Page 1

www.maracanafoot.com

Lundi 7 février 2011 - N° 1339 - Prix 10 DA


02

Maracana N°1339 — Lundi 7 Février 2011

EQUIPE NATIONALE

BENCHIKHA : «La suite n’en sera que plus dure»

D

étendu, soulagé par la victoire de ses joueurs face à l’Ouganda pour leur premier match, le sélectionneur national, Abdelhak Benchikha, revient sur cette entrée en matière réussie et évoque la suite du parcours de son équipe. Mesuré, le coach de l’équipe nationale n’est pas monté sur son nuage pour cette première victoire. Evoquant les conditions climatiques et la chaleur suffocante qui sévit actuellement au Soudan, conditions dans lesquelles son équipe a affronté l’Ouganda,

Benchikha estime que c’est là «un paramètre assez important quand même mais qu’il faut savoir gérer. Comme je l’ai déjà dit, nous n’avons pas focalisé sur cette chaleur, nous avons demandé aux joueurs de laisser de côté cette chaleur parce qu’elle sera un handicap aussi pour notre adversaire. Bien sûr, avec un peu plus de fraîcheur, on aurait pu pousser encore, mais ce n’est pas si grave que ça parce que, comme je viens de vous le dire, nous avons su gérer». Sur le schéma tactique adopté pour ce premier match,

GABON : Aubameying : «Il faut jouer face à l’Algérie «sans la peur au ventre»

L

e sélectionneur du Gabon, Pierre Aubameying, a indiqué que son équipe doit aborder son prochain match face à l’Algérie, mardi prochain à Khartoum, «sans la peur au ventre» pour éviter un second échec des Panthères B au Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2011), après celui essuyé lors du match d’ouverture devant le Soudan (1-0). «On s’est mis dos au mur tout seuls, on se doit de rectifier le tir face à l’Algérie, jouer sans la peur au ventre et essayer de décrocher les trois premiers points», a déclaré à l’APS Aubameying. Défaits par le pays organisateur après avoir livré un match très moyen, les partenaires de Lengoualama savent pertinemment qu’une défaite face à l’Algérie mardi prochain sera synonyme d’élimination. Pour le coach gabonais, la mission de son équipe s’annonce difficile face au leader du groupe A, qui veut composter dès la deuxième journée son billet pour les quarts. «On sait que ça ne sera pas facile, mais on n'a pas trop le choix. On ne connaît pas trop l’équipe algérienne, comme le Soudan, on va la découvrir mardi», a-t-il dit. La pelouse synthétique du stade international de Khartoum n’est pas faite pour arranger les affaires des Panthères B qui ont énormément souffert face au Soudan. «C’est un terrain nouveau pour nous. Le ballon rebondit et prend de la vitesse. Il faut travailler beaucoup,

notamment sur les centres», at-il ajouté. Pour la prochaine confrontation face à l’Algérie, Aubameying va demander à ses joueurs d’imposer leur jeu. «Dans une compétition comme celle-ci, il faut imposer son jeu et faire la différence pour engranger des points», a-t-il affirmé. Lors de son premier match contre le Soudan, le Gabon a montré ses limites sur le plan offensif et les partenaires d'Evouna ont rarement inquiété le portier soudanais. «De toutes les façons, il faut rectifier le tir, il faut se remettre en question. Il ne faut pas baisser les bras. Il faut être prêt dès le coup de sifflet de l’arbitre», a expliqué Aubameying qui croit dur comme fer à un retour en force de son équipe lors des deux prochains matches. «Je dois être confiant pour les deux dernières rencontres. Si je ne le suis pas, autant pour moi ne pas continuer», a-t-il conclu.

Abdelhak Benchikha affirme : «Nous avons décortiqué le jeu de cette équipe ougandaise qui a été finaliste dans le dernier tournoi du bassin du Nil. J’ai eu à voir le match de la finale contre l’Egypte. Disons qu’ils ont été quand même assez bons, en ce sens qu’ils avaient percuté inlassablement. Donc, à partir de là, nous avons mis en place une stratégie de jeu qui nous a permis d’avancer et les empêcher de jouer sur leur véritable valeur et avec leurs principaux atouts.» Pour ce qui est de la suite du parcours, le sélectionneur des Verts ne toise pas les autres adversaire et est plus que humble. «J’ai toujours dit avant de venir ici au Soudan qu’il nous fallait absolument bien entamer ce tournoi. Maintenant, avec cette première victoire, je crois qu’on a bien fait les choses, mais rien n’est acquis. Il nous reste encore deux matches et là il faut aussi absolument bien se tenir et gagner afin d’assurer la qualification. On joue le Gabon, demain, ce qui n’est pas une mince affaire. Il nous faudra être bien armé pour cette joute. J’ai demandé aux joueurs de se remettre en question et de regarder devant soi. Cette victoire sur

RD CONGO Mablele Bawaka appelé en renfort

l’Ouganda, il faut l’oublier un moment parce qu’elle ne représentera rien si on n’arrive pas à enchaîner derrière avec des résultats positifs. Il nous reste à jouer le Gabon, ensuite le Soudan, le pays organisateur. Cela va être extrêmement dur. Mais en dépit de la difficulté de la tâche, on garde la foi, on reste quand même sûrs de nos forces et de notre envie de réussir de très bonnes choses dans ce tournoi.» Boubekeur Mohammedi

L’arrière droit du TP Mazembe, Mablele Bawaka, a été appelé en renfort par le sélectionneur de la RD Congo A, Jean Muntubile Santos, pour prendre part au Championnat d’Afrique des nations (CHAN) qui se dispute au Soudan, a indiqué samedi le club de Lubumbashi sur son site. Il remplace son coéquipier en club, Eric Nkulukuta, mal remis d’une blessure contractée en finale de la Supercoupe d’Afrique disputée samedi dernier contre le FUS Rabat. Mablele Bawaka a rejoint ses coéquipiers samedi à Khartoum. Lors du CHAN, la RD Congo évoluera dans le groupe C aux côtés de la Côte d’Ivoire, du Cameroun et du Mali. Les Léopards entameront la défense de leur titre dimanche face au Cameroun avant de croiser le fer avec les Eléphants de Côte d’Ivoire (le 10 février) puis les Aigles du Mali (14 février).

GROUPE B : victoire de l’Afrique du Sud sur le Ghana 2 à 1

L

a sélection sud-africaine de football a battu son homologue ghanéenne 2 à 1 (mi-temps 01), samedi à Madany (Soudan) en match comptant pour la 1re journée du groupe B du Championnat d’Afrique des nations 2011 (CHAN 2011). Le Ghana a ouvert le score à la 37e minute de jeu grâce à Larbi Coomson Daniel. Mais au retour des vestiaires, les Sud-Africains ont renversé la vapeur, d’abord par Zimba Collen Ellex qui a remis les pendules à l’heure (1-1, 60’), puis par Shabangu Leonard qui a offert les

trois points de la victoire aux Bafana Bafana (21, 84’).

Victoire du Niger sur le Zimbabwe 1 à 0

La sélection du Niger de football A a battu son homologue du Zimbabwe 1 à 0 samedi à Madany (Soudan) en match comptant pour la 1re journée du groupe B du Championnat d’Afrique des nations 2011 (CHAN 2011). Le but du Niger a été inscrit par Abdul Kader Amadou à la 75ème minute de jeu.

HAROUNA DOULA : «Nous sommes en train de vivre un grand bonheur»

Le sélectionneur de l'équipe nigérienne A' de football, Harouna Doula, ne cachait pas sa satisfaction et sa fierté après la victoire de son équipe samedi face au Zimbabwe (1-0), en match comptant pour la première journée (groupe B) du 2è Championnat d'Afrique des nations (CHAN2011) qui se déroule au Soudan (4-25 février), réservé aux joueurs locaux. «Dans ces moments-là, on reste un peu sans voix. C’est un grand bonheur. On ne pouvait pas espérer mieux pour notre baptême du feu. Cela n’a pas été simple mais, à l’arrivée, les trois points sont pour nous», a indiqué dimanche le coach du Mena (surnom de l'équipe), au site de la CAF. Revenant sur le match face aux Warriors du Zimbabwe, Harouna Doula, estime que c'était un match très difficile. «Le match n’a pas été une partie de plaisir pour mon équipe. Ils ont une très bonne ligne offensive. Mais nous étions animés par la rage de vaincre, peut-être davantage que nos adversaires. C’est probablement ce qui a fait la différence. Mais cela, les garçons le doivent à eux-mêmes. Ils ont travaillé dur pour en arriver là», a-t-il ajouté.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


EQUIPE NATIONALE

Les dirigeants d’Al-Sadd ravis de pouvoir garder BELHADJ

S’

il y a un entraîneur et des dirigeants heureux en ce moment, c’est bien ceux du club qatari d’Al-Sadd. En effet, pour rappel, ces derniers avaient sollicité la FAF pour dispenser l’international Nadir Belhadj du match amical Algérie-Tunisie, pour lequel il était convoqué. Cela pour la simple raison que l’équipe d’Al-Sadd s’apprête à livrer durant ce mois-ci, trois rencontres des plus importantes pour le club cette saison. Dont le derby face à Al Rayane et un match comptant pour le premier tour de la coupe d’Asie des clubs contre une équipe syrienne. Les responsables d’Al-Sadd, vu l’importance des rencontres qui attendent leur équipe, voulaient absolument garder l’international Nadir Belhadj, qu’ils ont recruté au prix fort (le montant de son transfert étant évalué à 7 millions d’euros). Ils ont estimé qu’Algérie-Tunisie n’était qu’un match amical et que Benchikha connaissait par-

L

faitement Belhadj qui n’est pas un nouveau joueur pour lui accorder l’autorisation de rester à la disposition de l’équipe d’Al-Sadd. Mais, le sélectionneur national, qui accordait une grande importance à ce qui devait être l’ultime et unique stage des Verts avant l’importante confrontation face au Maroc, a opposé un niet catégorique, affirmant qu’il avait besoin de la présence de tout le monde pour mettre au point l’organisation tactique qu’il préconise contre les Lions de l’Atlas. Finalement, Algérie-Tunisie n’aura pas lieu pour des raisons restées obscures, mais qui restent certainement liées à l’aspect sécuritaire dans les deux pays. Cela fait le bonheur des dirigeants et de l’entraîneur d’Al-Sadd, qui pourra, dans ces conditions, compter sur son latéral gauche, l’expérimenté international algérien, Nadir Belhadj. Comme ont dit, le malheur des uns fait le bonheur des autres… A.M. A.

s’inclinent à Nice

MATMOUR

et Mönchengladbach à nouveau dans la tourmente

A

près la très belle victoire inespérée arrachée la semaine dernière sur le terrain de l’Eintracht Frankfurt, le Borussia Mönchengladbach de Karim Matmour est à nouveau retombé dans ses travers. Ayant réduit l’écart qui le séparait de l’équipe de Stuttgart et qui était de 9 points, en le ramenant à 6 points, le Borussia, qui, pour rappel, occupe la peu reluisante place de lanterne rouge de la Bundesliga, se devait impérativement de battre son adversaire du jour le VFB Stuttgart à domicile, d’autant plus qu’il est classé juste devant lui en championnat. La victoire était impérative pour que les camarades de Matmour, titulaire lors de ce match, confirment leur regain de forme et gagne en confiance. Elle leur aurait aussi permis de réduire l’écart qui les sépare de leur adversaire du jour, en le ramenant à 3 points seulement, cette fois-ci. Malheureusement pour l’international algérien et les siens, c’est le scénario catastrophe qui s’est pro-

BOUDEBOUZ et Sochaux

e meneur de jeu de l’équipe nationale, Ryad Boudebouz et le FC Sochaux Montbéliard sont rentrés bredouilles de leur difficile déplacement en terre niçoise où ils ont donné la réplique à une équipe de l’OGC Nice, réputée pour être très coriace et difficilement prenable sur son terrain. Ayant tenu tête aux Niçois, les Sochaliens, qui ont concédé un but, ont réussi par revenir au score, grâce à un coup franc magistralement exécuté à hauteur des 35 mètres par un Boudebouz très en verve qui sera effleuré de la tête par l’un des ses coéquipiers, qui mettra le ballon au fond des filets. Alors que le directeur de jeu accorde cette égalisation qui sera suivie par une explosion de joie des Sochaliens, l’un des juges assis-

tants de ce dernier, leva son drapeau pour annuler leur joli but égalisateur pour une position de hors jeu. Le bonheur de Boudebouz et de tous les Sochaliens fut donc de très courte durée et la non-validation d’un but, qui, pour eux, était valable, suscita le courroux de ces derniers, notamment du coach Francis Ginot qui ne s’est pas privé à la fin de la rencontre, en s’adressant aux médias, de descendre en flammes, ledit juge assistant en question qui, selon lui, a volé le match nul à son équipe. Dommage donc pour Boudebouz et son équipe qui ont affiché de bonnes dispositions et qui pouvaient aspirer rentrer à la maison avec un bien meilleur résultat. A. M. A.

dégringolent

Le milieu de terrain international, Walid Mesloub, a encore une fois fourni un bon match lors du déplacement de son équipe à Reims. Mais, il n’a pas pu pour autant éviter la défaite à son équipe qui s’est inclinée par la plus petite des marges face à Reims (0-1). Alors que le Doyen des clubs français aspire à l’accession dès cette saison, cette défaite vient remettre en question l’objectif des dirigeants havrais, du fait que cet autre échec éloigne de plus en plus leur équipe de l’accession, vu qu’elle est en train de se faire distancer par les autres prétendants qui aspirent aussi à rejoindre dès la fin de l’actuel exercice, l’élite du football français. A moins d’un sursaut d’orgueil et d’un enchaînement de résultats positifs, on voit mal l’équipe havraise, au vu de son niveau actuel, avoir les moyens d’accéder en Ligue 1. A. M. A.

Un joyau à préserver

Ce joyau est un temple d’une capacité de 70 000 places et doté de toutes les infrastructures adéquates pour organiser des rencontres internationales. Le stade, qui a été réceptionné en été 1987 et qui est en gazon naturel, avait ,notons le, abrité en août 87 la rencontre Algérie-Soudan. Cette rencontre s’est achevée par la victoire des Verts sur le score de 3 à 1, et aussi, en août 88, le stade a été le théâtre des championnats d’Afrique d’athlétisme juniors.

La pelouse du 19-Mai-56 de Annaba a abrité plusieurs rencontres internationales officielles et amicales dont celles des Verts face au Nigeria, l’Egypte, l’Angola, la Libye. La dernière rencontre qu’avait abritée ce stade, c’était face au Gabon et c’était en 2004. En outre, ce stade avait abrité en février 1990 les rencontres de la poule A et B de la CAB 90 où on note la présence du Sierra Leone, la Zambie, le Sénégal et le Cameroun. Ce même stade a été le théâtre de toutes les rencontres de l’USM Annaba dont celle comptant pour la Ligue des championnats arabes entre le onze annabi et la formation syrienne d’Alep. Un système de drainage a été instauré dernièrement et permet un bon entretien de la pelouse où un système d’arrosage neuf permet

duit, avec une inattendue défaite du Borussia par 3 buts à 2, face à son public contre Stuttgart. Ce revers ne fera que compliquer la situation de Mönchengladbach qui réduit sérieusement ses chances de maintien en Bundesliga. Mais comme l’espoir fait vivre et que la saison est encore longue, Matmour et ses équipiers ne sont pas disposés à lâcher prise et comptent se battre jusqu’au bout pour relever la tête. A. M. A.

MESLOUB et le Havre

STADE DU 19-MAI-56

Les travailleurs du complexe du 19Mai-56 de Annaba s’attellent à la maintenance de ce stade qui est réellement un bijou au service des Verts.

03

Maracana N°1339 — Lundi 7 Février 2011

son arrosage. Dix cabines complètement rénovées, ainsi que deux grandes salles sont mises à la disposition de la presse, et sont perchées en haut de la tribune. Le complexe du 19-Mai-56 est doté de 2 saunas, 4 vestiaires, 1 salle de conférences, 1 vestiaire pour arbitres et de 2 salons d’honneur. L’espace réservé à la presse est doté de l’internet, et de 111 agents chargés de l’entretien des infrastructures de l’Opow. Enfin, le stade de Annaba est doté de 8 caméras de surveillance rotatives, et 57 agents sont en charge de l’espace vert. Par ailleurs, le directeur du19-Mai-56 est sa deuxième année en tant que responsable de cette infrastructure qui honore la ville de Annaba sportive par excellence. Amar Aït Bara

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

BENYAMINA remplaçant

Le néo-attaquant des Verts, Karim Benyamina et l’Union de Berlin sont sortis vainqueurs du derby face au Hertha Berlin sur le score de deux buts à un. L’international algérien n’a pas été aligné d’entrée de jeu. Il a dû attendre la dernière demi-heure de jeu pour effectuer son entrée en matière alors que son équipe menait déjà au tableau d’affichage. Il faut dire que son rendement ces derniers temps est moyen. Il devra cravacher dur et faire en sorte de retrouver tous ses moyens notamment en marquant des buts, s’il veut que le sélectionneur national, Abdelhak Benchikha, puisse compter sur lui, notamment, lors du match Algérie-Maroc.

A. M. A.


04

Maracana N°1339 — Lundi 7 Février 2011

LIGUE 1

... REPORTÉE AU 27 FÉVRIER PROCHAIN AFFAIRE : FAF - HANNACHI...

YAHIA CHÉRIF REMPLAÇANT

L’autre international kabyle, en l’occurrence l’attaquant Sid Ali Yahia Chérif, n’a pas été aligné par Benchikha lors du premier match qui a opposé les Verts à leurs homologues ougandais. Yahia Chérif s’est donc contenté de suivre la partie à partir du banc des remplaçants. Le joueur de la JSK ne perd pas espoir et souhaite vivement et de tout son cœur participer et contribuer aux résultats des Verts. Benchikha, qui l’a utilisé, à maintes reprises, lors des matches de préparation, pourra lui faire confiance et compter sur ses services, demain mardi, à l’occasion de la deuxième rencontre qui va mettre aux prises l’EN A’ à son homologue du Gabon. Yahia Chérif attend que Benchikha lui offre une chance de montrer ses qualités et ses capacités et, pourquoi pas, faire gagner l’EN A’ face au Gabon.

L’affaire, qui oppose Moh Chérif Hannachi à la Fédération algérienne de football qui devait être traitée par le tribunal d’Alger, hier matin, a été renvoyée au dimanche 27 février prochain.

C

e report, qui a été demandé par le collectif des avocats du président de la JS Kabylie, report est motivé par la défense de Moh Chérif Hannachi par la présence physique des plaignants, à savoir les onze membres du bureau fédéral de la

source proche du président. Notre source affirme que le président du club kabyle aurait pris cette décision suite à certaines informations parues hier dans les colonnes de certains de nos confrères. “Après la publication de certaines informations, je n’ai plus rien à dire en conférence de presse. Donc, j’annule cette rencontre avec les représentants des médias”, avait dit Moh Chérif Hannachi hier à sa sortie du tribunal à Alger.

La conférence de presse que devait animée aujourd’hui le président de la JS Kabylie est annulée selon une

C’est aujourd’hui en début d’après midi que le président de la JSK s’envolera à destination de la capitale française, Paris. Au pied de la Tour

Conférence de presse annulée

Hannachi à Paris...

Effeil, Moh Chérif Hannachi, aura a passé quelques jours afin de régler certains problèmes personnels.

... incertain pour Berbère TV

Le président du club kabyle a confié hier à un proche du club qu’il n’était pas sûr de répondre favorablement à l’invitation de l’émission “Addal +”, qu’anime Lounis Temzi sur la chaîne Berbère TV. Hannachi estime que ce n’est pas le moment pour s’exprimer, encore une fois, à Berbère TV et qu’il le ferait au moment opportun. Un changement stratégique dans la communication qui permettra au président Hannachi de prendre un peu de recul par rapport à cette affaire. Djamel Touafek

BELKALEM ÉGAL À LUI-MÊME INCORPORÉ EN SECONDE PÉRIODE FACE À L’OUGANDA L’international kabyle, le défenseur axial Essaïd Belkalem, qui se trouve au Soudan depuis une semaine pour prendre part au CHAN, a été incorporé avanthier après-midi au stade Khartoum lors du 1er match contre l’Ouganda, comptant pour la 1re journée du 1er tour de cette compétition.

YALAOUI, HAMITI ET RIAL SANCTIONNÉS FINANCIÈREMENT

L

Ph : Maracana

Les trois joueurs kabyles Nabil Yalaoui, Farès Hamiti et Ali Rial sont passés en conseil discipline avant-hier après la fin de la séance d’entraînement effectuée de 15h30 à 17h30. Pour rappel, les deux joueurs, Rial et Yalaoui, se sont accrochés lors d’une séance d’entraînement et en sont arrivés même aux mains. Sans l’intervention de Rachid Adghigh et Fares Hamiti, cela aurait dégénéré. Quant au cas de l’attaquant Farès Hamiti, on ne sait pour quelle raison il a été sanctionné. Les membres du conseil de discipline ont pris la décision d’infliger des sanctions financières aux trois joueurs.

FAF. Cette demande des avocats a été acceptée par le tribunal qui a décidé de reporter cette affaire à la date du 27 février. Il est utile de signaler que 11 membres du bureau fédéral ont poursuivi Moh Chérif Hannachi à titre individuel pour diffamation. Le collectif des avocats du président Moh Chérif Hannachi exige la présence de ces plaignants avec les preuves matérielles qui ont engendré le dépôt de plainte auprès du tribunal.

e joueur kabyle, qui souffrait d’une pubalgie qui l’a éloigné des terrains pendant presque trois semaines, s’est rétabli et a retrouvé toutes ses forces. Il a même pris part au dernier match amical disputé à Alger face à l’EN des U23 avant le départ au Soudan. Il était donc apte à prendre part à ce grand rendez-vous. Essaïd Belkalem, qui était sur le banc des remplaçants en début du match face à l’équipe ougandaise, a été aligné dès le début de la seconde mi-temps, évoluant aux côtés de Maïza après la sortie forcée de Laïfaoui sur blessure. Le Kabyle s’est

acquitté comme il se doit du rôle que le coach Abdelhak Benchikha lui a confié. L’enfant de Mekla s’est illustré de fort belle manière, annihilant les quelques occasions de l’adversaire. Il a formé avec Maïza un bon duo dans la charnière centrale des Verts. Ils étaient complémentaires, et la sortie de Laïfaoui ne s’est pas fait sentir au grand bonheur de l’entraîneur des Fennecs, lequel peut désormais compter sur Essaïd Belkalem qui a retrouvé toutes ses marques et ses forces. Belkalem a lui aussi contribué au succès de l’EN A’ en attendant le meilleur lors des deux prochaines rencontres de ce premier tour de la compétition face respectivement au Gabon et au pays organisateur, le Soudan.

Il a remplacé Laïfaoui, blessé

L’entraîneur des Verts Abdelhak Benchikha, était dans l’obligation de procéder au changement juste après la pause citAbdelkader ron. Laïfaoui, le capitaine des Verts, qui a contracté une blessure avant la fin de la première mi-temps, n’était pas dans la possibilité de continuer le match, ce qui a poussé Benchikha à procéder à son remplace-

ment en incorporant le robuste défenseur des Jaune et Vert, Essaïd Belkalem. Le Kabyle n’a pas déçu son entraîneur et a été à la hauteur des aspirations de ce dernier, accomplissant son rôle comme il se doit. Belkalem a été donc aligné au poste de stoppeur aux côtés d’Adel Maïza. Le duo de l’axe central algérien était à la hauteur de la confiance placée en lui par Abdelhak Benchikha. Malgré son éloignement de la compétition depuis un bon bout de temps, l’international kabyle a pu tout de même prouver ses capacités et ses qualités. Il était au rendezvous, à l’image de l’ensemble de ses coéquipiers, faisant preuve de plus de rigueur et surtout de présence dans les duels durant les 45 minutes passées sur le terrain.

Il pourra jouer d’entrée face au Gabon

L’équipe nationale des joueurs locaux, appelée à enchaîner avec un autre match, le deuxième dans cette compétition, ce mardi face au Gabon, est déterminée plus que jamais à réussir la passe de deux. Abdelkader Laïfaoui, blessé, risque de ne pas prendre part à

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

cette rencontre, et ce même s’il sera rétabli d’ici mardi. Abdelhak Benchikha fera certainement confiance à quelqu’un plus en forme et en possession de toutes ses capacités physiques et techniques. Ce joueur, qui remplacera le capitaine Laïfaoui, ne pourra être que le Kabyle Essaïd Belkalem. Ce joueur, qui a déjà disputé une mitemps face à l’équipe ougandaise et qui s’est acquitté de sa mission sur le terrain, sera certainement reconduit à son poste par l’entraîneur national. Belkalem, qui affiche une forme éblouissante ces derniers temps, sera certainement aligné d’entrée ce mardi à l’occasion du match comptant pour la deuxième journée du premier tour de ce CHAN, et qui va pour rappel opposer l’EN A’ à celle du Gabon. La présence de Belkalem dans le onze des Verts est fort probable. Benchikha, en fin connaisseur, va certainement compter sur les services du joueur, lequel a gagné assez d’expérience à travers les différents matches disputés en compétitions continentales. Belkalem sera à coup sûr d’un grand apport sur le plan défensif mais aussi offensif. Aomar Moussi


LIGUE 1

Chioukh, nouveau président de section football Maracana N°1339 — Lundi 7 Février 2011

La section football de la JSK vient de se doter d’un nouveau responsable en la personne de Khelifa Chioukh. Il n’est pas étranger à l’équipe, puisque il occupe le poste de président des jeunes catégories et responsable de la section handball. Le président de la JSK Moh Chérif Hannachi a pensé donc à ce dirigeant actif, en lui confiant ce poste sensible, après le retrait en silence de Karim Doudane des affaires de la sec-

J

05

tion football. Khelifa Chioukh a déjà pris ses fonctions d’une manière officielle. D’après les observateurs, ce gestionnaire d’une entreprise sera d’un grand apport pour le club phare de la Kabylie et apportera certainement sa touche sur tous les plans. On ne peut que souhaiter bonne chance et grande réussite à Khelifa Chioukh dans sa nouvelle mission au sein de l’équipe kabyle.

«Je remercie Hannachi d’avoir pensé à moi»

oint hier en début d’après-midi, le tout nouveau président Khelifa Chioukh se dit content et heureux de présider aux destinées de la section football d’un club comme la JSK en nous déclarant d’emblée : « Je remercie le président Moh Chérif Hannachi d’avoir pensé à moi. Après le retrait de Karim Doudane des affaires de la section, Hannachi a pensé à moi en me sollicitant pour présider aux destinées de cette section. Je n’ai pas hésité un seul instant pour répondre par la positive. Je suis là pour apporter mon expérience à la JSK comme je l’ai toujours fait et avec la section des jeunes catégories et avec la section handball» avant d’enchaîner : «Je suis très honoré de gérer la section football de mon club de toujours et je tâcherai d’apporter ma contribution. D’ailleurs, j’ai tenu à solliciter l’aide de Kamel Termoul qui est un ancien joueur du club. Avec son apport, on sera inch’Allah complémentaire et on permettra au club de réaliser ses objectifs en fin de saison.»

«La JSK remportera un titre cette saison»

Ph : Maracana

«C’est une lourde responsabilité, mais je serai à la hauteur»

les trois joueurs Amada, Ouaïl et Khelili. Le Malgache est un bon joueur pétri de qualités et fin technicien. Il nous sera d’un grand apport sur le plan offensif. C’est le cas aussi pour le jeune transfuge de la JSM Chéraga, Chokri Ouaïl, qui a d’énormes capacités. Pour ce qui est de Khelili, il n’est plus à présenter, il a déjà prouvé son talent et avec le NAHD et avec l’équipe nationale espoir» et d’ajouter : «En plus de ces trois joueurs qui sont d’un bon niveau, il y a les deux jeunes Lemhane et Saïdi qui affichent une forme éblouissante en ce moment. La JSK est bien étoffée en matière de joueurs, on n’a pas à se plaindre, le meilleur est à venir.»

A une question relative à cette nouvelle tâche que vient de lui confier le président Moh Chérif Hannachi, notre interlocuteur nous a répondu ce qui suit : «C’est une grande responsabilité de gérer une section football d’un club de l’envergure de la JSK. Mais je reste persuadé et confiant, car j’ai assez d’expérience dans le domaine de gestion soit avec les jeunes catégories, soit avec la section handball. Il ne faut pas oublier aussi

que je gère une entreprise avec plusieurs employés. Donc, je ne suis guère inquiet et je serai à la hauteur des attentes des dirigeants kabyles à leur tête Hannachi qui est un vrai bosseur et qui aime beaucoup son club» avant de poursuivre : «Avec l’aide de Kamel Termoul, on saura comment apporter notre contribution à la JSK, ce club qui nous est très

cher et qu’on doit servir pour le hisser encore au sommet.»

«Le président a fait un recrutement de qualité»

Khelifa Chioukh nous a aussi parlé du volet recrutement, en estimant que «le président des Jaune et Vert, Moh Chérif Hannachi, a effectué un recrutement de qualité, en engageant

En conclusion, notre interlocuteur n’a pas caché son optimisme quant à la suite du parcours et les chances de la JSK de terminer en force et en apothéose en nous déclarant ce qui suit : «Je suis optimiste et même confiant et persuadé que l’équipe reviendra en force. L’entraîneur est en train d’accomplir du bon travail, les joueurs sont en progression et ils sauront comment rebondir et repartir sur un bon pied. On est appelés à jouer sur trois fronts, le championnat, la coupe d’Algérie et la coupe de la CAF. Sur les trois titres qui sont mis en jeu, la JSK remportera au moins un, j’en suis certain. La JSK est habituée aux consécrations et inch’Allah, on fera plaisir aux supporters et on leur offrira en fin de saison au moins un titre, c’est promis.» Propos recueillis par Aomar Moussi

CHIOUKH SERA ASSISTÉ PAR TERMOUL

Le nouveau président de section football de la JSK sera assisté dans son travail par l’ancien attaquant kabyle des années 90, Kamel Termoul. C’est ce qu’a tenu à nous confirmer le premier responsable de la section football, Khelifa Chioukh. Le duo Chioukh-Termoul sera d’un grand apport, et va certainement permettre à la JSK, et ce, à travers leur expérience dans le domaine, de passer à une autre étape dans le mode de gestion sans nier le travail titanesque réalisé par l’exprésident de section football, Karim Doudane.

IL CONTINUERA À GÉRER LA SECTION JEUNES ET LA SECTION HANDBALL

Dans le même registre, notre interlocuteur nous a déclaré qu’il va continuer à gérer les affaires courantes de la section des jeunes catégories et celles de la section handball. Son calendrier de travail sera très chargé, ce qui n’est pas donné au premier venu. Mais vu la grande expérience de Khelifa Chioukh dans le domaine de gestion, ce dernier saura comment apporter sa touche et permettre aux trois sections d’aller encore de l’avant. A. M.

Les joueurs kabyles attendent toujours un geste de leur président afin qu’ils soient régularisés. Pour rappel, les partenaires de Nassim Oussalah, qui attendent leur argent depuis des mois, n’ont reçu que des promesses de la part de leur président. D’une semaine à une autre, rien n’est venu, et leur attente risque de perdurer encore dans le temps et dans l’espace. Même si l’ensemble du groupe n’est pas du tout inquiet sachant qu’il existe une confiance mutuelle avec le premier responsable, mais tout de même, il ne faut pas oublier que c’est leur gagne-pain. Le président du club phare de la Kabylie attend avec impatience une partie de l’argent de l’opérateur téléphonique Nedjma pour enfin régulariser l’ensemble des joueurs. Un club comme la JSK et surtout à l’ère du professionnalisme, il faut vraiment réunir des moyens

Ph : Maracana

Les joueurs pas encore régularisés

colossaux pour pouvoir gérer les affaires courantes de l’équipe dans de bonnes conditions, et permettre et aux joueurs et aux membres du staff technique de se concentrer uniquement sur leur travail. Malheureusement, ce n’est pas le cas

actuellement et les mauvais résultats enregistrés en championnat, en sont la meilleure illustration de la crise qui secouait le club, et que les partenaires de Hocine El Orfi n’avaient pas le moral et étaient déboussolés, ce qui a influencé négativement sur

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

leur rendement et sur les résultats des matchs. Cette 8e place au classement est due, certainement, à l’absence de motivation sur le plan financier. Les joueurs étaient hors coup et hors sujet, et les écarts disciplinaires qui ont surgi à plusieurs reprises, en sont les meilleures preuves, que rien ne marchait et ce n’est pas du tout lié à la débauche d’énergie des joueurs en Ligue des champions africaine, ce n’était donc qu’un prétexte avancé et par l’ancien entraîneur le Suisse Alain et par les dirigeants à leur tête le président Moh Chérif Hannachi. Cette situation commence à inquiéter les joueurs, lesquels veulent être rassurés, afin qu’ils se concentrent uniquement sur leur travail. A. M.


06

DÉBUTS RÉUSSI POUR OUAIL ET AMADA Les deux néomilieux de terrain de la JSK, Choukri Ouaïl et le Malgache, Amada Ibrahim Samuel, qui ont été recrutés ces derniers jours, n’ont trouvé aucune difficulté à s’adapter à leur nouvel environnement. Les joueurs étaient aussi avec eux en facilitant leur tâche. Cela a été constaté sur le terrain vu leurs prestations jeudi dernier lors du match amical organisé par le coach Belhout. Ouaïl et Amada ont régalé le public présent par des gestes techniques de grande classe et des passes très étudiées. Une chose est sûre, ces deux éléments seront la révélation de la phase retour, et la direction kabyle ne regrettera certainement pas leur recrutement.

LE COACH SATISFAIT DE LEUR RENDEMENT

Même si ce n’est qu’une première pour ces deux éléments avec leur nouvelle équipe, le premier responsable technique, à sa tête Rachid Belhout, qui a donné le feu vert pour leur recrutement, était de loin très satisfait. Le coach n’aura désormais aucun problème au milieu du terrain, mais plutôt sera un peu embarrassé par la présence de plusieurs éléments talentueux dans ce compartiment bien nanti. S. A.

Les contreperformances, enregistrées par les partenaires du capitaine Lamara Douicher, ont eu pour principale cause le manque d’efficacité offensif de l’équipe lors de la phase aller du championnat.

Q

uand on ajoute à cela l’extrême prudence des équipes qui rendent visite aux Kabyles, on comprend aisément pourquoi tous ces matchs se terminent par des nuls où très peu de buts sont marqués. Pour ce qui est du mauvais parcours, lors de la première manche, faire porter le chapeau uniquement à l’entraîneur de cette équipe de la JSK serait injuste. Les joueurs ont, eux aussi, une grande part de responsabilité car il est difficile pour le coach, à partir de son banc, de faire respecter ses consignes.

Un jeu porté vers l’offensive

En voulant savoir s’il avait donné les moyens à son équipe pour attaquer, Belhout nous répondra qu’il n’y a pas beaucoup d’équipes dans le championnat national qui alignent quatre attaquants et qui abordent les matchs en optant résolument pour l’offensive. Lors des deux tests amicaux face respectivement à la JSM Chéraga et l’O Médéa, tous les présents ont constaté chez les joueurs de la JSK cette réelle envie de porter le danger dans le camp adverse. Tout le jeu de l’équipe était porté vers l’offensive.

Un esprit conquérant

Ces bonnes résolutions seront-elles oubliées des matchs de la phase retour ? C’est ce que nous sommes en droit de nous demander. Les matchs se succéderont à une vitesse folle et ce sera le moment ou jamais où il faudra oser et jouer sans trop de calculs. Avant cela, il y ce match du championnat face au MC El Eulma qu’il faut négocier au mieux. Les joueurs savent, par ailleurs, tout le bénéfice qu’ils peuvent tirer d’un bon parcours en championnat et aussi en coupe d’Algérie. Il leur faudrait se surpasser lors du prochain match pour espérer mieux à l’avenir. Il est certain que les Berrefane, Younès, Oussalah et autre Rial aborderont les prochaines échéances avec un tout autre état d’esprit.

Une manche retour des plus chaudes attend les Kabyles. Ph : Maracana

La suite du championnat s’annonce très chaude

ambitions escomptées par le club phare de la Kabylie. Le coach des Jaune et Vert a su booster un ensemble qui était noyé dans le doute. Réussira-t-il à mener son équipe en haut de l’affiche lors de la seconde moitié du championnat ? La deuxième partie de la saison s’annonce très chaude pour l’entraîneur de la JSK.

remaniement de l’équipe. En effet, si l’on prend en considération le stage de préparation et au vu des échos qui Un mot sur l’entraîneur en chef. nous sont parvenus, des réglages Rachid Belhout a pris ses fonctions pourraient intervenir. d’entraîneur général en cours de C’est ainsi qu’Asselah, qui a fait une route, avec des résultats qui sont pour excellente préparation, pourrait l’instant à la hauteur des déloger Berrefane. En attaque, l’absence de l’efficacité aurait permis à Amada Ibrahim Samuel de s’éclater. Même si grippé, le capitaine de la Aussi, on pourrait voir alors un trio JSK, l’enfant du club Lamara L’équipe sera-t-elle composé de Hamiti, Yahia Chérif et Douicher, à été entraîné hier avec Amada, le milieu du terrain verrait la remaniée ? le reste du groupe, d’après eux le Maintenant que la phase préparatoire confirmation de Douicher et El Orfi, joueur nous a confié hier à la fin tire à sa fin et que l’équipe s’apprête en passant par Tedjar et Younes, ce de la séance que «Si possible que à renouer avec la compétition pour le sera un défilé. Un léger remaniement je rate les prochaines séances compte de l’avant-dernière journée en défense après la venue de Khellili d’entraînements». de la phase aller, certains observa- est bien garni pour le retour. Durant teurs sportifs se demandent si le staff cette phase retour, Belhout voudrait, technique ne va pas procéder au apparemment, rééditer la série de bons résultats qui, après un mauvais parcours a été concédé à la phase aller. Alors le coach semble Après deux matchs amidécidé à faire mieux caux disputés lors de qu’à l’aller et cette trêve, face Après l’absence des deux joueurs de la JSK, l’axial entamer une ascenrespectivement à la Kouceila Berchiche et Lyès Saïdi qui sont avec l’équipe nationale sion fulgurante. JSM Chéraga et militaire, on a constaté que même l’entraîneur des gardiens de buts de S. A. l’O Médéa, l’enla JSK, Lyès Izri, était, lui aussi, absent hier, lors de la séance de la traîneur en chef matinée. des Jaune et Vert, Match d’application avec des medecine-balls Belhout, a encore Comme à chaque fin de séance d’entraînement, le programmé un premier responsable technique du club phare de la autre match amical Kabylie, à sa tête Rachid Belhout, a programmé un contre l’USM El Les Jaune et Vert, qui match d’application à la fin. Les joueurs ont Harrach ce jeudi, au continuent toujours à se appliqué ce match avec des medecinestade Lavigerie à 16h. préparer au stade du 1erballs sur leurs mains. S. A. Novembre de Tizi Ouzou, ont effectué, encore une fois, une seule séance hier dans la matinée, c’est-à-dire à 9h30.

Douicher grippé

JSK – USMH ce jeudi à Lavigerie

Hamiti a repris du service…

Après presque une semaine de repos accordé par le staff technique, l’attaquant de la JSK, en l’occurrence Farès Hamiti, qui a été malade (grippe) a repris le chemin des entraînements hier dans la matinée. Pour cet attaquant de métier des Canaris du Djurdjura, Hamiti, pour rappel, a fait des tours de piste au début avant qu’il réintègre le groupe par la suite.

…et a écourté sa séance

Ph : Maracana

g Par SAÏD ABERKANE

LIGUE 1

Les derniers réglages tactiques cette semaine Maracana N°1339 — Lundi 7 Février 2011

Concernant la séance d’hier, le centre avant des Kabyles, Farès Hamiti, n’a pas pu terminer sa séance avec le groupe, ce dernier a écourté sa séance.

Izri absent

Entraînement d’hier à 9h30

Une JSK new-look

C’

EN RECRUTANT QUATRE JOUEURS est une certitude, l’équipe présentera un tout autre visage lors de la phase retour. Des compartiments, ceux de la défense et du milieu du terrain, ont été sensiblement renforcés. Il en sera de même pour les lignes avant. Le coach Belhout dispose d’un effectif pléthorique et sa mission première est d’en faire un ensemble cohérent et surtout… conquérant.

Khellili, Meftah, Ouaïl et Amada

Le moins que l’on puisse dire c’est que l’opération recrutement est bouclée, il y a de cela presque une semaine. Quatre joueurs ont été officiellement recrutés après la non-qualification de Din Din, et cela pour renforcer les trois compartiments. Khellili et Meftah auront à apporter leur puissance au bloc défensif, et deux autres, à savoir Ouaïl et Amada Ibrahim Samuel, assureront le compartiment offensif. S. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Le groupe divisé en deux

Lors de la séance d’hier effectuée dans la matinée, le staff technique du club, à sa tête Rachid Belhout, a décidé de diviser son équipe en deux. Un groupe qui travaille en salle de musculation sous la houlette du kiné du club, Guillou, et l’autre groupe qui est soumis à un travail d’atelier à la pelouse du stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou.


LIGUE 1

Maracana N°1339 — Lundi 7 Février 2011

07

MICHEL NE SAIT PLUS OÙ DONNER DE LA TÊTE ! PROBLÈME D’EFFECTIF

AMROUS POUR SUCCÉDER À GACEB ?

Les blessures, cette malédiction qui s’abat sur le MCA. Ph : Maracana

PDG DE LA SSPA-MCA

C

omme Maracana l’a indiqué lors de ses dernières éditions, les jours du PDG de la SSPA-MCA, Ahmed Gaceb en l’occurrence étaient bel et bien comptés. Visiblement, c’est chose faite puisque ce responsable a officiellement déposé sa démission auprès du Conseil d’administration du club. Apparemment, Gaceb ne pouvait plus subir la pression torride exercée par le premier responsable de la section football, Omar Ghrib en sachant, que celui-ci, profitait de chaque occasion pour fustiger le PDG de la SSPA surtout, en ce concerne le volet financier. En effet, puisque ce même Omar Ghrib avait textuellement déclaré, dernièrement, que le départ de l’ensemble du Conseil d’administration serait un «non-événement» pour lui ce qui explique tout. D’après une source bien informée des affaires du Vieux club algérois, la relation entre les deux hommes (Gaceb et Ghrib), était tellement tendue que l’un d’eux devait quitter le navire mouloudéen. Et comme, Omar Ghrib est tout simplement intouchable, c’était au deuxième concerné de lâcher prise en déposant tout simplement sa démission. Une décision qui était, en quelque sorte, prévisible et ce, depuis l’installation de Gaceb à ce poste le mois de décembre dernier. D’ailleurs, quelques jours seulement après cette fameuse installation, Omar Ghrib avait ouvertement fustigé le nouveau PDG en parlant, notamment, de sa «passivité». Et comme Gaceb voulait, à tout prix, éviter d’autres polémiques avec Omar Ghrib, il a préféré se retirer dignement après seulement, un mois et demi de travail… Selon la même source, on parle avec insistance du

Au train où vont les choses, l’entraîneur du MC Alger, Alain Michel, risque sérieusement de se retrouver dans une situation des plus délicates avec tous ces aléas qui fusent de toutes parts.

E

retour de l’ancien président du club, Sadek Amrous aux affaires même si celui-ci est toujours membre du conseil d’administration. A noter que Amrous et Omar Ghrib ont déjà travaillé ensemble durant presque 3 années et c’est visiblement, le tandem idéal qui pourra faire avancer les choses dans cette équipe mouloudéenne. En tout cas, jusqu’à hier après-midi, rien d’officiel n’a été annoncé du côté de la villa de Chéraga même si tous les chemins mènent à la piste Amrous pour succéder à Gaceb dans les prochains jours à venir. Il faut attendre les prochains jours pour en savoir un peu plus sur cette nouvelle histoire du PDG qui va, à coup sûr, faire couler beaucoup d’encre surtout si on sait que Gaceb entend bien révéler quelques vérités dans si peu. Affaire à suivre… M. B.

n effet, puisque le coach mouloudéen n’aura pas vraiment beaucoup de solutions que ce soit ce vendredi à l’occasion du match retour de la Champions League contre le Real Bangui à Rouiba ou pour le reste de la phase aller où il y aura au menu, quatre matchs explosifs à disputer contre l’USM Harrach, le MC Saïda, l’USM Blida et la JS Kabylie. Pis encore, puisque le Mouloudia d’Alger jouera toutes fameuses rencontres avec un effectif réduit et surtout, sans gardien de but. Une évidence, étant donné que le gardien n°1, Zemmamouche en l’occurrence, se trouve avec les A’ au Soudan tandis que Slimani est toujours indisponible à cause de son problème militaire alors que la nouvelle recrue Azzeddine n’est pas concernée par tous ces matchs à cause de la réglementation de la FAF. Ouvrons ici la parenthèse pour signaler que l’Algérie est le seul pays au monde où les nouvelles recrues ne peuvent pas jouer immédiatement comme c’est le cas un peu partout et notamment, dans les

g Par MOUNIR BENKRAMI meilleurs championnats du monde comme l’Espagne, l’Italie, l’Angleterre, le Brésil, la France et autres. A titre d’exemple, Brahim Affelay a joué un match de championnat de la Liga avec son nouveau club, le FC Barcelone avant même la fin de la phase aller ! Chez nous, c’est le niet catégorique. D’ailleurs, le technicien français des Verts et Rouge a déclaré, à maintes reprises, qu’il était temps de revoir certaines choses concernant, notamment, les modalités des transferts et les statuts des nouvelles recrues.

La direction, le grand responsable

Cependant, il faut signaler que la direction du club est le grand responsable de cette situation critique à cause de sa gestion hasardeuse et sa politique irréfléchie de recrutement. Sinon, comment expliquer le fait que cette même direction recrute neuf joueurs le mois de juillet dernier avant de libérer 6 en décembre ?! Le comble est que cette même direction s’est aventurée à recruter un gardien habitant à 400 km tout en sachant, qu’il était un cadre de la DJS d’Oran. Il s’agit de Seddik Bouhedda bien évidemment. Pour l’anecdote, celui-ci aurait accepté de «dépanner» le MCA ce vendredi contre le Real Bangui du moment qu’il est toujours qualifié dans cette compétition et ce, malgré son engagement officiel avec son ancien club, l’ASM Oran. Ce fut un temps où le Mouloudia d’Alger fait bricolage à l’ère du professionnalisme… C’est pour dire que l’entraîneur Alain Michel a entièrement raison

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

d’être en colère car, il y a vraiment danger.

Les blessures, l’autre casse-tête chinois

Il est écrit quelque part que le Mouloudia d’Alger ne sera jamais tranquille à cause de toutes ces contraintes et ces problèmes qui n’en finissent guère. C’est le cas de la malédiction des blessures qui inquiète de plus en plus surtout cette saison avec tous les cas enregistrés en dépit de l’infirmerie mouloudéenne qui ne désemplit jamais. Pas plus tard que ces derniers jours, deux nouvelles blessures ont fait l’événement en venant chambouler tous les calculs de l’entraîneur Alain Michel. Il s’agit du latéral droit, Amine Besseghier et du milieu récupérateur, Farid Daoud. Le premier avait contracté une blessure au niveau de la cheville lors d’une séance d’entraînement tandis que le second a dû quitter le terrain lors du match amical de samedi dernier contre le Rubin Kazan à cause d’une blessure à la cuisse. D’ailleurs, Daoud est incertain pour le match de ce vendredi contre le Real Bangui. Et afin d’éviter de nouvelles blessures qui risquent sérieusement de pénaliser l’équipe prochainement, le premier responsable de la barre technique des Vert et Rouge aurait jugé utile d’annuler le match amical prévu aujourd’hui contre le Sporting Bucarest. Une sage décision, surtout si on sait que le Mouloudia d’Alger va livrer le match retour de la Champions League avec seulement, 14 joueurs ! Mounir B.


08

Maracana N°1339 — Lundi 7 Février 2011

La malédiction ! BOULEBDA ET ABDOUNI

LES USMISTES À PIED D’ŒUVRE À CASA

C’est hier en milieu de journée que les Rouge et Noir sont arrivés sur le sol marocain pour prendre leurs quartiers à l’hôtel Sofitel, à Casablanca, leur lieu d’hébergement, alors que la délégation usmiste a quitté Alger vers 9h30. Les Usmistes débutent donc le stage de préparation hivernale au Maroc, avec comme objectif d’«appliquer le mot d’ordre» comme nous l’a déclaré l’entraîneur en chef Hervé Renard. Par ailleurs, il est à signaler que les Rouge et Noir disputeront leur première rencontre amicale le 9 du mois en cours, probablement contre le FUS ou le FAR. Enfin, il est à signaler que Renard a rejoint la délégation usmiste, présidée par Fergani, avec son adjoint et préparateur physique, Patrice Beaumelle. A.T.

A l’USMA, tout se passe à merveille, mais il n’en demeure pas moins qu’il y a un aspect qui inquiète au plus haut point les responsables de la barre technique des Rouge et Noir, à savoir les blessures.

E

n effet, depuis la fin de la phase aller, l’USMA ne s’entraîne plus avec tout son effectif, dans la mesure où pas moins de dix joueurs manquent à l’appel, soit en raison des

blessures soit en raison de l’engagement de certains éléments avec l’équipe nationale olympique et la sélection A’. En ce qui concerne les blessés, il est à rappeler que Hocine Achiou, Hamza Aït Ouamar et Nouri Ouznadji n’ont pas joué les matches amicaux que l’USMA a disputés depuis la reprise des entraînements. Il y a lieu d’y ajouter Noureddine Daham, lequel commence tout juste à retrouver ses repères et à récupérer de sa blessure, une fracture à la main. L’autre élément qui ne s’entraîne plus avec le groupe depuis la reprise des entraînements n’est autre que le jeune défenseur cen-

Achiou, Ghazi, Daham, Aït Ouamar et Ammoura s’entraînent avec le groupe

Ayant effectué des entraînements en solo depuis la reprise, les cinq éléments blessés ont réintégré le groupe. Avant-hier, Achiou, Ghazi, Daham, Aït Ouamar et Ammoura se sont entraînés avec le reste du groupe. Une bonne nouvelle pour les Usmistes et surtout l’entraîneur Renard qui a besoin de ses cadres pour achever la préparation de l’équipe au Maroc.

Chafaï s’entraîne en solo

Par ailleurs, l’autre joueur qui souffre d’une blessure, le jeune Farouk Chafaï, a lui aussi repris le chemin des entraînements. Le défenseur central usmiste s’est contenté de quelques tours de piste en attendant de réintégrer le groupe. Il est à rappeler que Chafaï souffre d’une hernie discale, et qu’il ne sera pas complètement rétabli avant quelques semaines.

Les Hamraoua victimes d’une épidémie de grippe

Ph : Maracana

g Par MILOUD TOUADJINE

g Par AMINE TIRMANE

La grippe n’a épargné personne au MCO. Ph : Maracana

C’est une bien mauvaise affaire que viennent de réaliser les joueurs oranais en demandant, presque avec force, de faire un stage à Casablanca. Depuis leur arrivée, ils n’ont pu s’entraîner au complet en raison d’une grippe tenace qui a touché la majorité des joueurs, y compris leur entraîneur, Chérif El-Ouazzani.

S

REJOIGNENT L’INFIRMERIE

amedi, Ouasti Zoubir, victime d’une forte fièvre due à cette grippe, a été hospitalisé. Aux dernières nouvelles, son état commence à s’améliorer. D’autres joueurs sont tombés malades, comme Berradja, Meddahi, Kechamli,

Ouamane, Aïssaoui, Bengoreine. Pour le match d’application entre les joueurs jeudi, Chérif El-Ouazzani a eu des difficultés à mettre face à face deux équipes. Cela, en plus des rencontres amicales, indispensables au travail technico-tactique, qui font défaut. Mais le président de section Abdelillah, qui se trouve depuis vendredi au Maroc, nous a affirmé que l’équipe effectuera un match amical aujourd’hui face à l’Ittihad de Mohammadia, match qui devait se dérouler jeudi dernier. Au train où vont les choses, ce stage ne sera pas totalement bénéfique aux camarades de Boussaada, lesquels auront la semaine prochaine un déplacement à haut risque à El-Harrach, pour le compte de la reprise du championnat. M. T.

PUBLICITÉ

LIGUE 1

L’infirmerie ne désemplit pas. Ph : Maracana

tral Farouk Chafaï. Révélé par Mekhazni à la fin de la première manche du championnat, Chafaï a contracté une blessure qui nécessite des soins intensifs, alors qu’il était à deux doigts de subir une opération pour soigner son hernie discale. Par ailleurs, le jeune arrière droit, Sidali Ammoura, commence à peine à récupérer de sa blessure à la cheville. Il a réintégré le groupe avant-hier lors de la dernière séance d’entraînement avant le départ pour le Maroc.

Boulebda et Abdouni, les dernières victimes

Par ailleurs, deux éléments, et non des moindres, viennent de rejoindre

l’infirmerie. Il s’agit du néoattaquant Ali Boulebda et du gardien de but Merouane Abdouni. Ces deux derniers ont contracté des blessures samedi, lors de la dernière séance avant le départ de l’équipe pour le Maroc. Boulebda a reçu un coup de la part de son coéquipier Maïga, sur un tacle dangereux, et a interrompu la séance. Quant à Abdouni, il s’est blessé à l’orteil. Il est à signaler toutefois que les blessures de Boulebda et Abdouni ne sont pas graves, et ils devront reprendre les entraînements en cours de semaine. A. T.

WILAYA DE BOUMERDÈS DAÏRA DE BORDJ MÉNAÏEL COMMUNE DE BORDJ MÉNAÏEL

AVIS D’ADJUDICATION POUR LA LOCATION DU MARCHÉ DE GROS FRUITS ET LÉGUMES BORDJ MÉNAÏEL Le président de l’Assemblée populaire communale de Bordj Ménaïel lance un appel d’adjudication pour la location du marché de gros fruits et légumes Bordj Ménaïel qui aura lieu au siège de la commune (salle de délibération). Date de dépôt des dossiers : lundi 28 février 2011 de 8h à 15h Date de l’adjudication : lundi 28/02/2011 à 15h Durée de la location : 12 mois Mise à prix : 8.000.000,00 DA Les adjudicataires intéressés peuvent retirer le cahier des charges du service patrimoine communal contre paiement de 2.000,00 DA, tous les jours ouvrables, dès la parution du présent avis dans les quotidiens. Maracana N° 1339 — Lundi 7 Février 2011 - Anep N° 841 828

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

STAGE À L’HÔTEL MEHDI Maracana N°1339 — Lundi 7 Février 2011

Les blessés seront soumis à un travail spécifique

g Par HILLAL A. BENALI

Le stage hivernal du CRB aura lieu à l’hôtel Mehdi de Staouéli. Après de multiples hésitations sur le lieu de son déroulement, les dirigeants du Chabab, en concertation avec le staff technique, ont opté pour ce site.

I

l faut rappeler qu’au départ, la Tunisie, plus précisément le complexe de l’Espérance, était la première piste évoquée par les pensionnaires du Caroubier, avant de renoncer à cette idée, et ce an raison des événements qu’a connus ce pays récemment et l’impossibilité de se rendre sur ce site. Ensuite, on a évoqué l’autre pays voisin, le Maroc, mais il semble que la crise financière dont souffre le CRB ne lui permet pas d’effectuer un stage de longue durée làbas. L’ultime solution pour les dirigeants est de rester au pays et choisir un lieu adéquat pour une préparation appropriée. Le choix s’est finalement porté sur hôtel Mehdi.

Une option souhaitée par l’Argentin

En réalité, l’option d’effectuer le stage de préparation au pays n’a pas été écartée dès le début par le coach argentin du CRB, Angel Miguel Gamondi. En effet, avant de se rendre chez lui

09

Après moult hésitations, les Belouizdadis ont choisi l’hôtel Mehdi pour leur stage. Ph : Maracana

pour passer quelques jours de vacances, il nous avait déclaré qu’il possédait trois plans concernant le stage hivernal. Le plan A et B, comme signalé cidessus, concernent la Tunisie et le Maroc, et le plan C est celui de rester au pays. Pour ce dernier, Gamondi nous a confié qu’il ne voyait aucun inconvénient et le fait d’entamer la préparation ici en Algérie lui convenait parfaitement : «On a discuté avec le président Kerbadj sur le lieu de déroulement du stage hivernal et on a évoqué, entre autres, les deux pays voisins, la Tunisie et le Maroc. Cependant, on a discuté aussi sur la possibilité d’effectuer le stage ici, en Algérie. D’ailleurs, c’est une idée qui me semble intéressante aussi», nous avait déclaré le coach avant son départ.

Il débutera demain

Le stage débutera à partir de demain, mardi, et s’étalera sur une période de deux semaines. Le staff technique, sous la houlette de l’Argentin Gamondi, s’arrêtera durant cette période sur le degré de préparation de ses hommes, notamment concernant le volet physique, et attaquera par la suite le volet technico-tactique. Le staff technique aura aussi le temps de programmer quelques rencontres amicales afin de permettre à l’ensemble des joueurs d’avoir plus de matches dans les jambes et être fin prêts pour la reprise de la compétition officielle, particulièrement pour ces deux matches restants de la phase aller face, respectivement, à la JSMB et l’ESS.

Durant les quinze jours que les Rouge et Blanc passeront à l’hôtel Mehdi de Staouéli, les blessés de l’équipe seront soumis à un programme spécifique. Le staff médical du Chabab ne lésinera sur aucun effort pour remettre les blessés sur pied et leur permettre d’effectuer au moins une semaine de stage avec leurs camarades. Il faut rappeler que quatre joueurs sont actuellement à l’infirmerie et sont soumis à des soins intensifs. Le staff technique souhaite les voir réintégrer le groupe le plus vite possible, et ce afin de débuter le stage avec l’ensemble des joueurs.

Récupérer les blessés avant le premier match

Il faut dire que ces défections dues aux blessures pose un grand problème à Gamondi et ses adjoints. Ceux-ci songent à récupérer tous les joueurs dans un temps restreint et attaquer la préparation avec un groupe au complet. A moins d’un mois du premier match qui opposera le CRB à la redoutable équipe de la JSMB, l’entraîneur argentin rêve de voir Bourkeba, Benaldjia, Megehout… complètement rétablis pour prendre part à cette importante empoignade. H. A. B.

PUBLICITÉ

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

ANANE ET DAHMANE EN REGROUPEMENT AVEC LES OLYMPIQUES

Les deux internationaux du CRB, à savoir le milieu de terrain Merouane Anane et le portier Hamza Dahmane, sont depuis vendredi dernier en regroupement avec l’équipe nationale olympique dirigée par Azzedine Aït Djoudi. Les deux joueurs, qui ont acquis une solide expérience avec les Verts, sont attendus à revenir en force dans le championnat et arracher leur place comme des titulaires à part entière.

BOUREKBA REPREND

Absent depuis la reprise des entraînements, l’attaquant et buteur du CRB, Ramzy Bourekba, a repris avant-hier le travail avec ses camarades. Ayant contracté une blessure qui l’a éloigné des terrains, Bourekba souhaite s’en débarrasser et débuter la compétition officielle avec son club. H. A. B.


10

BON TEST EN AMICAL

DOUBLÉ DE ROUAG

Le FrancoAlgérien Rouag Abdelkader, qui vient de rejoindre les rangs blidéens lors de ce mercato, vient de faire sa 2e apparition sous les couleurs de l’USMB. Après avoir trouvé le chemin des filets lors de la rencontre amicale face au WAT jouée jeudi dernier, avant-hier samedi il a réussi un doublé contre le CAB. Par ces deux réalisations, Rouag augmente son capital buts à trois unités. Cet attaquant affiche une grande forme et promet d’autres buts en compétition officielle.

LIGUE 1

Maracana N°1339 — Lundi 7 Février 2011

: USMB 2 - CAB 1

g Par AHMED TAHI

La formation blidéenne a livré dans la matinée de samedi une rencontre amicale face au CA Batna au stade Zarouri d’Oued ElAlleug.

L

es poulains de Iaïche ont remporté la rencontre sur le score de 2 buts à 1.

Le film du match

6’ : échange de balle Rouag-Illoul, ce dernier décoche un tir des 20 mètres qui a failli surprendre le gardien batnéen Benmoussa. 25’ : Rouag, crocheté dans la surface de réparation, l’arbitre accorde un penalty ; le joueur lui-même exécute la sentence. 25’ : centre de la droite de Maïdi, Messaadi bien placé égalise. 52’ : Bitam adresse un tir croisé, Boukacem dévie le cuir difficilement en corner. 87’ : combinaison entre Telbi et Rouag, ce dernier rate une occasion d’ajouter le second but. Le coach Iaïche a laissé au repos les titulaires Gaouaoui, Zemmouchi,

Yaghni, Belloucif, Harizi et Djemaouni, entre autres les blessés Chebira, Mokhtari, Mamani et Youcef qui poursuivent leur rééducation, et le milieu de terrain Belkhiter retenu en sélection des U-23 qui prépare les prochaines échéances des JO 2012. A cet effet, il a présenté une équipe constituée de joueurs non titulaires et les nouvelles recrues. Avec dans les bois Khelladi, en défense dans l’axe central Aliouane-Elanseur, à droite, le junior Dardib, et Kherbache à gauche, au milieu du terrain Benemra, Khatir et Illoul, et en attaque le trio Rouag, Joseph et

Une victoire bonne pour le moral. Ph : Maracana

Hamada. Le staff technique blidéen, en alignant cette équipe remaniée face au CAB, a donné la chance aux joueurs qui n’ont pas eu beaucoup de

Léo et Balbone assistent au match

Le manager et l’ex-joueur de l’USMB et l’ASO, Balbone, leur présence a attirait l’intention des présents qui ont cru que l’ex-usmiste est venu moyennant son talent en vue d’un recrutement en juin prochain. En réalité les deux camerounais sont venus voir à l’œuvre leur compatriote Joseph qui a été engagé par l’USMB lors du mercato.

… que de retrouvailles

L’entraîneur du CAB Boufenara, lors de cette rencontre amicale USMBCAB, a eu l’occasion de rencontrer les joueurs et dirigeants du MCO.E.Alleug, club qu’il avait driver dans le passé et de l’autre côté les joueurs Bitam et Illoul qui ont changé de champ au mercato, ont donné des accolades à leurs camarades de l’USMB et du CAB qu’ils ont quitter le mois dernier. A. T.

Yahla fustige l’opposition

L

Un recrutement judicieux

g Par SBAÏHI TANI SMAÏN

En amical : WAT 0 - USMB 2

Une défaite et beaucoup d’enseignements

La bande à AEK Amrani, qui n’a pas connu la défaite depuis le début de sa préparation, vient de chuter devant l’USM Blida sur le score de 2 à 0. Contrairement aux multiples victoires remportées au complexe Akid Lotfi, au coup de sifflet final de cette confrontation entre deux équipes qui luttent pour leur survie en Ligue I, le coach tlemcénien n’a pas caché sa déception, en critiquant ses joueurs pour leur mauvais rendement face au club phare de la ville des Roses. Dans la soirée, Amrani a provoqué une réunion avec l’ensemble des joueurs pour évoquer les raisons de cette défaite, mais aussi pour les inciter à ne rien lâcher jusqu’au bout s’ils veulent sauver le WAT de la relégation. Recruté en dernière minute, l’international malgache, Andriamasimoro Charles n’a pas participé à cette séance de travail vu qu’il se contente tout juste d’un travail physique, le plus souvent en solo. Le WAT jouera aujourd’hui face à l’USMH. Notons enfin que ce regroupement se déroule dans de bonnes conditions, tous les moyens ont été mis à la disposition de l’équipe pour la réussite de ce stage qui leur permettra d’aborder la phase retour dans de très bonnes dispositions.

ors d’un point de presse, le président de la SPA WAT n’y est pas allé avec le dos de la cuillère pour mettre à l’index l’opposition qui ne cesse de propager des informations dénuées de tout fondement, qui portent atteinte à la bonne marche du club. Au lieu de nous laisser travailler tranquillement, ces gens-là ne savent pas qu’ils sont responsables de la situation où se trouve la formation tlemcénienne. «Pour ce qui est de l’international Burkinabé Traoré qui a signé à Sétif, sachant que ce joueur, lors des négociations avec son manager a placé la barre très haut, un montant jugé excessif, puisque pour votre information le WAT lui avait proposé 6000 euros mensuellement, avec 15000 euros avec son club, l’Etoile Filante, mis en contact par son manager le président de l’Etoile Filante du Burkina Faso a exigé de Yahla un montant de 20 000 euros pour le fameux sésame.» La direction du club tlemcénien, qui a refusé l’offre de ce club, a laissé toutefois l’espoir que son manager change d’avis et à ce moment, même le boss sétifien Serrar est entré en

relation directement avec le manager de Traoré. Les deux parties se sont mises très vite d’accord pour parapher un contrat de deux ans à l’ESS, ce qui a suscité la colère des supporters tlemcéniens qui accusent certains énergumènes qui ont vendu la mèche à Sétif pour faire capoter la venue de l’international Koh Traoré. Mis au parfum, le boss sétifien Serrar est rentré en contact avec Yahla pour se disculper et s’est dit prêt à renvoyer le joueur au Widad et qu’il n’est nullement responsable de cette machination. Pour ce qui est du Camerounais Cil Yagga, ce joueur, estime le président, n’est pas le joueur que nous avons contacté et avec lequel on a négocié. Ce joueur a pris la poudre d’escampette et à l’heure de cette conférence, on ne sait pas où il se trouve. Enfin, pour clore cette rencontre et à propos de l’ex-entraîneur Henkouche, le chairman du WAT avoue avoir fauté en ramenant ce coach à Tlemcen puisqu’il n’a pas pu redresser la barre durant huit rencontres. En un mot, l’entraîneur Henkouche avait montré ses limites en confirmant qu’il est loin de la stature de l’élite.

temps de jeu dans les jambes de montrer ce dont ils sont capables et dans l’autre registre voir à l’œuvre une fois de plus les nouveaux joueurs qui viennent de rejoindre les rangs de l’USMB lors de la période de ce mercato et ce, pour avoir une idée précise sur les qualités techniques et physiques de chacun d’eux, afin de compter sur les plus performants et leur faire appel au moment opportun. D’importantes rencontres dans les deux compétitions (championnat et coupe) attendent les Vert et Blanc, où certains d’entre eux seront exposés aux blessures, suspensions et méforme. Les remplacements effectués en seconde période sont Khelladi/Boukacem - Dardib/Telbi Illoul/Hamia - Joseph/Touari. A. T.

g Par AMAR AÏT BARA

L’USMAn a fait le plein en ce mercato. Ph : Maracana

Le mercato hivernal a clôt son marché des transferts mercredi dernier et parmi les 16 clubs de la Ligue nationale professionnelle I, c’est l’USM Annaba qui a fait le plein aux côtés du CABBA et l’USM Alger.

L’

USMAnnaba, a réalisé 5 recrutements et elle s’est attaché les services d’un étranger, le Subsaharien Mohamed Moussa. Ainsi, Mustapha Biskri aura sous la main 5 nouvelles recrues, dont l’exEulmi du MCEE, Naâmoune, et

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

l’ex-Bordji du CABBA, Herbache, ainsi que son coéquipier Benabdellah, et Tobbal qui était sans club. Le Nigérien Mohamed Moussa était la dernière recrue. Côté départ, on notera celui de Mansour au CABBA. Cependant, et selon l’avis de tous, le président Menadi aurait pu mettre en place une équipe performante avec les enfants de la ville, tels que Arrar Reda, Bouder Mahdi, Antar Boucherit, Athmani Boubekeur, tous ces joueurs ont convaincu par le passé quant à leurs qualités de grands joueurs. A.A.B.


LIGUE 1

L

11

Les joueurs satisfaits du travail de Dellacasa

g Par YASSER MALKI

e moins que l’on puisse dire est que le staff technique a soumis les coéquipiers de Farouk Belkaid à un travail intense durant cette période de préparation. Pour en avoir la certitude, nous avons interrogé la plupart des joueurs afin d’avoir leur avis sur la question. Les joueurs estiment que la seconde semaine de préparation a été celle où la charge de travail a été la plus

Maracana N°1339 — Lundi 7 Février 2011

élevée, où le technicien italien Giovanni Dellacasa a consacré le plus gros volume de travail au renforcement des membres inférieurs et supérieurs. Ce sont des exercices très épuisants. Malgré cela, les joueurs ont tenu à mettre l’accent sur la bonne méthode avec laquelle Giovanni Dellacasa augmente la charge de travail. Même si cette dernière est très élevée, les joueurs ne ressentent pas trop la fatigue vu que la charge est augmentée de façon pro-

gressive et méthodique. Le fait d’avoir bouclé le premier cycle de préparation par une bonne prestation face au MOC a mis les joueurs en confiance. Chose qui donne envie de travailler encore plus lors de ce stage qui se déroule à Sétif.

La charge ne baissera pas cette semaine

Ph : Maracana

Diss : «Je suis rétabli»

Le défenseur central de l'l’Entente sétifienne, Smaïn Diss, ne s’était pas entraîné avec son équipe depuis presque dix jours puisqu’il s’astreint à un repos total. Un repos qui lui a été prescrit par le médecin traitant du club en raison d'une blessure au mollet, comme nous l’avons souligné dans nos précédentes éditions. Soumis à un traitement approprié, Diss, qui a repris en solo, espère se rétablir et retrouver sa forme d’ici mardi prochain et reprendre avec le groupe à l’occasion de la quatrième semaine de préparation. Vous avez raté les dernières séances d’entraînement en raison d'une blessure au mollet, comme on nous l’a signalé du côté du staff médical qui vous a prescrit un repos total. Comment vous sentez-vous maintenant ?

Pour ce qui est du programme de la semaine prochaine, le staff technique

C’est vrai que je ne pouvais pas m’entraîner ces jours-ci avec le groupe étant donné qu’à l’heure où je vous parle je suis en train de me soigner chez le médecin du club, ce dernier, qui m’a examiné, m’a tout de suite recommandé dix jours de repos avec soins. Je suis de retour aux entrainements mais en solo, avant de réintégrer le groupe dès que possible pour continuer la préparation avec mes coéquipiers. Comment je me sens aujourd’hui ? Et bien disons que je me sens très bien et que cette blessure est désormais oubliée, je me sens tout à fait apte à reprendre le service, je suis rétabli. Pour le premier match amical que l'Entente sétifienne a disputé en cette phase préparatoire face au MOC, vous n’avez donc pas fait partie du groupe ; vous devriez certainement nourrir beaucoup de regrets ? Tout à fait, je ne pouvais reprendre le travail qu’une fois le traitement terminé et que je me sentirai mieux. Je pense qu’il faut que je travaille encore une semaine afin de refaire mon retard sur le plan physique. Concernant le match amical face au MOC, je regrette amèrement de ne pouvoir pas jouer, surtout que les matchs amicaux sont importants durant une préparation en permettant aux joueurs de rester frais et compétitifs. J’espère retrouver vite ma forme pour que je puisse prendre part au deuxième test. Après trois semaines de préparation, comment évaluez-vous le travail effectué jusque-là ? N’était le mauvais temps de ces derniers jours, on aurait fait du bon travail sous la houlette de notre staff technique. Le travail de régénération de la forme physique nous sera inéluctablement d’un grand apport lors de la reprise de la compétition. Me concernant, je suis très soulagé qu’il reste encore pas moins de vingt jours avant notre premier match face à l'USM Annaba comptant pour la phase aller. Cela me permettra bien entendu de retrouver mes forces et refiler ma tenue. Je ne souhaite pas rester longtemps loin alors que la préparation entamera sa quatrième semaine. L'Entente a procédé durant le mercato au renforcement de son groupe. L’équipe a enregistré plusieurs arrivées et la ligne de défense a constitué le compartiment le plus privilégié par les responsables. Un mot là-dessus ? C’est normal que les dirigeants pensent à renforcer le groupe, car dès la reprise de la compétition, nous serons appelés à jouer sur plusieurs fronts : championnat, Coupe d’Algérie et Lvigue des champions. Cela nécessitera donc un renforcement de qualité. J’ai vu le joueur franco-algérien Zaaboub à l’œuvre et j’ai tout de suite détecté en lui beaucoup de qualités offensives. Je lui souhaite beaucoup de réussite à l'ESS. Entretien réalisé par Yasser Malki

a signifié aux joueurs que la charge de travail ne baissera pas lors de la troisième semaine de préparation. C’est la qualité de résistance qui sera la plus développée. La semaine sera bien évidemment clôturée par un match amical, probablement face à un club de Ligue 2 ou Amateur, à Sétif. En attendant, les joueurs vont devoir faire un dernier effort avant de boucler avec succès leur préparation. Y. M.

Dellacasa est entrain d’accomplir du bon travail, c’est l’avis de la plupart des joueurs sétifiens. Ph : Maracana

PUBLICITÉ

BENMALEK ET LAKHDARI EN EN

A l’issue du deuxième stage de la sélection olympique qui a pris fin le 31 janvier dernier, les deux joueurs de l'ESS, le défenseur, Lakhdari Adel et le gardien, Benmalek Boualem, se sont vu accorder trois jours de repos. C’est jeudi dernier qu’ils ont regagné Alger pour prendre part au 3e et dernier stage de l’EN qui prendra fin le 9 février prochain. Les deux joueurs bénéficieront certainement de deux jours de repos par la direction sétifienne avant de reprendre le travail avec l'ESS.

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE BEJAIA DIRECTION DU TOURISME ET DE L’ARTISANAT

AVIS DE RECRUTEMENT Pour répondre aux besoins de ses services, la direction du tourisme et de l’artisanat de la wilaya de Béjaïa lance un recrutement dans les postes figurant sur le tableau ci-après : Direction du tourisme et de l’artisanat

Grade

Nombre Mode de de recrutement postes

Diplôme exigé

- Inspecteur principal du tourisme

01

Concours sur Magistère ou un titre reconnu équivalent dans les spécialités suivantes : Tourisme épreuves et Hôtellerie - Droit - Sciences Commerciales - Sciences économiques - Sciences de Gestion.

- Ingénieur d’Etat de l’habitat et de l’urbanisme

01

Concours sur 1- Ingénieur d’Etat en génie civil : option épreuves construction civile et industrielle - option structures - options voierie et réseaux divers - option techniques de la construction. 2- Ingénieur d’Etat en géographie : option aménagement urbain - option techniques urbaines. 3- Ingénieur d’Etat des équipements techniques et installation de bâtiments.

- Inspecteur du tourisme

03

Concours sur Licence d’enseignement supérieur ou un titre reconnu équivalent dans les spécialépreuves ités suivantes : tourisme et hôtellerie - droit - sciences commerciales - sciences économiques - sciences de gestion.

- Administrateur

03

Concours sur Licence d’enseignement supérieur dans épreuves les spécialités suivantes : sciences juridiques et administratives - sciences économiques - sciences financières - sciences commerciales - sciences de gestion sciences politiques et relations internationales - psychologie : option: travail et réglementation - sciences islamiques : option : charéa et droit - sociologie : sauf l’option sociologie éducative - sciences de l’information et de la communication : sauf les options presse écrite et audiovisuelle.

- Comptable administratif

01

Concours sur Technicien ou C.M.T.C. en comptabilité épreuves

BEJAIA

Constitution du dossier : - une demande manuscrite, - deux (02) photos d’identité, - une copie certifiée conforme à l’original de la carte d’identité nationale, - une copie certifiée conforme à l’original du diplôme, - une copie de l’attestation certifiée conforme à l’original justifiant la situation vis-à-vis du

service national, - un extrait du casier judiciaire (bulletin n°03) en cours de validité. OBS : les dossiers sont envoyés ou déposés à la direction du tourisme sise au bloc des 100 bureaux - siège de la wilaya dans un délai de 20 jours au plus tard, à partir de la date de parution du présent avis.

Maracana N° 1339 — Lundi 7 Février 2011 - Anep N° 841 891

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


12

LES JOUEURS ONT SUIVI LE MATCH DE L’EN A’ À LA TÉLÉVISION

Normal, puisqu’il s’agissait de l’équipe nationale qui défend ses chances à fond en terre soudanaise lors de ce CHAN 2011. Il faut dire aussi que le fait de retrouver quatre éléments dans cette équipe de Béjaïa ne peut laisser le reste des éléments insensibles. Ils veulent bien sûr voir à l’œuvre leurs coéquipiers. Déjà, la joie se lisait sur les visages des joueurs, après ce succès mérité des camarades de Djabou sur leur 1er adversaire de cette Coupe d’Afrique des nations des locaux.

MEFTAH ET MAIZA EN TANT QUE TITULAIRES

Cette première sortie du onze national face à l’Ouganda a vu l’incorporation de deux éléments en tant que titulaires. Le premier joue au poste d’arrière droit, Meftah Mohamed, et le deuxième comme défenseur axial, Adel Maïza. Ce dernier a hérité du brassard de capitaine à la sortie de Laïfaoui et son remplacement par Belkalem. Les deux joueurs ont joué toute la rencontre et c’est de bon augure pour pour la suite de la compétition.

GASMI REMPLAÇANT

L’autre élément de champ, Gasmi, a dû attendre les dernières minutes pour faire son entrée. Ce joueur manque de fraîcheur physique et puis il y avait Djallit qui joue au même poste que l’exAnnabi à la JSMB. H. M.

LIGUE 1

Stage d’Alger : le groupe est dans de bonnes conditions Maracana N°1339 — Lundi 7 Février 2011

g Par HANI MEBARKI

Généralement, quand on choisit un lieu de regroupement, ou plutôt de stage, c’est que ce dernier répond aux conditions de travail souhaitées par tout le monde, du garde matériel aux membres du staff technique, en passant bien entendu par les joueurs.

L

e coach, en concertation avec l’administration du club béjaoui, a donc décidé que le stage aura lieu à Alger, après qu’il ait été programmé dans un premier temps en Tunisie, mais à cause des événements qui se sont déroulés dernièrement dans ce pays voisin, on a opté pour Sidi Fredj comme lieu de résidence (hôtel La Marsa) et Bouchaoui comme lieu d’entraînement. Ce lieu du stage est l’un des meilleurs qui se trouvent en Algérie, si ce n’est le meilleur. En effet, ceux qui s’y sont rendus disent que ce lieu offre les commodités nécessaires pour faire de ce stage une réussite totale, en en profitant au maximum, d’autant plus qu’après la fin du stage il ne restera que quelques jours pour que le club reprenne la compétition officielle. «Les conditions d’hébergement et de récupération sont idéales pour entamer la préparation pour les matches restants avec force et détermination», a déclaré le milieu récupérateur de la JSMB, Tayeb Maroci (entretien paru hier dimanche dans ces mêmes colonnes).

Toutes les commodités sont réunies pour la réussite du stage. Ph : Maracana

LES DERNIERS RÉGLAGES À BEJAIA

La fin du stage dans la capitale est fixée pour jeudi prochain, et les Vert et Rouge vont devoir continuer ce qui reste par rapport à la reprise de la compétition officielle à Béjaïa. C’està-dire que c’est là que les derniers réglages vont être effectués afin de préparer la prochaine sortie des Béjaouis face au CRB, pour le compte de la 14e journée face au Chabab de Belouizdad. Une préparation efficace est plus que primordiale, eu égard au fait que cette équipe du CRB est habituée à faire de bons résultats à Béjaïa et souvent elle repart chez elle avec au minimum un point dans les bagages.

MENAD VEUT ÉVITER UN AUTRE MAUVAIS RÉSULTAT FACE AU CRB

L’on se rappelle également de la fameuse défaite subie par les Béjaouis lors de la saison sportive 2008/2009, au match aller, c'est-àdire du temps où c’était aussi Djamel Menad qui était à la barre technique. Le CRB l’avait emporté par 1 but de Fnier à la toute dernière minute, mettant K.O une équipe de Béjaïa qui n’a pas su sortir vainqueur ou la moindre des choses prendre un point, et son public qui n’en revenait pas. L’on se rappelle aussi que cette défaite avait fait couler beaucoup d’encre, et il y avait même certains qui ont jugé la prestation du club ce jour-là de

médiocre, et d’autres qui ont affirmé que certains joueurs ont levé le pied pour pousser le coach Menad à quitter la barre technique, mais heureusement il y avait un président de section, en la personne de Zahir Tiab, qui avait calmé les esprits, lui qui avait su trouver les mots justes pour pousser le groupe à continuer à travailler et à continuer à croire en ses capacités. C’est pour cela que le coach Menad veut préparer le match contre le CRB avec les meilleurs atouts possibles afin de ne pas revivre le même scénario que celui des deux dernières saisons à Béjaïa, où le club n’avait récolté qu’un seul petit point face au CRB, et c’était lors du match retour de la saison passée. H. M.

Un autre test dévaluation CET APRÈS-MIDI

EN AMICAL

: JSMB - O MÉDÉA

du groupe effectuera le déplacement ce matin à partir de 9h et devra arriver aux environs de 11 h, voire 12h, selon la circulation.

IL Y AURA QUATRE EX-JOUEURS DE LA JSMB DANS L’AUTRE CAMP

Après le RCK, c’est au tour de l’O Médéa de croiser le fer avec les Béjaouis. Ph : Maracana

Après le premier match joué et remporté face au RCK vendredi dernier, la JSMB s’apprête à jouer son deuxième match amical ce lundi à partir de 15h et ce, face à une autre équipe de la Ligue II, l’Olympique de Médéa en l’occurrence.

Un match qui sera bénéfique pour les joueurs, et surtout qui permettra aux camarades du jeune promu, Aït Moussa, d’avoir un autre match dans les jambes.

DJABARET POURRAIT JOUER

Le coach misera sur l’alternance dans les bois, et où cette fois ce sera vraisemblablement le troisième gardien, Yacine Djabaret, qui sera aligné dans les bois, puisque pour le premier match face au RCK c’est Chouieh qui a joué ladite rencontre.

...KADDOUR AUSSI

Le nouvel émigré de la JSMB n’a pas eu la chance de montrer ses capacités au coach dans un match amical, puisque le coach a décidé de ne l’incorporer que pour douze minutes face à Kouba. Il devra lui donner plus de chance cet après-midi face à l’Olympique de Médéa et si c’est le cas, le joueur fera tout pour montrer que son recrutement n’est pas fortuit, cela même s’il s’agit d’un match amical.

LE MATCH AURA LIEU À MÉDÉA À 15 H

Dans ce contexte précis, le groupe et l’ensemble

Même dans les matches amicaux, on retrouve des joueurs face à leurs ex-clubs. Le cas de ce match entre Béjaouis et Médéens est le plus édifiant. Là, on retrouve pas moins de quatre joueurs du côté de l’Olympique de Médéa qui ont porté les couleurs de la JSMB par le passé. Il s’agit de Mouloud Belatrèche qui a défendu les couleurs Vert et Rouge durant près de huit années, Anani, l’enfant d’Amaârat (dans la wilaya de Béjaïa) qui est connu pour son but historique en 1/2 finale de la coupe d’Algérie de la saison 2007/2008 remporté d’ailleurs par les gars de la cité des Hammadites, de Hamid Berguiga qui a inscrit huit buts durant la même saison en championnat sous les couleurs de Béjaïa et enfin de Sofiane Djabaret, le frère de l’actuel gardien de but de la JSMB, qui a lui aussi porté les couleurs du club phare de la Vallée de la Soummam.

MEGATLI ET BOUDERRADJI FACE À L’ÉQUIPE DE LEUR VILLE NATALE

Actuellemnt, la JSMB compte dans son effectif deux joueurs natifs de Médéa. Il s’agit de l’arrière droit, reconverti en arrière gauche, en la personne de Amine Megatli, et du milieu défensif, Yacine Bouderradji qui, faute d’un club preneur, est obligé de rester chez les gars de la Soummam jusqu’à la fin de saison. H. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

13

ABAOUB SID-ALI «MANGA» : «Me montrer à la hauteur de l’intérêt que me porte Charef» Maracana N°1339 — Lundi 7 Février 2011

n «Mon rêve, gagner la Coupe d’Algérie avec les seniors et les juniors» n «Je veux réussir une grande carrière»

n «J’apprends beaucoup de choses lorsque je me frotte à mes aînés»

Le jeune joueur harrachi, Abaoub Sid-Ali dit «Manga», est en train de monter en puissance avec les Jaune et Noir bien qu’il appartienne toujours à la catégorie des juniors. Retenu avec l’effectif de l’équipe fanion de l’USMH, qui a effectué un stage de préparation à Tipasa, cela l’a rendu heureux et il n’a d’ailleurs pas contenu sa joie d’avoir la chance de s’entraîner avec l’équipe pro harrachie. Ambitieux et doté de qualités certaines, il fait partie de la génération montante des jeunes joueurs

prometteurs de l’équipe d’El-Harrach. C’est une vraie réussite pour lui personnellement sur tous les plans, surtout que Charef affirme qu’il compte sur lui et il n’a qu à continuer à travailler avec le groupe. En effet, le joueur en question ajoute qu’il est sûr de ses qualités et peut rivaliser avec les autres joueurs à son poste, à l’image de Gherbi et même Hendou, mais le rêve de Manga reste de remporter la Coupe d’Algérie avec les juniors et même les seniors.

Votre présence au stage de l’USMH à Tipasa avec l’équipe seniors prouve l’intérêt que vous porte l’entraîneur Charef. Quel est votre sentiment ? Dieu merci, j’ai cette chance de pouvoir m’entraîner et beaucoup apprendre avec les seniors et un coach connaisseur et travailleur comme Boualem Charef. Je ne suis pas le seul junior auquel le staff technique a fait appel. Je pense que Charef a une petite idée sur mes capacités et mes qualités. Ce n’est pas pour rien qu’il a fait appel à moi et cela ne peut que me réjouir. Il faut savoir que je suis conscient de mes qualités. Je suis un jeune joueur très ambitieux et je sais qu’il n’y a que le travail qui paie. Je veux aller loin dans ma carrière l’avenir, mais en apprenant le maximum de choses lorsque je me frotte à mes aînés.

évoluent, tels Gherbi, Hendou et autres ? Lorsqu’on est footballeur, il ne faut surtout rie craindre. Moi, je m’entraîne et je fais en sorte d’être au meilleur de ma forme pour aspirer à jouer. Je ne suis pas pressé et je ne veux pas brûler les étapes, mais je veux par contre être toujours prêt pour répondre à tout moment à une éventuelle sollicitation du coach. Ce dernier a toujours été clair avec tout le monde. Il veut que chaque joueur se sente concerné et tout le monde doit être prêt à tenir sa place. C’est pourquoi j’aspire moi aussi à m’imposer et pourquoi ne pas faire sensation. Charef m’a accordé sa confiance et le respect qu’il me voue me pousse à faire le maximum pour ne pas le décevoir. Je tiens d’ailleurs à le remercier pour l’intérêt qu’il me porte. Je suis prêt mentalement à rivaliser avec les meilleurs, c’est ça le football…

C’est une bonne chose que de faire partie de l’équipe seniors, n’est-ce pas ? Et comment ! C’est une chose qui me comble de joie, mais qui fait que je me sente davantage responsabilisé. Je prends en considération les conseils du staff technique et surtout je ne prends pas la grosse tête. Je veux me montrer à la hauteur de l’intérêt que me porte Charef. C’est pourquoi je fais de mon mieux pour me comporter en vrai professionnel. L’entraîneur m’a parlé personnellement. Il m’a motivé et encouragé et je l’en remercie vivement. Il croit en moi et m’a même affirmé qu’il était prêt à me donner ma chance lors des prochaines rencontres, à la seule condition que je redouble d’efforts à l’entraînement et que je

Un mot sur le stage du Grand Bleu... Je pense qu’il a été des plus bénéfiques pour le groupe et pour moi personnellement. C’était très enrichissant pour un jeune joueur comme moi. Cela m’a permis d’augmenter la cadence en termes de volume de travail et de jouer des matches amicaux. En plus, l’ambiance était parfaite au sein du groupe.

ne m’arrête pas de travailler. C’est ce à quoi je m’attelle. Etes-vous capable de vous

L’

imposer en tant que milieu de terrain sachant que des joueurs plus expérimentés y

Un rêve personnel ? Je ne vous cache pas que mon rêve reste de remporter la Coupe d’Algérie avec les seniors et les juniors. Ce sera grandiose pour un jeune joueur comme moi. Entretien réalisé par Lotfi Salhi

USMH - JSK JEUDI

Les dirigents harrachis auraient conclu un match amical face à la JS Kabylie. Ce match aura lieu jeudi prochain au stade du 1erNovembre. Cette rencontre permettra à Charef de faire une évaluation réelle des capacités de ses joueurs devant une équipe solide que drive Rachid Belhout.

CHAREF AUGMENTE LA CADENCE

L’entraîneur en chef, Boualem Charef, augmente la charge pour ce micro-cycle hebdomadaire. Les joueurs sont soumis à un travail biquotidien et cela jusqu’à jeudi prochain. Ce travail biquotidien sera entrecoupé par le match amical d’aujourd’hui face au WA Tlemcen au stade de Mohammadia.

BENAYACHE ET MANGA RÉCLAMENT DEUX SALAIRES

Les deux jeunes joueurs Benayache et Abaoub dit Manga réclament à l’administration deux mois de salaires. A souligner que ces deux joueurs ont signé en début de saison un contrat de 3 années. L. S.

CHAREF VEUT CHANGER DE DOMICILIATION

entraîneur en chef, Boualem Charef, pense sérieusement à changer de domiciliation dès la saison prochaine. En effet, il aurait déjà préparé un projet pour que son équipe évolue sur un terrain aux normes plus grandes que celles du stade de Mohammadia. L’équipe harrachie, qui pratique un football très technique et spectaculaire, peut s’exprimer mieux sur les pelouses telles celle du stade du 5Juillet. Boualem Charef a expliqué que son équipe s’est exprimée beaucoup mieux face au MC Saïda sur la pelouse du stade du 14-Avril 1958. Le président Laïb aurait donné son accord

à l’entraîneur Charef pour que l’équipe évolue dans un grand stade dès la saison prochaine. Boualem Charef, lors du stage de Tipasa, a expliqué à ses joueurs son projet : «J’ai remarqué que notre prestation à Saïda a été meilleure sur tous les plans grâce à la belle pelouse et aux dimensions du terrain.» Les dirigeants harrachis vont certainement trouver des difficultés à avoir une dérogation pour changer de domiciliation car les stades aux grandes capacités au niveau de la capitale sont rares excepté celui du 5-Juillet, mais là, c’est une autre histoire... L. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


14

LIGUE 2

EL FAR : «Je suis prêt pour la reprise» Maracana N°1339 — Lundi 7 Février 2011

La SPA/ Nasria pose toujours problème

Il semblerait que la SPA que le club avait créée en ce début de saison, en prévision de l’entrée en vigueur du professionnalisme, pose toujours problème.

g Par RAOUF MESBAH L’attaquant du Nasria, Mohamed Réda El Far, nous a avoué qu’il était prêt pour reprendre les entraînements avec son équipe, après s’être rétabli à cent pour cent de la blessure dont il souffrait ces derniers temps.

E

n effet, il faut rappeler qu’El Far s’est blessé à la cheville lors du match amical qu’il avait disputé face à l’EN espoirs avec la sélection militaire. El Far a repris maintenant les entraînements avec l’EN militaire, avec laquelle il est entré en stage de préparation, avec la possibilité de participer

aux deux rencontres amicales que la sélection disputera face à la JSMB et l’ASK.

BELARBI LUI MANQUE BEAUCOUP

L’attaquant El Far nous a avoué en outre que le gardien Abdallah Belarbi lui manquait beaucoup, surtout qu’une relation assez spéciale le liait à lui. El Far aurait souhaité que Belarbi reste avec lui au Nasria et termine la saison. Il avoue ne pas avoir digéré son départ jusqu’à maintenant, lui souhaitant quand même bonne chance pour la suite de sa carrière qu’il a relancée du côté de l’USM Bel Abbès.

LA DIRECTION A RÉGLÉ L’AFFAIRE DE L’APPARTEMENT

DES JOUEURS

La direction du Nasria vient de régler le problème de l’appartement des joueurs et qui sera loué du côté de Staouéli. Les joueurs qui étaient donc à l’hôtel El Mehdi de Staouéli seront désormais établis dans cet appartement, ce qui les soulagera certainement des précédentes tracasseries qu’ils vivaient auparavant.

LE PROBLÈME DU TRANSPORT SE POSE TOUJOURS

Par ailleurs, la direction n’a pas encore trouvé de solution au problème du transport afin que les joueurs qui n’en disposent pas soient transportés par le bus du club. A noter qu’un bon nombre de joueurs souffrait de ce problème, sachant que le chauffeur du bus du club ne trans-

Ph : Maracana

E

portait plus les joueurs, sous prétexte qu’il n’était pas payé. La direction est donc appelée à régler cette affaire une bonne fois pour toutes afin que les joueurs se concentrent uniquement sur leur travail.

L’ÉQUIPE ÉLIRA DOMICILE À TÉMOUCHENT FACE À L’USMBA

L’équipe du Nasria devrait élire domicile à l’hôtel Bel Air de Aïn Témouchent la veille du match face à l’USM Bel Abbès vendredi prochain, comme cela a été le cas lors de la précédente fois, avant que la LNF n’annonce le report de la journée. Par ailleurs, on croit savoir que la direction compte demander à se faire rembourser la nuitée que l’équipe a passée à Aïn Témouchent. R. M.

n effet, les dirigeants refuseraient d’ouvrir le capital tant que la FAF n’aura pas respecté ses engagements qu’elle avait promis dans le cadre de l’entrée en vigueur de ce nouveau mode de gestion. Ainsi, les responsables du Nasria estiment qu’il n’est pas possible de parler de SPA et de professionnalisme tant que la tutelle n’a pas pris de disposition pour accompagner les clubs, comme cela était prévu auparavant. Ils se demandent où sont passés les dix milliards qu’avaient promis la FAF et même les pouvoirs publics, même si cela avait pour but de lancer les centres de formation pour les clubs professionnels. Les dirigeants se demandent aussi où sont les parcelles de terrain promises pour les clubs pour en faire des centres d’entraînement. Les responsables du Nasria sont unanimes à dire que le professionnalisme ne sera véritablement lancé que si les clubs bénéficient vraiment de l’aide, surtout que ces clubs n’ont plus le droit de recevoir les subventions des autorités locales et autres de la wilaya sous prétexte que ces clubs ont changé de statut, alors qu’en réalité et sur le terrain rien n’est fait et les formations sportives souffrent toujours le martyre et ne peuvent compter que sur ellesmêmes tant qu’il n’y a pas de solution au problème de financement. Les dirigeants du Nasria comptent mener une action commune avec les autres clubs professionnels pour demander leurs droits et être réellement accompagnés pour pouvoir se lancer véritablement vers le professionnalisme, chose qui est difficilement applicable maintenant. R. M.

g Par ANIS SADOUN

L’entraîneur koubéen, Nabil Medjahed, que nous avons contacté hier pour connaître son point de vue sur le stage qu’a effectué son équipe durant cette trêve hivernale, affirme que celui-ci est réussi.

I

l ajoute que ses joueurs ont travaillé d’arrache-pied et que tout s’est bien passé durant leur séjour dans ce complexe. «Tout d’abord, je veux affirmer qu’on a travaillé d’arrache-pied durant notre séjour au complexe du Grand Bleu et que le stage s’est déroulé dans de bonnes conditions. Mes joueurs avaient une grande détermination de réussir ce stage et entamer la compétition avec une bonne préparation. D’ailleurs, je tiens à les remercier pour leurs efforts fournis lors de cette préparation, ils ont eu vraiment un comportement professionnel qui les honore». Interrogé quant à son évaluation sur le rendement de ses joueurs lors des cinq matchs amicaux dis-

putés jusqu’à maintenant, Medjahed déclare dans ce contexte : «On a disputé cinq matchs amicaux, cela m’a permis d’évaluer la préparation physique et technique de mes joueurs, parfaire la cohésion, corriger les lacunes, et surtout de choisir l’équipe type qui sera alignée lors de la rencontre de la reprise, vendredi, face à l’US Biskra. Je crois qu’on a été très bons, mes joueurs ont montré de bonnes qualités et un bon rendement lors de ces cinq matchs amicaux. C’est vrai que j’ai remarqué quelques lacunes et qu’on a encaissé des buts sur des fautes bêtes. Je souhaite que les joueurs ne les répètent pas lors des matchs officiels. Mais en dépit de tout cela, je suis satisfait.»

«Le retour sera difficile, et les suspendus m’inquiètent»

Par ailleurs, la formation koubéenne reprendra vendredi le championnat, après une trêve d’un mois. L’entraîneur Medjahed avoue que la deuxième partie du championnat s’annonce difficile et décisive pour

ses joueurs et qu’ils devront faire leur possible pour atteindre les objectifs en fin de saison. «Je pense que la phase retour sera très difficile pour nous, vu que toutes les équipes feront tout pour réaliser leurs objectifs. Cela ne veut pas dire qu’on perd espoir, au contraire, on se donnera à fond pour réaliser nous aussi nos objectifs en fin de saison. Je suis persuadé qu’on pourra les réaliser, je suis optimiste», avant d’ajouter concernant la rencontre qui mettra aux prises ses joueurs face à l’US Biskra vendredi pour le compte de la quatorzième journée de la phase aller : «On a bien préparé cette rencontre, les joueurs sont conscients de la responsabilité qui les attend. Je ne vous cacherai pas que la seule chose qui m’inquiète est la suspension de quatre joueurs qui sont Aït Ali, Boussaïd, Madour et Khedis, que je considère comme les cadres de l’équipe. J’essayerai d’autres éléments pour pallier leur absence. Je vous informe aussi que l’équipe qui a disputé la première mi-temps de la rencontre amicale face à la JSM Béjaïa sera alignée face à l’US Biskra vendredi, sauf que je n’ai pas encore

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ph : Maracana

Medjahed : «Le stage est réussi, je suis satisfait»

tranché entre Madi et Chéraga. Les jours qui suivent vont préciser les choses», conclut Medjahed. A. S.


LIGUE 2

15

ZIAD : «On est MESSAÂDIA :

On s’attendait à ce que plusieurs joueurs ne se présentent pas à la reprise de dimanche. La fatigue du stage et du long voyage par route contre une seule journée de repos ne permettait pas aux joueurs, notamment les non-résidants à Batna, de reprendre leur souffle et de faire un tour chez eux.

LES NOUVEAUX EN ATTENTE Les trois nouvelles recrues du MSPB, Amrane, Louanas et Bouraoui, ne seront pas intégrés d’entrée dans l’équipe type en raison du manque de préparation dont ils souffrent. Louanas est blessé et non qualifié pour le moment, Amrane et Bouraoui sont loin de leur forme, ce qui va contraindre Bendjaballah à compter sur la même équipe de la phase aller pour entamer la phase retour.

impatients de rejouer»

g Entretien réalisé par WAHAB YEFSAH Le capitaine et meilleur buteur du Mouloudia semble avoir bien bénéficié du stage de Tunisie. Il nous en parle et parle de la reprise du championnat. Comment s’est passé le stage pour vous ? Dieu merci, ça s’est très bien passé pour moi. J’ai effectué le stage sans blessures et j’ai bien profité du travail effectué. Vous semblez en forme... Cela fait un bon bout de temps que je n’ai pas bénéficié d’une préparation continue comme cette fois-ci. Cela m’a aidé à élever ma condition physique. C’est bientôt le championnat. Comment voyezvous cette seconde phase ? Sincèrement, on est impatients de rejouer. La trêve a été très longue, et rien ne peut remplacer la vraie compétition. Est-ce que vous pensez que les nouveaux vont

Ph : Maracana

UNE REPRISE TIMIDE

Maracana N°1339 — Lundi 7 Février 2011

apporter un plus ? Très certainement, ils vont nous aider. On aura besoin d’eux et de tous les joueurs. Il ne faut pas oublier que nous étions 19 joueurs seulement, maintenant on est 22. C’est mieux comme ça car le championnat est encore long. W. Y.

Les blessures, un véritable casse-tête Il ne se passe pas une semaine sans que l’infirmerie du Mouloudia ne reçoive de nouveaux blessés. Actuellement, c’est Youcefi, Litim, Louanas et Aguini qui subissent les soins. Une grande fragilité est constatée au sein de la majorité des joueurs qui sont pratiquement tous passés par une période de convalescence. Est-ce la charge de travail à laquelle les jeunes ne sont pas habitués ou la préparation de base du début de saison perturbée par les différents problèmes qui en sont les causes ? En tout cas, ces blessures constituent un véritable cassetête pour le coach Bendjaballah. W. Y.

BENYETTOU : «Il n’y a que le travail»

g Par AOUN LAÏD BOUALEM

Il était derrière le but qu’a inscrit Belgherbi face à l’ASM Oran. Il a démontré de grandes choses sur le plan technique. Il a été recruté durant la période de transfert hivernal par la direction samiste pour apporter un plus à la ligne d’attaque.

L

e jeune attaquant samiste, qui était au chômage, trouvera quelques difficultés pour s’imposer dans le onze samiste avec la grande concurrence qui règne actuellement au sein de l’équipe

notamment en attaque. Pour Benyetou, il n’y a que le travail qui comptent. Le nouveau fer de lance samiste, durant les matches de préparation, a démontré de très belles choses, notamment sur le plan technique. «Chaque joueur a son propre style de jeu. Pour moi, dans mon enfance, j’aimais déjà le jeu technique. Cela dit, il faut que je travaille davantage afin d’améliorer les autres volets.» Pour rappel, Benyetou Mohamed, né le 1er novembre 1989 à Mohammadia, est le plus jeune buteur samiste dans toute l’histoire du club. Il a inscrit son premier but avec l’équipe seniors alors qu’il n’avait pas atteint l’âge de 17 ans. Son premier but a été inscrit face à l’USM Harrach au mois de mai 2007. Depuis, il a inscrit 15 buts. A. L. B.

«On jouera pour se qualifier» g Entretien réalisé par WAHAB YEFSAH

Le meilleur buteur du CAB a encore marqué contre le WAB et l’USMB, confirmant ainsi son statut de baroudeur. C’est à l’aéroport, avant le départ pour Tripoli, que nous l’avons contacté au téléphone pour connaître ses impressions. Il semble que vous êtes sur le point de prendre le vol vers la Libye ? Exactement, on est un peu en avance sur le vol, cela aura lieu dans trois heures. Comment est le moral du groupe ? Le moral est au beau fixe et tout le monde est prêt, il n’y a aucun problème de ce côté-là. Vous semblez décidé à aller jouer un bon coup à

Benghazi ? Tout à fait, tout le monde est conscient de la tâche qui nous attend. On n’a rien à perdre, on ira jouer pour se qualifier. Vous avez encore marqué contre le WAB et l’USMB. Le plus important est de marquer contre EN-Nasr et de revenir avec une qualification, incha’Allah. Selon des informations, EN-Nasr est secoué par une crise de confiance. Est-ce une bonne nouvelle ? Ce qui nous intéresse, c’est de bien se préparer sur tous les plans pour cette rencontre. On ne doit pas s’égarer dans ce genre d’informations. Ce qui se passe au sein du club adverse ne nous intéresse pas. Incha’Allah, Dieu nous aidera à revenir avec une qualification. W. Y.

Illoul n’ira pas en Libye

L’idée de faire participer Illoul au match retour à Benghazi n’est plus d’actualité. Le joueur, qui n’était pas contre l’idée, n’aurait pas reçu l’aval de son président, même si on a appris que les dirigeants du CAB n’ont pas formulé officiellement la demande à Zaïm.

Bitam a évité Iaïche

Le match CABUSMB a été pour Bitam de retrouver ses ex-coéquipiers qu’il a tenu à saluer un par un mais il a tenu aussi à éviter Iaïche qu’il tient comme responsable du coup bas dont il a été victime à Blida. Pour cette raison, Bitam a ignoré son ex-coach.

Kefaïfi et Saïdi ménagés L’entraîneur et le staff médical ont convenu de ménager les deux joueurs qui souffrent de blessures. Ainsi, ils n’ont pas participé au CAB-USMB amical de samedi qui s’est soldé par le score de 2 à 0 pour Blida.

Les non-convoqués à Batna Huit joueurs ont pris le chemin du retour à Batna, non convoqués pour le match ENNasr-CAB pour diverses raisons. Bouharbit, Fezzani, Hellal, Bitam, Brahim Sale, Abbès, Nehili et Abid Charef auront à continuer la préparation à Batna dès lundi sous la houlette du préparateur physique et de l’entraîneur des gardiens.

Amiri convoqué Il est le seul parmi les nouveaux joueurs à faire le voyage de Libye. Amiri fera très cerW. Y. tainement sa première apparition officielle lors de ce match retour de Benghazi.

BENAÏSSA : «On ouvre les portes aux actionnaires»

g Par M. BENBACHIR C’est lors d’un point de presse, ont permis de ne plus retomber dans les animé le week-end dernier au mêmes erreurs. Au contraire, ces années siège du club, à la place «ex- d’expérience vont nous permettre d’afficher nos ambitions pour jouer l’accesCarnot», que le président de l’USM clairement sion. Nous sommes décidés à atteindre cet Bel Abbès, M. Baghdad Benaïssa, objectif. et ses dirigeants ont tenu à Après concertation avec le staff technique, il dresser un état des lieux ainsi que y avait des postes à pourvoir en éléments de le recrutement effectué lors de ce valeur et, là, à mon avis, nous avons réussi mercato. notre mission», a-t-il lancé aux membres de

D’

emblée, il a fait un tour d’horizon, notamment sur les débuts de l’équipe à l’intersaison et les nombreuses difficultés rencontrées lors du passage du club à son nouveau statut de professionnel. Dans ce sens, il n’omettra pas de souligner le travail gigantesque effectué par sa direction pour permettre à l’équipe d’être enfin prête pour débuter le championnat professionnel. Il dira en outre que l’expérience acquise ces dernières années lui est suffisante pour retenir les leçons du passé. «Toutes ces années passées à la tête de l’USMBA nous

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

la presse locale. A la question de savoir si les moyens, surtout financiers, suivraient, le premier responsable d’El-Khadra a répondu : «L’implication des pouvoirs publics est plus qu’imminente. Ce sont des sources de financement. Sans leur aide, on ne peut atteindre l’objectif souhaité. Nous invitons aussi les sympathisants du club à acheter des actions pour l’aider à régler sa situation sur le plan financier.» D’ailleurs, il a tenu à préciser que l’ouverture du capital de la nouvelle société sportive est prévue le 20 mars prochain. M. B.


16

Une source très proche de la direction du club vient de nous confirmer que Bouhedda aurait rejoint le MCA pour jouer le prochain match de coupe d’Afrique, en raison de la défection du gardien Zemmamouche qui se trouve avec l’équipe nationale. Bouhedda, titulaire d’une licence CAF, a répondu présent et aurait rejoint ses anciens coéquipiers. Ce départ provisoire permettra à Moudjer, revenu à de meilleurs sentiments puisqu’il a repris les entraînements jeudi dernier, d’être titulaire face au MOC. M. T.

Dernière ligne ABIDI : «Nous ne droite avant devons pas rater le MOC» le MOC

g Par MILOUD TOUADJINE

Le dernier match amical de la trêve, qui s’est déroulé jeudi dernier au stade Ahmed Zabana, alors qu’il était prévu à Mascara, aura donné un dernier enseignement au nouvel entraîneur, le Français Stéphane Durin.

L

a victoire (2 buts à 1) était importante pour le coach, qui avait sermonné sa défense sur le but d’honneur de l’adversaire, en raison d’un manque d’attention et pour le mental des joueurs. Concernant cette défense, deux éléments sont d’res et déjà titulaires, puisqu’ayant joué le match au complet. Il s’agit des deux défenseurs centraux, Bouâamria et Mazari. Pour le poste de latéral gauche, Durin a trouvé une doublure au fantasque Belkaroui, en la personne du junior Dahmani, qui avait montré de très bonnes dispositions. Deux joueurs du milieu du terrain,

g Entretien réaliser par MILOUD TOUADJINE

Depuis le début de la saison et bien qu’il ne termine jamais les matchs, peut-être par manque de fraîcheur physique, Abdelaziz Abidi est devenu un pion essentiel dans le système de jeu oranais, quels que soient les entraîneurs qui dirigent l’équipe.

Nous voyons que vous êtes en bonne forme cette année. Quel est le secret ? C’est tout simplement le travail et une hygiène de vie stricte. J’évite les excès et je travaille dur aux entraînements. Je ne veille pas trop et sur le terrain j’essaie d’appliquer au mieux les consignes de l’entraîneur. C’est juste une question d’hygiène de vie, il faut juste savoir se prendre en charge, c’est tout. Pourtant, il y a beaucoup de concurrence dans cette partie du terrain… C’est vrai, et c’est tant mieux pour tout le monde et d’abord pour l’équipe. C’est aussi un moyen de travailler plus que les autres pour gagner une place de titulaire. C’est une concurrence saine et elle se

Un milieu trop défensif

Après une lecture bien détaillée de l’effectif clubiste, nous avons constaté que les joueurs qui composent le milieu de terrain des Sanafirs seraient plutôt appelés à fournir un travail de récupération du ballon, eux qui ont tendance à défendre plutôt que de mener des actions offensives.

E

Bentaleb et Chaouti, sont certains d’être parmi les entrants vendredi prochain face au MOC, aux côtés d’Abidi, qui reste le maestro de cette jeune équipe. Durin en est satisfait à tel point qu’il en a fait la plaque tournante de l’équipe et ce n’est qu’un juste retour des choses dans la mesure où cet élément a été le plus constant depuis qu’il évolue en équipe première. Les entraînements qui se déroulent dans une bonne ambiance sont consacrés, en ce milieu de semaine, au volet technico-tactique, car l’objectif reste la victoire devant les Constantinois. Une victoire qui permettra aux Oranais de continuer sur leur bonne lancée d’avant la trêve. A la reprise de samedi, les coéquipiers de Bouhedda se sont préparés au bois de Canastel le matin, et l’après-midi au stade Zabana, lieu de leur prochaine confrontation. Concernant les blessés, le coach compte aussi récupérer son autre milieu défensif, Derbaci, qui a repris les entraînements jeudi, après une blessure contractée lors du dernier match de championnat, alors qu’Oumamar reste incertain. M. T.

n dépit de tout cela, le CSC encaisse des buts plus facilement ces derniers temps, et pourtant c’était le maillon fort de l’équipe et c’était plutôt l’attaque qui avait du mal à s’exprimer et qui manquait énormément d’efficacité, avec quatre joueurs demi défensifs, en l’occurrence Derrahi, Zmit, et les deux nouvelles recrues, Amrous et Khellaf, il ne reste que Hadjadj qui peut jouer aussi le rôle de récupérateur, puis de relanceur et distributeur peut être aidé dans ce rôle sur les couloirs gauche et droit par Yacef et Kebia, mais pour cela, il faudrait que le schéma mis en place par le coach le permette ; en revanche, Amrous peut évoluer dans l’axe, mais la réponse du technicien est autre ; en effet, M. Khezzar déclarait que les enseignements et les données qu’il a récoltés lors des matchs amicaux que l’équipe a eu à jouer durant le stage allaient lui servir pour procéder aux réglages adéquats

g Par LAMINE BOUDEBZA

Ph : Maracana

BOUHEDDA RAPPELÉ PAR LE MCA

LIGUE 2

Maracana N°1339 — Lundi 7 Février 2011

et que finalement le score importait peu, même s’il aurait aimé, bien sûr, comme tout le monde, avoir le gain des matchs, ne serait-ce que pour le moral, mais le groupe se trouve dans un bon état d’esprit, physiquement au top, et une ambiance parfaite ; maintenant, reste aux joueurs de mettre à profit cette forme affichée.

Reprise hier à Daksi Après un repos mérité de trois jours accordé par le staff technique et la direction du club, clôturant ainsi un stage de préparation qui a été bénéfique pour l’équipe, aussi bien sur les plans tactique et physique, les poulains de Khezzar ont retrouvé hier le terrain du stade de Daksi sous la direction de l’entraîneur en chef, en l’occurrence El Hadi Khezzar, et ses adjoints. Le coach constantinois ne tolérera plus aucune absence pour le dernier virage, avant l’entame de la deuxième partie. «Après la trêve hivernale, il faut préparer la rencontre

contre Médéa pour cette semaine et il ne reste pas beaucoup de temps, on est dans la dernière phase précompétitive», nous disait Bounaâs.

Les nouveaux s’intègrent Ce qu’il y a bien lieu de signaler, c’est l’adaptation très rapide des nouvelles recrues, à l’image de Hadjadj qui a retrouvé ses anciens coéquipiers du MCA, Zmit et Yacef, et qui n’a trouvé aucun problème à se mettre dans l’ambiance. Ainsi donc pour le jeune Harrachi Ferhat, qui a été vite mis à l’aise par ses camarades et en particulier l’ancien Harrachi, Toufik Kabri, qui lui a facilité la tâche, idem pour le jeune Ghodbane qui était au départ un peu timide et tout de suite adopté par ses camarades ; pour Amrous, lui aussi ne se sent pas dépaysé puisqu’il retrouve ses camarades de Skikda, en l’occurrence Lemaïci et Boumediene ; quant à Djaâfar Khellaf, ce dernier qui fait là un come-back connaît bien la maison. L. B.

déroule dans un bon climat de camaraderie. Sur un plan plus général, nous travaillons dans la sérénité et tout va pour le mieux. Que pensez-vous de votre nouvel entraîneur ? Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il connaît très bien son boulot. Il nous fait travailler dur, mais aussi avec des méthodes modernes, comme l’audiovisuel qui est entré dans notre préparation. Je pense qu’avec lui nous ne ferons pas comme les deux dernières années où nous avons raté l’accession à cause d’un petit rien et que nous sommes capables de réaliser notre objectif. Comment appréhendez-vous le match de vendredi ? Je pense qu’il sera difficile pour nous et pour le MOC. Cette interruption du championnat a remis toutes les équipes au même point de départ et plusieurs d’entre elles ont corrigé le tir et se sont renforcées. Il n’empêche que nous nous sommes bien préparés, aussi bien lors du stage bloqué de Maghnia que pendant les entraînements à Oran, pour redémarrer la compétition avec une victoire, ceci sans diminuer de la valeur du MOC qui est une grande équipe et qui joue lui aussi l’accession. M. T.

Paré pour la 2e phase

Leader durant toute la phase aller de ce premier championnat professionnel de Ligue II en réalisant une excellente entame en dépit de quelques ratés à Batna et à domicile dus beaucoup plus à un passage à vide qui n’a heureusement pas trop duré qu’à autre chose.

L

e CSC a fait peau neuve durant le stage effectué à Staouéli pendant la trêve hivernale, où le coach a mis en œuvre un programme qui s’est achevé avec succès, de l’avis du staff qui a aussi bien apprécié la qualité du recrutement, surtout en attaque qui était le maillon faible de l’équipe. Disons-le franchement, le CSC a recruté des joueurs chevronnés en attaque cet été, mais ce manque d’efficacité devant les buts nous interpelle pour dire que malgré le bagage technique que détiennent certains attaquants sans les nommer, certains nous semblaient un peu démotivés sur le terrain et en leur reprochait souvent leur comportement nonchalant et leur manque de dévouement au jeu collectif et leur tendance à vouloir trop se lancer dans un jeu individuel, confondant vitesse et précipitation. Mais, de l’avis de tous les joueurs avec qui nous avions discuté, ces derniers ont hâte de retrouver la compétition officielle et la joie d’aller de l’avant et de creuser encore l’écart qui les sépare des poursuivants et potentiels équipes qui jouent l’accession et prouver la bonne santé de l’équipe et la volonté des joueurs de demeurer leader jusqu'à l’ultime journée ; et avec une concurrence de qualité au sein des trois compartiments, on ne peut être qu’optimistes pour que les Clubistes réalisent leurs ambitions. Les choses sérieuses vont commencer maintenant, le coach et ses joueurs savent ce qui les attend, il suffit de ne pas rater les matchs à domicile, ce qui en principe suffirait pour réaliser cette ambition qu’est l’accession, et si quelques opportunités venaient à se présenter et donner quelques points supplémentaires en dehors de leur stade fétiche, bien sûr ils seraient les bienvenus, mais le seul mot d’ordre qui est d’actualité en ce moment, c’est d’entrer sur le terrain en conquérants et mériter le respect de tous en tant que leader de la Ligue II et le demeurer en empochant le maximum de points. L. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


17

BENSALEM :

NATIONALE AMATEUR

Maracana N°1339 — Lundi 7 Février 2011

«Ce match va nous permettre de bien préparer l’ESG»

Le latéral gauche du MOB, Moussa Bensalem, nous a confirmé dans cet entretien son retour à la compétition par la grande porte, après avoir réussi à inscrire le second but de son équipe face à la JST, lors du premier et seul match amical du dernier stage bloqué écourté.

L

e natif d’Ighil Ouazzoug a tenu à saluer les efforts fournis par ses coéquipiers qui se sont battus face à une équipe de l’USMS qui a joué la défensive à outrance, sans y parvenir malheureusement à gagner le match. Bensalem s’est dit désolé pour les supporters à qui il a promis une victoire prochainement face à l’ESG,

pour le compte de la 12e journée. Vous n’avez pas pris part au dernier match de votre équipe, alors que vous avez réalisé une belle prestation face à la JST, en amical ? Je n’ai pas le droit de discuter une décision prise par mon entraîneur. Mon retour aux entraînements s’est fait le plus normalement du monde avec à la clé une belle prestation face à la JST en amical où j’ai contribué avec mes coéquipiers à la victoire en inscrivant le second but de mon équipe. Ce qui a boosté mon moral et m’a encouragé à reprendre ma place de titulaire en redoublant d’efforts lors des entraînements et surtout les matchs amicaux. Justement, vous allez affronter

l’USOA demain (NDRL : aujourd’hui) en amical pour préparer l’ESG. C’est une opportunité pour vous pour décrocher cette place, non ? Effectivement, je vais me donner à fond au même titre que tous mes coéquipiers pour bien préparer la prochaine sortie officielle du club face à l’ESG, chez nous. On est dans l’obligation de le gagner, en guise de rachat et pour regagner la confiance de notre public sorti déçu face à l’USMS On comprend par là que le match de l’USOA va être un vrai test pour vous pour les mettre en confiance … C’est pour cela que je vous ai dit tout à l’heure qu’on va se donner à fond

face à l’USOA. Les Mobistes attendent des échos favorables du match pour venir aussi nombreux au stade face à l’ESG. Donc, on va tout faire pour gagner avec l’art et la manière. Pour ce qui est du semiéchec face à l’USMS, c’est vrai qu’au bout, on n’a pas réalisé l’objectif assigné en gardant les trois points de la rencontre, l’objectif assigné. Mais cela ne veut pas dire qu’on ne s’est pas bien battus, et ce n’était faute d’avoir essayé mais en face il y avait une équipe qui a joué à dix derrière, et ce n’est pas facile de contourner une défense aussi fournie. Entretien réalisé par Lyès Chekal

Amizour et Dar El Beïda, la course-poursuite continue

MOB – USOA, EN AMICAL, AUJOURD’HUI

Le Mouloudia de Béjaïa affronte cet après midi au stade de l’Unité maghrébine, l’US Oued Amizour dans une rencontre amicale de préparation. Un match qui permettra aux camarades de l’inusable Belhadef de se mettre un temps de jeu dans les jambes après le report du match de championnat devant mettre aux prises l’USMK au MOB. En tout cas, pour le match de cet après midi, Youssef Bouzidi compte mettre en place le système qu’il adoptera vendredi prochain en championnat.

Divisions inferieures

RÉGIONALE 1 12

E

JOURNÉE

g Par HANI MEBARKI

totalise elle aussi 21 points, c’est l’ESM Boudouaou qui confirme ainsi son large succès de la semaine passée (11e journée) face à l’ES Baghlia. Cette fois, les gars de l’ESMB ont réussi à prendre un point de leur déplacement chez le voisin de Boumerdès, le Racing Club en l’occurrence. Enfin, l’Olympique Club de Beaulieu qui l’a emporté petitement face à un mal classé, la JS Akbou en l’occurrence.

Les Rouge et Noir de l’Union Sportive de Oued Amizour ont reçu à l’occasion de cette 12e journée les gars de Baraki au stade Larbi-Touati.

E

n effet, ils l’ont emporté petitement grâce à un but de Meklat en première mi-temps, mais il faut dire que cette victoire était difficile à se dessiner, puisque même avec une équipe amoindrie après l’expulsion de l’un des joueurs visiteurs et la blessure d’un autre, les Algérois n’ont pas voulu lâcher, mais quand on joue en infériorité numérique, il y a de quoi perdre, et de surcroît face à une équipe d’Amizour qui était dans l’obligation de gagner, surtout que l’autre co leader, le Chabab de Dar El Beida avait une partie facile devant l’avantdernier au classement, la JS El Biar, que les gars du CRBDB ont battu d’ailleurs sur le score étriqué, mais qui leur permet de s’accrocher à cette 1re place avec les Unionistes d’Amizour, avec 24 points chacun.

Les deux équipes qui occupent la première place conjointement sont dans le viseur de trois autres formations qui vont guetter le

Ph : Maracana

ELLES SONT TALONNÉES DE PRÈS PAR TROIS ÉQUIPES

TROIS AUTRES EN POSITION D’ATTENTE

moindre faux pas de l’un des deux leaders pour se replacer. Il s’agit de l’Ittihad Riadhi d’El Achour, qui, même s’il a cédé la totalité des points de sa rencontre de la précédente journée à domicile face à Tessala Merdja, il a réussi à récupérer les points

Enfin un point pour Baghlia ! Cette équipe a réussi à arracher un point chez elle devant une bonne équipe de Thenia. Ainsi donc, après onze matches ponctués par onze défaites, voilà que les gars de Baghlia donnent l’impression de se réveiller, mais fallait-il attendre la 12e journée pour le faire. En tous les cas, même avec ce nul, l’équipe ferme la marche du championnat, avec six points de retard sur l’avant-dernière équipe au classement, la Jeunesse d’El Biar en l’occurrence.

Quatre nuls ont ponctué cette journée et un maigre acquis en buts Quatre équipes n’ont pas pu remporter leur matche à domicile. Il s’agit du CRBTM face au MBB, du CBSM face au DRBS, du RCB face à l’ESMB et de l’ESB face au CMBT. Cette journée a vu le nombre de buts par rapport à la précédente journée se réduire à 13 réalisations, alors que lors de la 11e journée, il y a eu 18 buts en sept matches, puisque le match de Bordj El Kiffan face à Sidi Moussa a été annulé pour absence de médecins. H. M.

perdus en allant damer le pion à une équipe de Bordj El Kiffan qui alterne le bon et le moins bon, et pour preuve, cette équipe occupe actuellement la 10e place avec un match en moins et qu’elle devra disputer face à Sidi Moussa. La deuxième équipe qui

CLASSEMENT : 24 points 1-US Oued Amizour -CRB Dar El Beida 24 points 3-ESM Boudouaou 21 points -OC Beaulieu 21 points -IRB El Achour 21 points 6-CRB Tessala Merdja 19 points 7-MB Bouira 17 points -RC Boumerdès 17 points 16 points 9-DRB Baraki 10-CRB Bordj El Kiffan 15 points (- 1 match) 11-CMB Thenia 14 points 12-CB Sidi Moussa 13 points (-1 match) 13-JS Akbou 12 points 14-DRB Staouéli 10 points 15- JS El Biar 07 points 16-ES Baghlia 01 point

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Le championnat n’est qu’à sa 12e journée certes, mais des équipes sont dans une situation où elles espèrent elles aussi jouer à fond la carte de l’accession. Pour ces équipes, l’écart qui les sépare du groupe de tête n’est pas assez considérable, de même qu’il est surmontable, du moment qu’il reste encore 54 points en jeu (18 matches). Ces équipes sont le Chabab Riadhi de Tessala Merdja, qui a été tenu en échec à domicile par le Mouloudia de Bouira, du RC Boumerdès qui a fait de même chez lui face à Boudouaou et le MB Bouira qui se pointe à sept points des deux leaders, et quatre des trois dauphins. Pour ce qui est des autres formations comme le Chabab de Sidi Moussa, qui même s’il a un match en moins devant Bordj El Kiffan (qu’il devra jouer en déplacement, c'est-à-dire chez le CRBBK), occupe donc la 12e place, mais cette fois il est seul, puisque la JS Akbou, l’autre équipe qui n’arrive pas à sortir la tête de l’eau, a perdu encore une fois, à l’extérieur face à l’OC Beaulieu. Le DRB Staouéli aussi figure dans ce trio, et même le nul qu’il a ramené en déplacement ne l’a pas arrangé, puisqu’il reste à la 14e place. H. M.

LES RÉSULTATS COMPLETS US Oued Amizour 1 - DRB Baraki 0 JS El Biar 0 - CRB Dar El Beïda 1 CRB Tessala Merdja 1 - MB Bouira 1 CRB Bordj El Kiffan 0 - IRB El Achour 2 RC Boumerdès 1 - ESM Boudouaou 1 OC Beaulieu 1 - JS Akbou 0 ES Baghlia 1 - CMB Thènia 1 CB Sidi Moussa 1 - DRB Staouéli 1


18

Maracana N°1339 — Lundi 7 Février 2011

INTERNATIONALE

VILLA : «Nous pouvons marquer notre époque»

L'attaquant asturien David Villa a le sourire accroché aux lèvres. Cela saute aux yeux, cet homme est heureux… On le serait à moins. Champion d'Europe et du Monde, le goleador le plus prolifique de l'histoire de la Roja évolue depuis cet été dans un FC Barcelone qui fait rêver la planète foot et avec lequel il a déjà remporté un titre. Auteur de 17 buts avec les Blaugrana, El Guaje a également été inclus dans le FIFA/FIFPro World XI, le onze-type de l'année 2010. On voit difficilement ce que ce joueur âgé de 29 ans pourrait demander de plus.C'est incontestable, le numéro 7 de l'équipe d'Espagne traverse l'un des meilleurs moments de sa carrière sportive. Pourtant, ce compétiteur-né a toujours envie de se dépasser, comme le prouve cette phrase, qu'il ne cesse de répéter depuis ses premiers pas dans le football : "Le meilleur est à venir." FIFA.com a eu l'occasion de s'entretenir avec Villa, qui a dressé le bilan de son impressionnante année 2010 et nous a parlé de sa nouvelle vie en blaugrana. Vous avez été la recrue phare de la saison pour le FC Barcelone. Quelle ambiance avez-vous découvert dans le vestiaire azulgrana ? Je me suis très bien adapté. Je crois que ça a été une bonne chose pour ma carrière. J'ai obtenu un premier titre avec mon nouveau club, la Supercoupe d'Espagne. On peut dire que les choses se passent plutôt bien au Barça… Les qualificatifs manquent pour décrire le jeu de cette équipe, qui est tout simplement impressionnant. Vous arrive-t-il à vous, joueurs, d'être surpris de votre production sur le terrain ? Non, c'est une question de travail. Avec le talent individuel des joueurs, le goût du travail bien fait et notre confiance, les bons résultats viennent naturellement. En plus, les gens prennent plaisir à nous voir jouer. Ça nous rend heureux. Vu de l'extérieur, on a l'impression que la communion entre le vestiaire et l'entraîneur est totale, non seulement sur le plan sportif, mais également au niveau de l'attitude, du comportement et du discours… Est-ce le cas ou existe-t-il des moments de tension ?

Il y a des moments pour tout. En tout cas, le Barça a toujours joué de cette façon, ce n'est pas une nouveauté. En plus de rester fidèle à cette philosophie, l'entraîneur a réussi à faire jouer ensemble des footballeurs avec des caractéristiques très particulières, qui se sont adaptés et entendus à la perfection. Avec tout cela, je crois que nous disposons des ingrédients pour marquer notre époque. J'espère que nous y parviendrons. Quel type d'entraîneur est Josep Guardiola, quand on le côtoie tous les jours ? C'est un entraîneur très proche de ses joueurs, non seulement pour parler football, mais aussi pour évoquer des sujets plus personnels qui peuvent affecter le quotidien. Il aide beaucoup ses joueurs à se concentrer sur le terrain. Vous a-t-il influencé d'un point de vue personnel ? Il a eu une influence très positive. C'est évident que les consignes de l'entraîneur en attaque et en défense sont essentielles. Elles sont très précieuses pour moi. Au Barça, il m'a notamment demandé de changer de poste, de style de jeu. Je me sens bien et je suis aussi performant sur les deux ailes que dans l'axe. Je suis heureux de m'être aussi bien fondu dans le

groupe. Vous avez signé au FC Barcelone et vous avez déjà remporté un trophée. Vous avez gagné la Coupe du Monde avec l'Espagne, vous êtes devenu le meilleur buteur de l'histoire de la Roja et vous faites partie du onzetype de l'année. Cette année 2010 a-t-elle été la meilleure de votre carrière ? Oui, je crois, pour ce qui est des titres, des buts… Mais comme je le dis toujours, le meilleur est à venir. Je n'en doute pas ! Cela dit, c'est vrai que les choses se sont bien passées pour moi ces dernières années. Je le dois aussi beaucoup à mes coéquipiers au FC Valence. Quel est votre meilleur souvenir de 2010 ? La finale de la Coupe du Monde, bien entendu. Le but d'Andres Iniesta ! Mais de façon générale, la finale et la Coupe du Monde dans son ensemble… Vous avez failli terminer meilleur buteur de la Coupe du Monde. Le penalty manqué contre le Honduras vous reste-t-il encore en travers de la gorge ? À ce moment-là, je ne savais pas que cette occasion manquée allait m'empêcher de

décrocher le Soulier d'Or. Mais je suis tout de même content d'avoir marqué cinq buts. Ils ont aidé l'équipe à passer la phase de groupes et à avancer dans la phase à élimination directe. Pour moi, c'est une fierté d'être utile à la sélection. Ce titre de champion du monde a-t-il changé votre vie ? Non, on ne change pas. La vie privée reste la même. Bien sûr, on est davantage reconnu dans la rue, on reçoit davantage de marques d'affection et de félicitations, mais pour le reste, rien n'a changé. Dernière question, quel est l'aspect le plus difficile de la vie de footballeur ? Depuis tout petit, je rêve d'être footballeur, donc c'est difficile pour moi de trouver des points négatifs. J'ai tellement travaillé pour ça et tellement rêvé de ça… C'est beau ! Toute ma vie, j'ai recherché ça. S'il faut vraiment citer un côté négatif, je dirais que parfois, j'aimerais avoir un peu plus de tranquillité dans ma vie privée, surtout quand je suis avec ma famille, avec mes filles. Mais de façon générale, quand les gens s'immiscent dans ma vie privée, c'est pour me féliciter, ou pour m'adresser des félicitations ou des marques d'affection, donc ce n'est pas désagréable non plus. In fifa.com

LE BARÇA EN MODE RECORD

Le FC Barcelone a battu samedi le record de victoires consécutives en Championnat d'Espagne, brillamment porté à 16 au Camp Nou devant l'Atletico Madrid (3-0) lors de la 22e journée, et a pris 10 points d'avance sur le Real (2e).

S'

il veut toujours croire au titre, le Real Madrid devra à tout prix prendre les trois points dimanche contre la Real Sociedad au stade SantiagoBernabeu. Le Barça de Josep Guardiola ne se lasse pas de faire tomber les vieux records de la Liga. La saison dernière, il avait établi un nouveau record de points en Championnat, avec un total impressionnant de 99 en 38 journées. Samedi, il a relégué au second plan le Real Madrid d'Alfredo Di Stefano, qui avait remporté 15 matches de suite au cours de la saison 1960-1961. A la première place, il y a désormais le Barça de

Messi, énorme et auteur d'un "hat-trick" contre l'Atletico (17e, 28e, 79e). Et la série pourrait se poursuivre le samedi 12 février à Gijon. n attendant le Real et Valence dimanche, les autres poursuivants directs du Barça sont tombés: Villarreal (3e) et l'Espanyol Barcelone, désormais 6e.

Villarreal surpris

Une semaine après sa défaite à domicile contre Villarreal (1-0), l'Espanyol s'est incliné à Almeria (3-2) et s'est fait doubler au classement par l'Athletic Bilbao (5e), facile vainqueur d'un Sporting Gijon rapidement réduit à 10 (3-0). L'Espanyol a connu

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

vingt premières minutes effroyables à Almeria, encaissant trois buts (Marcelo Silva, 5e, Kalu Uche, 7e et Bernardello, 18e). Il a réagi à la 34e par Verdu puis s'est complètement relancé à la 50e grâce à Alvaro. Mais Almeria, renforcé par le milieu défensif Vargas à la place du buteur Uche, a réussi à conserver son but d'avance pour remporter trois points en or en vue du maintien. De son côté, Villarreal s'est fait surprendre à domicile par un relégable, Levante, auteur d'un match tactiquement parfait (1-0). Villarreal est néanmoins assuré de rester 3e à l'issue de la journée mais Valence (4e), qui reçoit l'Hercules Alicante, pourrait revenir à un point en cas de victoire. Getafe a réussi son meilleur match de la saison face au Deportivo La Corogne, écrasé 4-1. Le club de la banlieue madrilène possède le même nombre de points que l'Atletico et Séville (30). In fifa.com


Maracana N°1339 — Lundi 7 Février 2011

INTERNATIONALE

LÖW : «Le Brésil et l'Argentine ont un réservoir ALLEMAGNE

de talents bien meilleur que nous»

L

e sélectionneur de l'équipe d'Allemagne de football, Joachim Löw, n'a pas caché son admiration pour les réservoirs de talents du Brésil et de l'Argentine malgré la 3e place de la Nationalmannschaft la plus jeune de l'histoire lors du Mondial-2010. "En comparaison avec le Brésil et l'Argentine, nous sommes toujours en retard (...) Ces deux pays ont un bien plus grand réservoir de talents, notre formation a progressé, mais notre prestation lors de la Coupe du monde et les nombreux jeunes qui émergent ne doivent pas nous

Deschamps critique les supporters O MARSEILLE

Difficiles vainqueurs de la lanterne rouge Arles-Avignon (1-0), les joueurs de l'Olympique de Marseille ont essuyé des sifflets appuyés du Vélodrome au cours de la rencontre. L'entraîneur olympien Didier Deschamps aurait aimé une autre attitude de la part de ses supporters. "Le public est libre de manifester comme il l'entend. Si à la fin, il n'a pas eu le spectacle ou le résultat, il a le droit de faire ce qu'il veut. Mais avant et pendant, je préfère qu'il y ait un soutien inconditionnel des joueurs, cela les met dans de meilleures conditions. Les premiers touchés sont les joueurs", a indiqué Deschamps en conférence de presse. Le porte-parole des Yankees, Michel Tonini, a quant à lui estimé que les sifflets étaient justifiés.

Les Yankees expliquent les sifflets

Pour certains, un vrai supporter doit soutenir son équipe coute que coute, surtout quand celle-ci traverse des moments difficiles. Mais pour le porte parole des Yankees, Michel Tonini, l'OM ne méritait pas les encouragements samedi soir face à Arles-Avignon, malgré la courte victoire (1-0). "On a essayé de les encourager mais vu le spectacle, c'était difficile. On n'a pas à être des supporters inconditionnels si on nous propose une bouillie de football sur le terrain", a-t-il prôné sur RMC.

ZIDANE

conduire à sombrer dans l'autosatisfaction", a-t-il déclaré au quotidien Bild. Low a estimé à "10 à 15 joueurs" le nombre de talents évoluant actuellement en Championnat d'Allemagne et pouvant s'installer durablement en sélection. Il a notamment cité le prodige de Dortmund, Mario Götze, 18 ans, qu'il a retenu pour le match amical contre l'Italie le 9 février. "C'est difficile de le laisser à disposition des sélections de jeunes, car comme il joue en ce moment, il fait partie à part entière de l'équipe A", a souligné Löw.

19

LEONARDO VEUT TEVEZ

INTER MILAN:

Selon le célèbre quotidien anglais "The Daily Mirror", Leonardo, l'entraîneur brésilien de l'Inter Milan, souhaiterait s'attacher les services de l'attaquant international argentin Carlos Tevez évoluant actuellement à Manchester City et dont le contrat expire en juin 2014. Cela semblerait tout de même étonnant de voir l'Albiceleste quitter la Premier League. Tevez a inscrit un triplé samedi lors de la victoire de son équipe face à WBA (3-0).

REAL MADRID

: «BEAUCOUP DE BRUIT POUR RIEN»

Conseiller du président du Real Madrid depuis novembre 2010, Zinedine Zidane a refusé dimanche sur TF1 de commenter la relation entre José Mourinho, l'entraîneur du club merengue, et Jorge Valdano son directeur sportif, qui selon la presse espagnole serait interdit de vestiaires par Mou. «On ne m'a pas entendu là dessus ? Tu ne m'entendras pas, ce n'est pas mon problème en fait», a lancé Zidane en réponse à une question de Bixente

Lizarazu, consultant pour TF1. A la relance : «t'as pas un avis ?», Zidane a répondu: «Non. Si ! J'ai un avis mais je le garde, j'ai beaucoup d'avis sur pas mal de choses, mais très souvent, en fait, c'est faire du bruit pour rien». Dans cet Zidane explique son entretien, positionnement au club. «Je ne parle pas beaucoup, et on peut se demander ce que je fais, je fais beaucoup de choses à l'intérieur du club, c'est ce qui m'intéresse,

le quotidien. Ce qui est bien c'est que j'ai été introduit par l'entraîneur, je n'ai pas claqué des doigts.» Mourinho ? «Je lui parle tous les jours, quand je suis là bas à Madrid, ce qu'il peut m'apporter, c'est ce qui m'intéresse, ce qu'il pense, et ce que je peux lui apporter, je trouve ça bien. Je n'en suis qu'au début de notre relation, faut pas s'enflammer, j'espère que ça va être quelque chose de bien pour les tous deux, c'est ce que je veux, c'est mon envie.»

Stekelenburg à la Roma en juin prochain? AJAX

Selon la Gazzetta dello Sport, le gardien de but de l'Ajax Amsterdam, Maarten Stekelenburg, pourrait prendre la direction de l'AS Rome en juin prochain. L'équipe entraînée par Claudio Ranieri, actuellement à la recherche d'un portier de qualité, pourrait profiter de la fin prochaine du contrat du Néerlandais pour l'engager à moindre coût. Sous contrat jusqu'en juin 2012, le gardien international de 28 ans évolue à Amsterdam depuis le début de sa carrière.

DI MATTEO VIRÉ

WEST BROMWICH ALBION Actuel 16e de la Premier League, seulement deux points au-dessus de la zone de relégation, West Bromwich Albion a relevé dimanche son entraîneur Roberto Di Matteo de toutes ses fonctions avec effet immédiat. L'ancien milieu de Chelsea avait fait remonter le club des Midlands en Premier League mais les Baggies ont accumulé 13 défaites cette saison, la dernière en date (et 7e en neuf matches) sur la pelouse de Manchester City, samedi (0-3). «Ce fut une décision difficile à prendre, mais pour la direction, c'est la meilleure façon de donner une chance au club de rester en Premier League», explique le président du club Jeremy Peace sur le site officiel de WBA. En attendant l'arrivée d'un nouveau manager, l'intérim sera assuré par l'un des membres de l'encadrement technique actuel, Michael Appleton.

FERDINAND ABSENT 15 JOURS

VAN GAAL PREND SUR LUI BAYERN MUNICH

L'entraîneur du Bayern Munich, Louis van Gaal (photo Presse-Sports), a assumé sa part de responsabilité dans la défaite (2-3) du club bavarois à Cologne, après avoir pourtant mené 2-0 à la pause. «Moi aussi, j'ai probablement fait une erreur. Je dois me demander si ce que je leur ai dit à la mitemps était adapté. Peut-être ai-je été trop serein, peut-être que ce n'était pas bien. Je suis déçu, en colère et étonné», a assuré le Néerlandais après coup.

Rummenigge tacle encore van Gaal

Le président du Bayern, Karl-Heinz Rummenigge, n'a quant à lui pas caché son mécontentement après la rencontre. Comme d'habitude, il n'a pas mâché ses mots : «Si on n'arrive pas à régler ce problème, on n'atteindra pas notre objectif. Les joueurs de Dortmund doivent être morts de rire et croire qu'ils sont dans un film comique. Ils font un nul (0-0 contre Schalke 04) et ils sont les grands gagnants de la journée», a-til déclaré.

MANCHESTER UNITED

Rio Ferdinand, absent lors de la première défaite de la saison de Manchester United en Premier League samedi à Wolverhampton (1-2) suite à une blessure au mollet (lors de l'échauffement), "sera absent pour environ deux semaines" d'après Alex Ferguson, qui l'a annoncé devant les caméras de Sky Sports. L'international anglais manquera donc au minimum le match amical de sa sélection face au Danemark, puis le choc face à Manchester City la semaine prochaine. Ferdinand pourrait en fait revenir juste pour le huitième de finale aller de Ligue des champions, à Marseille.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


20

Maracana N°1339 — Lundi 7 Février 2011

Skikda sans peine

HANDBALL : JSE Skikda 27 - GS Boufarik 18

Salle : OMS Frères Bouchache Skikda Assistance : Peu nombreuse Arbitre : Melles K. Benfetima et Z. Benfetima Délégué de match : M. Boutaghane

JSE Skikda :

Bencheikh (01), Bouriche (06), Laïb (07), Saker (04), Badis (03), Boulahsa (02), Houchet (02), Kabache (02), Babouche (gb) Entraîneur : Dehili

GS Boufarik :

Khellaf (04), Sahli (02), Chadi (02),Challal (01),Zidane (02),Boudjemel (01), Meddah (02), Beddiar (01), Dabi (03), Bousmal A (G B) Entraîneur : Abada.

E

n accueillant pour le compte de la onzième journée du championnat excellence de handball, groupe B, des Boufarikois désireux de confirmer le résultat du match aller (victoire par deux buts d'écart), les Skikdis entamèrent le match tambour battant et comptèrent à un moment donné jusqu'à huit buts d'avance grâce surtout à Laïb très percutant et Bouriche. Les visiteurs firent de temps en temps illusion par Dabi et Khellaf mais leur jeu brouillon ne leur facilita pas la tâche. Comptant jusqu'à treize buts d'a-

PUBLICITÉ

vance, les Skikdis relâchèrent la pression, ce dont en profita Boufarik pour se rapprocher un peu. Les spectateurs ont ovationné les gardiens de but, le Skikdi Babouche, et l'autre enfant de Skikda, Adel Bousmal, qui revenait juste du Mondial suédois. Ils ont été tout simplement héroïques avec des arrêts de classe internationale. C'est finalement avec neuf buts d'écart que les Espérantistes bouclèrent le match. Salah Chidekh

CYCLISME : DI LUCA PAIE SON AMENDE POUR REVENIR

OMNISPORTS

L'

Italien Danilo Di Luca, contrôlé deux fois positif à l'EPO-Cera lors du Tour d'Italie en 2009, a été autorisé à revenir à la compétition après avoir payé son amende, a annoncé samedi l'Union cycliste internationale (UCI). «Danilo Di Luca a entièrement payé son amende de 173 600 euros» et «il est donc autorisé à revenir à la compétition», a précisé l'organisation dans un communiqué. L'UCI a cependant souligné que le coureur devait encore payer jusqu'à vendredi environ 8 000 euros e Le Colombien Santiago Giraldo, 57 mondial, et relatifs aux e l'Espagnol Tommy Robredo, 40 mondial, se sont qual- coûts de procéifiés pour la finale du tournoi de Santiago après leurs dure. En octovictoires samedi en demies. Giraldo, 23 ans, se hisse bre 2010, le triainsi pour la première fois de sa carrière à ce stade de b u n a l la compétition et confirme sa bonne forme du moment antdopage du après une demi-finale à Auckland et un quart à Coni (Comité Brisbane en janvier. Samedi, il est difficilement venu à n a t i o n a l bout de l'Italien Potito Starace, tête de série N.5, 4-6, 7- o l y m p i q u e 6 (7/2), 6-1. Robredo, 28 ans, n'est lui pas un néophyte, italien) avait e puisqu'il s'agira de sa 17 finale, après avoir glané déjà décidé en sé d'un autre Italien, Fabio appel débarras neuf titres. Il s'est de Fognini, également en trois sets, 4-6, 6-2, 6-3. réduire de

CIRCUIT ATP Santiago Robredo-Giraldo en finale

HANDBALL : Nationale 1 «Dames» (2ème phase)

Résultats et classement à l’issue de la première journée de la 2ème phase «play off» du Championnat national une de handball «dames», disputée samedi :

- Poule «play off» : GS Pétroliers - RIJ Alger 32 - 9 HHB Saïda - HBC El Biar 18 - 20 HBCG - HBCF Arzew 26 - 18

deux ans à quinze mois la suspension du cycliste, en raison de sa collaboration avec les instances de lutte antidopage, l'autorisant à recourir de nouveau. Mais son retour à la compétition était lié au règlement de l'amende. L'Italien, vainqueur du Giro 2007, avait été contrôlé positif à l'EPO-Cera dans la même épreuve deux ans plus tard et déclassé de la deuxième place. Il avait été condamné à deux ans de suspension ainsi qu'à une amende de 280 000 euros. Cette amende avait été réduite après la décision du Coni de diminuer la durée de sa suspension, a précisé un porte-parole de l'UCI.

Classement : 1 .GS Pétroliers - .HBC El-Biar 3 .HBC Gdyel 4 .HHB Saïda 5 .HBCF Arzew 6 .RIJ Alger

Pts 8 8 5 3 2 0

Poule «play down» : JS Azellaguen - IRFO 29 - 16 NRFC - NRF Biskra NON JOUÉ (REPORTÉ) OJSC - EHBL Classement : 1 .JS Azellaguen 2 .EHB Laghouat - OJS Constantine 4 .NRF Biskra 5 .NRF Constantine - IRF Oran

Pts J 8 1 6 0 6 0 4 0 0 0 0 1.

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière Wilaya de Béjaïa Direction de la santé et de la population de la wilaya de Béjaïa Etablissement public de santé de proximité de Kherrata

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT OUVERT N° 01/2011 NIF N° : 000706449027927 L’Etablissement public de santé de proximité de Kherrata lance un avis d’appel d’offres national restreint pour la fourniture, pour l’année 2011, des : - Médicaments Les fournisseurs agréés et intéressés par le présent avis peuvent soumissionnés pour un ou plusieurs lots et souslots et retirer le cahier des charges auprès de la Direction de l’établissement public de santé de proximité de Kherrata (sous-direction des finances et moyens) contre le paiement d’un montant de mille cinq cent dinars (1500,00 DA) auprès du trésorier de l’établissement, non remboursable représentant les frais de documentation et de reprographie. Les dossiers des soumissions doivent comprendre deux offres distinctes, une offre technique et une offre financière. 1- L’offre technique : A insérer dans une enveloppe à part portant uniquement la mention «Offre technique» doit comprendre ce qui suit : - La déclaration à souscrire selon le modèle ci-joint - La copie légalisée de l’extrait du registre du commerce - La copie légalisée de l’extrait de rôle apuré ou avec un échéancier - La copie légalisée de la carte d’immatriculation fiscale - Pour les sociétés, une copie légalisée

des statuts - Une copie de l’attestation de mise à jour CNAS légalisée - Une copie de l’attestation de mise à jour CASNOS légalisée - L’extrait du casier judiciaire en cours de validité du soumissionnaire (du gérant ou du directeur général de l’entreprise) - La copie légalisée de l’autorisation délivrée par les services compétents du ministère de la Santé et de la Population et de la Réforme hospitalière attestant de la qualité de fabricant, d’importateur ou de distributeur - Les bilans comptables des trois dernières années certifiés par un comptable agréé ou un commissaire aux comptes pour les entreprises ayant plus de trois ans d’existence. Pour les entreprises ayant moins de trois ans d’existence, le soumissionnaire doit joindre le bilan du dernier exercice, certifié par un comptable agréé ou un commissaire aux comptes - La copie légalisée de l’attestation de dépôt des comptes sociaux délivrée par les services du Centre national du registre du commerce (CNRC) «seulement pour les soumissionnaires organisés en société» - Les références professionnelles «attestation de bonne exécution» - Une délégation de pouvoir en cours de validité selon le modèle ci-joint

- Les résumés des caractéristiques du produit (RCP) - Pour les importateurs, l’engagement solidaire fabricant/importateur - Déclaration de probité - Le présent cahier des charges portant le cachet et la signature du soumissionnaire, précédés de la mention «Lu et approuvé» - Le numéro d’identification fiscale (NIF)

tant l’offre technique et l’offre financière seront insérées dans une enveloppe, unique, anonyme, ne comportant que les indications suivantes :

N.B. : Le service contractant se réserve le droit de demander ultérieurement des échantillons de produits, et le cas échéant la décision d’enregistrement des produits.

N.B. : Toutes les pages de l’offre doivent être paraphées par le soumissionnaire. - L’offre ne doit contenir aucune mention entre les lignes de surcharge. - Le délai de dépôt des offres est fixé à vingt-et-un (21) jours calendaires à compter de la date de la première parution dans la presse nationale à l’adresse suivante :

Il est à préciser que chaque soumissionnaire intéressé doit présenter son offre technique en spécifiant le (s) lot (s) et le (s) sous-lots concerné (s). 2- L’offre financière : A insérer dans une enveloppe à part portant uniquement la mention «Offre financière» doit comprendre ce qui suit : - La lettre de soumission selon le modèle ci-joint - Cahier des charges «offre financière» dûment rempli datée et signée - Le bordereau des prix unitaires en hors taxes et en toutes taxes comprises - Le devis quantitatif et estimatif en hors taxes et en toutes taxes comprises Les deux enveloppes ci-dessus compor-

Maracana N° 1339 — Lundi 7 Février 2011 - Anep N° 841 759

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

J 1 1 1 1 1 1

Appel d’offres national restreint n° 001/2011 ayant pour objet la fourniture des médicaments pour l’année 2011 «A ne pas ouvrir»

ETABLISSEMENT PUBLIC DE SANTÉ DE PROXIMITÉ DE KHERRATA (SOUS-DIRECTION DES FINANCES ET MOYENS) KHERRATA - WILAYA DE BÉJAÏA - L’ouverture des plis technique et financier est fixée au dernier jour de dépôt des offres à 13h prises en séance publique. - Les soumissionnaires seront engagés par leurs offres pendant 90 jours à compter de la date de dépôt des offres.


Votre magazine

Enfant : causes des intoxications

Il a tout le temps mal à la tête

cardiaque en attendant les secours.

Raisonnement du médecin Tout dépend de la cause. Mais d'une manière générale :

Les causes d'intoxication sont nombreuses, mais essentiellement de 2 types : •intoxication par voie aérienne, la plus redoutable étant l'intoxication au monoxyde de carbone. D'autres comme les intoxications accidentelles par produits volatils toxiques ou au gaz pouvant également être très sévères. •Les intoxications par voie digestive : intoxication alimentaire, mais également de produits toxiques. Cela touche particulièrement les enfants. POINTS IMPORTANTS LES CIRCONSTANCES •Quand la personne est consciente, c'est relativement simple, car on peut savoir ce qui s'est passé et connaître les produits absorbés ou inhalés. •Mais quand la personne est sans connaissance, c'est moins évident : la perte de connaissance peut être en effet due à une intoxication (médicaments et gaz carbonique

LES RISQUES •D'abord pour le sauveteur : inutile qu'il y ait deux victimes au lieu d'une. Le problème se pose uniquement pour l'intoxication au monoxyde de carbone . Il faut donc éviter les risques d'explosions, ne pas être intoxiqué à son tour, aérer le plus vite possible la pièce et évacuer la personne du local. •Ensuite pour la victime : le problème ne se pose avec gravité que pour les intoxications au monoxyde de carbone et pour les médicaments et toxiques, les intoxications alimentaires présentant un moindre caractère d'urgence.

•Toute intoxication même légère ou suspicion d'intoxication par le gaz carbonique entraînera automatiquement une hospitalisation pour mesure du taux de monoxyde de carbone dans le sang et mise sous oxygène à forte dose dans un caisson hyperbare. •Toute intoxication par un médicament entraînant un coma sera motif à hospitalisation. •Sauf suspicion d'intoxication grave (champignons, botulisme et typhoïde), les intoxications alimentaires sont traitées à domicile. Prévention •Le bouchage des produits ménagers avec des bouchons de sécurité •L'enfermement des produits toxiques dans des armoires en hauteur et fermées à clef. •L'étiquetage des produits qui doivent être laissés par principe dans leur emballage d'origine prévu pour être sécurisé. •On peut également éviter l'ingestion accidentelle de produits grâce à l'adjonction de Bitrex* qui est un produit très amer et inoffensif, et qui peut dissuader les enfants de "goûter" les produits.

L'ÉTAT DE LA PERSONNE •La perte de connaissance est un signe de gravité qui impose une réanimation, laquelle peut être effectuée par l'entourage en cas d'arrêt respiratoire ou d'arrêt

Attention toutefois, cela n'empêche pas les brulures par des produits hautement toxiques comme l'acide chlorhydrique, la soude caustique, le destop, et l'eau de Javel par exemple.

essentiellement), mais elle peut aussi être due à une cause médicale que le médecin doit déterminer.

SABLÉS FONDANT À LA FRAISE

INGRÉDIENTS : 2 jaunes doeufs +1oeuf entier 250g de beurre 150g de sucre 1pot de yaourt aromatisé a la fraise 150g de maizena 1cas de jus de citron 1/2p de levure farine confiture de fraise+sucre glace PRÉPARATION :

21

Maracana N°1339 — Lundi 7 Février 2011

- travaillez le beurre en pommade avec le sucre,ajoutez les oeufs et le yaourt,le jus de citron,terminer par la maizena,la levure et la farine jusqua l obtention dune pate molle - laisser reposer 1h - étaler la pate et coupez désiré a emporte piece - faite cuire et coller deux par deux avec de la confiture de fraise - saupoudrez de sucre glace

Votre enfant a mal à la tête le soir et vous n'osez pas lui donner du paracétamol tous les jours de crainte des effets secondaires ? Les conseils du pédiatre. Certains enfants, dès 6 ans, peuvent souffrir de véritables migraines, surtout s'il existe des antécédents familiaux ! Tout comme celles qui affligent les adultes, ces migraines sont souvent précédées de signes annonciateurs (nausées, vomissements, douleurs oculaires), qui permettent de les distinguer des banals « maux de tête ». Il n'est pas simple de les traiter, car les médicaments anti-migraineux qui sont prescrits aux adultes n'ont pas obtenu d'AMM (autorisation de mise sur le marché) pour les enfants. Il faut donc simplement donner du paracétamol ou de l'ibuprofène à votre enfant, et le mettre au repos dans une pièce sombre, puisque la migraine est liée à un spasme vasculaire. Mais n'oubliez pas que la tête, comme le ventre, est un lieu courant de somatisation chez l'enfant. Dispute avec les copains, mauvaise note à l'école, difficultés avec un professeur... les contrariétés vécues par votre pendant sa journée peuvent provoquer une tension nerveuse qui s'exprime alors par ces douleurs diffuses et récurrentes. C'est un signe d'appel pour les parents, qui peuvent chercher à comprendre ce qui ne va pas. Ces causes psychologiques sont extrêmement courantes, et on peut raisonnablement les soupçonner quand le mal de tête survient avant d'aller à l'école, ou à son retour, ou lors de situations difficiles, par exemple.

Et s'il avait besoin de lunettes ?

Avant de le classer parmi les "migraineux", demandez-vous si votre enfant n'a pas tout simplement un problème d'acuité visuelle, comme un astigmatisme ou une hypermétropie. C'est très courant, et cela apparaît assez brutalement. Si vous avez le sentiment que votre enfant a mal à la tête après avoir doit fixé son attention longtemps (pour lire, jouer sur l'ordinateur, regarder la télévision...), n'hésitez pas à consulter un ophtalmologiste pour faire un bilan précis. Une correction appropriée du défaut visuel fera disparaître ses maux de tête.

CONFITURES DE FRAISES ET D’ANANAS

INGRÉDIENTS - 500g de fraises - 500 g d'ananas - 1 paquet de sucre gélifiant

atteint, faites cuire 2 à 3 min à gros bouillons. - Remplissez immédiatement à ras bord les pots préparés et fermez-les.

PRÉPARATION : - Lavez les fraises, égouttez-les, parez-les et coupez-les en fines lamelles. - Débitez la chair d'ananas en petits dés ou hachez-la grossièrement. - Mélangez les fruits au sucre gélifiant et laissez macérer une nuit à couvert. - Puis portez à ébullition sans cesser de remuer. Dès que ce point est

ASTUCES : Vous pouvez également utiliser des ananas en boîte. Veillez à choisir des fruits non sucrés, conservez-les dans leur propre jus pour que la confiture ne devienne pas trop douce. La confiture peut également être parfumée avec 2-3 c. à soupe de rhum blanc.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


22

Jeux-Détente

Maracana N°1339 — Lundi 7 Février 2011

MOTS FLÉCHÉS N° 658

SOLUTION MOTS CROISÉS N° 657

BLAGUE Une femme revient au cabinet du médecin qu'elle vient à peine de quitter. - Docteur, vous m'avez dit Poisson?...Capricorne ?... Verseau ?...Je ne me souviens plus de ce que j'ai... - CANCER, Madame, CANCER

CITATION «Même dans l'alphabet, aime a toujours été voisin de haine.» [ Claude Frisoni ]

MOTS CROISÉS N° 658 A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 79, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 /

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur financier Djelloul Zerdani Directeur technique Laïd Kalila

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 657

HORIZONTALEMENT 1 - A cheval sur les principes 2 - Ressentis Réseau mondial 3 - Couche de cuir Consignera 4 - Courroux classique - Hygiénique Pronom pour mâle 5 - Comme un cargo vide - Parties de complets 6 - Prêteur trés intéressé - Temps de règne 7 - Saute-ruisseau Petit tour 8 - Change de région - Subsista 9 - Affaiblies par l'âge 10- Moyens de chauffage - Orient - Sigle de société

VERTICALEMENT A - Bac destiné à un petit bain avant le grand B - Procédes - Sigle de maladie vénérienne C - Sporadique D - Titre particulier - Outil de chirurgie E - Abats - Ronds F - Quatre pour le centurion - Prouvés G - Bande souple Démonstratif H - Modèles de courage - Vieux gibiers I - Utilisèrent leur nourrice J - Montreuse de gros caractères - Matière de fausse dent - Saint du calendrier K - Modèles pour canaris L - Débits de viande - Fit la peau lisse

Rédacteur en chef Mustapha Ouail Chargé de l’administration Djamel Touafek Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Photos : Maracana

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Vous adopterez une attitude pondérée dans une relation délicate avec quelqu'un que vous connaissez bien. Malgré certains grincement de dents vous parvenez difficilement à garder votre calme. Avec un peu de chance vous connaissez la griserie de la victoire.

08:25 : S.A.V. des émissions 08:30 : Damages 09:45 : Surprises 09:50 : Zapping : l'intégrale 10:25 : Les herbes folles 12:05 : Les Guignols de l'info 12:15 : Une minute avant 12:20 : L'édition spéciale 1ère partie 14:00 : Gainsbourg (Vie héroïque) 16:10 : La vie secrète des jeunes 16:15 : Ne dites pas à ma mère que je suis reparti... 16:40 : Le siffleur 18:05 : S.A.V. des émissions 18:10 : Album de la semaine 18:20 : Les Simpson 18:40 : Une minute avant 18:45 : Le JT de Canal+ 19:05 : Le grand journal 20:00 : Les Guignols de l'info 20:15 : Le grand journal, la suite 20:50 : Les Tudors 21:45 : Les Tudors 22:40 : Spécial investigation

06:00 M6 Music 06:40: Télé-achat 07:00 Météo 08:40: Flipper 07:05 M6 Kid 09:30: Flipper 07:20 : Disney Kid Club 10:20 Les sorciers de Waverly 08:05 : Météo Place 08:10 : M6 Clips 10:45 Les sorciers de Waverly 08:55 : Météo Place 09:00 : M6 boutique 11:10 Sonny 10:05 : Wildfire 11:35 Sonny 10:55 : Kyle XY 12:25 American Dad ! 11:45 : Kyle XY 12:50 American Dad ! 12:45 : Le 12.45 13:15 Stargate SG-1 13:00 : Scènes de ménages 14:00: Stargate SG-1 13:45 Derrière les apparences 14:45 Stargate 15:30 : Mariage àSG-1 l'essai 15:35: Tellement 17:10 La star devrai la famille 19:00: Les dossiers de «Vis 17:40 Un dîner presque parfait ma vie» : la quotidienne 18:45 : 100% Mag 19:35: Friends 19:45 Le 19.45 20:35: A nous quatre, Cardinal 20:05 Scènes de ménages ! 20:45 : Top chef 22:15: Les Charlots 23:40 Paulquatre Bocuse, le dernier empereur de la gastronomie mousquetaires

Certains principes vous gènent dans votre progression et vous vous impatientez. Comme vous savez qu'il y va de votre intérêt de faire face au plus vite vous contournez l'obstacle. Une coupe de chance vous permet de réaliser une ambition légitime.

Une offre intéressante vous sera faites mais vous tentez de la refuser malgré une envie pressante de l'accepter, Vous hésitez longtemps avant de prendre la bonne décision, Une opportunité semblable se présentera que vous saurez saisir au moment décisif,

BALANCE

B LI E R

Vous devriez découvrir de réelles possibilités dans une nouvelle affaire. Essayez de ne pas céder aux craintes et aux doutes qui pourraient vous assaillir. Aller de l'avant, tout ce que vous avez à faire est de croire en vous. Maintenant tous les espoirs vous sont permis.

VERSEAU

CANCER

Grâce à votre forme physique (et votre moral s'en ressent) vous n'aurez pas besoin d'attendre la fin de la journée pour conclure. Vous aurez une vue très claire de la direction à prendre pour la suite des événements. Mais restez très attentif aux signes particuliers.

Le page de Henry VIII tombe éperdument amoureux de Catherine. Le roi va-t-il s'en apercevoir ? Henri VIII convie lady Marie et Anne de Clèves à venir festoyer dans son château à l'occasion des fêtes de fin d'année. Mais tout le monde constate qu'il souffre de plus en plus de son ulcère à la jambe. Ses douleurs deviennent telles que son entourage craint pour sa vie...

-$Vous parviendrez facilement à vos fins dans cette aventure que vous aurez la chance de mener à bien, il suffit d'un peu de patience. Vous n'en manquerez pas. Tout vient à point à qui sait attendre mais encore faut-il s'investir avec énergie au bon moment. Vous pensez devoir travailler vos apparences en fonction d'une conjoncture qui vous paraît peu favorable. Dites simplement quelles sont vos réelles intentions et l'on risque de vous croire. Vous êtes à même maintenant de récolter les fruits de votre obstination.

SAGITAIRE

La réussite sera avec vous. Tout vous sourira à condition de bien mesurer la portée de vos actes. Surveillez votre imagination quelquefois débordante, soyez réaliste, votre détermination fera le reste. D'excellentes perspectives générales se font chaque jour.

-Profitez de vos bonnes dispositions pour faire quelques mouvements. Vous avez besoin de vous sentir bien dans votre corps. Bougez, ne restez pas statique, vous ressentirez d'ardents désirs de vous déplacer dans le temps et dans l'espace.

SCORPION

TAUREAU

Vous retrouverez facilement la grande forme car les choses commencent très nettement à bouger vers le chemin du succès. Vous aurez la conviction intime qu'un événement incertain n'est pas arrivé par hasard. Vous bénéficierez de retombées très favorables.

23

Vous vous sentirez un moral de vainqueur. Vos tâches habituelles ne vous font pas peur et vous travaillerez pour vous avec acharnement. Vous aurez une nouvelle vision des choses. Votre état d'esprit positif va pouvoir vous procurer beaucoup de joies et de bonheur. La chance vous aide à profiter d'une offre providentielle que vous auriez tort de différer. Une opposition de dernière minute vous fait prendre des dipsositions d'envergure pour parvenir à exécuter dans les délais les plans dont vous aviez lancé les bases.

POISSON

06:00 : EuroNews 06:40 : Plus belle la vie 07:10 : Ludo 08:45 : Documentaire non communiqué 09:45 : Inspecteur Derrick 10:50 : Midi en France 11:40 : Consomag 13:00 : Midi en France 14:00 : Keno 14:10 : En quête de preuves 15:00 : Ni vu, ni connu 16:38 : Culturebox 16:40 : Slam 17:10 : Un livre, un jour 17:20 : Des chiffres et des lettres 18:00 : Questions pour un champion 19:58 : Météo 20:00 : Tout le sport 20:05 : Comprendre la route, c'est pas sorcier 20:10 : Plus belle la vie 20:35 : Chabada 22:35 : Une histoire épique 22:40 : Soir 3 23:10 : Les Globes de cristal

HOROSCOPE

LION

Dans la cour d'un palais de justice, Joëlle, une avocate, Mirabelle, son assistante, et Vicky, une dentiste, sont témoins de l'exécution d'un homme. Pour fuir les tueurs, ces trois fringantes citadines sont obligées de prendre de fausses identités et de se réfugier dans un coin isolé du Limousin. Là, dans une ferme, elles doivent faire semblant de savoir mener une exploitation agricole. Il leur faut s'occuper des animaux, conduire les tracteurs, faire fructifier le potager. Elles vont également devoir apprendre à cohabiter toutes les trois. S'enlisant dans leurs mensonges, sauront-elles échapper aux malfrats qui les recherchent ou vont-elles être démasquées ?...

09:10 : Des jours et des vies 09:35 : Amour, gloire et beauté 10:00 : C'est au programme 11:00 : Motus 11:30 : Les Z'amours 12:00 : Tout le monde veut prendre sa place 12:55 : Soyons Claire ! 13:50 : Consomag 14:00 : Toute une histoire 15:10 : Comment ça va bien ! 16:15 : Le Renard 17:10 : Paris sportifs 17:20 : En toutes lettres 17:54 : CD'aujourd'hui 17:55 : On n'demande qu'à en rire 19:00 : N'oubliez pas les paroles 19:45 : Image du jour 19:50 : Soyons Claire ! 20:35 : Cold Case, affaires classées 21:19 : D'art d'art 21:20 : Cold Case, affaires classées 22:00 : Ma maison de A à Z 22:05 : Mots croisés 23:45 : Expression directe 23:50 : Dans quelle éta-gère 23:55 : Journal de la nuit

GEMEAUX

06:20 : Tabaluga 06:45 : TFou 08:20 : Météo 08:25 : Téléshopping 09:15 : Femmes de loi 11:05 : Las Vegas 12:00 : Les douze coups de midi 12:50 : Petits plats en équilibre 13:00 : Journal 13:40 : Petits plats en équilibre 13:45 : Météo 13:55 : Les feux de l'amour 14:55 : Telle mère, telle fille 16:45 : Brothers & Sisters 17:35 : Brothers & Sisters 18:25 : Une famille en or 19:05 : Le juste prix 19:55 : Météo 20:00 : Journal 20:35 : C'est ma Terre 20:40 : Météo 20:45 : Trois filles en cavale 22:30 : New York unité spéciale 23:20 : New York unité spéciale

VIERGE

09h30 : edhikra el akhira (22) rediff 10h10 : rihlat ila el fadha'e (14)10h30 : mozart (11) 11h00 : canal foot ''rediff'' 12h00 : journal en français 12h20 : mehwer el adala (19) 13h45 : el assile 14h25 : national géographique 15h15 : samia et son père 16h35 : asyade el qoua (01) 17h00 : mouharib el dawama 17h20 : bruce lee (41) 18h00 : journal en amazigh 18h20 : edhikra el akhira (23) 19h00 : journal en français +météo 19h30 : vestiges et patrimoine ''la saoura 1 ére ptie'' 20h00 : journal en arabe 20h45 : questions d'actu ''ressources en eau, secteur stra 22h00 : senteurs d'algérie ''mila'' 23h00 : festival national de la musique diwane 00h00 : journal en arabe

CAP RI CORNE

Maracana N°1339 — Lundi 7 Février 2011

HORAIRES DES PRIÈRES

L UNDI Ensoleillé Max : 17° Min : 6°

El-Fadjr 06h27 El-Dohr 13h03 El-Assar 15h49 El-Maghreb 18h10 El-Icha’a 19h39

LE SAVIEZ-VOUS ?

Pourquoi dit-on ''les Anglais ont débarqué'' ? L'expression ''les Anglais ont débarqué'' s'utilise lorsqu'une femme a ses règles. On trouve l'origine dans la bataille de Waterloo ou Napoléon Bonaparte et ses hommes ont essuyé la défaite que nous

connaissons. Les hommes de l'empereur étaient alors vétus d'uniformes rouges. Les Anglais ont envahi ce lieu qui faisait rappeler un flot tellement ils étaient nombreux.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Les soldats en uniformes rouges étaient maculés de sang. Dans le parlé populaire, cet afflux de sang et de couleur rouge a fait faire le rapprochement avec la menstruation des femmes.


BALLE AU CENTRE

FAUX CONFLITS

L

Par ALI BOUACIDA

e président de la JSK tient fermement à son joueur camerounais, quitte à engager un bras de fer avec la FAF qui soutient que le footballeur en question «n’avait pas de licence et qu’il avait par conséquent passé une année blanche» (in Maracana 5 février). Mais M. Hannachi ne compte pas lâcher prise et veut garder Din-Din. Disons-le tout de suite : voilà un conflit inutile qui s’annonce et comme si le football national n’avait pas assez de problèmes, on trouve quand même le moyen d’en créer d’autres. Parti pour durer, ce bras de fer va sûrement donner du grain à moudre aux journalistes sportifs. Nous voyons d’ici les différentes évolutions du conflit : durcissement, manque de dialogue et enfin compromis entre les deux parties avec réconciliation à l’appui. On trouvera bien une solution intermédiaire qui arrange le boss kabyle, sans altérer l’autorité de la FAF. En attendant, un autre faux conflit destiné à amuser la galerie et à susciter un faux suspense sous forme de feuilleton interminable qui aura donc la fonction d’évacuer tous les vrais problèmes du championnat. Franchement, on aurait souhaité que M. Hannachi, d’habitude si disert et considéré par beaucoup de confrères comme «une voix autorisée», intervienne en ces temps d’incertitude et de bégaiements du football national pour nous dire ce qu’il pense de la formation, des écoles de football, des petites catégories, du marketing sportif… Autant de sujets d’une grande actualité qui devraient logiquement impliquer tout président de club et en particulier ceux des grosses cylindrées comme la JSK. Mais cette grande équipe a un problème épineux : la qualification ou non d’un illustre inconnu importé du Cameroun. Pour le reste, et en tant qu’acteur incontournable du football national, M. Hannachi a tout à fait le droit de donner son point de vue sur la sélection nationale, même si c’est pour émettre des critiques acerbes à l’adresse de l’entraîneur national auquel il reproche de ne pas retenir les joueurs les plus méritants et de faire par conséquent dans «le bricolage». Le boss de la JSK aurait ardemment souhaité que M. Benchikha fasse appel à des joueurs performants, à l’exemple de ceux qui jouent à… la JSK ! En conclusion, M. Hannachi ne «croit pas en la qualification de l’EN à la prochaine CAN». Chacun est libre de croire ou de ne pas croire. Sauf que la sélection nationale A’ a très bien débuté en battant l’Ouganda. Dont acte. A. B.

Maracana N°1339 — Lundi 7 Février 2011

24

Gerets renforce son groupe

L

EN

PRÉVISION DU MATCH

e sélectionneur belge du Maroc, Eric Gerets, a accordé une interview au site www.sportnews.com. Il y a abordé plusieurs sujets, comme sa nouvelle vie de sélectionneur, ses défis, mais aussi Mbarek Boussoufa. Eric Gerets s’est notamment confié sur les spécificités du travail de sélectionneur national. Une tâche difficile où la pression de tout un peuple pèse sur les épaules d’Eric Gerets : «Je n'entraîne plus un club mais un pays. Je ne suis plus jugé par les supporters d'un club mais par tout un peuple. J'ai toujours fait du foot pour les gens qui paient leur ticket, pas pour mes dirigeants ou d'autres personnes. Je m'aperçois que si les spectateurs ont vu un bon match, leur journée est réussie et ils seront heureux pendant une semaine. C'était déjà ma philosophie quand j'étais joueur.» Jusqu’à présent, Eric Gerets a été adopté par l’opinion publique marocaine. D’une grande discrétion, il est désormais attendu au tournant avec cette rencontre au sommet de mars

ALGÉRIE-MAROC

prochain face à l’Algérie. Pour ce faire, Gerets compte beaucoup sur la star du football belge, Mbarek Boussoufa : «J'adore les joueurs qui savent conduire le ballon et qui ont la faculté de faire basculer un match à tout moment, par une action individuelle ou une passe surprenante. Boussoufa a cette qualité. A moi de trouver la position où il se sentira le mieux dans sa peau, et où il sera le plus utile. Il peut devenir le patron de mon équipe.» Voilà qui a le mérite d’être clair même si la concurrence va être très rude. Pas sûr en effet que le joyau d’Anderlecht ait une place de titulaire parmi une escouade marocaine pétrie de qualités ! En fait, l’avenir de Gerets à la tête de la sélection marocaine dépend en grande de partie des résultats qu’il comptabilisera au cours de sa campagne CAN 2012 et celleci passe inévitablement par le chemin d’Alger. En prévision de la prochaine confrontation algéro-marocaine, l’ancien Diable rouge multiplie les contacts avec des joueurs d’origine

marocaine (notamment en Belgique et aux Pays-Bas, où la communauté marocaine est importante) afin d’enrichir son groupe. C’est ce qui explique pourquoi il ne cesse de faire les yeux doux à des garçons comme Boussoufa.

La commission de recours confirme les décisions de la commission d’éthique

Affaire de corruption à la FIFA

La commission de recours de la FIFA, sous la présidence du juge Larry Mussenden (Bermudes), a confirmé les décisions prises par la commission d’éthique de la FIFA le 17 novembre 2010 (voir communiqué de presse : La commission d’éthique prononce des suspensions d’un à quatre ans à l’encontre de six officiels) concernant les suspensions infligées à Reynald Temarii et Amos Adamu -alors vice-président de la FIFA et membre du comité exécutif de la FIFA- en raison de violations de divers articles du code d’éthique de la FIFA. En revanche, la commission de recours a partiellement admis les appels interjetés par Slim Aloulou, Amadou Diakité et Ahongalu Fusimalohi, ces derniers ayant vu leurs sanctions allégées. Ces décisions, prises lors d’une séance de la commission d’éthique, tenue à Zurich du 2 au 3 février 2011, sont les suivantes : -Reynald Temarii : l’appel a été rejeté et la décision de la commission d’éthique de la FIFA est donc confirmée. La sanction, à savoir une année d’interdiction d’exercer toute activité liée au football ainsi qu’une amende de CHF 5 000, est maintenue. -Amos Adamu : l’appel a été rejeté et la décision de la commission d’éthique de la FIFA est confirmée. La sanction, à savoir trois années d’interdiction d’ex-

ercer toute activité liée au football ainsi qu’une amende de CHF 10 000, est maintenue. - Slim Aloulou : l’appel a été partiellement admis. Les infractions stipulées dans la décision de la commission d’éthique de la FIFA ont été confirmées. La sanction a été réduite à une année d’interdiction d’exercer toute activité liée au football (au lieu de deux années) et à une amende de CHF 5 000 (au lieu de CHF 10 000). - Amadou Diakité : l’appel a été partiellement admis. Les infractions stipulées dans la décision de la commission d’éthique de la FIFA ont été confirmées. La sanction a été réduite à deux années d’interdiction d’exercer toute activité liée au football (au lieu de trois années) et à une amende de CHF 7 500 (au lieu de CHF 10 000). - Ahongalu Fusimalohi : l’appel a été partiellement admis. Les infractions stipulées dans la décision de la commission d’éthique de la FIFA ont été confirmées. La sanction a été réduite à deux années d’interdiction d’exercer toute activité liée au football (au lieu de trois années) et à une amende de CHF 7 500 (au lieu de CHF 10 000). -Ismael Bhamjee n’avait pas interjeté d’appel suite à la décision prise par la commission d’éthique en novembre 2010.

Les 1res Foulées des Gazelles algériennes

Le 5 mars au parc de Ben Aknoun

A l’occasion de la Journée de la femme, «Sport Events international» organise au cours de la matinée de samedi 5 mars prochain une course libre de 4 km qui prendra le départ du parc zoologique de Ben Aknoun pour arriver au niveau de l’hôtel Mouflon d’Or. Cette course, qui regroupera près de 1 000 femmes de tous âges, se déroulera en allure libre, c’est-à-dire en courant ou en marchant, l’essentiel étant de participer. Quatre catégories au programme : les grands-mères, les mamans, les filles, et le challenge des entreprises. Tout le monde est invité à cette manifestation sportive qui sera clôturée par la remise des prix aux lauréats le 8 mars. Signalons qu’une course sur un kilomètre est prévue pour les non-voyants. Ainsi, pour celles qui veulent s’inscrire, il faut consulter le site web : «http://www.sporteventsinternational.co m».

Menacé de mort, le coach démissionne

L’entraîneur espagnol de l’équipe sud-africaine des Mamelodi Sundowns, Antonio Lopez, a quitté ses fonctions après avoir reçu des menaces de mort, a indiqué samedi le club de Pretoria. Le propriétaire du club, Patrice Motsepe, a précisé qu’Antonio Lopez, qui avait pris les rênes de l’équipe en août 2010, avait démissionné sur l’insistance de sa famille. Depuis un match nul concédé à domicile le week-end dernier face à une équipe de milieu de tableau, Lopez et ses assistants étaient contraints de se déplacer sous escorte policière. Les Sundowns, en tête du championnat lors de la première moitié de la saison, ont vu leur avance fondre ces dernières semaines et pointent désormais à la troisième place du classement, à trois points des leaders, les Orlando Pirates.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

maracanafoot1339 date : 07-02-2011  

maracanafoot1339 date : 07-02-2011

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you