Issuu on Google+

De nos envoyés spéciaux en Espagne : Cyriel S. Arris S. et Lotfi Saoudi

Feghouli sera présent face à la Tanzanie

RAOURAOUA S’EST RÉUNI AVEC SON MANAGER

Un stage de 10 jours aux Pays-Bas

LA FAF PRÉPARE DÉJÀ LE VOYAGE EN TANZANIE www.maracanafoot.com

N° 1433 du Dimanche 29 Mai 2011

10DA

Place au travail technico-tactique

EN/stage de Murcie: la dernière ligne droite...

Il a exhorté les joueurs à faire les bons choix

Raouraoua avertit Bougherra pour rejoindre le championnat du Qatar

«Il nous faut être solides»

ANTHAR YAHIA

Belhadj : «Ma présence démontre mes intentions envers l’équipe» Mesbah :«Nous sommes capables de faire la différence à Marrakech même» Matmour :«On retrouve l’esprit de la Coupe du monde»

Medjani et Mostefa arriveront aujourd’hui


Maracana N°1433 — Dimanche 29 Mai 2011

Les Verts avertissent les Lions de l'Atlas

EQUIPE NATIONALE

De nos envoyés spéciaux en Espagne : Cyriel S. Arris S. et Lotfi Saoudi

Après avoir fait travailler ses joueurs sur le plan physique et avec en parallèle un travail musculaire, le sélectionneur national Abdelhak Benchikha et ses membres, passeront aujourd'hui au volet tactique. Les partenaires de Karim Ziani qui ont été rejoint par Belhadj et par le duo qui évolue en ligue 2 française Carl Medjani et Mehdi Mostefa, aborderont le volet tactique dès aujourd'hui dimanche. C'est la dernière ligne droite avant Marrakech pour les Fennecs du désert. Espérons seulement que les quatre joueurs Boudebouz, Kadir, Ferradj et M'Bolhi qui sont attendus demain à Murcie arriveront en forme et en possession d toutes leurs forces, afin que le staff technique puisse travailler avec l'ensemble du groupe et dans une totale tranquillité et dans une sérénité. Avoir tous les atouts en sa possession est très important pour le coach Benchikha qui veut bien aborder ce décisif match face aux Lions de l'Atlas dans de bonnes conditions, pour qu'il puisse avoir toutes les cartes et composer avec un meilleur onze.

Démonstration de force des Fennecs du désert, avant-hier, face à un club espagnol de quatrième division.

E

n effet, les partenaires de Karim Ziani, qui se préparaient activement depuis une semaine en terre espagnole, plus précisément au Manga

Club de Murcie, ont livré, avanthier vendredi en début de soirée, un match amical face au Deportivo Minera. Une rencontre que le coach Abdelhak Benchikha et son staff ont saisi pour se faire une idée sur la forme des joueurs présents sur les lieux, au nombre de 15. Les Verts, qui ont souffert en première mi-temps face à cette accrocheuse équipe du Deportivo Minera, sont parvenus à déblo-

Le volet tactique au menu

Seul Yahia n'a pas joué

Les Verts, qui se sont bien préparés, aborderont le deuxième volet à partir d'aujourd'hui et ce, jusqu'à leur départ au Maroc, prévu le 1 Juin, c'est-à-dire mercredi prochain. Benchikha, qui bénéficiera de la présence de la majorité de ses joueurs, en attendant les derniers arrivés demain lundi, attaquera, dès aujourd'hui, le volet tactique afin que ses joueurs soient prêts à cet important rendez-vous avant leur arrivée à Marrakech. Rien ne sera laissé au hasard et le coach national qui est conscient de la lourde responsabilité qui pèse sur ses épaules, saura comment préparer le plan d'attaque qui sera mis à exécution le 4 Juin prochain. Les joueurs sont tous animés d'une grande volonté et sont concentrés sur leur sujet, en s'appliquent davantage. Aussi, à eux de se montrer plus sérieux dans cette dernière ligne droite avant le départ pour Marrakech, dans la perspective afin d'être d'aplomb et plus percutants le jour de vérité.

7 JOUEURS ONT JOUÉ TOUTE LA RENCONTRE

Benchikha, ayant sous la main uniquement quinze joueurs, a fait tourner son effectif avant-hier face au Deportivo Minera. Le sélectionneur national a tout de même fait confiance à certains joueurs en les laissant jouer toute la rencontre. Sept joueurs ont ainsi joué tout le match. Il s'agit des défenseurs, Bouzid, Bougherra, Guedioura et Mesbah, du milieu de terrain Karim Ziani et des deux attaquants Karim Matmour et Rafik Djebbour. Quant aux autres, les Yebda, Lemmouchia, Lacen, Hadja Aïssa, Soudani, Doukha, Zemmamouche, ils ont eu un temps de jeu moins long.

YEBDA BUTEUR

quer leur compteur en seconde période. Benchikha, qui a haussé le ton lors de la pause citron, reprochant à ses joueurs leur manque d'efficacité, a obtenu ce qu'il cherchait. Puisque les Ziani, Bougherra, et consorts, se sont révoltés et ont réussi à secouer les filets de l'équipe adverse à cinq reprises. Cette victoire est une manière d'avertir les Marocains, même si que l'adversaire n'avait rien d'un foudre de guerre. Mais ce succès est un bon signe pour Benchikha, qui est d'ailleurs satisfait de la prestation du groupe, lequel s'est distingué surtout en seconde période, en dominant largement l'adversaire de bout en bout. Les Verts avertissent donc, d'ores et déjà, leurs homologues marocains. Les partenaires du maestro Ziani affichent leurs réelles intentions et comptent bien jouer l'offensive le 4 Juin prochain et ne vont en aucun cas se contenter de défendre, comme le pensent certains. Benchikha l'a clairement déclaré, ce match face aux Lions est une finale et une finale, ça se gagne.

Guedioura, le premier à trouver la faille

Après une mi-temps tout juste moyenne, les Verts sont revenus sur le terrain en seconde période avec la ferme intention de prendre le dessus sur le Deportivo Minera. En effet, ce n'était donc que partie remise, puisque d’une jolie reprise de volée, le revenant Adlène Guedioura, met le cuir échouer au fond des filets de l’infortué gardien ibèrique. Le sociétaire de Wolverhampton, qui a été aligné au poste d'arrière droit, a réussi à tirer son épingle de jeu à l'image, d’ailleurs, de tous ses camarades, mais avec, en plus, l’honneur d’avoir débloqué la sit-

uation, en ouvrant la marque.

Soudani double la mise

Le néo-international, le sociétaire de l'ASO Chlef, Hilal Soudani, qui a fait son entrée en seconde période à la place de Lazhar Hadj Aïssa, n'a pas mis beaucoup de temps, pour montrer de quoi il était capable. Sur un joli service de son équipier l'attaquant Rafik Djebbour, Hilal Soudani ne trouve aucune difficulté pour doubler la mise.

Doublé de Matmour

Ph. Maracana

La dernière ligne droite avant Marrakech

Ph. Maracana

02

Un autre joueur qui fait son retour chez le Verts s'est illustré au cours de cette joute amicale. Il s'agit de l'attaquant du Borussia Münchengladbach, Karim Matmour, qui s'est fortement distingué, en s'offrant un doublé. Une prestation qui prouve que Matmour pourrait bien être ce joueur à même de débloquer la situation face aux Lions de l'Atlas. Pour rappel, l'attaquant des Verts, Karim Matmour, a joué toute la partie. Benchikha a donc jugé utile de lui accorder beaucoup de temps de jeu afin qu'il puisse être plus compétitif et plus performant. A. M.

Les joueurs ont suivi la finale de la Champion’s league européenne

Les joueurs de l'équipe nationale qui ont bénéficié d'une journée de repos hier, ont saisi l'occasion pour se décompresser et récupérer leurs forces. Mais aussi, ils ont saisi l'aubaine pour suivre sur un écran de télévision, la finale de la ligue des champions européenne, ayant mis aux prises les deux grandes équipes de Manchester United et le FC Barcelone, au stade mythique de Wembley. Les joueurs étaient partagés, sachant que certains supportaient le Barça et d'autres ayant un penchant pour le club anglais de Manchester United.

L

Hier repos pour les Verts

es partenaires de Medhi Lacen, qui ont Hassan Yebda, de son coté, n'a pas raté l'occasion pour montrer ses capacités joué avant-hier offensives. L'auteur de l'unique but inscrit le 27 mars dernier au stade du 19-mai de Un seul joueur n'a pas été dans la soirée, un Annaba face à la sélection marocaine, a réussi avant-hier, à inscrire un but, sur aligné. Il s'agit du sociétaire de match amical contre les cinq marqués contre le Deportivo Minera. Même s'il n'a pas beaucoup Bochum, Anthar Yahia. Ce une équipe de la divijoué, il a pu tirer son épingle du jeu, comme à l'accoutumée, au dernier était fatigué après le voysion 4 du championnat niveau de la récupération et même sur le plan age et le dernier match barrage livré d'Espagne, où ils se sont imposés offensif. face au Borussia Münchengladbach.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

sur le score fleuve de 5 buts à 0, ont bénéficié, hier, d'une journée de repos. Une décision bien accueillie par l'ensemble des joueurs qui ont soufflé un peu, après la charge de travail à laquelle ils étaient soumis ces derniers jours, avec du biquotidien au menu.


Maracana N°1433 — Dimanche 29 Mai 2011

EQUIPE NATIONALE

De nos envoyés spéciaux en Espagne : Cyriel S. Arris S. et Lotfi Saoudi

03

ILS ONT DIT :

lancer vraiment dans le bain du match. Au vu de la forme de nos internationaux dans les différents championnats européens, je suis vraiment confiant quant à l’issue finale du match. Nous ferons de notre mieux pour les contrer chez eux et pourquoi pas revenir avec le meilleur résultat qu’il soit, c'est-àdire la victoire qui nous ouvrira grandes les portes de la qualif’ à la prochaine CAN.

Ph. Maracana

Qu’en est-il de votre préparation ? On se prépare comme il se doit, on a tous les moyens qu’il faut pour bien préparer la rencontre qui nous attend ce 4 juin et je crois que dès que les autres joueurs arriveront, nous nous mettrons direct dans le vif du sujet. Déjà, actuellement, nous avons fait un grand travail de groupe et nous ne comptons pas nous arrêter là. Nous allons poursuivre notre préparation comme il se doit pour enfin, être au top à l’occasion de ce match phare qui nous attend au Maroc. Un dernier mot ? Je voudrai dire que nous formons un bon groupe soudé capable de faire la différence même au Maroc. Nous nous battrons jusqu’au bout et nous défendrons nos chances bec et ongles. Nous allons tout mettre en œuvre pour revenir du Maroc avec un résultat positif qui nous permettra de poursuivre notre parcours pour la qualification dans de très bonnes conditions.

Pour le joueur de Lecce et de l’EN, Djamel Mesbah, le match retour MarocAlgérie s’annonce difficile pour les deux Le défenseur de Bokhum équipes qui n’ont et de l’EN, Anthar Yahia, d’autre choix que de qui n’a pas pris part au match amical de l’EN, remporter la victoire pour espérer rester en nous parle de son arrivée en stage et du match course pour la face au Maroc. qualification à la CAN 2012 Vous n’avez pas pris part à

Karim Matmour, l’attaquant du club allemand le Borrussia Monchengladbakh nous livre ses impression quant au stage de l’EN à Murcie et de son retour à la compétition.

Karim, comment avez-vous trouvé l’EN ? Vous savez, c’est toujours un plaisir de retrouver l’équipe nationale et les joueurs avec lesquels on a fait un bon bout de chemin surtout lors des qualifications de la Coupe du monde de 2010. Ce sont des moments inoubliables qui sont gravés dans ma mémoire. Et ce match contre le Maroc ? Nous sommes vraiment confiants et je suis sûr qu’on va revenir avec un bon résultat de Marrakech. C’est vrai qu’il y en a qui disent que c’est un match décisif, moi je vais dire que ce n’est pas le cas, on a d’autres matchs à jouer après celui du Maroc et nous ferons tout pour faire de bons résultats. C’est vrai que nous devons commencer par le match retour contre le Maroc, qu’il nous faut bien négocier et je trouve que c’est un match ouvert à tous les pronostics et tous les scénarios possibles. Maintenant, c’est à nous de faire la différence et essayer le maximum de rentrer au pays avec un résultat probant qui nous aidera à mieux disputer les prochains matchs qu’il nous reste à jouer. Ne croyez-vous pas que les faux pas contre la Tanzanie à domicile et l’Afrique Centrale vous ont compliqué

les choses ? Dans un sens oui, mais Dieu merci, par la suite nous avons su comment remonter cet obstacle et revenir en force à la compétition. La preuve, nous sommes (les 4 équipes) à égalité de points et nous devons recommencer à zéro, mais, il nous faut, cette fois-ci, essayer d’entamer sérieusement et éviter les faux pas car, la moindre défaite nous sera fatale et va compromettre nos chances de qualification. Ne pensez-vous pas que le fait d’être mondialiste vous met de la pression supplémentaire sur les épaules ? Avant la qualification en Coupe du monde 2010, personne n’osait parier sur nos chances et hamdoullah, nous avons su gérer notre parcours et nous nous sommes qualifiés. A l’époque, nous avions reconstruit l’EN à partir de rien et avec le travail et le sérieux et la solidité du groupe, nous avons pu décrocher la qualif’. Maintenant, il nous faut juste penser à ce match retour contre le Maroc et ne pas trop se prendre la tête par ce statut de mondialiste. Nous avons une mission à accomplir et nous tâcherons de bien l’accomplir, la suite, ça viendra au moment opportun. Vous venez lors du match amical de côtoyer l’attaquant algérien Soudani, qu’est-ce que vous pensez de ses qualités ? Je trouve que c’est un bon élément qui peut apporter un plus à l’équipe. C’est bien que l’EN soit renforcée par des joueurs de qualité à l’image de Soudani qui a laissé une bonne impression lors de ce match amical. Je pense aussi, que nous devons travailler beaucoup

«Il nous faut être solides»

Ph. Maracana

MESBAH : MATMOUR : «Nous sommes capables «On retrouve l’esprit de la Coupe de faire la différence à du monde» Marrakech même»

plus l’efficacité devant les buts et avec son arrivée, nous allons constituer un bon groupe en avant inch’Allah. Un dernier mot… J’espère que nous serons au top niveau le 4 juin prochain et que nous ferons un bon résultat qui nous permettra de poursuivre notre bonhomme de chemin dans les éliminatoires de la CAN 2010 en toute tranquilité.

ANTHAR YAHIA :

Vous êtes donc confiant ? Oui, on attend juste l’arrivée de tous les joueurs pour pouvoir nous

la rencontre amicale face au Deportivo, peut-on savoir les raisons ? Comme vous le savez, j’ai joué avec mon équipe Bokhum, un match très disputé il y a quelques jours et l’entraîneur Benchikha n’a pas jugé bon de me faire aligner lors de cette rencontre amicale pour ne pas prendre de risques inutiles. Comment avez-vous trouvé le groupe EN ? C’est un plaisir de retrouver mes coéquipiers de l’équipe nationale. Je suis très content

La pression sera beaucoup plus sur les Marocains qui nous recevront chez eux et qui seront dans l’obligation de faire un bon résultat. Ils vont essayer de nous presser dès le début de la rencontre, c’est pour ça qu’il nous faut être très vigilants derrière et éviter d’encaisser d’entrée, ce qui nous compliquera notre tâche davantage. Il faut juste savoir gérer cette rencontre et essayer de les contrer et de marquer pour les perturber. Ce sera difficile donc ?

Oui, il faut être solides et former un seul groupe. Nous devons savoir gérer la rencontre et pratiquer un bon football pour leur fausser les cartes et essayer de les contrer d’entrée. Après, si on marque, ils seront soumis à davantage de pression et ils commettront plus de fautes que nous devons mettre à notre profit.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ph. Maracana

Comment voyez-vous la rencontre face au Maroc… Ce sera un match difficile pour les deux équipes qui sont tenues par l’obligation de résultats et qui sont obligés de remporter les 3 points de la rencontre pour espérer décrocher un billet qualificatif pour la CAN 2012. Cela dit, nous allons y aller pour décrocher un bon résultat.

d’être là et on va se préparer comme il se doit à cet important rendez-vous du 4 juin prochain. Et comment voyez-vous cette rencontre ? C’est un match qui s’annonce très difficile contre un adversaire très solide, mais je trouve qu’on a les moyens de faire un bon match là-bas au Maroc et pourquoi pas revenir avec l’ensemble du butin de Marrakech, chose qui nous permettra de continuer notre parcours dans de très bonnes conditions. Je crois qu’avec le groupe que nous avons, nous sommes capables d’aller nous imposer à Marrakech même, il nous suffit juste d’y croire et de jouer nos chances à fond. Et comment voyez-vous la bonne formule pour en sortir vainqueurs ? Vous savez, c’est un match difficile, il faut savoir s’y prendre.


04

Maracana N°1433 — Dimanche 29 Mai 2011

EQUIPE NATIONALE

De nos envoyés spéciaux en Espagne : Cyriel S. Arris S. et Lotfi Saoudi

BELHADJ : «Ma présence au regroupement démontre mes intentions envers l’équipe…»

Ph. Maracana

L’arrière gauche des Verts qui évolue actuellement avec Al Saad du Qatar, a justifié son retard au regroupement à Murcie pour cause de blessure, et qu’il n’a jamais songé à couper les ponts et tourner le dos à l’équipe nationale, lui qui a toujours répondu à l’appel et s’est sacrifié pour les couleurs du pays.

Les conseils de Raouraoua à Bougherra

Nous avons appris de sources fiables et proches de la délégation des Verts que le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, a averti les joueurs professionnels et à leur tête, Madjid Bougherra, quant à l’éventualité de rejoindre les championnats du Golfe et qataris en particulier. Raouraoua serait étonné de l’intérêt de certains joueurs pour les offres qu’ils ont recues de la part de clubs du Golfe, et il aurait confié à Bougherra que cette destination est propice aux joueurs en fin de carrière. Pour résumer, les championnats du Golfe sont un cimetière pour les ambitions des joueurs, un message évident pour les joueurs pros où Raouraoua souhaite avoir les meilleurs à la disposition de l’EN, en continuant à s’illustrer et évoluer au sein de grands clubs européens. Cela va certainement pousser les Magic and Co à revoir leurs calculs avant de prendre des décisions définitives. Le sélectionneur national a considéré les conseils de Raouraoua comme judicieux et justes, ce qui lui permettra d’avoir un groupe solide et compétitif à l’avenir, capable de rivaliser avec n’importe quelle nation dans le cadre des éliminatoires en cours et même durant la prochaine CAN 2012, dans le cas où l’Algérie décrocherait son billet pour la phase finale au Gabon et en Guinée équatoriale.

Pour commencer, comment vous justifiez votre retard au regroupement des Verts, alors que vous avez joué le dernier match avec Al Saad, mercredi passé ? Mon retard est dû à la blessure que j’ai contractée après le match que j’ai disputé avec mon club contre Al Chabab Saoudien, et qui m’a contraint de subir des examens nécessaires avant de rejoindre les Verts en regroupement. Et est-ce que votre blessure ne pourra pas vous contrarier pour la préparation en cours à Murcie ? Les résultats des examens sont très rassurants, et la blessure ne va pas compromettre la bonne évolution de la préparation. Je suis avec le groupe à présent, et il reste encore une bonne semaine avant le jour “j”, et je tiens à rassurer tous les supporters pour l’occasion. Votre retard a fait couler beaucoup d’encre et fait naître une polémique à votre sujet, un commentaire ? Je n’ai pas songé un jour à tourner le dos à l’équipe nationale, même dans les moments les plus difficiles qu’elle a traversés et ou elle avait le plus besoin de mes services. Je

attache avec les joueurs écartés, à l’image de Ghezzal et Abdoun, après leur éviction de la liste des convoqués pour le match face au Maroc, et leur remonter le moral ? Non, je ne les ai pas contactés, mais j’ai toujours une pensée pour eux, notamment Ghezzal qui était un pilier de l’équipe auparavant. J’espère qu’il pourra retrouver ses moyens et son efficacité et revenir le plus tôt possible parmi les Verts. Que pensez-vous des déclarations du sélectionneur marocain, Gerets, qui a promis une revanche sur l’Algérie à Marrakech ? Les déclarations de Gerets ne nous intéressent pas, et le plus important est de rester concentrés sur le match du 4 juin qui s’annonce palpitant et décisif, où on tâchera de bien s’illustrer et faire honneur aux couleurs nationales. Concernant votre situation dans le club, êtes-vous à l’aise avec Al Saad ou pensez-vous à un changement d’air ? Je suis à l’aise avec Al Saad et je ne songe pas à partir, surtout qu’il y a des défis à la pelle avec ce club. Je préfère ainsi rester avec Al Saad. Est-ce que la température élevée à Marrakech ne risque pas d’influer sur votre rendement ? La température élevée ne va pas nous gêner, de plus, on va jouer dans la soirée et, personnellement, je suis habitué à un tel climat au championnat du Qatar. Je vais tenter de mettre à contribution ces données pour bien rentrer dans le match et apporter mon soutien à l’équipe sur le terrain

Une prestation non convaincante pour les Verts MALGRÉ

L’

n’ai pas pensé une seconde à endosser les couleurs de la Zambie ou de l’Angola, pour cela, il faut mettre un terme à la polémique, surtout que je suis là à présent et à la disposition du sélectionneur Abdelhak Bencheikha. Le décompte pour le match face au Maroc a commencé, comment prévoyez-vous cette rencontre déterminante pour l’avenir des Verts et la qualification à la prochaine CAN 2012 ? La partie sera difficile pour les deux équipes, mais on se déplacera au Maroc avec un moral à bloc, notamment après avoir remporté la première manche du derby maghrébin et la victoire acquise lors du match aller. Il reste la manche retour où on va jouer nos chances à fond. On va entreprendre le match avec beaucoup de prudence et d’attention, et jouer les contres qui seront décisifs le 4 juin prochain. On se déplacera pour les trois points à Marrakech. Le sélectionneur a effectué quelques changements au niveau de la liste des convoqués en prévision du match face au Maroc, que pensez-vous du retour de Kadir, de Matmour et de Guedioura ? Si le sélectionneur a décidé de faire appel aux joueurs cités, c’est qu’il les a bien supervisés et pris en considération leurs capacités et leur force, et j’espère que leur apport nous permettra de passer le cap marocain avec succès, spécialement Matmour qui dispose des qualités requises pour donner un plus à l’attaque. Est-ce que vous avez tenté de prendre

LA LARGE VICTOIRE FACE À LA

équipe nationale continue son séjour de préparation qui se déroule au centre de La Manga Club sis au sud de l’Espagne en prévision de la prochaine rencontre qui opposera les Verts aux Lions de l’Atlas, comptant pour la sixième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations. Comme prévu, Les Verts ont croisé le fer avant-hier, en amical, avec la modeste équipe espagnole Deportiva Minera qui évolue à la quatrième division en championnat d’Espagne. Les coéquipiers du meneur de jeu Karim Ziani ont remporté cette joute par un score sans appel de cinq buts à zéro signés par Adlène Guedioura d’un puissant tir, Soudani, Yebda et Matmour qui avait réalisé le doublé lors de

cette joute. En effet, la prestation des poulains d’Abdelhak Benchikha n’était pas du tout convaincante surtout en première mi-temps. En fait, les partenaires de Karim Matmour ont commis beaucoup de fautes en défense et en milieu de terrain, ce qui avait permis à l’adversaire de menacer les bois du portier Mohamed Lamine Zemmamouche à plusieurs occasions. C’est sur ce score vierge que le premier half s’est achevé. En deuxième mi-temps, les protégés de Abdelhak Benchikha sont rentrés plus déterminés, le coach national avait effectué quelques changements pour apporter un plus à l’équipe. D’ailleurs, les camarades de Karim Ziani ont pu inscrire cinq buts lors de la deuxième manche de la rencon-

DJEBBOUR N’A PAS PU TROUVER LE CHEMIN DES FILETS

Contrairement à ses coéquipiers, Karim Matmour et Hillel Soudani, l’avant-centre de l’équipe nationale et du club phare grec l’Olympiakos, en l’occurrence Rafik Djebour, n’a pas pu trouver le chemin des filets lors de la rencontre amicale qui a opposé l’équipe nationale à la modeste équipe espagnole Deportivo Minera. Le joueur paraissait très inquiet de ne pas marquer face à un adversaire modeste.

DEPOTIVO MINERA

tre. Selon l’entraîneur national que nous avons rencontré à l’issue de ladite rencontre, il affirme que la prestation de l’équipe ne l’importe pas, il voulait juste motiver ses joueurs et casser la routine du travail depuis l’entame de ce stage. Il ajoute qu’il utilisera toutes ses cartes gagnantes face aux Marocains, samedi prochain.

Les défenseurs ont commis beaucoup de fautes

Contrairement au compartiment offensif qui s’est révolté en inscrivant cinq buts face au Depotivo Minera, le compartiment défensif est passé à côté lors de cette joute amicale. Les camarades de Madjid Bougherra ont commis beaucoup de fautes.

En effet, le coach Abdelhak Benchikha devra corriger ces lacunes dans ce compartiment le plus vite possible avant qu’il soit trop tard et avant la rude épreuve de samedi prochain face aux Lions de l’Atlas.

Les joueurs du milieu s’illustrent

Les joueurs de l’entrejeu, à savoir Khaled Lemmouchia, Mahdi Lacen et Hassen Yebda se sont illustrés lors de cette joute amicale. En effet, ce trio a été à la hauteur en récupérant le plus grand nombre de balles en milieu de terrain. Cette belle affiche des joueurs de l’entrejeu tombe à pic pour le coach Abdelhak Benchikha qui aura plusieurs choix dans ce compartiment.

BENCHIKHA : «Ce n’était qu’une rencontre amicale...»

L’entraîneur national, à savoir Abdelhak Benchikha que nous avons rencontré à l’issue de cette joute amicale, affirme qu’il a programmé cette rencontre amicale pour casser la routine du travail. «Ce n’était qu’une rencontre amicale, je ne voulais pas évaluer la préparation de mes joueurs lors de cette joute. Je voulais seulement casser la routine du travail depuis l’entame du stage préparatif.» Le coach national n’a pas manqué de dire : «On entamera aujourd’hui le travail technicotactique, je devrais mettre les dernières retouches sur l’équipe type cette semaine avant le jour “j” » conclut Abdelhak Benchikha.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

Maracana N°1433 — Dimanche 29 Mai 2011

Le derby kabyle à huis clos

05

SUITE AU REPORT DU MATCH FACE AU MCS

Le derby kabylo-kabyle prévu le 4 juin prochain à Tizi-Ouzou aura finalement lieu à huis clos, c'est-à-dire sans la présence des supporters.

C

omme ce fut le cas pour le derby algérois USMA-MCA, les publics des deux équipes kabyles, la JSK et la JSMB, ne seront pas au rendez-vous et se verront donc privés de suivre les débats. C’est bien dommage pour les deux galeries et les amoureux de la balle ronde en Algérie. Pourtant, ce match

devait se dérouler en présence du public, mais le report du match face au MC Saïda a tout chamboulé. Ayant écopé d’une sanction de deux matchs à huis clos pour jets de projectiles lors des matchs du quart de finale et de la demi-finale face, respectivement, au CRB et au MCO, la bande à Rachid Belhout a déjà évolué en huis clos face à l’USM El Harrach et devait épuiser le second ce mardi, face au MCS. Mais du fait que les partenaires de Nessakh ne rejoindront le pays que ce matin, il a été donc décidé le report de leur match, comptant pour la 25e journée du championnat national de Ligue 1 professionnelle, pour le 21 juin prochain. Donc grande doit être la déception du coté des deux galeries kabyles de la JSK et de la JSMB. Aomar Moussi

Ph. Maracana

g Par AOMAR MOUSSI

OUAÏL : «J’espère bénéficier d’un temps de jeu plus élevé à l’avenir» Contacté hier en fin de matinée, l’attaquant kabyle et ex-transfuge de la JSM Cheraga, Chokri Ouaïl, estime que sa participation au dernier match perdu face à l’ASO, lui a fait beaucoup de bien, mais qu’il est tout de même déçu du résultat final. Ouaïl, qui a été aligné en fin de partie à la place de Fares Hamiti, n’a pas omis de remercier le coach pour cette chance

qu’il lui a accordée et qu’il attendait depuis longtemps, tout en espérant que ce dernier lui fera encore confiance à l’avenir, en lui accordant un temps de jeu plus élevé. Ouaïl a tenu à conclure en estimant que son équipe peut très bien terminer dans le haut du tableau à condition que lui et ses partenaires négocient à bon escient cette fin de saison.

Depuis votre arrivée à la JSK au mercato hivernal, vous n’avez pas bénéficié de beaucoup de temps de jeu. Comment vivezvous cette situation ? Que voulez-vous que je vous dise, chaque joueur souhaite jouer régulièrement. Mais quand on évolue au sein d’un grand club comme la JSK, il est difficile de se faire une place dans le onze, surtout lorsqu’on est recruté au milieu de saison. Pour vous dire que ce n’est pas facile. Quel est ce joueur qui ne souhaite pas jouer, mais il faut accepter la concurrence. La JSK dispose de bons joueurs, tant au milieu qu’en attaque, et il me faut fournir beaucoup d’efforts pour parvenir à gagner la confiance de l’entraîneur, même si que ce dernier m’a déjà accordé une chance.

Vous souhaitez certainement que le coach vous fasse confiance à l’avenir lors des matchs restants avant la fin de cette saison footballistique ? Je l’espère bien, et c’est là mon souhait. Je voudrais bien que l’entraîneur m’accorde une chance une nouvelle fois pour que je puisse tirer mon épingle de jeu et étaler toute ma classe. Je sais ce que je vaux et je crois dur comme fer en mes qualités. Je suis très sûr que si l’entraîneur m’accorde un temps de jeu plus élevé, je serai à la hauteur en répondant présent, sans oublier que je pourrais aussi être bénéfique au groupe.

Ph. Maracana

Vous avez été aligné en fin de match face à l’ASO Chlef. Cela vous a certainement fait plaisir, n’est-ce pas ? C’est vrai que je n’ai pas beaucoup joué depuis mon arrivée au club kabyle, mais le fait que de temps à autre je fais partie des 18, bénéficiant de quelques bribes de minutes de jeu, c’est déjà de bon augure. Face à l’ASO, j’ai eu la chance de faire mon entrée vers la fin du match, en jouant les dix dernières minutes, alors que mon équipe était déjà menée au score, 3 à 0. J’aurais aimé faire mon entrée avec un avantage psychologique, c'est-à-dire avec un résultat positif pour mon équipe. Mais bon, j’ai essayé de donner le meilleur de moi-même le temps que j’ai passé sur le terrain, mais sans résultat. Puisqu’on a concédé une défaite. Comment jugez-vous votre prestation ? Je ne peux m’exprimer comme je veux en l’espace de dix minutes. Il faut que je puisse bénéficier d’un temps de jeu plus élevé pour que je puisse m’exprimer et donner le meilleur de moi-même. Le plus important maintenant, c’est de continuer à bénéficier de la confiance de l’entraîneur, pour que je gagne en assurance et surtout être régulier dans lors de mes prestations.

Revenons maintenant, si vous le voulez bien, au parcours de l’équipe en championnat. Un commentaire ? Après notre sacre en coupe d’Algérie, on a eu du mal à retrouver notre rythme en championnat. La multiplication et la succession des matchs, nous ont joué un mauvais tour et ont influé négativement sur le rendement de l’équipe. C’est infernal pour les joueurs et je pense que nous ne sommes pas des machines ou des robots. Jouer en l’espace d’une semaine trois matchs, c’est beaucoup, je pense. Ce qui a d’ailleurs engendré les mauvais résultats de l’équipe. Mais je pense qu’on se ressaisira en cette fin de saison et on terminera, inchallah, sur une bonne note. Donc, vous estimez qu’une place en haut du tableau est toujours jouable ? Bien sûr que oui ; une place en haut du tableau, c'est-à-dire parmi les cinq premiers, est toujours jouable. A une seule condition : qu’on négocie à bon escient les matchs restants, en faisant le plein à Tizi-Ouzou et en tentant de ramener des points de l’extérieur. Inchallah, on sera à la hauteur des aspirations de notre public et on fera tout pour que la JSK termine la saison en beauté et sur une bonne note, avec, au final une place parmi les cinq premiers. Entretien réalisé par Aomar Moussi

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

LE MATCH FACE AU MCS REPORTÉ AU 21 JUIN

Le match que devait disputer la bande à Rachid Belhout contre le MC Saïda, ce mardi au stade du 1e Novembre de TiziOuzou, est reporté au 21 Juin prochain. Sachant que les Kabyles arriveront en Algérie en provenance du Sénégal ce matin, il est inconcevable qu’ils disputent un match 48 heures après. Ce qui a donc poussé les responsables de la ligue nationale à reporter ce match comptant pour la 25e journée du championnat national de Ligue 1 professionnelle, au 21 juin prochain. Un report qui va soulager les joueurs kabyles, lesquels vont souffler quelque peu et récupérer de leur fatiguant voyage, avant de se préparer comme il se doit pour le derby kabyle, prévu le 4 juin prochain au stade du 1er- Novembre de Tizi-ouzou, à huis clos.

LES KABYLES ONT REGAGNÉ LE PAYS JUSTE APRÈS LE MATCH

La délégation kabyle, qui se trouve en terre sénégalaise depuis mercredi dernier, a regagné le pays, hier, juste après la fin du match, sur le même vol d’Air Algérie. Les partenaires de Younes, qui ont disputé le match aller des 8e de finale bis de la Coupe de la CAF face à l’AS Diaraf, devaient regagner le pays juste après la fin de la rencontre.

ILS SONT ATTENDUS CE MATIN Les partenaires de Malik Asselah, qui ont regagné le pays hier dans la soirée, sont attendus ce matin. La délégation kabyle, conduite par le maître Berkaine, est attendue tôt le matin à l’aéroport international d’Alger Houari Boumedienne, en provenance de Dakar, la capitale sénégalaise, sur un vol de la compagnie aérienne Air Algérie. Les Kabyles devaient passer cinq heures dans les airs, de Dakar à Alger.


06

LIGUE 1

Maracana N°1433 — Dimanche 29 Mai 2011

Le recrutement à partir de Kouba

Alors que Hannachi a promis une grande équipe pour la saison prochaine

En plus des contacts qui sont en train d'être établis avec des joueurs susceptibles de renforcer son effectif la saison prochaine, le président de la JSK, Mohand Cherif Hannachi, va devoir aussi tout faire pour convaincre les cadres de l'équipe, qui sont pour la plupart en fin de contrat, de rempiler. Oussalah, Douicher, Rial, Hamiti, Remache, Asselah, Younes et bien d'autres, des titulaires non seulement indiscutables, mais aussi difficiles à remplacer, tant les bons joueurs ne courent pas les rues, et qui sont tous convoités par les grosses cylindrées de notre championnat. Hannachi devra donc tenter de convaincre ces derniers de renouveler leur contrat avec l'équipe kabyle. Et pour cause, l'expérience accumulée par ces derniers depuis qu'ils évoluent à la JSK apportera un plus au club dans les compétitions nationales et continentales dans lesquelles les Lions du Djurdjura ambitionnent toujours de jouer les premiers rôles. Maintenir ces cadres permettra aussi à l'entraîneur Rachid Belhout de continuer son programme de travail à long terme qu'il veut réaliser avec la JSK. D’ailleurs, il a déclaré récemment que ce programme sera plus facile à réaliser si l'équipe garde la saison prochaine la même ossature qui sera renforcée, bien sûr par de nouveaux éléments qui apporteront un plus dans les postes où certains joueurs n'ont pas donné satisfaction. En plus, avec cette même ossature, il n'y aura pas de problème de cohésion et d'automatismes dans le jeu de l'équipe, puisque les joueurs se connaissent parfaitement. En plus, l'expérience de ces joueurs dans les compétitions africaines sera d'un grand apport pour l'équipe, sachant la grande difficulté d'évoluer dans des terrains africains. Ainsi, la JSK pourra revoir la saison prochaine ses objectifs à la hausse en Ligue des champions d'Afrique.

g Par MUSTAPHA LARFI

souvent souffert pour trouver un vrai meneur de jeu.

Comme tout le monde le sait, les Canaris jouent sur plusieurs fronts cette saison et ce sera le même cas pour le prochain exercice.

Yahia Chérif a encouragé Hannachi à le ramener

A

cet effet, le premier responsable du club phare de Kabylie, Hannachi, compte bâtir une grande équipe vu qu’il veut qu’elle joue les premiers rôles la saison prochaine. A cet effet, il fera certainement tout son possible pour réussir une bonne opération recrutement en s’assurant les services des meilleurs joueurs qui peuvent apporter un plus au club phare de Kabylie. Même si plusieurs noms sont avancés çà et là, on croit savoir que la piste koubéenne est la plus ciblée vu que le club du RCK possède des jeunes talentueux bien que le club des Vert et Blanc n’ait pas réussi son objectif de revenir parmi les clubs de l’élite cette saison. Notre source nous a précisé que l’attaquant Hanifi et le meneur de jeu Madi sont dans le viseur de la direction kabyle qui veut les avoir la saison prochaine. A ces deux éléments, il faut ajouter l’autre attaquant, Benyahia, même si les deux premiers cités auront plus de chances d’être recrutés. Pétri de qualités les deux peuvent s’imposer et apporter même à l’effectif du club phare de Kabylie un plus.

Ph. Maracana

CONVAINCRE LES CADRES DE REMPILER

HANNIFI Son poste de prédilection est milieu gauche. Cette saison, il a joué comme attaquant et il s’est illustré en inscrivant 16 buts en championnat de seconde division. Resté sur le banc pendant longtemps, ce joueur a brillé de mille feus dès le départ de Yahia Cherif à la JSK. En d’autre termes, il a eu une chance qu’il a bien exploitée dès le départ de yahia Chérif et il fait parler de lui vu les belles prestations qu’il est en train de fournir depuis le début de saison. En effet, beaucoup comparent son style de jeu à celui d’Aoudia, lesquels se ressemblent avec beaucoup de technique pour Hannifi. Ce dernier aura de fortes chances de jouer pour la formation du Djurdjura, surtout qu’il est en fin de contrat avec son club employeur actuel. Mieux encore, il a déclaré déjà sur les ondes de la radio Chaîne I qu’il est très intéressé de porter le maillot

jaune et vert. Tout ce qu’on peut dire, c’est que les discussions sont sur la bonne voie et on n’écarte pas de voir ce joueur comme première recrue des Jaune et Vert pour la saison prochaine.

MADI Le second joueur qui intéresse énormément la formation du Djurdjura n’est autre que le meneur de jeu Madi. Ce dernier s’illustre de jour en jour, notamment par ses coups francs qu’il maîtrise parfaitement. A signaler que ce joueur a failli être recruté par les Canaris au mercato de la saison dernière. D’ailleurs, c’est le président de section de l’époque, Karim Doudane, qui a négocié et tout allait dans le bon sens avant que la direction kabyle recrute Seguer à la dernière minute. Pour la saison prochaine, on n’écarte pas que la JSK tentera de recruter cet élément, surtout que le club phare de Kabylie a

Ce qui augumente les chances de voir Madi sur l’échiquier kabyle, c’est que son ex-camarade au RCK, Yahia Cherif, a donné une très bonne idée sur cet élément au président Hannachi. Une chose est sûre : la direction kabyle est prête à casser sa tirelire pour bénéficier des services de cet élément qui intéresse également la formation de Rouge et Noir.

3éme : et si c’était Benyahia ?

Même si on n’a pas cité avec insistance le nom de Benyahia, une source autorisée nous a révélé que ce joueur pourrait lui aussi être recruté par la formation du Djurdjura. Cet attaquant de grand gabarit, promu en seniors en 2008, possède déjà une expérience et pourra même évoluer en nationale une. Son style de jeu ressemble un peu à celui de Hamiti avec sa belle frappe. En résumé, plusieurs éléments koubéens sont visés en attendant la fin de saison pour voir officiellement les joueurs qui seront recrutés. Une chose est sûre : le chairman kabyle et ses collaborateurs feront tout pour assurer le meilleur recrutement possible et préparer une grande équipe pour la saison prochaine. M. L.

OUSSALAH : «On terminera la saison à une bonne place» Avec du recul, que pensez-vous de la dernière défaite de votre équipe ? Sincèrement, je ne comprends rien à cette situation. On voulait absolument remporter ce match, on a fait le déplacement à Chlef pour réaliser un bon résultat, après avoir engrangé les trois points à domicile face à l'USMH ; on a bien entamé la première mi-temps, malheureusement on n'a pas pu mettre le cuir au fond des filets.

Ph. Maracana

En prévision de la saison prochaine

Le latéral gauche de la JSK, Nassim Oussalah, qui a fait l'impasse sur le match aller des 8es de finale bis de la coupe de la CAF face à l'AS Diaraf du Sénégal, pense que son équipe est en train de passer des moments difficiles en championnat, après les revers concédés depuis l'entame de cet exercice. Mais, il estime que lui et ses coéquipiers sont appelés à se donner à fond aux entraînements, et aussi jouer tous les matchs avec sérieux, et ce, jusqu'à la dernière journée du championnat.

On imagine votre déception… C'est normal, dans la mesure où on a perdu bêtement. Le groupe est déterminé à se racheter après ce revers face au leader du championnat, l'ASO ; mais, à mon avis, il ne faut pas trop se focaliser sur ce résultat puisque nous aurons l'occasion de nous racheter lors du prochain match. Ces dernières défaites vous ont fait perdre des places au classement. Cela vous inquiète-t-il ? Il n'y a pas de quoi être inquiet. Nous ne sommes pas du tout abattus puisque on développe quand même du beau jeu. Cela est encourageant pour la suite. Le plus important est de gagner d'abord les matchs que nous aurons à jouer à domicile, et aussi en récoltant le maximum de points de l'extérieur.

C'est pour cela que le prochain match est très important. Votre équipe est appelée à disputer un match important aujourd'hui face à l'AS Diaraf du Sénégal (samedi, ndlr), qui rentre dans le cadre du match aller des 8es de finale bis de la coupe de la CAF. Un mot làdessus… C'est vrai que mon équipe est appelée à disputer un match très important cet après-midi face à l'AS Diaraf du Sénégal, et je pense que mes coéquipiers sont conscients de la lourde tâche qui les attend devant cette équipe. Je suis persuadé que l'équipe peut revenir avec un bon résultat, et ce, afin d'aborder la manche retour sous de bons auspices et avec beaucoup plus de confiance et arracher la qualification à la phase des poules de la coupe de la CAF. Parlons d'autre chose. Comment jugez-vous le parcours de votre équipe lors de la première moitié du championnat ? Franchement, je pense que l'équipe ne mérite pas la place qu’elle occupe actuellement. Nous avions quelques difficultés en début de saison. Il y a eu ensuite un déclic. Nous avons enchaîné avec plusieurs résultats positifs ; malheureusement,

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

nous avons eu un passage à vide. La JSK est une équipe censée jouer les premiers rôles, nous allons faire de notre mieux pour terminer la saison en force. Pensez-vous que ce groupe a les moyens d'atteindre une place parmi le trio ? Sans vouloir verser dans un optimisme béat, car on a encore des matchs à disputer, je peux vous dire qu’avec cet état d'esprit qui règne au sein du groupe, nous avons les moyens d'atteindre cet objectif, à savoir une place parmi le trio de tête. Mais bon, il est trop tôt pour se mettre une très telle pression sur nos épaules. Il faut attendre les prochains matchs pour voir si vraiment nous sommes capables de jouer cette place. Vos supporters sont, depuis plusieurs semaines, très inquiets. Qu'avez-vous à leur dire ? Nos supporters ont raison de s'inquiéter et de ne pas être contents des résultats que nous réalisons. Il y a un bon groupe de joueurs à la JSK qui a les moyens de réussir. Nous savons tous qu'il y a des insuffisances et cela doit être corrigé durant les prochains jours. Et c'est ce que nous avons l'intention de faire. Entretien réalisé par S. Aberkane


LIGUE 1

Le Mouloudia relégable FICHE TECHNIQUE

Stade : 19 mai Affluence : Moyenne. Arbitres : Zouaoui, Boutaghane et Boughlam. Buts : Bouchema 6’ (s p) MCA, Boukhlouf 51’, Ali Guechi 85’ USMAn Avertissements : Bouchema 9’, Douadi 20’, Benabdellah 90+3 MCA, Boukhlouf 27’ USMAn

USMAn :

Ouaddah, Messaoudi, Ali Guechi, Tobal, Mekaoui, Ounas, Dif, Bouaicha (Benabdellah 65’), Boukhlouf (Benchabane 53’), Herbache, Bekrar(Naamoune 76’). Entraîneur : Biskri.

MCA :

Bouzidi, oudebouda(Amroune 75’), Bouchema, Zeddam, Attafen (Bensalem 50’), Herkat, Besseghir, Douadi(Hemarat 60’), Laref, Megherbi, Berramla. Entraîneur : Zekri.

Maracana N°1433 — Dimanche 29 Mai 2011

Malgré les absences à la pelle dont a souffert le MCA face à l’USMAn, les poulains de Zekri ont pris d’emblée le taureau par les cornes et pris le jeu à leur compte. Le Mouloudia presse d’entrée très haut, et Bouchema sera récompensé suite à un fauchage dans la surface. L’arbitre n’hésite pas à désigner le point de penalty. Bouchema se fait justice lui-même et ouvre le score à la 6’. Les coéquipiers de Mekaoui ont du mal à construire le jeu, avec un milieu de terrain très compact et garni du MCA qui occupe bien les espaces et ferme les couloirs. La demi-heure de jeu passée, l’USMAn sort enfin de sa réserve et inquiète de plus en plus l’arrièregarde du MCA, laquelle ne fléchit pas devant le manque d’efficacité des Annabis à l’approche des buts. La domination territoriale des locaux ne va pas porter ses fruits et les nombreuses attaques amorcées par Mekaoui et ses coéquipiers ne seront pas concrétisées, et c’est sur le score d’un but à zéro au profit des visiteurs que l’arbitre siffle la fin de la première période. De retour des vestiaires, l’USMAn pénètre sur le terrain avec toujours les mêmes intentions qu’en fin de première période, et elle ne tardera

2 1

Zekri-Ghrib

Qui est le patron de l’opération recrutement ?

pas à être récompensée. En effet, après un pressing d’entrée de jeu, Boukhlouf parvient à égaliser, suite à une erreur de la défense acculée du Mouloudia, à la 51’. Le MCA se replie en défense et tente de préserver le point du nul, alors que l’USMAn continue de presser très haut sans pouvoir trouver une nouvelle fois la faille. A la 70’, Herbache rate l’immanquable face à Bouzidi, lorsqu’il sort face à face avec le gardien, mais ce dernier gagne son duel. Derrière et toujours en faveur des locaux, Bekrar ne trouve personne à la réception de

son centre ajusté au point de penalty, suite à un excellent travail individuel sur le flanc droit, à la 76’. Le temps s’écoule et l’USMAn se rue à l’attaque et campe dans le camp du Mouloudia. Cinq minutes avant la fin du temps réglementaire, Ali Guechi libère enfin son équipe et les supporters présents. En effet, à la 85’, et suite à un coup franc bien botté par Mekaoui, ce dernier trouve la tête de son coéquipier qui saute plus haut que tout le monde et offre trois précieux points à l’USMAn. A. A. B.

Noir de l’USM Harrach et qui vient de confier à l’un de ses proches qu’il voulait revenir au Mouloudia malgré la belle saison passée du côté d’El Harrach.

chaque fois et lors de chaque occasion, qu’il est en mesure de garder tous les cadres du club y compris ceux qui sont annoncés partants à l’instar de Bouchema, Derrag, Koudri, Mokdad, Harkat, Attafen et autres. «J’ai entièrement confiance en mes joueurs et je suis certain que ceux-ci éprouvent le même sentiment. En d’autres termes, ils savent parfaitement que je suis un homme de parole en dépit de tout ce que j’ai pour eux. C’est dire que les Bouchema, Koudri, Derrag et compagnie, seront Mouloudéen la saison prochaine et ils n’iront nulle part ailleurs », a-til indiqué. M.B.

Plusieurs joueurs vont rempiler

l’approche du prochain mercato, ça commence sérieusement à bouger dans le camp mouloudéen. Mais la priorité des priorités à l’heure actuelle, est sans doute, le maintien du Mouloudia en Ligue 1 et aussi, celui de tous les cadres importants du club à l’instar du gardien Zemmamouche et ses camarades Bouchema, Mokdad, Koudri, Zeddam, Sofiane, Daoud, Babouche, Derrag et autres. La bonne nouvelle est que plusieurs cadres ont clairement affiché leur désir de continuer l’aventure mouloudéenne en faisant déjà un clin d’œil aux dirigeants du club. « Si je ne pars pas à l’étranger, je resterai, sans problème, au Mouloudia », a lancé le gardien Mohamed Lamine Zemmamouche qui se trouve actuellement à Murcie avec la sélection nationale qui, pour rappel, prépare activement son prochain match capital face au Maroc pour le compte de la 4e journée des éliminatoires de la CAN-2012. A travers les déclarations de Zemma, on comprend, immédiatement, qu’il n’envisage guère de quitter le Doyen pour rejoindre une autre équipe algérienne. Idem pour les deux milieux récupérateurs Koudri et Bouchema qui étaient unanimes à dire : «La priorité sera toujours accordée au MCA.» Toujours sur la même foulée, Mokdad, Derrag et Zeddam ajoutent : «Le Mouloudia a beaucoup fait pour nous et c’est ingrat

de notre part de lui tourner le dos aussi facilement», ont-ils lancé. Le capitaine Babouche, quant à lui, nous dira tout simplement : « Depuis que je suis arrivé au Mouloudia, je n’ai jamais pensé à partir et ce n’est pas maintenant que je vais le faire. Donc, j’y suis, j’y reste ! » No comment !

La Champions League, source de motivation

Contrairement aux autres saisons précédentes où les dirigeants du Mouloudia d’Alger ont éprouvé toutes les peines du monde pour garder, voire convaincre les joueurs importants à rempiler, cette saison, la direction du club aura un atout de taille qui n’est autre que la Ligue des champions d’Afrique que le Doyen disputera en phase de poules dès le mois de juillet prochain. Et quand on sait que tous les joueurs ambitieux rêvent de cette prestigieuse compétition africaine, on peut dire que la bande à Omar Ghrib aura un avantage de taille pour entamer les négociations avec tous les joueurs importants. A noter aussi que cette Champions League fait rêver beaucoup de joueurs notamment, les plus en vue en championnat national. D’ailleurs, on parle avec insistance de la venue du meneur de jeu de la JSM Béjaïa, Zahir Zerdab qui souhaite vivement jouer la Ligue des champions sous les couleurs du MCA. Idem pour l’ex-joueur du club, Samil Boumechra qui défend actuellement les couleurs Jaune et

Ph. Maracana

A

g Par MOUNIR BENKRAMI

07

Ghrib serein et confiant

Pour rester toujours dans le même registre et concernant le Mouloudia version 2011-2012, le coordinateur de la section football du club, Omar Ghrib en l’occurrence, affiche une grande confiance et sérénité quant à l’avenir de l’effectif mouloudéen. En effet, puisque Omar Ghrib affirme à

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Pas plus tard que jeudi dernier à l’occasion de la conférence de presse organisée par les supporters du Mouloudia d’Alger au Centre sportif de Ghermoul (Alger), l’entraîneur Noureddine Zekri avait textuellement déclaré qu’il était « le seul patron de l’opération recrutement. » De son côté, le premier responsable de la section football, Omar Ghrib, affirme à chaque fois qu’il est le maître à bord dans cette équipe mouloudéenne. Ce qui nous mène à se poser un tas de questions dont la plus tapante est sans doute : “Qui est le vrai patron de l’opération recrutement dans cette équipe mouloudéenne ?” Si on se permet de poser cette question, c’est tout simplement de réaction et de lattitude des deux hommes forts du MCA. A noter, qu’avant l’arrivée de Noureddine Zekri, c’était Omar Ghrib qui s’occupait de tout et notamment, du recrutement même si ses fameux recrutements n’ont toujours pas fait l’unanimité au sein de la grande famille des Vert et Rouge. D’ailleurs, pas plus tard que l’été dernier, Omar Ghrib avait recruté 9 joueurs. Cinq mois plus tard, 7 de ses 9 joueurs engagés ont «plié» bagages pour aller tenter leurs chances avec d’autres clubs comme ce fut le cas des Belkheir (CABBA), Ammour (CRB), Bouhafer et Bouhedda (ASMO), Mouici et Khemas (retournés en France) et M’bilampassi (toujours sans club). Tirant profit de toutes les expériences du passé, le dirigeant mouloudéen veut, cette fois-ci, réaliser un recrutement judicieux et bien étudié et il aurait même établi une petite liste. Entretemps, son «ami» Zekri, aurait aussi établi une liste de joueurs complètement différentes. D’ailleurs, Omar Ghrib avait une fois déclaré qu’il va ramener deux grands joueurs évoluant en Ligue 1 et deux Africains d’envergure. Zekri, quant à lui, perçoit les choses sous un autre angle en préférant la carte des joueurs francoalgériens comme Zerdab et Kacem qui évoluent à la JSM Béjaïa et d’autres annoncés avec insistance. C’est dire que Zekri et Omar Ghrib sont loin d’être sur la même longueur d’ondes. D’ailleurs, certains observateurs estiment que l’opération recrutement pourrait être la pomme de discorde entre le deux hommes. Rendez-vous les tout prochains jours pour la confirmation. M.B.


08

2 1

EN JUNIORS : USMH 2 - MCS 0

Les juniors de l’USMH se sont imposés devant leurs homologues du MCS sur le score de deux buts à zéro dans une rencontre très disputée. Les dirigeants et joueurs juniors de l’équipe harrachie étaient aux anges au coup de sifflet final de l’arbitre du match et ont exprimé leur joie en toute spontanéité.

YACHIR NON CONVOQUÉ

Le milieu de terrain de l’USMH, Ali Yachir n’a pas été retenu pour le compte du match d’hier par le coach Charef. Sa convocation était incertaine à la dernière minute et ce, en raison d’une blessure qu’il a contractée récemment au niveau des adducteurs. Le joueur en question s’est présenté à la séance d’entraînement d’avant-hier mais n’est pas allé au terme de celle-ci en raison justement de cette blessure. L. S.

Les Harrachis sur le podium FICHE TECHNIQUE

Stade : 1er-Novembre- El Harrach Affluence : huis clos Arbitres : Mial, Gourari, Bourouba Buts : Bekhtaoui (c.s.c) (05’). Boumechra (27’) (USMH). Benabderrahmane (c.s.c) (27’) (MCS). Avertissements : Benchrif (56’), Abdellaoui (67’), Cheraitia (69’) (MCS). Djerbala (65’, 76’) (USMH). Expulsions : Djerbala (76’) (USMH).

USMH:

Mahfoud, Djerbala, Benabderrahmane, Demou, Lagraâ , Gharbi, Hendou, Boualem, Boumechera, Chache (Ledraâ 56’), Touaheri (Ayati 62’). Entraîneur : Charef

MCS:

Bencherif, Hadjari, Mekkaoui, Nehari, Bendahmane, Mokdad (Mazari 46’), Saidi, Abdellaoui, Addadi (Zaoui 70’), Cheraitia, Khallil (Boussemaha 81’). Entraîneur : Rouabah

Ifticène présent

Les Jaune et Noir, qui cherchaient une victoire pour consolider leur classement général, sont directement entrés dans les débats et ont failli ouvrir le score dès l’entame de la partie, n’étaient les bonnes interventions du gardien Bencherif. Cependant, cinq minutes seulement se sont écoulées, et le premier but pour les locaux arrive suite à un débordement de Boualem sur le côté , un retrait et le défenseur saisi, Bakhtaoui, qui se trouve dans la surface de réparation, trompe son gradien. La pression continue toujours côté USMH, mais ni Boualem ni Touaheri ont réussi à doubler la mise malgré les occasions nettes qu’ils se sont procurées. Il faillait attendre la 25’ de jeu pour voir le deuxième but. Cette fois-ci, c’est Boumechra qui dresse un tir puissant des 25 m., le portier du MCS n’a rien pu faire, le cuir s’installe en pleine lucarne. Sept minutes plus tard, les visiteurs parviennent à réduire la marque, suite à une bourde du gardien Mahfoud qui recevait une passe de Abderrahmane, mais le gardien n’était pas apparemment dans son jour et laisse le cuir s’échapper d’entre ses mains. Ce n’est que partie remise et les débats sont devenus plus chauds. Mais ni les Harrachis ni les Saidis sont parvenus à inscrire un autre but en cette première partie. C’est par ce léger

L’entraîneur de l’USMB, Younès Ifiticène, était présent hier au stade et a assisté aux débats entre les deux équipes. Ifticène est venu pour décortiquer l’USMH qui sera le prochain adversaire de son équipe mardi prochain au stade de Hadjout.

Haddad revient à la charge pour avoir Charef

Apparemment, cet été ne sera pas facile pour Laïb afin de garder la stabilité au sein de son équipe. En effet, en plus de plusieurs joueurs en fin de contrat à la fin de l’exercice actuel, et qui sont l’objet de nombreuses convoitises des équipes de l’élite, le président harrachi doit faire face aussi à ses homologues, lesquels désirent enrôler l’entraîneur en chef, Boualem Charef.

U

ne source bien informée nous a avoué que le P-DG de l’USMA, Ali Haddad, est revenu à la charge et ne veut en aucun cas lâcher prise avant de convaincre le premier responsable de la barre technique de l’USMH de signer en faveur de son club au début du prochain exercice. Pour rappel, Haddad a contacté le coach Charef pour la première fois lors d’une rencontre amicale entre les deux équipes et lui

LIGUE 1

Maracana N°1433 — Dimanche 29 Mai 2011

a exprimé son vœu de le voir la saison prochaine comme entraîneur des Rouge et Noir. Il faut savoir qu’à ce moment-là, Charef avait été clair et net avec son interlocuteur, lui indiquant qu’il avait un contrat moral avec l’USMH qu’il devait honorer. Cependant, il semble que Haddad ne l’a pas entendu de cette oreille et veut coûte que coûte le convaincre de signer au club de Soustara. Il est conscient qu’avec un entraîneur comme Charef, il peut espérer réussir quelque chose au prochain exercice.

La Tunisie, l’autre piste sérieuse pour Charef

Toujours dans le même contexte, une source proche de l’entraîneur harrachi nous a confié qu’un club tunisien est sur les traces de celui-ci. Mais Charef ne veut pas précipiter les choses et patiente encore quelque temps avant de prendre une décision finale concernant son avenir. Le coach souhaite terminer la saison avec son club employeur pour une des places qualificatives à une compétition continentale et poursuivre l’aventure au

moins une autre saison. C’est pour cette raison que Charef n’a pas encore pris de décision et n’a donné aucun accord de principe à personne. Par ailleurs, et pour rappel, les contacts de Charef avec des clubs tunisiens ne datent pas d’aujourd’hui. On se souvient que le Club Africain s’est déjà rapproché de lui il y a deux ans pour remplacer Benchikha, entraîneur de l’époque du CA, à la tête de ce club.

Le coach exige des moyens pour rester

Bien que Charef ait affirmé juste après la finale de la Coupe d’Algérie qu’il est prêt à rester une autre saison avec les Jaune et Noir, il n’en demeure pas moins qu’il veut s’entretenir d’abord avec le président Laïb avant de passer à la signature de son contrat. Le coach désire mettre les points sur les «i» avant de parapher et il exige d’ores et déjà que tous les moyens soient mis à sa disposition, notamment le matériel pédagogique qu’il n’a pas cessé de réclamer depuis le début du championnat. L. S.

avantage des camarades de Hendou que l’homme en noir met fin aux débats et renvoie les 22 acteurs aux vestiaires. Au retour, et juste au début de la seconde partie, Boualem rate l’inratable lorsqu’il se trouve seul dans la surface de vérité et d’un tir croisé rate légèrement le cadre. Une menace prise au sérieux par les protégés de Rouabah qui se mettent ensuite en attaque dans l’espoir de niveler la marque. Ils ont failli parvenir à la 48’ suite, toujours à une bourde, mais cette fois, c’est Lagraâ qui l’a commise sur le côté gauche et Cheraitia profite de l’occasion et son

tir trouve Mahfoud qui s’impose magnifiquement. Les locaux reculent d’un cran en arrière et laissent les visiteurs gèrer le reste du match à leur compte. Il faut dire que les Jaune et Noir étaient méconnaissables tout au long de cette deuxième période et les Saidis ont failli revenir à maintes reprises. Une fin de match difficile pour les Harrachis qui ont pu quand même préserver le score à leur compte. Une victoire précieuse pour les hommes de Charef qui les propulsera directement à la troisième place derrière l’ASO et le CRB respectivement. L. S.

Touaheri libéré à la dernière minute

L’international de l’USMH avec l’équipe olympique a été libéré à la dernière minute par le sélectionneur, Azzedine Aït Djoudi. L’entraîneur Charef a appelé Aït Djoudi et lui a demandé la libération du joueur, car l’autre joueur qui occupe le même poste que Touaheri, à savoir Yachir, a déclaré forfait en raison d’une blessure.

10e but pour Boumechera

Avec le but inscrit hier contre le MCS, l’attaquant Boumechera augmente son compteur but à dix. Le joueur racé ne cesse de progresser de jour en jour et c’est la raison pour laquelle il constitue l’intérêt de plusieurs clubs de l’élite.

Huis clos respecté

Le huis clos infligé par la commission de discipline à l’USMH était bel et bien respecté hier. En effet, le stade Lavigerie était vide et seules les personnes censées y être sur place étaient présentes.

Grosse bourde de Mahfoud

On joue la 32’, Benabderrahmane remet le cuir à son gardien d’une manière aussi simple que facile, mais ce dernier semblait avoir la tête ailleurs et ne savait plus quoi faire jusqu’à ce que la balle lui échappe d’entre les mains… et c’est le premier but pour le MCS.

La feuille de match remplie sur la main courante

Une première du genre, les deux secrétaires de l’USMH et du MCS étaient contraints de remplir la feuille du match sur la main courante et ce, pour la simple raison que le directeur du match les a empêchés de pénétrer à l’endroit où ils devaient accomplir leur travail.

Lieux

RÉSULTATS DE LA 24E JOURNÉE Arbitres

Rencontres

Vendredi 27 BOLOGHINE huis clos CHLEF (Boumezrag) BEJAIA B.B.ARRÉRIDJ

USMA/MCO ASO/CRB JSMB/USMB CABBA/MCEE

ANNABA (19Mai 56) MOHAMMADIA Huis Clos

USMAN/MCA USMH/MCS WAT/JSK ESS/ASK

Equipe 1. ASO Chlef 2. CRB 3. USMH 4. JSMB 5. ESS 6. MCO 7. JSK 8. MCS 9. USMAn 10. MCEE 11. USMA 12. ASK 13. MC Alger 14. USMB 15. WAT 16. CABBA

J 23 24 24 23 22 24 22 23 24 23 24 23 23 24 23 24

2-0 2-1 1-0 1-1

hier

Pts 50 41 39 37 36 35 32 31 29 28 27 27 26 24 22 22

G 15 11 11 10 09 09 09 08 08 07 06 07 05 06 05 06

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

2-1 2-1 (REPORTE) (REPORTE)

N 05 08 06 07 09 08 05 07 05 07 09 06 11 06 07 04

P 03 05 07 06 04 08 08 08 11 09 09 10 07 12 11 14

BP 39 31 31 37 34 21 23 24 19 23 22 21 24 12 25 16

BC 14 18 25 26 22 21 27 25 25 31 23 29 24 24 32 39

Diff. +25 +13 +06 +11 +12 +00 -04 -01 -06 -08 -01 -08 +00 -12 -07 -23


LIGUE 1

Zazou : «Nous avons cru en nos possibilités jusqu’au bout»

L’écart est de neuf points. Quelle est votre impression ? Cela nous donne de l’assurance car on va jouer les prochains matches avec plus de tranquillité. Il est vrai que nous

Par votre calme, vous avez donné de l’assurance à votre équipe. Je ne suis pas le seul joueur à avoir une certaine expérience ou à avoir vécu ce genre de situations. J’essaie de donner le meilleur de moi-même en travaillant d’arrache-pied aux entraînements et en appliquant les consignes comme tout le monde. Pour ce qui est du calme affiché, il était la clé du match, car il ne fallait surtout pas s’affoler.

Les deux prochaines sorties seront encore plus difficiles, n’est-ce pas ? A neuf points d’écart sur nos poursuivants, je crois que c’est un avantage que de fouler le terrain avec un moral au top. On tentera de revenir avec un bon résultat, d’autant plus que la détermination est présente dans le groupe. Que ce soit face au CABBA ou au MCA, nous devons bien gérer ces deux déplacements même s’ils sont très difficiles. A nous de les aborder en conquérants.

Les supporters ont été à la une lors de ce match. Un commentaire ? On ne devait pas décevoir nos supporters qui attendaient beaucoup de nous et qui se sont habitués à la bonne marche de l’équipe. Il ne fallait pas gâcher la fête. Il est vrai qu’il y avait

MEDOUAR : «C’est le plus beau jour de ma vie»

«Je suis très ému et je peux dire que c’est le plus beau jour de ma vie. Nous avons franchi un pas de géant pour ce sacre qui nous a tendu les bras. Il est presque acquis. Nous allons continuer avec plus de tranquillité maintenant que nous sommes premiers avec un écart de neuf points. Il faut avouer que c’est un grand match ente les meilleures équipes du moment. Nous avons suivi ce match avec un grand stress. Je ne peux oublier de remercier tous les membres du club, dont les supporters, lesquels ont été à la hauteur aujourd’hui.»

Une défaite amère g Par HILLAL AÏT BENALI

En déplacement avant-hier à Chlef pour affronter l’ASO, le CRB a laissé des plumes en concédant une défaite sur le score de deux buts à un.

A

insi donc, après ce faux pas, le Chabab perd une sérieuse option de décrocher le titre, et ce bien que la compétition ne soit pas tout à fait à son terme. Il reste encore des matches à jouer, et ce en sachant que son adversaire du jour, le leader actuel, le devance de neuf points avec un match en retard face au MCA à Bologhine. Pour revenir à cette rencontre, il faut dire que le CRB n’a pas démérité malgré la défaite et méritait de revenir au moins avec un point, et ce vu l’excellente prestation fournie par les Rouge et Blanc de Laâqiba. Le score était de parité (1-1) jusqu’au temps additionnel (90’+4) quand l’arbitre, Bouster, a sifflé un penalty en faveur de l’équipe locale, lequel lui a assuré la victoire. Un penalty que seul l’homme en noir a vu. D’ailleurs, à la fin des débats, joueurs et staff tech-

Touché au genou, l’attaquant camerounais de l’ASO, Paul Emile Biaga, a quitté le terrain en pleurs mais sous les applaudissements du public qui voulait le réconforter. La blessure s’étant rouverte, c’est donc la fin de saison pour cet attaquant qui a, rappelons-le, raté une occasion en or d’ouvrir la marque face au CRB dans les premières minutes de la partie, lors du dernier match de son équipe face à la JSK.

Un grand pas est franchi pour le titre. Qu’en dites-vous ? Je crois que nous méritons cette place de leader qui a été acquise suite à de grands efforts et à d’amples sacrifices de la part de tout l’entourage du club. Pour ce qui est du titre, il faut encore des matches pour en avoir le cœur net même si nous avons effectué un pas de géant après y avoir beaucoup cru. Entretien réalisé par Z. Z.

BA Zaoui ne jouera pas face au CAB e carton face

Suspendu face au CABBA après avoir écopé d’un troisièm au CRB, Zaoui devra être remplacé par l’un de ses coéquipiers. L’habituel suppléant est Gherbi mais ce dernier se trouve en rééducation, lui qui vient d’ôter le plâtre. On pense à Abdeslem aux côtés de Mellouli. Il y a aussi l’éventualité de voir Ighil donner sa chance à Maâmar Youcef qui a réalisé une bonne prestation face au MCO.

nique de Belouizdad ont tous crié à l’injustice.

DAHMANE S’ILLUSTRE

Une défaite après douze matches

La défaite d’avant-hier au stade Boumezrag intervient pour le CRB après douze rencontres sans le moindre faux pas. En effet, le Chabab n’a pas concédé d’échec depuis douze journées et reste la seule équipe à réaliser ce résultat probant. Avec six victoires et six matches nuls, les Rouge et Blanc ont effectué un parcours sans faute. Ce résultat n’est absolument pas le résultat d’un hasard, bien au contraire, c’est le fruit d’un travail bien étudié dirigé par un staff technique qui ne lésine sur aucun effort pour préparer l’ensemble des éléments sur tous les plans. C’est aussi celui des joueurs qui ont essayé d’engranger le maximum de

BIAGA QUITTE LE TERRAIN EN PLEURS

Ph. Maracana

Une victoire difficilement arrachée... C’était aussi face à une coriace équipe, l’une des meilleures du championnat et qui confirme tout le bien que l’on pense d’elle. Le CRB avait des atouts à faire valoir, dont le statut de leader, et n’est pas venu pour de la villégiature. Il faut rendre hommage à notre public qui a apporté du sien en nous encourageant, ce qui nous a aidés à continuer à chercher la victoire même si tout s’est joué en fin de match.

de la pression mais il fallait y faire face avec tous les moyens. Je leur suis reconnaissant pour tout ce qu’ils font lors de nos matches à Boumezrag où ils créent une grande ambiance. Ils méritent tous les sacrifices.

09

Ph. Maracana

Très serein, notamment dans ses interventions, Zaou a été l’un des joueurs les plus en vue de son équipe face au CRB.

nous sommes bien repris en battant la JSK, ce qui a nous a permis de creuser l’écart à six points mais, cette fois-ci, l’écart est bien meilleur et pourrait nous permettre de jouer le reste des matches en toute tranquillité.

Ph. Maracana

g Entretien réalisé par ZOHEIR ZITOUN

Maracana N°1433 — Dimanche 29 Mai 2011

point et de rester toujours en course pour le titre.

Les joueurs sont remerciés pour le rendement

Ammour égal à lui-même

Avant le match et sur le papier,

L’autre joueur du Chabab qui s’est distingué par son bon rendement, et arrivé du mercato hivernal précédent, c’est Amar Ammour. Depuis son premier match avec le CRB, il a démontré qu’il est toujours en bonne forme et est prêt à fournir ce qu’on attend de lui. L’ex-Mouloudéen, lui aussi, n’a pas raté l’occasion avant-hier. Il était omniprésent sur toutes les actions et a failli à maintes reprises inscrire des buts, n’était la malchance.

l’ASO prenait tous les avantages (terrain, supporters, expérience…), sauf que le CRB était présent durant les 90 minutes et a fourni l’une de ses meilleures rencontres cette saison. E n effet, les hommes de l’Argentin Gamondi n’ont pas à rougir et sont remerciés pour la prestation fournie. Elle a, il faut le dire, convaincu tous ceux qui ont suivi les débats. Les camarades de Boubekeur Rebih se sont acquittés convenablement de leur tâche, et ce malgré les quelques défaillances au niveau du compartiment offensif. H. A. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Pour sa deuxième titularisation cette saison, le portier Hamza Dahmane n’a pas déçu ses entraîneurs et a livré une rencontre de premier ordre, et ce malgré ses quelques sorties ratées à un moment donné du match. Le troisième gardien du CRB, titularisé pour rappel en raison de la suspension d’Ousserir et la défection de Ghoul, a tiré son épingle du jeu et a réussi à convaicre plus d’un par son excellent rendement devant une coriace équipe chélifienne. Agé d’à peine 21 ans, Dahmane est sur les traces des grands gardiens et est promu à un bel avenir. Il n’a qu’à continuer dans cette voie et travailler encore dur pour atteindre le haut niveau.


10

Le milieu de terrain, Illoul Slimane, en écopant du 3e carton jaune avanthier face à la JSMB, après avoir déjà comptabilisé deux cartons jaunes, le 1er face au CABBA et le second contre le WAT sera absent lors de la prochaine rencontre face à l’USMH (25’ j). Son absence se fera lourdement senti lors de ce match pour l’équipe blidéenne.

LES U20 BATTUS

Les U20 blidéens sont revenus bredouilles de leur déplacement de Béjaïa, ils n’ont pas résisté devant leurs homologues béjaouis de la JSMB, ces derniers l’ont emporté sur le score de 4 à 2. A. T.

Les Blidéens potentiels relégables

g Par AHMED TAHI

Après 24 journées de championnat de la Ligue 1 professionnelle, ce qui préoccupe le staff technique blidéen, c’est l’inefficacité offensive de Djemaouni et ses coéquipiers de l’attaque. Ce mutisme dure depuis l’entame de la saison, à savoir depuis le 25 du mois de septembre dernier.

A

voir le nombre d’occasions ratées lors de la dernière rencontre livrée vendredi dernier contre les Béjaouis de la JSMB qui paraissaient pourtant largement exploitables face à un adversaire qui n’était pas bien dans sa peau, on ne peut se poser la question quant au mal qui ronge les camarades de Gaouaoui depuis l’entame de ce nouveau mode de championnat professionnel. Avec cet énième échec des Blidéens, on peut dire qu’ils ont mis un pied en Ligue 2, sauf miracle. C’est l’appréhension qui se dégage chez de nombreux supporters qui ne croient plus au maintien, cette saison, de leur équipe en ligue 1, d’où le spectre de la relégation qui plane sur l’équipe

Ph. Maracana

ILLOUL SUSPENDU FACE À L’USMH

LIGUE 1

Maracana N°1433 — Dimanche 29 Mai 2011

depuis les deux défaites concédées contre le CABBA (17e j) et l’USMA (21e j) à domicile, même si certains optimistes croient toujours au miracle des dernières saisons, où l’USMB a été sauvée in-extremis de la rétrogradation en Division 2. C’est plutôt une catastrophe pour une équipe qui ne sait pas préserver un résultat, comme en témoigne la peu enviable place qu’elle occupe au bas du tableau depuis la 21e journée, en enregistrant trois défaites face à l’USMA (21e j) le CRB (22e j) et avant-hier contre la JSMB (24e j), pour une seule victoire face au WAT (23e j). Récolter trois points sur les douze mis en jeu, c’est une faible moisson en cette période où les points perdus à domicile et à l’extérieur comptent beaucoup dans

la balance au décompte final. Avec ce 12e faux pas de la saison, les Vert et Blanc touchent le fond et on imagine mal comment ils vont s’en sortir tellement ils se sont mis dans l’engrena-

la la pression sera énorme pour franchir l’écueil des Chnaouas, connaissant la stature de l’adversaire, affirme Boussehaba Brahim : «Nous sommes condamnés à réaliser au bon résultat, mes camarades sont conscients de l’importance de cette joute et de la difficulté de la tâche, et tout le monde attend de nous une réaction positive, nous allons faire en sorte que ce match nous permette de nous éloigner de la zone rouge et de souffler un peu, surtout qu’il nous reste un match retard face aux Canaris de la JSK, qu’il faudra bien négocier, avec beaucoup de réussite. Or, pour concrétiser ce résultat, il faut un soutien massif

de nos supporters qui, je l’espère, seront à nos côtés durant cette période difficile si on veut éviter la reléga-

Reprise hier

ge d’un potentiel relégable. A six journées de la fin du championnat, l’USMB recevra mardi l’USMH (25e j) et aura à faire deux déplacements consécutifs au MCS (26e j) et la JSK (27e j), deux équipes qui ne feront pas de cadeaux aux Blidéens ; ces derniers recevront ensuite le MCEE (28e j), avant de faire une virée au stade Hamadi pour croiser le fer avec le MCA et clôturer la phase retour avec une USMB-ASK. A présent, personne ne connaît l’intensité de ce match, s’il sera à couteaux tirés ou s’l se jouera sur un air de vacances. Ce qui semble que les chances du maintien sont minimes, les observateurs estiment que la direction blidéenne n’a pas su tirer les leçons des erreurs du passé, car à chaque fin de saison, contrairement à d’autres équipes qui visent une place sur le podium, la formation blidéenne échappe de justesse au purgatoire. A. T.

Les Blidéens ont repris hier le chemin des entraînements au stade Zarouri. Le coach Ifticen devait tenir une réunion avec ses joueurs, qui devait être consacrée à l’autocritique de la dernière rencontre livrée face à la JSMB et il devait sensibiliser ses poulains de nouveau sur la lourde tâche qui les attend lors des six dernières rencontres restantes pour sortir l’équipe de cette situation critique, pour ne pas revivre le scénario de la saison dernière. Vu l’approche de la prochaine rencontre face à l’USMH qui est programmée pour ce mardi, les camarades de Chebira n’ont pas bénéficié de repos. La séance d’entraînement a été consacrée au décrassage en raison de leur arrivée tardive de Béjaïa, et aujourd’hui ils entameront le travail technico-tactique et physique en prévision de la rencontre face à l’USMH, qui aura lieu ce mardi au stade de Hadjout.

L’heure est à la mobilisation

g Par SEBAIHI TANI SMAIN

7 JOUEURS SERONT LIBÉRÉS EN FIN DE SAISON

La direction du club tlemcénien songe sérieusement à libérer 7 joueurs et ce, quel que soit l’avenir du club. Le staff technique a dressé une liste de joueurs, dont les noms n’ont pas été révélés pour ne pas perturber le groupe.

C

et échec a provoqué un mécontentement chez les fidèles du club, qui restent sceptiques quant aux chances de maintien et de sauver leur saison. Le comité des supporters qui était en brouille, ces derniers temps, avec la direction du club pour incompatibilité d’humeur avec les dirigeants actuels, a malgré tout répondu à l’appel pour venir prêter main forte et sensibiliser les supporters récalcitrants à revenir au stade pour donner de la voix à leur club lors des deux prochains matchs décisifs qui verront le Widad en découdre respectivement avec le MCA et la JSK. Deux formations qui visent le haut du classement lors de ces deux confrontations, plus particulièrement le MCA à Alger, car

Ph. Maracana

Pour motiver davantage ses joueurs, la direction du club a décidé de virer l’un des quatre salaires jusque-là impayés et ce, à quelques jours du prochain match, avec en sus la promesse du président Yahla d’octroyer une prime de match conséquente en cas de victoire face au MCA.

tion en DII, on n’a plus droit à l’erreur. S. T. S.

Probable retour de Habri

Ph. Maracana

LES JOUEURS ONT PERÇU LEUR DÛ

Le principal sujet de discussion des inconditionnels supporters du club phare de Sidi Boumediène tourne autour de l’avenir du Widad de Tlemcen, qui a sérieusement hypothéqué ses chances de maintien parmi l’élite, après sa contre-performance à Hadjout face à sa bête noire, l’USMB.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Convalescent depuis 20 jours depuis qu’il s’est blessé aux adducteurs, le capitaine Kamel Habri sera certainement de retour pour le prochain match face au MCA. Habri a repris les entraînements avec ses camarades. La présence de Habri sera d’un grand apport psychologique lors de cette empoignade face aux Chnaouas.


LIGUE 1

11

L'histoire se répète

Finalement, le sursaut attendu après la victoire sur le leader la semaine dernière, n'a pas été au rendez-vous.

D ' abord, en raison d'une équipe diminuée par l'absence de son duo gagnant, à savoir Belaïli et Aouedj, retenus en équipe nationale olympique, ensuite par le peu de motivation de presque la moitié de l'équipe. Plusieurs joueurs n'ont pas évolué avec leurs camarades depuis plusieurs semaines, comme Akram et Sebbah, chargés d'apporter ce plus indispensable au milieu du terrain. Mais comme ils ne sont pas des milieux récupérateurs, la machine hamraouie a donc été bloquée par ce grain de sable que fût l'absence de Benatia et Tahar. Mais c'est aussi et surtout au niveau de la défense que les choses n'ont pas marché : sur les deux buts algérois, les coéquipiers de Kechamli ont fait preuve d'un manque de concentration et de prudence flagrant, ce qui a permis à Ouznadji puis Aouamri, de marquer comme à l'entraînement. Conclusion des supporters : «la paire Kechamli-Ouasti n'est plus efficace». Le MCO a montré un visage médiocre, avec des joueurs qui n'arrivaient pas à courir derrière le ballon en deuxième période. Slimani a beaucoup de pain sur la planche cette semaine pour les remotiver.

Slimani toujours à la recherche des trois points

A six éprouvantes étapes de l’issue du championnat, l'entraîneur oranais se pose plusieurs questions, dont la principale et et la plus importante est de savoir comment engranger les 3 points indispensables au maintien. Le comportement de son équipe à Bologhine n'est pas pour le rendre optimiste, car les prochains adversaires sont, soit des prétendants aux premières places, soit des formations qui luttent pour leur survie en Ligue une. Déjà, la semaine prochaine, les Hamraoua auront à en découdre avec l'Entente de Sétif, et ce, sans l'apport de leur douzième homme, le public puisque la rencontre aura lieu à huis clos.

Les supporters déçus, mais pas inquiéts

«Nous sommes obligés de faire confiance à l'actuel entraîneur et lui permettre de travailler sans pression». C'est l'avis de la majorité des fans qui estime que «Slimani assurera le

RETOUR PAR BUS

maintien et améliorera le classement». La défaite d'Alger ne les a pas inquiétés outre mesure, étant donné que les Hamraoua n'ont jamais réussi à Alger devant l'USMA. Surtout que cette semaine, ils jouaient sans leur duo gagnant. Ils sont juste déçus de ne pouvoir suivre le prochain match contre la grande équipe sétifienne.

Meddahi : «les 2 buts nous ont déstabilisés»

«Le premier but encaissé en première mi-temps nous a totalement déstabilisé. Nous n'avons pas pu revenir ensuite dans le match, surtout que c'est l'USMA qui a pris l'initiative des opérations au milieu du terrain. Aïssaoui, qui avait l'habitude de créer le jeu avec Berradja, était blessé, tout comme Seddik d'ailleurs. Nous devons oublier ce faux-pas et penser au prochain match. Nous avons une dizaine de jours pour bien préparer notre match contre Sétif et j'espère que nous allons vite nous reprendre.»

Ils reprochent à Aït Djoudi d'avoir «pénalisé» leur équipe

Ph. Maracana

g Par MILOUD TOUADJINE

Maracana N°1433 — Dimanche 29 Mai 2011

«Nous pensions que Aït Djoudi était un entraîneur différent de certains de ses collègues et qu'il était très respectueux de l'éthique sportive et que donc il allait libérer nos deux joueurs, Aouedj et Belaïli. Mais voilà qu'il fait tout à fait le contraire en pénalisant le Mouloudia par son refus. Alors, nous lui disons simplement : merci beaucoup monsieur Aït Djoudi». Les supporters oranais n'ont pas oublié la libération, par Rabah Saâdane de Samir Zaoui lors du fameux match ASO-MCO en 2008. A l'époque Zaoui, international A, était en stage bloqué avec l'EN en France.

g Par YASSER MALKI

Le nul enregistré à domicile face à l'USM Alger la semaine passée, et l'indisponibilité de certains joueurs, à l'image de Boulemdais, a contraint les membres du staff technique à apporter de nouvelles modifications dans le onze qui a débuté la partie, vendredi, contre le CABBA et qui s'est soldée par un score nul d'un but partout.

rois, c'est le nombre de changements opérés par le coach abdelkarim Bira et ses assistants. Parmi les trois éléments qui n'ont pas été de la partie contre l'USMA, nous pouvons citer le nom de Mesbah Deghiche. Le milieu de terrain, qui a été préféré à Benamokrane dans l'entrejeu, comme nous l'avions annoncé 24 heures avant le coup d'envoi de cette confrontation, a ainsi fait sa première apparition lors de cette seconde moitié de la saison. Un retour gagnant au moment où le natif d'Oran, qui a tenu sa place tout au long des quatre-vingt-dix minutes, s'est distingué de fort belle manière en fournissant une bonne prestation, à l'image de son équipe. La révélation de la phase aller a su ainsi profiter de cette occasion pour montrer qu'il a été marginalisé, et qu'il méritait un meilleur sort que le banc des remplaçants ou d'être exclu de la liste des convoqués.

Mahfoudi et Belhadj absents

En plus de Deghiche, deux autres éléments ont retrouvé leur place dans le

Hebaiche risque de rater le match face à la JSMB

Reconduit dans le onze de départ pour la troisième fois de suite, Hebaiche risque de rater le prochain match de son équipe. Non pas à cause du but encaissé suite à sa mésentente avec Khetala, mais plutôt pour contestation de décision de l’arbitre. En effet, d'après une source digne de foi, Babou aurait signalé l'attitude du défenseur eulmi dans son rapport.

onze de départ. Ces deux joueurs ne sont autres que A b d e l n o u r Mahfoudi et Djillali Belhadj. Ces deerniers qui occupent respectivement les postes d'arrière latéral droit et meneur de jeu, ont, eux aussi, réussi leur retour. Solides derrière et au milieu, ces deux éléments ont apporté le plus attendu, ce qui a permis à l'arrièregarde et le milieu de leur équipe de ne pas craquer, comme ce fut le cas face à l'ASK. Ainsi, ils sont en pôle position pour figurer dans le onze rentrant lors de la prochaine sortie de leur équipe.

Pas de balle arrêtée pour mahfoudi

A en croire une source digne de foi, Bira Abdelkarim, le coach de MCEE aurait demandé à Mahfoudi

Ph. Maracana

Retour gagnant de Deghiche… T

Abdenour de ne pas botter les coups francs accordés pour son équipe. Cela après ses nombreux ratages lors des précédents matchs. C'est donc Karaoui qui s'en est chargé. Le défenseur Mahfoudi s'est contenté de tirer les corner. Y. M.

Reprise aujourd'hui

Après avoir eu droit à un jour de repos, c'est aujourd'hui que les Eulmis reprendront le travail. La première séance de la semaine aura lieu ce matin au stade de messaoud zeggar à partir de 10h.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Comme à leur départ vers Alger, les Oranais sont revenus tard dans la nuit de vendredi à Oran, dans le luxueux bus que leur a offert Nedjma. «On a peu parlé du match perdu, qu'il fallait oublier à tout prix pour ne pas nous déstabiliser avant le prochain match qu'il sera impératif de gagner pour terminer le championnat libérés mentalement. Pour cette rencontre, nous allons récupérer certains de nos joueurs qui étaient absents hier (vendredi) et malgré le huis-clos à Zabana, je pense que nous ferons un très bon résultat», a déclaré le président de la section football,Larbi Abdellah. M. T.

BOULEMDAIS SUSPENDU

Averti lors du match face à l'USMA qui a eu lieu il y a dix jours au stade Messaoud Zeggar, Boulemdais n'a pas été du voyage à Bordj avec ses coéquipiers qui ont affronté l'équipe locale avant-hier, et ce, pour la simple raison qu'il a été sanctionné après avoir cumulé trois cartons jaunes. Contraint de rester chez lui, l'attaquant du club phare de la ville de l’ex-saint-arnaud, qui a souvent occupé plusieurs postes en Attaque, pourrait renouer avec la compétition officielle dès le prochain rendezvous de son équipe. Un rendezvous qui opposera le MCEE à la JSMB lors d'une confrontation pour le compte de la 25e journée de Ligue 1.


12

LIGUE 1

Maracana N°1433 — Dimanche 29 Mai 2011

Les Usmistes l’esprit au Khroub APRÈS UNE JOURNÉE DE REPOS

Ouznadji fait taire ses détracteurs

Ayant passé deux semaines très difficiles au sein de l’équipe, Ouznadji a marqué de fort belle manière son retour, avec un but qui a ouvert la voie du succès à son équipe. Ses

Ph. Maracana

écarts disciplinaires lui ont causé beaucoup de tort et a attiré la colère de certains détracteurs. Son retour affiché à la reprise de la phase retour était annonciateur d’une belle fin de saison. Au vu de la forme affichée, et n’étaient ses mésaventures, il aurait pu être utile à plus d’un titre à l’USMA. Pour son retour face au MCO, l’attaquant a fait taire ses détracteurs, et son but lui ouvre l’appétit pour récidiver encore à l’avenir et démontrer qu’il est bel et bien un atout sur lequel le staff peut compter en cette fin de saison difficile et la lutte pour le maintien.

Ph. Maracana

L’

USMA a engrangé trois précieux points face au MCO, mais l’opération maintien est toujours de mise, et pour la reprise des entraînements aujourd’hui, elle pense déjà à l’ASK, qu’elle affrontera mardi prochain. C’est une autre paire de manches pour Renard et ses poulains qui se déplaceront chez un autre club menacé de relégation, après le MCEE. La tâche s’annonce difficile. Les Rouge et Noir ont bien réagi lors des deux derniers matches, et l’équipe doit déjà se concentrer sur le prochain rendez-vous, lequel sera crucial, comme l’avoue le coach français. Ce dernier semble enfin avoir la mainmise sur le groupe, empochant sa seconde victoire. Depuis sa prise de fonction, Renard est plus optimiste que jamais et rappelle aux supporters sa promesse de maintien, qu’il

compte tenir si l’équipe garde le même état d’esprit. Le travail que sont en train d’effectuer la direction et le staff est important, et ça se répercute sur les résultats et le rendement de l’équipe, laquelle évolue dans de meilleures dispositions. Dans le viseur des Usmistes, les trois points face à l’ASK et la préparation du rendezvous après le succès face au MCO s’annoncent dans les meilleures conditions à tous points de vue. Ouznadji et ses coéquipiers devront oublier la victoire à Bologhine et penser à aller chercher d’autres points précieux au Khroub. L’ASK sera certes mieux préparée, ayant profité du report du match face à l’ESS, mais l’USMA est sur une bonne dynamique et semble plus compétitive que jamais. Les deux jours de préparation des Usmistes seront consacrés essentiellement au volet tactique, car l’équipe

Aouamri toujours d’attaque Le défenseur Aouamri a encore une fois marqué, après son but salutaire face au MCEE, il assure d’une belle tête la victoire face au MCO juste avant la pause. Quand l’attaque usmiste est en mal de performance, c’est la défense qui prend la relève et c’est tout bénéfique à l’équipe. Son engagement et sa détermination démontre son sérieux et sa hargne, et il aide énormément l’équipe en inscrivant son quatrième but personnel de la saison, et son deuxième consécutif.

semble jouir d’une grande fraîcheur physique.

Rester sur la lancée

Les observateurs sont unanimes à dire que l’USMA est en train de retrouver sa verve depuis son match face au MCEE. Après le bon résultat d’ElEulma et le succès face au MCO, l’USMA est appelée a garder la même dynamique et rester sur sa lancée en allant chercher un autre résultat probant face a l’ASK. La mission, même si elle ne sera pas aisée, les Usmistes sont optimistes et confiants avec l’envie et la volonté retrouvées de gagner. Au Khroub, le staff compte toujours jouer sans calculs et tenter de prendre le plus de points possibles d’ici la fin de l’exercice, et l’offensive sera toujours à l’honneur.

Refaire confiance à l’équipe qui gagne

En prévision du match face à l’ASK, le staff technique usmiste va certainement reconduire le même onze aligné face au MCO. Les éléments qui ont contribué a à la victoires ont étés les auteurs d’une belle prestation et une production à la hauteur des attentes du staff, qui affirme que l’équipe a tourné à souhait. Avec le retour de Cheklam, ce sera l’un des probables changements que va effectuer le staff, en lieu et place de Diamountene, ou Miaga, convoqué en EN malienne. Sauf revirement, la cage sera toujours gardée par le jeune Mansouri, qui a su tirer profit du départ d’Abdouni. M. M.

La belle série continue pour les Béjaouis g par SADEK AIT SLIMANE

Encore une fois, les Béjaouis ont poursuivi leur belle série de résultats positifs, enchaînant avec une autre victoire vendredi dernier devant l’USM Blida sur le score de 1 à 0. C’est un succès difficile mais précieux dans la mesure où il a permis aux Vert et Rouge de consolider leur position au classement général et surtout de prendre une belle option pour terminer la saison en beauté.

E

n effet, comme il fallait s’y attendre, la partie n’a pas été facile pour les Vert et Rouge dans la mesure où leur adversaire du jour s’est montré décidé à repartir au moins avec le point du nul, et s’est regroupé en défense. Chose qui a compliqué davantage la tâche des attaquants béjaouis, lesquels n’ont pas réussi à se créer beaucoup d’occasions, mis à part certaines tentatives de Megateli et de N’djeng qui n’ont pas donné les résultats escomptés. En seconde période, et voulant engranger les trois points de la victoire, le staff technique opère certains changements, incorporant Boulainceur et Kacem pour donner du sang neuf au groupe. Chose qui a permis aux Béjaouis d’ouvrir le score. Sur un corner bien botté par Kacem, le virevoltant N’djeng parvient à débloquer la situation et offre trois précieux points à son équipe.

La rentrée de Kacem a porté ses fruits

Confronté à des difficultés pour percer la défense blidéene, laquelle s’est regroupé autour de son portier Gaouaoui, le staff technique de la JSMB a décidé d’opérer des changements dans la composante en incorporant Kacem à la place de Hamlaoui. Un changement qui a donné du sang neuf aux Vert et Rouge qui sont allés inquiéter leurs adversaires à maintes reprises avant de parvenir à ouvrir le score par N’djeng à la 69’.

Une victoire encourageante pour l’avenir

En effet, bien que la victoire arrachée par les camarades de Gasmi n’ait pas été facile, et ce

N’djeng s’illustre et marque son 12ème but...

pour plusieurs raisons, avec la volonté affichée par l’équipe blidéene dans ce match ainsi que la prestation juste moyenne de la bande à Hammouche, il n’en demeure pas moins que ce succès est jugé très bénéfique par le coach Bouali pour la suite du parcours, affirmant à la fin du match : «C’est une belle victoire pour nous qui nous permettra d’améliorer notre classement et d’aborder les matches restants avec un moral au beau fixe.» Les Béjaouis disputeront le match de ce mardi face au MC E-Eulma motivés.

Les Béjaouis remontent à la troisième place

Après la victoire arrachée vendredi dernier devant l’USM Blida, les Béjaouis sont remontés à la troisième place du classement général avec 37 points et un match en moins, qu’il disputeront le 4 juin prochain face à la JSK. C’est une place sur le podium qui nécessite d’autres efforts et surtout des résultats positifs à l’avenir afin de terminer le championnat en beauté.

Boukemacha a remplacé Meftah

Comme attendu, l’absence du défenseur Meftah a poussé le staff technique de la JSMB à effectuer un seul changement dans l’équipe-type, et ce par rapport à celle qui a déjà affronté le MC Saïda la semaine dernière. A cet effet, c’était Boukemacha qui avait remplacé Meftah sur le flanc droit alors que Mebarakou a évolué sur le flanc gauche.

Maroci pourrait être prêt pour El-Eulma

N’ayant pas pris part aux derniers matches de son équipe en raison de l’intervention qu’il a subie depuis quelques semaines, le milieu de terrain Maroci commence à retrouver l’ambiance des terrains, et ce après avoir effectué des séances d’entraînement avec son équipe la semaine dernière. Il est fort probable qu’il soit prêt pour la rencontre de ce mardi face au MCEE en attendant la décision qui sera prise par le staff technique.

Zerdab et N’djeng suivis par un superviseur de FC Valenciennes

En marge de la rencontre qui a opposé la JSM Béjaïa à l’USM Blida, on a constaté la présence d’un proche d’un club français de Ligue 1, en l’occurrence le FC Valenciennes. Ce dernier était présent dans les tribunes où il a affirmé que sa mission est de superviser deux joueurs sans pour autant communiquer les noms. Selon les informations en notre possession, il s’agit de Zerdab et N’djeng.

L’attaquant camerounais de la JSMB, Yannick N’djeng, s’est illustré encore une fois, et ce en réussissant à offrir trois précieux points à son équipe vendredi dernier devant l’USM Blida. Il a inscrit pour la circonstance son 12ème but de la saison et confirme qu’il est devenu un élément important sur l’échiquier béjaoui.

...Et menace Soudani

Après le but qu’il a inscrit vendredi dernier face à l’USMB, N’djeng se trouve à un seul but d’avance sur le buteur actuel du championnat national de la Ligue une, Soudani de l’ASO Chlef. C’est une opportunité pour Yannick N’djeng de jouer pour le titre de meilleur buteur.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

13

Maracana N°1433 — Dimanche 29 Mai 2011

Bouali joue et … gagne ! POUR SA PREMIÈRE APPARITION À BÉJAÏA

Pour sa première apparition au stade de l’Unité Maghrébine, le nouvel entraîneur béjaoui, Bouali en l’occurrence, a failli se mordre les doigts et provoquer le divorce entre les supporters et leur équipe.

E

n effet, même si rien ne semble avoir changé et même si le problème de l’efficacité se pose avec acuité, il n’en demeure pas moins que Bouali, satisfait et détendu en fin de partie, ne pouvait demander mieux à ses capés dans une rencontre où les Blidéens s’étaient déplacés pour faire un résultat. : «Les Blidéens étaient venus pour faire un résultat. La preuve, ils nous ont créé des difficultés au point où à un certain moment, nos joueurs donnaient l’impression d’avoir perdu confiance en eux-mêmes», nous a-t-on affirmé. Il est vrai que le but de N’Djeng était venu au moment où l’équipe adverse

avait pris la situation en main devant des Béjaouis, quelque peu, abasourdis par l’excellente répartition des poulains d’Ifticène sur le terrain. D’ailleurs, ce dernier n’arrêtera pas de répéter, à qui voulait l’entendre, que son équipe ne méritait pas la défaite. Avait-il raison ? Peut-être, mais au vu du schéma tactique qu’il a fait adopter à ses joueurs, on avait l’impression que les Blidéens cherchaient simplement le point du nul. C’est ce qui sauva, apparemment, les camarades de Maïza qui ont assiégé le camp adverse et s’y sont installés jusqu’à marquer le but. Et là, l’incorporation de Kacem en seconde période allait apporter un plus au milieu du terrain par son talent, son animation dans le jeu et ses passes millimétrées. Kacem a réussi à donner plus de poids à l’équipe. Bouali avait vu juste. Pour sa première apparition à Béjaïa, il a réussi, non pas à séduire, certes, mais à empocher les trois points. D’où sa satisfaction et celle du public. Quant à la prestation, cela reste une autre de paire de manches. «L’essentiel, pour le moment, étant les trois points. La manière, peu importe», a-t-on conclu quelque part. A. Z.

LES ACTIONNAIRES EN FORCE Pour ce match contre l’USMB, les actionnaires sont venus en force afin de marquer leur adhésion totale au choix du nouvel entraîneur. B. Tiab, par contre, était absent.

DJEBARAT : «J’ai retrouvé toute ma confiance…»

Le mot est lâché. Il lui fallait juste qu’on lui fasse confiance et qu’on lui donne cette chance afin qu’il fasse preuve de tout son talent et son savoir-faire. Djebarat, puisque c’est de lui qu’il s’agit, est le nouveau gardien de but titulaire à la JSMB. Il est à son 3e match. Ayant concédé un seul but, ce gardien expérimenté est en train de faire étalage de toute sa classe. Face à l’USMB, l’ex-Mouloudéen a fait quelques arrêts qui ont donné plus de confiance et de sérénité à ses camarades. Et comme à son accoutumée, notamment, avec Maracana, il a bien voulu répondre à nos questions.

Comment voyez-vous ce match ? Il sera difficile, d’autant plus que les Eulmis doivent améliorer leur classement pour sortir de la zone rouge et, par conséquent, doivent gagner. Pour notre part, nous essayerons de faire de notre mieux pour faire un résultat et, pourquoi pas retourner à Béjaïa avec les 3 points en poche.

Un mot sur le match … Il était difficile, car Blida s’était déplacé pour jouer son va-tout. Ils ont fermé le jeu et ça a été, vraiment, difficile de percer le mur. Dieu merci, on a réussi à marquer un but et je pense que c’est l’essentiel.

Un mot sur la suite du championnat… Elle sera difficile et serrée. Notre objectif à nous est de terminer dans une place au podium, ce qui nous permettra de participer à une joute

Vous avez été mis à rude épreuve, n’est-ce pas ? C’est vrai, les contres blidéens étaient dangereux et il fallait être prudents et vigilants. Moi, je n’ai fait que ce qu’il fallait faire. Revenons à vous, Djebarat titulaire : est-ce le prix de votre patience ou autre chose ? C’est le fruit de mon travail. Certes, j’ai patienté et comme je vous l’ai dit à plusieurs reprises, je me suis investi et attendu mon heure, l’occasion s’est présentée, j’ai donné le meilleur de moi-même et je continuerai à le faire.

Ph. Maracana

Autour des Vert et Rouge

Un but en trois rencontres, cela prouve que vous êtes en forme. Un commentaire ? Je ne vais pas m’arrêter en si bon chemin. Je vais continue à travailler davantage et s’il y a lieu de ne point encaisser de buts, et bien je garderai les choses ainsi, tant que je suis en forme. Ce mardi, c’est El Eulma.

Une fois de plus, tous les projecteurs seront braqués sur vous… Je jouerai le rôle pour lequel je me suis investi et j’assayerai d’être à la hauteur de la confiance placée en moi par le staff technique. Je ferai le maximum pour ne pas encaisser de but.

continentale. Aussi, nous allons gérer match par match afin d’atteindre cet objectif.

Etes-vous en train de penser au derby ? Non, on est, d’abord, concentrés sur le prochain match contre El Eulma. Le derby viendra en son temps. On vous laisse le soin de conclure … J’espère que nous allons persister dans cette voie et ne plus décevoir nos fidèles supporters. Nous ferons le maximum pour réussir ce pari et atteindre notre objectif. Quant à moi, je continue à travailler dur pour m’améliorer de mieux en mieux et être, toujours, le grand titulaire des Vert et Rouge. Comme je remercie tous ceux qui ont cru en moi, même en étant remplaçant.

Entretien réalisé par Abdelkader Zoughaïlèche

«IL Y A 3 POINTS, JE SUIS SATISFAIT !»

D

Ph. Maracana

g Par ABDELKADER ZOUGHAÏLECHE

BOUALI:

ans un point de presse express, animé juste après le match, Bouali, détendu, a reconnu que l’adversaire ne s’était pas déplacé pour limier les dégâts, mais bel et bien, pour arracher au moins le point du nul. Dans ce contexte, le nouvel entraîneur béjaoui affirmera : «C’était difficile. On le savait, car l’adversaire jouait pour sa survie. Donc, il y avait deux équipes qui se sont produites, la peur au ventre. L’une, pour ne pas décevoir, continuer sur sa lancée et améliorer son classement, et l’autre, pour éviter la défaite au risque de compliquer sa situation au classement général». Bouali a estimé que les joueurs ont

fait l’essentiel, qu’ils ont été patients et disciplinés dans le jeu, avant d’ajouter : «En deuxième mi-temps, ça a marché. Moi, ça me satisfait, il y a les 3 points qui nous font, énormément, de bien…»; Le successeur de Menad enchaînera : «Certes, il y a eu des faiblesses, mais on va essayer de corriger les lacunes qu’on a enregistrées au fil des matchs». Le nouvel entraîneur des Vert et Rouge dira, par ailleurs, que son équipe s’est créé plusieurs occasions, avant de terminer sur une note d’optimisme : «L’autre satisfaction, c e sont les remplaçants qui ont apporté le plus à l’équipe. C’est important». A. Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

BENDARADJI ET CHOUIEH NON CONVOQUÉS Cette semaine, Bendaradji et et le gardien Chouieh n’ont pas été convoqués par le staff technique. Est-ce que cela veut dire que le nouvel entraîneur commence, déjà, à sélectionner ses joueurs ?

CHANGEMENT DE MAILLOTS

Contre l’USMB, les Béjaouis ont tenu à changer leurs maillots, en deuxième mitemps. Etaient-ils superstitieux à ce point, d’autant plus que le score était vierge.

REPRISE HIER

La reprise des entraînements a eu lieu, hier, samedi durant la matinée. Une autre séance est prévue aujourd’hui.

DÉPART SUR EL EULMA Les Vert et Rouge prendront la route vers El Eulma, ce lundi où, ils passeront la nuit. Les poulains de Bouali auront à faire une séance d’entraînement au stade d’El Eulma.

LES PRÉCISIONS DE BOUALI

Lors de son point de presse express, Bouali n’a pas cessé de répéter, à qui voulait l’entendre, qu’il avait entamé son travail à Saïda. Qu’on retienne bien cela ! A. Z.


14

LIGUE 1

Maracana N°1433 — Dimanche 29 Mai 2011

Le Nasria à trois points de la Ligue I

Natèche serait prêt à reprendre Le gardien, Abderaouf Natèche, devrait être prêt à reprendre la compétition avec l'équipe, surtout qu'il aura maintenant eu le temps nécessaire pour se reposer et se soigner. Natèche, faut-il le rappeler, a souffert d'une blessure au niveau de la cuisse, qui l'a contraint à s'absenter lors de deux séances d'entraînement. Le keeper du NAHD était donc incertain pour le match face au CRT, c'est dire que le report de ce match a beaucoup arrangé l'équipe.

LES DÉTENUS DEVRAIENT ÊTRE LIBÉRÉS MERCREDI

Les détenus qui ont été condamnés par la cour d'HusseinDey à deux ans de prison devraient être libérés mercredi prochain, selon des sources concordantes. En effet, et après le pourvoi en cassation introduit par les dirigeants au niveau du tribunal du Ruisseau, celui-ci devrait revoir cette affaire ce mercredi et des garanties ont été données pour que les personnes arrêtées soient relâchées.

Ph. Maracana

Benamri et Okbi aujourd'hui avec les espoirs

HUIT JEUNES RELÂCHÉS PAR LA POLICE

La police a relâché, avant-hier soir, huit jeunes qui avaient été arrêtés après les heurts avec la police, la veille. Ce geste est considéré comme un geste de bonne volonté de la police, qui souhaite que le calme revienne dans les quartiers de Leveilley, en attendant de trouver une solution aux autres détenus pour lesquels ces jeunes se sont soulevés.

g Par RAOUF MESBAH

Le Nasr d'Hussein-Dey est maintenant à seulement trois points de l'accession en Ligue I, après la dernière défaite de l'Olympique de Médéa face au Paradou AC.

E

n effet, l'écart est maintenant de six points entre le NAHD et l'OMédéa et il pourrait atteindre neuf points si le Nasria l'emporte face au CR Témouchent, ce qui fera que les Olympiens ne pourront plus les

rejoindre. Un succès donc des Sang et Or face au CRT si ce match est programmé ou face au MPS Batna devrait suffire pour garantir la remontée du club en Ligue I. Les efforts des poulains de Heddane n'auront donc pas été vains et le club aura réussi à revenir en DI, après une année seulement de sa descente en L II. Les Nahdistes ont eu un retour en forcer, surtout lors de la phase retour, ce qui leur a permis de se placer en pole position pour revenir, sachant que tout le monde considère que la prise en main du staff technique par l'ancien adjoint de Cavalli en équipe nationale a été d'un très grand apport au club qui mérite donc son retour en Ligue 1, après les sacrifices consentis

par les entraîneurs, joueurs et même certains dirigeants, en plus bien sûr des supporters qui ont été derrière l'équipe depuis le début de la saison. Le coach adjoint, Karim Zaoui, indiquera que son équipe est maintenant tout proche de la montée après la défaite de Médéa et devra seulement remporter trois points lors de son prochain match pour défiler et faire la fête avec les supporters. Toutefois, certains avouent que la fête ne sera totale que lorsque les supporters incarcérés actuellement soient relâchés, car l'accession n'aura aucun goût sans eux et c'est pour cela que tout est reporté jusqu'à ce qu'il y ait du nouveau concernant les fans arrêtés. R. M.

BENYETOU : «Continuer à travailler…»

g Entretien réalisé par AOUN LAÏD BOUALEM

LA DÉFENSE OCCUPE L’AVANTDERNIÈRE PLACE

L’arrière-garde du club phare de la ville des Oranges est considérée comme le maillon faible de l’équipe, puisque le compartiment défensif samiste a encaissé depuis le début de la saison pas moins de 49 buts et occupe désormais l’avantdernière place et devance l’actuelle lanterne rouge que d’1 seul but puisque le CRT a encaissé 50 buts. A. L. B.

Parmi les joueurs samistes qui se sont distingués durant la 2e moitié du championnat, le jeune attaquant Benyetou Mohamed, qui est considéré comme le plus jeune buteur de l’histoire du SAM pour avoir marqué son premier but en 2007 face à l’USMH alors qu’il n’avait pas encore l’âge de 17 ans. Il a été aussi l’auteur d’une très belle prestation face à l’ASMO, avec à la clé un doublé. Joint par téléphone, le N°27 samiste s’est prêté aimablement à nos questions.

On imagine que vous avez poussé un grand ouf après la belle victoire face à l’ASMO... Et comment, on venait d’empocher trois précieux points, on est certes très soulagés du fait qu’on a quitté la zone de turbulences, mais on doit tout de même rester concentrés pour la suite du parcours, car nous avons encore besoin de points, il faut rester concentrés et conscients aussi de ce qui nous attend, il faut aussi garder les pieds sur terre et continuer à travailler, car il ne faut pas se contenter du maintien, mais tenter de réaliser un parcours honorable ; maintenant, nous sommes certains que nous avons les moyens d’atteindre cet objectif. Pour revenir au match contre l’ASMO, pensezvous que votre équipe a l l a i t

gagner ? Pour être franc, malgré le grand problème vécu le semaine dernière, tout le groupe était mobilisé pour se racheter, surtout après l’échec du dernier match face à Mérouana, ce revers nous a incités à nous racheter, et Dieu merci, nous avons réussi à battre une très bonne équipe asémiste, il faut ajouter que nous avions une petite revanche à prendre sur eux, vu qu’il nous avaient battu chez nous à la phase aller. Vous avez fourni une belle prestation ; c’est la grande forme ? Laissez-moi vous dire que lors de cette rencontre, tous les joueurs se sont donné à fond, en ce qui me concerne, je crois que je n’ai fait que mon devoir et tout le monde a contribué à cette belle victoire qui nous permettra de terminer la saison sur une de bonne note. A. L. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Le défenseur, Djamel Benamri, et l'attaquant, Hicham Okbi, devraient rejoindre aujourd'hui le regroupement de la sélection des espoirs pour préparer le match des éliminatoires des JO 2012 face à la Zambie, qui aura lieu le 3 juin prochain au stade du 20 août 55 d'Alger. A noter que c'est la première convocation pour Okbi, qui a été récemment appelé par le coach de l'EN espoirs, Azzedine Aït Djoudi.

Le staff technique et quelques dirigeants à Dar El Beïda Des membres du staff technique, et notamment l'adjoint Karim Zaoui et le coach des gardiens et quelques dirigeants, entre autres, le SG Houali, se sont rendus au stade de Dar El Beïda pour assister au match qui a opposé le Paradou AC à l'O Médéa et qui intéressait beaucoup l'équipe. La défaite de Médéa a donc réjoui tout le monde, puisqu'il suffit maintenant d’une victoire pour assurer la remontée en Ligue I. R. M.

Une belle victoire à Oran La victoire remportée par le SAM vendredi dernier face à l’ASMOran (4-5) est la quatrième du genre réalisée à l’extérieur après celles réalisées respectivement face à la JSMS (0-1), le CRT (2-4), le CAB (12).

8e but de Belgherbi Le jeune buteur samiste, Belgherbi Ouahid, auteur du 2e but face à l’ASMO, vient d’augmenter son capital à 8 buts. Toutefois, le N° 17 samiste est menacé par Menni Youcef, qui a lui aussi augmenté son capital buts à 7 réalisations, après avoir marqué le premier but du SAM vendredi dernier face à l’ASMO, et par Benyetou, auteur d’un doublé face à l’ASMO, qui lui permet de porter son compteur à 6 buts.

L’attaque occupe la 2e place Après avoir marqué 5 buts face l’ASMO, l’attaque du SA Mohammadia devient pour l’occasion la 2e attaque du groupe avec 34 buts, elle n’est devancée que de 2 buts par son adversaire du jour, puisque la formation asémiste occupe actuellement la première place, avec 36 buts inscrits depuis le début de saison.


LIGUE 2

Maracana N°1433 — Dimanche 29 Mai 2011

=Hamada a aligné les remplaçants

APRÈS LA LOURDE DÉFAITE SUBIE À MOSTAGANEM

=Un match à huis clos pour le RCK La commission de discipline vient d'infliger une sanction au Raed d’un match à huis clos, suite aux jets de fumigènes et de projectiles à plusieurs reprises. Ainsi, la prochaine rencontre qui mettra aux prises la formation koubéenne à son homologue, le CAB, se déroulera à huis clos.

=Hosni et Hanifi blessés à la cheville Les deux joueurs koubéens, en l'occurrence le défenseur Larbi Hosni et l'avant centre Salim Hanifi, ont contracté une blessure au niveau de la cheville lors de la rencontre d'avant hier face à Mostaganem. Les deux joueurs que nous avons contactés, affirment qu'il n’y a rien de grave et qu'ils reprendront aujourd'hui le chemin des entraînements.

La formation koubéenne n'a pas réussi son déplacement à Mostaganem pour affronter la formation locale, en concédant une lourde défaite sur un score sans appel de trois buts à zéro.

U

ne défaite qui ne change rien pour les koubéens qui ont réussi leur objectif, celui de demeurer en Ligue 2 en ayant raté définitivement l'accession. «Sincèrement, je m'attendais à cette lourde défaite suite aux problèmes qu'on a vécu en début de la semaine passé et la crise financière aigüe qui secoue le club depuis plusieurs mois. J'avais donné leur chance aux joueurs qui n'avaient pas eu assez de temps de jouer depuis l'entame de la compétition pour qu'ils soient plus compétitifs. Certains d'entre eux ont laissé une bonne impression, et d’autres, malheureusement, n'ont pas été à la hauteur», dira le coach Hamada, avant d'ajouter : «je ne voulait pas aligner les joueurs titulaires parce que je sentais qu'ils n'étaient pas dans un bon jour, suite aux problèmes qu'ils ont vécu la semaine passé». Hamada estime qu'ils méri-

taient au moins un nul par rapport à la physionomie du match et au niveau tout juste moyen de l'adversaire qui n'a pas affiché de grandes choses lors de la rencontre. «La formation Mostaganémoise n'a pas affiché de grande choses, ses joueurs ont été d'une prestation toute juste moyenne. D'ailleurs, elle a marqué des buts chanceux», confie Hamada. D'autre part, Hamada estime que la prochaine rencontre qui mettra aux prises son équipe à son homologue le CAB, s'annonce difficile pour eux. «Je bénéficierai lors de la prochaine rencontre du retour de

mes joueurs suspendus et blessés. On jouera cette rencontre sans aucune pression, vu qu'on a réalisé notre objectif, celui de demeurer en Ligue 2. Nous ferons notre possible pour arracher la victoire et prouver encore une fois que le RCK ne marche jamais dans les combines. On a déjà eu l’occasion d'affronter la formation du CAB ; je sais qu'elle est faible à l'extérieure. L'essentiel pour nous sera d'arracher la victoire et terminer ainsi la saison dans une place qui honorerait un grand club comme le Raed», conclu Hamada. A. S.

LA VICTOIRE DE L’ESPOIR

BOUIKNI, CHERFI, CHIHAB, HADJRES, CHERAGA ET AMIROUCHE NON RETENUS Le coach Rachid Hamada n'a pas retenu pour la rencontre d'avant-hier six joueurs, en l'occurrence Samir Bouikni, Yacine Cherfi, Chemssedine Chihab, Malik Hadjres et Walid Amirouche. Ainsi, ce sont toujours les mêmes joueurs qui ne figurent pas sur la liste des 18. A. S.

BELLATRACHE RATE UN PENALTY

Ph. Maracana

L’avant-centre du Paradou H. S. Baleh, souligne que ses camarades étaient déterminés plus que jamais à sortir victorieux de l’empoignade qui les a opposés à l’OM. C’était une rencontre très difficile devant un adversaire visant une place sur le podium. Le Paradou devait à tout prix gagner pour ne pas réduire ses chances de maintien. «On avait en face un adversaire renfermait des éléments très expérimentés et qui avaient, eux aussi, un objectif précis, l’accession. C’était un match pas de tout repos pour nous, vu l’ambition des visiteurs», dira-t-il. Même si la mission était presque impossible comme le pensaient certains spectateurs, les Pacistes devaient bien la remplir. «Une victoire était salutaire pour le Paradou, il fallait l’obtenir pour se remettre en confiance. On s’est jeté corps et âme dans la bataille et on a fini par avoir les trois précieux points», affirme-t-il. Comme tous les Pacistes, il estime que son équipe sauvera sa saison. «Il reste encore trois rencontres qu’on doit bien gérer pour rester en ligue II. La victoire obtenue devant l’OM a motivé le groupe, décidé à relever le défi», dira-t-il. Les Jaune et Bleu sont sûrs que le Paradou ne descendra pas et ils feront tout pour cela.

g Par ANIS SADOUNE

Ph. Maracana

L'entraîneur koubéen, Rachid Hamada, avait aligné lors de la rencontre d'avant-hier qui a opposé la formation koubéenne à son homologue l'ES Mostaganem, les joueurs remplaçants et ceux qui n'avaient pas assez de temps de jeu depuis l'entame de la compétition. En effet, les remplaçants koubéens sont passés à coté lors de cette rencontre, en concédant une lourde défaite sur un score sans appel de trois buts à zéro.

Baleh : «On respire mieux»

Hamada : «je m’y attendais»

15

g Par OUKILI ALI

Les Algérois ont souffert le martyr pour arracher une précieuse victoire face à la formation de l’OMédéa, venue chercher un bon résultat. Les gars du Titteri croient en leur chance de terminer ce championnat sur le podium, ce qui leur ouvrirait les portes de l’accession.

I

ls ont donné le meilleur d’euxmêmes pour surprendre les locaux afin de rester collés aux basques du leader et son dauphin. Mais, ils ont trouvé sur leur chemin les coéquipiers de Klehnemer ne voulant en aucun cas rater ce rendez-vous. Pour eux, seule la victoire comptait et tout autre résultat n’aurait que fait planer le doute sur leur avenir en ligue II. Ils ont entamé la partie avec un esprit de gagneur faisant souffrir terriblement les visiteurs. Ces derniers se replient en défense pour

défendre leur camp des incursions des Jaune et Bleu. En dépit de tous leurs efforts, les Algérois ne parviendront pas à prendre l’avantage au cours de la première période de jeu. Ils n’étaient pas du tout découragés et ils ont continué à faire pression sur leur vis-à-vis et finiront par être récompensés par un but. La réalisation a été l’œuvre du jeune attaquant Baleh, et qui sera ensuite jalousement conservée. Cette victoire est salutaire pour les Pacistes qui sortent un peu la tête de l’eau. «On était dans le coma si j’ose dire, au vu de la peu reluisante position qu’on occupait. Maintenant, en est en plein réanimation, on fera tout pour sortir de cet état, et je suis sûr et certain qu’on y parviendra», estime un Paciste. Après ce succès fort mérité vu l’excellente prestation des poulains de Bouhellal, le Paradou est bien parti pour demeurer dans cette division.

U-20 : PAC 5 - OM 0

Les juniors du Paradou ont infligé une sévère correction à leurs homologues

de l’OMédéa sur le score de cinq buts à zéro. La rencontre s’est déroulée au stade Ahmed Fallek Hydra. Les Pacistes viennent ainsi de confirmer leur bonne santé dans leur championnat. Après le CAB, c’est autour de l’OM de recevoir une sévère correction sur ce même stade.

Les supporters médéens en force

Les inconditionnels de l’OM ont tenu à effectuer le déplacement à Dar El Beïda pour encourager leur équipe visant une place sur le podium. Ils sont repartis déçus par la défaite qui n’arrange pas les affaires de l’OM.

Arabet et Ouhadda non convoqués

Arabet et Ouhadda, traversant actuellement un passage à vide, n’ont pas été convoqués pour ce PAC-OM. Ils devraient se remettre au travail s’ils veulent participer aux trois dernières rencontres de championnat. O. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

L’ex-joueur du RC Kouba, Mouloud Bellatrèche, a vu le ciel lui tomber sur la tête après avoir raté le penalty. “Il ne pouvait plus se concentrer tout le reste de la rencontre, a estimé un proche du joueur”. Ce qui justifie son remplacement par la suite.

BENACHOUR SE DISTINGUE UNE FOIS DE PLUS

L’attaquant Benachour a été parmi les meilleurs joueurs du Paradou contre l’OMédéa. Il a donné des sueurs froides aux défenseurs visiteurs par ses dribbles. Les joueurs de Latrèche avaient eu du mal à le contrer, faisnt tout pour arriver à leurs fins. O. A.


16

LEBLALTA CONTRE SES EXCOÉQUIPIERS

Le Mouloudia déjà en vacances !

Le défenseur central de l’USB, Leblalta, n’est autre que l’exenfant du Mouloudia au sein duquel il a évolué depuis la catégorie minime. Le destin a voulu que «Badro», comme l’appelle ses intimes, quitte le MSPB en 2008. Vendredi, il s’est retrouvé en face de ses anciens camarades.

Pas moins de huit titulaires du Mouloudia étaient absents face à l’USB. En plus de Ziad, Litim, Bouraoui et Aguini blessés, Mouassa n’a pu bénéficier de Belhadi et Bitam auxquels s’ajoutent Hecinet et Belaid qui n’a plus donné signe de vie.

Messaoui et Tarbint retrouvent Biskra

Les deux ex-biskris qui ont quitté l’USB cette saison pour rejoindre le MSPB ont retrouvé leur ville natale et leur exclub à l’occasion du match USB-MSPB. Mouassa leur a permis de jouer cette rencontre pour les honorer devant les leurs.

Boultif sauve la face

g Par WAHAB YEFSAH

Après avoir assuré son maintien, le Mouloudia de Batna semble désormais en vacances.

L

Ph. Maracana

HUIT TITULAIRES ABSENTS

LIGUE 2

Maracana N°1433 — Dimanche 29 Mai 2011

et il est très difficile de motiver un groupe qui a la tête ailleurs ; il suffit de voir le nombre de joueurs absents lors de chaque journée pour comprendre que les joueurs du MSPB sont déjà en vacances. Heureusement qu’il ne reste plus que trois journées et que Mouassa fait tout pour garder une ossature qui assurera cette fin de championnat. Le coach mouloudéen profite aussi de ces dernières rencontres pour lancer de nouveaux jeunes, dans le but de jauger

L’accession se précise

a bande à Mouassa ne pense qu’à terminer la saison. Vendredi, à Biskra, les camarades de Boultif semblaient soumis à une corvée. Il est vrai que pour eux, il n’y a plus d’enjeu

leurs capacités en prévision de la nouvelle saison. Côté administration et dirigeants, l’heure est au règlement des différends et à la lutte au pouvoir. Le présumé nouveau patron du MSPB Benflis, s’active à refaire les statuts de la société commerciale, alors que le patron en place est en position d’attente ; il veut voir venir pour décider comment réagir. Décidément, c’est déjà l’inter-saison au Mouloudia de Batna. W. Y.

Sans sa bonne prestation, le MSPB aurait pu revenir avec un score plus lourd. Boultif, revenu au sein du groupe à la dernière minute, a sauvé son équipe d’une lourde défaite.

La canicule à Biskra

A 16h, à biskra, la chaleur ne descend pas sous les 35 degrés. Vendredi dernier, les joueurs mouloudéens ont été suffoqués par la grande chaleur qui régnait à l’heure du match. «J’arrivais à peine à respirer», nous a déclaré Boultif. W. Y.

ILS ONT DIT

Tebib :

«Cette victoire est méritée, elle n’a pas été facile. Tout le mérite revient aux joueurs et au merveilleux public. il nous reste encore un point pour assurer notre accession, mais je pense qu’on peut se féliciter avant terme, car je suis persuadé qu’on est déjà en division 1».

Amer Chafik :

«C’est un grand soulagement de se débarrasser de toute cette pression qui pesait sur nous. Dieu merci, on a remporté ce match qui nous place à un point du bonheur ; on va continuer à jouer nos dernières rencontres à l’aise pour améliorer notre classement. je pense qu’avec huit points d’écart sur notre poursuivant, on est à l’abri. On peut se féliciter pour le retour du CAB en division 1».

g Par WAHAB YEFSAH

En venant à bout de l’USMBA sur le score de 2 à 0, dans un match palpitant qui a tenu en haleine tous les Cabistes, le doyen des Aurès vient de mettre un pied en division professionnelle de ligue 1.

D

Ph. Maracana

Bahloul :

ésormais, il ne reste qu’un seul point pour assurer. On peut le dire, la cinquième accession de l’histoire du CAB se précise, et ce n’est que justice, eu égard aux efforts consentis durant toute la saison. Nezzar a gagné son double pari, battre le voisin (MSPB) et remettre le CAB à sa place, en division 1. «J’ai fait la promesse de battre nos voisins et de faire accéder le club ; je pense que j’y ai réussi prenant ainsi ma revanche sur ce qui s’est passé la saison dernière. Je suis comblé. Maintenant, on va faire la fête comme il se doit et savourer notre bonheur. Par cette cinquième

accession, le CAB vient de prouver que sa place est parmi l’élite et que, désormais, il est le digne représentant des Aurès», nous a déclaré le boss du Chabab Aurès Batna. Pour passer à un autre standing, le CAB doit songer à bâtir une grande équipe qui jouerait les premiers rôles et qui ne se contenterait pas de jouer uniquement le maintien. Il est temps de voir un peu plus grand. C’est en tout cas le vœu des supporters qui espèrent que cette cinquième accession soit la dernière et que leur CAB arrive enfin à se durer en division 1. W. Y.

«Je suis très heureux pour nous et pour tous les Cabistes ; on a tenu notre promesse de remettre le CAB à sa place, c’est merveilleux pour tout le monde. Il nous reste encore trois matches pour bien fêter l’événement».

Saïdi :

«Quant l’arbitre a sifflé la fin du match et que le public a explosé de joie, j’ai réalisé que nous avons réussi notre pari. Je suis très content et surtout soulagé de nous être débarrassés de la grande pression qui pesait sur nous ; on va terminer le championnat en roue libre et dans la joie».

Babouche :

«J’ai enfin réalisé mon rêve de participer à la première accession de ma carrière en division 1. Je suis très heureux de contribuer à ce succès et donner de la joie aux supporters».

Messaâdia :

«Cette victoire nous a permis de mettre un pied en division 1. Je regrette d’avoir raté deux occasions qui auraient pu nous mettre à l’abri très tôt, mais mes camarades ont su assurer la victoire, c’est une grande joie et un grand soulagement pour tout le monde». W. Y.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


NATIONALE AMATEURE

Maracana N°1433 — Dimanche 29 Mai 2011

À SIX POINTS DU BONHEUR

17

g Par LYES CHEKAL

Le Mouloudia de Béjaïa a réalisé une grande performance, avant-hier, lors de son périlleux déplacement à Bou Saâda, pour le compte de la 23e journée de la Division Amateur, Centre-Est, en réalisant une précieuse victoire sur l'ABS, par deux buts à un.

U

ne victoire qui permet au club chéri par la majorité des Béjaouis d'engranger trois précieux points qui pèseront lourd lors du décompte final. Le MOB, qui compte 41 points dans son escarcelle, garde son fauteuil de leader bien au chaud, surtout son avance de deux points sur son poursuivant direct, le NARBR, malgré la victoire de ce dernier par la plus petite des marges chez lui aux dépens du WR M'sila, alors que l'ex-dauphin, la JSD, a décroché en perdant deux points qui lui auraient assuré de rester dans la couse au titre, à trois journées du tomber de rideau. Enemra, avec un petit point ramené de Khenchela, se voit d'ores et déjà hors course, avec 4 points de retard sur le leader, le MOB, et de deux sur le dauphin, Réghaïa, qui compte 39 points. Ceci dit, le sacre final se jouera entre les propriétaires des deux premières loges du classement général, le MOB et le NARBR. Le premier cité aura l'avantage de recevoir par deux fois dans son jardin et devant ses milliers de supporters l'USMK, qui occupe

l'avant- dernière marche du classement général, avec seulement 19 points, c'est-à-dire 22 points de moins que le MOB. Avant de faire une virée chez le voisin l'ESG, pour l'avant- dernière journée, et au bout recevoir une équipe de Magra pour le dernier match au stade de l'Unité magrébine qui accueillera la fête du sacre et le juste retour du club au palier qu'il ne devait pas quitter pour aucune raison. De son côté, le NARBR qui n'a pas abdiqué et ne se voit pas encore vaincu continuera à se battre sur le terrain pour gagner ses trois matchs, même si le calendrier est plutôt favorable au MOB. Néanmoins, il va compter sur l'aide de son voisin de Sour. Ce dernier va jouer l'arbitre entre les deux teams, puisque le résultat de son match face au MOB aura une répercussion directe sur le classement général, à une journée de la fin. Le MOB n'aura besoin que d'un petit point, alors que Réghaïa devra gagner ses matchs, dont ceux en déplacement, et attendre un service de l'ESG pour battre le MOB. Ainsi, la mission de Réghaïa est plutôt compliquée par rapport à celle du MOB qui a son destin entre ses mains. Gagner à domicile face à Khenchela et Magra, et récolter un point à Sour pour terminer premier, sans se soucier des résultats de son poursuivant direct, le NARBR, c’est la mission des Bougiotes.

Deuxième victoire de la saison hors des bases

En venant à bout de la coriace équipe de Bou Saâda, le MOB a enregistré sa seconde victoire de la saison hors de ses bases. En effet, après avoir pris le dessus sur son prochain adversaire, l'USMK,

Ph. Maracana

GRÂCE À SA PRÉCIEUSE VICTOIRE À BOU SAÂDA

lors de la mise à jour de la phase aller du championnat par 1 but à 0, l'équipe vient de signer une autre victoire avant-hier face à l'ABS. 5 matchs nuls en

déplacement

En sus des six points récoltés en déplacement, le MOB n'est pas revenu bredouille lors de cinq déplacements qu'il a effectués. Il a imposé le match nul à l'USMAB, Hamra, la JSD, l'USMS, le WRM.

Tout compte fait, les Béjaouis ont glané 11 points pour quatre points perdus à domicile, après les deux semi-échecs enregistrés face à l'USMS (0 partout), et l'ASAM (11 ).

Invaincu depuis 8 matchs

La dernière défaite du MOB remonte au 1er avril face à Réghaïa lors du match retour. Le NARBR a réussi à prendre sa revanche, mais par un but à 0, alors que le MOB avait pris le dessus par deux but à zéro. Ce qui

veut dire que le MOB sera avantagé aussi dans le goal-average particulier. Grâce à la meilleure défense du championnat que dirige d'une main de maître le capitaine Bouali, avec seulement 11 buts d'encaissés depuis le début de l'exercice, et la sixième attaque, avec 22 buts inscrits, le MOB n'a pas goûté la défaite depuis 8 journées d'affilée. Le souhait de la famille mobiste c'est de voir son équipe terminer la belle série avec succès, ce qui va lui assurer définiL. C. tivement le titre.

LES CRABES COMME ON LES AIME ! MINHOU ADIHEVSEN L'MOB THOURA

g Par ABDELLAH AÏT AMRANE

Qu’y a-t-il de mieux qu'une victoire en déplacement ?

L

e Mouloudia de Béjaïa est sorti indemne de son déplacement à Bou Saâda, où les Vert et Noir sont revenus avec les trois points de la victoire. Une victoire salutaire, qui permet aux Crabes de demeurer à la 1re place, avec deux points d'avance sur le dauphin, le NARB Réghaïa, qui même s’il a gagné à domicile par la plus petite des marges face au Widad de M'sila, il n'empêche que ce n'est pas suffisant pour détrôner un leader, qui n'est pas prêt à lâcher prise, à trois journées de la fin du championnat. En effet, cette victoire fera du bien pour le club qui a réussi l'essentiel donc face aux gars de Bou Saâda, et ce, à trois journées de la fin du championnat.

Encore quatre points et le tour est joué

Les prochaines sorties des Béjaouis s'avèreront décisives, notamment cette

rencontre de la 24e journée qui verra les camarades de Sofiane Idirène recevoir l'USM Khenchela, soit une équipe que les Vert et Noir ont épinglée à Khenchela même sur le score d’ un but à zéro, signé, pour rappel, par le milieu de terrain, Djebar Akrour. Alors qu’au même moment, les Réghaouis joueront gros face au MC Mekhadma et la JS Djijel recevra le NC Magra. Si on fait le compte, sur les neuf points possibles, le Mouloudia aura besoin d'au moins quatre points pour s'assurer de décrocher cette 1re place qui lui permettra le cas échéant d'accéder en Ligue II professionnelle.

Et de huit matches sans défaite pour les Crabes CLASSEMENT APRÈS LA 23e journée/ Groupe Centre/Est ES Collo - USM Aïn Beida 1-0 USM Khenchela - JS Djijel 1-1 Hamra Annaba - AS Aïn M'lila 1-1 NARB Réghaïa - WR M'sila 1-0 USM Sétif - MC M'khadma 1-1 NC Magra - ES Sour El Ghozlane 2-0 AB Bou Saâda - MO Béjaïa 1-2

Ils sont époustouflants ces Vert et Noir du MO Béjaïa. En effet, depuis la défaite subie à Réghaïa devant l'actuel dauphin, les capés de Youcef Bouzidi n'ont point perdu de match. Il sont donc sur une série de huit rencontres sans revers, ponctuées par quatre victoires, dont la dernière en déplacement face à l'ABS, alors que les autres ont été réussies à domicile face, respectivement, la JS Djijel (16e journée sur le score de deux buts à

CLASSEMENT 1-MO Béjaïa 2-NARB Réghaïa 3-JS Djijel 4-AS Aïn M'lila 5-USM Sétif -E.Collo 7- WR M'sila 8- A.Bou Saâda -USM Aïn Beida -MC Mekhdama 11- NC Magra 12- ES Ghozlane -USM Khenchela -Hamra Annaba

41 Pts 39 // 37 // 35 // 33 // 33 // 32 // 30 // 30 // 30 // 29 // 19 // 19 // 19 //

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

zéro), le MC Mekhadma (20e journée sur le score d'un but à zéro) et Hamra Annaba (22e journée avec le même score d'un but à zéro). Les autres rencontres ont été ponctuées par des nuls, dont trois en déplacement face au WR M'Sila, l'USM Sétif et l'E Collo. En tout, les Vert et Noir ont récolté 16 points sur les 24 possibles. La défense a encaissé trois buts, alors que l'attaque, quant à elle, a inscrit huit buts, donc une moyenne de 1 but par match. A. A. A.

Ce qui leur reste à jouer :

Le MOB : USM Khenchela (24e journée) et NC Magra (26e journée) à Béjaia, l'ES Sour El Ghozlane (25e journée) à Sour. Le NARBR : MC Mekhdma (24e journée) et USM Sétif (2e journée) en déplacement et Hamra (26e journée) à domicile. La JSD : NC Magra (24e journée) et USM Sétif (25e journée) à domicile et A. Bou-Saâda (26e journée) en déplacement.


18

Maracana N°1433 — Dimanche 29 Mai 2011

PUBLICITÉ

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya de Ouargla Daïra de Hassi Messaoud Commune de Hassi Messaoud Code fiscal : 098430045055810

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N° 16/2011 Le président délégué de la commune de Hassi Messaoud lance un avis d’appel d’offres national restreint pour : Renforcement et réhabilitation de la route du carrefour puits historique vers établissement nouvelle ville Toutes les entreprises intéressées par le présent avis d’appel d’offres peuvent retirer le cahier des charges auprès du bureau des marchés de la commune de Hassi Messaoud, contre paiement de 2000,00 DA. Exonérés les soumissionnaires qui ont participé à l’appel d’offres précédent n° 10/2011. L’offre technique et l’offre financière composées séparément des pièces suivantes : L’offre technique est constituée des pièces suivantes : 1- Déclaration de probité dûment remplie, signée, cachetée et datée 2- Déclaration à souscrire dûment remplie, signée, cachetée et datée 3- Copie légalisée du certificat de qualification et de classification professionnelles activité principale travaux publics, catégorie 3 et plus, en cours de validité à la date d’ouverture des plis 4- Copie légalisée du registre du commerce 5- Copie légalisée du statut de l’entreprise (personne morale) 6- Copie légalisée d’attestation de dépôt des comptes sociaux pour la société 7- Copie légalisée du casier judiciaire du signataire du soumissionnaire lorsqu’il

s’agit d’une personne physique et du gérant ou du directeur général de l’entreprise lorsqu’il s’agit d’une société en cours de validité à la date d’ouverture 8- Copie légalisée du code fiscal 9- Copie légalisée des bilans fiscaux des 03 dernières années passées (2007, 2008, 2009) 10- Références professionnelles de l’entreprise, annexée de justificatifs (des projets réalisés durant les 04 dernières années (2007-2010) 11- Planning prévisionnel d’exécution des travaux 12- L’instruction aux soumissionnaires dûment remplie, signée, datée et cachetée 13- Critères de choix dûment rempli, signé, daté et cacheté 14- Etat de renseignements dûment rempli, signé, daté et cacheté 15- Cahier des prescriptions spéciales (CPS) dûment rempli, signé, daté et cacheté 16- Moyens matériels mis à la disposition du projet appuyé par justifications suivant le cahier des charges 17- Moyens humains de l’encadrement du projet appuyé par justifications suivant le cahier des charges 18- Copie légalisée de l’extrait de rôle apuré ou accompagné d’un échéancier en cas de dette en cours de validité à la date d’ouverture des plis 19- Copie légalisée de la mise à jour CASNOS en cours de validité à la date d’ouverture des plis, accompagnée d’un échéancier en cas de dette

20- Copie légalisée de la mise à jour CNAS en cours de validité à la date d’ouverture des plis accompagnée d’un échéancier en cas de dette 21- Copie légalisée de la mise à jour CACOBATPH en cours de validité à la date d’ouverture des plis accompagnée d’un échéancier en cas de dette L’offre financière est constituée des pièces suivantes : 1- Modèle de soumission dûment rempli, signé, daté et cacheté 2- Bordereau des prix unitaires dûment rempli, daté et signé 3- Devis estimatif et quantitatif dûment rempli, daté et signé Les offres doivent être déposées par porteur au secrétariat du président délégué de la commune de Hassi Messaoud. L’offre technique : Mise dans une enveloppe fermée et cachetée portant la mention suivante : Avis d’appel d’offres national restreint Renforcement et réhabilitation de la route du carrefour puits historique vers établissement nouvelle ville - Offre technique L’offre financière : Mise dans une enveloppe fermée et cachetée portant la mention suivante : Avis d’appel d’offres national restreint Renforcement et réhabilitation de la route du carrefour puits historique vers établissement nouvelle ville - Offre financière -

Maracana N° 1433— Dimanche 29 Mai 2011 - Anep N° 857 463

République Algérienne Démocratique et Populaire

WO∂FA∞« WO©«dIL¥b∞« W¥dz«eπ∞« W¥¸uNLπ∞«

Ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière

‹UOHA∑ºL∞« ÕöÅ≈Ë ÊUJº∞«Ë W∫B∞« …¸«“Ë

Direction de la santé et de la population de Ouargla

ÊUJº∞«Ë W∫B∞« W¥d¥b± WKÆ¸Ë W¥ôu∞

Adresse : rue Si El Houès Ouargla NIF : 40.80.16.0000.3.00.41

Les deux enveloppes indiquées ci-dessus doivent être mises à leur tour dans une autre enveloppe fermée, anonyme et portant la mention suivante : A Monsieur le président délégué de la commune de Hassi Messaoud «A ne pas ouvrir» - Avis d’appel d’offres national restreint N° 16/2011 Renforcement et réhabilitation de la route du carrefour puits historique vers établissement nouvelle ville Le délai de préparation des offres est fixé à 15 jours à partir de la première date de parution dans le Bomop où la presse. Le dépôt des offres aura lieu le dernier jour de la durée de la préparation des offres et l’heure limite de dépôt des offres est fixée à 14h, en cas de jour férié ou week-end, la préparation des offres sera prorogée jusqu’au jour ouvrable qui suit. Les offres qui parviendront après 14h de la date de dépôt des offres ci-dessus ne seront pas reçues par le service contractant. Les soumissionnaires restent engagés par leurs offres pendant une durée de 105 jours à partir de la date des dépôts des offres. N. B. : Le dernier jour ouvrable de la date limite de dépôt des offres à 14h30, la commission d’ouverture ouvrira les plis des offres technique et financière en séance publique et en présence de l’ensemble des représentants des soumissionnaires désirant assister à l’ouverture.

WO∂FA∞« WO©«dIL¥b∞« W¥dz«eπ∞« W¥¸uNLπ∞« République Algérienne Démocratique et Populaire

‹UOHA∑ºL∞« ÕöÅ≈Ë ÊUJº∞«Ë W∫B∞« …¸«“Ë Ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière Direction de la santé et de la population de Ouargla

ÊUJº∞«Ë W∫B∞« W¥d¥b± WKÆ¸Ë W¥ôu∞

Adresse : rue Si El Houès Ouargla NIF : 40.80.16.0000.3.00.41

AVIS D’INFRUCTUOSITÉ

AVIS D’INFRUCTUOSITÉ

Conformément aux dispositions des articles 114 et 125 du décret présidentiel N° 10-236 du 07 octobre 2010 portant réglementation des marchés publics, modifié et complété, la Direction de la santé et de la population de la wilaya de Ouargla informe l’ensemble des soumissionnaires qui ont participé à l’avis d’appel d’offres restreint N° 32/DSP/2011 relatif à : «L’acquisition de cinq (05) clino mobiles pour les établissements de santé de proximité» paru dans les quotidiens :

Conformément aux dispositions des articles 114 et 125 du décret présidentiel N° 10-236 du 07 octobre 2010 portant réglementation des marchés publics, modifié et complété, la Direction de la santé et de la population de la wilaya de Ouargla informe l’ensemble des soumissionnaires qui ont participé à l’avis de concours d’architecture N° 15/DSP/2011 relatif à : «L’étude et suivi de projet de la réalisation d’un service des urgences médico-chirurgicales à Ouargla» paru dans les quotidiens :

- El Adjoua (en langue arabe) en date du 02 avril 2011. De l’infructuosité de l’appel d’offres.

- Maracana (en langue française) en date du 10 mars 2011 - El Adjoua (en langue arabe) en date du 10 mars 2011 De l’infructuosité de l’avis de concours.

Les soumissionnaires désirant consulter les résultats de l’évaluation de leurs offres techniques et financières peuvent prendre attache auprès de la Direction de la santé et de la population de la wilaya de Ouargla, rue Si El Houes - service planification - au plus tard trois (03) jours à compter du premier jour de la publication de cet avis. Maracana N° 1433— Dimanche 29 Mai 2011 - Anep N° 857 283

Les soumissionnaires désirant consulter les résultats de l’évaluation de leurs offres techniques et financières peuvent prendre attache auprès de la Direction de la santé et de la population de la wilaya de Ouargla, rue Si El Houes - service planification - au plus tard trois (03) jours à compter du premier jour de la publication de cet avis. Maracana N° 1433— Dimanche 29 Mai 2011 - Anep N° 857 192

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°1433 — Dimanche 29 Mai 2011

DIVISIONS INFÉRIEURES

19

Ce n'est pas encore gagné pour la JS Azzazga RÉGIONALE II/GROUPE DE KABYLIE/28E JOURNÉE

E

g Par ABDELLAH AÏT AMRANE

La prochaine journée sera décisive

A ce titre, l'on notera le choc qui opposera le leader, la JSA, à son poursuivant immédiat, l'ESA, au stade de Boukersi d’Azzazga, où le vaincu risque de se voir distancer par son vis-à-vis, puisqu'en cas de victoire, l'une de ces deux équipes aura fait un grand pas pour l'acquisition de la 1re place qui lui ouvrira grandes les portes de l'accession en Régionale I. La victoire est importante pour les deux équipes, surtout pour la JSA qui ira par la suite en découdre avec le MC Bouira au stade Salah Bourouba, alors que l'ES Azzefoun recevra l'Espérance de Timezrit. Les deux dernières rencontres seront déliRÉSULTATS COMPLETS : MC Bouira - O Boumerdès ES Azzefoun - JS Bordj Menaïel OC Azzazga - JS Azzazga ORB Akbou - LC Iflissen JS Tichy - ASC El Hachimia SS Sidi Aïch - HC Aïn Bessam ES Birghbalou - ES Timezrit Exempt : NRB Sidi Daoud

2-2 2-0 0-0 2-1 1-0 4-0 3-2

ça se complique pour la JS Bordj Menaïel et l'OC Azzazga

Ph. Maracana

n effet, à la faveur de la victoire du dauphin, l'Etoile Sportive d'Azzefoun chez elle face à la JS Bordj Menaïel, et celle de la Jeunesse Sportive de Tichy à Bakaro (fief des Tichiotes) face à l'Association Sportive Club d'El Hachimia, l'écart qui sépare le leader et le deuxième d'un côté est d'un seul point, et entre le leader et le troisième il n'est que de deux points, l'on peut déduire que la première place n'est pas encore acquise pour l'actuel chef de file, d'où le danger qui pourrait venir de l'une de ces deux équipes qui le suivent de près. En effet, les deux équipes que sont l'ESA et la JST ne sont pas près à lâcher prise, mais de jouer leurs cartes à fond.

rapport au troisième, alors qu'il ne reste que deux journées à disputer.

cates, et l'ESA ne doit pas lâcher prise si elle veut créer la surprise et coiffer au poteau son voisin de la JSA. Quant au troisième, la Jeunesse Sportive de Tichy, cette dernière recevra pour le compte de l'avant-dernière journée le Soummam Sport de Sidi Aïch, alors que pour la dernière journée, les littoraux de Tichy iront rendre visite à une équipe de Sidi Daoud qui n'a plus rien à perdre, autrement dit qui jouera sans pression, Classement : 1-JS Azzazga 2-ES Azzefoun 3-JS Tichy 4-HC Aïn Bessam 5-O.Boumerdès 6-ES Timezrit -ORB Akbou 8-SS Sidi Aïch 9-MC Bouira 10-LC Iflissen 11-NRB Sidi Daoud -OC Azzazga 13-JS Bordj Menaïel 14-ES Birghbalou 15-ASC El Hachimia

51 points 50 points 49 points 46 points 40 points 39 points 39 points 38 points 35 points 34 points 31 points 31 points 28 points 21 points 18 points

puisque cette équipe n'est concernée ni par l'accession ni par le maintien. C'est pour dire que les deux prochaines journées les rencontres seront décisives et palpitantes à suivre.

Aïn Bessam hors course

Elle y a cru cette équipe du Hamzaoui Club de Aïn Bessam, mais la débâcle qu'elle avait subie vendredi passé devant les Diables rouges de Sidi Aïch qui l'a écrasé sur le score de 4 à 0 au stade de l'Amitié de Sidi Aïch, a fait que les affaires des gars de Aïn Bessam sont compliquées pour espérer conquérir cette 1re place et même la deuxième ou la troisième, car avec un écart de cinq points par rapport au dauphin, et trois par Ce qui reste à jouer : 29e journée HC Aïn Bessam - NRB Sidi Daoud ASC El Hachimia - ORB Akbou LC Iflissen - OC Azzazga JS Azzazga - ES Azzeffoun JSB Menaïel - MC Bouira O Boumerdès - ES Birghbalou JS Tichy - SS Sidi Aïch Exempt : ES Timezrit

La deuxième nommée n'a pas réussi grandchose avec un nul concédé à domicile devant le leader, et qui pointe aujourd'hui à la 11e place, ex-æquo avec le Nadi Riadhi de Sidi Daoud qui a été forcé au repos, alors que la première nommée a trébuché devant le dauphin. Deux résultats qui n'arrangent pas les affaires des deux équipes citées, qui vont devoir sortir le grand jeu lors des deux dernières journées, où elles doivent faire le plein et espérer des faux pas des deux équipes qui sont si proches d'elles, à savoir le MC Bouira et le LC Iflissen qui ont connu des contre-performances avant-hier, où l'Echaâbiya de Bouira a cédé deux précieux points chez elle face à l'Olympique de Boumerdès, alors qu'Iflissen a laissé des plumes pour la énième fois en déplacement, et cette fois elle a été battue par l'Olympique d'Akbou sur le score de 2 buts à 1. Là aussi, les prochaines sorties de ces deux équipes seront décisives. On notera que le LC Iflissen recevra son voisin de l'OC Azzazga, où la victoire est interdite pour l'une comme pour l'autre équipe, cela même si elle sera beaucoup plus importante pour les gars de Cheurfa Nbahloul. La JS Bordj Menaïel recevra chez elle le Nacéria de Bouira. A. A. A. 30e journée ES Birghbalou - JSB Menaïel MC Bouira - JS Azzazga SS Sidi Aïch - LC Iflissen OC Azzazga - ASC El Hachimia ORB Akbou - HC Aïn Bessam NRB Sidi Daoud - JS Tichy ES Azzeffoun - ES Timezrit Exempt : O Boumerdès

Les Tadmaïtis reviennent de loin HONNEUR DE TIZI-OUZOU 28E JOURNÉE

CRB TIZI-OUZOU 1 - JS TADMAÏT 1

Fiche technique

Stade : Oukil Ramdane Affluence : moyenne Arbitres : Hacini, Toulaït, Rekkas Buts : Mezioudène (81), JST, Berkani (61') CRBTO Avertissements : Meziane (16'), Tameche (26'), Oukal 79') JST ; Zidane (52'), Madani (54') Rouibet 76') CRBTO Expulsions : Rouibet (89') CRBTO

CRBTO :

Rouibet, Noual, Maoudj, Madani Medaouri,Belmadani, Belmassaoud, Sebai ( Hemar 51'), Laliam ( Adjaz (57'), Berkani, Zidane (Ferhat 76') Entraîneur : Boudjemaâ

JS Tadmait :

Tamèche, Boulahia, Demri, Meziane, Bouhraoua (Mazari 84'), Belgaïd (Dehmani 22), Aberkane (Mekkiri 67'), Hamdi, Mezioudène Entraîneur : Meziane

g Par SAÏD ABERKANE

En se déplaçant au stade Oukil Ramdane de TiziOuzou pour affronter l'équipe locale, le CRBTO, le dauphin du championnat Honneur n'a pas réussi à se défaire de son vis-à-vis et s'est contenté d'un match nul sur le score d'un but partout.

P

ourtant, ce sont les locaux qui ont ouvert les hostilités, avec cette multitude d’occasions nettes de scorer, qui ont

d'ailleurs payé, puisque le dangereux attaquant Berkani a réussi à planter une banderille, qui a permis à son équipe de prendre l'avantage sur les Tadmaïtis à la 61'. Juste après cette réalisation des locaux, les visiteurs de la JST accentuent la cadence, en se créant plusieurs occasions mais en vain ; on s'attendait à ce que les poulains de Boudjemaâ, du CRBTO, gèrent le match à leur guise, tout en essayant d'ajouter d'autres buts, mais ce n'était pas le cas, et ce sont les poulains de Rachid Meziane qui ont réussi à réduire le score cinq minute avant la fin de la rencontre, synonyme d'égalisation par l'attaquant Hafid Mezioudene, suite à une remise de la tête de Moh Dehmani. Donc,

RÉSULTATS DE LA 28E JOURNÉE CRB Tizi-Ouzou 1 - JS Tadmaït1 US Tala Athmane 0 - JS Aït Yahia Moussa 2 KC Taguemount 3 - ASC Ouaguenoun 0 JS Boukhalfa 1 - ES Sikh Oumedour 0 CRB Mekla 0 - US Sidi Belloua 0 FC Mechtras 1 - ES Draâ El Mizan 1 O Tizi Rached 4 - US Beni Douala 0 USM Draâ Ben Khedda - DC Boghni s'est joué hier

les Tadmaïtis reviennent de loin et arrivent à contraindre le CRB Tizi-Ouzou au partage des points. Il faut dire que les visiteurs ne doivent s'en prendre qu'à euxmêmes, car ils auraient pu l'emporter. Les deux dernières journées s'annoncent d'ores et déjà serrées entre les équipes qui aspirent à accéder au palier de la Régionale II. S. A.

Classement DC Boghni CRB Tizi-Ouzou USM Draâ Ben Khedda JS Boukhalfa ES Draâ El Mizan FC Mechtras ES Sikh Oumeddour KC Taguemount US Beni Douala ASC Ouaguenoun US Sidi Belloua CRB Mekla O Tizi Rached JS Tadmaït US Tala Athmane JS Ait Yahia Moussa

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Pts 65 52 51 48 45 39 34 34 33 30 28 28 28 25 24 22

Meziane : «La victoire nous a échappé»

Le premier responsable technique du club de la JS Tadmaït, en l'occurrence Rachid Meziane, que nous avons approché à la fin de la rencontre face au CRB Tizi-Ouzou, ce dernier nous déclaré ce qui suit : «Ce point ramené de l'extérieur est bénéfique pour nous afin de remonter au classement et nous éloigner de la zone rouge, mes joueurs ont fait de leur mieux. C'est vrai qu'on a raté beaucoup d'occasions, notamment en première période. Je dirais aussi que la victoire nous a échappé aujourd'hui. Je tiens à féliciter mes joueurs pour leur prestation. Maintenant, je pense que la confiance est retrouvée, et on doit rester sur cette dynamique afin de terminer la saison en beauté et sur une bonne note.» S. A.


20

Maracana N°1433 — Dimanche 29 Mai 2011

MATTHÄUS : «On me juge sur mon passé de joueur» En septembre 2010, Lothar Matthäus a été officiellement nommé sélectionneur national de la Bulgarie. Depuis l'arrivée aux commandes du recordman des sélections en équipe d'Allemagne, l'équipe surprise de la Coupe du Monde de la FIFA 1994 semble avoir retrouvé des couleurs. Les chiffres parlent d'eux-mêmes : l'ancien capitaine du Bayern Munich totalise trois victoires, pour un nul et une défaite. FIFA.com a rencontré Matthäus pour un entretien exclusif, au cours duquel il passe en revue la Bundesliga, les nouvelles stars du football allemand, la Nationalmannschaft, l'équipe de Bulgarie et la qualification pour le prochain UEFA EURO 2012.

Lothar Matthäus, vous avez certainement suivi la saison de Bundesliga. Que pensez-vous du nouveau champion ? Le Borussia Dortmund est incontestablement la bonne surprise de la saison. Personne ne s'attendait à voir le BVB à ce niveau. Cette jeune équipe mérite pourtant largement son titre. C'est elle qui a produit le meilleur football tout au long de la saison. Vous avez vous-même été sacré champion d'Allemagne à sept reprises. D'après vous, que réserve l'avenir au Borussia Dortmund ? Je crois qu'en 2011/12, le titre n'échappera pas au Bayern. Les événements vont confirmer cette analyse au cours des prochains mois. Toutefois, le BVB possède une jeune équipe, avide de succès. Je pense que Dortmund a une belle carte à jouer au niveau national et européen. En tout cas, le groupe composé par Jürgen Klopp est suffisamment riche pour bien figurer sur les deux tableaux. Vous avez déjà eu l'occasion de croiser Jürgen Klopp. Que pensez-vous de cette nouvelle génération de techniciens, qui proposent un style plus ouvert et plus proche des joueurs ? Chaque entraîneur, qu'il soit jeune ou vieux, a un style qui lui est propre. Klopp et Thomas Tuchel, de Mayence, profitent de la faible différence d'âge avec leurs joueurs pour instaurer un autre type de relations. Ils sont à mi-chemin entre le grand frère et la figure d'autorité. Néanmoins, je ne crois pas que ces nouveaux venus soient forcément meilleurs que leurs aînés, comme Jupp Heynckes ou Felix Magath, qui reste à mes yeux l'un des meilleurs techniciens allemands. Klopp et Tuchel doivent s'imposer sur la durée avant de prétendre rivaliser avec les plus grands. Pensez-vous que le fait d'avoir été un grand joueur constitue un avantage au moment d'embrasser la carrière d'entraîneur ? Dans mon cas, cela s'est fait tout naturellement. Quand je jouais, j'étais déjà le relais de mes

entraîneurs sur le terrain. D'une certaine façon, j'étais programmé pour m'asseoir sur le banc. Cependant, cette expérience peut parfois constituer un handicap. On a tendance à me juger d'après mon passé de joueur. On attend parfois de moi des choses irréalistes. Malheureusement, pour gagner, il faut s'en donner les moyens. Douze entraîneurs ont été remerciés au cours de la saison en Bundesliga. Comment jugez-vous cette situation ? C'est toujours la même chose. Virer un entraîneur n'est pas une garantie de succès. On l'a bien vu avec ce qui s'est passé à Francfort. Ce traitement est souvent injuste à l'égard des techniciens, mais ça fait partie des risques du métier. Quand la pression des supporters et des sponsors est trop forte, les dirigeants doivent réagir. Wolfsburg a eu raison de faire revenir Felix Magath. A l'inverse, la greffe Christoph Daum n'a pas pris à Francfort. Au final, il ne faut jamais oublier que ce sont les joueurs qui sont sur le terrain… Comment expliquez-vous que tant de jeunes joueurs aient ainsi crevé l'écran ? Mario Götze et Kevin Großkreutz ont signé de très belles performances avec le BVB. Shinji Kagawa s'est montré très à son avantage, jusqu'à sa blessure en début d'année. Je pense aussi à Marco Reus, du Borussia Mönchengladbach, qui a réussi une excellente saison. Les jeunes d'aujourd'hui bénéficient d'une meilleure formation. Les clubs possèdent désormais de véritables centres, ce qui leur permet de contrôler toutes les étapes du développement d'un footballeur. Fort logiquement, ils intègrent donc plus rapidement les groupes pros. Cette situation est-elle bénéfique pour l'équipe d'Allemagne ? Sans aucun doute. On le voit à travers les résultats de nos sélections de jeunes. Le football allemand a rattrapé son retard sur l'Espagne, l'Italie et d'autres grandes nations. La Mannschaft profite aussi de cette évolution. L'année dernière, nous avons atteint la

80 Bd BOUGARA EL-BIAR / ALGER Société à responsabilité limitée (SARL HALINES) Au capital de 100.000,00 DA Siège social : 237 Bd BOUGARA EL-BIAR / ALGER RC N° 16/00-09777.17.B.08

ETUDE NOTARIALE DE MAîTRE BEKIOUA MOUFIDA

DEPOT DU PROCES-VERBAL DE L’ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE L’an deux mille onze, et le trente mars à 15h00, l’assemblée générale extraordinaire s’est réunie au siège de la SARL «HALINES» sis au 237 Bd Bougara - El-Biar - Alger. L’ordre du jour avait pour but d’étudier le pouvoir de signature commun conféré aux gérants de la société ; l’assemblée a adopté la résolution unique concernant la décision des associés de séparer le pouvoir de signature commun délégué à M. FERDJALLAH ABDELNACER (en tant que gérant non associé) et à M. JADA NOURDINE (en tant que gérant associé) pour signer séparément tout document de la société notamment en ce qui concerne la gestion du compte bancaire de la société. La séance est levée à 17 heures après l’adoption de l’ordre du jour. Pour avis le Notaire

INTERNATIONALE

troisième place de la Coupe du Monde avec l'une des équipes les plus jeunes du tournoi. L'Allemagne en a surpris plus d'un. Nous avons toujours joui d'une bonne réputation mais, désormais, nous sommes enviés pour notre style de jeu attrayant. Aujourd'hui, l'Allemagne ne compte plus seulement sur ses qualités physiques, mais aussi sur sa technique. Nous avons besoin de joueurs intelligents, capables d'utiliser leur tête pour faire la différence. Notre équipe est toujours très compétitive sur le plan physique, mais elle a acquis d'autres atouts. Est-ce cela qui vous manque pour ramener la Bulgarie vers les sommets du football européen, comme ce fut le cas dans les années 1990 ? Les possibilités sont limitées en Bulgarie. Elles n'ont en tout cas rien de comparable avec ce qui se fait en Allemagne. La différence se joue au niveau de la formation et des clubs. Il y a des jeunes de grand talent, ici. Malheureusement, sans un suivi de qualité, il leur sera difficile d'atteindre le très haut niveau. C'est pour cette raison que je souhaite que ces jeunes partent à l'étranger le plus tôt possible, afin de s'aguerrir. Personnellement, je suis convaincu que tous mes internationaux auraient leur place en Bundesliga. Faut-il en conclure que la Bulgarie n'est pas près de rejouer les premiers rôles ? Il faut être réaliste. On n'est plus en 1994. Le football a évolué et l'ambiance dans le pays n'est plus du tout la même. Les gens doivent lutter pour joindre les deux bouts. L'argent manque dans de nombreux domaines, y compris les plus essentiels. Le football bulgare souffre aussi de cette situation et sa capacité à concurrencer les grosses cylindrées européennes s'en ressent évidemment. En qualifications pour l'UEFA EURO 2012, la Bulgarie occupe la quatrième

PUBLICITÉ

place du Groupe G, derrière l'Angleterre, le Monténégro et la Suisse. La qualification s'est elle déjà envolée ? À cause des deux défaites concédées à l'époque de Stanimir Stoilov, mon prédécesseur, nos chances de qualification sont minces. Je suis assez grand pour voir que nous sommes en mauvaise posture. Pour commencer, nous ne sommes plus maîtres de notre destin, puisque nos espoirs dépendent des résultats des autres équipes. Une victoire au Monténégro début juin constituerait cependant un pas dans la bonne direction. Si nous venions à échouer, nous pourrions nous concentrer immédiatement sur notre prochain objectif : la qualification pour la Coupe du Monde 2014. Vous n'avez marqué qu'un but en quatre matches. L'absence de Dimitar Berbatov, meilleur buteur de la Premier League, se fait-elle toujours sentir ? Pour moi, tout est une question d'équilibre. Il ne faut pas privilégier l'attaque au détriment de la défense. Bien entendu, le bilan n'est pas bon mais, avec un peu de réussite, nous pourrions compter un ou deux buts en plus, voire même une victoire supplémentaire. Berbatov ne veut plus jouer pour la Bulgarie. Je ne vois pas l'intérêt de spéculer sur ce qui se serait passé, s'il avait été là. L'important, c'est que ceux qui sont sélectionnés donnent le meilleur d'eux-mêmes. Parmi eux, il y a notamment votre capitaine, Stilian Petrov. Quel rôle joue-t-il en sélection ? En tant que sélectionneur, j'aime établir une hiérarchie stricte. Petrov est aujourd'hui ma voix sur le terrain, comme j'avais été celle de Franz Beckenbauer en 1990. Je sais qu'il est très apprécié de ses coéquipiers. En outre, nous sommes souvent en contact. Personnellement, je suis très heureux de pouvoir compter sur quelqu'un comme lui.

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE

Ministère du Logement et de l’Urbanisme Wilaya d’Adrar Direction du logement et des équipements publics NIF : 002 01 01 5000 581

AVIS D’INFRUCTUOSITÉ DU CONCOURS NATIONAL N° 56/2011 Conformément aux dispositions de l’article 34 du décret présidentiel N° 10-236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics, modifié et complété, la Direction du logement et des équipements publics de la wilaya d’Adrar informe l’ensemble des bureaux d’études soumissionnaires ayant participé à l’avis pour un concours national d’architecture N° 56/2011 publié dans le journal Maracana du 30/04/2011 et dans El Michouar Essiyassi du 28/04/2011 ainsi que dans le Bomop, portant l’étude et suivi pour la réalisation d’une salle de sport au lycée Tinerkouk, dans le cadre du programme de consolidation de la croissance économique (P.C.C.E 2010), qu’après analyse des offres, cet avis a été déclaré infructueux du fait que le nombre de plis préqualifiés est insuffisant (deux «02» plis). Maracana N° 1433— Dimanche 29 Mai 2011 - Anep N° 857 336

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

Maracana N°1433 — Dimanche 29 Mai 2011

Mon enfant tousse encore

La toux est un mécanisme physiologique qui n'est pas toujours synonyme d'infection. Pour la soigner, il faut avant tout chercher à comprendre ce qui la provoque.

L

a toux sèche est un réflexe vital, souvent occasionné par l'irritation des voies respiratoires. Si votre bébé tousse, c'est avant tout parce que certains récepteurs de sa muqueuse respiratoire choisissent de se protéger contre un agresseur. Symptôme d’une irritation des voies respiratoires, la toux sèche survient souvent la nuit et ne s’accompagne d’aucune sécrétion. En hiver, cette irritation peut être simplement provoquée par l’air trop sec de votre logement : il suffit d’humidifier l’air de la chambre de votre tout-petit et les quintes de toux nocturnes disparaitront comme elles étaient venues. En revanche, si elle persiste, il est important de consulter le médecin qui recherchera certains "signes d’accompagnement" (un problème digestif, un éventuel retard de croissance...) pour déterminer ce qui provoque ces quintes de toux. Car cela peut aller du reflux gastro-oesophagien à l'asthme ou à l’oxyurose (les vers intestinaux). Evitez, donc, de lui donner du sirop antitussif car cela masquerait les symptômes

sans pour autant traiter la cause ! Une vigilance qui s’impose d’autant plus que beaucoup de ces sirops sont souvent contreindiqués chez les toutpetits. PENSEZ AU BILAN ORL Une toux chronique, qui cesse puis reprend, doit être prise au sérieux. Une consultation médicale ORL approfondie permettra d’en déterminer la cause : foyer infectieux qui s’est développé, corps étranger "inhalé" par inadvertance et qui est allé se nicher dans les bronches, sinusite latente ou tout simplement allergie (surtout s’il y a des antécédents familiaux). Une chose est sûre, elle n’est sûrement pas "d’origine nerveuse" car ces toux spasmodiques concernent surtout les enfants de plus de 10 ans. SA TOUX EST PLUTÔT GRASSE C’est le classique "rhume qui descend sur les bronches". Au cours de la rhino, les sécrétions nasales tombent au fond de la gorge de votre bébé et le font tousser, surtout lorsqu'il est en position allongée. Cette toux s'accompagne parfois d’un peu de fièvre. La rhino dégénérant, les bronches réagissent en sécrétant des mucosités dont votre essaye de se débarrasser en toussant puis en déglutissant. Cette fois, le recours à un sirop antitussif risquerait tout simplement de stopper cette évacuation naturelle et de provoquer un encombrement bronchique. Et ne croyez pas pour

autant bien faire en optant pour un sirop fluidifiant sans en parler au médecin, car ces médicaments ne devraient jamais être administrés sans prescription médicale. Humidifiez l'air de sa chambre et nettoyez régulièrement son nez avec un spray d'eau de mer. Mais attention : si la toux grasse s’accompagne de sifflements ou que votre bébé est tellement "encombré" qu’il refuse de s’alimenter ou qu’il vomit, il faut consulter rapidement car il peut s’agir d’une bronchiolite. ET SI C'ÉTAIT UNE LARYNGITE ? Une toux déchirante qui ressemble à des aboiements et réveille votre bébé au beau milieu de la nuit est le signe d’une laryngite. Le son très particulier de cette toux rauque permet de la reconnaître dès la première quinte ! Habituellement sans gravité, la laryngite peut rapidement dégénérer chez les tout-petits car leur larynx déjà étroit, peut être rétréci plus encore par l’inflammation, ce qui les empêche de respirer. Première chose à faire : asseoir Bébé sur vos genoux dans la salle de bains, tous robinets d’eau chaude ouverts, car l’air chaud et humide décongestionne les voies respiratoires. Deuxième impératif : appeler le médecin de garde qui mettra en route un traitement, le plus souvent à base de cortisone, pour éviter la récidive.

21

FALAFEL

INGREDIENTS - 500g de pois chiches - 80g de farine - 1 bouquet de persil haché - 3 gousses d’ail - 1 oignon - 1c.à.c de cumin - 1c.à.c de piment doux - Huile pour friture - Sel, poivre PREPARATION TEMPS DE PREPARATION : 90 mn - Faire tremper les pois chiches lavés dans l’eau froide pendant au moins 12 heures, puis égoutter. - Mettre les pois chiches trempés dans une cocotte, ajouter de l’eau et le sel .porter à ébullition et laisser cuire à feu doux pendant une heure et demie. Egoutter. - Mixer les pois chiches, le persil haché, l’oignon haché, les gousses d’ail. - Mélanger dans un saladier la purée de pois chiches avec la farine, le piment doux, le cumin. Saler, poivrer. Former de ce mélange des petites boules de forme d’abricot. - Faire frire dans l’huile chaude jusqu’à ce qu’elles soient un peu dorées.

NATTE DE PÂTE FEUILLETÉE

INGREDIENTS - 4 petits suisses sans sucre - 120g de farine - 120g de beurre - Un peu de sel - 1 sachet de levure pâtissière - Un peu de graines de sésames grillées PREPARATION - Mettre la farine tamisée dans un récipient et creuser un puit, ajouter le beurre ramolli et les petits suisses, la levure et le sel, mélanger bien jusqu’à ce que la préparation soit homogène. - Rouler la pâte entre vos mains et former une boule, filmer-la dans du papier sulfurisé et laisser reposer 30 minutes. - Former des boudins avec la pâte de 30cm de long, on prend 2 boudins pour façonner une natte, continuer l’opération jusqu’à l’épuisement des boudins, disposer-les sur une plaque recouverte de papier cuisson, décorer-les avec les graines de sésames grillées - Faire cuire dans un four moyennement chaud. - Disposer-les sur un plat.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


22

Jeux-Détente

Maracana N°1433 — Dimanche 29 Mai 2011

MOTS FLÉCHÉS N° 721

SOLUTION MOTS FLÉCHÉS N° 720

LA BLAGUE Assis sur le bord du lit, la mère de Julie lui chante une chanson de dormir pour s'endormir plus vite. Elle continue à chanter... Julie, soupire: -Oh, maman serait-il possible que je puisse dormir ou tu veux continuer de chanter ?

CITATION "Vous dites que la gloire est l'estime de l'homme, Et que la paix de l'âme est l'estime de Dieu." Sully Prud'homme, Poésies.

MOTS CROISÉS N° 721 A

B

C

D

E

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 02192.62.25

F

G

H

I

J

K

L

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 720

VERTICALEMENT

HORIZONTALEMENT

A - Tournerait pour rien B - Obligatoire C - Exposée - Désert caillouteux D - Lieu de grillades Vieille dispute E - Bien tranquille Acte législatif F - Sautes - Distança G - Baquet puant - Il va lentement au Brésil H - Poudre colorante Faire vieillir I - Individus - Pointe de rose J - Sigle de grosse boîte - Enonce des bobards K - Plis d'antan Homère y serait mort Gibier de vieux gaulois L - Professions Cinquième du zodiaque

1 - Galerie de peinture 2 - Forme artistique - Elu du calendrier 3 - Rurales 4 - Bel et bien parti Attirait 5 - Ne reconnaît rien Faire un procès - Repas du mâtin 6 - Déploie - Ville de dépêche 7 - Il hâlait Cléopâtre Inutile 8 - Loge - Fait du tort 9 - Buts de promenade en mer - Chef d'orchestre 10- Araignée sédentaire - Indication de lieu

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur financier Djelloul Zerdani Directeur technique Laïd Kalila

Chargé de l’administration Djamel Touafek Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1433 — Dimanche 29 Mai 2011

06:50 : Gorg et Lala 07:05 : Percy Jackson le voleur de foudre 09:05 : Le technicien 10:35 : Michèle Laroque et Kad Merad, la rencontre 10:55 : La météo 11:00 : Tout le monde il est beau 11:45 : Dimanche + 13:00 : La semaine des Guignols 13:35 : Le petit journal de la semaine 14:00 : Action discrète 14:05 : Ne dites pas à ma mère que je suis reparti... 15:00 : Plateaux les nouveaux explorateurs 15:05 : S.A.V. des émissions 15:20 : Spécial investigation 16:10 : Desperate Housewives 16:50 : Desperate Housewives 17:35 : Les Simpson 17:55 : Zapping 18:20 : Canal Football Club 18:35 : Canal Football Club 19:50 : Multifoot 19:55 : Multifoot 21:55 : Canal Football Club

05:00 : M6 Music 06:40 Télé-achat 06:00 : Absolument stars 08:40 Flipper 08:30 : Accès privé 09:30 Flipper 09:35 Un sorciers trésor dans votre 10:20 :Les de Waverly maison Place 10:50 Sport 6 10:45 :Les sorciers de Waverly Place : Turbo 10:55 11:10 :Sonny 12:20 Recherche appartement Sonny 11:35 ou maison 12:25 American Dad ! 13:25 : Recherche appartement 12:50 American Dad ! ou maison 13:15 Stargate SG-1 14:10 : Recherche appartement 14:00 Stargate SG-1 ou maison 14:45 Stargate SG-1

Vous donnez suite à une nouvelle invitation qui vous intéresse au plus haut point. Celle-ci vous semblera correspondre mieux à vos désirs. Une belle aventure pourrait bien démarrer à l'issue de cet entretien. Gardez quand même la tête froide.

BALANCE

B L IER

SCORPION

Saisissez la belle occasion qui va se présenter à vous. Attendez-vous à connaître de bonnes relations avec une personne proche de vous. Vous n'aurez pas la déception pressentie. C'est le moment d'essayer de faire bouger les choses.

GEMEAUX

Faites en sorte de bien conduire votre barque. La prochaine proposition subtile que l'on vous fera risque de vous charmer. Mais ce sera pour vous une lourde décision à prendre. N'agissez pas à la légère, les jours qui viennent vous permettent la prudence.

SAGITAIRE

TAUREAU

Si vous sentez que vous perdez patience, essayez de ne pas le montrer. Reprenez et gardez le contrôle de vous-même en respirant profondément face à l'événement et vous n'aurez plus ce sentiment de frustration et la chance vous sourira.

Ce n'est pas la grosse forme mais cela n'est pas non plus l'abattement, Restez pratique et ne cherchez pas à vous compliquer la vie, Vous saurez vous acquitter d'une obligation contraignante sans trop de difficultés au grand étonnement de votre entourage,

Pour être en pleine forme vous avez besoin de nouvelles énergies. Vous aurez des idées neuves sur différents problèmes. Suivez votre inspiration. Laissez-la vous guider vers de nouvelles aventures. Vous êtes en forme, allez vite faire ces nouvelles découvertes.

CAP RI CORNE

Votre environnement vous rend un peu tendu et nerveux mais la chance vous sourit aussi bien dans les situations financières difficiles que dans la vie affective et sentimentale. Essayez de penser que vous êtes sur le bon orbite et que vous êtes lancé pour réussir.

VERSEAU

Avec votre forme physique, vous aurez le pouvoir de gagner une certaine indépendance. Si seulement vous vouliez prendre quelques risques supplémentaires tout vous semblerait infiniment mieux. La réussite est toute proche de vous.

Vous saurez préserver malgré tout un moral un peu endormi. Une diversion bienvenue vous conduit à réfléchir sur votre sort. Vous pensez pouvoir réaliser des prouesses dans une affaire qui vous séduit malgré les difficultés qu'elle semble présenter.

Des réels changements se profilent à l'horizon. Vous sortez enfin d'une période délicate et difficile. Votre comportement face à votre entourage s'en ressent car vous faites preuve d'énergie et de courage. Organisez votre emploi du temps en conséquences. On parlera de vous et vous risquez de sentir venir le vent. Faites gentiment preuve de plus de compréhension. Les jugements portés sur vous, vous sont plutôt favorables. Faites en sorte qu'on ne vous oublie pas trop. Vous accepterez mieux les éloges et les compliments.-

HORAIRES DES PRIÈRES

D IMANCHE

15:00 Recherche appartement vrai 15:35 :Tellement ou maison 19:00 Les dossiers de «Vis ma vie» : laMinutes quotidienne 16:25 : 66 19:35 :Friends 17:45 D&CO 20:35 :AMétéo nous quatre, Cardinal 18:40 ! 18:45 : Le 19.45 22:15 Les quatre Charlots 19:45 : Capital mousquetaires 21:45 : Enquête exclusive

Votre forme physique entrainera une certaine sérénité utile dans ce que vous aimeriez commencer. Laissez de côté vos angoisses qui vous empêchent parfois de réussir là où il n'y a pas tant de difficultés à surmonter. Vous pouvez avoir confiance en la vie.

POISSON

05:00 : EuroNews 05:35 : Ludo 07:40 : Bunny Tonic 10:30 : Météo 10:35 : La vie d'ici : magazines et documentaires de votre région 12:20 : Louis la Brocante 13:55 : Keno 14:00 : En course sur France 3 14:30 : Le geste parfait 14:35 : A nous deux la vie 16:00 : Chabada 17:00 : Questions pour un super champion 18:58 : Météo 19:00 : Un jour à Roland 19:10 : Zorro 19:35 : Commissaire Brunetti 21:05 : Une histoire épique 21:07 : Météo 21:10 : Soir 3 21:40 : Tout le sport 21:50 : Jeunes, seules, sans travail et déjà mères

Championnat de France Ligue 1. 38e et dernière journée. Multifoot. Rideau ! Le championnat de France Ligue 1 2010/2011 vit ses dernières heures avec cette ultime journée. Si les deux premières places du classement sont d'ores et déjà attribuées, qui montera sur la 3e marche du podium ? Lyon ou le Paris-SG ? En bas de tableau, qui accompagnera Arles-Avignon et Lens en Ligue 2 ? Au programme de cette 38e journée : Caen / Marseille, Nancy / Lens, ArlesAvignon / Sochaux, Brest / Toulouse, Lille / Rennes, Bordeaux / Montpellier, Monaco / Lyon, Saint-Etienne / Paris-SG, Valenciennes / Nice et Lorient / Auxerre.

HOROSCOPE

CANCER

Charles Boulin travaille au service contentieux d'une banque. Au fil du temps, sa profession l'a rendu avare, au grand dam de son épouse, Anne, et de leur fille, Elisabeth. A la suite d'une augmentation, il décide de se défaire de leur charmant duplex parisien pour acheter une maison en banlieue. Par radinerie, il choisit un agent immobilier plus que douteux, Jean-Pierre Draquart, qui lui propose une demeure sans lui révéler les travaux qu'il lui faudrait y réaliser. Il recommande même au naïf Charles deux ouvriers incompétents et malhonnêtes. De catastrophes en calamités, Charles se retrouve surendetté et licencié dans la foulée...

06:00 : Thé ou café 07:05 : Rencontres à XV 07:30 : Sagesses bouddhistes 07:45 : Islam 08:30 : Source de vie 09:00 : Présence protestante 09:30 : Le jour du Seigneur 11:05 : Tout le monde veut prendre sa place 12:00 : Journal 12:20 : 13h15, le dimanche... 13:05 : Image du jour : Rugby Top 14 13:15 : Tennis 17:39 : Le geste parfait 17:40 : Point route 17:45 : Stade 2 18:45 : L'agenda du week-end 18:50 : Image du jour : Roland Garros 18:55 : Emission de solutions 19:30 : Météo 2 21:05 : Et si on changeait le monde 21:10 : Faites entrer l'accusé 22:35 : Journal de la nuit 22:45 : Météo 2 22:50 : Retour à Roland Garros

LION

05:15 : Zoé Kézako 05:30 : TFou 09:20 : Automoto 10:00 : Téléfoot 10:55 : L'affiche du jour 10:57 : Météo 11:00 : Les douze coups de midi 11:45 : Face à la mer 12:00 : Journal 12:15 : Du côté de chez vous 12:19 : F1 à la Une 12:55 : Formule 1 15:10 : Dr House 16:00 : Dr House 17:05 : Sept à huit 18:50 : Du clic à la réalité 18:52 : Là où je t'emmènerai 19:35 : Du côté de chez vous 19:39 : Ce soir on dîne ailleurs 19:40 : Courses et paris du jour 19:41 : Météo 19:45 : La maison du bonheur 21:40 : Les experts 22:30 : Les experts

VIERGE

06h00 : Journal télévisé 06h15 : Sabah El Khaïr 09h30 : Bab El-Maqam 10h30 : Antoum Aydhan 11h05 : Nemour El-Abiadhe 11h30 : Aâdjalet aadjiba 12h00 : Journal télévisé 12h40 : Louiza Fernanda 14h00 : Azizi al-mouchahid 15h30 : Wadie 16h00 : El-Laibe ( Le Joueur) 16h30 : Documentaire 17h00 : Journal télévisé 17h30 : Aâlem Saïarat. Emission 17h45 : Maouid Maa Qanoune. Emission 18h30 : Madjnoun El-Television (L e Fou de la television) 19h00 : Journal télévisé 19h45 : Malafet iqtissadiya 21h00 : Aux frontières du réel 21h45 : Daouri El-Mohtarifin 23h00 : Journal télévisé

Nuages éparses 28°-17°

El-Fedjr 03h49 El-Dohr 12h48 El-Assar 16h38 El-Maghreb 20h01 El-Icha’a 21h49

LE SAVIEZ-VOUS ?

L’origine du mot «péripatéticienne» A l’origine on parle d’école péripatétique, qui était l'école philosophique fondée par Aristote en 335 av. J.-C. au Lycée d'Athènes. De façon plus matérielle, le Lycée était un gymnase d'Athènes près duquel Socrate, puis Aristote enseignèrent (le bâtiment étant situé à proximité du temple d'Apollon lycien, d'où son nom). Aristote et ses disciples furent qualifiés de Lukeioi Peripatêtikoi,

23

"ceux qui se promènent près du Lycée" car ils réfléchissaient, parlaient et écoutaient en marchant dans ce fameux quartier du lycée. L'adjectif péripatéticien est passé dans le langage des étudiants pour désigner plaisamment ce qui "s'effectue en marchant" ; sous sa forme de substantif, il a fini par désigner ironiquement les prostituées, du moins celles qui font le trottoir.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


BALLE AU CENTRE

QUAND LA GESTION SPORTIVE FAIT DÉFAUT Par ALI BOUACIDA

N

ous connaissons déjà le champion de cette saison marquée par bien des événements. Il s'agit de l'ASO Chlef dont l'entraîneur cultive une prudence et une modestie qui l'honorent. En effet, Ighil Meziane, bien qu'ayant largement semé ses poursuivants et assuré ainsi son titre, refuse de tomber dans l'euphorie propre aux vainqueurs. Il dit que tout n'est pas joué encore et qu'il faudra attendre au moins la rencontre avec l'USM Annaba pour se mettre définitivement à l'abri. Voilà donc un club qui, loin des feux de la rampe, avec les moyens du bord et surtout un entraîneur «local» avec toute la connotation que le terme véhicule par rapport à celui «d'étranger» que d'autres clubs ont idolâtré comme si la réussite était tributaire d'un savoir-faire en provenance d'outremer. Et voilà le résultat ! Lequel de résultat est aussi positif pour le CSC, actuellement leader de la Ligue II et assuré d'évoluer la saison prochaine parmi l'élite. Là aussi, cette réussite est l'œuvre de El-Hadi Khezzar qui, étrangement, ne figure plus sur la fiche technique des dernières rencontres. Pourquoi ? Des différends l'auraient, semble-t-il, opposé à la direction du club qui voulait lui imposer certains joueurs indisciplinés. Avant lui, Djamel Menad a décidé de démissionner suite «aux pressions de certains clans», et ce après avoir accompli un travail régulier, et il ne sait pas trop s'il doit rester ou partir parce que «le club est, dit-il, miné par des problèmes de gestion interne». Inutile de revenir sur ces sommes fabuleuses qui ont été dépensées par certains présidents pour de bien piètres résultats. Pour dire que le professionnalisme dont se targuent beaucoup de patrons de club n'a pas été assimilé dans son esprit même. Celui qui consiste à instaurer un véritable management comme dans toute entreprise qui se respecte. C'est que les vieilles habitudes ont la peau dure et beaucoup de gérants de club restent convaincus qu'ils détiennent la clé de tous les problèmes : ils sont à la fois gestionnaires, techniciens, chargés de la communication, trésoriers et tutti quanti. Dans nos mœurs sportives, il n'existe pas encore cette humilité qui consiste à admettre que l'on ne peut être tout à la fois, président et entraîneur, trésorier et manager… Ceci explique, n'est-ce pas, que des clubs ont dépensé des fortunes pour arriver à chercher désespérément à se maintenir. A. B.

Maracana N°1433 — Dimanche 29 Mai 2011 EQUIPE

NATIONALE 24

De nos envoyés spéciaux en Espagne : Cyriel S. Arris S. et Lotfi Saoudi

Feghouli

Un stage de 10 sera présent face à la Tanzanie jours aux Pays-Bas avant la Tanzanie

RAOURAOUA S’EST RÉUNI AVEC SON MANAGER

D’

après une source fiable proche du président de la FAF, Mohamed Raouraoua, on a appris que le joueur Sofiane Feghouli sera présent avec les coéquipiers du capitaine Antar Yahia en prévision du match contre la Tanzanie comptant pour la 5e journée des éliminatoires de la CAN 2012. Le dossier du joueur aurait été déposé officiellement auprès de la FIFA après que le président de la FAF eut trouvé un terrain d’entente avec le joueur et son manager à Paris. Après le feu vert de la FIFA, le joueur d’Almeria pourra prendre part avec les Verts au reste des matches des éliminatoires de la CAN 2012. Il reste à savoir maintenant si Benchikha le convoquera pour le prochain stage ou le laissera pour plus tard.

Fadhel Brahami en instance au contraire de Feghouli, Brahami, le

joueur de Rennes, n’a pas encore pris une décision définitive concernant l’équipe nationale. Le joueur préfère prendre encore plus de temps de réfléchir sérieusement à l’offre de la FAF.

Medjani et Mostefa arriveront aujourd’hui Le duo de la Ligue 2 française Carl Medjani, qui vient d’accéder en ligue avec son équipe Ajaccio, et Mehdi Mostefa, le joueur de Nïmes FC, qui lui a rétrogradé en division 3 française, arriveront à l’aéroport d’Alicante cet après-midi. Ils seront reçus par le manager général de l’équipe, Abdelhadif Tasfaout, lequel les conduira sur les lieux de regroupement des Verts.

LA FAF PRÉPARE DÉJÀ LE VOYAGE DE DAR ES SALAM

En prévision de la 5e journée des éliminatoires de la CAN 2012, les Verts entreront en stage de 10 jours aux Pays-Bas, plus exactement à Amsterdam, la capitale. De ce fait, la FAF a pris ses devants dès maintenant en prévision de la confrontation de la 5e journée contre l’équipe de la Tanzanie. Il est à rappeler que les Marocains avaient, eux aussi, effectué leur stage à Amsterdam avant d’aller damer le pion aux Tanzaniens et revenir vainqueurs de leur déplacement à Dar Es Salam lors de la 2e journée des éliminatoires. Les Verts n’auront pas à faire un safari pour rejoindre la capitale tanzanienne puisqu’il existe des vols directs avec la compagnie de transport aérienne KLM, surtout que l’on sera en plein mois de ramadan.

n Hadj Aïssa aux soins

Le meneur de jeu de l’Entente, Lazhar Hadj Aïssa, a été mis aux soins intensifs juste après la fin de la rencontre amicale contre le Deporivo. Le joueur a ressenti quelques douleurs au niveau des ligaments, le médecin de l’équipe a été chargé de suivre l’évolution de sa blessure.

n Vers le retour à Tchaker

On vient d’apprendre d’une source proche des Verts que les coéquipiers de Ziani vont dès la prochaine journée recevoir leurs hôtes au stade Tchaker de Blida. Les travaux dudit stade sont très avancés. Le premier match sera lors de la dernière journée des éliminatoires contre l’équipe centrafricaine. Notons que les Verts sont habitués à évoluer dans ce stade et n’ont cessé de récolter des résultats positifs dans cette enceinte.

n Une réunion Raouraoua-joueurs

Avant de quitter le lieu de regroupement des Verts et se rendre à Zurich pour prendre part aux travaux de l’assemblée générale de la FIFA, le président de la FAF Mohamed Raouraoua s’est réuni avec les joueurs. Il leur a demandé de faire de leur mieux pour revenir avec un bon résultat du Maroc pour consolider leurs chances dans les éliminatoires de la CAN 2012 tout en les exhortant à être prudents et vigilants pour ne pas subir des blessures qui brouilleront les cartes de l’entraîneur national à Marrakech.sw

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


maracanafoot1433 date 29-05-2011