Page 1

EN MILITAIRE

Mehdaoui et ses militaires

Champions du monde

www.maracanafoot.com

N° 1481 du Lundi 25 Juillet 2011

Les Canaris affûtent leurs armes à Alger

10DA

JSK

EN STAGE BLOQUÉ À L’HOTEL SAMITEL

Qui s’acquiert vite, se perd vite... JSMB

Bachiri : «Je suis venu pour apporter un plus»

Derrag béjaoui pour deux saisons Griche refuse la proposition de Laïb USMH

Asselah :

MCA

«Les Nigérians repartiront bredouilles»

Aïssaoui : «Je reprends demain»

Les primes de signature revues Hezil : «Je veux à la hausse gagner Aksas : «Le CRB, des titres …» c’est chez moi»

APRÉS LE DÉPART DE ZEMMAMOUCHE, MOKDAD, BOUDEBOUDA, BOUCHEMA, HERKAT, YOUCEF SOFIANE, DERRAG...

C’EST L’HECATOMBE !

Quelle équipe face au WA Casablanca ?

CRB

5

USMA

HADDAD OFFRE MILLIARDS À DJEDIAT

Une première en Algérie !


02

BERCHICHE SERA-T-IL LIBÉRÉ ?

Très convoité

Koceila Berchiche, qui vient de marquer de son empreinte le mondial militaire avec la sélection nationale en s’adjugeant avec ses partenaires le trophée mondial, ne sait pas encore s’il va continuer l’aventure avec la JSK ou pas. L’international kabyle ne manque pas de contacts, et le club qui s’intéresse le plus à lui c’est le Widad de Tlemcen. Le président Yahla a même pris attache avec l’enfant de Béni Douala avant son départ pour le Brésil avec la sélection militaire. Sachant que le joueur est toujours sous contrat avec la JSK, les responsables du WAT ne pourront conclure avec ce dernier que s’ils parviennent à arracher le OK des dirigeants kabyles. Maintenant, reste à savoir si Hannachi va libérer son joueur au profit du WAT. Les belles prestations réussies par Koceila Berchiche au Brésil vont certainement donner à réfléchir aux responsables kabyles quant au maintien ou à la libération du joueur. Alors, Berchiche sera-t-il libéré ? Réponse dans quelques jours. A. M.

LIGUE 1

ASSELAH : «Les Nigérians repartiront bredouilles» Maracana N°1481 — Lundi 25 Juillet 2011

Joint par nos soins, le gardien de but kabyle, Malik Asselah, se dit satisfait des conditions de préparation en prévision du prochain match face au Sunshine Star du Nigeria. Asselah estime que lui et ses coéquipiers sont dans l’obligation de résultat, et que seule la victoire leur importe, et qu’ils sont déterminés à se replacer dans le groupe et se relancer dans la course à la qualification au dernier carré de cette coupe de la CAF. Asselah est aussi heureux d’être convoqué en sélection, et il compte bien y rester le plus longtemps possible. Comment se déroule la préparation en prévision de votre prochain match en coupe de la CAF ? Dans de bonnes conditions et dans une bonne ambiance. L’ensemble des joueurs travaille avec sérieux et est déterminé à bien négocier cette deuxième sortie en phase des poules. On est tous concentrés sur notre préparation et on s’applique davantage afin d’être prêts ce vendredi, et répondre favorablement aux larges attentes du public de la JSK. Vous vous préparez sous la houlette de Rachid Adghigh, en l’absence de l’entraîneur en chef. Cela ne vous pose pas problème ? Non, pas du tout, la JSK a un staff élargi et je pense que l’absence du coach est due à des obligations professionnelles. On travaille sous la houlette de Rachid Adghigh et de Guillou, et je pense que tout va bien, et l’ensemble des joueurs s’applique et suit les consignes à la lettre. On a un match important ce vendredi, qu’on ne doit en aucun cas rater si on veut rebondir et aller de l’avant et continuer l’aventure sous de bons auspices et avec plus d’assurance et de confiance. On aura deux jours de préparation avec l’entraîneur Saïb et je crois que de ce côté-là ça ne pose pas problème. Après votre défaite face au MAS de Fès, vous êtes désormais dos au mur, et la victoire est impérative face au Sunshine Star du Nigéria, n’est-ce pas ?

C’est clair, on n’a pas d’autre choix que de gagner face aux Nigérians, et je crois qu’on a les moyens de nous ressaisir et, inchallah, on engrangera les trois points qui seront mis en jeu ce vendredi face au Sunshine Star du Nigeria. C’est une rencontre qui s’annonce difficile, mais on saura comment prendre l’avantage sur nos homologues nigérians et repartir du bon pied dans cette phase des poules. Mais votre adversaire qui a arraché une victoire lors de la première journée face au DC Motema Pembe de la RD Congo se déplacera en Algérie avec la ferme intention de confirmer ce succès... On sait pertinemment que notre adversaire ne va pas faire le déplacement pour faire du tourisme, et qu’il fera tout pour engranger les trois points. Je pense que nous sommes conscients de la lourde tâche qui nous attend. On saura, inchallah, comment nous offrir les points de cette importante rencontre. Si on veut rester dans la course à la qualification au dernier carré de cette compétition, on devra bien négocier les rencontres qu’on jouera à domicile, en tentant de faire le plein, tout en allant chercher d’autres points en déplacement. Donc, il est hors de question de rater ce rendez-vous face aux Nigérians, c’est dans nos cordes. Cela ne vous pose pas de problème de jouer au 5 Juillet, au lieu d’évoluer au stade de Tizi-Ouzou ? Non, pas du tout ; certes, on aurait souhaité recevoir nos adversaires à Tizi-Ouzou, mais bon, la décision a été prise par l’administration. En plus, la JSK a l’habitude de jouer au 5 Juillet les compétitions africaines. Espérons que le public sera au rendezvous pour nous soutenir et nous encourager afin que l’on puisse nous surpasser et nous transcender pour arracher les trois points. Donc, à Alger, à Tizi ou ailleurs en Algérie, il n’y a que la victoire qui nous intéresse. Je profite de l’occasion pour lancer un appel aux supporters de venir en nombre pour nous prêter main forte, afin qu’on puisse remporter cet important match, qu’on ne doit en aucun cas rater. En conclusion, quel est votre sentiment après cette convocation en équipe nationale et quels sont vos objectifs ? J’attendais cette convocation depuis un bon bout de temps. Maintenant que c’est fait, c’est à moi maintenant de tout faire pour rester le plus longtemps possible en sélection, et pourquoi pas ne pas m’im-

poser. Je suis très heureux d’être convoqué et je ferai tout mon possible pour convaincre l’entraîneur. Entretien réalisé par A. M.

Berrefane menace Asselah

IL ÉTAIT L’HOMME DU MATCH EN FINALE FACE AUX EGYPTIENS

C

e n’est u n secret pour personne, M o u r a d Berrefane, le gardien de but de la JSK, qui a pris part au Mondial des militaires au Brésil, a réussi avec ses coéquipiers, avant-hier dans la soirée, à s’offrir le titre mondial, en s’imposant en finale face aux Pharaons par la plus petite des marges, un but à zéro, sur une réalisation signée par le jeune prodige d’Oran, Aouedj. Les Egyptiens, qui ont dominé la totalité

de l a partie, ont tenté à maintes reprises de remettre les pendules à l’heure, mais il y avait en face d’eux un mur en la personne de Mourad Berrefane, un gardien de but des grands jours. Ce gardien n’est autre que l’enfant de Béni Douala, qui a à lui seul réussi à stopper plusieurs

tentatives, en annihilant toutes les balles dangereuses de Chikabala et consorts. Berrefane était l’homme de cette finale face aux Egyptiens. Il était au four et au moulin, en restant concentré sur son sujet, ne paniquant à aucun moment de la partie ; bien au contraire, il a su comment diriger ses coéquipiers de la défense. Par ses belles prestations avec la sélection militaire en Coupe du monde, le portier kabyle sera un concurrent en puissance pour Malik Asselah, le N°1. La concurrence battra son plein dans la cage kabyle, et il n’est pas sûr que Berrefane sera remplaçant. D’ailleurs, la saison passée, les deux gardiens, Asselah et Berrefane, on joué en alternance.

La concurrence dans la cage

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

kabyle est relancée

Rien n’est acquis pour Malik Asselah, et ce dernier sait pertinemment ce qui l’attend. S’il veut vraiment garder la cage kabyle, il n’a qu’à redoubler d’efforts pour mériter la confiance de son entraîneur. Car il y a un concurrent qui s’appelle Mourad Berrefane, qui ne va pas se laisser faire et qui tentera certainement de tout faire pour bousculer la hiérarchie et s’offrir le poste de gardien N°1 kabyle. La concurrence est bel et bien relancée dans la cage kabyle, et les prochains jours nous renseigneront davantage qui de Berrefane ou Asselah gardera régulièrement les buts ? A suivre avec attention ce duel à distance entre Berrefane et Asselah. A. M.


LIGUE 1

Les Kabyles dès aujourd’hui à Alger

Maracana N°1481 — Lundi 25 Juillet 2011

MAS, la bande à Moussa Saib aborde ce deuxième match de la phase des poules avec la ferme intention de ne pas rater ce rendez-vous, en s’appuyant sur une grande confiance. Il veulent coûte que coûte s’imposer devant les Sunshines, à domicile et devant leurs supporters et prouver que la JSK, version 2011/2012, peut réaliser un exploit cette saison, en jouant carrément tous les titres.

Le soutien du public est indispensable

C’est aujourd’hui dans la matinée que la délégation kabyle se déplacera à Alger, plus précisément au Samitel où elle a choisi d’élire domicile pour le prochain rendez-vous.

E

t il y avait du monde ! Puisque tout le groupe est mobilisé. Il ne manque à l’appel que le coach Moussa Saib, qui est en stage à Batna. En effet, les Canaris étaient tous du voyage. Etaient présents aussi les trois membres qui composent le staff technique, à savoir Adghigh, Guillou, Izri. Ce dernier qui a regagné le pays hier, n’est autre l’entraîneur des gardiens de buts de la JSK. Il y avait également le

président de section, Chioukh Khelifa, qui faisait office de chef délégation. Hannachi, nous dit-on, rejoindra le groupe à Alger un peu plus tard. Les Canaris prendront leurs quartiers à Samitel. Les Kabyles séjourneront jusqu’à la fin du mois en cours. Le staff technique kabyle dit avoir ficelé son programme de préparation. Quatre séances de travail seront au menu des Canaris, et ce afin qu’ils soient au top le jour J. Les coéquipiers de Saad Tedjar ne risquent pas, du coup, de chômer lors de leur séjour à Alger. Bon vent !

Ils veulent gagner coûte que coûte face au Sunshine

Pour que les Canaris du Djurdjura puisent parvenir à se ressaisir de leur dernier revers concédé face au MAS de Fès, ils ont grandement besoin du soutien de leu public, ce vendredi. Les supporters kabyles, doivent se déplacer en force au stade du 5-Juillet d’Alger pour apporter leur soutien à leur équipe favorite. La présence du 12ème homme est très importante en ce moment. La JSK, qui n’a pas réussi à engranger les trois points de la victoire la semaine dernière face au MAS, lors du premier match aller de la phase des poules de la Coupe de la CAF, est appelés à se racheter ce vendredi devant le Sunshine Stars du Nigeria. Les supporters doivent encourager leur équipe et apporter un plus en évitant de mettre toute pression supplémentaire sur le dos des joueurs, afin que ces derniers puissent remporter une première victoire dans cette phase des poules. S. A.

Aiboud Samir dit Mirou, un joueur qui promet JUNIOR

Il est né le 11 Février 1993 à Tizi-Ouzou et vient de décrocher son bac. Il s’appelle Aiboud Samir. Ce jeune joueur, qui n’a pas encore 20 ans, a commencé la pratique du football dès son très jeune âge. D’ailleurs, il a fait toutes ses classes à la JSK, en commençant par les Poussins, Benjamin, minime, Cadet et actuellement il est en première année Junior. Cet élément de valeur, a été élu meilleur joueur en 2005 en catégorie Benjamin, sous la houlette de Tahar Lamhene, et est deux fois champions d’Algérie en 2007 avec les Cadets et 20011 avec les Juniors sous l’oeuil de Toufik Semai. Pour rappel, ce meneur de jeu, est convoqué en sélection nationale des U17 cette saison, drivée par l’ancien joueur, Chabane Merzekane. Joint par téléphone, Aiboud Samir nous a déclarés ce qui suit : «Lorsque je me suis lancé dans ce sport, mes parents n’ont pas cessé de m’encourager pour devenir un bon joueur. Aussi, j’ai décidé d’aller de l’avant. Dieu merci, je suis content et heureux de me retrouver à la JSK, et j’espère gagner des galons au fil des saisons». De l’avis de plusieurs dirigeants et des gens qui connaissent bien la balle ronde, je suis sur la bonne voie et j’espère continuer sur cette lancée, tout en essayant de m’améliorer davantage afin de pouvoir progresser.» L’ambitieux jeune joueur, Aiboud Samir, ne compte pas s’arrêter en si bon chemin; bien au contraire, il veut gravir les échelons. «Je suis de nature ambitieuse et je veux bien passer à un autre niveau. Ce sont là mes objectifs et mes réelles intentions. Je ne rate aucune occasion pour solliciter mon entraîneur qui m’a beaucoup encouragé, à savoir Tahar Lamhene, lequel me permet à chaque fois d’apprendre des choses dans ce dur métier que j’aime beaucoup (rires)», confirme-t-il avant de conclure : «Je suis confiant et je crois dur comme fer en mes capacités. Je suis persuadé qu’avec de bonnes performances, je parviendrai à gagner des échelons dans ce domaine qui est ma passion.» Aiboud Samir est donc promis à un avenir radieux. Il lui suffit juste d’être sérieux dans le travail. Le meilleur est à venir. Aussi, la balle est désormais dans le camp de ce jeune joueur qui s’affirme d’une saison à l’autre. S. A.

NESSAKH : «Ce second match ne doit pas nous échapper» Après le revers concédé samedi dernier face aux Marocains du

Comment s’effectue la préparation, qui a débuté depuis quelques jours, en prévision du second match de la phase de poules ? Parfaitement bien. Nous travaillons dur pour augmenter nos capacités physiques. D’ailleurs, la charge de travail devrait augmenter durant ces derniers jours de préparation. Personnellement, j’ai beaucoup souffert, mais c’est une excellente chose pour nous. C’est de cette façon que nous serons performants à l’avenir. Ne pensez-vous pas que le plus dur reste à faire ? C’est évident. Nous n’avons même pas réalisé la moitié du travail, la plus grande partie s’effectuera prochainement. Nous sommes conscients de cela. Il faudrait avoir une grande volonté pour surmonter la fatigue. En tout cas, nous, les joueurs, allons nous donner à fond pour appliquer les consignes du coach.

Comment trouvez-vous le groupe, après une dizaine de jours d’entraînements ? Croyez-moi, après notre dernier revers concédé face au MAS, le groupe s’entraîne le plus normalement du monde, et avec une grande détermination. Nous avons réussi à oublier cette défaite et à former un groupe homogène. Je dirasi que c’est le premier indice d’une grande force au sein de notre effectif. C’est très important d’avoir un bon état d’esprit, car la saison sera longue et pleine de surprises. Le staff technique vous a accordés une journée de repos, d’aujourd’hui, (entretien réalisé hier, ndlr) avant de vous déplacer à Alger. Cela vous a fait du

03

bien, non ? Exact. Après avoir travaillé durant quatre jours à TiziOuzou, ce repos est vraiment mérité. Ce fut l’occasion pour moi de me reposer à la maison avant la reprise des entraînements, car j’étais resté à Tizi vu que nous étions soumis à un biquotidien. Comment jugez-vous le travail accompli jusque-là ? On a bien profité ces derniers jours à la foret pour retrouver notre souffle ainsi que notre condition physique afin de retrouver le rythme de la compétition dès le prochain rendez-vous. On s’est entraînés deux fois par jour et le staff technique a fait un bon travail. Ça nous a permis aussi de travailler les insuffisances constatées lors de la précédente journée de la phase de poules de la Coupe de la CAF. Comment se présente pour vous ce second match face au Sunshine ? Sous de bons auspices et dans de très bonnes conditions. Nous travaillons sérieusement et nous sommes concentrés sur notre sujet. La rencontre sera difficile et nous sommes conscients de la tâche qui nous attend. Nous savons pertinemment que notre tâche ne sera pas de tout repos, raison pour laquelle nous devons prendre toutes nos dispositions afin de négocier cette deuxième rencontre à notre avantage. Cette équipe du Sunshine Stars est à prendre au sérieux et nous ne comptons pas lui céder du terrain. Bien au contraire, nous ferons de notre mieux pour empocher les trois points de la victoire. Entretien réalisé par S. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


04

Maracana N°1481 — Lundi 25 Juillet 2011

Place au travail technico-tactique

LES CANARIS AUJOURD’HUI

DEUX JOURS DE REPOS POUR LES JOUEURS Après avoir bouclé la première phase de préparation avant-hier, les Canaris du Djurdjura ont bénéficié de 2 jours de repos. Ce qui leur permettra de se reposer un peu avant la reprise des entraînements, prévue pour demain, mardi, afin de préparer convenablement l’important rendez-vous qui les opposera au Sunshine du Nigeria vendredi prochain pour le compte de la seconde journée de la phase de poules de la coupe de la CAF. M. L.

LIGUE 1

Après une première phase de préparation effectuée à Tizi Ouzou, les camarades de Tedjar entreront, dès cette après midi, en stage bloqué au sametel où l’équipe a préparé la finale de la coupe d’Algérie de la saison écoulée.

A

près une première phase de préparation basée essentiellement sur le volet physique, les camarades de Tedjar travailleront lors de cette seconde partie de préparation le volet technico tactique. En effet le staff technique des Canaris veut travailler davantage la cohésion du fait que beaucoup d’éléments nouveau au sein de l’effectif n’ont pas joué assez de rencontres entre eux. En résumé, le staff technique des Canaris fera de son mieux pour préparer un schéma tactique idéal afin de contrer cette équipe du Nigeria et glaner les trois points de la rencontre, pour aborder ainsi les prochains rendez-vous dans les meilleurs conditions possibles.

Les joueurs ne jurent que par la victoire

Même si 3 jours nous sépare de ce

HANNACHI RENCONTRERA DOUICHER DIMANCHE PROCHAIN

SAMITEL

match capital de vendredi prochain, les Canaris semblent prêts pour ce rendez-vous. En effet, les joueurs nous ont confirmé que la rencontre sera certainement très difficile. Toutefois, ils promettent de faire le nécessaire afin de glaner les trois points de la rencontre et offrir une belle victoire à leurs supporters qui seront présents dans les gradins pour encourager les camarades d’El Orfi dans cette confrontation qui sera très importante pour la suite du parcours dans cette compétition continentale.

Ils invitent leurs fans à venir en masse

Vu l’importance de cette confrontation pour les camarades de Rial, la présence des supporters est plus que nécessaire lors du rendez-vous de vendredi prochain. A cet effet, les Canaris invitent leurs supporters à venir en masse pour les soutenir afin de remporter la rencontre et glaner ainsi les trois points de la victoire. Pour leur part, les fans promettent d’envahir le 5-Juillet afin de donner un coup de pouce à l’équipe. Cette dernière veut gagner cette partie et satisfaire tous les amoureux des Jaune et Vert. M. L.

Comme rapporté sur ces mêmes colonnes lors de nos précédentes livraisons, le capitaine de l’équipe, Laamara Douicher, n’a pas encore rempilé à la JSK et son sort n’est pas encore clair pour le moment, en dépit qu’il a passé des années avec le club phare de Kabylie avec qui il a gagné plusieurs titres. En effet, la direction kabyle ne lui a pas demandé de rempiler, contrairement aux autres cadres de l’équipe qui ont resigné juste après la fin du championnat. Cela démontre peut-être le désir de la direction de le maintenir en prévision du nouvel exercice.. D’autre part, on croit savoir que le joueur en question est convoité par plusieurs clubs qui veulent s’attacher ses services. Il veut prendre tout son temps avant de trancher sur sa prochaine destination. Selon les dernières nouvelles en notre possession, on croit savoir que l’enfant de Beni Douala rencontrera le président Hannachi dimanche prochain et tout sera clair après cette rencontre qui regroupera les deux hommes.

Tout sera clarifié lors de cette réunion

EN REGROUPEMENT AU

Même si rien n’est décidé pour le moment, on n’écarte pas la possibilité de voir le joueur libéré, vu les nombreux recrutements effectués par la direction, d’une part, et le fait qu’on n’a pas demandé au joueur de rempiler lors des précédentes journées, d’autre part. Cependant, on devrait attendre la rencontre entre Douicher et son président pour y voir un peu plus clair sur cette question.

HEZIL : «Je veux gagner des titres …»

L’arrière gauche des Canaris, Hezil, qui a été recruté cet été, nous parle dans cet entretien de sa venue à la JSK et des objectifs qu’il compte réaliser avec les Kabyles. Sur ce point, il nous a informés qu’il est venu pour progresser et même gagner des titres. Il a évoqué également cette coupe de la CAF, le prochain championnat qui débutera début septembre ainsi que d’autres points. Comment cela se passe-t-il pour vous avec le groupe ? Dieu merci, ça se passe à merveille pour moi. Il ya une grande ambiance au sein du groupe et croiyez-moi, je me sens très à l’aise en dépit que c’est ma première année avec la JSK. Donc, vous n’avez pas rencontré de problème d’adaptation… Sur ce point, Dieu merci. J’ai trouvé une bonne ambiance et je n’ai trouvé aucun problème pour m’adapter. J’ai même un sentiment que je suis là depuis longtemps. Tous les gens du club sont de bonne famille et ils nous ont facilité la tâche, à nous les

nouveaux, pour adapter. Je suis très satisfait

Quels sont vos objectifs avec la JSK ? Si je suis venu à la JSK, c’est pour progresser et tenter de gagner une place de titulaire et également gagner des titres, car la JSK est un club qui joue souvent les premiers rôles. En tout cas, je ferai tout pour être a la hauteur de la confiance placée en moi par les dirigeants et honorer mon contrat. La JSK possède un riche effectif. Ne pensez-vous pas qu’il se sera très difficile pour vous de gagner une place de titulaire… Certes, la concurrence sera très rude entre les joueurs. Toutefois, je suis un joueur ambitieux et je crois en mes qualités. Avec du boulot je suis convaincu que je suis capable de réaliser mes objectifs et de faire un bon parcours Un mot sur le premier match perdu par votre équipe au Maroc, face au Mas de Fès… Dans ce match, je pense qu’on méritait au moins le nul, vu la physionomie de la rencontre. On a réalisé un bon match. Toutefois, la chance n’était pas de notre côté. En dépit de cette défaite, je pense que nos chances de nous qualifier

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

restent intactes, à condition de bien gérer les autres rencontres et ce, dès le prochain match face au Sunshine du Nigeria.

Et comment se présente pour vous cette rencontre ? C’est une rencontre qui sera très difficile du fait qu’on n’a pas d’autre choix que de glaner les trois points de la rencontre afin de garder nos chances intactes pour passer au prochain tour. Cette équipe Nigériane ne va pas venir pour faire du tourisme mais pour chercher un bon résultat et confirmer sa victoire remportée lors de la première journée. Pour ce qui nous concerne, on est conscients de ce qui nous attend et on fera tout pour gagner la partie et se relancer dans la compétition Un mot pour vos supporters qui attendent de vous voir avec impatience… Je leur dis tout simplement de venir en masse nous soutenir lors de ce match, car avec leur présence, je suis convaincu qu’on réalisera une bonne partie. On m’a dit beaucoup de bien sur les fans kabyles et j’ai hâte de découvrir leur ambiance. Je leur promets qu’on fera l’impossible pour gagner les trois points de la rencontre afin de leur procurer de la joie. M. L.


LIGUE 1

La saignée continue !

Comme il est déjà connu, le défenseur axial du Mouloudia d’Alger, Sofiane Harkat, a tout réglé avec le club saoudien d’Al Qadissiya. Le montant du transfert est estimé à 250 000 dollars.

L

e désormais ex-défenseur du MCA, de l’USM El Harrach, de la JS Kabylie et de l’USM Alger, a subitement décidé de changer d’air au moment où tout le monde et, en premier lieu, la direction du club qui croyait que Sofiane Harkat allait continuer normalement l’aventure mouloudéenne. «Effectivement, j’ai eu des contacts avec le club d’Al Qadissiya qui m’offre cette opportunité de me relancer. Après tout, on voit bien que la plupart des joueurs de la sélection nationale sont en train de rejoindre les équipes du Golfe. Le plus important à mes yeux, c’est de ne pas avoir quitté le Mouloudia pour un autre club algérien», a indiqué l’intéressé. Une mauvaise nouvelle pour le staff technique, la direction du club et l’ensemble de la famille des Vert et Rouge, connaissant les potentialités de l’ancien international algérien espoirs. Un départ qui vient s’ajouter à une longue liste de joueurs importants qui compte déjà les Boudebouda, Mokdad, Bouchema, Zemmamouche, Youcef Sofiane et fort probablement, Derrag.

Maracana N°1481 — Lundi 25 Juillet 2011

APRÈS

LE DÉPART DE

HARKAT

Plusieurs départs et un recrutement très modeste…

Plusieurs départs et rien de spécial côté recrutement, même si la direction du Mouloudia d’Alger croit avoir fait le plus important en engageant l’ancien gardien international, Fawzi Chaouchi. Pour rappel, Omar Ghrib a aussi recruté les deux Africains, Oussalé, l’attaquant burkinabé et le défenseur, Mobitong, sans oublier le latéral droit de l’USM Bel-Abbès et l’attaquant du MC Mekhadma, Sayeh en attendant l’arrivée du «revenant» Farouk Belkaïd (ex-ES Sétif) qui devait finaliser, hier, à la villa. Selon un avis unanime au sein de la grande famille du Doyen, cette liste de nouvelles recrues est loin d’être une bonne affaire comme le pensent les recruteurs mouloudéens et en particulier, Omar Ghrib qui est en train de crier sur tous les toits qu’il a mis en place une bonne équipe ! A priori, les supporters du Mouloudia ont entièrement raison, car après les départs de Boudebouda, Zemmamouche, Mokdad, Bouchema, Derrag et Youcef Sofiane, tout le monde croyait que la direction du club allait, au moins, effectuer un recrutement conforme à tous ces départs, du moins pour faire l’équilibre. Mais rien de cela ne s’est produit pour la simple et unique raison, que des joueurs comme Mokdad, Boudebouda et Bouchema sont, selon

un avis unanime côté mouloudéen, irremplaçables ! Une évidence, car des joueurs comme Mokdad et Boudebouda, qui ont

quand même inscrit 80% des buts mouloudéens cette saison, laisseront, à coup sûr, un grand vide. M. B.

DERRAG OPTE LE MOULOUDIA SE PRÉPARE OFFICIELLEMENT POUR LA JSM BÉJAÏA DANS LA CONFUSION A J-5

DU MATCH CONTRE LE

Au moment où les Marocains du Widad de Casablanca se préparent dans la sérénité la plus totale en prévision du match de ce samedi contre le Mouloudia d’Alger pour le compte de la 2e journée de la phase de poules de la Champions league africaine, les Vert et Rouge algériens n’arrivent même pas à rassembler tout leur effectif. En effet, puisque le Doyen des clubs algériens se prépare avec 15 ou 16 joueurs seulement, tandis, que les Rouge et Blanc de Casa préparent ce match avec 30 joueurs ! Pis encore, pas plus tard que la fin de la semaine dernière, le staff technique mouloudéen n’avait en main que 13 joueurs seulement. La raison ? Elle est toute simple, le milieu de terrain, Hamza Koudri a préféré s’envoler vers la France pour des raisons toujours incompréhensives ; le latéral droit, Amine Besseghier s’est carrément éclipsé, allant même jusqu’à éteindre son téléphone portable à cause, parcequ’il se croît «ignoré» par les dirigeants, selon ses propres dires. Tout cela sans oublier le cas Attafen. Il est vrai que les deux derniers cités sont revenus à de meilleurs sentiments, en reprenant depuis samedi dernier le chemin des entraînements, mais la situation est loin d’être sereine. Comme si toutes ces con-

05

WAC

Cette fois-ci, c’est la bonne, le feuilleton «Derrag» a finalement connu son épilogue hier. En effet, le désormais ex-attaquant des Vert et Rouge, s’est officiellement engagé avec les Vert et Rouge de la JSM Béjaïa pour une durée de deux années. Tout s’est déroulé, hier après-midi, au siège du club, en présence d’une pléiade de dirigeants. Derrag portera même le numéro 20. Longtemps blessé aux ligaments croisés, Mohamed Derrag voulait à tout prix relancer sa jeune carrière, ayant même émis le voeu de continuer l’aventure mouloudéenne pour d’autres saisons. Malheureusement pour lui, les dirigeants mouloudéens ont perçu les choses sous un autre angle, en l’ignorant entièrement. Un geste qui a énormément touché l’enfant de Bousmaïl qui ne s’attendait pas vraiment à cette ingratitude. Et pourtant, pas plus tard que la semaine passée, Derrag et Omar Ghrib se sont rencontrés et se traintes ne suffisaient pas, le défenseur sont même mis d’accord sur tout, y compris l’aspect financier. axial, Sofiane Harkat, n’a rien trouvé Mais, visiblement, il s’agissait tout simplement d’une mise en d’autre à faire, à moins d’une semaine scène pour gagner du temps et rien d’autre. A noter que le d’un match aussi important, que d’entamer joueur a fait courir le CRB durant plusieurs jours, espérant que des négociations avec le club saoudien les dirigeants du MCA fassent le moindre petit geste. d’Al Qadissiya. Ajoutez à tous ces facCe qui est certain, c’est que le Mouloudia d’Alger a perdu un teurs, le fameux problème d’argent qui autre cadre important et ce, malgré sa blessure, car un joueur continue à faire l’événement au sein de comme Derrag, n’est pas facile à remplacer et les Mouloudéens cette équipe mouloudéenne. le savent très bien. M. B. M. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

LE AHLY AMOINDRI FACE À L'ES TUNIS

L'équipe égyptienne du Ahly du Caire se présentera très diminuée, face à l'ES Tunis, le 30 juillet à Radès, pour le compte de la seconde journée, groupe B, de la phase de poules de la Ligue des Champions d'Afrique de football, selon le site Starafrica.com. Al Ahly, champion d'Egypte en titre, effectuera le périlleux déplacement, sans son brillant attaquant mauritanien, Dominique Da Silva, blessé au niveau de la sangle abdominale, de son milieu de terrain, Mohamed Barakat, blessé au bras, et "out" pour au moins trois semaines, et de l’attaquant, Mohamed Fadl, dont le rétablissement n’est pas terminé. L'entraîneur de l'équipe, le Portugais José Manuel, devra trouver des solutions à ses défections, dans un match capital pour les deux équipes. Lors de la 1re journée de la compétition, le Ahly du Caire a été tenu en échec par l'équipe marocaine du Widad Casablanca (3-3) au Caire, alors que l'ES Tunis est revenue avec le point du match nul d'Alger, face au MC Alger (1-1). L'autre match du groupe oppose, à la même date, le WA Casablanca au MC Alger, au complexe sportif Mohammed V de Casablanca. Les équipes du groupe B partagent ainsi la première place avec un point chacun. Le groupe A est composé du Raja de Casablanca (Maroc), du Coton Sport Garoua (Cameroun), d'Enyimba (Nigeria) et d'El Hilal (Soudan).


06

LIGUE 1

Maracana N°1481 — Lundi 25 Juillet 2011

Griche ne trouve pas d’accord avec Laïb EMBOÎTANT LE PAS À DJEGHBALA ET GUERBI…

Les cadres reprennent les entraînements

Comme déjà annoncé dans nos colonnes, Djeghbala et Guerbi n’ont pas trouvé un accord avec les responsables harrachis parce que ces deux joueurs ont réclamé chacun 800 millions de centimes et une mensualité de 60 millions.

LEGRAÂ, DEMOU, LEDRAÂ ET DOUKHA DE RETOUR

Après trois jours de repos, les cadres de l’équipe liés par contrat avec les Jaune et Noir commencent à reprendre les entraînements. Dès hier, le trio Legraâ, Ledraâ et Demou ont repris à Dar El-Beida. Ils viennent s’ajouter aux trois autres joueurs, l’international Doukha, qui a rempilé la semaine dernière pour une saison. Il faut savoir que ces joueurs ont préféré entamer les entraînements afin d’être prêts pour la saison prochaine bien que Legraâ n’ait pas encore finalisé avec Laïb pour cette saison. Le joueur en question veut une prime de signature en rapport avec sa valeur. «Il faut que Laïb m’estime à ma juste valeur. Certes, je suis toujours sous contrat avec l’USMH mais je dois négocier avec lui. Bref, j’ai préféré reprendre les entraînements afin que l’administration sache que je ne suis pas un tricheur ou que je fais du chantage», affirme Legraâ.

LEGRAÂ DEVAIT NÉGOCIER AUJOURD’HUI

Cet élément vient s’ajouter aux trois joueurs qui n’ont pas encore rempiler. L’arrière gauche Legraâ, qui est toujours sous contrat avec les Jaune et Noir, refuse de jouer la saison prochaine bien qu’il ait repris l’entraînement. Selon lui, Laïb ne l’a pas estimé à sa juste valeur. Un rendez-vous est pris avec Laïb pour aujourd’hui.

G

riche, qui a négocié avanthier avec Laïb en présence de son manager, n’a pas réussi à se mettre d’accord parce que Griche exige 800 millions de centimes pour rempiler. Laïb, quant à lui, aurait proposé 650 millions que le joueur a refusé catégoriquement. Ce dernier a même donné un temps de réflexion à Laïb. Dans le même contexte, Griche a affirmé que les offres faites par l’ASK et le MC El-Eulma sont bien

Le flou s’installe dans les catégories de jeunes

Laïb n’a jusqu’à présent pas pris une décision pour la catégorie de jeunes et leur président. Des rumeurs courent faisant croire que Laïb veut confier cette catégorie à Boussenina qui a déjà préparé son staff puisqu’il a contacté Medahi comme DTS et Herabi dans la catégorie des juniors. En effet, Laïb ne veut pas parler de cette catégorie puisque même Nebou, l’actuel président, ne sait rien de son sort, on ne l’a n a pas contacté pour élaborer le programme de la saison prochaine.

meilleures mais il a préféré donner la priorité à Laïb afin que les gens ne disent pas que c’est un traître.

Un ultimatum fixé

Le joueur, qui est sorti furieux du bureau de Laïb, et cela parce qu’il n’a pas trouvé un accord, aurait fixé un ultimatum aux dirigeants pour satisfaire ses exigences financières. D’après certaines source très bien informées, le joueur serait sur le départ dans les jours à venir si Laïb ne bouge pas.

«Je n’ai pas demandé le ciel»

Adlène Griche, que nous avons contacté hier par téléphone, nous a affirmé qu’il n a pas demandé un milliard ou le ciel pour que Laïb refuse. Selon lui, il devait sauvegarder ses intérêts et la balle est dans le camp de Laïb. L. S.

Ghariche a débuté les entraînements hier

Bechouche proposé pour les espoirs

Le milieu de terrain du SAM Ghariche a débuté les entraînements hier avec le groupe. En effet, le joueur, qui était sur les tablettes de Laïb, n’a pas encore réglé son problème relatif à sa libération mais il veut à tout prix signer à l’USMH cette saison, surtout que Charef a suggèré à ce joueur de débuter le travail avec le reste du groupe.

Laïb depuis hier à Oran

Selon des sources très biens informées, cinq joueurs devaient signer aujourd’hui avec les Jaune et Noir mais pour la formation des espoirs. Ces mêmes sources révèlent que ces joueurs seront choisis parmi ceux qui sont à l’essai depuis la semaine dernière.

Selon des sources très bien informées, certains membres du conseil d’administration ont proposé Bechouche pour driver la formation des espoirs qui verra le jour cette saison. Reste à savoir si Bechouche acceptera ou non cette tâche, surtout qu’il veut continuer au sein des seniors parce qu’il a obtenu son diplôme de deuxième degré.

IL DEVAIT RENCONTRER ZIANE CHÉRIF ET LE PRÉSIDENT DU SAM

Mohamed Laïb s’est déplacé hier matin à Oran afin de rencontrer certains joueurs et discuter aussi avec Ziane Chérif qui se trouve à Oran. En effet, la même source annonce que Laïb va profiter de cette occasion pour rencontrer le président du SAM afin de finaliser avec lui la libération de Ghariche que l’USMH veut enrôler la saison prochaine.

Cinq joueurs devaient signer aujourd’hui avec les espoirs

AÏSSAOUI : «Je reprends les entraînements demain» La nouvelle recrue de l’USMH, Abbès Aïssaoui, affirme qu’il est toujours à Oran afin de prendre du repos mais il sera de retour pour la reprise demain. En effet, selon le concerné, le fait que les cadres n’aient pas encore rempilé le dérange beaucoup dans la mesure où le club a perdu beaucoup de joueurs de la saison dernière. Néanmoins, le concerné affirme aussi qu’il compte faire une très grande saison avec les Jaune et Noir et essayer de faire oublier le départ de Boualem et Boumechera.

Vous n’avez pas encore repris les entraînements... Je suis toujours à Oran pour me reposer après les efforts fournis avec le MCO et, en principe, je reprendrai les entraînements demain. Que pensez-vous de l’USMH saison 2011-

2012 ? Pour l’ instant, je connais seulement quelques joueurs avec lesquels j’ai déjà joué il y a deux ans mais pour le reste rien. L’équipe a lâché quelques cades de la saison dernière et il est trop tôt pour parler de la nouvelle composition d’El-Harrach puisque le mercato est toujours ouvert. Un mot sur le calendrier de la saison prochaine... Pour moi, c’est un programme difficile dans la mesure où on va recevoir deux grosses cylindrées mais toujours est-il, l’USMH a toujours sorti le grand jeu devant les grandes formations.

La pression sera sur vous la saison prochaine, notamment après le départ de Boualem et Boumechera ? Oui, ce sera dur pour l’équipe et non pas pour moi seul spécialement, surtout que ces deux éléments sont des joueurs confirmés. Pour ma part, je ferai le maximum afin de faire une grande saison et essayer de remplacer ces deux joueurs. Entretien réalisé par Lotfi Salhi

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

Derrag signe pour deux saisons

Maracana N°1481 — Lundi 25 Juillet 2011

P

Comme nous l’avons déjà annoncé dans notre édition d’hier, dimanche, le désormais ex-attaquant de la formation de MC Alger, en l’occurrence Mohamed Derrag, s’est déplacé dans la même journée à Béjaia où il a paraphé son contrat pour une durée de deux saisons.

our rappel, Derrag s’est déjà entretenu avec le manager général de la JSMB, Hakim Medane, la semaine dernière où ils ont tout finalisé. Après cela, Derrag a officialisé sa venue au club hier, dimanche, en paraphant un contrat de deux années avec le club béjaoui. Aussi, Mohammed Derrag est la cinquième recrue de la JSM Béjaia durant cette période des transferts, après la signature de Ouali (PAC), Bachiri (WAT), Benchaira (CABBA), et Djallit (ESS).

Encore deux Africains pour clore le recrutement

ment soit clôturé au cours des prochains jours, avec l’arrivée de deux joueurs africains. D’ailleurs, à en croire certaines sources, les dirigeants attendent l’arrivée de six joueurs de différentes nationalités pour subir des tests avant d’en enrôler deux d’entre eux, qui pourraient être un attaquant et un défenseur.

La piste de Mebarki écartée

Par ailleurs, selon les informations que nous avons receuillies auprès des proches de la JSMB, la direction du club aurait décidé d’écarter la piste du jeune attaquant de l’ASM Oran, en l’occurrence Mebarki, après qu’elle ait déjà assuré les services de deux attaquants d’expérience, à savoir Djallit et Derrag. S. A. S.

Un stage prévu du 14 au 18 août prochain

Comme nous l’avons déjà annoncé lors de nos précédentes éditions, les Verts et Rouge de la JSM Béjaia effectueront leur stage d’intersaison en Tunisie, comme c’est le cas lors de ces trois dernières années. Ainsi donc, après concertation, staff technique et dirigeants se sont entendus à ce que le stage d’intersaison ait lieu dans ce pays, après le retour au calme.

D’

ailleurs, la date de son déroulement est officiellement fixée puisqu’il aura lieu du 14 août jusqu’au 28 du même mois. Ainsi, contrairement aux saisons précédentes, les joueurs auront à passer la

Toutefois, après avoir fait signer Mohamed Derrag, qui s’est donc engagé pour une période de deux saisons, il est attendu que le recrute-

moitié de ce mois sacré de carême, loin de leur maison et de leur famille.

Le stage pourrait avoir lieu à Hammam Sousse

Toutefois, bien que le lieu du stage n’ait pas encore été fixé, du moins jusqu’à présent, il n’en demeure pas moins que celui-ci pourrait se dérouler à Hammam Sousse. En effet, étant donné que le stage sera pris en charge par la formation de l’ES Tunis, suite à l’accord conclu entre les deux directions lors de transfert de l’attaquant Camerounais, n’Djeng, il n’est pas à écarter que les dirigeants béjaouis optent pour cet endroit qui, selon les informations en notre possession, offre toutes les commodités nécessaires pour effectuer la meilleure préparation possible.

Des matches ami-

07

caux au programme

Néanmoins, comme c’est devenu une habitude chaque saison, les Béjaouis de la JSMB, qui devraient rallier la Tunisie avec une délégation de 35 personnes, auront à disputer cinq à six matches amicaux sur place. Cela, dans le but de permettre au groupe d’assurer une bonne préparation, surtout que le staff technique n’aura pas beaucoup de temps pour peaufiner encore plus sa préparation en Algérie, étant donné que le coup d’envoi de la nouvelle saison aura lieu le 10 septembre.

Hakim Medane sur les lieux

Profitant d’une semaine de congé dont il a bénéficié, le manager général de la JSMB, en l’occurrence Hakim Medane, se serait rendu en Tunisie pour passer quelques jours en vacances avec sa famille,

apprend-on de sources bien informées. Mieux encore, Medane profitera de ce séjour en Tunisie pour visiter le site qui abritera le stage que son équipe effectuera au cours du mois d’août prochain en prévision de la nouvelle saison qui débutera officiellement le 10 septembre prochain.

Il est sur le départ

Par ailleurs, bien que la direction du club a tenu à nier l’information faisant état du limogeage du manager du club, se contentant de dire qu’il a pris une semaine de congé pour se reposer, après une saison harrassante, on croit savoir de sources bien informées que Hakim Medane songe sérieusement à quitter le club béjaoui durant cet été et ce, pour plusieurs raisons. D’ailleurs, il se pourrait bien qu’il ne soit pas là, la saison prochaine. Attendons pour voir. S. A. S.

LA DIRECTION DE L’ASMO EXIGE 300 MILLIONS POUR LA LIBÉRATION DE MEBARKI

Bien que le jeune attaquant de la formation de l’ASM Oran, en l’occurrence Billal Mebarki, a tout finalisé avec le manager de la JSMB, Hakim Meddane, lors de leur rencontre à Oran la semaine dernière, il n’en demeure pas moins que rien n’a encore été fait jusqu’à présent. Alors que le joueur s’est montré intéressé par l’idée de rejoindre la JSMB durant cette période des transferts, voilà qu’on croit savoir que la direction du club oranais exigerait une somme de 300 millions de centimes pour la libération de leur joueur. Une somme que les dirigeants béjaouis pourraient mettre pour s’attacher les services de ce jeune élément qui promet beaucoup. S.A.S

Pourquoi la reconduction de Bouali dérange-t-elle ?

Depuis un certain temps, les discussions ne tournent qu’autour du staff technique béjaoui. Certains estiment que la reconduction de Bouali sera bénéfique pour l’équipe, notamment, pour sa stabilité et la continuité du travail entamé. d'autres, par contre, avancent que son départ est imminent, car l’entraîneur en question ne pourra pas obtenir sa licence CAF. Entre les uns et les autres, ce sont des points de vue qui divergent et qui font partie de la vie… Ce qui est tout à fait normal, dirions-nous ! Cependant, certains autres continuent à semer le doute et n’hésitent pas à faire de la reconduction de Bouali, une fixation dépassant, bien entendu, l’entendement. En fait, le maintien de Bouali, à la tête de la barre technique des Vert et Rouge, dérange plus d’un et commence à devenir un sérieux problème pour ceux-là. Même après avoir évoqué la licence CAF, il a été question de dérogation au cas où cela deviendrait difficile à obtenir. D’ailleurs, le concerné, luimême, l’a affirmé: “Il n’y a aucun problème pour cela. Je serai sur le banc de touche, dès la saison prochaine…”. Alors, que faut-il de plus, lorsque Bouali parle avec une grande confiance et sérénité de ce problème, estimant qu’il sera réglé avant l’entame de la compétition ? A vrai dire, ce qui continue à déranger certains, ce n’est, nullement la reconduction, en elle-même, de Bouali mais bel et bien l’ascension du club. Ayant quelque peu retrouvé sa stabilité et son équilibre, la JSMB est devenue un danger réel pour les uns et les autres. Déjà, le fait de participer à la champion’s league et de se faire connaître en Afrique, dérange à plus d’un titre. Le fait que des joueurs fassent le choix du challenge sportif au détriment du challenge financier est déjà un défi que certains ne peuvent plus admettre. Ce sont ces raisons et bien d'autres qui font que la reconduction de Bouali dérange. A. Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


08

Maracana N°1481 — Lundi 25 Juillet 2011

Qui s'acquiert vite se perd vite…

TENANTS

Depuis 24 heures, une rumeur (sous forme d’information), faisant part du départ de Meddane Hakim, l’actuel manager du club, a fait le tour de Béjaïa, se permettant même le luxe de… sauter à Sétif et d’atterrir à… Constantine avec une rapidité telle qu’au début on ne pouvait pas comprendre les liens qui existaient alors entre les 3 villes.

M

eddane, disait-on, a été limogé.» Plus grave encore, il l’a été «car il percevait un pourcentage de certains joueurs qu’il avait recrutés.» De la fiction ! Il fallait bien une raison pour que ce «semblant» de limogeage se fasse dans les normes. Entre-temps, l’on commençait à évoquer les difficultés financières auxquelles fait face le club. Tous en parlent au point de se demander comment les nouveaux joueurs et même les anciens allaient percevoir une partie de leur dû. Tous parlent de l’argent émanant du transfert de N’jeng mais personne ne pouvait affirmer si cet argent est dans les caisses ou non. Alors, tout le monde attend et suit ce scénario, tout en étant perplexe de ce qu’on peut imaginer.

Qui sont derrière la rumeur ?

Ce sont ceux qui étaient maîtres à abord et qui travaillaient dans l’ombre, loin de la transparence. Ce sont ceux qui menaient les négociations avec les nouveaux joueurs dans un lieu qui n’avait rien d’un siège de club. A cette époque, ils étaient les maître à bord et faisaient tout à leur guise face à des béni-oui-oui dont la seule mission était d’approuver ce qui se décidait. Aussi, avec la venue de Meddane, de telles

LIGUE 1

ET ABOUTISSANTS D’UNE RUMEUR

pratiques allaient être révolues, remises en question et ceux qui faisaient la pluie et le beau temps se sont retrouvés face au mur. Ils n’avaient plus les prérogatives de nommer qui ils voulaient et de négocier avec les nouveaux joueurs, ni même les anciens. C’était clair, il fallait réagir à tout cela.

Comment ?

Un clan s’est alors formé. Un clan composé d’incompétents, tant au niveau technique que dans un autre domaine. Un clan qui, dans le passé, avait réussi à limoger Chay, Menad et maintenant Meddane. Un clan qui agit en dehors de Béjaïa et trouve ses liens aussi loin. Il fallait mettre fin à la transparence de Meddane, à sa compétence et à son travail rationnel. En un mot, il fallait pousser Meddane à la sortie sous le fallacieux prétexte que c’est un élément de Tizi. Absurde, ignoble !

Pourquoi ?

En fait, tout ce scénario, toutes ces mises en scène et tout cet intérêt de certains étaient dus à une question d’argent. Il fallait réagir ainsi pour récupérer une partie de l’argent à travers le transfert de N’jeng. Un transfert qui a coûté à la JSMB une fortune et qui ne pouvait pas laisser indifférent un clan, le clan de ceux qui avaient des intérêts et qui commençaient à se faire marginaliser. Aussi, il fallait à tout prix faire pression sur Meddane pour que celui-ci cède, comme l’a fait, avant lui, Menad, et partir. Il ne faut pas oublier que Hakim Meddane s’est engagé avec les nouveaux joueurs ainsi que les anciens concernant leur argent. Aussi, son départ donnerait lieu à une nouvelle redistribution des rôles.

N'jeng, si le limogeage de Meddane venait à être confirmé, si le clan des incompétents parvenaient à remettre les choses dans le contexte de l’incompétence, alors les actionnaires n’auraient pas leur raison d’être, la JSMB retrouverait son statut d’amateur.

Conclusion…

A l’heure où nous mettons sous presse, H. Meddane se trouve au Maroc en famille pour quelques jours de repos. Et la rumeur ? Et le limogeage ? A. Z.

BACHIRI : «Je suis venu pour apporter un plus»

Il vient de signer à la JSMB pour deux ans. Son choix est motivé par le fait que les Vert et Rouge sont appelés à disputer la Champions League. Un challenge important qui, il faut le rappeler, intéresse n’importe quel joueur, notamment les plus jeunes d’entre eux. Joint par téléphone, il a bien voulu répondre à nos questions. Que devient Bachiri ? Je suis en vacances en famille, en attendant la reprise des entraînements. Pourquoi la JSMB ? La JSMB est d’abord un grand club qui, depuis son accession parmi l’élite, joue les premiers rôles. Il ne faut pas oublier aussi que la Champions League, c’est un challenge important pour les joueurs. Dans l’axe, il y a plu-

Conclusion à la condition !

S’il n’y avait pas le transfert juteux de

sieurs joueurs. Ne craignez-vous pas la concurrence ? Non, pas du tout. Je connais mes compétences. La concurrence stimule le joueur et le pousse à fournir plus d'effort. C’est par la concurrence qu’on évolue.

Avec qui avez-vous négocié ? J’ai négocié avec le président Boualem Tiab et le manager général du club, Hakim Meddane. Justement, comment se sont déroulées les négociations ? Les deux hommes m’ont mis à l’aise et j’ai senti, dès le début, que j’avais à faire à des connaisseurs. Il ne faut pas oublier que Meddane est un grand monsieur du football. Avec lui, tout s’est bien passé. Selon vous, pour quel objectif allez-vous jouer ? Même s’il est encore trop tôt de le dire, je pense que la

JSMB va continuer à jouer les premiers rôles. Il est clair que le club va essayer de faire mieux que la saison dernière.

Et en Champions League ? C’est une compétition importante dans la vie de n’importe quel joueur. Aussi, nous ferons le maximum pour effectuer un parcours honorable et, pourquoi pas, atteindre les poules. Avez-vous un idée sur les supporters béjaouis ? Je sais que ce sont des connaisseurs. Ils sont exigeants, cela va de soi, ils ont raison de l’être. Je ferai de mon mieux pour ne pas les décevoir. Et de Béjaïa ? C’est une belle ville, avec ses sites merveilleux et ses habitants si hospitaliers. Je me suis senti chez moi. A. Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

Maracana N°1481 — Lundi 25 Juillet 2011

Les primes de signature revues à la hausse

Les cadres de l’équipe qui n’ont pas encore renouvelé leur licence obligent leurs dirigeants à revoir à la hausse les salaires. Cette tergiversation voudraitelle dire que les joueurs ont changé d’avis ?

D

es sources proches du club belouizdadi affirment que ce retard des négociations est lié aux préoccupations des dirigeants concernant le recrutement d’un entraîneur. Par ailleurs, et selon toujours nos sources, la prime de signature des joueurs qui renouvelleraient leur contrat serait sensiblement revue à la hausse. Le souci du conseil d'administration du CRB de garder l’ossature de l’équipe, aux qualités morales irréprochables, a amené la direction belouizdadie à satisfaire leurs exigences.

Henkouche recrute au CRB

LES

09

JOUEURS TARDENT À REMPILER

Maaziz, deux joueurs du CRB qui seraient mis sur la liste des joueurs libérés par ce club. Connaissant parfaitement la maison belouizdadie, l’enfant de Mascara compte beaucoup sur ces deux joueurs qui peuvent apporter un plus à leur nouveau club.

LES LIBÉRÉS RÉCUPÈRENT LEURS PAPIERS

Les éléments non maintenus pour l’exercice 2011-2012 tentent de récupérer leurs papiers pour aller monnayer leurs talents dans d'autre clubs. Comme c’est le cas des joueurs Saïbi, Bey, Maâziz et le gardien de but Ghoul. Il faut dire que chez ces éléments, il y avait beaucoup de déception, car ils estimaient encore en mesure de signer dans l’effectif actuel pour le prochain exercice. O. M.

La saison de la confirmation pour Anane et Kherbache

Comparativement à la saison écoulée où l'on se cachait derrière un objectif d’une place qualificative à une joute continentale pour justifier le peu de temps de jeu des deux jeunes joueurs, Anane et Kherbache, dans les matches décisifs, pour celle à venir, les choses peuvent connaître une tout autre tournure. Deux éléments de valeur qui peuvent se frayer un chemin lors de cet exercice pour peu qu'on leur donne leur chance. Ils n’ont besoin que de confiance pour s’épanouir aux côtés des éléments qui se trouvent dans l’équipe. Ces deux joueurs ont eu à évoluer dans le onze rentrant et ils se sont toujours sortis avec une bonne note. Alors on peut dire que cette saison sera celle de la O. M. confirmation.

Aksas : «Le CRB, c’est chez moi» Le nouvel entraîneur de l’USM Annaba et ex-driver du CRB, Mohamed Henkouche, a conseillé le président Menadi de recruter Bey et

Le défenseur axial des Rouge et Blanc, Amine Aksas, après avoir fait un saut au Koweït pour une éventuelle signature au club d’El-Quadissia avec son coéquipier Megehout, est revenu au bercail. L’enfant de Ruisseau vient de trouver un accord avec le CRB pour renouveler son contrat.

Bonjour amine, c’est Maracana… Oui, bonjour, je suis à votre disposition. Alors, Amine, ça va ? El-Hamdoulillah. Peut-on avoir de vos nouvelles ? Cela va très bien, merci, je me sens bien, je me prépare pour la nouvelle saison, je fais même des footings seul à la forêt Bouchaoui. Vous étiez à deux doigts de signer au club d’El-Quadissia du Koweit… C'est vrai, mais on ne peut jamais prévoir son destin. La proposition de ce club ne répondait pas à me aspirations. Au CRB, je gagnais beaucoup plus, je ne pouvais pas accepter, car j’ai une dignité, je vous assure que je ne cours pas derrière l’argent. Avec un peu de recul, qu’avez-vous à nous dire sur le parcours de votre équipe lors de l’exercice écoulé ? Je pense qu’on méritait mieux vu le parcours tout au long de la saison écoulée. Dommage que nous avons flanché durant les quatre dernières journées. Nous étions à deux doigts d’une participation à la Champions League africaine. La défaite à domicile face à la JSMB nous a été fatale. A nous de rectifier le tir lors du prochain exercice. Comment jugez-vous votre rendement

personnel ? Je pense que j’ai bien travaillé, même si parfois j’ai pris des cartons inutiles. J’ai joué presque tous les matches, j’ai donné le meilleur de moi-même et j’espère que j’étais à la hauteur. Je pense avoir fait une bonne saison. En évoquant l’exercice prochain, comment le voyez-vous ? Je pense que c’est un peu trop tôt de parler de la nouvelle saison mais je tiens à vous dire que ce sera encore plus difficile que la saison précédente. L’ensemble des clubs se sont renforcés par des joueurs talentueux. Il y aura beaucoup d’engagement et j’espère que le niveau sera meilleur que le précédent. Que pensez-vous des nouvelles recrues du CRB ? En gardant l’ossature de l’équipe, c’est un acquis pour le club. Si les dirigeants ont cru bon de recruter Naïli et Benabderahmane, c’est que ces deux éléments peuvent apporter le plus escompté au club. Je leur souhaite la bienvenue. Très expérimentés, ils peuvent apporter un plus à l’équipe. Revenons si vous voulez bien à vous. Qu’a donné votre rendez-vous avec Belaïd ? Tout s’est très bien passé. Je tiens à rassurer les supporters du CRB qui m’ont soutenu et m’ont demandé de rester au Chabab en leur disant que la saison prochaine je serai toujours belouizdadi. Pour revenir à votre question, j’ai rencontré Belaïd et Gana, on a discuté de mon renouvellement au club, un

accord de principe a été trouvé et nous allons concrétiser cela à la fin de la semaine, incha’Allah. Au CRB, je suis chez moi. Qu’en est-il de votre régularisation ? Je n’ai jamais exercé une quelconque pression sur les dirigeants concernant mon dû du précédent exercice puisque je me suis montré très patient. J’ai discuté de ce contentieux avec la direction et on m’a promis de le régler incessamment. Je fais confiance au conseil d’administration du CRB. Ils ont toujours tenu leurs promesses. Donc, vous avez aussi négocié votre renouvellement, n’est-ce pas ? Incha’Allah, comme je vous l’ai déjà dit, cette semaine sera décisive pour opter définitivement pour le CRB et pouvoir me concentrer sur ma mission sur le terrain ainsi que pour les prochaines échéances de mon équipe. Selon nos sources, Gamondi est de retour au CRB. Qu’en pensez-vous ? C’est une très bonne nouvelle, si l’entraîneur Gamondi est de retour au CRB, le travail titanesque qu’il a effectué durant l’exercice précédent sera récompensé pour le prochain exercice, surtout que l’ossature de l’équipe est maintenue. On vous laisse le soin de conclure… J’espère que les négociations avec les dirigeants aboutiront. Je lance un appel aux supporters de nous soutenir comme ils l’ont toujours fait. Je termine en félicitant l’équipe nationale militaire pour avoir remporté la première Coupe du monde de l’Algérie. O. M.

UN CALENDRIER FAVORABLE

Selon le calendrier établi par la ligue professionnelle de football (LPF) on peut dire que ce dernier est favorable au CRB sur le papier, mais la réalité du terrain et tout autre. Si durant la phase aller, le CRB recevra deux fois de suite sur son terrain du 20 août 55, le MCEE et le JSK, cependant lors de la 15e journée, 16e et 17e journées elle se déplacera consécutivement au Khroub, à El-Eulma et à Tizi Ouzou. Trois déplacements difficile pour les coéquipiers du nouveau joueur Benaderrahmane.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


10

MEKHOUT TRÈS PROBABLE TROISIÈME RECRUE DE L'ASO

L'ex-milieu de terrain du CRB, Mekhout, serait très proche d'endosser le maillot de la formation chélifienne, lui qui a négocié avec les dirigeants de l'ASO. Les deux parties ont même trouvé un accord, et il ne reste qu’à finaliser avec Medouar, qui rencontrera le joueur ces jours ci. Ce sera peutêtre la dernière recrue de l’ASO qui n’a pas trouvé mieux sur le marché, après la venue de Ambane et Aouamri. Z. Z.

LES JOUEURS EXIGENT DU CONCRET Même si la direction s’active sur le marché des transferts en contactant de nombreux joueurs confirmés, elle n’a pas enregistré la moindre arrivée officielle d’une grosse pointure de l’élite à l’heure actuelle, vu que tout joueur veut empocher une coquette somme dès la signature de son contrat. Une situation que la direction du club ne pourra pas honorer. S. T. S.

LIGUE 1

MEDDAH : «Je ferai tout pour gagner une place au soleil» Maracana N°1481 — Lundi 25 Juillet 2011

L’ex-portier de l’équipe nationale juniors, Meddah, promet de faire le maximum pour prendre du galon la saison prochaine. La reprise est aux portes, un commentaire ? Je fais de mon mieux pour décompresser des efforts de la saison écoulée, où je n’ai certes pas joué, mais j’ai quand même mon nom dans la liste des joueurs de l’effectif qui a réussi à arracher le premier titre qui rend fiers tous les Chélifiens. C’est un honneur que d’y avoir participé. Pour ce qui est de la reprise, ce sera une occasion de se remettre au travail et surtout de revoir mes coéquipiers, dont certains me manquent. Comment ça sera, selon vous ? Je suis sûr que ça sera encore plus ardu que la saison écoulée, car les challenges sont plus importants cette saison, avec ce titre à défendre et cette Ligue des champions à préparer, sachant que l’objectif est d’atteindre les poules. Le travail sera encore plus conséquent voire plus éreintant, à nous de nous y préparer. Les sacrifices il en faut pour réussir à atteindre les objectifs. Vous concernant, votre statut de 3e gardien est toujours à développer, n’est-ce pas ? En prenant de l’âge, je dois aussi

prendre de l’expérience et cette saison, je suis prêt à donner le meilleur de moi-même pour prendre des galons et pourquoi pas être le meilleur, car j’ai des qualités et j’espère avoir l’occasion de les développer encore mieux. Je travaillerai comme un forcené pour mériter les égards de mes entraîneurs. Même lors de la sison passée, j’ai travaillé comme un fou, mais la chance ne m’a pas été donnée, vu que l’équipe avait le titre en vue, mais cette fois, je pense que j’en aurai, surtout que les rencontres seront nombreuses pour l’équipe, qui aura à jouer sur plusieurs fronts et je dois me tenir prêt à toute éventualité. Ighil a déclaré que c’est grâce aux remplaçants que les titulaires tiennent en place, un commentaire ? Ighil nous a toujours stimulés et a su à chaque fois dire les mots qui conviennent à chacun de nous et s’il a dit cela, c’est qu’il le pense vraiment et il sait de quoi il parle. C’est quelqu’un qui sait vous mettre en confiance et son maintien à l’ASO nous sera d’une grande utilité, car il maîtrise comme il faut son sujet. Vu le nouveau calendrier, est-ce que ça sera facile pour l’ASO ? Il y en a qui disent qu’il arrange nos affaires, mais je ne suis pas de cet avis pour la simple raison que les choses seront encore plus difficiles, car défendre le titre n’est pas une

mince affaire et cela nécessite des efforts considérables. Les équipes qui ont raté leur objectif la saison passée se referont une santé et ne se

laisseront pas faire, alors à nous de faire attention et de rééditer les prestations de la saison passée. Z. Z.

Pas d’accord avec Hadj Aïssa et Aksas

Selon des sources proches de la direction du club, celle-ci n’a pas trouvé d’accord avec Hadj Aïssa et Aksas, qui ont refusé les offres qui leur ont été faites. Les négociations n’ont pas abouti et les parties, joueurs et direction de l’ASO, n’ont pas fermé définitivement la porte des négociations, du moment qu’un autre rendez-vous a été fixé.

L'APC de Chlef au secours de l’ASO

LA SITUATION FINANCIÈRE SE COMPLIQUE Jamais de mémoire de Tlemcénien l’équipe phare de la capitale des Zianides n’avait connu pareille crise financière, pour ne pas dire asphyxie. C’est la crise au WAT, malgré le fait que le club a réussi à sauver sa peau de justesse de la relégation à l’étage inférieur.

L

a situation est loin d’être rassurante, vu qu’au moment où les autres clubs renforcent leurs rangs, le WAT est incapable de garder même ses propres éléments, qui espèrent monnayer leur talent ailleurs à cause de la grande crise financière qui secoue actuellement la formation tlemcénienne, et là, on se demande où sont passés les industriels de Tlemcen qui avaient promis d’aider le WAT lors d’une réunion avec le wali de Tlemcen. Où sont passées les promesses des autorités locales ? Veut-on liquider cette équipe à petit feu ? La sonnette d’alarme est déjà tirée, car le Widad vit une situation chaotique et risque de compromettre son avenir.

Une première à saluer en ces temps de crise financière, ce sera désormais l'APC de Chlef qui prendra en charge le prochain stage de la formation chélifienne. Les responsables locaux de Chlef ont promis de payer les 15 jours de stage qu'effectuera la bande à Ighi, qui entamera la reprise samedi prochain au centre de préparation des équipes nationales, sis à Chlef.

Belkaroui, Sayah et Benmeghit signent pour une année à titre de prêt

En l’absence du moindre arrièregauche à l’heure actuelle au WAT, après la libération du trio Aït HamletBoukhiar-Teggar, la direction, après avoir raté la signature de Aouamri qui s’est engagé avec l’ASO, tient vraiment à la venue du jeune Asémiste Belkraoui, au point d’envisager même un simple prêt pour la saison prochaine, même si le MCO semble lui aussi sur les traces du joueur qui est présent actuellement au Brésil à l’EN militaire, mais les dirigeants de M’dina J’dida ont opté pour le Widad, et selon l’entourage du club, Sayeh et Benmeghit de l’USMA seront Tlemcéniens cette saison. S. T. Smaïn

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

Benamri reste officiellement

L

e défenseur international espoirs du NAHD, Djamel Benamri, devrait donc continuer l’aventure avec son actuel club et ne partira nulle part. Il faut rappeler que certaines rumeurs affirmaient que ce dernier sera cédé par le président, Mana Kenfoud, à l’USMA et qu’il était donc en contacts avancés avec Haddad pour lui libérer le joueur en contrepartie d’une forte somme comme prix de sa libération. Le joueur a donc signé sa demande de licence et restera surtout qu’il est encore lié pour trois autres années, après avoir signé un contrat de long

Maracana N°1481 — Lundi 25 Juillet 2011

bail de sa venue du club voisin, l’IRHD. Benamri, qui s’était illustré surtout la saison passée, était l’objet de convoitise de nombreuses formations qui le voulaient, surtout l’USMA, l’ESS, le MCA et même l’USMB et l’USMAn à un certain moment. Il ne quittera donc le club que si un quelconque club montre sa disponibilité à racheter son contrat ce qui ne sera pas vraiment facile, si l’on sait que les Nahdistes comptent le céder à une somme très forte, vu qu’ il est l’un des meilleurs joueurs à son poste et a montré de grandes dispositions lors de son passage en EN

Bourahli hésite à venir au NAHD

L’attaquant du CAB, Amir Bourahli, hésite à venir au NAHD, après la situation dans laquelle se trouve le club qui n’arrive pas à retrouver une certaine stabilité. En effet, Bourahli qui s’est entendu avec Mana craint que ce soit Ould Zemerli qui prenne le club ce qui le mettre certainement hors course, étant donné que ce dernier a confié le choix des joueurs au coach, Medjahed et qui a déjà sa petite idée sur l’attaquant à ramener et qui sera un Africain.

Okbi s’illustre avec l’EN militaire

Le milieu de terrain du NAHD, Hicham Okbi, s’est illustré avec l’EN militaire avec lequel il a décroché le titre mondial, auquel il a grandement contribué. Il faut savoir, en effet, qu’Okbi a été l’auteur de la passe décisive pour son coéquipier, Aouedj qui a marqué le but de la victoire. Okbi a eu aussi un très bon comportement tout au long de cette de cette compétition.

Espoirs et notamment lors du match aller face à la Zambie pour le compte du match aller du deuxième tour des éliminatoires des JO de Londres après avoir marqué un but de la tête suite à un corner botté de la droite, en plus d’avoir contribué aussi au troisième but inscrit par Aouedj , après son centre à partir de la droite. Les dirigeants sont, en tout cas, soulagés de finaliser avec ce joueur, sachant qu’une grosse forte pression pesait sur eux après les rumeurs le donnant partant vers l’USMA, étant donné que c’était Mana qui tentait de négocier. R. M.

LA DIRECTION A CONTACTÉ LES JOUEURS

La direction du Nasria a contacté la majorité des joueurs pour leur demander de ne pas reprendre avec Heddane et de débuter les entraînements, ce mardi au stade Zioui avec le coach, Medjahed. En effet, les dirigeants veulent éviter d’être la risée des autres clubs et autres férus de la balle ronde qui apprendront qu’il y a deux équipes différentes ce qui est vraiment grave pour une équipe de Ligue 1.

HAFID EST EN ESPAGNE

L’attaquant, Rabah Hafid, est en vacances en Espagne et ne devrait pas donc être présent lors de la reprise des entraînements pour ce mardi, comme l’attendent les dirigeants et le staff technique. Il faut savoir que Hafid n’a pas encore signé son contrat et s’est juste entendu sur tous les points avec les dirigeants, et plus précisément avec Bouderouya avec lequel il s’est entendu pour signer pour une année, ce que refuse Ould Zemerli qui souhaite lui faire signer deux ans.

HEDDANE REPORTE SA REPRISE DE 24 HEURES

L

Kechamli rempile

Le capitaine des Rouge et Blanc n'a trouvé aucune difficulté à reprendre du service avec son équipe. Il s'est engagé lui aussi pour une autre saison. «C'est vrai que j'ai reçu des propositions de deux clubs de Ligue 1 et plusieurs autres de Ligue 2, mais j'avais décidé de laisser la priorité à mon

équipe, le Mouloudia. J'ai trouvé un terrain d'entente avec les dirigeants et c'est normal que je continue, en espérant que l'équipe fera mieux que la saison dernière et qu'elle jouera le podium. Je suis serein, car on dit beaucoup de bien de l'entraîneur Alain Michel.»

Benatia refuse

GHOUL NE SERA PAS RECRUTÉ

Le gardien du CR Belouizdad, Nadjib Ghoul, ne devrait pas venir au NAHD, si l’on croit certaines sources qui indiquent que ce dernier est blessé et n’intéresse pas beaucoup les dirigeants du Nasria qui souhaiteraient avoir un autre . Selon certaines sources, on pense à Ferchichi qui a joué au PAC avant d’être libéré, car il ne voulait plus continuer à jouer dans ce club.

Le coach, Mustapha Heddane, qui a été maintenu par Mana, a décidé de reporter la reprise des entraînements de 24 heures, puisqu’elle aura lieu demain, au lieu d’aujourd’hui. En fait, Heddane tente de regrouper un maximum de joueurs, ce qui ne sera pas vraiment facile quand on sait que la majorité des joueurs sont avec Ould Zemerli et reprendront donc avec Medjahed.

BOUTERBIAT RECRUTÉ CHEZ LES HAMRAOUA

a journée de samedi a été prolifique en ce qui concerne les signatures. Contacté depuis deux semaines, dans le plus grand secret, le joueur de l'USM Annaba, Sofiane Bouterbiat, a signé samedi en fin d'après-midi un contrat le liant au Mouloudia. La somme n'a pas été indiquée par les dirigeants, lesquels se sont contentés de dire que « ce recrutement allait apporter un plus pour l'équipe.»

11

A la sortie de son coéquipier Kechamli du « bureau des négociations», au cercle du Mouloudia, Madjid Benatia y est entré pour un dernier round de négociations avec AbdelIllah et Benmimoun. Ces derniers n’ont pas réussi à le faire signer pour une année supplémentaire, sachant que le joueur ne voulait pas, malgré tout ce qui s'est dit, s'éloigner de sa famille et que le MCO avait besoin de son

bouillant milieu de terrain qui a la faculté de motiver ses coéquipiers à donner le meilleur d'euxmêmes. Les négociations ont buté sur la demande de revalorisation de salaire, sollicitée par Benatia. Celui-ci a décidé de répondre favorablement à plusieurs sollicitations dont il a été l'objet de la part de clubs de Ligue 1.

Zemouchi devait signer hier soir

Il est arrivé dimanche pour clore les négociations et signer un contrat au bénéfice du Mouloudia. La rencontre avec les dirigeants du club a eu lieu en fin d'après-midi. Rappelons que le joueur de Blida avait tout réglé avant de se rendre à Oran. M. T.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

ZEMMOUCHI ET HAMIDI, TOUS DEUX À ORAN Le DAF du club, Kalaidji Hassan, nous a informé hier, que les deux joueurs Hamidi Cheikh et Zemmouchi étaient attendus hier après-midi à Oran et devaient finaliser le soir les négociations qu'ils ont eues avec les responsables mouloudéens. La direction du club oranais est dans l'attente du retour de l'équipe militaire, championne du monde, pour faire signer 3 autres joueurs, dont le latéral gauche de l'ASMO, Belkeroui, dans le viseur des Mouloudéens, depuis le début de la saison. M. T.


12

Maracana N°1481 — Lundi 25 Juillet 2011

Une première dans les annales L’USMA OFFRE 5 MILLIARDS À DJEDIAT

LE CALENDRIER FAVORABLE POUR LE FAVORI

Le calendrier de la prochaine saison paru, les Usmistes sont unanimes à déclarer qu’il est plus au moins favorable à l’équipe. En effet, les Rouge et Noir ne croiseront le fer avec les grosses cylindrés de la saison passée, qu’a partir de la treizième journée, en se déplaçant à Béjaïa, pour ensuite accueillir l’ASO et terminer en déplacement à Sétif. L’USMA accueillera le CAB pour le lever de rideau prévu le 10 septembre, et elle jouera son premier derby dès la seconde journée face à l’USMH à Lavigerie. L’USMA aura l’occasion de recevoir par deux fois de suite, lors des 7e et 8e journées, respectivement face au MCO et au CSC. Dans l’ensemble, les responsables du club sont optimistes et considèrent le calendrier favorable, tout comme les supporters qui, néanmoins, ne s’inquiètent guère quant au potentiel de leur équipe, qui est le favoris incontesté sur le papier.

MESSADIA A TROUVÉ UN ACCORD Il semble que l’incertitude qui plane autour de la qualification de Benyettou qui n’a pas encore reçu sa libération du SAM a contraint le CAB à trouver une solution avec Messadia. L’enfant de Merouana a accepté de resigner pour une autre saison mettant ainsi un terme au suspense qui a entouré son avenir au CAB..

Comme annoncé, Djediat était hier l’hôte de la direction usmiste pour négocier son probable transfert du côté de Soustara.

L’

ex-Chélifien aurait reçu une offre qui, si elle s’avère fondée, sera une première dans les annales du football algérien, et la somme serait de l’ordre de 5 milliards. Djediat est ainsi sur le point de décrocher le jackpot, et il ne pourrait résister à une telle offre qui n’a pas d’égal, et certainement pas l’offre du voisin mouloudéen, concurrent direct pour s’attacher les services de l’ex-milieu de terrain de l’ASO. C’est Rebouh Haddad qui aurait fait cette offre, sous l’égide de son frère qui se trouve en France, et ce dernier a, selon nos informations, reçu son

entraîneur au tour d’une table où il lui confié son intérêt d’enrôler à tout prix Djediat. L’USMA veut clore son recrutement dans les temps, et entamer la préparation comme programmé avec l’effectif au complet, et il ne reste qu’a convaincre les deux joueurs qui restent hésitants, à savoir Lemouchia et Bezzaz, qui auraient étés revalorisés lors de leurs derniers rendez-vous avec le patron de l’USMA.

La direction ne veut pas faire durer le suspense

Alors que la reprise est prévue dans moins d’une semaine, et que les recrues ciblées ne sont pas encore acquises à l’instar de Djediat, la direction usmiste a souhaité mettre le paquet pour convaincre une bonne fois pour toutes les joueurs à opter pour l’USMA. La somme offerte pour Djediat reflète les intentions de la direction qui est prise

LIGUE 1

par le temps et ne veut pas faire durer le suspense.

Le joueur ne pouvait tergiverser

Pour le convaincre définitivement à opter pour l’USMA, les responsables usmistes ont mis la barre très haut, de quoi donner le tournis au joueur qui ne s’attendait certainement pas à une telle offre mirobolante. La direction a souhaité que Djediat ne puisse tergiverser et accepter l’offre proposée, qui est unique en son genre. Ainsi, Djediat aurait accepté de signer son contrat en faveur des Rouge et Noir, en attendant sa présentation officielle pour la presse et les supporters.

Hadj Aïssa s’éloigne de l’USMA

Renard attendu au cours de la semaine

La piste Hadj Aïssa semble bien s’éloigner de l’USMA, alors que la direction a mis le paquet pour Djediat, le meneur de jeu sétifien est tout proche de trouver un accord avec un club européen. Hadj Aïssa n’est plus la priorité de la direction, qui se focalise sur la venue de Bezzaz et Lemouchia qui vont certainement clore le recrutement du côté usmiste. Le compartiment du milieu de terrain est éttofé à souhait et la venue de Lazhar Hadj Ayant passé ses vacances en France, et à l’approche de la reprise Aïssa n’est plus d’actualité, sachant que des entraînements pour l’USMA, le coach français est attendu au Lemouchia est, quant à lui, toujours prisé par cours de la semaine du côté de Bologhine. Il sera de retour avec le le patron du club, mais surtout par Renard qui boss du club qui espère avoir dans ses bagages le duo Bezzazle veut coûte que coûte dans son effectif pour Lemouchia, et permettre à son entraîneur de débuter la préparation la saison prochaine. dans les meilleures conditions et avec l’effectif au complet.

UNE REPRISE TIMIDE

La reprise des entraînements et l’entame de la préparation du CAB ont été totalement ratées. Prévue samedi à 18 h au stade Seffouhi, la reprise était timide. Seuls sept joueurs étaient au rendezvous, malgré les convocations et l’insistance de l’administration, le premier rendez-vous a été un échec.

L

e nombreux public venu découvrir cette nouvelle équipe est rentré déçu. On ignore ce qui s’est passé pour enregistrer ce grand taux d’absence, pourquoi les joueurs n’ont pas répondu présent. Des questions qui devront trouver réponses peut-être dans l’absence même du président Nezzar et de celle de l’entraîneur Amer Djamil attendu dimanche. Bon gré, mal gré, le vrai départ de la préparation ne peut se faire qu’en présence du boss et du coach principal, les joueurs ne donnent du crédit

qu’à ces deux hommes, ils ne viendront au complet que lorsqu'ils sauront que leurs bailleurs de fonds et leur patron technique seront du côté du stade Seffouhi. En attendant, on va assister à des séances d’entraînement à effectif réduit où les joueurs vont alterner l’absence et la présence.

SAHRAOUI A NÉGOCIÉ

L’ex-gardien du MCEE était samedi dans le bureau du vice-président Helis avec qui il a négocié. Aux dernières nouvelles, Sahraoui a demandé un temps de réflexion, il veut peut-être prendre du temps pour décider. W. Y.

Kebia la surprise de Nezzar

Personne ne s’attendait au retour de Kebia au CAB, les fans ont été surpris de le voir samedi au siège du club où il a paraphé son contrat pour une année, le contact entre le joueur et Nezzar a été tenu au secret jusqu’à

la dernière minute et ce, pour que Kebia puisse récupérer sa libération auprès du CSC sans difficultés. Ainsi le joueur est de retour au CAB après une année passée au club du Rocher.

Karboua, Chebana et Fezzani proches du MOC

W. Y.

Les trois joueurs n’ont pas encore décidé de renouveler au CAB. Selon nos informations, Bouarrata a demandé leur engagement au MOC, ils seraient très proches du club que présidera le revenant Demigha. Du côté de l’administration du CAB, on a tourné la page avec le trio rebelle.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°1481 — Lundi 25 Juillet 2011

13

De simples bobos Medjani et Mostefa Reja pour Boudebouz tient impuissants face plus que au Real Sociedad tout à Yebda

EQUIPE NATIONALE

Selon plusieurs titres italiens, le premier responsable de la barre technique de la Lazio, Edouardo Reja, est tout simplement émerveillé par la technique du milieu de terrain des Verts Hacène Yebda. Afin de renforcer l’entre-jeu de la Lazio, le coach souhaite vivement que les responsables fassent tout pour que l’Algérien, qui est en tête de liste des joueurs convoités par le club, rejoigne l’équipe. Reja argumente son choix par le fait que la polyvalence de Yebda serait un avantage réel car ce dernier peut évoluer là où le besoin se ferait le plus ressentir.

Ménagé lors de la dernière rencontre jouée face à Rennes en raison d’une douleur ressentie au tendon, le milieu de terrain international algérien du FC Sochaux Montbéliard, Ryad Boudebouz, a repris la compétition en amicale. Titularisé d’entrée par Bazdarevic contre l’AJ Auxerre, Ryad a été remplacé au bout de 72 minutes. Il a cédé sa place à son camarade Diaz. A sa sortie, Sochaux menait par deux buts à zéro. Un score préservé jusqu’au bout par les Lionceaux. C’est le deuxième succès des Sochaliens après celui obtenu contre Rennes, il y a quelques jours. «Ce n’était pas si grave que ça, juste une douleur au niveau du tendon qui m’a obligé à me reposer. Après, j’ai repris les entraînements normalement et j’ai répondu présent pour le match amical livré face à Auxerre ce samedi», nous a dit Ryad.

Getafe et Lacen dans une forme éblouissante

Après avoir disposé de Gand lors de la précédente rencontre amicale livrée par Getafe, l’équipe où évolue l’Algérien Medhi Lacen, cette dernière n’a fait qu’une seule bouchée de la formation belge de Leuven qu’elle a etrillée sur le score sans appel de quatre buts à zéro. En stage en Hollande où elle devrait donner la réplique à d’autres formations belges et hollandaises, l’équipe de la banlieue de Madrid, mise sur une bonne préparation pour assurer son maintien en Liga. Lacen disputera une série de matches face à KAA Gent, Kayserispor, Royal Antwerp et VVV Venlo.

Les blessures ont eu raison de Chadli Amri

A deux semaines du début de la Bundesliga, Marco Kurz, l'entraîneur de Kaiserslautern, a prié ses deux milieux offensifs Chadli Amri et Stiven Rivic de se trouver une nouvelle équipe.

L’

international algérien, arrivé au club la saison dernière, possède un contrat courant jusqu'au 30 juin 2013, mais n'entre plus dans les plans de Marco Kurz. Arrivé chez les Roten Teufel au début de la saison dernière en provenance du FSV Mainz 05, Amri, souvent blessé, n'a disputé que six rencontres de championnat au cours du dernier exercice avec Kaiserslautern. En attendant de trouver un club acquéreur, les deux joueurs devront entretenir leur forme avec l'équipe réserve du FCK. M. H.

L’AC Ajaccio, dominé des pieds et de la tête, a bu le calice jusqu’à la lie face au pensionnaire de la Liga espagnole, le Real Sociedad. La formation entrainée par Olivier Pantaloni a tenu bon moins d’une mi-temps avant de céder et de sombrer totalement en encaissant coup sur coup, mais il faut le dire, des buts bêtes sur balles arrêtées. Les coéquipiers de Carl Medjani et de Mehdi Mostefa, titularisés dans ce match, ont été défaits sur le score net et sans appel de quatre buts à zéro.

Bezzaz fait l’impasse sur le match face à Vannes L’ESTAC a été sorti prématurément de la Coupe de la Ligue française en se faisant battre à Vannes par deux buts à un. L’ex-international algérien, Yacine Bezzaz, qui prépare son retour en Algérie et plus exactement à l’USMA, a été du voyage en Bretagne sans pour autant qu’il soit aligné dans ce duel. Par crainte de se blesser, Bezzaz, qui a tout conclu avec le club algérois, n’a pas voulu prendre de risques.

Guedioura menagé devant Notts County

Wolverhampton accélère sa préparation avec au programme plusieurs rencontres amicales. Hier, les Wolves ont été accrochés par Notts County sur le score d’un but partout. Le milieu de terrain international algérien Adlène Guedioura n’a pas été de la partie. Revenant de blessure, l’ancien joueur de Charleroi a été laissé au repos. Il n’a pas été convoqué pour ce duel.

Retour tonitruant de Bouazza

Il amorce un retour prometteur. L’international algérien de Millwall réalise de belles choses avec son équipe qu’il avait rejointe l’hiver dernier en provenance d’Arles Avignon. Hameur, qui retrouve son meilleur niveau en Championship anglaise, a sorti un beau match hier en amical face à Gillingham. Passeur sur ce but marqué à la 88’, il a été décisif puisque Millwall l’a remporté sur le score d’un but à zéro.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Anniversaire

Le 24 juillet 2011, le petit Bilal FARSI a soufflé sa 1re bougie. En cette heureuse circonstance, son père Farid et sa mère, ses grandsparents paternels et maternels et toute la famille FARSI lui souhaitent un joyeux anniversaire plein de joie, de santé, de bonheur et une longue vie pleine de réussite.


14

BERCHICHE DANS LE VISEUR BLIDÉEN Quant au défenseur axial de la JS Kabylie, Berchiche Koceïla, les responsables de l’USMB comptent l’approcher après son retour de l’EN militaire qui prend part au Mondial militaire qui s’est déroulé au Brésil et a vu les camarades de Berchiche l’emporter devant leurs homologues égyptiens avanthier sur le score d’un but à zéro. Berchiche pourra rendre beaucoup de services dans l’axe de la défense aux côtés de Defnoun après le départ de Zemmouchi qui, probablement, a rejoint son camarade Harizi au MCO. T. A.

LIGUE 2

LA REPRISE DES ENTRAÎNEMENTS REPORTÉE Maracana N°1481 — Lundi 25 Juillet 2011

La reprise des entraînements de la nouvelle saison 2011/2012 du championnat professionnel qui était prévue aujourd’hui au stade Zarouri de Oued El Alleug, a été reportée à une autre journée, en raison de la fermeture de cette enceinte.

L

a direction du club blidéen a saisi hier les autorités de la wilaya de Blida, afin d’intervenir au nouveau des autorités locales de l’APC de Oued El Alleug pour l’ouverture du stade Brakni qui est toujours en chantier et permettre aux poulains de Latrèche de débuter le plus tôt possible la préparation au stade Zarouri, cela servira dans l’immédiat à une prise de contact entre les anciens jours et nouvelles recrues.

La date de l’AGO, non encore fixée

La date de la prochaine assemblée générale ordinaire n’est pas encore rendue publique, c’est ainsi que le

Illoul : «Le CAB s’intéresse à moi» Le milieu de terrain de l’USMB, Slimane Illoul, a été approché dernièrement par un dirigeant du CAB pour le convaincre de porter les couleurs du club. Le joueur a été très touché par cette reconnaissance de son ancien club qui s’intéresse à lui. Illoul est mis sur la liste des joueurs à libérer, la direction du club batnéen doit prendre contact avec son homologue blidéenne pour négocier le transfert de ce T. A. joueur.

président blidéen, Mohamed Zaïm compte provoquer au courant du mois prochain, une réunion qui regroupera les membres du conseil et actionnaires pour présenter le bilan

on OK Hemami donne s mami,

El Eulma, He L’attaquant du MC r une personne pa a été approché le ction blidéenne de re di la r pa e gé ar ch contacter. Hemami, convoité En effet, le joueur e, cette fois-ci a rnièr aussi la saison de de principe pour rd co ac n donné so a. ar ph e de La Mitidj rejoindre le club ur ue jo le is que Nous avons appr demain le boss ra tre on nc re Hemami n Zaïm pour signer so blidéen Mohamed es rti pa ux s où les de contrat dans le ca T. A. cord. ac un à nt parvienne

moral et financier de la saison qui vient de s’achever et débattre les points importants relatifs à la vie de la SSPA/USMB. T. A.

Chebira et Zemmouchi attisent les convoitises Une fois annoncé par leur club sur la liste des libérés, le latéral gauche Chebira Abdellah et le défenseur axial Zemmouchi Abderaouf, attisent les convoitises de plusieurs clubs de ligues 1 et 2. Selon les échos qui nous sont parvenus, Chebira et Zemmouchi, qui n’ont pas voulu divulguer le nom des clubs qui s’intéressent à eux, sont en train d‘étudier l’offre la plus intéressante et le club qui leur convient avant de passer aux négociations. Selon une source proche des deux joueurs, ces derniers sont tentés respectivement par l’USM Annaba et le MC Oran. T. A.

Chouieb : «J’ai préféré le RCK» MALGRÉ LES DIFFÉRENTS CONTACTS

Le milieu de terrain Ouahid Chouieb, qui se trouve actuellement en vacances chez lui, à Jijel,confirme son retour au RCK. Il sera aujourd'hui à Alger pour parapher son contrat malgré les contacts de certains clubs de l’élite. Il a préféré continuer à porter les couleurs koubéennes en souhaitant que cette saison sera la meilleure. Il estime que le RCK a largement sa place parmi l’élite. C’est à lui et ses camarades de fournir les efforts nécessaires afin que le RCK quitte une fois pour toutes cette seconde division. Parlez-nous un peu de la saison écoulée ? Nous avions un groupe qui aurait pu arracher une place au podium, d’ailleurs tout le monde s’est étonné de voir Kouba rester dans cette division 2. Je pense que si ce n’était pas les différents problèmes rencontrés en cours de route, le RCK fait actuellement partie de la ligue 1. Que faites-vous actuellement ? Après la clôture du championnat, je suis rentré chez moi, à Jijel, pour me retremper dans l’ambiance familiale. Et c’est aussi l’occasion de revoir mes amis d’enfance avec lesquels j’ai passé d’agréables moments.

Est-ce que vous êtes au courant que les Hanifi, Madi… ont quitté le RCK ? Ces deux éléments, qui étaient la pièce maîtresse, sont une vraie perte pour l’équipe. Ils ont choisi d’évoluer ailleurs pour connaître d'autres sensations, on leur souhaite une bonne réussite. Il paraît que vous étiez contacté par deux clubs de l’élite ? Le CAB et le NAHD, qui viennent de retrouver la ligue 1, m’ont approché en me faisant savoir l’intérêt qu’ils me portent. On ne s’est pas entendus sur certaines choses. Ce qui a fait échouer les négociations. Une formation de la ligue 2 a dépêché un émissaire pour me convaincre à la rejoindre. J’ai refusé, malgré son insistance. J’ai préféré continuer mon chemin avec le RC Kouba en espérant qu’on réussisse cette fois un bon parcours. Vous seriez donc koubéen la saison prochaine ? Inch’Allah, je serai aujourd’hui à Kouba pour tout finaliser avec les dirigeants et parapher mon contrat.

Un mot pour conclure… Les Koubéens méritent d’avoir une formation évoluant dans la cour des grands. Avec l’aide de tout le monde, on parviendra à ce que le RCK accède. Entretien réalisé par B. L.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 2

Ayant été l’un des artisans potentiels de l’accession du MOB, l’entraîneur, Bouzidi, est actuellement en vacances, en attendant de voir plus clair quant à son avenir. A Béjaïa, les Crabes le réclament pour une nouvelle aventure avec leur équipe. La situation confuse de cette dernière, et le retard observé font que l’entraîneur en question reste dans l’expectative. Il nous l’explique dans l’entretien qu’il nous a accordé. Que devient Bouzidi ? Après une saison difficile, ponctuée par une accession, je me repose entre Béjaïa et Alger. Cela me fait du bien, je l’avoue. Que se passe-t-il au MOB ? Le MOB est au point de départ. C’est dommage, nous avons reçu notre dû et maintenant tout a été réglé. Seulement, il reste que la situation demeure confuse et personne ne veut prendre en main le club, c’est le statu quo. C’est vrai, et c’est dommage pour un club qui vient de vivre l’enfer. Et qu’en est-il pour vous exactement ? J’ai été clair dès le début, j’ai reçu des propositions, mais je préfère temporiser, j’attends encore qu’il y ait cette AG, après

Maracana N°1481 — Lundi 25 Juillet 2011

BOUZIDI :

«Je reste, à condition que ça redémarre» on verra. Bien entendu, je vais donner la priorité au MOB mais il faut que la situation soit plus claire.

L’ASSEMBLÉE DE TOUS LES DANGERS !

Les Mobistes se préparent à aller, une fois de plus, vers une prétendue AG que rien ne pourra justifier.

U

Peut-on connaître les équipes qui vous ont contacté ? Il y a la JSMS, Merouana et même le NAHD.

ne AG qui mettra fin à toutes les interrogations possibles, une AG qui pourrait voir, ainsi, la naissance de la société sportive du MOB. Mais, avant tout cela, il faudrait qu’il y ait des preneurs, ceux qui achètent des actions, des personnes qui seront intéressées pour prendre en charge le MOB et préparer l’équipe en vue de la nouvelle bataille du professionnalisme : «Il faut que les autorités locales réagissent, sinon je partirai», nous a récemment affirmé Arab Bennaï, le président du directoire qui a mené l’équipe vers l’accession. Aussi, cette AG risque d’être celle de tous les dangers si la famille du MOB n’arrive pas à s’unir, à mettre de côté ses différends et repartir du bon pied. Un défi qui sera difficile à atteindre tant les plaies sont si profondes et les rancœurs bien multiples. «Si la situation actuelle perdure, je serai dans l’obligation de partir», a avoué Bouzidi, l’entraîneur mobiste, l’autre artisan de l’accession des Vert et Noir. Toujours est-il, à 24 heures de la tenue de cette prétendue AG, l’on se demande quel sera l’avenir du MOB devant la marmelade qui y règne et face au mutisme observé par les pouvoirs publics. Jusqu’à présent, tout est au même point de départ et l’on a l’impression que les différents clans qui ont de tout temps miné le club persistent dans leur attente stratégique. Quant aux pouvoirs publics, il est clair que cette situation les arrange à plus d’un titre, en vue de régler certains comptes dans les coulisses et se préparer pour de nouvelles échéances qui s’annoncent plutôt houleuses. Le compte à rebours a commencé. A. Z.

Si vous restez au MOB, quel sera votre objectif ? On pourra jouer pour le maintien. On fera une saison honorable. Il ne faut pas oublier qu’il y a 8 joueurs partants. On essayera de renforcer l’équipe, mais je le répète, il faut faire vite. Pourquoi pas l’accession ? C’est impossible ! On accuse maintenant un retard important. Donc, on jouera pour une place honorable. Un dernier mot... Nous avons fait une grande saison, ponctuée pour une accession, où j’étais l’un des artisans. On ne peut pas le nier. Aussi, ce sera vraiment dommage de perdre cet acquis. C’est pour cela que je demande à toute la famille du MOB de se rassembler et de régler tous les différends qui ont miné le club. Si le problème c’est Bouzidi, je suis partant. Maintenant, si je dois rester, il faut que ça démarre, il faut que cette AG soit celle du renouveau et de le relance. Le bilan est positif, alors il faut rester dans le positif. Entretien réalisé par A. Z.

L’AG PRÉVUE DEMAIN À 17H30

C’est désormais officiel, l’AG DU MOB aura lieu demain à 17h30 au salon d’honneur du stade de l’Unité maghrébine de Béjaïa.

C’

15

est le manager général du club, Sadji Mohand, qui a pris attache avec nous pour nous informer du changement de dernière minute de la date de l’AGO qui était programmée, pour rappel, à aujourd’hui à la même heure et au même endroit.

Le quorum sera-t-il atteint ?

Les AG du MOB ont la particularité de ne jamais se tenir lors du premier regroupement en salle, contrairement à celles qui se sont tenues à l’air libre où le vote se faisait à main levée et sans vérifications de l’éligibilité des votants (l’ancien local du MOB). En salle , le représentant de la DJS ne rate jamais le quorum. Il s’est même spécialisé dans le report des AG pour cause d’absence de quorum. Ainsi, on s’attend au rapport de l’AG0 demain, puisque la liste des membres de l’AG au nombre de 165 n’est pas apurée, elle contient des membres qui ont coupé tout contact avec le club (ils faisaient

partie des clans qui se sont succédé à la tête de la direction). On parle même de quelques noms qui ne sont plus du monde des vivants qui existent encore sur la liste. Ainsi, ledit rassemblement sera le dernier en ce qui concerne cette liste, puisque l’équipe changera de statut automatiquement.

Les bilans moral et financier, seront présentés

Lors de l’AGO de demain, le SG Karimou Maouche va lire le bilan moral de l’équipe lors de l’exercice écoulé, il sera relié par le trésorier Bachiri pour le bilan le plus attendu, celui qui a trait au nerf de la guerre, les finances.

900 millions de dettes payés l’an dernier

Le manager général du club amateur MOB, qui est l’équivalent du directeur sportif dans un club professionnel, Mohand Sadji, nous a apporté la précison suivante concernant le montant publié par notre journal dans l’édition d’hier (580 millions de dettes). Notre interlocuteur parle d’un montant payé par la direction pour l’exercice précédant

de l’ordre de 900 millions de centimes. Sadji nous a confié que le directoire a pris en charge les dettes antérieures, dont la CRL, en plus de celle des joueurs et entraîneur qui ont bloqué les comptes du club à l’instar de Amar Allou ( assistant de Boussekine, sous la présidence de Maouche), les joueurs Abdiche (période de Leklal) les frères Amaouche, Yacine et

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Samir, Bounif et Benacer (la période de Rezki). Et d’ajouter que le directoire a payé depuis son installation deux milliards de centimes comme dettes antérieurs. À noter que parmi le staff administratif et technique, il y a des membres qui ont bloqué les comptes du club et d’autres qui ont travaillé dans certaines directions qui ont laissé L. C. des dettes au club.


16

Behilil en bonne voie

Le défenseur latéral de Bethioua, Mehdi Behilil en l’occurrence, intéresse toujours la direction du club phare de la ville des Oranges, qui a déjà négocié avec lui, et ce dernier a donné son accord de principe pour endosser de nouveau le maillot orange.

P

our rappel, Mehdi Behilil avait évolué déjà au SA Mohammadia pendant 2 saisons, c’était en 2007/2008 et 2008/2009.

Les négociations avec les cadres se poursuivent

de l’USMBA. Mouffok Brahim, l’enfant de Chlef, devait négocier hier avec le président Benfeta pour un éventuel transfert au Sariï. Pour rappel, Mouffouk a déjà porté les couleurs du club phare de la ville des Oranges, c’était lors de la saison 2008/2009 et 2009/2010.

Reprise hier matin

Initialement prévue pour le 23 juillet au stade de proximité, la reprise des entraînement a été décalée de 24 heures ; selon un membre de la direction du club, les joueurs et le staff technique devaient se réunir hier matin au siège du club, avant de reprendre le chemin des entraînement pour une séance d’oxygénation la même journée à la forêt des Planteurs. A. L. B.

Les anciens éléments commencent à être reçus par le président Benfeta Habib afin de discuter de la saison prochaine. En effet, les négociations se poursuivent toujours et le boss samiste tente de convaincre les cadres de l’équipe de rempiler pour une nouvelle saison ; pour cela, il n’est pas à écarter que ces derniers se montrent disponibles pour prolonger leurs contrats avec leur club.

Mouffok contacté

Pour renforcer le compartiment défensif du club, nous avons appris d’une source sûre que les dirigeants samistes sont en contacts très avancés avec le défenseur

Parfaite organisation au stade de Hydra

La sélection de jeunes, initiée dernièrement, continue encore pour quelques jours, en vue de détecter des talents. Les organisateurs veillent au grain. Aucun étranger ne peut accéder au stade. Les gens de la presse doivent être munis d’un ordre de mission pour y accéder. Selon les observateurs, le Paradou pourrait être domicilié à Hydra. Et non pas recevoir ses adversaires en dehors de ses bases, comme il le fait depuis des années. Les inconditionnels souhaitent que leur équipe joue cette saison au stade Ahmed Fallek et en finir avec le nomadisme. O. A.

LIGUE 2

Maracana N°1481 — Lundi 25 Juillet 2011

Zerrouati : «On jouera les premiers rôles» JS SAoura

Même si son équipe vient tout juste d’accéder en ligue II, le président Mohamed Zerrouati n’est pas impressionné par les grosses pointures. Il nous fera savoir, dans l’entretien qu’il nous a accordé, que la JSSAoura jouera les premiers rôles. Il a mis tous les moyens nécessaires, comme par le passé, à la disposition de ses joueurs. Ces derniers n’ont jamais eu le moindre problème sur le plan financier, ce qui les a toujours stimulés. Ils espèrent en faire de même cette saison, en offrant l’accession à leurs supporters. Le boss de la JSS nous parle de l’accession, objectif principal. Comment allez-vous ? Dieu merci, je me porte à merveille, on est en train de préparer la saison avec mes collaborateurs.

écoulée avec une accession bien méritée. Pourtant, rares étaient ceux qui pensaient que la JSS pouvait décocher le titre du CNA. Pour ce qui est de cette compétition, c’est-à-dire la ligue II, on jouera les premiers rôles. Nous avons un groupe de jeunes animés d’une volonté de fer pour réussir un excellent parcours. Avec leur hargne, la JSSAoura pourrait même créer la surprise, c’est-à-dire accéder parmi l’élite. Mais ce ne sera pas chose facile ? Je sais que vous voulez dire par là qu’il y a de grosses pointures qui sont les mieux placées pour arracher une place au podium. Nous avons des jeunes éléments même s’ils ne sont pas connus, c’est-à-dire non médiatisés. Ils seront à la hauteur de la tâche placée en eux par tous les habitants de la Saoura. Ils vont leur procurer une fois de plus beaucoup de joie, inchallah. Vous êtes donc confiant ? Comme je viens de vous le dire, nous comptons énormément sur les anciens et nouveaux joueurs encadrés par Mécheri pour effectuer une excellente saison. Un dernier mot ? Mon souhait, qui est aussi celui des membres du bureau des supporters, c’est de voir une nouvelle fois la JSS être sacrée championne. S. R.

Un tournoi durant le Ramadhan Quel sera l’objectif de la JSS ? On a toujours joué les premiers rôles par le passé, et on l’a prouvé la saison

Chérif, c’est au tour de l’attaquant blidéen, Djemaouni, d’attirer l’attention des Pacistes qui veulent s’attacher de ses services. Ce joueur est aussi contacté par d'autres formations. Reste à savoir qu’elle sera la décision prendra-t-il, venir au Paradou ou aller monnaiyer son talent ailleurs.

Antar-Amine (Mécheria), un autre sudiste pour le PAC

On laisse entendre du côté de Hydra que la direction du PAC envisage d’organiser un tournoi durant le mois sacré.

D

es clubs du centre, le MCA, le CRB, l’USMA, l’USMB, le RCK et le WAB seront invités pour prendre part à cette manifestation. Si cela se confirme, ce sera une très bonne chose pour les formations participantes. Les entraîneurs auront l’occasion de tester leurs éléments

avant l’entame de la compétition. Quel que soit l’endroit du déroulement de ce tournoi, il va sans aucun doute attirer la grande foule, surtout que les rencontres se déroulent après la prière de Taraouih. Si cette compétition se déroulerait, la direction aura fait une bonne chose. Elle nous fait rappeler les tournois organisés par le passé par l’USM Alger. Les joueurs renoueront avec l'ambiance des stades, et seront ainsi prêts pour la reprise pour l’aborder dans de bonnes conditions.

Ziane Chérif intéresse le PAC …

Le défenseur, Ziane-Chérif, qui évoluait la saison écoulée à l’OMédéa, semble intéresser la direction du Paradou pour l’intégrer dans son effectif. Dans le cas où il rejoindrait les Ciel et Or, il pourrait apporter plus d'assise à leur compartiment défensif.

… Même chose pour Djemaouni

Après l’enfant de Saïda, Ziane

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Après Brahimi, c’est un autre Sudiste, Antar-Amine, du CRB Mécheria, qui opte officiellement pour le PAradou. C’est un milieu de terrain récupérateur que les dirigeants Pacistes ont découvert en compétition officielle. Ils ont été épatés par ses qualités de jeu, et lui ont proposé par la suite s’il était intéressé de jouer au PAC. Il n’a pas tardé à donner son accord pour endosser le maillot Jaune et Bleu. Il a paraphé dernièrement son contrat, et s’entraîne pour le moment avec l’ensemble du groupe.

Aujourd’hui, prospection des U-17

C’est aujourd’hui que l’entraîneur Hakim, aura la lourde tâche de tester de nombreux jeunes en vue de les intégrer en U-17. Parmi des éléments pétris de technique, il aura certainement l'embarras du choix pour faire son tri. Mais cet éducateur, comme le disent ceux qui le connaisse depuis fort longtemps, est capable de monter une bonne formation des U-17. O. A.


LIGUE 2

Maracana N°1481 — Lundi 25 Juillet 2011

17

PUBLICITÉ REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L’HABITAT ET DE L’URBANISME DIRECTION DE L’URBANISME ET DE LA CONSTRUCTION WILAYA DE BÉCHAR NIF : 080 172 010 84

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT DVC N°161 INTITULE DE L’OPERATION : Résorption des déficits en VRD des 73 sites (2e tranche) NUMERO DE L’OPERATION : NF 5.721.2.262.108.08.02 La Direction de l’urbanisme et de la construction de la wilaya de Béchar lance un avis d’appel d’offres restreint pour la réalisation de : TRAVAUX D’EVACUATION DES EAUX PLUVIALES DE DOUBLE VOIE SNTR VERS LOGTS PRÉFABRIQUES À BECHAR Les entreprises intéressées par le présent avis et qualifiées à la catégorie II et plus en qualification hydraulique peuvent retirer le cahier des charges contre le paiement de deux mille dinars (2.000,00 DA). Auprès de : SUD-PROJET CABINET BECHAR N°02 HAI ES SALEM MER NIGER BECHAR Tél : 0552.95.69.00 Pour plus de détail, l’ensemble des soumissionnaires est invité à consulter les dispositions du cahier des charges. Les plis doivent être présentés obligatoirement selon les prescriptions contenues dans le cahier des charges, sous peine d’irrecevabilité et doivent parvenir sous double enveloppe anonyme adressée A la Direction de l’urbanisme et de la construction Wilaya de Béchar et comportant la mention “Soumission à ne pas ouvrir”, (Avis d’appel d’offres national restreint) et indiquer de projet considéré. 1. L’offre technique dans un pli fermé, anonyme et ne

porte que la mention “OFFRE TECHNIQUE” qui se compose de : - la déclaration à souscrire, signée et paraphée, - le cahier des charges, signé et paraphé sur toutes les pages, - l’original de l’extrait du casier judiciaire du soumissionnaire valide au moins jusqu’à la date de l’ouverture des plis, - la copie légalisée des statuts de l’entreprise, - la copie légalisée de l’état des références professionnelles ; sous forme d’un tableau récapitulatif des chiffres d’affaires visé par le commissaire aux comptes (avec les attestations de bonne exécution des maîtres d’ouvrage et PV de réceptions définitives) et un tableau récapitulatif des contrats déjà réalisés (avec copie des pages de garde et les devis y relatifs) datant de moins de six (06) mois à la date de l’ouverture des plis. - la copie légalisée de l’état des moyens humains de l’entreprise destinés au projet, suivant les déclarations CNAS, CACOBAT, DAS (en présentant les diplômes et les attestations, etc.) (datant de moins de 03 mois, le jour de dépôt des offres), - la copie légalisée de l’état des moyens matériels de l’entreprise destinés au projet, accompagné des cartes grises au nom de l’entreprise et/ou les PV de l’huissier, - la copie légalisée attestation de dépôt des comptes sociaux pour les personnes morales (SARL, EURL, SNC, …), délivrée par des antennes locales du registre du commerce, - la copie légalisée du certificat de qualification professionnelle (activité principale travaux hydrauliques catégorie II et plus) valide jusqu’à la fin de validité des offres, - la copie légalisée par CNRC du registre du commerce en cours de validité, - la copie légalisée de la carte d’identification fiscale,

- l’original de l’extrait de rôles apuré valide jusqu’à la date de l’ouverture des plis, - les copies légalisées des bilans des trois (03) dernières années certifiées par le commissaires aux comptes, - les copies légalisées des attestations d’affiliation et des mises à jour (CASNOS, CNASAT, CACOBATH), - un planning des travaux détaillant les différentes phases de réalisation, - la déclaration de probité dûment renseignée, signée et paraphée par la personne habilitée à engager l’entreprise. 2. L’offre financière : dans un pli fermé, anonyme et ne porte que la mention “OFFRE FINANCIERE” qui se compose de : - la lettre de soumission dûment renseignée, signée et paraphée par la personne habilitée à engager l’entreprise - bordereau des prix unitaires rempli soigneusement et ne porte aucune surcharge dûment signé et paraphé, - devis quantitatif et estimatif rempli, signé et paraphé. • La date limite des dépôts des offres est fixée à (21) vingt et un jours, à midi (12h00) jour de la date limite de dépôt des offres à compter de la première parution du présent avis dans les quotidiens nationaux et/ou dans le BOMOP qui est tacitement reportée au premier jour ouvrable si cette date coïncidera avec les week-ends ou jours fériés. • L’ouverture des plis sera effectuée en présence des soumissionnaires (selon la capacité d’accueil de la salle de réunion), le jour correspondant à la date limite des dépôts des offres à 14h00 qui est tacitement reportée au premier jour ouvrable si cette date coïncidera avec les week-ends ou jours fériés. • Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres durant (120) cent vingt jours à compter de la date de l’ouverture des plis.

Maracana N° 1480 - Dimanche 24 Juillet 2011 - Anep N° 867 432

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


18

Maracana N°1481 — Lundi 25 Juillet 2011

DIVISIONS INFÉRIEURES

Le stade non homologué JS TADMAIT

Le stade Ahcène Aïboud de Tadmaït n'a pas été homologué par la commission de la Ligue de football de Tizi-Ouzou.

C

ette dernière, qui s'est déplacée au courant de la semaine passée, a constaté de visu la mauvaise qualité de la pelouse, l'entretien des vestiaires et des travaux d'aménagement aux alentours du stade. Les responsables locaux sont donc appelés à passer à l'action afin de répondre aux attentes de la classe juvénile sportive de Tadmaït, en particulier les foot-

balleurs de la JST, qui attendent impatiemment le coup de starter de la nouvelle saison qui se profile à l'horizon. Ce stade, qui est l'un des meilleurs dans la wilaya de TiziOuzou, un bijou au sens propre du terme, mérite d'être entertenu et aménagé comme il se doit, comme cela a été le cas pour les stades Oukil Ramdane, celui de Boumghar de Draâ El Mizan

et celui d'Azazga (en cours d'achèvement). D'ailleurs, l'un des anciens dirigeants de la JST lance un appel aux autorités concernées, la DJS, la wilaya et l'APC pour faire un effort afin de doter ce stade d'une pelouse synthétique et de tribunes et autres commodités, et ce, au normes des autres stades qui existent à travers la territoire national. A. M.

Un tournoi en hommage aux trois défunts Bayou, Rahli et Lalami

A l'initiative d'un groupe de jeunes joueurs, un tournoi de football est prévu au courant de cette semaine au stade Ahcène Aïboud de Tadmaït, et ce, en hommage aux trois jeunes joueurs décédés ces dernières années. Cette festivité footballistique regroupera trois équipes composées essentiellement des amis des trois défunts, Rahli Ramdane (gardien de but), Lalami Mourad (défenseur) et Bayou Rezki (défenseur). Pour rappel, ces trois jeunes, décédés à la fleur de l'âge, avaient porté les couleurs de leur club cher, la JS Tadmaït, en catégorie jeunes. Rahli Ramdane est décédé l'année dernière, à l'âge de 27 ans, et Lalami Mourad la même année, à l'âge de 25 ans. Quant à Bayou Rezki, ce dernier a nous a quittés à l'âge de 20 ans. Le comité d'organisation de ce tournoi hommage est composé de Méziane Sid Ali, Boulahia Djamel et Houmri Redouane. A. M.

Ighil Vir et Aït Aâtella qualifiés au carré d'as

A

Le tournoi de football qui se déroule actuellement au stade communal Mechi Amar bat son plein et s'approche de sa fin.

vant-hier, samedi, les deux premiers quarts de finale ayant mis aux prises Aït Aâtella à Akham L'Hadj et Ighil Vir à la Cité Rabet, ont vu les tenants du trophée de Ighil Vir se qualifier au dernier carré, en s'imposant aux tirs au but, après avoir terminé la partie un but partout. Les coéquipiers de Farid Belhadj ont été les premiers à ouvrir la marque par leur attaquant SmaÏl Sanat à la 17e minute de jeu, mais les capés de Rachid Keddache sont par-

venus, sept minutes plus tard, à égaliser par l'entremise de Rachid Arab. Les gars d'Ighil Vit ont même raté un penalty. Le reste de la partie n'a rien changé au score et il a fallu attendre la série fatidique des penalties pour voir Ighil Vir en demi-finale, après que leur gardien Louni Merzouk ait réussi à stopper le penalty tiré par Mahour Mohamed, en s'imposant au finish 5 à 4. L'autre heureux lauréat du dernier carré de ce tournoi n'est autre que l'équipe d'Aït Aâtella, qui s'est imposée sur le score d'un but à zéro face à son homologue d'Akham L'Hadj, sur une réalisation signée par leur buteur Louni Karim. Les deux autres demi-finalistes devaient être connus hier dimanche, à l'issue des deux rencontres qui devaient opposer Tachtiouine à

l'équipe d'Afir et celle qui devait mettre aux A. M. prises l'US Allela à Tarikt.

B

enalia, ce défenseur de charme, a continué son aventure avec les petites catégories de la JSK, et ce, jusqu'à la catégorie juniors première année, avant de retourner au bercail et dans son club d'enfance, la JS Tadmaït. Imed Benalia, cet élément de valeur, a joué avec l'équipe fanion de la

JST en étant junior. Le jeune footballeur Imed s'est illustré dans son poste en accomplissant son rôle de défenseur axial comme il se doit, en contribuant de son côté, et ce, à l'image des autres joueurs, au maintien de l'équipe en Division Honneur du championnat de TiziOuzou. Benalia, que nous avons rencontré il y a quelques jours à Tadmaït, nous a déclaré ce qui suit : «Je suis encore jeune, et je pense que j'ai déjà prouvé mon talent lorsque j'étais à la JSK, où j'ai fait presque toutes mes classes dans les petites catégories. J'ai même

pu remporter un doublé avec les minimes de la JSK dès ma première saison sous le maillot des Jaune et Vert», avant d'ajouter : «J'aurais aimé continuer l'aventure avec la JSK et gravir les échelons, mais en vain, cela n'a pas été le cas pour des considérations que je préfère taire, j'ai dû quitter ce club, et retourner à la JS Tadmaït.» Le sympathique Imed Benalia ne perd pas espoir de rebondir et de retrouver le haut niveau, en évoluant dans une équipe de palier supérieur, en concluant : «Je reste persuadé que je reviendrai en force et que je

La cité SNIC s'offre le trophée

L

es autorités locales de Tadmaït, en collaboration avec un comité d'organisation, ont célébré le 49e anniversaire de l'indépendance de l'Algérie en concoctant un programme de festivités varié. Au menu, un tournoi de football qui a regroupé quatre équipes, les cités SNIC, EPLF, Kaf Laâgab et Baghdad. La finale qui a eu lieu le 5 juillet dernier a mis aux prises les deux équipes de la SNIC et Baghdad, et le résultat était de 4 buts à 1 en faveur de la première qui s'est adjugée ainsi du trophée. L'APC de Tadmaït n'a pas lésiné sur les moyens, en récompensant les vainqueurs et les vaincus. Toujours dans le cadre de ces festivités sportives, un match gala a opposé deux équipes de vétérans, les coéquipiers de Rachid Gribissa, à leurs homologues de Kamel H'Maïdi et Hamid Mézioudène. Le dernier mot est finalement revenu à l'équipe de Rachid Gribissa, qui s'est imposée sur le score de 2 buts à 1. Après la fin de ces rencontres, les présents ont été conviés à une collation, et les joueurs ont reçu des récompenses dans une ambiance familiale, avec une animation réussie haut la main par le dynamique Madjid Merzouk, qui est d'ailleurs pressenti au poste de président de section football de la JST pour la prochaine saison footballistique 2011-2012. A. M.

L'APC récompense les joueurs pour le maintien

par les jeunes En guise de récompense pour les efforts fournis tout au long de la saison à l'équipe de permis ayant et e, loups de Tadmaït, drivés par l'infatigable Rachid Mézian ables de respons les zou, Tizi-Ou de nnat champio du r se maintenir en Division Honneu qui a geste un fait a i, H'Maïd Kamel at, magistr premier le tête leur à , Tadmaït l'APC de du ion célébrat la de n l'occasio à effet, fait énormément plaisir à la famille de la JST. En JS la de joueurs des ble l'ensem e Juillet, 5 le ndance l'indépe 49 anniversaire de la fête de Aberkane Massi de es camarad Les n. collatio une à l'APC par conviés été ont Tadmaït certainement ont eu droit à des primes, ce qui les a réjouis. Une récompense qui va toujours la de club leur avec re l'aventu er continu à Tadmaït de pousser les jeunes loups A. M. saison prochaine et à viser haut.

Imed Benalia veut jouer dans un palier supérieur

Imed Benalia, ce jeune footballeur âgé de 21 ans, a fait ses premiers pas à la JST, avant de rallier les rangs des minimes de la JSK en 2004.

Tadmaït -Tournoi de football

retrouverai le niveau supérieur. Pour le moment, je n'ai pas de contacts concrets, mais j'ai des touches. J'espère que les choses vont s'accélérer dans les prochains jours et j'opterai pour un club d'un palier supérieur. C'est là mon souhait et mon objectif et, inchallah, cela va aboutir. Je crois en mes capacités et je reste confiant quant à mon retour dans le haut niveau et passer à un autre cap dans ma carrière de joueur.» C'est tout le mal qu'on souhaite à ce jeune et sympathique défenseur âgé de 21 ans. A. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


PUBLICITÉ

Maracana N°1481 — Lundi 25 Juillet 2011

Maracana N° 1481 - Lundi 25 Juillet 2011 - Anep N° 867 472

19

Maracana N° 1481 - Lundi 25 Juillet 2011 - Anep N° 867 474

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N° 04/2011

WILAYA DE KHENCHELA DIRECTION DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS N.I.F : 0984400190001.41.049

Un avis d’appel d’offres national restreint est lancé par M. le wali représenté par le directeur de la jeunesse et des sports de la wilaya de KHENCHELA pour : La réalisation du lot : revêtement synthétique de l’OPERATION : E.C.E. d’une salle OMS — ElMahmel. Les entreprises qualifiées et spécialisées (et ayant réalisé au moins un revêtement synthétique pour les salles de sport) peuvent soumissionner et sont appelées à retirer le cahier des charges auprès de la : DIRECTION DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS (Secrétariat de la Direction) route de Babar — KHENCHELA — (N° tél : 032/32/70/75). A- OFFRE TECHNIQUE : l’offre technique doit comporter : - Déclaration à souscrire dûment renseignée, datée, signée et cachetée - Déclaration de probité dûment renseignée, datée, signée et cachetée - Instruction aux soumissionnaires dûment renseignée, datée, signée et cachetée - Cahier de charges technique daté, signé et cacheté - Statut de l’entreprise pour les personnes morales - Copie de l’extrait de rôles de moins de 3 mois - Copies conformes légalisées des attestations de mises à jour (CNAS-CACOBATH et CASNOS) - Copie du casier judiciaire du signataire du marché de mois de 3 mois - Copie du registre du commerce légalisée par les services du C.N.R.C. - Copie conforme légalisée de l’attestation de qualification et classification catégorie I et plus (activité principale : bâtiment ou travaux publics)

- Copie d’immatriculation fiscale légalisée - Références professionnelles avec justifications - Liste des moyens matériels avec justifications - Liste des moyens humains avec justifications B- OFFRE FINANCIERE : l’offre financière doit comporter : . La lettre de soumission datée, signée et cachetée . Le bordereau des prix unitaires daté, signé et cacheté . Le devis estimatif et quantitatif daté, signé et cacheté Les offres doivent être adressées à Monsieur le directeur de la jeunesse et des sports, route de Babar, Khenchela, sous double enveloppe cachétée, portant la mention unique (soumission à ne pas ouvrir). Lot : revêtement synthétique de l’OPERATION : E.C.E. d’une salle OMS — ElMahmel. Le délai de dépôt des offres est fixé à 15 jours (avant 11h30mn), à compter de la première parution du présent avis dans les journaux nationaux ou le BOMOP (si cette date coïnciderait à des jours fériés et/ou de repos, l’ouverture des plis techniques sera reportée au 1er jour de travail suivant). Les soumissionnaires sont cordialement invités à la séance d’ouverture des plis qui aura lieu le dernier jour de la date limite de dépôt des offres au siège de la direction de la jeunesse et des sports de la wilaya de Khnechela à 14 heures. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de 90 jours à compter de la date limite de dépôt.

Maracana N° 1481 - Lundi 25 Juillet 2011 - Anep N° 867 727

WILAYA D’EL OUED DIRECTION DES SERVICES AGRICOLES Immatriculation fiscale : 099039019000430

Le directeur des services agricoles lance un avis d’appel d’offres national restreint relatif à la réalisation d’un siège de la subdivision agricole à Debila lot N°01 Les entreprises qualifiées en construction (activité principale) sont priées de retirer le cahier des charges à la Direction des services agricoles y afférent contre paiement de la somme de 1000 DA auprès de la Direction de l’administration locale de la wilaya d’El Oued (DAL) L’offre est présentée sous une enveloppe ne comportant aucune inscription extérieure à terminer autre que l’objet de l’appel d’offres, Avis d’appel d’offres national restreint N°…………/2011 pour réalisation d’un siège de la subdivision agriculture à Debila Lot N°01 et la mention (soumission à ne pas ouvrir) à l’adresse suivante : A Monsieur le directeur des services agricoles de la wilaya d’El-Oued, rue Mohamed Khemisti, El-Oued Cette enveloppe principale comportera deux autres enveloppes (technique et financière) scellées. : Offre technique : se met dans une enveloppe qui porte la mention (offre technique) et doit comporter les pièces exigées dans le cahier des charges suivant : 1- déclaration à souscrire remplie et cachetée, 2- déclaration de la probité remplie et signée, 3- copie de la qualification et de la classification professionnelle (activité principale en construction) en cours de validité et légalisée, 4- copie du registre du commerce légalisée par le centre national du registre du commerce 5- copie du casier judiciaire du premier responsable de l’entreprise en cours de validité et légalisée, 6- copie des pièces fiscales (extrait de rôles acquitté de tous des différents impôts, en cours de validité et légalisée), 7- copie légalisée d’immatriculation fiscale, 8- copie des pièces parafiscales (attestation de mise à jour CNAS, attestation de mise à jour CASNOS, attestation de mise à jour CACOBATPH) en cours de

validité et légalisée, 9- planning d’exécution des travaux détaillé, 10- les instructions aux soumissionnaires signées et cachetées par les soumissionnaires, 11- les annexes professionnelles de l’entreprise accompagnées par des arguments (des attestations de bonne exécution des projets équivalents délivrés par des administrations publiques), 12- copie de bilan d’activité de l’année 2009 visé par l’administration des impôts ou copie d’attestation de l’activité est montré le chiffre d’affaires pour l’année 2009, délivrés par l’administration des impôts, 13- liste des moyens matériels et humains est accompagnée par des arguments d’après le cahier des charges, 14- copie du statut de l’entreprise et des modifications en cas d’existence pour les sociétés légalisée, 15- copie légalisée d’attestation de dépôt de compte social auprès du CNRC de l’année 2010 pour les sociétés en cours de validité. Offre financière : se met dans une enveloppe qui porte la mention (offre financière) et doit comporter les pièces exigées suivantes : 1- lettre de soumission remplie et cachetée, 2- les bordereaux des prix unitaires remplis et cachetés, 3- le détail estimatif et quantitatif rempli et cacheté. Le dépôt des offres fixé à vingt et un (21) jours à compter de la première parution du présent avis dans le BOMOP ou la presse à partir de 9h00 du matin jusqu’à 12h00 des offres resteront engagées par leur offre pendant (180) jours à compter de la date limite de dépôt des offres. Les soumissionnaires sont cordialement invités à assister à la séance d’ouverture des plis technique et financier qui se tiendra le dernier jour de dépôt des offres, ouvrable à partir de 14h30 en cas où ce jour coïncide avec un week-end ou un jour férié, l’ouverture des plis aura lieu le jour ouvrable qui suit au siège de la direction des services agricoles de la wilaya d’El-Oued.

Maracana N° 1481 - Lundi 25 Juillet 2011 - Anep N° 867 754

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


20

L

Maracana N°1481 — Lundi 25 Juillet 2011

Le Pérou sur le podium

INTERNATIONALE

COPA AMERICA

e Pérou a confirmé son regain continental en s'emparant de la troisième place de la Copa America, samedi à La Plata, grâce à un triplé de Guerrero au détriment du Venezuela (4-1), généreux mais naïf, et qui a de toute façon réalisé le meilleur tournoi de son histoire. L'Albirroja, titrée en 1939 et 1975 et dont le meilleur résultat récent était une 4e place en 1997, monte sur le podium d'une Copa America pour la septième fois de son histoire. Elle effectue surtout un spectaculaire rétablissement après avoir terminé à la dernière place du groupe sud-américain de qualifications au Mondial-2010. Le sélectionneur Sergio Markarian, qui avait repris à la suite de ce fiasco, peut envisager plus sereinement la campagne pour 2014. Signe de l'importance donnée à cette petite finale par les deux équipes, les sélectionneurs avaient limité la rotation, à rebours de la tradition de laisser jouer les "coiffeurs". Manquaient cependant au coup d'envoi les capitaines Vargas (suspendu) et Arango (remplaçant). Le Pérou, apparu bien terne en d e m i -

finale (0-2 face à l'Uruguay), a réagi en montrant un peu plus d'envie et d'esprit d'entreprise. Mais c'est par un grand réalisme, s'appuyant sur un Guerrero décisif, qu'il fit la différence.

Deuxième rouge pour Rincon

Seule la naïveté vénézuélienne en défense, doublée du sens de la contre-attaque des Péruviens, ont fait basculer le match en leur faveur, sous l'impulsion de Guerrero, auteur d'un triplé (65e, 90e, 90e+3) et passeur décisif sur l'ouverture du score de Chiroque (42e). Le capitaine de l'équipe à bande rouge prenait ainsi seul la tête du classement des buteurs du tournoi (5 buts). La Vinotinto, même réduite à dix après le carton rouge de Rincon (59e), son deuxième du tournoi, affichait pourtant la même générosité qu'en quart contre le Paraguay (0-0 a.p., 3-5 t.a.b.) et dominait les débats en multipliant les occasions nettes, entre les tentatives de

Fedor détournée par le gardien (34e) et à ras du poteau (47e), et la reprise ratée de Cichero devant la cage grande ouverte (82e). Un activisme récompensé par la réduction du score d'Arango (78e). Mais en terminant au pied du podium et avec une telle raclée, le Venezuela pourra nourrir des regrets.

OM : Diawara "Je n'ai pas peur de Paris"

PSG : une offre refusée pour Moussa Sissoko ?

Un peu oublié ces derniers temps, ce dossier serait néanmoins toujours d'actualité. Selon le quotidien Le Parisien, le Paris SaintGermain aurait récemment formulé une offre au Toulouse Football Club pour le milieu de terrain Moussa Sissoko (21 ans, 36 matchs et 5 buts en L1 en 2010-11). Une offre estimée à 8 millions d'euros et repoussée par les Violets, qui en espèrent au moins le double. Autant dire que les deux parties sont encore très loin d'un accord.

ATLETICO : Agüero vers le bras de fer

Bien décidé à quitter l'Atletico Madrid cet été, l'attaquant Sergio Interrogé sur les ondes de RTL, le défenseur de l'OM Souleymane Diawara évoque le Paris SaintAgüero (23 ans, 32 matchs et 20 buts en Liga en 2010-2011) ne Germain et les Qatariens : "Avoir peur du PSG? Non je n'ai pas peur de Paris, et d'ailleurs je ne compte pas revenir dans la capitale espagnole. L'international argentin sais pas pourquoi je devrais avoir peur. J'espère même qu'ils vont recruter les meilleurs a en effet décidé de prolonger ses vacances après la Copa America et ne joueurs du monde, comme ça, il y aura des bons matches en Ligue 1, des s'est pas présenté à l'entraînement ce dimanche, selon le quotidien Marca. bons duels avec l'OM. Mais de là à avoir peur..." Le buteur de l'Albiceleste souhaiterait rejoindre Manchester City, qui pourrait prochainement trouver un accord pour un transfert estimé à 45 millions d'euros.

CHELSEA : Malouda - "On sent la différence"

Sur le site officiel de Chelsea, Florent Malouda a fait part de ses impressions sur la préparation estivale des Blues: "On peut sentir la différence par rapport à l'année dernière, quand nous avons perdu presque tous nos matches amicaux et cette année, où nous nous sommes améliorés, donc c'est un bon signe ! Nous essayons d'avoir une mentalité de gagneur et nous devons continuer à travailler lors des prochaines rencontres afin d'être prêts pour la saison". Chelsea et son nouvel entraîneur André Villas-Boas ont pour le moment battu Portsmouth et une sélection de joueurs malaisiens, deux fois sur le score de 1 but à 0.

ROMA : Ménez fait ses adieux

L'

attaquant Jérémy Ménez (24 ans, 32 matchs et 2 buts en Serie A en 2010-2011) devrait s'engager ce lundi avec

le Paris Saint-Germain. L'international tricolore a d'ailleurs dit au revoir à ses coéquipiers, annonce le quotidien sportif italien La Gazzetta

dello Sport. Le transfert est donc bien imminent et l'ancien Monégasque devrait signer un contrat de trois saisons avec le club de la capitale.

Ospina et Bergessio dans le viseur

Après s'être attaché les services de Loïc Négo et de Gabriel Heinze, l'AS Roma pourrait encore piocher en France cet été. Selon le quotidien Le Parisien, le portier de l'OGC Nice David Ospina (22 ans, 35 matchs en L1 en 2010-11) et l'attaquant de l'AS Saint-Etienne Gonzalo Bergessio (27 ans, 13 matchs et 5 buts en Serie A en 2011), prêté six mois la saison dernière à Catane, seraient en effet dans le viseur des Giallorossi. Une bonne nouvelle pour le gardien colombien qui souhaite quitter les Aiglons. En revanche, les Verts espèrent eux conserver leur avant-centre argentin.

AS ROME : Heinze - "Une fierté"

ARSENAL : Les premiers buts de Gervinho

L'Ivoirien Gervais Yao Kouassi, dit Gervinho, a déjà fait parler de lui à Arsenal. En effet, l'exnuméro 27 du Losc a inscrit un doublé samedi lors du match amical opposant les Gunners au FC Cologne (1-2). L'ancien Manceau est sorti après une trentaine de minutes, à la suite a une petite alerte à la cuisse.

Officiellement joueur de l'AS Rome depuis samedi, club avec lequel il a paraphé un contrat d'une saison, plus une deuxième en option, Gabriel Heinze s'est exprimé devant la presse italienne. L'ancien Marseillais a confié sa joie de rejoindre une grande écurie telle que la Louve : "J'ai toujours eu la chance de jouer dans de grands clubs. Aujourd'hui, j'ai à nouveau l'opportunité de jouer pour une grande équipe comme l'AS Rome, je n'ai pas perdu beaucoup de temps pour me décider. Pour moi, c'est réellement une fierté de porter le maillot de ce club. Avant de venir j'ai pu parler au coach et aux dirigeants. J'aime leur projet. Et maintenant je suis là pour donner le meilleur de moi-même."

INTER MILAN : Viviano absent 6 mois ?

V

ictime d'une lésion des ligaments croisés antérieurs du genou gauche, le gardien de l'Inter Milan Emiliano Viviano manquera à l'appel pour affronter l'AC Milan en Supercoupe d'Italie, le 6 août prochain à Pékin. Surtout, en attente de son intervention

chirurgicale, le portier international italien qui évoluait à Bologne la saison passée, pourrait finalement rester éloigné des terrains durant les six prochains mois. Un coup dur pour le club nerazzuro qui voyait en Viviano une concurrence solide pour Julio Cesar cette saison.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

Cosmétiques : irritation ou allergie ? formaldéhyde, quaternium 15, Imidazolidinyl urée… • Les excipients Lanoline, Amerchol L 101, propylène glycol, cocamidopropylène, teintures capillaires dont le paraphénylène diamine, etc • Les résines des vernis

L

es cosmétiques entraînent des réactions cutanées chez 15 à 20% de la population : irritation, eczéma, dermite allergique. Quels sont les produits les plus à risque ? Comment différencier une réaction d'irritation d'une dermite allergique ? Quels sont les tests pour le diagnostic ? Réaction d'irritation ou allergique ? Les dermites allergiques et d'irritation présentent des caractéristiques qui permettent de les différencier. En premier lieu, les causes ne sont pas les mêmes. Respectivement, l'une est due au contact avec une molécule devenue "allergène", l'autre à l'emploi d'un produit inadapté au type de peau. Le délai d'apparition d'une irritation est immédiat ou après quelques applications, tandis que la dermite allergique se manifeste de façon retardée, parfois aussi à la reprise du produit en cause. En cas d'irritation, la réaction reste limitée à la zone de contact avec le produit, alors que la dermite allergique s'étend souvent bien au-delà. Les symptômes sont plus intenses en cas de dermite allergique : rougeurs, oedèmes, fissures et prurit

TRUCS ET ASTUCES

21

Maracana N°1481 — Lundi 25 Juillet 2011

intense. L'irritation induit des picotements, des tiraillements, des rougeurs, des fissures, peu ou pas de prurit et des sensations de brûlure. L'irritation guérit rapidement à l'arrêt du produit. En revanche, la réaction allergique est lente à guérir et les récidives sont fréquentes. Les produits les plus souvent responsables de l'irritation sont les savons, les shampoings, les déodorants, les produits de rasage, les eaux de toilette, les produits antivieillissement avec AHA et/ou vitamine A acide. Pour les réactions allergiques il s'agit principalement des parfums, des eaux de toilette et des produits de soins parfumés. Viennent ensuite les conservateurs, les excipients, les teintures capillaires, les vernis à ongles, les produits pour ongles, les filtres solaires.Principaux produits à l'origine de réactions cutanées allergiques • Les parfums Plus de 26 molécules ont été identifiées comme allergisantes (fragrance-mix, baume du Pérou, colophane). • Les conservateurs Ils sont utilisés pour leur propriété antimicrobienne et antifongique : Kathon CG, Euxyl K 400, parabens,

OPTIMISER LA LUMIÈRE DU JOUR L'important est de bien utiliser la lumière du jour, qui est naturelle et qui entre par les fenêtres. Privilégiez, près d'une fenêtre, une salle à manger ou un coin repas, pour une zone conviviale et familiale. Certains espaces; Prévoyez des éclairages plus doux et tamisés pour le salon. Pour un endroit dédié à la lecture ou au bricolage prévoyez une lumière plus vive, du style lampe halogène à lumière modulante en fonction des besoins. EGAYER LES PIÈCES SOMBRES AVEC DES MIROIRS Souvent, certaines pièces comme le couloir ou la salle de bains n'ont pas de fenêtre et sont très sombres. Pour commencer, ne prévoyez pas des couleurs trop sombres pour ces pièces. Les blancs et dérivés pastels y seront parfaitement adaptés. De plus, prévoyez des grands miroirs, ou des portes en miroirs pour vos placards (par exemple dans un couloir). La lumière est aussi très importante, choisissez des interrupteurs à variateurs afin de créer des ambiances selon vos besoins (lumière tamisée pour prendre un bain, et lumière vive pour la toilette).

Paratoluène sulfonamide • Les filtres solaires. Le diagnostic des dermites • Observation des zones touchées et interrogatoire : type de produits utilisés, fréquence, lieu d'application, etc. Par exemple, en cas d'eczéma sur les paupières, sont souvent incriminés le maquillage, les crèmes de jour, les collyres, les vernis à ongles, les parfums, les teintures. En cas de réactions sur les lèvres, le baume du Pérou présent dans les sticks à lèvres est souvent soupçonné. • Patch-tests : application de différents produits (parfums, arôme, antiseptiques, conservateurs…) dont certains sont amenés par le patient. • Tests ouverts : les produits les plus agressifs (mascara, dentifrice, mousse à raser…) sont appliqués purs ou dilués sur l'avant-bras. • Test d'applications répétées : le produit suspect est appliqué par le patient matin et soir durant 2 à 3 semaines, toujours au même endroit, au pli du coude ou du poignet. Les produits cosmétiques sont devenus d'un usage tellement courant qu'il serait difficile de s'en passer. Pourtant, il convient de rester vigilant, de ne pas changer de produits trop souvent et d'être attentif à toute réaction cutanée. Les personnes les plus sensibles sont invitées à choisir leurs produits parmi ceux qui ne contiennent pas les substances les plus souvent responsables de dermites.

L

La climatisation, ce n'est pas pour les allergiques !

a muqueuse nasale des personnes souffrant de rhinite allergique est particulièrement sensible aux variations de température. C'est pourquoi l'exposition à des changements répétés de température provoque une augmentation nette des symptômes. La rhinite allergique et ses facteurs de risque Rhinite et température extérieure Une hyperréactivité de la muqueuse nasale La rhinite allergique et ses facteurs de risque Dans la rhinite allergique, l'hérédité joue un rôle important. Ensuite, l'exposition répétée à des allergènes aériens, dont les pollens, représente un des principaux facteurs de risque. Mais aussi tout ce qui est susceptible d'endommager les muqueuses nasales : tabagisme, décongestionnants en aérosol, pollution atmosphérique, fumée de cheminée, etc. A cette liste, il faut ajouter les fortes variations de température. En effet, partant du constat que nombre d'allergiques se plaignent d'une aggravation de la rhinite en cas d'exposition à des ambiances climatisées, des recherches ont été entreprises sur ce sujet afin d'en déterminer les mécanismes. Rhinite et température extérieure Deux groupes de volontaires atteints de rhinite allergique persistante ont été comparés, l'un servant de témoin, l'autre ayant été soumis à des changements importants et rapides de température. Les sujets de ce dernier groupe ont séjourné durant 30 minutes alternativement dans deux pièces dont l'écart de température était de 12°C, soit l'une à 14°C et l'autre à 26°C. La fréquence et l'intensité des symptômes, et des prélèvements

de la muqueuse nasale, avant, après, puis 24 et 48 heures après l'expérience, ont servi de base de comparaison. Une hyperréactivité de la muqueuse nasale Dans les deux groupes, les variations de température ont entraîné une augmentation des symptômes et une modification des cellules nasales. Mais ce phénomène est nettement plus important chez les sujets allergiques que chez les témoins. Ainsi, les fortes variations de température induisent une hyperréactivité conséquente de la muqueuse nasale. En pratique, il est recommandé aux personnes souffrant de rhinite allergique d'éviter les expositions aux changements répétés artificiels de température. La climatisation est donc à féviter. Dans le cas contraire, il convient de la régler au minimum, afin de minimiser les écarts de température avec l'extérieur. Et au plus froid de l'hiver, attention aussi aux entrées et sorties dans les magasins surchauffés… !

TAJINE AUX 2 VIANDES Ingredients : 1 poulet (1,5 kg), prêt à cuire 250 g de viande hachée finement 1/2 verre d'huile 1 c. à café de sel 1 c. à café de poivre noir 1 c. à café de safran 1 poignée de pois chiches trempés la veille 1 oignon rapé 300 g d'olives dénoyautées 2 gousses d'ail écrasées 1 bouquet ( persil + coriandre ) 1 oeuf Préparation de tajine aux 2 viandes : Pour préparer la recette de tajine aux 2 viandes : 1. Dans une marmite, faire revenir les morceaux de poulet dans de l'huile, ajouter l'oignon râpé, le sel, le poivre noir, le safran et le cube jumbo. Couvrir

d'eau, mettre les pois chiches et laisser cuire. 2. Laver les olives, les faire bouillir dans de l'eau avec quelques gouttes de jus de citron. Répéter l'opération à deux reprises. Laisser refroidir et passer les au mixeur. 3. Dans un récipient, mettre les

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

olives moulues, la viande hachée, le persil, la coriandre, l'ail, le sel et le poivre noir. Ajouter le jaune d'oeuf, mélanger le tout et façonner des boulettes. 4. Plongez- les dans du blanc d'oeuf dans la farine. Faire frire et servir avec Ie tajine en sauce.


22

Jeux-Détente

Maracana N°1481 — Lundi 25 Juillet 2011

MOTS FLÉCHÉ N° 758

SOLUTION MOTS FLÉCHÉS N° 758

LA BLAGUE Un enfant sort de l'ecole en pleurant. "Pourquoi pleures-tu?" demande la dame "Parce que tout le monde dit que j'ai des grandes oreilles!!" "Mais non mon lapin.Mais non."

LA CITATION "La culture, c'est ce qu'il demeure dans l'homme lorsqu'il a tout oublié." Emile Henriot, Notes et Maximes.

MOTS CROISÉS N° 757 A

B

C

D

E

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 02192.62.25

F

G

H

I

J

K

L

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 757

HORIZONTALEMENT 1 - Rapport de simultanéité 2 - Portes de gastéropodes - Inutilisable 3 - Sorti du lit Dégages 4 - Bouts de bois Lunaire 5 - Barbaresques - Se fait du cinéma 6 - A voile et à vapeur - Déclaration Cantine rapide 7 - Base de calcul Racaille 8 - C'est-à-dire en petit - Prêts à appareiller 9 - Propage - Fruits de cotignac 10- Fragrance Défalquée

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur financier Djelloul Zerdani Directeur technique Laïd Kalila

VERTICALEMENT A- Charpentes apparentes B - Oeuvrais - Guide de mine C - Fils d'une fille de mon père - Bien à lui D - Inventeraient E - Il mettait les troubadours d'accord - Principe vital - Armure d'index F - Obstacle - Napperons G - Sous-le-vent en Polynésie - Quand il est contre, c'est haut pour le ténor - Numéro 24 H - Suçoter - Unité transcendantale du moi I - Maisons où il y a un monde fou - Cité carnavalesque J - Font connaître K - Base de bouchons L- Porteur de quartier Lieu de corrections

Chargé de l’administration Djamel Touafek Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1481 — Lundi 25 Juillet 2011

06:50 : Le monde selon Zack 07:15 : Gawayn 07:30 : L'Imaginarium du docteur Parnassus 09:30 : Le petit journal de la semaine 09:50 : Insoupçonnable 11:20 : Mon oncle Charlie 11:45 : Infos midi 11:49 : La météo 12:05 : Zapping 12:10 : D comme débrouille 13:10 : L'autre monde 14:50 : Flashpoint 15:30 : Universal Soldier : régénération 17:05 : Les bonus de Guillaume 17:10 : Album de la semaine 17:15 : La vie secrète des jeunes 17:20 : Groland.con 17:44 : La météo 17:45 : Infos soir 18:10 : Le news show 19:15 : La météo 19:20 : Le petit journal de la semaine 19:45 : Engrenages 21:35 : Engrenages 22:30 : District 9

05:00 : M6 Music 06:40 :Télé-achat 05:40 Météo 08:40 :Flipper 05:45 M6 Clips 09:30 :Flipper 06:05 Météo 06:10 Un,sorciers dos, tresde Waverly 10:20 :Les 07:00 Place : Un, dos, tres 07:50 Météo 10:45 :Les sorciers de Waverly 07:55 : M6 boutique Place 09:05 : Summerland 11:10 Sonny 09:45 : La petite maison dans la 11:35 Sonny prairie 12:25 :American ! dans la 10:35 La petite Dad maison prairie 12:50 American Dad ! Météo SG-1 11:40 13:15 :Stargate 11:45 : Le 12.45SG-1 14:00 Stargate 12:00 : Scènes de ménages 14:45 Stargate SG-1 12:40 : Météo 15:35 Tellement vrai 12:45 : Une femme trahie 19:00 :Les «Vis 14:40 Un dossiers carnaval de à l'hôpital

Vous allez avoir un moral de vainqueur et les tâches habituelles ne vous démoraliseront pas. Vous pourrez travailler avec acharnement. Essayez d'adopter une nouvelle vision des choses en considérant que votre état d'esprit est une source de bonheur.

TAUREAU

B L IER

BALANCE

-On vous fera une proposition en apparence dénuée de difficultés que vous pensez pouvoir accepter. Elle vous paraît conforme à vos désirs et vous en éprouvez une vive satisfaction. Votre moral vous aide à remplir au mieux les obligations délicates qui en découlent.

SCORPION

Profitez de vos bonnes dispositions pour faire quelques mouvements. Vous avez besoin de vous sentir bien dans votre corps et dans votre esprit. Bougez, ne restez pas statique. Respirez profondément, ouvrez la fenêtre toute grande et aérez-vous.

Soyez sûr de vous si vous voulez discuter sérieusement d'un problème amoureux ou sentimental. Mais sachez faire preuve de détachement pendant cette discussion car elle risquerait de s'envenimer. Il faudrait éviter de prendre une décision sans vous consulter.

VERSEAU

La forme sera là ! Et vous allez voir les choses différemment. Votre humour vous permet de tirer votre épingle du jeu d'une façon magistrale. Les choses commencent à aller bien pour vous, c'est un signe certain que vous continuer sur la voie que vous vous êtes tracée.

ma vie» : lagars, quotidienne 16:15 : Un une fille 16:40 Un dîner presque parfait 19:35 :Friends 17:45 «100% Mag» 20:35 :AL'été nousde quatre, Cardinal 18:45 : Le 19.45 ! 19:05 : Soda 22:15 Les quatre Charlots 19:45 : L'amour est dans le pré mousquetaires 21:35 : Belle toute nue

Une étonnante opportunité risque de se présenter à vous. Votre pouvoir de réflexion vous permet de juger si vous devez ou non persévérer dans la voie que vous avez prise. Ne faites pas preuve d'entêtement. Il n'est pas idiot de changer d'avis si nécessaire.

CAP RI CORNE

GEMEAUX

C'est très bien de faire confiance aux autres et en particulier à ceux que vous aimez, mais dites-vous aussi que vous feriez bien de vous assurer que l'argent est dépensé à bons escient. Il n'y a aucun mal à surveiller tout cela de très près.

SAGITAIRE

Quelqu'un vous fait une offre courageuse mais vous savez qu'il ne pourra pas tenir ses engagements. Son comportement tendant à nier l'évidence vous contrarie. Vous ne serez pas pour autant sensible à ses remarques impertinentes, votre moral du moment vous protège.

C'est une véritable aventure qu'on pourrait bien vous proposer. Vous avez du mal à vous décider à saisir cette opportunité qui vous paraît périlleuse. On vous saura gré de faire preuve de discernement en pareilles circonstances.

Il n'y a rien à dire sur un sujet qui vous contrarie quelque peu. Regardez où vous mettez les pieds avant de prendre nettement position. Une attitude ferme ne nuirait pas dans de telles circonstances. Faites confiance à votre moral retrouvé et ne doutez pas des résultats.

Avec la forme physique que vous aurez, vous pourrez gagner une certaine indépendance. Si seulement vous vouliez prendre quelques risques supplémentaires tout vous semblerait infiniment mieux. La réussite est toute proche de vous. La chance vous aidera à saisir certaines opportunités bienvenues. De nouveaux rapports amicaux se créent, soyez disponible pour vous adapter à cette éventualité favorable. Essayez de conserver votre position face aux aléats des relations superficielles. Soyez optimiste.

POISSON

05:00 : EuroNews 07:15 : Ludo vacances 09:45 : C'est pas sorcier 10:10 : Consomag 10:15 : Plus belle la vie 11:50 : Météo 11:55 : Natation 12:50 : Keno 12:55 : En course sur France 3 13:10 : Inspecteur Derrick 14:05 : En quête de preuves 14:55 : En quête de preuves 15:45 : Slam 16:20 : Un livre, un jour 16:30 : Des chiffres et des lettres 17:05 : Questions pour un champion 19:00 : Tout le sport 19:10 : Plus belle la vie 19:35 : SLC Salut les copains 21:25 : Une histoire épique 21:28 : Météo 21:30 : Soir 3 22:00 : Tout le sport 22:05 : Au p'tit bonheur la France

C'est le troisième jour des prétendant(e)s à la ferme, et les coups de coeur se précisent. L'arrivée de Marie et Véronique a provoqué un raz-demarée dans la vie de Loïc. Prendra-t-il la bonne décision ? Matthieu saura-t-il être à l'écoute de ses prétendantes, Christelle et Mélissa, pour leur consacrer plus de temps ? Chez Didier, les tensions permanentes entre Aurora et Marie laissent peu de place aux confidences. Trouvera-t-il le moyen d'apaiser la situation ? Chez Jean-Claude, les révélations faites à Maud et Bénédicte à Etretat vont-elles changer le cours de leur séjour à la ferme ? Enfin, Benoît a accueilli chez lui deux femmes de caractères très différents. Entre Géraldine, qui sait arrondir les angles, et Sabrina, plus sanguine, vers laquelle ira son coeur ? Les agricultrices et agriculteurs trouveront-ils l'âme soeur ?

HOROSCOPE

CANCER

Caroline, Olivier, Nathalie, Fred, François et Marie ont tous la quarantaine et sont amis depuis des années. Ensemble, ils ont acheté les Bruyères, une belle maison où ils se retrouvent régulièrement. Un jour, Olivier, qui vit le parfait amour avec Caroline depuis 18 ans, voit arriver son fils caché, âgé de 12 ans. Cet événement manque de faire exploser son couple et la bande d'amis. Tous sont rapidement mis au courant et ils essaient d'aider Caroline à accepter la réalité, qui n'est pas plus facile à vivre pour Juliette, la fille unique du couple. Elle ne semble pas avoir très envie de devenir grande soeur...

05:00 : Lockie Leonard 05:30 : Télématin 08:05 : Des jours et des vies 08:35 : Amour, gloire et beauté 08:55 : Chante ! 09:25 : Foudre 09:55 : Foudre 10:30 : Les Z'amours 11:00 : Natation 12:45 : Consomag 12:50 : Le jour où tout a basculé 13:50 : Hercule Poirot 15:35 : Fais pas ci, fais pas ça 16:15 : Fais pas ci, fais pas ça 17:00 : 5 touristes... 17:50 : Mot de passe 18:38 : Et si on changeait le monde 18:39 : Emission de solutions 18:44 : Météo des plages 19:00 : Journal 19:30 : Tirage du Loto 19:34 : Météo 2 19:35 : Private Practice 20:20 : Private Practice 21:00 : Private Practice 21:40 : Private Practice 22:25 : Le contrat

LION

05:00 : Dog Tracer 05:30 : TFou 07:25 : Téléshopping 08:00 : TFou 10:05 : Secret Story 10:55 : L'été au vert 11:00 : Les douze coups de midi 12:40 : L'été au vert 12:45 : Au coeur des Restos du coeur 12:53 : Météo des plages 12:55 : Les feux de l'amour 13:55 : Prise au piège 15:35 : Les frères Scott 16:20 : Ghost Whisperer 17:10 : Secret Story 18:00 : Le juste prix 19:37 : C'est ma Terre 19:45 : Mes amis, mes amours, mes emmerdes 20:40 : Mes amis, mes amours, mes emmerdes 21:35 : Mes amis, mes amours, mes emmerdes 22:35 : New York unité spéciale

VIERGE

07h00 : Journal télévisé 07h15 : Sabah El Khaïr 10h00 : Qouloub Saghira 10h30 : Nadi Foroussia 12h00 : Hadi biladi 13h00 : Journal télévisé 13h40 : Mahboubati Samsoun 15h00 : Azizi al-mouchahid 16h30 : Yara 17h00 : Dhal El-Warda 17h40 : Tadje El-Qoraan 18h00 : Journal télévisé 18h15 : Le Journal 18h20 : hadith dini 18h45 : Moutâat El-Maida 19h15 : Asaâd el waraq 20h00 : Journal télévisé 20h45 : Wadjeh Li Wadjeh 22h15 : page speciale sport militaire 22h25 : Emission : safar fi el kalimat 23h30 : varietés 00h00 : Journal télévisé-

23

HORAIRES DES PRIÈRES

L UNDI

Ensoleillé 29°-19°

El-Fedjr 03h45 El-Dohr 12h54 El-Assar 16h45 El-Maghreb 20h13 El-Icha’a 22h03

LE SAVIEZ-VOUS ?

Pourquoi le bal est-il musette ? Quel fut le premier domaine en .com enregistré ? Symbolics est une entreprise informatique fondée en 1979 par Russell Noftsker et basée dans l'état du Massachusetts, aux Etats-Unis. Elle a la particularité d’avoir déposé le premier nom de domaine en .com (symbolics.com), le 15 mars 1985 (bien que le web lui-même ne fut inventé que six ans plus tard, en 1991).Seul cinq autres noms de domaine furent déposés cette même année : BBN.com, Think.com, MCC.com, DEC.com et Northrop.com. Il faudra attendre douze ans, en 1997, pour voir le millionième .com enregistré. Au 31 décembre 2009, 84.000.293 noms de

domaine .com étaient comptabilisés. Selon Jack Haverty, considéré comme l'un des pionniers de l'Internet au MIT (Massachusetts Institute of Technology), le .com trouverait ses origines dans le terme company (entreprise) et non pas commercial, comme l'on a coutume de dire aujourd'hui. Il déclare ainsi dans un email : "Le .com n'était pas perçu en tant qu'entité commerciale sur laquelle un consommateur se rendrait pour effectuer des achats". Le nom de domaine symbolics.com a été revendu à un organisme de fonds privés le 27 août 2009.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°1481 — Lundi 25 Juillet 2011

24

L’Algérie sur le toit du monde !

BALLE AU CENTRE CM BRÉSIL 2011 (FINALE À RIO DE JANEIRO ALGÉRIE 1 - EGYPTE 0)

LES MAUVAIS ÉLÈVES Par ALI BOUACIDA

L

es gérants des clubs sontils de «mauvais élèves» incapables de tirer la moindre leçon de la saison écoulée ? A voir dans quel esprit ou plus exactement dans quelle débandade se prépare le championnat, nous sommes tentés de répondre par l'affirmative. Tant les mêmes erreurs sont commises, les mêmes pratiques sont reconduites avec une légèreté qui frise l'inconscience. Les présidents se sont tous mis à courir les vedettes dès que débutèrent les transferts. Nous avons déjà écrit sur cette frénésie à recruter les joueurs les plus cotés en Bourse et sur les surenchères qui en découlent, parfois les boss en viennent à proposer des salaires et des primes qu'ils savent incapables d'honorer. Ainsi tandis que le patron de l'ESS annonce la venue de joueurs… ghanéens pour renforcer le compartiment offensif et l'arrivée d'un (autre) entraîneur étranger, le staff du MCA a toutes les peines du monde à rassembler ses joueurs —dont les nouvelles recrues— en vue du prochain match, et ce pour des raisons d'ordre strictement financier. Certaines stars auraient exigé de percevoir la totalité de la première tranche avant d'entamer le moindre entraînement. Et c'est la direction qui se trouve ainsi livrée à des ultimatums, voire à du chantage. Que peut-on donc penser de ces situations où seul l'argent semble servir d'argument de travail ? Bien sûr lors des interviews qu'accorderont ces footballeurs surpayés, ils diront tous la même chose, à savoir qu'ils «sont très fiers de porter les couleurs du club» alors qu'en réalité, ce sont surtout les chèques consistants qui les attirent. Aussi peut-on d'ores et déjà faire le constat accablant que ce sont avant tout les dirigeants des clubs qui, en plaçant la barre très haut et en offrant des salaires mirobolants à ces joueurs, ont contribué à créer une «race de mercenaires» qui signent chez le plus offrant. Des joueurs gâtés sur lesquels l'entraîneur a si peu d'emprise que l'équipe en subit des conséquences souvent désastreuses. Ce qui explique la configuration de notre championnat où ce sont justement les clubs constellés d'étoiles qui sont à la traîne. Cet esprit mercantiliste est très bien illustré par la ruée de nos pros vers les pays du Golfe et plus d'un ont déjà signé de faramineux contrats avec des clubs arabes très riches. Cette Bourse du football occulte un aspect fondamental de la discipline, à savoir les potentialités locales et la formation. Cela coûte moins cher mais les fruits ne peuvent être cueillis qu'à long terme. Et cela n'arrange pas les patrons impatients de briller. Et vite. A. B.

N

os militaires ont été vaillants jusqu’au bout et ont réussi un exploit unique en son genre. Tenez-vous bien, les Verts se sont tout simplement adjugés, la nuit du samedi à dimanche, à Rio de Janeiro, le titre mondial en battant en finale l’Egypte, un habitué de l’épreuve, par la plus petite des marges mais amplement suffisante pour faire leur bonheur. Les camarades du capitaine d’équipe Berchiche ont fourni un match héroïque face au tenant du titre, l’Egypte, réalisant un réel exploit en offrant à l’Algérie son premier trophée mondial de la catégorie sur la pelouse du stade JoaoHavelange de Rio de Janeiro. Il est vrai que les capés d’Abderrahmane Mehdaoui n’ont pas fourni un jeu spectaculaire mais l’essentiel c’était de remporter le trophée et c’est ce qui a été fait avec brio même si la manière n’y était pas. Que pouvait-on demander de plus aux coéquipiers du gardien de but Berrefane puisqu’ils ont vraiment tenu tête à des Egyptiens un peu trop sûrs d’eux et qui, à la fin du match, n’ont pas admis la défaite en provoquant comme d’habitude une bagarre générale, histoire de gâcher la joie des Algériens. Ces derniers n’ont d’ailleurs pas laissé passer la première occasion qui s’est présentée à eux de mettre le ballon au fond des filets. En effet suite à une échappée d’Okbi sur l’aile gauche, il réussit à transmettre le ballon sur un plateau au petit prodige du MC Oran, Sid Ahmed Aouadj, qui n’eut aucune peine

à battre du plat du pied le portier Hafedh Gharib à la 17’. Quelques instants auparavant, les Pharaons avaient failli ouvrir la marque lorsque Nour se retrouve seul. Fort heureusement, son tir finit à côté des bois gardés par Berrefane. Ce dernier aura le dernier mot à la 20’, au plus fort moment du pressing égyptien, en déviant miraculeusement un ballon d’Ahmed Hassan. Les Verts pouvaient à leur tour tuer le match

Sa persévérance finit toujours par payer…

Berrefane plane sur la compétition

par l’entremise d’Amroune à la 29’, lorsque l’attaquant du MC Alger parvient à dribbler le gardien adverse, mais malheureusement il cadre mal son tir qui sera dévié en corner par un défenseur égyptien. Même sauvetage, cette fois côté algérien, quand Sidhoum est sur la ligne pour annihiler la frappe d’Ahmed Aïd à la 31’, qui s’est joué de la défense des Verts. Les Egyptiens monopolisent plus le ballon en cette première période, sans pouvoir trouLE ONZE RENTRANT : ver la faille, Berrefane, Berchiche, Khelili, surtout qu’un Sidhoum (Aberane), Berrefane des Belkaroui, Maâmar, Aouadj, grands jours Bentayeb, Bentaleb (Chenah), veillait au Okbi, Amroune. grain, s’illusEntraîneur : Mehdaoui. trant à deux

S’il y a bien un joueur parmi le groupe qui a volé la vedette à ses coéquipiers et qui a brillé de mille feux au cours de ce tournoi de football des Mondiaux militaires de Rio 2011, et qui a gagné du galon, c’est bien le gardien de la JS Kabylie, Mourad Berrefane. Longtemps à l’ombre de Gaouaoui puis de Chaouchi, Berrefane a su être patient jusqu’à ce voyage au Brésil, où il a étalé réellement ses qualités au grand jour. Doté d’une grande sobriété et d’un excellent placement, le portier des Canaris a survolé le tournoi, notamment en demi-finale face aux Auriverdes puis en finale contre les Egyptiens qui n’ont pas réussi à le prendre à défaut. Tour à tour, Ahmed Aïd, Ahmed Hassan, voire Chikabala ont tout tenté, mais Berrefane était là pour les décourager avec ses arrêts déterminants tout en gestuelle et en sang-froid. Selon bon nombre d’observateurs, il mérite le titre de véritable révélation de ce tournoi, et ce au grand bonheur des supporters de la JSK. Belle revanche de Mourad auprès d’eux après le nauffrage belouizdadi, nous dit-on.

reprises, sur un coup franc de Chikabala (33’) et d’Ahmed Aïd (36’). En seconde mi-temps, on assiste pratiquement au même scénario avec des Egyptiens qui pressent et des Algériens qui jouent le contre, mais avec moins d’erreur derrière, notamment dans l’axe de la défense comme en première période. Certes, la domination est égyptienne mais elle reste stérile, car butant sur une équipe algérienne mieux organisée et gagnant tous les duels. Les hommes de l’entraîneur Monir Hegazi vont axer leurs efforts sur la bataille du milieu et, de ce fait, laisser plus d’espaces, dont ne profiteront pas les Verts pour se mettre définitivement à l’abri. A un quart d’heure de la fin, Bentaleb, souffrant de crampes, laisse sa place à Chenah, le joueur de Ras El-Oued, alors qu’à l’ultime minute de la partie, c’est Aberane qui remplace Sidhoum. Les minutes s’égrènent jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre qui délivre les Algériens qui, malheureusement, seront invités à une partie de boxe à cause du comportement odieux de certains joueurs égyptiens. Toutefois, cet incident regrettable n’enlève rien au mérite de nos joueurs qui ont cru jusqu’au bout en leurs chances, notamment après avoir éliminé le Brésil dans son fief en demi-finale. Le sélectionneur national Abderahmane Mehdaoui a cru, lui aussi, en son équipe puisqu’il a prédit que cette dernière allait jouer les premiers rôles et, pourquoi pas, décrocher la timbale. Cette fois, c’est fait ! Les Algériens peuvent être fiers de cette sélection composée de jeunes joueurs du cru qui ont besoin d’un peu plus d’attention et de moyens pour progresser et réaliser des performances. Chapeau bas aux Verts et à d’autres consécrations, Incha’Allah !

Plus rancunier qu’un Egyptien, tu meurs !

Se croyant au-dessus de tous et étonnés par la suite, vexés par le combat que leur ont livré nos braves soldats, les Egyptiens n’ont pas trouvé meilleur stratagème de ternir quelque peu le sacre algérien que de provoquer une bagarre générale après le coup de sifflet de l’arbitre. En effet, un joueur égyptien s’en est pris à son adversaire, lui reprochant d’avoir enlevé le maillot, avant qu’un de ses coéquipiers ne vienne assener un coup de pied dans le dos d’un membre du staff technique algérien. S’ensuivra alors une mêlée violente où tous les coups sont permis et où les Algériens ont rendu la pareille à des Egyptiens toujours mauvais perdants, qui ont vite versé dans la provocation. Révolution ou pas, les Egyptiens ne changeront apparemment jamais, notamment envers les Algériens qui ont pris leur revanche, d’abord sur la finale de 2005 qu’ils ont perdue en Allemagne, sur le même score de 0 à 1, ensuite sur le lourd revers des A subi en demi-finale de la CAN 2010 en Angola. Toujours est-il que durant cette finale ou avant, soit tout au long du tournoi, les joueurs algériens ont eu un comportement exemplaire, jusqu’à cet incident provoqué par une sélection orgueilleuse qui a été battue grâce au cœur et à la volonté des Verts. Encore une fois, un grand bravo aux jeunes de Mehdaoui stoïques et héroïques jusqu’au bout.

Meddane en vacances

INFO OU… INTOX ?

Le manager général du club, Hakim Meddane, est actuellement le sujet de toutes les discussions dans les milieux sportifs béjaouis. Un acharnement qui ne veut pas dire son nom, mais qui trouve, derrière les rideaux, ses ennemis, c’est-à-dire ceux qui ont été, au départ, contre sa venue. Aussi, ils évoquent son limogeage sans parvenir, toutefois, à avancer les motifs ayant pu laisser les membres du conseil d’administration à prendre une telle décision. Et face au mutisme observé des dirigeants, l’intox continue à circuler, l’une en contradiction avec l’autre. Les raisons sont simples, Meddane a réussi à restructurer le club, à lui donner une assise, purement professionnelle, et à écarter ceux qui négociaient, sous les tables, avec les joueurs. Toujours est-il qu’une chose est sûre : Hakim Meddane se trouve à l’étranger, en compagnie de sa petite famille pour quelques jours de repos. Est-ce une coïncidence ? Est-ce un repos forcé ? Est-ce un limogeage ? Meddane aura, sûrement, des choses à dire une fois de retour en Algérie. Boussekine n’a-t-il pas dit à son propos : «Ce sera une perte pour le club», alors que M. Yahiaoui, dans l’entretien qu’il nous a accordé, avait confié : «Meddane est parmi les artisans ayant contribué à la 2e place.» Alors, Meddane en vacances, est-ce une info ou intox à grande échelle ?

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

maracanafoot1481 date 25-07-2011  
maracanafoot1481 date 25-07-2011  

maracanafoot1481 date 25-07-2011

Advertisement