Page 1

www.maracanafoot.com

N° 1398 du Dimanche 17 Avril 2011

10DA

JSK

Les Kabyles ne jurent que par la A 24H DU MATCH DE COUPE

QUALIF’ BERREFANE

«On fera tout pour faire la fête»

HANNACHI : «Je veux le stade archicomble demain»

Un seul mot d’ordre, battre l’ESS

USMH

DEMOU :

«Nous sommes prêts pour ce match»

Equipe Nationale

Tahar, ex-vainqueur de l’édition 1974 «CETTE ÉQUIPE HARRACHIE PEUT DÉCROCHER LA COUPE»

Djebbour

MCA

Zekri veut tout chambouler EN QUÊTE DU DÉCLIC

Le Mouloudia au fond du gouffre !

Les raisons d’un naufrage JSMB

Le doute persiste … MALGRÉ LA VICTOIRE FACE À L’USMA

N’DJENG GASMI :

Buteurs ou… sauveurs de Menad ? CRB

Préserver la bonne dynamique Face à Khroub

veut terminer la saison en beauté Ziani et Kayserispor sur du velours


Djebbour 02

Maracana N°1398 — Dimanche 17 Avril 2011

veut terminer la saison en beauté Rafik Djebbour, l’international algérien du club grec l’Olympiakos, champion avant l’heure, accueillera demain le club de Larissa, pour le compte de la 30e et dernière journée du championnat grec. L’attaquant algérien ne veut pas rater cette occasion, surtout que le match se jouera sur le Georgios Karaiskakis Stadium et devant leurs milliers de supporters. Rafik Djebbour veut frapper pour la dernière fois, et clôturer cette saison avec son club sur une bonne note et surtout sous les chaleureux applaudissements de ses fidèles supporters.

Le RC Lens a définitivement écarté sa piste

Le club français de Ligue 1, le RC Lens qui était sur ses traces au mercato hivernal avant qu’il ne rejoigne les rangs de l’Olympiakos, a définitivement écarté la piste de Rafik Djebbour. Les responsables de ce club ne devraient pas relancer ou réactiver cette piste,

et ce, sachant que ce joueur qui a réussi en un petit laps de temps, à gagner des galons auprès de son entraîneur en devenant une pièce incontournable dans son échiquier. Donc, la piste Djebbour à Lens n’est plus d’actualité.

Vers la prolongation de son contrat avec l’Olympiakos

Très satisfait de lui, son entraîneur Ernesto Valverde souhaite le conserver et le club grec devrait lever l’option de 2 années qu’il disposait. Les dirigeants de l’Olympiakos ne comptent pas rester les bras croisés et veulent conclure avec le joueur le plus vite possible, car d’autres clubs grecs veulent bien s’offrir les services de l’attaquant algérien à l’image du club du Panatinaikos. Mais Rafik Djebbour qui se sent bien à l’Olympiakos devra, sauf surprise de dernière minute, prolonger son bail. Aomar Moussi

Matmour entré en fin de match face à Mayence

Le Borussia M’Gladbach, lanterne rouge de la Bundesliga, qui a rendu visite avant-hier à l’équipe de Mayence, est revenu bredouille, en s’inclinant par la plus petite des marges 1 à 0. Cette rencontre comptant pour la 30e journée de la Bundesliga, qui a eu lieu au stade de Mayence, a été très disputée de part et d’autre, et finalement le dernier mot est revenu aux locaux qui ont réussi à trouver la faille à la 87’ par l’entremise de Schurrle. L’international algérien sociétaire du Borussia M’Gladbach, l’attaquant Karim Matmour qui n’a pas été aligné lors de la précédente rencontre, a débuté le match face à Mayence sur le banc des remplaçants. Matmour a fait son entrée à la 89’ en remplaçant son équipier Jantschke. Son entrée n’a rien changé au score qui est resté 1 à 0 en faveur de Mayence. A.M.

Kadir en appel chez Ghilas Demain en fin d’après-midi, les deux internationaux algériens Kamel Ghilas et Fouad Kadir seront opposés pour un match comptant pour la 31e journée de Ligue 1 française. Kadir qui a repris du service en retrouvant les terrains et la compétition et la Ligue 1 il y a deux semaines, sera donc en appel chez Kamel Ghilas d’Arles Avignon un club qui a déjà mis les deux pieds en Ligue 2 française. Mais cela ne veut nullement dire que la tâche de Valenciennes club où évolue Fouad Kadir sera facile, bien au contraire, il faut qu’ils se méfient sachant que les partenaires de Ghilas n’ont rien à perdre et joueront sans aucune pression, contrairement à Kadir and Co, lesquels doivent fournir plus d’efforts pour décrocher un meilleur résultat qui va leur permettre de gagner quelques places au classement et s’éloigner de plus en plus de la zone rouge, sachant qu’ils occupent actuellement la 15e place.

Akrour

EQUIPE NATIONALE

Ziani et Kayserispor accueilleront la lanterne rouge le Konyaspor

L’international algérien et milieu offensif Karim Ziani accueillera avec ses coéquipiers la lanterne rouge du championnat turc, le Konyaspor. Une rencontre comptant pour la 29e journée de la Super Ligi. Une occasion pour les camarades de Ziani d’empocher les trois points et de gagner quelques places au classement. Pour rappel, le Kayserispor occupe la 5e place conjointement avec le Besiktas avec à leur actif 43 points chacun. A.M.

Yebda et Naples accueillent Udinese

Le club napolitain où évolue l’international algérien Hassan Yebda qui joue à fond ses chances pour le titre de champion, recevra sur son terrain San Paolo et devant ses milliers de supporters la formation d’Udinese, pour le compte de la 33e journée de la Serie A Italienne. Une occasion pour Yebda and Co de confirmer leur bonne santé, en tentant d’arracher les trois points qui seront mis en jeu. Demain soir, le stade San Paolo de Naples sera rempli comme un œuf par les supporters napolitains, qui viendront encourager les Yebda, Cavani et consorts, pour enchaîner avec un autre succès, sachant que l’adversaire de cette soirée Udinese est difficile à manier. Hassan Yebda le milieu de terrain des Fennecs sera certainement reconduit à son poste, par le coach de Naples Walter Mazzarri, sachant que l’Algérien a donné entière satisfaction, lors des précédentes sorties de son équipe.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

buteur

Nassim Akrour, l’attaquant algérien d’Istres, club de Ligue 2 française, a rendu visite avec ses coéquipiers, au leader Evian TG, pour le compte de la 31e journée. Les coéquipiers de Nassim Akrour, qui ont été menés au score en première mi-temps sur le résultat de 2 à 0, ont réussi à remettre les pendules à l’heure, et auraient pu prétendre à un match nul. L’attaquant algérien Nassim Akrour a réussi à réduire la marque à la 56e minute de la partie avant que son coéquipier Gary Coulibaly n’égalise à la 78’. Mais le leader a réussi à marquer le but de la victoire dans le temps additionnel par l’intermédiaire de Cedric Barbosa. Les coéquipiers de Nassim Akrour occupent la 10e place au classement et à dix longueurs du leader Evian TG qui totalise 52 points dans son compte.

Mostefa

et Nîmes voient rouge Encore une défaite pour Nîmes club où évoluent les deux algériens Mehdi Mostefa et Abderaouf Zarabi. Si le second n’a pas joué avanthier face à Laval pour cause de suspension, l’international Mehdi Mostefa quant à lui, a pris part à toute la rencontre. Il est accrédité d’une belle prestation, mais sans pouvoir tout de même assurer à son club Nîmes un bon résultat, puisqu’ils se sont inclinés par la plus petite des marges 1 à 0, sur une réalisation signée par Jérôme Lebouc à la 35’. Une défaite qui complique davantage la situation du joueur algérien, puisque Nîmes occupe la 18e place au classement avec dans son compte 32 points seulement. Les coéquipiers de Mehdi Mostefa doivent cravacher dur, lors des sept matchs qui leur restent avant la fin de cet exercice pour se maintenir en Ligue 2 française, sinon ils risquent le purgatoire.

Belaïd

et Sedan s’imposent face à l’OC Vannes L’autre algérien Habib Belaïd, sociétaire de Sedan, est revenu de son déplacement avec son équipe à Vannes avec les trois points de la victoire. Les Sedanais se sont imposés sur le score large de 3 buts à 0, avec un doublé de Fauvergue (13’ et 16’) et Eudeline 43’. Avec ce nouveau succès, les partenaires de Habib Belaïd occupent la 4e place avec à leur actif 46 points et à six longueurs du leader Evian TG. Habib Belaïd a été remplacé vers la fin de la rencontre et plus précisément à la 83e minute, en cédant sa place à son équipier Traoré. A.M.


LIGUE 1

La finale en ligne de mire

03

Maracana N°1398 — Dimanche 17 Avril 2011

L

a JSK part certes avec les faveurs des pronostics, sachant qu’elle jouera dans son antre et devant son large public, deux facteurs qui peuvent lui permettre de passer l’écueil d’El Hamri, mais cela ne veut nullement dire que les capés de Chérif El Ouazzani se présenteront sur le terrain pour faire de la simple figuration, bien au contraire ils joueront leurs chances à fond pour se qualifier. La bataille sera très ardue entre les 22 acteurs, et le match se jouera certainement sur de petits détails. Donc la vigilance doit être de mise du côté kabyle et les partenaires de Farès Hamiti doivent faire de leur mieux, en restant concentrés tout au long de la partie pour pouvoir prétendre à la qualification. Un objectif que vise aussi son homologue du MCO. Les capés de Chérif El Ouazzani qui ont tenu la dragée haute aux Kabyles en championnat, en s’inclinant par la

plus petite des marges, comptent cette fois-ci prendre carrément le dessus et faire partie du duo qui animera la finale de Dame coupe de cette saison. Les Hamiti, Younes, Tedjar, Yahia Chérif et compagnie auront donc affaire à une coriace équipe qui jettera toutes ses forces dans la bataille. Rachid Belhout, le coach des Canaris du Djurdjura sait pertinemment que la mission de son équipe s’annonce difficile. Le premier responsable de la barre technique kabyle a certainement concocté un plan tactique qui sera mis en exécution demain après-midi, et permettra à la JSK d’arracher le billet qualificatif à la finale. De toutes les façons, le large public qui sera présent dans les tribunes demain lundi, aura à assister à un palpitant match où il y aura de l’engagement physique, de belles facettes de jeu, du suspense et aussi des buts. Espérons seulement que le fair-paly règne et sur le terrain et dans les tribunes et que le meilleur l’emporte. Une chose est certaine, l’équipe qui se qualifiera en finale, aura de fortes chances de s’offrir le trophée.

Tout pour réussir un 12e bon résultat

Depuis l’arrivée de Rachid Belhout à la tête de la barre technique du club phare de la Kabylie , en remplaçant son prédécesseur le Suisse Alain Geiger, les résultats sont positifs et ce, dans les trois différentes compétitions, coupe d’Algérie, championnat et coupe de la CAF. L ’entraîneur des Jaune et Vert qui a pris le train en marche à la mi-saison, a su comment donner un nouveau souffle à la JSK en redonnant la joie de jouer au groupe, en le remettant en confiance. Les joueurs se sont complètement libérés et ont réussi à enregistrer de bons résultats en championnat, ce qui a permis d’ailleurs à la JSK de remonter la pente et de s’approcher davantage des équipes du haut du tableau. C’est le cas aussi en coupe de la CAF où la bande à Rachid Belhout a réalisé un sans faute dans la double confrontation face au FC Tevragh Zeina de la Mauritanie en aller retour. Dans la compétition populaire la coupe d’Algérie, la bande à Rachid Belhout n’a pas manqué de passer l’écueil de

Sedrata, puis l’ES Mostaganem, avant d’éliminer le MC El Eulma et lors du précédent tour les gars de Laâqiba. Pour dire que depuis l’intronisation de Belhout à la tête de la barre technique de la formation kabyle, le groupe s’est métamorphosé, en enchaînant avec les bons résultats les uns derrière les autres. La rencontre de demain après-midi sera une occasion en or pour la bande à Belhout de confirmer sa bonne santé, en enchaînant avec un 12e bon résultat consécutif. Certes, la mission des camarades de Nessakh ne sera guère facile, car, en face, il y aura un adversaire de taille qui ne lâchera pas prise et qui essayera de son mieux pour stopper la machine kabyle qui carbure à plein régime. Belhout en homme averti et ayant assez d’expérience, saura comment passer l’écueil d’El Hamri. Alors la balle est dans le camp de ses joueurs, lesquels doivent faire preuve de plus de rigueur, de sérieux et de hargne pour réaliser cet objectif, et permettre à la JSK de se propulser en finale de Dame coupe, et de garder ainsi cette dynamique de bons résultats. A. M.

La formation phare de la Kabylie a grandement besoin de l’apport de son public demain après-midi, lors de cette décisive rencontre qui l’opposera au MC Oran au stade du 1erNovembre de Tizi Ouzou, pour le compte des demifinales de Dame coupe. Un match où les partenaires de Hocine El Orfi ont grandement besoin de l’apport des supporters, et, ce, dans l’e but de se transcender et de se surpasser pour atteindre la finale dans cette compétition qui leur tient à cœur et qu’ils veulent coûte que coûte remporter cette saison.

L

es supporters de leur côté, se préparent activement pour être au rendez-vous, et répondre à l’appel du cœur. Dans tous les coins et les recoins de la région, les préparatifs vont bon train. Les discussions tournent autour de ce big match JSK-MCO. Un rendez-vous qui est aussi important pour les

(Ph : Maracana

Les supporters promettent e d’être le 12 homme

fidèles supporters kabyles qui veulent bien goûter à la Coupe d’Algérie, un trophée qui fuit leur club fétiche depuis de longues années. Les supporters promettent de répondre favorablement, en remplissant comme un œuf le stade du 1er-Novembre et en soutenant en force leurs favoris. Said, ce chauvin supporter de la JSK natif de Boghni ne cache pas son désir de voir son équipe triompher cette saison, et c’est pour cette raison qu’il compte d’ailleurs se rendre demain au stade pour encourager ses favoris: «On sera nombreux de la région de Boghni à assister à cette importante

rencontre. On a déjà réquisitionné des fourgons pour faire le déplacement à Tizi, et prêter main forte à notre club de toujours» et d’ajouter : «On veut bien voir notre équipe renouer avec les consécrations, et je pense que les joueurs sont décidés à ne pas nous décevoir en nous offrant la coupe d’Algérie». Même son de cloche chez Farid de Michelet qui croit dur comme fer en les capacités de la JSK d’aller jusqu’au bout de l’aventure en nous déclarant ce qui suit : «Cette saison, je pense que c’est celle de la JSK , et elle aura au moins un titre. Je pense que la coupe

d’Algérie ne pourra nous échapper. Pour notre part les supporters, on est tous appelés à se mobiliser autour du club pour être le douzième homme le jour du match face au MC Oran, et ce, afin que les joueurs se surpassent et puissent triompher et se qualifier en finale». Tous les supporters rencontrés sont décidés à contribuer comme à l’accoutumée à la qualification de leur équipe en finale de Dame coupe, en étant ce 12e homme demain après-midi face aux gars d’El Hamri drivés par l’ex-international Si Tahar Chérif El Ouazzani. A.M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

HANNACHI : «JE VEUX UN STADE ARCHICOMBLE FACE AU MCO»

(Ph : Maracana

Le stade du 1erNovembre de Tizi Ouzou sera demain après-midi le théâtre d’une chaude empoignade qui va opposer deux grandes équipes, la JSK et le MCO, pour le compte des demi-finales de Dame coupe. Une rencontre qui revêt une extrême importance pour les deux clubs. Chaque équipe tentera d’arracher le billet qualificatif pour la grande finale.

(Ph : Maracana

g Par AOMAR MOUSSI

Le président de la JSK, Mohand Chérif Hannachi, qui estime que la rencontre de demain qui va opposer son équipe à celle du MCO est celle des supporters, nous déclare au téléphone ce qui suit : «C’est une rencontre décisive et très importante, où il y aura en jeu le billet qualificatif en finale de cette populaire compétition. Ce match n’est ni celui du président ni celui du staff technique et encore moins des joueurs. C’est le match des supporters, et c’est pour cela que je demande au public de venir en grand nombre pour encourager leur équipe favorite afin qu’elle puisse arracher la qualification» et d’ajouter : «Si les supporters veulent voir leur équipe disputer la finale de cette coupe d’Algérie, ils n’ont qu’à être nombreux ce lundi, pour prêter main forte aux joueurs, les soutenir et les pousser à se surpasser, pour pouvoir éliminer cette bonne équipe du MC Oran.» A.M.


04

Maracana N°1398 — Dimanche 17 Avril 2011

Les Kabyles sereins et confiants A 24H

près le dernier succès enregistré en championnat face au CABBA, qui a permis aux Canaris de retrouver la troisième place au classement général, demain en fin de journée, la bande à Belhout sera encore l’hôte des Hamraoua avec pour objectif de réussir un 12 ème résultat positif, et d’atteindre ainsi la finale de la coupe d’Algérie. Une mission qui ne sera pas de tout repos face à ces Oranais qui se trouvent sur une courbe ascendante et qui ne voudront sûrement pas laisser filer leur chance facilement. Mais, les Jaune et Vert sont déterminés et décidés à ne pas rater cette opportunité devant leur public, en rééditant le scénario du CR Belouizdad, afin de décrocher le billet qualificatif à la finale de Dame Coupe. Un objectif qui reste impératif à atteindre pour les Douicher, Rial, Hamiti et autre Nessakh.

Belhout veut éviter toute mauvaise surprise...

Pour ne pas considérer ce match contre le MC Oran, qui entre dans le cadre des demi-finales de la Coupe d’Algérie, comme capital, Belhout n’a eu de cesse de répéter à sa troupe que cette équipe du MCO, bien qu’elle soit en bonne posture, n’est pas un ogre, mais que cette rencontre, bien qu’elle soit importante, il ne faut pas l’appréhender outre-mesure. Il faut au

DU MATCH FACE DE COUPE

homme averti, l’entraîneur en chef a longuement parlé à ses poulains hier avant le déroulement de la séance pour leur rappeler qu’il est impératif d’oublier les bons résultats enregistrés. Belhout veut surtout les mettre en garde pour éviter toute mauvaise surprise face à un adversaire en quête de confirmation.

…ainsi que la fatigue

(Ph : Maracana

A

g Par SAÏD ABERKANE

LIGUE 1

seulement être assidu et appliqué, cas seul le travail récompense. Il ne veut surtout pas mettre une pression inutile sur l’épaule de ses joueurs afin qu’ils abordent ce match avec plus d’aisance et éviter toute mauvaise surprise. Les camarades de Nassim Oussalah ont compris le message et travaillent durement pour réussir le pari. Même si la tâche s’annonce délicate devant une équipe qui est revenu avec la totalité des points de l’AS Khroub, mercredi dernier et qui n’a pas l’habitude de perdre facilement ses matchs, les Jaune et Vert qui sont en train de poursuiv-

re leur préparation, sont décidés à continuer sur leur lancée et atteindre la finale de Dame Coupe face au MC Oran à domicile.

...Et craint l’excès de confiance...

En perspective de la confrontation de demain qui les mettra aux prises aux Mouloudia d’Oran, le staff technique du club phare de la Kabylie, a du consacrer la séance d’hier à un travail psychologique. En fait, c’est une façon d’éviter à ses joueurs de tomber dans le piège de l’excès de confiance qui pourrait leur coûter cher. En

Après les trois matchs enchaînés devant le MC Oran en Championnat, le CR Belouizdad en Coupe d’Algérie et le CABBA mercredi dernier, les Jaune et Vert renoueront encore une fois avec la compétition populaire dès demain avec un autre match comptant pour les demi-finales de la Coupe d’Algérie face au MC Oran, à domicile et devant leurs supporters à partir de 18h. Après les efforts fournis durant ces trois matches, les joueurs de la JSK semblaient épuisés, ce que tout le monde a constaté d’ailleurs face au CABBA. Après le match, les joueurs ont pris une journée de repos, mais cela n’a pas été suffisant. En effet, ils n’ont pas pu récupérer tous leurs moyens physiques et techniques après un match plein devant le CABBA. Ainsi, Belhout, qui sait bien que cela peut jouer un mauvais tour à sa troupe, compte diminuer complètement la charge durant ces deux dernières séances d’entraînements d’hier et celle d’aujourd’hui, et ce, afin d’éviter la fatigue, voire le surmenage, à ses

joueurs appelés donc à disputer un important match demain devant les Hamraoua.

Travail psychologique en priorité

Pour ces deux jours et la préparation du rendez-vous de demain face au MCO, le staff technique des Jaune et Vert va tout faire pour redonner confiance à ses poulains et les empêcher de dormir sur les bons résultats précédents. Une mission très difficile attend les joueurs devant cette redoutable équipe du MC Oran, qui reste sur une précieuse victoire à l’extérieur face à l’AS Khroub. Le staff technique, qui a axé son travail sur le volet psychologique, va jouer sur le sursaut d’orgueil de ses poulains lors de la rencontre de demain. C’est vrai que Belhout ne va pas négliger les autres aspects à l’image du travail technico-tactique, mais les joueurs cherchent surtout à confirmer leur bonne santé et cela ne passera que par un travail psychologique de la part du coach qui devra mettre tout son savoir-faire pour apaiser un peu la tension.

Hier, entraînement à 18h

Les Jaune et Vert, qui sont appelés à affronter le MC Oran, demain au stade du 1er Novembre de TiziOuzou, en prévision des demifinales de la Coupe d’Algérie, ont effectués leur séance d’entraînement à l’heure du match, c’est-à dire à 18h. S.A.

YOUNES : «Rester sur la dynamique des victoires»

Comment s’est déroulée la préparation de ce match face au MC Oran ? Dans d’assez bonnes conditions et il n’y avait pas de raison pour qu’il en aille autrement. Nous avons repris le travail, après avoir bénéficié d’une journée de repos et c’est donc avec un moral bien relevé que nous nous sommes remis au travail, en prévision de ce rendez-vous face au Hamraoua. Il y a aussi votre dernière victoire en championnat face au CABBA qui doit vous permettre d’être dans de bonnes conditions psychologiques, n’es-ce pas? Certainement, rester sur cette dynamique de victoire nous donne toujours plus de confiance, nous éprouvions même des difficultés à bien nous exprimer sur notre terrain. Aujourd’hui, nous avons amorcé un net regain de forme, comme en témoigne cette

bonne lancée sur laquelle nous restons et que nous aurons donc pour mission de faire en sorte de la prolonger.

Vous avez, certes, des raisons d’être optimiste, mais votre coach craint que cela ne se transforme en excès de confiance, ce qui pourrait par conséquent vous jouer un mauvais tour ; qu’en pensez-vous ? Je crois que la majorité des joueurs de notre effectif ont suffisamment d’expérience pour savoir comment gérer leurs émotions. Il est vrai que nous avons toutes les raisons du monde d’être optimistes, mais nous ne perdons pas pour autant de vue que nous ne sommes pas encore à l’abri de toute mauvaise surprise. Nous sommes conscients qu’il va falloir qu’on continue à s’appliquer comme on l’a fait lors des derniers matchs et à partir de là, il n’y aura pas de motif de ne pas croire en la qualification. A 24h d’affronter une très solide formation du MCO, comment abordezvous ce match qui sent la poudre ? C’est une grande affiche entre deux clubs qui pratiquent du beau jeu et qui ont réalisé jusqu’à présent un parcours honorables selon leurs moyens, mais ça reste un match important. On va aborder cette rencontre avec tout nous atouts pour atteindre notre objectif : à

savoir se qualifier à la finale de Dame Coupe, et surtout ne pas perdre, ce qui va nous permettre de confirmer notre bonne santé.

Tout le monde s’accorde à dire au sein de la grande famille Kabyle, que l’erreur est désormais interdite. Le confirmez-vous en tant que joueur ? C’est une évidence pour une équipe qui joue la première place de surcroît, à deux journées de la fin de cette compétition populaire. Ce qui est d’ailleurs sûr, c’est que la JSK sera à la hauteur pour arracher la qualification. Je pense que ce parcours exceptionnel ponctué par tous ces sacrifices mérite quand même quelque chose à l’arrivée. Quelle serait la meilleure formule pour gagner ce match ? C’est de marquer dès l’entame du match, car prendre l’avantage nous permettra de gérer le match avec plus de confiance. Je demeure confiant en une telle issue, car toutes les fois où nous avions fait un bon résultat, c’était quand on parvenait à trouver la faille en première mi-temps et c’est ce qu’on cherchera à faire encore cette fois en tentant de surprendre les Hamraoua d’entrée ; puis, tout sera facile par la suite. Entretien réalisé par S.Aberkane

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

(Ph : Maracana

Le meneur de jeu de la JSK, Sofiane Younes, a déclaré que la tâche sera compliquée pour les deux équipes, lors de la confrontation de demain face au MCO, qui rentre dans le cadre des demifinales de la Coupe d’Algérie. Il nous confiera qu’une qualification à la finale est primordiale.


Maracana N°1398 — Dimanche 17 Avril 2011

Les Canaris fin prêts pour la bataille A 24H DU MATCH FACE AU MCO

E

n effet après avoir réalisé l’essentiel lors du match du championnat face au CABBA en récoltant les trois points de la rencontre, El Orfi et ses camarades sont déjà concentrés sur ce match de coupe qu’ils veulent gagner à tout prix. A cet effet ils ont préparé convenablement cette confrontation car ils savent bien qu’ils affronteront un spécialiste de coupe qui veut lui aussi aller en finale attendu pour le 1 mai prochain. Toutefois les kabyles ne les entendent pas de cette oreille et sont prêts a faire le nécessaire a fin de réaliser le rêve des milliers de fans kabyles qui croient dur comme fer que la coupe ne doit pas leur échapper cette saison. Cela qui passe

jeu et de se battre comme des guerriers toute au long de la partie. Au cours d’une petite discussion avec certains joueurs ces derniers préfèrent ne pas donner au match plus ce qu’il mérite toutefois ils nous ont affirmé qu’ils ne lésineront pas sur les efforts a fin de gagner la partie et d’offrir une belle victoire a leurs supporters. (Ph : Maracana

A 24 heures seulement de la demi finale de la coupe d’Algerie et qui opposera les canaris au MCO toute la Kabylie retient son souffle pour ce match très attendu cependant les camarades de l’excellent Berafane sont prêts pour ce rendez vous et ne jurent que par la qualification.

évidement par une bonne préparation et une grande concentration pendant toute la partie. D’autre part les camarades de Tedjar comptent sur le soutien de leurs fans qui seront certainement en masse et qui promettent de faire une petite fête en attendant la grande fête si les poulains de Belhout réussit a gagner la finale et remporter la dame coupe.

Ils veulent atout pris arracher la qualification

Si les canaris misent énormément sur cette confrontation c’est qu’ils savent bien que disputer la finale de la coupe d’Algerie n’est pas offerte chaque année et saisir l’opportunité de jouer la ? finale at home est déjà un grand avantage en lui-même. Pour cette raison ils promettent de sortir le grand

…Et procurer de la joie au fans

Comme tout le monde le sait les supporters kabyles jouent souvent un grand Rôle dans les différentes compétitions que dispute leur équipe favorite, a fin de rendre hommage aux fans les poulains de Belhout semblent déterminé a offrir une belle victoire demain aux milliers de supporters qui envahiront le stade. A cet effet ils promettent de tout faire afin d’arracher la qualification cette dernière qui sera le plus beau cadeau aux amoureux des Jaune et Vert qui rêvent de trophée de la coupe d’Algerie qui fuit le club phare de la Kabylie depuis des années. M. L.

BERRAFANE : «On fera tout pour faire la fête» Pour le portier des Canaris, Berrafane, la rencontre de demain sera très difficile pour son équipe. Toutefois, il reste confiant en estimant que son club aura toutes ses chances de passer le cap des Hamraoua et disputer la finale de Dame coupe. D’autre part, il lance un appel aux fans du club pour les soutenir lors de cette confrontation tout en leur promettant de faire le nécessaire pour passer en finale et faire la fête ensemble à la fin de la rencontre.

(Ph : Maracana

Comment se déroule la préparation en prévision de cette rencontre qui vous opposera au MCO demain ? La préparation se passe dans d’excellentes conditions. Le groupe est très motivé et prépare ce rendez-vous dans une grande ambiance. Nous sommes conscients de ce qui nous attend et on fera tout pour gagner cette rencontre. Lors de la dernière rencontre, vous avez souffert pour arracher la victoire et certains estiment que la fatigue pourrait jouer un mauvais rôle même pour ce match de coupe… Chacun a son propre avis et, person-

nellement, je respecte tout le monde. Tout ce que je peux vous dire c’est que nous sommes habitués à ce genre de situation du fait qu’on joue chaque saison sur plusieurs fronts et c’est le même cas pour l’exercice en cours. En tout cas une chose est sûre c’est qu’on fera de notre mieux pour être à la hauteur et arracher cette qualification qui reste notre seul souci pour ce match. Mais le MCO est aussi une redoutable équipe et ne viendra pas pour faire du tourisme… Le MCO ou une autre équipe on s’en fout du nom de l’adversaire. Tout ce qui nous intéresse, c’est d’être à la hauteur lors de ce rendezvous. A ce stade de la compétition, toutes les équipes auront leurs chances de disputer la finale. L’essentiel pour nous c’est de bien se préparer et de se concentrer pendant tout le cours du jeu. Inch’Allah, on sera à la hauteur et on arrachera cette qualification à la finale. Vos fans ne seront contents que par la qualification… A l’occasion, je leur lance un appel pour venir en masse pour nous soutenir lors de cette rencontre très importante. Je leur promets qu’on fera l’impossible pour arracher la qualification et leur dédier une belle victoire. J’espère que ce match sera une grande fête et que nos fans rejoignent leur domicile très contents et heureux au coup de sifflet final. Entretien réalisé par Mustapha Larfi

HADJ ADLANE «Que le meilleur gagne»

L’

un des meilleurs attaquants de notre football et qui a fait un passage brillant à la JSK, Hadj Adlane, en l’occurrence, a bien voulu nous parler de ce match des demi-finales qui opposera son ancien club, la JSK au MCO. Joint par nos soins, l’exattaquant des Canaris croit dur comme fer que les Canaris peuvent arracher la qualification et gagner même Dame coupe en dépit de la difficulté de la mission.

«La rencontre sera difficile mais…»

Interrogé sur la rencontre qui aura lieu demain, Hadj Adlane estime que le match sera difficile toutefois il ne désespère pas de voir les Canaris arracher la qualification. Il nous dira d’emblée: «Le match sera difficile pour les deux équipes et il se jouera sur de petits détails, toutefois, je pense que la JSK reste sur une bonne série de bons résultats et pourra disputer la finale. Le fait de recevoir à domicile est un avantage et j’estime que les Canaris profiteront de ce facteur pour gagner la rencontre et se qualifier à la finale».

«L’équipe a retrouvé l’esprit de la Champions League et c’est le plus important»

Voulant avoir ses conseils pour les Canaris, l’ex-attaquant des Canaris ajoutera : «Ces derniers temps, l’équipe a enregistré une belle série de bons résultats et a même retrouvé l’esprit de la Champions League africaine. Cela sera certainement très important dans ce genre de rencontres. S’ils joueront de la même manière, je suis persuadé qu’ils peuvent passer le cap du MCO et de se qualifier ainsi à la finale».

«Je souhaite de tout mon cœur qu’ils remportent le trophée»

Lui demandant un pronostic pour cette rencontre notre interlocuteur nous dira : «Je ne peux pas vous donner un pronostic précis mais je vous dirai que la rencontre se jouera sur des petits détails. J’espère de tout mon cœur que l’équipe réalise son objectif et gagnera même cette Dame coupe»

«J’assisterai à la finale»

Avant de conclure, l’auteur du seul but en 1994 face à l’AS Aïn Mlila nous a affirmé qu’il assistera à la finale si la JSK obtient son ticket qualificatif. «J’espère que la JSK passera en finale après son bon parcours. Inch’Allah, je serai au stade pour assister à la finale et les encourager. Je leur souhaite bonne chance pour le match de demain».

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

05

(Ph : Maracana

LIGUE 1

LES JOUEURS SATISFAITS DE L’HORAIRE DE LA RENCONTRE

Contrairement aux matchs du championnat qui se jouent généralement à 16h, le match de coupe de demain se aura lieu à 18 h. Cela a fait énormément plaisir aux joueurs de la JSK. Ces derniers nous ont affirmé que cet horaire les aidera à être plus frais vu la grande chaleur qui caractérise la région à cette période de l’année. Ils souhaitent également que les gradins soient archicombles et promettent de faire une prestation du premier ordre comme ça été le cas lors des matchs de la Champions League où le peuple algérien a vécu des moments inoubliables notamment devant les géants du continent à l’instar du Ahly et d’El Ismali qui ont laissé les trois points de leurs rencontres.


06

Maracana N°1398 — Dimanche 17 Avril 2011

LIGUE 1

Zekri veut tout chambouler EN QUÊTE DU DÉCLIC

g Par SAMI MAKHLOUFI

En championnat, le Mouloudia d’Alger vit une situation des plus compliquées depuis plusieurs saisons. En effet, coincé dans le bas du tableau, parmi les équipes reléguables, le MCA sera forcé d’admettre que l’objectif principal du club cette saison serait celui de se sauver de la décente. Seulement, cette phase retour s’annonce très délicate pour les Vert et Rouge qui devront se battre très dur pour sauver leur peau. Ayant trois matchs en retard, à commencer par celui de demain contre le MCEE et ceux face au MCO et au CABBA, le MCA sera appelé à négocier sa survie en DI face aux ténors du championnat, ce qui laisse présager une suite encore plus difficile. En effet, les Mouloudéens devront effectuer des déplacements très périlleux, puisqu’ils se rendront chez le CABBA, l’USMA, l’USMAn, la JSMB, le MCS et enfin la JSK. Entre-temps, les capés de Nouredinne Zekri auront la lourde tâche d’accueillir des équipes robustes telle que l’ASO, l’ESS et l’USMH. Un parcours délicat où le MCA jouera tout simplement son avenir en Division Une, en espérant décrocher des victoires face à des équipes de moindre envergure.

E

n effet, ce résultat négatif pour les Mouloudéens a sérieusement affecté le moral de troupes du coach du MCA, ce qui n’arrange pas la suite du parcours des Vert et Rouge en Championnat. Cette situation complexe a fini par laisser place au doute qui s’est immiscé dans le camp mouloudéen et qui s’est installé au sein du public algérois. Finalement, le retour du Doyen au stade Omar Hamadi n’a pas eu autant de réussite sur le parcours mouloudéen, mis à part cette qualification face au Dynamos FC. D’autre part, l’entraîneur du MCA n’a pas pu corriger librement son équipe, puisqu’il a pris place sur les gradins suite à sa suspension. Ce dernier nous déclarera après le match que cela lui a permis de déceler plusieurs lacunes au sein de son équipe, ce qui l’obligera à remanier son équipe type dès la prochaine sortie du MCA face au MCEE. En effet, l’ancien coach de l’ESS compte chambouler son onze rentrant en quête d’un déclic qui fuit l’équipe depuis plusieurs journées. Ainsi, Zekri envisagerait d’apporter quelques changements en vue de booster certains éléments tout en cherchant cette victoire salutaire.

Zemmamouche laissé au repos

Les changements de Nouredinne Zekri interviendront à tous les niveaux à commencer par le poste de gardien de buts, puisque le keeper international du MCA, Lamine Zemmamouche, devrait être laissé sur le banc de touche demain face au MCEE. En effet, c’est le jeune gardien Billel Slimani qui sera titularisé lors de ce match, ce qui permettra à

(Ph : Maracana

LE DOYEN APPELÉ À NÉGOCIER SA SURVIE FACE AUX TÉNORS

Zemmamouche de se reposer pour le match de la Ligue des Champions africaine contre le Desportivo Interclub en Angola. D’autre part, le gardien des Verts sera laissé au repos afin de dégager un peu la pression qui l’entoure, ce qui provoqua son altercation avec son coéquipier Hamza Koudri. Ainsi, Slimani retrouvera une place dans les buts du MCA et sera appelé à montrer ses potentialités à Zekri pour mériter d’autres titularisations.

Bensalem remplacera Babouche

En défense, les remaniements toucheront essentiellement le poste du latéral gauche, puisque le capitaine mouloudéen, Réda Babouche a été loin d’avoir convaincu son entraîneur contre le Chabab. En effet, crédité d’une prestation tout juste moyenne, Babouche devra faire les frais de la révolution de son coach, puisqu’il devra céder sa place au jeune joueur Zinedinne Bensalem. Cette décision a été prise par Zekri juste après le derby algérois qui n’a pas manqué de mettre le doigt sur les lacunes décèles sur les couloirs de la défense. Néanmoins, suite aux blessures de

Sofiane Souffre des adducteurs

(Ph : Maracana

En plus des trois matchs en retard

Ayant longtemps cru que le derby algérois face au CRB serait la plus belle opportunité pour le MCA de sortir de la zone rouge et reconquérir la confiance de son public, le match nul concédé à Bologhine a eu un tout autre effet sur l’équipe de Nouredinne Zekri.

Blessé lors du match contre le CR Belouizdad, l’avant-centre mouloudéen, Youssef Sofiane, souffre encore des adducteurs, ce qui l’empêche d’être au top de sa forme. Cette blessure s’est réveillée lors du derby, obligeant ainsi son entraîneur à procéder à son changement. Le franco-algérien du MCA n’a pas pu reprendre les entraînements en étant soumis aux soins et au repos. De ce fait, l’ancien joueur de West Ham sera obligé de faire l’impasse sur le match de demain contre le MCEE, en espérant être rétabli pour le rendez-vous africain, prévu le 23 avril prochain. S. M.

Megherbi et Daoud, Abdelkader Besseghier aura un sursis pour reconquérir la confiance de son coach. Quant à l’axe central du MCA, c’est la paire Zeddam- Bedbouda qui tiendra sa place.

Duel Attafen- Mokdad

Au milieu du terrain, Nouredinne Zekri n’aura pas à modifier beaucoup de choses, puisque c’est presque les mêmes joueurs qui seront alignés contre les Eulmis. En effet, pour la mission de récupération, c’est la doublette Koudri-Bouchema qui sera reconduite, tandis que l’animation du jeu sera attribuée à Mokdad. Pour le couloir droit de cette zone, Nouredinne Zekri devra trancher entre Billel Attafen et Abdelmalek Mokdad. En effet, le coach mouloudéen aura besoin d’un second milieu de terrain offensif pour donner de punch au jeu du MCA aux côtés de Mokdad. Reste à savoir lequel

choisira Zekri, en utilisant le second comme joker.

Quelle solution pour l’attaque ?

Enfin, le grand souci qui se pose pour l’entraîneur mouloudéen serait de trouver une solution efficace pour le mutisme de sa ligne offensive. En effet, n’ayant pas réussi à se distinguer depuis plusieurs matchs, les attaquants mouloudéens sont toujours en quête de réussite, laissant place aux défenseurs et aux joueurs du milieu du terrain de trouver le chemin des filets. Ainsi, face à cette situation, Nouredinne Zekri sera forcé de remanier ce compartiment en alignant une paire inédite. En effet, après avoir eu à tester les paires SofianeDaouadi et Sofiane-Amroune, cette fois-ci, il serait question de faire jouer Laref aux côtés de Daouadi, en laissant les Amroune et Hamrat comme solution de rechange. S. M.

Laref, Berramla et Hamrat seront du voyage à Luanda

Bonne nouvelle pour l’équipe mouloudéenne qui est en quête de réussite offensive. Les trois recrues hivernales du MCA, à savoir Tayeb Berram la, Abdelhakim Laref et Issam Hamrat, seront présentes lors du voyage de l’équipe de Nouredinne Zekri en Angola pour disputer le huitième de finale de la Ligue des Champions africaine, face à l’équipe angolaise du Desportivo Interclub. En effet, ces derniers ont remis leurs passeports à la direction du club afin de leur établir les visas, après le dépôt de leurs dossiers auprès de la Confédération africaine de football. Ainsi, le coach mouloudéen pourra compter sur ces apports en attaque, surtout face au mutisme des Amroune, Sofiane et Daouadi qui peinent à se distinguer.

Daoud et Megherbi probablement forfaits contre le Desportivo Interclub

L’entraîneur mouloudéen, Nouredinne Zekri, devra se passer de deux joueurs pour le voyage de son équipe en Angola. Il s’agit des deux joueurs blessés, à savoir Mohamed Megherbi et Farid Daoud. En effet, ces deux éléments souffrent toujours de leurs blessures au niveau de la cuisse, ce qui les empêchera de faire le voyage avec leurs camarades. Ces deux joueurs rateront d’abord le match de demain contre El Eulma et devront ensuite patienter pour voir s’ils vont se remettre d’ici la fin de la semaine.

Départ mardi vers le Caire

La délégation mouloudéenne devra s’envoler mardi matin à destination de l’Egypte pour transiter ensuite par la capitale éthiopienne AddisAbeba, avant d’arriver à destination, à savoir l’Angola, mercredi matin. Le retour de l’équipe algéroise est prévu pour le 25 avril prochain.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

g Par MOUNIR BENKRAMI Que dire du reste du parcours qui attend le MC Alger, l’actuel champion d’Algérie en titre sinon qu’il est explosif et très délicat truffé de matchs difficiles que ce soit à domicile ou en déplacement?

Maracana N°1398 — Dimanche 17 Avril 2011

Le Mouloudia de Zekri au bord du gouffre ! A 11

07

JOURNÉES DE LA FIN DU CHAMPIONNAT

Les joueurs déjà sous pression

Juste après le coup de sifflet final du match MCA-CRB qui s’est soldé par un score de parité (1-1), tous les Mouloudéens ont compris que leur équipe est plus que jamais en danger. Idem pour les joueurs de l’entraîneur Noureddine Zekri qui sont, d’ailleurs, les grands responsables de cette situation délicate. Des joueurs qui ne sont même pas capables de battre la plus modeste équipe du championnat. Pis encore, des joueurs qui se

sont même, «offert» le luxe de s’incliner face à l’USM Blida (10) sur un terrain neutre (stade Boumezrag de Chlef) ! Des joueurs qui n’ont gagné que 3 matchs en championnat dont deux en déplacement (Khroub et Tlemcen). Un piètre bilan qui n’honore guère une équipe comme le Mouloudia d’Alger de surcroît, le champion en titre ! Toutes ces petites données en dépit des mauvais résultats réalisés vont, à coup sûr, affecter le moral des joueurs qui ont depuis longtemps perdu tout leur football et surtout le réalisme d’antan. Ajouter à tout cela, cette pression torride qui règne ces derniers mois même si l’entraîneur Zekri fait de son mieux pour y remédier en sentant le danger venir.

Zekri dans la croisée des chemins…

Le successeur du Français Alain Michel, sensé apporter le plus et provoquer le déclic, n’a toujours pas trouvé la bonne formule pour démarrer. En effet, Noureddine Zekri se trouve bel et bien dans une situation des plus alarmantes après toutes les sorties complètement ratées par son équipe. Un coach mouloudéen qui n’a, jusqu’à présent, pas réussi à décrocher la moindre petite victoire en championnat. Une pure vérité du moment que le Mouloudia version Noureddine Zekri a déjà raté deux sorties à domicile (0-0 face à l’ASK) et (1-1 contre le CR Belouizdad). Le Mouloudia a, certes, décroché trois qualifications successives avant de céder en quart de finale de la Coupe d’Algérie face au MC Oran à Rouiba, mais il faut

préciser que les deux premières ont été acquises grâce aux tirs au but face respectivement au MC Mekhadma et la JSM Béjaïa en sachant que les rencontres se sont terminées par un score vierge (0-0) comme celui face au MCO. La seule victoire prolifique en buts a été celle de la Ligue des champions africaine face au Dynamos FC de Harare à Bologhine où les hommes de Zekri ont quand même inscrit trois buts (3-0). Statistiquement parlant, il s’agit là d’un bilan vraiment inquiétant pour la simple et unique raison que le Mouloudia d’Alger ne marque toujours pas y compris à domicile. D’ailleurs, l’entraîneur Noureddine Zekri a essayé toutes les formules possibles en attaque sans qu’aucune soit parvenue à débloquer la situation. M. B.

Les raisons d’une débâcle prévisible

e Mouloudia d’Alger est la seule équipe de Ligue 1 qui ne possède ni président élu, ni directeur général, ni actionnaire majoritaire, ni même un stade fixe pour recevoir ses adversaires. Un Doyen des clubs algériens qui se retrouve du jour au lendemain, clochardisé par ses propres dirigeants qui démontrent au fil des jours qu’ils n’ont absolument rien à voir avec la gestion de surcroît, d’un club professionnel. Il s’agit là d’une vérité pure et simple sinon, comment expliquez le fait que le MCA se retrouve avec un seul responsable digne de ce nom, Omar Ghrib en l’occurrence ?! Celui-ci est tout simplement l’homme à tout faire au sein de cette équipe même si le MCA a un «conseil d’administration». D’ailleurs, Omar Ghrib profite de chaque occasion pour déclarer qu’il était «fatigué». C’est dire que si ce même Omar Ghrib avait trouvé du soutien de la part des autres dirigeants, il n’aurait jamais dû tout faire cavalier seul…

GESTION

HASARDEUSE ET MAUVAIS RECRUTEMENTS

M’bilampassi qui est resté durant toute une phase aller sans même être qualifié. Pour l’anecdote, parmi les 9 joueurs recrutés l’été dernier et les 3 engagés lors du mercato hivernal, on ne trouve toujours pas la trace d’un avant-centre digne de ce nom ! Résultat : le Mouloudia d’Alger qui n’est autre que le champion d’Algérie en titre n’a marqué que 15 petits points en 19 journées. Le comble est que les deux meilleurs buteurs du club sont le milieu de terrain Mokdad (7 buts toutes compétitions confondues) et le défenseur Boudebouda (6 buts). Tout compte fait, la mauvaise gestion du club est tout simplement à l’origine de tous ces ennuis et surtout, du piètre parcours effectué par ce Mouloudia. Mais en attendant tout cela, le Doyen des clubs algériens est plus que jamais menacé par le spectre de la relégation et risque sérieusement de revivre les scénarios cauchemardesques des années précédentes. M. B. (Ph : Maracana

L

phase retour avec l’AS Khroub (0-0) à Rouiba et le CR Belouizdad (1-1) à Bologhine. En tout cas, ce qui est pourtant certain, c’est que seule la victoire compte ce lundi à Rouiba face au MC El Eulma et les joueurs le savent très bien.

(Ph : Maracana

E

n effet, puisque le Doyen des clubs algériens qui occupe une dangereuse dernière place au classement général en compagnie du CA bordj Bou Arréridj et l’AS Khroub avec seulement 17 points, est appelé à croiser le fer avec respectivement, l’ASO Chlef, l’actuel leader du championnat, l’ES Sétif le poursuivant immédiat, le WA Tlemcen l’un des clubs menacés par la relégation, l’USM Harrach le 3e du classement et l’USM Blida l’autre formation menacée. En déplacement, les Vert et Rouge iront défier le CABBA (la lanterne rouge), l’USM Alger l’autre équipe concernée par le maintien, la JSM Béjaïa qui bataille ferme pour l’une des places d’honneur, l’USM Annaba qui joue le maintien, le MC Saïda, l’actuel 3e et la JS Kabylie qui envisage elle aussi de terminer sur le podium. C’est dire que la tâche des Mouloudéens s’annonce des plus délicates selon un avis unanime surtout si on sait que le club n’est même pas en mesure de réaliser l’essentiel at home comme ce fut déjà lors de cette

A priori, c’est suffisant pour comprendre, que la gestion du club est loin d’être conforme à son statut, son standing et sa glorieuse histoire. Une gestion hasardeuse qui fait l’objet d’une polémique ouverte entre tous les membres de la grande famille du MC Alger. Mais ce qui est sûre, c’est que cette fameuse gestion est de plus en plus contestée par tout le monde y compris des différentes instances gérantes du football algérien. Pour rester toujours dans le cadre de la mauvaise gestion, il faut juste jeter

un coup d’œil sur l’opération recrutement effectuée lors des deux «mercato». D’ailleurs, le Mouloudia d’Alger est la seule équipe qui a engagé 9 joueurs en été avant d’en libérer 7 cinq mois après !! Pis encore, la direction du MCA a recruté un gardien sans savoir qu’il était un fonctionnaire de l’Etat avant que Seddik Bouhedda, le gardien en question, «ne se rend compte», qu’il devait absolument reprendre son travail à la DJS d’Oran. Alors que dire du défenseur congolais

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


08

Un seul mot d’ordre, battre l’ESS

Maracana N°1398 — Dimanche 17 Avril 2011

DEMOU : «Nous sommes prêts pour ce match»

g Par LOTFI SALHI

Tahar, exvainqueur de l’édition 1974 «CETTE ÉQUIPE HARRACHIE PEUT DÉCROCHER LA COUPE» Belkacem Tahar, l’ex-joueur harrachi qui a décroché avec le club la coupe d’Algérie (édition 1974) estime que cette équipe a les moyens d’aller en finale et même la remporter. «Il faut rester concentrés et exploiter les erreurs de l’équipe adverse, je suis convaincu que l’équipe d’El Harrach avec son jeu collectif, fera la différence face à une solide équipe de Sétif». Pour conclure, Tahar nous dit : «Je demande aux supporters d’être présents en force et de soutenir l’équipe de bout en bout.» L. S.

Le défenseur axial, Abdelghani Demou, affirme que son équipe est prête pour décrocher une autre victoire face à la même équipe (ESS) et mettre les pieds en finale de cette prestigieuse compétition populaire.

Les joueurs harrachis sont unanimes et déclarent que les Sétifiens laisseront des plumes à Lavigerie.

L’

entraîneur en Chef, Boualem Charef, a déjà commencé la préparation spécifique du match de coupe qui aura lieu demain. Deux séances d’entraînement sont au programme pour être fin prêts le jour du match. Au cours de ces deux séances, Boualem Charef a beaucoup insisté sur le volet psychologique. «Nous n’avons pas beaucoup de temps, et nous allons nous consacrer à certains réglages pour éviter les erreurs commises lors de la rencontre de championnat face au même adversaire» nous déclare l’entraîneur adjoint Benomar. Aussi, au cours de ces séances, Charef a procédé à un travail spécifique tels le travail sur les balles arrêtées et les tirs au but.

Reprise hier à 18h

La reprise des entraînements était prévue hier à 18 heures au stade Lavigerie. Cette séance était consacrée à la mise en train de l’équipe et à l’évaluation phy-

Tombola-SOCA

L’équipementier SOCA Sport organisera une tombola à la mi-temps du match. Le vainqueur de cette tombola bénéficiera d’un lot de 5 maillot aux couleurs de l’USMH.

LIGUE 1

Un mot sur cette importante rencontre face à l’ESS ? Oui, cette rencontre est très importante dans la mesure où en cas de victoire, elle nous permettra de jouer la finale. Nous allons prendre ce match avec le plus grand sérieux et la vigilance qui sied à de tels matchs.

sique et technique des joueurs. Laïb a versé une prime du match gagné à Bordj Bou Arréridj. Cette prime d’une somme de 60.000 DA sera une autre motivation pour les joueurs à 24 h de l’important match de coupe face au détenteur l’ESS.

Les portes seront ouvertes à 7 heures

Que vous a dit Charef ? Le coach a insisté sur la concentration et la détermination à aller de l’avant. Il nous a mis en garde contre tout excès de confiance face à cette équipe que nous avons battue en championnat.

Les portes du stade du 1er-Novembre à Lavigerie ouvriront à partir de 7 heures. Pour les supporters d’El Harrach, 3 guichets seront mis à leur disposition pour l’achat des tickets d’accès. «Nous avons pris toutes nos dispositions pour bien canaliser la grande foule qui viendra pour ce match» nous a déclaré un responsable au niveau du stade.

Comment voyez-vous cette rencontre ? Pour moi, l’essentiel c’est de jouer en groupe pour que le club réalise son objectif. On s’attend à une rencontre très disputée où celui qui reporte les duels peut avoir la qualification. Nous avons l’avantage de jouer sur notre terrain alors nous allons tout faire pour donner de la joie à toute la ville d’El Harrach. Entretien réalisé par Lotfi Salhi

Six caméras TV

Il est prévu la mise en place de six caméras pour la retransmission de ce match sur la chaîne terrestre de l’ENTV. Les responsables du stade du 1erNovembre ont déployé de gros efforts pour permettre aux techniciens de l’ENTV de faire leur boulot dans les meilleures conditions. L. S.

Les Hamraoua rêvent de finale Q L. S.

«NOUS FERONS LE MAXIMUM POUR NOUS QUALIFIER» MEDDAHI ABDELKRIM

Le joueur de poche du Mouloudia, qui a été converti avec succès l’espace d’un match en latéral défensif droit, semble prêt pour affronter la JSK, avec plus de réussite cette fois-ci. « C’est vrai que ce match sera difficile et que la JSK sera très motivée, avec en plus un petit ascendant psychologique, puisqu’elle nous a battus dans le dernier match de championnat. Mais nous sommes prêts à relever le défi et nous ferons tout pour arriver en finale. Nous avons bien vu que les camarades de Nessakh ne sont pas irrésistibles. Seulement, il faudra faire attention aux contres et rester extrêmement concentrés. C’est notre cinquième déplacement dans cette épreuve, sur les 5 matchs que nous avions à jouer. A chaque fois nous nous en sommes tirés. Alors, pourquoi pas cette fois ? Je reste confiant car le MCO a une bonne équipe ».

M.T.

La délégation mouloudéenne a quitté Oran hier par le vol régulier d’Air Algérie de 16h40. Auparavant, les Hamraoua se sont entraînés sur le gazon synthétique du stade Ahmed-Zabana, presque au grand complet. Nous avions constaté l’absence de Belaïli et du latéral droit Sebbah, tous deux blessés.

uant à l’attaquant Daoud Bouabdallah, il ressent encore une douleur au niveau de la jambe et sa participation ne sera décidée que le jour du match. Cette séance de préparation, à laquelle a assisté un nombreux public évalué à des dizaines de supporters, a permis aux coéquipiers de Bellabès de régler les avant-derniers détails de la difficile confrontation de Tizi Ouzou avec la JSK. Pour cet évènement sportif, Cherif El

Ouazzani Si Tahar a convoqué les 18 qui ont fait le déplacement à Khroub, sans Youssef Belaïli. Le coach mouloudéen aura la possibilité de tarder la paire axiale de sa défense composée de l’expérimenté Kechamli et Zidane ou reprendre ses deux arrières favoris depuis plusieurs semaines, Ouasti et Bellabès. Un choix qui ne sera pas cornélien dans la mesure où les deux paires se valent. Le petit match d’application joué en fin d’entraînement

=Belaïli passe sur le billard

L’international olympique du Mouloudia, blessé à Khroub, a été très touché, plus que ne le pensaient le médecin et le soigneur de l’équipe. Ayant subi une IRM à la clinique Fellaoucène, le buteur de l’équipe oranaise devait effectuer une opération du ménisque hier samedi. Dans tous les cas de figure, il sera absent des stades durant trois semaines. C’est un coup dur pour les Hamraoua qui voyaient en Youcef Belaïli, l’hirondelle qui fait le printemps de leur formation.

=Aouadj reprend du service

Son coéquipier au sein de l’EN, Sid Ahmed Aouadj, auteur du seul but de l’équipe olympique à Madagascar, sera lui, bel et bien présent sur la pelouse synthétique du stade du 1er-Novembre. Avec Aïssaoui et Berradja, il formera un trio qui devra porter des banderilles à l’arrière-garde des Canaris.

=Lalla Khedidja ou El Forsane ?

Les dirigeants oranais n’étaient pas encore décidés hier vers midi sur le lieu de leur séjour durant la soirée du samedi. Certains ont préconisé l’hôtel Lalla Khedidja de Tizi Ouzou, alors que d’autres préfèrent poser le camp à l’hôtel El Forsane de Baraki, où ils ont leurs habitudes, surtout que la rencontre n’aura lieu que le lundi à 18h. Cet horaire leur donne largement le temps de se rendre le lundi matin à la capitale du Djurdjura et donc de se préparer loin de toute pression.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

les avait mis face à face. Seul problème, s’il en est, c’est le poste de latéral gauche où Akram, qui est pourtant un bon joueur, s’est laissé surprendre lors du dernier match de championnat contre cette même équipe kabyle. Benouameur souhaite être aligné pour prendre sa revanche. Dans le cas contraire, ce sera le fidèle Boussaada, laissé au repos mercredi dernier, qui sera le titulaire du poste. De toutes les manières, les Oranais sont décidés à faire, peut-être le meilleur match de leur saison. La JSK est avertie. M. T.

Les supporters seront présents

Tout comme lors du dernier match de championnat entre les deux formations à Tizi Ouzou, les supporters hamraoua sont décidés à être plus nombreux cette fois au stade du 1er-Novembre. Des milliers d’entre-eux se sont préparés à rejoindre la capitale kabyle dès le dimanche et soutenir ainsi leur équipe. La fièvre de la Coupe d’Algérie a refait surface à Oran surtout que les Hamraoua ont été privés de grandes sensations depuis 2004.


LIGUE 1

Préserver la bonne dynamique Les joueurs déterminés à continuer sur la même lancée

Bien que la rencontre face à l’ASK se jouera sans la présence du grand public bélouizdadi, les joueurs du Chabab ne comptent absolument pas rater cette aubaine pour arracher une précieuse victoire. Les camarades du gardien Nassim Ousserir, après le point arraché face au rival du Mouloudia lors de la précédente rencontre du championnat, sont à présent, aux anges et le moral est au beau fixe. Ils sont déterminés plus que jamais à remporter cette rencontre et continuer sur cette lancée de bons résultats et ce, afin de regagner la confiance de leurs supporters et de revenir par la suite dans la course sereinement et espérer terminer la saison sur une place honorable. H. A. B.

09

CINQUIÈME MATCH SANS DÉFAITE EN CHAMPIONNAT POUR LE CHABAB

Après ce match nul arraché mercredi passé face au doyen des clubs algériens (11), le CRB enregistre ainsi son cinquième match sans la moindre défaite (quatre Les supporters du CRB devraient tirer les leçons matchs nul et une après ce qui s’est passé au stade de Tizi Ouzou et Pas moins de cinq joueurs du CRB sont victoire). Un soutenir leur équipe favorite dorénavant en tout sous la menace de suspension pour le esprit sportif. En effet, les amoureux de l’équipe de compte du math de la 21éme journée contre résultat le moins que l’on puisse Laâqiba sont appelés a faire preuve de plus de le MCO. En effet, ceux-ci risquent de rater maturité et rester derrière les joueurs dans toutes cet important rendez-vous s’ils écopent d’un dire satisfaisant, les circonstances. autre carton jaune face à l’ASK. Les cama- du moment où rades de Boubekeur Rebih devraient être très c’est tout le monde qui croyvigilants et éviter toute confrontation directe avec les joueurs khroubi et ce, afin ait que la reprise de la compétition d’éloigner toute menace de rater la renLes Rouge et Blanc, qui ont bénéficié de deux aller allait être très contre contre les Oranais, qui ne sera journées de repos après le match du championnat difficile pour le certainement pas une partie de joué contre le Mouloudia, ont repris hier le chemin plaisir face à une équipe qui Chabab après le des entraînements. La séance s’est déroulée comme affiche de grandes ambiretard accusé dans le ce fut le cas depuis plus d’une semaine, à Ain Benian, tions cette saison. stage de préparation et a été dirigée par l’entraîneur en chef, Gamondi. hivernal.

Les supporters devraient faire preuve de maturité

Gare aux avertissements face à l’ASK !

Entrainement hier à Ain Benian

Reprise sous haute surveillance

Des Insultes durant toute la séance...

g Par YASSER MALKI

a séance de reprise effectuée par les éléments de l’ESS, vendredi passé, n'était pas du tout habituelle. En effet, il a été constaté une atmosphère électrique en raison de la présence de supporters aux entraînements qui, à l’entrée des joueurs sur le terrain, ont commencé à les insulter, ce qui a conduit à l’intervention des policiers du stade, pour éviter des affrontements entre les joueurs et les supporters. A noter que la présence de la police aux entraînements du club cette saison, a été enregistré plusieurs fois, ce qui n'est pas normal pour un club de la taille de l'aigle noir.

150 supporters ont assisté à la séance

Il faut noter que le nombre des sup-

(Ph : Maracana

L

avec le dos de la cuillère pour tirer sur l’arbitrage catastrophique cette saison, lequel, selon toujours le boss belouizdadi, reste le point noir de la compétition : «c’est l’arbitre du match qui a mentionné sur son rapport des faits, puis la ligue a pris la décision de nous infliger une rencontre à huis clos. A mon avis, l’arbitrage reste le point noir cette saison… », nous a déclarés récemment le premier homme belouizdadi.

(Ph : Maracana

I

l n’est un secret pour personne que le CRB affrontera pour le compte du match de la 20éme journée du championnat national, l’ASK au stade 20 Août, à huis clos. En effet, après les événements qui ont émaillé la rencontre comptant pour les demi-finale de Dame coupe ayant opposé la JSK au CRB au stade du 1er Novembre de Tizi Ouzou (jet de projectiles et de fumigènes) , la commission de discipline de la ligue nationale a infligé aux deux clubs cités un match à huis clos chacun. Ainsi donc, le Chabab abordera le prochain rendez-vous sans son grand public, qui, il faut le dire, a soutenu l’équipe depuis le début de la saison sous sa nouvelle forme professionnelle et a été d’un grand apport pour les joueurs durant tous les matchs joués à l’enceinte du 20 Août. Cette décision de la ligue est mal appréciée et par les fans des Rouge et Blanc et par les dirigeants. Ces derniers, estiment qu’en plus des erreurs commises par le referee lors de ces 1/2 finales, il a de surcroit rédigé sur son rapport des faits erronés, puisque, et avec la reconnaissance de tous les observateurs et tous les présents au stade du 1er Novembre, le match s’est déroulé dans un fair-play total et les supporters des deux galeries ont fait preuve de maturité. Le président du CRB, Mahfoud Kerbadj n’y est pas allé

Maracana N°1398 — Dimanche 17 Avril 2011

porters qui ont assisté à la séance de reprise était à peine d’environ 150 et des signes de colère et d'indignation étaient visibles sur leurs visages, surtout que certains d'entre eux ont

Quatre absents à la reprise D'un autre côté, cette séance de reprise a vu l'absence de quatre joueurs. Il s’agit du capitaine Lazhar Hadj Aissa, le franco-algérien , Khaled lemmouchia et les deux défenseurs yakhlef Mohamed et Farouk Belkaid, et ce, pour des raisons qui restent inconnues, sauf l'absence de Belkaid qui peut être expliquée par la décision de la direction de club de l’exclure des entraînements avec l'équipe jusqu'à sa comparution devant le conseil de discipline. Des comportements qui se sont multipliés dans l'équipe cette saison.

Hammar et Lakhlef présents la seance de reprise a connu également la ’présence du président du club Hasan Hamar et Said lakhlef, membre de comité directeur, qui a représenté la direction de l’aigle noir au tirage au sort des demi-finales de la Coupe, et ce, pour assister au déroulement de la séance, ainsi que constater les absences dans l'équipe, afin de prendre des mesures draconiennes afin de préserver les intérêts de l'équipe et éviter à l’avenir que les joueurs n’agissent à leur gré. Y. M.

assisté à la rencontre face à l’USM El Harrach et ont vu la manière par laquelle l'équipe a perdu. D’autres ont souligné d'autre part qu'ils ne toléreraient pas à ce que n’importe qui puisse porter atteinte à leur équipe, que ce soit de près ou de loin.

La séance s’est déroulée dans des circonstances particulières

Le moins que l’on puisse dire sur les circonstances du déroulement de la séance de reprise est que les camarades du gardien Faouzi Chaouci ont fait face à des circonstances exceptionnelles ; la situation était électrique et la colère des supporters était grande et menaçait de générer des choses graves. Ce qui confirme que les camarades de Khaled Lemmouchia sont tenus de revenir à Sétif, lundi prochain, avec la qualification en finale de la coupe d’Algérie, sinon personne ne peut présager de la réaction des supporters.

Dans le contexte de la situation dU déroulement de la séance de reprise, la réaction des supporters était forte et les insultes n’ont pas céssé durant la séance, ce qui souligne le degré de tension atteint par les supporters ; tout cela à cause du rendement des camarades de raho et des contre-performances enregistrées ces derniers temps, ainsi que les frasques des joueurs qui ont terni l'image de l’équipe, comme, récemment, la bagarre entre Belkaid et Bouazza.

... adressées surtout à certains joueurs

Pour donner un aperçu à nos lecteurs de l'image de la colère des supporters, adressée à certains joueurs et non pas à toute l’équipe, un supporter dira qu’ils connaissent les joueurs qui ne réchignent pas au travail, tentant de nous rendre heureux et ceux qui pensent à tout, sauf à l’ESS.

Propos racistes envers Traoré

Dans un contexte similaire, si la réaction des supporters envers leurs joueurs découle de l’amour des couleurs de leur équipe, il ne peut être accepté que certains fans aient proférer des mots racistes contre le joueur burkinabé koh Traoré, dont la présence au sein de l’entente ne dépasse pas un mois ; ce qui n’est pas la marque des setifiens connus pour leur bon comportement envers les étrangers et en particulier les Africains. Y. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

HADJ MANSOUR DIRIGE LA SÉANCE DE REPRISE...

Comme nous l’avons souligné dans notre édition d’hier, il a été confirmé que l'entraîneur palestinien, Said Hadj Mansour, a dirigé la séance de reprise des entraînements de l’aigle noir et en fera de même pour tout le reste des séances qui ont suivi la rencontre des demifinales de la coupe d’Algérie et ce, en collaboration avec l’entraîneur italien Dellacasa après son retour d’Italie jusqu'à la fin de saison et avec les mêmes responsabilité. Hadj mansour a consacré cette séance à la récupération, ainsi qu’à des exercices légers, en particulier, à la lumière de l’atmosphère électrifiée qui régnait dans le stade.

... QUI SE TERMINE PAR UNE SÉRIE DE TIR AUX BUTS

À la fin de la séance, l'entraîneur Hadj Mansour a programmé une série de tirs au but afin que les joueurs s'y habituent, surtout dans le cas où la rencontre de ce lundi irait vers les les tirs au but, et aussi pour créer une sorte de dynamique entre les joueurs.

Y. M.


Maracana N°1398 — Dimanche 17 Avril 2011

SENOUCI : «Notre détermination a fait la différence» g Entretien réalisé par ZOHEIR ZITOUN

LAPRIME DE MATCH SERA OCTROYÉE CETTE SEMAINE

La prime de match promise par Medouar en cas de victoire, sera perçue par les joueurs cette semaine. En effet, avec l’argent de l’ECDE et celui de Nedjma, la direction possède de quoi gérer le club pour une certaine durée en attendant d’autres subventions qui ne tarderont pas à renflouer les caisses du club surtout que la formation chélifienne engrange les points tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de ses bases. On parle même d’un sponsor étranger dont les dirigeants ne veulent pas divulguer le nom et qui pourrait être d’un sérieux apport pécuniaire au club notamment dans l’opération de prolongation des contrats des joueurs dont le bail prendra fin avec l’ASO à la fin de la saison.

En allant s’imposer à El Eulma face au Mouloudia local, l’ASO a franchi un grand pas vers le titre. Senouci nous parle de ce match. Une victoire somme toute logique face au MCEE, un commentaire ? Disons que nous étions déterminés à prendre le dessus sur cette équipe qui nous a facilité les choses en ouvrant le jeu. Et c’est en asphyxiant l’adversaire en haut que les défenseurs adverses ont commis des erreurs nous permettant de prendre l’assaut avec réussite. Comment l’adversaire a-t-il pu revenir au score en seconde période ? Je crois que de notre part, nous avons pêché par inadvertance en jouant dans notre zone afin de préserver le

score mais en ayant eu conscience du danger de l’attaque eulmie, nous avons repris le milieu de terrain en prônant le contre qui a fait tilt avec le 4e but qui a assommé l’adversaire et cela nous a permis de souffler, si j’ose dire. On ne s’attendait pas à ce que vous surpreniez ainsi l’adversaire en première période. Disons que ce sont les consignes du coach qui a insisté sur l’effet de surprise. Nous avons joué vite et directement en tentant de posséder le ballon le maximum de temps possible et ça a payé car même les Eulmis attendaient à ce que nous fassions attention en jouant la prudence. Ne voyez-vous pas là que c’est un grand pas de franchi pour le titre ? Je ne suis pas de cet avis même si notre écart nous séparant des poursuivants prend de l’ampleur car en football, rien n’est gagné qu’à la fin

Soudani a encore frappé

En inscrivant le troisième but de son équipe face au MCEE, Soudani a encore fait parler de lui en tant que buteur du championnat avec 13 réalisations. Son sens du but reste intact malgré le fait qu’il ait été marqué de près. Ressentant des douleurs, il a été remplacé en fin de match, Ighil ne voulant pas perdre cet oiseau rare dont il n’a cessé de parler depuis l’intersaison.

Messaoud, un maestro digne de ce nom

S’il y a un joueur qui mérite tous les égards parmi les Chélifiens, c’est le numéro 10, Mohamed Messaoud qui a fourni l’un de ses meilleurs matches de la saison. Non seulement il a inscrit un but de toute beauté mais il a aussi effectué deux passes décisives en permettant à Soudani et à Djediat de battre le gardien eulmi. En plus de cela, le jeu de Messaoud a fait vibrer les présents au stade Zoughar car même les supporters du Babya l’ont applaudi à la fin du match.

du parcours. Nous devons rester sereins comme nous l’avons été le long du parcours déjà effectué. Le prochain match face à la JSK est reporté, qu’allez-vous faire maintenant ? Nous devons savourer ce succès qui nous enchante et qui est le fruit de grands sacrifices. Nous penserons au match face à la JSK le moment venu. Nous devons le préparer bien comme il faut car la JSK revient très fort ces derniers moments et il est préférable d’y penser sérieusement. Meilleure attaque, meilleure défense, n’est-ce pas là des signes de futur champion ? C’est vrai en quelque sorte mais il ne faut pas précipiter les choses car la compétition est une série de matches où tout pourrait arriver. Nous ne devons pas crier victoire avant le terme de la saison et puis, il y a aussi nos concurrents qui feront le maximum pour ne pas faciliter les choses. Il y aussi nos adversaires qui feront de leur mieux pour nous battre ne serait-ce que pour l‘honneur d’avoir

LIGUE 1

(Ph : Maracana

10

pris le meilleur sur le leader, cela sans parler des objectifs des uns et des autres dont l’enjeu est important comme le maintien ou les premières places, alors nous avons à prendre tout cela en considération. Entretien réalisé par Zoheir Zitoun

DJEDIAT RECONNAISSANT ENVERS SON COACH

Après avoir perdu sa place de titulaire parmi le onze rentrant, Djediat, qui a repris son poste dans l’équipe à l’occasion de ce match, n’a pas été sans dédier son but à Ighil. En effet, même après avoir fait ses excuses au coach pour l’affaire du remplacement qui n’a pas été à son goût, un geste qui lui a valu une suspension interne, Djediat a été interpellé par Ighil avant le match. En effet, l’entraîneur chélifien a tenu un message à son poulain où il a été question de conseils et surtout d’orientation dans son intérêt. Le joueur a bien apprécié et a promis de faire de son mieux pour ne pas décevoir son coach qu’il considère comme un père.

Les Saïdis épatent

KHALDI JETTERA-T-IL L’ÉPONGE ?

A Saïda, on ne parle ces derniers jours que de l’épineux problème financier auquel est confronté le club depuis le début de saison. Le président Khaldi ne peut mettre seul la main à la poche pour venir en aide au MCSaïda «Cela fait deux saisons qu’on vit cette situation difficile, on nous promet de nous aider, mais on ne voit rien venir. Moi et les membres du bureau on est fatigués on peut plus faire face. Pourtant il n’existe qu’une seule équipe à Saïda évoluant parmi l’élite censée représentée toute une wilaya. Malgré cette situation les joueurs font de leur mieux pour honorer les couleurs du club. Et grâce à leurs efforts le MCSaïda occupent actuellement une bonne position au classement. Ses jeunes méritent bien d’être aidés au lieu de vivre qu’avec des promesses. Si la situation ne va pas s’améliorer ils ne vont pas tenir le coup ce qui va se répercuter ensuite sur le rendement du Mouloudia», précise-t-il. Il enchaîne «Les autorités nous ont fait savoir qu’ils vont débloquer la situation aujourd’hui. Et si elle va persister je serai obliger de déposer ma démission». Ayant appris que le boss Saïdi ne veut plus continuer son aventure les supporters ne veulent pas entendre parler de son départ.

Les poulains de Rouabeh voulaient à tout prix gagner face au WAT pour oublier leur élimination en Coupe d’Algérie devant l’USMH sur le score de un but à zéro. Ils estiment que si l’arbitre ne les a pas lésés, le MC Saïda aurait arraché son billet pour les demi-finales. Ils attendaient de pied ferme le WAT pour empocher les trois points afin de se réconcilier avec leurs supporters qui attendent un sursaut d’orgueil de leur part.

L

es Tlemcéniens de leur côté qui ont réalisé un bon résultat lors de la précédente journée où ils ont contraint l’USM Alger au partage des points à Bologhine se sont déplacés à Saïda pour le confirmer. Ils sont aussi décidés à prendre leur revanche sur le Mouloudia qui les avait battus à l’aller. La mission s’annoncait donc difficile pour les deux parties, où chacune n’avait qu’un seul objectif la victoire rien que la victoire. Ce qui va donner une palpitante rencontre et tiendra en haleine les spectateurs durant toute la partie. Alors que tout le monde s’at-

(Ph : Maracana

g Par ALI OUKILI

tendait à ce que la rencontre débute tambour battant entre les deux «teams», les défenseurs auront fort à faire. Mais une fois sur le terrain, le public ne découvrit que seule la formation du MCS est pleine de volonté. Sept minutes à peine, les Saïdis trouvent à deux reprises le chemin des filets de l’infortuné Djemili. Ces deux réalisations réussies d’emblée déboussolent les gars des Zianides qui perdent complètement la boussole, laissant libre chemin aux Saïdis de mener les débats à leur guise à la grande joie de leurs inconditionnels. Devant la faible résistance des camarades de Hebri, les locaux vont terminer fort bien la première période de jeudi (3-0). Ils remportent cette victoire sur le score large de cinq buts à deux, et retrouvent par la même occasion la

troisième place. Ils partagent cette position avec la JSMB, la JSK, l’USMH et le MCO et n’attendent qu’un faux pas de leur part pour s’installer seuls. Pourtant personne ne croyait que les joueurs du Mouloudia, jouant les poches vides, placent leur équipe dans une bonne position. S’ils avaient disposé alors des moyens nécessaires, le MC Saïda serait alors en tête du classement. Les coéquipiers de Attek vont garder les pieds sur terre et essayeront de gérer match par match pour terminer la saison honorablement. C’était l’objectif principal des dirigeants tracé en début de saison au vu des moyens dont disposait le club.

Le stade n’a pas fait le plein

Contrairement aux précédente rencontres qui se sont déroulées au stade

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

du 13-Avril-1956 les tribunes étaient toujours pleines à craquer de monde. Contre le WAT, l’assistance était tout juste moyenne peut être que l’élimination en coupe d’Algérie était la principale cause. Ils étaient déçus, car ils croyaient dur comme fer que le Mouloudia atteindra les demi- finales et jouera même la fin pour enlever le trophée. Ils seront peut être de retour lors des prochaines rencontres pour encourager les Bendahmane et Cie. Leur apport sera d’une grande nécessité pour que le MCS continuera sa série de victoires avec en prime une excellente position au terme du championnat. Les joueurs souhaitent que les supporters soient plus nombreux à l’avenir pour aller toujours de l’avant. A. O.


LIGUE 1

Le MCEE méconnaissable

Tous ceux qui ont assisté à la rencontre d’avant-hier ont été surpris par la faible prestation du MCEE qui a cédé sur son terrain face à une équipe chélifienne plus réaliste. Pourtant, les poulains de Bira nous ont habitués à beaucoup mieux par rapport à ce qu’ils ont laissé apparaître face à Chlef. Méconnaissable dans ses trois compartiments, l’équipe Eulmie est passée complètement à côté de son sujet. D’habitude, les hommes du milieu arrivaient toujours à maîtriser la situation dans l’entrejeu en faisant bien circuler le ballon. Cela n’a pas été le cas avant-hier sur le terrain du stade Messaoud Zeggar. La ligne d’attaque, quant à elle, a fait preuve d’une inefficacité flagrante. Concernant la défense, ce fut pire. Dès le début de la rencontre, l’axe défensif a paru. Et ce qui devait arriver arriva.

HIRECHE : «On doit vite oublier cette défaite !» Le président de section Djamel Hireche , que nous avons joint avant-hier après la fin du match, paraissait déçu par la défaite de MCEE. Toutefois, il a reconnu sportivement la victoire de Chlef : «Il n’y a rien à dire, l’ASO mérite amplement sa victoire. Hier, le MCEE n’a pas montré son vrai visage. On est passés complètement à côté. Je crois qu’il ne faut pas trop s’attarder à s’interroger sur les raisons de cette défaite parce qu’il y a des jours comme ça où rien ne réussit à une équipe. On doit tourner la page et penser au match de demain contre le MCA.»

BOULEMDAIS : «On a perdu le match en première mi-temps» «On ne s’attendait pas à une défaite et encore moins par un tel score. Mais en football, ce sont des choses qui arrivent. Pour moi, le premier but de l’ASO a perturbé l’équipe. On devait réagir pour revenir au score, mais on a encore encaissé un autre but. Il faut dire qu’il y avait une très forte pression que les joueurs n’ont pas su gérer. Il faut aussi admettre qu’on est tombés sur une très bonne équipe de Chlef dont la victoire est incontestable.»

Publicité

El Eulma dans la tourmente

L

es poulains de Bira ont complètement raté leur match contre l’ASO en s’inclinant à domicile (4-2). Cela dit, les Eulmis n’ont pas su profiter de l’avantage du terrain pour s’imposer face à leur adversaire qui a confirmé son statut de leader. Pourtant, rien ne présageait une telle issue pour les Eulmis qui se sont présentés avec la prétention de vaincre. Bloqués au milieu du terrain grâce à une stratégie machiavélique de Meziane Ighil, les hommes de Bira, qui croyaient à un succès, n’ont pas pu développer leur jeu habituel. Malgré la pression du stade Messaoud Zeggar, les Chéliffiens, grâce à leur expérience, ont su contenir la fougue des Eulmis avant de planter trois banderilles qui leur ont permis de gérer à leur aise la suite des débats. Malgré un retour en force au début de la seconde mi-temps, les Vert et Rouge se sont fait surprendre en encaissant un autre but sur une erreur du gardien Sahraoui. Ce but a quelque peu déboussolé le groupe. Le MCEE s’est montrée incapable de tenir le coup face à une équipe chéliffienne forte de son acquis. Après cette défaite, le club eulmis se maintient, certes, à la 9 eme place du tableau, mais seulement à cinq longueurs du premier reléguable.

Des défaillances en défense

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTÈRE DE LA FORMATION ET DE L’ENSEIGNEMENT PROFESSIONNELS DIRECTION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DE LA WILAYA DE TIARET

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DE MARCHÉ Conformément aux dispositions de l’article 49 du décret présidentiel n° 10-236 du 7 octobre 2010 portant réglementation des marchés publics, la Direction de la formation professionnelle annonce que l’avis d’appel d’offres national ouvert n° 07/2011 du 05/02/2011, paru dans les journaux El Ahdeth et Maracana, relatif au projet : Réalisation de l’extension des 03/08 annexes de F.P en CFPA de (Machraâ SFA, Z’malet Emir AEK, Aïn D’heb), a été provisoirement attribué après l’analyse de l’évaluation des offres technique et financière, qui a donné lieu au choix des entreprises suivantes : N° Entreprise Désignation des lots 01

Site n° 01 LARBI Lot n° 02 Abdelkader

11

Maracana N°1398 — Dimanche 17 Avril 2011

Montant de l’offre/TTC

Délai

Note totale /85

Critère

5 389 476,30

03 mois

63.91

Offre qualifiée

02

/

Site n° 05 Lot n° 10

Infructueux : une seule offre est pré-qualifiée techniquement

03

/

Site n° 07 Lot n° 13

Infructueux : aucune offre n’est pré-qualifiée techniquement

Conformément aux articles 114 et 125 alinéa 15 du décret présidentiel n° 10/236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés, les soumissionnaires ayant participé à l’appel d’offres peuvent introduire un recours auprès de la commission de la wilaya des marchés publics dans les 10 jours à compter de la première parution du présent avis dans le Bomop ou la presse ; si le dixième jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la date limite pour introduire un recours est prorogée au jour ouvrable suivant, et les soumissionnaires intéressés sont invités de se rapprocher du service contractant, au plus tard (03) jours à compter du premier jour de la publication de cet avis, à prendre connaissance des résultats détaillés de l’évaluation de leurs offres technique et financière.

Maracana N° 1397 — Samedi 16 Avril 2011 - Anep N° 850 863

La rencontre contre l’ASO aura permis au coach Bira Abdelkarim de relever certaines lacunes au sein de son équipe. C’est surtout au niveau de la défense que l’équipe continue à manifester une grande fébrilité. En témoignent ces quatre buts encaissés bêtement, alors qu'il n'y avait pas de danger. Les défenseurs centraux manquent de vigilance. Hebaiche et Mesaili n'ont pas été capables d’éviter aux attaquants chéliffiens de scorer à quatre reprises. Ce revers, faut-il le préciser, était pour le moins inattendu par rapport au parcours et aux résultats de l’équipe en championnat. Mais il s'avère finalement utile pour les membres du staff technique afin qu'ils puissent remédier rapidement à la situation

Manque de cohésion dans l'entre-jeu

Certains éléments ont donné entière satisfaction et prouvé à l'entraîneur qu'il pouvait toujours compter sur eux, à l'image de camara toujours égal à lui-même. Mais il n'en demeure pas moins

que le manque de cohésion s'est fait ressentir au niveau de l'entrejeu de l'équipe. C'est surtout cela qui a permis aux joueurs de l’ASO de prendre le dessus grâce à une meilleure cohésion qui leur a permis de maîtriser la situation au niveau du milieu de terrain durant la première mi-temps surtout.

Le staff technique confiant

Les membres du staff technique ne semblent pas s'inquiéter outre mesure de cette contre- performance et poursuivent en toute quiétude la préparation de l'équipe, en perspective des prochaines échéances, mais surtout la rencontre face au MCA qui s'annonce difficile. Les vert et Rouge doivent impérativement réagir face à cet adversaire connu pour la valeur de ses individualités. Cette défaite devrait permettre au coach Eulmi de tirer des enseignements et le pousser ainsi à réfléchir aux solutions des multiples défaillances constatées au niveau des trois compartiments. Y. M.

KADIM : «CETTE DÉFAITE NE PEUT SERVIR DE RÉFÉRENCE»

L’un des adjoints de Bira, Kadim, que nous avons joint au lendemain du match, a donné l'air d'un entraîneur confiant quant aux capacités de son équipe à retrouver rapidement son meilleur niveau. «Cette défaite ne m’inquiète pas, et ce match ne peut servir de référence pour jauger des capacités de l'équipe», nous a déclaré l’ancien gardien de l’USMH.

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE TINDOUF DIRECTION DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS NIF : 099037019010822

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE Conformément à l’article 49 alinéa 2 du décret présidentiel n° 10-236 de 7 octobre 2010 portant réglementation des marchés publics, la Direction de la jeunesse et des sports de la wilaya de Tindouf informe les entreprises ayant participé dans l’avis d’appel d’offres national restreint n° 01/2011 relatif à l’achèvement du club multimédia (centre de loisirs de proximité) à Tindouf, paru dans les journaux Sada El Charek ( È b Å ) le 12/03/2011, Maracana le 09/03/2010. Que le marché de réalisation a été attribué provisoirement à l’entreprise des travaux de bâtiment HAMAMI DJAMEL la moins disante pour un montant de 20.295.189,72 DA en TTC et dans un délai de réalisation de quatre (04) mois. La note technique obtenue : 52 points. Tout soumissionnaire contestant le choix opéré par la commission d’évaluation des offres peut introduire un recours devant la commission des marchés de la wilaya dans un délai de (10) dix jours à compter de la première parution de ce présent avis. Conformément aux dispositions de l’article 114 du décret présidentiel n° 10-236 de 7 octobre 2010, portant réglementation des marchés publics. Maracana N° 1398— Dimanche 17 Avril 2011 - Anep N° 851 014

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


12

LIGUE 1

LE DOUTE PERSISTE …

Maracana N°1398 — Dimanche 17 Avril 2011

MALGRÉ

E

LA VICTOIRE SUR L’USMA

Kacem n’a pas été aligné devant l’USMA, mieux, il ne faisait pas partie des 18. Certains estiment que le joueur a été écarté par l’entraîneur, qui, d’ailleurs, dans un point de presse, avait déclaré qu’il ne voudra plus de cet élément. Aussi, l’on se demande si, effectivement, Menad ne seraitil pas passé à l’action ? A moins que …

MENAD PRESSE : QUE SE PASSE-T-IL ?

Après le match contre l’USMA, on s’attendait au point de presse habituel de Menad. Ce dernier serait sorti rapidement, et le point de presse n’a pas eu lieu. Cela suppose, à première vue, que le malaise continue à planer autour du club. Car, si Menad est arrivé à bouder la presse, contrairement à ses habitudes, faut-il le rappeler, cela veut dire qu’en matière de communication, rien ne va plus à la JSMB !

GASMI, PAS CONTENT ?

En quittant le terrain pour être remplacé, Gasmi est allé vite rejoindre les vestiaires, sans passer par le banc des remplaçants. N’aurait-il pas approuvé le choix de son entraîneur ? Par ce geste, tout porte à le croire ! A. Z.

ayant étonné, plus d’un, tous les observateurs sportifs. Et contrairement à ses habitudes, Menad ne s’est pas adressé à la presse … Dommage ! Cela dit, cette victoire devant une équipe mal classée va, cependant, laiss-

er les camarades de Maïza entrevoir le prochain rendez-vous avec plus de confiance et de sérénité, même si quelque part on a l'impression que le malaise de l’équipe est plus profond. Toujours est-il que face à l’USMA,

Buteur ou… sauveurs de Menad ? N’DJENG - GASMI :

Q

u’aurait été l’avenir de Menad à la JSMB, si par malheur les Usmistes avaient réussi à revenir au score, ou si les Rouge et Noir avaient empoché les 3 points et repartir ? A vrai dire, c’est un scénario sur lequel tout le monde avait évité d’y penser, tant les conséquences auraient été imprévisibles. Cependant, rien de cela n’aurait eu lieu. Les Vert et Rouge ont résisté jusqu’à la dernière seconde et Menad va pouvoir continuer sa mission, même si quelque part on a l’impression qu’il ne détient plus ce pouvoir absolu d’un entraîneur qui peut se permettre tout. Durant ce match, deux hommes avaient «sauvé» Menad de l’incertitude des lendemains. Il s’agit de Gasmi et N’Djeng. Le premier, par son doublé, le second, par le 3e but qui n’a pas permis aux Usmistes de les rejoindre au score.

Gasmi : un doublé et un retour en force…

Ce grand joueur aux qualités indéniables a fait pleurer les Usmistes par son doublé. Deux buts signés par une tête en «Or» qui auront mis fin aux espoirs des Algérois. Cet avant de pointe a réussi à désarçonner une défense tout comme il a donné plus de confiance au groupe. Par son doublé, Gasmi s’offre le 6e but de LES

cette saison et promet d’autres réalisations qui ne feront que du bien aux Vert et Rouge qui, par ces temps qui courent, vont en avoir besoin.

N’Djeng : un 3e but précieux Connu par son flegme, mais aussi par sa présence, Yannick N’Djeng même s’il n’a pas brillé durant ce

match, aura, quand même, réussi à inscrire un but précieux. Le 3e qui a permis à son équipe d’être à l’abri d’une mauvaise surprise, d’autant plus, que les Usmistes ont réussi à marquer deux buts. Par ce but, N’Djeng est à sa 10e réalisation et devient le buteur attitré des Vert et Rouge. A. Z.

Dérangeons-nous à ce point ?

Le comportement, quelque peu, étonnant du chargé de la communication, vis-à-vis de notre journal, témoigne du malaise profond dans lequel est JUNIORS plongé le club de Yemma Gouraya. BÉJAOUIS Sinon, pourquoi s’attaquer et/ou proférer des injures et des menaces vis-àvis d’un journaliste qui ne fait que son travail ? RÉJOUISSENT … Pour s’attaquer à la presse et interdire aux joueurs tout entretien si les En match d’ouverture, les juniors béjaouis ont fait match nul (1-1) face à dirigeants n’avaient pas quelque chose à se reprocher, pour ne pas dire leur homologue usmiste. Selon certains cacher. Pourquoi Menad ne veut plus s’adresser à la presse au moment où responsables béjaouis, les juniors Vert des explications s’imposent, pour informer l’opinion sportive béjaouie ? et Rouge ont fourni leur meilleure Et tant d’autres questions qui restent suspendues et qui, malheureusement, n’auront pas trouver des réponses justes, faute d’une communication prestations de la saison jusqu’à défaillante. Par son comportement, le chargé de la communication n’a fait présent. Ce qui augure d’un qu’accentuer et confirmer tout le malaise qui secoue, actuellement, la lendemain certain et plein JSMB. De Constantine, je vous salue ! d’optimisme. A. Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Menad a réussi à gagner son pari sans arriver, toutefois, à faire l’unanimité autour de lui, de ses choix tactiques : «C’est une belle victoire sur le plan moral et psychologique. C’est tout. Quant au volet tactique, beaucoup reste à faire», a-t-on conclu. A. Z.

BOUDER : Un véritable faiseur de jeu … Contre l’USMA, les puristes ont

(Ph : Maracana

KACEM EST-IL ÉCARTÉ ?

n dépit de leur succès face aux Algérois de l’USMA, les poulains de Menad n’ont pas réussi à faire l’unanimité autour d’eux. Mieux encore, ils ne sont pas arrivés à convaincre l’assistance, notamment durant la 2e mi-temps où plusieurs lacunes ont été remarquées dans les trois compartiments :«On s’attendait à mieux, mais la 2e période de jeu fut catastrophique pour nous. d’ailleurs, on a failli être remontés au score …», nous ont confié certains supporters qui ont ajouté, à la fin de la partie :«Entre la première mi-temps et la deuxième, il y avait une grande différence. On avait l’impression qu’il y avait deux équipes différentes. Certes, nous sommes contents des 3 ponts, mais pas convaincus». Alors que s’est-il passé entre les deux périodes de jeu ? Personne ne le sait et on aurait aimé entendre les explications de l’entraîneur béjaoui, à propos de ce repli inexpliqué de ses joueurs et de ce «coaching»,

(Ph : Maracana

g Par ABDELKADER ZOUGHAILECH

pu apprécier le rôle joué par Bouder; Un élément talentueux qui, au fil des matches, commence à retrouver ses repères et confirmer tout le bien qu’on pensait de lui : «C’est un joueur de grande qualité. C’est le profil du joueur recherché depuis longtemps par Menad. Il construit le jeu de son équipe et il l’anime. Face à l’USMA, il a rempli convenablement son rôle. C’est le véritable Bouder qu’on a découvert», nous a-t-on dit, à son propos. En effet, le n°10 béjaoui fut un véritable «faiseur» de jeu. Par ses passes décisives, il a réussi à contribuer au succès de son équipe. D’ailleurs, il fut à l’origine du premier but sur corner, que lui-même exécuta et trouva la tête de Gasmi. Alors que le 2e but, Bouder transmis une balle en or à Belakhdar et le centre de ce dernier, trouva aussi la tête de Gasmi. C’est dire que l’animateur du jeu béjaoui était au four et au moulin. Il fut presque l’homme du match, par sa vision de jeu, son intelligence et ses passes qui ont désarçonné la défense adversaire. «C’est un élément qui est en train de retrouver tous ses repères et toute sa confiance. Face à l’USMA, il fut l’un des meilleurs joueurs sur le terrain», a-t-on affirmé. En un mot, lors de ce match face aux Algérois de l’USMA, Bouder est sorti du lot. Est-ce le début d’un grand parcours avec la JSMB ? Tout porte à le croire ! «En Bouder, on vient de gagner un grand meneur de jeu qui faisait, largement, défaut à la JSMB. Pourvu que ça dure !», a-t-on conclu. A. Z.


LIGUE 1

Les Béjaouis reprennent espoir Maracana N°1398 — Dimanche 17 Avril 2011

13

g Par SADEK AÏT SLIMANE

Les Vert et Rouge de la JSM Béjaia n’ont pas raté l’occasion de la venue de la formation de l’USM Alger pour arracher trois précieux points et d’améliorer leur classement et ce, en s’imposant lors de la rencontre d’avant-hier vendredi sur le score de 3 à 2. Une victoire qui vient de confirmer le dernier réveil des Béjaouis lorsqu’ils ont battu la formation de l’USM Annaba lors de la précédente journée du championnat.

A

insi donc, revenons à la rencontre d’avant-hier vendredi devant les Usmistes, les Béjaouis ont affiché leurs intentions dès l’entame de la partie en exerçant un grand pressing sur la défense des Rouge et Noir qui leur a permis d’inscrire leur premier but à la 12’ avant de doubler la mise par le virevoltant Gasmi, auteur d’un doublé. Cependant, bien qu’ils aient achevé la première période par un score de 3/0, les poulains de Djamal Menad ont joué avec le feu en deuxième période qui a permis aux gars de

N’DJENG MARQUE ET RASSURE SON ÉQUIPE

l’USMA d’inscrire deux buts et de revenir à un seul but de l’égalisation. En tout, cette victoire est jugée très bénéfique pour la suite de la compétition d’autant plus qu’il vient de confirmer le déclic réalisé par les coéquipiers de Gasmi face à Annaba et par là même, d’aborder les matches restants avec un moral au beau fixe. Ce succès a permis également aux Béjaouis de s’emparer de la troisième place du classement avec 29 points et une meilleure différence de buts.

GASMI A QUITTÉ LE TERRAIN EN COLÈRE

Ainsi donc, en plus d’avoir effectué des changements qui n’ont pas été à la hauteur, l’attaquant Gasmi qui était l’auteur d’un doublé dans cette rencontre (12 et 21’) n’a pas accepté pour autant son remplacement à la (62’) par son camarade Boulainceur, puisqu’il s’est dirigé directement aux vestiaires sans passer par le banc. Ce qui confirme qu’il n’a accepté son changement, surtout qu’il était l’homme du match en compagnie de son coéquipier Boudar, de l’avis des présents au stade de l’Unité Maghrébine de Béjaia.

ET MARQUE SON SIXIÈME BUT

Toutefois, en plus d’avoir inscrit son deuxième doublé cette saison après celui déjà inscrit face au MCE Eulma, l’attaquant Gasmi qui pour rappel, avait déjà marqué contre l’USMA lors du match aller, s’est récidivé encore une fois avant-hier devant cette même équipe de l’USMA en inscrivant un autre doublé et d’apporter le nombre de réalisation depuis l’entame de la saison à six buts. Pour cela, il est considéré comme le deuxième buteur de l’équipe après le camerounais N’Djeng.

Publicité

Une seconde période catastrophique pour les Béjaouis

Par ailleurs, après une bonne première période réalisée par les Vert et Rouge en réussissant à inscrire trois buts avec un doublé de Gasmi et un but de N’Djeng, les poulains de Djamal Menad se sont éclipsés en deuxième période et ce, en laissant le champ libre aux poulains de Renard qui ont pris les choses en main et en inscrivant même deux buts. D’ailleurs, la deuxième période a été totalement au profit des Algérois qui auraient pu arracher au moins un point du nul si les attaquants avaient bien exploité les nombreuses occasions créées.

Les changements «ratés» de Menad

Toutefois, contrairement à Hervé Renard qui a effectué des changements en deuxième période et qui lui ont permis d’imposer sa logique en inscrivant deux buts, le coach de la JSMB s’est montré par ses changements qui ont été complètement ratés, étant donné que le coach usmiste a pris le déçu sur lui. D’ailleurs, il fait sortir les deux meilleurs éléments de son équipe durant ce match, à savoir Boudar et Gasmi. Des changements qui ont été largement contestés par le public présent qui n’a pas trouvé d’explications aux choix de l’enS. A. S. traîneur Menad.

Maroci suspendu face au WAT

Pour le prochainement déplacement des Vert et Rouge à Tlemcen lors de la prochaine journée du championnat, le staff technique devrait se passer des services du milieu de terrain Maroci qui est suspendu pour ce match après avoir écopé d’un carton jaune pour contestation de décision.

Reprise aujourd’hui

Après avoir bénéficié d’une journée de repos hier samedi à l’issue de la rencontre disputée face à l’USM Alger, les Vert et Rouge de la JSMB devraient reprendre le chemin des entraînements cet après-midi et ce, afin de se préparer pour le prochain match face au WA Tlemcen pour le compte de la 20e journée du championnat.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

En plus de Gasmi qui vient de marquer un doublé et son sixième but avec son équipe, le Camerounais N’Djeng s’est permis, lui aussi, d’inscrire son dixième but avec son équipe. Pour cela, il est considéré comme le deuxième buteur du championnat après l’attaquant de l’ASO, Soudani.

BOUKEMACHA ET MAIZA ONT ÉTÉ TITULARISÉS

N’ayant pas pris part à la dernière rencontre disputée face à l’USM Annaba pour cause de blessure, les deux joueurs de la JSMB, Boukemacha et Maiza ont été de retour à la compétition officielle où ils ont été titularisés par le coach Djamal Menad comme s’ils ont joué toute la rencontre.


g Entretien réalisé par TAHI AHMED

L’USMB a réussi à remporter une précieuse victoire face à l’USM Annaba ; qu’en pensez-vous ? Je pense que nous avons prouvé aujourd’hui que l’équipe pouvait faire mieux que ça, c’est un bon résultat que nous méritons, nous avons fait un match plein, l’équipe s’est bien défendue face à une bonne équipe annabie qui nous a posé beaucoup de problèmes à plusieurs reprises. Maintenant, le moral est au beau fixe, l’essentiel c’est d’avoir empoché les trois points de la victoire, qui nous seront très utiles pour la suite du parcours.

LES U-20 BATTUS

Les poulains de Mekhalfa, qui ont la tête ailleurs, pensent au match des demi-finales de la coupe d’Algérie qu’il disputeront face au MCO. Avant-hier, ils se sont inclinés face à leurs homologues de l’USM Annaba sur le score de 1 à 0, mais conservent toujours la 2e place au classement général derrière l’USM Alger.

Ce n’était pas facile de remporter ce match face à l’USMAn, n’est-ce pas ? Dieu merci, c’est le fruit du travail de toute une saison qui se réalise. On voulait d’entrée prendre l’avantage à la marque ; malgré notre domination constante, on a raté plusieurs occasions par excès de précipitation ou en voulant bien faire ; maintenant, nous tâcherons de travailler davantage à l’avenir, car nous sommes animés d’une grande volonté de réussir notre objectif.

Les poulains d’Ifticene, qui ont remporté une importante victoire vendredi dernier contre l’USM Annaba au stade Boumezrag et après une journée de repos accordée par le coach Ifticene, ce dernier leur a fixé rendez-vous pour aujourd’hui à 10h30 au stade Mustapha Tchaker, pour effectuer une séance de décrassage afin de récupérer de la fatigue du dernier match joué. T. A.

(Ph : Maracana

REPRISE AUJOURD’HUI À 10H30

L’ex-joueur du FC Libourne, Elanceur Lounis, a été l’un des artisans de la victoire obtenue vendredi dernier face aux Tuniques rouges. Il nous révèle que c’est la volonté du groupe et la touche du staff technique qui ont fait la différence.

Il a suffi d’une défaite avec un score lourd pour qu’on remette tout en cause. Ainsi donc, le résultat négatif concédé face au Mouloudia de Saïda n’a pas échappé à une règle puisque les supporters sont revenus à la charge remettant pour ainsi dire tout sur la table y compris certains problèmes internes au club. L’ entraîneur-adjoint Kherris, qui avait pourtant averti l’opinion sportive de la difficulté de la mission qui attend ses poulains au cours de ce match, a eu du mal à cacher sa déception.

N’

ayant pas lâché le moindre mot à la sortie des vestiaires, une façon pour lui de montrer sa colère, Kherris l’entraîneur adjoint qui a avancé avant le match les trois

Justement, l’USMB s’est éloignée quelque peu de la zone rouge, un commentaire ? C’est de bon augure, une occasion pareille il ne faut pas la rater, empocher des points au maximum et profiter des éventuels faux pas de nos concurrents directs au maintien, comme cela a été le cas lors de cette 19e journée de championnat qui a été bénéfique à l’USMB ; nous devons rester sur notre lancée en remportant les matches à domicile et glaner le maximum de points

de l’extérieur. Le groupe semble serein pour l’avenir, n’est-ce pas ? Bien sûr, le groupe est solidaire et affiche de bonnes intentions et travaille dans un esprit familial et est décidé à relever le défi, la dernière victoire face à l’USM Annaba le galvanisera et lui donnera des ailes pour se surpasser à atteindre l’objectif assigné qui est le maintien en Ligue 1. Qu’est-ce que vous a dit votre coach à la mi-temps ? Il nous a demandé de maintenir toujours la cadence du pressing, en jouant intelligent sans précipitation, et il a orienté les joueurs du milieu sur la construction du jeu et les attaquants d’être plus efficaces à l’avant. Comment voyez-vous les chances de l’USMB à l’avenir ? Cette phase retour sera plus difficile que celle de l’aller, le déclic est amorcé, l’équipe va retrouver ses repères avec le travail et la volonté de tout le monde, nous serons en mesure de sauver l’USMB de toute mauvaise surprise au baisser de rideau du championnat de la Ligue I. Un mot pour conclure… La dernière victoire remportée contre l’USM Annaba va pousser le groupe à se transcender pour la suite du parcours et à faire un grand pas vers le maintien en Ligue 1 ; je remercie notre fidèle public qui a été à nos côtés et qui nous a poussés à la victoire, le groupe est décidé à réaliser d’autres succès pour lui rendre la joie. Entretien réalisé par Tahi Ahmed

LIGUE 1

IFTICENE : «Je dédie cette victoire à notre public» (Ph : Maracana

ELANCEUR : «Notre victoire est méritée» Maracana N°1398 — Dimanche 17 Avril 2011

J e remercie les joueurs qui ont appliqué les consignes et qui sont plus que jamais conscients de la tâche qui les attend ; on a chassé le doute de notre esprit, on a retrouvé la sérénité et gagné en confiance et nos chances sont grandes pour sortir de la zone dangereuse.

Oussaâd n’est pas inquiet

Même s’il n’a pas pris part aux quatre matches de la phase retour disputés par son équipe face au MCO, CABBA, ASO et l’USMAn, le défenseur Oussaâd n’est pas inquiet sur son sort au niveau de l’effectif, et il a montré de grandes qualités lors des dernières séances d’entraînement. A cet effet, il nous dira : «Je respecte le choix du coach, qui est le seul habilité à composer son équipe, je compte travailler davantage pour reprendre ma place dans l’effectif, afin d’aider mon équipe pour la suite du parcours.»

LE DOUTE S’INSTALLE

paramètres qui ont fait que ce match soit plus compliqué que les autres, n’a, cette fois-ci, pas voulu revenir sur ces conditions défavorables qui ont entravé la bonne marche de l’équipe dans cette seconde phase afin de ne pas enfoncer le clou, le staff technique n’a pas voulu dramatiser la situation estimant que cette défaite face au MCS n’est qu’un incident de parcours et ce n’est pas du tout la fin du

monde et qu’il faudra savoir comment retenir la leçon. Mais, en vérité, Kherris n’est pas du tout convaincu par la prestation de ses éléments et encore moins de l’attitude de certains remplaçants et de ce fait, il risque, en effet, le comportement mais surtout de relooker son équipe en perspective du prochain match entre la JSM Béjaïa samedi prochain au complexe Akid-Lotfi.

Les dirigeants dans l’embarras

(Ph : Maracana

14

Les dirigeants tlemcéniens ne savent plus à quel saint se vouer surtout que les caisses du club sont vides et n’ont reçu aucune aide comme a tenu à l’expliquer un membre de cette direction, si vous permettez que je l’appelle ainsi, c’est une équipe crédit, l‘argent fait défaut, les joueurs ont en leur possession des chèques et n’ont rien touché de la

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

prime de signature, tout fonctionne à crédit mais jusqu’à quand ? Aussi bête que cela puisse paraître, les dirigeants doivent trouver de l’argent pour payer la prime de deux matchs nuls l’USMAnnaba et l’USMAlger. D’ailleurs, nous avons perdu avec un score lourd mais je crois que les problèmes ont influé sur le rendement collectif du groupe. Maintenant l’heure est à la mobilisation, car il demeure impératif de conjuguer les efforts pour tenter de quitter la spirale négative. Cette situation du moins inquiétante suscite moultinterrogations chez les supporters lesquels souhaitent vivement une réaction positive lors du prochain match au complexe Akid-Lotfi face aux Bougiotes de Béjaïa et tenter de reconquérir le cœur de leurs fidèles inconditionnels. Les camarades de Belgherri se doivent désormais de s’affirmer et de faire le maximum surtout que la suite du parcours s’annonce davantage ardue. S. T. S.


LIGUE 2 Hafid inscrit son huitième but L’attaquant, Rabah Hafid, a inscrit son huitième but au cours du match face à l’US Biskra. Hafid reste donc le buteur attitré du club, surtout qu’il a inscrit à chaque fois des buts décisifs. Hafid a marqué son but sur penalty, après avoir été fauché dans la surface de réparation.

Le Nasria voyage bien Maracana N°1398 — Dimanche 17 Avril 2011

HEDDANE ATTENDU AUJOURD’HUI

…Son expulsion jugée sévère Par ailleurs, les membres du Nasria jugent que son expulsion dans les dernières minutes de cette rencontre a été sévère et que l’arbitre a été trop rapide dans son jugement. Ainsi, le joueur de l’USB s’est jeté après un tacle anodin d’El Far, ce qui a fait que l’homme en noir pensait à une agression.

Le penalty de l’USB contestable Les membres du Nasria nous avoueront que le penalty sifflé en faveur de l’US Biskra est contestable, sachant que la faute du défenseur du Nasria, Benamri, n’était pas vraiment évidente, surtout que le joueur adverse en a rajouté un peu et s’est jeté à terre. Malgré cela, les joueurs du NAHD n’ont pas protesté auprès de l’arbitre.

(Ph : Maracana

Premier but pour El Far… L’attaquant du NAHD, Mohamed Reda El Far, a marqué son premier but sous les couleurs du NAHD, qu’il a rejoint en début de saison en provenance du MOC. El Far passait par une période de doute, n’ayant marqué aucun but, malgré le fait qu’il avait bénéficié de nombreuses chances, puisque l’ex-entraîneur, Kardi, lui faisait entière confiance.

g Par RAOUF MESBAH

Le Nasria a prouvé encore une fois qu’il voyageait bien, après avoir réussi à battre l’US Biskra chez cette denière, ce qui lui permet de rester dans le sillage du leader qu’il talonne, avec seulement quatre points d’écart entre eux.

L

es Sang et Or, qui s’étaient fait accrocher à domicile par le CAB dans la journée qui a précédé celle-ci, s’est bien repris grâce à cette victoire. Les gars du Nasria ont tout fait pour se refaire une santé et ont réussi une belle performance. Les Algérois ont su gérer le match du début à la fin, et ont joué l’offensive dès l’entame de la rencontre. Le coach-adjoint, Karim Zaoui, qui a pris en main

l’équipe après l’absence du driver Heddane, n’a pas effectué de nombreux changements dans l’effectif, étant donné qu’il a juste incorporé Benamri et Derrardja aux places de Teggar et d’Okbi. La formation husseindéenne a exercé un pressing constant sur la défense de l’USB, ce qui lui a permis d’ouvrir la marque à la fin de la première période par El Far. Les locaux reviendront à la marque en début de la deuxième période, mais les Nahdistes ajouteront un deuxième but à la 70’ par Hafid sur penalty. Voulant préserver cet avantage, Zaoui effectuera quelques changements en renforçant surtout la défense et ce, en

incorporant Douar et Teggar, et c’est ce qui lui permettra de terminer le match avec ce succès mérité. Zaoui avouera que cette victoire est très importante pour la suite de la compétition et que ses joueurs se sont donnés à fond pour se reprendre après le semi-échec à domicile. Pour lui, le plus important est que ses poulains sont restés concentrés sur leur sujet et n’ont pas tremblé malgré la difficulté de la tâche, puisque l’USB cherchait aussi à confirmer son retour en force et ajouter donc trois autres points dans son escarcelle, mais le NAHD a réussi à la contrer et repartir avec un succès R. M. très important.

Natèche dans son jour comme d’habitude Le gardien, Abderaouf Natèche, a été encore une fois le sauveur de son équipe dans ce match, étant donné qu’il a arrêté un ballon qui s’en allait directement vers les filets. En effet, Natèche a réussi à stopper une balle vraiment dangereuse, qui a permis à son équipe de s’en sortir à bon compte grâce au sauvetage de son gardien. R. M.

MEDJAHED : «c’est toujours l’arbitre qui nous pénalise»

Le RC Kouba a été tenu en échec, avant-hier, par le MSP Batna, une rencontre comptant pour la vingtunième journée de Ligue 2.

L

es capés de Nabil Medjahed ont raté une grande opportunité de renouer avec la victoire vu que la rencontre a eu lieu sur leur antre. « Je suis fier de mes joueurs, ils ont fournis une belle prestation. On a dominé toute la période de la rencontre. Sincèrement, le MSPB ne mérite pas ce point. Mes joueurs ont prouvé encore une fois qu’ils sont des hommes malgré tout ce qui c’est passé récemment, et malgré ce qui avait Negache sur moi ou sur mes joueurs. Ca fait quatre moi qu’on n’a pas empoché nos dus. C’est grave » dira l’entraîneur koubéen Nabil Medjahed qui avait du mal a digéré ce semi échec. Le coach koubéen ajoute que l’arbitre les a privé de glaner les trois points de la victoire « l’arbitre n’était pas à la hauteur de cette rencontre. Il nous a pénalisés durant tout le match. Je n’arrive pas encore à comprendre cette décision de la Ligue d’aligner un arbitre du Bordj Boariridj alors que l’adversaire est de Batna » et d’enchaîner « nous avions perdu quatre rencontre par des pénaltys, les arbitres privent toujours Khedis de jouer à l’extérieure en lui donnant un carton pour con-

testation de décision. Je crois que c’est la quatrième fois depuis l’entame du championnat. A vous de juger ». Par ailleurs, Medjahed affirme qu’il maintien toujours sa décision de rester à la tête de la barre technique jusqu’à la fin de la saison. Il ajoute qu’il n’est pas envie de se démissionner puisque il veut continuer sa mission jusqu’à la fin « je vous affirme que je resterai à la tête de la barre technique jusqu’à la fin de la saison. Je ne désire pas quitter le navire maintenant, je veux continuer ma mission jusqu’à la fin de la saison »

«On essayera d’accrocher Bel Abbès»

Concernant la prochaine rencontre qui opposera la formation koubéenne face à l’USM Bel Abbès, comptant pour la vingtdeuxième journée de Ligue 2, le coach koubéen affirme qui iront las bas pour se raccrocher et retourner avec un résultat probant qui les permettra de réaliser le maintien en Ligue 2. « À Bel Abbès, c’est sûr que ce sera difficile, on essayera de se racheter et de retourner avec un résultat probant. On doit prouver qu’on est des hommes malgré des poches vides » conclut Medjahed.

Khedis suspendu face à Bel Abbès

Coup dur pour les koubéens, le défenseur

Le coach, Mustapha Heddane, devrait revenir aujourd’hui, dimanche, pour driver l’équipe à nouveau, et ce, après avoir boycotté le déplacement de Biskra. Une source qui lui est proche nous avouera qu’il a regretté son geste et qu’il se sentait quelque peu fatigué, et c’est pour cette raison qu’il s’est comporté de la sorte et a fait l’impasse sur ce déplacement. Toutefois, il est attendu que les dirigeants du Nasria tiennent avec lui une réunion pour mettre tout au clair, car ils n’acceptent pas que l’entraîneur se comporte de la sorte. R. M.

Boussaid n’a pas prit part avec l’équipe type qui devait affronter le MSPB. Boussaid a été relégué sur le banc des remplaçants pour des choix tactique.

Madi retrouve l’équipe type

N’ayant pas prit part avec le onze rentrant face à Témouchent, le meneur du jeu koubéen Ayman Madi a enregistré son retour à l’équipe type. Il a été le meilleur joueur sur le terrain. (Ph : Maracana

g Par ANI SADOUNE

15

central Sid Ahmed Khedis est suspendu pour la prochaine rencontre qui opposera la formation koubéenne face à l’USM Bel Abbès. Le défenseur koubéen a cumulé un carton jaune pour contestation de décision. La formation koubéenne sera donc privée de ses services face à Bel Abbès.

Boussaid relégué sur le banc des remplaçants

Le milieu de terrain koubéen Rafik

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Bouikni, Cherfi, Hadjres, Cheraga, Chibane, non retenus

Le staff technique koubéen n’a pas retenus les six joueurs koubéen a savoir Bouikni, Cherfi, Hadjres, Benkouider, Cheraga et Chibane à la liste des dix-huit qui devait affronter le MSPB. L’entraineur Nabil Medjahed n’a pas convoqué ces joueurs pour des choix tactiques.

Une première convocation pour Chihab

Le latérale gauche koubéen Chamessedine Chihab a été retenu pour la première fois par le staff technique depuis l’entame du championnat à la liste des 18. Le coach Medjahed voulait combler le vide laissé par Bencherifa. A. S.


La situation devient inquiétante

UN BON ACCUEIL AUX PACISTES

Les joueurs que nous avons contactés juste après la rencontre étaient très satisfaits de l’accueil qui leur a été réservé par les Mostaganémois. Les supporters étaient très fair-play durant toute la partie, applaudissant les belles actions, qu’elles soient de leur équipe ou du Paradou. O. A.

I

ls avaient effectué la préparation d’avant-match dans une bonne ambiance et le groupe était au complet. L’espoir était permis de croire en leur capacité d’aller damer le pion à l’ESM, qui pourtant vise l’accession. Peu importait pour les Pacistes, seuls les trois précieux points comptaient ou bien un point dans leur valise. Ils avaient réalisé une belle partie, donnant même des sueurs froides à l’assistance mostaganémoise. Cette dernière avait douté des capacités de leur formation pour réaliser un bon résultat. Malgré leur pressing pour prendre l’avantage, les Pacistes n’ont pu le faire, vu le manque d’efficacité devant les buts. Les locaux ont prof-

(Ph : Maracana

Les Algérois étaient déterminés à ramener la victoire, ou à défaut le point du nul de Mostaganem, pour voir plus clair quant à leur avenir en Ligue II.

ité d’une occasion pour la transformer en but, au grand désarroi des camarades de Benachour. Piqués dans leur amour-propre, les Algérois redoublent d’efforts et parviennent à revenir à la marque. «On a dominé notre sujet sans pouvoir pour autant concrétiser les nombreuses occasions qu’on s’est créées en première mi-temps», estime Hamidi. La malchance ne veut pas lâcher les poulains de Bouhellal ces derniers temps, ils font le jeu, malheureusement, ils gâchent toujours les occasions de scorer. «On n’arrive toujours pas à comprendre ce qui nous arrive, on met dans le décor des occasions

Chettih et Mebani absents Les deux piliers de la défense, Chettih et Mebani, n’ont pas effectué le voyage avec leurs camarades en raison de leur match de suspension. Ils seront de retour contre l’AB Merouana, que leur équipe recevra vendredi prochain au stade de Baraki.

Benachour avec le onze rentrant L’attaquant, Brahim Benachour, a été aligné d’entrée avec l’équipe type, il a fait souffrir les défenseurs mostaganémois par ses dribbles. Malheureusement, comme ses coéquipiers, il y avait toujours ce petit quelque chose qui manquait devant la cage adverse.

nettes, alors que l’adversaire est plus chanceux dans ses tentatives. La preuve, contre l’ESM, on était à égalité au score (1-1), alors qu’il ne restait qu’une minute à jouer, Messaoudi, bien placé dans la surface de réparation, voit son tir renvoyé par le poteau alors que le gardien était battu», précise Miaz. Et sur la contre-attaque qui s’en est suivie, un attaquant local parvient à mettre le cuir hors de portée de Benmedour et donne la victoire à son équipe. C’est le même scénario qui s’est produit dernièrement contre l’ASMO, le Paradou menait 1-0 à une minute du temps réglementaire, tout le monde pensait que les trois points étaient déjà acquis pour les Jaune et Bleu. Malheureusement, sur un contre éclair, les Oranais égalisèrent, à la grande déception des locaux qui n’en revenaient pas. Par cette défaite qu’ils viennent de concéder face à l’ES Mostaganem, les Pacistes se retrouvent de nouveau dans une mauvaise position. Ils doivent maintenant lutter corps et âme dans les prochaines rencontres pour sauver leur saison. O. A.

g Par AOUN LAÏD BOUALEM

AFFLUENCE DES GRANDS JOURS

ela faisait longtemps que le stade n’avait pas enregistré une aussi grande affluence.

Menni marque son quatrième but…

On ouvrant le score à la toute dernière minute de jeu, avanthier face au CR Témouchent, l’attaquant Menni Youssef vient de porter son capital à 4 buts. En effet, l’enfant de Tlemcen avait ouvert son compteur face à l’US Biskra (1re journée), le 2e but avait été inscrit face à l’O Médéa, et le 3e c’était lors de la réception du Paradou dans le cadre de

g Entretien réalisé par AOUN LAÏD BOUALEM

(Ph : Maracana

Le stade Ouali Med était plein, vendredi, comme un œuf, lors du derby de l’Ouest qui avait opposé le SA Mohammadia au Chabab de Témouchent. la 3e journée, où Menni avait inscrit l’unique but de la rencontre.

…Et le 2e pour Benyettou

Benyettou Med, qui demeure le plus jeune buteur de l’histoire du SA Mohammadia puisqu’il avait inscrit son premier but en senior face à l’USM Harrach lors de l’avant-dernière journée 2066/2007, en contribuant au maintien de son équipe en Super DII, alors qu’il n’avait pas atteint l’âge de 17 ans, ce joueur de grande qualité physique et technique, qui a été recruté lors du mercato

dernier, vient d’inscrire son 2e but vendredi dernier face au CR Témouchent ; son premier but remonte au match de la 17e journée face à l’O Médéa, où il avait inscrit l’unique but de la partie sur penalty.

Bouchaïr ménagé

Le gardien de but, Mounir Benmedour, estime qu’au vu de la bonne prestation réalisée, son équipe méritait mieux. «On fait toujours de notre mieux pour engranger les points nécessaires afin de remonter la pente. Malheureusement, le Paradou est poursuivi par la guigne ; comment l’expliquer ? On joue mieux que nos visà-vis, sans pour autant prendre le dessus. Devant Mostaganem, la chance ne nous a pas souri, elle a préféré la formation locale. On a raté de nombreuses occasions nettes de scorer, alors que l’ESM a pu en concrétiser deux en tout, c’est à ne rien comprendre», déclare-t-il. Pour ce qui est des chances du maintien, il ajoutera : «Dorénavant, on doit se mobiliser et se serrer les coudes pour essayer de renouer avec la victoire afin d’éviter la relégation.» La balle est dans le camp des joueurs pour sauver leur formation du naufrage. «N’était le mauvais départ où on n’a fait que récolter des déboires, on n’aurait pas connu pareille situation. On doit se sacrifier sur le terrain, le Paradou ne mérite pas de descendre, on fera tout pour rester en Ligue II», conclut Benmedour. Pour continuer leur aventure dans cette Division, il faut que les Pacistes ne ratent pas les matchs qui joueront à domicile. O. A.

MENNI : «Nous relèverons la tête…»

AUTOUR DU MATCH SAM-CRT

C

Benmedour : «On méritait mieux»

g Par OUKILI ALI

TIBOUTINE DE RETOUR

Le jeune Tiboutine, «versé» dernièrement avec les U-20 pour rester compétitif au lieu de faire quelques apparitions avec l’équipe première, a été aligné avec les seniors pour donner la réplique à l’ES Mostaganem. Il a rempli convenablement sa tâche et il se pourrait que le coach lui renouvelle sa confiance pour le reste de la compétition afin de s’exprimer encore mieux.

LIGUE 2

Maracana N°1398 — Dimanche 17 Avril 2011

(Ph : Maracana

16

Le staff technique s’est passé, pour ce match face au CRT, des services des défenseurs Bouchaïr Zoubir et Ghilal Athmane, pour les préserver peut-être pour le prochain match de championnat prévu vendredi face au NAHD au stade Zioui. A. L. B.

L’attaquant samiste, Youssef Menni, qui a ouvert le score vendredi dernier face au CR Témouchent, affirme dans cet entretien qu’il souhaite récidiver face au NAHD vendredi prochain.

La victoire face au CR Témouchent semble avoir fait du bien au groupe ? Un succès est toujours bon à prendre, notamment en cette dernière ligne droite du championnat, où chaque point vaudra son pesant d’or. Les 3 points empochés face au CR Témouchent nous aideront beaucoup pour le maintien, il ne faut pas toutefois se contenter de cette victoire, car nous avons encore besoin au moins de 15 points pour sauver le club de la relégation, il faut rester concentrés et conscients aussi de ce qui nous attend, il faut aussi garder les pieds sur terre et continuer à travailler, car il reste beaucoup à faire,

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

nous devons confirmer face au NAHD vendredi prochain. Justement, comment appréhendez-vous ce match face au NAHD ? C’est vrai que le NAHD carbure bien ces derniers temps et qu’il n’a pas perdu depuis l’entame de la phase retour, mais en football tout est possible et rien n’est gagné d’avance, je pense que la pression sera plus sur le dos des Nahdistes que sur nous, on va bien se préparer et on partira à chances égales. Etes-vous prêt à récidiver face au NAHD ? Oui, complètement, j’ai toujours souhaité marquer face à de grandes équipes, je vais essayer de concrétiser ce souhait lors de cette prochaine rencontre face à cette grande école de football, qui a enfanté des grands joueurs, à l’image de Fergani, Madjer, Guendouz qui ont marqué de leur empreinte l’histoire du football national. A. L. B.


Maracana N°1398 — Dimanche 17 Avril 2011 LIGUE 2 La bonne série Quel objectif pour les Noir et Blanc ? continue…

17

g Par WAHAB YEFSAH

BOUHARBIT MARQUE DE NOUVEAU

Il a fallu attendre plus de dix journées pour voir de nouveau Bouharbit renouer avec les filets. Contre Skikda, il a signé sa quatrième réalisation de la saison, il en était tellement content que cela lui a valu un carton jaune après avoir enlevé son maillot.

BAHLOUL FAIT TAIRE SES DÉTRACTEURS

Contre la JSMS, Bahloul a été époustouflant, il était le meilleur joueur sur le terrain, une prestation qui a fait taire ses détracteurs ; sa sortie à quelques minutes de la fin a été ovationnée par tout le stade. W. Y.

g Par WAHAB YEFSAH

L

Le CAB a le vent en poupe, il collecte les points, journée après journée ; il n’est plus qu’à quatre points du leader.

e bande à Tebib a retrouvé cette joie de jouer et surtout elle a retrouvé la confiance qui lui a fait défaut au début de la phase retour. A neuf journées de la clôture du championnat, le doyen des Aurès est bien placé pour réaliser son objectif ; il jouera encore deux autres rencontres à domicile, une opportunité qui pourra lui valoir de se rapprocher encore de la première place. Il est vrai que vendredi

prochain, ça sera le grand derby des Aurès, mais les données cette fois-ci, sans l’apport du public mouloudéen, qui si l’on se réfère au match contre l’USMBA laissera un grand vide aux poulains de Mouassa qui évoluent mieux en présence de leurs supporters. Quant aux joueurs du CAB, le huis clos semble satisfaire les camarades de Bahloul, qui éviteront ainsi la pression de leurs supporters et celle des fans de leurs adversaires. La fièvre du derby est désormais amorcée, Cabistes et Mouloudéens auront toute la semaine pour vibrer au rythme de ce MSPB-CAB qu’ils suivront à travers les ondes de la radio. W. Y.

Karboua, le Rambo du CAB Ainsi le surnomment les supporters du CAB. Quand Karboua intervient sur une balle, il y met tout son cœur ; contre Skikda, pas un seul attaquant n’a pu le passer, il a gagné tous ses duels.

La passe à dix Juste après le deuxième but du CAB, Bahloul et ses camarades ont réalisé la passe à dix, le ballon a circulé entre l’ensemble des joueurs durant près de trois minutes, ce qui a beaucoup plu au public qui a accompagné la démonstration par des «olé, olé» !

A

la fin du match, toute la famille asémiste jubilait, alors qu’en face, les gars de la Mekerra reportaient leur colère

(Ph : Maracana

Malgré une résistance aux attaques de son adversaire durant 95’, et qui ont fait f’rémir Saoula et sa défense, l’équipe phare de Medina Djedida a pu glaner trois précieux points Ggrêce à une touche de balle exceptionnelle de Mebarki et un sens aiguisé du but de Ameur-Yahia Cherif.

A

près la chanson du maintien qui a duré toute la première phase du championnat, les dirigeants changent de cap, ils renforcent l’équipe par de nouveaux joueurs, décident de changer d’entraîneur, luttent de toutes leurs forces pour réduire la sanction du terrain, mais ils ne déclarent jamais ouvertement qu’ils jouent l’accession. Le fait le plus saillant dans le comportement des dirigeants, c’est cette affaire du contrat et de la licence de l’entraîneur Mouassa. Cela fait deux mois que l’entraîneur travaille et dirige l’équipe, mais à ce jour, il ne dispose ni de contrat ni de licence. Résultat, Mouassa se retrouve à chaque rencontre soit dans les tribunes, soit dans le tunnel pour diriger ses joueurs, une situation qui dure et qui ne semble inquiéter personne, à croire que cela arrange certains. Les supporters ont le droit de savoir pourquoi, à ce jour, le contrat qui permet d’avoir la licence n’est pas signé par les deux parties ? Où sont passés ceux qui ont promis de payer l’entraîneur pour qu’il signe son contrat ? Des questions qui ne trouvent pas réponses et qui posent

L’ESPOIR DEMEURE

g Par MILOUD TOUADJINE

sur l’arbitrage. Plus stoïque dans la douleur, le coach de l’USMBA, Osmane, en voulait plus à la chance qui n’était pas du côté de son équipe, laquelle a manqué plusieurs occasions nettes d’ouvrir le score, qu’à l’homme en noir. «J’avoue que le score n’est pas logique au vu de l’ensemble de la rencontre, que nous pouvions remporter dès la première mi-temps, si on avait su concrétiser les occasions que nous avions eues. Sur le but que d’aucuns font porter

la responsabilité au referee pour cause de hors-jeu, j’avoue que du banc de touche qui se trouve dans le côté Est du terrain, je ne pouvais être sûr de la position du joueur de l’ASMO qui avait marqué.» Avec ce petit but qui lui rajoute trois précieux points dans son escarcelle, l’équipe oranaise, soutenue par un bon millier de supporters du MCO, qui ont répondu favorablement au SOS des dirigeants asémistes, peut continuer son parcours sere-

HEZIL LA SURPRISE

inement. Mais il reste encore un grand travail au staff technique algéro-français. «Bien que nous ayons gagné, difficilement et sans faire un grand match, nous étions bien préparés sur le plan psychologique. Il reste cependant du travail à faire encore. Les matchs qui restent et qui sont très difficiles en raison des objectifs de chaque formation, se joueront sur de petits détails. C’est ce que nous commencerons à travailler dès dimanche, date de la reprise des entraînements», nous a déclarés le coach adjoint, Hadj Merine. Demain, les poulains de Stéphane Durin reprendront le chemin du stade Zabana, l’après-midi, pour commencer d’ores et déjà à préparer le difficile déplacement à Médéa où les attendra de pied ferme un certain OM. M. T.

Rares sont ceux qui s’attendaient à la titularisation de Hezil qui n’a plus joué depuis près de trois mois. Mouassa a pris la décision de lui faire confiance pour lui donner du temps de jeu et le préparer ainsi pour le derby de vendredi.

(Ph : Maracana

Récupéré à la dernière minute, Saïdi n’a finalement pas joué contre la JSMS. Tebib a préféré le ménager en prévision du derby de vendredi prochain, une façon de lui permettre de bien récupérer de son mal de dos.

(Ph : Maracana

SAÏDI MÉNAGÉ

Malin celui qui arrivera à déterminer pour quel objectif joue le Mouloudia cette saison ?

aussi la question fondamentale pour quel objectif joue le Mouloudia de cette manière ?

Mouassa privé de banc

L’entraîneur du Mouloudia a suivi la rencontre à partir des tribunes, et c’est à travers son téléphone portable qu’il donnait les consignes au banc qui les transmettait aux joueurs. Cette situation qui dure depuis près de deux mois dénote du manque de sérieux qui anime la gestion du club. Tout le monde se demande quand Mouassa signera son contrat et aura enfin sa licence. Qui dirigera l’équipe ce vendredi contre le CAB ? Car, à huis clos, Mouassa n’aura pas droit d’être dans les tribunes. W. Y.

ZIDANI ET ZEDDAM PRÉSENTS

Les deux hommes forts du Mouloudia étaient présents à Kouba pour encourager leurs joueurs, ils se sont sûrement rendus compte que la place de Mouassa ne devait pas être dans les tribunes mais sur le banc des remplaçants, à côté de ses joueurs. Tout le monde espère que ça sera la dernière fois que le coach mouloudéen s’absente de son banc.

UNE CENTAINE DE FANS À KOUBA

Malgré le long trajet et l’appel de Zeddam qui a demandé aux supporters de s’abstenir de se déplacer, une centaine de fans mouloudéens ont marqué leur présence au stade Benhaddad. Il est vrai que ces fans, privés par le huis clos, n’ont plus le choix que de se déplacer pour suivre les rencontres de leur équipe. W. Y.

MAZARI : «Le plus dur reste à faire»

Il est depuis plusieurs semaines l’un des joueurs les plus en vue de sa formation, en raison de son intelligence de jeu et sa parfaite maitrise des ingrédients qui font le bon défenseur.

nous caractérise et la qualité technique de mes coéquipiers, nous arriverons à nos fins. Je termine en remerciant les supporters hamraoua qui nous ont soutenus et je souhaite au MCO la qualification à la finale et pourquoi pas, gagner la coupe».

l était heureux du résultat acquis vendredi, mais surtout préoccupé par le reste du championnat car il pense qu’on ne fera pas de cadeau à son équipe, tellement les enjeux de plusieurs clubs sont dans la balance. «Bien sûr que je suis content de cette victoire qui nous laisse toutes nos chances pour la suite du championnat. Aujourd’hui, je pense que le CSC a pratiquement un pied en ligue Une et que les deux places qui restent sont en ballotage entre plusieurs équipes, dont la nôtre. Nous allons jouer match par match comme l’ont décidés nos entraîneurs et nos dirigeants et nous allons nous battre sur n’importe quel terrain. Vendredi, on a eu peu cafouillé au milieu du terrain, mais derrière, on a fait bonne garde et c’est tant mieux. Nous irons à Médéa avec la ferme conviction de faire un résultat positif et je pense qu’avec la solidarité qui

Il a été l’ailier gauche de charme de la grande équipe asémiste des années 60 et 70, avec deux finales de coupe d’Algérie. Plusieurs fois international dans les jeunes catégories, chez les militaires et chez les civils, Tasfaout Hamida a été honoré hier par la famille sportive oranaise. C’est le moins que pouvaient faire les organisateurs, lesquels méritent d’être félicités, bien que la stature de Tasfaout Hamida mérite bien mieux. L’ancien ailier gaucher, à la frappe magique était très ému : « sincèrement, je remercie les organisateurs de cet hommage qui m’est rendu et tous ceux qui ont participé à l’évènement, surtout que cette manifestation sera périodique avec, à chaque fois, un ancien joueur qui sera honoré. C’est une belle initiative». M. T.

I

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Les oranais fêtent Tasfaout Hamida


18

LIGUE 2

Après la parodie de match, colère dans le camp biskri Maracana N°1398 — Dimanche 17 Avril 2011

g Par SALIM SEGHOUANE

Ce Vendredi, des joueurs biskris ont manqué d honneteté envers leur public et le club qui les emploie.

U

ne source du club, qui a désiré garder l’anonymat, a déclaré que «les joueurs ont bel et bien levé le pied face au NAHD. Pour des arriérés non perçus, ils n’ont pas hésité à vendre leur âme pour quelques sous. Des sanctions fermes doivent découler de cette mutinerie, quitte à terminer le championnat avec les jeunes. Ceux qui se sont permis de prendre tout un club en otage doivent rester à quai». Face au NAHD, ajoutera un des techniciens locaux present au stade, «il n’ y a pas eu de match; il y a eu une parodie de match, les joueurs erraient sur le terrain et ne voulaient pas jouer. Ils ont triché avec le maillot qu’ils portaient, normalement le club doit prendre ses dispositions et sanctionner les fautifs ».

Appel aux actionnaires de la wilaya de Biskra

Dans un appel lancé à travers les ondes de la radio locale, le Manager Saou, déçu par la tournure des événements, a sollicité tous les entrepreneurs de la region pour venir en

aide au club biskri ; il n’hésitera pas aussi à pointer du doigt «ceux qui font leur beurre à Biskra et qui ne contribuent jamais pour aider l’USB, c'est-à-dire la jeunesse de Biskra ». Abondant sur ce plan, un vieux supporteur ira jusqu’à souhaiter qu’«une décision politique devrait être prise par les responsables locaux pour priver de marché toute entreprise qui n’aide pas ce club». La colère est grande dans le camp biskri. Les

décideurs apporteront-ils leur aide ou laisseront-ils à la rue le pouvoir de décision ?

L’ APC FAIT MAL AU CLUB, pas A SAOU

Promise depuis des lustres, la subvention de l'APC reste attendue.

Selon une source sûre le directoire de l'APC d'obédience FLN refuserait de

virer la subvention à un club géré par le RND.(?) Quand on sait que le FLN et le RND se sont toujours réclamés des partis de l'Alliance! Quand on sait qu'en agissant ainsi, on met la jeunesse biskrie dans l'embarras et non le parti de Saou, on se demande jusqu'où ira l'indigence spirituelle des gens de l’APC de Biskra. S. S.

Les résultats de la 17éme journée favorables au MOB

NATIONALE AMATEUR

g Par HANI MENARKI

LES U 20 ARRÊTENT L’HÉMORRAGIE

Après trois défaites successives face au NRB Reghaia, la JS Djijelli et l’USM Khenchela, voilà que les jeunes capés de Meddas Djelloul stoppent l’hémorragie des mauvais résultats de ces dernières semaines en allant contraindre leurs homologues de M’sila au partage des points. Néanmoins, ce nul n’est pas sécurisant pour les camarades de Djelbani qui vont devoir sortir le grand jeu lors des prochaines journées, pour ne pas perdre du terrain. H.M.

Le Mouloudia était sûr de rester leader du groupe Centre-Est du championnat amateur. En effet, après les résultats des matches de la 17ème journée qui se sont joués vendredi passé, le MOB reste à la première place avec 28 points, sans même jouer (match face au WR M’sila, programmé pour hier).

A

insi dit, le Mouloudia partageait la première place avec l’AS Ain M’lila qui est venue à bout de la JS Djijelli qui rétrograde ainsi à la 3ème place ex-aequo avec l’USM Sétif, qui a enregistré un résultat décevant à domicile face aux gars de Ain Beida. Ces derniers sont allés au stade du 08-mai 45 damer le pion à une équipe de l’USMS qui rate ainsi l’occasion de s’emparer du fauteuil de leader, en laissant libre champ au Mouloudia de Bejaia d’espérer continuer sur sa lancée et surtout d’espérer attaquer la carte de l’accession. Aussi, au terme des résultats

Le MOB représenté par son DTS des jeunes SÉMINAIRE

enregistrés avant-hier, beaucoup nous ont appelés pour dire que «le MOB peut maintenant jouer la première place, étant donné que les autres clubs poursuivants ont fléchi», ont affirmé à la majorité les fans du club, qui croient dur comme fer que leur club est capable d’arracher cette accession tant souhaitée par la galerie du Mouloudia… H. M.

SUR LE PROFESSIONNALISME À

AKBOU

Hier, dans l’après-midi, s’est tenu un séminaire sur le professionnalisme dans la coquette ville d’Akbou. Ledit séminaire s’est déroulé à la salle de cinéma de la ville, et animé par des connaisseurs de la chose footballistique tels que Abderrahmane Mehdaoui, Mourad Ouerdi et Abdelhamid Zouba. Le MOB a été représenté par le DTS des jeunes catégories, Chawki Mebarki, en l’occurrence. Pour rappel, deux des trois animateurs de ce séminaire sont des ex-coachs du Mouloudia de Bejaia..

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


DIVISIONS INFÉRIEURES

Maracana N°1398 — Dimanche 17 Avril 2011

19

LES CHARFAOUIS TENUS EN ÉCHEC RÉGIONAL II GROUPE B 22E JOURNÉE

OC AZAZGA 1- ES AZEFOUN 1

g Par HANI MEBARKI

Les Olympiens Club d’Azazga, qui ont accueilli sur leurs bases, leurs homologues de l’ES Azefoun, pour le compte de la 22ème journée du championnat de la division Régional II groupe B, n’ont finalement pas réussi à engranger les trois points mis en jeu et se sont contentés d’un tout petit point qui n’arrange guère leurs affaires.

L

es gars de l’OCA n’ont pas su comment empocher les trois points du match, face à un adversaire qui est venu aussi avec la ferme intention de repartir avec le meilleur résultat possible. Les Ivehryens on eu ce qu’ils voulaient, un précieux point qui leur à permis de rester collés au peloton de tête. De l’autre côté, les protégés de Noureddine Benkaci on eu du mal à digérer ce semi-échec, et les supporters présents dans les tribunes sont repartis déçus par l’issue de cette rencontre capitale de la 22ème journée. La galerie ne s’attendait guère à voir ses favoris trébucher à domicile, devant le leader. Les visiteurs, qui ont réalisé jusqu’à présent un parcours honorable, sachant que personne en début de saison ne misait sur eux, doivent

cravacher dur au cours des derniers matchs, pour arracher le maximum de points possibles, pour, pourquoi pas, en fin de saison, les partenaires de Brahim Halata puissent parvenir à décrocher l’accession en

Régional I. Ils occupent actuellement la 2ème place au classement général, et comptent continuer sur cette lancée et cette bonne dynamique qui anime le groupe et ce, afin d’empocher d’autres points à l’avenir.

Régionale II Groupe "B" 22ème Journée IR El Alia 0 –EC Oued Smar 6 CRM Birkhadem 1- IR Birmadreis 2 WB Ain Benian 0- ASAP Civile 2 ASC Eucalyptus 2- NRB Bouchaoui 1 RCB Kiffan 2- JSB Ain Benian 1 JSL Douera 0- ES Hamiz 0 NR Dely Brahim 2- ESB Aknoun 3 IR Hussein Dey 0- JSM Soleil 1

LE LEADER CONFIRME

La Jeunesse sportive d’Azzazga, qui reste sur trois victoires consécutives, a confirmé son statut de leader en allant gagner en déplacement face aux Hachimites de l’ASCEH. Les gars d’Iâazouguen ont gagné par la plus petite des marges, mais cela leur suffit pour qu’ils restent à la 1ère place, gardant leurs distances par rapport au deuxième, l’ES Azzefoun et le troisième, la JS Tichy.

L’ORB Akbou perd du terrain

La direction du club de l’Olympique Riadhi Baladiate Akbou a tracé comme objectif de reprendre la place du club en régionale I, mais il apparait que cet objectif est loin d’être réalisable pour les hommes du président Lounis Iftissen. Ces derniers,

Les Aith Yemmel euphoriques ! SS SIDI AICH 0ES TIMEZRIT 1

Une semaine après leur succès à domicile face aux littoraux de Tichy, les Espérantistes de Timezrit ont récidivé et cette fois, c’est les diables rouges du Soummam Sport de Sidi Aich qui ont payé les frais de la bonne santé affichée par les hommes du président des gars d’Ait Yemmel, Bachir Kedadouche.

U

L

es gars d’Azzefoun ont réussi à contraindre l’autre équipe de la daïra d’Azzazga, l’OCA en l’occurrence au partage des points sur le score de un but partout. La JS Tichy a vu sa rencontre face aux banlieusards d’Ighil Ouazzoug annulée pour la simple raison que cette équipe de la JSIO a été sanctionnée pour le reste de la saison, après avoir fait jouer un joueur non qualifié lors d’un match de championnat. La JS Tichy empoche ainsi les trois points sans même jouer.

Les Littoraux, qui veulent rester invincible, accueilleront lors de la prochaine journée l’équipe MC Bouira. Donc, la mission des Ivehryens est désormais difficile devant un adversaire qui reste sur une défaite face au HC Ain Bessam vendredi dernier. Aussi, la rencontre sera certainement très disputée et très serrée entre deux équipes qui se connaissent parfaitement. Les locaux vont tout faire pour glaner les trois points de la victoire et rendre la pareille à leurs vis-à-vis. S’agissant d’une rencontre entre deux équipes voisines, souhaitons que, quel que soit le vainqueur ou le vaincu, la sportivité sera la seule gagnante. H. M.

qui sont en perte de vitesse ces dernières journées, s’éloignent de plus en plus de la 1ère place et voient leur chance de rejoindre la régionale I s’amenuiser davantage, surtout après le nul subi à domicile face aux coquelicots de la JS Bordj Menaiel. Désormais les Akbouciens vont se contenter d’une place sur le podium et la préparation du prochain exercice. Rappelons que cette équipe de l’ORBA en est à sa deuxième année en régionale II, après avoir rétrogradé au terme de l’exercice 2008/2009.

Ain Bessam et Iflissen frappent fort

Ces deux équipes ont réalisé les plus gros scores de la journée. En effet, les Hamzaouia de Ain Bessam n’ont pas trouvé de mal à se débarrasser du représentant du chef-lieu de la wilaya de Bouira (Le MCB en l’occurrence) que les locaux ont écrasé sur le score de trois à deux. Idem pour Iflissen qui a disposé, chez lui, de l’ES Birghbalou ; en effet, le nouveau promu a frappé par trois fois contre une seule pour son invité du jour. H. M.

ne victoire qui permet aux gars de Timezrit de se rapprocher davantage du groupe de tête. Le but des Espérantistes a été inscrit par Yaya Farès (Qui n’est autre que le frère de Yaya Fouzi qui évolue actuellement au MOB) et ce à la 40’ de la partie. Un succès fort mérité au vu des potentialités que recèle ce club de l’EST. Un club appartenant à une ville qui a enfanté de grands joueurs par le passé, à l’image de Yacine Boulainceur, qui a joué à la JSMB , au WAT et au MCS. «Cette victoire est bonne pour le moral de la troupe, puisque ça nous permettra de nous rapprocher davantage du groupe de tête. Le meilleur est à venir pour ces jeunes qui croient en leurs capacités», nous a déclaré le coach de cette équipe de l’EST, Azzedine Irid, que nous avons contacté par téléphone, hier. H. M.

Résultats complets : NRB Sidi Daoud- O Boumerdès ORB Akbou- JS Bordj Menaiel ASC El Hachimia- JS Azzazga OC Azzazga- ES Azzefoun HC Ain Bessam- MC Bouira LC Iflissen- ES Birghbalou JS Tichy- JS Ighil Ouazzoug SS Sidi Aich- ES Timezrit

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

1-1 0-0 0-1 1-1 3-2 3-1 (Annulé) 0-1


20

Maracana N°1398 — Dimanche 17 Avril 2011

OM : Rémy a fait son trou Loïc Rémy a réussi à s'imposer dans l'axe depuis le départ de Brandao. Au détriment de Gignac, obligé lui de faire ses preuves.

I

l a passé la barre des 10 buts qu'il s'était fixée en début de saison. C'est presque inespéré alors qu'il a mis quelques mois à véritablement trouver ses marques. Mais l'ancien Niçois ne s'est jamais découragé et, aujourd'hui, semble le plus apte à jouer dans l'axe en remplacement de Brandao, parti prématurément. En quelques matches, il a convaincu son entraîneur. «Je peux l'utiliser à plusieurs postes mais compte tenu des difficultés que l'on a, résume Didier Deschamps, c'est lui qui me parait le plus apte à jouer dans cette position de pointe. Il est bien, ça se ressent, il est en confiance, à lui de poursuivre.»

«J'ai encore un peu mal, dos au mur. Il faut que je travaille cet aspect-là.»

Loic Rémy a retrouvé tout son potentiel athlétique. Il a pu desserrer le frein à main qui semblait l'empêcher de donner sa pleine mesure. «Il est vraiment en train d'élargir son registre, assure d'ailleurs Guy Stephan, car il peut aussi bien jouer dos au but que face au but. Et dans le jeu aérien, il progresse aussi. Ses déplacements, ses remises, ses frappes : tout

Publicité

s'améliore chez lui. Sa capacité à faire des courses et embarquer les défenseurs est très intéressante pour l'équipe.» L'attaquant international a pu donc passer sans trop de problèmes de ce côté droit, où il a été souvent utilisé par le passé, à cette position axiale. «A Lens, j'ai pris mes marques, parce que cela ne demande pas les mêmes efforts, raconte l'intéressé. Ce qui m'intéresse, c'est de prendre la profondeur, j'ai encore un peu mal, dos au mur. Il faut que je travaille cet aspect-là.» A chaque match, la remise en question se fait sur vidéo avec son agent. Puis il n'hésite pas à demander conseil pour améliorer son efficacité à ce poste. «J'ai demandé à mes défenseurs ce qui les mettait en difficulté. Ils m'ont dit que c'était très dur de gérer l'espace dans leur dos quand l'attaquant se met entre les deux défenseurs axiaux. Je me sers de ça pour essayer de tromper les défenses sur le terrain.» Avec un but et une passe décisive contre Toulouse (2-2), le jeune homme a visiblement vite appris la leçon. Il est en pole position pour recommencer face à Montpellier.

BARÇA : Guardiola ne polémique pas avec Mourinho

INTERNATIONALE

Alors que José Mourinho a envoyé son adjoint devant la presse avant le clasico hier vendredi, Josep Guardiola refuse de polémiquer avec l'entraîneur du Real Madrid. Pour le technicien barcelonais, le Portugais agit comme il l'entend. "Je vois où vous voulez en venir... Je n'ai pas besoin de répondre. Ce n'est pas la première fois que le deuxième entraîneur se présente en conférence de presse. (...) Ne me posez plus de questions là-dessus s'il vous plaît", a demandé l'entraîneur du Barça. Le coup d'envoi du clasico sera donné à 22 heures ce samedi.

MILAN : Allegri ne voit pas Ibrahimovic partir

Malgré des dernières semaines difficiles, Massimiliano Allegri ne croit pas que Zlatan Ibrahimovic (29 ans, 28 matchs et 14 buts en Serie A cette saison) quittera le Milan AC cet été. L'entraîneur rossonero est persuadé que l'attaquant suédois se plaît en Lombardie. "Je crois qu'Ibra restera au Milan et que sa saison sera exemplaire. Ce dernier mois, il paie un comportement inadapté. Mais, durant les cinq premiers mois, il a fait des choses extraordinaires et il les reproduira quand il reviendra", a fait savoir Alors qu'il était devenu remplaçant sous les ordres de Van Gaal depuis janvier, Jörg Butt devrait le technicien italien. être titulaire face au Bayer Leverkusen, dimanche. «Je dois faire en sorte que le Bayern se qualifie L'ancien Barcelonais a pour la Ligue des champions et nos chances d'y parvenir sont plus fortes avec Butt, a expliqué notamment écopé de trois matchs Andries Jonker, qui assure l'intérim sur le banc du Bayern Munich. Kraft a livré de très bons de suspension pour avoir insulté matches, mais ce n'est pas le moment de faire sa formation.» un arbitre.

BAYERN : Butt sera titulaire

W¥dz«e « W¥¸uNL « WO FA « WO©«dIL¥b « : Êu°e « e±¸

XKOºLºO¢ : W¥ôË

WBÆUM± s´ Êö‡‡‡‡´ …œËb ± WOM©Ë : s± ÊuJ ¥ )wMI « ‹ULOKF « d œ d®R± Ë wCL± ËdA « ͸U « q º « s± Wªº )UNOK´ ‚œUB±( œUL ´ù« …œUN® s± Wªº )UNOK´ ‚œUB±( “UGK uß s± qO Q « …œUN® s± Wªº Ë W¥¸Uß( wMNL « nOMB « Ë )UNOK´ ‚œUB± ‹«¡«d§S° ÂUOI « …œUN® ‹U°Uº K w u UI « Ÿ«b¥ù« ŸËdH « s± rKº¢ ,WO´UL §ù« wM©u « eØdLK WOK L « : ‡‡ W ºM U° ͸U « q ºK ( ) rOÆd « …œUN® s± Wªº )UNOK´ ‚œUB±( wzU « ‹UI º± ¡«œ s± Wªº Ë

)‰uFHL « W¥¸Uß( ‹UI º± ¡«œ …œUN® 3 ÈbF ¢ ô( WOKÅ Vz«dC « )dN® WO bF « o°«uº « …œUN® )dN® 3 ÈbF ¢ ô ( WOKÅ WظUAL « ‚uI• b¥bº¢ qÅË -

w FA « fK L « fOz¸ sKF¥ W¥ôË Í¸UL´ W¥bK WBÆUM± s´ ,XKOºLºO¢ “U ù W•u H± WOM©Ë : w U « ŸËdAL « WJ ® VOØd¢ ‰UG® : w ߸bL wFO D « “UG « WOz«b °ù« W߸bL « -1 ͸UL´ - Íd UF « ‰UL§ eØd± WOz«b °ù« W߸bL « -2 ͸UL´ - w°dF « ÊUØd° eØd± ‹ôËUIL « Ë ‹UºßRL « ÊUJ±S° ÁcN° WL NL « WK RL « d œ V ß WBÆUML « W U±_« V J± s± ËdA « ‰öî «c Ë W¥bK K W±UF « «b´ U± Ÿu ß_« ÂU¥ qØ q°UI± ,X º « Ë WFL « w±u¥ Á¸bÆ w U± mK ± b¥bº¢ ¡«b ° rN{Ëd´ r´b Ãœ 1000 wEURL-SARL-SPA-SNC-SCS Êö´ù« ¸uN™ a¥¸U¢ s± WOM©u « bz«d « .WO±uO « ozCACOBATPH-CASNOS-CNAS U£u U° ÷ËdF « o d¢ : WO U « ÷dF «( ‰Ë_« ·dE «

Maracana N° 1398 — Dimanche 17 Avril 2011 - Anep N° 850 870

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTÈRE DE L’HABITAT ET DE L’URBANISME OPGI DE M’SILA

AVIS D’APPEL D’OFFRES A LA CONCURRENCE NATIONAL NIF : 0995 2801 02874 21 L’Office de promotion et de gestion immobilières (OPGI/M’sila) lance un avis d’appel d’offres national ayant pour objet le gardiennage et la protection de ses logements réceptionnés et non exploités. * Le présent avis s’adresse exclusivement aux sociétés spécialisées dans le domaine, titulaires d’un agrément du ministère de l’Intérieur de type C dont la durée de validité restante dépasse (01) une année à la date de dépôt de l’offre. * Les sociétés intéressées par le présent avis peuvent retirer le cahier des charges contre le paiement de 1500 DA auprès de l’OPGI/M’sila, département finances et comptabilité, cité 140 Logement Ennadjah M’sila. Dossier technique : * Les soumissionnaires devront joindre à leurs offres les documents suivants : • Cahier des charges signé et visé dans toutes les pages par le soumissionnaire • Copie légalisée du registre du commerce • Déclaration de probité signée et visée • Copie des statuts authentiques de la société légalisée • Copie légalisée de l’agrément de type C délivrée par le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales • Copie originale du casier judiciaire n° 03 pour le gérant de la société (moins de trois (03) mois)

• Attestations administratives (pour les 03 dernières années) • Copie originale de l’extrait de rôle (moins de trois (03) mois) • Attestations de mise à jour CNAS + EMS délivrées par la CNAS • Numéro d’identification fiscale • Copie originale du reçu de versement de 1500,00 DA Dossier financier : • Bordereau des prix unitaires HT • Devis estimatif et financier TTC * Les offres établies conformément au cahier des charges doivent parvenir sous double pli cacheté à l’adresse susmentionnée. L’enveloppe extérieure devant être anonyme et ne comporte que la mention suivante : «Soumission à ne pas ouvrir» Avis d’appel d’offres national n° ………… * Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de 90 jours à partir de la date de réception des offres. * La date limite de dépôt des offres est fixée au 22e jour à partir de la première parution dans les quotidiens nationaux à 12h. * L’ouverture des plis s’effectuera en séance publique en présence des soumissionnaires le dernier jour de dépôt des offres à 14h30.

Maracana N° 1398 — Dimanche 17 Avril 2011 - Anep N° 850 954

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

Maracana N°1398 — Dimanche 17 Avril 2011

Quelles sont les causes de fatigue pendant la grossesse ?

21

Flan maison

faire des cauchemars : comment se déroulera l’accouchement ? Le bébé sera-t-il beau ? Vais-je l’aimer ? Est-ce que je serai une bonne mère ?... Le mieux est de parler de ses angoisses avec les autres pour les désamorcer. Il ne faut pas hésiter à s’en ouvrir au futur papa, à ses amis, ses parents et aussi aux professionnels de santé qui vous suivent.

Si vous vous sentez fatiguée pendant votre grossesse, il faut en identifier l’origine. Prenez le temps d’y réfléchir car plusieurs causes de fatigue pendant la grossesse peuvent se combiner. Mais au-delà de ces causes communes, la fatigue pendant la grossesse peut aussi révéler une affection. C’est pourquoi il faut absolument en parler au médecin qui vous suit. LA FATIGUE EN DÉBUT DE GROSSESSE, C’EST NORMAL, C’EST HORMONAL ! En début de grossesse, il est normal d’être fatiguée et d’avoir envie de dormir, parfois à n’importe quelle heure de la journée. Cet état est lié à la progestérone, hormone indispensable pour soutenir la grossesse, et qui possède un effet sédatif. Bonne nouvelle, cet état de fatigue diminue beaucoup au 2e trimestre. LES TROUBLES DU SOMMEIL, TRÈS FRÉQUENTS CHEZ LES FEMMES ENCEINTES Les petits maux de la grossesse, les maux du dos, les mouvements du bébé, les positions difficiles, les questionnements, les impératifs professionnels, sont autant de facteurs susceptibles de troubler votre sommeil.

L

Adoptez des rituels favorables à l’endormissement, couchez-vous plus tôt, améliorez votre confort, et n’hésitez pas à compenser le week-end par exemple. L’ACTIVITÉ PROFESSIONNELLE Certaines conditions de travail sont fatigantes physiquement et psychologiquement. Les personnels de service, les employés de commerce, les ouvrières sont particulièrement exposées, mais ce ne sont pas les seules, tous les postes stressants sont aussi fatigants ! Certains postes sont également plus à risques comme le travail sur machine, les tâches répétitives, etc. A cette source de fatigue pendant la grossesse, il faut ajouter les transports, longs et difficiles qui génèrent à la fois fatigue et stress… Il importe donc de réfléchir à l’aménagement des conditions de travail, des horaires et du moyen de transport dès le début de la grossesse. LES ANGOISSES DU 3E TRIMESTRE DE GROSSESSE Plus particulièrement au 3e trimestre de la grossesse, nombre de femmes enceintes sont prises d’angoisses et peuvent

Le dernier mois de grossesse Avec la prise de poids, il est normal de fatiguer en fin de grossesse. Vous vous essoufflez aussi plus facilement, le volume de votre ventre vous empêche de trouver la position idéale pour dormir, sans parler des mouvements du bébé qui vous réveillent ou de votre vessie comprimée qui vous oblige à vous lever régulièrement la nuit… Ménagez-vous, faites de nombreuses pauses, de la relaxation et des siestes autant que vous voulez et où vous voulez ! Faites-vous aider pendant votre grossesse (conjoint, amis, famille, aide-ménagère, achats de courses sur Internet …) car de toute façon votre état ne vous autorise pas à faire les courses, du bricolage ni le ménage en grand. La grossesse impose un travail physiologique supplémentaire. Il faut donc se ménager : se coucher tôt, faire des siestes le week-end, se relaxer, répartir les taches familiales, aménager son poste et son temps de travail, s’octroyer des moments à soi… Bien entendu, l’alimentation joue un rôle important, certaines carences pouvant se traduire par de la fatigue. Une alimentation saine et équilibrée est essentielle. Quant à l’activité physique régulière et adaptée à son état, elle éloigne très efficacement la fatigue pendant la grossesse.Enfin, au moindre doute, il faut en parler avec son médecin.

L'amniocentèse : quels dangers pour le bébé ?

'amniocentèse permet d'examiner les chromosomes du foetus, notamment lorsque l'on suspecte une trisomie 21. Il existe un rapport bénéfice/risque qui doit être soigneusement analysé par le médecin. Le principal risque est représenté par la fausse-couche. Une amniocentèse est généralement pratiquée lorsque l'on suspecte une trisomie 21 car cette technique permet d'examiner les chromosomes du fœtus. Cependant, la part des bénéfices comparé aux risques éventuels que fait encourir cette méthode doit être précisément évaluée par le médecin. Le principal risque de l'amniocentèse est d'entraîner une fausse-couche. Réalisée au 4ème mois de grossesse, ce risque est estimé à 1/250. En règle générale,

plus l'amniocentèse est pratiquée tardivement, plus le risque s'atténue. QUEL MÉCANISME ? Dans la majorité des cas, il s'agit d'une rupture de la poche des eaux. Généralement, l'orifice causé par l'aiguille lors du prélèvement se colmate très rapidement. Cependant, parfois, le trou met plus de temps à se reboucher, entraînant alors une fuite du liquide amniotique. Dans des cas très rares, la fausse-couche peut être due à une infection. En effet, malgré les précautions d'asepsie, il est possible qu'un germe s'infiltre dans le liquide amniotique lors de la ponction. D'AUTRES COMPLICATIONS, MAIS EXCEPTIONNELLES

De façon très exceptionnelle, d'autres complications peuvent survenir : • lorsque la mère est séropositive (porteuse du virus du Sida, de l'hépatite B ou C), il existe un risque très faible de transmission de l'infection au foetus ; • l'aiguille employée pour le prélèvement peut blesser le foetus. Réalisé sous échographie afin de limiter cette éventualité, il existe cependant toujours un risque de piquer le foetus si celui-ci se met à bouger. L'aiguille peut alors toucher le cordon ombilical, provoquant une hémorragie puis la mort du foetus ; • si la mère appartient au groupe sanguin rhésus négatif, elle reçoit une injection d'anticorps afin de diminuer les risques d'incompatibilité.

INGREDIENTS: 2 oeufs 200 ml delait 50 ml de jus de citron 100 g de crème caramel au beurre salé INGRÉDIENTS : battre bien les oeufs avec la crème caramel au beurre salé recette ici, ajouter le lait et le jus de citron. préparez une caramel au sucre ( la mienne je l'ai préparé avec du sucre brun) couvrir le fond de ramequins allants au four avec du caramel, mettre le mélange dedans, et placer le tout dans un bain marie et le mettre au four prechauffe a 180 degrés laisser cuire 30 min ou selon votre four, retirer et laisser refroidir avant de mettre au frigo.

Pizza au thon

Les ingrédients: - farine presque 500 grs - l huile d olive, ou autre si vous n aimez pas presque 70 ml ou selon votre goût de la texture de votre pâte (assez croustillante, ou non) - 1 jaune d'oeuf - 1 cac de levure boulangère - 1 cas de lait en poudre - un peu d eau pour mouiller PRÉPARATION : Mélangez les ingrédients et les ramasser avec l eau pour avoir une belle pâte malléable, laissez reposée et préparez votre farce: - un boite de tomate coupée en morceau, ou 3 a 4 tomate fraîche - 2 gousses d ail - gruyère - mozarilla - fromage la vache kiri - thon - olives noires étalez la pâte, garnir les coins avec du fromage vache kiri, puis repliez la pâte sur elle même, et versez votre farce dessus, garnir selon votre goût, et cuire dans un four bien chaud.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


22

Jeux-Détente

Maracana N°1398 — Dimanche 17 Avril 2011

MOTS FLÉCHÉS N° 689

SOLUTIONS MOTS FLÉCHÉS N° 688

LA BLAGUE Un détenu dit à son avocat qui est venu lui rendre visite dans sa cellule : - J'ai un fait nouveau pour que vous sollicitiez qu'on m'accorde une remise de peine. - Quel est ce fait nouveau ? - J'ai été condamné à trois ans de prison pour avoir volé un ordinateur qui valait, à l'époque 10.000$. Or, d'après le dernier catalogue Macintosh, on trouve exactement le même, aujourd'hui, pour 2.000$.

LA CITATION "Il est difficile de vaincre ses passions, et impossible de les satisfaire." Mme de la Sablière.

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 688

MOTS CROISÉS N° 689 A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 02192.62.25

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur financier Djelloul Zerdani Directeur technique Laïd Kalila

HORIZONTALEMENT

VERTICALEMENT

1 - Contagieux 2 - S'adaptera exactement - Vieille monnaie 3 - Annexerais Désinence verbale 4 - Il vaut bien l'erbium - Minuscules 5 - Officier municipal Trés fort 6 - Chauffeur de fellah - Zone d'action d'un fameux lion 7 - Donne un coup de chiffon - Gavé 8 - Ils sont habitués à voir la mer autour d'eux - Echecs de scène 9 - Possédâmes Petite pierre pour un nid d'aigle 10- Evêché de l'Orne Vies à la dure

A - Réceptions trés élaborées B - Le bel canto s'y exprime trés bien Bien choisie C - Pas trés nerveux - Familier D - Equiper - Petits socles E - Elaborerons mécaniquement F - Ligament Planchettes de relieur G - Aboutirais Brillant exécutant H - Reptile aquatique - Bouche de merle I - Rudesse J - Guide de mine Jours de semaine K - Pas là - Plante à forte odeur L - Indiscrètes

Chargé de l’administration Djamel Touafek Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1398 — Dimanche 17 Avril 2011

Grâce à une belle forme physique, vous pourrez fournir tous les efforts nécessaires pour aboutir là où vous n'avez pas pu aller tout récemment. Vous constaterez que tout se passera comme vous l'avez pensé et rien ne pourra plus vous arrêter dans la réussite.

Quelque chose d'important va survenir ce qui clarifiera certains points primordiaux dans votre vie. Mais comme le moral est bon vous n'aurez qu'à vous féliciter de ce qui arrive. Faites très attention à votre forme. Ne vous fatiguez pas trop et évitez les abus trop fréquents.

06:10 : Zig & Sharko 06:17 : Zig & Sharko 06:24 : Jungle Beat 06:30 : Ovni 06:35 : Ovni 06:40 : Kaeloo 06:47 : Kaeloo 06:54 : Gorg et Lala 07:03 : Ginga Minga 07:10 : Un enfant pas comme les autres 08:53 : Les Simpson 09:15 : Les meilleurs amis du monde 10:40 : Daniel Auteuil, la rencontre 12:08 : Tout le monde il est beau 12:59 : La semaine des Guignols 13:30 : Tennis 15:55 : Plateau sport 16:00 : Arsenal / Liverpool 18:00 : Plateau sport 18:10 : Canal Football Club 18:39 : Canal Football Club 19:57 : Le grand match 20:00 : Paris-SG / Lyon 21:56 : Canal Football 'équipe du dimanche

05:00 M6 Music 06:40: Télé-achat 08:40: Flipper 06:00 Absolument stars 09:30 Flipper 08:30 : Accès privé 10:20 Les sorciers de Waverly 09:35 : Un trésor dans votre maiPlace son 10:45 Les sorciers de Waverly Place: Sport 6 10:50 11:10 Sonny 10:55 : Turbo 11:35 Sonny 12:15 Météo 12:25: American Dad !

Vous allez avoir des relations plus faciles avec les autres. Vous allez pouvoir vous exprimer en public avec sincérité. Profitez-en pour dire ce que vous pensez réellement. C'est le bon moment car vous aurez acquis les certitudes pour parler ouvertement et on vous écoutera.

VERSEAU

CANCER

Réfléchissez sérieusement avant d'entamer une action irrévocable concernant vos affaires. Nous sommes dans une période où la prudence est de rigueur. Plutôt que de foncer de l'avant en espérant que tout se passera bien, attendez le moment favorable car la chance va passer.

Le Paris-SG de Mamadou Sakho et de Claude Makelele a semble-t-il perdu tout espoir de se mêler à la lutte finale, celle qui mène au titre. Les hommes d'Antoine Kombouaré n'en restent pas moins décidés à renverser la machine lyonnaise.

BALANCE

SCORPION

Une opportunité vous apporte une énergie nouvelle qui vous propulse vers une réussite certaine. Vous pourrez souscrire à des projets qui paraissent fous. Vous réaliserez des entreprises, ce sera un tournant décisif dans votre vie, vous recevrez des éloges mérités.

SAGITAIRE

Ne vous laissez pas aller à vous attendrir inutilement sur le sort de quelqu'un qui vous raconte ses déboires financiers. Vous pensez avoir suffisamment à faire avec vos propres affaires. Vous réfléchirez mûrement à une remise en ordre de votre budget.

Un peu de gymnastique ne vous ferait pas de mal. Prenez soin de votre corps. C'est indispensable d'être en grande forme car votre emploi du temps est chargé si vous voulez réaliser tout ce que vous aimeriez faire. Vous aurez du courage à revendre.

CAPRICORNE

TAUREAU

B LI E R

C'est maintenant que vous pouvez prétendre à recevoir la récompense que vous méritez, cela vous remontra très sérieusement le moral. Vous n'aurez pas beaucoup d'efforts à fournir pour affronter l'avenir quand se présentera l'offre séduisante que l'on vous fera.

La tête pourrait bien vous tourner tellement les chose vont allez vite maintenant, Pourtant vous garderez votre sang froid malgré toutes les tentations auxquelles vous aurez la tentation de donner suite, Vous saurez faire le bon choix malgré certaines incertitudes,

Vous allez entrer dans une période faste dans le domaine des affaires mais restez très prudent. Il ne faudrait pas qu'un incident de dernière minute vienne troubler le bon déroulement des opérations. Une démarche méticuleuse porterait plus rapidement ses fruits. igilance ! Une évolution incertaine d'une situation compliquée vous empêche d'avoir des pensées claires et précises. Il faut voir au-delà des apparences trompeuses et aller au fond des choses. Votre perspicacité habituelle vous permettra de résoudre cet imbroglio que vous redoutez à tort.

POISSON

05:35 : Ludo 07:45 : Bunny Tonic 09:55 : Côté cuisine 10:20 : Expression directe 10:35 : La vie d'ici 11:25 : 12/13 : Journal national 11:50 : 30 millions d'amis 12:20 : Siska 13:20 : Keno 13:25 : Tennis 15:40 : En course sur France 3 16:00 : Chabada 17:00 : Questions pour un super champion 17:55 : 19/20 : Edition nationale 18:00 : 19/20 : Journal régional 18:30 : 19/20 : Journal national 19:00 : Tout le sport 19:10 : Zorro 19:35 : Inspecteur Barnaby 21:10 : Une histoire épique 21:12 : Météo 21:15 : Soir 3 21:50 : Tout le sport 22:00 : Femmes pilotes de chasse

HOROSCOPE

LION

Des vraies jumelles, qui ont été séparées à la naissance, sont retrouvées mortes la même nuit à deux heures d'intervalle. L'une a été tuée par balle, l'autre a été retrouvée sans vie dans une maison. Tout semble indiquer que la seconde s'est suicidée, car son corps est pendu au plafond, une laisse de chien autour du cou. Cependant, la mort violente de sa soeur la même nuit est une coïncidence troublante, qui amène les enquêteurs à s'orienter vers une piste criminelle. Gil Grissom et son équipe fouillent dans le passé des deux victimes pour tenter de comprendre le déroulement des événements et mettre la main sur le ou les criminels...

05:15 : Freddie 05:35 : Freddie 06:00 : Thé ou café 07:05 : Rencontres à XV 07:30 : Sagesses bouddhistes 07:45 : Islam 08:15 : La source de vie 09:00 : Présence protestante 09:30 : Le jour du Seigneur 11:05 : Tout le monde veut prendre sa place 12:00 : Journal 12:20 : 13h15, le dimanche... 13:05 : Météo 2 13:15 : Vivement dimanche 15:30 : Mon père le commandant Jacques-Yves Cousteau 16:30 : Stade 2 17:45 : Point route 17:50 : Vivement dimanche prochain 18:51 : L'agenda du week-end 18:55 : Emission de solutions 19:00 : Journal 19:30 : Météo 2 19:35 : Jeux de scène 20:20 : La 25e nuit des Molières 22:20 : Et si on changeait le monde 22:25 : Faites entrer l'accusé

GEMEAUX

05:15 : Charlie et Lola 05:30 : TFou 07:45 : F1 à la Une 07:55 : Formule 1 10:05 : Téléfoot 10:55 : L'affiche du jour 11:05 : Les douze coups de midi 11:55 : Face à la mer 12:00 : Journal 12:25 : Du côté de chez vous 12:30 : Météo 12:35 : Walker, Texas Ranger 13:25 : Monk 14:15 : Monk 15:10 : Dr House 16:00 : Dr House 16:55 : Londres police judiciaire 17:50 : Sept à huit 18:50 : Du clic à la réalité 18:52 : Là où je t'emmènerai 19:00 : Journal 19:30 : Du côté de chez vous 19:35 : Ce soir on dîne ailleurs 19:38 : Courses et paris du jour 19:40 : Météo 19:45 : Les experts 20:30 : Les experts 21:20 : Les experts 22:15 : Half Light

Vous pensez devoir veillez aux apparences. La conjoncture actuelle vous paraît peu favorable. Faites simplement part de vos réelles intentions à une personne proche et elle pourrait bien vous croire. Vous pourrez récolter bientôt les fruits de votre bonne foi et de votre réalisme.

VIERG E

07h00 : Journal télévisé 07h15 : Sabah El Khaïr 10h30 : Min Ghir Lihe 11h30 : Antoum Aydhan 12h05 : Firqat el hawasse 12h30 : Technologia ElMoustaqbal 13h00 : Journal télévisé 13h40 : Hayati Aâdab 15h00 : Azizi al-mouchahid 16h30 : Off-Side 17h00 : Qadha wa qadar 17h30 : Documentaire 18h00 : Journal télévisé 18h30 : Aâlem Saïarat. 18h45 : Maouid Maa Qanoune. 19h30 : Aâla El-Khat 20h00 : Journal télévisé 20h40 : Laou Tahki Tlemcen 20h45 : Ouverture de la manifestation 22h00 : Dr House 22h45 : Daouri El-Mohtarifin 00h00 : Journal télévisé

HORAIRES DES PRIÈRES

12:50: American ! 12:20 Maison à Dad vendre 13:15: Stargate 13:10 Top chef SG-1 14:00 Stargate SG-1 16:20 : 66 Minutes 14:45 Stargate SG-1 17:45 D&CO vrai 15:35: Tellement

D IMANCHE

19:00: Les dossiers de «Vis 18:40 Météo ma vie» : la quotidienne 18:45 : Le 19.45 19:35 Friends 19:05 : E=M6 20:35 A nous quatre, Cardinal 19:30 : Sport 6 ! 22:15: Les quatre Charlots 19:45 Capital mousquetaires 21:45 : Enquête exclusive

Ensoleillé Max : 23° Min : 9°

LE SAVIEZ-VOUS ?

El-Fadjr 04h55 El-Dohr 12h53 El-Assar 16h31 El-Maghreb 19h26 El-Icha’a 20h51

Premiers jeux vidéo de l’histoire

Le premier jeu vidéo de l’histoire est OXO, un Tic-tac-toe sur ordinateur EDSAC apparu en 1952. C’est A.S.Douglas qui l’a crée pour illustrer l’interaction homme-ordinateur à l’occasion de sa thèse à l’Université de Cambridge Le jeu n’a pas eu de succès à l’époque car la machine EDSAC était unique, on ne pouvait jouer qu’à l’université. En 1958, William

23

Higinbotham crée Tennis for Two à l’occasion des portes ouvertes au laboratoire national de Brookhaven. Tennis for Two était géré par un calculateur analogique et l’affichage était réalisé à l’aide d’un oscilloscope pour tracer les lignes et la balle de tennis. Ce jeu est considéré comme le précurseur de Pong, le premier jeu vidéo populaire grand public édité en 1972 par Atari.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


BALLE AU CENTRE

EN FINIR AVEC L’ELITISME Par ALI BOUACIDA

L

a consécration de nos judokas qui ont décroché la médaille d’or ne doit surtout pas occulter l’état de précarité dans lequel se trouve ce sport pourtant très prisé par de nombreux amateurs. C’est que la discipline est de plus en plus confinée à une pratique dévolue aux opérateurs privés qui ouvrent de salles disséminées à travers le territoire national . Pour suppléer à l’insuffisance criarde des structures étatiques dont le nombre infime est incapable de répondre aux besoins des postulants. Il faut noter que le judo comme tous les autres sports de self-défense, est très prisé par ce qu’il véhicule comme sagesse et par ce qu’il préconise comme maîtrise de soi. Plus qu’une discipline d’épanouissement physique, le judo est une véritable philosophie dont la pratique régulière enseigne des préceptes qui servent de repères à ses adeptes. N’est-ce pas que notre jeunesse a réellement besoin d’émarger aussi à d’autres sports, de les pratiquer au lieu d’être l’éternelle spectatrice de ces disciplines porteuses hélas de tous les chauvinismes et de toutes les exclusions? Ainsi, et à l’instar de beaucoup de fédérations, celle du judo n’échappe pas à cet air du temps qui cultive un élitisme qui sied mal aux immenses potentialités de notre pays. Se consacrer exclusivement à certains athlètes, y consentir d’énormes crédits et en faire des champions qui, c’est vrai, décrochent les médailles d’or, estce la meilleur manière de développer une pratique qui gagnerait à être généralisée? Cette option élitiste concerne tous les sports et, du football à la natation en passant par les autres disciplines, on s’efforce de ne suivre que les meilleurs alors que le maître mot de la réussite reste sans conteste la formation. Alors, les gérants du sport demandent des budgets de plus en plus importants et les consacrent exclusivement à une élite composée de quelques champions avec tous les critères de prise en charge qu’ils nécessitent entre stages à l’étranger, coaching de très haut niveau,etc. Cette gestion est visible en football où des sommes énormes sont consacrées au recrutement des joueurs et des entraîneurs les plus cotés alors que la formation demeure toujours le parent pauvre avec seulement des miettes concédées aux petites catégories et aux écoles de football quand toutefois celles-ci existent. Pour dire que dans toutes les disciplines, nous pouvons connaître de formidables progrès pour peu que la prospection et la généralisation soient clairement pratiquées. Loin de tout élitisme, cet arbre qui cache la forêt. A. B.

Maracana N°1398 — Dimanche 17 Avril 2011

24

LE TENANT DU TROPHÉE DÉCIDÉ… 6e tournoi de la presse : aujourd’hui, à 12h, Maracana-Liberté aujourd’hui, à C’est l’annexe du stade du 5Juillet, que Maracana, le détenteur du titre de la saison passée, croisera le fer avec la formation du quotidien Liberté. En effet, les poulains de l’entraîneur Mohamed Seba renoueront avec la compétition en se mesurant aux joueurs de Liberté avec, comme objectif dans cette 6e édition : garder leur trophée. se faire, les Pour camardes du revenant Griche qui, pour des raisons familiales, a fait l’impasse sur la première rencontre que les joueurs de Maracana ont livrée et mercredi remportée derenier face à la redoutable équipe de l’ENRS sur le score sans appel de 4 buts à 1, ont multiplié les entraînements pour continuer sur leur lancée et espérer ainsi réaliser un sans faute parcours comme lors de la saison

Une prime encourageante

«Je donnerai le meilleur de moi-même» AHMED GRICHE :

Ahmed Griche, qui a fait l’impasse sur la précédente rencontre contre l’ENRS, nous livre ses impressions sur la rencontre d’aujourd’hui face à l’équipe du quotidien Liberté.

Vous étiez absent lors de la précédente rencontre... Oui, malheureusement j’été retenu par des obligations familiales que je ne pouvais reporter.

N’empêche que je me suis entraîné en solo l’après midi même de la rencontre.

On a remarqué certaines lacunes au milieu du terrain de votre équipe lors de la précédente rencontre... C’est ce qu’on m’a dit ; je crois que c’est compréhensible. Notre équipe venait tout juste d’entamer la compétition et ce sont des choses qui arrivent pour n’importe quelle équipe en début de compétition.

na L’ensemble des joueurs de Maracala ont perçu une prime juste après i rencontre contre l’ENRS mercred n dernier, comme prévu par la directio du journal. Par ailleurs, et pour sein maintenir la même dynamique au de du groupe, la direction a promis doubler la prime aujourd’hui, en cas s de de deuxième victoire. Les poulainleur Mohamed Seba, galvanisés par ire direction, ne jurent que par la victo aujourd’hui contre Liberté. N. F.

Comment comptezvous y remédier ? Vous savez, je ne suis qu’un joueur ; pour preuve, en mon absence, mon équipe a pu gagner sa première rencontre. Maintenant que je suis de retour, j’essayerai de remettre un peu d’ordre au milieu et mener mes coéquipiers VERS un second succès qui nous permettra de poursuivre notre aventure en cette 6e édition du tournoi de la presse. Entretien réalisé par Nadir Fares

«4 joueurs seront renvoyés»

ZEKRI :

Bordeaux va t-il avoir le maillot le plus moche ?

Les concepteurs du prochain maillot extérieur des Girondins de Bordeaux ont mis le paquet sur les feutres d'écoliers... et sur le mauvais goût! On a connu le style jacquard à Marseille ou les innombrables Tour Eiffel version Louis Vuitton du côté du PSG, voici le modèle "feutre qui rend l'âme" chez les Girondins. Que les plus mauvaises langues n'y voient pas un signe... de déclin. En effet, la tunique extérieure que Bordeaux adoptera, la saison prochaine, aura une dominante blanche et conservera le scapulaire, la marque de fabrique de la maison. Les innovations, en rouge, ne peuvent qu'attirer l'œil. En effet, le scapulaire, plutôt sobre et un brin chic des précédents exercices, laissent place à un scapulaire plus prononcé, rouge, qui fait penser à deux grands coups de pinceaux. Un design abrupt que l'on retrouvera avec stupéfaction sur le maillot domicile. Mais les créateurs n'en restent pas là ! Ces derniers ont décidé d'ajouter 3 grosses bandes horizontales, toujours de type "coup de pinceau". Un clin d'oeil grossier à la marinière de l'équipe de France? On n'ose à peine y croire. Pour les passionnés de symboles, la griffe "rouleau de ravalement" ne serait-elle pas un signe des futurs chantiers qui attendent la formation dirigée par Jean-Louis Triaud ?

écoulée. La présence du maître à jouer de l’équipe, Griche en l’occurrence, permettra à coup sûr de stabiliser le milieu de terrain lequel, lors du précédent match, ne semblait pas bien fonctionner. Il est à rappeler que la saison passée, Maracana avait même éliminé cette équipe de Liberté en quart de finale, sur le score de 2 buts à 1. Ils auront donc, une revanche à prendre et l’entraîneur de Maracana parfaitement en est conscient. Il aura donc à compter sur les services de son joueur Griche au milieu du terrain ainsi que sur le regain de forme de Halim Belhadi et de Sid Ali Boussaad qui, ayant repris du poil de la bête, ont affiché une grande forme lors des séances d’entraînement de cette semaine. Un grand show en perspective ! Nadir Fares.

L’entraîneur du Mouloudia Nour Eddine Zekri, vient de confié à un proche son intention de renvoyer 4 joueurs de l’effectif. Il aurait révélé ceci : «Je compte renvoyer 4 joueurs, car ils ne sont plus dans le coup. Le public aussi réclame leur départ. Ils ne sont pas capables d’apporter un plus à l’équipe. C’est la loi du sport, moi je ne compte que sur les joueurs qui ont encore envie de défendre les couleurs du club». Selon certaines indiscrétions, les joueurs ciblés sont Babouche, Zeddam, Herkat et l’attaquant Youcef Sofiane. Zekri veut révolutionner l’équipe mouloudéenne au prix d’une relégation en ligue 2 !

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

maracanafoot1398 date 17-04-2011  

maracanafoot1398 date 17-04-2011

Advertisement