Page 1

www.maracanafoot.com

Mardi 1er février 2011 - N° 1334 - Prix 10 DA


02

«Je regrette de ne pas avoir joué au Mouloudia»

Maracana N°1334 — Mardi 1er Février 2011

Moussouni

n «Après avoir raccroché, je veux à présent réussir une belle carrière d’entraîneur» Il a fait les beaux jours de la JSK, il faisait partie des chouchous des supporters kabyles. C’était un excellent attaquant, évoluant sur l’aile gauche. Puissant et technique, il soulevait l’admiration du public à chacune de ses apparitions sur le terrain. Sa force de pénétration, ses débordements, ses dribbles déroutants et son sens du but ont fait de lui l’un des meilleurs et des plus prisés attaquants de son temps. Ayant pris à présent sa retraite de footballeur, à 38 ans, il ne compte pas s’arrêter là. Il prépare sa reconversion pour devenir entraîneur. Il lui tient d’ailleurs à cœur de réussir cette nouvelle étape dans sa carrière sportive, déjà des plus riches en tant que footballeur. Ce qui est sûr, c’est que Fouzi Moussouni, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a marqué de son empreinte son passage dans le football national.

Peut-on savoir ce que devient à présent Fouzi Moussouni, après que vous ayez mis fin à votre carrière footballistique ? En ce moment, je ne fais rien de spécial. J’attends qu’une opportunité se présente pour travailler dans un club sérieux, où je pourrais éventuellement m’épanouir et apporter mon expérience que je mettrai volontiers au service de cette nouvelle génération de joueurs.

vie sur les terrains, croyez moi, j’ai appris et retenu beaucoup de choses. Et puis si j’ai le second degré et que j’étudie pour devenir entraîneur, ce n’est pas pour rien. Là, je voudrais m’interroger sur une chose qui me tracasse… De quoi s’agit-il ? Franchement, je ne parviens toujours pas à comprendre ce qui se passe dans notre football. Nombre d’intrus et d’inconnus au bataillon, qui n’ont laissé aucune trace, ni en tant que joueurs ni en tant que techniciens, travaillent et trouvent preneurs. Alors que de nombreux anciens joueurs ayant réussi des carrières bien remplies, qui sont diplômés et qui poursuivent leur formation se retrouvent marginalisés et laissés au bord du chemin. Qu’est-ce qu’il faut faire dans ce pays pour être considéré à sa juste valeur et décrocher un bon poste lorsqu’on le mérite ? Faut-il être un toutou ou un lèche-bottes pour qu’on fasse appel à nous ? Vous concernant, peut-être que certains craignent votre caractère assez bouillonnant, non ? Non, certains craignent plutôt le fait que je sois franc. Mon caractère est normal, je deviens bouillonnant comme vous le dites lorsqu’on me prive de mes droits et qu’on se moque de moi. M a i s lorsqu’on e s t

L’ENTRETIEN

n «Ma plus grande satisfaction, la reconnaissance des fans kabyles»

préciaient et qui avaient pris plaisir à travailler avec moi. Mais dès que j’ai demandé mon argent, que le club me devait depuis trois ans déjà, les problèmes ont commencé. Après une longue attente, les dirigeants ne m’avaient pas remis mes 100 millions, ils ne me faisaient que de fausses promesses. C’est pourquoi, après une longue attente, j’ai fini par déposer le chèque en ma possession à la banque. Cela ne leur a pas plu et qu’ont-ils fait ? Eh bien, après deux mois seulement à la tête des juniors, ils m’ont tout simplement écarté. Voilà comment cela se passe chez nous. Vous avez fait de nombreux clubs, dont 7 ans passés à la JSK. Avez-vous gardé des contacts, notamment avec le club kabyle où vous avez connu les plus belles années de votre carrière ? Je ne suis ni le premier ni le dernier joueur à vivre l’ingratitude. En ce qui me concerne, je n’ai aucun contact avec la JSK. On dirait que je n’y ai jamais joué et pourtant l’histoire est là pour témoigner que je faisais à

Doit-on comprendre par là que vous projetez de vous reconvertir en entraîneur ? Oui, tout à fait. Je suis à présent passionné par le métier d’entraîneur. Je ferai de mon mieux pour réussir progressivement ma reconversion. J’ai passé toute ma vie sur les terrains et je fais partie des anciens footballeurs qui veulent rester dans le foot. Avez-vous les diplômes requis pour et pensez-vous avoir les capacités et les qualités nécessaires ? Pour ce qui est des diplômes d’entraîneur, je dispose pour le moment du second degré. J’attends seulement que le MJS me le remette. Il faut savoir aussi que je compte à l’avenir aller plus loin, avec l’objectif de décrocher le 3e degré pour obtenir aussi la fameuse licence CAF. Mais, pour cela, je ne suis pas vraiment pressé. C’est-à-dire ? Je veux commencer à travailler dès que possible avec le 2e degré dont je dispose. Cela m’intéresse vraiment d’avoir l’opportunité d’intégrer le staff technique d’une équipe, en tant qu’entraîneur adjoint par exemple. J’aimerais apprendre aux côtés d’un technicien de valeur. J’ai déjà dans mon bagage assez de choses à transmettre aux joueurs que j’aurais l’occasion d’encadrer si une bonne occasion se présente. J’ai cette capacité de transmettre le message et d’être compris par les joueurs. Vous me demandez si j’ai les qualités et les capacités d’être entraîneur (?) Je réponds : pourquoi pas ! Bien sûr que je les ai. J’ai passé toute ma

juste et correct avec moi, je me tiens toujours bien et je fais mon travail de la meilleure manière qui soit. J’ai mûri et gagner en expérience au fil du temps et il ne faut pas oublier que je suis un père de famille. Pour vous donner un exemple, chez nous, le plus souvent, on n’est pas correct avec nous, puis on nous accuse d’être des grosses gueules dès le moment où on défend nos droits. Allez-y… A l’intersaison, j’ai pris en main les juniors de l’OMR. J’y ai joué trois saisons de ma carrière, dont une qui a permis à l’équipe de Ruisseau de remonter pour la seconde fois en division une, avec 15 buts à la clé. Tout se passait très bien pour moi, le courant passait super bien avec les joueurs qui m’ap-

l’époque partie des meilleurs éléments du club. Je me suis toujours investi à fond sur le terrain en portant le maillot de la JSK, et je garde de très bons souvenirs. J’y ai gagné quatre titres. Un championnat, une Coupe d’Algérie, une Coupe de la CAF et une Supercoupe d’Afrique. Lorsque, par exemple, Hannachi invite les anciens joueurs, il n’a jamais pensé à moi ni à d’autres aussi qui sont nombreux. Je me demande pourquoi. Pourtant, à la JSK, j’ai fait mes preuves et j’ai passé 7 longues années. Avez-vous quelques regrets par rapport à votre carrière ? Je suis dans l’ensemble satisfait de mon parcours car j’ai réussi une carrière riche et pleine. Mais, franchement, j’aurais pu aspirer à mieux. Il y a deux choses que je

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

regrette vraiment. La première, c’est de ne pas avoir porté les couleurs du Mouloudia d’Alger. Ce club me voulait vraiment mais à chaque fois Hannachi ne voulait pas accepter de me céder au MCA. Les supporters mouloudéens m’ont toujours témoigné leur estime et me demandaient de venir au Mouloudia. Une fois, en ma présence, en 1998, Djouad a demandé à Hannachi d’accepter l’idée de mon transfert au MCA, mais ce dernier n’a pas voulu. Excédé, j’ai préféré m’en aller et j’ai signé à Blida. Pourquoi a-t-il refusé ? Hannachi justifiait son refus par la pression des supporters de la JSK. J’aurais pu à cette époque faire partie de l’effectif mouloudéen qui a remporté le championnat. Savez-vous qu’après l’échec de mon transfert au MCA, les dirigeants du Doyen ont fait appel à Rahmouni, l’attaquant de l’Entente, qui a réussi par la suite de belles choses avec le Mouloudia. La chanson que les Chnaoua entonnaient pour lui m’était destinée au départ. Les supporters, qui croyaient en ma venue, l’avait préparée avant le coup d’envoi de la saison. Autre chose que je regrette… Quoi ? De ne pas avoir eu la chance de rejoindre un club pro lorsque j’étais à mon top niveau. J’avais un sérieux contact avec SaintEtienne d’Elie Bop, mais Hannachi s’était montré exigeant et ça n’est pas allé plus loin. Je n’étais pas Christiano Ronaldo, il aurait pu se montrer souple et me laisser tenter ma chance à ce moment-là. Lorsqu’on m’aurait vu de plus près et avec la préparation, je me serais imposé, j’en suis convaincu. Il y a eu l’épisode Créteil, mais le problème, c’est que j’ai fini par rentrer parce que ma femme et mon fils ne pouvaient s’installer en France avec moi. Malgré vos qualités, vous faisiez partie des meilleurs attaquants du moment à votre époque, vous n’avez fait qu’un bref passage en sélection nationale. Comment l’expliquezvous ? Les sélectionneurs de l’époque qui se sont succédé à la tête de l’EN, Ighil, Fergani, Madjer, Mehdaoui et Djadaoui, ne m’ont jamais accordé ma chance ni leur confiance. Pourtant, j’étais meilleur que certains qui étaient convoqués, avec tout le respect que je dois à ces derniers. Il a fallu que Sandjak vienne pour me faire appel et me faire jouer lors de la CAN 2000, co-organisée par le Nigeria et le Ghana. J’ai fait de bons matches et nous avons été éliminés difficilement en quarts de finale face au Cameroun qui par la suite a remporté le titre. Sur le terrain, j’étais bon, le reste me regardait, puisque certains me reprochaient mes sorties nocturnes parfois et le fait d’être un bon vivant et de ne pas accepter qu’on me marche dessus. J’espère réussir une carrière d’entraîneur exemplaire à l’avenir. Qu’on me fasse seulement confiance. Je tiens à saluer vivement les supporters de la JSK qui ne manquent aucune occasion de me témoigner leur reconnaissance et leur attachement. C’est ma plus grande satisfaction. Je ne tiens rancune à personne et je préfère voir devant moi. Entretien réalisé par Azzouz Mohamed-Amine


LA PRÉPARATION BAT SON PLEIN

LIGUE 1

Les joueurs kabyles sont soumis à une charge de travail plus conséquente. Après avoir effectué une seule séance avanthier, les camarades de Lamara Douicher sont passés au biquotidien hier. Rachid Belhout veut voir ses joueurs plus performants à l’avenir. Alors, ils doivent travailler davantage pour retrouver toutes leurs forces physiques et technico-tactiques.

L’

g Par AOMAR MOUSSI

entraîneur en chef ne compte rien laisser au hasard durant cette période de préparation. Les Kabyles auront devant eux deux semaines de travail pour retrouver toutes leurs marques et attaquer la suite de leur parcours sous de bons auspices. Tous les joueurs cravachent dur aux entraînements et se préparent dans une totale sérénité et une ambiance bon enfant, et surtout avec le plus grand sérieux. Les partenaires de Sofiane Younès auront à effectuer du biquotidien jusqu’à demain, mercredi, avant de disputer une deuxième rencontre amicale, qui devra les opposer, ce jeudi à 14h30 au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, à la formation de Ligue 2 professionnelle, l’Olympique Médéa. Les joueurs seront soumis à une grande charge de travail afin qu’ils soient au top sur tous les plans et puissent entrevoir la suite de la saison avec beaucoup plus de confiance et d’assurance. Ils auront du travail durant le reste de leur prépa-

ration et sont donc appelés à rester concentrés sur leur travail afin de rebondir de fort belle manière en championnat et se replacer en haut du tableau.

Il a été du voyage avec l’EN A’ au Soudan

BELKALEM D’ATTAQUE POUR LE CHAN

Beaucoup de travail attend les joueurs

Les camarades de Douicher ne sont pas encore au top de leur forme, d’où la nécessité de cravacher dur pendant le reste de leur préparation pour retrouver leur équilibre. Rachid Belhout sait pertinemment que ses joueurs ont encore du travail à accomplir, et c’est pour cette raison qu’il a d’ailleurs programmé à partir d’hier du biquotidien. Les joueurs, qui n’ont pas été à la hauteur des aspirations du staff technique face aux gars de la JSM Chéraga, et ce malgré le large succès (3 à 0), doivent rectifier le tir en corrigeant leurs lacunes. Belhout, en homme de terrain, connaissant parfaitement la qualité de ses joueurs, saura comment apporter des correctifs afin de permettre à ses joueurs, d’améliorer leur rendement sur le plan du jeu collectif, et surtout sur celui

tactique. Le reste du parcours, qui s’annonce difficile, oblige donc l’ensemble des joueurs à ne pas rater cette période de préparation pour renouer avec leurs bonnes habitudes en terrassant tout sur leur passage. C’est là le souhait des responsables kabyles qui veulent voir leur équipe se replacer en haut du tableau, parmi les équipes qui jouent le titre. Les coéquipiers de Sofiane Younès savent désormais ce qui les attend et la balle est dans leur camp. Ils doivent fournir plus d’efforts aux entraînements, et ce pour leur bien et pour celui de l’équipe, appelée à jouer sur trois fronts. Les joueurs ont passé la vitesse supérieure hier et comptent maintenir la cadence dans le volume du travail jusqu’à demain, mercredi, avant de disputer un autre match amical ce jeudi face à l’O Médéa. Saïdi, Berchiche, Berrefane et leurs coéquipiers auront du pain sur la planche et ne doivent en aucun cas baisser les bras afin d’attaquer la suite de leur parcours avec tous leurs atouts. A. M.

L’argent de Nedjma avant la fin de la semaine

La formation kabyle souffre sur le plan financier, d’où les difficultés rencontrées par le premier responsable, Moh Chérif Hannachi, pour régulariser la situation de ses joueurs, du staff dirigeant, mais aussi pour conclure les transferts des joueurs recrutés. La preuve, il a dû compter sur l’apport des supporters pour racheter la lettre de libération du libero de charme du NAHD, l’international espoir Sofiane Khelili, pour la somme de 600 millions. Hannachi n’a pas manqué d’ailleurs de rendre hommage aux supporters, lesquels ont apporté leur soutien au club dans ces moments difficiles. Selon nos sources, les responsables kabyles ont sollicité l’opérateur téléphonique Nedjma, qui est l’un des sponsors majeurs de la JSK, pour lui venir en aide en lui accordant une partie de l’argent qu’il leur a réservé pour cette saison footballistique. L’appel de détresse des dirigeants kabyles a reçu, selon notre source, un écho favorable du P-DG de Nedjma

03

Ph : Maracana

Maracana N°1334 — Mardi 1er Février 2011

Ged, lequel a décidé d’injecter de l’argent dans les caisses du club phare de Kabylie. Selon toujours notre source, tout devra se faire d’ici la fin de cette semaine. Ce sera donc une véritable bouffée d’oxygène pour les responsables kabyles, à leur tête le président Moh Chérif Hannachi, lequel saura comment régler les problèmes financiers du club.

Une bonne nouvelle pour les joueurs

Les joueurs kabyles, qui attendent leur argent depuis des semaines, espèrent que leur situation financière serait régularisée d’ici quelques jours. La nouvelle de l’entrée de l’argent de l’opérateur téléphonique n’a fait que réjouir les camarades de Hocine El-Orfi. Hannachi, en sa qualité de premier responsable du club, a promis aux joueurs de les régulariser avant la fin de cette semaine. Cela prouve qu’il est parvenu à convaincre le P-DG de Nedjma,

Joseph Ged, d’injecter une partie de l’argent du sponsoring dans les caisses du club phare de Kabylie. Les coéquipiers du capitaine Lamara Douicher, qui sont à leur troisième semaine de préparation, affichent une grande volonté et se concentrent uniquement sur leur travail. Le rapport de confiance qui existe entre les joueurs et leur président est une bonne chose. Ce qui a d’ailleurs rassuré le boss kabyle, lequel a toujours été correct avec ses joueurs. Le président des Lions du Djurdjura compte régulariser ses joueurs dès l’entrée de cet argent de Nedjma, comme il le leur a promis d’ailleurs la semaine dernière. Hamiti, Younès, Berchiche et leurs coéquipiers se concentreront encore davantage sur leur travail et pourront ainsi continuer leur préparation dans de bonnes conditions et surtout avec un moral au beau fixe. A. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

L’international kabyle, le défenseur axial Essaïd Belkalem, qui était malade, souffrant d’une pubalgie, est totalement guéri. Le joueur, qui a été ménagé par le coach Abdelhak Benchikha face au Niger, a retrouvé le chemin des terrains et de la compétition il y a quelques jours, prenant part au match amical, le dernier de l’équipe nationale A’, qui les a opposé à l’EN U23 drivée par Azeddine Aït Djoudi. Essaïd Belkalem a été aligné en seconde période par Benchikha. Ce joueur, pétri de qualités et qui a une marge de progression conséquente, est totalement rétabli et est apte pour le service et à prendre part au prochain CHAN qui débutera le 4 février. C’est ce qu’a déclaré le coach national Abdelhak Benchikha : «Concernant Belkalem, il n’y a pas de problème. Il a récupéré de sa blessure et sera présent avec nous au Soudan. Il a pris part à 20 minutes lors du match face aux U23 et n’a ressenti aucune douleur.» Le robuste défenseur kabyle, qui a été du voyage hier au Soudan avec le reste de ses coéquipiers de l’équipe nationale des joueurs locaux, sera d’attaque pour le premier match de ce Championnat d’Afrique des nations des joueurs locaux, lequel va les opposer le 5 février prochain à l’équipe ougandaise. Belkalem sera d’un grand apport pour la défense algérienne, mais le dernier mot revient au staff technique. A. M.


04

LIGUE 1

La JSK a fait quatre bons choix Ayant bénéficié de deux jours de repos, accordé par le staff technique, les joueurs ont repris le chemin des entraînements avant-hier à 15H30 au stade du 1er Novembre de Tizi Ouzou. Le premier responsable technique du club, Rachid Belhout, a décidé de programmer à partir d’hier du biquotidien, faisant du physique dans la matinée et du technico-tactique dans l’aprèsmidi.

Test physique au menu

Lors de la première séance programmée dans la matinée, les joueurs ont été soumis à un travail purement physique. Durant une heure et demie, le coach a testé ses joueurs.

Saïdi s’est entraîné

L’international militaire, le latéral droit des Canaris Lyès Saïdi, qui était avec la sélection militaire avant-hier, était présent hier lors de la séance programmée dans la matinée par le staff technique du club.

Izri présent

Pour ce qui est de l’entraîneur des gardiens, Lyès Izri, lui aussi était avec la sélection militaire, était présent hier dans la matinée au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou.

Il y a moins d’une semaine, les responsables de la JSK ont officialisé le recrutement de l’international espoir, Sofiane Khellili, et du Camerounais Hervé Din-Din, deux joueurs de talent, leur faisant signer des contrats, le premier pour trois ans et le second pour une année.

D

eux autres joueurs viennent de parapher leur contrat ces derniers jours. Il s’agit du milieu de terrain de la JSM Chéraga, Ouaïl Choukri, et du Brésilien Bruno Zaneli, clôturant ainsi le mercato. Pour rappel, sauf l’exjoueur du NAHD, Sofiane Khellili, qui est en stage avec la sélection nationale espoir, ce dernier est attendu le 13 de ce mois à Tizi Ouzou, et ce pour intégrer le groupe, c’est-à-dire à cinq jours de la reprise de la compétition officielle. Pour rappel, les trois autres nouvelles recrues sont déjà

dans le bain et se préparent avec le reste du groupe, à savoir Hervé DinDin, Ouaïl Choukri et Bruno Zaneli.

Din-Din, Ouaïl et Zaneli seront d’un grand apport offensivement

Ces trois nouveaux éléments kabyles viennent de signer leur contrat avec le

R

club phare de Kabylie. Il s’agit du Camerounais Hervé Din-Din, qui a un bon jeu de tête. Ce dernier peut faire la différence à n’importe quel moment du match. De l’autre côté, les deux milieux de terrain offensifs, Ouaïl Choukri et le Brésilien Bruno Zaneli. Ces deux éléments pétris de qualités techniques et physiques donneront

certainement du tonus au compartiment offensif de la JSK. Donc, ces trois joueurs seront d’un grand apport offensivement, ce qui a manqué au club phare de Kabylie lors de la première partie du championnat. S. A.

BELHOUT DONNE SON AVIS CONCERNANT ZANELI ET SAMUEL

encontré hier au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, juste après la fin de la première séance programmée dans la matinée, le premier responsable du club phare de Kabylie, Rachid Belhout, nous a donné son point de vue sur ses deux éléments, lesquels sont en train de subir des tests avec la JSK, à savoir Bruno Zaneli et Hamata Ibrahima Samuel.

«Le Brésilien est très solide»

2 test amical ce jeudi pour les Kabyles

«Le Malgache est très technique aussi»

pratiquement sur le couloir droite.»

L’entraîneur en chef des Canaris du Djurdjura, Rachid Belhout, nous a parlé aussi du deuxième joueur qui est venu avant-hier sibir des tests avec la JSK, à savoir le Malgache Hamata Ibrahima Samuel. Le premier responsable technique nous a fait savoir que «ce jeune joueur est un élément pétri de qualités techniques. D’après la séance d’avant-hier, je pense que tout le monde a vu ses qualité et ses passes décisives».

Pour ce qui est du Brésilien Bruno «La décision revient à la direcème Zaneli, qui est venu tion» pour subir des tests avec Pour ce qui est des deux éléments, le le club, le coach kabyle, Brésilien Bruno Zaneli et le Malgache Hamata Ayant disputé leur premier match amical la semaine Rachid Belhout, nous a déclaré : Ibrahima Samuel, le coach kabyle nous a fait savoir que dernière, face à la JSM Chéraga, au stade du 1er«Zaneli est un joueur pétri de qualités et c’est le premier responsable du club, le président Mohand Novembre de Tizi Ouzou, le staff technique du même aussi très solide sur le plan Chérif Hannachi, qui doit trancher. club, a sa tête l’entraîneur en chef Rachid Belhout, S. A. physique. C’est un milieu offensif qui joue a programmé un autre test amical face à l’O Médéa, et ce afin de voir ses poulains sur tous les plans, à savoir le volet technique et surtout physique. Le Lors de la séance d’entraînement d’hier, effectuée dans la matinée, on a constaté que les trois joueurs du club coach kabyle aura encore devant lui une phare de Kabylie, à savoir le milieu récupérateur Billel Naïli, le joueur axial Koucaila Berchiche et l’attaquant de quinzaine de jours pour préparer ses pointe Farès Hamiti, étaient absents. Le premier souffre de douleurs au niveau des adducteurs, le deuxième s’est capés à la reprise du championnat. blessé hier avec l’équipe nationale militaire, lors du match amical disputé contre les U23 et Farès Hamiti est grippé.

Berchiche, Naïli et Hamiti absents

OUAIL : «Je souhaite rester longtemps à la JSK» g Entretien réaliser par SAID ABERKANE

Après une période d’essai, confirmez-vous que vous êtes officiellement à la JSK ? Oui, je suis officiellement à la JSK pour deux ans et demi. Je suis très heureux de faire partie de cette équipe. Les dirigeants m’ont estimé à ma juste valeur et j’en suis vraiment ravi. Je souhaite rester le plus longtemps possible avec ce prestigieux club de Kabylie. Pourquoi donc ? Tout simplement parce que la JSK est un grand club qui a un très riche

UNE ÉQUIPE NEW-LOOK

Si l’on tient compte du volume horaire de travail auquel sont soumis les joueurs kabyles, on peut dire que la préparation qu’effectue la JSK est digne d’une équipe professionnelle de haut niveau. Selon un technicien formé dans les écoles allemandes, on apprend que dans ce pays, les clubs de Ligues 1 et 2 arrivent à effectuer plus de 60 heures de travail durant leur préparation. Au vu de ce qu’il est en train de réaliser avec son équipe, on suppose que Belhout veut atteindre cet objectif.

LE COACH S’INSPIRE DU MODÈLE BELGE

Selon ses proches, Rachid Belhout est un adepte du modèle belge. L’entraîneur en chef des Canaris du Djurdjura, qui a passé de bons moments en Belgique, est convaincu que seul le travail paie. S. A.

passé. Elle a aussi la chance d’avoir un public en or, des infrastructures sportives que peu de clubs possèdent, ce qui peut aider l’équipe à faire un excellent parcours. J’aimerai ajouter autre chose. Allez-y… Tout joueur souhaite un jour évoluer pour ce grand club qui est reconnu pour sa stabilité à tous les niveaux, ce qui fait essentiellement sa force. C’est aussi une grande école, à l’instar de l’ASMO, du CABBA, de l’USMH et autres MCA. En plus, il y a le travail titanesque que fait Hannachi. La JS Kabylie, c’est une équipe qui joue chaque année les titres. Qu’est-ce qui vous a motivé à opter pour la JSK ? La JSK est un grand club et n’importe quel joueur rêve de porter le maillot un jour. C’est un club prestigieux qui possède également un merveilleux public. Ce club me convient parfaitement et me permettra sans doute de rebondir. Je donnerai le meilleur de moi-même pour être à la hauteur de la confiance placée en moi. Comment voyez-vous votre avenir avec le club kabyle ? Je suis impatient de porter le maillot

des Jaune et Vert de la JSK, surtout qu’elle possède un effectif qui lui permet facilement de jouer les premiers rôles en championnat, et défendre les couleurs en Coupe de la CAF, surtout avec un entraîneur de la trempe de Rachid Belhout. Mon objectif à la JSK est de relancer ma carrière.

La concurrence ne vous faitelle pas peur ? Je vous assure que la concurrence quant elle est loyale est la bienvenue. Tout joueur de football doit l’accepter. C’est dans l’intérêt de l’équipe, donc je n’ai pas de problème de ce côté. Vous aurez Rachid Belhout comme entraîneur. Qu’en pensez-vous ? Rachid Belhout n’est plus à présenter tant sa réputation comme un grand homme l’a précédé. Pour preuve, il a su guider de grands clubs, soit en Algérie soit à l’étranger. Vous êtes donc optimiste… Non seulement je le suis de nature mais en plus j’ai mûrement réfléchi avant d’opter pour cette ambitieuse équipe de la JS Kabylie. Et comme je connais presque tous les joueurs, je n’aurai aucun problème d’intégration. Entretien réalisé par Saïd Aberkane

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ph : Maracana

Biquotidien à partir d’hier

Maracana N°1334 — Mardi 1er Février 2011

Début d’adducteur pour El Orfi

Hier dans la matinée, on a remarqué le milieu du terrain de la JSK, Hocine El Orfi, qui a pris à la séance d’entraînement, ce dernier souffre du début d’adducteur. D’après le joueur que nous avons accosté à la fin de la séance, nous a déclaré que, plus de peur que du mal.


Maracana N°1334 — Mardi 1 Février 2011 05 LIGUE 1 Qui de Zaneli ou de Hamada sera recruté? er

g Par AOMAR MOUSSI

Les dirigeants kabyles sont devant un dilemme, puisqu’ils sont face à une situation un peu compliquée. Deux autres joueurs étrangers ont débarqué à Tizi Ouzou. Il s’agit des attaquants, le Brésilien, Bruno Zaneli et le Malgache, Hamada Ibrahima Samuel. Après avoir conclu avec l’attaquant camerounais,

Hervé Din Din, les responsables kabyles devaient donc conclure avec le Brésilien Zaneli pour clore l’opération recrutement, mais finalement et contre toute attente, la direction du club s’est vu proposer les services d’un autre attaquant. Ce jeune Malgache âgé de 19 ans, qui a fait des essais concluants avec le CRB, n’a pas été retenu, sachant que l’académie malgache voulait le

Saïdi et Berchiche ont affronté Khelili et Ziti…

prêter pour les six prochains mois, ce que les dirigeants bélouizdadis ont refusé catégoriquement, eux qui voulaient lui faire signer un contrat de longue durée. A peine arrivé à Tizi Ouzou et, dès sa première séance d’entraînement, le jeune attaquant Hamada Ibrahima Samuel a attiré l’attention du staff technique, lequel, d’ailleurs, n’a pas manqué de tarir d’éloges sur lui. Certes, Zaneli

est aussi un bon attaquant, mais même le Malgache est pétri de qualités. Reste maintenant à savoir qui de ces deux joueurs sera maintenu et recruté par les dirigeants kabyles. La balle est désormais dans le camp de Hannachi qui devait, d’ailleurs, statuer hier dans la soirée, concernant l’autre joueur étranger qui cloturera l’opération recrutement au sein de la JSK. A. M.

HAMITI GRIPPÉ

Deux jours de repos pour Khelili et Ziti…

Ph : Maracana

Les deux internationaux kabyles de l’EN U23, Sofiane Khelili et Mohamed Khoutir Ziti, qui ont achevé avant-hier leur stage de préparation, ont bénéficié de deux jours de repos. Les deux joueurs kabyles ont profité de la journée d’hier et de celle d’aujourd’hui pour se ressourcer auprès de leurs familles. Pour rappel, ces deux joueurs qui sont constamment en regroupement avec l’équipe nationale olympique, ne seront de retour parmi le groupe que vers le 13 de ce mois sachant qu’ils vont replonger dans le bain de la préparation avec les U23 ce mercredi.

…ILS ENTAMERONT UN AUTRE STAGE AVEC L’EN U23 DEMAIN MERCREDI

Le libéro Sofiane Khelili et l’arrière droit Mohamed Khoutir Ziti, qui ont bénéficié de deux jours de repos pour souffler un peu et récupérer de leurs forces, vont rejoindre le camp de regroupement de l’équipe nationale olympique au Centre sportif de Sidi Moussa, demain mercredi. Les deux internationaux kabyles effectueront un stage qui va s’étaler du 2 au 9 février. Les deux joueurs Khelili et Ziti reprendront du service avec la JSK quatre jours après, c'est-à-dire le 13 du même mois. A. M.

…IL SERONT EN EN MILITAIRE DÈS SAMEDI PROCHAIN

Les deux joueurs, Lyès Saïdi et Koceila Berchiche, qui ont achevé leur stage avec la sélection militaire et qui se trouvent actuellement à Tizi Ouzou avec leur équipe, sont convoqués à nouveau par le sélectionneur Mehdaoui pour le prochain regroupement qui commencera samedi prochain. Les deux joueurs vont replonger dans le bain de la préparation avec la sélection militaire samedi prochain, et ce, en prévision de la prochaine Coupe du monde qui aura lieu au Brésil en 2012. Saïdi et Berchiche auront à disputer avec l’équipe nationale militaire deux matchs amicaux, le premier les opposera au deuxième jour du stage c'est-à-dire dimanche au stade de Ben Aknoun contre la formation de l’AS Khroub et le second, mardi prochain face à la JSM Béjaïa. Les deux joueurs kabyles réintégreront le groupe le lendemain, c'est-à-dire mercredi prochain. Saïdi et Berchiche affichent une forme éblouissante ces derniers temps, ce qui est bénéfique et pour eux et pour l’équipe kabyle. A. M.

Ph : Maracana

Les quatre internationaux kabyles se sont donné la réplique avanthier après-midi. Khelili et Ziti, qui se trouvaient en regroupement avec l’équipe nationale olympique et le duo Saïdi et Berchiche qui étaient en stage avec la sélection militaire, se sont affrontés avanthier au stade de Ben Aknoun, en amical. La partie s’est achevée, pour rappel, sur le score de parité d’un but partout. Les quatre joueurs ont été alignés d’entrée et ils ont joué la totalité de la rencontre. Les deux internationaux militaires, Saïdi et Berchiche, qui ont pris part à ce match, ont joué aux postes d’arrière droit et gauche respectivement. Quant aux deux joueurs, Mohamed Khoutir Ziti et Sofiane Khelili, ils ont occupé les postes d’arrière droit et de libéro. Les quatre joueurs sont crédités de bonnes prestations et ils étaient tous à la hauteur des aspirations de leurs entraîneurs respectifs, Aït Djoudi pour Khelili et Ziti et Mehdaoui pour les deux joueurs Saïdi et Berchiche.

Berchiche et Naïli souffrent des adducteurs

Contrairement à la séance matinale alors que les portes du stade étaient ouvertes aux supporters désirant voir de près leurs favoris, ainsi qu’aux gens de la presse pour recueillir les informations, la deuxième séance, qui a eu lieu dans l’aprèsmidi et plus précisément à 15h, s’est déroulée à huis clos. Les dirigeants du club phare de la Kabylie ont donc jugé utile de procéder de cette manière afin de permettre aux joueurs de se concentrer davantage sur leur travail. Mais priver les gens de la presse de ne pas assister à la séance, ce n’est pas normal. A. M.

Ph : Maracana

Entraînement à huis clos hier après-midi

Le défenseur kabyle, Koceila Berchiche, qui a pris part au match amical ayant mis aux prises la sélection militaire à celle des U23, a contracté une blessure. Renseignements pris, ce joueur souffre des adducteurs, ce qui l’ a obligé à ne pas s’entraîner hier avec le groupe, contrairement à son équipier Lyès Saïdi qui a réintégré le groupe. Mais, en principe, l’enfant de Béni Douala devra reprendre du service aujourd’hui mardi. Quant au milieu récupérateur, Bilel Naïli, ce joueur aussi souffre des adducteurs. Pourtant, le kiné du club a donné le feu vert au joueur de reprendre du service, mais ce n’est pas encore le moment. C’est la raison pour laquelle Bilel Naïli n’a pas réintégré le groupe hier lors de la séance matinale, préférant se reposer un peu pour être rétabli et pouvoir enfin retrouver le chemin des entraînements. Les deux joueurs devront en principe replonger dans le bain de la préparation aujourd’hui.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

L’attaquant Farès Hamiti ne s’est pas entraîné hier avec le reste de ses coéquipiers lors de la séance matinale. Renseignements pris, le joueur kabyle est malade. Il est grippé et fiévreux, ce qui l’ a obligé de faire l’impasse sur la séance d’hier. Souhaitons un prompt rétablissement à l’attaquant des Lions du Djurdjura et un retour rapide parmi le groupe afin qu’il puisse se préparer avec ses partenaires, et ce, en prévision de la suite de leur parcours qui s’annonce, d’ores et déjà, difficile.

IZRI REPREND SON TRAVAIL

L’entraîneur des gardiens de but de la JSK, Lyès Izri qui se trouvait en regroupement avec la sélection nationale militaire, et qui était absent avant-hier au jour de la reprise, a repris son travail hier lundi, comme ce fut le cas pour Saïdi. Lyès Izri est, pour rappel, membre du staff technique de l’équipe nationale militaire où il occupe le poste d’entraîneur des gardiens de but, aux côtés de Boutadjine et de l’entraîneur en chef, Mehdaoui. A. M.


06

ALAIN MICHEL : «On ne va pas se contenter de gérer cet avantage» EN

Ph : Maracana

MOKDAD, L’ÉTOILE FILANTE DU DOYEN

Les protégés d’Alain Michel ont réussi une prestation honorable, avanthier, face au Real de Bangui, à l’occasion de leur entrée en scène en Ligue des champions africaine. En se battant comme des guerriers à Bangui, les Vert et Rouge ont montré qu’ils étaient capables d’être à la hauteur des grandes affiches, comme ce fut le cas face à l’Ittihad de Tripoli et le Club Africain, en coupe de Nessma TV. Pour ce qui est de cette affiche africaine, le meneur de jeu mouloudéen, Abdelmalek Mokdad, a réussi à tirer son épingle du jeu en étant auteur d’une prestation de premier ordre. En effet, l’ancien animateur de jeu de l’US Créteil a survolé ce match en se permettant même le luxe de marquer l’unique but de son équipe qui a failli offrir une victoire précieuse au Doyen. Le Francoalgérien a été un réel danger pour les Centrafricains par ses passes et son jeu très technique. Ce dernier continue de s’illustrer par ses prestations comme ce fut le cas durant ces matchs en championnat en devant l’homme fort de son équipe. S.M.

E

g Par SAMI MAKHLOUFI

n dépit de toutes les difficultés qu’a dû vivre la délégation mouloudéenne en République Centrafricaine, les troupes du technicien français, Alain Michel, ont réussi une sortie remarquable à Bangui qui aurait bien pu se terminer par une belle victoire amplement méritée. En effet, malgré la chaleur, la pression et les défaillances au sein de l’effectif du Mouloudia d’Alger, les camarades de Zeddam ont tenu bon jusqu’à l’ultime minute, avant de voir leur rêve se briser en toute fin du match. Cependant, le staff technique ainsi que les joueurs ont fini par accepter leur sort en se contentant de ce match nul avant de venir jouer la qualification ici à Alger. En marge de cette première sortie internationale des Vert et Rouge, contacté par nos soins au téléphone, l’ancien manager de Grenoble revient sur la prestation de ses poulains et ce résultat positif arraché à Bangui.

«En prenant un but dans le temps additionnel, on a ressenti un sérieux coup derrière la tête»

Alain Michel entamera sa déclaration en parlant de ce premier round disputé face au Real de Bangui. Il dira à ce propos : «Tout d’abord, je tiens à rappeler que cette rencontre a été précédée par des turbulences qui ont touché notre effectif et qui ont fait que notre mission s’est avérée assez délicate. En plus de ces défaillances, la chaleur et l’humidité ont eu effet sur nous. Face à tout cela, nous avons réussi à prendre l’avantage et à mener le jeu durant toute la partie. En prenant un but dans le temps additionnel, on a ressenti un sérieux coup derrière la tête étant donné que la victoire était entre nos mains. C’est vraiment triste de laisser échapper un succès, même à l’extérieur.

PRÉVISION DU MATCH RETOUR

L’adversaire a été d’un niveau assez moyen et on pouvait le dominer sans grande difficulté. Sa force étaient les contre-attaques et on a su les maîtriser à ce niveau-là. Enfin, au vu des conditions de ce safari, je pense que ce n’est pas une mauvaise affaire d’avoir marqué un but et de revenir avec un résultat positif. Maintenant, on devra bien se préparer pour réussir la deuxième manche chez nous.»

«Nous étions remarquables sur le plan physique»

En parlant du match retour et cet avantage qu’a pris le MCA, le technicien français rétorquera : «Les joueurs ont pu découvrir l’ambiance africaine avec toutes ses difficultés. C’est une première pour eux et ça leur servira de leçon pour réussir les autres défis nationaux et internationaux. C’est vrai que nous avons pris un avantage sur notre adversaire, mais ce n’est pas pour autant que ça va être facile chez nous. L’adversaire voudrait, certainement, tout donner, car il n’aura rien à perdre. De notre côté, on va tâcher de réviser chaque détail de ce match aller pour bien étudier notre adversaire et le surprendre au match retour. Sur le plan physique, je ne m’inquiète pas trop pour mon équipe, car notre réaction fut remarquable à ce niveaulà. Avec une grande détermination, nous allons chercher la qualification pour redonner le sourire à notre public et oublier tous les malheurs qu’on a vécus ces derniers temps».

«Le retour des blessés fera du bien à l’équipe »

Interrogé sur la préparation de ce rendez-vous, Alain Michel dira : «Nous allons effectuer ce stage hivernal en Espagne et qui visera plusieurs objectifs. Le plus important serait de préparer l’équipe qui disputera le match retour, car nous n’aurons pas le temps

Les joueurs créanciers en position de force SUITE

À LEUR PERFORMANCE À

Ayant réussi une très belle opération en République centrafricaine, les partenaires de Bouchema ont pu retrouver leur réussite ainsi que leur moral après des longues nuits perturbées. Celles-ci ont souvent été chamboulées par le grand problème financier face auquel les dirigeants mouloudéens se battent chaque jour. On se rappelle très bien toute la panique qui a précédé le départ de l’équipe mouloudéenne à Bangui suite aux réclamations des Vert et Rouge afin d’obtenir leur régularisation. Rassurés par les responsables du MCA, ces joueurs créanciers ont accepté de faire ce voyage en espérant toucher leur argent une fois de retour à la capitale. D’autre part, en réussissant cette belle performance, les camarades de Besseghier sont plus que jamais en position de force pour réclamer leur dû en redonnant espoir au staff technique ainsi que

Ph : Maracana

Il survole ses coéquipiers par ses prestations

LIGUE 1

Maracana N°1334 — Mardi 1er Février 2011

BANGUI

le public algérois. En effet, cette poignée de Mouloudéens compte profiter de cette position pour faire le forcing et exercer une pression supplémentaire sur les dirigeants du MCA pour enfin trouver une issue à leur situation. Pour les collaborateurs de Omar Ghrib, une seule option leur reste face à cette situation s’ils veulent éviter que les choses empirent. Payer tout le monde comme promis et permettre aux Mouloudéens de bien se préparer en Espagne pour le match retour. Selon notre source, la direction du club algérois espère bénéficier de l’indétournable apport du sponsor principal du Doyen, à savoir Djezzy Télécom, pour solutionner ce cassetête. Pour ce faire, les dirigeant n’auront que 24 heures pour trouver une issue, puisque les Vert et Rouge reviendront aujourd’hui en provenance de Tripoli, avant de s’envoler à destination d’Alicante.

de le faire à Alger. Durant ce regroupement, nous allons récupérer nos blessés qui reviendront dans le groupe en prévision de ce match. Les nouvelles recrues intégreront le groupe et travailleront avec nous.

Cependant, nous leur réserverons un programme spécifique pour les remettre à niveau et essayer de les aider à s’adapter à notre plan de travail.» S. M.

Ligue des champions africaine

Raja Club Athlétic (Maroc) 10 - 1 0-4 Unlinzi Stars Football (Kenya) APR FC (Rwanda) 2-2 Zesco United (Zambie) 3-0 AS Forces Armées Nigériennes (Niger) 0 - 0 Union Sportive de Bitam (Gabon) 0 - 0 O. Real de Bangui (Centrafrique) 1 - 1 Asec Mimosas (Côte d’Ivoire) 7-0 Widad de Casablanca (Maroc) 3-0 Vital’O FC (Burundi) 2-2 Saint Michel de Ouenzé (Congo) 0 - 1 East End Lions FC (Sierra LEone) 0 - 2 ASC Les Jaraafs (Sénégal) 1-1 ASPAC FC (Bénin) 1-0 Motor Action F. C. (Zimbabwe) 0-1 2-0 Club Recreativo Caala (Angola) Elan Club de Mitsoudjé (Comores) 0 - 0 Mighty Barolle (Liberia) v 1 -1 Fello Star de Labe (Guinée) Zanzibar Ocean View (Zanzibar) 1-1 Supersport (Afrique du Sud) 2-0 Young Buffaloes FC (Swaziland) 3-0

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Tourbillon (Tchad) Zamalek (Egypte) Club Africain (Tunisie) Liga Desportiva M. (Mozambique) JCAT (Côte d’Ivoire) Les Astres de Douala (Cameroun) Mouloudia C. d’Alger (Algérie) ASC SNIM (Mauritania) Aduana Stars (Ghana) Coton Sport (Cameroun) Enyimba FC (Nigeria) Djoliba (Mali) Gambia Ports A. (Gambie) DVO. Mongomo (Guinée équatoriale) Cnaps Sports (Madagascar) Saint George (Ethiopie) Simba Sports Club (Tanzanie) Kano Pillars (Nigeria) AS. Faso – Yennega (Burkina Faso) AS V. Club (RD Congo) Matlama FC (Lesotho) St. Michel United (Seychelles)


07

Rendez-vous à Rouiba pour la qualification

I

l est vrai que le champion d’Algérie en titre aurait nettement pu faire mieux que le fameux 1 à 1 mais, quoi qu’il arrive, ce résultat final est positif. Il ouvre la voie du prochain tour pour les Vert et Rouge de la capitale. Pour rappel, Mokdad avait ouvert la marque dès la 25 e minute avant que les Centrafricains du Réal ne remettent les pendules à l’heure à une minute de la fin du temps additionnel. Il faut signaler aussi que les conditions climatiques (chaleur intense et taux élevé de l’humidité, sans parler de la tempête qui s’est déclenchée en seconde mi-temps) n’ont pas vraiment plaidé en faveur du club algérien.

LE FAMEUX NUL DE

BANGUI

L’entraîneur adjoint du MCA, Kamel Achouri, l’a d’ailleurs indiqué à travers les ondes de la radio algérienne : «Ce résultat nous satisfait car la rencontre a été vraiment difficile, vu la valeur de l'adversaire qui a montré un bon visage. Gagner en Afrique n'est pas facile, surtout que nos joueurs, dans leur majorité, manquent d'expérience internationale», a-t-il lancé. Et d’ajouter : «Nos joueurs ont réalisé le match qu'il faillait, en ouvrant le score en première mi-temps. Nous étions capables de marquer d'autres buts mais les conditions climatiques ainsi que l'état du terrain nous ont rendu la mission encore plus dure.»

Un stage en Espagne pour se ressourcer

Selon un avis unanime, le Mouloudia peut facilement franchir l’obstacle centrafricain dès le match retour, prévu le 12 février prochain au stade de Rouiba, surtout si on sait que les Vert et Rouge vont dès demain se ressourcer en Espagne,

MOKDAD,

l’homme en forme du Mouloudia

Mine de rien, le milieu offensif du Mouloudia d’Alger, Abdelmalek Mokdad, est l’actuel meilleur buteur de son équipe, avec déjà 6 buts au compteur. Mieux encore, le numéro 7 des Vert et Rouge s’est offert le luxe de marquer en championnat, en Coupe de l’UNAF et le voilà inscrire son premier but en Champions League africaine. Selon un avis unanime, Mokdad est incontestablement le meilleur Mouloudéen depuis le début de l’exercice en cours. Il est vrai que certains de ses camarades, à l’instar du gardien Zemmamouche ou des deux milieux récupérateurs, Koudri et Bouchema, ont eux aussi réalisé un bon parcours au vu de leurs prestations très honorables, mais Mokdad reste au-dessus du lot avec tous ses buts. Il devient même la force de frappe du Mouloudia en attendant le retour très attendu de Derrag à sa forme habituelle. Malheureusement pour le jeune émigré du Doyen, toutes ces belles performances n’ont pas été suffisantes pour convaincre le sélectionneur national, Abdelhak Benchikha, qui a carrément oublié d’inscrire le nom de Mokdad sur la liste des joueurs convoqués pour disputer le prochain CHAN qui débutera le 4 février en cours au Soudan. Mais, visiblement, il faudra plus que ça pour décourager un Mokdad toujours aussi ambitieux qui n’entend guère lâcher prise aussi facilement. M. B.

lors d’un stage de 10 jours, avant de reprendre du service à l’occasion du match retour de la Ligue des champions. Le staff technique mouloudéen mise beaucoup sur ce stage, surtout en cette période de

Ouf, DERRAG a enfin rejoué !

trêve. Pour information, la délégation du MCA effectuera ce stage à la station balnéaire Benidorm, avec au programme deux matches amicaux. Une aubaine pour l’entraîneur Alain Michel pour ressouder son groupe même si le gardien Zemmamouche n’est pas concerné par ce voyage étant retenu pour le CHAN 2011 avec les A’. L’autre défection à signaler est celle du gardien Slimani qui ne pourra pas accompagner ses partenaires en Espagne pour la simple et unique raison qu’il est toujours sous contrôle judiciaire après sa libération dimanche dernier par le tribunal militaire. Tout compte fait, le MCA s’envolera avec un seul gardien de but, à savoir la nouvelle recrue Azzeddine, sauf si le staff technique accepte de prendre le jeune Bouzidi qui est sur le point de rejoindre l’US Biskra, selon les dernières informations. A noter enfin que ce stage à l’étranger sera parrainé par l’équipementier du club, Joma en l’occurrence. M. B.

Le mois de décembre dernier, le Dr Zerguini avait déclaré lors de sa conférence de presse que la saison était bel et bien finie pour l’attaquant du Mouloudia d’Alger, Mohamed Derrag, après la grave blessure contractée au genou lors d’un match amical des A’ face au Mali. Quelques jours plus tard, Derrag se rend au Qatar, plus exactement à la clinique Aspitar, pour continuer les soins. Sur place, il y avait un groupe de professeurs réputés. Le 30 janvier, Mohamed Derrag rejoue après plus de trois mois d’attente. En effet, le numéro 5 des Vert et Rouge a disputé quelque 25 minutes durant la seconde période du match aller du tour préliminaire de la Champions League africaine contre le Réal Bangui qui s’est soldé par un score de parité (11). La bonne nouvelle, c’est que l’attaquant mouloudéen n’a ressenti aucune douleur d’après ses déclarations dans les colonnes du quotidien le Buteur : «Je suis vraiment satisfait de mon rendement, surtout que ne j’ai ressenti aucune douleur. C’est un bon signe.» Ce qui est certain, c’est que ce retour a non seulement réjoui l’intéressé, et c’est légitime après toute cette attente, mais aussi le staff technique mouloudéen et les supporters qui misent énormément sur ses services. En tout cas, Derrag est de retour, au grand bonheur de tous les Mouloudéen, et il aura même l’occasion de progresser davantage lors du prochain stage en Espagne prévu dès demain. M. B

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ph : Maracana

Le Mouloudia d’Alger, l’un des deux représentant algériens en Ligue des champions africaine en compagnie de l’ES Sétif, a su tenir le choc au cours de son périlleux déplacement à Bangui.

APRÈS

Ph : Maracana

g Par MOUNIR BENKRAMI

Maracana N°1334 — Mardi 1er Février 2011

RAHO NE VIENDRA PAS À CAUSE DE SERRAR…

Ph : Maracana

LIGUE 1

Le président de l’Entente de Sétif, Abdelhakim Serrar, vient de refaire le coup de Belkaïd, refusant à la dernière minute de libérer le défenseur Slimane Raho au profit du Mouloudia d’Alger. En effet, une source proche du club sétifien nous a affirmé hier que Serrar n’a rien voulu savoir lorsque son joueur avait annoncé qu’il allait tenter sa chance au MCA. C’est pour cela que tous les Mouloudéens commencent sérieusement à se poser un tas de questions, dont la plus pertinente est sans doute : pourquoi Serrar porte toute cette haine au MCA ? Pour revenir un peu en arrière, le même Serrar avait déjà refusé de libérer plusieurs de ses joueurs au profit du Mouloudia, comme Diss, Laïfaoui, Djabou, Hadjaoui, Hemani, Benchadi et Yekhlef. M. B.


g Entretien réalisé par HILLAL AÏT BENALI

Les Rouge et Blanc de Belouizdad, qui continuent la préparation en prévision de la seconde phase du championnat, ont effectué hier, dans la matinée, une seule séance d’entraînemen t au stade du 20-Août. La préparation physique était au menu au début des exercices avant que les dirigeants organisent à la fin un match d’application.

GAMONDI DIRIGE LA SÉANCE

C’est le coach argentin du CRB, Gamondi, qui a dirigé la séance d’entraînemen t d’hier. Gamondi, qui avait le droit à des vacances un peu plus longues que ses adjoints, était de retour avant-hier dans la soirée et a assuré l’entraînement d’hier.

MEKHOUT SE BLESSE AUX ADDUCTEURS

Le défenseur Ahmed Mekhout s’est blessé lors de la séance d’hier et n’a pu aller au terme de l’entraînement. Sa blessure est au niveau des adducteurs et l’éloignera certainement pour quelques jours des terrains.

Comment s’est déroulé le stage avec l’équipe nationale olympique ? Le stage s’est déroulé dans de bonnes conditions. L’ambiance est familiale, on vit dans une convivialité totale. On a presque le même âge, donc il est plus facile pour nous de communiquer et de bien s’entendre. Concernant notre objectif ici, je vous assure qu’on a travaillé dur depuis notre arrivée ici à Sidi Moussa. Tous les joueurs travaillent dur afin de convaincre les dirigeants et gagner une place sur l’échiquier. Les entraînements se déroulent comme il faut, après pratiquement deux jours de travail. On joue un match amical, chose qui nous permettra d’avoir plus de compétition dans les jambes et de bien se préparer pour le prochain match officiel. Avec un peu de recul, que pouvez-vous nous dire sur le match joué face à l’équipe nationale A’, que vous avez remporté ? Je crois qu’on a fait un grand match contre nos aînés. Il est vraiment utile de jouer de telles rencontres avant une compétition continentale. Pour le match, je pense qu’on méritait la victoire, même par la plus petite des marges. On était bien organisés sur le terrain et on a su gérer les débats. On a appliqué les conseils de nos dirigeants à la lettre pour sortir à la fin avec une bonne victoire. Bon, le résultat n’est pas vraiment important, l’essentiel, c’est avoir des con-

tacts avec de bons joueurs comme ceux de l’EN A’ et de bien se préparer pour nos prochaines sorties officielles. On imagine que l’ambiance du 20-Août vous manque, n’est-ce pas ? Effectivement, j’ai hâte de retrouver notre stade fétiche, mais beaucoup plus mes coéquipiers. Vous imaginez, depuis la reprise, je n’ai pas effectué la moindre séance d’entraînement au 20-Août. Cela me manque vraiment. Toutefois, je suis en contact permanent avec certains joueurs, notamment Lahouamed, qui me tient au courant de tous les détails. Je demande toujours les nouvelles et comment les entraînements se déroulent. Vous savez, j’attends la reprise avec mon équipe avec impatience et je suis prêt à me donner à fond afin de démontrer toute ma classe. Donc, vous êtes optimiste quant à une excellente reprise avec votre équipe ? Certainement. Le stage avec l’équipe national olympique sera très utile pour moi. J’ai gagné beaucoup d’expérience, ce qui me permettra d’entamer la phase retour du championnat en toute confiance. Comme je l’ai déclaré tout à l’heure, le contact que j’ai eu avec différents joueurs m’aidera dans le futur. Je suis vraiment optimiste quant à un retour en force de ma part lors de la seconde phase de la compétition. J’ai beaucoup travaillé

durant ce stage, donc je suppose que je serai fin prêt pour la reprise.

Que pensez-vous des deux recrues de votre équipe ? Je commence par le deuxième venu qui est Amar Ammour. Qui ne connaît pas cet excellent joueur ? Un joueur chevronné envers qui j’éprouve beaucoup de respect. Je suis certain que c’est un élément qui apportera le plus à notre équipe. Avec sa grande expérience, il sera d’un grand apport pour nous, notamment au niveau de l’organisation sur le terrain. Notre équipe se compose pratiquement d’éléments jeunes, alors on a vraiment besoin d’un joueur de renommée comme Ammour. Et pour Sellimi, que je ne connais pas assez bien, j’ai entendu parler de lui. C’est un bon défenseur. En tous les cas, je leur souhaite à tous les deux la bienvenue et j’espère qu’ils réussiront un bon parcours avec le CRB. Comment imaginez-vous la phase retour du championnat ? Avant, j’aimerais bien m’arrêter sur la phase aller que je juge très réussie. On a réalisé un parcours auquel personne ne s’attendait au début. Vous savez, cette année, on dispose d’un bon groupe, très ambitieux. L’ensemble des joueurs ne jure que par finir la saison sur une place honorable et revenir avec le CRB à sa véritable place. Cela me permettra de dire que même la phase retour ne sera que comme sa précédente ou encore meilleure. H. A. B.

«Je suis un chauvin comme vous» Kerbadj s’adresse aux supporters

Ph : Maracana

UNE SEULE SÉANCE POUR HIER

LIGUE 1

ANANE : «Décidés à terminer à une place honorable» Maracana N°1334 — Mardi 1er Février 2011

Ph : Maracana

08

Après le coach argentin, Angel Miguel Gamondi, c’est au tour du président du CRB, Mahfoud Kerbadj, de s’adresser aux supporters du Chabab via leur site web, crb.org. Un message que nous reproduisons dans son intégralité ci-dessous. Au début, le premier responsable du Chabab a tenu à remercier l’ensemble des supporters pour leur soutien depuis le début de la saison, avant d’évoquer le grand chantier que lui et l’équipe qui l’entoure sont en train d’accomplir pour redorer le blason de son prestigieux club. Kerbadj n’a pas omis de souligner la contribution de l’entraîneur Gamondi, et ce afin que le club, composé essentiellement de jeunes joueurs, puisse relever le défi et redonner la vraie image au CRB. Pour le recrutement de cette saison, l’homme fort de l’équipe de Laâqiba estime qu’il dispose d’un groupe soudé, qu’il ne faut absolument pas chambouler par le recrutement de prestigieux joueurs. A la fin, Mahfoud Kerbadj lance un appel aux fidèles supporters de rester toujours derrière leur équipe et de s’engager à faire de son mieux pour que le Chabab joue les premiers rôles. «Permettez-moi tout d'abord de vous rappeler toute ma gratitude et tous mes remerciements pour le

soutien que vous avez apporté à notre chère équipe, le CRB, une équipe dont je suis, j’étais et je serai toujours un fervent supporter et même un grand chauvin ! Pendant ces trois années passées à la tête de ce prestigieux club, j'ai essayé, l'équipe qui m'entourait et moi de faire le maximum pour redonner une grande image de notre grande équipe et redorer son blason. Je sais que la mission n'est pas facile mais nous ferons le maximum, avec votre soutien bien sûr, pour atteindre ce but, pour cette année, et en dépit de quelques difficultés rencontrées au début, nous avons pu constituer une équipe compétitive avec des joueurs talentueux et en se basant sur la majorité des joueurs de l'année dernière et le recrutement de joueurs dont le profile sied avec le jeu du Chabab. Nous avons pu créer une osmose entre ancien et nouveau, grâce à l'apport d'un grand entraîneur qui a démontré une maîtrise extraordinaire dans la gestion de ce groupe et aussi d'énorme capacité technico-tactique, sans oublier la parfaite entente avec le staff qui l'entoure. Tout ce travail de fond ne peut être valorisé que par votre soutien et votre adhésion pour le bien de notre équipe et nous sommes tous à son service. Pour revenir au point qui vous préoccupe tous,

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

à savoir le renforcement de l'équipe par le recrutement de certains joueurs, je tiens à dire une chose : à l'inverse des autres clubs, le CRB dispose d'un groupe très fort qu'il faut préserver et non perturber par un recrutement de prestige au risque de créer des problèmes au sein de ce formidable groupe que je compare à une grande famille. Néanmoins, et avec l'aval du staff technique, nous avons procédé au renforcement de ce groupe avec le recrutement du défenseur axial Slimi Omar de Chlef, un jeune défenseur (23 ans) qui va renforcer la défense, et le joueur Ammour, lequel va apporter beaucoup par son expérience et son talent, sans oublier bien sûr la qualification des deux joueurs issus de l'école du Chabab, à savoir Baa et Lahouamed. A l'orée du début de la phase retour, j'appelle encore une fois l'ensemble de nos fidèles supporters à être derrière leur équipe comme ils l'ont toujours fait par le passé. Pour ma part, je m'engage à servir notre chère équipe et faire tout ce que dont je suis capable pour rehausser l'image de ce grand club et lui permettre de jouer les premiers rôles dans le monde du football national. Vive le CRB et merci à tous les fans des Rouge et Blanc.»


LIGUE 1

Au Maroc pour peaufiner la préparation Maracana N°1334 — Mardi 1er Février 2011

09

g Par ZOHEÏR ZITOUN

Les supporters du club chélifien qui s’attendaient à voir de grands noms arriver au club durant cette période de marché ont été quelque peu déçus, même si l’effectif actuel est capable de créer la surprise.

Ph : Maracana

L’

absence d’oiseaux rares et le manque d’argent ont obstrué, si l’on ose dire, un recrutement de qualité. La première phase de préparation ponctuée par un match amical s’étant terminée vendredi dernier, les Chélifiens ont mis à profit les jours de repos pour souffler un peu et se ressourcer auprès de leurs familles. Selon Meziane Ighil, ce regroupement s’avèrera très bénéfique pour l’équipe. A ce propos, le coach chélifien ne cache pas sa satisfaction tout en estimant que ses poulains devront travailler dur afin d’être fin prêts à la reprise du championnat. Pour le technicien de Chlef, les joueurs doivent redoubler d’efforts afin de rester mobilisés et maintenir le cap. Pour bon nombre de supporters, le talon d’Achille de l’ASO reste l’attaque. Paradoxalement, ce compartiment, pourtant réputé pour être une attaque d’enfer avec la présence de Messaoud, Soudani, Djediat et Seguer, donne bien du souci au staff technique. A l’occasion du prochain stage de préparation, le coach chélifien ne laissera pas passer l’occasion pour mobiliser le gros de sa troupe et de voir à l’œuvre Aït Tahar, la nouvelle recrue. «L’équipe est à la croisée des chemins. Le groupe doit rester plus que jamais mobilisé», a affirmé Djediat. Les joueurs chélifiens arriveront à Casa avec, au programme, des séances technico-tactiques et physiques, qui seront ponctuées par des matches amicaux face à

des équipes de haut niveau, dont le RAJA et le WAC.

Plus de peur que de mal pour Mellouli

Blessé en fin de match amical face au CRBAT, le libéro de l’ASO, Mellouli, a dû quitter le terrain puisqu’il a été touché au tibia. Après le match, il s’est avéré que le joueur n’avait pas de blessure grave et qu’il pourra effectuer le stage avec ses camarades. Mellouli, il faut le rappeler, est l’un des joueurs les plus utilisés par Ighil.

Les joueurs ont perçu deux primes de matches avant leur départ

Comme prévu, la direction du club chélifien a octroyé deux primes de matches aux joueurs, celles des rencontres face à l’ESS ainsi que le match de coupe remporté face au WAT. C’est dire que Medouar a tenu à ce que ses joueurs quittent le pays avec le

sourire et puissent entreprendre le stage au Maroc avec un bon moral, même si ce n’est pas suffisant puisque plusieurs éléments de l’effectif attendaient de percevoir la seconde tranche de leur prime de signature. En effet, la direction du club attend toujours l’argent de l’APC et de la cimenterie pour souffler un peu. Par ailleurs, selon des informations qui nous sont parvenues, le quotidien Echourouk pourrait être le nouveau sponsor du club durant la seconde phase du championnat.

Mot d’ordre du staff technique : «Tout le monde aura sa chance»

Le staff technique, à sa tête Ighil, tient toujours au principe de donner sa chance à chaque joueur durant la seconde phase du championnat. Le message a été bien reçu par les joueurs durant la réunion qui a suivi le match amical face au CRBAT. Les joueurs, qui aspirent à mieux entrevoir l’avenir, ont promis de faire de leur mieux

pour ne pas rater l’occasion de se frayer, chacun, un chemin dans l’équipe. Le ton employé par Ighil était des plus sérieux comme à son habitude, lui qui n’a rien dit quant à la prestation de ses poulains dans ce match qui a laissé un arrière-goût amer et Benchouia est allé de son explication, déclarant que la fatigue est derrière cette prestation, surtout que les joueurs ont été soumis à un travail éreintant durant la semaine écoulée.

Trois matches amicaux au Maroc

Selon des sources proches de la direction du club, l’équipe chélifienne prendra part à 3 joutes amicales au Maroc. En effet, contactés, les responsables du RAJA, du WAC et du Kawkeb de Marrakech auraient donné leur accord à leurs homologues chélifiens. Il se pourrait même que l’ASO croise le fer avec le MCO qui ne sera pas loin du centre où les camarades de Gherbi éliront domicile. Z. Z.

Recruté récemment par le Widad, le jeune (il est âgé de 20 ans), Abdelhakim Samer, qui évoluait à l’USM Khenchela, est un meneur de jeu. Le transfuge de l’USMK a signé un contrat de 18 mois au profit du WAT. Il quitte son club formateur et tente une nouvelle aventure avec les Bleu et Blanc. Samer estime qu’il peut réussir et rebondir au sein du Widad. Rencontré en marge de la rencontre face à l’ASMO, il a bien voulu répondre à nos questions.

Comment êtes-vous arrivé au WAT ? D’abord, je dois vous dire que je voulais changer d’air. Il faut dire aussi que je garde de bons souvenirs avec son club, l’USMK où j’ai vécu de bons moments ; d’ailleurs, c’est grâce à cette formation où j’ai beaucoup appris qui m’a permis d’avoir une expérience pour ma venue à Tlemcen. J’ai été contacté par les dirigeants, à leur tête le président Yahla, qui s’est déplacé à Khenchela

pour négocier avec mon club ; très vite un terrain d’entente a été trouvé entre les deux parties. J’ai accepté l’offre de l’école tlemcénienne pour progresser davantage, car j’avais d’autres propositions. Vous vous êtes adapté au groupe ? Sincèrement, oui. Je me suis vite adapté et la plupart des joueurs m’ont facilité la tâche ; avec des anciens comme Boudjakdji, Belgherri et Habri, je ne me suis pas senti dépaysé. Comment vont les choses au sein du groupe durant ce stage ? Je crois que tout le monde s’accorde à dire que la situation que vit le WAT aujourd’hui nous oblige à nous mobiliser dans le seul souci de redonner confiance à nos supporters. Dieu merci, toutes les conditions sont réunies pour faire un excellent travail. En optant pour le

WAT, que comptezvous apporter ? Je suis conscient de ce qui m’attend, j’essayerai de donner le meilleur de moimême et de contribuer modestement au renouveau du club, même si la tâche ne sera pas de tout repos, d’où cette peu reluisante place au classement général. Pensez-vous être fin prêts pour la reprise ? Nous travaillons avec toute la rigueur souhaitée pour répondre à l’attente de notre public lors de nos prochaines sorties ; ça sera difficile certes, mais nous ferons le maximum pour être à la hauteur de la confiance placée en nous. Donc, vous demeurez tout de même optimiste ? Il le faut, car avec l’arrivée de nouveaux joueurs, je pense qu’on est capables de sortir le club de cette impasse. Entretien réalisé par Smaïn Sebaïhi Tani

A

Ph : Maracana

SAMER : «Je veux Deuxième stage réussir à Tlemcen» pour Tlemcen

près avoir disputé trois rencontres amicales durant cette trêve hivernale face, respectivement, au WAF Mostaganem, l’USMBA et l’ASMO, le WAT s’apprête à effectuer un stage bloqué au complexe militaire de Blida. Ce regroupement, après celui de Tlemcen, devra en principe permettre au club phare de Sidi Boumediène de recharger ses batteries en prévision de la reprise de la compétition officielle, laquelle s’annonce extrêmement ardue aussi bien pour les équipes qui visent le podium que pour celles intéressées par le maintien en Ligue I professionnelle. Pour la bande à Amrani, l’issue de ce challenge n’a pas encore révélé tous ses secrets et reste par voie de conséquence ouvert à tous les pronostics. Amrani, le premier responsable de la barre technique, se dit confiant et optimiste quant à l’avenir de la formation tlemcénienne qui pourra revenir durant cette reprise. Le Widad demeure en mesure encore de se montrer performant, à condition bien sûr que les moyens suivent, avec une réelle prise en charge. Cette équipe a la capacité et la possibilité de se mêler sans difficulté à la course au maintien et pourra faire parler d’elle dans un proche avenir. A bon entendeur salut ! Smaïn Sebaïhi Tani

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

LE SIÈGE DU CLUB FAIT PEAU NEUVE La rénovation du siège de la SSPA/WAT a été entamée il y a un mois. En effet, les travaux seront achevés selon le président tlemcenien, Abdelkrim Yahla, vers la mi-février et une fois finalisés «nous allons affecter chaque commission vers son bureau et chacun s’occupera de son travail», car, dirat-il, «nous sommes à l’ère du professionnalisme. »


10

L’attaque du MCEE éprouvait des difficultés pour inscrire des buts. Lors des derniers matches de championnat, les camarades de Touaoula n’inscrivaient qu’un seul but par match. A chaque fois, ils réalisaient des victoires mais avec des scores étriqués. Et ce dimanche après-midi a sonné la révolte des attaquants, qui ont inscrit pas moins de cinq buts par l’intermédiaire de Boulemdaïs, Benamokrane, Belhadj et les deux nouvelles recrues Kab et Tiaiba qui a marqué un joli but à la dernière minute. Cette large victoire fera du bien au moral des attaquants qui avaient besoin de se rassurer avant de reprendre la compétition.

g Entretien réalisé par YASSER MALKI

Tout d’abord, comment est l’ambiance au sein de votre groupe ? L’ambiance est très bonne et le moral au beau fixe. Nous sommes en plein travail de préparation pour la seconde phase du championnat. Il y a une grande sérénité au sein de notre équipe et c’est le plus important dans un club car cette ambiance nous aide à travailler dans de bonnes conditions. Comment se déroule votre stage bloqué à Tipasa ? Nous sommes ici à Tipasa depuis déjà 14 jours et nous n’avons pas à nous plaindre des conditions de séjour et de travail mises à notre disposition. Tout cela fait qu’on n’a qu’à se concentrer sur ce que nous avons à faire pour que ce stage soit une réussite et nous serve à aborder dans d’aussi bonnes dispositions le reste du parcours. Qu’attendez-vous de ce stage sur le plan collectif ? C’est un stage très important pour nous car les deux semaines de préparation passées ici à Tipasa sont déterminantes pour la suite de notre parcours. Nous nous sommes préparés comme il faut pour ne pas rater la reprise de la compétition. Nous devons être en mesure d’aborder le retour du bon pied, comme on a entamé l’aller. De la sorte, nous aurons toutes les chances d’assurer le maintien assez tôt pour viser une place honorable à la fin de la saison. Le fait de rester plus d’un mois sans jouer ne risque-t-il pas de freiner votre élan ? C’est vrai que rester plus de cinq semaines sans jouer, c’est un peu long, surtout que nous étions sur une série de bons résultats, mais cette trêve est venue stopper tout. Mais, bon, on va faire avec cette programmation. Le plus important, c’est de rester sereins tout en travaillant avec tout le sérieux voulu pour essayer de revenir à la compétition au même rythme sur

lequel nous étions avant la trêve. Justement, comment jugez-vous le parcours de votre équipe avant que survienne la trêve ? Nous avons joué 12 rencontres durant lesquelles nous avons récolté 17 points, ce qui est une bonne moyenne. Il y a de quoi être satisfait de ce parcours qui ne pourrait que nous inciter à persévérer dans cette voie qui est la meilleure pour réaliser notre objectif qui est le maintien. Comment voyez-vous la seconde partie du championnat ? Elle va être sûrement plus difficile car toutes les équipes vont vouloir passer la vitesse supérieure, que ce soit celles du haut du tableau ou celles du bas. Pour nous, comme je viens de vous le dire, le plus important est d’engranger le maximum de points pour assurer le maintien le plus tôt possible et ne rien avoir à regretter par la suite. Par con-

Ph : Maracana

LA RÉVOLTE DES ATTAQUANTS

LIGUE 1

HEBAICHE : «On sera prêts pour la reprise» Maracana N°1334 — Mardi 1er Février 2011

séquent, l’issue de cette seconde manche du championnat dépendra de la façon dont on l’abordera dès le premier match de la reprise. Pensez-vous avoir les moyens de réaliser votre objectif, qui est le maintien ? Nous sommes sur la bonne voie et le fait d’être dans la première moitié du classement a de quoi nous rassurer

pour le moment. Maintenant, il s’agit de persévérer dans cette voie et alors tout ira bien. Je pense que durant la phase aller, nous avons démontré tout notre potentiel à rivaliser avec les meilleurs. Donc, je peux vous dire que nous sommes capables non seulement de réaliser le maintien mais aussi de viser une place en haut du tableau. Y. M.

Une victoire bonne pour le moral MATCH AMICAL : MCEE 5 — CSC 2

D

imanche après-midi, le MCEE a disputé son troisième match amical, depuis le début de son stage bloqué qui se déroule à Tipasa, face à la formation de CS Constantine. Les poulains de Bira n’ont pas fait dans la dentelle puisque la rencontre s’est soldée par la victoire de l’équipe d'El-Eulma sur un score net et sans appel de cinq buts à deux. Le MCEE a été fort sur tous les plans par rapport à son adversaire du jour. Un bon galop d’entraînement pour les camarades de Hebaiche. Le score reflète parfaitement la physionomie de la rencontre.

Le CSC a tenu juste une mitemps

Même si le score était lourd pour cette équipe du CSC, puisque les Eulmis ont inscrit cinq buts durant cette rencontre, la première période s’est soldée par une petite victoire du MCEE : un but à zéro. Le CSC, qui s’est renforcé par quelques joueurs, a tenu bon durant la première mi-temps avant de sombrer en seconde période. Les poulains de Bira ont dominé la partie et ont inscrit quatre autres buts. Le CSC a quand même résisté 45 minutes avant de lâcher complètement lors de la seconde phase de la

rencontre.

18 joueurs ont évolué face au CSC

Pour ce troisième match amical, au programme de ce stage bloqué, l’entraîneur Bira a aligné tous les joueurs présents dans ce regroupement, c’est-à-dire les 18. Il a incorporé sept remplaçants en première mi-temps avec Sahraoui dans les buts comme titulaire avant de le remplacer par Boutrik, les 16 autres étant des joueurs de champ. Ainsi, Bira, en faisant tourner son effectif, a voulu donner sa chance à chacun. Y. M.

Aux dernières nouvelles, l’exbuteur de l’ESM et signataire au MCEE vient de recevoir sa lettre de libération d’El-Eulma et aurait signé hier un engagement de 18 mois avec le Mouloudia.

C’

est l’information qui nous a été donnée par le vice-président qui nous a informé par téléphone qu’un autre joueur, Kedider, serait le 2e attaquant signataire avec les Hamraoua. Hamza Medjahed et Kedider rejoindront la formation oranaise à Casablanca en cas d’acceptation de leur dossier. La confirmation devait être ramenée hier après-midi. Medjahed, qui a apposé sa signature sur le contrat dimanche après-midi, et Kedider, qui a signé hier matin, s’envoleront vendredi avec Larbi Abdelillah, Belloumi et Benmimoun. L’ex-

Ballon d’or avait un problème de visa, qui est en voie d’être réglé. La délégation mouloudéenne, qui a pris le départ hier matin pour Casablanca est forte de 32 personnes, dont 25 joueurs. Elle devait être reçue par Benyagoub, membre du RAC, qui lui servira de chaperon, sachant que les relations entre le MCO et le Rajah ont toujours été très bonnes. Sur la liste des joueurs figurent 4 juniors. Quant à Boukessassa, il est resté à Oran faute de passeport (il l’aurait égaré). Pour rappel, Medjahed Hamza devait signer au club voisin, l’ASMO, après avoir été contacté par Larbi Oumamar auquel il avait donné son accord. En fin de compte, il a préféré le club cher à son père Senouci. «J’ai toujours rêvé de jouer en équipe première du Mouloudia, club dans lequel j’ai fait toutes mes classes et qui est cher à notre famille», a déclaré l’ex-attaquant de l’ESM. Sa prime de signature sera payée par son ex-président Bencheni, actuellement actionnaire au Mouloudia. M. T.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ph : Maracana

Medjahed Hamza succède à son frère Sofiane


LIGUE 1

UN BON TEST EN AMICAL

Chebira et Anis en solo

Zaïm assiste au match Le boss blidéen, Zaïm Mohamed, s’est déplacé au stade Benhadad pour voir ses joueurs à l’œuvre face au RCK. Etaient à ses côtés le manager Léo, - ce dernier devait finaliser hier le transfert du Camerounais Graba qui ralliera Blida le 5 février, - et l’Angolais Joseph, ce dernier a déjà rejoint ses coéquipiers à l’hôtel Necib, lieu du regroupement des Blidéens.

Illoul était présent à Benhadad La nouvelle recrue blidéenne, Slimane Illoul, était présent à Benhadad en tenue de ville, il a assisté à la rencontre amicale RCK-USMB. Le coach blidéen lui a accordé un temps de récupération après sa participation, samedi dernier, à la rencontre CAB-NASR de Libye, comptant pour les éliminatoires de la coupe de la CAF.

PUBLICITÉ

: RCK 0 - USMB 1

USMB-WAT JEUDI À 15H

Par AHMED TAHI

Les Vert et Blanc, sous la direction du coach Iaïche, poursuivent leur préparation en multipliant les rencontres amicales en cette période de trêve hivernale, afin d’être prêts à la reprise, qu’ils entameront dans moins de trois semaines face au Mouloudia d’Alger, pour le compte de la 14e journée de championnat professionnel de la Ligue I.

L’USMB disputera une autre rencontre amicale ce jeudi face au WAT, la rencontre est programmée au stade de Koléa à 15h.

JOSEPH A EFFECTUÉ DES TESTS MÉDICAUX

P

our meubler le vide, les camarades de Gaouaoui ont donné la réplique, dans l’après-midi d’avant-hier, au RC Kouba au stade Benhadad. L’USMB s’est présentée avec l’équipe type en première mitemps. Dans les bois, Gaouaoui, en défense, Yaghni, Defnoun, Zemmouchi, Aliouane, au milieu, Belloucif, Harazi, Belkheïr, Telbi ; et Mokhtari, Djemaouni en attaque. Ont effectué leur apparition en deuxième période, Boukacem, Lanseur, Benemra et Kherbache. Les juniors promus en seniors, Hamia, Khatir et Khelfallah, mis au repos, en raison de leur participation, samedi dernier, au match des 1/16es de finale de la coupe d’Algérie, livré par les U-20 de l’USMB face à l’O Médéa. Lors de

Ph : Maracana

Les deux Blidéens, Chebira et Anis, qui relèvent de blessure, n’ont pas repris le travail avec le groupe, et s’entraînent en solo. Le coach Iaïche compte beaucoup sur leurs services pour les prochaines rencontres de championnat. Face au RCK, ils ont effectué quelques exercices avant de rejoindre le vestiaire.

11

Maracana N°1334 — Mardi 1er Février 2011

cette rencontre face au RCK, même si le résultat n’avait pas d’importance, les poulains de Iaïche ne laissèrent pas l’initiative à leurs adversaires, en les dominant copieusement et arrivèrent à trouver le chemin des filets. A cinq minutes de la fin de la 1re mi-temps, sur un corner tiré par Telbi, Moktari reprend de la tête et ouvre le score. En 2e mi-temps, avec les changements opérés dans les deux camps, le jeu s’équilibra au milieu de la ligne

médiane, on a noté quelques tentatives de part et d’autre ; les Koubéens et les Blidéens n’arrivèrent pas à concrétiser les occasions qu’ils se sont créées. Cette victoire permettra aux gars de la ville des Roses de gagner encore plus en confiance et au staff technique de travailler davantage la cohésion et de préparer les schémas tactiques en prévision de la deuxième partie du championnat de la Ligue I professionnelle. A. T.

L’Angolais Joseph, qui avait rallié la capitale la veille, a tenu à compléter son dossier de transfert et de qualification à l’USMB. Accompagné par Benzaïd Farouk au CNMS, il a subi des tests médicaux. A son retour au stade Benhadad, la partie entre le RCK et l’USMB avait pris fin. Joseph devait participer hier avec le groupe à la séance de travail qui s’est déroulée au stade d’Oued El Alleug dans la matinée. A. T.

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE DJELFA DIRECTION DE L’URBANISME ET DE LA CONSTRUCTION DE LA WILAYA DE DJELFA N.I.F : 099817019002328

AVIS D’APPEL D’OFFRES OUVERT N° 04/2011 La direction de l’urbanisme et de la construction de la wilaya de Djelfa lance un avis d’appel d’offres restreint pour la réalisation des travaux d’amélioration urbaine dans le cadre du programme : résorption de déficit de voiries et réseaux divers VRD (2010) :

Commune

Site

Lot

Djelfa

Henichi + log. Scolaires Medgri

ASS + AEP partie 01 Eclairage public partie 01

Djelfa

AMS + Guenani

Aménagement ext, partie 02

Cheref

M’sala

Aménagement ext, partie 02

Aïn-Ouessera

Mustafa Ben Boulaïd

Eclairage public partie 02

Messaad

Demed + Saaifi + Sonelgaz

Aménagement ext, partie 02

Les entreprises intéressées par le présent avis et qualifiées selon les lots suivants : Les entreprises intéressées par le présent avis et qualifiées en catégorie 01 ou plus travaux de bâtiment ou travaux publics (activité principale ou secondaire): Peuvent retirer les cahiers des charges gratuitement auprès du bureau N°11 à la direction de l’urbanisme et de la construction sis cité des Jardins. Pièces demandées : I) 1re enveloppe (offre technique) qui contient les pièces suivantes : 1) certificat de qualification demandée (en cours de validité) copie légalisée, 2) déclaration à souscrire (à détacher du présent cahier des charges et à inclure dans l’offre technique), 3) une copie du registre du commerce légalisée, 4) copie de la carte d’identification fiscale légalisée, 5) extrait de rôle copie légalisée, 6) attestation et mise à jour du (CNAS, CASNOS, CACOBATPH) copie légalisée,

7) extrait du casier judiciaire bulletin N° 03 copie légalisée, 8) références professionnelles copie légalisée, 9) moyens matériels du contractant à mettre à la disposition du projet justifiés par des copies légalisées des cartes grises ou une pièce équivalente, 10) planning des travaux + proposition des délais de réalisation dûment signé et visé par le soumissionnaire, 11) liste nominative du personnel qualifié encadrement à mettre en place + les ouvriers - (la DAS 2010 visée par la CNASAT, justifiée par le nombre déclaré dans la CACOBATPH ou la CNASAT), 12) l’attestation de dépôt légal des comptes sociaux pour les sociétés année 2010 copie légalisée, 13) la déclaration de probité (à détacher du présent cahier des charges et à inclure dans l’offre technique), 14) bilan financier de l’entreprise de l’année antérieure à la date de soumission, 15) le présent cahier des charges dûment daté, cacheté et signé par le

soumissionnaire. II) 2e enveloppe (offre financière) qui contient : • la lettre de soumission visée, datée et signée par le soumissionnaire, • le bordereau des prix unitaires, • le devis quantitatif et estimatif. Les offres doivent être déposées à l’adresse suivante : La Direction de l’Urbanisme et de la Construction de la wilaya de Djelfa, sise cité des jardins / Djelfa. L’enveloppe extérieure anonyme contiendra deux enveloppes séparées, (offre technique), (offre financière), conformément aux prescriptions du cahier des charges devra porter la mention suivante : A MONSIEUR LE DIRECTEUR DE L’URBANISME ET DE LA CONSTRUCTION DE LA WILAYA DE DJELFA, CITE DES JARDINS AVIS D’APPEL D’OFFRES OUVERT N° 04/2011 Opération : DANS LE CADRE DE

Maracana N° 1334 — Mardi 1er Février 2011 - Anep N° 841 204

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

L’OPÉRATION : Résorption de déficit de voiries et réseaux divers V R D (2010) «RÉALISATION DES TRAVAUX» Site .................. Lot .................... «Soumission à ne pas ouvrir» Les offres doivent être déposées le (21) vingt-et-unième jour de 08h00 à 13h00 à compter de la date de la première parution du présent avis dans les journaux ou dans BOMOP, - si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la journée de dépôt des offres sera reportée jusqu’au jour ouvrable suivant - au niveau de la DUC de Djelfa bureau du secrétariat N° 02 sis cité des jardins à Djelfa. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de 180 jours à compter du dernier jour de dépôt des offres. L’ouverture des plis technique et financier est prévue en séance publique et se tiendra le jour de dépôt des offres à 14h00 au siège de la direction de l’urbanisme et de la construction. Les soumissionnaires sont invités à cette séance d’ouverture des plis.


12

Le gardien numéro 4 de la JSMB, Merzougui en l’occurrence, a eu un choc samedi passé, qui lui a valu quelques points de suture à l’arcade sourcilière gauche. On affirme qu’il souffre d’une entaille intérieure au niveau de l’œil gauche. Il reprendra donc avec le groupe ce mercredi, c'est-à-dire, qu’il ne sera pas du voyage avec le reste de l’équipe à El Eulma.

UNE SEULE SÉANCE MERCREDI ET UNE AUTRE JEUDI

Tout juste après le match du MOC, le groupe continuera son cycle de préparation pour la phase retour, avec ce stage à Alger, d’une semaine, qui sera ponctué, comme on l’a déjà annoncé par quatre matches amicaux. Mais bien avant le départ vers la capitale, le groupe sera soumis à une seule séance mercredi et une autre le jeudi, qui se dérouleront la matinée. Le départ vers Alger s’effectuera par bus à partir de vendredi matin H. M.

g Entretien réalisé par HANI MEBARKI

Amine Megatli est le seul joueur qui a joué les treize premières rencontres de son équipe depuis le début de la saison. Il devient de ce fait l’élément le plus utilisé par le coach qui comptait souvent sur les services de ce joueur qui a d’énormes qualités et qui pourrait aller le plus loin possible dans sa carrière, que ce soit pour la saison et demie qui reste de son contrat, puisqu’il a signé un bail de deux saisons (2010/2012) ou ailleurs, dans une autre équipe. Il forme en compagnie de Zafour, Maïza et Meftah un quatuor de rêve en défense. Même si ce compartiment a encaissé en tout quinze buts dont trois face à El Harrach (le plus grand nombre de buts encaissés en un seul match), le natif de la région de Médéa estime qu’il n’y a pas le feu et que cela fait partie du football. Celui qui évolue, tantôt sur le côté gauche, tantôt sur le droit, et même en tant que défenseur axial, lorsqu’il s’agit de remplacer un joueur suspendu ou qui déclare out pour cause de blessure. Il affirme donc que la JSMB aura son mot à dire pour cette saison, cela même s’il estime que la suite ne sera point du tout facile. La trêve est là. Comment vous la gérez ? De la meilleure façon possible. Vous dire que c’est facile de gérer une trêve de plus de 45 jours serait mentir, mais on fait avec. On n’a d’ailleurs pas le choix, on doit se fier

L

à la programmation que la ligue nous a imposée. Mais dans l’ensemble, cette trêve nous est et nous sera encore positive. Comme ça, on aura plus de temps de préparer le restant des matches avec sérénité et surtout avec les meilleurs atouts possibles.

Le coach avait programmé quatre joutes amicales pour combler le vide imposé par cette trêve… Et bien cela nous permettra d’avoir quelque chose dans les jambes. Beaucoup vous diront que rien ne remplace un match officiel, mais on doit quand même avoir quelques matches, histoire de se préparer en conséquence des matches restants, où la suite sera beaucoup plus difficile, puisqu’on aura en face des équipes de haut calibre et qui jouent pour le titre, ou une place sur le podium, et d’autres qui vont faire de leur mieux pour éviter la descente. Donc, il va falloir gérer la suite avec intelligence… On n’a pas le choix, si on veut terminer à une place sur le podium. Gérer match par match serait notre principal atout pour la suite. Toutefois, je dois dire qu’on va jouer tous nos matches restants avec la même détermination et la même volonté, tout en essayant de faire en sorte d’éviter les erreurs des matches précédents où on péchait parfois par manque de réalisme comme ce fut le cas du match face à l’ASK. A quelle estimation jugez-vous que la JSMB peut rivaliser avec les meilleurs ou en d’autres termes terminer sur le podium ? Cette année, nous avons un bon groupe qui saura défendre ses chances de terminer à un place dans le trio de tête, une manière d’atteindre notre objectif tracé par la direction du club qui est, justement, de prendre l’une des trois premières places, pour jouer, soit la Champions League africaine, ou la coupe de la CAF. Vous savez, la JSMB a pris goût à participer à une compétition de haut niveau et cette année, on fera

de notre mieux pour y arriver et faire en sorte de figurer parmi les équipes qui défendront les couleurs nationales au niveau continental .

Megatli, titulaire indiscutable… Le coach l’a si bien dit, il n’y a pas de titulaire à part entière, mais j’estime que je n’ai pas lésiné sur les efforts afin de donner un plus à l’équipe. Vous savez, je suis à ma cinquième année avec la JSMB et si je ne suis pas un joueur qui ne mouille pas le maillot, on m’aurait demandé de changer d’air, mais ce n’est pas le cas. Pour ma part, seule la stabilité compte et c’est pour cela que j’ai signé, plutôt rempilé pour deux années supplémentaires, puisque mon précédent contrat a expiré le mois de juin de la saison passée. L’effectif de la JSMB vient d’être étoffé avec l’arrivée de deux joueurs qui jouent au milieu. Un avis là-dessus ? Ecoutez, déjà avant l’arrivée de ces deux éléments, nous avions un bon groupe, et le coach a jugé utile de le renforcer avec des joueurs qu’il estime qu’ils peuvent apporter un plus. Pour ma part, je connais bien Boucherit, c’est un joueur qui joue un beau jeu et qui mouille aussi le maillot, là où il est passé. C’est un honneur pour moi de jouer à ses côtés. Quant à Kaddour, je lui souhaite bonne chance avec la JSMB. Une chose est sûre, avec l’arrivée de ces deux éléments, la JSMB sera encore plus forte à l’avenir. On vous laisse le soin de conclure… Tout ce qu’on demande, nous les joueurs, c’est que les fans soient derrière leur équipe. Je pense que la JSMB peut s’estimer heureuse d’avoir un public merveilleux qui encourage son équipe, même dans les mauvais moments qu’elle passe. Nous, de notre côté, on fera tout pour ne pas le décevoir. Entretien réalisé par Hani Mebarki

BOUCHERIT devait débuter hier après-midi

a nouvelle recrue de la JSMB, Antar Boucherit, et alors que beaucoup attendaient à le voir débuter avec sa nouvelle équipe hier matin, il ne l’a pas fait. On nous affirme qu’il est rentré chez lui à Annaba et qu’il devra régler quelques affaires personnelles. En tout cas, hier matin, il n’a pas repris, et c’est sa quatrième séance qu’il ratera depuis la reprise de samedi dernier.

La direction a déposé sa licence avant-hier

C’était prévu qu’il signe son contrat dimanche dernier, comme annoncé par le chargé de la communication du club béjaoui, mais finalement il avait signé mercredi dernier, c'est-à-dire bien avant qu’il récupère sa lettre de libération et ses papiers de la direction du club (une opération effectuée jeudi dernier). Ainsi dit, on nous a informé que la direction du club et particulièrement ceux qui gèrent les affaires administratives et autres paperasses ont déposé sa licence au niveau de la Ligue nationale, dimanche dernier.

Sera-t-il le nouveau chouchou de la galerie béjaouie ?

De par ce que pensent les fans de son arrivée à la JSMB, on peut dire que Boucherit sera le nouveau chouchou de la galerie béjaouie. Il suivra l’exemple de Boulemdaïs lorsqu’il est arrivé à la JSMB, la saison 2008/2009, N’Djeng et Zerdab durant le mercato de la même saison et Maroci lors de l’actuel exercice.

Possible qu’il joue le match du MOC

Le cocha ira-t-il jusqu’à permettre à Boucherit de jouer le match de cet après-midi (programmé à 15 h), sachant qu’il ne s’est pas entraîné tout au long de cette semaine. Il est possible que le coach le fasse incorporer pour voir l’état de sa forme, lui qui était bouleversé par l’attitude des dirigeants de l’ESS, après que ces derniers eurent refusé de le libérer pour signer au profit de la JSMB. Maintenant si le coach le fait entrer, le joueur ne risque-t-il pas des courbatures et autres déchirures musculaires ? Attendons pour voir. H. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ph : Maracana

MERZOUGUI REPRENDRA MERCREDI

LIGUE 1

MEGATLI : «La phase retour reste difficile, on est conscients» Maracana N°1334 — Mardi 1er Février 2011


LIGUE 1

Touati et Guebli sur le départ

Un vrai coup de théatre qui vient de se produire au sein de l’USMH. Selon des sources bien informées des affaires courantes des Jaune et Noir, on apprend que les deux nouvelles recrues, Guebli et Touati, qui ont paraphé avant-hier un contrat de 30 mois au profit de l’équipe harrachie, veulent résilier leurs contrats. En effet, et selon nos sources, les deux joueurs, avant de parapher leurs contrats, se sont mis d’accord avec les responsables pour avoir leur dû dans les heures qui suivent et grande fut leur surprise lorsqu’ils ont découvert, après consultattion de leurs comptes bancaires que leur argent ne leur a pas encore été versé. Ce qui les a poussés à crier leur mécontentement et à brandir la menace de résiliation de leurs contrats fraîchements signés. «On s’est mis d’accord sur certaines choses avec les responsables harrachis avant de signer nos contrats et on nous a rassurés que nous aurons notre dû juste après la signature. Mais, l’administration n’a pas respecté ses engagements. C’est aberrant», affirme Touati. Pour en savoir un peu plus sur les tenants et les aboutissants de

Maracana N°1334 — Mardi 1er Février 2011

cette affaire, nos sources nous ont avancé qu’un des membres du conseil d’administration est derrière toute cette affaire.

En cas de résiliation de contrat, Belatar restera à l’USMH

Toujours selon nos sources, on apprend que si la menace des deux joueurs venait à être mise en exécution, l’administration harrachie, et pour parer cette éventualité, serait dans l’obligation de garder l’attaquant Belatar, mis dernièrement sur la liste des libérés et qui réintégrera le groupe de facto. L. S.

Zouba décide de partir

Selon nos sources, on a appris que Hamid Zouba, qui a été nommé manager des catégories de jeunes, a décidé de quitter son poste au sein de l’USMH et ne plus remettre les pieds dans ce club. Toujours selon nos sources, la situation dramatique et confuse que vit cette catégorie a été la cause de ce subit revirement de la situation.

2 stage aujourd’hui Le deuxième stage de préparation que devront effectuer les poulains de e

Charef va débuter aujourd’hui dans l’après midi à Tipasa et plus exactement à l’hôtel Le Grand Bleu. Selon le staff technique, les choses sérieuse commenceront dès lors à l’occasion de ce stage puisque le groupe sera au complet y compris les nouvelles recrues à l’exception du gardien Doukha, qui, lui, a été mis à la disposition de l’équipe nationale A’ qui s’est envolée hier à distinction du Soudan. L’on apprend que Charef va axer son travail sur l’aspect technique tout en essayant plusieurs emplacements des joueurs sur le terrain et voir à l’œuvre les nouvelles recrues afin d’avoir une idée générale sur l’ensemble du groupe surtout après le recrutement de doublures en attaque et en défense. Dans ce sens, des proches du staff technique nous ont infoprmé que Charef voudrait donner la chance à Legraâ et le mettre carrément en milieu de terrain et mettre Layati sur le côté gauche de la défense. «Ce stage va nous permettre de prévoir d’autres solutions dans le jeu surtout après avoir bouclé le chapitre recrutement», nous a affirmé, Bechouche, l’adjoint de Charef à la barre technique.

13

LEDRAÂ : «Charef m’a dit que je peux réussir à l’USMH» L’ex-attaquant de Berrouaghia, Brahim Ledraâ, qui a paraphé avant-hier un contrat de 30 mois avec les Jaune et Noir nous a affirmé que la principale cause qui l’a poussé à choisir l’USMH était la présence de Boualem Charef à la barre technique. Cet entraîneur, toujours, selon Ledraâ, encourage les jeunes. «Avant que je ne signe mon contrat, Charef m’avait affirmé que je pouvais réussir à l’USMH et c’est ce qui m’a encouragé», nous a affirmé la nouvelle recrue harrachie.

Vous venez d’officilaliser votre venue à l’USMH, comment les choses se sont passées ? Je n’ai trouvé aucune difficulté avec les responsables harrachis et je me suis engagé pour 30 mois avec les Jaune et Noir. Pour vous dire la vérité, c’est Charef qui m’a encouragé le plus en me disant que j’avais tout le potentiel pour réussir à l’USMH. Mais avec la présence de Chache qui évolue dans le même poste que vous, les choses ne seront pas faciles, n’est-ce pas ? Non. Je ne vois pas les choses sur cet angle-là. Au contraire, la présence de Chache à mes côtés va me pousser à travailler davantage lors des entraînements et prouver mes qualités. Je ne vous cache pas, j’ai hâte de découvrir les supporters de l’USMH dont on m’a dit beaucoup de bien. Croyez-vous que l’USMH sera un terrain fertile pour que vous puissiez étaler tout votre savoir-faire ? Oui, je le pense et je sais que j’ai fait un choix judicieux en signant à l’USMH surtout avec la présence de beaucoup de jeunes dans le groupe. L’USMH est un grand club et c’est un honneur pour moi de porter ses couleurs. Je vous fais savoir que je suis confiant en ce qui concerne mon parcours dans ce club. Un dernier mot… Je souhaite réussir avec ce grand club et pourquoi pas réaliser un bon parcours et aider mes camarades à concrétiser les objectifs tracés par l’administration et le staff technique. Entretien réalisé par Lotfi Salhi

Publicité

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

USMH-ABM AUJOURD’HUI À LAVIGERIE Le staff technique a programmé aujourd’hui un match amical devant la formation de Merouana au stade de Lavigerie et ce sera la dernière rencontre amicale avant que les poulains de Charef ne rentrent en stage bloqué à l’hôtel Le Grand Bleu.

LE STAFF TECHNIQUE RÉGULARISÉ

L’administration harrachie a procédé hier à la régularisation de l’ensemble du staff technique de l’USMH. De ce fait, les adjoints de Charef ont perçu une paye en attendant les trois autres mensualités qui, elles, seront versées dans les jours qui viennent.


14

Beaumelle signe pour 30 mois

ALORS EN OLYMPIQUE 1- EN MILITAIRE 1

Seuls Sayeh et Benaldjia ont participé. L’équipe nationale olympique a disputé un match amical hier face à l’EN militaire. La rencontre s’est terminée sur un score nul d’un but partout. Parmi les quatre joueurs usmistes retenus dans cette équipe olympique seuls Sayeh et Benaldjia ont participé. Les deux autres joueurs de l’USMA, que sont le gardien Mazouzi et l’attaquant Meklouche n’ont pas pris part à cette rencontre vu que le premier est mis au repos alors que le deuxième souffre d’une blessure au mollet.

LIGUE 1

Maracana N°1334 — Mardi 1er Février 2011

QUE

BONADEI

EST ATTENDU CES JOURS-CI

Après avoir engagé l’entraîneur français et l’ex-sélectionneur de la Zambie Hervé Renard, les dirigeants usmistes viennent d’engager son adjoint Patrice Beaumelle. Ce préparateur physique a été proposé par Renard pour l’avoir toujours eu à ses cotés.

P

atrice Beaumelle vient donc de signer un contrat de 30 mois après avoir trouvé un terrain d’entente avec le président de l’USMA, Ali Haddad. Il est utile de signaler que Beaumelle a déjà entamé son travail avec sa nou-

En amical USMA-CSC aujourd’hui

Afin de permettre à ses joueurs d’avoir un match dans les jambes et partant, de rester compétitifs, le staff technique usmiste a programmé un match amical aujourd’hui à Omar-Hamadi, face au CSC. Hervé Renard fera tourner son effectif lors de cette rencontre et évaluer ainsi les qualités physiques et techniques de chacun de ses joueurs. Il est à noter que le coup d’envoi de cette rencontre sera donné à 15h. T. B.

velle équipe, il y a une semaine déjà. Par ailleurs, l’autre assistant proposé par Hervé Renard, à savoir Laurent Bonadel, est attendu ces jours-ci à Alger pour signer, lui aussi, son contrat, en attendant de régler certains problèmes administratifs afin de s’engager avec la direction usmiste. Cela a procuré de la joie à l’entraîneur en chef, Hervé Renard qui voudrait avoir à ses côtés ses deux assistants avant de s’envoler avec au Maroc pour le stage hivernal, d’où cette semaine de retard que prend l’USMA pour ce stage qui vient d’être, une fois de plus, repoussé d’une semaine. T. B.

A UNE

SEMAINE DU DÉPART POUR LE MAROC

Les blessés inquiètent Renard A une semaine du départ pour le Maroc

pour entamer le stage hivernal qui durera deux semaines, l’entraîneur usmiste, Hervé Renard, semble inquiet concernant les blessés que sont Merbah, Achiou, Ouznadji et Deham. En effet, ces quatre joueurs ne sont pas encore rétablis et fréquentent toujours et assidûment l’infirmerie du club. Il est à noter que ces trois joueurs ne pourront pas disputer la rencontre amicale prévue aujourd’hui à Omar-Hamadi. Inquiet, l’entraîneur usmiste souhaite toutefois récupérer ces trois joueurs avant le départ de l’équipe pour le Maroc où elle devra effectuer un stage de dix jours ; lequel stage est prévu pour le 6 février prochain. Renard estime prendre le chemin du royaume chérifien avec un effectif au complet et pas avec un effectif tronqué ce qui le contrariera beaucoup.

Benmeghit ne s’est pas Du biquotidien entraîné Victime d’une blessure au niveau de la au menu

La formation usmiste s’entraînera aujourd’hui par deux fois dans la journée. Les deux séances d’entraînement auront lieu à Omar-Hamadi.

Bentayeb ne viendra pas, Ighil cinquième recrue

cuisse, la nouvelle recrue de l’USMA, Benmeghit, ne s’est pas entraînée hier avec ses coéquipiers. Le joueur effectuera aujourd’hui une IRM. Il ne prendra pas part à la rencontre amicale qui mettra aux prises l’USMA au CSC. T. B.

LIGUE 2

BENAMRI TOUJOURS BLESSÉ ET DERARDJA A JOUÉ 20 MINUTES Par ailleurs, El Far et Okbi n’étaient pas les seuls joueurs du NAHD présents dans ce match amical, puisqu’il y a eu Derardja et Benamri qui sont avec l’EN espoirs. Si ce dernier n’a pas pu être aligné en raison d’une blessure aux adducteurs, Derardja, lui, n’a joué que 20 minutes et n’a pas pu montrer la plénitude de ses moyens. R. M.

g Par RAOUF MESBAH

Après les quatre recrues que le club s’est assurées lors du mercato, la direction du Nasria souhaitait aussi renforcer l’attaque en ajoutant un autre attaquant.

A

insi, les dirigeants avaient dans un premier temps jeté leur dévolu sur l’attaquant de l’USM Blida et ancien nahdiste, Samir Bentayeb. Laissé libre par la direction de la formation de la ville des Roses, le joueur est à la recherche d’un club avec lequel il pourrait terminer la saison. Toutefois, il est clair que le joueur coûtera cher d’autant plus qu’il faudra payer sa lettre de libération, en plus d’une somme conséquente au joueur en guise d’avance sur trois salaires au moins. Bentayeb, et selon certaines sources, est plus proche de son autre ancienne équipe, le CA Bordj Bou Arréridj qui dispose de moyens plus conséquents et qui devrait pouvoir le faire signer.

D’ailleurs, le joueur était avanthier soir à l’hôtel El Mehdi de Staouéli à discuter avec les dirigeants d’El Bordj qui ont promis de mettre le paquet pour le faire revenir. Par ailleurs, la direction du Nasria devrait clore son recrutement en faisant signer le milieu offensif, Anis Ighil qui s’entraîne depuis quelque temps avec l’effectif et ce, en compagnie de l’autre jeune du club, à savoir Bala. Ighil devrait signer pour une durée de trois ans après l’accord passé avec le joueur. Ce dernier devrait pouvoir se relancer après avoir végété un peu partout, puisqu’il a joué aussi au PAC et à la JSMC sans pouvoir s’imposer, car il n’a pas trop joué dans ces deux clubs. A rappeler que le NAHD a pu assurer jusqu’à présent quatre recrues, à savoir Rafik Deghiche, Mahmoud Bey, Nourredine Kaddour et Abderaouf Belhani. Seul Bey a été ramené à titre de prêt, alors que les autres joueurs ont signé pour 18 mois chacun. R. M.

Heddane a suivi le rendement de ses joueurs Pra ailleurs, ce match amical entre les deux sélections a vu la présence du coach du Nasria, Mustapha Heddane, qui a tenu à suivre la production de ses joueurs que ce soit ceux qui sont avec l’EN espoirs ou militaire. Il a été, ainsi, très satisfait du rendement de son poulain Okbi qui s’est, ainsi, réveillé en inscrivant un but qui le relance. R. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Belhani : «Décidé à faire une belle saison» Le nouveau gardien du Nasria, Abderaouf Belhani, nous avouera qu’il est décidé à faire une belle saison, après avoir été recruté par le club lors de ce mercato. Belhani dira qu’il connaît très bien le club étant donné qu’il est enfant de Hussein-Dey et qu’il habite le quartier de Vauban. Il souhaite être à la hauteur de la confiance placée en lui, et même s’il admet que Natèche est en excellente forme, il dira que la concurrence est un stimulant pour lui.

Okbi s’illustre avec l’EN militaire… L’attaquant du Nasria, Hicham Okbi, s’est illustré avant-hier après-midi avec l’EN militaire lors du match amical qu’il a joué face à l’EN espoirs au centre de Sidi Moussa. En effet, il faut savoir qu’Okbi a inscrit le but de la sélection militaire qui prépare le Mondial militaire, avant que l’EN espoirs n’égalise en seconde période grâce au joueur de la JSMB, Boulaïnceur.

…et s’est blessé Par ailleurs, Okbi s’est blessé à la fin du match au tendon, ce qui devrait le tenir éloigné des terrains pour au moins quatre jours. Il n’est pas le seul joueur du Nasria à avoir été blessé, puisque même l’autre nahdiste, Mohamed Réda El Far, a reçu un coup à la cheville et a dû laisser sa place avant la fin de la rencontre. Il pourrait être absent des terrains pour une durée de dix jours ou plus. R. M.


LIGUE 2

BOULTIF : «C’est un bon stage»

Cherche sparring-partner Le seul souci pour l’entraîneur mouloudéen, c’est le manque de sparring-partner pour jouer des matches amicaux. L’état d’urgence complique un peu la situation des déplacements et l’organisation de rencontres qui doivent se dérouler à huis clos et à des horaires précis. Bendjaballah ne désespère pas de décrocher un match ou deux avec des équipes tunisiennes, comme Hammam Sousse.

g Entretien réalisé par WAHAB YEFSAH Le gardien Boultif, qui du programme sans contraintes. Mais il y a un problème de effectue le stage avec matches amicaux, non ? l’équipe, estime que le Oui, c’est vrai, mais cela va se groupe est dans de très résoudre avec l’arrivée d’autres bonnes conditions et que clubs qui seront avec nous, le stage se déroule dans comme l’USMAn et Hammam une bonne ambiance. Sousse.

Mesfar pour clôturer A défaut de Hadjidj, le MSPB cherche à enrôler l’attaquant de l’ASK, Mesfar. Zidani tente le tout pour le tout pour obtenir l’accord de son club. Selon nos informations, il y a peu de chances pour que l’opération se réalise, mais il y a toujours des surprises de dernière minute.

La préparation bat son plein Profitant de la disponibilité à plein temps des installations du centre de Hammam Bourguiba, du fait que le MSPB est le seul pensionnaire, Bendjaballah se dit très content du déroulement du stage et les joueurs s’adonnent sérieusement au travail qui bat son plein. W. Y.

Satifsaisant quand même

EN AMICAL RCK 0 - USMB 1

MADOUR, AIT ALI ET BOUSSAID N’ONT PAS JOUÉ

Les trois joueurs koubéens, Nacer Madour, Islam Aït Ali et Rafik Boussaid, n’ont pas été alignés lors de la rencontre amicale que disputait leur équipe avant-hier face à l’USMB. Renseignements pris, il s’avère que Medjahed a justifié cela en raison de la suspension de ces trois éléments. Etant interdits de matches, ces trois joueurs ne sont donc pas concernés par le match de reprise du championnat qui mettra aux prises le RCK à l’US Biskra. Pour cela, Medjahed voulait voir à l’œuvre d’autres joueurs, ceux sur qui il pourra compter pour le premier match de la reprise.

Le stade de Benhaddad de Kouba a été avant-hier le théâtre d’une belle affiche entre le RC Kouba et l’USM Blida. La rencontre s’est terminée sur le score d’un but à zéro en faveur des Blidéens.

L’

unique but de cette rencontre a été inscrit par Mokhtari. Ce match amical a été un bon test pour les protégés de Nabil Medjahed face a un adversaire qui évolue en Ligue 1. Le coach koubéen nous disait à la fin de cette rencontre qu’il cherchait la qualité dans le jeu de son équipe et l’évaluation de la préparation des joueurs durant leur stage. Ladite rencontre aura permis à Medjahed de corriger les lacunes avant l’entame du championnat.

Medjahed : «je suis satisfait»

Après la fin de la rencontre amicale face à l’USMB, nous nous sommes rapprochés du coach, Nabil Medjahed, pour connaître ses impressions. L’entraîneur koubéen affirme à ce sujet : «On affronté cette équipe de

Mecheri présent…

Blida qui a beaucoup de qualités, on a fait une bonne première mi-temps. Je suis satisfait de la prestation de mon équipe, celle-ci a produit du jeu, c’est ce qui m’importait le plus, en tout cas j’ai vu des choses intéressantes». Concernant le stage hivernal qu’effectue son équipe depuis une semaine maintenant, Medjahed estime que « tout marche bien, on se prépare dans de bonnes conditions. Je veux signaler qu’on souffre d’un problème des terrains, ce qui n’est pas facile pour la direction du complexe étant donné que les équipes d’El Harrach et d’El Eulma s’y préparent aussi, mais ce n’est pas méchant, on fera tout pour réussir ce stage et entamer ainsi le championnat en force» avant d’ajouter : «Après avoir disputé quatre matchs amicaux face respectivement à l’EN militaire, El Eulma, Tipasa et Blida, je crois que j’ai donné la chance à tous les joueurs. On ne cherchait pas le résultat, on cherchait la qualité et le rendement des joueurs, je suis sûr qu’on progressera, je suis satisfait» conclut Medjahed qui reste satisfait au rendement de ses joueurs et il ne s’en cache pas. A.S.

Le désormais ex-président de section du RCK, Sofiane Mecheri, était présent dans les vestiaires des joueurs après la fin de la rencontre disputée par le RCK face à l’USM Blida. Mecheri avait tenu à saluer les joueurs koubéens et l’entraîneur Nabil Medjahed avant de quitter le stade Benhaddad.

…Djerradi aussi

15

Maracana N°1334 — Mardi 1er Février 2011

L’ex-défenseur du NAHD et du RCK, Brahim Djerradi a été présent dans le stade de Benhaddad. L’ex-Koubéen avait lui aussi tenu à saluer les joueurs et les membres du staff technique du club. A.S.

Vous êtes à votre quatrième jour de stage. Comment ça se passe ? Ça se passe très bien, on applique le programme de l’entraîneur et tous les joueurs travaillent avec un grand sérieux. Le fait d’être seuls au centre est-il une bonne chose ? Tout à fait car on bénéficie à plein temps de toutes les installations, ce qui facilite l’application

Comment se comportent les nouveaux joueurs ? Ils se sont vite intégrés au groupe. Ils sont jeunes et du même âge que la majorité du groupe, cela a facilité leur intégration. Comment passez-vous le temps de repos ? Moi, je suis beaucoup les événements en Egypte à la télévision, je regarde aussi les chaînes algériennes. W. Y.

HADJIDJ RESTE AU CABBA Viendra, viendra pas ? C’est officiel, le jeune Hadjidj restera au CABBA et ne rejoindra pas son ancien club, le MSPB. Les dirigeants de Bordj ont préféré garder leur joueur qui a même pris part au stage de préparation de son équipe à Alger. W. Y.

«Les résultats des matchs amicaux importent peu» BELGHERBI :

g Entretien réalisé par AOUN LAÏD BOUALEM

Le buteur maison samiste, Belgherbi Ouahid, que nous avons contacté hier, estime que le travail effectué par le staff technique est bénéfique est que l’équipe est prête pour la reprise du championnat. Quelle est votre appréciation sur le travail effectué durant ce stage ? Tout va pour le mieux, notre préparation se déroule dans de bonnes conditions, on travaille avec une grande détermination sous la houlette de l’entraîneur qui a tracé une programme planifié ; je tiens à dire que le stage a été très bénéfique. A mon avis, l’équipe est prête pour la reprise du championnat. Dans la série des matchs amicaux, le SAM a enregistré jusque-là deux victoires est un nul. Qu’en pensez-vous ? Je crois que dans les matches amicaux, le résultat importe peu, la multiplication de ce genre de joutes de préparation permet à l’entraîneur de connaître le niveau des joueurs et leur évolution

et également de mettre en place les schémas tactiques qui conviennent à l’équipe. A une semaine du match contre l’ES Mostaganem, comment l’appréhendezvous ? C’est un match derby entre deux équipes voisines qui se connaissent parfaitement ; pour ce qui nous concerne, on va tout mettre en œuvre pour que les 3 points restent à la maison. Bien sûr, le meilleur sur le terrain gagnera. Néanmoins, ça se passera chez nous, donc devant notre public, et on est appelés à faire le maximum, c’est clair. Un dernier mot... Je profite de cette occasion pour lancer un appel à notre merveilleux public, je lui demande de venir en masse, comme cela était le cas durant les premiers matchs pour que l’on puissse faire des résultats meilleurs, le retour de nos fans dans les gradins nous fera beaucoup de bien et nous aidera à améliorer la qualité de jeu de A. L. B. l’équipe.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


16

FEZZANI BLESSÉ

L’auteur du doublé contre En-Nasr a quitté le terrain à dix minutes de la fin du match. Renseignements pris, il souffre d’une tendinite aux adducteurs, une blessure qui risque de le déclarer forfait pour le match retour à Benghazi.

LE CAB À L’HÔTEL RAOUF

C’est à l’hôtel Raouf de Staouéli que le CAB a élu domicile pour son stage bloqué. Plusieurs équipes sont à quelques mètres de l’hôtel Mehdi : le CSC, l’ABM, le NAHD s’y trouvent et peuvent être des sparring-partners pour un match amical. W. Y.

PUBLICITÉ

Maracana N°1334 — Mardi 1er Février 2011

MESSAÂDIA : «On est passés à côté d’une victoire historique» g Entretien réalisé par WAHAB YEFSAH

L’attaquant et meilleur buteur du CAB n’a pas marqué en coupe d’Afrique, comme il l’avait souhaité, mais sa prestation a tapé dans l’œil des dirigeants et de l’entraîneur libyens qui n’ont pas hésité à se renseigner sur lui. L’enfant de Mérouana progresse de match en match. A 24 ans, Messaâdia a encore tout l’avenir devant lui. Arrivé au CAB il y a deux saisons, le joueur attise les convoitises et le doyen des Aurès aura très certainement du mal à garder son joueur pour d’autres saisons, car les sollicitations fusent de partout pour l’enrôler. Nous l’avons entretenu pour en savoir un peu plus.

Comment avez-vous vécu ce match de coupe d’Afrique ? Je l’ai vécu avec beaucoup d’émotion, comme la majorité de mes camarades, c’est ma première participation africaine, c’est une compétition que je découvre, c’est une nouvelle expérience pour moi. Pensez-vous que le nul était équitable ? Je pense qu’on méritait largement la victoire, on a dominé la majeure partie du match, on a manqué de chance et d’efficacité. Si on avait marqué en premier, le match aurait pris une autre tournure, le manque d’expérience dans ce genre de match nous a fait défaut, on n'a pas su gérer nos efforts, on s’est

donné à fond dès le départ et la fatigue est apparue. Qu’est-ce qui vous a le plus frappé dans ce match de la CAF ? L’ambiance nous a tous frappés, notre public a été merveilleux, jamais je n’ai vu nos supporters aussi nombreux et aussi sportifs que lors de ce match, ils étaient formidables. Comment jugez-vous votre prestation personnelle ? Je laisse le soin aux supporters et à l’entraîneur de porter un jugement sur ma prestation. Ce que je peux vous dire, c’est que je me suis donné à fond pour aider mon équipe à gagner et que je n’ai rien à me reprocher. Savez-vous que les Libyens se

sont renseignés sur vous ? Je l’ai su à travers la presse, cela m’honore, mais pour le moment, mon attention est avec mon club, on a un match retour, on a le championnat pour réaliser l’accession, ce sont mes priorités présentement. Comment voyez-vous le match retour à Benghazi, le 11 février ? Il va être difficile pour les deux équipes. Il est vrai que pour se qualifier on doit gagner au moins par un but de différence, mais un nul (3-3) sera à notre avantage. Nos chances restent intactes, maintenant qu’on a une idée sur l’adversaire, tout reste possible, on ira en Libye jouer pleinement nos chances de qualification. On n’a rien à perdre. W. Y.

LIGUE 2 Le CAB a fléchi physiquement Tous les techniciens présents au stade du 1er Novembre vendredi ont remarqué que plusieurs joueurs se sont effondrés physiquement. Illoul, Maïdi, Saïdi, Fezzani ont eu des crampes, alors qu’il restait encore vingt minutes de jeu. Selon les informations recueillies auprès de certains joueurs, le staff technique aurait mal géré la préparation de cette première partie de la trêve, car donner cinq jours de repos à une semaine du match de coupe d’Afrique a été une erreur stratégique de préparation, c’est en tout cas l’avis de certains joueurs.

Karboua s’excuse Même s’il a une part de responsabilité sur les deux buts encaissés par le CAB, Karboua a été quand même le meilleur défenseur. Malgré le fait que les fautes font partie du jeu, Karboua a tenu à s’excuser. «Je m’excuse auprès des supporters dont je comprends la déception, le football est ainsi fait, même les grands joueurs font des fautes, mais cela ne m’empêche pas de m’excuser.» W. Y.

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE DJELFA DIRECTION DE L’URBANISME ET DE LA CONSTRUCTION DE LA WILAYA DE DJELFA N.I.F : 099817019002328

AVIS D’APPEL D’OFFRES OUVERT N° 05/2011 La direction de l’urbanisme et de la construction de la wilaya de Djelfa lance un avis d’appel d’offres ouvert pour la réalisation des travaux suivants : * Lot : Aménagement extérieur partie 11 (50 logements) à Djelfa, * Lot : Aménagement d’une entrée partie 01 (campus universitaire II) à Djelfa, * Lot : Aménagement d’une entrée partie 02 (route de Moudjbara) à Djelfa, * Lot : Eclairage public partie 02 (50 logements) à Djelfa. DANS LE CADRE DE L’OPERATION : L’amélioration de VRD des infrastructures universitaires (Campus - Cité universitaire) Programme complémentaire de soutien à la croissance. Les entreprises intéressées par le présent avis et qualifiées en catégorie 01 ou plus travaux de bâtiment ou travaux publics (activité principale ou secondaire) : Peuvent retirer les cahiers des charges gratuitement auprès du bureau N°11 à la direction de l’urbanisme et de la construction sis cité des Jardins. Pièces demandées :

I) 1re enveloppe (offre technique) qui contient les pièces suivantes : 1) certificat de qualification demandé (en cours de validité) copie légalisée, 2) déclaration à souscrire (à détacher du présent cahier des charges et à inclure dans l’offre technique), 3) une copie du registre du commerce légalisée, 4) copie de la carte d’identification fiscale légalisée, 5) extrait de rôle copie légalisée, 6) attestation et mise à jour du (CNAS, CASNOS, CACOBATPH) copie légalisée, 7) extrait du casier judiciaire bulletin N° 03, 8) références professionnelles copie légalisée, 9) moyens matériels du contractant à mettre à la disposition du projet justifiés par des copies légalisées des cartes grises ou une pièce équivalente, 10) planning des travaux + proposition des délais de réalisation dûment signé et visé par le soumissionnaire, 11) liste nominative du personnel qualifié - encadrement à mettre en place + les ouvriers - (la DAS 2010 visée par la CNASAT, justifiée par le nombre déclaré dans la CACOBATPH ou la CNASAT), 12) l’attestation de dépôt légal des

comptes sociaux pour les sociétés année 2010 copie légalisée, 13) la déclaration de probité (à détacher du présent cahier des charges et à inclure dans l’offre technique), 14) bilan financier de l’entreprise de l’année antérieure à la date de soumission. II) 2e enveloppe (offre financière) qui contient : Le présent cahier des charges dûment renseigné, cacheté et signé. • la lettre de soumission visée et signée par le soumissionnaire, • le bordereau des prix unitaires, • le devis quantitatif et estimatif. Les offres doivent être déposées à l’adresse suivante : La Direction de l’Urbanisme et de la Construction de la wilaya de Djelfa, sise cité des jardins / Djelfa. L’enveloppe extérieure anonyme contiendra deux enveloppes séparées, (offre technique), (offre financière), conformément aux prescriptions du cahier des charges devra porter la mention suivante : A MONSIEUR LE DIRECTEUR DE L’URBANISME ET DE LA CONSTRUCTION DE LA WILAYA DE DJELFA, CITE DES JARDINS

Maracana N° 1334 — Mardi 1er Février 2011 - Anep N° 841 208

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

AVIS D’APPEL D’OFFRES OUVERT N° 05/2011 Opération : L’amélioration de VRD des infrastructures universitaires (campus - cité universitaire) Programme complémentaire de soutien à la croissance. «RÉALISATION DES TRAVAUX» Lot .................... «Soumission à ne pas ouvrir» Les offres doivent être déposées le (21) vingt-et-unième jour de 08h00 à 13h30 à compter de la date de la première parution du présent avis dans les journaux ou dans BOMOP, si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la journée de dépôt des offres sera reportée jusqu’au jour ouvrable suivant - au niveau de la DUC de Djelfa, bureau du secrétariat N° 02 sis cité des jardins à Djelfa. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de 180 jours à compter du dernier jour de dépôt des offres. L’ouverture des plis technique et financier est prévue en séance publique et se tiendra le jour de dépôt des offres à 14h30 au siège de la direction de l’urbanisme et de la construction. Les soumissionnaires sont invités à cette séance d’ouverture des plis.


17

Les Béjaouis se préparent d’arrache-pied pour Khenchela

NATIONALE AMATEUR

Maracana N°1334 — Mardi 1er Février 2011

g Par LYES CHEKAL

En quête de rachat, le MOB a repris les entraînements avanthier sous houlette du préparateur physique, Hamitouche, avant d’être rejoint par le premier responsable de la barre technique, Bouzidi, lors de la séance d’hier.

Ph : Maracana

C

e dernier n’a pas raté l’occasion pour hausser le ton et mettre ses poulains devant leurs responsabilités, après le semi-échec enregistré face à l’USMS lors du dernier match et surtout le rendement général de l’équipe qui était en-deçà de ses attentes, et particulièrement le compartiment offensif et le milieu de terrain, qu’il a d’ailleurs changé dans sa totalité, puisque Belhadef et Ousmaïl ont cédé leur place à El Orfi et Guenifi. Le coach béjaoui, qui sait choisir les mots pour retaper le moral de sa troupe et corriger les erreurs qu’il a recensées lors de la dernière sortie de son équipe, a exhorté ses poulains à plus de rigueur dans le jeu. Cela dit, les coéquipiers du capitaine Bouali n’ont pas le droit à l’erreur et sont dans l’obligation de récupérer les deux points perdus à domicile, ou du

moins conserver cette invincibilité que le club enregistre depuis la défaite de Ouargla face au MCM en championnat, ce qui va lui permettre de revenir avec un point. Un point qui va atténuer un tant soit peu la colère des Crabes, dont une partie a montré son ire à la fin de la rencontre, en insultant pendant un bon moment les dirigeants.

Des changements sont prévus dans l’équipe type

Au vu des changements opérés par

Bouzidi lors de la seconde période du match joué face à l’USMS, en intégrant trois joueurs de milieu de terrain, en l’occurrence le demi récupérateur El Orfi, à la place de Belhadef, qui était dans un jour sans, Guenifi à la place d’Ousmaïl peu convaincant, et enfin Sedik pour une première depuis sa longue convalescence à la place de l’attaquant Kerras. L’équipe type qui sera alignée face à l’USMK vendredi pour le compte de la 11e journée de la DNA comence à se dessiner.

Divisions inferieures

Le leader en péril à Mechtras

HONNEUR DE TIZI OUZOU : 14 JOURNÉE FC MECHTRAS – DC BOGHNI

L

vance ce qui nous attend», a-t-il déclaré. Et d’enchaîner : «On joue pour le titre et je pense que le championnat est encore long. Il nous reste beaucoup de matches avant la fin de l’exercice 20102011. Les joueurs sont conscients de la tâche qui les attend, à commencer par ce match face au DCB. Nous comptons jouer le tout pour le tout et nous essayerons de rafler la mise lors de ce match de la 14ème journée.» Avant de conclure : «Je reste confiant, et suis même persuadé que mes joueurs vont se surpasser car ils ont du caractère. Inch’Allah, on arrivera ensemble à faire un bon parcours dans ce palier. C’est promis, on va relever

La réussite de l’USMS face au MOB était beaucoup plus tactique, avec cette option ultra défensive adoptée par l’ex-Ententiste Tribèche, une tactique que va sûrement adopter le coach béjaoui face à Khenchela. Ainsi, on s’attend à voir un milieu de terrain bien loti, avec l’incorporation de trois demis récupérateurs d’entrée. Ce qui veut dire que seul Souakir sera en attaque, en véritable opportuniste L. C. devant les bois adverses.

Le jeune Salim Betrouni, qui a repris dernièrement du service avec son club après une méchante blessure qui l’a forcé au repos, a réussi à garder sa place dans l’effectif au prix de belles prestations lors des matchs de préparations qu’a livrés son équipe dernièrement. Malheureusement , on vient d’apprendre que le joueur Betrouni vient de perdre son frère. En cette douloureuse circonstance, le correspondant du journal à Béjaïa et l’ensemble du personnel de Maracana présentent à Salim et la famille Betrouni leurs sincères condoléances. L. C.

Un test difficile pour les Lions CRB TIZI OUZOU – JS AÏT YAHIA MOUSSA

ÈME

e stade d’Amechtras abritera cet après-midi un match choc entre deux équipes qui se connaissent parfaitement. La rencontre mettra aux prises le FC Mechtras, qui veut s’offrir les trois points pour gagner encore des places au classement, et le leader du championnat, le DC Boghni, lequel se présentera au stade d’Amechtras avec la ferme intention de rafler la mise en empochant les trois points de la victoire, et ce afin de conserver sa place actuelle. De leur côté, les protégés de Tamani, qui restent sur une défaite lors de la précédente journée face à l’ES Draâ ElMizan, vont en découdre aujourd’hui avec un autre gros morceau pour le compte de la 14ème et avantdernière journée de la phase aller du championnat honneur de Tizi Ouzou. Les gars de Boghni vont rendre visite aux Mechtrassois, lesquels les attendent de pied ferme, ce qui prouve que la tâche des coéquipiers de Djamel Hadim ne sera guère facile. D’ailleurs, l’entraîneur du FCM, Tamani, que nous avons rencontré à Tizi Ouzou, a reconnu la difficulté de cette rencontre. «On est appelés à affronter un autre gros morceau, le DC Boghni, qui reste sur une courbe ascendante, et on s’est d’a-

Un milieu renforcé pour la circonstance

BETROUNI PERD SON FRÈRE

ce défi, c’est dans nos cordes.» Les poulains de Kamel Amirou et Ali Kadri seront, certes, soumis à rude épreuve mais ils sauront comment se transcender et revenir à la maison avec un résultat positif. De leur côté, les protégés de Tamani sont décidés à ne pas rater cette occasion même si leur mission s’annonce des plus difficiles. Ces derniers ne jurent que par la victoire et estiment que ce n’est plus le moment de baisser les bras. Bien au contraire, l’état d’esprit qui anime le groupe les pousse à bien négocier les trois points de la rencontre, et ce pour se racheter auprès de leurs supporters. S. A.

La formation d’Aït Yahia Moussa se déplacera aujourd’hui dans l’après-midi à la ville de Tizi Ouzou pour en découdre avec le CRBTO pour le compte de la 14ème journée du championnat honneur de Tizi Ouzou. La partie s’annonce très difficile pour les visiteurs d’Aït Yahia Moussa qui n’ont pas bien entamé cette nouvelle saison, faisant cinq nuls et concédant huit défaites. De l’autre côté, les poulains de Hocine Boudjemâ, qui restent sur un nul ramené de l’extérieur lors de la précédente journée face à la JS Tadmaït, s’ils veulent garder leur position actuelle, doivent cravacher sérieusement pour engranger les trois points de cette rencontre face à la JSAYM, laquelle n’est pas un foudre de guerre. Les gars de Tizi Ouzou doivent se méfier de cette coriace équipe et prendre la tâche au sérieux pour gonfler leur compte et monter au classement.

Ces derniers, qui sont en bonne forme en ce début d’exercice, se déplaceront au stade OukilRemdane avec la ferme intention de renouer avec la victoire et se racheter de leur dernier semiéchec. La rencontre sera très difficile et très disputée pour les camarades de Djamel Belmadani, lesquels sont déterminés à ne plus céder des points à domicile. Ils n’ont pas le droit de s’incliner devant leur public. Ils doivent être vigilants sur le terrain pour arracher les trois points du match. Mais une chose est sûre : en football, rien n’est gagné d’avance. Le mieux est de se préparer sur tous les plans pour remporter cette rencontre. On estime que la rencontre de cet après-midi sera un gala entre les deux équipes voisines qui jouent bien au football et on espère que le fair-play soit de la partie entre les deux teams. Que le meilleur gagne. S. A.

Programme de la 14ème journée

Honneur de Tizi-Ouzou JS Tadmait – JS Boukhalfa CRB Tizi-Ouzou - JS Ait Yahia Moussa FC Mechtras – DC Boghni USM Draa Ben Khedda – US Beni Douala – ES Draa El Mizan KC Taguemount ES Sikh Oumedour – US Sidi Belloua – O Tizi Rached US Tala Athmane CRB Mekla – ASC Ouaguenoun (vendredi)

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


18

Maracana N°1334 — Mardi 1er Février 2011

INTERNATIONALE

JIMMYADJOVI-BOCO, un footballeur au service de l’Afrique C’

Le nom de Jimmy AdjoviBoco ne vous dit peutêtre rien mais pour les fans du RC Lens, le Béninois fait parti des figures incontestées du club nordiste. Surtout connu pour sa solide défense mais aussi pour n’avoir marqué aucun but en Première Division, le joueur aux dreadlocks a mis fin à sa carrière en 1998. Il s’est alors lancé dans un projet ambitieux : celui de créer un sportétude en Afrique. Aujourd’hui, heureux et apaisé le joueur s’est confié à Afrik-foot. Retour sur le parcours d’un homme qui a réussi sa reconversion.

est en 1984 que Jimmy Adjovi Bocco débute sa carrière de footballeur. Après avoir passé plusieurs années en deuxième et troisième divisions, il est finalement repéré en 1991 par le RC Lens, alors promu en D1. A ce moment, Jimmy est âgé de 28 ans. Une nouvelle carrière s’ouvre à lui. Il côtoie enfin l’élite, son rêve de toujours. Cette première année restera marquer dans sa mémoire. "Je me souviens du match contre Marseille. Je venais d’arriver du FC Tours et ma nouvelle équipe, Lens, montait en D1. On a battu l’OM à domicile. Il y avait une ambiance folle et on venait de battre le record du nombre des spectateurs dans le stade. Ils étaient 48 912", se souvient, ému, le joueur. Pendant six ans, le Béninois va s’imposer au sein de la solide défense lensoise mais ne parviendra jamais à marquer de but. À tel point qu’en 1997, lors de son dernier match avec les Sang et Or, ses coéquipiers lui offrent un penalty afin qu’il puisse marquer ouvrir son compteur. Mais, une fois encore, le défenseur rate sa tentative. C’est sans doute en partie pour cela qu’il est devenu aussi populaire auprès des supporters, qui ont multiplié des produits dérivés à son honneur. Comme des casques de mineurs avec dreadlocks assorties. "Ca ne me fait rien de ne jamais avoir marqué. C’est vrai que ça a fait beaucoup parler mais j’ai quand même été l’auteur de nombreuses passes décisives, notamment contre le match de Marseille en 1991. Et puis j’étais

«On n’a pas bien joué» LAMINE N’DIAYE

REVIENT SUR LA SUPER COUPE

Lamine N’Diaye à la sortie des vestiaires analysait avec beaucoup de lucidité le succès de son équipe le TP Mazembe dans la Super Coupe Orange. « On a repris l’entraînement il y a seulement quinze jours, mais on n’a pas le droit de jouer une mitemps sans aligner trois passes consécutives comme on l’a fait. Nos adversaires n’y sont, bien sûr, pas étrangers. Ils ont, eux bien joué le coup. On n’a pas réussi à sortir de derrière ; au milieu de terrain mes joueurs ont eu du mal à se trouver. Dans ces conditions, il est difficile de porter le danger devant le but adverse ». Mais Lamine N’Diaye avait d’autres explications au petit match des siens : »Mes joueurs étaient fatigués, je l’ai bien vu. Si j’avais pu faire dix changements à la mi-temps, je l’aurais fait. En plus, il y a trois ou quatre joueurs qui veulent partir. Ils ont actuellement la tête ailleurs. Mentalement ils n’étaient pas prêts. C’est la rançon du succès, mais c’est difficile de préparer un match dans ces conditions ». Dans le camp du vaincu Loucine Ammouta n’était pas amer. L’entraîneur du FUS de Rabat était même satisfait de ses troupes : « Faire un match nul à Lubumbashi contre le détenteur du titre de champion depuis deux saisons, le finaliste de la Coupe du monde des clubs, c’est un grand exploit. L’équipe a été très disciplinée, décontractée même. Le challenge était d’autant plus difficile que trois joueurs essentiels, trois défenseurs viennent de nous quitter pour l’Europe. Je savais que l’on s’attaquant à un très gros morceau. Perdre aux tirs au but, c’est toujours un peu décevant. Mais le FUS de Rabat jouait encore en deuxième division il y a deux ans. On a gagné, chez nous, la Coupe du Trône, on a gagné la Coupe de la Confédération Orange. Franchement si on nous avait proposé pareille aventure avant, j’aurais signé des deux mains. Je suis très fier de mon équipe et de son parcours et je salue notre adversaire car le match s’est déroulé dans un excellent esprit. Je l’avais abordé comme un match de gala, et ce fut un match de gala qui s’est terminé par des accolades ».

un très bon défenseur de Ligue 1. Ce n’est pas une fin en soi pour un défenseur de ne pas marquer de buts." Après les années lensoises, l’ancien capitaine de l’équipe du Bénin se relance en Ecosse, à Édimbourg précisément. Un passage qui ne laissera aucune vague. Après une saison, le joueur met fin à sa carrière. Il a alors 35 ans. À ce moment-là, Jimmy a déjà des projets plein la tête.

Une reconversion réussie

Sa carrière de footballeur terminée, l’ancien défenseur central ne se repose pas sur ses lauriers. Il se lance dans un projet ambitieux : celui de créer une structure sport-étude en Afrique. Pour cela, Jimmy n’hésite pas à reprendre ses études et sera même diplômé de l’école supérieure de commerce de Lille. Avec d’autres footballeurs comme Saer Seck, Patrick Vieira et Bernard Lama, il met en place le projet Diambars, dont il est à la tête depuis déjà dix ans. Il s’agit d’ un institut de formation aux métiers du football, à l’intention des jeunes âgés de 13 à 18 ans, basé à Saly au Sénagal. "Cette structure permet d’éduquer les jeunes à travers le football. On recrute d’abord les enfants par rapport à leurs qualités sportives. En retour, ils ont l’obligation de suivre un cursus scolaire ou une remise à niveau. Le but, c’est de les accompagner dans leur vie sportive, professionnel et scolaire", explique fièrement le co-fondateur de Diambars. "Certains d’entre eux réalisent leur rêve en devenant footballeur professionnel. Mais il ne s’agit que de 10% de notre effectif ", précise l’ancien international. Quant aux autres, quelques uns parviendront à intégrer des grandes écoles de commerces en France ou des universités. D’autres, en revanche resteront au

Sénégal. En effet, une équipe professionnelle vient d’être créée au Sénégal, avec les joueurs issus du centre de formation. Mais ce projet dépasse aujourd’hui le cadre de l’institut, créé à Saly au Sénégal. Une deuxième structure vient d’être construite en Afrique du Sud. L’association, quant à elle, dispose de plusieurs pôles à travers le monde. En Franc,e par exemple, Diambars créé des cours multimédia au Stade de France pour les jeunes défavorisés des quartiers. En Norvège, le pôle s’implique dans la transmission des valeurs positives liées au sport. D’autres structures sont ainsi répartis à travers le monde, comme au Canada, aux États-Unis ou en Guyane. Le but étant bien entendu de développer la marque afin de récolter des fonds.

Une structure reconnue par l’UNESCO

Dix ans après le lancement du projet Diambars, JAB se dit "très heureux" : "On a mis en place une structure associative dont l’ensemble des bénéfices n’est pas reversé aux actions. En plus, on est reconnu à travers le monde et notamment par l’UNESCO." Au Sénégal, 80 salariés s’occupent des 120 jeunes du centre de formation et la structure participe activement au développement économique et culturel de la région. "On apporte chaque année 800 000 euros à l’économie locale. Ce qui est non négligeable, surtout en Afrique", explique Jimmy Adjovi Boco. Aujourd’hui installé en France, le président de Diambars passe son temps entre l’Afrique et l’Europe et quant on lui demande pourquoi il n’a pas créé une structure dans son pays d’origine, il répond : "Je suis Africain avant d’être Béninois". In afrik.com

Retour triomphal pour les Etalons cadets CAN U17 :

Scène de liesse dans les rues de Ouagadougou. Ils sont des milliers présents à l’aéroport de la capitale pour accueillir l’équipe nationale cadette de football. Les Etalons viennent de remporter le 22 janvier dernier à Kigali au Rwanda la Coupe d’Afrique des Nations des moins de 17 ans. Et ce après une victoire 2 buts à 1 contre le pays organisateur. Aujourd’hui, tout le monde veut apercevoir les héros nationaux. Après le bain de foule, les joueurs sont reçus au palais présidentiel par Blaise Compaoré et ses ministres. Malgré cette joie affichée, les jeunes joueurs ne perdent pas de vue le Mondial à venir.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


INTERNATIONALE MILAN AC : LEGROTTAGLIE EN APPROCHE

at cette année. Le Milan AC compte bien remporter le championn à se renforcer hésité pas n'a ard lomb Pour parvenir à ses fins, le club Mark van et n uelso Eman Urby no, Cassa nio Anto s cet hiver. Aprè ttaglie Legro a Nicol , Turin Bommel, c'est le défenseur de la Juventus it devra qui n), saiso cette A Serie en but 1 (34 ans, 4 apparitions et avec s dehor é pouss signer. Peu utilisé depuis le début de la saison et devrait s'engager l'arrivée d'Andrea Barzagli à la Juve, le Transalpin . soirée en hier neri Rosso avec les

MANCHESTER CITY : Fin de saison pour Johnson

Le milieu de terrain de Manchester City Adam Johnson sera absent trois mois en raison d'une blessure à une cheville. L'international anglais, âgé de 23 ans, s'est fait mal jeudi à l'entraînement. Des examens ont révélé que les ligaments étaient touchés. "Ca va vraiment être un gros problème car c'est un joueur très important, déplore son entraîneur, Roberto Mancini. Nous n'avons pas d'autre joueur comme Adam". Conséquence de cette blessure, Shaun Wright-Phillips, qui souhaitait quitter Manchester City, devrait être conservé par les Citizens. Cette blessure va également perturber les plans du sélectionneur de l'Angleterre Fabio Capello, qui sera privé de Johnson, 23 ans, pour le match amical contre le Danemark le 9 février et pour le derby contre le pays de Galles à Cardiff le 26 mars, rencontre comptant pour les qualifications à l'Euro 2012.

REAL MADRID : Mourinho se languit de l'Angleterre...

L

es tensions entre l'entraîneur du Real Madrid, José Mourinho, et le directeur sportif du club, Jorge Valdano, pourraient précipiter le départ du technicien portugais. Et ce ne sont pas les propos que le "Special One" a tenus au Daily Mirror qui feront penser le contraire: "C'est toujours important que moi et ma famille soyons heureux, j'aime le football anglais et ma famille aime l'Angleterre. J'ai toujours dit que j'y retournerais un jour, mais ce pourrait être plus tôt que prévu", a ainsi déclaré le Portugais au tabloïd britannique, lui qui a déjà entraîné, de 2004 à janvier 2007, Chelsea, où il a notamment remporté deux championnats d'Angleterre, deux Carling Cup, une FA Cup et un Community Shield.

en bataille navale. Ce qui s'est déroulé ce dimanche n'est pas bon pour le spectacle ni pour les enfants qui apprécient ce jeu. Je déteste. L'autre jour à Séville, ils ont failli casser la tête d'Iker", a pesté l'ancien Mancunien à l'issue du match, dans des propos rapportés par Marca. Après cette deuxième défaite de la saison en championnat, les Merengue laissent filer le leader, le FC Barcelone, à 7 points.

Maracana N°1334 — Mardi 1er Février 2011

19

LIVERPOOL : Torres vole ATLETICO vers Chelsea MADRID : Agüero prolonge Kenny Dalglish a beau clamer haut et fort que Fernando Torres ne quittera pas Liverpool, l'attaquant espagnol n'a jamais été aussi proche de Chelsea. Selon une information de la BBC reprise par Marca, cela ne fait même plus aucun doute : Torres va rejoindre les Blues dans les heures qui viennent. Certains médias anglais évoquent déjà une indemnité de transfert avoisinant les 55 millions d'euros. The Daily Mirror va même plus loin. Selon le tabloïd britannique, El Nino aurait quitté Liverpool en hélicoptère pour une destination inconnue. Direction Londres ?

SCHALKE 04 : Charisteas a finalement signé

Comme nous vous l'indiquions la semaine dernière, l'attaquant Angelos Charisteas (30 ans) s'entraînait avec Schalke 04 pour se maintenir en forme après avoir résilié son contrat avec Arles-Avignon en novembre dernier. Si l'entraîneur Felix Magath indiquait ne pas vouloir recruter l'international grec, il a visiblement changé d'avis. L'ancien joueur de l'ACA s'est engagé jusqu'à la fin de la saison avec le club de la Ruhr.

SUNDERLAND : Da Silva signe à Saragosse

Le site officiel de Sunderland annonce le départ de Paulo Da Silva vers le Real Saragosse pour un montant non-communiqué. L'international paraguayen, qui a disputé toutes les rencontres de sa sélection lors de la Coupe du monde, signe chez l'actuel quinzième de Liga. Depuis le début de saison, le défenseur de 30 ans n'a disputé que 3 petites rencontres avec les Black Cats. Arrivé en provenance du club mexicain de Toluca en 2009, il n'aura jamais réussi à s'imposer en Angleterre.

COUPE DU ROI : Iniesta incertain

Touché à l'épaule gauche contre Alicante samedi (30), Andrés Iniesta est très incertain pour la demi-finale retour de la Coupe du Roi contre Almeria. Le milieu espagnol souffre d'une entorse à l'épaule gauche et l'évolution de cette blessure «permettra de décider si le joueur sera disponible ou non mercredi», jour de la demi-finale, a indiqué le Barça sur son site internet. De toute façon, Inesta sera certainement ménagé, puisque le Barça s'est simplifié la vie à l'aller, en s'imposant largement (5-0).

TOTTENHAM : Bale dans le viseur du Barça

R

évélation du football européen durant la première partie de saison, Gareth Bale (21 ans, 23 Ronaldo en colère matchs et 7 buts en Premier L'attaquant du Real Madrid, League cette saison) ne quittera Cristiano Ronaldo (25 ans, 21 pas Tottenham durant ce mercato matchs et 22 buts en Liga cette saihivernal mais attise les convoitisson), n'a pas apprécié le revers es de nombreux cadors du concédé sur la pelouse Vieux Continent en vue d'Osasuna (1-0), de la prochaine dimanche soir. intersaison. Le L'international FC Barcelone portugais fait partie des Les 32 millions d'euros récoltés par la vente d'Edin Dzeko à Manchester City vont servir à Wolfsburg avant regrette notamprétendants. minuit. Cinq joueurs sont attendus pour la visite médicale préalable à toute signature, selon le journal Bild. ment l'ambiance "Gareth est un Il s'agit de l'attaquant allemand Patrick Helmes (Leverkusen) estimé à 10 M , de l'attaquant turc Sanli dans laquelle s'est joueur particTuncay (Stoke) estimé à 4,5 M , du latéral gauche vénézuélien Yohandry Orozco (Zulia / Ven.) déroulée la renconulièrement intéresestimé à 1,2 M , du milieu tchèque Jan Polak (Anderlecht) et du milieu coréen Koo tre. "Il y a eu des coups sant", a indiqué Andoni Ja-cheoul estimé à 2 M . Ces joueurs s’ajoutent à l’attaquant de pied. C'est inadmissible Zubizarreta, le directeur Dieumerci Mbokani, prêté par Monaco. qu'une partie de foot se transforme sportif du club catalan. Selon The

WOLFSBURG : 5 joueurs vont signer !

L'attaquant de l'Atletico Madrid, Sergio Agüero (22 ans, 16 matchs et 7 buts en Liga) attise la convoitise de nombreux clubs. Parmi eux, Tottenham aurait formulé une offre de 45 millions d'euros à destination du club espagnol, annonce Skysports ce lundi (cf. brève de 11h50). Mais l'international argentin a finalement prolongé son contrat avec les Colchoneros ce lundi, jusqu'en juin 2014. En revanche, sa clause libératoire a été revue à la baisse, passant de 60 à 45 millions d'euros. Rendez-vous l'été prochain…

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Daily Mirror, les Blaugrana auraient même proposé 45 millions d'euros aux Spurs pour s'attacher les services du Gallois.

Keane finalement à West Ham

Alors que Robbie Keane (30 ans, 7 apparitions en Premier League cette saison) était tout proche de rejoindre Birmingham City, l'attaquant de Tottenham va finalement rebondir du côté de West Ham. Le co-propriétaire des Hammers, David Gold, a en effet annoncé à BBC Sport le prêt de l'international irlandais pour les six prochains mois. A noter que West Ham bénéficie d'une option d'achat de 7 millions d'euros à lever à l'issue de l'exercice 2010-2011.


20

Maracana N°1334 — Mardi 1er Février 2011

ASTANA efface CONTADOR

OMNISPORTS

Cyclisme

HANDBALL

Championnat national, division nationale « Une » Messieurs 1e phase retour

(11e journée) : Vendredi 04-02- 2011, 16h

=Groupe A Bordj Kiffan : GS Pétrolier - CRBEE AlgerCentre Zeralda : TRB Bab-El-Oued - O.El-Oued Baraki : CRB Baraki - JS Kabylie Sétif : TR Sétif - MC Saida =Groupe B Skikda : JSE Skikda - GS Boufarik Barika : AB Barika - R.El-Arrouch Chelghoum Laid : C Chelghoum Laid HBC El-Biar Ngaous : ES Ain-Touta - CRBordj Bou Arreridj

(12e journée) : vendredi 11-02-2011

=Groupe A El Oued (11h): O.El-Oued - GS Pétrolier El Biar : (18h) CRBEE Alger-Centre - CRB Baraki Saida: (16h) MC Saida - TRB Bab-ElOued Tizi Ouzou : (16h) JS Kabylie - TR Sétif =Groupe B El Biar : (16h) HBC El-Biar - JSE Skikda Boufarik : (16h ) GS Boufarik - AB Barika Bordj Bou Areridj : (16h) CR Bordj Bou Arreridj - C Chelghoum Laid El Arrouch: (16h) R.El-Arrouch -ES AinTouta

L'équipe cycliste kazakhe Astana, victorieuse du dernier Tour de France avec Alberto Contador, a lancé sa saison 2011 sans jamais mentionner le nom du cycliste espagnol, vendredi à Monaco, et son leader Alexandre Vinokourov a annoncé sa retraite pour fin 2011. Aucune image de Contador au dernier Tour de France ne faisait partie du clip vidéo projeté à l'occasion de cette présentation des 27 coureurs, et qui a rappelé toutes les autres victoires de l'équipe Astana en 2010. "On a décidé de faire comme ça, au niveau de notre direction, car c'est une nouvelle saison qui commence", a expliqué Vinokourov, tout en restant solidaire de son ancien coéquipier: "Aucune décision n'a encore été prise, donc Contador est toujours le vainqueur du Tour". Contador, qui a quitté Astana fin 2010, a affirmé vendredi à Palma de Majorque qu'il ne s'était "jamais dopé" et qu'il allait "faire appel" et se battre jusqu'au bout pour prouver son innocence. Astana avait touché près de 500.000 euros pour sa victoire dans le Tour de France. C'était la première conférence de presse de Contador après l'annonce de la suspension pour un an qui lui a été proposée par la Fédération espagnole de cyclisme, suite à la découverte de traces de clenbutérol dans ses urines pendant le dernier Tour de France.

Murray pas découragé TENNIS

Championnat national, D 1 Dames 2e phase aller (1e journée)

=Play Off : Samedi 05 Février 2011 à 10h Bordj El Kiffan : GS Pétrolier - RIJ Alger Saida: HHB Saida - HBC El Biar Bethioua : HBC Gdyel - HBCF Arzew =Play Down Akbou : JS Azellaguen - IRF Oran Constantine : OSJ Constantine-EHB Laghouat Constantine : NRF Constantine- NRB Biskra

RUGBY6 NATIONS

Italie: trois renforts appelés

L'Italie appelle trois joueurs en plus pour préparer les deux premiers matches du Tournoi des Six Nations. Nick Mallett a appelé le 3e ligne Josh Sole, le 2e ligne Valerio Bernabo et le trois-quarts polyvalent Matteo Pratichetti pour les matches contre l'Irlande (5 février) et en Angleterre (12 février). Ces joueurs viennent pallier l'absence de Paul Derbyshire et les incertitudes autour des participations de Sergio Parisse, Robert Barbieri et du centre Gonzalo Garcia, blessés. "On a décidé de porter le nombre de joueurs disponibles à 26 pour pouvoir préparer au mieux" ces matches, a expliqué le manager de la sélection Luigi Troiani.

Il y a des joueurs qui sont détruits après une finale perdue. Pas Andy Murray. "J'étais dans un état bien pire après avoir perdu l'an dernier", annonce le Britannique qui perd à Melbourne sa troisième finale dans un tournoi du Grand Chelem. "Je vais continuer à travailler dur et essayer de m'améliorer, annonce Murray. Comme je l'ai dit, ce n'est pas quelque chose qui va m'empêcher de dormir. J'aime aussi ma vie en dehors du tennis." Selon lui, Novak Djokovic "a joué incroyablement bien". "Il a incroyablement bien défendu ce soir, analyse le Britannique. Quand j'étais devant dans certains jeux, il a sorti des lobs qui touchaient la ligne de fond de court, des passings qui frôlaient les lignes. C'était dur de trouver une partie du court où je pouvais gagner des points."

FREUND triomphe chez lui SAUT À

SKIS

L'Allemand Severin Freund s'impose devant son public lors de l'étape de Coupe du monde de saut à skis de Willingen. Révélation de la saison, Freund, déjà vainqueur à Sapporo, signe son deuxième succès sur le circuit mondial avec 289,1 points, devant l'Autrichien Martin Koch (286,9 pts) et le Suisse Simon Ammann (284,5 pts). Il est à 22 ans le premier Allemand à s'imposer à Willingen depuis Sven Hannawald en 2003. L'Autrichien Thomas Morgenstern s'est classé 4e (280,1 pts) et continue à survoler le classement général de la Coupe du monde. Le vainqueur de la tournée des Quatre tremplins compte 421 points d'avance sur le tenant du titre, Simon Ammann, alors que le vainqueur du jour est désormais 7e mondial.

Woods démarre sans éclat GOLF-PGA

Tiger Woods débute la saison sur une médiocre performance au tournoi de Torrey Pines, sur un parcours où il s'est pourtant imposé à sept reprises dans sa carrière, en rendant dimanche une dernière carte de 75, à trois coups au-dessus du par. L'Américain a terminé l'épreuve avec un total de 287, un coup sous le par, très loin des joueurs de tête. L'ex N.1 mondial avait entamé le tournoi correctement, avec deux premiers tours à 69 (-3) mais a ensuite craqué samedi (73) et encore dimanche, où il a commis 5 bogeys et seulement réussi 2 birdies. "Cela avait plutôt pas mal commencé mais les choses ont mal tourné au niveau de mon swing alors que bizarrement je me sentais de mieux en mieux avec le putter", a commenté Woods, qui a entrepris depuis la saison dernière de modifier son swing sous la férule du Canadien Sean Foley mais cherche encore à transposer sa nouvelle mécanique sur les fairways en compétition. Woods, qui n'a plus rien gagné depuis depuis le Masters d'Australie en novembre 2009, restait pourtant sur cinq victoires lors de ses cinq dernières participations à un tournoi à Torrey Pines, dont l'US Open 2008, la dernière de ses 14 victoires en Grand Chelem, et n'y avait jamais fini hors du Top 10. Il disputera sa prochaine épreuve dans le cadre du Dubai Desert Classic, du 10 au 13 février.

Changement d'ère pour SAUBER FORMULE 1

Avec l'embauche du pilote mexicain Sergio Perez, qui a drainé dans son sillage de nouveaux partenaires, l'écurie Sauber voit son avenir sécurisé. La nouvelle monoplace de l'écurie, la C30, tranche d'ailleurs avec ses devancières. De couleur blanche, comme l'an passé, avec l'ajout de gris foncé sur les ailes, la C30 arbore plusieurs sponsors. Pas moins de quatre partenaires mexicains, dont le géant des télécommunications Telmex, ont rejoint la structure depuis l'arrivée de Perez. "Nous avons réussi à sécuriser les bases de notre business pour la saison 2011", se réjoui Peter Sauber, le fondateur et patron de l'écurie de Formule 1. Outre Perez, le Japonais Kamui Kobayashi, révélation de la saison dernière, a été confirmé chez Sauber. Du haut de ses 24 ans et avec à peine 21 Grand Prix à son actif, il s'affirme comme un très jeune leader pour son équipe. Côté technique, le principal changement par rapport à 2010 concerne l'abandon du double diffuseur, cet élément aérodynamique visible à l'arrière des monoplaces qui leur procurait énormément d'adhérence, selon James Key, le directeur technique. Le changement de manufacturier pour les pneus, avec le passage aux gommes Pirelli, en remplacement de Bridgestone, constitue un autre défi important à relever.

KOSTELIC continue sa razzia CDM SKI ALPIN

Ivica Kostelic termine le mois de janvier comme il l'avait commencé : par une victoire. Le Croate remporte le super-combiné de Chamonix. Après sa septième victoire en un mois, il conforte sa place de leader de la Coupe du monde. En 2:57.12, Ivica Kostelic devance finalement son compatriote Natko Zrncic-Dim et le Norvégien Aksel Lund Svindal, de 51 et 53/100e. Un résultat qui n'était pas écrit d'avance. Seulement 24e à l'issue de la descente, Kostelic a bénéficié d'une piste propre pour affirmer sa suprématie entre les piquets serrés. "D'habitude, je conserve 4 ou 5% de réserve mais là j'ai tout donné en slalom", a confié le skieur croate. Au bout d'un formidable mois de janvier, Kostelic compte désormais 475 points d'avance au classement général sur le Suisse Silvan Zurbriggen, cinquième aujourd'hui. Il remporte au passage le petit globe de la spécialité. "J'ai une avance consistante au classement général mais la bataille n'est pas terminée, estime Kostelic. La Coupe du monde est une priorité et, même si mon programme aux Mondiaux n'est pas encore fixé, il est hors de question que je sois au départ de toutes les épreuves à Garmischpartenkirschen

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

Maracana N°1334 — Mardi 1er Février 2011

Passion chocolat artères. Mais attention, pas n'importe quel chocolat : uniquement le noir à 70% de cacao! EFFETS POSITIFS DU CHOCOLAT SUR LES ARTÈRES Le chocolat noir contient de précieux flavonoïdes Effets positifs du chocolat sur les artères

L

e chocolat contient de nombreuses substances, qui font de cet aliment savoureux un allié santé. Inutile donc de s’en priver, à condition de rester raisonnable. Autrement dit, les bénéfices pour la santé reposent sur une condition, la modération, ce qui s’applique à tout aliment !

LE CACAO : UN AMI QUI VOUS VEUT DU BIEN En pleine période de fêtes, rappelons les résultats de cette étude suisse, démontrant les bénéfices du chocolat sur les

L'HYPOTHÈSE DE BASE EST LA SUIVANTE : le chocolat exerce une action positive sur la santé cardiovasculaire en raison de son potentiel antioxydant, qui est conféré par la présence de flavonoïdes dans le cacao. Pour le prouver, les effets d'un chocolat noir à 73% de cacao ont été comparés à ceux d'un chocolat blanc, lequel n'en contient que très peu, environ 4%. Cette belle démonstration a été réalisée chez une vingtaine de sujets volontaires, tous fumeurs, car chez eux le risque vasculaire est toujours présent. Après une abstinence de 24 heures en aliments riches en antioxydants (thé, oignons, pommes, choux, vins et cacao), les fonctions endothéliales (parois internes des artères) et plaquettaires ont été évaluées. Elles ont ensuite été à nouveau appréciées 2 heures après l'ingestion de 40 g de chocolat noir ou blanc. Seul le chocolat noir à 73% a entraîné une amélioration de la dilatation des artères et de la circulation artérielle, et une diminution de l'agrégation plaquettaire. Et cette conséquence positive s'est maintenue pendant huit heures.

L'

eau est la seule boisson indispensable à l'organisme. On tend trop souvent à l'oublier dans notre société de grande consommation. Pourtant, les conséquences sont dramatiques, à commencer par le surpoids. Et nous savons pertinemment où ira la préférence de nos enfants si on leur propose de choisir entre un sirop ou un verre d'eau. C'est pourquoi, il faut leur apprendre dès le plus jeune âge à ne boire que de l'eau.

EN PRATIQUE QUELQUES CONSEILS A savoir De la même façon que vous l'initiez à la viande, au poisson ou aux oeufs, vous

En pratique Finalement, c'est très simple, à la seule condition de s'y tenir. Au moment du repas, placez toujours un verre ou une tasse d'eau à côté de son assiette. Et jamais d'autre boisson ! Entre les repas, proposez-lui régulièrement de boire de l'eau. S'il vous dit avoir soif, proposez-lui systématiquement de l'eau. Pour éviter de le tenter, ne laissez jamais à sa vue une bouteille de jus de d'orange, de sirop ou de sodas. Les jus de fruits, les sodas et les sirops doivent être réservés aux occasions : fêtes, anniversaires, visites, réceptions… De cette façon, il appréciera beaucoup plus cette boisson sucrée, car devenue exceptionnelle. De

TRUCS ET ASTUCES

AMÉLIORER L'EFFICACITÉ DE VOTRE BALAI Faites tremper votre balai toute une nuit dans de l’eau froide salée. Vaporisez un peu de produit à vitre le lendemain sur la brosse du balai. Efficacité optimale garantie REMPLACER LE DENTIFRICE Si cela vous est déjà arrivé de devoir vous laver les dents, et de constater avec horreur, qu'il n'y a plus de dentifrice, pas de panique ! Si vous disposez à la maison de bicarbonate de

Merlans en boulettes

LE CHOCOLAT NOIR CONTIENT DE PRÉCIEUX FLAVONOÏDES Selon les chercheurs, cette action est vraisemblablement liée aux effets antioxydants des flavonoïdes contenues dans le cacao. Le chocolat étant bon pour les artères, il serait dommage de s'en priver. Toutefois attention, c'est exactement comme pour tous les autres aliments, en manger oui, mais avec modération ! De plus, le chocolat peut également accroître le risque cardiovasculaire à cause de ses effets sur le glucose, les lipides et le poids. D'où l'importance de choisir du chocolat à très forte teneur en cacao, 70% minimum...… INGRÉDIENTS : - 6 merlans. - 1 oignon. - 2dl d’huile soit 1 verre classique. - 5g de poivre noir soit 1 cuillère à café. - 5g de poivre rouge soit 1 cuillère à café. - 5g de cumin soit 1 cuillère à café. - 1 piment sec. - 1 oeuf. - 4 gousses d’ail. - 1 tomate. - Cannelle. Persil. - Sel.

Enfant : Apprenez-lui à boire de l'eau ! devez lui apprendre à aimer l'eau. Et oui, ce n'est pas inné ! Dès le plus jeune âge, nous avons une tendance naturelle à préférer le sucré. C'est pourquoi, au même titre que l'amer, le sucré, le salé et l'acide, vous devez lui faire découvrir le goût particulier de l'eau. Et s'il n'aime pas l'eau, revenez à la charge car ça vaut le coup : aujourd'hui, on constate que dès la maternelle, de nombreux enfants souffrent d'un déséquilibre alimentaire dû à une dépendance aux boissons sucrées, lequel conduit souvent à des problèmes d'obésité.

21

votre côté, vous pourrez le regarder déguster avidement cette boisson, sans culpabiliser, car l'occasionnel est sans danger pour la santé de votre enfant. Bien entendu, choisissez une eau pure et équilibrée en minéraux, adaptée à son organisme et à ses besoins. Veillez également à ce que l'eau soit à une température convenable, ni trop chaude, ni trop froide. Quelques conseils Donnez l'exemple ! Buvez, vous aussi, de l'eau. Vous êtes son plus beau modèle. A table, placez toujours bien en évidence une bouteille d'eau, afin qu'elle fasse partie de son paysage familier. Ne lui donnez pas de biberon d'eau sucrée, encore moins en libre-service la nuit dans son lit !!! Pour le motiver, variez les ustensiles : au cours de la journée, proposez-lui de boire une fois au biberon, la fois suivante dans sa timbale, puis dans un gobelet en plastique et enfin dans un verre classique comme son grand frère, etc. Et pourquoi ne pas glisser une feuille de menthe, une branche de coriandre ou un morceau de fruit dans son verre à bec ? Avec une grande prudence et occasionnellement, vous pouvez aiguiser sa curiosité et sa soif en utilisant des plantes aromatiques. A savoir Les boissons sucrées n'étanchent pas la soif. Vous mettez donc votre enfant au centre d'un cercle vicieux en lui donnant une boisson sucrée lorsqu'il déclare avoir soif.

soude et de sel, vous pouvez remplacer le dentifrice en versant une grosse cuillère de sel, et une grosse cuillère de bicarbonate de soude, dans un petit bol. Mélangez bien, puis saupoudrez cette préparation sur une brosse à dent humide, en fine couche. Brossez-vous ensuite les dents normalement, comme avec un dentifrice. L'effet sera garanti, en substitution au dentifrice, en attendant de refaire le plein de pâte à dents !

PRÉPARATION : Retirer les arêtes et malaxer le merlan avec l’oignon et le persil haché puis y ajouter le sel, le poivre, ainsi que le persil haché, la cannelle et le beurre. Avec cette mixture, préparer des boulettes de la taille d’une noix. Piler le piment, le sel, le poivre rouge, le cumin et l’ail puis les diluer avec un verre d’eau. Faire revenir dans l’huile la tomate coupée en dés. Ajouter les condiments pilés et un autre verre d’eau. Après ébullition, disposer les boulettes dans la sauce et laisser mijoter pendant 15 minutes.

Soupe au fruits de mer

INGRÉDIENTS : 250 g de filet de poisson 200 gr de crevettes décortiquées et nettoyées 200 g de petit pois 200 gr de carottes deux branches de céleri 1 cuillère a soupe d'ail hache 1 oignon persil 4 cuillères à soupe d'huile 2 cuil a soupe de tomate concentrée 1 cuillerée à café de sel 1/2 cuillerée à café de poivre cumin 100 gr de pâtes au choix PRÉPARATION : - Préparer le poisson et les crevettes et les mettre dans un récipient et les mariner avec du sel, poivre, ail et cumin. - Dans une marmite, ajouter l'oignon haché, l'huile. Les laisser frire un peu durant 5 a 10 minutes a feu moyen. - Éplucher et couper en petits dés les carottes et le céleri. Des que l'oignon est plus tendre, ajouter l'eau deux litres et les légumes coupés en petits dés. - Porter à ébullition durant 45 min ou jusqu'à ce que les légumes soient prêts. - Ajouter la tomate concentrée et les petits pois. - Laisser 10 min ensuite le poisson et les crevettes. - Vérifier le goût ensuite sinon ajouter un peu de sel. - Dix minutes avant de servir, ajoute la pâte ici vous pouvez voir qu'on a choisis pâtes en forme d'étoile. Servir aussitôt avec un peu de jus de citron.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


22

Jeux-Détente

Maracana N°1334 — Mardi 1er Février 2011

SOLUTION MOTS FLÉCHÉS N° 651

MOTS FLÉCHÉS N° 652

LA BLAGUE Un Algérien et un Chinois C’est un algérien qui travaillait avec un chinois dans la réparation d’un câble électrique aérien. Le chinois qui était dans les airs, pris d’un vertige tombe du haut du pylône. Une fois à terre, il se relève vite fait et se remet au boulot. L’algérien, tellement t’choka d’da 10 jours de congé maladie ( ie : l'algérien choqué à pris 10 jours de congé maladie).

LA CITATION «La vieillesse est un décès par petits morceaux.» [ Albert Cohen ]

MOTS CROISÉS N° 652 A

B

C

D

E

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 79, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 /

F

G

H

I

J

K

L

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 651

HORIZONTALEMENT

VERTICALEMENT

1 - Tout ce qu'il veut, c'est votre bien-être 2 - Peu importante Lieu de délices 3 - Nécessité vitale 4 - Relative à l'origine Don inespéré 5 - Exaspération d'ancêtre - Religion - Mot d'illusion 6 - Hachis alimentaire Infante assassinée 7 - Bien dans le coup Etape de rame - Abat 8 - Pièce de soutien Canal rénal 9 - Courroies - Refuges sûrs 10- Certains - Donc à compter

A - Organisera ses actions B - Trés drôles C - Reproduire Fabricants de sénilité D - Ville du Pérou - Petit bulbe E - Composant de manufacture - C'est le numéro 36 F - Centres d'intérêts du titi - Départ de courant G - Support d'éprouvette - Uniras H - Maîtresses I - Trés fatigué - Porteur de quille J - Dieu nordique Monument orné K - Pâtres indiens Poison sanguin L - Blanchies

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur financier Djelloul Zerdani Directeur technique Laïd Kalila

Rédacteur en chef Mustapha Ouail Chargé de l’administration Djamel Touafek Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Photos : Maracana

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


06:05 : Ne dites pas à ma mère que je suis reparti en voyage 06:55 : La matinale 08:25 : La ficelle 08:30 : Mafiosa 09:25 : Mafiosa 10:20 : Le journal des jeux vidéo 10:35 : Cracks 12:15 : Une minute avant 12:20 : L'édition spéciale 1ère partie 12:40 : L'édition spéciale 14:00 : Mensch 15:20 : Surprises 15:25 : Believers, Who's Back ? 16:20 : Michael Jackson's This is it 18:05 : Album de la semaine 18:15 : Les Simpson 18:35 : Une minute avant 18:40 : Le JT de Canal+ 19:05 : Le grand journal 19:55 : Les Guignols de l'info 20:10 : Le grand journal, la suite 20:50 : Spécial investigation 22:25 : 3h10 pour Yuma

06:00 M6 Music 06:40: Télé-achat 07:00 : Météo 08:40 Flipper 07:05 : M6 Kid 09:30: Flipper 07:20 Disney Kid Club 10:20: Les sorciers de Waverly 08:05 Météo 08:10 Place: M6 Clips 08:55 Météo 10:45: Les sorciers de Waverly 09:00 : M6 boutique Place 10:05 : Docteur Quinn, femme 11:10 Sonny médecin 10:55 Docteur Quinn, femme 11:35: Sonny médecin 12:25 American Dad ! 11:45 : Docteur Quinn, femme 12:50 American Dad ! médecin 13:15: Stargate SG-1 13:00 Scènes de ménages 14:00: Stargate 13:40 Météo SG-1 13:45 la pluie, 14:45: Après Stargate SG-1 le beau temps 15:35 Tellement vrai 15:30 : Des rêves de lendemain 19:00: Les dossiers de «Vis 17:00 Missing : disparus sans ma vie» la quotidienne laisser de :trace 17:45 Un dîner presque parfait 19:35: Friends 18:45 100% nousMag quatre, Cardinal 20:35: A 19:45 : Le 19.45 ! 20:05 : Scènes de ménages 22:15: Les 20:45 Léonquatre Charlots 22:40 : Instincts meurtriers mousquetaires

BALANCE

Faites en sorte de bien conduire votre barque. La prochaine proposition subtile que l'on vous fera risque de vous charmer. Mais ce sera pour vous une lourde décision à prendre. N'agissez pas à la légère, les jours qui viennent vous permettent la prudence.

SCORPI ON

N'oubliez pas que vous avez fait une promesse osée à quelqu'un que vous aimez bien. Une date importante très proche risque de vous réunir. Il est urgent de soigner votre forme et votre moral si vous ne voulez pas passer à côté de belles émotions.

23

GEMEAUX

Il vous faudra dégager des priorités dans un domaine qui vous tient particulièrement à cœur. Essayez de voir les choses avec plus de réalisme. Une opportunité de dernière minute va bien arranger vos affaires. Saisissez sans tarder la perche qui vous est aimablement tendue. Votre énergie est débordante pour toutes sortes d'acitvités y compris dans les affaires. Une rencontre importante lors d'une réunion imprévue va éveiller votre curiosité et votre imagination. Il en sortira certainement quelque chose de très bénéfique pour vous.

Avec votre forme physique, vous aurez le pouvoir de gagner une certaine indépendance. Si seulement vous vouliez prendre quelques risques supplémentaires tout vous semblerait infiniment mieux. La réussite est toute proche de vous.

SAGITAIRE

TAUREAU

Votre environnement vous rend un peu tendu et nerveux mais la chance vous sourit aussi bien dans les situations financières difficiles que dans la vie affective et sentimentale. Essayez de penser que vous êtes sur le bon orbite et que vous êtes lancé pour réussir.

On pourrait vous faire une proposition intéressante qui vous conviendra et qui pourrait bien vous conduire vers un beau succès d'argent. Vous recevez d'importantes nouvelles qui vous conduisent de façon inattendue à une solution concernant votre situation financière.

Vous saurez préserver malgré tout un moral un peu endormi. Une diversion bienvenue vous conduit à réfléchir sur votre sort. Vous pensez pouvoir réaliser des prouesses dans une affaire qui vous séduit malgré les difficultés qu'elle semble présenter.

B L I ER

Votre forme physique entrainera une certaine sérénité utile dans ce que vous aimeriez commencer. Laissez de côté vos angoisses qui vous empêchent parfois de réussir là où il n'y a pas tant de difficultés à surmonter. Vous pouvez avoir confiance en la vie qui vous apportera du bon.

VERSEAU

Vous donnez suite à une nouvelle invitation qui vous intéresse au plus haut point. Celle-ci vous semblera correspondre mieux à vos désirs. Une belle aventure pourrait bien démarrer à l'issue de cet entretien. Gardez quand même la tête froide.

Si vous sentez que vous perdez patience, essayez de ne pas le montrer. Reprenez et gardez le contrôle de vous-même en respirant profondément face à l'événement et vous n'aurez plus ce sentiment de frustration et la chance vous sourira.

Saisissez la belle occasion qui va se présenter à vous. Attendez-vous à connaître de bonnes relations avec une personne proche de vous. Vous n'aurez pas la déception pressentie. C'est le moment d'essayer de faire bouger les choses.

POISSON

06:00 : EuroNews 06:40 : Plus belle la vie 07:10 : Ludo 08:55 : Huis clos pour le poisson 09:50 : Inspecteur Derrick 10:40 : Côté maison 11:10 : Côté cuisine 11:40 : Consomag 12:55 : Météo 13:00 : 30 millions d'amis 13:35 : En course sur France 3 13:55 : En quête de preuves 14:55 : Inspecteur Barnaby 16:40 : Culturebox 16:45 : Slam 17:15 : Un livre, un jour 17:25 : Des chiffres et des lettres 18:00 : Questions pour un champion 20:00 : Le journal du Dakar 20:05 : Comprendre la route, c'est pas sorcier 20:10 : Plus belle la vie 20:35 : Nelly et monsieur Arnaud 22:20 : Une histoire épique 22:25 : Soir 3 22:50 : Adieu poulet

En mai 2010, des braqueurs abattent une policière municipale. Dix jours plus tard, un gang attaque un fourgon blindé à Marseille avec des armes de guerre. Surarmée et déterminée, cette nouvelle génération de voyous a supplanté le traditionnel «milieu». Une équipe de reporters a pu rencontrer certains de ces criminels qui n'ont visiblement rien à perdre. Stéphane, délinquant du «9.3», veut devenir un gros importateur de drogue. Les caméras le suivent aux Pays-Bas. Il traverse deux frontières avec 150 kilos de cannabis et 9 kilos de cocaïne dans le coffre de sa voiture.

HOROSCOPE

CANCER

A 35 ans, AnneSophie, mariée et mère de famille, a parfaitement réussi dans la vie, selon les critères de sa mère. Elle exerce une carrière honorable et son mari est un homme bien sous tous rapports. Et pourtant, Anne-Sophie a décidé de tout quitter : cet époux austère qui ne la fait plus rêver, ce travail qui l'ennuie. Pour faire face à l'incompréhension de sa mère, elle s'est inventé un nouveau fiancé, afin qu'on cesse de l'interroger sur les raisons de sa séparation. Quand elle découvre son ancien mari installé dans le chalet familial, Anne-Sophie n'a d'autre choix que de trouver au pied levé un homme qui voudra bien tenir le rôle de fiancé. Elle choisit un moniteur de ski...

06:00 : Les Z'amours 06:25 : Point route 06:30 : Télématin 09:05 : Dans quelle éta-gère 09:10 : Des jours et des vies 09:35 : Amour, gloire et beauté 10:55 : Motus 11:30 : Les Z'amours 12:00 : Tout le monde veut prendre sa place 12:54 : Soyons Claire ! 13:00 : Journal 13:55 : Consomag 14:00 : Toute une histoire 15:15 : Comment ça va bien ! 16:15 : Le Renard 17:10 : Paris sportifs 17:20 : En toutes lettres 17:55 : CD'aujourd'hui 18:00 : On n'demande qu'à en rire 19:00 : N'oubliez pas les paroles 19:50 : Image du jour 20:35 : Cold Case, affaires classées 21:19 : D'art d'art 21:20 : Cold Case, affaires classées 22:05 : Cold Case, affaires classées 22:45 : Ma maison de A à Z

LION

06:25 : Zoé Kézako 06:45 : TFou 08:25 : Téléshopping 09:15 : Père et maire 11:05 : Las Vegas 12:00 : Les douze coups de midi 12:50 : Petits plats en équilibre 13:00 : Journal 13:45 : Petits plats en équilibre 13:50 : Au coeur des Restos du coeur 13:52 : Météo 13:55 : Les feux de l'amour 14:55 : Une mère sans défense 16:45 : Brothers & Sisters 17:35 : New York police judiciaire 18:25 : Une famille en or 19:05 : Le juste prix 19:55 : Météo 20:00 : Journal 20:35 : C'est ma Terre 20:37 : Courses et paris du jour 20:40 : Météo 20:45 : Bienvenue aux Edelweiss 22:30 : New York unité spéciale 23:20 : New York unité spéciale

VIERG E

09h30 : edhikra el akhira 10h10 : rihlat ila el fadha'e 10h35 : mozart 11h00 : questions d'actu (loi des finances 2011 ''rediff'' 12h00 : journal en français +météo 12h20 : mehwer el adala 13h45 : el assile 14h30 : national géographique 15h15 : le grand batre 16h30 : qaher el bihar 17h00 : mouharib el dawama 17h25 : moutaât el maida 18h00 : journal en amazigh 18h20 : edhikra el akhira 19h00 : journal en français +météo 19h30 : canal azur ''timiaouine'' 20h00 : journal en arabe 20h45 : hale oua ahouale 21h10 : trésors d'algérie 22h10 : expression livre ''hassan bendif'' 23h15 : la femme targuie 00h00 : journal en arabe

CAPRICORNE

Maracana N°1334 — Mardi 1er Février 2011

HORAIRES DES PRIÈRES

M ARDI Pluie Max : 12° Min : 4°

LE SAVIEZ-VOUS ?

El-Fadjr 06h27 El-Dohr 13h03 El-Assar 15h49 El-Maghreb 18h10 El-Icha’a 19h39

Pourquoi dit-on ''courir sur le haricot'' ? L'expression ''courir sur le haricot'' veut dire qu'une personne en ennuie une autre au point de l'exaspérer. Ce n'est pas le légume qui est en cause et l'origine date du XIXème

siècle où le verbe courir signifiait déjà ennuyer un individu. Le verbe haricoter, quant à lui, signifiait qu'une personne était mesquine en affaires, qu'elle ''mégotait'' en quelque sorte.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Le haricot en argot est aussi synonyme du mot orteil et la conjugaison de toutes ces significations ont fait apparaitre cette locution que l'on utilise très couramment.

maracanafoot1334 date : 01-02-2011  

maracanafoot1334 date : 01-02-2011