Page 1

CHAN 2011

La tête haute MATCH DE CLASSEMENT / SOUDAN 1 - ALGÉRIE 0

Les travaux du stade de Annaba entamés EN PRÉVISION DU MATCH ALGÉRIE-MAROC

MCEE-USMH

www.maracanafoot.com

Pour un résultat positif à El Eulma Boumechra «Nous y allons pour gagner»

La victoire ou la Test grandeur MCA-JSK LE CLASICO Aujourd’hui à 14h 30 à Rouiba Quotidien national d’informations sportives

N° 1355 du Samedi 26 février 2011 / Prix 10DA

GALÈRE ! RENARD BESSEGHIER :

«On doit battre les Canaris pour relever la tête»

HAMENAD : «La rencontre s’achèvera sur un score de parité»

AMROUNE :

«On est obligés de réagir»

BELHOUT VEUT LA VICTOIRE

USMAn-USMA

nature pour JSMB

Les Béjaouis se concentrent avant le CRB

BOULAÏNCEUR : «Grâce à la concurrence, on progresse»

CRB

On prépare la JSMB


02

Maracana N°1355 — Samedi 26 Février 2011

LA TÊTE HAUTE

EQUIPE NATIONALE

Soudan 1 - Algérie 0

FICHE TECHNIQUE Stade : Oumdurman-El Merrikh (Soudan) Affluence : Faible Arbitres : Eddy Maillet, Kabanda Felicien et Marwa Adem range. Buts : Mudathir (37’) (Soudan) Avertissements : Laïfaoui (16’), Meftah (77’), Badr Eldin (33’), Muhamed Ali (70’)

Soudan:

Bhaa Eldin, Badr Eldin, Khalifa (Alaeldin 89’), Bakri, Elbasha, Saifeldin, Mussâab, Mudathir, Muhamed, Nasreldin, Mohamed Ali (Tahir Mohamed 78’).

Algérie:

Si Mohamed, Meftah, Hachoud, Khoualed, Laïfaoui, Delhoum (Lemmochia 38’), Bouaza (Djabou 74’), Yahia Chérif, Soudani, Ghezzali (Messaoud 59’), Gasmi.

L

e stade d’Oum Dourman qui a abrité le fameux match Algérie-Egypte pour le compte de la qualification en Coupe du monde a été le théâtre, hier après-midi, du match de classement de la deuxième édition du CHAN qui se déroule au

Soudan. Cette rencontre, ayant mis aux prises les deux malheureux demi-finalistes, l’Algérie et le Soudan, pays organisateur, a été d’un niveau tout juste moyen. Sous un soleil de plomb, les 22 acteurs ont eu d’énormes difficultés à jouer sur leur réelle valeur. Les Soudanais étaient plus entreprenants en première mitemps. La preuve, les capés de Mazda se sont procuré plusieurs occasions de but aux 3’, 4’, 7’ et 10’, mais en vain. Les Fennecs du désert ont repris le match en main, après le premier quart d’heure, par

l’intermédiaire de Laïfaoui qui a inscrit un but refusé par l’arbitre. A la 21’ sur un centre de Meftah, Ghezzali reprend de la tête mais le gardien de but soudanais est à la

parade. Les Soudanais ont su profiter d’un relâchement au niveau de la défense algérienne pour parvenir à trouver le chemin des filets, par l’entremise de l’at-

DELHOUM SE BLESSE Y avait pas foule

Malgré que l’adversaire de l’équipe nationale algérienne, n’est autre que le pays organisateur, mais les supporters n’ont pas jugé utile de faire le déplacement au stade en grand nombre. Une affluence faible a assisté à ce match de classement, ayant mis aux prises le Soudan à l’Algérie. Apparemment, les Soudanais n’ont pas digéré l’élimination de leur équipe en demi-finales concédée contre la sélection angolaise aux tirs au but, après avoir terminé la partie sur le score de parité d’un but partout. A. M.

L’entraîneur algérien Abdelhak Benchikha a apporté des changements dans le onze rentrant. Dans les buts, c’est Si Mohamed Cédric qui a remplacé le N°1 Mohamed Lamine Zemmamouche qui a été laissé sur le banc. En défense deux changements opérés, avec la titularisation de Khoualed dans l’axe de la défense aux cotés de Laïfaoui, en remplaçant Maïza. Hechoud a remplacé son équipier Yekhlef, C’est le cas aussi pour le compartiment du milieu de terrain, avec l’incorporation de Delhoum, Bouaza et Yahia Chérif, lesquels ont remplacé Lemmouchia, Metref et Djabou. En attaque, Benchikha a fait confiance au trio SoudaniGhezzali-Gasmi.

Les travaux entamés Algérie - Maroc / Stade du 19-Mai-1956

De sources bien informées nous apprenons que les joueurs locaux convoqués par le coach Bencheikha rallieront la ville d’Annaba le 23 mars prochain. Ces derniers seront rejoints par les pros le lendemain, 24 mars. Quant aux hôtes marocains, ils rejoindront Annaba le 22 mars.

Les Verts éliront domicile à l’hôtel Sabri

Le onze national, dès son arrivée à Annaba, sera hébergé à l’hôtel Sabri, un hôtel 4 étoiles, situé sur la côte bônoise. Par contre, les Marocains seront hébergés non loin de l’hôtel Sabri, et ils éliront domicile à l’hôtel Rym ElDjamil, situé à 2 km de l’hôtel Sabri. Ces deux établissements hôteliers appartiennent au même propriétaire, et sont situés tous deux sur la corniche bônoise.

La Coquette s’apprête à accueillir les Verts pour abriter le plus important rendez-vous depuis 20 années, à savoir la rencontre de football pour la qualification de la CAN 2012.

A

Annaba, c’est déjà la fête, et la cité du Jujubier vient de renouer avec les Verts dont tout le monde espère une belle prestation. Ainsi, et en prévision de ce rendez-vous international du 27 mars prochain, des travaux de réfection du stade du 19-Mai-1956 ont été entamés et battent leur plein; à cet effet, un expert français en pelouse, M. Joan Verne de la société Green Team est depuis une semaine à Annaba, il est en train de superviser l’état d’avancement de réfection et de drainage pour permettre une meilleure qualité de pelouse le jour «j». Cette même pelouse a été recouverte d’une bâche de type PHD d’une superficie de 7402 M2 pour permettre une bonne conservation jusqu’au jour de la rencontre. Le ministère de la Jeunesse et des Sports a débloqué

taquant Mudathir à la 37’. C’est sur ce score d’un but à zéro que le premier half s’est achevé. Après la pause citron, les protégés de Benchikha sont revenus sur le terrain avec la ferme intention de remettre les pendules à l’heure. Mais les tentatives de Ghezzali 51’ et Soudani à la 57’, n’ont rien changé au score. Les Soudanais ont failli même doubler la mise, par Mohamed Ali et le rentrant Tahir Mohamed dans le dernier quart d’heure de la partie. Dans les dix dernières minutes, les camarades de Khaled Lemmouchia ont jeté toutes leurs forces dans la bataille, mais les défenseurs du Soudan bien regroupés derrière, ont su comment préserver leur avantage, jusqu’au coup de sifflet final du directeur de jeu, le Seychellois Eddy Maillet. Aomar Moussi

Le milieu de terrain algérien, Delhoum, n’a pas pu terminer la première mi-temps, et ce, en raison de la blessure qu’il a contractée à la demi-heure de jeu, suite à un coup de coude du capitaine soudanais Badr Eldine. Ce qui a nécessité son remplacement par Benchikha, lequel a fait rentrer Khaled Lemmouchia à la 38’. Delhoum a eu l’arcade sourcilière ouverte. Il s’en est tiré avec quelques points de suture.

Un onze remanié

Les internationaux locaux seront à Annaba le 23 mars prochain

A’

6 milliards de centimes au profit de la DJS de Annaba. Cette somme servira à couvrir les dépenses afférentes aux travaux de réaménagement des structures du complexe du 19-Mai-1956. Aussi, ces travaux cibleront la rénovation de la tribune d’honneur et officielle dont une partie sera recouverte de vitres en plexiglas. Cette partie des tribunes rénovées peut contenir 200 places VIP alors qu’une autre tribune qui fait l’objet aussi de travaux contiendra 400 places assises. Selon le directeur du stade, M. Hamdi Lachichi, à l’issue de ces travaux de réhabilitation, ces tribunes

seront identiques à celles du stade de France, nous précise-t-on du côté de l’Opow de Annaba. Enfin, le directeur du stade a été félicité par l’expert français qui s’est étonné quant à la pelouse qui a été bien conservée depuis l’année 1987, et ce, grâce aux efforts du personnel de ce stade. Notons aussi que pour le volet électricité, les 4 pylônes électriques seront desservis par 100 ampoules de luxe chacune de type Luxe. Aussi, une seconde ligne électrique sera prévue afin de parer à toute éventualité, celle-ci est supplémentaire. Amar Aït-Bara

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Mise en vente de 60 000 billets

On croit savoir que la direction du stade mettra à la disposition du public 60 000 billets à l’occasion de cette rencontre. Les 10 guichets mis en place se chargeront de la vente de ces billets et ce, à partir du 18 mars prochain au niveau du stade de l’Opow. Cette opération de vente se prolongera jusqu’au 27 mars, jour de la rencontre.

Les officiels seront hébergés à l’hôtel Majestic

De leurs côtés, les officiels désignés pour cette rencontre Algérie-Maroc seront pour leur part hébergés à l’hôtel Seybouse situé en plein centreville de Annaba. Nos sources indiquent également que le directeur de la rencontre Algérie-Maroc n’est autre que le Seychellois, Eddy Maillet. C’est ce dernier qui a abrité la rencontre Algérie-Egypte à Khartoum le 18 novembre 2009, et c’est à l’issue de cette rencontre que l’Algérie s’est qualifiée en coupe d’Afrique et au Mondial sud-africain. A. A. B.


LIGUE 1 V S

Maracana N°1355 — Samedi 26 Février 2011

DJIAR AU SECOURS DES MOULOUDÉENS

Après avoir raté deux sorties lors de ses deux premiers matches retard du championnat, le Mouloudia d’Alger s’apprête à disputer dans quelques heures son test le plus délicat de cette série de rendez-vous.

Ph : Maracana

Le jeune défenseur du MCA, Zinedine Bensalem, n’est toujours pas fixé sur l’état de sa blessure au genou. En effet, après les résultats de l’IRM, ce jeune élément devrait passer une nouvelle consultation pour connaître définitivement son état. Cela devrait se faire en ce début de semaine chez le Dr Zemmouri, comme nous le confie notre source. S. M.

n effet, le vieux club algérois sera opposé cet après-midi à la formation de la JSK au stade de Rouiba à 14h30. Une rencontre classique entre deux clubs qui se connaissent parfaitement et qui intervient dans une période très délicate pour le MCA. D’ailleurs, en perdant son derby algérois face à l’USMH, et ce match nul au goût d’une défaite concédé face au MCS, le Mouloudia d’Alger s’est considérablement compliqué la vie avant même d’affronter les Canaris. Ce rendezvous, qui a toujours suscité un intérêt particulier chez les observateurs et les admirateurs des deux équipes, se jouera sous haute tension pour les Mouloudéens qui n’auront pas le droit à l’erreur. En effet, traversant une mauvaise passe depuis plusieurs semaines en championnat, l’équipe mouloudéenne ne réussit pas à relever la tête, coincée à la douzième case. Pis, devant profiter de leurs matches retard pour remonter au milieu du tableau, les camarades de Koudri n’étaient même pas capables de gagner à domicile face à Saïda. Devant ce fait, les Vert et Rouge sont désormais dos au mur et doivent absolument réagir aujourd’hui face aux Kabyles pour sortir de la zone rouge, mais aussi pour résoudre la crise qui commence à s’immiscer dans le quotidien de l’équipe. En face, il y aura la robuste formation kabyle qui a soif de retrouver son aura et recoller au peloton de tête après un départ au ralenti. Des équipes aux chemins croisés, mais avec un seul objectif, à savoir réaliser un bon résultat. Sachant que les rencontres entre le MCA et la JSK ont toujours été serrées et pleines de surprises, on s’attend donc cet après-midi à voir un débat accrocheur d’une importance primordiale pour les deux clubs. Toutefois, ce

Les Mouloudéens seront confrontés cet après-midi à un adversaire de taille. Ph : Maracana

qui est certain, c’est que le Mouloudia jouera sa peau devant son public furieux et contestateur de tout ce qui arrive à son club de toujours et qui ne pardonnera certainement pas aux coéquipiers de Bouchema un nouveau faux pas. Un échec face à la JSK plongera le MCA dans la tourmente et remettra en cause la capacité de cette équipe à sortir d’abord du bas du tableau avant d’envisager de revenir sur le devant de la scène nationale.

Le retour des blessés soulage Alain Michel

Pour le staff technique, plus précisément le coach Alain Michel, il devra trouver la bonne formule pour réussir cette rencontre ô combien délicate avant même cette situation complexe du MCA. Constatant que les faits vont à l’encontre de l’équipe mouloudéenne, avec tous les malheurs qui retombent sur la tête du staff technique, il est quasi certain que ce match face à la JSK sera le plus dur des matches retard, même si Alain Michel a beau se montrer serein. En effet, ce dernier, lors de notre dernière entrevue, au lendemain du match nul concédé face au MC Saïda, nous avait assuré que cette rencontre face aux

BESSEGHIER : «On doit battre les Canaris pour relever la tête»

Ph : Maracana

BENSALEM TOUJOURS DANS LE FLOU

ROUIBA

g Par MOUNIR BENKRAMI

E Une fois les matches retard du championnat disputés ainsi que le match des 16es de finale de la Coupe d’Algérie face au MC Mekhedma, l’équipe mouloudéenne devra renouer avec la compétition internationale en Ligue des champions africaine. En effet, pour le compte du second tour de cette compétition, le Doyen devra se rendre au Zimbabwe pour affronter l’équipe du Dynamos Club, le 20 mars prochain. Pour ce long safari, la direction mouloudéenne a prévu de se rendre en Afrique dès le 15 mars prochain, alors que le retour est prévu pour le lendemain du match. Ce long voyage des Vert et Rouge s’effectuera via le Caire, où les Mouloudéens passeront la nuit du 15 mars, avant de reprendre leur chemin à destination de Johannesburg le lendemain pour ensuite rallier Harare, capitale du Zimbabwe. L’équipe algéroise devra faire le même chemin au retour avec les mêmes escales. Dans l’incapacité de subventionner ce voyage coûteux au vu de la crise financière que traverse le club, les dirigeants mouloudéens ont sollicité le ministère de la Jeunesse et des Sports afin de bénéficier de l’apport financier de cette institution. En effet, comme le stipule la réglementation, le MCA a eu droit à l’aide du ministre El-Hachemi Djiar qui a décidé de secourir le club algérois et financer ce safari, prenant en charge 50 % des frais de ce voyage. En effet, le Doyen devra acheter les billets de ce voyage avant de se les faire rembourser auprès du MJS une fois de retour à Alger. Une nouvelle qui n’a pas manqué de soulager les dirigeants du MCA, lesquels se débarrassent d’un grand souci en attendant d’en résoudre d’autres.

03

Le défi de tous les dangers pour le Mouloudia CET APRÈS-MIDI À

LE CLASICO

De retour parmi le onze-type du Mouloudia, après sa suspension, le latéral droit Abdelkader Besseghier retrouvera la compétition à l’occasion de ce grand match face à la JSK. Remplacé convenablement par le jeune junior Oussama Akrour, l’enfant de Mascara est très motivé à l’idée de disputer ce clasico qui s’annonce délicat pour son équipe. Interrogé à ce propos, le défenseur mouloudéen nous a dit : «Nous savons très bien qu’on n’a pas le droit à l’erreur. Après avoir raté nos deux premiers matches retard face à l’USMH et au MCS, nous sommes dans l’obligation de battre la JSK par tous les moyens si nous voulons éviter de sombrer. Ce match sera difficile pour les deux équipes, pas seulement pour le MCA, et c’est à nous d’aller chercher un bon résultat pour relever la tête. Il reste deux matches retard à disputer, à savoir la JSK et l’USMB, ainsi que les deux premiers matches de la phase aller, face au MCEE et l’ASK, qu’on jouera chez nous. Ce serait idéal de commencer par une victoire pour continuer notre chemin dans les meilleures conditions.» S. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Canaris ne serait pas spéciale pour le MCA étant donné que tous les matches sont importants. Un fait, certes, réel, mais qui ne diminue en rien l’importance capitale de ce rendez-vous. A défaut d’un bon résultat, le Doyen plongera dans les débris de sa crise, déjà assez profonde. La seule satisfaction pour l’ancien manager de Grenoble, c’est bien évidemment son effectif. Il commence petit à petit à récupérer ses éléments, de quoi redonner le sourire au Français. En effet, avec la récupération d’Amroune, Bedbouda, Attafen et Daoud, ainsi que le retour de Besseghier, Alain Michel aura plus ou moins le choix de composer son onze face à JSK, tout en gardant quelques éléments comme solutions de rechange sur le banc de touche. Ainsi, en attendant le retour de Bensalem et Zemmamouche, l’un blessé et l’autre retenu en équipe nationale, Alain Michel aura des atouts dans sa poche pour réussir ce clasico. De ce fait, dans les buts on retrouvera le jeune keeper Billel Slimani, auteur de deux belles prestations face à l’USMH et au MCS. En défense, c’est le duo central classique, Zeddam- Herkat, qui débutera et qui sera épaulé sur les côtés par Bedbouda et Besseghier qui retrouveront leurs couloirs. Dans la récupération, Daoud et Bouchema se chargeront de bloquer les Tedjar, Douicher et Younès. Bouchema devra les devancer d’un cran pour faire le lien avec Mokdad qui sera chargé lui de l’animation du jeu. En attaque, Alain Michel devra faire confiance une nouvelle fois à ses deux attaquants de couloirs, à savoir Derrag et Daouadi, sans l’utilisation d’avant-centre fixe. Ces derniers auront la mission de prendre le relais sur l’axe central de la JSK dans l’unique but de perturber l’arrière-garde des Canaris. S. M.

SOFIANE ATTENDU AU PLUS TARD DEMAIN

Blessé au niveau des adducteurs à l’occasion du derby algérois face à l’USMH, l’avant-centre du MCA, Youssef Sofiane, a rallié la France la semaine dernière pour y passer quelques jours auprès de sa petite famille. Selon la direction mouloudéenne, le retour de ce joueur devrait se faire au plus tard demain matin et voir s’il peut être opérationnel pour le match de mardi face à l’USMB. Il est à noter que ce dernier sera soumis à l’avis du staff médical du MCA dès demain pour voir l’état de sa blessure et son aptitude à reprendre la compétition.


04 LE CLASICO

V S

LIGUE 1

La victoire ou la galère… Maracana N°1355 — Samedi 26 Février 2011

g Par MOUNIR BENKRAMI

D’

ailleurs, tous les regards seront braqués vers le stade de Rouiba dès cet après-midi à partir de 14h30 à l’occasion du traditionnel MCA-JSK qui a toujours tenu ses promesses, que ce soit à Tizi Ouzou, au 5Juillet ou à Bologhine. Le Mouloudia d’Alger, qui occupe une dangereuse 12e place avec seulement 14 points, à 4 unités seulement de la lanterne rouge, le CA Bordj Bou Arréridj, n’a désormais plus le droit à l’erreur, surtout après le piètre et décevant 0 à 0 sur cette même pelouse de Rouiba face au MC Saïda de mardi dernier. Une nouvelle fausse manœuvre qui vient s’ajouter à toutes les précédentes, mettant ainsi l’avenir du Doyen en péril. Et même si la tâche s’annonce des plus délicates contre les Canaris, qui ont dernièrement retrouvé leur vitesse de croisière, comme le confirme le 3 à 2 arraché samedi dernier face au MC El-Eulma, les Vert et Rouge de la capitale n’ont strictement pas le droit à l’erreur. C’est dire que les trois points de la victoire aujourd’hui sont aussi vitaux et primordiaux et les joueurs ainsi que leur entraîneur le savent très bien. D’ailleurs, toute la grande famille du MCA s’accorde à dire qu’un autre résultat que la victoire face à la JSK sera synonyme d’une nouvelle situation périlleuse pour le Mouloudia d’Alger. A priori, c’est suffisant pour s’attendre à une rencontre très disputée et très intense, ouverte à tous les pronostics du moment que les Kabyles ambitionnent sérieusement de frapper un bon coup aujourd’hui à Rouiba, sachant qu’une éventuelle victoire mettrait provisoirement la JSK sur le podium en attendant les matches retard de l’ES Sétif et l’ASO Chlef, sans oublier celui du MC Saïda, qui rendra visite au MC Oran cet

Une défaite aujourd’hui face à la JSK, provoquerait une implosion certaine au MCA.

après-midi à Zanaba. Bref, le nouveau clasico promet sur tous les plans vu l’importance de l’enjeu pour les deux équipes et notamment pour le Doyen qui patine en bas du classement.

Les joueurs appelés à réagir

C’est toujours l’entraîneur qui passe à la trappe après une série de mauvais résultats, que se soit en Algérie ou partout dans le monde, y compris dans les plus grands championnats. Par contre, on oublie toujours de se focaliser sur le rendement des joueurs et, surtout, de leurs ratages. Chez nous, et concernant le Mouloudia d’Alger, on parle avec insistance du départ de l’entraîneur Alain Michel si son équipe rate sa sortie aujourd’hui face à la JSK. Par contre, on ignore complètement ce que font les partenaires du capitaine Réda Baabouche lors de chaque sortie. On ne parle jamais de

AMROUNE : «On est obligés de réagir» g Entretien réalisé par MOUNIR BENKRAMI

Après deux longs mois d’absence, le jeune attaquant des Vert et Rouge, Mohaed Amroune, a enfin repris du service mardi dernier contre le MC Saïda. Il est vrai que le joueur est encore loin de son niveau habituel, d’après ses propres déclarations, mais il ambitionne réellement de rattraper tout le temps perdu dès les prochaines rencontres.

Ph : Maracana

toutes ces occasions nettes de scorer que les joueurs et, notamment, les attaquants ratent lors de chaque sortie officielle. Il est vrai qu’on ne peut pas changer toute une équipe mais il faut au moins rapporter les faits en disant tout simplement la vérité. Qu’on le veuille ou non, tous les joueurs du Mouloudia, à l’exception d’un ou deux éléments, sont loin de leur niveau habituel. Cela concerne tous les compartiments et tous les postes. C’est pour ça que les hommes de l’entraîneur Alain Michel se trouvent dans l’obligation de réagir par la meilleure des façons pour la simple et unique raison qu’ils n’ont désormais plus le droit à la moindre petite erreur. Rendezvous donc cet après-midi à Rouiba pour en savoir un peu plus sur cette très attendue réaction positive des joueurs mouloudéens qui évolueront une nouvelle fois sous pression, et ils le savent très bien. M. B.

Amroune retrouve la compétition après une absence qui a quand même duré deux longs mois. Quel est votre premier sentiment ? Dieu merci, je suis opérationnel aujourd’hui après une longue absence et une longue période de doute. Je suis très content d’avoir repris du service, et la

bonne nouvelle, c’est que je ne ressens aucune douleur. Sincèrement, je suis très soulagé. Malheureusement, votre retour a coïncidé avec un décevant 0 à 0 face à Saïda. Un commentaire ? Hélas, c’est le cas, à notre grand désarroi. Personnellement, j’aurais aimé fêté mon retour avec une belle victoire, mais, malheureusement, on a raté cette sortie. Ce résultat complique davantage votre situation au classement et vous met une pression supplémentaire sur le dos, n’est-ce pas ? Malheureusement, c’est la vérité, et personne ne peut dire le contraire. Mais je tiens à préciser que les joueurs sont bien décidés à y remédier dès les prochains matches. Justement, comment voyez-vous celui de ce samedi contre une vieille

connaissance, la JS Kabylie ? Il n’y a rien à dire. Il s’agit d’un autre match très difficile et d’un autre défi à relever. La tâche s’annonce, certes, très difficile contre une JSK qui n’est plus à présenter mais, sincèrement, on n’a pas le droit de rater cette sortie importante. On dit que la JSK réussit bien à Amroune. Qu’en dites-vous ? Pour être franc avec vous, je n’y pense même pas. Seule la victoire compte à mes yeux et si j’ai la chance de marquer, j’en serais très heureux, à condition que le Mouloudia sort indemne de cette confrontation car c’est l’intérêt suprême du club qui doit toujours primer. Un appel à faire à vos supporters ? Je leur dit seulement qu’on a besoin d’eux et que leur présence nous fera grand plaisir en plus de l’apport psychologique. Entretien réalisé par Mounir Benkrami

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ph : Maracana

«Ma valise est toujours prête.» C’est ce que l’entraîneur français du Mouloudia, Alain Michel, n’arrête pas de dire depuis déjà, plusieurs mois. Mais cette fois-ci, tout porte à croire que les jours du coach mouloudéen sont bel et bien comptés, surtout si son équipe ne retrouve pas des couleurs aujourd’hui face à la JS Kabylie. D’après une source proche de la direction du club, le premier responsable de la section football, Omar Ghrib, aurait confié à certains de ses proches qu’un autre revers du Mouloudia précipitera à coup sûr le départ d’Alain Michel. Une autre source indique aussi que les dirigeants du club algérois envisagent de donner une dernière chance au coach lors du prochain match prévu ce mardi contre l’USM Blida, et ce même si le MCA rate sa sortie face à la JSK. De son côté, Alain Michel n’envisage guère de baisser les bras, préférant continuer l’aventure mouloudéenne jusqu’au bout, et ce quoi qu’il arrive, allant même a dire : «Je ne suis ni un fuyard ni un peureux pour laisser le club dans cette situation. J’ai discuté avec les joueurs qui sont décidés à se battre jusqu’au bout. Je tiens seulement à préciser que les conditions de travail actuelles peuvent décourager n’importe quel entraîneur, y compris les plus audacieux. Alain Michel est toujours sur place et ne craint absolument rien même en livrant plusieurs matches décisifs avec seulement 12 ou 13 joueurs.» Ce qui est pourtant sûr, c’est que le résultat du match d’aujourd’hui face à la JS Kabylie s’annonce déjà décisif pour l’entraîneur Alain Michel qui jouera tout simplement son poste. M. B.

Ph : Maracana

ALAIN MICHEL JOUERA-T-IL SON POSTE ?

Que dire de cette nouvelle sortie du MC Alger face à la JS Kabylie sinon qu’elle est capitale et décisive quant aux objectifs du club dans ce championnat professionnel ?


LIGUE 1

Un match à six points Maracana N°1355 — Samedi 26 Février 2011

MCA-JSK

CET APRÈS-MIDI À

14H30

À

LE CLASICO 05

ROUIBA

V S

ULTIME SÉANCE HIER MATIN Les partenaires de Chemseddine Nessakh, qui se sont préparés en conséquence pour ce clasico, ont effectué hier matin au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou leur ultime séance de travail. Le coach Rachid Belhout a profité de ce dernier entraînement d’avantmatch pour apporter les dernières retouches et préparer son plan d’attaque qui sera mis en place cet aprèsmidi contre le Mouloudia d’Alger. Les coéquipiers de Nabil Yalaoui n’ont rien laissé au hasard tout au long de la semaine, et, hier, ils se sont contentés d’une légère séance. Les Kabyles sont prêts pour la bataille qui les attend cet après-midi au stade de Rouiba contre leurs homologues du MC Alger.

DÉPART VERS ALGER DANS L’APRÈS-MIDI

L

es débats seront très chauds entre les deux équipes, et les joueurs vont se donner corps et âme afin de faire gagner leur club respectif. C’est un match à six points, que ce soit pour les partenaires de Herkat ou pour les coéquipiers du capitaine Lamara Douicher. Les Mouloudéens, qui sont dans les profondeurs du classement, à la 12e place, avec 14 points dans leur compte, sont dans l’obligation de se racheter aux yeux de leurs supporters afin de sortir de la zone rouge. Alors, ils n’ont d’autre choix que de battre leurs homologues kabyles. Mais ces derniers, de leur côté, veulent confirmer leur dernier succès arraché à domicile contre le MC El Eulma, en allant damer le pion aux protégés d’Alain Michel et tenter d’enchaîner avec un deuxième succès de suite. Les partenaires de Naïli, qui sont à la 5e place au classement, avec 22 points dans leur

Les U20 ont joué hier

Contrairement au match des équipes fanions où il a été décidé de le programmer pour samedi après-midi, la rencontre entre le MCA et la JSK dans la catégorie des U20, a été maintenue pour hier vendredi. Les juniors de la JSK ont affronté leurs homologues du MCA hier à 11h au stade de Zéralda.

Que le meilleur l’emporte !

Certes, ce match revêt une grande importance pour les deux clubs, lesquels jouent

pour des objectifs diamétralement opposés, sachant que le MCA peine à sortir la tête de l’eau pour quitter la zone rouge, et de l’autre côté la JSK qui veut se rapprocher des équipes du haut du tableau. Il y aura certainement de l’engagement physique du début jusqu’à la fin de la partie, beaucoup de duels, l’essentiel c’est que le match ne sorte pas de son cadre sportif. Espérons que les joueurs et les supporters soient à la hauteur de ce clasico, avec un fair-play total. Les joueurs des deux clubs sont appelés à développer du beau jeu et à présenter un beau spectacle aux supporters qui viendront assister à cette chaude empoignade. Même si le résultat final est important aux yeux des joueurs des deux clubs, cela ne devrait pas les empêcher à préserver le cadre sportif de la partie. Les Kabyles, qui veulent profiter de la mauvaise passe que traverse le Mouloudia, tenteront de revenir à la maison avec les points de la victoire. Les Hamiti, Tedjar, Naïli,

Remache et compagnie sont animés d’une volonté d’acier et ne jurent que par le succès qui leur permettra de faire partie du trio de tête et d’entrevoir la phase retour sous de bons auspices. Mais, gare à l’excès de confiance, car, le MCA, qui renferme des éléments de valeur, peut se révolter et se refaire une santé dès cet aprèsmidi. Les coéquipiers de Besseghir sont capables de battre n’importe quelle équipe, y compris la JSK. Les poulains d’Alain Michel, qui sont classés à la 12e place, sont dos au mur et ne veulent en aucun cas enregistrer un autre faux pas, car ils savent pertinemment que leur mission deviendra encore plus délicate. Donc, les choses sont claires pour les partenaires de l’ex-Kabyle Mohamed Derrag, lesquels ne jurent que par la victoire et ce, quel que soit le prix à payer. Le plus important, c’est d’épater les présents par de belles facettes de jeu et avec un beau spectacle. Quant au résultat, que le meilleur l’emporte. A. M.

BELHOUT VEUT LA VICTOIRE

L

entraîneur en chef des Jaune et Vert, Rachid Belhout, reste confiant et optimiste quant aux chances de son équipe de remporter la victoire cet après-midi face au MC Alger. C’est ce qu’il a tenu à déclarer avant-hier à la fin de la séance de travail effectuée au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou. «Certes, le match s’annonce difficile, sachant que l’adversaire est dans une situation difficile et ne veut pas enchaîner avec un troisième faux pas. Mais je fais confiance à mes joueurs et je veux bien terminer cette phase aller avec un victoire afin qu’on

se rapproche du peloton de tête», a-t-il déclaré. Les joueurs, de leur côté, promettent au staff technique et aux dirigeants de revenir à Tizi avec le meilleur résultat possible, et pourquoi pas un succès. Le message est bien reçu par les partenaires de Belkacem Remache, lesquels sont décidés à rafler la mise aujourd’hui lors du clasico face au MC Alger. Ils ne comptent guère rater ce rendez-vous et veulent profiter de la mauvaise passe que traverse le doyen des clubs algériens pour enchaîner avec un deuxième succès de suite, pour finir cette phase aller du championnat en beauté.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

HERKAT RETROUVE LA JSK

Ph : Maracana

Le stade de Rouiba abritera cet après-midi à 14h30 le clasico. Une rencontre qui va opposer deux vieilles connaissances, le MC Alger et la JS Kabylie, pour le compte de la dernière journée de la phase aller du championnat.

compte, tenteront d’engranger les trois points qui seront mis en jeu aujourd’hui afin de gagner d’autres places et faire partie du trio de tête. Une victoire propulsera les Kabyles à la deuxième place provisoirement, avec 25 points. Mais on n’en est pas encore là, et la victoire s’arrache sur le terrain. Alors, si les Lions du Djurdjura veulent finir cette première manche du championnat dans le haut du tableau, il faut qu’ils sortent le grand jeu cet après-midi, car leurs homologues du MCA ne vont pas leur faciliter la tâche, bien au contraire, ils jetteront toutes leurs forces dans la bataille, dans l’unique but de renouer avec la victoire après les deux derniers faux pas concédés contre respectivement l’USM El Harrach (1 à 0) et le MC Saïda (0 à 0). Ce clasico sera l’affiche de cette ultime journée de cette phase aller du championnat national de Ligue 1 professionnelle.

Ph : Maracana

g Par AOMAR MOUSSI

Un match très important pour les deux équipes. Ph : Maracana

Les Kabyles ont pris la route vers la capitale, Alger, dans l’après-midi d’hier. Les capés de Rachid Belhout, qui se sont exercés dans de bonnes conditions et dans une ambiance bon enfant tout au long de cette semaine, ont effectué leur dernier galop d’entraînement hier matin au stade de Tizi Ouzou, ils ont rallié la capitale, où ils auront à prendre leurs quartiers dans un hôtel, et ce, à 24 heures seulement de cet énième clasico qui va les mettre aux prises à leurs homologues du Mouloudia d’Alger pour le compte de la dernière journée de la phase aller du championnat. Les dirigeants de la JSK, à leur tête le président Moh Chérif Hannachi, n’ont rien laissé au hasard et ont réuni toutes les conditions nécessaires pour que les joueurs puissent attaquer ce match avec toutes leurs forces, dans l’objectif de s’imposer et de revenir à Tizi Ouzou avec la totalité des points.

Le libéro du Mouloudia d’Alger, Sofiane Herkat, aura à affronter aujourd’hui son ancien club, la JS Kabylie. Herkat retrouvera à l’occasion ses anciens partenaires, à l’image de Lamara Douicher, Nassim Oussalah et Mourad Berrefane. En plus de Herkat, il y a deux autres joueurs, en l’occurrence Derrag et Daoud, qui auront l’occasion de revoir leurs anciens coéquipiers. Pour le premier, il a passé quelques saisons sous le maillot kabyle, quant au second, le jeune Daoud, ce dernier est un pur produit de l’école kabyle. Sofiane Herkat aura certainement un pincement au cœur en affrontant son ancien club, mais le football est ainsi fait, et il va certainement laisser ses sentiments au vestiaire, en défendant crânement les couleurs de son club, le MCA, et ce, même si l’adversaire a pour A. M. nom la JSK.


06 LE CLASICO

V S

LIGUE 1

Les Kabyles déterminés Maracana N°1355 — Samedi 26 Février 2011

UNE PRIME CONSÉQUENTE EN CAS DE VICTOIRE

Hannachi motive ses joueurs. C’est une bonne nouvelle qu’ont reçue les joueurs de la JSK. En effet, le président Hannachi a promis d’accorder une prime très intéressante à ses poulains en cas de victoire aujourd’hui face au MC Alger. Le chairman kabyle veut motiver ses protégés afin que ces derniers glanent les trois points de la victoire cet aprèsmidi. Donc, les joueurs n’ont plus qu’à se retrousser les manches pour satisfaire leur président, qui n’hésite jamais à mettre la main à la poche afin de les motiver à chaque veille de match. Un geste qui a galvanisé les joueurs qui ne jurent que par la victoire.

ULTIME SÉANCE HIER

Les coéquipiers de Lamhane se sont entraînés dans la matinée d’hier. Cette séance a été l’occasion pour les Jaune et Vert d’effectuer les dernières retouches, avant d’aborder le clasico face au Mouloudia d’Alger. Pour rappel, ce n’est qu’à l’issue de cette dernière séance de la semaine que le premier responsable technique a annoncé la liste des joueurs convoqués.

YOUNES RETROUVE SES EXCOÉQUIPIERS

La rencontre d’aujourd’hui devrait être un peu spéciale pour un l’élément kabyle. Il s’agit de Sofiane Younes. En effet, le milieu de terrain des Jaune et Vert a atterri à Tizi-Ouzou lors de l’été dernier. Le meneur de jeu de la JSK a déjà eu, par le passé, l’occasion de jouer au Mouloudia d’Alger. Trois ans après avoir quitté le MCA, c’est cet après-midi que Sofiane Younes va retrouver ses ex-partenaires. S. A.

Les Kabyles affichent une grande détermination. Ph : Maracana

g Par SAÏD ABERKANE

Pour le compte de la dernière journée de la phase aller du championnat de la Ligue I, le Mouloudia d’Alger accueillira la formation de la JSK.

P

our cette confrontation importante pour la suite du parcours, c’est avec un sentiment de hargne que les Jaune et Vert prendront la route d’Alger. A priori, toutes les conditions sont réunies pour s’attendre à une réaction positive de la part des joueurs kabyles qui sont déterminés à battre les Chnaoua. Selon les affirmations de tous les joueurs, l’équipe sera au rendez-vous cet après-midi pour confirmer le dernier succès arraché à domicile face au MC El Eulma. De son côté, le premier responsable technique du club, à savoir Rachid Belhout, a beaucoup insisté durant les dernières séances d’entraînement sur les trois points de la victoire, en utilisant les mots qu’il faut pour secouer ses poulains, et ce, afin qu’ils prennent au sérieux cette équipe du MCA.

Ph : Maracana

Gagner pour espérer à mieux à la phase retour

Une semaine après avoir engrangé les trois points de la victoire face au MC El Eulma à domicile, sur le score de 3 buts à 2, à l’occasion de la mise à jour de la 14e journée du championnat, c’est aujourd’hui que les protégés de Belhout affronteront la formation du MC Alger, dans un match qui s’annonce très difficile pour les deux teams. Actuellement 5es à cinq points du leader, les gars de la ville des Genêts comptent se présenter aujourd’hui au stade de Rouiba avec un seul objectif : enchaîner avec un deuxième résultat positif. Les Kabyles, qui restent pour rappel sur un dernier succès aux depens du MCEE auront une mission très difficile, puisque

cet après-midi sur le terrain il y aura un adversaire spécial. En effet, l’adversaire du jour compte se racheter de son dernier revers concédé à domicile face au MCS et devant ses supporters. C’est dire que les coéquipiers de Malik Asselah devront être forts mentalement pour espérer rentrer à Tizi-Ouzou avec un bon résultat.

Pas de changement dans le onze à un élément près

Tout le monde sait qu’on ne change pas une équipe qui gagne. Donc, cet après-midi, le premier responsable de la barre technique devra sans doute aligner le même onze ou presque qui s’est imposé face au MC El Eulma lors de la précédente journée. Privé de Hocine El Orfi, blessé, l’entraîneur n’aura pas beaucoup de mal à trouver la solution. En effet, il pourra compter sur les services de l’enfant du club, Lamara Douicher. En défense, on devra trouver Remache et Oussalah sur les côtés, le duo Rial-Berchiche dans l’axe. Dans l’entrejeu, il y a un seul changement qui sera opéré. En

Les clés du match

Le club de la Kabylie veut prendre une option pour sa course en vue d’une place au podium. Encore faut-il pour cela qu’il gagne contre le Doyen, cet après-midi. Côté Kabyle, on aimerait être sereins et pouvoir finir la phase aller tranquillement. Mais Rachid Belhout a décidé de garder ses joueurs sous pression dans la mesure où il pense qu’une place parmi le trio de tête loin d’être assuré. Les Canaris du Djurdjura n’ont pratiquement aucune marge de manœuvre, et tant que le championnat n’est pas encore terminé, il ne sera pas temps de lâcher la pression jusqu’à la dernière journée.

effet, Douicher semble bien parti pour remplacer El Orfi. Il sera épaulé, bien évidemment par Naïli, Tedjar et Younes. Les deux attaquants du club, Hamiti et Yallaoui, auront pour mission de déstabiliser la défense du Mouloudia d’Alger.

Belhout n’a rien laissé au hasard

Durant toute la semaine qui a précédé ce match, Belhout a essayé de booster ses joueurs après la victoire enregistrée à domicile face au MCEE. Le coach espère aborder le clasico de cet après-midi sous de bons auspices et revenir à Tizi avec un bon résultat. En effet, une autre victoire confortera le club dans la place qu’il occupe actuellement. Les joueurs auront donc l’avantage psychologique sur ceux du Mouloudia d’Alger, qui sont en train de vivre une mauvaise passe depuis le début de saison, en occupant la 12e

LA COURBE DES PRESTATIONS DE LA JSK

Occupant la 5e place au classement général, la JSK n’a pas bien entamé la saison en championnat. Outre les sept mauvais résultats enregistrés à la phase aller face, respectivement, au CRB, l’ASO, l’ESS à domicile, et la JSMB, l’USMH, le MCS et l’USM Blida en dehors de leurs bases, en arrachant aussi six victoires, les joueurs kabyles ont retrouvé leur forme ces derniers temps et restent sur un succès lors de la précédente journée ; ils comptent confirmer leur bonne lancée et ne pas lâcher prise aujourd’hui devant le doyen des clubs algériens, à savoir le MCA.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

place au classement général. Les Douicher, Naïli, Béréfane et Berchiche vont profiter de cette situation pour essayer de battre les Vert et Rouge du MCA et les surprendre dans leurs bases. Belhout a beaucoup travaillé sa défense lors des dernières séances d’entraînement, alors qu’avant il ne cessait de déclarer qu’il n’avait aucun problème de ce côté-là, même avec la défection de quelques joueurs, à l’image de Belkalem qui est avec l’équipe nationale des joueurs locaux. A l’issue de la réunion technique, où il a décidé de jouer sur tous les fronts, c’est-à-dire la résistance à outrance et l’attaque intelligente, il a opté pour deux schémas, avec un cinquième défenseur ou un demi qui se libérera en position d’attaque. S. A.

Les joueurs à suivre

HAMITI Ce match contre le MCA est l’occasion rêvée pour confirmer sa bonne forme et aussi son efficacité devant les buts. Il est vrai qu’après sa prestation tout juste moyenne face au MC El Eulma lors de la précédente journée, les supporters kabyles l’ont quelque peu pris en grippe. Il sera, c’est certain, celui que les défenseurs du Doyen doivent surveiller comme le lait sur le feu.

TEDJAR Il peut apporter un plus à l’équipe. Il est de mieux en mieux physiquement. Son profil offre une option défensive et offensive intéressante et ses accélérations peuvent surprendre l’adversaire. Lors des matchs à domicile, il est déchargé des tâches défensives, ce qui lui permet de donner de la percussion devant.


Maracana N°1355 — Samedi 26 Février 2011

IL A PORTÉ

g Par AOMAR MOUSSI

Contacté hier en fin de matinée, l’ex-gardien de but international Omar Hamenad, et actuel membre du staff technique de l’équipe nationale olympique, nous parle de ce clasico qui va opposer, cet après-midi, le Mouloudia d’Alger à la JS Kabylie, deux clubs où il a déjà évolué par le passé.

Ph : Maracana

LES SUPPORTERS SERONT-ILS AU RENDEZ-VOUS ?

mar Hamenad estime que «les matches entre la JSK et le MCA ont été toujours un événement et tout le monde se préparait deux semaines avant son déroulement. Malheureusement, ce n’est plus le cas ces dernières saisons», déclare-t-il, avant d’ajouter : «Les joueurs se préparaient activement et sont motivés pour sortir le grand jeu le jour de la rencontre. De l’ambiance dans le camp des supporters des deux équipes. Même chez les familles, il y a des fervents supporters de la JSK et d’autres du Mouloudia. Pour vous dire à quel point les gens s’intéressent à ce genre de rencontre et combien ils l’attendent avec impatience. Le clasico était un événement et ce n’est plus comme avant, et ce genre de match devra avoir lieu dans un grand stade comme le

5-Juillet, où il y a du spectacle et du beau jeu, et pas dans un petit stade comme celui de Rouiba. C’est un match comme tous les autres.»

«La JSK et le MCA sont mes deux clubs préférés, où je ne garde que de bons souvenirs»

Pour Omar Hamenad, ces deux clubs sont tout pour lui et, à ses yeux, il ne leur souhaite qu’une belle saison, nous déclarant : «Je ne garde que de bons souvenirs lors de mon passage dans ces deux clubs. La JSK est mon club d’enfance, où j’ai connu la gloire et là où je me suis fait un nom et décrocher une place en équipe nationale. Cela, je ne peux pas l’oublier. Le Mouloudia est un club avec lequel j’ai connu des hommes et j’entretiens de bonnes relations avec tout le monde. J’ai passé trois bonnes et belles saisons, pleines de bons souvenirs. En un mot, les deux équipes sont mes deux clubs préférés.» Hamenad ajoute : «La JSK a passé des moments difficiles, et le changement opéré à la barre technique du club a porté ses fruits. Les joueurs commencent à se libérer petit à petit et leur

«La rencontre s’achèvera sur un score de parité»

Pour ce qui est de la rencontre et du résultat qui va la sanctionner, notre interlocuteur estime que «les deux équipes ont besoin de points, et les joueurs des deux clubs se jetteront dans la bataille pour arracher les points qui seront mis en jeu». Et de conclure : «Les joueurs de la JSK, qui ont le vent en poupe après leur dernière victoire, se présenteront sur le terrain avec la ferme intention d’enchaîner avec un autre succès. Mais les joueurs du MCA, de leur côté, qui sont sous pression, tenteront de se ressaisir et de se racheter aux yeux de leurs supporters en battant la JSK. Je pense que la rencontre sera difficile pour les deux équipes, et je crois qu’un match nul va les départager.» Propos recueillis par Aomar Moussi

avant la fin de la saison ? L’international kabyle Essaïd Belkalem est out pour les deux prochains mois. Atteint d’une pubalgie, le joueur kabyle, qui se trouvait au Soudan avec l’EN A’ et qui a même pris part à la seconde période du premier match contre l’Ouganda, remplaçant son coéquipier Abdelkader Laïfaoui, a dû déclarer forfait pour le reste de la compétition. Le joueur a rechuté, ce qui a nécessité son évacuation à l’hôpital d’Aspetar, au Qatar, pour poursuivre des soins dans le but d’être rétabli. Le joueur sera out pour au moins deux mois, avant d’être examiné de nouveau afin que ses médecins traitants statuent sur son éventuel retour à la compétition et sur les terrains. Le joueur est certes abattu, mais il s’en remet à Dieu car c’est le destin, et il doit l’accepter. Belkalem suit un programme spécifique, et il est bien pris en charge par le staff médical d’Aspetar. L’international kabyle espère retaper dans le ballon avant la fin de cette saison. Une possibilité qui n’est pas à écarter, et Belkalem peut bien retrouver la compétition vers la fin de la saison, au mois de mai prochain. Même si ses

ZITI ET KHELILI DÈS CE SOIR AVEC L’EN U23

dernier succès enregistré contre le MC El-Eulma leur a permis de gagner quelques places au classement. Pour le MCA, cette équipe passe par des moment difficiles, et son classement ne reflète pas les potentialités du groupe.»

BELKALEM sera-t-il rétabli

Ph : Maracana

Le stade de Rouiba sera le théâtre aujourd’hui d’une chaude empoignade qui va mettre aux prises deux équipes qui se connaissent parfaitement, le MCA et la JSK, pour le compte de la 15e et dernière journée du championnat national de Ligue 1 professionnelle. Le clasico a tout le temps drainé une foule nombreuse, et les supporters se préparaient à l’avance pour cet événement. Mais ce n’est plus le cas depuis quelques saisons, et les amoureux des deux clubs ne se soucient guère et préfèrent vaquer à leurs occupations que d’assister à ce match. Même la saison dernière, le stade de Rouiba n’était pas rempli. Pourtant, le MCA et la JSK jouaient les premiers rôles. Cette saison et à l’approche de ce clasico, dans le camp des deux galeries, rien n’indique qu’un match aura lieu ce samedi. Même les discussions ne tournent pas autour de ce rendez-vous et les supporters parlent beaucoup plus de la Ligue des champions d’Europe. Le clasico ne crée pas une ambiance dans le camp des supporters. Maintenant, il reste à savoir si les supporters seront au rendez-vous cet après-midi ou non, surtout que leurs deux clubs respectifs ont grandement besoin de leur apport pour se transcender et se surpasser. Alors, le public sera-t-il au présent en grand nombre aujourd’hui au stade de Rouiba ? On le saura cet après-midi. A. M.

V S

LES COULEURS DES DEUX CLUBS

HAMENAD «Le clasico est devenu un non-événement, dommage»

O

LE CLASICO 07

chances sont minimes, le défenseur kabyle croit dur comme fer, et il est animé d’une volonté d’acier pour qu’il soit rétabli avant la fin de cet exercice footballistique 2010-2011.

Un coup dur pour la JSK

La famille de la JSK est sous le choc en apprenant que le défenseur Essaïd Belkalem est out pour au moins deux mois. Le staff technique ne peut donc compter sur les services de ce joueur aux grandes qualités. C’est un vrai coup dur pour les partenaires de Nassim Oussalah mais il faut faire avec. Rachid Belhout peut compter sur d’autres joueurs, lesquels peuvent largement combler le vide laissé par Belkalem, à l’image de Berchiche, le néoKabyle, Khelili et Rial. Vu le poids de ce joueur, le compartiment de la défense aura vraiment des difficultés durant le reste de la saison, et ce sans diminuer de la valeur des autres défenseurs axiaux. Espérons seulement que Belkalem retrouvera la compétition avant la fin de cet exercice footballistique. A. M.

Ph : Maracana

LIGUE 1

Les deux joueurs kabyles, l’arrière droit Mohamed Khoutir Ziti et le libéro, le transfuge du NAHD Sofiane Khelili, sont appelés à entrer en regroupement avec l’équipe nationale olympique dès ce soir. Les deux internationaux sont convoqués par le coach Azzeddine Aït Djoudi pour ce mi-stage de quatre jours qui aura lieu de samedi à mardi au centre sportif de Sidi Moussa. Un regroupement qui entre dans le cadre des préparatifs pour les éliminatoires des jeux Olympiques qui se dérouleront l’année prochaine dans la capitale anglaise, Londres, et ce match qui se profile à l’horizon dans un mois, contre la sélection de Madagascar, au stade Omar-Hamadi. Pour rappel, Ziti fait partie du groupe qui affrontera cet après-midi le Mouloudia d’Alger au stade de Rouiba. Quant à Khelili, il ne pourra débuter son aventure avec la JSK qu’à partir de la phase retour du championnat.

ILS RÉINTÉGRERONT LE GROUPE CE MERCREDI

Les deux internationaux espoirs kabyles, qui auront à effectuer un stage d’une courte durée avec les U23, reprendront du service mercredi. Les deux joueurs continueront donc la préparation avec leurs coéquipiers, et ce en prévision du match des 16es de finale de la Coupe d’Algérie qui va les opposer le vendredi 4 mars à Mostaganem contre l’ESM locale. Ils auront donc droit à deux séances de travail avec leurs camarades avant ce match de coupe qui les attend dans une semaine. A. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


08

V S

15

e

Journée LIGUE 1

UN CHOC À HUIS CLOS !

Maracana N°1355 — Samedi 26 Février 2011

g Par AMAR AÏT BARA

LES INTERNATIONAUX DÈS AUJOURD’HUI EN SÉLECTION

Convoqués par Azzedinne Aït Djoudi en équipe nationale espoirs, Mazouzi, Sayah, Benaldjia et Meklouche railleront dès ce soir Sidi Moussa, pour prendre part au nouveau stage de préparation. Contraints de faire l’impasse sur les séances de dimanche et de lundi, les espoirs du club ne savent toujours pas s’ils seront laissés à la disposition de leur équipe qui accueillera mardi le leader de la Ligue I lors d’une rencontre de mise à jour du calendrier.

YETTOU REVERSÉ EN JEUNES Apres Ammoura et Cheheima, un troisième joueur a été reversé en équipe juniors. Cette fois-ci, il s’agit de Nassim Yettou. Promu il y a presque un mois, le jeune milieu de terrain, élément clé dans le onze de Bousbia, revient ainsi chez les U-20 pour aider ses coéquipiers à continuer sur leur lancée, eux qui sont leaders de ce championnat, en écrasant tous leurs adversaires jusque-là.

ICHALALENE RENTRE À PARIS

Saâd Ichalalene se trouve depuis hier chez lui, à Paris. Non concerné par le match de cet apres-midi et celui de mardi, le défenseur de l’USMA a été autorisé à railler l’hexagone. L’ancien Parisien restera auprès des siens pendant 48h, durant lesquelles il profitera pour régler sa situation administrative avant de revenir sur Alger.

AMMOURA SERA SANCTIONNÉ

La rencontre USM Annaba-USM Alger comptant pour la 14e journée du championnat de la Ligue professionnelle (LFP1) se jouera aujourd’hui à huis clos au stade Mokhtar Dridi d’El Hadjar.

C

e huis clos n’arrangera pas les affaires du cheïkh Biskri, qui sera privé du soutien de ses supporters, donc la partie sera à chances égales. Les Annabis sont condamnés à gagner les trois points s’ils ne veulent pas être distancés par les équipes de la première moitié du tableau. «Nous comptons réagir rapidement en remportant ce match face à l’USMAlger, même si nous jouons sans notre public, ce qui est un vrai handicap, car cette 12e place n’est guère la nôtre», a tenu à affirmer le défenseur bônois, Ali Guechi.

Un grand match entre deux grandes équipes, à huis clos. Ph : Maracana

«Nous n’avons pas le droit à l’erreur dans ce match, qui sera certainement difficile devant une équipe qui possède des joueurs expérimentés et qui est classée 10e avec 16 points, et les gars de Soustara ne viendront pas à Annaba pour le tourisme», a pour sa part estimé l’attaquant bônois, Djamel Bouaïcha. Pour sa

part, le coach Mustapha Biskri a promu 5 juniors pour pallier l’absence des blessés, et le départ des Mansour et autres. «On doit se méfier de notre adversaire, il joue bien au ballon. Nous allons essayer de les acculer dès le début de la rencontre pour faire la pression sur eux et surtout d’essayer de marquer le plus vite possible»,

Voilà comment jouera l’USMA

Ayant fait des déclarations après avoir été reversé en équipe juniors, Sid Ali Ammoura n’a pas respecté le règlement intérieur du club, et c’est ce qui lui coûtera une amende. Le défenseur polyvalent ne sera pas le seul à l’être, puisque Reda Rabhi sera lui aussi privé d’une somme de son salaire mensuel pour la simple raison qu’il est arrivé avant-hier matin en retard aux entraînements.

BOULEBDA BIENTÔT DE RETOUR

Ph : Maracana

Actuellement aux soins, Ali Boulebda devra réintégrer le groupe avec ses coéquipiers une fois ces derniers de retour de Annaba. Rétabli, le milieu de terrain de l’USMA a eu le feu vert pour reprendre le service avec ses camarades après qu’il s’est totalement remis de la blessure dont il souffrait.

Une première pour Renard en championnat algérien. Ph : Maracana

Un mois, c’est la durée que Hervé Renard a eue pour préparer son premier match officiel en tant qu’entraîneur en chef de l’USMA, mais aussi la suite du parcours.

P

our sa première sortie dans une rencontre de championnat, le technicien français et ses protégés se déplaceront à Annaba pour affronter l’équipe locale lors d’un match comptant pour la dernière journée de la phase aller. Ayant eu le temps qu’il faut pour le préparer de la meilleure des manières, Renard tient désormais son onze. Sans surprise, c’est Merouane Abdouni qui sera titularisé pour garder les buts de son équipe. En défenseurs, Aouamri Benayada et occuperont les deux couloirs,

comme ce fut le cas sous l’ère Saâdi et Mekhazni. Cheklam, leader de l’arrière-garde, comme l’a confié l’ancien sélectionneur de la Zambie en conférence de presse, sera associé à Chaffaï pour former la charnière centrale. Dans l’entrejeu, quatre éléments auront pour rôle de donner un coup de main aux défenseurs, mais aussi aux attaquants. Ghazi, suspendu, c’est Aït Ouamar et Hocine Achiou qui auront une tâche plus défensive, laissant à Betrouni et Meklouche, deux espoirs du club, la mission d’épauler Hamidi et Daham en attaque. Ces deux derniers seront la paire offensive choisie par les membres du staff technique pour tenter de déstabiliser l’arrière-garde adverse. L’une des plus prolifiques attaques lors du précédent exercice, le duo Hamidi-Daham, qui n’ont joué ensemble que rarement, ont

ainsi une nouvelle occasion de prouver qu’ils peuvent faire la différence.

RENARD : «Nous jouerons pour la gagne»

Jeudi, une conférence de presse a été animée par Hervé Renard pour parler de ce match contre l’USM Annaba. En prenant la parole, l’entraîneur usmiste a annoncé la couleur en déclarant aux présents : «Nous savons très bien que cela ne va pas être facile pour nous, mais sachez aussi que nous allons jouer pour gagner ce match. Tout autre résultat à part la victoire sera une mauvaise opération pour nous. Les joueurs sont bien préparés. Ils sont motivés, et c’est un signe de bon augure.» Pour rappel, les Usmistes qui ont quitté la capitale vers 17h, sont à Annaba depuis hier. A. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

a tenu à expliquer le coach Biskri. Les attaquants annabis pousseront les Algérois à commettre des erreurs. Les locaux auront fort à faire à El Hadjar, et les joueurs sont déterminés à réaliser un résultat probant pour améliorer leur classement. A. A. B.

Une équipe à la traîne !

L’USMAnnaba est une équipe qui traîne au bas du tableau, avec un total de 13 points, et une peu reluisante 12e place. Les Rouges sont peu efficaces à l’extérieur et n’ont ramené qu’un seul point de l’extérieur face au MCAlger (2-2). Aussi, l’attaque bônoise souffre, et à juste titre, aucun attaquant du club n’a pu réaliser un doublé et par voie de conséquence n’est inscrit dans la liste des goléadors. L’USM Annaba n’arrive plus à s’imposer en championnat de la Ligue professionnelle (LFP1), et n’enregistre que des faux pas. Les camarades de Djamel Bouaïcha ont perdu leur efficacité même à domicile, en ne réalisant que 3 victoires à domicile, 3 nuls, un autre nul à l’extérieur. Les attaquants annabis manquent de détermination et n’ont inscrit que 8 buts à domicile et 2 à l’extérieur. Ceci explique que les Annabis sont stériles. Ils n’ont réussi que 2 buts à l’extérieur. La saison précédente, Annaba nous avait habitués à mieux sur le plan de la réussite à l’extérieur, mais ce n’est pas le cas pour cet exercice. Les attaquants bônois n’arrivent pas à améliorer leur capital buts et aucun d’eux n’est arrivé à inscrire deux buts. En 13 rencontres, l’attaque bônoise n’a inscrit que 8 buts et la défense en a encaissé 12. L’USM Annaba détient le record de la série sans victoire, avec 5 matches, cette même série est en cours. A. A. B.


LIGUE 1

15e Journée

Maracana N°1355 — Samedi 26 Février 2011

Bira exige de ses joueurs la victoire

V S

MCEE - USMH AUJOURD'HUI A 14H30

L

g Par YASSER MALKI

place confortable au classement général du championnat à la fin de la phase aller. Une chose que les poulains du nouveau coach, Bira Abdelkrim, savent très bien , ils sont dans l'obligation de battre l'USMH, quelles que soient les circonstances, et en plus de leur succès une prime de trois millions de centimes pour chaque joueur.

a formation du MCEE a fixé son heure à 14h30 de l'après-midi d'aujourd'hui, le rendez-vous que l'arbitre international Benouza annoncera au début de la rencontre très importante qui opposera les camarades de l'Ivoirien Camara à la formation de l' USM El Harrach, un match qui était attendu depuis longtemps par de nombreux supporters du MCEE à El Eulma en vue de la plus haute importance dans le parcours de leur équipe cette saison, où il sera cette fois sans aucun doute le sommet de l'excitation et la concurrence entre les deux équipes où leur niveau est également adapté de façon significative.

sion de briser le tambour qui confirme que l'USMH est la bête noire du MCEE parce que cette dernière depuis sa montée en première division n'a jamais battu l'USMH au stade Messaoud-Zeggar, alors que les Jaune et Noir ont toujours été en mesure d'enregistrer de bons résultats à Eulma face au MCEE.

Il semble que les joueurs sont conscients de la lourde responsabilité qui leur a été confiée dans le match d'aujourd'hui, et qu'ils seraient en face d'un vrai test contre une équipe rivale contenant de jeunes joueurs qui ont réussi à faire une surprise dans le championnat cette saison. Le match est une occa-

la plupart des joueurs du MCEE que nous avons interrogés dans les dernières heures ont confirmé que les points de ce match resteront à El Eulma, pour réussir à avoir la meilleure place au classement général du championnat national ligue 1 professionnelle dans cette phase aller, et à

Une chose est sûre, si les compagnons de Karaoui arriveront aujourd'hui à la réalisation de l'objectif qui est la victoire, ce sera leur droit de réclamer le règlement de la deuxième tranche de leur prime de signature après avoir assuré une

Pour sa part, l'entraîneur Abdelkarim Bira a confirmé que tout est réglé pour la rencontre face à l'USM El Harrach par l'enregistrement d'un nouveau développement dans la performance globale à tous les égards, ce qui permet d'atteindre l'objectif du maintien des trois points au stade Messaoud-Zeggar, et a également ajouté que tous les joueurs sont conscients de la lourde responsabilité qui leur a été confiée dans ce match important et joueront avec une grande volonté pour arrêter la série de résultats positifs atteints par les Jaune et Noir chaque saison à El Eulma. Y. M.

Vous allez effectuer votre retour à l’occasion de ce match face à l'USMH, après avoir manqué le match face à la JSK. Ce qui sera un atout pour votre équipe qui souffre de certaines absences… J’aurais aimé être présent lors du match face à la JSK pour aider mon équipe, comme vous dites, car les blessures à répétition nous ont pénalisés. Cette défaite nous a fait mal et j’étais vraiment déçu. J’essayerai d’apporter le plus qu’on attend de moi. Je demande à nos supporters de nous aider dans ces moments difficiles et on ne les décevra pas.

Comment se déroule votre préparation pour le prochain match face à l'USMH ? On se prépare de manière ordinaire pour le prochain match qui nous opposera à l'USMH. Je pense qu’on abordera ce match avec un meilleur visage. Nous n’avons d’autres solutions que de gagner face à l'USMH pour reprendre confiance et repartir du bon pied, d’autant plus que nous sommes dans une situation difficile. Justement, la victoire sera impérative pour vous, du moment que l’équipe n’est pas loin des relégables ; à quoi attribuez-vous cette

situation ? On ne pense qu’à la victoire, et nous avons une belle opportunité de nous éloigner de la zone rouge. On jouera une nouvelle fois à domicile face au MCA. Si on arrive à empocher les six points qui sont en jeu, on pourra respirer, on doit donc saisir cette opportunité et faire le plein afin de terminer cette phase aller à une bonne position. Quant à la position qu’on occupe actuellement au classement, je pense que nous avons mal entamé le championnat et nous avons accusé un certain retard, car les blessures contractées par de nombreux joueurs n’é-

taient pas aussi pour arranger les choses. Cette situation a pesé lourdement sur l’équipe et la pression est devenue intenable. Pensez-vous que le MCEE a les moyens de sortir de cette situation ? Nous sommes persuadés qu’on parviendra à faire sortir l’équipe de cette situation. Il suffit d’enchaîner trois ou quatre résultats positifs pour se positionner parmi les équipes du haut du tableau. Chacun de nous doit donner le meilleur de lui-même afin de sortir la tête de l’eau et repartir du bon pied. Entretien réalisé par Yasser Malki

Les joueurs sont bien conscients de leur responsabilité

Ils affirment que les points resteront à Eulma

l'unanimité, qui sont à leur plein potentiel et qui débuteront aujourd'hui à récolter les fruits de l'excellent travail qu'ils ont fait lors des deux stages effectuer à Tipasa et El Eulma et après avoir gaspillé la chance de revenir avec un point au moins de leur récente visite à Tizi Ouzou pour affronter la JSK.

La victoire pour revendiquer leurs droits en position de force

Bira souligne que chaque chose est contrôlée

09

Boumechera : «Nous ferons un bon résultat»

Le meneur de jeu harrachi, Salim Boumechera, est confiant quant à l’issue de ce match face aux Eulmis. Pour lui, il n’y a pas d’autre alternative que de les battre si les Harrachis veulent rester aux premières loges.

BOUARABA : «Nous jouerons pour gagner»

Pour un résultat positif à El-Eulma

Les Harrachis sont décidés à se racheter cet après-midi sur la pelouse du stade Messaoud-Zeggar de leur semi-échec de la semaine dernière face au MCO au stade Mohammadia.

L’

entraîneur Boualem Charef, qui a axé son travail sur le volet psychologique, estime que son équipe est prête pour réaliser un bon résultat face à une équipe eulmie difficile à manier à domicile. Pour cela, il misera sur le bloc défensif qui, pour la circonstance, enregistre le retour de quelques éléments qui étaient aux îles Far. Avec le retour de ces deux attaquants, le jeune Yachir se positionnera en milieu axial gauche aux côtés de

Boualem qui sera lui en milieu pivot et aussi Boumechera sur le côté droit. Derrière ces trois talenteux joueurs Djerbala et Gherbi seront au marquage et à la récupération. Enfin en défense, la tour de contrôle Farès Benabderrahmane dirigera ses coéquipiers pour être prudents et efficaces dans les duels aériens. La composante que préconise Boualem Charef est à même de tenir en échec les camarades de Karoui et revenir à Alger avec au minimum le point du match nul. L. S.

Quelles sont vos impressions d’avantmatch ? Nous avons bien préparé cette rencontre et j’estime que nous serons prêts pour faire un grand match. Nous sommes motivés et déterminés à revenir à Alger avec au moins 1 point. Appréhendez-vous cette rencontre ? Non. Je n’ai aucune appréhension, car nous sommes au point pour sortir le grand jeu. Nous ne faisons pas une focalisation sur l’adversaire. Nous allons jouer avec tous nos atouts pour imposer notre jeu et faire un bon résultat. Le mot de la fin... Moi, je dis qu’un match ne ressemble jamais à un autre. Pour nous, le semi-éhec sur notre terrain face au MCO est oublié. Maintenant, face à un autre adversaire, les choses seront autres. Entretien réalisé par L. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


10

V S

15e Journée LIGUE 1

LES ORANAIS VEULENT LES TROIS POINTS

Maracana N°1355 — Samedi 26 Février 2011

CHERIF EL OUAZZANI : «JOUER POUR LE PODIUM»

Les Oranis, fort de leur dernier match nul face à l’USMH, ne comptent pas laisser passer cette occasion pour se rapprocher du peleton de tête.

Photo : Maracana

g Par MILOUD TOUADJINE

«C’est un match à prendre au sérieux. Les problèmes de la semaine dernière nous ont valu un jour d’entraînement en moins, mais on a réussi à compenser, surtout sur le plan mental. Pour le physique, l’équipe tourne bien, comme vous avez pu le constater contre l’USMH. Je récupère des joueurs importants pour la formation et l’équipe sera au complet. Les joueurs sont conscients de l’importance de ce rendez-vous, car si on gagne nos deux confrontations à Zabana, on pourra consolider notre troisième place. C’est mon vœu et celui des joueurs, malgré la difficulté de la tâche, car le MCS est une solide formation qui n’est pas par hasard aux premières loges. Je reste optimiste quant à un résultat positif, c’est-à-dire la victoire, surtout que notre cher public sera présent pour nous soutenir.»

BENGOREINE : «FAIRE UN GRAND MATCH»

Après la turbulence qui n’aura duré qu’une journée, dimanche dernier, le beau temps est revenu briller dans le ciel des Hamraoua, qui ont pu ainsi préparer dans la sérénité et sous la houlette de Cherif El Ouazzani Si Tahar, leur confrontation de cet après-midi au stade Zabana face au 3e du championnat, le Mouloudia de Saïda.

L

es trois derniers jours ont montré des joueurs sereins, qui se préparaient comme il faut, notamment sur le plan mental, chacun voulant gagner une place de titulaire ou tout au moins de remplaçant. L’effectif oranais était au complet depuis le lundi, avec le retour de Zidane, qui est presque totalement guéri et de Benatia, bien que ces deux éléments soient encore incertains, l’entraîneur en chef ne voulant prendre aucun risque. Il est vrai qu’avec la richesse de l’effectif, le coach n’aura aucun problème pour mettre en place un onze capable d’atteindre l’objectif, celui de gagner le match et de terminer la phase aller dans une belle position d’at-

tente. Pour ce faire, le coach mettra sûrement sur la feuille de match Daoud Bouabdallah, qui a purgé sa suspension et qui sera soit entrant, soit remplaçant, alors que son coéquipier, qui était sous le coup de la même suspension, à savoir Sebbah Zine El Abidine, reprendra sa place sur le flanc droit de l’attaque. Même Bengoreine est sûr d’être titularisé à gauche, Akram et Boussaâda se contenteront du banc de touche. Le seul problème qui reste en suspens est de savoir qui accompagnera Ouasti Zoubir dans l’axe défensif ? A priori, Kechmali est tout désigné, mais vu le semblant d’inimitié qui règne entre les deux hommes et la carte blanche qu’a donnée Mehiaoui à son coach, il se pourrait que ce dernier redonne une chance à Farid Bellabès. Le match d’application de jeudi matin, au cours duquel Si Tahar a l’habitude de donner la liste des 19 joueurs concernés par la rencontre officielle de la semaine, a mis en lumière les probables titulaires au milieu et au front de l’attaque. Si pour le premier compartiment cité il a un grand choix de joueurs, avec l’émergence de Bentiba et Meddahi dans son nouveau poste, par exemple pour ce dernier, il restera le choix des attaquants, point faible de la formation oranaise, malgré les buts

marqués. C’est ainsi qu’à l’avant, Cherif Ouazzani aura la possibilité d’aligner deux joueurs, soit Daoud et El Bahari, soit Daoud et un milieu offensif qui pourrait être Belaïli, bien que celui-ci préfère évoluer en attaquant de soutien. Pour ce qui est du poste de gardien de but, l’entraîneur en chef a l’intention de titulariser Houari El Ghoul, qui a fait un superbe match à El Harrach et évité à son équipe un mauvais résultat. De toutes les manières, et malgré la forme affichée par les visiteurs en cette première partie du championnat, le Mouloudia d’Oran est décidé à remporter cette rencontre, surtout que les Saïdis n’ont presque jamais réussi face au MCO sur le ground du stade Zabana. Rappelons qu’il y a deux saisons, et malgré la richesse de l’effectif avec un trio royal composé de Ould Teguidi, Seguer et Hamidi Cheikh, les locaux, alors dans une mauvaise passe, avaient réussi le hat-trick et étaient sortis vainqueurs de leur confrontation, alors que le match retour s’était soldé, à Saïda, par un nul réalisé dans les dernières minutes par le club des Hauts-Plateaux. C’est dire que sur le plan psychologique, les Oranais partiront avec une longueur d’avance. M. T.

Equipe probable : El Ghoul, Sebbah, Bengoreine, Kechamli (Zidane), Ouasti, Tahar, Aïssaoui, Berradja, Aouedj, Belaïli, Daoud.

PROGRAMME de la 15e journée

«Saïda a une très bonne équipe et recèle en son sein d’ attaquants que nous devrons surveiller constamment. Nous sommes en bonnes conditions, aussi bien morales que physiques et les entraînements se sont déroulés dans une bonne ambiance après le retour du coach. Je pense que nous n’allons pas décevoir nos supporters. Pour ma part, je suis prêt à faire un grand match.»

AUJOURD’HUI À 14H30

Photo : Maracana

BELLOUMI DE RETOUR

Lakhdar Belloumi, le conseiller technique du président Tayeb Mehiaoui, est de retour au club où il a acquis sa renommée en qualité de joueur, au début des années 80. Belloumi avait quitté la scène sur un coup de tête, n’ayant pas été régularisé financièrement et était parti en France, à Paris plus exactement, où il avait participé la semaine dernière au jubilé d’un ancien joueur. Les mensualités de retard de l’exBallon d’or ayant été régularisées, il a repris sa place parmi les dirigeants et sera un spectateur assidu du derby de l’ouest. M. T.

Ph : Maracana

ROUIBA EL KHROUB ORAN ZABANA El Hadjar (huis clos) EL EULMA B.B.ARRERIDJ CHLEF 20 AOUT 55

MCA/JSK ASK/USMB MCO/MCS USMAN/USMA MCEE/USMH CABBA/JSMB ASO/WAT CRB/ESS

BOUSSETER HAMOU HACI NECIB BAHLOUL HADJADJI HOUASNIA BENAROUS BOULEKRINET ABID CHAREF BOULFELFEL AMRI BENOUZA DEFFAR HEDIA REPORTE REPORTE REPORTE

Equipes 1 ASO 2 ESS 3 MCS 4 USMH 5 MCO 6 JSK 7 JSMB 8 CRB 9 MCEE 10 USMA 11 WAT 12 MCA 13 USMAn 14 USMB 15 ASK 16 CABBA

J 13 13 14 14 14 15 13 13 14 13 14 13 13 13 13 14

N 03 04 04 05 04 04 03 03 02 04 03 05 04 04 03 01

Pts 27 25 25 23 22 22 21 21 17 16 15 14 13 13 12 10

G 08 07 07 06 03 06 06 06 05 04 04 03 03 03 03 03

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

P 02 02 03 03 04 05 04 04 07 05 07 05 06 06 07 10

BP 20 20 16 19 13 16 26 14 12 14 17 11 08 05 12 07

BC 08 09 14 14 11 15 15 11 21 13 19 12 12 13 20 23

Diff 12 11 02 05 02 01 11 03 -09 01 -02 -01 -04 -08 -08 -16


LIGUE 1

Une équipe amoindrie face à l’ASK g Par TAHI AHMED

Les Blidéens sont appelés à reprendre la compétition officielle, aujourd’hui au stade Abed-Hamdane face à l’ASK pour le compte de la dernière et 15e journée de championnat de ligue 1 pro-

Maracana N°1355 — Samedi 26 Février 2011

fessionnelle. Cette reprise tant attendue a permis aux Vert et Blanc de se contenter d’un stage bloqué de trois semaines avec à la clé plusieurs matchs amicaux. Le coach Iaïche a mis en place selon les moyens du bord, une équipe capable d’abor-

der cette reprise dans les meilleures conditions. A une semaine de la reprise du championnat, le coach blidéen, après avoir récupéré les joueurs blessés, Gaouaoui, Chebira et Telbi, se retrouve dans une situation délicate avec d’autres

joueurs blessés et a préparé ce match contre l’ASK, en faisant appel aux jeunes Hamia, Khatir et Khelfallah pour pallier les défections des titulaires, Yaghni, Aliouane et Oussad, ce sont des éléments très importants dans le dispositif défensif. T. A.

concédée face au MC Saïda, mais on n’a pas l’intention de se déplacer en touristes, l’ASK est à prendre au sérieux, nous allons faire le maximum pour revenir de ce déplacement avec le meilleur résultat possible. Cette longue durée de ce repos ne risque-t-elle pas de vous jouer un mauvais tour ? Toutes les équipes de la ligue 1 ont été concernés par l’arrêt de la compétition et se sont préparés en conséquence et chaque club a meublé le vide à sa manière. De notre côté, le groupe a effectué une bonne préparation d’une durée de 20 jours à l’hôtel Necib, ce qui a permis au staff technique d’évaluer les capacités de chaque élément et avait une idée précise sur ceux qu’ il peut compter pour la suite du parcours. Vos belles prestations lors des rencontres amicales incitent le coach à compter sur vos services, un mot ? Après mon retour à la compétition, je m’entraînai régulièrement avec sérieux et abnégation pour gagner la confiance du coach, je donnerai le meilleur de moi-

même à chaque fois que l’occasion se présente pour honorer mes engagements avec le club. Les absences de Yaghni, Aliouane et Oussad ne risquent-elles pas de handicaper l’équipe face à l’ASK ? L’équipe de l’USMB est composé de 25 éléments chacun est capable d’honorer ses engagements, je pense que les joueurs qui gagneront la confiance du coach pour les remplacer, seront à la hauteur des espérances placées en eux, et montreront ce dont ils sont capables pour gagner une place dans l’échiquier blidéen. Comment voyez-vous la suite du parcours ? Le parcours est encore assez long et le plus dur reste à faire, on est appelés à mettre les bouchées doubles pour réaliser de meilleurs résultats pour rattraper les points perdus à l’aller afin d’atteindre les objectifs tracés par le club, assurer une place honorable à la fin du championnat de la ligue 1 et faire un bon parcours en coupe d’Algérie. Entretien réalisé par Tahi Ahmed

TELBI : «Le groupe est prêt pour ce rendez-vous»

Photo : Maracana

Le milieu de terrain blidéen, Telbi Hacène affirme que la 2e phase du championnat sera difficile pour toutes les équipes aux objectifs diamétralement opposés, l’USMB même si elle ne vise pas une place au podium est en mesure de terminer le championnat de la ligue 1, à une place honorable.

Comment est l’ambiance au sein du groupe ? Il y règne un bon esprit de camaraderie, les nouveaux se sont vite adaptés et intégrés au sein du groupe, tous les moyens sont mis à notre disposition. Tous les joueurs sont conscients de ce qui les attend aujourd’hui face à l’ASK, ceux qui seront alignés dans ce match doivent répondre positivement aux attentes du staff technique, responsables et supporters. Etes-vous conscients de la difficulté de la tâche ? C’est le premier match après deux mois de trêve, ce sera difficile pour les deux formations qui sont en quête de points, les débats seront chauds, l’ASK voudra se racheter de sa dernière défaite

Publicité

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

15e Journée V S

11

LA FORMATION BLIDÉENNE N’A FAIT DÉPLACER SEULEMENT QUE 15 JOUEURS POUR DISPUTER SON MATCH CONTRE LES POULAINS DE ZOHIR DJELLOUL Le coach Iaïche compte aligner dans les buts : Gaouaoui, en défense Kherbache - Defnoun Zemmouchi et Chebira, au milieu Belkhiter - Harazi - Belloucif - Telbi et Djemaouni - Belkheïr en attaque. Les remplaçants : Khelladi - Hamia - Khatir Khelfallah. Les camarades de Gaouaoui n’auront pas le droit à l’erreur face à l’ASK, tout autre résultat négatif les mettra dans une situation inconfortable au classement général de la ligue 1, leur concurrent au maintien n’est autre que leur adversaire du jour l’ASK qui compte seulement un point en moins que les Blidéens qui comptabilisent un match de moins face au MCA, et l’USM Annaba, qui partage la 13e place avec l’USMB avec un capital de 13 points, recevra la lanterne rouge le CABBA. T. A.


12

LIGUE 1

Les Béjaouis se concentrent avant le CRB Maracana N°1355 — Samedi 26 Février 2011

MISE AU VERT À L’HÔTEL DES HAMMADITES

L’équipe entrera en mise au vert à partir de ce lundi, à l’hôtel des Hammadites, qui se trouve aux environs de la banlieue de Tichy. Cela permettra aux joueurs de ne penser qu’à ce match face au CRB, aussi important que les précédentes sorties, du moment qu’un bon résultat (une victoire) permettra aux gars de Béjaïa de réduire l’écart qui le sépare des deux troisièmes, l’ESS et le MCS, qui comptent chacun 25 points, contre 21 pour la JSMB.

H. M.

E

n effet, le club a connu l’une des trêves les plus longues depuis belle lurette, où souvent on retrouve la JSMB confrontée à un vide et un repos de dix à quinze jours au maximum, mais jamais plus d’un mois. C’est vrai que le club qui a débuté la préparation d’intersaison un certain 10 juillet 2010, s’est vu contraint d’attendre jusqu’au 24 septembre de la même année pour débuter le championnat, soit 45 jours, mais pas 50 jours comme cette fois-ci. La première fois, c’était la préparation d’avant le début du championnat, ce qui fait que le coach avait besoin de plus de temps pour tester et jauger les capacités des joueurs qu’il a sous la main, et où, pour rappel, le club avait connu l’arrivée de pas moins de douze éléments, dont le dernier était Mehdi Kacem, qui a signé au profit de la formation béjaouie, à quelques heures du début de l’exercice en cours. Mais le club, qui a réussi un début de championnat tonitruant avec des victoires sur des favoris pour le titre ou le podium, s’est vu par la suite confronté à une crise de résultats, avec deux points récoltés sur les neuf possibles. Après, et au moment où le club allait reprendre du poil de la bête, la Ligue nationale décide que la trêve débute à partir du 10 janvier dernier. Cela a permis certes au club et aux capés de Menad de corriger leurs lacunes, surtout celles qui leur ont fait perdre des points, que ce soit

Ph : Maracana

Contrairement à ses habitudes, où le coach Menad donne deux jours de repos aux joueurs afin de leur permettre de récupérer des efforts fournis tout au long des séances d’avant les weekends, cette fois il ne leur a accordé qu’une seule journée, à partir de jeudi, après la séance de la matinée. La reprise est fixée donc pour cet après-midi pour permettre au staff technique d’effectuer les dernières retouches et surtout aux joueurs d’avoir une concentration au maximum avant le jour J.

Plus de 45 jours de trêve, moins de quatre jours pour la reprise de la compétition officielle pour les Vert et Rouge de la Soummam.

à domicile (WAT et ASK), ou en déplacement (USMB et MCO), mais une trêve comme celle de cette fois-ci est-elle faite pour arranger les affaires du club ? Assurément non, puisque le club se voit tué par la routine des entraînements, et ce, eu égard au fait que l’équipe n’a joué que trois rencontres amicales et devant des équipes qui ne sont pas de l’élite et qui plus est ne sont pas de gros calibre (RCK, OM et ENM). La JSMB reprendra donc ce mardi et tout le monde est conscient de ce qui l’attend face au CRB, une équipe qui ne veut pas lâcher et qui veut soigner sa place actuelle qu’elle occupe conjointement avec les gars de la cité des Hammadites.

Le match contre le CRB montrera à quel degré l’équipe pourra réagir

En effet, après un passage à vide qui a duré l’espace de trois rencontres, le club est appelé à soigner sa place actuelle et à se refaire une santé. Autrement dit, tout faire pour que les trois points du match face au CRB restent à Béjaïa et aller par la suite

ramener un bon résultat de Bordj Bou-Arréridj. Ce match de la mise à jour face au Chabab de Belouizdad, c’est tout le monde qui l’attend, et pas uniquement les joueurs et le staff technique, qui ont déclaré que le CRB laissera des plumes à Béjaïa, mais des supporters aussi qui promettent de se déplacer en masse au stade de l’Unité maghrébine pour donner de la voix aux camarades de Chouieh Mohamed Réda. En effet, il faudra s’attendre à ce que les tribunes officielles et latérales du stade OPOW soient pleines à craquer, et où, pour tout l’or du monde, les fans du club ne rateront ce match, eux qui ont en mémoire les deux dernières contre-performances à domicile face à cette équipe du CRB qui, pour rappel, a gagné lors de la saison sportive 2008/2009, c'est-àdire le temps où c’était Menad qui était à la barre technique, sur un but de Fnier à la toute dernière minute, avant de venir prendre le point du nul ici à Béjaïa. Bref, le match de ce mardi montrera bien comment cette équipe de la JSMB pourra réagir positivement après un arrêt de championnat qui n’a que trop duré.

On se rappelle qu’une fois nous avions dit au coach que les attaquants ne marquent pas trop et que ce sont les joueurs évoluant au milieu et en défense qui marquent le plus. Menad avait répondu : «A la JSMB, il y a cette culture de bien faire. On a un groupe soudé qui travaille dans l’intérêt de la JSMB et je ne vois pas de problème si des défenseurs et des milieux marquent. L’essentiel, des fois, c’est de remporter nos matches, qu’il y ait la manière ou pas, parce que si vous gagnez un match, vous aurez trois points qui sont toujours importants dans le classement.» Menad veut donc jouer l’attaque à outrance et confirme par la même occasion que l’attaque reste la meilleure, et ce, en dépit du fait que des matches en retard de la 14e journée se sont joués les 18 et le 19 février dernier.

…et met en garde ses défenseurs

Là, disons que le coach est obligé de rappeler à ses éléments de la nécessité de défendre chacun son périmètre et ne pas trop s’aventurer devant et laisser des espaces pour les adversaires. Le CRB est connu pour ses contres dangereux, surtout en déplacement et qui, souvent, apportent leurs fruits. Menad, non seulement applique la règle du football moderne, à savoir que c’est tout le monde qui attaque, et c’est aussi tout le monde qui défend, mais met aussi en garde ses défenseurs qui doivent être vigilants pour ne pas se faire piéger à partir de ce match à domicile prévu dans trois jours. H. M.

BOULAINCEUR : «Grâce à la concurrence, on progresse» Le jeune Boulainceur se sent, actuellement, en super forme. Il est décidé à arracher sa place de titulaire durant la phase retour. Aussi, s’attelle-t-il à travailler d’arrachepied et, à se donner à fond pour être au rendez-vous au match contre le CRB

Ph : Maracana

REPRISE CET APRÈS-MIDI

Menad dit qu’il va jouer l’attaque à outrance

g Par HANI MEBARKI

Comment se déroule cette préparation ? Dans de bonnes conditions. On travaille d’arrache-pied et on se prépare activement pour le match face au CRB mais aussi pour la suite du parcours… Vous auriez aimé disputé d’autres matches amicaux, ici à Béjaïa, n’est-ce pas ? Tout à fait, mais cela n’est pas grave. On a réussi à meubler le temps vide car on a beaucoup travaillé après le stage et, maintenant, tout est fin prêt et tout le groupe est décidé à aller de

l’avant pour atteindre l’objectif qu’on s’est tracé. Quel est cet objectif ? Une place sur le podium et une participation à une joute continentale.

Ce mardi, vous aurez à faire au CRB. Un commentaire ? Ce sera difficile. D’ailleurs, tout début est difficile, mais on est décidé à ne pas se laisser faire, ni même à être surpris. La victoire ne fait pas de doute car elle nous permettra de nous préparer au match de coupe ainsi qu’aux différentes échéances qui nous attendent, entre autres la suite de la compétition. Actuellement, il y a une concurrence ardue pour une place de titulaire. Où est-ce que vous vous situez ? Dans le groupe ! Je travaille à fond pour être au top lors de la reprise, et ce pour arracher ma place de titulaire. C’est grâce à cette concurrence qu’on évolue et qu’on progresse. Cela ne fera que du bien. D’ailleurs, Menad l’a bien dit, c’est le terrain qui tranche quant au choix des titulaires…

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Que pouvez-vous dire à propos de la suite du championnat ? Ce sera très difficile car j’estime que toutes les équipes sont maintenant prêtes. Il suffit de regarder les résultats des derniers matches pour comprendre que la suite ne sera pas une partie de plaisir. Pensez-vous montrer un visage plus attrayant lors de la phase retour ? C’est notre objectif. Nous avons fait une excellente préparation, ponctuée par un stage et des matches amicaux. Maintenant, il ne nous reste qu’à confirmer sur le terrain lors de la reprise. Croyez-vous que les supporters seront au rendez-vous face au CRB ? On l’espère, nos supporters ont toujours été fidèles à leur équipe. C’est durant ces moments-là que les supporters doivent s’unir pour être le véritable 12e homme. Une chose est sûre : nous ferons de notre mieux pour battre le CRB. Entretien réalisé par Abdelkader Zoughaïlech


LIGUE 1

13

La semaine folle des Béjaouis g Par A. ZOUGHAILECH

Encore quatre jours et c’est la reprise pour les Béjaouis. Ces derniers, après une longue trêve qui aura duré plus d’un mois, veulent donc retrouver la compétition avec la détermination de mieux faire, dans la mesure où ils on bénéficié d’une bonne préparation. Dans ce contexte, l’entraîneur Djamel Menad dira :

L

«

a préparation fut bénéfique, à plus d’un titre. Nous avons réussi à disputer des matches amicaux, lors du stage d’Alger et, même si on aurait aimé et souhaité jouer un ou deux matchs à Béjaïa, il n’en demeure pas moins que par la suite, on a réussi à meubler le vide. Maintenant, on est prêts et on va retourner à la compétition avec la détermination d’atteindre notre objectif.» C’est dire que les camarades de Zafour sont décidés à effectuer un parcours, presque sans faute, et aller le plus loin possible pour pouvoir atteindre l’objectif que tout le monde attend d’eux. Cependant, tous les observateurs sportifs se demandent si les Vert et Rouge vont réussir leur entrée : 5 matchs dont 1 en coupe d’Algérie et en 19 jours seulement. Une reprise que

Maracana N°1355 — Samedi 26 Février 2011

tous qualifient, à juste titre d’ailleurs, de marathonienne : «Effectivement, notre reprise, à nous, sera des plus difficiles. Nous allons essayer de gérer match par match et ne pas se laisser surprendre dans notre base. Nous sommes décidés à faire le maximum pour terminer sur le podium…», nous a récemment déclaré le jeune Boulaïnceur. C’est donc une semaine «folle» qui attend les Béjaouis. Une semaine de tous les dangers, car un

faux pas risque de perturber la sérénité du groupe et la confiance qui est en train de s’établir entre les joueurs et leurs supporters. Une semaine qui verra les camarades de Zafour disputer deux matches, l’un en championnat, contre le CRB, l’autre en coupe d’Algérie, face à l’USMB. Et, là aussi, Menad avait son mot à dire, en avouant : «Je pense que le match contre l’USMB sera plus difficile que celui du CRB. Aussi, il nous faudra

être efficaces en avant et prudents par derrière». Des propos qui ne trompent pas sur les craintes du coach béjaoui quant à cette reprise et ses appréhensions sur tel ou tel match. Toujours estil, qu’à quatre jours de la reprise, les Béjaouis semblent fin prêts et sont, même, décidés à effectuer le parcours différemment de celui de la première étape du championnat. D’ailleurs, ontils un autre choix, face aux exigences de leurs supporters. A. Z.

«Le CRB, un adversaire imprévisible…» TOUS L’ONT AVOUÉ

Dans le cadre de la mise à jour du calendrier, les Béjaouis accueilleront, ce mardi, le CRB, pour le compte de la 14e journée du championnat dans sa phase aller. Un match que les Béjaouis appréhendent beaucoup, d’autant plus, qu’il marque le retour à la compétition des Vert et Rouge, après une longue trêve. «Le CRB est un adversaire difficile à manier. Cependant, on n’a pas le choix et on doit, à tout prix, sortir vainqueurs de cette rencontre pour garder le contact avec le peloton de tête et se préparer, dans de bonnes conditions, au match de coupe face à l’USMB…», dira Belakhdar, l’arrière gauche qui jouit ces derniers temps d’une grande forme. Pour les observateurs sportifs, la rencontre face au CRB, dès la reprise, serait une arme à double tranchant pour les Béjaouis.

En cas de victoire :

Les poulains de Menad se sentiront, alors, plus à l’aise et ne seront pas soumis à une terrible pression. Mieux encore, leur moral sera au beau fixe et ils disputeront les autres rencontres avec le même état d’esprit, d’autant plus, qu’au premier match de la phase retour, le coach béjaoui pourra, alors, faire aligner Boucherit, lequel va apporter, sans aucun doute, un plus à l’équipe.

En cas d’un nul :

Là, pour se racheter, les Vert et Rouge devront passer, absolument, le cap blidéen, en coupe d’Algérie. Ce sera, alors, une mission ardue et, connaissant la fragilité des Béjaouis, lors des déconvenues, le match de coupe sera, pour eux, plus difficile. Car, une autre décon-

venue et c’est la rupture totale avec les supporters.

En cas de défaite :

Dans ce cas précis, le pire serait à craindre. Les vieux démons referont surface et l’équipe risque d’être déstabilisée avant même le match contre Blida. Il sera difficile d’entrevoir la suite car les Béjaouis, dans ce cas précis, seront vraiment imprévisibles dans leurs réactions. C’est dire que face au CRB, un adversaire aussi imprévisible, capable du meilleur comme du pire, les poulains de Menad vont, sans aucun doute, mettre tout en œuvre, sortir le grand jeu et faire de leur mieux pour gagner cette rencontre et entamer la préparation du match de coupe, dans un état d’esprit plein de confiance, de sérénité et d’assurance. A. Z.

On prépare la JSMB

BOUCHERIT, UNE ABSENCE REGRETTABLE

Face au CRB, Antar Boucherit, recruté ce mercato, ne pourra pas disputer le match. Et il faudrait attendre la phase retour pour que l’ex-joueur de l’Entente puisse entamer un nouveau parcours sous les couleurs des Vert et Rouge. Cependant, plusieurs regrettent déjà le fait que Boucherit ne soit pas au rendezvous, dès le reprise. L’on se rappelle que depuis sa venue à la JSMB, le joueur en question a montré de grandes qualités et un talent inestimable qui ont épaté Menad. D’ailleurs, ce dernier n’a pas manqué de le souligner, en l’affirmant entre autres lors d’un point de presse : “Boucherit monte en puissance. C’est un joueur qui va être d’un grand apport à l’équipe…”

g Par HILAL A. BENALI

Après presque deux semaines trop agitées au CRB, (défaites en matchs amicaux, débordement de la situation entre l’entraîneur en chef, Gamondi et le soigneur de l’équipe Kamal Allou), on veut à présent tout mettre de côté et commencer une préparation sereine du prochain match contre la JSMB.

E

n effet, à l’issue de la cérémonie organisée mercredi passé par les supporters du Chabab suite à l’inauguration de leur nouveau siège, tous les amoureux du club de Laâqiba présents audit lieu, ont exprimé leur souhait de voir la situation tendue au sein de l’équipe voire la lumière et que les choses soient remises à leurs places dans les meilleurs délais. Un souhait exprimé notamment par le président Mahfoud Kerbadj qui a rappelé pour l’occasion son attachement à son coach argentin auquel il a refusé la démission récemment. Ainsi donc, et après tous ces évènements précipités et auxquels personne ne s’attendait, la tension a, à présent, un peu baissé et pense beaucoup plus du côté des Rouge et Blanc à la prochaine rencontre du championnat qui les mettra aux prises aux gars de la vallée de la Soumman mardi prochain au stade de l’Unité maghrébine de Béjaïa.

ENTRAÎNEMENT JEUDI AU 20-AOÛT

On prépare sereinement la JSMB. Ph : Maracana

Le manque de rigueur est à l’origine des conflits

L’entraîneur du CRB, Angel Miguel Gamondi, qui a remarqué ces derniers jours que la situation commençait à lui échapper et les choses sont un peu sorties de son contrôle, ne veut en aucun cas continuer sur cette direction et se voir à la fin contraint d’assumer lui seul les conséquences. D’ailleurs, et pour argumenter, l’Argentin, qui n’a pas caché son mécontentement quant aux résultats dérisoires de ses hommes lors des matchs amicaux joués dernièrement, a déposé sa démission auprès du président Kerbadj. Cependant, ce dernier a refusé le vœu du coach et il lui a exprimé qu’il a mis toute sa confiance en ses capacités. Une journée plus tard, l’Argentin a eu une altercation avec le soigneur de l’équipe Kamal Allou. Cela veut dire que les choses ne vont pas bien et le manque

de rigueur est à l’origine de ce débordement de la situation.

Gamondi veut faire renaître la discipline

Face à cette situation d’instabilité qui commence à prendre de l’ampleur au sein la famille belouizdadie, le premier responsable à la barre technique n’est pas resté les bras croisés. Gamondi a, lors de la séance d’entraînement d’avant-hier au stade du 20-Août, tenu à rappeler à ses hommes qu’il n’acceptera jamais dorénavant tout écart disciplinaire et celui qui sortira sur la ligne droite qu’il a tracée sera sévèrement puni. Le discours du coach était ferme et clair. Gamondi a mis en garde les camarades d’Islam Slimani et il leur a expliqué que seule la discipline remettra les choses à leurs places. Par là, l’entraîneur veut reprendre les choses en main et faire renaître la

discipline de nouveau dans la famille des Rouge et Blanc.

Il n’a pas encore tranché sur son départ

Ce qu’il faut savoir c’est que pour le moment, le coach argentin n’a pas pris une décision définitive quant à son départ ou non de la barre technique belouizdadie. Gamondi même s’il a géré la séance d’entraînement d’avant-hier au stade du 20-Août, ne s’est pas prononcé au sujet de son avenir au Chabab et il maintient le suspense jusqu’à présent. En tout cas, côté de la direction, joueurs et supporters, on ne souhaite absolument pas que l’entraîneur s’en aille, mais, qui sait à quoi pense le coach? H. A. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Les Belouizdadis, qui ont bénéficié d’une journée de repos mercredi passé, suite à la série des rencontres amicales jouées récemment, ont repris l’entraînement jeudi dans la matinée au stade du 20-Août. La séance fut dirigée par l’entraîneur en chef, Gamondi qui a axé son travail sur la préparation technico-tactique.

HIER À STAOUELI

Pour la journée d’hier, les Rouge et Blanc ont effectué leur entraînement à Staouéli et non au 20Août comme ce fut le cas auparavant. Les dirigeants belouizdadis veulent éloigner les joueurs de toute forme de pression et leur permettre de se concentrer sereinement sur la prochaine importante rencontre du championnat contre la JSMB prévue le 1er mars à Béjaïa. H. A. B.


14

LES INTERNATIONAUX REJOINDRONT LE GROUPE DEMAIN

C'est au plus tard dimanche que Zazou, Messaoud et Soudani rejoindront leurs coéquipiers pour préparer le match de l'USMA avec l'équipe. Ayant plus de matches dans les jambes que leurs camarades, Soudani et Messaoud ont plus de chances d'évoluer face à l'équipe de Soustara que leur coéquipier Zazou qui n'a joué en tout et pour tout que le match de classement. C'est dire que Ighil ne veut pas se passer de deux atouts majeurs de son équipe dans ce match de la reprise de l'ASO. Z. Z.

SIMPLE ÉLONGATION POUR ZAZOUA

Alors qu’on s’attendait au pire après sa blessure contractée lors de la rencontre face au CABBA qui a d’ailleurs précipité sa sortie du terrain pour subir les premiers soins, Zazoua Nassim s’en est heureusement bien sorti après que le staff médical eut diagnostiqué la nature de sa blessure qui s’est avérée par la suite sans gravité. S. T. S.

15

e

Journée LIGUE 1

Et maintenant à nous deux, USMA ! Maracana N°1355 — Samedi 26 Février 2011

C'est ce que pensent les joueurs chélifiens après la troisième phase de préparation dont un stage des plus réussis au Maroc. En effet, les deux matches amicaux joués face respectivement au CRB et à la formation de AïnDefla, deux rencontres dominées de bout en bout par la bande à Ighil et gagnées par des scores fort encourageants quant à la suite du parcours des préférés de Medouar.

S

elon les membres du staff technique du club, la progression est surprenante dans tous les aspects notamment celui lié à la tactique puisque les joueurs ont répondu positivement aux attentes de l'entraîneur. En effet, sur le plan du réalisme des attaquants, Ighil s'est trouvé fort content après les sept buts inscrits par ses attaquants en deux matches. Il est vrai que les scores de ces deux matches ne sont pas des plus importants d'autant plus qu'il s'agit de rencontres amicales mais, selon Benchouia, la façon avec laquelle les joueurs ont appliqué les consignes est des plus édifiantes quant à leur rigueur. Ce dernier a même déclaré que ces deux matches sont suffisants pour préparer le match face à

Une reprise dans une ambiance bon enfant

l'USMA dont les joueurs sont conscients qu'il est très difficile surtout qu'il s'agit d'une reprise pour eux à l'inverse des Usmistes qui auront déjà joué un match officiel. Parmi les joueurs, Gherbi, que nous avons interrogé, n'a pas manqué de parler au nom de ses camarades quant à aborder ce match avec la sérénité voulue étant donné que tout le monde sera présent le 1er mars: "Nous n'avons pas le droit à l'erreur car nous aurons à préserver un statut de leader et surtout de confirmer la réussite de notre stage" a-t-il dit avant de continuer: "Il est vrai que ce sera difficile mais nous n'avons pas le choix car notre détermination est des plus

Les camarades de Sellama on repris hier dans l’après mi t di. Les joueurs, qui ont repris le chemin du stade, ont entamé la séance avec une gaieté enfantine après deux jours de repos. L'a rrivée des grandes quant à réussir la reprise afin internationaux donnera sûrement de terminer l'aller en rose pour du piment à cette ambiance entrevoir la suite avec plein d'opti- habituelle où les trois capés de l'ASO auront bien des cho misme". ses à rac onter. Z.Z.

BIAGGA, AIT-TAHAR ET SEGUER NON CONCERNÉS PAR LE MATCH FACE À L’USMA

Trois joueurs chélifiens ne sont pas concernés par le match du 1er mars face à l’USMA et, de ce fait ne seront pas utilisés par le coach lors de la dernière répétition qui sera effectuée avec le retour des internationaux. Si Seguer est suspendu pour ce match, Biagga et Ait-Tahar ne sont pas encore qualifiés et ne le seront que lors du premier match de la phase retour. Dommage pour ces deux joueurs qui ont montré de belles choses depuis le début du stage. Z. Z.

AMRANI :

«Continuer sur cette lancée…»

g Par SEBAÏHI-TANI SMAÏN Tout comme les camarades de Boulahia, les dirigeants, les supporters tlemcéniens et le coach Abdelkader Amrani n'ont pas caché leur satisfaction après le large succès de leur équipe face au CABBA (5-1) samedi passé au complexe Akid-Lotfi. Le coach widadi s’est dit très satisfait de reprendre la compétition officielle avec un tel succès à la clé. Comme il a tenu à remercier ses joueurs pour la belle prestation qu’ils ont fournie. «Je ne m’attendais pas à une telle victoire», nous dira-t-il à la fin de ce match assez difficile. Le coach

Amrani lui-même était agréablement surpris par cette belle performance. Pour lui le plus important était de sortir vainqueur de ce duel, sans pour autant prendre en considération la qualité de jeu, ni encore moins le score final. Une courte victoire aurait suffi au bonheur des Tlemcéniens. “Nous avons confirmé notre probant travail durant la récente trêve”. Toutefois, le coach n’a pas caché sa grande déception et son désarroi après la nouvelle pause qu’il devra gérer. “On a souhaité continuer sur cette lancée”, conclut-il. S. T. S.

Seguer suspendu face à l'USMA

Suspendu, Seguer, qui a pourtant fait bonne figure lors de tous les matches amicaux disputés par son équipe, ne sera pas apte à jouer face à l'USMA. Un fait que regrette le staff technique qui voulait d'un effectif complet afin d'avoir tous les atouts de son côté. Ighil devra puiser dans son effectif afin de trouver un suppléant à l'enfant de Relizane en attaque et Ali-Hadji, Bentayeb et Nasri partent avec les faveurs.

Djediat en solo

S'il y a un joueur dont les supporters ne veulent pas l'absence face à l'USMA, c'est le milieu de terrain, Miloud Djediat qui, revenu d'une maladie (une grippe), a repris en solo. L'enfant de Sour El Ghozlane n'a pas joué les deux matches amicaux mais cela n'affectera pas outre mesure la possibilité de le voir aligné face aux Usmistes. En effet, son poids dans l'équipe est conséquent, selon les fans du club.

En amical : IRB Maghnia 1 WAT 1

Pour combler le vide dû au report du prochain match ASO/WAT, les gars de la capitale des Zianides ont fait un saut du côté de la ville frontalière Lalla Maghnia chez leur voisin de l’IRBM pour disputer une joute amicale au stade municipal Nouali. Cette confrontation amicale s’est soldée sur une score de parité (1-1), but inscrit par Bennaceur avant que les Maghnaouis n’égalisent au cours du jeu, et pourtant, cette rencontre s’est déroulée dans un fair-play exemplaire avant qu’elle ne soit gâchée par l’homme en noir qui irrita les camarades de Boudjakdji à quitter le terrain à la 70’, après avoir accordé un second but imaginaire, alors que dans l’action du but, il y avait un hors jeu flagrant que tout le monde a vu à part le referee, puisque 5 joueurs et pas des moindres ont été pris de cours, ce qui a poussé les poulains de Amrani à quitter la pelouse en signe de réprobation.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 2

16e Journée

Que des regrets ! Maracana N°1355 — Samedi 26 Février 2011

1 1

FICHE TECHNIQUE

KADDOUR N’A PAS ÉTÉ CONVOQUÉ

Stade : Reghaia Affluence : Moyenne Arbitres : Ghorbal, Bouhassoun et Serradj Avertissements : Mebarki (13’), Kaouène (45’) (ABM), Mellouli (45’), Hafid (90+3) (NAHD) Buts : Derardja (23’) (NAHD), Rahmoune (77’) (ABM)

Le staff technique du Nasria a décidé, en fin de compte, de ne pas convoquer le défenseur central Nourredine Kaddour, considérant que celui-ci n’est pas encore prêt physiquement pour pouvoir faire entrée avec le club. En effet, Kaddour manque cruellement de compétition, étant donné qu’il n’avait pas signé en début de saison, ce qui fait qu’il devra encore travailler pour être prêt pour la prochaine étape.

NAHD:

Natèche, Khiter, Allag, Mellouli, Boutadjine, Sedkaoui, Gana, Okbi (Moundji 59’), Hafid, Bey, Derrardja (Deghiche 70’). Entraîneur : Heddane

ABM:

Khelfa, Menzer (Boulaîbad 75’), Mehnaoui (Tarache 72’), Friouezène, Mebarki, Aoune, Khnier, Rahmoun, Si Ahmed (Sihi 46’), Sbihi, Bougosse. Entraîneur : Bouârara

L

e NA Hussein Dey a accueillis hier la formation de l’AB Merouana au stade Reghaia pour le compte de la 16ème journée de la ligue 2. Lors de la première période, les Nahdistes se créent le plus d’occasions dangereuses, et dominent les visiteurs dans leurs camps. Il fallait attendre la 23’ pour voir l’ouverture de jeu survenue d’une superbe reprise de volet de Derardja qui profite d’un joli centre de Allag. Juste avant la fin de la première mi-temps, l’ABM a failli surprendre tout le monde, mais Sbihi n’a pas su profité du contre attaque

2 0 FICHE TECHNIQUE Stade : Cdt Ferradj. Mostaganem Arbitres : Bayou, Idir, Cheballah. Affluence : faible. Averts : Boulemdeis (45’), Beloufa (66’) (ESM). Yazid (24’), Henider (25’) (MOC). Buts : Ferrahi (8’), Beloufa (67’) (ESM).

ESM:

Massai, Haddad, Boulemdeis, Boukemacha, Belahouel, Grine (Omrani 57’), Megueni, Boukerche, Bouloufa (Laroussi 84’), Ferrahi, Chellali (Boudjenah 73’). Entraîneur : Benchadli.

MOC:

Toual, Bourenane, Henider (Amroune81’), Bouchetta, Meziani (Ghazi 75’), Khenifsi, Bendridi, Chaouaou, Belaoued, Henni (Fellahi 46’), Yazid Sofiane. Entraîneur : Cheriet

L’

ES Mostaganem recevait hier le MO Constantine, dans une rencontre comptant pour la seiz-

15

mené par ses coéquipiers. En deuxième mi-temps, les Nahdistes reculent en arrière, et voient les Merouanis monter d’un cran, ce qui mène le but égalisateur de l’ABM à la 77’, suite à un tir à ras de terre de Rahmoune. C’est ainsi que l’arbitre met fin aux débats, avec ce nul qui n’arrange guère les affaires des Nahdistes. Raouf Mesbah

Mosta sans encombre ième journée de Ligue 2 et la première de cette phase retour. Les deux formations étaient dans le besoin des trois points de la victoire pour améliorer leur classement au championnat. Le match débute sur de bonnes bases et dès la première mitemps, les locaux ont vite trouvé la faille par l’attaquant Ferrahi suite à un excellent travaille individuel, une ouverture du score qui a libéré les joueurs de Mostaganem. Les visiteurs ont vite réagi après ce but, et c’est Bourenane qui a faillit tromper le portier Mostaganémois Messai par un puissant tir. M. Bayou siffle la fin de la première mi-temps très équilibrée entre les deux formations. Après la pause citron, les locaux ont été plus déterminés que leurs homologues Constantinois, après une domination des camarades de Ferrahi, le milieu de terrain Beloufa aggrave la marque en faveur de son équipe. La rencontre s’est terminée sur ce score de deux buts à zéro en faveur des locaux qui ont pu réaliser l’essentiel, celui d’arracher les trois points de la victoire. Rahmane

BENAMRI SOUMIS UN PROGRAMME SPÉCIAL

3 milliards bientôt dans les caisses

Nous apprenons de sources sûres proches de la direction du Nasria que celle-ci a réglé enfin la question de l’aide de l’APC d’HusseinDey et qui devait avoir l’aval de la wilaya d’Alger pour la percevoir. En effet, on apprend que la wilaya a officiellement donné son accord pour que le NAHD bénéficie des trois milliards qui avaient été accordés par la commune d’Hussein-Dey lors d’une délibération de ses membres élus il y a de cela plus de six mois. Les dirigeants ont accompli un véritable parcours du combattant et ont frappé à toutes les portes pour pouvoir bénéficier de cette aide et avoir donc une bouffée d’oxygène, étant donné que même cette somme ne sera pas suffisante pour gérer la situation actuelle du club, surtout que la direction devra s’acquitter de certaines dettes auprès de ses joueurs, en plus des entraîneurs des catégories jeunes et ensuite gérer la suite du parcours du championnat

Le défenseur Djamel Benamri devrait être soumis à un programme spécial pour pouvoir récupérer ses forces, après la blessure qu’il a contractée au niveau des adducteurs. En effet, le staff technique, en concertation avec le médecin du club, a décidé de mettre en place un programme spécifique d’entraînement pour que le joueur puisse retrouver toutes ses sensations et qu’il soit donc prêt à retrouver la compétition officielle lors de la prochaine journée du championnat de Ligue II face au MOC.

national. La direction du Nasria est donc satisfaite de cet heureux dénouement, surtout que la crise financière dans laquelle se trouvait l’équipe faisait qu’elle attendait avec impatience que cette aide de l’APC soit enfin délivrée pour régler certaines dettes qui se sont accumulées depuis quelque temps et cela devenait difficile pour les dirigeants, surtout pour un club qui joue l’accession en Ligue I et qui doit être bien doté sur le plan financier afin de motiver les joueurs à fournir plus d’efforts et à récolter le maximum de points sur et en dehors de leurs bases. Cette question de l’aide de l’APC d’HusseinDey réglée, la direction devra maintenant se concentrer sur la prochaine étape qui est celle de trouver d’autres sources de financement pour pouvoir s’auto-suffire et trouver un financement pour toute la saison et non seulement pour ces jours-ci. R. M.

SIOUANE DEVRAIT BIENTÔT REPRENDRE

L’attaquant Abdenour Siouane devrait bientôt reprendre les entraînements avec le groupe. En effet, ce dernier qui se contentait jusque-là de soins au niveau du CNMS de Ben Aknoun, devrait reprendre les entraînements avec le groupe cette semaine. Toutefois, cela ne veut nullement dire que le joueur sera prêt pour un retour à la compétition, sachant que cela dépendra surtout de la forme physique qu’il affichera, et cela est pour le moment impossible puisque le joueur devra cravacher dur pour retrouver sa forme et il devra aussi participer à des matchs amicaux pour ensuite voir s’il peut être prêt pour enregistrer son retour à la compétition officielle. R. M.

Résultats de la 16e journée

HIER À 15H

Lieu MOSTAGANEM Opow BATNA 1er-Novembre 1954 BISKRA Opow REGHAIA SKIKDA Opow BARAKI MEDEA Opow Imam Lyes CONSTANTINE Hamlaoui

Rencontres ESM/MOC CAB/ASMO USB/SAM NAHD/ABM JSMS/RCK PAC/USMBA OM/MSPB CSC/CRT

Equipes 1 CS Constantine 2 RC Kouba 3 CA Batna 4 MSP Batna 5 US Biskra 6 USM Bel Abbès 7 ES Mostaganem 8 O. Médéa 9 NA Hussein Dey 10 ASM Oran 11 MO Constantine 12 Paradou AC 13 JSM Skikda 14 SA Mohammadia 15 AB Merouana 16 CR Témouchent

J 16 16 15 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 15 16

Pts 33 25 25 24 24 24 24 23 22 22 20 19 19 18 14 08

G 09 07 07 06 07 07 07 06 05 05 04 05 05 05 03 02

N 06 04 04 06 03 03 03 05 07 07 08 04 04 03 05 02

P 01 05 04 04 06 06 06 05 04 04 04 07 07 08 07 12

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Résultats 2-0 1-0 1-0 1-1 1-0 3-0 1-1 4-1

BP 18 23 17 22 16 16 19 17 16 18 22 17 12 17 11 16

BC 05 17 14 16 14 16 19 16 09 13 23 16 16 29 15 39

Diff 13 08 03 06 02 00 00 01 07 05 -01 01 -04 -12 -04 -23


16

Maracana N°1355 — Samedi 26 Février 2011

1 0 FICHE TECHNIQUE

Stade : 18 Février-El Alia-Biskra Affluence : Moyenne Arbitres : Benaissa, Chenaoua, Dilmi Buts : Amrane (08’) (USB) Avertissements : Gougui (16’), Bahri (72’) (SAM), Khenab (41’) (USB)

USB :

Gaha, Djarboue, Khenab (Ghafiri 50’), Moumen, Trea, Zernadji, Melika (Derbal 90+2), Merezga, Morghad, Djabou, Amrane (Saâdeli 86’). Entraîneur : Sebaâ

SAM :

Aidoudi, Bahri, Mesbah, Gougui, Bouchair, Adda, Yebri, Bouhadi, Benyettou (Haddad 70’), Barbari (Gariche 89’), Houa (Bouaza 79’) Entraîneur : Benguela

Juniors : USB 1 - 0 SAM

Tarif minimum pour Biskra

C’est hier que s’est donné le coup d’envoi de la deuxième phase du championnat national L2. Le stade de Biskra était le théâtre du match USB-SAM. En présence des supporters, les locaux n’ont pas raté l’occasion de glaner une précieuse victoire. Sans trop attendre, les Noir et Vert sont entrés directement dans le vif de leur sujet et ont essayé d’arriver le plus vite possible aux filets du gardien Aidoudi. Il fallait attendre seulement 8 minutes pour avoir leur première réalisation. C’est l’ex-Koubéen et la nouvelle recrue de l’USB, Amrane, qui arrive à ouvrir la marque pour son équipe, après une-deux entre lui et son coéquipier Merezga. Ce dernier sert sur un plateau Amrane qui se trouve dans la surface de réparation et sans aucune difficulté trompe le portier samiste. Les camarades de Moumen ne reculent pas d’un cran après ce but, au contraire, ils continuent la pression sur leur adversaire du jour, mais sans parvenir pour autant à ajouter d’autres buts. Les visiteurs, par contre, se sont

contentés de défendre, repousser le danger n’importe comment et procéder par des contre-attaques qui n’ont pas apporté, toutefois, de changement côté tableau d’affichage. Aucun changement notamment côté score, jusqu’au coup de sifflet de M. Benaissa de la fin de cette première partie. La seconde était identique à sa précédente. Au retour des vestiaires, les hommes de l’entraîneur Sebaâ ont continué la pression sur les visiteurs, se procurant plusieurs occasions pour scorer, mais les attaquants ne savaient pas comment les transformer en buts. Les Oranges sont revenu dans les dernières minutes et ont essayé de remettre les pendules à l’heures. Mais le bon positionnement des défenseurs biskris ne leur a pas facilité la tâche. Les 90’ du match s’écoulent et même les cinq minutes du temps additionnel ajoutées par le referee du match n’ont pas suffi aux visiteurs à revenir au score. Le match s’achève sur ce score d’un but à zéro en faveur des poulains de Sebaâ.

La rencontre qui a précédé celle des seniors et qui a opposé les juniors de l’USB à leurs homologues du SAM a souri aux locaux. Les juniors biskris se sont imposés sur le score de 1 à 0. L’unique but était l’œuvre de Bouzidi en première mi-temps.

Première titularisation d’Amrane

Un penalty, puis plus rien...

La nouvelle recrue de l’USB, Fares Amrane, a joué hier son premier match avec sa nouvelle équipe. L’ex-Koubéen a laissé son empreinte dans cette rencontre et a marqué le premier but à la 8e minute de jeu.

1 0 FICHE TECHNIQUE Stade : AbdelhamidBouteldja Affluence : Nombreuse Arbitres : Zerrouki, Ayad, Hellal Avertissements : Khedis (25’), Madi (79), Saoud (90’ +4) (RCK) Derouaz (45’ + 4), Mekhbouche (53’), Besbes (55’), Bouabdellah (63’) (JSMS) Buts : Gasmi (43’ sp) (JSMS)

JSMS:

Bensseghira, Karkabou, Derouaz, Makhbouche, Besbes, Amira, Guerili, Methenni, Khelifa (Bouguerta 66’, Bouzidi 85’), Gasmi (Lahmer 75’), Bouabdallah. Entraîneur : Sahraoui

RCK:

Slimani, Benyahia, Bencherifa (Aït Ali 68’), Madi, Hanifi, Brinis, Saoud, Khellaf (Banouh 82’), Amokrane (Boussaid 64’) , Khedis, Chouaieb. Entraîneur : Medjahed

La première manche de cette rencontre opposant les Skikdis aux Banlieusards d’Alger, s’est caractérisée par un jeu décousu de part et d’autre. Les locaux avaient du mal à entrer dans le match et les visiteurs ont donné l’impression d’être sans fraîcheur physique. Les Koubéens, bien en place tactiquement, subissaient le jeu et ne réagissaient que par des contres rapides, mais sans grand danger pour inquiéter le jeune gardien remplaçant le titulaire Dames. Dans le dernier quart d’heure de cette première mi-temps, les Skikdis accélèrent le jeu et mettent les Koubéens dans la difficulté qui reculent dans leurs derniers retranchements. Laissant libre cours aux rapides attaquants skikdis, la défense koubéenne multiplie les erreurs de placement et de marquage. A quelques minutes du coup de sifflet pour la pause citron, ce qui devait arriver arriva. Sur une bévue monumentale d’un défenseur koubéen, l’attaquant skikdi, Gasmi, obtient un penalty qu’il transforme lui-même et ouvre le score pour son équipe. A ce moment-là, les Koubéens réagissent et sortent de leur périmètre pour mettre la pression sur la défense skikdie,

mais l’arbitre siffle la pause citron sur un score en faveur des locaux. La seconde période de jeu a vu les Koubéens revenir dans le match après les consignes données par l’entraîneur Medjahed. La domination des Vert et Blanc était constante, mais il manquait ce petit quelque chose à la finition de chaque offensive. Il est vrai, aussi, que les Skikdis se sont repliés en défense en fermant le jeu au milieu pour préserver le score acquis à la fin de la première mi-temps. Les Koubéens ont eu la malchance sur des occasions nettes de scorer notamment par Hanifi et Madi, deux véritables poisons qui ont fait souffrir l’arrière-garde skikdie. Les Skikdis se sont regroupés en deux lignes compactess et ont défendu chèrement leur avance au score. Malgré les changements opérés par le coach koubéen, Medjahed, le score resta inchangé jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre Zerrouki. Les Skikdis enregistrent leur seconde victoire consécutive sur leur terrain et empochent 6 points qui leur permettent de se positionner confortablement au classement en attendant la suite du parcours qui s’annonce palpitante pour les “V” noirs.

1 0

16e Journée LIGUE 2

FICHE TECHNIQUE Stade : 1er-Novembre 54 Affluence : Faible Arbitres : Babou, Bouzaghou, Schamby Avertissements : Bouchouk (17’), Bahloul (42’), Bourahli (78’) (CAB) Sahraoui (16’), Belkaroui (17’), Boussaïd (39’), Bouamri (81’) (ASMO) Buts : Bouchouk (32’ sp) (CAB)

CAB :

Babouche, Benamara, Daïra, Karboua, Chebana, Bahloul, Bitam (Bourahli 82’), Maïdi (Boulediab 88’), Bouchouk (Amiri 74’), Saïdi, Messadia. Entraîneur : Boufenara

ASMO :

Moudjer, Bouhafer, Belkaroui, Bouamri, Mazari, Loukili (Chaouti 46’), Amer, Abidi, Oumamar (Mebarki 75’), Boussaïd, Sahraoui. Entraîneur : Durin

Le CAB assure l’essentiel

C

’est sous une forte pluie fine et une affluence faible que les deux équipes ont pénétré sur le terrain. Dès l’entame du match, le CAB se rue et obtient trois occasions nettes de scorer en 10 minutes, en vain. Les locaux affichent de fort belle manière leurs intentions et continuent de dominer mais Bitam encore fois rate une belle occasion de scorer, face à des Oranais bien regroupés derrière. A la 30’, Bitam se fait crocheter dans la surface de réparation, l’arbitre lui accorde un penalty que Bouchouk transforme en but.

En seconde période, le jeu s’équilibre peu après que l’ASMO décide d’oser et pousser vers l’avant. Mais c’est encore le CAB qui a failli doubler la mise à la 60’. Bouamri reçoit un bon centre de Boussaid, mais rate malencontreusement le but. Les Batnéens accentuent leurs attaques, mais sans trouver la faille une seconde fois. Vers la fin de la partie, les Asémistes tentent le tout pour le tout afin de revenir dans le match, en vain, devant une bonne défense batnénne qui a su tenir la corde jusqu’au bout. W. Y.

LES ORANAIS À L’ARC-EN-CIEL

La délégation de l’ASMO, qui a fait le déplacement par avion sur le vol Oran-Constantine, a préféré élire domicile pour sa mise au vert à l’hôtel Arc-en-ciel à El-Khroub. Ce n’est que vendredi matin que l’équipe a rejoint Batna.

LE CAB À L’OPOW

Contrairement au match précédent contre le SAM où le CAB a programmé sa mise au vert à l’hôtel Salim, cette fois-ci, c’est à l’hôtel de l’Opow que les camarades de Bahloul ont pris rendez-vous, la superstition y étant pour beaucoup dans ce choix.

=La première pour Amiri et Bitam

Les deux nouvelles recrues du mercato, Amiri et Bitam, ont fait leur première apparition contre l’ASMO. Le public a eu l’occasion de les découvrir et d’apprécier leurs qualités techniques.

=Chebana a remplacé Kefaïfi

Kefaïfi, expulsé lors du match contre l’ABM, a été remplacé par Chebana qui vient lui aussi de purger sa sanction d’un match de suspension. Les défenseurs du CAB sont tous passés par la trappe de la commission de discipline.

=Babouche a gardé sa place

Le leader frappe quatre fois

Après avoir encaissé deux buts contre l’ABM, le gardien Babouche a eu peur pour sa place mais finalement Boufenara lui a renouvelé sa confiance contre l’ASMO.

4 1 FICHE TECHNIQUE

Stade : Hamlaoui. CNE. Affluence : Nombreuse Arbitres : Hallalchi, Brahim, Doulache Buts : Ferhat (20’ et 39’), Lemaici (51’), Hadjadj (54’) (CSC). Y. Benaziza (59’) (CRT) Averstissements : Kabri (5’), Bouden (43’) (CSC)

CSC :

Daif, Lemaici, Soualah, Bouden, Kebia (Ghodbane 56’), Derrahi, Kabri, Yacef, Zmit, Ferhat (Boumediène 77’), Hadjadj ( Amrous 56’). Entraîneur : Khezzar

CRT :

Sami Benaziza, Benmoulay, Youssef Benaziza, Kambouz, Mokrane, Ghomari, Sefir (ourat 66’), Adda (Hadjar 85’), Benbachir, Bouyousfi, Maghraoui (Benamar 55’) Entraîneur : Ghazali

L

e leader n’a pas fait dans la dentelle en accueillant la lanterne rouge. Porté par leur quarante milles supporters, les Sanafir ont dominés cette rencontre de bout en bout ne laissant que des miettes à leurs infortunés adversaires. Prenant le jeu à leur compte dès le coup d’envoi les Clubistes vont pousser pour acculer les jeunes temouchentois (jeunes, parce dans le onze qui avait débuté la partie on comptait, pas moins de huit juniors) dans leur dernier retranchement. Septième minute de jeu, ô surprise, le CRT s’offre la première occasion dans le match et bénéficie d’un coup de pied de réparation, Après une faute de la défense constantinoise, mais fort heureusement l’attaquant chargé de botter ce penalty va rater lamentablement. Maitre du jeu, les Yacef et consorts cherchent la brèche dans une défense très regroupée et qui avance en bloc. Mais à force de rester derrière à défendre les jeunes

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

temouchentois vont commettre des erreurs et quand vous avez en face des attaquants aussi futés que Ferhat ça ne pardonne pas. Vingtième minute, l’arrière garde temouchentoise cède. Ferhat profitant d’une hésitation de la défense adverse ouvre la marqué dans une ambiance de folie. Mené à la marque les jeunes du CRT tentent de s’organiser, en vain. Désorientés, dépassés par le rythme imposé par Hadjadj et Yacef, les visiteurs vont plier une seconde fois et c’est toujours ce diable de Ferhat qui marque. Après la pause, le CSC va revenir avec les mêmes intentions, c'est-à-dire d’en finir au plus vite. C’est ce qu’il réussira puisqu’en dix petites minutes les Sanafir vont inscrire deux buts, tuant du coup, le match. A quatre à zéro la messe est dite. Et même si Benaziza réduira la marque quelques poignées de secondes avant l’heure de jeu, cela ne changera absolument rien à la suite. Lamine Boudebza.


Maracana N°1355 — Samedi 26 Février 2011

La victoire s’impose pour les locaux US SIDI BELLOUA – JS TADMAIT

HONNEUR

g Par WAHAB YEFSAH

Les Bellouis vont accueillir cet après-midi, au stade Oukil Ramdane, la JS Tadmaït pour le compte de la 15e et dernière journée de la phase aller du championnat Honneur de Tizi-Ouzou.

A

près leur défaite lors de la précédente journée face à l’ES Sikh Oumedour, les gars de Rejaouna doivent être vigilants aujourd’hui en accueillant l’équipe de la JS Tadmaït, qui se déplacera à Tizi-Ouzou avec une grande volonté de battre l’US Sidi Belloua pour s’éloigner de la zone rouge. Les poulains de Chabane

DE

TIZI-OUZOU 15e

JOURNÉE

Dahleb sont appelés à ne pas tomber dans le piège de la facilité et jouer à fond pour que les points restent à Tizi. Certes, leur mission s’annonce difficile, et les joueurs locaux de l’USSB ne vont pas se croiser les bras et tenteront de se racheter de leur dernier revers concédé face aux Issyakhens, en renouant avec la victoire et surtout remonter au classement. Il sera difficile aux gars de Belloua de réussir à battre la formation de Tadmaït. Donc, les débats seront très serrés et la victoire reviendra au mieux préparé sur tous les plans, sachant que les deux équipes son dans le même bain. Les deux équipes ont grandement besoin de points pour remonter au classement général, et ne pas se faire distancer par les autres équipes. Les coéquipiers de Klari, qui ont été battus par

la formation de l’ESSM lors de la précédente journée, comptent se racheter coûte que coûte cet après-midi devant l’équipe des milles martyrs, à savoir la JS Tadmaït, et aussi récupérer les points perdus en ce début d’exercice au cours de cette rencontre. Les poulains de Rachid Meziane veulent eux aussi se racheter de leur dernier revers concédé à domicile face à la JS Boukhalfa et tenteront de battre les Bellouis. Les partenaires de Benlalia sont plus que jamais prêts à relever ce défi pour récupérer tous les points perdus. Alors, les Vert pistache de l’USSB doivent s’attendre à une réaction positive des joueurs de la JS Tadmaït. S.A.

Une bataille tactique en perspective

RÉGIONALE I/15e JOURNÉE

17

Explication au sommet à Dar El Beida Ph : Maracana

DIVISIONS INFÉRIEURES

CRB DAR EL BEIDA-US OLYMPIQUE AMIZOUR

L

e Chabab de Dar El Beida a montré combien il reste une équipe qui peut jouer la carte de l’accession à fond et ce, en dépit du fait que cette équipe avait cédé trois précieux points à domicile lors de la 10e journée, qui s’est jouée le 25 décembre de l’année 2010. Ce jour-là, les gars de Dar El Beida ont perdu sur un score étriqué de 1 but à 0 face au Mouloudia de Bouira, une équipe qui évolue bien en déplacement, mais sans ces trois points perdus, le Chabab de Dar El Beida serait assuré de terminer premier. De son côté, Amizour, qui vise elle aussi l’accession, n’a jamais perdu à domicile, où elle a gagné tous ses matches (3 à 1 face à la JSEB ; 2 à 0 face au RCB ; 4 à 0 devant le CBSM ; 1 à 0 devant l’ES Baghlia ; 1 à 0 devant le CRB Bordj El Kiffan ; 2 à 0 devant le CMB Thénia ; 1 à 0 devant le DRB Baraki et enfin 1 à 0 devant le MB Bouira), mais cette équipe de l’USOA n’a ramené que trois nuls en déplacement. Cet aprèsmidi, ça sera certes une explication au sommet qui se jouera à Dar El Beida (fief du leader actuel), mais aussi celle des deux coaches, Abdenour Hamici du côté local, et Mourad Bounif du côté visiteur. Chacun essayera de mettre en place un schéma tactique à la mesure de contrer son vis-à-vis.

Gare au perdant, le titre de champion d’hiver en jeu

On ne le dira jamais assez, ce match entre le leader et son dauphin s’avère très important pour les deux équipes. Un match à six points est là et chacun des deux clubs voudra l’emporter pour montrer à tout le monde que la place que chacun

Dar El Beida en pole position pour empocher les 3 points. Ph : Maracana

d’eux occupe n’est pas fortuite ou, comme on dit, le fruit du hasard. Aussi, il faut dire que les trois points qui séparent les deux équipes seront un stimulant supplémentaire pour

pousser, que ce soit les locaux ou les visiteurs à se surpasser. Maintenant, la victoire est très importante pour les deux clubs, mais elle le sera beaucoup plus pour les visiteurs qui, en cas de

«On n’ira pas à Dar El Beida en victimes» Bounif (Entraîneur USOA):

«Franchement, ce match sera très difficile pour nous, dans la mesure où on jouera face au leader, qui évoluera chez lui et devant ses fans. Nous savons à l’avance que ce match ne sera pas une simple sinécure, mais on fera de notre mieux pour revenir avec le meilleur résultat possible, une victoire sera le mieux, car elle nous permettra, le cas échéant, de prendre la 1re place et être champions de la phase aller, puisque le goal-average est en notre faveur. La pression sera beaucoup plus sur les locaux, qui vont devoir faire le jeu, et nous, de notre côté, on essayera de gérer la rencontre comme il se doit. Ne pas laisser des espaces pour l’adversaire serait notre tactique et les joueurs savent que ce qui les attend ce samedi n’est pas une simple affaire, mais ils sont décidés à se surpasser afin de permettre à l’équipe de revenir avec le meilleur résultat qui nous arrangerait pour la suite de la compétition.» Propos recueillis par Hani Mebarki

victoire, rejoindront les locaux à la première place. C’est dire que pour les capés de l’entraîneur adjoint, Bouhadji Mustapha en l’occurrence, il s’agira là d’une question de suprématie, tout comme pou les Algérois aussi. Les camarades de Ouanoughi Fehem, le milieu de terrain des Rouge et Noir de l’USOA, ne veulent pas se faire distancer par le leader.

Une équipe d’Amizour amoindrie

En effet, pas moins de cinq joueurs ne seront pas de la partie face à Dar El Beida. Il s’agit de Makhloufi Khaled et Karim Aït Amara, tous deux se trouvant en France, Taïri Adel, blessé, Mansouri Farès et Belhadi Mohamed, qui sont tous les deux suspendus, dont l’un pour contestation de décision. Cela mettra le coach Bounif Mourad dans une situation délicate, à savoir que ce dernier devra trouver des joueurs capables de remplacer tous ces absents. H. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

La 15e et dernière journée de la phase aller verra un choc se dérouler à Dar El Beida, entre le Chabab local et son poursuivant immédiat, l’US Olympique d’Amizour. Un match à six points si l’on tient compte de l’écart qui sépare les deux antagonistes, le CRBDB (1er) avec 30 points et l’USOA (2e) avec 27. Ce match est très important pour les deux équipes, tant il est vrai que chacune ne voudra pas perdre cette rencontre, surtout du côté visiteur, où il sera question de garder l’écart qui le sépare de son adversaire de cet après-midi, ou faire mieux en le rejoignant à la première loge. Les gars de Dar El Beida seront mis sous une pression terrible, eux qui vont devoir confirmer que la place qu’ils occupent actuellement n’est pas fortuite, mais qu’elle est méritée. En tous les cas, ce match sourira au plus volontaire et surtout à celui qui saura profiter des espaces laissés par son vis-à-vis. Les gars de Dar El Beida et ceux d’Amizour gratifieront les présents d’un beau foot et il faut s’attendre à ce que le public local mette de la pression sur les visiteurs pour les déstabiliser et les pousser à faire des erreurs, mais lorsque l’on sait que l’USOA ces dernières semaines voyage bien, où le club n’a perdu qu’une seule rencontre des quatre dernières en déplacement (JS Akbou -7e journée, IRB El Achour -9e, DRB Staouéli -11e et ESM Boudouaou-13e journée). H. M.

Programme complet Thénia : CMB Thenia - IRB El Achour Akbou (OPOD) : JS Akbou - CRB Bordj El Kiffan Baraki : DRB Baraki - CB Sidi Moussa Boudouaou : ESM Boudouaou - CRB Tessala Merdja Bouira (OPOW) : MB Bouira - OC Beaulieu Dar El Beida : CRB Dar El Beida - US Olympique Amizour El Biar : JS El Biar - RC Boumerdès Zeralda : DRB Staouéli - ES Baghlia


18

Maracana N°1355 — Samedi 26 Février 2011

INTERNATIONALE

Les bons mots sur Ronaldo

Dans sa série sur les grands orateurs du football mondial, FIFA.com compile habituellement les meilleures phrases des grandes figures du ballon rond, de Romário à Maradona en passant par Éric Cantona. Dans le cas de Ronaldo, la configuration est légèrement différente. Le récent départ en retraite du Fenômeno nous a poussés à sélectionner quelques-unes de ses dernières déclarations comme joueur de football.

C

"

ela fait plus d’un an que je suis blessé aux adducteurs. J’ai pris le temps de réfléchir et j’ai compris que mon heure était venue, que j’avais déjà tout donné et que j’avais fait des sacrifices inimaginables. Quand j’ai enfin pris ma décision, c’était comme si je me trouvais dans une unité de soins intensifs, en phase terminale, et que j’avais décidé d’en finir. C’est très difficile d’abandonner une activité qui vous rend aussi heureux, pour laquelle on ressent un tel amour et pour laquelle on ferait tout. Mais il faut savoir parfois accepter la défaite. Et aujourd’hui c’est mon corps qui a perdu."

Ronaldo, très ému au moment de prendre congé du staff de Corinthians "Ronaldo est le meilleur et peu importe ce qu'en pensent les autres. C’est le meilleur attaquant de tous les temps. Celui qui n’est pas d’accord, c’est qu’il a un problème." Jozy Altidore, attaquant des ÉtatsUnis, qui avait 12 ans quand Ronaldo a inscrit un doublé contre l’Allemagne en finale de la Coupe du Monde de la FIFA 2002 "Il a joué aux Pays-Bas, en Espagne et en Italie, et il porté très haut les couleurs du Brésil dans ces trois pays. Quand il est revenu au Brésil, il a réveillé le championnat et Corinthians. Les Brésiliens doivent le remercier pour tout ce qu'il a fait pour notre football." Pelé, seul joueur comptant un total de buts en Seleção supérieur à celui de Ronaldo (77, contre 62) "J’aurais aimé jouer à ses côtés, parce que j’aurais pu lui faire pas mal de passes décisives. Il était toujours bien placé et il réfléchissait très vite. Ce n’est pas pour rien qu’il a été désigné plusieurs fois meilleur

joueur du monde. Il a beaucoup donné à la Seleção en prenant part à deux titres mondiaux et à une finale. Il est même devenu le meilleur buteur de l’histoire des Coupes du Monde. C’est un exploit phénoménal, tout à fait conforme à son surnom." Zico, l’une des idoles de Ronaldo "On n’avait pas besoin de s’entraîner pour se comprendre avec Ronaldo. Il connaissait mon jeu et moi je savais où il aimait recevoir le ballon. C’était très facile de jouer

PUBLICITÉ RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Direction de l’hydraulique Wilaya de Laghouat Rue Docteur Saâdane - Laghouat (Bureau des marchés) NIF DHW : 099003019000736

29 / 01 / 2007

Avis de prorogation de délai de l’appel d’offres national restreint N° : 01/2011/DHW La Direction de l’hydraulique relatives à l’appel d’offres de la wilaya de Laghouat lance national restreint n° 01/2011 un avis de prorogation de délai portant : de l’appel d’offres national «Etude de l’avant-projet restreint ayant pour objet : «L’étude de l’avant-projet détaillé de l’AEP à partir du détaillé de l’AEP à partir du barrage de Seklafa barrage W. Laghouat» de Seklafa W. Laghouat» est fixée après 30 jours au lieu de 21 jours à partir de la * Intitulé d’opération : première parution de l’avis «Etude de l’avant-projet détaillé de l’AEP à partir du d’appel d’offres n° : 01/2011 (10/02/2011) à 14h00. barrage de Seklafa W. Les soumissionnaires Laghouat» resteront engagés pendant une durée de 180 jours à N° d’opération : NF compter de la date limite des 5.341.1.211.003.10.07 dépôts. Les soumissionnaires La Direction de l’hydraulique peuvent assister à l’ouverture de la wilaya de Laghouat des offres le même jour du informe l’ensemble des dépôt des offres à 14h30 à la bureaux d’études que la date Direction de l’hydraulique de la limite de dépôt des offres wilaya de Laghouat. Maracana N° 1355— Samedi 26 Février 2011 - Anep N° 843 956

avec lui, parce qu'il savait se placer à l’extérieur et à l’intérieur de la surface. Dès que je lui passais le ballon, il savait déjà ce qu’il allait faire." Rivaldo, coéquipier de Ronaldo en Seleção lors du titre mondial de 2002. "Il a toujours été un exemple pour les jeunes. Un exemple de dépassement de soi. J’ai eu le bonheur de jouer aux côtés de mon idole pendant plusieurs années. Nous avons vécu pas mal de choses ensemble. Je l’ai toujours beaucoup admiré et il restera l’un de mes bons amis." Ronaldinho, qui complétait le trident offensif lorsque le Brésil a décroché son cinquième titre mondial, à Corée/Japon 2002 "J’étais convaincu qu’il serait l’un des meilleurs joueurs de la Seleção à l’époque et je suis convaincu aujourd’hui qu’il prend la bonne décision. Je savais que je pouvais le soutenir et qu’il aurait un rôle important. Je lui souhaite le meilleur, parce que je continue de le considérer comme l’un de mes bons amis. Comme joueur, il a été très important lors de ce sacre qui nous a beaucoup marqués

25 / 08 / 2010 tous les deux." Luiz Felipe Scolari, sélectionneur du Brésil en 2002 "Je suis un grand fan de Ronaldo, que je suis depuis son passage à Barcelone. Une fois, j’ai demandé à mon oncle, Miguel Ángel, de me prendre en photo avec lui. Je suis allé aux vestiaires et j’ai été pris en photo avec l’une de mes idoles. Je trouve cela très méritant d’avoir su vaincre les difficultés, de revenir au sommet et de conquérir de nouveaux trophées." Rafael Nadal, tennisman dont l’oncle était coéquipier du Brésilien au FC Barcelone

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya d’Alger C A de Draria Commune de Douéra N° 02/2011 N° NIF : 095742189544410 01

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE En application des dispositions de l’article 49 alinéa 02 du décret présidentiel n° 10-236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics, le président de l’Assemblée populaire communale de Douéra porte à la connaissance des soumissionnaires ayant pris part à l’avis d’appel d’offres national restreint paru dans le quotidien Le Temps d’Algérie en date du 21/12/2010 portant acquisition d’un camion benne tasseuse les résultats cités ci-après : Intitulé de l’opération

Entreprise

Acquisition d’un camion benne tasseuse

EURL KIV Foton

Montant du Note Délai de technique marché en TTC réalisation 85,5/100

6.000.000,00 DA

30 jours

Il ressort de ce qui précède que l’opération sus-indiquée est attribuée à l’entreprise EURL KIV Foton du fait d’avoir présenté l’offre la moins disante. Les soumissionnaires disposent d’un délai de 10 jours pour introduire des recours auprès de la commission communale des marchés à compter de la date de la première parution du présent avis dans la presse nationale. Les soumissionnaires désireux de prendre connaissance des résultats de cette opération peuvent se rapprocher des services compétents de la commune. Maracana N° 1355— Samedi 26 Février 2011 - Anep N° 83 771

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


INTERNATIONALE

Maracana N°1355 — Samedi 26 Février 2011

19

LA GALAXY : Beckham CLASICO REAL – BARÇA : La finale de reprend avec les la Coupe du Roi avancée entraînements

L

A

a Fédération a décidé d'avancer l'horaire du choc entre Barcelone et le Real Madrid en finale de la Coupe du Roi. Le match débutera à 21h30. Les préparatifs s'accélèrent autour de la finale de la Coupe du Roi qui opposera, le 20 avril prochain le FC Barcelone au Real de Madrid. La Fédération espagnole vient

près six semaines d'entraînement à Tottenham, David Beckham a rejoint jeudi les Los Angeles Galaxy pour entamer la préparation de sa - sans doute - dernière saison en MLS, le Championnat nord-américain qui reprend le 15 mars. «J'ai certes manqué quelques semaines d'entraînement (avec Los Angeles) mais c'était important pour moi de parfaire ma condition physique et de revenir ici plus au point que l'an dernier», a expliqué le Spice boy qui n'avait joué que 7 matches avec LA la saison dernière, entre blessures et prêt à l'AC Milan. Le contrat du milieu de terrain anglais, qui aura 36 ans en mai, expirera en novembre, à la fin de la saison.

Non-événement médiatique

«J'ai toujours dit que David reviendrait jouer pour les Galaxy, il n'a jamais été question qu'il joue ailleurs», a déclaré l'entraîneur du club Bruce Arena pour dissiper les rumeurs selon lesquelles Beckham aurait tenté de négocier un long

d'arrêter l'horaire de la rencontre qui se déroulera finalement à 21h30, soit une demi-heure plus tôt que les années précédentes. La Fédération n'a donc pas cédé aux revendications des deux clubs qui souhaitaient débuter la rencontre, sur le modèle de la Ligue des Champions, à 20h45. Pour ce "Clasico" de gala qui

se jouera en terrain neutre au stade Mestalla de Valence, ce sont les Barcelonais qui se verront attribuer le statut d'équipe "à domicile" tandis que les Madrilènes enfileront leur tunique de visiteurs. Le club catalan, dont la création remonte à 1899, bénéficie en fait d'une plus grande ancienneté que son rival historique créé en 1902.

BAYERN MUNICH : Beckenbauer veut Manuel Neuer

Franz Beckenbauer, le président d'honneur d u Bayern Munich sort du bois. Il reconnaît avoir beaucoup d'estime pour le portier international allemand de Schalke 04 Manuel Neuer. "Manuel Neuer est pour moi le meilleur gardien du monde. Quand on peut avoir un tel joueur, il faut tout faire pour le recruter", explique-t-il dans les colonnes du journal Bild. Manuel Neuer est lié avec Schalke jusqu'en juin 2012.

prêt avec Tottenham au lieu de revenir à Los Angeles. Il n'y avait qu'une douzaine de journalistes jeudi à Carson (Californie) pour la reprise de Beckham, un contraste avec les centaines de médias et de cameramen qui avaient afflué au même endroit en juillet 2007 lors de son arrivée en provenance du Real Madrid.

O. MARSEILLE : Heinze pourrait partir en juin

AS ROMA : De Rossi risque gros !

L

e Shaktar Donetsk a remis à l'UEFA une vidéo dans laquelle on verrait Daniele de Rossi frapper un joueur du club ukrainien après le huitième de finale de Ligue des Champions joué la semaine dernière. Le milieu de la Roma pourrait écoper de quatre à cinq matchs de suspension. Après Gennaro Gattuso, un autre joueur italien pourrait être privé de Ligue des Champions durant un long moment. Selon les

médias italiens, le Shaktar Donetsk aurait en effet remis à l'UEFA une vidéo prouvant que Daniele de Rossi a frappé un joueur du club ukrainien après le 8ème de finale aller de la ligue des champions disputé la semaine dernière. Aucun détail n'a filtré sur les circonstances de ce geste et sur l'identité du joueur frappé, mais de Rossi risquerait quatre ou cinq matchs de suspension. Lors de cette rencontre, la Roma s'était inclinée 3-2 à domicile.

LYON : Aulas pas sûr de garder Puel

Alors que l'entraîneur de l'Olympique Lyonnais, Claude Puel, a réussi à redresser la barre après un début de championnat catastrophique, le patron du club rhodanien, Jean-Michel Aulas, n'est pas certain de le conserver à la fin de la saison. "Non, ce n'est pas une certitude. Il a un contrat de quatre ans. Je l'ai signé en toute connaissance de cause", a expliqué JMA dans Lyon Capitale. Le patron de l'OL a également ajouté qu'il n'envisage pas, pour le moment, de prolonger le contrat de son coach, qui se termine en 2012. L'avenir de Puel reste donc flou... Alors que son contrat arrive à terme en juin 2012, le polyvalent défenseur de l'Olympique de Marseille Gabriel Heinze (32 ans, 18 matchs et 1 but en Ligue 1 cette saison) pourrait très bien se lancer un dernier défi dans sa carrière en fin de saison et n'exclut pas de

demander à être placé sur la liste des transferts. "Je l'ai déjà dit depuis quelques mois, je veux bien finir cette saison. La décision, je la prendrai à la fin de la saison. Ce n'est pas le moment pour parler de ça", a confié le défenseur argentin sur l'antenne de RMC.

ANGLETERRE : SUCCESSION DE CAPELLO Lampard vote Redknapp

D

ans une interview accordée à la BBC, le milieu de terrain de Chelsea, Franck Lampard, fait de Harry Redknapp, actuel manager de

LIGUE DES CHAMPIONS : L'Italie perd officiellement une place C1

C

est désormais officiel. Après la défaite du Napoli hier soir sur la pelouse de Villarreal, l’Italie a perdu sa quatrième place qualificative pour la Ligue des Champions. Elle sera encore effective cette saison, la saison prochaine, mais passera dans les mains du championnat allemand à partir de la saison 2012-13.

L’écart entre la troisième position, occupée actuellement par l’Allemagne dans le classement UEFA, et la quatrième place de l’Italie ne peut mathématiquement plus être comblé. Même si les trois clubs italiens engagés en C1 se qualifient (et là, ça relèverait d’un miracle divin), et que l’un d’eux atteint la finale,

l’Allemagne restera tout de même devant. L’Inter avait sauvé les meubles pour la saison 2011-12 en emportant la Ligue des Champions l’an dernier, mais cette année, pas d’exploit. L’Italie était partie avec un retard de 4,79 points à rattraper. Au final, elle en a perdu encore 3,33, pour un total irrécupérable de 8,12 points.

Tottenham, son favori pour succéder à Fabio Capello à la tête de la sélection anglaise. Fabio Capello a beau être toujours en poste à la tête de la sélection anglaise, la question de sa succession alimente déjà le débat. Interrogé sur le sujet, Franck Lampard n'a pas caché sa préférence pour Harry Redknapp, le manager de Tottenham : «Ce n'est pas à moi mais à la Fédération Anglaise de décider mais ce serait bien de l'avoir comme manager de l'Angleterre, a-t-il commenté. En ce moment, Harry Redknapp réalise un travail fantastique à Tottenham et s'il devait s'occuper de l'équipe nationale, je suis sûr qu'il serait fantastique.» On n'en attendait pas moins de la part du neveu de Harry Redknapp.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


20

Maracana N°1355 — Samedi 26 Février 2011

Vinokourov a «encore les jambes» CYCLISME

Alexandre Vinokourov a débuté sa dernière saison à l'occasion du Tour d'Oman, la semaine dernière. A l'aube de ses 38 ans, le Kazakh s'estime toujours en forme et espère porter le Maillot Jaune sur le Tour. «L'an passé, j'ai senti que j'avais encore les jambes. Pas pour gagner (16e en 2010) mais pour jouer quelques étapes (1er à Revel en 2010). Porter enfin le Maillot Jaune quelques jours, ce serait idéal.» A 37 ans, Alexandre Vinokourov compte bien aller au bout de sa dernière saison et pense toujours au Tour. Dans L'Equipe de vendredi, il parle également de remporter une des trois classiques («Amstel, La Flèche et Liège»). Le Kazakh évoque son avenir, qu'il imagine toujours juché sur un vélo, au contact de son équipe. «Astana a besoin d'un conseiller comme moi. Je n'ai pas encore discuté avec le gouvernement kazakh de ça, mais avec tout ce que j'ai fait pour le Kazakhstan et l'équipe, je pense qu'on va me donner un rôle important». Vinokourov se verrait bien

PUBLICITÉ

directeur sportif au sein de son équipe, mais confie aussi aimer «passer du temps sur les courses avec les jeunes.»Dans l'entretien accordé au quotidien sportif, le cycliste, revenu à la compétition après deux ans de suspension pour dopage, explique avoir soutenu Alberto Contador, blanchi par la Fédération espagnole. Il a en revanche condamné les actes de l'Italien Ricardo Ricco, hospitalisé après s'être auto-transfusé.

OMNISPORTS

Le marché est fermé BASKET – NBA

La NBA a été secouée jeudi, date limite des transferts, par une flopée de transactions dont la principale a été l'échange entre Boston et Oklahoma City impliquant Kendrick Perkins et trois joueurs. Sans oublier le départ de Mo Williams des Cleveland Cavaliers pour les Los Angeles Clippers. Boston, finaliste la saison passée contre les Los Angeles Lakers, a cassé le cinq majeur qui l'avait vu remporter le titre de champion 2008 en envoyant le pivot Kendrick Perkins à Oklahoma City, en compagnie de l'arrière Nate Robinson, en échange de l'ailier Jeff Green et du pivot serbe Nenad Krstic. Perkins a manqué 43 matches cette saison en raison d'une opération du genou droit mais était avec le rookie turc Semih Erden le seul pivot des Celtics valide en ce moment après les blessures de Jermaine et Shaquille O'Neal. Erden a toutefois été lui aussi transféré, à Cleveland, avec l'intérieur rookie Luke Harangody, en échange d'un deuxième tour de draft 2013 En récupérant Perkins, plus le pivot

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

MINISTERE DE LA FORMATION ET DE L’ENSEIGNEMENT PROFESSIONNELS DIRECTION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DE LA WILAYA DE TIARET

remplaçant Nazr Mohammed auprès de Charlotte en échange de deux joueurs secondaires, Oklahoma City gagne en taille dans la raquette et affiche de fait un effectif plus équilibré. Charlotte, où évolue le Français Boris Diaw, a cédé l'ailier Gerald Wallace à Portland, où joue Nicolas Batum, en échange de deux joueurs, dont le pivot Joel Przybilla, et deux tours de draft. Houston a envoyé son meneur de jeu Aaron Brooks à Phoenix contre le Slovène Goran Dragic et a transféré l'ailier Shane Battier, plus un autre joueur, à Memphis en échange du pivot d'origine tanzanienne Hasheem Thabeet. Dans une autre transaction, l'ar-

rière de Washington Kirk Hinrich a été cédé à Atlanta avec l'ailier Hilton Armstrong en échange de trois joueurs, dont les arrières Mike Bibby et Jordan Crawford, et d'un premier tour de draft 2011. Les Los Angeles Clippers ont de leur côté obtenu de Cleveland le meneur de jeu Mo Williams (13 points et 7 passes de moyenne) et l'ailier Jamario Moon en échange du meneur de jeu Baron Davis et d'un tour de draft 2011. Cleveland, qui a perdu sa vedette LeBron James l'été dernier, est la pire équipe de NBA cette saison avec 10 victoires et 47 défaites et s'est récemment distingué en enregistrant 26 défaites de rang, un record.

Federer en demifinale contre Gasquet

TENNIS – ATP - DUBAÏ

Roger Federer se qualifie pour les demi-finales du tournoi de Dubaï grâce à sa victoire sur l'Ukrainien Sergiy Stakhovsky (6-3-6-4). Le Suisse a réalisé le break au huitième jeu de la première manche, puis au troisième du deuxième set. Il affrontera le Français Richard Gasquet qui s’est qualifié au dépend de son compatriote Gilles Simon. L'autre demi-finale opposera le Tchèque Tomas Berdych et le Serbe Novak Djokovic.

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

MINISTERE DE LA FORMATION ET DE L’ENSEIGNEMENT PROFESSIONNELS DIRECTION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DE LA WILAYA DE TIARET

Mise en demeure Mise en demeure Conformément aux dispositions du décret présidentiel n°10-236 du 28 chawal 1431 correspondant au 07 octobre 2010, portant réglementation des marchés publics, notamment son article 112, l’entreprise BOUGUERROUDJ Adda, détentrice du marché n°433 du 20/08/2009, relatif à la réalisation de 04 logements au CFPA Rahouia et 04 logements au CFPA Mahdia, O.D.S. n°01 en date du 23/10/2009 et un délai de sept (07) mois est mise en demeure de terminer dans un mois les travaux à partir de la date de parution de la présente mise en demeure, sous peine de résiliation. Maracana N° 1355— Samedi 26 Février 2011 - Anep N° 843 977

Conformément aux dispositions du décret présidentiel n°10-236 du 28 chawal 1431 correspondant au 07 octobre 2010, portant réglementation des marchés publics, notamment son article 112, l’entreprise OUMER M’hamed, détentrice du marché n° 586 du 24/09/2009, relatif à la réalisation de 05 logements d’astreinte à l’INSFP Tiaret, O.D.S. n°01 en date du 31/12/2009 et un délai de huit (08) mois, est mise en demeure de terminer dans un mois les travaux à partir de la date de parution de la présente mise en demeure, sous peine de résiliation. Maracana N° 1355— Samedi 26 Février 2011 - Anep N° 843 979

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

Maracana N°1355 — Samedi 26 Février 2011

Vitamine C : un coup de pouce pour le cœur ?

21

Cocktail thé vert orange citron ananas

fruits et légumes. Mieux, chaque "effort", petit ou grand, est récompensé par une baisse de la tension artérielle.

Du fait de la fréquence des maladies cardiovasculaires, l'identification des facteurs préventifs est un enjeu important. De nombreuses données biologiques et biochimiques suggèrent que la concentration sanguine en vitamine C pourrait agir en tant que facteur protecteur. La vitamine C bonne pour la tensionVariations sur le même thèmeLes maladies cardiovasculaires en point de mireDu coeur au cerveauMoins d'attaques cérébrales LA VITAMINE C BONNE POUR LA TENSION Un groupe de chercheurs a examiné, chez 242 femmes jeunes-adultes (18-21 ans), la relation entre la concentration sanguine en vitamine C et la pression artérielle au cours de 10 ans de suivi. Les analyses indiquent que la concentration plasmatique de vitamine C est inversement associée à la tension artérielle, après ajustements de nombreux facteurs (race, poids, apports en graisses et en sel). VARIATIONS SUR LE MÊME THÈME De même, les données ont aussi mis en évidence que les taux circulants de

vitamine C plasmatique sont inversement associés à la pression sanguine: si le taux de vitamine C augmente, la tension baisse et vice-versa. Ajoutons que des concentrations élevées en vitamine C dans le sang sont, par ailleurs, un indicateur de la consommation de fruits et légumes. Plus l'alimentation est riche en fruits et légumes, plus le taux sera élevé. En d'autres mots, il est toujours possible de corriger son alimentation pour diminuer sa tension artérielle. Si le sel est l'un des ingrédients souvent ciblés, les apports en fruits et légumes constituent aussi un élément régulateur important LES MALADIES CARDIOVASCULAIRES EN POINT DE MIRE Une pression sanguine basse au début de l'âge adulte pourrait conduire à une pression sanguine plus faible et, surtout, à une incidence réduite des évènements vasculaires liés à l'âge. Des études complémentaires évaluant l'effet de la vitamine C sur la régulation de la pression sanguine chez le jeune adulte sont donc nécessaires et procurent un nouvel axe de recherche prometteur. En effet, l'impact pour les soins de santé est virtuellement nul puisque la principale modification consiste à manger plus de

MOINS D'ATTAQUES CÉRÉBRALES Après analyse des données, les chercheurs ont constaté que les sujets ayant les taux sanguins de vitamine C les plus élevé (et donc l'alimentation la plus riche en fruits et légumes), avaient un risque inférieur de 42 % à ceux ayant les apports les plus faibles. Les auteurs de cette analyse ont donc conclu que les concentrations plasmatiques de vitamine C et la composition de l'assiette en végétaux pourraient être utiles pour identifier les sujets à haut risque d'accident cérébrovasculaire et sauver bien des vies...

TRUCS ET ASTUCES

machine, sans endommager de calcaire les canalisations ! Pour le corps, elle est aussi parfaitement adaptée, puisque dépourvue de calcaire, l’eau de pluie est moins irritante ! Attention cependant à ne pas la boire, l’eau de pluie n’est pas potable

LAVER À L'EAU DE PLUIE Au-delà de l’arrosage du jardin et du lavage de la voiture, les eaux de pluie peuvent servir aussi à laver le linge, et même la peau ! Une fois récupérée dans une cuve adaptée, l’eau de pluie peut tout à fait servir pour une

DU CŒUR AU CERVEAU Les effets positifs de la vitamine C se ressentent aussi directement sur la prévalence des maladies cardiovasculaires, en particulier de l'accident vasculaire cérébral (AVC). Dans le cadre de l'étude EPIC (European Prospective Investigation into Cancer), la plus grande étude épidémiologique sur la relation alimentation et cancer en Europe, des chercheurs ont examiné la relation entre les concentrations circulantes de vitamine C et le risque d'AVC dans la population britannique. L'étude a été menée chez 20 649 hommes et femmes âgés de 20 à 79 ans et n'ayant pas eu d'AVC au début de l'étude. Ils ont été suivis en moyenne pendant 9 ans et demi.

EVITER QUE L'EAU DU ROBINET DE DOUCHE COULE MAL Les robinets sont ouverts et l'eau coule mal à partir de la pomme. Prenez une clé ou une pince, devissez-la du flexi-

ble, et trou par trou, à l'aide de l'épingle ou du foret, nettoyez-la en enlevant le tartre sans déformer la surface perforée. Si la pomme est en plastique, laissezla tremper une journée environ dans du vinaigre pur et terminez le nettoyage, des trous avec l'aiguille, ou dans un mélange à parts égales d'eau et d'acide chlorhydrique, mais une heure seulement et après rinçage terminez si nécessaire à l'aiguille. Remettez la pomme en place, en n'oubliant pas le joint mis de côté et sans serrer à l'excès.

INGRÉDIENTS : 2 sachets de thé vert 4 cuil à café de sucre en poudre 1 ananas 2 citrons 2 oranges PRÉPARATION : Préparation du cocktail thé vert orange citron ananas Faites bouillir 4 tasses d'eau, versez-les dans un pot, ajoutez les sachets de thé. Laissez-les infuser 5 à 6 minutes, puis retirez-les. Ajoutez le sucre en poudre, remuez et laissez ce thé refroidir. Pendant ce temps, pelez l'ananas, coupez-le en morceaux et passez-les à la centrifugeuse. Versez ce jus dans le thé froid. Ajoutez le jus des citrons et des oranges. Remuez et gardez au frais.

Salade de fruits au thé vert

INGRÉDIENTS : Thé vert : 2 cuil à soupe Sucre : 40 g Pommes vertes : 3 Kiwis : 2 Raisin blanc : 2 grosses grappes Citron jaune : 1 Citron vert : 1 Pistaches : 2 cuil à soupe Menthe : 2 branches Préparation de la salade de fruits au thé vert Préparation : Mettez le thé dans une casserole et versez 3 bons verres d'eau. Portez doucement à ébullition. Arrêtez le feu, couvrez et laissez infuser 10 minutes. Puis, passez le thé. Remettez-le dans la casserole avec le sucre, portez à ébullition pour faire un sirop. Laissez bouillir 3 minutes. Puis ajoutez une branche de menthe et laissez refroidir. Lavez les pommes, coupez-les en quatre, ôtez le coeur et recoupez les morceaux en quartiers assez fins. Pelez les kiwis et coupez-les en lamelles. Lavez bien le raisin et égrappez-le. Pressez le jus des deux citrons. Rassemblez tous les fruits dans un grand saladier. Arrosez-les avec le jus des citrons et mélangez bien. Versez ensuite le sirop refroidi. Mélangez et mettez au frais jusqu'au moment de servir. Ajoutez alors les pistaches concassées et les feuilles de menthe.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


22

Jeux-Détente

Maracana N°1355 — Samedi 26 Février 2011

MOTS FLÉCHÉS N° 673

SOLUTIONS MOTS FLÉCHÉS N° 673

LA BLAGUE

Jaloux des exploits astronautiques des Américains et des Russes, les Belges ont proposé d'aller se poser sur le soleil. Quand on leur a dit que c'était impossible à cause de la chaleur, ils ont répondu qu'ils étaient très intelligents et qu'ils iraient la nuit !

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 673

MOTS CROISÉS N° 673 A

B

C

D

E

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 /

F

G

H

I

J

K

L

HORIZONTALEMENT 1 - Qui n'est jamais pareil 2 - Pas trés ponctuelles - Adresse toute proche 3 - Personne bien placée - Dieu des zéphyrs 4 - Thermes de l'Ariège - Marcherai à l'aventure 5 - Entrais en action Phase de satellite 6 - Peigne - L'argent du physicien 7 - Profilés - Préférés 8 - Tontes - Aigre 9 - Mot de congé - Fis de fines plaisanteries 10 -Marque distinctive - Outil de nettoyage d'orfèvre

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur financier Djelloul Zerdani Directeur technique Laïd Kalila

VERTICALEMENT A - Ensemble d'ustensiles en cuivre B - Métal inaltérable Profession C - Endosse - Pas notées du tout D - Mit hors de lui E - Surplus militaire Poème lyrique F - Cessera d'évoluer (se) G - Fis une seconde fois - Pièce d'antan H - Il vaut bien le fer - Montrera sa joie I - Graveleuses Déesse de fellah J - Idéal d'avare Provoqua des sourires K - Brouillerai L - Fin de somme Placée chez le notaire

Rédacteur en chef Mustapha Ouail Chargé de l’administration Djamel Touafek Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Photos : Maracana

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


06:10 : Que la force soit avec vous 06:55 : La matinale 08:25 : S.A.V. des émissions 08:30 : Detroit 1-8-7 09:10 : Detroit 1-8-7 09:50 : Groland.con 10:10 : The Sky Crawlers : L'armée du ciel 12:05 : Les Guignols de l'info 12:15 : Une minute avant 12:20 : L'édition spéciale 1ère partie 12:40 : L'édition spéciale 14:00 : Damages 14:40 : Damages 15:20 : Surprises 15:30 : Spécial investigation 16:25 : Une petite zone de turbulences 18:10 : Album de la semaine 18:15 : Les Simpson 18:35 : Une minute avant 18:45 : Le JT de Canal+ 19:05 : Le grand journal 20:00 : Les Guignols de l'info 20:15 : Le grand journal, la suite 21:00 : 36e cérémonie des César

07:00 Météo 06:40: Télé-achat 07:05 : M6 Kid 08:40 Flipper 07:20 : Disney Kid Club 09:30: Flipper 08:05 Météo 08:10 M6 Clips 10:20: Les sorciers de Waverly 08:55 Place: Météo 09:00 : M6 boutique 10:45: Les sorciers de Waverly 10:00 Météo Place: Wildfire 10:05 12:40 Météo 11:10: Sonny 12:45 : Le 12.45 11:35 Sonny 13:00 : Scènes de ménages 12:25: American Dad ! 13:35 Météo Dad ! 12:50: American 13:40 Un si joli rêve 15:40 Contamination 13:15: Stargate SG-1 17:10 : La star de la famille 14:00 Stargate SG-1 17:40 : Un dîner presque parfait 14:45: Stargate SG-1 18:45 100% Mag 19:40 Météo 15:35: Tellement vrai 19:45 Le 19.45 19:00: Les dossiers de «Vis 20:05 : Scènes de ménages ma vie» : la quotidienne 20:45 : NCIS : enquêtes spé19:35 Friends ciales 21:30 NCIS enquêtes spé20:35: A nous: quatre, Cardinal ciales ! 22:20 : NCIS : enquêtes spé22:15 Les quatre Charlots ciales 23:10 : Nip / TuckNip / Tuck mousquetaires

Vous pensez, sans doute avec raison, que quelqu'un d'important possède sur vous une trop grande influence. Vos sentiments ne sont pas très différents des siens. Pourtant vous allez faire volteface pour résister à cette intrusion dans votre vie.

BALANCE

Il vous faut avoir la grande forme car les choses commençaient à vous taper sur les nerfs et vous avez une envie folle de tout résoudre maintenant. Prenez le temps de faire quelques mouvements de gymnastique avant d'entreprendre quoi que ce soit.

Des intuitions curieuses et des réactions contradictoires risquent de vous émouvoir quelque peu. Mais c'est la forme et rien ne parvient à entamer votre bonne humeur. Vous gardez votre calme malgré une agressivité subite de quelqu'un. Si vos projets financiers rencontraient un obstacle particulier, vous seriez sans doute vraiment dégoûté. Armez-vous de patience, ne baissez surtout pas les bras et battez-vous. Vous pouvez sans doute vous attendre à ce que les choses avancent très vite maintenant. Une décision importante pourrait se prendre sans vous. Elle vous semble prise un peu trop à la hâte. Une personne vous aide à trouver des solutions pour calmer le jeu. N'hésitez pas à formuler très haut les commentaires nécessaires dans de telles circonstances.

SCORPION

TAUREAU

La forme va vous sourire à nouveau. Il faut revoir les décisions que vous avez prises, un excès d'efforts pourrait nuire à votre santé. Tous les espoirs vous sont permis de garder cette grande forme. Agissez avec discernement dans le programme que vous allez vous fixer.

GEMEAUX

SAGITAIRE

Gardez confiance car vous aurez la chance que les choses s'arrangent d'ellesmêmes. Si un problème financier survient ou qu'une décision importante soit à prendre, il vous suffira d'être patient, d'avoir confiance et d'attendre que la meilleure solution s'offre à vous. Malgré certaines difficultés passagères, le beau fixe revient au grand galop dans votre vie. Cela aura beaucoup d'importance pour les grandes décisions que vous aurez à prendre. Vous y gagnez en efficacité. Votre forme sera à son maximum, l'ambiance du jour est bonne.

B LI E R

VERSEAU

C'est la grande forme qui vous attend si vous faites ce qu'il faut. Gymnastique du matin… votre énergie atteint sa plénitude et vous avez envie de relever un nouveau défi. Appelez un ami et demandez-lui de vous mettre sur le coup d'une nouvelle rencontre.

Votre forme aurait tendance à très nettement s'améliorer si vous preniez plus sérieusement soin de vous. Une note de nombrilisme vous serait recommandée en particulier en début de journée. Savoir vous occuper un peu plus de vous-même devient une véritable priorité.-

-Prenez le temps pour faire quelques mouvements de gymnastique matinale. Il est sain de se sentir bien dans son corps et dans son esprit. Bougez, ne restez pas immobile. Ouvrez la fenêtre toute grande, respirez à fond et aérez-vous. Ce sera la grande forme. Ne laissez pas vos affaires professionnelles ou financières prendre le pas sur vos désirs personnels. C'est le moment de réorganiser vos priorités. N'hésitez pas à donner toute votre énergie à vos affaires personnelles. De belles satisfactions pourraient en découler.

HORAIRES DES PRIÈRES

S AMEDI Nuageux Max : 18° Min : 7°

LE SAVIEZ-VOUS ? Il y a chaque jour plus de billets imprimés pour le Monopoly que pour le Trésor US. Les Hommes peuvent lire une plus petite écriture imprimée que les Femmes, par contre les Femmes entendent mieux. Pourcentage du continent africain encore sauvage : 28% OK ? Maintenant écoutez ça : pourcentage du continent nord-américain encore sauvage : 38%

23

POISSON

06:40 : Plus belle la vie 07:10 : Ludo Jeunesse 09:15 : Le Petit Prince 10:15 : C'est pas sorcier 10:50 : de Midi en France 11:45 : Météo 11:50 : Edition de l'outre-mer 12:25 : Journal national 12:55 : Météo 13:00 : Midi en France 13:45 : En course sur France 3 14:00 : Keno 14:05 : En quête de preuves 15:00 : La table aux crevés 16:40 : Slam Slam 17:10 : Un livre, un jour 17:20 : Des chiffres et des lettres 17:55 : Questions pour un champion 18:35 : Météo des neiges 19:25 : 19/20 : Journal national 19:58 : Météo 20:00 : Tout le sport 20:35 : Thalassa 22:25 : Une histoire épique 22:55 : Vie privée, vie publique

Les agents du NCIS sont appelés sur les lieux d'un c r i m e . Victime d'une tentative de vol, le marine H e a t h e r Dempsey a utilisé son arme et tué l'intrus. L'affaire pourrait être vite classée, mais Tony DiNozzo découvre que Dempsey ment lorsqu'elle prétend avoir été seule chez elle au moment de l'agression. Les services d'urgence confirment qu'au moment où Dempsey les a appelés, une voix d'homme était perceptible en arrière-fond.

HOROSCOPE

CANCER

De nouveaux petits prodiges sont rassemblés ce soir sur le plateau de «Qui sera le meilleur ce soir ?» pour une compétition orchestrée par Christophe Dechavanne et Victoria Silvstedt et retransmise en direct. De nombreux enfants surdoués s'affrontent pour succéder à «la môme» Justine, incroyable interprète d'Edith Piaf, ou à Loan et Emeryc, hip-hopeurs de génie. Le jury et les téléspectateurs seront chargés de départager tous ces jeunes artistes, âgé de 5 à 14 ans, virtuoses de la musique, de la chanson, de la danse ou acrobates de haut niveau.

06:30 : Ned 07:00 : Télé matin 09:00 : Thé ou café 10:20 : Paris sportifs 10:45 : Réveillez vos méninges 11:20 : Les Z'amours 11:55 : Tout le monde veut prendre sa place 12:40 : Point route 12:50 : Météo 2 13:00 : Journal 13:15 : 13h15, le samedi... 14:00 : Météo 2 14:05 : Envoyé spécial 14:50 : CD'aujourd'hui 15:00 : XV/15 15:20 : Italie / Pays de Galles 17:20 : XV/15 17:45 : Angleterre / France Sport 19:56 : L'agenda du week-end 19:57 : Emission de solutions 20:00 : Journal 20:30 : Tirage du Loto 20:34 : Météo 2 20:35 : Pagny en questions 22:45 : CD'aujourd'hui 22:50 : On n'est pas couché

LION

06:00 : Boule et Bill 08:10 : Shopping avenue matin 09:45 : Télévitrine 10:10 : Météo 10:15 : Tous ensemble 11:05 : Tous ensemble 12:00 : Les douze coups de midi 12:45 : Météo 12:47 : Trafic info 12:50 : Jour Sport 13:00 : Journal 13:15 : Reportages 14:35 : Phénomènes Téléfilm 16:10 : Vampire Diaries 17:50 : Tous ensemble 18:45 : Inside Culture 19:45 : Du clic à la réalité 19:50 : Là où je t'emmènerai 19:55 : Météo 20:00 : Journal 20:35 : Automoto 20:39 : Courses et paris du jour 20:40 : Météo 20:45 : Danse avec les stars 23:20 : New York, section criminelle

VIERGE

07h00 : Journal télévisé 07h15 : Sabah El Khaïr 10h00 : Bouhairat El-Chabout 10h30 : Siraa El-mal 11h30 : Tiaret Baina ElThourathe Wa El -Asrana 12h00 : Firqat el hawasse 12h35 : Mouchahid Min Aâlem 13h00 : Journal télévisé 13h40 : Abtal Korat El Qadam 14h00 : Football : MCA/ JSK 16h00 : Tofoulati.Emission 16h35 : Ahlam Joneghom 17h00 : Ousboue ElRiyadi.emission 18h00 : Journal télévisé 18h15 : Le Journal de l'économie 18h20 : Mahmiat Djibel ElAlpes 18h45 : Irchadat Tibibiya. 20h00 : Journal télévisé 20h45 : Djaïchouna . 21h00 : Emission Spéciale Sahara occidental 21h50 : Terreur sur la ligne 23h10 : Antou aydane. 00h00 : Journal télévisé

CAPRI CORNE

Maracana N°1355 — Samedi 26 Février 2011

El-Fadjr 06h00 El-Dohr 13h05 El-Assar 16h11 El-Maghreb 18h39 El-Icha’a 20h05

Les plus jeunes parents au monde avaient 8 et 9 ans et vivaient en Chine en 1910. Sur tous les jeux de cartes, les 4 Rois représentent les 4 Grands Rois de l'Histoire : Pique : le Roi David / Trêfle : Alexandre Le Grand / Coeur :Richard Coeur de Lion / Carreau : Jules César. Si on épelle tous les nombres en anglais (one, two, three, four, ...) jusqu'où faut-il aller pour trouver la lettre A ? 1000 (one thousAnd)

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


BALLE AU CENTRE

L E S CL UB S DA NS L A TO URM ENTE Par ALI BOUACIDA

L

es présidents de club ont décidé de s’en remettre à la plus haute autorité du pays, à savoir le président de la République, afin qu’il intercède pour dénouer cette situation de marasme dans laquelle se trouve le football national depuis l’application du professionnalisme. En effet, les clubs, ne pouvant plus recevoir de subventions des pouvoirs publics, n’ont donc aucune ressource, les potentiels investisseurs sollicités ne voulant plus jouer aux sponsors mais aux actionnaires avec un droit de regard sur la gestion. Et compte tenu de la configuration actuelle des clubs, c’est-à-dire le maintien des mêmes gestionnaires, la situation n’est pas près de se dénouer. Parce qu’au départ, les patrons de club ont très mal compris ce passage au professionnalisme, convaincus que l’Etat allait leur verser les fameux 10 milliards, de quoi se refaire une santé et continuer à pratiquer la même gestion qu’avant. Et c’est de là que vient tout le malentendu : les investisseurs et autres industriels veulent bien mettre la main à la poche à condition qu’ils soient considérés non pas comme des sponsors mais comme des actionnaires à part entière selon les textes régissant les SPA et les Sarl constituées. De l’autre côté, les instances et la tutelle ayant veillé à l’instauration du professionnalisme ne peuvent plus aller au-delà des pouvoirs qui leur sont dévolus, à savoir verser l’argent promis et les terrains d’assiettes pour édifier de stades : ces décisions relèvent d’autres institutions, le Trésor public ainsi que d’autres départements. Et c’est toute la situation qui est bloquée. Surtout que les présidents de club comptaient énormément sur ces 10 milliards pour régler de grosses dettes dont les salaires des joueurs ainsi que des factures restées impayées. Or, le malentendu précisément consiste à croire que l’argent promis servirait à assainir les situations financières des clubs. Tout comme les investisseurs sollicités sont perçus comme des sponsors juste bons à signer de gros chèques en contrepartie d’une publicité sur les maillots des joueurs. C’est toute la différence fondamentale entre sponsors et actionnaires qui n’a pas été saisie par les patrons des clubs dont justement le maintien à leurs postes a dissuadé plus d’un investisseur. Il est vrai qu’on ne passe pas au professionnalisme avec le même personnel dirigeant, celui-là qui est toujours prompt à recruter des vedettes à coups de milliards pour venir ensuite se plaindre que les caisses sont vides. Comme il est vrai que les responsables des instances sont plus intéressés par les parcours des sélections nationales que par le déroulement problématique des championnats. A. B.

24

Maracana N°1355 — Samedi 26 Février 2011

«Je vais me décharger de certaines responsabilités»

RAOURAOUA :

I

nterrogé au lendemain de son élection au bureau exécutif de la Fédération internationale de football, le président de la FAF, M. Mohamed Raouraoua, a annoncé vendredi à Khartoum qu'il finira son mandat de quatre ans à la tête de la FAF, rapporte l’APS. Selon le correspondant de l’agence algérienne à Khartoum, le président Raouraoua compte se décharger de certaines responsabilités au niveau des instances de football. «Je ne pense pas me représenter pour un nouveau mandat à l'UNAF l'année prochaine. A l'UNAF, on est bien structuré, ce n'est pas un problème. Pour l'Union arabe de football, peut-être que je vais décrocher de la compétition, il y a un excellent vice-président jeune, mais ce n'est pas évident, c'est une décision du comité exécutif de l'UAFA», a indiqué Mohamed Raouraoua.

«Je vais finir mon mandat à la tête de la FAF»

Le président de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua, a indiqué, vendredi à Khartoum, qu'il va rester à la tête de la FAF jusqu'a la fin de son mandat qui expire dans deux ans. «Je vais finir mon mandat de quatre ans à la tête de la Fédération algérienne de football. On a entrepris de grands chantiers, il faut les terminer.

Il est certain aujourd'hui que je ne peux pas laisser tomber mon pays au bénéfice d'autres choses», a-t-il déclaré à l'APS en marge d'une conférence de presse conjointe de Joseph Blatter et Issa Hayatou à l'hôtel Bordj Al Fateh. Le premier responsable de l'instance fédérale a été largement élu le 23 février au comité exécutif de la Fédération internationale de football, obtenant 39 voix.

«L'Algérie pourrait organiser le tournoi à la place de la Libye»

Le président de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua, n'a pas exclu, vendredi à Khartoum, l'organisation par l'Algérie du Championnat d'Afrique des nations des moins de 20 ans (CAN 2011), en cas d'un désistement de dernière minute de la Libye, confrontée à une grave crise sécuritaire. «On peut permuter avec les Libyens pour les aider. C'est envisageable, il n'y a pas de soucis. S'il y a un accord de nos frères libyens, on peut leur laisser l'édition 2013, prévue en Algérie, et abriter celle de cette année. Pour le moment, on n'a pas de contacts avec eux, il est difficile des les joindre. On n'a pas réussi à avoir le président de la Fédération libyenne de football», a annoncé M. Raouraoua.

Mboma : «J’ai été très mal traité en Libye»

A

ncien joueur d’Al-Ittihad Tripoli, le joueur camerounais Patrick Mboma est revenu sur son expérience libyenne dans une interview accordée à RMC. «AlIttihad appartient à Al-Saâdi, un des fils de Kadhafi. Il joue avec les gens comme un enfant avec ses jouets, avec très peu de respect pour l’être humain. J’ai été très mal traité. Ça s’est très mal passé pour moi et ma famille. Il ne m’a pas fallu deux heures dans le pays pour me rendre compte qu’il n’y avait aucune photo sauf

Cheniouni fait encore des siennes

Le commentateur télé, Abdelkader Cheniouni, rendu célèbre lors de la CAN 1994, confondant pendant plus d’une mi-temps le Sénégal et la Zambie, n’a rien perdu de sa superbe. En effet, hier c’était lui qui le match commentait Soudan-Algérie comptant pour la troisième place du CHAN 2011. Et fidèle à sa réputation, il n’a pas raté l’occasion de se faire remarquer une fois de plus, notamment à la 68’ lors du changement opéré par Benchikha. En effet, à cette minute précise, c’était Djabou qui prenait la place de Feham et notre Cheniouni national qui disait «Feham sort donc et cède sa place à Djabou, le joueur de l’USM El-Harrach». C’est que notre ami Abdelkader ne sait pas que cela fait plus de six mois que Djabou n’est plus harrachi mais plutôt sétifien.

celles du «Guide». «J’ai été choqué.» C’est en ces termes que l’ancien joueur des Lions indomptables s’est confié à RMC. Et d’ajouter : «Quand j’étais résident libyen, pour sortir du pays, je devais obtenir une permission. Et quand la sélection camerounaise m’appelait, évidemment le club oubliait de me donner la permission. J’ai eu pas mal de déboires comme ça. Les gens avaient peur de s’exprimer, de lever le petit doigt. Ça se répercutait même sur le terrain. Il fallait donner tous les ballons à Al-Saâdi. Il ne fallait pas que les adversaires le fassent tomber. Les gens

étaient tétanisés. Personne ne parlait.» Dans un contexte où la récupération politique du phénomène football était de mise dans le pays, il y a désormais lieu de s’interroger sur le devenir de l’édition de la CAN prévue en Libye en 2014. Souvent considéré par les équipes africaines comme un pays à risque au vu des écarts de conduite du public local, la Libye vit donc dans l’incertitude la plus totale. Les langues se délient, mettant le doigt sur les excès d’un système où le football berçait souvent dans la plus grande des irrationalités.

L’AfSud 2010 rapporte 800 M

Pendant que l’Afrique du Sud se creuse le cerveau pour trouver une reconversion à ses stades flambant neufs construits pour le Mondial 2010, la FIFA fait sa caisse. Sepp Blatter et ses gars viennent d’annoncer qu’ils ont désormais 800 millions en réserve grâce à la Coupe du monde en Afrique du Sud. Soit 100 millions de plus qu’avant. Même l’Allemagne n’avait pas fait autant. Dorénavant, la FIFA peut donc survivre 18 mois sans Mondial. C’est une des nombreuses déclarations faites par Blatter lors de son speech d’ouverture de l’assemblée de la CAF. Merci donc à l’Afrique d’avoir investi et travaillé pour les caisses de la FIFA. Grâce à eux, le monde sait maintenant que la FIFA peut survivre à une apocalypse.

Un arbitre puni pour un post

Mark Brown est un homme en noir. Il sévissait en deuxième division britannique. «Sévissait» puisque le type vient de se prendre trois semaines de suspension par l’arbitre en chef Mike Riley pour avoir balancé une blague relative au football sur les réseaux sociaux Twitter et Facebook. A en croire les écrits de la presse britannique, il se serait permis de moquer l’incapacité des Reds de Liverpool à gagner ne serait-ce qu’un seul trophée cette année. Ce qui, avouons-le, en tant qu’acteur directement impliqué dans le jeu, la fout mal. Il va sans dire qu’il a été prié de ranger son humour 2.0 au garage et de retirer au plus vite sa boutade. Pendant ce temps-là, Ryan Babel se la coule douce à Hoffenheim.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

USMB-MCA aura lieu mardi prochain

MAIS OÙ ?

La Ligue nationale de football a communiqué hier sur son site web les dates des rencontres retard du championnat de Ligue 1. Les septs matches restants à jouer se dérouleront les mardis 1er et 8 mars 2011. Par ailleurs, indique la Ligue dans son communiqué, la 16ème journée du championnat de Ligue 1 catégorie U20 sera disputée le samedi 5 mars. Seulement, pour ce qui concerne trois rencontres (USMA-ASO, ESS-USMAn et JSMBCRB), la Ligue nationale indique clairement les stades où celles-ci devraient se jouer, mais pas pour la dernière, c'est-à-dire USMB-MCA.

Mardi 1er mars 2011

USMA - ASO à 18h à Bologhine (Omar-Hamadi) ESS - USMAn à 18h à Sétif (8-Mai 1945) JSMB - CRB à 14h30 à Béjaïa (Unité maghrébine) USMB - MCA à 14h30, à déterminer

Mardi 8 mars 2011

CABBA - JSMB à18h à B.B.A (20Août) ASO - WAT à 18h à Chlef (Boumezrag) CRB - ESS à 14h30 à Belouizdad (20Août -Alger).

Le Borussia joue les justiciers

Le Borussia Dortmund a tellement d’avance en Bundesliga qu’il a décidé de s’occuper autrement, en aidant la police, par exemple. Le 14 février dernier, quatre bergers allemands ont été retrouvés morts dans un chenil à Dortsfeld, un quartier de Dortmund. Les quatre chiens avaient été retrouvés pendus. La police mène l’enquête mais n’a rien obtenu de concret. Aussi le Borussia Dortmund a-t-il décidé d’aider. Sur bvb.de, le site officiel du club, est offerte une récompense de 500 euros à toute personne qui pourrait fournir des informations sur le(s) criminel(s).

maracanafoot1355 date 26-02-2011  

maracanafoot1355 date 26-02-2011

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you