Page 1

CAF

YOUNES : «On doit confirmer au retour»

Zekri panique

A LA VEILLE DU MATCH DE COUPE

Les deux poids, deux mesures de la LNF

LA JSK VIENT DE BÉNÉFICIER DU REPORT

BOUCHEMA ABSENT FACE AU DYNAMOS FC

www.maracanafoot.com

Natèche et Chouieh dans le viseur de l’USMH

USMH

Il faut travailler davantage PRÉVISION DU MATCH RETOUR DE LA COUPE DE LA

MCA

JSK

EN

Charef tranchera aujourd’hui

La fièvre monte

Quotidien national d’informations sportives

N° 1377 du Mercredi 23 Mars 2011 / Prix 10DA

ÉQUIPE NATIONALE

Match gagné 3-0 pour l’USMH Affaire CABBA-USMH

De nos envoyés spéciaux à Annaba : A. Moussi, A. Tirmane, A. A. Bara, A. Lahouel et M. Seba

Algérie

VS

Maroc

J-4

à Annaba

TASFAOUT : «La réalité est sur le terrain, M. Gerets» GHEZZAL : «Nous sommes condamnés à gagner» DJABOU : «Ce sera difficile, mais on gagnera» MEDJANI : «Il faut oublier les deux premiers matchs»

n ZIANI, LACEN ET BOUGHERRA MÉNAGÉS n DU BIQUOTIDIEN JUSQU’À LA FIN DE LA SEMAINE n LES SÉANCES D’ENTRAÎNEMENT À HUIS CLOS n BOUGHERRA RISQUE DE RATER LE MATCH

BELLOUMI : «Le Maroc n’a jamais fait de résultat chez nous»


Algérie

VS

Maroc

Maracana N°1377— Mercredi 23 Mars 2011

Annaba vibre au rythme du derby maghrébin

De nos envoyés spéciaux à Annaba : A. Moussi, A. Tirmane, A. A. Bara, A. Lahouel et M. Seba

J-4

BOUGHERRA RISQUE DE RATER LE MATCH

Le robuste défenseur international des Glasgow Rangers, Madjid Bougherra, qui a dû céder sa place lors du match comptant pour la finale de la coupe d’Ecosse contre le Celtic Glasgow, à la 71’, souffre d’une blessure qui risque bel et bien de le priver du chaud derby maghrébin qui l’attend le 27 de ce mois au stade 19 Mai de Annaba. Convoqué par Benchikha pour cette rencontre, Bougherra qui est arrivé avant-hier en fin de journée à Annaba, est resté dans sa chambre à l’hôtel Sabri, avec Lacen et Ziani, lesquels ont été ménagés pour récupérer de leurs forces. Le défenseur axial algérien ne veut en aucun cas rater ce rendez-vous qui revêt une extrême importance à ses yeux.

Les préparatifs vont bon train en prévision du match Algérie-Maroc. Les jeunes, les moins jeunes, les plus âgés et même les femmes ne parlent que de ce derby maghrébin qu’abritera, le 27 de ce mois, le stade du 19 Mai de Annaba pour le compte de la 3e journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations qui se tiendra conjointement en Guinée équatoriale et au Gabon en 2012

T

out le monde parle de ce choc, qui tiendra certainement toutes ses promesses. Les supporters des Fennecs attendent avec impatience dimanche prochain pour remplir comme un œuf les tribunes du stade. Leur présence, en grand nombre, avant-hier lundi, lors de la première séance d’entraînement effectuée par les partenaires de Yebda Tout sera décidé en au stade Chabou en est la parfaite dernière minute

Madjid Bougherra est inquiet quant à sa blessure, au même titre que les autres joueurs et le staff technique algérien, tous veulent le voir parmi le onze rentrant dimanche prochain. Le staff médical de l’équipe nationale fera tout son possible pour le remettre sur pied, et ce, afin qu’il prenne part à ce choc tant attendu par les amoureux de la balle ronde de l’Afrique du Nord, et en particulier ceux du Maroc et de l’Algérie. Bougherra est incertain pour cette rencontre, mais cela ne veut nullement dire qu’il est officiellement out. Tout va s’éclaircir et se décidera à la dernière minute quant à sa participation ou pas.

Benchikha ne veut pas être privé de ses services

En plus du concerné qui ne veut aucunement rater ce rendez-vous, il y a le coach Abdelhak Benchikha. Ce dernier ne veut en aucun cas être privé de l’un des piliers de l’équipe, et la présence d’un élément de la trempe de Bougherra dans le onze rentrant ne pourra que faire du bien au groupe, et le galvaniser davantage. Benchikha espère que son joueur sera rétabli de sa blessure avant ce match afin qu’il puisse bénéficier de ses services et le fasse jouer contre les Marocains. C’est là le souhait de l’ensemble des joueurs et de la grande famille de l’équipe nationale algérienne et de tous les amoureux de la balle ronde.

ÉQUIPE NATIONALE

R

Ph : Maracana

02

illustration de la fièvre qui vient de gagner la ville de Bône. D’ailleurs, à notre arrivée au stade, on n’en croyait pas nos yeux, tellement il y avait un monde fou, et surtout qui a faim des matchs internationaux, et de voir de plus près les derniers mondialistes. Beaucoup de personnes n’ont pas eu la chance d’accéder aux tribunes, sachant que ces dernières étaient prises d’assaut une heure avant même

que les joueurs ne foulent la pelouse du stade Chabou. Les Annabis, qui n’ont pas vu les Verts se produire au stade 19 Mai depuis des années, se préparent activement, chacun de son côté et à sa manière, et ce, afin de réussir cet événement qui revêt une extrême importance pour eux. Quatre jours nous séparent de ce choc qui va opposer l’Algérie au Maroc, et qui sera certainement suivi par un

public des grands jours. Les supporters annabis seront tous derrière les Fennecs du désert, au même titre que les autres supporters qui viendront de tous les coins du pays. Les Ziani, Yebda, Lemmouchia, Medjani et consorts seront soutenus par un public chaleureux, le 27 de ce mois, au stade 19 Mai dans la soirée.

«La réalité est sur le terrain M. Gerets»

encontré avant-hier lors du premier galop d’entraînement effectué par la sélection nationale, le manager général, Abdelhafid Tasfaout, nous a déclaré d’emblée : «Les joueurs arrivent les uns après les autres, et le groupe sera au grand complet mardi (hier, Ndlr) en attendant l’arrivée de M’Bolhi, prévue ce mercredi. Un match très important nous attend le 27 de ce mois, et je pense que l’ensemble des joueurs est conscient de la lourde tâche qui l’attend», et d’ajouter : «Les Marocains qui affichent la bonne forme et qui occupent la première place du groupe se déplaceront en Algérie avec une seule idée, celle de repartir au pays avec un meilleur résultat possible.» A propos des déclarations de l’entraîneur des Lions de l’Atlas qui défie l’Algérie en promettant de repartir avec les points de la victoire et de confirmer le statut de leader,

A. M.

TASFAOUT (MANAGER GÉNÉRAL) notre interlocuteur nous répond en nous déclarant ce qui suit : «C’est clair que le coach du Maroc veut gagner ce match, qui est important à ses yeux et qui va certainement permettre à son équipe de franchir un grand pas vers la qualification à la prochaine CAN. Tout entraîneur déclarera la même chose et il n’y a pas un seul qui joue les matchs pour les perdre. Ce que je peux répondre à M. Gerets, c’est que l’heure de vérité n’est pas encore arrivée, et la réalité sera sur le terrain le 27 mars prochain.»

Les supporters apporteront un soutien indéfectible

Pour ce qui est de l’accueil chaleureux que leur a réservé le public annabi lors de ce premier galop d’entraînement, Tasfaout dit ne pas être du tout étonné, estimant

que «si le stade pouvait contenir plus de monde, il y aura plus de supporters. Les fans algériens sont connus pour leur attachement aux couleurs du pays, et ce n’est pas le cas uniquement pour ceux d’Annaba. Ces derniers attendaient avec impatience ce moment et comme vous l’avez constaté, il y a des femmes, des jeunes filles, des jeunes et des moins jeunes et des vieux. C’est un événement majeur et les gens ne veulent en aucun cas le rater.» Tasfaout nous déclare aussi à propos du rôle des supporters dans ce genre de rencontre, en ajoutant ce qui suit : «Les supporters attendent avec impatience ce match et ce, au même titre que les autres des différentes régions du pays. Le stade du 19 Mai sera plein comme un œuf dimanche prochain, et je pense que le public jouera un rôle prépondérant dans cette rencontre.

L’ACTU DES VERTS EN IMAGE

A. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Les supporters sauront certainement comment apporter un plus à l’équipe et pousser les joueurs et les encourager à se transcender et à se surpasser, et surtout à tirer leur épingle du jeu et à réaliser cette victoire, qui nous permettra de nous relancer dans la course à qualification à la prochaine édition de la CAN 2012 qui aura lieu conjointement au Gabon et en Guinée équatoriale et de conclure : «Les supporters algériens sont connus pour leur amour des couleurs du pays, et on reste persuadés qu’ils joueront leur rôle comme il se doit et qu’ils seront à la hauteur de nos aspirations. Les joueurs affichent la grande forme dans leurs clubs, ce qui est bénéfique pour l’EN, espérons seulement qu’ils confirmeront dimanche prochain face au Maroc.» Propos recueillis par Aomar Moussi


Maracana N°1377— Mercredi 23 Mars 2011

ÉQUIPE NATIONALE

GHEZZAL : «Je suis très heureux de rejoindre mon pays»

De nos envoyés spéciaux à Annaba : A. Moussi, A. Tirmane, A. A. Bara, A. Lahouel et M. Seba

Alors, content de retrouver les Verts ? Et comment ! Je suis ému et heureux de retrouver mes coéquipiers avec qui on a eu beaucoup d’aventures ; oui, je suis très content de rejouer avec l’EN. Quel effet cela vous fait-il

d’être rappelé ? Je suis honoré d’être rappelé par le coach Benchikha en sélection nationale. C’est à moi maintenant de l’honorer et aussi d’honorer mon pays. Je ferai tout pour jouer et me donner à fond ; maintenant, la balle est dans mon camp, et c’est à moi de prouver que je suis digne d’être sélectionné, et d’être surtout à la hauteur de la confiance placée en moi. Quelle est l’ambiance qui règne au sein du groupe ? L’ambiance est saine et surtout fraternelle. J’attends avec impatience l’arrivée des autres joueurs qui me manquent beaucoup. Les retrouvailles sont émouvantes. Je suis là

MEHDI MOSTEFA : «Une première pour lui en Algérie»

Mehdi Mostefa, l’enfant de la ville de Zighoud Youcef, dans la wilaya de Constantine, était très heureux d’être en Algérie. Ce dernier a déclaré en substance : «Mon père avait les larmes aux yeux au moment où j’embarquai pour Annaba.» Le défenseur du FC Nîmes ajoute : «Mon père a précisé que les Annabis sont hospitaliers et généreux et j’étais persuadé qu’il avait raison, vu l’accueil chaleureux qui m’a été réservé.»

ZIANI ET ZIAYA BLOQUÉS À PARIS

Selon des sources dignes de foi, on apprend que Karim Ziani et Ziaya sont toujours bloqués à Paris et ceci depuis dimanche dernier. Le motif du blocage n’a pas été évoqué et encore moins les raisons.

LACEN EST DEPUIS HIER À ANNABA

Mahdi Lacen, et probablement Nadir Belhadj ont rejoint Annaba à partir d’Alger. Ces derniers étaient attendus à l’aéroport de Annaba par un comité d’accueil composé de Tasfaout et Mebrek. D’autres joueurs étaient attendus également dans la journée d’hier mardi.

BOUDEBOUZ en vedette

Ryad Boudebouz était le joueur le plus sollicité pour la séance photo, et lors du match d’application, les présents scandaient «Boudebouz… Messi». Ce dernier ne pouvait pas jouer convenablement et à chaque fois il était sollicité par des supporters, ce qui a poussé la police à intervenir à chaque fois.

pour honorer mon pays et surtout faire plaisir aux inconditionnels des Verts. Quel est l’état d’esprit avant ce match décisif ? Cette rencontre est décisive pour nous pour rester en course. Nous avons besoin des 3 points et nous allons les prendre sur le terrain. Que pensez-vous de cette rencontre ? Nous sommes condamnés à gagner cette manche et surtout de ne pas décevoir ce grand public venu nous soutenir. Et on l’a constaté, ils sont environ 10 000 à assister aux séances d’entraînement. Quel message pour le public ? Il est merveilleux, je ne m’attendais nullement à cet accueil chaleureux et fraternel. Je promets aux Algériens de les honorer et surtout de tout faire pour plaire et gagner ce match. Comment allez-vous jouer face au Maroc ? Nous appréhendons cette rencontre avec beaucoup de sérieux et surtout de méfiance. Nous ferons tout pour être à la hauteur, il suffit qu’on nous fasse confiance. Entretien réalisé par Amar Aït Bara

=BENCHIKHA APPELLE AU CALME

Le coach Benchikha a appelé les supporters des Verts au calme. S’adressant à la galerie, le coach national faisait des signes de la main en direction des supporters afin que ces derniers restent tranquilles et d’éviter surtout d’exercer la pression sur les joueurs.

=APRÈS L’ENVAHISSEMENT DU TERRAIN, LES ENTRAÎNEMENTS À HUIS CLOS Probablement, le coach national va prendre la décision qui s’impose après l’envahissement du terrain lors de la première séance d’entraînement. Ainsi, toutes les séances d’entraînement se feront à huis clos pour éviter la déstabilisation des joueurs.

=LE DERNIER GROUPE DEVAIT ARRIVER HIER Le dernier groupe de joueurs algériens devait arriver hier dans la soirée d’après nos sources. Il s’agit de Antar Yahia, Rafik Djebbour, Djamel Abdoun, Raïs M’bolhi et Mohamed Lamine Zemmamouche.

Annaba, ville sécurisée

Dans chaque coin et recoin, dans chaque quartier, cité, rue de la ville de Annaba, des policiers en duo déambulent. Annaba est sécurisée à l’extrême et en matière de service d’ordre, rien n’a été laissé au hasard. Selon nos sources, environ 40 000 policiers ont été déployés pour assurer la sécurité. Ainsi, cette rencontre s’annonce déjà chaude, pourvu que la fin de la partie ne soit pas houleuse au cas où le résultat serait négatif et c’est ce que personne ne souhaite.

L’ACTU DES VERTS EN IMAGE

Algérie

VS

Maroc

J-4

SÉANCE PERTURBÉE

Ph : Maracana

Il est heureux comme un poisson dans l’eau ; l’attaquant algérien de Bari est fier d’être parmi les siens. Abdelkader Ghezzal dit être ravi et qu’il donnera le meilleur de luimême. Dans l’entretien qui suit, il parle des retrouvailles ; ce dernier a été accosté dans la zone mixte, alors qu’il s’entraînait, écoutonsle…

03

MAUVAIS ÉCLAIRAGE AU STADE CHABOU

Lors de la séance d’entraîn ement au stade Chabou, l’é clairage était très faible, et la dir ection du stade a tout fait pour le améliorer la situation en change ant les projecteurs. Cependan t, l’état de la pelouse était parfait malgré les pluies torrentielles qui se sont abattues sur Annaba.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

La première séance d’entraînement des Verts au stade Chabou de Annaba a été un échec total. Celle-ci a été interrompue volontairement par le coach national Abdelhak Benchikha, après avoir constaté que le service d’ordre était dépassé. En effet, des milliers de supporters des Verts ont envahi le terrain lors de cette séance d’entraînement qui a débuté à 19h et qui a été interrompue à 19h30. Les Verts ont d’ailleurs été empêchés de regagner les vestiaires jusqu’à l’intervention de la police pour reprendre le bus et regagner l’hôtel. Au train où vont les choses, les Verts ne pourront plus s’entraîner et il faudrait prendre les mesures qui s’imposent, à savoir des entraînements à huis clos. C’est grâce à la radio FM de Annaba que des femmes, des enfants, des jeunes, des moins jeunes ont su que les Fennecs s’entraînaient au stade Chabou à 19h, cela a été annoncé à la radio. Ce qui a drainé une foule de 10 000 spectateurs. A. A. B.


Algérie

VS

Maroc

J-4

LA PELOUSE DU 19 MAI PAS ENCORE PRÊTE POUR LES ENTRAÎNEMENT S

Avant-hier, nous avons fait un tour au stade du 19 Mai, où se déroulera le match de dimanche prochain contre la sélection du Maroc, et où les préparatifs vont bon train. Les responsables de l’enceinte olympique nous ont affirmé que la pelouse n’était pas encore prête pour les entraînements. Les Verts devront entamer les entraînements dans le plus grand stade de la ville de Annaba à partir de la fin de la semaine, probablement jeudi ou vendredi.

LES VESTIAIRES RÉNOVÉS

Les vestiaires du stade 19 Mai de Annaba ont fait peau neuve, et ont été rénovés spécialement afin d’accueillir les deux sélections, du Maroc et d’Algérie, pour le match capital de dimanche prochain. A signaler que de nouvelles chaises ont été installées au niveau des vestiaires des deux équipes, ainsi que de nouveaux équipements qui ont été mis à la disposition de l’enceinte olympique du 19 Mai. A.T.

Maracana N°1377— Mercredi 23 Mars 2011

Organisation défaillante !

ÉQUIPE NATIONALE

De nos envoyés spéciaux à Annaba : A. Moussi, A. Tirmane, A. A. Bara, A. Lahouel et M. Seba Le moins que l’on puisse dire sur ce début de stage des Verts, c’est qu’il complètement raté. En effet, les Fennecs ont effectué leur première séance avant-hier, avec une heure de retard, à 19h au stade Chabou. Une séance complètement perturbée par la présence massive des fans qui se sont déplacés en masse pour accueillir les partenaires de Hassan Yebda.

L

à n’est pas le problème, du moment que c’est connu dans le football, la première séance d’entraînement d’une équipe nationale, qui se prépare de surcoît à diputer une rencontre décisive, attire les supporters. Cela dit, les 15 000 supporters annabis présents en force au stade Chabou ont perturbé les joueurs, dans la mesure où la séance a été interrompue après 45 minutes seulement de son début, après que les fans aient envahi le terrain. Au début, dès l’entrée sur le terrain des joueurs, il y avait certes quelques jeunes excités qui ont pu pénétrer sur le terrain, mais c’est à la fin que pas moins de mille supporters ont envahi le terrain du stade Chabou, ce qui a poussé le sélectionneur national à décider d’arrêter la séance, et les joueurs sont sortis harcelés par les fans, et ce, en dépit de l’escorte de la police pas très nombreuse pour un événement pareil. En tout cas, les joueurs ont été très perturbés, même si hier il y a eu une amélioration au niveau de l’organisation, et surtout de la présence des forces de l’ordre.

Les supporters annabis trop excités !

Ainsi donc, c’est après cet événement que le staff technique des Verts a décidé de poursuivre la préparation du match du Maroc sans la

Ph : Maracana

04

présence du public. Le huis clos a été instauré, et hier matin les centaines de fans qui se sont présentés au stade pour essayer d’y accéder ont été empêchés par le service d’ordre. Le moins que l’on puisse dire à l’approche de la rencontre capitale entre l’Algérie et le Maroc, c’est que les supporters annabis sont trop excités, ce qui est normal, quand on sait que cela fait pas moins de cinq ans que les Verts n’ont plus joué le moindre match dans la ville de Annaba. L’équipe nationale est

devenue très importante dans la société algérienne, d’où l’engouement qu’elle crée dans les différentes régions du pays, mis à part Alger et à un degré de moindre Blida, où les habitants de ces deux wilayas se sont pour le moins habitués à assister aux matches des coéquipiers de Ziani. Annaba s’est mise à la couleur verte, toute la ville s’est mise à l’heure du match, avec des posters géants affichés dans le centre-ville, ainsi que les défilés avec le drapeau

national, ce qui prouve que les Annabis sont trop excités, à quelques jours seulement du jour J, en attendant l’arrivée des supporters des autres régions. En tout cas, les choses doivent changer, car l’équipe nationale a besoin de maximum de concentration et de sérénité à la veille du match contre le Maroc, il y aura certainement une meilleure organisation pour le bon déroulement de la préparation de la bande à Benchikha. A. T.

ZIANI, LACEN ET BOUGHERRA MÉNAGÉS

Avant-hier, trois joueurs qui étaient présents à Annaba n’ont pas pris part à la séance d’entraînement au stade Chabou. Il s’agit de Mehdi Lacen et Karim Ziani, qui souffraient de petits bobos, ainsi que du défenseur Madjid Bougherra qui a eu une sérieuse blessure lors de son dernier match avec son club lors du derby contre le Celtic. Les trois joueurs ont été donc ménagés par le staff technique, de peur d’aggraver leurs légères blessures.

=Zone mixte de trois minutes, une première ! On ne cessera de le dire, les journalistes venus à Annaba pour couvrir l’événe-

ment du match Algérie-Maroc ont été tous surpris et agacés par la mauvaise organisation avant-hier, et à un degré moindre hier, après avoir eu les pires difficultés à assurer leur travail. Avant hier, lors de la première zone mixte depuis le début du stage, les joueurs ne sont restés que 3 à 5 minutes avec les journalistes, alors qu’habituellement et partout dans le monde, les gens des médias ont le droit à 15 minutes ou plus pour recueillir les impressions des joueurs.

=Plus d’entraînement en public Le staff technique de l’équipe nationale, à sa tête le sélectionneur Abdelhak

Benchikha, a décidé de poursuivre la préparation du matchcontre le Maroc sans la présence du public. Pour éviter le scénario d’avant-hier, Benchikha a décidé d’instaurer le huis clos, et ce, jusqu’au match de dimanche. Comme hier, les entraînements des Verts s’effectuent avec la présence massive des forces de l’ordre. A.T.

L’ACTU DES VERTS EN IMAGE

DU BIQUOTIDIEN JUSQU’À LA FIN DE LA SEMAINE Hier, les partenaires de Hassan Yebda se sont entraînés deux fois. Cela fait partie du programme instauré par le staff technique. Désormais, les joueurs auront deux séances, un entraînement dans la matinée et une autre en fin de journée.

LE MATIN À L’ANNEXE DU 19 MAI, LE SOIR À CHABOU Ainsi, les Verts s’entraînent en biquotidien depuis hier. La première séance se déroule dans l’annexe du stade 19 Mai à 10h, alors que la deuxième est programmée pour le moment au stade Chabou, en attendant de débuter sur la pelouse du stade 19 Mai, où aura lieu le match contre le Maroc dimanche prochain. Il est prévu que la bande à Benchikha s’entraîne sur la pelouse principale de 19 Mai à partir de la fin de la semaine à l’heure du match, soit à 20h30.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°1377— Mercredi 23 Mars 2011

05

VS BELLOUMI : Maroc «Le Maroc n’a jamais fait de J-4 résultat chez nous»

ÉQUIPE NATIONALE

De nos envoyés spéciaux à Annaba : A. Moussi, A. Tirmane, A. A. Bara, A. Lahouel et M. Seba

g Entretien réalisé par MILOUD TOUADJINE

Qui ne se souvient pas du fameux Maroc-Algérie joué à Casablanca et remporté sur le score de 5 buts à 1 par les coéquipiers du Ballon d’or africain, à un moment où on ne donnait pas cher de leur peau (1980)? Lakhdar ne l’a pas oublié, comme il n’a pas oublié les autres confrontations de notre équipe nationale avec nos voisins marocains. L’enfant de Mascara et deuxième buteur de l’équipe nationale de tous les temps, avec 34 buts, derrière Tasfaout Abdelhafid, qui le dépasse d’une réalisation, nous a donné hier ses impressions sur le choc de dimanche prochain. Le Maroc est une vieille connaissance qui nous a posé beaucoup de problèmes, n’est-ce pas ? C’est vrai qu’entre nous et nos frères marocains, il y a toujours eu une certaine rivalité régionale, due en premier lieu au caractère derby de nos rencontres. Celles-ci ne sont jamais passées inaperçues et cette fois-ci, cela ne sera pas différent du passé. On a joué jusque-là 28 rencontres, entre les matchs officiels et les joutes amicales et sur le plan des chiffres, le Maroc nous dépasse sur le plan des victoires, il en a remporté 10, alors que nous n’avions gagné que 6 fois. Mais si l’on revenait à la CAN, la balance pencherait vers les Verts ? Oui, parce que nous sommes arrivés à les éliminer plusieurs fois. Mais en gros, disons que sur le plan des compétitions officielles, nous sommes presque à égalité. Comment situez-vous le niveau des deux formations actuellement ?

C’est difficile à évaluer. Le Maroc paraît mieux préparé que nous dans la mesure où il a eu une meilleure préparation, avec un bon match amical en Irlande où il a impressionné. Nous autres, nous avons annulé le match de préparation malgré nous, et notre équipe peine à se rassembler, puisque jusqu’à avant-hier lundi, il n’y avait pas beaucoup de monde qui avait rejoint Annaba. C’est un problème pour Benchikha ? C’est sûr que c’est un gros problème, car, jusqu’à maintenant, il ne sait pas quelle équipe il va aligner. Au contraire, l’entraîneur belge des Lions de l’Atlas qui a une idée sur le onze qui va jouer et, à mon sens, il ne pourra faire que de légers remaniements avant dimanche, à commencer par le remplacement de son vétéran Hadji, blessé avec son club. Monsieur Benchiha, au contraire, devra attendre la dernière journée de préparation pour savoir qui il va aligner, parce qu’il n’a aucune idée de l’état de ses joueurs. C’est déjà un handicap. Je pense qu’il va s’appuyer sur les éléments qui jouent régulièrement dans leurs clubs et qui sont prêts, tout au moins sur le plan physique. Quels sont alors les atouts de notre EN ? La motivation, le mental et le public. Ce match est un derby et un derby a ses propres spécificités. Un derby demande des atouts psychologiques aussi importants que le reste, à savoir le côté tactique et physique. Le mental est une question personnelle et non ce que nous apprend l’entraîneur. Et sur ce plan, j’ai totalement confiance dans les capacités du joueur algérien à se transcen-

der dans les matchs capitaux comme celui-ci. Tout dépendra du degré de motivation des joueurs et de la cohésion au cours du match, sans oublier le respect des consignes de l’entraîneur. Nous aurons aussi l’avantage du terrain et du public. Justement, que pensez-vous de ce public ? Il est merveilleux quand il s’agit de défendre les couleurs nationales. Il est merveilleux parce qu’il a compris ce qu’attend de lui l’EN. Il a envahi le stade d’Annaba juste pour le début de la préparation des Verts. Cela veut dire que le match se jouera à guichets fermés et que les 70 000 à 80 000 spectateurs pousseront les joueurs afin qu’ils gagnent, car la victoire est impérative. Le public annabi sera notre douzième homme, comme l’a été celui de Blida face à l’Egypte. Comment voyez-vous l’équipe marocaine ? A priori, elle est plus complète que la nôtre. Elle a des joueurs qui évoluent dans de grands clubs européens, comme Chamakh et Khardja, entre autres. Elle s’est mieux préparée. Elle a l’avantage de jouer le match retour chez elle et donc à Annaba elle pourrait ne pas prendre trop de risques et spéculer sur la rencontre de Casablanca. Elle possède un entraîneur de premier plan, qui a un CV bien meilleur que celui de Benchikha, puisqu’il a gagné beaucoup de titres européens et a dirigé de très grandes formations. Mais, je le répète, le football n’a jamais été une science exacte. Votre pronostic ? Je pense que notre équipe nationale gagnera ! On sera présents pour motiver les joueurs. M. Touadjine

Les anciennes stars à l’honneur Ce dimanche, avant le coup d’envoi du match Algérie-Maroc, la Fédération algérienne de football rendra un

hommage mérité aux anciennes gloires qui ont pour noms : Kadour Bekhloufi, ex-professionnel français des années 50 et joueur de l’équipe nationale du FLN, puis de l’EN après 1962, son coéquipier et capitaine dans cette grande équipe du FLN, Rachid Mekhloufi, dont le nom est écrit en lettres d’or non seulement dans l’histoire du football national mais aussi dans celui du club français de Saint Etienne, qui dominait dans les années 50 le sport-roi dans l’hexagone, Lakhdar Belloumi et Rabah Madjer, les deux coqueluches du football algérien, héros de Gijon et Ballons d’or des années 80, Guendouz, leur coéquipier de l’EN 82, Abdelhafid Tasfaout, meilleur buteur de l’EN de tous les temps, et Hacene Lalmas, le moteur du CRB des années 60 et 70, grand attaquant de l’EN de ces années-là, un joueur qui nous a fait vibrer non seulement par son talent, mais aussi par sa grande correction sur le terrain et sa grande envie de gagner. M. T.

L’ACTU DES VERTS EN IMAGE

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Algérie

1970 : Algérie 3 Maroc 1

KALEM, BOURREAU DES MAROCAINS …

1970. Déjà quatre décennies. Un mois de décembre. Match «aller» qualificatif pour la Coupe d’Afrique des Nations. Le stade du 20 Août 55 était plein à craquer. Une soirée mémorable, car ce soirlà, l’équipe nationale, alors entraînée par Hamid Zouba, était menée au score dès la 5e minute de jeu. A la mi-temps, les Marocains et leur armada de joueurs, qui avaient participé à la Coupe du Monde de 1970 qui a eu lieu au Mexique, croyaient que le match était dans la «poche», mais c’était compter sans la triplette infernale du Chabab de Belcourt (Belouizdad) Lalmas, Kamel, Selmi. Dès l’entame de la seconde mi-temps, sur un service lumineux de Djillali Salmi, appelé à l’époque le Brésilien, Mokhtar Kalem égalise. Le stade du 20 Août s’enflamme, et grâce aux passes et aux centres millimétrés de Lalmas, Selmi, ses coéquipiers du club, Mokhtar Kalem en a fait voir de toutes les couleurs au gardien marocain Allal. Il recidivera à deux reprises, en envoyant le ballon au fond des filets de Allal. Il était le héros d’une soirée inoubliable et le peuple algérien a fêté cette victoire comme il se doit. Ce match entre Algériens et Marocains restera gravé à jamais dans les mémoires…


06

Algérie

VS

Maroc

J-4

Maracana N°1377— Mercredi 23 Mars 2011

DJABOU : «Ce sera difficile, mais on gagnera»

ÉQUIPE NATIONALE

De nos envoyés spéciaux à Annaba : A. Moussi, A. Tirmane, A. A. Bara, A. Lahouel et M. Seba

Rencontré avant-hier dans la zone mixte, avant le début de la première séance de travail éffectuée par les Fennecs du Désert, le petit lutin des gars d’Ain El Fouara, Abdelmoumen Maroc 1 - Djabou, avec sa timidité et sa Algérie 5 modestie, a tenu tout de même à répondre à nos questions, relatives à sa convocation en EN, l’ambiance au sein du groupe et ce choc qui l’attend, lui et Neuf années plus tard, ses coéquipiers ce dimanche Algériens et Marocains face au Maroc, actuel leader se retrouvent au stade du groupe.

aux entraînements afin de pouvoir gagner la confiance de l’entraîneur. Je sais bien que seul le travail paye. Le fait que je sois sélectionné est déjà un acquis, donc je ne me presse pas. Bien au contraire, il faut y aller doucement pour arriver à atteindre mes objectifs et me faire un jour une place parmi le onze des Verts. L’EN renferme en son sein des joueurs de valeur et d’expérience. Le meilleur est à venir j’en suis c e r t a i n , l’essentiel est que je persévère dans le

1979 :

BENSAOULA, L’AUTRE BOURREAU !

d’Honneur (Mohamed V) de Casablanca, pour un match éliminatoire des Jeux Olympiques de Moscou (ex-URSS). La cuvée algérienne comptait les Belloumi, Madjer, Fergani, Cerbah, Assad et autres. Ces derniers imitent leurs aînés et donnent une raclée aux frères marocains à Casablanca. Même score final 5 buts à 1. Ce jour-là, un joueur était au-dessus du lot des joueurs présents sur la pelouse du stade d’honneur de casablanca. Ce joueur, véritable bourreau n’est autre que Tedj Bensaoula, auteur de 3 buts qui avaient mis fin aux espoirs des marocains avant même le match retour qui a eu lieu à Alger. Neuf années après Mokhtar Kalem, l’ex-mouloudéen d’Oran, Tedj Bensaoula inscrit son nom en lettres d’or dans le palmarès des rencontres algéromarocaine. 32 années après, y aura-t-il un autre bourreau, après Kalem et Bensaoula ? Le dicton qui dit «Jamais deux sans trois» sera vérifié à l’issue du match de dimanche 27 mars en soirée ! D. T.

Tout d’abord, quel est votre sentiment sur cette convocation en équipe nationale A ? Vous ne pouvez imaginer combien j’étais content et heureux de faire partie du groupe qui va affronter le Maroc. Je tiens à remercier le coach Benchikha de m’avoir accordé cette chance et de m’avoir fait confiance, en me retenant parmi les 23 joueurs appelés à ce rendez-vous maghrébin. Après avoir marqué de votre empreinte le dernier CHAN et après vos belles prestation avec l’EN A’ et l’ESS, vous voilà enfin parmi la sélection A.Cela va certainement vous pousser à prétendre à mieux, par exemple, une place parmi le onze ?

Oui c’est le fruit d’un grand labeur accompli au niveau de mon club et en équipe nationale des joueurs locaux durant le dernier CHAN. Quand à votre question, je ne suis pas pressé, je garde les pieds sur terre, en continuant à cravacher dur

LACEN ET ZIANI RÉINTÈGRENT LE GROUPE

Les deux internationaux algériens en l’occurrence Karim Ziani et Medhi Lacen qui ont été ménagés par le coach Abadelhak Benchikha avant-hier, en leur accordant un repos pour récupérer de leurs forces et souffler un peu, ont réintégré le groupe hier mardi. Le du Ziani-Lacen s’est entraîné avec le groupe le plus normalement du monde, lors de la séance effectuée dans l’après-midi dans l’annexe du stade 19 Mai de Annaba. Les deux joueurs affichent la grande forme et sont déterminés au même titre que leurs coéquipiers à relever le défi ce dimanche en battant le Maroc.

DEUX AUTRES ZONES MIXTES AU PROGRAMME

Le sélectionneur national des Fennecs du Désert Abdelhak Benchikha a programmé en tout et durant ce stage d’avant match face au Maroc, trois zones mixtes, et ce pour permettre aux journalistes présents sur les lieux de faire leur travail en se rapprochant des joueurs pour faire des entretiens et avoir des déclarations. Après la zone mixte programmée avanthier, les journalistes sont appelés à se rapprocher des joueurs, aujourd’hui mercredi, et samedi prochains, avant le début des séances de travail. A. M.

travail. Pour votre première séance d’entraînement avec les Verts, comment avez-vous trouvé l’ambiance au sein du groupe? C’est fabuleux ce qui m’arrive, comme vous l’avez constaté de visu. Une bonne ambiance règne au sein du groupe et on travaille dans la bonne humeur. On est tous concentrés sur notre sujet, à savoir le match qui nous attend dans quelques jours contre la sélection marocaine. Un mot sur l’ambiance qui a régné au stade Chabou, pour votre première séance d’entraînement ? C’est tout simplement fabuleux, on ne s’attendait guère à un tel engouement, même si on savait que les supporters allaient se déplacer en masse au stade pour assister à cette pre-

mière séance d’entraînement. Les gens, ici à Annaba, comme partout dans les autres régions du pays, aiment leurs joueurs. S’entraîner devant un stade archicomble, c’est exceptionnel et je pense que vous savez où je veux en venir. Le jour du match, le stade 19 Mai sera plein à craquer dès les premières heures. Je tiens à remercier les supporters pour leur accueil et on leur promet de faire de notre mieux pour les satisfaire.

Comment appréhendez-vous ce match qui vous attend face au Maroc ? C’est une rencontre décisive pour nous et on ne doit en aucun cas la rater. Les Marocains, qui occupent la première place du groupe feront tout leur possible pour confirmer leur statut en tentant de nous battre ou à défaut de nous imposer le match nul. Quant à nous, les choses sont claires, il faut chercher la victoire dès le coup d’envoi de la rencontre, en pressant notre adversaire dans ses derniers retranchements. Il faut jouer notre va-tout du début jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre. Mais les Marocains, à travers leurs déclarations, ne comptent guère rater cette sortie, en promettant même de repartir au Maroc avec les points du match ? Vous savez, cela fait partie de la guerre psychologique d’avant match, et, nous les joueurs, sommes concentrés sur notre sujet. Le reste ça ne nous concerne pas. Libre aux joueurs et au staff technique marocains de déclarer ce qu’ils veulent. Pour nous la réalité sera sur le terrain, et on fera tout notre possible dimanche prochain, pour remporter la victoire et nous relancer dans la course à la qualification à la prochaine CAN qui reste notre objectif. Je crois qu’avec l’apport de notre merveilleux public, on n’a pas le droit de rater ce rendez-vous, c’est promis. Entretien réalisé par Aomar Moussi

BOUZID : «Honorer le pays»

Bouzid Ismaïel est le deuxième pro à avoir rejoint Annaba via Paris, c’est dimanche à 19h qu’il a rallié la ville du Jujubier. Ce dernier a déclaré : «Je suis heureux d’être parmi les miens et je suis là honorer mon pays et surtout le peuple algérien.»

L’ACTU DES VERTS EN IMAGE

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°1377— Mercredi 23 Mars 2011

ÉQUIPE NATIONALE

De nos envoyés spéciaux à Annaba : A. Moussi, A. Tirmane, A. A. Bara, A. Lahouel et M. Seba La séance d’hier matin annulée Le staff technique des Verts, qui a programmé un biquotidien pour la journée d’hier, a pris la décision d’annuler la séance matinale. Les coéquipiers de Hassan Yebda se sont donc contentés d’une seule séance. Cette dernière, la seconde du genre depuis l’entame du stage, a eu lieu à 18h à l’annexe du stade du 19 Mai de Annaba.

Benchikha n’animera pas de conférence de presse

Dans le programme du staff technique algérien, il était prévu que le coach Benchikha anime une conférence de presse ce mercredi à 17h au niveau de la salle de conférence du stade 19 Mai. Finalement Abdelhak Benchikha a décidé de ne pas faire cette conférence, préférant rester concentré sur son travail et préparer dans la discrétion son plan d’attaque qui sera mis en exécution dimanche prochain face aux Marocains.

Boudebouz assailli par les supporters !

S’il y a bien un joueur qui a eu du mal à se frayer un passage, à son entrée sur le terrain du stade Chabou, de même qu’à sa sortie, c’est bel et bien le meneur de jeu de Sochaux Montbéliard Ryad Boudebouz. Ce dernier était harcelé de partout, et tout le monde voulait l’approcher, les policiers, les journalistes et les supporters. Boudebouz a eu du mal à s’en sortir et à quitter le stade Chabou. N’étaitce l’intervention du service d’ordre, qui a du le protéger, Boudebouz ne pouvait pas quitter le stade tellement, il y avait trop de monde autour de lui. Il était pris d’assaut et pas uniquement harcelé. L’international algérien était très calme et ne s’est guère emporté, préférant garder son sang froid, même si au fond de lui il était gêné.

Yebda, une star à Annaba

Hassan Yebda est le chouchou des supporters algériens. Après Ziani, Antahr, Bougherra, les supporters ne parlent que de Yebda, le sociétaire de Naples. Ses belles prestations avec ce club, ont fait de lui une star dans le camp des supporters algériens en général et ceux de Annaba en particulier. Avant-hier, à son entrée au stade Chabou, les milliers de supporters présents se sont levés comme un seul homme pour scander haut et fort son nom : «Hassan Yebda, Allah Akbar» ne cessaient de répéter les supporters. A. M.

MEDJANI : «Il faut oublier les deux premiers matchs»

Dans cet entretien qu’il nous a accordé, le défenseur Carl Medjani nous a affirmé que le match du Maroc reste décisif et déterminera la suite du parcours des Verts. Le joueur d’Ajaccio évoque, par ailleurs les chances de son équipe de se qualifier à la CAN, et aussi de l’engouement qui règne dans la ville de Annaba. Tout d’abord, comment pouvez-vous nous décrire l’ambiance dans le grouppe, que vous avez retrouvé après quelques mois sans l’EN ? Pour le moment, le groupe n’est pas encore au complet (entretien réalisé lundi), mais je peux vous dire que cela nous excite tous d’être en Algérie et de nous retrouver entre joueurs et membres du staff technique. Personnellement je suis très content, et même enthousiaste d’être là. Un mot sur l’accueil que vous a réservés le public annabi pour votre premier entraînement ? Franchement, ça nous fait chaud au cœur. C’est vraiment excitant de voir ces milliers de supporters qui sont venus juste pour voir notre première séance. Cela prouve que

nous avons toujours le soutien du public, ce qui est déjà très important dans ce genbre de situation. Justement, avez-vous une idée sur l’ambiance du stade 19mai ? Ej n’ai jamais joué ici à Annaba. Mais mes camarades m’ont dit beaucoup de bien sur ce stade qui est immense, et qui accuiellera des milliers de supporters. Je sais qu’il y aura un monde fou ce dimanche, cela nous pousse à être encore plus motivés, car ce public merveilleux ne mérite pas d’être déçu. Ne ressentez-vous pas une certaine pression, vu que l’équipe nationale reste sur deux échecs ? Franchement non. Au fait, on ressent certes quelque chose de particulier, mais cela reste positif. Il y a cette chaleur du public qui nous donne des ailes. On est conscients de ce qui nous attend. Cela dit, une chose est très importante pour nous les joueurs : oublier les deux premiers matches qui risquent de nous déconcentrer. On doit penser uniquement au présent. Si on bat le Maroc, tout changera, j’en suis sûr. Comment appréhendez-vous cette rencontre ?

Abdoun, Djebbour et Mesbah sont arrivés hier matin...

Trois joueurs ont intégré le groupe hier matin. Il s’agit des joueurs évoluant en championnat grec, Djamel Abdoun et Rafik Djebbour, ainsi que le sociétaire de Lecce, Djamel Mesbah. Les trois éléments ont gagné la ville de Annaba dans la matinée et ont rejoint directement leur coéquipiers à l’hôtel Masri, où hébergent les Verts.

...Yahia et Ziaya en fin d’après midi

D’autres joueurs ont rejoint le groupe dans la journée d’hier, à savoir le capitaine Antar Yahia et l’attaquant revenant, Abdelmalek Ziaya, alors que Mohamed Lamine Zemmamouche était attendu lui aussi dans la soirée d’hier. Ainsi, le groupe Algérie se complète, et il ne manque que M’bolhi qui devrait rejoindre ses camarades aujourd’hui.

M’bolhi attendu pour aujourd’hui

Outre Antar, Ziaya, Mesbah, Djebbour, Abdoun et Zemma, un autre joueur est attendu pour aujourd’hui. Il s’agit du gardien de but, Wahab Raïs M’bolhi qui complètera la liste des joueurs convoqués pour le match du Maroc. A. T.

07

Algérie

VS

Maroc

J-4

1970 : Algérie 3 Maroc 1

KALEM, BOURREAU DES MAROCAINS … Ce ne sera pas une partie de plaisir, c’est sûr. C’est un derby, en plus d’être un rencontre décisive. Nous sommes confiants et nous avons des atouts à faire valoir. Notre équipe a eu, certes, un petit passage à vide, mais je suis sûr que face au Maroc nous aurons le déclic attendu. Je pense que le plus motivé et le mieux préparé moralement aura le gains du match. Entretien réalisé par Amine Tirmane

LA SÉANCE D’HIER MATIN ANNULÉE À LA DERNIÈRE MINUTE

Finalement, les Verts ne se sont pas entrainés hier matin. En effet, il était prévu que la bande à Benchikha effectue une séance matinale au stade du 19 mai, mais le sélectionneur national a annulé l’entraînement. Les Verts se sont entraînés hier en fin d’après-midi, dans l’annexe du stade olympique du 19 mai. Accès interdit à l’Hôtel Sabri ! Pas d’accès pour personne à l’hôtel Sabri, où héberge l’équipe nationale. En effet, des supporters sont venus hier matin pour voir les joueurs, mais ils ont été renvoyés par les services d’ordre, présents en force dans la corniche de la ville de Annaba.

…SAUF CES POLICIERS QUI…PERTURBENT LES JOUEURS !

Cela dit, il faut dire que même les journalistes venus couvrir l’évènement, et qui sont allés à l’hôtel Sabriont été empêché par l’impressionnant dispositif sécuritaire. « Il ne faut pas perturber les joueurs » disaient les policiers et les gendarmes présents à l’entrée de l’hôtel Sabri. Là n’est pas le problèmeCela dit, ces mêmes policiers sont allés vite prendre des photos et des autographes de Ziani et Bougherra qui venaient de rentrer après avoir passé un test médical. C’est dire que ces policiers empêchent tout simplement les gens de l’extérieur de faire ce que font eux même, à savoir « perturber les joueurs ». A. T.

L’ACTU DES VERTS EN IMAGE

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

1970. Déjà quatre décennies. Un mois de décembre. Match «aller» qualificatif pour la Coupe d’Afrique des Nations. Le stade du 20 Août 55 était plein à craquer. Une soirée mémorable, car ce soirlà, l’équipe nationale, alors entraînée par Hamid Zouba, était menée au score dès la 5e minute de jeu. A la mi-temps, les Marocains et leur armada de joueurs, qui avaient participé à la Coupe du Monde de 1970 qui a eu lieu au Mexique, croyaient que le match était dans la «poche», mais c’était compter sans la triplette infernale du Chabab de Belcourt (Belouizdad) Lalmas, Kalem, Selmi. Dès l’entame de la seconde mi-temps, sur un service lumineux de Djillali Selmi, appelé à l’époque le “Brésilien”, Mokhtar Kalem égalise. Le stade du 20 Août s’enflamme, et grâce aux passes et aux centres millimétrés de Lalmas et Selmi, ses coéquipiers du club, Mokhtar Kalem en a fait voir de toutes les couleurs au gardien marocain Allal. Il recidivera à deux reprises, en envoyant le ballon au fond des filets de Allal. Il était le héros d’une soirée inoubliable et le peuple algérien a fêté cette victoire comme il se doit. Ce match entre Algériens et Marocains restera gravé à jamais dans les mémoires… D. T.


08

Maracana N°1377— Mercredi 23 Mars 2011

Algérie

A l’ombre d’Algérie– Maroc

ÉQUIPE NATIONALE / U-23

VS

Madagascar

J-3

ELIMINATOIRES DES JO

g Propos recueillis par DJILALI BAKHTI

A soixante-douze heures de la rencontre, qui devra opposer notre sélection nationale olympique (U23) à son homologue du Madagascar, rien ne semble indiquer qu’une chaude empoignade allait les mettre aux prises tellement le match Algerie-Maroc comptant pour les éliminatoires de la CAN 2012, s’est accaparé tous les feux de la rampe.

B

ref, concernant les capés d’Azzedine Aït Djoudi, ces derniers ont effectué hier une séance d’entraînement sur le terrain synthétique du centre de préparation de Sidi Moussa, consacrée surtout à la récupération, car la plupart des joueurs ont joué le week-end dernier en championnat avec leurs équipes respectives. De ce fait, le sélectionneur national de l’EN olympique, Aït Djoudi, a convoqué pour ce stage 23 joueurs pour la confrontation contre Madagascar. Vingt joueurs étaient présents à Sidi Moussa, à l’exception des deux joueurs du MCA, en l’occurrence Daoud et Amroune, retenus avec leur équipe en Champions League africaine et le joueur professionnel Mohamed Chellali, sociétaire de Panionus, qui a disputé hier un match de championnat grec contre Heracles. Les trois joueurs en question ont finalement rejoint tard dans la soirée le groupe. D’ailleurs, le sélectionneur olympique dira à ce propos : «Chellali, Amroune et Daoud, retenus par leurs équipes sont à présent avec nous à Sidi Moussa. Désormais, on pourra appliquer le programme que nous avons établi maintenant que nous sommes au grand complet», a souligné Aït Djoudi.

Une séance d’oxygénation hier à Chréa

Le premier responsable technique de la sélection olympique a mis à profit le temps printanier qui règne actuellement sur l’ensemble du pays pour programmer dans la matinée d’hier une sortie sur les hauteurs de Chréa, pour s’oxygéner et décompresser. Celle-ci fut accueillie avec beaucoup de plaisir notamment par les joueurs qui évoluent outre-mer habitués beaucoup plus à la grisaille du temps. Dans la soirée, les joueurs furent conviés à une séance de visionnage, relative aux dernières rencontres qu’ils ont eue à disputer,

histoire de les mettre déjà dans le bain avant l’importante échéance de samedi prochain face à Madagascar. Par ailleurs, le sélectionneur olympique a programmé trois séances d’entraînement sur le terrain du stade de Dar El Beida. Ces séances auront lieu mardi, mercredi et jeudi, alors que vendredi, c’est la sélection malgache qui s’entraînera sur ce stade, comme le prévoit la réglementation. Aït Djoudi (sélectionneur national des U23) :

«Je tiens mon onze en tête»

Pour avoir une idée sur la préparation de la sélection olympique, nous avons pris attache avec le premier responsable de la barre technique, Azzedine Aït Djoudi qui nous fera les révélations suivantes. «Nous entamerons les choses sérieuses à partir de ce matin» A propos du stage entamé depuis samedi dernier, le sélectionneur des U23 fera savoir qu’il se deroule dans de très bonnes conditions et que les joueurs font preuve d’un sérieux exemplaire : «Le stage vient de débuter progressivement, on va passer aux choses sérieuses maintenant que le groupe est au grand complet.»

«Je suis confiant et serein»

Comment voit-il cette rencontre et quelles seraient les chances de ses poulains de remporter cette première manche, l’ancien driver de la JSK et de l’USMA dira : «Personnellement, je suis très serein, car je sens que les joueurs sont déterminés à réaliser un excellent résultat à l’aller, afin de préparer dans les meilleures conditions le match retour. On tâchera, durant les jours à venir, de travailler le volet tactique pour arrêter le meilleur dispositif possible qui sera mis en place contre Madagascar.»

«Mon onze, je l’ai en tête»

Concernant l’équipe type qui sera alignée d’entrée pour donner la réplique à la sélection olympique malgache, Ait Djoudi dira à nouveau : «Mon onze est arrêté à 80%, mais je préfère attendre la dernière séance d’entraînement avant le rendez-vous du 26 mars, pour choisir définitivement le onze qui affrontera Madagascar», a précisé l’ex-entraîneur du CS Sfax.

«Je souhaite que les supporters viennent nombreux nous soutenir»

Le coach national des Olympiques Azzedine Aït Djoudi espère vivement que les supporters viennent en

SAÏDOUN AUX SOINS

Mohamed Amine Saïdoun, opéré de la cheville, il y a plus d’un mois, continue de s’entraîner et de subir des soins en même temps. Le milieu de terrain de l’USMA dont le retour parmi le groupe est prévu dans les semaines à venir continue de faire tout son possible afin de réaliser son objectif: celui de renouer avec la compétition avant la fin de l’actuel exercice. Pour rappel, Saïdoun, qui a débuté la saison dans la peau d’un titulaire, s’est blessé lors d’un match amical qui a opposé la sélection nationale espoirs dont il était le capitaine au Qatar.

ABDOUNI SERA PRÉSENT À SAÏDA

grand nombre soutenir et prêter main forte à ces jeunes joueurs qui ont grandement besoin d’un tel appui et support : «C’est un match officiel donc très important pour ces jeunes joueurs qui comptent beaucoup sur la présence des supporters pour leur prêter main forte et les aider à réaliser un résultat probant à même de leur assurer la qualification avant même le match retour»

«Nous allons inch’ Allah gagner et ouvrir la route à nos aînés»

Enfin, le staff technique ainsi que tous les joueurs sont déterminés à se surpasser pour gagner et du coup montrer la voie à leurs aînés : «Nous allons tout faire pour gagner et notre souhait c’est que la victoire stimulera davantage et encore plus nos joueurs de la première sélection qui devra en découdre le lendemain pour le compte de la 3e journée des éliminatoires de la CAN 2012» Propos recueillis par B. D.

LE MATCH EST PRÉVU A DAR EL BEIDA Le match entre la sélection algérienne et son homologue malgache aura lieu samedi prochain à 16 h au stade de Dar El Beida. La délégation malgache est à Alger depuis hier mardi. Les hôtes de l’Algérie sont logés à l’hôtel Mercure.

Merouane Abdouni souffre d’une blessure à la cuisse, et cette blessure l’a contraint de rester hors du groupe ces deux derniers jours. Hier, le gardien de but de l’USMA s’est contenté de quelques exercices en solo avant de rentrer chez lui, mais d’après ce que nous avons pu savoir, il sera bel et bien présent à Saïda où son équipe affrontera les Rouge et Vert au moment où il sera totalement remis d’ici le jour “j” comme nous l’a affirmé une source digne de foi.

REPRISE CE MATIN

Après avoir donné la réplique à l’Equipe nationale militaire en amical hier en début d’après-midi à la caserne de Ben Aknoun, c’est ce matin que les protégés de Hervé Renard reprendront le service. La séance d’entraînement aura lieu à Bologhine, et elle sera probablement consacrée au travail technique et tactique.

LIGUE 1 Ichalalène pourrait être le remplaçant de Aouamri

M

ohamed Amine Aouamri ne sera pas présent la semaine prochaine à Saïda où son équipe défiera le MCS lors d’un match pour le compte de la dixseptième journée de la Ligue 1 à cause de la sanction qui lui a été infligé par les membres de la commission de discipline après avoir contesté une décision de l’arbitre lors de la dernière rencontre officielle des Rouge et Noir qui les a opposés à l’ASO Chlef. Privé des services de son arrière latéral gauche, Hervé Renard a pour mission de trouver les remplaçants pour ces défections au moment où l’ancien koubéen n’est pas le seul à ne pas être concerné par ce rendez-vous. N’ayant pas trop le choix en l’absence d’une vraie doublure pour Aouamri, le technicien français cherche depuis le début de la semaine le remplaçant idéal. Après les deux options, à savoir Diamouténé et Rabhi, les membres du staff technique pourraient bien exploiter une nouvelle piste dès les jours à venir. Une piste qui mène à Saad Ichalalène. Arrivé cet hiver, l’ancien joueur de l’Olympique de Nîmes et du Paris SG est un élément polyvalent. Depuis qu’il a rejoint les rangs usmistes, il a occupé trois postes. En tant que défenseur central, arrière latéral droit ou milieu de terrain défensif, l’ex-international espoir s’en est toujours bien tiré, et c’est lui qui pourrait bien encourager l’entraîneur des Rouge et Noir de faire de lui un sérieux prétendant pour ce poste.

«Prêt à occuper n’importe quel poste»

Rétabli de la blessure dont il souffrait au niveau de la cuisse, Ichalalène, qui a été présent lors du dernier point de presse qui a eu lieu juste après la fin de la séance d’entraînement du lundi s’est exprimé à ce sujet en déclarant , «Je suis un joueur polyvalent. En France, j’ai occupé tous les postes en défense. J’ai évolué en tant que milieu de terrain défensif donc si on me fait appel pour remplacer Aouamri, je le ferai sans le moindre problème», a-t-il dit. T. B.

Maïga incertain face au MCS

Convoqué par le sélectionneur du Mali pour renforcer les rangs de l’équipe nationale de sa patrie, Abdoulaye Maïga, qui se trouve depuis hier à Bamako, devra prendre part ce week-end à un match des éliminatoires de la prochaine CAN qui aura lieu en 2012. Indisponible pendant presque une semaine, l’ancien joueur du Stade Malien ne reviendra sur Alger que la veille du match de son équipe contre le MCS, et c’est ce qui veut dire qu’il est incertain pour ladite confrontation au moment où le jour de son retour, ses camarades seront déjà en route pour la ville des eaux minérales.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

Les Kabyles doivent travailler d’avantage EN

A

Maracana N°1377— Mercredi 23 Mars 2011

PRÉVISION DU MATCH RETOUR DE LA COUPE DE LA

près avoir bénéficié d’une journée de repos bien mérité, les partenaires de Lamara Douicher ont repris le chemin des entraînements, hier dans l’aprèsmidi, avec, en ligne de mire, le match retour de la Coupe de la CAF face au FC Tevragh Zeina, programmé pour le 1er du mois prochain sur le terrain de ce dernier. La reprise s’est déroulée dans d’excellentes conditions avec un moral au beau fixe, du moment que la troupe à Belhout est en plein concebtration de cette deuxième rencontre contre les Mauritaniens. Un rendez-vous que les Kabyles comptent négocier favorablement pour enchaîner avec un autre succès et revenir au pays avec la qualification. Revigorés par cette victoire, les hommes de Belhout auront à cœur de décrocher un bon résultat et garder cette bonne dynamique. Une mission qui ne sera guère facile pour les Jaune et Vert, lesquels auront en face d’eux les gars du Tevragh qui feront tout leur possible pour accrocher les Kabyles au match retour. Il faut dire que la dernière victoire enregistrée face à cette équipe par les Younes et consorts a redonné espoir à plus d’un du côté de la ville des Genêts de voir leur équipe revenir en force. Même son de cloche chez les joueurs et le staff technique de la formation Kabyle, qui semblent quelque peu

CAF

faire et prendront cette équipe au sérieux pour ramener à leurs supporters la qualification qui reste impérative pour les Canaris du Djurdjura.

Les joueurs déterminés à enchaîner avec un autre succès

libérés, après les moments difficiles qu’ils ont eu à vivre suite aux revers concédés en championnat pendant la phase aller. C’est dire que les Jaune et Vert sont en train de préparer leur prochain rendez-vous dans de très bonnes conditions. D’ailleurs, tout le monde à la JSK est conscient de la tâche qui attend l’équipe, et souhaite une autre victoire face au FC Tevragh Zeina afin d’assurer la qualification au prochain tour.

Le moral est au beau fixe

Tout ce que l’on peut dire à quelques jours de cette chaude empoignade, c’est que les Younes, Tedjar, Yallaoui et autres Ziti ont le moral gonflé à bloc et aborderont le match retour des 16ème de finale de la Coupe de la CAF, face à cette équipe Mauritanienne du FC Tevragh Zeina avec une seul idée en tête : celle de

sortir vainqueur et cela quel que soit le prix à payer. Les Jaune et Vert qui ont repris hier le chemin des entraînements sous la houlette de l’entraîneur en chef Rachid Belhout et de ses collaborateurs afin de préparer au mieux ce rendez-vous prévu dans quelques jours, se disent nullement impressionnés par la réputation de l’adversaire qu’ils auront en face et ne craindront personne sur le terrain. Le seul souci des Canaris demeure bien sûr les balles arrêtées qui reste le maillon faible de leur systéme de jeu et qui pose problème. Alors il faut se méfier de cette bonne équipe qui carbure bien ces derniers temps ; la formation du FC Tevragh Zeina attend de pied ferme le club phare de la Kabylie pour obtenir les trois points du match et assurer son billet qualificatif à domicile et devant ses supporters. Mais les kabyles ne vont pas laisser

L’ensemble des joueurs est décidé à enchaîner avec un autre succès. Les Oussalah, Lamhane, Berchiche et autres sont conscients de la difficulté de leur mission et savent pertinemment qu’ils auront affaire à un adversaire qui tentera de tout faire pour se refaire une santé devant les Kabyles. Ces derniers, qui restent sur une petite victoire, ne veulent pas rater la manche retour; bien au contraire, ils comptent entamer cette rencontre sous de meilleurs auspices. Pour atteindre cet objectif, les joueurs doivent sortir le grand jeu afin de prétendre à un résultat positif, chose qui ne sera guère facile à concrétiser. Le rendement présenté par les Jaune et Vert dernièrement en est la meilleure illustration. Les camarades de Nessakh ne jurent que par le succès, car seul ce résultat pourra les remettre sur orbite en Coupe de la CAF. Les joueurs Kabyles croient dur comme fer en leurs capacités et sont décidés à ne pas rater ce deuxième rendez-vous africain en s’offrant le FC Tevragh Zeina. S.A.

de viser la victoire et ce, afin de se qualifier au prochain tour. Nous, nous allons faire le déplacement avec la ferme intention de continuer rester sur notre lancée et pour ce faire, on doit rester bien concentrés et, surtout, éviter de s’enflammer, car sait-on jamais, tout peut arriver dans un sens comme dans l’autre. Pensez-vous que vous êtes en mesure de battre cette équipe sur son jardin et devant son public ? Certes, notre mission sera des plus délicates, et les Mauritaniens sont dans une bonne situation, et restent sur un échec devant nous, lors du match aller ; ces derniers tenteront de se racheter au match retour devant leur public et passer au deuxième tour de la Coupe de la CAF. Pour nous, un bon résultat ne doit en aucun cas nous échapper, alors on doit tout faire pour engranger les trois points du match pour rester sur cette dynamique ; on n’a pas le droit à l’erreur, donc il est bon de revenir au pays avec le billet qualificatif pour nous permettre d’aborder nos prochains rendezvous avec un moral au beau fixe. Donc, très optimiste pour réaliser un bon résultat à l’extérieur ? Oui, bien sûr. Je sens qu’on va réaliser quelques chose de bien. La deuxième rencontre

reste importante pour nous et nous voulons la remporter. J’espère que la chance sera de notre côté. On va tout faire pour gagner, il va falloir confirmer notre dernier succès…On n’a pas le droit à l’erreur. Parlons d’autre chose. Comment jugez-vous le parcours de votre équipe lors de la première moitié du championnat ? Franchement, je pense que l’équipe ne mérite pas la place où elle se trouve actuellement. Nous avions quelques difficultés en début de saison. Il y a eu ensuite le déclic. Nous avons enchaîné plusieurs résultats positifs, malheureusement, nous avons eu un passage à vide. La JSK est une équipe sensée jouer les premiers rôles, nous allons faire de notre mieux pour revenir en force lors de la deuxième partie de la saison. Pensez-vous que cette équipe a les moyens de revenir en force ? Au football, tout est possible. Nous ne sommes qu’à cinq points du leader. Il reste 16 matchs à jouer, et tout demeure possible. Il faut juste cravacher dur durant les séances d’entraînement. Avec de la motivation et de l’ambition nous pourrons réaliser une bonne saison. Entretien réalisé par S.Aberkane

YOUNES : «On doit confirmer au match retour»

Dans un entretien avec le milieu offensif des Canaris, à savoir Sofiane Younes, auteur d’une belle prestation, celui-ci affirme que l’équipe est sur une bonne voie et qu’elle doit rester sur cette dynamique lors des prochaines rencontres et que la victoire acquise face au FC Tevragh Zeina en Coupe de la CAF doit être confirmée au match retour en déplacemen, et revenir au pays avec le billet qualificatif. Après votre dernière victoire acquise devant les Mauritanienne du FC Tevragh Zeina, comment est l’ambiance au sein du groupe ? Elle est au top, surtout après notre dernière victoire en Coupe de la CAF, même difficilement arrachée. Il faut dire que cette victoire nous a énormément fait du bien, en prévision des

échéances à venir. Elle nous a également permis de souffler et de confirmer notre dernier succès en Coupe d’Algérie face au MCEE. De bonne augure donc pour l’avenir… Absolument. Il est clair qu’après cette victoire, le moral du groupe est gonflé à bloc. Désormais, notre objectif est de continuer sur cette même voie, afin d’enchaîner d’autres résultats positifs. Je pense qu’actuellement, tous les joueurs travaillent sérieusement, dans le but de réaliser d’autres succès. Pour votre prochain match, vous allez vous rendre en Mauritanie pour y affronter cette équipe du FC Tevragh Zeina en match retour, comment se présente pour vous cette affiche ? Je pense que le match retour va être très disputé entre deux formations qui ont autant de raisons, l’une comme l’autre,

KHELLILI, ZITI ET AMADA DE RETOUR LE 27 DE CE MOIS

Concernant le retour de ces trois éléments de valeurs, est prévu pour le 27 de ce mois et juste après le match face à la sélection Malgache, et ce afin de préparer avec le reste du groupe pour la suite du parcours.

LES INTERNATIONAUX MILITAIRES REJOINDRONT LEUR ÉQUIPE DEMAIN

Les deux éléments internationaux militaires, en l’occurrence l’arrière droit Lyes Saidi et le joueur axial Koucaila Berchiche, qui sont appelés à disputé un match amical devant leurs équipe la JSK, qui est prévu pour aujourd’hui. Ces deux derniers devront regagner l’équipe demain, pour préparer en conséquence avec le reste du groupe le prochain rendez-vous face au FC Tevragh Zeina, pour le compte du match retour du premier tour de la Coupe de la CAF, qui est prévu pour le début du mois prochain à Nouakchott.

09

DÉPART MARDI PROCHAIN

En prévision du match retour des 16ème de finale de la Coupe de la CAF, face au FC Tevragh Zeina, les Kabyles qui sont appelés à cravacher dur pour pouvoir arracher la qualification au match retour, doivent se préparer comme il se doit pour ce rendez-vous. D’après notre source proche, le club phare de la Kabylie s’envolera mardi prochain en direction de Nouakchott.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

LE MATCH DE MISE À JOUR JSK – ASK REPORTÉ

Encore une fois, le match de mise à jour JSK- ASK, programmé pour le 25 de ce mois, est reporté à une date ultérieure ; la raison de ce report est que la JSK possède trois éléments internationaux, à savoir les deux défenseurs Mohamed Khoutir Ziti et Sofiane Khellili qui sont avec la sélection algérienne. Pour ce qui est de l’autre joueur, Amada Ibrahim Samuel, il a été convoqué par la sélection Malgache.

REPRISE HIER À 15H...

Après le succès enregistré samedi dernier face au FC Tevragh Zeina de la Mauritanie, comptant pour le match aller du premier tour de la Coupe de la CAF, le staff technique du club a accordé une journée de repos bien mérité pour les joueurs ; ces derniers ont repris le chemin des entraînements hier dans l’après-midi à 15h, au stade du 1er Novembre de TiziOuzou, et ce, afin de se préparer en conséquence en prévision du match retour de ces 16ème de finale de la Coupe de la CAF.

…ET SANS LES INTERNATIONAUX

La séance de la reprise des entraînements programmés pour hier, après une journée de repos, s’est effectué sans les internationaux, à savoir les deux Espoirs en l’occurrence Mohamed Khoutir Ziti et Sofiane Khellili, qui sont en regroupement avec la sélection national, drivée par Azzedine Ait Djoudi ; ces deux éléments sont appelés à affronter la sélection Malgache, qui est prévu pour le 26 mars prochain. En effet, Khellili et Ziti vont se retrouver face à leur équipier Ibrahim Samuel Amada, qui est, lui, convoqué en équipe nationale Malgache.


10

Zekri parle maintenant du…maintien !

Si on revient un peu en arrière et plus exactement, au dimanche 13 mars, le nouvel entraîneur du Mouloudia d’Alger, Noureddine Zekri, et lors de sa première conférence de presse, avait déclaré, qu’il visait carrément les 5 premières places.

L

e successeur du Français Alain Michel est même allé très loin en prévenant ses joueurs qu’il ne voulait même pas entendre parler de cette histoire de relégation ou de maintien. Zekri avait également insisté sur la Coupe d’Algérie et la Champions League en affirmant qu’il avait un plan d’attaque pour piéger le Dynamos FC de Harare. Une semaine après, le Mouloudia et Zekri tombent de très haut en concédant un humiliant 4 à 1 lors de cette nouvelle sortie africaine et face à cette même équipe de Dynamos que le coach mouloudéen connaissait très bien… Mieux encore, ce même entraîneur a, cette fois-ci, carrément changé de discours concernant la liste des objectifs. En effet, puisque Noureddine Zekri a tout simplement déclaré que le maintien en Ligue 1 sera l’objectif numéro 1 du MCA tout en gardant l’œil sur la Coupe d’Algérie même si la mission s’annonce des plus délicates lors du déplacement de Béjaïa. «L’objectif numéro 1

à l’heure actuelle, est de sauver le Mouloudia de la relégation. On se doit, aussi, de batailler ferme en coupe et j’espère que les joueurs vont enfin réagir malgré la difficulté de la tâche à Béjaïa », a-t-il indiqué.

Il a fortement fustigé Alain Michel et son staff

On peut dire que l’entraîneur Noureddine Zekri n’a pas été vraiment tendre à l’encontre de son prédécesseur, Alain Michel en profitant de chaque occasion pour remettre en cause tout le travail fait depuis l’été dernier. «Je vois que cette équipe n’a pas travaillé et je me demande même, qu’est-ce que l’ancien staff dirigé par Alain Michel a fait durant les 3 fameux stages et surtout, le dernier en Espagne ? », s’est exclamé le néo-coach des Vert et Rouge. Il a même tiré sur plusieurs joueurs qui, à son avis, ne méritent même pas de jouer au MCA. Pour rappel, ce même Noureddine Zekri, avait, dès le début, affirmé qu’il a hérité d’une situation catastrophique faisant allusion au travail fait par l’ancien staff et la réaction de certains joueurs qui ont, d’ores et déjà, l’esprit ailleurs. Mais ce que Zekri ne sait pas, c’est que l’ancien staff avait quand même le mérite de réaliser un excellent travail la saison dernière avec, presque, le même effectif. Des préparations qui ont permis aux camarades du

PREMIÈRES PLACES

Il a promis une révolution

C’est devenu une habitude chez nous en Algérie, chaque entraîneur critique son prédécesseur dès l’entame de sa nouvelle mission. En tout cas, ce n’est pas le Mouloudia qui va faire l’exception. En effet, puisque le nouvel entraîneur, Noureddine Zekri profite de chaque occasion pour critiquer ouvertement le travail fait par Alain Michel et son staff. Mais comme il faut toujours rendre à César ce qui appartient à César, il faut toutefois rappeler, qu’un jour, un certain Noureddine Saâdi en 2005, qui avait succédé au Français, Robert Nouzaret, avait dès sa première conférence de presse rendu hommage à son prédécesseur en

affecté moralement mais très bien préparé physiquement.» No comment ! Et pour revenir au nouveau coach des Vert et Rouge, on croit savoir qu’il s’apprête réellement à effectuer sa petite révolution dès le prochain match de coupe d’Algérie (retard) prévu ce vendredi au stade de l’Unité maghrébine face à la JSM Béjaïa. M. B.

déclarant textuellement : « Je tiens à féliciter et à rendre hommage à M. Nouzaret et son staff pour le travail fait. Il est vrai que le MCA souffre au niveau du classement à cause des résultats qui n’ont pas suivi, mais cela ne veut aucunement dire que l’ancien staff a failli. Bien au contraire, il a fait du bon travail car il faut le dire, j’ai trouvé un groupe très

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

Ministère de l’enseignement Supérieur et de la recherche scientifique Office National des œuvres Universitaires Direction Des Œuvres Universitaire Adrar M F : 099701019022333 N° / D O U A /2011

Avis d’Attribution Provisoire

JSMB-MCA, se jouera… ne se jouera pas Jusqu’à hier après-midi, les dirigeants du MC Alger ne

savaient même si le match de coupe d’Algérie de ce vendredi contre la JSM Béjaïa est maintenu ou pas par la Fédération algérienne de football. En effet, car comme il est su, le Mouloudia a plusieurs joueurs retenus par les différentes sélections nationales qui s’apprêtent à relever de nouveaux défis et ce, à commencer par les Verts qui joueront un match très important voire décisif ce dimanche contre le Maroc et les U23 qui croiseront le fer avec Madagascar le 26 pour le compte des éliminatoires des JO-2012. Pour rappel, le gardien Mohamed Amine Zemmamouche devait retrouver les Vert lundi soir ou au plus tard, hier matin tandis que ses camarades, Boudebouda, Amroune et Daoud devaient faire de même avec la sélection espoirs dirigée par l’entraîneur Azzeddine Aït Djoudi. Les dirigeants du Vieux club algérois ne savent même pas si Benchikha et Aït Djoudi vont libérer les joueurs en question pour prendre part au match JSMB-MCA programmé ce vendredi 25 mars. Ce qui est pourtant sûr, c’est que si les quatre joueurs ne seront pas libérés, le match en retard de la Coupe d’Algérie sera officiellement reporté à une date ultérieure d’après la réglementation de la Fédération algérienne de football. Du coup, les Mouloudéens vont se retrouver entre le marteau et l’enclume du moment qu’ils souhaitent vivement jouer ce match étant donné qu’il aura lieu à huis clos d’une part, et ils ne veulent aucunement livrer cette rencontre sans ses internationaux qui sont tous des pièces maîtresses dans l’échiquier de Noureddine Zekri. Voilà où en est la situation à 48h du fameux JSMB-MCA.

5

capitaine Réda Babouche de survoler tous leurs adversaires sur le plan physique en décrochant même un titre historique avec beaucoup de mérite. Aujourd’hui, le travail d’Alain Michel est remis en cause !!!

Publicité

Apparemment, le rendement de certains défenseurs et notamment, celui de la charnière centrale composée du duo Zeddam-Harkat, a vraiment irrité l’entraîneur Noureddine Zekri qui aurait promis d’éventuels changements dès la prochaine sortie officielle du club prévue ce vendredi à Béjaïa contre la JSMB en coupe. C’est le manque flagrant de fraîcheur physique chez certains joueurs qui a, visiblement, attiré l’attention du coach. On parle même d’un changement radical au niveau de l’axe de la défense où on pourrait voir la paire BoudeboudaMegherbi dès ce vendredi à Béjaïa. Il convient juste de signaler que cette charnière a auparavant très bien fonctionné et on se souvient même de cette belle victoire contre l’USM Alger (3-0 en coupe d’Algérie) où le jeune Boudebouda s’est même offert le luxe d’inscrire un joli but. A noter par ailleurs que Zekri a également discuté avec le latéral droit, Besseghier concernant ses fameuses montées successives qui n’ont, d’ailleurs, rien apporté depuis le début de l’exercice en cours. Apparemment, c’est la réaction défensive du joueur qui inquiète le plus le coach Zekri et il n’a pas vraiment tort car le joueur a tendance à s’oublier en attaque en rappelant que l’entraîneur Alain Michel avait déjà fait cette remarque. M. B.

g Par MOUNIR BENKRAMI

QU’IL EST RECRUTÉ POUR LES

Ph : Maracana

ALORS

DES CHANGEMEN TS EN VUE EN DÉFENSE

LIGUE 1

Maracana N°1377— Mercredi 23 Mars 2011

Conformément aux dispositions de l’article 125 (alinéa 14 -15) du décret présidentiel N° 10/236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics. La direction des œuvres universitaires d’ADRAR informe l’ensemble de soumissionnaires concernée par le consultation ouvert N° 02/DOUA/2011 en vue d’approvisionner les restaurants des résidences universitaires d’Adrar en denrées alimentaires pour l’année 2011, publiée en date du 27/01/2011 conformément aux disposition de l’article 44 du décret présidentiel N° 10/236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics. Qu’à l’issue des délibération de la soumission d’évaluation des offres et en application à l’article 19 du cahier des charges, les marchés ont été attribué provisoirement aux soumissionnaires suivant : Désignation du lot

Soumissionnaire

Montant (D. A) Minimum Maximum

Lot N° 05 : Sarl Société les Paines 21.706.733.63 27.133.428.24 Fruits et Vertes légumes MF : 099935370210525

Note SUR /60

Délai

60

Une année Lot N° 06 : HAROUCHI Mehdi 33.529.767.56 41.879.209.45 Alimentation MF : 795201210363530 Générale

41

Critères d’attributions

L’offre moins-disant après Application des disposition de la l’article 21 du cahier des charges

L’offre moins-disant

Pour les autres soumissionnaires non qualifier peu à prendre connaissance des résultat détaillés de l’évaluation de leurs offres techniques et financières à la direction des œuvres universitaires d’Adrar au plus tard trois (03) jours à compter du premier jour de la publication du présent avis. Tout soumissionnaire contestant le choix opéré par la partie contactante peut introduire un recoure auprès de la commission des marchés de la wilaya d’Adrar dans un délai de dix (10) jours à compter de la première parution du présent avis dans les quotidiens nationaux ou du BOMOP conformément aux dispositions de l’article 114 du décret présidentiel N° 10/236 du 07/10/2010, portant réglementation des marchés publics.

Maracana N° 1377 — Mercredi 23 Mars 2011 - Anep N° 847 563

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

11

Maracana N°1377— Mercredi 23 Mars 2011

Zekri panique

A LA VEILLE DU MATCH DE COUPE g Par SAMI MEKHLOUFI

De retour à Alger aujourd’hui, le Mouloudia d’Alger devra vite se replonger dans le bain de la compétition nationale étant appelé à disputer le tour des huitièmes de finale de la Coupe d’Algérie, face à la JSMB ce vendredi à huis clos.

CONCERNANT LE MATCH RETOUR DE LA LCA

U

Daouadi et Derrag d’attaque contre la JSMB Si cette rencontre des huitièmes de

Ph : Maracana

finale de la Coupe d’Algérie face à la JSMB est maintenue pour sa date initiale, l’équipe mouloudéenne sera forcée de faire avec les moyens du bord. Seule et unique satisfaction pour Nouredinne Zekri serait celle de la disponibilité de ces recrues hivernales, à savoir Azzedine, Berramla, Hamrat et Laref. Ces quatre éléments pourront participer à ce match de Dame Coupe et qui pourront apporter leur fraîcheur physique à l’équipe. D’autre part, l’équipe du vieux club algérois devra bénéficier du grand retour de s es deux meilleurs attaquants, à savoir Mohamed Derrag et El Eulmi Daouadi. Ces derniers, de retour de leurs blessures, devront intégrer le groupe des Vert et Rouge dès la reprise des entraînements et qui seront d’attaque pour le rendez-vous de ce week-end contre les Béjaoui s. Un retour salutaire pour le MCA qui a besoin de réunir tous ses atouts pour aller défier la formation de la JSMB sur son terrain et profiter du huis clos pour tenter d’arracher une qualification ô combien précieuse.

Ph : Maracana

n rendez-vous ô combien important pour le vieux club algérois, surtout après avoir raté deux de ses objectifs tracés pour cette saison. En effet, en perdant le trophée de la Coupe de l’UNAF à domicile et cette lourde défaite en Ligue des champions africaine qui compromet sérieusement ses chances, le Doyen devra vite penser à son maintien et surtout à

LA DIRECTION DE L’USMA NIE TOUT CONTACT AVEC LE MCA

ce dernier objectif, à savoir jouer à fond la Coupe d’Algérie. Pour réussir ce pari, le staff technique mouloudéen aura un grand travail à réaliser sur le plan psychologique en étant obligé de retaper d’abord le moral de ses troupes pour se relever de cet échec concédé à Harare. En effet, une préparation sur le plan mental s’impose plus que jamais quand on sait que les camarades de Zeddam ont été très affectés par cette défaite qui intervient quelques jours seulement avant le rendez-vous capital face aux Béjaouis. De ce fait, l’entraîneur du MCA, Nouredinne Zekri, aura une nouvelle fois la mission délicate, à savoir celle de travailler d’abord l’aspect mental et ensuite de passer aux réglages sur le terrain. D’autre part, face à la fatigue de ce long safari effectué par les Mouloudéens en transitant par Johannesburg et ensuite le Caire, ces

Les deux poids deux mesures de la LNF

Hier, la Ligue nationale a publié un communiqué concernant le report de la rencontre de la JS Kabylie qui devait se déplacer à Khroub ce vendredi pour disputer son match retard pour le compte du championnat. Ce report de la LNF a été justifié par la convocation de deux joueurs kabyles chez l’équipe nationale olympique, à savoir Khellili et Ziti, pour le match Algérie-Madagascar prévu ce jeudi à Alger. Un report qui ne manquera certainement pas de provoquer la grande colère et la déception des responsables mouloudéens en apprenant cette nouvelle, eux qui ont tout fait pour bénéficier du report de leur match contre la formation de Yemma Gouraya, programmé ce vendredi à Béjaia. En effet, si on analyse correctement la situation, on s’aperçoit que la Ligue nationale a complètement négligé l’intérêt et surtout le droit des Mouloudéens dans pareille situation. Le constat est très clair, puisque la JSK ne dispose que de deux éléments chez les U23 et qui ne sont pas des titulaires indiscutables dans leur club. Contrairement au MCA, Nouredinne Zekri sera handicapé par l’absence de trois joueurs titulaires, à savoir Bedbouda, Amroune et Daoud, en plus du portier international, Lamine Zemmamouche. De ce fait, on se rend compte rapidement que le Doyen sera considérablement pénalisé dans cette situation et qui n’aura finalement pas le droit à un report mérité, sauf si la LNF décide de se reprendre d’ici le jour “j” de la rencontre. S. M.

Ph : Maracana

LA JSK VIENT DE BÉNÉFICIER DU REPORT

derniers sont plus que jamais au bout du rouleau sur le plan physique et qui auront certainement besoin de quelques jours pour pouvoir récupérer de leur aventure en terre zimbabwéenne. Ainsi, le coach Nouredinne Zekri espère pour une énième fois bénéficier d’un report qui peut sauver son équipe et lui permettre de bien préparer le rendez-vous de la saison pour les Vert et Rouge. Après avoir formulé une demande à la Ligue nationale pour justifier cette requête par la fatigue de ce voyage et les convocations de ses internationaux, le Doyen n’a eu aucun signe positif de la part de cette structure fédérale. Ainsi, l’ancien coach de l’ESS attend toujours de voir une certaine clémence tombée sur le MCA de la part de la LNF qui ne pourra que soulager les Vert et Rouge. S. M.

SLIMANI REJOINDRA LE GROUPE CE MATIN

Le jeune gardien du MCA, Billel Slimani, a fait l’impasse sur les deux dernières séances d’entraînement du groupe mouloudéen qui est resté à Alger. Ce dernier a été retenu en sélection militaire durant ce début de semaine au centre CREPS de Ben Aknoun. Billel Slimani a pu disputer hier après-midi à 15h une rencontre amicale face à l’USMA au niveau de la caserne du CREPS. Ce match amical des capés d’Abderahmane Mehdaoui servira à son équipe pour la préparation de son mondial militaire l’été prochain au Brésil. Ainsi, Billel Slimani sera normalement libéré ce matin pour s’entraîner avec le MCA et préparer le rendez-vous de ce vendredi face à la JSMB. A noter qu’en cas où Zemmamouche ne serait pas libéré par Abdelhak Benchikha, c’est ce jeune gardien qui devra jouer ce match des huitièmes de finale de Dame Coupe.

Houasnia dirigera le match JSMB-MCA

La Commission fédérale des arbitres a communiqué hier matin le trio d’arbitrage qui devrait diriger le match des huitièmes de finale de la Coupe d’Algérie entre la JSMB et le MCA. Ainsi, c’est l’officiel Houasnia qui arbitrera ce match et qui sera assisté de Boulkrinet et Badache. S. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Suite à cette lourde défaite concédée par les Vert et Rouge contre le Dynamos FC, les espoirs d’une qualification au prochain tour reste minimes pour le Doyen. En effet, les coéquipiers de Zeddam doivent inscrire trois buts sans en prendre un seul. Afin de faire subir la même pression aux zimbabwéens, les dirigeants mouloudéens souhaiteraient accueillir le Dynamos FC au stade Omar-Hamadi de Bologhine. Un souhait difficile à concrétiser pour le Doyen dans le cas où les Vert et Rouge n’ont pas encore eu l’accord officiel de la part des responsables de la direction usmiste. Pour l’instant, c’est le DAG de la SSPA de l’USMA par intérim, Salah Allache, en l’occurrence, qui a nié tout contact officiel avec les responsables du MCA pour cette option. Ce dernier affirmera que pour l’instant, aucune sollicitation n’a été faite de la part du Doyen et qui, pour l’instant, demeure au stade de la rumeur.

BOUCHEMA ABSENT FACE AU DYNAMOS FC

L’équipe du MCA vient de subir une véritable perte lors de son déplacement au Zimbabwe en plus de cette lourde défaite concédée face au Dynamos FC. En effet, avec un score aussi large, le Doyen aura peu de chances de passer ce cap des Zimbabwéens, même si du côté du MCA, on continue d’entretenir un énième espoir pour une qualification délicate. Toutefois, l’équipe du MCA vient de prendre un sérieux coup sur la tête avec la perte de son meilleur milieu de terrain récupérateur, à savoir Nassim Bouchema. Ce dernier sera absent lors du match retour prévu le 3 avril prochain à Alger pour cause de suspension automatique suite à son cumul de cartons jaunes. Ainsi, Nouredinne Zekri sera handicapé à ce niveau de jeu et devra faire confiance certainement à Farid Daoud qui épaulera Hamza Koudri dans la récupération. S. M.


12

Après la seule séance de lundi dernier, le staff technique a décidé de passer au biquotidien hier. A cet effet, l’on notera que la séance de la matinée a été consacrée au côté physique (musculation dans la salle des vestiaires), alors que celle de l’après-midi pour des exercices avec ballons, c'est-à-dire technicotactiques.

BOULAINCEUR, ABSENT

Tous les joueurs ont répondu à l’appel, à part Boulainceur qui se trouve actuellement en équipe nationale olympique, qui prépare le match face à Madagascar.

LES EXPLICATIONS DE MENAD

A la fin de la séance d’entraînement, un groupe de supporters s’est approché de Menad pour plus d’éclaircissement s, à propos de la défaite face à l’ASO. L’entraîneur béjaoui semble les avoir convaincus.

POINT DE PRESSE DÉCALÉ

L’entraîneur béjaoui n’a pu animer lundi le point de presse qu’il avait l’habitude de tenir à chaque reprise. L’entraîneur étant arrivé en retard et par conséquent, s’est excusé du fait qu’il était fatigué. A. Z.

L

«Si je ne décroche pas une place qualificative, je démissionnerai…» MENAD DANS UN POINT DE PRESSE

ors d’un point de presse animé par Menad, après la séance d’entraînement d’hier, l’entraîneur béjaoui est revenu sur la défaite contre Chlef avant d’aborder le prochain rendez-vous de coupe face au MCA ainsi que certains points liés à son équipe, sans oublier l’EN.

«On n’a pas à rougir de la défaite face à l’ASO»

Ainsi, donc, contre Chlef, Menad a estimé que la défaite était logique dans la mesure où son équipe a rencontré une formation de Chlef, prétendant au titre avant d’ajouter : «On est tombés sur une équipe régulière qui n’a pas été remaniée à 70% comme la nôtre…» avant de poursuivre : «Cependant, je tiens à affirmer que le premier but était entaché de un hors jeu flagrant. Par contre, le deuxième est dû à une erreur défensive de débutants…» Menad, tout en semblant faire le meaculpa de ses joueurs avouera : «Notre équipe manque d’efficacité et de lucidité. En deuxième mi-temps, il y a eu des erreurs défensives, on a, alors, payé cash…». Et comme pour se justifier, il lancera toutefois : «Il ne faut pas oublier que notre équipe était amoindrie.»

«Le huis clos est favorable même pour le MCA»

Abordant le prochain match de coupe pour le compte des 8es de finale, prévu ce vendredi, l’entraîneur béjaoui dira d’emblée : «Il faut qu’on passe le cap mouloudéen» avant d’ajouter : «Il faut se méfier du MCA, car même avec ses problèmes, le MCA reste le MCA. Et puis, je m’en fous de ses problèmes. J’affronte 11 joueurs.» Djamel Menad ira droit au but : «Nous essayerons d’aller le plus loin possible et saisir cette chance, d’autant plus que nous sommes en train d’accueillir nos adversaires.»

A propos du huis clos, le coach béjaoui, quelque peu déçu, affirmera : «C’est dommage pour notre public. Ce dernier nous aurait encouragés. D’ailleurs, même pour le MCA, le huis clos est favorable.» Quant à l’objectif de son équipe, Menad étonnera toute l’assistance en déclarant : «On ne peut pas jouer le titre avec un effectif remodelé et remanié. C’est un problème de cohésion qui se pose» avant d’enchaîner : «Depuis quand, d’ailleurs la JSMB jouait pour le titre ? Je suis réaliste et logique dans mon raisonnement.» Et pour être plus clair, le coach béjaoui dira sans détours : «Si je ne décroche pas une place qualificative, je démissionnerai. Car, franchement, la JSMB mérite de jouer une coupe continentale.»

«Le football algérien m’écœure»

S’attaquant à certaines pratiques extra sportives, Menad confiera : «Le football algérien m’écœure au point où je devine tous les scénarios. Bichari a préparé le terrain à Chlef en infligeant deux cartons à Zafour et Maroci» avant de poursuivre : «Si N’djeng avait joué, il aurait écopé d’un carton» faisant un petit bilan, concernant son équipe et certains joueurs, l’entraîneur des Vert et Rouge, avouera : «Cedric traverse une phase difficile. Mentalement, il n’est pas au top» avant d’enchaîner, à propos de Djebarat : «Si Djebarat a envie de jouer, il faut qu’il soit ambitieux à l’entraînement.» Concernant Maïza, le coach béjaoui fera savoir : «Sa blessure n’est pas méchante. Il sera présent contre le MCA.» Sur Boucherit et Kaddour, il dira : «Ils n’ont pas été mauvais par rapport à Blida, Boucherit était excellent.» Avant de poursuivre sur Hamlaoui : «Il est égal à lui-même. Il a rempli

son rôle convenablement» et de Bouder il avouera : «Contre Chlef, il a fléchi en deuxième mi-temps», relatant le cas de Bouraba et Mebarakou, Menad affirmera, une fois de plus : «Ils reviennent d’une blessure, c’est difficile et c’est un peu risqué de les faire aligner.» . Sur les problèmes défensifs, il lancera : «J’en parle tout le temps, on prend tout le temps, des risques en défense.»

«Je crains ce match contre le Maroc»

Profitant de cette occasion, Djamel Menad a évoqué les chances de l’EN face au Maroc. Dans ce contexte, il dira : «Le Maroc a mal débuté, mais au fil des match, il a gagné en confiance et a progressé. Bien entendu, je souhaite une victoire pour l’Algérie car, une autre performance est synonyme d’une catastrophe.»

Béjaïa veut une deuxième qualification en quart de finale A J-3

En effet, après avoir été éliminée la saison suivant sa consécration en coupe d’Algérie, aux dépens du WA Tlemcen, et ce, face à l’USM Blida à Tizi Ouzou (stade du 1erNovembre) sur le score de deux à un, lors des 32es de finale, la JSMB n’a pu passer le cap des 8es de finale, où elle a été aussi éliminée par la même équipe, l’USMB en l’occurrence au stade Mustapha-Tchaker.

L

LIGUE 1

Ph : Maracana

DU BIQUOTIDIEN POUR HIER

Maracana N°1377— Mercredi 23 Mars 2011

a JSMB, et comparativement à la saison 2008/2009 où elle a quitté l’épreuve populaire dès le 1er tour, a, par contre, réussi à passer un tour aux dépens de l’USMH qu’elle a écrasée sur le score de six à deux au stade de l’Unité Maghrébine de Béjaia. Cette fois, le club fera tout pour passer un autre tour, celui des 8es de finale, pour, pourquoi pas se retrouver en quart de finale pour la deuxième fois de son histoire, cela même si elle l’a déjà fait auparavant,

DU MATCH DE COUPE

lorsque le club évoluait en D 2, où elle a réussi à passer le cap des Blidéens à Béjaia sur le score de deux buts à un, mais cette équipe de Blida avait gagné sur tapis vert, suite à la participation de Rabie Dilmi, alors suspendu et qui ne devait pas jouer ce match de coupe face aux Blidéens. Béjaia était donc éliminée sur tapis vert et n’a pu aller au-delà des quarts de finale. Cette fois, sera-t-elle la bonne, après deux années où le club n’a pu aller loin ? Réponse ce vendredi.

Le Mouloudia fait-il peur aux Béjaouis ?

La JSMB et le MCA ne se sont jamais rencontrés dans l’épreuve de coupe par le passé. C’est donc la première fois que les deux équipes se rencontrent et à ce stade de la compétition, tout reste possible pour les deux équipes. Les locaux veulent mettre fin à une série de trois matches sans succès en championnat, alors que les visiteurs veulent faire oublier à leur fans les déboires du championnat et

surtout ce match de la Champions League africaine où les capés de Zekri ont été écrasés par le Dynamos du Zimbabwe. Une équipe qui, pourtant, n’avait rien d’un foudre de guerre. Les Vert et Rouge du Mouloudia viendront donc à Béjaia avec la ferme intention de se qualifier et les Béjaouis ne veulent pas les entendre de la même oreille, eux qui veulent renouer avec le succès et par la même occasion maintenir leur suprématie face aux Mouloudéens où ils n’ont point perdu depuis le match retour de la saison sportive 2008/2009, où pour rappel, la JSMB avait cédé les trois points à Bologhine sur le score de deux buts à un. Alors que les trois dernières confrontations entre les deux antagonistes ont été ponctuées par des matches nuls, un à Béjaia (match aller de la saison écoulée) et deux à Alger (un à Bologhine lors de la manche retour de l’exercice 2009/2010 et l’autre lors de la manche aller de cette saison qui s’est jouée au 20-Août et à huis-clos. H. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

L’entraîneur béjaoui ajoutera : «Il ne faut pas rater ce rendez-vous et s’entourer de beaucoup de moyens, sincèrement, je crains ce match, nous avons des joueurs compétitifs et d’autres non. Il ne faut pas oublier que l’apport d'un public est important. Cela dit, tout peut arriver car le football algérien est tellement imprévisible». A. Z.

LA DÉFENSE, SOUCI DE MENAD !

Maintenant, c’est connu ! Le souci majeur de Djamel Menad est, sans conteste, le compartiment défensif. «Le problème de la défense, j’en parle tout le temps», a-t-il déclaré lors du point de presse animé ce mardi, où il a mis en exergue le problème de cohésion qui se remarquait à l’œil nu. En effet, depuis un certain temps, on ne cesse pas de constater les différentes erreurs commises au niveau de la défense. Des erreurs que l’entraîneur, lui-même, qualifie de … débutants. D’ailleurs, dans ce contexte, il dira : «Contre Chlef, le deuxième but était dû à une erreur défensive de débutant.» C’est dire que, désormais, le compartiment défensif est devenu pour le coach béjaoui, le souci majeur. Pourtant, ce ne sont pas les joueurs de talent qui manquent. Des joueurs d’expérience, à l’image de Maïza, Zafour et même Meftah. En fait, le problème qui se pose est celui de la cohésion. Les changements répétés et les remaniements à plus de 70% ont perturbé la sérénité du groupe. Conscient de tout cela, Menad essaye, à tout prix, de remettre de l’ordre et d’apporter une assise solide à un compartiment connu pour sa richesse et potentialités humaines : «Nous ferons de notre mieux pour résoudre tous les problèmes de cohésion qui continuent à se poser, d’autant plus que Cedric n’est plus à son meilleur niveau pour pouvoir être un rempart infranchissable…». En dépit de la richesse d’un effectif qui aura donné tant de satisfaction à la grande famille des Vert et Rouge, le compartiment défensif, quant à lui, continue à susciter moult interrogations. Problème de cohésion, selon les uns, mauvais choix du gardien de but, selon les autres. Entre les uns et les autres, un problème se pose et Menad ouvre, déjà, les débats.


LIGUE 1

Gamondi prépare El Eulma Maracana N°1377— Mercredi 23 Mars 2011

13

g Par HILLAL AÏT BENALI

Les Rouge et Blanc du CRB, qui ont bénéficié de deux jours de repos après le match joué samedi dernier contre le MCS au stade du 20 Août, et qui s’est soldé par une victoire des Belouizdadis sur la plus petite des marges (10), ont repris hier dans la matinée les entraînements, toujours sur leur terrain fétiche.

A

insi, la préparation de la prochaine sortie qui opposera le Chabab au MCEE a bel et bien commencé. Les camarades du gardien Nassim Ousserir sont à pied d’œuvre et comptent se déplacer à El Eulma pour revenir avec un résultat probant qui consolidera leur place sur le podium. Après avoir réussi à arracher la qualification aux quarts de finale de Dame coupe et entamé la phase retour du championnat sur une bonne note, l’ensemble des joueurs de l’équipe de Laâqiba sont déterminés plus que jamais à rester sur ce même rythme et aller à El Eulma pour revenir avec les trois points mis en jeu. C’est sur ce mot d’ordre que les dirigeants staff technique et joueurs se sont tous mis d’accord. A présent, le dernier succès face aux Saidis est mis oubliettes et on ne pense qu’à la prochaine rencontre contre les Eulmis qui ne sera pas, sans doute, une partie

ENTRAÎNEME NT HIER AU 20 AOÛT

de plaisir entre les deux formations.

Le moral est au beau fixe

Les joueurs du Chabab ont repris hier le chemin des entraînements avec un moral au beau fixe. En effet, après la dernière victoire en championnat, les coéquipiers du buteur du club, Ramzy Bourekba se sont entraînés hier dans de bonne conditions et l’ambiance était bon enfant. Le dernier succès a redonné la confiance à l’équipe, et, à présent, l’ensemble des éléments sont ravis. Ces derniers ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin, au contraire, ils sont décidés à continuer l’aventure avec ce moral en acier et obtenir plus de victoires qui leur permettront de terminer l’aventure de cette saison parmi les meilleurs au classement, et pourquoi pas, garder cette place sur le

Boudjelti absent

podium qu’ils détiennent depuis la dernière victoire contre le MCS.

Tout le monde s’est mis d’accord pour battre le MCEE

Au CRB, en ne parle que du prochain match contre les Eulmis. Staff technique et joueurs se sont mis d’accord pour confirmer les six derniers bons résultats réalisés en coupe et en

championnat. Les hommes du technicien argentin, Gamondi, sont animés d’une volonté en acier et ils se concentrent sérieusement sur leur travail afin d’aller s’imposer face aux Vert et Blanc du MCEE, dans leur fief, et revenir avec les trois précieux ponts, ce qui confirmera leur invincibilité depuis la reprises des rencontres officielles. H. A. B.

Mameri, Aoued, Aksas absents

Trios joueurs ont raté la séance d’hier. Il s’agit du capitane Karim Mameri, du milieu de terrain Mohamed El Amine Aoud et de défenseur Amine Aksas. Si pour les deux premiers cités, la raison est connue, (blessure), pour le troisième, on ignore encore pourquoi il ne s’est pas présenté !

Meghehout, Bourekba, Boukria et Slimani présents

Quatre autres joueurs qui reviennent récemment de blessure se sont entraînés le plus normalement du monde avec leurs coéquipiers. Meghehout,Bourekba, Boukria et Slimani sont les quatre éléments concernés. Il faut dire que le dernier cité, Slimani en l’occurrence, a ressenti quelque douleurs à la fin de l’entraînement et a été contrait d’écourter la séance.

La ligne offensive inquiète L’entraîneur des Gardien, Boudjelti lui aussi était absent hier. Les deux portiers du Chabab se sont entraînés seuls et ils ont effectué quelques exercices sous l’œil des entraîneurs adjoints. H. A. B.

A

Les joueurs du Chabab ont repris hier dans la matinée aux environs de 9h le chemin des entraînements au stade du 20 Août. La séance fut dirigée par l’entraîneur en chef et ses adjoints à l’exception de l’entraîneur des gardiens Boudjelti qui était absent. L’ambiance était bon enfant et c’est l’ensemble des éléments qui ont démontré une grande volonté dans le travail.

UNE SÉANCE TECHNICO-TACTIQUE AU MENU

Le staff technique sous la houlette du coach argentin a axé son travail sur des exercices technico-tactique. Les entraîneurs Belouizdadis préparent les joueurs dans ce domaine et ce, afin de trouver la formule adéquate pour surprendre les Eulmis dans leur stade. H.A.B.

g Par TAHI AHMED

près seize journéées de championnat de la ligue 1 professionnelle, ce qui préoccupe le staff technique blidéen est relatif à l’inefficacité offensive, que Djemaouni et ses camarades de l’attaque ont montré durant toute cette période de championnat. A voir le nombre d’occasions ratées lors des précédentes rencontres livrées par l’USMB face au MCEE, l’ASK et samedi dernier contre le Mouloudia d’Oran qui auraient dû être exploiter, si ce n’est le manque de réalisme et d’efficacité devant les buts adverses. Un mal qui ronge les Vert et Blanc depuis l’entame de la saison, plus précisément depuis six mois. Ce manque de lucidité devant les buts adverses qui ne tient pourtant pas à des lacunes dans la manière de mener les offensives, tend à être une donnée récurrente sur le cycle du championnat. C’est exactement depuis

l’entame du championnat que ça ne marche pas vraiment dans ce nouveau mode de championnat, sept buts marqués en seize matchs joués en championnat de la ligue 1. Le meilleur buteur, Djemaouni, avec trois buts, reflète sans aucun doute la piètre des moyennes obtenues dans ce domaine ces dernières saisons. Ce qui signifie clairement que l’attaque blidéenne n’arrive toujours pas à trouver la sortie comme le confirme son mutisme. Vraiment, c’est une catastrophe que vit le club phare de la ville des Roses, avec ce compartiment le plus faible du championnat de ligue 1, pour mettre la machine blidéenne en marche, il y a un grand travail en profondeur à faire au niveau de ce secteur qui prêche par son inefficacité. Le coach Iaïche compte sur les services de la nouvelle recrue Rouag, de Mokhtari, Djemaouni et autres Belkheïr. Avec un

LES BLIDÉENS GAGNENT ENCORE UNE PLACE

peu plus de volonté avec cette pléiade d’attaquants, la formation blidéenne de l’USMB peut se targuer d’avoir des éléments parmi les meilleurs de ce championnat, qui peuvent changer la donne lors de la deuxième phase du championnat, et ne pas donner à leurs adversaires l’occasion de prendre le large.

Le coach Iaïche doit trouver une solution dans l’immédiat, car le temps presse et l’erreur est tout simplement interdite. «Il faut travailler devant les buts jusqu’à ce que les attaquants acquièrent et consolident les automatismes qu’il faut», nous disait le coach adjoint Abdelaziz. T. A.

La formation blidéenne avait occupé la 15e place après sa défaite face à l’ASK lors de la dernière journée de championnat de la ligue 1, une semaine après avoir remporté son match retard comptant pour la mise à jour de la 14e journée de championnat disputé face au MCA au stade Boumezrag. Avec un capital de seize points elle grimpe à la 11e place du classement général. Samedi dernier elle a encore gagné une place au classement, après le nul obtenu face au MCO pour le compte de la 16e journée de championnat de la ligue 1. Désormais, l’USMB est à la 10e place ex-eaquo avec l’USMAn et l’USMA, avec 17 points dans l’escarcelle ; à noter que l’USMA compte un match en moins face à l’ESS. Les camarades de Gaouaoui devancent le WAT qui compte 16 points, le MCA et l’ASK avec 15 points (- match), le CABBA fermant la marche avec 11 points. La prochaine journée, la 17e, pourrait bien être bénéfique aux Blidéens qui recevront la lanterne rouge le CABBA ; ils auront l’occasion d’augmenter leur capital points dans l’éventualité d’un échec de leurs poursuivants, le WAT et l’ASK, qui rendront visite respectivement à l’ESS et au MCA. La formation blidéenne semble bien partie dans son opération sauvetage et pourrait assurer largement son maintien parmi l’élite. Il lui reste 14 matchs à jouer dont 7 à domicile ; il lui suffit de récolter 22 points sur les 42 mis en jeu, ce qui est dans les cordes des poulains de Iaïche Abdelkader. T. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Préserver la nouvelle dynamique g Par SABAÏHI-TANI SMAÏN

le maintien. Aussi, au stade d’El Hadjar et sur une pelouse à la limite de l’impraticable, les Bleu et Blanc ont livré un match assez correct malgré cet impondérable, en multipliant les assauts en diréction de la cage du portier Ouaddah, gâchant plusieurs occasions franches avant d’inscrire le but égalisateur en toute fin de match. Pour son retour à Annaba, le technicien Amrani, qui a été au club

bônois durant la phase aller pour prendre les rênes de la formation des gars de la capitale des Zianides, était très excité à l’idée de réussir un bon coup afin de prouver, surtout, au président Menadi et aux supporters qu’il était capable de réaliser une bonne performance après avoir quitté la formation annabie par la petite porte. S. T. S.

KHERRIS : «le nul de Annaba est rassurant» L’entraîneur-adjoint, Kherris Kheireddine, que nous avons accosté à l’entrée du stade Akid-Lotfi, se dit très satisfait du point du nul ramené face à une équipe bônoise qui joue, elle aussi, sa survie dans le championnat. Il estime que ses poulains pouvaient revenir avec les trois points de la victoire si les attaquants avaient fait preuve de réalisme.

Le point ramené face à l’USMAn vaudra son pesant d’or, n’est-ce pas ? Tout à fait, on est très contents de ce point du nul ramené de Annaba, une formation qui lutte elle aussi pour le maintien. J’espère que ce sera le véritable déclic. A mon avis, on était capables de rentrer avec les trois ponts de la victoire si nos attaquants avaient fait preuve de réalisme à l’image de Boudjakdji et Andréa. Je tiens à féliciter quand même nos joueurs

pour avoir ramené ce point.

Pourtant, vous aviez misé sur une victoire au départ ? Franchement, le match en lui-même était difficile au départ ; la situation actuelle de l’USM Annaba ne lui permet pas de rater les points. Certes, ils nous ont gênés, mais le groupe a su réagir en imposant un jeu très collectif et développé, même nos supporters qui ont effectué ce long déplacement, nous ont donné un plus à notre rendement, ils sont à féliciter. Les joueurs ont donc raté une prime de 10 millions de centimes ? C’est vrai qu’ils ont raté cette somme, mais nous nous sommes entendus

g Entretien réalisé par MILOUD TOUADJINE

Incorporé d’entrée dans le couloir droit avec pour mission d’aider le milieu de terrain, mais aussi porter les estocades à la défense blidéenne, l’ailier de poche s’est acquitté du mieux qu’il a pu de cette fonction et il était avec le reste de ses coéquipiers bien malheureux à la fin du match. Pour ce match, vous avez été aligné d’entrée de jeu. Qu’en dites-vous ? Je suis content, parce que le coach m’a fait confiance. Ma participation dès le début est due à la stratégie de l’entraîneur. Il nous fallait marquer d’emblée pour déstabiliser l’adversaire, mais, malheureusement, cela n’est venu que vers la fin de la mi-temps. Il n’empêche que nous avions bien préparé notre coup et nous avions mis en difficulté la défense de Blida à plusieurs reprises. Que pensez-vous du but de Rouag ? C’est vrai que c’est un but qui nous a coupé les jambes, mais que voulez-vous, ça arrive au plus malin. On a essayé de remonter le

L’équipe est maintenant tout près du but … Pour être honnête, la trêve a été bénéfique pour nous. Beaucoup de choses ont changé, l’équipe est maintenant mieux structurée et plus aguerrie et c’est d’ailleurs ce qui caractérise une grande équipe. Entre autres, le staff dirigeant est en train de mettre tout en œuvre pour la réussite du club. J’espère que cela continuera jusqu’à la fin de la saison et que la réussite sera de notre côté. Je suis sûr que le Widad s’en sortira facilement. Propos recueillis par S. T. Smain

Le sélectionneur national, en l’occurrence Abdelhak Benchikha, a suivi la rencontre en compagnie des entraîneurs des gardiens Abdenour Kaoua et Chaïb.

MEDDAHI : «La chance n’était pas avec nous» moral à Houari (El Ghoul) à la pause, car il était bien affecté. Que voulez-vous, cela fait partie du jeu. Une deuxième mi-temps difficile. Qu’est-ce qui a cloché ? C’est toujours l’absence d’un véritable avant de pointe. Ajouté le rendement timide de nos deux internationaux qui devaient sûrement plus penser à l’équipe nationale qu’au MCO. Mais je ne leur jette pas la pierre. On était tous un peu à côté de notre sujet. Pour preuve, l’action que j’ai faite et que j’ai ratée parce que je voulais marquer. Il fallait que je soit plus collectif et trouver un coéquipier mieux placé. Enfin, c’est fait maintenant et il ne sert à rien d’en parler. Pensons à préparer comme il se doit le match de Tizi Ouzou. Que pensez-vous de l’USMB ? C’est une équipe qui parviendra à se maintenir si elle croit en ses chances. En deuxième mi-temps, après avoir égalisé, elle n’a pas fermé le jeu, bien au contraire, elle a voulu tenter sa chance. Elle est sortie de son périmètre et nous a posé beaucoup de problèmes. Je pense qu’avec l’intégration des nouvelle recrues, elle fera mal dans cette deuxième partie du championnat. Un mot sur le match de l’équipe nationale... C’est un match difficile, mais avec de la détermination et de la volonté, on pourra gagner. C’est la seule issue pour espérer se qualifier. L’équipe a eu un manque flagrant

pour la moitié, un point ce n’est pas les trois points.

Le sélectionneur national a suivi le match Les juniors encore défaits

Un semi-échec mal digéré

Les juniors du WAT ont encore une fois perdu face à leurs homologues annabis, sur un score sans appel de 2 à 0 avec cette énième défaite. Les juniors occupent la dernière place.

Les Oranais continuent à ruminer leur malchance, après le nul imposé par une bonne équipe de l’USMB.

Ph : Maracana

Les nouvelles recrues du WAT, Boussehaba incorporé à la place de Lazaref sorti sur blessure, Mebarki - Aït Hamlet Samer et le Malgache Andrea ont été impressionnants et ont donné le plus qui manquait au Widad surtout le duo SamerAndrea qui ont fourni beaucoup d’efforts et tous les observateurs présents sont unanimes pour dire que le WAT aura son mot à dire durant cette seconde phase.

Les coéquipiers de Djemili ont réussi leur match disputé à Annaba, le week-end dernier, face à l’USMAn en récoltant le point du match nul, ce qui laisse supposer qu’avec cette dynamique, les protégés du coach Amrani Abdelkader sont plus que jamais décidés à atteindre leur objectif qui demeure

Ph : Maracana

LES NOUVEAUX SE SONT ILLUSTRÉS

LIGUE 1

Maracana N°1377— Mercredi 23 Mars 2011

de préparation au contraire de celle du Maroc, mais ne désespérons pas et comme supporters indéfectibles, croyons en la chance et en la victoire. Personnellement, je trouve que Meghni pouvait apporter un plus qui pourrait faire la différence. Entretien réalisé par M. T.

C

ertains joueurs, et notamment le gardien de but El Ghoul Houari, ont été la cible des supporters. Ces derniers sont même allés jusqu’à incriminer le portier oranais, l’accusant d’avoir levé le pied et d’avoir commis sciemment cette faute, pour permettre aux hommes de Iaïche de s’en tirer honorablement. Mais c’est surtout sur la manière dont ont été perdus deux précieux points que les supporters ont tiqué. Ils reprochent à l’entraîneur en chef, qui est le seul à décider de la formation du onze type, d’avoir choisi des joueurs

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ph : Maracana

14

fatigués. Autant que les chances de l’équipe nationale dimanche prochain, c’est toujours le MCO qui est le sujet principal des discussions dans les cafés et autres lieux, où on retrouve les fans du club oranais. Même le Barça et le Real n’arrivent pas à faire oublier le match de samedi dernier, surtout que les Hamraoua ont habitué leur public à gagner à Zabana. Le championnat étant au repos cette semaine, Cherif El Ouazzani a accordé deux jours de repos à ses joueurs, ce qui fait que la reprise n’aura lieu que ce matin. Elle est prévue au stade Zabana, mais il se pourrait que pour éviter le public, le staff technique décide d’un autre endroit qui pourrait être le stade d’El Kerma. M. T.


LIGUE 1

15

Maracana N°1377— Mercredi 23 Mars 2011

Charef tranchera aujourd’hui Nateche et Chouieh dans le viseur de l’USMH

L’entraîneur en chef de l’USMH ne va pas perdre de temps pour trancher sur le nom du gardien que la direction doit recruter pour remplacer Lemane blessé. En effet, selon des sources bien informées des affaires courantes de l’USMH, on croit savoir que l’entraîneur des gardiens de l’équipe harrachie va saisir l’occasion de la reprise prévue aujourd’hui pour

s’entretenir avec Charef afin de trancher quant au nom du gardien avec lequel Laib entamera des négociations dans le but de le recruter en attendant que l’administration débute les démarches auprès de la FAF pour obtenir une dérogation dans ce sens. Selon l’entraîneur des gardiens de but, il a dans son calepin plusieurs noms susceptibles de rejoindre les

Jaune et Noir à l’image de Natèche, le gardien du NAHD. Son recrutement posera d’énormes problèmes surtout que ce dernier est le gardien numéro un du NAHD. D’autres gardiens sont également sur la liste à l’image du portier de la JSMB Chouih qui veut revenir une nouvelle fois à l’USMH malgré que Haniched lui ait signifié clairement que son

retour ne voudrait en aucun cas lui ouvrir droit à être le numéro 1 surtout en présence de Doukha. On évoque aussi dans les coulisses harrachies le nom du gardien du NARB Réghaïa, Abdouni, auteur d’un match plein devant l’USMH en coupe d’Algérie ainsi que le keeper de Lakhdaria dont on dit beaucoup de bien. L. S.

BENNAÏ : «On ne lâchera pas la Coupe»

L’avant-centre de l’USMH Bennai qui revient d’une blessure au genou et qui était convoqué pour la rencontre du CABBA affirme que l’objectif numéro un pour l’équipe est la coupe d’Algérie. Il affirme aussi que tout le groupe est concentré sur cet objectif, avant d’ajouter qu’il revient à son meilleur niveau et le rendez-vous est fixéau 29 du mois pour le match face à l’ASO.

Quoi de neuf concernant votre blessure ? Je suis apte pour jouer les prochaines rencontres et j’ai été même convoqué pour la rencontre du CABBA. Certes, j’ai rechuté après la rencontre du MCA, mais, pour le moment, j’attends que le

coach me convoque pour le prochain match face à l’ASO.

La pression monte après la victoire devant le CABBA et la qualification en coupe d’Algérie, n’est-ce pas ? Non, nous les joueurs on ne voit pas les choses de cet angle. Ses bons résultats nous permettent de continuer notre travail dans de bonnes conditions. En ce moment, on est conscients qu’il faut rester vigilants lors des prochaines rencontres que ce soit en championnat ou en coupe d’Algérie. C’est difficile pour vous de vous concentrer sur deux fronts ?

Je crois qu’on est bien partis pour décrocher le titre de coupe d’Algérie, il nous reste deux étapes cruciales pour arriver en finale et on va tout faire pour réaliser le rêve des supporters de l’USMH qui croient beaucoup en nous pour leur offrir ce trophée qui fuit les Harrachis depuis 1987. Un dernier mot ? Inch’Allah les choses vont s’améliorer pour nous, surtout au niveau financier, et l’administration doit réagir afin que nous puissions atteindre nos objectifs tracés en début de saison. Je pense que tous les supporters sont derrière nous pour mener à bien notre mission. Entretien réalisé par Lotfi Salhi

YACHIR AVEC LE GROUPE AUJOURD’HUI

L’attaquant harrachi, Sami Yachir, sera avec le groupe aujourd’hui pour la reprise. Le joueur en question, qui souffre des adducteur, nous a informés qu’il sera d’attaque pour la reprise mais, il se contentera de faire quelques tours de piste en solo.

L’USMH VEUT JOUEUR L’OM JEUDI APRÈS MIDI

DU BIQUOTIDIENS AUJOURD’HUI

Le staff technique a programmé du biquotidien pour la journée d’aujourd’hui dans le but de parfaire l’aspect physique des joueurs après trois jours de repos afin de bien préparer la rencontre de l’ASO prévue le 29 de ce mois à Lavigerie.

Le staff technique a proposé de jouer devant la formation de l’O Médéa jeudi après midi, au stade de Lavigerie, tandis que durant la matinée du même jour, les Harrachis devront affronter le NAHD au stade du 1er-Novembre. L. S.

Publicité REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE GHARDAIA DIRECTION DE L’ENVIRONNEMENT N° de l’Opération : NF 5.352.9.262.147.09.03 NIF : 000347019004744 Intitulé de l’opération : Etude, réalisation et équipement d’une décharge contrôlée à Berriane. Projet : Acquisition des équipements d’exploitation pour la décharge contrôlée de Berriane en 07 lots.

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N° 002/2011 La direction de l’Environnement de la wilaya de Ghardaïa lance un appel d’offres national restreint relatif à l’acquisition des équipements d’exploitation de la décharge contrôlée de Berriane en 07 lots : - Lot N° 01 : Compacteur bouteur à pied de mouton, - Lot N° 02 : Bulldozer, - Lot N° 03 : Rétrochargeuse, - Lot N° 04 : Camion à benne 10 tonnes, - Lot N° 05 : Camion citerne 10 m3, - Lot N° 06 : Pont bascule, - Lot N° 07 : Groupe électrogène. Seules les entreprises spécialisées dans la fourniture des équipements d’exploitation des décharges et des centres d’enfouissement technique, peuvent retirer, contre versement d’une somme de deux mille cinq cents dinars algériens (2.500,00 DA) au Trésor public, le cahier des charges auprès de : Direction de l’Environnement de la wilaya de Ghardaïa Rue du Caire - 47000 Ghardaïa Les soumissionnaires peuvent soumissionner pour un (01) ou plusieurs lots, mais ne peuvent bénéficier que de deux lots au maximum. Les soumissions constituées d’offres technique et financière et accompagnées des pièces exigées cidessous, dûment légalisées, doivent être déposées auprès de la Direction de l’Environnement de la wilaya de Ghardaïa au plus tard le : ...... à 12h00. A) L’offre administrative technique comprend : - cahier des charges paraphé, rempli et signé, - déclaration à souscrire dûment renseignée et signée, - déclaration de probité dûment renseignée et signée, - statut de l’Entreprise pour les sociétés EURL, SARL, - copie de récépissé de dépôt des comptes sociaux pour les soumissionnaires exerçant - sous forme de société, - casier judiciaire du directeur ou du gérant, - registre du commerce, - bilan financier dûment visé pour les 03 dernières années indiquant les chiffres d’affaires de l’entreprise,

- dossier fiscal et parafiscal (extrait de rôles, CNAS, CASNOS), - délai de livraison, - extrait de rôles original ou copie légalisée, - les références professionnelles pour la livraison des équipements similaires, - carte d’immatriculation fiscale. B) L’offre financière comprend : - le bordereau des prix unitaires dûment signé par le soumissionnaire, - le devis quantitatif et estimatif de l’offre dûment signé par le soumissionnaire, - la soumission selon le modèle ci-joint. Les offres techniques et financières devront être séparées avec indication pour chaque pli (offre technique) et (offre financière) et remises dans un seul pli sous double enveloppe adressée à la Direction de l’Environnement de la wilaya de Ghardaïa Rue du Caire - 47000 Ghardaïa

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

WILAYA DE BLIDA DAIRA DE BLIDA COMMUNE DE BLIDA Direction des finances et des affaires économiques BUREAU DES MARCHES PUBLICS N° 41/2011

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE D’UN MARCHE Conformément aux dispositions du décret présidentiel n°10-236 du 07 Octobre 2010 portant réglementation des marchés publics, il est porté à la connaissance des soumissionnaires ayant participé à l’appel d’offres national restreint relatif à la réalisation des travaux d’aménagement Route de Chréa, commune de Blida, paru dans les quotidiens Maracana le 11 Décembre 2010 et El-Hiwar le 11 Décembre 2010 et dans le BOMOP du 19 Décembre 2010 et la prorogation du délai parue dans les mêmes quotidiens. Qu’à l’issue de l’analyse et l’évaluation des offres techniques et financières effectuée le 26 Janvier 2011 que le marché est attribué provisoirement, à l’entreprise «BEN KESSIRAT Abdelghani», dont le siège social est à Blida, Lotissement CHALABI MF : 196226010075338 est à BARAKI, cité Rokazin Lotissement 41 cité Youcef Boubaya. Critères du choix Montant de l’offre

L’enveloppe extérieure doit être strictement anonyme et ne devra porter que la mention : «Appel d’offres national restreint» A ne pas ouvrir Acquisition des équipements d’exploitation pour la décharge contrôlée de Berriane en 07 lots : Lot N° ............. La date limite de dépôt des offres est fixée à vingt et un jours (21) à partir de la première parution de l’avis d’appel d’offres dans l’un des quotidiens nationaux ou le BOMOP. L’ouverture des plis aura lieu le dernier jour des remises des offres, à 14h00. Et si cette date coïncide avec un jour férié, l’ouverture des plis s’effectuera le premier jour ouvrable qui suit, et ce, en séance publique au siège de la direction de l’Environnement. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant 90 jours.

Maracana N° 1376 — Mercredi 23 Mars 2011 - Anep N° 847 643

28.039.050,00 DA

Note obtenue Note obtenue Note obtenue (offre technique) (offre financière) capacité Financière

20,79

55,30

10,00

Délai d’exécution

Nombre de points obtenu après évaluations techniques et financières

04 mois Moins 1,5 point

84,59

Observations

En application de l’article 114 du décret sus-cité tout soumissionnaire qui conteste ce choix peut introduire un recours auprès du comité des marchés de la commune de Blida dans un délai de 10 jours à compter de la date de publication du présent avis dans les quotidiens nationaux.

Maracana N° 1376 — Mercredi 23 Mars 2011 - Anep N° 847 611

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


16

LIGUE 2

Maracana N°1377— Mercredi 23 Mars 2011

Mana promet encore une fois de régulariser ses joueurs

Match amical ce jeudi face à l’USMH

Le NAHD devrait jouer un autre match amical face à la formation de l’USM El Harrach ce jeudi au stade du 1er Novembre d’El Harrach et c’est un match qui a été programmé après que Charef eut contacté Heddane, et ce, pour remplacer la compétition officielle, étant donné que les championnats de la Ligue 1 et 2 ont été reportés en raison de la programmation de l’AG de la FAF.

g Par RAOUF MESBAH

Le Nasr d’Hussein-Dey a battu avant-hier la formation de la JSM Chéraga sur le score d’1 but à 0. Le seul but de la rencontre a été inscrit par le buteurmaison, Rabah Hafid, en deuxième période. Le staff technique a fait tourner son effectif, étant donné qu’il a incorporé l’effectif-type en première mi-temps, avant d’incorporer les remplaçants en seconde période.

SIOUANE DE RETOUR ET IL A JOUÉ

L’attaquant, Abdenour Siouane, était de retour dans l’effectif, puisqu’il était présent avec l’équipe lors du match amival face à la JSMC, puisqu’il a été incorporé dans les dernières minutes de la rencontre. Siouane se sent maintenant mieux et semble maintenant se diriger vers une guérison totale. Le retour de cet élément devrait pouvoir donner un plus à l’équipe quand on connaît le sens du but de ce joueur.

A

insi, Mana leur avouera que la première mensualité devait leur être versée hier, et que cela devait se faire avant, mais il n’avait pas reçu l’aval des autres dirigeants, surtout après le différend qui les avait opposés. «Maintenant que tout est réglé, nous avons décidé de mettre la main dans la main et vous recevrez tout votre dû», leur avouera le président Mana, qui leur indiquera que tout est rentré dans l’ordre maintenant. Il leur promettra même de leur remettre une paye chaque semaine, jusqu’à régler tout le passif qu’ils doivent. Même si cette nouvelle a réjoui les joueurs, il n’empêche que ces derniers ont quelques réserves, d’autant plus qu’il a déjà promis aux coéquipiers de Hafid de les payer à temps, ce qu’il n’avait pas fait et c’est ce qui fait qu’ils s’inquiètent du fait qu’ils ne reçoivent pas leur argent au temps. En tout cas, les poulains de Heddane attendent de recevoir leur argent et ne

Le staff technique du Nasria a décidé d’accorder deux jours de repos aux joueurs, vendredi et samedi, et ce, après le report du championnat. Heddane estime qu’il vaudrait donc mieux laisser ses poulains récupérer de leurs efforts, pour les préparer ensuite la semaine d’après au match très important que disputera l’équipe face à l’ES Mostaganem.

veulent pas laisser tomber. Par ailleurs, nous apprenons que cette fois-ci la direction est décidée à payer tout le monde, hormis quelques membres des staffs médical et administratif, en raison du manque d’argent. Tout cela est dû au fait que les dirigeants sont conscients du fait qu’ils doivent motiver l’équipe, qui est bien relancée dans la course à

l’accession en Ligue 1 et qui reste le principal objectif du Nasria, qui ne voudra certainement pas laisser passer cette chance, sachant que l’équipe a une belle carte à jouer doit saisir, notamment avec la phase retour qui s’annonce très favorable aux Nahdistes par rapport aux autres équipes. R. M.

Les quatre internationaux manquent à l’appel

L’effectif du Nasria s’entraîne sans ses quatre internationaux, à savoir les deux joueurs de l’EN espoirs, Walid Derrardja et Djamel Benamri et qui sont appelés à jouer le match face à Madagascar comptant pour les éliminatoires des JO 2012. De leur côté, El Far et Okbi sont toujours avec l’EN militaire pour préparer le Mondial militaire.

Bencherifa : «Cette trêve est bénéfique» Le milieu de terrain koubéen, Walid Bencherifa, que nous avons contacté, affirme qu’ils ont repris le chemin des entraînements dans de bonnes conditions et tout le monde pense à la prochaine rencontre qui les opposera au leader du championnat, le CSC. Bencherifa ajoute que cette trêve est bénéfique. Dans ce contexte, le joueur ajoute que ce report leur permettra de recharger leurs batteries avant la rude épreuve face aux Sanafirs.

Ph : Maracana

Deux jours de repos pour les joueurs, vendredi et samedi

Ph : Maracana

LE NASRIA BAT CHÉRAGA EN AMICAL

Encore une fois, le président Mana Kenfoud s’est réuni avec ses joueurs après le match amical face à la formation de Chéraga et ce, pour discuter avec eux quant à leur dû qu’ils n’ont pas encore touché, et notamment les quatre mensualités qu’ils doivent.

Tout d’abord, comment avezvous repris le chemin des entraînements ? On a repris le chemin des entraînements le plus normalement du monde, une grande ambiance règne dans le groupe. Il est sûr que tous les joueurs sont affectés par la dernière défaite concédée à Médéa. On continue à travailler d’arrache-pied et tout le monde pense déjà à la prochaine rencontre qui nous opposera au leader, le CSC. Abordons le sujet de la rencontre de vendredi passé face à Médéa, quel commentaire faites-

vous sur cette défaite ? On aurait aimé revenir à Alger avec les trois points, je veux signaler qu’on était meilleurs que notre adversaire durant toute la période de la rencontre. Médéa a bénéficié d’une seule occasion pour marquer, sinon, on aurait pu arracher les trois points, ou retourner au moins avec un point. On promet de nous racheter lors de la prochaine rencontre.

Vous n’avez pas pris part avec l’équipe type, alors que vous étiez depuis l’entame du championnat un élément titulaire dans l’échiquier de l’entraîneur, pourquoi ? C’était pour des choix tactiques, l’entraîneur sait bien ce qu’il est en train de faire. Je dois respecter ses décisions et ses consignes et me mettre à la disposition du club avant tout. Donc, vous ne doutez pas ? Non, jamais, je continue à travailler normalement et je suis sûr que je récupérerai ma place. Comme vous le savez, la LNF a reporté la dix-neuvième journée de Ligue 2 jusqu’à le 1er avril, est-ce bénéfique pour vous ? Oui, c’est sûr, cette trêve est bénéfique pour nous, elle permettra au staff technique de corriger les lacunes. Cela nous permettra de

recharger nos batteries avant la rude épreuve face au CSC. Justement, comment voyez-vous cette rencontre ? Ce sera la rencontre la plus difficile à Kouba, vu qu’on affrontera le leader du championnat ; les Sanafirs voudront se racheter d’avoir été tenus en échec sur leur terrain par Bel Abbès, je sais qu’ils seront privés de leurs trois joueurs cadres, cela nous arrange. Cette rencontre s’annonce difficile pour nous, mais pas impossible, on sera onze contre onze. La victoire nous permettra de creuser l’écart sur nos poursuivants et réduire en même temps l’écart avec le leader.

Avez-vous une idée sur cette équipe ? La formation du CSC est composée de joueurs d’expérience et de qualités, la preuve, les Sanafirs occupent la place de leader depuis l’entame du championnat. Il faut donner le tout pour le tout face à cet adversaire pour empocher les trois points de la victoire. Un dernier mot… Je souhaite renouer avec la victoire et remporter la prochaine rencontre, cela nous permettra de retrouver notre bonne dynamique. Entretien réalisé par Anis Sadoun

En amical : RCK 3 - ES Ben Aknoun 1

Comme prévu, la formation koubéenne a affronter avant-hier, en amical, l’équipe de l’ES Ben Aknoun. Les camarades de Khellaf ont remporté cette joute par 3 buts à 1. Les trois buts du RCK ont été inscris par Hanifi, Chibane, et Benkouider sur penalty. Ce fut un bon test pour les protégés de Nabil Medjahed, avant l’épreuve de vendredi prochain face au CSC.

L’équipe alignée : Bouikni (Mokrani), Cherfi (Hosni), Boudib (Khedis), Chihab (Khellaf), Madour (Saoud), Chéraga (Chouieb), Boussaïd (Bencherifa), Hamouda (Ahmed-Benyahia), Aït Ali (Madi), Benkouider (Chibane), Banouh (Hanifi). A. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 2

Les Pacistes croient en leurs chances

Maracana N°1377— Mercredi 23 Mars 2011

g Par OMAR MAZRI

Le Paradou a difficilement arraché sa victoire dernièrement face au SAM sur son terrain de Baraki. Le dernier parcours que les Ciel et Or viennent d’amorcer a prouvé qu’ils ont réussi le challenge.

B

attre l’USM BelAbbès, sortir de la coupe avec les honneurs et enfin concédé une courte défaite imméritée face au RCK, sont des faits annonciateurs que le club progresse et surtout qu’il a des possibilités de s’affirmer durant les douze dernières journées de championnat qui s’annoncent plus avantageuse que l’aller. Des avantages qui s’expriment par une meilleure connaissance des adversaires, puis l’attente de la vitesse de croisière et de la bonne forme, pour ne pas dire la meilleure, surtout d’avoir été boosté après le match de Bel Abbès qui restera une référence en termes d’approche. Enfin les Pacistes, qui ont testé leur adversaire et jaugé leurs possibilités, savent que le challenge est jouable. Le chemin est encore long et semé d’embûches, nous confiera Hacène Zetchi: «Avec le travail qui est entrepris au club, on ne peut qu’être optimiste» et d’enchaîner : «Nous possédons un bon groupe cette saison, mais vu que la phase retour est entourée d’incertitude, le mieux pour cette saison, c’est de continuer à jouer prudemment, sans pression, mais de continuer à jouer pleinement nos chances».

Les attaquants ont manqué de réalisme face au SAM

Kedjour, son équipe aurait pu tuer le match en première période. «Nous avions eu beaucoup d’occasions devant les buts, mes coéquipiers n’ont pas eu de chance, le manque de lucidité nous fait toujours défaut, l’essentiel, on a gagné, même si ce fut très difficile devant une équipe de Mohammadia qui a refusé de jouer».

Les joueurs ont fourni une bonne partie

Ce n’est pas un test, mais un match avec un schéma tactique et un score, Bouhellal misait sur une victoire plus large, pour cela, il devait jouer avec un attaquant de plus, Braham Chaouch. Il l’a fait, c’est du reste l’alternative pour glaner les trois points mis en jeu. Il fallait donc renforcer les deux couloirs où il a utilisé circonstanciellement Kedjour, qui passe ainsi à une nouvelle mission après l’axe et l’arrière, il a reconduit en somme l’équipe qui a évolué contre le RCK, avec Touati en pointe et juste derrière Braham Chaouch qui a pris la place de Benmeddour, blessé.

L’équipe a joué avec la même détermination et une meilleure organisation et une plus grande initiative dans le jeu. Le manque de but relevait de la prudence marquée par l’adversaire qui a tenu à jouer au milieu et en défense.

L’équipe manque d’un stratège

Beaucoup sont ceux qui pensent que cette équipe manque d’un stratège, capable de diriger la manœuvre de l’équipe et l’empêcher de s’égarer

dans le jeu trop individuel, montré pendant les trois quarts de la partie, car, faut-il le rappeler, depuis la reprise de la trêve hivernale, le PAC, en dépit des bons résultats décrochés, n’a pas vraiment convaincu, notamment face au MSPB et récemment le SAM à domicile. A partir de là, nul doute que le responsable de la barre technique aura décelé ces usures et trouvé l’élément capable de prendre la direction de la manœuvre d’une formation qui a tout un avenir devant elle, faut-il bien le rappeler. O. M.

SÉANCE DE MUSCULATION LUNDI

Après le report de la 19e journée de championnat, les joueurs n’ont pas effectué de séance quotidienne, lundi dernier. Il ont eu droit à une séance de musculation dans la salle de l’hôtel Sveltess de Chéraga.

LE PAC ORGANISE UN TOURNOI POUR LES BENJAMINS Comme chaque année, lors des vacances de printemps, la direction du Paradou AC organise un tournoi au profit des benjamins qui débutera aujourd’hui et qui s’étalera sur quatre jours. Une vingtaine d’équipes ont été invitées à participer à ce rendez-vous. O. M.

GHARICHE : «On aura tout le temps pour se ressaisir»

Selon le buteur de cette rencontre,

Le jeune milieu récupérateur du SA Mohammadia, Riad Ghariche, que nous avons rencontré lundi dernier près de son domicile, affirme dans cet entretien que son équipe n’a pas à jouir de la défaite concédée face au PAC qui se dit convaincu que le SAM terminera la saison avec un classement honorable.

Vos impressions après la dernière défaite… Le moral est au beau fixe, on n’a pas à réjouir de cette défaite car on a fait un grand match devant le PAC et puis le football est ainsi fait, il y a des victoires, des nuls et des défaites, il faut les accepter. On aura tout le temps de se ressaisir. Mais cette défaite a enfoncé le SAM au classement, non ? C’est vrai, notre classement n’est pas bon, nous sommes au bas du tableau, mais, personnellement, je ne suis pas trop inquiet de notre situation, je suis convaincu qu’avec la détermination et la volonté affichées par l’ensemble des joueurs, le SAM terminera la saison avec un classement très honorable, il nous suffit de gagner les 6 matchs qui nous restent à Mohammadia et gratter quelques points en déplacement

MATCH D’APPLICATION AVEC L’ÉQUIPE U-20

En absence d’un sparring partner, l’entraîneur Biba a jugé utile de programmer ce mercredi un match d’application contre l’équipe U-20 au stade Ouali Med.

pour arriver à atteindre cet objectif. Que pensez-vous de cette trêve de 15 jours ? Cette trêve est venue au bon moment, cela nous permettra de voir ce qui n’a pas marché lors du dernier match et de corriger les erreurs afin d’aborder les prochains rendez-vous dans les meilleures conditions.

Votre prochain match vous opposera à l’OMédéa, un mot ? Toutes les rencontres qui restent

seront très difficiles que ce soit à domicile ou à l’extérieur. En ce qui concerne l’O Médéa, je pense que c’est un adversaire qu’il faut prendre très au sérieux, car il ne viendra pas à Mohammadia pour du tourisme mais, certainement, pour tenter de réaliser un résultat positif afin de rester sur le sillage du groupe de tête. Maintenant à nous de nous concentrer au maximum pour remporter les trois points de la rencontre qui sont nécessaires. Propos recueillis par Aoun Laïd Boualem

BENALI RÉTABLI

Le milieu récupérateur, Benali Samir, qui a contracté une blessure à la cheville lors de la rencontre qui a opposé son équipe face à l’ESMostaganem dans le cadre de l’avant-dernière journée de la première note du présent exercice vient de recevoir l’aval du staff médical pour reprendre les chemins des entraînements. En effet, l’enfant d’Arzew a participé avec ses camarades aux trois dernières séances, le staff technique du SAM tient à récupérer cet élément qui a réalisé de belles prestations en phase aller, le n° 10 samiste que nous avons rencontré semble déterminé à reprendre sa place dès la semaine prochaine. «Je suis content de reprendre les entraînements et je ferai de mon mieux pour être fin prêt le 1er avril prochain face à l’O Médéa, car j’ai hâte de retrouver la compétition», dira Samir.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

17

MESSAOUDI CONVALESCENT

Victime d’une entorse à la cheville face au RCK, l’attaquant paciste vient d’enlever le plâtre qui immobilisait le bas de sa jambe. Il conserve, néanmoins, une attelle amovible et poursuit les soins. D’ailleurs, il est soumis à un entraînement spécifique. Le joueur sera en mesure de récupérer la totalité de ses moyens physiques. Son retour à la compétition est prévu pour la prochaine journée face au MOC qui aura lieu le 1er avril prochain.

DEGHMANI ET TOUATI SUSPENDUS FACE AU MOC

La nouvelle décision de reporter les matches de ligue 2 a fait beaucoup de bien au PAC qui n’en demandait pas tant. En effet, ce report permettra à l’entraîneur de récupérer les blessés, Messaoudi, Kadjour et Benachour qui pourront compenser l’absence de Touati pour avoir été expulsé lors du dernier match face au SAM et Deghmani pour cumul de cartons.

BOUCHAÏR SUSPENDU Le défenseur axial, Bouchaïr Lotfi, ne prendra pas part à la rencontre qui opposera son équipe à celle de l’O Médéa dans le cadre de la 19e journée du championnat professionnel de la ligue 2 prévu dans dix jours au stade Ouali-Med puisqu’il a écopé d’un troisième avertissement la journée précédente face au PAC, synonyme d’ une suspension automatique.


18

AMAOUCHE ET AMRANI EN SOLO

Est-ce le grand retour pour Amaouche ? C’est ce que tout le monde espère pour l’enfant de Béjaïa qui vient de reprendre les entraînements en solo avec la nouvelle recrue Amrani qui s’est absentée la semaine dernière pour blessure nous a-t-on dit.

MOUASSA CHERCHE DES SOLUTIONS

L’entraîneur mouloudéen tente de trouver la meilleure solutions pour former son onze titulaire qui affrontera l’ABM le 1er avril à Merouana. Le match amical contre le MCEE a été une bonne occasion pour lui d’évaluer les capacités techniques et tactiques de ses joueurs.

Le conseil d’administration du CABatna, réuni pour trancher dans le cas de l’entraîneur ,est revenu au point de départ, Boufenara a été reconduit ,du moins, pour le moment.

L

es membres ont longuement discuter la question du départ de l’entraîneur en place et son éventuel remplacement par Tebib, mais il semble qu’un membre influent ait refusé cette option sous prétexte que l’ex-coach de l’ASK n’est pas l’homme de la situation, même si pour l’instant, le conseil d’administration a décidé de maintenir Boufenara nous avons appris que le boss du club est convaincu du contraire et de ce fait, pour lui, la question de l’entraîneur reste posée. Le président du CAB s’appuie sur la régression du niveau de l’équipe et surtout sur les confidences qui lui ont été faites par certains cadres de l’équipe et qui lui auraient conseillé

d’engager un autre entraîneur. En attendant de prendre une décision définitive, on s’est contenté de reconduire Boufenara avec une proposition de refaire réintégrer son ex-adjoint Amer Chafik, un retour qui semble diviser les membres, car, là aussi, il y a les pour et les contres. W. Y.

Recours rejeté REPRISE JEUDI

Boufenara a accordé quatre jours de repos à ses joueurs ; la reprise est prévue pour demain à 14h30 au stade Seffouhi. Tous les joueurs sont rentrés chez eux POUR se ressourcer en famille.

L

g Par WAHAB YEFSAH

e recours introduit par le Mouloudia de Batna a été rejeté par la commission fédérale de recours et ce, en application des dispositions réglementaires de l’article 101 des règlements du championnat professionnel qui stipule que les sanctions égales ou inférieures à quatre matchs ne sont pas susceptibles d’appel et sont définitives. Ainsi le MSPB perd une chance de voir sa sanction révisée à la baisse et par conséquent il ne reste qu’à espérer que le bureau fédéral décide d’une grâce même partielle des sanctions disciplinaires. A défaut le Mouloudia consommera ses sanctions comme prononcées par la commission de discipline. On croise les doigts et on espère que Raouraoua et son bureau fassent un geste pour tous.

Les supporters premiers responsables

Si le MSPB a été lourdement sanctionné c’est parce que certains supporters inconscients ont agit aveuglément pour envahir le terrain et s’adonner à des actes qui n’ont rien à voir avec le football. Aujourd’hui ces mêmes inconscients continuent à demander des comptes aux joueurs et aux dirigeants certains se sont même pris aux jeunes de l’équipe en leur reprochant la défaite de Témouchent. Ce que les supporters ne doivent pas oublier c’est que si le Mouloudia ne s’en sort pas de cette situation très difficile, ils ne doivent qu’à en vouloir à eux-mêmes, ils doivent se rendre compte qu’ils ont mis en périls tous les efforts consentis depuis juin 2010. W. Y.

HEZIL ENCORE CONVALESCENT

Le coup reçu à l’épaule lors de l’accident de circulation dont il a été victime à quelques jours du match contre le CSC semble le faire souffrir encore Hezil est toujours indisponible et ne reprendra les entraînements qu’en début avril.

BENDJABALLAH EXIGE SON ARGENT

L’ex-entraîneur du MSPB s’est manifesté pour exiger ses salaires non payés par l’administration du Mouloudia, Bendjaballah espère régler ce litige à l’amiable et souhaite que son ex-club ne laisse pas traîner les choses.

ZEDDAM DÉÇU PAR LA CD

Après avoir pris connaissance du rejet du recours introduit El Hadj Zeddam est revenu à la charge contre la commission de discipline. «Ils n’ont même pas attendu les rapports des services de sécurité et nous accorder une audience pour nous écouter ; ils ont mis tout le monde devant le fait accompli. C’est de la hogra.»

AMER CHAFIK CONTACTÉ

Ph : Maracana

Les membres de la revue électronique “CAB” ont honoré le président Nezzar. Le boss du CAB a été choisi comme meilleure personnalité du mois au club, un geste qui aurait touché Nezzar qui s’est dit très ému par ce geste.

BOUFENARA EN SURSIS

Ph : Maracana

NEZZAR HONORÉ PAR LA REVUE ÉLECTRONIQUE

LIGUE 2

Maracana N°1377— Mercredi 23 Mars 2011

Après sa démission à l’issue de la défaite contre le SAM et après une altercation verbale avec Nezzar, Amer Chafik a été de nouveau contacté par Farhi et Helis pour reprendre du service ; l’intéressé a donné son accord de principe, mais il semble que le boss du CAB est pour le moment réticent.

EST-CE LE BRAS DE FER ?

Amer Chafik est parti après une altercation avec Nezzar. Quelques semains après c’est le Directeur général Chikhi qui dépose sa démission après un désaccord avec Nezzar aussi. Aujourd’hui, on assiste à un retournement de situation ; Chikhi a réintégré, après des tractations bien menées par le viceprésident Farhi. Le cas Chafik Amer est reposé par la même personne au conseil d’administration pour un éventuel retour au sein du staff technique au moment où Nezzar œuvre pour un changement de sa composante. Est-ce le bras de fer entre le boss et son adjoint ? W. Y.

Le deux poids, deux mesures de la ligue

La ligue nationale de football vient encore de s’illustrer de fort belle manière. En effet pour traiter des cas de discipline, elle ne le fait pas dans les règles de l’art, l’affaire se traite à la tête du client. Pour rappel, la rencontre qui devait opposer les Sanafirs du CS Constantine au Boubya du MSP Batna et qui a fait couler beaucoup d’encre ces dernières semaines, n’a pas pu avoir lieu.

L’

arbitre de la rencontre M Zerrouki a jugé utile de reporter la dite rencontre pour semble-t-il, un envahissement de terrain et les événements qui s’en suivirent. Le match était programmé le vendredi 11 Mars à 15H00 ; quarante huit heures après, c'est à dire le dimanche 13 Mars dans l’après midi la sanction tombe comme par enchantement. Une réunion d’urgence de la commission de discipline s’est tenue pour traiter cette affaire sans auditionner les deux protagonistes qui avaient le droit de constituer un dossier pour défendre leur cause. En revanche, le match qui a opposé l’USMH au CABBA, que tout le

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

monde a regardé à la télévision, (partie arrêtée à la 38ème minute pour jet de projectiles et blessure de l’assistant de touche), n’a pas eu le même sort réservé aux clubs de l’est du pays ; et la commission a pris tout son temps pour étudier ce cas contrairement au premier cas où elle s’est empressée d’infliger la sanction maximale. Même le recours introduit par les deux clubs n’a rien apporté pour des raisons inexpliquées. Messieurs de la ligue, ce n’est pas du professionnalisme que de sauvegarder les intérêts des uns au détriment de ceux des autres ; il y a risque de déception.

Rencontre amicale entre le CSC et le MSPB

Après les événements qui se sont déroulés entre les supporters du MSPB et du CSC qui ont fait que la rencontre n’a pas eu lieu avec perte du gain de la rencontre et quatre matchs à huis clos infligés pour les deux clubs, les responsables des deux équipes avec les deux comités de supporters ont convenus ensemble à la programmation d’une rencontre amicale entre les deux formations le jeudi 24 Mars 2011 au stade Chaoui de Batna. Très bonne initiative de la part des deux clubs qui ont montré par cette décision la volonté des deux équipes d’en rester au football et les incidents font partie du passé. Un signe très fort lancé aux locataires de Delly Brahim pour revoir leur décision et accéder à leur recours, et pourquoi pas la grâce tout simplement. L. B.


Objectif : l’accession

NATIONALE AMATEUR

g Par LYÈS CHEKAL

EL ORFI FORCÉ À L’ARRÊT POUR DIX JOURS

Le demirécupérateur du MOB, El Orfi, qui n’est autre que le petit frère de celui qui évolue à la JSK, est hors service pour un temps plus long que prévu, puisqu’il ne sera pas de retour au groupe avant 10 jours.

IL SOUFFRE DES ADDUCTEUR S

L’enfant de Bou Saâda souffre des adducteurs, il n’a pu terminer l’héroïque match qu’il a fait face à l’USMH en coupe d’Algérie. Il a réussi, avant sa sortie pour blessure, à museler le virevoltant attaquant de l’USMH, Boumechra. Ce dernier s’est libéré dès la sortie du jeune El Orfi.

IL A LAISSÉ UN VIDE FACE À LA JSD

L’absence d’El Orfi a été ressentie par son équipe face à Jijel. En sus de sa sortie prématurée face à l’USMH, il sera encore absent lors du match de samedi face à l’USMAB. Une défection de taille qui va mettre l’entraîneur Bouzidi dans l’embarras, du moment que la solution de rechange n’existe pas, après que le coach eut eu recours à l’expérimenté Chaoui pour se charger de l’entrejeu.

Le Mouloudia de Béjaïa a repris hier les entraînements dans de bonnes conditions, avec un groupe au complet, excepté les deux blessés, Guenifi, qui

MADI SUSPENDU

Maracana N°1377— Mercredi 23 Mars 2011

n’est pas encore rétabli, et El Orfi, dont la blessure s’est avérée un peu plus compliquée et nécessite un temps de repos plus important. En effet, les coéquipiers de Belaïd se sont remis au travail, après avoir mis de côté le bon

Une autre défection de taille pour le MOB, c’est celle du jeune latéral droit, Fatah Madi, qui a joué le match sous la menace, avec deux cartons jaunes à son actif. En écopant du troisième face à la JSD lors du dernier match, il tombe ainsi sous le coup d’une suspension automatique d’un match ferme pour cumul de cartons.

IL SERA REMPLACÉ PAR BOULAKHEMIR

La défection de Madi ne va pas poser un grand problème à Bouzidi, du moment que la solution de rechange existe dans ce poste, où la concurrence est rude entre le duo Madi-Boulakhemir. Ce dernier va reprendre à l’occasion son poste de prédilection, étant le joueur titulaire depuis l’an dernier dans ce poste. Un statut qu’il a perdu depuis que Madi l’a remplacé avec brio depuis cinq rencontres d’affilée.

résultat réalisé à Jijel face à la JSD, en mettant le cap sur le match de Aïn El Beida qui aura lieu samedi au stade de l’Unité maghrébine à cause de la programmation du match de coupe en retard pour le compte des 1/8es de finale

19

entre la JSMB et le MCA qui sera disputé à huis clos, ce qui donnera une journée de plus aux capés de Bouzidi pour peaufiner la préparation et être prêts le jour J. L. C.

Souakir ne sera pas de la partie

En sus de l’absence de Madi pour suspension, un autre joueur de l’équipe du MOB ne prendra pas part au match de samedi face à l’USMAB, il s’agit du buteur de l’équipe, Hicham Souakir, sanctionné par un carton jaune lors du dernier match de son équipe à Jijel. Il compte désormais trois cartons jaunes.

Une aubaine pour le jeune Khaldi

L’absence de Souakir est une aubaine pour le jeune Khaldi, qui évolue avec la catégorie U20 du MOB. Il sera dans la liste des 18 joueurs et pourra même signer son entrée en cours de jeu face à l’USMAB, où le coach Bouzidi aura besoin de beaucoup d’attaquants.

BENSALEM «Je me sens au summum de ma forme»

Il a réussi en un laps de temps très court à reconquérir sa place de titulaire dans le couloir gauche de la défense. C’est de Bensalem Moussa qu’il s’agit, un défenseur robuste, avec une force de caractère qui lui a permis de dépasser la série de blessures qui étaient derrière le changement de son statut avec l’exentraîneur Zekri. Après s’être illustré face à Reghaïa et l’USMH particulièrement , Bensalem attire la convoitise de plusieurs équipes de L1 et L2. Le joueur, dans cet entretien, nous a dit qu’il est honoré, mais se dit concentré beaucoup plus sur l’objectif de l’accession qu’attend toute la famille du MOB avec impatience.

Un précieux point de Jijel veut dire que le MOB se relance dans la course au titre. Non ? Comme vous le savez, notre objectif principal c’est l’accession. Un objectif que nous a imposé la LNF, du moment que la direction a fait un recrutement pour jouer en L2. Ce qui veut dire que l’équipe ne pense qu’à le réaliser jusqu’au bout. La preuve, on a réussi à revenir de Jijel face au leader avec un point, ce qui met en exergue nos intentions de terminer le championnat sur la première marche à la fin de l’exercice. Mais vous n’êtes qu’au milieu du tableau, ce n’est pas la position idéale pour un favori, n’est- ce pas ? Ce n’est pas définitif, en plus, l’écart qui nous sépare des leaders n’est pas important, ils ont 23 points, c'est-à-dire qu’ils nous dépassent de 4 points seulement. En sus du match en retard qu’on va disputer à Khenchela. Aussi, il ne faut pas oublier que le trio de tête, l’USMS, le NC Mekhadma et l’ASAM occupent cette place grâce aux deux points qu’on a fait perdre à la JSD. Cela dit, je pense qu’on va être meilleurs lors des prochaines journées, où l’objectif premier est de gagner à domicile et d’engranger le maximum de points hors de nos bases. On comprend par là que vous êtes à la recherche de votre première victoire à l’extérieur ? Pour une équipe qui joue l’accession, gagner en déplacement est une obligation pour conforter son capital points et surtout démonter à ses adversaires qu’elle a les moyens de sa politique, en revenant avec le gain du match au complet hors de ses bases. On a fait deux bons résultats face à deux prétendants à l’accession, en l’occurrence l’USMAB et la JSD. C’est un signe de bonne santé pour notre équipe. Peut-on dire que votre honorable parcours en coupe vous a remis en confiance ? C’est sûr, on est tous fiers de marquer l’histoire du club dans cette populaire compétition. On a battu l’ASK chez elle, ce n’était pas dû au hasard puisqu’on a réussi à continuer l’aventure et jouer pour la première fois dans l’histoire de ce prestigieux club les 8es de finale et je ne pense pas qu’on était ridicules face à l’une des meilleures équipes qui développe un beau football en LI, en l’occurrence l’USMH. Donc, je dis que c’était une expérience très enrichissante pour nous. Justement, vous étiez impérial face à l’USMH, des sources disent que Charef a demandé des renseignevotre ments sur situation avec le MOB pour un éventuel contact. Un commentaire ? Dire que cela ne m’intéresse pas serait vous mentir. Surtout avec l’USMH, face à qui j’ai toujours mon-

BOUCHEBAH AUDITIONNÉ HIER Convoqué par la commission de discipline de la LNF pour

défendre sa cause, le chargé des relations extérieures du club, Mustapha Bouchebah, s’est présenté au siège de la LNF où il a été auditionné par les membres de la commission concernant le match de coupe face à l’USMH, où de violents heurts ont eu lieu entre forces de l’ordre et supporters du MOB aux alentours du stade de l’Unité maghrébine. A noter que l’émissaire du MOB avait pris part la veille à une réunion de concertation et de coordination entre les présidents des clubs de la DNA à Hadjout, et cela afin de coordonner une action collective par rapport à la promesse faite par le président de la FAF de soumettre leurs revendications au vote lors de l’AG qui aura lieu samedi à Annaba, et particulièrement l’accession des deux premiers clubs des deux groupes de la DNA directement en L1.

tré de bonnes choses, que ce soit lors de ma première année en catégorie seniors il y a de cela trois saisons, l’année de l’accession de l’USMH en DI au stade de Lavigerie, ou lors du dernier match de coupe à Béjaïa. Mais, ce qui est sûr, c’est que je n’ai rien reçu d’officiel, à part quelques contacts de managers qui m’ont parlé de l’intérêt de quelques équipes de LI et LII, mais comme vous savez, l’objectif premier du club, qui est le mien et celui de tout le groupe, c’est de fêter l’accession à la fin de la saison. Et c’est juste après que je pourrai parler d’un éventuel transfert. Vous avez récupéré votre place de titulaire depuis, ce n’était pas évident face à un Chaoui expérimenté, non ? Je ne vous cache pas que j’ai passé des moments

difficiles avec cette série de blessures que j’ai contractées depuis le début de l’exercice, et qui m’ont fait perdre logiquement ma place de titulaire avec l’ex-entraîneur Zekri qui, pour rappel, m’avait fait confiance une année avant. J’ai travaillé dur pour retrouver ma forme et reprendre ma chance. Une chance que m’a donnée Bouzidi au bon moment. Pour la concurrence, je dis qu’elle est loyale avec notre aîné Chaoui aux côtés de qui j’apprends de jour en jour, et Larabi, et c’est le plus en forme qui joue et l’intérêt du club qui prime. J’espère garder la forme et continuer à aider mon club pour faire plaisir aux Crabes qui m’encouragent beaucoup à aller de l’avant. Entretien réalisé par Lyès Chekal

Publicité REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

WILAYA DE M’SILA DIRECTION DE LA SANTE

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT NIF 099728019000328 La Direction de la santé et de la population de la wilaya de M’Sila lance un avis d’appel d’offres national ouvert pour l’acquisition de 05 ambulances. Les établissements intéressés par le présent appel d’offres peuvent retirer le cahier des charges auprès de la Direction de la santé et de la population de la wilaya, sise 100 bureaux, cité administrative - M’SILA. Les offres techniques doivent être accompagnées des pièces réglementaires et tous les documents cités à l’article 09 du cahier des charges (offre technique) énumérées comme suit : - cahier des charges côté paraphé, - déclaration à souscrire, - déclaration de probité remplie, signée et cachetée, - numéro d’identification fiscale copie légalisée NIF, - attestation de dépôt des comptes sociaux de l’année 2009 pour les personnes morales (copie légalisée), - agrément ou qualification copie légalisée, - certificat d’origine copie légalisée, - certificats de bonne exécution établie par les services contractants des ventes similaires réalisées comportant les délais d’exécution et les montants y afférents des trois dernières années, copie légalisée, - statut de l’établissement pour la personne morale, copie légalisée, - registre du commerce, copie légalisée, - extrait de rôles moins de trois mois apuré (original), comportant toutes les taxes, - bilans fiscaux des trois dernières années, - attestations de mise à jour de la CNASAT et CASNOS copie légalisée, - casier judiciaire datant de moins de trois mois (original), - liste des agents qualifiés pour assurer le

service après vente avec justificatifs. Offre financière : - lettre de soumission, - bordereau des prix unitaires, - devis quantitatif et estimatif. Les offres doivent être scindées en deux. - L’offre technique qui doit contenir l’ensemble des pièces réglementaires énumérées dans le cahier des charges. - L’offre financière. Les deux enveloppes contenant respectivement l’offre technique et l’offre financièredoivent être adressées dans un seul et unique pli fermé anonyme l’enveloppe extérieure ne doit comporter que la mention suivante : DIRECTION DE LA SANTE ET DE LA POPULATION DE LA WILAYA DE M’SILA APPEL D’OFFRES NATIONAL L’ACQUISITION DE 05 AMBULANCES Les délais de préparation de l’offre sont fixés à 21 jours à partir de la première parution du présent appel d’offres dans les quotidiens nationaux et le BOMOP. Le dépôt des offres se fera le dernier jour de la durée de préparation de l’offre à partir de 8 heures du matin jusqu’à 13 heures de l’après midi à l’adresse suivante: DIRECTION DE LA SANTE ET DE LA POPULATION DE LA WILAYA DE M’SILA SISE 100 BUREAUX L’ensemble des participants au présent appel d’offres peuvent assister à l’ouverture des plis qui se fera le dernier jour de la préparation de l’offre au siège de la Direction de la santé et de la population de la wilaya de M’Sila à 13h30.

Maracana N° 1377 — Mercredi 23 Mars 2011 - Anep N° 847 542

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


20

Maracana N°1377— Mercredi 23 Mars 2011

REAL MADRID : UEFA : Platini réélu quatre ans LIVERPOOL : Un oeil sur 15 millions Cavani d'euros pour Gago ? Actuel 2e meilleur buteur de la Serie A avec 22 réalisations, Edinson Cavani est actuellement surveillé de près par le Real Madrid, selon la Gazzetta dello Sport. Son agent, Claudio Anelucci, a déclaré que son protégé a clairement tapé dans l'oeil de José Mourinho, l'entraîneur madrilène, qui se serait renseigné sur sa disponibilité. Côté Napolitain, on ne veut surtout pas entendre parler d'un départ de la star uruguayenne. Aurelio De Laurentis, le président du club, compte sur son buteur et sur le tchèque Marek Hamsik pour disputer une coupe d'Europe avec Naples la saison prochaine. Le club est 3e du championnat italien et joue le titre en cette fin de saison.

C

e n'est pas vraiment une surprise puisqu'il était le seul candidat à sa succession, mais Michel Platini a été réélu à son poste de président de l'UEFA, mardi, lors d'un congrès organisé à Paris. Le Français, élu en 2007, et qui en reprend donc pour quatre ans, a été désigné par acclamation par les 53 fédérations composant l'organe dirigeant du football européen. L'ancien meneur de jeu des Bleus semble désormais lancé vers la présidence de la Fifa, en 2015.

INTERNATIONALE

Michel Platini en reprend pour quatre ans. Élu à la présidence de l'UEFA en 2007, l'ancien meneur de jeu des Bleus était le seul candidat à sa propre succession, mardi, lors d'un congrès organisé à Paris, au Grand Palais. C'est donc tout naturellement que le Français a été réélu jusqu'en 2015, par les 53 fédérations qui composent cet organe dirigeant du football européen. Un vote fait par acclamation, les représentants ayant décidé de se passer d'un vote plus classique.

FRANCFORT : Skibbe remplacé par Daum

Liverpool s'intéresse au milieu de terrain du Real Madrid, Fernando Gago. Très peu utilisé par Jose Mourinho (une titularisation cette saison en championnat), l'Argentin pourrait filer sur les bords de la Mersey contre une indemnité de 15 millions d'euros, selon Marca. Il y a deux semaines, The People évoquait une somme de 9,5 millions d'euros. Mais la concurrence pour s'attacher les services du joueur de 24 ans s'est depuis intensifiée.

La valse des entraîneurs se poursuit en Bundelsiga. Francfort a en effet décidé de se séparer de Michael Skibbe, qui paye la 14e place de son équipe. Ce mardi, le club annonce la nomination de Christoph Daum en remplacement. L'ancien entraîneur du Fenerbahçe aura pour tâche de garder ses distances avec une place de premier relégable qui ne se trouve qu'à trois points.

WOLVERHAMPTON : Saison terminée pour Zubar

Alors qu'il effectuait une bonne saison, Ronald Zubar, le défenseur de Wolverhampton, a appris une mauvaise nouvelle lundi soir. Opéré du dos, l'ancien Marseillais devra observer une longue période de repos et ne pourra donc plus rejouer de la saison. Engagé dans une lutte contre le maintien en Premier League, les Wolves devront donc faire sans leur arrière latéral droit.

Publicité

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

WILAYA D’ALGER CIRCONSCRIPTION ADMINISTRATIVE D’HUSSEIN DEY COMMUNE DE KOUBA DIRECTION DES EQUIPEMENTS ET INVESTISSEMENTS

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N° 15/2010 L’Assemblée populaire communale de Kouba lance un avis d’appel d’offres national restreint pour : ACQUISITION DU MATERIEL DE NETTOIEMENT - CAMION BENNES - TASSEUSE - CAMION MICRO BENNE 2,5 TONNES - CAMION CITERNE 03 M3 Les entreprises qualifiées et intéressées par le présent avis peuvent procéder au retrait du cahier des charges à partir de la 1ere date de parution de cet appel d’offres dans les quotidiens nationaux et le BOMOP auprès de : APC de KOUBA BUREAU DES MARCHES SIS PLACE MOHAMED LAÏCHAOUI KOUBA. CONTRE PAIEMENT DE LA SOMME DE 1500,00 DA N.B. : Le projet est lancé en lots séparés, les soumissionnaires peuvent soumissionner pour l’ensemble des lots. L’offre doit être présentée sous double pli fermé et sous forme de pli technique et pli financier séparé : à l’intérieur de la même offre (le pli extérieur doit être anonyme et doit porter l’objet du projet le numéro d’appel doffres et la mention «soumission à ne pas ouvrir» à l’adresse ciaprès : APC DE KOUBA SIS. PLACE MOHAMED-LAÏCHAOUI KOUBA Les soumissionnaires doivent présenter obligatoirement trois (03) exemplaires de l’offre (technique et financière),

l’une devant porter la mention «originale», les deux (02) autres la mention «copie». En cas de différence entre les trois (03) exemplaires l’original fait foi. Les trois exemplaires contenant l’offre doivent être imprimés et signés par le soumissionnaire ou par une personne dûment habilitée à exécuter le marché. Toutes les pages de l’offre doivent être paraphées par le signataire. L’offre ne doit contenir aucune rature ou mention entre les lignes ou surcharge. 1- Une offre technique qui contient : - La déclaration à souscrire selon le modèle ci-joint. - La déclaration de probité selon modèle ci-joint - Copie légalisée de l’attestation de dépôt des comptes sociaux pour les sociétés commerciales dotées de la personnalité morale de droit algérien - Le numéro d’identification fiscale (NIF) - Copie légalisée de l’extrait du casier judiciaire du soumissionnaire - Le présent cahier des charges paraphé par le soumissionnaire annexé de ses spécifications techniques - Délai de livraison - Une copie légalisée du registre du commerce - Les bilans financiers des trois (03) dernières années - Liste des moyens humains et matériels à mettre dans le cadre de cette présente opération avec pièces justificatives. - Attestations de bonne exécution des fournitures livrées.

- Les résumés des caractéristiques du produit (RCP) - L’engagement solidaire Fabricant / Importateur - Copie légalisée de l’autorisation délivrée par les services compétents - Statut de l’entreprise s’il y a lieu SCS, SARL, EURL, et SNC - Les références bancaires - Délégation de signature s’il y a lieu - Copies légalisées des attestations fiscales et d’organisme de sécurité (CNAS, CASNOS, extrait de rôles et carte d’immatriculation fiscale)

L’offre financière qui contient : - La soumission selon modèle ci-joint - Le bordereau des prix unitaires dûment signé par le soumissionnaire - Le devis quantitatif - estimatif de l’offre dûment signé par le soumissionnaire - signé par le soumissionnaire DEPOT DES OFFRES La date de dépôt des offres est fixée au 21 jour au plus tard à 14h00 La durée de préparation des offres est fixée à 21 jours. La durée de validité de l’offre est 111 jours Les soumissionnaires sont invités à assister à la séance de l’ouverture des plis qui se tiendra à l’APC, le même jour à 14h00.

Maracana N° 1375 — Mercredi 23 Mars 2011 - Anep N° 847 538

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

L’Herpès Simplex Virus

Maracana N°1377— Mercredi 23 Mars 2011

L’herpès est une maladie fréquente due à un virus qui s’appelle l’herpès virus. Il y a deux virus herpès : l’Herpès Simplex Virus 1 (HSV 1) et l’Herpès Simplex Virus 2 (HSV 2). Pour être très schématique, le HSV 1 touche le corps dans sa partie supérieure (au dessus de la ceinture), responsable en général de l’herpès labial et le HSV 2, sexuellement transmissible touche la partie inférieure du corps. En réalité ce n’est pas aussi simple...

21

chtitha djedj-poulet en sauce

Un virus très contagieux Le HSV est très contagieux. De nombreux individus ont été infectés et sont immunisés. Mais ils ont gardé le virus dans leur organisme et quelquefois, celui-ci s’extériorise. A ce moment-là la personne est contagieuse et peut transmettre le virus quelques jours avant que le virus ne donne de lésions et quelques jours après. Il existe des porteurs sains qui n’ont jamais aucune lésion cutanée ou au niveau des muqueuses mais qui sont contagieux et transmettent le virus sans le savoir. Les patients qui ont un herpès récidivant le savent, des signes avant coureurs d’une éruption herpétique existent : une douleur à type de brûlure, des picotements, un prurit apparaissent dans les jours précédent l’éruption d’un bouton de fièvre par exemple. Il faut qu’ils sachent qu’alors ils sont contagieux dès les premiers signes et doivent faire attention à ne pas transmettre le virus en particulier chez les enfants, les personnes immunodéprimées, les personnes qui ont un eczéma…

La primo infection herpétique Lorsqu’un organisme, souvent un enfant entre l’âge de 6 mois et 4 ans, est pour la première fois en contact avec le virus de l’herpès, il fait une primo-infection et les réactions peuvent être sérieuses avec une atteinte de l’état général, de la fièvre, une éruption cutanée ou muqueuse importante, voire une atteinte neuro-méningée. L’herpès, à l’occasion d’une primoinfection, peut toucher l’intérieur de la bouche et provoquer une gingivostomatite importante avec des ulcérations douloureuses dans toute la bouche, voire une angine herpétique empêchant toute alimentation. L’hospitalisation peut-être nécessaire ne serait-ce que pour hydrater l’enfant par des perfusions. De nombreuses personnes feront une primo-infection asymptomatique. Après une primo-infection, l’organisme aura fabriqué des anti-corps spécifiques anti-herpétiques et saura se protéger contre d’autres attaques. Si une femme enceinte a déjà été en contact avec les HSV, si elle n’a pas de lésion herpétique, elle transmettra à son bébé ses anticorps anti-herpétique qui le protégeront pendant environ 6 mois

Les poussées d'herpès Mais le virus de l’herpès restera à vie dans l’organisme infecté, en sommeil dans un ganglion nerveux de l’organisme ; il ressurgira à l’occasion d’une fatigue, d’une baisse de l’immunité, toujours au même endroit mais de façon beaucoup moins vigoureuse que lors de la primo-infection.

Les différentes localisations de l’herpès > Le bouton de fièvre Au niveau de la bouche, le HSV est responsable du classique bouton de fièvre qui apparaît sur le bord des lèvres, lors d’une exposition au soleil, à l’occasion d’une baisse de l’état général, une infection, une période de stress… Après un ou deux jours de gène du type sensation de brûlure, picotements, apparaissent des vésicules qui se remplissent d’un liquide jaunâtre formant un bouquet herpétique ; les

vésicules sèchent, se transforment en croûtes qui tombent sans laisser de cicatrice. L’éruption dure une dizaine de jours. > Dans l'oeil : la kératite herpétique Au niveau de l’œil, l’herpès peut provoquer des lésions irréversibles et une cécité. Il atteint alors la cornée (peau transparente devant l’iris et la pupille), entraîne une inflammation de ce tissu qui laissera des cicatrices opaques provoquant des troubles de la vue parfois majeurs. La kératite herpétique peut être due à une auto-contamination : le patient touche sa lésion herpétique puis se frotte les yeux : le virus peut alors être inoculé. Une kératite herpétique peut se voir chez des nouveaux-nés qui auront été infectés au moment de leur naissance par leur mère si celle-ci a fait une poussée herpétique génitale à ce moment-là. > Le panaris herpétique Classiquement c’est un enfant qui fait une primo-infection herpétique au niveau de la bouche et qui suce son pouce. Le pouce présentera une lésion qui ressemble à un panaris. > L’herpès génital La primo infection survient en règle générale chez les adolescents lors de leurs premiers rapports sexuels. Elle peut être très sérieuse chez les jeunes filles avec l’apparition de vésicules vulvo-vaginales qui crèvent rapidement, remplacées par des ulcérations étendues, très douloureuses, associées à des troubles urinaires. Les lésions peuvent nécessiter une hospitalisation. Les préservatifs ne sont pas la panacée pour prévenir les infections génitales herpétiques. Les préservatifs évitent la transmission d’une infection herpétique s’ils couvrent la lésion c'est-à-dire sur le pénis, le vagin et le col de l’utérus, ce qui est déjà pas mal. Mais si le garçon a une lésion herpétique sur le gland ou le prépuce et qu’il met un préservatif seulement au moment de la pénétration, le virus pourra être transmis à la femme là où la lésion aura été en contact. S’il a une lésion sur le testicule ou ailleurs, le virus peut se transmettre à sa partenaire. A l’inverse, des lésions vulvaires pourront contaminer les organes génitaux du garçon là où il n’y a pas de préservatif ou avant qu’il en mette un. La contagion lors de rapports sexuels oro-génitaux existe aussi. Le seul moyen d’éviter une contamination est l’abstinence si une personne a une lésion herpétique, ce, à condition qu’elle soit connue et diagnostiquée. Une femme enceinte accouchera par

césarienne si elle présente des lésions herpétiques. Les femmes qui sont enceintes sont surveillées tout particulièrement quand arrive le terme. Si elles ont des lésions herpétiques au niveau du col de l’utérus, du vagin ou sur la vulve, il vaut mieux que le bébé naisse par césarienne plutôt que par les voies naturelles ; celui-ci ne doit pas être mis en contact avec le virus, une infection herpétique en particulier oculaire serait grave.

Le traitement Des anti-viraux peuvent être prescrits pour stopper l’évolution de la lésion en particulier avant que les vésicules n’apparaissent ; ils accélèrent la guérison. Des antiseptiques peuvent aussi être prescrits pour éviter une surinfection éventuelle. Une kératite herpétique sera prise en charge par un ophtalmologiste le plus tôt possible, il prescrira des anti-viraux sous la forme de pommade ophtalmique. Les corticoïdes sont contre-indiqués sur des lésions herpétiques. Des précautions peuvent être prises Ne pas gratter les lésions, c’est parfois difficile d’empêcher les enfants de toucher aux lésions. Éviter de porter les mains aux yeux. Une personne qui présente une poussée herpétique doit éviter de toucher les petits. Elle doit impérativement éviter les personnes qui ont de l’eczéma, celles-ci risqueraient d’avoir une aggravation importante de leur eczéma associée aux lésions herpétiques. Elle doit aussi éviter de côtoyer des malades immunodéprimés (personnes qui ont un cancer, qui sont traitées par chimiothérapie, les personnes qui ont des maladies immunodépressives telles que le SIDA…).

A retenir L’herpès n’est pas une maladie grave en général, mais elle est très contagieuse, beaucoup de personnes portent le virus et font des poussées herpétiques tout au long de leur vie. La primo infection passe souvent inaperçue mais elle peut parfois apparaître de façon agressive. La maladie herpétique est grave quand elle atteint l’œil, en particulier chez le nouveau-né de mère infectée. Le virus peut être transmis sexuellement, selon l’endroit de la lésion, les préservatifs ne protègent pas toujours et l’abstinence serait le seul moyen de protection lors de poussées, à condition de connaître l’existence de la lésion, ce qui n’est pas toujours le cas.

Ingrédients : 1poulet 1 petite tête d'ail 1 poignée de pois chiches trempés la veille 2 cuillères à soupe d'huile 1/2 cuillère à café de cumin 1 c/s de tomate 1 cuillère à café de poivre rouge 1 cuillère à café de poivre noire Sel Préparation: Videz et flambez le poulet. Lavez-le bien et frottez-le avec du gros sel. Lavez-le à nouveau, puis coupez-le en morceaux. Mettez les morceaux dans un faitout ou dans une cocotte . Préparez une dersa en pilant ensemble le piment rouge trempé, l'ail, le cumin, le poivre rouge, le poivre noir et le sel. Diluez cette dersa avec un peu d'eau et versez-la sur les morceaux de poulet. Ajoutez et l'huile et faites revenir pendant quelques instants, à petit feu ensuite la tomate. Couvrez d'1/2 litre d'eau et laissez cuire. Dès ébullition, plongez les pois chiches. Couvrez et poursuivez la cuisson.

Gâteau marbré

Ingrédients : 250g de beurre mou - pommade 1 sachet de sucre vanillé ( ou une cuillèrée d'extrait de vanille ) 250g de sucre en poudre 3 oeufs 125g de maïzena 325g de farine 1 sachet de levure chimique ou 2 cc 1 petite pincée de sel 125ml de lait entier 50g de cacao en poudre non sucré 50g de sucre en poudre 4 à 5 CS de lait entier Préparation : Mélanger le beurre pomamde avec le sucre en poudre et sucre vanillé ( ou extrait ) de façon à obtenir un mélange crémeux et blanchâtre. Ajouter les oeufs un à un tout en mélangeant après chaque ajout, la farine, maizena et la levure. Verser les 125ml de lait et mélanger à nouveau pour homogénéiser la pâte.`Beurrer et fariner un moule ( sauf si vous utilisez un moule en silicone ). Dans le moule, mettre une moitié de la pâte. Dans le restant de pâte, rajouter le cacao avec les 50gr de sucre et les 4 à 5 CS de lait. Bien mélanger. Ajouter encore une cuillèrée de lait si le mélange ne vous semble pas suffisament souple. Verser cette pâte chocolatée sur la première pâte déja dans le moule. Avec une fouchette ou un long pique, faire des spirales dans la pâte afin de la marbrer. Enfourner à 180°C ( four préalablement préchauffé ) et cuire environ 1h voir moins suivant le four ( la cuisson est à surveiller car elle dépend des fours ). Vérifier la cuisson avec une lame de couteau ou une aiguille à tricoter planté au coeur du gâteau, elle devra ressortir propre sans trace de pâte. Laisser totalement refroidir avant dégustation.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


22

Jeux-Détente

Maracana N°1377— Mercredi 23 Mars 2011

MOTS FLÉCHÉS N° 695

SOLUTIONS MOTS FLÉCHÉS N° 694

BLAGUE Un prisonnier d'un pénitencier très dur discute avec son nouveau compagnon de cellule : - Moi, j'ai pris 10 ans pour escroquerie, et toi ? - Moi 20 ans pour secourisme. - Arrête, tu déconnes, personne n'a jamais pris 20 ans pour secourisme, même pas un an ! - Si, si : ma belle-mère saignait du nez, alors je lui ai fait un garrot autour du cou pour arrêter l'hémorragie.

CITATION «Il est préférable d'être ailleurs lorsqu'autre part n'est plus ici.» [Pierre Dac]

MOTS CROISÉS N° 695 A

B

C

D

E

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 02192.62.25

F

G

H

I

J

K

L

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 694

Horizontalement 1 - Bouleversa complètement 2 - Bien arrivé - Trés futées 3 - Action de cafard - Ils coulent de source 4 - Bosselée Ramassa en rond 5 - Démonstratif Montré sa joie Minuscules 6 - Compagne - Cité sur la Saale - Sigle nazi 7 - Prés de - Frappe fort 8 - Absurde - Du plus grand état des U.S.A. 9 - Hébétude Seigneur comme avant 10- Prêter main forte Petit socle

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur financier Djelloul Zerdani Directeur technique Laïd Kalila

Verticalement A - Durcit sa théorie B - Faits du moment C - Met bas comme une vache - Descendus D - Vieille catapulte Variété de pomme rouge E - Bouchai hermétiquement - Illettrés F - Pronom pour lui Héroïne de légende G - Arbustes de haie Ile atlantique H - Atome bien chargé - Place de château pour Diane I - Mot de choix Moyens de transport de Tarzan J - Incendiaire romain Sortie de scène K - Récemment acquises - Unité agraire L - Massacrée

Chargé de l’administration Djamel Touafek Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N°1377— Mercredi 23 Mars 2011

16h30 : Off-Side 16h50 : El-Moustahlique 17h30 : Moutâat El-Maida 18h00 : Journal télévisé 18h20 : Maâlem Athariya 18h45 : El-Moufid 20h00 : Journal télévisé 20h45 : Hiwar El-Sâa 21h45 : Dr House 23h00 : Master Sport 00h00 : Journal télévisé

Les enquêteurs se rendent à Boise, dans l'Idaho, pour mettre fin aux crimes d'un tueur en série. Depuis un an, trois femmes ont en effet été portées disparues, probablement victimes de ce meurtrier, spécialiste en informatique, qui trouve ses proies sur Internet avant de s'introduire chez elles. Les enquêteurs tentent de déterminer si les personnes enlevées ont un point commun et commencent par examiner leur vie privée. En fait, c'est leur visage qui semble être la clef de l'affaire. Leurs traits montrent une certaine corrélation qui pourrait passer inaperçue à l'oeil nue, mais qu'un logiciel d'analyse a pu mettre en évidence. Cette nouvelle piste s'avère probante...

10:50: Midi en France 11:40:Consomag 11:45:12/13 : Météo 11:50:12/13 : Edition de l'outre-mer 11:55:12/13 : Météo 12:0012/13 : Midi pile : Journal régional 13:00::Midi en France 14:05:Inspecteur Derrick 14:55:Questions au gouvernement 16:40:Culturebox 16:45:Slam 17:15:Un livre, un jour 17:25:Des chiffres et des lettres 18:40:19/20 : Edition nationale 19:25:19/20 : Journal national 20:00:Tout le sport 20:05:Comprendre la route, c'est pas sorcier 20:10:Plus belle la vie 20:35:Les nouveaux guérisseurs

En 2008, un contrôleur général des lieux de détention, Jean-Marie Delarue, a été nommé pour six ans. Indépendant, irrévocable, il a accès à tous les lieux de privation de liberté : prisons, hôpitaux psychiatriques, centres éducatifs fermés, dépôts des tribunaux, locaux de garde à vue et centres de rétention ne peuvent se soustraire à son regard. Chaque année, il remet au gouvernement un rapport sur ses missions de contrôle et propose de grands axes de progrès. Une équipe de tournage a suivi le contrôleur et son équipe au quotidien. La documentariste Stéphane Mercurio lève le voile sur les conditions d'enfermement en France aujourd'hui.

06:25:Tout le monde il est beau 06:55:La matinale 08:25:S.A.V. des émissions 08:30:Coursier Bande-annonce 10:05:Gorg et Lala 10:10:Kamel le magicien 10:35:Arthur et la vengeance de Maltazard 12:05:Les Guignols de l'info 12:15:Une minute avant 12:20:L'édition spéciale 1ère partie 14:00:The Promise : le serment 15:30:Ne dites pas à ma mère que je suis reparti... 18:20:Les Simpson 18:40:Une minute avant 18:45:Le JT de Canal+ 19:05:Le grand journal 20:00:Les Guignols de l'info 20:15:Le grand journal, la suite 20:50:A l'ombre de la République

06:00 Music Télé-achat 06:40 :M6 06:30 :Météo 08:40 Flipper 06:35 :M6 Kid 09:30 Flipper 07:50 :Disney Kid Club 10:20 :Météo Les sorciers de Waverly 09:10 Place :M6 boutique 09:15 10:10 10:45 :Météo Les sorciers de Waverly 10:15 Place :Cashmere Mafia 11:00 :Desperate Housewives 11:10 Sonny 11:45 :Desperate Housewives 11:35 :Le Sonny 12:45 12.45 12:25 :Scènes American de Dadménages ! 13:00 13:40 12:50 :Météo American Dad ! 13:45 :Vacances en famille 13:15 Stargate SG-1 15:45 :Melrose Place, nou14:00génération Stargate SG-1 velle 14:45 Stargate SG-1 16:30 :Melrose Place, nouvelle Tellement vrai 15:35génération 17:40 presque 19:00 :Un Les dîner dossiers de «Visparfait ma vie» : la quotidienne 18:45 :100% Mag 19:35 :Le Friends 19:45 19.45 20:35 A nous quatre, Cardinal 20:05 :Scènes de ménages 20:45 :50 ans qui ont changé ! notre 22:15quotidien Les quatre Charlots 22:30: 50 ans qui ont changé mousquetaires notre quotidien

BALANCE

B L IE R

Il se pourrait peut-être que vous rencontriez l'âme sœur. Cette rencontre pourrait se produire tout prochainement. Etant prévenu, vous allez pouvoir vous préparer efficacement à cette heureuse nouvelle. Ne laissez pas au hasard les rencontres que vous allez faire.

Vous pourriez tenir sans trop de difficultés tous les engagements que vous avez pourtant pris avec un peu de précipitation. Vous aurez vous-même l'agréable surprise de vous rendre compte que l'on n'avait pas de doute très sérieux sur vos réelles possibilités de réussite.

SCORPION

15h00 : Azizi El-Mouchahid

Vous aurez la prétention de faire ce que vous voulez, quand vous voulez. Même si vous êtes réellement en forme, ne présumez pas trop de vos forces. Le but que vous avez fixé est peut-être loin d'être atteint sans peine. Vous ferez néanmoins preuve de réalisme.

SAGITAIRE

13h40 : Hayati Aâdab

Une relation lointaine désire se rapprocher de vous mais vos sentiments à son égard vous empêche de faire le premier pas. Une opportunité vous permettra de vous retrouver. Une attitude trop pincée risquerait de tout faire rater. Soyez humble et faites amande honorable.

Vous allez pouvoir résoudre rapidement un prolème qui vous mobilise un peu trop. Vous aurez l'agréable surprise de vous rendre compte que vos inquiétudes ne servaient à rien. Vous aurez l'impression très nette que rien ne vous résiste. fitez-en.

La forme physique va vous sourire. Revenez sur certaines décisions hâtives que vous avez prises. Attention un excès d'efforts peut nuire à votre santé. Tous les espoirs vous seront permis si vous savez garder cette grande forme. Agissez avec tranquilité et discernement.

CAPRICORNE

13h00 : Journal télévisé

VERSEAU

12h35 : Ibtikarat

Il est inutile de ruminer les récents événements malheureux. Le passé est le passé. Vous allez faire de nouvelles connaissances très agréables. Faites attention car vous risquez encore de les manquer surtout si vous continuez à ressasser vos vieux souvenirs.

Vous pourriez vous lancer dans un projet financier qui pourrait coûter cher. La prudence est recommandée si vous voulez aboutir. Votre bon sens en affaires vous permettra-t-il de palier à certaines incertitudes ? Prévoyez d'éventuels nouveaux financements bien adaptés.

Vous éprouverez le désir de vous transformer. Vous rechercherez une plus grande stabilité dans vos sentiments. Cela représente un moment important et décisif de votre vie. Surtout ne précipitez rien encore car vous pourriez finir par faire fuir l'être aimé. Vous allez connaître la chance de pouvoir vous débarrasser de préoccupations personnelles et de vos soucis. Vous pourrez vous donner à fond et vous concentrer sur un objectif que vous cherchez à atteindre depuis longtemps. Les choses progressent à votre guise.

POISSON

12h00 : Firqat el hawasse

Les réactions imprévues de quelqu'un que vous estimez vont vous contrarier quelque peu. Vous ne vous formalisez pas de cette attitude présomptueuse. Une chance réelle se présentera et vous pourrez éviter les fâcheuses conséquences d'un acte qui se révèle être anodin.

TAUREAU

11h15 : Hadi biladi

HOROSCOPE

GEMEAUX

10h30 : Siraa El-mal

06:25 :Point route 06:30 :Télématin 09:10 :Des jours et des vies 09:35 :Amour, gloire et beauté 09:55 :C'est au programme 10:55 :Motus 12:55 Soyons Claire ! 13:00 :Journal 13:50 :Consomag 15:10 :Comment ça va bien ! 17:10 :Paris sportifs 17:20 :En toutes lettres 17:54 :CD'aujourd'hui 17:55 :On n'demande qu'à en rire 19:00 :N'oubliez pas les paroles 19:49 :Comprendre la route, c'est pas sorcier 19:50: Soyons Claire ! 20:00: Journal 20:30 :Tirage du Loto 20:35 :Les beaux mecs 21:25: Les beaux mecs 22:20 :Ma maison de A à Z 22:25 :Face aux Français...

CANCER

10h00 : Daouriat El-Dafadie

04:10: Reportages 04:45 :Musique 04:55 :Très chasse, très pêche 05:25 :Reportages 05:55 :Tabaluga 06:45 :TFou 11:05 :Carré VIIIP 11:55 :Petits plats en équilibre 12:00 :Les 12 coups de midi 12:50 :L'affiche du jour 13:00 :Journal 13:40 :Petits plats en équilibre 13:55 :Julie Lescaut 17:25 :Ghost Whisperer 18:15: Carré VIIIP 19:05 :La roue de la fortune 19:50 :Ma plus belle histoire 19:55 :Météo 20:00 :Journal 20:35 :C'est ma Terre 20:45 :Esprits criminels 21:30: Esprits criminels 22:20 :Esprits criminels 23:15: Forgotten

LION

07h15 : Sabah El Khaïr

La chance en affaires vous sourit. Vous serez tout à fait capable de bien gérer vos relations avec vos amis et collègues. Alors, ne refusez pas la chance d'une prochaine invitation que ce soit pour une soirée, un dîner ou une promenade entre amis.

VIERGE

07h00 : Journal télévisé

23

HORAIRES DES PRIÈRES

M ERCREDI Averses Max : 24° Min : 11°

El-Fadjr 05h27 El-Dohr 12h59 El-Assar 16h26 El-Maghreb 19h05 El-Icha’a 20h31

LE SAVIEZ-VOUS ? Pourquoi les blessures démangent-elles en cicatrisant ?

La sensation de démangeaison (appelée le prurit) est causée par la croissance de nouvelles cellules sous la

croûte. Ces cellules forment une nouvelle couche de peau qui étire la croûte, ce qui provoque la démangeaison.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Algérie

VS

Maroc

L

J-4

Maracana N°1377— Mercredi 23 Mars 2011 ÉQUIPE

NATIONALE 24

De nos envoyés spéciaux à Annaba : A. Moussi, A. Tirmane, A. A. Bara, A. Lahouel et M. Seba

Les choses YEBDA : «Si on veut être présents à la sérieuses ont prochaine CAN, on doit battre le Maroc» commencé hier

es partenaires de Hassan Yebda, n’ont pas pu aller au terme de la première séance d’entraînement effectuée avant-hier, suite à l’envahissement du terrain par des supportexcités qui voulaient ers approcher les joueurs. La sérénité a été retrouvée hier, et le coach Benchikha a programmé la deuxième séance d’avant match au niveau de l’annexe du stade 19Mai de Annaba à huis clos, et ce, afin de permettre aux joueurs de se concentrer sur leur travail et de se préparer dans de bonnes conditions. Si le groupe était auparavant, hier, il était au complet avec l’arrivée de la plupart des joueurs évoluant à l’étranger et du gardien de but du MCA, Mohamed Lamine Zemmamouche. Les Abdoun, Mesbah, Djebbour sont arrivés dans la matinée d’hier, quant aux Ziaya, Anthar et Belhadj Ils devaient rallier Annaba dans l’après-midi. Le groupe devait être au grand complet hier lors de la séance prévue à 18h à l’annexe du stade 19 Mai de Annaba. Il ne manquera à l’appel que le gardien de but Raïs M’Bolhi qui est attendu aujourd’hui. Le sélectionneur national dispose donc de la grande majorité de ses joueurs et pour travailler dans la sérénité et préparer son plan d’attaque qui sera mis en place le jour du match contre les Marocains de Merouane Chemakh. Les joueurs affichent tous la grande forme, à l’exception de Madjid Bougherra blessé, mais qui se soigne et qui espère être rétabli d’ici dimanche pour pouvoir prendre part à cet important rendez-vous qui les attend lui et ses partenaires. Benchikha, en homme averti, ne veut rien laisser au hasard et compte mettre toute son expérience et son savoir-faire, pour que le groupe, puise être au top de sa forme et attaquer cette chaude empoignade dans de bonnes conditions et avec tous ses atouts

physiques et technico-tactiques. Les choses sérieuses ont donc commencé hier, et les joueurs sont d’ores et déjà dans le bain de la rencontre, animés par une volonté d’acier et veulent redoubler d’efforts afin qu’ils soient au meilleur de leur forme et pour aborder ce match contre le Maroc, dans de bonnes conditions etréaliser un sans faute.

Une bonne ambiance règne au sein du groupe

Les joueurs algériens travaillent dans de bonnes conditions, et ne ne manque de rien. Tout est mis à leur disposition, ils ne pensent qu’à cette rencontre qui se profile à l’horizon. Les partenaires de Carl Medjani travaillent dans la bonne humeur, et une ambiance bon enfant règne au sein de l’équipe. Même s’ils ont été perturbés par quelques supporters avant-hier, les joueurs ont pris la chose du bon coté, pour la simple raison, que les gens à Annaba sont assoiffés de ce genre de rendez-vous ; cela faisait un bon bout de temps que l’équipe nationale ne s’y est pas produite. Les joueurs savent ce qui les attend ce dimanche, et sont conscients de la lourde responsabilité qui pèse d’ores et déjà sur leurs épaules. Tout plaide en leur faveur, et les conditions dans lesquelles ils travaillent ne peuvent que les pousser à redoubler d’efforts afin qu’ils soient au rendez-vous et aborder ce derby maghérbin avec la rage de vaincre et un esprit de gagnants. A l’approche de cet important rendezvous comptant pour la 3e journée du groupe D des éliminatoires de la CAN 2012 qui aura lieu conjointement en Guinée Equatoriale et au Gabon, les choses vont bon train. Les joueurs se préparent activement et l’entraîneur Benchikha ne laisse rien au hasard, en touchant tous les volets (physique, technique, tactique mais aussi psychologique). La pression monte d’un cran, mais les joueurs l’ont déjà évacuée et se préparent dans une totale sérénité, ce qui est de bon augure. A. M.

P

our le joueur le plus en forme actuellement, le sociétaire de Naples Hassan Yebda, la rencontre de dimanche s’annonce difficile, car en face, il y aura un adversaire qui n’est plus à présenter. Il a déclaré d’emblée : «tout d’abord je tiens à rendre hommage à ces milliers de supporters qui sont venus nous encourager et nous soutenir même pendant les séances d’entraînement. J’avais la chair de poule quand j’ai foulé la pelouse du stade Chabou. Le public algérien aime son équipe, et c’est pour cela que, nous les joueurs, sommes appelés à cravacher dur et à nous préparer en conséquence, pour pouvoir attaquer le match face au Maroc en force et sans faute» avant d’ajouter : «on aura en face un adversaire de taille qui se présentera en Algérie, pour nous battre et confirmer son statut de leader, mais de notre coté, on est dos au mur, on n’a pas le droit à l’erreur. On doit jeter toutes nos forces dans la bataille pour remporter la victoire et nous relancer dans la course à la qualification à la prochaine édition de la CAN, qui aura lieu en 2012 en Guinée Equatoriale et au Gabon. Les choses sont claires, si on veut prendre part à la prochaine CAN, on doit battre le Maroc, un point c’est tout».

«L’adversaire est un gros morceau, mais l’Algérie l’est aussi»

Hassan Yebda reste confiant et optimiste quant aux capacités de la sélection nationale de réussir son objectif, à savoir battre le Maroc, et ce, même si cet adversaire est un gros morceau comme il a tenu à nous le confirmer. «On affrontera une bonne équipe marocaine drivée par un grand entraîneur, et qui renferme en son sein des joueurs de haut niveau. Ce sera difficile face au Maroc, mais l’Algérie a des atouts à faire valoir, elle est aussi un dur morceau. Tous les joueurs affichent la grande forme, et espérant que Bougherra soit rétabli d’ici dimanche pour qu’il prenne part à ce choc tant attendu par les galeries des deux équipes» enc haîne-t-il avant d’ajouter que «les débats seront très chauds et La ligue nationale a tranché hier en faveur de l’USMH dans l’affaire du match CABBAce sera très e a qui 1, ligue de football de national championnat du journée 17 USMH comptant pour la serré du coup e le étudié avoir après nationale, été interrompue à la 39 minute de jeu. En effet, la Ligue d’envoi de la les dossier de cette affaire a rendu son verdict hier en donnant gain de la partie pour partie jusqu’à Harrachis par 3 buts à 0. Après cette décision, les Jaune et Noir occupent, désormais, la sa fin. Il y aura rappeler A chacun. points 26 avec MCO le et CRB le avec troisième place conjointement beaucoup supporters les que match de que l’arbitre de la rencontre avait signalé sur sa feuille d’engagement avaient rempli la pelouse de projectiles ce qui a provoqué la blessure du juge de touche et poussé l’arbitre à mettre fin à la partie.

L’USMH remporte la rencontre face au CABBA par trois à Zéro LA LIGUE A TRANCHÉ HIER

C’EST LE DIVORCE ! Zaïm-Iaïche :

Le président du club blidéen Mohamed Zaïm et l’entraîneur Abdelkader Iaïche se sont rencontrés hier matin au bureau du premier cité et ont mis fin à leur relation de travail. Alors que l’équipe blidéenne reste sur deux belles performances, une victoire face au MCA et un précieux point ramené d’Oran, les choses se sont vite détériorées entre le président et son entraîneur. Que s’est-il passé ? Notre source nous avoue que les

physique de part et d’autre et certainement de belles facettes de jeu. Ça va se jouer sur de petits détails, donc on doit être percutants devant et très vigilants derrière, car le Maroc dispose de bons attaquants qu’il faudra marquer de près. Une chose est certaine, si on reste concentrés sur notre sujet de bout en bout, on gagnera contre les Marocains, c’est certain».

«On n’a pas le droit de décevoir le peuple algérien»

En conclusion, le milieu récupérateur des Fennecs du Désert Hassan Yebda, croit dur comme fer, en les chances de battre le Maroc ; il en est de même pour le reste du groupe : «on est tous conscients de la lourde responsabilité qui pèse sur nos épaules nous les joueurs. Nous serons les seuls acteurs sur le terrain dimanche prochain, mais il y aura aussi le public qui sera derrière nous.

Je dirais même 36 millions d’Algériens. Pour vous dire l’extrême importance de ce match, qu’on doit coûte que coûte remporter pour rendre le sourire à nos supporters qui attendent avec impatience notre grand retour sur la scène footballistique après les deux faux-pas concédés contre la Tanzanie chez nous et face au Centrafrique». Avant de conclure : «avec l’apport de notre public qui sera au rendez-vous ce dimanche au stade 19 Mai de Annaba, je ne pense pas qu’on puisse rater ce match. La victoire ne doit pas nous échapper et on fera tout ce qui est en notre possible et au mieux, pour gagner et faire plaisir à nos supporters et au peuple algérien qui mérite tous les égards. Je demande seulement à nos supporters de rester derrière nous du début jusqu’à la fin de la rencontre, et nous soutenir en nous encourageant pour qu’on puisse se transcender et se surpasser, et arracher ainsi les trois points de la victoire.» A. M.

Ben Hamam se retire de la course

L

ÉLECTIONS / PRESIDENCE DE LA FIFA

deux hommes ont eu à s’affronter verbalement à la mi-temps du match face au MCO et le président Zaïm aurait interféré dans les prérogatives de l’entraîneur Iaïche, lequel n’a pas du tout apprécié cette «ingérence». Hier matin, au stade Tchaker avant le début de la séance d’entraînement, le président Zaïm a délégué 2 dirigeants auprès de Iaïche l’invitant à se présenter à son bureau. Quelques heures plus tard, c’était le divorce …

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

e président de la Confédération asiatique de le Qatari, football, Mohamed Ben Hamam vient d’annoncer son retrait de la course à la succession de Joseph Blatter à la tête de la FIFA. Les élections sont prévues lors du congrès de l’instance internationale de football au courant de juin prochain. Il est utile de rappeler que Mohamed Ben Hamam avait critiqué ouvertement la gestion de l’actuel président la FIFA, tout en le qualifiant d’autocrate. Ce retrait est motivé par des pressions de certains membres influents de la FIFA.


maracanafoot1377 date 24-03-2011  

maracanafoot1377 date 24-03-2011

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you