Issuu on Google+

VEILLÉE Bougherra D’ARMES

www.maracanafoot.com

N° 1379 du Samedi 26 Mars 2011

10DA

De nos envoyés spéciaux à Annaba : A. Moussi, A. Tirmane, A. A. Bara, A. Lahouel et M. Seba

Algérie

VS

J-1

Maroc

OUT

officiellement RAOURAOUA DEPUIS MERCREDI SOIR À ANNABA

CHAOUCHI :

«IL FAUT GAGNER, UN POINT C’EST TOUT»

LACEN :

«DEMAIN SOIR, NOUS SERONS ONZE GUERRIERS SUR LE TERRAIN»

GHEZZAL : Les Annabis furieux contre les organisateurs LES PRIX DES BILLETS FLAMBENT

Belhadj est arrivé à 13H «Titulaire ou remplaçant, je suis prêt pour ce choc»

«CE SERA MON MATCH»

Les Marocains depuis hier à Annaba

Youssouf Hadji du voyage Chamakh, Boussoufa, Belhanda et Carcela, un quatuor à surveiller de près

Les Mouloudéens sur le fil

COUPE D’ALGÉRIE JSMB 0 - MCA 0 / Le MCA qualifié au TAB 6-5

Le MCO, prochain adversaire en 1/4 de finale

Algérie

VS

Maroc

Maracana N°1379— Samedi 26 Mars 2011

ÉQUIPE NATIONALE

Les Guerriers du désert sont prêts pour la bataille

De nos envoyés spéciaux à Annaba : A. Moussi, A. Tirmane, A. A. Bara, A. Lahouel et M. Seba

J-1

Les Guerriers du désert sont prêts pour la bataille qu’ils vont livrer demain soir au stade du 19 Mai de Annaba face aux Lions de l’Atlas. Le staff technique des Verts, à sa tête le coach Abdelhak Benchikha, n’a rien laissé au hasard, en préparant ses joueurs sur tous les plans. Les partenaires de Karim Ziani, quant à eux, se sont appliqués et RAOURAOUA DEPUIS MERCREont répondu présents, ce qui DI SOIR À ANNABA augure de bonnes choses à la Le président de la Fédération veille de cet important rendezalgérienne de football et nouveau membre du bureau exécutif de la FIFA, Mohamed Raouraoua, qui se trouvait à l’étranger, a rallié la ville de Annaba mercredi soir, en provenance de la capitale française, Paris. Le premier responsable de la FAF est arrivé à Bône dans la soirée de mercredi passé. Il est allé à la rencontre des joueurs et du staff technique, il a discuté longuement avec eux, et les a motivés en prévision du match capital qui va opposer la sélection algérienne à celle du Maroc demain soir à 20h30 au stade du 19 Mai de Annaba.

IL DEVAIT ACCUEILLIR LA DÉLÉGATION MAROCAINE

Les Marocains, qui sont arrivés hier à Annaba à bord d’un vol spécial de la compagnie aérienne Royal Maroc, en provenance de Marrakech, devaient être accueillis par le président de la FAF, Mohamed Raouraoua.

IL ASSISTERA AU MATCH ALGÉRIE-MADAGASCAR (U23) QUI AURA LIEU AUJOURD’HUI

Mohamed Raouraoua, qui devait accueillir hier dans la soirée la délégation marocaine à son arrivée à Annaba, rentrera sur Alger aujourd’hui, samedi. Le motif de son déplacement, c’est pour assister à la rencontre qui va opposer les sélections olympiques de l’Algérie et de Madagascar au stade Dar El Beida. Une rencontre qui rentre dans le cadre des éliminatoires des Jeux olympiques qui auront lieu en 2012, à Londres. Raouraoua ne veut pas rater ce rendez-vous pour encourager l’EN des U23, drivée par Azzeddine Aït Djoudi.

IL RETOURNERA À ANNABA JUSTE APRÈS LA FIN DU MATCH

Juste après la fin de la rencontre des U23, le premier responsable de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua, retournera directement à Annaba, où il sera appelé à assister aux travaux de l’assemblée générale ordinaire qui se tiendra demain matin, et au match capital qu’abritera le stade du 19 Mai de Annaba, et qui va mettre aux prises les deux sélections, algérienne et marocaine, pour le compte de la 3e journée des éliminatoires de la CAN 2012. A. M.

vous qui les attend face aux camarades de Merouane Chamakh, pour le compte de la 3e journée des éliminatoires de la CAN 2012. Les Verts se préparent dans une totale sérénité, et loin des yeux des supporters, mais aussi des gens de la presse. Personne n’est autorisé à assister aux séances d’entraînement des Yebda, Lacen, Djebbour et compagnie, et ce, depuis mercredi passé. Benchikha, en homme averti, prépare son plan d’attaque dans la totale discrétion, et ce, afin que ses joueurs soient au rendez-

vous et puissent aborder ce match dans les meilleures conditions et surtout sans faute. Les joueurs, à travers leurs déclarations, sont tous unanimes et ne jurent que par la victoire, et ce, quelle que soit la nature de l’adversaire, et même si ce dernier a pour nom le Maroc. Les Guerriers du désert sont armés d’une volonté d’acier et ne comptent pas lâcher prise, et la bataille de ce dimanche sera gagnée par ces derniers, même si leurs homologues ont pour nom les Lions de l’Atlas. A. M.

CHAOUCHI : «Il faut gagner, un point c’est tout» Faouzi Chaouchi, qui retrouve la sélection nationale après une longue absence suite à sa mise à l’écart, nous parle dans cet entretien qu’il a accordé à Maracana, de l’ambiance au sein de l’équipe, à la veille de ce derby algéro-marocain. Chaouchi se dit prêt à prendre part à ce match, si bien sûr le coach lui fera appel. Dans le cas contraire, il respectera la décision et le choix de l’entraîneur. Notre interlocuteur conclut que ce match est décisif pour eux, et que seule la victoire compte et il faut l’arracher, et ce, quel que soit le prix à payer.

c’est qu’il compte vous faire confiance contre le Maroc, n’est-ce pas ? Moi, je suis en forme et je suis toujours au service de l’équipe. Le fait que Benchikha a confiance en moi, c’est qu’il compte sur mes services. De toute façon, je suis prêt pour la bataille si le coach me fait appel en m’incorporant d’entrée face aux Marocains. Et dans le cas contraire ? Il n’y a pas de problèmes quant à celui qui va jouer et celui qui va rester sur le banc des remplaçants. Si l’entraîneur me fait confiance, tant mieux, dans le cas contraire, c'est-à-dire en faisant confiance à M’Bolhi, je respecterai la décision du coach. Le plus important, c’est de remporter la victoire. Alors, comment s’annonce pour vous cette rencontre face au Maroc ? C’est le match de la dernière chance, donc il est strictement interdit pour nous de le rater et de décevoir nos supporters. C’est un match choc, qui va opposer deux équipes qui se connaissent bien. Un match qui a son caractère derby, et qui sera certainement très disputé, et où les débats seront chauds. Il y aura du suspense, et beaucoup d’engagement de part et d’autre. Il faut jouer avec la rage de vaincre et une grande volonté afin d’espérer réaliser l’objectif recherché, à savoir la victoire.

Vous revoilà convoqué en équipe nationale. Quel est votre sentiment ? J’attendais cette convocation depuis un bon bout de temps ; Dieu merci, je suis revenu en sélection par la grande porte. Je remercie le coach Benchikha de m’avoir offert cette chance. On a discuté longuement il y a quelques semaines à Sétif, et tout est rentré dans l’ordre. J’ai bien retenu la leçon, et je suis désormais déterminé à revenir à mon meilleur niveau et à servir de nouveau la sélection de mon pays. Je suis ravi de faire partie du groupe qui affrontera le Maroc. Comment avez-vous trouvé l’ambiance au sein du groupe, et quel a été l’accueil que vos partenaires vont ont réservé ? Je ne suis pas un étranger au groupe. Une bonne ambiance règne au sein de l’équipe comme toujours (rires). Quant à l’accueil que mes coéquipiers et les dirigeants m’ont réservé, nous les joueurs locaux on était les premiers à arriver sur les lieux. Il y avait aussi le duo Medjani-Mostefa, avec qui je venais de faire connaissance. Par la suite, les joueurs arrivaient par groupe. Il y a une bonne communion entre nous les joueurs.

Ph : Maracana

02

Je m’entends à merveille avec tout le monde, sans exception. Le fait que Benchikha vous ait rappelé,

L’ACTU DES VERTS EN IMAGE

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Les Marocains sont décidés eux aussi de vous battre. Un commentaire ? Cette rencontre est décisive pour nous ; donc, on ne doit pas se rater, et il faut se battre de bout en bout, et cravacher dur pour empocher les trois points qui seront mis en jeu. Les Marocains occupent la première place du groupe et ils veulent confirmer, en tentant de réaliser le meilleur résultat. Mais il ne faut pas qu’ils s’attendent à un match facile. Ils auront affaire à onze guerriers déterminés plus que jamais à rafler la mise. La réalité sera sur le terrain et ils vont la vérifier ce dimanche. Entretien réalisé par Aomar Moussi

Maracana N°1378— Jeudi 24 Mars 2011

ÉQUIPE NATIONALE

LACEN : «Demain soir, nous serons onze guerriers sur le terrain» De nos envoyés spéciaux à Annaba : A. Moussi, A. Tirmane, A. A. Bara, A. Lahouel et M. Seba

Pour Medhi Lacen, le match de demain soir revêt une extrême importance, d’où la nécessité de jouer le tout pour le tout afin d’espérer le remporter et se relancer dans la course à la qualification à la prochaine CAN. Le milieu international de Santander nous a déclaré que lui et ses coéquipiers seront de vrais guerriers sur le terrain, et que le Maroc ne leur fait guère peur, bien au contraire, ils mettront le feu dès le coup d’envoi de la rencontre, comme il a tenu à le déclarer, et ce, afin d’arriver à secouer les filets du Maroc. Medhi Lacen reste confiant, à l’image de ses coéquipiers, quant à leurs capacités de rafler la mise et de fêter la victoire avec les nombreux supporters qui seront présents au stade demain soir.

Ici, à Annaba, l’ambiance est électrique, comme ce fut le cas lors de la première séance d’entraînement effectuée au

Parlons maintenant du match qui vous attend face au Maroc. Comment l’appréhendezvous ? C’est une rencontre décisive pour nous, donc il est hors de question de rater ce rendez-vous si on veut vraiment garder nos chances intactes pour la qualification à la prochaine édition de la CAN 2012. Ce sera un match très difficile pour les deux équipes, mais pour nous, les choses sont claires, on doit jouer le tout pour le tout pour arracher les points qui seront mis en jeu. Mais vous aurez affaire à un adversaire de taille qui ne se présentera pas sur le terrain pour faire de la simple figuration, mais pour réaliser la victoire, comme l’ont déclaré la

majorité des joueurs et même le coach des Lions de l’Atlas ? Pour nous, peu importe la nature de l’adversaire, on a un seul objectif, la victoire et rien d’autre. Certes, on aura affaire à une coriace équipe marocaine, mais nous aussi on a des atouts à faire valoir. Il faut jouer à 200% et ne pas rechigner sur les efforts, gagner les duels et être efficaces devant et vigilants derrière pour pouvoir négocier à bon escient et sans faute ce match décisif et déterminant pour la suite de notre parcours dans ces éliminatoires. A votre avis, quelle sera la clé de la victoire face aux Marocains ? Je crois que les joueurs sont tous mobilisés et déterminés à relever le défi face au Maroc. On va jouer avec ne rage de vaincre, et on fera tout notre possible pour arracher la victoire qui est notre objectif. On ne devra en aucun cas décevoir tout un peuple et ces milliers de supporters qui seront au stade pour nous encourager. On a un seul mot d’ordre : la victoire et rien que la victoire.

La Fiorentina s’intéresse à Mesbah… Ph : Maracana

Comment est l’ambiance au sein du groupe à la veille de cette rencontre décisive face au Maroc ? Comme vous l’avez constaté de visu, on travaille dans de bonnes conditions et dans une bonne ambiance. On se prépare dans une totale sérénité et on est tous dans le bain de la rencontre qu’on ne doit en aucun cas louper. On est tous appelés à faire preuve de plus de présence sur le terrain durant toute la rencontre qui est décisive pour le devenir de la sélection algérienne.

stade Chabou. Je n’y était pas, car j’étais ménagé, et je n’ai pas eu l’occasion de vivre cette folle ambiance du public annabi qui s’est déplacé en force. Mes coéquipiers m’ont raconté. Je sais pertinemment que ce dimanche le stade du 19 Mai fera le plein et les supporters seront le vrai douzième homme.

stade Chabou. Vous imaginezvous à peu près comment ce sera ce dimanche face au Maroc ? Oui, j’ai eu des échos pour tout ce qui s’est passé lundi lors du premier galop d’entraînement, où il y avait un monde fou dans les tribunes du

M’Bolhi heureux de retrouver Chaouchi

S’il y a bien quelqu’un qui était heureux de retrouver Faouzi Chaouchi, c’est bel et bien le portier Raïs M’Bolhi. Même si Chaouchi est son concurrent direct, M’Bolhi reste son ami. Les deux portiers s’entendent bien et à merveille. M’Bolhi n’a pas raté l’occasion, dès son arrivée à Annaba, en allant à la rencontre de son potentiel concurrent, en discutant longuement avec lui, et en se remémorant les souvenirs de la Coupe du monde en Afrique du Sud, au mois de juin de l’année précédente. A. M.

Entretien réalisé par Aomar Moussi

Plusieurs clubs italiens sont sur les traces de l’arrière gauche international, Djamel Mesbah. Le sociétaire de Lecce est aussi sur les tablettes de l’autre club de la Serie A, La Fiorentina. C’est ce qu’a tenu à confirmer le joueur algérien sur la chaîne italienne Sky. «Oui, j’ai eu des contacts avec La Fiorentina ; comme vous le savez, la saison n’est pas encore terminée et il ne faut pas oublier que je suis toujours lié par contrat à mon club Lecce», a déclaré Djamel Mesbah à Sky.

Il est concentré sur le match contre le Maroc

L’international algérien de Lecce est beaucoup plus préoccupé par le match qui l’attend lui et ses coéquipiers ce dimanche au stade du 19 Mai de Annaba face à l’équipe du royaume chérifien. Il a déclaré ce qui suit à la chaîne italienne Sky : «Je suis beaucoup plus concentré sur le match qui va nous opposer le 27 de ce mois à la sélection marocaine, qui est plus important et décisif pour la suite de notre parcours dans ces éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations de 2012», avant de conclure : «C’est une rencontre décisive qu’on doit remporter. Pour ce qui est de mes contacts avec la Fiorentina, j’aurai le temps de voir plus clair en fin de saison.» Djamel Mesbah, à l’image du reste de ses coéquipiers en équipe nationale, est beaucoup plus concentré sur cet important rendez-vous qui va les opposer au Maroc ce dimanche au stade du 19 Mai de Annaba pour le compte de la 3e journée des éliminatoires A. M. de la CAN 2012, groupe D.

L’ACTU DES VERTS EN IMAGE

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

03

Algérie

VS

Maroc

J-1

MERCREDI ENTRAÎNEMENT AU STADE ANNEXE

Les partenaires de Karim Ziani se sont entraînés mercredi passé au stade annexe, situé à l’entrée du stade principal du 19 Mai. Après avoir effectué la séance de mardi sur le terrain principal qui va abriter la rencontre de demain, le coach des Fennecs du désert a programmé cette troisième séance depuis le début du stage au stade annexe. L’entraînement a débuté à 18h15 à huis clos.

MARACANA LE SEUL ORGANE DE PRESSE À AVOIR ASSISTÉ À LA SÉANCE Notre journal était le seul organe de presse à avoir assisté à la séance d’entraînement qui a eu lieu mercredi passé au stade annexe du 19 Mai de Annaba. D’ailleurs, on a pu constater de visu que le Magic commence à retrouver ses forces petit à petit, puisque Madjid Bougherra s’est entraîné en solo sous l’œil vigilant du staff médical de l’équipe, et de l’entraîneur Abdelhak Benchikha. Même notre photographe a pu prendre quelques clichés du joueur avec le coach Benchikha en train de discuter.

KAOUA S’OCCUPE DES GARDIENS

L’entraîneur des gardiens de but, Kaoua, est en train d’accomplir un bon travail et ne laisse rien au hasard, comme c’est le cas pour le reste des membres du staff technique national. Kaoua a pris en charge les deux gardiens de but, Raïs M’Bolhi et Faouzi Chaouchi, lesquels affichent la grande forme. Les deux keepers sont prêts pour la bataille, et le coach Benchikha aura l’embarras du choix, sachant que Chaouchi et M’Bolhi sont aptes à répondre présents durant ce big match maghrébin. Alors, Chaouchi ou M’Bolhi dans les bois, c’est kif kif.

Algérie

VS

Maracana N°1379— Samedi 26 Mars 2011

GHEZZAL : «Ce sera mon match»

De nos envoyés spéciaux à Annaba : A. Moussi, A. Tirmane, A. A. Bara, A. Lahouel et M. Seba

Maroc

J-1

ÉQUIPE NATIONALE

Le revenant attaquant des Verts, Abdelkader Ghezzal, estime dans l’entretien qu’il nous a accordé que seule la volonté fera la différence dimanche lors du match très attendu contre le Maroc. L’attaquant de Bari parle, par ailleurs, de la forme qu’il a retrouvée en ces dernières semaines, tout en promettant de faire son possible pour marquer de son empreinte le match du Maroc.

BELHADJ EST ARRIVÉ HIER

Le dernier joueur des Verts à avoir rejoint l’hôtel Sabri est Nadir Belhadj. Le latéral gauche de l’équipe nationale est arrivé hier, tout comme le gardien Mohamed Lamine Zemmamouche. A signaler que Belhadj a joué son dernier match avec son club Assad pour le compte d’un match de championnat du Qatar. Belhadj est donc arrivé en retard par rapport à ses camarades, qui eux, ont quelques séances d’entraînement de plus. L’ancien joueur de Lyon était bloqué au Qatar, estime une source de la FAF, et c’est pourquoi il est resté là-bas, pour, ensuite, disputer un match avec son club, pour enfin se libérer et rejoindre le groupe hier à Annaba.

IL A RÉUSSI DEUX PASSES DÉCISIVES MERCREDI AVEC SON CLUB

Le moins que l’on puisse dire est que Nadir Belhadj est arrivé avec un moral au beau fixe. Et pour cause, le joueur a réussi un très bon match mercredi avec son club Assad, en réalisant une belle prestation, avec à la clé deux passes décisives. Le gaucher des Verts semble avoir retrouvé toute la plénitude de ses moyens, ce qui est de bon augure à la veille du match du Maroc.

C’EST PROBABLEMENT MESBAH QUI DÉBUTERA CONTRE LE MAROC

En dépit du fait que Nadir Belhadj ait retrouvé son niveau, il n’en demeure pas moins que sa participation au match du Maroc demain reste incertaine. En effet, Belhadj n’effectuera que deux séances d’entraînement avec le groupe, en raison du retard, alors que ses coéquipiers en ont effectué plus de cinq. C’est probablement Djamel Mesbah qui débutera le match de demain en tant que titulaire. A.T.

Pouvez-vous nous parler de votre retour en sélection ? Tout d’abord, il faut savoir que je n’ai jamais baissé les bras, au contraire, je savais que ce n’était qu’un petit passage, et voilà que je suis de retour. Désormais, on sait tous que ce n’est pas évident d’être convoqué en sélection, et c’est à mon tour de prouver que je ne suis pas là pour rien. Mon coach m’a fait confiance, et je dois être à la hauteur des attentes.

sur de petits détails. On ne peut pas savoir sur quoi va se jouer exactement un tel match. Ce sont des matches où chacun peut surprendre l’autre. De notre côté, nous avons l’avantage du terrain et aussi cette envie de renouer avec le succès, dont nous allons profiter pour glaner les trois points. Que pensez vous de la domiciliation du match au stade de Annaba ? Notre équipe a l’habitude de jouer dans ce stade. C’est un beau stade qui contient un nombre important de supporters. Il faut arrêter de spéculer sur la domiciliation de nos matchs, du moment qu’on joue dans notre pays, et ce, que ce soit à Annaba, Blida ou à Alger. Nous allons jouer devant nos fans, et c’est déjà un avantage précieux.

Justement, d’aucuns pensent que vous avez besoin d’un but pour vous libérer, après toutes les critiques dont vous avez fait l’objet… Ecoutez, les critiques font partie du football. Cependant, comme je l’ai déjà dit, les critiques doivent êtres fondées. Je suis conscient qu’il y a des gens qui ont été de ne pas avoir marqué de buts. Cela dit, que tout le monde sache que c’est le coach lui-même qui décide. Maintenant, je dois tout faire pour marquer contre le Maroc, je pense que ce sera une belle réponse à tous ceux qui doutent encore de moi. On vous sent encore plus déterminé que d’habitude… Il faut savoir que j’ai toujours été le même. Jouer pour l’Algérie, je suis toujours très motivé et volontaire. C’est vrai que je le suis encore plus aujourd’hui, pour la simple raison que ce match est très important, et chaque joueur veut contribuer au succès de toute l’équipe. Personnellement, je sens que ça va être mon match, et je veux marquer de mon empreinte ce derby du Maroc. N’avez-vous pas peur de subir d’autres critiques au cas où vous ne parvenez pas à marquer ? Comme je vous l’ai déjà dit, je veux marquer, et je ferai de mon mieux pour le faire, je suis très motivé, et je me sens en super forme. Maintenant, si je ne marque pas, ce ne sera pas la fin du monde, car le plus important est que l’équipe gagne ce match, peu

Ph : Maracana

04

importe celui qui marque, même si franchement, je veux marquer mon retour à la sélection, par un but, ou une contribution à une éventuelle victoire de mon équipe. A propos, comment se présente pour vous cette rencontre ? C’est un derby avant tout. Toutes les rencontres sont difficiles, surtoput quand il s’agit d’un derby, entre deux équipes qui se connaissent bien. Cela dit, il faut savoir que nous n’avons qu’un seul mot d’ordre, celui de battre le

L’ACTU DES VERTS EN IMAGE

Maroc, d’autant que nous n’avons pas encore gagné durant ces élimionatoires. Franchemement, je ne peux même pas imaginer une probable défaite dimanche, c’est vous dire que nous sommes très motivés pour réussir notre match inch’Allah. Le Maroc n’aura aucune chance devant notre volonté, et surtout le soutien de notre public qui sera d’un atout très considérable. Selon vous, sur quoi va se jouer ce match ? Ce genre de renecontres se jouent

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Un mot sur l’accueil que vous a réservé le public de Annaba… Franchement, ça nous fait chaud au cœur de voir tous ces gens venir nous soutenir de cette manière. C’est très important d’avoir le soutien de nos supporters, malgré le fait que nous ayons traversé une période assez difficile récemment. Ce public ne mérite pas d’être déçu, et on fera notre possible pour lui rendre la joie. Ne craignez-vous pas que le public exerce une pression sur vous le jour du match ? Franchement non. Au contraire, je sais que notre public est chaud, et assoiffé de victoire, mais je pense que cela est un avantage pour nous, contrairement aux Marocains, car ce sont eux qui auront la pression rien qu’en foulant la pelouse. Ce sera comme dans une guerre sur le terrain, c’est un match d’hommes, et notre public qui sera très nombreux certainement nous aidera‹ à être encore plus déterminés. Entretien réalisé par Amine Tirmane

Maracana N°1379— Samedi 26 Mars 2011

ÉQUIPE NATIONALE

BOUGHERRA OUT !

De nos envoyés spéciaux à Annaba : A. Moussi, A. Tirmane, A. A. Bara, A. Lahouel et M. Seba

IL A PASSÉ UNE ÉCHOGRAPHIE HIER g Par AMINE TIRMANE

Coup dur pour les Verts : finalement, le Magic déclare bel et bien forfait pour le choc de demain contre le Maroc.

E

n effet, on se rappelle que le joueur avait contracté une blessure avec son club lors du derby de Glasgow, puis a rejoint le groupe Algérie le lendemain, pour s’adresser à la presse mardi passé, en affirmant que ses chances de le voir débuter le match du Maroc étaient minimes. Madjid Bougherra a passé un test médical mardi matin, et nous avait déclaré qu’il fallait attendre 72 heures pour voir connaitre la vraie nature de sa blessure, car disait-il, s’il s’avérait par malheur d’une déchirure aux ischiojambiers, sa période de convalescence durerait pour longtemps. Hier matin, le meilleur défenseur d’Algérie a subi une échographie, les résultats n’ont pas été certes très claires, mais il s’avère que le joueur ne va pas prendre de risque, et déclare ainsi difficilement forfait pour le match de demain.

LES PRIX DES BILLETS AU MARCHÉ NOIR FLAMBENT, ALORS QUE LA SÉCURITÉ FAIT DÉFAUT À ANNABA !

Les annabis furieux contre les organisateurs

Des supporters des Verts de la ville de Annaba nous on interpelés dans les rues pour exprimer leur colère envers les organisateurs de cet événement dans leur ville. En effet, d’aucuns ont été surpris et frustrés en même temps du scénario de l’opération des ventes des billets. En effet, comme rapporté dans l’une de nos précédentes éditions, la vente des billets a tourné au drame, après que des jeunes voyous aient semé la pagaille avec toute sorte d’armes blanches pour avoir le maximum de billet à revendre au marché noir. D’autres parts, des Annabis ont manifesté aussi leur souci par rapport à l’organisation de cette rencontre très attendue, estimant qu’il y a pas de sécurité, après tout ce qui s’est passé ces derniers jours, alors que certains ne comptent même pas se déplacer au stade, pour cause d’insécurité.

3 000 à 4 000 DA le billet au marché noir

Ainsi donc, plusieurs milliers de supporters des Verts n’ont pas pu acheter leur billet d’accès au stade. Et pour cause, la direction du stade de Annaba a déclaré avoir vendu 45 000 tickets, alors que les supporters disent n’avoir pas pu se procurer ce fameux billet, en raison de la pagaille qui a eu lieu lors du premier et dernier jour de l’opération de vente des billets. Par ailleurs, ce qui est choquant, est le fait que les billets se vendent normalement devant les yeux des policiers dans les rues de la ville de Annaba. A. T.

Il s’est entraîné et a ressenti des douleurs

Madjid Bougherra s’est entraîné mercredi et jeudi, et a fait l’impasse sur la séance d’hier. C’est lors de la séance de jeudi que le Magic a ressenti des douleurs, une séance au cours de laquelle Bougui s’est entraîné en solo. Ainsi donc, c’est un vrai coup dur pour les Verts qui devront évoluer sans leur meilleur défenseur, d’autant que Bougherra est l’un des cadres de l’équipe nationale. Benchikha devra donc trouver une solution pour pallier l’absence du Magic, et c’est sans doute le sociétaire d’Ajaccio qui prendra sa place dans l’axe de la défense.

Serait-ce une guerre psychologique ?

Avec un peu de recul, on se rappelle que tout portait à croire que Madjid Boughrra allait déclarer forfait officiellement pour le choc de demain contre le Maroc. En effet, après avoir contracté une blessure avec son club lors du derby Rangers-Celtic, le Magic avait rejoint le groupe Algérie lundi passé. Ensuite, lors de la zone

mixte de mardi dernier, Bougherra s’est adressé à la presse pour évoquer sa blessure, tout en étant sûr de ne pouvoir jouer le match du Maroc, estimant que sa blessure pourrait s’avérer grave si par malheur les résultats du test médical effectué lundi matin prouvaient qu’il s’agissait bien d’une déchirure. Bougherra nous avait affirmé que c’était un peu compliqué, sachant que le médecin avait trouvé du sang, et que le résultat était difficile à connaitre, et qu’il fallait au moins 72 heurs pour être sûr. Des propos pessimistes du Magic, lequel a tout voulu dire que sa participation au match de demain était quasi incertaine. Cependant, le fait que le défenseur algérien ait réintégré le groupe prouve qu’il y a encore une chance le voir prendre sa place demain. Est-ce à dire que toute cette histoire pourrait faire partie de la fameuse guerre psychologique qui précède chaque grand match ? Car, il faut dire que l’équipe nationale n’est plus la même sans son meilleur joueur qui réalise un excellent parcours en Europe. A. T.

Belhadj est arrivé à 13H

N

adir Belhadj a finalement rejoint ses coéquipiers en début d’après midi d’hier. Le joueur est arrivé à l’aéroport de Annaba à 13h, et a été présent à la séance d’entraînement du soir au stade du 19-mai.

«Titulaire ou remplaçant, je suis prêt pour ce choc»

Le latéral gauche des Verts Nadir Belhadj est arrivé hier en début d’après midi en provenance du Qatar. Le joueur a donc quatre jours de retard par rapport à ses coéquipiers, ce qui nous mène à supposer sa non titularisation pour le match de demain. Interrogé à son arrivé à l’aéroport de Annaba, Belhadj estime que le plus important est que l’équipe nationale gagne, et affirme être prêt : «Je suis un peu fatigué après ce long voyage et après avoir joué mon dernier match avanth i e r . Cela dit,

il faut savoir que je suis là pour jouer, titulaire ou remplaçant, peu m’importe, le plus important est que l’équipe gagne. Maintenant si le coach fait appel à moi, je me tiens prêt, et je me mets à la disposition de mon équipe, car je suis très motivé pour faire un bon match lors de ce choc que j’attendais depuis longtemps». A. T.

L’ACTU DES VERTS EN IMAGE

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

05

Algérie

VS

Maroc

J-1

La chaîne marocaine «Alaoula» réalise un reportage sur l’ambiance à Annaba

La chaîne de télévision marocaine publique, «Alaoula» a réalisé un reportage hier dans les rues de la ville de Annaba. Les journalistes marocains ont filmé l’ambiance créée par les supporters des Verts dans les différentes rues populaires de la ville de Annaba.

Les arbitres malgaches sont arrivés hier

Le trio d’arbitrage malgache qui dirigera le choc de demain soir entre l’équipe nationale d’Algérie et celle du Maroc est arrivé hier. Les arbitres malgaches sont hébergés à l’hôtel Seybouse.

Yebda apte pour demain

Souffrant d’une diarrhée, le milieu de terrain Hassan Yebda a été transféré hier à l’hôpital. Cela dit, il s’avère que, fort heureusement, Hassan Yebda sera apte pour le match de demain.

06

Algérie

VS

Maroc

J-1

LA PRESSE MAROCAINE EN FORCE À ANNABA

Pas moins de 12 journalistes de différents organes de presse marocains se trouvent depuis mercredi passé dans la ville de Bône. Ils sont venus pour couvrir l’événement sportif qui aura lieu ce dimanche dans la soirée au stade du 19 Mai, entre les équipes algérienne et marocaine, pour le compte de la 3e journée Groupe D des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations.

ILS SONT HÉBERGÉS À L’HÔTEL MAJESTIC

Les journalistes du royaume chérifien, qui sont arrivés à Annaba mercredi passé, ont pris leurs quartiers dans un hôtel sis au centreville. La presse marocaine est hébergée dans l’établissement hôtelier Majestic, un lieu qui offre toutes les conditions et toutes les commodités pour un bon séjour.

Maracana N°1379— Samedi 26 Mars 2011

Les Marocains depuis hier à Annaba

ÉQUIPE NATIONALE

De nos envoyés spéciaux à Annaba : A. Moussi, A. Tirmane, A. A. Bara, A. Lahouel et M. Seba

Les Lions de l’Atlas, qui se trouvaient en regroupement depuis une semaine à Marrakech, sont arrivés hier à bord d’un vol spécial de la compagnie aérienne Royal Maroc, à Annaba. Les coéquipiers de Merouane Chamakh, qui se sont préparés dans de bonnes conditions sous la houlette d’Eric Gerets, sont, pour rappel, premiers du groupe D, aux cotés de la Centrafrique, avec dans leur compte quatre points, avec une victoire arrachée à Dar Es Salam contre la Tanzanie sur le score d’1 but à 0, et un match nul concédé à domicile devant leur co-leader, la Centrafrique. Les capés de Gerets affichent une

grande détermination et ne veulent en aucun cas rater ce rendez-vous, qui revêt une grande importance à leurs yeux.

Une délégation de 50 personnes

La délégation marocaine qui s’est déplacée en Algérie, plus précisément à Annaba, est forte de 50 personnes. C’est ce qu’a tenu à confirmer la chargée de la communication de la Fédération royale marocaine de football, Nouzha Ghatfa, à son homologue de la FAF. La délégation est com-

MALGRÉ QU’IL SOIT DÉCLARÉ OUT POUR CE MATCH

Youssouf Hadji est du voyage avec le groupe

Souffrant d’une blessure aux adducteurs, l’attaquant vedette de la sélection marocaine, l’un des rescapés de la génération de 2004 qui avait affronté l’Algérie en quart de finale en Coupe d’Afrique des Nations ayant eu lieu au stade M’hiri de Sfax, Youssouf Hadji, a déclaré forfait pour ce rendez-vous maghrébin qui aura lieu demain soir au stade du 19 Mai de Annaba. Le sociétaire de l’AS Nancy Lorraine, Youssouf Hadji, cet attaquant expérimenté, qui n’est pas concerné par ce match, a tenu tout de même à être présent au stage que ses coéquipiers ont effectué à Marrakech, et ce, afin de les soutenir et de les encourager, comme il a tenu d’ailleurs à le déclarer sur les ondes de la Radio Mars marocaine. Hadji, ce joueur d’expérience, considéré comme l’un des cadres de l’équipe des Lions de l’Atlas, est du voyage avec ses partenaires. Il fait partie de la délégation marocaine qui a rallié hier dans la soirée la ville de Bône. Par sa présence parmi le groupe, l’international marocain veut être d’un apport moral considérable pour ses coéquipiers, lesquels s’apprêtent à jouer un match important dans la course à la qualification à la prochaine édition de la coupe d’Afrique des Nations qui aura lieu en 2012, conjointement en Guinée équatoriale et au Gabon. Youssouf Hadji reste persuadé et même confiant que ses coéquipiers vont se transcender et réussir un bon match, avec à la clé un bon résultat qui leur permettra d’entrevoir la suite du parcours avec assurance. Ce joueur, qui ne sera pas sur le terrain, sera, comme il a tenu à le déclarer sur les ondes de la Radio Mars, un supporter parmi d’autres, qui va encourager et soutenir l’équipe à 200% afin qu’elle réussisse un résultat positif face aux Fennecs du désert. A. M.

posée de joueurs, de dirigeants, des staffs technique et médical et administratif. Les capés de Gerets s’entraîneront ce soir au stade 19 Mai La bande à Eric Gerets se contentera d’une seule séance d’entraînement qu’elle va effectuer ce soir à l’heure du match (20h15) au stade principal qui va abriter cette chaude empoignade qui va la mettre aux prises à son homologue algérienne demain soir. Les Boussoufa, Khardja, Chamakh et compagnie ont pris, pour rappel, leurs quartiers à l’hôtel Rym Djamil. A. M.

Chamakh, Boussoufa, Belhanda et Carcela, un quatuor à surveiller de près

La sélection marocaine est composée d’éléments de valeur et de qualité, qui sont capables de faire la différence à n’importe quel moment de la partie. Parmi ces joueurs, il y a la star Merouane Chamakh, le sociétaire du club anglais Arsenal. Cet élément d’expérience, qui fait partie des rescapés de la génération ayant affronté l’Algérie en 2004 en coupe d’Afrique des Nations qui a eu lieu en Tunisie, sera surveillé de plus près par les défenseurs algériens. Trois nouveaux joueurs de cette nouvelle génération, entre autres les attaquants M’Barek Boussoufa, le joueur d’Anderlecht, et Younes Belhanda, le pensionnaire de Montpellier, et le milieu offensif du Standard de Liège, Mehdi Carcela Gonzalez sont d’un niveau très élevé, et sont capables de contribuer à un résultat positif de la sélection marocaine. De toute façon, le coach des Lions de l’Atlas, Eric

Gerets, compte sur leurs services et ils seront certainement titularisés face aux Fennecs du désert pour apporter un plus à la ligne offensive et à l’entrejeu. Les défenseurs algériens, entres autres Anthar, Bougherra, Madjani, Mostefa et Mesbah sont appelés à faire très attention à ces quatre joueurs marocains, capables de les surprendre. La vigilance doit être de mise dans le camp algérien, et Abdelhak Benchikha a certainement averti ses joueurs et a déjà concocté un plan d’attaque pour contrer ces redoutables joueurs. Une chose est certaine, il y aura beaucoup de duels entre les défenseurs algériens et les attaquants marocains, et la partie va être serrée et très disputée de part et d’autre. La bataille sera ardue, et les joueurs se préparent chacun de son côté pour réussir son duel demain soir au stade 19 Mai de Annaba. A. M.

Ils ont affronté l’Algérie en 2004

Chamakh, Khardja, Alioui et Hadji sont les seuls rescapés de l’effectif des Lions de l’Atlas qui a donné la réplique il y a sept ans aux Fennecs du désert. Ces quatre joueurs ont tous les quatre pris part au dernier match ayant opposé les deux équipes il y a sept années au stade M’hiri de Sfax en 2004, en quart de finale de la CAN. Alors que la sélection algérienne, drivée à l’époque par Rabah Saâdane menait au score, Merouane Chamakh surgit comme un beau diable dans le temps mort de la partie, plus précisément à la 90’+4, pour remettre les pendules à l’heure. Mustapha Hadji, qui a remplacé son équipier Talal Al Karkouria, a réussi à donner l’avantage à son équipe à la 113’. Pour les deux autres, Khardja, ce dernier a dû céder sa place à son coéquipier Jamal Alioui. Eric Gerets peut donc compter sur ces joueurs qui ont assez d’expérience et qui peuvent bien contribuer à un résultat positif. Alors, au coach Benchikha de faire très attention et surtout de mettre en place un schéma tactique qui va permettre de surveiller de très près l’attaquant d’Arsenal, Merouane Chamakh, lequel peut faire la différence à n’importe quel moment de la rencontre. La vigilance doit être de mise du côté algérien. A. M.

L’ACTU DES VERTS EN IMAGE

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Maracana N°1379— Samedi 26 Mars 2011

ÉQUIPE NATIONALE

07

Algérie

VS LES ANCIENS EN PARLENT Maroc MEDDANE : «Ce sera difficile, mais je suis optimiste» J-1 De nos envoyés spéciaux à Annaba : A. Moussi, A. Tirmane, A. A. Bara, A. Lahouel et M. Seba

Profitant de notre passage au siège des Vert et Rouge, nous avons saisi l’occasion pour nous entretenir, brièvement, avec Hakim Meddane à propos des chances de l’EN, à la veille du match contre le Maroc : Comment voyez-vous donc ce match ? A vrai dire, ce sera un match difficile, car les deux équipes sont dans l’obligation de gagner, afin de se relancer pour la qualification. Avez-vous une idée sur le Maroc ? Le Maroc est une bonne équipe. Actuellement, les Marocains sont motivés pour revenir sur la scène continentale. Leur engouement populaire, ils l’ont eu de chez nous, lors de la Coupe du monde. Ne pensez-vous pas que le problème de cohésion sera un handicap pour les Verts ?

La majorité de nos joueurs est mondialiste. Ce sont des joueurs de qualité, et je pense que sur un match, comme celui-là, ils sont tous motivés et prêts à faire un grand match. Oui, vous voulez ajouter quelque chose ? Ce sera décisif pour nous. C’est un match où le calcul des points sera important, quant à la suite du parcours. Donc, nos joueurs vont se battre à fond. Même les statistiques montrent que nous avons souvent battu le Maroc. Un commentaire ? On ne peut pas prendre en considération cela. Si on n’est pas prêts, chez nous ou ailleurs, on risque de perdre le match. Je pense que c’est une question de préparation beaucoup plus. A vous de conclure … Je suis optimiste pour ce match et j’estime que l’engouement sera tel que nos joueurs vont faire le maximum pour l’emporter. A. Z.

MOHAMED BELKHIRA, INTERNATIONAL DES ANNÉES 80

«Il faut se méfier»

La présence du public sera déterminante. D’après ce que je lis et ce que j’entends à droite et à gauche, il semble que les deux formations sont sensiblement du même niveau. Il y aura donc l’avantage du terrain et du public. Je crois que les Algériens sont capables de se transcender, surtout que le public sera leur douzième homme et je ne pense pas qu’ils vont le décevoir. Je crois que l’apport des spectateurs sera déterminant».

SEBBAH BENYAGOUB, ENTRAÎNEURADJOINT DU MCO «Ça va se jouer sur des détails»

Communiqué de la FAF

A la veille du match Algérie-Maroc, la Fédération algérienne de football lance un appel aux supporteurs de l’équipe nationale, les invitant à faire preuve de civisme, de fair-play et de responsabilité à l’occasion de cette rencontre. Elle les prie notamment de respecter l’exécution des hymnes nationaux des deux pays, de s’abstenir d’utiliser des engins pyrotechniques (fumigènes ou feux de Bengale) dangereux pour les spectateurs et préjudiciables à l’équipe nationale qui risque une sanction de la part de la FIFA et de la CAF. Il convient également de s’abstenir de faire pénétrer des canettes, bouteilles ou tout autre type de projectiles et objet contendant. Il est demandé aux personnes ne disposant pas de billet de ne pas se rendre au stade du 19-Mai-1956 d’Annaba.

«C’EST UN MATCH DÉLICAT»

Habib Benkada, ex-attaquant international des années 70 L’ancien coéquipier de Betrouni en équipe nationale coule des jours heureux dans sa ville de Sig. Il est éloigné des terrains de football depuis bien longtemps, mais suit avec assiduité le parcours de son club de toujours, et bien entendu celui des équipes nationales, toutes catégories confondues, avec un intérêt prononcé pour celui de l’équipe «A». Il nous donne son avis sur le match de demain. «C’est un match très délicat pour notre sélection nationale. Elle est tenue impérativement à gagner et

c’est pourquoi elle aura une pression sur elle, au contraire des Marocains qui seront heureux de se contenter d’un match nul, en attendant le retour chez eux. C’est un match d’autant plus délicat que notre équipe nationale me paraît diminuée sur deux plans : celui de la préparation, qui n’a pas été celle qu’escomptait Benchikha et qui pénalise donc son travail sur le plan technico-tactique et sur la cohésion entre les joueurs, quand bien même ces derniers ont eu l’occasion de jouer ensemble.

Celui de la composante même de l’équipe puisque certains de ses cadres, comme Bougherra et Ziani relèvent de blessures et ne sont pas à 100% de leurs possibilités physiques. Maintenant, il ne faut pas être pessimiste car le football a ce côté merveilleux, qu’il est imprévisible. En plus, notre équipe nationale aura le soutien du public, totalement acquis à sa cause. Et ça me rappelle notre finale des jeux Méditerranéens en 1975, face à un onze de France qui nous était

L’ACTU DES VERTS EN IMAGE

supérieur sur le papier, mais qu’ion est arrivés à battre grâce à la volonté, le mental et l’appui du public. Je pense que nos joueurs devront avoir cet amour du drapeau, de la volonté à en revendre et de se dire qu’après tout, les Chamakh et consorts ne sont pas plus forts qu’eux. Je crois que ça va se jouer sur le plan psychologique et je souhaite de tout cœur aux nôtres de gagner avec une marge sécurisante avant d’aller les affronter chez eux.» M. T.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Les matchs entre les deux pays ont toujours eu un caractère particulier, tout comme avec les Tunisiens d’ailleurs et personne ne se fait de cadeaux. C’est l’esprit derby. A ce jour, c’est le Maroc qui a le dessus sur le plan des chiffres, mais il a toujours perdu ses matchs chez nous. En ce qui concerne la préparation, les Lions de l’atlas ont eu plus de temps de jeu que les nôtres, mais cela n’a pas une grande importance au final. C’est plutôt l’envie de gagner, l’esprit de sacrifice et la volonté qui pèseront dans la balance parce qu’au niveau technique de chacun des joueurs des deux camps, disons en gros qu’ils se valent tous. Je pense que les deux sélections partiront à égalité de chances, à nous de savoir profiter des moindres petits détails qui font la différence. Et n’oublions pas l’apport du public. Bien que je sois prudent de nature, je pense que nous ne pouvons que gagner, ce qui nous permettra de nous relancer dans ces éliminatoires et d’espérer nous qualifier ».

08

Les Mouloudéens sur le fil

Maracana N°1379— Samedi 26 Mars 2011

0 0

COUPE D’ALGÉRIE

FICHE TECHNIQUE

JSMB 0 - MCA 0 LeMCA qualifié au TAB 5-6 HUIS CLOS RESPECTÉ

Le huis clos infligé par la commission de discipline de la ligue à la JSMB a été bel et bien respecté par la direction du club béjaoui. En effet, la rencontre d’hier s’est déroulée sans la présence du public des deux équipes et seules les personnes autorisées par la réglementation en vigueur à y assister ont assisté aux déroulements des débats.

ZEDAM POUR LA PREMIÈRE FOIS REMPLAÇANT

Pour la première fois depuis le début de la compétition sous sa nouvelle forme professionnelle, le milieu de terrain du MCA, Hamza Zedam était sur la liste des remplaçants. Titulaire à part entière à l’ère de l’entraîneur français, Alain Michel, Zedam se retrouve pour la première fois sur le banc de touche avec l’arrivée de nouveau coach Zekri.

MAIZA TITULAIRE

Après hésitation sur son incorporation ou pas pour le compte du match d’hier qui a opposé son équipe au MCA, en raison de la blessure qu’il a contracté lors du dernier match contre l’ASO, Adel Maiz, a finalement pris part au match et s’est illustré comme à son habitude durant toute la rencontre.

Stade : Unité Maghrébine Affluence : huis clos Arbitres : Houasnia, Boulekrinet, Badache Avertissements : Zemmamouche (54’), Laref (57’), Boudbouda (105’), Bouchema (110’) (MCA). Zerdab (60’) (JSMB)

JSMB:

Chouieh, Megatli, Zafour,Belakhdar, Hamlaoui (Kacem 96’), Maiza, Maroci, N’djeng, Gasmi (Kadour 71’), Boucherit, Zerdab Entraîneur : Menad

MCA:

Zemmamouche, Besseghir, Babouche, Megherbi, Boudbouda, Koudri, Bouchema, Berramla (Douadi 60’), Mokdad, Laref (Hamrat 68’), Sofiane (Harkat 118’). Entraîneur : Zekri

L

a rencontre d’hier, qui a mis aux prises dans l’après midi au stade de l’Unité Maghrébine, la JSMB au MCA pour le compte du match retard des 8émes de finales de Dame coupe, s’est jouée à huis clos et ce, en raison de la sanction infligée par la ligue au club béjaoui après les incidents qui ont émaillé la rencontre JSMBUSMB. Le match était l’occasion pour les deux équipes de se racheter après leurs dernières mauvaises aventures. Défaite en championnat, pour la JSMB face à

l’ASO (0-2) et en la Ligue des champions d'Afrique de football pour le MCA sur le score sans appel de 4 à 1 face FC Dynamos. La première mi-temps a été, dans son ensemble, équilibrée entre les deux adversaires du jour, mais avec une légère domination des locaux qui, juste après le coupe d’envoi, ont failli ouvrir la arque par l’intermédiaire de Belakhdar d’un tir puissant qui oblige le portier Zemmamouche à étaler toute sa classe pour dégager le cuire en corner (1’). Sept minutes plus tard, Boucherit rate l’inratable lorsqu’il se retrouve seul face au gardien mouloudia, mais son tir passe à côté des bois. Les Mouloudéens ont essayé pour leur part de porter le danger dans le périmètre du gardien Chouiehe, mais le bon positionnement de la défense de la JSMB, n’a pas permis aux camarades de Besseghir d’être menaçants. Par la suite, le jeu se concentre au milieu de ter-

Zemmamouche, départ après le match à Annaba

Le portier du Mouloudia, Mohamed El Amine Zemmamouche a, juste après la fin du match, rejoint ses coéquipiers de l’équipe nationale qui se trouvent actuellement à Annaba et qui préparent la rencontre décisive de demain face à la redoutable équipe marocaine.

rain, avec des actions ratées de part et d’autre. Jusqu'à ce que le referee siffle la fin de la 1er mitemps sur le score de parité (0-0). Le niveau de jeu a considérablement baissé durant le second half, il a semblé que les derniers mauvais résultats enregistrés par les deux équipes refermant pourtant d’excellents joueurs, ont influé négativement sur leurs rendements. Sinon, comment expliquer le visage noir des 22 acteurs durant toute cette deuxième partie. Le jeu hasardeux a caractérisé le déroulement des débat et aucune action dangereuse n’a été enregistré dans les deux camps jusqu’à ce que M. Houasnia mette un terme aux débats. Les deux équipes passent ainsi aux prolon-

gations. La première période de cette prolongation n’a donné lieu à aucun changement au tableau d’affichage et les joueurs ont donné l’impression de baisser sur le plan physique. Il est vrai que l’arrêt de la compétition a beaucoup nui aux joueurs sur les plans du rythme et de la fraicheur physique. La deuxième période a été semblable à la précédente : des balles dans tous les sens et aucune efficacité, que se soit du côté de la JSMB que celui du MCA. Les 120 minutes s’achèvent sans changement notable, notamment coté score. Les deux formations ont du procéder aux tirs au but pour se départager et le dernier mot est revenu au MCA (5-6). A. Z.

ZEKRI entame «sa» révolution

Le nouvel entraîneur, Nour Eddine Zekri, après avoir évalué et constaté l’évolution du groupe de joueurs qu’il a eu sous la main lors du match de coupe d’Afrique face au Dynamos du Zimbabwé, n’a pas mis de gants pour fustiger les joueurs et remettre en cause le travail effectué par son prédécesseur Alain Michel et son adjoint Achouri. Hier, au stade de l’Unité Maghrébine, l’entraîneur Zekri a semble-t-il puni des joueurs qui étaient avant sa venue comme des titulaires indiscutables ; Zeddam, Herkat, l’axe central habituel, se sont retrouvé sur la banquette et Amroune et Attafen ne figurent même pas parmi les 18 joueurs portés sur la feuille d’arbitrage. Zekri a-t-il entamé «sa» révolution ?

LA FORMATION, PARLONS-EN ! S’il existe un club qui s’est engagé dans la formation, sans faire trop de calculs, c’est bel et bien, la JSMB.

E

t s’il existe des dirigeants qui s’y sont investis, c’est sans conteste les Béjaouis. En effet, Boualem Tiab et son équipe sont vivement imprégnés de ce projet de la formation et en font, de plus en plus, leur objectif primordial. En fait, l’académie de la JSMB est en train de prendre de l’ampleur et est devenue une réalité incontournable. Actuellement, l’effectif des éléments qui composent cette académie compte 200 enfants, toutes catégories confondues. Hakim Meddane, le cerveau de cette académie nous a déclaré : «Notre but, son démarrage, a été atteint. Maintenant, beaucoup reste à faire, notamment dans le choix…», avant d’ajouter : «nous avons démarré dans le cadre du sport et des études. Les enfants sont pris en charge par l’encadrement de la JSMB, à partir de 15h30, dès la fin des classes. Ceci dit, le joueur qui va intégrer l’académie doit avoir une moyenne égale ou supérieure à 12 dans ses études. Mais, jusqu’à présent, personne n’a réussi à avoir la moyenne éxxigée…». Sur le terrain, les choses avan-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

cent selon un programme tracé. C’est ainsi que pour la première fois, un tournoi hivernal de l’académie de la JSMB a été organisé en décembre dans la catégorie des U-13 (benjamins). Durant les vacances de printemps, les minimes ont participé au tournoi d’Oran, du 20 au 23 mars. Ils se sont inclinés face au MCA sur le score de 2 buts à 0, alors que face au RCK, les béjaouis ont obtenu le nul. Les benjamins, quant à eux, ont participé au tournoi de Bouira, le 21 mars et se sont classés en première position. Tout comme ils sont en train de participer au tournoi de Tablat, du 25 au 28 mars. Les poussins, par contre, participeront au tournoi d’Akbou, qui se déroulera le 31 mars prochain. C’est dire que les responsables, à ce niveau, ne ménagent aucun effort pour donner plus de maturité à cette académie et préparent déjà la relève de l’équipe «senior». Toujours est-il que le travail actuel qui est accompli, loin des projecteurs, prévoit, sans aucun doute, un lendemain meilleurs pour la JSMB. Rappelons que Hakim Meddane, manager général du club, chapeaute toute l’action de l’académie. Il travaille en collaboration avec Ghimouz Amine, chargé de la formation des U-20 et Saïd Benmouhoub. A. Z.

LIGUE 1

Ces BÉJAOUIS dont on parle !

C

onnu pour la richesse de ses éléments, l’effectif béjaoui semble être, ces derniers temps, hétérogène. Entre joueurs en forme et d’autres en méforme, les discussions vont bon train. Nous avons essayé de cerner quelques éléments qui sont de retour en forme, après un massage à vide et d’autres paraissant en baisse… Qu’on en juge :

* JOUEURS EN FORME :

Hamlaoui : la grande satisfaction … Egal à lui-même, Nassim Hamlaoui a retrouvé toute sa forme, et ce, après un passage à vide qui l’aura relégué au second plan. Sa participation sécurise, de plus en plus, le compartiment défensif et donne plus de liberté à Maïza, pour le laisser s’engouffrer dans les défenses adverses.

MAROCI : un travail de titan …

Le lutin béjaoui se remet, de mieux en mieux, et devient un atout important et, presque indispensable dans l’échiquier de Menad. Sa présence réconforte et donne plus de sécurité à l’équipe.

BOUCHERIT : joueur de qualité …

Même s’il vient de débuter sous les couleurs de la JSMB, il n’en demeure pas moins qu’il est d’un apport important pour les Vert et Rouge. Sa présence donne, déjà, plus de poids au milieu du terrain.

GASMI : intelligence et expérience …

Il n’inscrit pas beaucoup de buts, mais demeure un attaquant de grande qualité. Un joueur qui arrive à faire des brèches, permettant ainsi à ses camarades de marquer.

* JOUEURS EN BAISSE :

CEDRIC : n’arrive plus à s’imposer Un gardien qui, après une période faste, n’a pas cessé de dégringoler. SiMohamed n’arrive plus à faire l’unanimité autour de lui. Une chose est sûre, notre gardien n’est plus celui de la saison précédente.

Maracana N°1379— Samedi 26 Mars 2011

Bracci ne desserre par l’étau autour de Amrous M IL RÉCLAME SON INDEMNISATION AUPRÈS DE LA FIFA

ême en l’absence de réussite sportive et tous les malheurs d’ordre organisationnel, les problèmes financiers continuent de s’abattre sur le vieux club algérois, au point de ne plus permettre à l’équipe de sortir la tête de l’eau. Et comme cela ne suffit pas, la grande incertitude administrative en fait subir des misères à l’équipe qui a gagné le titre la saison passée et qui se retrouve obligée de se battre pour sa survie cette saison. Parmi tant de problèmes et de conflits financiers, les plaintes portées au niveau des tribunaux sont les principaux soucis que doivent affronter les responsables mouloudéens et qui nécessitent le plus grand intérêt de leur part s’ils ne veulent pas se retrouver coincés au niveau de la justice et risquer mêmes des poursuites fatales. Par ces soucis, on retrouvera celui enclenché par l’ancien entraîneur du Doyen, François Bracci, qui après avoir quitté le club, s’est vite précipité pour déposer une plainte contre le club pour réclamer sa régularisation. Ce dernier a multiplié les actions au niveau des tribunaux et de recourir récemment à la plus importante instance footballistique, la FIFA en l’occurrence. L’ancien coach du Club Africain aurait, selon notre source, obtenu gain de cause, puisque le tribunal de cette instance aurait appelé le Mouloudia d’Alger à payer la

somme de 106.000 euros à François Bracci dans un délai fixé, et à défaut de quoi le club passera à une sanction financière encore plus lourde. De ce fait, l’ancien coach du MCA ne compte pas pour autant lâcher l’équipe algéroise, même dans pareilles circonstances, ce qui ne manquera pas de compliquer encore davantage les souffrances des responsables mouloudéens qui doivent se débattre contre de multiples problèmes qui risquent d’enclencher la grande crise.

Achouri à Tiaret jusqu’à la fin de la saison

En fin de compte, il n’a pas fallu beaucoup de temps pour l’entraîneur adjoint d’Alain Michel et ex-entraîneur du MCA, Kamel Achouri, pour trouver un poste dans son domaine après avoir quitté le Doyen le 9 mars dernier. En effet, selon notre source, le natif de Batna vient de rejoindre la barre technique de la JSM Tiaret après avoir trouvé un accord avec les responsables de ce club afin d’intégrer le staff technique de la formation de la JSMT. Selon notre source, Kamel Achouri fera partie du staff déjà en place et il aura la mission de chapeauter le travail accompli en équipe A ainsi qu’en catégories et ce, jusqu’à la fin de la saison, sans pour autant signer un contrat ni une licence. S. M.

KACEM : que se passe-t-il ?

Il semble reculer de plus en plus. Certains estiment que cela est dû à une blessure, d’autres, à une fatigue. Toujours est-il que Kacem risque de perdre son poste de titulaire.

N’DJENG : le retour en force tarde à venir… Le Camerounais, après une période où il a trouvé toute sa verve, n’arrive plus à retrouver sa force d’antan. Et même s’il commence à marquer des buts, N’Djeng n’est plus ce qu’il était… Est-ce un simple passage à vide ?

* JOUEURS LÉSÉS :

DJEBARAT : quand la malchance sourit !

Tous n’arrivent pas à comprendre pourquoi Yacine Djebarat ne joue plus, et pourquoi Menad ne lui donne pas la chance de jouer. Pourtant, ce gardien en question estime qu’il est prêt à relever le défi et même à prouver à son entraîneur qu’il est ambitieux et capable. Est-ce un message vis-à-vis de Menad ? Tout porte à le croire. A. Z.

09

DERRAG FORCÉ AU REPOS POUR UNE SEMAINE sur le plan physique. Tout porte à croire qu’il sera dispensé pour ce rendez-vous du championnat afin d’être complètement guéri et prêt pour le match retour décisif contre le Dynamos FC, pour le compte de la Ligue des champions africaine, prévu le 3 avril prochain.

N’

ayant pas pu réintégrer le groupe à 100% avant ce match de la Coupe d’Algérie face à la JSMB, l’attaquant vedette du MCA, Mohamed Derrag, a été soumis par le staff médical du club d’éviter de jouer cette rencontre pour ne pas prendre de risque quant à sa blessure à la cuisse. Ainsi, l’enfant de Bou Ismaïl a été forcé au repos par le médecin du club et ce, pour une semaine, avant de retrouver ses camarades. De ce fait, l’ancien Canari devra encore patienter avant de savoir s’il peut jouer le prochain match de l’équipe contre l’ASK, prévu pour ce mardi, soit dans trois jours. Cela dépendra bien sûr de la réaction de sa blessure d’ici-là et son habilité à être prêt

Il ne veut plus prendre de risque

Contrairement aux matchs précédents où l’attaquant des Vert et Rouge, Mohamed Derrag aurait à chaque fois pris le risque en répondant présent à l’appel du coach, cette fois-ci, il a préféré faire preuve de patiente et de sagesse en faisant complètement l’impasse sur le match de coupe d’Algérie disputé hier au stade de l’Unité maghrébine contre la JSM Béjaïa. Pour rappel, le numéro 5 du MCA l’a déjà échappé bel lors du derby algérois contre l’USM Harrach suite à l’intervention musclée du défenseur Benabderahmane. Mais, ce n’était que partie remise puisque, quelques jours plus tard, il a dû quitter le terrain dès la 8e minute de jeu en contractant une nouvelle blessure à la cuisse lors du match en retard contre l’USM Blida joué à Chlef. Et pour revenir un peu plus en arrière, il faut signaler aussi que l’attaquant mouloudéen

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

avait contracté une vilaine blessure au genou lors d’un match amical de la sélection A’ contre le Mali à Koléa le mois de novembre dernier. Une nouvelle blessure qui allait éloigner l’international mouloudéen des terrains pour une longue durée. D’ailleurs, le Dr Zerguini est même allé à dire lors de sa conférence de presse animée le mois de décembre dernier, que c’était bel et bien la fin de saison pour Mohamed Derrag. Juste après, la Fédération algérienne de football avait pris l’initiative d’envoyer le joueur mouloudéen à la clinique qatari Aspeetar pour se soigner. Un mois et demi après, Derrag reprend le chemin de la compétition officielle lors du match aller de la Ligue des champions face au Real de Bangui (République centrafricaine). Il a même marqué un but lors du match retour à Rouiba en annonçant ainsi son grand retour. Mais comme la malédiction des blessures ne veut plus lâcher les joueurs du MCA cette saison, Derrag a rechuté une nouvelle fois. La bonne nouvelle est que l’attaquant préféré des supporters mouloudéens a repris du service et il a même promis d’effectuer son grand retour lors du prochain match de championnat contre l’AS Khroub.

LA TEMPÊTE ÉVITÉE DE JUSTESSE ENTRE ZEDDAM ET ZEKRI

La défaite enregistrée la semaine passée au Zimbabwe contre le Dynamos FC a fini par avoir des conséquences pesantes sur le quotidien de l’équipe mouloudéenne. En effet, en plus du score lourd qui vient de compromettre davantage les chances du Doyen de passer ce second tour de la Ligue des champions africaine, l’ambiance qui règne au sein du groupe des Vert et Rouge a fini par se dégrader et a failli déclencher une crise au sein même des troupes de Nouredinne Zekri. En effet, alors que chacun est allé de son avis pour jeter la responsabilité sur un autre quant à cette déroute à Harare, les déclarations du coach mouloudéen ainsi que les remaniements qu’il compte apporter à son équipe lors des prochaines sorties ont fini par avoir leur effet sur la solidarité du groupe. Ainsi, le défenseur central Zeddam ainsi que d’autres joueurs ont pris déjà le coup en étant ciblés par les changements de Nouredinne Zekri. L’enfant de Constantine, n’acceptant pas le fait d’assumer entièrement la responsabilité de cette lourde défaite, a fini par avoir une explication franche avec son coach concernant ce résultat ainsi que sur sa mise à l’écart du onze type du MCA. Après une discussion détaillée, tout est rentré à l’ordre entre le joueur et son coach, puisque la tempête a été évitée de justesse entre les deux hommes, puisque chacun a défendu son territoire ainsi que son point de vue. Cela n’empêchera pas Nouredinne Zekri à faire le grand turn-over au niveau de son équipe type en quête d’un réveil et d’une meilleure remobilisation de ses troupes pour aller chercher ce déclic tant attendu en championnat.

Maracana N°1379— Samedi 26 Mars 2011

Le Mouloudia plus que jamais SDF ! DOMICILIATION

g Par MOUNIR BENKRAMI

Le Doyen des clubs algériens n’arrive toujours pas à se débarrasser de son statut de SDF (sans domicile fixe) en continuant toujours à faire le tour des stades de la capitale et même, ceux des villes avoisinantes.

P

our l’anecdote, le Mouloudia est le seul club en Algérie à avoir fait le tour de pas moins de 10 stades au cours des 11 dernières années. Il est vrai que des équipes comme le NAHD et le Paradou AC ont également souffert de ce problème dernièrement, mais, la situation du Doyen diffère entièrement de celle de ces deux clubs algériens. Pourquoi ? C’est très simple : les Sang et Or et les Pacistes ont, au moins, un stade bien précis où s’entraîner, à savoir Zioui et le stade de Hydra. Le Mouloudia n’a rien ! Une évidence puisque ses dirigeants se cassent à chaque fois la tête pour «dénicher» un terrain d’entraînement et ce, malgré la convention faite avec la direction de l’OCO. Pour rappel, les Vert et Rouge ont déjà reçu leurs adversaires respectifs au 5-Juillet, Bologhine, Kouba, le 20-Août, Réghaïa, Chéraga, Rouiba et même Boumerdès. Mieux encore, les Mouloudéens se sont déjà entraînés au stade annexe du 5Juillet, à la caserne de Police de Hydra, la caserne de la Protection

civile de Dar El Beida, au stade de Chéraga, à Hydra, à Kouba, à Bologhine et aussi, à Rouiba. Alors, qui dit mieux ?! Il fait toutefois signaler que le « mérite» revient, en premier lieu, à toutes les directions précédentes qui n’ont jamais penser résoudre ce fameux problème de domiciliation en comptant à chaque fois sur le 5-Juillet, Bologhine et Rouiba. Aujourd’hui, les Mouloudéens ne peuvent même pas s’offrir le luxe de jouer là où il veulent pour des raisons et d’autres…

Les supporters exigent Bologhine et la direction veut le 5-Juillet

Au moment où tous les supporters du Mouloudia d’Alger sont unanimes à dire que le retour à Bologhine est la seule solution pour sauver une saison qui a tout l’air d’une saison décevante après tous les mauvais résultats concédés jusqu’à présent. La direction du club perçoit les choses sous un autre angle. En effet, puisque le premier responsable de la section

football, Omar Ghrib en l’occurrence, campe lui aussi sur sa décision en insistant sur le 5-Juillet. Mieux encore, la Ligue nationale de football voit de son côté, les choses autrement en programmant le prochain match de championnat contre l’AS Khroub prévu ce mardi 29 mars au stade de Rouiba. C’est pour dire que c’est toujours la confusion quant à ce fameux dossier de domiciliation. Cependant, une chose est sûre, les supporters du Vieux club algérois sont clairs, nets et précis : le retour à Bologhine ou le boycott continue… Une situation qui risque sérieusement de compliquer davantage une situation déjà compliquée et confuse. Du pain sur la planche pour les dirigeants des Vert et Rouge qui se retrouvent une nouvelle fois entre le marteau et l’enclume. D’ailleurs, un bras de fer intense se profile à l’horizon entre les fans mouloudéens et les responsables du club en sachant que les relations se sont déjà détériorées depuis l’entame de l’exercice en cours.

Les Usmistes hésitent pour Bologhine…

Comme il est déjà su, la direction du MC Alger a déjà prévu de jouer le match retour de la Champions League africaine contre le Dynamos FC de Harare au stade Omar-Hamadi (Bologhine). Mais jusqu’à l’heure actuelle, aucune réponse favorable n’est venue du camp de l’USM Alger. Il est vrai que le patron de la formation usmiste, Ali Haddad en l’occurrence, ne voit aucun inconvénient quant au retour du MCA à Bologhine, mais tout porte à croire que la grande majorité des membres du conseil d’administration sont contre cette idée. En d’autres termes, le retour du Doyen et de ses supporters à Bologhine ne fait aucunement l’unanimité au sein de l’équipe de Soustara. Malgré cela, les Mouloudéens et en particulier, les dirigeants, misent énormément sur l’appui très important de l’homme fort de l’USMA, Ali Haddad bien évidemment ! M. B.

ALI-HADJI : «Gagner pour oublier cette élimination»

g Entretien réalisé par ZOHEIR ZITOUNE

Ph : Maracana

DJEDIAT, CET ATOUT GAGNANT

De l’avis de tous, Djediat est l’une des cartes les plus gagnantes de Ighil. En effet, lors de son incorporation en seconde période, il a apporté un plus considérable à l’équipe en matière d’actions offensives qu’il a savamment orchestrées avec Messaoud, un joueur avec lequel il s’entend très bien. Il est vrai que son absence s’est fait ressentir face au MCS en coupe d’Algérie, mais, sachant que Ighil ne badine pas avec la discipline, il a préféré le suspendre que d’avoir une suite d’écarts disciplinaires saper la rigueur du groupe.

LIGUE 1

Ph : Maracana

10

À l’image de tout le groupe, AliHadji est déterminé à faire le maximum pour demeurer leader surtout que le titre reste un objectif unique et légitime.

L’élimination en coupe d’Algérie a déçu plus d’un à Chlef, un commentaire… Il faut avouer que c’est une élimination amère qu’on aurait pu éviter si on a su s’y faire en première période où nous avons été meilleurs. Il y a aussi le facteur chance qui n’a pas été de notre côté car même éreintés, on a pu relever la tête avant ce penalty. Enfin, jouer tant de matchs en une petite période n’est pas assez supportable et c’est peut-être la grande raison de notre ratage. Passons maintenant à cette victoire face à la JSMB… Je ne vous cache pas que tout le groupe était abattu par cette élimination mais il y aussi cette détermination qui était présente afin de se ressaisir face à la JSMB pour continuer son bonhomme de chemin en championnat qui reste notre seul objectif pour le moment. Heureusement que nous avons dépassé le cap sur le plan mental et avons su gérer la partie avec tous les moyens de notre côté. Ça était difficile quand même… Ça c’est sûr mais nous y étions obligés car une bonne suite en championnat dépendait d’un résultat positif face à la JSMB qui, plus est, l’un des poursuivants. Nous avons puisé dans nos ressources psychiques et le staff n’a pas été étranger à cette réussite en

ayant fait de son mieux pour ne pas exercer de pression sur le groupe. La victoire était méritée, n’estce pas ? Nous avons fait l’essentiel en cette partie en dominant notre adversaire et en l’asphyxiant. Notre pression a payé et même l’adversaire a reconnu cet état de fait. Je souhaite que ce soit de même durant l’avenir même si ce sera encore plus difficile étant donné que nous aurons à jouer des matches qui ressemblent à ceux de la coupe car on sera attendus d’un pied ferme par tous nos adversaires. A commencer par l’USMH…

Je ne vous le fais pas dire car cette équipe qu mérite tout le respect est capable du meilleur. Elle l’a prouvé tout au long de la saison. Nous allons nous y préparer comme il se doit pour ne pas revenir bredouilles d’ElHarrach. Le titre, qu’en dites-vous ? Je pense que même s’il est difficile d’en parler, il est de notre devoir de jouer nos chances à fond en mettant tous les atouts de notre côté surtout que nous n’avons que cela pour satisfaire nos supporters qui en rêvent plus que jamais. Propos recueillis par Z.Zitoun

GHERBI REFUSE L’OFFRE DE MEDOUAR

En fin de contrat, le joueur polyvalent de l’ASO, Sabri Gherbi, aurait refusé l’offre de Medouar quant à renouveler son contrat avec le club. En effet, la somme proposée par le boss chélifien n’a pas été du goût du joueur qui a préféré reporter les négociations puisque l’enfant de Relizane entend revoir sa prime de signature à la hausse surtout qu’il ne manque pas de qualités. On parle d’éventuels contacts avec des clubs mieux nantis qui auraient proposé des sommes lourdes. A suivre donc.

MEDOUAR SOUHAITE MAINTENIR LES JOUEURS EN FIN DE CONTRAT

Une dizaine de joueurs de l’ASO sont en fin de contrat et le premier responsable du club ne voudrait pas les voir évoluer sous d’autres cieux afin de maintenir l’homogénéité du groupe. A cet effet, des négociations avec certains d’entre eux auraient débuté en fin de semaine. Medouar qui mise sur une autre belle saison de l’équipe aurait eu l’accord de principe de l’entraîneur pour continuer l’aventure avec l’ASO, reste donc à Medouar de tenir le meilleur langage afin de réussir son pari.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

LIGUE 1

YACHIR : «JE GARDE ESPOIR DE JOUER CONTRE L’ASO»

L’avant-centre Sami Yachir qui souffre de douleurs aux adducteurs a été pris en charge par le staff médical à l’effet de lui prodiguer des soins intensifs en vue du match de mardi prochain face à l’ASO. «Je reste confiant quant à ma participation au match de l’ASO. Le staff médical fait un grand travail pour me remettre sur pied le jour du match. Je garde espoir pour aider mes coéquipiers à battre cette solide équipe de Chlef», nous a déclaré l’attaquant harrachi.

Maracana N°1379— Samedi 26 Mars 2011

… les joueurs se révoltent RECEVANT LEURS

g Par LOTFI SALHI

Il semblerait que le problème financier est la source de la colère des joueurs, qui, avant-hier en recevant leurs chèques, se sont révoltés et ont demandé à rencontrer le président Laïb afin de s’expliquer sur les montants reçus.

L

es joueurs ne semblent pas du tout satisfaits, car ces montants ne représentent que 15% de leur prime de signature. Avant le début de la rencontre amicale face au NAHD, les joueurs se sont réunis et ont délégué 3 joueurs qui ont longuement discuté avec l’entraîneur Charef. Après cette grogne des joueurs, l’équipe a reçu une véritable raclée face aux Nahdistes. Les joueurs ont donné l’impression d’être très touchés par ce problème financier: «Nous avions la tête ailleurs.

CHÈQUES

Nous n’étions pas concentrés sur ce match, mais beaucoup plus sur notre argent», nous déclare l’un des joueurs contestataire. L’entraîneur des gardiens, M’hamed Haniched, affirme pour sa part qu’«il ne faut pas se focaliser sur le résultat, car ce n’est qu’un match d’application». Cette mini-crise peut avoir d’’autres conséquences, selon notre source, car le staff technique n’avait pas été mis au courant de cette opération de l’administration du club.

Le staff technique menace

L’entraîneur en chef, Boualem Charef, ses adjoint, Benomar, Bechouche et Haniched, n’ont pas manqué de manifester leur colère après cette histoire d’argent. Selon toujours notre source, le staff technique n’est pas satisfait de l’administration et il compte s’adresser à la direction du club, pour le paiement de leurs arriérés, qui sont de l’ordre de 3 mois de salaire. L. S.

HANICHED : «Nous ne pouvons plus continuer…»

Peut-on savoir quelles sont ces

Gaouaoui ménagé

Le gardien de but, Gaouaoui Lounès qui avait besoin de repos après les efforts fournis lors des deux dernières rencontres livrées face au MCA et le MCO, le coach blidéen l’a ménagé pour cette rencontre amicale livrée par l’USMB face à Médéa pour donner ainsi une occasion aux gardiens Boukacem et Khelladi d’avoir un peu plus de temps de jeu. Gaouaoui s’est contenté de faire quelques tours de piste aux côtés de ses camarades Chebira et Oussad.

Defnoun blessé

Lors de la rencontre amicale OM-USMB disputée jeudi dernier à Médéa, le défenseur axial Defnoun Mahdi, s’est blessé à la tête à la 20’ de jeu, suite à un choc avec un adversaire, ce qui a nécessité la pose de deux pointes de suture. Le kiné Benarbia nous dira : «cette blessure est sans gravité, le joueur Defnoun pourra reprendre le travail à la reprise (aujourd’hui) avec ses coéquipiers qui auront à préparer le match de ce mardi contre le CABBA.

Justement sur le plan financier, vous staff technique, avez-vous reçu vos chèques ? Non. Nous n’avons rien compris à ce manège de l’administration et je pense que les choses doivent changer dans le bon sens, car cela ne peut plus durer. Nous attendant le retour du président Laïb pour mettre les choses au clair. Entretien réalisé par Lotfi S.

L

MATCH AMICAL FACE À LA GARDE RÉPUBLICAINE

Les harrachis, en l’absence des Médéens qui devaient leur donner la réplique, ont rencontré l’équipe de la garde républicaine. Cette rencontre s’est déroulée dans l’après midi de jeudi et elle s’est soldée par le score fleuve du 8 buts à 2 en faveur des camarades de Yachir.

REPRISE AUJOURD’HUI

BENNAI ET BENAYACH EN SOLO

Ph : Maracana

Un mot sur la défaite en amical face au NAHD ? Ce n’est qu’un match amical et le résultat importe peu. C’est un match d’application et de correction, mais aussi qui nous permet de tourner l’effectif. Ce match s’est joué dans des conditions particulières.

conditions ? Il s’agit d’un problème financier qui a démobilisé le groupe. En recevant leurs chèques, les joueurs n’étaient pas contents et les répercussions ont eu lieu lors de cette rencontre amicale.

Les joueurs Bennai et Benayach qui reviennent de blessures se contentent de tours de pistes. Un travail spécifique et en solo leur a été prescrit par le staff médical en collaboration avec le staff technique.

Un bon test pour Blida

Les harrachis, qui ont disputé jeudi deux rencontres amicales face au NAHD en matinée et l’équipe de la garde républicaine dans l’après midi, ont bénéficié d’une journée de repos, hier et reprendront le entraînements aujourd’hui.

EN AMICAL, O. MÉDÉA 2 - USMB 2

g Par SAMI MEKHLOUFI

a formation blidéenne a disputé avant-hier un match amical face à l’Olympique de Médéa au stade Immam Lyès . La rencontre s’est achevée sur le score de parité de 2 à 2. Et ce, n dépit de l’absence de plusieurs joueurs dont Chebira, Yaghni, Oussad et Aliouane, blessés, Gaouaoui ménagé par le coach et des trois jeunes Hamia, Khiter, Mokhtari retenus en équipe des U20 qui a disputée hier les 1/4 de finale de la coupe d’Algérie face au GCR Mascara. Cette rencontre a servi de bon test pour les Vert et Blanc pour s’habituer à cette pelouse où ils pourront retrouver leurs repères facilement mardi prochain face au CABBA pour le compte de la 17e journée de championnat de la ligue 1. Et cela a permis aussi aux nouvelles recrues Benemra, Rouag, Lanceur et Illoul de retrouver l’homogénéité et la cohésion aux côtés de Zemmouchi, Harazi et autres Djemaouni. La première mitemps de cette joute amicale a été à

CHEBIRA ET OUSSAD EN SOLO

TOURS DE PISTE POUR CHEBIRA ET OUSSAD

Au moment où leurs camarades disputés le match face à l’OMédéa, les deux latéraux Chebira et Oussad qui reviennent de blessures contractées lors des précédentes rencontres de championnat, se sont contentés de tours de piste.

IFTICÈNE NOUVEL ENTRAÎNEUR

Ph : Maracana

L’assistant de Charef et entraîneur des gardiens, M’hamed Haniched, est dans tous ses états. Il déclare que la direction du club doit faire beaucoup d’effort pour régler ce problème récurrent d’argent.

11

l’avantage des Blidéens qui ont secoué les filets d’Ould Mata à deux reprises ; les réalisations de l’USMB ont été l’œuvre de Harazi et Belkheir. En seconde période, le coach Abdelaziz a procédé à plusieurs changements en incorporant les juniors Khelladi, Dardib, Bouchakour, Sibasi et Misraoui. Ce qui a permis à l’équipe de l’OM de réduire l’écart par Meghoufel et rétablir l’écart par Meghoufel et rétablir l’équilibre par Belatrèche sur penalty. Dans l’ensemble, l’équipe de l’OMédéa a servi de bon sparring-partner aux camarades de Gaouaoui qui

préparent leur prochaine rencontre de championnat contre le CABBA, mardi, sur cette même pelouse du stade Immam Lyès de Médéa. T. A.

L’ÉQUIPE ALIGNÉE EN 1ÈRE MI-TEMPS : Boukacem, Lanceur, Defnoun, Zemmouchi, Harazi, Belloucif, Benemra, Rouag, Illoul, Belkheïr et Djemaouni. Entraîneurs : Abdelaziz et Saâdaoui.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Le coach Ifticen Younès contacter pour prendre les rênes techniques de l’USMB, à trouver rapidement un accord avec le boss blidéen et a assisté à la rencontre amicale OM-USMB,jouée jeudi dernier à Médéa. Le nouveau patron des Vert et Blanc devra commencer aujourd’hui le travail avec les camarades de Gaouaoui dans la matinée au stade d’Oued El Alleug, en prévision de préparer la prochaine rencontre de championnat (17’ j) face au CABBA, qui aura lieu ce mardi au stade Immam Lyès de Médéa à 14h30.

12

LIGUE 1

Maracana N°1379— Samedi 26 Mars 2011

LA DERNIÈRE LIGNE DROITE AVANT LE MCO A J-3 DU MATCH FACE AUX HAMRAOUA

REPRISE AUJOURD’HUI À 16H

Après une journée de repos accordé par le staff technique du club, les joueurs kabyles sont appelés à reprendre le chemin des entraînements aujourd’hui dans l’après-midi, à 16h au stade du 1erNovembre de Tizi Ouzou, et ce, afin de préparer en conséquence les deux prochains rendez-vous, soit en championnat ainsi que le match retour de la coupe de la CAF, face au FC Tevragh Zeina, qui aura lieu le 2 avril prochain à Nouakchott.

Lundi dernier, les partenaires de Nassim Oussalah ont repris le chemin de la préparation avec en point de mire cette fois-ci, le deuxième match de la seconde manche de la compétition, devant le MC Oran, à domicile.

A

quelques encablures seulement de cette rencontre qui se déroulera dans l’après-midi sur la pelouse du stade du 1erNovembre de Tizi Ouzou, mardi prochain à partir de 14h, les Jaune et Vert de la JSK se préparent en conséquence pour relever le défi en débutant cette phase retour du championnat sur une bonne note. Pour le moment, les capés de Belhout se concentrent sur le match de ce mardi à domicile, une rencontre qui s’annonce, d’ores et déjà, difficile. A cet effet, les Kabyles veulent à tout prix récolter les trois points de cette rencontre face au MC Oran, surtout que le match se jouera chez eux. Les Jaune et Vert ne veulent surtout pas rater cette occasion, non seulement de gagner cette rencontre et s’offrir les trois points, mais aussi aller en Mauritanie avec un moral gonflé à bloc et afficher ainsi leurs ambitions dès le départ pour ne pas se faire distancer et récupérer leur place sur le podium. Les responsables de la JSK ont mis tous les moyens à la disposition des joueurs. Les membres du staff technique ont fait de leur mieux pour assurer une bonne préparation durant cette semaine. Ils comptent sur l’état d’esprit qui règne au sein du groupe qui semble très motivé à réussir sa mission ce mardi face aux Oranais. Tout le monde à la JSK pense déjà au match face au MCO et les supporters, qui sont satisfaits de la préparation de leur équipe durant cette période de trêve, attendent toutefois une réaction positive de leur équipe en championnat et rêvent aussi d’une autre victoire. Les joueurs pour leur part ont promis de tout faire pour enregistrer un autre succès.

Khellili, Ziti et Amada de retour demain

Ces trois éléments internationaux Espoirs, en l’occurrence le latéral droit, Mohamed Khoutir Ziti, l’axial, Sofiane Khellili et le Malgache, Ibrahim Samuel Amada sont appelés à disputé le match contre la sélection de Madagascar, qui est prévu aujourd’hui à 16h, au stade de Dar El Beida. En effet, ces trois joueurs de la JSK devront retrouver leur équipe demain dimanche, et ce, afin de préparer avec le reste du groupe, le prochain rendez-vous en championnat qui les opposera au MC Oran, à domicile et devant leurs supporters.

Le coach remobilise ses troupes

Pour ne pas prendre ce match qui entre dans le cadre de la deuxième journée de la phase retour du championnat, contre le MC Oran, pour un match capital, Belhout a déclaré que cette équipe du MCO, qui s’est bien préparée elle aussi cet hiver, n’est pas un ogre, mais que cette rencontre reste très importante et qu’il ne faut pas avoir peur de ce match. Il faut juste travailler sérieusement. C’est le message du coach qui ne veut surtout pas mettre de pression inutile sur les épaules de ses joueurs afin qu’ils abordent ce prochain duel à l’aise. Les coéquipiers du gardien Malik Asselah ont compris le message de leur coach et travaillent dur pour réussir le pari. Il faut croire que même si la tâche s’annonce délicate devant une équipe qui ne lâchera pas aussi facilement que ça et qui viendra à Tizi Ouzou pour chercher au moins le point du nul, les Kabyles sont décidés à débuter cette seconde manche du championnat. La direction aussi réconforte, quand elle peut, sa troupe. Direction et staff technique se mobilisent pour que leur équipe confirme sa bonne santé et garde

Ph : Maracana

Depuis qu’ils ont repris le chemin des entraînements, lundi dernier, juste après le match aller du premier tour de la Coupe de la CAF, face au FC Tevragh Zeina de la Mauritanie, les Jaune et Vert qui ont effectué la dernière séance de la semaine celle d’avant-hier au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, Belhout à décidé d’accorder à ses poulains une journée de repos, celle d’hier vendredi afin qu’ils puissent récupérer des efforts fournis durant la semaine qui a été bien chargée.

g Par SAÏD ABERKANE

cette dynamique qui anime le groupe, et remporter ainsi cette rencontre face au MCO qui ne se déplacera pas à Tizi Ouzou pour faire du tourisme, mais dans le but de retourner à Oran avec un bon résultat dans ses bagages.

Désormais, tous les joueurs sont concernés

Les changements opérés par Belhout, notamment lors des dernières journées du championnat, ont créé, faut-il le dire, une certaine concurrence entre les joueurs, même chez les plus jeunes d’entre eux qui attendent toujours leur chance. Et pour la concentration de tous ses éléments, Belhout ne divulguait jamais aucune information ni allusion. Ce dernier entretient le suspense jusqu’au jour du match et ce, pour pousser tout le monde sans exception à redoubler d’efforts pour espérer jouer. Donc, il faut toujours s’attendre à une équipe remaniée. Car face à la forme qu’affichent les joueurs et l’obligation de faire tourner son effectif, non seulement pour donner leur chance à tout le monde mais aussi pour pallier l’absence de quelques joueurs, à l’image de Belkalem, en attendant Yahia

Chérif, qui a reçu un coup, lors du dernier match face au FC Tevragh Zeina de la Mauritanie, dans le cadre du match aller du premier tour, il faut toujours s’attendre à voir une JSK new-look et Belhout travaille dans ce sens. Déjà, cela était visible lors des dernières rencontres. Et ce n’est pas tout, car le coach kabyle compte encore opérer des petites retouches sur son onze de départ pour cette rencontre face au MC Oran.

La victoire est importante

La JSK se retrouve face à une très bonne chose pour remonter au classement général du championnat. En effet, les Kabyles vont devoir se produire deux fois d’affilée au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou face au MCO et au CABBA. S’ils arrivent à faire le plein au cours de ces deux rencontres, les Jaune et Vert engrangeront six points ce qui leur permettra de retrouver le podium. Ce calendrier favorable est en train de motiver, à plus d’un titre, les joueurs qui, pour leur part,, souhaitent prendre ces six points afin de faire un grand pas vers une meilleure place au championnat. S. A.

BELHOUT VEUT QUE SES JOUEURS PRENNENT LEURS RESPONSABILITÉS…

L

e coach kabyle ne veut pas minimiser la tâche qui attend ses joueurs. Celle-ci sera compliquée devant une bonne équipe du MC Oran dont le classement, nous a-t-il dit ne reflète pas totalement sa valeur. Pour ce qui est des solutions qu’auront à trouver ses joueurs pour pallier leur manque d’efficacité, Belhout expliquera que ses poulains auront à faire preuve de vivacité et surtout de concentration devant les buts, ainsi que de détermination. Ils auront à gagner des duels et cela dans toutes les zones du jeu. Cela demandera une grande dépense d’énergie, mais ce ne sera qu’à ce prix qu’ils réaliseront un très bon résultat.

…et restent concentrés

Pour ce qui est de la façon avec laquelle son équipe doit aborder ce match, l’entraîneur en chef de la JSK refusera de dévoiler la stratégie qu’il aura à aborder mais il précisera qu’il veut voir ses baroudeurs mordre dans le ballon et surtout qu’ils soient à cent pour cent dans leur match. La moindre seconde de déconcentration peut leur coûter très cher, car il considère que ce match est, quelque part, un tournant et il ne s’agit pas de passer à côté. Pour cela, les joueurs auront à prendre des initiatives personnelles quand l’opportunité se présente. S. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ph : Maracana

HIER REPOS

LIGUE 1

13

Maracana N°1379— Samedi 26 Mars 2011

L’INFERMERIE AU COMPLET

U

n souci qui n’a pas laissé indifférents les entraîneurs de l’équipe de Laâqiba, lesquels n’arrivent pas à comprendre quelles sont vraiment les raisons de ses défections répétées. L’entraîneur

DU MATCH CONTRE LE

MCEE

Ph : Maracana

g Par HILLAL AÏT BENALI Il semble que le problème des blessés perdure au CRB durant cette phase retour du championnat national. En effet, depuis la reprise de la compétition, le Chabab n’a pas joué le moindre match avec un effectif au complet, ou autrement dit, le staff technique n’a pas eu le loisir d’incorporer son équipe type et ce, en raison justement de ces blessures qui touchent les joueurs pratiquement à chaque fin de match et ou fin de séance d’entraînement.

A J-3

en chef, Angel Miguel Gamondi, s’est d’ailleurs arrêté récemment sur ce sujet en déclarant ce que suit : « … en toute sincérité, je n’arrive pas à comprendre comment les joueurs se blessent de telle sorte ? À chaque fois, un autre cas s’ajoute à l’infirmerie. Par exemple, l’attaquant Youcef Saibi s’est entraîné le plus normalement avec ses coéquipiers et à la veille du match contre le MCS, il

Entraînement hier Aïn à Benian…

Les Rouge et Blanc du CRB qui poursuivent la préparation du prochain match comptant pour la 17éme journée, la deuxième de la phase retour du championnat national qui les mettra aux prise contre le MCEE à Eulma, ont effectué hier dans la matinée au environ de 10h une séance d’entraînement à l’Institut des sports d’Aïn Benian. Le staff technique continue toujours d’axer son travail sur des exercices technico-tactique et plus précisément sur des exercices d’efficacité devant le but afin de faire la lumière sur l’inefficacité de l’attaque et surprendre les Eulmis dans leur fief.

… et Aujourd’hui à BenAknoun

Pour la journée d’aujourd’hui, le staff technique a programmé la séance d’entraînement au stade de cercle militaire de Ben Aknoun. Les entraîneurs ont choisi ces deux sites (Ain Benian et Ben Aknoun) du fait qu’ils sont équipés de terrain gazonnés et ce, pour que les joueurs s’acclimatent, car la pelouse du stade Messsaoud Zougar où se déroulera le prochain match est aussi en gazon naturel. H. A. B.

me déclare qu’il est blessé et ne peut pas prendre part à cette rencontre…» déclare le coach à la fin du dernier match joué par son équipe. Dans ce cas de figure, certaines interrogations méritent d’être posées : qui n’accompli pas sa tâche ? Est-ce le staff médical qui ne soigne pas convenablement les joueurs ? Est-ce c’est la charge des entraînements à laquelle les camarades de Nassim Ousserir ne sont pas habitués ? Ou, peut-être, à la programmation de la ligue qui casse à chaque fois le rythme de l’équipe ? Dans tous les cas, il y a quelque part une faille et les efforts doivent être consentis pour mettre un terme à ce problème qui commence à prendre de l’ampleur.

Rebih et Herida s’ajoutent à la liste

Il ne manquait plus que cela pour le CRB. Deux autre joueurs se sont ajoutés à la liste des blessés et rejoignent ainsi l’infirmerie du club. Il s’agit du défenseur, Mohamed Herida et du milieu de terrain offensif, Boubeker Rebih. Les deux joueurs cités ont ressenti des douleurs jeudi passé lors de la séance d’entraînement et ont été contraints d’écourter celle-ci. Il faut dire que la défection de ces deux éléments arrive au mauvais moment car, elle vient chambouler les calculs du coach Gamondi et ce, à quelques jours seulement du match contre les Eulmis sur le terrain de ce dernier. H. A. B.

HERIDA EN TENUE DE VILLE

Le défenseur Mohamed Herida ne s’est pas entraîné hier avec ses coéquipiers. Le jouer en question s’est présenté hier à l’institut des sports d’Ain Benian en tenue de ville. Le joueur, qui s’est blessé lors de la séance d’entraînement de jeudi passé, n’a pas pu prendre part à la séance d’hier à l’instar de ses camarades ; il devra attendre l’avis de médecin qui lui permettra ou pas de prendre part au prochain entraînement.

TRAVAIL EN SOLO POUR MAMERI, BENALDJIA ET SLIMANI

Les trois joueurs, Mameri, Benaldjia et Slimani se sont contentés hier d’effectuer seulement quelques tours de piste. Il faut rappeler que tous les trois sont blessés et leur incorporation mardi prochain contre le MCEE est incertaine pour l’instant. Le staff technique souhaitera voir le trio se remet sur pied le plus vite possible et ce, afin de les mettre sur sa feuille de match et comptera sur eux mardi prochain à l’occasion du match contre le MCEE.

«Nous avons besoin de notre public»

MAHFOUDI :

Tout d’abord, comment s’est déroulée la reprise des entraînements mardi ? Comme d’habitude, nous avons repris le travail dans de bonnes conditions. Même sur le plan physique, nous avons bien récupéré après les deux jours de repos qui nous ont permis de décompresser et de revenir avec une grande détermination à tout donner pour enchaîner avec d’autres résultats positifs, après notre victoire face à l'USMH. Ce qui veut dire que le MCEE se prépare pour la suite du parcours... Oui, et même si nous n’avons pas joué ce week-end, on doit se préparer pour le reste du championnat. Nous nous avons saisi l’occasion de cette petite pause pour disputer une rencontre amicale et rester ainsi compétitifs. Ce mardi, vous recevez le CRB ; comment se présente cette rencontre ? C’est un match très important pour

nous car après notre dernier bon résultat réalisé à domicile, nous sommes obligés de confirmer. La venue du CRB sera l’occasion de prendre trois précieux points même si le match ne sera pas facile.

Donc, la victoire est impérative... Absolument ! Il ne faut pas oublier que nous n’avons pas encore définitivement assuré notre maintien. Le moindre faux pas à domicile est à éviter, nous sommes motivés et nous avons la rage de vaincre, surtout que nos supporters vont nous pousser vers la victoire qui traduira notre bonne santé et confirmera notre dernière

large victoire à domicile face à l'USMH.

3 MILLIARD DANS LES CAISSES

Les supporters attendent beaucoup de vous… la réception du CRB sera un moment très important et nous sommes conscients de la tâche qui nous attend sur le terrain. Le match ne sera pas facile et notre équipe aura besoin du soutien de ses supporters. Oui, le public attend beaucoup de nous et nous, nous attendons de lui sa présence pour nous booster à aller chercher les trois points de la victoire. Y. M.

LES BLESSÉS ONT REPRIS

Absents depuis la séance de reprise effectuer mardi dernier , les Messailli , Bouaraba , Boutriq et Belhadj ont repris hier matin les entrainements avec le reste de groupe pour être prête pour le prochain match face au CRB, qui se déroulera mardi prochain au stade Messaoud Zeggar dans le cadre de la 18 eme journée de championnat ligue 1.

LES JUNIORS QUALIFIÉS

Les juniors de MCEE, qui ont battue hier, la formation de l'USM Annaba , dans le cadre des 1/4 de finale de la coupe d'Algérie sur le score de deux buts a 1, au stade abed hamdani au khroub , sont qualifier pour les demifinales de la cher dame .

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ph : Maracana

g Entretien réalisé par YASSER MALKI

Lors de la cérémonie organisée jeudi soir à l'hôtel rif par l'APC d'Eulma sous le patronage de monsieur le wali Abdelkader zouk , en l'honneur de la formation locale , les caisses de MCEE vont être renflouées dans les prochains jours par une important montant de trois milliards ( 2 milliard de la wilaya + 1 milliard de l'APC d'Eulma). cette somme sera une bouffée d'oxygène pour la direction de club , pour servir les besoins de club et payez la seconde partie de la prime des signatures des joueurs.

14

LIGUE 1

Défier la JSK à Tizi même ! Maracana N°1379— Samedi 26 Mars 2011

g Par MILOUD TOUADJINE

E

Cherif El Ouazzani-Kechamli, ce n’est pas encore la lune de miel

n effet, le match amical contre une bonne équipe de la Ligue 2, l’USM Bel-Abbès, les Hamraoui ont été, encore une fois, incapables d’extérioriser leurs capacités, se contentant de gérer petitement un match qui était largement à leur portée.

Les rapports entre l’ex-capitaine des Hamraoua et son entraîneur ne sont pas encore au beau fixe. Kada Kechamli continue à s’entraîner comme d’habitude, parlant très peu sur le terrain et en dehors et Cherif El Ouazzani continue de son côté à être taciturne, comme à son habitude. Certains spéculaient sur le retour de Kada dans l’axe central de la défense, à l’occasion du déplacement à Tizi Ouzou, mais au vu de la séance du jeudi et surtout du match amical face à l’USMBA, il est peu probable que ce retour s’effectue mardi prochain.

Les remplaçants d’abord

Comme à son habitude, Cherif El Ouazzani a fait jouer en première mitemps les éléments qui n’ont pas participé au dernier match de championnat et les éternels remplaçants, à l’image d’Akram, Benatia, Kechamli, Boukessassa (qui n’a évolué que quelques petites minutes devant Blida), et El Bahari entre autres. Ces deux derniers joueurs ont été les buteurs qui ont permis au Mouloudia de mener par 2 buts à 1 jusqu’à la pause. En deuxième période, le coach en chef commença à faire sa série de remplacements afin de permettre à un maximum de joueurs de participer à cette joute d’entraînement, parmi lesquels le gardien Ouamane, Seddik Berradja (absent face à l’USMB pour cause de suspension). Ce dernier donne l’avantage sur penalty aux locaux, après que les visiteurs eurent marqué leur 2e but au courant de la seconde mi-temps. A l’arrivée une petite victoire qui laisse planer le doute dans l’esprit des supporters présents au stade Zabana, quant à un résultat positif de leur équipe à Tizi Ouzou.

Fellah en coup de vent…

L’excellent gardien de but du MCO, Fellah Ahmed, n’en peut plus d’attendre le bon vouloir de la direction du club pour le régulariser. Soumis à une rude concurrence avec El Ghoul et Ouamane, l’ex-portier du CRB fait le maximum pour être toujours dans une forme optimale, mais ses problèmes financiers ne lui laissent plus la possibilité de travailler dans la sérénité. «Je suis l’un des joueurs qui n’ont pas encore été régularisés entièrement. Je ne joue pas constamment pour prétendre avoir les primes qui me permettraient de voir venir. J’ai de

gros problèmes financiers et psychologiquement je ne peux pas travailler dans la sérénité. Le président doit comprendre cela. Je pense ne revenir au club qu’une fois avoir reçu mon dû». Rappelons que Fellah n’a joué que 7 matchs de championnat jusque-là.

... Benatia veut son argent

Le milieu récupérateur, qui a été absent depuis la veille de la trêve hivernale, pour blessure, vient de reprendre à l’occasion du match amical contre Belabbès. Majid n’a

Cherif El Ouazzani ne veut pas parler à la presse

Sitôt le match amical terminé, l’entraîneur en chef a filé vers sa voiture, sans regarder derrière lui, sachant pertinemment que quelques confrères le suivaient au pas de course pour lui soutirer quelques informations. Cette manière d’opérer de l’ex-demi du MCO des années 80, est de mise à chaque fois que la formation connaît des problèmes. Par contre, il n’hésite pas à répondre aux questions, par téléphone, à certains confrères privilégiées, ses avis sur son équipe. Rappelons que samedi dernier, à la suite de la semi-défaite devant l’USMB, le coach avait délégué son adjoint pour la conférence d’après-match, ce qui n’a pas été le cas quand le Mouloudia gagnait. M. T.

Derniers réglages avant l’ESS

g Par SABAÏHITANI SMAÏN

DES SPONSORS SOLLICITÉS

La direction du Widad de Tlemcen qui veut à tout prix régulariser la situation des joueurs, en réglant une partie de leurs arriérés ne cesse de multiplier des contacts et les démarches avec l’espoir de nouveau contrats de sponsoring. Après le départ de l’opérateur téléphonique «Mobilis» et depuis l’accord de Nedjma de sponsoriser le WAT, les responsables widadis sont en contacts très avancés avec Djezzy, mais aussi la compagnie aérienne «Aigle Azur» avec l’espoir de conclure ces deux contrats au courant de cette semaine puisque le président Yahla Abdelkrim sera attendu aujourd’hui à Alger pour négociations. S. T. S.

D

e retour aux entraînements durant l’après midi d’avant-hier, au complexe Akid-Lotfi, les protégés de l’entraîneur Amrani Abdelkader qui traversaient une période assez faste après le match nul décroché sur la terre bônoise face à l’équipe locale, l’USM Annaba, pour le compte de la 2e phase de ce championnat professionnel de ligue 1, les Widadis sont en train de préparer dans une excellente ambiance la réception du coleader, l’Entente de Sétif prévue le 29 mars 2011 à partir de 14h30. Et pour mieux préparer cette rude confrontation, les coéquipiers de Boudjakdji ont disputé ce jeudi un match amical avec le voisin l’ES Mostaganem qui s’est soldé sur le score de 2 à 1 en faveur des protégés de Benchadli. Cette rencontre a permis au coach tlemcénien d’abord de

EN AMICAL WAT 1 - ESM 2

Ph : Maracana

C’est toujours difficile de gagner à Tizi…mais pas impossible Celui qui est supposé être le meilleur attaquant du Mouloudia, bien qu’il n’ait rien marqué en compétition ces deux derniers mois, pense que le déplacement de mardi prochain est extrêmement difficile et délicat, au vu de la crise que connaît le club kabyle dont les joueurs et leur staff cherchent par tous les moyens à se relancer en championnat. «Les matchs contre la JSK, que ce soit à Oran ou à Tizi Ouzou ont toujours été difficiles. La preuve en est le match nul réalisé par nos amis kabyles à Zabana. Ajoutons que le nul de Blida nous a assommés sur le plan psychologique et vous comprendrez que notre mission de ramener un résultat positif de làbas sera délicat. Cela n’empêche pas que nous nous déplacerons avec l’esprit de faire ce bon résultat et de ramener au moins le point du nul. Il nous faut un grand esprit de corps, une cohésion effective et un grand mental. Pour ma part, je suis en forme et si je suis aligné, je ferai le maximum pour marquer ou faire marquer mes camarades. Nous aussi nous avons un standing à faire respecter et même si notre souci premier est le maintien, nous bataillons pour une place d’honneur.

Au vu de la séance d’entraînement de jeudi à laquelle a participé presque tout l’effectif oranais, hormis Fellah qui a fait une petite apparition avant de s’éclipser, il reste un certain malaise au sein du groupe.

Ph : Maracana

DAOUD BOUABDALLAH :

ressenti aucune douleur et se déclare prêt pour le match de mardi si son entraîneur fait appel à lui. Mais, il a posé une condition à ce retour à la compétition, à savoir le règlement de ses arriérés. Tout comme Fellah, Benatia n’a pas eu l’occasion de recevoir des primes de matchs gagnés depuis le mois de décembre dernier. D’où un grand manque financier.

faire tourner son effectif, et aussi de rectifier certaines lacunes et quelques déchets techniques constatés, aussi de donner à l’équipe type les automatismes surtout

avec la présence des nouvelles recrues. Signalons que le Malgache Andréa a été convoqué en équipe nationale olympique de Madagascar puisqu’il faudra

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

forcément une équipe tlemcénienne dans un grand jour pour espérer battre l’Aigle noir sétifien. S. T. S.

LIGUE 2

Salah Kamel reviendra-t-il ?

Maracana N°1379— Samedi 26 Mars 2011

Seuls 18 joueurs concernés par le match

Par ailleurs, seuls 18 joueurs étaient concernés par le match amical face à l’USMH, puisque le coach, Mustapha Heddane, n’a pas daigné convoquer le reste des joueurs qui ne se sont pas donc rendus au stade. Les autres joueurs se sont contentés d’une séance d’entraînement en solo, mais pas au stade du 1er Novembre, où seuls les joueurs qui devaient jouer le match étaient conviés.

L’effectif type contre l’ESM dévoilé En outre, il faut savoir que le staff technique a dévoilé, lors de ce match amical face à l’ESM, la formation sur laquelle il devrait compter lors du prochain match de Ligue 2 qui l’opposera à l’ES Mostaganem. Ainsi, cet effectif est le suivant : Natèche, Khaïther, Abbas, Boutadjine, Mellouli, Sedkaoui, Allag, Moundji, Okbi, Deghiche et Hafid. Toutefois, les deux internationaux espoirs, Walid Derrardja et Djamel Benamri devraient tenir leur place dans l’échiquier de Heddane, à la place de Deghiche et Boutadjine.

Saoudi et Bouderouaya étaient présents Les deux dirigeants, Kamel Saoudi et Sofiane Bouderouaya, étaient les seuls parmi les membres du bureau qui étaient présents lors de ce match. Toutefois, il faut savoir que ces deux derniers n’ont assisté qu’à une seule mi-temps, avant de s’éclipser, sans même parler aux joueurs qui auraient voulu être rassurés sur leur dû.

Benamri : «Prêt pour représenter l’Algérie et le NAHD» Le défenseur du Nasria, Djamel Benamri, a avoué qu’il était prêt pour représenter les couleurs de son pays et de son club, le NAHD, dans le match qu’il jouera cet après-midi avec l’EN espoirs, pour le compte du premier tour des éliminatoires des JO de Londres de 2012. Benamri affirme qu’il se donnera à fond pour être à la hauteur des attentes de tout le monde. R. M.

g Par RAOUF MESBAH

La question du retour ou pas de l’entraîneur des gardiens, Sala Kamel, reste toujours posée du côté du Nasria, surtout que celui-ci n’a pas vraiment fermé la porte et a pris sa décision de quitter le club sur un coup de tête.

C

e dernier était, en effet, en colère du fait qu’il n’a reçu qu’un salaire au lieu de deux, comme promis, surtout que c’est le président lui-même qui avait fait cette promesse. Salah Kamel avait pris cette promesse pour argent comptant et croyait vraiment que cela sera réglé, mais grande fût sa stupéfaction quand il remarquera qu’on leur a remis une seule mensualité, ce qui a soulevé son courroux. Salah Kamel avait indiqué qu’il ne pouvait pas supporter cette situation, surtout que son salaire est maigre et

LE NAHD BAT L’USMH EN AMICAL

qu’il ne lui est pas possible d’attendre trois mois pour ne prendre qu’un seul salaire. En outre, le gardien Natèche nous a révélé qu’il souhaitait vivement que son entraîneur revienne, avouant que ce dernier a été pour beaucoup dans le niveau qu’il a atteint cette saison et qu’il voudrait bien continuer à travailler avec l’équipe jusqu’à la fin de la saison pour arriver à décrocher le billet de l’accession en Ligue 1, qui reste le vœu de tout le monde dans l’équipe.

Pas de restauration pour les joueurs Les joueurs du Nasria ne se restaurent plus au stade Bensiam depuis quelques jours. En effet, la crise financière dans laquelle se débat le club ces derniers temps ne permet pas aux dirigeants d’assurer aux coéquipiers de Okbi le repas habituel, ce qui est difficile pour ces derniers qui ont besoin de récupérer.

BOUSSAID : «On doit gagner face au CSC»

On apprendra, en outre, qu’un émissaire de la direction a pris contact avec lui par téléphone pour lui demander de reprendre avec l’équipe, lui affirmant que le NAHD avait besoin de ses services, mais qu’il doit se montrer patient, surtout que la situation est difficile et que tout le monde au club est mis sur le même pied d’égalité, étant donné que tout le monde a pris une seule mensualité et que le second salaire leur sera versé directement après leur retour de Mostaganem, comme promis par la direction qui a pour habitude de tenir ses engagements. Salah n’a pas encore donné son accord pour revenir, mais il a promis de bien y réfléchir, même s’il attend le contact du président ou au moins du président de section. R. M.

CSC. Cette joute a permis au coach de peaufiner sa tactique et de choisir le onze rentrant ce vendredi. Je crois que c’est bon pour le moral et tout le monde a retrouvé le sourire après la défaite concédée à Médéa. Que dites-vous de cette trêve ? Est-elle bénéfique ? Je ne vous cache pas que cette trêve nous gêne un peu, on aurait aimé enchaîner avec une autre rencontre. Mais que voulez-vous, on doit respecter les décisions de la Ligue. L’essentiel pour nous est de bien préparer la prochaine rencontre face au CSC, qui s’annonce décisive pour nous. Justement, comment voyezvous la prochaine rencontre face au CSC ? Ce sera difficile pour nous. On est dans l’obligation de gagner pour retrouver notre bonne dynamique. On fera tout pour remporter cette rencontre et réduire ainsi l’écart avec le leader. Un dernier mot… Je souhaite emporter la rencontre face au CSC, comme je souhaite le retour des supporters dans les tribunes pour nous soutenir. A. S.

Le Nasr d’Hussein-Dey a battu l’USM El Harrach en match amical, jeudi dernier au stade du 1er Novembre d’El Harrach, sur le score de 3 à 1. Les buts de la rencontre ont été inscrits par Deghiche, Abbas et Benayad. Le Nasria était plus déterminé dans ce match par rapport aux Harrachis, et le coach Heddane estime que cela est un bon test pour l’équipe avant le match contre l’ES Mostaganem vendredi prochain. R. M.

On pense déjà au CSC LES KOUBÉENS REPRENNENT AUJOURD’HUI LES ENTRAÎNEMENTS

MADI GRIPPÉ

g Entretien réalisé par ANIS SADOUN

Comment est l’ambiance au sein du groupe ? Une grande ambiance règne dans le groupe, on s’entraîne avec un moral au beau fixe, on travaille d’arrachepied et tout le monde pense à la prochaine rencontre qui nous opposera au leader, le CSC. Vous vous êtes imposés dans la rencontre amicale qui vous a opposés à l’ESBA par un large score de 3 buts à 1 ; un commentaire… Ce fut un bon test pour nous avant le rendez-vous de vendredi face au

15

g Par ANIS SADOUN

Ayant bénéficié d’une journée de repos, hier vendredi, c’est aujourd’hui que la formation koubéenne reprendra le chemin des entraînements à la forêt de Bouchaoui.

E

n effet, les choses sérieuses commencent déjà pour Brinis et consorts. Tout le monde travaille et se prépare d’arrache-pied avant la rude épreuve de vendredi et la rencontre qui mettra aux prises la formation koubéenne au leader du championnat, le CS Constantine. Une rencontre qui s’annonce difficile et décisive en même temps pour les Koubéens qui veulent à tout prix remporter cette rencontre et garder les trois points à Kouba. De ce fait,

les protégés de Nabil Medjahed pensent déjà à cette rencontre et tout le monde est déterminé à glaner les trois points de la victoire pour réduire l’écart avec le leader.

Khedis sera bel et bien présent face au CSC

La formation koubéenne bénéficiera, lors de la rencontre qui opposera les capés de Nabil Medjhed aux Sanafirs, du retour du défenseur Sid Ahmed Khedis, qui s’entraîne normalement avec le groupe. Après avoir disputé la deuxième mi-temps de la joute amicale face à l’ESBA, Khedis n’a resenti aucune douleur au niveau de la cuisse et il sera bel et bien présent à la rencontre de vendredi face au leader. Le retour de Khedis sera bénéfique pour la formation koubéenne, qui aura besoin de ses services au centre de la défense. A. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Le meneur de jeu koubéen, Ayman Madi, n’a pas pris part à la séance d’entraînement qui a eu lieu jeudi au stade de Benhaddad. Il souffre d’une grippe. Selon le joueur que nous avons contacté, il affirme qu’il reprendra les entraînements aujourd’hui avec ses coéquipiers à la forêt de Bouchaoui.

PAS DE MATCH AMICAL CETTE SEMAINE

Nous avons appris d’une source proche du staff technique koubéen que la formation banlieusarde ne disputera aucune rencontre amicale cette semaine. Les poulains de Nabil Medjahed s’entraîneront normalement cette semaine avant la rencontre de vendredi qui les opposera au CSC.

LIGUE 2

C’est la confusion totale

16

Maracana N°1379— Samedi 26 Mars 2011

g Par WAHAB YEFSAH

De son lieu de vacances, à Annaba, le boss du CAB s’active à convaincre Mohamed Tebib à prendre la barre technique de l’équipe pour le reste de la saison; L’ex-coach de l’ASK, qui connaît bien la maison, exige le règlement de trois mois de salaire à l’avance ; Nezzar n’a pas le choix que de céder à l’exigence de son nouvel entraîneur. W. Y.

A

près le match amical de la semaine dernière, à Sig face à la jeunesse locale, club qui évolue en inter-régions ouest,

dent Nezzar était en vacances à Annaba ; il suivait très certainement le déroulement des évènements au téléphone. Pour l’instant, même s’il

Cette affaire d’entraîneur a partagé les membres du conseil d’administration. Entre le président Nezzar et son vice-président Farhi, c’est presque le bras de fer. Le boss insiste sur le départ de Boufenara et l’installation d’un nouvel entraîneur, son vice-président fait tout pour maintenir Boufenara ; cet état de fait a partagé le conseil d’administration, mais la majorité est du côté de Nezzar qui, fort du soutien des fans et de la majorité des joueurs, aura très certainement le dernier mot dans ce bras de fer à disW. Y. tance.

COMMENT MEUBLER LA SEMAINE ?

les coéquipiers de Bouamria n’ont pu organiser jeudi qu’un match d’application classique entre eux. L’équipe a eu une journée de repos hier et reprendra le chemin du stade Zabana ce samedi après-midi. L’équipe, malgré ses récents déboires, et un palmarès guère éloquent avec 2 défaites consécutives à l’extérieur, se prépare à

ne dirige plus les entraînements, Boufenara est toujours à Batna dans sa chambre d’hôtel, il refuse de partir sans toucher son argent et sans se

faire avoir notifié son départ de l’équipe. En attendant, c’est Amer Chafik qui assure les entraînements jusqu’à nouvel ordre. W. Y.

QUI SABORDE LES CONTACTS ?

Quelqu’un agit dans l’ombre pour saborder tous contacts avec un nouvel entraîneur ; ce qui s’est passé avec Fouad Bouali en est la meilleure preuve. Après avoir donné son accord et s’apprêtant à rejoindre Batna, quelqu’un l’a appelé au téléphone pour lui signifier qu’il n’est pas le bienvenu au CAB. La même chose a été tentée avec Tebib. Dans l’entourage du club, on se demande qui a intérêt à saborder les contacts ? L’avenir très proche nous donnera très certainement la réponse. W. Y.

Le conseil d’administration partagé

g Par MILOUD TOUADJINE

Le staff technique de l’équipe de Medina Djedida ne sait comment pallier le manque de compétition.

Ph : Maracana

B

oufenara, considéré comme limogé, s’est présenté à l’entraînement; Bouali donné comme nouvel entraîneur, s’est rétracté à la suite d’un coup de téléphone anonyme qui lui aurait signifié qu’il était indésirable. Amer Chafik reconduit de nouveau était sur le terrain. Des supporters, pas contents, font irruption dans le stade et somment Boufenara de partir. Le vice-président Farhi, présent sur les lieux, intervient et menace les supporters d’un dépôt de plainte, s’en suit alors une altercation entre lui et un supporter ; la tension monte ; Boufenara, pris à partie, regagne les vestiaires et décide de ne pas diriger la séance malgré l’insistance de Farhi. Les joueurs ne bronchent pas, ils assistent impuissants, Amer Chafik décide d’assurer la séance d’entraînement, les supporters se retirent et menacent de boycotter les rencontres officielles si Boufenara est maintenu. Dans toute cette confusion, le prési-

recevoir la JSM Skikda, dans la bonne humeur et la sérénité. Et ce, malgré le boycott des responsables qui ont décidé de ne plous s’adresser à la presse et qui ont ordonné à leurs joueurs de faire de même. C’est pour eux une façon «d’attirer l’attention des responsables du football national». Comme si certains à la LNF ne connaissent pas les problèmes ! M.Touadjine

ADDA : «Nous pouvons mieux faire»

g Entretien réalisé par AOUN LAÏD BOUALEM

Le capitaine et défenseur axial samiste Adda Djamel affirme que le groupe se porte bien après la défaite concédée face au PAC et pense que les chances de maintien sont grandes et que son équipe pourra même menacer les équipes du haut du tableau. Dans quel état d’esprit se trouve le groupe ? Je pense que le groupe se porte bien et notre dernière défaite est maintenant loin derrière, nous n’avons pas trop à nous plaindre. En réalité, ce revers contre le PAC ne nous a pas empêchés pour autant de nous remettre petit à petit de notre déception, nous effectuons nos entraînements dans une bonne ambiance et c’est tant mieux pour tout le groupe, on est maintenant concentrés uniquement sur notre prochain match. Pour se faire

Ph : Maracana

Ph : Maracana

NEZZAR VEUT TEBIB

Rien n’est encore clair, concernant le départ de Boufenara et l’arrivé du nouvel entraîneur ; ce qui s’est passé à l’entraînement lors de la reprise, mercredi après midi, a créé la confusion.

nous comptons effectuer une bonne préparation en prévision des matchs qui nous restent à jouer. allez affronter Vous l’OMédéa, comment appréhendez-vous ce match ? On n’aura plus de circonstances atténuantes cette fois-ci ; seuls les 3 points comptent pour sortir l’équipe de cette situation ; il n’est pas question qu’on laisse l’occasion à notre adversaire de bien négocier l’issue de la rencontre. On fera tout pour glaner les 3 points de la victoire, car on n’a plus le droit de céder le

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

moindre point chez nous. Quelles sont vos chances pour le maintien ? Elles sont grandes et puis n’oubliez pas que seulement 7 points nous séparent de l’USMBA et le NAHD que totalisent 28 points et occupent conjointement la 3e place et comme il reste encore 12 matchs soit 36 points en jeu, tout est possible, il nous suffit de faire le plein à domicile et chercher quelques résultats hors de nos bases. Nous pouvons même menacer les équipes qui convoitent les 3 places du podium. A. L. B.

LIGUE 2

17

MSPB-CSC : tout est oublié... Maracana N°1379— Samedi 26 Mars 2011

g Par LAMINE BOUDEBZA Finalement, et bon gré mal gré, la rencontre qui a fait couler beaucoup d’encre, s’est déroulée jeudi matin à 11H00 à Batna, au stade Chaoui Abdelatif en présence des supporters Batnéens et de quelques Sanafirs mordus de la balle ronde.

Ph : Maracana

L’

accueil fut chaleureux de la part des dirigeants Batnéens. Les poulains de Khezzar qui, lui, à l’occasion, a repris du service, ont été bien accueillis aussi par la galerie du MSPB contrairement à ce qui s’était passé lors de la rencontre du 11 Mars qui n’a pas eu lieu où dont les deux équipes ont écopé d’une sanction aussi sévère qu’incompréhensible de la part d’une commission qui ne s’est pas faite prier pour siéger dans les quarante huit heures qui ont suivi les faits sans aucune audition des deux parties. La rencontre a été d’un niveau acceptable et le score en faveur du MSPB par deux buts à un, le but clubiste ayant été l’œuvre de Boumediene et ceux du MSPB signés par l’excellent Ziad. Au cours de la première période, Khezzar a voulu jouer la carte des jeunes en laissant les titulaires sur le banc. De l’avis de

tous, la satisfaction est venue du jeune junior Ziane, incorporé en tant qu’arrière latéral gauche ; d’un bon gabarit et doté d’une bonne technique, ce jeune a ravi l’assistance et son staff technique par son jeu. Un bon test pour les deux équipes en somme où il y avait de tout, tant sur le polan engagement physique et que celui du contact, bien sûr à la limite de la correction ; ce qui a fait que la partie a été palpitante du début jusqu'à la fin. En deuxième période, Khezzar a fait jouer son équipe type qui doit en principe affronter prochainement le RCK, sans les suspendus en l’occurrence le capitaine Kabri, son

coéquipier dans l’axe central Lemaici ainsi que Hamza Yacef qui écope de quatre matchs ferme de suspension. Le coach a voulu à travers cette rencontre essayer les éléments susceptibles de les remplacer en attendant l’amnistie dont tout le monde parle et. D’ici là, l’entraineur clubiste a bien fait de préparer une équipe qui affrontera le RCK sans ces joueurs et s’il s’avère qu’il y a éffectivement une grâce, c’est tant mieux pour tout le monde.

Bonne organisation

L’organisation de cette rencontre a été parfaite ; le stade Chaoui était rempli de supporters qui ont été corrects envers les deux équipes notam-

ment le CSC ; les deux responsables des deux équipes, à savoir, M Zeddam et M Boulhabib étaient assis côte à côte et la rencontre s’est déroulée dans un fair-play total montrant ainsi à l’institution footballistique nationale que finalement le football n’est qu’un jeu. Les deux clubs ont montré qu’ils demeurent toujours frères et ce qui c’était passé, n’était que la passion du football qui a poussé quelques jeunes à manifester leur joie de cette manière et que le huis clos infligé n’a jamais apporté quelque chose de positif sinon, à cause de quelques énergumènes, priver des clubs de leur seule ressource d’argent cette saison à l’ère du professionnalisme. La solution pour combattre ces agissement consisterait à l’installation de la vidéo-surveillance comme cela se fait ailleurs ; ce n’est seulement suite à un rapport qu’on peut y arriver.

La reprise est programmée pour demain

A leur retour de Batna où ils ont livré un match amical face à l’équipe locale du MSPB, le staff technique du CSC a donné deux jours de repos bien mérités aux joueurs pour rendre visite à familles ; la reprise est prévue demain dimanche à partir de 10H00 au terrain annexe du stade Hamlaoui. L. B.

YACEF HAMZA ATTEND LA GRÂCE Le joueur qui a écopé dernièrement d’une sanction de quatre matchs fermes de suspension qu’il estime un peu sévère par rapport à son comportement envers l’arbitre, espère lui aussi retrouver très vite les terrains ; il nous dira attendre l’assemblée de la FAF qui décrétera peut-être une amnistie générale qui lui permettrait de revenir sur les terrains, lui qui affiche une forme éblouissante ces derniers temps. L. B.

BOUNAÂS : «Un bon test et beaucoup de sportivité» g Entretien réalisé par LAMINE BOUDEBZA

Ziad le maestro Absent depuis près d’un mois pour suspension Hamza Ziad malgré son manque de compétition. A démontré encore une fois qu’il est le maître à jouer et le buteur de cette équipe du MSPB, auteur d’un doublé et d’un grand match contre le CSC, Ziad a dominé partenaires et adversaires. En fin de contrat à la fin de saison, le Mouloudia aura du mal à le retenir devant les nombreuses sollicitations des autres clubs.

La touche de Mouassa Tous les présents au MSPB-CSC ont constaté que les jeunes ont progressé sur le plan physique et surtout tactique, la bande à Mouassa malgré sa jeunesse a donné une leçon aux chevronnés joueurs de Khezzar. Personne ne peut nier que la touche de Mouassa commence à donner ses fruits.

Bouraoui un attaquant prometteur Par sa taille, ses déplacements et son jeu de tête Bouraoui promet beaucoup à la pointe de l’attaque arrivé au mercato Slimane de son prénom à juste besoin d’un temps d’adaptation pour s’imposer. En homme de terrain Mouassa est en train de l’incorporer petit à petit pour le mettre en confiance. W. Y.

Oui, dans la mesure où ont a été témoins de quelques incidents qui ont émaillés entre supporters avant le début de la rencontre du championnat qui n’a pas eu lieu, on peut parler de réconciliation, mais je vous avoue que les choses étaient autrement entre joueurs et dirigeants ; il ne s’est rien passé dans les vestiaires, et si l’arbitre n’a pas voulu faire jouer la rencontre, cela n’engage que lui. Parlez-nous un peu de la rencontre ?

mesure où on a fait jouer deux équipes, la première, dès l’entame du match avec les jeunes du cru ; la satisfaction nous est venue du jeune Ziane qui a évolué en tant que latéral gauche en l’absence de Bensaci ainsi que beaucoup d’autres, parmi eux, les suspendus. En revanche, la deuxième période, pratiquement tous les titulaires ont participé et on a une idée sur l’équipe qui va affronter le RCK prochainement. Bonne chance et merci. Merci à vous aussi. L. B.

Le match de la fraternité

APRÈS LES INCIDENTS DU 11 MARS ENTRE LES DEUX ÉQUIPES, EN AMICAL, MSPB 2 - CSC1

g Par WAHAB YEFSAH

LOUANAS DOUCEMENT MAIS SÛREMENT

A défaut d’un match officiel, les dirigeants du Mouloudia et du CSC se sont contentés d’un match amical qui s’est déroulé jeudi à 11h au stade Abdelatif Chaoui devant des tribunes et gradins archicombles.

Au-delà du bénéfice dans la préparation que cette rencontre a engendré aux deux équipes, la leçon à retenir de cette initiative est que lorsque les bonnes intentions convergent vers le football et l’esprit sportif, la réussite de la fête est totale ; ce que les dirigeants des deux clubs ont réussi jeudi, ils auraient pu le réussir le vendredi 11 mars et éviter ainsi tout ce qui s’est passé et, Batnéens et Constantinois ont voulu se réc-

Ph : Maracana

Comment avez-vous trouvé l’accueil à Batna ? L’accueil fut chaleureux, les dirigeants Batnéens ont été à la hauteur de leur réputation, même les supporters pour lesquels on avait quelques appréhensions, nous ont très bien accueillis et aucun incident marquant ne nous a été signalés, que se soit dans les tribunes ou en dehors du stade. On peut parler de réconciliation alors ?

Le match a peut-être été conciliant pour les deux administrations, mais sur le terrain on sentait la volonté de vaincre des deux équipes qui en voulaient terriblement. Et au delà du score, je dirais que le match était très équilibré avec de l’engagement et de belles facettes de jeu ; cela dit c’est un bon test avant les échéances qui nous attendent, et on a pu voir quelques éléments évoluer pour avoir encore plus d’idée sur notre effectif. Vous êtes satisfait ? On ne peut que l’être, on est satisfait dans la

oncilier, ils l’ont fait de fort belle manière ce jeudi au stade Chaoui c’est un message très fort que les deux clubs ont transmis aux instances de notre football qui vont se réunir aujourd’hui à Annaba en marge de l’AG/FAF. les regards des fans et dirigeants du MSPB et CSC resteront

braqués vers Annaba où ils espèrent un geste du président Raouraoua. Une chose est sûre, les deux clubs ont bien appris la leçon, ils savent désormais faire la différence entre les conséquences d’un comportement antisportif et les conséquences d’un esprit sportif. W. Y.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Le transfuge du CAB prend tout son temps pour convaincre, doté d’un jeu simple malgré sa technique Louanas ne veut pas brûler les étapes. «Je me donne à fond à l’entraînement et je saisi toute les occasions qui me seront données pour mériter ma W. Y. place.»

18

Les Harakta réussissent AUX CRABES Maracana N°1379— Samedi 26 Mars 2011

g Par LYÈS CHEKAL

C’est avec la ferme intention de garder les trois points à Béjaïa que le Mouloudia local va jouer aujourd’hui la première journée de la phase retour de la DNA, dans son antre, face à une équipe qui lui réussit bien.

L’

USMAB, en l’occurrence, qu’il a battue lors du match de préparation pour l’exercice actuel par 2 buts à 0, et le match nul réussi à Aïn El Beida lors de l’avant-dernier match joué hors de ses

bases, 0 partout. Une équipe qui joue le titre pour rappel, et voyage bien à l’extérieur, avec une nette victoire 3 buts à 0 à Sour El Ghozlane face à l’ESG, ce qui veut dire que le MOB devra être prudent aujourd’hui et ne pas crier victoire très vite, puisque les Heraktas ne se sont pas déplacés à Béjaïa pour faire du tourisme, bien au contraire, ils sont décidés à rendre la monnaie de leur pièce à leurs hôtes, en repartant au moins avec un point. De son côté, le MOB n’a pas le droit à l’erreur, il doit gagner pour rester collé au peloton de tête. Cela dit, les poulains de Bouzidi, qui vont bénéficier de l’apport de leur carte majeure, leurs supporters, doivent être à la hauteur des attentes de la famille du club, qui s’attend à une victoire et rien d’autre aujourd’hui face à l’USMAB.

LES JOUEURS NE JURENT QUE PAR LA VICTOIRE Les poulains de Bouzidi, se préparent d’arrache pieds pour l’important rendez qui les attends Samedi face à l’un des prétendants à l’accession pour la première journée de al phase retour en l’occurrence l’USMAB. Une équipe qui a fait jeux égale avec le pensionnaire de la l1 le MCO, lors du dernier tour de dame coupe avant de quitter la compétition par la grande porte. Comme l’avait fait son hôte le MOB face à l’USMH, lors du même tour de dame coupe au stade de l’unité maghrébine. Et c’est dans ce même stade qui ne sera pas suspendu comme rapporté par nos soins lors de notre dernière livraisonbque les bejaouis vont recevoir l’USMAB qu’ils ont forcé aux partages des points lors du match aller à Ain El Beida et battu en amicale ànBejaia par deux buts à zéro lors du dernier match de préparation sous les ordres de l’ex entraîneur Zekri.

NATIONALE AMATEUR

El Orfi n’est pas rétabli

Le demi-récupérateur du MOB, El Orfi, hors service depuis le match contre l’USMH, touché aux adducteurs, ne sera pas de la partie aujourd’hui face à l’USMAB, après avoir raté le match de Jijel, il n’est pas encore rétabli.

Madi suspendu

L’autre défection de taille pour le MOB, c’est celle du jeune latéral droit, Fatah Madi, qui a joué le match sous la menace, avec deux cartons jaunes à son actif. En écopant du troisième face à la JSD lors du dernier match, il tombe automatiquement sous l’effet de la suspension d’un match ferme.

Il sera remplacé par Boulakhemir

La défection de Madi ne va pas poser un grand problème à Bouzidi, du moment que la solution de rechange existe dans ce poste, où la concurrence est rude entre le duo Madi- Boulakhemir. Ce dernier va reprendre à l’occasion son poste de prédilection, étant le joueur titulaire depuis l’an dernier à ce poste. Un statut qu’il a perdu depuis que Madi l’a remplacé avec brio depuis cinq rencontres d’affilée. L. C.

OUSMAIL : «On doit battre l’USMAB» g Entretien réalisé par LYÈS CHEKAL

Omar Ousmaïl a réussi, en un laps de temps très court, à reconquérir sa place de titulaire au milieu du terrain. S a force de caractère lui a permis de dépasser la série de blessures, sa sélection en EN militaire l’a remis en confiance, ce qui lui a permis de retrouver sa place de titulaire indiscutable dans l’échiquier de Bouzidi. Un point de jijel aurait pu se transformer en trois si vous y aviez cru par moment, n’est-ce pas ? Je pense qu’il ne faut pas trop se focaliser sur les calculs, du moins en ce qui nous concerne, nous les joueurs. Je dis qu’on a réussi à revenir de Jijel face au leader avec un point, ce qui met en exergue nos intentions de terminer le championnat sur la première marche à la fin de l’exercice. On aurait pu en glaner deux autres, ça aurait été l’idéal, mais il ne faut pas oublier que notre adversaire aurait pu prétendre à un meilleur résultat aussi. Ce qui veut dire que le match était équilibré et le résulta final logique.

Mais ce n’est pas la position idéale pour un favori, n’est-ce pas ? C’est un classement qui concerne la phase aller, ce n’est pas définitif, en plus, l’écart qui nous sépare du trio de tête du classement n’est pas important, ils ont 23 points et nous 19. Ils n’ont pas pris le large sur nous. En plus, on a un match en retard qu’on va disputer à Khenchela. Je pense qu’on va être meilleurs lors des prochaines journées, où l’objectif premier est de gagner à domicile et d’engranger le maximum de points hors de nos bases. On comprend par là que vous êtes à la recherche de votre première victoire à l’extérieur, et ça sera le NARBR, du moment que vous allez jouer l’USMAB à domicile samedi ? Pour une équipe qui veut jouer l’accession, gagner en déplacement est une obligation pour conforter son capital points et surtout démonter à ses adversaires qu’elle a les moyens de sa politique, en revenant avec le gain du match au complet. On a fait deux bons résultats face à deux prétendants à l’accession, en l’occurrence l’USMAB et la JSD. C’est un signe de bonne santé pour notre équipe.

On va tout d’abord penser au match de samedi face à l’USMAB, qui nous réussit plutôt bien et qu’on doit battre coûte que coûte, ce qui nous permettra de nous déplacer juste après à Réghaïa en conquérants. Le match se jouera avec le public, une aubaine pour vous, non ? Vous savez très bien ce que représentent les Crabes au MOB. C’est l’âme du club. Vous avez vu ce qu’ils ont fait lors des matchs de coupe, que ce soit face à l’US Tébessa ou l’USMH. Personnellement, je m’attendais à ce que le match de samedi face à l’USMAB se joue en leur présence, du moment que dans le stade il y avait un fair-play total, où l’équipe visiteuse et l’arbitre ont rejoint les vestiaires sans aucun problème. Ce qui veut dire que les Crabes se sont bien comportés ; pour preuve, ils nous ont soutenus et applaudis longuement après le match, malgré l’élimination. L .C.

Bouzidi se contentera de deux changements seulement

L

nous a e coach du MOB, Youcef Bouzidi, hec i-éc sem ier prem le s aprè confié juste jamais n’a l qu’i ïa Béja à MS l’US à face icile lors enregistré plus d’un semi-échec à dom réussies a l qu’i ns ssio acce des nombreuses ées. dirig a l qu’i pes équi es rent diffé les avec uraujo oire vict une sur Cela dit, Bouzidi table va il cela r pou et B, MA l’US d’hui face à a qui pe équi reconduire logiquement la même lier cava fait t avai qui fait tomber l’ex-leader, . Ainsi, seul depuis le début de la saison, la JSD cage, la dans on s’attend à revoir Aïssani de la s côté les sur m sale Boulakhemir et Ben pas gera chan ne rale cent e nièr char défense. La et ali Bou e tain de propriétaires, avec le capi sera oui Cha , tion péra récu Djeffal ; dans la Orfi, il reconduit pour pallier la défection d’El , alors adef Belh et aura à ses côtés Ouasmaïl par le é anim sera nsif offe nt que le compartime L. C. ya. r-Ya krou as-A trio, Ker

PUBLICITÉ

WO∂FA∞« WO©«dIL¥b∞« W¥dz«eπ∞« W¥¸uNLπ∞« W¥«œ¸U¨ : W¥ôË W≤UH∞“ : …dz«œ W≤UH∞“ : W¥bK° …b¥bπ∞« ‰UG®_« Ë eONπ∑∞« W∫KB± 2011/14 : rƸ

Souakir ne sera pas de la partie La liste des défections au MOB, en sus du duo cité et celle de Guenifi, absent des terrains depuis presque un mois, un autre joueur de l’équipe ne prendra pas part au match d’aujourd’hui face à l’USMAB, il s’agit du buteur de l’équipe, Hicham Souakir, sanctionné par un carton jaune lors du dernier match de son équipe à Jijel. C’est son troisième depuis le début de l’exercice, ce qui le met de facto hors liste aujourd’hui pour le match.

Meguelati au sifflet La commission fédérale des arbitres a désigné l’arbitre Meguelati comme directeur de jeu pour officier la rencontre du championnat de la Division nationale amateurs entre le MOB et l’USMAB. Il sera assisté par Ibelaïdene et Belaâgoune, alors que pour les U 20 ce sera un trio de la Ligue d’Alger, Amraoui-ChaouchBenfassa. L. C.

2011/02 : rƸ WOM©u∞« WBÆUM± ÈËb§ Âb´ s´ Êö‡‡‡´≈ )W≤UH∞e° ÍbK∂∞« rOªL∞U° rFD± Ë vNI± “Uπ≤≈( : ÂuO∞ ÷ËdF∞« r¥uI¢ WMπ∞ ŸUL∑§≈ wMI¢ ÷d´ q≥Q∑∞ «dE≤ Ë 2011/03/07 ÊËb° WBÆUML∞« d∂∑F¢ tOK´Ë jI≠ b•«Ë .ÈËb§

ÍbK∂∞« w∂FA∞« fKπL∞« fOz¸ sKF¥ WBÆUML∞« w≠ sOØdAL∞« W≤UH∞“ W¥bK∂∞ Ë vNI± “Uπ≤S° WÅUª∞« 2011/02 : rƸ bF° Ë W≤UH∞e° ÍbK∂∞« rOªL∞U° rFD±

Maracana N° 1379 — Samedi 26 Mars 2011 - Anep N° 847 739

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Maracana N°1379— Samedi 26 Mars 2011

Le trio de tête en déplacement

DIVISIONS INFERIEURES

19

RÉGIONALE I / 19e JOURNÉE

g Par HANI MEBARKI

En effet, les trois équipes occupant les trois premières places, le Chabab de Dar El Beida, le leader du groupe, l’US Olympique Amizour, le dauphin, et l’ESM Boudouaou, le troisième, seront en appel en déplacement face respectivement au DRB Staouéli pour le CRBDB, le CB Sidi Moussa pour l’USOA, et le CRB Thénia pour l’ESMB.

C

ela dit, le chef de file aura une tâche, le moins que l’on puisse dire, facile face à une équipe de Staouéli qui n’a rien d’un foudre de guerre ; pour preuve, cette équipe occupe la 12e place avec 19 points, cela même si elle n’est pas totalement menacée par le purgatoire, puisqu’elle a six points d’avance sur l’avant-dernier et treize sur le premier club relégable. Cette équipe de Staouéli fera tout pour confirmer son nul ramené de chez les Akbouciens de la JSA, mais le leader, quant à lui, ne veut pas l’entendre de cette oreille, lui qui veut coûte que coûte maintenir son écart par rapport aux autres équipes qui aspirent jouer l’accession. Parmi ces équipes, il y a les Unionistes d’Amizour qui, après le nul ramené de Boumerdès dans des conditions un peu délicates, effectueront leur deuxième déplacement de suite, et cette fois, ça sera face à Sidi Moussa, où les capés de Bounif comptent revenir avec les trois points, dans le cas contraire, ils laisseront le leader s’échapper davantage et par la même occasion perdre tout espoir d’accession, car au cas où le leader accentue son avance à neuf ou onze points, il sera difficile pour les gars d’Amizour de rattraper le retard et de déloger le leader. Le troisième au classement, l’Etoile Sportive Baladiat Boudouaou se déplacera à Thénia, dans une rencontre où les Algérois peuvent revenir avec un bon

résultat, qui les galvanisera davantage pour la suite du parcours. Les visiteurs auront là un bon coup à jouer, surtout face à une équipe qui jouera à huis clos après la sanction que lui a infligée la commission de discipline de la Ligue régionale d’Alger. Une aubaine donc pour les Algérois de revenir avec le meilleur résultat possible, tout en ayant une oreille attentive vers les deux autres rencontres où évolueront les deux premiers, le CRBDB et l’USOA.

Le premier a perdu lors de la précédente journée face à Tessala Merdja. En effet, partis pour se racheter de leur nul concédé lors de la 17e journée à domicile face à l’avant-dernier, la JS El Biar en l’occurrence, les gars de Beaulieu étaient revenus chez eux bredouilles. Cette fois, ils vont recevoir le Racing Club de Boumerdès, soit une équipe qui pointe à la 4e place et qui veut soigner son capital points, surtout lorsque l’on sait que les représentants de la wilaya 35 ne sont qu’à trois points du 3e. Les visiteurs veulent se racheter de leurs trois derniers résultats, où ils n’ont réolté que deux petits points sur les neuf possibles. Le Chabab de Bordj El Kiffan, qui n’est pas aussi bien loti (13e avec 15 points) recevra la JS El Biar, qui ne semble pas au mieux de sa forme et ce en dépit de sa victoire à domicile lors de la 18e journée face à la lanterne rouge, l’ES Baghlia. Les locaux veulent les trois points de la rencontre, en attendant mieux lors des prochaines journées, surtout pour les deux matches en retard que comptent les gars du CRBBK devant le Chabab de Sidi Moussa et le Mouloudia de Bouira. Enfin, la JS Akbou qui a été stoppée dans son élan, après quatre victoires successives, en concédant un

Le rachat s’impose

L

La lanterne rouge a intérêt à se réveiller !

Beaulieu, Bordj El Kiffan et Akbou veulent se racheter

HONNEUR DE TIZI-OUZOU 20e JOURNÉE O TIZI RACHED - CRB MEKLA

es Olympiens de Tizi Rached, qui sont revenus bredouilles à la maison la semaine dernière face à la formation de l’ES Sikh Oumedour lors de la 19e journée, au stade d’Oukil Ramdane, accueilleront cet après-midi sur leur terrain le CRB Mekla, pour le compte de la 20e journée du championnat de la Division Honneur de TiziOuzou, une empoignade très difficile pour les protégés de Belhadi, qui auront à en découdre avec les Meklistes, qui ne se présenteront pas au stade pour faire de la simple figuration. En effet, les visiteurs vont tout faire pour ne pas rentrer bredouilles à la maison. Les Olympiens, qui sont appelés à se racheter de leur dernier

classement, ceci du moment que les capés de Bouzid Kamel, le coach des locaux, ne sont pas si loin du groupe de tête.

revers concédé à domicile face à l’USMDBK, tenteront de surprendre les gars de l’OTR par des contres, et comptent aussi mettre à profit les brèches qui existent dans le compartiment défensif des Rouge et Blanc du CRBM pour réussir pourquoi pas l’exploit, en s’offrant la victoire. Ce que les partenaires d’Azibi ne veulent en aucun cas accepter, eux qui sont armés et capables de remporter la victoire. Les locaux sont donc avertis et doivent se méfier de cette équipe qui pourra les surprendre. Donc, la vigilance doit être de mise du côté de ces derniers, qui sont appelés à rester sur leurs gardes et ne pas tomber dans le piège de la facilité, car cela pourra leur coûter cher et

leur être même fatal pour la suite du championnat. Une victoire s’impose cet après-midi pour les Olympiens, afin de se racheter de leur dernière défaite lors de la précédente journée. Donc, le rachat s’impose pour les deux équipes, et ce, afin de continuer l’aventure de cet exercice sous de bons auspices et pourquoi pas finir la saison en beauté. Ce qui donnera encore plus de courage et de détermination aux capés de Belhadi pour rafler les points du match d’aujourd’hui à domicile et devant leurs supporters à partir de14h00. Ces derniers ne jurent que par la victoire et estiment même qu’ils sont condamnés à se racheter devant leur galerie. Saïd Aberkane

nul à domicile devant Staouéli. C’est le deuxième match de suite des camarades de Fatah Hadjara, l’ex-joueur de la JSMB et de l’USOA, aujourd’hui à la JSA et cette fois, c’est Baraki qui se déplacera au stade OPOD d’Akbou, où les locaux vont assurément tout faire pour gagner ce match, une manière de gagner quelques places au

Ils sont aujourd’hui bons derniers, avec seulement six points au compteur sur les 54 possibles, les Baghliais n’ont plus droit à l’erreur, cela même si beaucoup affirment que cette équipe a déjà les deux pieds en Régionale II, malgré qu’il reste encore douze matches, c'est-àdire 36 points en jeu. Pour cette semaine, l’ESB recevra chez elle une équipe du groupe de tête, le Chabab de Tessala Merdja, qui ne se déplacera pas à Bordj Menaïel (où les Baghliais reçoivent) pour la figuration, mais pour espérer revenir au moins avec un nul dans la poche qui lui permettra de rester dans le groupe de tête. En tous les cas, même les locaux peuvent renouer avec le succès, et d’ailleurs ils n’ont plus le choix, au risque de voir leur avenir dans ce palier compliqué de plus en plus, où il sera difficile de trouver une issue. H. M.

PROGRAMME COMPLET : Baraki : OC Beaulieu - RC Boumerdès Sidi Moussa : CB Sidi Moussa - US Oued Amizour Akbou (OPOD) : JS Akbou - DRB Baraki Thénia (Huis clos) : CMB Thénia – ESM Boudouaou El Achour : IRB El Achour - MB Bouira Zéralda : DRB Staouéli - CRB Dar El Beida Khemis El Khechna : CRB Bordj El Kiffan - JS El Biar Bordj Menaïel : ES Baghlia - CRB Tessala Merdja.

PUBLICITÉ RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE

Wilaya de Ghardaïa Direction de la jeunesse et des sports

AVIS DE CONCOURS NATIONAL D’ARCHITECTURE La Direction de la jeunesse et des sports de la wilaya de Ghardaïa lance un concours national d’architecture pour l’étude et le suivi de la réalisation d’une piscine de proximité à Guerrara. Les bureaux d’études d’architectures intéressés par le présent avis pourront retirer gratuitement les cahiers des charges auprès de la Direction de la jeunesse et des sports de la wilaya de Ghardaïa. Les offres accompagnées des documents exigés dans le cahier des charges doivent être transmises sous double pli en appliquant des dispositions de l’article 45 du décret exécutif n° 02-250 du 24/07/2002 portant réglementation des marchés publics. Le dossier de l’offre doit être présenté sous double pli anonyme comportant à l’intérieur, deux (02) enveloppes sur lesquelles il est distingué : * Enveloppe n° 01 : portant la mention «l’offre technique» Cette enveloppe n° 01 renferme 03 autres plis qui se distinguent comme suit : A- Dossiers administratifs fiscaux et parafiscaux : CPS (cahier prestations spécial) signé et cacheté - déclaration à souscrire remplie, signée et cachetée de la part des soumissionnaires - copie de l’agrément légalisée - mise à jour (CNOA) valide et légalisée - mise à jour (CNAS-CASNOS) valide et légalisée, reçu de dépôt des comptes sociaux des sociétés de la part CNRC, copie du registre du commerce (sociétés) légalisée - extrait de rôles valide et légalisé - casier judiciaire n° 03 (gérant) légalisé - bilan financier de l’année précédente légalisé - liste des moyens humains déclarés de la part CNASAT - liste des matériels (accompagne les pièces justificatives) légalisée - attestation de

bonne exécution (étude et suivi des projets) délivrés de la part maître d’ouvrage légalisée - planning d’exécution l’étude et suivi - déclaration de probité remplie, signée et cachetée. B- Support de présentation : Il comprend les supports de présentation et toute la consistance du rendu (dossier graphique (pièces graphiques et pièces écrites) C- Enveloppe d’anonymat : Il comprend le code et l’identification du bureau d’études * Enveloppe n° 02 : Portant la mention «offre financière» : y compris - soumission remplie, signée et cachetée - déclaration à souscrire remplie, signée et cachetée devis estimatif étude, rempli, signé et cacheté - devis estimatif suivi rempli signé et cacheté. Ces deux enveloppes doivent être placées dans une autre enveloppe adressée à : Monsieur le directeur de la jeunesse et des sports de la wilaya de Ghardaïa Avec la mention : Concours national d’architecture pour l’étude et le suivi de la réalisation d’une piscine de proximité à Guerrara Direction de la jeunesse et des sports de la wilaya de Ghardaïa BP 85 Ghardaïa - «A ne pas ouvrir» Toutes les offres devront être déposées en date du 17 avril 2011 à 14h après-midi. L’ouverture des plis se fera le même jour à 14h30, en séance publique au siège de la Direction de la jeunesse et des sports de la wilaya de Ghardaïa. Les soumissionnaires resteront engagées par leurs offres pendant 180 jours.

MARACANA N° 1379 — Samedi 26 Mars 2011 - Anep N° 847 859

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

20

Maracana N°1379— Samedi 26 Mars 2011

Espagne: Xavi vise le Mondial 2014 Loué de toutes parts en Espagne alors qu'il fêtera ce vendredi face à la République tchèque sa centième sélection sous le maillot de la Roja, Xavi n'entend pas s'arrêter en si bon chemin. "Je suis très heureux d'atteindre les cent matches et je me sens fort pour beaucoup d'autres, a confié le milieu de terrain du FC Barcelone âgé de 31 ans en

INTERNATIONALE Bayern Munich: Heynckes succédera à Van Gaal

conférence de presse. Je profite d'un moment extraordinaire avec la sélection et ces joueurs. Je suis heureux dans cette équipe et je souhaite y être pendant longtemps. Pour le moment, mon objectif est de disputer l'Euro 2012 et j'aimerais également aller au Mondial brésilien en 2014."

Via un communiqué publié sur son site officiel, le Bayern Munich annonce ce vendredi la nomination de Jupp Heynckes au poste d'entraîneur à compter du 1er juillet prochain. Le technicien allemand âgé de 55 ans prendra la succession de Louis van Gaal après avoir paraphé un contrat le liant au club bavarois jusqu'au 30 juin 2013. Vainqueur de la Ligue des champions avec le Real Madrid en 1998, Heynckes, actuellement en poste au Bayer Leverkusen, signera donc son retour au Bayern l'été prochain après en avoir été l'entraîneur une première fois entre 1987 et 1991, raflant notamment deux Bundesliga (1989, 1990), et une deuxième fois d'avril à juin 2009.

Real Madrid: Pepe proche de la prolongation A en croire l'intéressé, le feuilleton de la rénovation de contrat de Pepe au Real Madrid devrait prochainement toucher à sa fin. "Je n'ai pas prolongé mais tout est sur le bon chemin, a confié à AS le défenseur portugais âgé de 28 ans. La situation est bien meilleure qu'il y a deux mois. J'ai encore une année de contrat et je souhaite démontrer ma valeur. J'ai parlé avec les dirigeants et nous sommes proches d'un accord." Pour rappel, le contrat actuel du Brésilien d'origine s'achève en 2012 chez les Merengues.

PSG: Makelele et Nenê de

retour à l'entraînement

Après trois jours de repos, les joueurs du PSG ont repris jeudi le chemin de l'entraînement sans Claude Makelele ni Nenê, les deux joueurs ayant bénéficié d'un jour supplémentaire de repos accordé par l'entraîneur du club de la capitale, Antoine Kombouaré. Le Brésilien a profité de ce break pour rejoindre sa patrie natale afin de voir ses enfants, indique Le Parisien, alors que le site officiel du PSG informe que Makelele et Nenê seront de retour à l'entraînement ce vendredi.

le vdisdeeur? s n a d i k ls o d o AS Rome: P ant international alleman hain meri, l'attaqu e du proc Lucas Podolsk pisté par l'AS Rome en vu de vendredi, le it on ra iti se ns son éd Cologne, pour qu'annonce, da rt. Problème cato. C'est ce italien Corriere dello Spo i surveillé de tif est auss quotidien spor ur de 25 ans ue jo le n, ai m le club ro Naples. tico Madrid et près par l'Atle

Publicité RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE

Ministère de la Culture Office de protection et de promotion de la vallée du M’zab

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE

MINISTERE DE L’HABITAT ET DE L’URBANISME DIRECTION DE L’URBANISME ET DE LA CONSTRUCTION DE LA WILAYA DE DJELFA N° 928/DUC/2011

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N° 001/2010 AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE L’Office de protection et de promotion de la vallée du M’zab lance un appel d’offres national restreint pour : «Etude et suivi de réhabilitation de la synagogue de Ghardaïa» • L’avis d’appel d’offres national restreint est adressé aux architectes agréés et aux bureaux d’études conformément à la législation en vigueur, possédant une lettre d’engagement du chef de projet (architecte des monuments et des sites qualifiés par le ministère de la Culture), et ayant réalisé au moins un projet similaire justifié par une attestation de bonne exécution. • Les cahiers des charges seront retirés auprès de l’Office de protection et de promotion de la vallée du M’zab, 32, rue de la Palestine - Ghardaïa. • Les offres accompagnées des documents exigés dans le cahier des charges doivent être mises sous double pli, ces deux plis doivent être mis dans une même enveloppe fermée anonyme déposée au secrétariat de l’Office de protection et de promotion de la vallée du M’zab, portant la mention suivante : Avis d’appel d’offres national restreint n° : 001/2010 «Etude et suivi de réhabilitation de la synagogue de Ghardaïa» «A ne pas ouvrir» L’enveloppe principale contient deux enveloppes Le premier pli portant la mention : offre technique : - Déclaration à souscrire remplie, signée - Déclaration de probité remplie et signée - Attestation d’inscription au tableau national de l’ordre des architectes - Attestation de mise à jour délivrée par l’Ordre des architectes - Certificat de qualification de l’architecte des monuments et des sites, chef de projet - Lettre d’engagement du chef de projet envers le maître d’œuvre candidat pour la conduite de l’étude et du suivi des travaux objet de la soumission - Références professionnelles du bureau d’études et de l’architecte des monuments et des sites, chef de projet, notamment dans la réalisation d‘études similaires

- Lettre d’engagement ou contrat de travail des spécialistes que le maître d’œuvre compte faire intervenir, en qualité de consultant ou de sous-traitants Les références professionnelles des spécialistes que le maître d’œuvre compte faire intervenir en qualité de consultant ou de sous-traitants dans l’élaboration des missions de la maitrise d’oeuvre. - Liste du matériel avec pièce justifiante - liste du persnnel avec pièce justifiante (DAS) - Reçu de dépôt de bilan social auprès du CNRC (sociétés) - Un rapport succinct sur l’état de conservation du bien culturel immobilier et sur la nature des interventions envisagées pour sa mise en valeur, le contenu des missions d’études, le délai et le planning d’exécution des différentes missions, un tableau mentionnant l’intervention de chaque spécialiste dans les différentes missions d’étude - Attestation de mise à jour CNAS et CASNOS en cours de validité à la date de la soumission - Extrait de rôles en cours de validité à la date de la soumission - Extrait du casier judiciaire (original) en cours de validité à la date de la soumission - Le présent cahier des charges daté et signé Le deuxième pli portant la mention : offre financière - Le montant et les modalités de paiement des honoraires - Une estimation du coût prévisionnel de la réalisation des travaux, et les interventions envisagées par le maître d’œuvre candidat - Lettre de soumission Le jour limite de dépôt des offres est fixé à 45 jours à compter de la première parution de l’avis d’appel d’offres dans les quotidiens nationaux ou dans le Bomop, de huit heure trente à quatorze heures (8h30) - (14h30) et l’ouverture des plis (offres technique et financière) sera le même jour à quatorze heures et trente minutes (14h30) au siège de l’Office de protection et de promotion de la vallée du M’zab. • Les soumissionnaires sont invités à la séance de l’ouverture des plis. • Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant 135 jours à partir de la date de l’ouverture des plis.

MARACANA N° 1379 — Samedi 26 Mars 2011 - Anep N° 847 863

Conformément aux dispositions de l’article 49 du décret présidentiel n° 10-236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics, le directeur de l’urbanisme et de la construction de la wilaya de Djelfa informe l’ensemble des sousmissionnaires ayant répondu à l’avis d’appel d’offres national n° 04/2011, qu’à l’issue de l’analyse des offres conformément au cahier des charges, les lots sont attribués provisoirement aux entreprises suivantes : Commune Djelfa - Site Henichi + log. scolaires Medgri LOT

Entreprise retenue

Montant proposé

Délais (Mois)

Observations

ASS + AEP partie 01

-

-

-

Infructueux

Eclairage public partie 01

Lattrache Abdelwahab

5.464.064,41

06 mois

Moins disant

Commune Djelfa - Site AMS + Guenani LOT

Entreprise retenue

Montant proposé

Délais (Mois)

Observations

Aménagement ext; partie 02

-

-

-

Infructueux

Commune Cheref - Site M’sala LOT

Entreprise retenue

Montant proposé

Délais (Mois)

Observations

Aménagement ext; partie 02

-

-

-

Infructueux

Commune Aïn-Oussera - Site Mustafa Ben Boulaid LOT

Entreprise retenue

Montant proposé

Délais (Mois)

Observations

Eclairage public partie 02

Sbiha Noureddine

11.129.819,00

05 Mois

Moins disant

Commune Messaad - Site Demed + Saaifi + Sonelgaz LOT

Entreprise retenue

Montant proposé

Délais (Mois)

Observations

Aménagement ext; partie 02

-

-

-

Infructueux

Tout soumissionnaire contestant le choix opéré par le service contractant dispose d’un délai de 10 jours à compter de la première parution du présent avis dans les quotidiens nationaux ou le BOMOP pour introduire un recours auprès de la commission des marchés de wilaya et ceci en application de l’article 101 du décret présidentiel n°10-236 du 07/10/2010, portant réglementation des marchés publics.

MARACANA N° 1379 — Samedi 26 Mars 2011 - Anep N° 847 780

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Votre magazine

Maracana N°1379— Samedi 26 Mars 2011

Aphte :

Comment s’en débarraser

Les aphtes, bénins mais très douloureux... Les aphtes sont des lésions de la muqueuse de la bouche, pouvant siéger sur les joues, la langue, les lèvres. D'origine virale, les aphtes sont bénins mais très douloureux. S'ils sont souvent occasionnels, ils ont aussi parfois une fâcheuse tendance à récidiver. DEUX PISTES POUR PRÉVENIR LES APHTES 1) Une bonne hygiène bucco-dentaire est indispensable (brossage soigneux après chaque repas, jets interdentaires, fil dentaire, bains de bouche…) ainsi que des soins dentaires appropriés (visites régulières chez le dentiste, détartrage…) afin d'éliminer tout foyer infectieux dans la bouche. 2) Eviter les aliments favorisant les aphtes : gruyère, noix, kiwi, fraises, ananas, tomates, poivrons verts, certaines épices, etc. Si vous êtes attentif, vous pourrez certainement repérer ceux auxquels vous êtes le plus sensible. (A savoir que le stress et la fatigue représentent également des facteurs favorisants.)

douloureux... Les aphtes sont des lésions de la muqueuse de la bouche, pouvant siéger sur les joues, la langue, les lèvres. D'origine virale, les aphtes sont bénins mais très douloureux. S'ils sont souvent occasionnels, ils ont aussi parfois une fâcheuse tendance à récidiver. DEUX PISTES POUR PRÉVENIR LES APHTES 1) Une bonne hygiène bucco-dentaire est indispensable (brossage soigneux après chaque repas, jets interdentaires, fil dentaire, bains de bouche…) ainsi que des soins dentaires appropriés (visites régulières chez le dentiste, détartrage…) afin d'éliminer tout foyer infectieux dans la bouche. 2) Eviter les aliments favorisant les aphtes : gruyère, noix, kiwi, fraises, ananas, tomates, poivrons verts, certaines épices, etc. Si vous êtes attentif, vous pourrez certainement repérer ceux auxquels vous êtes le plus sensible. (A savoir que le stress et la fatigue représentent également des facteurs favorisants.) Les traitements locaux contre les aphtes

Ils reposent sur l'application d'antiseptique, sous forme de gel, de pommade, voire de bain de bouche, de comprimés ou de pastilles à sucer. Ces produits limitent le risque de surinfection et facilitent la cicatrisation. Ils contiennent parfois de petites quantités d'anesthésique pour calmer la douleur. Sinon, pensez à prendre du paracétamol afin d'éviter de souffrir inutilement. Certains médicaments sont à base d'extraits de plantes : érysimum, lévomenthol. Ils sont disponibles en pharmacie. Votre médecin ou votre dentiste peut également vous les prescrire et vous conseiller. Parallèlement, certains aliments sont à éviter lorsque l'on a un aphte, comme ceux qui les favorisent, mais aussi ceux qui sont irritants ou gênants : biscottes, pain grillé, vinaigrettes, crudités acides, fruits et fruits secs, etc. Les autres méthodes à tester Les aphtes peuvent également être tamponnés avec une solution de bicarbonate de soude (une cuillère à soupe dans 100 ml d'eau) ou avec de l'eau de Vichy. Bicarbonate de soude et eau de Vichy peuvent aussi être employés en bain de bouche. Vous pouvez également essayer : • Les bains de bouche à base de tisane de décoction de sauge ou d'extraits de camomille. • D'appliquer directement sur les aphtes un sachet de thé noir imbibé d'eau, pendant 5 minutes (les tanins contenus dans le thé auraient des propriétés analgésiques, tandis que le thé neutralise aussi les acides qui exacerbent les douleurs). • De mâcher 2 ou 3 fois par jour un bâton de réglisse. • D'appliquer une (seule) goutte d'huile essentielle d'arbre à thé sur la lésion. • De réaliser des bains de bouche avec une infusion de calendula (ou souci).

Que manger pour une longue vie en bonne santé ? Des fibres alimentaires !

Les aphtes, bénins mais très

La consommation des fibres alimentaires est associée à une réduction de la mortalité toutes causes confondues (maladies cardiovasculaires, infectieuses, respiratoires, cancers, etc.).

A

utrement dit, manger des fibres alimentaires serait un gage de longévité. Explications sur les effets des fibres alimentaires, partie des aliments qui résistent à la digestion… Les fibres alimentaires favorisent la digestion, le transit intestinal et dimin-

uent le risque de décès global de 22% COMMENT FAIRE LE PLEIN DE FIBRES ALIMENTAIRES ? Les fibres alimentaires favorisent la digestion, le transit intestinal et diminuent le risque de décès global de 22% Les fibres alimentaires correspondent à la partie des végétaux qui n’est pas digérée et non absorbée par le tube digestif. Ces particularités des fibres alimentaires sont favorables à l’organisme, en améliorant notamment le transit intestinal. Les fibres facilitent ainsi l’élimination des substances toxiques et carcinogènes, réduisent le taux de cholestérol et notamment l’absorption du glucose. Résultat, les fibres alimentaires exercent de nombreux effets positifs sur la santé, en

réduisant les risques de maladies cardiovasculaires, de cancers, de diabète et d’obésité. Encore mieux, la consommation de fibres alimentaires s’accompagne d’une réduction de la mortalité globale comme le démontre une étude ayant porté sur 220.000 hommes et 170.000 femmes suivis durant près de 10 ans. La quantité de fibres alimentaires consommées par chacun des sujets a été évaluée grâce à des questionnaires. Elle s’étalait de 13 à 29 g / jour chez les hommes et de 11 à 26 g / jour chez les femmes.Résultat, les 20% des participants qui consommaient le plus de fibres alimentaires (soit 29 g pour les hommes et 26 pour les femmes) ont vu leur risque de décès global diminuer de 22% par rapport aux plus petits consommateurs de fibres. Quant au risque de décès par maladies cardiovasculaires, infectieuses et respiratoires, la diminution est de 24 à 56% chez les hommes et de 34 à 59% chez les femmes. COMMENT FAIRE LE PLEIN DE FIBRES ALIMENTAIRES ? • Mangez des céréales (pain, riz, flocon d’avoine, son d’avoine ou de blé…), et de préférence complètes. Mais les fibres alimentaires se trouvent également en quantité dans : • Les fruits (pommes, noix de coco, figue, pruneau, groseille, cassis…), • Les légumes (choux, céleri, fenouil, oignons, champignons…), • Les légumineuses (haricot blanc, lentilles, petits pois…), • La levure alimentaire, • Les amandes, etc…

La palouza

21

La palouza est un entremet à base de lait légèrement épaissi par de la maïzena... Très rafraîchissant, ce dessert est incontournable lors des soirées ramadanesques... Orné de fruits secs, il est délicatement parfumé à l'eau de fleur d'oranger mais vous pouvez aisément utiliser l'eau de rose si vous aimez cet arôme... Facile Pour 4 personnes : 1 litre de lait 4 cuillères à soupe de maïzena 6 cuillères à soupe de sucre 1 cuillère à soupe d’eau de fleur d’oranger DÉCOR : Amandes concassées Pistaches concassées PRÉPARATION 1Dans une grande casserole, délayer la maïzena dans le lait, ajouter le sucre. Porter à feu doux et faire épaissir en remuant sans cesse. Ôter du feu, ajouter l’eau de fleur d’oranger. Verser dans des ramequins et réfrigérer au moins 2 h (l’idéal étant une nuit). Au moment de servir, décorer d’amandes et pistaches concassées. Ajouter au carnet

Poulet aux olives

INGRÉDIENTS 1 poulet, 250 g d'olives vertes denoyautées, 1 gros oignon 5 gousses d'ail , 1 bouquet de persil plat, sel et poivre 1 noix de beurre, safran PRÉPARATION : 1) Couper le poulet en morceaux. Hacher l'oignon, le persil et l'ail. 2) Faire bouillir les olives dans de l'eau deux fois en changeant l'eau à chaque fois, pour enlever l'excédent de sel. 3) Mettre les morceaux de poulet, l'oignon haché, l'ail écrasé finement et le persil ciselé dans une cocotte avec le beurre. Faire colorer. Saler très peu (les olives gardent quand même le sel qu'il faut), poivrer et ajouter le safran. 4) Après coloration de la viande (à votre goût), ajouter les olives égouttées et couvrir légèrement d'eau (1,5 verre suffit). 5) Laisser mijoter tranquillement jusqu'à cuisson du poulet. Il ne doit pas rester beucoup de sauce, juste l'équivalent d'une louche ou deux. 6Si vous préférez les sauces très épaisses, lier avec un jaune d'oeuf, sinon c'est aussi bon sans le jaune d'oeuf. Pour finir... Servir avec de grosses frites maison, du riz ou des pâtes.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

22

Jeux-Détente

Maracana N°1379— Samedi 26 Mars 2011

MOTS FLÉCHÉS N° 670

SOLUTIONS MOTS FLÉCHÉS N° 696

BLAGUE Comment sait-on qu'il y a une vie après la mort pour les avocats ? - Parce qu'après leur mort, ils mentent encore.

CITATION "On est reçu selon l'habit, reconduit selon l'esprit." Proverbe Russe

MOTS CROISÉS N° 664 A

B

C

D

E

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 02192.62.25

F

G

H

I

J

K

L

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 696

HORIZONTALEMENT 1 - Rendue accessible à tous 2 - Parole d'amoureux 3 - Prévenue - Recueil de procès-verbaux 4 - Degré musical - Il vaut bien l'argon Corrompues 5 - Vraiment léger Enchaîner 6 - Virtuose - Devinas 7 - Petit coucou - Trés chaste - Continent 8 - Reproduisant Préposition 9 - Titi lyonnais Montraient leur joie 10- Sorties dans l'autre sens Débrouillard

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur financier Djelloul Zerdani Directeur technique Laïd Kalila

VERTICALEMENT A - Auteur théâtral B - Lieu de naissance de la poésie lyrique - Contrée du Finistère C - Changement Galèrent D - Colorais en brun Levée ultime E - Il était un petit navire Circonférence sur diamètre F - Mauvaise école - Ni acide, ni basique G - Fait imprévu Conformes à la narration H - Guide de mine - Terre émergée - Juron de bébé I - Inventeur permanent J - Bien dissimulés Coincé K - Assembleraient bout à bout L - Représentez - Piste étroite

Chargé de l’administration Djamel Touafek Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr

Maracana N°1379— Samedi 26 Mars 2011

06:00 : Robin des Bois 06:45 : Ne dites pas à ma mère que je suis reparti... 07:42 : Le Daily Show 08:07 : Ma vie pour la tienne 09:52 : Le mac 11:23 : Le journal des jeux vidéo 11:36 : La vie secrète des jeunes 11:43 : Un autre midi 12:49 : L'effet papillon 13:40 : The Ghost Writer 15:44 : Intérieur sport 16:10 : Avant-match 16:25 : Racing Métro 92 / Toulouse 18:14 : Jour de rugby 19:02 : Salut les Terriens ! 20:17 : S.A.V. des émissions 20:23 : Groland.con 20:50 : Green Zone 22:40 : «Morning Glory», la rencontre 23:03 : Avatar

06:00 M6 Music 06:40: Télé-achat 07:00 : Météo 08:40 Flipper 07:05 : M6 Clips 09:30: Flipper 07:15 Météo 10:20: Les sorciers de Waverly 07:20 Disney Kid Club 08:20 Place: M6 Kid 09:00 Météo 10:45: Les sorciers de Waverly 09:05 : M6 boutique Place 10:10 : Météo 11:10: Sonny 10:15 Cashmere Mafia 11:35: Sonny 11:00 Desperate Housewives 11:45 DesperateDad Housewives 12:25: American ! 12:40 Météo 12:50: American Dad ! 12:45 : Le 12.45 13:15 Stargate SG-1 13:00 : Scènes de ménages 14:00: Stargate 13:40 Météo SG-1 14:45 Stargate 13:45 : CommentSG-1 séduire un millionnaire 15:35 Tellement vrai 15:45 Menteur malgré lui 19:00: Les dossiers de «Vis 17:40 : Un dîner presque parfait ma vie» : la quotidienne 18:45 : 100% Mag 19:35: Friends 19:40 Météo quatre, Cardinal 20:35: A 19:45 Lenous 19.45 20:05 : Scènes de ménages ! 20:45 Luxembourg / France 22:15: Les quatre Charlots 22:50 : NCIS mousquetaires 23:45 : Nip / Tuck

Vous allez pouvoir saisir la main chaleureuse qui vous est tendue. C'est une aubaine pour vous dans un moment où vous ressentez fortement une solitude qui vous pèse. Sachez profiter ardemment de ces instants ennivrants sans complexe.

TAUREAU

B LI E R

BALANCE

Une opportunité de dernière minute s'offre à vous. Vous pouvez ainsi envisager différemment la suite des événements. C'est un retournement qui vous arrange. Vous pouvez donner d'autres priorités dans un projet qui mijote depuis quelques temps et qui vous tient à cœur.

Le stress ne peut plus vous atteindre car votre forme physique et mentale atteignent de nouveaux sommets. Essayez de conserver cette forme merveilleuse qui vous habite et oubliez les soucis qui empoisonneraient votre vie.

SAGITAIRE

SCORPION

Ce sera la bonne occasion pour vous d'entreprendre une importante démarche car votre esprit sera ouvert à cette expérience nouvelle. Vous avez beaucoup à apprendre des gens que vous rencontrerez si vous savez rester réceptif aux idées qui vous sont soumises.

Vos relations avec les autres pourraient devenir plus faciles. Vous allez vouloir vous exprimer et dire ce que vous pensez. Vous convainquerez car vous avez acquis une certaine expérience dans ce domaine. Parlez avec votre cœur et on vous écoutera

Soyez honnête avec vous-même et faites face à ce que vous voulez vraiment dans votre vie affective. Vous pouvez réellement faire des progrès dans ce sens, surtout si vous renforcez votre confiance en vous-même. La confiance en vous entrainera la confiance aux autres.

L'évolution trop rapide d'une situation apparemment trop compliquée vous empêche d'avoir les bonnes réactions. Vous vous sentirez malgré cela dans une forme qui vous laisse manœuvrer avec beaucoup de dextérité. Les comptes se règlent à l'amiable.

VERSEAU

CAPRICORNE

GEMEAUX

Vous aurez toutes les chances de rencontrer ce que vous cherchez ardemment depuis quelques temps. Toutes les conditions seront réunies pour faire exploser vos sentiments au grand jour. Attention de ne pas vous emporter inutilement.

Vous aurez toutes les armes pour résoudre une situation difficile car vous avez la forme physique. La médiocrité de votre sort actuel ne vous satisfait pas et vous pensez mériter mieux. Vous aurez l'occasion de mettre en valeur vos qualités personnelles.

Attention à votre moral, ne vous laissez pas distraire par une personne sincère mais qui paraît déprimer. Ne l'écoutez que d'une oreille et vous saurez lui donner des conseils judicieux sans entamer votre bonne humeur et votre dynamisme. Restez calme en toutes circonstances. Vous prenez le temps nécessaire pour parvenir à clarifier la situation. On vous attend au coin du bois. Une parfaite présentation des choses est indispensable pour qu'on accepte votre version des faits sur une affaire embrouillée. Vous semblez parvenir à vos fins.

POISSON

06:00 : EuroNews 06:40 : Plus belle la vie 07:10 : Ludo 09:00 : Des histoires et des vies 09:55 : Avocats et associés 10:55 : Midi en France 11:40 : Consomag 13:00 : Midi en France 14:05 : Inspecteur Derrick 15:00 : Inspecteur Frost 16:38 : Culturebox 16:40 : Slam 17:15 : Un livre, un jour 17:25 : Des chiffres et des lettres 18:00 : Questions pour un champion 18:35 : Météo des neiges 19:58 : Météo 20:00 : Tout le sport 20:05 : Comprendre la route, c'est pas sorcier 20:10 : Plus belle la vie 20:35 : Thalassa 22:25 : Une histoire épique 22:27 : Météo 22:30 : Soir 3 22:55 : Vie privée, vie publique, l'hebdo

Roy Miller est un sousofficier américain, envoyé en mission en Irak en 2003 pour trouver les armes nucléaires, raison pour laquelle les EtatsUnis et leurs alliés ont déclenché la guerre. Mais, peu à peu, il commence à douter. Sur tous les sites sur lesquels il est envoyé, nulle trace de ces armes. Il remet en question la crédibilité de l'informateur qui renseigne l'armée mais Poundstone, agent envoyé de Washington, le détrompe. Miller décide alors de mener son enquête personnelle, aidé par un agent de la CIA qui doute lui aussi de l'existence de ces armes...

HOROSCOPE

CANCER

Nelly et Gabrielle, deux amies de longue date, recroisent par hasard Chantal, une amie commune. Quand elles apprennent que la vie de couple de Chantal est défaillante, elles lui proposent de les accompagner au mariage où elles ont été invitées, celui de Philippe, l'ex-mari de Gabrielle. Choisissant de se rendre ensemble à La Rochelle, lieu de la cérémonie, Chantal, Gabrielle et Nelly se lancent dans un voyage mouvementé sur les routes de l'Hexagone à bord de leur vieille DS. C'est l'occasion pour ces trois femmes de partager leurs angoisses, leurs doutes, leurs regrets, mais aussi leurs espoirs...

09:05 : Dans quelle éta-gère 09:10 : Des jours et des vies 09:35 : Amour, gloire et beauté 09:55 : C'est au programme 10:55 : Motus 11:30 : Les Z'amours 12:00 : Tout le monde veut prendre sa place 12:55 : Soyons Claire ! 13:50 : Consomag 14:00 : Toute une histoire 15:10 : Comment ça va bien ! 16:15 : Le Renard 17:05 : Paris sportifs 17:10 : Point route 17:15 : En toutes lettres 17:50 : CD'aujourd'hui 17:55 : On n'demande qu'à en rire : 18:50 : Point route 18:55 : N'oubliez pas les paroles 19:45 : Comprendre la route, c'est pas sorcier 19:51 : Météo des neiges 19:55 : Emissions de solutions 20:35 : Empreintes criminelles 21:20 : Empreintes criminelles 22:05 : Empreintes criminelles 22:55 : Tirage de l'Euro millions 22:56 : Ma maison de A à Z

LION

06:00 : Monster Buster Club 06:30 : TFou 08:55 : Téléshopping 09:45 : Télévitrine 10:15 : Tous ensemble 11:05 : Carré VIIIP 12:00 : Les douze coups de midi 12:45 : Météo 12:50 : L'affiche du jour 13:00 : Journal 13:15 : Reportages 14:35 : Le dernier volcan 16:10 : Covert Affairs 16:55 : Covert Affairs 17:50 : Tous ensemble 18:45 : 50mn Inside 19:50 : Du clic à la réalité 19:52 : F1 à la Une 19:54 : Là où je t'emmènerai 19:55 : Météo 20:30 : Du côté de chez vous 20:40 : Courses et paris du jour 20:41 : Météo 20:45 : Le show Johnny 22:55 : 500 jours dans la vie de Johnny Hallyday

Avant de prendre une décision importante prenez soin de demander un avis à quelqu'un à qui vous pouvez faire confiance. Cela pourrait vous être utile car si vous vous trompez vous aurez fait beaucoup d'efforts pour rien. Heureusement la forme sera là !

VIERG E

07h00 : Journal télévisé 07h15 : Sabah El Khaïr 10h00 : Daouriat El-Dafadie 10h30 : Siraa El-mal 11h15 : Tara ma tara 12h00 : Firqat el hawasse 12h30 : Ibtikarat 13h00 : Journal télévisé 13h40 : Hayati Aâdab 14h00 : Lil -aâila.Emission 16h00 : Tofoulati.Emission 16h30 : Off-Side 17h00 : Ousboue ElRiyadi.emission 18h00 : Journal télévisé 18h15 : Le Journal de l'économie 18h20 : Maâlem Athariya 18h45 : Irchadat Tibibiya. Emission de santé 20h00 : Journal télévisé 20h45 : Djaichouna 21h00 : La place 21h30 : El-Haqiba El-baidha 23h00 : Antoum Aydhan 00h00 : Journal télévisé

23

HORAIRES DES PRIÈRES

SAMEDI

Averses Max : 22° Min : 10°

LE SAVIEZ-VOUS ?

El-Fadjr 05h22 El-Dohr 12h58 El-Assar 16h27 El-Maghreb 19h07 El-Icha’a 20h34

La Coccinelle a été créée à la demande d’Hitler La célèbre voiture surnommée la « coccinelle » est la première voiture produite par Volkswagen en 1938. Suite à la demande d’Hitler à l’ingénieur Ferdinand Porsche, célèbre pour ses voitures de course à l’époque. Hitler a voulu démocratiser l’industrie de

l’automobile et rendre les voitures accessibles au peuple. Le nom Volkswagen signifie d’ailleurs « voiture du peuple » en allemand. La coccinelle fut alors financée par l’état afin de réduire les coûts de production.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

BALLE AU CENTRE

CE N’EST QUE DU FOOT Par ALI BOUACIDA

F

aut-il donner à la rencontre plus de dimension qu’elle n’en a réellement, c’est-àdire lui attribuer les caractéristiques d’une joute historique et déterminante, alors qu’elle s’inscrit dans un calendrier, ce qu’il y a de plus normal pour le compte d’une compétition continentale ? Les deux entraîneurs font bien d’insister sur la teneur exclusivement sportive du match, pour rappeler que ce n’est qu’un match de foot, avec tout ce que cela suppose d’esprit combatif, d’attaques et de tactiques, mais sur le terrain et rien que sur le terrain. Si les deux entraîneurs ont pris le soin de clarifier ce point nodal, c’est sans doute pour répondre à ces velléités occultes qui, des deux côtés de la frontière, veulent imprimer à cette rencontre on ne sait quel sombre dessein. Qu’existe-t-il donc comme contentieux sportif entre le Maroc et l’Algérie pour que de tristes sires s’éveillent soudain et découvrent quelque fallacieux règlement de comptes ? Même contre l’Egypte et n’eut été cette insoutenable agression subie par nous joueurs et nos compatriotes au Caire, il n’y aurait jamais eu que des considérations sportives qui auraient régi les deux sélections. Il est vrai que la mobilisation sans précédent qui a précédé la rencontre de Omdourman a été suscitée par l’esprit de revanche à prendre sur ce public du Cairo Stadium qui en fit une arène sanglante. Mais nous ne sommes pas du tout dans la même configuration et entre l’Algérie et le Maroc, il existe de longues et vieilles traditions de convivialité et d’excellentes relations au plan sportif. Une rencontre donc décisive, mais uniquement sur le plan sportif et c’est sans doute pour cette raison que les autorités sportives ont décidé de la domicilier dans une ville de l’intérieur, convaincus qu’elle va drainer la grande foule et constituer ainsi un apport psychologique certain. Sauf qu’il y a un revers de la médaille et une marée humaine imprévisible a pris d’assaut les guichets du stade dès que les billets ont été mis en vente. Les incidents qui ont eu lieu et qui se sont soldés par de nombreux blessés impliquent — il faut le dire — directement les organisateurs qui ont fait preuve d’imprévoyance : il était largement possible de multiplier les points de vente et de limiter le nombre de tickets par personne. A fortiori lorsqu’on sait qu’au pays profond ce genre de rencontre rameute les jeunes de toutes les wilayas des alentours. Pourvu que le match se déroule bien. Et bon vent aux deux équipes. A.B.

Maracana N°1379— Samedi 26 Mars 2011

24

KERBADJ PRESSENTI

PRÉSIDENCE

DE LA LIGUE PROFESSIONNELLE DE FOOTBALL

Le président du CR Belouizdad, Mahfoud Kerbadj , aurait été sollicité pour postuler à la présidence de la no uvelle Ligue professionnel de football dont les élections sont prévues le mois prochain. A signaler que l’actuelle Ligue nationale de football est présidée par Mohamed Mecherara et son assemblée générale ordinaire est prévue aujourd’hui à l’hôtel Sybousse de Annaba. Cette assemblée adoptera son bilan moral et financier et désignera une commission de candidature pour recueillir les candidats à la prochaine ligue professionnelle de football. Mahfoud Kerbadj qui, il faut le souligner, est le président de l’association des présidents des clubs professionnels aurait demandé un temps de réflexion. Ce commis de l’état selon notre source n’est pas le seul à être solliciter, une autre personnalité sportive a été solliciter ; il s’agit de M. Ali Malek, l’ex-président de la Ligue nationale de football.

Les Fédérations sportives évaluent les préparatifs des équipes nationales

Les représentants des fédérations sportives nationales ont tenu, jeudi à Alger, une réunion de coordination avec le ministère de la Jeunesse et des Sports pour évaluer les préparatifs des équipes nationales, en prévision des prochains rendez-vous internationaux. A l'ouverture de cette réunion, le directeur des sports au ministère de la Jeunesses et des Sports, Hocine Kennouche, a déclaré que cette rencontre, septième du genre, s'inscrit dans le cadre de l'évaluation périodique des préparatifs des équipes nationales en prévision des jeux arabes prévus en décembre 2011 à Doha, des jeux africains prévus en septembre 2011 à Maputo (Mozambique) et des jeux olympiques prévus en 2012 à Londres.

USMB , Ifticen nouvel entraîneur Younès Ifticen est de retour à la barre

Rectificatif du programme de la 17e et 18e journée

La Ligue a communiqué, ce jeudi 24 mars, le rectificatif du programme de la 17ème et la 18ème journée Professionnel Ligue Une. La 18e journée sera amputée de trois matches qui concernent les clubs engagés dans les compétitions africaines. Signalons que le championnat des deux ligues fera relâche cette semaine en raison de la tenue des assemblées générales de la FAF et de la LNF les 26 et 27 mars à Annaba et aussi en raison du déroulement de la rencontre internationale entre l’Algérie et le Maroc pour le compte de la Coupe d’Afrique des nations de 2012.

technique pour la 3eme fois. En effet, l’ex-entraîneur de plusieurs clubs de Ligue 1 et dernièrement au Widad de Bentalha, vient de conclure un contrat avec le président du club Blidéen, Mohamed Zaïm. Il a supervisé sa nouvelle-ancienne équipe, jeudi à Médéa qui donné la réplique à l’Olympique locale. Younès Ifticen prendra ses fonctions aujourd’hui lors de la séance d’entraînement qui aura lieu à Oued El Alleug. Il sera assisté dans sa tâche par Hocine Abdelaziz qui est toujours en poste après le départ de Iaïche.

r e i h a c e l e Qui bloqu arges ? des ch

ant sur le n rges port nt l’actualité. E a h c s e d e r m ie e ir h ll o a e v c u Le fait actu nnels, pour po er ce nnalisme sio ign professio les clubs profes l’Etat, doivent s ’encore et rd de s le effet, e u o id c a it s r de ivante : nt fa bénéficiecharges qui a tase pose est la surges ? Au i a s u cahier dee. La question q ce cahier des ch sportives de saliv e le blocage de au des sociétés ents de id e u où se sit la FAF ? Au niv uestion, les prés i lors de MJS ? A ons ? A cette q ent aujourd’hu nnaba en par acti pondront sûreml ont prévue à A clubs ré e générale qu’i de la LNF. lé e celle l’assemb marge d

MENEZ OFFENSÉ

Ça bouge à la Roma. Selon les dernières informations, les Américains seraient sur le point de racheter le club et les supporters se mettent déjà à rêver des éventuels achats au prochain mercato. En attendant, Vincenzo Montella réfléchit au présent. Et le présent le plus proche, c’est le choc face à la Juventus Turin, le 3 avril prochain. Pour le moment, le coach doit travailler avec un effectif réduit, vu que la plupart de ses joueurs ont été envoyés en sélection. Malgré le calme ambiant, les tifosi de la Louve ne semblent pas apaisés. A la sortie du centre d’entraînement, une banderole a été déployée, avec un message plutôt explicite : «Menez, vattene». Traduction simple : «Menez, dégage». Pas très sympa pour le francese. Un peu difficile d’expliquer ce coup de gueule, sachant que Menez a été mis sur le banc depuis l’arrivée de Montella. Le Français, actuellement en stage avec l’équipe de France, sera certainement ravi d’apprendre cette petite attention à son retour à Rome.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

MAN CITY : Huit mois de prison pour Etuhu !

Kelvin Etuhu a été condamné jeudi à huit mois de prison après avoir été reconnu coupable d'une agression commise le 28 février 2010 au sortir d'un casino de Manchester. L'attaquant nigérian de 22 ans, qui a vu Manchester City résilier son contrat en marge de sa condamnation, avait notamment fracturé la mâchoire de sa victime en lui assenant un coup de pied après l'avoir envoyé au sol d'un coup de poing.


maracanafoot1379 date 26-03-2011