Issuu on Google+

MCA

Le Mouloudia risque de perdre Yaâlaoui, Djallit et Djediet OPÉRATION RECRUTEMENT

C’est OK pour Zeddam et Bensalem

www.maracanafoot.com

LES CANARIS VEULENT RENOUER AVEC LE SUCCÈS A NEUF

JSK

N° 1478 du Jeudi 21 Juillet 2011

JOURS DE LA

2

E

JOURNÉE DE LA PHASE DES POULES

LES PISTES GHANOUDI ET SADKAOUI ÉCARTÉES BERCHICHE ET AMADA PARTANTS

Une grande saison s’annonce… JSMB

MEGATLI : «Mon rêve est d’être en EN…» USMH

Ziane Cherif signera aujourd’hui

BACHIRI DANS LE VISEUR

Hannachi veut garder Izri parmi le staff technique

Douicher et Choukri : une décision finale incessamment

TEDJAR : «On doit se racheter contre Sunshine»

«LA DURÉE DU CONTRAT, LE SEUL INCONVÉNIENT» CRB Belaïd à la recherche d’un entraîneur

MEKHOUT :

«La priorité va au CRB»

Dossier Le Golfe, l’eldorado des Verts ! ÉQUIPE NATIONALE

Le jackpot pour BELHADJ

n YEBDA : El Ittihad Djeddah propose 1,8 million d’euros par an n ZIANI : El Djeïch El Qatari, 200 000 euros/mois n ANTAR : Ennasr offre 90 000 euros/mois n BOUGHERRA : Lakhouiya offre un salaire mensuel de 180 000 euros n MEGHNI veut rebondir d’Umm Saâlal


02

Maracana N°1478 — Jeudi 21 Juillet 2011

LIGUE 1

Les Canaris veulent renouer

AVEC LE SUCCÈS A NEUF

A l'occasion du second match de cette compétition continentale, les Canaris du Djurdjura étaient déçus de revenir bredouilles au pays en laissant la victoire au MAS de Fès, qui n'est pas un foudre de guerre.

L

es joueurs de la JSK avaient mal entamé le rencontre, et il y avait toujours un manque de chance devant les bois. «Il y a de quoi être perturbé en ratant des occasions inespérées de revenir avec une victoire», souligne Tedjar. Maintenant, les Canaris vont se remettre au travail pour préparer la prochaine confrontation avec leurs homologues du Nigeria de Sunshine, et ce, pour le compte de la deuxième journée de la phase des poules de la coupe de la CAF. «Cette fois, nous n'avons pas le droit à l'erreur et nous devons gagner face au Sunshine pour revenir en force par la suite», déclare la nouvelle recrue kabyle, en l'occurrence Salim Hanifi, qui estime que la partie ne sera pas une mince affaire pour les Kabyles devant une formation nigériane qui ne va pas se déplacer en Algérie pour faire du tourisme. «Certes, ce ne sera pas une partie facile devant cette équipe, mais on fera le maximum pour que les trois points restent au pays. Et nous ferons tout pour les glaner afin de redémarrer en force, car notre public attend avec impatience ce match», dira-t-il.

Saïb et ses atouts

Du côté de la JSK , l'entraîneur en chef a plusieurs atouts sur lesquels il pourra compter pour composer un onze capable de réussir à surprendre les Nigérians. En effet, avec le retour des deux éléments clés dans l'effectif kabyle, à savoir Rial et Khellili, Saïb dispose en ces deux défenseurs l'une des clés de ce match pour stabiliser le compartiment défensif. Khellili en stoppeur et Rial en soutien sur le côté semble être la bonne formule pour stabiliser le compartiment défensif des Canaris. Cette paire a

JOURS DE LA

2

E

JOURNÉE DE LA PHASE DES POULES

donc de fortes chances d'être alignée par le nouvel entraîneur Moussa Saïb la semaine prochaine. En plus de l'efficacité retrouvée par ces deux éléments, le coach de la JSK pourra compter sur Camara au niveau de la récupération ; ce dernier, qui reste sur une belle prestation lors du 1er match, sera celui par qui l'étincelle pourrait survenir à tout moment du match et qui peut à lui seul stopper les attaquants de Sunshine grâce à son gabarit et ses qualités physiques. Aux côtés de Camara, le driver pourrait compter sur El Orfi pour l'aider à mener les actions offensives et alimenter les deux attaquants, Tedjar et Younes, par de bonnes balles.

La concentration et la mobilisation doivent être de mise

A quelques jours du rendez-vous face aux Nigérians, tout le monde dans la maison kabyle doit être mobilisé pour la circonstance. Les joueurs, qui auront à affronter leurs homologues de Sunshine à domicile, affichent une grande confiance et doivent aussi se concentrer sur cette deuxième rencontre. Sachant la difficulté de cette empoignade, les partenaires de Malik Asselah ont bel et bien pris leurs dispositions en accentuant la cadence, tout en essayant de garder leur concentration. L'équipe de Sunshine, qui n'est plus à présenter, est difficile à manier, même en dehors de ses bases, et tentera le tout pour le tout afin d'enregistrer un résultat positif, qui ne fera qu'augmenter leur capital points et faire plaisir à leurs supporters. Le staff technique de la JSK, à sa tête l'entraîneur en chef Moussa Saïb, ne doit rien laisser au hasard, en soumettant ses joueurs à un travail conséquent, tout en essayant de rectifier les erreurs commises lors du premier match.

Une victoire boostera le moral des joueurs pour la suite du parcours

aux coéquipiers du capitaine Ali Rial d'aborder les prochains matchs dans les meilleures conditions. Si les poulains de Saïb arrivent à s'imposer lors de ce second match sur leur terrain, ils vont aussi encourager les supporters à se déplacer en nombre pour les soutenir à l'avenir. C'est pour cette raison que cette rencontre est d'une grande importance pour l'équipe, car tout autre résultat autre que la victoire n’arrangera pas les affaires de la JSK. «On va essayer de faire de notre mieux pour gagner ce match, car on ne doit céder aucun point sur notre terrain», dira Younes. Un avis que tous les joueurs partagent, car ils tiennent à offrir une victoire à leurs supporters et se racheter de leur premier revers et confirmer leur

bonne santé après un parcours en dents de scie la saison écoulée en championnat.

La reprise ce matin à Rejaouna

A l'occasion du prochain rendez-vous important qui attend les Younes and Co la semaine prochaine face au Sunshine du Nigeria, au stade du 5 Juillet, dans le cadre de la deuxième journée de la phase des poules de la coupe de la CAF, les joueurs kabyles qui ont bénéficié de trois jours de repos accordés par le staff technique du club, sont appelés à reprendre le chemin des entraînements ce matin à la forêt de Rejaouna, et ce, afin de préparer cette rencontre dans de bonnes conditions. S. Aberkane

TEDJAR : «On doit se racheter TEDJAR contre Sunshine» Outre l'objectif de passer ce tour, une victoire contre les gars de Sunshine permettra

Avant la séance de la reprise, dans quel état d'esprit êtes-vous ? Je ne vous cache qu'il est très difficile de digérer cette première défaite de la phase des poules, surtout que nous avons bien joué. Un nul aurait été plus équitable. Mais je tiens à dire que ce n'est pas cette défaite qui nous mettra dans le doute. On n'a pas d'autre choix que de nous ressaisir et penser au prochain match qui est aussi important que le précédent. Avec un peu de recul, on imagine que la reprise sera très difficile, après cette première défaite concédée dans les dernières minutes face au MAS de Fès ? J'avoue que ce sera très difficile de se remettre au travail. Nous sommes tous dépités par cet échec. On n'a pas eu de chance et de réussite en ce début de la phase des poules. Face au MAS, nous étions à quelques minutes d'accrocher le point du match nul contre un adversaire qui affiche une forme éblouissante. Hélas, nous avons pris ce but dans les derniers instants. Après tous les efforts que nous

avons fournis, nous sommes retournés bredouilles au pays.

Un match très important vous attend face au Sunshine, comment s'annonce pour vous cette seconde rencontre ? La partie en elle-même s'annonce d'avance difficile pour les deux équipes, pas seulement pour nous. C'est un match comme les autres, alors on n'a pas le droit à l'erreur, surtout qu'on joue à domicile et devant notre public. On fera tout pour arracher les trois points qui seront mis en jeu. Vous avez fait votre baptême du feu face au MAS de Fès, espérez-vous prendre part à ce second match ? Comme vous dites, j'ai fait mes débuts sous le maillot de la JSK face au MAS de Fès du Maroc, et ce, pour lecompte du premier match aller de la phase des poules de la coupe de la CAF. Je pense que j'ai fait de mon mieux en accomplissant la tâche que m'a confiée le coach. Pour le prochain match face au Sunshine, je dois continuer sur cette lancée pour être à la hauteur des

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

aspirations et je ne raterai pas l'occasion pour prouver tout mon talent et gagner encore la confiance de l'entraîneur.

On comprend par là que vous promettez de marquer cette foisci… La décision finale reviendra à l'entraîneur, c'est lui qui va décider si je serai aligné ou pas. Me concernant, je dois travailler encore dur aux entraînements, afin d’être prêt pour cette seconde confrontation, je promets que je ne raterai pas l'occasion pour marquer et contribuer à la victoire de mon club. Peut-être un mot pour conclure… Je tiens, et au nom de tous mes coéquipiers, à rassurer nos fidèles supporters que nous allons attaquer notre second match de cette compétition africaine face au Sunshine du Nigeria avec une grande détermination et beaucoup de concentration, en appliquant à la lettre les consignes de notre entraîneur pour pouvoir renouer avec la victoire. S. A.


LIGUE 1

La liste des libérés sera connue ces jours-ci

Selon une source proche de la direction kabyle, on croit savoir que la liste des joueurs libérés sera connue d’ici quelques jours.

E

n effet, après avoir réussi à recruter pas moins de 9 nouvelles recrues en prévision de la nouvelle saison lors des précédentes journées, la direction des Canaris pourra à présent dévoiler la liste des joueurs qui quitteront le club phare de Kabylie et qui ne seront pas parmi l’effectif la saison prochaine. Cela leur permettra certainement de négocier avec les clubs qui veulent s’attacher leurs services, d’opter pour l’un d’eutre eux et de préparer la nouvelle saison.

Berchiche et Amada quitteront le club

Selon toujours notre source, on apprend que le défenseur axial Berchiche et le Malgache Amada seront libérés. Très peu utilisés par le coach Belhout lors de la saison précédente, les deux joueurs chercheront un club employeur qui leur permettra de jouer et de montrer leur talent. Sans doute le niveau montré par ces deux éléments, notamment lors de la seconde manche du championnat, a poussé la direction kabyle à les libérer en donnant ainsi la chance aux nouvelles recrues d’apporter le plus souhaité à l’équipe.

Douicher et Choukri : une décision finale ces jours-ci

Si les choses sont claires pour Berchiche et Amada, qui ne seront pas retenus pour la saison

Maracana N°1478 — Jeudi 21 Juillet 2011

prochaine, on doit encore attendre quelques jours avant de voir ce que décidera la direction concernant Doucher et Choukri. En effet, on croit savoir que la direction n’a pas encore pris une décision finale concernant ces deux éléments en attendant les tout prochains jours pour connaître la liste définitive des joueurs kabyles qui n’endosseront pas le maillot jaune et vert pour la prochaine saison.

Les pistes Ghanoudi et Sadkaoui écartées

Selon une source proche de la direction kabyle, on apprend que cette dernière a pris la décision de ne plus recruter d’autres éléments et de se contenter des 9 recrutés jusqu'à présent. En effet, la direction kabyle voulait au début recruter deux autres éléments afin de clore la liste des recrues, à savoir le milieu de terrain des Sang et Or Sadkaoui et l’attaquant libyen Ghanoudi. Cependant, le premier responsable du club phare de Kabylie a estimé que son club pourra réussir sa saison avec les éléments qui ont rempilé, en plus des 9 joueurs recrutés et qui ont signé leur contrat lors des précédentes journées.

La richesse du milieu de terrain et la blessure de Ghanoudi l’ont poussé à prendre cette décision

Comme tout le monde le sait, la direction kabyle voulait remplacer le départ du milieu de terrain Naïli par le recrutement du milieu de terrain des Sang et Or Sadkaoui. Toutefois, le premier responsable du club phare de Kabylie a décidé finalement

de faire l’impasse sur les services de ce joueur, estimant que le club possède de bons éléments en milieu de terrain capables de réaliser une belle saison. Pour ce qui concerne l’attaquant libyen, on croit savoir que la direction a décidé de ne pas le recruter du fait qu’il n’a pas joué depuis longtemps de peur qu’il ne sera pas à la hauteur et n’apportera rien au club. M. L.

Comme rapporté dans l’une de nos précédentes éditions, le staff technique qui sera aux côtés du coach Moussa Saïb sera connu après le retour de l’équipe du Maroc où elle a disputé son premier match de la Coupe de la CAF face au Mas de Fès. A cet effet, on croit savoir que le premier responsable du club phare de Kabylie n’est pas prêt à se séparer des services de l’entraîneur des gardiens Izri qui a fait du bon boulot. Notre source nous a précisé qu’il fera tout pour le convaincre de continuer sa mission au sein du club qui veut continuer dans la stabilité afin de réaliser une belle saison et pourquoi pas gagner au moins un titre à la fin de la saison en cours.

LA BLESSURE DE BELKALEM UN GROS SOUCI

Adghigh prépare le groupe

LES CANARIS REPRENDRONT LE CHEMIN DES ENTRAÎNEMENTS AUJOURD’HUI

E

n effet, à une semaine du second match des Canaris de la Coupe de la CAF, le staff technique des Canaris tentera d’assurer la meilleure préparation possible afin d’être au rendez-vous du 29 du mois en cours. Après la première défaite concédée au Maroc, bien que l’équipe ait bien joué au cours de ce match, le staff technqiue des Canaris veut se racheter en gagnant tout simplement le prochain match qui se jouera au temple du 5-Juillet. A cet effet, il veut assurer une bonne préparation lors de cette période qui nous sépare du prochain match. En dépit de la difficulté de la mission, Adghigh et le reste du staff technique ne se découragent pas de voir leur équipe réagir en gagnant la partie, ce qui leur permettra d’empocher les trois points et de se relancer dans cette compéti-

BACHIRI DANS LE VISEUR…

Même si le premier responsable du club phare de Kabylie a affirmé à l’un de ses proches que la direction va se contenter des joueurs recrutés jusqu'à présent, on croit savoir d’une source autorisée que l’effectif pourrait être renforcé par un défenseur. En effet, le défenseur du WAT Bachiri intéresse la direction kabyle qui veut bénéficier de ses services. Même si rien n’a filtré là-dessus, on croit savoir que le joueur sera contacté pour endosser le maillot jaune et vert pour la saison prochaine.

Hannachi veut garder Izri dans le staff technqiue

En l’absence du premier responsable de la barre technique, Moussa Saïb, qui sera à Batna pour un stage afin d’avoir un diplôme d’entraîneur 2ème degré, c’est son adjoint Rachid Adghigh qui assurera la reprise des entraînements prévus pour aujourd’hui.

03

tion qu’ils veulent gagner, surtout que l’équipe phare de Kabylie a déjà gagné ce trophée à trois reprises consécutives.

Il axera son travail sur l’aspect psychologique

Très expérimenté vu sa riche carrière avec les Jaune et Vert, Adghigh sait bien que le volet moral est très important dans ce genre de compétition. A cet effet, il fera tout pour que ses joueurs oublient la précédente défaite et se concentrent carrément sur le prochain match qui les opposera à Sunshine du Nigeria. Une rencontre que le staff technique des Canaris veut gagner, ce qui relancera leurs chances d’atteindre le stade des demi-finales, d’où tout deviendra possible par la suite. En résumé, un grand travail attend le staff technique des Canaris pour les prochains jours afin d’avoir une équipe au top capable de gagner son prochain match afin de se relancer. C’est le souhait également des fans kabyles qui attendent beaucoup de leur équipe dans cette compétition ainsi que pour le prochain championnat où ils veulent que les camarades de Younès jouent les premiers rôles et, pourquoi pas, le remporter, contrairement à la saison dernière où ils sont passés carrément à côté.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Comme tout le monde le sait, le solide défenseur Belkalem est au Qatar où il subit des soins afin de se rétablir de sa blessure. Une chose qui pourra prendre beaucoup de temps avant que le joueur retrouve son meilleur niveau. Une cause qui pousse la direction des Canaris à lui trouver un remplaçant jusqu’à ce que l’international espoir retrouve son meilleuir niveau et servir à nouveau son équipe.


04

Maracana N°1478 — Jeudi 21 Juillet 2011

Le Mouloudia risque de perdre Yaâlaoui, Djallit et Djediat LE RECRUTEMENT COÎNCE…

AMROUNE

PÈTE LA FORME AVEC L’EN MILITAIRE

LIGUE 1

Pour rappel, la direction du MC Alger a déjà engagé six nouveau joueurs, à savoir le gardien Fawzi Chaouchi, le latéral droit Belaïd (USM BelAbbès), l’attaquant du MC Mekhadma (Sayah), le meneur de jeu du MC Oran Berradj et les deux Africains Assali et Mobitong.

A

ux dernières nouvelles, les recruteurs mouloudéens espèrent dans les prochaines heures engager l’ex-attaquant de l’ES Sétif Djallit et aussi l’un des deux anciens meneur de la même équipe, Hadj Aïssa et Djediet, lesquels sont tous deux à l’étranger. Le premier se trouve en Belgique pour effectuer des essais avec le Standar de Liège et le second est en Egypte avec sa petite famille pour y passer les vacances d’été. Il est vrai que tous les joueurs cités ont donné rendez-vous à Omar Ghrib dès leur retour, mais l’info du jour, c’est que ces mêmes joueurs ont également promis à d’autres équipes de s’asseoir autour de la table des négociations pour avoir une idée précise de toutes les offres proposées.

Serrar veut chiper Yaâlaoui à tout prix

attaquant de la JS Kabylie, Yaâlaoui, nous a affirmé hier que le P-DG de la SSPA-ESS, Abdelhakim Serrar, aurait signifié à l’intéressé qu’il était prêt à satisfaire toutes les exigences financières du joueur. A noter que Yaâlaoui, qui se trouve toujours en Turquie pour y passer ses vacances, aurait avant son départ autorisé son manager de conclure avec l’équipe qui offre le plus, faisant allusion au MCA et à l’ESS. Mais d’après certaines indiscrétions, les Sétifiens sont prêts à mettre 200 millions de plus que le Doyen, ce qui va, à coup sûr, chambouler tous les calculs des Mouloudéens. Il convient juste de signaler que le manager de Yaâlaoui aurait signé le contrat d’engagement avec les dirigeant mouloudéen le jour du départ de Yaâlaoui en Turquie.

Djallit en contacts très avancés avec la JSMB

A l’instar de Yaâlaoui, qui se trouve entre le Mouloudia et l’Entente, c’est le cas aussi de l’attaquant Djallit qui aurait dernièrement donné son accord de principe à Omar Ghrib et au président de la JSM Béjaïa, Boualem Tiab. Djallit et son agent ont négocié avec le président du CR Belouizdad, Mahfoud Kerbadj, lundi soir, mais, selon une source bien informée, l’offre du Chabab était nettement inférieure à celles du MCA et de la

JSMB. Mais ce qui va très certainement plaider en faveur des dirigeants béjaouis pour convaincre Mustapha Djallit de signer, c’est sans doute l’argent disponible contrairement aux Mouloudéens qui remettent des chèques de garantie. Ce qui est certain, c’est que le dossier «Djallit» sera définitivement clos au plus tard ce soir, d’après les dernières nouvelles.

Djediet ne viendra pas

Concernant le cas du milieu offensif, Laamouri Djediet, qui vient tout juste de décrocher le titre de champion avec l’ASO Chlef, on croit savoir que si le natif de Sour El-Ghozlane ne prolonge pas son contrat avec la for-

mation chélifienne, il s’engagera immédiatement avec l’USM Alger qui vient de lui faire une offre mirobolante. En effet, la direction de Ali Haddad aurait tout simplement proposé un salaire de 200 millions à Djediet, chose que la direction de l’ASO ne pourra jamais lui offrir. Même le joueur, qui s’est confié à l’un de ses proches, n’attend que son retour de Charam Cheikh (Egypte) pour finaliser avec l’USM Alger, estimant qu’«il s’agit là d’une occasion à ne pas rater», selon ses propres dires. C’est pour dire que les recruteurs du Mouloudia d’Alger n’ont désormais plus rien à espérer concernant l’arrivée de Djediet. M. B.

A quand leur régularisation financière ?

Une source proche du désormais ex-

ATTAFEN, DAOUD, DOUADI ET BESSEGHIER

L’attaquant international militaire, Mohamed Amroune, est en train de faire l’événement au Brésil à l’occasion de la Coupe du monde militaire. Mine de rien, le numéro 29 des Vert et Rouge en est à son 4e but depuis le début du tournoi. Il s’est même offert un triplé lundi dernier contre le Surinam (7-0). Voilà une bonne nouvelle qui fera, à coup sûr, plaisir à la grande famille du MC Alger, surtout après la saison très difficile réalisée par le joueur en question et le Mouloudia dernièrement. On croit même savoir, que certains clubs, à l’instar du CR Belouizdad, de l’ES Sétif et de l’USM Harrach, envisagent sérieusement de le recruter dès son retour du Brésil. Une situation qui va très certainement inciter Omar Ghrib à préparer un contrat honorable à son jeune attaquant qui n’a que 21 ans et qu’attend un avenir radieux. M. B.

Au moment où le coordinateur de la section football, Omar Ghrib, est plus que jamais préoccupé par l’opération recrutement, certains cadres, à l’instar de Daoud, Douadi, Attafen et Besseghier, attendent toujours les fameuses négociations concernant leur avenir.

A

noter surtout que ces quatre joueurs mouloudéens sont très sollicités ces derniers jours. En effet, la direction de l’ES Sétif est prête à mettre un salaire de 120 millions pour convaincre le jeune milieu récupérateur Farid Daoud tout en gardant un oeil sur le virevoltant El-Eulmi Douadi qui attend toujours ses fameux 150 millions restants de la prime de signature de la saison précédente. Par ailleurs,

les Sang et Or du NAHD souhaitent vivement récupérer leur ancien numéro 10, Bilel Attafen, même si ce dernier ne veut pas changer d’air en cette période. Le seul problème, c’est que le natif de Koléa veut tout simplement récupérer la dernière tranche de sa prime de signature avant de parler du nouveau contrat. Mais à l’heure actuelle, c’est toujours le silence radio côté Omar Ghrib. De son côté, le latéral droit, Amine Besseghier, ne veut plus attendre et espère même en finir avec la direction du club dès les prochaines heures, d’autant plus que le CR Belouizdad est sur ses traces. Il y a aussi le MC Oran et le MC Saïda qui souhaitent l’engager. Tout compte fait, un autre casse-tête chinois pour Omar Ghrib qui se trouve bel et bien à la croisée des chemins au vu de tous les problèmes et toutes les contraintes qui fusent de partout. M. B.

C’est OK pour Zeddam et Bensalem

Le défenseur central, Hamza Zeddam, et le jeune polyvalent, Zineddine Bensalem, ont trouvé hier un terrain d’entente avec le premier responsable de la section football, Omar Ghrib. D’après certaines sources, les deux joueurs vont dès aujourd’hui signer leurs nouveaux contrats après avoir tout conclu avec leur responsable, notamment sur le plan financier. Ainsi, la «révélation» Bensalem, qui n’avait même pas de prime de signature et qui s’est contenté d’un salaire dérisoire de 25 000 dinars, touchera désormais une mensualité conforme à ses potentialités et on parle même de quelque 40 ou 50 millions de centimes. En tout cas, le joueur s’est dit entièrement satisfait des négociations avec Omar Ghrib. Signalons que le jeune joueur mouloudéen n’avait aucune intention de quitter son club formateur, préférant continuer l’aventure pour d’autres saisons.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

Maracana N°1478 — Jeudi 21 Juillet 2011

Ziane Chérif attendu aujourd’hui pour signer La durée du contrat, le seul problème à régler

L’ex-défenseur de l’O Médéa, Ziane Chérif, est attendu aujourd’hui au bureau de Mohamed Laïb afin de finaliser son transfert vers l’USMH. D’après des proches du dossier du joueur, il ne reste que de petits détails à régler concernant ce transfert.

E

05

n effet, selon nos sources, deux points cruciaux restent à régler avant que le joueur ne paraphe son contrat, il s’agit bien de la durée du contrat et le montant de son salaire. L’administration voudrait un bail de deux saisons tandis que le joueur ne veut s’engager que pour une seule saison. Ajouter à cela, le problème du salaire que l’administration doit à tout prix revoir à la hausse si elle veut vraiment voir le joueur sous les couleurs Jaune et Noir la saison prochaine. Selon le joueur, il va

essayer de faire des concessions à ce sujet puisqu’il veut à tout prix regagner la ligue 1 et si l’USMH va lui offrir cette opportunité, il va essayer de rebondir et relancer sa carrière de plus belle. Dans le même contexte, l’entraîneur en chef aurait insisté auprès des dirigeants pour conclure avec le joueur afin de palier le départ de Benabderrahmane qui s’est engagé avec le CRB. Il est à noter que Ziane Cherif se trouve libre de tout engagement avec son ancien club l’O Médéa puisqu’il a pu avoir sa lettre de libération comme déjà annoncé sur nos colonnes.

La durée du contrat pose problème

Selon des sources bien informées des affaires courantes de l’USMH et très au fait de ce dossier, le seul problème qui reste à régler est la durée du contrat qu’il va parapher. Le joueur veut s’engager pour une seule saison tandis que l’administration veut l’avoir au moins pour deux . L. S.

«LA DURÉE DU CONTRAT, SEUL INCONVÉNIENT»

L’ex-défenseur de l’OM, Ziane Chérif, affirme qu’il sera dès aujourd’hui au bureau de Mohamed Laïb afin de signer son contrat, (entretien réalisé hier), malgré qu’il reste certains points à régler concernant la durée du contrat. Il veut s’engager pour une seule saison avec les Jaune et Noir et les choses sont en bonne voie. On a su que vous avez tout réglé avec Laïb… Oui. Dans l’ensemble, on a trouvé un accord mais il reste des points concernant la durée du contrat et mon salaire. Je pense que ça va être réglé aujourd’hui quand je rencontrerai Laïb. Peut-on dire que vous allez signer ? Si on tombe d’accord, je peux vous dire que je signerai tout de suite puisque je veux m’engager avec un club de Ligue 1 et me concentrer rapidement sur la prochaine saison. Mais, on a su que d’autres clubs veulent s’attacher vos services… Oui, il y a l’USMB par le biais de son nouvel entraîneur Latrèche qui m’a contacté. Mais, comme je l’ai déjà déclaré, je veux jouer en ligue 1 et en plus, l’USMH était le premier club à vouloir s’attacher mes services. Un dernier mot … Inch’Allah, les choses se passeront bien entre Laïb et moi afin que je finalise avec ce club et que je puisse me concentrer rapidement avec le groupe. Entretien réalisé par Lotfi S.

«Ce sera difficile d’avoir Djabou cette saison» Un membre du conseil affirme :

Un membre du conseil d’administration, qui a refusé de dévoiler son identité, affirme que Djabou n’est pas contre le fait de revenir à l’USMH cette saison. Mais les dirigeants de l’ESS ne veulent pas entendre parler de ce sujet. Ils ne veulent en aucun cas libérer leur joueur qui est toujours lié à l’ESS avec un contrat . Néanmoins, Djabou était bel et bien présent à El Harrach et il a même discuté avec Laïb par téléphone. Mais le problème qui se pose c’est bien la lettre de libération du joueur.

Djabou : «Mon sort n’est pas entre mes mains»

Abdelmoumen Djabou, le stratège de l’ESS, confirme qu’il a été approché par les dirigeants de l’USMH et a même discuté avec certains. En effet, selon lui, il est fier d’avoir laissé une bonne impression auprès des Harrachis mais son sort n’est pas entre ses mains puisqu’il est toujours lié par un contrat à l’ESS pour une autre saison.» L. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

DJERBALA PROCHE DU CABBA

L’arrière droit de l’USMH, Djerbala, affirme que pour l’instant, il n’a pas encore rallié Alger surtout que l’administration de Laïb n’a pas encore pris attache avec lui. Toujours est-il, le joueur affirme que si Laib ne le contacte pas, dans les jours qui viennent, il est fort possible qu’il s’engage avec le CABBA surtout que ce dernier lui a proposé la somme de 700 millions pour s’attacher ses services.

BOULEDJNAH DEVAIT REPRENDRE HIER

La nouvelle recrue de l’USMH, à savoir Bouledjnah Baghdad, qui a signé à l’USMH depuis près d’un mois, est arrivé à Alger hier matin. En effet, le joueur en question devait reprendre les entraînements à Dar El Beida hier avec le reste du groupe. Il faut savoir que ce joueur a démontré de bonnes qualités lors de son passage avec les Jaune et Noir surtout lors des rencontres amicales.

FEDAL DEVAIT SIGNER HIER

Le meneur de jeu du Chabab Ben Daoud, à savoir Fedal qui a déjà effectué des essais avec les Jaune et Noir avant la clôture de la saison, devait parapher un contrat de deux saisons hier. En effet, selon les mêmes sources, Charef aurait suggéré à Laïb de convaincre le joueur et le faire signer. Il faut savoir aussi que le joueur est rentré hier à Alger avec son manager. L. S.


06

MANGOLO ET MOHAMEDRABAH PROCHE DU WAT

Libéré par l’ASO, le Camerounais Mangolo qui n’a pas eu beaucoup de chance cette saison serait proche du WAT dont les dirigeants lui auraient fait une offre qu’il étudie pour le moment. Le joueur qui était près d’évoluer dans un club de l’Ouest au mercato pourrait donc le faire lors de la nouvelle saison surtout que l’offre du club tlemcénien paraît sérieuse. Idem pour Mohamed-Rabah qui n’est pas chaud pour rempiler au club chélifien où il ne veut nullement revivre la situation de la saison écoulée où il a chauffé le banc non sans mécontentement mais tout en restant zen pou ne pas perturber le groupe.

MEDJAHED S’ENTRETIENT AVEC LES DIRIGEANTS

Le coach du Nasria, Nabil Medjahed, s’est entretenu avec les dirigeants, avant-hier, au bureau du dirigeant, Ould Zemerli, sur la question de la préparation et sur d’autres questions liées notamment au recrutement. Ainsi, ce dernier a tenu à donner son avis sur les éléments qui ont été engagés jusque-là et attend que la liste soit encore élargie avec l’arrivée d’autres éléments.

MOUNDJI SERA RETENU

Alors que certains parlaient de sa probable libération, le milieu de terrain, Fayçal Moundji, sera en fin de compte retenu. Les dirigeants se sont rendu compte que cela serait une grave erreur de laisser partir ce joueur qui est un enfant du club et qui apportera encore un plus à l’équipe. R. M.

LIGUE 1

SELAMA : «Je cravacherai dur pour faire mieux la saison prochaine» Maracana N°1478 — Jeudi 21 Juillet 2011

Polyvalent, Kheireddine Selama a quand même fait mieux que certains de ses aînés puisque Ighil l’a souvent aligné en tant que joker.

Malgré la concurrence farouche, vous avez quand même brillé en tant que joker ou suppléant, un mot ? Je crois que gagner une place dans le milieu de terrain de l’ASO où évoluaient des joueurs de métier et de qualité est une grande performance car les éléments formant ce secteur ont tous roulé leur bosse partout, il y a même des ex-internationaux mais cela ne m’a pas empêché de travailler et de guetter la moindre occasion. Je n’ai jamais rechigné au travail et j’ai toujours répondu présent à l’appel de l’entraîneur qui m’a fait confiance. Même si je n’ai pas réussi à être titulaire, j’ai quand même beaucoup appris aux côtés de ces joueurs expérimentés dont certains n’ont jamais hésité à me conseiller. L’ASO a arraché le titre avec brio, quelle en a été votre sensation en tant que produit du club ? Je ne vous cache que nous avons été très heureux et on n’a pas cessé de l’être pour plusieurs jours car le club a reçu deux trophées dont l’un de Maracana qui a provoqué une grande joie parmi l’effectif et dans les gradins où la fête était grandiose, vint ensuite le bouclier du championnat où nous avons été contents comme de petits enfants car nous avons crié et chanté comme de véritables gamins dans les vestiaires et sur le terrain. Inoubliable. Je pense aussi que nous avons travaillé durement tout au long de la saison avec les sacrifices que l’on sait mais cela nous a procuré de la joie en fin de saison. La fatigue importe peu, pourvu que cela continue

pour nous.

L’effectif sera presque reconduit dans sa totalité, un commentaire ? Quoi de plus utile pour une équipe qui défend son titre. L’entraîneur n’aura pas à perdre beaucoup de temps dans l’élaboration de sa stratégie de jeu car les joueurs se connaissent très bien maintenant. Je pense que même sur le plan mental, tout le monde aura à lutter sur le terrain pour défendre un titre auquel il a participé à sa réalisation. Il y a aussi les habitudes des uns et des autres qui sont apprises par tout l’entourage et cela fait dans la continuité de la dynamique qui, j’espère, demeurera la même. Ne craignez-vous pas de revivre la même situation où vous chauffiez le banc ? Je ne vous cache pas que c’est très dur de voir les autres jouer mais cela ne va pas diminuer de ma détermination de me frayer un chemin parmi l’équipe et je travaillerai durement pour briller. L’entraîneur m’a toujours encouragé et cette foisci,je dois confirmer sa confiance. La concurrence est motivante et je dois profiter le maximum de la présence des joueurs expérimentés qui forment le groupe. Je suis conscient de mes capacités alors à moi de faire preuve de progrès.

Akkouche hésite malgré son accord de principe

Comptez-vous rester au club ? Je suis toujours sous contrat à l’ASO et je ne trouverai pas meilleur qu’ici. Je suis un enfant du club et l’avenir est pour moi. Je travaillerai comme un forcené pour gagner une Ayant donné son accord de principe à la Direction de l’ASO quant place parmi l’équipe qui aura à à son imminente signature au profit du club, l’ex-Canari et défendre le titre. attaquant du MCS, Akkouche, auquel une offre a été faite, a Entretien réalisé par préféré s’éloigner de Chlef pour aller signer au CABBA où les Zoheir Zitoun dirigeants bordjiens l’auraient satisfait par une offre alléchante.

Boussaïd et Ghoul NOUVELLES RECRUES

Le Nasr d’Hussein Dey a enregistré l’arrivée d’autres éléments qui ont officiellement signé pour deux ans au club. En effet, la Direction a fait signer, Rafik Boussaïd du RCK et le gardien du CRB, Nadjib Ghoul, respectivement, avanthier soir et hier et qui s’ajoutent aux autres recrues.

Hadiouche ne viendra pas

oussaïd, faut-il le rappeler, s’était déjà entendu sur tous les points avec la Direction, mais il lui restait la lettre de libération qu’il a reçue en début de semaine, ce qui lui a permis maintenant de signer. L’ancien Koubéen a laissé ses arriérés de salaires en contrepartie de sa libération, selon l’accord passé par les dirigeants du RCK qui ne l’ont pas bloqué contrairement à Benyahia. Boussaïd avouera qu’il est très heureux d’être maintenant au NAHD et qu’il devra se concentrer sur son nouveau club, souhaitant réussir une belle saison dans ce club qui devrait lui permettre de se relancer après avoir été deux ans au RCK. Il avouera qu’il ne craint pas la concurrence dans ce club et qu’il est prêt pour réussir ce nouveau challenge, même s’il avoue que cela ne sera pas facile pour lui, d’autant plus qu’il y a des éléments de qualité dans l’effectif du Nasria. Il affirmera que le fait qu’il travaille-

Contrairement à ce que pensent les dirigeants du RCK, son ancien club, le nouvel attaquant du Nasria, Zakaria Benyahia, sera bel et bien qualifié au NAHD. La Direction devrait donc déposer sa demande de licence à partir de la semaine prochaine tout comme les autres joueurs, et il ne devrait pas trouver d’opposition. La loi est, en effet, claire, et stipule que chaque joueur qui n’est pas payé trois mois sera libre de tout engagement avec son club, ce qui est le cas de ce joueur qui n’a pas été payé six mois.

L’attaquant, Abdenour Hadiouche, n’effectuera pas son come-back au club qui l’a révélé. En effet, Hadiouche a décidé de rester au MC Saïda, après avoir rencontré son président, El Khaldi qui l’a convaincu de rester au club en contrepartie de ses arriérés de salaires qu’il a reçus. Il faut dire que le patron du MCS n’avait pas vraiment le choix, surtout avec le départ de certains cadres dont quelques-uns sont des attaquants, à l’exemple d’Akkouche qui a opté pour le CABBA.

B

Benyahia sera qualifié au NAHD

ra sous la coupe de l’entraîneur, Medjahed, devrait l’aider, étant donné que ce dernier l’a déjà entraîné au RCK. Il ne sera pas aussi dépaysé étant donné qu’il jouera aux côtés de Khedis, Madi et Benyahia qu’il a côtoyés au RCK. Il souhaite, ainsi, être à la hauteur de la confiance placée en lui et réussir au NAHD. Pour sa part, Ghoul s’est entendu en dernière minute avec les dirigeants du Nasria, surtout qu’au début, il avait demandé un salaire quelque peu élevé. Il souhaite concurrencer Natèche qu’il connaît très bien, car il a joué comme lui à l’USMH. Raouf Mesbah

ZORGANE : «Je n’ai pas encore pris ma décision»

L’ancienne star de l’ES Sétif, Malik Zorgane, a affirmé qu’il était enchanté par le contact du NAHD et de l’entraîneur, Nabil Medjahed, pour être à ses côtés, en tant qu’adjoint au NAHD, mais qu’il n’avait pas encore tranché la question, surtout qu’il est en contacts aussi avec d’autres formations qui souhaiteraient aussi l’engager et qu’il désire se rapprocher de son domicile. «J’ai fait l’expérience de l’USB, avec l’éloignement et je ne souhaite pas le reproduire et il est clair que je ne veux pas être loin de ma famille», nous dira Zorgane qui compte donner une réponse à Medjahed dans les jours à venir.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

Une grande saison Maracana N°1478 — Jeudi 21 Juillet 2011

S’ANNONCE …

Dans quelques jours, les camarades de Zafour vont reprendre le chemin des entraînements. Les observateurs sportifs estiment que la saison qui se profile à l’horizon sera difficile, car, la lutte pour les premières places sera serrée et âpre. L’on estime aussi que, déjà, les équipes qui vont postuler pour le titre sont, à peu près, connues au vu des recrutements effectués pendant l’intersaison. Dans tout cela, où peut-on situer les Vert et Rouge ? Quelles chances peut-on leur donner durant le prochain exercice face à des équipes qui ont raflé tout sur leur passage et n’ont pas hésité à placer la barre tout haut, rendant le marché inaccessible ?

Un recrutement à la limite des besoins

A vrai dire, les Béjaouis ont réussi, d’abord, à garder la majorité de leurs joueurs clés. Mis à part, le départ de N’Djeng, Zerdeb et Meftah, tous les autres membres de l’équipe sont restés: “Ceux qui étaient derrière la 2e place sont restés dans leur majorité. C’est pour cela qu’on a réussi à éviter la saignée face aux offres alléchantes que certains de nos joueurs ont eues à recevoir. Ils ont préféré la stabilité et le challenge sportif”, a avancé un dirigeant béjaoui. Aussi, si pour quelques-uns, le recrutement ne donne pas l’impression d’être important, c’est parce qu’il n’y a pas eu de “folies” et il s’est fait selon les besoins de l’équipe. D’ailleurs, dans ce contexte, l’on nous ajoutera : “Du moment où un grand nombre de joueurs a rempilé, il nous fallait renforcer, seulement, dans tous les compartiments”.

Le transfert de N’Djeng : une affaire en or !

Le transfert de N’Djeng va être d’un grand apport financier pour le club. Un apport qui

07

va permettre aux dirigeants de mieux respirer, d’autant plus que, ces derniers temps, il semblerait que le club fait face à des difficultés financières. Le transfert de N’Djeng, même s’il va peser lourd dans le rendement de l’équipe, notamment, en attaque, demeure, cependant, une affaire en “or” que la JSMB vient de réaliser pour la première fois de son histoire.

Un stage en Tunisie

Le stage qu’auront à effectuer les camarades de Maïza, durant l’intersaison, aura lieu en Tunisie, et sera pris en charge par l’EST, comme le stipule, l’une des clauses signée dans le contrat du transfert de N’Djeng. Un stage qui va permettre au staff technique de remettre l’équipe sur les rails, la préparer, sur tous les plans, à aborder le championnat et déterminer les objectifs de toute la saison.

Le titre et la Champions League

Les objectifs qui, sans aucun doute, vont être exigés au staff technique, sont, sans conteste, celui du titre. D’ailleurs, même les joueurs en parlent mais à leur manière : “La saison prochaine, on essayera de faire mieux”. De la 2e à la 1re place, il n’y aura, alors, qu’un bond… qualitatif à faire !

Quant à la compétition continentale, les Béjaouis veulent faire une entrée fracassante. Aussi, vont-ils la préparer comme il se doit et se doter de tous les moyens nécessaires afin d’aller le plus loin possible dans leur parcours. Toujours est-il qu’à quelques jours du début des entraînements, en vue de la bataille d’une nouvelle saison qui s’an-

nonce, d’ores et déjà, serrée et pleine de surprises, les Vert et Rouge sont déterminés à mettre tout le paquet afin de réaliser un grand trajet, digne de la dimension qu’ils veulent donner à leur équipe. Aussi, vont-ils mettre les bouchées doubles pour être fin prêts, dès l’entame de la compétition. A. Z.

Qui entraînera les Vert et Rouge ? Telle est la question que ne cessent de se poser les milliers de supporters, depuis, quelque temps déjà. La reconduction de Bouali est soumise à une condition préalable, celle de l’obtention de la licence CAF, qui lui permettra d’être sur le banc de touche, auprès de ses joueurs, d’autant plus que pour la saison prochaine, l’équipe sera appelée à jouer sur plusieurs fronts et pas des moindres, entre autres, le titre et la Champions League. Or, jusqu’à présent, les dirigeants béjaouis, sereins sur cette question, ne cessent de dire et répéter que Bouali sera l’en-

traîneur de l’équipe. Qui, mieux que les dirigeants, peut donner une information aussi exacte ? Personne, dirons-nous. Car, à vrai dire, dans les milieux de la JSMB, des tractations au plus haut niveau ont eu lieu où des assurances ont été données pour que Bouali soit au banc de touche à partir de la saison prochaine : “Jusqu’à l’heure actuelle, Bouali est l’entraîneur de l’équipe…”, nous a-t-on avoué avec une grande certitude et une assurance qui en disent long sur la sérénité qui entoure la réponse de nos interlocuteurs. C’est dire que si, actuellement, les suppor-

ters continuent à se poser des questions et si, dans d'autres milieux, on essaye de semer le doute quant à l’obtention de la licence CAF, par Bouali, il n’en demeure pas moins que les dirigeants béjaouis sont persuadés que cette question ne peut être l’objet d’aucune manipulation. Pour eux, Bouali aura sa licence CAF, selon la règlementation et, au pire des cas, une dérogation lui sera faite. La preuve, la question du staff technique n’a jamais été évoquée par les responsables du club. C’est dire que Bouali est reconduit. Sous toute réserve ! A. Z.

BOUALI RECONDUIT ?

MEGATELI : «Mon rêve est d’être en EN…»

Amine Megatli était l’arrière droit des Vert et Rouge, avant la venue de Meftah. Par la suite, il a été reconverti en latéral gauche et, parfois même, dans l’axe. Ce joueur régulier et plein de volonté, aura été un autre artisan de la 2e place. Pour la saison prochaine, le gars de Médéa semble encore plus déterminé à aller de l’avant pour que son équipe décroche un titre. L’EN demeure son rêve, il en parle avec passion dans cet entretien qu’il nous a accordé :

Que devient Amine ? Je suis en vacances. Je suis entre Médéa et Béjaïa et j’attends la reprise avec impatience. Comment voyez-vous la saison prochaine ?

Ce sera une saison difficile et dès, maintenant, certaines équipes ont affiché, clairement, leurs ambitions. Quant à nous, on va essayer de faire mieux que la saison qui vient de s’écouler. C’est-à-dire … On a réussi à terminer en seconde position, cette fois-ci, il est clair qu’on va viser le titre, d’autant plus que l’équipe a été renforcée par certains éléments qui vont, sans aucun doute, apporter un plus à l’équipe.

Et la Champions League ? C’est très important. On a tout fait pour arriver à cette compétition continentale; c’est sûr qu’on ne va pas faire de la simple figuration. On essayera d’effectuer un parcours honorable et pourquoi pas, atteindre les poules. Quel sera le but personnel de Amine pour la saison pro-

chaine ? Je vais me battre pour décrocher une place en E.N. C’est mon rêve d’y retourner et maintenant par la grande porte. Je vais travailler d’arrache-pied pour être sélectionné. On dit que vous avez refusé de jouer comme latéral droit, la saison prochaine. Qu’en est-il au juste ?

Je vais être clair. Dans l’axe, je me sens beaucoup plus à l’aise. Même s’il faut que je reste sur le banc, je le ferai. J’aime la concurrence. Cela dit, s’il faut que je joue à droite, là, je ne discuterai pas le choix de l’entraîneur. D’ailleurs, c’est à lui que revient le dernier mot. Entretien réalisé par A. Z.

Condoléances

La famille Boussadia de Bordj El kiffan a l’immense douleur d’annoncer le décès de leur fils, frère et père Mustapha, survenu avant-hier et enterré hier, à l’âge de 58 ans. Khemici Rebouh présente ses sincères condoléances à toute la famille. Que Dieu le Tout-Puissant accueille le defunt en Son vaste paradis. «A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons»

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


08

LIGUE 1

Une participation historique en Maracana N°1478 — Jeudi 21 Juillet 2011

Les Béjaouis de la JSMB ont réussi à terminer le championnat en beauté, et ce en occupant une place sur le podium mais surtout une deuxième place qui leur permettra de prendre part à la Ligue des champions pour la première fois de leur histoire.

LIGUE DES CHAMPIONS

CRB, au MCEE et autres. Chose qui leur a permis de terminer en beauté et surtout de prendre la deuxième place avec panache à trois longueurs de leur poursuivant immédiat, à savoir l’ES Sétif.

U

La direction a mis les moyens

En plus d’avoir effectué un recrutement de qualité lors de la période d’intersaison ayant permis à son équipe de rivaliser avec les grands, la direction du club et le président Boualem Tiab ont mobilisé tous les moyens nécessaires avec notamment ceux matériels pour réussir un tel objectif. D’ailleurs, voulant certainement mettre les joueurs dans de bonnes conditions, la direction a toujours répondu favorablement à la demande des joueurs et du staff technique en ce qui concerne l’hébergement, les primes de matches ainsi que le paiement des salaires. Chose qui semble avoir motivé les joueurs pour fournir plus d’efforts et atteindre l’objectif tracé, à savoir une place sur le podium.

ne position qui n’a pas été facile à atteindre, surtout que le club a traversé une période très difficile cette saison, et ce à cause des situations difficiles auxquelles les Béjaouis ont été confrontés à chaque faux pas à domicile. Une situation qui n’a pas tardé à donner ses premières conséquences avec le départ de l’entraîneur Djamal Menad qui a pourtant entamé la saison avec le club. Ainsi donc, ayant effectué un recrutement de qualité lors de l’intersaison dernière, avec aussi un encadrement technique très étoffé, les Béjaouis ont réalisé jusque-là un parcours avec une deuxième place au classement général.

Un parcours amplement positif

Ainsi donc, ils ont réussi à terminer la saison sur le podium et surtout avec une deuxième place derrière le champion d’Algérie pour le premier championnat professionnel en Algérie. D’ailleurs, ayant tracé l’une des trois premières places au classement comme l’objectif primordial, les Vert et Rouge n’ont pas déçu leur nombreux fans et ont tenu à répondre aux attentes des dirigeants et de toute l’équipe. En tout, les Béjaouis ont réalisé un très bon parcours

qui leur a permis d’atteindre leur objectif et surtout de marquer leur présence cette saison face à de grosses cylindrées, telles que l’ES Sétif, l’USM Harrach, la JS Kabylie et le CR Belouizdad.

Les joueurs y ont cru…

En effet, bien que le doute se soit installé à un certain moment dans l’esprits des supporters, surtout lorsque le club traversait une période difficile, les joueurs étaient les

seuls à avoir cru en leurs capacités d’atteindre leur objectif. C’est l’avis d’un grand nombre d’entre eux, lesquels ont été unanimes à dire qu’ils étaient capables de terminer la saison avec cette place sur le podium. Chose promise et chose faite puisque les camarades de Belakhdar ont consenti beaucoup d’efforts lors des dernières journées du championnat où ils ont arraché beaucoup de points à l’extérieur, notamment face à l’ES Sétif, au

Les satisfactions des dirigeants

En réussissant certainement à terminer la saison en beauté avec une deuxième place au classement final, les dirigeants de la JSMB, à leur tête le président Boualem Tiab, sont les premiers à avoir affiché leurs satisfactions quant à cet objectif atteint d’une manière difficile et surtout après des efforts fournis par tout un groupe. Une deuxième place qui restera certainement historique pour le club. S. A. S.

CES JOUEURS CLÉS QUI… ILS

ONT BEAUCOUP CONTRIBUÉ À L’EXPLOIT DE LA DEUXIÈME PLACE

Si la JSM Béjaïa a réussi à s’emparer de la deuxième place du championnat cette saison, qui lui permettra de disputer une compétition africaine la saison prochaine, le mérite revient certainement à tout le groupe qui a fourni l’effort nécessaire afin d’atteindre un tel objectif pas du tout facile. Néanmoins, on ne peut pas parler d’un objectif atteint avec panache sans citer des noms de joueurs qui ont beaucoup contribué à cet exploit et oublier le mérite des autres joueurs. Ils sont quatre éléments à avoir apporté leur contribution.

DJABARET : LONGTEMPS OUBLIÉ, IL A BEAUCOUP CONTRIBUÉ

Ainsi donc, en évoquant les joueurs qui ont beaucoup contribué à cet exploit de la deuxième place réalisé par les Vert et Rouge, on ne peut pas se passer d’un gardien de but qui a su répondre sur le terrain à ses détracteurs. Il

s’agit de Djabaret qui, bien qu’il ait été oublié par le staff technique, se contentant de faire confiance à deux autres, a su confirmer son statut d’un gardien sur lequel on peut compter. C’est ainsi donc que, depuis son incorporation face à l’ES Sétif, il a fait une belle prestation qui lui a permis d’attirer la confiance du staff technique. D’ailleurs, il a réussi à sécuriser sa place de titulaire dans cette équipe de la JSMB pendant plusieurs journées, comme il a beaucoup contribué à l’exploit de son équipe, et ce avec les victoires ramenées de l’extérieur face à l’ESS, au MCEE et au CRB. En tout, Djabaret est l’un des grands artisans de cette deuxième place.

MEGATELI : UN VÉRITABLE DÉFENSEUR-BUTEUR

Toutefois, on ne peut pas parler d’un tel exploit sans évoquer le compartiment défensif qui subit la pression des attaquants et avec l’un des éléments qui le compose. Il s’agit de Megateli Amine qui, en un lap de temps, est devenu l’une des pièces maîtresses de son équipe en a s s u r a n t plusieurs rôles au

sein du groupe. D’ailleurs, en plus d’être un joueur polyvalent, il peut évoluer à plusieurs postes, Megateli est aussi un buteur, comme c’était le cas vendredi dernier face au CA Bord Bou Arréridj. C’est un élément indispensable dans cette équipe de la JSMB.

ZERDAB : UN MILIEU QUI CRACHE LE FEU

Bien que toute la composante du groupe ait contribué à la deuxième place décrochée par les Vert et Rouge pour la première fois de leur histoire, il n’en demeure pas moins que certains éléments ont apporté leur touche dans cette équipe cette saison. C’est le cas du milieu de terrain Zerdab qui a su comment constituer des complémentarités avec ses autres camarades et contribuer beaucoup au bon parcours de son équipe. D’ailleurs, ce dernier a réussi à laisser son empreinte en championnat algérien en étant le premier joueur à avoir marqué le premier but du premier championnat professionnel.

N’DJENG : UN ATTAQUANT

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

QUI FAIT TOUT

Néanmoins, en discutant avec les fans de la JSM Béjaïa, ces derniers n’hésiteront pas à dire que leur équipe est composée certes de 11 joueurs mais l’attaquant camerounais N’Djeng joue le grand rôle dans cette équipe. C’est a i n s i d’ailleurs qu’il est considéré comme l’une des pièces essentielles de son équipe vu son rôle sur le terrain. En plus du fait qu’il marque des buts qui permettent à son équipe d’empocher des points, N’Djeng participe surtout au schéma tactique de son équipe. D’ailleurs, tout le monde aura remarqué que les équipes adverses se basent beaucoup sur lui et c’est pour cela qu’il laissera un grand vide après avoir opté officiellement pour l’ES Tunis. S. A. S.


LIGUE 1

Maracana N°1478 — Jeudi 21 Juillet 2011

«On a cru jusqu’au bout» «Je suis satisfait de BOUALEM TIAB

ZERDAB

méritée que notre équipe a réussi à décrocher à la fin de la saison et ce, après avoir consenti beaucoup d’efforts tout au long de la saison. C’est un exploit auquel tout le monde a contribué que ce soit les dirigeants, les joueurs, le staff technique et même les supporters. En tout cas, je ne vous cache que nous sommes heureux d’avoir terminé la saison avec une telle manière et cette place sur le podium.

C’est un président aux anges que nous avons rencontré à la fin de la rencontre qui a mis aux prises son équipe face au CA Bord Bou Arréridj. En effet, ce dernier a tenu à exprimer sa joie après que son équipe eut réussi à terminer la saison en beauté et à la deuxième place qui lui permettra de prendre part à la Ligue des champions la saison prochaine. Tout d’abord, un commentaire sur la deuxième place que votre équipe a décrochée en championnat cette saison … Je pense que c’est une deuxième place

HAMLAOUI :

«Cette deuxième place est méritée»

«Je crois que c’est toujours bon de terminer la saison en beauté et avec un objectif atteint, cela nous permettra d’avoir un moral au beau fixe pour passer nos vacances dans de bonnes conditions. D’ailleurs, cette deuxième place que nous avons occupée est amplement méritée puisqu’on a réalisé un bon parcours et de bons résultats tout au long de la saison».

GASMI :

«Heureux d’avoir atteint l’objectif tracé»

«Franchement, je suis heureux que mon équipe ait atteint son objectif et ce, après une saison fatidique où rien n’était évident. Grâce aux efforts consentis par toute l’équipe, on a réussi à terminer la saison sur une bonne note et surtout avec cette qualification historique en Ligue des champions.»

KACEM :

«Je peux partir en vacances tranquillement»

«Maintenant que la saison est terminée et l’objectif atteint, je pense qu’on peut partir en vacances tranquillement et se reposer bien avant de reprendre le travail dans quelques semaines. D’ailleurs, à l’image de mes camarades, je suis heureux d’avoir décroché cette deuxième place au classement qui nous permettra de prendre part à la Ligue des champions pour la première fois dans l’histoire du club.» Propos recueillis par : Sadek Ait Slimane

09

Certainement, un tel exploit n’a pas été facile à réaliser, n’est-ce pas ? Oui, c’est sûr. Bien que nous ayons le podium comme notre objectif primordial en début de saison, je ne vous cache que cela n’a pas été facile pour nous et ce, vu plusieurs paramètres qui entrent généralement en jeu. Mais, grâce aux efforts de tout un chacun, nous sommes parvenus à atteindre notre objectif, car, on a cru jusqu’au bout et tant mieux pour nous. Revenons à la saison prochaine, quel sera votre objectif ? Comme cette année, notre objectif pour la saison prochaine est de faire mieux et une place sur le podium est une chose impérative. D’ailleurs, maintenant que nous avons réussi à terminer la saison à la deuxième place, je peux dire que nous pouvons aspirer à mieux et essayer de jouer les premiers rôles et le titre de champion. Est-ce qu’on peut avoir une idée sur la composante de l’effectif de la saison prochaine ? Pour ce qui est de la composante de la saison prochaine, on a déjà entamé les négociations avec les cadres de l’équipe que nous voulons garder, car, on juge que la stabilité est un facteur important pour réussir. Pour cela, on compte garder une grande partie de nos cadres comme on va renforcer le groupe par au moins six joueurs, à savoir quatre Algériens et deux Africains. Cela nous permettra d’avoir un bon effectif la saison prochaine d’autant plus que nous sommes appelés à disputer la Champions League africaine. Entretien réalisé par Sadek Aït Slimane

mon passage à la JSMB» Etant l’un des éléments qui ont beaucoup contribué cette saison à l’exploit de la deuxième place réussie par leur équipe, le milieu de terrain de la JSMB en l’occurrence Zahir Zerdab estime qu’il est très content pour son équipe qui vient de réussir à atteindre son objectif et de terminer le championnat en beauté.

Pour commencer, certainement vous êtes heureux à l’image de tout le groupe de cette deuxième place, n’estce pas ? Oui, comme vous venez de le dire, je suis heureux d’avoir atteint l’objectif tracé et surtout de terminer la saison à la deuxième place qui permettra à notre équipe de prendre part à la Ligue des champions la saison prochaine. C’est une bonne chose pour le club, les joueurs et les supporters d’une manière générale, car, c’est une qualification historique pour cette prestigieuse compétition. Exactement, beaucoup de gens ont douté d’atteindre un tel objectif surtout après la situation difficile que vous avez déjà traversé, un commentaire ?

Pour ce qui nous concerne en tant que joueurs, nous n’avons jamais douté de nos capacités de terminer la saison en beauté et avec une place sur le podium et ce, bien que nous savions davantage que la mission ne soit pas facile. D’ailleurs, on a joué nos chances à fond et on a toujours cru en nos capacités pour y arriver et Dieu merci, c’est l’essentiel pour nous d’avoir atteint un tel objectif bien que cela n’ait pas été facile pour nous. Vous êtes l’un des éléments qui ont beaucoup contribué à un tel exploit, un commentaire ? Tout d’abord, je dois dire que nous sommes parvenus à atteindre un tel objectif aujourd’hui grâce aux efforts consentis par tout un chacun et sans exception. En effet, tous les joueurs ont participé à cet exploit. Pour ce qui me concerne, je crois que je n’ai fait que mon devoir envers le club, car, je dois honorer mon contrat, je n’ai pas déçu et tant mieux. Un dernier mot ? Je tiens à présenter mes remerciements à tous les gens que j’ai connus lors de mon passage à la JSMB et tout ce qui m’ont soutenu de près ou de loin, que ce soit les supporters, les dirigeants, mes camarades et tous les autres. Pour ce qui me concerne, je n’ou-

blierai pas mon passage dans cette équipe, et je tiens à souhaiter une bonne chance à cette équipe et à tout le groupe. Entretien réalisé par Sadek Aït Slimane

MAIZA : «Cette deuxième place est une réponse pour ceux qui ont douté de nos capacités» A l’image de ses coéquipiers, le défenseur axial Maïza a tenu à exprimer sa joie quant à l’objectif atteint par son équipe concernant la deuxième place. A cet effet, il dira que cet exploit est le fruit de tout le groupe et surtout une réponse pour ce qui ont douté des capacités de cette équipe d’atteindre l’objectif tracé.

Un commentaire sur cette deuxième place que vous avez occupée à la fin du championnat ? Je pense que c’est une bonne chose pour l’équipe et ce, vu la période difficile que nous avons traversée tout au long de la saison. Pour cela, je dirai que le fait d’avoir terminé le championnat en beauté et cette deuxième place est une bonne chose, car, beaucoup de gens ont douté des capacités de cette équipe de terminer sur le podium et voilà notre réponse. Certainement, cela n’a pas été facile pour vous, n’est-ce pas ? Oui, vu la rude concurrence à laquelle on a

eu à faire, je ne vous cache que cela n’a pas été facile pour nous dans la mesure où nous avons traversé une période difficile mais Dieu merci, on a réussi à se ressaisir et à passer cette période avec succès en réalisant de bons résultats qui nous ont permis de terminer l’exercice actuel sur le podium et de réaliser l’objectif tracé. Et qu’en est-il du parcours de votre équipe ? Comme les résultats le démontrent, je crois que notre parcours est amplement positif dans la mesure où nous venons de terminer comme dauphin avec 50 points. Ce qui n’est pas chose aisée pour toute équipe. Pour cela, je dirai que nous avons réalisé un bon parcours avec une deuxième place au classement final et tant mieux pour nous. Et de votre avenir avec la JSMB ? Pour ce qui est de mon avenir, j’ai eu une discussion avec les dirigeants récemment et on a évoqué tous les points liés à cela. Pour cela, on aura encore l’occasion de discuter à propos du prolongement de mon contrat, d’autant plus que je suis prêt à rester pour une autre saison supplémentaire. Entretien réalisé par S. A. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


10

JOSÉ PAULO RUBIM, UN ACCORD AURAIT ÉTÉ TROUVÉ

Le bureau d'administration du CRB a décidé de tenir une réunion d'urgence, et ce, dans les deux prochains jours, dans l'optique de finaliser sur le choix de l'entraîneur. Pris par le temps, sachant que la reprise est prévue dans un peu plus d'une semaine, la Direction a trois noms sur ses tablettes, en l'occurrence Gomes, Rubim et Bencheikha, et l'un d'eux sera le futur entraîneur du Chabab, selon nos sources. Néanmoins, l'entraîneur brésilien est le plus pressenti pour prendre en main la barre technique, sachant que les négociations sont à un stade avancé et, selon nos informations, il est à 99% acquis au profit du CRB qui compte finaliser lors de l'ultime réunion prévue dans les jours à venir.

LIGUE 1

MEKHOUT : «Je suis toujours en contacts avec Al Qadissia» Maracana N°1478 — Jeudi 21 Juillet 2011

Le milieu de terrain Mekhout, en vacances, n'est toujours pas fixé sur son avenir, ni avec Al Qadissia avec qui il est toujours en contact ni avec le CRB. Le joueur confie que le Chabab est sa priorité pour le moment, mais les discussions n'ont toujours pas étés amorcés pour un probable prolongement de contrat. Cependant, Mekhout sera dès la semaine prochaine à Alger pour négocier avec la Direction et tenter de trouver un terrain d'entente.

Vous êtes de retour au pays après des tests effectués au club saoudien d'Al Qadissia, qu'en est-il de votre situation aujourd'hui ? Je suis toujours en contacts avec Al Qadissia, mais des détails restent en suspens et qui hand-

icapent mon transfert. J'attends de voir évoluer la situation pour trancher sur la question et je ne veux surtout pas me précipiter.

Votre retour au CRB est d'actualité, est-ce une éventualité pour vous en cas d'échec des négociations avec Al Qadissia ? C'est pour moi la priorité, et je pense que c'est la moindre des choses après ce que j'ai vécu avec le Chabab. Avez-vous entrepris des pourparlers ? Non, jusqu'a présent je n'ai pas pris contact avec la direction, mais je serai à Alger dès la semaine prochaine pour négocier avec la direction, et pourquoi pas continuer l'aventure avec le club. Dans l'éventualité de votre retour au CRB, pouvezvous nous donner votre avis sur la situation… Je pense que le club a pris les bonnes initiatives, et ce, en gardant l'ossature de l'équipe qui est essentielle pour la bonne marche de l'équipe. On a prouvé

la saison passée qu'on avait un groupe solide, et si l'aventure continue pour moi avec l'équipe, je pense qu'on va réaliser un meilleur parcours que la saison passée.

Mais Gamondi ne sera plus du Chabab… C'est une grosse perte pour le club, c'est un grand entraîneur qui a fait un gros travail avec l'équipe. Dommage pour le CRB, mais je suis persuadé que la direction saura pallier positivement son départ et ramener un entraîneur de sa trempe. Le Chabab a réalisé un parcours presque parfait la saison passée, pensez-vous que ce sera encore le cas la saison prochaine ? C'est vrai, mais le passage à vide en fin de saison nous a empêchés d'atteindre notre objectif. Cependant, le Chabab, comme je vous l'ai dit, a toujours des ambitions et elles seront à la hauteur des attentes de nos supporters qu'on ne décevra pas en étant encore meilleurs à l'avenir. Entretien réalisé par M. M.

Belaid : «On est pris par le temps, il nous faut vite un entraîneur »

L

e vice-président du CRB, en l'occurrence Belaïd nous confie que le bureau d'administration se réunira dans trois jours pour trancher définitivement sur le choix de l'entraîneur, sachant que la piste Gamondi n'est plus d'actualité. Il déclare que la situation ne permet pas au Chabab d'attendre plus longtemps, ayant déjà accusé du retard concernant le poste d'entraîneur, et que le temps ne joue pas en leur faveur. Le vice-président nous avouera que le club est pris par le temps et qu'il faut impérativement introniser un nouveau coach à la tête de l'équipe pour tracer son programme de préparation en prévision de la saison prochaine. Les dossiers, qui sont à l’étude, seront complètement traités à l'issue de la réunion prévue dans les tout prochains jours. «Nous avons tout fait pour faire revenir Gamondi, mais la situation n'a pas été favorable pour son

retour, qui, il faut l'avouer, n'arrange personne. On est en train d'étudier les dossiers des entraîneurs qui sont en notre possession, et on va trancher dans les prochains jours. Nous avons prévu une réunion dans deux ou trois jours pour trancher sur la question, car nous sommes pris par le temps. Il nous faut vite un entraîneur, pour tracer le programme de préparation qui est du ressort de l'entraîneur en chef de l'équipe» dira Belaïd.

«Bencheikha connaît bien la maison, mais…»

Concernant les noms qui sont avancés par Belaïd, l'ex-sélectionneur des Verts, qui, selon lui, fera l'affaire pour le CRB. Selon lui, Bencheikha connaît

bien la galerie et son expérience sera prolifique pour le club, notamment après son épopée avec les Verts. Les contacts n'ont pas étés entrepris, et Bencheikha serait en contact avec un club saoudien à qui il offre la priorité avant de se pencher sur l'offre du Chabab «Nous avons décidé de prendre en considération la piste Bencheikha, qui, selon nous,

OUT

MEKH T E S A S AK

R club, les REMPILE sera apte à prendre la relève de VONT ources proches du ut et s ho Gamondi. Bencheikha connaît Selon des nts, à savoir Mek armi l'efe s m u lé inten p bien la maison et son expérience deux é nt été ma ion de la saison ie ra u a s a acquise avec les Verts nous Aks révis seraient CRB en p servira à coup sûr. Cependant, fectif du Les deux joueurs e saison utr e. nous ne l'avons pas encore con- prochain izdadi pour une a rivilégié la u p lo ir e o b v i a s ble tacté, sachant qu'il est en pour- ain x ection sem en gardant ses deu ir D la t e parlers avec un club saoudien, e p u e d ro cord du g mais son dossier est à l'étude» stabilité i ont donné leur ac re. tu u n q e v rs a ie l' pil uer dira Belaïd. de contin e ip c n ri p M. M.

Il est à 99% acquis

DERRAG A NÉGOCIÉ HIER

Après avoir échoué dans ses négociations avec le Doyen, l'attaquant Derrag est une piste relancée par le CRB qui souhaite toujours s'attacher ses services, et des négociations sont en en cours pour tenter de trouver un terrain d'entente. Selon nos informations, le joueur a rencontré hier les responsables du CRB à qui il aurait donné son accord de principe, en ayant trouvé un terrain d'entente définitif. Ainsi donc, il ne reste que la signature du contrat pour Derrag qui est acquis à 99% pour le Chabab qui lui aurait offert toutes les garanties exigées.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

Le MCO va-t-il tourner la page MEHIAOUI ?

Au train où vont les choses, il est quasiment sûr que Tayeb Mehiaoui ne sera plus aux commandes à l’ouverture de ce 2e championnat professionnel. Non pas parce qu’il a démissionné d’une manière logique et conforme à la règlementation régissant les clubs professionnels, et ce, en faveur de son adjoint Larbi Abdelilah, ce que d’aucuns considèrent comme une simple stratégie, mais parce que l’homme n’a plus la force morale ni l’envie de continuer dans un climat détestable et hostile.

I

l l’avait répété à plusieurs reprises ces derniers mois : «Je suis fatigué moralement, parce que je ne comprends pas comment on se permet d’insulter et de menacer les dirigeants d’une équipe qui avait atteint la 2e place du championnat et qui s’est qualifiée aux demi-finales de la coupe d’Algérie ? Je ne comprends pas pourquoi l’opposition ne m’a jamais laissé travailler tranquillement, à charge pour elle de demander des comptes à la fin de la saison. Je ne comprends pas comment des joueurs, qui se disent professionnels, qui sont bien payés, trou-

Maracana N°1478 — Jeudi 21 Juillet 2011

vent le moyen de perdre des points, que l’équipe juniors aurait pu gagner et ce, à Zabana. Je crois qu’il y a quelque chose au Mouloudia qui ne laissera personne faire de ce club une grande formation, pour la raison ‘‘tribale’’ qu’il n’est pas issu du quartier d’El Hamri. C’est pourquoi j’ai décidé de demeurer simple actionnaire au conseil d’administration.» Mehiaoui avait pris la décision de ne plus vaquer aux affaires courantes du MCO, en raison aussi des pressions des membres de sa famille qui ont constaté qu’il consacrait le plus clair de son temps au club, en délaissant (en partie) ses affaires économiques et ses fonctions politiques.

Le comité des sages : un grand atout pour Djebari

Youssef Djebari reconnaît lui-même que le conseil des sages du Mouloudia, que préside Khaled Belarbi, qui fut un temps en charge de la présidence du club en qualité de président d’un directoire nommé par la wilaya, a joué un rôle prépondérant dans la démission de Mehiaoui. «Le comité des sages est à remercier. Ce comité n’œuvre que pour le bien du Mouloudia», nous a déclaré le futur président. Mais, dans les coulisses, une grande partie des supporters se demande si l’action de ce comité des sages est désintéressée... Certains

11

L’AGE, ENJEU DE LA PRÉSIDENCE

supporters, bien au fait de ce qui se trame dans les coulisses du club depuis les années 85, n’y le croit pas tellement. «Il faut vraiment que les membres de ce comité des sages soient des anges, s’ils disent faire tout cela uniquement pour le MCO. Car, n’oublions pas qu’ils étaient, au départ, pour l’élection de Mehiaoui à la tête du CSA, et qu’en 2008 ils ont été les plus influents pour écarter Djebari, alors président, au profit de feu Kacem Elimam.» M. T.

Reprise des entraînements le 25 juillet

La direction du Mouloudia a tracé son plan de travail pour préparer la nouvelle saison. Selon le président délégué, Habib Benmimoun, les entraînements débuteront le 25 de ce mois, même si ça sera en l’absence de l’entraîneur en chef, Alain Michel. Cette reprise permettra de faire le point sur les départs et les recrutements. Malgré ce qui se trame dans l’environnement du club, Larbi Abdelilah et ses amis continuent à gérer le MCO, ne serait-ce que pour un départ en championnat que personne à Oran ne voudrait qu’il soit raté.

«Ne plus commettre les erreurs du passé»

Youssef Djebari a posé comme condition au départ de Mehiaoui son passage devant l’assemblée générale du club amateur MCO, à laquelle il présentera sa démission. Cette démission sera sans nul doute acceptée et le chemin de Djebari serait alors tracé pour présider, sans partage, le club professionnel du Mouloudia. Car la règlementation exige que le CSA soit actionnaire majoritaire de par ses biens, afin que le club ne soit pas bradé sur le champ des achats et ventes d’actions et qu’il pourrait tout simplement disparaitre un jour du fait de certains. Pour Mehiaoui, la perte du fauteuil de président du CSA serait tout simplement le limiter à un rôle de spectateur dans le conseil d’administration de la SSPA. L’enjeu est donc de taille. M. T.

BACHIRI S’apprêtant à rejoindre sa ville natale, Maghnia, pour passer des vacances avec sa famille, Bachiri nous a accordé ce bref entretien. Ecoutons-le.

D’abord un mot sur le maintien du WAT en Ligue I... Ouf ! Ce fut un grand soulagement pour nous les joueurs, mais aussi pour les inconditionnels qui nous avaient soutenus jusqu’à la dernière minute, nous avons vécu des moments très difficiles ; le maintien, on le doit à ces supporters, dont la plupart n’hésitaient pas à se déplacer pour donner de la voix. C’était très difficile, il fallait gagner le dernier match pour se mettre à l’abri.

Après ce parcours catastrophique, personne ne pariait sur un éventuel maintien en DI, n’est-ce pas ? C’est une certitude, l’équipe était en proie au doute après un début de saison difficile, les résultats ne suivaient plus, et l’équipe manquait tellement de confiance, ce qui a influé négativement sur le mental et le rendement de la troupe ; sincèrement, à un certain moment de ce championnat, on ne croyait plus au maintien, surtout après la défaite face au MCO, les choses se sont compliquées pour nous, il a fallu gagner à Bordj Bou Arréridj pour espérer se maintenir. Dieu merci, notre objectif a été atteint, tant mieux ! Quels sont les causes pour que le WAT tombe si bas ? Les problèmes sont

apparus en début de saison avec le départ inattendu de l’entraîneur Bouali. L’arrivée de l’enfant de Mascara, Henkouche, n’a eu l’effet escompté, celui-ci a quitté le club qui était dans une situation délicate. Avec Amrani, l’équipe a réussi à progresser ; au fil des matchs, nous avons retrouvé nos repères, ce qui nous a incité à redoubler d’efforts pour aller de l’avant.

Quel est le match qui vous a permis de croire au maintien ? Je vous l’ai déjà dit, c’était la rencontre face au CABBA de Bordj Bou Arréridj, cette victoire nous a permis de croire réellement au maintien, d’autant plus que notre dernier match face à l’ASO allait se dérouler chez nous, ce qui nous a permis de nous en sortir. S. T. Smaïn

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

DJALLIT HÉSITE À RETOURNER AU BERCAIL

Libre de tout engagement, l’enfant de Kenadsa (Béchar), Mustapha Djallit, est très convoité par la majorité des clubs de l’élite, sauf qu’il avait promis aux dirigeants tlemcéniens de revenir au WAT en cas de maintien ; cependant, malgré les négociations avec le boss widadi, l’exSétifien hésite et ne semble pas trop intéressé par l’offre du WAT.

On parle de Berchiche et Hadjadj

Alors que le club s’active pour renforcer le côté gauche de la défense en songeant à un prêt du joueur asémiste Belkraoui, on parle également du défenseur central de la JSK, Berchiche, et aussi du milieu de terrain du CS Constantine, Hadjadj. S. T. S.


12

Le Golfe, l’Eldor Maracana N°1478 — Jeudi 21 Juillet 2011

DOSSIER

Le jackpot pour

BELHADJ

La fièvre des pétrodollars s’empare de nos internationaux d’outremer qui ne peuvent y résister. C’est à peine à y croire particulièrement que ces derniers temps, nos sélectionnés éprouvent les pires difficultés à privilégier le challenge sportif au détriment de l’argent et le plus désolant dans tout cela, c’est que ces derniers pensent, d’ores et déjà, à une retraite dorée en dépit de leur jeune âge. En voici certains exemples.

Le défenseur international algérien, Nadir Belhadj, sociétaire d’Al Sadd, Ligue 1 du championnat professionnel de football du Qatar, est le 4e joueur arabe le mieux payé dans le monde, rapporte le quotidien sportif français l’Équipe. Le latéral gauche algérien touche la somme de 2 779 000 de dollars américains. Pour sa part, l’international marocain, Youssef El Arabi, nouveau joueur d’Al Hilal (Arabie Saoudite) et après une saison étincelante avec Caen avec 17 buts à son actif en championnat de France de Ligue 1 la saison passée, est le joueur arabe le mieux payé avec ses 4 610 000 dollars.

YEBDA :

El Ittihad Djeddah propose 1,8 million d’euros par an

Voici encore un international algérien qui est très demandé dans les différents championnats des pays du Golfe. En effet, une source très fiable annonce avec imminence la signature de Hacene Yebda pour un montant annuel qui avoisinerait 1,8 million d’euros par an. Cela dit, les responsables font tout leur possible et usent de tous les stratagèmes possibles pour dissuader les dirigeants saoudiens allant jusqu’à même prétendre que le milieu international n’est pas libre. Aux dernières nouvelles, on croit savoir que Yebda s’est rendu à Barcelone pour rencontrer les dirigeants du club de Benfica à qui le joueur appartient.

ZIANI : El Djeïch El Qatari ANTAR : En 200 000 euros/mois

Karim Ziani est à Doha pour rencontrer les dirigeants du club qatari d'Al Djeïch. Le milieu de terrain algérien, actuellement sans club, devrait négocier un contrat juteux de l'ordre de 200 000 à 300 000 mensuels. Nous avons reçu l'information avant-hier, avant qu'elle ne soit publiée dans les journaux mais n'ayant pas eu confirmation, nous n'avions pas donné suite, d'autant qu'on n'attendait pas Ziani du côté des pays du Golfe, en tout cas pas aussi tôt dans le mercato. Alors qu'il a résilié son contrat avec Wolfsburg pour

trouver preneur plus facilement, des clubs anglais notamment se sont renseignés sur son cas mais, il semble que ce sont les prétentions salariales du joueur qui les ont refroidis. Comme nous le disions dans le dossier consacré à la valeur de nos internationaux, Karim Ziani devait faire des sacrifices financiers pour retrouver un bon club en Europe, s'il signe à Al Djeïch, cela voudrait dire qu'il n'a pas voulu renoncer à cet aspect-là de sa carrière.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

90 000 eur

L

e capitaine de la sélection algérienne, Antar Yahia, a quitté Bochum pour signer à Ennasr Essaoudi. Les contacts remontent à plus d’un mois. Les dirigeants du club saoudien ont dû mettre le paquet pour convaincre Yahia d’opter pour eux et de quitter un club où il était capitaine et titulaire indiscutable. Antar Yahia arrivera en Arabie saoudite au début de la semaine prochaine pour signer un contrat de deux ans. Si le club refuse de dévoiler la somme pour laquelle il a signé, le journal londonien assure qu’il s’agit de la somme de 12 millions de

r j r c i a t


rado des Verts ! Maracana N°1478 — Jeudi 21 Juillet 2011

DOSSIER

nnasr offre ros /mois

rials (6 millions par année). Plusieurs journaux saoudiens et sites sportifs ont repris l’info et l’ont confirmé. Avec ce contrat, Antar devient le troisième joueur international algérien le mieux payé après Belhadj et Ziani. Pour rappel, il touchait 25 000 à Bochum.

MEGHNI

veut rebondir d’Umm Saâlal C'est ainsi que Meghni, que certains comparent encore à Belloumi, sauveur des Verts, a, sans doute, compris qu'il avait beaucoup plus à gagner en signant des contrats publicitaires en Algérie et en évoluant à UmmSaâlal que de finir sa carrière péniblement en Serie B ou à Evian en France.

L

e salaire mensuel de Meghni serait d’environ 85 000 euros. A noter que l’Algérien inactif pendant plus d’une année et demie veut faire d’Umm Saâlal un tremplin pour revenir en force.

IL JOUE DE MALCHANCE UNE FOIS DE PLUS !

Umm Saâlal se montre rassurant

Il semble que la guigne ne veut pas lâcher le meneur de jeu des Verts, Mourad Meghni. Encore une fois, il s'est blessé et n’a pu terminer la séance d’entraînement. En effet, le milieu de terrain international algérien a quitté ses coéquipiers plus vite que prévu ayant ressenti des douleurs au niveau des adducteurs, ce qui l'a contraint de ne pas continuer le travail

U

avec le groupe. Soumis à des premiers soins de la part du staff médical de son équipe sur la pelouse-même, le joueur s'est difficilement relevé pour rejoindre sa chambre à l'hôtel. Cela dit, le club qatari se montre rassurant et affirme que Meghni se porte bien et que sa blessure n'est pas grave. L’intéressé lui-même a affirmé que sa blessure n'est pas du tout méchante, et qu'il s'agissait juste de douleurs provoquées par l'intensité du travail qu'il est en train d'effectuer avec son équipe. Ayant été retenu par Halilohdzic pour le regroupement d’août prochain à Paris, Meghni a confié que sa blessure aux adducteurs ne l'empêchera pas de participer au regroupement, ajoutant qu'il piaffe d'impatience pour retrouver ses coéquipiers. La dernière participation de Meghni avec les Verts remonte à la phase finale de la Coupe d'Afrique des nations 2010 en Angola. Il a dû par la suite déclarer forfait pour le Mondial-2010 ainsi que pour tous les autres rendez-vous de l'équipe algérienne à cause d'une blessure au niveau du genou. Le joueur avait subi une opération chirurgicale en juillet 2010, mais son retour à la compétition a tardé, ce qui lui a coûté sa place à la Lazio.Libéré par le club de la capitale italienne, il a opté, début juillet, pour la formation d'Umm Saâlal, avec laquelle il est en stage bloqué depuis deux semaines à Paris.

13

Fabre en Ligue 2

Le gardien de but, Michaël Fabre, sociétaire de Clermont-Ferrand, a été prêté au RC Lens pour une année avec option d'achat, a annoncé hier le club de Ligue 2 française de football.

A

gé de 26 ans, le gardien de but algérien portera le numéro 16 et sera désormais la doublure de Hamdi Kasraoui, nommé titulaire par Jean-Louis Garcia, le nouvel entraîneur du RCL, précise la même source. Fabre s'entraînait avec le groupe artésien depuis le 13 juillet, et qu'il a même disputé le dernier match de préparation face à Lierse. Michaël Fabre figure dans la liste des 33 joueurs convoqués par le sélectionneur de l'équipe d'Algérie, Vahid Halilhodzic pour effectuer un stage prévu du 7 au 11 août prochain au Centre national de la Fédération française de rugby à Marcoussis (France). «Fabre est un bon élément, on va lui donner sa chance», a indiqué le sélectionneur national juste après avoir dévoilé sa liste lundi dernier.

BOUGHERRA

Lakhouiya offre un salaire mensuel de 180 000 euros

ne source très fiable et très au fait des affaires du défenseur central des Verts, l’international Madjid Bougherra, annonce que ce dernier est encore très hésitant pour renouveler son contrat avec les Rangers. Certes, les dirigeants du club écossais ont fait un grand effort pour augmenter le salaire mensuel de Bougherra à 80 000euros alors qu’il était de 50 000euros. C’est ainsi que les responsables saoudiens de la formation de Lakhouiya sont entrés en contacts avec le manager du joueur pour lui proposer un salaire de 1,8 million d’euros ans. Affaire à suivre.

BOUGHERRA REPREND DU SERVICE EN AMICAL

Madjid Bougherra a effectué hier son retour à la compétition à l'occasion du match amical livré par les Rangers contre la formation anglaise du Blackpool FC, descendu de Premier League la saison dernière. Après avoir raté les trois matches amicaux disputés par son club en Allemagne durant la stage de présaison, à cause d'un problème aux ischio-jambiers, Bougherra a repris sa place habituelle dans l'axe de la défense aux côtés du vétéran David Weir. Remplacé à la 67e minute de la partie, Bougherra a laissé entrevoir un très bonne forme physique et semble très affûté après avoir maigri.Les Rangers ont remporté le match par 2 buts à 0, leur premier succès durant cette intersaison, après trois défaites en Allemagne.L'autre Algérien de Gers, Salim Kerkar, a fait son entrée en jeu à la 67e minute, en remplaçant son compatriote.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


14

ABDOUNI SUCCÉDERA À GAOUAOUI…

L’ex-gardien de but de l’USMA, Abdouni Merouane, libéré par son club, n’a pas chômé longtemps pour trouver preneur. C’est la formation de l’USMB qui n’a pas raté l’occasion d’approcher l’es-Usmiste et trouver un accord avec lui pour porter les couleurs blidéennes la saison prochaine.

BENZINEB ET BERTIL, NOUVELLES RECURES

La formation blidéenne a enregistré, avanthier, la venue de deux nouvelles recrues qui viennent tenter leurs chances à l’USMB ; il s’agit de l’attaquant de l’ES Ghozlane, Benzineb Ahmed, et le milieu de terrain Bertil Mohamed, du Widad de M’sila, ces deux joueurs ont signé un contrat de deux ans.

BENTAYEB INTÉRESSE KOUBA

Le virevoltant attaquant Bentayeb intéresse le RCK. On laisse entendre que les dirigeants vont essayer de le convaincre pour endosser les couleurs vert et blanc. O. A.

LATRÈCHE : «Nous jouerons l’accession» Maracana N°1478 — Jeudi 21 Juillet 2011

Le nouveau coach, Abdelkrim Latrèche, vient d’être installé à la barre technique blidéenne lundi dernier. C’est quelqu’un qui maîtrise bien son travail, qui compte sur la volonté et le sérieux des joueurs et le soutien des supporters pour atteindre l’objectif assigné par la direction du club : l’accession.

Chebira dans le désarroi

On a entendu que vous étiez en contact avec d’autres formations... Exactement, j’étais en contacts avancés avec les responsables du MOC, vu que certaines choses n’allaient pas dans le bon sens, j’ai décliné cette offre. Avez-vous désigné votre staff ou pas encore ? Ce sujet sera abordé avec la direction du club dans les prochains jours ; pour vous dire, j’ai une idée sur les deux personnes qui vont m’aider dans ma tâche.

Comment avez-vous atterri à l’USM Blida ? Ayant été contacté par le président Zaïm, et après deux jours de réflexion, j’ai donné mon accord de principe, et tout a été ficelé rapidement, j’ai signé un contrat d’une année.

Avez-vous une idée sur votre équipe ? Bien sûr, l’USMB vient de descendre en Ligue 2, ce club est composé de jeunes éléments, anciens et nouveaux, il a tous les moyens pour réussir, entre autres les infrastructures qui peuvent me permettre de faire du bon travail.

Quel a été l’objectif qui vous a été assigné par le club ? C’est de mettre en place une équipe compétitive, capable de retrouver la saison prochaine la Ligue 1. Quelles sont les raisons qui vous ont poussé à prendre la barre technique de l’USMB ? D’abord, c’est le franc-parler du président Zaïm Mohamed, les infrastructures, je connais bien la région et je me sentirai en famille, c’est ce qui m’a poussé à opter pour le club blidéen.

LIGUE 2

Ce n’est pas ce paramètre qui m’a poussé à prendre la barre technique, c’est le challenge sportif, la place de l’USMB n’est pas en Ligue II, nous essayerons tous, la main dans la main, de remettre le club à sa vraie place ; Blida mérite un grand club à la dimension de ses infrastructures.

Les supporters attendent beaucoup de vous, qu’avez-vous à leur dire ? Ecoutez, l’accession, ce n’est pas l’affaire d’une ou deux personnes, l’équipe, c’est un ensemble, une chaîne, il ne faut pas qu’une dent grince ; pour réussir cet objectif, aucun paramètre ne doit être négligé et il faut exploiter au maximum les potentialités qui existent. A. T.

Le capitaine blidéen, Chebira Abdellah, qui a passé toute sa carrière à l’USMB en passant par toutes les catégories jeunes et qui était la pièce maîtresse de l’équipe de l’USMB, est quasiincertain de porter le maillot blidéen au cours de la saison 2011/2012. Chebira, convoqué avant-hier par le boss blidéen, Zaïm, pour se mettre à table et négocier son renouvellement, a été surpris par l’offre financière proposée par le responsable de l’USMB. Le joueur a jugé la proposition de Zaïm en deçà de ses attentes, surtout qu’il a passé la majeure partie de sa carrière à l’USMB. «J’ai été surpris par la teneur de la sortie du président Zaïm, ce qui m’a vraiment choqué après tant d’années à l’USMB. Je ne m’attendais nullement à ce qu’on me pousse à quitter l’USMB par la petite porte.» A. T.

LES NÉGOCIATIONS SE POURSUIVENT

Alors, ce n’est pas l’aspect financier ?

A quelques jours de la reprise des entraînements, les négociations se poursuivent avec les joueurs susceptibles d’opter pour le RC Kouba.

L

a direction du club semble décidée cette fois à ce que les erreurs du passé ne se reproduisent plus. Elle va mettre les moyens nécessaires pour que le groupe se concentre uniquement sur son sujet. Elle ne veut plus que son équipe s’éternise dans cette division et mettra le paquet pour arracher une place sur le podium. Pour réussir un bon parcours avec en prime un retour parmi l’élite, elle a fait appel aux services de Bouhellal pour prendre la barre technique. Elle a frappé à la bonne porte avec ce technicien qui n’est plus à présenter, l’accession pourrait être assurée. Les Koubéens sont mobilisés et doivent oublier les faux problèmes des saisons passées pour aider leur formation à se surpasser. Ils sont confiants plus que jamais maintenant à ce que le RC Kouba qui leur a procuré tant de bonheur par le passé le refera encore. Mais ils doivent s’unir et non pas créer des problèmes en cas d’un faux pas des Vert et Blanc. Tout le monde pense que les banlieusards koubéens

seront à la hauteur de leur tâche pour jouer la saison prochaine en Ligue I.

Boussofiane (ASK) convoité

L’actuel attaquant de l’AS Khroub, Boussefiane, est convoité par les Koubéens. Les Khroubis tiennent à leur joueur et souhaitent qu’il rempile pour un autre bail. Boussefiane, selon un proche, se plaît bien à Khroub et veut continuer sa mission. A moins que les Koubéens insistent auprès de leurs homologues khroubis ou du concerné pour parapher son contrat.

Khellid : «Je n’ai pas été contacté»

L’ancien joueur koubéen Krimo Khelidi, qui a rejoint par la suite l’O Médéa pour un contrat d’une saison, intéresse le RCK. «Pour le moment, aucun dirigeant n’est venu me voir pour me dire que le RCK veux me récupérer. Si les dirigeants sont décidés à me voir revêtir les couleurs vert et blanc, je n’hésiterai pas un seul instant à le faire», dit-il. Pour ce qui est de sa situation avec l’O Médéa, il a dit : «Je suis libre de

tout engagement et je ne veux plus rejouer dans ce club pour différentes raisons.». Les inconditionnels souhaitent le

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

revoir à Kouba car, grâce à sa longue expérience, Khelidi serait un précieux atout. O. A.


LIGUE 2

UNE RENCONTRE PRÉVUE AVANT LA CLÔTURE DU STAGE Le staff technique a décidé de programmer une rencontre amicale avant que le groupe ne regagne Alger. Il se pourrait que ce sera Hamra qui donnera la réplique au Paradou au stade Chabou. Et si ce match aura lieu, Drid aura une petite idée sur l’ensemble de ses joueurs. O. A.

LES BILANS SERONT PRÊTS D'ICI LE 25 DE CE MOIS La direction du club a programmé la date de l'AGO pour lundi prochain. Une assemblée où il sera question de la présentation des bilans moral et financier, dont on affirme ça et là qu'il seront adoptés à l'unanimité, surtout que le MOB a réussi son objectif, l'accession en Ligue II. On croit savoir aussi que c'est à partir de ce moment que la direction du club va entamer les démarches pour les joueurs à recruter. R. M.

Le tri-quotidien au menu

Maracana N°1478 — Jeudi 21 Juillet 2011

A

près les légères séances d’entraînement de la reprise effectuées en début du mois de juillet, les joueurs se sont remis un peu en jambes après plusieurs jours de repos accordés après la fin de la compétition. Ils ont pris ensuite la route de Annaba pour un stage de vingt-et-un jours. Drid a programmé dès son arrivée dans cette ville du bi-quotidien, le matin en forêt à Seraïdi, et l'après-midi un travail technico-tactique au stade Chabou, d’une durée d’une heure et demie. A partir d’hier, il a décidé de programmer du tri-quotidien, une fois tous les deux jours. Les joueurs ont retrouvé leur forme et résistent à ces séances de travail. Ils doivent se lever tôt le matin, et après le petit déjeuner, ils vont à la plage s’entraîner sur le sable. Ils sont soumis à un travail physique d’une heure et demie. Ensuite, c’est-à-dire à dix heures trente, ils se dirigent vers la salle de musculation. Une fois les exercices terminés,

La reprise fixée au 23 juillet

Après le calme plat qui a caractérisé la vie du club depuis la fin du championnat, les choses ont, semble-t-il, commencé à bouger.

E ils se rendent à l’hôtel pour déjeuner et faire une sieste réparatrice pour les efforts fournis. Vers les coups de dix-sept heures trente jusqu’à dix-neuf heures trente, ils se rendent au stade Chabou ou l’OPOW 19 Mai pour clôturer le travail de la journée. C’est dans une très bonne ambiance que se déroule le stage, comme le confirme un membre du bureau : «On dirait que les joueurs se connaissent depuis fort longtemps. Le climat est

idéal et la réussite sera sans aucun doute totale.» Les dirigeants sont toujours en négociations avec les joueurs susceptibles de rejoindre leur formation.

Vingt-cinq joueurs en regroupement

Vingt-cinq joueurs sont en regroupement et travaillent d'arrache-pied pour être au top à la reprise. On compte pour le moment la présence de dix nouveaux éléments venus tenter leur chance. O. A.

n effet, les dirigeants samistes ont procédé mardi dernier à la régularisation de la situation financière des joueurs de l’exercice écoulé, avant de les prévenir que le travail reprendra samedi à partir de 17h30 au stade de proximité. Concernant la barre technique et selon une source généralement bien informée, l’entraîneur Biba a été maintenu à son poste, les membres du conseil d’administration qui se sont réunis lundi dernier sont très satisfaits du travail effectué par Biba durant la 2e moitié du championnat, où il a pu redresser la barre, en terminant l’exercice, et avec des moyens dérisoires, à la 7e place. Biba, que nous avons contacté mardi dernier, nous a affirmé qu’il restera au SA Mohammadia, où il se sent tout à fait à l’aise. «Oui, les membres du conseil

15

d’administration ont exprimé le souhait que je reste à la barre technique, je suis disposé à travailler avec une équipe qui représente ma deuxième famille.» Notre source indique que Biba sera secondé par le désormais exentraîneur de l’IRB El Bordj, en l’occurrence Rached Boualem, un technicien supérieur en sport et titulaire d’une licence CAF. Pour rappel, ce dernier qui a dirigé à plusieurs reprises la barre technique du Sarii, avait assuré la préparation de l’intersaison du SA Mohammadia pendant l’exercice écoulé, avant de céder sa place à Maghfour Youcef, juste avant le coup d’envoi du premier championnat professionnel de la Ligue 2. S’agissant de l’opération de recrutement, les dirigeants vont d’abord négocier avec les cadres de l’équipe afin que ces derniers prolongent leur bail, avant de procéder au recrutement d’éléments susceptibles de combler les postes à pourvoir. A. L. B.

Les joueurs attendent LEURS ARRIÉRÉS

Cela fait plus d'un mois que le championnat de la Division nationale amateur (DNA) a pris fin, avec l'accession du Mouloudia de Béjaïa dans le groupe Centre-Est et la JS Saoura dans le groupe Centre-Ouest.

L

e Mouloudia de Béjaïa a réussi donc sa saison en terminant à la première place. Aussitôt la saison sportive achevée, c'était la fête et tout le monde était content ou presque, puisque des joueurs n'ont pas encore touché la totalité de leurs arriérés de la saison. Ils espèrent que la direction ne fera pas l'impasse sur leur dû. Du côté de cette dernière, on attend juste l'entrée de la subvention de l'ordre 1 milliard 600 millions de centimes, votée par les services de l'APC de Béjaïa, avec une première tranche de 1,2 milliard, et une rallonge de 400 millions de centimes, pour payer les joueurs (salaires restants et primes) ainsi que les dettes du club. Une bouffée d'oxygène donc pour la direction du club, dont les membres étaient à chaque fois obligés de mettre la main à la poche pour régler quelques salaires de joueurs.

Les dirigeants comptent investir sur les jeunes

Au MOB, ce n'est pas la pâte qui manque, mais ce sont les moyens

appropriés. Les dirigeants du club (s'ils restent) vont opter pour la pâte locale, c'est-à-dire en essayant de récupérer des joueurs de la Vallée de la Soummam, mais aussi en donnant la chance aux jeunes du cru, c'est-àdire ceux qui sont capables de porter les couleurs Vert et Noir et de les défendre, tels que Khaldi, un joueur qui a effectué une bonne saison chez les U20, drivés par Djelloul Meddas. La nouvelle génération du Mouloudia peut bien entendu défendre les couleurs du club et les dirigeants sont conscients que cet état de fait peut rendre d'énormes services au club.

Quel coach pour 2011/2012 ?

D'une manière officieuse, Bouzidi ne sera pas reconduit à la barre technique du Mouloudia. Beaucoup estiment que Bouzidi n’a pas l’envergurez pour entraîner le MOB et que c’est grâce aux joueurs qui se sont surpassés que le MOB a réussi sont accession. Certains joueurs l'ont fait parce qu'ils ont un contrat à honorer, tels que Souakir, Seddik et Kerraz, alors que d'autres sont issus de la Vallée de la Soummam et, partant de là, ils ont décidé de tout faire pour aider le MOB du mieux qu'ils le pouvaient, à l'image de Sofiane Idirène, Hicham Boulekhmir, Bensalem, Akrour Djebbar, Madi, Aïssani Lyès et Chaoui, pour ne citer que ceux-là. Tout ce beau monde s'est uni autour

du même objectif, à savoir permettre au MOB de jouer pour la première fois en Ligue II (puisque cette dernière n'a été créée que durant la saison sportive 2010/2011). Bien sûr, cela sans oublier le travail de titans effectué par les dirigeants, entre autres le président Arab Bennaï et tout son comité, Sadji Mohand, El Hadj Mohamed Tikheroubine et le secrétaire général, Omar Abdelkaoui, entre autres.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Mais, jusqu’à présent, on ne sait pas qui va entraîner le MOB pour la saison sportive prochaine, cela même si des noms ont été avancés, mais il n'y a rien d'officiel, d'autant plus que les membres de la direction n'ont pas tranché encore d'une manière définitive s'ils vont rester au MOB ou laisser les autres venir (avec la dotation du club d'une SSA exigée pour les clubs de Ligue II. R. M.


16

Maracana N°1478 — Jeudi 21 Juillet 2011

L’opération de recrutement a commencé

LIGUE 2

Mecheri succède à Belhafiane JS SAOURA

C’est officiel, Mecheri sera le nouvel entraîneur de la JS SAoura, nouvellement promue en Ligue II. Il vient de succéder à Belhafiane qui sera appelé à d’autres fonctions.

M

L’opération de recrutement a déjà commencé au club de la SSPA-USMAnnaba, at-on constaté. Le président Menadi a entamé luimême cette opération, en collaboration avec Khaled Lounici et Mohamed Henkouche.

A

insi, des milliers de curieux sont venus au siège du club à la Tabacoop pour connaître les nouvelles recrues du club, qui évoluera cette saison en Ligue II. Ainsi, 8 joueurs ont signé leur contrat avec l’USM Annaba, dont l’objectif premier et de retrouver la Ligue I. Ainsi, nous apprenons que les joueurs suivants ont été recrutés officiellement par l’USM Annaba. 1- Seddik Abdelhakim, né le 22 mai 1987 à Saïda - ex-attaquant du MC Saïda. 2- Bouharbit Houssem, né le 17 juillet 1984 à Constantine - exattaquant du CA Batna.

3- Belouahem Ahmed, né le 27 août 1977 à El Harrach - exdéfenseur du CABBA. 4- Noubli Fethi, né le 2 novembre 1988 à Rouiba - ex-attaquant du NAB Réghaïa. 5- Bey Mahmoud, né le 11 octobre 1988 à Bordj El Kiffan - milieu de terrain récupérateur, ex-CRB et NAHD. Par ailleurs, la direction du club annabi était, mardi dernier, en négociation avec un grand nombre de joueurs, dont Kechrid Med Lamine.

C’est aussi le flou du côté du gardien Brahim

C’est le flou du côté du portier Brahim Bouteraâ, qui ne s’est pas encore manifesté. Pour le cas Kechrid Mohamed Lamine, c’est réglé et le problème de ce joueur a connu l’issue escomptée pour rejoindre le club bônois. D’ailleurs, c’est le même cas pour le gardien Bouteraâ Brahim, qui s’est engagé avec le club bônois et qui n’a pas

donné signe de vie. Ce joueur est né à Annaba le 28 janvier 1981, quant à Kechrid, il est né le 29 août 1990 à El Hadjar. Officiellement, Ouaddah et Houamed et leur coéquipier Ouanès ont rempilé, alors que nous apprenons que d’autres joueurs ne veulent pas reprendre du service, car ils n’ont pas été convaincus par Menadi, alors que d’autres joueurs sont toujours attendus, il s’agit de : Bouaïcha, Bekrar, Toubbal, Herbache, Naâmoune, Daïf Hamid, Benabdellah, Mekkaoui et Messaoudi. Trois autres joueurs de l’O Médéa, club de la LFP2, ont signé des contrats avec le club annabi, il s’agit de : Lahcen, Bouabdellah et Belguerfi. Enfin, il est attendu l’arrivée de Maâziz du CRB et Sahraoui (USMH). Ainsi, il est certain que le club annabi sera le premier à boucler l’opération de recrutement puisque la reprise des entraînements commencera le 25 du mois de juillet. A. Aït Bara

echeri a entamé hier son travail avec les Vert et Jaune au stade du 1erNovembre. Pour le moment, on annonce qu’il sera secondé dans sa tâche par Rouabah. Les Bécharis comptent beaucoup sur le nouveau coach pour apporter un plus à leur équipe. Mecheri est connu par l’excellent travail réalisé dans les différentes formations qu’il a drivées. Il espère qu’avec l’aide de tous les dirigeants, la JSS aura son mot à dire dans ce championnat.

La piste Kaïd écartée

Le défenseur axial de l’ASMO Kaïd, très convoité par la direction du club, ne sera pas béchari. Un membre du bureau de la JSS nous a fait savoir que le joueur aurait exigé une forte somme, chose qui lui a été refusée. La piste de cet élément est définitivement écartée. Pour le moment, seules trois nouvelles têtes s’entraînent avec le groupe.

Amrani, la bonne affaire

L’attaquant de l’ES Mostaganem Amrani a opté officiellement pour la JS Saoura. En le recrutant, les dirigeants du club sudiste semblent avoir fait une bonne affaire. Ce joueur va donner plus de mordant à la ligne d’attaque de sa nouvelle

formation.

Les autorités locales encouragent les dirigeants

Les responsables de la wilaya de Béchar ont félicité les dirigeants, à leur tête le président Zerrouati, pour le travail accompli. Ils ont même promis de les aider pour rester sur le même élan que celui de la saison écoulée. «De ce côté, on n’a pas à nous plaindre. Les responsables sont toujours aux côtés de la JSS», souligne M. Djebbar Mohamed. Ce qui ne fait que les réconforter afin de continuer à bien mener leur tâche et procurer d’autres satisfactions à toute la wilaya et ses environs.

Zerrouati a donné une autre dimension au club

Tous les supporters de cette sympathique équipe sont unanimes à dire que c’est grâce surtout au président Zerrouati que la JSS a réussi. Ce dernier laisse même des fois tomber ses affaires personnelles pour être près des joueurs. Il est toujours aux petits soins avec eux, notamment ceux habitant hors de Béchar. Ils sont pris très bien en charge et ne manquent de rien. Il vient même en aide à leur famille en cas de besoin. «Nous avons un président qui fait de son mieux pour que la JS SAoura aille toujours de l’avant», souligne un proche. La saison dernière, il a octroyé une prime de dix millions de centimes à chaque joueur avec la victoire obtenue à l’extérieur contre son rival, le CRB Aïn Turck. Ali Oukili

DIVISIONS INFÉRIEURES

L'accession est renvoyée aux calendes grecques Ligue régionale d'Alger /Régionale I US Olympique Amizour

L'US Olympique Amizour, malgré son parcours plutôt honorable durant la saison sportive passée, avec à la clé une place de dauphin, derrière le champion sortant, avec trois points de retard entre les deux équipes (56 pour les Unionistes et 59 pour les Algérois de Dar El Beida). Toujours est-il que cette place, et d'après les infos que nous avons eues, ne permet pas aux Rouge et Noir d'accéder en Interrégions ou d'accompagner le CRBDB, étant donné que ce sont les champions sortants des neuf groupes de la Régionale I, si on inclut celui de Béchar et les trois meilleurs deuxièmes des neuf groupes. Il paraît

aussi que l'USOA ne figure pas parmi ces trois équipes, mais du côté d'Amizour, on entendait parler de la possibilité de voir cette équipe accéder en Interrégions, mais à l'heure où on parle, il n’y a rien de nouveau qui pourrait soulager la galerie unioniste, d'autant plus que sur le site officiel de la Ligue régionale d'Alger (LRFA), on indique que seul le Chabab de Dar El Beida a accédé et la JS El Biar rétrogradé en Régionale II. ça sera donc pour la saison prochaine, et la déception se lisait sur les visages des supporters des Rouge et Noir. «Est-ce que l'USOA a accédé ?», ne cesse-t-on de marteler chez les supporters. Certains savaient que leur équipe devait espérer un changement de système pour faire partie de l'Interrégions. C'est donc pour la deuxième saison de suite au niveau

de la Régionale I et c'est la deuxième fois que l'USOA trébuche d'un cheveu. Rappelons que cette équipe aurait pu profiter du changement opéré la saison passée, avec au total quatre équipes qui ont accédé dans le groupe de la LRFA (Hydra AC, USM Chéraga, IB Lakhdaria et CA Kouba), alors que l'USOA a terminé à la cinquième place. Bref, le parcours honorable effectué par les Rouge et Noir a été ponctué par 16 victoires, 8 nuls et 4 défaites. Le compartiment offensif a inscrit 40 buts, et se positionne à la deuxième place des meilleures attaques, derrière celle de Tessala Merdja qui en a inscrit 44, alors que défense a encaissé en tout 15 buts, venant aussi à la deuxième place des meilleures défenses, derrière celle du champion, qui a encaissé 13 buts. R. M.

Nassim Bouzidi, un supporter pas comme les autres Il s'appelle Nassim Bouzidi, un trisomique âgé aujourd'hui de 27 ans (né le 17 septembre 1984 à Amizour). Un fervent supporter de l'USOA, qui porte cette équipe dans le sang. A chacune de nos rencontres avec lui, on sent cet amour qu'il porte à l'USOA (tout comme Sid Ali pour la JSMB ). Nassim est ce genre de fans qui ne ratent aucun match de leur équipe, surtout à domicile. Quand nous lui demandons si l'USOA a accédé, il nous répond toujours par l’affirmative : «Bien sûr, le président m'a dit que nous avons accédé». Nassim Bouzidi n'est pas n'importe quel supporter, il aime l'USOA et la porte dans son cœur tout le temps. Il se pose même des questions lorsque l'équipe joue en déplacement, où il cherche souvent à savoir ce que son équipe a fait ce jour-là. Avec lui, quand c'est la victoire, c'est la joie, et quand c'est la défaite, c'est la désolation. Sacré Nassim ! R. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


17

Maracana N°1478 — Jeudi 21 Juillet 2011

PUBLICITÉ

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET DE L’ENVIRONNEMENT DIRECTION DE L’ENVIRONNEMENT DE LA WILAYA DE BLIDA

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT N°03/DEWB/2011 Un avis d’appel d’offres ouvert est lancé pour le projet suivant : Aquisition d’équipement du centre de tri Seules les entreprises qualifiées peuvent consulter et retirer les cahiers des charges auprès de la Direction de l’environnement de la wilaya de Blida, sise à la cité des 128 logts Ben Boulaïd Blida, contre paiment des frais de tirage fixés à deux mille dinars (2000 DA). Les offres doivent être acoompagnées des pièces réglementaires en cours de validité certifiées copies conformes décrites ci-après 1- OFFRE TECHNIQUE : -Déclaration à souscrire - Décalaration de probité - Les références bancaires - Registre du commerce (Photocopies légalisées) - Statut de l’entreprise dans le cas de : (SARL, EURL, SNC) copie légalisée Le dossier fiscal et parafiscal en cours de validité (un extrait de rôles apuré) -Mise à jour CACOBAT copie originale-mise à jour CNAS, CASNOS copie légalisée) - Le casier judiciaire de moins de trois mois (Copie originale -Références professionnelles justifiées par des attestations de bonne exécution - Certificat de conformité délivré par le fabricant copie légalisée) - Fiche technique des équipements à fournir - Les spécifications techniques et tous autres documents et avantage présentés par le fournisseur - Certificat justifiant la fourniture et la p ause d’équipement similaire - Procès-verbal de visite du site La carte d’immatricualation fiscale (copie légalisée) - Le délai et planning d’exécution de la fourniture -Tout document photocopié devra obligatoirement être légalisé 2- OFFRE FINANCIÈRE : 1- La lettre de soumission dûment remplie, signée et cachetée 2- Bordereau des prix unitaires signé et cacheté 3-Le détail estimatfi et quantitatif signé et cacheté Les offres accompagnées des pièces réglementaires décrites à l’article 51 du décret n°10236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics, devront être déposées à la Direction de l’environnement de la wilaya de Blida sous double enveloppe cachetée et anonyme. L’enveloppe extérieure devra porter la mention indiquant le projet : DIRECTION DE L’ENVIRONNEMENT DE LA WIlAYA DE BLIDA SOUMISSION A NE PAS OUVRIR AVIS D’APPEL D’OFRES NATIONAL OUVERt N°03/DEWB/2011 La date de dépôt des offres est fixée pour le 21e jour, appliqué dès la première parution dans les quotidiens nationaux ou le BOMOP (avant 12h00). Si la date de dépôt des offres coîncide avec un jour férié ou un week-end, la date d’ouverture sera celle du jour qui suit. Les soumissionnaires sont cordialement invités à la séance d’ouverture des plis programmée le jour de la date de dépôt des offres à 14h00 : Au siège de la Direction de l’environnement de la wilaya de Blida.

Maracana N° 1478 - JEUDI 21 Juillet 2011 - Anep N° 867 105

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Direction de l’environnement de la wilaya de Biskra

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DE MARCHÉ Conformément aux dispositions du décret présidentiel N°236/10 du 07/10/2010, portant réglementation des marchés publics, la Direction de l’environnement de la wilaya de Biskra avise l’ensemble des soumissionnaires participant à l’avis d’appel d’offres national ouvert N°03/2011, concernant l’opération : Réalisation et équipement d’une décharge contrôlée à El Kantara Après analyse des offres technique et financière, le marché est attribué: Lot N°

Nom des entreprises

Note technique

Montant de l’offre (DA)

Délais

Observation

01

Déclaré infructueux (Non conforme au cahier des charges)

02

Déclaré infructueux (Non conforme au cahier des charges)

03

Déclaré infructueux (Non conforme au cahier des charges)

04

SARL SOFRAMMEX

05

70

10 296 000,00 01 mois

Moins disant

70

1 199 999,99

Moins disant

10 jours

Eurl Etka Power Déclaré infructueux (par des soumissionnaires)

06

Les entreprises qui contestent ce choix peuvent introduire un recours auprès de la commission des marchés de la wilaya de Biskra dans un délai de 10 jours à compter de la première parution du présent avis dans les quotidiens nationaux. Maracana N° 1478 - JEUDI 21 Juillet 2011 - Anep N° 867 074

REPUBLIQUE ALGERIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA D’ALGER CIRCONSCRIPTION ADMINISTRATIVE D’EL-HARRACH COMMUNE DE BOUROUBA Réf.....226......./D T/2011

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N° 08/2011 Le président de l’Assemblée populaire commmunale de Bourouba lance un avis d’appel d’offres national restreint pour: Lots n°01: Etude et suivi les antennes administratives Lots n°02: Travaux de démolition et reconstruction d’un mur de clôture à côte école ENNADJAH I Lots n°03: Travaux de rénovation d’étanchéité + aménagements intérieurs au niveau de l’école ZOUBIRI LAKHDAR Lots n°04: Travaux de rénovation d’étanchéité au niveau de l’école TAREK IBN ZIAD Lots n°05: Travaux de rénovation d’étanchéité et peinture au niveau de l’école ENNADJAH III Lots n°06: Réalisation d’une chape en béton pour la cour école 12 classes MUSTAPHA-LARIBI cité la Montagne G Lots n°07: Travaux de rénovation d’étanchéité au niveau de la mosquée TAREK IBN ZIAD Lots n°08: Travaux de démolition et reconstruction d’un mur de clôture au niveau du CIMETIÈRE BOUROUBA Il s’agit d’un appel d’offres restreint destiné aux entreprises disposant d’un certificat de qualification et de classification professionnelles catégorie : I (une) et plus bâtiment activité principale Les intéressés par le présent avis peuvent soumissionner et retirer les cahiers des charges auprès du: secrétaritat de président d’Assemblée communale de Bourouba. CONTRE PAIEMENT : 1000.00 DA Les offres doivent être accompagnées des pièces administratives fiscales et parafiscales (en cours de validité et dûment légalisées) prévues par la réglementation à savoir :

- Copie légalisée de l’attestation de dépôt des comptes sociaux pour les sociétés commerciales dotées de la personnalité morale de droit algérien. (SARL, EURL, SNC, SPA, SCS) - Le numero d’identification fiscale (NIF) - Copie légalisée de l’extrait du casier judiciaire du soumissionnaire. - Le présent cahier des charges paraphé par le soumissionnaire annexé de ses spécifications techniques - Délai et planning d’exécution des travaux - Une copie légalisée du certificat de qualification et classification professionnelles en travaux bâtiment - Une copie légalisée du registre du commerce - Les bilans financiers des trois (03) dernières années - Liste des moyens humains à mettre dans le cadre du présent projet (avec justifications de diplômes et déclaration nominative CNAS) - Liste des moyens matèriels à mettre dans le cadre du présent projet (avec copies de cartes grises, assurances et factures d’achat) - Attestations de bonne éxécution de la prestation réalisée ou PV de réception - Protocole d’accord en cas de groupement - Statut de l’entreprise s’il y a lieu - Engagement de partenariat avec une entreprise de droit algérien (dans le cas où le soumissionnaire est une entreprise étrangère) - Les références bancaires - Délégation de signature s’il y a lieu - Copies légalisées des attestations fiscales et d’organisme de sécurité (CNAS, CASNOS, extrait de rôles et carte d’immatriculation fiscale). Ces attestations peuvent être fournies après la remise des offres avec l’accord du service contractant, et en tout état de cause, avant la signature du marché

Première enveloppe/offre technique: - La déclaration à souscrire selon le modèle ci-joint. - La déclaration de probité selon modèle ci-joint.

Deuxième enveloppe/ offre financière: - La soumission selon modèle ci-joint - Le bordereau de prix unitaires dûment signé par le

soumissionnaire - Le devis quantitatif-estimatif de l’offre dûment signé par le soumissionnaire Les offres techniques et financières seront fermées et cachetées séparément dans deux enveloppes internes intégrées dans l’enveloppe extérieure et doivent être transmises ou déposées sous double pli cacheté anonyme L’enveloppe extérieure doit être anonyme et porter la mention : AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N°08/2011 -Lot N°.......... -OPERATION : ........................................................... SOUMISSION A NE PAS OUVRIR Les offres doivent être déposées à la commune de Bourouba au niveau du Bureau des marchés adresse : Rue HAOUASE-CHAABANE Le délai de préparation des offres est de 21 jours, à partir de la première publication dans le BOMOP ou la presse. Les offres doivent être déposées au niveau du Bureau des marchés le dernier jour du délai de préparation des offres au plus tard à 13h30 si ce jour coîncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la durée de préparation des offres est prorogée jusqu’au jour ouvrable suivant. L’ouverture des plis a lieu le jour de dépôt de l’offre à 14h00 correspondant au dernier jour de la durée de préparationdes offres Les soumissionnaires sont invités à assister à la séance d’ouverture des plis qui aura lieu le dernier jour de dépôt des offres à 14h00

Maracana N° 1478 - JEUDI 21 Juillet 2011 - Anep N° 867 099

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


18

Maracana N°1478 — Jeudi 21 Juillet 2011

INTERNATIONALE L'éclair Suarez propulse l'Uruguay en finale FORLAN : "L'URUGUAY n'est pas favori" Deux buts en cinq minutes d'intervalle: Suarez a marqué un doublé qui a assommé le Pérou (2-0), mardi à La Plata, et envoyé l'Uruguay en finale de la Copa America, où la Celeste guignera un nouveau record de quinze titres continentaux.

L'

Uruguay, qui rencontrera en finale dimanche à Buenos Aires le vainqueur de ParaguayVenezuela (mercredi soir à Mendoza), a ainsi l'occasion de dépasser l'Argentine, qu'il avait battue en quarts de finale samedi dernier (1-1 a.p., 5-4 t.a.b.). Dans la rivalité autour du Rio de la Plata, ce n'est pas rien... La Celeste était abonnée aux demifinales perdues, lors des trois précédentes Copas America et au Mondial-2010. Pour la génération Forlan, c'est le moment où jamais

de renouer avec la victoire, comme au bon vieux temps de Francescoli (titres 1983, 1987 et 1995). Quant au Pérou, qui rêvait d'un cycle victorieux tous les 36 ans (après les sacres de 1939 et 1975), il a tout de même réussi son séjour argentin, lui qui était resté bloqué en quarts lors des quatre derniers tournois continentaux et avait fini à la dernière place des éliminatoires au Mondial-2010. Le Pérou a lutté, mais la bande à Forlan était trop forte. "Si on devait passer en finale et gagner la coupe, et que je n'ai toujours pas marqué, je serais le plus heureux du monde", avait dit le même Forlan lundi. Le N.10 de la Celeste n'a toujours pas marqué depuis le Mondial-2010 dont il avait été élu Ballon d'Or. Mais c'est lui qui décochait une frappe lourde, repoussée par Fernandez; Suarez suivait et marquait d'un angle fermé (53e). Une ouverture du score qui contraignait les Péruviens à sortir de leurs retranchements. Et pan !

Suarez en profitait pour aller marquer le deuxième but, seul, lancé par A. Pereira (58e), et rejoindre Agüero en tête du classement des buteurs de la Copa (3 buts). "Le premier but, j'étais convaincu que le ballon allait avoir un mauvais rebond, et puis ç'a été plus facile, a-t-il raconté. Le deuxième but, en tête-à-tête avec le gardien, pour un attaquant lancé, c'est plus facile. Le terrain était très mauvais, et pour éviter de mal frapper dans le ballon ou dévisser, je n'ai pas voulu tirer trop fort pour assurer ma frappe".

Vargas voit rouge

Une double claque qui pendait au nez des Péruviens, jouant très bas et laissant d'immenses espaces au secteur offensif de la Celeste. Car entre deux équipes rétives à prendre le jeu à leur compte, c'est l'Uruguay qui s'y collait. Le Pérou le laissait venir jusqu'à sa surface, pour jouer la contre-attaque. Mais si l'Uruguay se créait des situations chaudes, c'était à défaut

TABAREZ : "Le premier but a solutionné les problèmes" Le sélectionneur de l'Uruguay Oscar Tabarez a estimé que le premier but marqué par Luis Suarez avait "solutionné les problèmes" de son équipe face au Pérou (2-0), mardi en demi-finale de la Copa America à La Plata.

Quel est votre sentiment après cette victoire ? Nous sommes très contents de jouer la finale. Lors de la dernière Copa, on avait été éiminés aux tirs au but. L'adversaire a été aussi dur qu'on le pensait. Nous avions une expérience du premier match. Notre préoccupation se portait sur Guerrero et Vargas, qui sont déterminants. Nous avons mis en place un dispositif pour que le but qu'ils nous ont marqué au premier tour ne se reproduise pas. Forlan, Suarez et les deux buts sont arrivés, et à partir de là, nous avons eu le contrôle, d'autant plus quand ils ont été réduits à dix, même si le Pérou a généré des choses.

Justement, le Pérou a semblé mieux jouer à dix... Parmi les sports collectifs, le football est particulier. On peut jouer 90 minutes ou 120 minutes en supériorité numérique sans obtenir de résultat; ce n'est pas comme ça en basket. Marquer ou encaisser un but génère beaucoup d'effets. Si l'inverse était arrivé, la même chose nous serait arrivée. Le Pérou a essayé d'insister, mais il nous a trouvés bien en place et plus tranquilles. Le premier but a solutionné les problèmes qu'on avait, et il est arrivé comme nous l'avions souhaité, après un tir à mi-distance. Il nous a donné beaucoup de sérénité, mais le Pérou a essayé, et la pente est devenue raide à dix. Ce qu'a fait le Pérou est digne de respect. Que pensez-vous de Suarez, auteur d'un doublé ? C'est un grand attaquant, il fait partie de l'élite des attaquants du football mondial. Pour nous, ce n'est pas une surprise. Déjà en 2007, on avait failli l'emmener à la Copa America. Il

d'occasions nettes. Manquait toujours la précision dans les derniers gestes, comme cette reprise dévissée de Suarez (8e), ou cette action d'A. Pereira seul devant Fernandez (16e). Au retour des vestiaires, Suarez, auteur d'un doublé, tuait le match en cinq minutes ainsi que le moral des Péruviens. Vargas, jusqu'alors le seul joueur de l'Albirroja à essayer d'animer le jeu, perdait ses nerfs et d'un coup de coude à Coates voyait rouge (69). C'est étrangement à partir de cette exclusion que le Pérou commençait à musarder dans la surface uruguayenne, au gré de corners et d'attaques bien menées, ou de cette frappe flottante de Guerrero (84e) captée en deux temps par Muslera. "Avec les résultats de cette Copa, qu'on ne me parle pas de favoritisme, s'il vous plaît !", avait lancé Oscar Tabarez lundi en riant. Mais cette fois, le favori est passé. A la conquête d'une quinzième étoile.

marque beaucoup de buts et pèse sur la partie, ce n'est pas pour rien s'il a été la victime de treize fautes face à l'Argentine. Avoir ce genre d'attaquants nous a donné des résultats au Mondial, et au-delà du jeu que développe l'équipe, ce potentiel apparaît et fait basculer les matches, comme ç'a été le cas aujourd'hui. C'est aussi pour ça qu'on l'a remplacé, parce qu'il avait un carton jaune, et avec ou sans Suarez en finale, ce n'est pas la même chose.

L'attaquant de l'Uruguay Diego Forlan a estimé que son équipe n'arrivait pas dans la peau d'un favori en finale de la Copa America, après avoir éliminé le Pérou (2-0) en demi-finale mardi à La Plata. "Attention, ce sont les journalistes qui nous mettent favori, mais nous, nous savons très bien que nous n'allons pas à la finale en tant que favori", a dit le N.10 de la Celeste, qui rencontrera le Paraguay ou le Venezuela, qui s'affrontent mercredi soir. "Les deux équipes ont montré qu'elles étaient à un très bon niveau et ce sera compliqué pour l'Uruguay, quel que soit le vainqueur, a ajouté Forlan. Je suis très content de cette victoire, on est en finale, on y est".

AMINI SUR LES TRACES DE VALDERRAMA

Il y a dix ans ou presque, Carlos Valderrama et sa légendaire tignasse tiraient leur révérence, au grand regret des amateurs de football de toute l’Amérique du Sud.

M

ais dans quelques jours, la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Colombie 2011 permettra de voir à l’œuvre celui qui est peut-être son héritier. Le candidat à cette succession s’appelle Mustafa Amini, il est d’origine afghano-nicaraguayenne et porte le maillot de l'Australie. La ressemblance physique avec maître Valderrama est peut-être minime, mais Mustafa Amini arbore un volume capillaire conséquent qui devrait être l’une des attractions de Colombie 2011. Si l’intéressé parvient à reproduire sur le terrain ne serait-ce qu’un échantillon de ce qu’était capable de faire l’ancienne idole du stade de la Mosson, l’Australie sera sans doute l’une des équipes à suivre. Une chose est sûre : à l’heure d’affronter l’Équateur, l’Espagne et le Costa Rica dans un Groupe

C très relevé et aux accents latins, les Young Socceroos seraient bien contents de pouvoir s’appuyer sur le merveilleux jeu court qui faisait la marque de fabrique de Valderrama. Cela tombe bien, car si Amini a percé en quelques mois seulement en Australie au poste de meneur de jeu, c’est en pratiquant un style de jeu relativement proche de celui de son illustre aîné.

Une ascension fulgurante

Outre ses qualités de footballeur, le milieu de 18 ans a la chance de posséder une superbe toison rousse, épaisse et bouclée qui lui a valu une vaste notoriété auprès des fans du championnat australien. Les fans des Central Coast Mariners ont même pris l’habitude de porter des perruques dans les tribunes en guise de clin d’œil à leur héros. Quant à ses coéquipiers, ceux-ci lui ont lancé un pari : celui de ne pas se couper les cheveux avant la fin de Colombie 2011. Mais il serait injuste de réduire Amini à sa coupe de cheveux peu conventionnelle. Le natif de Sydney s’est en effet distingué par une série de prestations remarquables en club et en sélection. Malgré son petit gabarit, Mustafa est à

l’aise avec les seniors et ne donne pas l’impression d’avoir fait ses débuts chez les pros en octobre dernier seulement. Amini a récemment signé avec le Borussia Dortmund, mais il passera une saison supplémentaire avec les Mariners avant de fouler la pelouse du Westfalenstadion. L’entraîneur de Dortmund Jurgen Klopp, connu pour son flair, ne s’y trompe pas : "C’est vraiment un grand talent et il a un potentiel indéniable". Le milieu de terrain est naturellement très enthousiaste à l’idée de rejoindre l’actuel champion d’Allemagne, où il pourra côtoyer une autre vedette aussie, le gardien Mitchell Langerak, déjà appelé en sélection seniors. "Je suis très impatient d’aller jouer à Dortmund. C’est un grand club et le public a l’air incroyable", se félicite-t-il. "Mais avant cela, je veux finir sur une belle saison avec les Mariners et faire une perf en Colombie avec les moins de 20 ans."

Les éloges d'un spécialiste

Amini, qui parle couramment le farsi et l’espagnol, a largement contribué au parcours de l’Australie U-20, finaliste du

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

tournoi qualificatif asiatique pour l’épreuve mondialiste. Malgré son jeune âge, Amini a démontré suffisamment de capacités pour être convoqué en sélection U-23, qui a débuté récemment sa série de matches préliminaires pour le Tournoi Olympique de Football de Londres 2012. Pour sa première saison dans l’élite australienne, Amini a pu s’en remettre aux conseils avisés de Patricio Perez, qui avait remporté la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Pays-Bas 2005 avec l’Argentine aux côtés d’un certain Lionel Messi. C’est maintenant son tour de briller sur la grande scène internationale. Jan Versleijen, le sélectionneur néerlandais des Young Socceroos, le compare volontiers au Finlandais Jari Litmanen, dépositaire du style de l’Ajax Amsterdam. "Nous sommes à la recherche de joueurs techniques dotés d’une bonne vision du jeu", explique le technicien à FIFA.com. "Mustafa possède ces qualités et c’est probablement ce qui l’a aidé à évoluer en ALeague à seulement 17 ans, dans un championnat très physique," ajoute-t-il. Nul doute qu'elles feront également la différence à Colombie 2011.


PUBLICITÉ

Maracana N°1478 — Jeudi 21 Juillet 2011

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L’HABITAT ET DE L’URBANISME DIRECTION DU LOGEMENT ET DES EQUIPEMENTS PUBLICS DE LA WILAYA DE TISSEMSILT Numéro d’identification fiscale 000138019003356

19

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT N°13 B.M/2011 La direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Tissemsilt lance un avis d’appel d’offres national ouvert pour : Travaux de réalisation d’une E.F B4 à Ammari Tissemsilt. Répartis en lots comme suit : - Lot N°01 : chauffage central, - Lot N°02 : poste transformateur + éclairage extérieur et réseau basse tension, - Lot N°03 : bâche d’eau et loge gardien. Chaque soumissionnaire peut soumissionner pour un ou plusieurs lots et sera retenu pour plusieurs lots. Les entreprises qualifiées intéressées par cet avis qualifiées en travaux de bâtiment activité principale, titulaire d’un certificat de qualification catégorie (01) et plus (code chauffage pour lot N°01), peuvent retirer le cahier des charges auprès du D.L.E.P. Tissemsilt (bureau des marchés) extension siège de la wilaya de Tissemsilt, rue frères HAMDI Tissemsilt. Les soumissions doivent parvenir en deux offres distinctes :

y a lieu (dûment légalisé), - certificat de qualification et classification en cours de validité (dûment légalisé), - le numéro d'identification fiscale (NIF) pour les soumissionnaires (dûment légalisé), - liste des moyens humains (encadrement technique) de l’entreprise affiliation (CNAS-EMS), - liste des moyens matériels à mettre à la disposition du projet dûment justifiée, - références professionnelles de l’entreprise (attestation de bonne exécution), - planning des travaux (signé et paraphé), - pièces fiscales (CNAS, CASNOS, CACOBATPH) en cours de validité (dûment légalisées), - extrait de rôles daté de moins de 3 mois (dûment légalisé), - casier judiciaire du gérant daté de moins de 3 mois (dûment légalisé), - les bilans comptables de l'entreprise des trois dernières années, - attestation de dépôt des comptes sociaux pour les sociétés commerciales dotées de la personnalité morale de droit algérien (dûment légalisée), - Une offre financière comprenant :

- le devis quantitatif et estimatif (signé et paraphé). Les offres techniques et financières seront déposées au dixième (10) jour avant 12h00 correspondant à la première parution de l’avis d’appel d’offres dans les quotidiens nationaux ou le BOMOP. Les offres techniques et financières, l’ensemble déposé dans une troisième enveloppe scellée anonyme portera la mention : Avis d’appel d’offres national ouvert relatif au projet : Travaux de réalisation d’une E.F B4 à Ammari Tissemsilt - Lot : ……… “Soumission à ne pas ouvrir” Adressées à : Monsieur le Directeur du logement et des équipements publics de la wilaya de Tissemsilt. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de (90) jours à compter de la date de dépôt des offres.

- Une offre technique comprenant : L’enveloppe de l’offre financière contiendra L’enveloppe de l’offre technique contiendra les pièces suivantes dûment légalisées : - la déclaration à souscrire + instruction aux soumissionnaires (signée et paraphée), - la déclaration de probité (signée et paraphée), - registre du commerce ou statut de l’entreprise s’il

: - le cahier des prescriptions spéciales (signé et paraphé), - la lettre de soumission (signée et paraphée), - le bordereau des prix unitaires rempli en lettre et chiffre (signé et paraphé),

L’ouverture des offres techniques et financières aura lieu le même jour correspondant à la date de dépôt des offres à (14h00) au siège de la Direction du logement et des équipements publics. Les soumissionnaires peuvent assister à l’ouverture des plis.

Maracana N° 1478 - JEUDI 21 Juillet 2011 - Anep N° 867 097

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L’HABITAT ET DE L’URBANISME DIRECTION DU LOGEMENT ET DES EQUIPEMENTS PUBLICS DE LA WILAYA DE TISSEMSILT Numéro d’identification fiscale 000138019003356

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT N°12 B.M/2011 La direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Tissemsilt lance un avis d’appel d’offres national ouvert pour : Travaux de réalisation d’un lycée 1000/300 à Bordj Bounaama Tissemsilt. Répartis en lots comme suit : - Lot N°01 : chauffage central, - Lot N°02 : chauffage central (internat), - Lot N°03 : local chaufferie, - Lot N°04 : bâche à eau (90 M3), - Lot N°05 : poste transformateur, - Lot N°06 : salle de sport, - Lot N°07 : mur de soutènement, - Lot N°08 : mur de clôture. Chaque soumissionnaire peut soumissionner pour un ou plusieurs lots et sera retenu pour plusieurs lots. Les entreprises qualifiées intéressées par cet avis qualifiées en travaux de bâtiment activité principale, titulaire d’un certificat de qualification catégorie (01) et plus et le code chauffage central pour (lot N°01 et lot N°02), peuvent retirer le cahier des charges auprès du D.L.E.P. Tissemsilt (bureau des marchés) extension siège de la wilaya de Tissemsilt, rue frères HAMDI Tissemsilt. Les soumissions doivent parvenir en deux offres distinctes : - Une offre technique comprenant : L’enveloppe de l’offre technique contiendra les pièces suivantes dûment légalisées : - la déclaration à souscrire + instruction aux sou-

missionnaires (signée et paraphée), - la déclaration de probité (signée et paraphée), - registre du commerce ou statut de l’entreprise s’il y a lieu (dûment légalisé), - certificat de qualification et classification en cours de validité (dûment légalisé), - le numéro d'identification fiscale (NIF) pour les soumissionnaires (dûment légalisé), - liste des moyens humains (encadrement technique) de l’entreprise affiliation (CNAS-EMS), - liste des moyens matériels à mettre à la disposition du projet dûment justifiés, - références professionnelles de l’entreprise (attestation de bonne exécution), - planning des travaux (signé et paraphé), - pièces fiscales (CNAS, CASNOS, CACOBATPH) en cours de validité (dûment légalisées), - extrait de rôles daté de moins de 3 mois (dûment légalisé), - casier judiciaire du gérant daté de moins de 3 mois (dûment légalisé), - les bilans comptables de l'entreprise des trois dernières années, - attestation de dépôt des comptes sociaux pour les sociétés commerciales dotées de la personnalité morale de droit algérien (dûment légalisée), - Une offre financière comprenant : L’enveloppe de l’offre financière contiendra : - le cahier des prescriptions spéciales (signé et paraphé), - la lettre de soumission (signée et paraphée), - le bordereau des prix unitaires rempli en lettre et chiffre (signé et paraphé),

- le devis quantitatif et estimatif (signé et paraphé). Les offres techniques et financières seront déposées au dixième (10) jours avant 12h00 correspondant à la première parution de l’avis d’appel d’offres dans les quotidiens nationaux ou le BOMOP. Les offres techniques et financières, l’ensemble déposé dans une troisième enveloppe scellée anonyme portera la mention : Avis d’appel d’offres national ouvert relatif au projet : Travaux de réalisation d’un lycée 1000/300 à Bordj Bounaama Tissemsilt - Lot : ……… “Soumission à ne pas ouvrir” Adressées à : Monsieur le Directeur du logement et des équipements publics de la wilaya de Tissemsilt. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de (90) jours à compter de la date de dépôt des offres. L’ouverture des offres techniques et financières aura lieu le même jour correspondant à la date de dépôt des offres à (14h00) au siège de la Direction du logement et des équipements publics. Les soumissionnaires peuvent assister à l’ouverture des plis.

Maracana N° 1478 - JEUDI 21 Juillet 2011 - Anep N° 867 077

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


20

Maracana N°1478 — Jeudi 21 Juillet 2011

F1 - GP D'ALLEMAGNE : Renault - «Rattraper Mercedes» Auteur d'un début de saison prometteur, Lotus Renault GP marque le pas depuis plusieurs courses.

D

épassée après Silverstone par Mercedes au classement constructeur, l'écurie veut réagir en Allemagne. Un début d'année plus que satisfaisant avait permis de fonder beaucoup d'espoirs en Lotus Renault pour la saison à venir. Les troisièmes places de Vitaly Petrov et Nick Heidfeld, en Australie et en Malaisie, avaient un moment fait penser à un retour de l'écurie francoanglaise au premier plan. Mais sept Grands Prix plus tard, Lotus Renault GP a cédé sa quatrième place au Championnat des constructeurs à Mercedes, la faute aux cinq petits points récoltés lors des deux dernières courses. Une position dont le patron de l'écurie, Eric Boullier, ne se contente pas. «Nous devons absolument rattraper Mercedes GP qui nous a pris la quatrième place au championnat des constructeurs, ce qui est notre objectif cette année», at-il lâché dans un communiqué. Dans cette optique, Lotus Renault GP s'est mis à la recherche de possibles améliorations et apportera de nouvelles évolutions sur sa monoplace à l'occasion du Grand Prix d'Allemagne sur le

circuit du Nürbürgring ce weekend. «Nous avons continué à faire de gros efforts à l'usine pour améliorer la situation. De bons développements arrivent, ils n'étaient malheureusement pas disponibles pour Silverstone, mais ils seront prêts pour le Nürbürgring. Je suis très confiant, ils vont apporter un plus en performance et nous rapprocher de là où nous devons être» assure Boullier. Conscient des limites de son écurie, le patron de Renault rappelle également que «pour la partie course, nous ne devons rater aucune opportunité». La partie course justement, Nick Heidfeld en connaît un rayon. Auteur d'une belle performance en Grande-Bretagne puisque parti de la 16e position sur la grille il avait finalement arraché la 8e place, le pilote allemand attend avec impatience son Grand Prix national. Visiblement ravi des améliorations à venir sur sa monoplace, le huitième du Championnat à l'heure actuelle est optimiste. «L'heure est venue de faire un pas en avant et de concourir avec les meilleures écuries, dont nous faisons partie. J'espère pouvoir me qualifier dans le top 10 et être encore plus fort en course. On se sait plus que capables de terminer devant Mercedes au Championnat». Premiers éléments de réponse dès vendredi, avec les premiers essais libres.

BASKET - NBA : Ming parle de sa retraite

Officialisée depuis le début du mois, la retraite de Yao Ming n'avait pas encore été commentée par l'intéressé lui-même. C'est désormais chose faite lors d'une conférence de presse organisée ce mercredi dans sa ville natale de Shanghaï. Emu, le pivot a tenu à remercier son club de Houston et le soutien inconditionnel toujours affiché par les fans. «Je voudrais remercier tous mes amis mais également les fans de Houston. J'aimerais les remercier pour m'avoir donné neuf belles années durant ma carrière NBA. Il y a neuf ans, je suis arrivé à Houston comme un jeune et grand joueur. La ville entière et l'équipe m'ont changé en homme. J'ai aussi eu ma première fille ici. Je serais toujours avec vous. Merci». Concernant la suite de sa carrière, Yao Ming devrait embrasser un rôle d'ambassadeur de la NBA ainsi que celui de dirigeant du club chinois des Shanghai Sharks.

PRO A : Daniels resigne Et de 8 ! Avec la resignature de l'ailier-intérieur Will Daniels, la JSF Nanterre conserve un huitième joueur sur onze de son effectif 2010-2011 champion de France de Pro B. Davantage utilisé comme sixième homme, l'Américain Daniels avait été l'un des grands artisans de la victoire en finale des play-offs à Bercy contre Dijon (15 pts et 9 rbds). «Je suis pleinement satisfait qu'il re-signe, c'est un

joueur à très fort potentiel. S'il progresse dans sa régularité, il fera sans aucun doute une belle saison» a d'ailleurs rajouté Pascal Donnadieu, son coach, sur le site du club. Il ne reste désormais plus au club francilien qu' à trouver un arrière et un intérieur non-JFL pour boucler le recrutement. Jérémy Nzeulie, lui, pourrait être prêté à Bordeaux mais rien n'a encore été officialisé.

OMNISPORTS MOTO-MOTOGP-HONDA : Pedrosa pour avancer

Après avoir manqué trois courses sur blessure (fracture de la clavicule) et gagné le GP d'Allemagne, Dani Pedrosa entend prolonger la dynamique au volant de sa Honda. Actuel 5e du classement en Moto GP avec 94 points, Dani Pedrosa peut voir l'avenir avec sérénité. Sa blessure ? Un mauvais souvenir désormais effacé par sa victoire lors du dernier GP en Allemagne. Avant le GP de Laguna Seca (USA), les voyants sont donc au vert. Le pilote espagnol veut poursuivre «la deuxième partie du championnat en faisant les meilleurs résultats possibles». «J'aimerais terminer cette période avec une bonne saveur dans la bouche» annonce-t-il à l'agence Europa Press. Pour sa famille et ses amis aussi, le Catalan étant conscient

de l'importance de leur soutien. «Eux aussi l'avaient mérité, cette victoire» lance-t-il d'ailleurs. Mais pour confirmer son retour au premier plan, Dani Pedrosa va devoir hausser le niveau sur la piste de Laguna Seca. «Le tracé est très différent des pistes européennes et l'ambiance est spéciale là-bas. Je sais que je vais souffrir parce qu'il y a beaucoup de freinages durs et de changements de direction rapides». De plus, il devra compter sur la concurrence de son propre coéquipier Casey Stoner, actuellement en tête du classement des pilotes avec huit podiums en neuf GP. Il sera alors toujours temps pour lui de se remémorer sa «très émouvante» victoire de 2009, sur une piste où il a «toujours pris beaucoup de plaisir».

CYCLISME : Du mieux pour Soler

Placé en coma artificiel après sa lourde chute dans le Tour de Suisse, Juan Mauricio Soler (Movistar), toujours hospitalisé à la clinique universitaire de Navarre, à Pampelune, a quitté le service de soins intensifs. «Son évolution est lente mais constante. C'est positif, explique le médecin de son équipe, Alfredo Zuniga, sur le site de Movistar. Il reconnaît ses proches et recommence à parler. Il peut tenir de courtes conversations. Il reste très fatigué, ce qui est tout à fait normal. Mais les progrès sont là, spécialement cette dernière semaine.»

DOPAGE : Confirmé pour Kolobnev

L

a contre-expertise d'Alexandr Kolobnev, effectuée lundi sur l'échantillon B au sein du laboratoire antidopage accrédité par l'Agence Mondiale antidopage de Chatenay-Malabry, a confirmé la présence de traces d'hydrochlorothiazide (diurétique aux propriétés masquantes) dans les urines. Le dossier du coureur russe de l'équipe Katusha va

désormais être transmis par l'UCI à la Fédération russe qui devra statuer sur son cas. Kolobnev risque une sanction allant de l'avertissement à deux ans de suspension. Si toutefois la décision rendue ne donnait pas satisfaction à l'UCI et à l'AMA, les deux instances auraient la possibilité de faire appel devant le Tribunal arbitral du sport.

TOUR : «Pas peur de perdre»

Après la descente de la Rochette, l'arrivée à Pinerolo via une route tortueuse et technique pourrait encore piéger certains favoris.

L

e Tour de France a attaqué les premiers grands cols alpins hier après notamment Montgenèvre (7,9 km à 6,1 %) ou la montée de Sestrières (11,1 km à 6,3 %), les deux grimpeurs de Leopard Frank et Andy Schleck n'ont pas encore l'impression d'arriver sur leur terrain de prédilection. L'arrivée à Pinerolo sera en effet jugée après une descente sinon tortueuse au moins technique depuis la côte de Pramartino, avec une pente de 10 % sur 3 km et des passages à 14 %. «Une course qui se joue dans la descente ? Je ne sais pas. Pour moi, ce type de parcours est un très mauvais choix, a estimé Andy Schleck après avoir perdu plus d'une minute sur Cadel Evans et Alberto Contador à Gap. On a tous une famille à la maison et ce type d'arrivée ne devrait pas être autorisé.» Les lacets et épingles de la Via Pramartino seront-ils un nouveau terrain d'attaque d'Alberto Contador et de Cadel Evans, deux des grands gagnants de la 16e étape ? «(Mardi), j'étais plus préparé pour la descente. Elle m'avait fait peur l'année dernière

quand j'avais une fracture au bras», rappelle l'Australien, ancien vététiste toujours à l'aise dans les passages techniques. «Dans la descente, on a dit ''On joue pour le tout''», ajoute son directeur sportif John Lelangue. La chance du Luxembourgeois et des descendeurs les moins confiants, c'est la météo plus clémente

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

avec un ciel qui accompagnera le peloton tout au long de la journée. Contador ne devrait pas se poser plus de questions s'il bascule en tête avec un peu d'avance sur les Schleck : «On le disait battu. Je crois qu'il a été piqué au vif et que surtout, il n'a plus peur de perdre», analyse l'ancien vainqueur du Tour de France Carlos Sastre.


Votre magazine

Maracana N°1478 — Jeudi 21 Juillet 2011

21

Vacances : déjouez les pièges à kilos souvent changée, des mains non gantées qui les ont tripotés plusieurs fois (roulés dans le sucre, fourrés de confiture d'abricot ou de Nutella etc.) avant qu'ils n'arrivent sur le plateau du vendeur, certaines de ses mains non lavées après que leur propriétaire soit allé aux toilettes, celles du vendeur qui périodiquement essuient la sueur qui dégouline sur son visage, grattent sa tête, manipulent aussi bien les beignets que les pièces et les billets des acheteurs et pour couronner le tout, un séjour au soleil bien propice au développement des bactéries. Si mes enfants m'en réclament, je leur dis que ces beignets sont pleins de microbes et qu'ils vont être très malades s'ils en mangent. Ca n'est pas certain que je sois en train de leur mentir.

Quelle que soit la destination de vos vacances, dans chaque région de France, dans chaque pays, vous allez rencontrer des pièges à kilos : des chichis sur la plage aux bières en Allemagne, en passant par les pâtes et les gelati en Italie, ils ne manquent pas. Stratégie pour les déjouer. Je ne lâche pas ma bouteille d'eau Où que je sois, j'en ai toujours une dans mon sac qu'il soit, de plage, à dos ou genre cabas. Parce que si je bois souvent de l'eau, il est plus qu'évident que je n'aurais pas soif. Donc je serai moins tentée par les bières et/ou les sodas et/ou les glaces de toutes sortes qui se transforment en kilos quand on les multiplie. Car ils ne me désaltèrent pas vraiment : alors je suis obligée d'en boire ou d'en sucer d'autres. C'est ainsi que je risque d'accumuler les calories superflues source de kilos alors que l'eau, c'est zéro calorie.

TRUCS ET ASTUCES

Pour ne pas en manquer, j'ai une provision de bouteilles d'eau (dans une glacière), dans le coffre de ma voiture. Je les remplis au robinet de ma maison de vacances (ou de ma chambre d'hôtel).Si je suis dans un pays à risque, où l'hygiène est limite, j'emporte des comprimés d'hydro clonazone, un désinfectant à base de chlore qui se trouve chez tous les pharmaciens et j'en mets un dans chaque litre d'eau. Je réfléchis avant d'acheter des beignets "Beeeeeeiiiiiignets", "chiiiiichiiiiiis", je ne me laisse plus avoir par les cris des vendeurs de beignets et de chichis sur la plage. Parce que, dans ma tête, je me fais le film, non pas de leur conversion en kilos sur mes hanches, mais du parcours de ces beignets jusqu'à moi, allongée sur la plage et réveillée par ces cris. De la pâte hypersucrée plongée dans un bain de friture bien noire car l'huile n'est pas

Je mange des fruits avant chaque repas Où que je sois, je trouve toujours un marché et j'achète des fruits de façon à en avoir toujours sous la main. Quel que soit le pays ou la région où je me trouve, c'est la saison, il y a des fruits partout. J'en mange avant chaque repas, que ce soit au restaurant, à la plage, ou ailleurs. Car les fruits m'apportent ce qu'il me faut de sucre pour remonter ma glycémie, et ainsi me coupent un appétit trop dévorant : je mangerai moins aux repas, je n'aurai pas la tentation de me gaver de pâtes ou de pizza. Pour que ces fruits restent frais, je les stocke dans une glacière ou bien je mets un pack glacé dans mon panier ou dans mon sac (près de la bouteille d'eau). Dans ces fruits, j'inclus les tomates, et surtout les tomates cerise, qui se mangent facilement nature. De plus, cette cure de fruits m'apporte des fibres et aussi

FAIRE BAISSER UNE FIÈVRE Quand une personne a beaucoup de fièvre, il existe un vieux remède de grand-mère qui la fait baisser assez vite. Il faut mettre des chaussettes à la personne et intégrer des compresses imbibées de vinaigre blanc à l’intérieur. Il faut savoir que l’effet provoqué est le froid mais il faut laisser ces compresses le plus longtemps possible.

Je ne saute jamais le petit déjeuner Même si je me réveille très tard parce que j'ai fait la fête la veille jusqu'à point d'heure, je prends quand même mon petit déjeuner quitte à réduire ma quantité de

tartines, de façon à pouvoir déjeuner quand même une ou deux heures plus tard. Sinon, je vais déséquilibrer toute ma journée et je ne me sentirai pas bien. J'aurai une fringale ou bien je serai affamée au déjeuner, je mangerai beaucoup trop et je serai comateuse tout l'après-midi. Je fonctionne avec des miniportions J'achète des petites barres

glacées, des petits pots de glace, des fromages (Boursin, Babybel, Vache qui rit) en miniportions, des petits paquets de biscuits, de croustilles etc. Ainsi, je ne me prive de rien mais comme j'en ai moins sous la main, j'en mange moins. Lors d'un barbecue chez des copains ou quand je vais me servir au buffet du club de mes vacances, je ne prends que des petites portions. Je choisis une assiette à dessert. Comme ça je ne serai pas tentée d'entasser dans une grande trop de trucs que je serai obligée de manger car je ne veux pas gâcher de la nourriture, surtout si je suis dans un pays où tout le monde ne mange pas à sa faim. Ces bonnes intentions chaque jour additionnées, se transformeront en kilos évités. Si je sens que j'ai vraiment encore faim (vraiment, vraiment ? je prends le temps de me poser la question), je vais me resservir. Mais avant, je me pose aussi celle du dessert : est-ce que j'aurai encore assez d'appétit pour bien en profiter ? Je mange toujours lentement Et tant pis si je suis la dernière à terminer mon assiette au restaurant ! Car je sais que si je mange lentement, je laisse le temps à mon cerveau de déclencher le processus de satiété et qu'ainsi, je m'arrêterai de manger lorsque je serai vraiment rassasiée. Du coup, je ne mangerai jamais au-delà de mes besoins énergétiques et je ne risquerai jamais d'engranger des kilos en vacances.

Salade de pommes de terre aux champignons

NETTOYER UN BIBERON SANS BROSSE Quand on est hors de chez soi, on n’a pas tout le matériel nécessaire pour bébé. On peut nettoyer quand même un biberon sans brosse. Il suffit tout simplement de mettre une cuillère de sel dans le biberon, rajouter de l’eau et secouer très fort. Bien rincer et le biberon est propre.

plein d'antioxydants bons pour ma santé, ma peau et mon bronzage. Je partage Ma pizza, mon plat de pâtes, mon rizotto, mon cassoulet, ma paella, mon sandwich aux rillettes, ma friture de petits poissons, mes lasagnes, mon tiramisu, mon gâteau au chocolat, mes crêpes au beurre salé, c'est-à-dire tous les plats et dessert gras qui, si j'en abuse, vont se transformer en kilos. Je partage avec mon compagnon ou un enfant ou une copine. Les portions habituelles sont suffisamment grosses, partout, pour que la moitié me suffise largement, d'autant plus que je n'ai pas une grande faim puisque j'ai mangé des fruits.

INGRÉDIENTS : 400g de petites pommes de terre 200g tomates cerises 150g champignons frais 4 petits oignons hachés 50 g de beurre 2 càs d'huile de table sel et poivre feuilles de persil PRÉPARATION : Pour préparer la recette de salade de pommes de terre aux champignons : 1 - Peler les pommes de terre, les faire cuire à la vapeur et les découper en rondelles. 2 - Dans une poêle, faire revenir dans la 1/2 de l'huile et du beurre, 2 oignons hachés, leur ajouter les

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

champignons coupés en morceaux, les rondelles de pommes de terre, le sel et le poivre. 3 - Dans une autre poêle, faire fondre le reste d'huile et du beurre et y faire revenir le reste d'oignons hachés jusqu'à ce qu'ils deviennent dorés. Ajouter les tomates cerise et les épices. Laisser cuire à feu doux, pendant 5 mn tout en remuant. 4 - Dans un récipient, mélanger délicatement les 2 préparations. 5 - Disposer la salade sur un plat de service, la décorer de feuilles de persil.


22

Jeux-Détente

Maracana N°1478 — Jeudi 21 Juillet 2011

MOTS FLÉCHÉ N° 755

SOLUTION MOTS FLÉCHÉS N° 754

LA BLAGUE Un marocain cherche sa femme dans un marché, il heurte un français et lui dit: "tu peux faire attention?", le marocain: "dezoli, je chirche ma femme". Le français: "moi aussi", le marocain: "Elle est comment ta femme?. Le français: "blonde, yeux verts, 1,77m, mince, décolleté, ...mini-jupe noire, talon aiguille... Et t............oi ......, décri moi ta femme?! Le marocain: "tu si quoi,viens on chirche la tienne !! ". :)

LA CITATION "Il n'y a de joueurs repentants que parmi les perdants." Philippe Bouvard

MOTS CROISÉS N° 755 A B C D

E

F

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 02192.62.25

G H

I

J

K

L

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 754

HORIZONTALEMENT

VERTICALEMENT

1 - Bleu 2 - Subira - Pas trés large 3 - Ralentissements de la circulation Chef-lieu savoyard 4 - Capucin Obligation - Bidasse américain 5 - Occasionnerai Ferraille japonaise 6 - Alcool fort - Fin 7 - Assembla bout à bout - Prendre la taille 8 - Patrie des rhétais Apprécié s'il est vierge - Guide de mine 9 - Eléments d'un ensemble - Diminuez la voilure 10 -Cité de Vénétie Postures méditatives

A - Service de transport B - Assommoirs C - Diminuaient les forces - Star extraterrestre D - Futurs torrents Point culminant E - Pas trés enthousiastes - Le meilleur dans le genre F - Clauses restrictives G - Fin de verbe Bothriocéphales H - Avancera par petits bonds I - Mère des Titans - Pif J - Patrie de Guillaume Tell - Cassant - Sigle de société K - Classe - Bonnes périodes pour le plagiste L - Etoufferez la flamme

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur financier Djelloul Zerdani Directeur technique Laïd Kalila

Chargé de l’administration Djamel Touafek Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1478 — Jeudi 21 Juillet 2011

17h00 : Dhal El-Warda 17h30 : Tadje El-Qoraan 18h00 : Journal télévisé 18h20 : hadith dini 18h30 : ala abouab el madina 19h00 : Asaâd el waraq 20h00 : Journal télévisé 20h45 : Eragon 22h15 : page spéciale sport militaire 22h30 : Maâbir 00h00 : Journal télévisé

Flash Martin Dunand, directeur d'un important laboratoire chimique, est abattu d'une balle dans la tête et retrouvé mort dans le parking parisien où un astronaute lui avait donné rendez-vous. Fait troublant, le projectile qui a tué Dunand provient d'un pistolet Manhurin, l'arme de service des policiers jusqu'en 2003. Règlement de comptes ? Espionnage industriel ou bien drame familial ? Au terme de leur enquête, Alice Nevers et Fred Marquand découvrent que la vérité est peut-être plus terrible encore. Car derrière l'assassinat de Martin Dunand se cache en fait la contamination mortelle de quatre ouvriers, une affaire étouffée jusqu'alors...

08:15 : Ludo vacances 10:45 : C'est pas sorcier 11:10 : Consomag 11:15 : Plus belle la vie 13:00 : Village départ 13:30 : Cyclisme 14:50 : En course sur France 3 15:05 : En quête de preuves 15:55 : En quête de preuves 16:50 : Slam 17:20 : Un livre, un jour 17:30 : Des chiffres et des lettres 18:05 : Questions pour un champion 18:40 : Météo des plages 19:58 : Météo 20:00 : Le film du Tour 20:10 : Plus belle la vie 20:35 : Out of Africa 23:10 : Une histoire épique 23:11 : Météo 23:15 : Soir 3 23:40 : Tout le sport 23:45 : Cadavres exquis

McQueen, une rutilante voiture de course en pleine ascension vers la gloire, se rend à Los Angeles pour la plus grande compétition de la saison. En transitant par la route 66, Flash se perd dans un bourg tranquille, Radiator Springs. Coincé dans le village, le jeune Flash y fait la connaissance de véhicules vieillissants et un peu «ploucs». Parmi eux, l'intransigeant Doc Hudson, voiture aux règles morales très strictes, ou Martin, vieux camion déglingué, naïf et très attachant. Il rencontre également la douce Sally, une charmante Porsche qui ne le laisse pas insensible. L'arrogant champion va changer au contact de ces voitures si sympathiques...

08:30 : Avengers : L'équipe des super héros 08:55 : The Batman 09:15 : Valérian et Laureline 09:45 : Valérian et Laureline 10:05 : CD'aujourd'hui 10:10 : Trop la pêche 10:15 : Coeur Océan 11:10 : Plus belle la vie 12:30 : Consomag 12:35 : Parents à tout prix 13:00 : Parents à tout prix 13:20 : Parents à tout prix 16:20 : Roswell 17:05 : Roswell 17:55 : Plus belle la vie 18:20 : Plus belle la vie 18:50 : Largo Winch 19:40 : Largo Winch 20:25 : Samantha Oups ! 20:30 : Samantha Oups ! 20:35 : Band of Brothers : Frères d'armes 21:30 : Band of Brothers : Frères d'armes 22:30 : Heroes 23:10 : Heroes 23:50 : Heroes

06:00 : M6 Music 06:40 :Télé-achat 06:40 Météo 08:40 :Flipper 06:45 M6 Clips 07:05 Météo 09:30 :Flipper 07:10 Un,sorciers dos, tresde Waverly 10:20 :Les 08:00 : Un, dos, tres Place 08:45 : Météo 10:45 Les sorciers de Waverly 08:50 : M6 boutique Place : Météo 09:55 11:10 :Sonny 10:00 Summerland 10:45 La petite maison dans la 11:35 :Sonny prairie 12:25 American Dad ! 11:35 : La petite maison dans la 12:50 American Dad ! prairie 13:15 :Stargate 12:40 Météo SG-1 14:00 :Stargate 12:45 Le 12.45SG-1 13:00 Scènes SG-1 de ménages 14:45 :Stargate 13:40 : Météo 15:35 Tellement vrai 13:45 : Un admirateur secret 19:00 Les dossiers de «Vis 15:30 : Deux soeurs et un bébé ma vie» : la quotidienne 17:00 : Cars-Toons 19:35 :Friends 17:35 Un dîner presque parfait 18:40 «100% Mag» 20:35 :AL'été nousde quatre, Cardinal 19:45 : Le 19.45 ! 20:05 : Soda 22:15 Les quatre Charlots 20:45 : Cars, quatre roues mousquetaires 22:50 : A mourir de rire

BALANCE

B L IER

Avant de prendre une décision importante prenez soin de demander un avis à quelqu'un à qui vous pouvez faire confiance. Cela pourrait vous être utile car si vous vous trompez vous aurez fait beaucoup d'efforts pour rien.

Vous prenez le temps nécessaire pour parvenir à clarifier la situation. On vous attend au coin du bois. Une parfaite présentation des choses est indispensable pour qu'on accepte votre version des faits sur une affaire embrouillée.

SCORPION

16h30 : Yara

Une opportunité de dernière minute s'offre à vous. Vous pouvez ainsi envisager différemment la suite des événements. C'est un retournement qui vous arrange. Vous pouvez donner d'autres priorités dans un projet qui mijote depuis quelques temps et qui vous tient à cœur.

SAGITAIRE

15h00 : Azizi al-mouchahid

Si les autres vous énervent et que vous souhaitiez avoir la chance d'être seul pour faire ce que vous avez envie, n'hésitez pas. Mais ne vous coupez pas des autres et ne restez pas isolé, vous aurez alors la chance de vivre des rapports harmonieux

On risque de parler un peu trop de vous et pourtant vous faites tout ce qu'il faut pour qu'on vous oublie un peu. Les éloges et les compliments vont bon train ce qui ne modifie en rien la sincérité de vos sentiments. Vous saurez éviter les vilaines flatteries.

CAP RI CORNE

13h40 : Louiza Fernanda

Ce sera la bonne occasion pour vous d'entreprendre une importante démarche car votre esprit sera ouvert à cette expérience nouvelle. Vous avez beaucoup à apprendre des gens que vous rencontrerez si vous savez rester réceptif aux idées qui vous sont soumises. Allez de l'avant.

VERSEAU

13h00 : Journal télévisé

Attention à votre moral, ne vous laissez pas distraire par une personne sincère mais qui paraît déprimer. Ne l'écoutez que d'une oreille et vous saurez lui donner des conseils judicieux sans entamer votre bonne humeur et votre dynamisme.

Vos relations avec les autres pourraient devenir plus faciles. Vous allez vouloir vous exprimer et dire ce que vous pensez. Vous convainquerez car vous avez acquis une certaine expérience dans ce domaine.

Votre vie personnelle va pouvoir s'épanouir. C'est pour vous une période faste. Mais prenez le temps de vivre pour profiter pleinement des résultats. Vous allez pouvoir montrer ce que vous savez. Réfléchissez avant de prendre certaines décisions importantes. Ne soyez pas découragé parce que les choses ne vont pas toujours comme vous l'espérez. Vous entrez dans une période de transition où vos rentrées d'argent pourraient bien changer. La bonne humeur et le moral sont de rigueur même si les finances sont difficiles.

POISSON

12h00 : Alouan Biladi

Vous aurez toutes les armes pour résoudre une situation difficile car vous avez la forme physique. La médiocrité de votre sort actuel ne vous satisfait pas et vous pensez mériter mieux. Vous aurez l'occasion de mettre en valeur vos qualités personnelles.

TAUREAU

11h35 : Nadi Foroussia

HOROSCOPE

GEMEAUX

11h15 : Nemour El-Abiadhe

06:30 : Télématin 09:04 : Météo des plages 09:05 : Des jours et des vies 09:30 : Amour, gloire et beauté 09:55 : Chante ! 10:25 : Foudre 10:55 : Foudre 11:30 : Les Z'amours 12:00 : Tout le monde veut prendre sa place 13:00 : Journal 13:45 : Consomag 13:50 : Toute une histoire 14:40 : Cyclisme 17:15 : L'après Tour 18:50 : Côté Match 18:55 : Mot de passe 19:43 : Emission de solutions 19:45 : Météo des plages 19:47 : Météo 2 19:50 : Image du Tour 20:35 : Carnet de voyage d'Envoyé spécial 22:35 : La boîte à musique de Jean-François Zygel

CANCER

10h00 : Qouloub Saghira

06:00 : Dog Tracer 06:30 : TFou 08:25 : Téléshopping 09:00 : TFou 11:05 : Secret Story 11:55 : L'été au vert 12:00 : Les douze coups de midi 12:50 : L'affiche du jour 13:00 : Journal 13:40 : L'été au vert 13:45 : Au coeur des Restos du coeur 13:53 : Météo des plages 13:55 : Les feux de l'amour 14:55 : A chacun sa vérité 16:35 : Parenthood 17:20 : Ghost Whisperer 18:10 : Secret Story 19:00 : Le juste prix 20:35 : L'été au vert 20:37 : C'est ma Terre 20:45 : Alice Nevers, le juge est une femme 21:40 : Alice Nevers, le juge est une femme 22:35 : Alice Nevers, le juge est une femme 23:35 : Les experts : Manhattan

LION

07h15 : Sabah El Khaïr

L'évolution trop rapide d'une situation apparemment trop compliquée vous empêche d'avoir les bonnes réactions. Vous vous sentirez malgré cela dans une forme qui vous laisse manœuvrer avec beaucoup de dextérité. Les comptes se règlent à l'amiable.

VIERGE

07h00 : Journal télévisé

23

HORAIRES DES PRIÈRES El-Fedjr 03h45 El-Dohr 12h54 El-Assar 16h45 El-Maghreb 20h13 El-Icha’a 22h03

J EUDI

Ensoleillé 34°-23°

LE SAVIEZ-VOUS ?

Pourquoi le bal est-il musette ? La musette est, à l'origine, un instrument de musique à vent de la famille des bois. Si elle remonte à l'antiquité, c'est à partir du Moyen Âge qu'elle se développe en Europe où elle fut tout autant utilisée dans la musique pastorale que dans la musique de Cour.A partir des XVIIe et XVIIIe siècles, le terme musette, empruntant son nom à l'instrument, réfère à une danse française, au tempo lent à deux ou trois temps, et qui garde son caractère rustique, champêtre et pastoral. Au XIXe siècle, du mélange des

folklores italien et auvergnat, deux communautés réunies dans le quartier de la Bastille à Paris, naît le style de musique "musette". Le "bal des bougnats" ou "bal à la musette" dans lequel on danse au son de la musette et de la cornemuse, sera supplanté au XXe siècle par le "bal musette", l'accordéon remplaçant les instruments folkloriques anciens et la valse détrônant la bourrée. Dans son sens moderne, le bal musette est un bal populaire où l'on danse

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

généralement au son de l'accordéon sur différents genres musicaux : - la java qui est une danse spécifique née du musette - la valse musette, avec sa forme la plus aboutie : la toupie. - le tango musette - le paso musette Dans le musette, les danseurs cherchent des danses plus faciles, plus sensuelles et plus rapides que les versions habituelles.


BALLE AU CENTRE

HEROS EN GRÈCE

Par ALI BOUACIDA

Maracana N°1478 — Jeudi 21 Juillet 2011

MEDJANI : «Satisfait d'avoir prolongé et de revenir parmi l’élite»

Carl Medjani a rempilé, dimanche, avec l'Athlétic Club d'Ajaccio, nouveau promu en Ligue 1 du Championnat de France de football, a rapporté mardi le site du club. Medjani a signé un contrat de deux années, après quatre ans passés à l'ACA, en Ligue 2. «C'est une grosse satisfaction d'avoir prolongé mon contrat avec l'ACA et de pouvoir revenir parmi l'élite», a déclaré Medjani sur le site du club, ajoutant qu'après quatre ans passés au club, il ne se voyait pas partir sans tenter l'aventure avec son équipe en L1. «J'ai fait beaucoup de sacrifices pour arriver à cet objectif. Et je l'ai fait avec un club qui me tient à cœur et dans lequel je me sens très bien. Donc, j'avais vraiment envie d'y arriver. A moi, et au club, de prouver qu'on y a notre place.» Pour Carl Medjani, 26 ans, le prolongement de son contrat à Ajaccio lui permettra de relever le défi dans la Ligue 1 et que les quatre années passées en division inférieure lui ont été bénéfiques. «J'ai encore quelque chose à prouver en France et notamment en L1. Ici, on doit peut-être se demander si j'ai encore la capacité d'évoluer à ce niveau-là après quatre saisons passées en L2. On part quand même un peu aux oubliettes. Rien que pour cela, je veux prouver à tout le monde, et surtout à moi-même, que ces quatre ans m'ont fait du bien», a affirmé le joueur algérien.

T

andis qu'on se morfond du niveau du championnat national, attendant le début de la compétition avec l'espoir de le voir s'améliorer, une discipline est en train, mine de rien, de faire son petit bonhomme de chemin, en propulsant l'Algérie parmi les grandes nations sportives : le handball et ses juniors —on dit désormais les U21. Bien sûr, ce n'est pas sa seigneurie le football et bien qu'elle ait battu le pays organisateur, la Grèce, notre sélection n'a eu droit qu'à une information parcimonieuse. «Le paquet» est mis sur la liste des 33 joueurs convoqués par le nouvel entraîneur national et l'on spécule sur qui sera ou ne sera pas retenu. Ainsi, entre les juniors de l'EN de handball qui réussissent avec brio et les internationaux de football dont on esquisse à peine la liste, le choix est indiscutable. Pourtant, ce sursaut de nos jeunes handballeurs mériterait qu'on accorde plus d'attention à cette discipline qui a toujours particulièrement brillé et depuis longtemps. D'où viennent ces jeunots? Comment ont-ils été préparés? Dans quelles conditions se sont-ils déplacés en Grèce? Aucune information n'a filtré, et ce n'est qu'après la première victoire sur le pays organisateur qu'on commence à consacrer des articles à cette représentation des plus flatteuses pour le sport national. Une raison de plus pour développer cette discipline très prisée mais délaissée par les jeunes, faute d'une réelle prise en charge. On imagine aisément l'essor que prendrait le handball si sa pratique était sérieusement conçue au sein des clubs. Si on mettait autant de cœur à l'ouvrage pour booster le handball et les autres sports collectifs au sein des clubs huppés, nous pourrions rivaliser avec les plus grandes nations. Il serait donc intéressant de connaître le budget consacré à ces disciplines dites accessoires par rapport au football qui constitue le principal consommateur des trésoreries des clubs? Dérisoire voire méprisant. Au moment où on veut réorganiser le paysage sportif, nous constatons qu'il n'est question que de football et c'est à peine si on esquisse des projets pour les autres disciplines, comme celui très ambitieux d'instaurer la pratique du sport dans les établissements scolaires. Il convient donc d'établir et d'appliquer une véritable feuille de route pour sortir les autres disciplines de leur déshérence. Les juniors du handball viennent de prouver de manière éclatante qu'on peut réussir. Ces héros en Grèce ont montré le chemin. Il suffit de les suivre.

24

Belhout entraîneur de l'US Monastir

L'entraîneur algérien Rachid Belhout a signé mardi soir un contrat avec L'US Monastir pour un an renouvelable selon les résultats réalisés avec l'équipe, annonce le club, nouveau promu, sur son site Internet. Rachid Belhout, 67 ans, ancien joueur, succède au Tunisien Jalel Kadri qui a dirigé le club durant une grande partie de la saison 2010-2011 avant de céder sa place à Faycal Zidi qui a mené l'équipe au retour en Ligue 1 après une année de purgatoire en Ligue 2. Rachid Belhout avait présidé aux destinées d'un autre club tunisien, l'Olympique de Béja, avec qui il avait remporté la Coupe de Tunisie 20092010 avant de connaître la même réussite avec la JS Kabylie, vainqueur de la Coupe d'Algérie 2011 en battant en finale l’USMH.

UNAF : tournoi des U20 à Alger en décembre prochain

Le comité exécutif de l'Union nord-africaine de football (UNAF) a confié à l'Algérie l'organisation d'un tournoi pour les moins de 20 ans, prévu du 10 au 20 décembre 2011. Gestion de la catégorie U21 La Fédération algérienne de football porte à la connaissance des clubs que l’effectif de la catégorie U21 arrêté à 23 joueurs (dont trois gardiens de but) est réparti comme suit : 10 joueurs U21 (nés en 1991) 13 joueurs U20 (nés en 1992) 3 joueurs de moins de 23 ans peuvent participer aux rencontres. Le bureau fédéral précisera à l’occasion de sa prochaine réunion la composition des 18 joueurs qui doivent figurer sur la feuille de match et participer à chaque rencontre.

STANDARD DE LIÈGE Hadj Aïssa entame les essais

Lazhar Hadj Aïssa est depuis lundi à l’essai au Standard de Liège (Belgique). L’international algérien devrait écourter son essai pour rejoindre l’EN en regroupement à Marcoussis, en France. Libre de tout engagement, le meneur de Sétif voit à 27 ans une ultime chance de rejoindre un Championnat européen après avoir alimenté le feuilleton des transferts depuis plusieurs étés avec des essais avortés en Angleterre, Ecosse, Portugal ou encore Ukraine.

IL S’EST EXERCÉ AVEC LES ESPOIRS

Hier, il s’est donc entraîné avec les espoirs du club belge et aura jusqu’à la fin de la semaine l’occasion de démontrer ses qualités à José Riga l’entraîneur du club belge. Restera-t-il sur les bords de la Meuse pour évoluer dans le «le chaudron de Sclessin» connu pour la ferveur de ses supporters, en compagnie d’un autre Algérien Karim Belhocine qui a signé récemment ?

Patrick Liewig à la barre technique de l’ES Sétif

La direction de l’ESS n’est pas prête à renoncer à la piste d’un technicien étranger pour prendre les destinées de la barre technique. Les négociations avec Ollé Nicolle n’ayant pas bougé d’un iota, les dirigeant de l’Entente de Sétif ont pris attache avec un autre Français : il s’agit de Patrick Liewig qui a une carte de visite étoffée. Au moment où certains dirigeants espèrent toujours convaincre Didier Ollé Nicolle, le président Abdelhakim Serrar aurait rencontré Patrick Liewig en Tunisie. Ce dernier connaît bien le football africain pour avoir drivé l’ASEC Mimosa en remportant avec lui trois titres du championnat, avant d’atterrir en Tunisie pour prendre en main la formation du Stade Tunisien. Il est connu pour être aussi un formateur, occupant par le passé le poste de DTS au Paris Saint Germain et celui de sélectionneur de l’équipe des Emirats arabes unis des moins de 20 ans. Serrar songe à l’engager comme entraîneur, avec comme objectif de bâtir une grande équipe à long terme. Les négociations ont été donc entamées entre les deux parties et il semble bien que Patrick Liewig soit intéressé par une nouvelle expérience professionnelle. Cependant, la piste d’Ollé Nicolle n’est pas complètement abandonnée du fait qu’il était le premier technicien français à être sur les tablettes des Aigles des Hauts Plateaux. Les Sétifiens comptent trancher avant la fin de la semaine la question du prochain driver de leur équipe et il semble que Patrick Liewig soit bien parti pour prendre le club en main.

Belmadi pour épauler Halilhodzic ?

L’Algérie est en totale reconstruction. Vahid Halilhodzic est chargé de remettre l’équipe en ordre. Pour cela, l’omnipotent président de la FAF, Mohamed Raourara, est en train d’étoffer le staff. Deux entraîneurs des gardiens, deux préparateurs physique et une place à pourvoir en tant que premier adjoint. Et un seul nom obsède le président : Djamel Belmadi. L’ancien feu follet de l’OM est aujourd’hui entraîneur de Lekhwiya, champion du Qatar, avec qui il doit disputer la Champions League d’Asie. Cet objectif est important pour lui, et il a envie de se faire la main avant de venir sur une sélection, en tant que patron. Reste que ça ressemble à une bataille de dollars entre deux exportateurs de gaz. Le coeur ou le compte ? Telle va être la question pour Belmadi.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Cabaye n’avait pas payé son dentiste

On ne rigole pas avec la justice américaine. Yohan Caba refuser, il y a peu, un visye s’est vu cain. On sait désorma a amériis pourquoi : le joueur est accusé de payé un dentiste lorsqu ne pas avoir Lille. «C’est un petit inc ’il était à mais c’est devenu quelqident. (…) de très frustrant», a pré ue chose Pardew, le coach des cisé Alan Magpies qui a dû également priver Joe Nile Ranger de territoirey Barton et américain pour divers larcins. De quoi foutre en l’air tion. Il pourra toujours une préparaavec le retour de Hatemse consoler les débuts de Marveau Ben Arfa et Ba. Mais la prochaine x et Demba fois, il ira se préparer ailleurs.


maracanafoot1478 date 21-07-2011