Issuu on Google+

Jeudi 17 Février 2011 - N° 1348 - Prix 10 DA


02

Maracana N°1348 — Jeudi 17 Février 2011

EQUIPE NATIONALE

A l’assaut des Bafana-Bafana CHAN 2011 / QUARTS DE FINALE Demain à 18h à Khartoum : Algérie - Afrique du Sud

g Par AZZOUZ MOHAMED-AMINE

C’est demain à 18h que sera donné le coup d’envoi de l’importante rencontre des quarts de finale du CHAN, qui opposera l’EN A’ à la redoutable équipe d’Afrique du Sud, l’un des prétendants au titre. Les Verts ne veulent surtout pas manquer cette autre aubaine de se distinguer et de préserver le standing du football algérien, qui est revenu en force dans le gotha du football africain et mondial. Messaoud, Metref, Djallit, Maïza et les autres veulent frapper un grand coup, qui restera dans les mémoires, à l’occasion de cet autre important rendezvous et challenge qui les attend. Ils se sont d’ailleurs donner le mot pour faire en sorte de réaliser une performance de tout premier ordre face aux Bafana-Bafana pour prouver qu’ils ne reculeront devant aucun adversaire quelle que soit sa réputation du moment

qu’il leur tient à cœur d’aller jusqu’au bout de l’aventure et de prouver que cette sélection nationale, constituée des joueurs locaux, a du talent et les moyens d’être à la hauteur de nos espérances. A voir la détermination, l’esprit de groupe et la solidarité qui les animent, on comprend vite qu’ils ne sont nullement

disposés à céder du terrain. Ils ne sont pas près de plier bagages de sitôt ! Pour cette rencontre, Benchikha a mis au point un plan tactique en fonction de la qualité de ses joueurs qu’il connaît fort bien, mais aussi en prenant en considération les forces et faiblesses de l’équipe adverse, dont il a pris la peine de décortiquer le

Benchikha ne laisse rien au hasard

Le sélectionneur national, Abdelhak Benchikha, connu pour sa hargne et son tempérament de gagneur, est pied d’oeuvre depuis lundi dernier, jour de reprise de l’entraînement, avec ses joueurs. Il ne laisse rien au hasard. Il prodigue des conseilles, oriente, corrige et rectifie ses joueurs à l’entraînement, en collaboration avec les membres de son staff technique. Aucune seconde n’est perdue. Les joueurs, pour leur part, sont attentifs, s’appliquent et gardent un maximum de concentration. Malgré l’importance du match de demain, Benchikha fait en sorte de mettre sur ses joueurs une pression positive pour les stimuler et fait de son mieux pour les mettre en confiance. Il leur a demandé de se faire plaisir avant tout, d’essayer de se libérer le plus tôt possible, une fois le coup d’envoi de la rencontre donné, afin qu’ils puissent jouer à leur véritable valeur. Il a insisté sur la concentration en

donnant des consignes tactiques précises à chacun de ses éléments, notamment celui de commettre le minimum d’erreurs possibles au niveau de la défense et du milieu du terrain. Il a exigé de ses poulains de jouer simple et d’éliminer le maximum de déchets, en évitant les gestes de trop. Il veut une équipe coriace, combative, conquérante et séduisante. Certes, Benchikha, qui a eu le mérite de monter cette belle équipe, se montre très exigeant, mais telle est aussi la voie de la réussite. Il est vrai également que pour lui comme pour ses poulains, le plus important sera la qualification aux demi-finales, peu importe la manière. Cela dit, battre les coriaces SudAfricains, invincibles de surcroît jusque-là, avec l’art et la manière, fera des Fennecs du désert un sérieux prétendant au sacre final. Les choses sérieuses commencent pour Djabou et les siens, lesquels ne comptent pas

Ngomane (entraîneur Afrique du Sud) :

quitter la scène à ce stade de ce CHAN auquel ils ont pris goût.

Il encense l’Afrique du Sud et… relève ses lacunes

Pour préparer la rencontre d’aujourd’hui, Benchikha, qui a suivi des tribunes le match de l’Afrique du Sud face au Zimbabwe (2-1), a fait part de son admiration pour l’équipe du pays de Mandela. Il a d’ailleurs affirmé à ce propos : «C’est une équipe séduisante qui pratisue du beau football et qui dispose d’atouts certains. Il faudra être bien en jambes pour la battre. L’Afrique du Sud possède des attaquants redoutables et un bon milieu de terrain, mais j’ai relevé certaines insuffisances au niveau de son compartiment défensif. On mettra en place un plan de jeu adéquat et bien réfléchi qui, j’espère, nous permettra de la contrecarrer.» A. M. A.

jeu. Les Verts joueront la prudence derrière, et l’équipe dans son ensemble sera portée sur l’offensive car la meilleure défense c’est l’attaque. Il ne veut surtout pas voir son équipe subir le jeu. L’EN A’ jouera un 4-4-2 porté vers l’attaque et feront en sorte de jouer haut, notamment en alternant le jeu sur les flancs et en profondeur, la meilleure manière de tenter de se créer des espaces et des brèches dans la défense des BafanaBafana. Ils veulent surtout sortir leurs griffes et prendre les choses en main d’entrée de jeu pour prendre le dessus sur leur adversaire et le faire douter, car s’il prend confiance, il sera insaisissable et difficile à manier. Lemmouchia et les autres sont donc avertis et savent parfaitement ce qu’ils doivent faire sur le terrain s’ils veulent aller aux demifinales et poursuivre l’aventure. Croisons les doigts pour eux et faisons-leur confiance. A. M. A.

Hadj Aïssa :

«Dans notre jour, on est capables de battre n’importe qui !»

Interrogé sur le match contre l’Afrique du Sud, l’international Lazhar Hadj Aïssa, qui affichait une sérénité inébranlable, a dit : «L’Afrique du Sud est une bonne équipe qui a des points forts mais aussi des faiblesses. Nous avons suivi à la télévision leur dernier match face au Zimbabwe. Benchikha s’est déplacé quant à lui au stade pour voir de près cette équipe. Nous avons visionné ensemble ce match pour pouvoir cerner la manière d’évoluer de cette équipe. Nous avons beaucoup travaillé à l’entraînement la stratégie mise en place par le coach. Si l’on parvient à la traduire sur le terrain, je suis persuadé qu’on gagnera ce match. A nous de jouer.» Il a ajouté : «C’est un véritable match de coupe avec une qualification pour les demi-finales en jeu, ce qui n’est pas rien. J’espère qu’on sera dans notre jour, car dans ces conditions, on peut battre n’importe qui ! Personnellement, je suis confiant.»

«L'Algérie est un sérieux client»

Le sélectionneur de l’équipe d’Afrique du Sud A', Simon Ngomane, a confié que l’Algérie, son adversaire aujourd’hui en quarts de finale du CHAN 2011, est à prendre très au sérieux. «C’est sûr, notre prochain adversaire est un dur morceau et un sérieux client. A ce niveau de la compétition, il n’y a pas d’équipes faciles», a-t-il déclaré. Par ailleurs, Simon Ngomane dont l’équipe a évolué lors de ses trois premières rencontres sur des pelouses en gazon naturel ne semble pas redouter outre mesure le fait de jouer l’Algérie sur du gazon synthétique. «Les deux équipes ont le même objectif, passer en demi-finale. Maintenant, pour ce qui est du terrain en synthétique, ce n’est pas vraiment un handicap pour nous. On a effectué des séances d’entraînement au stade de Khartoum afin de nous y adapter et d’y prendre nos repères. On n’a pas trop le choix d’ailleurs, et on doit bien s’y faire», dit-il.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Sérénité de mise chez les Verts

A’

La sélection nationale A’ poursuit en toute sérénité et dans de bonnes conditions sa préparation en perspective de l’important rendezvous des quart de finale du CHAN 2011 face à l’Afrique du Sud, prévu pour demain, vendredi à 18h, au stade international de Khartoum. Les camarades de Laïfaoui ont repris le chemin des entraînements lundi au stade de Khartoum après avoir bénéficié d’une journée de repos, laquelle a suivi la fin de la première phase de poules, ponctuée par la qualification des Verts aux quarts de finale. Le staff technique, sous la direction d’Abdelhak Benchikha, a concocté un programme de préparation basé essentiellement sur la récupération et la remise en forme physique. Le groupe affiche une sérénité et une détermination qui en disent long sur leur volonté de ne plus rien lâcher et de faire le maximum pour passer l’écueil sudafricain avec succès.

Ils y croient dur comme fer

Les joueurs sont animés d’une grande volonté d’arracher le ticket des demi-finales, a souligné le portier Mohamed Amine Zemmamouche. Son coéquipier Mohamed Messaoud abonde dans le même sens, affirmant que les joueurs veulent relever le défi et montrer que cette sélection nationale A’ a les ressources nécessaires, les moyens et les qualités pour réaliser le meilleur parcours possible dans ce CHAN et, pourquoi pas, le remporter. Les autres joueurs sont tout autant motivés et même s’ils ne veulent pas trop parler avant le match, ils se sont néanmoins montrés optimistes. Ils y croient dur comme fer…

Le groupe au complet

Pour ce match important, le sélectionneur national pourra compter sur l’ensemble des joueurs composant son effectif, avec le retour de son capitaine Abdelkader Laïfaoui qui a purgé sa suspension et du milieu de terrain offensif Bouazza Feham, absent contre le Soudan en raison d’une forte grippe. Ce qui a permis à Benchikha de mettre en place son plan d’attaque, avec ses différentes variantes, en disposant de ses meilleurs atouts. A. M. A.

Les joueurs veulent décrocher le CHAN…

Les coéquipiers de Khaled Lemmouchia ne cessent de marteler que l’objectif numéro un de l’équipe algérienne au Soudan est de remporter le CHAN 2011. Une mission qui s’annonce des plus difficiles avec la présence de grosses cylindrées, à commencer par l’Afrique du Sud, auteur d’un sansfaute jusque-là. A. M. A.


LIGUE 1

Gagner et se relancer

03

Maracana N°1348 — Jeudi 17 Février 2011

g Par AOMAR MOUSSI

La formation phare de Kabylie, qui occupe la 8e place au classement après treize matches joués durant cette phase aller, a été forcée au repos pendant cinq longues semaines.

U

ne trêve hivernale qui était tout de même bénéfique, et pour les joueurs et pour le staff technique. Rachid Belhout, qui a remplacé Alain Geiger à la barre technique, a su redonner confiance aux joueurs et les libérer sur le plan psychologique. Tous les joueurs affichent une grande détermination pour la suite du parcours. Cette préparation a été une totale réussite, comme a tenu à nous le déclarer le coach des Jaune et Vert, estimant que les joueurs ont travaillé d’arrache-pied et ont répondu à toutes ses attentes et en s’appliquant davantage. Les coéquipiers de Lamara Douicher n’ont rien laissé au hasard et étaient au four et au moulin durant cette trêve hivernale. Les matches amicaux disputés contre la JSM Chéraga, l’O Médéa, l’USM El-Harrach et hier contre le CR Belouizdad leur ont permis de parfaire leurs automatismes et de gagner

ENCORE DEUX SÉANCES AU PROGRAMME Gagner face au MCEE pour se replacer. Ph : Maracana

en cohésion. Tout le monde est satisfait de cette préparation, et maintenant place à la compétition officielle et ce match de la 14e et avantdernière journée de la phase aller du championnat national de Ligue 1 pro-

fessionnelle qui va les opposer aux Eulmis, ce samedi après-midi, au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou. A 48h de cette rencontre, tous les joueurs sont mobilisés et concentrés pour aller de l’avant et à repartir du

Benhadj Djilali face à ses ex

L’ex-joueur kabyle et actuel sociétaire du MC El-Eulma, Benhadj Djilali Mohamed, croisera le fer ce samedi avec ses anciens partenaires, à l’image de Douicher, Oussalah, pour ne citer que ces deux joueurs. Ce meneur de jeu de valeur, qui a fait un passage à la JSK, n’a pas réussi à s’imposer, et ce malgré son grand talent. C’est avec plaisir qu’il retrouvera le stade du 1er-Novembre, la ville de Tizi Ouzou et les supporters kabyles ainsi que ses anciens dirigeants, à leur tête le président Hannachi, avec lequel il entretient de bonnes relations. A. M.

bon pied. Hamiti, Nessakh, Rial, Remache et leurs camarades sont tous dans le bain de la rencontre. Ils ne jurent que par la victoire, laquelle va leur permettre à coup sûr d’entrevoir la suite du parcours avec assurance et confiance, et avec un moral au beau fixe. Il est toujours important de reprendre la compétition par une victoire, et ce dans l’objectif de rester sur cette lancée et enchaîner par la suite avec d’autres succès. Une victoire face au MCEE permettra aux protégés de Rachid Belhout de se relancer en championnat et de se replacer au classement en gagnant quelques places. A. M.

NESSAKH : «Entamer cette reprise avec force»

Comment est l’ambiance au sein du groupe à l’approche de cette rencontre qui va vous opposer au MC El-Eulma ? Nous nous sommes bien préparés durant cette période et l’entraîneur n’a rien laissé au hasard. Nous sommes au meilleur de notre forme et nous sommes décidés à refaire surface dès samedi prochain. Une bonne ambiance règne au sein du groupe et

tout le monde est concentré sur son sujet. Toutes les conditions ont été mises à notre disposition et rien ne nous manque. Après avoir travaillé d’arrache-pied, le coach a réduit la charge, se contentant d’exercices légers technico-tactiques tout en apportant les correctifs nécessaires avant cette prochaine rencontre qui se profile à l’horizon. La JSK a montré beaucoup de déchets dans son jeu lors des précédents matches disputés en championnat. Avec cette préparation, pensez-vous que vous allez montrer un autre visage ? Il faut mettre aux oubliettes notre mauvais parcours lors des treize matches joués en championnat. Avec cette préparation qu’on vient d’achever, j’estime que la JSK saura comment rebondir et retrouver son meilleur niveau. On est passés par des moments très difficiles, surtout après notre élimination en Ligue des champions africaine. Tous les joueurs sont conscients de la lourde responsabilité qui pèse sur leurs épaules. La JSK est un club habitué à jouer les premiers rôles, et il est alors de notre devoir de relever le défi pour remettre l’équipe à sa réelle place et se relancer en championnat et à la course au titre. Comment appréhendez-vous cette rencontre qui va vous opposer au Mouloudia d’ElEulma ? C’est un match qui revêt une grande importance pour nous. Il s’agit du premier match de cette reprise de la compétition après une longue période de trêve. Il est donc indispensable d’entamer cette reprise par une victoire, et ce dans le but d’entrevoir la suite avec beaucoup plus de confi-

ance et d’assurance. On évoluera à domicile et devant nos supporters, donc il est hors de question pour nous de rater cette reprise. Il faut gagner ce match, un point, c’est tout. Désormais, on n’a plus droit à l’erreur, surtout sur nos bases. Il faut réapprendre à gagner pour se relancer dans la course au titre et se rapprocher des équipes du haut du tableau. Mais les Eulmis eux aussi sont décidés à vous tenir en échec... Pour nous, les choses sont claires, on jouera à domicile et devant notre public, alors seule la victoire compte à nos yeux, et ce quelle que soit la stature de l’adversaire. On est appelés à refaire surface en championnat, en commençant par une victoire ce samedi contre le MCEE. Cette équipe est certes difficile à manier, mais on saura comment prendre les points qui seront mis en jeu. On est déterminés plus que jamais à repartir du bon pied pour attaquer la suite du parcours sous de bons auspices et avec un moral au beau fixe. Les supporters attendent beaucoup de vous lors de cette deuxième manche du championnat. Un message à leur transmettre ? Je dirai à nos supporters de rester derrière leur équipe tout au long de notre parcours. On saura redonner de la joie à notre public et lui procurer beaucoup de bonheur. On lui promet de faire tout ce qui est en notre possible pour aller de l’avant et atteindre notre objectif, à savoir finir la saison parmi les trois premiers. Entretien réalisé par Aomar Moussi

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

MISE AU VERT À LA RÉSIDENCE HANNACHI

Ph : Maracana

Chemseddine Nessakh, l’ailier gauche des Jaune et Vert, nous déclare dans cet entretien que ses coéquipiers et lui sont tous animés d’une grande volonté et comptent frapper fort à l’avenir. Nessakh se dit optimiste pour la suite du parcours, mais à la seule condition d’entamer cette reprise de la compétition avec force et sans faute, et ce afin d’atteindre les objectifs qui leur ont été assignés par la direction. L’ailier gauche des Canaris du Djurdjura estime que le match face au MCEE est d’une grande importance, d’où la nécessité d’engranger les points de la victoire afin d’entrevoir le classico face au MCA avec confiance et assurance et terminer la phase aller sur une bonne note.

Les partenaires de Hocine ElOrfi, qui ont disputé hier leur ultime match amical de cette période de préparation, n’auront pas de répit, puisqu’ils sont appelés à reprendre la compétition dès samedi avec au menu ce match de l’avantdernière journée de la phase aller du championnat national de Ligue 1 professionnelle face au MC ElEulma au stade de Tizi Ouzou. Les coéquipiers de Mohamed Khoutir Ziti auront à effectuer deux autres séances de travail aujourd’hui et demain, vendredi.

Les protégés de Rachid Belhout ont pris leurs quartiers à la résidence Hannachi, au sud-ouest de la ville de Tizi Ouzou, à côté de l’hôtel le Concorde. Les joueurs sont entrés en mise au vert juste après le match JSKCRB.

Ce lieu d’hébergeme nt offre toutes les conditions, et les joueurs ne manqueront de rien et se concentreront davantage sur la prochaine rencontre qui les attend dans moins de deux jours au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou contre le MC El-Eulma. A. M.


L’ÉQUIPE QUI A AFFRONTÉ LE CRB SERA RECONDUITE

CONTRE LE MCEE Après trois matches amicaux disputés, dont deux à domicile face respectivement à la JSM Chéraga et l’O Médéa, et un à l’extérieur face à l’USMH où la partie a été arrêtée en seconde période, le staff technique a jugé utile de programmer un autre dernier test contre une équipe de la première division. Le choix est tombé sur la formation du CR Belouizdad qui s’est déplacée hier au stade du 1erNovembre de Tizi Ouzou, et ce, pour affronter la JSK. Le match s’est déroulé hier dans l’aprèsmidi à 15h30. Puisque cette rencontre sera la dernière pendant cette préparation hivernale, le premier responsable technique du club, Rachid Belhout, doit aligner une équipe qui, probablement, sera reconduite face au MC El Eulma.

LE JEU COLLECTIF, PREMIER OBJECTIF DE BELHOUT

Disposé d’un effectif riche et de plusieurs joueurs internationaux ne veut pas dire avoir une bonne équipe. Le technicien Belhout a bien compris cela. D’ailleurs, dans toutes ses déclarations, il ne parle jamais des individualités. Il évoque toujours le groupe et le jeu collectif. Ce dernier a tracé lors de la fin de cette préparation les principes de jeu de son équipe. Il a commencé à les mettre en place l’un après l’autre et insistait beaucoup auprès de ses joueurs, afin de respecter ses principes à la lettre. On peut dire qu’aujourd’hui l’équipe est au point et les joueurs ont appliqué sa stratégie. Désormais, la JSK commence à retrouver ses repères car elle a déjà un jeu collectif propre à elle. S. A.

Remonter la pente

LIGUE 1

Maracana N°1348 — Jeudi 17 Février 2011

g Par SAID ABERKANE Ce qu’il y a lieu de constater chez la formation phare de la Kabylie, et cela lors de la première manche, qu’elle n’est pas arrivée à mettre à terre des équipes loin d’être imbattables et par la même occasion remonter la pente au classement général.

E

n effet, des occasions ont été lamentablement gâchées car les joueurs de la JSK ne sont pas, comme l’aurait voulu leur entraîneur « aller au charbon ». C’est tout le contraire de ce que les supporters kabyles ont vu, surtout lors des matchs joués à domicile. Des éléments semblaient assurer le service minimum, à la limite de l’indifférence de ce qui pouvait arriver à leur club. La JSK a bel et bien hypothèqué une bonne partie de ses chances de réussir son parcours en championnat, et il ne lui reste pas beaucoup d’atouts entre les mains. Gare à la dégringolade, donc ! La jeunesse des joueurs n’explique pas, et surtout n’excuse pas, leur manque de combativité. Pour espérer s’en sortir, il faut impérativement donner de sa personne, et cela aussi se travaille à l’entraînement. C’est justement à cette tâche que s’est attelé le technicien kabyle, lors de cette préparation hivernale, et cela afin que ses poulains montrent un tout autre visage lors de la deuxième partie du championnat professionnel Ligue I.

Les Kabyles veulent à tout prix faire un bon démarrage. Ph : Maracana

Les dirigeants s’attendent à un démarrage en trombe

C’est une totale satisfaction qui se lit sur le visage des responsables du club présent aux côtés de leur équipe. Tout le monde s’accorde à dire que le stage s’est déroulé de manière parfaite. Et si le coach est satisfait des conditions qu’il a trouvées, il n’y a pas de raison pour que les responsables de la JSK ne soient pas satisfaits. Il se dit que ces mêmes responsables s’attendent à ce que la JSK fasse un démarrage en trombe. Le MC El Eulma est averti. La JSK aura à reprendre la compétition face au MCEE, et ce match de reprise est dans toutes les têtes.

Cependant, l’impression générale qui se dégage est que les joueurs Kabyles ne doutent pas un seul instant que l’issue de cette rencontre leur sera favorable. Quant au capitaine Lamara Douicher, il considère cette rencontre comme le match piége par excellence et il nous dit : « Quand on débute face à une bonne équipe du championnat, on es tout de suite fixé que la qualité de l’opposition qu’on aura en face de

nous. C’est exactement ce genre d’équipe que le calendrier nous propose. Il y aura chez cette formation du MC El Eulma de la cohésion et un esprit de corps qui vont considérablement nous gêner. Mes jeunes coéquipiers doivent surpasser cette peur de mal faire pour leur première sortie après la trêve. Donc, je dirais que la rencontre ne sera guère facile pour nous. » S. A.

Séance légère dans la matinée d’hier

DOUICHER : «Ne pas rater le match de la reprise» Le capitaine des Canaris, Lamara Douicher nous a dit être confiant pour la reprise de la compétition et que ceux qui ont montré un certain scepticisme en ce qui concerne la récupération se trompent. El Orfi et lui sont parfaitement capables de tenir la baraque.

Tout d’abord, dans quel état de forme êtes-vous ? Tout va pour le mieux dans ce domaine. Je ne suis pas loin du top sur le plan physique et cela suite à l’excellente préparation que nous avons effectuée. Nous avons beaucoup travaillé et notre entraîneur a consacré un gros volume horaire à ce volet. Nous avons effectué des tests d’évaluation, et pour moi ils ont été satisfaisants. Vous avez presque joué tous les matchs amicaux aux côtés d’El Orfi, dans la récupération, êtes-vous satisfaits de vos prestations ? C’est à vous, gens de la presse

et à mon entraîneur, de dire si cela a marché ou non. De mon côté, j’ai fait de mon mieux. Nous avons certes commis des erreurs. Je m’entends parfaitement avec El Orfi, et il n’y a pas de raison pour que cela ne fonctionne pas en compétition. Revenons maintenant à vous. Comment analysezvous votre rendement personnel ? Durant cette période de stage, j’ai essayé de donner le meilleur de moi-même. J’ai travaillé dur aux entraînements afin d’être au top, et bossé plus dur afin d’être ainsi plus performant à l’avenir qui s’annonce palpitant.

Maintenant, votre rendez-vous prochain sera face au MC El Eulma dans une affiche qui s’annonce très difficile… C’est un match qui va se jouer entre deux équipes qui se connaissent parfaitement. Ce sera une rencontre très disputée qui, j’espère, se déroulera dans un esprit sportif. Nous savons que ça va être très difficile mais nous sommes déterminés à renouer

Avant de disputer leur dernier test amical face au CR Belouizdad, qui est programmé pour hier dans l’après-midi, c’est-à-dire à 15h30, au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou, les coéquipiers de Nassim Oussalah, ont effectué une séance d’entraînement légère dans la matinée.

avec le succès et tout mettre en œuvre pour confirmer note regain de forme. Nous ne nous voulons pas que les sacrifices que nous avons consentis depuis plus d’un mois partent en fumée. Débuter la deuxième partie du championnat par un très bon résultat conditionnera le reste de notre parcours. Sincèrement, je pense que nous avons les moyens de bien débuter la phase retour. Il nous faut cependant nous méfier de cette équipe qui se battra, sûrement, avec toutes ses forces.

Quels sont les points forts et les points faibles de votre équipe ? Je ne vous parlerai ni de ses forces ni de ses faiblesses. Je peux vous dire qu’elle a des atouts à faire valoir et qu’elle n’a aucune raison de nourrir le moindre complexe, et cela devant aucune équipe. Notre principale force sera l’esprit de solidarité, car cette saison tous les joueurs ont une grande envie de réussir et cela ne sera possible que collectivement. Quel sera votre objectif

lors des matchs de championnat ? En ce qui me concerne, le premier est que d’être à la hauteur dans la récupération, pour cela nous les récupérateurs, priver les attaquants adverses de ballon. Je me dois aussi, quand l’opportunité se présente, de donner un coup de pousse aux autres compartiments. Selon vous, votre équipe a-t-elle les moyens de décrocher une place sur le podium ? Pourquoi pas ? D’ailleurs, on n’est pas loin du podium, donc on fera de notre mieux lors de la deuxième partie du championnat pour retrouver le podium. L’essentiel est de prouver notre valeur sur le terrain et démontrer que la JSK peut rivaliser avec les meilleurs clubs du championnat cette saison. Entretien réalisé par Saïd Aberkane

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ph : Maracana

04


LIGUE 1

Trois matches en sept jours

LE MOULOUDIA VA ENCORE SOUFFRIR

En perdant ce premier défi pour ses quatre matches retard de la phase aller, l’équipe mouloudéenne a perdu sa chance de bien entamer son parcours pour revenir en haut du tableau. Pour le reste de cette série de rendez-vous, la mission des protégés d’Alain Michel ne devrait pas s’arranger pour autant, puisque les mêmes problèmes existeront toujours. En effet, l’effectif mouloudéen n’aura pas vraiment le temps de bien récupérer et surtout de préparer convenablement chaque sortie en ce mois de février. Face aux défaillances que connaît l’effectif du MCA, l’entraîneur français devra vite trouver une solution pour préparer son groupe en si peu de temps. En effet, les Vert et Rouge disputeront trois rencontres en l’espace de sept jours dans une course contre la montre sans précédent. Cela débutera dès ce samedi à l’occasion du match retard contre l’USMB, à Koléa à 14h30, pour le compte de la 14ème journée. Un rencontre qui semble à la portée des Vert et Rouge, malgré les défaillances que connaît l’effectif du MCA. Trois jours plus tard, à savoir le 22 février, le Mouloudia recevra l’équipe du MC Saïda au stade de Rouiba à 14h30. Les camarades de Zeddam auront l’opportunité de gagner trois points à domicile pour remonter au classement. Enfin, les Vert et Rouge termineront cette série de tests par la réception de la JSK dans un classico très attendu, mais surtout capital pour le club algérois. Ce match se jouera le 25 février prochain au stade de Rouiba à 14h30 dans une après-midi qui promet de l’effervescence. Un parcours infernal et un rythme des plus soutenus. Et connaissant tous les malheurs dont souffre l’effectif mouloudéen, on serait curieux de voir comment Alain Michel réussira cette semaine à sortir le club de la zone rouge, et surtout à garder son groupe intact. S. M.

A

15 jours de folie pour LE MOULOUDIA Maracana N°1348 — Jeudi 17 Février 2011

g Par MOUNIR BENKRAMI

u vu du nouveau calendrier établi par la Ligue nationale de football, le MCA s’apprête à effectuer 15 jours des plus explosifs, avec au menu un derby algérois déjà perdu face à l’USM Harrach, en attendant le déplacement de Koléa samedi prochain pour affronter l’USM Blida avant d’enchaîner avec deux matches à domicile, contre le MCS et la JSK.

Un programme démentiel pour le champion en titre

Les craintes du coach Alain Michel se sont finalement avérées fondées après, notamment, les deux matches de la Ligue des champions africaine contre le Real de Bangui et le fameux derby algérois contre l’USMH. Mais comme le plus dur reste à faire pour les Vert et Rouge de la capitale, il devra disputer pas moins de trois matches en l’espace d’une semaine. En effet, en sept jours, les champions en titre affronteront, dès ce samedi, l’USM Blida à Koléa, puis respectivement le MC Saïda le 22 février et la JS Kabylie trois jours après sur un terrain qui reste à déterminer même si on parle avec insistance de Rouiba.

05

moitié du tableau, à la onzième place, savent pertinemment que lors de leur trois matches retard restants, ils auront surtout l’obligation d’empocher le maximum de points s’ils souhaitent réellement revenir aux avant-postes.

Quels objectifs ?

Championnat, Ligue des champions, un programme chargé attend les Mouloudéens. Ph : Maracana

Un enchaînement de matches digne des grands clubs de Premier League anglaise (boxing-day). Certes, le Mouloudia doit obligatoirement jouer tous ses matches retard afin d’être à jour par rapport à l’actuel championnat, mais, humainement parlant, c’est presque une mission impossible de tenir le choc lors de toutes ces échéances importantes.

Avec quel effectif ?

Aujourd’hui, ce qui inquiète le plus le staff technique mouloudéen, c’est de savoir comment surmonter ce nouveau marathon d’enfer en ayant à sa disposition un groupe de treize à quatorze joueurs seulement disponibles. Un véritable défi à relever dès le début de la semaine prochaine,

proche de l’exploit même, d’autant qu’au terme du match retard livré mardi dernier et perdu face aux Harrachis (1-0), d’autres joueurs sont venus s’ajouter à la longue liste des éléments blessés ou suspendus. Un élément comme Bilal Attafen, et sur lequel comptait depuis peu le coach Alain Michel, a dû déclarer forfait à la dernière minute à cause d’une éventuelle intoxication alimentaire. Il est donc incertain pour la suite des matches prévus tous les deux jours. Le capitaine d’équipe Réda Babouche n’est pas en reste après avoir écopé d’un 3e carton jaune synonyme d’une suspension automatique pour le match de Blida. Les Mouloudéens, qui végètent toujours pour le moment dans la seconde

Le MCA a le devoir de défendre son dernier titre de champion d’Algérie, mais à quel prix aujourd’hui, et surtout avec quelles armes ? La plupart des supporters du vieux club d’Alger approchés et questionnés par nos soins sont aujourd’hui partagés. Certains sont convaincus que le Mouloudia est aujourd’hui mal parti pour jouer les premiers rôles en championnat, et qu’il est préférable de se concentrer maintenant sur la Coupe d’Algérie, ainsi que la C1. D’autres, par contre, estiment que la saison est loin d’être terminée et que malgré la poisse qui colle à leur formation actuellement, le Mouloudia n’a pas encore définitivement abdiqué. Alain Michel, selon lui, après le 25 février prochain, date à laquelle sera convié le MCA à jouer son très attendu match retard prévu face aux Canaris de la JS Kabylie, il verra plus clair. M. B.

Les supporters préparent leur révolte Après qu’il s’est avéré que le Mouloudia d’Alger, le champion d’Algérie en titre, n’est plus concerné par la course au titre après la dernière défaite concédée au stade du 1erNovembre d’El-Harrach face à l’USMH (1-0), tout porte à croire que le maintien sera l’objectif principal à atteindre lors des prochaines journées. Voilà une situation qui ne réjouit guère le public du Mouloudia qui croyait que son club préféré allait une nouvelle fois défrayer la chronique lors de cette nouvelle saison avant de se rendre compte qu’avec l’équipe actuelle, il n’y a vraiment rien à espérer. On parle même d’une éventuelle révolte dans le camp des supporters qui sont restés à l’écart durant presque 2 longues années, laissant les choses avancer comme le voulait

l’actuelle équipe dirigeante. En d’autres termes, les inconditionnels du club veulent dire «stop à la mascarade» selon leurs propres dires. «Barakat ! Trop, c’est trop !» nous a dit un habitué aux entraînements du Mouloudia qui va un peu plus loin en ajoutant : «Avec un tel effectif et une telle équipe dirigeante, je crains le pire pour le MCA.» «Ce n’est pas cette qualification au 2e tour de la Champions League acquise aux dépens d’un inconnu au bataillon qui va nous rassurer comme le pensent certains dirigeants qui ont le culot de parler d’un exploit historique, oubliant que le MCA a déjà offert à l’Algérie la première consécration africaine au niveau des clubs», ajoute un autre fervent supporter du Mouloudia. D’autres supporters n’hésitent pas à ouvrir le feu sur

la gestion du club. «Voici les fruits du bricolage !» a lancé un groupe de fans mouloudéens visiblement en colère rencontrés à Bab El-Oued. Des propos plus que suffisants pour comprendre que les supporters du MCA n’apprécient aucunement tout ce qui se passe au sein de leur équipe fanion. C’est suffisant aussi pour comprendre que les prochains jours s’annoncent des plus intenses, surtout si les hommes de l’entraîneur Alain Michel ne rectifient pas le tir ce samedi face à l’USM Blida à Koléa. Par ailleurs, il est utile de rappeler que lors du dernier match du Mouloudia à Rouiba contre le Real de Bangui, le public présent a longtemps malmené le premier responsable de la section football, Omar Ghrib, ce qui explique tout.

Les actionnaires en appellent à Marif GRAVE

Au vu de la situation critique que vit le Mouloudia d’Alger à l’heure actuelle sur le plan organisationnel et aussi sur le plan financier, les actionnaire de la SSPA/le Doyen se sont réunis en session extraordinaire mardi 15 février pour évaluer ladite situation. A l’issue de cette réunion, les membres actionnaires lancent un appel pressant à Rachid Marif afin d’intervenir personnellement pour une opération de salubrité «de rénovation et de réhabilitation», écrivent-ils dans un communiqué (voir ci-contre) parvenu hier à la rédaction.

Communiqué Le conseil d’administration de la société sportive par actions le doyen Mouloudia club d’Alger, réuni ce jour 15 février 2011 en séance extraordinaire en présence de tous ses membres, après avoir examiné et traité le détail de son ordre du jour consacré à la relance des activités et les voies et moyens à dégager en vue d’assurer la pérennité et le succès de l’action entreprise, a arrêté un ensemble de

CRISE AU

mesures destinées à la prise en charge du plan de développement déjà adopté et décidé de la mise en place immédiate de l’organigramme tel qu’il a été défini et structuré précédemment dans ses aspects encadrement technique, exploitation et sécurité, administration et finances, commercial et marketing et enfin communication. Par ailleurs, le conseil d’administration de la SSA/le doyen MCA tient à rappeler que le nouveau statut imposé à toute la famille du football et qui se veut le prélude à une professionnalisation progressive nécessite pour sa concrétisation, outre un apport conséquent des pouvoirs publics, beaucoup d’efforts et de sacrifices, qui ne sauraient s’accommoder de luttes intestines, d’agitation et de destabilisation. Dès lors, il apparaît impératif que dans cette phase sensible et déterminante, le Doyen dans sa nouvelle entité puisse disposer du soutien et de l’appui de partenaires puissants disposant de moyens financiers conséquents, soucieux de s’investir et de participer à la réalisation de cet immense chantier qui redonnera à ce grand club son lustre d’antan. Comme il devra inscrire son action dans le

MOULOUDIA

cadre d’orientation précise qui ne devra en aucun cas s’écarter de la voie tracée par ses illustres anciens, qu’ils soient de ce monde ou décédés, et qui par leur sacrifice et leur abnégation ont porté haut et fort les couleurs du club et de la nation algérienne. C’est à ce titre et dans ce contexte que le conseil d’administration de la SSA/le doyen MCA tient à rendre un hommage particulier et appuré à son président d’honneur de toujours, M. Marif Rachid, figure de proue de l’histoire du Mouloudia, qui a toujours su, dans les moments les plus cruciaux de l’histoire du Doyen, faire étalage de sa grande intelligence, de sa créativité, de son influence agissante pour mettre le MCA au diapason du progrès et de la modernité tout en sauvegardant ses valeurs intrinsèques. A ce titre, dans cette phase cruciale et particulièrement importante, le conseil d’administration de la société SSA/le doyen MCA considère que la présence active dans ses rangs de M. Rachid Marif, président d’honneur, s’avère incontournable et hautement souhaitable, et ce, pour le plus grand bien et l’avenir du club. En conséquence de quoi, le conseil d’adminis-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

tration à l’issue de sa réunion a adopté à l’unanimité la résolution suivante : Résolution unique : - Soucieux de mettre fin à l’amateurisme qui caractérise la situation actuelle, - Conscients des enjeux considérables générés par la mise en place de la professionnalisation des clubs et des difficultés y afférentes, - Convaincus de la nécessité de disposer d’orientations précises, ainsi que de moyens infrastructurels, matériels et humains conséquents, - Persuadés que l’ampleur de la tâche et la complexité de la démarche nécessitent le concours et l’aide active de son président d’honneur, les membres du CA de la SSA/le doyen MCA tiennent à exprimer leur reconnaissance et à réitérer leur attachement sans réserve ainsi que leur totale confiance à M. Rachid Marif, leur président d’honneur, garant des valeurs morales et des idéaux sacrés du grand Mouloudia et souhaitent qu’il continue à participer de manière accrue à l’action de rénovation et de réhabilitation mises en œuvre actuellement.


06

LIGUE 1

MICHEL : «Pas le temps de pleurer et de faire les constats» Maracana N°1348 — Jeudi 17 Février 2011

Après sa brillante qualification au second tour de la Ligue des champions africaine, le Mouloudia d’Alger a pu retrouver l’ambiance du championnat national en disputant avant-hier son premier match en retard de la phase aller.

L’

équipe mouloudéenne est tombée sur un os solide, à savoir la formation harrachie soutenue par son public déchaîné dans son fief. Dans des conditions difficiles, sous une pression terrible, le MCA a concédé une défaite, malgré la supériorité numérique face à une équipe de l’USMH déterminée à gagner les trois points. Pour nous faire le constat sur l’équipe des Vert et Rouge, l’entraîneur français, Alain Michel, nous parle de la prestation de son équipe lors de ce derby algérois, des défaillances de son effectif et de la suite de son parcours.

«Le match nul aurait été équitable à El Harrach»

L’ancien manager de Grenoble entamera son intervention en décortiquant le jeu de son équipe avant-hier et les conditions qui ont entouré cette rencontre algéroise. Il nous répondra à ce propos : «Je pense que ce fut un match très spécial pour tout le monde et qui s’est déroulé dans un environnement particulier. Notre prestation a été tout juste moyenne et parfois en dessous du niveau. Quant à l’adversaire, il a joué son match qu’il fallait faire devant son public nombreux. L’infériorité numérique ne s’est pas fait ressentir, car les Harrachis étaient mieux

que nous sur plusieurs plans. Ils sont allés au bout de leur match et tout était prêt et bien préparé pour qu’ils gagnent. Je pense que malgré tout, le match nul aurait été équitable, même si on n’a pas vraiment fait de grandes choses pour les perturber après leur but. On est restés sur le même rythme sans parvenir à les inquiéter au point d’égaliser. Les nombreuses balles perdues au milieu du terrain et notre pauvreté technique dans certaines situations nous ont été d’un grand handicap».

«Avec un effectif pareil, on n’y peut rien»

Pour le technicien mouloudéen, les nombreuses défaillances que connaît l’effectif du Mouloudia d’Alger ont fini par limiter les solutions qu’il devait adopter. Alain Michel nous dira à ce sujet : «On souffrait avant de ce problème du manque de solutions dans l’effectif et on continue à l’avoir avec nous. Nous avions seulement treize joueurs pour cette rencontre et c’est vraiment un souci majeur que d’aborder un derby aussi important dans une pareille situation. A un moment donné, on ne pouvait pas changer, alors que certains remaniements tactiques s’imposaient. En plus de la pauvreté de notre banc de touche, on avait des joueurs qui ne pouvaient pas aller au bout de la rencontre, à l’image de Derrag et Sofiane. Nous étions donc obligés d’adopter ce schéma tactique et nous avons essayé de rééquilibrer notre milieu de terrain, étant à court de solutions. J’étais obligé de garder Bedbouda et Daouadi comme ultimes options pour ne pas se faire griller à la fin. Au final, c’est difficile d’avoir des variétés tactiques face à tous ces malheurs».

Michel minimise la défaite d’El Harrach et promet de se rattraper face à l’USMB. Ph : Maracana

«Il est temps de réagir pour sortir de la zone rouge»

Interrogé sur l’impact de cette défaite sur le moral de ses troupes pour la suite du parcours mouloudéen dans cette série de matchs en retard, Alain Michel nous répondra : «On savait et on le sait maintenant que ça ne va pas être facile pour nous de tenir face à ces déficits dans l’effectif. Et comme cela ne suffit pas, on nous prive de nos nouvelles recrues qui auraient pu constituer un apport très valeureux. On n’a pas vraiment le temps de pleurer et de faire les constats, mais surtout d’essayer de positiver notre prestation pour mieux repartir ensuite. On va continuer à se battre et tout donner dans cette série de matchs en retard pour récolter le maximum de points. Notre position dans le tableau final n’est pas rayonnante, et il est temps d’aller

chercher de nouveaux succès pour sortir de la zone rouge».

«Face à l’USMB, on va jouer un bon coup»

Quant à la prochaine sortie de son équipe face à l’USM Blida samedi prochain à Koléa, Alain Michel nous déclara : «Nous allons pouvoir récupérer Koudri et Attafen qui nous ont manqué et aussi donner du temps aux joueurs amoindris pour être à 100%. On fait toujours du colmatage, puisque certaines zones manquent de fraîcheur physique et de solutions pour relancer le rythme. Face à Blida, on ira pour tenter de jouer un bon coup avec bien sûr les mêmes soucis. Sur un match, on peut rivaliser avec tout le monde, mais c’est à la longue qu’on perd notre rythme». S. M.

AOUED : «J’espère être prêt pour le match de Béjaïa»

Mohamed El Amine Aoued. Un nom qui a brillé cette saison avec le CRB. Malgré que la saison précédente, il était l’un de ces des mauvais souvenirs, il n’a pas lâché prise et il a entamé celle en cours avec brio. Un joueur qui ne désespère jamais et qui croit que la patience et la loyauté dans le travail s’honorent toujours. Il est le seul à jouer l’intégralité des matchs de la phase aller du championnat avec son équipe. Pour commencer, où en êtesvous avec votre blessure ? Dieu merci, les choses vont un peu mieux pour moi et je récupère mes moyens petit à petit. Je suis en train de suivre un programme spécial et je suis soumis à des soins intensifs. Le staff médical me suit de près, d’ailleurs au moment où je vous parle, je me dirige vers le kiné de l’équipe (rires). C’est une blessure nouvelle, n’est-ce pas ? Non, en réalité, je n’ai contracté aucune, que ce soit lors du championnat ou lors de la reprise. En faite, c’est la blessure de l’été précédent

qui s’est réveillé. Je pense qu’ après tous les efforts que j’ai fournis lors des matchs joués en phase aller, la fatigue commence à gagner sa place. Ne craigne-vous pas que ça peut durer encore quelque temps et que vous allez rater le début du championnat ? Comme vous le savez et contrairement à mes coéquipiers, je n’ai pas repris l’entraînement le plus normalement du monde, en raison justement de cette blessure qui me freine pour me lancer dans le bain de la préparation. Sincèrement, inquiet pas spécialement ! mais j’espère seulement en finir le plus vite possible et me rétablir complètement d’ici le premier match du championnat face à la JSMB. Justement, comment appréhendez-vous déjà ce match ? Comme tous les matchs du championnat, il va être certainement difficile. Encore plus, on va évoluer à l’extérieur. Cependant, il nous reste encore quelque temps pour le bien préparer et trouver la formule exacte afin de revenir avec un résultat probant. Vous savez, en réalité, on ne pense pas uniquement à ce match. Par la suite, on aura deux autres importants à jouer : l’un en coupe et l’autre contre l’ESS. Donc, à présent, mes coéquipiers sont en stage et ils sont

en train de jouer des matchs amicaux qui seront certainement bénéfiques. Et que pouvez-vous nous dire sur ce stage ? Le staff technique a tracé son programme pour cette période. Après la préparation physique, place maintenant aux exercices technicotactiques. Tout marche bien et je pense que l’ensemble des joueurs seront prêts pour débuter la deuxième phase du championnat. Avec le recrutement d’un joueur comme Ammour, ne craignez-vous pas la concurrence d’autant plus après votre blessure ? Non, absolument pas. Au contraire, je suis très content d’évoluer dans la même équipe que Ammour. C’est un joueur expérimenté qui sera d’un grand apport pour le CRB durant la phase retour. Pour la concurrence, je pense qu’il n’y a pas que Ammour qui joue au même poste que moi, il y a aussi Rebih, Benaldjia, Harrouche. Ce sont tous des bons éléments et moi j’admire ce genre de situation. Comme ça, chaque joueur se donnera à fond et cela ne peut être que bénéfique pour le club. Comment imaginez-vous le reste du parcours ? Je suis vraiment optimiste pour une bonne suite du parcours. Je pense qu’on a tous les moyens

nécessaires pour atteindre nos objectifs. On a d’excellents joueurs qui pratiquent un bon football et un staff technique qui connaît bien son travail. Quels sont ces objectifs ? Comme la chance était avec nous lors de la phase aller où on a pu réaliser des bons résultat, on compte rester sur cette lancée et enregistrer d’autres succès qui nous permettront de jouer les premiers rôles. On vise une qualification à une compétition continentale. Mais cela demande encore plus de travail et d’efforts. Alors c’est à nous les joueurs de montrer ce dont nous sommes capables. Beaucoup d’observateurs jugent que vous méritez amplement une place en équipe nationale A’. Que dites-vous ? C’est une question de choix du sélectionneur national et moi je n’ai pas à la commenter. Moi, je me concentre sur mon travail avec mon club et je ne donne pas trop d’importance à ce sujet. Si Benchikha juge que je mérite ma place, je suis tout à fait prêt pour défendre les couleurs de l’équipe nationale avec honneur, sinon, je continue à travailler et à espérer le meilleur à l’avenir. Entretien réaliser par Hillal Aït Benali

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

Tout le monde en parle mais personne ne l’évoque, tous y pensent, mais personne ne veut soulever cette problématique. En fait, le départ de Boualem Tiab, même s’il demeure encore un sujet «tabou» commence, cependant, à être soulevé dans les grands salons d’une petite ville. Timidement et avec une grande prudence, on estime qu’avec l’âge et la maladie, le big boss béjaoui ne peut plus continuer à mener son club aux cimes de la gloire. «Boualem Tiab incarne bel et bien la JSMB. Personne ne peut le nier. Il a consacré une grande partie de sa vie à ce club et certains voient mal la JSMB sans Boualem Tiab», nous ont avoué certains. Lui-même donne l’impression de prendre la chose au sérieux et d’y penser gravement. Déjà, lors d’un point de presse qu’il avait animé, n’avait-il pas fait allusion au retour de son frère. Une invitation qui ne voulait pas dire son nom, mais qui voulait dire apparemment que le big boss béjaoui n’a pas l’intention de partir et laisser le club qu’il a confectionné entre les mains des autres en dehors des Tiab. «Tiab a beaucoup donné à la JSMB. Tous lui reconnaissent cela. Cependant, il faut qu’on soit réalistes. Nul n’est indispensable. Cette JSMB appartient à tous les Béjaouis et chacun peut apporter un plus au club», diront certains autres. L’ère de Boualem Tiab tire à sa fin. Même si l’on reste, quelque peu prudent quant à évoquer ce sujet, il n’en demeure pas moins que la question est d’actualité et certains ont déjà commencé à penser l’aprèsTiab.

L

Ils vont animer la suite du parcours … LES

a récréation est presque terminée pour les Vert et Rouge. Après un repos qui a paru éternel pour certains, revoilà les poulains de Menad qui se préparent à entrer en lice dans la compétition nationale. En effet, dans quelques jours, les camarades de Zafour vont accueillir les Belouizdadis dans une rencontre importante, à plus d’un titre pour les Béjaouis, avant de croiser le fer, en coupe d’Algérie devant l’USMB, pour le compte des 1/16es de finale pour, ensuite, se déplacer à Bordj, en championnat, pour la dernière journée, dans sa phase aller. Juste après, ce sera le début de la seconde étape de ce long exercice, dans sa première édition professionnelle. Du pain sur la planche pour Menad qui semble être au courant des embûches qui attendent son équipe. Aussi, l’entraîneur béjaoui prépare-til, une équipe homogène, des joueurs aguerris et un dispositif qui répondra au profil de chaque adversaire; Menad va faire confiance à certains joueurs et essayer d’autres dans les moment opportuns. Qui seront-ils ces éléments qui vont animer la suite du parcours des Vert et Rouge ? :

Chouieh :

Il a réussi à détrôner Cedric grâce à son talent qu’il avait montré, lors de la rencontre de coupe devant l’ASAM. Un gardien qui paraît en super forme, ces derniers temps, et

JOUEURS EXPÉRIMENTÉS ET DE TALENT

que Menad n’a pas l’intention de lâcher par ces moments qui courent.

Meftah :

Même s’il n’a pas montré de grandes dispositions, durant la première phase du championnat, Meftah demeure, aux yeux des Béjaouis, un élément important dans l’échiquier de Menad. Ce dernier va, une fois de plus, compter sur lui, bien que l’entraîneur des Vert et Rouge reste, quelque peu, sceptique vis-à-vis de lui.

Megatli :

Il n’est plus à présenter. C’est le seul joueur que Menad estime être indispensable dans son équipe. Qui dit mieux ?

Maïza :

Par son expérience et son talent, Adel Maïza a réussi à s’imposer en tant que titulaire dans une équipe pour les joueurs de talent sont légion. Le coach béjaoui est en train de miser sur l’aspect offensif de ce joueur qui a pu donner un plus aux Vert et Rouge.

Zafour :

Même s’il commence à montrer quelques signes de fatigue, Zafour demeure, cependant, un des éléments clés de l’équipe. En compagnie de Maïza, il compte terminer la saison

en apothéose.

Maroci :

Un grand technicien, un joueur dont le talent n’est plus à démontrer et dont le travail de titan sera, sans conteste, d’un grand apport dans le jeu des Vert et Rouge.

Boucherit :

Il est en train de monter en puissance et sera, lors de la phase retour, un élément clé du milieu. Par sa présence, le milieu béjaoui aura pris une autre dimension.

Kacem :

Même s’il n’a pas trop brillé durant la première étape de cet exercice, l’exsétifien a fait, toutefois, montre d’une grande technicité et d’un talent reconnu. Avec Maroci et Boucherit, Kacem sera un des animateurs des Vert et Rouge, lors de la phase retour.

demeure cet attaquant de luxe sur qui repose toute la stratégie de Menad. On s’attend à un retour en force du Camerounais qui a l’intention de terminer en tête des meilleurs buteurs.

Boulaïnceur :

Est-ce le réveil du jeune attaquant ? Tout porte à le croire. Son passage réussi en équipe olympique lui a donné plus de sérénité et de confiance. Plusieurs observateurs sportifs estiment que l’étape du retour va lui ouvrir d’autres horizons.

Gasmi :

Egal à lui-même et même s’il n’a pas été à la hauteur lors de la phase aller, Menad ne lâche pas prise et donne l’impression de miser encore sur son attaquant. A. Z.

Boukemacha :

L’une des révélations de la première étape du championnat, Boukemacha, a réussi à s’imposer dans un milieu où la concurrence commence à faire des dégâts ! Il sera égal à lui-même et fera parler de lui, à la phase retour.

N’djeng :

En dépit d’une méforme qui ne veut pas dire son nom, Yannick N’djeng

«Nous jouerons nos chances jusqu’au bout» BELAKHDAR

Connu pour sa persévérance, Amar Belakhdar est en train de retrouver toute sa forme. Mieux encore, le latéral gauche béjaoui est décidé, plus que jamais, à s’imposer dans son poste et à aller de l’avant avec son équipe pour atteindre l’objectif attendu par tous. A la fin de la séance d’entraînement, il a bien voulu répondre à nos questions : Quelle évaluation faitesvous du stage d’Alger ? Ce fut un stage bénéfique pour nous, car on a joué des matches amicaux qui nous ont permis de peaufiner le volet technico-tactique. Il faut dire, aussi, que nous avons travaillé dans une ambiance familiale ayant été pour beaucoup dans la réussite du stage. Peut-on dire, alors, que

l’équipe est prête pour la reprise ? Tout à fait. Nous avons profité de cette longue trêve qui nous a permis de corriger nos lacunes et, en même temps, nous nous sommes bien reposés. Maintenant, on n’attend que la reprise pour nous remettre sur les rails. Le CRB sera le premier d’un adversaire «marathon» de 5 rencontres en 19 jours. Un commentaire ? C’est vrai que la reprise sera marathonienne. et comme je l’ai dit, nous nous sommes préparés dans ce sens. Quant au CRB, j’estime que c’est un adversaire qu’il ne faut, surtout pas, sousestimer. Aussi, sommes-nous obligés de gagner le match et d’entamer cette reprise dans de bonnes conditions pour retrouver cette dynamique de bons résultats.

Vous ne vous sentez pas, quelque peu, frustrés ? Non, pas du tout ! Menad est clair. Seul, le terrain va trancher

entre nous les joueurs. Aussi, il faudra à chacun d’entre nous de se donner à fond pour pouvoir arracher sa place de titulaire. Je ne ferai pas l’exception. Pensez-vous que l’équipe ira jusqu’au bout de ses objectifs ? Oui, et pourquoi pas ? ! Nous avons tout pour réussir. Nous allons devoir jouer le tout pour le tout nos chances pour être parmi les trois premiers.

Et comment voyez-vous la phase retour ? Elle sera très difficile pour toutes les équipes. Pour notre part, nous allons essayer d’éviter les faux pas à domicile et grignoter le maximum de points en dehors de nos bases. Ce sera, certes, difficile mais pas impossible, car nous possédons un effectif riche et un groupe homogène et décidé. Le titre ? Il est trop tôt d’en parler … La Coupe d’Algérie ?

Nous

essayerons d’aller le plus loin possible dans cette compétition si populaire. Un message aux supporters ? Nous leur demandons d’être patients et de soutenir au maximum leur équipe, d’être le véritable 12e homme et de ne pas faire pression dans les moments difficiles. Cela ne fera que plaisir à l’adversaire. A. Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ph : Maracana

LE DÉPART DE BOUALEM TIAB EST-IL D’ACTUALITÉ ?

07

Maracana N°1348 — Jeudi 17 Février 2011


08

LIGUE 1

Maracana N°1348 — Jeudi 17 Février 2011

TOURNER LA PAGE MCA, OUVRIR CELLE DU MCO LES HARRACHIS VEULENT LA PASSE DE DEUX

RETOUR GAGNANT DE BENNAI

Longtemps éloigné des terrains en raison d’une méchante blessure, l’attaquant harrachi, Nouredine Bennaï a retrouvé la plénitude de ses moyens. Et c’est là, le moins que l’on puisse dire puisque dès sa rentrée en seconde période Bennaï a été dans tous les bons coups. Travailleur infatigable, il a fait courir, voire fait souffrir, la défense du Mouloudia et, cerise sur le gâteau, pour son premier match, Bennaï a été l’auteur de la passe décisive qui a permis à Boumechra d’inscrire l’unique but de la partie.

DEMOU REVIENT SUR LE TERRAIN

Le jeune défenseur central harrachi, Abdelghani Demou, blessé à la cheville revient aux entraînements sur le terrain, après deux semaines de travail spécifique en salle de rééducation. Demou commencera à courir dès demain, c’est ce que nous avons appris d’une source médicale du club harrachi. Le jeune défenseur harrachi en a pour au moins deux semaines avant de réintégrer le groupe si le médecin l’y autorisera, puisque entre-temps il aura à effectuer des tests en présence de son kiné.

L’

euphorie de la victoire contre le MCA retombée, les camarades de Karim Hendou replongent dans la préparation et la concentration. «Un match important se profile à l’horizon» nous dit-on du côté du staff technique harrachi. Boualem Charef, visiblement très content du

succès de son équipe, arborait un très large sourire hier matin lors de la séance de décrassage. Le coach harrachi, entouré de ses trois principaux assistants, a discuté avec beaucoup de ses joueurs et a pris le temps de prendre quelques-uns en aparté. «Charef est très content de la réaction de ses joueurs contre le Mouloudia, il est en train de le leur dire, en même temps il leur demande à tous de jouer comme ça samedi prochain à l’occasion de la venue de l’autre Mouloudia, celui d’Oran» nous disait à ce sujet un des membres du staff technique de l’USMH. Ainsi donc, à El Harrach, on a vite tourné la page

BOUMECHRA

«Nous jouerons le titre…»

Salim Boumechra a été de l’avis de tous les présents au stade du 1er-Novembre, l’homme du match, il a été derrière les actions offensives de son équipe. Il a été le réalisateur du but de la victoire qui permit à son équipe de décrocher 3 précieux points face un adversaire qui n’est autre que le champion en titre.

Tu étais l’homme du match et celui qui a marqué le but contre son ancienne équipe, tes impressions ? El Hamdoulillah, c’est grâce au travail de tout le groupe que nous avons arraché la victoire face à une bonne équipe du Mouloudia. Nous étions motivés et plus volontaires surtout après l’expulsion de notre défenseur. Nous méritons la victoire. Pour ce qui me concerne, je n’ai fait que mon devoir. Malgré que vous étiez en infériorité numérique, vous avez trouvé les ressources nécessaires pour battre le Mouloudia… Après l’expulsion de notre défenseur, nous n’avons pas craqué et nous n’avons pas fermé le jeu. Au contraire, nous avons pressé l’adversaire pour imposer notre jeu et comme vous le savez, nous jouions

Deux matches de suspension pour Griche

Sorti sur carton rouge lors de la rencontre USMH-MCA d’avanthier, mardi, le défenseur central de l’USM El Harrach, Adlane Griche devrait écoper de deux matchs de suspension. C’est ce qu’affirment certains observateurs avertis qui maitrisent l’aspect disciplinaire de la ligue nationale. L’arbitre de la partie, M. Mokhtar Amalou a signalé «un geste antisportif» pour justifier l’expulsion du capitaine harrachi. Il faut bien l’avouer, M. Amalou a été très gentil sur ce coup-là, d’autres auraient carrément mis «agression» sur leur rapport.

en bloc, donc collectivement, c’est ce qui nous a permis de prendre le dessus sur notre adversaire. Les trois points de la victoire, cela signifie quoi pour vous ? Ces trois points sont précieux surtout qu’ils ont été acquis face à une équipe qui n’est plus à présenter. Avec ces trois points, nous sommes sur le podium et nous allons continuer sur notre lancée pour jouer carrément le titre, car, techniquement, nous sommes en mesure de rivaliser avec n’importe quelle équipe. Alors pourquoi pas le titre ? Nous avons remarqué à votre sortie que vous aviez les larmes aux yeux… J’ai pleuré, c’est vrai. En marquant le but de la victoire, j’étais très ému car j’ai vécu des moments très fort au Mouloudia. Aujourd’hui, je défends les couleurs d’El Harrach, donc j’ai laissé les sentiments de côté. Un mot sur le match face au MCO ? Ce sera difficile, car on doit récupérer nos forces après les efforts déployés face au MCA mais, nous allons tout faire pour enclencher une autre victoire sur notre terrain. Entretien réalisé par L. S.

HANICHED CONDAMNE LE GESTE DE GRICHE

A la fin de la partie avant-hier, l’entraîneur des gardiens de but du club harrachi, l’ex-international M’hamed Haniched a condamné le geste de son joueur. «On joue chez nous, le match se déroulait tranquillement, on avait l’ascendant sur l’adversaire, je ne vois vraiment pas pourquoi on s’emporte comme ça et on commence à donner des coups. Adlane, qui est aussi un gentil garçon, a perdu son sang-froid et il n’avait pas à faire ça. Expulsé, il a laissé ses coéquipiers seuls pour une heure dans une rencontre aussi importante que celle du Mouloudia. Cela dit, l’arbitre aurait dû être plus clément en donnant le jaune au lieu du rouge.»

du MCA pour ouvrir une autre. Samedi, les camarades de Salim Boumechra, l’heureux buteur avanthier contre le vieux club algérois, n’ont d’yeux que pour le match d’après demain. Ils veulent réussir la passe de deux en alignant une autre victoire de rang afin de consolider leur place sur le podium. Pour ce qui est de cette deuxième confrontation de la semaine, le staff harrachi ne devrait pas apporter de grands changements dans la composante de l’équipe. Au vu du travail effectué hier et certainement aujourd’hui aussi, seul Aouameur devrait être dans le onze qui débutera la partie samedi contre

le MC Oran. Adlane Griche étant sous le coup d’une suspension c’est Aouameur qui devra prendre sa place dans l’axe de la défense comme nous le confirme M’hamed Haniched «Le vide laissé par Griche dans la charnière centrale sera difficile à combler, mais nous avons confiance en Aouameur qui devra le remplacer. Ce garçon a déjà eu à jouer dans l’axe central, il nous donnera un sérieux coup de main samedi contre le MCO». Sinon, pour le reste, Boualem Charef va, sans l’ombre d’un doute, reconduire le même groupe qui avait disposé du MC Alger, mardi. Lotfi Salhi

RAPPORT ACCABLANT DE M. AMALOU CONTRE EL HARRACH

L’USMH RISQUE LE HUIS CLOS

«

I

l est fort probable que le prochain match contre le MC Oran, on le jouera à huis clos.» Ces mots sont d’un responsable administratif de l’USMH que nous avons rencontré hier matin au stade Lavigerie. En fait, il faut dire qu’après le match USMH-MCA, l’arbitre de la rencontre, M. Mokhtar Amalou a rédigé un rapport accablant contre le club recevant et une partie de ses supporters. En effet, selon notre source, M.

Ph : Maracana

Adlane Griche, étant suspendu, c’est Abdelmalek Aouameur qui prendra sa place dans la charnière centrale après demain face au MC Oran. Cela est une quasi certitude aujourd’hui. D’ailleurs, au cours de la séance d’entraînement d’hier matin, Charef a fait part de sa décision à son joueur. Histoire de le préparer mentalement à être dans le onze après demain pour la réception du club d’El Hamri. Aujourd’hui, pour la traditionnelle mise en place d’avantmatch, il faut s’attendre à voir Aouameur dans le dispositif.

Sitôt le match du Mouloudia d’Alger terminé, les Harrachis ont fait la fête dans le vestiaire avant de rentrer chez eux pour revenir hier matin aux entraînements.

Amalou aurait signalé dans son rapport : «jets de projectiles et d’objets pyrotechniques (comprendre pétards et autres fusées éclairantes et fumigènes, ndlr). Sachant que le stade du 1erNovembre d’El Harrach s’étant déjà illustré par deux fois dans ce sens-là, et que l’USMH a déjà été avertie par deux fois, cette fois-ci la commission de discipline ne va pas laisser passer. Il faut donc s’attendre à des sanctions. L. S.

Laïb promet cinq millions aux joueurs

Tout heureux de la victoire des ses joueurs sur le Mouloudia d’Alger, le président harrachi, Mohamed Laïb, a promis une prime de cinq millions pour chaque joueur. C’est en tout cas ce que nous avons appris d’une source autorisée du club harrachi. Cependant, il faut juste rappeler que le président Laïb avait fait la même promesse lors de la qualification de son équipe en Coupe d’Algérie après avoir battu le CC Sig. Sauf que les joueurs attendent toujours d’être payés.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ph : Maracana

ON PRÉPARE AOUAMEUR


LIGUE 1

09

Les Chélifiens, à l’unanimité, confirment la réussite du stage g Par ZOHEIR ZITOUN

E

Joueurs, dirigeants et entraîneurs affirment avoir effectué un stage de premier ordre au Maroc.

n effet, le stage qui a duré 13 jours a vu le staff technique à cheval sur tout ce qui concerne l’effectif et ce, sur tous les plans du jeu. Que ce soit l’aspect physique ou technico-tactique, les joueurs s’y sont adonnés avec un professionnalisme remarquable, selon l’entourage qui était présent au centre où s’est déroulé le travail dans des conditions impeccables. Les camarades de Gherbi ont tous ressenti une certaine évolution étant donné que l’entraîneur principal, Ighil, a axé son travail sur la correction des erreurs. Ces dernières, même si elles persistent, seront supprimées d’ici là, voire avant la reprise puisque l’ASO aura à attendre encore pour reprendre la compétition officielle étant donné que ses deux prochains matches face, respectivement à l’USMA et au WAT, sont déjà reportées en raison de la présence de trois de ses joueurs en sélection nationale «A’» qui participe au CHAN qui se déroule au Soudan.

Absence de sparring-partners, le point noir

Maracana N°1348 — Jeudi 17 Février 2011

cinq, le staff technique a été très déçu de voir quelques adversaires prévus décliner l’offre en raison de la reprise du championnat du Maroc, puisque ni le RAJA, ni le WAC, ni encore Errachid n’ont pu donner suite aux vœux de la direction chélifienne pour l’organisation d’un match amical comme cela était prévu, étant donné que lesdits matches étaient programmés bien avant l’arrivée de l’ASO au Maroc, cette dernière ayant changé la date de son déplacement, la raison étant la rupture du championnat pour les raisons que tout le monde connaît. Les deux matches amicaux face au Kawkeb de Marrakech et à Khouribga ont pu sauver le meubles, même si le staff a estimé insuffisant le nombre de ces matches, lui qui comptait au moins voir ses joueurs à l’œuvre sur quatre matches. «Nous devons rattraper le retard sur ce plan, car nous allons programmer au moins deux matches d’ici le match face à l’USMA», a affirmé Benchouia, qui a expliqué que l’équipe doit atteindre les objectifs tracés.

L’équipe a progressé dans le jeu

Un nul face au Kawkeb et une défaite face à Khouribga sont les résultats de ces deux matches. Le nul, 1 à 1, dans le premier match a vu les camarades de Zaoui, l’auteur du but égalisateur, fournir une belle prestation et donner une leçon de football aux Marocains, à tel point que les présents se sont interrogés sur le pourquoi des ratages devant les buts

SELAMA : «On aurait bien voulu jouer plus de matches amicaux» Le défenseur polyvalent, Selama, estime que le stage effectué au Maroc par l’ASO a été une totale réussite malgré l’absence de matches amicaux.

Le stage a pris fin, vous êtes de retour au pays, un mot sur tout cela... Pour parler du stage, je peux vous assurer que nous avons effectué un excellent travail sur tous les plans. Les conditions étaient réunies et puis, ce centre où nous étions est bien équipé comme on dit. Le seul point qui nous a déçus est que nous voulions jouer plus de matches amicaux, mais dommage, on s’est contentés de deux rencontres. Quant au retour au pays, il faut dire que cela nous a manqué de revoir nos familles, même si lors du stage l’ambiance était merveilleuse, car on a su créer un bon climat entre nous. Même dans les matchs amicaux, vous n’avez pas pu gagner, un commentaire ? Je crois que le score dans un match amical n’est pas très important. L’essentiel, c’est la tournure des choses, et de ce côté-là, je peux vous affirmer que nous avons été à la hauteur. Nous avons bien joué et présenté un très beau visage qui prête à l’op-

timisme quant à la suite du parcours en championnat pour la simple raison que nous avons beaucoup travaillé à corriger nos erreurs de la période passée. Je suis confiant quant à réussir une bonne saison, surtout si on continue à faire de même. Vos deux prochains matches ont été reportés, comment voyez-vous cela ? Je ne vous cache pas que la compétition officielle nous manque tellement, mais nous n’y pouvons rien. On va compenser cette trêve forcée avec du travail et on jouera sûrement des matches amicaux à même de nous donner encore de la puissance, notamment sur le plan de l’homogénéité. Cela nous permettra d’être encore au top en corrigeant davantage nos erreurs. La concurrence sera encore plus acharnée quant aux postes de titulaires. Vous attendez-vous à être dans le onze d’entrée ? Cela, il faut le voir du côté du coach. Qui ne veut pas jouer titulaire ? Seulement, voilà, je travaille comme un forcené et je fais de mon mieux et si jamais je serai appelé à jouer, je ferai tout pour rester le plus longtemps dans l’équipe. Je me sens en très bonne forme et je fais confiance à mes capacités. La concurrence sera encore plus rude, mais cela ne m’a jamais effrayé.

L’ASO sera encore plus forte avec le retour des internationaux, quel est votre avis ? C’est sûr, et puis ce sont des éléments qu confirment en équipe nationale, notamment Soudani à qui on souhaite une bonne continuation et une grande réussite. N’oubliez surtout pas que Hilel est avec moi depuis les jeunes catégories et on a été promus ensemble en équipe fanion. Propos recueillis par Zoheir Zitoun

Ph : Maracana

Misant sur quatre matches amicaux, voire

Reste à confirmer la réussite du stage en championnat. Ph : Maracana

adverses. «On les assommés techniquement parlant, mais on a raté plusieurs occasions de marquer», a déclaré Selama. Lors du second match, les Chélifiens ont été déboussolés en attendant deux heures avant d’arriver au stade, ce qui a failli pousser le staff technique à annuler la rencontre qui s’est déroulée à midi. Malgré cela, la bande à Ighil a fourni une prestation exemplaire, en traduisant toutes les facettes déjà acquises aux entraînements, à la grande joie de l’entraîneur chélifien qui a feint d’oublier la mésaventure du début de match. «La défaite sur un petit but ne veut rien dire, étant donné que nous avons fait un grand match», a affirmé Ali-Hadji.

Qu’en sera-t-il avant le match face à l’USMA ?

La suite du programme pour les camarades de Zaoui sera de parfaire cette préparation puisque le staff technique préconise de suivre l’évolution de ses joueurs à partir d’un travail

PUBLICITÉ

consistant et à tester au maximum les joueurs sur le plan technique et tactique. La reprise qui a eu lieu mercredi au stade «Boumezrag» sera suivie par un match amical durant cette semaine, où la direction est en contact avec plusieurs clubs dans le but d’organiser un match amical à même de permettre à Ighil de voir de plus près son équipe, voire le onze qui fera face à l’USMA en l’absence des internationaux. Etant donné que le stage effectué au Maroc a été clos sans la moindre blessure, c’est un bon signe pour la suite des événements. L’autre point à renforcer est celui ayant trait aux joueurs qui seront éventuellement titularisés, comme c’est le cas de Aït-Tahar et Biaga qui sont soumis à un travail spécial depuis leur intronisation. Le retour de Mekkioui est aussi prévisible, surtout que son concurrent direct dans le poste d’arrière gauche, à savoir Zazou, manque de compétition, lui qui ne s’impose pas en «A’». Z. Z.

WO∂FA∞« WO©«dIL¥b∞« W¥dz«eπ∞« W¥¸uNLπ∞« W¥bL∞« W¥ôË Í¸Uª∂∞« dBÆ …dz«œ ͸Uª∂∞« dBÆ W¥bK°

WO±uLF∞« ‹UIHB∞« V∑J±

Êö‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡´≈ …œËb∫± WOM©Ë WBÆUM± s´ W¥¸Uß CNAS, CASNOS, CACOBATH dBÆ W¥bK∂∞ ÍbK∂∞« w∂FA∞« fKπL∞« fOz¸ sKF¥ .‰uFHL∞« “Uπ≤≈ bBÆ …œËb∫± WOM©Ë WBÆUM± s´ ͸Uª∂∞« : WO∞U∑∞« ‰UG®_« W¥¸Uß sOM©u∞« s¥bNF∑LK∞ WO∞bF∞« o°«uº∞« nAØ -5 nKA∞« dº§ w• v∞≈ ÍœRL∞« dLL∞« WµON¢ - )1 ‰uFHL∞« «b´U± )b¥b§ rOÆd¢( ͸Uπ∑∞« qπº∞« s± Wªº≤ -6 V∫ß Êö´ù« «cN° sOOMFL∞« sO∞ËUIL∞« lOLπ∞ sJL¥ lLπLK∞ WO±uLF∞« ‹UIHB∞« V∑J± s± ◊ËdA∞« d∑≠œ dN®√ 03 UNK§√ ÈbF∑¥ ô WO≠UÅ Vz«dC∞« …œUN® -7 : ‡‡° …¸bIL∞« Ë V∫º∞« n¥¸UB± l≠œ q°UI± W¥bK∂K∞ Œ¸R± Ë Âu∑ª± Ë wCL± W≥«eM∞U° `¥dB∑∞« -8 .◊Ëd® d∑≠œ qJ∞ Ãœ 2000 .00 vK´ Íu∑∫¥ w§¸Uî ·d™ sL{ ‹«bNF∑∞« qßd¢ oKG± ·d™ w≠ l{u¥ : w∞UL∞« ÷dF∞« w≤U∏∞« ·dE∞« Ë wMI∑∞« ÷dF∞« qL∫¥ ·d™ ,sOKBHM± sO≠d™ : WO∞U∑∞« ozU£u∞« sLC∑¥ Ë "w∞U± ÷d´" …¸U∂´ qL∫¥ «c≥ qL∫¥ Ê√ Vπ¥ Ë w∞UL∞« ÷dF∞« qL∫¥ dîü« WOCL± Ë …¡uKL± ÷dF∞« W∞U߸ -1 : …¸U∂´ w§¸Uª∞« ·dE∞« Ë wLJ∞« nAJ∞« Ë W¥Ëb•u∞« ¸UFß_« ‰Ëb§ -2 )ŸËdAL∞« rß« «cØ Ë `∑H¥ ô ÷d´( wCL± Ë ¡uKL± Íd¥bI∑∞« : ÷dF∞U° UNÆU≠¸≈ V§«u∞« W¥¸U∂§ù« ozU£u∞« qL∫¥ Ë W{¸UF∞« W∞ËUIL∞« s± wCL± ◊ËdA∞« d∑≠œ -3 "WÆœUÅ Ë ‹√dÆ" …¸U∂´ …¸U∂´ qL∫¥ oKG± ·d™ w≠ l{u¥ : wMI∑∞« ÷dF∞« : WO∞U∑∞« ozU£u∞« sLC∑¥ Ë "wMI¢ ÷d´" dA´ WºLî( Âu¥ 15 : ‡‡° …œb∫± ÷ËdF∞« Ÿ«b¥≈ ‰U§¬ Ë ) ¡ U C ± ù « Ë r∑ª∞«( WOCL± s¥bNF∑L∞« WLOKF¢ -1 bz«dπ∞« w≠ Êö´û∞ ¸ËbÅ ‰Ë√ a¥¸U¢ s± «¡«b∑°≈ )Âu¥ e§u± lOÆu¢ .WOM©u∞« ¡UC±ù« Ë r∑ª∞« l± ¡uKL± »U∑∑ØùU° `¥dB∑∞« -2 s± «¡«b∑°≈ Âu¥ 120 ‡‡° œb∫¢ ÷ËdF∞« ÊU¥dß Ê≈ W∏∞U∏∞« W§¸b∞« wMNL∞« nOMB∑∞« Ë qO≥Q∑∞« …œUN® -3 .÷ËdF∞« Ÿ«b¥ù wzUNM∞« a¥¸U∑∞« WLOKF¢ s± 02 …œUL∞« w≠ sO∂± u≥ ULØ ‚u≠ UL≠ )03( WIHB∞« tOK´ ußd¢ Íc∞« bNF∑L∞« vK´ : WE•ö± )WO±uL´ ‰UG®√ wºOz¸ ◊UA≤( s¥b≥UF∑L∞« Âö∑ß« q∂Æ Áö´√ …¸uØcL∞« ozU£u∞« qØ ‰uÅ√ r¥bI¢ ¡«œ√ ‹«œUN®( w´UL∑§ù« Ë wzU∂π∞« nKL∞«-4 .‰UG®_« ‚öD≤S° d±_« ÊULCK∞ »Uº∑≤ù« …œUN® ,Vz«dC∞« ‹UI∫∑º± w´UL∑§ù« Maracana N° 1348 — Jeudi 17 Février 2011 - Anep N° 842 766

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


10

Trois jours pour préparer la JSK

LIGUE 1

Maracana N°1348 — Jeudi 17 Février 2011

«Aucun regret à avoir»

BOULEMDAIS :

g Par YASSER MALKI

g Entretien réalisé par YASSER MALKI

L’attaquant du MCEE, Boulemdaïs, estime que le parcours de son équipe jusquelà n’est pas aussi négatif que le pensent certains. D’après ses déclarations, le MCEE aurait pu faire nettement mieux si le sort ne s’était pas acharné sur l’équipe. Pour ce qui est de la deuxième partie du championnat, il se veut confiant.

Battre la JSK pour repartir du bon pied. Ph : Maracana

A moins de quatre jours de la reprise officielle du championnat, le MCEE a clôturé vendredi dernier son stage de préparation qui aura duré trois semaines, et a commencé dimanche dernier à préparer le match retard contre la JSK et ce, pour tenter de repartir du bon pied dans la compétition.

A

insi, le coach compte se baser sur toutes les séances d’entraînement pour choisir le onze rentrant capable de relever le défi. Comme nous l’avions rapporté dans ces mêmes colonnes, la direction de MCEE a accordé deux jours de repos aux joueurs pour leur permettre de se ressourcer auprès des leurs, après une longue période de préparation. Ainsi, c’est hier que les coéquipiers de Sahraoui ont repris le chemin du travail, en prévision de la rencontre contre la JSK. Une rencontre pour la mise à jour de la quatorzième journée du championnat professionnel qui allait se jouer le 8 janvier dernier. Le premier

responsable à la barre technique, Abdelkrim Bira, aura quatre jours pour mettre en place la tactique qui sera adoptée face a la JSK. Ainsi, il prendra en considération toutes les séances d’entraînement pour choisir les onze rentrants capables de relever le défi. Autrement dit, les joueurs n’ont qu’à prouver s’ils veulent gagner la confiance du coach qui compte ne rien laisser au hasard.

Les nouveaux non concernés contre la JSK

Contrairement aux précédentes saisons où les nouvelles recrues avaient le droit de prendre part au premier match de la phase retour, cette saison, comme la trêve hivernale, a été décrétée deux journées avant la fin de la phase aller, les joueurs nouvellement recrutés n’auront pas le droit de prendre part aux deux matches en retard. Autrement dit, Mesbah, Degguiche, Mahfoudi, Kab et Tiaiba ne seront pas autorisés à s’asseoir sur le banc contre la JSK et l'USMH. Les supporters du MCEE, qui ont hâte de découvrir les nouveaux joueurs, devront attendre le premier match de la phase retour contre le MCA. Y. M.

BIRA :

Ph : Maracana

«Les nouveaux doivent attendre pour jouer»

Tout le monde le sait, les joueurs qui ont été recrutés lors de la période des transferts ne seront pas autorisés à prendre part aux deux matchs en retard. C’est dire que les quatre joueurs Mesbah Degguiche, Mahfoudi, Kab et Tiaiba ne joueront qu’à partir du premier match de la phase retour contre le MCA. D’après Bira, les nouveaux joueurs n’auront qu’ à attendre le premier match de la phase aller pour obtenir le droit de jouer. A ce sujet, il dira : «Je ne peux rien vous dire concernant les nouveaux joueurs. C’est vrai que la saison écoulée, les joueurs recrutés avaient le droit de jouer directement à la reprise du championnat. Cette saison, c’est différent, car la trêve a été avancée. Cette année, les joueurs devront attendre les matchs de la phase retour avant de pouvoir être intégrés.» Y. M.

100%, au vu des résultats techniques réalisés durant les quatre mois de compétition. Cependant, ce parcours n’est pas négatif comme le pensent certains. Notre équipe a, quand même, laissé une très bonne impression durant ce parcours. De toutes les façons, nous n’avons aucun regret à avoir, car nous avons le sentiment d’avoir tout donné. Qu’est-ce qui a vraiment manqué à votre équipe lors de la phase aller ? Sincèrement, la malédiction des blessures nous a vraiment pénalisés. Toutes ces blessures contractées cette saison ont chamboulé tous nos calculs d’autant plus que le sort s’est acharné sur des joueurs importants. Je dirai même qu’avec notre effectif habituel, on aurait pu réaliser un bien meilleur parcours. Malgré cela, je pense que nous avons fait de notre mieux.

Avant toute chose, quelles sont les nouvelles ? Sur le plan santé, elles sont bonnes. Sincèrement, je pense que c’est un peu long, car comme tous les joueurs, la compétition officielle nous manque terriblement. Le coach a tracé un programme de préparation pour qu’on soit au top à la reprise et nous le suivons à la lettre.

Et pour ce qui est de l’avenir ? Je vous dirais sans la moindre hésitation que le MCEE aura son mot à dire lors du reste du parcours. Je pense que tous les observateurs et les connaisseurs s’accordent à le dire, après les belles prestations réalisées par notre équipe. J’estime qu’on a un bon groupe qui sait très bien gérer toutes les situations.

Le fait d’avoir disputé un grand nombre de matchs amicaux a dû vous faire le plus grand bien, n’est-ce pas ? C’est vrai, les matchs amicaux sont très utiles. Ils ont permis aux nouveaux joueurs de s’adapter et de trouver leurs marques dans le groupe. Cependant, rien ne vaut la compétition officielle.

Il y a des joueurs qui ont été recrutés. Vont-ils apporter le plus attendu ? Certainement, et c’est le cas de toutes les équipes du championnat. Notre équipe avait plus que jamais besoin de renfort, notamment en attaque, car il faut dire ce qu’il en est, on a beaucoup souffert dans ce compartiment sensible.

Justement, un véritable marathon vous attend après la reprise… C’est certain, ce sera sans répit pour nous. Et durant cette trêve, nous allons justement mettre les bouchées doubles pour être prêts sur le plan physique. Toutes les équipes seront sur un pied d’égalité et c’est une bonne chose.

Les places seront chères avec la venue de nouveaux joueurs. Cela ne vous inquiète-t-il pas ? Les choses sont claires au MCEE. Ce sont les meilleurs et les plus en forme qui seront alignés. A moi donc de montrer que j’ai ma place dans l’équipe. Y. M.

Que pensez-vous de votre parcours en championnat ? C’est certain, je ne vais surtout pas m’amuser à vous dire qu’il a été positif à

PROGRAMME DE LA 15E JOURNÉE SAMEDI 19 FEVRIER 2011 A 14H30

Lieu Tlemcen: El Harrach: Saïda: GuidouBlida: Tizi Ouzou 1er Novembre: Bologhine: Sétif 8 Mai: Béjaïa:

Rencontre WAT – CABBA USMH – MCO MCS – ASK USMB – MCA JSK – MCEE USMA – ASO ESS – USMAn JSMB – CRB

Equipes 1 ASO 2 ESS 3 USMH 4 JSMB 5 CRB 6 MCO 7 MCS 8 JSK 9 MCEE 10 USMA 11 MCA 12 USMAn 13 USMB 14 WAT 15 ASK 16 CABBA

J 13 13 13 13 13 13 12 13 13 13 12 13 13 13 13 13

Pts 27 25 22 21 21 21 21 19 17 16 13 13 13 12 12 10

G 08 07 06 06 06 03 06 05 05 04 03 03 03 03 03 03

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Arbitres Amalou, Tahir, Azrine Zouaoui, Bitam, Boughlam Haddada, Kentache, Achouri, Tamen, Belakhal Necib, Bahloul, Hadjadji (Reporté) (Reporté) (Reporté) N 03 04 04 03 03 03 03 04 02 04 04 04 04 03 03 01

P 02 02 03 04 04 04 03 04 06 05 05 06 06 07 07 09

BP 20 20 16 26 14 10 13 13 10 14 11 08 05 12 12 06

BC 08 09 11 15 11 08 14 10 18 13 12 12 13 18 20 18

Diff 12 11 05 11 03 02 -01 03 -08 01 -01 -04 -08 -06 -08 -12


LIGUE 1

EL HARRACH FAIT PEUR

g Par MILOUD TOUADJI-

es supporters du Mouloudia d’Oran sont de plus en plus inquiets, surtout ceux qui ont assisté au match d’application de mardi matin face au pensionnaire de l’Interrégions Ouest, le Sporting de Medioni (SCMO). En effet, et bien qu’ayant remporté la rencontre sur le score de 2 buts à 1, sur des réalisations de Bentiba à la fin de la première mi-temps, et Aïssaoui à 60’, la formation hamraouie n’a rien montré de bon. En première période, le coach Cherif El Ouazzani Si Tahar a présenté un ensemble hétéroclite avec : Ouamane dans les bois, Bellabès, Ouasti et Briki en défense, Meddahi, Kechamli, Aïssaoui, Tahar et Bentiba au milieu du terrain, et El Bahari et Tiah en attaque. Cette formation a montré beaucoup de lacunes et n’a pu prendre l’avantage avant la mi-temps que grâce à un tir presque anodin de Bentiba. En deuxième période, Si Tahar incorpore Kedider et Medjahed à la 55’, à la place d’El Bahari et El

Ghoul à la place de Ouamane, Boukessassa et Belaïli à la 63’ à la place de Tiah et Aïssaoui. Ce dernier quittera le terrain juste après avoir inscrit le second but. Pour sa part, l’équipe du quartier de Médioni, jouxtant celui d’El Hamri, sauva l’honneur par l’intermédiaire d’un jeune joueur plein de talent, Benourredine. Il est donc certain que l’international olympique sera présent à El Harrach. «Je ne ressens aucune douleur et je suis prêt pour tenir ma place contre l’USMH», nous a-t-il déclaré à la fin de ce match amical, en ajoutant : «Ce sera une rencontre très difficile, mais nous pouvons réaliser un match et un résultat positifs. Contre l’USMB, en début de championnat, personne n’avait parié un sou sur nous et pourtant nous avons pu ramener un point. Donc, tout est possible en football.» Son coéquipier de l’EN, Aouedj, n’a pas participé au match, étant avec l’équipe juniors à Témouchent, pour un match de coupe d’Algérie contre la formation de l’US Remchi. Lui aussi sera partie prenante de la diffi-

Les statistiques du MCO Amendes infligées par la LNF

3 300.000,00 DA

7e meilleure équipe à l’extérieur

05 points

4 meilleure équipe à domicile

16 points

e

Meilleure défense

08 buts

14 attaque du championnat

10 buts

e

2e meilleur entraîneur du classement (Best coach)

26 points

4e Meilleur temps d’invincibilité du gardien Fellah

334’

Nombre de matchs retransmis par l’ENTV

04

Série de victoires

02

LES ARBITRES : Haddada, Abid Charef et Bousseter ont été désignés par deux fois pour les matchs du MCO

Rencontres

Dates

Cartons jaunes

USMB-MCO 0-0

25-09-2010

Benaouameur, Sebbah, Meddahi, Belaïd

MCO-JSK 00 (REPORTÉ)

02-11-2010

Aïssaoui, Ouasti

MCA-MCO 0-1

16-10-2010

Meddahi, Kechamli

MCO-ASK 1-0

23-10-2010

Benaouameur, Bellaili

MCEE-MCO 1-0

26-10-2010

Benatia, Fellah

CRB-MCO 2-1

30-10-2010

Benaouameur, Fallah

MCO-CABBA 1-0

06-11-2010

Benaouameur, Ouasti Fallah, Berradja

ASO-MCO 2-1

12-11-2010

Ouasti, Tahar, Berradja

Cartons rouges

cile rencontre de samedi. Il reste cependant un grand point d’interrogation qui concerne Berradja, Boussaâda, Akram, et Bengoreine. Leur déplacement à Alger avec le reste du groupe ne sera décidé que demain matin, avant le départ. Pour l’heure, ils sont opérationnels, selon le soigneur de l’équipe et l’entraîneur les a ménagés.

Quatre absents

Il est sûr que quatre joueurs seront absents pour ce choc. Il s’agit de Benatia et Zidane, non encore rétablis, le premier de son opération, et le second de son intoxication alimentaire, ainsi que Daoud et Sebbah, suspendus. Pour leur part, Berradja et Boussaâda se sont contentés de tours de piste, alors que Bengoreine, touché au cours de l’entraînement de lundi, a fait l’impasse sur ce match. Il devait reprendre hier.

Pas de problème d’argent

Selon plusieurs joueurs, dont Ouasti et Kechamli, le problème du retard de paiement de deux mois de salaire ne

Temps de jeu de chaque joueur Fellah El ghoul Ouamane Bengoreine Sebbah Ouasti Kechamli Benatia Boukessassa Berradja Daoud Braham-Chaouch Benouameur Aissaoui Aouedj Meddahi Belaili Kelaili Cherif Boussaada Zidane Tahar Haddou Bentiba Chellali Belabbes Briki Contestation de décisions

630’ 320’ 290’ 576’ 704’ 900’ 1070’ 990’ 489’ 1170’ 740’ 185’ 630’ 708’ 872’ 207’ 624’ 90’ 70’ 607’ 543’ 510’ 164’ 184’ 33’ 48’ 157’

Penaltys accordés

Penalties concédés

sera pas très contraignant pour les joueurs, au contraire de ce qu’écrit une certaine presse. De son côté, l’administration a laissé entendre que ces derniers recevraient au moins un mois de salaire ce jeudi pour les motiver à faire un bon match à El Harrach.

Les juniors confirment

En match comptant pour le dernier tour régional de la coupe d’Algérie, les U20 mouloudéens se sont qualifiés aux dépens de l’équipe de l’US Remchi, sur le score sans appel de 5 buts à 0. Les camarades d’Aouedj n’ont à aucun moment été inquiétés par les banlieusards tlemcéniens et ont confirmé leur objectif qui est d’aller loin en coupe et pourquoi pas atteindre la finale. Pour leur part, leurs jeunes collègues minimes ont dû attendre les tirs au but pour se qualifier devant l’IRB Maghnia (1-1 après prolongations et 3 tirs au but à 1). M. T.

Ph : Maracana

L

11

Maracana N°1348 — Jeudi 17 Février 2011

Statistiques des 13 journées Matches joués a domicile 06 07 Matches joués a l’extérieur Total des buts inscrits 10 Buts inscrits en 1re mi-temps 02 Buts inscrits en 2e mi-temps 08 Buts inscrits à domicile 06 Buts inscrits à l’exterieur 04 Difference de buts +02 00 Penaltys accordés a dom : Penaltys accordés à l’ext : 01 00 Penaltys ratés : Penaltys concédés : 01 Victoires à dom : 05 Victoires à l’ext : 01 Matches nuls à dom : 01 Matches nuls à l’ext : 02 Défaites à dom : 00 04 Défaites à l’ext : Cartons rouges reçus : 02 Cartons jaunes reçus : 39 Contestations de décisions reçues : 04 + 2 dirigeants 27 Joueurs utilisés : Joueurs suspendus : 12 Meilleur buteur : BERRADJA 4 buts + 2 en COUPE Buteurs

Arbitre

Amendes

Les suspendus

(40 000 DA)

Benaoumeur

Houasnia

Necib

Bengoreine, HafidBelabbès (SG) 01

Berradja 79’ (SP)

Abid Charef

Boukessassa 58’

Haddada

Berradja 3’

Achouri

Aouadj 76’

Bousseter

Berradja 78’

Bichari

Bahloul

Boukessassa

Benatia, Belloumi (Dirigeant)

MCO-USMA 1-0

27-11-2010

Bellaili, Aouedj

ESS-MCO 0-0

03-12-2010

Kechamli, Daoud Ouamane

MCO-USMAn 1-0

10-12-2010

Bengoreine, Bellaili, Ouamane

WAT-MCO 2-1

17-12-2010

Daoud, Benatia, Boukessassa, Zidane

Kechamli

MCO-JSMB 2-1 (HUIS CLOS)

25-12-2010

Boussaada, Sebbah, Meddahi

Maroci

CSC-MCO 1-3 (COUPE 1-32

31-12-2010

Daoud, Zidane, Sebbah

USMH-MCO

19-02-2011

Bellaili 48’

Abid Charef

Jets de projectiles 1re infraction (30 000 DA) (20 000 DA) Jets de projectiles 2e infraction (60 000 DA) Conduite incorrecte de l’équipe (40 000 DA)

Fellahi, Benatia Jets de projectiles (60 000 DA)

Bouali

Fellah 25’

Aïssaoui

01

Aïssaoui 67’

Haddada

Berradja 89’

Bousseter

Aouedj 45’, Bellaïli 84’

Zouaoui

Bellaïli 7’, Berradja 14’ et 61’

Mial

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Bengoreine

Ouasti

Bellaili

Fellah Conduite incorrecte de l’équipe+jets de projectiles (80 000 DA) + 1 match à huis clos

Aïssaoui, Kechamli


12

Maracana N°1348 — Jeudi 17 Février 2011

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

PUBLICITÉ


Faux pas interdit

LIGUE 1

Maracana N°1348 — Jeudi 17 Février 2011

g Par AHMED TAHI

La formation de l’USMB ne vise pas une place sur le podium, mais seulement une place honorable afin d’être épargnée par la relégation au moment du baisser de rideau du championnat professionnel de Ligue 1.

L

es Vert et Blanc sont désormais contraints de remporter les trois points de la victoire, ce samedi, face au Mouloudia. Une victoire les éloignerait de leurs concurrents directs au maintien. L’USM Annaba, qui totalise le même nombre de points avec l’USMB, se déplacera à Sétif pour affronter l’ESS. Le MCA, avec le même nombre de points (13) et un match en moins, sera son adversaire du jour. Les formations de l’ASK et du WAT totalisent 12 points. Les Khroubis se déplaceront à Saïda pour en découdre

avec le MCS et le WAT recevra sur ses bases la lanterne rouge, le CABBA, qui ferme la marche avec 10 points. Cette donne oblige les camarades de Chebira à réagir en tentant de prendre les trois de la victoire devant les poulains d’Alain Michel, en perte de vitesse en championnat, tenus en échec à domicile contre la JSMB (11e j) et concédant la 5e défaite de la saison avant-hier face à l’USM Harrach (12e j). Ils comptent un match retard, face au MC Saïda (13e j). De ce fait, les poulains d’Iaïche n’auront d’autre choix que de vaincre pour prendre le large et s’éloigner de la zone dangereuse. Les Blidéens savent désormais ce qui les attend et sont tenus de réaliser le meilleur résultat possible face aux Algérois du Mouloudia pour effacer le signe indien des trois dernières saisons, l’USMB n’ayant récolté que 4 points sur les 18 possibles.

Résultats enregistrés : Saison 2007-2008 - Aller : USMB 2 -MCA 3 - Retour : MCA 1 - USMB 1 Saison 2008-2009 - Aller : USMB 0 -MCA 0 - Retour : MCA 1 - USMB 1 Saison 2009-2010 - Aller : MCA 1 -USMB 0 - Retour : USMB 1 - MCA 1

ZEMMOUCHI :

«Au retour, notre force sera nos supporters»

Le défenseur axial A. Zemmouchi considère que les fans blidéens seront le meilleur appui de l’équipe durant la phase retour. Pour preuve, il rappelle les matches gagnés durant la phase aller à domicile face à la JSMB, au MCS et à la JSK. Avec l’indisponibilité du stade Mustapha-Tchaker, en pleine rénovation, l’équipe est appelée à disputer quelques matches hors de ses bases. «Ce sera un handicap de taille. Nous aurons besoin de leur soutien lors de cette phase retour, nous allons disputer des matches importants pour assurer le maintien parmi l’élite, de ce fait la présence du 12e homme jouera un grand rôle. A. T.

Les Blidéens n’auront plus le droit à l’erreur s’ils veulent quitter la zone rouge. Ph : Maracana

Chebira et Belloucif sous la menace

En effet, après avoir comptabilisé deux cartons jaunes, Chebira face au WAT et l’USMA et Belloucif contre la JSK et le MCEE, ces deux joueurs sont sous la menace d’un 3e carton jaune, synonyme de suspension automatique. Ce qui les privera de prendre part au prochain match ASK-USMB, comptant pour la 15e journée de championnat de la Ligue 1 professionnelle.

amical BOUSHABA : «Nous avons les En WAT 4 - CRB Hennaya 1 moyens de nous en sortir» Les derniers réglages De retour au club de ses premiers d’Amrani amours, Brahim

Boushaba a suscité un réconfort moral, non seulement du côté du staff technicoadministratif que chez l’ensemble des supporters du Widad. Dans ce bref entretien, Boushaba est revenu sur les raisons qui l’ont incité revenir à son club formateur.

Après une longue absence, vous voilà de retour au Widad. Quelles sont les raisons qui vous ont poussé à revenir au club ? Cela fait longtemps que j’ai pensé à retourner au bercail, mais des impondérables ont

fait que je ne pouvais prendre mon destin en main. Aujourd’hui, le hasard a voulu que je sois au Widad à un moment ou j’ai failli quitter le CRB pour une autre équipe de la capitale. C’est pourquoi je n’ai pas hésité un seul instant à rejoindre le groupe après un premier contact avec le président Yahla qui a tout fait pour obtenir ma lettre de libération de la direction du CRB.

Comment avez-vous trouvé le groupe lors de ce stage de préparation ? C’est un bon groupe, il y a une pléiade de jeunes joueurs qui manquent surtout de maturité et d’expérience. Pensez-vous qu’avec ce renfort, le WAT est en mesure de sauver les meubles ? Je pense que nous pouvons sauver le club. Certes, ce ne sera pas facile, bien que cette phase retour nous soit

favorable. Il faut dès maintenant se serrer les coudes pour espérer remporter tous les matches à domicile. Le groupe est conscient que le moindre faux pas est interdit.

Donc, vous êtes confiant. Si nous sommes revenus au Widad, c’est uniquement pour le sauver. Nous sommes condamnés à réagir, nous n’avons pas d’autre alternative que de remonter le pente. Qu’avez-vous à dire à vos supporters, eux qui se réjouissent de votre retour au WAT ? Je tiens à les remercier pour leur accueil. Nous ferons tout pour maintenir le Widad en D1. Je tiens à lancer un appel à tous nos supporters à venir en masse au stade nous soutenir, car c’est le meilleur moyen de motiver la troupe, surtout dans les moments difficile. Propos recueillis par Smaïn Sebaïhi Tani

13

USMB 5 - RCA 0 DERNIER TEST AVANT LE MOULOUDIA

La formation blidéenne a donné la réplique avant-hier en amical au RC Arba, dans la matinée, au stade Zarouri d’Oued El-Alleug. La partie s’est achevée par la victoire de l’USMB sur le score de 5 à 0. Les Blidéens ont réalisé un bon match dans l’ensemble. Une fois de plus, le coach Iaïche a donné la chance à tous les joueurs, à l’exception des éléments qui poursuivent les soins, Gaouaoui, Yaghni, Aliouane et autres Oussaâd. Il a revu les capacités technique et physique de chacun de ses poulains à l’approche de la rencontre qu’ils disputeront face au MCA ce samedi. Les buteurs de cette rencontre sont Kherbache (15’), Belloucif (67’), Harizi (80’78’), Defnoun (86’), Djemaouni (88’). Equipe alignée : Boukacem (Khelladi), Kherbache (Defnoun), Lanceur (Belloucif), Khatir (Khelfallah), Bouchakour (Belkheïr), Rouag (Mokhtari), Joseph (Djemaouni), Harazi (Hamadi), Illoul (Zemmouchi), Benemra (Chebira), Hamia (Telbi).

Au-delà de l’ampleur du score qui a sanctionné les débats lors de cette joute amicale face au CRBH, les coéquipiers de Zermili ont montré des signes évidents tant sur le plan de la cohésion du jeu que sur le plan physico-technique. Au cours de cette rencontre amicale, il y a eu beaucoup de satisfaction au point de vue individualité. Si Boudjakdji n’est plus à présenter, il demeure néanmoins la nouvelle force de frappe du Widad depuis sa reconversion au front de l’attaque depuis ce fameux derby face à l’éternel rival oranais, le MCO. L’autre satisfaction vient du revenant Hadji qui, après une brève absence pour cause de blessure, a lui aussi signé sa rentrée en inscrivant un but qui confirme au fil des matches une progression constante et demeure un pion essentiel sur l’échiquier du Widad. Enfin, l’autre découverte nous vient cette fois-ci du jeune Malgache qui épate plus d’un depuis sa venue au WAT. Celui-ci vient d’inscrire un but d’anthologie, le troisième après celui de l’USMH et de la 1re Région militaire, ce qui confirme qu’il sera la pièce maîtresse du Widad dans les prochaines joutes amicales. S. T. Smaïn

Amrani, à l’issue de ce match amical a une idée globale sur son effectif. Ph : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


14 15e journée

LIGUE 2

Faire tomber l’ogre Le NAHD s’est constantinois

V S

ZIOUI

E

Maracana N°1348 — Jeudi 17 Février 2011

LUI A ÉTÉ FERMÉ AU NEZ

entraîné à Bouchaoui g Par RAOUF MESBAH

n effet, et alors que l’effectif s’était présenté pour s’entraîner à ce stade, il a été surpris par la réplique des agents de la sécurité du stade qui leur auront apprit que le stade ne s’ouvre pas les jours fériés.

Ph : Maracana

La direction dément les joueurs

L’équipe du Nasria a du se déplacer à la forêt de Bouchaoui et n’a pas pu tenir sa séance d’entraînement au stade Zioui d’Hussein-Dey, avant-hier.

Une source autorisée à la direction du club nous apprendra que, contrairement à ce qu’affirment les joueurs, ces derniers ne doivent qu’une seule mensualité, à savoir celle du mois de janvier, alors qu’ils avaient été payés auparavant jusqu’au mois de décembre dernier. Les dirigeants ne comprennent pas aussi pourquoi les poulains de Heddane s’inquiète du fait qu’ils ne sont pas soutenus lors de cette période difficile et avant le match décisif face au CSC, alors que le président de section, Sofiane Bouderouaya, est toujours avec l’équipe depuis le début de cette semaine.

Mana se concerte avec les autres présidents

Oublier Médéa et penser au NAHD

Pour ce qui est du président,

g Par LAMINE BOUDEBZA

Maintenant il s’agit d’oublier le match contre Médéa et se focaliser sur la prochaine rencontre face a un autre prétendant au titre à savoir le NAHD, le CSC possède une longueur d’avance respectable, il est donc dans l’obligation de maintenir cette avance s’il veut garder toujours le leadership. La séance d’hier a été consacrée beaucoup plus à un travail technicotactique plutôt que physique, une manière de bien préparer le prochain match contre Hussein Dey qui se jouera à Réghaia à une quarantaine de kilomètre à l’est d’Alger. La séance s’est déroulée au sein du stade annexe de Hamlaoui, elle a duré une heure et demie et s’est terminée par un match d’application d’une équipe formée de la quasi-totalité des titulaires à un joueur prés, face a eux le reste de l’équipe associés aux nouvelles recrues qui n’étaient que trois à s’entrainer sur les cinq.

Cinq joueurs manquaient à l’appel

Lors de la séance d’hier effectuée à Hamlaoui et qui serait l’avant dernière avant de rallier Alger jeudi matin, on avait remarqué l’absence de pas moins de cinq joueurs en l’occurrence Hachem et Chial qui sont blessés et qui sont au repos, Khellef qui était en tenue de ville avait une légère blessure et a été laissé au repos, alors que Boumediene et Ghodbane étaient absents, après des investigations nous avons appris que les deux joueurs en question étaient autorisés à s’absenter pour régler leurs affaires personnelles.

Amrous célèbre ses fiançailles

On a appris que le néo clubiste Hocine Amrous a fêté hier ses fiançailles et n’a pas oublier ses coéquipiers, il a convié tout le monde après la séance d’entrainement à une petite réception organisée au sein du vestiaire même ou limonade et gâteaux étaient de la partie, a la fin il a reçu les félicitations de tout les joueurs et présents sur place et tout ce petit monde s’est quitté sur une bonne note. L. B.

Mana, dont certains se demandent pourquoi il est absent de l’équipe, une source de la direction du club nous avouera que ce dernier est en concertation avec les autres présidents de clubs pour voir quel suite à donner à la situation difficile dans laquelle ils se trouvent ces derniers jours, et au fait qu’ils n’ont aucune aide de la part des pouvoirs publics qui leur avaient, pourtant, promit de les accompagner dans leur mutation en tant que clubs professionnels.

Siouane fait du renforcement musculaire

L’attaquant, Abdenour Siouane, ferait, en fin de compte, du renfort musculaire et c’est pour cette raison il ne s’entraîne pas avec le groupe ces derniers temps. Le joueur aurait été invité par le médecin qui l’avait soigné à faire de la rééducation pour qu’il ne rechute pas encore une fois et qu’il soit donc prêt à revenir à la compétition officielle.

Benamri s’est blessé aux adducteurs

Le défenseur, Djamel Benamri, est blessé aux adducteurs et c’est pour cette raison qu’il s’est absenté aux entraînements depuis avant-hier. Le joueur est donc à l’infirmerie du club où il soigne cette blessure, en attendant d’être prêt pour revenir, en sachant qu’il ne pourra pas jouer le match de ce vendredi face au CSC, car étant suspendu après avoir été expulsé lors du précédent match face à l’USM Bel abbés. R. M.

Un serieux test face au leader. Ph : Maracana

Le Nasr d’Hussein-Dey affronte ce vendredi le leader du championnat de Ligue 2 professionnelle, le CS Constantine au stade Bouraâda de Réghaïa, dans une rencontre qui s’annonce très difficile pour les deux clubs mais surtout pour l’équipe locale qui jouera sous pression.

E

n effet, les Sang et Or savent qu’ils n’ont pas droit à l’erreur lors de cette rencontre et qu’ils se doivent de se donner à fond pour prendre les trois points du succès qui leur permettront d’être relancés dans la course à l’accession en Ligue 1. Les protégés de Heddane qui ont perdu lors de la précédente journée face à l’USMBA ne veulent pas perdre du terrain par rapport au groupe de tête et pour cela ils sedoivent de l’emporter, malgré la difficulté de la rencontre face à une équipe solide et qui se déplacera à Alger e conquérant avec l’ambition de repartir avec les trois points pour consolider sa place de leader et se

mettre à l’abri d’un retour des autres poursuivants immédiats. Le coach du Nasria, Mustapha Heddane, a sa petite idée sur la manière de procéder pour stopper les Sanafir, lui qui est habitué de ce genre de défis. Les joueurs sont, eux aussi, conscients de la tâche qui les attends et se donneront certainement à fond pour tenter de battre le CSC, et se rapprocher plus du trio de tête pour décrocher un des trois tickets qui leurs permettront d’accéder en Ligue 1. Le NAHD se présentera avec quelques absences lors de ce match, dont le défenseur, Benamri, suspendu après avoir été expulsé lors du précédent match face à l’USMBA. Le coach du Nasria a porté son choix sur le jeune, Walid Boutadjine, qui devra le remplacer, et qui jouera aux côtés de Douar, qui est plus expérimenté. Pour ce qui est du milieu, il faut noter le retour de Kaci Sedkaoui qui aura le rôle de relancer le jeu. En attaque, Hafid et Derradja, en compagnie d’Okbi se chargeront d’animer le jeu offensif. Le driver des Sang et Or pense donc tenir l’effectif qui représentera le club lors de ce match très important pour le club. R. M.

Programme de la 15e journée

Lieu Mostaganem Batna Biskra Reghaïa Skikda Baraki Médea Constantine

VENDREDI 18 FÉVRIER A 15H

Equipes 1 CS Constantine 2 RC Kouba 3 USM Bel Abbès 4 ASM Oran 5 MSP Batna 6 CA Batna 7 NA Hussein Dey 8 US Biskra 9 MO Constantine 10 O Médéa 11 ES Mostaganem 12 Paradou AC 13 JSM Skikda 14 SA Mohammadia 15 AB Merouana 16 CR Témouchent

Arbitres Benbaka, Zid, Bougherara Bayou, Idir, CHeballah Habibatni, Boutaghane, Guessoum Sahraoui, Miloud, Nair Babou, Schamby, Bouzaghou Hedia, Mansouri, Belarbi Bouali, Lahreche, Bazine Saadi, Messaoudi, Yahi

Rencontres ESM – ASMO CAB – SAM USB – ABM NAHD – CSC JSMS – USMBA PAC – MSPB OM – CRT MOC – RCK

Pts 29 24 23 22 22 22 20 20 19 19 18 15 15 15 12 08

J 14 14 14 14 14 13 14 14 14 14 14 14 14 14 13 14

G 08 07 07 05 06 06 05 06 04 05 05 04 04 04 03 02

N 05 03 02 07 04 04 05 02 07 04 03 03 03 03 03 02

P 01 04 05 02 04 03 04 06 03 05 06 07 07 07 07 10

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

BP 13 21 14 17 20 15 14 15 20 14 15 13 09 15 10 15

BC 3 14 11 10 14 12 07 14 19 15 18 15 14 27 14 33

Diff 10 07 03 07 06 03 07 01 01 01030205120418-


LIGUE 2

15e journée 15

ZERIBI : «L’argent, source de discorde» Maracana N°1348 — Jeudi 17 Février 2011

V S

g Par SALIM SEGHOUANE

Rencontré sur les lieux de l'entraînement de l’équipe, Bouaziz Zeribi, PDG de la SPA/USB, s'est librement exprimé sur les problèmes qui gangrènent la vie du club local.

«

L

es actionnaires comme les autres hommes d'affaires n’aident pas le club, nous avons des problèmes pour régler les salaires et les primes de nos joueurs, mais personne ne semble conscient de ce manque. Je ne peux pas tout faire tout seul ; comme on dit chez nous, ‘‘une seule main ne peut applaudir’’.»

A propos du dernier match

«Nous avons perdu ce match non pas parce qu'on était moins fort, mais la force des problèmes accumulés durant la semaine a fait que la concentration n'y était pas. La gestion de ce voyage à Alger n'a pas été correcte, les joueurs sont restés cloitrés pendant 48 h, privés de sortie et de détente, ils sont rentrés désarçonnés sur le terrain. Désormais, il faudra revoir la gestion des déplacements. Je me demande dans quelle ambiance se joueront les prochains matchs. Pour ma part, je pense qu'après cette déconvenue, les joueurs vont se reprendre, car ils ont une carrière à préserver. Merouana n'est pas la grande équipe que nous avons connue la saison passée et je crois à un sursaut d'orgueil pour engranger les trois points du

match. Le groupe s'entraîne normalement, l'ambiance paraît bonne, la crise sera passagère.»

Le voyage par avion annulé

«Désormais, tous les déplacements s'effectueront par bus. On ne parlera plus d'avion. On s'y est pris un peu tard, car vu les problèmes qu’il y avait dans la capitale, on était dans le doute, on ne savait pas si le match allait se jouer réellement. La dernière annulation du match par la LNF nous a coûté trop cher. Je remercie les joueurs pour leur patience et je peux leur annoncer que dans quelques jours, ils percevront leurs arriérés de salaires et tout rentrera dans l’ordre.»

Le transport des joueurs

«Le bus qui avait pour habitude de transporter les joueurs au stade était en panne, nous venons de le réparer et depuis le début de cette semaine il est opérationnel. Cependant, il y a aussi un certain relâchement de la part des joueurs, parce que je pense qu’ils peuvent bien se déplacer tout seuls au stade quand il y a des problèmes comme ça.»

Les cas Dembri, Zerrouki et Amoura

«Chaque joueur vit une situation spécifique. Le cas de Dembri est un cas de convalescence médicale et vu que cet élément ne peut apporter un plus à l'équipe, nous l'avons libéré. Zerrouki, quant à lui, est toujours considéré comme

En dépit du problème financier, les joueurs veulent réagir . Ph : Maracana

ayant abandonné son poste, le joueur n'affiche son nom dans aucun club et ses papiers de libération ne lui ont pas encore été délivrés. Le cas Amoura est plus délicat. Lors du mercato, je me suis concerté avec le coach et nous avons décidé de le garder. Aujourd’hui, le manager veut absolument le libérer après le mercato, je n'adhère pas totalement à cette vision, mais pour le bien des deux hommes, je pense

Merghad et Merazga out Les deux éléments de taille de l’US Biskra, à savoir le défenseur central, Nacer Merghad, qui a écopé d’un carton rouge lors de la dernière rencontre face à Kouba, sera absent face à Mérouana, et suivra donc le match à partir des tribunes ; quant au goléador des Ziban, Hichem Merazga, sa participation sera incertaine pour une blessure au genou contractée la semaine dernière face au RCK.

Retour de Djerboue

qu'il faudrait mettre un terme à ce feuilleton.»

La libération d’Azzedine

On ne peut garder un joueur qui refuse de rester. Nous avons libéré Azzedine sans pour autant perdre les intérêts du club et le joueur a eu sa libération avec la promesse de verser à l'USB 32 millions de centimes. Le joueur avait la tête ailleurs et on savait qu’il n’était pas du tout dans le coup. Il voulait partir coûte que coûte. Alors, pourquoi le garder avec nous si mentalement il ne l’était plus ?»

«Les nouvelles recrues»

Ce sont deux attaquants qui ont de l'expérience, mais manquent encore de compétitivité, je pense qu'avec le temps ils reviendront à leur top. Il nous reste à ramener un gardien. On a demandé à la

Ligue une dérogation spéciale pour recruter Azzioune, vu que notre gardien titulaire est blessé et qu’il vient de subir une nouvelle opération chirurgicale. On espère avoir le feu vert de notre Ligue pour intégrer cet élément de taille dans nos rangs.»

«Oui, le retour parait favorable, mais...»

«L’USB aura certes un retour qui lui permettra de jouer 4 matchs consécutifs à la maison, mais nous devons rester vigilants, le championnat a toujours été plein de surprises. Nous continuerons à jouer les premières places et si l'accession se présente, on ne dira pas non. Mais vu notre situation financière précaire, nous jouerons avec les moyens de bord sans faire de fixation sur l’accession.» S. S.

TREA : «Nous continuerons à faire des sacrifices»

Hakim Djerboue sera de retour pour pallier l’absence de son coéquipier Merazga, son retour au sein du S. S. groupe apportera certainement un appui appréciable à l’USB face à Merouana.

g Entretien réalisé par SALIM SEGHOUANE

Rencontré après la déroute face à Kouba, le capitaine biskri tente d'oublier cette mésaventure mais cache mal sa déception. Lourde défaite à Kouba... En effet, et c'est très difficile à accepter quand on sait que face à un grand public on a réussi à faire trembler le leader qui, jusque-là n'avait concédé aucun mauvais résultat dans son fief ; battre le SAM chez lui et enregistrer une défaite comme celle-là face à Kouba qui n'avait rien d'un foudre de guerre, il y a de quoi être démoralisé. Comment défaite?

analysez-vous

cette

Il y a plusieurs paramètres qui ont influé négativement sur cette déroute, il y a eu le problème des salaires impayés, le doute sur le déroulement du match, le transport prévu par avion, puis converti par bus... Avec un tel moral, je crois qu'il était difficile au groupe de garder sa concentration. Avez-vous réussi à oublier ce cauchemar ? Il faut bien, sinon on n'avancera pas. Nous préparons ce match face à Merouana pour gagner les 3 points. La manière ne sera pas encore au rendez- vous, car nous avons des joueurs titulaires qui seront absents. Merazga est blessé et Merghad sera suspendu, il nous faudra recomposer le groupe rentrant, mais le leitmotiv sera de gagner

pour nous ressaisir et terminer cette phase aller sur une bonne note.

Optimiste ? Absolument, le groupe est disposé à montrer que rien ne peut l’affecter et que malgré les problèmes d'intendance, nous restons soudés et continuerons à faire des sacrifices pour El Khadra. Après Merouana, vous entamerez la phase retour... Oui, mais avant, on devra se réunir avec les dirigeants du club pour tout mettre sur la table, on ne peut faire longtemps la politique de l'autruche. Il faut aller au fond des problèmes et trouver ensemble les solutions adéquates. A propos des recrutements... Oui, les éléments qui sont avec nous ne

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

manquent certes pas d'expérience, mais on souhaite les voir compétitifs le plus tôt possible. Ce sont des attaquants et notre attaque est aujourd’hui décimée. Il y a eu le départ de Zerouki, la blessure de Merazga et de Dembri, le jeune Khoualed ne pourra pas faire grand- chose tout seul. Il faut que ces éléments répondent vite aux attentes du club. Mais permettez d'ajouter une chose...

Allez-y. Au nom du groupe, j'invite les dirigeants à accorder un peu plus d'attention à l’équipe. Nous faisons correctement notre boulot, on joue, on s'entraîne, on respecte les horaires... on leur demande juste de rester à l'écoute de ce groupe et lui apporter le soutien qui lui manque. S. S.


16 15e journée

Les suspendus sont de retour

g Par ANIS SADOUN

BOUSSAID SUSPENDU La formation koubéenne sera privée, lors de la rencontre de demain, du milieu de terrain Rafik Boussaïd qui ne pourra pas disputer cette rencontre en raison d’une sanction. Le joueur ne sera pas du voyage avec la délégation koubéenne à Constantine.

DÉPART AUJOURD’HUI À CONSTANTINE La délégation koubéenne prendra ce matin, exactement à 7h, le chemin vers Constantine. Elle arrivera vers 14h. A noter que voyage se fera par route.

L’ÉQUIPE PROBABLE:

Bouikni, Saoud, Hosni, Khedis, Khellaf, Chouieb, Bencherifa, Benyahia, Madi, Brinis, Hanifi.

V S

LIGUE 2

Terminer l’aller en beauté

V S

Maracana N°1348 — Jeudi 17 Février 2011

Le RC Kouba est appelé à affronter, demain, le MOC, dans une rencontre comptant pour la quinzième journée de Ligue II et la dernière de la phase aller, une empoignade très difficile pour les Koubéens.

E

n effet, la rencontre de demain s’annonce difficile pour les partenaires d’Aymen Madi face à un adversaire expérimenté et qui a l’habitude de jouer les premiers rôles en championnat. Les Koubéens n’auront pas la tâche facile face à cet adversaire coriace qui ne veut pas perdre d’autres points à domicile et confirmer son résultat probant face à l’ASMO, vendredi passé. Après avoir écrasé l’US Biskra par 3 but à 0, vendredi dernier, les protégés de Nabil Medjahed ont repris le chemin des

Gagner à constantine est à la portée des Koubéens . Ph : Maracana

entraînements avec un moral au beau fixe et dans de bonnes conditions pour bien préparer la rencontre de demain. Les coéquipiers de Brinis ainsi que l’entraîneur Nabil Medjahed, que nous avons rencontré la veille de leur départ pour l’antique Cirta, ne jurent que par la

victoire. Rappelons qu’en cas de victoire demain, les Vert et blanc consolideront leur place de dauphin de Ligue II, derrière le CSC. La rencontre de demain sera donc l’une des grandes affiches de cette quinzième journée de Ligue II.

Comme nous l’avions annoncé dans notre précédent numéro, l’entraîneur koubéen, Nabil Medjahed, récupérera, face au MOC, ses joueurs suspendus et qui n’ont pas pris part au match face à l’US Biskra (à l’exception Boussaïd). Le coach koubéen bénéficiera du retour de ses joueurs cadres, à l’image de Sid Ahmed Khedis et Islam Aït Ali. Par ailleurs, les deux joueurs, à savoir le gardien de but Slimani et Amokrane restent incertains pour la rencontre de demain en raison d’une blessure au front pour le premier et une inflammation au tendon d’Achille pour le deuxième. Avec le retour des titulaires, le coach Medjahed semble avoir beaucoup de solutions pour combler le vide laissé par ses deux joueurs qui sont des pièces maîtresses dans son échiquier. A. S.

Medjahed n’effectuera pas beaucoup de changements sur le onze type

L’entraîneur koubéen, Nabil Medjahed, ne comptera pas effectuer de grands changements sur le onze qui a disputé la rencontre de vendredi passé face à l’US Biskra et qui a affiché une belle prestation qui a convaincu le staff technique.

E

n effet, le coach koubéen alignera dand les bois le gardien de but Samir Bouikni, pour succéder à son coéquipier Slimani, blessé au front. Medjahed compte renouveler sa confiance à Hosni dans l’axe de la défense, pour succéder à son partenaire Amokrane, en compagnie de Sid Ahmed Khedis, ce dernier enregistrera son

retour dans l’équipe type, tandis que les deux joueurs, Saoud et Khellaf, occuperont respectivement les couloirs droit et gauche. Le milieu de terrain du RC Kouba sera constitué par le capitaine Chouieb, Bencherifa, Benyahia et Madi, alors qu’en attaque Medjahed alignera Brinis et Hanifi. A. S.

Récupérer les points perdus à Oran Les Asémistes veulent se racheter à Mosta. Ph : Maracana

Nous devons gagner

HADJ MERINE, ENTRAÎNEUR ADJOINT

g par MILOUD TOUADJINE

Généralement, l’équipe évolue mieux à l’extérieur qu’à la maison. Contre le MOC, l’ASMO a eu une multitude d’occasions que les joueurs ont ratées par excès de précipitation.

«

N

ous comptons peser sur le match de demain de la même manière, avec un peu plus de réussite. Nous avons travaillé au cours de cette semaine le problème de l’efficacité et nous avons aussi tenté de faire comprendre aux joueurs qu’il leur fallait un peu plus de sang-froid devant les buts adverses. Nous avons récupéré Belkeroui et Moudjer, et j’en profite pour remercier les autorités militaires et M. Mehdaoui. Nous allons faire des changements dans le compartiment offensif, mais juste ce qu’il faut. Nous respectons l’ESM et son entraîneur M. Benchadly, mais nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour revenir à Oran avec un résultat positif et pourquoi pas la victoire, car nous sommes conscients qu’un autre résultat nous éloignera encore plus de la course au titre, bien que nous ne soyions qu’à la fin de la phase aller», nous dira le coach adjoint Hadj Merine. Equipe probable : Moudjer, Youssef-Yacine, Belkeroui, Mazari, Bouâmria, Abidi, Bey, Bentaleb, Sahraoui (Bourouis), Mebarki, Aïni (Ameur-Yahia)

Les juniors avec panache

Les juniors asémistes se sont qualifiés aux 8es de finale de la coupe d’Algérie des jeunes, en battant leurs homologues du RCGO (Régionale Oran) par 2 buts à 0. Quant aux cadets, ils ont pris le meilleur sur les Témouchentois du CRT, sur le score de 3 buts à 1. M. T.

Les Asémistes sont décidés à revenir de Mostaganem, ce vendredi, avec les trois points de la victoire, histoire de faire oublier leur piètre prestation de la semaine dernière face au MOC au stade Zabana.

L’

entraîneur Stéphane Durin et son adjoint Merine ont pris toutes les dispositions pour atteindre cet objectif, avec un match amical contre le MB Sidi Chahmi (interrégions ouest) mardi dernier, mais seulement pour les joueurs n’ayant pas participé au match officiel de vendredi. Ce test a permis au staff technique de constater de visu la manière dont les blessés et les éventuels remplaçants se comportaient. Cette rencontre amicale a vu les Oranais l’emporter par la plus petite des marges, un but signé par Sari en 2e mi-temps. Le reste de l’équipe s’est entraîné à 12h30 au stade Zabana, qui est devenu la domiciliation officielle de l’équipe jusqu’à la fin de la saison. Hier, les gars de M’dina J’dida ont repris leur préparation avec,

en plus de l’effectif habituel, la présence de Belkeroui et Moudjer, libérés par l’entraîneur de l’équipe nationale militaire pour le déplacement de Mostaganem. Pour le match de demain, Durin a estimé qu’il fera 3 changements par rapport au onze qui a évolué devant le MOC. Du moment que le capitaine Loukili est suspendu en raison de contestation, le staff technique fera sûrement confiance aux mêmes joueurs qui sont entrés sur le terrain vendredi dernier, avec comme seuls changements deux milieux de terrain et un attaquant. Certains estiment que Durin et Merine devaient rappeler Aïni pour secouer l’attaque et la rendre plus efficiente. Il n’en reste pas moins que sur le plan mental, le groupe est décidé à faire une bonne production à Mostaganem et faire mieux que le SAM qui avait contraint l’ESM au partage des points la semaine dernière. L’ASMO se rendra le jour du match à Mostaganem par route, étant donné que seuls 80 kilomètres d’autoroute séparent les deux villes. M. T.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 2 V S

BALEH A PURGÉ

Le jeune attaquant paciste Baleh, qui n’a pas pris part à la rencontre de son équipe contre le CRT lors de la 14e journée de la ligue 2, à cause de sa suspension, sera présent demain face au MSPB. un renfort de plus sur le plan offensif pour le coach Bouhellal.

MISE AU VERT À STAOUÉLI

Dès la fin de la séance d’entraînement d’aujourd’hui, prévue à 10 heures au stade de Baraki, les joueurs que le staff technique aurait convoqués pour le match de demain face au MSPB prendront leur bagage pour la mise au vert à l’hôtel Raouf de Staouéli. O. M.

LA DJS PREND EN CHARGE L’ÉQUIPE

Pour permettre à l’équipe seniors de se déplacer dans les meilleures conditions, à Alger pour le compte de la dernière journée du championnat aller, la DJS a pris en charge les billets d’avion de la délégation du Mouloudia, une action qui confirme que le professionnalisme est encore loin d’être atteint.

L

g Par OMAR MAZRI

e PAC, qui reste sur une précieuse victoire face à la lanterne rouge, le CR Témouchent, est très motivé pour les deux prochains matches à domicile face respectivement au MSPB et à l’USMBA. Hier aprèsmidi, lors de la séance d’entraînement, les joueurs se sont donnés à fond et n’ont pas rechigné à l’effort, ils comptent préserver cette sérénité lors des séances d’entraînement afin d’acquérir plus de fraîcheur et d’endurance physique.

Du travail technicotactique au menu

Lors de l’entraînement d’hier, le coach Bouhellal a axé son travail sur le volet tactique, sachant pertinemment que face au MSPB ce sera plus dur que face au CRT. Ce dernier a programmé, à cet effet, des exercices technico-tactiques pendant un peu plus d’une heure, c’est dire que Bouhellal compte mettre son dispositif en place et le préparer pour cette rencontre. Les joueurs semblent, quant à eux, très motivés et conscients de la tâche qui les attend.

confrontation avec le MSPB pour émettre un avis définitif sur les possibilités de leur équipe favorite. Comme, d’ailleurs, l’a souligné l’entraîneur Bouhellal, le match face au Mouloudia de Batna constituera assurément un véritable test qui «nous fixera beaucoup mieux sur les intentions des uns et des autres».

Tout le groupe était présent à un élément près hier aux entraînements, marqués par une ambiance bon enfant. Les coéquipiers du jeune Baleh se sont donnés à fond lors de cette séance de travail sous la houlette de Bouhellal. Contrairement aux reprises précédentes, le programme de travail établi par le coach a porté non seulement sur l’aspect physique mais également sur le plan de coordination et l’effectif a été scindé en deux groupes, des exercices d’application étaient au menu. Le staff technique attend avec impatience la

Il est vrai que la victoire face au CRT reste importante aux yeux des Pacistes, puisqu’elle les a relancés au classement. De plus, ce succès apportera un plus au moral de la troupe qui cherche à être rassurée sur ses capacités de maintenir la cadence en alignant d’autres performances, surtout lors de la phase retour qui s’annonce favorable aux Pacistes. L’équipe sera renforcée par des éléments d’expérience jugés capables de donner le coup de fouet nécessaire à la formation. Après une entame mitigée, dirigeants et entraîneurs pensent

Les dernières retouches

PAC-MSPB À BARAKI

C’est au stade de Baraki qu’aura lieu la rencontre PAC-MSPB comptant pour la quinzième journée du championnat, la rencontre sera dirigée par l’arbitre M. Hedia qui sera assisté de Belaribi et Mansouri.

Le PAC ne veut plus lâcher prise sur son terrain. Ph : Maracana

Rester sur la lancée

Ph : Maracana

maintenant à occuper une place honorable au classement. Désormais, il n’y a que les victoires qui peuvent combler leurs inconditionnels à commencer par le match de demain face au MSPB.

Lors de cette 15e journée de championnat de ligue 2, le PAC recevra à domicile (Baraki) un prétendant à l’accession, le MSP Batna. Les coéquipiers de Benmeddour seront contraints de remporter cette rencontre pour confirmer leur redressement et garder l’espoir d’améliorer leur classement, car juste après avoir reçu le Mouloudia de Batna, ils accueilleront une deuxième fois l’USMBA. Une mission certes difficile devant des adversaires qui jouent le haut du tableau mais en cas de victoires lors de ces deux rencontres, les Pacistes se propulseront vers le haut. Cela nous renseigne sur la mission qui attend les capés de Bouhellal

qui doivent se surpasser d’abord devant le MSPB, pour ensuite penser à Bel Abbès. C’est dire qu’il est indispensable de commencer à battre le MSPB pour continuer à rêver de jouer les premiers rôles. Leurs adversaires, qui croient toujours en leurs chances de retrouver la ligue 1, ne se déplaceront pas en victime expiatoire. Pour les camarades de Arabat, une victoire contre les gars des Aurès ne fera que confirmer leur retour en force dans la compétition. La rencontre ne sera pas une partie de plaisir pour eux face à la fougue des visiteurs. «Le groupe a maintenant retrouvé la joie de jouer après une période difficile, pour nous la première manche de la compétition est mise aux oubliettes, on doit penser à l’avenir», nous dira le jeune milieu récupérateur Arabat et d’enchaîner : «Seuls les trois points nous intéressent, nous sommes déterminés à enchaîner une seconde victoire consécutive après celle obtenue face au CRT». O. M.

sa démission auprès de la DJS, c’est tout ce que je peux vous dire.

confirmer, mais on espère qu’il sera avec nous.

Est-ce que vous confirmez l’arrivée de Mouassa ? Le Mouloudia veut Mouassa, il a été officiellement contacté, il a donné son accord de principe mais il a demandé un temps de réflexion parce qu’il y a certains détails à régler.

Y a-t-il du nouveau au club ? Je serai à Alger aujourd’hui pour récupérer les licences de nouveaux joueurs Bouraoui, Louanas, Amrani. Avec eux, le Mouloudia aura un autre visage. Au plan administratif, il y aura une nouvelle équipe de dirigeants très bientôt et tout rentrera dans l’ordre inch’Allah. Entretien réalisé par Wahab Yefsah

Une victoire pour confirmer

ZEDDAM : «Mouassa a donné son accord de principe»

Il est seul à la barre du Mouloudia, c’est lui qui assure la gestion du club en attendant qu’une nouvelle équipe soit installée, c’est à lui Zeddam que nous avons demandé de nous éclairer sur la situation qui prévaut au Mouloudia.

LE TRIBUNAL CONDAMNE FERHAT

Nous avons appris que le président du conseil d’administration de la société commerciale du Mouloudia, El Hadj Ferhat a été condamné à une amende et à six mois de prison avec sursis dans l’affaire qui l’opposait à l’exprésident du club Mohammedi qui l’a attaqué en justice pour diffamation. El Hadj Farhat a fait appel de la décision rendue. W. Y.

15e journée 17

En quête de confirmation Maracana N°1348 — Jeudi 17 Février 2011

Après la démission de Bendjaballah, est-ce que vous confirmez la démission de Zidani ? Zidani a déclaré qu’il est démissionnaire et il aurait même déposé

Sera-t-il avec vous contre le PAC ce vendredi ? Pour le moment, je ne peux vous le

Zeghidi le grand absent

Suspendu pour un match pour cumul de cartons, le robuste stoppeur du Mouloudia sera le grand absent de ce PAC-MSPB, l’entraîneur intérimaire Zinder aura du mal à trouver son remplaçant.

L’entraîneur des gardiens boude

Depuis la démission de Bendjaballah, l’entraîneur des gardiens Dembri n’a plus remis les pieds à l’entraînement, on ignore s’il boude l’équipe pour le non-paiement de ses droits où c’est par solidarité avec l’ex-coach.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


18 15e journée

V S

REPRISE DES ENTRAÎNEMENTS SANS AUCUNE ABSENCE La reprise des entraînements a eu lieu en présence de tous des joueurs, des dirigeants et d’un bon nombre de supporters venus féliciter et remercier les joueurs pour leur prestation. Une bonne ambiance a régné tout au long de la séance. W. Y.

LIGUE 2

Maracana N°1348 — Jeudi 17 Février 2011

SAIDI : «IL FAUT PENSER AU CHAMPIONNAT»

g Entretien réalisé par WAHAB YEFSAH Blessés aux adducteurs lors du match retour de Coupe de la CAF à Benghazi, Saïdi est incertain pour le match CAB-SAM de ce vendredi. Il nous parle de l’aventure africaine, de sa blessure et du championnat. Comment va-t-elle cette blessure aux adducteurs ? En seconde période contre ENNasr, j’ai ressenti une douleur aux adducteurs. J’ai tenté de continuer mais ce n’était pas possible, alors j’ai demandé le changement. On verra après l’échographie si je dois m’abstenir de m’entraîner.

Parlez-nous de cette aventure africaine en Coupe de la CAF. Franchement, c’était une belle aventure. On a découvert d’autres sensations et une autre motivation. Quand vous jouez avec le drapeau algérien sur le maillot, vous êtes prêts à vous défoncer pour l’honorer. Cette expérience vaut vraiment la peine d’être vécue, je souhaite la revivre encore. Le championnat reprend ses droits. Etes-vous prêts ?

On savait que le championnat allait reprendre ce vendredi. Pour nous, la préparation était basée sur le championnat, lequel reste notre principal objectif. Ce match vaut trois points et peu importe la manière, l’essentiel est d’assurer la victoire. Un dernier mot… Il faut maintenant penser au championnat, la coupe de la CAF n’étant qu’un bon souvenir. Tout le monde doit s’unir autour de l’équipe pour réaliser l’objectif tracé, qui est l’accession.

Saïdi passera une échographie

Le milieu de terrain du CAB, qui souffre de douleurs aux adducteurs, passera une échographie pour déterminer l’état de sa blessure. C’est au vu du résultat de cet examen qu’on saura si Saïdi prendra part au match. «Je ne dois pas prendre de risque, si la douleur persiste je m’abstiendrai de participer contre le SAM», nous a déclaré le joueur.

Fezzani en civil

Il était présent à l’entraînement mais il ne s’est pas entraîné. Renseignements pris, le joueur souffre toujours des adducteurs et suit des soins intensifs pour récupérer au plus vite et retrouver sa place.

Bouharbit dans le groupe

Après avoir débuté la séance d’entraînement en solo, Bouharbit a intégré le groupe pour participer à un mini-jeu, ce qui laisse prédire qu’il y a de fortes chances qu’il soit dans le groupe des convoqués pour vendredi. W. Y.

Opération rachat pour les Samistes

g Par AOUN LAÏD BOUALEM

Les coéquipiers de Adda Djamel, accrochés à domicile lors de la précédente journée par une solide équipe de l’ES Mostaganem, se sont déplacés hier soir à la ville des Aurès avec la ferme intention de réaliser un bon résultat pour se réconcilier avec leurs fans, d’une part, et bien sûr s’éloigner de la zone dangeureuse,

d’autre part. Le match de ce week-end face au CAB constituera sans aucun doute une étape très importante pour la suite de la compétition. Avec trois points d’avance seulement sur le premier relégable, les poulains de Biba auront à cœur de se transcender à Batna pour au moins maintenir cet écart avant le début de la seconde phase du championnat qui s’annonce

explosive. Face à un adversaire qui vient d’être éliminé de la Coupe de la CAF, les Samistes se doivent d’être concentrés, plus vigilants et plus solidaires sur le terrain afin d’effacer leur dernier semi-échec concédé at-home. Il faut dire que l’entraîneur Biba a consacré une grande partie du programme à l’aspect mental quelque peu ébranlé après la dernière sortie

des Oranges. Ces derniers sont tout simplement sommés de bien négocier le rendez-vous de demain face au CAB. Leur mission ce vendredi est, d’une part, de se racheter aux yeux de leurs supporters et, d’autre part, d’éviter de terminer la phase aller en position de relégable mais aussi amorcer un nouveau départ. A. L. B.

technique a axé beaucoup plus sur le volet psychologique afin d’aborder ce rendezvous avec beaucoup de sérénité. Comment se présente ce match pour vous ? La rencontre sera certainement difficile pour nous, surtout lorsqu’on sait que nous allons jouer devant une équipe qui a réalisé une belle prestation en Coupe d’Afrique.

Elle est également appelée à se racheter devant ses supporters après l’élimination. Pour ce qui nous concerne, je crois que nous n’avons plus le droit à l’erreur si l’on veut quitter la zone de turbulences et mettre fin à la mauvaise série. A cet effet, on doit redoubler d’effort et faire le maximum pour revenir au moins avec le point du nul. L’absence de Benali et Mesbah ne

risque-t-elle pas de pénaliser l’équipe ? Ces deux éléments ont leur poids dans l’équipe, notamment hors de nos bases, vu leur abattage sur le terrain, mais il ne sert à rien de se lamenter. Je suis persuadé que ceux qui vont les remplacer feront le maximum pour répondre présent dans ce match. Propos recueillis par Aoun Laïd Boualem

BELGHERBI : «Nous allons rebondir»

Faire le maximum pour revenir à la maison avec au moins le point du nul. A la veille du départ de l’équipe pour Batna, nous avons contacté le meilleur buteur samiste, Belgherbi, qui a répondu à nos questions. Comment avez-vous préparé ce match face au CAB ? Le plus normalement du monde. Le staff

Les Béjaouis prêts pour Magra

NATIONALAMATEUR

NCM – MOB

g Par CHEKAL LYES

BOUALI PURGE

Le capitaine du MOB, Idir Bouali, sera présent avec le groupe demain face à Magra. Bouali, qui a été privé du dernier match de son équipe à Béjaïa face à l’ESG pour cause de suspension, sera d’un grand apport pour son équipe et sa défense particulièrement. Il sera au côté de Djeffal, dans l’axe de la défense. Le fougueux stoppeur du MOB, Idir Bouali, sera au côté du central Djeffal pour reformer la charnière centrale de la défense mobiste habituelle.

Depuis la séance de reprise des entraînements du début de semaine, on ne parle que du match de Magra dans les fiefs du MOB. Un match pour le compte de la 13ème journée du championnat de la DNA, dont le résultat comptera beaucoup pour la suite du parcours de la compétition pour le peloton de tête. En effet, le leader, la JSJ, va effectuer demain un périlleux déplacement à Sétif pour affronter l’USMS dans son antre. Une défaite de

Jijel, qui n’est pas à écarter, va réduire l’écart qui la sépare de ses poursuivants immédiats au nombre de cinq : le WR M’sila, qui a l’opportunité de revenir avec le gain de Khenchela face à l’USMK, qui ne se porte pas bien ces dernières semaines, le NARB Reghaïa, qui affiche la belle forme en venant à bout de l’USMS lors de la dernière journée, ne va sûrement pas rater l’occasion de jouer Hamra à Annaba, méconnaissable depuis le début de l’exercice. Alors que l’ASAM sera exposée au test de vérité à Boussaâda,

=Chaoui retrouvera le côté gauche de la défense

Après avoir pallié avec succès la défection de Bouali lors de la dernière joute, l’expérimenté Chaoui Smaïl va retrouver à l’occasion du retour de son capitaine le côté gauche du compartiment défensif, qu’il avait cédé au jeune Larabi face à l’ESG.

=Boulakhemir rétabli

Ayant fait l’impasse sur la dernière joute de son équipe à cause d’une blessure, le latéral droit du MOB, Hicham Boulakhemir, a repris les entraînements avec le groupe le plus normalement du monde. Il est pour ainsi dire prêt pour le service dès demain.

=Madi devra être reconduit

Auteur d’une belle prestation face à l’ESG pour une première à droite de la défense, le jeune Madi Fatah devra être logiquement reconduit demain face à Magra.

face à l’ABS. C’est pratiquement, dans le même contexte que va évoluer le Mouloudia de Béjaïa face au troisième représentant de la wilaya de M’sila dans ledit championnat, en l’occurrence le NC Magra. Cela dit, le MOB doit résoudre une simple équation : une défaite = retour au milieu du tableau. Ce qui veut dire que les protégés de Bouzidi, qui connaît parfaitement l’Etoile de Magra pour l’avoir déjà drivée par le passé, doivent impérativement éviter la défaite et revenir, pourquoi pas, avec une victoire qui leur

ouvrira d’autres horizons dans la course au titre. Surtout que l’équipe de Megra développe un jeu plaisant et propre et dont la composante est jeune, excepté quelques vieux briscards, à l’instar de l’ex-Canari Boudjelid de retour de blessure. Il est à noter que l’adversaire du MOB a défait le Mouloudia de M’sila qui évolue en régionale1 (Ligue de Batna) par trois buts à un dans une joute amicale en guise de préparation pour le match de demain. C. L.

Belhadef, Akrour, El-Orfi et Sedik au milieu du terrain

Madi, titularisé au milieu du terrain et chargé de la récupération, sera associé à un autre jeune, en l’occurrence El-Orfi qui progresse de match en match, pour constituer le premier rideau défensif. Alors que Belhadef va jouer le rôle relayeur avec Sedik, tandis qu’Akrour sera un peu plus avancé pour épauler Souakir.

Souakir, seul en attaque

Bouzidi va certainement opter pour la prudence lors de la première mitemps face à Magra, ce qui veut dire qu’ii va reconduire la même tactique gagnante pour rappel en Coupe d’Algérie face à l’ASK, en renforçant le milieu du terrain et en laissant le redoutable Souakir se démener seul comme un diable dans la surface de réparation adverse.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


19

Maracana N°1348 — Jeudi 17 Février 2011

Le CRB Dar El Beida se détache

DIVISIONS INFÉRIEURES

RÉGIONALE I/13E JOURNÉE

g Par HANI MEBARKI

Finalement, le duo de tête, USOA-CRBDB, n’a pas trop marché ensemble, puisque l’une des deux équipes s’est détachée avant-hier en l’emportant dans l’un des chocs de cette journée.

I

l s’agit du Chabab de Dar El Beida qui l’a emporté petitement devant l’un des nouveaux promus, mais aux dents longues, le Chabab de Tessala Merdja. Un score étriqué certes pour les Algérois, mais suffisant pour s’emparer de la 1re place, puisque dans le même temps, l’autre coleader, l’Union Sportive Olympique d’Amizour, a été défait en déplacement face à l’ESM Boudouaou. Une défaite qui n’arrange pas les affaires du club amizourois, qui se voit rattrapé par son adversaire de cette 13e journée, à égalité de points et une deuxième place bien méritée pour les Algérois, qu’ils partagent donc avec l’USOA et l’IRB El Achour, avec le même nombre de points (24 pour les trois antagonistes).

Le CRBDB joue cavalier seul . Ph : Maracana

El Achour rate une marche

Cette équipe d’El Achour montre combien un nouveau promu est capable de bien faire et de montrer à tout le monde que son accession de la Régionale II à la R I n’est pas un pur hasard. Cette équipe de l’IRBEA continue sa belle série et surtout continue à montrer de belles choses, et c’est alors qu’elle se retrouve à la 4e place avec six points de retard par rapport au leader. Doucement mais sûrement pour une équipe considérée par les observateurs des paliers inférieurs comme étant l’une des meilleures au niveau de la Régionale I et qui pourrait

Aïn Bessam veut confirmer, mais… RÉGIONALE II/GA/14E JOURNÉE

Le Hamzaouia de Aïn Bessam, après sa victoire acquise à domicile vendredi passé face aux Diables rouges de Sidi Aïch, ira cette fois en découdre avec l’un des nouveaux promus, le Nadi Riadhi Baladiat Sidi Daoud, soit cette équipe qui a créé la sensation la semaine passée en allant damer le pion aux banlieusards d’Ighil Ouazzoug chez ces derniers mêmes.

C

e qui fait que le leader, Aïn Bessam, sera mis à rude épreuve face à une équipe locale qui fera tout pour continuer sur sa lancée et surtout pour montrer à tout le monde que la victoire réussie vendredi passé en déplacement n’est pas le fruit du hasard. Le leader effectuera donc un déplacement risqué.

Les dauphins veulent saisir leur chance

En ce qui concerne les poursuivants immédiats, entre autres la JS Azzazga, l’ORB Akbou et la JS Tichy, ces derniers qui auront des fortunes diverses feront tout, chacun à sa façon, pour remporter leur rencontre. En effet, les gars d’Iaâzouguen iront en découdre avec le voisin d’Azzefoun, dans une rencontre indécise, vu qu’elle opposera deux équipes qui pratiquent du beau jeu et qui plus est sont voisines. Et lorsque l’on sait que dans ce genre de rencontre il s’agira d’un derby, il est difficile d’avancer un quelconque pronostic, mais la JS Azzazga fera tout pour remporter ce match, histoire de reprendre sa place de leader qu’elle a perdu la semaine passée, suite à son nul face au voisin de l’OCA, et les gars de la JSA auront aussi une oreille attentive à Sidi Daoud ou évoluera le leader.

L’ORB Akbou et la JS Tichy, même combat

Les deux équipes de la wilaya de Béjaïa, l’Olympique d’Akbou et la Jeunesse Sportive de Tichy auront elles aussi des fortunes diverses, puisque la première nommée jouera à domicile devant l’ASC El Hachimia, et les gars de coquette ville d’Akbou auront là une occasion propice pour remporter leur match et rester collés aux basques des deux équipes classées respectivement 1re (HCAB) et 2e (JSA). Même chose pour la JS Tichy, mais cette dernière sera appelée à jouer face à une équipe de Sidi Aïch qui sera avide de rachat après le revers subi la semaine dernière face au leader actuel.

La JSIO et l’EST, les deux équipes qui ont perdu leur dernière rencontre et qui…

S’il y a deux équipes qui sont sorties perdantes de la 12e journée, c’est bel et bien la JS Ighil Ouazzaoug et l’ES Timezrit. En effet, les banlieusards de la JSIO avaient été défaits chez eux, au stade Opow de Béjaïa face à Sidi Daoud, alors que les gars d’Aït Yemmel ont cédé les trois points face à Birghbalou. La JSIO a perdu par 3 à 2, alors que l’EST par 4 à 3. Le hasard fait que ces deux équipes vont s’affronter ce vendredi au stade Opow de Béjaïa, et où il sera difficile d’avancer un pronostic, d’autant plus que les deux antagonistes sont obligés de réagir positivement, surtout pour le seul représentant de la ville de Béjaïa dans le palier de la Régionale II, et qui n’a pas le choix, au risque de voir son avenir se compliquer davantage dans ce H. M. palier.

Programme de la journée :

Sidi Daoud : NRB Sidi Daoud- HC Ain Bessam Akbou (Opod) : ORB Akbou- ASC El Hachimia Azazga : OC Azazga- LC Iflissenc Azeffoun : ES Azeffoun- JS Azazga Bouira (Opow) : MC Bouira- JS Bordj Menaeil Birghbalou : ES Birghbalou- O.Boumerdès Bejaia (Opow) : JS Ighil Ouazzoug- ES Timezrit Sidi Aich : SS Sidi Aich- JS Tichy

aller loin durant cette saison sportive.

Trois victoires en déplacement

Pour cette journée, trois équipes ont créé la sensation. Il s’agit du RC Boumerdès qui est allé damer le pion à l’IRB El Achour, cette équipe qui a perdu sa deuxième rencontre de suite à domicile depuis le début du championnat, après celle subie le 29 janvier dernier devant Tessala Merdja. La deuxième victoire à l’extérieur a été acquise par le Chabab de Sidi Moussa face à son homo-

Résultats complets

CMB Thenia 0 - CB Sidi Moussa 1 JS Akbou 3 - ES Baghlia 0 DRB Baraki 3 - OC Beaulieu 0 ESM Boudouaou 1 - US Oued Amizour 0 MB Bouira 3 - JS El Biar 0 CRB Dar Beida 1 - CRBT Merdja 0 IRB El Achour 0 - RC Boumerdes 1 DRB Staoueli 1 - CRB Bordj El Kiffan 0

logue de Thénia. Un succès qui permet aux gars du CBSM de dépasser leur adversaire du jour de deux points et prendre la 10e place avec 16 points. Enfin, la dernière victoire acquise à l’extérieur a été l’œuvre de la lanterne rouge, l’ES Baghlia, qui, après onze défaites consécutives, commence à retrouver ses repères, avec ces quatre premiers points de la saison engrangés lors de ces deux dernières journées (12e et 13e). Cette fois, c’est la JS Akbou qui a payé les frais en concédant une défaite chez elle. Ce revers à domicile fait rétrograder les Akbouciens à la 14e place, après la victoire du club qui occupait cette place la semaine passée, le DRB Staouéli, qui l’a emporté chez lui face à Bordj El Kiffan. H. M. CLASSEMENT : 1-CRB Dar El Beida 2-US Oued Amizour -ESM Boudouaou 4-OC Beaulieu -IRB El Achour 6-MB Bouira -RC Boumerdès 8-CRB Tessala Merdja -DRB Baraki 10-CB Sidi Moussa 11-CRB Bordj El Kiffan 12-CMB Thénia 13-DRB Staouéli 14-JS Akbou 15- JS El Biar 16-ES Baghlia

27 points 24 points 24 points 21 points 21 points 20 points 20 points 19 points 19 points 16 points (-1 match) 15 points (- 1 match) 14 points 13 points 12 points 07 points 04 point

PUBLICITÉ REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA / AIN DEFLA DAIRA / BORDJ EMIR KHALED APC / BIR OULED-KHELIFA

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE Conformément à l’article 49 alinéa 2, du décret présidentiel n° 10/236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics, le président de l’APC de Bir Ouled-Khelifa informe l’ensemble des soumissionnaires ayant participé à l’appel d’offres ouvert N° 01/11 paru le 15/01/2011 dans les journaux Maracana et El-Akhbar, qu’à l’issue de l’évaluation des offres, les projets ont été attribués à titre provisoire au entreprises ci-après : Désignation de l’opération

Désignation de l’entreprise

Montant de l’offre

Délais de réalisation/ livraison

Critère de choix

- Réalisation éclairage public au niveau du carrefour (RN 14- CW 56)

Entreprise ARBOUZE AEK - AIN SULTANE

2.471.274,00

45 jours

Offre qualifiée et moins disante

- Stock de sécurité

Entreprise PARASOLA KHEMISMILIANA

1.074.570,00

02 jours

Offre qualifiée et moins disante

- Renforcement du stock de sécurité

Entreprise PARASOLA KHEMISMILIANA

605.670,00

02 jours

Offre qualifiée et moins disante

Les soumissionnaires qui contestent ce choix peuvent introduire leurs recours auprès de la commission des marchés de la commune dans un délai de dix (10) jours à partir de la première parution du présent avis. Maracana N° 1348 — Jeudi 17 Février 2011 - Anep N° 842 626

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


20

Maracana N°1348 — Jeudi 17 Février 2011

Larqué répond à Domenech FRANCE

"Je n'accepte pas la critique des politiques, ni celle des anciens joueurs reconvertis dans le journalisme". Cette déclaration de Raymond Domenech, dans L'Express, n'est pas du goût de JeanMichel Larqué, devenu journaliste, après avoir été joueur professionnel, de 1965 à 1982. Il répond à l'ancien patron des Bleus dans les colonnes de France Football. "De quel droit, ce monsieur considère que changer de métier est une honte? J'ai été footballeur professionnel, puis je suis devenu journaliste. J'ai une carte de presse. Peut-être vise-t-il surtout les consultants, car je dois être pratiquement le seul à être devenu journaliste. C'est trop d'honneur qu'il me fait, mais je n'ai aucune leçon à recevoir de Raymond Domenech! Si j'avais eu envie de devenir magasinier, je serais devenu magasinier. Est-ce que je devais lui demander la permission? Pourquoi? Au nom de quoi m'empêcherait-il de faire ce que je veux de ma vie? Lui est resté dans le football. Est-ce qu'il va jouer au poker? Est-ce qu'il va ou non se marier? Je m'en fous! Le cas Raymond Domenech ne m'intéresse pas. Ce n'est pas mon problème! Mon problème, c'était Domenech, sélectionneur de l'équipe de France! Il ne l'est plus, il a disparu de la circulation, il peut faire ce qu'il veut, quand il veut, cela ne m'intéresse pas."

PUBLICITÉ

INTERNATIONALE

Le club racheté pour 200 M€ ? AS ROMA :

L'AS Rome pourrait bientôt être vendue par la famille Sensi. Le patron de l'équipe de base-ball Boston Red Sox, Thomas DiBenedetto, va entamer des négociations de 30 jours pour le rachat du club romain, endetté et à la recherche d'un repreneur. "Il a été décidé de procéder à une phase de négociations exclusives avec la société DiBenedetto AS Roma LLC qui a formulé l'offre la plus compétitive qui nous soit parvenue", a annoncé Italpetroli, la holding de la famille Sensi. Le prix de vente du club giallorosso est estimé à 200 millions d'euros, selon la presse italienne.

Le cas Gattuso Götze sera exam- sur les iné par tablettes l'UEFA MILAN AC :

Une enquête a été ouverte par l'UEFA suite aux incidents qui ont impliqué Gennaro Gattuso (33 ans, 21 matchs en Serie A cette saison) lors de la rencontre Milan AC - Tottenham (0-1), mardi, pour le compte des 8es de finale aller de la Ligue des Champions. Le Milanais a eu plusieurs altercations avec Peter Crouch puis avec l'entraîneur adjoint des Spurs, Joe Jordan. Le Rossonero pourrait bien écoper d'une lourde sanction pour ces mauvais gestes.

MANCHESTER UNITED :

A la recherche d'un milieu de terrain pour prendre la succession de Paul Scholes, Manchester United s'active en coulisses. Selon le Guardian, les Red Devils auraient des vues sur une jeune révélation du Borussia Dortmund, Mario Götze (18 ans, 21 matchs et 4 buts en Bundesliga cette saison). Selon le journal britannique, les dirigeants mancuniens pourraient faire une offre de 12 millions d'euros, mais la formation allemande en réclamerait 25 millions. Le dossier s'annonce donc loin d'être bouclé...

MANCHESTER CITY :

Dzeko doit faire mieux

Arrivé cet hiver à Manchester City en provenance de Wolfsburg pour 34 millions d'euros, l'attaquant Edin Dzeko (24 ans, 5 matchs en Premier League cette saison) n'a pas encore répondu aux attentes de son entraîneur. Roberto Mancini attend plus de son buteur, mais il reste confiant malgré sa déception concernant la prestation de son joueur face à l'Aris Salonique (0-0) en 16es de finale aller de la Ligue Europa, mardi soir. "J'attends plus de lui. C'est un nouveau joueur et je pense qu'il a le même problème que Torres à Chelsea. Quand vous signez pour une nouvelle équipe en janvier, vous ne connaissez ni vos coéquipiers, ni le système et ce n'est pas facile. (...) Dzeko a eu des occasions et il aurait dû marquer. Nous ne pouvons pas toujours nous appuyer sur Carlos (Tevez) pour marquer à chaque match", a expliqué le coach mancunien dans les colonnes du Guardian.

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique Office national des œuvres universitaires Direction des œuvres universitaires de Ouargla NIF : 000530019016257 Approvisionnement les restaurants de la Direction des œuvres universitaires de Ouargla Source de financement : budget de fonctionnement exercice 2011

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT NUMÉRO : 01/DOU.O/2011 La Direction des œuvres universitaires de Ouargla lance un avis d’appel d’offres national restreint pour approvisionner les restaurants des résidences universitaires en denrées alimentaires, pour les lots suivants : - Lot n° 01 alimentations générales - Lot n° 02 légumes et fruits - Lot n° 03 viandes rouges fraîches - Le cahier des charges relatif à cet appel : d’offres est à retirer auprès de la Direction des œuvres universitaires de Ouargla, leur siège sis - à la Résidence universitaires Kourichi Med Nadji - route de Ghardaïa-Ouargla, contre paiement d’un montant de cinq mille dinars (5 000,00 DA) algériens, auprès du régisseur de la Direction des œuvres universitaires de Ouargla. L’offre technique et l’offre financière composées séparément des pièces suivantes : I- L’offre technique : L’offre technique comporte : 1- La déclaration à souscrire (signée et cachetée) 2- Une caution de soumission d’un montant supérieur à 1% du montant maximal de l’offre déclaré (en cas où le montant de l’offre proposé dépasse 150.000.000 DA en TTC) 3- Copie légalisée de l’extrait du registre du commerce renouvelable 4- Copie légalisée du statut pour les sociétés concernées 5- Copie légalisée de l’extrait de rôle apuré ou accompagné d’un échéancier en cas de

date en cours de validité à la date d’ouverture des plis 6- Copie légalisée du numéro de l’identifiant fiscal (NIF) 7- Copie légalisée de mise à jour CNAS 8- Copie légalisée de l’attestation de mise à jour CASNOS 9- Un extrait original du casier judiciaire du soumissionnaire lorsqu’il s’agit d’une personne physique ; gérant ou du directeur général de l’entreprise, lorsqu’il s’agit d’une société 10- La déclaration de probité (un modèle joint au cahier des charges signé et cacheté) 11- Les bilans fiscaux des années (20072008-2009) 12- Attestation du dépôt des comptes sociaux 13- Actes notariés prouvant les propriétés ou les loyers en ce qui concerne les magasins spécifiques à l’activité ou les moyens de transport 14- Actes notariés et factures prouvant les propriétés et les équipements spécifiques à l’activité 15- Copies légalisées de la carte grise, plus les cartes des contrôles techniques 16- Références professionnelles du soumissionnaire (appuyées par des attestations de bonne exécution) 17- Déclaration annuelle des travailleurs de la société (DAS) pour l’année 2009 18- Le présent cahier des charges revêtu du cachet et de la signature du soumissionnaire, suivis de la mention «lu et approuvé», avec toutes les pages paraphées.

droit de vérifier l’authenticité des documents fournis par le soumissionnaire et de s’informer de ses capacités et références par tout moyen légal. II- L’offre financière doit comprendre : • La lettre de soumission dûment remplie, datée et signée • Le bordereau des prix unitaires dûment signé et daté, y compris leurs sous-détails • Le devis quantitatif et estimatif dûment rempli, signé et daté a- L’offre technique doit être insérée dans une enveloppe à part ne comportant que les mentions suivants : Avis d’appel d’offres national restreint N°……………/DOU Ouargla Approvisionnement des restaurants universitaires en denrées alimentaires durant l’année 2011 «Offre technique» b- L’offre financière doit être insérée dans une enveloppe à part ne comportant que les mentions suivantes : Avis d’appel d’offres national restreint N°……………/DOU Ouargla Approvisionnement des restaurants universitaires en denrées alimentaires durant l’année 2011 «Offre financière»

N. B. : Le service contractant se réserve le

Maracana N° 1348 — Jeudi 17 Février 2011 - Anep N° 842 812

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

c- Les deux enveloppes indiquées ci-dessus doivent être séparées et mises à leur tour dans une 3e enveloppe fermée et anonyme et ne portant que la mention suivante : «A ne pas ouvrir» A Monsieur le directeur de la Direction des œuvres universitaires Avis d’appel d’offres national restreint n°……………/DOU Ouargla Ayant pour objet l’approvisionnement des restaurants universitaires en denrées alimentaires durant l’année 2011 La durée de préparation des offres est fixée à 15 jours à compter de la première parution de l’avis d’appel d’offres dans le Bomop ou dans la presse nationale. • Le jour de dépôt des offres aura lieu le dernier jour de la durée de la préparation des offres et l’heure limite de dépôt des offres est fixée jusqu’à 12h, si ce jour coïncide avec un jour de repos légal, la durée de préparation des offres est prorogée jusqu’au jour suivant. • L’ouverture des plis des offres technique et financier est publique et aura lieu le dernier jour de la durée de préparation des offres à 14h au siège de la Direction des œuvres universitaires de Ouargla et en présence de l’ensemble des représentants des soumissionnaires. • Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de 105 jours à compter de la date de dépôt des offres.


Votre magazine

Maracana N°1348 — Jeudi 17 Février 2011

Restez en forme sans partir en vacances

Les bienfaits des vacances sans bouger de son nid ? 3 conseils pour paraître et être vraiment reposée. Eh oui, pas de secret. Avoir l'air reposée, ça implique de se reposer vraiment. Petit un, on s'arrange pour tomber dans un sommeil, digne de la Belle au bois dormant avec notre article "5 conseils pour bien dormir quand il fait chaud". Petit deux, on soigne son réveil : on prend le temps de s'étirer un peu, d'ouvrir les fenêtres, de respirer du bon air et d'éteindre la télévision et la radio pour profiter du silence. En fait, bien se réveiller, c'est simple avec notre article "15 minutes pour se lever du bon pied". Avoir une bonne mine, c'est aussi user de petits subterfuges. Utilisez des autobronzants, des huiles scintillantes pour pailleter votre corps et vos cheveux et appliquez de l'huile de monoï en guise de parfum. Rien de tel pour se sentir en

Le Feuilletés au thon

été !

Profitez de l'été Dans la mesure du possible, on évite les transports en commun surchauffés et on en profite pour marcher en plein air ou faire un peu de vélo. Ça met de bonne humeur et ça fait travailler les muscles de vos jambes. Le soleil brille pendant que vous êtes au bureau ? Pas de frustration, pendant votre pause déjeuner, allez bronzer dans le parc à côté. De un, vous oublierez le stress du bureau et de deux, vous aurez un joli teint de pêche. Après le travail, donnez rendez-vous à vos amies sur une terrasse ou dans un parc pour pique-niquer et profitez de votre soirée, ensoleillée. Mangez léger Avec la chaleur ambiante, on a souvent moins le cœur (et l'estomac) à manger copieux. Donc, vive les salades et les grillades de poissons !

INGRÉDIENTS : 400 g de pâte feuilletée surgelée 2 oignons finement hachés 2 tomates hachées 150 g de bacon haché 600 g de thon au naturel en boîte 2 œufs 2 cuillères à soupe de persil frais finement haché 1 œuf battu Sel et poivre

Flan aux Amandes

PREPARATION : Dans une casserole, mettre de l’eau et le sicre sur un feu pendant

10 min environ, battre les oeufs avec un batteur électrique, ajouter sucre sirop, puis les amandes moulues, vanille en remuant continuellement. Mettre le sirop caramel dans un ustensile spécial flan, verser u le mélange des oeufs ey les amandes, faire cuire au four pendant 1 heure environ en bain marie et décorer avec la créme chantilly.

PRÉPARATION : Etaler la pâte sur une surface farinée, découper 8 cercles moyens, ou 4 cercles assez grands, et réserver. Mélanger ensemble l’oignon et la tomate, ajouter le bacon, le thon, les œufs et le persil. Bien mélanger, saler et poivrer. Distribuer le mélange dans les cercles de pâte et fermer. Badigeonner avec un peu d’oeuf battu et cuire au four pendant environ 25/30 minutes.

30 minutes d'activité physique pour retrouver la forme

Pour commencer l'année du bon pied et trouver le cap de la forme, on s'organise 30 minutes d'activité par jour.

INGRÉDIENTS : 12 oeufs 250 gr d’amande entier 1 cuillère de vanille 400 gr de sucre 1/4 de litre d’eau Flan aux Amandes

21

1. Forme : 30 minutes par jour 2. Forme: un mode de vie plus sain 3. Forme : je me mets à la marche 4. Forme : je change mes habitudes 5. Forme : je note mes exercices 6. Forme : J'essaie de prendre du plaisir 7. Forme : des objectisf réalistes Forme : 30 minutes par jour Bonne nouvelle : il n'est pas indispensable d'effectuer d'un seul coup les 30 minutes d'exercices pour avoir des effets positifs sur la santé. Elles peuvent être réparties en plusieurs séances de cinq ou dix minutes. Forme: un mode de vie plus sain Pratiquer trente minutes d'activité physique par jour permettrait de mener un mode de vie plus sain, selon les recommandations de Peter Brubaker, professeur spécialisé en forme et santé à l'université de Wake Forest, aux EtatsUnis. Il conseille entre autres de marcher, de noter les exercices physiques réalisés dans un carnet et de s'entourer de partenaires. Forme : je me mets à la marche Le professeur spécialisé dans la forme et la santé recommande la marche. En effet, cette activité permet de la façon la plus simple d'entretenir sa forme physique. Le plus : porter un podomètre. Ce micro objet stimulerait les personnes qui l'utilisent et entraînerait une hausse d'activité de 25%. Forme : je change mes habitudes

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

L'activité physique peut être augmentée à travers des habitudes simples, comme prendre les escaliers au lieu d'utiliser les ascenseurs, marcher davantage lors d'une promenade quotidienne, ou sortir plus souvent de son bureau sur son lieu de travail. Eviter escalators dans le métro, profiter d'un temps ensoleillé pour sortir une station de bus ou de métro avant. Et pourquoi pas investir dans un vélo. Forme : je note mes exercices Peter Brubaker conseille de noter dans un carnet l'activité physique pratiquée, ce qui pourrait aider à adopter un mode de vie plus sain. Il estime aussi qu'il ne faut pas se focaliser sur la perte de poids. En pratiquant une activité physique régulière, la santé de chacun s'améliore, même si cela n'entraîne pas la moindre perte de poids. Forme : J'essaie de prendre du plaisir Pratiquer différents types d'activité, que l'on effectue avec plaisir, permettrait d'améliorer cette activité plus facilement. Cette variété serait bonne pour le corps et l'esprit. Il est aussi important de motiver des amis ou des membres de la famille à améliorer également leur activité physique pour s'encourager mutuellement, et donc d'éviter d'abandonner cette résolution. Forme : des objectisf réalistes Enfin, le professeur conseille de se fixer des objectifs réalistes: pas la peine de mettre la barre trop haut, l'important serait de pratiquer régulièrement des exercices physiques à sa portée.Pratiquer une activité physique régulière réduirait les risques de maladie


22

Jeux-Détente

Maracana N°1348 — Jeudi 17 Février 2011

MOTS FLÉCHÉS N° 666

SOLUTION MOTS CROISÉS N° 665

LA CITATION Pendant la première partie de sa vie, on ne se rend compte du bonheur qu'après l'avoir perdu. [Michel Houellebecq]

LA BLAGUE C'est l'histoire d'un Maaskri qui ouvre une station service. Il installe une grande pancarte au dessus de l'entrée: "BMP". Le directeur d'une grande banque française installée en Algerie vient le voir pour lui dire que ce qu'il y'avait d'écrit sur la pancarte rappelait le nom de sa banque. Le Maaskri lui répond que BMP voulait dire : Boualem Moul Poumpa. Le directeur de la banque lui suggéra quant meme de trouver un autre nom pour sa station. 15 jours plus tard, le directeur de la banque passe de nouveau devant la station service et trouve une autre pancarte: "BMPMMB". Etonné, il va voir le type et lui demande ce que signifiait ce nouveau logo. le Maaskri lui répond: Boualem moul Poumpa Machi Moul Banka.

MOTS CROISÉS N° 666 A

B

C

D

E

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 79, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 /

F

G

H

I

J

K

L

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 665

VERTICALEMENT A - Cui-cui B - Réduira à peu de chose C - Spectacle à domicile - Forte à la pression D - Cordonnée Coefficient personnel E - Femme de la côte - Bourde F - Personnel - Coup sur la caisse - Support de balle G - Inoccupé - Parfois bécasse H - Tout petit avion Séché et fumé I - Terre en mer - Filiforme J - Devenues règlementaires K - Voie prés du canal - Disparu - Convient L - Bien sûr, elles profitent de leurs

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur financier Djelloul Zerdani Directeur technique Laïd Kalila

HORIZONTALEMENT 1 - Chiffon à faire fumer pour déchiffonner 2 - Totalement éblouies 3 - Sans cheveux Atmosphère trés britannique 4 - Malheureuse infante - Cri de dédain - Caché 5 - Coincé - Cantines rapides - Ferraille bulgare 6 - Blindera - Fera de l'effet 7 - Poursuivre Locataire d'une poche d'avare 8 - Préfixe novateur Distendue 9 - Pipée - Gonfle 10- Pamphlet - Influas

Rédacteur en chef Mustapha Ouail Chargé de l’administration Djamel Touafek Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Photos : Maracana

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


06:00 : Zapsport 06:05 : Un autre midi 06:55 : La matinale 08:30 : Chloé 10:00 : Le petit journal de la semaine 10:25 : Une petite zone de turbulences 12:05 : Les Guignols de l'info 12:15 : Une minute avant 12:40 : L'édition spéciale 14:00 : Les Tudors 14:50 : Les Tudors 15:40 : Horizons verts 16:30 : Le journal intime de Georgia Nicolson 18:05 : Album de la semaine 18:15 : Les Simpson 18:35 : Une minute avant 18:40 : Le JT de Canal+ 19:05 : Le grand journal 19:55 : Les Guignols de l'info 20:10 : Le grand journal, la suite 20:50 : Detroit 1-8-7 22:15 : Damages 22:55 : Damages 23:35 : Mon oncle Charlie 23:55 : Mon oncle Charlie-

06:00 M6 Music 06:40: Télé-achat 07:00 : Météo 08:40 Flipper 07:05 : M6 Kid 09:30 Flipper 07:20 : Disney Kid Club 10:20: Les sorciers de Waverly 08:10 M6 Clips Place: M6 boutique 09:00 10:00 Météo 10:45: Les sorciers de Waverly 10:05 : Place Wildfire 10:55 : Kyle XY 11:10 Sonny 11:45 : Kyle XY 11:35: Sonny 12:40 Météo 12:25: American 12:45 Le 12.45 Dad ! 13:00 Scènes deDad ménages 12:50: American ! 13:35 Météo SG-1 13:15: Stargate 13:40 : Toute première fois 14:00 Stargate SG-1 15:30 : Le rêve d'une autre vie 14:45 Stargate SG-1 17:10 : La guerre à la maison vrai 15:35: Tellement 17:40 Un dîner presque parfait 19:00: Les dossiers 18:45 100% Mag de «Vis 19:40 : Météo ma vie» : la quotidienne 19:45 Le 19.45 19:35: Friends 20:05 : Scènes de ménages 20:35 A nous quatre, Cardinal 20:45 : The Good Wife ! 21:30 : The Good Wife 22:15: Les Charlots 22:20 The quatre Good Wife 23:10 : The Good Wife mousquetaires

TAUREAU

SCORPION

Les planètes vous sont moins favorables aujourd'hui. Cela accentue votre sens du devoir ce qui signifie que certaines obligations personnelles ou familiales deviendront soudainement une priorité pour vous, à la surprise générale.

Votre courage et votre détermination vont pouvoir profiter d'une opportunité qui semble arriver au bon moment. Vous n'aurez pas à redouter de prendre une excellente décision qui pourrait vous conduire là où vous vouliez aller. De grandes perspectives s'ouvrent à vous. Vous vous passionnerez pour toutes sortes d'activités y compris pour les affaires. Une rencontre imprévue vous permet de prendre la température du climat financier. Ne vous lancez pas à l'aventure dans une nouvelle affaire sans réfléchir très sérieusement.

BALANCE

Vous aurez bon moral. Les craintes non fondées au sujet de votre avenir s'envoleront bientôt. Même si vous doutez de l'issue favorable à votre situation, vous ne pouvez que sourire à la vie. Vous pouvez croire maintenant que c'est votre tour d'avoir cette chance !

23

GEMEAUX

SAGITAIRE

Vous aurez à vous battre pour vaincre un obstacle imprévu mais la chance vous aide à surmonter cet inconvénient passager. La vie a décidé de vous sourire, profitezen pour mettre de l'ordre dans vos affaires de cœur. Une personne proche de vous s'intéresse à vous. -De réelles possibilités vont se faire un jour. Essayez de ne pas céder aux craintes et aux doutes sans fondement. Aller de l'avant est positif, tout ce que vous avez à faire est de croire en vous. Tous les espoirs sont permis, il vous suffit d'agir pour réussir

C'est maintenant que vous pouvez prétendre à recevoir la récompense que vous méritez, cela vous remontra très sérieusement le moral. Vous n'aurez pas beaucoup d'efforts à fournir pour affronter l'avenir quand se présentera l'offre séduisante que l'on vous fera.

VERSEAU

B L I ER

Ne vous laissez pas aller à vous attendrir inutilement sur le sort de quelqu'un qui vous raconte ses déboires financiers. Vous pensez avoir suffisamment à faire avec vos propres affaires. Vous réfléchirez mûrement à une remise en ordre de votre budget.

Vous rechercherez au travers des autres à retrouver le moral des grands jours. Un nouvel élément imprévu vous pose problème mais votre détermination vous aide à franchir ce cap difficile. Vous goûterez aux joies d'une réunion entre amis.

Quelque chose d'important va survenir ce qui clarifiera certains points primordiaux dans votre vie. Mais comme le moral est bon vous n'aurez qu'à vous féliciter de ce qui arrive. Faites très attention à votre forme. Ne vous fatiguez pas trop et évitez les abus trop fréquents. Réfléchissez sérieusement avant d'entamer une action irrévocable concernant vos affaires. Nous sommes dans une période où la prudence est de rigueur. Plutôt que de foncer de l'avant en espérant que tout se passera bien, attendez le moment favorable car la

POISSON

06:00 : EuroNews 06:40 : Plus belle la vie 07:10 : Ludo 08:35 : Ludo vacances 09:50 : Ski 11:05 : Midi en France 11:40 : Consomag 12:55 : Météo 13:05 : Ski 14:40 : En course sur France 3 14:50 : Keno 14:55 : Questions au gouvernement 16:20 : Avenue de l'Europe 16:38 : Culturebox 16:40 : Slam 17:15 : Un livre, un jour 17:25 : Des chiffres et des lettres 18:00 : Questions pour un champion 19:58 : Météo 20:00 : Tout le sport 20:05 : Comprendre la route, c'est pas sorcier 20:10 : Plus belle la vie 20:35 : Le dernier gang 22:35 : Une histoire épique 22:40 : Soir 3 23:05 : Le candidat

Fitch, Washington et Sanchez enquêtent sur la disparition d'un adolescent, Seth Cantor. Il semble qu'il ait été violemment assassiné, mais son corps est introuvable. L'enquête mène l'équipe aux camarades de lycée de Seth qui font passer de la drogue du Canada et pourraient avoir tué leur ami selon les méthodes d'un ancien gang, le Purple Gang de Detroit. Pendant ce temps, Longford et Majahan se retrouvent dans le milieu du poker : un homme qui tentait d'amasser des gains pour payer une transplantation d'organes à sa fille est retrouvé mort...

HOROSCOPE

CANCER

Antoine Minda en a fini avec les magouilles. Après trente ans passés dans la police à outrepasser ses droits, il veut enfin devenir un flic intègre. Avec quelques collègues, il décide alors, pour se soutenir mutuellement et prévenir les rechutes, de créer les «Ripoux anonymes». Seulement, les choses ne vont pas se dérouler comme Antoine l'avait imaginé. Franck Rivière, un accro au jeu qui a ses habitudes au cercle Stalingrad, est la nouvelle recrue de la police. Pour financer sa dépendance, il détourne régulièrement les butins des voyous qu'il arrête. Le jeune homme, qui avait pourtant l'air timide et réservé, se dévoile être en réalité un vrai ripou dans l'âme...

06:00 : Les Z'amours 06:25 : Point route 06:30 : Télématin 09:05 : Dans quelle éta-gère 09:35 : Amour, gloire et beauté 09:55 : C'est au programme 11:30 : Les Z'amours 12:00 : Tout le monde veut prendre sa place 12:55 : Soyons Claire ! 13:52 : Consomag 14:00 : Toute une histoire 15:10 : Comment ça va bien ! 17:10 : Paris sportifs 17:15 : En toutes lettres 17:54 : CD'aujourd'hui 17:55 : On n'demande qu'à en rire 18:55 : N'oubliez pas les paroles 19:45 : Comprendre la route, c'est pas sorcier 19:46 : Météo 2 19:51 : Météo des neiges 19:52 : Soyons Claire ! 20:30 : Météo 2 20:35 : Envoyé spécial 22:44 : Ma maison de A à Z 22:45 : Et Allah dans tout ça ? 23:45 : Les victoires de la musique 2011

LION

06:00 : Tabaluga 06:30 : TFou 08:20 : Météo 08:25 : Téléshopping 11:05 : Las Vegas 11:55 : Petits plats en équilibre 12:00 : Les douze coups de midi 12:50 : L'affiche du jour 13:00 : Journal 13:40 : Petits plats en équilibre 13:45 : Météo 13:55 : Les feux de l'amour 14:55 : Un bébé à tout prix 16:40 : Brothers & Sisters 17:35 : Brothers & Sisters 18:25 : Une famille en or 19:05 : Le juste prix 19:55 : Météo 20:00 : Journal 20:35 : C'est ma Terre 20:40 : Météo 20:43 : Météo des neiges 20:45 : Ripoux anonymes 22:25 : Esprits criminels 23:20 : Esprits criminels

Vous vous demandez pourquoi toutes les rencontres que vous faites sont toujours les mêmes et vous vous sentez frustré parce que rien n'évolue. Vous aurez bientôt la chance de construire des relations nouvelles et passionnantes.

VIERG E

09h30 : achwak el madina 10h00 : rihlat ila el fadha'e 10h25 : mozart 11h00 : le fleuve, le rocher, et la ville 12h00 : journal en arabe 12h20 : mehwer el adala 13h45 : el assile 14h30 : national géographique 15h30 : le grand batre 16h30 : asyade el qoua 17h00 : mouharib el dawama 17h25 : el daredj el mouqana'e 18h00 : journal en amazigh 18h20 : achwak el madina 19h00 : journal en français +météo 19h30 : algérie, génies des lieux ''Béjaia 1'' 20h00 : journal en arabe 20h45 : zawedj lila tadbirou ame 21h10 : mère de martyrs 22h00 : festivité organisée par le ministère de la culture 23h20 : festival djemila 00h00 : journal en arabe

CAPRICORNE

Maracana N°1348 — Jeudi 17 Février 2011

HORAIRES DES PRIÈRES

J EUDI Pluie Max : 17° Min : 7°

LE SAVIEZ-VOUS ?

El-Fadjr 06h08 El-Dohr 13h05 El-Assar 15h59 El-Maghreb 18h23 El-Icha’a 19h50

Pourquoi le soleil s'arrêtera t-il dans cinq milliards d'années? Le soleil transforme en son centre des atomes d'hydrogène en atomes d'hélium. Cette réaction donne la lumière depuis le centre de l'astre qui est un million de fois plus gros que la terre. Les quantités d'hydrogène sont

ainsi inimaginables tellement elles sont immenses. Le soleil a commencé à briller voici cinq milliards d'années et a des réserves suffisantes pour dix milliards d'années depuis son apparition. Tout laisse donc à supposer qu'il

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

est à la moitié de sa vie et que cinq bons milliards d'années sont encore devant lui. Il faut savoir que le soleil est une étoile et que toutes celles comprises dans l'univers, fonctionnent de la même manière.


BALLE AU CENTRE

L’honneur des bénévoles Par ALI BOUACIDA

24 RÉUNION DU CONSEIL DE LA LIGUE Maracana N°1348 — Jeudi 17 Février 2011

U

ne petite incursion dans les divisions inférieures. Pour découvrir d’illustres inconnus du football national qui évoluent à l’ombre des grands clubs et font un travail admirable. Des équipes qui jouent en division d’honneur, loin des feux de la rampe et qui n’ont pour supporters que les jeunes des quartiers qui viennent voir comment jouent les copains plutôt que les stars. Nous parlons du FC El-Biar, l’AS Bahdja, le CR El-Harrach, la JS Draria, le NR Birtouta et tous les clubs qui accomplissent un travail admirable en fournissant des joueurs de qualité aux grands clubs de la capitale. Le MCA, l’USMA, le CRB et le RCK entre autres se servent régulièrement dans ces pépinières anonymes qui sont avant tout des espaces et des écoles de formation. Dirigés par des enfants des quartiers qui pratiquent le bénévolat, cette valeur disparue de notre paysage sportif, ces petits clubs connaissent d’énormes problèmes de trésorerie et c’est souvent grâce à des supporters généreux et à de très maigres subventions qu’ils continuent leur parcours cahin-caha. Pour dire qu’en ces temps où les phares sont braqués sur les grands clubs, leurs avatars, leur incapacité à s’inscrire convenablement dans le professionnalisme, il est utile parfois de descendre quelques paliers plus bas pour voir les survivances de ce football convivial disparu depuis longtemps et qui s’obstine à faire de la résistance dans un paysage sportif où l’argent tient lieu de feuille de route. Des hommes qui donnent leur temps et parfois leur argent juste pour encadrer des jeunes décelés au hasard d’une rencontre de quartier. Et cette «aventure» ne s’arrête pas là. C’est M Aradji, l’entraîneur du FCEB qui le révèle à notre confrère Alger Hebdo (12/18 février). «Nous avons créé une association de football et de tennis dénommée la Nouvelle Jeunesse d’El-Biar (la NJEB) dans le but d’initier les enfants de 6 à 13 ans.» Qui dit mieux ? Certainement pas ces présidents de club huppés qui brassent des milliards sans avoir un seul jour songé à créer ne serait-ce qu’une section de quartier pour initier les jeunes de leurs villes. Les projets des uns et des autres sont relatifs à leurs ambitions : dans ces pôles extrêmes du football national les uns se plaignent du manque de moyens pour recruter des vedettes très onéreuses et les autres juste pour pouvoir assurer un minimum et ne pas disparaître. Et c’est tout à l’honneur de ces bénévoles anonymes qui pratiquent en division d’honneur. Dans tous les sens du terme. A. B.

Les membres du conseil de la Ligue nationale de football seront en réunion sous la présidence de Mohamed Mecherara dès ce matin à l’hôtel Dar Eddiaf de Chéraga. Les membres du conseil de la ligue auront à débattre de plusieurs sujets importants relatifs à l’organisation et le déroulement de la phase retour de la compétition concernant les Ligues 1 et 2. Les membres de ce conseil comptent aussi débattre des doléances de plusieurs présidents de club confrontés à des problèmes multiformes avec l’avènement du professionnalisme.

GATTUSO pète un câble

GHRIB

vers la porte de sortie

LE BARÇA comme les Harlem Globetrotters

A l’aube de la rencontre entre Arsenal et le FC Barcelone en Ligue des champions, tout le monde s’accorde à dire que la tâche s’annonce difficile pour les Gunners d’Arsène Wenger. Les Londoniens, bien qu’en constante progression, devront jouer leur meilleur football pour venir à bout de ce que Marco Van Basten, ancienne idole du Milan AC, décrit comme la meilleure équipe de tous les temps : «Le Barça est comme les Harlem Globetrotters. Après avoir vu un de leurs matches, les rencontres des autres équipes paraissent insipides. Le Barça joue à 70 % dans le camp adverse. C’est la meilleure équipe de tous les temps. Personne n’a jamais joué à ce niveau. Ni l’Ajax des années 1970, ni le Milan des années 1980 et 1990 ».

Après la défaite du Milan AC face à Tottenham (0-1), Gennaro Gattuso s’en est violemment pris à l’entraîneur adjoint de l’équipe anglaise. Un geste qui sera forcément sanctionné par l’UEFA malgré ses excuses. «J’ai perdu la tête et je suis responsable, j’ai fait quelque chose que je n’aurais pas dû faire. Jordan me cassait les c... durant la seconde période mais cela ne justifie pas ma réaction. J’ai commis une erreur, j’étais énervé par les mots que j’avais échangés avec Jordan. On parlait tous les deux en écossais car j’ai joué dans son pays à Glasgow mais je ne vais pas révéler ce qui a été dit. J’ai commis une erreur de faire ce que j’ai fait à une personne plus âgée que moi. Je vais attendre et voir ce que l’UEFA va décider», a déclaré «Rino» après coup.

MOURINHO n’a plus de vie privée

Le succès n’a pas que des avantages. Voilà une chose que José Mourinho a appris à ses dépens et qu’il constate, depuis, au quotidien : «Vous voulez manger une glace en paix avec votre femme et vos enfants et vous ne pouvez pas le faire», s’est plaint Jose Mourinho dans l’émission Premium Football Club sur Mediaset’s Premium Calcio. «Vous voulez aller en vacances et rester tranquille, mais vous ne pouvez pas. Le football a pris toute ma vie privée et ce sont ceux qui me sont chers qui en paient le prix plus que moi.» Le prix pour être payé 10 millions d’euros par an, sans doute.

Il semble que le Mouloudia d’Alger vit une grave crise. Une crise morale, financière et de résultat, ce qui a amené les actionnaires de la SSPA/le Doyen à dénoncer l’amateurisme et le laisser-aller au sein de l’équipe. Lors d’une réunion extraordinaire, ces actionnaires ont adopté une résolution dans laquelle ils demandent à Rachif Marif, président d’honneur de l’exCSA/MCA, d’intervenir personnellement pour mettre fin aux fonctions de ceux qui ont la charge de l’équipe…

CHAN 2011

Un sport pour homme dites-vous ? Pas si sûr...

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

LA RD CONGO ET LE CAMEROUN EN QUARTS (GROUPE C)

Les sélections nationales A' de la RD Congo et du Cameroun se sont qualifiées aux quarts de finale du Championnat d'Afrique des nations 2011 (CHAN 2011), à l'issue de la 3ème journée du groupe C, disputée lundi à Khartoum (Soudan). La sélection camerounaise a pris le dessus sur son homologue de la Côte d'Ivoire sur le score de 2 à 0 (mi-temps : 0-0) pour le compte de la 3e et dernière journée du groupe C, disputée au stade El Merreikh (Soudan). Les buts de la rencontre ont été l’œuvre de Monkam (55') et Ekane (90+1). Dans l'autre match du groupe C, la RD Congo (tenant du titre) et son homologue du Mali ont fait match nul 1 à 1 (mitemps : 0-0). Les buts de la partie ont été inscrits par Bagayokopour pour le Mali (81') et par Kabangu pour la RD Congo (82'). Les adversaires du Cameroun et de la RD Congo sont l'Angola et la Tunisie.


maracanafoot1348 date 17-02-2011