Page 1

JSK

Place à la préparation d’intersaison APRÈS AVOIR DISPUTÉ LE PREMIER MATCH DE LA COUPE DE LA CAF

Vers le départ de Naïli

www.maracanafoot.com

Lecce inflexible pour Mesbah

EQUIPE NATIONALE

N° 1475 du Lundi 18Juillet 2011

LE MOULOUDIA relève la tête

MCA

10DA

Béjaïa, dimension africaine ! JSMB

Boussekine : «Ma présence gênait plusieurs personnes USMH

«Il finira comme Menadi»

Mana tire sur Haddad

Aïssaoui harrachi pour 1 milliard CRB MAZIZ : «Je pars, la conscience tranquille» USMA Boualem, Boumechera et Meftah en Rouge et Noir

MEGUELLATI : «C’est un

match nul qui nous arrange»

DAOUADI :

«Un nul au goût d’une victoire


02

Maracana N°1475 — Lundi 18 Juillet 2011

Place à la préparation de l’intersaison

APRÈS

RETOUR DE LA DÉLÉGATION HIER

Le retour de la délégation kabyle était prévu hier. Après deux jours de repos, les camarades de Rial entreront en stage et cela afin de préparer l’intersaison et le prochain match de la Coupe de la CAF en particulier.

LIGUE 1

AVOIR DISPUTÉ LE PREMIER MATCH DE LA COUPE DE LA

Après avoir disputé avanthier leur premier match de la Coupe de la CAF devant le représentant marocain, le Mas de Fès (les camarades de Rial se sont inclinés par la plus petite des marges), les Canaris doivent maintenant entamer une autre étape, préparer la nouvelle saison. Ils disputeront à nouveau la Coupe de la CAF le 29 du mois en cours devant le représentant du Nigeria, Sinshine en l’occurrence.

E

ration possible vu la grande importance de cette période pour le début du championnat. Après avoir réussi à être à la hauteur lors du premier match de la Coupe de la CAF en dépit du score final de cette rencontre, les Canaris gardent leurs chances intactes pour se qualifier au prochain tour. En effet, lors des prochaines rencontres, le premier responsable de la barre technique aura devant lui le retour de plusieurs éléments, ce qui lui donnera plus de solutions à partir de la prochaine rencontre. En plus, il

aura du temps pour bien connaître ses éléments et les préparer d’une très belle manière pour être à la hauteur, que ce soit pour le reste des rencontres de la Coupe de la CAF que pour le championnat qui sera un objectif principal pour la formation du Djurdjura pour la saison prochaine.

Il n’aura que l’embarras du choix

Comme tout le monde le sait, la direction kabyle a fait un bon recrutement selon tous les spécialistes,

CAF

lesquels estiment que le club phare de Kabylie pourra facilement jouer les premiers rôles la saison prochaine, ce qui mettra le premier responsable du club phare de Kabylie devant plusieurs choix et qui facilitera sans doute sa tâche en quelque sorte. Toutefois, la richesse de l’effectif le mettra devant la difficulté de choisir son onze lors des prochaines rencontres. Or, cela créera une grande concurrence et le club sera le grand gagnant en fin de compte. M. L.

n effet, les joueurs de la JSK bénéficieront de deux jours de repos avant d’entamer la préparation en prévision de la prochaine saison. Le premier responsable de la barre technique des Canaris Saïb profitera de cette occasion pour appliquer son plan de travail afin d’assurer la meilleure prépa-

E

Vers le départ de Naïli

Ph. Maracana

Hannachi ne lui ayant pas demandé de rempiler

Selon une source proche de la direction kabyle, on croit savoir que la direction du club phare de Kabylie ne compte pas garder son milieu de terrain, Bilel Naïli, la saison prochaine.

Ce qui confirme de jour en jour la non-volonté de la direction kabyle de le garder parmi l’effectif pour la nouvelle saison, c’est que le président Hannachi n’a pas insisté auprès du joueur de rempiler, contrairement aux autres cadres de l’équipe qui ont rempilé juste après la fin du championnat. Si cela prouve quelque chose, c’est que la direction kabyle n’est pas très chaude de le garder en attendant les prochaines journées pour voir plus clair si le joueur sera maintenu même si tout porte à croire que le joueur sera libéré. En plus du fait que la direction ne lui ait pas demandé de rempiler, on croit savoir que les exigences financières du joueur sont très élevées. En effet, notre source nous a précisé que le joueur en question a demandé la somme d’un milliard 100 millions pour rempiler, ce qui poussera certainement la direction à faire l’impasse sur ses services et ne pas le retenir dans

l’effectif de la JSK version 2011- 2012.

Il pourra rejoindre le CRB

Comme tout le monde le sait, le joueur en question est convoité par plusieurs clubs qui veulent bénéficier de ses services. Cependant, on croit savoir que la piste la plus proche pour lui, c’est bien celle des Rouge et Blanc de la capitale qui veulent bénéficier de ses services en le recrutant en prévision du prochain exercice. Toutefois, on doit encore attendre quelques jours pour voir plus clair concernant la situation du joueur juste après le retour des Canaris du Maroc où ils ont disputé le premier match de la phase des poules de la Coupe de la CAF. Pour rappel, les camarades de Remache se sont inclinés par la plus petite des marges en dépit du bon visage qu’ils ont montré au cours de cette rencontre.

Il a déçu tout le monde lors du match de la Coupe de la CAF

Par ailleurs, Naïli a participé d’une manière indirecte dans la défaite concédée par son équipe lors du premier match de cette Coupe de la CAF perdu par son équipe dans les dernières minutes de la rencontre. En effet, son expulsion a compliqué la situation de ses camarades qui étaient très proches de revenir avec au moins un point vu le vide qu’il a laissé après sa sortie. A signaler que ce n’est pas sa première sortie avec le rouge et cela prouve son caractère nerveux qu’il lui coûte à chaque fois de laisser ses camarades dans des conditions difficiles. M. L.

SAÏB veut gagner son pari

E

n dépit de la difficulté de la mission qui l’attend, sachant les exigences des supporters des Canaris, lesquels ne seront contents que par les bons résultats, Moussa Saïb veut cependant réussir son pari coûte que coûte. A cette effet, il mettra sans doute toute son expérience en faveur de l’équipe afin que cette dernière réalise les meilleurs résultats possibles, que ce soit sur le plan national ou sur le plan continental. Reste à savoir maintenant quel visage montera la JSK verssion 20112012 sous la houlette de Moussa Saïb. Ce dernier réussira-t-il dans sa mission ? Les prochaines semaines nous le diront.

Asselah s’illustre

Comme de coutume lors des grands rendez-vous, le gardien Asselah s’est illustré au cours de la rencontre qui a opposé son équipe au MAS de Fès pour le compte de la première journée de la phase des poules de la Coupe de la CAF qui

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ph. Maracana

n effet, la direction des Jaune et Vert est en contacts très avancés avec le milieu de terrain des Sang et Or, Kaci Sadkaoui, afin que ce dernier endosse le maillot jaune et vert pour le nouvel exercice. Ayant déjà reçu un premier contact de la part du premier responsable du club Mohand Chérif Hannachi, l’actuel pensionnaire du NAHD en attend un second avant de trancher sur sa prochaine destination. Selon les informations en notre possession, le joueur est emballé de porter le maillot jaune et vert parce qu’il veut donner une autre démention à sa carrière.

s’est jouée avant-hier soir. En effet, et malgré la défaire concédée dans les dernières minutes de la rencontre par son équipe, Asselah a joué son rôle comme il se doit en arrêtant plusieurs balles dangereuses. En d’autres termes, le joueur en question n’a pas déçu. C’est de bon augure pour le club phare de Kabylie qui veut se racheter dès le prochain tour afin de garder ses chances intactes de passer au prochain tour de cette compétition.

El Ghanoudi est très emballé de jouer à la JSK

Le joueur libyen El Ghanoudi est très intéressé de porter le maillot jaune et vert et de jouer pour le club le plus titré d’Algérie. En effet, le joueur en question a affirmé à l’un de ses amis qu’il veut tenter une expérience avec les Canaris avec lesquels il veut s’illustrer et, pourquoi pas, rejoindre le Vieux Continent par la suite. M. L.


Oublier le MAS de Fès

LIGUE 1

Maracana N°1475 — Lundi 18 Juillet 2011

03

TOUT LE MONDE DANS LA MAISON KABYLE DOIT ÊTRE MOBILISÉ

Après être revenus bredouilles au pays avanthier face au MAS de Fès du Maroc, lors du premier match aller de la phase des poules de la Coupe de la CAF, la JSK doit oublier cette première défaite et se concentrer seulement sur le prochain match, prévu le 29 de ce mois, au stade du 5Juillet contre la formation Sunshine du Nigeria, et ce, pour le deuxième match.

U

ne grande majorité d’observateurs et de techniciens estiment que la deuxième rencontre qui opposera les Canaris du Djurdjura au représentant du Nigeria, qui n’est plus à présenter, sera d’un grand niveau. En effet, ces derniers visent également le même objectif, à savoir la qualification aux demi-finales de la phase des poules. En tout cas, la mobilisation est déjà de rigueur dans le camp des Jaune et Vert qui misent énormément sur cette deuxième sortie contre cette red-

outable équipe de Sunshine. En d’autres termes, les capés de Moussa Saib et ses collaborateurs ainsi que l’équipe dirigeante et les supporters, savent parfaitement qu’une éventuelle victoire lors du prochain match, permettra au club d’entrevoir la suite sous de bons auspices. Les partenaires du capitaine Ali Rial doivent se mettre sérieusement au travail et préparer comme il se doit cette chaude empoignade qui les attend dans dix jours face au Sunshine, qui se présentera au stade du 5-Juillet avec la ferme conviction de repartir au Nigeria avec le gain du match. Mais les Lions du Djurdjura sont contraints de passer avec brio l’obstacle nigérien même si celui-ci s’annonce des plus difficiles à manier cette équipe ambitieuse. Les

Ils replongent dans la préparation

La formation phare de la Kabylie, qui s’est inclinée devant la formation marocaine du MAS de Fès, sur un score d’un but à zéro en dehors de ses bases samedi dernier, dans deux jours va replonger dans le bain de la préparation. Les partenaires de Sofiane Younes devront reprendre le chemin des entraînements, après deux jours

LA DÉLÉGATION DÈS AUJOURD’HUI À TIZI L’équipe kabyle qui a disputé le premier match aller de la phase des poules, avant-hier face au MAS du Fès du Maroc, à l’extérieur. En effet, la délégation du club phare de la Kabylie sera de retour aujourd’hui à Tizi-Ouzou, et ce afin de préparer aussi les autres rencontres. S. A.

de repos qui leur ont été accordés par le staff technique. En prévision de la suite de leur parcours, notamment au deuxième match de la phase des poules de la Coupe de la CAF qui est prévu dans dix jours seulement, les dirigeants du club, en étroite concertation avec le duo Saïb-Adghigh, ainsi que le kiné Guillou, une autre préparation à Alger, qui a été probablement programmée par la direction du club, et qui va débuter ces jours-ci avant de recevoir cette équipe nigériane. Naïli, Tedjar, Remache, El Orfi et consorts ont disputé avant-hier un match plein qui auront à coup sûr son pesant d’or pour la suite du parcours. Un ministage où les joueurs sont appelés à faire preuve de plus de rigueur et de discipline, afin d’entrevoir la suite sous de bons auspices et avec tous leurs atouts. Les camarades de Abdelmalek Asselah, qui visent les demi-finales de cette compétition, doivent mettre le turbo au cours de cette semaine de préparation, en fournissant plus d’efforts, afin qu’ils soient au top et au meilleur de leur forme pour les challenges qui les attendent à l’avenir. S. A.

Un ministage à ne pas rater

Les poulains de Saïb Moussa sont, désormais, appelés à prouver tout leur talent cette saison et surtout à confirmer leur bonne santé en Coupe de la CAF.

A

Kabyles ont toujours prouvé qu’ils sont capables de relever n’importe quel défi pour se racheter devant leurs supporters par une victoire et ce, pour rendre le sourire et la joie et oublier la lourde défaite concédée au Maroc avant-hier.

près être revenus bredouilles au pays avanthier face au Sunshine, lors de la première rencontre, les Kabyles ont décidé d’oublier ce qui s’est passé au Maroc, de concentrer uniquement sur la suite du parcours et de retrouver leurs capacités. Après cette défaite, les Tedjar, Asselah, Nessakh sont plus que jamais décidés à se racheter à tout prix lors du prochain rendez-vous face à l’équipe nigérienne du Sunshine, en arrachant les trois points qui seront mis jeu. Pour

cela, les joueurs n’ont désormais plus droit à l’erreur et doivent s’armer de plus de volonté, en travaillant encore plus pour mener à bon port leur mission. Ce ministage de préparation doit être réussi par les camarades de Hamza Hanifi. D’ailleurs, le staff technique et les dirigeants les ont avertis et les ont mis en garde pour tout écart disciplinaire, car cela ne fera que nuire et à la vie et au rendement général du club. Les joueurs sont appelés à se montrer plus sérieux et plus présents mentalement en se mettant dans le bain de la préparation, durant toute la période de ce stage. Ils doivent travailler sans relâche, en se donnant à fond durant dix jours, afin de parfaire la cohésion et améliorer leurs automatismes, et ce, dans l’unique but d’aborder cette rencontre avec

toutes leurs forces. Les Rial, El Orfi, Ziad et autres n’ont plus droit à l’erreur et savent pertinemment ce qui les attend, ils sont aussi conscients que leur mission ne sera guère facile, sachant que pas moins de huit clubs visent le sacre final. Le staff technique de la formation phare de la Kabylie, lui aussi, mise sur cette période, en axant le travail sur les deux plans physique et technicotactique, en essayant de ne rien laisser au hasard, afin que le groupe se soude de plus en plus, tout en lui permettant de faire sensation encore. La suite du parcours s’annonce, d’ores et déjà, difficile et la JSK doit bel et bien réussir sa préparation afin d’espérer qu’elle atteigne ses objectifs tracés cette saison, entre autres le doublé et aller loin dans cette compétition africaine. S. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Les Kabyles sont tous mobilisés pour ce second rendez-vous des poules qui les attend la semaine prochaine au stade du 5-Juillet. Une rencontre qui revêt un cachet particulier, où l’erreur n’est pas du tout permise. Un succès va leur permettre de s’offrir les trois points, retrouver leur dynamique et aborder les autres matches avec un moral au beau fixe. Donc, cet objectif oblige la bande à Moussa Saïb à ne pas perdre le contrôle du match, en essayant de jouer son va-tout, et en ne laissant aucune chance à son adversaire du jour. Les débats seront certes chauds, mais le bon état d’esprit qui anime les coéquipiers de Nessakh plaide en leur faveur et il sera vraiment difficile au Sunshine. Ces derniers auront en face d’eux une équipekabyle métamorphosée et surtout qui a le vent en poupe. Donc, les succès ne doivent pas échapper aux Lions du Djurdjura et ce, quels que soient la nature et le statut de l’adversaire. Les dirigeants de la JSK ne lésinent guère sur les moyens financiers pour encourager et motiver leurs joueurs. Hannachi, en sa qualité de premier responsable du club, réservera certainement une prime conséquente à ses joueurs en cas de victoire. Pour leur part, les supporters aussi viendront en grand nombre pour remplir les travées du stade du 5-Juillet. La galerie kabyle, fidèle à son équipe, marquera de son empreinte ce deuxième rendez-vous de la Coupe de la CAF, en venant prêter main forte aux camarades de Hamza Boulemdaïs and Co. Toute la Kabylie est mobilisée pour ce rendez-vous, et la semaine prochaine, une chose est sûre, il y aura du spectacle, de l’engagement et de l’ambiance, que ce soit sur le terrain ou dans les tribunes. La famille de la JSK est mobilisée pour ce rendez-vous, qui est aussi très important et plus décisif, dans la mesure où une victoire face au Sunshine va permettre aux capés de Saïb et son adjoint Adghigh d’entrevoir la suite avec confiance et assurance et aussi avec un moral gonflé à bloc.


BABOUCHE, CAPITAINE COURAGE

Comme il est déjà su, le Mouloudia d’Alger s’est présenté avec 14 joueurs seulement pour affronter l’Espérance de Tunis samedi dernier au stade du 5-juillet. Cependant, il faut signaler que parmi ces 14 joueurs, se trouvent deux joueurs blessés, à savoir Babouche et le défenseur Mobitong. A noter aussi que le premier cité n’a même pas eu l’aval du staff médical pour reprendre du service mais malgré cela, il a vivement tenu à aider ses camarades. En effet, puisque Réda Babouche a remplacé son partenaire Douadi à la 75’ minute de jeu en prenant même un risque immense. Un geste indéniable qui a été très apprécié par tous les Mouloudéens même si l’enfant de Skikda n’a plus rien à prouver quant à son grand dévouement aux couleurs du MC Alger. M.B.

P

rivé de ses meilleurs éléments (Zemmamouche, Mokdad, Bouchema, Boudebouda, Sofiane et Derrag) et sans entraîneur de surcroît après le départ de Zekri et son adjoint Madoui, le Mouloudia d’Alger a retrouvé toutes ses sensations samedi soir au stade du 5-Juillet en obligeant l’ogre tunisien au partage de points (1-1) pour le compte de la première journée de la phase de poules de la Ligue des champions africaine. En effet, puisque sur papier, tous les observateurs y compris la grande famille du MCA s’accordaient à dire que l’Espérance allait tout simplement survoler cette confrontation algéro-tunisienne en affrontant un MCA dans la pire des situations et avec un effectif restreint. D’ailleurs, c’est la formation des Sang et Or de Tunis qui a ouvert la marque dès la 7e minute grâce à l’inévitable Ousama Derragi. Mais c’était sans compter sur la hargne de la détermination des Algériens qui ont immédiatement réagi en remettant les pendules à l’heure 10 minutes plus tard par l’intermédiaire du

défenseur axial, Mohamed Megherbi. Sentant le danger venir après cette égalisation, les hommes de Meglati ont jugé utile de boucler toutes les issues en se contentant uniquement de répliquer par des contres rapides amorcés à chaque fois par le trio, Attafen, Douadi et le Burkinabé Assali.

Le Mouloudia n’a pas flanché

Emoussés dès l’heure de jeu, les partenaires de l’infatigable Hamza Koudri ont décidé de compter sur leur hargne et leur volonté de fer en défendant bec et ongles ce précieux point du nul. D’ailleurs, tous les Mouloudéens sont unanimes à dire que ce fameux match nul a vraiment un goût d’une victoire au vu de la situation actuelle que traverse le Doyen. Le mérite revient en premier lieu à tous les joueurs et ce, sans la moindre exception qui ont su trouver les ressources nécessaires pour tenir le choc lors du match très difficile contre un adversaire réputé une vraie terreur sur le plan national et africain. Il s’agit là d’une vérité du moment que l’ES Tunis vient tout juste de décrocher le titre de champion en dépit de son statut de finaliste de la dernière édition de la Champions League africaine. Malgré toutes ces données, le Mouloudia n’a pas flanché et s’est

Ph. Maracana

Samedi dernier lors du match MCA-ES Tunis, les supporters mouloudéens ainsi que les observateurs ont eu l’occasion de découvrir le jeune attaquant burkinabé, Assali. La bonne nouvelle, est que la nouvelle recrue mouloudéenne, qui n’a que 21 ans seulement, a laissé une excellente impression grâce à sa vivacité, son savoir-faire et ses potentialités physiques et techniques impressionnantes. D’ailleurs, la défense tunisienne a éprouvé toutes les peines du monde pour cerner l’attaquant mouloudéen Assali qui a de très fortes chances de devenir la nouvelle coqueluche des supporters des Vert et Rouge.

Même les plus optimistes des supporters mouloudéens ne s’attendaient pas vraiment à ce résultat nul et surtout, au rendement héroïque de tous les joueurs lors du match délicat face à l’ES Tunis.

même battu jusqu’au bout en tenant tête aux expérimentés Derragi, Mesakni, Hichri, Traoui, Korbi et autre N’djeng. Un grand hommage aussi à l’en-

traîneur intérimaire, Abdelhak Meglati qui a vraiment pris un risque énorme en acceptant l’idée de diriger un match aussi difficile. M. B.

Douadi : «Un nul au goût d’une victoire»

Zekri pressenti au Stade Tunisien

L'entraîneur Noureddine Zekri est en contacts avancés avec le Stade Tunisien (Div 1 en Tunisie), a-t-on appris dimanche auprès de l'intéressé. "Mon agent m'a fait part du désir des dirigeants du Stade Tunisien de m'engager en prévision de la nouvelle saison. Je lui ai donné mon accord de principe, mais tout dépendra de la suite qui sera réservée par les Tunisiens à mes exigences", a déclaré l'ex-entraîneur de l'ES Sétif et du MC Alger. Les dirigeants du Stade Tunisien ne devraient pas tarder de se prononcer sur les conditions posées par le technicien algérien. "J'attends que mon agent m'informe sur la position des dirigeants du club de la capitale tunisienne dans les prochaines 48 heures. Si tout marche comme prévu, je serai le nouvel entraîneur du Stade Tunisien", a t-il ajouté. Noureddine Zekri, qui a succédé à l'entraîneur français, Alain Michel, aux commandes techniques du MCA au mois de mars dernier, avait résilié son contrat à l'amiable avec ce club au lendemain de la fin du championnat de ligue 1 en Algérie. Il avait réussi l'objectif qui lui a été assigné par la direction du club, à savoir le maintien, mais comme le courant ne passait plus entre lui et les dirigeants, il avait opté pour un divorce à l'amiable.

A entendre les dires du virevoltant, El Eulmi Douadi, les joueurs ne pouvaient pas donner plus que ça sur le terrain. Peut-on dire que le Mouloudia est revenu de très loin lors de cette rencontre à hauts risques ? Au vu de toutes les conditions défavorables, le statut de l’adversaire du jour et surtout, après l’ouverture du score précoce par les Tunisiens, on peut dire que le 1 à 1 réalisé au final, est une victoire pour nous. D’ailleurs, tous les joueurs sont contents en dépit de la grande satisfaction de nos supporters qui nous ont vraiment touchés par leur soutien avant, durant et après cette rencontre.

mage à tous les joueurs qui se sont battus comme des lions pour honorer le football algérien en général et les couleurs du MCA en particulier.

sachant que cette équipe est aussi, le champion de Tunisie en titre. D’ailleurs, il suffit tout juste de voir la riche composante de cette équipe pour comprendre qu’on a eu en face, un adversaire redoutable qui n’est plus à présenter. Je profite de l’occasion pour rendre un très grand hom-

Mais c’était très dur quand même face à un adversaire nommé l’ES Tunis, n’est-ce pas ? Bien évidemment ! Il ne faut pas oublier que l’Espérance est le finaliste de l’édition précédente en

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ph. Maracana

ASSALI FAIT DÉJÀ L’UNANIMITÉ

Tant qu’il y aura des HOMMES… !

LIGUE 1

Maracana N°1475 — Lundi 18 Juillet 2011

Ph. Maracana

04

Et comment voyezvous le reste du parcours dans cette compétition africaine et du coup, le prochain match face au WA Casablanca en déplacement ? J’avoue que la mission s’annonce tout simplement périlleuse car le courage et la volonté ne suffisent pas pour aborder une telle compétition. Je pense qu’un renfort de choix est plus que vital pour l’avenir du MCA dans cette Champions League et aussi, pour la prochaine saison. Il ne faut pas oublier qu’on a très souffert cette saison et sincèrement, aucun joueur ne souhaite revivre ces mésaventures. Pour le match du WA Casablanca, j’espère que les conditions seront meilleures pour faire un autre match honorable. Entretien réalisé par Mounir Ben


LIGUE 1

05

Maracana N°1475 — Lundi 18 Juillet 2011

Le Doyen des grands rendez-vous !

EN TENANT TÊTE À L’ESPÉRANCE DE TUNIS

E

n effet, cette première sortie des Vert et Rouge, pour le compte de la phase des poules de la Ligue des champions africaine, n’a pas été hanteuse pour les Mouloudéens, puisque peu de fans du MCA ont misé sur un tel visage de la part des camarades de Zeddam. Pour les proches du club, suite à une semaine très délicate, en traversant une série de problèmes internes, on craignait un crash imminent face à la solide formation tunisienne. Finalement, l’équipe du vieux club algérois a réussi à se sortir indemne de cette situation en accrochant les camarades de Derradji, malgré leur important capital d’expérience. Il est évident que l’équipe de l’EST dépasse de loin celle du MCA en matière d’expérience à ce niveau de compétition, sans parler des moyens financiers et humains dont jouissent les Sang et Or. Malgré toutes ces différences, les Vert et Rouge ont su répondre présents lors de ce rendez-vous, en étant à la hauteur de la confiance de leur public. Même si la prestation n’a pas été foudroyante, les partenaires de Daoud ont tenu tête aux capés de Nabil Maâloul qui sont venus à Alger pour gagner, eux qui visent carrément le titre africain. Ce n’est pas la première fois que les camarades de Megherbi réussissent un tel exploit dans de pareilles circonstances en s’en sortant à bon compte. Cela s’est

La solidarité des joueurs et le soutien du public ont fait la différence

De l’avis de tous ceux qui étaient présent avant-hier au stade du 5Juillet, les partenaires de Azzedine ont livré une véritable bataille sur le terrain. Cela leur vaudra les applaudissements et les mérites de leurs supporters au coup de sifflet final, en guise de remerciements et de satisfaction de la part du public algérois. Les fans du Doyen étaien bien conscients que la mission des Vert et Rouge était délicate, après tout ce qu’a dû traverser l’équipe la semaine passée, mais qui a pu tout de même rester debout devant l’orge tunisois. Lors de ce match, deux éléments essentiels ont fait la différence face aux Sang et Or et qui ont permis au MCA de s’en sortir avec un point qui vaut de l’Or. Le premier élément fut la grande débouche d’énergie des Vert et Rouge et qui n’ont ménagé aucun effort pour tenir le rythme face

MEGUELLATI : «C’est un

match nul qui nous arrange»

Ph. Maracana

OUSSALÉ : «LE MEILLEUR RESTE À VENIR»

déjà vérifié lors des deux précédents tours dans cette compétition africaine, lorsque le MCA a réussi à arracher des performances contre le Dynamos FC et l’Interclube. Cette fois-ci, ce fut laborieux contre une solide équipe tunisienne, vice-championne d’Afrique et championne de Tunisie, et qui été tout près d’arracher une victoire à Alger. Le MCA, avec un effectif réduit et une préparation très perturbée, a fini par s’accrocher et briller comme d’habitude lors des grands rendez-vous. Ainsi, cette entrée en scène du Doyen a redonné confiance aux troupes d’Abdelhak Meguellati pour aborder le prochain rendez-vous face au WAC au Maroc avec plus de d’atouts et surtout d’ambitions.

L’entraîneur par intérim du MCA, Abdelhak Meguellati, était tout content d’avoir pu offrir un précieux match nul à son équipe dans de pareilles circonstances. Toutefois, le technicien mouloudéen demeure conscient de la difficulté du reste du parcours dans cette prestigieuse compétition. A propos de ce match contre l’ES Tunis et le prochain, Meguellati nous a confié : «Nous avons livré un bon match et avons tenu bon devant une grande équipe qui a un capital expérience non négligeable. Il ne faut surtout pas oublier que nous avons joué contre le vice-champion africain et le champion tunisien sortant. Pour revenir au match, notre prestation a été correcte, face au manque de solutions qu’on avait, surtout en attaque. Les trois solutions qu’on avait sur le banc de touche étaient défensives. Notre adversaire était plus frais physiquement et a su dominer la fin du match, mais on a tenu le coup. C’est un match nul qui nous arrange et qui reste un résultat satisfaisant. Maintenant, il faudrait voir le résultat de l’autre match avant de parler de la suite du parcours. On aura devant nous deux semaines pour préparer le match face au WAC et on tâchera d’être meilleurs.»

Ph. Maracana

Contre toute attente, le Mouloudia d’Alger a réussi un bon résultat avant-hier face aux Tunisois de l’Espérance de Tunis, en arrachant un match nul mérité.

aux Tunisois. Ce fut difficile, certes, mais tout a fait habituel chez les Zeddam et consorts qui ont fait preuve une nouvelle fois de solidarité et de motivation pour rendre honneur à leur club. Le second élément qui a aidé le MCA à rester debout devant le vice-champion d’Afrique fut ce précieux apport des supporters mouloudéens présents avant-hier au stade du 5-Juillet. Il étaient presque 20 000 fans à avoir fait le déplacement, croyant en leur équipe, malgré les profonds soucis et la difficulté de la mission. Ces derniers ont tout donné sur les tribunes pour soutenir les Vert et Rouge et qui ont été aux côtés de Besseghier et autres durant les 90 minutes. Au final, ils ont ovationné les Mouloudéens pour les honorer pour leur courage en se montrant eux aussi solidaires dans les moments difficiles.

Oussalé, Koudri et Attafen au-dessus du lot

Sur le plan technique, l’équipe mouloudéenne s’est battue de toutes ses forces, même si les différences sur le plan physique étaient très

nettes. En effet, les capés de Meguellati ont fini difficilement le match durant le dernier quart d’heure, mais avec une volonté de fer. Pour la prestation du MCA, ce fut tout juste moyen techniquement, puisque les Sang et Or avaient la chance de prendre l’avantage à plusieurs fois, sans pour autant y parvenir. Seulement, du côté mouloudéen, trois éléments ont réussi à se distinguer en sortant du lot. Il s’agit de Hamza Koudri, Billel Attafen et l’attaquant Hervé Oussalé. Pour le capitaine du MCA, il a été très solide dans la récupération en tenant tête à l’excellent Derradji, malgré la fatigue. Pour l’ancien Nahdiste, il a souvent fait vibrer la défense tunisoise par ses dribbles rapides et ses incursions. Enfin, l’avant-centre burkinabé du MCA a, lui aussi, gêné énormément les Tunisiens par sa débauche d’énergie et son sens des duels. Etant en manque de compétition, Oussalé a tout de même, réussi un bon match, ce qui est de bon augure pour la suite de son parcours, en attendant de trouver le chemin des filets. S. M.

MAÂLOUL : «On est venus

pour les trois points mais…»

L’entraîneur de l’ES Tunis, Nabil Maâloul, s’est montré plus ou moins satisfait de ce résultat, même s’il parle d’une victoire méritée de son équipe. Le coach tunisois a confié : «Le match a été dominé dans son ensemble par mon équipe. Le score ne reflète pas vraiment la physionomie de la rencontre. Nous avons imposés un rythme élevé et les Mouloudéens étaient dépassés. Le MCA n’a pas résisté à cette cadence et a été même fatigué en fin de match. Dommage pour nous, nous n’avons pas su profiter des nombreuses actions procurées. Nous avons joué pratiquement dans la zone du Mouloudia, mais mes joueurs n’ont pas trouvé les bonnes solutions. Malgré tout, je pense que c’est un résultat positif, même si nous avions largement les moyens de gagner ici à Alger. La suite de notre parcours sera beaucoup mieux et nous allons tout donner pour récolter le maximum de points en cette phase des poules. Notre objectif dans cette compétition reste les demi-finales et nous allons tout faire pour y parvenir.»

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Pour son premier match avec le MCA, le néoattaquant burkinabé Hervé Oussalé a produit un bon match et a fini par séduire le public algérois. Heureux d’avoir participé à ce match nul du Doyen, Oussalé compte faire beaucoup mieux à l’avenir, comme il l’a déclaré : «Le public nous a beaucoup aidés dans ce match difficile. Nous avons joué contre une bonne équipe bien préparée physiquement. Nous aurions pu réaliser un meilleur résultat si ce n’est cette réduction de l’effectif. Nous avions eu peu de temps pour préparer ce rendez-vous important, mais le résultat reste assez bon. Il reste encore d’autres matches pour réaliser des victoires et nous allons tout faire pour être à la hauteur dans cette compétition continentale. Quant à moi, je pense que j’ai fait de mon mieux et je compte redoubler d’efforts et donner le maximum pour gagner ma place et aider mon équipe. C’est un bon début et je vais être beaucoup mieux à l’avenir.»

REPRISE DEMAIN À 17H

La reprise des entraînements est fixée pour demain à 17h sur la pelouse du stade annexe du 5Juillet. Les camarades de Besseghier devront préparer leur prochain match dans cette compétition face au WAC. S. M.


06

VERS LE DÉPART DE SAYAH

Aujourd’hui, 18 juillet 2011, jour pour jour, coïncide avec la première réunion des actionnaires qui avaient tracé les objectifs de la saison sportive 2010/2011 qui vient de s’achever. Une réunion du conseil d’administration au niveau du siège du club qui était ressortie avec un objectif, à savoir une place sur le podium.

«J’ai des contacts avec des clubs du Centre, et je ne sais pas si je vais rester à la JSMB ou pas.» Tels sont les propos que nous a tenus le préparateur physique de la JSMB. Ce dernier nous a fait savoir qu’il a surtout des contacts avec des clubs de l’Algérois. Celui qui a passé trois saisons sportives au sein de la JSMB (de la saison 2008/2009 à celle écoulée), est en passe de quitter la JSMB. Si tel est le cas, ce serait une perte pour le club, lui qui a effectué un gros travail dans le domaine physique d’une manière méthodologique.

Avec le départ de N’djeng, la JSMB devra faire appel à un attaquant de grande valeur. Même s’il y aura Bouarab Tahar, Gasmi Ahmed, Aourès Mohamed Lamine et Rafik Boulainseur qui jouent dans le compartiment offensif, il n’empêche qu’avec les trois challenges auxquels la JSMB sera confrontée, à savoir la Ligue des champions d’Afrique, la coupe d’Algérie et le championnat, on devine aisément que le club aura besoin d’au moins de deux attaquants de valeur pour espérer frapper fort. R. M.

C

hose faite, puisque la JSMB a coiffé sur le poteau les autres clubs concernés par une place au soleil, hormis le leader qui était intouchable. Une année est passée donc, et la JSMB est en passe de jouer la Champion’s league africaine pour la première fois de sa longue histoire. La JSMB nouvelle génération, comme aime à l’appeler le président du conseil d’administration de la SSA/JSMB, Boualem Tiab, une équipe qui va de plus en plus vers un avenir radieux et là, il faut noter que chacun des actionnaires a contribué à la réussite de la JSMB, que ce soit B.Tiab, Batouche, Baba Aïssa ou Mohelleb. Des actionnaires qui se sont dévoués pour ce club qu’ils portent dans leur cœur, étant tous des enfants de la vallée de la Soummam.

de l’USM Alger et Yallaoui qui devrait rejoindre l’ESS. Jusqu’à présent, seul Ouali du Paradou AC a été recruté sous forme de prêt, avec possibilité de racheter son contrat. Les autres joueurs ciblés par la direction devraient signer ces jours-ci. Actuellement, l’effectif de la JSMB n’est composé que de 18 joueurs, alors que l’équipe a besoin d’au moins 25 joueurs d’égale valeur. Pourquoi ? Pour la simple raison que la JSMB est appelée à jouer sur trois fronts et, partant de là, un effectif riche est indispensable pour parer aux contraintes de la saison, où souvent on retrouve des joueurs blessés ou suspendus. R. M.

TOUAHRI (USMH) SERA-T-IL BEJAOUI ?

Au moment où des clubs qui aspirent à jouer les premiers rôles la saison prochaine ont déjà mis le paquet en recrutant des joueurs de valeur sur le marché, tel que l’USMAlger et l’ASO, voilà qu’au niveau de la JSMB le recrutement est en stand-by, ou comme on dit au point mort. Des joueurs ciblés sont partis vers d’autres clubs, à l’image de Djallit qui aurait signé un contrat au profit

Dans ce contexte, on croit savoir que la direction de la JSMB, particulièrement le manager général, Hakim Medane, est en contact avec l’enfant de Timezrit, dans la wilaya de Béjaïa, Amine Touahri, soit l’attaquant de l’USMH de ces deux dernières saisons. Ledit joueur dit être intéressé par l’offre que lui a faite la direction de la JSMB et il se dit prêt à vêtir le maillot Vert et Rouge. On avance que le challenge de la Champion’s league africaine va peser lourd dans la décision finale de ce joueur de rejoindre ou non le club de sa wilaya natale. R. M.

Je pense que les choses sont claires en ce qui concerne notre participation à la Ligue des champions d'Afrique. Pour notre première participation, on tentera de réaliser un bon parcours et surtout bien représenter le pays, et ce, bien que la tâche ne sera pas facile devant de grosses cylindrées qui feront leur possible pour réaliser de bons résultats. Revenons au parcours de votre équipe, comment l'évaluezvous ? Je pense que notre parcours est amplement positif, dans la mesure où nous avons réussi à terminer le championnat à la deuxième place du classement et en nous qualifiant pour la Ligue des champions pour la première fois dans l'histoire du club. En plus de cela, et malgré quelques faux pas que nous avons concédés à domicile, on a réussi à se ressaisir à la fin du championnat et de terminer la saison en beauté, et c'est le plus important pour nous. Et qu'en est-il de votre parcours personnel ?

Pour ce qui de mon parcours personnel, je préfère laisser le soin aux supporters et au staff technique de me juger. Malgré cela, je peux dire que j'ai fait de mon mieux pour être à la hauteur de la confiance placée en moi, en aidant mon équipe à réaliser de bons résultats. Pour cela, j'espère que j'ai bien accompli ma mission sur le terrain et j'espère que je serai encore meilleur la saison prochaine, et ce, afin d'honorer mon contrat jusqu'à la fin de saison. Et quel sera l'objectif de l'équipe pour la saison prochaine ? Certainement, comme la saison qui vient de s'écouler, l'objectif des dirigeants pour la saison prochaine est de faire mieux que la saison passée et surtout jouer les premiers rôles. D'ailleurs, je suis persuadé que les dirigeants feront un bon recrutement, qui permettra à l'équipe d'atteindre son objectif et d'être à la hauteur des espérances. S. A. S.

Le recrutement au point mort

Ph. Maracana

IL FAUT UN AUTRE ATTAQUANT DE POINTE

LIGUE 1

BÉJAÏA, dimension africaine ! Maracana N°1475 — Lundi 18 Juillet 2011

MAIZA : «J'ai opté pour la stabilité et je souhaite réaliser une bonne saison»

Ayant décidé de rempiler avec son équipe actuelle après avoir signé son nouveau contrat mercredi dernier, Maïza estime quen décidant de rester à la JSM Béjaïa, il a opté pour la stabilité, tout en souhaitant réaliser une bonne saison, surtout avec la première participation de la JSMB en Ligue des champions. Vous avez décidé de renouveler votre contrat avec votre équipe finalement, n'est-ce pas ? Effectivement, comme je l'ai déjà affirmé auparavant, j'ai donné la priorité à mon équipe, la JSMB, et, Dieu merci, je n'ai pas changé de position bien que j'ai fait l'objet de certains contacts. Pour cela, et après ma deuxième rencontre avec les dirigeants, on n'a pas mis beaucoup de temps pour trouver un terrain d'entente et prolonger mon contrat.

Quelles sont les raisons qui vous ont poussé à rester dans cette équipe ? Je ne vous cache que je me sens bien dans cette équipe, où j'ai passé une très belle saison. Pour cela, lorsque j'ai été sollicité par les dirigeants pour renouveler mon contrat, je n'ai pas hésité à donner mon accord de principe, et lors des négociations, on a vite trouvé un accord et j'ai décidé de rester. Et quel est votre objectif en restant à la JSMB ? Comme chaque joueur, mon premier objectif en restant encore à la JSMB est de faire mieux que la saison précédente et de réaliser un bon parcours, surtout que nous sommes appelés à disputer la Ligue des champions la saison prochaine. Pour cela, nous allons faire de notre mieux pour honorer notre contrat et être à la hauteur des attentes. En évoquant La ligue des champions, quel sera votre objectif pour la saison prochaine ?

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

BOUSSEKINE : «Ma présence gênait plusieurs personnes» Maracana N°1475 — Lundi 18 Juillet 2011

Ph. Maracana

C’est un homme, quelque peu, déçu pour ne pas dire écœuré face à l’ingratitude de ceux avec qui il a travaillé pendant 5 ans. Un homme qui connaît bien la maison de la JSMB et où il est respecté et estimé par les supporters. Boussekine Sami est un diplômé de l’INFS de Aïn Benian où il est sorti major de promo. Il a épousé, par la suite, la carrière de footballeur pendant 13 ans avant de devenir entraîneur en 1991. Un véritable bougiote qui a exercé à la JSMB pendant 5 ans, en collaboration avec notamment, Khezzar, Chay et Menad. Pour cette saison, notre interlocuteur a reconnu la faillite du staff technique, sous la coupe de Menad. Aussi, a-t-il préféré démissionner. Cependant, B. Tiab a refusé son départ et l’a même solliciter pour prendre en main les destinées des Vert et Rouge; jusqu’à la fin de la saison. Entre temps, c’est Bouali qui a été désigné et, depuis le match de Saïda, l’artisan de la victoire contre l’Entente a préféré s’occuper de sa mère, malade :

Que devient Boussekine ? Je m’occupe actuellement de ma mère qui est malade. Et j’avoue que je suis, quelque peu, loin de ce qui se passe.

Vous n’allez pas me dire que vous n’êtes pas en contact avec vos collègues ? Non, pas du tout. Depuis le match de Saïda, personne n’a demandé des nouvelles de ma situation familiale. Pourtant, tout le monde était au courant que ma mère était gravement malade. Pourquoi tout cela ? Et bien, parce que j’étais en désaccord total, par rapport à l’approche pédagogique et au projet de jeu. Cela ne signifie pas qu’on est contre moi, je sais que ma présence les gênait en quelque sorte. Et Bouali, dans tout cela ? On n’a pas eu à discuter de football ensemble.

Revenons à la période où Menad exerçait. On sentait, déjà, qu’entre vous deux ça n'allait pas bien. Que s’est-il passé ? J’ai pris position entre l’amitié et l’intérêt du club. J'ai choisi ce dernier point. Cela ne veut pas dire aussi que Menad ne s'est pas donné à fond pour le club. Loin de là. Et alors ? Je ne pouvais pas me permettre qu’il y ait deux sons de cloche dans une équipe. Je suis de ceux qui ont été partie prenante du projet, mais j’ai eu le courage de le critiquer pour qu’il y ait rectification au moment opportun. La preuve, il y a eu un déclic psychologique et j’assume ce que je dis. Et B. Tiab dans tout cela ? Je me demande réellement si les gens qui

07

travaillent à la JSMB, lui disent toute la vérité sur les événements qui se passent, quand il est absent. Ce que je retiens, c’est l’évolution de ce club. Nous l’avons préparé, nous l’avons mené et les moins méritants en profitent aujourd’hui.

Vous paraissez écœuré, n’est-ce pas ? Ecœuré oui, mais j’avoue que j’ai passé, aussi, de bons moments. Je retiens, sans conteste, ces moments de joie et la considération que m’ont toujours voué les joueurs. Que demandez-vous aujourd’hui ? J’aimerai qu’un membre du conseil d’administration me rencontre. J'ai tout fait pour qu’il y ait une discussion avec un membre du conseil, mais je sais que beaucoup font tout pour capoter une telle rencontre, malgré mon vœu éternellement renouvelé. Et si cette rencontre n'aboutirait pas ? Je préfère parler en catimini que d’étaler des vérités publiquement. Je ne demande qu’a être écouté. Un dernier mot … Ce que je retiens de gratifiant vis-à-vis des sacrifices que j’ai consentis pour ce club, c’est qu’aucun joueur ni aucun supporter n’ont remis en cause ma compètence, ni ma bonne moralité. C’est ce que je retiens de mon passage à la JSMB. Je termine par féliciter les joueurs, les principaux et uniques artisans de la 2e place. Entretien réalisé par Abdelkader Zoughaieleche

Les dirigeants préparent leur rush JUSQU’À PRÉSENT, UN RECRUTEMENT CHÉTIF ;

P

ourtant, tous les joueurs s’intéressent à la JSMB. Un grand nombre d’entre eux préfère l’ambiance et la sérénité qui entourent le groupe, que la manne financière, évaluée à des milliards. Cette saison paraît, quelque peu, différente des autres. Des noms ont été avancés, à l’exemple de Djallit où le président B. Tiab avait, luimême, confirmé sa venue. Djallit qui a été approché par le MCA, serait en train d’étudier les propositions des deux équipes. Pour plusieurs observateurs sportifs, une éventuelle venue de Djallit pourrait parer au départ de Zerdeb. Les dirigeants béjaouis qui, avouons-le, ont, quelque peu, temporisé en matière de recrutement, où, faut-il le rappeler, le transfert de N’Djeng leur a pris beaucoup de temps, semblent, aujourd’hui, décidés à rattraper le temps perdu. Aussi, des contacts auraient été établis avec Touahri, l’attaquant d’El Harrach, en fin de contrat. Les responsables du club de Yemma Gouraya auraient, même, pris attache avec Mazouzi, le gardien de but de l’USM Alger et n°1 de l’EN olympique. Si cela venait à se confirmer, Mazouzi serait, alors, le 3e gardien de but, après Djebarat et Cedric qui ont rempilé pour deux ans chacun.

Y a-t-il un problème d’argent ?

A vrai dire, si le recrutement de cette saison n’aura pas été comme l’auraient souhaité

tous les supporters, notamment, avec la participation à la compétition africaine où l’expérience et le talent sont de mise, certains estiment que cela est dû au manque d’argent. Un manque qui n’aurait pas permis aux dirigeants d’aller chercher des joueurs de talent à l’image de Djediat, ni même pouvoir garder un des leurs, Meftah en l’occurrence. Et si, évoque-t-on dans les coulisses, Maïza, Gasmi et Maroci ont été convaincus de rester, cela s’est fait, après de pénibles négociations. Aussi, l’on se demande si, aujourd’hui, les pouvoirs publics vont devoir aider le club, d’autant plus qu’il est appelé, non seulement, à représenter toute la région, mais l’Algérie entière, dans une compétition à laquelle il va participer pour la première fois de son histoire.

Et les jeunes ? Pour la saison prochaine, on parle de certains juniors qui seront promus en seniors. Déjà, le nom de Merzougui est en train de circuler. Un gardien de but dont on dit le plus grand bien et qui sera aux côtés de gardiens d’expérience. Cependant, l’information faisant part de la venue de Mazouzi, si elle venait à se confirmer, risque de remettre en cause le programme de formation, si cher à Meddane. Ce qui est, toute-

Ph. Maracana

Mis à part Ouali, aucune autre recrue officielle n’est venue parapher sur le registre des Vert et Rouge.

fois, sûr, la présence de Boulaïnceur, Aourès et Mebarakou sera d’une grande utilité la saison prochaine. Avec un recrutement jusque-là, surtout, en attaque, Boulaïnceur, habitué aux grands risques, aura une belle opportunité d’arracher cette place de titulaire, même si Gasmi et Bouraba sont encore là. Quant à Aourès, la Champions League pourrait lui offrir l’occasion de s'épanouir et, pourquoi pas, A. Z. décoller.

UN RENFORT DE CHOIX POUR BÉJAÏA Bachiri, Benchaira, Mekkioui …

Le défenseur axial du WA Tlemcen Redouane Bachiri, le milieu pivot du CABBA Azzedine Benchaira et le latéral gauche chélifien Mohamed Mekkioui viennent d’opter officiellement pour les Vert et Rouge de Béjaïa. Les trois joueurs seront aujourd’hui au bureau du président Tiab pour signer et parapher les documents de leur engagement au club de la Soummam.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


08

LIGUE 1

Maracana N°1475 — Lundi 18 Juillet 2011

Charef propose Médéa ou Aïn Defla AU CAS OÙ LAVIGERIE N’EST PAS HOMOLOGUÉE

Ghariche sur la bonne voie

Le milieu de terrain du SAM Ghariche est la priorité de l’USMH en cette période de recrutement. Selon nos sources, l’administration a tout conclu avec le joueur et il ne reste que la signature du contrat qu’il va parapher avec les Jaune et Noir. L’administration a eu son accord pour évoluer la saison prochaine sous les couleurs harrachies.

Des joueurs de l’USMO, Arzew, Maghnia et l’USMS visés

Selon des sources très bien informées, nous apprenons que l’USMH continue son opération de prospection et de recrutement des joueurs qui évoluent dans de petits clubs. Des joueurs issus de l’USMO, Arzew, Maghnia ou bien de l’USMS sont sur les tablettes de l’administration qui finalisera avec eux prochainement. L. S.

S

Ph. Maracana

Selon nos sources à l’USMH, on nous fait état que Charef a établi une première liste des joueurs qui seront libérés. Cette liste, toujours selon nos sources, contient les noms de sept joueurs qui ont rarement joué la saison dernière. Il s’agit de Kabla, Guebli, Zouak, Chache, Mahfoud, Bellat et même Latrèche. En effet, cette liste pourrait être élargie en fonction du nombre de joueurs qui seront recrutés cette saison.

elon des sources très bien informées des affaires de l’USMH, on apprend que l’entraîneur en chef Boualem Charef aurait proposé de recevoir la saison prochaine soit au stade de Médéa soit celui d’Aïn Defla, et ce au cas où l’équipe n’aurait pas le droit de recevoir ses adversaires au stade de Mohammadia surtout que ce dernier ne peut pas accueillir les 10 000 places qu’exige la ligue. Par ailleurs, l’APC de Mohammadia n’a pas encore débuté les travaux pour construire de nouvelles tribunes. «La situation actuelle est très difficile vu que l’APC n’a rien fait afin de construire de nouvelles tribunes pour que le stade soit conforme aux règlements, ce qui va nous pousser à demander une

deuxième dérogation et nos chances de l’avoir sont très infimes. En cas de refus, on va choisir un autre stade pour accueillir nos adversaires», affirme Mana, le porte-parole de l’USMH. Néanmoins, selon les mêmes sources, Charef aurait proposé à Laïb au cas où l’USMH ne règle pas ce problème de recourir au stade de Médéa ou celui d’Aïn Defla, surtout que les stades du centre ne seront pas disponibles surtout avec l’accession du NAHD.

Les stades d’Alger ne veulent pas de l’USMH

«Il finira comme Menadi»

Il faut savoir que les stades d’Alger refusent de voir évoluer l’USMH sur leur terrain pour des raisons

sécuritaires à l’image de Kouba, du 20-Août ou de Rouiba car les autorités locales, selon nos sources, n’acceptent pas cette idée.

L’APC de Mohammadia montrée du doigt

L’APC de Mohamadia est considérée au sein de l’USMH comme étant la seule responsable des déboires de l’équipe car elle tarde toujours à concrétiser ses promesses vis-à-vis de l’administration de l’USMH, à savoir construire de nouvelles tribunes de 3 500 places, une chose qui a mis l’équipe dans l’embarras. Il est à rappeler que l’APC détient toujours la gestion du stade. L. S.

MANA TIRE SUR HADDAD

Le porte-parole de l’USMH et ex-président de cette équipe revient sur les pratiques du PDG de l’USMA qui a ravagé tout le marché des transferts en déboursant des sommes faramineuses. Selon Mana, Haddad, s’il continue d’agir de la sorte, finira comme Menadi et l’USM Annaba qui ont rétrogradé en Ligue 2 malgré les sommes déboursées. Selon lui toujours, le football n’est pas que de l’argent et le recrutement de grands joueurs mais beaucoup plus de la formation et la structuration du club. «Pour moi, je pense que si Haddad continue à distribuer son argent à gauche et à droite, il finira comme Menadi, surtout que la rue ne va pas lui pardonner au cas où le club ne réalise pas ses objectifs la saison prochaine», a dit Mana.

«Certains voulaient créer la zizanie»

Dans le même contexte, Mana affirme que certains à ElHarrach voulaient créer la zizanie au sein de l’équipe en déclarant que Charef allait quitter le club. Ces gens-là, qui sont connus à El-Harrach, ne veulent pas que le club continue sur sa lancée pour la saison prochaine mais l’USMH restera debout et fera une grande saison malgré le peu de moyens dont elle dispose

«On a donné une deuxième chance à Laïb»

Mana a clairement répondu aux rumeurs qui circulent avec insistance à El-Harrach et qui font état du départ de Laïb. A ce sujet, Mana a dit : «Le conseil d’administration a décidé à l’unanimité de donner une deuxième chance à Laïb afin de continuer cette saison et de se charger de l’opératio recrutement.»

«Il y aura d’autres Boumechera et

Boualem cette saison»

Concernant le départ de quelques joueurs cadres de l’USMH, à l’image de Boumechera et Boualem, Mana déclare qu’il respecte leur décision puisque ces deux joueurs veulent assurer leur avenir et c’est tout à fait légitime. Selon lui, il y aura d’autres Boumechera et Boualem la saison prochaine à l’USMH puisque l’administration est déjà en pourparlers avec des joueurs doués dans de petits clubs de l’Ouest.

«Le stade est un vrai casse-tête pour nous»

Pour le problème du stade, Mana affirme que le club ne sait pas encore où il recevra ses adversaires la saison prochaine, surtout que l’APC n’a pas construit de nouvelles tribunes. Si la ligue ne donne pas une dérogation au club, l’Etat doit assumer ses responsabilités et nous construire un terrain. L. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ph. Maracana

Kabla, Chache, Zouak, Bellat, Guebli, Latrèche et Mahefoud sur la première liste des libérés


LIGUE 1

09

Maracana N°1475 — Lundi 18 Juillet 2011

Le Chabab avec la même allure, mais...

ALORS QUE LE CLUB COMPTE ENCORE RECRUTER DEUX ÉLÉMENTS

CONCERNANT LE VOTE DE L'AG

Avec le volet recrutement qui touche à sa fin, et l'entraîneur qu'on est allé chercher du côté du Maroc, le Chabab de demain se dessine petit à petit. L'opération n'est pas spectaculaire comme de coutume, et la direction a décidé d'investir judicieusement, et la réussite de la saison dernière n’a fait qu'encourager la direction à rester lucide et ne pas se prendre au jeu de la surenchère.

Ph. Maracana

changements et ne compte pas rester les bras croisés pour tenir ses promesses. Si les joueurs peuvent, demain, ne penser qu'au football, ce qui n'a pas été le cas la saison écoulée, c'est de bon augure. Il faut dire que la direction a choisi sa politique en s'attelant à faire renouveler les nombreux cadres en fin de contrat, ce qui laisse les supporters confiants quant à l'avenir de leur équipe.

Boussehaba, Djallit, Youcef Sofiane et le cas Aksas

Si la direction est en train de négocier avec trois attaquants pour compléter son recrutement ciblé, une piste inattendue est entrée en lice, et

Derrag : rendez-vous hier soir avec la direction

L’attaquant mouloudéen, Derrag, était attendu hier soir dans les bureaux des responsables belouizdadis, et ce pour trouver un terrain d’entente définitif sur son probable transfert. Les négociations sont à un stade avancé, et Derrag attend une offre concrète pour opter pour le CRB, à défaut de rempiler au Doyen. Les responsables du CRB avancent que seulement quelques détails restent à régler pour convaincre Derrag de porter les couleurs du CRB, et la décision sera connue à l’issue de ladite entrevue.

Rebih signe officiellement

C’est à présent officiel, l’attaquant Rebih a rempilé au profit du CRB, avec lequel il est lié pour une autre saison. Convoité par plusieurs clubs de l’élite, à l’instar de l’USMA et du MCA, qui n’ont pas lésiné sur les moyens, il a finalement jeté son dévolu sur le Chabab, et les responsables comme les supporters sont soulagés par cette décision.

Boussehaba est Belouizdadi

Finalement, l’attaquant Boussehaba a trouvé un terrain d’entente avec le CRB, et c’est avant-hier que son cas a été définitivement réglé. Ainsi, Boussehaba sera Belouizdadi la saison prochaine, et la direction est satisfaite d’avoir pu convaincre le joueur de continuer l’aventure interrompue, le temps de la phase retour de la saison écoulée. Ainsi, après Rebih, Slimani, Aoued, Maâmeri et Boukria, c’est Boussehaba qui renforce le groupe en M. M. prévision de la saison prochaine, en ayant trouvé un compromis.

Gamondi attend du concret pour revenir SA SUSPENSION TOUJOURS MAINTENUE

En contact permanent avec les responsables du Chabab, l’entraîneur argentin Gamondi est toujours disposé à rempiler au Chabab, et ce selon un responsable du club. Ce dernier nous a confié que Gamondi attend du concret en ce qui concerne sa sanction, qui est maintenue jusqu'à présent, et si elle n’évolue pas favorablement, il sera improbable de le voir rempiler et rester six mois dans les tribunes. Kerbadj a fait une promesse, mais la situation n’a pas encore évolué dans le sens souhaité par tous les Belouizdadis, lesquels espèrent son retour et attendent avec impatience de connaître l’issue de cet épisode qui les tient en haleine. Gamondi est selon nos informations disposé à revenir pour un autre bail, et sa décision est suspendue à la sanction de la ligue, qui sera ou non levée. M. M.

c'est celle d’Aksas. La direction a libéré Maziz pour dégarnir le compartiment défensif, mais le retour d'Aksas chamboule les calculs de la commission de recrutement, laquelle n'a plus que deux places de libre. A la recherche de deux attaquants, et dans l'attente de finalisation avec les trois joueurs cités, la direction se penche aussi sur le cas Aksas et son éventuel retour au club, surtout qu'il a été un pion important sur l'échiquier de Gamondi. Les contacts sont avancés avec tous les joueurs en question, et il semble que des rebondissements seront à l'affiche cette semaine. Si Gamondi revient, il pourra vite trancher, connaissant la valeur du joueur.

Meguehout dès aujourd'hui en Arabie saoudite

Le milieu défensif, Meguehout, a finalement tranché quant à sa future destination, qui ne sera autre que le club saoudien d'El Quadissia. En effet, après avoir reçu une offre pour rempiler au CRB, Meguehout a décidé d'aller tenter une aventure professionnelle et jouir des moyens matériels du club saoudien. Ainsi, il s'est envolé aujourd'hui pour l'Arabie saoudite, après avoir confirmé son accord aux responsables du club cité pour porter les couleurs de l'équipe d'El Quadissia. M. M.

MAZIZ : «Si je pars, c’est la conscience tranquille»

C’est un enfant du club qui se sent lésé, et ce en attendant de quitter officiellement le CRB par la petite porte après tant de sacrifices. Maziz Najib, le défenseur central, a été lésé selon ses dires, et selon lui, c’est l’entraîneur qui n’a pas su l’estimer à sa juste valeur, et ne lui a jamais offert une chance de prouver ses qualités. Maziz n’a pas évolué à son poste de prédilection et cela tout au long de la saison, ce qui ne l’a pas empêché de garder son sérieux et son abnégation, ne manquant jamais à l’appel du club. «Je ne vais pas me lamenter, car j’ai toujours été honnête avec le Chabab. Je regrette que mes efforts soient partis en fumée, mais si je quitte le club, ce sera la conscience tranquille. J’attends ma lettre de libération, et je vais chercher un club preneur sans néanmoins me précipiter», a dit Maziz, avant d’ajouter : «Je suis un enfant du club, et je me suis sacrifié pour ce dernier, mais je me suis senti étranger au cours de la saison. J’ai même raté mon bac pour répondre à l’appel du CRB, mais c’est la vie et je vais faire avec.» M. M. Ph. Maracana

L

es cadres de l'équipe, à l'image de Maâmeri, Slimani, Rebih et autres Boukria et Aoued, seront de l'aventure pour une autre saison, et les renforts, qui seront connus en intégralité au cours de la semaine, dont deux joueurs annoncés pour clore le recrutement, vont compléter le groupe des Naïli, Benabderrahmane et Hosni qui ont déja signé leur contrat. Ainsi, le Chabab ne changera pas tellement son allure, et l'équipe qui s'est distinguée la saison dernière devra confirmer sa belle saison, qui laisse néanmoins un goût amer, avec les ambitions africaines qui s'évaporent soudainement. Cependant, le Chabab aura plus de moyens, et ce avec l'ouverture du capital social du club qui permettra aux invesstisseurs potentiels de se lancer au sein de la SSPA CRB. Gana a déja promis de grands

La DJS se saisit du dossier

LES SUPPORTERS SOLIDAIRES DE FAROUK BOUHENNI

Les nombreux forums et groupes de supporters du Chabab se mobilisent pour demander la libération du supporter des Sang et Or, Farouk Bouhenni, détenu au même titre que plusieurs jeunes. Les supporters lancent des pétitions et des appels constants aux autorités pour libérer Farouk Bouhenni qui, selon eux, est injustement incarcéré.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ayant reçu les deux PV établis par les services de sécurité et l'huissier de justice du club, la DJS se saisit du dossier afin de le traiter et valider l'AG. Les responsables du club, indignés par la réaction de certains proches du club, sont confiants et pensent que l'AG aurait dû se tenir dans les normes et la sérénité qui doivent être toujours de mise, et Gana sera aussitôt intronisé officiellement, de même que la démission de Kerbadj sera acceptée.

LE STAGE AURA LIEU EN ALGÉRIE

Selon nos informations, la direction songe sérieusement à programmer le stage de l'équipe au pays, et ne pas recourir à la piste étrangère. Cependant, le stage aura lieu en dehors de la wilaya d'Alger, et ce pour pouvoir soumettre tous les joueurs à un programme spécifique qui s'accordera avec les exigences du mois sacré de ramadan. Le lieu du stage n'a pas encore été arrêté et de nombreux complexes sont proposés. Le CRB veut s'inspirer de la réussite de l'USMH dans ce registre, et Aïn Témouchent n'est pas à écarter comme choix ultime.


La direction du club d'El Hamri, d'une part, et le père du joueur, d'autre part, ont confirmé la proposition du réputé club belge, Anderlecht, pour l'international olympique oranais. La formation belge, plusieurs fois championne de son pays, aurait proposé la somme de 500 000 euros au MCO, et un contrat de stagiaire pour le joueur. La direction a refusé cette somme, qu'elle considère minime par rapport à la valeur du joueur.

Interrogé sur la possibilité qu'il devienne l’un des actionnaires majoritaires du club qu'il avait présidé durant de longues saisons, jusqu'en 2008, Youssef Djebbari a posé comme préalable le passage au crible de la situation financière du MCO et le montant de ses dettes. «J'ai reçu une proposition de Mehiaoui afin que je rejoigne le conseil d'administration du Mouloudia.

D

e prime abord, je ne suis pas contre dans la mesure où j'avais demandé à le faire dès le début, en 2010. Mais, il faut d'abord que je sois au courant de toute la situation financière exacte du club.» En ce qui concerne la désignation de Larbi Abdelilah en tant que nouveau président, Youssef Djebbari a déclaré que

cela est anti-réglementaire. «Larbi Abdelilah, qui a travaillé avec moi et qui a une compétence reconnue, peut être désigné en qualité de président intérimaire, mais pas comme président à part entière. Pour cela, il faudrait que sa nomination, ou plutôt son élection se fasse dans des conditions juridiques règlementaires.»

El Hssira en fièvre

L'annonce du départ de la présidence du club de Tayeb Mehiaoui a ouvert bien des appétits au niveau de l'environnnement du mythique club d'El Hamri. Certaines sources qui gravitent autour du kiosque à café de de la gare routière annoncent déjà une OPA par Djebari et les siens sur le Mouloudia. En outre, «ils spéculent sur le retour de Cherif El Ouazzani et Ouasti, deux éléments (entraîneur et joueur), qui n'ont pas encore trouvé de club à l'heure actuelle. Ils pensent faire revenir la gestion de la formation aux années de l'amateurisme, avec comme base certains irréductibles supporters d'El Hamri et d'ailleurs, capables de tout et surtout d'influencer les éventuels détracteurs de la politique M. T. des gens d'El Hssira»

HARIZI A SIGNÉ

Ph. Maracana

BELAÏLI N'IRA PAS EN BELGIQUE

LIGUE 1

Djebbari rencontrera bientôt MEHIAOUI Maracana N°1475 — Lundi 18 Juillet 2011

Ph. Maracana

10

C'est fait, l'ex-joueur de l'USMB, Harizi, vient de parapher avant-hier un contrat d'une année, moyennant la somme de 600 millions de centimes. Hier, Tayeb Mehiaoui, qui continue de s’occuper des affaires courantes en attendant l'installation officielle de Larbi Abdelilah, a repris la route sur Alger, où il devait conclure hier avec Maâzouzi et Bessaïh. D'autre part, un membre de la direction a déclaré encore une fois que «la politique que prône le conseil d'administration repose sur les jeunes et non le recrutement de pseudo vedettes, qui n'apporteront que des problèmes à la formation, comme ce fut le cas la saison dernière.»

BENGOREINE ET FELLAH SIGNENT

AMRANI REMPILE POUR UNE AUTRE SAISON

N'ayant pas trouvé de club selon ses désirs, le gardien Fellah, qui a fait une bonne saison au Mouloudia, a trouvé un terrain d'entente sur le volet financier avec la direction et a renouvelé son contrat pour une saison. Même cas pour le défenseur gauche, Sofiane Bengoreine, et ce, pour la même durée.

LES CADRES DE L’ÉQUIPE PRÊTS À REMPILER SI…

L’entraîneur tlemcénien, Abdelkader Amrani, a finalement mis fin au suspense, qui n’a que trop duré, en signant un contrat au WAT pour une autre saison. Le contrat a été signé samedi soir à Tlemcen, en présence du staff dirigeant widadi, à sa tête le boss Yahla Abdelkrim. Les deux parties se sont mises d’accord avec le coach, qui espère réaliser une bonne saison.

Qui seront les joueurs libérés ?

Si le public tlemcénien attend avec impatience de découvrir les nouveaux visages qui défendront le maillot Ciel et Bleu l’an prochain, il a hâte aussi de découvrir la fameuse liste des libérés qui sera dévoilée durant les heures à venir, avec la présence de certains éléments confirmés, comme nous l’a révélé une source proche du club. Même si rien n’est encore officiel, on parle dans les coulisses du club phare de Sidi Boumediène que la direction du WAT songe déjà à libérer de grandes pointures, à l’image de Chaïb Sofiane, Boukhari, Boukhiar, Zazoua, Aït Hamlet, Lazaref.

LE WIDAD EN CONTACT AVEC 6 NOUVEAUX JOUEURS

Ph. Maracana

Même si la formation tlemcénienne a arraché son maintien de justesse à l’ultime journée le championnat, en battant le leader chélifien à domicile, les cadres de l’équipe widadie, tels que Boudjakdji, Bachiri, Belgherri, Djemili, Boulahia ne sont pas contre l’idée de rempiler pour une nouvelle saison au WAT, seulement, ils exigent la totalité de leur dû. Ils veulent d’abord empocher une grande partie de leur dû avant de s’engager pour une nouvelle aventure.

Le staff technique a dressé une liste de joueurs libérales, cependant celle-ci ne pourra être établie qu’après avoir validé l’opération recrutement qui a été enclenchée juste après la réunion de samedi, où l’on parle de six joueurs qui ont été contactés récemment, à savoir les deux Tlemcéniens, Djallit et Yala Dif, Mangolo (ASO), Aouami Bouzar (Hadjout), et Leghzel, l’attaquant de l’AS Khroub. Tout ce beau monde est attendu au courant de cette semaine à Tlemcen pour les négociations, où seul le Camerounais Mangolo, qui se trouve en vacances au Cameroun, sera attendu aujourd’hui. S. T. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


On parle, du côté du NAHD, d'un jeune attaquant de l'ASO Chlef, répondant au nom d'Aït Taher, qui aurait été proposé aux dirigeants du Nasria pour renforcer le compartiment offensif. Selon ces sources, un manager aurait demandé à étudier cette proposition, malgré le fait qu'il ne sera pas possible de prendre l'avis du joueur qui se trouve actuellement au Brésil pour prendre part au Mondial militaire avec l'EN.

L'USMB a contacté Natèche L'USM Blida a officiellement contacté le gardien de but du Nasria, Abderaouf Natèche pour remplacer l'ex-international, Lounes Gaouaoui, qui a décidé de quitter le club, car ce dernier ne veut pas évoluer en Ligue 2. Le seul couac pour Zaïm est que le joueur a donné son accord aux dirigeants du Nasria pour renouveler son contrat et qu'il sera donc difficile de lui faire changer d'avis.

La direction ne veut pas entériner l'accord avec Natèche et Hafid La direction du Nasria ne compte pas entériner l'accord qui a été passé entre le président Mana et le dirigeant Bouderouaya avec les deux joueurs que sont Abderaouf Natèche et Rabah Hafid. En effet, les dirigeants, plus particulièrement le président Mahfoud Ould Zemerli, ne comptent pas faire signer ces deux joueurs pour seulement une année, comme cela a été convenu entre les deux parties. Ould Zemerli avait d'ailleurs juré qu'aucun joueur ne signera moins de deux ans. R. M.

Benamri ciblé par Haddad L'international espoir et défenseur du Nasria, Djamel Benamri, est pisté par les clubs de Ligue 1, surtout par les plus grosses cylindrées qui souhaitent l'avoir dans leur effectif.

A

insi, après l'Entente de Sétif qui souhaitait l'enrôler et l'avait officiellement contacté il y a quelques jours par le président Hammar, c'est au tour de l'USM Alger qui le veut également. Le patron des Rouge et Noir, Ali Haddad, a ainsi envoyé un émissaire pour discuter avec le joueur afin de le convaincre de porter les couleurs usmistes. C'est Mohamed Mekhazni, membre de la commission de recrutement, qui a officiellement contacté le joueur pour tenter de le sonder. Mekhazni lui dira que son club est très intéressé par ses services et il souhaiterait que Benamri lui rende une réponse dans les plus brefs délais pour voir s'il peut envisager de le faire venir. Toutefois, Benamri lui avouera qu'il est encore lié par contrat avec le Nasria et que les dirigeants ne veulent pas entendre parler de son départ, surtout qu'ils veulent monter une grande équipe la saison prochaine pour jouer une place honorable. Lui-même ne veut pas partir pour le moment, car il considère qu'il est important de se stabiliser s'il souhaite progresser et s'illustrer avec l'EN espoirs, avant d'envisager ensuite d'opter pour un club plus prestigieux. Benamri attend, néanmoins, un contact des dirigeants du Nasria pour discuter de son avenir dans le club et éventuellement pour voir leur offre financière, d'autant plus qu'il souhaite que son salaire soit revu à la hausse puisque main-

11

SOUAKIR PAS INQUIET DES PERTURBATIO NS DES DIRIGEANTS DU MOB

Ph. Maracana

On parle d'Aït Taher

Maracana N°1475 — Lundi 18 Juillet 2011

tenat il a un statut d'international et qu'il est sur les tablettes de nombreuses formations qui souhaitent s'attacher ses services. Il faut savoir aussi que le joueur vient d'être con-

tacté par le MCEE qui a souhaité l'engager, avant qu'il ne fasse la même réponse aux responsables d’El Eulma, à savoir qu'il est toujours lié par contrat. R. M.

Salah ne refuse pas de travailler avec Medjahed Même s'il a avoue qu'il n'a, pour le moment, rien reçu et qu'il n'a pas été contacté par les dirigeants, il n'empêche que l'entraîneur des gardiens de but, Salah Kamel, a avoué qu'il ne refuserait pas de travailler avec Medjahed si ce dernier lui ferait appel, surtout qu'il est employé au club et qu'il attend donc de voir ce qui se trame au club pour prendre une décision, bien sûr s'il est officiellement contacté par les responsables du club.

Le nouvel attaquant du Nasria, Hicham Souakir, nous avouera qu'il n'est nullement inquiet des perturbations des dirigeants du Mouloudia de Béjaïa qui tentent de faire capoter son transfert au NAHD, sous prétexte qu'il est dans un club professionnel, maintenant que les Crabes ont accédé en Ligue 2 et qu'il se doit donc d'avoir sa lettre de libération pour signer ailleurs. Toutefois, Souakir, lui, indiquera que la loi est claire et dit que tout joueur n'ayant pas de contrat est libre d'opter pour le club de son choix. R. M.

«La blessure et la libération m’obligent à patienter»

BITAM :

Victime d’une arnaque contractuelle avec l’USMB, Bitam, qui a signé pour une saison, s’est retrouvé lié pour deux années, après avoir passé six mois à l’USMB, il s’est vu prêté au CAB pour six mois au mercato dernier, pour cette nouvelle saison, il est dans une situation inconfortable, blessé aux adducteurs, il a frôlé la pulbalgie et doit se soumettre à une longue période de soins pour espérer reprendre vers le mois de novembre. Il nous explique sa situation.

Ph. Maracana

LIGUE 1

Comment se porte Bitam en cette période de préparation et de signature ? Je ne vous cache pas que je suis très mal, mon moral est à plat et pour le moment, je ne vois pas l’issue. Est-ce que vous faites allusion à votre libération avec l’USMB ? Oui, il y a ce problème de libération et il y a aussi celui de ma blessure qui m'inquiète le plus. Selon les examens médicaux, je dois me tenir au repos et aux soins durant une période de deux mois, avant d’entamer la rééducation. Est-ce qu’on peut dire que vous allez rater la

phase aller ? Très probablement, car je dois me soigner en premier lieu, avant de penser à autre chose. Qu’en est-il de votre affaire de contrat falsifié? J’ai déposé un dossier auprès de la CRL/FAF qui s’est déclaré incompétente, car il faut authentifier la signature et l’empreinte digitale sur le contrat ce que la CRL/FAF ne peut pas faire. Maintenant, j’ai engagé un avocat, on a procédé à l’expertise de la signature et de l’empreinte sur le contrat avec la mienne, on prépare un dossier pour déposer une

plainte au tribunal. Un dépôt de plainte en justice risque de compromettre votre libération de l’USMB… J’ai chargé mon manager pour tenter de trouver une solution à l’amiable avec Zaïm, on a proposé de payer une somme d’argent raisonnable et restituer le chèque de 700.000 dinars en ma possession, je souhaite que ça se règle à l’amiable, à défaut, je vais patienter jusqu'au mercato pour être libre et signer après que je sois guéri . Dans tous les cas de figure, je dois patienter jusqu’au mercato. Vous semblez plus

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

préoccupé par la blessure que par la libération, non ? Tout à fait, car même si je suis libre et que je suis blessé, cela ne ne m’avance à rien, la libération je souhaite l’avoir en ce début de saison pour signer et me faire soigner au sein du club. Un dernier mot… Je souhaite arriver à une solution à l’amiable avec l’USMB, je ne souhaite pas aller en justice, je veux me consacrer aux soins pour pouvoir reprendre au mois de novembre inch’Allah. W. Y.


12

LIGUE 1

Maracana N°1475 — Lundi 18 Juillet 2011

«Tout pour confirmer» SENOUCI :

Senouci, qui vient de rempiler à l’ASO pour une autre saison, espère bien que son équipe confirme en défendant son titre.

MERZOUGUI KHEIREDDINE OPTE POUR L’ASO

Vous n’avez pas hésité à continuer à l’ASO, un commentaire ? L’idée de continuer à bien faire germe dans les esprits de tous les joueurs qui ont rempilé et l’aventure sera encore meilleure cette fois-ci même si la difficulté ne manquera pas puisque nous ferons face à d’autres challenges. J’ai donné mon accord de principe aux dirigeants bien avant la fin de saison et j’ai signé sans remords et avec une célérité surprenante. Medouar n’avait pas à beaucoup parler pour me convaincre.

L’exattaquant de Aïn Defla, Kheireddine Merzougui, âgé de 19 ans, a opté pour quatre saisons à l’ASO. Doté de qualités remarquable s, cet attaquant, qui était suivi par les responsables du club chélifien, a préféré l’ASO malgré les offres de certaines formations qui lui ont pourtant proposé des sommes alléchantes.

Malgré que vous ne manquiez pas d’offres… Il faut savoir que ma priorité allait à l’ASO où je n’ai manqué de rien durant toute la saison avec la réussite que vous savez. C’est vrai que j’avais reçu des offres mais le fait d’avoir promis de rempiler et d’avoir été en bons termes avec l’entourage de l’ASO ne m’a pas laissé indifférent. L’ASO était ma priorité même si les offres qui m’ont été faites ne manquaient pas de saveur. Presque tout l’effectif sera reconduit, un avis ? C’est un bon signe d’autant plus que nous n’aurons pas besoin d’attendre que les automatismes de cohésion et autres d’adaptation soient mis au point. Le groupe continuera presque dans sa totalité et c’est un facteur qui nous sera favorable pour réaliser nos objectifs.

Akkouche très chaud pour venir à Chlef…

L’attaquant du MCS, qui était pisté par plusieurs clubs de l’élite dont l’ASO, serait intéressé par l’offre des Chélifiens. L’ex-Canari aurait même avancé qu’il voudrait bien jouer à l’ASO si Medouar y mettra du sien quant au volet financier.

… pas Mohamed Rabah

Le milieu de terrain, Mohamed Rabah, qui a pourtant donné son accord de principe à Medouar et a demandé des jours de réflexion aurait décidé à ne pas rempiler à l’ASO surtout après le maintien de Ighil. En effet, Mohamed Rabah, qui a perdu sa place de titulaire sous la coupe de Ighil, ne veut pas revivre la même situation que celle de la saison écoulée.

Ighil sera toujours là, un bon signe, n’est-ce pas ? Le fait d’avoir le même staff technique est aussi un facteur qui sera en notre faveur pour continuer à bien faire. Je souhaite de tout mon cœur que l’équipe réussisse une saison exemplaire et qu’elle soit explosive car le titre que nous avons gagné a été à la sueur de nos fronts et nous allons le défendre de toutes nos forces. Propos recueillis par Z. Zitoun

n Aouamri tout près de l’ASO…

Évoluant dans le secteur défensif où il peut jouer sur les flancs et dans l’axe, l’ex-Usmiste qui intéresse de plus en plus la direction du club chélifien était attendu hier au siège du club. Libéré par l’USMA, Medouar a sauté sur l’occasion pour le recruter pour son profil qui sied à l’équipe d’autant plus que Ighil cherchait un élément pareil pour ses besoins tactiques. Le joueur qui est pisté par d’autres clubs aurait donné son accord de principe à Medouar.

n …Cheklam aussi

Même si cela s’avère être juste une rumeur, des voix insistent que l’ex- défenseur central de l’équipe chélifienne serait sur le point d’effectuer son retour au bercail après avoir donné son accord de principe à Medouar. L’enfant de Relizane est même attendu demain au siège du club pour négocier avec Medouar, ce dernier sera de retour du Maroc.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°1475 — Lundi 18 Juillet 2011

Yebda en balance à Bologne et Cesene EQUIPE NATIONALE

Non conservé par le Napoli au terme de son année de prêt, Hassan Yebda pourrait bien rebondir dans un autre club de Serie A italienne. Selon les médias italiens, le milieu de terrain sous contrat jusqu'en 2012 avec le Benfica, et à la recherche d'une solution de repli, peut compter sur l'intérêt de Bologne et de Cesene. Yebda est ainsi une des priorités de Bologne, désireux de renforcer son milieu de terrain. L'Algérien est en balance avec Sérgio Almiron (Juventus) et Gianni Munari (Lecce), les autres pistes explorées par le club. Du côté de Cesene, Yebda est la piste privilégiée après l'échec des négociations avec Roberto Guana (Palerme) et Rafael Martinho (Catane).

Lecce inflexible pour Mesbah L’international algérien Djamel Mesbah a repris les entraînements avec le groupe. Fortement convoité par Parme et l’Udinese, le défenseur latéral gauche de Lecce n’est plus autorisé à quitter le club, rapporte le site Internet italien spécialisé, Tutmercatoweb.it. En effet, les dirigeants de cette équipe, qui s’apprête à se rendre en stage bloqué à Modena, en Italie, ont affirmé qu’ils ne comptent plus se séparer de Djamel Mesbah et Daniele Cacia, très demandés sur le marché italien, cet été. En dépit de la position inflex-

Mehdi et Medjani en stage à Anglet depuis hier

ible des dirigeants de Lecce, qui refusent d’entendre parler du départ de Djamel Mesbah, cet été, Parme AC, qui a à maintes reprises affiché son désir d’enrôler le Fennec, compte proposer une dernière offre aux responsables de Lecce avec l’espoir de les convaincre. «Mesbah reste notre priorité, c’est un joueur que nous convoitons. Nous espérons convaincre les responsables de Lecce cette fois-ci de nous le céder», a dit le président parmesan, un peu déçu de la position des dirigeants de Mesbah.

Baptême du feu réussi pour Lacen

Getafe le nouveau club de Medhi Lacen a pour sa première sortie en joute amicale depuis le début de la préparation pris le meilleur sur l’équipe du Toledo. Ce match était une très bonne opportunité pour le premier responsable technique Garcia afin de faire tourner son effectif. L’international milieu de terrain algérien Lacen qui faisait ses débuts avec sa nouvelle équipe n’a pas laissé passer une si bonne occasion pour étaler toute sa classe et montrer tout son talent. Incorporé par son entraîneur dans cette chaude explication malgré son caractère amical et la victoire du club madrilène (2-1), on peut tout de même dire que Getafe a réussi son premier test de la saison. Le prochain match pour Lacen est prévu le 24 juillet face au club belge de Gand.

SUNSHINE STARS 2 – MOTEMA PEMBE 0

Les deux internationau x algériens de l’AC Ajaccio, Mehdi Mostefa Carl Medjani sont depu Sbaâ et son camarade (Pyrénées). Pendant ce is hier en stage à Anglet talera jusqu’au 24 juilleregroupement, qui s’édonné la réplique hier t , l’AC Ajaccio, qui a Bordeaux en joute am tard dans la soirée à part nos deux internatiicale et à laquelle avait pris amical toujours avec laonaux, croisera le fer en Sociedad avant de ren formation ibérique le Real la dernière ligne droitetrer en Corse pour entamer commencer la saison de préparation avant de Toulouse, le 6 août propar un match derby contre chain.

Réaction après la victoire

Les Nigérians commencent par une victoire

Le club nigérian a entamé la seconde phase de la Coupe de la Confédération Orange avec une victoire aux dépens des Congolais du Daring Club Motema Pembe.

A

près un début prudent de part et d’autre, les Congolais furent les premiers à venir alerter la défense nigériane par Mayayi Bamenga qui trouva à qui parler en la personne du capitaine nigérian Godfrey Oboabona. Les attaquants des Sunshine Stars n’étaient pas plus en verve que les visiteurs, Akombo Ukeyima et Ajani Ibrahim ne parvenant pas à se dépêtrer d’une défense très vigilante.Il a fallu attendre la 60e minute pour voir une première fois les filets de Motema Pembe trembler sur une grosse frappe des 25 mètres d’Ojo Dayo. Les Congolais ont alors tenté de réagir très rapidement cherchant à effacer l’avance des Nigérians, sans connaître la réussite dans leurs entreprises. Sur un contre, Akombo fut à deux doigts de doubler la mise à la 69e minute, mais cinq minutes plus tard, sur une grossière erreur défensive, Motema Pembe se faisait piéger une seconde fois, Ajani profitant de l’aubaine pour, d’une tête à bout portant, inscrire le deuxième but du match. 2-0, c’est un bon départ pour les joueurs du Nigeria. Ils ont fait ce que doit faire tout club désireux d’avancer dans la compétition, prendre le maximum de points à domicile.

13

GBENGA OGUNBOTE (entraîneur Sunshine Stars): « Je crois que nous avons réalisé une bonne entrée dans la compétition et je suis très satisfait de la production de mon équipe. Le match n’a pas été facile et nous n’avons pas volé notre victoire importante car nous avons réalisé ce que toute équipe déterminée à aller le plus loin possible doit faire, à savoir ne perdre aucun point chez elle. Maintenant, il faut nous préparer pour notre prochain déplacement en Algérie afin d’ aller défier la JS Kabylie qui a été battue au Maroc. A nous d’essayer de rapporter au moins un point si nous voulons être présents au rendez-vous des demi-finales ».

ANDY MFUTILA (entraîneur du Daring Club Motema Pembe): « On avait bien débuté la rencontre mais après la mi-temps, on a connu des problèmes de concentration qui nous ont coûté deux buts. Maintenant, il n’est pas nécessaire d’en faire un drame. Vous savez tout le monde veut gagner chez lui et c’est tout à fait normal. A nous d’en faire autant à Kinshasa contre les Marocains de Fès. Il n’y aura pas d’autre issue possible car, en cas de défaite, ils nous relègueraient à six points après deux journées ce qui serait très difficile pour la suite si nous voulons aller au bout de notre projet qui est de monter sur la plus haute marche du podium ».

GODFREY OBOABONA (capitaine Sunshine Stars): Le classement à l’issue de la 1re journée Clubs 1 Sunshine Stars 2 Mas de Fès 3 JS Kabylie 4 Motema Pembe

J 1 1 1 1

G 1 1 1 1

Bp 02 01 00 02

2e journée Groupe B JS Kabylie - Sunshine Stars ( 29 juillet ) Motema Pembe – Mas de Fès ( 30 juillet )

Bc 00 00 01 02

« Grâce à Dieu, on a gagné ! Les adversaires nous ont posé des problèmes surtout en première période. A la mi-temps, le coach nous a demandé de tout faire pour marquer un but dans les quinze premières minutes de la seconde période afin de les obliger à se découvrir et faciliter des contre-attaques productives. C’est exactement ce qui s’est produit. Cette victoire va nous faire du bien moralement et augmenter notre confiance. Pour un début, cela se présente pas mal, mais attention, il y a des adversaires d’expérience avec nous. Il ne s’agit pas de s’emballer trop vite. Mais, nous sommes toujours à la conquête du titre. Beaucoup ne nous croyaient pas quand nous le déclarions avant, maintenant, ils vont nous prendre un peu plus au sérieux ».

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


14

Maracana N°1475 — Lundi 18 Juillet 2011

LIGUE 2

«Blida jouera l’accession...» CHEBIRA :

BENCHENINE DANS LE VISEUR

Le latéral gauche de l’E Sour El Ghozlane, Benchenine Mohamed, est sur les tablettes du club blidéen, qui souhaite s’attacher ses services. Toutefois, il faut savoir que le joueur est intéressé de porter les couleurs de l’USMB la saison prochaine, et il devra officialiser son contrat dans les prochains jours. T. A.

Bouhellal, officiellement entraîneur du RC Kouba

L’ex-driver du Paradou, Kamel Bouhellal, vient de prendre la barre technique du RC Kouba. C’est avant-hier qu’il a été nommé officiellement, en attendant de savoir qui va le seconder dans sa tâche.

d’abord, comment Tout passez-vous vos vacances ? Je suis chez moi auprès de ma famille, je profite de ces quelques jours de vacances ; la saison a été harassante sur tous les plans, et cette relégation nous a fait du mal. C’est bientôt la reprise, les jours passent très vite, nous devons répondre présents à l’entame de la saison 2011/2012, qui est fixée pour le 9 septembre prochain. Alors, vous serez Blidéen la saison prochaine ? Sincèrement, pour l’instant, je n’ai encore décidé de rien avant de rencontrer le président Mohamed Zaïm, j’ai quelques touches, je suis en train de réfléchir, car c’est un choix important à faire, je ne pense pas quitter le club.

Lesquelles ? Le club droit se donner les moyens pour réussir et éviter les problèmes du passé, il faut en tirer les leçons. Il faut un recrutement de joueurs de qualité, la présence de nos supporters

qui doivent être à nos côtés pour nous soutenir à chaque rencontre et en finir avec le nomadisme à travers les stades de Médéa, Chlef et Hadjout, car cela nous a été fatal et la cause de notre relégation en Ligue 2.

mois sacré de piété dans les meilleures conditions possibles. T. A.

L’USMAn et le CABBA accompagneront l’USMB en Ligue 2 la saison prochaine ; la logique a-t-elle été respectée ? Ce ne sont pas les plus mauvaises équipes du championnat qui ont rétrogradé ; s’il y avait une logique, ce sont celles qui ont bafoué l’éthique sportive qui devaient descendre, cela nous a rappelé un certain Allemagne-Autriche. Le dernier mot... Le mois de Ramadhan approche, je souhaite à tous les musulmans de passer ce

Quatre joueurs figurent sur la liste des libérés la saison

Les éléments qui n’ont pas fait le poids au sein de l’USMB urs dernière, en l’occurrence le gardien de but Boukacem, les défense être à s premier les été ont Illoul, Oussad et Aliouane, et le milieu du terrain la portés sur la liste des jeunes à libérer. Ils ne devraient pas être à l’USMB saison prochaine, c’est ce que nous avons appris d’une source bien inforet mée du club blidéen. Comme les trois émigrés Rouag, Elanceur aux répondu pas n’ont dernier, mercato au recrutés derniers Benemra, ces les attentes du staff technique. Le Franco-Algérien, Rouag, sur qui tous durant offensif timent compar le marche en yeux étaient braqués pour mettre e toute la phase retour, n’a réussi à marquer qu’un seul but face au MCO (16 A. T. journée).

Comment pallier les départs des JOUEURS-CLÉS ?

Ph. Maracana

Le défenseur Allili Mohamed, qui a évolué la saison dernière sous les couleurs de l’OM Arzew, a signé un contrat de deux années, et fera partie officiellement de l’effectif de l’USMB la saison prochaine.

Nous avons appris que plusieurs présidents vous ont contacté, est-ce vrai ? Je ne peux le nier, il est vrai qu’il y a des clubs qui s’intéressent à moi, comme ce fut le cas les saisons précédentes, je veux me donner le temps de bien réfléchir, parce que ce n’est pas facile de quitter l’USMB, le club de mon enfance où j’ai fait toutes les catégories, et c’est grâce à elle que je me suis fait un nom, il y a des liens solides qui se tissent, et c’est difficile de se séparer. Je souhaiterais certaines choses pour la saison prochaine.

On se demande, du côté de Kouba, comment va procéder la direction du club pour remplacer les meilleurs éléments qui sont partis.

F

era-t-elle appel aux jeunes du crû, chose qui ne sera pas facile du tout pour eux afinde rivaliser avec des adversaires chevronnés ? A moins que pour le moment les dirigeants ne veulent pas divulguer la liste des joueurs ciblés, de peur qu’ils soient chipés par d’autres clubs. Il paraît que dans l’entourage des Vert et Blanc, on laisse entendre que le RCK sera renforcé par des éléments susceptibles de lui apporter un plus. Les conditionnels souhaitent que cette saison sera la bonne et que les poulains de Bouhellal leur offrent comme cadeau l’accession. L’ouverture de la saison est très attendue par les mordus pour découvrir les nouvelles recrues.

Messali en Espagne

L’actuel président du RCK, Messali, comme vient de nous le faire savoir un Koubéen, se trouve en Espagne depuis samedi passé, plus précisément à Palma, pour passer quelques jours de vacances en famille. Il

Ph. Maracana

ALLILI A SIGNÉ POUR 2 ANS

Le capitaine blidéen, Chebira Abdellah, a dressé le bilan de la saison qui vient de s’achever, une saison qu’il considère comme la plus mauvaise depuis qu’il joue à l’USMB. En ce qui concerne son avenir, même s’il ne l’a pas déclaré officiellement, son intention est de rempiler à l’USMB.

aurait, sans aucun doute, délégué quelqu’un pour s’occuper du recrutement et d’autres affaires.

Kaboul contacté

L’attaquant Yacine Kaboul a joué par le passé au RCK avant de partir tenter sa chance en Libye. Et, suite aux tragiques

événements survenus dans ce pays voisin, il est rentré en Algérie. Il s’est retrouvé sans club, mais continue de s’entraîner pour rester en forme en vue d’un éventuel contact. Il vient d’être approché par son ancien club, et il est intéressé de revêtir ses couleurs. «J’ai été approché par un émissaire, qui m’a

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

demandé si je voulais retourner dans mon ancien club. Pour le moment, il n’y a rien d’officiel, ce n’est qu’un premier contact», confirme-t-il. Il doit attendre d’ici le début de la semaine prochaine pour voir si vraiment Kouba veut le récupérer. O. A.


LIGUE 2

Tout est fin prêt pour… l’AG !

Que demande le peuple, dirions-nous ?

Cependant, ce qui donne à réfléchir, encore plus, c’est cette manière de gérer cette période de recrutement, de libération et de préparation de la nouvelle saison. Et bien que les coulisses soient au rendez-vous pour que les vieux démons se réveillent, la future AG risque d’être un tremplin de règlement de comptes. Tout reste encore flou. Même le 1,6 milliard attribué par l’APC n’est pas fait pour régler une situation devenue alarmante et qui continue à perdurer. Alors, que se passe-t-il ? Pourquoi on entend par ci et par là des démissions, mais point de «per-

15

sonnalités» (en matière de fric !) ayant de l’amour pour ce club. Faire circuler son nom pour prendre en charge le MOB. Qui bloque qui ? Où se situe le blocage ? A quelques jours de la tenue d’une AG qui signera la mort du club amateur et la naissance de la société sportive du MOB, l’on se demande encore si ceux qui prétendent toujours avoir la clé de la réussite vont pouvoir enfin enterrer tous les conflits qui ont porté préjudice au club et s’ils vont réellement s’investir dans l’intérêt du club comme ils l’ont, toujours, prétendu et… fait savoir. A quelques jours de l’AG, la rue mobiste bouillonne, la DJS serait en… vacances et les membres du directoire qui avaient annoncé leur démission donnent l’impression de revenir sur leurs décisions et se disent prêts à entrer en action avec d'autres. Les coulisses font leur travail, les joueurs sont, quelque peu, désemparés. Contactés par certaines équipes, ils préfèrent temporiser. La suite est pour demain. A. Z.

Ph. Maracana

L

a prétendue AG du MOB aura lieu donc le 25 de ce mois. Devant une DJS inerte qui semble être dépassée par la réglementation, les membres du directoire vont présenter un bilan qui, a priori, ne sera que positif, dans la mesure où l’équipe vient d’accéder en Ligue 2 du championnat professionnel.

Maracana N°1475 — Lundi 18 Juillet 2011

Début du stage à Annaba

Une semaine de travail à Alger a été consacrée à de légers exercices pour que les joueurs se remettent un peu en jambes et pour que le staff technique ait sa petite idée sur leurs qualités de jeu en organisant des sixtes.

Les négociations sont en cours avec Boutnef

La direction du club n’a pas encore finalisé avec le jeune défenseur de l’AS Khroub, Boutnef. Il se pourrait qu’il paraphera son contrat avant la fin de la semaine et rejoin-

Ph. Maracana

M

ême s’il n’avait pas tous ses éléments sous la main en ses débuts, Drid a quand même pu travailler avec les jeunes qui ont porté les couleurs du PAC la saison dernière. C’est dans la matinée d’hier que les Pacistes ont pris la route en direction d’Annaba pour le stage d’intersaison. Le séjour dans la ville métallurgique durera une vingtaine de jours, du 17 juillet au 5 août. Ils passeront la première semaine du mois de ramadan avant de revenir sur Alger et se retremper dans l’ambiance familiale. Le groupe sera soumis au biquotidien le matin à la forêt de Seraïdi pour le physique. Et dans l’après-midi, c’est au volet technico-tactique que seront soumis les camarades de Miaz. Durant les sept jours du mois sacré, ils auront droit à une seule séance d’entraînement par jour. Ils prendront part ensuite à quatre ou cinq matches amicaux et c’est à partir de là que le staff technique connaîtra mieux la valeur de ses éléments. Il choisira ensuite ceux avec lesquels il composera son effectif en vue de la compétition.

dra après ses camarades à Annaba.

Ammour et Boudoumi au Paradou…

Les deux jeunes attaquants, Ammour et Boudoumi (CRB Aïn Turk), qui se sont illustrés avec leur équipe en championnat national amateur, viennent de signer au Paradou. La direction du club continue de détecter des talents dans les divisions

inférieures. D’ailleurs, plusieurs joueurs ramenés au niveau de ce championnat font actuellement les beaux jours des pensionnaires de l’élite.

…Et de Laïdaoui

Aux deux éléments cités ci-dessus s’ajoute l’arrivée d’un autre attaquant de l’IRHD, Laïdaoui Mourad. On dit que c’est un joueur très percutant, le Paradou comptera énormément sur lui. O. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

BOUSDER PROMU EN SENIORS

Le jeune gardien de but Hamza Bousder, auteur d’une belle saison, fera partie de l’équipe première la saison prochaine. O. A.


16

LIGUE 2

BENCHADLI, nouvel entraîneur… Maracana N°1475 — Lundi 18 Juillet 2011

C'est fait depuis hier. En effet, Djamel Benchadli, l'entraîneur qui a drivé la saison dernière l'ES Mostaganem, venant de l'USMBA après une moitié de saison passée à l'ASMO, à l'intersaison qui vient de s'écouler.

Ph. Maracana

I

l est de nouveau revenu au club de M’dina J’dida. Benchadli s'est dit content de tenter une autre aventure avec l'ASMO : «Je viens de signer un contrat, avec comme objectif, monter une équipe compétitive. Pour ce qui est de l'accession, elle n'est pas notre objectif principal, mais nous verrons au fur et à mesure des matchs de compétition.» Signalons que les discussions pour son recrutement ont été menées par le manager

GHARICHE : «J’aimerais connaître d’autres horizons»

Certaines personnes disent que vous êtes sollicité par plusieurs clubs, qu’en est-il au juste ? Tout à fait, je confirme que j’ai plusieurs propositions émanant de clubs des Ligues 1 et 2, mais pour le moment, rien n’est encore fait, je ne me précipite pas, je cherche des défis et les challenges. Malgré mon jeune âge, j’ai beaucoup gagné en maturité, je vais choisir le contrat qui me permettra d’étaler tout mon potentiel. Quelles sont les équipes qui vous ont contacté ? J’ai eu quelques touches du côté

du MC Saïda, de l’ES Mostaganem, avant de recevoir la proposition d’abord du CABatna et dernièrement de l’USM Harrach. Avez-vous fait part de ces contacts au président Benfeta ? Pas encore, mais je pense qu’il est au courant ; en tous les cas, si toutes les conditions sont réunies, je suis partant. Comme je l’ai affirmé, j’aimerais bien connaître d’autres horizons, mais ce sera très difficile de trancher, car je suis encore lié au SAM jusqu’au mois de juin 2012, c’est-à-dire que seul le président Benfeta peut décider de mon sort. Mais il y a également le public samiste qui veut vous voir prolonger... Vous savez, tout d’abord, je crois au destin, il me reste une année, je reste à la disposition de mon équipe ; pour ce qui est des vœux des supporters, je dirais que je suis sincèrement touché par cette marque de sympathie. Le SAM possède un public merveilleux et con-

…Maâtallah, DTS

Pour le poste de directeur technique, le choix s'est posé sur Abdelkader Maâtallah, cadre à la direction de la jeunesse et des sports d'Oran. Maâtallah, ancien entraîneur du MCO et de l'ASMO, était depuis deux mois dans le viseur des dirigeants asémistes. Quant au poste d'adjoint de Benchadli, il se pourrait qu'il soit de nouveau occupé par le jeune Hadj Merine, qui a fait un travail sérieux la saison dernière. Un autre Mouloudéen sest joint au groupe technique, il s'agit de Bentazi, professeur d'éducation physique, qui a été choisi en tant que préparateur physique, une

On recrute sans se presser

Côté recrutement, la direction asémiste a enrôlé le latéral gauche Sirat Aïssa, formé au club, et qui était l'année dernière au Chabab d'Aïn Türck, après une tentative ratée du côté du MCO. Outre Sirat, le deuxième signataire a été Boukerche, un autre jeune que Benchadli connaît bien pour l'avoir dirigé la saison dernière à Mostaganem. «Il nous reste 4 postes à pourvoir, dont deux en attaque. Nous sommes en pourparlers avec plusieurs joueurs, mais nous ne nous pressons pas. Il n'y a pas le feu, et je suis sûr que ces quatre-là, on les aura avec nous dès la reprise des entraînements», nous a déclaré le manager général, Benamar Houari. M. T.

Pas de chamboulement

Contrairement aux formations évoluant dans le palier supérieur qui font appel à de nombreux joueurs pour espérer jouer les premiers, la JS Saoura, quant à elle, fait confiance à ses éléments avec lesquels elle a réussi l’accession.

«

naisseur, il a toujours constitué le véritable 12e homme, il a de tout temps soutenu son équipe même dans les moments difficiles. A. L. B.

LE PRÉSIDENT BENFETA NÉGOCIE AVEC LES JOUEURS

fonction qu'il avait assurée par le passé au MCO, du temps où Maâtallah en était l'entraîneur.

JS SAOURA

Ph. Maracana

C’est un jeune talent issu de l’école samiste ; malgré son jeune âge, Ghariche Riad (21 ans), puisque c’est de lui qu’il s’agit, est un joueur très prometteur. Pour preuve, l’engouement de plusieurs clubs professionnels qui veulent s’attacher ses services. Le n° 24 samiste nous parle de ses contacts, mais il précise qu’il est toujours sous contrat avec le SAM.

général, Benamar Houari, et l'actuel homme fort, Bagor Merouane, qui ne s'est pas ménagé pour son club depuis son retour de France.

S elon le secrétaire général du club phare de la ville des Oranges, Zerouali Brahim, que nous avons contacté hier, c’est au cours de cette semaine que le président Benfeta devait entamer les négociations avec les anciens, notamment ceux qui sont en fin de contrat en vue de les convaincre de prolonger leur bail au SA Mohammadia. L’opération était prévue initialement, toujours selon le secrétaire général, pour mercredi dernier, mais elle a dû être reportée vu que le président samiste était préoccupé par le dépôt du dossier du professionnalisme, qui a été déposé, rappelons-le, jeudi dernier au niveau de la Ligue nationale professionnelle. Ne voulant pas perdre beaucoup de temps, les dirigeants samistes auraient donc décidé de finaliser avec les fins de contrat au cours de cette semaine. Par ailleurs, on laisse entendre du côté de la direction du SAM que deux éléments sont sur le point de rejoindre l’équipe Orange, il s’agit du défenseur latéral Belhezil de Bethioua, et du milieu offensif de l’USM Sétif Benzira Med. Il paraît que ces deux derniers, qui ont par le passé porté le maillot samiste, sont intéressés de revenir monnayer leur talent au sein du seul club professionnel existant pour l’heure dans tout le territoire de la wilaya de Mascara. A. L. B.

N

ous ne voulons plus revivre la situation vécue il y a quelques années de cela. On avait ramené des joueurs, en pensant que leur apport serait bénéfique pour que la JSS puisse réaliser un bon parcours. Malheureusement, ils n’ont rien donné en contrepartie à notre équipe. C’est une leçon qu’on a bien retenue, et cela ne se reproduira plus à l’avenir», souligne M. Djebbar, DG de la JSS. Il sera fait appel à trois joueurs uniquement pour compléter les trois compartiments. Les dirigeants bécharis comptent énormément sur l’ensemble de leurs éléments, auteurs d’un excellent parcours. «La moyenne d’âge des joueurs ne dépasse pas les vingt-trois années et ces derniers sont animés de la rage de vaincre. Avec les trois nouvelles recrues, on aura un groupe solidaire et très soudé», enchaîne-t-il. Pour ce qui est de l’objectif tracé, il dira : «On doit attendre la 6e ou la 7e journées pour avoir une idée sur nos adversaires, ensuite on verra.» Ce sera un peu dur pour leur première année en Ligue 2, mais les Sudistes feront tout pour terminer dans la meilleure position possible.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Reprise hier

C’est hier que les poulains de Belhafiane ont repris du service au stade du 1er Novembre. Avec la forte chaleur sévissant durant cette période à Béchar, les joueurs éprouvent des difficultés pour tenir le coup.

Mecheri pressenti à la barre technique

On ne cesse de parler, à Béchar, que Mecheri Abdallah va succéder à Belhafiane. Dans le cas où Mecheri sera nommé officiellement, il se pourrait qu’il sera secondé par Belhafiane dans sa tâche.

Bendjillali, première recrue

L’ex-joueur de l’USM Blida, Kaddour Bendjillali, vient de parapher un contrat d’une saison avec la JSS. «Il a fallu que le président rachète mon contrat pour que je puisse opter pour la Saoura. Je pense apporter ma modeste contribution et aider ma nouvelle formation à réaliser une belle saison», souhaite-t-il. L’enfant de Témouchent a pris le vol de 15 heures à partir d'Oran pour Béchar, afin de prendre part à la première séance d’entraînement.

Kaïd (ASMO) contacté

Le libéro de l’ASMO, Kaïd, serait sur le point d’opter pour la JSS. Il paraît qu’il reste quelques détails à régler pour tout finaliser et qu’il rejoigne officiellement Béchar. O. A.


17

Maracana N°1475 — Lundi 18 Juillet 2011

PUBLICITÉ

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE LA SANTÉ, DE LA POPULATION ET DE LA RÉFORME HOSPITALIERE DIRECTION DE LA SANTÉ ET DE LA POPULATION D’ILLIZI

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE

Avis d’attribution provisoire de marché

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DE MARCHÉ

Conformément au décret présidentiel n° 10-236 du 07/10/2010 notamment l’article 49 alinéa 2 modifié et complété par le décret présidentiel n° 11-98 du 01/03/2011, portant réglemenataion des marchés publics. La Direction de la santé et de la population de la wilaya d’Illizi informe les soumissionnaires ayant participé à l’appel d’offres national restreint N° 06/2011 relatif à étude et suivi réalisation d’un hopital 60 lits à In Aminas paru le 08/03/2011 sur les quotidiens MARACANA et MICHOUAR-ESSIASSI et BOMOP qu’à l’issue du jugement des offres techniques et financières le marché a été provisoirement attribué conformément au tableau ci-dessous : Désignation du bureau d’étude

Note Délais Note Montant Montant offre offre d’étude en TTC de suivi par technique financière mois en TTC après la après la correction correction

16.249.464.00 BET-BATAL TALEB LAARBI LAGHOUAT

213.500.00

60 jours

67,75/90

9,41/10

Note totale

77,16/100

Tous les soumissionnaires qui contestent ce choix peuvent introduire un recours auprès de la commission des marchés publics de la wilaya dans un délai de dix(10) jours à compter de la première parution de ce présent avis dans les quotidiens nationaux et le BOMOP. Maracana N° 1475 - Lundi 18 Juillet 2011 - Anep N° 866 581

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

Wilaya de Blida Daïra de Blida Commune de Bouarfa

AVIS D’INFRUCTUOSITÉ Du deuxième avis d’appel d’offres ouvert N° 08/2011 Conformément aux dispositions du décret présidentiel N° 10/236 du 07/10/2010, Modifié et complété par le décret présidentiel n° 11-98 du 01/03/2011 portant réglementation des marchés publics. Le Président de l’Assemblée populaire communale de Bouarfa informe l’ensemble des soumissionnaires que le deuxième avis d’appel d’offres ouvert n° 08/2011 paru dans les quotidiens nationaux. * * * *

MARACANA LE CITOYEN

du du du du

11/06/2011. 12/06/2011. 12/06/2011. 11/06/2011.

* Ainsi que le BOMOP semaine du19/06/2011. Relatif à - Aquisition de 02 bus scolaires et prestation publique, a été déclaré infructueux. Pour présent de deux soumissionnaires. Suite à la réunion de la commission d’évaluation des plis en date du 03/07/2011. Maracana N° 1475 - Lundi 18 Juillet 2011 - Anep N° 866 230

Ministère de l’Éducation nationale Direction de l’éducation de la wilaya de Tipasa

Opération : renouvellement des équipements des établissements du primaire. En application de l’article 49 du décret présidentiel n° 10-236 du 07/10/2010 mofifié et complété par le décret présidentiel n° 11/98 portant réglementation des marchés publics, la Direction de l’éducation de la wilaya de Tipasa informe l’ensemble des soumissionnaires ayant participé à l’avis d’appel d’offres national n° 01/2011 dans les quotidiens nationaux : El Michouar El Saissi du 08/06/2011, Maracana du 09/06/2011, Le marché est attribué provisoirement selon tableau ciaprès : N° Désignation Fournisseur Montant TTC Délais du marché 01 Renouvellement Eurl CAEP 26.670.150.00 10 jours mobilier scolaire Tout soumissionnaire contestant le choix opéré par le service contractant peut introduire un recours auprès de la commission des marchés de la wilaya dans un délai de dix jours à compter de la première parution du présent avis dans les mêmes quotidiens. Maracana N° 1475 - Lundi 18 Juillet 2011 - Anep N° 866 505 REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DU TRVAIL DE L’EMPLOI ET DE LA SECURITE SOCIALE WILAYA DE BECHAR INSPECTION DE WILAYA DU TRAVAIL N.I.F : 099108019030822

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT N° 01/I.W.T/2011 L’inspection de wilaya du travail de la wilaya de Béchar lance un avis d’appel d’offres national ouvert pour la réalisation d’une inspection de travail avec logement de fonction à Béchar. LOT (01) : REALISATION DU SIEGE + LOGEMENT DE FONCTION Les entreprises qualifiées dans le domaine du bâtiment (catégorie 1 et plus) et intéressées par le présent avis d’appel d’offres national ouvert peuvent retirer les cahiers des charges auprès du bureau d’étude ARTS-TECH, demeurant à Hai El Badr 622 logements N°313 Béchar contre paiement des frais de reproduction d’une somme de 2.000,00 DA en TTC. Les offres réglementaires doivent être transmises sous enveloppe principale scellée ne comportant aucune inscription extérieure autre que : “PLI À NE PAS OUVRIR Avis d’appel d’offres national ouvert N° ……/I.W.T/2011” REALISATION INSPECTION DU TRAVAIL AVEC LOGEMENT DE FONCTION A BECHAR LOT (01) : SIEGE + LOGEMENT Monsieur l’inspecteur de wilaya du travail de Béchar Cette enveloppe principale abritera deux autres enveloppes scellées : La première enveloppe portant la mention “offre technique” Elle contiendra les documents suivants : 1- la déclaration à souscrire, 2- le cahier des prescriptions spéciales, 3- le devis descriptif, 4- l’original du casier judiciaire du soumissionnaire en cours de validité, 5- la copie des statuts de l’entreprise, 6- un état des références professionnelles de l’entreprise (projets réalisés + attestation du maître de l’ouvrage), 7- un état légalisé des moyens humains de l’entreprise (encadrement, diplômes et mouvement du CNASAT, DAS),

8- un état légalisé des moyens matériels de l’entreprise (carte grise, factures ou PV du huissier moins de six mois de la date d’ouverture des plis), 9- la copie légalisée du certificat de qualification professionnelle en cours de validité (en bâtiment 1 et plus), 10- la copie légalisée visée par CNRC du registre du commerce en cours de validité, 11- une copie de la carte d’immatriculation statistique, prévue à l’article 34 de la loi de finances pour 2001, 12- la copie légalisée de la carte d’identification fiscale, 13- l’original de l’extrait de rôles, 14- copies des bilans des trois (03) dernières années certifiés par le commissaire aux comptes, 15- copies légalisées des attestations d’affiliation et de mise à jour (CASNOS, CNASAT, CACOBATRO), 16- le planning des travaux, 17- copie légalisée d’une attestation de dépôt légal du compte social. La deuxième enveloppe portant la mention “offre financière” Elle contiendra les documents suivants : 1) La lettre de soumission 2) Le bordereau des prix unitaires 3) Le devis quantitatif et estimatif Toute soumission non accompagnée de deux enveloppes sera rejetée. Le dépôt des offres est fixé au vingtième (21e jour) à l’heure limitée 12h00 à compter de la date de la première publication du présent avis dans les quotidiens nationaux ou le BOMOP. L’ouverture des plis technique et financier aura lieu le même jour indiqué ci-dessus à 14h00 au siège de l’inspection du travail de la wilaya de Béchar en présence des soumissionnaires. Cette date est tacitement reportée au premier jour ouvrable à la même heure dans le cas où elle coïncidera avec un jour férié. La durée de validité des offres est de cent vingt (180) jours à compter de la date de dépôt des offres. Le présent avis tient lieu d’invitation aux soumissionnaires pour assister à l’ouverture des plis technique et financier.

Maracana N° 1475 - Lundi 18 Juillet 2011 - Anep N° 866 587

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


18

Maracana N°1475 — Lundi 18 Juillet 2011

L'Uruguay se qualifie au bout du suspense

sérieux coup de moins bien après la pause. Il faut dire que son vis-àvis Caceres le connaissait bien: il l'a côtoyé à Barcelone. Le brassard enfilé après l'exclusion de Mascherano pour un second avertissement (87e) n'y changeait rien. Et il perdait même un dernier duel face à Muslera (125e). Et restait étendu au sol de longues secondes, tout un symbole.

ronie du sort, c'est grâce au tir au but manqué par Tevez, qu'on appelle "le joueur du peuple" en Argentine, que la Celeste rencontrera mardi à La Plata le Pérou, qui s'était qualifié plus tôt en écartant la Colombie contre le cours du jeu (2-0 a.p.). Ce 178e clasico du Rio de la Plata s'avéra encore un beau combat, avec son lot de cartons (onze jaunes, deux rouges) distribués par M. Amarilla ("jaune" au féminin en espagnol...). Messi ? Ce n'était plus le même joueur que celui entrevu dans ce même "Cimetière des Eléphants", qui l'avait agoni de sifflets au terme d'un piteux 0-0 contre la Colombie dix jours plus tôt. Mais ce n'était pas non plus le génie du Barça, capable de gagner un match à lui tout seul. Aligné à droite, il fut étincelant en première période, et déposait la balle d'égalisation sur la tête d'Higuain (18e). Le N.9 se rachetait ainsi de ses nombreux loupés contre le Costa Rica en trouvant la faille dès sa première occasion. Encore trouvé par Messi, il voyait néanmoins sa frappe en pivot sortie par Muslera d'une main (79e), et une autre par le poteau (105e). Muslera qui, bombardé en prolongation, repoussait tout ce qui venait. Mais Messi connaissait un

La victoire contre le Costa Rica lundi constituait bien un déclic sur le plan du jeu, mais l'Uruguay n'est pas le Costa Rica. Et si l'Argentine a su rapidement égaliser, elle n'a pu profiter de sa supériorité numérique en seconde période. Car Perez, auteur du premier but dès la 5e minute à la suite d'un coup franc de Forlan, faillit faire basculer le match: ayant d'emblée glacé le "Cimetière des Eléphants", il le faisait ensuite barrir de plaisir en récoltant un deuxième avertissement (39e). L'Argentine pouvait dès lors d'autant mieux asseoir sa domination. En vain. Surveillé par Mascherano, Forlan lui-même eut peu d'occasions: un duel pardu face à Romero (80e) et un centre qu'il ne put redresser (90e). Le Ballon d'Or du Mondial-2010 ne put non plus servir Suarez. Ni profiter de la fébrilité de la paire Milito-Burdisso. La solidité défensive et tactique des Charruas aura néanmoins donné ses résultats, et prolongé l'aventure d'un groupe qui connaît une deuxième demi-finale de suite dans un tournoi, après celle du Mondial2010. L'Argentine, elle, s'est réconciliée avec Messi. Mais seule la victoire est belle.

L

e sélectionneur de l'Argentine Sergio Batista a estimé que l'élimination de son équipe aux tirs au but en quart de finale de la Copa America samedi soir ne représentait "pas un échec" et que l'idée de démissionner ne lui était "jamais

TABAREZ : "Le combat, on l'a chevillé au corps"

COPA AMERICA

L'Uruguay a pris son billet pour les demi-finales de la Copa America en battant l'Argentine aux tirs au but (1-1 a.p., 5-4 t.a.b.) après avoir résisté en infériorité numérique pendant toute la seconde période, samedi à Santa Fe.

I

Perez, buteur exclu

Le sélectionneur de l'Uruguay, qualifié pour les demi-finales de la Copa America après avoir battu l'Argentine aux tirs au but, estime que les qualités dans le "combat" de ses joueurs expliquent en partie leur résistance dans l'adversité. Quel est votre sentiment ? On est très contents. On savait que l'équipe s'améliorait. Dans un tel match, avec tant d'histoire, un adversaire d'autant de qualité, ce n'était pas évident. Malheureusement on n'est pas resté à 11 en première période, ça a conditionné le match. On est restés discrets quand il le fallait, et on a démontré des choses quand il le fallait, celles qu'on a déjà montrées au Mondial. La suite ne sera pas facile, mais on a accompli l'objectif minimum, qui était de répéter la performance de la dernière Copa. C'est un des plus vieux clasicos du monde, et si on y ajoute les circonstances du match, on est très satisfait. On n'aime pas avoir de difficultés, mais parfois les difficultés font ressortir les ressources de ce groupe. Qu'avez-vous pensé au moment de l'expulsion de Perez ? Que ça devenait encore plus difficile. On avait fait un petit changement tactique, avec Arevalo Rios positionné un peu plus bas que Perez, pour pouvoir

BATISTA : "L'élimination n'est pas un échec" venue à l'esprit". "Je n'appelle pas cela un échec, le mot échec est très fort, a-t-il déclaré en conférence de presse. On a fait tout notre possible pour gagner, on a travaillé en vue de gagner la Copa America, mais on n'y est pas parvenus". "J'ai signé mon contrat il y a deux mois, l'élimination me fait mal, comme à tout le monde, mais je n'imagine pas un instant partir, non non, ça ne m'est jamais venu à l'esprit", a-til ajouté. "Mon travail a commencé il y a cinq ou six mois, on a un projet, il faut continuer à faire la connaissance des joueurs, a-t-il précisé. On pensait venir ici pour gagner la Copa, mais en pensant au projet, parce que le plus important, c'est la Coupe du monde". En quatre matches dans le tournoi, l'Argentine a fait trois nuls et n'a remporté qu'un match, contre l'équipe des moins de 22 ans du Costa Rica (3-0).

Batista content de ses joueurs

INTERNATIONALE

Interrogé sur une éventuelle autocritique, Batista a répondu: "L'autocritique, c'est que les

choses ne sont pas arrivées comme on le voulait. Quand il faut changer après deux matches, c'est qu'il y a quelque chose. Il faudra certainement résoudre certaines choses. L'autocritique, on la fera, on verra là où on s'est trompé. Il y a des choses qu'on a mal faites, et d'autres bien". Concernant le match, "on ne peut pas être content, parce qu'on n'aime pas être éliminé, mais je suis content des joueurs, a dit le sélectionneur. On a commencé à se désorganiser parce qu'on n'y arrivait pas. On a bien joué en première période, on aurait pu l'emporter à ce moment. Ensuite, on a baissé dans l'intensité. C'était un match dur, et jouer à 10 contre 10 nous a désorganisés". "Messi a fait 30 minutes exceptionnelles, puis il a baissé, un peu comme toute l'équipe, a encore relevé Batista. Il a fait un très bon match, et il a montré qu'il était à la hauteur. J'ai mis Pastore pour donner plus de force à notre secteur offensif, mais malheureusement Mascherano est sorti, et on n'a pas pu jouer comme en première période".

voir arriver Messi, comme il l'a fait d'ailleurs sur le but, une diagonale inarrêtable. Quand on a un joueur en moins, leurs milieux axiaux ont plus de liberté, et ça nous fait reculer, j'y ai pensé avant d'aller au vestiaire. Je voyais la chose très difficile, l'adversaire pouvait générer plus d'occasions. Heureusement, ça n'a pas été le cas, surtout en début de deuxième mi-temps, puis l'expulsion de Mascherano a eu son importance, ça leur a retiré un certain équilibre, et on a eu quelques espaces et quelques occasions, comme celle de la 90e.

Dans quelle mesure votre tactique repose-t-elle sur le combat ? Le combat, on l'a chevillé au corps, en tant qu'équipe. Au Mondial, c'était comme ça, on n'avait jamais davantage de possession, mais on avait les meilleures occasions. Il y a plusieurs manières de jouer, et il faut travailler pour contenir l'adversaire. L'Argentine est une très bonne équipe, alors il fallait encore plus travailler. Les deux équipes ont eu leurs chances, avec Messi pour eux, mais nous avons eu la plus nette avec l'action de Suarez en fin de match.

Le Pérou en demi-finale contre le cours du jeu

L

e Pérou s'est qualifié pour les demi-finales de la Copa America en battant sur la fin la Colombie (20 a.p.) dans un match pourtant maîtrisé par les Cafeteros, dont le gardien a fait deux erreurs fatales et l'attaquant Falcao a raté un penalty, samedi à Cordoba. Le Pérou, resté bloqué en quarts lors des trois dernières éditions du tournoi, rencontrera mardi à La Plata le vainqueur du match ArgentineUruguay, disputé en soirée. Le gardien colombien, Martinez, fut l'homme du match malgré lui: une sortie hasardeuse dont Lobaton profitait d'une frappe limpide (102e), puis une relance ratée, sur laquelle Vargas

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

enfonçait le clou (111e). Et pourtant, après une première période équilibrée, les Colombiens ont largement dominé les débats, sans réussir à conclure. Moreno pourra pester contre ses coéquipiers, ayant été le seul à se décarcasser parmi les éléments offensifs. Il manquait d'abord le cadre deux fois le cadre (38e, 63e) avant d'obtenir le penalty raté par Falcao croisant trop son tir (66e), puis de faire trembler le poteau d'un missile (68e).

Le Pérou a plié sans rompre

Guarin trouvait la barre (90e+2) au cours d'un match assez discret, à l'image de Ramos et Falcao. Les latéraux Armero et Zuñiga, habituellement très offensifs, étaient bien contrôlés par les Péruviens. Dominés physiquement, sans ressort, ces derniers ont su plier sans rompre. L'attaquant Guerrero passait plus de temps à râler auprès de l'arbitre et à s'enferrer dans des actions solitaires qu'à aider son équipe, et la capitaine Vargas paraissait transparent. Le bilan offensif des Péruviens fut dès lors bien maigre, avec les seuls tirs de Chiroque (49e) et Balbin (81e). Mais si le gardien adverse les aide...


PUBLICITÉ

19

Maracana N°1475 — Lundi 18 Juillet 2011

Maracana N° 1475 - Lundi 18 Juillet 2011 - Anep N° 866 521

Maracana N° 1475 - Lundi 18 Juillet 2011 - Anep N° 866 439

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE AIN DEFLA DIRECTION DE L’ACTION SOCIALE AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT N° 001/2011 La Direction de l’action sociale de la wilaya de Aïn Defla Numéro d’identification fiscale (NIF) 099644019078601 lance un avis d’appel d’offres national ouvert pour : Réalisation d’un Centre spécialisé de la sauvegarde de la jeunesse avec deux logements d’astreinte à Khemis Miliana pour les 02 lots séparés suivants : Lot N°04 : Mur de clôture + réseaux divers + alimentation en énergie et local chaufferie + voirie et aménagement extérieur. Lot N°05 : Equipement du centre. Les entreprises qualifiées dans le secteur des travaux bâtiment (catégorie 1 et plus) activité principal pour le lot N°04 et qualification pour fourniture des équipements suivant le contenu du lot N°05 qui sont intéressées par le présent avis d’appel d’offres peuvent retirer le cahier des charges auprès de la Direction de l’action sociale sise à l’adresse suivante : Boulevard 19-Mars, wilaya de Ain-Defla. Les offres doivent être accompagnées des pièces suivantes :

Maracana N° 1475 - Lundi 18 Juillet 2011 - Anep N° 866 441

A/ OFFRE TECHNIQUE : LOT N°04 ET LOT N°05 1- déclaration à souscrire dûment remplie, signée et datée par le soumissionnaire, 2- instructions aux soumissionnaires dûment signées, datées et cachetées, 3- certificat de qualification et de classification professionnelles activité principale travaux de bâtiment catégorie 1 et plus pour LOT N°04 et qualification pour la fourniture des équipements suivants le contenu du LOT N°05, (copie légalisée), 4- statut de l’entreprise lorsqu’il s’agit d’une personne morale (copie légalisée), 5- registre du commerce (nouvelle immatriculation) copie légalisée, 6- les bilans financiers de l’entreprise pour les 03 dernières années (2008-2009-2010) établis par un comptable agréé ou commissaire au compte (copies légalisées), 7- extrait de rôles (copie légalisée), 8- attestations de mise à jour (CNAS, CASNOS et CABOBATPH) (copies légalisées), 9- extrait du casier judiciaire N°03 du soumissionnaire lorsqu’il s’agit d’une personne physique , et du gérant ou du directeur général de l’entreprise lorsqu’il s’agit d’une société (copie légalisée), 10- attestation de dépôt légal des comptes sociaux, au niveau du centre national du registre du commerce, pour les sociétés commerciales (copie légalisée), 11- déclaration de probité dûment remplie, signée et datée par le soumissionnaire, 12- le numéro d’identification fiscale (NIF) du soumissionnaire, 13- attestations de bonne exécution de projets similaires, délivrées par différents services contractants

(copies légalisées), 14- le délai et planning d’exécution des travaux pour chaque lot (cacheté, signé) (citer le délai en lettres) pour le LOT N°04 et un engagement qui précise les délais de garantie et services après vente + délais de livraison pour le LOT N°05. 15- une fiche technique de l’équipement, 16- la liste des moyens matériels accompagnée des pièces justificatives (cartes grises avec attestation assurance pour matériels roulants, PV d’huissier de justice pour matériels non roulants) (copies légalisées), 17- la liste des moyens humains cachetée, signée, visée par CNAS accompagnée des diplômes (copies légalisées). B/ OFFRE FINANCIERE : LOT N°04 ET LOT N°05 1- lettre de soumission dûment remplie, signée et datée, 2- bordereau des prix unitaires, dûment rempli en chiffre et en lettre, signé et daté par le soumissionnaire, 3- le devis quantitatif - estimatif dûment rempli, signé et daté par le soumissionnaire. Le soumissionnaire devra signer, cacheter et dater son offre, en utilisant deux enveloppes intérieures (offre technique et offre financière) les deux enveloppes placées dans une même enveloppe extérieure fermée et anonyme et ne devra comporter que la mention suivante : Avis d’appel d’offres national ouvert : Réalisation d’un Centre spécialisé de la sauvegarde de la jeunesse avec deux logements d’astreinte à Khemis Miliana pour le LOT N°…… “A NE PAS OUVRIR”, et adressées à Monsieur le Directeur de l’action sociale, Boulevard 19 Mars, wilaya de Ain Defla. La durée de préparation des offres est fixée à vingt et un (21) jours à compter de la date de la première publication de l’avis d’appel d’offres dans le Bulletin officiel des marchés de l’opérateur public (BOMOP) ou la presse. Le jour et l’heure limite de dépôt des offres et le jour et l’heure d’ouverture des plis technique et financier correspondent au dernier jour de la durée de préparation des offres. Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la durée de préparation des offres est prorogée jusqu’au jour ouvrable suivant l’heure limite de dépôt des offres fixée au ……… avant 12h00. L’heure d’ouverture des plis technique et financier est fixée à treize heures (13h00) et aura lieu au siège de la Direction de l’action sociale de la wilaya de Ain Defla en séance publique. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant un délai de cent onze (111) jours à compter de la date limite de dépôt des offres. Les soumissionnaires sont invités à la séance d’ouverture des plis.

Maracana N° 1475 - Lundi 18 Juillet 2011 - Anep N° 866 605

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


20

Maracana N°1475 — Lundi 18 Juillet 2011

BASKET- TRANSFERTS : Deron Williams signe au Besiktas

que les joueurs NBA peuvent allier les actes à la parole. Certains dirigeants de franchise et observateurs considéraient les déclarations des joueurs seulement comme un moyen de pression dans les négociations salariales, le tout sans suite. Le départ de l'un des meilleurs meneurs leur prouve le contraire et devient, effectivement, un argument de poids pour obtenir gain de cause quant à leurs futurs revenus en NBA.

Que va faire la FIBA ?

Deron Williams, l'un des meilleurs meneurs de la NBA, a annoncé s'être officiellement engagé avec le Besiktas Istanbul pour une saison.

L'

exil de grands noms de la NBA est-il lancé ? Alors que les clubs les plus puissants d'Europe courtisent les stars de la Ligue nord-américaine depuis de longues semaines, en prévision d'un lock-out officiellement décrété le 30 juin dernier, Deron Williams a décidé de franchir le pas. Via son compte Twitter, l'ancien meneur du Jazz a officialisé sa signature pour un an à Besiktas, où il devrait toucher un peu moins de 5 millions d'euros. Et a peut-être ouvert la voie à d'autres départs. Le cas Williams montre désormais

De l'autre côté de l'Atlantique, l'arrivée de Williams pourrait aussi provoquer un casse-tête : censée devoir délivrer une autorisation au joueur - déjà sous contrat avec la franchise du New Jersey jusqu'à l'été 2013 (et qui pourrait être free agent en 2012)-, la FIBA n'a pour l'instant pas réagi. L'instance internationale a conscience qu'elle doit prendre des mesures pour réguler un éventuel exode massif, mais surtout de possibles allersretours. Car, comme cela était attendu, Williams bénéficie d'une clause dans son contrat avec le Besiktas qui lui permet de revenir chez les Nets en cours de saison si le lock-out venait à s'arrêter, même si la tendance actuelle laisse présager une saison blanche. Le syndicat des joueurs NBA a en tous cas déjà prévenu qu'il ferait tout pour que la NBA et la FIBA n'empêchent pas les joueurs d'évoluer avec un club européen pendant le lock-out. Depuis le 30 juin, tous les contrats de la Ligue nord-américaine sont en effet suspendus. Les joueurs n'ont par ailleurs pas le droit de communiquer entre eux ou avec les dirigeants des franchises, ni de profiter des équipements pour s'entraîner.

L

OMNISPORTS MOTO - 125CC - ALLEMAGNE : Faubel devant Zarco

e Français Johann Zarco s'est classé 2e du GP d'Allemagne. Il a terminé la course dans le même temps que Hector Faubel, qui a été donné vainqueur pour avoir réalisé le meilleur tour de course. Johann Zarco (Derbi) va finir par se croire maudit. En mai dernier, le pilote français avait été donné vainqueur du GP de Catalogne avant d'être déclassé (6e) pour une manoeuvre de dépassement jugée dangereuse. Ce dimanche, au GP d'Allemagne, Zarco a une nouvelle fois cru s'offrir la première victoire de sa carrière, terminant la course en levant les bras. Mais après examen de la photo finish, il a été déclaré co-vainqueur avec Hector Faubel (Aprilia), arrivé exactement dans le même temps, avant que les commissaires de course ne décident d'attribuer la victoire au seul Espagnol, au bénéfice du meilleur tour en course. Zarco devra donc attendre

un peu avant de monter sur la première marche du podium. Il devra se contenter cette fois de la deuxième, et se satisfaire des points repris au leader du Championnat, Nicolas Terol (Aprilia, à 1"723), désormais à 32 points. Le Tricolore, parti en sixième position, a réussi à se glisser au milieu d'un peloton de tête espagnol, puisque cinq des six premiers pilotes du GP sont Ibères. Sur un circuit où les espaces sont rares pour doubler, les dépassements se sont succédé en tête. A trois tours du terme du GP, trois pilotes réussissaient à s'échapper en tête : Vinales, Faubel et Zarco. On pensait Vinales plus fort que ses deux rivaux sur une piste de Sachsenring où il avait brillé la veille, mais c'est bien Zarco qui passait les deux Espagnols lors du dernier tour. Avant de voir Faubel (Aprilia) revenir dans la dernière ligne droite, et l'accompagner sur la ligne d'arrivée.

CYCLISME -TOUR : Cavendish «Impossible à battre» Comme sur chaque étape destinée aux sprinteurs, Mark Cavendish est le grand favori ce dimanche.

R

este à voir s'il aura récupéré des péripéties des Pyrénées. Mais que faut-il faire pour battre Mark Canvendish ? Le rire de Jonathan Vaughters, en guise de réponse, en dit long. «C'est difficile, concède le directeur sportif de Garmin-Cervelo. Ce qu'il faut, c'est tenter de faire le sprint à côté de lui. On a déjà réussi à le battre, avec Tyler (Farrar) lors de la troisième étape». A Redon, le Britannique avait justement livré lui-même les raisons de sa défaite : «On a été dépassé par les Garmin dans le dernier virage». Mais depuis, train et rampes de lancement du team HTCHighroad ont été rétablis pour mener l'homme de l'île de Man vers trois succès. Il est aussi le grand favori de l'étape qui rallie

Limoux à Montpellier (193 km), ce dimanche. «C'est impossible de battre Cavendish au sprint, tout simplement parce qu'il est le plus rapide du peloton et qu'il a la meilleure équipe pour l'emmener», confirme le manager de Movistar, Eusebio Unzue, dont le coureur espagnol Rojas concourt aussi pour le maillot vert.

«Je ne crois pas que Cavendish ait triché»

Il reste une inconnue à l'équation, sûrement le coeur du problème. Cavendish sera-t-il éreinté par les trois jours dans les Pyrénées ? «C'était difficile pour les sprinteurs, assure le Maillot vert, sur le site officiel du Tour de France. [...] Peut-être même que les autres sont meilleurs grimpeurs que moi». Dimanche, il a rallié le Plateau de Beille dans un petit groupe, avec 26'46'' de retard sur Jelle Vanerdert (Omega-Pharma Lotto). Vendredi, Rojas avait lancé à un média espagnol qu'il allait «demander qu'une caméra le

suive» dans les ascensions des cols. En écho à l'accusation de Ventoso sur le Giro, reprochant à Cavendish de s'être accroché à une voiture ? «Rojas n'a pas dit ça, reprend Eusebio Unzue. Et je ne crois pas que Cavendish ait triché. En tout cas, c'est la responsabilité des commissaires». William Bonnet, hors délai samedi mais présent à l'arrière lors de l'étape de vendredi, affirme avoir «vu des coureurs s'accrocher dès que les commissaires avaient le dos tourné». Sans citer de noms. Un autre témoin, Alain Daniel, chauffeur de la voiture balai, innocente le sprinteur britannique : «Cavendish a été lâché dans les derniers kilomètres par le gruppetto, il a roulé juste devant notre pare-brise, je ne l'ai jamais vu s'accrocher. Il a basculé avec deux minutes de retard au sommet». Quoi qu'il en soit, l'homme le plus rapide du peloton sera bien dimanche au départ, à Limoux (12h55) pour défendre ses chances.

ARMSTRONG : «Voeckler peut gagner»

Le septuple vainqueur du Tour de France Lance Armstrong croit aux chances de Thomas Voeckler dans la lutte pour le Maillot Jaune. Jour après jour, le cas Voeckler s'impose de plus en plus dans les déclarations des Publicité favoris du Tour de France. Septième du classement général à 4'00'' du Français, Alberto Contador commence ainsi à le prendre au sérieux: «Nous savons déjà que c'est un coureur qui s'accroche mais le jour où il craquera, il perdra beaucoup de temps. S'il craque...» Via twitter, Lance Maracana N° 1475 - Lundi 18 Juillet 2011 - Anep N° 866 449

Armstrong s'est aussi invité dans le débat. Le septuple vainqueur du Tour de France présente le Français comme un candidat au podium : «Si Voeckler arrive au sommet avec les leaders aujourd'hui, alors on doit dire qu'il peut gagner le Tour de France. Il a deux minutes d'avance sur eux et ils n'ont pas réussi à le lâcher.» L'ancien coureur américain s'est ensuite expliqué sur les chances de Voeckler: «Il ne se dandinait pas aujourd'hui (au Plateau de Beille, ndlr). C'était l'un des plus forts. Les autres n'y croyaient pas assez et/ou n'étaient pas assez agressifs pour faire une sélection. Il a 2'06'' d'avance sur Evans. Le dernier contre-la-montre fait 42 km. Il est Français. C'est le Tour de FRANCE. Il ne perdra pas 2'06'' dans le dernier contre-lamontre s'il garde le contact dans l'Alpe d'Huez. Enfin, le mec sait souffrir.» Avec des louanges au passage pour les équipiers Europcar: «Pierre Rolland a été une rockstar et il doit continuer comme ça.» Conclusion du Boss devenu coéquipier/rival d'Alberto

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Contador après sa sortie de retraite : «Cela va être marrant à regarder. Profitez-en.»


Votre magazine

21

Maracana N°1475 — Lundi 18 Juillet 2011

Mon alimentation anti-hypertension

Hypertension, la réplique au naturel consommons généralement trop. Limitez les plats préparés et les aliments industriels, revoyez à la baisse le sel ajouté, compensez avec des fines herbes et des épices.

L'hypertension n'est pas une maladie en elle-même, mais un syndrome qui peut mettre la santé et même la vie en danger. Réagissez très tôt et tout naturellement. Hyper, cela veut dire "beaucoup". En ce qui concerne la tension, c'est-à-dire la pression exercée par le sang sur les parois des artères, donc venant du coeur, si hypertension veut dire "beaucoup de pression", il faut entendre "trop". L'hypertension est l'ennemie à surveiller et à combattre. Hypertendu(e) ? Les limites au-delà desquelles il y a danger sont précises : avec des chiffres allant de 120 à 139 mmHg pour la pression systolique et de 80 à 89 pour la pression diastolique*, la menace existe (état prétensionnel). Si vous dépassez 140 et 90 mmHg, vous êtes hypertendu(e). L'hypertension dite sévère est avérée à partir de 180 et 110 mmHg. Les complications de l'hypertension sont surtout cardiovasculaires (insuffisance cardiaque, artérite) mais aussi rénales et neurologiques (AVC, rétinopathie, démence). *Ces mesures sont exprimées en millimètres (mm) de mercure représenté par le sympbole Hg. La pression systolique correspond à celle du sang propulsé par la contraction cardiaque ; la pression diastolique au moment où le

TRUCS ET ASTUCES

coeur se relâche. Hypertension : équilibre et bons choix Il est temps de remettre votre hygiène de vie en question. Adieu total à la cigarette, limitation de l'alcool, exercice physique régulier. Diminuez les aliments carnés au profit du poisson et des protéines végétales : apprenez à cuisiner le tofu, associez légumineuses et céréales complètes, procurant les acides aminés (protides) indispensables aussi bien que la viande. Et beaucoup de légumes, de fruits, d'huiles végétales de qualité et vierges, si possible bio. Evitez le grignotage et perdez tout excès de poids, c'est indispensable. Hypertension : il faut se surveiller Surveiller vous-même votre pression artérielle a l'avantage d'éviter "l'effet blouse blanche" au cabinet médical, cette petite angoisse qui fait grimper artificiellement les chiffres. Votre pharmacien vous proposera un appareil d'automesure sous forme de brassard à mettre au bras ou au poignet, et vous en expliquera le fonctionnement et le bon usage. Consulter régulièrement votre médecin reste indispensable, mais vos résultats d'automesure lui permettront d'affiner son suivi et ses prescriptions. Hypertension : Vrai ou Faux ? Il faut éviter les excès de sel. VRAI. Le sel est l'ennemi des hypertendus. Nous en

Les compléments alimentaires sont inutiles dans ce cas. FAUX. Ils peuvent être au contraire très efficaces et éviter le recours aux médicaments, mais toujours sur conseil de votre médecin ou de votre pharmacien. Les oméga 3, vasodilateurs et antiinflammatoires. Les antioxydants tels phytostérols, vitamine E, zinc, sélénium, etc. ; la levure de riz rouge, à associer au coenzyme Q10 ; un complexe de vitamines B pour équilibrer le métabolisme des sucres. L'ail des ours en extrait. Veuillez aussi à un apport suffisant de potassium dans votre alimentation*. *Le Guide des compléments alimentaires, Dr Régis Grosdidier, éd. Guy Trédaniel, 16 . C'est normal d'avoir de l'hypertension après 50 ans. VRAI et FAUX. Si la pression artérielle a effectivement tendance à augmenter avec l'âge, en particulier par rigidification des artères, ce n'est pas une raison pour laisser l'hypertension s'installer ni pour nier le rôle du déséquilibre alimentaire et du manque d'exercice physique. L'activité physique contribue efficacement à abaisser la tention artérielle. VRAI. L'activité physique faire partie intégrante de l'hygiène de vie de l'hypertendu, mais elle est également indispensable en prévention de l’hypertension. Et bonne nouvelle, en matière d'activité physique, tout compte ! Autrement dit, toutes les activités s'ajoutent les unes aux autres : sport, marche, courts trajets, montées des escaliers, courses de proximité en vélo ou en roller, jardiner, bricoler, faire le ménage, etc.

BLANCHIR DES CHAUSSETTES Quand les enfants rentrent avec des chaussettes de tennis qui ne sont plus blanches, on sait qu’il est difficile de faire revenir ces dernières.Cependant, on peut les faire bouillir dans une casserole en y mettant une tranche épaisse de citron dans chaque chaussette. Dès que ça boue, sortir le citron et mettre les chaussettes à tourner en machine.

NETTOYER UN ÉCRAN D'ORDINATEUR Pour nettoyer un écran d’ordinateur, il faut savoir qu’il ne faut pas passer d’alcool et que les lingettes vendues exprès rayent les écrans au fur et à mesure. Il faut donc imbiber un coton avec un peu d’eau et de vinaigre blanc et l’essorer le plus possible. Passer le coton doucement sur l’écran puis prendre un coton neuf pour essuyer.

T

oute hypertension doit être prise en charge car elle expose aux maladies cardiovasculaires. Il existe des médicaments antihypertenseurs, mais le suivi d’un régime alimentaire peut, à lui seul, faire baisser la tension artérielle, ce qui peut permettre d’éviter le recours aux médicaments. Voici les bases de l’alimentation anti-hypertension.

Moins de sel La consommation de sel (NaCl) doit être limitée à moins de 6 g/j. Vous devez éviter de trop saler et de resaler les aliments. Mais la majeure partie de notre consommation de sel se faisant à notre insu à travers les produits industriels, il faut les éviter et revenir à des préparations faites maison, dont vous contrôlez vous-même la quantité de sel. Plus de fruits et légumes Dans l’alimentation moderne, la part des végétaux est trop faible, alors que celle-ci devrait représenter en quantité 70 à 80% de nos apports alimentaires. Prenez l’habitude d’un fruit en dessert et de composer vos repas à partir des légumes (ou céréales ou féculents) et non à partir de la viande. Autrement dit, arrêtez de considérer les légumes comme un simple accompagnement, mais plutôt comme le composant principal de vos repas. Côté céréales, privilégiez les versions complètes.

Moins de graisses saturées (d’origine animale) Diminuez la part des viandes grasses et de la viande rouge, au profit des viandes maigres comme la volaille. Diminuez bien sûr les charcuteries et les fritures. Mollo sur les fromages. Côté laitages, passez aux versions allégées en matières grasses. Et justement, côté matières grasses, utilisez de l’huile d’olive et de colza au détriment du beurre et de la crème. Méfiez-vous des sauces, qui sont en plus souvent très salées. Plus d’oméga-3 Pour augmenter ses apports en oméga-3, on recommande classiquement de manger au minimum du poisson deux fois par semaine. Prudence, certains gros poissons accumulent des métaux lourds dans leur chair. Il est donc préférable de privilégier les poissons de petite taille. • Lutter contre le surpoids, afin de maintenir un indice de masse corporelle en dessous de 25. A défaut, perdre du poids (baisse de 10% du poids initial). • Pratiquer une activité physique régulière, adaptée à l’état de santé, d’au moins 30 minutes environ 3 fois par semaine. • Stopper tout tabagisme. Ca vaut vraiment le coup d’intégrer ces conseils dans vos habitudes de vie. Vous pouvez ainsi éviter les médicaments anti-hypertension.

Tarte au carottes

Ingrédients : 1 pâte brisée 750 gr de carottes sel / 2 bouquets de persil 4 à 6 tranches de jambon coupé en petits carrés (j'en ai pas mis) 200 gr de crème fraîche (liquide) 125 gr de gouda ou autre, râpé 2 oeufs / 1 cuil à café de fécule 1 cuil à café de jus de citron poivre et muscade PRÉPARATION : Epluchez les carottes, les coupez en rondelles et les cuire dans l'eau salée environ 10mn, puis ensuite ajoutez le persil et mélangez. Etalez la pâte dans un moule beurré. Répartir le jambon sur la pâte et

mettez les carottes dessus en éventail. Mélangez la crème avec le gouda ou autre, les oeufs, la fécule, le jus de citron

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

et répartissez le tout sur les carottes et laissez cuire au four préchauffé à 220°C pendant 45 à 50 mn.


22

Jeux-Détente

Maracana N°1475 — Lundi 18 Juillet 2011

MOTS FLÉCHÉ N° 752

SOLUTION MOTS FLÉCHÉS N° 751

LA BLAGUE toto voullez pas aller a l'ecole, il apelle son prof et lui dit au telephone en essayont de se fair passer pout son pere: -toto ne peut pas aller a l'ecole car il est hyper malade! -qui est au telephone? -euhhh!. c'est mon papa!!!!

CITATION "Il y a deux sortes de femmes : celles qui sont jeunes et jolies, et celles qui me trouvent bien." Guitry

MOTS CROISÉS N° 752 A

B

C

D

E

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 02192.62.25

F

G

H

I

J

K

L

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 751

HORIZONTALEMENT 1 - Il vous permet d'avoir bonne mine 2 - Avant la science Se manifester brutalement 3 - Mal qui s'étend Ternie volontairement 4 - Observe - Cri de dédain - Arriva 5 - Elue du calendrier - Montés en secret 6 - Morceaux choisis Du matin 7 - Sortira de sa timidité - Devin 8 - Evaluera Diminué 9 - Fin de verbe Element de costume Immensité 10- Crue - Unités formées de divisions

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur financier Djelloul Zerdani Directeur technique Laïd Kalila

VERTICALEMENT A - Ils grossissent tout mais sans exagérer B - Privera de tout germe C - Fois D - Plus bas que le dos Dernière arme de poisson E - Général sudiste Loutre de mer F - Ecolier au commencement - Déguerpi - Brillant exécutant G - Réveille-matin du caporal - A elle H - Mémoire d'ordinateur Début et fin du dindon I - Lointaine hérédité J - Horribles hommes des neiges - Sommet de crise K - Cable de mine Accepte L - Soigneurs de batteries

Chargé de l’administration Djamel Touafek Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1475 — Lundi 18 Juillet 2011

12:45 : Au coeur des Restos du

17h00 : Dhal El-Warda

coeur

17h40 : Tadje El-Qoraan

12:53 : Météo des plages

18h00 : Journal télévisé 18h15 : Le Journa 18h20 : hadith dini 18h45 : Moutâat El-Maida 19h15 : Asaâd el waraq

12:55 : Les feux de l'amour 13:55 : Passé oublié 15:35 : Parenthood 16:20 : Ghost Whisperer 17:10 : Secret Story 18:00 : Le juste prix

20h00 : Journal télévisé

19:35 : L'été au vert

20h45 : Les ailes brisées

19:37 : C'est ma Terre

22h15 : page spéciale sport

19:38 : Météo

militaire

19:45 : Joséphine, ange gardien

22h30 : kounouz Takafiya

21:40 : New York unité spéciale

00h00 : Journal télévisé

22:30 : New York unité spéciale

oséphine est à nouveau envoyée sur Terre pour venir en aide à une personne dans une situation difficile. Comme à chaque fois, il lui est donné de s'immerger dans un univers différent. Cette fois, il s'agit de celui des majorettes. Chloé et Catherine, deux soeurs, se livrent une véritable guerre. La première veut absolument se venger de la seconde et lui prendre sa troupe de majorettes, son mari et sa fille. Pourquoi en veut-elle à sa soeur à ce point ? Pour comprendre l'origine de ce conflit, Joséphine doit remonter vingt ans en arrière. Elle essaie de gagner la confiance des soeurs ennemies pour leur trouver un terrain d'entente...

05:00 : EuroNews 05:40 : Ludo 09:45 : C'est pas sorcier 10:10 : Consomag 10:15 : Plus belle la vie 11:50 : Météo 12:00 : Village départ 12:45 : VTT 13:45 : Keno 13:50 : En course sur France 3 14:05 : En quête de preuves 14:55 : En quête de preuves 15:50 : Slam 16:20 : Un livre, un jour 16:30 : Des chiffres et des lettres 17:05 : Questions pour un champion 17:40 : Météo des plages 19:00 : Tout le sport 19:10 : Plus belle la vie 19:35 : SLC Salut les copains 21:25 : Une histoire épique 21:28 : Météo 22:00 : Tout le sport 22:05 : Au p'tit bonheur la France 22:55 : Hazebrouck, les derniers mois d'un tribunal

Les agriculteurs s'apprêtent cette semaine à recevoir chacun(e) leurs deux prétendants. Fabien accueille ainsi Séverine et Virginie dans son exploitation de Meurthe-et-Moselle. Avec ses allures de cow-boy, le jeune homme parvient à maintenir la bonne humeur. Sylvie et Laurence font, quant à elles, leur entrée chez Raymond. Divorcé depuis plus de dix ans, l'agriculteur est resté jusque-là assez discret. Magali rejoint Valérie chez Sylvain. Celui-ci a eu le temps de sympathiser avec Valérie en attendant l'arrivée de son autre prétendante, laquelle va devoir trouver sa place. Nina et Sabine tentent de conquérir le coeur de Philippe tandis que Flavien et Raphaël se disputent ardemment les faveurs de Karine.

07:30 : La dame de trèfle 09:03 : Les bonus de Guillaume 09:05 : Detroit 1-8-7 09:50 : Mon père, Francis le Belge 11:20 : Mon oncle Charlie 11:49 : La météo 11:50 : Infos midi 12:05 : Zapping 12:10 : Le globe-cooker 14:45 : Plateaux spécial investigation 14:50 : Spécial investigation 15:15 : Spécial investigation 15:45 : Blindés 17:10 : Album de la semaine 17:15 : La vie secrète des jeunes 17:20 : Groland.con 17:44 : La météo 17:45 : Infos soir 18:10 : Le news show 19:20 : Le petit journal de la semaine 19:45 : Engrenages 20:40 : Engrenages 21:35 : Engrenages 22:30 : Expendables : unité spéciale

05:45 : M6 Clips 06:40 Télé-achat 06:15 : Météo 08:40 Flipper 06:20 : Un, dos, tres 09:30 Flipper 07:05 : Un, dos, tres 10:20 Les sorciers de Waverly 08:00 : M6 boutique Place 09:20 : La petite maison dans la 10:45 Les sorciers de Waverly prairie Place 10:15 : La petite maison dans la 11:10 Sonny prairie 11:35 Sonny 11:40 : Météo 12:25 American Dad ! 11:45 : Le 12.45 12:50 American Dad ! 12:00 : Scènes de ménages 13:15 Stargate SG-1 12:40 : Météo 14:00 Stargate SG-1 12:45 : La bataille d'Amanda 14:45 Stargate SG-1 14:30 : Katya : victime de la 15:35 Tellement vrai mode 19:00 Les dossiers de «Vis 16:00 : Un gars, une fille ma vie» : la quotidienne 16:35 : Un dîner presque parfait 19:35 Friends 17:40 : L'été de «100% Mag» 20:35 A nous quatre, Cardinal 18:45 : Le 19.45 ! 19:05 : Soda 22:15 Les quatre Charlots 19:45 : L'amour est dans le pré mousquetaires 21:35 : Belle toute nue

BALANCE

16h30 : Yara

Vous allez connaître la chance de pouvoir vous débarrasser de préoccupations personnelles et de vos soucis. Vous pourrez vous donner à fond et vous concentrer sur un objectif que vous cherchez à atteindre depuis longtemps.

La chance en affaires vous sourit. Vous serez tout à fait capable de bien gérer vos relations avec vos amis et collègues. Alors, ne refusez pas la chance d'une prochaine invitation que ce soit pour une soirée, un dîner ou une promenade entre amis.

SCORPI ON

12:40 : L'été au vert

Il est inutile de ruminer les récents événements malheureux. Le passé est le passé. Vous allez faire de nouvelles connaissances très agréables. Faites attention car vous risquez encore de les manquer surtout si vous continuez à ressasser vos vieux souvenirs.

SAGITAIRE

15h00 : Azizi al-mouchahid

Vous pourriez tenir sans trop de difficultés tous les engagements que vous avez pourtant pris avec un peu de précipitation. Vous aurez vous-même l'agréable surprise de vous rendre compte que l'on n'avait pas de doute très sérieux sur vos réelles possibilités de réussite.

Vous aurez la grande forme physique et aurez ainsi toutes les armes pour résoudre une situation qui ne vous satisfaisaitt pas ou qui perdurait sans évoluer. Vous méritez mieux que ça dans la vie. Mettez en valeur vos qualités personnelles qui sont uniques.

Le moral sera bon, mais il faut le préserver. Attachez vous à agir de façon positive. Dans certaines circonstances une attitude déterminée est primordiale. C'est capital de montrer que vous ne redoutez pas de vous mesurer à ceux que vous redoutez.

CAPRICORNE

13:00 : Les douze coups de midi

VERSEAU

10:55 : L'été au vert

13h40 : Louiza Fernanda

Vous allez pouvoir résoudre rapidement un prolème qui vous mobilise un peu trop. Vous aurez l'agréable surprise de vous rendre compte que vos inquiétudes ne servaient à rien. Vous aurez l'impression très nette que rien ne vous résiste. Profitez-en.

Vous vous empêchez inutilement de goûter aux joies qui vous sont offertes ce qui vous empêche d'être parfaitement heureux. Ne soyez pas aussi méfiant envers les sentiments sincères que l'on vous manifeste. Une plus grande confiance en vous serait profitable à tous. On va vous surprendre agréablement. Une personne que vous connaissez bien vous fera une nouvelle proposition que vous serez tenté d'accepter. Vous retrouvez goût à la vie à l'annonce de cette heureuse information. Cela pourrait transformer radicalement votre vie.

POISSON

10:05 : Secret Story

13h00 : Journal télévisé

B L I ER

08:00 : TFou

12h00 : Hadi biladi

Vous éprouverez le désir de vous transformer. Vous rechercherez une plus grande stabilité dans vos sentiments. Cela représente un moment important et décisif de votre vie. Surtout ne précipitez rien encore car vous pourriez finir par faire fuir l'être aimé.

TAUREAU

10h30 : Nadi Foroussia

Vous pourriez vous lancer dans un projet financier qui pourrait coûter cher. La prudence est recommandée si vous voulez aboutir. Votre bon sens en affaires vous permettra-t-il de palier à certaines incertitudes ? Prévoyez d'éventuels nouveaux financements bien adaptés.

GEMEAUX

07:25 : Téléshopping

HOROSCOPE

CANCER

05:30 : TFou

10h00 : Qouloub Saghira

05:30 : Télématin 08:05 : Des jours et des vies 08:35 : Amour, gloire et beauté 08:55 : Chante ! 09:25 : Foudre 09:55 : Foudre 10:25 : Les Z'amours 10:55 : Tout le monde veut prendre sa place 12:00 : Journal 12:45 : Consomag 12:50 : Toute une histoire 14:00 : Lassie 15:45 : Côté Match 15:50 : Le clan des Siciliens 16:55 : Mot de passe 18:43 : Emission de solutions 18:52 : Image du Tour 19:00 : Journal 19:30 : Tirage du Loto 19:35 : Private Practice 20:20 : Private Practice 21:00 : Private Practice 21:45 : A History of Violence

LION

05:00 : Dog Tracer

07h15 : Sabah El Khaïr

La forme physique va vous sourire. Revenez sur certaines décisions hâtives que vous avez prises. Attention un excès d'efforts peut nuire à votre santé. Tous les espoirs vous seront permis si vous savez garder cette grande forme. Agissez avec tranquilité et discernement.

VIERGE

07h00 : Journal télévisé

23

HORAIRES DES PRIÈRES El-Fedjr 03h45 El-Dohr 12h54 El-Assar 16h45 El-Maghreb 20h13 El-Icha’a 22h03

L UNDI

Ensoleillé 31°-21°

LE SAVIEZ-VOUS ? La plus vieille émission de la télévision française encore activité Le Journal télévisé mis à part, "Le Jour du Seigneur", émission de télévision catholique française, est actuellement la plus ancienne émission encore à l'antenne de la télévision française."Le Jour du Seigneur" est issu du travail précurseur du père dominicain Raymond Pichard. Le 24 décembre 1948, il obtient la retransmission de la messe de minuit depuis la Cathédrale Notre-Dame de Paris sur l'unique chaîne de la Radiodiffusion française.

En 1954, la chaîne devenue Radiodiffusiontélévision française programme une émission hebdomadaire catholique le dimanche matin, baptisée "Le Jour du

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Seigneur", toujours à l'initiative du père Pichard. L'émission se poursuit sur la première chaîne publique de l'ORTF à partir de 1964 puis sur TF1 dès janvier 1975 jusqu'en septembre 1987 où elle passe aux mêmes horaires sur Antenne 2 (aujourd'hui France 2) suite à la privatisation de TF1. Les émissions "Des chiffres et des lettres" et "Thalassa" sont positionnées 2e et 3e avec respectivement 39 et 36 ans.-


BALLE AU CENTRE

La leçon de l’US Chaouïa Par ALI BOUACIDA

A

près une très longue absence, l'US Chaouïa retrouve peu à peu le rang qui est le sien au sein du football national. En effet, après avoir été champion d'Algérie en 1994, surclassant alors les grosses pointures, ce club du pays profond commencera sa longue traversée du désert après avoir subi une saignée dans ses rangs, il a été carrément abandonné. Ce fut une équipe qui était juste bonne à occuper les week-ends d'une jeunesse qui continuait à supporter contre vents et marées les Jaune et Noir périclitant dans les abysses du championnat local. Et puis vint cette saison où l'ancien président est sollicité pour reprendre en main les destinées de ce club qu'il connaît bien pour l'avoir dirigé de longues années dont celle de la consécration : Abdelmadjid Yahi devint alors l'homme incontournable de la situation. Il commencera par recruter un entraîneur roumain pour… 2000 euros mensuels ! Ce coach étranger, de loin moins bien payé que les locaux, se mettra à l'ouvrage et accomplira un travail titanesque, classant son équipe en tête avec 14 points d'avance sur son poursuivant. Ce qui est cependant étonnant, c'est que la saison précédente, le staff dirigeant a bénéficié de la somme de 2,4 milliards de centimes et l'année d'après le budget est revu à la baisse et M. Yahi n'aura que 700 millions pour fonctionner. Et il fonctionnera tant et si bien qu'il décrochera haut la main le titre de champion avec près du quart du budget prévu. Il confiera qu'il puisera souvent dans ses deniers personnels pour payer les factures. Mais qu'importe ! Le club avec des moyens limités finira quand même par faire sensation et la leçon principale à tirer de ce sursaut, c'est que l'argent est certes nécessaire pour bâtir une équipe mais largement insuffisant, sinon comment expliquer qu'avec 4 fois le budget alloué, les prédécesseurs de l'actuel staff n'aient pas réussi à la faire accéder au palier supérieur ? L'exemple de l'USC devrait servir à tous ces dirigeants qui passent leur temps à se plaindre du manque de moyens pour justifier une gestion approximative qui relègue au rang secondaire la ressource humaine. A ce propos, le recrutement des joueurs s'est fait dans la périphérie de la wilaya et l'élément qui a réellement brillé est un certain Sahbi, footballeur du cru auquel le staff a donné sa chance. Comme quoi on peut réaliser de grandes choses avec peu de moyens. Une leçon que devront méditer les patrons de club qui courent éperdument derrière des stars quitte à les payer une fortune… A.B.

Maracana N°1475 — Lundi 16 Juillet 2011

LIGUE 1

«On est là pour jouer le titre»

24

Boualem, Boumechera et Meftah présentés Les nouvelles recrues annoncent la couleur

Hier en début d’après-midi, trois nouvelles recrues usmistes ont été présentées dans la salle de conférence du stade OmarHamadi de Bologhine. L’opération de la présentation des nouveaux joueurs a commencé par Rabie Meftah, Hamia Boualem et Salim Bouemchera, accompagnés du frère du patron du club, à savoir Rebouh Haddad, et le DG Mouldi Aïssaoui, devant un parterre de journalistes, et les supporters qui étaient présents dans le stade. Dès le début de la conférence, les trois nouveaux joueurs de Soustara n’ont pas manqué d’annoncer la couleur : «Nous sommes là pour jouer le titre dès la saison prochaine. On n’est pas venu pour l’argent, les objectifs du club priment.»

BOUMECHERA «Cela fait longtemps que : «Des clubs j’ai tout conclu ont été plus offrants, mais avec M. j’ai choisi Haddad» C’est Hamia Boualem, le l’USMA» transfuge de l’USMH, qui a L’autre nouvelle recrue des

«On fera beaucoup de choses, Boumechera et moi»

Par ailleurs, Boualem se dit content de jouer au côté de ses amis d’Oran, à l’image de Boumechra avec qui il a fait les beaux jours d’El-Harrach, ainsi que Feham Bouazza. «C’est clair qu’on est content de jouer encore ensmble. Avec Boumechera, nous formons une très belle paire. D’ailleurs, nous avons réussi une belle saison avec l’USMH. Il y a une grande complémentarité, et nous ferons beaucoup de choses à l’USMA, inch’Allah.»

«L’USMA n’est pas Annaba, et Haddad n’est pas Menadi» Présent hier au cours de la con-

férence de presse animée à Bologhine à l’occasion de la présentation des nouvelles recrues, Rebouh Haddad, le frère d’Ali, le patron des Rouge et Noir, a répondu à une question qui l’a un peu irrité : «L’USMA n’est pas Annaba, et Haddad n’est pas Menadi.» Il a répondu à un journaliste qui lui demandait si les dirigeants ne craignent pas le même scénario de celui de Menadi à Annaba quand il a recruté une armada de stars avec laquelle le club n’a rien gagné.

BOUALEM :

ouvert le bal pour nous livrer ses premières impressions. «Tout d’abord, je suis content d’avoir signé à l’USMA, qui est un club à ne plus présenter. Il faut savoir que je suis le premier joueur à avoir tout conclu avec ce club, puisque cela fait des mois que j’ai finalisé avec Haddad. C’est juste que je ne voulais pas trop en parler, sachant que j’étais lié avec l’ASMO. Donc, il fallait négocier ma lettre de libération auprès des dirigeants asémistes.»

REBOUH HADDAD :

et Noir Salim Rouge Boumechera a lui aussi affirmé qu’il a choisi l’USMA pour des raisons sportives, et non pas le côté argent. «Si je suis à l’USMA, c’est parce que les dirigeants m’ont séduit concernant les objectifs sportifs du club. L’USMA est un club professionnel qui aspire à redevenir comme avant, c’est-à-dire jouer le titre, car même avant la venue de ces dirigeants, le club était grand. Donc, nous sommes là pour que ce club réapprenne à jouer les titres. Et puis sachez que ce n’est pas l’argent qui m’a fait venir ici, puisque d’autres présidents ont été plus offrants, mais j’ai choisi l’USMA pour ses projets.»

«La concurrence nous stimulera»

Par ailleurs, Salim Boumechera a parlé du riche effectif de l’USMA pour la saison prochaine. «Il y a quelques années de cela, il y avait une armada de grands joueurs à l’USMA. Donc, ce n’est pas nouveau. Cela dit, nous on fera pareil, à savoir jouer toujours les premiers rôles et, pourquoi

Séance photos sur le terrain

A la fin de la conférence de presse, Meftah, Boumechera et Boualem ont eu droit à un accueil chaleureux de la part des supporters présents en nombre au stade. Les responsables usmistes ont même organisé une séance photos avec le ballon et le maillot du club sur le terrain, une initiative très professionnelle de la part des responsables usmistes.

AÏSSAOUI : pas, jouer même le doublé à partir de la saison prochaine, dans la mesure où il y a un très bon effectif. Personnellement, cela ne me dérange pas qu’il y ait autant de joueurs au milieu, au contraire, si le président peut en ajouter, qu’il le fasse, car la concurrence nous stimulera.»

MEFTAH :

«J’espère que ma réussite me poursuivra à l’USMA» Rabie Meftah, le joueur le plus

régulier et le plus expérimenté de toutes les nouvelles recrues, et ce malgré ses 25 ans, affirme au cours de la conférence de presse qu’il veut encore des titres : «C’est vrai que je n’ai pas manqué de réussite, puisque j’ai gagné des titres à la JSK et réussi à emmener la JSMB à une deuxième place historique. Donc, j’espère que ma réussite me poursuivra à l’USMA, où les choses seront claires. On jouera pour tout gagner la saison prochaine, avec un tel recrutement, on n’a pas le droit de décevoir nos fans qui ont soif de titres.» Et d’enchaîner avec humour : «Certes, j’ai marqué deux buts ici à Bologhine avec la JSMB, mais je me rattraperai en marquant contre la JSK et la JSMB si l’occasion se présente.» A. T.

«Il reste deux à trois joueurs pour clore le recrutement»

Mouldi, le DG de la SSPA/USMA, a lui aussi répondu aux questions des journalistes présents à la conférence de presse pour tirer au clair quelques anomalies qui hantent l’esprit des Usmistes. «En ce qui concerne le recrutement, il n’est pas encore clos, il nous reste à conclure avec deux à trois joueurs, ce qui se fera dans les prochains jours. On a établi des contacts avec beaucoup d’éléments et, Dieu merci, nous avons pu finaliser avec presque tous les joueurs qu’on voulait.

LAROUSSI REMERCIÉ

Le secrétaire général de la SSPA/USMA, Mustapha Laroussi, a été déchargé de ses fonctions pour être affecté à d'autres fonctions. La nomination d’un nouveau secrétaire général devrait se faire dans les jours qui viennent.

OUZNADJI POUR UNE SAISON DE PLUS À L'USMA

Nouri Ouznadji fera toujours partie de l'effectif usmiste la saison prochaine. Il vient, en effet, de prolonger son contrat pour une année supplémentaire.

ABDOUNI RÉCUPÈRE SA LETTRE DE LIBÉRATION

Abdouni s’est déplacé à Bologhine. L’ex-gardien usmiste devrait récupérer sa lettre de libération qui mettrait fin à son engagement avec l'USMA.

IL ÉTAIT PRÉSENT À BOLOGHINE Les supporters persistent et signent :

«Nous ne voulons pas de Zemmamouche»

Présents en nombre à Bologhine, les supporters de l’USMA sont venus accueillir les nouvelles recrues du club, et aussi et surtout pour tenter de convaincre les dirigeants de renoncer au recrutement de Zemmamouche. Rancuniers envers leur ancien gardien qui les a «humiliés» au 5-Juillet sous les couleurs du rival mouloudéen, les fans usmistes ne pardonnent pas à Zemma, et refusent tout simplement son retour. Ils ont exprimé leur colère envers Rebouh Haddad qui a essayé de les raisonner, en vain. «Nous ne voulons pas de ce traître qui nous a humiliés devant des millions de personnes. Ce gardien qui s’est fait un nom à l’USMA n’a pas daigné présenter des excuse. Si vous ne renoncez pas à son recrutement, il y aura des problèmes dans l’équipe, et nous n’allons pas nous taire.»

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

maracanafoot1475 date 18-07-2011  

maracanafoot1475 date 18-07-2011

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you