Page 1

MCA

MICHEL limogé, ZEKRI pour sauver la mise Meguellati sera désigné comme adjoint

Les supporters contre l’arrivée de Zekri

USMH

www.maracanafoot.com

Favorable aux Canaris Quotidien national d’informations sportives

JSK

N° 1366 du Jeudi 10 Mars 2011 / Prix 10DA

Les conditions de Charef pour rempiler BECHOUCHE «Si on passe le MOB, on ira loin…»

COUPE D’ALGÉRIE 8ES DE FINALE

OUSSALAH : «Il faut se méfier du MCEE» YAHIA CHÉRIF : «A nous la qualification» EL ORFI : «Une occasion à ne pas rater»

BERCHICHE :

«On jouera à fond nos chances dans cette compétition»

JSMB

Gagner à tout prix… CE

VENDREDI À

18H

CABBA-JSMB

MENAD :

«On ira à Bordj pour se racheter» CRB

Tout pour battre l’ESS SAMEDI

À

14H 30

CRB-ESS

BOUKRIA : «Désormais, il ne faut perdre aucun match au 20-Août» USMA

joueurs déçus Naïli suspendu pour Les RENARD : «Il manque le petit plus er qui nous fait gagner le match» le 1 match COUPE DE LA CAF


02

Les joueurs veulent rester INVINCIBLES A QUELQUES

TECHNICOTACTIQUE AU MENU D’HIER

La séance d’entraînement a été effectuée hier dans la matinée, au stade du 1erNovembre de Tizi Ouzou, le technicien kabyle a programmé un travail de technicotactique.

TEDJAR ET EL ORFI EN SOLO

Le milieu récupérateur, Hocine El Orfi et l’offensif, Saâd Tedjar, se contentent toujours d’un travail spécifique tracé par le médecin du club, Guillou, ces deux éléments n’ont pas encore récupéré leurs efforts. D’après notre source, ces deux derniers devront être aptes pour le prochain match de Coupe d’Algérie face au MCEE. S. A.

MCEE

équipe qui monte, un match qui sera sans doute pénible pour les capés de Belhout, voire plus difficile.

Après la brillante qualification décrochée vendredi dernier face à l’ESM, au stade de l’OPOW de Mostaganem et ce, comptant pour le match des 16es de finale de la Coupe d’Algérie, les Lions du Djurdjura sont appelés encore une fois à affronter le MC El Eulma.

Le moral est au beau fixe

Ph : Maracana

A

près le tirage au sort effectué avant-hier, au stade du 1erNovembre de Tizi Ouzou, pour le compte des 8es de finale. Les poulains de Rachid Belhout vont se concentrer encore sur la Coupe d’Algérie en redoublant d’efforts pour rester invincibles et préserver cette dynamique qui anime le groupe. Donc, les choses sont désormais claires et les joueurs doivent faire preuve de beaucoup plus de professionnalisme et d’engagement pour retrouver les quarts de finale. Les Jaune et Vert, qui ont gagné en confiance après leurs derniers résultats positifs enregistrés, sont conscients de la tâche qui les attend, lors du prochain rendez-vous, et n’ont plus droit à l’erreur. Ils sont appelés à continuer sur leur lancée en damant le pion à leurs adversaires. D’ailleurs, les joueurs se sont tous mis d’accord pour négocier à bon port les prochaines échéances en essayant de faire le plein soit à l’extérieur ou à domicile. Certes, la mission des Berrefane, Douicher et consorts sera délicate face au MCEE qui n’est plus à présenter, surtout qu’en football rien n’est impossible, il suffit juste d’y croire. A condition bien sûr que les joueurs kabyles redoublent d’efforts et évitent de refaire les erreurs des matchs précédents à domicile où ils auraient pu empocher les trois points de la victoire. Malheureusement pour eux, c’est le contraire qui s’est produit avec deux nuls au finish. Le coach Belhout doit encore trouver la solution idoine pour décrocher une autre qualification, et ce, dès mardi prochain. La rencontre ne sera pas du tout facile devant une équipe des Eulmis qui veut bien confirmer sa bonne santé devant le club phare de la Kabylie et enregistrer un succès qui les permet-

tra de se qualifier au prochain tour. Mais les coéquipiers du Malgache Ibrahim Samuel Amada ne comptent pas lâcher prise, surtout à domicile et devant leurs supporters, bien au contraire, leur objectif est de réussir une très bonne performance qui sera ponctuée pourquoi pas par une autre qualification, et ce, afin d’entrevoir la suite du parcours sous de bons auspices et avec un moral au beau fixe. Et pour cause, les joueurs de la JSK ont grandement besoin de résultats positifs pour attaquer la Coupe de la CAF avec un succès. On le saura ce mardi face au MC El Eulma.

Ils croient fort en leurs capacités

Après une bonne préparation effectuée avec Belhout, lors de la trêve hivernale, les gars de la Kabylie qui ont réussi à enregistrer trois bons résultats, comptent ne pas lâcher du lest à l’occasion de la rencontre des huitièmes de finale à domicile face au MCEE. Les partenaires de Younes auront à en découdre avec la formation eulmie. Les Lamhane, Hamiti croiseront le fer avec cette équipe d’El Eulma qui se porte bien en ce moment. Ce n’est pas par hasard, en effet, que les poulains de Bira Abdelkrim se trouvent là, car, cette

YAHIA CHÉRIF AVEC LE GROUPE

équipe chaque année affiche un visage bien meilleur. C’est pour dire que les Jaune et Vert du Djurdjura doivent être prêts cette semaine pour ce rendez-vous important. Ces derniers ont certainement conscience de la difficulté de la tâche qui les attend, et qui présentent eux aussi un visage des plus séduisants . De plus, les gars de la ville des Gênets affichent une bonne forme. Les joueurs vont donc tout faire pour continuer sur cette détermination. Pour cela, la bande au coach Belhout doit se préparer comme il se doit, afin qu’elle soit récompensée à la fin du match, ce qui ne sera guère facile, du moment que l’adversaire du jour voudra lui aussi arracher une qualification et rester sur sa dynamique. Au final, les Canaris doivent rester concentrés et mobilisés, puisqu’ils devront affronter une

Tout ce que l’on peut dire à quelques jours de cette chaude empoignade, c’est que les camarades du capitaine Lamara Douicher ont le moral gonflé à bloc et ils aborderont ce match des 8es de finale de Dame Coupe face au MC El Eulma avec une seul idée en tête, celle de sortir vainqueurs et ce, quel que soit le prix à payer. Les Jaune et Vert s’entraînent activement depuis lundi dernier sous la houlette de Belhout et ses collaborateurs et ce, afin de préparer ce match qui les attend mardi, afin d’être prêts se disent nullement impressionnés par la réputation de l’adversaire qu’ils auront en face et ne craignent personne sur le terrain. Le seul souci des Canaris demeure bien sûr les balles arrêtées qui restent le maillon faible et qui posent problème. Alors il faut se méfier de cette équipe qui est en bonne santé ces derniers temps, donc la formation d’El Eulma se déplacera encore une fois à Tizi Ouzou pour repartir avec le billet de la qualification en poche. Mais les Kabyles ne vont pas se laisser faire et prendront cette équipe très au sérieux pour arracher la victoire et la qualification qui restent impératives pour les Canaris du Djurdjura. S. A.

DEMAIN REPOS

Pour les joueurs kabyles, qui ont repris le chemin des entraînements lundi dernier dans l’après-midi, après le match de coupe face à l’ES Mostaganem, le staff technique a décidé d’accorder à ses poulains une journée de repos soit demain, et ce, pour récupérer des efforts fournis durant cette semaine.

DES EXERCICES FACE AUX BUTS

En terminant le sixte, le premier responsable technique du club a programmé lors de cette séance des exercices techniques face aux buts, et ce, afin de permettre à ses poulains de se concentrer devant les bois.

MATCH D’APPLICATION

Comme à chaque fin de séance d’entraînement, le premier responsable technique du club phare de la Kabylie, à sa tête Rachid Belhout, programme un match d’application entre les joueurs à la fin. Ph : Maracana

Lors de la séance d’entraînement d’hier effectuée dans la matinée, on a constaté que les quatre joueurs du club phare de la Kabylie, à savoir le milieu récupérateur Billel Naïli, le joueur axial, Sofiane Khellili, le portier, Malik Asselah et Rial Ali. Ces quatre éléments étaient absents hier, et ce, pour cause d’un embouteillage. Ces derniers devront reprendre le service avec le groupe dès aujourd’hui, dans la matinée.

JOURS DU MATCH FACE AU

g Par SAID ABERKANE

Ph : Maracana

NAILI, ASSELAH, KHELLILI ET RIAL ABSENTS

LIGUE 1

Maracana N°1366 — Jeudi 10 Mars 2011

Après qu’on eut annoncé dans notre édition d’avanthier que l’attaquant de la JSK, Sid Ali Yahia Chérif, sera indisponible quatre à cinq jours, d’après le kiné du club. Finalement, l’international des Jaune et Vert a repris le chemin des entraînements le plus normalement du monde avec le reste de ses coéquipiers.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

SAIDI INDISPONIBLE POUR 5 JOURS…

Le latéral droit des Canaris, l’international militaire, Lyes Saidi, qui a été blessé dernièrement avec la sélection militaire lors d’’un match amical, sera loin des terrains pendant une période de 5 jours minimum.

…et sera out face au MCEE

Par ailleurs, Lyes Saidi est déclaré forfait pour le prochain match qui attend ses coéquipiers en Coupe d’Algérie. Saidi ne sera donc pas de la partie face au MC El Eulma, pour le match comptant pour les 8es de finale.


LIGUE 1

Maracana N°1366 — Jeudi 10 Mars 2011

Tirage favorable pour les Canaris

03

COUPE D’ALGÉRIE 8ES DE FINALE; ILS AFFRONTERONT LE MCEE À TIZI OUZOU

g Par AOMAR MOUSSI

La formation kabyle connaît désormais son futur adversaire en coupe d’Algérie.

Minimum : atteindre le carré d’as

Ph : Maracana

L

erreurs commises, lors de l’avantdernier match de la phase aller, disputé à Tizi Ouzou contre ce même adversaire et remporté difficilement sur le score de 3 buts à 2. Les coéquipiers de Douicher Lamara sont conscients de la lourde tâche qui les attend et doivent prendre leurs dispositions afin qu’ils puissent attaquer cette seconde empoignade contre cette même équipe, avec tous leurs atouts et dans de bonnes conditions. Les capés de Rachid Belhout sont animés d’une volonté d’acier et ce tirage au sort ne pourra que les galvaniser et les

En cas que qualification ils seront opposés au vainqueur du match CRB-Tadamoun Souf

Les coéquipiers de Hocine El Orfi ne comptent pas rater cette aubaine qui se présente à eux, en mettant le paquet, en essayant de s’imposer face au MC El Eulma pour aborder le match des quarts de finale en force et avec beaucoup plus d’as-

surance et de confiance. Dans le cas de qualification, les partenaires de Belkacem Remache seront opposés au vainqueur du match CRB-Tadamoun Souf. Les Kabyles auront, une nouvelle fois, l’avantage de recevoir leur adversaire à domicile et devant leur large public. Les capés de Belhout sont décidés plus que jamais à aller de l’avant et à ne pas lâcher du lest, en jetant toutes leurs forces dans la bataille pour réussir leur pari et atteindre l’objectif assigné, à savoir triompher au finish et offrir la cinquième coupe à leurs fidèles supporters..

Déclarations de joueurs :

«C’est une rencontre qui s’annonce, d’ores et déjà, difficile, car on aura en face un adversaire de taille. Le MCEE nous a déjà posé problèmes lors du dernier match de championnat où on l’a battu difficilement sur le score de trois buts à deux. Certes, on aura l’avantage du terrain et l’apport des supporters, mais cela ne veut nullement dire que notre mission sera facile comme le pensent certains. En coupe d’Algérie tout est possible, et je pense qu’on doit prendre très au sérieux notre adversaire afin de ne pas retomber dans les mêmes erreurs commises lors du précédent match de championnat face à cette même équipe».

YAHIA CHÉRIF : «A NOUS LA QUALIFICATION»

«On va affronter un adversaire qui nous est connu, et je pense que mes coéquipiers et moi sommes conscients de la lourde tâche qui nous attend, mais on saura comment nous transcender et nous surpasser, en s’offrant le MCEE et en arrachant la qualification aux quarts de finale. On évoluera à domicile et devant nos supporters, donc il est hors de question pour nous de rater cette occasion en or qui se présente, sachant qu’au tour suivant, on aura une nouvelle fois l’aubaine d’accueillir notre adversaire à Tizi Ouzou».

Ph : Maracana

EL ORFI : «UNE OCCASION À NE PAS RATER»

«C’est une occasion à ne pas rater, il faut faire le plein durant ces deux matchs en huitièmes et quarts de finale. Il faut tout d’abord battre le MCEE et penser ensuite au prochain adversaire qui sera soit le CR Belouizdad ou le Tadamoun Souf. On aura l’avantage du terrain et du public, donc à nous les joueurs de profiter et de faire plaisir à nos chers supporters, lesquels attendent beaucoup de nous dans cette populaire compétition qui a son charme. Il ne faut pas lâcher prise, et on doit mettre le paquet pour ne pas avoir des regrets par la suite, la balle est dans notre camp nous les joueurs.»

BERCHICHE : «ON JOUERA À FOND NOS CHANCES DANS CETTE COMPÉTITION»

«La saison passée on a atteint les demifinales et cette fois on est sur la bonne voie, et l’ensemble des joueurs affiche une grande détermination pour la suite du parcours. Maintenant qu’on connaît notre adversaire qui n’est autre que le MC El Eulma et qu’on jouera à domicile, alors à nous les joueurs qui sont les seuls acteurs sur le terrain de faire preuve de plus de sérieux, d’abnégation et de rigueur tactique afin de pouvoir atteindre notre objectif, à savoir se qualifier aux demifinales avant d’aborder ce tour dans de bonnes conditions et avec un moral au beau fixe. De toutes les façons, cette saison, on jouera à fond nos chances dans cette compétition qui nous tient à cœur et on tâchera de la remporter pour faire plaisir et procurer de la joie et du bonheur à nos supporters.»

de penser à celui des demi- finales. On va saisir l’aubaine, en tentant de profiter de l’avantage du stade et de l’apport de notre public pour faire partie des quatre équipes qui animeront les demi-finales. Le groupe est animé d’une volonté d’acier et ne veut en aucun cas lâcher du lest, bien au contraire tout le monde est mobilisé pour réussir un sans faute dans cette coupe d’Algérie qui nous tient énormément à cœur. Pour ne rien vous cacher, cette coupe on l’a veut et on l’aura inch’Allah. On est décidés à faire tout notre possible pour procurer de la joie et du bonheur à nos chers supporters qui ne méritent que des consécrations». Propos recueillis par Aomar Moussi

YALAOUI : «CETTE COUPE D’ALGÉRIE, ON L’A VEUT ET ON L’AURA»

«Il nous reste encore du chemin à parcourir dans cette compétition, et on fera tout notre possible pour atteindre le stade final. Ce ne sera pas facile et il nous faut tout d’abord battre le MCEE ensuite notre futur adversaire en quarts de finale, avant

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ph : Maracana

OUSSALAH : «IL FAUT SE MÉFIER DU MCEE»

pousser à se surpasser et à se transcender pour passer cet écueil eulmi et entrevoir la suite du parcours dans cette compétition avec assurance et confiance.

Ph : Maracana

es partenaires de Nassim Oussalah auront à en découdre avec leurs homologues du MC El Eulma, pour un match comptant pour les 8es de finale de Dame coupe. Un tirage favorable aux Kabyles, dans la mesure où ils auront à évoluer sur leur terrain et devant leurs supporters. Un avantage de taille pour la bande à Rachid Belhout, qui fait de cette coupe son objectif pour cette saison. Après avoir échoué la saison dernière en demi- finale en s’inclinant aux tirs au but contre la formation du CA Batna, le club phare de la Kabylie ne jure que par la coupe cette saison, un trophée qui le fuit depuis plusieurs saisons. Les dirigeants, le staff technique, les joueurs et les supporters sont soulagés après ce tirage et souhaitent vivement voir l’équipe aller encore de l’avant et terminer cette compétition en apothéose. L’adversaire des Kabyles en 8es de finale n’est plus à présenter et les joueurs doivent se préparer en conséquence pour ne pas retomber dans les mêmes

Après ce tirage au sort qui est favorable aux Kabyles, ces derniers doivent mettre le paquet, en ne rechignant pas sur les efforts pour atteindre au moins les demifinales. Certes, ce ne sera pas facile, mais vu la grande détermination qui anime le groupe, et la bonne ambiance qui règne, tout plaide en faveur de la JSK de faire sensation et de réussir un parcours sans faute, en s’offrant ses adversaires des huitièmes et quarts de finale. Les débats seront chauds, pour les Hamiti, Yalaoui, Yahia Chérif et consorts, sachant qu’ils auront affaire lors du prochain tour à un adversaire de Ligue 1 et il n’est pas à écarter d’affronter de nouveau en quarts de finale en cas de qualification un autre club de Ligue 1 professionnelle. Les dirigeants, à leur tête le président Moh Chérif Hannachi, veulent coûte que coûte voir leur équipe franchir ces deux tours et se hisser au dernier carré, comme ce fut le cas la saison passée. C’est le strict minimum demandé aux joueurs, en attendant qu’ils atteignent par la suite le stade final, avec, comme objectif, le trophée. A. M.


04

Ph : Maracana

g Par AOMAR MOUSSI

Le kiné du club Guillou nous a déclaré, pour rappel,, que l’attaquant Sid Ali Yahia Chérif sera indisponible cinq jours, ce qui fait qu’il ne pourra reprendre du service avec le groupe qu’à partir de la semaine prochaine. Mais, finalement, ce joueur a réintégré le groupe avanthier et se sent mieux, il a récupéré toutes ses forces.

Y

ahia Chérif s’entraîne le plus normalement du monde avec le groupe et affiche une grande forme. Il se dit prêt pour les prochaines sorties de son équipe et celle contre le MC El Eulma comptant pour les 8es de finale de Coupe d’Algérie et celle contre le FC Tevragh Zeina de la Mauritanie en coupe de la CAF. S’il y a quelqu’un qui est soulagé c’est bel et bien l’entraîneur Rachid Belhout. Ce dernier est totalement soulagé du retour parmi le groupe de son joueur qui, à ses yeux, reste une pièce incontournable dans son échiquier. Yahia Chérif affiche une forme éblouissante et n’attend que le prochain match de coupe face au MCEE, pour confirmer son retour en

force et récidiver de nouveau en contribuant à la qualification de son équipe aux quarts de finale de cette compétition populaire.

Il compte récidiver contre le MCEE

Auteur de l’unique but inscrit contre l’ES Mostaganem, l’attaquant des Canaris du Djurdjura Sid Ali Yahia Chérif compte récidiver et frapper de nouveau. Cet élément de valeur qui a gagné en expérience après l’aventure avec l’équipe nationale A’ en terre soudanaise lors de la deuxième édition du CHAN qui s’est déroulée du 4 au 25 février 2011. Yahia Chérif qui a eu la chance de bénéficier d’un laps de temps de jeu que lui a accordé Benchikha, a marqué son retour à la JSK, par un joli but contre les Espérantistes de Mostaganem. Belhout, en homme d’expérience et connaissant assez bien la valeur de ce joueur, compte sur ses services pour la suite du parcours en commençant par le prochain match de coupe d’Algérie qui va mettre aux prises la JSK au MC El Eulma, le 15 de ce mois au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou. Une rencontre qui revêt une grande importance pour les Kabyles, car il y aura en jeu le billet qualificatif aux quarts de finale. Yahia Chérif ne compte pas rater ce rendez-vous et veut offrir de nouveau la qualification à son équipe, surtout

Ph : Maracana

Les deux joueurs kabyles, le milieu récupérateur Hocine El Orfi et le milieu offensif Saâd Tedjar qui se sont contentés hier d’un travail en solo, devront réintégrer le groupe aujourd’hui ou au plus tard ce samedi, lors de la séance de reprise. Les deux joueurs qui souffrent de petits bobos, seront d’attaque le 15 de ce mois lors du match comptant pour les 8es de finale de Coupe d’Algérie, qui va opposer leur équipe à celle du MC El Eulma au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou. Pour rappel, El Orfi n’a pas été retenu par le coach pour le précédent match de coupe contre l’ES Mostaganem en raison de sa blessure. Quant à Tedjar, ce dernier n’a pas été à la hauteur des aspirations de la grande famille kabyle. Espérons seulement qu’ils seront au meilleur de leur forme le 15 de ce mois et contribueront à la qualification de leur équipe en huitièmes de finale.

YAHIA CHÉRIF RÉTABLI, BELHOUT SOULAGÉ

que la partie se déroulera à domicile et devant le large public kabyle qui sera certainement en grand nombre. Le coach Rachid Belhout bénéficiera des services de cet élément de valeur,

lequel sera certainement associé au niveau de la ligne offensive à son équipier Fares Hamiti et peut-être Yalaoui ou Amada. A. M.

Les supporters rêvent d’un 5e trophée

D

APRÈS LE TIRAGE AU SORT EN COUPE D’ALGÉRIE

ans le camp des supporters c’est l’optimisme total et dans tous les coins et les recoins de la région, ça ne parle que de la Coupe d’Algérie. Cette compétition populaire, qui a son propre charme, draine des milliers de supporters à chacune des rencontres soit celles qui mettent aux prises les équipes de paliers inférieurs avec celles de paliers supérieurs, ou les clubs de Ligue 1. Le match, qui va opposer les Kabyles aux gars d’El Eulma le 15 de ce mois au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, est déjà dans les esprits et les supporters se préparent, d’ores et déjà, à remplir comme un œuf les tribunes. Pour Nassim, ce natif de Draâ Ben Khedda, les choses sont claires: «Il faut battre le MCEE et éliminer aussi notre futur adversaire en quarts de finale qui sera soit le CRB ou le Tadamoun Souf. Mais aux joueurs de faire très attention à cette équipe d’El Eulma qui nous a posé beaucoup de problèmes

lors du match de championnat où on s’est imposés difficilement sur le score de trois buts à deux» avant de conclure : «Cette coupe d’Algérie, on l’a veut, alors, aux joueurs de mettre le paquet en se donnant à fond afin de nous procurer de la joie et du bonheur.» C’est le même son de cloche chez son ami Khaled de Tirmitine qui abonde dans le même ordre d’idées en estimant que «les joueurs auront cette fois l’avantage de recevoir à deux reprises leurs adversaires. Le tirage est favorable pour l’équipe, car les joueurs auront notre soutien et auront l’avantage du terrain ce qui n’est pas rien. Deux facteurs qui joueront en faveur de notre équipe, mais il faut aux joueurs de faire preuve de plus de rigueur tactique sur le terrain et tout au long de la rencontre pour ne pas avoir des regrets, car même notre adversaire ne viendra pas à Tizi Ouzou pour faire de la figuration». Kamel de Larbaâ n’Ath Irathen de son côté,

estime que «les joueurs sont conscients de la lourde tâche qui les attend et une lourde responsabilité pèse sur leurs épaules, car les dirigeants leur ont tracé comme objectif de remporter cette coupe, un trophée qui nous fuit depuis plusieurs saisons» et d’ajouter : «Je crois que même les joueurs ne veulent pas rater cette occasion en or et comptent faire tout leur possible pour atteindre le dernier carré avant de penser à la finale et au sacre final qui restent dans leurs cordes. Il faut jouer à fond cette compétition pour ne pas avoir de regrets comme ce fut le cas la saison passée». Les supporters se préparent déjà pour le prochain rendez-vous et comptent apporter un soutien indéfectible à leurs favoris, afin que ces derniers puissent se surpasser et se transcender pour aller jusqu’au bout de leur aventure dans cette compétition qui est leur objectif principal cette saison, avec, en perspective, le 5e trophée. A. M.

Naïli suspendu face au FC Tevragh Zeina

Le milieu de terrain défensif, Bilel Naïli, ne sera pas de la partie lors du match comptant pour le deuxième tour de la Coupe de la confédération africaine de football qui va opposer son équipe à celle de la Mauritanie, le FC Tevragh Zeina le 19 de ce mois au stade du 1er Novembre de Tizi Ouzou.

P

COUPE DE LA CAF

our rappel, l’ex-Harrachi a été suspendu après avoir été exclu lors du match des ? finale de la Ligue des champions africaine ayant mis aux prises la JSK au représentant de la République démocratique du Congo le Tout Puissant Mazembe.

Ouaïl, Amada et Khelili ne seront qualifiés qu’à partir de la phase des poules

Les trois nouvelles recrues kabyles, le transfuge de la JSM Chéraga, Choukri Ouaïl, l’international espoirs, Sofiane Khelili et le

Malgache, Amada Ibrahim Samuel, ne pourront pas jouer la coupe de la CAF le 19 de ce mois. Ces trois joueurs kabyles recrutés au mercato hivernal devront patienter jusqu’au début de la phase des poules, pour commencer leur aventure africaine sous le maillot des Canaris du Djurdjura. Espérons seulement que la JSK parvienne à atteindre ce stade de la compétition, et ce, afin de permettre à Khelili, Ouaïl et Amada de goûter à cette compétition qui fait partie des objectifs du club pour cette saison footballistique 2010-2011. A. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ph : Maracana

EL ORFI ET TEDJAR SERONT APTES FACE AU MCEE

LIGUE 1

Maracana N°1366 — Jeudi 10 Mars 2011


LIGUE 1

Maracana N°1366 — Jeudi 10 Mars 2011

LES SUPPORTERS CONTRE L’ARRIVÉE DE ZEKRI

05

ALAIN MICHEL ET ACHOURI LIMOGÉS

g Par ZOHEIR ZITOUN

Comme prévu, le coordinateur de la section football du MC Alger, Oma Ghrib, a finalement trouvé la meilleure formule pour calmer les ardeurs des membres de la grande famille du Doyen en limogeant «tout simplement» l’entraîneur Alain Michel et son adjoint Kamel Achouri. Comme si les premiers responsables de cette situation confuse et alarmante sont Alain Michel et Kamel Achouri.

M

ieux encore, le dirigeant mouloudéen a même trouvé le futur patron de la barre technique des Vert et Rouge. Il s’agit tout simplement de l’ex-entraîneur de l’ES Sétif, Noureddine Kekri. Jusque-là, tout va bien. Il faut toutefois rappeler que les deux hommes (Ghrib et Zekri) ont fait l’actualité tout au long de la saison dernière grâce à leur guerre de déclarations qui avait fait l’événement jusqu’à la consécration du Mouloudia en juin 2010. Pour rappel, Omar Ghrib appelait à l’époque son ami Zekri «Zekrinhou». De son côté, le Batnéen profitait de chaque occasion pour fustiger tout ce qui était MCA, que ce soit joueurs, dirigeants, staff technique ou supporters. Mais comme le monde est petit, les deux ennemis d’hier seront désormais sur le même navire pour le meilleur et pour le pire. Mais l’info du jour, c’est que les supporters du Mouloudia d’Alger sont catégoriquement contre l’arrivée de Zekri, estimant, qu’il «est inadmissible de faire appel à un entraîneur qui a osé insulter le MCA et son

public». Mais comme le dernier mot revient toujours à Omar Ghrib, il est presque certain que Zekri, malgré le rejet des supporters, sera le futur entraîneur du MCA. Mieux encore, il a même choisi son adjoint qui n’est autre que l’ancien joueur de l’ES Sétif, Kheireddine Madoui. C’est dire que Zekri est venu avec des conditions. D’après les dernières informations, Zekri sera à Alger aujourd’hui pour tout finaliser après les premières étapes effectuées par son agent avec Omar Ghrib.

Un limogeage bien orchestré

Cette fois-ci, c’est la bonne, l’entraîneur Alain Michel a officiellement été démis de ses fonctions en compagnie de son adjoint, Kamel Achouri, au lendemain de la série de mauvais résultats concédés par le MC Alger, le champion d’Algérie en titre. Mais si on revient un peu en arrière, on se rappelle que le climat fut toujours tendu entre le technicien français du Mouloudia et le premier responsable de la section football. D’ailleurs, Omar Ghrib répétait à chaque fois qu’il allait renvoyer Alain Michel en utilisant même certains mots «pas trop gentils». De son côté, le désormais ex-coach des Vert et Rouge déclarait à chaque occasion que sa valise était toujours prête, ce qui explique tout. Mieux encore, Omar Ghrib a même pris attache avec plusieurs entraîneurs et, notamment Zekri, avant même le premier match de la Coupe de l’UNAF contre l’Ittihad de Tripoli le mois de

Le Mouloudia est relégable

novembre dernier. C’est d’ailleurs à partir de ce match qu’on commençait sérieusement à parler du départ de l’entraîneur Alain Michel. Le fameux problème financier était aussi à l’origine de ce climat tendu et de ses relations froides entre Omar Ghrib et Alain Michel. Une situation qui allait tôt ou tard dégénérer. Et comme chaque chose a une fin, l’aventure mouloudéenne s’est enfin arrêtée depuis hier pour l’exmanager général de

Q

uinze jour avant, le staff technique ainsi que les joueurs misaient énormément sur les quatre matches en retard, contre l’USM Harrach, le MC Saïda, la JS Kabylie et l’UUSM Blida. L’entraîneur Alain Michel espérait même récolter 9 des 12 points en jeu. A son grand désarroi, son équipe n’a glané que deux malheureux points, de surcroît à domicile, contre Saïda (0-0) et la JSK à Rouiba. Les deux autres sorties étaient tout simplement un vrai fiasco après les défaites successives (1-0) à El-Harrach et… à Chlef contre la formation de la ville des Roses. A l’issue de toutes ses mauvaises contre-performances, le champion d’Algérie en titre occupe actuellement une dangereuse 13e place avec un total de 15 points. Statistiquement parlant, le Mouloudia d’Alger a récolté quinze points en 15 matches. Un parcours digne d’une équipe relégable qui a de très fortes chances de jouer au palier inférieur dès la saison prochaine en continuant sur ce rythme-là. D’ailleurs, le désormais exentraîneur du club, Alain Michel, l’a bien indiqué lors de ses déclarations d’aprèsmatch à l’issue de la défaite contre Blida. «Quinze points en 15 matches, c’est vraiment frustrant. Je pense que les joueurs n’ont pas encore compris qu’ils n’étaient plus comme la saison dernière. Qu’ils n’avaient plus cette hargne et cette rage de vaincre qui faisaient douter tous les clubs, y compris les plus ambitieux. Ils se voient toujours les plus beaux, les meilleurs alors qu’ils jouent carrément la

survie en Ligue 1. Je pense que la récréation est finie car la situation devient de plus en plus inquiétante», a-t-il souligné.

Et ça repart avec le suspense et la peur !

Après la surprenante défaite de mardi dernier contre l’USM Blida et du piètre rendement des joueurs, on peut dire que le Mouloudia d’Alger est plus que jamais en danger. Il s’agit là d’une vérité pure et simple car avec un petit total de 15 points, le maintien sera désormais le seul objectif des Vert et Rouge car même en Coupe d’Algérie, les supporters du Doyen n’y croient plus, surtout après le tirage au sort effectué mardi dernier et qui a donné lieu à un certain JSM BéjaïaMCA en déplacement. Et dire que l’été dernier, tous les Mouloudéens étaient unanimes à dire que cette saison sera également celle du Doyen, un Doyen censé batailler ferme sur tous les fronts (championnat, Coupe de l’UNAF, Champions League africaine et Coupe d’Algérie). Aujourd’hui, et après la fin de la phase aller, le Mouloudia d’Alger n’est que l’ombre de lui-même après tous les mauvais résultats enregistrés. Certains Mouloudéens craignent même le pire pour leur équipe préférée et ils n’ont pas tout à fait tort. Une évidence puisque ce Mouloudia n’est même pas en mesure de réaliser l’essentiel à domicile pour, au moins, sauver les meubles cette saison. Un Mouloudia qui s’est fait même malmené par une équipe de la division

amateur, le MC Mekhadma, et ce malgré la fameuse qualification par les tirs au but. Mardi dernier, sur un terrain neutre, à Chlef, ce même MCA a complètement raté sa sortie face à l’une des équipes la plus faible du championnat selon un avis unanime, l’USM Blida. Ajoutez à tous ces petits détails la réaction négative de tous les joueurs, à l’exception de deux ou trois éléments et, en premier, lieu, le gardien Zemammouche qui reste toujours au-dessus du lot. A priori, avec toutes ces petites données, il est clair que la grande famille du MCA risque sérieusement de revivre les scénarios cauchemardesques vécus notamment durant les débuts des années 2000 quand le Doyen évitait à chaque fois la relégation lors des dernières journées, sauf pour la saison 2001-2002, qui a connu la descente du club. C’est dire que les vieux démons sont de retour au sein de cette équipe mouloudéenne. M. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ph : Maracana

APRÈS LA DÉFAITE CONTRE BLIDA


06

A voir la forme de l’équipe mouloudéenne et toute cette impuissance à résoudre cette crise de résultats à l’issue de la phase aller, le limogeage de l’entraîneur français Alain Michel et son staff semblait être plus qu’inévitable.

E

n effet, avec un parcours plus qu’inquiétant et une position très alarmante en bas du tableau, le Mouloudia d’Alger se retrouve tout simplement en état d’urgence, avec comme bilan une place de premier relégable. Cette situation ne pouvait durer pour les dirigeants mouloudéens, mais surtout pour les supporters du MCA qui ont manifesté à plusieurs reprises leur désarroi et leur colère quant à cette gestion anarchique du vieux club algérois. Cette dernière défaite du MCA, avant-hier à Chlef face à la jeune équipe de l’USMB, est venue accentuer les malheurs des Algérois, compliquant davantage la situation des Vert et Rouge. Cela a fini par retomber sur la tête du staff technique, à sa tête le Français Alain Michel qui vient d’être limogé par la direction mouloudéenne ainsi que son

entraîneur adjoint Kamel Achouri. En effet, c’est l’homme qui gère les affaires du club depuis deux saisons, Omar Ghrib, qui a décidé de pousser le Français à quitter le Doyen pour insuffisance de résultats. Le responsable mouloudéen a même enclenché tout de suite la succession de l’ancien manager de Grenoble puisqu’il a déjà pris attache avec l’ancien entraîneur de l’ESS, Nouredinne Zekri.

Ghrib exerce son veto lors de la réunion du CA

Ce grand revirement au Mouloudia d’Alger en ces 24 heures s’est passé avant-hier au niveau du siège du club lors d’une réunion du conseil d’administration tenue en urgence par les dirigeants mouloudéens. L’ordre du jour bien sûr était celui de passer aux décisions et la première fut celle de limoger Alain Michel et son adjoint. Lors de cette réunion, c’est Omar Ghrib qui a décidé de se passer des services du Français après deux expériences et qui a exercé son veto sur le conseil d’administration pour adopter cette décision. En plus de cette décision, Omar Ghrib a prévu aussi de lourdes sanctions qui devraient toucher les joueurs dans les jours à venir. Il leur reproche leur manque de dévouement et un relâchement fatal au Doyen. Le troisième point traité durant cette réunion fut le nom du prochain entraîneur qui devra diriger le MCA jusqu’à la fin de la saison. A

ce sujet, Omar Ghrib s’est encore distingué en décidant seul de choisir l’ancien entraîneur de l’ESS, Nouredinne Zekri, pour driver l’équipe mouloudéenne. A en croire certaines indiscrétions, le dirigeant mouloudéen aurait pris attache avec l’agent de Zekri depuis plus de deux semaines et l’aurait relancé quelques heures seulement après la défaite contre Blida.

Zekri devrait débuter ce matin

Le natif de Batna n’a pas hésité à accepter la proposition des responsables mouloudéens en répondant immédiatement. En effet, Nouredinne Zekri a donné son accord de rejoindre le MCA et entamer sa mission aussitôt. Selon une source proche du club,

Nouredinne Zekri est attendu ce matin pour être présenté aux joueurs à l’occasion de la séance d’entraînement sur la pelouse du stade annexe de Hadjout. Une prise de contact avant d’entamer sa mission demain matin et préparer sa première sortie en Ligue des champions africaine face au Dynamos de Zimbabwe le 20 mars prochain. Toutefois, la désignation de Zekri devrait être confirmée dans les heures à venir puisque une ultime réunion devait se tenir hier en fin d’après-midi.

Meguellati sera désigné adjoint

En attendant la confirmation de la venue de Nouredinne Zekri, la direction mouloudéenne aurait décidé d’installer Abdelhak

RENARD : «Il manque le petit plus qui nous fait gagner le match» Hervé Renard a tenu un point de presse après la fin de la rencontre. L’entraîneur français de l’USMA a pris la parole après Hamza Aït Ouamar.

L

e milieu de terrain des Rouge et Noir a été le premier à s’exprimer à propos du match qu’ils venaient de disputer ses coéquipiers et lui. L’ancien sélectionneur de la Zambie a déclaré : «Tout d’abord, je tiens à féliciter l’équipe de Chlef. En ce qui nous concerne, je crois que les joueurs ont fait ce qu’il fallait. Ils ont fait un bon pressing mais, malheureusement, nous n’avons pas pu concrétiser les deux occasions créées. Celles de Sayah et Daham. Il manque le petit plus qui nous fait gagner le match», a-t-il dit.

«Je suis satisfait»

A propos de la prestation de son équipe, le Français s’est dit satisfait : «Oui, je suis satisfait.» Face au leader, les Usmistes ont réussi à dominer la plupart du temps, mais sans pour autant se

Ça sent le brûlé entre les joueurs

Dans le camp des Vert et Rouge, c’est la pagaille générale qui caractérise l’atmosphère et qui risque encore de s’aggraver. C’est le cas de le dire quand on voit quel état d’esprit anime les camarades de Koudri et leur comportement sur le terrain. Certains ont fait preuve d’insuffisance de rendement alors que d’autres semblent moins concernés par cette situation inquiétante. De ce fait, certaines rumeurs n’écartent pas l’hypothèse d’une quelconque divergence au sein du groupe et qui a fini par dissoudre la solidarité du groupe qui était la saison dernière la première qualité de l’équipe mouloudéenne. S. M.

Le meilleur élément côté usmiste sans le moindre conteste, Mouaouia, qui semble avoir décroché une place de titulaire dans le onze de Hervé Renard depuis la nomination de ce dernier, a été contraint de céder sa place à un quart d’heure de la fin. Une changement qui a surpris les supporters, mais en fin de compte ce changement était inévitable sachant que c’est l’international espoir lui-même qui a demandé à être remplacé après avoir contracté une blessure. C’est en tout cas ce que nous avons appris après la fin de la rencontre. Etincelant, Meklouche observera quelques jours de repos, le temps de se remettre avant de reprendre les entraînements avec ses coéquipiers.

montrer efficaces devant le but de Ghanem. «Notre gardien a passé une soirée tranquille. Il n’a pas été trop sollicité en première période mais également en seconde mitemps», a affirmé Renard qui a été impressionné par la façon des supporters de soutenir ses protégés.

BENALDJIA DEVAIT REPRENDRE HIER

«L’arbitrage ? No comment»

Interrogé à propos du but d’Aït Ouamar qui n’a pas été validé, et de l’arbitrage, Renard n’a pas voulu en parler : «Arbitrage ? No comment. Je préfère ne pas en parler. En ce qui concerne le but, j’étais loin, donc je ne peux pas en parler.» Les locaux ont trouvé la faille à la 17’ par le biais d’Aït Ouamar mais M. Houasnia a refusé de valider cette réalisation après que son assistant eut levé son drapeau pour signaler une position de hors-jeu. Une décision qui a été énergiquement contestée par Ghazi, le capitaine, et ses coéquipiers. T. B.

Meguelatti pour assurer l’intérim. Ce préparateur physique, qui a rejoint l’équipe mouloudéenne en janvier dernier, assurera les commandes de l’équipe algéroise ces jours-ci avant d’occuper ensuite le poste d’entraîneur adjoint. C’est ce que prévoient d’instaurer les responsables mouloudéens. D’autre part, selon une rumeur proche de Nouredinne Zekri, ce dernier voudrait avoir son propre staff technique, avec comme adjoint Kheiredinne Madoui et un préparateur physique italien. Il reste à savoir ce que décidera Omar Ghrib pour remettre de l’ordre à la barre technique de son équipe.

MEKLOUCHE SORTI PRÉMATURÉMENT

Mehdi Benaldjia a été l’un des six joueurs non concernés par ce match USMA-ASO, mais était présent à Bologhine pour soutenir son équipe. Approché par nos soins, le jeune milieu de terrain offensif de l’USMA, qui a passé devant le conseil de discipline dimanche, nous a affirmé qu’il devait reprendre du service hier ou au plus tard aujourd’hui. Reversé en junior, il s’entraînera avec les U20 pendant une semaine avant que le premier responsable de la barre technique prenne une décision quant à son avenir avec l’équipe fanion.

LES JOUEURS DÉÇUS Ph : Maracana

Saïd Sayah a été aligné dans le onze de départ avant-hier soir contre l’ASO Chlef lors du match de mise à jour du calendrier. En fin de compte, sa prestation n’a pas convaincu grand-monde. Dans un jour sans, l’international espoir s’est montré maladroit à plusieurs reprises. Malgré la piètre prestation qu’il a livrée, Renard n’a pas jugé utile de le remplacer même si les supporters ont voulu l’influencer.

Michel plie bagage, Zekri arrivera aujourd’hui Ph : Maracana

g Par SAMI MEKHLOUFI

SAYAH DANS UN JOUR SANS

LIGUE 1

Maracana N°1366 — Jeudi 10 Mars 2011

Après la fin de la rencontre, nous nous sommes rapprochés de plusieurs joueurs. Non autorisés à faire des déclarations, nombreux sont ceux qui nous ont confié qu’ils sont déçus de ne pas avoir pu offrir une victoire à leurs supporters, à leur entraîneur ainsi qu’aux responsables du club.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

07

Maracana N°1366 — Jeudi 10 Mars 2011

Tout pour battre l’ESS APRÈS

g Par HILLAL AÏT BENALI

Les Belouizdadis, qui sont revenus avant-hier avec un point de Béjaia face à la JSMB locale dans une rencontre bien animée et qui a tenu le suspense jusqu’à la dernière minute (1-1), disputeront samedi prochain leur dernier match de la mise à jour du calendrier nationale (15e journée). Celui-ci les mettra aux prises à la red-

LE MATCH NUL ARRACHÉ À

outable équipe de l’ESS qui partage à présent le fauteuil de leader du championnat avec l’ASO (28 points). Les gars de Laâquiba ont ignoré la dernière performance contre la bande à Djamel Menad et ils sont entrain de se concentrer sur ce prochain rendezvous face à l’ Aigle noir. Les camarades du capitaine Mameri, auteur de but de l’égalisation au stade de l’Unité Maghrébine, sont armés

BEJAIA

d’une volonté en fer pour battre l’ESS et offrir de la joie aux supporters qui seront certainement nombreux.

Confirmer le résultat de Béjaïa

Certes, les Rouge et Blanc du CRB veulent battre l’ESS et s’offrir une victoire qui les rapprochera des premiers du classement, mais aussi pour

confirmer le précédent résultat réalisé à Béjaïa. Les hommes du technicien argentin ne jurent que par la victoire et sont déterminés plus que jamais à mettre en échec l’ESS qui, elle aussi, reste sur un résultat performant avant-hier dans la soirée face à l’USMAn (2-1) et ce, pour dire tout simplement que le point arraché à la Vallée de la Soumman n’est pas le résultat d’un hasard. H. A. B.

BOUKRIA : «Désormais, il ne faut perdre aucun point au 20-Août»

Quelle était votre réaction après le but d’égalisation venu à la fin du match ? Certes, l’équipe adverse à exercer une pression sur nous à la fin du match, mais nous, nous n’avons pas baissé les bras et nous nous sommes défendus à fond. Cependant, à six minutes du sifflet final, le referee du match a signalé un penalty pour la JSMB que lui seul a vu ! C’était un coup dur pour nous… heureusement, une minute après, Mameri a remis les pendules à l’heure et il nous a tous libérés. Notre réaction ne peut être que celle de la joie. Je pense que justice a été rendue après le penalty imaginaire de l’arbitre du match. Vous ne croyez pas que la longue trêve a influencé sur le rendement de votre équipe ? Oui certainement, rester plus de deux mois sans compétition officielle influencera négativement sur le rendement de n’importe quel joueur au monde. C’est vrai, on a joué récemment un match de coupe, mais je pense que le contexte est différent. On savait à l’avance que cette rencontre face à la JSMB allait être des plus difficiles et on a cru que le manque de compétition aura sa place. Néanmoins, ce qu’il faut retenir donc, c’est que notre travail a été payé et les efforts fournis récemment lors des séances d’entraînement ont donné des résultats. Un autre match vous attend samedi prochain contre l’ESS, comment le voyez-vous déjà ? Bien sûr, il sera aussi très difficile

Le résultat réalisé face à la JSMB sera d’un ascendant psychologique pour vous pour le prochain match, n’est-ce pas ? Effectivement, le match nul arraché à Béjaïa nous motivera afin de fournir plus d’efforts lors du prochain match contre l’ESS et aussi pour tout le reste du parcours. Actuellement, le moral est au top et on est prêts à affronter n’importe quelle équipe. Ce point ramené de l’extérieur à ce moment-là pèsera lourd pour toute la suite du championnat. Quoi que ce qu’il faut actuellement, c’est de remettre les pieds sur terre et bien réfléchir comment réaliser des résultats probants à l’avenir. Sur le plan personnel, croyezvous être prêt pour ce match ? Je souffre encore de ma blessure et je ne crois pas faire partie du onze qui affrontera l’ESS. Peut-être que je serai sur la liste des 18 comme ce fut le cas contre la JSMB, mais pour jouer je ne le pense pas. Vous savez, même lors du précédent match, ce n’était pas prévu que je fasse mon entrée, mais après l’égalisation, le coach m’a appelé et j’ai remplacé mon camarade Slimani. Malgré ma blessure, j’ai faillit inscrire le but de la victoire à seulement quelques minutes du but de l’égalisation. Mais dommage, le cuir ne voulait pas rentrer. Le tirage de Dame coupe vous a souri une fois de plus et cette fois vous allez évoluer sur votre terrain et face à une équipe de division inférieure… Oui, cette fois, on a la chance de recevoir l’adversaire sur notre terrain et ce, après deux déplacements consécutifs.

Mais il ne faut pas oublier qu’on a passé des moments des plus rudes lors des d e u x précédentes expérie n c e s . Malgré que nos adversaires soient issus de divis i o n inférieure, on a sué pour arracher la qualification. Surtout lors du deuxième match contre l’IRBR. On devra tirer beaucoup d’enseignements et surtout ne pas refaire les mêmes erreurs. En cas de qualification, vous allez affronter soit la JSK ou le MCEE, pensezvous déjà au prochain tour ? Ce match est encore loin. On devra en premier lieu s’assurer la qualification contre notre prochain adversaire qui est NT Souf et par la suite parler de la JSK ou du MCEE. Pour le moment le match des 8es de finale n’est pas encore joué et je ne peux pas m’avancer et dire qu’il est acquis à l’avance. Il ne faut pas sous-estimer l’adversaire, le prendre au sérieux et rester concentrés sur le match. On fera de notre mieux pour se qualifier au tour prochain et pourquoi pas ne pas aller le plus loin possible. Un dernier mot pour conclure… J’espère qu’on continuera sur notre lancée pour arracher d’autres succès. Nous, les joueurs, sommes déterminés à ne ménager sur aucun effort pour atteindre nos objectifs. Je demande seulement à nos supporters de rester derrière leur équipe jusqu’au dernier match du championnat et de nous encourager comme ils l’ont fait tout au long de la phase aller. Comme j’espère récupérer tous mes moyens dans les brefs délais et participer aux victoires de mon club. Entretien réalisé par Hillal Aït Benali

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ph : Maracana

comme son précédent. Mais notre détermination est plus grande que toute autre chose. Désormais, on ne compte perdre aucun match ici au 20-Août. A présent, on a oublié la dernière rencontre face à la JSMB et on se concentre pleinement sur celle de l’ESS. En tout cas, on ne fait pas trop de calcul, l’essentiel c’est de rentrer sur le terrain avec un moral en acier et ne penser qu’aux trois points qui nous rapprocheront davantage du podium. Notre seul mot, la victoire rien que la victoire.

Après avoir reçu le troisième carton lors du dernier match qui a mis aux prises son équipe à la JSMB, le défenseur du Chabab, Fayçal Abdat, sera suspendu pour le compte du prochain rendezvous face à l’ESS. Une absence qui pèsera lourd dans l’échiquier de l’entraîneur Gamondi qui se trouvera pour la énième fois dans l’obligation de se passer des services d’un de ses titulaires.

Tirage au sort de la coupe

LE CRB AFFRONTERA NT SOUF

Ph : Maracana

Que pouvez-vous nous dire sur le dernier match face à la JSMB ? On est allés à Béjaïa pour faire un bon résultat. Dieu merci, on a pu revenir avec un point. Vous savez ce n’est pas du tout facile d’arracher un match nul contre la JSMB sur ses terres. On a su comment gérer les débats et revenir dans le score à un moment très difficile de la rencontre. Je pense qu’on aurait même pu revenir avec la victoire si j’avais su profiter de l’occasion qui m’a été offerte à la fin et inscrire le deuxième but. Mais, bon, un point de Béjaïa reste tout de même un bon résultat et, personnellement, je suis satisfait.

ABDAT SUSPENDU

Le tirage au sort de la Coupe d’Algérie a, encore une fois, souri au gars de Laâquiba. En effet, après avoir affronté lors des 32es et 16es de finale des équipes de palier inférieur, le CRB aura à croiser le fer cette fois-ci avec une équipe de même palier que les deux équipes précédentes (NT Souf). Et contrairement aux tours précédents, les camarades d’Islam Slimani évolueront sur leur stade fétiche du 20-Août. En cas de qualification au tour prochain, les Rouge et Blanc affronteront le qualifié du match (JSK-MCEE).


V S

IGHIL APPORTERA-T-IL DES CHANGEMENTS FACE AU WAT ?

En n’alignant pas Gherbi, Mohjamed Rabah et Bentoucha d’entrée face à l’USMA et en laissant Mekkioui et Ali-Hadji sur le banc, Ighil n’avait-il pas une visée quant à utiliser ces éléments qui seront plus frais que leurs camarades face aux gars de la ville des Zianides ? L’ex-sélectionneur, qui a souvent surpris les supporters par ses choix tactiques, n’est pas près d’oublier ses habitudes, surtout qu’au bout d’une semaine, l’ASO aura à jouer le billet des quarts de finale à Saïda face au Mouloudia local.

UNE SÉANCE DE RÉCUPÉRATION LE LENDEMAIN DU MATCH

Pour ne pas ressentir les retombées de la fatigue due à la succession des matches, le groupe de joueurs a effectué une séance de récupération le lendemain de la rencontre sous la houlette de Benchouia, Ighil ayant préféré rester à Alger après le match. Z. Z.

ZAZOUA, BOUKHIAR ET RABTA OUT

Les trois joueurs tlemcéniens Zazoua, Boukhiar et Rabta ne participeront pas à cette rencontre, tous les trois souffrant de blessures.

LES BLESSURES ET LES ABSENCES INQUIÈTENT AMRANI

Le WAT ira à Chlef ce vendredi pour y affronter le leader actuel du championnat de Ligue 1. C’est le test tant attendu pour les Widadis. Amrani redoute un peu cette rencontre vu que les blessures ont un peu influé sur le groupe. Les supporters attendent cette rencontre avec un certain intérêt car la formation tlemcénienne affiche une bonne forme.

ASO-WAT À 15H

Initialement prévue à 18 heures, la rencontre débutera finalement à 15 heures au stade Boumezrag de Chlef. S. T. S.

LIGUE 1

Ne pas rater le coche face au Widad Maracana N°1366 — Jeudi 10 Mars 2011

Après le point ramené de Bologhnie, les Chélifiens estiment la victoire face aux Tlemcéniens obligatoire pour plusieurs raisons. D’abord, pour rester leaders, ensuite pour maintenir la même ambition quant au titre de champion de l’aller qu’ils visent et surtout pour aborder le prochain match de coupe dans les meilleures conditions morales. Même si le WAT paraît ne pas être de la même envergure que l’USMA, il

n’en demeure pas moins que les camarades de Gherbi se doivent d’être prudents car la confiance exagérée a souvent joué de mauvais tours. Le coach, qui préfère aller doucement avec son groupe, estime que ses joueurs ont besoin d’assistance, de temps et plus de matches pour retrouver leur rythme de la phase aller. Pour ce faire, il affiche une certaine patience avec ses poulains en les boost-

ant avec la meilleure manière qui soit, surtout qu’ils auront à jouer trois matches en une semaine, ce qui n’est pas facile. La sérénité et le bon sens doivent l’emporter dans de telles situations. Quant à l’effectif, le fait qu’il n’y ait pas de blessés est déjà un point précieux et Ighil est satisfait, lui qui aura à remplacer quelques éléments face au Widad en alignant d’autres, plus frais. Zoheir Zitoun

GHERBI : «Les trois points resteront à Chlef»

Pour Gherbi, seule la victoire intéresse son équipe afin qu’elle préserve sa position de leader même si les Tlemcéniens connaissent un net regain de forme. Un bon point de pris à Bologhine, n’est-ce pas ? Au vu de la rencontre, je crois que c’est logique ce point du nul même si nous aurions pu faire mieux car, noir sur blanc, nous sommes meilleurs que notre adversaire qui a bien joué ce match, il faut l’avouer. De notre côté, je crois que le manque de matches officiels nous a été défavorable car on ne pouvait faire plus que ça, et c’est compréhensible, mais on se rattrapera avec les matches car cela est nécessaire pour maintenir la cadence, voire pour être sur une bonne lancée. Vous allez enchaîner avec le match face au WAT, vendredi. Un commentaire. Il n’y a aucun doute là-dessus, la victoire est impérative et les trois devront rester ici Chlef car l’erreur est interdite pour nous étant donné que c’est le seul moyen de garder notre position au classement même si les Tlemcéniens sont encore

meilleurs après le retour d’Amrani à la barre technique du Widad. Comment voyez-vous ce match ? Ce sera difficile, d’autant plus que l’adversaire sera encore meilleur sur le plan de la fraîcheur physique. Toutefois, nous n’aurons pas le choix, nous ferons de notre mieux pour l’emporter car on en a les moyens. Il est vrai que le WAT sera amoindri selon les échos mais cela ne veut pas dire qu’ils viendront en victimes expiatoires. Nous devons quand même faire attention tout en cherchant la victoire qui est obligatoire car notre position au classement l’exige. Les prestations de votre équipe lors des deux matches ont déçu les supporters. Un mot pour eux. Il faut qu’ils sachent que ce n’est pas facile de se retremper dans la compétition officielle qui est différente de l’amicale. L’opposition et les conditions ne sont pas les mêmes et, pour cela, ils doivent patienter et nous soutenir pour qu’on retrouve notre rythme. Cela viendra dans les matches à venir, je le leur promets. Il ne faut pas oublier que nous avons bien fait en nous qualifiant en coupe et en ramenant un point juste après de l’extérieur.

En parlant de coupe, vous ferez face au MCS à Saïda lors du prochain tour, mardi. Ce sera vraiment difficile car on jouera hors de nos bases et face à une bonne équipe qui ne se laisse pas faire chez elle. Espérons qu’on sera mieux sur le plan de la compétitivité et surtout de la chance car la coupe a ses aléas. Je crois que les chances sont égales pour les deux équipes mais je sens aussi que nous ramènerons la qualification de Saïda. Face à l’USMA, vous n’avez pas été aligné d’entrée. Pourquoi ? C’est à l’entraîneur de de répondre. J’ai fait ce qu’on m’a demandé de faire, entrant en seconde période. Le coach a ses raisons et il sait ce qu’il fait. Nous n’avons pas à en discuter de ces affaires qui ne nous concernent pas, nous, les joueurs. Vous retrouverez Amrani ce vendredi. Un mot. Ce sera un plaisir de revoir Amrani qu a été comme un père pour nous à l’ASO où il n’a jamais raté l’occasion de nous conseiller même si, parfois, il le faisait avec une certaine manière. Je pense qu’il a participé à notre formation sur tous les plans. Me concernant, j’ai beaucoup appris avec lui et je le

Ph : Maracana

08

Difficile, mais jouable pour les Widadis

L

g Par SEBAIHI TANI SMAIN

es Tlemcéniens, qui ont réussi leur pari, infligeant une lourde défaite aux gars de Bordj Bou Arréridj à Tlemcen, auront à effectuer ce vendredi un périlleux déplacement à Chlef, au stade Boumezrag, pour y croiser le fer avec les Lions du Chellif, une formation mieux lotie que les Bleu et Blanc au classement général, mais qui est restée sur une belle performance en réalisant le match nul face à l’USMA (match en retard). Les coéquipiers de Djemili, qui ont mis fin à l’hémorragie et à la série de mauvais résultats, ne se déplaceront pas à Chlef en victime expiatoire. Au contraire, ils vont jouer leurs cartes à fond et pourquoi pas créer la surprise en repartant à Tlemcen avec un résultat positif. Pour au moins deux raisons, la première pour ne pas se laisser distancer par les équipes en mauvaises postures, la seconde pour confirmer que la victoire face au CABBA n’est pas due au hasard. Pour cela, il faudra que la bande à Amrani Abdelkader, l’ex-driver annabi, dont ce sera la quatrième sortie, gagne, car il est temps que les Bleu et Blanc se mettent au diapason. Il est vrai que, dans ce derby, la mission ne va pas être

respecte comme un père. Propos recueillis par Z. Zitoun

aisée pour Belgerri et ses coéquip- Boudjakdji, et sur Hadji qui sera sant parfaitement leur job et ayant iers face à une équipe qui n’a pas aux côtés de Lazaref. Ces derniers chacun un capital expérience à ne encore perdu sur son terrain et peuvent apporter un plus pour pas négliger. Souhaitons que le devant son public. Les Chélifiens essayer de sortir avec un résultat fair-play soit présent entre deux vont tout faire pour essayer de con- positif et voir la suite de la com- grandes écoles qui se connaissent trer les camarades de Boudjakdji pétition dans des conditions et souhaitons que l’équipe qui qui ont fourni une bonne prestation meilleures. Un match derby qui mérite de l’emporter l’emporte, car en amical face au SAM vendredi revêt une grande importance entre avant tout ce ne sera qu’un match dernier. Ils voudront confirmer et deux techniciens aux méthodes dif- de football. Que le meilleur gagne ! rester sur cette lancée et, pourquoi férentes, Amrani et Ighil, connaisS. T. S. pas, enchaîner avec la série de bons résultats et ajouter au moins VENDREDI 11 MARS 2011 un point à leur Lieu Rencontre Arbitres capital. Mais, est- B.B.ARRERIDJ à 18H BICHARI-RACHEDI-SALAOUADJI CABBA/JSMB ce que les cama- CHLEF Boumzerag à 18H ASO/WAT ACHOURI-TAMEN-BELAKHAL rades de Soudani, le meilleur du SAMEDI 12 MARS 2011 championnat, CRB/ESS AMALOU-TAHIR-BOUNOUA 55 À 14H30 AOUT 20 l’entendront-ils de cette oreille ? Il Equipes P BP BC Diff N G J Pts faudrait aux 1 ASO 28 14 08 04 02 20 08 12 T l e m c é n i e n s 2 ESS 28 14 08 04 02 25 13 12 25 15 04 04 04 14 11 03 d’être conscients 3 MCO 25 15 07 04 04 16 15 01 et concentrés car 4 MCS 23 15 06 05 05 18 14 04 leur mission ne 5 JSK 23 15 06 05 04 19 17 02 serait pas de tout 6 USMH 22 14 06 04 04 27 16 11 repos face à une 7 JSMB 22 14 06 04 04 15 12 03 équipe difficile à 8 CRB 17 15 04 05 06 14 14 00 manier chez elle. 9 USMA 02 07 12 21 -09 05 14 17 Les coéquipiers 10 MCEE 11 USMAn 16 15 04 04 07 10 14 -04 de Habri miseront 12 USMB 16 15 04 04 07 06 14 -08 encore une fois 13 MCA 15 15 03 06 06 12 14 -02 sur la forme 14 WAT 15 14 04 03 07 17 19 -02 éblouissante de 15 ASK 15 14 04 03 07 13 20 -07 leur buteur 16 CABBA 10 14 03 01 10 07 23 -16

PROGRAMME DE LA MISE À JOUR

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

SERRAR : «En cas d'échec de la SSPA, je serais le seul responsable»

g Entretien réalisé par YASSER MALKI

Le président de l'aigle noir , abdelhakim serrar qui a repris son service a la tete de la SSPA/ESS après sa démission de club amateur le 14 février passé lors de l'assemblé général ordinaire , nous l'avons rencontré a la fin de conférence de presse qu'il a tenue a l'hôtel Zidane , ou il a aborder avec nous tout les points nécessaires et sa vision pour les choses et surtout le bras de fer qui a était avec la municipalité de Sétif concernant le terrain de siège de club sis au Beaumarchais. Pouvez-vous nous donner les raisons de votre retour aux affaires du club ? Pour que les choses soient claires, ma démission du CSA (club sportif amateur) est irrévocable. Hacen Hamar qui a cumulé une certaine expérience est pressenti pour me succéder à la tête du CSA. Je reviens car je ne pouvais tourner le dos aux innombrables sollicitations des supporters, des sympathisants du club et appels des autorités locales et nationales qui ne sont pas réstés insensibles

Maracana N°1366 — Jeudi 10 Mars 2011

devant les derniers problèmes qui ont secoué l’entente qui est à l’instar du MCA, JSK, USMA , MCO et d’autres clubs , un patrimoine national. Je profite de l’opportunité pour rendre hommage au maire et wali de Sétif qui n’ont ménagé aucun effort pour aider la SSPA/ESS à prendre forme Si on comprend bien vous êtes désormais le PCA (Président du conseil d’Administration) de la SSPA/ESS ? Effectivement, je chapeaute la société sportive par action qui devra réaliser un parc aquatique non loin du futur centre de formation qui sera érigé du côté du plateau d’El-Bez où se trouve le 2eme pôle universitaire. Les 100millions de dinars octroyés par les pouvoirs publics seront injectés dans cette opération qui sera suivie par la réhabilitation de l’hôtel de France devant générer d’autres recettes ainsi que le futur centre commercial devant réaliser à la cité tlydjen. Avec un tel plan de charge la société devant bien entendu générer des dividendes est en mesure par ailleurs de d’offrir plus de 460emplois directs. Que pouvez vous dire du différend avec la commune de Sétif ? Le manque de communication est

à l’origine de cette polémique qui n’avait pas lieu d’être. Pour éviter dans le futur ce genre de cafouillage qui a failli faire très mal au club, nous allons créer une cellule de communication qui aura la lourde tâche de véhiculer l’image du club et d’informer l’opinion sur la vie des filiales commerciales et sportives de la SSPA qui n’a pas le droit d’échouer. Pour atteindre un tel objectif, nous allons nous atteler à la réorganisation du club devant faire table rase sur les gestions antérieures. Avez-vous les moyens de votre politique ? Pour relever un tel défi, nous allons faire appel à des compétences et des investisseurs d’une certaines dimension. Comme nos projets sont porteurs nous allons bénéficier des apports de deux ou trois opérateurs disposés à injecter des gros capitaux dans la société. Nous réfléchissons par ailleurs avec l’expert Mohamed Yahiaoui sur l’éventualité d’augmenter le prix de l’action qui est maintenant de l’ordre de 500DA. Ayant désormais l’opportunité de toucher aux secteurs du bâtiment, des travaux publics, de l’hydraulique, des services et de l’importation, la SSPA/ESS dispose maintenant d’importants outils pour décoller. Il ne faut pas avoir peur des mots, la balle est dans

notre camp maintenant. Les résultats sportifs sont l’autre pilier de la société. Revenons si vous voulez bien au volet sportif, que pouvezvous dire à ce propos ? Laissez-moi vous dire qu’un joueur comme Djabou ne jouera dans aucun club Algérien. Etant à l’instar d’autres joueurs du club, pétri de qualité, Mamouche qui n’a plus rien à apprendre ici, sera transféré à l’étranger à condition de recevoir une intéressante offre d’un ambitieux club Européen où il aura l’opportunité de progresser pour son bien et celui de l’équipe nationale. Que pouvez-vous dire des

09

joueurs qui sont en fin de contrat ? Même s’il est prématuré d’aborder ce volet, je vous avoue que le plan effectif de la saison prochaine dépendra dans une grande mesure de notre participation à l’actuelle champion’s league Africaine. Si l’équipe accède à la phase des poules qui nous permettra de revoir à la hausse nos ambitions nous serons dans l’obligation de recruter cinq joueurs de gros calibres. Avec les atouts dont elle dispose, la SSPA ESS est encore en mesure d’enrôler les meilleurs joueurs dont bon nombre est très intéréssé par le challenge sportif de l’ESS. Y. M.

Publicité RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE

Ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière Direction de la santé et de la population - wilaya de Ouargla Concours d’architecture NIF : 408016000030041

AVIS DE CONCOURS D’ARCHITECTURE N° 18/2011 La Direction de la santé et de la population de la wilaya de Ouargla organise un concours d’architecture pour l’étude et suivi le projet de la réalisation d’un hôpital de 60 lits à Rouissat. Le concours est ouvert à tous les bureaux d’études agréés et les architectes inscrits au tableau national de l’ordre des architectes. Les intéressés peuvent retirer le cahier des charges auprès de la Direction de la santé et de la population de la wilaya de Ouargla (service de la planification) rue Si El Houes Ouargla. Les offres techniques doivent être remises sous un double pli fermé, le pli extérieur doit être anonyme et ne portera que la mention : A Monsieur le directeur de la santé et de la population de la wilaya de Ouargla «Concours d’architecture n° 18/2011 pour l’étude et suivi le projet de la réalisation d’un hôpital de 60 lits à Rouissat… à ne pas ouvrir» L’offre technique doit contenir les pièces suivantes : 1- Déclaration à souscrire renseignée, signée et datée par le soumissionnaire 2- Déclaration de probité renseignée, signée et datée par le soumissionnaire

3- Cahier des charges technique signé et daté par le soumissionnaire 4- Copies légalisées de l’attestation d’agrément et l’inscription au tableau de l’ordre des architectes et la mise à jour de l’année de 2010 5- Copie légalisée du registre du commerce, accompagnée du statut pour les bureaux d’étude publics et les sociétés 6- Copie légalisée de l’attestation de dépôt des comptes sociaux pour les sociétés 7- Copie légalisée de l’extrait de rôle (apuré ou accompagné d’un échéancier de paiement) en cours de validité à la date d’ouverture 8- Copie légalisée d’attestation de mise à jour vis-à-vis : CNAS apuré ou un échéancier de paiement en cours de validité à la date d’ouverture 9- Copie légalisée d’attestation de mise à jour vis-à-vis : CASNOS apuré ou un échéancier de paiement en cours de validité à la date d’ouverture pour les entreprises concernées 10- Copie légalisée du casier judiciaire du signataire de la soumission en cours de validité à la date d’ouverture 11- Copie légalisée du code fiscal 12- Moyens humains dûment justifiés (copies

Maracana N° 1366 — Jeudi 10 Mars 2011 - Anep N° 845 448

légalisées) 13- Expériences professionnelles dûment justifiées (copies légalisées) 14- Bilan fiscal des 03 années suivantes : 2007-2008-2009 (copies légalisées) Les offres doivent être déposées à la Direction de la santé et de la population, rue Si El Haoues Ouargla. La durée de préparation des offres techniques est fixée à 15 jours à compter de la première publication de l’avis de concours dans le Bulletin officiel des marchés de l’opérateur public (Bomop) ou la presse. Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la durée de préparation des offres est prorogée jusqu’au jour ouvrable suivant. Le jour de dépôt des offres est fixé au dernier jour de la durée de préparation des offres à 14h. Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, le jour de dépôt des offres est prorogé jusqu’au jour ouvrable suivant à 14h. L’ensemble des soumissionnaires sont invités à assister à la séance d’ouverture des plis techniques qui aura lieu le même jour à 14h30 au siège de la Direction de la santé et de la population, rue Si El Haoues Ouargla.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


10

DU BIQUOTIDIE N AU MENU

Le staff technique a programmé pour aujourd’hui du biquotidien, car les joueurs n’auront pas de compétition ce week-end et ne joueront que mardi prochain à Béjaïa en match de coupe face au MO Béjaïa. La première séance est prévue dans la matinée et la seconde en fin d’après-midi et elle sera consacrée au travail technicotactique.

Maracana N°1366 — Jeudi 10 Mars 2011

LES CONDITIONS DE CHAREF POUR REMPILER

I

Selon des sources bien informées, l’entraîneur Boualem Charef aurait refusé une proposition émanant de la FAF à l’effet de prendre en main l’équipe nationale A’ en remplacement d’Abdelhak Benchikha.

nformé de cette proposition, le président Mohamed Laïb a immédiatement eu un tête-à-tête avec son entraîneur. Après une longue conversation, il a été décidé que Boualem Charef rempilera pour une autre saison avec les Jaune et Noir d’El-Harrach. L’accord donné par Charef à Laïb a été conditionné par des réserves, à savoir l’infrastructure pour une bonne préparation, la mise à disposition par le club d’une salle de musculation d’un sauna et la restauration des joueurs. Boualem Charef veut continuer sa mission à El-Harrach dans de bonnes conditions. Le président Laïb aurait rassuré Boualem charef, lui déclarant que tout sera mis en œuvre pour réunir les meilleures conditions de travail.

Charef contacte Attafen

Pour pallier le départ de Boualem en fin de contrat, une source crédible nous a révélé que Boualem Charef aurait pris contact avec le

milieu de terrain du Mouloudia d’Alger, Attafen. L’entraîneur harrachi, qui suit ce joueur depuis qu’il était nahdiste, compte lui confier le rôle d’animateur de jeu de l’équipe. Rôle qu’il affectionne bien lorsqu’il portait les couleurs du Nasr d’Hussein Dey.

Boualem a repris

Le milieu de terrain Boualem Hamia a repris les entraînements avec ses coéquipiers hier au stade de Mohammadia, mais avant d’entamer la séance, il a été sermonné devant ses camarades par l’entraîneur Charef. Ce dernier lui a fait savoir qu’à l’avenir il ne tolérerait aucune absence sans raison valable.

En amical : USMH 3 - OMR 1

Les Harrachis ont disputé un match amical face à l’équipe de Ruisseau et qui s’est soldé par une victoire sur le score de 3 à 1. Les buts harrachis ont été inscrits par Latrèche (doublé) et Touahri. A signaler que dans la matinée l’USMH a battu en match amical l’équipe de Sidi Moussa sur un score très lourd.

Un nouveau bus pour le club

Le club harrachi va bénéficier dans les prochains jours d’un nouveau bus qui lui sera offert par le ministère de la Jeunesse et des Sports au titre des aides consenties par l’Etat aux clubs professionnels. Lotfi S.

LIGUE 1

BECHOUCHE :

«Si on passe le MOB, on ira loin…»

L’entraîneur assistant de Boualem Charef, Nacer Bechouche, estime que le MOB, l’adversaire des Harrachis au prochain tour de la coupe, n’est pas facile à manier sur son terrain du stade de l’Unité maghrébine et devant de nombreux supporters, mais il reste confiant quant à une qualification aux quarts de finale. Un commentaire sur ce tirage au sort de la Coupe d’Algérie. C’est un tirage difficile dans la mesure où nous allons jouer un adversaire difficile à manier, surtout sur son terrain. Le MOB est une équipe respectable qu’il ne faut en aucun cas sous-estimer. Nous allons jouer avec nos atouts et, inch’Allah, nous passerons au prochain tour. Vous avez une idée sur le MOB ? Nous avons affronté cette équipe mais en amical. Cette fois-ci en coupe, ce sera une autre paire de manches. Tout compte fait, je crois que nous avons les moyens de passer. Si on passe le MOB, nous irons loin dans cette compétition. Sans compétition pendant deux semaines, n’est-ce pas un handicap ? Non, puisque nous avons établi et réalisé un programme spécifique à cette mini-trêve. Je ne pense pas que nous aurons des problèmes. Avez vous des objectifs précis ? Non, nous n’avons pas d’objectif précis mais nous gérons la situation et le parcours match par match sans nous mettre une pression supplémentaire. Entretien réalisé par Lotfi Salhi

La victoire de l’espoir

g Par AHMED TAHI

REPOS DE DEUX JOURS

Le coach Iaïche a accordé deux jours de repos à ses poulains pour récupérer de la fatigue du match livré face au Mouloudia mardi dernier, au stade de Chlef, pour le compte de la rencontre en retard comptant pour la 14e journée de championnat de Ligue I.

REPRISE SAMEDI PROCHAIN

Les coéquipiers de Gaouaoui reprendront le chemin des entraînements samedi prochain dans l’après-midi à la forêt de Bouchaoui pour une séance d’oxygénation et ensuite reprendre le travail habituel au stade Zarouri d’Oued ElAlleug, en prévision de la prochaine rencontre face au MC Oran, pour le compte de la 16e journée du championnat de Ligue I. A. T.

Les poulains de Iaïche Abdelkader ont réalisé une belle performance devant le Mouloudia d’Alger, avant-hier au stade Boumezrag de Chlef, en réussissant à engranger les trois points de la victoire, une rencontre qui s’est déroulée à huis clos, pour le compte de la 14e journée de retard du championnat professionnel de la Ligue I.

L

es camarades de l’excellent gardien de but Gaouaoui, après cette inattendue victoire, ont repris confiance, le moral est au beau fixe, ce qui permet aux gars du club phare de la ville des Roses d’améliorer leur position au classement général du championnat de Ligue I, grimpant plusieurs marches et se retrouvent à la 12e place avec un capital de seize (16) points. Cette rencontre face aux poulains d’Alain Michel était d’une grande importance pour les Vert et Blanc, qui ne devaient pas rater leur sortie en dépit qu’il évoluaient hors de leurs bases et sans le soutien de leurs supporters. Ce succès est le quatrième de la saison, décroché après une léthargie qui a semé le doute dans les rangs blidéens, et qui a duré depuis la rencontre remportée par l’USMB face aux Lions du Djurdjura sur le score d’un but à zéro en date du 18 décembre dernier. Ce n’est que mardi dernier que les Blidéens ont renoué avec le succès, en disposant des camarades de Zemmamouche ; à l’occasion, ils

relèguent leur adversaire du jour, le MCA, à la 13e place, avec un capital de quinze (15) points, en compagnie du WAT et de l’ASK, devant le CABBA qui ferme la marche avec dix (10) points et un match en retard. Cela confirme déjà que le staff technique blidéen commence à bâtir progressivement un onze compétitif. Cette victoire ramenée de Chlef contre le Mouloudia n’est nullement le fruit du hasard, en dépit du fait que plusieurs joueurs titulaires manquaient à l’appel, tels Chebira, Yaghni, Aliouane et Oussad. En plus de son élimination en coupe d’Algérie samedi dernier face à la JSM Béjaïa, l’USMB a réussi à préparer dans un laps de temps court et dans des conditions difficiles une équipe, en défiant le coach algérois Alain Michel et ses poulains, qui ne pensaient faire qu’une bouchée de leurs adversaires. La formation blidéenne entama la

partie tambour battant, et excerça un pressing sur la défense du Mouloudia afin de la surprendre d’entrée. Les protégés de Iaïche optèrent pour un schéma tactique plaçant Djemaouni, offensif, Mokhtari et Belkheir en attaque, soutenus par les milieux de terrain Harizi et Belloucif, qui gagnèrent la bataille devant Derrag et Daoudi, qui multiplièrent quelques tentatives qui n’aboutirent pas, contrairement aux Blidéens qui acculèrent les défenseurs mouloudéens dans leurs retranchements, en gâchant plusieurs occasions de scorer aux 8’, 16’ et 40’. La bonne occasion se situa à la 62’ de jeu : sur un bon service de Belloucif, Djemaouni, de la tête, catapulta la balle dans les filets de Zemmamouche. Il n’en demeure pas moins que le parcours est long et parsemé d’embûches tout au long de la saison. Iaïche, de par son expérience et en homme averti

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

doit emprunter le chemin lentement pour arriver sûrement à atteindre les objectifs fixés par le club.

L’autre satisfaction du coach…

Aucun joueur n’a été sanctionné par l’arbitre de la rencontre. Iaïche avait plus peur pour l’attaquant Djemaouni qui comptabilise deux cartons jaunes. Les Vert et Blanc sont sortis indemnes de cette rencontre, et tous les joueurs pourront être alignés lors de la prochaine rencontre face au MCO ; mêmes les nouvelles recrues pourront faire partie de l’effectif et il y aura certainement le retour des blessés Chebira, Aliouane et Yagni ; cela permettra au coach Iaïche d’avoir sous la main l’ensemble de son effectif pour entamer dans les meilleures conditions possibles la phase retour du championnat de Ligue I. A. T.


LIGUE 1

BOUTRIK : «On pense beaucoup plus au championnat» deux compétitions à la fois même si le maintien passe en priorité. Revenons au championnat. Quelle analyse faites-vous de la phase aller ? Le bilan est positif du moment qu’après 15 matches disputés, le MCEE se trouve au milieu du tableau. Je peux même dire que c’est un exploit pour une équipe comme la nôtre, mais ces bons résultats ne sont pas le fruit du hasard car nous avons travaillé durant deux mois, sans oublier les sacrifices des joueurs et du staff technique toute cette période. Il y avait beaucoup de nouveaux joueurs mais la solidarité et l’esprit de groupe ont permis à notre équipe de ne faire qu’un seul bloc, sans oublier que notre système de jeu nous a facilité la tâche pour faire un bon parcours malgré quelques défaites. Comment s’annonce cette phase retour ? La phase retour sera plus difficile que l’aller. Notre équipe va affronter les prétendants au titre et les places qualificatives pour les compétitions internationales. Nous allons aussi jouer face à des clubs qui veulent éviter la relégation. Donc, les 15 prochains matches seront très difficiles à négocier, ce qui va nous pousser à bien gérer le reste du parcours. Le plus important, c’est d’être intraita-

Ce qu’ils en pensent Sebbah Benyagoub (ENTRAÎNEUR-ADJOINT)

«Si l’ont tient compte de l’écart dans la hiérarchie du football national, je dirai que ce match est à notre portée. Mais comme il n’y a pas de grande différence entre les équipes qui sont arrivées à ce stade de la compétition, je dirai que nous partons à chances égales. En plus, comme on jouera à Aïn Beida, face au club local, qui sera porté par son large public, je dirai à nos joueurs de faire très attention. Nous respectons nos amis de l’USMAB et je dirai : que le meilleur gagne.»

Larbi Abdelilah (PRÉSIDENT DE SECTION)

«C’est un tirage qui me satisfait personnellement, car le danger aurait été de tomber sur une grosse cylindrée de la Ligue I. Ceci sans enlever du mérite de notre adversaire qui n’est pas arrivé à ce stade par hasard. Maintenant, nous devrons faire très attention à cette équipe qui a eu assez de souffle pour jouer 120 minutes et battre aux tirs au but l’équipe de Ligue II, l’US Biskra. Je pense que notre formation est solide, qu’elle gratifiera le public d’un football de qualité et qu’elle fera plaisir à ses supporters en passant ce tour.»

Lakhdar Belloumi

«La coupe a ceci de particulier, elle fait fi de la hiérarchie. Chaque saison, des clubs dits petits créent des surprises. L’USM Aïn Beida a tenu la dragée haute à Biskra et l’a écartée de son chemin. Et même si elle n’a pas une attaque percutante, c’est un adversaire à prendre au sérieux, même si nos joueurs ont plus de métier. Ce qui importe, c’est une bonne préparation sur tous les plans, et Chérif El-Ouazzani sait ce qu’il fait. Contre l’ASMO, au tour précédent, nous étions des visiteurs, même si le match s’est joué à Zabana, alors pourquoi ne nous qualifierions-nous pas mardi ? Sur un autre plan, je vous assure qu’à Aïn Beida on connaît la valeur du football et les gens sont très sportifs. J’en ai eu la preuve à plusieurs reprises quand j’avais été invité à participer à des jubilés et du temps où je jouais au GC Mascara et que les deux équipes évoluaient parmi l’élite. Je pense que nous allons assister à un beau match malgré l’enjeu. Quant au match des quarts de finale, qualifions-nous d’abord avant d’en parler.» M. T.

«Pour moi, il n’y a pas de petite ou de grande équipe. L’USMAB, en arrivant à ce stade de la compétition, démontre qu’elle est un adversaire difficile. Le fait de nous déplacer va quelque peu nous handicaper, mais j’espère qu’une partie de notre fidèle public se rendra dans cette ville pour nous aider à passer cet écueil et rencontrer ensuite le MCA ou la JSMB.

Ph : Maracana

Boussaâda Hachemi (DÉFENSEUR)

bles chez nous. Les confrontations ne seront pas du tout faciles en dehors d'El-Eulma mais nous sommes obligés d’aller chercher quelques petits points en dehors de nos bases. Entretien réalisé par Yasser Malki

Biquotidien avant-hier et hier

Après deux jours de repos, le coach du MCEE, Abdelkarim Bira, a augmenté la cadence pour ses joueurs et a programmé un biquotidien avant-hier et hier, la première séance à 10h et la seconde à 16h, toujours au stade MessaoudZeggar.

Un tirage mi-figue mi-raisin pour les Hamraoua

11

VERS LE REPORT DU MATCH FACE AU MCA

La Ligue nationale de football sera dans l'obligation de reporter le premier match de la phase retour qui devrait opposer le doyen des clubs algériens, le MCA, au MCEE au stade Messaoud-Zeggar le 18 mars prochain. Cette date coïncide avec le match aller du 16ème tour préliminaire de la Champions League africaine qui opposera le MCA à son homologue zimbabwéen, le FC Dynamos.

L

es supporters, les dirigeants et surtout les joueurs et leur staff technique étaient à l’écoute du tirage au sort des 8es de finale de la Coupe d’Algérie avec une grande fébrilité. Dès 19h, début de la fête organisée par la FAF, les Hamraoua retenaient leur souffle car la majorité d’entre eux ne voulaient pas «tomber» sur les grosses cylindrées, tels l’ESS, le MCA ou la JSK. Et ceci bien que toutes les équipes arrivées à ce stade de la compétition, qui reste toujours populaire si l’on tient compte du nombre de supporters ayant suivi le derby de vendredi dernier, soient difficiles à manier et toutes intéressées par le passage au tour suivant. Par contre, pour le staff technique, l’essentiel était de jouer à Zabana pour continuer sur la lancée, quand bien même le public serait absent pour cause de huis clos. «Pour nous, il s’agit surtout de jouer à domicile, sur un terrain que nos joueurs connaissent dans le moindre recoin et où ils ont leurs repères. Cela nous permet aussi d’éviter la pression du public adverse, si on n’est pas tirés les premiers», nous disait l’entraîneur adjoint, Sebbah Benyagoub, quelques minutes avant le

Ph : Maracana

revenir dans le match mais, malgré cette difficulté, nous avons bien géré le reste du temps jusqu'au coup de sifflet final. Notre qualification a été difficile à arracher mais le MCEE la mérite amplement. Le club viserait-il un deuxième objectif, c’est-à-dire la coupe ? Nous sommes en train de faire un bon parcours en championnat et maintenant le MCEE est en course pour la Coupe d’Algérie. Si on arrive à décrocher le trophée on ne dira pas non car c’est merveilleux d’aller le plus loin possible mais le maintien d’abord et après on pensera à cette Coupe d’Algérie. L’idéal serait de faire un bon parcours sur les deux fronts. Pensez-vous qu'El-Eulma en a les moyens ? Oui, pourquoi pas ? Nous sommes en train de suivre un bon chemin en championnat et on est au millieu du tableau. Le moral et au beau fixe, nous allons gérer la Coupe d’Algérie match par match et aborder cette compétition sans la moindre pression du moment que ça n’a jamais été un objectif pour nous. C’est un bonus. Le plus important, c’est que nous sommes décidés à aller le plus loin possible et le seul moyen d’y parvenir, c’est d’avoir l’envie et la rage de vaincre. Je pense que notre groupe a des atouts pour poursuivre

Ph : Maracana

Comment est l’ambiance au sein de l’équipe ? L’ambiance est bonne et le groupe se porte bien. Le fait de bénéficier de deux jours de repos après le match de coupe nous a permis de souffler et nous avons repris l’entraînement avec beaucoup de sérénité et même de joie car c’est toujours bon de renouer avec la victoire après une défaite. Le faux pas face à la JSK nous était resté en travers de la gorge mais maintenant nous avons tourné la page et on ne pense qu’à l’avenir. Un mot sur la qualification acquise face au RC Arba... Un match de Coupe d’Algérie, c’est toujours difficile à aborder et, face au RC Arba, notre équipe a fait l’essentiel. Le plus important, c’est d’être passé au prochain tour. Ce succès est mérité du moment que nous avons bien géré la rencontre. Il était question de préserver le score et notre groupe a su quoi faire. Nous étions supérieurs sur tous les plans face à un adversaire très coriace qui nous a posé des problèmes à la fin de la rencontre mais notre détermination d’aller aux 8es a été plus forte. Le RC Arba a fourni une très bonne prestation en seconde période. Le fait que notre équipe rate beaucoup d’occasions lors de la première période a permis à l'Arba de prendre confiance et de

Maracana N°1366 — Jeudi 10 Mars 2011

tirage au sort. Mais il faut reconnaître que le sort n’a pas écouté le coach adjoint, puisque le Mouloudia se déplacera à l’est du pays, plus précisément à Aïn Beida, qualifiée le même jour sur son terrain face à Biskra aux tirs au but (4-3). L’USMAB est une inconnue pour les jeunes joueurs oranais, puisque ce club, qui fut pensionnaire de la division nationale I à la fin des années 1980, est depuis tombé en désuétude. Le MCO ne compte pas moins faire un bon parcours et pourquoi pas arriver en finale. Les supporters, ainsi que Berradja, Fellah, Boukessassa et Ouamane, rêvent d’un pareil scénario qui leur rappellera la fièvre inégalable d’une victoire en Coupe d’Algérie. Les jeunes

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

loups que sont Tahar, Belaïli et Aouedj espèrent continuer sur la voie de leurs aînés et démontrer qu’ils ne manquent ni de culot ni de maturité, encore moins de classe. En résumé, l’ensemble du groupe veut aller le plus loin possible dans cette compétition qui a un goût spécial, et qui sera aussi un stimulant pour le championnat, que la troupe de Tayeb Mehiaoui veut réussir pour «clouer le bec à l’opposition». Leur adversaire de mardi prochain sera un dur morceau et Chérif ElOuazzani en est conscient. C’est pourquoi il a commencé dès hier à préparer en conséquence son équipe, en fonction des points forts et des points faibles de son adversaire. Miloud Touadjine


12

V S

MEGATLI DE RETOUR FACE AU CABBA Le seul joueur qui a fait l’impasse sur le match du CRB, car étant suspendu pour cumul de cartons, Amine Megatli en l’occurrence, a purgé son match automatique et sera présent face au CABBA demain aprèsmidi. Un atout majeur pour Menad qui récupérera l’un des éléments clés de son échiquier.

DES CHANGEMENTS EN VUE C’est possible que le coach de la JSMB fasse des changements appropriés, surtout que certains joueurs qui ont joué les deux derniers matchs de coupe et du championnat ont monté des signes de fatigue mardi passé, tels que Kacem et N’djeng, que le coach avait déjà avertis, en avouant que ces deux éléments ont intérêt à se bouger. Il se pourrait aussi qu’il y aura le retour de Si Mohamed Cédric dans les bois, après le but encaissé par Chouieh, son premier de la saison, après sa titularisation en cinq matches, trois en championnat (ASK, MCA et CRB) et deux en coupe (ASAM et USMB).

ENCORE UN MATCH À SUPPORTER POUR KADDOUR ET BOUCHERIT

Ces deux joueurs ne sont pas encore qualifiés en championnat, puisqu’ils ont intégré les rangs de la JSMB durant le mercato dernier. Ils doivent de ce fait supporter encore le match face au CABBA, qu’ils vont devoir suivre chez eux. Ils seront qualifiés à partir du match de la 16e journée du championnat, la première de la phase retour face à l’ASO (programmée pour le 19 mars prochain).

QUATRIÈME BUT DE MEFTAH

En effet, après avoir inscrit trois buts lors des matches précédents, dont un doublé face à l’USM Alger (4e journée) et un autre face à la JSK (6e journée), le latéral droit en est à sa quatrième réalisation en championnat. Il rejoint donc Gasmi avec le même nombre de buts. Ce duo est devancé par N’djeng (6) et Zerdab (5).

LIGUE 1

Gagner à tout prix…

Maracana N°1366 — Jeudi 10 Mars 2011

g Par ABD. ZOUGHAILECHE

Une fois de plus, les Béjaouis auront à effectuer un périlleux déplacement à Bordj, où ils devront affronter l’équipe du CABBA et ce, pour le compte de la dernière journée du championnat dans sa phase aller. Les Vert et Rouge, après un nul contre le CRB ce mardi, n’ont d’autre alternative que la victoire pour se ressaisir et se remonter le moral. «On n’a pas le choix. On va se déplacer avec l’intention de faire un résultat et effacer le semi-échec de ce mardi contre

le CRB», dira Belakhdar. C’est dire que les poulains de Menad vont devoir se préparer pour ce match, en vue de ne pas décevoir une 2e fois consécutivement leurs supporters. Dans ce contexte, côté béjaoui, l’on nous affirmera : «La victoire est impérative si on veut nous présenter en tant qu’équipe qui aspire à jouer les premiers rôles.» Un match important et capital pour les camarades de Zafour, notamment sur le plan moral, car un autre échec risque de mettre Menad dans une mauvaise posture et donner l’occasion à ses détracteurs de s’en

prendre à lui. Toujours est-il, ce match contre le CABBA s’annonce décisif pour les Béjaouis. «Nous n’avons pas droit à l’erreur. Aussi, nous devons mettre le paquet pour être prêts pour le rendezvous», dira à son tour Maïza. Ayant raté leur sortie contre le Chabab ce mardi, les camarades de Zafour espèrent tirer profit de la mauvaise posture du CABBA et revenir avec les 3 points. Si tel serait le cas, tout sera effacé et l’on se remettra à penser au prochain rendez-vous de la coupe d’Algérie.

Un nul et des regrets !

g Par HANI MEBARKI

E

La JSMB n’a pu venir à bout du CRB qui reste donc la bête noire de l’équipe chère à la cité des Hammadites.

n effet, partis pour réaliser un bon résultat, une victoire si l’on peut dire après le but signé par Meftah Mohamed à la 83, la JSMB et toute sa défense ont fléchi peu de secondes après, en concédant un but qui a coupé les jambes à tout le monde, qui a mis le stade en émoi et qui a déçu plus d’un à Béjaïa. La majorité n’en revenaient pas, et surtout n’ont pas cru que leur équipe fétiche allait se faire avoir de la manière la plus burlesque. Comment se fait-il qu’une équipe qui mène à la marque et qui a tout pour gagner ce match, avec une équipe du CRB qui n’a pas montré grand-chose ce jour-là, n’arrive pas à gagner et surtout n’arrive plus à remporter ses matches à domicile ? Car là, il faut rappeler que la JSMB a cédé en tout sept points sur son terrain et c’est là sa troisième déconvenue à domicile. Partie donc pour vaincre le signe indien face à sa bête noire en championnat, l’équipe chère aux frères Tiab a trébuché là où il ne le fallait pas, et surtout au moment où elle avait le match en main. Les occasions ratées en première période et surtout en deuxième, la passivité des joueurs qui n’arrivent pas à enchaîner sur une bonne série de passes et surtout des erreurs défensives qui ont failli mettre en péril le club lors de ce match face au CRB, ont fait que la JSMB cède deux précieux points qui vaudront leur pesant d’or lors du décompte final.

La déception se lisait sur les visages

Beaucoup de ceux qui ont suivi le match sur place n’en revenaient donc pas, et la JSMB avait bel et bien été tenue en échec par une équipe du CRB qui a réussi à confirmer son statut de bête noire face à l’équipe de Béjaïa. Beaucoup voyaient ce nul comme une défaite, à l’image du président Boualem Tiab, qui avait déclaré «Je suis très décçu par le résultat final du match. Notre équipe n’a rien montré aujourd’hui et a fléchi par manque d’agressivité des joueurs dans le jeu. Si c’est comme ça, on n’atteindra jamais notre objectif et cette équipe-là qui a joué aujourd’hui a montré qu’elle n’est pas digne de jouer les pre-

miers rôles. C'est-à-dire que nous n’avons pas là une équipe qui jouera une place honorable. Nous, on a dépensé de l’argent, on a fait ce qu’il fallait à ce club, avec presque les meilleurs joueurs sur le marché, des conditions de travail qui ne sont pas données à n’importe quelle équipe. Que voulezvous qu’on fasse de plus ? Le nul, plutôt la défaite d’aujourd’hui, car pour moi c’en est une, nous rend perplexes et on l’impute au staff technique ainsi qu’aux joueurs». Ce sont-là les mots prononcés par le président après le coup de sifflet final de la rencontre. Même constat chez la majorité des personnalités présentes, à l’image des membres de la SSPA/JSMB.

Vers le boycott des fans des matches de leur équipe

A la fin du match, ceux que nous avons rencontrés affirment que «Puisque c’est comme ça, on ne viendra plus supporter cette équipe au stade. On perd notre argent pour rien, au lieu d’assister à un beau match, et voir notre équipe gagner ses matches, on la voit en train de perdre des points aussi bêtement comme ça». Les fans essayent tant bien que mal de trouver où se trouve la faille, mais en vain. On a alors posé la question à certains sur

le rendement des joueurs, et à ces deniers de répondre : «Une équipe qui encaisse après avoir mené au score, c’est ça une équipe, vous croyez ! Aujourd’hui, on n’a pas reconnu notre équipe et nos joueurs n’ont rien fait pour gagner, si ce n’est du pousse-ballon et une production médiocre. Et pourtant, le CRB n’a rien montré et s’est contenté de défendre.» Cela dit, les fans iront-ils jusqu’à boycotter les prochains matches de leur équipe ? Réponse dans quelques jours.

Il faut vite oublier ce match face au CRB et se concentrer sur le match de demain face à Bordj

Il y a nécessité d’oublier le match face au CRB et se concentrer sur le match de demain après-midi, d’autant plus que la JSMB aura en face

une équipe du Ahly de Bord BouArréridj qui est au bout de ses peines. Une équipe locale qui fera tout pour gagner et par la même occasion souffler un peu. C’est dire que la tâche des camarades de Nassim Hamlaoui s’annonce des plus délicates, eu égard à la position de leur adversaire au classement général (bon dernier). Les Béjaouis partiront en conquérants, pas pour confirmer le nul face au CRB, mais plutôt de se racheter devant leur fans qui ne sont pas près d’oublier justement cette troisième contreperformance à domicile, après celles du WAT et de l’ASK. Aussi, le coach des Vert et Rouge semble conscient que le match de demain après-midi sera difficile pour son équipe, mais il reste tout de même optimiste (voir entretien du coach ci-contre). H. M.

L’ÉQUIPE DÈS CET APRÈS-MIDI À SÉTIF

En vue de permettre au groupe de récupérer du long voyage qui le mènera à Bordj, la délégation béjaouie prendra le départ par route vers Sétif cet après-midi, c'est-à-dire tout juste après la séance de ce matin. Arrivé à Aïn El Fouara, le groupe élira domicile à l’hôtel El Hidhab. Le départ vers Bordj est prévu pour demain matin, puisque le match est prévu à 18h. H. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

MENAD : «On ira à Bordj pour se racheter» Maracana N°1366 — Jeudi 10 Mars 2011

g Entretien réalisé par HANI MEBARKI

Ph : Maracana

Le coach de la JSMB était très déçu à l’issue du résultat enregistré par son équipe face au CRB. D’ailleurs, il a dû rester un long moment dans les vestiaires. En tout, deux heures, puisqu’il n’est sorti qu’aux environs de 18h30, alors que la rencontre s’était achevée à 16h20. On l’a attendu jusqu’à sa sortie et ce dernier semblait affecté par le nul réalisé par son équipe. Il estime que son équipe aurait pu faire mieux, mais c’est la loi du football, mais il promet que son équipe saura trouver les ressources nécessaires afin de contrer cette équipe du CABBA demain après-midi.

Alors, Djamel, déçu par le résultat final de la rencontre d’aujourd’hui ? Et comment ne pas l’être ? Nous avions le match en main après le but que nous avions inscrit. Nous n’avons même pas tenu plus de cinq minutes en avantage sur le score. Les joueurs n’étaient pas vraiment à la hauteur, cela même si j’estime qu’ils ont fait de leur mieux dans ce match, mais le résultat n’a pas suivi. Qu’est-ce qui a manqué à votre équipe pour battre cette

équipe du CRB ? Il nous manquait juste ce petit quelque-chose devant. En un mot, ce petit détail et cette efficacité devant. Je pense qu’il nous manquait un joueur de décision qui pouvait faire la différence. Malheureusement pour nous, ce n’est pas le CRB qui était fort, mais c’est nous qui avons péché devant. Beaucoup disent que la JSMB aurait pu gagner, d’autres pensent qu’elle s’en est bien sortie au bout du compte… C’est vrai, on aurait pu gagner ce match, mais on aurait pu aussi le perdre, surtout avec le deuxième contre du CRB qui a failli nous coûter cher. Heureusement d’ailleurs. Maintenant, vous dire qu’on est satisfait du résultat serait mentir, mais c’est ça le football. On ne gagne pas à tous les coups. Après le match, il y avait une réunion entre vous et le président. Qu’est-ce qui a été dit lors de cette réunion d’urgence ? Rien, sauf que nous avons tous regretté le fait que nous ayons raté

deux précieux points qui nous auraient permis de nous rapprocher davantage du peloton de tête. Mais, on s’est dit que le championnat est encore long et partant de là il ne faut surtout pas s’alarmer, car avec une victoire à trois points, on peut se retrouver sur le podium. Il nous reste encore seize matches et on va les gérer comme il se doit pour atteindre notre objectif comme il faut. Et le match contre le CABBA, comment le voyezvous ? Cette équipe est dans une mauvaise posture. Elle jouera chez elle et fera tout pour nous battre et nous on n’ira pas à Bordj en victimes, mais pour un bon résultat. Nous savons que notre tâche sera délicate, mais on fera de notre mieux pour remporter ce match, ou à la limite ne pas perdre. Des changements en vue... On verra d’ici l’heure du match. On aura deux jours pour préparer ce match et je pense que d’ici là il y aura des choses à corriger. Entretien réalisé par Hani Mebarki

Une occasion pour aller loin cette épreuve Elle aura l’avantage de recevoir en coupe deux fois à Bejaia

Le tirage au sort effectué mardi passé au siège de la fédération Algérienne de football a réservé le Mouloudia d’Alger au club cher à la vallée de la Soummam. C’est la JSMB qui est tirée la première et c’est elle qui va recevoir le Doyen. Une aubaine donc pour les Vert et Rouge de recevoir et de se qualifier au prochain, d’autant plus que l’occasion leur est aussi offerte pour recevoir, en cas de qualification bien entendu du vainqueur du match MCO/USMAB et d’aller loin dans Dame Coupe que beaucoup souhaite brandir. Mais, il y’a toujours un mais, le club aura le cas échéant à recevoir le Doyen à huit-

clos, puisque le club est suspendu pour ce qui s’est passé lors du match de coupe face à Blida, ou pour rappel, il y’avait ce jour-là les fans du club visiteur qui ont envahi le terrain de l’UMA, poussant l’arbitre Abid Charef à arrêter la partie pendant dix minutes. Pour le coach Menad, que nous avons accosté à la fin de la séance de décrassage d’hier matin, et à qui on a demandé de nous donner son avis sur le tirage au sort, ce dernier dira « Un match de coupe reste un match de coupe. L’essentiel pour nous, c’était d’être tirés les premiers et maintenant que c’est fait, je pense que le Mouloudia est un club cori-

ace qui fera tout pour passer au prochain tour. La seule fausse note, c’est que ce match de coupe se jouera à huit-clos, après la décision prise par la commission de discipline de la ligue nationale de nous infliger un match à huit-clos, après le rapport que le référé de la rencontre face à Blida a fait. Cela dit, on fera le maximum pour passer au prochain tour de Dame Coupe, d’autant plus qu’on aura aussi l’avantage de recevoir le vainqueur du match MCO-USMAB. Une belle opportunité pour nous de passer en demi-finale et par la même occasion espérer aller en finale.» H. M.

V S

13

BELAKHDAR MENACÉ DE SUSPENSION

En effet, ce joueur qui a écopé d’un carton jaune face au CRB, le deuxième après celui contre le MCA, sera contraint de faire attention à un troisième face au CABBA qui le priverait du match de coupe face au MCA à Béjaïa, bien sûr, dans le cas où ce joueur est incorporé face à l’adversaire des Béjaouis lors du match retard de la 15e journée qui se jouera demain. Sinon, il sera toujours menacé face au MCA en coupe.

LE MATCH DE COUPE POURRAIT ÊTRE DÉCALÉ AU LUNDI 14 MARS

Le match des 8es de finale de la coupe d’Algérie entre la JSMB et le MCA est programmé certes pour le mardi 15 mars prochain, mais il se pourrait qu’il soit décalé pour le lundi 14 mars ou après le match de la 1re journée de la phase retour face à l’ASO, que les Vert et Rouge joueront le 19 du même mois. La décision de décalage ou de report sera motivée par le fait que le Doyen aura un match de coupe d’Afrique à jouer durant la même semaine. H. M.

Après le nul contre le CRB, déception et frustration…

A

près la victoire et la qualification aux dépens de l’USMB, les Béjaouis n’ont pu rééditer leur coup devant une formation belouizdadie pourtant largement à leur portée. En effet, après avoir donné l’impression de pouvoir venir à bout d’un Chabab qui semblait s’être déplacé pour limiter les dégâts, les poulains de Menad, malgré leur domination, n’ont pu venir à bout de leurs hôtes et se sont contentés d’un nul qui a mis Boualem Tiab dans tous ses états. «C’est vraiment décevant. On ne peut pas dire de cette équipe qu’elle peut jouer les premiers rôles», dira le président béjaoui, avant d’ajouter : «Pourtant, le CRB ne nous était pas supérieur, mais plutôt il y avait une absence totale de jeu.» Ne s’arrêtant pas

là, Boualem Tiab porta un doigt accusateur sur les joueurs et le staff technique. Dans ce contexte, il confiera à qui voulait l’entendre. «Les responsables de ce nul sont les joueurs et le staff technique, je vais leur demander de se remettre vite au travail.» Des propos qui ne vont sûrement pas laisser Menad indifférent. Et là, l’entraîneur des Vert et Rouge n’aura sûrement aucun prétexte à soulever pour justifier ce nul. Et pour cause.

Une bonne préparation

En effet, les poulains de Menad ont profité largement de la trêve hivernale. Mieux encore, le stage d’Alger leur aura été bénéfique et des matchs amicaux ont été programmés. D’ailleurs, dans ce contexte, Menad avait déclaré : «Le stage d’Alger nous a été bénéfique à plus d’un titre, d’autant plus que les matchs amicaux qu’on avait programmés ont été joués. Nous nous sommes préparés dans de bonnes conditions, et même si on n’a pas pu bénéficier d’un ou deux

matchs amicaux après le stage, cela ne pouvait pas influer sur la préparation en général, car on a su meubler le temps vide.»

Des recrues de qualité

Lors du mercato, le recrutement de Kaddour et, notamment Boucherit aura donné pleine satisfaction à Menad. Ce dernier avouera : «Bien entendu, j’aurais souhaité une 3e recrue, mais avec Boucherit et, à un degré moindre Kaddour, on ne peut que se réjouir», et d’ajouter : «Boucherit sera d’un grand apport à l’équipe.» Et d’ailleurs, il dira : «Boucherit monte en puissance.» Déçu par un nul synonyme de défaite, le président béjaoui, dans tous ses états, s’en prendra aux joueurs et au staff technique. De leur côté, les supporters ont préféré relativiser, et même si la frustration paraissait sur leur visage, cela ne les a pas empêchés d’applaudir en fin de partie leur équipe. A. Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ph : Maracana

Djamel Menad n’a pas réussi à gagner son pari, celui d’une reprise sur les chapeaux de roues.


14

LIGUE 2

TOUT POUR ÉVITER LA DÉFAITE Maracana N°1366 — Jeudi 10 Mars 2011

V S

BELHANI REVIENDRA EN TANT QUE DEUXIÈME GARDIEN

Abderaouf Belhani devrait officiellement revenir en tant que deuxième gardien de l’équipe, après avoir été absent lors du match de coupe d’Algérie face à l’ESS. Il faut savoir que Belhani souffrait d’une grippe, et c’est pour cette raison que le coach Mustapha Heddane a préféré faire appel au jeune Ali Laïb, qui était sur le banc en tant que deuxième gardien lors du match face à l’Aigle noir.

HAFID A REPRIS LES ENTRAÎNEMENTS ET SERA PRÊT

L’attaquant, Rabah Hafid, a repris les entraînements avec le groupe, après s’être entraîné en solo ces derniers temps. Hafid devrait être donc prêt pour jouer le match face au MOC, surtout qu’il a repris ses forces après la blessure dont il souffrait au niveau du genou. Hafid ne sera pas le seul joueur qui est d’attaque, puisque il y aura aussi Derrardja qui se sent mieux après avoir récupéré de la fatigue qui l’avait empêché de s’entraîner avec le groupe.

V S

4 JOUEURS EN EN/U-20

On vient d’apprendre de sources officielles que quatre joueurs samistes ont été convoqués en équipe nationale U-20. Il s’agit des joueurs Ghillal Athmane (19 ans) et Allali Slimane (19 ans), du défenseur latéral Hamida Issam (19 ans) et le milieu offensif Chakroune Ali, cela prouve que le programme d’action qui a été axé sur le volet formation par Benfeta Nourredine en 2008 commence à donner ses fruits ; pour rappel, le SAM a occupé la saison dernière la première place au classement des équipes qui ont utilisé le grand nombre de joueurs de la catégorie U-20 en équipe seniors, puisque plus de 9 joueurs ont participé aux rencontres officielles lors de la saison 2009/2010, avec un peu plus de plus de 13000 minutes de jeu, sans oublier l’exploit réalisé par la catégorie U-17, qui a atteint la saison dernière la finale de la coupe d’Algérie, malheureusement perdue face à l’USMAnnaba le 8 mai 2010 à Zéralda. A. L. B.

Bouderouaya et Ould Zemerli au secours des joueurs Les deux dirigeants, Sofiane Bouderouaya et Mahfoud Ould Zemerli, ont volé au secours des joueurs avant-hier. En effet, ces derniers ont tenu à régulariser une grande partie du dû des joueurs, en leur payant trois primes de match, celles de l’ASMO, du PAC et du MSPB. En procédant de la sorte, les dirigeants ont voulu prouver qu’ils restaient toujours au service du club, même si certains pensent qu’ils ont plutôt rendu service au président Mana Kenfoud, qui était dans une situation difficile, vu que ce dernier a été incapable de gérer cette situation difficile et ne pouvait pas payer les joueurs.

g Par RAOUF MESBAH

La formation du NA HusseinDey jouera demain après-midi à Constantine face au MOC, un match difficile comptant pour la 17e journée du championnat de Ligue II.

L

e Nasria, et après sa dernière élimination en coupe d’Algérie face à l’ESS, fera tout son possible pour se relancer dans la course à l’accession en Ligue I. En effet, les Sang et Or sont décidés à se reprendre, surtout après les deux semi-échecs à domicile, respectivement face au CSC et à l’ABM, qui ont fait mal au club. Les poulains de Heddane sont décidés à revenir avec un résultat probant de la ville des ponts suspendus, surtout après le règlement d’une partie de leur dû, ce qui a amené une certaine sérénité dans l’équipe qui était prise dans un tourbillon de problèmes. Les joueurs estiment qu’ils peuvent créer la surprise face au MOC, comme celui-ci avait réussi au match aller à leur imposer le nul au stade de Rouiba. Les coéquipiers de Natèche sont conscients de la difficulté de la tâche qui les attend, mais en même temps ils souhaitent arrêter l’hémorragie des points perdus et tenter de remplacer ceux perdus at home lors des deux dernières rencontres. Le coach Mustapha Heddane devrait effectuer quelques changements pour ce match, surtout qu’il avait

montré son mécontentement quant au niveau que certains joueurs ont montré lors de la dernière sortie face à l’ESS en coupe d’Algérie. Il se pourrait donc que ces changements touchent le milieu de terrain, puisque Sedkaoui, par exemple, ne remplit plus son rôle comme souhaité par le staff technique, alors qu’il est fort probable qu’on assiste au retour de Boutadjine en défense. Il se pourrait également

Ils recevront une mensualité après le match face au MOC

qu’il y ait des changements en attaque, surtout avec le retour d’El Far et Hafid, même si pour ce dernier tout dépendra de sa forme physique, surtout qu’il n’a pas pris part qu’à deux séances d’entraînement lors de cette semaine. L’essentiel pour le NAHD est d’éviter la défaite, et pour cela les joueurs se donneront à fond pour revenir au moins avec le point du nul. R. M.

Par ailleurs, nous apprenons que les deux dirigeants pensent en outre accorder une mensualité des trois payes qu’ils doivent juste après le match face au MO Constantine, surtout si les Sang et Or réussissent à revenir avec un résultat probant de ce déplacement difficile. Les deux responsables ont donc fait tout leur possible pour motiver les joueurs en vue de ce match face à la formation constantinoise. R. M.

L’effectif se déplace aujourd’hui par route L’effectif du Nasria se rendra aujourd’hui à Constantine par route, à bord d’un bus climatisé et équipé de toutes les commodités. L’équipe préfère voyager par route, pour éviter les retards des avions de la compagnie nationale. En outre, et même s’ils n’ont pas encore pris de décision, il se pourrait que l’équipe passe la nuit à El Khroub, distante de seulement vingt kilomètres de Constantine. R. M.

GOUGUI : «Les 3 points resteront à Mohammadia …»

g Par AOUN LAID BOUALEM

Le jeune défenseur axial samiste, Gougui Abdelkader, qui a rejoint son équipe de toujours au mercato dernier, affirme dans cet entretien que son équipe n’a pas d’autre choix ce vendredi face à la JSMS que la victoire.

Comment se présente pour vous le match face à la JSM Skikda ? Ce sera sans doute une rencontre très difficile pour les deux équipes, mais on n’a pas le choix, on doit gagner le match après notre défaite la journée précédente à Biskra. On est appelés à se donner à fond pour remporter le gain du match afin de nous éloigner de la zone dangereuse, on va faire le maximum pour engranger les 3 points de la victoire et faire le plein à domicile en commençant par celle de demain contre la JSM Skikda. C’est vrai que l’adversaire qui est aussi en mauvaise posture essayera de nous surprendre, mais les 3 points resteront à Mohammadia. Vous jouez à domicile ; ne craignez-vous pas la pres-

sion ? Pas du tout ! De toute facon, il faut savoir entrer dans le match et imposer notre jeu, il ne faut pas

juste d’y croire puisque notre public a toujours constitué un véritable 12e homme. A. L. B.

avoir peur de la pression qui sera également sur les épaules de notre adversaire, nous avons les moyens de réussir notre mission, il suffit

Programme de la 17e journée

VENDREDI 11 MARS 2011 A 15H00 Arbitres BENIASSA-CHENAOUA-DILMI ZERROUKI-AYAD-HELLAL SAADI-MESSAOUDI-YAHI HALLALCHI-BRAHIM-DOULACHE BENBAKA-ZID-BOUGHERARA AOUINA.S-AOUINA.F-BENAISSA CHENANE-BELKHEIR-CHARCHAR

Rencontre ABM -CRT MSPB-CSC ESM-CAB SAM-JSMS RCK-PAC USMBA-OM MOC-NAHD

Lieu MEROUANA BATNA 1ER Novembre MOSTAGANEM OPOW MOHAMMADIA KOUBA Benhadad SIDI BEL ABBES OPOW CONSTANTINE Hamlaoui

SAMEDI 12 MARS 20111 ORAN ZABANA

Equipes 1 CS Constantine 2 RC Kouba 3 CA Batna 4 MSP Batna 5 US Biskra 6 USM Bel Abbès 7 ES Mostaganem 8 O. Médéa 9 NA Hussein Dey 10 ASM Oran 11 MO Constantine 12 Paradou AC 13 JSM Skikda 14 SA Mohammadia 15 AB Merouana 16 CR Témouchent

ASMO-USB

Pts 33 25 25 24 24 24 24 23 22 22 20 19 19 18 14 08

J 16 16 15 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 15 16

G 09 07 07 06 07 07 07 06 05 05 04 05 05 05 03 02

BRAHIMI-KADEM-SEMSOUM

N 06 04 04 06 03 03 03 05 07 07 08 04 04 03 05 02

P 01 05 04 04 06 06 06 05 04 04 04 07 07 08 07 12

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

BP 18 23 17 22 16 16 19 17 16 18 22 17 12 17 11 16

BC 05 17 14 16 14 16 19 16 09 13 23 16 16 29 15 39

Diff 13 08 03 06 02 00 00 01 07 05 -01 01 -04 -12 -04 -23


LIGUE 2

Un derby qui promet beaucoup Maracana N°1366 — Jeudi 10 Mars 2011

EN AMICALE : RCK 8-JSEB 0

Comme prévu, la formation koubéen a croisé le fer, en amicale, avec la JS El Biar.

rencontre s’est terminée sur une L alarge victoire en faveur des

koubéens par huit buts à zéro. Les buts de la rencontre ont été inscrits par : Brinis, Bencherifa (Doublé) ET Chéraga en première mi-temps, et Hanifi (doublé), Chibane et Banouh en deuxième mi-temps. Ce fut un bon test pour les protégés de Nabil Medjahed avant l’épreuve de demain. Ce dernier, a mit les dernières retouches sur le onze titulaire qui rentrera demain. Il est à rappeler que la rencontre a eu lieu au stade de Benhaddad.

La direction vient de payé le mois de décembre

C’est désormais officiel, le président du RCK Hadj Bouzid vient de payé un mois de salaire (mois de décembre) pour les joueurs. Le premier homme au Raed voulait éviter aucun débordement de crise au sein du groupe en donnant un petit salaire aux joueurs avant de continuer le reste les jours qui viennent. A. S.

g Par ANIS SADOUN

La formation koubéenne croisera le fer demain avec le Paradou AC, une rencontre pour le compte de la dix-septième journée de Ligue 2 dans un derby Algérois qui promet beaucoup.

L

es partenaires du défenseur Sid Ahmed Khedis sont déterminés à arracher les trois points de la victoire et retrouver ainsi la bonne dynamique. En effet, l’entraîneur koubéen Nabil Medjahed a motivé ses joueurs lors des séances d’entraînements. Ces derniers, ont un morale au beau fixe et ils ont préparé dans de bonne condition pendant cette semaine afin d’être prêt le jour j. A ce fait, les koubéens ne jurent donc que par les trois points et renouer ainsi avec la victoire qui permettront au Raed de préserver sa place sur le podium.

Un Paradou pas comme la phase aller

Comme nous l’avons déjà signalé sur ces mêmes colonnes, la formation de Paradou s’est progressé depuis l’entame de la compétition après la trêve hiver-

CHETTIH : «Le PAC sera meilleur que durant la phase aller» g Entretien réalisé par OMAR MAZRI

Après un saut chez son voisin du HAC, le latéral droit Chettih, revient au premier club de son amour, le PAC. Il pense après le renforcement de quelques joueurs expérimentés que les Ciel et Or seront meilleurs qu’à l’aller. Comment est l’ambiance au sein du groupe, à vingtquatre heures du derby face au voisin le RCK ? Comme d’habitude, excellente la preuve je me suis intégré rapidement dans le groupe, même si je connais la plupart de mes coéquipiers. C’est cette solidarité qui nous permet de préparer en toute sérénité le derby face au RCK de demain. Vraiment je ne m’attendais pas à cela en revenant au PAC durant ce mercato. Vous êtes donc prêt à jouer contre le RCK ? Oui, je le suis, si bien sur mon coach fait appel à moi, je suis prêt à jouer et me donner à fond afin d’aider mes coéquipiers sur le terrain. Je crois en toute mod-

estie que j’ai remplie ma tâche durant les deux rencontres que j’ai joués que ce soit face à Bel Abbès où le CAB en coupe d’Algérie. Cette sortie à Kouba, s’annonce difficile pour vous, n’est-ce pas ? Non, elle s’annonce difficile pour les deux équipes, surtout pour le RCK qui sera sans pression devant son public. Nous allons à Kouba, pour la gagne et ainsi prendre notre revanche du match aller. Et comment voyez-vous la suite du championnat ? Si le PAC, a fait un mauvais départ cette saison, cela est dû à l’inexpérience de certains de ses éléments. Avec l’arrivée au mercato des éléments qui ont énormément d’expérience à l’image de Braham-Chaouch et Touati. Je suis sûr que le Paradou retrouvera le sourire et peu aspirer à un meilleur classement quoique la deuxième phase de la compétition s’annonce encore plus difficile. C’est pourquoi on doit déployer d’énormes efforts pour continuer sur notre lancée afin d’assurer notre maintien et pourquoi pas aspirer à une des places au podium, c’est ça mon souhait le plus cher. O. M.

nale. Les Pacistes se sont renforcés par des joueurs expérimentés en mercato qui ont apporté le plus au club et ont été derrière tous les résultats positifs enregistrés jusqu’à maintenant. En effet, les donné ont changés complètement, et les koubéens affronteront cette fois ci un adversaire pas comme celui de la phase aller. Le stade de Benhaddad sera donc un théâtre d’une belle affiche entre deux clubs voisins ambitieux.

Les supporters doivent être au rendez-vous

Tellement boycottés, les supporters koubéens doivent être au rendez-vous cette fois ci. Les joueurs du RCK, que nous avons rencontrés ou interviewés, affirment qu’ils ont besoin de leur public et son soutien en cette deuxième moitié du championnat qui s’annonce décisif pour eux. Les coéquipiers de Khellaf souhaitent retrouver demain un stade plein comme un œuf qui les motivera à arracher la victoire. A. S.

Un vrai test pour les Pacistes

g Par OMAR MAZRI

Le match qu’abritera le stade Benhaddad de Kouba demain dans un derby chaud entre le RCK et le PAC revêt une importance particulière pour les deux équipes.

L

AMOKRANE ET MADI OUT

La formation koubéenne sera privée lors de la rencontre de demain de deux joueurs cadres qui sont ; la défenseur Amine Amokrane et le meneur du jeu Ayman Madi. Le premier se trouve actuellement à l’hôpital pour effectuer une intervention chirurgicale tendis que le deuxième est suspendu.

Ph : Maracana

Les attaquants se révoltent

V S

15

es Koubéens qui aspirent à jouer l’accession et d’un autre côté, les Pacistes veulent confirmer leur retour en force dans cette seconde phase de la compétition. D’ailleurs les capés de Bouhellal se déplaceront en conquérant demain à Kouba et ce, pour surprendre leurs adversaires et prendre ainsi leur revanche sur les Koubéens qui les avaient battus au match aller et ainsi s’éloigner de la zone des relégables et ???? mieux pour le reste du parcours. Malgré la difficulté de la tâche, le Néo-Paciste Touati pense lui et ses coéquipiers entamés la rencontre avec un seul mot d’ordre : «Jouer pour gagner.» «On est conscient de tout ce qui nous attend face au RCK et de la responsabilité qui est sur nos dos. Ce sera un match très difficile face à une équipe qui renferme de jeunes joueurs talentueux et coriace. D’autant plus qu’on est dos au mur et qu’on n’a pas d’autres choix que de gagne ce derby, car une défaite nous remettre dans le ????? et correspondra à une place dans la zone rouge. Cependant, j’espère qu’on sera dans

notre jour et qu’on réussira à arracher la victoire.» C’est avec ses propos que Touati a entamé son intervention.

La pression sera beaucoup plus sur le RCK «L’équipe du RCk tentera de gagner cette rencontre pour consolider sa position au classement général, tandis que nous on cherchera à améliorer notre classement et s’éloigner de la zone de relégable. En plus le RCK jouera devant son public, ce qui mettra une pression supplémentaire sur eux. On doit rester concentré pour réaliser l’essentiel, la victoire souhaite l’attaquant de pointe paciste.

Un bon résultat s’impose Ce qui est à retenir de la rencontre de demain entre le RCK et le PAC, c’est que les deux équipes joueront pour un résultat, surtout du côté des capés de Mécheri qui évoluent à domicile. Toutefois, les Jaune et Bleu sont contraint de faire un bon résultat afin d’oublier leur dernier échec en coupe d’Algérie face au CAB. A cet effet, un bons résultat s’impose en terre koubéenne que les joueurs du PAC connaissent pour avoir évolué sur ce terrain durant la phase aller. Néanmoins, il va falloir faire très attention à cette jeune équipe qui demeure très redoutable surtout dans son fief stade de Benhaddad de Kouba, on témoigne les résultats qu’elle ne cesse d’enregistrer ces derniers temps. O. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

BOUDIB ET CHÉRAGA POUR LES REMPLACER

Le coach Medjahed semble avoir trouvé les successeurs de ces deux joueurs pour la rencontre de demain. Le coach koubéen alignera Boudib au centre de la défense, alors que Chéraga succédera au meneur du jeu Madi.

KHEDIS INCERTAIN

Par ailleurs, le défenseur central Sid Ahmed Khedis reste incertain pour la rencontre de demain. Il attend le veut vert de son médecin. En effet, l’entraîneur Nabil Medjahed souhaite récupérer son défenseur lors du derby de demain surtout qu’il compte beaucoup sur lui. A. S.

MISE AU VERT À STAOUÉLI

Après l’entraînement d’aujourd’hui, les joueurs convoqués pour le derby face au RCK prendront le chemin de Staouéli pour une mise au vert à l’hôtel Riham. Cet établissement est devenu le lieu du PAC à chaque fois que cette équipe se joue dans la capitale

MESSAOUDI SERA PRÉSENT

Après avoir purgé sa suspension face au CAB pour le compte des 1/16es de finale de la coupe d’Algérie, l’attaquant Paciste, Messaoudi sera présent lors du derby face au RCK. Bouhellal compte sur lui pour animer la ligne offensive avec le duo Braham-Chaouch et Touati.

L’EFFECTIF AU GRAND COMPLET

Pour une fois durant cet exercice, l’équipe du PAC sera présente demain face au voisin koubéen au grand complet. Ainsi, l’on note que pour ce rendezvous de la seconde journée du retour les Jaune et Bleu se présentent sans blessés ni suspendus. O. M.


16

V S

HACHEM S’ENTRAINE EN SOLO

Le jeune attaquant du CSC, Hachem, s’est entraîné avant-hier et hier en solo, se contentant de quelques tours de piste au stade de Daksi, en raison de la blessure dont il a souffert dernièrement au niveau de son dos sur le côté gauche. Il commence à se rétablir petit à petit et la douleur commence à disparaître ; toutefois, il devra se contenter de tours de piste seulement jusqu'à la guérison totale.

600 BILLETS POUR LES SANAFIRS

On croit savoir que la direction du Mouloudia de Batna n’aurait réservé que 600 billets d’entrée au stade du 1er Novembre pour les supporters du CSC qui vont vraisemblablement déferler sur la ville de Batna pour suivre leur équipe ; quand on sait que les Batnéens ont imprimé plus de douze mille billets, la quote-part du CSC nous a semblé un peu insignifiante. L. B.

V S DURIN RESPIRE

Le coach français avait peur que sa formation soit amputée de plusieurs éléments pour cette difficile rencontre. Mais le voilà plus serein à la suite du retour de ses trois U21 libérés par Aït Djoudi, à savoir le latéral droit Youssef-Yacine, le milieu Chaouti et l’attaquant Ameur Yahia. La seule absence notable sera celle du créateur de jeu, Abidi, alors que Derbaci, qui a participé au match d’application de mardi, n’est pas au mieux de sa forme. L’ASMO récupérera aussi son capitaine Loukili, qui n’a pas joué le match de coupe face au MCO. M. T.

LIGUE 2

Maracana N°1366 — Jeudi 10 Mars 2011

Boultif : «On est prêts» g Entretien réalisé par WAHAB YEFSAH

Le gardien Boultif, sur qui les fans mouloudéens comptent pour garder la cage du MSPB vierge ce vendredi, semble impatient de jouer ce match ; il nous en parle avec détermination.

Après deux bons déplacements au Paradou et à Médéa, vous allez retrouver votre terrain et votre public... Oui, cela fait bien un mois qu’on n’a pas joué à Batna devant notre public qu’on va retrouver ce vendredi. Je suis convaincu qu’il y aura du monde au stade et nos supporters vont jouer un grand rôle dans ce match. Comment avez-vous préparé ce match ? On a eu tout le temps qu’il faut pour le préparer, le groupe a bien travaillé avec Mouassa qui nous a apporté son

savoir et son expérience, il nous donne aussi de l’assurance, on peut dire qu’on est prêts. Vous êtes à un point du deuxième, les supporters attendent de vous une victoire, estce que cela vous met encore de la pression ? Dans ce genre de match, la pression est inévitable pour toutes les équipes, ce qui nous intéresse dans cette rencontre, ce sont les trois points, le reste viendra par la suite, on va jouer pour gagner quel que soit notre classement. Vous semblez impatient de jouer cette rencontre ? Franchement oui, on veut en finir avec ce match, cela fait bientôt deux semaines qu’on se prépare, on a hâte de retrouver la compétition, tout le groupe est déterminé, on fera le maximum pour donner de la joie à nos supporters et à nous mêmes.

La tension monte à Batna

s On ne parle que de ce derby de l’Est, entre le MSPB et le CSC. Les Batnéen aucun en veulent ne qu’ils vous rendezgrand ce à ent activem se préparent le cas rater. Les appels se multiplient pour que les Mouloudéens envahissent des slogan le est Tel pas.» vient ne qui celui stade. «N’est pas Mouloudéen fans du MSPB qui estiment que les 12 000 billets qui leur sont réservés sont appréhendent insuffisants. Au rythme où vont les choses, les organisateurs er bre 1954, -Novem 1 du stade du s capacité les ra un déferlement qui dépasse . La nombre en aussi nt viendro Sanafir les que sait l’on lorsque ent notamm aux réservé quota le et idi vente des billets ne commencera que jeudi après-m ticonstan ts dirigean les par retiré été encore pas fans du CSC (3 000) n’a Sanafir les que dire veut qui ce faire, le de refusé auraient lesquels nois, auront à acheter eux-mêmes leurs tickets aux guichets le jour du match. Une A opération que les organisateurs et les services de sécurité auront à gérer. quelques heures du coup d’envoi, la tension est montée d’un cran à Batna car cette histoire de billets préoccupe tout le monde.

Soualah : «C’est un match comme les autres» L’ex-joueur du CAB, qui évolue cette saison au CSC, estime que le match MSPB-CSC est un match comme les autres. «Il est vrai que c’est un derby de l’Est, mais pour nous il reste un match comme tous les autres. On viendra jouer comme on le fait chaque vendredi. Chaque équipe cherchera à gagner et que le meilleur l’emporte. Je pense que l’avance confortable que nous avons au classement va nous permettre de jouer sans pression. On est conscient que notre adversaire va se donner à fond pour tenter de nous battre. On sait ce qui nous attend à Batna, je connais très bien l'ambiance, mais ça reste dans un cadre sportif.»

Biskra éliminée

DAME COUPE A FAIT SON CHOIX

g Par SALIM SEGHOUANE

Les Haraktas entreront très vite dans le vif du sujet, tentant de surprendre les poulains de Sbaâ, mais bien en place en défense, les Leblalta, Boutria et Zernadji bloqueront toutes les tentatives de la coqueluche beidie, Ilichène, qui se présentera seul face au gardien biskri Azioune dès la 18e minute, une action qui sera suivie par les actions individuelles de Betoumi et Dahouène. Il faudra attendre la 24e minute pour voir les Biskris sortir de leur zone et menacer sérieusement l’arrière-garde beidie par Ghassiri, dont le tir tendu ira frôler la barre, et par une tête de

Amrane, bien sortie par le keeper des locaux. Merezga ratera l’occasion d’ouvrir la marque à la 44e minute, quand seul face au gardien, il verra son tir dévié du bout des doigts par Benzeid. A la reprise, les deux entraîneurs opèrent des changements, Zernadji à la place de Bakha du côté biskri, et Salaheddine du côté des Haraktas, mais le jeu continuera à sombrer dans la monotonie jusqu'au coup de sifflet final. Les prolongations n’apporteront pas de changement et la séance de pénalties reviendra à Aïn Beida. S. S.

DAIF : «Nous irons à Batna pour les trois points» g Par LAMINE BOUDEBZA

Toute la famille clubiste, entre dirigeants, staff, joueurs et supporters sont unanimes à dire que cette année sera, Incha Allah, la bonne saison. Un joueur qui s’illustre de saison en saison et qui confirme encore cette année, vous l’aurez deviné, il s’agit bien du gardien Daïf Amara que nous avons rencontré hier lors de la séance d’entraînement effectuée au stade de Daksi.

T

rès confiant, il nous dira que depuis qu’il est arrivé au CSC, il sent que c’est la bonne saison. La prochaine rencontre face au MSPB ne sera pas facile, nous dira-t-il, mais sera gérée intelligemment. «Je suis certain que ce sera une belle affiche, et on ira à Batna en conquérants pour ramener les trois points, et ce n’est nullement de la prétention de notre part, on respecte notre adversaire, mais on doit continuer sur notre série.» A notre question de savoir que le football n’est pas une science exacte, Daïf nous répond : «Oui, je vous suis sur ce sujet, mais seulement il y a une certaine logique qui dit qu’on peut prétendre à un résultat positif, même auprès des équipes qui nous suivent, comme avec le cas du NAHD qui était bien classé derrière nous et que nous avions accroché a Alger, et en plus, on menait au score jusqu'à ce que l’arbitre leur accorde un penalty un peu sévère afin qu’ils reviennent à la marque.»

Ambiance bon enfant Pratiquement, tout l’effectif du CSC était présent hier aux entraînements dirigés par Khezzar. Ainsi, les blessés Chial, Khellef et Boumediene, ce dernier qui devait faire une opération chirurgicale au niveau de son œil et qui l’a reportée à l’été prochain, étaient présents et ont pris part avec le groupe à la séance qui a duré deux heures. Le travail s’est fait beaucoup plus avec le ballon, simulant des situations où certains joueurs pourraient se trouver et améliorer un peu les automatismes avec l’arrivée des nouveaux. Un seul fait regrettable qui mérite d’être signalé, c’est la blessure en fin de séance de l’excellent Amrous, qui suite à un tacle de son coéquipier, s’est blessé au niveau de sa cheville croit-on ; dommage pour ce joueur qui aspirait faire son entrée officielle ce vendredi, mais d’après l’assistant médical du CSC sur place, il nous dira que ce n’est peut-être pas trop grave, ce que tout le monde lui souhaite.

Chettih en équipe nationale Le jeune junior du CSC, Chettih Seifeddine, a reçu pour la première fois une convocation au regroupement de l’équipe nationale des U20, une consécration qui survient après que cet élément ait confirmé le bien que tout le monde pensait de lui ; il garde la tête sur les épaules, et c’est une attitude qui l’honore. Donc, un nom à retenir. L. B.

RIFIFI À BOUAKEUL g Par MILOUD TOUADJINE

Le match d’application de mardi a été marqué par un fait qu’on n’a pas l’habitude de voir dans cette équipe d’El Djemaïa, dont on croyait ses joueurs sérieux.

E

n effet, le joueur Balegh, un défenseur signataire depuis la saison dernière et qui ne joue pratiquement jamais en compétition, se contentant des matchs amicaux, a été l’auteur d’un tacle prononcé à l’endroit de la nouvelle recrue du mercato, Bouhafer (ex-MCA), qui évolue dans le même poste. Cri de douleur du joueur touché, ce qui poussa son coéquipier Mazari à faire des reproches à Balegh. Ce dernier ne l’entendant pas de cette oreille en vint aux mains avec Mazari, sous l’œil ahuri de l’entraîneur français, Stéphane Durin. Le match se termina

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

donc en queue de poisson et l’ensemble des joueurs, staff technique et le manager général, Houari Benamar, s’enfermèrent dans la salle de préparation qui se trouve près des vestiaires pendant plus d’une heure. A la fin de cette «lessive en famille» et en l’absence du président de section, Larbi Oumamar, pris à partie par un groupuscule de supporters la veille au sujet de la non-titularisation de Balegh justement, il a été décidé le statu quo, en attendant le match contre l’USB que l’ASMO doit gagner à tout prix.

Belkaroui sera présent Le militaire Belkaroui sera présent pour le match de samedi. Ce dernier a été libéré par l’administration militaire, en compagnie de son coéquipier, le gardien Moudjer. Celui-ci, blessé, a préféré se rendre chez lui à Aïn Defla. M. T.


LIGUE 2

BENCHADLI : «C’est le match de la confirmation» g Entretien réalisé par WAHAB YEFSAH

Nous sommes rapprochés de l’entraîneur Benchadli qui nous parle de la rencontre de championnat de ce week-end qui va opposer ses poulains au CAB de BatnaIl nous a accordé cet entretien.

Comment est l’ambiance ? Nous avons un bon moral, et toute l’équipe est motivée pour la suite du parcours en dépit de nos nombreux blessés. L’effectif travaille dans la sérenité, il n’y a qu’à voir la complicité entre les joueurs et le staff technique, ce qui nous permet de travailler dans de bonnes conditions. Un mot sur le match face aux Canaris. L’entraîneur des Vert et Blanc, Benchadli Djamel, s’est dit satisfait du rendement de l’équipe jusque-là, et la prestation fournie lors du match des seizièmes de finale de la Coupe d’Algérie face à la JS Kabylie et le retour sur le devant de la scène en championnat en se hissant à la quatrième place ouvrant les portes de l’espoir et la concrétisation du rêve des supporters, à savoir l’accession. La détermination qui caractérise les joueurs et les staffs, administratif et technique, semble être l’indicateur de la réussite. Votre groupe a fait une belle prestation face à la JSK... C’est vrai, de l’avis général. Tous

Défaite interdite

Maracana N°1366 — Jeudi 10 Mars 2011

ceux qui ont assisté à la rencontre étaient satisfaits du rendement de l’équipe dans cette rencontre. On a raté des occasions d’ouvrir la marque à plusieurs reprises. Et en seconde période, on a largement dominé notre adversaire. C’est ça le football et ce qui nous intéresse maintenant, c’est le championnat.

g Par WAHAB YEFSAH

C’est le mot d’ordre de ce ESMCAB, la défaite est interdite, la bande à Boufenara est sommée par tout le monde de revenir avec une victoire, à défaut un match nul, du déplacement de Mostaganem. Le CAB ne veut pas quitter le podium, il veut consolider sa place de dauphin.

P

pourquoi la défaite est interdite.

Nehili blessé

Le nouveau transfuge du CSC s’est blessé mardi au nez après avoir reçu un coup violent qui l’a contraint à une évacuation au service ORL du CHU de Batna. La radio a heureusement révélé qu’il n’y a pas eu fracture. Nehili s’en sort bien et pourra reprendre l’entraînement.

our le faire, il doit glaner au moins un point de son Un 3-5-2 à Mostaganem périlleux déplacement à Boufenara adoptera un 3-5-2 conl’Ouest. La défaite est donc intertre l’ESM. C’est en tout cas ce qui dite pour pouvoir profiter à fond ressort de sa préparation de match. des deux prochains matches que le Le trio Karboua, Kefaïfi et CAB livrera à domicile, contre le Chebana assurera les arrières, MOC et l’USB. C’est la barre des Bahloul et Guennafa seront les trente-deux points minimum que deux milieux de couloirs, Bitam, le doyen des Aurès cherche à Bourahli seront eux dans l’animaatteindre avant la vingtième tion. Le duo Messadia-Bouchouk journée qui le mènera à affronter le en attaque quant au gardien de but NAHD à Alger. On comprend très Babouche reste indétrônable pour Comment se présente ce bien pourquoi un bon résultat à le moment. W. Y. match face aux hommes de la Mosta est important et surtout ville des Aurès ? C’est un match entre deux équipes qui ont les mêmes objectifs. Cette e rencontre sera très disputée, ce sera la rencontre de la confirmation. Nous Le tirage au sort de la coupe n’a pas été clément avec le CAB cette allons tout faire pour ne pas perdre. fois-ci. C’est l’ESS qui est sortie de la boule en premier avant que le CAB soit tiré en second lieu, ce qui signifie que c’est au stade du 8Une préparation spéciale Mai 1945 que le remake de la dernière finale aura lieu mardi prochain. pour cette rencontre ? Le vainqueur de cette confrontation ESS-CAB aura à affronter le Pas vraiment, le groupe se porte très vainqueur de ABM-Hennaya sur le terrain de ce dernier. Même si le bien. On travaille plus le côté psy- tirage n’a pas été clément, le CAB, qui n’a rien à perdre, ira jouer chologique. On affrontera le CAB toutes ses chances à Sétif. Ne dit-on pas que le charme de la coupe a et les autres clubs de la même toujours été ses surprises. W. Y. manière et avec la même détermination. Nous avons notre mot à dire. Vous allez recevoir une troisième fois à domicile. Notre premier objectif avant la reprise de la compétition était de glaner les neuf points des trois rencontres à domicile. Jusque-là, on en a remporté deux et la troisième nous propulsera sur le podium. Une victoire face au CAB, après on pourra dire qu’une place parmi les trois premiers est notre objectif.

Un tirage pas clément (ESS-CAB en 8 de finale)

V S

17

Ils ont dit à propos de ESS-CAB Bahloul : «On aurait souhaité que ce match se déroule à Batna, mais c’est ça la coupe. On ira au 8-Mai 1945 jouer pour se qualifier, on jouera sans pression et, croyez-moi, ça ne va pas être facile pour les deux équipes.» Bitam : «C’est une belle affiche. L’ESS aura l’avantage du public et du terrain mais cela ne veut pas dire que nous irons faire de la figuration. Je suis convaincu que nous ferons un grand match et, pourquoi pas, nous qualifier pour le prochain tour.» Saïdi : «On avait souhaité une grande équipe mais, à Batna, ce ESS-CAB qui est une répétition de la finale de la saison dernière sera un autre match entre deux équipes qui se connaissent très bien. On va tout faire pour produire un grand match et se qualifier.» Babouche : «C’est une belle occasion pour nous de prendre notre revanche de la saison dernière. Sur le papier, l’ESS est favorite, elle doit donc gagner devant son public. C’est cette pression dont on va profiter pour gagner car nous on va jouer sans calculs ni pression.» W. Y.

Publicité RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE

Ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière Direction de la santé et de la population - wilaya de Ouargla Concours d’architecture NIF : 408016000030041

AVIS DE CONCOURS D’ARCHITECTURE N° 15/2011 La Direction de la santé et de la population de la wilaya de Ouargla organise un concours d’architecture pour l’étude et suivi le projet de la réalisation d’un service des urgences médicochirurgicales à Ouargla. Le concours est ouvert à tous les bureaux d’études agréés et les architectes inscrits au tableau national de l’ordre des architectes. Les intéressés peuvent retirer le cahier des charges auprès de la Direction de la santé et de la population de la wilaya de Ouargla (service de la planification) rue Si El Houes Ouargla. Les offres techniques doivent être remises sous un double pli fermé, le pli extérieur doit être anonyme et ne portera que la mention : A Monsieur le directeur de la santé et de la population de la wilaya de Ouargla «Concours d’architecture n° 15/2011 pour l’étude et suivi le projet de la réalisation d’un service des urgences médicochirurgicales à Ouargla… à ne pas ouvrir» L’offre technique doit contenir les pièces suivantes : 1- Déclaration à souscrire renseignée, signée et datée par le soumissionnaire 2- Déclaration de probité renseignée, signée

et datée par le soumissionnaire 3- Cahier des charges technique signé et daté par le soumissionnaire 4- Copies légalisées de l’attestation d’agrément et l’inscription au tableau de l’ordre des architectes et la mise à jour de l’année de 2010 5- Copie légalisée du registre du commerce, accompagnée du statut pour les bureaux d’étude publics et les sociétés 6- Copie légalisée de l’attestation de dépôt des comptes sociaux pour les sociétés 7- Copie légalisée de l’extrait de rôle (apuré ou accompagné d’un échéancier de paiement) en cours de validité à la date d’ouverture 8- Copie légalisée d’attestation de mise à jour vis-à-vis : CNAS apuré ou un échéancier de paiement en cours de validité à la date d’ouverture 9- Copie légalisée d’attestation de mise à jour vis-à-vis : CASNOS apuré ou un échéancier de paiement en cours de validité à la date d’ouverture pour les entreprises concernées 10- Copie légalisée du casier judiciaire du signataire de la soumission en cours de validité à la date d’ouverture 11- Copie légalisée du code fiscal 12- Moyens humains dûment justifiés (copies

Maracana N° 1366 — Jeudi 10 Mars 2011 - Anep N° 845 779

légalisées) 13- Expériences professionnelles dûment justifiées (copies légalisées) 14- Bilan fiscal des 03 années suivantes : 2007-2008-2009 (copies légalisées) Les offres doivent être déposées à la Direction de la santé et de la population, rue Si El Houes Ouargla. La durée de préparation des offres techniques est fixée à 15 jours à compter de la première publication de l’avis de concours dans le Bulletin officiel des marchés de l’opérateur public (Bomop) ou la presse. Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la durée de préparation des offres est prorogée jusqu’au jour ouvrable suivant. Le jour de dépôt des offres est fixé au dernier jour de la durée de préparation des offres à 14h. Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, le jour de dépôt des offres est prorogé jusqu’au jour ouvrable suivant à 14h. L’ensemble des soumissionnaires sont invités à assister à la séance d’ouverture des plis techniques qui aura lieu le même jour à 14h30 au siège de la Direction de la santé et de la population, rue Si El Haoues Ouargla.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


18

Maracana N°1366 — Jeudi 10 Mars 2011

Battre Réghaïa, penser ensuite aux Harrachis

NATIONALE AMATEUR

MOB-NARBR

Le Mouloudia de Béjaïa connaît désormais son futur adversaire pour Dame coupe pour le compte des huitièmes de finale que l’équipe va jouer pour la première fois de son histoire, face à un adversaire qu’il connaît bien et dont les relations entre les deux clubs ont de tous temps étaient au beau fixe, en l’occurrence l’USMH.

M

ais, avant ce rendez-vous que toute la famille mobiste attend avec impatience, les capés de Bouzidi sont dans l’obligation de passer l’écueil d’une autre connaissance, le NARBR que les Béjaouis ont poussé vers l’Interrégions il y a de cela deux années après que l’équipe eut gagné à Cherraga le dernier match du moment que son rival le NARBR était exempt. Cela dit, il y aura certainement de la revanche dans l’air demain au stade de l’Unité magrébine. Un stade qui affichera complet au vu de l’affluence record lors de la dernière apparition des coéquipiers du buteur Keras dans leur jardin face à l’UST en coupe. Le peuple du MOB comme le qualifie l’ex-président Zahir Da Hcinou qui n’est autre que le frère aîné du président actuel du club le plus populaire de la wilaya de Béjaia doit remplir demain ses rôles comme d’habitude. Leur soutien fait perdre 50 % des forces de l’équipe adverse en leurs présence. Des propos que nous relevons de la bouche de la plupart des entraîneurs qui sont passés par le club. Ainsi, le MOB est condamné à gagner ce match pour soigner son capital points et arriver à hauteur de son adversaire du jour qui marche bien en championnat, il ne faut pas l’oublier, en sus d’un bon parcours en coupe, du fait qu’il n’avait pas à rougir de son élimination face à l’USMH par deux buts à un. Un match qui sera difficile pour

les deux équipes, et c’est aux hommes de Benai de prouver sur le terrain qu’ils sont capables de remettre ce valeureux club sur orbite à la place qu’il n’aurait pas dû quitter pour n’importe quelle raison. Et surtout de mériter un aussi chaleureux et fidèle public.

Bouchekhchoukha ou Aïssani dans les bois ?

La concurrence entre les deux portiers du MOB est encore d’actualité. Puisque ni Aïssani, ni Bouchekhchoukha, n’arrive à s’imposer, ce qui complique en quelque sorte le choix du coach. Le duo est permuté durant ces derniers matches, ce qui fait que Aïssani sera logiquement dans les bois demain.

Madi et Chaoui sur les côtés

Le retour de blessure de l’expérimenté Chaoui va permettre à Bouzidi de le reconduire dans son poste à gauche de la défense. Tout en sachant que l’ex-joueur du Doyen, Smail Chaoui, est impérial dans l’axe de la défense. Il l’a déjà prouvé dans plusieurs matchs déjà, que ce soit avec Bouali ou Djeffal. Face à Aïn El Beïda, il a fait le match référence par excellence. Pour le côté droit, le jeune Madi s’en occupe à merveille. Il était bon face à l’UST en coupe en première mi-temps, et à l’image de toute l’équipe en seconde partie. Sa reconduction demain ne posera pas problème logiquement.

Bouali-Djeffal dans l’axe

La reconduction de la charnière centrale du MOB, composée du duo Bouali-Djeffal, aura certainement une autre chance après la très moyenne prestation lors du dernier match. Du moment que le coach ne possède pas de solution de rechange fiable dans cette zone névralgique de la défense.

Belhadef de retour, une aubaine pour Bouzidi .

Ph : Maracana

g Par LYES CHEKAL

après avoir raté le dernier match de son équipe pour cause de blessure, va rassurer son coach Bouzidi, en premier lieu. Un retour qui va stabiliser le milieu de terrain défaillant à plus d’un titre face à l’UST.

Souakir signera son retour parmi l’équipe type demain. Son apparition à quelques minutes de la fin de la dernière rencontre a rassuré la famille mobiste sur les qualités et la forme de Souakir.

C’est l’autre joueur d’expérience Sedik qui sera sacrifié par Bouzidi demain afin de laisser place à Belhadef. Ce dernier sera aux côtés d’Ousmail et El Orfi pour animer le milieu de terrain face à Réghaïa.

Le retour de Souakir parmi l’équipe rentrante se fera au détriment d’un attaquant, du moment que Keras, auteur du but victorieux et surtout d’une belle prestation, sera de la partie comme titulaire. Ce qui laisse dire que ce sera soit Akrour ou Yaya que l’un d’entrée eux en fera les frais. Malgré le fait qu’Akrour est le mieux indiqué pour épauler le duo précité en attaque. L. C.

Il sera aux côtés d’Ousmaïl et El Orfi

Souakir jouera d’entrée

Après le long repos forcé dû à la blessure contractée à Magra, le buteur de l’équipe

Il sera épaulé par Keras et Akrour ou Yaya

Equipe probable

Un scanner d’un parcours mitigé Aissani, Madi, Chaoui, Djeffal, Bouali, Belhadef, El ORFI, Ousmail, Akrour, Keras, Souakir

Le retour de Belhadef à la compétition

USMM Hadjout

A deux journées seulement de la baisse du rideau de la phase aller du championnat de ce palier de Division nationale Amateur (DNA), la marche jusque-là du club phare de la wilaya de Tipasa, l’USMM Hadjout est qualifiée de mitigée.

S

ur les onze matches joués, les gars de Chenoua ont récolté 14 points sur les 33 possibles. Ces résultats non convaincants logent le club cher à Slimani dans une position peu confortable au classement général, la 7e. Et si on se réfère au compteur général, l’équipe hadjoutie n’a fait parler la poudre qu’à l’occasion de 11 reprises. En revanche, elle encaisse la bagatelle de 11 buts. Quant à la barre technique, elle a changé de main trois fois depuis l’entame de la saison en cours. Fautil rappeler que la préparation d’avant-saison a été assurée par le tandem d’entraîneurs Maghraoui-Djahmoun Mourad. Cette paire de techniciens n’a pas chauffé

trop longtemps le siège réservé au staff technique en prenant la porte de la sortie pour ne plus y revenir. Cela s’est produit juste après le remaniement qu’a connu la direction hadjoutie avant quelques heures du début de la compétition. Le président Meklati a été invité, quant à lui, à ne plus s’immiscer dans le domaine technique et c’est à Mohamed Zidani, ancien dirigeant hadjoutique cela a été confié. Le nouveau président de section, d’emblée après la démission du coach Maghraoui et son adjoint, appelle l’homme qu’il connaît bien et avec lequel il a déjà travaillé, Mohamed Seddiki. Ce dernier choisit comme co-entraîneur, l’exbaroudeur de l’USMMH, Fouzi Arbouche pour entrer dans le vif du sujet. La compétition commence et les erreurs tactiques avec. Le vieux routier Seddiki qui a plus d’un tour dans son sac n’a pas pu tenir le bouclier si longtemps. La maladie, aidant, l’entraîneur en chef hadjouti, las et épuisé, quitte les lieux avec, semble-t-il, un goût de trop peu. Le zaîm Zidani le remplace au pied levé par un autre enfant du club en l’occurrence Sofiane Boudjella qui s’occupait de la préparation physique de l’équipe. ‘’ On efface

tout et on redémarre’’ semble insinuer le président de section Hadjouti qui savait qu’il ne reste de la compétition qu’une autre tranche, celle du retour. Pourtant, cette équipe hadjoutie avait du potentiel pour faire mieux et connaitre meilleur sort.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Sauront-ils ces Hadjoutis comment se conduire au cours de la phase prochaine et atteindre l’objectif tant convoité qui est l’accession? Seuls les jours à venir nous le diront. M. G.

Ph : Maracana

g Par MOHAMED GRINI


DIVISIONS INFERIEURS

Maracana N°1366 — Jeudi 10 Mars 2011

Trois derbies au programme de cette journée

SOFIANE IKEN

ORB AKBOU - SS SIDI AÏCH Il évoluera face à son ancien club

RÉGIONALE II/GA/17E JOURNÉE

Le premier opposera l’Olympique d’Akbou (ORBA) au Soummam Sport de Sidi Aïch, (SSSA) qui se jouera au stade Opow d’Akbou ; le deuxième mettra aux prises l’ES Birghbalou à l’ASC El Hachimia chez le premier nommé; enfin, le troisième verra le MC Bouira recevoir le NRB Sidi Daoud.

Q

uant au leader, il recevra chez lui le HC Aïn Bessam, soit l’un des clubs du peloton de tête. Ainsi donc, après avoir réussi à se racheter de leur dernière défaite en déplacement face à l’ES Timezrit lors de la 15e et dernière journée de la phase aller, les Azzefounais sont allés damer le pion à l’ASC El Hachimia, dans l’antre de cette dernière. Toutefois, les gars d’Azzefoun auront la tâche difficile face à une équipe de Aïn Bessam qui est capable du meilleur comme du pire, pour preuve, cette équipe est l’une des formations que se sont tracée comme objectif l’accession en Régionale 1. Les locaux ne l’entendent sûrement de cette oreille et feront tout

pour remporter ce match et par la même occasion garder cette première place face à leur adversaire du jour, soit le dauphin du groupe. Un match à six points donc pour les deux équipes qui vont devoir, chacune de son côté, sortir le grand jeu pour espérer remporter le gain du match et entrevoir la suite du parcours avec les meilleurs atouts possibles. Pour ce qui est des matches entre équipes voisines, on commencera par le MC Bouira qui recevra le NRB Sidi Daoud, dans un match qui sourira au plus volontaire et où Echaâbiya part favorite face à une équipe de Sidi Daoud qui alterne le bon et le moins bon. Il y a aussi ce derby de la même wilaya, à savoir l’ES Birghbalou qui recevra une équipe d’El Hachimia

PROGRAMME COMPLET

qui fera tout pour effacer le revers subi la semaine passée face au leader du groupe. Là aussi, il faudra s’attendre à ce que le match soit très serré entre deux équipes qui ne se laisseront pas faire. Pour rappel, le match aller n’a pas connu de vainqueur et s’est achevé sur le score de zéro partout. Encore une fois, la wilaya de Béjaïa aura son derby, avec un certain Olympique d’Akbou qui recevra le Soummam Sport de Sidi Aïch, dans une rencontre indécise du fait que les deux équipes ont montré un visage mi-figue, mi-raisin. Les visiteurs vont tout faire pour rendre la pareille à leur adversaire du jour qui a réussi à repartir de Sidi Aïch avec le partage des points lors de la manche aller. H. M.

MC Bouira - NRB Sidi Daoud O Boumerdes - JS Bordj Menaïel JS Ighil Ouazzoug - JS Azzazga ES Timezrit - LC Iflissen ES Birghbalou - ASC El Hachimia ES Azzeffoun - HC Aïn Bessam OC Azzazga - JS Tichy ORB Akbou - SS Sidi Aïch

Un match difficile pour les deux équipes Honneur de Tizi Ouzou 17e journée JS TADMAIT – ES DRAA EL MIZAN

Le stade Ahcene-Aiboud de Tadmait livrera demain un autre match du championnat. La rencontre mettra au prises les locaux de la JS Tadmait qui veulent engranger les points du match pour se racheter de leur dernier revers concédé à Ouaguenoun face au club local détaché, son adversaire du jour, l’ES Draa El Mizan, qui se présentera au stade, avec la ferme conviction de rafler la mise en empochant les trois points de la victoire qui seront mis en jeu, et ce, afin d’entrevoir la suite du parcours sous de bons auspices.

PROGRAMME DE LA 17E JOURNÉE

Ph : Maracana

L

es capés de Rachid Meziane vont en découdre avec une autre bonne équipe de l’ESDEM, pour le compte de la 17e journée du championnat promotion Honneur de la wilaya de Tizi Ouzou. Les protégés de Chérif Zerrouki vont rendre visite aux gars de Tadmait, où cet adversaire les attend de pied ferme, ce qui prouve que la tâche ne sera guère facile pour les visiteurs. Ces derniers seront, certes, soumis à rude épreuve, mais ils sauront comment se transcender et revenir à la maison avec un probant résultat. De leur côté, les locaux de la JST sont déterminés et décidés à ne pas céder le moindre point à la maison, même si leur mission s’annonce des plus délicates. Ces

derniers ne jurent que par la victoire et estiment que ce n’est plus le moment de baisser les bras, bien au contraire, l’état d’esprit qui anime le groupe les pousse à bien négocier les trois points du match et ce, pour permettre au club de s’éloigner de la zone rouge. S. A.

CRBTO– CRB Mekla JS Tadmait– ES Draa El Mizan JS Boukhalfa– DC Boghni ES Sikh Oumedour – US Beni Douala KC Taguemount– JS Ait Yahia Moussa FC Mechtras– O Tizi Rached USM Draa Ben Khedda – US Tala Athmane US Sidi Belloua– ASC Ouaguenoun (demain)

«Pas de place pour les sentiments» g Entretien réalisé par HANI MEBARKI

Ph : Maracana

g Par HANI MEBARKI

19

Avec du recul, comment analysezvous la dernière défaite subie en déplacement face à la JS Tichy ? Sincèrement et sans détour, je dirais que nous aurion pu revenir au moins avec un nul dans les bagages, mais nous avons raté des occasions qui nous auraient permis de le faire. La JS Tichy a su en profiter et a réussi à empocher les trois points de la rencontre. On voulait tellement confirmer la victoire acquise à domicile face à El Hachimia et le nul réalisé face à Aïn Bessam, mais nous avons trébuché et nous sommes revenus bredouilles. Cette défaite n’est pas faite pour arranger vos affaires... Que voulez-vous que je vous dise, c’est ça le football, on ne gagne pas à tous les coups. Nous ne sommes qu’à la 16e journée et nous allons tout faire pour nous racheter dans les prochaines sorties, que ce soit celles à domicile où nous devrons faire le plein, ou celles en déplacement, avec comme objectif de glaner d’autres points qui nous seront utiles pour la suite de la compétition. Justement, à ce propos, vous allez recevoir Sidi Aïch, dans le derby de la Soummam… C’est d’abord un match à ne pas rater et c’est un derby qui sera certainement très

disputé entre deux équipes qui se connaissent, vu qu’elles se sont déjà affrontées par le passé. C’est toujours un plaisir de jouer un derby qui a un certain charme, et pour notre part, puisqu’on recevra et que l’on joue devant nos fans, on fera tout pour remporter ce match et aller de l’avant. La victoire est impérative pour vous, n’est-ce pas ? Certainement, et on n’a pas le droit de gâcher des points comme cela à domicile. Nous devons sortir le grand jeu pour l’emporter, et par la même occasion rester collés dans le groupe de tête et attendre mieux lors des prochaines journées. Toujours est-il qu’il faudra gérer ce match avec intelligence, car Sidi Aïch ne viendra pas en victime expiatoire. Ce sera un match un peu spécial pour vous, puisque vous allez affronter l’une de vos anciennes équipes… Et alors ! Cela ne pose aucun problème. Hier, je portais les couleurs de Sidi Aïch, et aujourd’hui je suis à Akbou et je dois par conséquent défendre les couleurs de mon club employeur de la meilleure façon possible. J’espère seulement que ce match se déroulera dans un fair-play total entre les 22 acteurs et que le meilleur gagne. H. M.

Le leader en péril à Tizi Ouzou

JS BOUKHALFA – DC BOGHNI

Le stade Oukil-Ramdane de Tizi Ouzou sera demain dans l’aprèsmidi le théâtre d’une rencontre assez intéressante à suivre entre deux équipes voisines, soit la JS Boukhalfa et son homologue, le leader du championnat, à savoir le DC Boghni.

U

n match à ne pas rater si l’on peut dire, puisqu’il mettra aux prises deux équipes qui se connaissent parfaitement pour s’être donné la réplique par le passé, et que souvent c’était le mieux préparé et le plus entreprenant qui l’ emportait sur son vis-à-vis, comme ce fut le cas lors des précédentes saisons. Ce qui fait que les locaux vont devoir laver l’affront de leur dernier match échec concédé face à l’US Sidi Belloua et feront donc tout pour ne pas

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

céder des points à domicile. Les Jaune et Vert de la JSB joueront devant leur public qui ne ménagera aucun effort afin de venir prêter main forte à son équipe fétiche. A cette occasion, les visiteurs qui ont frappé fort lors de la précédente journée devant le CRB Mekla, en s’imposant sur le score sans appel de trois but à un, vont essayer de sortir le grand jeu encore une fois afin de confirmer leur dernier succès. Les capés de Ouali Mouloud l’entendront-ils de la même oreille ? Assurément pas puisque eux aussi, ont besoin de points supplémentaires pour soigner un temps soit peu leur place actuelle. Bref, dans ce genre de rencontres, puisqu’il s’agit d’un match choc, la rencontre va se jouer certainement sur un petit détail, mais quels que soient le vainqueur et le vaincu, la sportivité doit l’emporter dans ce match qui promet beaucoup.


20

Maracana N°1366 — Jeudi 10 Mars 2011

INTERNATIONALE

Ligue des champions FC BARCELONE 3 – ARSENAL 1

E

Van Persie, la faute PROFESSIONNELLE

n laissant les Gunners à dix à la 56e minute de jeu du huitième de finale retour de la Ligue des champions disputé à Barcelone, Robin van Persie a précipité la chute et l'élimination d'Arsenal, finalement battu 3-1, mardi soir. L'attaquant londonien a qui plus est écopé de deux cartons jaunes stupides, même si le second paraît tout de même très sévère. Toujours est-il qu'après l'expulsion du Néerlandais, les hommes d'Arsène Wenger, exténués, ont perdu pied, laissant le Barça s'emparer de la qualification sans pour autant être en mesure de créer l'exploit.

Deux cartons jaunes stupides = une expulsion qui l'est tout autant

Un calcul simple que Robin van Persie n'avait visiblement plus en tête ce mardi soir. A Barcelone, l'attaquant d'Arsenal a laissé ses partenaires à dix avant même l'heure de jeu (56e). Ou comment plomber les chances déjà très minces des Gunners en huitièmes de finale retour de la Ligue des champions. Vainqueurs à l'aller (2-1), les Londoniens ont fait plus que résister au Camp Nou, étant virtuellement qualifiés durant quasiment toute la première période puis après le but contre son camp de Sergio

Busquets (53e). Soit trois minutes avant le drame.

En 4-2-3-0 vingt minutes durant

Après un premier avertissement reçu pour une claque inutile sur Daniel Alves (45e) qui l'avait néanmoins mis en condition de par son comportement détestable - Robin van Persie a ensuite écopé de l'un des cartons jaunes les plus bêtes qu'il soit. Signalé en position de hors-jeu après s'être échappé sur l'aile droite, le Néerlandais a tout de même poursuivi son action, décochant un tir non cadré. Face à la bronca du Camp Nou, M. Busacca a immédiatement sorti la biscotte, expulsant ainsi l'attaquant de 27 ans. En infériorité numérique, les Gunners ont ensuite sombré dans la fatigue. Lente et en perte de lucidité, la formation dirigée par Arsène Wenger a perdu le fil de son match. Les deux réalisations de Xavi (69e) et de Lionel Messi, sur penalty (71e), ont sanctionné cette baisse de concentration. A 3-1, les Gunners étaient alors dans l'obligation de marquer un second but pour ne pas sortir de la compétition au bout du temps réglementaire. Mais comme, entre le moment où Robin van Persie a rejoint les vestiaires et celui où Lionel Messi a transformé son penalty, Arsenal était encore en vie, Arsène

GUARDIOLA: "ARSENAL N'A PAS FAIT TROIS PASSES DE SUITE"

Alors que le manager français d'Arsenal, Arsène Wenger, n'a pas manqué de blâmer l'arbitre de la rencontre entre Barcelone et les Gunners, M. Busacca, coupable à ses yeux d'avoir injustement expulsé Robin van Persie, mardi au Camp Nou, Josep Guardiola, l'entraîneur du club catalan, a répondu à l'Alsacien. "La seule vérité c'est qu'Arsenal n'a pas fait trois passes de suite et n'a pas tiré une seule fois au but", a indiqué "Pep" en conférence de presse dans des propos repris par les médias espagnols.

FABREGAS: "UN DES PIRES MOMENTS DE MA VIE"

Capitaine impuissant d'Arsenal lors de la défaite enregistrée mardi à Barcelone (1-3) synonyme d'élimination de la Ligue des champions, Francesc Fabregas a visiblement mal vécu son retour en Catalogne. "J'assume l'entière responsabilité du résultat ce soir (mardi, ndlr). C'est l'un des pires moments de ma vie. Je suis désolé", a indiqué via son compte Twitter le milieu de terrain espagnol âgé de 23 ans, coupable d'une perte de balle sur l'ouverture du score signée Lionel Messi.

SHAKHTAR-LUCESCU: «Un bel avenir»

Le Shakhtar Donetsk s'est montré souverain mardi sur son terrain en 8e de finale retour de la Ligue des champions en corrigeant l'AS Roma (3-0). Une performance de nature à ravir l'entraîneur de la formation ukrainienne, Mircea Lucescu. "Je suis très heureux avec mes joueurs: ils ont un bel avenir devant eux, a confié le technicien roumain sur le site de l'UEFA. On ne peut pas penser que nous avons gagné parce que les Romains ont été réduits à dix (après l'expulsion de Philippe Mexès, ndlr). Nous avons très bien joué quand ils étaient onze aussi, et nous aurions gagné quand même. Je m'attendais à ce résultat parce que j'ai confiance en mon équipe, confiance en notre préparation, en l'atmosphère de notre stade, en nos supporters."

Wenger a pris le pari de ne pas lancer un autre attaquant et d'adopter un schéma en 42-3-0.

Nasri exténué, Alves infatigable

Au troisième but blaugrana, il n'était plus question de tenir et, cette fois, le technicien alsacien a décidé de remplacé Tomas Rosicky par Andrey Arshavin (74e), puis Francesc Fabregas (coupable sur le premier but) par Nicklas Bendtner (78e), qui a vendangé un face-à-face avec Victor Valdés en fin de rencontre (87e). Les ailiers, notamment Samir Nasri, ont couru dans le vide durant la dernière demi-heure et n'ont eu personne à alimenter en pointe avant les entrées du Russe et du Danois. L'ancien Marseillais s'est d'ailleurs progressivement éteint, là où Daniel Alves, son garde du corps, ne s'est jamais fatigué, enchaînant même les montées rageuses jusqu'au dernier instant. Barcelone maintenant une énorme pression sur le but de Manuel Almunia, Arsenal s'est retrouvé le derrière entre deux chaises, bâclant les deux tâches (offensive et défensive) jusqu'à abandonner sa cause dès l'entame des quatre minutes de temps additionnel, totalement exténué. Au coup de sifflet final, les visages londoniens étaient graves. Et les langues se

sont déliées. "C'est juste une blague, l'arbitre a été une plaisanterie toute la soirée", a lâché Robin van Persie, dont l'anglais trahissait une grosse colère, au micro de Canal+. Toujours pour la chaîne cryptée, Arsène Wenger, même à tête plus reposée, n'a pas caché son amertume. "C'est une décision absolument incroyable, franchement, a-t-il soufflé, tout penaud. Vous entendez le bruit qu'il y avait derrière? C'est le regret de la soirée. Tous ceux qui aiment le foot peuvent en avoir (des regrets, ndlr) que l'arbitre n'ait pas pris plus de distance sur cette décision. C'est dommage. Il a tué le match."

Publicité REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT N° 19/2011

DIRECTION DU LOGEMENT ET DES EQUIPEMENTS PUBLICS CITE SASSI BOULAFAA- WILAYA DE LAGHOUAT NIF : 099903019005918

La direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Laghouat lance un avis d’appel d’offres national ouvert pour la réalisation d’un bloc pédagogique 1000 places à Aflou selon les lots ci-après :

N° et intitulé de l’opération + objet des cahiers des charges

Qualification demandée

Intitulé de l’opération : étude et réalisation 1000 places pédagogiques (et compris la bibliothèque et l’administration) à Aflou N° Opération : NF 5.621.8.262.103.08.01 • LOT N°05 : entrée principale + entrée secondaire + mur extérieur

qualifié en bâtiment activité principale ou secondaire

• LOT N°06 : chauffage central + réseau anti-incendie + réseau gaz

qualifié spécialité chauffage

• LOT N°08 : aménagement extérieur + espaces verts

qualifié en bâtiment activité principale ou secondaire

• LOT N°09 : poste transfo + éclairage extérieur

qualifié spécialité électricité

Intitulé de l’opération : travaux d’aménagements à la nouvelle cité universitaire à Aflou N° Opération : NF 5.721.1.262.103.08.03 • LOT N°07 : réseaux d’assainissement + réseaux des eaux pluviales + AEP + réalisation et équipement d’une bâche à eau

qualifié en bâtiment ou hydraulique activité principale ou secondaire

• LOT N°10 : voirie et parking

qualifié en travaux publics activité principale ou secondaire

Les entreprises de réalisation intéressées et qualifiées peuvent retirer le cahier des charges auprès du bureau d’études Laroui Lotfi près de la mosquée Elhocine Maâmoura à Laghouat contre paiement d’une somme de 500,00 DA. L’offre est à présenter sous enveloppe principale comportera deux enveloppes scellées ne comportant aucune inscription extérieure autre que «soumission à ne pas ouvrir» «Réalisation lot N° ..................» et l’adresse du maître d’ouvrage». Cette enveloppe principale comportera deux enveloppes scellées : Enveloppe de l’Offre technique : qui porte la mention -offre technique- et doit comporter les pièces suivantes : Copies légalisées de : registre du commerce, qualification, pièce fiscale et parafiscale (CNAS, CASNOS, CACOBATH), casier judiciaire, extrait de rôles, références professionnelles, listes des moyens matériels, listes des moyens humains, planning prévisionnel d’exécution des travaux, déclaration à souscrire, déclaration de probité, le numéro d’identification fiscale (NIF), photocopie légalisée de l’attestation justifiant l’accomplissement de la procédure de dépôt légal des comptes sociaux pour les sociétés. NB : tous les documents fournis doivent être en deux

exemplaires légalisés. Enveloppe de l’Offre financière : qui porte la mention -offre financière- et doit comporter les pièces suivantes : (cahier des charges concernant l’avis d’appel d’offres, soumission, bordereaux des prix unitaires, devis quantitatif et estimatif). La date limite de dépôt des offres est fixée à 21 jours à (14h30) qui court à partir de la première publication de l’appel d’offres dans les quotidiens nationaux ou le BOMOP. Les offres doivent être déposées dans les délais requis auprès de la DIRECTION DU LOGEMENT ET DES ÉQUIPEMENTS PUBLICS DE LA WILAYA DE LAGHOUAT (cité Sassi Boulafaâ-Laghouat). L’ouverture publique des plis technique et financier s’effectuera au siège du maître de l’ouvrage indiqué ci-dessus en présence des soumissionnaires le jour coïncidant avec la date limite de dépôt des offres à 15h. Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la durée de préparation des offres est prorogée jusqu’au jour ouvrable suivant. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant 180 jours à compter de la date limite de dépôt des offres. NB : Les entreprises intéressées peuvent soumissionner pour un lot ou plusieurs lots.

Maracana N° 1366 — Jeudi 10 Mars 2011 - Anep N° 845 400

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

Maracana N°1366 — Jeudi 10 Mars 2011

Oreillons : une éradication pour demain ? une première injection avant l'âge de 12 mois, et la seconde entre 13 et 24 mois (entre 12 et 15 mois en cas d’entrée en collectivité), en respectant un délai d’au moins un mois entre les deux vaccinations. Ainsi, tous les enfants de 24 mois devraient avoir reçu deux doses du vaccin trivalent ROR, lequel confère une protection contre les trois maladies que sont les oreillons, la rougeole et la rubéole.

L

Un rappel est ensuite prévu pour les enfants non encore vaccinés, sur le même schéma de 2 injections.

es cas d’oreillons ont très fortement régressé grâce à la vaccination des enfants. Ceci dit, la disparition des oreillons est proche. Alors encore un effort, tous les enfants doivent être vaccinés à l’âge de 24 mois.

Les oreillons, maladie infectieuse et contagieuse, touchant surtout les enfants, se caractérisent par une inflammation des glandes salivaires (appelées aussi parotides) provoquant un gonflement du pourtour des oreilles, d'où son nom. Le virus se transmet par des gouttelettes de salive en suspension dans l'air, principalement en hiver et par épidémie dans les crèches et les écoles. Cette affection se traduit par des douleurs gênant la mastication, une fièvre légère, des maux de tête, des difficultés pour déglutir et parfois des rougeurs dans la bouche.

D'évolution généralement bénigne chez l'enfant, elle dure une dizaine de jours. Dans certains cas, et plus particulièrement chez les adolescents et les adultes, des complications peuvent apparaître comme une inflammation d'un testicule chez le garçon après la puberté (orchite), une méningite (inflammation des enveloppes du cerveau) ou une pancréatite (inflammation du pancréas). Le traitement des oreillons repose sur des antalgiques pour atténuer la douleur et des antiinflammatoires, mais la prévention par le vaccin, souvent couplé à celui de la rougeole et de la rubéole (dit vaccin ROR), représente une bien meilleure solution. Recommandations vaccinales contre les oreillons Le calendrier vaccinal prévoit

Hélas, la vaccination est encore insuffisante en France pour éradiquer ces trois maladies. Si les cas d’oreillons ont très fortement régressé, la maladie n’a toujours pas été totalement éradiquée. Pis, on assiste à une épidémie de rougeole dans notre pays depuis 2008 et a une circulation du virus qui s’est intensifiée depuis le début de l’année 2010. Dans ces conditions, l’Assurance Maladie a étendu son dispositif de gratuité du vaccin jusqu'à l’âge de 17 ans, afin de favoriser le rattrapage chez les adolescents. Sans vaccination systématique de la population, il n’est pas possible d’obtenir une couverture vaccinale suffisante pour l’éradication totale de ces maladies.

21

Soupe pomme de terre à la viande

INGRÉDIENTS : 200 gramme de viande d'agneau ( ou autre ) 5 grosses pommes de terre 1 oignon, 1 bouillon de boeuf ( ou autre ) 1 cuillère à café de sel 1/4 de poivre, d'épices mélangées ( ras el hanout ), de cumin, de paprika, de gingembre, de laurier en poudre 1 pincée de canelle, 1/2 botte de persil haché 2 cuillères à soupe d'huile d'olive 2 cuillères à soupe de semoule d'orge ( facultatif ) 2 cuillères à soupe de riz ou de cheveux d'ange PREPARATION: Coupez la viande en morceau, mettre dans une marmitte avec l'huile d'olive, hâchez dessus l'oignon et le persil, assaisonnez de sel, poivre, épices mélangées, cumin, paprika, gingembre, laurier en poudre, canelle. Emiettez par dessus le bouillon de boeuf, faîtes revenir 5 à 10 minutes puis recouvrir de 2 litres d'eau. Continuez la cuisson 40 minutes. A part, épluchez les pommes de terre, les lavez et les coupez en morceaux, les jetez dans la marmitte et faire cuire le tout encore 30 minutes. A la fin de la cuisson, sortir la viande de la marmitte, la coupez en morceau et la réservez dans une assiette. Passez les légumes à la moulinette, puis faire cuire 20 minutes en ajoutant la viande, le riz ( ou cheveux d'ange ) et la semoule d'orge. *Servir avec du jus de citron*

Soupe de lentille à la viande

Des cuisses sans cellulite, c'est possible ! et poussez doucement sur les fesses, comme si vous vouliez vous asseoir sur une chaise. Revenez. 15 fois

Les muscles des cuisses concourent à tendre l'articulation. Ces exercices vous permettront également de renforcer, donc de sculpter, vos genoux. Effectuez ces exercices à raison de 3 à 5 séances hebdomadaires pour obtenir des résultats visibles. Tonifiez vos cuisses 2ème partie : exercice 1 A quatre pattes, prenez appui sur vos avant-

bras. Tendez une jambe, pointe du pied vers le sol. Repliez-la lentement vers les fessiers puis tendez-la de nouveau. Recommencez aussitôt, sans vous arrêter. 10 fois de chaque côté

Tonifiez vos cuisses 2ème partie : exercice 3 Pour finir, asseyez-vous en tailleur, les plantes des pieds réunies en tenant vos orteils dans la paume de vos mains. Inspirez profondément et expirez en poussant les genoux vers le sol. Tenez la position 5 secondes puis relâchez. 5 fois

Tonifiez vos cuisses 2ème partie : exercice 2 Debout, pieds écartés à largeur des épaules, tenez un manche à balai derrière votre nuque. Basculez légèrement votre buste vers l'avant

Notre astuce + Evitez de manger dans les deux heures qui suivent la séance d'exercices : votre organisme pompera ainsi dans ses réserves, autrement dit la masse graisseuse.

INGREDIENTS: *200 gramme de viande de mouton ( ou autre ) *1 gousse d'ail,*1 carotte, 1 navet *150 gramme de lentille *50 gramme de pois chiche ( trempés la veille ) *1 tomate, *1 branche de coriandre ciselée *1 branche de céleri ciselée *1cuillère à café de tomate concentrée *1 bouillon de boeuf ( ou autre ) *1 cuillère à soupe de sel *1 cuillère à café de poivre, de paprika, de gingembre, d'épices mélangées ( ras el hanout ), de cumin, de laurier en poudre. *1/2 cuillère à café de colorant alimentaire *1 verre à thé de riz *3 cuillère à soupe de semoule d'orge ( facultatif ) *1 boule de cardamome ( facultatif ) *4 cuillère à soupe d'huile d'olive ( ou autre ). PREPARATION : Couper la viande, la mettre dans une grande marmitte aves l'huile d'olive. Couper dessus l'ail, la carotte, le navet, la tomate, la coriandre, le céleri, rajouter les lentilles et les pois chiches, assaisonner de sel, de poivre, paprika, gingembre, ras el hanout, laurier, cumin, colorant, le concentré de tomate, ( la boule de cardamome, facultatif ) et le bouillon de boeuf émietté. Faîtes revenir pendant 5 minutes, puis recouvrir d'environ 3 litres d'eau et laisser cuire 1h30. Arrêter la cuisson, retirer la viande et la couper en tout petit morceau, la réserver dans une assiette. Puis passer les légumes à la moulinette, ( ou au mixeur ), ajouter la viande dans la soupe, verser un verre à thé de riz et 3 cuillère à soupe de semoule d'orge ( facultatif ) et continuer la cuisson 20 minutes.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


22

Jeux-Détente

Maracana N°1366 — Jeudi 10 Mars 2011

MOTS FLÉCHÉS N° 684

SOLUTIONS MOTS FLÉCHÉS N° 683

CITATION «La chance aide parfois, le travail toujours. Si tu ne te soucies pas d'un malheur pendant trois ans, il deviendra un bienfait.» Sagesse des brahmans

BLAGUE Quel est l' animal le plus rapide du monde ??? Un poulet dans un village marocain!!!!!

MOTS CROISÉS N° 684 A

B

C

D

E

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 /

F

G

H

I

J

K

L

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 683

Horizontalement 1 - Insinuations 2 - Princesse lagique Bête de la vieille Europe 3 - Véhicule de légende 4 - Crie comme un cerf - Lichen grisâtre Il vaut le césium 5 - Quatre saisons Comprimai 6 - Sigle pour vieux chanteurs - Enjoué 7 - Racine condimentaire - N'acceptai pas les faits 8 - Partisan - Abimés 9 - Remettrai sur son siège - Habitant de bocal 10- Cochonneries

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur financier Djelloul Zerdani Directeur technique Laïd Kalila

Verticalement A - Intronisa Exceptionnel B - Toujours placée à l'est C - Accessoires pour le chef D - Monsieur à Bristol Amincit E - Fignola son tissu Centre de dépression F - Et pas les autres Prix du silence - Pouffé G - Nuance faciale Abattis H - Roi de théâtre - Placé par le maître I - Fait le rat J - Donc à payer Agripper K - Patrie d'Abraham Lieu de vieilles noces Objet de jeu d'enfant L - Mimosas réactifs

Chargé de l’administration Djamel Touafek Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Photos : Maracana

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


06:00 : Zapsport 06:05 : Un autre midi 06:55 : La matinale 08:30 : S.A.V. des émissions 08:35 : Spécial investigation 09:50 : Surprises 12:05 : Les Guignols de l'info 12:40 : L'édition spéciale 14:00 : Envoyés très spéciaux 15:30 : Spécial investigation 16:20 : From Paris with Love 17:50 : Le journal des jeux vidéo 18:00 : Surprises 18:10 : Album de la semaine 18:20 : Les Simpson 18:35 : Une minute avant 18:45 : Le JT de Canal+ 19:05 : Le grand journal 20:00 : Les Guignols de l'info 20:15 : Le grand journal, la suite 20:50 : Dexter 21:40 : Dexter 22:30 : Damages 23:30 : Mon oncle Charlie 23:45 : Mon oncle Charlie

06:00 Music Télé-achat 06:40: M6 07:00 : Météo 08:40 Flipper 07:05 : M6 Clips 09:30 Flipper 07:15 : Météo 10:20: Disney Les sorciers de Waverly 07:20 Kid Club Place: Météo 09:00 09:05 10:45: M6 Lesboutique sorciers de Waverly 10:10 Place: Météo 10:15 : Wildfire 11:10 Sonny 11:00 : Desperate Housewives 11:35: Desperate Sonny 11:45 Housewives 12:25: Le American 12:45 12.45 Dad ! 13:00 de Dad ménages 12:50: Scènes American ! 13:40 13:15: Météo Stargate SG-1 13:45 détresse 14:00: En Stargate SG-1 15:45 : S'il suffisait d'aimer 14:45 Stargate SG-1 17:40 : Un dîner presque parfait Tellement 15:35: 100% 18:45 Mag vrai 19:00: Météo Les dossiers de «Vis 19:40 19:45 : Le :19.45 ma vie» la quotidienne 20:05 19:35: Scènes Friendsde ménages 20:45 : The Good Wife 20:35 A nous quatre, Cardinal 21:35 : The Good Wife ! 22:25 : The Good Wife 22:15: The Les Good quatreWife Charlots 23:15 23:55 : The Good Wife mousquetaires

TAUREAU

N'accordez pas votre temps à ceux qui sont fourbes et hypocrites et qui vous cachent la vérité. Essayez de ne pas juger mais cela ne vous empêche pas de ne pas être d'accord avec eux. Prenez de la distance et tout ira mieux.

-C'est une belle occasion qui va se présenter à vous de vous mettre en évidence. De bonnes relations se nouent avec une personne proche de vous. Vous ne connaitrez pas la déception que vous redoutiez, au contraire vous pouvez vous permettre de bouleverser les choses.

BALANCE

Une personne qui vous veut du bien pourrait particulièrement retenir votre attention. Vous pouvez être sûr de sa sincérité et avec prudence vous êtes décidé à la ménager. Votre forme et votre précieuse patience vous aideront à passer la barrière qui semble vous séparer.

SAGITAIRE

SCORPION

Votre moral s'améliore de jour en jour. Ne le montrez pas, sous aucun prétexte. Une personne proche de vous pourrait essayer d'en profiter pour vous induire en erreur. Vous parviendrez à rester fort dans des circonstances particulièrement compliquées.

Un ennui quelconque ne sera pas suffisant pour vous empêcher d'aller où vous voulez aujourd'hui surtout si vous êtes en forme physique. Rien ne vous arrêtera. Vos vieilles ambitions pourraient bien se réaliser bien plus tôt que vous l'espérez.

GEMEAUX

Une amélioration dans vos relations financières vient d'une rencontre inespérée. Vous avez du mal à prendre une décision concernant un problème en apparence anodin. Vous trouvez une solution que vous pensez pouvoir convenir en de semblables circonstances. Il n'y a pas de souci à vous faire car on se fait de vous une idée tout à fait exacte. Votre souci de la vérité vous donne une agressivité complètement inutile dans une situation qui est parfaitement claire. Vous pouvez chasser craintes et doutes de votre esprit.

VERSEAU

B L I ER

Vous allez apercevoir les choses de la vie d'une façon très différente. Votre bonne humeur vous permet de tirer habilement votre épingle du jeu. Les choses bougent pour vous, c'est le signe évident que vous continuerez à suivre la voie d'un succès mérité.

Un énervement ou un désaccord pourrait vous atteindre au cour d'une rencontre amicale. Faites preuve de patience et de compréhension. Restez calme et regardez attentivement les choses sous leur vrai jour, ce sera ainsi pour vous une rencontre très réussie.

Vous pourrez saisir certaines opportunités bienvenues. De nouveaux rapports amicaux vont se créer. Il est indispensable de vous rendre disponible pour vous adapter. Il convient de pouvoir conserver des relations suivies avec une personne proche de vous. Restez optimiste.

C'est une opportunité exceptionnelle qui risque de se présenter mais attention pas de précipitation, réfléchissez sérieusement si vous ne voulez pas vous en mordre les doigts, Le temps joue pour vous, laisser mijoter les choses, vous vous en sortez avec beaucoup de panache,

Vous êtes amené à penser à quelqu'un en particulier et vous avez la certitude que c'est quelque chose de très important pour vous de lui en parler. La communication est à vos yeux indispensable dans l'harmonie des relations sentimentales. Vous avez certainement raison.

HORAIRES DES PRIÈRES

JEUDI

Nuageux Max : 19° Min : 7°

LE SAVIEZ-VOUS ?

El-Fadjr 05h56 El-Dohr 13h03 El-Assar 16h21 El-Maghreb 18h539 El-Icha’a 20h19

La reconnaissance de soi chez les animaux Dans les années 1970, le psychologue américain Gordon Gallup a inventé le test du miroir afin d’étudier la reconnaissance de soi chez les animaux. L’animal est marqué par une peinture sur son front puis présenté à son reflet sur un miroir. S’il essaye de toucher la marque alors, il a reconnu son image et il est conscient de lui-même. A ce jour,

23

POISSON

06:40 : Plus belle la vie 07:10 : Ludo 10:15 : C'est pas sorcier 10:50 : Midi en France 11:40 : Consomag 11:451 : 2/13 : Météo 12:55 : Météo 13:00 : Midi en France 13:45 : En course sur France 3 14:05 : Inspecteur Derrick 14:55 : Questions au gouvernement 16:00 : Sénat info 16:15 : Cyclisme 17:15 : Culturebox 17:25 : Des chiffres et des lettres 18:00 : Questions pour un champion 18:35 : Météo des neiges 19:58 : Météo 20:05 : Comprendre la route, c'est pas sorcier 20:10 : Plus belle la vie 20:35 : Cliffhanger 22:25 : Une histoire épique 22:28 : Météo 22:30 : Soir 3 23:00 : Ce soir (ou jamais !)

CAvec l'aide de Tom, Ellen essaie d'obtenir de nouvelles informations au sujet des agissements de la famille Tobin. Cette fois, c'est Leonard Winstone qu'ils essaient de faire parler. Mais cet homme rusé exige d'obtenir l'immunité du procureur. Ben Di Folco avise monsieur Zedeck de ce marché qui pourrait avoir de fâcheuses conséquences. C'est alors que Marilyn Tobin prend l'initiative de contacter Patty. Elle l'informe qu'elle accepte de lui dire tout ce qu'elle sait. En échange, elle demande à ce qu'on laisse tranquille son fils Joe. Patty est-elle en mesure de lui garantir la validité d'une telle tractation ?...

HOROSCOPE

CANCER

-On a retrouvé en forêt le cadavre de Zoé Vals, animatrice d'une émission de radio. L'enquête piétine jusqu'à l'arrivée de Fanny Caradec, membre de la Section de recherches de Grenoble et ancienne connaissance de Bernier. Pour elle, il n'y a aucun doute : le meurtrier de Zoé est Veber, le célèbre écrivain qu'elle soupçonne d'un meurtre similaire commis précédemment. La collaboration entre la Section de recherches et Fanny est houleuse. Mais les divergences sont balayées quand l'affaire prend une tournure dramatique : un homme a pris dix personnes en otages. Il donne deux heures pour qu’on lui livre Veber. Or parmi les otages, se trouvent le procureur et un membre de la Section de recherches...

06:00 : Les Z'amours 06:25 : Point route 06:30 : Télématin 09:05 : Dans quelle éta-gère 09:10 : Des jours et des vies 09:35 : Amour, gloire et beauté 11:00 : Motus 11:30 : Les Z'amours 12:55 : Soyons Claire ! 13:50 : Consomag 14:00 : Toute une histoire 15:10 : Comment ça va bien ! 16:15 : Le Renard 17:10 : Paris sportifs 17:50 : CD'aujourd'hui 17:55 : On n'demande qu'à en rire 18:55 : N'oubliez pas les paroles 19:52 : Météo des neiges 19:53 : Image du jour 19:54 : Soyons Claire ! 19:55 : Météo 2 20:30 : Météo 2 20:35 : Envoyé spécial 22:45 : Ma maison de A à Z 22:50 : Dans le secret de ma banque et moi 23:50 : Krachs

LION

06:15 : Boule et Bill 06:20 : Boule et Bill 06:30 : TFou 08:25 : Téléshopping 09:15 : Camping paradis 11:00 : Météo 11:05 : Las Vegas 11:50 : Petits plats en équilibre 12:00 : Les douze coups de midi 12:50 : L'affiche du jour 13:00 : Journal 13:40 : Petits plats en équilibre 13:45 : Météo 13:55 : Les feux de l'amour 14:55 : Au-delà de la vérité 16:45 : Brothers & Sisters 17:35 : Ghost Whisperer 18:25 : Une famille en or 19:05 : Le juste prix 19:50 : Ma plus belle histoire 19:55 : Météo 20:35 : C'est ma Terre 20:39 : Météo 20:40 : Météo des neiges 20:45 : Section de recherches 21:40 : Section de recherches 22:40 : Section de recherches 23:45 : Esprits criminel

VIERG E

07h00 : Journal télévisé ( 1er Edition) 07h15 : Sabah El Khaïr (Télématin) 10h00 : Daouriat El-Dafadie 10h30 : Siraa El-mal 11h15 : Master sport 12h05 : Firqat el hawasse 12h35 : Mouchahid Min Aâlem 13h00 : Journal télévisé ( 2eme Edition) 13h40 : Hayati Aâdab 15h00 : Azizi al-mouchahid 16h30 : Ahlam Joneghom 16h50 : El-Moustahlik. Emission 17h00 : Djourouh El Hayat 17h30 : Dounia El-Toyour 18h00 : Journal télévisé ( édition Amazigh) 18h30 : El-Awouraq El-Khadra 19h00 : Ma Waraa El-Miraat 20h00 : Journal télévisé ( Edition du 20h00) 20h45 : Fi Dairati El-Dhaoue. 21h45 : Bordj El-Abtal 22h45 : Assrar Moukhabaa 00h00 : Journal télévisé

CAPRICORNE

Maracana N°1366 — Jeudi 10 Mars 2011

seuls les chimpanzés, les éléphants, les rats, les pieuvres, les dauphins, les macaques rhéus, les bonbos et les gorilles ont réussi le test. En plus des orques qui essayent d’enlever la marque en se frottant sur le bassin ! Le bébé humain ne reconnait son image qu’à partir de sa deuxième année de naissance.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


BALLE AU CENTRE

LES PRESIDENTS MEDIATIQUES

F

Par ALI BOUACIDA

aut-il médiatiser à outrance certains patrons de club qui cultivent avec une rare régularité une communication telle qu’ils font l’actualité, parfois pour des problèmes tout à fait anodins ? Le président de l’ESS vient de marquer la presse sportive en décidant de démissionner avant de se rétracter suite aux «pressions» des supporters. Cette fois, c’est pour monter en grade puisqu’il va occuper la fonction suprême de P-DG de la SPA. Non pas qu’il y ait quelque animosité de notre part à voir cet ancien international devenir le boss incontesté d’une des plus prestigieuses équipes du pays, mais à constater comment les rédactions sportives suivent de très près son itinéraire quotidien, c’est à se demander si notre paysage sportif tient aux déclarations tonitruantes d’un patron de club ? Le président de la JSK a lui aussi l’art d’occuper la presse, et quasi quotidiennement des articles lui sont consacrés ou plutôt sont consacrés à ses déclarations fracassantes et ses graves accusations des gérants du football. Il ne s’agit pas de remettre en question ou de croire ce genre de déclarations, là n’est pas le rôle de la presse sportive. Mais juste de faire la part des choses et au moins se poser la question pourquoi certains présidents cultivent une modestie et une discrétion exemplaires au point où on ne sait pas exactement s’ils sont toujours en poste ou non. Existe-t-il deux genres de clubs, les uns surmédiatisés et les autres passés sous silence ? C’est vrai que certaines équipes font plus vendre que d’autres et il n’est pas commercialement interdit de privilégier un club par rapport à un autre pour des raisons de tirage. Mais de là à faire feu de tout bois et consacrer la grosse manchette à la moindre saute d’humeur d’un boss, il y a manifestement de la triche et c’est quelque part le lectorat qui est arnaqué. La preuve, le long bras de fer entre le président de la JSK et celui de la FAF s’est terminé en eau de vaisselle après de très graves accusations. Amusons-nous à comptabiliser le nombre d’articles consacrés à l’ESS plus précisément à son exprésident- et à ceux consacrés à l’ASO Chlef. La différence est énorme. Et pourtant les deux clubs occupent ensemble la première place. Pour rappel, le président de l’ASO s’appelle Medouar pour ceux nombreux qui ne le savent pas. A. B.

Maracana N°1366 — Jeudi 10 Mars 2011

24

BENCHIKHA, révèlera dimanche sa liste définitive

B

RABAH MADJER

ien que nos professionnels soient déjà au courant de la date de leur convocation pour le stage qui précèdera le match-Algérie-Maroc prévue le 27 mars prochain à Annaba, Abdelhak Benchikha, actuellement à l’étranger, révèlera sa liste définitive des joueurs concernés par ce match, dimanche prochain. Les joueurs qui seront convoqués devront rejoindre la sélection à partir du 21 mars. Certainement, Benchikha a dans sa tête sa liste mais, il patientera jusqu’à ce que nos internationaux puissent jouer avec leurs clubs le week-end prochain pour être définitivement fixé. Il n’est pas à l’abris d’une mauvaise surprise.

Algérie-Maroc

L'

s'attend à une opposition de taille

ex gloire de la sélection nationale de football, Rabah Madjer a souligné qu'il s'attendait à une opposition de taille entre l'Algérie et le Maroc et "Les Verts" doivent impérativement arracher les trois points de la victoire pour rester dans la course à la qualification. Dans une déclaration à "Radio Soleil" dont des extraits ont été reproduits par le site marocfootball.info, l'Ambassadeur de l'Unesco et de l'Union africaine a indiqué que "Notre objectif c'est de se qualifier à la Coupe d'Afrique des Nations. Cela sera difficile. Il faudra bien préparer cette confrontation pour enregistrer les trois points". "Ce match sera difficile tant pour les Algériens que pour les Marocains. L'avantage pour les Marocains, c'est qu'ils nous reçoivent au match retour à Casablanca. Il nous faut impérativement les trois points de la victoire face au Maroc", a-t-il affirmé.

Classement FIFA

Coupe d’Algérie : tirage au sort 1/8 et 1/4 de finale

QUELLE BELLES AFFICHES !

D

ame Coupe, la capricieuse, nous a servie de belles affiches pour le compte des huitièmes de finale qui auront lieu mardi prochain. JSM Béjaïa - MC Alger MC Saïda - ASO Chlef JS Kabylie - MCE Eulma Trois belles affiches qui vont tenir en haleine les mordus de la balle ronde.

A Béjaïa : JSMB MCA A Merouana : ABM CRB Hennaya A Saïda : MCS - ASO Au 20-Août : CRB NST Souf A Sétif : ESS - CAB A Béjaïa : MOB USMH

Mardi 15 mars

Wataniya Telecom Algérie COMMUNIQUÉ

EN PARTENARIAT AVEC LA FÉDÉRATION ALGÉRIENNE DE FOOTBALL ET LA TÉLÉVISION ALGÉRIENNE

Nedjma parraine la cérémonie du tirage au sort des 1/8 et 1/4 de finale de la Coupe d’Algérie pour la saison sportive 2010-2011 Wataniya Telecom Algérie- Nedjma a parrainé la cérémonie du tirage au sort des 1/8 et 1/4 de finale de la Coupe d’Algérie pour la saison sportive 2010-2011, organisée dans la soirée du Mardi 08 mars 2011 au Chapiteau de l’hôtel Sheraton-Club des Pins à Alger. Cette cérémonie retransmise en direct à la télévision algérienne, s’est déroulée en présence des représentants de la Fédération algérienne de football (FAF), de ceux de Wataniya Telecom Algérie-Nedjma, des présidents et dirigeants des clubs de football participant à cette compétition, des personnalités du monde sportif ainsi que nombre de professionnels des médias. A noter que c’est pour la deuxième année consécutive que Nedjma sponsorise la prestigieuse Coupe d’Algérie. Pour rappel, Wataniya Telecom Algérie - Nedjma a renouvelé, le 07 décembre 2010 son contrat de sponsoring avec la Fédération algérienne de football en vertu duquel, Nedjma bénéficiera du titre de sponsor officiel et exclusif de la Coupe d’Algérie pour une durée de trois ans des 32èmes de finale jusqu’à la finale.

Des quarts explosifs

Pour le tirage au sort des quarts de finale qui auront lieu le 8 et 9 avril prochain, Dame Coupe promet des chocs explosifs…

Vendredi 8 et samedi 9 avril

a Vainqueur ABM CRB Hennaya contre vainqueur ESS - CAB. a Vainqueur JSMB MCA contre vainqueur USMAB - MCO a Vainqueur MOB USMH contre vainqueur MCS - ASO a Vainqueur JSK MCEE contre vainqueur CRT - NST Souf

Programme de la 16ème journée

L'ALGÉRIE À LA 55E PLACE MONDIALE

La sélection algérienne de football a préservé sa place et occupe toujours la 55e position au classement du mois de mars de la Fédération internationale de football (FIFA), publié mercredi par l'instance mondiale sur son site officiel. Au niveau africain, l'Algérie est à la dixième place, devancée par le Ghana (16è/-1), la Côte d'Ivoire (25e/+1), Egypte (35e/-2), Nigeria (39e/+1), Burkina Faso (40e/+1), Cameroun (42e/+1), Guinée (44e/+2), Tunisie (45e/+3), et l'Afrique du Sud (46e/+1). Le prochain adversaire des Verts en qualifications de la CAN-2012, le Maroc, pointe à la 66e place mondiale (+8).

A Tizi Ouzou : JSK MCEE A Aïn Beida : USMAB - MCO

La Ligue nationale de football a communiqué, aujourd’hui, le programme de la16ème journée du championnat professionnel de ligue Une (seniors, U20). Les rencontres de cette journée sont programmées le week-end du 18/19 mars. La 17ème journée se jouera le mardi 29 mars prochain.

Stade Dridi : USMAnWAT Stade 20 Aout 55 : CRB- MCS Stade Zabana : MCO – USMB (huis clos) Stade Boumezrag : ASO – JSMB (18h00)

2011 à 15h

Samedi 19 Mars 2011 à 15h

Stade 20 Aout 55 : CABBA-USMH ASK – JSK MCA - MCEE ESS – USMA

Reporté

AVIS AUX BURALISTES,

Vendredi 18 Mars

LECTRICES ET LECTEURS Pour toutes réclamations concernant la distribution du journal nous contacter au : 021 79 86 54 0770 12 27 32

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

maracanafoot1366 date 10-03-2011  

maracanafoot1366 date 10-03-2011

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you