Issuu on Google+

Tenir bon à Dakar ! COUPE DE LA CAF

AUJOURD’HUI À 18H, AS DIARAF-JS KABYLIE

BELHOUT : «Tout pour revenir avec un bon résultat»

NESSAKH : «On est appelés à revenir avec le meilleur résultat»

www.maracanafoot.com

N° 1432 du Samedi 28 Mai 2011

12 000 dollars De nos envoyés spéciaux en Espagne : Cyriel S. Arris S. et Lotfi Saoudi

10DA

STAGE DE PRÉPARATION DE L’EN la couleur Raouraoua annonce

en cas de victoire nIl quittera La Manga Club aujourd’hui pour Zurich

nIl sera à Marrakech le 2 juin

Djebbour : «Nous parlerons du match quand le groupe sera au complet»

Ziani: «Le mental jouera un grand rôle» Anthar Yahia:«A Marrakech pour un bon résultat» Matmour : «Je veux prouver que je ne suis pas fini»


02

Maracana N°1432 — Samedi 28 Mai 2011

DJEBBOUR : «Nous parlerons du match quand le groupe sera au complet»

EQUIPE NATIONALE

De nos envoyés spéciaux en Espagne : Cyriel S. Arris S. et Lotfi Saoudi

Comment se déroule la préparation pour le match du Maroc ? Nous nous préparons sereinement et dans une très bonne ambiance. Nous disposons de toutes les commodités qui nous permettent de bien travailler ici à La Manga Club. Tout le monde est conscient de la tâche qui nous attend à Marrakech et nous sommes prêts à relever le défi.

Qu’en est-il des nouveaux ? Nous formons une seule famille unie qui a pour but de défendre les couleurs nationales. Nous autres, les anciens, faisons de notre mieux pour faciliter l’intégration des nouveaux venus. Ils se sont vite intégrés et travaillent comme nous avec une grande sérénité lors des entraînements. Je répète, nous formons un groupe soudé et une famille dont les nouveaux sont les bienvenus dans notre petite famille qu’est l’équipe nationale. Après quelques jours de travail, que pensez-vous de leurs qualités ? Ils se donnent à fond dans le travail et font le maximum pour attirer l’attention du coach. En ce qui nous concerne, nous essayons de leur faciliter la tâche et nous faisons de notre mieux pour les aider. Ce sont des joueurs talentueux qui peuvent apporter un plus au groupe et ils sont les bienvenus.

«A Marrakech pour un bon résultat»

Ne craignez-vous pas la hausse de température à Marrakech ? Pour moi, je suis habitué à jouer sous une grande chaleur en Grèce. Je peux vous dire que la température ne constituera nullement un handicap pour nous au Maroc du moment que le même climat ou presque sévit ici à La Manga Club. En plus, la rencontre se jouera la nuit et c’est un bon point à mettre à notre actif. Un dernier mot ? J’espère que le jour du match, nous serons dans un grand jour et que nous puissions remplir notre mission comme il se doit et pourquoi pas revenir avec les 3 points de la victoire, ce qui consolidera nos chances de qualification à la CAN 2012 inch’Allah.

RAOURAOUA PROMET 12 000 DOLLARS EN CAS DE VICTOIRE

Avec l’approche de la date du 4 juin, ne sentez-

ANTHAR YAHIA

vous pas plus de pression sur vous ? Le 4 juin c’est encore loin et c’est pour cette raison que nous ne pensons pas actuellement à la rencontre. Toujours est-il, nous sommes conscients de la lourde responsabilité qui pèse sur nos épaules. Nous devons à tout prix faire honneur aux couleurs nationales et rendre le sourire à nos supporters. Les choses sérieuses ne commenceront que lorsque le groupe sera au complet. L’entraîneur va nous faire rentrer dans le bain de la rencontre lorsque tout le monde sera présent pour que nous puissions adopter un schéma tactique que le coach nous dessinera pour mener à bien notre mission.

de Ziani vers la qualification à la phase finale de la CAN 2012. Nos sources ajoutent qu’en cas de match nul, les poulains de Benchikha n’empocheront que la moitié du montant de la prime soit la somme de 6 000 dollars chacun.

Le défenseur de Bokhum et des Verts, Anthar Yahia et malgré sa défaite lors du match barrage en championnat d’Allemagne contre le Borrussia Monchengladbakh, s’est montré très confiant et très serein concernant le match du 4 juin contre le Maroc. «Nous allons faire tout ce qui est en notre possible pour revenir de Marrakech avec un résultat probant pour s’assurer un billet qualificatif pour la CAN 2012. Nous nous préparons comme il se doit pour cet important rendez-vous et nous essayerons de revenir avec la victoire», nous a-t-il déclaré.

Il quittera La Manga Club aujourd’hui pour Zurich

Le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, et dans le souci de motiver les joueurs de l’EN, a promis de leur verser la somme de 12 000 dollars en cas de victoire ce 4 juin à Marrakech lors du match retour contre le Maroc.

E

n effet, nos sources nous ont révélé que le patron de la FAF va user de tout son savoir pour motiver les troupes. Après avoir reçu la somme de 6000 dollars lors du match aller, la prime de victoire pour cette manche retour a été doublée par le boss de la FAF, sachant que la victoire ouvrirait grandes les portes aux camarades

MATMOUR : «Je veux prouver que je ne suis pas fini»

«Je suis très heureux de me retrouver à nouveau avec mes coéquipiers de l’EN. Nous constituons une seule famille unie et c’est toujours un plaisir de retrouver les membres de sa famille. Je ferai le maximum pour être prêt le jour du match et aider mes coéquipiers pour rentrer au pays avec un résultat positif. Ça sera aussi pour moi, une occasion de répondre à mes détracteurs et ma réponse sera sur le rectangle vert.

Le président de la maison de Dely Ibrahim, Mohamed Raouraoua, pliera bagage aujourd’hui pour se rendre en Suisse via Paris pour assister aux travaux de l’assemblée générale de la plus grande instance footballistique mondiale qui se tiendra dimanche à Zurich.

Il sera à Marrakech le 2 juin

Le président de la FAF, et après avoir terminé ses engagements auprès de la FIFA, rejoindra les Verts à Marrakech et restera à leur chevet jusqu’après le match retour contre le Maroc le 4 juin prochain. Notons que le boss de la FAF relliera Marrakech, la ville marocaine qui abritera la rencontre via Paris pour la non-disponibilité de vols directs de Zurich.

15 gardes-corps pour sécuriser les joueurs

Le président de la FAF, et dans le souci de mettre les joueurs et le staff technique dans les meilleures conditions qu’il soit, a dû recourir aux services d’une société de sécurité espagnole. En effet, 15

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

agents seront mis à la disposition des Verts durant ce qui reste de leur séjour en terre ibérique. Ces agents seront chargés de la sécurité des joueurs et de l’ensemble de la délégation algérienne. Ayant remarqué certains dépassements de la part des fans présents sur le lieu des entraînements et de l’hebergements des Verts, Raouraoua, et dans le souci de palier toute éventualité qui puisse nuire au bon déroulement du stage, a dû recourir à cette solution.

Les Verts à Marrakech le 1er juin à 17h

La délégation algérienne quittera le territoire espagnol le 1er juin prochain en direction de la ville marocaine de Marrakech qui abritera la rencontre retour Maroc-Algérie à bord d’un avion spécial de la compagnie algérienne Air Algérie et ce, directement de l’aéroport Saint-Javier de Murcie vers Marrakech et ce, pour éviter aux Verts de faire le déplacement de 100 kilomètres qui sépare la ville de Murcie de l’aéroport d’Alicante.

Une première séance sur le stade annexe El Harrethi

Dès leur arrivée à Marrakech, les poulains de Benchikha effectueront une séance d’entraînement sur le terrain du stade annexe d’El Harrethi qui est doté d’un gazon naturel qui arrangera, à coup sûr, les affaires des camarades de Ziani. Cette séance, d’après nos sources, sera ouverte à la presse tandis que la dernière celle de la veille du match sera probablement à huis clos.


Ziani

EQUIPE NATIONALE

:

Maracana N°1432 — Samedi 28 Mai 2011

De nos envoyés spéciaux en Espagne : Cyriel S. Arris S. et Lotfi Saoudi

S’

«Le mental jouera un grand rôle»

il y a bien un joueur qui reste persuadé et confiant quant aux capacités de l’équipe nationale de revenir au pays avec un résultat positif du royaume chérifien, c’est bel et bien le milieu offensif, Karim Ziani, le sociétaire du club turc, le Kayserispor. Pour Ziani, ce match se jouera sur le plan mental, en déclarant d’emblée : «On se prépare tranquillement pour ce match. Le groupe commence à se compléter, en attendant que les autres arrivent vers la fin de ce mois. Actuellement, on se prépare sur le plan individuel, avec au programme des séances physiques, et un travail musculaire tous les matins» avant d’ajouter : «Ce match face au Maroc est important pour les deux équipes, sachant qu’un résultat positif permettra à l’une des deux équipes de prendre une option pour la qualification à la prochaine CAN. De toute façon, ce match se jouera sur le mental, et l’équipe qui gérera le match avec intelligence aura le dernier mot. Pour vous dire que ce n’est ni la chaleur, ni les conditions dans lesquelles on va évoluer qui vous nous freiner et nous jouer un mauvais tour. Il faut seulement bien gérer les débats du début jusqu’à la fin de la rencontre».

«Il faut se dire que tout le monde est contre nous le jour du match»

Pour ce qui est des conditions climatiques et de la pression qui sera présente durant toute la partie, le milieu de terrain des Verts reste confiant et ce, à l’image du reste de ses coéquipiers, en estimant que «mes camarades et moi sommes conscients de la lourde tâche qui nous attend. Concernant la chaleur, je pense que le Maroc ce n’est pas l’Afrique noire où il y a une chaleur suffocante et un taux d’humidité plus élevé. Pour vous dire que ni la chaleur ni la pression du public marocain ne nous dérangent» et d’ajouter :«La sélection marocaine renferme de bonnes individualités qui joueront leur vatout dans ce match, mais, pour nous aussi, ces points de la rencontre valent leur pesant d’or. Donc, il est très important pour nous de bien négocier cette rencontre pour qu’on puisse réaliser un bon résultat qui va nous permettre d’aborder la suite des éliminatoires avec beaucoup de confiance et d’assurance. On n’a peur ni de la sélection marocaine ni de leurs supporters qui seront certainement au rendez-vous et mettront surtout la pression sur notre équipe. Mais, on saura comment gérer les débats afin qu’on puisse revenir avec un résultat positif. Au match aller, les Marocains étaient trop énervés, ce qui a influencé sur leur rendement, et je pense que ce ne sera pas le cas au prochain match, où ils auront l’apport du public et l’avantage du terrain. Ce sera un bon match entre de bonnes équipes, et inch’Allah, on saura comment se surpasser et se transcender pour réaliser un résultat probant».

A une question relative à son état de santé et sa blessure, le joueur de Kayserispor a tenu à rassurer tout le monde en déclarant ce qui suit : «Je suis rétabli et je me sens au mieux de ma forme, après avoir été mis au repos pendant quatre ou cinq jours. Mais le plus important, c’est d’être au top, apte et d’aplomb le 4 juin face au Maroc » avant d’ajouter : «C’est un match que je ne veux en aucun cas rater, je veux bien être sur le terrain et aider l’équipe à réaliser son objectif, à savoir revenir au pays avec un meilleur résultat possible. De toute façon, j’espère que je ne vais pas rechuter et que je sois présent le jour «j», pour apporter ma contribution et un plus à l’équipe.»

«C’est bien pour Ghezzal et je sais qu’il saura comment rebondir et retrouver la sélection»

Pour ce qui est de la mise à l’écart du joueur de Bari, Abdelkader Ghezzal, Karim Ziani se dit ne pas entrer dans ce genre de trucs, car, à ses yeux, cela concerne l’entraîneur quant au choix de joueurs, mais il a tout de même tenu à nous déclarer ce qui suit : « Je ne rentre pas dans ce genre de trucs, ça concerne le coach» avant d’ajouter : «Je l’ai eu au téléphone et on a discuté, où j’ai tenu à le réconforter. Je pense qu’il est passé par des moments difficiles en cette fin de saison avec son club, sans oublier la blessure qu’il a contractée». Karim Ziani estime que “cela est très bénéfique pour Ghezzal et ça va lui faire du bien. Il va se reposer et prendre ses vacances. Mais je reste persuadé qu’il reviendra en force, et inch’Allah, il sera avec nous lors des prochaines échéances.»

03

«Le retour de Guedioura, Kadir et Matmour est bénéfique pour l’équipe»

Ziani s’est réjoui et ce, à l’image de toute l’équipe et du staff technique du retour du trio, Kadir-GuediouraMatmour, lequel à ses yeux va apporter un plus à l’équipe. Ziani même s’il ne le déclare pas ouvertement, estime que tous les joueurs qui forment le groupe sont là pour donner un plus, et permettre à l’équipe nationale de réaliser un résultat positif à Marrakech, le 4 juin prochain. « Je n’ai pas discuté spécialement avec ces joueurs qui sont mes coéquipiers sur le plan travail, car cela relève des prérogatives du coach, mais bon on parle sur autre chose et pas spécialement football» avant d’ajouter : «Bon, c’est toujours important d’avoir tout le groupe présent, surtout dans ce genre de rencontres, car il y a un objectif en jeu, et on doit tout faire pour le réaliser.»

«Le Maroc est composé de joueurs de valeur, et les défections enregistrées ne vont pas influencer»

Concernant les défections enregistrées au sein de l’équipe marocaine avec les forfaits d’El Kantari, El Hamdaoui et les autres, le milieu de terrain offensif des Fennecs du

désert, ne prend pas en considération ce paramètre, en estimant que « je pense que c’est le cas pour nous avec les absences de Mourad Meghni et de Rafik Halliche qui sont des piliers dans l’équipe et qui ont toujours joué un rôle prépondérant, pour vous dire, que les absences enregistrées au sein de la sélection marocaine, ne vont en aucun cas influencer, car cette équipe dispose de bonnes individualités et de joueurs de valeur qui sont capables de faire la différence» avant d’ajouter : «Pour vous dire que ce paramètre, il ne faut pas le prendre en considération, car le Maroc est un groupe soudé et solide qui a des atouts à faire valoir. Il ne faut pas aussi oublier que la sélection marocaine aura le soutien de son public et l’avantage du terrain.»

«Par rapport aux précédents matchs, le groupe sera mieux préparé»

Au finish et en conclusion, et à une question relative, à l’arrivée tardive des joueurs comme MBolhi, Kadir, Boudebouz et Ferradj, le milieu de terrain des Fennecs du désert ne voit pas les choses sur cet anglelà, en nous déclarant que « je pense que par rapport aux précédents matchs, le groupe sera mieux préparé et abordera ce match dans de bonnes conditions. Auparavant, les joueurs arrivaient deux jours avant le match et ce ne sera pas le cas cette fois-ci, puisque les derniers à rejoindre le lieu de stage, ce sera le 30 de ce mois, c'est-à-dire cinq jours avant le match face au Maroc» avant de conclure : «Le 30 c’est la date FIFA, donc les joueurs auront l’aubaine de se préparer en conséquence, et on aura tout le temps de bien peaufiner notre préparation, en prévision de ce match. Actuellement, on se contente beaucoup plus d’un travail individuel et d’un travail physique et inch’Allah avec l’arrivée des autres, le coach aura toutes les cartes sous sa main pour mettre en place son plan d’attaque qui sera mis à exécution le jour «j».

«Je suis rétabli et le plus important est que je sois en forme le 4 juin»

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


04

Maracana N°1432 — Samedi 28 Mai 2011

COUPE DE LA CAF

Un résultat positif s’impose 8es DE FINALE BIS ALLER DE LA COUPE DE LA

Il devait être à la tête de la délégation

CHIOUKH RETENU PAR UNE AFFAIRE FAMILIALE

Alors qu’il devait être à la tête de la délégation kabyle qui s’est rendue au Sénégal, le viceprésident du club et président de section, Khelifa Chioukh, a dû annuler son voyage, et ce, en raison d’un empêchement familial. Renseignements pris, ce dernier n’a pas pu se déplacer avec l’équipe, sachant que sa femme a été hospitalisée en urgence. Souhaitons à Mme Chioukh un prompt rétablissement.

g Par AOMAR MOUSSI

Le stade Demba Diop de Dakar abritera, en fin de journée, le match aller des 8es de finale bis de la coupe de la CAF.

U

ne rencontre qui va mettre aux prises le représentant du football sénégalais, l’AS Diaraf, à son homologue algérien, la JS Kabylie. Les Kabyles, qui se trouvent depuis jeudi matin en terre sénégalaise, ont eu droit à deux séances de travail. Les capés de Rachid Belhout croiseront le fer aujourd’hui à partir de 17h, heure locale (18h heure algérienne), à la formation de l’AS Diaraf, pour le compte du match aller des 8es de finale bis de la coupe de la CAF. Les camarades de Younes, qui se sont préparés dans de bonnes conditions, sont décidés à réussir un bon résultat. Certes, l’effectif est amoindri par l’absence de plusieurs joueurs et ce, pour diverses raisons (non-qualification pour quelques-uns, et suspension et problèmes administratifs pour d’autres). Rachid Belhout, qui se retrouve avec seulement 15 joueurs dont trois gardiens de but, n’aura sur le banc des remplaçants que deux joueurs de champ. La mission des partenaires de Lamara Douicher s’annonce difficile, mais cela ne veut nullement dire qu’ils vont se présenter sur le terrain pour faire de la simple figuration, bien au contraire, ils joueront le tout pour le tout pour réaliser un bon résultat qui va leur permettre d’entrevoir la manche retour, dans deux semaines, dans de bonnes conditions et avec assurance et confiance. La plupart des joueurs qui ont bénéficié d’un repos et qui ont été ménagés face à l’ASO Chlef sont déterminés plus que jamais à sortir le grand jeu, afin de revenir au

Belhout et les joueurs confiants

Les Asselah, Remache, El Orfi, Younes et consorts, qui ont été mis dans de bonnes conditions, se sont bien préparés pour ce match aller, et restent optimistes et confiants. D’après leurs déclarations, ils sont plus que jamais décidés à ne pas rentrer berdouilles de ce déplacement en terre sénégalaise. C’est le cas aussi pour le staff technique, à sa tête le coach Rachid Belhout, qui croit dur comme fer aux capacités de son équipe pour réaliser un résultat positif face à l’AS Diaraf. La décision prise par l’entraîneur des Jaune et Vert de ménager pas moins de neuf joueurs face à l’ASO Chlef a été bénéfique pour le groupe, qui a soufflé un peu. D’ailleurs, la plupart ont repris leurs forces et sont déterminés à tenir en échec leurs homologues de l’AS Diaraf, en réalisant le meilleur résultat possible, et ce, même s’ils savent d’avance que leur mission ne sera guère de tout repos. A. M.

Accueil chaleureux

La délégation kabyle, qui s’est envolée mercredi dans la soirée à destination de Dakar, la capitale sénégalaise, a été chaleureusement accueillie par les responsables du club de l’AS Diaraf. A l’arrivée des Kabyles en terre sénégalaise, jeudi tôt le matin, ces derniers ont été bien accueillis et par le vice-président du club et deux membres de l’ambassade d’Algérie au Sénégal.

1re séance d’entraînement avant-hier…

Les partenaires de Mohamed Khoutir Ziti, qui sont arrivés tôt le matin de jeudi à Dakar, et qui ont eu quelques heures de répit que le coach leur a accordées, ont replongé dans le bain de la préparation le jour même, puisque les Yalaoui, Younes, El Orfi, Nessakh et consorts se sont entraînés avant-hier en début de soirée.

…Hier, ultime séance au stade Demba Diop

Les joueurs kabyles se sont entraînés hier à l’heure du match pour la dernière fois. Après avoir effectué une première séance de travail avanthier, jeudi, en début de soirée, les capés de Rachid Belhout ont eu droit hier à un ultime galop d’entraînement. Le coach Belhout a saisi l’occasion pour mettre en place le plan tactique qui sera mis à exécution aujourd’hui face à l’AS Diaraf. A. M.

YAHIA CHÉRIF RISQUE D’ÊTRE SANCTIONNÉ

N’AYANT PAS FAIT LE DÉPLACEMENT AVEC L’ÉQUIPE POUR AVOIR ÉGARÉ SON PASSEPORT

L’attaquant kabyle, Sid Ali Yahia Chérif, n’a pas été du voyage avec le groupe qui s’est envolé

BERKAINE LE REMPLACE

L

Ph. Maracana

Suite à la défection de dernière minute de Khelifa Chioukh, le président de la JSK, Moh Chérif Hannachi, a donc décidé de confier la tâche à l’avocat du club, Me Berkaine. C’est donc ce dernier qui était à la tête de la délégation kabyle. Une première du genre pour Me Berkaine. A. M.

pays avec le meilleur résultat. Les joueurs sont conscients de la lourde tâche qui les attend et sauront comment contrer cette équipe de l’AS Diaraf, et la tenir en échec sur son terrain et devant son large public. Les débats seront chauds entre les deux équipes, et la partie va être très disputée de part et d’autre. Si les Sénégalais qui seront soutenus par leurs supporters et qui auront l’avantage du terrain partent avec les faveurs des pronostics, les Kabyles, de leur côté, ont des atouts à faire valoir, et ce, malgré l’absence de plusieurs joueurs. La bande à Rachid Belhout qui s’est fixée comme objectif, d’atteindre la phase des poules, est décidée à bien négocier cette manche aller en terre sénégalaise, en tentant de revenir au pays avec un résultat probant.

Ph. Maracana

AUJOURD’HUI À 18H, AS DIARAF-JS KABYLIE

mercredi à destination de Dakar, la capitale sénégalaise.

e joueur a égaré son passeport, ce qui l’a empêché de se rendre au Sénégal avec le reste de ses partenaires. Même si rien n’a été encore décidé à son sujet, il n’est pas à écarter de voir ce joueur sanctionné par la direction du club. De toute façon, tout va s’éclaircir après le retour de l’équipe du Sénégal, prévu demain matin.

C e t t e affaire sera traitée au courant de cette semaine, et on connaîtra la nature de la sanction.

Son exclusion du groupe est à écarter

Certes, le joueur a fauté en égarant son passeport, mais ce sont-là des choses qui peuvent arriver à n’importe qui au sein de l’équipe, même les dirigeants. Donc, prendre la décision d’exclure carrément le joueur de l’équipe serait injuste à l’égard de cet élément de valeur. Selon notre source, il est hors de question d’exclure Yahia Chérif, car l’équipe a grandement besoin de ses services pour le reste de la saison. Des matches importants attendent la bande à Rachid Belhout. Le coach kabyle a besoin de l’apport de tout le monde,

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

y compris celui de l’attaquant Sid Ali Yahia Chérif. Donc, cette possibilité de voir le joueur exclu définitivement du groupe est à écarter. D’ailleurs, aucune décision n’a été prise, même le président Moh Chérif Hannachi n’a pas encore traité cette affaire, préférant attendre le retour de l’équipe du Sénégal pour se réunir avec les membres du conseil d’administration et trancher quant à la sanction qui sera infligée à Sid Ali Yahia Chérif. Il est fort possible, selon notre source, que le joueur soit sanctionné sur le plan financier, comme ce fut le cas pour Lyes Saïdi, qui, pour rappel, avait jeté son maillot lors du match ayant mis aux prises la JSK au CRB. Donc, l’exclusion de Yahia Chérif de l’équipe est à écarter et le joueur continuera bel et bien la saison avec la JSK, et ce, sauf surprise de dernière minute ou autre rebondissement dans cette nouvelle affaire. A. M.


NAILI : «Nous avons les moyens de revenir avec un bon résultat» Maracana N°1432 — Samedi 28 Mai 2011

COUPE DE LA CAF

g Par SAÏD ABERKANE

Ph. Maracana

Contacté hier, le milieu récupérateur des Canaris du Djurdjura, Bilal Naïli, estime que lui et ses coéquipiers sont prêts pour le match de ce samedi face aux Sénégalais de l’AS Diaraf, dans le cadre du match aller des 8es de finale bis de la coupe de la CAF, après l’amère défaite de son équipe face au leader du championnat, l’ASO. Naïli a déclaré que l’équipe est concentrée uniquement sur le match de la coupe de la CAF, et seul un bon résultat les intéresse, promettant au public kabyle un autre visage de la JSK avec, à la clé, des résultats positifs à l’avenir.

Une autre défaite en championnat face au leader du championnat, l’ASO. Quel est l’ambiance au sein du groupe ? Ce n’est pas vraiment la grande joie actuellement, après ce dernier revers enregistré en championnat face au leader, l’AS Chlef. A présent, cap sur la prochaine rencontre qui rentre dans le cadre du match aller des 8es de finale bis de la coupe de la CAF, qui nous attend face à l’AS Diaraf du Sénégal. On doit rester concentrés et oublier cette dernière déconvenue et penser uniquement à ce rendez-vous africain.

Justement, comment appréhendez-vous ce match aller des 8es de finale de la coupe de la CAF face à l’AS Diaraf ? C’est un match qui s’annonce d’ores et déjà difficile pour les deux équipes. C’est-à-dire basé sur de petites passes et la rapidité d’exécution. Comme nous aurons en face une équipe inconnue, la partie sera très difficile, mais cela ne veut pas dire que nous

craignons cette équipe de l’AS Diaraf. Il ne faut pas oublier que la JSK est un grand club et, dans de telles compétitions, elle a eu toujours son mot à dire. En tout cas, nous ferons tout notre possible pour revenir avec un résultat probant.

Donc, un bon résultat s’impose pour aborder la manche retour sous de bons auspices, n’estce pas ? En effet, il faut qu’on se battre jusqu’au bout de cette rencontre, et ce, afin d’enregistrer le meilleur résultat pour aborder le match retour avec beaucoup plus de confiance et d’assurance et un avantage sécurisant. Aussi, la balle est dans notre camp, surtout que nous allons évoluer à l’extérieur. D’où le fait qu’on doit se méfier de cette équipe sénégalaise. Croyez-vous que la phase des poules est dans vos cordes ? Tant qu’il y a deux matchs à disputer (aller-retour), nos chances demeurent intactes pour se qualifier à la phase des poules. C’est vrai que

05

cela va être très difficile devant cette équipe de l’AS Diaraf, mais en football, rien n’est impossible, et nous, les joueurs, on doit travailler d’arrache-pied et rester concentrés sur ce dernier tour pour revenir avec un résultat positif. On croit de plus en plus en nos chances. Nous sommes très optimistes et très confiants quant à nos possibilités de réussir ce pari.

Un mot pour conclure… Je tiens à rassurer nos supporters en leur disant que la JSK reviendra de Dakar avec un bon résultat lors de ce match aller qui nous attend face à l’AS Diaraf, et qu’on est décidés, plus que jamais, à défendre nos chances dans cette coupe de la CAF jusqu’à la dernière journée. Je leur demande seulement de rester toujours derrière leur équipe et de la soutenir, surtout dans les moments difficiles et, inch’Allah, on ne va pas les décevoir. S. A.

Les Kabyles doivent se transcender MATCH ALLER DES 8es DE FINALE DE LA COUPE DE LA CAF

Après la défaite concédée au stade de Boumezrag face à l’AS Chlef, dans le cadre de la mise à jour du calendrier du championnat professionnel de Ligue I, les gars de la Kabylie enchaîneront avec une autre rencontre ce samedi, cette fois-ci à l’occasion du match aller des 8es de finale bis de la coupe de la CAF, face à l’AS Diaraf du Sénégal, à Dakar.

veulent en aucun cas rater cette occasion qui va se présenter, même si leur mission s’annonce d’ores et déjà difficile. Ils veulent tout faire pour accrocher cette équipe devant ses supporters afin qu’ils puissent aborder les prochaines rencontres dans de bonnes conditions et avec beaucoup plus d’assurance et de confiance. Ils feront tout pour ne pas rater cette sortie. Les Lions du Djurdjura de Belhout savent ce qui les attend, et sont conscients de cette lourde tâche et aussi de la difficulté de ce match aller. Les partenaires de Sofiane Younes ne jurent que par un autre bon résultat, qui, à leurs yeux, reste la seule solution pour attaquer la suite dans de bonnes conditions.

Ph. Maracana

L

es partenaires de Saâd Tedjar ont fait un long voyage pour affronter cette équipe Ssnégalaise. C’est dire que les Jaune et Vert de la Kabylie doivent entamer convenablement cette prochaine rencontre et, bien évidemment, oublier l’amère défaite enregistrée face au leader du championnat, l’ASO, et penser uniquement à cette empoignade. Les Lions du Djurdjura ont certainement conscience de la tâche qui les attend, mais ils devraient eux aussi présenter un visage respectable, dans la mesure où, faut-il le rappeler, les poulains de Rachid Belhout n’ont pas le droit à l’erreur. De plus, les gars de la Kabylie affichent une forme éblouissante dans cette compétition, en attestent les résultats enregistrés. Les joueurs vont donc tout faire pour rester concentrés et ce, afin d’aborder ce match avec beaucoup plus de confiance et, pourquoi pas revenir au pays avec une victoire. Pour cela, la bande à Belhout doit aller chercher un bon résultat à Dakar, à même de revenir avec un moral gonflé à bloc, et attaquer le match retour avec beaucoup plus de confiance et d’assurance. Ce

qui ne sera guère facile, du moment que l’adversaire du jour voudra aussi remporter les trois points qui seront mis en jeu. Donc, Yahia Chérif, Tedjar, Asselah et autres Younes ont, en ligne de mire, cette équipe de l’AS Diaraf, dans un match qui s’annonce palpitant pour les capés de Belhout, voire plus difficile que les autres, du fait que ces derniers joueront encore en dehors de leurs bases.

Assurer la qualification au Sénégal

La formation kabyle, qui a eu devant elle deux séances seulement de travail avant ce match de la coupe de la CAF, dans le cadre du match aller des 8es de finale face à l’AS Djaraf, est appelée à redoubler d’efforts pour pouvoir attaquer cette empoignade avec force. Le match de ce samedi sera l’oc-

casion de découvrir les réelles intentions des partenaires de Yahia Chérif dans cette compétition. Les joueurs savent désormais ce qui les attend au Sénégal et comptent ne rien laisser au hasard. C’est le même tempo qui se dégage du côté du staff technique kabyle. Les joueurs et le staff technique sont désormais plus que jamais mobilisés et déterminés à réaliser leur objectif, à savoir un bon résultat, afin d’aborder la manche retour et la suite du parcours avec confiance, pour prendre une option pour la phase des poules. Cette équipe de l’AS Diaraf, qui est un dur morceau, attend de pied ferme la JSK, et voudrait tout faire pour battre les Canaris. Ces derniers ne l’entendent pas de cette oreille, et sont animés d’une volonté d’acier. Leur seul mot d’ordre est de revenir en Algérie avec un probant résultat, et rien d’autre. Les camarades de Bilal Naïli ne

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Opération concentration pour les Jaune et Vert…

A quelques heures de ce rendez-vous africain avec les Sénégalais de l’AS Diaraf, tout le monde dans la maison kabyle est mobilisé pour la circonstance. Les joueurs qui auront à affronter leurs adversaires affichent une grande confiance et sont concentrés sur cette joute. Connaissant la difficulté de cette empoignade, les coéquipiers de Mourad Berefane ont pris leurs dispositions en accentuant la cadence, tout en essayant de garder leur concentration. Les Sénégalais, qui attendent la formation kabyle de pied ferme, tenteront le tout pour le tout pour les battre, et se déplacer en Algérie avec un moral au beau fixe. Le staff technique de la JSK, à sa tête l’entraîneur en chef Rachid Belhout, est appelé à ne rien laisser au hasard, en soumettant ses joueurs à un travail psychologique, à même de leur permettre de se racheter de leurs revers concédés en championnat. S. A.


06

Maracana N°1432 — Samedi 28 Mai 2011

SEUL UN BON RÉSULTAT REMOBILISERA LE GROUPE

COUPE DE LA CAF

AS DIARAF – JSK AUJOURD’HUI À 18H

Pour l’ensemble des joueurs, la défaite contre le FC Missiles devra servir de leçon. Désormais, il faudra tout mettre en œuvre pour éviter de vivre la même situation, car on sait que ce n’est pas tous les jours qu’on pourra remonter un handicap de trois buts, même si le match retour se jouera au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou. Il faudra tout faire sur le terrain pour faire en terre sénégalaise un grand pas vers une qualification à la phase des poules, comme ils l’avaient fait l’année précédente en Ligue des champions africaine.

RIAL OPÉRATIONNEL Belhout pourra compter sur les services de Rial Ali pour le match d’aujourd’hui, qui rentre dans le cadre du match aller des 8es de finale bis de la coupe de la CAF face à l’AS Diaraf du Sénégal. Le capitaine kabyle, qui a raté les deux derniers matchs joués par son équipe en championnat, est totalement rétabli et il a eu le feu vert de son médecin Guillou pour reprendre la compétition.

g Par ABERKANE SAÏD

Le match face à l’AS Diaraf du Sénégal, cet après-midi, sera d’une importance particulière, puisque ça sera pratiquement la rencontre qui rendra l’espoir aux Jaune et Vert.

T

out le monde sait que le club sera au bord d’une implosion s’il ne réussit pas un bon résultat qui calmera les esprits et mettra fin aux spéculations, après les derniers revers concédés en championnat face au CRB et l’ASO. En plein doute et en manque de confiance, le groupe kabyle sait per-

tinemment qu’un éventuel mauvais résultat cet après-midi plongera l’équipe dans une crise qui pourrait être profonde et lourde de conséquences. La galerie kabyle ne tolérera pas le moindre faux pas et le public n’acceptera pas une autre contre-performance. Les fans kabyles veulent que leur équipe favorite retrouve son meilleur niveau en championnat et en coupe de la CAF. De leur côté, les joueurs sont déterminés à renouer avec les succès pour rendre le sourire à leurs supporters et leur offrir une qualification à la phase des poules, qui fera du bien à tous les Kabyles, notamment à leur équipe qui pourra entreprendre la suite du parcours avec plus de confiance. La réaction des joueurs est impérative non seulement

à l’honneur L’offensive porté Rachid Belhout présentera un ensemble résolument

Il est certain que f du Sénégal, il n’est pas vers l’offensive. Cet après-midi, face à l’AS Diara ratif de revenir avec impé est qu’il alors question de jouer les gagne-petit, des poules de la phase la à on ficati quali une er assur un bon résultat pour Coupe de la CAF, avant le match retour.

rempart qu’il était bel et bien le dernierderni Asselah, mont ères rencontres, ré, lors des Malik Asselah a Berefane ait encaissé dix le numéro un dans la cage, après que son équipier z-vous africain rende ce de sion prévi en , buts en deux matchs. Donc savoir Rachid Belhout, d’aujourd’hui, le premier responsable kabyle, à retrouvé son meilleur a qui ah, comptera beaucoup sur le portier Assel s. niveau ces derniers temp

pour se racheter, mais surtout se rassurer et mettre du baume au cœur des supporters, envahis, malgré eux, par le doute, surtout après les piètres presta-

tions de leur équipe face respectivement au CRB et l’ASO lors des matchs précédents en championnat et qui ont semé le doute. S. A.

Rial et Ziti dans l’axe

Avec l’absence de Berchiche pour suspension , et Khellili qui n’est pas qualifié pour ce tour, le coach kabyle composera sa charnière centrale par Mohamed Khoutir Ziti et Rial, comme il l’avait fait lors du match retour face au FC Missiles à domicile. Rial, qui revient de blessure, aura à assurer son rôle de libéro, et comme à son habitude, il sera le percussionniste des offensives de son équipe.

NESSAKH : «On est appelés à revenir avec le meilleur résultat» Déçu d’avoir vu son équipe perdre le match de la mise à jour face à l’AS Chlef en championnat, le jeune milieu gauche de la JSK, Chemesseddine Nessakh, s’apprête à disputer cet après-midi la rencontre face à l’AS Diaraf du Sénégal, comptant pour le match aller des 8es de finales bis de la coupe de la CAF. Cet élément espère revenir au pays avec un résultat positif et ce, afin d’aborder la manche retour sous de bons auspices et avec beaucoup plus d’assurance, comme il nous l’a expliqué mercredi dernier et ce, avant de s’envoler pour à Dakar.

BERCHICHE ET OUSSALAH SUSPENDUS

Avec du recul, quelle analyse faites-vous de la dernière défaite de votre équipe en championnat face à l’ASO ? Sincèrement, c’est une défaite amère, difficile à digérer. Mes coéquipiers étaient déterminés à revenir avec un probant résultat et faire plaisir à nos supporters, malheureusement, ils ont buté sur une bonne et solide équipe de l’ASO. Je pense que le match s’est déroulé dans de bonnes conditions et dans un fair-play total.

Ph. Maracana

Comme on l’a déjà annoncé dans nos précédentes éditions, les deux joueurs kabyles feront faux bond à leur équipe cet après-midi. En effet, Nassim Oussalah et Kouçaïla Berchiche sont tous deux suspendus, le premier pour cumul de cartons et l’autre pour son expulsion lors du dernier match face au FC Missiles du Gabon.

Ph. Maracana

LA DÉBÂCLE DU GABON DEVRA SERVIR DE LEÇON

On parle beaucoup de chaleur et d’humidité au Sénégal, deux facteurs qui peuvent être très hadicapants pour votre équipe. Qu’avez-vous à dire à ce sujet ? Il ne faut pas se chercher de prétextes. Nous avons 72 heures pour nous adapter au terrain et aux conditions climatiques (entretien réalisé mercredi, ndlr). On sait que l’Afrique nous réserve toujours des surprises. A nous d’être armés pour éviter toute mauvaise surprise.

Par votre discours, vous emblez déterminés à réaliser un très bon résultat à Dakar... Bien sûr. Nous ne ferons pas ce long voyage pour passer à côté. Nous avons envie de réussir ensemble quelque chose de grand. Et cela ne pourra se faire que si nous affichons une solidarité à toute épreuve. Il ne faut pas qu’on perde notre self-control. Est-ce que vous serez d’attaque pour ce match ? J’ai fait l’impasse sur le match de l’AS Chlef pour justement être prêt pour ce rendez-vous africain. Et, grâce à quelques jours de repos, j’ai pu retrouver mon souffle après l’enchaînement des matchs en championnat. Je tiens à rassurer les Kabyles que je serai à la hauteur de leurs aspirations lors de ce match face à l’AS Diaraf. Ne craignez-vous pas de vivre le même cauchemar qu’au Gabon ? Ce match doit sous servir de leçon pour éviter de commettre les mêmes erreurs. Nous devons attaquer, sans pour autant nous découvrir pour éviter de prendre des buts. Chercher le match nul pourrait nous coûter très cher. C’est pour cela qu’il faudra trouver le juste milieu entre notre jeu défensif et offensif. Toutes les conditions sont donc réunies pour réussir un gros match... Il ne faut pas nous mentir. Tous les moyens sont mis à notre disposition pour nous préparer pour ce rendez-vous, que nous comptons bien négocier. Ce n’est pas tous les jours que nous avons l’occasion de revenir au pays avec un résultat positif. Entretien réalisé par Saïd Aberkane

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


BELHOUT : «Tout pour revenir avec un bon résultat»

COUPE DE LA CAF

L’

invité de notre confrère Nordine Saidani a parlé, entre autres, du climat, de l’adversaire des canaris, des conditions d’ébergement ainsi que sur d’autres points. D’emblée, le premier responsable de la barre technique des Canaris a abordé les conditions du voyage. Sur ce point, l’ex-driveur de l’ESS dira : «contrairement au voyage pour affronter le FC Messile lors du tour précédent, celui-ci s’est déroulé dans de bonnes conditions cette fois-ci. Le vol direct pour Dakar nous a permis de gagner beaucoup de temps, évitant ainsi la fatigue aux joueurs. De ce coté, nous sommes satisfaits».

«Le lieu d’ébergement est très acceptable»

Interrogé pour donner son avis sur les conditions d’ébergement, Belhout s’était montré satisfait. Il expliquera que «concernant l’ébergement nous sommes satisfaits des conditions. Les chambres sont formidables, car toutes les conditions de repos sont réunies, ce qui nous permettra de passer notre séjour dans de bonne conditions. Cela permettra aussi aux joueurs de bien se concentrer sur leur sujet.»

«L’heure et le climat nous arrangent»

Pour ce qui est du climat, Belhout semble être à l’aise. «À l’heure de la rencontre, il n’ya pas vraiment une grande chaleur en dépit qu’il y a une certaine humidité ; cela aidera les joueurs à se donner à fond. Aussi, je pense que c’est très favorable pour nous.»

«On jouera amoindris de plusieurs éléments, mais...»

LA RENCONTRE AURA LIEU À 17H30

Un autre point soulevé par le premier responsable de la barre technique des canaris, c’est celui de l’effectif qui sera amoindri par plusieurs défection. Sur ce sujet, l’invité de la chaine 2 dira : «qu’est-ce que vous voulez qu’on y fasse, c’est des facteurs qui nous dépassent. On a vécu le même cas lors du tour précédent et on s’en est sorti. On tentera de faire mieux cette fois-ci, malgré que notre tâche sera très difficile.»

Finalement, la rencontre de cette après midi est décalée d’une demi heure par rapport à l’horaire de début, fixé à 17h, heure sénégalaise, soit 18h algérienne. Donc, le coup d’envoi sera donné à 16h30 heure sénégalaise soit 17h30 heure algérienne

«El Orfi jouera à 90%. Pour Rial, ce sera du 50/50»

A la question de savoir si le défenseur Rial et le milieu de terrain El Orfi seront de la partie, le coach du club le plus titré du pays dira : «pour El Orfi, il sera prêt à 90% car son état s’est amélioré beaucoup ; pour Rial, on doit attendre la dernière minute pour trancher. Je peux vous dire que c’est du 50 /50. Maintenant, s’il est capable de jouer c’est tant mieux, sinon on sera dans l’obligation de faire jouer quelqu’un d’autre À sa place.»

NAILI, DOUICHER ET EL ORFI SOUS LA MENACE D’UNE SUSPENSION

«J’ai demandé aux joueurs de ne pas parler avec l’arbitre»

Beaucoup a été dit sur cette équipe sénégalaise en matière de jeu de coulisse, notamment l’arbitrage. Sur ce point l’ex-driver de l’ESS dira : «il faut toujours prendre ses précautions par rapport à l’arbitrage. Pour cette raison, j’ai demandé à mes joueurs de ne plus parler avec l’arbitre de la rencontre quelles que soient ses décisions. Mes joueurs doivent être très calmes en se concentrant uniquement sur cette rencontre où ils doivent réussir un bon résultat »

«La programmation ne nous arrange pas...»

Comme tout le monde sait, la LNF a annoncé que le championnat prendra fin le 5 juillet prochain. Interrogé sur ce point, le coach des Jaune et Vert dira : «je pense que cette fin du championnat sera difficile pour nous. Toutefois, on fera le maximum pour réaliser les meilleurs résultats possi-

Izri : «Ce sera un match très disputé»

Ph. Maracana

La délégation kabyle est déjà à Dakar où elle disputera le match des 1/8 de finale (bis) de la coupe de la CAF. Invité par la chaine II de la radio nationale sur place, le premier responsable de la barre technique des Canaris, Rachid Belhout, est revenu sur les conditions dans lesquelles son équipe affrontera, cet après midi, la formation sénégalaise du Diaraf.

07

Maracana N°1432 — Samedi 28 Mai 2011

ble ; même en coupe de la CAF, on fera l’impossible et pourquoi pas aller le plus loin possible dans cette compétition».

«Kabyles, faites-nous confiance»

A la fin de son intervention, le premier responsable de la barre technique des Canaris s’est adressé aux supporters kabyles. «J’espère que les

supporters seront avec l’équipe quel que soit le résultat de cette rencontre. Avec eux, on a remporté la coupe d’Algérie malgré que, je l’avoue, beaucoup de travail reste à faire. Je leur dirais tout simplement qu’on fera le maximum pour être à la hauteur et réaliser les meilleurs résultats possibles.» Propos recueillis par Mustapha Larfi

Pour le coach des gardiens, Izri, la rencontre de cette après midi sera très difficile pour son équipe qui affrontera une grande équipe. «Le match sera très difficile pour nous. On affrontera une grande équipe et il faut sortir le grand jeu pour espérer réaliser un bon résultat. Je vous dirais qu’on doit être très déterminés. Avec un effectif amoindri, c’est très difficile d’affronter une bonne équipe comme Diaraf. Toutefois, on doit être très concentrés afin de réaliser un bon résultat et espérer décrocher la qualification pour le prochain tour, celui de la phase des poules.»

Berrefane : «C’est difficile mais pas impossible»

«Le match sera très difficile pour nous devant une équipe qu’on ne connait pas bien. Certes, on sera amoindris par l’absence de plusieurs éléments, mais on doit faire le maximum afin de revenir avec un bon résultat et augmenter nos chances pour le match retour qui se jouera chez nous.»

Douicher : «On fera le nécessaire»

Pour sa part, le capitaine Douicher, reste optimiste pour la rencontre de cette après midi. «Il est certain que la rencontre sera très difficile pour nous. On jouera cette rencontre dans des conditions un peu particulières, vu les nombreuses absences dans l’effectif. Toutefois, on doit relever le défi et revenir avec un bon résultat. Avec la solidarité de tout le groupe, on sera à la hauteur inchaalah et on réalisera un bon résultat lors de ce match aller».

Diop : «La JSK est un grand club mais on doit la battre»

Pour l’un des coachs de cette formation de Diaraf, son équipe doit gagner la partie malgré qu’ils aient en face une grande équipe. «La JSK est un grand club et la meilleure preuve, c’est son grand palmarès, tant en Algerie que sur le plan continental. C’est un club que nous respectons beaucoup et qu’on prendra très au sérieux. Et comme on dit, un grand club reste un grand club malgré tout. Pour ce qui concerne la rencontre, on la jouera à fond. On fera tout pour battre la JSK, ce qui nous permettra de bien préparer la manche retour. On doit marquer le maximum de buts afin d’aborder le match retour dans de bonnes conditions».

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Le trio milieu de terrain Naili, Douicher et El Orfi sera sous la menace d’une suspension pour le match retour. En effet, ce trio qui a déjà écopé de cartons lors des matchs précédents, doit éviter d’en prendre lors du match d’aujourd’hui pour pouvoir jouer lors de la rencontre retour prévue à Tizi Ouzou

RIAL INCERTAIN La participation du défenseur Rial est incertaine pour la rencontre de cette après midi. C’est ce qu’a affirmé le premier responsable de la barre technique des Canaris lors de son intervention sur les ondes de la chaine II. Ainsi donC, la décision sera prise À la dernière minute

UNE DERNIÈRE SÉANCE HIER

Les Canaris ont effectué une autre séance d’entrainement hier après midi. Cela permettra au staff technique des Kabyles d’apporter les derniers réglages avant ce match d’aujourd’hui. M. L.


08

v s

NEDJMA OFFRE UN BUS LUXUEUX

LIGUE 1

Un match à 6 points ! Maracana N°1432 — Samedi 28 Mai 2011

L’ACCÈS AU STADE DU 19-MAI GRATUIT

A l’occasion du match USM Annaba-MCAlger prévu aujourd’hui samedi à partir de 16h au stade du 19-Mai56, l’accès du stade sera gratuit. La gratuité d’entrée au stade nous a été confirmée et ce, pour les supporters que ce soit aux tribunes qu’ aux gradins. Cette rencontre est cruciale pour la formation annabie qui commence à faire douter d’elle suite aux mauvais résultats et aux contreperformances récentes. L’USM Annaba et son hôte d’aujourd’hui le MC Alger occupent la même position (11e) avec 26 points dans leurs escarcelles. Cet âpre faceà-face entre ces deux formations menacées sera inévitablement une partie à six points et le pronostic sera difficile à avancer. A. A. B.

g Par AMAR AÏT BARA

Les Annabis vont devoir puiser au maximum pour empocher les trois points et pour réussir ce match face au MCAlger. Il faut beaucoup d’énergie pour se maintenir en LFP1.

D

u côté de la cité de l’Antique Bouna, tout le monde est mobilisé et tout peut se jouer encore. Les gars de Lalla Bouna sont animés d’une bonne volonté pour prendre le-dessus sur le Mouloudia d’Alger une équipe qui n’a plus rien à perdre sauf de se maintenir également. L’USM Annaba est face à une épreuve décisive à Annaba, et un bon résultat est dans ses cordes si elle veut rester parmi l’élite. Le Mouloudia d’Alger occupe la 11e place avec 25 points, et les deux équipes sont pratiquement égales sur les plans des rapports offensifs et défensifs. Cependant, et il faut le

Ph. Maracana

L’opérateur de la téléphonie mobile Nedjma a offert un bus au club d’Annaba. Le nouveau bus en question est arrivé dans la soirée de jeudi, ce qu’ont indiqué nos sources. Ce don offert par Nedjma entre dans l’opération de sponsoring initiée par celle-ci, et il s’agit d’un bus de marque «HFIR», flambant neuf.

souligner que les Bônois affronteront une équipe du MCA pour le compte de la 24e journée, qui reste menacée et sa situation est aléatoire. Le coach Biskri demandera certainement à ses joueurs de ne pas se précipiter au risque de se voir piéger par les Mouloudéens eux qui veulent sortir de la zone dangereuse. Le déplacement du MCA à Annaba peut ressusciter les espoirs chez les locaux avec cependant un avertissement, le Doyen jouera librement et sans complexe également. A l’aller, les Annabis courageux avaient accroché les Algérois au stade du 5-Juillet sur un score de parité, c’était d’ailleurs le seul point ramené de l’extérieur par Annaba. Pourtant, ces deux teams, à savoir l’USM Annaba et le MC Alger étaient promus à de meilleurs destins mais ils ont baissé pavillon en ratant la saison, compromettant leurs chances de survie par l’élite, et ceci donnera un autre goût à cette rencontre. Cette confrontation opposant

BISKRI OPTIMISTE

Le coach Mustapha Biskri a drivé lundi dernier la séance d’entraînement à l’annexe du stade du 19-Mai-1956 et ce, afin de préparer le rendez-vous face au MC Alger.

Ph. Maracana

B

iskri a porté des perspectives notamment du reste du parcours qui attend Annaba tout en évoquant l’objectif qui lui a été assigné, à savoir le maintien en division 1. Tout en rajoutant : «On doit faire le maximum pour réaliser de bons résultats qui nous permettront d’arriver à atteindre notre objectif». «On doit réussir, on doit aussi unir toutes nos force avec la participation de tout le monde, on y arrivera à se maintenir». D’ailleurs, il existe une rude concurrence pour le maintien et à partir du classé 10e au classement, il est menacé par la relégation. «Pour la durée du contrat, je suis toujours à Annaba, je travaillerai jusqu’à la fin de la saison en cours, j’aurai une autre discussion avec les dirigeants bônois à propos de la saison prochaine, pour l’instant je poursuivrai ma mission convenablement pour la suite du championnat, on verra». Pour l’USMAnnaba, sa situation est au rouge, il faut réellement un sursaut d’orgueil pour éviter de se voir la saison prochaine en ligue 2. A. A. B.

l’USM Annaba-MC Alger pour le compte de la 23e journée se jouera entre deux malclassés, seulement le Mouloudia a une revanche à prendre sur Annaba, elle qui l’a accroché à la 8e journée lors de la phase aller. Diverses fortunes souvent mauvaises ont jalonné les parcours de ces deux clubs, le MC Alger qui n’arrive pas à s’imposer en championnat de LFP1 présente souvent un bon visage, mais Annaba, qui joue chez elle et reste redoutable, n’a jamais perdu dans son antre du 19-Mai-1956 même face aux meilleures équipes telles que l’USM Harrach (3-2), le CR Belcourt (3-1), la JSM Béjaïa (30), le MC Saïda (1-0), la JS Kabylie (1-0), l’USM Alger (1-0) et l’AS Khroub (3-0). Mais il s’est fait également piéger par des équipes mal loties telles que le WA Tlemcen (1-1), l’USM Blida (0-0), et le MCE Eulma (1-1), et enfin le leader, l’ASO Chlef (0-0). En tout, l’USMAnnaba avait perdu 8 points à domicile, mais n’a jamais perdu

de matchs au 19-Mai-1956. L’occasion est donnée pour les Annabis pour effacer ses déconvenues en recevant un Mouloudia mieux portant mais accessible dans la mesure où Annaba prend conscience de sa position en mettant en marche sa machine à marquer des buts. Le match USMAnMCA est un duel pathétique pour la sauvegarde, ces deux clubs se rapprochent du groupe et reprennent leur souffle. Ces deux formations en l’occurrence l’USMAn et le MC Alger disposent tous les deux d’un bon effectif, ce qui impliquera une confrontation spectaculaire où le résultat accaparera les esprits. Une chose est sûre, ces deux équipes ne sont pas à l’abri et la victoire est impérative pour les locaux. Ce choc USMAn-MCA a un enjeu de taille et promet de grandes sensations et la victoire pour Annaba sera d’un grand apport pour la suite du championnat. A. A. B.

six matchs de la fin de l’exercice, les gars de Annaba doivent se ressaisir et décrocher des points à domicile. Pour eux, il est grand temps de s’imposer sinon c’est la relégation. Les attaquants du club des bords de la Seybouse manquent de concentration car l’équipe manque également d’un meneur de jeu, et c’est pour cela que celle-ci sombre et réalise de mauvais résultats persistants. Les joueurs annabis doivent réaliser des exploits et gagner beaucoup de points pour rester à l’abri, et il suffit d’un bon coup où un sursaut d’orgueil pour que le doute se dissipe face au MC Alger et pour le compte de la 24e journée. Les Bônois doivent frapper fort et surtout saisir l’opportunité de jouer dans leur antre pour glaner les trois points de la victoire. Il faut signaler que l’attaque bônoise est stérile et ne marque pas des buts, et ceci inquiète réellement les inconditionnels. Car la situation est insoutenable et les choses s’amenuisent de match en match et une quelconque solution sera la bienvenue dans

de pareilles circonstances. Dans cette période critique, l’objectif essentiel est de sauver le club d’une relégation qui pointe à l‘horizon. L’équipe est malade depuis l’entame de l’exercice en cours, et ce, malgré les quelques rares bonnes prestations fournies face à la JSMC, la JSMB, l’ASK, le CRB, l’USMH, le MCS, mais les néfastes existent aussi comme face au MCEE, l’ASO, le WAT et l’USMB où l’USM Annaba fut accrochée à domicile par ces formations. A l’intersaison, le club bônois a bien préparé la saison, mais celle-ci n’a servi à rien et vu les résultats enregistrés, l’on se pose beaucoup de questions. En déplacement, Annaba est fébrile et le club n’a ramené qu’un seul point face au MCA, c‘était la grande surprise. En coupe d’Algérie, l’USM Annaba fut éliminé par l’AB Merouana, un club de la division inférieure. Les fidèles supporters se font du souci car en terme de comptabilité des points, ce n’est pas la joie, après 23 matchs, le club comptabilise 26. A. A. B.

Alerte à Annaba

A

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

La victoire ou la grande crise pour le Mouloudia Maracana N°1432 — Samedi 28 Mai 2011

g Par MOUNIR BENKRAMI

Tout pour tenir le choc au 19-Mai Même si le Vieux club algérois ne va pas livrer

Un Mouloudia «new-look»

Au vu de toutes les absences indiquées auparavant (Zemma, Koudri, Derrag, Mokdad, Sofiane, Baabouche et Daoud), le staff technique des Vert et Rouge, constituera sa liste des 18 joueurs et surtout, son onze rentrant avec les moyens de bord comme ce fût le cas durant les 10 dernières rencontres livrées par le Vieux club algérois. Ainsi, le gardien Azzeddine reprendra sa place dans les buts pour remplacer son ami Zemmamouche qui se prépare avec la sélection nationale en Espagne en prévision du très attendu Maroc-Algérie. Dans les couloirs, Besseghier jouera à droite tandis que son jeune partenaire, Boudebouda, occupera le flanc gauche après avoir eu le feu vert du sélectionneur national des U-32, Aït Djoudi en l’occurrence. Dans l’axe, l’entraîneur Zekri, comptera une nouvelle fois sur la paire Zeddam-Megherbi. Au niveau de la récupération des balles et en l’absence du duo, Koudri-Daoud, la tâche sera confié au tandem Bouchema-Harkat alors que l’animation de jeu sera confiée au revenant Berramla annoncé incertain pour cette rencontre en raison d’une blessure. En attaque, le staff technique des Vert et Rouge mise énormément sur la trio Douadi-Amroune-Bensalem, même si Laaraf pourra, lui aussi, débuter la rencontre à la place de Amroune. M. B

cette rencontre importante avec tous ses atouts majeurs, en l’absence de pas moins de six titulaires à part entière, les joueurs affichent une grande détermination et ne jurent que par un bon résultat aujourd’hui contre l’USM

Annaba. Le Mouloudia, qui, pour rappel, reste sur une série de 8 matchs sans défaites en championnat, espère confirmer sa solidité loin de ses bases même si l’adversaire du jour jouera, selon un avis unanime du côté de Bône, le match de

Une première très réussie

Il a contracté une grave blessure à la mâchoire

FIN DE SAISON POUR BAABOUCHE ?

Conférence de presse des supporters mouloudéens Ph. Maracana

midi sur cette pelouse du stade du 19-Mai surtout, si on sait que l’USM Annaba reste sur un lourde défaite subie à El Khroub (3-1) en plus de sa grande fébrilité loin de ses bases. A contrario, le Mouloudia d’Alger avec ses 26 unités, compte un match en plus par rapport aux Tuniques rouges, de surcroît à Bologhine, prévu le 4 juin prochain contre l’ASO Chlef. Ce qui signifie qu’un bon résultat aujourd’hui mettra à coup sûr le Doyen dans une meilleure position possible pour assurer son maintien en Ligue 1.

la saison, pour la simple et unique raison qu’un autre résultat que la victoire, mettra l’avenir du club en danger. A priori, les hommes de l’entraîneur Noureddine Zekri, n’accordent aucune importance à tous ces détails en visant carrément un résultat positif sur cette pelouse du stade du 19-Mai. «Tout ce qui nous intéresse dans ce déplacement, c’est un bon résultat. Il faut faire en sorte de tenir le choc», nous dira le milieu de terrain Bilel Attafen. Tout compte fait, les hommes de Zekri savent maintenant ce qu’ils doivent faire pour revenir au bercail avec le résultat escompté comme le souhaite la grande famille des Vert et Rouge. Il convient juste de signaler que lors du match aller, les Tuniques rouges ont quand même réussi à piéger le MCA en l’obligeant au partage des points (2-2) sur la pelouse du 5-juillet. M. B.

Fidèles à leur réputation, les supporters du MC Alger, à travers le site, mouloudia.org, ont une nouvelle fois surpris tout le monde, en organisant leur première conférence de presse en présence du staff technique.

E

t on peut même dire, que cette première, lancée par notre confrère Mohamed Laksas et son staff, a été une réussite totale, selon l’avis des journalistes présents et même de l’entraîneur, Noureddine Zekri. Celui-ci a, d’ailleurs, beaucoup parlé de l’avenir du Mouloudia d’Alger, que ce soit en championnat ou en Ligue des champions d’Afrique. Pour le maintien en Ligue 1, Zekri a été clair, net et précis en lançant : «l’heure est à la récolte des points et on fera de notre mieux pour en récolter le maximum afin d’assurer notre maintien avant les 3 dernières journées du championnat pour pouvoir ainsi effectuer une bonne préparation pour la Champions league.» En d’autres termes, Zekri ne veut guère attendre les

Ph. Maracana

C

lassés au même rang (11e place) avec 26 points, le Mouloudia et l’USM Annaba n’ont strictement pas le droit à l’erreur, en particulier, les Annabis qui auront le privilège de jouer à domicile devant leur public. C’est pour dire, que la tâche des Vert et Rouge s’annonce des plus délicates contre une équipe réputée intraitable at home notamment, en cette phase retour. Une équipe annabie qui veut absolument remporter tous ses matchs à domicile pour espérer atteindre la barre des 35 points tout en comptant aussi glaner deux ou trois points en déplacement pour classer définitivement le dossier du maintien. Donc, le Doyen est d’ores et déjà averti qu’il risque sérieusement de souffrir cet après-

Ph. Maracana

Malgré l’absence de plusieurs joueurs importants (Zemmamouche, Derrag, Mokdad, Koudri, Baabouche, Sofiane et Daoud), le Mouloudia d’Alger entend bien négocier sa prochaine sortie officielle prévue aujourd’hui au stade du 19-Mai de Annaba contre les Tuniques rouges de l’USMAn.

v s

09

derniers rounds pour classer le dossier du maintien, du moment que la Ligue nationale de football a fixé la fin du championnat au 5juillet. Pour rappel, le premier match de la phase de poules de la Ligue des champions est prévu entre le 15 et le 17 juillet au stade du 5-juillet et non pas à Bologhine comme l’a si bien affirmé le coach des Vert et Rouge : «On recevra l’ES Tunis au stade du 5-juillet et j’espère voir 80 000 supporters le jour du match», a-t-il déclaré. A entendre les dires de

Noureddine Zekri, on comprend immédiatement, qu’il n’est aucunement inquiet pour l’avenir de son équipe, notamment en championnat. Il estime même que le Mouloudia pourra gagner aujourd’hui à Annaba contre l’USMA locale. «On ira à Annaba pour gagner et non pas pour éviter le pire», a-t-il martelé. Pour revenir à cette fameuse conférence de presse des supporters mouloudéens, il convient juste de signaler qu’elle a eu lieu au Centre sportif de Ghermoul (Alger).

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Un autre coup dur pour le Mouloudia d’Alger qui risque sérieusement de perdre un autre joueur clé pour le reste de la saison. Iil s’agit tout simplement du capitaine Réda Baabouche, lequel a contracté une grave blessure à la mâchoire lors de la séance d’entraînement de jeudi dernier. En effet, l’exinternational algérien a été victime d’un choc violent en disputant une balle avec l’un de ses camarades. D’ailleurs, le joueur a été transféré en urgence à l’hôpital et, d’après les dernières informations, il ne pourra pas jouera avant, au minimum, 21 joueurs. Ce qui signifie que la saison est d’ores et déjà finie pour l’infortuné Réda Baabouche qui reste un bon exemple à suivre dans cette équipe mouloudéenne, grâce à son sérieux, son abnégation, son dévouement et son savoir-faire. Bref, c’est l’image typique d’un vrai professionnel. Espérons seulement que l’enfant de Skikda reprendra plus tôt que prévu comme il le souhaite vivement.


LIGUE 1

Mission casse-cou À ANNABA Maracana N°1432 — Samedi 28 Mai 2011

v s

AÏT DJOUDI A DÉCIDÉ DE LIBÉRER DAOUD

Retenu dans un premier temps en sélection nationale olympique en stage préparatoire, le défenseur mouloudéen, Brahim Bedbouda, a été libéré par le sélectionneur Azzedine Aït Djoudi au profit de son club pour participer au rendez-vous d’aujourd’hui face aux Tuniques rougeS. Le coach national a décidé de retenir l’autre mouloudéen, Farid Daoud, pour ce second stage de l’EN U23, et ce jusqu’au match officiel contre la Zambie, prévu le 3 juin. Quant à Brahim Bedbouda, il sera mis à la disposition du Doyen pour le prochain match des Vert et Rouge contre le WAT, prévu le 31 mai prochain. cette nouvelle ne manquera pas de soulager les dirigeants mouloudéens, à leur tête Noureddine Zekri, lequel voulait avoir cet élément pour ces deux rendez-vous.

Il sera opéré demain

BABOUCHE MALHEUREUX

Coup dur pour le MCA qui vient de perdre un nouveau élément en cette fin de semaine, lequel devra mettre tout simplement un terme à sa saison avec les Vert et Rouge. Il s’agit du capitaine Réda Babouche qui s’est fracturé la mâchoire lors d’une séance d’entraînement suite à un choc avec Sofiane Herkat. L���enfant de Skikda sera opéré demain à l’hôpital Mustapha-Bacha et devra observer un arrêt de travail d’au moins un mois. Le Mouloudéen a dû subir cette saison toutes les difficultés en étant d’abord critiqué pour sa baisse de forme, avant de contracter de nombreuses blessures. Un fin de saison malheureuse pour Babouche qui s’approche tout doucement de la fin de sa … carrière.

g Par SAMI MAKHLOUFI

Pour le compte de la 24ème journée, l’équipe mouloudéenne devra effectuer aujourd’hui un périlleux déplacement à Annaba pour affronter les Tuniques rouges à 16h devant leur public.

U

ne rencontre qui s’annonce extrêmement importante et décisive pour les deux clubs car ils se battent encore pour leur maintien en Ligue une. A l’approche de la fin de la saison, tous les points mis en jeu ont leur importance, ce qui ne manquera pas de pimenter un peu plus ces retrouvailles entre Annabis et Mouloudéens. Ayant réussi au match aller à récolter un point à Rouiba face au MCA, l’USMAn aura à cœur de battre les Algérois de Noureddine Zekri devant ses supporters afin de consolider davantage ses chances de rester en première division professionnelle. Ce débat entre le MCA et l’USMAn sera décisif pour les deux équipes, étant donné qu’elles occupent la même place avec le même nombre de points, à savoir 26 unités chacune. De ce fait, chaque formation devra tout faire pour éviter de perdre des points lors de ce match. Si les Annabis ont le double avantage du terrain et du public, les Mouloudéens eux misent sur leur volonté pour ne pas perdre ce match. Un autre faux pas du Doyen compliquera encore plus sa survie en Ligue une face au calendrier démentiel que devront affronter les camarades de Zeddam. Il serait très important de récolter au moins le point du nul pour rester sur cette dynamique d’invincibilité qui dure depuis huit matches en championnat. Néanmoins, face à la charge compétitive qui s’enchaîne pour le MCA et qui a son effet sur la forme des capés des Zekri, les nombreuses défections que connaît l’effectif mouloudéen sera certainement le principal handicap du Doyen lors de ce rendez-vous. Ainsi, appelé à une mission cassecou face à l’USMAn, à Annaba, cet

Ph. Maracana

10

après-midi, cette rencontre se jouera sous un air de prudence où le perdant compliquera davantage son avenir en Ligue une.

Le vide des sept défections sera-t-il comblé ?

Ce qui semble être un énorme handicap pour les autres équipes est tout à fait normal au MC Alger, cette saison, en termes de défections et le nombre réduit de l’effectif dont dispose le staff technique. En effet, ce n’est pas la première fois que l’équipe mouloudéenne se présente à un match capital avec un effectif extrêmement réduit Toutefois, il a réussi parfois à s’en sortir indemne. D’ailleurs, c’est ce qui semble faire la force des troupes de Noureddine Zekri qui réussit tout de même à dépasser ses difficultés pour aller chercher des performances, comme ce fut le cas en Ligue des champions africaine. Pour revenir à ce déplacement à Annaba, l’équipe algéroise sera handicapée par l’absence de sept joueurs titulaires. Il s’agit de Daoud, Koudri, Zemmamouche, Derrag, Mokdad, Sofiane et Babouche. Une situation inédite pour le MCA qui sera mis à

rude épreuve face aux Annabis et qui ne manquera pas de compliquer la mission de Noureddine Zekri pour réussir son pari face à l’USMAn. Même si le coach mouloudéen semble très optimiste quant à la capacité de son groupe de se surpasser, il est clair que l’absence de ces éléments pèsera sur le rendement de l’équipe et risque de laisser des séquelles. Il reste à savoir si les solutions qu’a envisagées à la dernière minute Zekri parviendront à aider le MCA à décrocher un bon résultat à Annaba.

Le onze-type de Zekri chamboulé

Pour Noureddine Zekri, son équipe est capable de défier n’importe qui sur son terrain malgré les difficultés, comme ce fut le cas lors de l’aventure africaine. Afin de booster ses troupes, le coach du MCA a souvent souligné ce détail important lors des réunions techniques avec ses joueurs. Pour ce déplacement à Annaba, c’est une situation encore plus délicate que devront affronter les camarades de Besseghier face aux Tuniques rouges, étant amoindri par l’ab-

sence de sept titulaires. Face à cela, l’entraîneur du MCA ne compte pas rendre les armes et envisage d’adopter un plan de jeu à vocation offensive, comme en témoigne la composante de son équipe. Ainsi, dans les buts, on retrouvera Sofiane Azzedine qui remplacera Zemmamouche. Dans les couloirs de la défense, Besseghier tiendra sa place alors que Bedbouda retrouvera son couloir gauche. Au niveau de l’axe central, Megherbi et Zeddam assureront cette mission. Le registre de la récupération sera confié au duo Bouchema-Herkat, ce dernier remplacera Daoud et Koudri, tous les deux absents. Quant à l’animation du jeu, Zekri devrait trancher hier soir entre Attafen et Berramla pour alimenter la ligne offensive qui sera composée du trio Daouadi-Bensalem et Laref. Ces deux joueurs auront le rôle d’aider le milieu de terrain en perte du ballon. Malgré le chamboulement de l’effectif, Zekri a décidé de mettre en place un système de jeu équilibré, tout en croisant les doigts quant à la réussite de son pari. S. M.

LE MOULOUDIA FINIRA LE CHAMPIONNAT SUR LES GENOUX DEVANT DISPUTER HUIT MATCHES EN 40 JOURS

Apparemment, il est écrit quelque part que le vieux club algérois devrait souffrir tout au long de cette saison, et ce après avoir décroché sa septième étoile la saison dernière.

E

n effet, après avoir raté plusieurs objectifs, le MCA devra se battre pour sa survie en Ligue une vu la suite de son parcours qui s’annonce extrêmement chargée.

En effet, la Ligue nationale a publié avanthier le programme du reste du championnat, à savoir les six journées qui restent. Pour les Mouloudéens, après avoir disputé ce match contre l’USMAn, il leur restera à disputer sept rencontres en l’espace de 35 jours, au total huit matches en 40 jours. Un record si on prend en considération le rythme infernal que devront subir les camarades de Zeddam en ce mois de juin et le début du mois de juillet. La fin de la saison programmée pour le 5 juillet prochain, le Doyen devra finir le

championnat sur les genoux, tout en ayant comme principal objectif le maintien en Ligue une. Un objectif qui semble être à la portée du MCA qui devra faire face aux défections qui se multiplient suite aux nombreuses blessures. Il reste à savoir comment parviendra Noureddine Zekri à gérer cette situation délicate.

Pas de préparation pour la Ligue des champions africaine

Suite à ce marathon que devra gérer le

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Doyen en cette fin de saison, on comment les dirigeants mouloudéens et le staff technique comptent gérer la suite de leur aventure africaine en Ligue des champions. En effet, n’ayant pas suffisamment de temps pour effectuer un stage à l’étranger, puisque le premier match de la phase des poules est prévu le 16 juillet prochain face à l’ES Tunis, le MCA se contentera, selon notre source, de préparer ce rendez-vous à Alger avant de passer quelques jours ensuite en Tunisie à Hammam Bourguiba. S. M.


LIGUE 1

Une victoire pour de remettre en selle Maracana N°1432 — Samedi 28 Mai 2011

Mahfoud de retour dans les buts

g Par LOTFI SALHI

Les Jaune et Noir de l’USMH accueilleront aujourd’hui la formation de Saïda, dans une rencontre où les Harrachis sont dans l’obligation d’empocher les trois points afin d’améliorer leur position au classement général, et par là même oublier la défaite devant la formation de la JSK.

Le gardien de but, Mahfoud, qui n’a pas beaucoup participé avec les Jaune et Noir dans les rencontres officielles, sera aligné une nouvelle foie comme titulaire suite à l’absence de Doukha. En effet, le gardien en question veut saisir l’occasion et étaler toute sa classe pour essayer de convaincre le staff technique de ses qualités. Il faut savoir que la dernière rencontre que le joueur a disputée comme titulaire était lors du match face à la JSMB où il avait fait un match pleins.

LES JOUEUR ONT PERÇU LA PRIME DE L’USMA

Les joueurs de l’USMH ont perçu hier, à la fin des entraînements, la prime du match nul devant la formation de l’USMA au stade Hamadi. La prime est de deux millions de centimes pour les joueurs, tandis que le staff technique a perçu de son côté le salaire d’un mois.

Ph. Maracana

P

our cela, Charef va compter sur la même composante alignée face à la JSK, avec, néanmoins, quelques changements notamment dans les bois où on va retrouver le gardien de but Mahfoud qui remplacera l’international Doukha qui se trouve avec l’équipe nationale. La bonne nouvelle est venue de Demou qui sera aligné aujourd’hui, après qu’Aït Djoudi eut donné son accord pour libérer le joueur à la formation de l’USMH, tandis que Touaheri ne sera pas avec les Jaune et Noir, car il restera avec l’équipe olympique. Néanmoins, au niveau de la ligne d’attaque, on trouvera le duo Yachir-Chache, Charef a essayé de préparer ses poulains tout au long de la semaine sur le plan moral, et mobilisé l’ensemble du groupe vu l’importance de cette rencontre. Malgré les quelques soucis qui ont perturbé les joueurs, avec l’histoire de prime de coupe d’Algerie. «On a fait un travail énorme sur le plan moral des joueurs afin de les mobiliser et oublier la dernière rencontre perdue. Je pense que tout le monde est prêt pour cette confrontation qui va

nous ouvrir les porte du podium une nouvelle fois» affirme Bechouche, l’adjoint de Charef à la barre technique. La rencontre d’aujourd’hui se jouera à huis clos, ce qui est un vrai obstacle pour les joueurs et même le staff technique

“Jouer une nouvelle fois à huis clos nous posera quelques problème surtout que les joueurs avaient l’habitude de se galvaniser auprès des Kawassirs. Maintenant, il faut faire avec et tenter de gagner cette rencontre” ajoute Bechouche.

Le duo Yachir - Chache reconduit

Dans le même contexte, le duo Yachir - Chache sera reconduit une nouvelle fois sur la ligne d’attaque harrachie. En effet, ces deux joueurs ont fait un bon match devant la JSMB où ils étaient alignés tout les deux, et Charef compte beaucoup sur eux pour trouver des solutions devant et concrétiser les occasions en buts. L. S.

DEMOU : «Je remercie Aït Djoudi pour sa compréhension» L’international harrachi, Demou, affirme qu’il est très content après la décision d’Aït Djoudi de le libérer pour la rencontre de son équipe face à Saïda. L’attaquant veut à tout prix jouer cette rencontre, et aider son équipe à continuer de rêver de cette place qualificative pour une compétition continentale. En effet, et selon le joueur, l’USMH a les moyens de glaner les trois points de la rencontre, malgré l’absence des supporters.

Comment s’est passé pour vous le stage avec l’équipe nationale ? El-hamedoulah, ça s’est passé dans de bonnes conditions et l’ambiance était parfaite. Inch’Allah, on sera au rendez-vous devant la Zambie. Seras-tu présent avec ton équipe pour la rencontre de Saida ? Oui, j’ai su qu’Aït Djoudi allait me libérer pour affronter Saida aujourd’hui. Je remercie le staff technique de l’équipe nationale pour cette décision et sa compréhension. Comment appréhendez-vous justement cette rencontre de Saïda ? Ce sera un match difficile dans la mesure où on cherche à rebondir

après la défaite de la JSK. Maintenant, on n’a pas le choix et il faut l’emporter en jouant nos chances à fond pour essayer de gagner une place au podium. Concernant votre question, la formation de Saïda reste une belle équipe qui renferme des joueurs de qualité, mais de notre côté, on fera tout pour avoir les points de la rencontre. Ce sera une nouvelle fois sans votre public ? Oui et notre public nous manque beaucoup. C’est la troisième rencontre consécutive où on va jouer sans notre public, mais on tâchera de mettre le paquet pour gagner malgré l’absence de nos supporters, qui est un vrai handicap pour nous. L. S.

Entre doute et optimisme

A

près avoir tourné la page de l’USMB où les camarades de Boudjakdji se sont inclinés, les Widadis malgré ce revers ne désespèrent pas pour autant et y croient dur comme fer. De son côté, le coach tlemcénien Amrani laisse entendre que son équipe a les moyens d’échapper au purgatoire si l’éthique sportive sera respectée, ce dernier revient

Ph. Maracana

A 7 rounds du tomber de rideau de ce premier challenge professionnel de la ligue 1, le Widad de Tlemcen, qui se voit plus que jamais menacé par le spectre de la relégation, s’apprête à se rendre à Alger où il donnera la réplique au MCA.

sur ce qui s’est passé à Hadjout face à Blida où l’homme en noir (Haddada) a fait preuve d’une flagrante partialité en privant le WAT d’un penalty que tous les présents ont vu sauf lui. Ce comportement

néfaste a éveillé les soupçons des dirigeants tlemcéniens qui l’accusent d’avoir influé sur le cours du match. En dépit de cette déconvenue, l’entraîneur Amrani a tenu à affirmer que ses joueurs sont à

créditer d’une bonne production, même si le résultat n’a pas suivi. Le driver widadi reste persuadé qu’à ce rythme, le Widad peut engranger d’autres victoires notamment à domicile où le moindre faux pas est interdit. D’ailleurs, Amrani a tenu un discours réconfortant, lors de la reprise des entraînements de lundi après midi, façon de remonter le moral de la troupe. Un discours sur lequel il avait mis l’accent sur l’état d’esprit qui doit régner au cours des prochains matchs, tout en faisant savoir qu’en football rien n’est sûr. En effet, il suffit de gagner deux matchs d’affilée pour que la donne soit changée l’ensemble des joueurs a été attentif et prêt à relever le défi et ce quel que soit le sacrifice qui les attend. Il n’est plus question de baisser les bras, il nous reste 21

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

v s

11

AIT DJOUDI LIBÈRE DEMOU

Finalement, l’entraîneur de l’équipe nationale olympique, à savoir Aït Djoudi a libéré le joueur Demou, afin de jouer la rencontre de Saïda aujourd’hui. En effet, Aït Djoudi a donné son feu vert suite à l’intervention du président Laïb, sachant que le club n’a pas beaucoup de choix dans l’axe central, après la blessure de Griche qui est en rééducation. Un retour qui fera beaucoup de bien aux Jaune et Noir, avant que le joueur ne retrouve l’équipe nationale dimanche matin.

TOUAHERI RESTERA AVEC L’ÉQUIPE NATIONALE OLYMPIQUE

Contrairement à Demou, l’autre attaquant de l’USMH, à savoir Touaheri Amine, ne sera pas d’attaque face à Saïda. Le joueur en question a été retenu avec l’équipe nationale olympique qui prépare la rencontre de la Zambie pour le compte des éliminatoires des jeux Olympiques. L. S.

L’ÉQUIPE PROBABLE :

Mahfoud, Djerbala, Benabderramane, Demou, Legraa, Guerbi, Hendou, Boumechera, Boualem, Yachir, Chache.

points à négocier et nous ferons le maximum p o u u r essayer de auver notre saison. Le mot impossible ne devra en aucun cas figurer pour le moment dans nos plans, nous continuons à lutter jusqu’à l’ultime moment de ce championnat” at-il fait remarquer. Cependant, a-t-il ajouté les joueurs vont bénéficier d’une motivation supplémentaire, car à ce stade de la compétition, il demeure extrêmement important a-t-il expliqué, d’aborder la dernière ligne droite avec un moral au beau fixe. La concentration joue un rôle prépondérant dans ce genre de circonstance, conclut-il. W. T. S


g Entretien réalisé par ZOHEIR ZITOUNE

UN SEUL MATCH DE SUSPENSION POUR DJEDIAT

L’entourage du club chélifien a été très soulagé d’apprendre que le meneur de jeu de l’équipe n’a écopé que d’un seul match de suspension, d’où sa participation face au CRB où il devrait apporter beaucoup à l’équipe. Ainsi, l’ex-joueur du PAC a donc purgé face à la JSK. L ’annonce qui a tardé à paraître a provoqué une véritable attente des supporters quant au verdict de la commission de discipline de la LNF.

UN CARTON BRANDI QUI A FAIT PEUR

Lors du match face à la JSK, Zaoui a écopé d’un carton jaune qui n’a pas été sans donner des frayeurs aux supporters qui croyaient à la prochaine défection du capitaine de leur équipe préférée. Ils ont été soulagés par les dirigeants qui les ont informés que Zaoui sera de la partie face au dauphin belouizdadi.

LIGUE 1

MANGOLO : «Ce n’est pas Ighil qui m’a recruté et il est libre de ses choix» Maracana N°1432 — Samedi 28 Mai 2011

L’attaquant camerounais de l’ASO, Mangolo, attend de s’attabler avec Medouar pour parler de son avenir dans le club. Nous l’avons abordé avant le match face à la JSK et il a gentiment répondu à nos questions.

Soudani absent, vous étiez partant parmi les dix-huit. C’est vrai mais j’ai eu un petit problème au courant de la semaine lors d’un match d’application qui m’a empêché de m’entraîner. Pour le moment, je vais bien et je reprendrai demain. Je voulais prendre part à ce match, ainsi que mes camarades, et aider mon équipe. Comment trouvez-vous le parcours de votre équipe ? L’équipe est leader depuis l’aller, ce n’est pas rien malgré le fait que la lutte est acharnée pour les premières places. Il est vrai que l’équipe a effectué un passage à vide après le dernier arrêt du championnat mais elle se ressaisira d’ici là, j’en suis certain. Il est tout à fait positif et sur tous les plans. Malgré les deux défaites subies en cours de course, nous n’avons pas lâché prise et l’équipe n’a pas perdu le fauteuil, ce qui est formidable à mon sens. Tout le monde parle du titre à Chlef. Quelle est votre position là-dessus ? Etant leader depuis presque le début de saison, l’équipe a plus de chances de finir sur la plus haute marche du podium. Je crois que l’ASO a plus de 80 % de chances de réussir. Il suffira de ne pas perdre à Chlef tout en grignotant des points à l’extérieur pour se mettre à

l’abri de toute mauvaise surprise. Ce sera difficile mais pas impossible pour le groupe qui est déterminé à terminer la saison en beauté. Sur le plan personnel, comment vous sentez-vous au sein du groupe ? Comme le groupe est constitué de joueurs très sages et ayant ce sens de l’hospitalité et de la solidarité, qui font la force de l’équipe, j’ai été bien accueilli à mon arrivée et tout se passe bien depuis. Même les supporters ne manquent pas de sympathiser avec tous les joueurs. De ce côté-là, on n’a pas à se plaindre. Donc vous vous plaignez sur un autre plan ? C’est pas que je me plains mais il faut avouer que je ne suis pas dans une situation qui plaît à tout sportif et c’est normal, diriez-vous. Je pense que je n’ai pas eu beaucoup d’occasions de prouver ma valeur. Vous savez, avec le sevrage en compétition, on perd facilement ses dispositions et cela s’est répercuté sur mon rendement parce que dans le peu de temps où j’ai joué, je n’ai pas été vraiment ce que je suis. La compétition est le meilleur moyen de revenir à son niveau et ce n’est pas le cas pour moi car je n’ai pas eu de chance. Ighil ne vous a-t-il pas expliqué ses choix ? Il n’a pas besoin de le faire et je n’ai pas osé lui parler de ce sujet car je ne veux pas embrouiller les choses. Il y a aussi le fait que ce n’est pas lui qu m’a recruté mais c’est le président qui lui donne carte blanche. Je comprends les choses car il ne peut changer une équipe qui gagne et puis avec la présence de Soudani qui a bien débuté la saison et est le meilleur buteur du championnat, les chances de me voir postuler à une

place de titulaire s’avèrent minimes. Vous paraissez dépité par cette situation. Pas tellement. Les résultats de l’équipe réconfortent tout le monde et étant donné que j’en fais partie, cela me soulage. Je sais ce que je vaux et je ferai mon possible pour rebondir. On a parlé de vous au Maroc. Le confirmez-vous ? C’est vrai que j’y étais, au Maroc, avec le président et on a trouvé une équipe relégable. Toutefois, l’offre n’était pas intéressante ni sur le plan financier ni encore moins sur le plan sportif. Le niveau du championnat algérien est meilleur. Qu’en est-il de l’offre du MCO ? Les Hamraouis avaient besoin d’un attaquant en cette période et ils n’ont pas cessé de penser à moi mais leur demande s’est faite quelque peu tardivement. L’offre du club oranais était venue en retard, c’est-à-dire à la veille de notre départ au Maroc pour le stage hivernal. Allez-vous rempiler à l’ASO ? Ce n’est pas de mon ressort, c’est une affaire de destin. J’aimerais bien continuer l’aventure à Chlef mais, avant cela, je dois discuter avec le président de mon statut et ma situation. Il faut savoir que je serai en fin de contrat à la fin de saison et je discuterai de mon avenir en position de force. En venant à l’ASO, il ne me restait qu’une saison au MCEE. En parlant de discussion, on peut penser que vous ne manquez pas d’offres. Pour ne rien vous cacher, je n’ai aucune offre pour le moment. Je crois qu’avec mon statut actuel, je ne joue même pas, il est normal que les offres se fassent désirer. Je dois attendre après le championnat pour espérer accrocher un bon contrat avant d’aller passer mes

Ph. Maracana

12

vacances au Cameroun. Propos recueillis par Z. Z.

LE CHABAB À LA RECHERCHE DE JEUNES TALENTS À A L’APPROCHE DU MERCATO ESTIVAL

Comme annoncé dans ces mêmes colonnes, le milieu de terrain Mohamed El Amine Aoued a subi une intervention chirurgicale au genou droit, mercredi dernier, à la clinique Enahda. L’opération a été une réussite et le joueur est à présent en bonne santé. Aoued a quitté la clinique le lendemain et rejoint son domicile à Oran. H. A. B.

A

émerger ces jeunes talents et faire d’eux de futures vedettes.

Mohamed Touileb dans le viseur du CRB

Il s’appelle Mohamed Touileb, universitaire de 23 ans, natif du quartier populaire de Laâqiba. Actuellement, il est sociétaire de l’équipe du Rapid de Belouizdad. Il a fait ses premières classes dans cette même équipe où il a brillé durant tout son parcours. Il avait eu l’occasion de côtoyer certains joueurs du CRB, à l’image de Maâziz, Herida. Selon des sources bien informées, le Chabab est sur ses traces. En effet, notre source a ajouté qu’un proche du boss belouizdadi s’est rapproché du joueur et lui a proposé de rejoindre l’effectif des Rouge et Blanc la saison prochaine. Il occupe le poste de demi défensif et a toutes les qualités requises pour endosser le maillon rouge et blanc.

Ph. Maracana

L’OPÉRATION DE AOUED EST UN SUCCÉS

l’instar de toutes les équipes de l’élite, le Chabab de Belouizdad souhaite renforcer son effectif en prévision de la prochaine saison qui s’annonce d’ores et déjà chaude. Bien que l’arrivée de certaines grandes cylindréesest annoncée çà et là, on l’on laisse entendre que la direction de l’équipe de Laâqiba veut tourner la tête cette fois-ci et viser les jeunes talents qui ne cessent d’impressionner dans leurs catégories. Une source digne de foi nous a confié que le président Mahfoud Kerbadj suit de près certains de ces jeunes joueurs et veut réellement s’attacher leurs services. Le boss belouizdadi a chargé l’un de ses proches et lui a demandé de suivre de près quatre joueurs susceptibles de porter le maillon rouge et blanc le prochain exercice. Kerbadj veut imiter son voisin de l’USMH qui, pour rappel, lors de la précédente intersaison, s’est lancé dans le recrutement de jeunes talents. Le résultat est bel et bien présent pour l’équipe harrachie qui a pu atteindre la finale de la coupe et qui se bat en même temps pour décrocher une place sur le podium. Cela dit, le fait de faire appel aux joueurs des divisions inférieures pour étoffer l’effectif des clubs de l’élite n’est pas un choix fortuit et cela ne s’explique absolument pas par le manque de liquidités dans les caisses des équipes, comme certains le croient. Au contraire, cette procédure consiste à faire

Notre source nous a confié aussi que plusieurs clubs de Ligues 1 et 2 désirent aussi s’attacher ses services. Cependant, pour lui une aventure au

avec son club d’enfance qu’il porte toujours dans son cœur serait un rêve qui se réalise. H. A. B.

Un match à huis clos et une amende de 60 000 DA

SUITE AUX INCIDENTS QUI ONT ÉMAILLÉ LA RENCONTRE CRB-JSK

La commission de discipline de la Ligue nationale de football a publié mercredi dernier sur son site Internet le rapport du procès-verbal des rencontres de la 23ème journée du championnat national de L1. Le Chabab a écopé d’une sanction d’un match à huis clos et d’une amende de 60 000 dinars suite aux jets de projectiles entraînant des dommages physiques. Il faut rappeler qu’au cours de cette rencontre, certains énergumènes ont envahi la tribune officielle et ont jeté toutes sortes d’objets et de projectiles qui ont causé la blessure à l’entraîneur de la JSK, Rachid Belhout, et à un joueur, Saâd Tadjar. Toute la famille belouizdadie était choquée par cet acte de violence et les dirigeants, staff technique et joueurs, se sont révoltés contre ces pratiques. Ils ont appelé tous les amoureaux fidèles au CRB à faire barrage à ses gens qui ne cherchent que la déstabilisation du club.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

Un prétendant qui fait durer le plaisir Maracana N°1432 — Samedi 28 Mai 2011

13

BOUALI,

A

Ph. Maracana

Qu’on le veuille ou non, les Béjaouis sont de nouveau au-devant de l’actualité et se sont installés en véritables prétendants pour une place sur le podium. Mieux encore, on a l’impression que les camarades de Maïza se sont bien préparés pour le sprint final afin d’être parmi le lot des formations de tête. «Cela va être dur maintenant, car tous les matches seront considérés comme des rencontres de coupe. Tout faux pas est synonyme d’élimination, donc d’un recul au classement. Aussi, il faudra être bien préparés sur tous les plans et savoir gérer match par match», nous a-t-on avoué.

vrai dire, après la crise qui a secoué le vieux club béjaoui, personne ne s’attendait à ce retour en force et plusieurs observateurs sportifs ont vite fait d’enterrer les poulains de l’ex-entraîneur Menad. Ce dernier et, malgré son départ, avait affirmé haut et fort que l’objectif restait jouable. D’ailleurs, dans ce contexte n’avait-il pas déclaré. «L’objectif reste jouable, je laisse une grande équipe et il suffit à mon successeur de trouver les solutions adéquates pour l’atteindre.» Menad avait vu juste ; revoilà l’objectif qui s’installe de nouveau et revoilà. Les Béjaouis se mettent ainsi en exergue, devenant de sérieux prétendants pour la course au podium. «Tout reste possible. Nous avons beaucoup de chances d’atteindre cette 3e place, en dépit d’un calendrier qui nous est défavorable en fin de saison. Nous allons, tout de même, mettre tout en œuvre pour assurer cet objectif et pouvoir participer à une joute continentale», a-t-on encore ajouté.

Maintenant que la dynamique a été enclenchée et que les joueurs semblent avoir retrouvé toute leur confiance, il appartient à Bouali de leur procurer les moyens pour pouvoir mieux s’exprimer et être plus efficaces. Des solutions qui permettraient à l’équipe de viser très haut afin d’atteindre son objectif. «Bouali a hérité d’une grande équipe, certes, diminuée sur le plan physique et même psychologique, mais il lui appartient de pallier à cela, en alignant les joueurs les plus aptes à répondre à ses choix tactiques au vu des joueurs qui auront adopté rapidement son schéma tactique, et ce pour faire de la JSMB une équipe solide, un prétendant difficile à déloger», a-ton conclu. A ce stade, les Béjaouis ont donné l’impression de faire durer le plaisir et maintenant que les choses sérieuses ont commencé et que le sprint final vient d’être entamé, ils sont de nouveau là, et tout se fera désormais avec eux! A. Z.

Le derby s’installe LA KABYLIE

Enfin, voilà que s’approche le derby tant attendu par tous et de tous. Un derby qui s’annonce explosif, prometteur et plein. Un derby coloré entre deux équipes qui cherchent d’abord et avant tout, le leadership dans la région et bien entendu, améliorer leur classement en vue d’une place sur le podium, une place qui leur permettrait de participer à une joute continentale. «Pour nous, c’est un match ordinaire, comme tous les autres. Bien entendu, il y a cette caractéristique du derby mais cela n’empêche pas que le football reste toujours une partie de plaisir. Nous allons donc le préparer comme on a préparé nos précédentes rencontres», nous a-t-on confié. Les Béjaouis, après un passage à vide, ont retrouvé leur force et sont en train de

EN ÉFFERVESCENCE

prouver qu’ils sont des prétendants incontournables quant à la course au podium. Aussi, ce match contre la JSK sera une aubaine pour eux de continuer sur leur lancée et profiter de la fatigue des gars de Belhout. «Nous essayerons de pièger notre adversaire dans son propre fief, même si cela sera difficile à concrétiser. Mais, en football, tout reste possible et, dans ce genre de match, tout peut se jouer sur un détail. N’avons-nous pas réussi à battre l’Entente au 8-Mai-45 ?», a-t-on ajouté. La semaine commence donc par les discussions les plus folles sur ce derby et ses incidences quant à la suite du parcours des Vert et Rouge et les chances d’atteindre ou non leur objectif. Un bon résultat à Tizi ne fera qu’augmenter le potentiel chances des poulains de

Bouali. D’ailleurs, dans ce contexte, l’on nous dira :«Nous irons pour défendre nos chances. Nous ferons le maximum pour revenir avec un résultat positif, tout en espérant, et avant tout, que le fair-play sortira le plus grand vainqueur», a-t-on conclu. C’est le derby qui s’installe déjà à l’aube d’une nouvelle semaine. Les discussions vont bon train. La tension sportive monte. La Kabylie oublie quelque peu ses maux et se tourne vers ce derby qui alimente toutes les discussions, tant dans la rue ou que dans les grands salons de la cité des Hammadites. C’est le temps d’une évasion en attendant le grand jour. Nous y reviendrons. A. Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

la carte à jouer des Béjaouis

Le départ de Menad avait suscité moults interrogations quant à son successeur. Plusieurs réunions ont eu lieu et des propositions ont été faites. De l’entraîneur étranger à l’entraîneur local, en passant pour le maintien du staff sous la conduite de Boussekine jusqu’à la fin de la saison, tout a été discuté et rediscuté. Cependant, la piste de Bouali fut celle qui a su faire l’unanimité. L’homme, connu pour sa sagesse, ses compétences et sa vision de jeu était selon les responsables béjaouis, l’entraîneur qui répondrait le mieux au profil d’une équipe, quelque peu fatiguée, saturée mais aussi en pleine crise de confiance. En plus de cela, selon certains observateurs, Bouali saura continuer le travail en profondeur de Menad. «Si Bouali avait été choisi, c’est parce qu’il incarne, justement la continuité. Certes, les méthodes de travail, différent d’un entraîneur à un autre, mais avec lui, c’est la stabilité assurée», nous a-t-on affirmé. C’est dire que les responsables béjaouis ont vu juste, et il suffit de constater la prise de contact avec les joueurs pour confirmer toute cette latitude et cette sérénité dans les paroles d’un entraîneur qui n’a pas l’intention de tout chambouler au point de faire perdre les repères à tous. Mieux, l’entraîneur en question a déjà une idée sur son effectif, connaît la plupart de ses nouveaux joueurs et est venu avec un tableau brossé par Menad à son successeur. «J’ai discuté avec Menad dès que la proposition m’a été faite de prendre en main l’équipe», nous a fait savoir Bouali. Pour les responsables béjaouis, Bouali est une nouvelle carte à jouer, tout en maintenant le même objectif. Une nouvelle carte qui consiste à terminer la saison en cours avec un objectif atteint même si la mission s’avère difficile. «Boualem Tiab a préféré Bouali, car il estime que parmi toutes les propositions qui lui ont été faites, il est le plus à même d’atteindre l’objectif», nous a-t-on avoué. Une manière de calmer les supporters, et de leur redonner espoir et une manière de préparer l’équipe à la prochaine saison, avec des objectifs plus clairs, des joueurs plus ambitieux et un recrutement qui apporterait effectivement un plus à l’équipe. En attendant tout cela, c’est le sprint final et la JSMB est un candidat potentiel pour une place sur le podium en vue d’arracher une participation à une joute continentale. Tout reste possible pourvu que les Béjaouis persistent dans leur dynamique et fassent preuve de professionnalisme. A. Z.


14

2 0

AÏSSAOUI : «NOTRE MISSION EST QUE LE GROUPE RETROUVE UN BON ÉTAT D’ESPRIT»

Mouldi Aïssaoui, qui a été installé comme DG de la SSPA/USMA, a parlé pour la première fois depuis son retour aux affaires du club. Il est à rappeler que Mouldi Aïssaoui est un enfant du club, ayant été joueur, président, secrétaire de l’USMA et président de la FAF et ministre de la Jeunesse et des Sports. Durant le point de presse animé avant-hier, Aïssaoui a relevé certains points relatifs justement à sa mission avec les Rouge et Noir. «Notre principal objectif est que le groupe puisse retrouver un bon état d’esprit. Vous savez, à mon arrivée, j’ai trouvé un groupe très sensible, et atteint moralement. Or, depuis quelques semaines, on a tous remarqué chez les joueurs un esprit de groupe. En fait, moi-même, j’ai discuté avec tous les joueurs, ainsi que le staff technique, pour tenter de savoir ce qui n’allait pas. Mais Dieu merci, je suis sûr que les choses vont s’améliorer encore plus avec tout le travail qu’on fait», affirme Aïssaoui avant d’enchaîner : «Il est vrai que nous sommes en train de préparer la saison prochaine, cela est évident, et ce afin de ne pas répéter les mêmes erreurs. L’USMA est un grand club, et c’est de notre droit de le rendre comme il était, et encore plus, puisque le club est le mieux nanti du pays professionnellement parlant, et il le sera encore plus à l’avenir. Cela dit, nous travaillons dans la discrétion totale pour que le groupe reste concentré sur l’objectif principal du moment, à savoir le maintien.» A. T.

Maracana N°1432 — Samedi 28 Mai 2011

Les Usmistes relèvent la tête Fiche technique

Stade : Omar-Hamadi Affluence : huis clos Arbitres : Achouri, Tamen et Belakhal Buts : Ouznadji 33’, Aouamri 44’ (USMA) Avertissements : Akram 16’, Medahi 45’, Berradja 52’, Ouasti 55’ (MCO)

Cela fait bien longtemps que le premier responsable du club usmiste, Ali Haddad, n’a pas fait son apparition à Bologhine pour un match officiel. À l’occasion de la réception du MCO, le boss usmiste a tenu à être présent dans les tribunes, à ses cotés son frère Rebouh et Aissaoui, et ce, vu l’importance du rendez-vous et l’obligation de la victoire pour son équipe.

Comme c’était prévisible, le jeune gardien Mansouri a pris place dans les bois face au MCO en tant que titulaire, et ce, à la place de Abdouni. Ce dernier a fait les frais de ses mauvaises performances lors des deux dernières sorties de son équipe, alors que c’est la seconde titularisation pour Mansouri, après avoir pris place face au MCS. A. T.

Mansouri, Chaffai, Khoualed, Aouamri, Ghazi, Ait Ouamar(Heriet 78’), Achiou(Benayada 82’), Meklouche, Diamontene, Ouznadji, Frioui(Hamidi 69’). Entraîneur : Renard.

MCO :

A

Ali Haddad présent

Mansouri dans les bois

USMA :

El Ghoul, Boussaada, Bengorine, Kechamli, Ouasti, Akram (Kadri 55’), Berradja, Aissaoui (Behari 75’), Sebbah, Medahi (Sahnoune 46’), Cherif Med Hicham. Entraîneur : Slimani.

LIGUE 1

Première titularisation pour Diamontene

La recrue hivernale, Diamontene a effectué face au MCO sa première titularisation depuis sa venue durant le mercato. Il profite ainsi de la défection de Deham, indisponible encore pour une semaine, et a été aligné aux côtés du revenant Meklouche qui a raté les deux derniers rendez-vous de son équipe.

vec un schéma tactique bien défini, 3-5-2, le staff dévoile d’entrée ses intentions offensives face au MCO. Les coéquipiers d’Achiou entament la partie par le bon bout, et après un long round d’observation, l’USMA est la première à se mettre en évidence, à la 21’, lorsque Frioui est à la réception d’un bon centre d’Achiou, mais sa tête est mal ajustée et rate de peu le cadre. Les visiteurs répliquent à la 24’, par l’intermédiaire du jeune junior Cherif Med Hicham, qui frappe sur le poteau, suite à un service lumineux de Berradja. Les Usmistes dominent, et vont la concrétiser à

la 33’, suite à un coup franc bien ajusté d’Achiou qui trouve la tête d’Ouznadji, ouvrant le score et inscrivant son troisième but de la saison pour son retour. L’USMA maintient la même dynamique, alors que le MCO semble fébrile et â côté de son sujet. Ainsi et juste avant la pause, à la 44’, le défenseur Aouamri double la mise, toujours de la tête suite à un corner bien botté par l’omniprésent Achiou, auteur de deux passes décisives. L’USMA rentre aux vestiaires avec un avantage rassurant et une prestation honorable. De retour pour la seconde période, les poulains de Renard gardent la même

cadence, et après cinq minutes de jeu, Ouznadji manque de peu de corser l’addition, mais sa tête trouve le gardien El Ghoul qui capte en deux temps. Les coéquipiers de Berradja ont du mal à trouver leurs repères, mais tentent de répliquer sur des contres en vain. L’USMA déroule tranquillement devant l’impuissance des visiteurs, qui semblent s’être résignés à leur sort. L’USMA décroche sa seconde victoire depuis le début de la phase retour, un bon bol d’air pour la maison usmiste qui renoue avec le succès, le premier à Bologhine sous l’ère Renard. A. T.

ACHIOU : «Certains joueurs n’ont pas le style de jeu de l’USMA»

Hocine Achiou, le capitaine de l’USMA, en plus d’être un enfant du club a bien analysé le problème profond des Rouge et Noir.

«

T

out le monde sait que l’USMA a traversé des moments difficiles cette saison, d’où le manque de concentration qui a fait qu’aujourd’hui nous sommes dans cette situation. Il faut savoir que l’USMA n’est pas un club qui joue pour le maintien. Personnellement, en tant qu’enfant du club et capitaine d’équipe, je suis désolé de voir que nous nous battons pour le maintien. Mais que tout le monde se rassure, l’USMA ne descendra pas. On fera le maximum, et on se sacrifiera sur le terrain, pour que l’USMA reste en Ligue 1. Personnellement, mon objectif n’est pas que l’USMA sauve sa saison, c’est aussi que le club puisse atteindre une place plus honorable que de se classer premier non relégable, et ce pour que l’image de l’USMA reste propre, et pour qu’à partir de la saison prochaine, on redeviendra cette grande équipe qui force le respect.»

«Ecarter Djahnine et Hamdoud et les remplacer par des joueurs moyens fut une grande erreur»

Par ailleurs, Hocine Achiou est revenu quelques années en arrière pour essayer de diagnostiquer le mal de l’USM Alger. En effet, le meneur de jeu usmiste a même tiré indirectement sur l’ancienne direction du club : «A mon humble avis, il ne fallait pas

périence et de bons joueurs techniquement, des joueurs qui sont accrocheurs, et qui sont limités techniquement. Certes, on peut se donner un délai de quatre ou cinq ans pour construire, mais là, on est l’USMA, et ce club doit jouer le titre chaque saison. Moi, Ghazi et les autres, on a commencé comme ça, en jouant rarement avec les seniors, mais c’est comme ça qu’on a commencé à apprendre et s’accrocher, ce n’est pas en venant et en jouant titulaire à l’USMA. Pour être titulaire à l’USMA, il faut être le meilleur.»

«Voilà pourquoi on ne voit plus la culture de jeu à l’USMA»

du tout écarter des joueurs comme Hamdoud et Djahnine, qui avaient tout juste la trentaine, pour les remplacer par des joueurs tout juste moyens. C’est inadmissible d’écarter des enfants du club, qui étaient tout simplement les meilleurs du pays, pour ramener des joueurs de seconde division. Il fallait laisser les cadres encadrer les jeunes, car à l’USMA depuis cinq ans, on a toujours eu de bons jeunes pétris de qualités, mais ces jeunes éléments aurait dû être bien

encadrés par des joueurs d’expérience et qui peuvent assurer cette tâche. On ne peut pas écarter un excellent joueur pour le remplacer par un joueur moyen, ce dernier ne peut faire comme ses prédécesseurs. A l’époque, on a été vice-champion, et finaliste de la Coupe d’Algérie, et on disait qu’on avait fait une saison catastrophique. Même si on ramène les meilleurs jeunes du pays, on ne peut pas gagner un titre car une équipe, c’est un mélange de joueurs d’ex-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Par ailleurs, l’enfant prodige des Rouge et Noir a continué dans le même contexte, expliquant la raison de voir qu’aujourd’hui, on ne constate plus cette culture de jeu de l’USMA qui faisait d’elle un club particulier. «Il faut savoir aussi qu’on a perdu un joueur dans chaque compartiment. Or, depuis toujours, il y avait au moins un joueur enfant du club dans chaque compartiment. Par exemple, aujourd’hui, tout le monde aura remarqué qu’on ne voit plus la culture de jeu de l’USMA. La raison est simple, en défense, il n’y a pas de joueurs issus du club, ou un ancien, c’est pour cela que nos défenseurs dégagent la balle, alors qu’à l’USMA, jamais on dégage la balle, on l’a fait monter par des passes. On a perdu la manière de jouer à l’USMA car derrière on a de nouveaux joueurs, qui ne savent pas jouer à l’USMA.» A. T.


LIGUE 2

Le match reporté par mesure de sécurité Maracana N°1432 — Samedi 28 Mai 2011

g Par RAOUF MESBAH

Le match qui devait opposer le Nasr d'Hussein-Dey au CR Témouchent pour le compte de la 27e journée du championnat de Ligue II, a été reporté à une date ultérieure, après une réunion de la commission sécuritaire qui s'est réunie au niveau de la daïra d'Hussein-Dey.

1 2

Fiche technique Stade 20-Août-55 (Skikda) Affluence nombreuse Arbitres : Benouza, Nasri et Hedia Buts : Gasmi (90’) (JSMS) Derouaz (csc 60’), Hadjadj (90+2) (CSC) Avertissements: Guerili (5’), Gasmi (17’) (JSMS) - Bensaci (70’), Ferhat (77’) (CSC)

JSMS:

Dames, Boualeg, Lahmer, Kerkaou, Methenni, Derouaz, Amrat, Guerili, Khelifa (Hadef 76’), Gasmi R., Messaâdi (Bettal 70’). Entraîneur : Baghloul

CSC:

Mouyet, Soualeh, Benssassi, Yedioui, Kabri, Khellaf, Kebia, Ghodhbane (Cheniguer 74’), Ferhat (Ramdani 77’), Hadjadj, Yacef (Hamadou 68’). Entraîneur : Bounaâs

C

ette rencontre entre la JSMS et le CSC, deux formations aux objectifs diamétralement opposés, a drainé la foule des grands jours.

EMEUTES À LEVEILLEY

Des émeutes ont été enregistrées au niveau de Leveilley, pour protester contre l'incarcération des supporters et leur condamnation pour deux ans de prison ferme. Ces émeutes ont duré tard dans la soirée de jeudi avec des jeunes excités, ce qui a amené les forces de l'ordre à envoyer du renfort pour tenter de ramener le calme.

E

n effet, tout le monde s'est accordé à dire qu'il était risqué de faire jouer le match dans ces conditions, sachant que les choses «bouillonnaient» depuis que la justice avait condamné les supporters du NAHD incarcérés après les incidents qui ont éclaté après le match face au RCK, à deux ans de prison ferme. La réunion, qui a vu la présence du directeur du stade du 20-Août, du président du NAHD, Mana, ainsi que des services de sécurité, a donc conduit au report de ce match, sans pour autant avoir de plus amples précisions quant à la date prévue quant à sa reprogrammation. Toutefois, il est clair qu'on en saura plus dès qu'il y aura du nouveau dans l'affaire des supporters incarcérés, surtout que des informations affirment que le procès pourrait être reprogrammé pour demain, dimanche, au niveau de la cour d'Alger du Ruisseau, après le recours interjeté par les dirigeants du NAHD qui ont engagé de nouveaux avocats pour défendre la cause de ces supporters qu'on dit innocents, surtout que la plupart d'entre eux n'étaient pas partie prenante dans les incidents, étant donné qu'ils s'étaient réfugiés dans la maison de la presse de Kouba, pour justement éviter les affrontements avec leurs homologues du RCK. A noter qu'une grande mobilisation est décrétée à Hussein-Dey

V S

15

LE CRT AURAIT PASSÉ LA NUIT À MÉDÉA

Hafid et Abbas ont préféré rester

Pour leur part, les deux éléments, Rabah Hafid et Sofiane Abbas, ont préféré rester à l'hôtel, car ils ne souhaitaient pas revenir chez eux. Ainsi, étant donné qu'ils habitent Hussein-Dey, ces deux joueurs ont préféré éviter tout problème, après avoir pris connaissance de ce qui se passait dans leur quartier, où des incidents ont éclaté entre les supporters et les éléments des services de sécurité.

pour tenter d'obtenir la libération de ces supporters, puisque, en plus des familles des détenus, il y a aussi les dirigeants, de même que l'ancien président, Lahlou, et les autorités locales qui tentent de tout faire pour que les choses retrouvent leur cours normal. Les dirigeants, Bouderouaya et Ould Zemerli ont payé de leur propre argent des avocats qui devraient défendre donc ces supporters pour obtenir leur libération.

L'équipe a quitté de l'hôtel en soirée

D’un côté des locaux, qui voulaient demeurer dans cette division, étaient déterminés à gagner pour s’éloigner de la zone rouge. Les Constantinois étaient décidés à repartir à domicile avec les 3 points de la victoire pour conforter leur position de leader. Les camarades de Dames, portés par leurs supporters, dominèrent leurs vis-à-vis durant cette première mi-temps sans pour autant parvenir à trouver le chemin des filets, la défense constantinoise, bien organisée, ne laisse rien passer malgré la nette pression exercée par les Skikdis. Les Constantinois étaient plus entreprenants que les Skikdis durant la totalité de la seconde mitemps. Ils obligent les poulains de Baghloul à se regrouper en défense pour préserver leur but de leurs nombreuses tentatives. Débordés de toutes parts, les locaux finiront par concéder un but à l’heure du jeu par Derouaz qui a trompé son gardien de but. Le reste de la partie verra un sursaut d’orgueil des locaux qui arrivent à égaliser par Gasmi à la 90’. Les visiteurs parviennent à inscire

le deuxième but par Hadjadj dans le temps additionnel sur un tir puissant des 20 mètres.

L'équipe du Nasria est sortie de l'hôtel “L'hirondelle” durant la soirée du jeudi, après avoir reçu la confirmation de l'annulation du match qui était prévu face au CR Témouchent, et ce, pour des raisons sécuritaires. Les joueurs ont donc rejoint leurs domiciles pour tenter de se reposer moralement.

Okbi en EN espoirs

Le milieu de terrain du Nasria, Hichem Okbi, a été convoqué en EN espoirs par le coach national, Azzedine Aït Djoudi, et devrait donc être présent lors du stage qui débutera ce dimanche. Okbi était très heureux de recevoir cette convocation, qui lui permettra de s'affirmer avec les R. M. espoirs, après s'être illustré avec les militaires.

Le leader en beauté

Par cette défaite, la JSMS met un pied en division inférieure. S. Chedek

La formation du CR Témouchent aurait passé la nuit à Médéa, selon des informations concordantes parvenues à la direction du Nasria. Le président de section, Bouderouaya, avouera qu'il ne comprend pas ce fait, et cela prouve que les craintes des Nahdistes étaient légitimes.

LA REPRISE AUJOURD'HUI À BARAKI

La reprise des entraînements est prévue pour aujourd'hui au stade de Baraki pour l'équipe du Nasria. En effet, et devant l'impossibilité de s'entraîner au stade Zioui d'Hussein-Dey, le staff technique du Nasria a décidé de se rabattre sur le stade de Baraki, surtout que de bons rapports lient le coach des gardiens, Salah Kamel, aux responsables de Baraki, étant donné qu'il habite le secteur. R. M.

RÉSULTATS DE LA 27E JOURNÉE

CAB-USMBA ASMO-SAM PAC-OM USB-MSPB MOC-ABM JSMS-CSC ESM-RCK NAHD-CRT

Equipes 1. CSC 2. CAB 3. NAHD 4. OM 5. USMBA 6. RCK 7. ESM 8. ASMO 9 .MSPB 10 . USB 11. SAM 12. MOC 13. PAC 14. JSMS 15. ABM 16. CRT

2-0 4-5 1-0 2-0 1-1 1-1 3-0 REPORTÉ

Pts 49 49 47 41 40 37 37 36 35 34 34 33 30 28 27 22

J 27 27 26 27 27 27 27 27 27 27 27 27 27 27 27 26

G 12 14 13 11 11 10 11 09 09 09 10 07 07 07 06 06

N 14 07 08 08 07 07 04 09 09 07 04 12 09 07 09 04

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

P 01 06 05 08 09 10 12 09 09 11 13 08 11 13 12 16

BP 27 30 33 33 33 33 29 36 32 29 34 33 24 22 30 29

BC 09 21 15 27 29 29 30 28 29 32 48 36 27 32 42 51

Diff 18 09 18 06 04 04 -01 08 03 -03 -14 -03 -03 -10 -12 -22


16

4 5

Fiche technique

Un festival de buts à Zabana

Stade : Zebana Affluence : Faible Arbitres : Sahraoui, Bouhassoun, Laribi Buts : Ameur-Yahia (07’,14’, 45’, 59’) (ASMO). Benali (24’), Belgherbi (43), Benyatou (55’, 80’), Houa (83’) (SAM). Avertissements : Belkaraoui (35’), Ameur-Yahia (64’) (ASMO). Yabdri (44’), Garriche (K) (45’), Garriche (R) (68’) (SAM).

ASMO :

Saoula, Youcef-Yacine, Belkaroui, Mazari, Bouamria, Sari (Abidi 61’), Aini, Benaleb, Sahraoui (Chaouti 54’), Bouziani, Ameur-Yahia Entraîneur : Durin

SAM :

Gariche (K), Bentatou, Yebdri, Gariche (R), Bouchaïr (Allali 46’), Haoua, Belgherbi (Adda 87’), Benali, Bahri (Aliane 75’), Gougui, Menni Entraîneur : Benguela

La rencontre de la 27ème journée qui a mis aux prises hier après-midi, au stade Zabana, l’ASMO locale au SAM s’est soldée par la victoire des visiteurs sur le score de 5 buts à 4.

E

t pourtant, les Vert et Blanc de l’ASMO sont directement rentrés dans le vif de leur sujet. Sept minutes seulement écoulées, ils parviennent à ouvrir le score suite à une bonne combinaison entre Bentaleb et Aïni. Ce dernier effectue une passe millimétrée en direction d’Ameur-Yahia qui se trouve à la limite de l’hors-jeu et d’un tir trompe la défense samiste et son gardien à la grande joie des quelques supporters présents. Le même joueur revient à la charge à la 14’ et réussit à inscrire son deuxième personnel. Suite à une passe en profondeur d’Aïni, Ameur-Yahia du pied droit aggrave la marque pour son équipe. Touchés dans leur amour-propre, les visiteurs reviennent dans le match et essayent de réduire la marque avant la pause. Ils exercent une terrible pression sur la défense oranaise et parviennent, en effet, à leur objectif à la 24’ par l’intermédiaire de Benali qui prend de vitesse la défense centrale de l’ASMO et d’un tir puissant dans la surface de réparation ne laisse aucune chance au gardien Saoula. Les poulains de Benguela ne se sont pas contentés de ce but, puisque à la 43’ Belgherbi parvient à remettre les pendules à l’heure. Après un coup franc de Benyatou renvoyé

LIGUE 2

Maracana N°1432 — Samedi 28 Mai 2011

par le mur, Belgherbi bien placé, d’un tir puissant trompe la vigilance du portier asemiste qui n’a pas vu l’action. Le festival de buts ne s’arrête pas là, puisque le maestro Ameur-Yahia, omni présent sur toutes les actions, revient encore une fois et ajoute le troisième but. Suite à un échange entre Aïni et Sahraoui, ce dernier adresse une passeau buteur Ameur-Yahia qui ne trouve aucune peine pour mettre le cuir au fond des filets et terminer ainsi la première partie de cette chaude empoignade en faveur de son équipe sur le score de trois buts à deux. Au retour du vestiaire, les visiteurs sont rentrés avec plus de volonté et de détermination et gèrent comme il le faut les dix premières minutes. Ils arrivent à égaliser suite à une échappée sur le côté gauche de Menni qui effectue un retrait sur Benyatou. Celui-ci profite de la sortie de Saoula et marque le troisième but. La joie des Oranges ne dure pas puisque quatre minutes plus tard, on assiste à une quatrième réalisation des hommes de Durin par… Ameur-Yahia qui se trouve seul à gauche dans la zone de vérité. Facilement, mais intelligemment il réussit à tromper une fois de plus Gariche qui ne pouvait rien faire sur l’action. Ce n’est que partie remise. Les quelques supporters présents au stade Zabana avaient le droit à un grand match entre deux équipe qui ne cherchent en réalité qu’à consolider leur positionnement au classement. Les attaques se poursuivent de part et d’autre. Les visiteurs semblent décider à répondre à chaque but et ne pas laisser les locaux fêter pour longtemps un seul de leur but. Benyatou récidive et remet les pendules à l’heure à la 80’sur une action individuelle sur le flanc droit, tire et le cuir s’échappe des mains du portier de l’ASMO. Les personnes présentes s’attendaient à ce que les locaux refassent le même scénario et prennent l’avantage, mais, cette fois-ci, c’est les visiteurs qui mirent fin à ce festival de buts en inscrivant le cinquième et dernier but de la rencontre à la 83’ par Houa sur un coup franc direct en pleine lucarne. Neuf est le nombre de buts inscrits au cours de ce match qui pourtant n’a pas drainé une grand foule. Les Samistes n’ont pas caché leur émotion et leur joie à la fin de la partie. Quant aux Asémistes, qui n’ont pas démérité, la déception se lisait sur leur visage et celui du staff technique et des joueurs qui ne comprenaient absolument rien de ce qui s’est passé les dernières minutes. M. T.

Le CAB à un point de la ligue 1 Fiche technique

Stade 1er-Novembre Affluence nombreuse Arbitres : Bichari, Rachedi et Salaouandji Avertissements.: Daïra (7’), Bahloul (35’), Messaadia (47’), Bouharbit (52’) (CAB) - Abdelli (52’) Expulsion : Abdelli (59’) USMBA Buts : Chebana (38’), Bouchouk (86’) (CAB)

CAB:

Babouche, Benemara, Daïra, Chebana, Saïdi, Fezzani, Bahloul, Bouchouk, Bouharbit (Abid Charef 70’), Messaadia (Bourahli 69’), Bitam (Maïdi 79’). Entraîneur: Tebib

USMBA:

Belarbi, Belaïd, Abdeli, Boughandja, mouffok (Salem 72’), Kebaïli (Khali 63’), Khaled Fouaz, Hamiche, Hamzaoui, Labiod, Mokdad Entraîneur: Osmane Ce sont des mesures sécuritaires draconiennes que la rencontre CAB-USMBA a eu en présence d’un large public et dirigé par l’arbitre international Bichari comme souhaité par les visiteurs. Le CAB qui devait assurer les trois points de la victoire a aligné une équipe très offensive avec le retour de Bouharbit et Messaadia dans le onze titulaire. Dès le coup d’envoi, les locaux assiègent le camp des vsiteurs, Bahloul, Bitam et Bouchouk tentent de passer sur les côtés pour contourner une défense très regroupée dans l’axe (7’) Bitam efface deux défenseurs et adresse un tir qui passe légèrtement à côté. L’USMB procède par des contres de Hamzaoui et Labiod (9’) Labiod obtient un coup franc

2 0

BELHADI BLESSÉ EN ÉQUIPE NATIONALE OLYPIQUE

Coup dur pour le jeune international espoirs Belhadi qui vient d’être blessé au genou lors du stage de préparation des U23 de cette semaine. A cause de cette blessure, Belhadi a perdu ses chances de participer au prochain match de l’équipe nationale contre la Zambie.

BOLTIF JOUE À BISKRA Comme nous l’avons laissé entendre, le gardien Boultif a réintégré le groupe à l’ultime séance d’entraînement pour confirmer sa partticipation conter l’USB. Boultif tient à honorer toute sa saison malgré les problèmes rencontrés.

ALLILI ET CHOUATI INTÉGRÉS Incertains tout au long de la semaine, en raison de leurs blessures respectives, les deux défenseurs ont intégré le groupe et la liste des dixhuit convoqués pour le match de l’USB.

SIX JUNIORS PROMUS Pour pallier les nombreuses absennces enregisrées cette semaine, Mouassa a été contraint de puiser dans l’effectif des juniors en convoquant pas moins de six jeunes joueurs pour compléter sa liste. W. Y.

dangereux sur la ligne de 18 mètres mais Hamzaoui tire sur le mur. Le jeu se stabilise au milieu de terrain jusqu’à la 29’ où Messaadia hérite d’une balle à hauteur des 30 mètres, drible deux défenseurs mais tire lamentablement dans les nuages, alors qu’il était bien placé pour faire mouche. Il a fallu attendre la 38’ pour voir l’ouverure du score pour le CAB sur un corner de Bahloul, Bitam aupremier poteau dévie de la tête sur Chebana qui marque. C’est le 1 à 0 et le délire dans les gradins. A la 44’ sur un centre de Benamara, Messaadia seul au point de penalty tire dans les décors une balle qui ne demandait qu’à être poussée dans les filets. Sur cette balle gachée, M. Bichari siffle la fin de la première mi-temps sur le score de 1 but à 0 en faveur du CAB. La seconde période a été entamée avec les mêmes joueurs, aucun entraîneur n’a procédé à un changement. 48’, Benamara commet une bévue monumentale qui donne un coup franc à la limite des 20 mètres, Hamzaoui le botte sur le poteau gauche de Babouche, une alerte qui fait réagir Bouchouk, qui, au terme d’un slalom, oblige Boughandja à sauver in extrémis en corner. 68’, Benamara adresse un centre impeccable sur Messaâdia dans les six mètres qui râte l’imanquable. 69’, une deux Bahlaoui-Bitam, ce dernier tire du gauche mais le gardien Belarbi sauve en corner. 71’, Bitam lance Messaâdia en profondeur, il prend toute la défense de vitesse se présente seul devant Belarbi mais encore une fois, rate lamentablement. 86’, Coup franc de Maïdi sur le côté droit, Bourahli au 2e poteau, remet en jeu, Bouchouk surgit et marque le second but, c’est le 2 à 0. Le CAB vient de se mettre à l’abri d’un retour de l’USMBA. Le reste de la rencontre a été géré pour maintenir le score et la victoire. Par ce scénario, le CAB a pratiquement mis un pied en ligue 1 car mathématiquement, il ne lui reste qu’à assurer un seul point pour accéder.

2 0

KARBOUA A FAIT DURER LE SUSPENSE Jouera, jouera pas, Karboua a fait durer le suspense jusqu’au bouut. Il ne s’est entraîne en solo que lors de la dernière séance de jeudi. Ce n’est que vendredi matin que Tebib a décidé de le maintenir dans le groupe.

BOULEDIAB PRÉFÉRÉ À DAÏRA

C’est finalement Boulediab que Tebib a préparé pour prendre la place de Karboua, incertain, Daïra a été finalement retenu à son poste de latéral gauche. Et dire que l’incertitude qui a plané sur la participation de Karboua a véritablement pertyurbé les plans du staff technique.

LES SUPPORTERS MOBILISÉS

Sentant le bon coup pour ce match de l’USMBA, les fans du CAB se sont mobilisés tout au long de la semaine. On a constaté une véritable effervescence qui nous a rappélé l’ambiance de la dernière accession du CAB. W. Y.

Biskra se maintient Fiche technique

Stade : 8-Février Affluence : Faible Arbitres : Bayou, Idir et Cheballah Avertissements : Tarbint (39’) (MSPB) ; Moumen (71’) (USB) Buts : Amrane (40’), Melika (75’) (USB)

USB :

Alloui, Boutréa, Bekha, Leblalta, Moumen, Tréa, Ghassiri, Saâdeli (Bouzidi 60’), Melika (Djerboue 82’), Amrane, Khoualed (Khellab 65’). Entraîneur : Hammouche

MSPB :

Boultif, Adjabi, Zegrir, Allali, Chouati, Tarbint, Hezil, Rebgui (Bacha 76’), Louanas (Missaoui 59’), Ouanas (Bakhtatou 59’), Zeghidi. Entraîneur : Mouassa

La première mi-temps était d’un niveau technique moyen et équilibré entre deux équipes qui semblaient déjà en vacances. Les Batnéens étaient quelque peu nonchalants et les Biskris ont pris l’ascendant dans le dernier quart d’hure de jeu. Cet ascendant fut concrétisé à cinq minutes du coup de sifflet de cette première mitemps par un penalty transformé par Amrane.

Après ce but, les Batnéens vont sortir le grand jeu et inquiètent la défense biskrie, mais sans concrétiser les actions de but, pourtant bien élaborées à partir du milieu de terrain. La fin de cette première mitemps était palpitante et plusieurs occasions de but ont été ratées de part et d’autre. Il est à signaler que l’arbitre Babou a «omis» de siffler deux penaltys évidents au profit des Biskris. Le score resta inchangé jusqu’au coup de sifflet final de la pause citron. La seconde période était identique à la première. Les deux équipes procédaient par des contres et le jeu baissa d’intensite jusqu’à l’heure de jeu où on assista à un semblant de domination batnéenne. Cette légère domination fait suite au changement apporté par Mouassa qui fait entrer Bakhtatou et Missaoui aux places de Louanas et Ouanès, qui ont donné plus de mordant à l’attaque batnéenne mais sans changement au tableau d’affichage. Alors qu’il ne restait qu’un quart d’heure de jeu, Amrane s’échappe, déborde son vis-à-vis et sert sur un plateau Melika qui aggrave la marque et «tue» le match. Par cette victoire, les gars des Ziabans assurent définitivement leur maintien en Ligue 2. S. S.

Zeghidi a repris Absent aux premières séances d’entraînement, Zghidi a fait durer le suspense quant à sa participation au matchh USB-MSPB. Finalement, il a refait surface mercredi pour reprendre l’entraînement et faire partie du groupe convoqué. W. Y.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 2 Fiche technique

Stade : Dar El-Beida Affluence : Moyenne Arbitres : Haddada, Tahir et Kentache Buts : Balah (51’) (PAC) Avertissements : Mebani (27’) (PAC) - Belguerfi (42’) (OM)

PAC :

Benmedour, Tiboutine, Doghmani, Mebani, Medahi (Djiad 80’), Benachour, Aggoun, Klehnemer, Miaz (Chettih 88’), Bouleh, Touati (Hadri 65’). Entraîneur : Bouhellal

OM :

Naïli, Djabaret, Ouherif, Lahcene, Ziane-Chérif, Bouabdallah, Sahraoui, Khelidi (Chikhi 62’), Tchikou (Anani 46’), Belatreche (Zerrokat 67’), Belgherfi. Entraîneur : Latreche

Braham-Chaouch s’entraîne avec le groupe

C’

1 0

est une rencontre que les Pacistes devaient à tout prix remporter pour chasser une fois pour toutes le doute qui commence à s’installer. Un résultat autre que la victoire et le Paradou mettra un pied en division inférieure. Les poulains de Bouhellal n’avaient qu’un seul objectif : les trois points. Ils se lancent

17

Une victoire salvatrice Maracana N°1432 — Samedi 28 Mai 2011

d’entrée dans le camp médéen pour essayer de prendre à défaut le gardien de but Naïli. Malgré leurs nombreuses tentatives pour terminer cette première période à leur avantage, les Pacistes ne trouvent pas la faille. Et c’est sur le score vierge que l’arbitre renvoie les vingt-deux acteurs aux vestiaires pour la traditionnelle pause. Les Pacistes voient leurs efforts récompensés par un but de Balah à la 51’ de

jeu, suite à un joli service de Meddahi. Les visiteurs répliquent par des contres dangereux et obtiennent un penalty à la 60’. Belatrache, chargé d’exécuter la sentence, voit son tir heurter la barre transversale à la grande joie des Pacistes. Le reste de la rencontre n’apportera aucun changement au tableau d’affichage. Avec cette victoire, arrachée difficilement, le Paradou sort la tête de l’eau. A. O.

Le dernier virage pour les Pacistes

A quatre rencontres de la clôture de cette compétition, le Paradou n’est pas encore sorti de l’auberge. Il occupe une quatorzième position distançant de deux longueurs seulement le deuxContrairement à une rumeur qui ième relégable, à savoir l’ABM. On peut dire s’est propagée dernièrement du qu’il est menacé par la descente aux enfers s'il côté du Paradou disant que ne va pas réagir par des résultats positifs. Braham-Chaouch ne s’entraîne Dernièrement, il a laissé passer une bonne occaplus avec ses coéquipiers, pour la sion d’engranger les trois points contre le confirmer, nous avons contacté le président de section foot du PAC. CABatna. S’il avait arraché ce jour-là la victoire, il aurait amélioré un peu son classement et «Il est toujours avec le groupe et sa situation ne sera pas compliquée. Devant les s’il ne joue pas en ce moment, la Batnéens, les Pacistes ont fourni une bonne décision revient au staff technique», dira-t-il. Le joueur traprestation sans pouvoir prendre le-dessus. Son verse un petit passage à vide qui a adversaire a profité de la seule occasion créée poussé le coach des Jaune et Bleu pour la convertir en but et repartir ensuite avec à se passer de ses services ces les points mis en jeu. Des rencontres difficiles dernières semaines. Il se pourrait attendent les Jaune et Bleu après l’O Médéa, il qu’il serait de retour pour le reste rendra visite au MSPB. Il recevra ensuite le de la compétition pour apporter CRT, enfin un périlleux déplacement à un plus à ses jeunes coéquipiers Constantine pour donner la réplique au CSC. au vu de sa longue expérience.

PUBLICITÉ

Ce dernier a presque assuré son retour parmi l’élite et ne fera de cadeau aux Algérois. Il veut quitter cette division par une belle victoire et prendre par la même occasion sa revanche le Paradou qui l’avait contraint au partage des points à l’aller. Ce ne sera pas de tout repos pour les camarades de Benmedour, à moins d’un sursaut d’orgueil de leur part pour relever

ADJAOUT : «Le groupe est décidé à relever le défi»

L’entraîneur des gardiens de but, Mourad Adjaout, retrouve le staff technique du Paradou après une longue absence due à des raisons personnelles. «Le Paradou sera en mesure de sauver la saison, ses joueurs sont animés d’une très grande volonté pour arriver à le faire. Ils travaillent dans une bonne ambiance et sont conscients de la mission qui les attend en cette fin de saison», déclare-t-il. Un travail psychologique du staff technique pour leur faire oublier les précédents déboires et ne songer qu’à la suite de ce championnat pour bien le gérer. «Les joueurs laissent toujours une bonne impression sur le terrain mais ils sont «confrontés» à cette peur de mal faire. Mon souhait, qui est d’ailleurs celui de tous les pacistes, sauver la saison en espérant qu’on ne va plus rencontrer ce genre de situation à l’avenir», précise-t-il. Les camarades de Doghmani doivent se surpasser pour engranger les points nécessaires afin de mettre cette saison aux oubliettes.

Ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme Direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Biskra NIF : 000007019004951 Rue Ahmed-Ouamane - Biskra

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE

Avis d’appel d’offres national ouvert n° 02/DLEP/B.M/2011 La Direction du logement et des équipements publics lance un avis d’appel d’offres national ouvert pour l’acquisition et la mise en service des équipements pour le centre médico-social de l’université Mohamed Khider Biskra conformément aux lots suivants : Lot n° 01 : équipement pour cabinet dentaire, instrumentation et produits dentaires consommables Lot n° 02 : équipement pour consultation médicale analyse biochimie-hématologie Lot n°04 : réactif pour laboratoire d’analyse biochimiehématologie (DIA LAB) Lot n° 05 : équipement pour la climatisation des locaux Les fournisseurs intéressés par le présent avis peuvent retirer le cahier des charges auprès du vice-rectorat chargé de développement, de la prospective & de l’orientation de l’université de Biskra contre paiement de la somme de 1500 DA par cahier des charges (offres technique + offre financière). Seules sont admises à soumissionner les personnes physiques ou morales exerçant l’activité de la production, d’import et/ou d’export ou de gros. Les soumissionnaires peuvent soumissionner pour un ou plusieurs lots. Le directeur du logement et des équipements publics de la wilaya de Biskra se réserve le droit d’attribution de un, deux ou plusieurs lots à un seul fournisseur. Les soumissions doivent être constituées des offres technique et financière sont obligatoirement accompagnées des pièces réglementaires originales ou photocopies légalisées et en cours de validité. A. Offre technique : La Déclaration à souscrire renseignée, datée et signée, sans ratures ni surcharges et portant le cachet et la griffe du fournisseur - Les références professionnelles : attestations de bonne exécution pour des marchés réalisés similaires au nôtre ou des procès-verbaux définitifs - Une copie certifiée conforme du registre du commerce - Une copie certifiée conforme du statut de l’entreprise - Les pièces fiscales (CNAS et CASNOS) certifiées conformes devant constater la mise à jour - Extrait du casier judiciaire de la personne engageant l’entreprise n° 3 en cours de validité - Les bilans financiers des 03 dernières années certifiés par un commissaire aux comptes et visés par l’administration fiscale, ou à défaut présentation de l’accusé de réception du dépôt du dossier - Les pouvoirs du signataire avec les preuves juridiques l’habilitant à présenter une offre et exécuter le marché,

au nom de l’entreprise ou de la société - L’extrait de rôle mis à jour - Copie de la carte d’identification fiscale certifiée conforme - Reçu de dépôt des comptes spéciaux Entreprise délivré par le CNRC pour les personnes morales - Documentation technique complète des équipements élaboré par le fabricant, faisant ressortir clairement les caractéristiques requises par le cahier des charges pour chaque item - Attestation d’engagement du soumissionnaire à assurer le service après-vente (pièces de rechange et personnel technique) durant et après la période de garantie - Délai de livraison et durée de garantie - Déclaration de probité remplie, datée et signée B. Offre financière : - La soumission soigneusement renseignée, datée et signée, sans ratures ni surcharges - Les bordereaux de prix unitaires ci-joints remplis, datés et signés sans ratures ni surcharges - Les devis quantitatifs et estimatifs ci-joint renseignés, datés et signés, sans ratures ni surcharges Les offres doivent être présentées sous double enveloppe fermée et anonyme, l’enveloppe extérieure ne doit porter que la mention suivante : Soumission à ne pas ouvrir Avis d’appel d’offres national ouvert n°………/…………… Projet : Acquisition et mise en servie des équipements pour le centre médico-social de l’université Mohamed Khider Biskra Lots n° :………………………… A ne pas ouvrir Adressé au : Vice-rectorat chargé de développement, de la prospective & de l’orientation, de l’université Mohamed Khider de Biskra. La préparation des offres est de 21 jours, les offres doivent être déposées le 21e jour fixé (vingt-et-unième jour) à compter de la première parution du présent avis dans les quotidiens nationaux à 10h. L’ouverture des plis (offre technique + offre financière) aura lieu le même jour fixé pour le dépôt des offres à 11h dans la salle de réunion au rectorat de l’université, aucune offre ne sera acceptée après ce délai. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de 90 jours. Les soumissionnaires sont cordialement invités à y assister.

Maracana N° 1432— Samedi 28 Mai 2011 - Anep N° 857 030

le défi. «Tous les matchs qui restent s’annoncent, d’ores et déjà, difficiles pour nous. Nos adversaires ne vont pas nous faire de cadeau, c’est à nous de prouver sur le terrain que le Paradou ne descendra pas. On est mobilisés afin de ne plus rater aucun point pour continuer à faire partie de ce championnat», estime Benachour.

W¥dz«e « W¥¸uNL « WO FA « WO©«dIL¥b « WKÆ¸Ë W¥ôË ‹dÆu¢ …dz«œ

s´ W¥bK

Êö´

ÍbK

« w FA « fK L « fOz¸ Ê ‹dÆu¢ wßUzd « ÂußdL « s± 114 …œULK UI ©Ë 2010/10/07 w Œ¸RL « 236-10 rƸ .WO±uLF « ‹UIHBMaracana « rOEM¢ sLC L « w sOظUAL « s¥bNF L « W UØ v sKF¥ r¢ w «Ë …œËb L « WOM©u « WBÆUML « Ë … u ´ b « …b¥d ° U ¸ËbÅ 2011/05/14 W¥U¨ v 2011/05/07 : a¥¸U ° WE•ö± … b ± m K L « mK ± rß« U ù « ` BL « ÷dF « W ËUIL « d « “ ‰u I± rÆ w UL « qÆ ( WºßR±0.598.05 0 6 Ãœ 13.86 0.598.05 ÷d´ 01 ‰UG® )w U± d N ® « Ãœ 13.86 qØË ¡UM « qØUO

: w U « ŸËdAL « “U S° WÅUª «Ë W Uº± vK´ »ö§ uM° Ÿ¸U® WµON¢ /Â500 WO UL «Ë WOMI « ÷ËdF « qOK ¢ bF°Ë Maracana N° 1432— Samedi 28 Mai 2011 - Anep N° 856 668

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


18

Maracana N°1432 — Samedi 28 Mai 2011

DIVISIONS INFÉRIEURES

FINALE DE LA LIGUE DES CHAMPIONS

PRÉ-HONNEUR DE TIZI-OUZOU / 30e JOURNÉE

MU-Barça Une affiche royale

ES Assi Youcef - CA Freha

M

leurs bases, en enchaînant avec une autre victoire qui leur permettra de conserver leur place de dauphin au classement. Mais, il sera difficile aux gars de Freha de réussir à battre la formation de l'ESAY. Donc, les débats promettent d’être très serrés et la victoire reviendra au mieux préparé sur tous les plans, sachant que les deux équipes pratiquent un beau football. Les poulains de Rachid Hamoumraoui du CAF ont grandement besoin de points pour garder leurs chances intactes pour l'accession et ne pas se faire distancer par le

Ph. Maracana

Les Ath Djenad en péril À BOGHNI

Les gars de Freha vont se déplacer à Boghni, cet aprèsmidi, pour le compte de la 30e et dernière journée du championnat Pré-Honneur de TiziOuzou. Ces derniers sont revenus avec une éclatante victoire acquise face à l'US Djemaâ Saharidj lors de la précédente journée. Aussi, les gars de Freha, dauphins du championnat Pré-Honneur, doivent être vigilants aujourd'hui face à l'équipe de l'ES Assi Youcef, qui attend de pied ferme les Ath Djenadh, avec le désir de les battre pour améliorer leur classement. Les partenaires du portier Biou Mokrane sont appelés à ne pas tomber dans le piège de la facilité et jouer à fond pour que les 3 points restent à Freha. Certes, leur mission s'annonce difficile et les joueurs visiteurs du CAF ne vont pas rester les bras croisés et tenteront de confirmer leur dernier succès arraché face au leader du championnat, l'US Djemaâ Saharidj, en dehors de

leader. Les locaux de l'ES Assi Youcef, qui sont revenus, eux aussi, avec un succès lors de la précédente journée face à la formation de l'O Makouda, comptent confirmer leur bonne santé et veulent coûte que coûte continuer sur leur lancée, en confirmant leur dernier bon résultat ramené de l'extérieur face à l'OM, en tentant donc de battre le CA Freha. Les visiteurs sont plus que jamais prêts à relever ce défi pour récolter les trois points. Aussi, les gars d'Assi Youcef doivent s'attendre à une réaction énergique des joueurs du CAF.

RACHID HAMOUMRAOUI, (ENTR. FREHA)

«SEULE

LA VICTOIRE NOUS INTÉRESSE»

Rencontré avant-hier au stade de Freha, l'entraîneur en chef du CAF, Rachid Hamoumraoui en l'occurrence, nous a déclaré qu’«on se déplacera à Boghni avec la ferme intention de revenir avec les trois points de la victoire. Je pense que mes joueurs sont déterminés à ne pas lâcher prise lors de ce match contre l'ES Assi Youcef, afin d'atteindre notre objectif cette saison, à savoir l'accession en Honneur de Tizi-Ouzou. Donc, seule la victoire nous intéresse cet après-midi.»

US Djemâ Saharidj - MS Abdelmoumene

Le leader attend de pied ferme le MSA

INTERNATIONALE

racheter de son dernier revers. De leur Au programme de cette dernière journée côté, les locaux n'auront pas le droit à l'erdu championnat de la Division Préreur à domicile. Certes, la mission ne s'anHonneur de la wilaya de Tizi-Ouzou, il y a nonce guère facile pour eux, mais elle n’est le match qui mettra aux prises le leader de pas impossible. Les Unionistes qui restent l'US Djemâ Saharidj, à son homologue du MS Abdelmoumene. Les locaux, qui restent sur une défaite, comptent ne pas céder les points à domicile et devant leurs supportsur une amère défaite à domicile face au dauphin du CA Freha lors de la précédente ers. Une chose est sûre, ces derniers sont déterminés à engranger les trois points du journée, auront à affronter aujourd'hui dans l'après-midi un autre gros morceau de match pour renouer avec la victoire, et conserver ainsi leur place. Aussi, il n’y a ce championnat, qui reste, lui aussi, sur un que les trois points de la victoire qui les revers concédé à l’xtérieur face à l'E Draâ intéressent aujourd'hui devant leurs homoBen Khedda. Le MSA, qui comptabilise 32 logues du MSA à domicile. Un public très points dans compteur, en occupant le nombreux est attendu cet après-midi au milieu du tableau, compte ne pas rater stade de Mekla pour assister à ce big cette occasion, en se déplaçant à Mekla match de avec la dernière ferme intenPROGRAMME DE LA DERNIÈRE JOURNÉE lajournée tion de du chamrafler la PRÉ-HONNEUR pionnat de mise en ES Assi Youvef - CA Freha la Division empochant US Djemâ Saharidj - MS Abdelmoumene Préles trois O Makouda - O Tizi Ghenif Honneur points de la E Draa El Mizan - JSE Mouldiouene de la victoire qui IRB Bounouh - JSC Sidi Naâmane wilaya de seront mis FC Ouadhia US Azazga Tizien jeu face US Bouhinoun - JS Tala Tgana Ouzou. à l'USDS, et OS Maatkas : Exempt ce, pour se A. S.

anchester United et le FC Barcelone se retrouvent à Wembley pour une reprise de la finale de 2009 en Ligue des champions. Beaucoup de choses ont changé en deux ans, et ce match promet. En 2009, Manchester United dépendait de Cristiano Ronaldo, c'était l'équipe d'un joueur. Maintenant qu'il est parti, l'équipe est vraiment devenue une équipe. Elle est mieux organisée et plus solide en défense. En 2009, c'était le début de quelque chose de grand pour le Barça avec une saison de six trophées. Depuis, c'est l'équipe qui porte le flambeau du soccer partout dans le monde, celle que toutes les autres essayent de copier. Les choses serontelles différentes en 2011 ? Peut-être. Pour Manchester United, la clé sera d'être patient. Cela n'avait pas été le cas il y a deux ans quand l'équipe était menée au pointage. On sait que le Barça dominera en possession. Il faudra attendre les bonnes occasions. Alex Ferguson n'est cependant pas du genre à abdiquer la possession de ballon. Ses joueurs l'auront moins souvent, mais ils ont le même talent que le Barça pour le contrôler. Ils devront seulement être efficaces. Ils ont appris la leçon de 2009.

Profondeur et défense : AVANTAGE MANCHESTER

Manchester United a des raisons pour aborder cette finale avec confiance. La profondeur de son banc en est une. Ferguson peut placer deux équipes différentes sur le terrain. La A ou la B peuvent faire un résultat. On l'a vu lors du match retour contre Schalke 04 en demi-finale : l'équipe B a signé un gain écrasant (4-1). De l'autre côté, le Barça dépend

largement de ses titulaires. Des substituts comme Seydou Keita, Bojan Krkic et Ibrahim Afellay n'ont pas une présence énorme quand ils entrent sur le terrain. Ils n'ont pas cette capacité de faire basculer un match, comme les substituts des Red Devils. Les Anglais ont aussi l'avantage du bloc défensif. Rio Ferdinand, Nemanja Vidic, Patrice Evra et John O'Shea ne donnent rien et vont à tous les contacts. Il y a aussi de la profondeur derrière eux. Du côté du Barça, Javier Mascherano jouera sans doute en défense centrale en raison des incertitudes autour de Carles Puyol. Mascherano peut rendre de précieux services à cette position, mais ce n'est pas un défenseur à la base. Mais la clé défensive pour le Barça, ce n'est pas tant ses quatre défenseurs que son système défensif. Quand on n'a pas le ballon, on met de la pression pour le récupérer rapidement. C'est de là que part son jeu de possession.

Messi, van der Sar et les autres

Sans surprise, Lionel Messi sera le facteur clé des Catalans. Il marque en moyenne un but par match. Il peut marquer même quand il est fatigué. Il peut le faire en dribblant trois ou quatre joueurs, en tirant de l'extérieur ou encore de la tête. Si Manchester United parvient à le neutraliser, tout est possible. La solution pour le faire, ce n'est pas tant un marquage individuel, comme Pepe l'a fait en demi-finale pour le Real Madrid, mais bien un marquage de zone. L'Inter Milan a réussi à ce chapitre, l'an dernier. On avait empêché Messi de prendre de la vitesse, de dribbler et on l'avait forcé à donner le ballon.

GUARDIOLA mise sur l'expérience

L'entraîneur du Barça entend tirer toutes les leçons de la victoire de 2009 face au même adversaire pour rééditer l'exploit, ce samedi (20h45) à Wembley. (Photo Reuters) Face à Manchester United, ce sera une question d'envie, donc d'intensité dans les duels et les déplacements. Sachant ses joueurs fatigués, aussi bien sur le plan physique que mental, Pep Guardiola a choisi de privilégier la récupération et de préserver ses titulaires en vue de la finale de la Ligue des champions, ce samedi (20h45) à Wembley. Puyol, Piqué, Xavi, Iniesta, Villa, Messi ou Busquets n'ont pas disputé une minute de compétition lors des deux dernières rencontres de Liga. Abidal, avec 124 minutes au compteur, devance largement Mascherano et Alves parmi les joueurs de champ. Reposés, en dépit des trois jours de fête qui ont suivi le titre de champion d'Espagne, les Catalans le seront donc. Seront-ils pour autant efficaces, entreprenants d'entrée de jeu ? Ne perdront-ils pas, au contraire, quelques précieuses minutes avant d'être à fond dans le match ? L'entraîneur du Barça ne semble pas le craindre, malgré un bouleversement du planning en raison du volcan islandais et un départ anticipé vers Londres. D'ailleurs, il n'est pas prêt à s'en servir comme excuse.

«On va essayer de dominer dès l'entame...»

Guardiola ne change rien au plan prévu. Les séances d'entraînements sont les mêmes, basées sur la tonicité, brèves et nerveuses, à peine plus d'une heure, mais sans spécialement forcer. «Il y a deux ans, il ne faut pas oublier que Manchester United nous avait été supérieure pendant toute la première période, même si on avait ouvert le score par Eto'o (10’), a rappelé Guardiola. Depuis cette

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

époque, il y a eu des changements de joueurs (dans les deux équipes), mais, pour nous, les intentions sont identiques. On va essayer de dominer dès l'entame de la rencontre.» Plus que dans les organismes, c'est d'abord dans les têtes que se jouera cette Ligue des champions aux yeux de l'entraîneur du Barça. «Dans une finale, il y a une part de tactique, une part de contrôle des émotions, une part de connaissance du rival et une part de désir d'être champions qui fait qu'on le devient.» Une façon de dire que la fraîcheur psychologique sera aussi importante que les muscles.


DANI ALVES promet «un grand spectacle» INTERNATIONALE

Si Daniel Alves cherchait à nous mettre l'eau à la bouche, c'est gagné. L'arrière latéral droit promet «un

grand spectac l e » entre s o n Barça e t

Manchester United, «les d e u x meilleures é q u i p e s d'Europe»,

Maracana N°1432 — Samedi 28 Mai 2011

samedi à Wembley (Londres) en finale de la Ligue des champions. «J'imagine que ça va être un match très ouvert des deux côtés, car ce sont deux grandes équipes qui aiment jouer, qui entrent sur le terrain pour créer et attaquer, analyse l'international brésilien sur le site Internet de la FIFA. Je suis certain que ça va être un grand spectacle, digne de ce qu'on peut attendre d'un match entre les deux meilleures équipes d'Europe.»

«Nous avons une philosophie de jeu et nous mourrons avec»

Finale de la C1 ou pas, Alves le clame haut et fort : ses coéquipiers et lui ne renieront pas leurs principes. C'est en jouant leur jeu, et pas autrement, qu'ils comptent battre les Red Devils. «Nous sommes tous assez matures pour savoir que nous jouons contre des adversaires d'une immense qualité, contre les meilleures équipes de la planète. L'important est de ne pas changer notre façon de faire, jure le joueur blaugrana. Nous avons une philosophie de jeu et nous mourrons avec.» C'est dit.

UN ARBITRE HONGROIS POUR LA FINALE

BECKHAM : «Manchester va le faire»

David Beckham croit dur comme fer en la victoire de son ancienne équipe, Manchester United, samedi face au Barça en finale de la C1. Il l'a confié au micro de Sky Sport. «Manchester est un si grand club, Ferguson un si grand entraîneur... S'il y a bien un club et un manager qui peuvent battre l'un des meilleurs clubs au monde, le FC Barcelone, ce sont bien eux. Je leur souhaite le meilleur pour cette finale, ça va être un grand match de football. Manchester va le faire», a prévenu l'actuel joueur des Los Angeles Galaxy.

FERGUSON : «La concentration sera la clé» Privé de trophée européen par le FC Barcelone en 2009 (0-2), Manchester United retrouvera les Catalans le 28 mai prochain à Wembley pour la finale de la Ligue des champions. Sir Alex Ferguson, l'entraîneur des Red Devils, estime que la «concentration sera la clé».

Comment contenir Messi ? Nous avons joué trois fois contre Barcelone, avec Messi dans l'équipe. Mais il y a toujours une solution pour chaque bon joueur, nous espérons en trouver une samedi. Ils ont aussi d'autres bons joueurs, et nous aussi. C'est pourquoi c'est un match aussi excitant. Et je suis sûr que Barcelone est conscient de cela.

Barcelonais ont davantage de maturité. Remporter une Coupe d'Europe a représenté un grand pas en avant pour eux. Ce qui nous avait vraiment coûté, c'est d'avoir concédé le premier but sur un manque soudain de concentration. Ensuite, ils ont replié Messi, qui a joué au milieu dans l'axe et ça nous a rendu la tâche très difficile. La concentration va donc être importante en termes d'attaque et de défense, elle sera la clé. En 2008, nous avions fait preuve d'une concentration exceptionnelle. C'est une question

Comptez-vous sur le soutien du public de Wembley ? En 1968, je crois que tout le monde dans tout le pays, notamment en Ecosse en raison des liens de Matt (Busby, alors entraîneur de Manchester United, vainqueur de la C1, ndlr), était pour Manchester United, et moi aussi. C'était un exploit fantastique et tout le pays était derrière Manchester United. Quand le Celtic a gagné en 1967, tout le monde le soutenait, même les fans des Rangers. C'est une histoire différente aujourd'hui. Nous sommes dans un pays avec beaucoup de tribalisme. Les supporters de Liverpool, les supporters de United, les supporters du nord, du sud, de l'est, de l'ouest... Il y a beaucoup de tribalisme. Nous n'aurons pas un soutien unanime.».

La finale de la Ligue des champions entre le FC Barcelone et Manchester United sera arbitrée par le Hongrois Viktor «Que retenez-vous Kassai, samedi à Wembley. Agé de 35 des confrontations ans, Kassai a dirigé plus de 60 matchprécédentes avec le es sous l'égide de l'UEFA depuis ses FC Barcelone en débuts en 2001. Cette saison, il a Ligue des champions déjà dirigé MU à Valence (1-0) en (MU a remporté les phase de poules. Kassai sera demi-finales en 2008, assisté de 0-0 et 1-0, et a perdu Gabor Eros la finale en 2009, 2et Gyorgy 0) ? Ring. Je pense que les

Piqué : «Manchester, une période difficile» Gerard Piqué n'a rien oublié. Ni son départ précoce pour l'Angleterre ni son arrivée à Manchester United à 17 ans seulement et encore moins la «période difficile» traversée chez les Red Devils. A quelques jours de retrouver son ancien club, en finale de la Ligue des champions, le défenseur du FC Barcelone s'est replongé dans sa courte histoire mancunienne. «Vous passez toujours des moments difficiles lorsque vous ne savez pas pourquoi vous ne jouez pas. Mais ils avaient à l'époque deux grands défenseurs centraux, Rio (Ferdinand) et (Nemanja) Vidic, explique l'international espagnol sur le site de l'UEFA. Mais ce fut une grande expérience d'évoluer avec des joueurs tels que Cristiano Ronaldo, (Wayne) Rooney, (Ruud) van Nistelrooy. J'y suis arrivé à 17 ans et reparti à 21. Celui que j'étais en arrivant n'était pas le même que celui que j'étais en repartant.»

«Ferguson a essayé de me retenir»

Malgré le peu de matches joués, l'expérience n'a donc pas été totalement négative. Surtout, Piqué peut se targuer d'avoir évolué sous les ordres d'Alex Ferguson. Et ça, ce n'est pas rien. «Je dois dire que nous avions une bonne relation bien que je ne jouais pas, poursuit-il. Il a toujours été très direct avec moi. Nous avons parlé de manière ouverte. Mais j'ai eu cette offre de Barcelone. Il a essayé de me retenir mais il a compris. Je voulais rentrer au pays.» Le manager écossais a déjà eu l'occasion de s'en mordre les doigts. C'était le 27 mai 2009, au stade olympique de Rome. Le Barça dominait MU (2-0) et Piqué soulevait sa première Coupe aux grandes oreilles. Suite de l'histoire ce samedi à Wembley...

19

importante pour samedi.

MASCHERANO : «Ce sera vraiment dur»

Vainqueur du Championnat d'Espagne, le FC Barcelone disputera la finale de la Ligue des champions samedi face à Manchester United. Louant les qualités des Red Devils, Javier Mascherano estime qu'aucune des deux équipes ne se détache. «Dans une finale, il n'y a pas de favori. Ça se joue sur un seul match, donc cela dépend de la forme des équipes le jour J. C'est une très bonne équipe, très forte, avec un manager fantastique, avec beaucoup d'expérience en Europe. C'est l'une des plus grandes équipes du monde, a assuré le milieu de terrain catalan sur le site de la BBC. Nous devons être prudents parce qu'ils savent comment jouer une finale. Ce sera vraiment, vraiment dur.»

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


20

Maracana N°1432 — Samedi 28 Mai 2011

INTERNATIONALE

Quand Calderon compare Mourinho à Hitler Cruyff envisage un Barça

Real Madrid

départ de Guardiola

Interrogé par la radio Ona FM, Ramon Calderon, l'ancien président du Real Madrid, s'en est pris à José Mourinho, n'hésitant pas à comparer le "Special One" à... Adolf Hitler. "Il a fait la guerre contre tout le monde, au Portugal, en Angleterre, en Italie. Il se bat contre tous et ose dire ce que les autres n'osent pas dire, mais le Real ce n'est pas ça. Il faut se souvenir qu'Hitler était acclamé par beaucoup de monde, mais la chute est d'autant plus difficile", a ainsi lâché l'ancien dirigeant.

Garay vers le Sporting?

Plus souvent remplaçant du côté du Real Madrid depuis son arrivée en provenance du Racing de Santander, Ezequiel Garay ne devrait pas faire de vieux chez les Merengues. Ainsi, le défenseur central argentin, autrefois suivi par l'Olympique Lyonnais, discute actuellement avec le Sporting Club du Portugal, avance Record ce vendredi.

Fabregas

OL

Milan AC

est trop cher

Après le départ d'Andrea Pirlo pour la Juventus Turin, et l'incertitude autour de l'avenir de Gennaro Gattuso, le Milan AC souhaite recruter un milieu de terrain cet été. Deux joueurs sont susceptibles d'intéresser les dirigeants rossoneri, le Napolitain Marek Hamsik (23 ans, 37 matchs et 11 buts en Serie A cette saison) et le Gunner Cesc Fabregas (24 ans, 25 matchs et 3 buts en Premier League cette saison). "Milan va acheter un joueur qui sera un milieu gauche. Hamsik et Fabregas peuvent jouer à ce poste. Nous n'avons jamais bougé pour Hamsik, même si nous ne l'excluons pas, et, en ce qui concerne Fabregas, il est trop cher", a déclaré le vice-président du club lombard, Adriano Galliani. Le manager d'Arsenal, Arsène Wenger, aurait décidé de n'étudier aucune offre pour le stratège espagnol à moins de 68 millions d'euros.

négociation avec Gerets

Cet été, Claude Puel, l'actuel entraîneur de l'OL, va certainement quitter Lyon. Pour le remplacer, l'OL songe depuis déjà un moment à l'ancien entraîneur de l'OM, Eric Gerets. Selon Le Progrès, la direction de l'OL négocierait avec le il Belge pour trouver un accord. Mais ets Ger que ble ossi est quasiment imp la vienne, il est en pleine préparation de CAN avec le Maroc.

PSG Erding vers

Galatasaray?

Mevlut Erding, l'attaquant du Paris SaintGermain serait dans le viseur du club turc de Galatasaray. C'est ce que révèle le site de la chaîne de télévision Habertürk. L'ancien Sochalien intéresserait fortement le club stambouliote et son nouvel entraîneur Fatih Terim, celui-là même qui l'avait lancé dans le grand bain avec la sélection nationale turque. Le club de Galatasaray est en quête de renforts pour faire oublier sa saison catastrophique et est déjà en passe de faire venir le Suédois de Bolton, Johan Elmander.

29

M€ pour Coentrao ?

Liverpool

Le latéral gauche de Benfica, Fabio Coentrao (23 ans, 23 matchs et 2 buts en Superliga cette saison), ne manque pas de sollicitations. Déjà suivi par les deux grands d'Espagne, le FC Barcelone et le Real Madrid, l'international portugais pourrait faire l'objet d'une offre de la part de Liverpool. D'après le journal Correio da Manha, les dirigeants des Reds, convaincus par les arguments de l'entraîneur, Kenny Dalglish, seraient prêts à formuler une offre de 29 millions d'euros pour acquérir le joueur. Une information à prendre cependant avec des pincettes. Coentrao aurait également déclaré, selon Marca, que son souhait était de rejoindre le Real Madrid.

Downing en cas de départ de Nasri ? Le milieu de terrain d'Arsenal, Samir Nasri (23 ans, 30 matchs et 10 buts en Premier Arsenal

Johan Cruyff a émis des doutes sur l'avenir de Pep Guardiola à la tête de Barcelone. "Guardiola a accompli un travail très dur ces dernières années et cela ne me surprendrais pas qu'il décide de partir après la finale (de Ligue des champions ce samedi, ndlr) et ce quelque soit le résultat", a ainsi affirmé l'ancien gloire du Barça à La Gazzetta dello Sport. Avant que l'ancien entraîneur de la "Dream Team" ne poursuive sur le nom d'un éventuel successeur, citant son compatriote néerlandais Marco Van Basten comme "l'entraîneur idéal".

League cette saison), n'a toujours pas prolongé son contrat avec les Gunners. Son entraîneur, Arsène Wenger, semble confiant sur l'issue des négociations, mais plusieurs pistes sont explorées pour remplacer l'international français, au cas où. Le milieu d'Aston Villa, Stewart Downing (26 ans, 38 matchs et 7 buts en Premier League cette saison), figure parmi les joueurs qui intéressent beaucoup le manager français, selon le Daily Mail, mais seulement en cas de départ de l'ancien Marseillais. Du coup, pour ne pas laisser s'échapper Downing, également suivi par Liverpool, Wenger aurait demandé à sa hiérarchie de mettre la pression sur Nasri, et l'inviter à signer rapidement un nouveau contrat.

Larqué : ''Gourcuff n'a pas le niveau '' Sur son blog RMC, Jean Michel Larqué est revenu sur la non-sélection en équipe de France du milieu de l'OL,Yohann Gourcuff. "Il ne faut plus se cacher aujourd'hui, l'animation offensive est le point noir de cette équipe et ce, depuis le départ de Zidane. Pour terminer, si Laurent Blanc n'a pas pris Yohann Gourcuff ce n'est pas parce que ce dernier est blessé, selon moi, mais, parce qu'il n'a pas le niveau aujourd'hui. Laurent Blanc avait dit qu'il ne ferait plus de sentiments et même si Gourcuff a été un grand artisan du titre de Bordeaux quand Blanc était entraîneur, il n'est plus le même aujourd'hui...."

Martin: "J'ai été surpris"

Equipe de france

Au micro de lRMC, le milieu de terrain du FC Sochaux, Marvin Martin est revenu sur sa première convocation dans le groupe de l'équipe de France pour les trois prochains matches face à la Biélorussie, pour les éliminatoires de l'Euro 2012, puis contre l'Ukraine et la Pologne en amical: "Quand j'ai vu mon nom, j'ai été un peu surpris. J'ai eu beaucoup d'appels, beaucoup de messages. Mon père était en larmes. C'est quand même l'équipe de France, c'est vraiment quelque chose de grand, de très grand. J'ai tout donné cette saison, j'ai travaillé au maximum et même au niveau des states, j'ai essayé d'être le meilleur possible. C'est vraiment une fierté. Je suis très content d'être sur la liste. C'était un rêve. Ça arrive un peu vite. Mais cette saison, beaucoup de choses arrivent un peu vite.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

Maracana N°1431 — Jeudi 26 Mai 2011

Orthodontie : comment bien se laver les dents avec un appareil dentaire ?

A tout âge, l'hygiène buccodentaire est primordiale. Or lorsque l'on porte un appareil dentaire et que l'on suit un traitement d'orthodontie durant de longs mois, voire plutôt des années, il n'est pas facile de se brosser les dents et d'être efficace. Que faut-il savoir et comment s'y prendre ? Entretien avec Edith Lejoyeux, orthodontiste et membre de la Fédération francaise d'orthodontie. ORTHODONTIE ET HYGIÈNE DENTAIRE : EST-CE COMPATIBLE ? A priori, il existe une opposition entre l'appareil d'orthodontie et l'hygiène dentaire. En effet, l'appareil favorise l'accumulation de la plaque dentaire, et rend plus difficile le nettoyage des dents. Mais parallèlement, le traitement orthodontique impose une surveillance extraordinairement régulière. Le praticien a ainsi une influence sur le contrôle de la plaque des enfants en leur apprenant une très bonne technique de brossage des dents et en surveillant véritablement sa réalisation. Globalement, les enfants qui ne sont pas sous traitement orthodontique ne vont chez le dentiste qu'une fois par an, alors que les autres viennent tous les mois,

voire toutes les trois semaines. On peut donc répéter le message d'hygiène buccodentaire et vraiment leur apprendre des bonnes techniques de brossage. Ensuite, lorsqu'ils arrivent à vraiment bien maîtriser la plaque dentaire, il n'y a plus aucun souci pour les dents appareillées. C'est même un avantage car après le traitement, ils gardent leurs bonnes habitudes et entretiendront ainsi mieux leur bouche que les autres enfants. Au final, ce qui paraissait une technique à risque pour l'hygiène dentaire, se transforme en avantage. CONSEILS PRATIQUES POUR UNE BONNE HYGIÈNE AVEC APPAREILLAGE On peut cumuler beaucoup d'éléments pour aboutir à une bonne hygiène dentaire, même si l'on porte un appareil d'orthodontie. Tout d'abord, la brosse à dents s'impose. Le brossage permet d'éliminer mécaniquement les débris alimentaires. On conseille de débuter le brossage avec la brosse humide mais sans dentifrice et de mettre la pâte dans un second temps. On contrôle ainsi mieux l'élimination des débris. Electrique ou manuelle ? On peut obtenir un très bon résultat dans les

deux cas. Certaines personnes trouveront plus pratique la brosse électrique que d'autres, c'est selon. En revanche, la brosse à dents manuelle a l'avantage de s'emporter partout avec soi et peut donc être facilement utilisée à midi après le déjeuner. Et pourquoi pas utiliser les deux en fonction du moment de la journée ? Il existe des outils complémentaires que peuvent utiliser les personnes qui portent des bagues, comme les petites brossettes interdentaires qui permettent de bien nettoyer sous les fils. Il existe enfin un outil très intéressant qui s'appelle le révélateur de plaque. Disponible en pharmacie, ce liquide colore sélectivement la plaque dentaire, ce qui permet de bien la voir et de mieux l'éliminer. On peut utiliser le révélateur de plaque avant le brossage, ou après pour contrôler, une fois par semaine par exemple. En conclusion, avec une bonne éducation, on obtient un très bon contrôle de la plaque. Et après le traitement orthodontique, les patients conservent un niveau d'hygiène buccodentaire excellent. Dans ces conditions, le traitement d'orthodontie n'a pas d'effet négatif sur la santé des dents et des gencives.

21

DOLMA AU COURGETTES EN SAUCE

INGREDIENTS : 6 courgettes moyennes 200g Viande hachée 2 gousses d'ail écrasées - Sel Poivre noir Huile Sauce tomate, 1 tomate râpée, 1 c à soupe de concentré de tomate, Laurier, Ail écrasés, Thym, Poivre noir,Poivre rouge cube bouillon boeuf, Fromage râpé, Huile PRÉPARATION : 1. Dans un couscoussier, faire cuire les courgettes à la vapeur, les laisser égoutter puis les couper en 4 et vider son intérieur. 2. Ajouter à ce dernier la viande hachée, l'ail, le poivre noir et le sel. 3. Farcir les courgettes et les mettre dans un plat beurré. 4. Préparer la sauce tomate : dans une casserole, mettre l'ail, l'huile, le sel, le poivre noir , le poivre rouge et le cube bouillon. Laisser le tout revenir quelques minutes, ajouter ensuite l'eau, la tomate concentrée, la tomate râpée, le laurier et le thym. Servir la Dolma de courgettes bien chaudes

HARICOTS BLANCS AU VEAU

Brossage des dents : conseils pour petits et grands chaque dent doivent être brossées successivement. La durée du brossage doit donc être conséquente et se situer autour des 2 minutes chrono.

LE MOUVEMENT DE LA BROSSE À DENTS A ne pas faire : des mouvements de droite à gauche sur les dents. A faire : des mouvements de l'intérieur vers l'extérieur sur chaque dent ou circulaires. L'objectif est de débuter le mouvement à partir de la gencive, soit du rouge vers le blanc. Toutes les surfaces de

LES CARACTÉRISTIQUES DE LA BROSSE À DENTS A ne pas faire : choisir une grosse tête de brosse et des poils durs. A faire : préférez une brosse à petite tête, plus maniable, elle permet aussi d'atteindre plus facilement les molaires du fond. Les poils durs sont à éviter au profit des poils souples. Moins agressifs, ils permettent en plus du brossage de la surface des dents de masser la gencive. Les petits plus : une brosse à manche courbé et flexible, des poils effilés. LE DENTIFRICE

A ne pas faire : un seul dentifrice pour toute la famille. A faire : à chaque âge son dentifrice afin d'avoir un dosage en fluor adéquat. LA FRÉQUENCE DU BROSSAGE Pour les adultes, c'est après chaque repas, soit au minimum 3 fois par jour. Si vous ne prenez pas votre déjeuner chez vous, emportez sur votre lieu une brosse et un dentifrice pour vous laver les dents sur place. Si vos enfants prennent leur déjeuner à la cantine, ils doivent se laver les dents le matin après le petit-déjeuner et le soir avant de se coucher. LES ACCESSOIRES Le brossage peut être avantageusement complété par l'utilisation du fil dentaire et par des jets interdentaires. Quant à la brosse à dents électrique, elle est plus efficace que la brosse manuelle.

INGREDIENTS : 250 g haricots blancs 500 g de veau 2 tomates pelées et épépinées 4 c. à s. de coulis de tomates 1 c. à c. de cumin 1 oignon 1 pincée de safran Huile d'olive Sel, poivre PRÉPARATION : Dans une cocotte, mettre la viande, les haricots blancs, l'oignon émincé, les tomates coupées en morceaux, les épices, le coulis de tomates et l'huile d'olive. Couvrir d'eau et fermer la marmite. Laisser cuire sur feu moyen environ 30 minutes. Une fois les haricots bien cuits, laisser sur le feu doux pour faire réduire la sauce.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


22

Jeux-Détente

Maracana N°1432 — Samedi 28 Mai 2011

MOTS FLÉCHÉS N° 720

SOLUTION MOTS FLÉCHÉS N° 719

LA BLAGUE Un type se présente à la pharmacie et demande au pharmacien : - Bonjour, je voudrais de l'acide acétylsalicylique ! Le pharmacien cherche dans son dictionnaire des médicaments. - Ah vous voulez dire de l'aspirine ! - Ben oui, j'ai toujours eu de la difficulté à me rappeler le nom !

LA CITATION "On voit le coeur des femmes par les trous qu'on fait à leur amour propre. "Barbey d'Aurevilly

MOTS CROISÉS N° 720 A

B

C

D

E

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 02192.62.25

F

G

H

I

J

K

L

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 719

HORIZONTALEMENT 1 - Vermifuge 2 - Donner un air de Nouveau Monde 3 - Bons tuyaux pour faire le plein - Initiales papales 4 - Lieu de délices Glossine africaine 5 - Elle nécessite un bon tirage - Pays d'asie 6 - Son bonnet coiffe rarement les catherinettes - Dispensé 7 - Souveraine végétale - Pas trés productif 8 - Couvrirai de plis harmonieux - Elément de service 9 - Coincé - Mise dans le ton 10- A échanger avec la casse - Marque de licence - Concret

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur financier Djelloul Zerdani Directeur technique Laïd Kalila

VERTICALEMENT A - Mielleuses B - Avec lui, le col est encore plus raide - Lieu de mauvaise école C - Préparera un spectacle D - Vieux ring - Prend position E - Matière de vieux potiers Démantelée F - Et pas ailleurs - Espagne d'autrefois G - Les soeurs de maman Lourdes charges H - Malheureuse infante Dissimule I - Fignoler - Désinence verbale J - Petite bourguignonne Augmentée du produit des rafles K - Descend dans le milieu L - Anneaux pour gens de mer - Plan pour couper l

Chargé de l’administration Djamel Touafek Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1432 — Samedi 28 Mai 2011

05:20 : Rendez-vous chez moi 06:15 : Mon oncle Charlie 06:35 : XIII, la série 07:20 : XIII, la série 08:00 : XIII, la série 08:45 : Surprises 10:20 : Le journal des jeux vidéo 10:35 : La vie secrète des jeunes 10:40 : Un autre midi 11:45 : L'effet papillon 12:40 : Gardiens de l'ordre 14:20 : Looking For Milano 15:10 : Racing Métro 92 / Montpellier 17:15 : Jour de rugby 17:45 : Action discrète 17:55 : S.A.V. des émissions 18:00 : Salut les Terriens ! 19:15 : S.A.V. des émissions 19:20 : Groland.con 19:45 : A propos du film 19:50 : Hors du temps 21:35 : Lovely Bones

05:30 : M6 Kid 06:40 Télé-achat 07:05 : M6 boutique 08:40 Flipper 09:35 Cinésix 09:30 :Flipper

La forme sera là ! Et vous allez voir les choses différemment. Votre humour vous permet de tirer votre épingle du jeu d'une façon magistrale. Les choses commencent à aller bien pour vous, c'est un signe certain que vous continuer sur la voie que vous vous êtes tracée.

09:45 Chapitre macabre 10:20 :Les sorciers de Waverly Place : Piège de feu 11:30 10:45 :Les sorciers de Waverly 13:15 Météo Place 13:20 : C'est ma vie 11:10 Sonny 14:00 : C'est ma vie 11:35 Sonny 15:10 C'est ma Dad vie ! 12:25 :American 16:30 : Accès privé 12:50 American Dad !

La chance vous aidera à saisir certaines opportunités bienvenues. De nouveaux rapports amicaux se créent, soyez disponible pour vous adapter à cette éventualité favorable.

SAGITAIRE

Il n'y a rien à dire sur un sujet qui vous contrarie quelque peu. Regardez où vous mettez les pieds avant de prendre nettement position. Une attitude ferme ne nuirait pas dans de telles circonstances.

SCORPION

TAUREAU

B L IER

BALANCE

Avec la forme physique que vous aurez, vous pourrez gagner une certaine indépendance. Si seulement vous vouliez prendre quelques risques supplémentaires tout vous semblerait infiniment mieux. La réussite est toute proche de vous.

N'oubliez pas que vous avez fait une promesse osée à quelqu'un que vous aimez bien. Une date importante très proche risque de vous réunir. Il est urgent de soigner votre forme et votre moral si vous ne voulez pas passer à côté de belles émotions.

Quelqu'un vous fait une offre courageuse mais vous savez qu'il ne pourra pas tenir ses engagements. Son comportement tendant à nier l'évidence vous contrarie. Vous ne serez pas pour autant sensible à ses remarques impertinentes, votre moral du moment vous protège.

On pourrait vous faire une proposition intéressante qui vous conviendra et qui pourrait bien vous conduire vers un beau succès d'argent. Vous recevez d'importantes nouvelles qui vous conduisent de façon inattendue à une solution.

VERSEAU

CAP RI CORNE

GEMEAUX

On vous fera une proposition en apparence dénuée de difficultés que vous pensez pouvoir accepter. Elle vous paraît conforme à vos désirs et vous en éprouvez une vive satisfaction. Votre moral vous aide à remplir au mieux les obligations .

Une étonnante opportunité risque de se présenter à vous. Votre pouvoir de réflexion vous permet de juger si vous devez ou non persévérer dans la voie que vous avez prise. Ne faites pas preuve d'entêtement.

Il vous faudra dégager des priorités dans un domaine qui vous tient particulièrement à cœur. Essayez de voir les choses avec plus de réalisme. Une opportunité de dernière minute va bien arranger vos affaires. Votre énergie est débordante pour toutes sortes d'acitvités y compris dans les affaires. Une rencontre importante lors d'une réunion imprévue va éveiller votre curiosité et votre imagination. Il en sortira certainement quelque chose de très bénéfique pour vous.

POISSON

05:00 : EuroNews 05:35 : Ludo 07:10 : Samedi Ludo 09:30 : Côté maison 09:58 : Consomag 10:05 : Magazines régionaux 11:50 : 30 millions d'amis 12:25 : Les grands du rire 12:30 : Côté jardin 14:00 : En course sur France 3 14:20 : Keno 14:25 : Documentaires de votre région 15:20 : Magazines de votre région 15:45 : Un livre toujours 15:50 : Expression directe 16:00 : Slam 16:30 : Des chiffres et des lettres 17:00 : Questions pour un champion 19:00 : Un jour à Roland 19:10 : C'est pas sorcier 19:35 : Le secret des baleines 21:05 : Le secret des baleines 22:30 : Une histoire épique 22:35 : Soir 3

Clare et Henry s'aiment depuis toujours d'un amour comme seul le destin sait en faire naître. Mais Henry souffre d'une anomalie génétique extrêmement rare qui le fait voyager dans le temps. Il peut être envoyé pour quelques heures ou plusieurs jours dans le passé ou le futur sans qu'il n'ait le moindre contrôle sur cet étrange don. Régulièrement et sans prévenir, les amoureux sont donc séparés sans que Clare ne sache où est Henry et quand il réapparaîtra. De son côté, les voyages d'Henry lui permettent de rencontrer Clare alors qu'elle n'était encore qu'une enfant, de la croiser dans un avenir proche et même de s'observer lui-même à différents moments de sa vie...

HOROSCOPE

CANCER

Ligue des champions. Finale. FC Barcelone (Esp) / Manchester United (Ang). Au stade de Wembley, à Londres (Angleterre). Wayne Rooney et les Mancuniens auront à coeur de s'imposer face au FC Barcelone, afin de prendre leur revanche sur la finale de 2009, qui avait vu Lionel Messi et ses coéquipiers s'imposer 2-0 (buts d'Eto'o et Messi) au stade olympique de Rome. Un duel au sommet en guise de revanche qui promet une rencontre d'exception sur la pelouse mythique du stade de Wembley. Une finale attendue entre les deux meilleurs clubs du Vieux Continent. Qui des Blaugrana ou des Red Devils soulèvera la «coupe aux grandes oreilles» et succédera au palmarès de la Champions League à l'Inter Milan ? ATTENTION : risque de prolongation et, éventuellement, de tirs au but, en cas d'égalité à l'issue du temps réglementaire.

05:10 : Ned : comment survivre aux études 05:30 : Ned : comment survivre aux études 06:00 : Télématin 10:20 : Les Z'amours 11:45 : Point route 11:55 : Météo 2 12:00 : Journal 12:15 : 13h15, le samedi... 12:50 : Météo 2 12:55 : Envoyé spécial : la suite 13:45 : Image du jour : Rugby Top 14 13:50 : Tennis 17:55 : CD'aujourd'hui 18:45 : Image du jour : Roland Garros 18:50 : L'agenda du week-end 18:55 : Emission de solutions 19:30 : Tirage du Loto 19:34 : Météo 2 19:35 : Chère maman 21:45 : Et si on changeait le monde 21:49 : CD'aujourd'hui 21:50 : On n'est pas couché

LION

05:15 : Zoé Kézako 05:30 : TFou 07:10 : Shopping avenue matin 07:55 : Téléshopping 08:45 : Télévitrine 08:15 : Tous ensemble 10:05 : Tous ensemble 11:00 : Les douze coups de midi 11:45 : Météo 11:50 : L'affiche du jour 12:00 : Journal 12:15 : Reportages 13:35 : Comme une ombre dans la nuit 15:15 : Undercovers 16:05 : Undercovers 17:00 : Tous ensemble 17:45 : 50mn Inside 18:52 : F1 à la Une 18:53 : Là où je t'emmènerai 19:30 : Du côté de chez vous 19:35 : FC Barcelone (Esp) / Manchester United (Ang) 22:05 : Courses et paris du jour 22:10 : New York, section criminelle 22:55 : New York, section criminelle

Soyez sûr de vous si vous voulez discuter sérieusement d'un problème amoureux ou sentimental. Mais sachez faire preuve de détachement pendant cette discussion car elle risquerait de s'envenimer. Il faudrait éviter de prendre une décision sans vous consulter.

VIERGE

09h30 : el ghaib 10h05 : technologia el moustaqbel 10h30 : el haouase 10h50 : danger route 11h10 : santé mag''l'insomnie'' 12h00 : journal en français 12h20 : el arousse el saghira 13h40 : chahrazed 14h30 : rahalat bahria (15) 15h20 : barbie 16h40 : sabeq oua laheq II 17h00 : bien-être 18h00 : journal en amazigh 18h20 : el ghaib 19h00 : journal en français +météo 19h30 : tlemcen panorama hebdo 20h00 : journal en arabe 20h40 : caméra cachée 21h00 : a coeur ouvert 22h20 : les vacances de l'inspecteur 00h00 : journal

23

HORAIRES DES PRIÈRES

13:15 :Stargate SG-1 17:45 Un trésor dans votre 14:00 Stargate SG-1 maison 14:45 Stargate SG-1 18:40 : Météo 15:35 Tellement vrai 18:45 : Le 19.45 19:00 Les dossiers de «Vis 19:05 : Scènes de ménages ma vie» : la quotidienne

S AMEDI

19:45 Hawaii Five-O 19:35 :Friends 20:35 :AHawaii nous quatre, 20:35 Five-OCardinal !21:25 : Hawaii Five-O 22:15 Les quatre Charlots 22:15 : The Unit : commando mousquetaires d'élite

Nuages éparses 28°-17°

El-Fedjr 03h49 El-Dohr 12h48 El-Assar 16h38 El-Maghreb 20h01 El-Icha’a 21h49

LE SAVIEZ-VOUS ? Qu'est ce que la Diski Dance

La Diski Dance est la danse officielle de la Coupe du monde de football. L’office du tourisme s’est offert un spot de pub télévisé pour vanter les mérites de la Diski Dance, une danse issue

des bidonvilles (où en argot “diski” signifie “football”) qui intègre des mouvements de foot dans sa chorégraphie, censée faire oublier la macarena et le moonwalk, selon le slogan.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


BALLE AU CENTRE

LES LOUPS DE LA FIFA

Par ALI BOUACIDA

L

a toute puissance de la FIFA vient de se confirmer avec les dernières tractations qui ont fini par dissuader le concurrent de Joseph S. Blatter de se présenter à la présidence de l'instance internationale. Il s'appelle Bin Hammam et est d'origine et de nationalité Qataries ; il a subi de très fortes pressions pour se désister. Plus que des pressions, du chantage même puisqu'il lui a été signifié que son pays, désigné pour abriter le Mondial 2022, pourrait tout simplement être disqualifié. Cela n'absout en aucun cas M. Hammam qui est président de la Confédération asiatique de football et qui est fortement suspecté d'avoir généreusement arrosé l'entourage influent de la FIFA pour qualifier son pays. On connaît tous l'intrusion de l'icône mondiale, Zinedine Zidane, dans la campagne en faveur du Qatar et, présenté comme une sorte d'ambassadeur désintéressé, le célèbre footballeur a touché de substantiels dividendes pour se faire le porte-voix du Qatar. Sans compter tout le reste, c'est-à-dire tout le marketing sonnant et trébuchant à l'adresse des membres influents, dont le président de la CAF. Bref, cette concurrence entre Hammam et Blatter rappelle, non pas la fable du Loup et de l'agneau, mais… du Loup et du loup, et comme cette engeance ne se mange pas entre elle, il a été trouvé un compromis pour permettre à un loup de rester et à l'autre de se retirer dans un rapport gagnantgagnant. Il n'est quand même pas normal que Blatter se représente pour la quatrième fois consécutive sans avoir à rendre le moindre compte ! Et c'est la presse britannique qui se déchaîne pour lui sortir tous les dossiers sulfureux dans lesquels il est mouillé lui, ses proches collaborateurs et sa famille. Etrangement, c'est le silence radio au sein de la presse française très prompte à sortir des révélations et on comprend dès lors que la réélection de Blatter arrange fort bien les affaires du foot français. Etrangement aussi, les très graves malversations révélées par les tabloïds anglais n'ont, à ce jour, eu aucune suite. Pourtant, sur la corruption devenue monnaie courante et l'implication des membres de la famille Blatter dans le trafic d'influence, des preuves accablantes ont été publiées, notamment par un journaliste, Andrew Jennings, dans un pavé intitulé «Carton rouge». La seule conséquence est l'interdiction du journaliste de s'approcher de l'instance, déclaré persona non grata. Attendons-nous donc à un autre mandat de Blatter, d'autres affaires, d'autres révélations et la planète foot continuera à tourner le plus normalement du monde. A. B.

Maracana N°1432 — Samedi 28 Mai 2011

L

24

sanctionnés Le CRB, le MCO et le RCK

SÉANCE TECHNICO-TACTIQUE POUR LES VERTS

pour "mauvaise conduite de leurs supporters"

es joueurs de la sélection nationale ont effectué, jeudi, en fin d’après midi, leur quatrième séance d’entrainement sur la pelouse du centre “La Manga Club” (Sud de l’Espagne). Tous les joueurs présents au regroupement des Verts ont participé à cette séance dont Medhi Lacen, arrivé la veille au centre d’entrainement de l’équipe nationale. Les Verts ont effectué des exercices avec ballon, suivi d’un match, appliquant les consignes tactiques de l’entraîneur national, Abdelhak Benchikha, dans une ambiance bon enfant. La sélection nationale a entamé, depuis une semaine, un stage préparatoire au centre “La Manga Club” de Murcie, en vue du match face au Maroc. Le groupe sera au complet le 30 mai. Les Verts rallieront directement Marrakech le 1er juin à bord d'un vol spécial. A l'issue de la troisième journée des qualifications, les quatre équipes qui composent le groupe D à savoir, l'Algérie, le Maroc, la Centrafrique et la Tanzanie comptent 4 points chacune.

Gerets animera un point de presse mardi prochain

L'arbitre Djamel Haimoudi retenu par la FIFA

COUPE DU MONDE 2011 (U-20)

Le sélectionneur de l’équipe nationale marocaine de football, le Belge Eric Gerets, animera, mardi prochain, une conférence de presse au nouveau stade de Marrakech, lieu de la rencontre Maroc-Algérie comptant pour la 4è journée (Gr D) des éliminatoires de la CAN-2012, rapporte hier la presse marocaine. Le technicien belge donnera cette conférence à 16h45 et celle-ci ne devrait pas dépasser 30 minutes, a indiqué le journal Essabah.

tt,tGuensnaoro a G ir h c lé f é r it La Russie fa servateurs le donnaient mor le.

ceptionnel coup d’ob Alors que beau une saison en tout point ex club à un Scudetto si n us so Gattuso a ré naro a mené e pourMilan AC, Gen . Mais l’aventure milanais Capitaine du par Sky 04 é 20 og is ait depu lien. Interr qui lui échapp r cet été pour le barbu ita Russie, l’ancien te en rait bien s’arrê s rumeurs qui l’enverrait t à son é évasif quan r le Sport Italia su ow Rangers est plutôt rest n pour moi. Il y a io sg joueur des Gla pas de problème de motivat qu’à moi de t a avenir : «Il n’y venant de Russie et ce n’es oposerait un conpr i on lu iti a os al op hk pr hatc end une ison. On compr ub d’Anzhi Mak décider». Le cl à 10 millions d’euros la sa ... on xi fle ré s sa trat de deux an ite mieux sur quoi se porte tout de su

L'arbitre international algérien, Djamel Haimoudi, a été retenu par la Fédération internationale de football (FIFA) pour officier à la phase finale de la Coupe du Monde U-20, prévue entre le 29 juillet et le 20 août prochains en Colombie. Le dernier grand tournoi auquel avait pris part Djamel Haimoudi remonte à la Coupe d'Afrique des Nations CAN-2008 au Ghana. Outre Haimoudi, l'arbitrage africain sera représenté en Colombie par un autre directeur du jeu, l'Ivoirien Noumandiez Doue, et quatre arbitres assistants: Mohsen Ben Salem (TUN), Jean Claude Birumaushahu (BDI), Aymen Degaish (EGY) et Fouad Magharabi (LBY). Au total, l'instance dirigeante du football mondial a sélectionné 57 arbitres et arbitres assistants pour diriger les 52 matches de la prestigieuse compétition de jeunes qui se déroulera dans huit villes de Colombie. Vingt-quatre (24) pays, dont quatre représentants africains (le Mali, le Cameroun, le Nigeria et l'Egypte), prendront part à ce Mondial des U-20.

Fifa: Ouverture d'une enquête sur Blatter La commission d'éthique de la Fifa va ouvrir une enquête contre son actuel président, Sepp Blatter, a annoncé, hier, la Fédération internationale de football. L'instance répond ainsi à une demande formulée par le rival du dirigeant suisse pour la présidence, le Qatari Mohamed Bin Hammam, qui fait déjà l'objet d'une enquête pour tentative de corruption présumée de la part de cette commission, et qui devrait être entendu dimanche prochain, trois jours avant l'élection du futur président. "La commission d'éthique a ouvert aujourd'hui une procédure contre le président de la Fifa, conformément à l'article 16 du code d'éthique de la Fifa", indique ainsi l'instance dans un communiqué.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

La Commission de discipline de la Ligue nationale de football (LNF), a infligé une sanction d’un match à huis clos pour le CR Belouizdad, le MC Oran (Ligue 1) et le RC Kouba (Ligue 2) pour mauvaise conduite de leurs supporters lors de leurs rencontres en championnat, a-t-elle annoncé jeudi. Le CRB a écopé de cette sanction après les "jets de projectiles ayant entraîné des dommages physiques" lors du match face à la JS Kabylie qui s’était déroulé le 17 mai dernier au stade du 20-août-1955 (Alger). Le CRB devra, en outre, s’acquitter d’une amende de 60 000 DA. Le MCO, pour le même motif, a écopé de la même sanction après les incidents survenus lors de la rencontre face à l’ASO Chlef, samedi dernier. Le joueur du MCO, Abdelmadjid Benatia, exclu lors du match, a été suspendu pour deux matches. Le défenseur de la JSM Béjaia, Brahim Zafour, a écopé également de deux matches de suspension et une amende de 30 000 DA après son expulsion lors du match face à l’ES Sétif, le 17 mai dernier. La Commission de discipline de la LNF a laissé le dossier de cette rencontre ouvert pour "complément d’informations". En Ligue 2, le RCK s’est vu infliger une suspension d’un match à huis clos et une amende de 50 000 DA pour "jets de fumigènes et de projectiles à plusieurs reprises" de ses supporters lors du derby face au NA Hussein Dey, joué le 20 mai dernier. En division amateur, groupe Centre-Ouest, la JSM Chéraga a été sanctionnée de deux matches à huis clos après les "incidents survenus en fin de partie" contre la JS Saoura, le 20 mai dernier ainsi qu’une amende de 50 000 DA pour "mauvaise organisation". Son joueur, Kolli Khaled, a pris 3 matches de suspension pour "agression sur adversaire", après le coup de sifflet final de l’arbitre. Dans le groupe Centre-Est, la JS Jijel a écopé d’un match à huis clos et d’une amende de 60 000 DA pour "jets de projectiles" lors du match face au NARB Réghaïa joué le 20 mai. La commission de discipline a infligé, par ailleurs, une suspension de 3 matches et une amende de 20 000 DA au joueur de Jijel, Benchoueib Assam, exclu pour "agression envers un adversaire".

Van Basten après Guardiola ?

L’ancien joueur et entraîneur du Barç a, Johan Cruyff, n’écarte pas la poss ibilité d’un départ du Barça de Pep Guar diola, après la finale de samedi à Wem bley. «Guardiola a effectué un travail très compliqué ces dernières années, et ça ne me surprendrait pas qu’il s’en aille, indépendamment du résultat du match contre Manchester. S’il arrêtait, il le ferait simplement parce c’est très difficile de supporter certaines pression s sur le long terme. Dans ce cas, je pense qu’il prendrait une année de repos», a déclaré le Hollandais à La Gazzetta dello Sport. Dans cette éventualité, il juge le triple ballon d’or, Marco Van Basten, com me «l’entraineur idéal» pour prendre la relève.


maracanafoot1432 28-25-2011