Issuu on Google+

Ighil maintient le suspense…

JSK

VIENDRA, VIENDRA PAS ?

www.maracanafoot.com

N° 1520 du Dimanche 11 Septembre 2011

Les Harrachis MCO 1 - USMH 2

10DA

l’ont fait à Oran !

trop faible

Champions League africaine : EST 4 - MCA 0

USMA 1 - CAB 0

Les Usmistes petitement

MCS 2 - ASO 0

Le champion chute à SaÏda CRB 2 - MCEE 0 Revoilà Chabab Zoudj CSC 0 - JSMB 0 La bonne affaire pour les Béjaouis

Le Mouloudia


02

Maracana N°1520 — Dimanche 11 Septembre 2011

LIGUE 1

Le Mouloudia humilié à Tunis ! LIGUE DES CHAMPIONS (5E JOURNÉE) : EST 4 MCA 0

Fiche Tecknique

Yanis, Djeghbala et Ghazi

DU SANG NEUF POUR LE MILIEU DE TERRAIN

Comme il est déjà su, le Mouloudia d’Alger s’est renforcé par pas moins de 11 nouvelles recrues. Parmi ces nouveaux, on y trouve, 3 milieux de terrain qui se sont illustrés lors de l’exercice précédent et notamment, Yanis de loin, le meilleur blidéen de la saison passée et Djeghbala auteur d’une saison de rêve avec l’USM El Harrach. Deux jeunes joueurs qui peuvent largement apporter le plus dans ce compartiment sensible en sachant que l’exHarrachi peut aussi évoluer dans le couloir droit ce qui consiste une solution supplémentaire pour le staff technique. Yanis, quant à lui, est déjà annoncé comme le digne remplaçant de Mokdad. Ajoutez à ce duo de choc, l’expérimenté Karim Ghazi qui n’est plus à présenter grâce à son riche palmarès en dépit de ses passages en équipe nationale et l’Espérance de Tunis. D’ailleurs, l’entraîneur Benchikha mise énormément sur l’expérience de l’ex-plaque tournante de l’USM Alger d’autant plus, qu’il l’a déjà titularisé lors de la première journée du championnat face à la JS Kabylie. Une chose est sûre, le patron de la barre technique des Vert et Rouge, compte beaucoup sur ces trois hommes du milieu qui doivent de leur côté, prouver qu’ils sont dignes de cette confiance et surtout, dignes de porter le maillot cher du MCA. M. B.

Stade : El Menzeh Affluence : environ 12.000 spectateurs Arbitre : Wokoma, Modni et Kodi. Buts : Teraoui (8’), N’jeng (19’, 28e et 54’) pour l’EST. Avertissements : Daoud et Zeddam pour le MCA et Aful et Selama pour l’EST.

MCA:

Azzeddine, Besseghier, Baabouche, Megherbi (Bensalem 45’), Zeddam, Mobitang, Koudri, Daoud, Attafen (Berramla 68’), Douadi, Amroune. Entraîneur : Abdelhak Benchikha.

ES Tunis:

Bencherifa, Banana, Hichri (Coulibaly 67’), Bouazzi, Derbali, Teraoui, Aful, El Korbi, Derradji (Selama 74’), N’jeng (Ayaei 78’). Entraîneur : Nabil Maaloul.

L

es Tunisiens de l’ES Tunis, n’ont vraiment laissé aucune chance aux Vert et Rouge du MC Alger come le confirme si bien, le score sans appel de 4 à 0 (mitemps 3-0). Un match qui rentre dans le cadre de la 5e journée de la phase de poules de la Champions league africaine. Une lourde défaite synonyme d’une élimination officielle

du représentant du football algérien. Pour rappel, le Doyen a déjà concédé deux autres défaites face respectivement au WA Casablanca (4-0) et le Ahly du Caire (2-0) en dépit des deux fameux nuls réalisés au 5-juillet contre l’ES Tunis (1-1) et cette même équipe égyptienne (0-0). Hier soir au stade d’El Menzeh, les hommes de l’entraîneur Abdelhak Benchikha n’ont absolument rien pu faire pour éviter cette nouvelle humiliation en tombant sur une équipe tunisienne tout simplement, sans pitié ! En effet, puisque les Sang et Or ont fait l’essentiel durant les 45 premières minutes en inscrivant 3 buts grâce à Traoui (8’) et N’geng (19’ et 43’). Le score aurait pu être plus lourd si les attaquants tunisiens étaient plus réalistes devant la cage mouloudéenne en dépit d’un gardien Azzeddine complètement à côté de la plaque. Côté mouloudéen, c’était vraiment du R.A.S (rien à signaler) au sens propre du terme avec un Amroune complètement isolé en attaque. Ouvrons ici la parenthèse pour signaler, que la tactique ultra-défensive employée par l’entraîneur Benchikha n’a fait que compliquer la tâche de son équipe. Une évidence, puisque l’incorporation du défenseur axial Megherbi comme milieu défensif n’a rien apporter. Après le retour des vestiaires, les Mouloudéens version Benchikha cède une nouvelle fois devant un Yannik N’jeng en état de grâce qui ajoute un 4e but à la 54e

minute. Même les changements effectués par le staff technique en incorporant Bensalem à la place de Megherbi (55’) et Berramla à la place de Bilel Attafen (66’), n’ont vraiment rien changé car les carottes étaient déjà cuites depuis longtemps. Il faut aussi avouer, que l’adversaire du jour est l’un des grands favoris pour le sacre final. Par contre, le Mouloudia d’Alger est encore très loin du niveau africain en dépit de tous ses problèmes internes et ce, à commencer par cette histoire d’effectif. Ce qui nous mène a dire, que cette situation est le fruit du bricolage et de la gestion hasardeuse et les Mouloudéens le savent très bien. En effet, puisque l’équipe dirigeante a vraiment prouvé

toute son incompétence notamment, en ce concerne la compétition internationale où on a vu le Mouloudia d’Alger souffrir lors de chaque sortie. Le MCA qui a même livré certains matchs avec seulement, 13 joueurs et avec un seul gardien de but ! Donc, il ne faut surtout pas en vouloir à ces joueurs qui manquent cruellement d’expérience et aussi, au nouvel entraîneur, Abdelhak Benchikha qui n’a que 8 jours seulement de travail. Maintenant que le Doyen est officiellement éliminé, le mieux est de quitter la scène avec une victoire juste pour l’honneur ce vendredi au stade du 5-juillet contre le Widad de Casablanca. Mounir Benkrami

Benchikha doit retrousser les manches

LES NOUVEAUX MANQUENT DE PRÉPARATION ET LES ANCIENS SATURÉS

«Sincèrement, je me trouve devant une vraie situation embrassante concernant l’effectif actuel avec cette histoire flagrante de déséquilibre entre les anciens et les nouvelles recrues.»

T

els ont été les propos du nouvel entraîneur du MC Alger, Abdelhak Benchikha, lors de chaque sortie médiatique. Des déclarations qui n’ont qu’une seule signification : le nouveau patron des Vert et Rouge est tout simplement très inquiet et il n’a pas aussi tort connaissant la situation. En effet, puisque au sein de cet effectif mouloudéen version 2011-2012, on y retrouve deux parties différentes : Les joueurs de l’exercice précédent qui sont tout simplement, saturés à l’instar des Koudri, Daoud, Zeddam, Besseghier, Babouche, Attafen, Douadi et autre Amroune et les nouvelles recrues qui n’ont même pas bénéficié d’une préparation de l’intersaison. Et il s’agit quand même de 11 joueurs et non des moindres (Chaouchi, Berradja, Yaalaoui, Djeghbala, Yanis, Chorfa, Sayah, Ghazi, Belaïd, Oussalé et Mobitang).

Il est piégé par le temps

Ce qui inquiète le plus le coach mouloudéen, c’est sans doute,

l’indisponibilité du temps nécessaire pour y remédier. En d’autres termes, Benchikha est piégé par le temps où il est contraint de faire tout à la fois (préparer l’équipe pour les matchs de la Champions League africaine et le championnat national tout en préparant l’effectif en général et les nouvelles recrues en particulier tout en espérant réaliser les meilleurs résultats possibles lors de la compétition officielle). «Je suis sensé tout préparer à la fois et c’est loin d’être évident», indique Benchikha. Pour rappel, celui-ci n’arrête pas de déclarer que le MCA version 2011-2012 aura son mot à dire cette saison. «Je sais très bien que le temps presse et que la situation est vraiment très embarrassante, mais je suis presque certain que ce Mouloudia fera quelque chose de spécial cette saison», a-t-il martelé.

Du boulot pour les nouveaux

Lors d’un long entretien accordé au site Mouloudia.org des supporters, Abdelhak Benchikha avoue qu’une mission très délicate l’attend lui et l’ensemble de l’effectif et en particulier, les nouvelles recrues. «Il y a un déséquilibre entre les nouvelles recrues qui observent un manque flagrant de temps de jeu et les anciens qui sont tout simplement cuits physiquement après tous les marathons effectués depuis la saison dernière avec tous ces matchs de Ligue des champions. Des joueurs qui

n’ont même pas eu le temps de se reposer, ni de préparer le nouvel exercice. Ce qui est déjà un problème de taille à régler, et je le considère comme un dilemme pour moi, surtout que cela fait 9 jours seulement que j’ai pris en main cette équipe», déclare l’ex-sélectionneur national. A priori, Benchikha envisage de remettre l’équilibre dans son effectif en accordant un peu de répit pour les anciens et surtout, de «mettre le turbo» pour les nouveaux. C’est dire

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

que les Chaouchi, Yaalaoui, Yanis et autre Chorfa, s’attendent à un programme très chargé durant les jours à venir. D’ailleurs, ils le savent très bien et ils sont même prêts à relever le défi. Voilà une bonne nouvelle pour le «Général». La question qui se pose maintenant est sans doute : “Est-ce Benchikha sera-t-il en mesure de remettre l’équilibre au sein de cette composante mouloudéenne ?” Seuls les prochains jours nous le diront. M. B.


Revoilà Chabab Zoudj ! LIGUE 1 Fiche Tecknique

Stade du 20-Août Affluence : nombreuse Arbitres : Sahraoui, Miloud, Niad Avertissements : Aksas (10’) (CRB). Bouaïcha (45’), Hemami (48’) (MCEE) Buts : Kherbache (67’), Slimani (77’) (CRB)

CRB :

Ousserir, Aouamer (Bourekba 68’), Boukria, Meguehout (Benaldjia 90’), Abdat, Aksas, Naili, Aït Ouamar, Slimani, Ammour, Kerbache (Lahmer 83’). Entraîneur : Solinas

MCEE :

Berrefane, Mahfoudi, Remane, Herbache, Berchiche, Guerbi, Hemami, Bouaïcha (Bentayeb 91’), Tiaiba (Chenifi 53’), Kadri, Belhadri (Kab 75’). Entraîneur : Taleb

Maracana N°1520 — Dimanche 11 Septembre 2011

L

es Belouizdadis démarrent en trombe et mettent le feu dans la défense eulmie. Dès la 5e minute, Kherbache rate l’immanquable sur un beau centre de l’arrière Aouameur. Après cette chaude alerte, les Eulmis reprennent leurs esprits et inquiètent le gardien Ousserir qui a dû à plusieurs reprises sortir le grand jeu pour garder sa cage vierge. Après un quart d’heure de jeu, les Belouizdadis ratent une multitude d’occasions nettes d’ouvrir le score. La plus nette était celle où Ammour servait un “caviar” à Kherbache qui se présenta face au gardien eulmi, mais rate lamentablement. Les Eulmis laissent passer l’orage et procèdent par des contres rapides qui ont donné des sueurs froides à Ousserir et à ses camarades. Ils ont mis à rude épreuve Aksas et sa défense à plusieurs reprises avant le coup de sifflet de la pause citron. Une mi-temps où les deux équipes se sont dépensées et ont fourni beaucoup d’efforts mais,

2 0

03

sans parvenir à concrétiser des balles de but qui ne demandaient qu’à aller mourir au fond des filets. En seconde mi-temps et après les remaniements opérés par Solinas, les joueurs se sont appliqués et ont évolué avec un pressing haut. Les Eulmis procédaient par un repli et des contres rapides. A l’issue du jeu, les camarades de Ammour pressent haut et arrivent à ouvrir le score par Kherbache sur un excellent travail de Boukria. En effet, sur un excellent retrait, Kherbache se présente face au gardien eulmi qu’il réussit à battre. L’ouverture du score permit aux Belouizdadis de mener les débats à leur guise et aggravent la marque plus tard par l’inévitable Slimani sur une passe de Bourekba. Après ce deuxièle but, les Belouizdadis déroulent et ratent plusieurs occasions nettes d’alourdir l’ardoise des Eulmis. Ces derniers n’ont pas démérité, mais, ils étaient face à une équipe déterminée à rcolter les 3 points de la victoire. Djamel T.

BOUKRIA : «Nous avons fait l’essentiel»

Vous venez de remporter votre premier match de la saison face au MCEE ? Nous étions déterminés à remporter les trois points qui nous permettront de mieux aborder les autres gros matches qui arrivent. L’équipe s’est préparée comme elle pouvait. Il est vrai que nous ne disposons pas de tous nos moyens, mais notre motivation a fait la différence.

Comment avez-vous appréhendez ce premier rendez vous de la saison ? Les débuts sont souvent difficiles pour toutes les équipes et le match face au MCEE ne dérogera pas à la règle, mais cela ne nous a pas empêché de rentrer sur la pelouse avec un seul mot d’ordre gagner et rein d’autre. La courte durée de la préparation a fait que vous

avez mis longtemps pour rentrer dans le match ? Toutes les équipes de notre championnat rencontrent les mêmes problèmes de la préparation qui a coïncidé avec le mois de Ramadhan. Malgré cela, nous avons réussi à respecter le programme établi par le staff technique en dépit de la difficulté. Vous équipe souffre de plusieurs absences et non des moindres… Oui mais je crois que ceux qui les ont supplée n’ont pas démérités On aurait souhaité que tous soient là mais a t on réellement le choix ? L’absence de plusieurs titulaires est, certes, embarrassante, mais le Chabab possède d’autres joueurs capables de combler ce vide e.

C’est la qu’on voit les grandes. Une opportunité qui permettra à d’autres de gagner la confiance du staff technique et s’imposer. Vous affichez une excellente forme depuis la reprise, et vous etes derriere la balle du premier but. Je suis content mais je crois que je n’ai fais que mon travail mon travail Le plus important pour l’instant est de battre le MCEE pour empocher les trois points. Le chabab entame le plus souvent difficilement le championat La réception du MCEE vous permettra de réussir vos débuts. Qu’en pensez-vous ? C’est vrai, on a raté nos débuts les deux précédentes saisons. Cette année en recevant le MCEE chez

nous, on tentera de nous imposer pour bien entamer la compétition. El Eulma est une équipe qui réussit plutôt bien au Chabab, n’est ce pas ? Je ne vois pas cela sous cet angle. Souvenez-vous de la défaite de la JSMB à domicile, personne ne s’y attendait mais cela est arrivé, même chose pour cette confrontation, il faut rester vigilants et concentrés jusqu’au sifflet final de l’arbitre. Un dernier mot peut être aux supporters… J’espère que nous leur avons procuré de la joie et qu’ils ne priveront pas de leur soutien comme ils ont pour habitude de le faire. Nous comptons sur eux pour continuer d’y aller de l’avant. Entretien réalisé par O. M.

RESULTATS DE LA 1RE JOURNÉE

Résultats 1-0 2-0 3-2 0-0 1-1 1-2 2-0 1-0 (Joué Mardi)

Rencontres USMA-CAB CRB-MCEE ESS-NAHD CSC-JSMB WAT-ASK MCO-USMH MCS--ASO JSK-MCA

Equipes 1-CRB /-MCS /-JSK /-USMA /-ESS /-USMH 7-ASK /-WAT /-JSMB /-CSC 11-MCA /-MCO /-NAHD /-CAB /-MCEE /-ASO

Pts 3 3 3 3 3 3 1 1 1 1 0 0 0 0 0 0

J 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

G 1 1 1 1 1 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0

N 0 0 0 0 0 0 1 1 1 1 0 0 0 0 0 0

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

P 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 1 1 1 1 1

BP 2 2 1 1 3 2 1 1 0 0 0 1 2 0 0 0

BC 0 0 0 0 2 1 1 1 0 0 1 2 3 1 2 2

Diff +2 +2 +1 +1 +1 +1 0 0 0 0 -1 -1 -1 -1 -2 -2


04

3 2

GHAZALI A REMPLACÉ NADJI À LA DERNIÈRE MINUTE

LIGUE 1

Difficilement acquise… Maracana N°1520 — Dimanche 11 Septembre 2011

Fiche Tecknique

Stade : 8-Mai 1945 Affluence : Nombreuse Arbitres : Ghorbal, Naceri, Serradj Avertissements : Delhoum (45’), Hachoud (62’), Karaoui (68’) (ESS). Oussalah (90’+3) (NAHD) Buts : Hachoud (11’ et 90’), Aoudia (59’) (ESS). Saïbi (49’ et 80’) (NAHD)

ESS:

Benhamou, Hachoud, Benchadi (Zâaboub 82’), Delhoum, Diss, Megueni, Djahnit (Ferrahi 56’), Karaoui, Djabou, Ghozali (Gourni 62’), Aoudia. Entraîneur : Castellan

NAHD: Le staff technique, qui a annoncé 48h avant la rencontre d’hier face au NAHD la liste des onze rentrants, a été dans l’obligation de faire des changements à la dernière minute. L’attaquant Youssef Ghazali a remplacé son coéquipier, le nouveau transfuge de Reghaïa, l’attaquant Nadji Rachid dans l’équipe-type qui a déclaré forfait selon les dires de la direction de club et ceux du staff technique.

ET ASAMOAH SUR LA LISTE DES 18

Dans le même contexte, l’attaquant ghanéen Alex Asamoah, qui a été hors 18, a remplacé l’attaquant Nadji Rachid sur la liste des 18.

ON PARLE D’UNE BLESSURE DE NADJI

Ce scénario annoncé par le staff technique et la direction de club ne semble pas convaincre les supporters de l’Aigle noir et des observateurs, lesquels parlent d’une blessure à la dernière minute bien qu’il ait participé normalement à la séance de marche.

UNE SÉANCE DE MARCHE HIER MATIN

Le staff technique de l’Entente de Sétif a programmé une séance de marche dans la forêt de Bousselam à ses joueurs hier matin, soit 9h avant le coup d’envoi de la rencontre face au NAHD dans le cadre de la première journée du championnat national.

Natèche, Jimmy, Oussalah, Khedis, Benamri, Boussaïd, Alleg, Saïbi (Bensaid 87’), Madi (Souakir 64’), Hafid, Benyahia (Derrardja 64’). Entraîneur : Medjahed

L

es Sétifiens prennent d’entrée en main les opérations de jeu, obligeant les Algérois à se regrouper en défense pour les contenir. On jouait la 11’ de jeu, Benchadli file le long de la ligne de touche, arrive au niveau du point de corner et effectue un centre en retrait. Hachoud bien placé reprend le cuir d’une jolie tête et donne l’avantage à son équipe. Cette réalisation donne des ailes aux locaux qui accentuent leurs efforts pour ajouter d’autres buts, mais en vain. La défense nahdiste, dirigée par Khedis, veille au grain pour les empêcher de tromper Natèche une nouvelle fois. Portés par leur nombreux public, les camarades de Djabou redoublent d’efforts et ratent de nombreuses occasions. Les Sang et Or sortent de leur coquille dans le dernier quart d’heure, essayant de rétablir l’équipe. Ni les essais du remuant Saïbi ou ceux de Alleg n’arrivent à tromper la vigilance de Benhamou. La première période de jeu s’est achevée sur le score d’un but à zéro en faveur de l’Entente. Les Sang et Or abordent en force les débats de la seconde mi-temps, exerçant une pression dans le camp adverse. Ils arrivent à égaliser à la

49’ par Saïbi suite à une excellente passe de Jimmy. Piqués dans leur amour-propre, les Sétifiens se ruent vers les buts de Natèche et parviennent à inscrire un second but signé Aoudia sur service de Djabou. Nullement découragés, les visiteurs repartent à l’attaque pour essayer de rattraper leur retard. Ils seront récompensés par un but par l’intermédiaire de Saïbi très en forme ce jour-là. On jouait la 80’ quand Alleg effectue une belle ouverture sur son coéquipier bien placé qui fusille Benhamou. Galvanises par ce but, les Husseindéens obligent les locaux à aérer leur camp à l’emportepièce… Les camarades de Karaoui se portent corps et âme dans la bataille dans les dernières minutes de jeu. Ils obtiennent un coup franc à la dernière minute du temps réglementaire. Djabou le botte magnifiquement. Hachoud du plat

du pied secoue pour la troisième fois les filets de Natèche et donne

la victoire à son équipe. B. Kherfia

Présence de supporters du NAHD Plus de deux cents supporters nahdistes ont effectué le déplacement à Sétif pour encourager leur équipe.

Hamar dans les tribunes

U21 : ESS 1 – NAHD 1

L’influent dirigeant de l’Entente Hamar, suspendu, a suivi la partie à partir des tribunes en compagnie de quelques amis.

En lever de rideau des seniors, les U21 de l’Entente et ceux du NAHD n’ont pu se départager à l’issue d’une rencontre très disputée.

TIYOULI ET OPPONG NON CONVOQUÉS

Il y a eu plusieurs surprises dans l’effectif convoqué par Castellan pour le match face au NAHD. Deux joueurs ont suivi le match à partir des tribunes. Il s’agit de Tiyouli et Oppong. Si pour le premier, ceci n’est pas une grande surprise, il n’en est pas de même pour le second. En effet, Tiyouli et Oppong ont été alignés lors de pratiquement tous les matches amicaux.

ABSENCE D’OPPONG

Castellan nous a expliqué que ce sont les seuls critères de forme du moment et les qualités techniques qui ont dicté ses choix. Il y a un peu de cela mais pour ce qui est d’Oppong, le coach sétifien aurait mal pris la décision du joueur de s’adresser à Madoui, l’entraîneur adjoint. C’était à la fin du dernier match amical, disputé par l’équipe face à l’Etoile de Magra.

Oppong : «Aucun souci, je respecte les choix du coach» L’ex-joueur d’Ashanti Kotoko nie tout malentendu avec son entraîneur et nous a dit ce qui suit : «Comme me l’expliquait mon entraîneur, ma non-convocation est due uniquement à des impératifs tactiques. De mon côté, cela n’enlèvera en rien ma volonté de continuer à travailler pour retrouver au plus vite ma place dans l’équipe. Je respecte totalement les décisions de mon entraîneur.»

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

LES HARRACHIS L’ONT FAIT À ORAN ! P

Fiche Tecknique

Stade : Ahmed-Zabana Affluence : moyenne Arbitres : Achouri, Amri, Dilmi Avertissements : Sebbah (44’) (MCO). Touahri (59’), Boudjenah (76’) (USMH) Buts : Touahri (59’) Boudjenah (67’) (USMH). Feddal (88’) (MCO)

MCO:

Fellah, Sellimi, Bengorine, Kechamli, Zidane, Sebbah, Benattia, Harizi, Belaili (Feddal 68’), Aouedj, Kouriba (Bentiba 46’). Entraîneur : Hadj Mansour

USMH:

Doukha, Messaoudi, Layati, Demou, Griche, Ledrâa, Hendou, Touahri (Tatem 84’), Yachir (Djarbou 68’), Aïssaoui, Boudjenah (Benyettou 80’). Entraîneur : Bechouche.

Maracana N°1520 — Dimanche 11 Septembre 2011

our cette première au stade Zabana, le public a assisté a une une belle entame du match avec des occasions nettes de scorer de part et d’autre. Les Oranais ont dominé légèrement les débats dans le dix premières minutes de jeu et ont failli ouvrir le score sur une action dangereuse menée par Sebbah. Ce dernier en “une-deux” avec Harizi décale Aouedj qui, en pleine foulée, reprend le cuir et la balle frôle le poteau droit du gardien Doukha qui sort au-delà du champ de jeu. Après cette chaude alerte, les Harrachis bien en place tactiquement, reprennent les choses en main et dominent légèrement les Oranais. Les Harrachis ont eu les plus nettes occasions d’ouvrir la marque, notamment aux 19’, 24’, 26’, mais les attaquants harrachis ont, par manque de concentration devant les buts de Fellah, raté l'immanquable. Le jeu s’équilibra au milieu du terrain et les attaquants oranais et harrachis n’ont pu venir à bout des défenseurs jusqu’au coup de sif-

1 2

05

flet de la pause citron. En seconde période, les Harrachis dominent et étouffent les locaux. Grâce à leur jeu collectif et leur maîtrise technique, ils arrivent à ouvrir le score à l’heure du jeu. En effet, après une série de passes, les Harrachis bousculent les Oranais et ouvrent le score par Touahri après une belle passe de Yachir. Les Oranais piqués dans leur amour-propre attaquent à outrance, mais ils se font encore une fois surprendre sur un contre rapide finalisé par Boudjenah qui loge la balle après avoir été déviée par Zidane dans la cage de Fellah. A 2 à 0, les jeux semblaient faits, mais les camarades de Belaili dans un sursaut d’orgueil arrivent à réduire la marque par le rentrant Feddal à 2 minures de la fin du temps réglementaire. Les dernières minutes de jeu n’ont donné lieu à aucun changement au tableau d’affichage et les Harrachis ont mérité largement la victoire au vu de leur supériorité technique et tactique. A. Boutaleb

Est-ce la véritable réconciliation ?

D

jebari ne lâche pas prise. Grâce à «ses hommes», et notamment ceux d'El Hassira et le comité des sages, il a pu gagner deux batailles. La première a été de pousser l'ex-président Mehiaoui Tayeb vers la sortie. Ce dernier, n'ayant pas supporté la grande pression qui pesait sur ses épaules malgré sa bonne volonté de mener le Mouloudia vers les rivages d'un vrai professionnalisme, a été contraint à la démission. La deuxième victoire a été la démission du directeur délégué, Habib Benmimoun, qui a été lui aussi forcé à démissionner. Benmimoun subit depuis le début de la dernière saison la vindicte des supporters et du comité des sages représenté par son porte-parole, si l'on se réfère à la conférence de presse tenue à l'APC d'Oran il y a quelques mois. Benmimoun a aussi eu le malheur de constater que des supporters ont voulu brûler sa maison alors qu'il se trouvait à la tête de la délégation oranaise qui se trouvait en Tunisie pour le du stage du mois de Ramadhan. Il ne reste plus que deux hommes susceptibles de poser problème : le président en exercice de la SSPA, Larbi Abdelilah, et le directeur général, Hassan Kalaïdji. Dans son intelligente et habile stratégie, le président du CSA a rencontré en secret, lundi dernier, Larbi Abdelilah avec lequel il a convenu de beaucoup de choses «dans l'intérêt du MCO». S'en est suivie une réunion extraordinaire le mercredi entre les actionnaires de la SSPA et le comité directeur du CSA. A la fin de la réunion, chacun est sorti avec l'idée de la grande réconciliation. «Il n'y a plus de problèmes et nous axons tous nos efforts sur le club pour lui permettre une bonne entame de championnat», nous a déclaré Larbi

Djebari, ont parlé du futur lors de leur «réunion secrète».

Les supporters applaudissent

Certains supporters que nous avions rencontrés dans la matinée de vendredi dans le quartier de Carteaux ont accueilli avec soulagement cette réconciliation. «Il était temps que tout le monde se mette d'accord dans l'intérêt de ce club, qui ne mérite pas de retourner au purgatoire. Les joueurs pourront s'occuper tranquillement de leurs problèmes et surtout entamer le match contre El Harrach dans de bonnes conditions psychologiques. Quant à Yousserf Djebari, qui avait promis de ramener trois joueurs de haut niveau au MCO, il pourra le faire durant le mercato hivernal et démontrer qu'il aime ce club qu'il veut gérer par tous les moyens».

Abdelilah.

Djebari exige l'ouverture du capital

Les deux parties en conflit ont trouvé une solution intermédiaire à la demande expresse de Youssef Djebari, qui réclamait depuis plusieurs semaines l'ouverture du capital afin d'attirer de possibles investisseurs, afin de donner une autre mesure au club. Larbi Abdelilah a approuvé, et c'est notre confrère de la radio, Fayçal Haffaf, qui est aussi un actionnaire au MCO, qui a été chargé de ficeler ce dossier avec l'aide du notaire et des services administratifs concernés. Haffaf a informé les présents à la réunion que «cela prendrait au minimum un mois et trois mois tout au plus». C'est donc un acquis pour le président du CSA qui espère, avec

la réévaluation du siège du club, sis au boulevard des Chasseurs, entrer en qualité d'actionnaire majoritaire et prendre de fait la présidence du club.

Accord sur la subvention de l'APC

Les deux parties se sont mises d'accord sur la répartition de la subvention de 1 milliard accordée par l'APC et bloquée par le receveur communal sur demande de Djebari. Ce dernier a accepté que cette subvention soit répartie moitié-moitié entre le CSA et le club professionnel.

L'arrivée de Djebari à la tête du club ne mettra pas nécessairement

Abdelilah out

La prise de pouvoir de Djebari ne mettra pas Abdelilah en danger, du moins dans les semaines à venir. L'actuel président de la SSPA est actionnaire à hauteur de presque 1 milliard, selon les dires de ses proches, et seul le conseil d'administration pourra l'éjecter hors de la direction du Mouloudia. Ensuite, il a travaillé durant de longues années avec Youssef Djebari en qualité de vice-président du CSA et le courant passait très bien entre les deux hommes qui se complétaient d'ailleurs. Djebari aura nécessairement besoin d'AbdeIilah durant les premiers mois de la compétition, au risque de déplaire à nombre de ses soutiens qui espèrent bien voir l'homme hors de la direction mouloudéenne. Il est certain que les deux hommes, Abdelilah et

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Dagoulou ne sera pas hamraoui

Si l'on se réfère à la longue interview accordée par le président de la FAF, Hadj Mohamed Raouraoua, à notre confrère de la radio Chaîne I, Aïssa Madani, il est peu probable que Eudes Dagoulou soit qualifié au MCO avant le mercato d'hiver. Selon le président de la Fédération, l'administration mouloudéenne a dû omettre d'informer la FIFA de l'éventuel transfert de l'international centreafricain, comme cela avait été demandé à tous les clubs du monde. La FAF, pour sa part, a formé, au cours de trois stages, des employés des clubs pour se charger de cette mission, à savoir informer la FIFA par internet sur un site dont ils ont la clef. Si Dagoulou n'est pas qualifié, la direction du MCO ne devra s'en vouloir qu'à ellemême. Ali Boutaleb


06

LE CHAMPION EN TITRE CHUTE À SAIDA

2 0

L

Fiche Tecknique Stade : 13-Avril de Saïda Affluence : faible Arbitre : Mial, Gourari et Semsoum. Avertissements : Senouci (17’), Biaga (35’) ? Mellouli (60’ et 73’) (ASO) Sayah (48’), Atek (85’), Cheraïtia 90’) (MCS) Expulsion : Mellouli (73’) (ASO) Buts : Hadiouche (83’), Cheraïtia (90’) (MCS)

es deux équipes n’ont pas attendu longtemps pour entrer dans le vif du sujet puisque l’initiative était chélifienne. Les camarades de Zaoui ont entamé la partie tambour battant en allant menacer l’adversaire dans sa zone. Les locaux ne se sont pas fait attendre puisque Cheriaita a donné la couleur en donnant des sueurs froides aux défenseurs de l’ASO. On jouait la 13’ lorsque d’un coup franc bien botté des 20m par Sayah, Ghalem est obligé d’étaler toute sa classe en s’illustrant d’une belle parade. Les Chélifiens ont répondu par une action collective qui a vu Messaoud servir Biaga bien embusqué, ce dernier face à Kial tente le lob mais son ballon passe à côté, Kial étant battu. L’attaque du MCS s’est offert une autre occasion lorsque Cheraitia seul face à Ghalem voit ce denier intervenir miraculeusement à la 24’. La suite a donné des actions de part et d’autre jusqu’à ce que l’arbitre de la rencontre siffle la mi-temps sur le score vierge. A la reprise, le même scénario s’est

MCS:

Kial, Addadi, Mokdad, Benthabet, Oukrif, Taibi, Atek, Saâdi (Abdellaoui 45’), Zaoui, Sayah (Hadiouche 75’), Cheraïtia. Entraîneur : Rouabah

ASO:

Ghalem, Senouci (Ali-Hadji 85’), Zazou, Zaoui, Mellouli, Zaouche, Gherbi, Achiou, Seguer, Messaoud, Biaga (Ambane 65’). Entraîneur : Saâdi

LES JEUNES VERSÉS DANS LEUR CATÉGORIE

Les éléments espoirs qui ont effectué toute la préparation avec l’équipe fanion ont été versés dans la catégorie espoirs avec laquelle ils s’entraînent. Ainsi, l’effectif des seniors est pour le moment allégé. Les Merzougui, Belkacemi, Nasri, Salah, Hamzaoui et Haddouche doivent continuer à travailler tout en attendant qu’une chance leur soit donnée car on ne sait jamais quand l’un d’eux va être rappelé en urgence pour pallier la défection de l’un de ses aînés. Même si ces jeunes ont donné entière satisfaction au staff technique de par leurs prouesses lors des matches amicaux et ceux d’application, ils se voient retarder l’échéance quant à une chance de figurer parmi l’équipe type.

LIGUE 1

Maracana N°1520 — Dimanche 11 Septembre 2011

répété et Seguer profite d’un manque d’attention de la part de la défense locale pour se présenter seul face à Kial mais, l’expérience de ce dernier annihile sa tentative et ce, à la 55’. Les gars de la ville des Eaux ont réussi à se procurer une meilleure occasion à la 60’ lorsque Cheraïtia, d’un tir puissant, a vu sa balle repoussée par la transversale. Les Chélifiens, qui perdaient de leur mainmise au milieu du terrain, ont été pris au dépourvu à la 83’ lorsque Hadiouche, qui venait de faire son entrée, a réussi à tromper la vigilance de la défense en allant battre Ghalem d’un but de toute beauté. Piqués au vif, les visiteurs sont passés à l’attaque en se découvrant derrière, ce dont a profité le MCS qui, d’un contre mené par Hadiouche à la dernière minute, passe à Zaoui, ce dernier lui remet la balle et Hadiouche sert Cheraïtia qui ne se laisse pas prier pour assommer les Asnamis d’un second but. Il est écrit que le MCS demeure cette bête noire de l’ASO. Z. Zitoun

Défendre le titre, le cheval de bataille

La mission qui incombera aux Chélifiens sera de défendre le titre logiquement arraché la saison passée.

M

ême si le club a connu quelques remous par le départ du désormais exdriver de l’équipe, Ighil, il n’en demeure pas moins que la composante reste la même et est même renforcée par les arrivées de certains éléments qui seront d’un apport appréciable à l’équipe à l’image de Ambane, Achiou ou le virevoltant Hamidi qui a promis de faire de son mieux pour relancer sa carrière à Chlef comme cela a été fait par son ex-coéquipier et ami, Seguer. Le nouvel entraîneur, Saâdi, n’a pas tari d’éloges sur le club, lui qui n’a pas tardé à donner son OK pour s’occuper des affaires techniques du club : «Il est vrai que je suis au repos depuis sept mois et la proposition du président de l’ASO a été intéressante tout autant que le challenge de l’équipe qui, il faut le dire, demeure difficile mais jouable, la preuve, nous n’avons pas mis beaucoup de temps pour nous entendre Medouar et moi.» a déclaré l’ex-entraîneur de l’USMA, Saâdi. Une fois sur les lieux, l’actuel Doyen des entraîneurs algériens a découvert un groupe plein d’optimisme et des joueurs de talent dont il dit en connaître la majorité : «Les joueurs composant le groupe ne manquent de rien du côté technique et les qualités requises chez ces éléments encouragent à travailler» a-t-il

dit. Le successeur de Saâdi, qui n’a pas raté l’occasion de dresser un tableau sur le niveau actuel de nos joueurs, a lancé dans le tas : «Désormais, on ne peut trouver actuellement des joueurs de qualité et c’est impossible de faire un travail de qualité sans en avoir parmi l’effectif et Dieu merci, à l’ASO, il y en a beaucoup qui peuvent rendre service, les qualités intrinsèques et l’expérience existent et c’est l’essentiel dans une équipe, à mon sens» a-t-il expliqué. Enfin, Saâdi a même loué la situation du club qui est connu pour la

stabilité dont il est renommé et c’est l’une des raisons qui a poussé Saâdi à ne pas refuser l’offre chélifienne : «La sérénité, la détermination et la stabilité du club sont des points qui m’ont encouragé à accepter l’offre de l’ASO. Aujourd’hui, je suis heureux de reprendre du service dans un club où la stabilité est toujours de mise, et où les entraîneurs qui se sont succédé ces dernières années ont pu travailler dans de bonnes conditions et les résultats sont là pour le prouver». Même si le président n’a pas raté l’occasion pour déclarer que

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

l’objectif de la saison sera de jouer une place qualificative à une compétition africaine afin de ne pas exercer trop de pression sur le nouvel entraîneur, ce dernier persiste et signe que le challenge de jouer haut est des plus attractifs : «Je ne vous cache pas que défendre le titre et jouer la Ligue des champions est un challenge des plus sérieux pour moi» a-t-il fini par dire, lui qui a axé son travail d’avant-match sur le volet psychologique où il a insisté sur la concentration et surtout sur le fait de viser l’objectif du club avant tout. Zoheir Zitoun


LIGUE 1 1 1

Fiche Tecknique

Stade : Birouna (Tlemcen) Affluence : Moyenne Arbitre : Babou,Tchamby, Bouzaghou Buts : Mesfar (33’ sp) ASK Traoré (45’ +3’) WAT Avertissements : Djemili (33’) WAT- Sebié (39’) ASK

WAT:

Djemili, Sidhoum, Boudjakdji, Mebarki, Belkaroui, Belgheri, Benmeghit, Rachrouche (Belarbi 78’), Sameur (Hadji 69’), Bencharif, Traoré. Entraîneur : Amrani

ASK:

Toual, Douicher, zouak, Mesfar, Ziad, Bekha, Sebié, Hamdi (Boudaoud 21’), Benamokrane (Belaili 70’), Kofi (Bounab 52’), Manceri. Entraîneur : Bougherara

es Zianides de T l e m c e n accueillaient hier au stade Birouana à partir de 19h la formation khroubie de l’ASK. C’est une équipe qui a fait un recrutement de marque en engageant Douicher, Chaïb, Benmalek et Michak afin de postuler à une place dans la première partie du tableau au lieu de se contenter encore du simple maintien. Face aux coéquipiers de l’exWidadi Chaïb, les Bleu et Blanc, qui restent sur une campagne de matches amicaux assez décevante en matière de résultats, ont tenté de décrocher une première victoire afin de lancer au mieux cette nouvelle saison. Les poulains de Bougherara, loin de se contenter de défendre, vont oser en attaque et leurs efforts seront récom-

pensés juste après la demi-heure (33’) grâce à un but inscrit par Mesfar sur penalty. Durant le temps additionnel, Traoré remettra les pendules à l’heure en profitant d’une flagrante faute de la défense khroubie. En seconde mi-temps, le jeu baissa d’un cran et les deux entraîneurs respectifs donnèrent les consignes de serrer leur arrièregarde. Toutefois, on notera deux occasions nettes au profit des locaux, toutes les deux gâchées par les attaquants Bencharif et Sameur. Les changements operés de part et d’autre n’apporteront aucun changement au tableau d’affichage et c’est en toute logique que la partie s’achève sur le score de parité d’un but partout qui arrange plus les affaires des visiteurs. S. T. S.

Le Widad a passé la nuit à l’hôtel des Zianides

L

a troupe de Amrani, qui a effectué un stage bloqué de 3 jours, a choisi un hôtel luxueux quatre étoiles pour effectuer sa mise au vert en prévision de la rencontre face aux Khroubis de l’ASK. La direction tlemcénienne a mis tous les moyens nécessaires pour une meilleure prise en charge du club.

Chaïb Sofiane retrouve le stade Akid-Lotfi

Pour cette rencontre, l’exjoueur tlemcénien Chaïb Sofiane, le milieu récupérateur qui a été libéré par son

07

BONNE OPÉRATION POUR LE KHROUB L Maracana N°1520 — Dimanche 11 Septembre 2011

club formateur, vient, en effet, d’effectuer son retour au complexe Akid-Lotfi, sous les couleurs de son nouveau club, l’ASK.

Décrassage au stade des 3 FrèresZerga

24 h avant la rencontre face à l’ASK, le staff technique tlemcénien a programmé une séance de décrassage en début de soirée. Dif et Belkaroui ont effectué des tours de piste, une réunion s’est tenue tout à la fin de la séance par le président Yahla afin de motiver sa bande pour cette nouvelle reprise.

Publicité

Andrea le grand absent

Pour cette confrontation face aux Khroubis, le coach Amrani a été contraint de se passer des services de son attaquant malgache Andrea, toujours blessé.

Le latéral droit Bennaceur non retenu

Décidément, le courant ne passe plus entre le latéral droit Bennaceur et son entraîneur Amrani pour avoir refusé le statut de remplaçant. Ce dernier a décidé de bouder les séances d’entraînement. S. T. Smaïn

Maracana N° 1520 — Dimanche 11 Septembre 2011 - Anep N° 873 817

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


08 Après avoir disputé hier le 5e match de la phase des poules de la coupe de la CAF face au MAS de Fès au stade du 5 Juillet, sont encore appelés à prendre part à un 2e clasico en championnat de Ligue I.

LIGUE 1

CAP SUR BELOUIZDAD

Maracana N°1520 — Dimanche 11 Septembre 2011

Parmi les joueurs qui sont restés à Tizi-Ouzou, entre autres Metref, Hemani, Bitam, Mayouf et Sedkaoui, le préparateur physique leur a programmé une séance d'entraînement, et ce, afin que ces derniers soient prêts pour le prochain match de championnat à l'extérieur face au CRB. Pour rappel, ces joueurs n'étaient pas qualifiés pour jouer la coupe de la CAF.

L

es camarades de Okba Hezil vont se remettre au travail dès demain pour préparer leur second match du championnat, ce week-end au stade du 20 Août d'Alger face au CR Belouizdad. Cette rencontre s'annonce difficile du fait qu'elle se présente dans un contexte particulier pour les Kabyles qui disputeront leur 3e match en douze jours. En plus de la fatigue qui risque de se faire ressentir chez les joueurs, l'adversaire du jour les attend de pied ferme, car il essayera de refaire le coup de l'année dernière. Pour rappel, la JSK reste sur une gifle infligée par les Belouizdadis au stade du 20 Août, suite à l'amère défaite de 7 buts à 1. Donc, cette confrontation ne sera guère une partie de plaisir pour les deux équipes, notamment les Jaune et Vert qui voudront prendre leur revanche sur les gars de Laquiba et trouver les ressources nécessaires afin d'enchaîner par une autre victoire en championnat, mais aussi gérer leurs efforts, car un parcours difficile les attend à l'avenir. On peut dire qu’une suite difficile attend la

Une journée de repos pour les joueurs

JSK, et les poulains de Mourad Karouf doivent rester vigilants s'ils veulent faire le plein.

La JSK en quête d’un second succès

En décrochant leur première victoire de la saison en championnat face au Mouloudia d'Alger mardi dernier au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou, les Canaris veulent engranger un second succès. Les camarades de Nessakh restent sur une précieuse victoire, et ils sont décidés à continuer sur leur lancée et faire oublier à leurs supporters la mésaventure connue lors de la phase des poules de la coupe de la CAF. «Je tiens à dire que l'équipe pouvait réaliser de meilleurs résultats lors de la phase des poules,

n'était la chance qui nous a tourné le dos. Maintenant, il faut mettre de côté la coupe de la CAF et penser uniquement au championnat, car nous n'avons jamais douté de nos capacités de revenir en force. Le fait d’entamer l'exercice 2011/2012 par un succès nous a remis en confiance. Avec cette précieuse victoire, on doit maintenir cet état d'esprit qui anime le groupe et continuer à jouer à fond lors des prochains matchs, même si nous sommes conscients de la difficulté de la tâche qui nous attend», dira le capitaine d'équipe, Ali Rial. En effet, en entamant le championnat par une victoire face à un prétendant en puissance, le Doyen en l’occurrence, c’est de bon augure

pour l'équipe, qui s'est réconciliée avec ses supporters, mais aussi pour les joueurs qui commencent à libérer.

Retour hier soir à Tizi Ouzou

C'est hier, dans la nuit, que les partenaires de Remache sont rentrés à Tizi Ouzou. A rappeler que la JSK a disputé hier la 5e journée de la phase des poules de la coupe de la CAF dans la soirée contre le MAS de Fès du Maroc au stade du 5 Juillet, et ce, pour permettre aux joueurs de récupérer leurs efforts fournis.

Metref, Hemani, Bitam, Mayouf et Sedkaoui s'entraînent à Tizi

Après le match d'hier face au MAS de Fès, le staff technique kabyle a décidé d'accorder une journée seulement de repos à ses poulains. En effet, l'entraîneur a donné rendez-vous à ses capés pour demain après-midi au stade du 1er Novembre, et ce, afin de continuer la préparation pour la suite du championnat qui s'annonce difficile cette saison.

Reprise demain

Après une journée de repos accordée par le coach kabyle, les joueurs de la JSK reprendront le chemin des entraînements demain après-midi au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou pour préparer le prochain match contre le CR Belouizdad, comptant pour la seconde journée du championnat prévue pour ce week-end à Alger. Les coéquipiers de Metref doivent vite oublier la phase des poules et se concentrer sur cet important rendez-vous. S. Aberkane

METREF : «Continuer sur notre lancée est indispensable» Joint hier par nos soins, le néomilieu de terrain des Canaris, Hocine Metref, se dit content d'avoir contribué à la première victoire de son équipe dans ce championnat et heureux d'avoir retrouvé sa forme. Metref estime que l'avenir du club sera radieux. L'équipe kabyle va préparer le deuxième match qui l’attend ce week-end face au CR Belouizdad au stade du 20 Août, match qui sera sans doute très difficile. Le récupérateur kabyle estime aussi que son équipe est capable de décrocher une autre victoire.

Avec un peu de recul, un commentaire sur cette première victoire de la saison réussie face au MCA... On ne pouvait espérer mieux, après les revers concédés par l'équipe en phase des poules de la coupe de la CAF ; cette victoire est amplement méritée vu la physionomie du match, elle est très bonne pour le moral. Le match était, certes, très difficile, mais on a su comment gérer notre partie jusqu'au coup de sifflet final de l'arbitre. J'estime que mes coéquipiers et moi avons fourni une bonne prestation. C'est donc bon signe pour l'avenir ? Oui, je le pense. Il est clair qu'après cette victoire, le moral des joueurs s'est libéré

complètement. Certes, ce n'est qu'une première rencontre, mais cela nous a beaucoup aidés moralement. Désormais, notre but est de continuer sur cette voie et faire de même lors des prochains matchs afin de réaliser de bons résultats qui nous permettront de rester en course. Actuellement, tous les joueurs sont motivés pour confirmer leur bonne santé.

Donc, le groupe est motivé pour la suite ? Exactement. Maintenant, notre groupe est plus confiant, et il y a une grande motivation chez les joueurs. Le discours de notre coach nous a beaucoup aidés moralement et nous sommes donc décidés à réaliser de probants résultats lors des prochaines rencontre, et ce, afin d’attaquer le championnat en force. On ne doit pas rater la deuxième rencontre face au CRB si on veut espérer mieux à l'avenir. Justement, la JSK reste sur une raclée face au CRB l'année dernière, après leur amère défaite de 7 buts à 1. Comment voyez-vous cette affiche ? Avant tout, le passé doit être oublié. Pour ce qui est du match contre le CRB, il sera certainement très difficile, on doit se préparer sérieusement pour ce second rendezvous du championnat professionnel de la Ligue I contre le CR Belouizdad, qui nous attend le week-end prochain ; nous, les joueurs, on est conscients de la lourde tâche

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

et on fera de notre mieux, et ce, afin de confirmer notre dernier succès face au Doyen.

Revenons à vous, comment vous ressentez-vous au sein du groupe ? Je me sens bien avec le reste du groupe, que ce soit sur le terrain ou en dehors, on est tous unis pour le même objectif, celui de revenir en force et continuer sur cette dynamique de victoire qui anime le groupe. Je pense qu'on est en mesure de faire un retour en force afin de procurer la joie à nos supporters comme on le faisait par le passé. Quelles sont vos résolutions pour l'avenir ? On doit bosser encore plus dur pour aller plus haut et plus loin. J'espère que la suite du championnat sera très prospère pour la JSK. Nous avons tellement envie de réussir de belles choses cette saison. Croyez-vous pouvoir décrocher le titre cette saison ? Je crois que c'est le moment de travailler pour bien se préparer à cet objectif. Nous allons faire tout notre possible pour tenir le coup jusqu'au bout, et je pense qu'avec l'effectif qu'on a et le bon travail qui est en train d’être accompli à tous les niveaux de la gestion de l'équipe, que ce soit sur le terrain ou dans d'autres domaines, il y a de quoi nourrir de légitimes espoirs pour concrétiser nos ambitions. Entretien réalisé par S. Aberkane


LIGUE 1

Maracana N°1520 — Dimanche 11 Septembre 2011

Enchaîner avec un autre succès pour espérer une saison meilleure En prévision du second match face au CRB

09

«Avec un tel effectif, nous réaliserons une saison pleine»

SEDKAOUI :

Les coéquipiers de Belkacem Remache, qui ont disputé hier un autre match au stade du 5- Juillet face au MAS du Fès, comptant pour la cinquième journée de la phase des poules, vont reprendre le service demain, pour préparer en conséquence la 2e journée du championnat, qui aura lieu le week-end prochain.

U

ne rencontre très importante qui revêt un cachet particulier. Mourad Karouf et son adjoint Izri, devront préparer leurs poulains comme il se doit sur le plan psychologique, en prévision de ce second rendez-vous, qui les mettra aux prises au CR Belouizdad. Une reprise qui va s'effectuer dans la nette intention et l'unique objectif de faire un autre probant résultat, cette fois-ci, à

l'extérieur. Les partenaires de Camara auront à effectuer six séances d'entraînement au stade du 1er-Novembre de Tizi-Ouzou afin qu'ils soient prêts pour ce rendez-vous important. Le staff technique des Lions du Djurdjura, à sa tête Karouf, mettra à profit ces séances de travail, que devra effectuer son groupe, afin de préparer un plan d'attaque qui permettrait à la JSK d'enchaîner avec un autre succès en ce début d'exercice. Les Kabyles, qui seront au grand complet, sauf surprise de dernière minute, auront une tâche très ardue. Mais, vu le bon état d'esprit qui anime l'ensemble des joueurs, et lequel sera certainement encore au rendez-vous, il sera difficile aux gars de Laquiba de marquer. Cette dernière, qui affiche une bonne santé en championnat et qui est décidé à ne pas rater cette opportunité, attend de pied ferme les Canaris, avec comme seule idée de réaliser un résultat positif, en vue d’assurer, elle aussi, un début de champi-

onnat en force. Les joueurs kabyles ne comptent pas céder du terrain et l'objectif qui leur a été assigné par les dirigeants, à leur tête le président Hannachi Mohand Cherif, reste dans leurs cordes. Pour parvenir à atteindre cet objectif, les Rial, Tedjar, Younes, El Orfi et consort, doivent cravacher dur en sortant le grand jeu durant cette partie afin d'espérer s'imposer avec l'art et la manière, mais surtout avec, au final, une autre belle victoire. Après le bon résultat arraché au stade du 1er-Novembre de Tizi-Ouzou lors du premier match face au MCA, les Kabyles sont conscients de cette lourde tâche qui les attend face à une coriace équipe du CRB. Donc, les choses sont claires à l'avance pour les coéquipiers de Boulemdaïs : ils sont appelés à faire preuve de rigueur, de sérieux, d'abnégation, mais surtout de beaucoup de réalisme à l'approche des buts de cette équipe. S. A.

Tedjar veut la révision de son salaire

Selon une source proche de la direction kabyle, on croit savoir que le milieu de terrain, Saad Tedjar, a demandé à ses dirigeants de revoir son salaire à la hausse pour les prochains mois. En effet, le joueur le plus en forme de l’effectif kabyle en ce début de saison, estime qu’il mérite plus par rapport à son rendement. En effet, après avoir enregistré un début de saison époustouflant l’ex-Paciste a demandé tout simplement qu’il soit estimé à sa juste valeur. D’autre part, affichant une belle forme depuis l’entame de la saison, il promet de faire le maximum pour être à la hauteur, en aidant son équipe à réaliser les meilleurs résultats possibles en championnat après avoir réussi à récolter trois précieux points face au vieux club algérois pour le compte de la première journée qui s’est jouée il y a quelques jours.

Son statut d’international joue en sa faveur

Sans doute que le visage montré par Tedjar en ce début de saison poussera la direction à l’encourager, car il sait bien qu’il sera visé par plusieurs clubs qui feront tout pour le chiper. Pour cette raison, on n’écarte pas que son salaire soit revu à la hausse, à même de l’encourager certainement à redoubler d’efforts pour être à la hauteur, tant avec son club qu’en équipe nationale et gagner la confiance de son coach. Ce dernier était très content du rendement du joueur lors de la première rencontre de son équipe face au vieux club algérois.

Il veut s’illustrer encore plus

Même si nous ne sommes qu’en début de saison, Tedjar veut continuer sur sa lancée, en promettant de réaliser de belles prestations, pour le plus grand bien, certainement, de son équipe qui veut réussir un bon parcours en championnat après avoir raté ses rencontres de la coupe de la CAF. M. L.

Incorporé en seconde mi-temps, le milieu récupérateur des Canaris, Kaci Sedkaoui, pense qu'il ne faut pas s'arrêter à cette première victoire de la saison face au MC Alger, en tentant de ramener des résultats de l'extérieur, à même de permettre au club de se positionner comme un sérieux prétendant au titre cette saison. Avec du recul. Que pensez-vous de ce 1er succès enregistré face au Mouloudia d'Alger ? Je pense que c'est une victoire méritée, surtout qu'on s'est battus pour obtenir ces trois points qui restent très importants pour nous. Il nous fallait absolument l'emporter face au Mouloudia d'Alger. Je crois que nous avons fait ce qu'il fallait en prenant les trois points. Comment est aujourd’hui l'ambiance au sein du groupe ? Comme vous pouvez le constater, il y a de l'enthousiasme et de la joie. Ce premier succès enregistré nous a libérés complètement, ce qui va nous permettre d'aborder la suite du parcours sous de bons auspices et avec sérénité. Ce ne sera sûrement pas facile, puisqu'il y a d'autres clubs qui ont les mêmes ambitions que votre équipe. Qu'en pensez-vous ? Les objectifs des autres clubs ne nous intéressent pas. Nous avons un grand défi à relever et nous allons le faire. Nous devons montrer que la JSK est une grande équipe, très respectable. Nos supporters attendent beaucoup de nous ; on fera tout pour les satisfaire. Comment voyez-vous ce deuxième match de championnat face au CRB ? Notre prochaine rencontre sera certainement très difficile, mais nous sommes condamnés à revenir avec un probant résultat du 20-Août d'Alger et ce, pour garder notre dynamique et confirmer notre bonne santé. En tout cas, les joueurs sont conscients de ce qui les attend. Entretien réalisé par S. Aberkane

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


10

Maracana N°1520 — Dimanche 11 Septembre 2011

LIGUE 1

ASSELAH APTE POUR LE SERVICE Aujourd’hui à 19h au 20-Août

SA BLESSURE N’EST QU’UN MAUVAIS SOUVENIR

Le gardien numéro un des Canaris, Malik Asselah, est complètement rétabli de sa blessure qu’il a contractée depuis plusieurs semaines et sera ainsi apte pour les prochains matchs de son équipe.

E

n effet l’ex-pensionnaire du NAHD, qui n’a pas pris part aux deux dernières rencontres de son équipe face au DCMP du Congo et du MCA, pourrait participer aux prochains rendezvous qui attendent les lions de Djudjura. Poursuivant un programme spécifique depuis un bon moment, Asselah a récupéré pratiquement tous ses moyens et fera tous pour retrouver sa place de titulaire dans les plus brefs délais.

C

Un retour qui a fait énormément plaisir à ses entraineurs qui peuvent ainsi compter sur lui en perspective des matchs qui attendent les camarades de Remache. Une chose est sûre, c’est que Asselah fera de son mieux pour rattraper le retard qu’il a accusé et son retour sera d’un grand apport pour son équipe qui aura besoin de tous ses éléments afin de revenir en force, surtout que l’équipe veut frapper un grand coup en championnat après avoir raté son sujet en coupe de la CAF où elle a quitté la compétition très tôt.

La guerre pour le poste du gardien de but est relancée

Comme tout le monde l’a constaté, le second gardien Nabil Mazari, a montré un bon visage lors des rencontres qu’il a disputées jusqu'à présent. En effet, il a fourni une prestation de premier ordre lors du match dis-

puté par son équipe au Congo, ainsi que face au doyen où il a réussi à garder sa cage vierge. D’autre part, Asselah est très connu pour ses grandes qualités et son entame de la saison en force en est la meilleure preuve. Avec son retour à la compétition la concurrence avec l’autre gardien sera très rude le certainement le meilleur d’entre eux sera aligné. Cela mettra très à l’aise le coach des gardiens Lyes Izri qui sait très bien que la concurrence sera très bénéfique pour les deux gardiens et c’est le club qui sera le grand gagnant en fin du compte.

Il veut gagner une place en EN

Comme tout le monde sait, Malik Assela a raté le dernier stage de l’EN effectué en France pour faute de visa. Toutefois, l’enfant du nasria ne se décourage pas d’être convoqué à nouveau par le sélectionneur national.

Ighil maintient le suspense

VIENDRA, VIENDRA PAS ?

omme tout le monde le sait les responsables kabyles sont en contactes avec l’ex sélectionneur national Ighil Meziane a fin de lui confie la barre technique du club après le départ de l’ex coach Moussa Saib cependant il semble que les deux paties n’ont pas encore trouvé un terrain d’entente sur le plan financier et les discutions doivent continuer lors des prochaines heures. En effet selon les informations en notre possession on croit savoir que l’ex sélectionneur national a demandé un salaire qui dépasse les 150 millions par mois pour driver le club cependant la proposition des dirigeants kabyles est beaucoup moins par rapport au salaire qu’il a exigé. Ce qui a mis les deux parties dans différent sur ce plan financier. Toutefois les

négociations n’ont pas encore terminés et une seconde rond aura lieu a fin de tenter de trouver un terrain d’entente.

Une rencontre doit avoir lieu aujourd’hui

A fin d’approfondir et de discuter ce volet une rencontre est prévu pour aujourd’hui entre le premier responsable du club phare de Kabylie et l’ex driver des Sang et Or. Lors de cette ladite réunion ils tenteront de trouver un terrain d’entente toutefois reste a savoir maintenant si la nouvelle proposition des dirigeants kabyle satisfera Meziane Ighil. Une chose est sur c’est que le chairman kabyle fera de son mieux pour trouver un terrain d’ente car il veut que l’équipe aura toutes les conditions a fin de se concentrer seulement sur le travail a fin d’atteindre ses objectifs a la fin de la, saison.

La piste étrangère, l’autre solution

A cette effet, il compte donner le meilleur de lui même afin de convaincre les responsable du staff technique de lui adresser une nouvelle convocation en prévision des prochains rendez vous. Une chose est sûre, Asselah redoublera d’effort pour gagner une place de titilaire avec son club, ce qui lui permettra certainement d’attirer l’intention de Halilhodzic qui pourra le convoquer en prévision des prochains matches.

«Je suis prêt pour reprendre le service»

«Après avoir soigné ma blessure je ne ressens aucune douleur et je suis apte pour reprendre le service. J’ai raté les deux deniers matchs et je ferai toust pour être à la hauteur et aider mon équipe à réaliser les meilleurs résultats possibles.» M. L.

Bitam : «On reviendra en force en championnat»

Le défenseur axial, bitam, estime que son équipe est en progression et peut revenir en force lors des prochaines rencontres du championnat après un parcours catastrophique en coupe de la CAF. Sur le plan personnel, il estime qu’il est apte à prendre sa place après avoir été aligné durant quelques minutes lors du précédent match, et qu’il fera tout pour s’imposer, en dépit de la richesse de l’effctif. Avec du recul qu’avez-vous à dire sur la rencontre de votre équipe qui a battu difficilement le MCA ? Ce match face au MCA était très important pour nous du fait que l’équipe avait besoin d’une victoire pour se libérer après une série de mauvais résultats qui a influé négativement sur le moral du groupe. On a fait le maximum et Dieu merci, l’équipe a atteint son objectif en récoltant les trois

D’autre part, si les négociations n’aboutissent pas, la direction kabyle optera pour la solution d’un entraîneur étranger pour prendre les rênes de la barre technique de l’équipe. C’est ce qu’a confirmé le coach des gardiens, Lyen Izri, lors de son intervention sur la chaine deux, il y a deux jours. En attendant, on doit encore attendre quelques heures pour savoir où en sont les négociations avec Ighil Meziane et si ce dernier sera bien le prochain entraîneur du club phare de Kabylie. M. L.

points de la rencontre ; ce qui a fait énormément de bien à tout le groupe qui veut continuer sur cette lancée en réalisant d’autres bons résultats à l’avenir. Donc, cette victoire , selon vous, permettra à l’équipe de se libérer … Tous ce que je peux vous dire à ce sujet, c’est qu’une victoire est toujours bonne à pendre. Je pense que c’est une victoire qui sera très bénéfique pour le groupe qui ne doit pas s’arrêter en si bon chemin mais qui doit confirmer à l’avenir.

Sur le plan personnel, êtesvous prêt pour prendre votre place lors des prochaines rencontres alors que vous n’avez disputé seulement que quelques minutes lors du dernier match ? En ce qui me concerne, je travaille d’arrache pied pour être toujours au top et être à la disposition du coach s’il me fait appel. Je ferai de mon mieux pour être la hauteur de la confiance placée en moi, en apportant un plus à l’équipe lors des prochains rendez-vous. Je suis animé d’une grande volonté afin de réaliser une grande saison avec mon équipe. Et qu’avez-vous à dire à vos fans qui attendent beaucoup de vous ?

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Je leur dirais tout simplement de patienter et de nous soutenir au cours de toute la saison. On sait qu’ils sont très déçus par les résultats enregistrés par l’équipe en coupe de la CAF. Toutefois, je leur promets qu’on fera tout pour réaliser les meilleurs résulats possibles et leur procurer de la joie à la fin de la saison. Entretien réalisé par M. L.


LIGUE 1

Entrée laborieuse de la DreamTeam

Fiche Tecknique

Stade Omar-Hamadi Arbitres : Bousseter, Haci, Hamou But : Djeddiat (46’) Avertissements : Deham (28’), Yekhlef (59’), Lemmouchia (76’) USMA

USMA :

Zemmamouche, Meftah, Yekhlef, Khoualed, Laïfaoui, Bouchema, Lemmouchia, Boualem (Bezzaz 52’), Djeddiat, Deham ( Hamiti 81’), Meklouche ( Boumechra 75’), Entraîneur : Hervé Renard

CAB :

Babouche, Benamane, Boutrig, Della, Boudjelid, Heriat, Saidi, Boucherit ( Amrane 84’), Bitam, Messaoudi, Della. Entraîneur : Ameur Djamil

Maracana N°1520 — Dimanche 11 Septembre 2011

Le match USMA-CAB qu’a abrité hier le stade Omar-Hamadi a suscité la curiosité des observateurs et des inconditionnels des Rouge et Noir qui étaient impatients de découvrir une équipe usmiste truffée de joueurs de qualité. La Dream Team de Haddad et que drive toujours le Français Hervé Renard était ainsi à l’épreuve des Batnéens qu’entraîne l’inusable irakien Ameur Djamil. L’équipe phare de Soustara avec sa pléiade d’internationaux et d’ex-capés des Verts à l’image de Zemmamouche, Meftah, Khoualed, Laïfaoui, Bouchema, Lemmouchia, Djeddiat, Bouazza, Deham, Hamiti et le jeune Meklouche, s’annonce comme un potentiel favori pour le titre de champion. On s’attendait donc à ce que l’ogre usmiste ne fasse qu’une seule bouchée de son hôte du jour. Il n’en fut rien et les Aurésiens ont tenu la dragée haute. Les supporters sont restés sur leur faim et il a fallu attendre les tout derniers instants du premier half pour voir Djeddiat profiter d’une mésentente dans la défense adverse

En marge du match ALI HADDAD ET HALILOHDZIC CÔTE À CÔTE

Le patron de la SSPA / USMA Ali Haddad et le sélectionneur national Vahid Halilohdzic ont pris place dans la tribune officielle. Ils ont suivi la rencontre assis côte à côte

TASFAOUT LONGUEMENT APPLAUDI

Le manager de l’équipe nationale et ancien goleador des Verts a été longuement applaudi dès son apparition sur le terrain.

RENARD NE BADINE PAS AVEC LA DISCIPLINE

Pour être arrivés quatre minutes seulement en retard que l’heure prévue, les deux jeunes espoirs Chafai et Mansouri ont été retirés de la liste des 18.

A 18 HEURES LE STADE ÉTAIT ARCHICOMBLE.

Une heure avant le coup d’envoi de la rencontre, le stade était archicomble et il était pratiquement impossible de trouver la moindre place. D’ailleurs, les responsables du stade étaient obligés de fermer les portes d’accès.

HALILOHDZIC QUITTE LE STADE AVANT LA FIN DU MATCH

Resté sur sa fin, le sélectionneur national a quitté le stade quatre minutes avant la fin du match

OUED EL HOUMA HONORE L’ENTRAÎNEUR NATIONAL ET HADDAD

L’association Ouled el Houma a honoré le sélectionneur national Halilohdzic et le président Ali Haddad pour avoir pris en charge le transfert de Djamel Keddou en France

LES ESPOIRS S’IMPOSENT PAR LA PLUS FAIBLE DES MARGES

SÉANCE D’ENTRAÎNEMENT À AÏN BENIAN Aussitôt arrivés à l’hôtel Mehdi à Staouéli, les joueurs ont eu une heure de repos pour se préparer à la séance d’entraînement qui s’est déroulée sur le tartan du centre de Aïn Benian, à 18h.

RÉUNION TECHNIQUE

pour battre Babouche. La mi-temps est sifflée sur ce score. De retour des vestiaires, le jeu ne changera pas et le manque de cohésion entre les poulains de Renard facilite la tâche aux Batnéens qui tiendront

tête à la Dream Team de Haddad. Le technicien français a beau opérer des changements mais, vainement, à la grande déception des supporters qui sont restés sur leur faim

Mardi RDV Haddad-Ghrib

DOMICILIATION DU MOULOUDIA À BOLOGHINE

I

1 0

11

l était prévu que les dirigeants de l’USMA et ceux du Mouloudia d’Alger se rencontrent lors d’une réunion la semaine précédente, mais, selon une source sûre, on apprend que ladite réunion est reportée pour mardi prochain, au siège de la SSPA/USMA à Hydra. Comme signalé dans l’une de nos dernières livraisons, plusieurs dirigeants de l’USMA, à l’image de Haddad, Abdouche et Aïssaoui accueilleront quelques responsables du club rival, le MC Alger. Pour rappel, les Usmistes ont accepté que le Mouloudia reçoive cette saison ses adversaires au stade OmarHamadi de Bologhine, et ce, après quelques minutes de négociations entre Omar Ghrib et Ali Haddad. Cette fois ci, cette question n’a pas fait couler beaucoup d’encre, comme ce fut le cas lors de la dernière saison, puisque les Usmistes savent pertinemment ce qu’ils font, du moment que tous les derbies se dérouleront au stade du 5-Juillet grâce à la décision de Ali Haddad.

Contrats de garanties, de nouveaux agents seront désignés

Ainsi donc, c’est lors de la prochaine réunion que tiendront En ouverture de leurs ainés, les U21 des les dirigeants de l’USMA et ceux Rouge et Noir se sont imposés par la plus du MCA que les choses seront faible des marges devant leurs hôtes du jour. Benaldjia a inscrit l’unique but de la rencontre. plus claires sur l’accord trouvé entre les deux parties concernant

le stade Omar-Hamadi qui accueillera désormais les matches du Mouloudia pour cette saison. Cela dit, il faut dire que les Usmistes n’ont pas accepté la demande des Mouloudéens sans conditions, puisque mardi prochain, des contrats de garanties seront signés. Les Usmistes veulent garder aussi les mêmes agents de sécurité pour les rencontres du MCA, en plus de quelques agents du Mouloudia bien évidemment qui ne viendront que lors des rencontres du frère ennemi.

Les derbys au 5-Juillet, une décision favorable aux Usmistes

Comme signalé en haut, il était question que les derbys de cette saison se déroulent chez les équipes qui jouent à domicile, car, au départ, le Mouloudia d’Alger avait prévu de disputer

tous ses matches de la saison au stade du 5-Juillet, mais Mahfoud Kerbadj, président de la LFP, a été clair, si les derbys se jouent au 5-Juillet, aucun club n’aura la faveur de domicilier dans l’antre olympique. C’est pour cette raison qu’Ali Haddad n’a pas trouvé d’inconvénients, contrairement à la saison écoulée où il avait subi une grosse de la part du public qui ne voulait pas «aider» son frère ennemi. L’USMA disputera ainsi tous les derbies au stade du 5-Juillet, soit huit matches, ce qui est un avantage pour les Rouge et Noir, compte tenu de son effectif et de sa qualité. Si les Usmistes évolueront comme il y a 6 ou 7 ans, il est clair qu’aucun club algérois ne pourra la détrôner au stade du 5Juillet. Amine Tirmane

Benaldjia écarté de la liste des 18

Pour ce premier match de la saison qui a eu hier au stade OmarHamadi entre l’USM et le CAB, le jeune talentueux attaquant usmiste Mehdi Benaldjia n’a pas été retenu par son entraîneur Hervé Renard. Cette décision a déçu d’ailleurs de nombreux supporters qui ont été surpris de ne pas voir leur espoir faire parti des 18. En tout cas, Renard a voulu secouer son jeune joueur, car ce dernier, en dépit de ses bonnes prestations en matches amicaux et aux entraînements n’arrive toujours pas à se débarrasser de ses déchets, ce qui rend Renard hors de lui, lui qui est un adepte du jeu simple et direct.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

C’est aux vestiaires du stade OmarHamadi que le staff technique a dévoilé l’équipe type et le schéma tactique retenu pour le match. Tout a eu lieu au cours de la traditionnelle réunion technique d’avantmatch qui se tenait d’habitude la matinée à l’hôtel. Cette fois-ci, le coach a voulu maintenir ses joueurs concentrés jusqu’à la dernière minute.

DÉJEUNER À 13H, SIESTE ET COLLATION À 16H

Pour meubler la longue journée du samedi jusqu’à 19h, le staff technique a programmé le déjeuner à 13h, juste après, les joueurs sont montés dans leurs chambres pour la sieste avant de se retrouver à 16h au restaurant pour une collation.

16H30 DÉPART VERS LE STADE

Le départ vers le stade a été pris vers 16h 30 dans le bus du club frappé du logo «Chabab Aurès Batna» et du slogan «Lions des Aurès» de quoi ne pas passer inaperçus en plein Bab El Oued.

LES U21 ONT ASSISTÉ AU MATCH DE LEURS AÎNÉS

D’habitude les U21 reprennent le chemin du retour dès qu’ils prennent leurs douches, cette fois-ci, on a décidé de leur permettre de suivre le match de leurs aînés et découvrir l’ambiance du stade Omar-Hamadi. W. Y.


12

Maracana N°1520 — Dimanche 11 Septembre 2011

LIGUE 1

HAMLAOUI : «Nous sommes décidés à faire une grande saison» 0 0

C’est un joueur qui n’a plus rien à prouver. Un joueur qui a été, depuis longtemps, et qui demeure encore un élément clé dans l’effectif des Vert et Rouge, même si ces derniers temps sa cote est à la baisse à cause d’un passage à vide ayant contraint son entraîneur à le mettre sur le banc des remplaçants. «Peu importe», estiment les puristes, ce milieu de terrain aura donné un nouveau souffle à la JSMB depuis sa venue. Il aura fait montre d’une régularité exemplaire et même s’il ne fait pas actuellement l’unanimité, son expérience et son talent plaident pour lui. Dans l’entretien qu’il nous a accordé, Hamlaoui brosse un tableau sur son équipe, évoque la nouvelle saison et nous donne un aperçu sur ses propres ambitions. Nassim, comment peut-on résumer la préparation de l’intersaison ? Pour moi, la préparation aura atteint ses objectifs. Le stage de Tunisie a donné l’occasion au groupe de se transcender et de fournir plus d'efforts afin d’être plus performant et plus compétitif. Aujourd’hui, je peux dire, sans risque de me tromper, que l’équipe est prête pour la reprise. Apparemment, une saison dure vous attend, n’est-ce pas ? Effectivement, la saison qui va démarrer va être dure pour toutes les équipes, la nôtre s’est préparée dans de bonnes conditions et a même réussi à garder son ossature. Aussi, plusieurs équipes vont essayer de se mettre en exergue pour afficher clairement, et dès le début, leurs ambitions. Et pour la JSMB ? Ce sera la même chose pour nous. Nous avons effectué une bonne préparation, il faut le rappeler ; l’équipe a gardé ses éléments-clés et, mis à part N’djeng, Zerdeb et Meftah, tous les autres sont restés. Allez-vous jouer carrément pour le titre ? Nous sommes décidés à faire une grande saison. Comme je l’ai dit, l’équipe n’a pas connu de grands changements, les nouveaux joueurs se sont vite acclimatés au groupe. Je pense que nous sommes bien partis pour effectuer

L’ENTRETIEN DU DIMANCHE

un grand parcours et faire mieux que la saison précédente. C’est-à-dire ? S’il faut qu’on joue pour le titre, on fera de notre mieux pour l’atteindre. Cependant, j’estime qu’il est encore trop tôt pour en parler. Le championnat sera long, pénible et dur. Il faut savoir gérer match par match. Par la suite, on verra bien. Vous voulez ajouter autre chose ? Oui, pour dire simplement que la JSMB, depuis son accession parmi l’élite, a toujours réussi à jouer les premiers rôles. C’est une tradition, et c’est pour cela que cette saison notre équipe fera partie des candidats potentiels pour jouer les premiers rôles.

«C’est en coupe d’Algérie que la JSMB a eu son premier titre…»

Cette saison, vous allez représenter l’Algérie en Champion’s league. Quel sentiment éprouvez-vous ? D’abord, c’est une fierté pour nous de représenter notre pays dans une compétition aussi importante qu’est la champion’s league, tout comme c’est une lourde responsabilité. Toutefois, j’estime que c’est nouvelle expérience pour nous. On va entamer cette compétition avec la ferme intention de faire un parcours honorable et avec la ferme intention d’atteindre les poules. Et concernant la coupe d’Algérie ? C’est une compétition populaire attrayante. C’est dans cette compétition que la JSMB a pu décrocher son premier et unique titre jusqu’à présent. Aussi, nous ferons de notre mieux pour aller le plus loin possible dans cette compétition et pourquoi pas récidiver le coup de 2008. Si on comprend bien, vous allez jouer sur 3 fronts. Ne craignez-vous pas la saturation et la pression ? C’est vrai, mais une équipe qui dispose d’un effectif riche et qui s’est préparée dans de bonnes conditions peut prétendre jouer sur les 3 fronts. Il faut savoir gérer chaque compétition et faire tourner intelligemment l’effectif.

«Je continue à travailler d’arrache pied…»

Revenons à vous. Ces derniers temps, vous n'êtes pas parmi les titulaires. Est-ce un passage à vide ou un retrait de confiance de la part de l’entraîneur ? Chaque joueur passe par des moments creux, des passages à vide comme vous dites. Mais, maintenant, je commence à reprendre. Quant à ma

titularisation, seul l’entraîneur est maître à bord. S’il juge que je dois jouer, il le fera. L’entraîneur a toujours fait confiance à tout le groupe. Toujours est-il, je continuerai à travailler d’arrache-pied et à fond pour retrouver ma place de titulaire. Et la concurrence ? Je ne la crains pas, bien au contraire, c’est un facteur de stimulation qui permettra au joueur de fournir plus d’efforts et d’être toujours performant. Selon vous, quelles sont les équipes qui peuvent prétendre au titre cette saison ? Outre la JSMB, je citerai l’USMAlger, le MCA et la JSK… Après la JSMB, dans quelle autre équipe auriezvous aimé jouer ? Sincèrement, j'aurais aimé jouer au MCA. Pendant votre temps libre, que faites-vous ? Je me consacre à ma petite famille. Je profite pour rester avec mes enfants et ma femme. Que représente pour vous la JSK ? C’est là où j’ai appris à jouer, à avoir mes premières sensations. L’USM Alger ? Elle a pu rivaliser avec la JSK. Menad ? C’était notre coach. Bouali ? Un bon communicateur. La presse ? L’outil le plus important. L’EN ? La fierté de tous les Algériens. J’espère qu’elle retrouvera sa notoriété. On vous laisse le soin de conclure… D’abord, je tiens à remercier Maracana pour son objectivité. J’espère que cette saison on va remporter un titre avec la JSMB et être au rendez-vous avec nos supporters qui attendent beaucoup de nous. Je tiens à rendre hommage aux responsables du club qui ont mis tous les moyens à la disposition de l’équipe et qui font tout pour que le groupe travaille dans la sérénité. Entretien réalisé par A. Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

Un nul satisfaisant pour les visiteurs

Fiche Tecknique

Stade Chahid-Hamlaoui (Constantine) Affluence : nombreuse – Pelouse en bon étatArbitres : Zouaoui, Bitam, Chenoua Avertissements : Messali (44’) CSC – Zafour (88’) JSMB

CSC :

Daif, Ziti, Mekkaoui, Lemaici, Messali, Zmit, Gil, Hadjadj, Ferhat ( Ghodbane 70’), Bahloul ( Belhadj 74’), Cheniguer, Entraîneur : Dos Santos

JSMB :

Djabarat, Zafour, Belakhder, Megatli, Bachiri, Boucherit, Maïza, Kacem (Ouali 62’), Maroci (Hamouche 82’), Gasmi (Boulaïnceur 74’), Djallit Entraîneur : Bouali

D

evant un nombreux public, les Sanafir entament la partie sans le fameux round d’observation habituel voulant

Maracana N°1520 — Dimanche 11 Septembre 2011

sans aucun doute surprendre leurs invités du jour. Une partie qui s’annonce ainsi difficile pour les gars de Yemma Gouraya qui affirment n’avoir aucune idée sur leur adversaire du jour qu’ils découvriront une fois sur le terrain. Ce qui nécessite plus de vigilance de la part des camarades de Zafour, même si le CSC a des doutes en ce début de championnat du moment qu’il n’a pas montré un visage convaincant durant les quatre matches amicaux disputés lors de la phase de préparation. Cela dit, les Béjaouis savaient qu’ils n’allaient pas avoir la tâche facile face à leurs adversaires du jour qui pourront compter sur leur galerie pour leur apporter le soutien nécessaire et réaliser le premier succès à l’occasion de leur retour parmi l’élite après cinq ans passés au purgatoire. Les camarades de Megatli affichèrent ainsi leurs prétentions et se présentèrent en conquérants à Constantine pour une bonne entame du championnat. Sur le carré vert, le jeu se concentra au milieu du terrain et aucune des deux formations n’a réellement pris un ascendant certain. Toutefois, les visiteurs se feront

plus menaçants et gâcheront deux occasions par Kacem et Gasmi respectivement aux 36’ et 40’. Il n’en fut rien et la première mitemps s’acheva sur le score de parité vierge. A la reprise, les deux équipes essayeront de mieux s’organiser pour créer le sur-

nombre mais les joueurs confondent souvent vitesse et précipitation. Ce furent les locaux qui se créèrent les occasions les plus tranchantes et sans l’expérience de Zafour et le brio de Djabarat, les Vert et Noir auraient prétendu à mieux. Malgré les nombreuses

Boulhabib dit Soussou:

0 0

tentatives de part et d’autre et les changements effectués, le score ne changera pas et restera vierge. Les Lions de la vallée de la Soummam repartent de l’Antique Cirta avec un point.

«NOUS AVONS SAISI LA FIFA»

En effet, dans un entretien que nous avons eu avec le directeur sportif du CSC, M. Boulhabib Mohamed, ce dernier a voulu donner quelques éclaircissements concernant cette affaire de non-qualification des joueurs venus de l’étranger et recrutés par le CSC. «C’était à la FAF d’aller au séminaire de la FIFA en Afrique du Sud»

«Nous en tant que club, personne ne nous a parlé, ni même formé sur ce système TMS. Comment voulez-vous qu’on soit formés et au courant de ce système alors que les gens de la Fédération algérienne de football, censés nous former, ne se sont même pas déplacés en Afrique du Sud pour assister au séminaire organisé à ce sujet. Il aurait été mieux de nous informer avant pour que chacun de nous prenne ses dispositions pour ne pas se tromper.»

«La date de signature et de dépôt des dossiers à la LFP fixée au 25 alors que le TMS ferme le 24. Ce n’est pas normal»

«L’autre chose aussi, c’est comment fonctionnent notre Ligue et notre Fédération, je l’ignore. Lorsque la date limite des signatures était fixée au 18 du mois d’août et celle du TMS au 24, tout cela était normal. Mais quand on a prolongé cette date au 25, il fallait demander un prolongement de celle du TMS pour notre Fédération. Il n’est pas normal que je fasse signer un joueur le 25, donc dans les temps en Algérie, et que je ne puisse pas l’enregistrer au TMS parce que le délai est dépassé, c’est absurde. Moi, je vous dis, c’est de l’incompétence de la part de M. Raouaroua.»

«Aucun article des nouveaux règlements généraux ne fait allusion au TMS»

«Regardez les textes des nouveaux règlements généraux du football professionnel. Il n’y a aucune allusion au TMS ou a quoi que ce soit. S’il y a des amendements, nous n’avons reçu rien du tout et je défie quiconque qui affirme le contraire.»

«Notre mot de passe, on l’a reçu hier»

Concernant toujours ce dossier brûlant où quatre de ses joueurs ne sont toujours pas qualifiés, Soussou continue d’attaquer la FAF et son président, nous donnant encore d’autres arguments qui font que le club n’était pas responsable de cet état de fait. «Pour preuve encore, pas plus tard qu’hier, on vient de recevoir un email de la Fédération de football contenant le fameux mot de passe nous donnant accès au portail FIFA TMS, et la date d’envoi en fait foi. Alors, je voudrais qu’on m’explique pourquoi maintenant.»

«Nous avons saisi la FIFA par écrit»

«Nous ne pouvons rester comme cela et regarder. Nous avons saisi la FIFA par écrit et nous leur avons expliqué la situation en détail afin que les choses soient un peu plus claires et mettre à nu l’incompétence de notre Fédération.»

«Donnez-moi la Fédération et je les qualifierai tous»

Dans son réquisitoire contre la Fédération, Soussou monte encore au créneau pour dire que le président Raouaroua n’est pas du tout à sa place. «Donnez-moi la Fédération et je les qualifierais tous. Je ferai beaucoup de choses que M. Raouraoua n’a pu réaliser.» Un autre bras de fer vient de commencer entre le CSC et la FAF qui risque de nuire au football algérien. Entretien téléphonique réalisé par Lamine Boudebza

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

13

UNE ERREUR IMPARDONNABLE

Comment un club de l’envergure du CSC peut se permettre de faire une énormité pareille que celle de ramener des joueurs à coups de millions de dinars et ne pas pouvoir les qualifier pour une histoire de nonenregistrement de données dans le système informatique mondial (TMS) à temps. Ce système, mis en place par la FIFA sur son site Internet et accessible à tous les clubs avec chacun son mot de passe, permet en temps réel d’enregistrer tout transfert international de joueur algérien ou étranger venant d’un autre pays pour évoluer dans notre championnat. Le CSC ne l’a pas fait à temps, on se demande pourquoi. On a voulu en savoir un peu plus mais les dirigeants étaient aux abonnés absents. Seul le directeur sportif a accepté de nous entretenir sur ce sujet très brulant.


14

Telbi : «Je vais gagner ma place»

Les Blidéens ratent leur première sortie

La formation blidéenne de l’USMB, version 2011-2012 en Ligue 2, était très attendue par ses nombreux supporters à l’entame de cette deuxième année du championnat professionnel. Lesdits supporters, qui misaient beaucoup sur les camarades de Abdouni pour faire leurs débuts en fanfare, ont été déçus par la prestation des Vert et Blanc, lesquels, à leurs yeux, n’ont rien fait pour gagner face à l'équipe de Bel-Abbès, une équipe moyenne, qui a su profiter des erreurs défensives blidéennes. Les fans blidéens n’ont pas hésité à faire le déplacement au stade de l’OPOW de Bel-Abbès pour découvrir le nouveau visage de leur équipe, renforcée cette saison par le gardien Abdouni, Ledraâ, Melika et autres Boudina, et ont été déçus par le rendement de ces derniers, lesquels sont passés complètement à côté de la plaque, en concédant une défaite inattendue devant les camarades de Boukari qui n’étaient pourtant pas dangereux. Ils étaient tellement maladroits sur le plan organisationnel, et ont confondu vitesse et précipitation, gâchant plusieurs actions qu’ils se créèrent devant l’arrière-garde belabbessienne. T. Ahmed

Maracana N°1520 — Dimanche 11 Septembre 2011

Le milieu de terrain blidéen, Telbi Hacène, vient de reprendre la compétition après une blessure contractée lors du stage en Tunisie, qui l’avait éloigné quelques semaines des terrains. Il a débuté la partie sur le banc de touche, et a toutefois fait son entrée en seconde période ; sans aucun doute, il sera titulaire d’entrée lors de la prochaine rencontre face à l’USMAn.

Quel commentaire faites-vous sur la rencontre de vendredi dernier face à l’USMBA ? Tout d’abord, on est très déçus par le résultat final de la partie, on aurait vraiment aimé débuter le championnat par un résultat positif, hélas ça n’a pas marché, on n’a pas eu de réussite, l’équipe est passée à côté de son sujet, et ce match est à mettre aux oubliettes. Cette défaite ne va-telle pas influer sur l’avenir ? Nous n’avons pas à rougir de cette défaite, c’est un accident de parcours, il n’empêche que nous devons refaire nos comptes pour redresser la barre, et Dieu merci nous n’en sommes qu’à la 1re journée de championnat et nous avons tout le temps pour nous ressaisir.

Vous avez débuté la partie sur le banc de touches... Je viens de reprendre après une blessure, j’ai été retenu parmi les 18, c’est la décision du coach, il faut respecter ses choix, il est le seul maître à bord.

LIGUE 2 Bertil poursuit sa rééducation Le défenseur axial, Bertil Amar, dont le nom n’était pas porté sur la feuille de match de la rencontre USMBA-USMB, poursuit le traitement en attendant de voir plus clair dans les prochains jours ; selon le kiné, sa blessure nécessite un repos de quelques jours.

Belkhiter rejoindra aujourd’hui les Olympiques Le sélectionné olymplique, Belkhiter Mokhtar, rejoindra aujourd’hui ses camarades de la sélection des U-23 en regroupement au centre sportif de Sidi Moussa pour préparer les prochaines échéances des éliminatoires des JO de Londres 2012.

Cela ne vous a-t-il pas dérangé ? Non, ce n’est que le 1er match de la saison, j’aurais tout le temps devant moi pour travailler davantage et gagner ma place de titulaire.

Reprise aujourd’hui à la forêt de Soumaâ Après avoir bénéficiér d'une journée de repos après la rencontre livrée vendredi dernier face à l’USMBA pour le compte de la première journée du championnat de la Ligue 2, les poulains de Latrèche reprendront le travail cet après-midi à 17h par une séance d’oxygénation à la forêt de Soumaâ.

Comment se présente pour vous le prochain match, face à l’USM Annaba ? C’est un match qui sera difficile pour les deux équipes qui ont entamé le championnat de la nouvelle saison sur un échec ; pour nous, il est clair que nous devons empocher les trois points de la victoire afin de nous racheter vis-à-vis de nos supporters, après la défaite concédée face à l’USMBA vendredi dernier.

Namani, première expulsion ! Le défenseur axial blidéen, Namani Mohamed, après avoir écopé de deux avertissements au cours du match disputé avant-hier contre l’USMBA, a été expulsé à la 68’ par le directeur du jeu. Le coach Latrèche ne pourra pas compter sur ses services pour la prochaine rencontre face à l’USMAnnaba. Namani devra purger une suspension automatique.

Un mot pour conclure … Cette défaite enregistrée face à l’USMBA ne va nullement nous inquiéter, le parcours est encore long, le groupe est décidé à se donner à fond à partir de la prochaine rencontre pour répondre aux attentes des supporters, nous souhaitons leur soutien pour nous pousser à la victoire. Entretien réalisé par Tahi Ahmed

(Espoirs) USMBA 1 - USMB 0 En lever de rideau des seniors, les espoirs blidéens, drivés par Mekalfi, ont été battus par leurs homologues de l’USMBA sur le score de 1 à 0. T. A.

ALLALI : «On aura tout le temps pour nous ressaisir» Le jeune défenseur Allali Slimane (20 ans), que nous avons contacté hier, revient sur la défaite concédée vendredi dernier face au RCK. Il estime que son équipe n’a pas à rougir de cette contre-performance de début du championnat. Slimane est convaincu que lui et ses coéquipiers doivent impérativement gagner le prochain match face à l’USMBA afin que le doute ne s’installe pas.

Votre avis sur la défaite à Kouba... Comme il fallait s’y attendre, nous avons assisté à un match difficile entre deux équipes qui se connaissent parfaitement, le RC Kouba n’étant pas un

adversaire facile à jouer. C’est une équipe qui possède des joueurs chevronnés, contrairement à notre équipe qui est constituée de jeunes éléments manquant d’expérience. Malgré ce handicap par rapport à notre adversaire, on a fourni une bonne prestation, surtout en seconde période et on aurait pu connaître un meilleur sort. Cette contre-performance ne risque-t-elle pas d’affecter le groupe ? Non, je ne le crois pas, on a perdu face un bon adversaire, je ne vois pas pourquoi on va se laisser abattre après cette défaite, seulement, il faut vite se remettre au travail et ne pas laisser le doute s’installer, et cela passe par un succès dès la semaine prochaine face à l’USMBA.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Justement, comment appréhendez-vous ce match face à l’USMBA ? C’est un match derby. Il faut faire le maximum pour arracher les 3 points de la victoire, l’USMBA est une bonne équipe qui pourrait nous poser des problèmes, mais il faut gagner coûte que coûte pour faire plaisir à notre merveilleux public. Un message pour vos fans… Dieu merci, nos supporters ont toujours été avec nous ; même si on les a déçus lors de la première journée, il n’empêche qu’on compte énormément sur leur compréhension et leur soutien, et ce n’est qu’avec leur apport que nous pourrons avancer. Entretien réalisé par Aoun Laïd Boualem


LIGUE 2

15

Maracana N°1520 — Dimanche 11 Septembre 2011

ZEMMOURI : «Les Oranais ont joué derrière»

beaucoup plus les joueurs non résidant à Batna qui n’ont pas apprécié ce changement de programme.

Ambiance de cathédrale aux vestiaires

A la fin de la rencontre, les dirigeants, les joueurs et le staff technique étaient cloîtrés dans le vestiaire où régnait un silence de cathédrale. La porte était close et on n’entendait que le ruissellement de l’eau des douches. Il a fallu attendre plusieurs minutes avant de voir enfin apparaître le coach Zemmouri qui a répondu aux questions des journalistes.

Des joueurs mécontents

L’entraîneur mouloudéen cachait bien sa déception mais se montrait quand même disponible pour répondre aux questions de la presse.

«

C

e fut un match serré. L’ASMO a joué très regroupée derrière, ce qui a poussé nos joueurs à user de balles longues en profondeur qui ont fait le bonheur du gardien adverse. L’état de la pelouse a aussi gêné la construction du jeu. Malgré tout cela, on aurait pu marquer si on avait fait preuve de beaucoup plus de concentration devant la cage. Il nous reste encore du travail à accomplir pour corriger nos lacunes, on va se ressaisir.»

Benchadli : «On a su contrer le MSPB»

«Nous avons joué contre une bonne équipe bien en place sur le terrain. On les a bien observés et on a pu contrer en formant le couloir avant et en pressant leurs joueurs du milieu pour les empêcher de construire. C’est ce qui nous a permis de neutraliser leurs points forts. Ce match nul va nous permettre de travailler dans la sérénité pour la suite du championnat.»

Noreddine Zekri présent au match

La présence de l’ex-entraîneur de l’ESS et du MCA Noreddine Zekri n’est pas passée inaperçue. Il faut le dire, lui aussi n’a ménagé aucun effort pour se faire distinguer

en rôdant devant les représentants de la presse. Il a même attendu la sortie du coach Zemmouri pour aller le saluer en public. Certaines mauvaises langues parlent déjà d’une éventuelle succession de Zekrinho, comme on le surnomme à Batna. C’est peut-être très tôt pour être vrai mais tout est possible dans notre football.

Pas de repos pour les joueurs

Alors que les joueurs s’apprêtaient à partir chez eux passer le week-end en famille, ils ont été surpris par l’annonce de la reprise dès samedi matin. Le manque de préparation constaté contre l’ASMO a certainement influé sur la décision du coach qui a décidé d’annuler le repos prévu pour samedi. C’est

Un résultat prometteur

L'équipe de M’dina J’dida, qui avait fait une préparation réussie sur tous les plans, n'a pu ramener, faute de mieux, de son déplacement à Batna, qu'un petit point.

I

l faut quand même reconnaître que l'affaire a été chaude face à un prétendant à l'accession, au vu de son recrutement et des ambitions affichées. Le MSPB était un candidat solide sur tous les plans, et l'équipe oranaise, même si certains pensent qu'elle a raté son départ, aura fait une bonne affaire. Sauf que ce résultat n'a pas plu au coach Djamel Benchadly, qui aurait bien souhaité s'en retourner à Oran avec les 3 points de la victoire. N'empêche qu'il a félicité ses joueurs pour leur prestation, et dès demain il travaillera en conséquence le volet offensif et la complémentarité de sa ligne d'attaque. Selon les échos qui nous sont parvenus de Batna, les coéquipiers de Mazari ont réalisé une meilleure deuxième période, après avoir eu des consignes strictes de l'entraîneur. Le Mouloudia des Aurès, version 20112012, était un inconnu pour Benchadly pendant les premières 45 minutes. Il lui

a donc fallu toute une mi-temps pour réorganiser son équipe sur le terrain, faire les remplacements indispensables, notamment avec l'entrée de Abidi qui forme avec Chaïb une paire techniquement redoutable. Mais, sans grande motivation, toutes leurs velléités se brisaient sur le mur défensif des locaux. Il reste donc beaucoup de travail au

coach pour peaufiner un ensemble riche en individualités, mais qui a montré des ratages sur le plan de la cohésion et de la complémentarité. A Batna, certains joueurs se sont marchés sur les pieds. Mais n'oublions pas de rappeler que c'est la première fois depuis trois saisons que l'ASMO impose le nul aux Batnéens du A. Boutaleb MSPB.

Plusieurs joueurs n’avaient pas apprécié le fait de se retrouver sur le banc alors qu’ils étaient titulaires la saison dernière. Parmi eux Yagoub, Bouraoui et surtout Allili reversé en U21 avec Amrani et Zender non convoqué alors qu’il a joué tous les matches amicaux. On lisait la déception sur leur visage, notamment après la piètre prestation de l’équipe. Il a très certainement des réactions en cours de semaine.

L’attaque, le grand souci

En évoluant avec un 4-2-3-1, soit avec un seul attaquant de métier, Zemmouri n’a pas résolu le problème d’inefficacité car le MSPB n’a pas marqué le moindre but, même en matches amicaux. La stérilité offensive s’est encore confirmée contre l’ASMO. L’attaque est le souci majeur de Zemmouri, selon les observateurs, ce n’est pas en jouant avec un seul attaquant à domicile que cette carence sera réglée. W. Y.

CHAIB TEWFIK : «Il nous a manqué la vitesse d'exécution» «Avant tout, un match nul ramené de Batna n'est pas un si mauvais résultat. Au contraire ! Si on veut viser l’accession, il faut commencer par grappiller des points à l'extérieur et gagner tous nos matchs à domicile. A Batna, nous pouvions marquer au moins un but sur les deux occasions qui se sont présentées, la première dans le temps additionnel de la 1re période par Mebarki qui a fait un travail technique époustouflant, et la 2e sur le tir foudroyant et bien cadré de Abidi, sauvé miraculeusement par le gardien Sahraoui. Les instructions que nous avait données notre coach à la mi-temps ont été bénéfiques, mais il nous a manqué la vitesse d'exécution et de croire en nos chances à la limite des 18 yards. Il n'empêche que nous étions venus pour le nul et nous avons pu le réaliser face à un redoutable onze. Donc, tout va bien en attendant le prochain match A. B. sur nos terres.»

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


16

Après la victoire face à l’USB, optimisme et appréhension

Après la victoire contre l’USB, les dirigeants mobistes étaient emballés et même le staff technique, à sa tête Rahmouni Mourad, donnait l’impression de ne pas s’attendre à une telle victoire si minime soit-elle. D’ailleurs, dans ce contexte, l’entraîneur en chef des Vert et Noir a dit : «C’est une très belle victoire, je ne m’y attendais pas.»

Ce n’est pas étonnant et les Crabes n’ont fait que perpétuer une tradition reconnue à travers le territoire national. Cela promet bien pour les prochaines rencontres.

* L’heure du match…

Benchaâbane, nouvelle recrue, a été, selon nous, l’homme du match. Il a fait montre d’un grand réalisme, d’un talent inouï. Il a été pour beaucoup dans l’animation du jeu et dans le succès de son équipe. D’ailleurs, il a été de la phase de jeu ayant amené le but venu de Benchaâbane.

L

ors de ce match, les observateurs sportifs ont relevé des lacunes, notamment en attaque où beaucoup reste à faire. Rahmouni a ajouté dans ce sillage : «C’est vrai qu’en attaque terriblement défaut. Avec Moussouni, on va se pencher maintenant sur ce côté-là pour trouver les solutions adéquates.» C’est dire que si, pour cette 1re sortie officielle, les camarades de Dehouche ont réussi à passer

Rahmouni a utilisé la même équipe que celle qui a joué le dernier match amical Ne dit-on pas que les dernières rencontres amicales servent généralement à dégager l'équipe type qui aura à entamer le championnat. Eh bien, cela s'est vérifié avant-hier, puisque le coach Rahmouni a utilisé la même composante qui a joué le dernier match amical que les Vert et Noir avaient livré le 4 septembre passé à Béjaïa face à la JSD, un match ponctué par un nul (0-0).6

Un 4-3-3 payant A voir la composante qui a affronté l'USB, et de par les postes des joueurs incorporés d'entrée, on devine aisément que le coach Rahmouni avait joué avec le schéma tactique du 4-3-3, c'est-à-dire avec quatre défenseurs, deux latéraux, trois au milieu, à savoir Dehouche, Klehenmer et Akrour, alors que l'attaque était composée de trois éléments, entre autres Yaya, Benchaâbane et Henider. Un schéma qui a donné ses fruits, puisque le MOB a remporté son première match de la saison.

Henider annonce la couleur Le nouveau fer de lance des Crabes, Henider en l'occurrence, en inscrivant l'unique but de la partie, vient de montrer que son recrutement n'est pas fortuit et qu'il possède bien des qualités pour donner ce plus attendu par un nouveau promu. La preuve aussi que ce joueur vient de confirmer tout le bien qu'on pense de lui, et il est bien parti pour succéder à Djebar Akrour, le buteur-maison de la saison passée, à moins que ce dernier ouvre son compteur buts dans les prochains matches. R. M.

LIGUE 2

Maracana N°1520 — Dimanche 11 Septembre 2011

* Le buteur

ce cap face à une équipe qui s’est déplacée pour se défendre, cela ne nous empêche pas d’affirmer que du pain sur la planche attend le staff technique mobiste. «Le championnat est encore long et il va falloir qu’on continue notre travail et oublier rapidement cette première rencontre. Beaucoup reste à faire. Nous avons de la pâte mais il va falloir savoir en profiter pour former une équipe digne de ce nom et capable de relever les défis», nous a-t-on confié.

* Un public merveilleux

Contre l’USB, les Crabes n’ont pas failli à leur tradition. Ils étaient nombreux, le stade de l’Unité maghrébine a affiché complet pour ce 1er match de la saison. Même l’entraîneur Biskri a fait part de son étonnement. «Il faut dire que le public béjaoui a été pour beaucoup dans la sortie heureuse de l’équipe. J’ai été vraiment surpris de voir une telle galerie pour le 1er match de la saison.»

C’est Hennider qui ouvre son compteur pour le compte de cette 1re journée, en libérant les Mobistes, après tant de ratages. Ce but limpide et de toute beauté que vient de signer ce joueur nouvellement recruté et qui a fait montre d’une grande intelligence dans le jeu.

* L’expérience

BENCHAÂBANE : «Ce n’est que le début»

Il aura été l’homme du match, le joueur par qui, est venu d’ailleurs, le but du MOB. Benchaâbane, puisque c’est de lui qu’il s’agit, était tout content en fin de partie et de cette 1ère victoire de sa nouvelle équipe. Il nous a fait part dans cet entretien.

Vos impressions ? C’était difficile, car il ne faut pas oublier que c’est le 1er match de la saison. Donc, il ne fallait pas s’y attendre à grand chose. On a fait l’essentiel de cette victoire sera d’un grand atout moral pour la suite du championnat. Vous étiez pressés de marquer, n’est-ce pas ? Effectivement, et j’estime que c’était une erreur. On était décidé de gagner, surtout qu’on avait un public en or qui nous soutenait. Donc, on ne pouvait pas et on ne devait pas rater cette aubaine. Vous avez été l’artisan du but, un commentaire ? Je pense que l’artisan du but et de la victoire, c’est tout le groupe sur le terrain, on est là pour gagner. Pour une 1ère rencontre, on ne pouvait pas espérer à mieux.

Nassim Dehouche a fait preuve d’une grande expérience. Cet élément, qui vient de rejoindre le MOB, va être d’un grand renfort et sera un élément important sur l’échiquier de Rahmouni grâce à son expérience et son talent.

Le prochain match sera contre le PAC. Comment le voyez-vous ? Le PAC est une école de football, ceci dit, nous allons nous déplacer afin de continuer sur notre lancée et pourquoi pas retourner avec les 3 points en poche, mais je préfère savourer d’abord cette victoire après on parlera du PAC.

C’est cette organisation exemplaire, ce service d’ordre efficace mais discret qui a été pour beaucoup dans le bon déroulement de la rencontre et l’attitude positive du public. Un public, d’ailleurs, fair-play et qui n’a pas manqué d’applaudir l’équipe adverse. A. Z.

Un mot sur le public ? Vraiment, il a été simplement magnifique, c’est grâce à lui, qu’on a pu retrouver notre confiance et surtout qu’on n’a pas baissé les bras. C’est rare d’avoir un public pareil. Je suis vraiment étonné d’une telle galerie qui n’a pas cessé de nous soutenir jusqu’à la fin. Entretien réalisé par A. Z.

* Point fort

Belle entame des Crabes

Les Vert et Noir du Mouloudia Olympique de Béjaïa, et pour le compte du déroulement de la 1re journée du championnat de la Ligue II, a bien réussi sa première sortie de la saison sportive 2011-2012 à domicile.

Q

uoique cette victoire face aux gars ds Zibans est étriquée, sur un but signé par Henider à la 52', il n'empêche que le plus important ce sont les trois points empochés par les gars de la Soummam, eux qui ne pouvaient espérer meilleur début de saison. Ce succès permettra à la bande à Rahmouni d'entrevoir la suite des événements sous de meilleurs auspices. En effet, un premier succès de la saison ne peut que faire du bien au groupe et aussi au

staff technique qui sait bien que pareil succès ne pourra faire que du bien au groupe.

Le score aurait pu être lourd

Un seul but aura donc suffi aux capés de Rahmouni Mourad pour prendre les trois points, et pour les visiteurs de repartir chez eux comme ils étaient venus, c'est-à-dire bredouilles. Certes, dans ce genre de match de début de saison, le plus important c'est le pactole, et les camarades de Benchaâbane ont réussi à le remporter. Tant mieux donc pour eux, qui peuvent désormais entrevoir la suite sous de meilleurs auspices. Les Crabes pouvaient l'emporter sur un score large si les camarades de Aïssani avaient su profiter pleinement des occasions qui se sont présentées à eux, que ce soit en 1re ou en 2e mi-temps…

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Le PAC en ligne de mire

La prochaine journée, les Crabes effectueront un déplacement dans la capitale pour donner la réplique au Paradou Athlétique Club, une équipe qui a perdu son 1er match de la saison en déplacement face à l'autre nouveau promu, la JS Saoura, où les camarades de Kheloufi se sont inclinés sur le score de 2 buts à 1. La prochaine journée entre Béjaouis et Pacistes sera une sorte de confirmation pour les premiers nommés et de rachat pour les gars d’Hydra. Cette rencontre sera importante pour les Algérois, mais aussi pour les gars de la cité des Hammadites, qui ne voudront en aucun cas abdiquer pour leur premier match de la saison en déplacement. L’équipe du MOB qui veut réussir un coup d'éclat en ce début de saison. Rahib Medhouche


RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya de Aïn Defla Daïra d’El-Amra Commune d’El-Amra N° fiscal : 088144089000134

Avis d’attribution provisoire

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya de M’sila Daïra de M’sila Commune de M’sila Direction technique Bureau du marché N° fiscal 2817005959 N° 369

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DU MARCHÉ

Conformément aux dispositions des articles 49, 114, 125 du décret présidentiel N° 10-236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics, le président de l’Assemblée populaire communale d’El-Amra informe l’ensemble des soumissionnaires ayant participé à l’avis d’appel d’offres limité n° 03/2011 publié dans les quotidiens nationaux Maracana et en date du 11/08/2011 qu’à l’issue de l’analyse des offres des soumissionnaires en date du 04/09/2011, les opérations sont attribuées provisoirement aux entreprises suivantes :

Âöº «

N° Projet

Entreprise

Montant en TTC (DA)

01 Réalisation du réseau Benyamina Abdenour 9.084.114.00 d’assainissement - Chlef - NIF de la fraction Ziadir 000 90201 9001068 e (3 tranche)

02 Réalisation du réseau d’assainissement de la fraction Sedar (2e tranche)

EURL Bessam - Aïn Defla -NIF 000444019009839

17

Maracana N°1520 — Dimanche 11 Septembre 2011

PUBLICITÉ

9.398.610.00

03 Réalisation du réseau Boualem Abdelkader 8.517.600.00 - Bourached -NIF d’AEP de la fraction 196644010065530 Drabla El-Amra

Offre technique (note)

Délai

Observations

45.30

03 mois

Meilleure offre financière

Conformément à l’article 49 du décret présidentiel N° 10-236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics, le président de l’Assemblée populaire communale de M’sila informe l’ensemble des soumissionnaires ayant participé à l’avis d’offres national restreint N° 12/2011 paru dans les journaux suivants : - Maracana du 20/06/2011 19/06/2011 Conformément du jugement d’offres du 07/08/2011, le marché est attribué provisoirement à :

44

03 mois

Meilleure offre financière

60

01 mois

Meilleure offre financière

Intitulé de projet

Entreprise

Montant DA

Délai Observation d’exécution

* Entretien et de l’éclairage public à travers la commune Lot n° 01 : réalisation et de l’éclairage public double voie à côté de la mosquée cité 700 Lots

Habaci Mohamed

1.852.110,00

30 jours

* Entretien et de l’éclairage public à travers la commune Lot n° 02 : réalisation et de l’éclairage public du SP3 du cimetière Sidi Ammara

Houd Monia 5.151.276,00

45 jours

01 Moins disant Réalisation du réseau Daoudi Mohammed 7.314.044.40 04 d’assainissement - El Abadia -NIF dans le périmètre de proximité - Ouled Ben 197 844 100 162 037 Tekfa

55.75

04 mois

Meilleure offre financière

Les soumissionnaires qui contestent ce choix peuvent déposer un recours auprès de la commission des marchés dans un délai de dix (10) jours à compter de la première parution du présent avis dans les quotidiens nationaux conformément à l’article 114 du décret présidentiel sus-cité.

Maracana N° 1520 — Dimanche 11 Septembre 2011 - Anep N°873 781

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya : Blida Daïra : Boufarik Commune : Guerrouaou

Les soumissionnaires ont un délai de 10 jours à partir de la première parution du présent avis d’attribution dans les quotidiens nationaux pour formuler d’éventuels recours.

Maracana N° 1520 — Dimanche 11 Septembre 2011 - Anep N°874 016 RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya d’Adrar Direction de l’environnement Le NIF : 00031019004563

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N°05/2011

AVIS D’INFRUCTUOSITÉ Conformément à la disposition de l’article 44 du décret présidentiel N° 10/236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics, le président de l’Assemblée populaire communale de Guerrouaou déclare l’infructuosité de l’avis d’appel d’offres ouvert n°05/2011 publié dans les quotidiens Sada Echerk ( È b Å ) le 01/06/2011, Maracana le 04/06/2011 et au Bomop le 12/06/2011. Relatif à l’opération suivante : - La réalisation de groupe scolaire à Sidi Aïssa type «C» (09) classes + logement d’astreinte + 01 salle polyvalente + mur de clôture + VRD. Motif : les montants des offres sont excessifs. OBS. : cette opération sera relancée ultérieurement. Maracana N° 1520 — Dimanche 11 Septembre 2011 - Anep N°873 907

La Direction de l’environnement de la wilaya d’Adrar lance un avis d’appel d’offres restreint portant sur l’opération : «Eradication de la décharge sauvage d’Adrar» Les entreprises qualifiées intéressées par le présent avis peuvent soumissionner et retirer le cahier des charges auprès de la Direction de l’environnement de la wilaya d’Adrar, nouveau siège de la direction sis route de Reggane, tél./Fax 049 96 90 49 ; 049 96 90 47. Les offres doivent être accompagnées des pièces suivantes en cours de validité, légalisées : Offre technique : 1- Modèle de déclaration à souscrire remplie cachetée et signée 2- Instruction aux soumissionnaires paraphée par l’entreprise 3- Déclaration de probité remplie, datée cachetée et signée 4- Le cahier des charges signé et paraphé sur toutes les pages, parties A et B 5- Le délai de réalisation et planning des travaux 6- La liste des moyens humains (joindre diplômes, CV et déclaration CNAS) 7- La liste des moyens matériels (joindre des cartes grises et assurances) 8- Attestation de bonne exécution des projets similaires dûment légalisée 9- Copie légalisée du registre du commerce 10- Attestation de mise à jour CNAS-CASNOS et CACOBATPH 11- Original de l’extrait du casier judiciaire du signataire du dossier datant de moins de trois mois 12- L’extrait de rôle apuré ou avec échéancier 13- Statut de l’entreprise (cas de société) 14- Copie légalisée du certificat de qualification et classification professionnelles activité principale en hydraulique ou travaux publics en cours de validité, catégorie III et plus 15- Le numéro d’identification fiscale (NIF) copie légalisée

16- Attestation d’activité des trois dernières années 2008, 2009 et 2010 17- Attestation de dépôt des comptes sociaux pour les sociétés 18- En cas de groupement, joindre protocole d’accord. Offre financière : • La lettre de soumission remplie cachetée et signée • Bordereau des prix unitaires signé et rempli en lettres et en chiffres • Devis quantitatif et estimatif signé et rempli en lettres et en chiffres L’enveloppe principale doit contenir deux enveloppes distinctes cachetées ; - offre technique - offre financière Les enveloppes intérieures doivent porter le nom et l’adresse du soumissionnaire. Les offres doivent être adressées à Monsieur le directeur de l’environnement de la wilaya d’Adrar, service des marchés publics - direction de l’environnement de la wilaya, sous double pli cacheté et anonyme portant la mention suivante : «Soumission à ne pas ouvrir» Avis d’appel d’offres national restreint n° 05/2011 «Eradication de la décharge sauvage d’Adrar» La durée de préparation des offres est de 30 jours à compter de la date de la première parution du présent avis dans le Bomop ou dans les quotidiens nationaux, la date de dépôt des offres est fixée au trentième jour avant 12 heures. L’ouverture des plis technique et financier sera tenue le même jour correspondant à la date de dépôt des offres à 14h au siège de la Direction de l’environnement, les soumissionnaires peuvent assister à cette séance. * Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de 120 jours à compter de la date de dépôt des offres.

Maracana N° 1520 — Dimanche 11 Septembre 2011 - Anep N°873 898

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


18

Maracana N°1520 — Dimanche 11 Septembre 2011

US Beni Douala

Hamouténe et Laliam ont signé officiellement

L'ex-attaquant de la formation du CRB TiziOuzou, en l'occurrence S o f i a n e Laliam, qui a fait sensation la saison écoulée, n'a pas voulu continuer l'aventure avec cette équipe. Ce joueur a été contacté par plusieurs clubs de la wilaya de Tizi-Ouzou. Il y avait en lice, entre autres, la JS Boukhalfa et l'ESSM, mais en fin de compte, c'est pour l'US Beni Douala que cet élément a jété son dévolu. Il en est de même pour l'exgardien de but du Mouloudia d'Alger, Khaled Hamouténe, qui, lui aussi, a paraphé son contrat avec cette équipe de Beni Douala. Un club qui, dit-on, est décidé à tenter sa chance dans la course à l'accession en Régional 2. D'ailleurs, en s'attachant les services de l'ancien joueur de la JSK, Chabane Meftah, pour diriger la barre technique du club, les gars de l'USB affichent clairement leurs intentions. L'arrivée de ce technicien n'est sans doute pas étrangère au fait que Hamouténe et Laliam aient décidé d'opter pour l'US Beni Douala. S. A.

Matouk désigné entraîneur en chef JS Tadmaït

Les responsables du club phare de la JS Tadmait, qui évolue en division honneur de la wilaya de Tizi-Ouzou, ont installé officiellement un entraîneur en chef à la barre technique du club, en l'occurrence Abdelkader Matouk, en collaboration avec Rachid Meziane. Ce dernier est chargé de la préparation physique des joueurs.

L'

objectif assigné au nouvel entraîneur est de faire une bonne saison pour redonner le sourire aux gens de Tadmait. Le recrutement de cette personnalié, un technicien bien connu pour avoir entraîné de nombreux clubs de différents paliers, témoigne des intentions des dirigeants du club des 1 000 martyrs, quant à leurs ambitions à réaliser une saison de premier ordre, avec comme défi, celui d’effectuer une belle saison. Pour ce faire, les responsables du club ne lésinent pas sur les moyens pour renforcer leur effectif par des joueurs d'expérience, capables de répondre aux attentes. On a appris que le club a déjà entamé la préparation depuis maintenant presque dix jours. Une préparation sous la houlette du nouvel entraîneur Abdelkader Matouk qui, aidé par son adjoint Rachid Meziane, entame, à l'occasion, son travail à la tête de sa nouvelle formation de la JST. Pour rappel, le coup d'envoi du championnat est prévu pour le 28 Octobre prochain.

Slimane Lougani de retour au club

Le virevoltant attaquant, Slimane Lougani, est de retour à son ancien club, la JS Tadmait, pensionnaire de la division honneur de Tizi-Ouzou. Cet attaquant a déjà porté les couleurs de ce prestigieux club, il y a de cela deux ans. Lougani a donc décidé de retrouver une seconde fois cette équipe. Le retour de ce joueur à la JS Tadmait donnera du tonus, au groupe et va certainement apporter un plus. La présence des joueurs d'expérience, comme Ali Boulahia, Hafid Mezioudéne, Damri et autres ne fera que galvaniser les jeunes Tadmaitis à se transcender et à se surpasser, pour permettre à la JST de réaliser un parcours honorable et, pourquoi pas, terminer l'exercice à une meilleure place en championnat.

L'ossature de l'équipe maintenue

A quelques exceptions près, c’est pratiquement la même ossature qui animera la prochaine saison chez la formation de la JS Tadmait. Cela étant, le retour de quelques éléments au club viendra renforcer le club dans certains postes bien précis. A cet effet, on apprend qu'outre les éléments ayant donné leur accord définitif à porter le maillot Noir et Blanc, d'autres sont toujours en négociation avec les dirigeants dans le but de trouver un éventuel accord. Il convient de rappeler que la formation de la JST avait renouvelé son effectif dans sa majorité la saison écoulée, en faisant venir certains éléments issus de la région.

US OPEN : Andy Murray en demifinale du Grand Chelem pour la 4e fois cette saison

OMNISPORTS

L

e N.4 mondial, Andy Murray, a battu l'Américain John Isner, tête de série N.28, vendredi en quarts de finale de l'US Open, pour atteindre le dernier carré des quatre tournois du Grand Chelem cette saison. Il est le 7e joueur de l'ère Open à réussir cette performance (après Rod Laver, Tony Roche, Ivan Lendl, Roger Federer, Rafael Nadal et Novak Djokovic). A 24 ans, le finaliste de l'Open d'Australie et demi-finaliste à Roland-Garros, Wimbledon et l'US Open, effectue sa meilleure saison en Grand Chelem, où un Britannique n'a plus soulevé un trophée depuis 1936. Le natif de Dunblane revient pourtant de loin dans ce tournoi après avoir été mené 2 sets à 0 au 2e tour par le Néerlandais Robin Haase. L'Ecossais, qui s'est imposé 7-5, 6-4 3-6, 7-6 (7/2) en 3 h 24 min, rencontre samedi Nadal (N.2) ou l'Américain Andy Roddick (N.21) pour une place en finale du dernier Grand Chelem de l'année, dont il a été finaliste en 2008. L'autre demi-finale va opposer, samedi également, le Serbe Novak Djokovic (N.1) au Suisse Roger Federer (N.3). Murray est parvenu à rivaliser au

DIVISIONS INFÉRIEURES

service avec le géant Américain de 26 ans (2,05 m, 111 kg) avec 68% de premiers services (contre 67%) et 14 aces (contre 17). Il lui a, en outre, pris deux fois sa mise en jeu, en fin de première manche et en tout début du deuxième, ce qui lui a permis d'empocher ces deux sets."J'ai fais un bon boulot sur mon service, je ne lui ai pas donné beaucoup d'occasions de faire le break", a déclaré Murray. Isner s'est toutefois rebiffé dans le troisième set avec un break rapide, à sa troisième occasion, sur le lequel il a bien capitalisé.

"Volée toute faite"

L'Américain a laissé passer deux balles de break à 4-4 dans le dernier set, que Murray a sauvé sur un ace et un excellent second service au fond du carré sur lequel le grand Isner s'est mélangé les pédales. Isner est ensuite passé au travers du tie-break du quatrième set alors qu'il avait remporté avant celui-là 14 des 15 jeux décisifs qu'il avait joués à l'US Open depuis 2009, dont trois jeudi contre le Français Gilles Simon (N.12). Dans ce tie-break, une double faute, sa cinquième du match, puis une très facile volée de coup droit manquée ont ruiné

ses derniers espoirs. Murray a, lui, été impeccable dans l'exercice, avec une belle panoplie de coups gagnants (volée de revers, coup droit fond de cour, revers fond de court, service). "Cette volée toute faite, je n'avais qu'à la mettre dans le court... ça m'a fait mal", a déploré Isner. "J'aurais aimé qu'on aille dans un cinquième set, je pense que j'aurais eu une bonne chance, a-t-il ajouté. J'étais un peu nerveux au début, je guidais la balle au lieu de la frapper. Il m'a fallu du temps pour m'installer. "Cette rencontre était un duel entre les deux vainqueurs des deux derniers tournois avant l'US Open (Cincinnati et Winston Salem), qui restaient tous deux sur une série de 9 victoires d'affilée, que Murray a donc porté à dix.A +Cincy+, une semaine avant l'US Open, l'Ecossais était devenu le premier joueur à battre le N.1 mondial Novak Djokovic cette saison sur dur. Le Serbe avait, en effet, été contraint à l'abandon en finale à cause d'une blessure à l’épaule. Après son tout premier quart de finale en Grand Chelem, Isner va retrouver la 18e place mondiale et égaler son meilleur classement en carrière.

ATHLETISME - MEETING DIAMOND LEAGUE DE ZURICH : Cheruiyot remet une couche

La Kenyane, Vivian Cheruiyot, double championne du monde 2011 du 5 000 m et 10 000 m, est insatiable. Elle a remis ça avec panache au meeting de Zurich comptant pour la Diamond League. Poussée dans ses derniers retranchements par sa compatriote Sally Kipyego, elle a donné le coup de rein nécessaire pour franchir la ligne en vainqueure. Il est vrai qu’elle avait à défendre sa place de leader de l’épreuve du 5 000 m de la Diamond League 2011. Elle a été imitée dans son enthousiasme et sa volonté par le champion du monde du 3 000 m steeple. En effet, Ezekiel Kemboi a gagné aux forceps (17 centièmes !) devant Paul Kipsiele Koech. Deux autres athlètes ont confirmé leur forme du moment : Le Zimbabwéen Ngonidzashe Makusha s’est imposé à la longueur (victoire avec un bond de 8, 00 m) et la Sud-Africaine, Sunette Viljoen, a pris la deuxième place du concours du javelot. À noter la modeste cinquième place de la Sudafricaine Caster Semenya sur 800 m.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


L'OM déjà dos au mur

INTERNATIONALE

A

vant d'entamer une série de sept rencontres en l'espace de trois semaines, l'Olympique de Marseille (16e) doit impérativement décrocher sa première victoire de la saison en Ligue 1, ce samedi (21 heures), face à Rennes (5e), pour ne pas chuter dans les profondeurs du classement. L'Olympique de Marseille n'a déjà plus droit à l'erreur. Après quatre journées conclues par trois nuls (Sochaux, Auxerre, Saint-Etienne) et une défaite (Lille), les Phocéens pointent à une indigeste seizième place en Championnat. «Evidemment qu'il y a urgence, concède Didier Deschamps avant la venue de Rennes. La pression est toujours là, encore plus maintenant, mais l'important est d'avoir confiance. Il ne faut pas être alarmiste. On doit gagner en rigueur et en efficacité défensive.» Avec sept buts

Maracana N°1520 — Dimanche 11 Septembre 2011

encaissés lors des quatre premières journées, l'entraîneur phocéen ne s'est pas trompé : la défense reste le chantier prioritaire de ce début de saison.

Se libérer avant la C1

Et pour ne pas arranger les choses, «DD» va devoir composer sans Nicolas Nkoulou, suspendu trois matches par la commission de discipline de la LFP, et Stéphane Mbia, touché au pied droit. Face à une formation bretonne actuellement cinquième de L1 et très à l'aise depuis la reprise, la tâche s'annonce compliquée. Une nouvelle contreperformance à domicile, face aux Bretons, pourrait donc faire plonger le club dans la zone de relégation et provoquer un début de crise interne. De bien mauvaise augure avant d'entamer la Ligue des champions, mardi, sur la pelouse de l'Olympiakos Le Pirée...

LAZIO : D. Cissé marque face au Milan AC Les deux attaquants recrutés par la Lazio Rome, Djibril Cissé et Miroslav Klose n'ont pas manqué leurs débuts sous leurs nouvelles couleurs vendredi soir, à l'occasion du premier match de Serie A disputé cette saison. L'Allemand a ouvert le score à la 12 sur la pelouse du Milan AC, puis le Français a doublé la mise à la 21e. Cet avantage n'a finalement pas suffit aux Laziale, Zlatan Ibrahimovic (29e) et Antonio Cassano (33e) ont égalisé avant même la mitemps (2-2).

J. ANIGO : "Amalfitano est prêt"

Privé d'André Ayew, blessé, et probablement de Lucho, fatigué de son déplacement avec la sélection argentine, l'entraîneur de l'Olympique de Marseille Didier Deschamps pourrait aligner Morgan Amalfitano (26 ans, 2 matchs en L1 cette saison) au poste de meneur de jeu face au Stade Rennais, samedi. Le directeur sportif José Anigo n'a aucune inquiétude concernant le niveau de jeu de l'ancien Lorientais. "Ce que je peux dire aujourd'hui, c'est qu'il est prêt. J'ai parlé avec lui hier. Il a de la qualité, du talent et dès qu'on fera appel à lui, il va donner 150%, il n'y a pas de problèmes. Tous ont compris que ce match de Rennes était très important. Et qu'il ne faudrait pas jouer la carte individuelle parce Rennes est une très belle équipe", a-t-il indiqué au micro d'OM TV. Depuis le début de saison, Amalfitano a principalement été utilisé au poste d'ailier droit.

P

19

MAN CITY : le DG viré à cause d'un mail !

rincipal artisan du développement économique de son club depuis trois ans, le directeur général de Manchester City Garry Cook a dû se résoudre à démissionner après une énorme bévue. Opposé à la mère et agent du défenseur

Nedum Onuoha (24 ans, 31 matchs et 1 but avec Sunderland lors de la saison 2010-11) au sujet de son contrat, le dirigeant des Citizens aurait adressé par erreur à la proche du joueur un mail destiné à un ami administrateur du club. Dans ce courrier électronique,

le directeur général se moquait du cancer de la mère du défenseur des Citizens. Si Garry Cook a nié les faits, une enquête interne menée par le club a conclu que "les accusations de Mme Onuoha étaient fondées" selon un communiqué publié récemment.

PSG : Leonardo voulait signer Ruffier !

Quelques jours après la fin du mercato, on commence à en savoir plus sur le déroulement de certains dossiers. Le président du conseil de surveillance de l'AS Saint-Etienne, Bernard Caïazzo, a ainsi révélé que le portier Stéphane Ruffier (24 ans, 4 matchs en L1 cette saison), recruté cet été en provenance de l'AS Monaco, aurait pu rejoindre le Paris Saint-Germain si Leonardo avait pris ses fonctions plus tôt. "Leonardo nous a dit, lorsque l'on a traité le cas Matuidi, que si Saint-Etienne n'avait pas pris Ruffier et qu'il s'était toujours retrouvé à Monaco au moment où il est arrivé, il l'aurait pris pour être le gardien du PSG. Ce qui prouve que l'on est tombé au bon moment. On a eu de la chance. (...) Si Leonardo était arrivé plus tôt au PSG, Ruffier n'aurait jamais été à Saint-Etienne", a-t-il expliqué sur le blog de Pierre Ménès. Le PSG a finalement engagé le gardien de Palerme Salvatore Sirigu.

GREMIO : Brandao marque enfin

Prêté à Cruzeiro en mars 2011 par l'Olympique de Marseille après sa mise en examen dans une affaire de viol, puis au Gremio cet été, l'attaquant Brandao (31 ans) n'avait toujours pas trouvé le chemin des filets au Brésil. C'est désormais chose faite puisque le Brésilien a inscrit son premier but lors de la victoire de son club face à Bahia (2-1) jeudi.

JUVE : Buffon, un record qui a rapporté gros ! Si les clubs préfèrent en général investir des sommes astronomiques sur les milieux de terrain ou les attaquants, il existe cependant des exceptions. C'est notamment le cas de Gianluigi Buffon (33 ans), qui est le gardien le plus cher de l'histoire. Pour s'attacher les services du portier formé à Parme, la

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Juventus Turin avait dépensé 54,2 millions d'euros en 2001 ! Une somme déjà très importante de nos jours lorsque l'on observe que le transfert le plus cher du dernier mercato estival est estimé à 45 millions d'euros avec le départ de Sergio Agüero pour Manchester City, mais il y a dix ans cela l'était encore plus ! Surtout pour un gardien de but. Un record qui ne sera sans doute pas battu de sitôt, quand on sait que le Bayern Munich a déboursé 22 millions d'euros pour Manuel Neuer cet été, alors que Manchester United en a lâché 20 millions pour David De Gea. Concernant Buffon, avec 54,2 millions de bénéfice brut (hors salaires et primes) pour Parme, c'est le 5e plus joli coup réalisé lors d'une vente d'un joueur, selon l'article de Maxifoot qui a élaboré le TOP 50 des plus belles plus-values des transferts de l'histoire, en prenant en compte les joueurs aussi formés en club pour récompenser la formation et les équipes concernées.


20

Maracana N°1520 — Dimanche 11 Septembre 2011

Wenger répond à Lille

Arsène Wenger, très critiqué par les dirigeants lillois à la suite du transfert avorté de Park ChuYoung qui a filé à l'anglaise à Arsenal, a donné vendredi sa version des faits. «Je n'ai rien compris à ces reproches. Je

ne savais pas que Park allait signer à Lille. J'ai même été surpris d'apprendre que le joueur était en train de passer sa visite médicale à Lille alors que nous étions en train de négocier avec Monaco», a indiqué le manager des Gunners. Lorsque nous sommes tombés d'accord, j'ai appelé le joueur, qui était effectivement à Lille, et je lui ai demandé: Alors, qu'est-ce que tu fais ? Tu signes à Lille ? Il m'a répondu: Non, je viens"». Arsène Wenger est formel «Nous n'avons rien fait d'illégal ! Dans ce cas, c'est le joueur qui a décidé. Je ne vois pas ce qu'il y a de choquant. Il nous aurait dit: "Je suis à Lille, j'ai donné ma parole à Lille, je reste à Lille", il aurait signé à Lille. C'est aussi simple que cela». Le club londonien qui affronte ce samedi Swansea ne sait pas s'il pourra compter sur son attaquant sud-coréen, ce dernier était en effet toujours bloqué à Paris, en attente de l'obtention de son permis de travail anglais.

ALL - 5E J. : Le Bayer prend les commandes

Le Bayer Leverkusen s'est largement imposé ce vendredi à Augsbourg (4-1), et prend provisoirement les rênes de la Bundesliga en attendant la suite de la 5e journée. Après une entame de saison ratée à Mayence (0-2), les hommes de Robin Dutt ont enchaîné une

quatrième victoire de rang sur la pelouse de l'Impuls Arena grâce à des réalisations de Sam (6e, 72e), Kiessling (23e) et Derdiyok (79e). Avec dix points, le vice-champion d'Allemagne possède désormais une longueur d'avance sur le Bayern Munich.

Pour C. Ronaldo Lyon est "la meilleure équipe en France" L'attaquant du Real Madrid Cristiano Ronaldo a assuré vendredi que l'objectif de son club cette année était de remporter la Ligue des Champions, reconnaissant toutefois qu'il sera difficile d'affronter à nouveau Lyon, qui est selon lui "la meilleure équipe en France". "C'est une équipe difficile, à mon avis la meilleure en France", a-t-il confié au journal sportif Marca, "mais nous pouvons être supérieurs (par rapport à eux), y compris sur leur terrain". Le Real a déjà joué contre Lyon lors des deux précédentes Ligues des Champions, et rencontrera les Lyonnais le 18 octobre prochain. "L'objectif gagner. de est la Réussir Champion's League et la Liga, ce sont toujours les priorités du Real les Madrid, tournois les plus importants", a indiqué le joueur portugais. La saison dernière, c'est

son grand rival de toujours, le FC Barcelone, qui a remporté les deux trophées.Dans la Liga, "je ne suis pas d'accord (quand on dit) que Barcelone et le Real Madrid vont être les seuls à avoir des options" pour gagner, car "Valence aussi a une très bonne équipe cette année". Les réactions se multiplient en Espagne depuis la reprise de la Liga, 12 clubs de 1re division s'estimant lésés par une répartition "inégalitaire" des droits télévisuels des deux premières équipes. Les scores fleuves obtenus par le Real et le Barça, battant respectivement 6-0 Saragosse et 5-0 Villarreal lors de la 2e journée, ont d'ailleurs marqué les esprits. "Nous n'allons pas toujours pouvoir marquer six buts, nous passerons des par moments difficiles et nous perdrons des matches, c'est sûr", a tenu à rassurer le Portugais.

S'

ESP : Montanier - «Contre le Barça, il faudra y aller»

INTERNATIONALE

il reconnaît l'indéniable supériorité du FC Barcelone, Philippe Montanier opposé aux Blaugranas ce samedi avec la Real Sociedad, refuse de s'avouer vaincu. Enthousiaste, l'ancien coach de Valenciennes est persuadé qu'un exploit est possible. «Je vais citer le général de Gaulle: Qui veut gravir la montagne ne doit pas se laisser impressionner par sa hauteur. J'ai fait un peu d'escalade et, une fois sur la paroi, même quand on n'est pas rassuré, on ne réfléchit pas. On doit monter en assurant les prises. Une fois devant le Barça, même si c'est la meilleure équipe de tous les temps, il faudra y aller», a insisté Montanier dans une interview accordée à L'Equipe.

«Tenter notre chance à fond»

«C'est un super challenge à relever, a-t-il poursuivi. On a une petite chance de réussir. Et on doit la tenter à fond. Toute la semaine, j'ai senti les gars tranquilles, sereins, sans pression. Peut-être parce qu'on a bien travailler. On les connaît tellement par coeur, les joueurs du Barça, que c'est un match moins compliqué à préparer que celui de Gijon où il a fallu se casser la tête sur des tas d'hypothèses. Pour jouer ce genre de match, il vaut mieux quand même avoir de bonnes jambes...»

ANG : United et City en duel à distance, Arsenal à la relance

A

lors que Manchester United et Manchester City, leaders de la Premier League, affrontent respectivement Bolton et Wigan, Arsenal, mal en point, tentera de lancer sa saison face à Swansea. Leurs débuts impressionnent, leur jeu séduit et leur duel à distance régale. Frères ennemis, Manchester United et Manchester City, auteurs d'un sans-faute depuis la reprise, occupent les deux premières places du classement, s'affichant d'ores et déjà comme les leaders naturels de la Premier League. Après avoir infligé une gifle historique à Arsenal (8-2) il y a dix jours à Old Trafford, les hommes de Sir Alex Ferguson, treize buts en trois rencontres, se déplacent à Bolton, ce samedi

(16h00), tandis que ceux de Roberto Mancini reçoivent Wigan. Si les Red Devils peuvent compter sur Wayne Rooney, déjà cinq buts au compteur, et leur jeune garde, incarnée par Cleverley et Welbeck, la puissance offensive des Citizens éblouit également. Sous l'impulsion de Samir Nasri notamment, Edin Dzeko a inscrit six buts, tandis que Sergio Aguero s'est offert cinq réalisations. Des statistiques éloquentes, symbole d'une domination sans faille.

Arsenal déjà dans le rouge

Si la claque reçue à MU laissera une marque indélébile, elle aura montré l'étendue des limites d'Arsenal, remettant en cause l'intégralité de la politique

d'Arsène Wenger. Orphelin de plusieurs cadres (Nasri, Fabregas, Clichy), tous partis cet été, le technicien français a renforcé son équipe en recrutant des joueurs d'expériences, comme Benayoun ou Mertesacker, dans les dernières heures du mercato. Toujours en quête d'un premier succès, les Gunners tenteront de lancer leur saison contre la modeste formation de Swansea. Peu convaincant, Chelsea, toutefois invaincu, se déplace de son côté à Sunderland, tandis que Liverpool, troisième à égalité de points avec les Blues, voyage à Stoke City. Dans les autres rencontres de la journée, Everton accueille Aston Villa et Wolverhampton reçoit Tottenham, qui n'a toujours pas pris le moindre point.

Ricardo va mieux

Victime d'un accident vasculaire cérébral il y a dix jours, l'entraîneur de Vasco de Gama, Ricardo Gomes (46 ans) semble sur la bonne voie. L'ancien coach du PSG, de Bordeaux et Monaco respire désormais sans appareil. "Nous considérons que la période la plus dangereuse est derrière nous", a réagi l'hôpital Pasteur de Rio de Janeiro. Ricardo restera toutefois encore en soins intensifs pendant quelques jours.

Le Barça et le Real en ordre de bataille

Le Championnat à peine lancé, le mano a mano entre le FC Barcelone et le Real Madrid semble déjà se dessiner. En ouverture de la Liga, repoussée en raison des grèves, les Merengue ont corrigé le Real Saragosse (0-6), il y a quinze jours. La réplique catalane fût immédiate. Si les hommes de José Mourinho ont brillé, ceux de Pep Guardiola ont impressionné en infligeant d'entrée un carton à Villareal (5-0), prétendant au podium. Vainqueurs de la Supercoupe d'Espagne face à leur éternel rival, puis de la Supercoupe d'Europe contre le FC Porto, Lionel Messi et

ses coéquipiers affrontent la Real Sociedad, ce samedi à 18h, alors que les Madrilènes accueillent Getafe, club de banlieue de la capitale espagnole.

Valence et Séville au coude à coude

Après avoir disposé de Malaga (2-1), Séville, quatrième, souhaite de son côté confirmer à Villarreal, en quête de confiance après la gifle reçue au Camp Nou. Autre rencontre à suivre ce samedi, le duel entre Valence, sur le podium, et l'Atletico Madrid, tenu en échec par Osasuna (0-0) lors de l'ouverture du Championnat.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

Maracana N°1520 — Dimanche 11 Septembre 2011

21

5 astuces pour ne plus transpirer des pieds souliers dans lesquels vous êtes à l’aise, car plus vous serez fatiguée de marcher, plus vos pieds transpireront.

En été, la transpiration des pieds peut vite devenir un calvaire. Heureusement, il existe des moyens de la stopper. Découvrez nos 5 astuces pour garder vos pieds au sec pendant la saison chaude!

également être à l’origine de mycoses aux pieds, en particulier lorsque ceux-ci sont enfermés toute la journée et qu’il n’y a pas d’aération. Dans ces cas-là, il existe plusieurs solutions pour réduire la transpiration.

i elle est souvent gênante, la transpiration est pourtant une action normale de l’organisme. Elle est une réponse à l’augmentation de la température du corps et sert à le refroidir. Une chaleur intense, le stress, la fatigue, le surpoids peuvent être à l’origine d’une transpiration excessive. Malheureusement, la transpiration s’accompagne souvent de mauvaises odeurs, dues au mélange entre les sécrétions des glandes sudoripares et la flore bactérienne, et d’une sensation désagréable d’humidité. Elle peut

CHOISISSEZ BIEN VOS CHAUSSURES Si vous êtes particulièrement sujette à la transpiration, il faut absolument bannir certains types de chaussures, à commencer par les bottes en caoutchouc. Très à la mode cette année, ces bottes sont un véritable calvaire pour vos pieds. L’absence totale d’aération crée un phénomène de macération très désagréable, et à la fin de la journée, vos pieds seront trempés ! Préférez des baskets ou des ballerines qui permettent une aération à travers la toile ou le cuir. Choisissez surtout des

S

PORTEZ DES CHAUSSETTES EN COTON Lorsque l’on a tendance a beaucoup transpirer des pieds, certaines matières sont à éviter, comme les chaussettes en synthétique qui favorisent la transpiration et la macération. Préférez plutôt des chaussettes en coton qui absorbent mieux l’humidité et permettent une meilleure aération. Sachez également qu’il existe en parapharmacie des chaussettes spécialement conçues pour lutter contre la transpiration et les mauvaises odeurs grâce à une action antibactérienne contenue à l’intérieur même de la fibre. TRANSPIRATION : ADOPTEZ LES SANDALES Dès que possible, portez des sandales ou autres chaussures ouvertes qui permettent une aération maximale des pieds. Une fois rentrée à la maison, ne restez surtout pas confinée dans vos souliers, lavez-vous les pieds au savon et à l’eau fraîche et chaussez vos tongs ! En été, préférez les chaussures ouvertes qui permettent aux pieds de s’aérer et ainsi d’éviter la fermentation. Veillez également à ce que vos sandales ou vos escarpins ne soient pas trop serrés, mêlés à la transpiration, cela risquerait d’être très irritant pour vos

pieds. Les semelles aussi sont importantes : évitez celles en cuir qui augmentent la chaleur et exacerbent les mauvaises odeurs.

ESSAYEZ LA PIERRE D’ALUN Composée d’acide sulfurique, d’alumine et de potasse, la pierre d’alun reste le déodorant le plus efficace. Très simple d’utilisation, cette pierre est très efficace pour bloquer les mauvaises odeurs, réduire la transpiration et éviter la fermentation, sans risque pour la peau et sans l’agresser. Cette pierre doit être utilisée sur une peau lavée et humide. Frottez la contre la plante des pieds avant d’enfiler vos chaussures, le résultat est surprenant. La pierre d’alun est aussi particulièrement économique puisqu’elle s’utilise pendant une année entière ! Le petit plus : cette pierre est inodore, pas de risque donc d’interaction avec le parfum, vous pouvez donc l’utilisez également pour les aisselles. PRÉPAREZ VOTRE HUILE DE MASSAGE En cas de transpiration excessive des pieds, préparez vous-même une huile de massage : Procurez-vous 15 ml d'alcool camphré chez le pharmacien, ajoutez-y 10 gouttes d'huile essentielle de cyprès et 10 gouttesd'huile essentielle de sauge ainsi que 2 gouttes de menthe.Mélangez bien et massez vos pieds avec cette préparation matin et soir.

Aubergine farcie façon libanaise Préchauffer le four thermostat entre 6 et 7 (200°C) INGRÉDIENTS : Pour la sauce Sauce tomate sicilienne 2,5 g de sel (salage) 780 g d'aubergines 325 g d'agneau 16 g d'ail 10 g d'huile d'olive (pignons) 56 g de pignons 30 g d'huile d'olive (viande) 1 g de sel 0,5 g de poivre 5 g d'huile d'olive (plat) Laver, couper avec un couteau la partie du haut, vers les sépales.

Couper en deux, dans la sens de la longueur. Creuser la partie centrale. Saler les aubergines côté chair, retourner, laisser dégorger. Éplucher les gousses d'ail, enlever le germe central. Couper les gousses d'ail en fines lanières. Dans le bol du hachoir, ajouter la viande d'agneau. Hacher et placer dans un saladier. Dans le saladier, ajouter les gousses d'ail. Dans la poêle, ajouter l'huile et les pignons. Les répartir dans la poêle. Dans la poêle, faire colorer les pignons et réserver dans un bol

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

ou un ramequin. Dans la poêle propre pour la viande, ajouter l'huile, la préparation de viande du saladier. Dans la poêle, ajouter le sel, le poivre, les pignons. Mélanger, cuire 5 minutes à feu modéré. Huiler généreusement le plat à gratin Si les aubergines sont grosses, coupez-les en deux. Rincer sous l'eau courante, éponger. Placer dans le plat à gratin, l'ouverture sur le dessus. Farcir les aubergines avec la préparation à la viande. Arroser de sauce tomate. Cuire à four chaud pendant 30 à 45 minutes selon les fours.


22

Jeux-Détente

Maracana N°1520 — Dimanche 11 Septembre 2011

MOTS FLÉCHÉS N° 842

SOLUTION MOTS FLÉCHÉS N°841

LA BLAGUE Un homme interroge son ami: -Dis-moi, tu connais la différence entre un éléphant, un papillon et la famille? -Heu, non? -Le papillon peut se mettre sur l'éléphant et pas le contraire! Hahaha! -Heu, et la famille? -Oh ça va bien, merci!

CITATION "Il y a moins de bénéfices à espérer d'un billet de loterie que d'un billet de chemin de fer." Paul Morand

MOTS CROISÉS N°842 A

B

C

D

E

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 02192.62.25

F

G

H

I

J

K

L

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N°841

HORIZONTALEMENT 1 - Vermifuge 2 - Donner un air de Nouveau Monde 3 - Bons tuyaux pour faire le plein - Initiales papales 4 - Lieu de délices Glossine africaine 5 - Elle nécessite un bon tirage - Pays d'asie 6 - Son bonnet coiffe rarement les catherinettes - Dispensé 7 - Souveraine végétale - Pas trés productif 8 - Couvrirai de plis harmonieux - Elément de service 9 - Coincé - Mise dans le ton 10- A échanger avec la casse - Marque de licence - Concret

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur financier Djelloul Zerdani Directeur technique Laïd Kalila

VERTICALEMENT A - Mielleuses B - Avec lui, le col est encore plus raide - Lieu de mauvaise école C - Préparera un spectacle D - Vieux ring - Prend position E - Matière de vieux potiers Démantelée F - Et pas ailleurs - Espagne d'autrefois G - Les soeurs de maman Lourdes charges H - Malheureuse infante Dissimule I - Fignoler - Désinence verbale J - Petite bourguignonne Augmentée du produit des rafles K - Descend dans le milieu L - Anneaux pour gens de mer - Plan pour couper l

Chargé de l’administration Djamel Touafek Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1520 — Dimanche 11 Septembre 2011

Galles

14h30 : abtal koret el qadem

12:20 : Les douze coups de midi

15h00 : football ''CSC/JSMB''

13:00 : Journal

''direct''

13:45 : F1 à la Une

16h35 : el djaoualoune

13:55 : Formule 1

17h00 : ahlem ghoume 17h25 : bin'o bine 18h00 : journal en amazigh 18h20 : sihr el mordjane 19h00 : journal en français

15:35 : Dr House 16:20 : Dr House 17:10 : Dr House 18:05 : Sept à huit

+météo

19:50 : A la rencontre de...

19h30 : djanet..coeur de tassili

19:54 : Là où je t'emmènerai

20h00 : journal en arabe

20:40 : Météo

20h45 : zanka story (02)

20:50 : Coco

21h10 : canal foot

22:40 : Courses et paris du jour

22h10 : senteurs d'algérie

22:45 : Les experts

23h00 : orchestre régional alger

23:30 : Les experts

Coco, 40 ans, est l'exemple parfait d'une ascension sociale fulgurante. Parti de rien, il est devenu en 15 ans seulement le roi de l'eau pétillante et se voit aujourd'hui décoré de la légion d'honneur. Le soir de la cérémonie, il organise chez lui une fête somptueuse au cours de laquelle il étale sa richesse, au risque de lasser Agathe, son épouse. A l'occasion de la soirée, Coco annonce qu'il va faire de la bar-mitsva de son fils Samuel l'événement de l'année. Elle aura lieu au Stade de France, devant le tout-Paris. Aveuglé par son ambition, il ne remarque même pas que sa femme, son fils et ses amis les plus fidèles s'éloignent peu à peu de lui...

06:00 : EuroNews 06:35 : Ludo 08:35 : Bunny Tonic 10:50 : C'est pas sorcier 11:15 : Expression directe 11:25 : Météo 12:50 : 30 millions d'amis 13:20 : Maigret 14:50 : Keno 15:00 : En course sur France 3 15:20 : Les boeuf-carottes 17:05 : Chabada 18:00 : Questions pour un super champion 20:00 : Tout le sport 20:10 : Zorro 20:35 : Les enquêtes de Murdoch 21:20 : Les enquêtes de Murdoch 22:05 : Les enquêtes de Murdoch 22:55 : Météo 23:00 : Soir 3 23:20 : Tout le sport 23:30 : City Homicide

- Banque, épargne : mon argent est-il en danger ? Craignant que les banques ne fassent faillite, certains épargnants tentent de trouver des solutions pour protéger leur argent. - Dette : comment en est-on arrivé là ? En France, la dette représente 24 000 euros par personne. «Capital» revient sur les raisons et le fonctionnement des dettes souveraines. - Ville en faillite : la vie sans fonctionnaire Aux Etats-Unis, la crise a conduit à des situations hors du commun. Certaines villes se sont mises en faillite. - Revenus : peut-on doper les salaires ? Le gourvernement devait instaurer la «prime à 1000 euros» pour doper le pouvoir d'achat des Français. - Or : je vends les bijoux de famille De nombreuses entreprises proposent de racheter les objets en or des particuliers.

07:35 : Ovni 07:40 : Kaeloo 07:45 : Kaeloo 07:55 : Gorg et Lala 09:25 : Le journal des jeux vidéo 09:40 : L'agence tous risques 11:35 : Nadine Labaki, la rencontre 11:55 : La météo 12:00 : L'effet papillon 12:45 : Dimanche + 13:55 : La semaine des Guignols 14:30 : Le petit journal de la semaine 14:55 : Action discrète 15:05 : Sans crier gare ! 16:05 : Detroit 1-8-7 16:45 : Detroit 1-8-7 17:30 : Les Simpson 17:50 : S.A.V. des émissions 17:55 : Jour de Coupe du monde 18:55 : Le JT 19:15 : Canal Football Club 19:40 : Canal Football Club 20:55 : Le grand match 21:00 : Paris-SG / Brest 22:55 : Canal Football Club 23:15 : L'équipe du dimanche

06:00 : M6 Music

Vous allez devoir penser sérieusement à embrasser une autre carrière que celle à laquelle vous vous destiniez. C'est un signe de moral excellent. Envisager une telle mutation comporte certains risques importants.

09:35 : A mourir de rire 11:50 : Sport 6 11:55 : Turbo 13:15 : Météo 13:20 : Maison à vendre

Une réelle occasion de chance imprévue va se présenter à vous dans des circonstances imprévisibles. Ne faites pas la fine bouche si vous voulez vraiment profiter d'un moment inoubliable. Votre cercle d'amis s'agrandit. Vous vous sentez en bonne compagnie. Une ancienne relation pourrait vouloir se rapprocher à nouveau de vous. Mais vos sentiments amicaux à son égard sont difficiles à ranimer. Soufflez sur les braises et la flamme se rallumera d'elle-même. Une bouffée de printemps vous procure beaucoup de satisfaction.

Il est urgent d'assumer vos responsabilités dans la vie de tous les jours. Vous avez un potentiel de chances exceptionnel qui est inexploité. Prenez le mort par les dents car la chance va vous sourire. Ne laissez pas encore passer la belle occasion qui va se présenter.

Vous pouvez avoir cette certitude que c'est maintenant que va venir votre tour de chance ! A n'en pas douter vous allez pouvoir profiter pleinement de retombées positives d'une action personnelle. Vous auriez tort de refuser d'y croire. Surtout en de telles circonstances.

On s'intéresse beaucoup trop à vous en ce moment et vous ne voulez pas en profiter. Vous ne voulez pas vous laissez projeter en avant. Cependant, il serait bon de vous laissez guider vers le succès. Vous apprécierez sans doute cette nouvelle ambiance de vie avec satisfaction.

07:00 : Absolument stars

BALANCE

Votre forme atteint des sommets vertigineux. Veillez néanmoins à rester lucide à l'approche d'un événement qui pourrait provoquer une profonde contrariété. Un excès d'enthousiasme serait contraire au bon déroulement prévu.

SCORPION

10:20 : Afrique du Sud / Pays de

13h30 : avis religieux (direct)

SAGITAIRE

12h20 : ma waraa el chems

CAPRICORNE

monde de rugby

Saisissez la belle occasion qui va se présenter à vous. Attendez-vous à connaître de meilleures relations avec une personne proche de vous. Vous serez sûr de ne pas être déçu. C'est le moment d'intervenir et d'essayer de faire bouger les choses.

Vous partirez à la découverte d'un être que vous connaissez mal et qui excite votre curiosité. Des relations privilégiées pourraient naître d'un entretien confidentiel en tête à tête. C'est votre tour de chance de pouvoir ainsi communiquer avec aisance et efficacité.

VERSEAU

+météo

De bonnes nouvelles vous arrivent enfin. Profitez de cette opportunité pour vous situer face aux propositions qu'on pourrait vous faire. Vous traversez une phase bénéfique que vous pouvez transformer en réussite sans précédent. N'hésitez pas à entreprendre.

POISSON

09:50 : Mag de la Coupe du

Des réactions imprévisibles à votre égard vont vous contrarier quelque peu. Ne vous formalisez pas trop. Préparez-vous à des jours meilleurs car, malgré cela, la situation s'améliore de jour en jour. Le plus difficile est passé.

B L IE R

07:50 : Irlande / Etats-Unis

Profitez de votre forme pour prendre votre envol vers de nouveaux horizons. Vous avez déjà trop attendu. Vous semblez maintenant tout à fait disponible pour entreprendre une mission à laquelle vous pensez depuis longtemps. Mettez toutes les chances de votre côté.

TAUREAU

12h00 : journal en français

monde de rugby

HOROSCOPE

GEMEAUX

11h30 : ain defla ''rediff''

08:00 : Thé ou café, l'invité impossible 08:30 : Sagesses bouddhistes 08:45 : Islam 09:15 : Judaïca 09:30 : Orthodoxie 10:00 : Présence protestante 10:30 : Le jour du Seigneur 12:05 : Tout le monde veut prendre sa place 12:55 : Paris en plus grand 13:00 : Journal 13:20 : 13h15, le dimanche... 14:15 : Vivement dimanche 16:25 : Le peuple des océans 17:30 : Stade 2 18:35 : Point route 18:50 : Vivement dimanche prochain 19:55 : Emission de solutions 20:00 : Journal 20:59 : Météo 2 21:00 : Hors de prix 22:45 : 11 septembre dans les tours jumelles

CANCER

10h25 : flipper I

07:20 : Mag de la Coupe du

LION

10h00 : el bahr el moutawassite

VIERGE

09h30 : sihr el mordjane

14:00 : Nouveau look pour une nouvelle vie 15:15 : L'amour est dans le pré 17:15 : 66 Minutes

D IMANCHE

18:45 : D&CO 19:45 : Le 19.45 20:05 : E=M6 20:30 : Sport 6 20:45 : Capital 22:45 : Vol 93

23

Nuages épars 31°-19°

HORAIRES DE PRIÈRES El-Fedjr 04h51 El-Dohr 12h45 El-Assar 16h19 El-Maghreb 19h08 El-Icha’a 20h28

LE SAVIEZ-VOUS ?

Qu'est ce qu'un "Yard glass" ? Un yard glass (de l'anglais glass signifiant verre, et yard l'une unité de longueur) est un très grand verre à bière utilisé pour boire une yard d'ale (une des trois grandes familles de bière avec les lambics à fermentation spontanée et les lagers à fermentation basse). Ce verre a habituellement une contenance

de 1,4 litre. Mesurant environ 1 yard de long (environ 0,9 m), ce verre est constitué d'un bulbe à sa base et d'un tube s'évasant. Un tel verre est plus un exemple de l'habileté du souffleur de verre que du buveur. Néanmoins, boire une yard glass est un jeu traditionnel au Royaume-Uni, Australie et

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Nouvelle-Zélande. Le but est de boire le contenu du verre le plus rapidement possible. Selon le Livre Guinness des records, la personne ayant bu le plus rapidement un "yard glass" d'ale l'a fait en 4,9 secondes. L'ancien premier ministre australien Bob Hawke est le précédent détenteur du record.


BALLE AU CENTRE

LE CONSTAT

Par ALI BOUACIDA

I

nvité à la première émission de la Chaîne III «Football magazine», le président de la FAF a passé en revue les différents compartiments qui régissent le football national. Tout en se félicitant de l'adoption du professionnalisme, qui en est quand même à sa deuxième année, il n'a pas manqué d'en relever toutes les faiblesses. Il ne s'agit pas de reprendre ici toute la discussion, fort instructive du reste, mais juste d'en commenter avec modestie les points forts. Le volet technique a donc largement dominé l'interview menée avec beaucoup de lucidité par l'animateur qui a posé les questions idoines et auxquelles a répondu l'invité. Avec réalisme, serions-nous tentés d'écrire, notamment quand il fait le constat de la grande opacité qui couvre littéralement la gestion financière où «des joueurs sont payés en liquide, parfois avec des sachets noirs…», a-t-il dit. Une situation à laquelle le professionnalisme appliqué avec rigueur mettra fin en régularisant tout le monde et en faisant des footballeurs des «employés d'entreprise qui perçoivent leur salaire à la fin du moins». D'ailleurs, le président de la FAF a longuement axé son intervention sur la nécessité inéluctable de transformer le club en entreprise commerciale avec tout ce qu'elle comprend de directions et de départements propres à une société économique (ressources humaines, finances, direction technique, etc.) A ce sujet, il relèvera à juste titre que beaucoup de présidents de club cumulent toutes ces fonctions et ils sont à la fois les directeurs financier, technique et des ressources humaines puisqu'il leur arrive souvent de négocier le coût d'un déplacement avec un transporteur et de composer l'équipe qui doit disputer le match du jour… Cette «polyvalence» des patrons de club, et que le président de la FAF conçoit comme une abnégation, constitue en fait un monopole de la décision et beaucoup de conflits naissent justement de cette situation. Ils sont nombreux les entraîneurs à avoir démissionné parce que leurs prérogatives furent piétinées, quand leur liste des joueurs est chamboulée et des éléments remplacés sans leur aval. D'autre part, le recrutement des techniciens doit relever exclusivement de la direction technique. Or, au jour d'aujourd'hui, ce sont les présidents qui en détiennent le monopole, recrutant de préférence des étrangers payés royalement. Alors que les clubs manquent cruellement de finances. Ces exemples suffisent à eux seuls à illustrer la gestion chaotique de notre football. Le président de la FAF en a fait un constat juste. A quand les actes ? Ali Bouacida

Mesbah en liga dès décembre

24

Maracana N°1520 — Dimanche 11 Septembre 2011

L

e défenseur algérien de Lecce, Mesbah, dont le contrat court jusqu’en juin 2012, évoluera lors du prochain mercato hivernal en Liga avec Malaga. Suivi depuis la saison dernière par Malaga, Mesbah, en concertation avec les responsables de Lecce, aurait trouvé un terrain d’entente avec les homologues espagnols pour parapher un contrat de deux saisons à partir du prochain mercato hivernal. «Nous suivons Mesbah depuis plusieurs mois. Sa polyvalence correspond parfaitement à notre système de jeu», a indiqué le coach chilien de Malaga, Manuel Pellegrini, à la presse locale. Et de poursuivre : «Aux dernières nouvelles, les deux parties ont trouvé un terrain d’entente pour que Mesbah soit parmi nous en décembre prochain.» Réputé pour son sérieux et sa hargne de vaincre, le fougueux arrière a été promu capitaine d’équipe lors des rencontres amicales disputées par Lecce. «Je suis un professionnel. Je m’entraîne donc avec le sérieux voulu avec Lecce comme si j’y restais, mais je suis prêt mentalement à partir à n’importe quel moment.» Carlo Osti, le directeur sportif de Lecce, a confirmé l'intérêt porté par Malaga à l’égard de Mesbah. «En ce qui concerne le transfert de Mesbah, nous avons entamé les négociations avec Malaga», a-t-il indiqué à la presse locale.

L’ÉQUIPE ARABE DE L’ANNÉE

JEUX AFRICAINS 2011

L’Algérie étrille le Mozambique (7-1)

La sélection algérienne de football (dames) a étrillé son homologue du Mozambique (pays hôte) sur le score de 7 à 1 (mi-temps 1-1), samedi à Maputo, lors des 10es jeux Africains, assurant ainsi sa qualification pour les demifinales de l’épreuve. Les buts algériens ont été l’œuvre de Meflah (24’), Bouhenni (52’ et 76’), Bekhedda (60’), Marek (66’ et 69’) et Yahi (90’+3), alors que la seule réalisation de l’équipe locale a été signée par Maria Mutola (42’), ex-championne olympique en athlétisme (800 m). il s’agit de la première victoire des Algériennes sur le terrain dans ces jeux Africains, puisqu’elles avaient gagné le premier match face à la Guinée par forfait, avant de s’incliner lourdement lors du second contre le Cameroun (3-0).

FABRI (entraîneur Grenada CF) : «Yebda est un joueur important de notre équipe»

Djebbour, Yebda et Halliche dans le Belhadj joue et gagne onze-type face à Al Aïn La chaîne de télévision Abu Dhabi a publié sur son site l’équipe arabe de l’année. Trois Algériens figurent dans cette composante choisie par les internautes de ce site. Il s’agit du défenseur central de Fulham Halliche, du milieu de terrain de Granada Yebda et de l’attaquant de l’Olympiacos Djebbour.

Intervenant lors de la conférence de presse qui a suivi la séance d’entraînement de jeudi, Fabri Gonzalez n’a pas tari d’éloges sur les qualités du milieu de terrain algérien, Hassan Yebda. Séduit par les qualités de son joueur algérien, le driver de Grenada, Fabri Gonzalez, a affirmé lors de la conférence de presse d’avant-match que Yebda était très précieux dans son dispositif. Chose qui laisse entendre que l’ex-joueur de Naples devrait bien entamer la partie d’entrée demain. «Yebda est un joueur au capital expérience important. Il sait bien défendre, c’est un joueur important de notre équipe», a déclaré Fabri à la presse espagnole.

P

oursuivant sa préparation en prévision des huitièmes de finale de la Ligue des champions d’Asie prévus ce mercredi face au représentant iranien de Sabha, la formation d’Al Sadd a joué une autre rencontre face à la formation émiratie d’Al Aïn. Ce duel, disputé en trois mitemps de trente minutes chacune, s’est soldé par une victoire de l’équipe qatarie, un but à zéro. Titulaire, l’Algérien d’Al Sadd, Belhadj, a joué un peu plus d’une heure avant de céder sa place à l’un de ses camarades. Son entraîneur Fossati semblait très satisfait de son rendement qui a été, il faut le dire, très bon.

Benyamina : «C’est très éprouvant les voyages en Afrique» L’international algérien du FSV Frankfurt, Benyamina, a évoqué les conditions climatiques éprouvantes qu’il a vécues en Tanzanie avec la sélection algérienne. Benyamina, qui s’est dit prêt à jouer la prochaine rencontre de son club, avance : «Je suis bien rentré de Tanzanie. Sincèrement, les conditions sont très difficiles en Afrique. C’est tout à fait le contraire du climat qui règne ici à Frankfurt. Il y avait trop d’humidité et j’avais du mal à m’acclimater.» Cependant, Benyamina assure qu’il répondrait présent pour la rencontre de championnat de Bundelsiga qui attend son équipe aujourd’hui face à Erzgebirge Aue. «J’essaye de bien récupérer et, normalement, je serai prêt pour le match de championnat de ce soir.»

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Rodgers se désole de ne pas avoir pu qualifier Halliche

Brendan Rodgers, l’entraîneur de Swansea, qui comptait beaucoup sur le recrutement du défenseur central algérien Halliche pour renforcer sa défense, s’est déclaré déçu de ne pouvoir compter sur l’actuel sociétaire de Fulham FC. Son dossier de transfert de prêt n’ayant pas été envoyé à temps, la FIFA bloque toujours la transaction de l’exjoueur des Sang et Or à Swansea. «On est très déçus de n’avoir pas pu finaliser le transfert de Halliche. C’est un joueur que nous voulions pour donner plus de solidité à notre arrière-garde. Malheureusement, sa qualification tarde à se faire. On espère toutefois qu’il sera avec nous.»


maracanafoot1520 date 11-09-2011