Issuu on Google+

www.maracanafoot.com

N° 1382 du Mardi 29 Mars 2011

17e journée de ligue 1 AUJOURD’HUI À

14H 30

La victoire pour s’envoler BELHOUT : «Le groupe est bien motivé» JSK-MCO

Victoire ô combien précieuse !

10DA

De nos envoyés spéciaux à Annaba : A. Moussi, A. Tirmane, A. A. Bara, A. Lahouel et M. Seba

YEBDA : «Ce but vaut de l'or»

LEMMOUCHIA : «J’ai prouvé que je ne suis pas fini»

CHAMAKH S'EN PREND À L'ARBITRE

Le Khroub pour se refaire une santé MCA-ASK

BOUDEBOUDA : «La victoire est indiscutable» JSMB-USMAn

Le match de tous les dangers

BELAKHDAR : «Nous relancer en championnat !»

Mehdi Mostefa : le nouveau gladiateur

Les compteurs sont de nouveau à zéro Récolter au minimum 7 points sur 9 possibles pour prétendre à la qualification

«On ne pouvait pas décevoir ce merveilleux public»


Maracana N°1382 — Mardi 29 Mars 2011

ÉQUIPE NATIONALE

De nos envoyés spéciaux à Annaba : A. Moussi, A. Tirmane, A. A. Bara, A. Lahouel et M. Seba

Le retour gagnant de

Lemmouchia

Parmi les joueurs qui ont fait leur retour en sélection on retrouve Kahled Lemmouchia le sociétaire de l’ES Sétif. Cet élément de valeur, qui a déjà porté le maillot national par le passé, avant d’être écarté du groupe par Rabah Saâdane, a du donc attendre l’intronisation de Abdelhak Benchikha à la barre technique pour faire son retour. Face au Maroc, le milieu récupérateur des Verts n’a pas raté ce rendez-vous. Il a pu tirer son épingle de jeu, en marquant de son empreinte ce choc maghrébin. Lemmouchia était au four et au moulin durant toute la rencontre en ratissant large, et en distillant plusieurs balles à ses coéquipiers de l’attaque. Benchikha a bien vu de le titulariser d’entrée face aux Lions de l’Atlas, et le joueur, de son coté, ne l’a pas déçu. Il était parmi les meilleurs éléments sur le terrain. Khaled Lemmouchia a réussi un retour gagnant chez les Verts et le meilleur est à venir pour lui, l’essentiel est qu’il persévère et continue dans cette lancée, et que le coach Benchikha lui fasse encore confiance. Le joueur sétifien a été à la hauteur de la confiance placée en lui par Abdelhak Benchikha. Tant mieux et pour lui et pour l’équipe nationale algérienne. A.M

Les compteurs sont de nouveau à zéro

Ç

LES 4 ÉQUIPES TOTALISENT 4 POINTS

a repart à zéro dans le groupe D, où se trouve notre sélection nationale. Après le succès arraché par les Fennecs du désert avant-hier soir face aux Lions de l’Atlas et la victoire de la Tanzanie contre la Centrafrique, les quatre équipes qui forment ce groupe totalisent quatre points chacune. C’est le retour à la case départ pour l’Algérie, le Maroc, la Tanzanie et la Centrafrique. Les trois prochaines journées seront palpitantes et très disputées et il y aura certainement une rude concurrence, pour parvenir à arracher ce fameux billet qualificatif à la prochaine édition de la CAN 2012 qui sera organisée conjointement par la Guinée Equatoriale et le Gabon. Les capés de Benchikha auront tout d’abord à rencontrer de nouveau leurs homologues marocains, au pays du Royaume Chérifien, pour le compte de la quatrième journée de ces éliminatoires. Même s’il est encore prématuré de parler de ce match, qui, tout de même, revêt une grande importance pour les camarades de Carl Medjani, ceux-ci doivent bien négocier leur prochaine sortie. Les mondialistes de l’Afrique du Sud ne comptent guère lâcher prise, et ils sont même décidés et déterminés à relever le défi. Certes, ça va être très difficile, mais avec la présence des joueurs comme Ziani, Bougherra, et le probable retour de Matmour, de Meghni et de Chadli Amri, les Fennecs ne seront que plus forts, plus percutants et plus efficaces. Les trois prochains matchs que les Algériens vont disputer seront d’une extrême importance, d’où la nécessité de les jouer à fond pour les remporter ou, au moins, récolter le maximum de points sur les neuf qui seront mis en jeu.

Récolter au minimum 7 points sur 9 possibles pour prétendre à la qualification

Les Verts savent désormais ce qui leur reste à faire. La phase retour de ces éliminatoires débutera dans quelques mois, avec ce match de la quatrième journée, qui aura lieu en terre marocaine et qui va opposer de nouveau les Fennecs du Désert aux Lions de l’Atlas. Une rencontre qu’il ne faut en aucun cas rater, pour maintenir les chances intactes pour la qualification. Les camarades de Karim Ziani seront appelés à réaliser le meilleur résultat possible au Royaume chérifien, une victoire si c’est possible ou, à défaut, ne pas

Ph : Maracana

02

revenir bredouilles et ramener un point qui pèsera au décompte final. Par la suite, les partenaires d’Abdelhak Benchikha seront appelés à négocier à bon escient les deux rencontres qui vont les opposer à la Centrafrique en Algérie et devant la Tanzanie à Dar El Salam. Six points seront mis en jeu, et les coéquipiers de Hassan Yebda doivent fournir plus d’efforts et sortir le grand jeu pour faire le plein en s’offrant deux victoires. Avec sept points sur neuf possibles, l’équipe nationale algérienne sera qualifiée d’office à la prochaine édition de la CAN 2012. Les partenaires de Rafik Djebbour sont conscients de cette lourde tâche qui les attend. Après leur succès face au Maroc, cette rage de vaincre est revenue, et ils sont plus que jamais décidés à réussir un sans faute, lors de la phase retour de ces éliminatoires, pour prétendre à arracher le billet qualificatif. La mission des Verts s’annonce d’ores et déjà difficile et ardue, mais vu leurs qualités et leurs grandes capacités, ils sont capables de rafler la mise et survoler le groupe D, en terminant à la première place. Le match retour face au Maroc est dans le viseur des capés de Benchikha, et ils ne veulent en aucun cas le rater, même s’il est encore prématuré d’y penser, car il faut tout d’abord savourer ce succès précieux face à ce même adversaire. Aomar Moussi

assure i h l o ’B M re et rassu Le gardien de but international Raïs M’Bolhi s’est acquitté de la mission que le coach lui a confiée hier. Le dernier rempart des Verts n’a pas démérité et il a été à la hauteur des aspirations du public, venu en grand nombre au stade pour assister à ce big match Algérie-Maroc. Raïs M’Bolhi a épaté les présents, par ses bonnes interventions en annihilant toutes les tentatives des attaquants marocains, entre autres celles de Marouane Chamakh, de M’Bark Boussoufa, de Taarabt et autres. M’Bolhi était dans son jour et n’a pas raté ce rendez-vous en contribuant de fort belle manière au succès de l’équipe nationale. Il a assuré et a rassuré en s’opposant à toutes les actions dangereuses des attaquants marocains. Le portier des Fennecs du Désert a réussi à tirer son épingle de jeu, lors de cette chaude empoignade maghrébine, et n’a pas déçu, bien

L’ACTU DES VERTS EN IMAGE

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

au contraire il était parmi les meilleurs joueurs, coté algérien. Il s’est illustré de fort belle manière durant cette rencontre qui rêvet d’une grande importance pour tous les Algériens.

Il a été chaleureusement applaudi à la fin du match

Pour sa belle prestation réussie face aux Marocains le gardien international N°1 des Verts, Raïs M’Bolhi, a été chaleureusement applaudi par les milliers de supporters présents dans les tribunes. M’Bolhi qui a réussi un match sans faute, était pour beaucoup dans la victoire de l’équipe nationale. Les supporters ont bien fait de le remercier à leur manière en l’applaudissant longuement, après la fin de la rencontre. M’Bolhi, de son coté, n’a pas manqué de saluer le public en faisant le tour du terrain. Sacré M’Bolhi ! Le meilleur est à venir pour lui, et Benchikha peut se targuer d’avoir dans son échiquier un gardien de la trempe de Raïs M’Bolhi. A.M


ÉQUIPE NATIONALE

Maracana N°1382 — Mardi 29 Mars 2011

De nos envoyés spéciaux à Annaba : A. Moussi, A. Tirmane, A. A. Bara, A. Lahouel et M. Seba

Mehdi Mostefa,

le nouveau gladiateur S’ il y a bien un joueur dans le camp algérien qui a marqué de son empreinte cette chaude empoignade face aux Lions de l’Atlas, c’est bel et bien l’arrière droit Mehdi Mostefa. Le joueur de Nîmes, qui est à sa deuxième sélection avec les Verts, s’est distingué lors du match face au Maroc, par sa combativité, sa rage de vaincre et sa hargne. Après ses premiers débuts réussis face au Luxemburg en amical, lors de sa première sélection avec les Verts, Mehdi

Mostefa a été donc retenu par Abdelhak Benchikha pour ce choc maghrébin face au Maroc. Titularisé d’entrée face aux Lions de l’Atlas au poste d’arrière droit, Mehdi Mostefa n’a pas raté le match, en accomplissant son rôle comme il se doit. Il était volontaire à souhait, combatif, et accrocheur et surtout en jouant avec une grande rage. Il a su contenir et maitriser les percées de Merouane Chamakh sur le côté droit de l’équipe nationale et de celle de Taarabt. Il était un vrai gladiateur sur le terrain,

en tirant son épingle du jeu et en étant à la hauteur des milliers de supporters algériens ayant assisté à ce derby algéro-marocain et n’a pas déçu son entraîneur qui lui a fait confiance. Un grand bravo pour le nouveau gladiateur des Verts, et le meilleur est à venir pour lui. L’essentiel c’est qu’il reste sur cette lancée et garde cette dynamique, en maintenant cette force morale et physique, et ce, pour son bien et celui de l’équipe nationale qui a besoin de joueurs comme lui. A.M.

«On ne pouvait pas décevoir ce merveilleux public»

Accosté à sa sortie des vestiaires, l’arrière droit algérien, Mehdi Mostefa, se dit très heureux et très content de ce succès réussi à l’arraché face à cette coriace équipe marocaine, et ce, à l’image de l’ensemble de ses coéquipiers. Mostefa estime que l’essentiel a été réalisé, à savoir la victoire, et ce, même si comme il a tenu à nous le déclarer, ils ont souffert, mais avec leur hargne et leur rage de vaincre, ils sont parvenus à faire la différence. Ce joueur aux grandes qualités qui a réussi un match plein face aux Marocains se dit satisfait de son rendement, même s’il reconnaît qu’il a eu des difficultés avec Merouane Chamakh qui est à ses yeux un grand joueur. Mehdi Mostefa conclut en nous déclarant que ses coéquipiers et lui ne pouvaient décevoir ces milliers de supporters venus les soutenir et les encourager.

Tout d’abord vos impressions sur cette victoire réussie face au Maroc… Dieu merci, on a réussi à empocher les points de ce match qui était décisif pour nous. On a réussi à entamer la partie en force, en parvenant à obtenir un penalty dès le début de la rencontre que Hassan a transformé avec brio. Par la suite on a essayé de rajouter un second but, mais, dommage, la chance ne nous a pas souri, et ce, même si on avait les possibilités d’inscrire au moins un deuxième but, surtout sur l’action de Ghezzal. En seconde mi-temps, on a essayé de gérer le match, et on s’est battus corps et âme pour annihiler les actions des joueurs marocains, et je crois qu’on est parvenus à réaliser notre objectif, à savoir la victoire. Mais la manière n’y était pas. N’est-ce pas ? Certes, on n’a pas bien joué, comme c’est le cas pour les Marocains, car ce qui comptait à nos yeux, c’est la victoire et je crois qu’on est arrivés à réaliser notre objectif. On n’était pas mauvais comme vous le pensiez, et les Marocains ne nous ont pas été supérieurs. Au contraire, les actions les plus dangereuses de la partie, c’est nous qui les ont procurées, et on aurait pu marquer au moins un deuxième but. Les Marocains ont bien joué et ont eu la possession de la balle, contrairement

à notre sélection. Comment expliquez-vous cette suprématie des Marocains sur le plan de jeu ? On a joué sous pression et ce qui comptait pour nous, c’était la victoire. Les Marocains ont évolué sans pression, et ont eu la mainmise sur le match, mais sans vraiment parvenir à se procurer une seule occasion nette à scorer, contrairement à nous où on pouvait largement terminer la première mi-temps avec deux ou trois buts d’écart. Ce qui comptait pour nous c’est la victoire et on ne cherchait qu’une brèche pour marquer et se mettre à l’abri. Je crois qu’on a su comment gérer le match en notre guise, en terminant la partie en notre faveur, c’est le plus important à nos yeux et aux yeux des milliers de supporters qui sont venus de partout pour nous encourager. Cette victoire vous a permis de vous relancer dans la course à la qualification... Tout à fait, ce succès revêt une grande importance pour nous, et on a réussi à atteindre cet objectif. Par cette victoire, on est relancés dans la course à la qualification à la prochaine CAN qui aura lieu en 2012 en Guinée Equatoriale et au Gabon. C’est un succès qui va nous galvaniser et va nous permettre d’entrevoir la suite du parcours avec confiance et assurance. Je crois que

l’ensemble des joueurs s’est acquitté de son rôle que le coach lui a confié. On formait tous un groupe soudé, solide et solidaire sur le terrain. On a joué en bloc, en défendant et en attaquant tous. Ce qui a fait d’ailleurs notre force ce soir (dimanche, ndlr). On a joué avec une grande volonté et une rage de vaincre et avec une grande hargne. Il nous reste trois matchs à disputer, il faut savoir les négocier, et je crois qu’on a les capacités de rester sur cette dynamique de victoires. Le meilleur est à venir et je crois qu’on est tous décidés à aller encore de l’avant. Sur un plan personnel, et de l’avis des observateurs et des présents au stade, vous étiez parmi les meilleurs joueurs sur le terrain du côté algérien ? Merci pour le compliment, je crois que je n’ai fait que mon travail. Ce match était d’une extrême importance pour nous, d’où la nécessité de se donner à fond et de sortir le grand jeu, et de fournir de gros efforts, pour espérer atteindre l’objectif qu’on recherchait, à savoir la victoire. Pour ce qui est de mon rendement, je crois que j’ai fait tout ce qui est de mon mieux et de mon possible, pour servir comme il se doit l’équipe et d’être à la hauteur des aspirations du staff technique, des dirigeants et de ce merveilleux public. En première mi-temps, j’ai souffert face à

Merouane Chamakh qui est un attaquant de métier et de grande valeur, mais tout de même j’ai pu le stopper à maintes reprises. En seconde période, j’ai joué plus à l’aise, et ce, après les changements opérés par le coach, et la tactique prônée avec deux arrières droits et deux arrières gauches. Je pense que j’ai donné le meilleur de moi-même, mais je préfère laisser le soin au staff technique de faire un jugement sur mon rendement. Vous avez réussi une victoire qui a fait plaisir aux milliers de supporters qui sont venus vous soutenir. Que pensez-vous de l’ambiance qui a régné dans les tribunes et de l’apport du public ? Vous savez les supporters algériens étaient magnifiques et à la hauteur de nos aspirations, donc on ne devait en aucun cas les décevoir. Ils étaient au stade depuis 11h du matin, et c’est donc inconcevable pour nous les joueurs d’imaginer un autre résultat que la victoire. Il nous fallait ce succès pour nous faire plaisir, mais aussi pour rendre le sourire à tous les Algériens et surtout à ces milliers de supporters venus de partout. Je crois qu’on a été à la hauteur et on n’a pas raté ce rendez-vous, en leur offrant ce succès laborieux mais précieux, pour le devenir de la sélection nationale. Entretien réalisé par Omar Moussi

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

03


04

Maracana N°1382 — Mardi 29 Mars 2011

Folle ambiance à Annaba! L ÉQUIPE NATIONALE

De nos envoyés spéciaux à Annaba : A. Moussi, A. Tirmane, A. A. Bara, A. Lahouel et M. Seba

Bône,

porte-bonheur des Verts

La ville de Annaba est le portebonheur des Fennecs du Désert. Les camarades de Raïs M’Bolhi qui n’ont pas gagné depuis un bon bout de temps, sont finalement parvenus à chasser la guigne qui les poursuivait. Il a donc fallu attendre ce match face au Maroc, pour le compte de la 3e journée des éliminatoires de la CAN 2012, qui a eu lieu au stade du 19-Mai de Annaba, pour voir enfin les Verts renouer avec le succès et chasser la poisse. Les responsables du football algérien, à leur tête le président, a pris la bonne décision de choisir la ville de Annaba pour accueillir cet événement footballistique. Les capés de Benchikha qui restaient pour rappel sur deux faux pas durant ces éliminatoires en concédant un match nul contre la Tanzanie au stade MustaphaTchaker et une défaite à Bangui devant l’équipe de L’Afrique Centrale, ont renoué avec le succès, et ce, même s’il a été tiré par les cheveux. Le plus important c’était de chasser cette guigne et de réapprendre à gagner. Les Yebda, Lacen, Antar, M’Bolhi et compagnie ont marqué de leur empreinte leur premier passage dans la ville du Jujubier, en inaugurant leur première rencontre au stade du 19-Mai-1956, par une laborieuse victoire, mais combien ô précieuse. Les Verts sont bel et bien relancés dans la course, à la qualification pour la prochaine édition de la CAN 2012, qui aura lieu conjointement en Guinée Equatoriale et au Gabon. Les capés de Benchikha n’ont pas raté cette première sortie, dans La Coquette et se sont acquittés de leur tâche sans faute, en offrant une belle victoire aux milliers de supporters, qui se sont déplacés au stade pour les soutenir et les encourager. Un succès qui a un goût particulier, car il a permis aux Fennecs du désert de se relancer dans la course à la qualification, et de se réconcilier avec les supporters, lesquels attendaient beaucoup d’eux. Objectif atteint et sans faute, avec au menu un succès tiré par les cheveux, mais combien précieux et surtout capital pour le devenir de la sélection. Les partenaires de Ryad Boudebouz ont enfin chassé la guigne et se sont rachetés de fort belle manière aux yeux des supporters qui ne souhaitaient que ça. La ville deAnnaba est le porte-bonheur des Verts. Espérons seulement que c’est le début d’une meilleure aventure pour les Guerriers du Désert. A.M.

a ville de Annaba qui a accueilli avant-hier soir le match de la 3e journée des éliminatoires de la CAN 2012, ayant mis aux prises les deux sélections algérienne et marocaine, était tout en vert, rouge et blanc. Le stade du 19Mai a fait le plein et était archicomble 45 minutes après l’ouverture des portes. Il n’y avait plus de place dans les tribunes. Les supporters venus de partout, ou en d’autres termes des différentes régions du pays, ont passé plus de dix heures au stade,

car, au menu, il y avait un rendezvous à ne pas rater. Les capés de Benchikha entament la rencontre en force et parviennent à marquer dès la 3’ sur penalty transformé avec succès par Hassan Yebda. Le stade explose de joie, et les supporters ne souhaitaient qu’un scénario pareil. Le score ne change pas et ce, jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre mauricien, au grand bonheur des supporters qui sont repartis satisfaits, même si la manière n’y était pas. Le plus important c’était le succès, et c’est fait. Les supporters qui ont

commencé à quitter le stade un quart d’heure avant la fin de la rencontre, ont continué à fêter la victoire des leurs, à l’extérieur du stade et en ville.

Des centaines de supporters ont passé la nuit dehors

Des centaines de supporters, qui sont venus d’ autres villes du pays, ont passé la nuit de

dimanche à lundi dehors. C’est ce qu’on a constaté de visu, ils ont pris les trottoirs, et les espaces verts comme dortoirs. Le plus important aux yeux de ces supporters, c’était la victoire de l’équipe nationale, quant au reste, ils ont su comment se débrouiller. Même s’il y a d’autres supporters qui faisaient du stop pour rallier les villes d’où ils sont venus, le reste a préféré rester à Annaba cette charmante et belle ville, en passant la nuit dans les lieux publics. Aomar Moussi

Le public, ce joueur n°12 Avant-hier, il y avait, certes, onze guerriers sur le terrain, mais ajouter à ces derniers le public. Oui le public, il faut le reconnaître. Les supporters, qui ont pris d’assaut la ville de Annaba depuis plusieurs jours avant ce rendez-vous, ont bien rempli leur mission. Dimanche, dès les premières heures de la matinée, les alentours du stade grouillaient de monde. Des milliers de supporters, venus de partout, ont pris la même destination. Dès l’ouverture des portes à 11h, et en trois quarts d’heure, les tribunes sont remplies comme un œuf, il ne restait plus de places pour contenir cette marée humaine. Les supporters n’ont pas cessé de chanter et de danser, et de créer l’ambiance dans les tribunes avant le début de la rencontre. A l’entrée des joueurs sur le terrain à 18h45, le stade explose de joie. Les supporters n’ont pas cessé de scander les noms de Chaouchi, et surtout de Bougherra le grand absent de cet événement footballistique

maghrébin. Les joueurs retournent aux vestiaires, mais les supporters ne cessaient de créer de l’ambiance dans les gradins. Une soirée vraiment inoubliable tellement il y avait ce douzième homme qui était au rendez-vous. Dès le coup de starter de la rencontre, le public, ce douzième joueur, a réussi à pousser les joueurs à se transcender et à se surpasser. Chose faite puisque les Fennecs du désert parviennent sur leur première action dangereuse, à obtenir un penalty à la 3’ que Hassan Yebda transforme magistralement, au grand bonheur des milliers de supporters entassés dans les tribunes. Le public algérien a joué un grand rôle dans cette rencontre, et il a su comment mettre de la pression sur les joueurs marocains qui n’ont pas pu se procurer une seule occasion dangereuse durant toute la rencontre. Certes, les joueurs qui composaient le compartiment de la défense ont accompli leur tâche, mais n’était l’apport de ce mer-

veilleux public, la sélection nationale aurait pris une douche froide. Les Marocains qui ont eu plus de 70% de possession de balle, n’ont pas trouvé de solutions pour remettre les pendules à l’heure. La pression exercée par les supporters leur a fait défaut et les camarades de Merouane Chamakh n’ont pas été percutants devant. Les supporters des Verts ont réussi à accomplir leur rôle comme il se doit, et ce, au grand bonheur des joueurs, lesquels n’ont

L’ACTU DES VERTS EN IMAGES

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

pas omis de le signaler, en nous déclarant à la fin de la rencontre que les encouragements et le soutien des supporters les ont galvanisés et leur ont permis de se transcender et de se surpasser, durant cette chaude empoignade où l’erreur n’était pas permise et que seule la victoire comptait. Chose faite et chacun a rempli sa tâche, comme ce fut le cas, pour ce merveilleux public qui était le vrai 12e homme ou joueur des Fennecs du désert. Chapeau pour les supporters ! A.M.


Maracana N°1382 — Mardi 29 Mars 2011

Victoire laborieuse, mais ô combien précieuse !

ÉQUIPE NATIONALE

De nos envoyés spéciaux à Annaba : A. Moussi, A. Tirmane, A. A. Bara, A. Lahouel et M. Seba

Les Verts ont finalement pu arracher les trois points de la victoire avanthier à Annaba, dans un match très difficile contre une équipe solide du Maroc qui a été bel et bien un grand morceau pour les partenaires de Hassan Yebda.

C

es derniers ont dû crever sur le terrain pour pouvoir battre les Lions de l’Atlas. Une victoire donc laborieuse, mais très précieuse pour la bande à Benchikha. En effet, dès le début de la rencontre, on sentait la pression qui régnait autour des Verts, qui, finalement, ne cherchaient que les trois points, dans la mesure où la manière n’y était pas. Cela dit, comme nous l’ont si bien dit la plupart des joueurs à l’issue de la rencontre, le plus important dans ce genre de match est la victoire, peu importe la manière, d’autant plus que l’équipe nationale algérienne ne s’est pas bien préparée pour ce choc, avec notamment des absences de taille, et aussi des blessures de dernière minute comme celle de Bougherra et Ziani, deux pièces-maîtresses de l’échiquier de Benchikha.

La manière n’y était pas, mais l’essentiel est de s’être relancés

Ainsi donc, il faut dire que la force de l’équipe nationale hier était le mental, ainsi que cette volonté et la hargne qui ont toujours été un atout très important pour les Verts, car sur le plan du jeu, tout le monde aura remarqué que la bande à Benchikha n’a pas produit un beau jeu, et s’est contentée de jouer hargneusement, ce qui a porté ses fruits. D’ailleurs, d’aucuns pensent que l’Algérie a

CHAMAKH S'EN PREND À L'ARBITRE

retrouvé l’esprit d’Om Dourman, mais le plus important aussi c’est que les Verts ont pu récolter ces trois points ô combien précieux. En effet, désormais l’Algérie s’est relancée dans le groupe, en totalisant quatre points, tout comme le Maroc, la Tanzanie, et la République centrafricaine. Désormais, les Verts gardent leurs chances de qualification à la CAN 2012, même si ça semble très difficile, mais le plus important c’est que les coéquipiers de Lemmouchia se sont relancés. A. T.

Défait (1-0) par l'Algérie dimanche lors de la 3e journée des éliminatoires de la CAN 2012, le Maroc a laissé passer l'occasion de prendre le large dans le groupe D. Frustré, Marouane Chamakh regrette l'arbitrage, notamment le penalty qui a permis aux Fennecs d'inscrire l'unique but de la rencontre. "Je ne comprends toujours pas comment on a pu désigner cet arbitre pour une telle rencontre. Il a dirigé notre match face à la Tanzanie. Et là, il a arbitré une

deuxième fois consécutive un match du Maroc. Il a faussé toute la partie. Franchement, c'est tout ce que la CAF a trouvé ? Il n'y a plus d'arbitres dans le monde ?, s'est énervé l'attaquant d'Arsenal sur Atlas Info, avant d'ajouter: "Malgré tout ce qui s'est passé, je ne remets pas en cause la victoire de l'Algérie qui a pris le meilleur". Le Maroc, désormais à égalité de points avec les trois autres équipes du groupe, retrouvera l'Algérie le 3 juin prochain lors du match retour.

C’est quoi cette organisation ? LES JOURNALISTES MALMENÉS AU 19-MAI

C’est devenu une malheureuse habitude chez cette équipe nationale. Les journalistes trouvent les pires difficultés à faire leur travail à chaque fois qu’il y a un match des Verts.

responsables du football national. Ensuite, ce sont les supporters qui ont pris place dans les pépites placées spécialement pour ce match, en créant une ambiance pas digne d’une tribune de presse, avec des vuvuselas, des trompettes, et tout ce qui s’en suit, ce qui a rendu le travail du journaliste pénible.

alheureusement, la presse nationale et étrangère a travaillé avant-hier dans des conditions lamentables, avant, pendant, et après le match, et même durant toute la semaine qui a précédé le match. A commencer par la porte d’entrée à la tribune d’honneur qui a été fermée par les services d’ordre, sous prétexte qu’il n’y avait plus de place dans la tribune officielle et celle de la presse. Il faut dire que dans la tribune spéciale pour les médias, il y avait avant-hier plus d’intrus que de journalistes. Aussi, dans la tribune appelée «VIP», il y avait des supporters de partout, ce qui fait que la tribune n’avait rien de «VIP», pourtant elle devait accueillir les différentes personnalités présentes en force, invitées par les

Par ailleurs, à l’issue de la rencontre, les journalistes, algériens marocains, et d’autres nationalités sont descendus vers les vestiaires, pour recueillir les impressions des joueurs, et aussi assister à la conférence de presse de Gerets et Benchikha. Mais à la grande surprise, la police a fait un barrage avec des barrières pour les journalistes, prétextant que seuls ceux qui possèdent la carte de conférence qui peuvent accéder. Une carte de conférence, plus un ordre de mission, plus une accréditation et la carte professionnelle pour faire son travail, est une première dans l’histoire des journalistes et du sport. De plus, alors que les officiers de police

M

Plus d’intrus que de journalistes dans les vestiaires !

maltraitaient la presse, des fans privilégiés pouvaient accéder facilement dans les vestiaires, pour prendre des photos avec les joueurs. Ce qui est très injuste d’ailleurs. Il faut dire que même certains policiers, au lieu de faire leur travail qui consiste à assurer la sécurité, interdisaient l’accès aux journalistes, pour ensuite prendre des photos eux aussi avec les joueurs, ce qui est une première aussi dans l’histoire du football. Ainsi, des gens qui n’avaient rien à faire dans le stade ont pu se rapprocher des joueurs, alors que la presse, sensée être la première à avoir les déclarations des joueurs, est restée bloquée dehors. Au final, il est important de dénoncer cette attitude des responsables de l’organisation des matches de l’équipe nationale, qui est devenue trop «politique», pour que aujourd’hui, des milliers de policiers mettent une barrière aux journalistes, qui eux, ne font que leur travail, et ce, avant même que cette équipe soit devenue une bande de stars, privilégiée par un dispositif sécuritaire imaginaire ! A. T.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

05

IL A ÉTÉ SANS CONTESTE L’HOMME DU MATCH

LEMMOUCHIA : «J’ai prouvé à Saâdane que je ne suis pas fini»

L’homme du match AlgérieMaroc a été, sans conteste, Khaled Lemmouchia, ou disons plutôt que le milieu de terrain revenant a été l’un des artisans de la victoire de l’équipe nationale face aux Lions de l’Atlas. En effet, on peut dire que les Verts ont retrouvé ce milieu de terrain hargneux, qui a tout fait hier, en récupérant le maximum de ballons, et aussi en étant un véritable milieu relayeur. Lemmouchia après avoir subi beaucoup de problèmes dans cette équipe notamment dans l’ère Saâdane, le milieu ententiste a retrouvé sa place depuis l’arrivée de Benchikha, et a pu, avant-hier, répondre à ses détracteurs de la plus belle manière, en réalisant une excellente performance. A l’issue du match, Lemmouchia n’a pas pu contrôler ses émotions pour tirer directement sur son ancien coach Rabah Saâdane, en lançant une phrase lourde de sens: «J’ai prouvé à Saâdane ce que je vaux» ce qui confirme davantage le conflit qui régnait autour des deux hommes. A. T.

YEBDA : «Ce but vaut de l'or»

Le milieu de terrain de l'équipe d'Algérie, Hassan Yebda (26 ans, 22 matchs en Serie A cette saison), a marqué l'unique but du match face au Maroc dimanche soir, d'un penalty consécutif à une main d'Adil Hermach. "Je suis vraiment comblé. De plus, ce but vaut de l'or, car il nous permet de nous relancer. Je remercie de tout cœur ce merveilleux public qui nous a toujours soutenus dans les moments difficiles. C'est pour lui qu'on se donne à fond", a-t-il réagi. "Nous avions plus besoin des trois points qu'autre chose. C'est bien de se replacer au classement. Nos chances restent intactes pour la qualification" à la CAN 2012, a commenté le milieu napolitain auprès du journal algérien Le Buteur. Les quatre équipes du groupe comptent quatre points.


06

Maracana N°1382 — Mardi 29 Mars 2011

LIGUE 1

La victoire pour s’envoler JSK – MCO, AUJOURD’HUI

V S

À

14H 30

g Par SAÏD ABERKANE

Les poulains de Rachid Belhout accueilleront, cet après-midi au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, la formation du Mouloudia d’Oran. Que dire de cette confrontation si ce n’est qu’elle se présente comme une opportunité pour la JSK qui devra profiter de l’avantage du terrain pour glaner les trois points de la victoire.

NAILI, LE GRAND ABSENT

Finalement et annoncé dans l’édition d’hier, le milieu récupérateur de la JSK, Bilal Naili, ne prendra pas part à la rencontre de son équipe cet après-midi à domicile face au MC Oran. Blessé au niveau du dos lors de la séance d’entraînement de dimanche dernier, Naili ne s’est pas encore rétabli de sa blessure. Le joueur doit patienter et se soigner avant qu’il retrouvera la compétition. Ce joueur sera donc le grand absent aujourd’hui sur le rectangle vert du stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou.

…IL DEVAIT FAIRE SCANNER AUJOURD’HUI

Le milieu récupérateur de la JSK, a savoir Bilal Naili, que nous avons approchée hier à la fin de la séance d’entraînement, ce dernier qui a été présent avec la tenu de ville, pour encourager ses camarades, nous a fait savoir qu’il est appelés faire le scanner aujourd’hui à Alger. D’après le kiné du club Guillou, le joueur devait rester sans entraînement jusqu’au retour de l’équipe de la Mauritanie.

Les Canaris affronteront aujourd’hui dans l’après-midi, au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, le MCO pour le compte de la 17e journée du championnat profes-

sionnel Ligue 1. Les poulains de Rachid Belhout et ses collaborateurs, auront, certes, la tâche lourde, mais ils croient dur comme fer en leur bonne étoile. Les Jaune et Vert ne veulent, en aucun cas, rater cette rencontre qui va les mettre aux prises aux Hamraoua. Après avoir réussi à engranger les trois points de la victoire dimanche dernier en Coupe de la CAF face au FC Tevragh Zeina de la Mauritanie, les Kabyles comptent continuer sur leur lancée, ils voudraient tant s’imposer à défaut d’empocher les trois points de la victoire. Belhout l’entraîneur en chef nous dira à ce sujet : «C’est une rencontre à ne pas rater. Certes, on aura affaire à un adversaire qui n’est plus à présenter, mais on saura comment le contrer ». C’est le même son de cloche chez le président de section Chioukh, qui estime que «les joueurs sont conscients de cette lourde tâche qui les attend, mais ils

sauront comment faire face, en arrachant un bon résultat, pour aller en Mauritanie avec un moral gonflé à bloc ». Les joueurs de leur côté, ne jurent que par le succès, et sont animés d’une grande volonté, leur seul mot d’ordre est le suivant : gagner cette rencontre face au MCO.

Il faut se méfier de cette équipe Oranaise

Il ne reste que quelques heures pour ce rendez-vous des Jaune et Vert à domicile face aux Oranais du MCO, pour la deuxième journée de la phase retour du championnat, il n’en demeure pas moins qu’à l’approche d’un tel match aussi important pour les deux et cela pour confirmer leur bonne santé, c’est toute l’équipe qui s’est mise dans le bain de la préparation afin d’être prête pour aujourd’hui. Les camarades de Mohamed Khoutir Ziti joueront certainement devant leurs support-

ers, mais, ils doivent tout de même se méfier de cette équipe du MC Oran qui veut prendre sa revanche sur cette équipe de la JSK , après le résultat du match aller, mais pour réussir arracher un bon résultat et repartir avec un moral au beau fixe devant les Canaris du Djurdjura, cela les gars d’El Hamri doivent être vigilants sur le terrain, et tout de même pour les Kabyles qui sont obligés de confirmer leur bonne santé, et pour aborder la suite du parcours sous de bons auspices, ce match qui est prévu pour cet aprèsmidi au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou. Les Canaris ont travaillé dur cette semaine sous la houlette de Belhout, et ce, pour être prêts aujourd’hui face aux Oranais, pour le compte de la 17e journée. C’est donc le match qu’il ne faux pas rater pour les Jaune et Vert qui n’ont d’autre alternative que d’éviter le faux pas. S.A

BELHOUT : «Le groupe est bien motivé»

V

oulant à tout prix s’assurer une victoire contre le MC Oran, Belhout ne ménage aucun effort pour motiver ses joueurs en perspective de cette rencontre qui s’annonce importante pour l’avenir du club en championnat. En effet, la JSK, qui veut saisir l’occasion pour arracher une place parmi le trio de tête, devra s’assurer une victoire pour aborder en force les matches restants avant la fin de la saison. Hier matin, l’entraîneur en chef des Canaris a longuement parlé aux joueurs de cette perspective en les exhortant à fournir le maximum d’efforts pour réaliser cet objectif.

«…et craint l’excès de confiance»

En perspective de la confrontation de cet après-midi qui la mettra aux prises avec le Mouloudia d’Oran, le staff technique a dû consacrer la séance d’hier à un travail psychologique. En fait, c’est une façon d’éviter à ses joueurs de tomber dans l’excès de confiance qui pourrait leur coûter cher. En homme averti, l’entraîneur s’est longuement entretenu avec ses poulains hier avant le début de la séance pour leur rappeler qu’il est impératif d’oublier les bons résultats. Belhout veut surtout les mettre

en garde pour éviter toute mauvaise surprise face à un adversaire en quête de rachat.

«La méfiance est de mise face au MCO»

Même s’il ne le dit pas ouvertement, le coach appréhende le manque de concentration de ses joueurs notamment en attaque et cela risque de peser très lourd dans un match comme celui d’aujourd’hui. «Ce qui va compliquer notre tâche, ce samedi, ce ne sera pas la qualité des joueurs car ceux qui sont à la JSK n’ont rien à envier sur ce plan à ceux du MCO. J’ai, durant toute la semaine, mis en garde mes joueurs et insisté sur le fait qu’ils auront affaire à une très bonne équipe qui peut leur poser beaucoup de problèmes. Cela n’est pas du pessimisme de ma part mais une vision réaliste des choses.»

«Les joueurs doivent être présents sur les duels»

Le coach kabyle ne veut pas minimiser la tâche qui attend ses joueurs. Celle-ci sera compliquée devant une bonne équipe du MC Oran, dont le classement, nous a-til dit, ne reflète absolument pas la place qu’elle occupe au classement. Pour ce qui est des solutions qu’auront à trouver ses joueurs

pour pallier leur manque de concentration, Belhout nous dira : « Il nous faut faire preuve de vivacité et de détermination. Mes poulains auront à gagner des duels et cela dans toutes les zones du jeu.

«Je reste confiant toujours»

Malgré la qualité de l’adversaire qui reste sur une mauvaise passe, depuis maintenant quelques jours, et qui reste sur un semi-échec à domicile face à l’USM Blida, Belhout reste cependant confiant et prépare ses baroudeurs le plus sérieusement du monde, avec la ferme intention d’enchaîner avec un bon résultat en championnat à l’occasion de ce rendez-vous d’aujourd’hui face aux Oranais du MCO et ce, en prévision de la deuxième journée de la phase retour. Désormais, à la JSK , on joue pour la gagne. C’est dire que Belhout compte bien saisir encore une fois toutes les cartes qui se présentent, et ce, afin d’empocher les trois points de la victoire qui reste impérative. Un pari qu’il compte réussir, quand on voit le nombre important de joueurs qui ont déjà donné satisfaction lors des précédentes confrontations. Propos recueillis par Said Aberkane

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ph : Maracana

Ph : Maracana

Un succès s’impose pour les Canaris

Ph : Maracana

D

onc, on peut dire que du point de vue psychologique, Hamiti et ses camarades partent légèrement favoris dans cette confrontation. Par rapport à ce que nous avons pu constater à l’entraînement ces trois derniers jours, les poulains de Belhout, à moins d’une surprise, semblent déterminés à arracher les trois points de la victoire qui restent largement à leur portée. Tout en évitant de mettre une pression supplémentaire sur ses protégés, le travail de l’entraîneur a été axé beaucoup plus sur le plan psychologique pour motiver un peu plus les joueurs qui veulent garder cette dynamique de bons résultats et retrouver le haut du tableau. Une victoire pourrait permettre à la JSK de se replacer au podium. Ce n’est qu’un objectif, donc les Kabyles veulent prouver leurs capacités et décrocher une place parmi le trio de tête.


LIGUE 1

«Le faux pas n’est pas permis»

REMACHE :

On va évoluer comme nous l’avons fait à chaque fois chez nous : jouer à fond cette rencontre en mettant la pression sur l’adversaire dés le début de la rencontre. Notre mission ne sera pas facile mais on ne doit pas baisser les bras jusqu’au coup de sifflet final car, à plusieurs reprises, nous avons gagné nos matchs dans les dernières minutes. Le plus important est de rester sereins et être volontaires et solidaires sur le terrain. La JSK a les moyens de battre cette équipe du MC Oran. Mais ne pensez-vous pas que vous aller jouer sous pression? Certes, il y aura une énorme pression sur nous du moment que le match se jouera à domicile, devant notre public et que la victoire est impérative, mais cette pression nous la vivons depuis l’entame de cet exercice ; mais dès que nous serons sur le terrain, tout deviendra normal et on va se concentrer sur la rencontre. Notre objectif est la victoire et le faux pas n’est pas permis.

Ph : Maracana

Comment s’est déroulée la préparation pour votre équipe? La préparation s’est déroulée dans la sérénité et une bonne ambiance, ce qui aide beaucoup à la concentration. Le plus important, c’est que le moral soit au beau fixe et l’effectif très soudé avant ce rendez-vous du championnat face au MC Oran. Tout marche comme il se doit et c’est un bon signe pour la suite du parcours. Avec du recul, un mot sur la dernière victoire acquise face au FC Tevragh Zeina de la Mauritanie, comptant pour le match aller du premier tour de la Coupe de la CAF ? C’était notre premier match de Coupe d’Afrique, et cette confrontation nous a permis de rester sur la même dynamique. Le coach a vu l’effectif à l’œuvre pour détecter toutes les lacunes dans le jeu et la victoire nous a fait beaucoup de bien. Je pense néanmoins que notre équipe a montré un bon visage ; maintenant, on doit rester sur cette lancée. Mais, malgré la victoire, la JSK n’a pas montré grandchose lors de ce match… En effet, même si notre prestation n’était pas meilleure que les précédentes, la rencontre n’a pas été d’un grand niveau, l’adversaire ayant refusé de jouer. Certes, on pouvait faire mieux mais quand même, il y avait beaucoup de bonnes actions et le fait que la défense ait bien tenu est un bon signe. Un jugement sur votre rendement personnel durant cette confrontation ? J’ai beaucoup travaillé durant toute la période de la trêve et je n’ai raté aucune séance car je sais que cette période sera la base pour la suite. C’est pour cette raison que j’ai travaillé dur pendant les séances d’entraînements et croyez-moi, j’ai donné le meilleur de moi-même lors de cette rencontre. Pour ma part, je

07

Maracana N°1382 — Mardi 29 Mars 2011

pense que je suis en nette progression mais le jugement final, je le laisse au staff technique et plus précisément à notre coach. Ce qui n’empêche pas que l’avis de nos supporters est aussi important. La JSK sera-t-elle prête aujourd’hui face au MCO ? Jusqu’à maintenant, nous sommes dans le bain. Le groupe est prêt sur tous les plans. Il y a quelques blessés mais le reste du groupe est motivé pour ce rendez-vous de cet après-midi face aux Hamraoua ; donc, je peux vous dire qu’on est prêts pour cette empoignade. Comment se présente cette rencontre ? C’est un match très important et en même temps difficile

YOUNES SERA PROBABLEMENT DE LA PARTIE

Le meneur de jeu de la JSK, en l’occurrence Sofiane Younes, qui a été suspendu pour cumul de cartons face au MCO, sera probablement de la partie, après la levée des suspensions pour les joueurs et les clubs suspendus qui a été prise avant-hier, après la réunion des présidents.

BELABBES RETROUVE TIZI

A l’occasion de la rencontre de cet après-midi qui mettra aux prises la JSK au MC Oran, comptant pour la 17ème journée du championnat professionnel Ligue I, l’ex-axial des Canaris, en l’occurrence Farid Belabbes, retrouvera à nouveau le stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou. ``

19 JOUEURS CONVOQUÉS

En prévision de cette empoignade face au MC Oran, l’entraîneur en chef de la JSK, Rachid Belhout a fait appel à tout le monde mis à part les blessés ; en tout 19 joueurs. S. A.

du moment que le MC Oran viendra pour faire un bon résultat et retourner à Oran avec un moral au beau fixe. Même un match nul ferait ses affaires ; aussi, on prend très au sérieux notre adversaire. Le fait de jouer chez nous et devant notre public, nous avantage et, de ce fait, nous n’avons pas droit à l’erreur. Et comment comptez-vous procéder ?

Comment voyez-vous l’avenir du club ? Nous allons continuer à nous battre pour retrouver notre place et aussi atteindre nos objectifs tracés par la direction. C’est un défi que nous devons relever et nous en sommes parfaitement capables. Nous allons gérer les matchs comme ils viennent, et récolter le maximum de points tant à domicile qu’à l’extérieur. C’est le message que vous adressez à vos supporters ? Exactement. Je dirais aussi que leur présence en grand nombre à nos côtés, là où nous jouons, nous poussera vers la victoire car ils ont un rôle important à jouer. Entretien réalisé par S.Aberkane

MEFATH DJ, MEFTAH CH, NAILI, YAHIA CHÉRIF NON RETENUS

Les joueurs qui ne seront pas concernés pour ce match d’aujourd’hui, qui opposera la JSK à son homologue du MC Oran, comptant pour la deuxième journée de la phase retour du championnat professionnel Ligue I sont : Naili, les deux Meftah et Yahia Chérif.

PROGRAMME DE LA 17E JOURNÉE MARDI 29 MARS 2011 A 14H30

Lieu SAIDA 13Avril 1958 ROUIBA TIZI OUZOU 1er Novem EL EULMA Zeggar Mesaoud MEDEA Opow MOHAMADIA 1er Nov BEJAIA U.Maghrébine TLEMCEN Akid Lotfi

Equipes 1 ASO Chlef 2 ES Sétif 3 CRB 4 MC Oran 5 MC Saïda 6 JSM Béjaïa 7 JS Kabylie 8 USMH 9 MC El Eulma 10 USM Alger 11USM Annaba 12 USM Blida 13 WA Tlemcen 14 MC Alger 15 AS Khroub 16 CABB A

Pts 31 29 26 26 25 23 23 23 20 17 17 17 16 15 15 11

Rencontre MCS/USMA MCA/ASK JSK/MCO MCEE/CRB USMB/CABBA USMH/ASO JSMB/USMAN WAT/ESS

Arbitres ZOUAOUI, BITAM, BOUGHLAM SAHRAOUI, MILOUD, NAIR BABOU, SCHAMBY, BOUZAGHOU MIAL, GOURARI, BOUROUBA HAIMOUDI, ETCHIALI, BECHIRENE ABID, CHAREF, BOULEFELFEL CHENANE, BELKHEIR, CHARCHAR BOUSSETER, HACI, HAMOU

J 15 15 16 16 16 15 15 15 15 15 16 16 16 15 15 15

N 04 05 05 05 04 05 05 05 02 05 05 05 04 06 03 02

G 09 08 07 07 07 06 06 06 06 04 04 04 04 03 04 03

P 02 02 04 04 05 04 04 04 07 06 07 07 08 06 08 10

BP 23 25 16 15 16 29 18 19 15 14 11 07 19 14 13 09

BC 09 13 12 12 16 18 14 17 21 14 15 15 23 16 23 25

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

V S LES KABYLES À L’ACCUEIL DES ORANAIS

Dans le but de consolider ses bonnes relations avec l’ensemble des clubs, la direction de la JSK fait tout pour rendre agréable le séjour des équipes adverses dans la ville de Tizi-Ouzou. Hier, la délégation du Mouloudia d’Oran a été accueillie à son arrivée par un dirigeant de la JSK qui l’a acheminée par bus jusqu’à son lieu d’hébergement, l’hôtel Lala Khadîdja. Comme l’ont fait les responsables du MCO lors de la phase aller avec le club Kabyle. Cette initiative est appréciable et honore les deux clubs.

MISE AU VERT À LA RÉSIDENCE HANNACHI

Après une légère séance d’entraînement hier matin au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou, les joueurs Kabyles se sont déplacés à la résidence Hannachi, le lieu de la mise au vert de la JSK.

SÉANCE LÉGÈRE HIER

C’est hier dans la matinée que la formation phare de la Kabylie a effectué la dernière séance d’entraînement avant la rencontre d’aujourd’hui. Pour cette ultime séance, le coach n’a pas forcé la cadence en programmant seulement quelques phases avec ballon avant de la clôturer par quelques exercices d’étirement. Juste après, les joueurs ont regagné le lieu de leur mise au vert.

TECHNICO-TACTIQUE AU MENU D’HIER

Lors de la dernière séance d’entraînement effectuée hier dans la matinée à 10h, au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou, le premier responsable technique du club, Rachid Belhout, à axé son travail uniquement sur le technico-tactique, et ce pour permettre à ses poulains d’être d’aplomb aujourd’hui, à l’occasion de ce rendezvous face au MC Oran.

LE CLUB KABYLE RETROUVE SON PUBLIC Diff 14 12 04 03 00 11 04 02 -06 00 -04 -08 -04 -02 -10 -16

Après avoir joué la dernière rencontre de Coupe de la CAF à huis clos face au FC Tevragh Zeina, qui rentre dans le cadre du match aller des 16èmes de finale, au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou, les Kabyles vont retrouver aujourd’hui leur public. Les camarades de Lamara Douicher souhaitent un accueil chaleureux de la part de leurs supporters et qu’ils soient derrière eux durant toute la rencontre face au MCO. Equipe probable : Bérefane, Remache, Oussalah, Rial, Khellili, El Orfi, Douicher, Nessakh, Tedjar, Hamiti, Yallaoui S.A.


08

LIGUE 1

Les hamraoua à l’assaut du Djurdjura Maracana N°1382 — Mardi 29 Mars 2011

V S Tahar Mohamed, milieu de terrain

“NOUS SOMMES CAPABLES DE FAIRE UN BON RÉSULTAT”

Le jeune transfuge de l’ASMO, qui rêve de jouer dans le grand club kabyle, regrette une chose: n’avoir pas joué contre la JSK à Oran, puisque non incorporé par Benatia ; il s’est contenté de suivre le match du banc de touche. Aujourd’hui, avec plus d’expérience, il souhaite être de la partie, ne serait-ce que pendant un temps de jeu, afin de montrer qu’il est de la trempe des grands joueurs. «Je pense sincèrement que nous avons une bonne équipe et que nous ne craignons personne, ni chez nous, ni à l’extérieur. Le match raté à domicile face à l’USMB est oublié et notre objectif est de profiter des lacunes de notre adversaire de demain. Nous devons nous méfier des remplaçants kabyles, car ces derniers, en voulant montrer toutes leurs possibilités, peuvent être plus dangereux que les titulaires. Nous nous sommes bien préparés, notre moral est bon, surtout après avoir reçu la prime que nous attendions depuis longtemps. Nous allons jouer, peut-être pour la deuxième fois de la saison, avec un effectif presque au complet, puisque seuls Aîssaoui, toujours malade et Belaïli suspendu ,ne seront pas présents. Je reste optimiste et je souhaite participer à ce match qui sera aussi, je l’espère, une fête du football. »

Les poulains de Cherif El Ouazzani comptent bien revenir aujourd’hui de Tizi-Ouzou avec un résultat positif. Pour ce faire, ils se sont préparés en conséquence avec un match amical à la clef en fin de semaine dernière, face à une grosse cylindrée de la Ligue deux, en l’occurrence l’USM Belabbès.

L’

effectif était privé du duo Aouedj et Belaïli, qui se trouvaient avec l’équipe nationale olympique, d’Aïssaoui toujours malade depuis sa mauvaise expérience de Casablanca et du gardien fellah qui réclamait la régularisation de sa situation financière et qui semble avoir eu gain de cause. Il a repris les entraînements dimanche et a été convoqué par Cherif Ouazzani pour être le portier titulaire. Nous avons aussi enregistré le retour de Benatia qui se trouve au mieux de sa forme et qui ne ressent plus de douleurs au niveau du genou et de Berradja et Daoud qui reviennent de suspension. La préparation à ce difficile match a été axée sur le physique certes, mais aussi et surtout sur le plan technicotactique et la cohésion, un secteur qui n’a pas été à la hauteur lors des deux derniers matchs (coupe et championnat). Les joueurs étaient appliqués et ont respecté les consignes de leur coach, même si face à Sidi Belabbès, le niveau n’a pas été celui escompté.

Selon les matchs d’application qui se sont déroulés à chaque fin de séance d’entraînement et les dernières retouches faites dimanche, Cherif El Ouazzani aurait l’intention de modifier légèrement sa formation, ce qui fait que nous pourrons retrouver au centre de la défense Kechamli et au poste de latéral gauche Bengoreine, alors qu’en attaque l’option Medjahed dont certains avaient spéculé quant à sa grande entrée pour ce choc, n’a pas été retenu par le coach. Idem pour Kedider. Ces deux éléments devront encore patienter pour espérer faire partie du groupe des 18. Le staff technique a donné suffisamment de temps de jeu à El Bahari, et bien que ce dernier n’arrive toujours pas à s’extérioriser en compétition, se contentant de marquer pendant les matchs amicaux, il a été convoqué parmi les 18 et, sûrement, il fera partie des onze entrants. A moins que Cherif El Ouazzani n’adopte une attitude prudente et joue avec 4 défenseurs et 5 milieux de terrain. Dans ce dernier cas, Tahar retrouvera sa place aux côtés de Benatia et El Bahari restera sur le banc de touche. Rappelons que Sebbah n’a pas été convoqué, son coach lui reproche son

manque de combativité et son absence de rigueur. Il est vrai que le jeune latéral n’a plus le niveau que nous lui connaissions la saison dernière. Sur le plan du mental et de la motivation, la direction du club a remis à chacun des joueurs la moitié des deux primes dues, celles des deux matchs de coupe (ASMO et USMAB), soit 10 millions de centimes, ce qui a mis un peu de baume au cœur des camarades de Fellah. L’équipe oranaise s’est déplacée hier lundi, tôt le matin, par route jusqu’à la capitale du Djurdjura. Cherif El Ouazzani a convoqué les 18 joueurs qui l’ont le plus convaincu, ceux qui

EQUIPE PROBABLE :

Fellah, Boussaada, Bengorine, Kechamli (Bellabès), Ouasti, Benatia, Berradja, Aouedj, Bentiba, Daoud, El Bahari (Tahar) M.T.

lui ont paru les plus concentrés au cours de la préparation et sur lesquels il compte beaucoup, et sur le duo Berradja- Aouedj, sachant que Belaïli est suspendu pour cette rencontre après avoir reçu contre Blida son troisième carton jaune, et ce, pour donner du dynamisme à une équipe qui a paru timorée lors de son dernier match. Et, bien que l’objectif de départ, à savoir le maintien est toujours d’actualité, Cherif El Ouazzani ne rêve pas moins de battre les canaris dans leur antre et croire encore à une bonne place à la fin du championnat. Rappelons qu’au match «Aller» joué au stade Zabana, les protégés de Moh Cherif Hannachi sont parvenus à mater les hamraoua en lui ayant imposé le point du nul dans un match qui avait été assez intéressant, mais auquel il avait manqué les buts. M. T.

Publicité REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

WILAYA DE BLIDA DAIRA DE OUED EL ALLEUG COMMUNE DE BENI-TAMOU N° fiscal : 09230267701

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N° 01/2011 Le président de l’Assemblée populaire communale de Beni-Tamou lance un avis d’appel d’offres national restreint pour la réalisation de projet suivant : Aménagement de la Rue Douid Mohamed en éclairage public Beni-Tamou Auprès du service marché de la commune, contre paiement de la somme de 2.000,00 DA. Les soumissions doivent comprendre deux offres distinctes, conformément au décret présidentiel n° 10-236 du 07 octobre 2010, portant réglementation des marchés publics. Le dossier de soumission présenté en deux (02) plis (technique et financier) comprendra les éléments suivants : A- Offre technique : - déclaration à souscrire dûment remplie et signée, - instruction aux soumissionnaires dûment signée et paraphée, -certificat de qualification et classification professionnelles (catégorie I et plus) activité principale dans le domaine des travaux publics code éclairage (copie légalisée), - états I, II et III dûment renseignés, signés - dossier fiscal et parafiscal (mise à jour de l’extrait de rôle, CNAS, CASNOS, CACOBATH, (copie conforme à l’original) (copie légalisée), - statuts de l’entreprise ou protocole d’accord pour les groupements (copie légalisée), - casier judiciaire du signataire de la soumission pour les soumissionnaires nationaux (copie légalisée), - registre du commerce (nouvelle immatriculation) sauf pour les groupements (copie légalisée), - les bilans des 03 dernières années légalisés (chiffres d’affaires de l’entreprise pour les 03 dernières années) (copie légalisée),

- liste des moyens humains et matériels (copie légalisée), - note technique reprenant la méthodologie du travail à adopter signée, - planning prévisionnel des travaux signé, - attestations de bonne exécution délivrées par le maître d’ouvrage (copie légalisée). - attestation de situation fiscale (copie légalisée), - attestation de dépôt légale de comptes sociaux (les entreprises dotées de la personnalité morale du droit algérien) copie légalisée, - le numéro d’identification fiscale (copie légalisée), - déclaration de probité signée. B - Offre financière : - lettre de soumission dûment remplie et signée, - cahier des prescriptions spéciales (CPS) paraphés et signés - cadre du bordereau des prix unitaires et du détail quantitatif - estimatif dûment rempli et signé. Les soumissions doivent être adressées à : Monsieur le président de l’APC Beni-Tamou (RUE AMRANE AHMED BENI TAMOU) Sous double enveloppe extérieure anonyme et devront comporter la mention du projet «A ne pas ouvrir» La date limite de dépôt des offres est fixée au 11/04/2011.L’ouverture des plis (offres technique et financière) s’effectuera en séance publique le jour ouvrable correspondant à la date limite de dépôt des offres à 12h, au siège de l’APC.Les offres non accompagnées des pièces réglementaires légalisées ne seront pas prises en considération. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant 120 jours à compter de la date limite de dépôt des offres.

MARACANA N° 1382 — Mardi 29 Mars 2011 - Anep N° 848 088

0REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

WILAYA DE BLIDA DAIRA DE OUED EL ALLEUG COMMUNE DE BENI-TAMOU N° fiscal : 09230267701

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N° 03/2011 Le président de l’Assemblée populaire communale de Beni-Tamou lance un avis d’appel d’offres national restreint pour la réalisation de projet suivant : AMENAGEMENT DES DIFFERENTES RUELLES DE LA COMMUNE EN POTEAUX D’ECLAIRAGE PUBLIC-BONNE QUALITE Auprès du service marché de la commune, contre paiement de la somme de 2.000,00 DA. Les soumissions doivent comprendre deux offres distinctes, conformément au décret présidentiel n° 10-236 du 07 octobre 2010, portant réglementation des marchés publics. Le dossier de soumission présenté en deux (02) plis (technique et financier) comprendra les éléments suivants : I- Offre technique : - Déclaration à souscrire dûment remplie et signée, - Instruction aux soumissionnaires dûment signée et paraphée, -Certificat de qualification et classification professionnelles (catégorie I et plus) activité principale dans le domaine des travaux publics code éclairage (copie légalisée), - Etats I, II et III dûment renseignés signés, - Dossier fiscal et parafiscal (mise à jour de l’extrait de rôleS, CNAS, CASNOS, CACOBATH, copie conforme à l’original (copie légalisée), - Statuts de l’entreprise ou protocole d’accord pour les groupements (copie légalisée), - Casier judiciaire du signataire de la soumission pour les soumissionnaires nationaux (copie légalisée), - Registre du commerce (nouvelle immatriculation) sauf pour les groupements (copie légalisée), - Les bilans des 03 dernières années légalisés (chiffre d’affaires de l’entreprise pour les 03 dernières années) (copie légalisée)

, - Liste des moyens humains et matériels (copie légalisée) - Note technique reprenant la méthodologie du travail à adopter signée, - Planning prévisionnel des travaux signé, - Attestations de bonne exécution délivrées par le maître d’ouvrage (copie légalisée). - Attestation de situation fiscale (copie légalisée) - Attestation de dépôt légale de comptes sociaux (les entreprises dotées de la personnalité morale du droit algérien) copie légalisée - Le numéro d’identification fiscale (copie légalisée) - Déclaration de probité signée II - Offre financière : - Lettre de soumission dûment remplie et signée, - Cahier des prescriptions spéciales (C.P.S) paraphé et signé, - Cadre du bordereau des prix unitaires et du détail quantitatif - estimatif dûment rempli et signé. Les soumissions doivent être adressées à : Monsieur le président de l’APC Beni-Tamou (RUE AMRANE AHMED BENI-TAMOU) Sous double enveloppe extérieur anonyme et devront comporter la mention du projet «A ne pas ouvrir» La date limite de dépôt des offres est fixée le 17/04/2011. L’ouverture des plis (offres technique et financière) s’effectuera en séance publique le jour ouvrable correspondant à la date limite de dépôt des offres à 12h, au siège de l’APC. Les offres non accompagnées des pièces réglementaires légalisées ne seront pas prises en considération. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant 120 jours à compter de la date limite de dépôt des offres.

MARACANA N° 1382 — Mardi 29 Mars 2011 - Anep N° 848 098

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

L

Tout pour les 3 points de la victoire

g Par LOTFI SALHI

es poulains de Boualem Charef veulent engranger les 3 points de la victoire face au leader et se positionner en véritable outsider pour la lutte finale. Restant sur de bons résultats, les camarades de Hendou fouleront la pelouse du stade Lavigerie avec fougue et

Maracana N°1382 — Mardi 29 Mars 2011

détermination. Animés d’une grande volonté ils veulent mettre un terme à la bonne série de résultats positifs du leader. Boualem Charef compte mettre en place un schéma et une stratégie de jeu à même de bousculer l’équipe de Chlef. Disposant de tous ses éléments, Boualem Charef aura l’embarras du choix pour aligner une équipe com-

bative et volontaire. Ce match face au leader sera un tournant décisif pour les hommes du président Laïb pour le finish qui consacrera le champion en titre cette saison. Une victoire des harrachis sur le leader relancera la course au titre. Pour l’entraîneur adjoint Bechouch le match sera très difficile et il faut le gérer intelligemment :

V S

YACHIR D’ATTAQUE

«nous avons sensibiliser les joueurs sur l’enjeu de ce match qui sera très difficile. Nous leur avons dit qu’il faut qu’ils restent vigilants et concentrés pendant tout le match, car l’équipe de Chlef possède des attaquants très rapides qui peuvent faire la différence à tout moment…», nous affirme Bechouch. L. S.

GHERBI : «Rester vigilants et concentrés»

Ph : Maracana

Le milieu récupérateur Messaoud Guerbi affirme que le match sera très difficile pour les deux équipes. Pour lui, le leader se déplacera au stade de Lavigerie pour défendre ses acquis et il sera très difficile à manier mais le joueur reste optimiste et convaincu que lui et ses camarades feront tout pour décrocher les 3 points de la victoire. Il estime qu’il faut être très prudent et concentré sur le match du début à la fin.

C’est une rencontre difficile que vous allez jouer face au leader ? Tout à fait, nous allons jouer le leader qui viendra à El-Harrach non pas pour faire de la figuration mais pour faire un bon résultat. C’est à nous de prouver que nous sommes supérieurs et décrocher les 3 points de la victoire sur notre terrain. Seulement, il faut être très vigilant en défense et imposer notre manière de jeu dès l’entame de la partie. Que craignez-vous chez cette équipe de

L'ASO tient à sa première place g Par ZOHEIR ZITOUNE

Le staff technique composé du duo Benchouia-Ait-Mohamed fait de son mieux depuis la reprise de la phase retour pour remobiliser les troupes en axant son travail sur le volet psychologique, très important dans de pareilles situations et pourrait même effectuer des changements dans le onze rentrant cette fois-ci, notamment au milieu du terrain où Gherbi part avec les faveurs, lui qui a prouvé que l'on ne peut composer sans lui. Idem pour l’attaque, où seuls Soudani et Seguer

seront en pointe alors que la défense devra connaître un changement sur le flanc avec le retour de Senouci. Conscients de la mission qui les attend ce vendredi face aux poulains de Charef qui veulent confirmer leur éblouissante forme du moment. Les Asnamis ont déclaré, à l’unanimité, qu’ils feront le maximum pour ne pas perdre du terrain et surtout pour se maintenir en haut de la marche même si ce sera une mission difficile face à une équipe qu ne se laisse pas facilement manier sur son terrain et devant son public. Z.Z.

Chlef ? Cette équipe n’est pas leader par pur hasard ; c’est une équipe solide dans tous ses compartiments. A nous d’être vigilants pour bien la contrer. Ce match se jouera sur de petits détails j’en suis convaincu. Quelle est, selon vous, la clé pour battre le leader ? Nous jouerons simplement comme nous l’avons toujours fait et nous allons mettre la pression constante sur le

porteur du ballon pour ne pas laisser l’adversaire nous imposer son jeu. Nous allons aussi tout faire pour gagner les duels au milieu du terrain. Vos ambitions sont revues à la hausse ? Oui, nous jouons sur deux tableaux : la coupe d’Algérie et le championnat. Nous sommes pour le moment sur la bonne voie sur ces deux fronts. Entretien réalisé par Lotfi S.

UN MATCH DANS LE MATCH Pour ce match USMH-ASO deux ex-coéquipBenabderrahmane-Soudani

iers au sein du club chélifien, à savoir Benabderrahmane et Soudani seront aujpurd’hui adversaires. Ils seront l’attraction de ce match par leur duel. Le harrachi Benabderrahmane sera à la surveillance de Soudani, ce qui engendrera un match dans le match de cette belle affiche. L.S.

Equipe

probable : Doukha, Ben abderrahman Ledraâ, Djerb e, Griche, ala, Gher Boualem, Yac bi, Boumechra, hir, Touahri. L.S.

pour les deux équipes, sachant que les Harrachis brillent de mille feux cette saison et de notre côté, nous avons à nous maintenir en haut du classement, en solide leader. L'USMH, très coriace chez elle, ne va pas se laisser faire pour autant et à nous de faire de notre mieux pour ne pas rater le coche d'autant plus que la pression sera sur eux. L’USMH vous a battus la saison passée sur ce même terrain... Cette fois, les choses ont changé et je peux vous dire qu’on est sur le bon sens puisque la direction a mis tous les moyens pour que l’on réussisse. Notre détermination est telle que la victoire ne noud échappera pas. A l'aller, vous avez entamé votre série d'invincibilité face à cette équipe, qu’en sera-il cette fois-ci? Nous n'avons pas à faire ce genre

CHACHE NON CONVOQUÉ

L’attaquant Chawki Chache n’a pas été convoqué pour ce match face au leader ; c’est la troisième fois que ce joueur n’est pas convoqué en compétition officielle. Selon des sources proches du staff technique, nous apprenons de Boualem Charef que si Baouche n’est pas prêt, il fera appel à Chache.

BOUMECHRA S’EST ENTRAÎNÉ HIER

Le meneur de jeu Salim Boumechra a repris hier les entraînements après sa blessure contractée au niveau du coude. Selon une source proche du staff médical Boumechra est apte à prendre part au match d’aujourd’hui, mais la décision finale sera du ressort de Boualem Charef.

DJEDIAT INCERTAIN

ALI-HADJI ET AIT-TAHAR EN JOKERS Ph : Maracana

Le match face à la JSMB a été une façon de vous faire pardonner par vos supporters. Certainement et ces derniers n'ont pas été avares en encouragements, sincèrement, je ne m'attendais pas à une telle réaction après notre élimination en coupe d'Algérie. Je leur rends hommage et je les en remercie. Si l’on revient sur ce match face à la JSMB. Je ne peux nier que nous avons mérité la victoire face aux Béjaouis qu nous ont pourtant créés des difficultés en première période. Ayant

bien tenu, nous avons trouvé la faille après les consignes du coach et surtout en n'ayant pas perdu notre sang froid malgré la résistance de l'adversaire qu n'était pas venu pour en villégiature. Nous avons prouvé que l'élimination en coupe a été un accident et on s'est par la même occasion, rachetés devant nos fans. Plus aucun droit à l'erreur maintenant. Donc, c’est le mot d’ordre du groupe. Effectivement. L’équipe peut se targuer d’avoir des atouts solides à faire valoir. L’ASO aura son mot à dire cette saison et c'est en grignotant le maximum de points qu'elle arrivera à réaliser ses objectifs. Nous en avons les moyens, et je pense surtout que la qualité ne manque pas dans l'effectif. A condition de bien jouer face à l’USMH... C’st vrai. Ce sera un match difficile

L’attaquant Sami Yachir qui s’est plaint de douleurs à la cheville est rétabli selon le staff médical et il sera d’attaque aujourd’hui face à l’ASO. Boualem Charef bénéficiera donc des services de ce percutant attaquant dont l’apport sera déterminant lors de cette confrontation

Ayant ressenti des douleurs au niveau de la cuisse, le milieu de terrain, Djediat, ne pourrait être pas être aligné d'entrée selon le staff technique qui comptera sur Gherbi pour épauler Abdeslem et Zaouche dans la récupération, d'où un milieu à trois récupérateurs pour asphyxier les camarades de l'ex-Chéilifien Benabderrahmane.

MELOULI : «Pas droit à l'erreur»

A l’image de tout le groupe, le défenseur Mellouli estime que le groupe est conscient de la tâche qui les attend face à l'USMH, dont les Chélifiens devront être prudents tout en guettant la moindre occasion pour s'illustrer.

09

de calculs, l'essentiel est de réussir cette sortie car c'est l’occasion de profiter de la forme actuelle de l'équipe et seul le résultat positif prime. Propos recueillis par Z.Zitoun

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Selon le staff technique du club chélifien, les deux attaquants, Ali-Hadji et Ait-Tahar constituent des cartes gagnantes dans ce genre de match au vu de leurs dispositions techniques surtout qu'ils possèdent des qualités à même de déstabiliser les défenses adverses par leurs dribbles et leur vitesse respectives. Ighil comptera sûrement sur eux ne serait-ce qu'en tant que jokers.


10 V S ATTENTION À CETTE ÉQUIPE DU KHROUB ! Tous les gens, qui estiment que le match d’aujourd’hui contre l’AS Khroub ne sera qu’une simple formalité pour le MCA, se trompent sur toute la ligne. D’ailleurs, si on sait que le Mouloudia d’Alger a toujours éprouvé toutes les peines du monde pour se débarrasser de cette équipe notamment, à domicile, il y a vraiment lieu de rester vigilants. Cette saison, les Rouge et Blanc du Khroub sont loin d’être un foudre de guerre, mais la méfiance s’impose quand même car tous les joueurs de l’ASK ne jurent que par un bon résultat face au Mouloudia. Juste pour l’information, lors du match aller, les Algérois ont eu le dernier mot (3-2) grâce à Mokdad, Amroune et Derrag.

SAHRAOUI AU SIFFLET

La Commission fédérale a communiqué, le trio d’arbitrage de la rencontre MCA-MCS, comptant pour la 17e journée du championnat professionnel Ligue 1. Ainsi, la rencontre sera dirigée par Sahraoui qui sera assisté de Miloud et Nayer alors que le 4e arbitre est Babraham.

g Par MOUNIR BENKRAMI

Les Vert et Rouge de la capitale sont, désormais, contraints d’aller de l’avant et ne plus regarder derrière.

A

priori, l’entraîneur Noureddine Zekri sait très bien que seule la victoire compte cet après-midi à Rouiba face à l’AS Khroub à l’occasion du match de la 17e journée du championnat professionnel de Ligue 1. Le Mouloudia d’Alger avec sa piètre 14e place au classement et ses petits 15 points, se doit de redresser la situation en tâchant de bien négocier cette nouvelle sortie officielle même si l’adversaire du jour est loin d’être le premier venu. Comme tout le monde le sait, le Doyen des clubs algériens reste sur une belle qualification en coupe d’Algérie acquise aux dépens de la redoutable équipe de la JSM Béjaïa sur le terrain du stade de l’Unité maghrébine. C’est pour dire que le moral des joueurs est au beau fixe. Et les camarades du gardien Zemmamouche se préparent dans les meilleures conditions possibles. Et contrairement à toutes les rencontres précédentes où le Mouloudia d’Alger a toujours évolué amoindri par plusieurs joueurs pour des raisons et d’autres, cette fois-ci, le staff technique mouloudéen aura, pour la première fois, l’embarras du choix pour constituer la liste des 18 et surtout, le onze rentrant qui débutera ce match important.

Les joueurs plus que jamais décidés

Juste après la belle qualification en coupe face à la JSM Béjaïa, l’entraîneur Noureddine Zekri avait averti ses joueurs que, désormais, l’erreur est strictement interdite et notamment, à domicile en faisant allusion au match d’aujourd’hui

contre l’AS Khroub. C’était en quelque sorte, une façon de les motiver et de les encourager pour se ressaisir en championnat connaissant l’importance de l’enjeu. La bonne nouvelle est qu’une motivation hors normes anime les camarades de l’attaquant Laaraf qui ne parlent que la langue des trois points. «Nous n’avons pas le droit à l’erreur et nous nous devons de réagir. Il est clair que la mission s’annonce difficile contre cette équipe de Khroub qui fera tout pour nous piéger, mais le groupe est plus déterminé que jamais à gagner ce match et ce, quoi qu’il arrive», nous dira le milieu de terrain Abdelmalek Mokdad. Des propos fortement appuyés par tous les autres joueurs. «Seule la victoire compte ce mardi contre l’ASK et nous nous devons de répondre présent lors de ce vrai match piège si nous voulons vraiment empocher les trois points», ajoute le défenseur Réda Babouche. De belles paroles certes, mais le mieux c’est de les confirmer sur le rectan-

gle vert comme le souhaitent tous les Mouloudéens.

Un seul souci, l’attaque

Une équipe qui ne marque pas inquiète toujours. Et c’est le cas du MC Alger qui reste sur un mutisme horrible durant toutes les dernières sorties précédentes. En effet, hormis le 2 à 0 décroché en Ligue des champions africaine contre le Real de Bangui à Rouiba, les Vert et Rouge n’ont plus marqué à l’exception du but inscrit sur la même pelouse de Rouiba contre la JS Kabylie (1-1). Pour l’anecdote, c’est le défenseur Brahim Boudebouda qui était l’auteur de cette réalisation. Après ce fameux but, c’était tout simplement le silence radio côté attaquant. Pour preuve, un décevant 0 à 0 contre Mekhadma en coupe d’Algérie, une inattendue défaite contre l’USM Blida (1-0 à Chlef) et un autre 0 à 0 en coupe et cette fois-ci, contre la JSM Béjaïa. Au passage, le Mouloudia a

BOUDEBOUDA : «La victoire est indiscutable» M. B.

Le défenseur polyvalent des Vert et Rouge, Brahim Boudebouda, estime que n’importe quel autre résultat que la victoire sèmera le doute à nouveau dans cette équipe mouloudéenne surtout, au lendemain d’une belle qualification en coupe. Peut-on dire que le moral des joueurs est au beau fixe

LIGUE 1

Le Khroub pour se refaire UNE SANTÉ Maracana N°1382 — Mardi 29 Mars 2011

et que tout est rentré dans l’ordre après la fameuse qualification en coupe acquise aux dépens de la JSM béjaïa ? Bien évidemment ! Après ce nouveau déclic provoqué dernièrement à Béjaïa en coupe d’Algérie, il faut faire en sorte d’aller de l’avant et rien d’autre. Je pense que le groupe est conscient et sait très bien comment retrouver le bon chemin en championnat comme on l’a si bien fait en coupe.

Mais la tâche s’annonce tout de même difficile contre cette équipe de Khroub qui lutte elle aussi pour sa survie en Ligue 1, peut-on

connaître votre avis ? Il n’y a rien à dire, la tâche s’avère très difficile contre une équipe qui va user de tout son poids pour nous accrocher. C’est, d’ailleurs, pour cette raison valable que les joueurs restent très concentrés sur leur sujet et ne parlent que des trois points quelles que soient les difficultés. Je crois que nous avons assez perdu de points comme ça notamment à domicile, et c’est maintenant ou jamais de redresser la barre. Et comment allez-vous vous y prendre pour sortir indemne de ce match piège ? En faisant preuve de beaucoup de

détermination et de hargne tout en tâchant d’exploiter les premières occasions de ce match. Je peux vous affirmer que les joueurs en veulent vraiment et ne jurent que par la victoire. Maintenant, il faut le concrétiser sur le terrain et il est hors de question de rater cette nouvelle sort i e . Personnellement, je reste optimiste car je sais que mes camarades ne vont ménager aucun effort. Entretien réalisé par Mounir Benkrami

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

quand même, chasser la guigne à Harare en marquant le but de l’honneur contre le Dynamos FC alors que le score était de 4 à 0. Et devinez qui a marqué ce fameux but ? C’est le défenseur Réba Babouche sur penalty. Tout compte fait, cela fait exactement 6 rencontres officielles depuis que les attaquants du MCA ne se sont pas manifestés. Il est vrai, que les Derrag, Youcef Sofiane et autre Amroune étaient toujours absents ou blessés, mais ces mêmes joueurs n’ont rien pu faire dès que l’occasion s’est offerte. Cela concerne aussi la nouvelle recrue Hakim Laaraf qui n’a toujours pas réussi à inscrire ce fameux but libérateur. Cet après-midi, tout le monde sera là y compris le revenant Mohamed Derrag qui a, normalement, eu le feu vert du staff médical sauf s’il y aura une autre décision de dernière minute. M. B.


LIGUE 1

Vaincre Khroub pour se remettre en selle

g Par SAMI MAKHLOUFI

De l’avis de tous ceux qui connaissent cette équipe mouloudéenne de très près, ils s’accorderont tous à faire le même constat. Ce dernier se résume à dire que les coéquipiers de Babouche avaient grandement besoin d’un déclic et qui fut provoqué brillamment en Coupe d’Algérie face à la JSM Béjaïa.

S

uite à cette performance ô combien précieuse, les Vert et Rouge ont pu retrouver le sourire, mais sur l’envie de se surpasser pour aller de l’avant et sortir le Doyen de cette situation critique. Chose faite, désormais, puisque les camarades de Zemmamouche semblent aller beaucoup mieux sur le plan mental, en attendant de concrétiser ce réveil sur le terrain. Cela commencera dès cet après-midi par le match de la deuxième journée de la phase retour du championnat face à l’AS Khroub. Un retour en championnat qui remettra certainement sur le tapis la position délicate du MC Alger, coincé en bas du tableau et qui devra se surpasser pour chercher une victoire plus qu’obligatoire. En effet, n’ayant plus le choix à présent, et surtout pas le droit à l’erreur à domicile, les protégés de Nouredinne Zekri se doivent de sortir le grand jeu face aux Khroubis pour arracher les trois points et se permettre une bouffée d’oxygène pour survivre. Pour l’adversaire du jour, l’ASK en

l’occurrence, sa position aussi compliquée que le MCA, avant dernier au classement, l’obligera à venir à Alger pour tenter un sursaut d’orgeuil et surtout espérer surprendre les Mouloudéens devant leurs supporters. Ainsi, l’enjeu sera capital pour les deux formations, avec quand même un ascendant psychologique pour les Algérois qui auront le moral bien gonflé ainsi que le soutien d’un public qui rêve d’un retour en force de son équipe. Enfin, la mission de Nouredinne Zekri sera de booster ses troupes à six jours du rendez-vous africain contre le Dynamos FC et qui devra trouver une solution très efficace pour remonter cette large défaite et rêver d’une qualification salutaire. Une mission bien délicate, mais qui, selon l’entraîneur mouloudéen, n’est pas impossible surtout si le match se jouera à Bologhine devant des grandis pleins. Mais avant, le MCA devra d’abord arracher les trois points d’aujourd’hui face à l’ASK histoire de se mettre davantage en confiance et ensuite se projeter sur le match de la Ligue des champions africaine.

Zeddam et Amroune écartés de la liste des 18

mouloudéen, L’entraîneur Nouredinne Zekri, semble être plus que jamais décidé à instaurer une ligne de conduite au sein de son groupe afin de redresser la situation de l’équipe. De ce fait, ce dernier a déjà entamé ses grands travaux qui ont touché d’abord son équipe type contre le Dynamos FC au match aller avant d’apporter d’autres changements face à la

JSMB. Le premier à avoir fait les frais de ces remaniements fut le défenseur central Hamza Zeddam qui a été sanctionné pour ses déclarations à la presse. Le suivant fut le jeune avant centre Mohamed Amroune qui a fait les frais de sa petite prestation face au Dynamos. Ces deux éléments se sont retrouvé hier après-midi hors liste des 18 joueurs convoqués pour ce match contre l’ASK, ce qui montre clairement la politique de Zekri, à savoir sanctionner le moindre écart disciplinaire ainsi que la baisse de forme de chaque joueur. A présent, tout le monde est averti au MCA pour chacun redoubler d’efforts s’il veut garder sa place dans l’équipe de Nouredinne Zekri.

Laref et Bouchema graciés par la FAF

Au grand bonheur du staff technique mouloudéen ainsi que les deux joueurs concernés, la

Zekri aura l’embarras du choix

A L’EXCEPTION

DE

11

Maracana N°1382 — Mardi 29 Mars 2011

DERRAG,

S

IL AURA L’ENSEMBLE DU GROUPE

ur le plan technique, cette rencontre entre le MCA et l’ASK s’annonce sous de meilleurs propices pour les Vert et Rouge qui non seulement ont retrouvé le moral, mais surtout la grande motivation à rebondir en championnat. Pour l’entraîneur mouloudéen, il bénéficiera de la totalité de son groupe ce qui lui donnera l’embarras du choix pour composer son équipe type et certainement choisir la meilleure formule tactique pour affronter les Khroubis. En effet, Nouredinne Zekri a pu préparer cette rencontre sereinement durant les précédentes séances d’entraînement, puisqu’il a pu récupérer les joueurs blessés, les internationaux olympiques ainsi que les suspendus qui ont été graciés. De ce fait, le coach mouloudéen devra choisir soigneusement son échiquier pour aller chercher une victoire importante face à l’ASK. Ainsi, on croit savoir que l’ancien coach de l’ESS ne compte pas changer un plan qui a déjà porté ses fruits face à la JSMB, à savoir le schéma tac-

tique disposé en 4-4-2. De ce fait, dans les buts, on retrouvera l’international keeper Lamine Zemmamouche qui sera de retour après avoir pris part au derby maghrébin avec les Fennecs. Le quatuor défensif sera reconduit, puisqu’on retrouvera sur les couloirs Besseghier et Babouche, tandis que l’axe central composé de Megherbi et Bedbouda sera de nouveau aligné. Au niveau de la récupération, c’est Nassim Bouchema, gracié par la FAF, et Hamza Koudri, qui occuperont ce compartiment. L’animation du jeu mouloudéen sera attribuée aux deux milieux de terrain offensifs, Abdelmalek Mokdad et Tayeb Berramla. Quant à la ligne offensive du MCA, elle devra connaître peutêtre un seul changement, puisque c’est Youssef Sofiane qui sera aligné en pointe de l’attaque et qui sera soutenu de près par le petit lutin El Eulmi Daouadi. Ce dernier devra remplacer Abdelhakim Laaref qui sera relégué sur le banc de touche.

V S Même s’il a repris hier en solo DERRAG TOUJOURS BLESSÉ

Fédération algérienne de football a rendu un grand service au coach Nouredinne Zekri suite à la grace qui a touché les joueurs sanctionnés pour cause disciplinaire. En effet, le MCA avait deux joueurs concernés, à savoir Abdelhakim Laref et Nassim Bouchema, qui étaient suspendus pour cumul de cartons jaunes et qui ne devaient pas disputer cette rencontre face à l’AS Khroub. Soulagés suite à la levée de cette sanction, les deux joueurs pourraient ainsi prendre part à ce match et permettre à Nouredinne Zerkrti de compter sur ces deux éléments pour varier ses plans et avoir plus d’options. S. M.

DAOUD «L’expérience

avec l’EN U23 me servira à progresser»

L’international olympien du MCA, Farid Daoud, a retrouvé avant-hier le groupe mouloudéen après avoir disputé le match contre le Madagascar. L’enfant de Tizi Ouzou nous parle de l’équipe nationale et cette belle expérience qui lui servira dans sa jeune carrière. Daoud nous déclara : «Je suis très fier de ce qu’on a réalisé avec l’équipe nationale olympique et on va tout donner au match retour pour décrocher la qualification. C’est un objectif pour nous et nous allons tout faire pour aller au bout de cette aventure. Nous formons un groupe soudé et un énorme travail est accompli avec Azzedine Aït Djoudi. Il faut continuer comme ça car le chemin est encore très long. Nous sommes conscients et nous allons redoubler d’efforts pour progresser tous ensemble. C’est une expérience qui me servira sur le plan personnel et qui devra m’aider à progresser avec le MCA. Ces matchs internationaux me serviront dans la compétition africaine avec mon club et je tâcherai de profiter au maximum de ce statut».

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

L’attaquant vedette du MCA, Mohamed Derrag, a fait son retour hier à l’entraînement, mais pour l’instant en solo. En effet, le Mouloudéen a effectué quelques tours de piste avant de s’exercer sous les commandes du préparateur physique Abdelhak Meguellati. Toutefois, l’enfant de Bou Ismail ne prendra pas part au match d’aujourd’hui face à l’ASK car c’est trop court pour reprendre la compétition officielle. Ainsi, il devra continuer à s’entraîner en solo aujourd’hui et espérer intégrer le groupe d’ici la fin de semaine. Mohamed Derrag devra tout faire pour s’en remettre de son bobo physique et espérer être prêt pour le rendez-vous africain prévu ce dimanche face au Dynamos FC. Cependant, tout semble être défavorable pour l’ancien canari qui commence à peine à trottiner et qui aura besoin de plusieurs séances pour être à 100% de ses moyens. Ainsi, l’avant centre du MCA n’est pas encore certain de jouer ce match et qui pourrait bien faire l’impasse sur cette rencontre. S. M.


12

LIGUE 1

Le match de tous les dangers

KACEM, LA JSMB ET … L’ACCUSATION !

La JSMB est en crise. Menad semble avoir jeté l’éponge, certains joueurs ne font plus l’unanimité autour de leurs dirigeants et même, de leurs supporters; et si maintenant on essaye de ne rien dire, c’est par rapport au match contre l’USMAn. Un match qui revêt une grande importance, car un autre faux pas des béjaouis serait une véritable catastrophe. L’un des joueurs qui est visé, directement, est sans conteste, Kacem pour avoir raté le penalty de la qualification, face au Mouloudia. Un club qui, justement, l’avait contacté, lors de ce mercato et qui est resté, toujours ses traces, en espérant l’enrôler durant la prochaine saison. Dans ce contexte, le milieu béjaoui dira sans détours: «C’est une accusation prétexte fallacieuse que de dire que j’ai levé le pied. Je ne l’ai jamais fait durant toute ma carrière sportive. Si je voulais partir au Mouloudia, je serais parti au Mercato…», avant d’ajouter : «Zekri était déjà mon coach à l’Entente de Sétif, et à son départ, on était resté amis. A une semaine du match contre le MCA, on se parlait au téléphone. Mais, il n’a jamais été question de la rencontre… A aucun moment, il n’était question de lever le pied lors de ce match…» ; donnant l’impression d’être un bouc émissaire, Kacem affirmera : «ils ont trouvé en moi, le bouc émissaire parfait, mais je ne vais pas me laisser faire et je me défendrai. S’ils ne veulent pas que je continue, je partirai mais à condition qu’ils me donnent mon argent…». Toujours est-il qu’il aura suffi d’une élimination pour que tout le club replonge dans une situation de crise : un entraîneur démissionnaire, donnant même l’impression d’avoir fui ses responsabilités, certains joueurs que le président compte carrément écarter avant terme et une équipe démotivée et très affectée sur le plan mental, et un match d’une grande importance face à l’USMAn… Là, la part de responsabilité du public est … grande. A. Z.

A

g Par ABDELKADER ZOUGHAILECH

ujourd’hui, les béjaouis accueilleront l’USMAn dans une rencontre, pour le compte de la 2e journée de la phase retour. Rencontre d’une grande importance, notamment, pour les Vert et Rouge qui, après leur élimination en Coupe d’Algérie face au MCA, n’ont désormais qu’une seule alternative pour se relancer : gagner devant l’USMAn. «On n’a pas d’autreschoix. Il faut gagner ce match et repartir du bon pied…», nous a-t-on confié, avant d’ajouter : «certes, nous avons été éliminés et cela fait mal. Mais maintenant, on doit être réalistes et penser au championnat. Il nous reste beaucoup à faire et l’atteinte d’un objectif est une affaire de volonté et de rigueur. Pour cela, il faut commencer par gagner Annaba

et l’entraîneur aura du temps, devant lui, pour remettre les choses en place…». Un match à haute tension pour les béjaouis qui, plongés dans une crise, après cette élimination, quelque peu inattendue en Coupe, savent, à présent, que leurs chances d’atteindre leurs objectifs sont de plus en plus minimes. «Il reste toute la phase du retour. Tout peut arriver. Aussi, il ne faut pas continuer à se lamenter, mais se mettre au travail sérieusement. Qu’on oublie cette Coupe et qu’on s’oriente vers l’avenir. C’est la condition sine qua non si on veut aller loin en championnat et pourquoi pas terminer sur le podium», nous a-t-on dit. Toujours est-il que face à l’USMAn qui se déplacera dans l’intention de profiter de cette situation pour retourner chez elle avec les 03 points, les béjaouis savent que c’est un match de tous les dan-

«Nous relancer dans le championnat !» L’arrière-gauche béjaoui, Amar Belakhdar, revient dans cet entretien sur l’élimination de son équipe en coupe. Tout comme il parle du match d’aujourd’hui face à l’USMAn et des chances de la JSMB d’atteindre son objectif.

Un mot sur l’élimination ? Le match de coupe est oublié. Certes, on a été affectés par cette élimination comme l’aurait été n’importe quelle équipe, mais il ne faut pas continuer à focaliser sur cette élimination. Place au championnat. Comment voyez-vous justement le match contre Annaba ? C’est un match important qu’on doit gagner. On n’a pas d’autre choix car on risque de jouer alors pour le maintien. Que pensez-vous de l’USMAn ? L’USMAn va se déplacer dans l’intention de profiter de cette situation. On a des atouts à faire valoir et on ne va pas se laisser faire. On fera de notre mieux pour relever le défi. Ce sera difficile, n’est-ce pas ? Oui, ce sera difficile mais on est habitués à ce genre de situation. Une chose est sûre, les 3 points resteront à Béjaïa afin de nous relancer en championnat. Et votre objectif ? Le championnat est seulement à mi-chemin. Donc, tout est encore possible. Il faudrait y

Le public, cette force énigmatique …

gers : soit vaincre et se relancer dans le championnat, soit faire un autre faux pas et alors, c’est faire preuve d’incapacité et courir ainsi le risque d’une éventuelle

BELAKHDAR :

Ph : Maracana

V S

Ph : Maracana

Maracana N°1382 — Mardi 29 Mars 2011

croire pour y arriver. Je persiste à dire que l’effectif est riche et on peut gagner le pari pour nous relancer dans le championnat. C’est une question de volonté. Un message au public ? Je sais que le public a été déçu, lui qui attendait de nous, beaucoup de choses. Mais, le football est ainsi. Ce n’est pas une science exacte. Ce qu’on lui demande, c’est d’être présent, lors du match contre Annaba et de nous soutenir ; on aura besoin de son soutien et on fera le maximum pour gagner et repartir du bon pied. On sait que nos supporters sont en colère contre nous mais qu’ils essayent de comprendre. La victoire contre Annaba est impérative et on doit tous oublier la défaite et l’élimination contre le MCA. A. Z.

rétrogradation. Et là aussi la part de responsabilité du public est grande ! A. Z.

Contre Annaba, les béjaouis vont sûrement se déplacer en grand nombre, même s’ils sont grandement déçus d’avoir été écartés de la Coupe à laquelle ils croyaient beaucoup. «Nous avons tous cru en cette qualification, d’autant plus que le MCA était prenable après son périple harassant et sa cuisante défaite…», nous ont affirmé certains supporters qui ont ajouté : «on ne s’attendait pas à une telle déception. Maintenant, il faut réflechir pour bâtir une équipe avec des éléments qui jouent avec le cœur, la volonté et beaucoup d’abnégation». En fait, tous se préparent à assister au match contre Annaba mais certains nous ont même avoués qu’ils n’ont plus envie de porter tout haut leur équipe. Dans ce contexte, certains d’entre eux nous ont confié : «nous allons assister au match pour, peut-être, une autre déception. C’est dommage. Pour nous, tout est terminé et c’est maintenant, le temps des règlements de comptes…». Toujours est-il que l’on s’attend aujourd’hui à une grande bataille sur le terrain, entre une équipe blessée après son élimination et une autre qui se déplace pour profiter de la situation. Face à tout cela, le public béjaoui risque de basculer d’un côté comme de l’autre. Sa part de responsabilité est grande. A. Z.

DES ABSENCES DE TAILLE

Contre l’USMAn, la JSMB sera privée de Maïza ainsi que de Kacem. L’on se demande si le staff technique ne va pas incorporer certains jeunes ?

MEBARAKOU À LA PLACE DE MAÏZA ?

… Et dans ce contexte, Mebarakou pourrait fort bien remplacer Adel Maïza, suspendu pour cause de cumul de cartons. Une chance que le jeune Mebarakou attendait depuis longtemps.

CEDRIC … INDÉSIRABLE !

Si Mohamed Cedric semble devenir indésirable parmi les supporters. En effet, lors des séances d’entraînement, l’ex-gardien titulaire et de surcroît international, aurait été hué par tous les présents.

ENTRAÎNEMENT AUX HAMMADITES !

Pour fuir la pression, l’équipe béjaouie a préféré s’entraîner hier, dans l’aprèsmidi, au complexe des Hammadites.

MENAD DE … RETOUR ?

Selon des indiscrétions, Djamel Menad pourrait assister à la rencontre d’aujourd’hui face à l’USMAn. Quant à sa démission, elle pourrait être effective juste après ce match important. A. Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

E

Menad de retour !

g Par HANI MEBARKI

place que le club occupe actuellement.

Les fans en masse

Ph : Maracana

n principe, il n’est pas parti le coach de la JSMB. Djamel Menad, nous dit-on serait de retour à la barre technique de la JSMB pour hier après-midi afin de diriger le match de son équipe face aux Bônois. Une rencontre que tout le monde ne voudrait pas perdre, au risque de voir l’équipe dans une mauvaise posture pour la suite du parcours. Si tel est le cas, c'està-dire si Menad est là, c’est que le boss de la JSMB ne veut pas le lâcher comme ça sans rendre des comptes à la fin de saison, où l’équipe aura un objectif à atteindre. Un objectif qui pourrait être atteint, mais où tout le monde doit se mettre la main dans la main. Il faut dire que certains fans que nous avons croisés au niveau du stade Opow nous ont affirmé le pourquoi des choix tactiques du coach qui a joué avec trois milieux récupérateurs, Boucherit, Maroci et Hamlaoui, alors que le club évoluait à domicile. Des choix tactiques que beaucoup ont contesté et partant de là imputent la responsabilité

13

Maracana N°1382 — Mardi 29 Mars 2011

de l’élimination à certains joueurs qui n’ont pas joué le jeu et au staff technique.

Gagner face à Annaba et se relancer

Qui a dit que la JSMB a perdu tout espoir de terminer sur le podium ? Qui a dit que la JSMB jouera pour la figuration ? A entendre ce genre

de trucs, on devine que beaucoup ont déjà condamné cette équipe avant terme. Et bien, ce n’est pas le cas, puisque si le club s’en sort avec une victoire cet après-midi, elle pourra dès lors enclencher une nouvelle dynamique. C’est pour dire que pour le match de cet aprèsmidi, l’équipe n’a plus droit à l’erreur, car en cas de victoire, l’équipe restera dans les pires des cas à la 6e

Même si l’élimination en coupe a laissé un goût d’amertume dans les fiefs de la JSMB, il n’en demeure pas moins que les fans ne veulent pas rater le match de cet après-midi devant l’USMA. Les fans viendront donc en masse pour retrouver leur équipe, après avoir été contraints de rester chez soi, après le huis clos qu’avait imposé la commission de discipline de la ligue de football. Ils viendront donc en masse, non pas pour observer les joueurs jouer, mais pour les pousser à réagir positivement. Il faut avouer que certains n’ont pas encore oublié les ratages de N’Djeng durant le match et les tirs ratés dans la série des tirs au but, par Kacem et Belakhdar. Déjà, l’on peut dire que le divorce entre Kacem et la JSMB est déjà consommé, alors que Belakhdar ne devrait pas jouer ce match, étant donné que les fans lui ont promis un accueil spécial. H.M.

Les Tlemcéniens décidés à battre Sétif

Bien qu’ayant fait le nécessaire face à l’USM Annaba, le WAT reste toujours dans la zone de turbulences. Le WAT est en effet classé à la 11e place.

C

ette rencontre sera l’occasion pour les Bleu et Blanc de se retaper le moral. Aujourd’hui, les Widadis en découdront avec l’Entente de Sétif au complexe Akid Lotfi, dans une joute à six points, une c o n frontation qui s ’ a n nonce très chaude vu l’importance

du résultat, et gare au perdant. Pour les coéquipiers de Boudjakdji, la défaite est interdite. Abordé pour recueillir ses impressions sur cette rencontre, l’adjoint entraîneur Kherris nous dira : «Le groupe est conscient de la tâche qui l’attend, nous n’avons pas droit à l’erreur si nous voulons préserver notre maintien, notre destin est entre nos mains et je vous assure que nous sommes déterminés à réaliser un bon résultat.» En pleine préparation pour la réception du club phare des Hauts-Plateaux, la bande à Amrani se prépare pour cette rude confrontation. Le Widad ne sera pas au complet aujourd’hui au complexe Akid Lotfi, de quoi pousser le coach tlemcénien à revoir ses plans, et notamment le onze rentrant à aligner face à l’Aigle noir sétifien. Comme ce fut le cas souvent depuis sa prise de fonction d’entraîneur à la tête des Bleu et Blanc, Abdelkader Amrani n’a jamais eu l’intégral-

MEGATLI SERA SUR LE CÔTÉ GAUCHE

Avec le retour de Meftah qui était avec l’EN à Annaba pour la rencontre du Maroc, lui, qui évolue comme arrière-droit, c’est Megatli qui sera sur le cÔté gauche, alors que Belakhdar pourrait rester sur le banc.

L’ÉQUIPE FUIT LES SUPPORTERS

Après ce qui s’est passé avant-hier (dimanche) avec la tentative de lynchage de Si Mohamed, et la révolte de certains supporters quant à la responsabilité des joueurs et à l’élimination en coupe, le groupe était obligé de s’entraîner aux environs des Hammadites, où elle est rentrée en mise au vert depuis hier après-midi. Le choix de ce lieu est d’éviter aux joueurs la pression, à la veille d’un autre rendez-vous important, tel que celui de cet après-midi.

V S

Ph : Maracana

g Par SBAÏHI-TANI SMAÏN

V S

ité de son effectif. Il devra faire, cette fois-ci encore, sans la présence de trois défenseurs, Bachiri, Boukhiar et Aït Hamlet, ainsi que l’attaquant Boukhari, les quatre. En plus des joueurs cités, qui sont officiellement out, quatre autres éléments risquent eux aussi de rater ce match. Il s’agit, en effet, du défenseur Mebarki, ainsi que les trois milieux de terrain, Zazoua, Boussehaba et Rabta, qui souffrent tous de divers bobos physiques. Titulaire face à l’USM Annaba et face à la sélection nationale olympique, l’attaquant malgache Andréa, auteur d’une excellente prestation, n’a pas pu éviter la défaite à sa sélection. Le joueur malgache a repris les entraînements avec ses coéquipiers et a de fortes chances de disputer de nouveau la rencontre d’aujourd’hui. Espérons que l’avantage du terrain du public sera à l’avantage des Zianides. S. T. S.

DJEMILI : «C’est le match de la confirmation» Pour le portier tlemcénien, cette confrontation face aux Aigles noirs revêt une importance capitale puisqu’il s’agira de confirmer ni plus ni moins que de confirmer leur regain de confiance.

Apparemment, vous êtes satisfaits du nul de Annaba ? Comment ne pas l’être, du moment qu’on a réjoui nos fans. Il faut dire aussi qu’on a enfin vaincu le signe indien. Vous savez, nous avons passé des moments difficiles ces

derniers temps en raison des mauvais résultats que nous avons enregistrés durant la phase aller. Nous étions soumis à une forte pression, qui rendait notre tâche délicate. Face à Annaba, tous les joueurs étaient conscients de l’importance de cette rencontre et, Dieu merci, nous avons réussi à arracher le nul.

Vous reconnaissez que votre prochain adversaire est à prendre au sérieux ? Bien sûr, ses résultats le prouvent depuis le début, il ne fait aucun doute que l’ES Sétif fait partie des prétendants au titre, dans la

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

mesure où il compte un point de retard sur le leader, l’ASO. Il ne va pas venir en victime, mais bien au contraire, pour tenter de réussir quelque chose de positif.

Si on comprend bien, vous êtes bel et bien décidés à engranger les trois points ? On n’a pas d’autre choix, il va falloir confirmer que notre passage à vide est désormais oublié et que le nul de Annaba n’est nullement le fruit d’un quelconque hasard, nous sommes décidés plus que jamais à gagner à domicile, la victoire est impérative. S. T. S.


14

LIGUE 1

Un match à ne pas rater Maracana N°1382 — Mardi 29 Mars 2011

V S RETOUR JUSTE APRÈS LA FIN DU MATCH

A Saïda depuis hier, la délégation usmiste rentrera juste après la fin de la rencontre de cet aprèsmidi. Une fois rentrés, les Rouge et Noir auront 48h seulement pour se reposer, mais également pour preparer leur prochaine rencontre de championnat qui les opposera au WAT. Ce match se jouera, pour rappel, au stade OmarHamadi.

g Par TOUFIK BRAHIMI

Après plusieurs jours de préparation, c’est cet aprèsmidi que les Rouge et Noir renoueront avec la compétition officielle en allant défier à Saïda l’équipe locale lors d’une rencontre pour le compte de la dixseptième journée du championnat national.

S

C’est avec l’équipe des U20 que Betrouni et Frioui joueront ce matin. Le premier laissé sur le banc de touche face à l’ASO, tandis que le second a été aligné à un quart d’heure de la fin. Ils renoueront avec la compétition officielle avec l’équipe de leur catégorie, à savoir celle des juniors. Premiers au classement, les deux espoirs du club tenteront de donner un coup de main à leurs camarades pour maintenir les points d’avance qu’ils ont sur leur dauphin. T. B.

ur deux faux pas de suite depuis la reprise du championnat au mois de février, les gars de Soustara tenteront donc cet après-midi d’ouvrir une nouvelle page et se racheter par la même occasion auprès de leurs supporters qui espèrent voir leur équipe favorite réaliser un meilleur parcours que celui de la phase retour, qui était, faut-il le dire, plus que décevant pour une formation sensée jouer les premiers rôles avant l’entame de la saison. Dixièmes au classement avec un match retard, les coéquipiers de Hocine Achiou, d’attaque en fin de compte pour cette empoignade après que Mohamed Raouraoua, le président de la FAF, eut pris la décision de gracier les joueurs suspendus, essayeront donc de surprendre une équipe saïdie pas facile à accrocher sur son terrain. Ayant perdu leur dernière sortie contre le CRB, les Vert et Rouge n’ont qu’un seul mot d’ordre,

PRIME CONSÉQUENTE

C’est aujourd’hui, dans l’après-midi, que la formation de l’USMB croisera le fer avec son homologue du CABBA au stade de l’OPOW Immam-Lyès de Médéa à 14h30, pour le compte de la 17e journée du championnat professionnel de Ligue 1.

FRIOUI ET BETROUNI À LA DISPOSITION DES U20

V S

Le président Zaïm a décidé de motiver ses joueurs pour la rencontre que livrera l’USMB contre le CABBA aujourd’hui au stade de l’Opow Immam-Lyès de Médéa. Pour ce faire, il a informé ses joueurs qu’il percevront la somme de 40000 DA, le double du barème d’une victoire à domicile, en cas de victoire face au CABBA. Ce qui incitera les joueurs à fournir plus d’efforts pour battre le CABBA et ajouter 3 points à leur capital.

renouer avec le succès, et c’est ce qui risque de créer plus de difficultés aux Algérois. Ayant le même objectif, celui d’empocher les trois points, les deux adversaires du jour qui ne sont pas sur la même longueur d’onde au moment où les locaux visent le podium, tandis que les visiteurs ont besoin de quelques unités en plus pour respirer, eux

Renard contraint de revoir son onze

Enfin une bonne nouvelle pour les

MAÏGA ARRIVÉ DIMANCHE SOIR

Après avoir participé au match Mali-Zimbabwe, Abdoulaye Maïga, le défenseur central usmiste, qui se trouvait à Bamako depuis mardi soir, est rentré une nouvelle fois sur Alger avant-hier soir. L’ancien joueur du Stade Malien serait fort probablement titulaire cet aprèsmidi à Saïda où son équipe affrontera le MCS.

Usmites. La décision prise par le premier responsable de la fédération de lever les sanctions des joueurs suspendus est tombée au moment idéal pour les Rouge et Noir. Privé de plusieurs joueurs, Renard pourrait compter toutefois sur trois éléments clés qui n’étaient pas concernés au début. De retour, Achiou, Aouamri et Aït Ouamar seront d’attaque contre le MCS, mais ce retour chamboulera le onze du Français qui a été contraint de revoir son onze une nouvelle fois avant que la délégation ne prenne la route pour Saïda. T. B.

Les Blidéens sur leur lancée

C

e sera un match où les débats seront chauds, compte tenu de l’importance de l’enjeu. Le CABBA, qui occupe la dernière

place au classement général et qui a essuyé une défaite à domicile la semaine dernière face à l’USMH, ne se présentera pas en victime expiatoire, et compte brouiller les cartes blidéennes pour amorcer le déclic, contrairement aux Blidéens qui ont le vent en poupe, après avoir réussi leurs deux dernières sorties face au MCA et au MCO. Les Vert et Blanc veulent rester sur cette dynamique de bons résultats, car ils sont conscients qu’une vic-

toire leur donnera des ailes et leur permettra de respirer un peu pour bien aborder la rencontre suivante face à l’ASO. Pour cela, les poulains d’Ifticène doivent aborder ce match avec vigilance et concentration, avec plus d’efficacité en attaque. En tout cas, les camarades de Gaouaoui sont décidés à confirmer leur regain de forme. Connaissant la difficulté de la tâche, ils sont appelés à se transcender devant l’équipe

bordjienne, en fournissant une belle partie, ponctuée par une victoire. A. T.

Les 18 éléments retenus : Gaouaoui, Defnoun, Zemmouchi, Lanceur, Khatir, Belkhiter, Belloucif, Harazi, Illoul, Benemra, Rouag, Djemaouni, Boukacem, Kherbache, Hamia, Mokhtari, Belkheir, Touari.

BELKHITER : «La victoire est impérative»

LES SUPPORTERS SERONT AU RENDEZ-VOUS

Les supporters blidéens sont unanimes à dire que leur équipe (USMB) va remporter ce match contre le CABBA ; selon leurs dires, ils seront nombreux à venir soutenir les camarades de Gaouaoui pour les pousser à empocher les 3 points de la victoire. A noter que lors de la dernière séance d’entraînement au stade de Oued El Alleug, les fans blidéens ont garni les gradins pour voir à l’œuvre le nouveau coach Ifticène et ses poulains. T. A.

qui ne se trouvent qu’à deux points du premier reléguable seront contraints de jouer que pour la gagne au moment où un nul n’arrange pas les deux côtés.

Le sélectionné olympique, Belkhiter Mokhtar, après avoir participé à la rencontre livrée par la sélection des U23 face à son homologue de Madagascar samedi dernier, pour le compte des éliminatoires de la CAN 2012, a repris le travail avec ses coéquipiers pour préparer le match de demain contre le CABBA.

Comment avez-vous retrouvé le groupe après votre retour de la sélection olympique ? Comme d’habitude, dans une ambiance bon enfant, le groupe poursuit le travail, tout se déroule dans de bonnes conditions, il reste seulement à rendre la joie à nos supporters. Votre appréciation sur le travail du nouveau coach ? Je n’avais pas d’informations sur lui quant à son passé, mais j’ai appris que c’est un coach de grande envergure, il a drivé les meilleures équipes par le passé, il réalise du bon travail avec l’USMB ; de par son profil, la formation blidéenne ne peut qu’en profiter. Le groupe est-il prêt pour la rencontre face au CABBA ? C’est une importante rencontre qui nous attend, on aura affaire à une bonne équipe, même si elle occupe le bas du tableau, et qui voudra se racheter de sa dernière défaite concédée à domicile face à l’USMH. Le groupe prépare cette empoignade avec abnégation et sérieux, nous n’avons pas d’autre alternative que de récolter les 3 points de la victoire pour aborder la suite

du parcours dans la sérénité. La sélection des U23, dont vous faites partie, a remporté une précieuse victoire face aux Malgaches. Un mot ? Le groupe a bien géré cette rencontre qui était très importante dans la mesure où il ne fallait pas faire de faux pas. La victoire par 3 à 0 est une marge sécurisante, nous devrons aborder le match retour avec un moral d’acier. Que pensez-vous de la victoire décrochée par les Verts devant le Maroc ? Les camarades de Antar Yahia ont effectué un très bon match, ils ont su gérer cette rencontre en jetant toutes leurs forces dans la bataille, ne laissant pas s’exprimer les Chamakh et autre Boussoufi ; leur victoire est méritée et cela les motivera à se relancer dans la course à la qualification de la prochaine CAN. Un dernier mot… Mon souhait le plus cher, c’est de voir nos deux sélections, nationale et olympique, se qualifier aux prochaines échéances et à l’USMB de décrocher une place parmi les meilleures formations de ce championnat 2010/2011.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

Maracana N°1382 — Mardi 29 Mars 2011

SAHRAOUI : «On a des atouts pour gagner ce match»

Karaoui et Camara sur le banc

Les deux milieux de terrain du MCEE, le Franco-Algérien Karaoui Amir, et l'Ivoirien Camara Madani, ne seront pas alignés d'entrée cet après-midi face à l'USMH, en raison de leur retour tardif aux entraînements, suite à leurs affaires avec les douanes de Sétif, qui ont saisi une partie de leur argent en devises, qui comporte une partie de leur seconde prime de signature au niveau de l'aéroport de Sétif, ce qui montre que Bira ne badine pas avec la discipline.

g Entretien réalisé par YASSER MALKI

Mise au vert à l'hôtel Brao

En prévision de la rencontre d'aujourd'hui face à l'USMH, qui se déroulera sur la pelouse du stade Messaoud Zeggar à partir de 14h30, dans le cadre de la 17e journée du championnat national de Ligue I, la direction du MCEE a réservé à ses joueurs à l'hôtel Brao au centre-ville hier soir.

Dernière séance hier

Les joueurs mouloudéens ont effectué hier leur dernière séance d’entraînement d'avant-match à 10h. Désormais, avec Bira, toutes les séances auront lieu le matin. Ce qui n’était pas le cas sous la coupe Malek, qui préférait programmer ses entraînements l'aprèsmidi.

D’accord, mais sur le plan psychologique, nous serons plus armés qu’eux. La pression au stade Messaoud Zeggar est telle que tous nos adversaires entrent sur le terrain diminués sur le plan psychologique On comprend par là que le public eulmi sera au rendez-vous en nombre. Cela doit vous faire plaisir ? Nous avons des supporters très fidèles, qui soutiennent toujours leur équipe quelles que soient les difficultés. On souhaite être à la hauteur pour leur faire plaisir. Sur le plan personnel, comment vous sentez-vous ? Physiquement, je suis presque à mon top niveau, mais il me reste à progresser encore. Je pense pouvoir y arriver. J’ai une grande volonté de travailler. Maintenant, c’est à moi de continuer sur ce rythme et ne pas baisser les bras afin d’atteindre un meilleur niveau. Justement, c’est ce qu’on a pu remarquer en vous… C’est un plaisir, c’est réconfortant d’entendre ce genre de propos. J’ai tout fait pour réussir. Maintenant, il me reste à confirmer.

MIAL DIRIGERA LA PARTIE

L'équipe probable : Sahraoui, Mahfoudi, Kenane, Kebaïche, Messaïli, Hemmami, Deguiche, Cab, Benamokrane, Boulemdaïs, Tiaïba. Y. M.

LA VICTOIRE EST IMPÉRATIVE POUR LES EULMIS

Bira et ses deux adjoints préparent avec sérieux et rigueur le match qui mettra aux prises aujourd'hui le MCEE au CRB.

L

es Rouge et Vert, qui veulent à tout prix s’accrocher au peloton du milieu pour au moins terminer à une place honorable, sont décidés à s’imposer et s’offrir le CRB. En cas

Boukria ne voulait pas prendre de risque

B

oukria Lyes, lui aussi n’a pas échappé à la malédiction des blessures. Le joueur, qui a débuté une excellente saison avec son équipe, était contraint de rater la reprise des matchs officiels en raison justement d’une blessure. Le défenseur chevronné s’est rétabli complètement et il sera opérationnel aujourd’hui contre le MCEE. Il faut signaler qu’en réalité Boukria s’est rétabli complètement de sa blessure, et il était apte pour prendre part au dernier match du championnat comptant pour la 16e journée contre le MCS, mais il a préféré patienter encore quelque temps et ce, de crainte de voir son cas se compliquer davantage et qu’il sera contraint par la suite de rater peut-être toute la suite du parcours. Ainsi, le joueur a pris la bonne décision de faire l’impasse sur la dernière rencontre et il est attendu cet après-midi face à l’équipe eulmie. H. A. B.

de victoire, cela leur permettra de réduire l’écart de 6 points qui les séparent de leur adversaire du jour. Convaincus de cette éventualité, les Eulmis, qui restent sur un succès sur l'USMH, sont déterminés à enchaîner avec une autre victoire. Pour dégager un groupe capable de s'imposer, le coach a insisté sur une seule stratégie, à savoir l'offensive à outrance. Mais avant, il a

pris le soin de parler avec ses joueurs pour les motiver, mais aussi pour leur faire comprendre que la victoire est impérative. Boulemdaïs et ses camarades semblent très concentrés sur la rencontre. Cela témoigne de leur volonté à arracher les trois points du match ; mais pour y arriver, le capitaine Hebaïche et ses camarades devront se transcender face à une équipe algéroise au sommet de sa forme. Y. M.

Les Belouizdadis par la confirmation g Par HILAL AÏT BENALI

Le CRB affrontera cet après-midi au stade Messaoud Zeggar, le MCEE dans un match comptant pour la 17e journée, la deuxième de la phase retour du championnat national de Ligue I.

L

e Chabab sera devant une mission qui ne sera pas certainement de tout repos, car l’adversaire du jour est une équipe qui n’est pas du tout facile à manier sur ses terres. Les Eulmis ont confirmé cette thèse lors de leur dernier match qui les a opposés à l’USMH, toujours au stade Zeegar où les camarades de Fayçal Hebaïche ont corrigé les Jaune et Noir sur le score sans appel de trois buts à zéro. Ainsi donc, ce résultat est un avertissement pour les hommes de l’entraîneur argentin afin de pren-

dre toute leurs précautions afin d’éviter de tomber dans le piège des Vert et Blanc d’El Eulma. Les Belouizdadis sont conscients de tous ces faits et se sont préparés sereinement durant toute la semaine et ce, dans l’unique but, celui d’être fin prêts pour ce match. Les coéquipiers du capitaine Mameri, qui marquera d’ailleurs son retour à l’occasion de cette empoignade, ont cravaché dur lors des séances d’entraînement effectuées sur différents sites et ils sont plus que jamais déterminés à revenir de la ville d’El Eulma avec un résultat probant qui consolidera leur place qu’ils détiennent actuellement sur le podium.

Rester sur la même lancée

Ce match sera une aubaine pour les Rouge et Blanc du CRB pour confirmer les résultats des précédentes rencontres jouées, que ce soit en

BELHADJ ET BOUTRIK HORS 18

Blessé lors de la rencontre de coupe disputée il y a 14 jours face à la JSK au stade du 1er Novembre 1954, le gardien de but, Boutrik, et le meneur de jeu, Belhadj, ne sont pas rétablis de leurs blessures, ce qui a poussé le coach du MCEE, Bira Abdelkarim, en concertation avec le staff médical de ne pas les convoquer pour la rencontre d'aujourd'hui face à l'USMH, pour ne pas prendre de risques.

Ph : Maracana

Comment avez-vous préparé cette rencontre ? On a respecté le programme établi par le staff technique, qui veille à maintenir le groupe en forme, en prévision de cette rencontre. Sinon, il n’y a pas eu de préparation spéciale Comment voyez-vous ce match ? C’est un match qui s’annonce équilibré vu la valeur des deux équipes. Mais nous avons plus d’atouts pour gagner que notre adversaire. Nous sommes sur une dynamique de bons résultats, cela n’a fait qu’augmenter la confiance au sein du groupe. On aura l’avantage du terrain et on comptera sur le soutien de notre public. Ce qui nous laisse espérer une victoire On vous sent déterminé à réaliser un grand match pour arracher les points de la victoire… En effet, ce match, nous devons le gagner. C’est obligatoire d’arracher les trois points. On le fera pour notre public, qui rêve de voir son équipe gagner. Mais les joueurs adverses pensent la même chose…

V Sm

15

coupe d’Algérie ou en championnat. En effet, les poulains de Gamondi, qui restent sur un parcours sans faute après six matches joués : (trois en coupe et trois en championnat) auront l’occasion cet après-midi pour confirmer leur invincibilité et revenir avec un bon résultat dans les poches, qui leur ouvrira les portes pour d’autres succès dans l’avenir, mais surtout avertir leurs prochains adversaires.

Les blessés, le casse-tête de Gamondi

L’entraîneur du CRB, Angel Miguel Gamondi, sera confronté cette fois aussi au problème des blessés qui gagne ses joueurs depuis la reprise de la compétition officielle. L’Argentin pourrait se passer aujourd’hui des services de ces élément titulaires, à l’image de Slimani, Rebih, etc. une situation qui n’arrange guère le staff technique qui sera contraint de chambouler pour la énième fois sa tacH. A. B. tique de jeu.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

La commission fédérale a désigné l’arbitre Sahraoui pour officier le match entre le MCEE-CRB. M. Sahraoui sera secondé par Gourari et Bourouba. Pour ce qui est du quatrième arbitre, il s’agit de Habibatni.

AKSAS SUSPENDU

Le défenseur central du CRB, Amine Aksas, est suspendu pour le compte du match de cet aprèsmidi. Le joueur a écopé d’un troisième carton jaune lors de la dernière rencontre de son équipe contre le MCS, synonyme d’une suspension logique pour le match d’aujourd’hui.

SELLIMI POURRA LE REMPLACER

La nouvelle recrue du Chabab, Omar Sellimi, est pressenti pour remplacer Amine Aksas cet aprèsmidi. L’ex-Chélifien, qui il faut le dire n’a pas encore retrouvé ses repères au sein de la formation belouizdadie, pourrait, cette fois, bénéficier de la confiance de ses entraîneurs et faire son entrée comme titulaire. Donc, Sellimi n’a qu’à saisir cette opportunité et démonter au staff technique qu’il est prêt pour s’acquitter convenablement de sa tâche et de réussir sa saison avec sa nouvelle équipe.

MAMERI DE RETOUR

Le capitaine du Chabab, Karim Mameri, sera de retour cet après-midi après avoir raté la dernière rencontre face au MCS. En réalité, le joueur en question était incorporé d’entrée par ses entraîneurs lors du précédent match, et après avoir ressenti des douleurs, le capitaine était contraint de céder sa place à son camarde Ahmed Meghehout à 21e minute de jeu. Le retour de ce joueur chevronné sera un grand soulagement pour les coachs ainsi que pour les supporters, vu son rendement H.A.B. sur le terrain.


16

LIGUE 2

Maracana N°1382 — Mardi 29 Mars 2011

DU BIQUOTIDIEN AU MENU La journée du dimanche a été chargée pour les joueur. Tebib qui a eu vent du manque de fraîcheur physique de ses troupes n’a pas hésité à programmer un bi-quotidien la matinée à Seffouhi, l’après midi à l’annexe de l’opow un autre biquotidien a été programmé pour le lundi.

LES BLESSÉS CONTRAINT À ÊTRE PRÉSENTS

L’autre nouveauté pour les joueurs avec Tebib, même les blessés sont désormais obligés de se présenter à la séance d’entraînement, faute de quoi ils seront considérés comme absents et soumis à l’amende financière.

KARBOUA GRACIÉ PAR LA FAF

Suspendu pour le prochain match pour cumul de cartons, Karboua, qui vient de bénéficier de la grâce de la FAF, sera présent ce vendredi face à l’USBiskra, un bon renfort pour la défense du CAB. W. Y.

FEZZANI : «On s’est remis au travail»

g Entretien réalisé par WAHAB YEFSAH Toujours disponible pour nous entretenir Fezzani nous parle de l’après Boufenara et de l’ère Tebib, l’enfant de Aïn Beïda, qui a connu quelques problèmes avec le désormais exentraîneur du CAB ne veut plus parler du passé. Le CAB est passé de l’ère Boufenara à l’ère Tebib, comment voyezvous ce changement ? En ma qualité de joueur professionnel, j’essaye de travailler et de m’adapter avec l’entraîneur que l’administration engage, le reste je ne veux pas le commenter. Vous avez connu des problèmes avec votre ex-entraîneur ? Ce sont des choses et des malentendus qui arrivent souvent en football, pour moi tout cela fait partie du passé. Parlons d’avenir, comment se présentent les choses avec Tebib ? Elles se présentent bien, son discours a été très clair, il veut du travail et du sérieux. On s’est remis a travailler pour préparer les prochaines échéances du championnat.

Déception au Mouloudia

A PROPOS DE LA GRÂCE DE LA FAF

g Par WAHAB YEFSAH

La grâce annoncée par la FAF n’a pas fait que des heureux, elle a aussi fait des déçus.

Le championnat est serré, pensez-vous que le CAB arrivera à être sur le podium ? Il est vrai que ça devient serré et difficile pour toutes les équipes, mais je pense que nous avons les moyens de nous imposer et décrocher notre accession. Je souhaite que toute la famille du CAB se solidarise derrière nous pour qui ensemble on réussira notre objectif. W. Y.

Le Mouloudia de Batna qui fondait beaucoup d’espoirs sur la décision de la FAF a été très déçu, les Mouloudéens s’attendaient à une amnistie générale pour se débarrasser de cette lourde sanction de quatre matchs à huis clos mais il en fut tout autre, à défaut d’amnistie la FAF a juste gracié de moitié les sanctions relatives aux suspensions de terrain, ainsi le MSPB verra sa suspension réduite à deux matchs à huis clos, ce qui signifie que deux importantes rencontres MSPB-USMBA et le derby MSPB-CAB auront

Chebana rétabli

contre l’ESS, le solide blessé lors du match de Coupe ent les entraînements le défenseur du CAB a repris normalem «Dieu merci, je ne bli. réta nt joueur se dit complèteme nous a-t-il confirme. ressens plus de douleur à ma cuisse»,

Bitam absent

au bi-quotidien de Tous les joueurs étaient présents son absence. Selon par é brill a qui m dimanche, excepté Bita eillis, le joueur souffre les informations que nous avons recu contrait au repos forcé t l’on de douleurs aux adducteurs qui W. Y. et aux soins.

lieu à huis clos.On comprend bien la grande déception du président Zidani qui a quitté aussitôt la ville d’Annaba où il a participé aux travaux des AG LNF et FAF. Désormais, il faut se rendre à l’évidence et accepter son sort, car comme l’a bien souligné courageusement Zidani, le Mouloudia n’a qu’à s’en prendre à ses supporters qui sont la cause de cette sanction. Bon gré, mal gré le MSPB doit faire face à son destin, qui sait peut-être que le huis clos réservera de meilleurs résultats aux jeunes joueurs de Mouassa dont on est sûre que sans pression ils relèveront le défi de gagner tous les matchs à domicile et l’avenir très proche nous le dira. W. Y.

Bitam très attendu S’il y a bien un joueur que tous les Mouloudéens attendent avec impatience, c’est bel et bien Bitam, l’international olympique qui a participé contre Madagascar est arrivé à Batna où il a repris l’entraînement avec le groupe, sa participation contre l’ABM rassure tout le monde.

Les supporters en force Les fans du Mouloudia s’organisent pour se déplacer en force à Merouana, 40 km séparent le stade Bensaci de Batna, les supporters mouloudéens veulent marquer leur présence pour compenser le huis clos à domicile. Le seul problème qui se pose c’est ???? du stade Bensaci qui risque de limiter leur nombre. W. Y.

La préparation bat son plein

g Par AOUN LAÏD BOUALEM

résultat positif. De leur côté, les joueurs affichent une grande envie pour réussir cette sortie à domicile afin de permettre à l’équipe de souffler un peu avant le match contre le CSC prévu la semaine prochaine à Constantine. A signaler enfin que le match amical prévu dimanche dernier a été reporté à aujourd’hui face au Nadir Riadhi de Bethioua.

Une importante rencontre attend la formation phare de la ville des Oranges, ce vendredi, face à l’O Médéa pour le compte de la 19e journée du championnat de la Ligue 2.

P

our ce faire, les coéquipiers de Adda Djamel ont entamé leur préparation samedi dernier, à l’occasion de la première séance d’entraînement de la semaine. Le staff technique, dirigé par le duo Biba-Touati, n’a rien négligé dans son plan de prépara-

L’INFIRMERIE SE VIDE

tion tant sur le plan physique qu’au niveau du travail technicotactique proprement dit, les 2 entraîneurs ont beaucoup insisté

auprès de leurs joueurs pour ne pas sous-estimer leur adversaire, qui se déplacera sans aucun doute avec l’intention de réaliser un

Pour le plus grand bonheur de la famille samiste, aucun joueur ne pointe à l’infirmerie depuis le début de cette semaine, après la guérison totale du défenseur axial, Ghilal Athmane, et le milieu récupérateur, Benali Samir, c’est

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

LE DERBY À HUIS CLOS

Ce que les Mouloudéens n’ont pas avalé, c’est de se rendre compte que le derby tant attendu entre le MSPBCAB aura lieu à huis clos, que ça soit les supporters, les dirigeants où les joueurs ils ont tous espéré que la FAF épargne le derby, malheureusement ce n’est plus le cas, le derby aura lieu bel et bien à huis clos, ça sera une première dans l’histoire des deux clubs.

VICTOIRE IMPÉRATIVE À MEROUANA La situation de l’équipe exige un sursaut d’orgueil des camarades de Ziad à Merouana. Une victoire est impérative au stade du chahid Bensaci pour garder ses chances intacts d’espérer jouer l’accession. Tout le monde est unanime les trois points contre l’ABM remettront beaucoup d’ordre dans la maison, Mouassa et ses jeunes sont conscients de leurs tâches ce vendredi. W. Y.

au tour de B a h r i Slimane de réintégrer le groupe d e l’équipe chère au regretté Betedj Mahi. Excepté le défenseur axial Bouchaïr qui sera contraint de suivre la rencontre de vendredi prochain contre l’O Médéa à partir des tribunes, après avoir écopé d’un 3e avertissement synonyme de suspension automatique, l’entraîneur Biba aura donc pratiquement l’ensemble de l’effectif sous la main et pourra travailler les variantes de son choix. A. L. B.


Trois absences à la reprise des entraînements Trois absences ont été enregistrées à la reprise des entraînements, avanthier, à la forêt de Bouchaoui, il s’agit de l’attaquant Mahmoud Bey, du défenseur Nourreddine Kaddour, et le jeune gardien, Ali Laïb. Il semblerait que ces derniers n’ont pas reçu l’autorisation du staff technique pour s’absenter, surtout que ce dernier souhaitait la reprise de tous les joueurs, surtout qu’il faut préparer le match contre l’ESM dès maintenant.

Les internationaux ont repris hier Pour leur part, les internationaux espoirs, Walid Derrardja et Djamel Benamri, ont attendu jusqu’à hier pour reprendre avec leur équipe. En effet, les deux joueurs avaient été conviés par le staff technique de la sélection espoirs à rester une journée supplémentaire au centre de Sidi Moussa, sur demande du coach Aït Djoudi, qui a voulu continuer la préparation avec eux.

Match amical face à Mer et Soleil hier L’équipe du Nasria a affronté hier la formation de Mer et Soleil dans un match amical qui s’est déroulé au stade Zioui. Cette opposition a permit au staff technique d’appliquer la tactique avec laquelle il jouera vendredi prochain face à l’ES Mostaganem. Certes, Heddane aurait souhaité jouer contre une équipe plus coriace, mais même cette modeste équipe lui permet aussi d’apporter certains réglages avant le match décisif de vendredi prochain. R. M.

Heddane exige plus de concentration Maracana N°1382 — Mardi 29 Mars 2011

Le coach du Nasria, Mustapha Heddane, a invité ses joueurs à plus de concentration dans la préparation pour être à 100% de leurs qualités lors du prochain match du championnat de Ligue 2, vendredi prochain, face à la formation de l’ES Mostaganem.

HAFID S’EST REMIS DE SA BLESSURE

H

eddane, qui a eu une discussion avec ses poulains à la reprise des entraînements, avant-hier, leur avouera qu’il ne veut pas voir les joueurs déconcentrés, comme cela s’est passé lors des derniers matchs et notamment ceux joués à domicile. Il leur indiquera qu’il ne faudrait pas attendre le dernier moment pour penser au match et tenter de le préparer. Pour lui, le match face à Mostaganem est très important et il ne faut donc pas se relâcher maintenant que l’équipe aborde un virage très important et décisif. «Les prochaines rencontres du championnat demandent plus de concentration et je souhaite que vous soyez dans les meilleures conditions pour ne pas rater ce rendezvous», leur avouera Heddane, qui ajoutera qu’il ne tolérera pas un relâchement et qu’il ne comptera que sur les joueurs qui souhaitent vraiment se donner à fond, alors que

ceux qui ne seront pas concentrés seront automatiquement écartés. Le coach du Nasria avouera à ses joueurs qu’il attache une très grande importance à la rencontre de vendredi prochain face aux Mostaganémois et qui sont sur une bonne lancée, surtout après leur dernier succès en dehors de leurs bases face à l’USB, ce qui fait qu’ils

essayeront de confirmer leur bonne santé et c’est pour cette raison qu’il veut qu’ils se concentrent vraiment sur le match qu’il faudra préparer très sérieusement, surtout que l’équipe a besoin aussi de confirmer son retour en force pour ces prochaines confrontations qui devraient permettre aux Sang et Or de revenir aux avant-postes. R. M.

Le stade Zioui pas encore homologué Il semble que la direction du Nasria n’a pas encore réglé la question de l’homologation du stade Zioui, puisque la commission qui dépend de la LNF n’est pas encore passée pour régler cette affaire. Les joueurs du Nasria, de même que les membres du staff technique, s’impatientent et souhaitent vivement jouer au stade Zioui, qui leur permettra d’être soutenus par leurs supporteurs pour exercer une forte pression sur l’adversaire et s’assurer de ce fait la victoire à chaque sortie à domicile. R. M.

MEDJAHED : «J’insiste sur le volet psychologique»

g Par ANIS SADOUNE

Ph : Maracana

L

cela me permettra de faire les dernières retouches sur l’équipe type qui devra être alignée face au CSC.» Nabil Medjahed n’a pas manqué de souligner que cette rencontre face au leader s’annonce difficile pour eux, «Ça sera un match très difficile pour nous, puisque on affrontera le leader du championnat, on est dans l’obligation d’arracher les trois points de la victoire, surtout qu’on jouera à domicile et devant notre public.» Medjahed ajoutera que même si l’adversaire sera privé de trois joueurs clés, cela lui importe peu, vu que les

Sanafirs se sont renforcés en mercato hivernal. «Je sais que l’adversaire sera privé de trois joueurs clés, je crois que le staff technique constantinois a beaucoup de choix pour combler le vide laissé par ces joueurs. N’oubliez pas que le CSC s’est renforcé en mercato hivernal par cinq joueurs.» Comme nous l’avions déjà annoncé dans ces mêmes colonnes, les Koubéens seront appelés après la rencontre du CSC à se déplacer à Témouchent pour affronter la formation locale, qui est à la place de dauphin. Le coach koubéen avoue

dans ce contexte qu’ils géreront match par match, ajoutant qu’il souhaiterait le déplacement des supporters koubéens à Témouchent pour soutenir Brinis et ses camarades. «On gérera match par match, c’est vrai que c’est un tournant difficile pour nous, j’aimerais que nos supporters se déplacent à Témouchent pour nous soutenir», conclut Medjahed, qui reste optimiste, malgré le problème financier qui asphyxie le club et qui risque de déboucher sur une crise au sein du groupe. A. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

L’attaquant, Rabah Hafid, s’est remis de la blessure dont il souffrait au genou, et qu’il avait contractée lors du match face à l’ASMO. En effet, le joueur s’entraîne le plus normalement du monde avec le groupe, ce qui prouve qu’il est à cent pour cent de ses capacités physiques et il devrait donc pouvoir prendre part au prochain match du championnat face à l’ESM. R. M.

EN AMICAL : RCK 2- PROTECTION CIVILE 1

L’entraîneur koubéen, Nabil Medjahed, que nous avons contacté, nous dira que les joueurs continuent leur préparation en prévision de la rencontre qui les opposera, vendredi, au CSC.

e coach koubéen ajoute qu’ils se préparent d’arrache-pied afin d’être prêts le jour J. Medjahed avoue qu’il axe son travail, lors des séances d’entraînement, sur le volet psychologique, vu que ses poulains pensent à leurs salaires et ne se concentrent pas sur leur travail. «On continue notre préparation en prévision du match face au CSC, qui s’annonce difficile, nous avons bien profité de cette petite trêve, qui m’a permis de remobiliser ma troupe, après la défaite concédée à Médéa et de corriger les lacunes avant l’épreuve de vendredi face au leader. Les joueurs s’entraînent sérieusement, même si le moral n’est pas au beau fixe, puisqu’ils n’ont pas encore reçu leur dû. C’est pour cela que j’insiste sur le volet psychologique lors des séances d’entraînement.» Avant d’ajouter : «On disputera demain (nous l’avons contacté avant-hier ndlr) une rencontre amicale face à la Protection civile,

17

g Par RAOUF MESBAH

Ph : Maracana

LIGUE 2

Comme prévu, la formation koubéenne a croisé le fer, avant-hier, en amical, avec la formation de la Protection civile. Les camarades de Salim Hanifi ont remporté cette joute par deux buts à un. Les deux buts koubéens ont été inscrits par Banouh et Brinis. L’entraîneur Nabil Medjahed devrait mettre les dernières retouches sur le onze qui devra affronter le CSC vendredi. Ce fut aussi un bon test avant le rendez-vous de vendredi. A noter que la rencontre a eu lieu au stade de Benhaddad. L’équipe alignée en première mi-temps : Bouikni, Madour, Bencherfifa, Ghilès, Hosni, Hamouda, Saoud, Cheraga, Aït Ali, Banouh, Chibane. L’équipe alignée en deuxième mi-temps : Slimani, Khedis, Boudib, Boussaïd, Khellaf, Chouieb, Bencherifa, Madi, Benyahia, Brinis et Hanifi. A. S.


18

Maracana N°1382 — Mardi 29 Mars 2011

YAYA : «on ira à Reghaïa en conquérants»

MADI ET SOUAKIR PRÉSENTS

Forcés au repos à cause d’une suspension qui les a privés de prendre part au dernier de leur équipe, le duo Madi - Souakir sera du groupe qui va défier le NARBR dans son antre, ce week- end, et ce, après avoir purgé leur suspension. L. C.

Le jeune Yaya est l’une de révélations du MOB cette année. L’enfant de Timezrit a réussi en un laps de temps très court à gagner sa place dans cette équipe du MOB, devenant un élément incontournable dans l’échiquier de Bouzidi. Il a été passeur décisif et buteur face à Ain El Beida lors de la dernière sortie victorieuse de son club.

Une victoire difficile face à l’USMAB. Un commentaire ? Effectivement, on a vraiment sué pour sauvegarder jusqu’au bout notre avance au score. Je pense qu’après les deux buts inscrits d’entrée, on a péché par excès de confiance. On a joué un peu plus facile en première mi temps. On a raté beaucoup d’occasions, alors que notre adversaire nous a marqués à deux minutes de la pause citron. C’était un véritable avertissement. Dieu merci finalement, on est sortis tout de même vainqueurs. On comprend par là que vous avez joué avec le feu, non ? On a certes joué facile après notre

avance au score mais pas au point de jouer avec le feu, puisqu’on savait qu’en face il y avait une bonne équipe avec une solide défense derrière. ce qui fait qu’on a été un peu plus vigilants en seconde période, gérant plutôt le match pour préserver notre acquis. Vous avez réalisé l’une de vos meilleures prestations avec le MOB. Est-ce le vrai visage de YAYA ? Je n’ai fait que mon devoir. je reviens de blessure. Ce n’était pas facile au début, mais avec le temps j’ai retrouvé mes repères en offrant le premier but à mon coéquipier Keras avant de corser l’addition. J’aurais pu inscrire un troisième but mais la chance n’était pas de mon coté cette fois. Cela dit, on a voulu cette victoire, et on l’a réalisée, c’est l’essentiel pour nous. Trois précieux points qui vous relancent dans la course au titre. Vous allez affronter le NARBR ce week-end, un autre test difficile pour vous, non ? Je pense qu’à ce stade de la compétition on ne fait plus de calcul. On est dans l’obligation de gagner des points à l’extérieur. Une équipe qui joue l’accession doit être conquérante et entreprenante. Et c’est avec cet état

d’esprit qu’on va se déplacer à Reghaia. On ira là-bas pour gagner. À vous entendre, on a l’impression d’avoir en face un ancien joueur ; d’où tenez-vous cette confiance en soi ? C’est vrai que je n’ai que 20 ans et que je viens d’une équipe de la région de Timezrit qui est une véritable pépinière pour la JSMB et le MOB, avec les Boulainceur , Souama , Yaya, etc … et des générations de joueurs qui ont fait les beaux jours des deux équipes. Pour ce qui me concerne je travaille dur et j’écoute beaucoup les conseils de mes ainés et particulièrement les frères Boulainceur, l’ainé, qui était mon exentraineur à Timezrit et Yacine, qui a porté dans un passé récent les couleurs du MOB. A leur contact, je me suis plus aguerri et pris confiance L. C. en m.

Ph : Maracana

g Entretien réalisé par LYES CHEKAL

NATIONAL AMATEUR

Une reprise sous de bons auspices Auréolés par la récente victoire acquise face à la coriace équipe de l’USMAB, les poulains de Bouzidi, ont repris hier les entrainements dans une bonne ambiance et avec un groupe au complet. En effet, les coéquipiers de Chaoui ont laissé de coté la précieuse victoire qui les a relancés dans la course au titre avec 22 points dans leur escarcelle. L’équipe du MOB a une bonne carte à jouer lors de la prochaine journée du championnat à Reghaia, face au NARBR. Une équipe qui joue bien au football et qui ne ferme pas le jeu, ce qui va permettre aux Bejaouis de développer leur propre style pour espérer revenir avec un bon résultat et continuer sur leur lancée. L. C.

DIVISIONS INFÉRIEURES

Les locaux sans pitié

Les Sudistes difficilement

HONNEUR DE TIZI-OUZOU/ 20E JOURNÉE

L

g Par ABERKANE SAÎD

e CRB Tizi-Ouzou, qui est revenu avec la totalité des points la semaine dernière contre l’équipe du FC Mechtras dans le stade de ce dernier lors de la 19e journée, a accueilli sur son terrain d’Oukil Ramdane de Tizi-Ouzou et devant ses supporters, vendredi dernier, son hôte de la 20e journée du championnat de la Division Honneur de Tizi-Ouzou, la jeune formation du KC Taguemount Azzouz, qui est venue pour confirmer son dernier succès enregistré face à l’US Tala Athmane. Les locaux ont entamé la partie en trombe, et les gars de Ouaguenoun n’ont pas fait dans le détail et sont arrivés à secouer les filets advers-

Ph : Maracana

CRB TIZI-OUZOU 4 - KC TAGUEMOUNT AZZOUZ 1

es la première fois à la 28’ de jeu par l’entremise de Belmadani, suite à un corner bien botté, ce dernier n’a laissé aucune chance au gardien adverse. C’est sur le résultat d’un but à zéro que les 22 acteurs ont rejoint les vestiaires pour la pause citron. En seconde période, juste à la 50’ de jeu, l’attaquant Laliam Sofiane, suite à un tir puissant aggrave la marque. Les poulains de Boudjemaâ Hocine accentuent la cadence, en remontant d’un cran et en prenant d’assaut le camp du KCT, le pressing exercé par les locaux a bel et bien payé et a donné ses fruits, puisque l’équipe a pu tripler la mise par l’entremise de Belmadani encore une fois, et ensuite par le défenseur Meziani, qui a ajouté un quatrième but pour

son équipe à la fin de la partie. Et c’est sur le score de quatre buts à un que l’arbitre met fin aux débats. Un succès qui va permettre au club du CRB Tizi-Ouzou d’entrevoir la suite du championnat avec plus de volonté et de confiance. A l’inverse, les Taguemountis, qui n’ont pas digéré cette défaite, auront du mal à se ressaisir et à se retaper le moral. Les dirigeants et le staff technique auront toute une semaine devant eux pour booster les joueurs et les remettre à l’évidence, en les poussant à se concentrer davantage sur le prochain match, en mettant une croix sur ce match perdu face au dauphin du CRBTO, afin de se racheter lors du prochain match face à l’USM Draâ Ben Khedda à domicile.

ES DRAÂ EL MIZAN 2 - JS BOUKHALFA 0

La formation des Vert et Blanc de l’ES Draâ El Mizan a accueilli, samedi dernier, sur ses terres, la jeune formation de la JS Boukhalfa, et ce, pour le compte de la 20e journée du championnat Honneur de Tizi-Ouzou. Le match s’est soldé par la victoire des locaux par 2 buts à 0.

L

es protégés de Mouloud Ouali, qui se sont déplacés à Draâ El Mizan avec la ferme intention de rafler la mise et pour confirmer leur dernier succès enregistré face à la JS Aït Yahia Moussa, sont repartis bredouilles à la maison ; cette jeune équipe, qui a réalisé un bon début jusque-là, compte ne pas baisser

les bras et avec ces jeunes talents qui montent en puissance, compte redoubler d’efforts, et ce, afin de retrouver son niveau. Pour l’entraîneur en chef des Banlieusards, ce dernier déclare à chaque fois : «Cette équipe fera parler d’elle à l’avenir, et je suis persuadé que la suite du parcours sera meilleure. Le championnat est encore long ; donc, on a le temps de revoir nos lacunes, et ce, afin de rectifier nos erreurs et retrouver le podium.» De l’autre côté, les Sudistes de Draâ El Mizan, qui ont réussi à engranger les points de ce match, auront la tâche difficile lors de la prochaine journée face au leader du championnat, le DC Boghni. Donc, la vigilance doit être de mise du côté des coéquipiers de Kara Farid et se méfier de cette jeune équipe qui pourra les surprendre. S. A.

Zerrouki jette l’éponge

ES DRAÂ EL MIZAN

Juste après la rencontre face à l’ASC Ouaguenoun, disputée la semaine dernière au stade de Tikoubaïne, comptant pour la 19e journée du championnat Honneur de Tizi-Ouzou. L’entraîneur en chef de la formation de l’ES Draâ El Mizan, qui a réalisé de bons résultats depuis son arrivée au club, vient de jeter l’éponge. Désormais, c’est officiel, le premier responsable technique du club de l’ESDEM, à savoir Chérif Zerrouki, a décidé de ne pas continuer l’aventure avec l’équipe, mettant fin à ses fonctions. K. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Décidément, le début d'année 2011 n'est pas réjouissant pour Fernando Torres (27 ans, 5 matches de Premier League en 2011). Transféré de Liverpool à Chelsea en janvier, l'attaquant espagnol peine à trouver ses marques chez les Blues et court toujours après son premier but sous ses nouvelles couleurs. Et ce n'est pas la dernière déclaration de son ancien capitaine chez les Reds, Steven Gerrard (30 ans, 21 matches et 4 buts en Premier League cette saison), qui va lui donner du baume au coeur. "Je pense que Liverpool est dans une meilleure situation en ayant deux excellents attaquants plutôt qu'un seul. J'ai adoré jouer derrière Fernando, mais à choisir entre un Fernando en forme et un Suarez plus un Carroll en forme, je prendrais les deux plutôt qu'un seul", a déclaré l'international anglais au micro de SkySports. Seulement deux mois après le départ de Torres, les deux recrues Luis Suarez (ex-Ajax Amsterdam) et Andy Carroll (ex-Newcastle) ont déjà fait oublier le buteur ibérique sur les bords de la Mersey.

ANGLETERRE : Barry récupère le brassard de Terry

Le brassard change de bras. Nommé capitaine face au pays de Galles samedi dernier (2-0), John Terry n'affrontera pas le Ghana mardi soir. Pour information, le défenseur de Chelsea n'est pas blessé, il a juste été laissé à la disposition de son club. Par conséquent, Fabio Capello a dû trouver quelqu'un d'autre pour assumer le rôle de meneur d'hommes sur le terrain et le sélectionneur italien de l'Angleterre a choisi de confier cette tâche à Gareth Barry (30 ans, 29 matchs et 2 buts en Premier League cette saison).

ALLEMAGNE : J. Boateng forfait pour l'Australie

Touché au genou samedi en match de qualification à l'Euro 2012 contre le Kazakhstan, Jerome Boateng est contraint de déclarer forfait pour le match amical prévu contre l'Australie mardi soir. Le défenseur allemand a rejoint Manchester City et s'ajoute à la liste des absents, Lahm, Özil et Khedira ayant été libérés par Joachim Löw pour rejoindre leurs clubs respectifs.

ASTON VILLA : Benitez pour remplacer Houllier ?

Le club d'Aston Villa aurait fait de Rafael Benitez sa priorité au poste d'entraîneur en cas de départ de Gérard Houllier. Selon le quotidien britannique The Sun, les dirigeants des Villans sont déjà à la recherche d'un successeur au technicien français, annoncé sur le départ. Benitez fait donc partie des possibles prétendants pour le poste. L'entraîneur espagnol est toujours sans club depuis son départ de l'Inter Milan cet hiver.

Pires se voit continuer Le milieu offensif Robert Pires (37 ans, 7 apparitions en Premier League cette saison) n'est pas cramé. Actuellement à Aston Villa, l'ancien international français se voit bien poursuivre sa carrière la saison prochaine et envisage même quelques destinations exotiques. "Je suis prêt à aller au Qatar ou aux Etats-Unis si le projet est sympa. J'ai même reçu une offre d'Australie. En étant en Premier League, je suis toujours en vue, on ne m'oublie pas. Je me fais encore remarquer. Mais chaque chose en son temps, on verra ça en fin de saison", a expliqué le natif de Reims sur le site de la FIFA.

19

Maracana N°1382 — Mardi 29 Mars 2011

LIVERPOOL : Gerrard préfère jouer sans Torres

INTERNATIONALE

BARÇA : Un intérêt pour Sakho ?

Alors que Barcelone s'est mis en quête d'un défenseur central pour la saison prochaine, le magazine catalan Sport croit savoir que le club blaugrana a d'ores et déjà fait une liste des joueurs susceptibles de l'intéresser. Parmi les six joueurs cité figure ainsi Mamadou Sakho, le stoppeur du Paris SaintGermain. Les cinq autres cibles sont Thiago Silva (AC Milan), Neven Subotic (Borussia Dortmund), Jan Vertonghen (Ajax Amsterdam), Douglas Teixeira (Twente) et Geromel (Cologne).

Un échange Fabregas Afellay ?

On prend les mêmes et on recommence. Comme lors de chaque intersaison, le FC Barcelone devrait faire du capitaine d'Arsenal, Cesc Fabregas (23 ans, 20 matches et 3 buts en Premier League cette saison), l'une de ses priorités de recrutement. Si les dernières tentatives des dirigeants catalans sont restées vaines, ils auraient cette fois une nouvelle

LEVERKUSEN : Aucun joueur n'ira au Bayern

Si Jupp Heynckes rejoindra le Bayern Munich la saison prochaine, aucun de ses actuels joueurs à Leverkusen n'arrivera dans ses valises. C'est Rudi Völler, le directeur sportif du Bayer, qui a révélé cette information dans Kicker ce lundi, faisant sans doute référence aux rumeurs qui envoyaient Arturo Vidal en Bavière. "Si quelqu'un croit que Heynckes puisse vouloir faire ça, c'est qu'il ne le connaît pas bien. (Heynckes) n'est pas qu'un excellent entraîneur, c'est aussi un type tout à fait correct, un homme fair-play de la tête au pied". Le message est passé.

stratégie pour arracher aux Gunners le milieu de terrain formé au Barça. A en croire le Daily Star, Barcelone envisagerait d'inclure Ibrahim Afellay (24 ans, 8 matchs en Liga en 2011) dans la transaction. Arrivé l'hiver dernier du PSV Eindhoven, l'international néerlandais plairait beaucoup à l'entraîneur d'Arsenal, Arsène Wenger.

COLOGNE : Podolski suivi par la Roma

De retour à Cologne depuis deux ans, l'attaquant Lukas Podolski (25 ans, 26 matchs et 12 buts en Bundesliga cette saison) intéresserait l'AS Rome, selon le Corriere dello Sport. Titulaire avec l'équipe nationale d'Allemagne, le Polonais de naissance serait aussi suivi par l'Atletico Madrid et Naples.

TOTTENHAM : Negredo, la solution en attaque ?

Peter Crouch et Roman Pavlyuchenko n'étant pas convaincants avec Tottenham, le club londonien souhaite se renforcer dans le secteur offensif. Comme le révèle AS sur son site internet, les Spurs ont dans leurs petits papiers l'attaquant du FC Séville Alvaro Negredo (25 ans, 29 matchs et 10 buts en Liga cette saison). On parle d'un transfert à hauteur de 18 millions d'euros.

INTER DE MILAN : Cambiasso s'inscrit dans la durée

A cette saison) joue sa septième Le milieu de terrain Esteban Cambiasso (30 ans, 23 matchs et 5 buts en Serie bénéficie d'un passeport espagnol saison avec l'Inter Milan. Lié jusqu'en juin 2014, l'international argentin qui trois ans de contrat. J'espère reste me "Il n. n'a pas du tout l'intention de quitter la Lombardie l'été prochai fin de carrière, Cambiasso En Olé. argentin journal au confié a-t-il , pouvoir continuer avec cette équipe" n'exclut pas de signer en faveur d'un club argentin.

MAN CITY : Deux attaquants ciblés pour 110 M€

C'est bien connu, quand il s'agit de recruter à Manchester City, on ne compte pas ! Le club du cheikh Mansour pourrait en faire une nouvelle démonstration cet été. Selon une information du Daily Star, l'entraîneur des Citizens Roberto Mancini se serait vu accorder par le propriétaire du club une enveloppe de 110 millions

d'euros pour recruter les deux attaquants ciblés par le technicien italien. Qui sont ces deux joueurs ? Zlatan Ibrahimovic (29 ans, 27 matchs et 14 buts en Serie A cette saison) et Edinson Cavani (24 ans, 30 matchs et 22 buts en Serie A cette saison). Une mission qui, malgré l'offre mirobolante des dirigeants

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

mancuniens, pourrait se conclure sur un échec. En effet, l'attaquant suédois du Milan AC, prêté avec option d'achat par le FC Barcelone, donne sa priorité au club lombard. Quant au buteur uruguayen de Naples, son président a affirmé qu'aucun bon de sortie ne lui serait accordé cet été.


20

Maracana N°1382 — Mardi 29 Mars 2011

BASKET - NBA : Les Lakers en mode play-offs

L

es Lakers sont irrésistibles depuis la fin du All Star Break. La nuit dernière, ils ont raflé un 15e succès en 16 matches face à New Orleans (10284). Troisième défaite d'affilée en revanche pour les Spurs, battus à Memphis. En cette fin de saison régulière, les Lakers de Los Angeles ont tout intérêt à engranger un maximum de succès. Du coup, depuis la fin du All Star break, la bande à Kobe Bryant, qui a facilement dominé New Orleans la nuit dernière (102-84) avec son duo vedette, Bryant (30 pts)-Gasol (23), à la baguette, s'est mise "en mode play-offs", alignant quinze victoires sur ses seize dernières rencontres. Les enjeux sont multiples pour les Californiens, s'ils ont peu de chances de rattraper les Spurs (57v16d) en tête de la conférence, ils

visent impérativement cette deuxième place à l'Ouest devant Dallas et synonyme d'avantage du terrain en play-offs en cas de duel contre les Mavericks, qui eux ne faiblissent pas non plus avec un quatrième succès d'affilée décroché à Phoenix (83-91). Avec un bilan de 53 succès pour 20 revers, les champions en titre possèdent une seule victoire d'avance sur les Texans (51v-21d) à neuf maches du début de la postseason. Bryant et ses coéquipiers reçoivent en outre Nowitzki et consorts dans trois jours... Autre enjeu pour les hommes de Phil Jackson : finir devant Chicago, leader actuellement à l'Est. Car Jackson, l'ancien coach des Bulls, n'a jamais caché qu'il redoutait un affrontement face à son ancienne franchise en finale avec un septième match décisif à Chicago...

TENNIS - ATP - MIAMI : Djokovic sans trembler

OMNISPORTS

Novak Djokovic et Juan Martin Del Potro se sont facilement qualifiés pour les huitièmes de finale en dominant respectivement James Blake (6-2, 6-0) et Robin Söderling (6-3, 6-2). Depuis 30 ans, seulement deux joueurs ont fait mieux que le Serbe pour commencer une saison : l'Américain John McEnroe avec 39 victoires en 1984 et l'exTchécoslovaque Ivan Lendl avec 25 victoires en 1998. C'était en quelque sorte une promenade santé. Irrésistible depuis le début de la saison, Novak Djokovic, n°2 mondial, a dominé facilement James Blake (6-2, 6-0) dimanche au troisième tour à Miami pour rafler sa 20e victoire d'affilée et ainsi conserver son invin-

cibilté en 2011. Le Serbe n'a eu besoin que de 52 minutes pour dominer l'Américain, tombé au 173e rang mondial et bénéficiaire d'une wild-card. Et les statistiques sont éloquentes : Djokovic s'est emparé cinq fois du service de son adversaire grâce notamment à un excellent retour de service (seulement 58% de points gagnés par Blake sur ses premières balles). Le Serbe a également su se montrer intraitable sur sa mise en jeu en ne cédant à Blake que huit points (sur 37). Et c'est donc sans avoir concédé la moindre balle de break que le numéro 2 mondial a traversé son troisième tour. En huitièmes de finale, il sera opposé à Viktor Troicki (16e), contre lequel il reste sur huit victoires d'affilée, dont deux ces deux derniers mois.

F1 - GP D'AUSTRALIE : Ferrari pas au niveau

L

es Ferrari loin du compte, les deux Mercedes contraintes à l'abandon, les Sauber exclues pour un aileron non conforme, c'est la deuxième partie du bilan du Grand Prix d'Australie. Alors qu'on attendait la Scuderia plus performante que McLaren et peut-être capable de rivaliser avec Red Bull, les deux F150° Italia ont été très loin des espoirs placés en elles. Fernando Alonso, contraint à un passage dans l'herbe au premier virage, a perdu plusieurs places dans l'histoire, et a dû cravacher ensuite pour finir à la quatrième place. Felipe Massa, qui

s'est surtout signalé en bouchonnant Jenson Button pendant les premiers tours, a par ailleurs réalisé une course anonyme, conclue à la septième place, grâce à l'exclusion des deux Sauber. On est loin du compte chez les Italiens, et une réaction est attendue en Malaisie.

Mercedes, une journée en enfer

En réalisant de bonnes performances lors des derniers essais hivernaux, le sourire était revenu dans l'écurie allemande. Mais les qualifications décevantes de Nico Rosberg

(7e) et Michael Schumacher (11e) avaient déjà jeté un froid dans le camp allemand. La course a fini de doucher leurs espoirs. Le septuple champion du monde a été percuté à l'arrière dans le premier virage, ce qui a entraîné une crevaison. Reparti loin derrière après un passage aux stands, il a préféré jeter l'éponge au 20e tour, pour des raisons de sécurité. Trois tours plus tard, Rosberg, qui était parti pour finir autour de la septième place, a été harponné par la Williams de Rubens Barrichello. Sa monoplace ne s'en est pas remise.

PUBLCITÉ

PUBLCITÉ

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

WILAYA DE BLIDA DAIRA DE OUED EL ALLEUG COMMUNE DE BENI-TAMOU N° fiscal : 09230267701

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N° 02/2011 Le président de l’Assemblée populaire communale de Beni-Tamou lance un avis d’appel d’offres national restreint pour la réalisation du projet suivant : AMENAGEMENT ET REVÊTEMENT RUE DOUID-MOHAMED (01RE TRANCHE) BENI-TAMOU Auprès du service marché de la commune, contre paiement de la somme de 2.000,00 DA. Les soumissions doivent comprendre deux offres distinctes, conformément au décret présidentiel n° 10-236 du 07 octobre 2010, portant réglementation des marchés publics. Le dossier de soumission présenté en deux (02) plis (technique et financier) comprendra les éléments suivants : A- Offre technique : - déclaration à souscrire dûment remplie et signée, - déclaration de probité signée, - instruction aux soumissionnaires dûment signée et paraphée, -certificat de qualification et classification professionnelles (secteur travaux publics comme activité principale catégorie exigée est de 1 et plus (copie légalisée), - états I, II et IIi dûment renseignés, - dossier fiscal et parafiscal (mise à jour de l’extrait de rôles apuré ou avec échéancier, CNAS, CASNOS, CACOBATH, copie légalisée), - statuts de l’entreprise ou protocole d’accord pour les groupements (copie légalisée), - casier judiciaire du signataire de la soumission pour les soumissionnaires nationaux (copie légalisée), - registre du commerce (nouvelle immatriculation) sauf pour les groupements (copie légalisée), - attestation de situation fiscale (copie légalisée), - attestation de dépôt légale de comptes sociaux (les entreprises dotées de la personnalité morale du droit algérien) copie légalisée, - les bilans des 03 dernières années (chiffres d’af-

faires de l’entreprise pour les 03 dernières années) (copie légalisée), - le numéro d’identification fiscale (copie légalisée), - note technique reprenant la méthodologie du travail à adopter signée, - liste des moyens matériels affectés au projet accompagnée des pièces justificatives (CG, PV de constat d’un huissier de justice accompagné de cartes grises ou contrat de location) (copies légalisées), - liste nominative des moyens humains affectés au projet (liste déclaration CNAS) avec CV du personnel clé (copie légalisée), - planning prévisionnel des travaux signé, - attestations de bonne exécution délivrées par les maîtres d’ouvrages (copie légalisée). B - Offre financière : - lettre de soumission dûment remplie et signée, - cahier des prescriptions spéciales (CPS) paraphé, - cadre du bordereau des prix unitaires et du détail quantitatif - estimatif dûment rempli et signé. Les soumissions doivent être adressées à : Monsieur le président de l’APC Beni-Tamou (RUE AMRANE-AHMED BENI-TAMOU) Sous double enveloppe extérieure anonyme et devront comporter la mention du projet «A ne pas ouvrir» La date limite de dépôt des offres est fixée au 13/04/2011. L’ouverture des plis (offres technique et financière) s’effectuera en séance publique le jour ouvrable correspondant à la date limite de dépôt des offres à 12h, au siège de l’APC. Les offres non accompagnées des pièces réglementaires légalisées ne seront pas prises en considération. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant 120 jours à compter de la date limite de dépôt des offres.

MARACANA N° 1382 — Mardi 29 Mars 2011 - Anep N° 848 090

WO∂FA∞« WO©«dIL¥b∞« W¥dz«eπ∞« W¥¸uNLπ∞« WKOºL∞« : W¥ôË …dI± : …dz«œ …dI± : W¥bK°

W•u∑H± WOM©Ë WBÆUM± Êö‡‡‡‡´≈ W•u∑H± WOM©Ë WBÆUM± s´ ,…dI± W¥bK∂∞ ÍbK∂∞« w∂FA∞« fKπL∞« fOz¸ sKF¥ : q§_ rKØ 3 W≠Uº± vK´ „Ëd∂± œôË√ o¥d© qO≥Q¢ …œU´≈ rKØ 02 W≠Uº± vK´ ¸uBM± œôË√ o¥d© qO≥Q¢ …œU´≈ »dI∑∞« WBÆUML∞« w≠ WظUAL∞« w≠ W∂¨«d∞« ,WL∑NL∞« ‹ôËUIL∞« Ë ‹UºßRL∞« ÊUJ±S° Ãœ 2 .000 .00 mK∂± l≠œ q°UI± ◊ËdA∞« d∑≠œ V∫º∞ W¥bK∂∞U° WOMI∑∞« W∫KBL∞« s± …œUL∞U° …¸uØcL∞« ozU£u∞« s± ÷ËdF∞« ÊuJ∑¢ ,W¥bK∂∞« WM¥eª∞« sO±√ Èb∞ l≠b¥ .◊ËdA∞« d∑≠œ s± )s¥bNF∑LK∞ ‹ULOKF¢( WßœUº∞« ’Uî ·d™( sOIKG± Ë sOKBHM± sO≠d™ vK´ Íu∑∫¥ oKG± ·d™ w≠ ÷ËdF∞« qßd¢ tOK´ V∑J¥ w∞UL∞« ÷dF∞U° ’Uî ·d™ Ë wMI¢ ÷d´ tOK´ V∑J¥ Ë wMI∑∞« ÷dF∞U° …¸U∂F∞« ô≈ qL∫¥ ô …dI± W¥bK∂∞ w∂FA∞« fKπL∞« fOz¸ bOº∞« v∞≈ )w∞U± ÷d´ .)`∑H¥ô( UNO≠ WظUAL∞« œ«dL∞« WOKLF∞« dØ– "W•u∑H± WOM©Ë WBÆUM±" : WO∞U∑∞« ÊuJ¥ Ê√ vK´ Êö´ù« «cN∞ dA≤ ‰Ë√ a¥¸U¢ s± ¡«b∑°≈ Âu¥ 15 ‡‡° WBÆUML∞« …b± ‹œb• ◊ËdA∞« d∑≠œ s± )s¥bNF∑LK∞ ‹ULOKF¢( 12 …œUL∞U° œb∫± u≥ ULØ ÷ËdF∞« Ÿ«b¥≈ Âu¥ w≠ ÷ËdF∞« `∑≠ WMπ∞ ŸËd® W¥U¨ v∞≈ U•U∂Å 08 W´Uº∞« s± …b∑LL∞« …bL∞« ‰öî .ÂuO∞« fH≤ w≠ ô«Ë“ WO≤U∏∞« W´Uº∞« vK´ UN∞UG®√ .W≠d™_« `∑≠ WºK§ ¸uC∫∞ sO{¸UF∞« lOLπ∞ ¡U´b∑ß≈ W°U∏L° Êö´ù« «c≥ bF¥ Ÿ«b¥ù wzUNM∞« q§ü« s± ¡«b∑°≈ Âu¥ 120 …bL∞ rN{ËdF° Êu±eK± ÊËbNF∑L∞« vI∂¥ .◊ËdA∞« d∑≠œ s± )s¥bNF∑LK∞ ‹ULOKF¢( 13 …œULK∞ UI∂© ÷ËdF∞« MARACANA N° 1382 — Mardi 29 Mars 2011 - Anep N° 848 436

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

Maracana N°1382 — Mardi 29 Mars 2011

Saignement en début de grossesse : une femme sur quatre

Un saignement génital se produit en début de grossesse chez une femme enceinte sur quatre. Une consultation rapide est fortement recommandée. Au cours des trois premiers mois de la grossesse, les saignements génitaux sont fréquents. On estime qu'ils atteignent une femme enceinte sur quatre. La cause la plus fréquente est la fausse couche (environ un cas sur deux), surtout si le saignement est abondant et qu'il dure plus de 6 à 7 jours. Mais ce n'est pas la seule possible.

gynécologique. Dans certains cas, il pourra vous dire ce qui est en train de se passer et vous donner des conseils adaptés. Mais le plus souvent, il fera appel à des examens sanguins et à une échographie. La prise de sang permet notamment de vérifier si la grossesse poursuit son cours, si vous manquez de globules rouges à la suite du saignement. En tout début de grossesse, l'échographie n'est pas utile, car lorsque le foetus est trop petit, il n'est pas visible. Par la suite, elle peut permettre de vérifier l'état du foetus, de savoir comment il va (à partir de deux mois, on peut voir battre le coeur) et de vérifier qu'il est en bonne position dans l'utérus, c'est-à-dire qu'il n'y a pas de grossesse extra-utérine.

Prise de sang et échographie sont souvent utiles Le médecin pratiquera un examen

Du repos avant toute chose Un saignement génital au cours des premiers mois de grossesse représente toujours une menace de fausse couche. Les médicaments sont peu efficaces. Par contre, le repos est indispensable. Il ne s'agit pas nécessairement de rester au lit toute la journée mais surtout éviter les longs trajets en voiture, les efforts importants (soulever du poids, travailler bras levés), et arrêter le travail pendant quelque temps. Lorsqu'une fausse couche est en cours, il n'y a généralement rien à faire pour l'empêcher. A ce stade, le foetus est minuscule et son expulsion passe le plus souvent inaperçue, surtout en tout début de grossesse. En fait, les " retards de règle " de quelques jours sont bien souvent un début de grossesse suivi d'une minifausse couche dont la femme n'a pas même conscience. Si le saignement a été peu abondant, une hospitalisation n'est pas nécessaire. Mais il est raisonnable de prendre quelques jours de repos. Dans d'autres cas, un curetage de l'utérus peut être souhaitable, et parfois une brève hospitalisation. Lorsque le saignement a été abondant, une supplémentation en fer peut être utile

Des scientifiques danois, islandais et américains ont interrogé, au fil des années, 59.334 danoises enceintes, sur leurs consommation de boissons sucrées ou light, gazeuses ou pas. Elles étaient toutes à leur 25ème semaine de grossesse et elles devaient dire ce qu’elles avaient bu au cours des quatre dernières semaines avant leur interrogatoire. Ils ont ensuite noté la date de leur accouchement. Et ils ont établi une relation entre la consommation de boissons light, contenant des édulcorants de

synthèse (aspartam, saccharine, cyclamate ou acesulfam K) et un accouchement prématuré. En revanche, il n’y en avait pas avec celle de boissons sucrées. Ce qui n’est pas une raison pour en boire, enceinte ou pas ! Plus vous en buvez, plus vous avez envie de sucre. L’eau reste la meilleure des boissons et il y a suffisamment de variétés, en dehors de celle du robinet, pour qu’on ne s’en lasse pas

Consulter, mais sans s'affoler Comme au cours de tout saignement, il faut éviter de prendre de l'aspirine ou un autre anti-inflammatoire. Il est important de consulter rapidement lorsque le saignement est abondant (par exemple, si le saignement vous semble nettement plus abondant que vos règles, ou si vous devez changer de protection plus d'une fois toutes les trois heures). Et aussi lorsque le saignement s'accompagne de signes de faiblesse (tête qui tourne, coeur qui s'accélère au moindre effort, sensation de fatigue, essoufflement). Si vous ne vous sentez pas bien, évitez de conduire et faites vous accompagner. Dans tous les cas, n'oubliez pas d'emporter votre carnet de santé. Sont également utiles les résultats d'analyses de sang ou d'urine, si vous en avez, et tout particulièrement votre carte de groupe sanguin, et le carnet de maternité destiné au suivi de la grossesse (si vous en avez un).

21

Flan aux fromage et tomates

pendant quelque temps (le temps de refaire les réserves en fer du corps). Prise de sang et échographie sont souvent utiles Le médecin pratiquera un examen gynécologique. Dans certains cas, il pourra vous dire ce qui est en train de se passer et vous donner des conseils adaptés. Mais le plus souvent, il fera appel à des examens sanguins et à une échographie. La prise de sang permet notamment de vérifier si la grossesse poursuit son cours, si vous manquez de globules rouges à la suite du saignement. En tout début de grossesse, l'échographie n'est pas utile, car lorsque le foetus est trop petit, il n'est pas visible. Par la suite, elle peut permettre de vérifier l'état du foetus, de savoir comment il va (à partir de deux mois, on peut voir battre le coeur) et de vérifier qu'il est en bonne position dans l'utérus, c'est-à-dire qu'il n'y a pas de grossesse extra-utérine. Du repos avant toute chose Un saignement génital au cours des premiers mois de grossesse représente toujours une menace de fausse couche. Les médicaments sont peu efficaces. Par contre, le repos est indispensable. Il ne s'agit pas nécessairement de rester au lit toute la journée mais surtout éviter les longs trajets en voiture, les efforts importants (soulever du poids, travailler bras levés), et arrêter le travail pendant quelque temps. Lorsqu'une fausse couche est en cours, il n'y a généralement rien à faire pour l'empêcher. A ce stade, le foetus est minuscule et son expulsion passe le plus souvent inaperçue, surtout en tout début de grossesse. En fait, les " retards de règle " de quelques jours sont bien souvent un début de grossesse suivi d'une mini-fausse couche dont la femme n'a pas même conscience. Si le saignement a été peu abondant, une hospitalisation n'est pas nécessaire. Mais il est raisonnable de prendre quelques jours de repos. Dans d'autres cas, un curetage de l'utérus peut être souhaitable, et parfois une brève hospitalisation. Lorsque le saignement a été abondant, une supplémentation en fer peut être utile pendant quelque temps (le temps de refaire les réserves en fer du corps).

INGRÉDIENTS : 200 g de tomates cocktail 200 g de fromage de chèvre frais 1 petite courgette (100 g) 10 olives noires 3 oeufs 1 cuillère à soupe de farine tamisée noix de muscade sel et poivre PRÉPARATION : Préchauffer le four à 180°C. Dans un plat à gratin beurré, déposer le fromage de chèvre écrasé, les olives coupées en morceaux et la courgette râpée. Couper les tomates en deux et les disposer dans le plat, face bombée vers le haut. 3Battre les oeufs avec le lait, ajouter la farine en pluie puis la ciboulette ciselée. 4Saler, poivrer et ajouter un peu de noix de muscade râpée. 5Verser la préparation dans le plat à gratin de façon à ce que les tomates affleurent. 6Laisser cuire au four pendant 35-40 minutes et servir chaud ou froid avec une salade verte. Pour finir... Pour améliorer la présentation on peut préparer le clafoutis dans des ramequins individuels ou remplacer la moitié des tomates rouges par des tomates cocktail jaunes. Encore plus appétissant !

Soupe légère à la courgette

Buvez de l’eau .... surtout si vous êtes enceinte

INGRÉDIENTS : 1 kg de courgette portions de carré frais ail et fines herbes 0% 60 cl d'eau 3/4 d'1 cube de bouillon de légumes PRÉPARATION : Couper les courgettes en petits morceaux sans les éplucher et les cuire environ 15 min dans l'eau avec le cube de bouillon. Ajouter le fromage hors du feu mixer poivrer c'est prêt !

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


22

Jeux-Détente

Maracana N°1382 — Mardi 29 Mars 2011

MOTS FLÉCHÉS N° 673

SOLUTIONS MOTS FLÉCHÉS N° 672

BLAGUE C'est une famille de tomates qui se baladent dans la rue. Papa tomate, Maman tomate et Bébé tomate. Bébé tomate traine derrière, regarde les jolies filles, etc. Papa Tomate se retourne subitement et lui met une grosse claque! Il lui dit alors : " Qu'est s'ta ? t'es tout rouge !"

CITATION "Il faut aimer les gens, non pour soi, mais pour eux." Collin d'harleville, l'Optimisme.

MOTS CROISÉS N° 673 A

B

C

D

E

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 02192.62.25

F

G

H

I

J

K

L

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 672

VERTICALEMENT

HORIZONTALEMENT

A - Tournerait pour rien B - Obligatoire C - Exposée - Désert caillouteux D - Lieu de grillades Vieille dispute E - Bien tranquille Acte législatif F - Sautes - Distança G - Baquet puant - Il va lentement au Brésil H - Poudre colorante Faire vieillir I - Individus - Pointe de rose J - Sigle de grosse boîte - Enonce des bobards K - Plis d'antan Homère y serait mort Gibier de vieux gaulois L - Professions Cinquième du zodiaque

1 - Galerie de peinture 2 - Forme artistique Elu du calendrier 3 - Rurales 4 - Bel et bien parti Attirait 5 - Ne reconnaît rien Faire un procès Repas du mâtin 6 - Déploie - Ville de dépêche 7 - Il hâlait Cléopâtre - Inutile 8 - Loge - Fait du tort 9 - Buts de promenade en mer Chef d'orchestre 10- Araignée sédentaire - Indication de lieu

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur financier Djelloul Zerdani Directeur technique Laïd Kalila

Chargé de l’administration Djamel Touafek Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1382 — Mardi 29 Mars 2011

17h00 : Djourouh El Hayat 17h30 : El-Hal El-Moulaime 18h00 : Journal télévisé 18h20 : Maâlem Athariya 18h40 : Saâ Riyadha. Emission de sport 20h00 : Journal télévisé 20h45 : La place 22h00 : Chabab El-Yaoume. 23h00 : Lailat El Chouâraa (La Nuit Des Poètes) 00h00 : Journal télévisé

Les Bleus de Laurent Blanc affrontent la Croatie au Stade de France dans le cadre d'une rencontre amicale. Quatre jours seulement après leur match au Luxembourg, comptant pour les éliminatoires de l'Euro 2012, Karim Benzema et les Français retrouvent donc le chemin des terrains.

06:00 : EuroNews 06:40 : Plus belle la vie 07:10 : Ludo 09:00 : Des histoires et des vies 09:55 : Avocats et associés 10:55 : Midi en France 11:40 : Consomag 13:00 : Midi en France 13:40 : Keno 13:45 : En course sur France 3 14:05 : Inspecteur Derrick 14:55 : Questions au gouvernement 16:10 : Nous nous sommes tant aimés 16:40 : Culturebox 16:45 : Slam 17:15 : Un livre, un jour 17:25 : Des chiffres et des lettres 18:00 : Questions pour un champion 20:00 : Tout le sport 20:05 : Comprendre la route, c'est pas sorcier 20:10 : Plus belle la vie 20:35 : Jamais 2 sans 3 22:10 : Une histoire épique 22:15 : Soir 3 22:40 : Ce soir (ou jamais !)

Naomi Klein a requalifié l'expression «traitement de choc», utilisée par le Prix Nobel d'économie Milton Friedman, en «stratégie du choc». Son livre éponyme, publié en 2007, décrit comment les ultralibéraux profitent des situations de crise pour imposer des réformes économiques qui seraient difficiles à faire passer. Un traumatisme collectif offre un moment propice pendant lequel l'individu se plie à ce que les gouvernants lui imposent. Les réalisateurs illustrent, grâce à des images d'archives et d'interventions publiques de Naomi Klein, les propos de la journaliste, et invitent, comme elle, à s'engager et à résister...

06:28 : La semaine du zapping 06:56 : La matinale 08:27 : S.A.V. des émissions 08:30 : Le père de mes enfants 10:23 : In the Air 12:09 : Les Guignols de l'info 12:20 : L'édition spéciale 1ère partie 12:43 : L'édition spéciale 14:00 : Complices 15:30 : Zapping : l'intégrale 16:03 : Surprises 16:07 : The Ghost Writer 18:11 : Album de la semaine 18:19 : Les Simpson 18:41 : Une minute avant 18:47 : Le JT de Canal+ 19:09 : Le grand journal 20:01 : Les Guignols de l'info 20:15 : Le grand journal, la suite 20:53 : Pièce montée 22:24 : Plateaux cinéma documentaires 22:25 : La stratégie du choc 23:45 : La révélation

06:00 M6 Music 06:40: Télé-achat 07:00 : Météo 08:40 Flipper 07:05 : M6 Clips 09:30 Flipper 07:15 : Météo 10:20 Les sorciers de Waverly 07:20 : Place Disney Kid Club 09:00 Météo 10:45: Les sorciers de Waverly 09:05 : Place M6 boutique 10:15 Cashmere Mafia 11:10: Sonny 11:00 : Desperate Housewives 11:35 Sonny 11:45 : Desperate Housewives 12:25 American Dad ! 12:45 : Le 12.45 12:50 American Dad ! 13:00 : Scènes de ménages 13:15 Stargate SG-1 13:40 : Météo 14:00 Stargate SG-1 13:45 : Un regard sur le passé 14:45 Stargate SG-1 15:45 : L'amour en vitrine 15:35 Tellement vrai 17:40 : Un dîner presque parfait 19:00 Les dossiers de «Vis 18:45 : 100% Mag ma vie» : la quotidienne 19:40 : Météo 19:35 Friends 19:45 : Le 19.45 20:35 A nous quatre, Cardinal 20:05 : Scènes de ménages ! 20:45 : X Factor 22:15 Les quatre Charlots 23:05 : Glee mousquetaires 23:50 : Glee

BALANCE

B LI E R

Belle réussite en perspective si vous garder votre flegme, Il n'y a là rien d'héroîque, je vous l'accorde, mais votre performance ne passera pas inaperçue, Faites néanmoins preuve de prudence on pourrait vous jalouser, La forme est moyenne,

Garder toute la serénité nécessaire pour résister aux avances qui vous seront faites, Un empressement pourrait nuire à la bonne conduite d'un projet qui se forme dans l'ombre, Prenez le temps de bien réfléchir aux conséquences de vos actes,

SCORPION

16h35 : Off-Side

SAGITAIRE

15h00 : Spider-Man 2

Vous allez penser sérieusement à rechercher une autre occupation. C'est un signe avant coureur d'un moral excellent. Envisager une telle mutation comporte certains risques. Il convient donc de rechercher un sérieux complément.

Une opportunité de dernière heure dans les affaires pourrait se décider brusquement. Vous pourrez enfin prendre une part du gâteau correspondant à vos aspirations. Faites un pas en avant si vous voulez vraiment qu'on vous repère.

Le moral est déterminant pour vous. Reprenez-vous et vous vous sentirez devenir très fort. Vous allez vous sentir radieux et allez pouvoir entreprendre ce que vous avez maintes fois repoussé. Vous allez vous sentir pousser des ailes. Allez de l'avant !

CAPRICORNE

13h40 : Hayati Aâdab

Il est inutile de ruminer les récents événements malheureux. Le passé est le passé. Vous allez rencontrer de nouvelles occasions. Vous risquez de les manquer encore si vous continuez à ressasser vos vieux souvenirs.

VERSEAU

13h00 : Journal télévisé

Vous pouvez vraiment progresser en amour aujourd'hui car votre énergie est constamment à son maximum. Des débouchés concernant la sécurité et des engagements se révèlent et parviendront à une conclusion heureuse.

Saisissez l'étonnante opportunité qui va se présenter. Vous saurez en profiter à condition de garder cela pour vous. Votre désintéressement et votre dénouement vous desservirait. Faites preuve de discrétion vous n'aurez qu'à vous en louer.

Vous vous sentirez plein d'enthousiasme et de joies, vous retrouvez confiance en vous et ce n'est pas le courage qui vous manque. Ne prenez pas de gants pour dire ce que vous avez à dire. Dites franchement ce que vous pensez et les choses seront plus claires. Certaines de vos connaissances cherchent à connaître vos relations intimes. Vous vous insurgez et votre colère se justifie. On vous restera fidèlement attaché, votre renommée sera encore meilleure. Vous connaissez une période calme et rassurante.

POISSON

12h30 : Firqat el hawasse

Vous vous sentirez capable de déployer une activité débordante. Les affaires que vous allez pouvoir réaliser vont attirer des curieux. Ne vous laissez pas dépasser par des concurrents peu scrupuleux. Vous saurez habilement jouer des coudes, s'il le faut.

TAUREAU

11h15 : Ahwal El-Nesse

HOROSCOPE

GEMEAUX

10h30 : Min Ghir Lihe

06:30 : Télématin 09:05 : Dans quelle éta-gère 09:10 : Des jours et des vies 09:30 : Amour, gloire et beauté 09:55 : C'est au programme 10:55 : Motus 11:25 : Les Z'amours 12:55 : Soyons Claire ! 13:50 : Consomag 13:55 : Expression directe 14:00 : Toute une histoire 15:10 : Comment ça va bien ! 16:15 : Le Renard 17:10 : Paris sportifs 17:20 : En toutes lettres 17:55 : CD'aujourd'hui 18:00 : On n'demande qu'à en rire 19:00 : Chéri(e), fais les valises 19:45 : Comprendre la route, c'est pas sorcier 19:50 : Soyons Claire ! 20:35 : Pasteur 22:00 : Ma maison de A à Z 22:01 : Plein 2 ciné 22:05 : Dans les yeux d'Olivier 23:39 : Dans quelle éta-gère 23:40 : Journal de la nuit 23:54 : CD'aujourd'hui

CANCER

10h00 : Daouriat El-Dafadie

06:00 : Docteur Globule 06:30 : Boule et Bill 06:35 : Les petites crapules 06:45 : TFou 08:25 : Téléshopping 09:15 : Soeur Thérèse.com 11:05 : Carré VIIIP 11:55 : Petits plats en équilibre 12:00 : Les douze coups de midi 12:50 : L'affiche du jour 13:45 : Ensemble contre le sida 13:50 : Météo 13:55 : Les feux de l'amour 16:35 : Brothers & Sisters 17:25 : Ghost Whisperer 18:15 : Carré VIIIP 19:05 : La roue de la fortune 19:50 : Ma plus belle histoire 19:55 : Météo 20:35 : C'est ma Terre 20:40 : Météo 20:45 : France / Croatie 23:00 : Les experts : Manhattan 23:45 : Les experts : Manhattan

LION

07h15 : Sabah El Khaïr

Vous aurez à faire face à de nouvelles responsabilités que vous n'avez pas prévues. Vous vous acquitterez de toutes vos obligations en douceur. La chance profitable de rencontrer quelqu'un de passionnant vous est offerte lors d'un entretien imprévu.

VIERG E

07h00 : Journal télévisé

HORAIRES DES PRIÈRES

M ARDI Nuages épars Max : 22° Min : 10°

LE SAVIEZ-VOUS ?

Barcelone a été fondé par un suisse Le club catalan, le Barça a été crée en 1899 par 12 personnes de différentes nationalités : un allemand, deux suisses, trois british et six espagnols. Sous la direction de Hans Gamper, un suisse et supporter du FC Bâle et dont il a donné les mêmes couleurs au nouveau club catalan. Le club a été

23

fondé sur un caractère international, c’est pour cette raison que l’Espagnol de Barcelone a été créé plus tard en 1900 par opposition a ce caractère international. Ça rappelle la création de l’Inter de Milan par des anciens de l’AC milan et afin de créer un club international.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

El-Fadjr 05h17 El-Dohr 12h57 El-Assar 16h28 El-Maghreb 19h10 El-Icha’a 20h37


BALLE AU CENTRE

L’ESSENTIEL C’ Par ALI BOUACIDA

est à l’ultime minute que nous avons poussé un grand ouf de soulagement. Les trois points en poche, la suite des éliminatoires peut dont être perçue avec sérénité. Nous sommes toujours dans la course après un match qu’il ne fallait absolument pas perdre. D’abord, pour le décompte luimême et afin de sortir de la zone dangereuse. Ensuite, pour ne pas décevoir ce public de Annaba qui a très tôt pris d’assaut les gradins et a soutenu sans coup férir son équipe. Voilà, c’est fait et même si c’est avec la plus petite marge et à la hussarde, comme l’écrivent plusieurs confrères, l’essentiel, n’est-ce-pas, fut de vaincre cette équipe marocaine devenue notre bête noire depuis de longues années. C’est vrai que la manière manquait quelque peu à nos joueurs, visiblement gênés par un jeu plutôt physique, voire viril de l’adversaire qui utilisa des méthodes pas très sportives pour éloigner le danger. Comme en témoigne cette ruée sur Hadj Aïssa qui, à peine incorporé, s’échappa tout seul sur l’aile gauche et qui fut littéralement déséquilibré par un joueur marocain, qui doit être peu fier de son exploit. Franchement, on s’attendait à mieux de cette équipe, tout comme de la nôtre du reste qui, nous dit-on, privée des services précieux de Bougherra, Ziani et Halliche, n’a pas donné son rendement maximal. Il n’empêche qu’ils ont fait l’essentiel en sauvegardant le précieux acquis tout au long de la rencontre. Des contres de part et d’autre qui faillirent se révéler fatidiques, n’eut été la précipitation des nôtres d’une part, et l’extrême vigilance d’un M’Bolhi égal à lui-même, qui livra là un grand match. Bien sûr, nous manquions visiblement d’un finisseur de métier, et c’est peut-être à ce niveau que l’entraîneur national devra apporter les correctifs nécessaires en renforçant le compartiment offensif par un attaquant efficace. Il est vrai aussi que cette rencontre tant attendue s’est déroulée sous une très forte pression et cela s’est ressenti sur le rendement des deux équipes qui peinaient à jouer sereinement. Cela dit, le plus dur reste à faire et le match retour prévu en juin à Casablanca ne sera pas de tout repos, notamment quand on sait la valeur de l’adversaire. Encore une fois, une ville de l’intérieur, Annaba en l’occurrence, a réussi aux Verts et, loin de toute approche superstitieuse, il faut juste dire que l’équipe nationale n’aurait pas eu ce public à Alger. Sans doute un goût d’inachevé comme l’écrivent certains confrères, mais l’essentiel est là avec cette victoire qui marque la fin du signe indien. A. B.

Maracana N°1382 — Mardi 29 Mars 2011

24

BOUCHON SUR LES CHAMPS !

Plusieurs centaines de supporters algériens ont fêté sur les Champs-Elysées la victoire (1-0) de leur équipe sur le Maroc en qualifications pour la CAN 2012. Peu après la fin du match à Annaba, dimanche soir, des fans des Fennecs ont fait flotter les drapeaux algériens sur la grande avenue parisienne qui a connu un bouchon inattendu à cette heure avancée. A noter que quelques supporters marocains ont participé au cortège et que la foule s'est dipersée sans incident vers 1 heure du matin.

“ON M’A ABANDONNÉ”

LA MÉSAVENTURE

DE

Drôle de mésaventure que celle véçue par Hakim Boufenara, entraîneur du CA Batna depuis déjà quelques mois. On s’en souvient, il avait remplacé au pied levé Abdelkader Iaïche après 7 journées de championnat. Il vient d’être limogé de manière pas tout à fait catholique. Jugez-en : “Je me suis présenté à l’entraînement et j’ai été surpris par une horde de supporters venus spécialement m’insulter. Le vice-président, Kamel Farhi, qui était présent,

BOUFENARA À BATNA m’a demandé de rejoindre mon hôtel et depuis je n’ai plus revu de dirigeants. Entre temps, il sont allés ramener un huissier de justice pour constater mon absence.” Une manière originale pour limoger un entraîneur ! Le président Nezzar et son viceprésident Kamel Farhi semble avoir trouvé un nouveau stratagème pour renvoyer un entraîneur. Après Bouaratta qui n’a pas tenu un mois, Iaïche, quelques matchs seulement et Boufenara, à qui le tour ?

Menad est-il victime des coup...lisses ?

Résultats de la 3e journée CAN 2012

Groupe A

Cap Vert-Liberia Mali-Zimbabwe

Groupe B

Nigeria-Ethiopie Madagascar-Guinée

Groupe C

Mozambique-Zambie Libye-Comores

Groupe D

Algérie-Maroc Tanzanie-Centrafrique

Groupe E

RD Congo-Maurice Sénégal –Cameroun

Groupe F

Mauritanie-Gambie de la Mauritanie Burkina Faso-Namibie

Groupe G

Afrique du Sud-Egypte Niger-Sierra Leone

Groupe H

Côte d’Ivoire-Bénin Rwanda-Burundi

Groupe I

Soudan-Swaziland Congo-Ghana

Groupe J

Kenya-Angola Guinée Bissau-Ouganda

Groupe K

Malawi –Togo Tchad-Botswana

4-2 1-0 4-0 1-1

0-2 Reporté

1-0 2-1

3-0 1-0

Retrait 4-0

1-0 3-1

2-1 3-1

3-0 0-3

2-1 0-1

1-0 0-1

Djamel Menad, qui a redonné une autre image à l’équipe de Béjaïa, vient de rendre le tablier. Il est vrai que depuis déjà plusieurs semaine Djamel Menad ne se sentait pas bien au niveau du club et d’ailleurs, il a, à plusieurs reprises dénoncé des tractations qui se faisaient derrière son dos. Celles-ci émanaient de certains joueurs par le biais de leurs managers. Djamel Menad, avec sa force de caractère et son intransigeante pour le travail bien fait, n’avait aucun état d’âme pour dire tout haut, ce que certains «chuchotaient» très bas. Dommage…

ITALIE : COUP DE BOULE À L’ARBITRE Quand le championnat professionnel se prend une semaine de

congé, le championnat amateur est toujours là pour assurer son lot de faits divers. Ainsi, dans la province de Gênes, au cours d’un match de première catégorie de Ligure, un joueur du club de Cella a littéralement pété un câble. Alors que son équipe était en train de perdre nettement 3-0 face aux visiteurs de Via dell’Acciaio, lui s’est approché de l’arbitre et, sans raison, lui a décollé un coup de boule en plein visage. L’arbitre s’est écroulé, et, comme si cela ne suffisait pas, le joueur a continué à lui asséner des coups de pied. Les joueurs et les dirigeants des deux équipes sont rapidement intervenus pour mettre un terme à ce lynchage en public. Bilan de l’affaire : un nez cassé, un match interrompu et donné sur tapis vert, une belle suspension en prévision et une enquête policière pour savoir si le coupable était dans son état normal. On espère presque pour lui que non.

MONDIAL 2014

LE BRÉSIL EN RETARD

Après les retards dans les préparatifs pour l’Euro 2012 en Ukraine et Pologne, voici que le Brésil peine lui aussi à tenir son calendrier. D’après des propos de Sepp Blatter rapportés par lematin.ch, la nation joga bonito n’est pas dans les temps : "Si on fait une comparaison de l’état des lieux entre l’Afrique du Sud et le Brésil trois ans avant la Coupe du monde, le Brésil est en retard sur l’Afrique". Derrière ce discours, il y a la volonté du patron de la FIFA, proche de la retraite, de ne pas partir sur une mauvaise note : "Je voudrais dire à mes collègues brésiliens que le Mondial, c’est demain, les Brésiliens pensent que c’est seulement après-demain. Nous espérons qu’ils soient de bonne foi mais les choses n’avancent pas très vite". A noter que le Brésil doit accueillir la Coupe des Confédérations en 2013 et que tout écart pendant cette compétition serait sanctionné : «Si le Brésil continue ainsi, il n’y aura pas de matches à Rio de Janeiro ou Sao Paulo lors de la Coupe des Confédérations», menace le président de la FIFA.

APRÈS LEUR MATCH FACE À L’ÉQUIPE MAROCAINE, NEDJMA FÉLICITE LES VERTS POUR LEUR VICTOIRE WATANIYA TELECOM ALGÉRIE

Après leur remarquable prestation lors du match-derby face à l’équipe du Maroc, Nedjma, fidèle à son engagement inconditionnel en tant que sponsor officiel de l'Equipe Nationale et de la Fédération Algérienne de Football (FAF), adresse ses plus chaleureuses félicitations aux joueurs et au staff technique et administratif de la sélection nationale. Les Verts se sont vaillamment défendus lors de ce match de qualification à la Coupe d’Afrique des Nations 2012 (CAN) et ont démontré d’énormes capacités de jeu face à la sélection marocaine. En cette heureuse occasion, M. Joseph Ged, Directeur Général de Wataniya Telecom Algérie-Nedjma, a déclaré : «Nous sommes très fiers de ce nouvel exploit des Verts et nous sommes confiants qu’il sera suivi par d’autres victoires et Inchallah une

qualification à la CAN 2012. Nedjma, félicite chaleureusement tous les joueurs pour les belles sensations qu’ils nous ont fait vivre. Nos remerciements s’adressent également à l’ensemble du staff technique et administratif qui a réalisé un travail remarquable aussi bien sur le plan technique que moral. Nous réitérons le total soutien de Nedjma à l’équipe nationale et nous lui souhaitons bonne chance pour les prochains matchs». Pour rappel, Nedjma n’a ménagé aucun effort, à la veille du match contre le Maroc, pour accompagner l'Equipe Nationale en campagne de lançant une vaste communication et d’encouragement en faveur des Verts. Un soutien qui se poursuivra en toutes circonstances. «MAAK YAL KHEDRA, MAAK YA DZAÏR »

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


maracanafoot1382 date 29-03-2011