Issuu on Google+

Que fera Ghrib ? MCA

LE MOULOUDIA RISQUE L’EXODE

n Qui remplacera Zemma ? n Quelle équipe pour la Champions League ? IL

N'A PAS RÉCUPÉRÉ SON ARGENT DIMANCHE

Bouchema dans tous ses états

N° 1465 du Mercredi 6 Juillet 2011

www.maracanafoot.com

10DA

DOUADI :

Gagner pour se maintenir «Prêt à rempiler sans conditions»

JSK

A J-2 du dernier match de championnat face au MCA

IL DEVAIT CONCLURE HIER HANNACHI-METREF, rendez-vous aujourd’hui

Il devait rentrer hier de France

Saïb entamera ses fonctions aujourd’hui…

…et sera présenté aux joueurs

YALLAOUI :

«Mon avenir avec la JSK se décidera après le dernier match face au MCA»

BENMOUSSA : ESS

«Nous devrons gagner face au CRB»

Benyahia convoité

ge n o s e l aby k n o i t c i La Direpérer Heman à récu

JSMB BOUALI : «C'est une fierté pour moi d'avoir contribué à cette place sur le podium»

n «Mon premier objectif était de redonner confiance aux joueurs» n «Je suis payé pour faire mon travail» n «Etre entraîneur, ce n'est pas par rapport à un papier (licence CAF)»

ZIANE CHERIF OK USMH

«L’offre de l’USMH m’intéresse»

USMA

La tension monte à l’USMA !

LES

SUPPORTERS SE MOBILISENT


Maracana N°1465 — Mercredi 6 Juillet 2011

HANNACHI-METREF, rendez-vous aujourd’hui IL DEVAIT CONCLURE

M

ais aux dernières nouvelles, les deux parties ont convenu d’un commun accord, de reporter le rendez-vous pris pour la journée d’hier, à une date ultérieure. Mais, selon notre source, tout devra s’éclaircir, d’ici le baisser

Berchiche, Berrefane, Saïdi et Khelili en stage avec l’EN militaire

Quatre joueurs kabyles se trouvent actuellement en regroupement avec la sélection nationale militaire. Il s’agit du gardien de but, Mourad Berrefane, des deux défenseurs, Koceila Berchiche et Sofiane Khelili et du milieu de terrain, Lyès Saïdi. Les quatre internationaux kabyles se préparent en prévision du Mondial qui débutera dans une semaine au Brésil.

de rideau de la saison footballistique 2010-2011. Et selon toujours la même source, il est fort probable que le joueur soit présent ce matin aux côtés de Hannachi, lors du point de presse qui sera animé au niveau du club.

Il signera son contrat avant le début du point de presse

Selon toujours la même source, le milieu de terrain de l’ESS, Hocine Metref, ralliera la capitale du Djurdjura, ce matin. Une fois sur place, il apposera sa signature au bas du contrat qui va le lier à la JSK. Hocine Metref, cet élément de valeur, devra donc selon notre source, rencontrer le boss des Canaris du Djurdjura avant le début du point de presse prévu à 11h au siège du club. Selon des proches du

HIER

président Hannachi, Metref sera même présenté aux gens de la presse au début de la conférence, et ce, afin de permettre de recueillir les déclarations du joueur. Cet élément de valeur, qui a tout le temps souhaité porter le maillot kabyle, est très heureux de trouver un accord avec le président Hannachi. Metref à la JSK c’est ficelé, et tout devra être finalisé aujourd’hui à Tizi Ouzou. La grosse surprise que Hannachi a promise aux supporters, est celle concernant le recrutement du petit lutin Hocine Metref. Une recrue qui ne pourra qu’apporter un plus à l’équipe kabyle et ce joueur sera d’un grand apport, durant la nouvelle saison footballistique. A.M.

La présence des supporters est plus qu’indispensable LE

CLUB A BESOIN DE LEUR APPORT

Saïdi non rétabli…

Le milieu de terrain kabyle, Lyès Saïdi, qui souffre d’une blessure, n’est pas encore rétabli. Le joueur kabyle, qui est convoqué en sélection nationale militaire, par le coach Abderrahmane Mehdaoui, est pris en charge par le staff médical. Il est soumis à des soins intensifs, pour qu’il puisse se remettre sur pied afin qu’il fasse partie du voyage avec le groupe au Brésil.

… et out face au MCA

Lyès Saïdi, qui est souffrant, ne pourra pas prendre part au dernier match du championnat national de Ligue 1 professionnelle, que la JSK va disputer ce vendredi au stade du 1erNovembre, contre le Mouloudia d’Alger. Saïdi est out officiellement pour cette décisive rencontre. Il est soumis à des soins intensifs afin qu’il puisse faire le voyage avec la sélection nationale militaire au Brésil.

Ph. Maracana

Le premier responsable de la JSK, Moh Chérif Hannachi, animera aujourd’hui, au niveau du siège du club sis au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, un point de presse. Une rencontre avec les gens de la presse où Hannachi s’étalera sur les sujets d’actualité ayant trait à son club, entre autres, les nouvelles recrues, la crise que traverse l’équipe, les départs et les objectifs tracés pour la prochaine saison footballistique. Ce point de presse est prévu ce matin à 11h, au niveau du siège du club. A.M.

Le joueur de l’Entente de Sétif, le milieu récupérateur Hocine Metref, qui est en contacts très avancés avec les dirigeants kabyles, et qui aurait même donné son accord de principe pour signer au profit des Jaune et Vert, pour la prochaine saison footballistique, devait rencontrer le président Moh Chérif Hannachi, hier, pour tout finaliser.

Ph. Maracana

POINT DE PRESSE DE HANNACHI AUJOURD’HUI À 11H

LIGUE 1

Ph. Maracana

02

La JSK est menacée par la relégation, et les joueurs sont sous pression. La situation dans laquelle se trouve le club phare de la Kabylie nécessite l’apport de tout un chacun. La présence des supporters est plus qu’indispensable, mais la question que se posent les observateurs est la suivante : seront-ils présents au stade ? Viendront-ils en grand nombre ? Répondront-ils à l’appel du cœur ? Autant de questions. La réponse sera connue ce vendredi, s’ils viendront en grand nombre, ou bien ils feront l’impasse de nouveau en boudant leur

équipe. Le public kabyle, qui a carrément déserté les gradins du stade du 1erNovembre, depuis un bon bout de temps, se fait rare et est totalement désintéressé et ne se soucie guère des résultats de son équipe favorite. Les supporters qui sont très déçus par les mauvais résultats enregistrés, par leur équipe favorite, sont en colère et ne comprennent rien à cette situation dans laquelle s’est retrouvée cette dernière. Certes, l’équipe marque le pas depuis la consécration en coupe d’Algérie, mais les supporters doivent oublier tout, et tourner la page, en venant en grand nombre

Berrefane, Berchiche et Khelili joueront ce vendredi

Les trois internationaux Berrefane, Khelili et Berchiche seront libérés par le staff technique national, en prévision de ce dernier match de la saison qui va opposer la JSK au MCA, ce vendredi au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou. Les trois joueurs reprendront du service avec l’équipe avant ce match, aujourd’hui ou au plus tard demain, afin d’être parmi le groupe ce week-end.

Ils regagneront le lieu du regroupement juste après le match

La sélection nationale militaire se regroupera jusqu’au 10 de ce mois. Les joueurs kabyles, qui sont concernés par ce stage et qui devront réintégrer la JSK pour disputer le dernier match de la saison ce vendredi face au MC Alger, seront appelés à regagner le lieu du regroupement juste après la fin du match. Les trois joueurs kabyles, les deux défenseurs, Koceila Berchiche et Sofiane Khelili et le gardien de but, Mourad Berrefane, qui sont concernés par le match de ce vendredi, n’auront pas le temps de souffler, puisqu’ils rallieront directement le lieu du stage de la sélection militaire qui se prépare activement pour le Mondial du Brésil. A.M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

au stade, ce week-end, pour encourager et soutenir les coéquipiers de Lamara Douicher, afin que ces derniers puissent se surpasser et assurer au finish leur maintien en Ligue 1 professionnelle. L’heure de vérité est arrivée, et la communion entre les joueurs et les supporters, est plus que vitale. Le moment est venu pour mettre de côté cette décantation entre les deux parties, et l’heure est à la mobilisation et ce, dans l’intérêt suprême de l’équipe qui a grandement besoin de l’apport de ses supporters. L’heure est à la mobilisation générale L’heure est à la mobilisation générale de tout un chacun dans la maison kabyle. Maintenant que les choses sont claires, et que la crise s’accentue de plus en plus et risque même d’emporter au finish la JSK en Ligue 2 professionnelle, il est temps pour tout un chacun dans la maison kabyle de s’unir autour de ce prestigieux club pour le sauver du purgatoire. Les supporters, les joueurs, les dirigeants, chacun de son côté doit apporter la pierre à l’édifice, et ce, dans l’unique but de permettre à la JSK de bien négocier son dernier match de la saison, ce vendredi, face au Mouloudia d’Alger. Les débats seront chauds entre les 22 acteurs, et la JSK comme le MCA a besoin d’un match nul pour se maintenir en Ligue 1 professionnelle. La mobilisation autour de l’équipe est plus que vitale, car il y va de l’avenir de la JSK. A.M.


LIGUE 1

Maracana N°1465 — Mercredi 6 Juillet 2011

Tout pour réussir cette sortie

03

A J-2 du dernier match de championnat face au MCA

C'est ce vendredi que les les camarades de Bilel Naili seront mis, une autre fois à l'épreuve, à l'occasion du dernier match du championnat professionnel de Ligue I face au Mouloudia d'Alger.

la saison par un bon résultat. Les Jaune et Vert seront beaucoup mieux lotis que leur adversaire du jour. Devant leur public, les Kabyles auront un avantage psychologique certain. En tenant compte de tous ces paramètres, les Younes, Yallaoui, Nessakh et autres Remache partent favoris dans cette confrontation. Par rapport à ce que nous avons pu constater ces derniers jours lors des déclarations des joueurs, ces derniers semblent en tout cas plus que jamais déterminés à arracher la victoire pour assurer définitivement le maintien et faire le déplacement au Maroc avec un moral gonflé à bloc. A moins d'une surprise qui reste du domaine du possible, les Kabyles partent avec les faveurs des pronostics.

I

Les Kabyles mobilisés pour le maintien

L’apport des supporters

Ph. Maracana

l est clair que la JSK n'a pas connu une bonne fin de saison, comme elle le souhaitait, et elle n'imaginait pas qu'elle allait vivre une telle situation aussi difficile et aussi compliquée. La pression s’était installée lors des derniers matchs disputés, ce qui a envenimé davantage la situation. Les joueurs kabyles ont un grand besoin de respirer et d'évacuer cette pression de leur vestiaire pour retrouver une ambiance saine et plus détendue. Cela passera inévitablement, et tout le monde le sait, par un autre résultat positif contre le MCA, et ce, en alliant l’art et la manière. Les Jaune et Vert, convaincus de leurs moyens, veulent prouver que ce qui c'est passé n'est qu'un accident de parvcours des plus imprévus, et par la même, rassurer leurs supporters qui viendront en nombre à l'occasion de ces retrouvailles. Les Berchiche, Rial, Khellili et consorts veulent un succès, qui pourra les libérer. Ils doivent proposer en plus un jeu plus attrayant, plus efficace et plus convaincant, comme ils ont été capables de le faire il y a quelques mois, lors de la coupe d'Algérie. C'est la seule solution pour eux pour s'en sortir, gagner et convaincre, sinon la crise frappera encore à leur porte. Et, d'après ce que nous avons pu constater ces derniers temps, et surtout selon ce que la majorité des joueurs nous ont laissé entendre en aparté, ils sont décidés à mettre fin à cette ambiance en frappant fort ce vendredi face au MCA.

Jaune et Vert vont reprendre le chemin des entraînements demain, et ce, afin de préparer le dernier match de championnat, qui est prévu pour ce vendredi face au Mouloudia d'Alger, au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou. Un match qui ne s'annonce pas facile, dans la mesure où les Mouloudéens sont eux aussi dans l'obligation de faire le maximum pour arracher le meilleur résultat possible et conserver leurs chances au maintien. Les points perdus dernièrement face au MCEE ont rendu la tâche plus difficile puisque à une journée de la fin du championnat, les Canaris ne disposent que trois points d'avance sur la lanterne rouge. Cela ne pourra pas être considéré comme un écart sécurisant, lorsque

l'on sait que la JSK est appelée à affronter un gros morceau, à savoir le Mouloudia d'Alger. Ce qui les oblige à bien négocier ce dernier rendez-vous et essayer d'arracher un bon résultat afin de se mettre à l'abri.

… Et sont plus déterminés que jamais

Pour cette ultime rencontre de la saison, les poulains de Rachid Adghigh et Lyes Izri seront confrontés au MC Alger qu'ils accueilleront vendredi après-midi au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou. Que dire de cette confrontation, si ce n'est qu'elle se présente comme une bonne occasion pour les Canaris de se ressaisir de leurs derniers revers concédés en championnat et terminer

Nombreux sont les joueurs de la JSK qui nous ont confié qu'ils espéraient une présence en masse de leurs supporters ce vendredi face au Mouloudia d'Alger pour les soutenir. Les fans, qui n'étaient présents en force lors des derniers matches de leur équipe favorite, sont donc invités de se présenter ce week-end au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou pour soutenir encore une fois les Kabyles. Pas tendres avec les joueurs et l'entraîneur à l'issue des précédentes confrontations, les supporters répondront-ils présents à cet appel ?

Les joueurs affectés, mais mobilisés

Sur un autre volet, le moral des joueurs est à plat, ces derniers ont été affectés par cette énième défaite concédée face au MC El Eulma, qui a rendu la tâche difficile pour assurer le maintien. Cependant, malgré cela, les joueurs sont mobilisés pour aborder ce dernier rendez-vous avec plus de détermination et pour faire le maximum pour arracher les points du match qui leur permettront d'assurer leur maintien. S. A.

YALLAOUI : «Après le match face au MCA, on verra» Avec du recul, que pouvez-vous nous dire sur cette énième défaite ? Nous nous sommes déplacés à la ville d'El Eulma afin de ramener au moins un point. Pourtant, au vu de notre prestation en seconde mi-temps surtout, on pouvait remettre les pendules à l'heure et même prétendre à mieux. On a eu les meilleures occasions, mais nous n'avons pas su comment les concrétiser. On ne méritait pas la défaite, et le partage des points aurait été plus équitable. Comment expliquer ce revers ? Sincèrement, je ne trouve pas quoi dire. Nous avons fourni une prestation moyenne, contrairement aux matchs précédents. En tout cas, cette défaite doit être oubliée. On va se concentrer sur le dernier match et faire en sorte de remédier à ces lacunes et enregistrer ainsi un bon résultat afin d'assurer notre objectif, à savoir le maintien. Ph. Maracana

Après avoir bénéficié de quatre jours de repos à l'issue de la rencontre disputée vendredi dernier face au MC El Eulma, les

Comment jugez-vous votre saison à la JSK ? Je dirais qu'elle a été moyenne. Vous savez, lorsque vous êtes diminué

physiquement, vous ne pouvez pas trop donner sur le terrain, même si vous êtes doué techniquement. Toutefois, je suis satisfait dans l'ensemble de ma saison à la JSK.

Comment voyez-vous ce dernier match face au MCA ? C'est une rencontre comme toutes les empoignades. Certes, ce sera un match difficile, mais nous sommes en mesure de l'emporter. Il y aura trois points en jeu qu'il faudra récolter. C'est une mission qui s'annonce ardue, mais nous sommes condamnés au rachat. Donc, vous misez sur un résultat positif vendredi prochain… Effectivement, nous aurons l'occasion de rectifier le tir et de nous réconcilier ainsi avec nos supporters. Le Mouloudia d'Alger est difficile à manier, ce qui nous obligera à le prendre très au sérieux et être ainsi très vigilants. Donc, nous devons être concentrés et nous surpasser afin d'espérer arracher un bon résultat. Pensez-vous pouvoir arriver à

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

trouver le chemin des filets ? De toutes les façons, je ferai tout pour y parvenir. Je veux marquer contre cette équipe du Mouloudia. Maintenant, si c'est un de mes coéquipiers qui réussit à nous donner la victoire, j'en serai très heureux. Des appréhensions pour ce dernier match ? Non, pas du tout. Mais, je dois l'avouer, ce sera certainement un match très difficile pour les deux équipes. Nous allons donc aborder cette rencontre avec une seule idée en tête, réaliser un bon résultat. Personnellement, c'est pratiquement la fin de saison. Peut-on connaître vos intentions concernant votre avenir ? Tout dépendra de la décision de la direction. Pour l'instant, je n'ai aucune idée tant que je n'ai pas discuté de ce sujet avec le premier responsable du club, à savoir Hannachi. Je suis concentré uniquement sur ce dernier rendez-vous du championnat qui nous attend et qui est très important pour nous. S. A.


Le milieu récupérateur des Jaune et Vert , Hocine El Orfi, qui a été blessé dernièrement lors de la 28e journée face à l’USM Blida au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, souffre du genou et c’est pour cette raison qu’il n’a pas joué le précédent match contre le MCEE. Ainsi, il est aussi indispensable pour ce dernier match du championnat face au Mouloudia d’Alger. D’après le kiné du club Guillou, El Orfi doit se contenter de travailler en solo pendant quatre où cinq jours, et ce, afin qu’il soit prêt pour le premier rendezvous important de la phase des poules de la Coupe de la CAF, face au MAS du Fès qui les attend au Maroc.

… il sera prêt pour le match de la phase des poules de la Coupe de la CAF

L’auteur d’une saison remarquable, le milieu de terrain de la JSK, Hocine El Orfi, qui a été touché au genou lors des derniers matchs du championnat, est appelé à s’entraîner en solo sous la houlette du kiné du club Guillou qui lui a tracé un programme spécifique afin qu’il soit rétabli d’ici à une semaine et aussi pour être apte pour le premier match de la phase des poules de la Coupe de la CAF aller face au MAS de Fès du Maroc, qui est prévu le 16 ou le 17 de ce mois au stade de ce dernier. S. A.

L’équipe kabyle doit entrer de plain-pied dans la préparation de son prochain match contre le Doyen des clubs algérois, comptant pour la dernière journée du championnat professionnel Ligue 1. Il ne reste que deux jours avant ce fameux match que les Jaune et Vert ne veulent en aucun cas rater.

L

e premier responsable de la barre technique actuel, Lyès Izri, s’est dit presque fixé sur qui affrontera la formation des Mouloudéens. Il ne reste que quelques détails à régler sur le plan technique et mettre en place la tactique adéquate pour cette rencontre. Ce n’est pas tout, puisque Izri veut réussir le maximum d’atouts pour s’assurer un résultat positif. Cela étant, les Kabyles sont concentrés dans la préparation du match. Tous les joueurs semblent décidés à faire un grand match. Même si l’optimisme est de rigueur chez les membres du staff technique, il est certain qu’ils se méfient beaucoup de cette confrontation.

Beaucoup de volonté au sein du groupe

Ceux qui ont côtoyé l’entourage de l’équipe ces derniers temps ont cer-

Ph. Maracana

PLUS DE PEUR QUE DE MAL POUR EL ORFI…

LIGUE 1

Deux jours seulement pour tout mettre au point Maracana N°1465 — Mercredi 6 Juillet 2011

tainement dû remarquer que plus le moment de la dernière rencontre approche, plus on constate une grande volonté chez les joueurs qui se montrent bien concentrés sur cette confrontation. Le souhait du staff technique est que cette volonté affichée lors des entraînements et la rigueur dans le travail se verra sur le terrain le jour du match, surtout que la pression sur les deux équipes sera beaucoup plus forte que d’habitude. C’est en tout cas ce que l’on a pu comprendre à travers la déclaration de quelques joueurs à qui nous avons demandé son avis sur ce qui reste à faire pour que l’équipe soit prête à 100%. «A quelques jours du match, le groupe est presque à son meilleur niveau. Pour moi, les joueurs sont

Saïb entame ses fonctions

Il devait rentrer hier de France

Après presque une semaine, les joueurs de la JSK s’entraînent sous la houlette du trio Izri, Adghigh et Guillou. C’est aujourd’hui dans l’aprèsmidi, c’est-à dire à 18h que le nouvel entraîneur des Canaris, Moussa Saïb, a rallié France-Alger, ce dernier n’a pas hésité de se déplacer à Tizi Ouzou, pour ladite séance qui doit se dérouler aujourd’hui. Cette séance aura servi surtout de prise de contact pour le coach qui s’est imprégné de l’ambiance qui règne au sein de cette équipe plus que jamais décidée à surmonter positivement cette période de transition.

…et sera présenté aux joueurs

Le nouvel entraîneur en chef des Canaris du Djurdjura, le technicien Saïb Moussa, sera présenté aux joueurs par le président du club, Mohand Chérif Hannachi, lors de la séance de la reprise des entraînements de cet après-midi, et préparer en conséquence son équipe pour le dernier rendez-vous du championnat, qui est prévu pour vendredi prochain face au MC Alger, au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou.

Il devait signer son contrat hier

Ph. Maracana

04

C’est hier que le nouvel entraîneur de la JSK est revenu de France. Dès son arrivée à Tizi Ouzou, Moussa Saïb devait signer son contrat avec le club phare de la Kabylie au siège du club sis au stade du 1er-Novembre. Le technicien devra driver les Jaune et Vert la saison prochaine. S. A.

prêts à 90%. Il reste certes, des imperfections que l’on doit corriger pour s’améliorer, mais cela viendra avec le travail. Par rapport au programme que nous sommes en train de mettre en application, on reste optimistes quant à nos capacités. Les joueurs doivent surtout oublier la dernière défaite contre le MC El Eulma pour éviter de tomber dans le doute», a dit Douicher.

Plus droit à l’erreur

Et en parlant de ce fameux match de la dernière journée du championnat contre le Mouloudia d’Alger, la JSK sera appelée donc à se racheter de la dernière défaite concédée face au MC El Eulma, d’autant que son adversaire du jour est parmi les formations en difficultés cette saison. N’empêche que les Mouloudéens vont tout faire pour éviter une autre défaite ce vendredi, ce qui poussera les Jaune et Vert à redoubler de vigilance. Mais quoi qu’il en soit, les Canaris savent qu’ils n’ont plus droit à l’erreur après avoir perdu beaucoup de points depuis l’entame de la saison, et, de ce fait, la victoire est impérative.

Mettre la pression aux joueurs coûtera cher au club

Ces mêmes joueurs avec qui nous avons eu une discussion nous ont affirmé qu’après chaque faux pas, ils ont le moral au plus bas et sont déçus, mais ce vendredi, ils espèrent faire la fête après le coup de sifflet final. Auteur de cinq contreperformances consécutives, les partenaires du capitaine Ali Rial espèrent être encouragés pas leurs supporters parce que, selon eux, une victoire en leur absence n’aura aucun goût. Pour terminer, les supporters de la JSK sont censés soutenir leur équipe lors des moments difficiles, parce que leur mettre la pression ne fera qu’empirer la situation surtout lorsque l’équipe ne mène pas au score.

Les défenseurs de la JSK doivent se montrer vigilants

Devant les assauts de ces trois élé-

ments dangereux, il est bien demandé aux défenseurs de la JSK de veiller au grain, de la première minute jusqu’au coup de sifflet final. La concentration doit être de mise, et les Saïdi, Douicher, Naïli et consorts doivent faire preuve de plus de rigueur et de sérieux. Ces joueurs en montré de bons signes cette saison. Les défenseurs kabyles doivent être vigilants et ce, pour retrouver leur bonne santé, sinon ils risquent d’encaisser des buts. Ils sont décidés à ne laisser aucune chance au trio mouloudéen, à savoir Amroune, Mokdad et l’exjoueur kabyle Tayeb Beremla, en leur réduisant les espaces afin de ne pas leur permettre d’être dangereux et de les essouffler. La vigilance doit être de mise, et les Rial, Remache, Oussalah et Amada sont avertis d’avance, car en cas de relâchement, la JSK risque de rater son match en se faisant tenir en échec à domicile et devant ses supporters. Les défenseurs de la JSK savent pertinemment ce qui les attend ce soir, et ils sauront comment contrer ces redoutables éléments.

Un bon résultat à domicile pour se maintenir et se réconcilier avec les supporters

Après les cinq faux pas consécutifs enregistrés, les Kabyles stagnent dans le bas du tableau. Une place au classement pas du tout méritée pour les hommes de Hannachi, parce que si on voit les prestations des coéquipiers de Mohamed Khoutir Ziti qui restent très acceptables et encourageantes, sans oublier un parcours sans faute en coupe d’Algérie, et en Coupe de la CAF, cela explique cette petite satisfaction de la part des supporters et observateurs, mais les fans veulent des résultats, pas que du rendement parce qu’au final, on comptabilise les points et pas les dominations et les belles prestations. Ces derniers sont appelés à arracher un bon résultat, et ce, afin de se réconcilier avec leurs supporters et ainsi assurer leur maintien. S. A.

REPRISE AUJOURD’HUI À 17H

Ayant bénéficié de quatre jours de repos accordé par le staff technique du club, après une saison très difficile, les joueurs kabyles qui sont appelés à affronter le Mouloudia d’Alger ce vendredi au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, en prévision de la dernière journée du championnat professionnel Ligue 1, vont reprendre le chemin des entraînements cet après-midi, pour préparer ce dernier rendez-vous du championnat . S.A

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


05

Maracana N°1465 — Mercredi 6 Juillet 2011

Les choses sérieuses commencent pour les Canaris ALORS

QUE LA REPRISE EST PRÉVUE AUJOURD’HUI

Les camarades de Tedjar retrouveront cette après midi le stade du er 1 -Novembre et ce, afin de préparer l’important match de la dernière journée du championnat prévue ce vendredi. Une rencontre qui déterminera le sort du club phare de Kabylie parmi les clubs de l’élite.

entraînements

cette après midi

Ph. Maracana

E

n effet, occupant la 11e place au classement général, la formation du Djurdjura n’a pas encore assuré son maintien et il lui faudra au moins réaliser le point du nul afin d’assurer définitivement sa place en Ligue 1. Chose que connaît bien le staff technique conduit par Rachid Adghigh. Ce dernier aura la lourde tâche de préparer un groupe affecté moralement suite aux derniers résultats enregistrés par le club. Néanmoins, il sait bien que le club a les moyens de battre son adversaire du jour et de récolter les trois points de la rencontre. A cet effet, il axera son travail sur l’aspect psychologique afin de motiver ses poulains en prévision de cet important rendez-vous. Il veut à tout prix que le groupe soit très concentré tout au long de la partie afin d’éviter des erreurs qui lui coûteront chers à la fin du compte. En résumé, le staff technique des Canaris veut préparer des guerriers capables de relever le défi et de réaliser l’essentiel, à savoir laisser le club parmi les clubs de l’élite sachant que la JSK est le seul

club qui n’a pas quitté la division 1 depuis qu’il a réalisé l’accession

pour sauver le club qui leur a tout donné.

Comme tout le monde le sait la JSK aura de très fortes chances de rester en Ligue 1 que ce soit en réalisant au moins le nul ou bien par rapport aux autres résultats du championnat qui se joueront à la même heure. Toutefois, vu sa grande expérience dans ce genre de situations, le staff technique des Canaris fera tout pour que ses poulains gagnent la partie et éviter ainsi toute mauvaise surprise qui pourrait arriver à tout moment. En d’autres termes, Rachid Adghigh et Lyès Izri veulent que leurs joueurs se concentrent seulement sur la rencontre et n’attendent rien des autres rencontres. Sans doute, ils trouveront les mots qu’il faut afin de motiver les joueurs. Ces derniers doivent se battre comme des lions

D’autre part, le match de vendredi prochain attirera certainement la grande foule qui fera le déplacement au stade afin d’encourager son équipe qui aura besoin de ses supporters en ce match plus que jamais.

Déterminer son sort soimême

La fatigue, le grand ennemi des Canaris

UNE

SEMAINE SEULEMENT DU DÉBUT DE LA COUPE DE LA CAF

Comme tout le monde le sait, les Canaris du Djurdjura entameront la compétition de la coupe de la CAF le 15 du mois en cours. Cependant, ils seront soumis à un vrai problème, à savoir la fatigue. En effet, après une longue saison où le club phare de Kabylie a joué plus de 50 matchs dans les différentes compétitions, il lui sera très difficile de continuer sur le même rythme sans prendre de repos et la meilleure preuve c’est que les camarades de Rial ont trouvé toutes les peines du monde pour terminer la saison et où le club jouera sa survie en division 1 lors de la dernière journée du championnat qui les opposera au vieux club algérois dans une rencontre décisive pour les deux formations. Cependant, le nouveau patron de la barre technique, Moussa Saïb, qui a pris les commandes de l’équipe à deux journées seulement de la fin de la saison, tentera de trouver les solutions nécessaires pour jouer les

Reprise des

premiers rôles vu que cette coupe n’est pas un objectif pour le club phare de Kabylie. En dépit de la difficulté de la mission, il comptera sur les nouvelles recrues qui seront plus fraiches sur le plan physique que les autres vu qu’ils n’ont pas joué le même nombre de rencontres par rapport aux autres joueurs qui ont souffert cette saison. En résumé, les Canaris veulent réussir quelque chose dans cette compétition en dépit de la fatigue et cela reste très possible alors qu’ils joueront cette compétition sans pression vu que cette coupe de la CAF n’est pas un objectif principal. C’est le souhait également des milliers de fans des Canaris qui ne désespèrent pas de voir leur équipe reproduire le bon scénario de l’année précédente en Champions League africaine en battant les géants du continent à l’instar du Ahly et d’Ismaïly d’Egypte avec qui ils ont réalisé de très bon résultats.

Rendre hommage à leurs fans

De leur côté, les Remache, Rial et tous les autres n’auront pas le droit à l’erreur. En réalisant la victoire, cela constituera la manière de rendre hommage au merveilleux public de la JSK qui a participé à la bonne saison réalisée par les camarades d’El Orfi en coupe d’Algérie et également en coupe de la CAF où ils ont atteint la phase des poules de cette compétition. M. L.

La direction kabyle songe a récupérer Hemani

Après 4 jours de repos accordé aux joueurs par le staff technique, les Canaris reprendront le chemin des entraînements cette après midi afin de préparer l’important rendez-vous de vendredi prochain qui les opposera au MCA. Un repos qui a fait beaucoup de bien aux camarades de Rial qui ont souffert cette saison vu le grand nombre de rencontres joué en un laps de temps court.

Selon une source autorisée, on croit savoir que la Direction des Canaris songe sérieusement à récupérer l’attaquant Nabil Hemani qui a déjà réalisé un très bon parcours avec la formation du Djurdjura où il a inscrit plusieurs buts décisifs. En effet, l’opération recrutement n’est pas encore terminée pour les Canaris et la Direction compte encore recruter des éléments à la hauteur et ce, afin de préparer une grande équipe pour la saison prochaine. A cet effet, notre source nous a précisé que Hemani a été approché par des proches à la JSK afin de le convaincre à endosser à nouveau le maillot Jaune et Vert à partir de cet été.

Le joueur a failli signer l’année précédente

La volonté de récupérer Hemani ne remonte pas à aujourd’hui mais à l’année précédente où le joueur en question a failli signer à la JSK et les deux parties se sont entendues sur tout. Toutefois, il a pris la décision de continuer son aventure avec l’ESS à qui il devait une somme d’argent qu’il n’a pas reçue à l’époque. Pour cette saison, les contacts entre les deux parties ont été relancés en attendant les prochaines journées pour savoir ce que décidera le joueur sur son avenir.

Il n’écarte pas la possibilité de revenir au bercail

Selon les informations en notre possession, le joueur n’est pas contre l’idée de revenir à la JSK où il a passé les meilleurs moments de sa carrière mais il compte attendre la fin de l’exercice afin de prendre une décision qui arrangera ses affaires et qu’il ne regrettera pas par la suite. Une chose est sûre c’est que la Direction kabyle ne lésinera pas sur les moyens pour le convaincre de revenir vu que c’est un élément qui pourra apporter un plus au club phare de Kabylie vu sa grande expérience qu’il a acquise que ce soit lors de son passage avec les Canaris ou bien avec l’ESS avec qui il a disputé aussi plusieurs compétitions internationales. M.L.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ph. Maracana

LIGUE 1


UN MANAGER GHANÉEN PROPOSE DEUX ATTAQUANTS À SERRAR

Un manager ghanéen a proposé deux attaquants au président Serrar, en prévision de la saison prochaine. Ces deux joueurs, internationaux, ont évolué dans l’équipe A’ du Ghana. Toutefois, ce sera difficile pour l’entente de Sétif de recruter ses deux joueurs étrangers a la fois, puisque la loi n’autorise pas plus de deux joueurs. Pour rappel, le club d’ain fouara compte dans son effectif francis et kouamé la nouvelle recrue. Autrement dit, il faudra d’abord libérer le camerounais qui attend juste la résiliation de son contrat et qui n’a pas trop satisfait les dirigeants setifiens cette saison, pour espérer pouvoir engager un autre Africain.

Maracana N°1465 — Mercredi 6 Juillet 2011

BENMOUSSA : «Nous

devrons gagner face au CRB»

Tout d’abord, un mot sur la dernière défaite face à l’USMAn ? Nous nous sommes déplacés pour réaliser un bon résultat. Nous savions que notre mission n’allait pas être facile face à l’USMAn qui cherchait la victoire à tout prix et malgré la difficulté de la tâche, nous avons fait un match plein. L’USMAn a ouvert le score et l’ESS a voulu revenir dans le match mais nous avons encaissé un second but qui a mis fin à la rencontre.Vraiment, ce score ne reflète pas la physionomie de la rencontre. Nous avons mis la pression dès le début, nous aurions même pu marquer des buts, mais l’USMAn, qui en a inscrit deux et remporter les trois points de la rencontre, garde l’espoir pour rester parmi l’élite la saison prochaine. N’avez-vous pas eu des regrets après ce match ? Exact, car nous sommes passés tout près d’une victoire et nous avons fait un bon match. Maintenant, si l’Entente de Sétif avait joué au grand complet, je pense que le succès ne nous aurait pas échappé. A l’occasion du dernier match, vous allez recevoir le CRB ; comment se présente cette rencontre ? Ce dernier match de la saison se jouera entre deux équipes

qui veulent terminer le championnat sur une bonne note. Le CRB, qui a perdu trois précieux points chez lui face à la JSMB, voudra sûrement récupérer les points perdus et nous aussi, nous voulons terminer la saison par une victoire chez nous et devant notre public. Nous n’avons pas le droit à l’erreur car, comme on a commencé la compétition par une victoire, on doit la terminer par un succès. Ce match est un big match entre deux grandes équipes qui jouent pour la troisième place que nous espérons gagner pour remporter la troisième place qui nous permettra de participer à la Coupe de la CAF. Le CRB ne va certainement pas vous faciliter la tâche… C’est vrai que le CRB est une bonne équipe qui a fait un très bon parcours en championnat. Nous avons beaucoup de respect pour cet adversaire, mais c’est le match de la saison et on ne veut pas le perdre. Cette fois, la rencontre se jouera à Sétif devant notre public et les trois points de cette confrontation vont rester à Sétif. Ce match est donc capital pour vous, en dépit du fait d’avoir assuré le maintien… Exactement, car c’est un match

de prestige et face au CRB, ce vendredi, on jouera comme si c’était une finale de coupe où la défaite est interdite. Comme c’est le match de la saison, on n’a pas besoin de motivation et cette fois, ce sera notre match à nous les joueurs et on n’a pas le droit de décevoir. On veut finir en beauté le championnat, surtout que le match se jouera chez nous et devant notre cher public. Donc, pour le remercier de nous avoir soutenus dans les pires moments, on doit lui offrir cette victoire et la troisième place. Y. M.

Ziane Cherif donne son accord à Charef Les deux hommes se sont rencontrés avant-hier

L’ESS offre 1,4 milliard pour Boumechra

Où jouera Boumechra la saison prochaine ? Au MCA ou à l’ESS ? Rien n’est encore décidé. Les dirigeants de l’ESS, par le biais du président du CSA Hamar, vient de proposer une prime de 1,4 milliard pour le joueur harrachi. Une offre alléchante, mais, de son côté, le porte-parole du MCA, Omar Ghrib affirme que Boumechra jouera bel et bien au Mouloudia. Tout devra s’éclaircir d’ici quelques jours. L.S.

de la prochaine saison. Ziane Chérif, qui est sous contrat avec l’O Médéa jusqu’à 2012, veut à tout prix retrouver la Ligue 1. Maintenant reste à savoir si les responsables de l’OM vont le laisser partir et le libérer. Il a demandé sa lettre de libération à ses dirigeants hier. Dans le même contexte toujours, Ziane Chérif n’a pas perdu de temps, puisqu’il est allé demander à

ses dirigeants hier, sa lettre de libération, et ce, afin qu’il puisse signer au profit de l’USMH. Selon notre source, les responsables de l’OM veulent coûte que coûte le retenir, mais il n’est pas à écarter de voir ces derniers revenir sur leur décision et libérer ce joueur. Selon la même source, les deux parties sont sur le point, de trouver un accord et un terrain d’entente. L. S.

ZIANE CHERIF : «L’offre de l’USMH m’intéresse»

Le défenseur axial de l’O Médéa, Ziane Chérif, est très emballé et intéressé par l’offre de Charef et de l’USM El Harrach, en déclarant à ses proches ce qui suit : «J’ai rencontré Charef qui est un grand monsieur et qui connaît bien son métier. J’ai discuté longuement avec lui, son discours m’a plu et je suis très intéressé de jouer avec cette équipe» avant de conclure : «Si tout va bien, je jouerai la saison prochaine à l’USMH, et c’est là mon souhait. Je veux retrouver l’ambiance des stades et la Ligue 1. Je suis quelqu’un d’ambitieux et je ne veux pas perdre encore du temps en Ligue 2. J’espère que les dirigeants de l’OM vont me comprendre et me faciliteront la tâche en me libérant au profit de l’USMH.» Propos recueillis par L.S.

Ph. Maracana

Alors que Ghrib affirme que le joueur sera au MCA

Comme déjà annoncé sur nos colonnes, le défenseur axial de l’O Médéa, Ziane Chérif est sur les tablettes de l’USMH. D’ailleurs, ce joueur a eu un tête-à-tête, avant-hier avec le premier responsable de la barre technique du club, en l’occurrence Boualem Charef. Les deux hommes ont discuté longuement, et Charef a clairement signifié au joueur son grand intérêt, en prévision

LIGUE 1

Benyahia convoité par l’ESS

Comme rapporté par nos soins dans notre précédente livraison, l’attaquant du RC Kouba, à savoir Benyahia, se rapproche de plus en plus de l’Aigle noir. Toujours sous contrat avec le Raed, Benyahia a déjà envoyé une lettre à la Fédération algérienne de football pour lui demander d’étudier convenablement son cas pour pouvoir récupérer sa lettre de libération, et opter ainsi pour un autre club qui lui permettra de s’exprimer pleinement sur un terrain. En effet, notre source d’information nous a fait savoir que l’avocat qui a été chargé de cette affaire se déplacera aujourd’hui au siège de la fédération pour s’informer de la décision qui a été prise. Cela dit, si le joueur a le droit de récupérer sa lettre de libération du RCK, Zakaria Benyahia rejoindra l’Aigle noir dans les plus brefs délais. Dans le cas contraire, il n’aura qu’à poursuivre sa mission avec les Vert et Blanc pour les deux prochaines années.

Il n’a toujours pas perçu son argent

Ph. Maracana

06

Ce qui a poussé Benyahia à déposer un recours auprès de la fédération pour racheter son contrat et avoir sa lettre de libération, c’est parce qu’il n’a pas perçu le moindre centime depuis plus de cinq mois. En tout état de cause, le joueur a le droit de réclamer sa lettre de libération, du moment que le RCK n’est pas capable de le payer. Ce problème pourrait lui servir d’atout pour quitter le RCK et rejoindre un autre club avant l’entame de la nouvelle saison.

L’USMA, la JSK et le NAHD entrent en course

Ce n’est pas seulement l’Entente qui s’intéresse à Benyahia, même d’autres équipes de Ligue 1 le suivent de très près dans l’espoir de l’enrôler. Parmi elles, on trouve l’USM Alger, la JSK et le nouveau promu en Ligue 1, le NAHD en l’occurrence. D’ailleurs, nous avons appris d’une source autorisée que le joueur avait déjà négocié avec les Sang et Or. Pour le moment, aucune formation ne pourra enrôler Benyahia sans avoir récupéré sa lettre de libération. Cela dit, il faudra d’abord attendre avant d’entamer les négociations. Y. M.

DJERBALA : «J’ai des

contacts, mais je suis concentré sur le match face au MCEE»

Un match difficile vous attend ce vendredi face au MCEE, n’est-ce pas ? C’est une rencontre très difficile et qui a son importance pour les deux équipes, et pas uniquement pour le MCEE qui joue sa dernière chance pour le maintien. Les gens spéculent sur un arrangement de ce match, mais je peux vous assurer qu’on est décidés à battre cette équipe, et ce, afin qu’on puisse prendre part la saison prochaine, à une compétition africaine. C’est là notre objectif, donc il est hors de question pour nous, de rater ce rendez-vous. Mais les Eulmis sont déterminés à vous battre pour assurer le maintien ? Les choses sont claires et les Eulmis qui sont menacés par la relégation joueront leur va-tout, lors de cette rencontre. Mais de notre côté, on est plus que jamais déterminés à empocher les trois points. Je demande à nos supporters de venir en grand nombre pour nous soutenir, et inchallah on va leur procurer de la joie, en leur offrant une belle victoire. Vous êtes libre de tout engagement. Allez-vous continuer l’aventure avec l’USMH, ou bien vous allez tenter votre chance ailleurs ? Je suis en fin de contrat depuis le 30 juin. C’est encore prématuré de parler de mon avenir. Je suis concentré sur mon sujet, à savoir le match face au MCEE qu’on doit bien négocier et qu’on doit impérativement gagner. Ensuite, j’aurai l’occasion de discuter avec le président et si ce dernier répond favorablement à mes conditions, je rempilerai sans aucun problème. Mais on parle aussi de contacts avec des clubs algériens ? Oui, j’ai été approché par les responsables de l’USMA et du CRB, et j’ai même des touches avec des clubs des pays du Golfe, mais je préfère me concentrer sur ce match contre le MCEE. Après, j’aurai le temps de négocier et de songer à mon avenir. Entretien réalisé par Lotfi S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

Maracana N°1465 — Mercredi 6 Juillet 2011

La tension monte à Soustara ! LES

SUPPORTERS SE MOBILISENT

L

Ph. Maracana

À l’approche du grand Rendez-vous de l’année pour l’USMA, les supporters préparent ce match historique sous une haute tension. En effet, les gars de Soustara savent pertinemment que seuls les trois points pourront maintenir le club en ligue 1.

es joueurs, de leur coté, préparent dans la sérénité totale ce match de Annaba, et avec un esprit décontracté, surtout que les partenaires de Meklouche savent qu’ils ont le grand soutien de leur public. Pour rappel, l’USMA n’est pas encore sauvée de la relégation, vu le classement général du championnat, et une victoire permettrait mathématiquement au club d’assurer son objectif, alors qu’un match nul sera compliqué pour l’USMA, puisque les Usmistes devront composer avec les résultats

des autres menacés par le relégation, comme le MCEE, le WAT, l’ASK, la JSK et le MCA.

Le soutien du public, le grand avantage

Ainsi donc, d’aucuns s’accordent à dire que les Usmistes joueront leur match de la saison vendredi à Omar-Hamadi Cela dit, comme signalé plus haut, les joueurs sont enthousiastes. Et pour cause, ils savent per-

tinemment qu’il y aura un monde fou vendredi au stade, puisque les supporters de l’USMA seront présents en force pour soutenir leur équipe, sachant que ce match crée un engouement particulier à Alger où tout le monde en parle. Une certitude, le stade Bologhine drainera une grande foule, et ne pourra pas contenir le grand nombre de supporters usmistes qui seront présents, dans la mesure où la tribune

HAMITI, ZEMMA ET BOUALEM,

coté mer, est toujours fermée. Etant donné que le match se joue un vendredi, il est certain que le stade affichera complet dès les premières heures, c’est du moins ce que nous avons remarqué dans le fief du club, où tout le monde s’apprête à aller à OmarHamadi, très tôt.

Une saison historique pour les supporters qui veulent en finir !

Par ailleurs, il faut dire que la saison en cours ne sera certainement pas oubliée par les fans usmistes. Avec beau-

coup de surprises, bonnes et surtout mauvaises, cette saison est sans doute la pire depuis presque 20 ans. En effet, cela fait très longtemps que l’USMA n’a pas joué la relégation. Pire encore, il y a beaucoup d’histoires et de conflits qui ont perturbé le groupe ; on se rappelle tous que le courant ne passait pas du tout entre les supporters et les joueurs, avant que tout ne soit rentré en ordre. Il faut dire aussi que le nouveau statut du club qui est devenu une société sportive, et un club professionnel y est pour beaucoup. Puisque dans toure nouveauté, on y trouve des difficultés. Mais depuis les dernières semaines, tout a changé et on sent une grande mobilisation chez la famille usmiste, puisque personne ne veut voir ce club prestigieux rétrograder en ligue 2. Les inconditionnels usmistes veulent en finir avec cette saison cauchemardesque, et en beauté, pour se pencher en suite sur la prochaine saison qui sera sans nul doute bien meilleure. Mais pour ce faire, les gars de Soustara doivent impérativement battre Annaba, vendredi. A. T.

ACHIOU ET DAHAM SE SONT ABSENTÉS AVANT-HIER

Ph. Maracana

les trois premières recrues

Lors de la séance matinale d’avant-hier, on a constaté l’absence du meneur de jeu, Hocine Achiou, et de l’attaquant, Noureddine Daham. Les deux joueurs auraient été sanctionnés pas la direction du club et Renard, après leur altercation devant tout le monde lors du match face à Chlef. En tout cas, le buteur Daham est indisponible pour le match de vendredi pour cause de suspension, alors que le capitaine Achiou serait mis à l’écart.

Ouznadji, la surprise IL A ÔTÉ

LE PLÂTRE ET SERA À APTE POUR VENDREDI Selon une source très proche de la direction usmiste, trois joueurs ont tout conclu avec l’USMA. Il s’agit de, bien sûr, Fares Hamiti qui n’attend que l’officialisation de sa venue, de Mohamed Lamine Zemmamouche et de Hamia Boualem. Pour Zemma, le portier du Mouloudia, il faut dire que les contacts ne datent pas d’hier, puisque lors du mercato hivernal, Billel Dziri l’avait approché, et

Zemma lui avait promis de venir, une fois la saison terminée. Ainsi donc, même si les supporters ne veulent pas de lui, Zemma est bel et bien de retour. On sera curieux de voir la réaction du public usmiste qui lui tient toujours rancune. Le troisième n’est autre que l’un des meilleurs meneurs de jeu du pays, à savoir Hamia Boualem, qui a fait les beaux jours des Harrachis et qui est sous contrat avec l’ASM

RECRUES LES NOUVELLES T MARDI SIGNERON PROCHAIN

on attendre, la directi la Comme il fallait s’y et on ati lis rté l’officia t, de l’USMA a repo fe ef En s. ue cr re elles a, signature des nouv m m miti, Ze il était prévu que Ha joueurs sigux ea uv no s tre Boualem et au en tte semaine, mais nent leur contrat ce n tio tra en fs et la conc , raison des préparati di re nd ve ce atch de maximale sur le m de é cid dé t on rs teu bora di Haddad et ses colla n. Ce n’est que mar reporter l’opératio nt ro aît nn co s pporter prochain que les su tte ce s rè ap s ue cr re es enfin leurs nouvell longue attente.

07

O. Il sera bel et bien usmiste pour la saison prochaine. Les Usmistes ont trouvé un accord avec les dirigeants de l’ASMO, il y a quelques mois, comme nous l’avions signalé sur ces colonnes. Ceci étant, il faut dire que les supporters usmistes ne se préoccupent actuellement que de ce dernier match de la saison, où l’équipe doit tout simplement gagner pour assurer son maintien. A. T.

Trois juniors promus pour booster l’attaque En prévision de la rencontre très importante que disputera l’USMA vendredi prochain contre Annaba, il est à signaler que pour préparer cette rencontre décisive, Renard a fait appel à trois juniors qui sont, Betrouni, Frioui et Baîtèche, tous trois évoluant dans le compartiment offensif, et sont les trois meilleurs buteurs de leur équipe junior.

70%

Finalement, il y a bel et bien un petit espoir de voir Nouri Ouznadji, le joueur le plus en forme du moment, prendre part à la rencontre de ce vendredi face à l’USM Annaba En effet, le joueur a ôté le plâtre dimanche après midi, et s’est entraîné en solo le lendemain dans la salle de la musculation Aussi, selon des échos de Bologhine, on croit savoir que le staff technique fait tout pour que son joueur soit apte vendredi, d’autant plus que l’autre buteur est suspendu pour cumul de cartons, à savoir Noureddine Daham De ce fait, toute la responsabilité et tous les espoirs reposent sur Nouri Ouznadji qui effectue une excellente fin de saison.

Il devait s’entraîner avec le groupe hier

Ayant contracté une blessure au niveau de la cheville lors du classico de la JSK, à Bologhine, Ouznadji n’allait pas finir la saison, bien que la nature de sa blessure n’est qu’une simple entorse. Cela dit, vu les circonstances, Nouri devrait être au moins sur le banc face à l’USM Annaba. Renard n’a pas d’autres choix, quand on voit la méforme affichée par Sayah et surtout Hamidi. En tout cas, Ouznadji est annoncé à 70% prêt pour le match de Annaba.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

BAÎTÈCHE, TOUT LE MONDE L’ATTENDAIT !

L’un des joueurs sur qui Renard pourrait compter lors de la rencontre face à Annaba n’est autre que Karim Baîtèche. Ce jeune meneur de jeu pétri de qualité a été longtemps réclamé par les supporters usmistes, dans la mesure où il est tout simplement, et de l’avis de tous, le meilleur joueur et buteur des juniors. Lors de la saison écoulée, il a été promû sous l’ère Saâdi lors de la phase retour, mais, depuis la venue de Renard, il n’a pas eu cette opportunité, sauf une ou deux fois. Etant en troisième année junior, Baîtèche ne restera certainement pas à l’USMA si Renard ne déciderait pas de le promouvoir, d’autant qu’il a des contacts d’El Harrach et du NAHD. Cela dit, avec le retour du championnat des U21, Baîtèche pourrait bien rester une saison supplémentaire. En tout cas, on compte beaucoup sur lui pour le match de vendredi, d’autant que Daham, et probablement Ouznadji et Achiou, seront absents, alors que Sayah est en méforme.


LIGUE 1

BOUALI : «C'est une fierté pour moi d'avoir contribué à cette place de dauphin»

Depuis qu'il est à la barre technique de la JSMB, Bouali a su apporter sa touche personnelle, en donnant à l'équipe un nouveau souffle et surtout en permettant au groupe de reprendre confiance en ses moyens.

C

e qui a été fait, puisque, avec lui, la JSMB a récolté la bagatelle de quatorze points sur les huit derniers matches, avec deux victoires en déplacement (MCEE et CRB), deux autres à domicile (USMB et MCO) et deux nuls (dont l'un à domicile face au MCA et l'autre en déplacement face au MCS). Dans l’entretien exclusif qu'il a accordé à Maracana, le coach des Vert et Rouge nous dresse ici le bilan de son équipe depuis son arrivée.

«Je suis satisfait de mon parcours depuis mon arrivée»

«Effectivement, il y a eu ce contact après le départ de Djamel Menad, où j'avais donné mon accord de principe. J'ai pris officiellement mes fonctions avant le match contre Saïda. Laissez-moi vous dire que nous avons parlé de la possibilité de travailler à moyen terme, en terminant la saison et éventuellement enchaîner pour la saison prochaine. L'objectif était donc clair, à savoir d'essayer d'être sur le podium, en quelque sorte essayer d'atteindre l'objectif qui a été tracé au tout début de saison. Un objectif qui a été tracé avec Djamel Menad et son équipe. On se devait de continuer et d'essayer de mener cette équipe sur le podium. Après, il y a eu des choses bien et d'autres pas. Sur le plan des résultats, il y a eu de bonnes choses, mais après, il y a eu des défaites inattendues, surtout contre la JSK, c'est-à-dire le match qu'on ne devait absolument pas perdre. Il y a eu aussi ce match nul face au Mouloudia d’Alger chez nous. Ce n'était pas bien donc sur le plan de points, où on n'a pris qu'un seul point, mais c'est ce jourlà que l'équipe a cru en ses possibilités, et c'est aussi ce jour-là qu'on a résumé le rendement de l'équipe par rapport à la 1re mitemps. C'est aussi là qu'on s'est dit qu'on était capables d’atteindre notre objectif. Tout juste après le match contre le Doyen, on a rassemblé les joueurs pour leur dire qu'ils ont des potentialités et que s'il y avait ceux qui pouvaient ramener l'équipe sur le podium, c'était nous-mêmes (les joueurs et les membres du staff technique). A partir de ce moment, on a travaillé et, modestement, je dirais qu'on est arrivés à une place à laquelle on ne s'attendait pas beaucoup, puisque notre objectif était d'aller chercher la 3e place, surtout qu'entre le CRB et nous il y avait beaucoup d'écarts, mais vu les résultats qui ont été enregistrés, les écarts se sont réduits et le jour du match face au CRB, c'était une finale. On l'a gagné et on a pris la place de notre adversaire de cette journée. J'espère que cette place va donner plus de dynamisme au niveau des dirigeants de la ville et que les gens vont se rassembler autour de leur équipe et tout faire pour qu'ils puissent honorer cette équipe et partant de là, la ville de Béjaïa. Je souhaite aussi que ce club aille toujours vers les sommets.»

Maracana N°1465 — Mercredi 6 Juillet 2011

«Ceux qui ont douté de cette équipe se sont trompés lourdement»

«Heureusement que ceux qui ont enterré cette équipe sont minoritaires. Dans le monde entier, on applaudit dans la victoire et on critique dans la défaite. La majorité des fans savent qu'on avait des possibilités de terminer sur le podium. C'est vrai que le résultat du match contre El Khroub nous est resté en travers de la gorge, après ce qui s'est passé. Comme on pouvait le gagner, on pouvait aussi le perdre, dans des conditions un peu délicates, mais ce qui s'est passé n'est pas spécifique au Khroub, ça se passe partout en Algérie. La preuve, il n’y a qu'à voir le nombre de huis clos pour avoir une idée par rapport à ce qui se passe dans nos stades. On a perdu ce match, et partant de là, on avait deux options : soit se laisser aller et que tout le monde rentre chez soi parce que le maintien était assuré, ou croire en ses possibilités, en cette équipe et à l'objectif de début de saison. Comme je l'ai déjà dit, le travail du coach ce n'est pas que l'entraînement, mais comment rassembler ses joueurs et le message qu'on doit faire passer aux joueurs tous les jours. Je veux dire que c'est le travail mental qui est le plus important qu'autre chose. Un bonne dose de préparation physique, un bon plan de travail sur le plan technico-tactique, et surtout beaucoup de psychologie. Une équipe n'est pas un seul élément, deuxième ou troisième, mais un bloc soudé qui se compose de quatre pôles, la direction, les joueurs, le staff technique… et aussi les supporters. Si tout le monde a le même objectif, je pense qu'il y a une grande chance pour réussir. Si chacun vise une place au soleil juste pour lui, cela ne pourra pas marcher. Dans ce métier, il faut qu'il y ait des gens sincères.»

«Mon premier objectif était de redonner confiance aux joueurs»

«Quoique c'était difficile, vu les problèmes qui étaient dans le club, j'ai parlé avec les joueurs, la direction, le staff technique et l'entourage du club, et tout le monde m'a avoué que c'était un challenge un peu difficile, parce qu'il y avait des conflits qui se sont créés avec le temps. Des conflits qui se sont propagés un petit peu dans la maison JSMB. La première des choses à faire était d'essayer d'apaiser les conflits avec des paroles qui n’étaient du goût de certains et bannir les comportements qui n'étaient pas là pour le bien de l'équipe. Ma mission principale, c'était de réunir tout le monde, de parler franchement avec les dirigeants et avec les joueurs et l'entourage du club. C'était donc la meilleure manière pour rassembler tout le monde, et ce, pour réussir l'objectif qui nous a été assigné. J'ai senti par la suite qu'il y avait cette possibilité d'aller tous ensemble pour décrocher cet objectif, et je me suis dit que la confiance est revenue, et comme vous vous en souvenez peut-être, lors de mon premier point de presse, j'avais dit que mon objectif était d'aller chercher cette place sur le podium.»

«La communication entre les acteurs d'une équipe est très importante»

Le rôle de chaque entraîneur, ce n'est pas entraîner seulement, mais faire passer le message comme il se doit. Le mode de l'en-

Ph. Maracana

08

treprise et du travail a complètement changé dans le monde entier. Dans notre métier qui est le football, si le garde matériel ou un staff médical n'est pas intéressé par le projet, on ne peut pas avancer. Même cas pour les supporters et les joueurs. Pour ces derniers, même si vous avez les meilleurs joueurs du monde, vous ne pouvez pas réussir. Je veux dire que tout le monde doit aller vers la même direction, d'autant plus que ce n'est pas du jeu, mais un boulot. Tout le monde doit accomplir sa tâche comme il se doit et l'entraîneur doit trouver les meilleures formules pour faire passer son message.»

«Le joueur n'arrive pas comme ça»

«Si on revient un petit peu en arrière, il y a le footballeur qui n'est pas arrivé comme ça à la JSMB. Il devait passer par des entraîneurs de la catégorie benjamine à celle des seniors. Chaque entraîneur lui a apporté sa petite dose pour qu’il s’épanouisse et le mettre là où il est. Chaque entraîneur doit travailler dans le bon sens. Prendre tout ce qui est positif de celui qui vous précède, on construit sur de bonnes bases qui ont été acquises, trouver aussi où est le mal. Je pense que dans ce sens, j'étais peut-être un peu intelligent en me concentrant sur ce qui ne marchait pas. J'ai donc essayé de communiquer avec les joueurs surtout, parce que c'étaient les premiers acteurs du groupe. Après moult discussions, je suis arrivé à quelque chose qui est de voir les joueurs reprendre confiance en leurs

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

capacités par rapport à leurs qualités et leur personnalité. Ça a marché, et c'est tant mieux pour l'équipe et le groupe. C'est la clé qui nous a amenés aujourd'hui à être deuxièmes.»

«La JSMB avait les potentialités pour être championne»

«Je pense que pour être champion, il ne faut pas leurrer les gens. On ne peut pas être champion d'un seul coup, mais c'est un objectif à long terme, qui se réalise sur plusieurs saisons de travail. Si on pense d'une autre manière, on risque d'aller au purgatoire l'année d'après, et des exemples il y en a. Atteindre les sommets, c'est facile, mais s’y maintenir devient une autre histoire. Pour réussir, il faut réagir intelligemment, que ça soit du côté des dirigeants ou les autres acteurs qui composent une équipe. La JSMB avait le potentiel pour être championne cette année, du moment qu'il y a des atouts à ne pas négliger, entre autres les joueurs. La JSMB avait les potentialités d'être championne, mais être champion, il faut un comportement digne en dehors des terrains et pas seulement sur ces derniers. D'autres paramètres rentrent en jeu, entre autres ce que j'ai constaté qu'ici à Béjaïa, il y a une ou deux personnes dans les médias qui font tout pour casser la JSMB. Ces personnes ne s'arrêtent pas de s'attaquer aux joueurs, aux dirigeants et aux entraîneurs. D'autres travaillent pour l'objectif du club et ils sont nombreux.

lll


lll

Maracana N°1465 — Mercredi 6 Juillet 2011

Zerdab, un joueur qui entame la saison avec un doublé

Ces gens-là ont eu tort, car la JSMB a réussi et fera partie de la Champion's League Africaine. Ça sera une leçon pour ceux qui dénigrent le travail des autres.»

«Je suis payé pour faire mon travail»

Le meilleur qui peut arriver à un joueur, c'est de se distinguer comme étant un élément indispensable dans l'équipe. Depuis l'arrivée de cet émigré à la JSMB durant le mercato 2008/2009, il a réussi à se forger un nom dans l'équipe type.

«Dans ce métier, on est plébiscité quand on réussit, et quand ce n'est pas le cas, c'est autre chose. Les gens oublient vite ce qui a été fait. Nous, on est là, on arrive dans ce métier, et ma foi, il faut se préparer pour cela aussi. La façon de voir les choses de certains ne nous dérange pas outre mesure. Ma réponse, je la donne sur le terrain. Je ne le fais pas contre celui qui me dénigre, mais pour les gens qui m'ont fait confiance. Je suis payé pour faire mon travail.»

«Laissez-moi vous dire que quand je suis arrivé, j'ai dit que ce n'est pas tel ou tel joueur qui allait nous mettre sur le podium. J'ai travaillé avec tout le monde, même ceux qui ne jouent pas, tels que Kaddour, Bouderradji et Aourès, et ces joueurs étaient là, ils ont travaillé. Il y a aussi Chouieh et Si Mohamed, et ce qui est sûr, c'est cet esprit d'équipe qui a fait que les résultats sont revenus. Il y a aussi des joueurs de qualité, tels que N'Djeng qui est un véritable phénomène, et qui pourrait facilement jouer en Europe. Yannick a du potentiel, et c'est un joueur qui a aidé l'équipe à arriver là où elle est aujourd'hui. En somme, tout le monde a fait son boulot, le gardien, les défenseurs, les joueurs du milieu et les attaquants. Si les titulaires ont fait beaucoup d'efforts, c'est qu'il y avait les remplaçants qui les poussaient à faire tous ces efforts. A la JSMB, il y a une concurrence saine.»

«Hamouche, Sayah et Harb ont fait un bon boulot»

«Si je peux porter un jugement sur ces personnes, je dirais qu'on a bien travaillé. Ce sont des gens qui aiment leur métier et qui sont dévoués. Ce sont des gens qui aiment aussi le club, même si Sayah et Harb ne sont pas des enfants de la JSMB, il n'empêche qu'ils ont tout fait pour la réussite du club. Hamouche était tout le temps ici, et je pense que j'ai trouvé un staff qui a bien fait son boulot. Un staff qui était là et qui a tout fait pour que la JSMB réussisse. Ce qui me désole, c'est que les gens peuvent juger un préparateur physique. Des gens qui n'ont rien à voir avec le métier. Nous-mêmes, il y a beaucoup de coaches qui négligent le travail du préparateur physique. Peut-être qu’un entraîneur ne maîtrise pas la préparation physique. Je pense que si Dahmane Sayah est là depuis trois ans, ce n'est pas rien. Le mieux pour un préparateur physique, c'est que l'équipe reste en place, et ce n'est pas le cas, puisque des joueurs étaient là, puis sont partis, et d'autres sont arrivés. Je pense que Sayah a fait du bon travail.»

«C'est une fierté pour la wilaya de Béjaïa de jouer la Champion 's league africaine»

«D'abord, c'est un honneur pour moi d'avoir participé à mettre la JSMB en Champion's league africaine. Je ne suis pas le seul à avoir contribué, mais je suis content d'être parmi ceux qui ont participé à cela. Le bon Dieu nous a aidé dans ce sens. C'est la réussite de tout le monde. C'est une première depuis la création du club en 1936 (75 ans) et ce n'est pas facile. Si on est arrivés après une longue période, c'est que le chemin était long, et je demande aux gens d'être patients pour voir la JSMB championne d'Algérie ou remporter d'autres trophées. Cela ne sera pas long, mais dans quelques mois, voire quelques années. La fierté de cette ville de Béjaïa, c'est de voir son équipe aller disputer cette prestigieuse Champion's league africaine. Les fans ne doivent pas laisser leur équipe marcher toute seule, mais l'accompagner pour qu'elle puisse aller de l'avant.»

«Etre entraîneur, ce n'est pas par rapport à un papier (licence CAF)»

«C'était un problème administratif et j'étais concerné comme pas mal de coaches d'ailleurs. Des gens au niveau de la fédération ont tout fait pour trouver une solution durable, parce qu'avant, il y avait des solutions facultatives, telles que les dérogations. Les responsables ont trouvé la solution qu'il fallait, à savoir faire passer des stages et des examens pour les coaches qui étaient dans les mêmes conditions. Dieu

Ph. Maracana

« A la JSMB , il y a une concurrence saine»

merci, ça s'est bien passé, on a réussi nos examens. Maintenant, on est libérés sur le plan administratif, quoique être entraîneur, ce n'est pas par rapport à un papier.»

«Le match contre le CABBA se gagne sur le terrain»

C'est ce qui lui a ouvert les portes de l'EN A et A'. Pour la saison en cours, cet élément a débuté avec un doublé face à l'ASO. Il a inscrit donc le premier but dans le championnat professionnel face au champion actuel, tout comme il a inscrit le but de la délivrance face au CRB, qui permet à la JSMB de prendre la 2e place, en attendant la confirmation face au CABBA. L'histoire retiendra donc que le premier but dans le premier championnat professionnel a été inscrit par Zerdab, qui a permis à la JSMB de jouer pour la première fois de sa longue existence (75 ans) la Champion 's league africaine.

C'est le joueur lui-même qui nous l'a déclaré au téléphone dans l'après-midi de dimanche passé

Il dira à cet effet : «Vous savez,

09

mon contrat avec la JSMB court jusqu'au mois de juin 2012, et j'ai décidé de l'honorer comme il se doit. Ce n'est pas facile de quitter une équipe comme la JSMB, après cinq ans de loyaux services. J'avoue quand même que quatre joueurs de l'Algérois (Ligue I), dont je tairai les noms, car ce n'est pas important, m'ont proposé de racheter mon contrat, c'est-à-dire la saison qui me restait à accomplir avec la JSMB, mais ma réponse était claire : je veux continuer avec la JSMB et le challenge de la Champion's league me tient à cœur, tout comme c’est un rêve qui se réalise pour moi. C'est un rêve qui tient à cœur tout joueur ambitieux de découvrir d'autres sensations», nous a déclaré le joueur en question, qui s'apprête à rejoindre sa ville natale, Médéa en l'occurrence, avant de revenir pour la reprise d'hier.

Il est incontestablement le meilleur joueur de cette saison

Les fans, les observateurs et même la presse sportive représentée par son association ont vu que le meilleur élément de la JSMB de cette saison est incontestablement Amine Megatli. L'un des rares joueurs à avoir joué presque la totalité des matches. La presse sportive va l'honorer ce vendredi, à l'occasion de la dernière rencontre de la saison où la JSMB recevra le CABBA, une équipe qui a déjà les deux pieds en Ligue 2. R. M.

«Aucun match dans le monde entier n'est gagné d'avance. Pour remporter un match, il faut le faire sur le terrain. Les gens peuvent dire ce qu'ils veulent. Si nous avons un message à transmettre aux joueurs, c'est d'aller chercher cette victoire sur le terrain. On va se préparer pour ça et, Incha Allah, nous terminerons le championnat sur une bonne note..

«Je suis prêt à rester si… »

«Je ne sais même pas comment finira la marche avec la JSMB. Qui a dit qu’il allait débuter la saison et la terminer ? Dans quelques jours, ma mission prendra fin pour cette saison 2010/2011. J'avoue qu'il y a des discussions entre moi et le staff dirigeant. Chacun est libre de faire ce qu'il veut. Les dirigeants ont le droit de choisir qui ils veulent, de ramener le coach qu'ils veulent. Moi, je suis un professionnel, je dois terminer mon travail, mais si on doit continuer le travail ensemble, on doit se mettre d'accord. C'est une question de destin, mais aussi de compréhension entre les dirigeants et Bouali. Si on tombe d'accord, on va continuer le travail ensemble, mais s'il y a des divergences entre nous, je partirai, et il y aura quelqu'un d’autre qui va arriver. C'est ça la vie d'un coach…» R. M.

SUR LES TRACES DE BELATRÈCHE

Ph. Maracana

LIGUE 1

Quoique ce dernier joue comme milieu de terrain, alors que Megatli joue quant à lui comme arrière droit, il n'empêche que le deuxième nommé sera le deuxième joueur de la ville de Médéa à être honoré comme meilleur joueur. Belatrèche était honoré par la direction du club durant le match de la dernière journée de la saison passée, où la JSMB avait reçu l'ESS à Béjaïa, et ce, pour les loyaux services qu'il avait rendus à la JSMB. La ville de Médéa peut se targuer d'avoir un joueur de sa trempe et la JSMB aussi. R. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


UN ACCORD AVEC GUIMARÃES POUR LE TRANSFERT DE N’DJENG

Après que les deux parties eurent déjà entamé les négociations pour le transfert de l’attaquant camerounais, Yannick N’Djeng, vers le club portugais de Vitoria Guimarães, les négociations ont repris en début de cette semaine, et ce, après que le joueur en question ainsi que le président Boualem Tiab et le manager général du club Hakim Medane, se soient déplacés dans la journée de dimanche dernier au Portugal pour poursuivre les négociations avec les dirigeants de Guimarães. Selon les informations en notre possession, les deux parties sont parvenues à un accord pour transférer le joueur en cette période d’intersaison sans pour autant divulguer le montant du transfert. Il est à signaler au passage que le président de la JSMB a exigé dans un premier temps le montant de 800.000 euros pour le transfert de son joueur.

Il aurait signé un contrat de quatre années

Par ailleurs, bien que rien ne se soit infiltré sur l’issue des négociations entre les deux parties, on croit savoir de sources bien informées que l’attaquant Yannick N’Djeng s’est engagé avec le club portugais pour une durée de quatre années. Cela dit, les choses devraient s’éclaircir dès le retour des dirigeants et du joueur à Béjaïa, prévu pour la journée d’hier mardi.

N’Djeng sera honoré ce vendredi

Néanmoins, après avoir réussi un bon passage à la JSM Béjaïa où il a inscrit beaucoup de buts et a, même, été sacré meilleur buteur de son équipe, N’Djeng devrait être honoré ce vendredi à l’occasion de la rencontre qui opposera son équipe au CABBA. D’ailleurs, lors d’un sondage fait par le site internet du club, le joueur en question a été sacré meilleur joueur de la saison et sera ainsi honoré à cette occasion.

LIGUE 1

Les Béjaouis veulent terminer en beauté A Maracana N°1465 — Mercredi 6 Juillet 2011

près avoir bénéficié de deux jours de repos à l’issue de la rencontre disputée vendredi dernier devant le CR Belouizdad, les Vert et Rouge de la JSM Béjaïa ont repris le chemin des entraînements lundi dernier au niveau du stade de l’Unité Maghrébine et ce, afin de préparer la dernière rencontre du championnat prévue pour ce vendredi devant le CA Bordj Bou Arrerridj. Une rencontre qui devrait être un match gala pour les Béjaouis étant donné que les coéquipiers de Meftah veulent glaner les trois points de la victoire afin d’assurer la deuxième place et par là même, terminer la saison en beauté. D’ailleurs, c’est l’avis même de la majorité des joueurs qui ont été unanimes à dire que cette rencontre revêt une grande importance pour eux, puisqu’en plus du fait d’organiser un match gala avec le public, les Béjaouis doivent aussi arracher les trois points de la victoire afin de s’assurer une place sur le podium et disputer la Ligue des champions africaine la saison prochaine. Un vœu qui demeure à la portée des Béjaouis d’autant plus que leur adversaire du jour en l’occurrence le CABBA a déjà rétrogradé en ligue 2 et n’aura rien à gagner ou à perdre de cette confrontation.

Les joueurs avec un moral au beau fixe

Par ailleurs, la dernière victoire arrachée face au CR Belouizdad au stade du 20-Août-55 semble avoir donné plus de motivations aux joueurs pour tenter d’enchaîner par une dernière victoire à domicile et terminer la saison en beauté. C’est ce que nous avons constaté chez la majorité du groupe où les joueurs affichent un moral au beau

Ph. Maracana

10

fixe pour aborder le rendez-vous de ce week-end avec le seul objectif d’engranger les trois points de la victoire. D’ailleurs, malgré la nature de l’adversaire qui est déjà relégué en ligue 2, les poulains de Bouali ont tenu à se montrer vigilants et à prendre les choses très au sérieux afin d’atteindre l’objectif tracé.

Bouali insiste sur le volet psychologique

Toutefois, conscient de l’importance de la rencon-

tre de ce vendredi devant le CA Bordj Bou Arrerridj et surtout voulant terminer la saison sur une bonne note, le coach en chef Fouad Bouali a tenu à miser sur le volet psychologique en demandant aux joueurs de prendre les choses très au sérieux et surtout d’éviter de sous-estimer l’adversaire et ce, afin de réaliser le résultat escompté, alors que le CABBA n’aura rien à perdre dans ce match. Chose que les joueurs comptent prendre en considération et affichent déjà une grande volonté pour arracher la victoire. S. A. S.

L'aspect physique, le maillon fort de l'équipe

Dans l'une de nos précédentes éditions, nous nous étions posé la question de savoir comment la JSMB allait gérer en tout douze mois de la saison sportive 2010/2011, d'où le début de la préparation d'intersaison qui s'est effectuée le 10 juillet 2010, alors que la fin du championnat est fixée pour ce vendredi, 8 juillet 2011.

U

ne année, jour pour jour, et la JSMB était dans l'obligation de gérer cette situation, plus que n'importe quelle équipe, puisque les gars de la Soummam étaient les seuls à avoir débuté la préparation pour l'exercice actuel très tôt, avec une dizaine de jours effectués à Béjaïa, avant de prendre la route vers la Tunisie pour le stage d'intersaison. Tout cela nous emmène aujourd'hui à déduire que la JSM Béjaïa est l'une des rares équipes dont les joueurs ont tenu physiquement. Un joueur comme Zafour Brahim, qui est âgé aujourd'hui de 33 ans, continue à faire preuve de grande énergie physique. Cela prouve on ne peut plus clair que le travail effectué par le préparateur physique, Dahmane Sayah, a payé. D'autres exemples il y en a, tels que Boudar qui a trouvé toutes les peines du monde à retrouver sa forme optimale, où après avoir débuté le championnat en tant que titulaire face à l'ASO et l'USM Annaba, n'a pas retrouvé ses repères, mais grâce au travail effectué par Sayah, ledit joueur est revenu à son top niveau, et en récupérant

physiquement.

La preuve, il n’y a pas trop de blessures

Généralement, dans une équipe lorsqu'il y a trop de blessés, on dit souvent que c'est dû en grande partie au travail physique effectué par les joueurs, d'où la charge qui s'ensuit, sans que les préparateurs physiques trouvent des solutions pour éviter tout cela. A la JSMB, avec Dahmane Sayah, les joueurs se sentaient à l'aise. On l'a constaté de visu et même lors de nos discussions avec certains joueurs. La majorité d'entre eux affirment que, physiquement, ils se portent bien, puisque le travail effectué par leur préparateur physique est étudié méthodologiquement. Un ex-joueur de la JSMB, Mouloud Belatrèche en l'occurrence, malgré ses 33 ans, a réussi à tenir bon, lui qui s'est entraîné avec Sayah pendant deux saisons consécutives. Pour preuve, ce joueur tient encore dans sa nouvelle équipe, celle de sa ville d'origine, l'Olympique de Médéa.

N'oublions pas que Dahmane est là depuis trois saisons

Ceux qui ont porté un jugement hâtif sur les capacités de Dahmane Sayah, un magistère en sport, se sont trompés certainement de cible. Sinon, comment se fait-il que ce préparateur physique est le seul qui soit resté trois bonnes saisons entières, cela, malgré que le staff technique ait connu des changements à trois occasions. Le concerné est arrivé durant la saison sportive 2008/2009, il y

avait Djamel Menad comme entraîneur en chef, et après le départ de ce dernier, il y a eu Jean-Yves Chay, mais Sayah est resté encore avec le technicien français. Ce dernier a été limogé suite aux mauvais résultats, d'autant plus qu'il n'était pas bon communicant avec les joueurs. La Direction a été secourue par l'ex-baroudeur de la JSK et de l'EN, Menad en l'occurrence, et Sayah est toujours là. «Certains imputent la responsabilité au préparateur physique, alors que sur le plan physique, l'équipe se porte bien. Sinon, comment a-t-elle pu résister pendant douze mois. Il n'y a qu'à voir le nombre de blessures qui est minime par rapport à celles qu'on voit dans d'autres équipes pour s'apercevoir que le travail effectué par Dahmane Sayah a toujours payé», nous a déclaré un supporter de la région d'Ihaddaden (une localité qui se trouve au niveau du chef-lieu de la wilaya et de la commune de Béjaïa). En un mot, le travail de continuité effectué par Sayah a toujours payé et la JSMB peut se targuer d'avoir un préparateur pas comme les autres.

Les fans affirment à l'unanimité : « La JSMB ne trouvera pas mieux que Sayah»

Dans ce contexte précis, notre travail consiste aussi à donner la parole aux observateurs et autres fans de l'équipe. A cet effet, l'on a remarqué que la majorité de ceux qui suivent l'évolution de l'équipe n'ont jamais mis en doute le travail que

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Sayah a effectué depuis son arrivée à la JSMB. B. F., de la région d'El Kseur, nous dira : «Sayah a beaucoup donné à la JSMB, d'où son dévouement au service des joueurs et de l'équipe. C'est lui qui a permis aux joueurs de tenir douze longs mois sans relâche ou presque. A mon avis, Boualem Tiab doit lui renouveler sa confiance et ce, qu’importe le nom du coach qui viendra prendre la barre technique. Si c'est Bouali qui reste, tant mieux, car il connaît les capacités de Sayah à mettre son savoir-faire au sevice de l'équipe, mais si c'est quelqu'un d'autre, il ne doit pas le laisser partir.» Un autre de la région de Barbacha, qui porte les initiales de A.S., abonde dans le même sens en disant : «De par ce qu'a donné ce magistère en sport, Boualem Tiab ne doit pas le laisser partir. Il sera d'une grande utilité pour l'équipe, surtout que la JSMB jouera une compétition de haut niveau. La Champions League africaine ou la coupe de la CAF nécessitent des joueurs au top physiquement, surtout que la JSMB pourra croiser le fer avec des équipes de l'Afrique noire, qui ont une résistance incroyable. Seul Dahmane Sayah pourra faire l'affaire.» Alors, disons bien que Boualem Tiab, soit le président du CA de la SSPA/JSMB ne devrait pas rester les bras croisés afin de convaincre son préparateur de rester, au moins pour une autre saison (2011/2012). R. M.


LIGUE 1

A … 3 points de l’Afrique !

C’est donc ce vendredi que prendra fin le plus long championnat professionnel de la planète. Un championnat qui aura été … captivant par ses frasques et son niveau faible. Les Béjaouis, qui sont à 3 points de l’Afrique, n’ont pas d'autre alternatives que la victoire face au CABBA, une formation déjà condamnée au purgatoire.

Une ascension inattendue

3 points de renouer contact avec leur supporters et de fêter ensemble, dans la gaieté, l’entrée en lice de leur équipe dans la cour des grands à l’échelle africaine. “Sans sous-estimer notre adversaire, nous sommes, cependant, décidés à faire une grande partie et empocher les 3 points avec l’art et la manière…”, ont conclu certains joueurs. A 48 heures de la dernière rencontre de cet exercice, la fête se prépare et les discussions vont bon train. A. Z.

BOULAÏNCEUR :

«La fête sera totale avec une victoire…»

Pur produit des Vert et Rouge, le jeune Boulaïnceur est devenu un élément important dans l’équipe. En plein apprentissage, ce joueur qui a réussi, parfois, à marquer des buts décisifs, est décidé à continuer son ascension avec le club de ses premiers amours : Un mot pour cette deuxième place ? Il reste encore 90’ pour notre grand bonheur. Aussi, on n’a pas l’intention de rater le rendez-vous avec l’histoire. C’est-à-dire ? La fête sera complète, avec une victoire contre le CABBA. D’ailleurs, on n’a pas le choix. La victoire est impérative si on veut terminer en 2e position. Pensez-vous que le CABBA est prenable ? Justement, il ne faut pas prendre le match à la légère. Il faut être vigilants et se concentrer sur le match. Notre adversaire ne va pas se déplacer en victime. Loin de là. Alors, à nous de mettre tout le paquet pour confirmer notre retour en force et prouver que cette 2e place n’a pas été volée et n’est pas le fruit du hasard. Que représente pour vous cette 2e place ?

C’est un grand événement pour nous. Elle nous permettra de faire un autre bond en avant et de nous mesurer à d'autre formations plus huppées, à un plus haut niveau… C’est pour cela que la victoire contre le CABBA est d’une grande importance, car elle nous ouvre les portes de l’Afrique. Comment évaluez-vous le parcours de la JSMB ? Par rapport à l’objectif qu’on s’est tracé, je pense que notre parcours est positif dans la mesure où on a pu l’atteindre. D’un autre point de vue, je peux dire qu’on aurait pu aspirer au titre de la même manière que l’ASO. On ne vous a pas trop vu en tant que titulaire. Pourquoi ? C’est une question qu’il faut poser à l’entraîneur. De mon côté, je travaille d’arrachepied pour être, justement, d’aplomb. Quant au choix des titulaires, le dernier mot revient, sans conteste, à l’entraîneur. On vous laisse le soin de conclure … Je pense que notre objectif sera atteint lors de ce match face au CABBA. La fête ne sera totale qu’avec une victoire sur notre adversaire. Tout comme j’espère que nos fidèles supporters seront au rendez-vous lors de ce match afin de célébrer ensemble la 2e place. A. Z.

Ph. Maracana

LE CSC S’INTÉRESSE À DJEBARAT

U

n match piège que les Vert et Rouge doivent prendre au sérieux, car il n’est pas dit que les Bordjis vont se déplacer pour le plaisir : “C’est un match qu’il ne faut pas prendre à la légère. On doit être vigilants et prudents, car notre adversaire va, à coup sûr, se déplacer pour faire un résultat, d’autant plus qu’il n’a plus rien à gagner. Aussi, fera-t-il de son mieux pour quitter la ligue 1 sur une bonne note…”, nous a-ton avoué, en ajoutant, toutefois : “Cela dit, nous sommes décidés à ne pas gâcher notre fête. Nous allons faire le maximum pour empocher les 3 points et s’assurer, ainsi, la 2e place et notre participation à la champion’s league…”. C’est dire que les Béjaouis se préparent déjà à atteindre l’un des objectifs les plus convoités par plusieurs formations. Ils ne sont qu’à 3 points de l’atteindre; à 3 points de l’Afrique, à

11

Maracana N°1465 — Mercredi 6 Juillet 2011

Quel que soit le résultat qui sera enregistré face au CABBA, on peut affirmer, d’ores et déjà, que les camarades de Maïza ont réalisé une ascension sensationnelle depuis le match qu’ils avaient disputé face à l’Entente de Sétif. Une ascension inattendue, au vu de la crise qui a secoué le club, après le départ de Menad. “Depuis le résultat enregistré face à l’Entente, au stade du 8 mai-45, nous étions décidés à mettre tout en œuvre pour relever le défi. Nous avons réussi à surprendre ceux qui nous ont trop vite enterré et qui, après la période creuse qu’on avait traversée, ont cru qu’on n’atteindrait pas notre objectif, pas plus que la 2e place…”, nous a confié le gardien Djebarat. Effectivement, plusieurs observateurs sportifs n’ont pas donné cher de la peau des Vert et Rouge, notamment après le départ de Menad. Pourtant, ce dernier n’a pas manqué de rappeler, dans son dernier point de presse que “je laisse une grande équipe à mon successeur. J’espère qu’il va trouver les solutions adéquates qui lui ont fait défaut…”. L’ex-coach béjaoui n’avait pas tort. Il a laissé une grande équipe, et ce sont les joueurs eux-mêmes qui, vraisemblablement, ont juste réussi à trouver les solutions adéquates pour bien faire et remettre l’équipe sur les rails afin de continuer dans la voie de l’objectif qui, selon Menad, était jouable à plus d’un titre.

Les mots justes de Bouali …

Il aura fallu, cependant, l’intronisation d’un entraîneur de la trempe de Bouali qui a su trouver les mots justes pour que les joueurs retrouvent leur confiance et leur sérénité. La machine a été remise en marche et les camarades de Zerdeb ont su se mettre en évidence et frapper fort pour terminer la saison en apothéose, en attendant les 3 points qui leur permettront de faire la grande fête en vue d’une participation… africaine. A. Z.

On parle de Anani ! Avec le début de la période des transferts, le 18 juin passé, l'on se demande quels noms de joueurs la direction avait couché sur son calepin. Des spéculations vont bon train, concernant certains noms cités ça et là. Parmi eux, Hemani Nabil, l'actuel avant-centre de l'ESS, Ouali du Paradou A.C, Bahloul…pour ne citer que ceux-là. Il y a aussi l'ex-avantcentre Anani Hamza, un enfant du club qui a été libéré par l'ex-coach Français, Jean Yves Chay, au même titre que certains joueurs de la vallée de la Soummam. Déjà, Menad, à un certain moment de la saison passée, a voulu récupérer le joueur, mais le fait que la JSMB n'avait pas le droit de recruter au mercato hivernal de la saison sportive 2009/2010, suite à la décision de la ligue nationale de n'autoriser les clubs qui ont fait participer des jeunes, au nombre trois pendant 450' pour la phase aller et 900' pour toute la saison. Ce qui fait que l'exbourreau du MCO en quart de finale de la coupe d'Algérie (2007/2008) était dans l'obligation de choisir un autre club. Il est allé à l'USM Alger où il avait signé un contrat d'une saison et demie, mais le fait qu'il n'ait pas trop joué, l’a décidé à changer d'air en demandant ses papiers à la direction des Rouges et Noir pour aller signer dans un autre club qui le convoitait. La direction de l'USMA,

tout comme le coach de cette équipe, ont hésité, demandant au joueur de rester. Mais le joueur était décidé à changer d'air car, il voulait jouer souvent pour montrer à tout le monde qu'il reste capable de donner un plus. Il a fait ses preuves à l'Olympique de Médéa qui renferme en son sein des joueurs chevronnés, tels que Belatrèche Mouloud et Hamid Berguigua. Il a réussi à se distinguer lorsqu’il a joué la majorité des rencontres de la phase retour de cette saison, avec à la clé, quelques réalisations et des passes décisives. On parle donc du retour de ce joueur et les fans croient dur comme fer que cet élément pourrait rebondir. Certains sont même allés jusqu'à dire que la direction de la JSMB n'aurait jamais dû le laisser partir, elle qui a préféré garder un coach comme J.Y.Chay qui a bousillé toute l'équipe, après. Le joueur en question que nous avons contacté par téléphone, nous dira : «Je ne peux oublier ce que j'ai vécu avec cette équipe de la JSMB où j'ai fait mes jeunes catégories. Pour le moment, j’entends ça et là que mon nom est cité dans l'entourage du club, mais rien d'officiel pour le moment, mais je serai ravi d’apprendre que la direction du club pense à moi. En d'autres termes, je suis prêt à revenir si…. ». R. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

C’est presque officiel. Les dirigeants du CSC s’intéresse, de plus en plus, au gardien de but béjaoui, Yacine Djebarat. En effet, un des dirigeants les plus influents serait entré en contact avec le gardien en question, mais ce dernier aurait préféré attendre jusqu’à la fin de la saison pour mieux voir. Depuis le match contre l’Entente, Djebarat est devenu le gardien titulaire des Vert et Rouge. Il aura été l’un des artisans de la 2e place de son équipe. Lors d’un point de presse, B. Tiab avait annoncé qu’il était question du recrutement d’un gardien de but international, sans pour autant révéler son identité. Les spéculations vont bon train, entre Zemmamouche et Chaouchi. Certains analystes ont estimé, alors, que les dirigeants seraient en train de faire une autre bourde, d’autant plus qu’il détiennent en Djebarat un gardien d’expérience et de talent.

BOUMECHRA CIBLÉ !

Selon des indiscrétions, les dirigeants béjaouis auraient pris attache avec Boumechra. Ce dernier aurait même donné son accord de principe et les deux parties n’attendent que la fin de cet exercice pour finaliser le contrat… A. Z.


Le Mouloudia, avec quel moral à Tizi Ouzou ? FACE

SOFIANE AURAIT DÉJÀ DONNÉ SON ACCORD AU CHABAB

L'autre attaquant du MCA qui serait tout près d'un départ imminent, est le franco-algérien Youssef Sofiane qui se trouve en ce moment en Angleterre. En effet, libéré pour quelques jours de repos, suite à sa blessure aux adducteurs, l'avant centre mouloudéen ne manque pas d'offres en cette fin de saison et serait tout près de conclure. Une des pistes serait celle du club voisin de Belouizdad qui aurait déjà eu l'accord définitif du Mouloudéen pour endosser le maillot du Chabab la saison prochaine. C'est ce que nous révèlera notre source qui ajoutera que le président du CRB, et nouveau président de la LFP, Mahfoud Kerbadj, aurait tout ficelé avec Sofiane et il n’attend que la fin de saison pour annoncer sa nouvelle recrue. Ainsi, si cela venait à se confirmer, un autre joueur filerait entre les mains du Doyen, une licence africaine donc qui sera en moins face à l'ES Tunis, le 16 Juillet prochain.

À L'IMPORTANCE DU CLASSICO ET LES DIFFICULTÉS INTERNES

A trois jours du dernier rendez-vous de la saison, l'équipe mouloudéenne s'apprête à disputer le match le plus important de son long périple face à l'équipe kabyle, qui se trouve dans la même situation que celle des Algérois. Ces retrouvailles seront décisives pour le maintien des deux formations.

IL N'A PAS

M

ême si l'équipe des Canaris ne semble pas trop préoccupée par son avenir en Ligue Une, celle des Vert et Rouge se doit au moins d'arracher un point qui porrait sauver le vieux club algérois de la relégation. Ainsi, la pression serait surtout sur les épaules des protégés de Noureddine Zekri qui doivent absolument arracher un match nul s'ils veulent éviter la relégation, qui serait une grande catastrophe pour le Doyen. Au sein du club, la confusion règne toujours sur le plan

RÉCUPÉRÉ SON ARGENT DIMANCHE

Bouchema dans tous ses états

Ph. Maracana

AMROUNE ET ABÉRANE EN EN MILITAIRE

En prévision du mondial militaire, qui se déroulera en ce mois de Juillet au Brésil, la sélection nationale se trouve en stage bloqué depuis quelques jours au centre militaire sportif de Beni Messous. Du côté Mouloudéen, deux éléments ont été retenus pour ce stage et éventuellement le rendezvous planétaire. Il s'agit de Mohamed Abérane et Mohamed Amroune qui prendront part à ce tournoi. Ces deux éléments seront libérés par le coach national, Abderrahmane Mahdaoui, en fin de semaine pour prendre part au match face à la JSK.

LIGUE 1

Maracana N°1465 — Mercredi 6 Juillet 2011

Lors de la remise des chèques, Omar Ghrib a fait savoir à ses capés que certains éléments peuvent se rendre dès dimanche dernier pour retirer de l'argent. Finalement, ces derniers n'ont rien trouvé, ce qui a provoqué un clash entre les deux parties. Après quelques jours seulement, nous avons appris la vérité concernant ce sujet et qui a été à l'origine de la colère de ces joueurs. Selon notre source, c'est le portier international du MCA, Lamine Zemmamouche qui est passé en premier à la Banque pour retirer la somme de 150 millions de centimes disponibles encore dans le compte du club. Le milieu du terrain Nassim Bouchema, à son arrivée au niveau de la Banque, n'a rien trouvé, ce qui l'a mis dans tous ses états. Furieux contre le responsable du Doyen qui a promet à ses joueurs de trouver de l'argent, Bouchema s'est déplacé au siège du club pour avoir une explication avec le boss du MCA, mais celui-ci n’était pas présent. Ainsi, tout devait s'éclaircir hier, lors de la reprise entre Omar Ghrib et ses joueurs, avant le déplacement à la Banque pour y voir plus clair.

Ph. Maracana

12

organisationnel et administratif, provoquée essentiellement par la crise financière. Ainsi, à quelques jours du classico face à la JSK, les dirigeants mouloudéens éprouvent toutes les peines du monde à remobiliser leur équipe, sans parler du profond malaise qui existe entre le premier responsable du MCA Omar Ghrib et l'entraîneur, Noureddine Zekri. Face à ces nombreux problèmes, on serait curieux de savoir comment les Mouloudéens pourraient préparer ce rendez-vous important pour l'avenir du club. En effet, en plus des divergences internes entre le staff dirigeant, staff technique et les joueurs, le souci financier et le manque de stabilité de l'équipe algéroise accentuent davantage les soucis des Mouloudéens. Alors que les joueurs ne sont pas payés, certains d'entre eux ont déjà la tête ailleurs et ne pensent qu'à leur départ du Doyen au lendemain du classico. Pour ces éléments, la vie est devenue insupportable au MCA et ils n'attendent que la fin du Championnat pour plier bagages. D'autre part, après trois jours de repos, le retour à l'entraînement devait se faire certainement hier dans une ambiance morose, après tout ce qu’a vécu le club cette semaine. Ainsi, face à l'importance du rendezvous de ce vendredi et ce climat très tendu au MCA, on se demande comment Noureddine Zekri parviendrai à gérer cette situation, alors qu'il est annoncé sur le départ dès … ce weekend.

dimanche dernier pour encaisser leurs chèques, mais en vain. Finalement, cela a provoqué une grande colère et une amère déception chez ces éléments qui font savoir aux dirigeants qu'ils ne sont pas prêts de patienter longtemps et comptent recourir au boycott. Afin de calmer les esprits, Omar Ghrib a promis aux Mouloudéens de trouver de l'argent dans les caisses du club dès aujourd'hui, à trois jours du match contre la JSK. Aussi, cela a fait plus ou moins repoussé cet ultimatum, mais avec le risque de provoquer l'implosion dès aujourd'hui en cas de faux-bond. S. B.

Derrag depuis avant-hier à Paris Après plusieurs jours de soins et une première séance de rééducation à Alger, l'attaquant Mohamed Derrag, a rallié avant-hier la capitale parisienne pour entamer la seconde phase. L'ancien Canari débutera sa rééducation ces jourslà au niveau de la clinique Saint Raphaël et compte tout faire pour finir cette importante phase durant le mois de septembre pour revenir sur les terrains.

Le club risque l'implosion dès aujourd’hui

Comme annoncé dans notre précédente édition, la crise financière ne cesse de polluer l'atmosphère au sein du vieux club algérois. Nous avons déjà annoncé qu'une poignée de joueurs du MCA se sont rendus à la Banque

REPRISE HIER À 17H

La reprise des entraînements devait se faire hier après-midi à 17h sur la pelouse du stade annexe de Hadjout pour préparer le rendez-vous face aux Canaris.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

Maracana N°1465 — Mercredi 6 Juillet 2011

Que fera Omar Ghrib ? P

ar ailleurs, le latéral droit, Besseghier, est sur le point de rejoindre le MCO ou le NAHD tandis que le duo Harkat-Attafen a de très fortes chances de défendre les couleurs de l’USM El Harrach dès la prochaine saison. Même les jeunes du crû, Amroune, Bensalem et Aberrane sont sollicités de part et d’autres. C’est pour dire que la direction du Vieux club algérois risque sérieusement de voir l’équipe se vider progressivement. Voilà ce qu’on appelle une vraie situation embarrassante pour le premier responsable de l’équipe, Omar Ghrib en l’occurrence. Celui-ci qui, non seulement n’a pas réussi à garder tous ses cadres, n’arrive toujours pas également à engager le moindre joueur au moment où les autres équipes ambitieuses ont en déjà fait le plein.

Qui pour remplacer Zemma ?

Le gardien international, Mohamed Lamine Zemmamouche

les horaires t e s te a d s le e x fi La CAF hs des onmafarictc aine de

de la Confédérati e programmation match de la D’après la nouvell jouera son premier juillet en r ge Al d’ ia ud lo 16 Mou football (CAF), le la Champion’s league à domicile, le ricaine du af de e rti es ul so e po de ièm e ux as de ph l’ES Tunis. La re nt ad local, à co id 0 W h3 le 18 re à cours, sablanca cont Ca à et ly ill ju 30 le sit rendra vi e au Ah Doyen, est prévue plus tard, le MCA de ur sta jo e au uz in Do ha oc 0. pr h0 partir de 19 eau, le 28 août ouloudéens le recevoir à nouv du Caire avant de bre prochain, les M ucler leur em pt se 10 Le 0. h0 bo 22 de à du 5-juillet à 19h10, avant retour contre l’EST -WAC, au stade olympique à joueront le match CA M 19h00. e par un ultime compagne africain

LA SAIGNÉE

profite de chaque occasion pour annoncer son départ définitif. Aux dernières nouvelles, il aurait signé un pré-contrat du côté de son ancien club, l’USM Alger, même si son retour à Soustara ne fait guère l’unanimité. Pour ne rien laisser au hasard, Omar Ghrib qui s’est déjà plié à l’évidence, prépare d’ores et déjà le successeur de Zemma en prenant attache avec plusieurs gardiens. On annonce même l’arrivée de l’ancien international, Lounès Gaouaoui et celui du Béjaoui, Mohamed Cédric. Ce qui est pourtant certain, c’est que Mohamed Lamine Zemmamouche ne portera par les couleurs du Doyen des clubs algériens la saison prochaine.

Quelle équipe pour la Champion’s league africaine ?

Tout porte à croire que les ennuis du Mouloudia d’Alger ne font que commencer après qu’il s’est avéré, que plusieurs joueurs clés sont officiellement partants. Mais l’info du jour, serait que le seul représentant algérien en Ligue des Champions d’Afrique risque tout simplement de se retrouver avec 11 ou 12 joueurs seulement le 16 juillet prochain lors de sa première sortie prévue contre l’ES Tunis au stade du 5-juillet à partir de 18h30, d’après la programmation de la CAF. Une situation qui suscite tout de même toutes les inquiétudes, surtout si on sait que le Mouloudia d’Alger, risque aussi de se retrouver sans entraîneur après le départ officiel de Noureddine Zekri juste après le

Ph. Maracana

Tous les cadres du MC Alger sont annoncés partants. Pire encore, ils sont même très sollicités par les plus grosses cylindrées de la Ligue 1, à l’instar de la JS Kabylie qui veut la paire BouchemaDaoud, l’ES Sétif qui suit de très près les Koudri, Daoud, Mokdad et le gardien Zemmamouche, l’USM Alger qui ambitionne sérieusement de vider le Doyen en ciblant carrément le quatuor Zemmamouche, Koudri, Bouchema et Mokdad, et le CS Constantine, le nouveau promu, qui aurait même proposé des sommes faramineuses au trio, Zeddam, Zemmamouche et Baabouche, tout en braquant les yeux sur Douadi.

LE MOULOUDIA RISQUE

13

match de ce vendredi contre la JS Kabylie, à Tizi. Une situation qui commence sérieusement à inquiéter la grande famille du Doyen qui craint énormément d’éventuelles humiliations contre, notamment, l’orge tunisien, l’EST et le géant égyptien, Al Ahly. A noter que le même Noureddine

Zekri qui, à un moment donné, a «osé» déclaré que le Mouloudia était en mesure de se qualifier au dernier carré en écartant même, le Ahly du Caire, affirme aujourd’hui que le pire est à venir pour cette équipe mouloudéenne en Ligue des champions ?! M. B.

«Prêt à remplier sans conditions»

DOUADI

Avec un peu de recul, ne pensez-vous pas que la victoire acquise dernièrement face à l’USM Blida à Bologhine vous a mis dans une des situation les plus favorables pour classer d’une façon définitive le dossier du maintien ? Je suis entièrement d’accord avec vous. Ce précieux succès était tellement primordial que personne au Mouloudia n’aurait imaginé un autre scénario que la victoire. Dieu merci, le groupe a très bien réagi grâce au soutien formidable de

notre grand public. Maintenant, il faudrat aller chercher le point qui nous manque à Tizi-Ouzou.

La tâche s’annonce très difficile contre une JSK qui n’a, elle aussi, pas assuré son maintien parmi l’élite. Comment voyez-vous les choses ? Vous savez, cette saison, le Mouloudia n’a pas eu le privilège de disputer un seul match facilement . D’ailleurs, durant les 10 dernières journées du championnat, on a affronté des équipes qui jouaient carrément le haut du tableau, comme l’ES Sétif, l’ASO Chlef et l’USM El Harrach et d’autres, qui luttaient pour leur maintien en Ligue 1 à l’instar de l’USM Annaba, le CABordj BouArréridj, le WA Tlemcen et l’USM Blida. Donc, on a une idée bien claire sur ce genre de matchs intenses. Ce vendredi, notre seul objectif sera le nul, car il ne faut pas oubli-

er que la JSK vise le même objectif, le maitien. Je pense que le groupe est parfaitement conscient et sait ce qu’il a à faire pour classer cette histoire du maintien d’une façon définitive.

Revenons maintenant à la première saison de Douadi au MCA. Comment l’évaluezvous? Je pense, que j’ai donné le meilleur de moi-même sans ménager le moindre petit effort. A mon avis, ma saison est très honorable selon les dires de tous les observateurs et en premier lieu, Des supporters mouloudéens. D’ailleurs, le fait d’avoir réussi à décrocher une place de titulaire avec les différents staffs techniques est déjà un acquis considérable pour moi. Mais je tiens à rendre un grand hommage à tous mes camarades qui m’ont beaucoup aidé, en plus du soutien inestimable des sup-

porters. Un mot sur votre avenir, étant en fin de contrat ? Pour que les choses soient claires, j’ai passé une saison formidable au Mouloudia et j’espère vivement continuer l’aventure pour d’autres saisons. Je suis prêt à remplier sans conditions et sans problème.

Mais on croit savoir que vous êtes très sollicité ces derniers jours. Le confirmez-vous ? C’est exact ! J’ai reçu plusieurs offres ; mais par respect à mon équipe, je n’ai donné aucune réponse, d’autant plus que la priorité sera toujours accordée au MCA. Le plus important à l’heure actuelle est de classer le dossier du maintien, ensuite on verra pour mon avenir. Une chose est certaine, je me plais au MCA et je n’envisage guère de changer d’air. Entretien réalisé par Mounir Ben.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ph. Maracana

Le virevoltant, El Eulmi Douadi, affirme qu’il donnera la priorité au Mouloudia et ce, quoi qu’il arrive. Il estime aussi que le maintien en Ligue passe inévitablement par un match nul à Tizi-Ouzou, ce vendredi, contre la JS Kabylie.


FEHAM,

14

première recrue ?

DEHAM CONTACTÉ

Vu que la mission des Eulmis est loin d’être aisée face à une équipe harrachis dans l’obligation totale de gagner pour s’assurer une place sur le podium pour participer la saison prochaine à la coupe de CAF, les Eulmis peuvent se maintenir, même en cas de défaite à Lavigerie, mais en espérant voir l’USMA battre à domicile l’USMAn, ou le champion chélifien finir son excellent parcours par un résultat positif à Tlemcen. Y. M.

Match de gala à Mohammadia

de la saison dernière. La signature du contrat devrait intervenir juste après la dernière journée du championnat, dimanche ou lundi prochains. Feham Bouazza, qui revient donc au Mouloudia après une absence de trois saisons, s’est dit tout heureux de se rapprocher de sa famille et de porter les couleurs Rouge et Blanc, pour lesquelles il allait se donner à fond et contribuer avec ses nouveaux coéquipiers à gagner une place sur le podium. «Sincèrement, je serai très heureux de me retremper dans l’ambiance oranaise et de retrouver la majorité de mes camarades de la saison 2008. Je voulais

A tout seigneur, tout honneur. Dans le cadre de la réouverture officielle du stade de Mohammadia, qui était fermé depuis très longtemps pour une réfection totale, la wilaya de Mascara a sollicité le MCO pour donner la réplique au SAM, dans un match de gala qui s’est déroulé hier soir, sous les projecteurs. La délégation oranaise était amputée de plusieurs titulaires, à savoir Aouedj et Belaïli, les deux internationaux, Berradja, Bellabès, Aïsaoui, El bahari et le gardien El Ghoul. Ce qui suppose que plusieurs de ces absents sont déjà en vacances et ne feront pas le déplacement de Saïda, qui comptera «pour du beurre» en cette fin de championnat, qui n’apportera rien de nouveau au MCO.

revenir le plus près possible d’Oran et de ma famille et c’est tout naturellement que j’ai opté pour le MCO, après que ses dirigeants, que je connais bien, notamment Larbi Abdelilah, Habib Benmimoun et le président Mehiaoui que j’avais comme premier dirigeant à l’ASMO, m’aient convaincu. J’espère être à la hauteur de la confiance qui m’est faite et je pense satisfaire les supporters qui m’ont toujours encouragé. Pour finaliser le contrat, il ne manque que quelques petits détails à régler, ce qui sera fait, je pense, dès le début de la semaine prochaine.» M. T.

Un appartement pour Belaïli

C’est fait ! L’enfant terrible de Maraval vient d’avoir gain de cause auprès de la direction du Mouloudia. Ayant demandé depuis bien longtemps un appartement, il vient de l’avoir ainsi que quelques autres avantages. En contrepartie, l’international olympique aurait signé une année supplémentaire pour les Hamraoua. Belaïli, qui n’avait pas de piste sérieuse pour une aventure au-delà de la mer, a préféré suivre la sagesse de son père et rester à Oran.

2 milliards dans la cagnotte

L’APW d’Oran vient de soulager le Moulouduia d’un poids qui pesait à un moment où les revendications salariales des joueurs devenaient de plus en plus pressantes. Cette bouffée d’oxygène reçue le 3 juillet a permis d’honorer les chèques remis aux joueurs deux jours auparavant. Rappelons, que le wali d’Oran, M. Abdelmalek Boudiaf, avait promis au sénateur Mehiaoui, il y a moins de deux mois, de venir en aide aux deux clubs de la ville, le MCO et l’ASMO.

Les Eulmis devront éviter la défaite à Lavigerie

A

lors que tout le monde à El Eulma croyait que la bande à Lachgar pouvait assurer définitivement son maintien parmi l’élite en cas de victoire vendredi passé à domicile et sur la pelouse du stade Messaoud Zeggar face à la JS Kabylie, la donne a changé au final, où le club de Saint-Arnaud devra patienter jusqu’à la dernière journée de la saison pour connaître son sort définitif, malgré une victoire largement méritée (2-0) face à la formation de la JSK.

La victoire du WAT face au CABBA a chamboulé tous les plans

En dépit d’un nouveau succès au stade Messaoud Zeggar face à la JSK,

les joueurs du MCEE sont loin d’avoir assuré leur place parmi la cour des grands l’an prochain, à cause du CABBA. Si le club bordjien est définitivement relégué à l’étage inférieur, en s’inclinant à domicile vendredi passé face au WAT, un autre résultat aurait permis au MCEE de fêter définitivement son maintien parmi l’élite.Vu la grande détermination affichée par les Bordjiens face à l’USMAn mardi dernier, au point même de repartir avec le point du match nul, tous les Eulmis étaient unanimes à dire que le CABBA allait défendre ses chances de maintien jusqu’au bout, notamment vendredi passé à domicile face au WAT. Mais, au final, ce sont les Widadis qui ont remporté le gain complet de la partie, ce qui a surpris tous les Eulmis.

LACHGUER DEVRA PRÉPARER D’ORES ET DÉJÀ SES TROUPES

Si la direction devra jouer admirablement son rôle dans de tels moments, en promettant une coquette prime aux joueurs en cas d’un résultat positif à Lavigerie, l’entraîneur Lachguer aura, lui aussi, une mission très importante durant les prochaines heures, celle de remobiliser ses troupes et préparer une opération commando face à l’USMH, vendredi prochain

Un silence de Cathedrale dans les vestiaires

Alors que les équipiers de Boulemdais voulaient fêter le maintien avec leurs supporters dès la fin de la partie face à la JSK, les joueurs

Ph. Maracana

MISER SUR L’ÉTHIQUE SPORTIVE DE L’USMA OU L’ASO

C’est avant-hier matin que le milieu offensif de l’Entente de Sétif, Feham Bouazza, aurait donné son accord pour un contrat le liant pour deux saisons au Mouloudia, selon une source proche du bureau du président Tayeb Mehiaoui. Feham avait été contacté officiellement lors de la venue de son équipe à Oran le 31 mai dernier. Le contact n’avait pas été rompu, mais pour des problèmes d’éthique, aucune des deux parties n’a voulu en parler. Les dirigeants du MCO, à l’approche de la fin de saison et la fin de contrat de la quasi majorité de l’équipe, ont pris les devants pour pallier toute mauvaise aventure et ne pas refaire les erreurs

Ph. Maracana

L’ancien attaquant de l’ASMO, qui termine sa deuxième saison à l’USMA, Noureddine Deham, après une aventure professionnelle en Allemagne, a été contacté par la direction du MCO. Les Oranais voient en l’exAsémiste un élément qui pourrait apporter le plus offensif que recherche le Mouloudia depuis plus de 4 ans. «C’est un élément qui, malgré son âge (33 ans) a marqué 10 buts avec l’USMA. Il a du réalisme et du métier et un sens du but aigu. Il peut représenter ce que nous recherchons depuis le départ de Meçabih», nous a déclaré le porte-parole du club oranais, Nacer Benchiha, qui a un don pour déceler les «chasseurs de buts.»

LIGUE 1

Maracana N°1465 — Mercredi 6 Juillet 2011

annabis ont été sonnés, à leur tour, en apprenant la victoire du WAT à Bordj, en rentrant aux vestiaires sans montrer le moindre signe de joie, après pourtant une convaincante victoire face aux Kabyles. Y. M.

IL FAUT DES POINTS À ALGER

Avec 35 points au compteur, le club de Saint Arnaud devra ajouter au minium un point lors de la dernière journée et un déplacement très périlleux à Alger face à l’USMH. En effet, un simple match nul suffira au bonheur des Rouge et Vert, qui n’auront pas besoin d’attendre les autres résultats de la journée.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

Blida en vacances... P

15

Maracana N°1465 — Mercredi 6 Juillet 2011

Belkhiter réintègre le groupe aujourd’hui

Le sélectionné olympique, Belkhiter Mokhtar, a rejoint l’EN des U23, samedi dernier, après la rencontre MCA-JSMB, en regroupement au centre sportif de Sidi Moussa. Le latéral droit de l’USMB, Belkhiter, rejoindra aujourd’hui ses coéquipiers à la forêt de Bouchaoui, en pré-

paration du prochain match face à l’ASK qui aura lieu ce vendredi à Hadjout, pour le compte de la dernière journée du championnat de la Ligue 1.

Ph. Maracana

our la rencontre que livrera l’USMB face à l’ASK cette dernière joue sa survie dans ce match qui aura lieu au stade de Hadjout, vendredi prochain à 17h. Les Blidéens souhaitent que ce match se déroule dans le fair-play exemplaire, avec le respect de l’éthique sportive. La direction du club a sommé l’ensemble des joueurs à être présents aux séances d’entraînement. La formation blidéenne prépare sérieusement la rencontre contre l’ASK, une équipe en quête de points, qui compte faire un bon résultat face à l’USMB pour échapper au purgatoire. Vu la position au classement général de plusieurs équipes menacées par la relégation, dont fait partie le club que recevra l’USMB ce weekend, en l’occurrence l’AS Khroub, les poulains d’Ifticène comptent jouer le jeu lors de cette rencontre contre les Khroubis et boucler le cycle de ce championnat professionnel par une victoire, qu’importe l’identité du 3e relégable.

Namani suspendu face à l’ASK

Le jeune Namani Mohamed, après sa 3e participation avec l’équipe senior blidéenne face à la JSK, le MCEE et le MCA, avait démontré de bonnes choses aux côtés de Defnoun et Chebira. Impressionnant les présents par son talent, disposant de qualités supérieures par rapport à certains éléments titulaires, sa fougue et sa combativité lui ont valu une expulsion après avoir reçu deux cartons jaunes face au MCA, une expulsion non méritée au vu de la faute commise qui n’était pas préméditée. Namani sera absent ce vendredi face à l’ASK, et le coach Ifticène fera certainement appel à Belkhiter ou Zemmouchi, ce dernier qui revient de blessure pourra former l’axe central aux côtés de Defnoun.

Elanceur réintègre le groupe

Le défenseur axial, Elanceur Lounis, a réintégré le groupe à l’occasion de la reprise des entraînements, avant-hier, dans l’après-midi à Bouchaoui, mais sa participation au match face à l'ASK n’est pas encore confirmée, et son retour à la compétition ne sera que bénéfique pour l’équipe qui aura besoin de ses services en l'absence de Zemmouchi, suspendu pour ce match. A. T.

Les joueurs blidéens ciblés

GAOUAOUI DANS LE VISEUR DE L’ESS

Le gardien de but blidéen, Gaouaoui Lounes, selon une source bien informée, a eu des touches d’un proche du boss sétifien, Serrar. Vu que la formation de l'USMB vient de rétrograder en Ligue 2, le recrutement de Gaouaoui par l’ESS figure parmi les priorités de Serrar, qui compte renforcer l’arrière-garde sétifienne par un gardien expérimenté et chevronné.

DEFNOUN PISTÉ PAR LE PARADOU …

Le défenseur de l'USMB, Defnoun Mahdi, attire depuis quelques semaines les convoitises de certains clubs des ligues 1 et 2, ce qui a poussé la direction du PAC a rentrer en contact avec le joueur Defnoun pour le convaincre de choisir le Paradou comme prochaine destination. Le joueur n’a pas donné de réponse et attend la fin du championnat pour prendre la décision d’opter pour le club qui lui présentera l’offre la plus intéressante.

… AINSI QUE BELLOUCIF

Selon les dires du milieu de terrain de l'USMB, Belloucif Nadir, celui-ci a eu des touches avec le PAC pour endosser le maillot Jaune et Bleu la saison prochaine. Contrairement à son coéquipier Defnoun, Belloucif qui veut faire grimper sa cote, a demandé une somme au-dessus de celle proposée par la direction du PAC ; les négociations reprendront dans les semaines qui suivent.

BELKHEIR SOLLICITÉ PAR L’USMANNABA

L’attaquant blidéen, Belkheir Abdenour, n'est pas chaud pour continuer l’aventure blidéenne, en raison de la relégation du club en Ligue 2. Le boss annabi de l’USMAn, Menadi, a pris contact avec le manager du joueur pour le convaincre de signer au profit de son club la saison prochaine. Le joueur n’a pas encore pris de décision vu qu’il a déjà été sollicité par d’autres formations. A. T.

LE WIDAD RESPIRE...

Le club phare de Sidi Boumediène est toujours relégable, en dépit de sa récente victoire sur le CAB Bou Arréridj. Toutefois, les Ciel et Bleu sont sûrs d’avoir leur destin entre les mains, à la veille de la dernière journée du championnat, qui aura lieu vendredi prochain au complexe omnisports Akid Lotfi, et ça sera contre le leader, l’ASOChlef.

Ligue a décidé de programmer la dernière ligne droite de ce nouvel exercice professionnel de Ligue I le 8 juillet. Une belle opportunité pour le coach Amrani de préparer soigneusement la réception de l’ASO, avec comme un seul mot d’ordre : battre les champions chélifiens, assurer le maintien et fêter l’événement. S. T. S.

Après le rythme infernal de trois matchs en l’espace d’une semaine, la

Ph. Maracana

Pour la première fois depuis le début de saison, l’entraîneur tlemcénien, AEK Amrani, aura l’embarras du choix pour composer son onze rentrant face à l’ASO, puisque tous les joueurs sont disponibles avec le retour des blessés Habri, Hadji, Kada, Benyacine, sans oublier l’attaquant malgache, Andrea, qui a eu le feu vert du staff médical.

AMRANI RETROUVE LE SOURIRE

Ph. Maracana

Une semaine pour préparer l’ASO

Les camarades de Chebira, démoralisés par le sort qui leur a été réservé cette saison, n’ont plus d’espoir de continuer l’aventure blidéenne la saison prochaine en Ligue 1. Ils ont repris le travail hier après-midi à la forêt de Bouchaoui, axant leur préparation sur le prochain match face à l’ASK par des exercices légers et de détente, mais ils semblent décidés de faire leurs adieux à la Ligue 1 par une victoire contre les Khroubis, c’està-dire jouer le jeu jusqu’au bout.

L’EFFECTIF AU GRAND COMPLET

U

ne victoire sera synonyme de maintien officiel parmi l’élite des coéquipiers de Boulahia Amine. Pour son déplacement à Bordj Bou Arréridj, la troupe à Amrani a évolué sans son gardien n° 1, Haoua Djemili, suspendu pour cette joute. Et malgré une terrible pression, les Widadis ont réussi l’exploit, en remportant le gain du match et retrouvant ainsi le sourire au coup de sifflet final. L’arbitre Houasnia a dû arrêter la partie avant la fin du temps réglementaire, suite à des actes de vandalisme, jets de pierres et de projectiles du public local. Malgré tout, le WAT a ramené une très précieuse victoire de l’extérieur, ce qui lui permet de garder l’espoir pour quitter le trio des relégables lors du dernier match de la saison.

REPRISE HIER À BOUCHAOUI

L’entraîneur des Bleu et Blanc, Abdelkader Amrani, était aux anges après le coup de sifflet final de l’arbitre de la rencontre qui a opposé son équipe à la redoutable formation du CABBA. Synonyme de 3 points pour les coéquipiers de Bachiri, cette victoire a redonné le sourire au coach tlemcénien, après une longue période de disette et de doute, une période où le capital confiance s’est effrité comme un château de cartes pour laisser la place au laisser-aller et au désespoir. Si les Tlemcéniens ont maîtrisé parfaitement les débats de la rencontre, Abdelkader Amrani a tenu malgré tout à préciser que ce n’était nullement un match facile vu la grande chaleur et surtout la grande pression sur les joueurs qui n’avaient en aucun cas le droit à l’erreur. Contacté par nos soins, le coach widadi nous a affirmé que le WAT n’avait pas encore assuré son maintien en DI. «Il faut battre l’ASO coûte que coûte pour sauver la saison. On est prêts pour l’exploit, il n’y a pas de recette miracle pour espérer gagner, et seule la volonté peut faire la différence au cours de cette empoignade ; je ne pense pas devoir motiver davantage mes troupes avant ce match, car l’enjeu est clair et l’adversaire n’est plus à présenter. Pour espérer se maintenir en Ligue I, mes joueurs savent ce qui leur reste à faire sur le terrain. Ils savent bien aussi que pour cette chaude empoignade, j’ai besoin de guerriers capables de tenir le combat pendant tout le match.»

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


16

SEMAINE DÉCISIVE POUR LES JOUEURS EN FIN DE CONTRAT La semaine sera décisive pour les joueurs qui sont en fin de contrat au Nasria. En effet, de retour, pour la plupart, de vacances qu'ils ont passées avec leurs familles dans différents endroits que ce soit en Algérie ou à l'étranger, ces joueurs devront ensuite prendre langue avec le président, Mana, pour connaître leur situation et voir s'ils peuvent continuer l'aventure ou non avec leur club. Quatre joueurs sont concernés par les négociations de renouvellement, à savoir, Sedkaoui, Natéche, Mellouli et Hafid. R. M.

HAMEL ENTRAÎNEUR DES U-21

ÇA SE PRÉCISE POUR KHEDIS

Maracana N°1465 — Mercredi 6 Juillet 2011

Il semblerait que le libéro du RC Kouba et ancien joueur du Nasria, Sid Ahmed Khedis, est tout proche d'un retour à son club de toujours.

E

n effet, il aurait rencontré les dirigeants de la formation nahdiste ces derniers jours et ceux-ci l'ont rassuré en lui révélant qu'ils devraient finaliser avec lui dans les tous prochaines heures. En effet, il devrait signer son nouveau contrat avec l'équipe dès qu'il aura encaissé une partie de l'argent représentant une avance de quatre mois au moins sur salaire, comme cela se fait dans les autres clubs. Khedis est donc confiant et avoue qu'il devrait jouer au NAHD, surtout que les dirigeants lui ont ouvert les portes pour un retour et que lui-même désire porter à nouveau les couleurs Jaune et Rouge du Nasria après avoir vadrouillé un peu partout, notamment en jouant à la JSK, au MCA et dernièrement au RCK. Pour ce qui est de l'autre joueur du RCK, à savoir, Aymen Madi, nous apprenons que les négocia-

tions sont en cours avec son manager, Zine Driss, et qu'il resterait encore quelques détails à régler avant qu'il n'arrive à un accord définitif. Le manager du joueur ne s'est pas entendu à cent pour cent avec eux, surtout qu'il n'est pas encore convaincu par l'offre financière qu'on lui a présentée et il désire donc que les dirigeants devraient donc augmenter le montant convenu jusqu'à présent. Toutefois, la direction du NAHD reste très confiante et estime que le joueur devrait signer dans les prochaines heures pour leur club, surtout qu'il est très chaud pour tenter une nouvelle expérience avec les Sang et Or. Ces deux joueurs ne sont pas les seuls à avoir donné leur accord de principe pour jouer avec le Nasria, puisqu'il y a aussi le milieu de terrain de la JSM Chéragua, Hakim Touati, qui a, lui aussi, rencontré les dirigeants et qui a donné son accord définitif pour jouer dans ce club algérois, après avoir hésiter, du fait qu'il ait reçu d'autres offres, notamment de l'USMH, du CABBA et du CSC. R. M.

Malgré son âge un peu avancé, le sympathique joueur du Paradou, Brahim Benachour, est convoité par des équipes des deux ligues. Le joueur se plaît énormément au PAC. Comme il l’a confié à ses proches, il n’est pas tenté de jouer ailleurs.

Heddane attend de rencontrer Mana

Le coach du NAHD, Mustapha Heddane, après être son retour de vacances du Maroc, aurait tenté de prendre attache avec le président, Mana Kenfoud, qu'il n'a malheureusement pour lui, pas réussi à joindre. Toutefois, et selon certaines sources, il devrait le rencontrer incessamment pour connaître son sort et empocher son dû. Par ailleurs, il faut savoir que Heddane est lié encore par contrat pour une durée d'une année supplémentaire.

Disputement pour les minimes et les cadets Les dirigeants des sections jeunes devraient organiser un disputement pour les minimes et les cadets dans les jours à venir. Ainsi, il est prévu que cela se fasse les 12, 13 et 14 juillet prochains pour les minimes, alors que les 16, 17 et 18 juillet prochain, ce sera pour les cadets, de 8 h à 12h, au stade Zioui. Les joueurs qui souhaitent participer à cette opération doivent être munis de la carte nationale d'identité et d'un certificat de bonne santé.

Les dirigeants pas chauds pour garder Sedkaoui

Les nouvelles recrues seront connues d’ici le 10 juillet

En plus de sa tâche de seconder Drid, Hamel s’est vu aussi confier celle de diriger la formation des U21. Il sera appelé à former des éléments capables d’être intégrés en équipe première.

BENACHOUR N’IRA NULLE PART

LIGUE 2

Même s'il est en fin de contrat et qu'il est courtisé par plusieurs clubs, il n'empêche que Kaci Sedkaoui ne devrait pas continuer l'aventure avec le Nasria la saison prochaine. En effet, les dirigeants ne sont pas très chauds pour le garder d'autant plus qu'ils estiment qu'il n'a pas donné le plus attendu de lui, même s'il est le joueur le mieux payé au club, avec un salaire qui avoisine les 40 millions de centimes/mois. R. M.

Hamel adjoint de Drid La direction du club vient de procéder à la nomination de l’adjoint de l'entraîneur en chef, Drid. Il s’agit de Hamel qui a fait ses preuves dans les jeunes catégories du Paradou et qui est derrière l'éclosion des Tiboutine, Miaz, Hamidi… Il a changé d’air, en allant tenter sa chance du côté de Bir Mourad Rais pour driver la formation locale. Hamel, titulaire d’un magister dans le domaine, sera d’un très grand apport pour le staff technique. On peut dire que le PAC dispose maintenant de deux coachs capables de lui redonner le sourire après une saison ratée.

Adjaout maintenu L’entraîneur des gardiens de but Mourad Adjaout, a toujours réalisé du bon boulot durant les saisons passées et il continue sa mission au Paradou. Les dirigeants ont tenu à renouveler leur confiance à ce technicien,qui mérite d’être encouragé. Cette décision a rejoui le concerné lequel compte faire de son mieux à l’avenir.

Pour le moment, seuls Khelloufi et Slimani sont les nouveaux signataires chez les Jaune et Blanc.

L

a direction du club continue de recevoir d’autres joueurs pour trouver un terrain d’entente en vue de rejoindre l’équipe. Et d’ici le 10 juillet, comme vient de nous le faire savoir un proche du club, les autres recrues seront connues. Cette fois-ci les dirigeants ont fait appel à ceux qui sont capables d'apporter un plus au Paradou. Ils ont bien retenu

la leçon de la saison qui vient de se terminer. “On a cru qu’en ramenant des éléments expérimentés on pouvait redresser la situation. Malheureusement, on s’est trompé dans notre choix, les joueurs ciblés n’étaient pas à la hauteur de la confiance placée en eux”, estime un dirigeant paciste. Le Paradou avait éprouvé des difficultés durant tout le parcours, mais le plus important était le maintien. Les dirigeants songent d’ores et déjà à la saison prochaine pour essayer de réaliser le meilleur parcours pos-

sible. “On a fait l’impossible pour engranger les points nécessaires afin de terminer dans une position honorable. Car, au vu de la composante de la ligue 2, on méritait mieux”, souligne Miaz. Avec le renfort de quatre bons éléments pour encadrer les jeunes, le Paradou sera en mesure de bien négocier la prochaine compétition et faire oublier à son entourage la précédente. “Je pense que cette fois-ci, on procurera que de la joie et du bonheur au club” souhaite-t-il. O. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Une délégation se rendra aujourd’hui à Annaba Une délégation dirigée par M. Rédouane, responsable des jeunes catégories, s’envolera aujourd’hui pour Annaba afin de visiter le lieu du stage. Elle aura pour mission de voir sur place si l’endroit répondait bien à une éventuelle préparation d’inter-saison. A rappeler que la direction du club avait “choisi” Annaba, à la demande du nouvel entraîneur, Drid. O. A.


LIGUE 2

Maracana N°1465 — Mercredi 6 Juillet 2011

Sur un air de vacances

GHARICHE : «Le CAB m’a contacté»

SAM 1 - MCO 1

A l’occasion du quarante-neuvième anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale, le stade Ouali Mohamed de Mohammadia a abrité un match amical qui a mis au prise le SA Mohammadia au Mouloudia d’Oran.

jours pour d’abord prendre contact avec les joueurs en fin de contrat en vue de les convaincre de renouveler puis avec de nouveaux éléments désireux de porter les couleurs Oranges, la saison prochaine. Selon nos sources, l’entraîneur Biba qui a été reconduit à la tête de la barre technique sera associé à ladite commission. A. L. B.

Que pensez-vous du parcours de votre équipe ? Je pense qu’il est dans les normes avec un petit budget. Nous avons pu tenir tête aux grosses cylindrées et réaliser le maintien en ligue 2, que demander de plus. D’après vous qu’elle est la force de l’équipe du SAM ? C’est incontestablement la solidarité du groupe qui est composé de joueurs de bonne famille, c’est cela la force du SAM.

Certaines disent que vous êtes convoité par plusieurs clubs. Qu’en est-il au juste ? Tout à fait, je confirme que des personnes du MC Saïda et de l’ES Mostaganem m’ont appelé au téléphone pour me convaincre d’intégrer leurs équipes. Mais, le contact le plus officiel est celui du CAB qui m’a proposé de porter les couleurs du club des Aurès, en l’occurrence le Chabab de Batna la saison prochaine. Avez-vous fait part de ces contacts à vos dirigeants ? Pas encore. Actuellement, je suis en vacances chez moi. Je pense que si toutes les conditions seront réunies, je serai partant. J’aimerai bien connaître d’autres horizons mais ce sera très difficile de trancher car je suis toujours lié au SAM et il me reste une année de contrat. Etes-vous prêt à changer d’air ? Vous savez, je crois toujours au destin il me reste encore une année, je reste à la disposition de mon équipe, seul le président Benfeta peut décider mon sort. A. L. B.

état de santé s’améliore de jour en jour. Le plus important pour moi est de ne pas rater la préparation de l’intersaison. Et pour ce qui est de votre avenir avec le SAM. Jusqu’à présent rien n’est encore décidé. Je suis en fin de contrat et j’attends de voir le président Benfeta pour en être fixé. Et c’est pour quand cette entrevue ? C’est prévu que je rencontre le président au courant de cette semaine pour discuter sur mon avenir.

Je dirais qu’il n’y a rien qui me presse. J’ai suffisamment de temps pour décider. D’autre part, il y a des clubs qui vous sollicitent ? Je ne vous cache pas qu’il y a des équipes qui m’ont sollicité en cette fin de saison, mais je n’ai encore rien décidé je préfère laisser la priorité pour mon équipe le SAM, après ma discussion avec Benfeta tout sera tiré au clair. Vous étiez l’un des éléments les plus en vu tout au long de la saison, le

président ne vous laissera pas partir facilement ? Je ne peux pas parler de ma prestation, je pense que le groupe en entier a donné le meilleur de lui-même. Malheureusement, il y avait cette crise financière qui a beaucoup influencé sur la bonne marche du club. En tous les cas pour ce qui reste de mon avenir au risque de me répéter ma priorité reste le SAM. A. L. B.

Ph. Maracana

L

a rencontre qui s’est jouée en soirée s’est achevée sur le score de parité (1-1). L’équipe locale qui s’est présentée sur la pelouse avec pratiquement les joueurs locaux et quelques juniors, a ouvert le score à la 24e par l’intermédiaire de Benyetou, à la suite d’un service de l’interDjelabet national junior Kada (un nom à retenir). Les Mouloudéens qui ont joué en première période

Le jeune milieu récupérateur samiste Riad Ghariche qui a réalisé une phase retour extraordinaire avec son équipe, s’est livré à notre journal. Pour lui, le SAM, a pu réaliser son objectif, le maintien en ligue 2. Sur le plan personnel, il affirme qu’il est officiellement sollicité par plusieurs club, mais il précise qu’il est toujours lié au SAM.

17

avec presque l’équipe type n’ont réussi à remettre les pendules à l’heure qu’à la dernière minute de la rencontre par l’intermédiaire de l’Asémiste Titou qui a été mis à l’essai par le staff technique mouloudéen en vue de l’engager dans ses rangs la saison prochaine. Par ailleurs, on vient d’apprendre qu’une commission de recrutement sera installée dans les tous prochains

Menni : «Rien n’est encore décidé»

Etant en fin de contrat, l’attaquant des Oranges, Menni Youssef attend toujours pour s’entretenir avec son président pour être fixé sur son sort au sein de l’équipe. Tout d’abord, félicitations pour votre mariage ? Merci. Comment va votre blessure ? Je me porte bien, je ne ressens rien, mon

IDIRENE : «On a remis le MOB à sa place, on doit le maintenir en L2»

Ph. Maracana

NATIONALE AMATEURE

Avec du recul, quel faitescommentaire vous sur le parcours réalisé par votre équipe cette saison ? Sans exagérer, je dirai que notre parcours lors de la saison a été plus que positif dans la mesure où nous avons réalisé de bons résultats et ce, malgré que notre début en championnat n’a pas été à la hauteur des aspirations de la famille du MOB. Et malgré ça, on a réussi à reprendre rapidement nos forces avant d’entamer notre belle série dès le début de la phase retour jusqu'à la fin du parcours ponctué par le résultat que tout le monde connait. Une accession en ligue deux qui remet le MOB sur orbite, n’est ce pas ?

Effectivement, et c’est grâce à la volonté affichée par les dirigeants dès le début de la saison pour faire accéder cette équipe. Pour cela, ils ont mis tous les moyens nécessaires à notre disposition, ce qui a permis au groupe de redresser la barre en profitant de l’apport de l’entraineur Bouzidi, qui a révolutionné le groupe en imprégnant sa touche personnelle. Il est désormais à sa huitième accession et la seconde avec le MOB. Un gage de confiance a vu le jour entre le staff technique et les joueurs et c’est ce qui à permis au MOB au bout, d’arracher les résultats escomptés qui ont conduit à une accession méritée en ligue deux. Et qu’en est-il de votre

parcours personnel ? Je pense qu’au même titre que tout mes coéquipiers, que j’ai donné le meilleur de moimême durant toute la saison et j’ai contribué à cette accession. Je pense aussi que j’ai assumé ma mission convenablement sur le terrain. Je n’ai fait que mon devoir, étant un enfant de ce club cher à tout mon entourage. Qu’en est-il du prochain exercice ? Franchement je n’y pense même pas, car, je suis entrain de savourer ses moments de repos en famille. J’attends un signe de la direction pour percevoir mon dû. Pour le reste, je suis encore sous contrat, donc je dois me reposer pour entamer la nouvelle saison avec la forme qu’il faut

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

pour réussir avec mon club un parcours honorable en L2, où le MOB doit assurer son maintien coûte que coûte. Le public a été pour beaucoup dans cette accession, n’est-ce pas ? Évidement, on a l’un des meilleurs public d’Algérie. Nos supporters se sont déplacés en nombres avec leurs club. Je n’ai pas entendu parler d’un déplacement en nombre d’un public à Ouargla en DNA pour soutenir leurs équipes. Eh, bien les Crabes étaient présents avec nous à Ouargla face à Mekhadema. Ils ont été derrière l’équipe depuis l’entame de la saison où il n’ont pas cessé de nous encourager. L. C.


18

Maracana N°1465 — Mercredi 6 Juillet 2011

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE

PUBLICITÉ

WILAYA DE BOUMERDÈS DIRECTION DE L’ADMINISTRATION LOCALE SERVICE DE L’ANIMATION LOCALE NIF WILAYA DE BOUMERDÈS : 0984 3501 9266 216

AVIS D'APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N° 04/2011 La wilaya de Boumerdès, Direction de l’administration locale lance un avis d’appel d’offres national restreint pour : La réalisation des sièges de daïras avec logement de fonction: Lot N°01: siège dairas à Dellys avec logement de fonction type F4 Lot N° 02: siège daira à Bordj Ménaïel avec logement de fonction type F5 Critères de participation : entreprises ayant la qualification III ou plus en bâtiment les entreprises intéressées par le présent Appel d’offres peuvent soumissionner pour un ou deux lots Le maître de l’ouvrage peut attribuer un ou deux lots à une entreprise Les entreprises peuvent retirer le cahier des charges auprès de la Direction de l’administration locale Bureau des marchés N°02 Le dossier de soumission est constitué de deux (02) offres distinctes 11) OFFRE TECHNIQUE / Devant contenir : - La déclaration à souscrire selon le modèle ci-joint. - Un copie légalisée du certificat de qualification et classification professionnelles catégorie trois (III) et plus activité principale ou secondaire en bâtiment en cours de validité - Une copie légalisée de l’extrait de registre du commerce et de carte d’immatriculation fiscale - Un extrait de rôles apuré ou échéancier - Les bilans financiers visés par les services des impôts et leurs annexes indiquant les différents le chiffre d’affaires des trois dernières années légalisé.

tant la mention : Soumission à ne pas ouvrir Avis d’appel d’offres national restreint n° 04/2011 Projet : La Réalisation des sièges de Dairas avec logement de fonction : Lot N°01: siège daira à Dellys avec logement de fonction type F4 Lot N° 02: siège daira à Bordj Ménaïel avec logement de fonction type F5

- Copies légalisées des pièces fiscales et l’organisme de sécurité (pièces fiscales, CNAS, CASNOS, CACOBATH) - Copie originale de l’extrait du casier judiciaire du signataire du marché en cours de validité - Liste des moyens humains propres à l’entreprise et matériels à mettre dans cadre du présent projet accompagnée des pièces justificatives (factures, cartes grises, contrat de location) - Copie de la carte d’identifiant statistique - Attestation de bonne exécution délivrée par les maîtres d’ouvrages - Instruction aux soumissionnaires (paraphée et signée) - Le statut de l’entreprise en cas de personne morale - Copie légalisée des ou de la délégation du ou des pouvoirs de signature le cas échéant. - Planning d’exécution - La déclaration de probité - Attestation de dépôt des comptes sociaux pour les personnes morales au CNRC - Cahier de charges partie technique (paraphé et signé)

Les soumissionnaires présenteront deux (02) exemplaires de l’offre, l’une devant porter la mention “originale” et l’autre la mention “copié”. La durée de préparation des offres est fixée à 30 jours à compter de la 1re parution de l’avis d’appel d’offres dans les quotidiens nationaux ou le BOMOP Le dépôt des offres est fixée au 30e jour à compter de la 1re publication de l’avis d’appel d’offres au BOMOP ou aux quotidiens nationaux avant 10H00.

(Tous les documents en photocopie doivent être légalisés)

La date d’ouverture des plis aura lieu le 30e jour à compter de la 1re publication de l’avis d’appel d’offres au BOMOP ou aux quotidiens à 10h30 au niveau siège de la Direction de l’administration locale de la wilaya de Boumerdes.

12) OFFRE FINANCIERE / Devant comporter : - Lettre de soumission (selon le modèle) dûment signée par soumissionnaire - Le bordereau des prix unitaires dûment signé par soumissionnaire - Le devis quantitatif - estimatif de l’offre dûment signé par le soumissionnaire Les deux (02) offres susmentionnées doivent être contenues dans deux (02) enveloppes distinctes et anonymes et introduites dans une enveloppe extérieure fermée et anonyme déposées à Monsieur le Directeur de l’Administration locale de la wilaya de Boumerdes por-

Maracana N° 1465 - Mercredi 6 Juillet 2011 - Anep N° 864 576

Si le jour de l’ouverture des plis techniques et financiers coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la durée de préparation des offres est prorogée jusqu’au jour ouvrable suivant. La séance d’ouverture des plis aura lieu en présence des soumissionnaires Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant 90 jours à compter de la date du dépôt des offres augmentée de la durée de préparation des offres soit 120 jours.

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE DIRECTION DU LOGEMENT ET DES ÉQUIPEMENTS PUBLICS WILAYA DE TIPASA

AVIS D’APPEL D’OFFRES RESTREINT NIF 099842019001818 N°13/2011 La Direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Tipasa lance un avis d’appel d’offres restreint pour la réalisation RÉALISATION D’UNE COUR DE JUSTICE À TIPASA Les entreprises intéressées par le présent avis d’appel d’offres et disposant d’un certificat de qualification et classification professionnelles activité principale “bâtiment” code électricité catégorie II ou plus peuvent retirer le cahier des charges auprès de la Direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Tipasa, contre un paiement de deux mille dinars 2000.00 DA représentant les frais de reproduction. La durée de préparation des offres est arrêtée à 22 jours, à compter de la première date de parution du présent avis sur les quotidiens nationaux ou le BOMOP jusqu’à 12h. Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la date de dépôt des offres sera reportée au jour ouvrable suivant à la même heure (12h). Les offres seront déposées à la DIRECTION DU LOGEMENT ET DES ÉQUIPEMENTS PUBLICS DE LA WILAYA DE TIPASA CITÉ ADMINISTRATIVE TIPASA Les offres doivent comporter une offre technique

et une offre financière. Chaque offre est insérée dans une enveloppe fermée et cachetée, indiquant la référence et l’objet de l’appel ainsi que la mention “offre technique” ou “offre financière” selon le cas. Les deux enveloppes sont mises dans une autre enveloppe anonyme, comportant la mention suivante : A Monsieur le Directeur du logement et des équipements publics Wilaya de Tipasa Soumission à ne pas ouvrir AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N°……/2011 RÉALISATION D’UNE COUR DE JUSTICE À TIPASA LOT GROUPE ÉLECTROGÈNE 630 KVA «EQUIPEMENT» Les offres doivent être accompagnées des pièces suivantes : A. Offre technique : - Déclaration à souscrire - Statut éventuel de l’entreprise SARL, EURL, SNC - Extrait de rôles de l’année en cours (néant ou échéance de paiement) - Registre du commerce - Certificat de qualification et classification professionnelles, Casier

judiciaire - Attestation de mise à jour CNAS, CASNOS - CACOBATH) - Carte d’identification fiscale - Déclaration de probité - Protocole d’accord (dans le cas d’un groupement d’entreprises) Attestation de dépôt des comptes sociaux en cas de SARL - EURL - SNC - Références professionnelles - Planning prévisionnel des travaux - Liste des moyens humains - Liste des moyens matériels - Bilans financiers des 02 dernières années. B. Offre financière : - Lettre de soumission - Bordereau des prix unitaires - Devis quantitatif et estimatif Les offres resteront valides pendant une période de (112) cent douze jours à compter de la date limite de dépôt des offres. Les soumissionnaires sont invités à assister à la séance d’ouverture des plis qui se fera le jour correspondant à la date de dépôt des offres à 14H au siège de la Direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Tipasa. Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, l’ouverture des plis sera reportée au jour ouvrable suivant à la même heure “14h”. NB: Les pièces accompagnant les soumissions doivent être lisibles, en cours de validité et légalisées.

Maracana N° 1465 - Mercredi 6 Juillet 2011 - Anep N° 864 295

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


SHEVCHENKO :

INTERNATIONALE

Maracana N°1465 — Mercredi 6 Juillet 2011

19

«Je n'envisage pas de raccrocher»

La carrière d’Andriy Shevchenko, est derrière lui mais le capitaine de l'équipe d'Ukraine préfère regarder devant. En l’occurrence vers le prochain UEFA EURO 2012, dont son pays est coorganisateur avec la Pologne. Troisième meilleur marqueur de la Ligue des champions de l’UEFA avec 67 buts derrière Raul et Filippo Inzaghi, auteur de 315 buts en 626 matchs officiels en clubs, et 45 de plus avec l’Ukraine, Schevchenko est plus qu’un joueur en Ukraine. Il est une icône. Revenu dans son club formateur du Dynamo Kiev après avoir connu la gloire sous les couleurs de l'AC Milan, puis à un degré moindre avec Chelsea, l'élégant buteur évoque avec FIFA.com sa carrière, l'évolution du football et les chances de l'Ukraine au prochain EURO. Mais, avant même le début de l'entretien, Shevchenko tient à démentir les rumeurs qui annoncent sa retraite après la compétition continentale. "Je n'ai jamais dit que j'arrêterai de jouer après 2012", annoncet-il.

Andriy, vous approchez des 35 ans. Vous verra-t-on encore longtemps sur les terrains ? Je me sens bien, encore jeune, j'ai toujours envie de jouer et je pense continuer longtemps. Bien sûr, le jour arrivera de raccrocher les crampons mais je ne sais pas encore quand j'arrêterai. J'ai encore marqué pas mal de buts cette saison. Mon objectif à court terme est le prochain EURO.

coup pour l'équipe et marque des buts importants.

Avec 101 sélections, vous êtes un pilier de votre sélection, tout comme Anatoliy Tymoschuk, qui en compte 104. Qui terminera avec le plus grand nombre ? Nous avons passé le cap des 100 matches tous les deux ce qui n'était jamais arrivé dans l'histoire de l'Ukraine. Il y a peu de chance pour que je le rejoigne car il est plus jeune que moi. Mais, je vous le répète, je compte bien continuer à jouer pour mon équipe nationale !

Le Dynamo Kiev a terminé à la seconde place du championnat d'Ukraine, comme la saison dernière, derrière le Shakhtar Donetsk. Est-ce une déception ? Pas vraiment, car nous avons réussi un bon championnat en développant un football collectif. Le Shakhtar a été plus régulier surtout dans la première partie du championnat. Même si on retrouve souvent ces deux équipes en tête, le niveau de notre championnat a considérablement progressé.

Quel objectif s'est fixé l'Ukraine pour l'UEFA EURO 2012 ? Je pense que nous avons le potentiel nécessaire pour défier les favoris dans la lutte pour le titre. Le football ukrainien est en pleine progression aussi bien au niveau de ses clubs, comme le démontre notamment le parcours du Shakhtar Donetsk en Ligue des champions, que de son équipe nationale. C'est une des conséquences directes de la décision d'avril 2007 d'attribuer l'organisation de l'UEFA EURO 2012 à la Pologne et à l'Ukraine. Depuis, les clubs ont investi dans les infrastructures et dans la formation. Pour l'Ukraine, c'est l'occasion d'un développement important, non seulement pour le football mais pour le pays et la population. Je suis sûr que nous serons prêts à l'heure voulue. C'est une question d'orgueil national. Et avec un peu de chance, nous pouvons espérer le titre. La tâche des anciens de l'équipe comme Tymoshchuk, Andriy Voronin, Oleksandr Shovkoskyi et moi-même sera de soutenir nos jeunes talents et de les aider à améliorer rapidement leur niveau de jeu.

Comment jugez-vous l’évolution récente du football, notamment avec la réussite de joueurs de petit gabarit ? C'est vrai que ce sport est en train de changer. Ce qui compte avant tout désormais, c'est la rapidité d'exécution dans la circulation du ballon, dans la capacité de lire le jeu, le tout en s'appuyant sur un bagage technique de plus en plus pointu. Une équipe comme Barcelone a ainsi des joueurs d'un grand niveau technique, leur gabarit moins impressionnant étant largement compensé par leur capacité à accélérer le jeu. Pep Guardiola a fait un travail extraordinaire. C'était déjà le discours de Valeriy Lobanovskyi, votre au ancien entraîneur Dynamo Kiev, pour qui la vitesse et le mouvement collectif étaient les bases du football moderne… C'est exact. Mais pas seulement la vitesse au niveau de la course. Ce qui compte, c'est la capacité des grands joueurs à analyser la situation et a distribuer le jeu en un clin d'œil. C'est aussi la vitesse avec laquelle les joueurs des grandes équipes sont en mesure de défendre ensemble ou d'attaquer collectivement. La technique au service de la vitesse d'exécution, c'est le cocktail de base du football moderne. Développer un football collectif est indispensable. Mais si une grande équipe veut gagner quelque chose, il est nécessaire d'avoir des joueurs comme Lionel Messi ou Cristiano Ronaldo pour faire basculer le match dans les moments importants. Ce type de joueur exceptionnel doit être capable de se fondre dans le collectif, mais de faire la différence individuellement quand il l'estime possible.

Quels ont été les pires moments et les meilleurs de votre longue carrière ? Je ne pense pas qu'une carrière soit faite de bons moments ou d'autres moins heureux. C'est l'ensemble qui fait partie du football. Ainsi, j'ai disputé quatre matches de barrages en 2002 et 2010, et nous avons été éliminés par l'Allemagne et la Grèce. Mais j'ai quand même réalisé mon rêve en disputant la Coupe du Monde en 2006 avec l'Ukraine, où nous avons été éliminés en quart de finale par l'Italie après avoir réal-

isé un bon parcours. Une défaite, aussi importante quelle soit, peut rendre plus fort si on a la capacité d'en tirer les enseignements. De quel attaquant vous vous sentez le plus proche dans sa manière de jouer ? Aujourd'hui il y a de nombreux attaquants de très haut niveau, chacun avec des caractéristiques différentes. Pour ma part, je n'ai jamais cherché à ressembler à personne. Celui qui me plaît le plus, c'est sans doute Wayne Rooney. Il bouge sans arrêt, travaille beau-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Justement, quels sont ces grands espoirs de la nouvelle vague ukrainienne ? Taras Stepanenko du Shakhtar, Yevhen Konoplyanka du Dnipro Dnipropetrovsk, et mon coéquipier Andriy Yarmolenko représentent le futur de l'Ukraine, une génération sur laquelle reposent nos espoirs. Je suis sûr qu'ils seront à la hauteur de la situation. C'est une question d'honneur pour le pays tout entier. L'important c'est d'y croire. Vous avez célébré la naissance de vos deux enfants en marquant. Pour Jordan, contre la Sampdoria avec l’AC Milan (1:0), et pour Kristian, avec Chelsea contre Watford (4:0). Avez-vous pensé à programmer une nouvelle naissance pour la finale de l'EURO ? (Rires) Pas encore. Mais c'est une bonne idée... In fifa.com


20

Maracana N°1465 — Mercredi 6 Juillet 2011

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA D’ALGER CIRCONSCRIPTIONA DAMINISTRATIVE DE ZERALDA COMMUNE DE MAHELMA NIF : 096242099592700

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DE MARCHE En application de l’articel 49 alinéa02 du décret présidentiel N 10/236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics , il est porté à la Cannaissance des entreprises ayant soumissionnées a l’appel d’offre N 03/2011 du 25/05/2011 Qu’a l’issu des évaluations des offres l’opération suivante a été attribuée à l’entreprise ci aprés désignée OPERATION

ENTREPRISE

NIF

MONTANT

DELAIS

NOTE TECH

OBSERVATIONS

PUBLICITÉ

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE DIRECTION DU LOGEMENT ET DES EQUIPEMENTS PUBLICS CITE SASSI BOULAFAA - WILAYA DE LAGHOUAT NIF : 099903019005918

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DES MARCHES / CONVENTIONS Conformément aux dispositions de l’article 49 du décret président N°10-236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics modifier et compléter ; la direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Laghouat informe l’ensemble des soumissionnaires ayant participé à l’avis d’appel d'offre national ouvert N°16/2011 paru dans la presse écrit À«b•_« et Maracana du 24/02/2011, portant acquisition des équipements de 89 classes dans 07 groupes scolaires (type 3B+3C+1D) et 32 classes d’extension selon les lots désignés au tableau ci-dessous : La procédure d’évaluation et d’analyse des offres, faite conformément aux critères prévus dans le cahier des charges, a donné les résultats suivants : Fournisseur retenu et NIF

Désignation du lot

REALISATION D’UN ABATTOIR COMMUNAL A HAMISSI

SARL STAPBH M, BM

000135072325488 8,306590,50

60 JOURS

77,00

Entreprise moins disante

Tous soumissionnaire qui conteste ce choix peut introduire un recours auprés de la commission communale des marchés dans un délai de 10 jours à compter de la publication du présent avis dana la presse nationale et le BOMOP ,et cela conformémement à l’article 114 du décret présidentiel n 10/236 du 07/10/2010 portant réglementation des marches publics Maracana N° 1465 - Mercredi 6 Juillet 2011 - Anep N° 864 413 -REPUBLIQUE

ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA D’EL-OUED DAIRA DE DJAMAA COMMUNE DE SIDI AMRANE NIF : 098439305086801

Avis d’infructuosité Le Président de l’Assemblée populaire communale de Sidi Amrane, wilaya d’El-Oued annonce tout les participants à l’annonce de l’appel d’offre N° 01/2011. Réalisation d’une route urbaine à Ain Choucha sur une distance de 01 km que le dit appel d’offre est déclaré infructueux pour le motif suivant : Une (01) seule offre. Maracana N° 1465 - Mercredi 6 Juillet 2011 - Anep N° 864 644

Montant (TTC)

U.C.M.G. Lot N°01 : équipe15.413.218,70 DA 097707010017977 ments scolaires pour les groupes scolaires et les classes. Lot N°02 : équipements bureautiques pour les groupes scolaires et les classes.

Délais

Observation

20 jours

Moins disant

soumissionnaires non qualifiés techniquement

INFRUCTUEUX

Les soumissionnaires ont un délai de dix (10) jours à partir de la première parution du présent avis pour s’adresser à monsieur le président de la commission des marchés publics de la wilaya de Laghouat pour éventuels recours. Les soumissionnaires ont un délai de 03 jours à partir de la première parution du présent avis pour se rapprocher de la direction du logement et des équipements publics (service équipement) de la wilaya de Laghouat afin de prendre connaissance des résultats d’évaluation de leurs offres technique et financière.

Maracana N° 1465 - Mercredi 6 Juillet 2011 - Anep N° 864 449 REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA D’ALGER CIRCONSCRIPTION ADMINISTRATIVE DE ZERALDA COMMUNE DE MAHELMA NIF : 096242099592700

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DE MARCHE En application de l'article 49 alinéa 02 du décret présidentiel N° 10-236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics, il est porté à la connaissance de entreprises ayant soumissionnées à l’appel d’offre N°04/2011 du 25/05/2011, qu’a l’issue des évaluations des offres, les opérations suivantes ont été attribuées aux entreprises ci-après désignées : OPERATIONS

ENTREPRISE N I F

MONTANT

DELAIS

Extension du réseau assainissement 50 EPLF

ETH T.P.B. DENDANI FAYCAL

174164801788161 3.303.612,00 30 jours

NOTE OBSERVATIONS TECH Entreprise 42.66 moins disante

Réalisation du réseau assainissement VSA 2 MAHELMA

ETPH NOUR EL HOUDA

262260400047162 1.123.317,00 25 jours

45.00

Entreprise moins disante

Extension du ETPH NOUR réseau EL HOUDA assainissement 84 logements

262260400047162 1.387.620,00 25 jours

45.00

Entreprise moins disante

Tous soumissionnaires qui conteste ce choix peut introduire un recours auprès de la commission communale des marchés dans un délai de 10 jours à compter de la publication du présent avis dans la presse nationale et le BOMOP, et cela conformément à l’article 114 du décret présidentiel n°10-236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics.

Maracana N° 1465 - Mercredi 6 Juillet 2011 - Anep N° 864 415

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

Bien nourrir votre chaton de nombreux petits repas consommés jour et nuit, quand bon leur semble, plutôt que d'un ou deux repas isolés dans une journée. Mais attention ! Ce rythme d'alimentation convient si votre chat mange des croquettes. De par leur nature plus sèche, elles ne se gâteront pas au fil de la journée et de la nuit. De plus, avec ce type d'aliment, le chaton ne consomme en général que ce dont il a besoin, ce qui n'est pas toujours le cas avec une pâtée qu'il est capable d'avaler en une seule fois.

Vous venez d'adopter un chaton ? Vous êtes certainement désireux de lui assurer le meilleur avenir qui soit. La façon dont vous aller nourrir votre petit carnivore va y contribuer fortement, lui assurant une croissance saine et une bonne santé.

goûter l'aliment solide de sa mère et en consomme des quantités croissantes jusqu'à son sevrage vers 7 semaines. Il est important de nourrir la maman avec un aliment pour chatons qui lui assurera un apport énergétique suffisant pour la production de son lait et qui incitera les chatons à manger directement l'aliment qui leur est adéquat.

Le sevrage des chatons Jusqu'à l'âge de 3 à 4 semaines, le chaton se nourrit exclusivement du lait de sa mère. Si vous recueillez un petit orphelin ou si votre chatte n'a pas suffisamment de lait pour nourrir tous ses jeunes, il vous faudra fournir à vos protégés un lait de substitution spécial pour chat. Ne choisissez jamais le lait de vache : il est en effet trop peu riche en énergie et protéines et contient trop de lactose pour assurer un développement harmonieux des chatons.

Le chat carnivore Les chats étant des carnivores stricts, ils ont besoin d'une alimentation contenant de nombreuses protéines d'origine animale constituées notamment de taurine et d'arginine, éléments indispensables à leur bonne santé. En outre, pour subvenir aux besoins de sa croissance, le chaton doit avoir un aliment plus énergétique que ses congénères adultes. Cet aliment devra être suffisamment riche pour pouvoir être consommé en multiples petits repas quotidiens. En effet, les chats se nourrissent idéalement

Vers l'âge d'1 mois, le chaton commence progressivement à

TRUCS ET ASTUCES

21

Maracana N°1465 — Mercredi 6 Juillet 2011

REMPLACER DU BEURRE Quand on manque de beurre pour une préparation culinaire, on peut se dépanner avec de la crème fraiche épaisse. Il faut lui rajouter des glaçons et passer le tout au robot. Le résultat est spectaculaire car on obtient un beurre blanc mais pas salé. Sortir le babeurre et rajouter un peu d’huile pour que le beurre ne noircisse pas pendant la cuisson si besoin est. LUTTER CONTRE UNE RAGE DE DENTS Quand on a une rage de dents, en attendant d’aller consulter, on peut la soulager avec un produit naturel : le basilic. Il faut mettre de l’eau bouillante dans une tasse avec dix feuilles de basilic dedans et laisser infuser dix minutes. Filtrer et faire des bains de bouche le plus souvent possible avec la décoction.

Comment s'y prendre ? Pour que votre petit carnivore s'alimente de manière confortable, réservez-lui un « coin restaurant » dans votre maison, éloigné de sa litière et dans un endroit frais. Offrez lui des croquettes spéciales chaton de bonne qualité ainsi qu'une écuelle remplie d'eau fraîche. Cette alimentation équilibrée assure à votre ami un poil brillant et des selles moins odorantes que celles produites avec un aliment de moindre qualité. Même s'ils sont souvent appréciés des chatons, les aliments mous ne sont pas à conseiller : moins faciles à conserver, ils préservent aussi moins l'hygiène dentaire de votre chat. Essayez également de réduire au minimum les petits « extras » tels que les morceaux de jambon, le thon ou le fromage. Ils feront plaisir à votre chat mais peuvent déséquilibrer son régime alimentaire s'ils sont offerts trop souvent. Enfin, vous pouvez habituer votre ami à l'herbe à chat dès son plus jeune âge surtout s'il vit en appartement. Elle favorise la digestion et l'élimination des boules de poils.

Apprentissage de propreté Comment chasser les mauvaises habitudes ? Si vous surprenez votre chat à uriner dans un endroit inopportun, emmenez-le immédiatement dans son bac à litière. Avant d'uriner, les chats grattent souvent le sol : si vous observez ce comportement en dehors du bac, portez également le malpropre jusqu'à ses toilettes où vous le replacerez autant de fois que nécessaire jusqu'à ce qu'il y urine. Pendant quelques jours, vous pouvez également enfermer votre ami avec son bac dans une pièce de la maison. De plus, il est utile de savoir que les chats reviennent uriner aux endroits portant les odeurs des urines précédentes : si votre chat a souillé un endroit de la maison, nettoyez-le immédiatement afin d'effacer toute tentation ultérieure. Pour ce faire, évitez d'employer l'eau de javel : en effet, son odeur incite le chat à uriner ! Enfin, lorsque votre chat urine dans la maison, ramassez l'objet du délit avec un papier absorbant que vous déposerez ensuite dans son bac : l'odeur du papier ainsi imbibé l'incitera à retourner uriner à cet endroit. Quelques gouttes d'eau de javel déposée dans la litière peuvent avoir un effet similaire. Gestion des toilettes pour chats : mode d'emploi Pour que votre chat apprécie ses toilettes, veillez à les installer dans un endroit calme, éloigné de la zone d'alimentation et de repos. Il existe de nombreux types de litières pour chat, consistant soit en petits graviers blanchâtres, sable gris ou encore cylindres végétaux biodégradables. Choisissez un type de litière et évitez d'en changer, cela pourrait perturber votre chat. Si vous possédez plusieurs animaux, veillez à ce qu'il n'y ait pas de compétition pour la litière. Si c'est le cas, multipliez le nombre de bacs ! Enfin, si l'anxiété est à l'origine de la malpropreté de votre ami, il est nécessaire d'en découvrir la cause afin d'y remédier. A cet effet, les diffuseurs électriques de phéromones félines peuvent parfois être utiles.

VERRINE AUX FRUITS SECS

PRÉPARATION DE VERRINE AUX FRUITS SECS : Pour préparer la recette de verrine aux fruits secs :

mélanger aux raisins secs dans un bol avec 3 cuillerées à soupe de jus d'orange et laisser macérer pendant 30 mn. Griller les noix et les amandes et les concasser grossièrement. Égoutter les fruits et les ajouter au mélange amandes/noix, ajouter une pincée de cannelle et réserver. Battre vigoureusement le fromage avec le miel .

Tailler les figues et les abricots en bâtonnets et les

Répartir la préparation dans 4 verres, parsemer par-

INGREDIENTS : 200 g de fromage blanc 40 g d'abricots secs 40 g de figues sèches 20 g de raisins secs 50 g d'amandes entières 3 c. à soupe de jus d'orange 50 g de cerneaux de noix 1 c. à soupe de miel d'oranger 1 pincée de cannelle quelques feuilles de menthe pour le décor

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

dessus les fruits et décorer avec les feuilles de menthe et la cannelle. Servez les Verrines aux fruits secs bien fraîches.


22

Jeux-Détente

Maracana N°1465 — Mercredi 6 Juillet 2011

MOTS FLÉCHÉS N° 743

SOLUTION MOTS FLÉCHÉS N° 742

LA BLAGUE 2 militaires parlent. Je me suis engagé dans l'armée pour faire la guerre et parce que je suis célibataire. ET moi parce que je suis marié et que je veut avoir la paix.

LA CITATION "Les arbres ne montent jamais jusqu'au ciel." Mark Twain

MOTS CROISÉS N° 743 A B C D

E

F

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 02192.62.25

G H

I

J

K

L

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 742

HORIZONTALEMENT

VERTICALEMENT

1 - Qualité importante pour votre confort 2 - Géreras avec sagesse 3 - Guinguette - Dirigeant 4 - Désinence verbale Colla - Mot qui permet de rêver 5 - Dérapera - Choisi entre tous 6 - Administre - Faible Marque de fête sur l'agenda 7 - Mettre en boule Divisible par deux 8 - Mammifère nocturne arboricole - Il va lentement au Brésil 9 - Machine hydraulique Tente de guérir 10- Passerai au laminoir

A - Abritons B - Parasite du foyer C - Sa présence porte chance - Chapelain D - Bien dans le coup Bramerait E - Etre d'accord Parfaitement crédible F - Sympathiques G - S'inquiéta (se) - Réduit la voilure H - Installés à part - Jeune cadre mis en réserve I - Mortel - Implora J - Conviendra - Grande nation - Soldat de la précédente K - Bonnes poudres pour le cuir - Plat du midi L - Calculeriez la valeur

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur financier Djelloul Zerdani Directeur technique Laïd Kalila

Chargé de l’administration Djamel Touafek Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1465 — Mercredi 6 Juillet 2011

06:00 : EuroNews 06:40 : Ludo 08:15 : Ludo vacances 10:15 : 3e séance 10:25 : Plus belle la vie 10:50 : Consomag 12:50 : Météo 13:00 : Village départ 13:35 : Cyclisme 14:45 : Keno 14:50 : En course sur France 3 15:05 : En quête de preuves 15:55 : En quête de preuves 16:50 : Slam 17:20 : Un livre, un jour 17:30 : Des chiffres et des lettres 18:05 : Questions pour un champion 19:58 : Météo 20:00 : Le film du Tour 20:10 : Plus belle la vie 20:35 : L'étoffe des champions 22:25 : Une histoire épique 22:28 : Météo 22:30 : Soir 3 23:00 : Tout le sport 23:05 : Lindbergh, l'aigle solitaire

06:40 : Les Parent 07:05 : Oggy et les cafards 07:25 : Ovni 07:30 : Raymond 08:30 : La légende des 1000 dragons 09:55 : Merlin 10:40 : Gorg et Lala 10:50 : Là-haut 12:20 : Mon oncle Charlie 13:05 : Zapping 13:10 : Comme un poisson dans l'eau 14:10 : Bus Palladium 15:50 : Sorties prévues cet été 16:35 : Camping 2 18:10 : Album de la semaine 18:15 : La vie secrète des jeunes 18:20 : Groland.con 18:44 : La météo 18:45 : Infos soir 19:10 : Le news show 20:15 : La météo 20:20 : Le petit journal de la semaine 20:45 : Zack et Miri font un porno 22:25 : Les branleuses 23:25 : Engrenages

06:00 : M6 Music 06:40 :Télé-achat 06:40 Météo 08:40 :Flipper 06:45 M6 Clips 07:20 Météo 09:30 :Flipper 07:25 : Un,sorciers dos, tresde Waverly 10:20 Les 08:10 : Un, dos, tres Place : Météo 09:00 10:45 :Les 09:05 M6 sorciers boutiquede Waverly 10:00 Place : Summerland 10:45 La petite maison dans la 11:10 :Sonny prairie 11:35 Sonny 11:40 : La petite maison dans la 12:25 American Dad ! prairie 12:40 Météo Dad ! 12:50 :American 12:45 Le 12.45SG-1 13:15 :Stargate 13:00 : Scènes de ménages 14:00 Stargate SG-1 13:40 : Météo 14:45 :Stargate SG-1 13:45 La fille de l'ascenseur 15:35 :Tellement 15:25 C'est ma vrai vie 16:05 C'est ma viede «Vis 19:00 :Les dossiers 17:35 : Un dîner presque parfait ma vie» : la quotidienne 18:45 : L'été de «100% Mag» 19:35 :Friends 19:45 Le 19.45 nous quatre, Cardinal 20:35 :ASoda 20:05 20:45 : Pékin express, la route ! des grands fauvesCharlots 22:15 Les quatre 23:30 : Pékin express : ils vous mousquetaires disent tout

Vous aurez l'occasion de discuter très sérieusement de certains problèmes qui vous tracassent. Pour vous faire bien comprendre, prenez votre temps, respirez profondément et parlez le plus calmement possible et vous serez écouté.

Réfléchissez sérieusement avant d'entamer une action irrévocable concernant vos affaires. Nous sommes dans une période où la prudence est de rigueur. Plutôt que de foncer de l'avant en espérant que tout se passera bie.

Vous aurez la chance de pouvoir trouver le temps de vous occuper de certaines questions pratiques que vous laissiez en suspens. Vous avez beaucoup à faire et il faut commencer tout de suite si vous ne voulez pas prendre de retard.

Si vous avez quelque chose de très important à faire, ne le différez pas, faites-le maintenant. Comme cela vous aurez acquis la certitude que c'est tout à fait dans vos possibilités. Vous pourrez ainsi recommencer autant de fois que vous le voudrez.

Vous risquez de faire une nouvelle rencontre financière intéressante. Pourtant cette personne ne semble guère vouloir entrer dans le cercle de vos relations. Vous devrez faire une démarche peu courante pour sympathiser. C'est néanmoins de bonne augure pour vous.

VERSEAU

CAPRICORNE

GEMEAUX

SCORPION

Une décision importante est à prendre dans une affaire personnelle qui vous intrigue. Votre attitude obstinée sera un gage de bonne volonté. Ne vous précipitez pas à la légère dans cette affaire de cœur.

Une opportunité très enrichissante s'offre à vous ce qui vous permet d'atteindre l'objectif ambitieux que vous avez fixé avec beaucoup d'optimisme. La réussite vous donne raison, c'est heureux ne nous en pleignons pas. Vous serez à l'honneur.

SAGITAIRE

TAUREAU

B LI E R

BALANCE

Si vos projets financiers rencontraient un obstacle aujourd'hui, vous serez sans doute vraiment dégoûté. Pour que cela soit seulement du temporaire, ne baissez surtout pas les bras et battezvous. Vous pouvez vous attendre à ce que les choses avancent très vite maintenant.-

Vous ferez très attention à tout ce qui se dit autour de vous. Vous risquez de glaner l'information précieuse qui vous manque pour mener à bien une action performante dans les affaires. Une reprise ne vous laisserait pas dans l'indifférence.

Les choses changeront très vite au cours de la journée. Attention vous êtes dans une période de transition. Cela peut se répercuter sur votre environnement amical ou familial. Montrez de l'énergie autour de vous en réorganisant vos fréquentations. -

Vous saurez utiliser habilement votre pouvoir de persuasion pour obtenir ce que vous voulez de quelqu'un qui ne vous est pourtant pas très favorable. C'est la bonne occasion de chercher à aller plus loin dans les négociations que vous avez entreprises. Ce ne serait pas la peine de vous battre si vous n'aviez pas une certaine conviction quant aux résultats. Les événements vous donneront raison de vouloir ne pas douter et de croire en vous. Tout est possible si vous savez faire valoir vos capacités. Faites fi de votre hésitation.

POISSON

Tampa, en Floride, une femme entre dans un magasin d'armes et abat froidement quatre personnes. Elle a volé une arme de la boutique mais, curieusement, elle utilise ses propres munitions. Alors que les enquêteurs se lancent sur ses traces, ils se rendent compte que la meurtrière est déjà à l'origine de deux tueries semblables et qu'elle semble suivre un itinéraire bien précis. Les profilers pensent qu'elle a dû subir la perte d'un être cher. Le FBI finit par découvrir l'identité de la tueuse : Shelley Chamberlain. Quand les enquêteurs arrivent à son domicile, il est déjà trop tard. Shelley et son mari, Don, sont allés fêter l'anniversaire de leur fils défunt...

es deux meilleures équipes ont atteint Cape Town. Le voyage touche à sa fin mais le plus dur reste à venir avec, notamment, une course aux amulettes. Quatre épreuves se succèdent : entre un saut en chute libre à plus de 3000 mètres d'altitude, une chasse au trésor dans les dunes d'Atlantis, une redoutable épreuve dans les plus beaux vignobles d'Afrique du Sud ou encore un véritable exercice d'équilibriste avec des oeufs d'autruche, les candidats vont au bout d'eux-mêmes. Une course frénétique qui mène les finalistes au Cap de Bonne Espérance, à l'extrême sud du continent africain, pour enfin rejoindre leur ultime destination dans la ville de Cape Town. Seule l'équipe qui passera la première la ligne d'arrivée pourra transformer la valeur de ses amulettes en argent.

HOROSCOPE

CANCER

A

06:00 : Phénomène Raven 06:25 : Point route 06:30 : Télématin 09:05 : Des jours et des vies 09:30 : Amour, gloire et beauté 09:55 : Chante ! 10:25 : Foudre 10:55 : Foudre 11:30 : Les Z'amours 12:00 : Tout le monde veut prendre sa place 13:45 : Consomag 13:50 : Toute une histoire 14:40 : Cyclisme 17:40 : L'après Tour 18:50 : Côté Match 18:55 : Mot de passe 19:44 : Soyons clairs avec la retraite 19:45 : Météo des plages 19:50 : Image du Tour 20:00 : Journal 20:35 : Petites vacances à Knokke-le-Zoute 22:00 : Faites entrer l'accusé 23:10 : Dans quelle éta-gère 23:15 : Journal de la nuit 23:30 : Faut que ça danse !

LION

08:20 : Météo 08:25 : Téléshopping 09:00 : TFou 11:05 : Dirty Sexy Money 11:55 : L'été au vert 12:00 : Les douze coups de midi 12:50 : L'affiche du jour 13:00 : Journal 13:35 : L'été au vert 13:40 : Au coeur des Restos du coeur 13:50 : Météo des plages 13:55 : Julie Lescaut 15:35 : Le journal de Meg 16:30 : Le journal de Meg 17:25 : Le journal de Meg 18:20 : Une famille en or 19:00 : Le juste prix 20:00 : Journal 20:35 : L'été au vert 20:39 : C'est ma Terre 20:40 : Météo 20:45 : Esprits criminels 21:30 : Esprits criminels 22:20 : Esprits criminels 23:15 : Fringe

VIERG E

07h00 : Journal télévisé 07h15 : Sabah El Khaïr (Télématin) 10h00 : Dhil imra-a 10h50 : Moughamarat Farid 11h15 : Nemour El-Abiadhe 11h35 : Nadi Fouroussia 12h00 : Rahalat bahria 13h00 : Journal télévisé 13h40 : Louiza Fernanda 15h00 : Azizi El-Mouchahid 16h30 : Strawberry Shortcake 17h00 : Hanan Imraa 17h40 : Tadje El-Qoraan 18h00 : Journal télévisé 18h20 : Moutâat El-Maida 18h40 : Portrait 19h00 : Aâsaad El Waraq 20h00 : Journal télévisé 20h40 : Documentaire de révolution 21h15 : film de guerre algérien: ben boulaid 00h00 : Journal télévisé

23

HORAIRES DES PRIÈRES

M ERCREDI

Ensoleillé 32°-22°

LE SAVIEZ-VOUS ?

El-Fedjr 03h45 El-Dohr 12h54 El-Assar 16h45 El-Maghreb 20h13 El-Icha’a 22h03

Le plus long pont au-dessus de la mer Avec ses 41,85 kilomètres, le pont Haiwan (littéralement en chinois "Pont de la baie de Qingdao") qui relie la ville de Qingdao avec sa banlieue en traversant le nord de la baie de Jiaozhou, est le plus long pont au-dessus de l'eau (il existe des ponts plus long sur terre). Il permet de réduire de 30 kilomètres la distance entre Qingdao et Huangdao. Soutenu par plus de 5.000 piliers, le pont mesure de 35 mètres de large.

Lancé en mai 2007, Il fut achevé le 22 décembre 2010 mais vient seulement d’être ouvert à la circulation. Avant cette construction, le plus long pont au-dessus de la mer du monde était le pont de 36 km enjambant la baie de Hangzhou qui relie les villes de Jiaxing et de Ningbo, dans la province orientale du Zhejiang. Le plus grand pont au monde est le grand viaduc de Weinan Weihe. D’une longueur de plus de 79 km, il fait parti

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

de la liaison ferroviaire à grande vitesse Zhengzhou -Xi'an qui relie les villes de Zhengzhou et Xi'an, en Chine.


BALLE AU CENTRE

Vers un nouveau départ ?

Par ALI BOUACIDA

C

'est au moment où s'achève le championnat que le nouvel entraîneur de l'équipe nationale prend ses fonctions. Cette coïncidence est peut-être un signe de rupture d'avec deux exercices qui n'auront pas laissé des souvenirs impérissables, l'un, celui de la sélection nationale ayant plus que déçu, désabusé les millions de supporters qui portèrent à bout de rêves un groupe qui aura fait illusion. L'autre, celui du championnat a laissé un goût d'amertume notamment pour les fans des grosses cylindrées et qui somment les staffs techniques et administratifs de démissionner. Les exemples de l'ESS et la JSK, deux clubs habitués à dominer la compétition, est significatif de la gestion à vau-l'eau qui a prévalu lors de cette saison. Une saison qui, rappelons-le, a été marquée par d'énormes sommes d'argent qui auront donc généré de bien piètres résultats. Paradoxalement, ce sont les équipes qui ont le moins fait parler d'elles, qui ont réussi leur parcours. Comme quoi le football se joue exclusivement sur le terrain et non dans les médias, là où des partons de clubs ont occupé tout au long de la saison, les colonnes des journaux, les ondes de la radio et les plateaux télé. Le résultat est édifiant et il serait très intéressant de dresser un état des lieux en termes de temps d'occupation des médias : nous faisons le pari que Ighil Meziane a beaucoup moins eu les faveurs de la presse que certains coaches qui s'étalent régulièrement sur des pages entières, tentant de justifier leurs contreperformances. Idem pour certains présidents dont la moindre déclaration est perçue comme un oracle alors que ce ne sont que des paroles destinées à animer les discussions des cafés de commerce. En ce moment, la discussion qui revient concerne le nouveau sélectionneur des Verts. A ce sujet, il convient de reconnaître que nous avons peutêtre été vite en besogne en nous érigeant contre la venue d'un entraîneur étranger. Or, après avoir entendu M. Halihodzic exposer sa feuille de route, nous avons révisé notre jugement : il laisse la voie ouverte aux meilleurs qu'ils soient des pros évoluant en Europe ou des locaux émanant du championnat national, tout en s'interdisant de pratiquer la moindre politique de vedettariat. Une annonce qui a pour effet d'espérer un savant équilibre. Aussi, il nous reste à entériner définitivement le choix de cet entraîneur. D'ailleurs avons-nous le choix? Le temps presse et les échéances aussi. Cela n'empêche aucunement les gérants du football à commencer à penser sérieusement à complètement réorganiser et assainir le championnat national. Et l'équipe nationale suivra. A. B.

Maracana N°1465 — Mercredi 6 Juillet 2011

Signature des conventions FAF/LFP et FAF/LNFA Le président de la Fédération algérienne de football, M. Mohamed Raouraoua et les présidents de la Ligue de football professionnel, M. Mahfoudh Kerbadj, et de la Ligue nationale de football Amateur, M. Ali Malek, ont procédé lundi au siège de la FAF à la signature des conventions FAF/LFP et FAF/LNFA portant délégation de l’organisation et de la gestion de leurs compétitions respectives.

24

Début du stage pour l'obtention du diplôme d'entraîneur

Le premier stage pour l’obtention du diplôme d’entraîneur « FAF1 » qui a débuté le 2 juillet, s’achèvera aujourd’hui au Centre National Technique de Sidi Moussa. Ce regroupement concerne 66 anciens internationaux de l’équipe nationale (ayant porté les couleurs des équipes nationales des différentes catégories). Un autre groupe d’anciens internationaux prendra part à la deuxième session du stage qui se déroulera du 7 au 12 juillet prochain. Il est à rappeler que la Fédération algérienne de football prendra en charge les frais de la formation, d’hébergement et de restauration. Le stagiaire prendra en charge les frais des moyens pédagogiques et didactiques qui s’élèvent à 3500 DA. Les stagiaires retenus au 2e Groupe en internat, sont invités à se présenter au Centre National Technique de Sidi Moussa aujourd’hui à partir de 17h. Ceux retenus en externe, ils doivent se présenter au lieu du stage demain mercredi à partir de 8h pour le début du stage.

CAN-2013 Création de la L’Algérie pour catégorie U21 à partir de la saison remplacer la Libye ? prochaine La Fédération algérienne de football (FAF) a décidé de lancer, à partir de la saison sportive 20112012, la catégorie des moins de 21 ans (U21) pour les clubs professionnels, alors que l’actuelle U20 sera remplacée par la U19, a annoncé dimanche le président de l’instance fédérale, Mohamed Raouraoua. "Nous avons décidé d’apporter des correctifs pour améliorer les championnats des jeunes et éviter leur déperdition parce que nous avons constaté que plusieurs d’entre eux n’avaient pas l’occasion de jouer avec les seniors", a indiqué M. Raouraoua lors de l’assemblée générale extraordinaire de la FAF, tenue dimanche à Alger. "Cette nouvelle catégorie sera une sorte de deuxième équipe pour les clubs professionnels, un réservoir. N'oubliez pas que c'est grâce à ces jeunes que l'Equipe nationale olympique est encore en lice dans les qualifications aux jeux Olympiques 2012 de Londres", a-t-il ajouté. Si la catégorie U19 remplace la U20, les autres catégories continueront de fonctionner normalement, a précisé le patron de la FAF. "Nous allons également essayer de faire jouer un minimum de joueurs issus du club avec les seniors comme cela se fait en Europe. Nous allons installer une commission pour étudier ce dossier", a ajouté M. Raouraoua, tout en rappelant qu’il y a des clubs qui ont plus de 3 milliards de dettes envers leurs joueurs.

La Libye devait être le pays organisateur de la CAN 2013, mais la répression de Mouammar Kadhafi et les bombardements occidentaux ont sérieusement remis en cause la possibilité pour le territoire libyen d’accueillir une telle compétition. Le championnat national est suspendu depuis février, et les équipes en course dans la compétition continentale jouent leurs matchs à domicile au Mali ou dans les îles Comores. La Fédération de football d’Algérie s’est proposée candidate pour remplacer la Libye dans l’organisation de la CAN, alors que la Confédération Africaine se réunira en septembre au Caire pour statuer sur la situation. L’Afrique du Sud serait aussi candidate. Son dossier sera sûrement très costaud.

EN OLYMPIQUE

Séminaire pour les commissaires au match à Alger Une cinquantaine de com missaire

s au match participent à l’hôtel Sheraton d’Alger, au sém commissaires au match inaire des par la Fédération algéri , organisé ball, en présence du secenne de footgénéral de l’Union Nord- rétaire Football, M. Mohieddine Africaine de L'objectif de cette impo Baccar. nion "est d'améliorer lesrtante réuances des commissaire performl’orée de la nouvelle sais au match à 2011/2012 ». Lors de son sportive ce séminaire, les débats porteront sur thèmes entre autres, un plusieurs l'interprétation des règ iformiser l'application des lois dulements et jeu.

Reprise de la préparation en septembre

Avec l'objectif du tournoi préolympique final en ligne de mire, la sélection algérienne des moins de 23 ans reprendra son cycle de préparation en septembre. «Nous allons reprendre la préparation après le Ramadan en prévision de nos prochaines échéances officielles. D'ici là, les joueurs auront repris les entraînements avec leurs équipes respectives en vue de la nouvelle saison», a annoncé à l'APS le sélectionneur national Azzedine Aït Djoudi. Afin de préparer au mieux ce rendez-vous crucial en vue d'une qualification pour les J.O. 2012, cinq stages de préparation ont été prévus. «Nous avons prévu cinq stages et regroupements à partir du mois de septembre prochain, lesquels seront ponctués par des matchs amicaux contre des sélections africaines et des clubs locaux», a précisé Aït Djoudi.

Zekri écope d’une année de suspension …

Suite à ses graves accusations

Heynckes prévient Ribéry

Pour avoir traiter les dirigeants du football national de “Ouled França”, l’entraîneur du Mouloudia d’Alger Nour-Eddine Zekri a été lourdement sanctionné. Son dossier a été traité par les membres du Bureau fédéral et transmis à M. Hamid Hadjadj, le président de la commission de discipline. Ce dossier, qui contient des coupures de presse dans lesquels Zekri a, selon un membre fédéral, “…dépassé toutes les limites. Moi, je suis un fils de Chahid et je ne lui permettrais pas d’insulter la mémoire des Chouhada. Cet individu doit payer tous ses dérapages…”. Selon cette même source, les membres du Bureau fédéral ont proposé le retrait définitif de la licence d’entraîneur, mais aussi une interdiction d’exercer en Algérie d’une durée de trois années.

… l’entraîneur Durin, aussi

L’entraîneur français de l’ASM Oran fera lui aussi l’objet d’une lourde sanction pour avoir mis en cause gravement le corps arbitral et son président Belaïd Lacarne à travers les colonnes de la presse. Selon notre source, Durin écopera de la même sanction que NourEddine Zekri. Au suivant …

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Jupp Heynckes ne compte pas refaire les mêmes erreurs que Louis Van Gal son prédécesseur, à savoir donner trop de soleil aux quelques melons qui composent son groupe. Franck Ribéry en tête. Le néo-bavarois a donc tenu à prévenir le français : il n’y aura pas de traitement de faveur cette année. "Il est important de ne pas se concentrer sur un seul joueur, Franck doit s’intégrer comme tous les autres", a souligné le coach vainqueur de la LDC 98 avec le Real alors que lui et son effectif sont en stage de préparation estivale à Riva del Garda, au nord de l’Italie. « Aujourd’hui on doit fonctionner comme une équipe, c’est très important. Le critère c’est la prestation, pas je ne sais quel statut ». Ribéry s’est déjà illustré en manquant le premier entraînement du club dimanche. En délicatesse avec sa cuisse, il a néanmoins participé à une séance d’aqua-gym.


maracanafoot1465 date 06-07-2011