Issuu on Google+

www.maracanafoot.com

Dimanche 30 janvier 2011 - N째 1332 - Prix 10 DA


02

Maracana N°1332 — Dimanche 30 Janvier 2011

EQUIPE NATIONALE

SMITH (ENTR. RANGERS) : «On n’est pas prêts à lâcher Bougherra» ALORS QUE SON JOUEUR EST CONVOITÉ PAR ARSENAL ET LE MILAN AC

S

ollicité par des clubs huppés tels Arsenal et le Milan AC, l’international algérien, titulaire à part entière et élément essentiel de la défense des Glasgow Rangers, est très respecté et considéré au sein de son club. Ce qui fait que les responsables du club ne sont pas vraiment disposés à le céder dès ce mercato hivernal, même s’ils ne ferment pas la porte à d’éventuelles négociations avec les clubs qui veulent s’attacher les services de «Boughy», si, évidemment, le club y trouve son compte sur le plan financier et un remplaçant de qualité au poste. des Glasgow L’entraîneur Rangers, Smith, a confirmé néanmoins à la presse écossaise que Madjid Bougherra restera au club et qu’il n’est pas prêt à le laisser monnayer son talent ailleurs, en

tout cas pas avant la fin de l’actuel exercice. Il faut savoir que durant toute la semaine, la presse britannique a évoqué l’intérêt porté par le coach d’Arsenal, Arsène Wenger, pour l’international algérien auteur de très belles choses que ce soit avec l’EN ou les Rangers. Par la suite, la piste du Milan AC a été évoquée pour «Magic». Le coach des Glasgow Rangers, Smith, considère que Bougherra est l’une pièces maîtresses de son échiquier et que son remplacement n’est guère chose aisée. Il confiera à ce propos: «Bougherra est un joueur modèle, très précieux pour nous. Il a beaucoup de qualités, que ce soit sur ou en dehors du terrain. C’est un vrai professionnel et un élément exemplaire. Ce n’est pas du tout évident de lui trouver un remplaçant». Pour ce qui est de

l’intérêt que lui manifeste Arsenal plus particulièrement et pour ce qui est de la piste du Milan AC, Smith dira à la presse locale: «Le club n’a rien reçu d’officiel à son sujet. Bougherra est toujours avec nous. Personnellement, je souhaite vraiment qu’il reste et que le club ne reçoive aucune offre pour lui…». Les propos du technicien des Glasgow sont, on ne peut plus clair, sur l’estime que voue ce dernier à son poulain. Pour sa part, le défenseur des Verts demeure serein et concentré avec son club. Il est clair que l’intérêt de grands clubs comme Arsenal ou le Milan AC n’est pas fait pour lui déplaire. Cela dit, tant qu’il n’a pas reçu de propositions palpables et officielles, il préfère ne pas trop s’étaler à ce propos dans les médias. Sera-t- il transféré à l’un de clubs qui le veulent

MBolhi travaille d’arrachepied pour être au top Yebda se bat pour gagner sa place de titulaire

L’

on s’attendait à ce que le milieu de terrain des Verts et du Napoli, Hassan Yebda, fasse ses débuts en tant que titulaire, lors de la rencontre des quarts de finale de Coupe d’Italie ayant opposé son équipe à l’Inter de Milan. Cela en raison de l’indiscipline dont s’est caractérisé son équipier et concurrent direct au poste, le milieu de terrain uruguayen de l’équipe napolitaine, qui, au moment de son remplacement lors du match de championnat face à Bari, n’a pas manqué d’afficher ouverte-

ment et devant les présents son mécontentement envers son entraîneur, avec lequel il a eu un échange verbal assez tendu. Mais, malheureusement pour Yebda, tel n’a pas été le cas. Il a, comme d’habitude, débuté la rencontre sur le banc. Il n’a effectué son entrée en jeu que lors des prolongations. A la 98’ de jeu plus exactement. Le match s’étant soldé par un résultat nul sur un score vierge de zéro partout, les deux équipes ont eu recours aux tirs au but pour se départager. Yebda a fait partie

des tireurs et a réussi son penalty aux prises d’une «Panenka» de haute facture. L’ex-joueur de Portsmouth, malgré ses grandes qualités et sa valeur que ne manque pas de reconnaître Mazzari, le coach napolitain, n’a pas pour l’instant gagné sa place de titulaire au sein de sa nouvelle formation. Son entraîneur n’ayant pas encore jugé nécessaire de le faire jouer d’entrée, même si, à chaque fois, il vante ses mérites et ses qualités. Il ne veut pas pour le moment brûler les étapes à son sujet, mais le

KADIR TOUJOURS MÉNAGÉ

A

près une assez longue convalescence d’environ cinq mois, qui l’a éloigné des terrains, en raison de sa grave blessure au genou, lors de la rencontre du championnat face à l’Olympique de Marseille, en début de saison, l’international Foued Kadir se porte beaucoup mieux. Il est, en effet, complètement rétabli de son bobo. Cela dit, des précautions sont prises à son sujet afin de lui permettre de retrouver petit à petit sa forme, mais aussi afin de consolider son genou et d’éviter toute rechute. C’est ce qui explique que sa reprise de l’entraînement avec son club, Valenciennes, n’est faite que d’une manière partielle avec le groupe. Ainsi, Kadir prend part aux séances de travail technique. Selon son entraîneur, Philippe Montanier, l’international algérien pourra reprendre très prochainement l’en-

traînement avec le groupe d’une manière plus complète. Foued Kadir, qui espérait pouvoir être opérationnel au début du mois de janvier afin d’être prêt pour l’important rendez-vous des Verts face au Maroc, le 27 mars prochain, ne pourra, hélas, pour lui et pour la sélection, être vraiment compétitif d’ici là, puisqu’il lui faudra plus de temps d’entraînement et de rencontres officielles avec son club, pour pouvoir reprendre du service avec les Fennecs. Le point positif c’est qu’il s’est bien rétabli et que sa grave blessure qui est mal tombée pour lui, du moment qu’il était en pleine forme, et, de surcroit, titulaire à Valenciennes et en sélection, n’est plus qu’un mauvais souvenir. L’important pour lui à présent, c’est de se retaper une santé et de reprendre la compétition dès que possible. A. M. A.

dès ce mercato ? Pas si sûr, si l’on se réfère aux propos de son coach qui ne tient vraiment pas à s’en séparer de suite. Qu’en sera-t-il au juste ? Azzouz Mohamed-Amine

faire jouer par-à-coup afin de lui permettre de s’imposer progressivement et de prendre ses marques dans le Calcio qui diffère sensiblement de la Premier League anglaise. Ce qu’il faut savoir, c’est que Yebda se bat pour gagner le plus tôt possible sa place de titulaire et il en a largement les moyens pour le devenir. A. M. A.

Mesloub opte pour la stabilité

Alors que l’AS Saint-Etienne et Brest avaient un œil sur lui, le néo-international, Walid Mesloub, a finalement opté pour la stabilité. Il veut, en effet, continuer à honorer son contrat avec le doyen des clubs français, le Havre AC, qui pourtant évolue en Ligue 2 du championnat de France. Titulaire à part entière et meneur de jeu de son équipe où il affirme très bien se sentir, il ne veut surtout pas prendre le risque de connaitre une mésaventure ailleurs, alors que tout marche bien pour lui depuis l’entame de la saison, avec en plus une convocation en équipe nationale qui l’a comblé de bonheur. Il y a aussi le fait qu’au Havre AC, on veut le garder. Pour lui, rester dans son actuel club où ça marche bien pour lui est la meilleure solution, lui qui en sus est sous-contrat jusqu’en 2012. A. M. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Le keeper de la sélection nationale, Raïs Ouhab MBolhi, et le FC Krylia Sovetov Samara poursuivent la préparation de la saison à venir qui débutera au mois de mars. L’hiver rugueux qui sévit en Russie fait que le championnat russe, comme ceux de beaucoup de pays du nord de l’Europe, se déroule de mars à novembre. Toutes les équipes russes sont en phase de préparation d’intersaison. Mbolhi travaille pour sa part d’arrache-pied afin d’être fin prêt d’ici le coup d’envoi du championnat de Russie et en prévision de la rencontre Algérie-Maroc, lui qui est le titulaire incontestable depuis le Mondial d’Afsud 2010 dans les buts de la sélection nationale. Tout se passe bien pour lui et aux dernières nouvelles, il n’a pas trouvé vraiment de difficultés d’adaptation au sein de son nouveau club et de son nouvel environnement. Mbolhi semble même s’y plaire. Tant mieux pour le portier des Verts. A. M. A.


EQUIPE NATIONALE

Maracana N°1332 — Dimanche 30 Janvier 2011

03

NÉGOCIATIONS EN COURS POUR LE TRANSFERT DE MESBAH

g Par AOMAR MOUSSI

L’international algérien du club italien Lecce, Mesbah, qui est en train de marquer de son empreinte son passage au sein de cette équipe, est convoité par plusieurs clubs.

A

quelques heures seulement de la clôture du marché des transferts, le mercato hivernal, la décision finale n’a pas été encore prise par les dirigeants de Lecce. Vont le garder ou le libérer au profit de l’un des clubs qui ont sollicité les services de Djamel Mesbah. Auteur d’une première saison de belle facture, Djamel Mesbah pourrait ne pas s’éterniser à Lecce. L’international algérien est, en effet, sur les tablettes de Malaga, nouveau riche du championnat espagnol depuis l’arrivée d’un prince qatari. Selon la presse locale, les Boquerones aimeraient s’attacher les services du Fennec, sous contrat en Italie jusqu’en juin 2012. Les responsables de Malaga ne veulent pas perdre espoir et sont décidés à s’offrir les services de

l’international algérien qui est l’une des pièces maîtresses du club italien Lecce. Au départ, les dirigeants italiens avaient décidé de ne pas le libérer. Mais vu l’insistance de leurs homologues de Lecce, ils ont donc décidé de fixer la barre à deux millions d’euros, pour le libérer. Selon le site Calcio News 24, les dirigeants de Lecce, à leur tête, le président Rico Semeraro, a exigé la somme de deux millions d’euros pour laisser partir son joueur.

Malaga revient à la charge…

Djamel Mesbah, qui fait sensation avec son équipe Lecce, au point où il est devenu en l’espace d’un laps de temps, un élément incontournable dans l’échiquier de Luigi de Canio. Ses belles prestations ont fait de lui le joueur du club le plus convoité durant cette période des transferts. Selon le site Afrique.com, le club espagnol qui est racheté par un prince qatari ne veut pas lâcher prise, et compte engager ce joueur de valeur avant la fin de ce mercato. Joueur très athlétique et très technique, et ayant fait preuve de son grand talent avec Lecce, et ce, depuis l’entame de la nouvelle saison footballistique 2010-2011,

Bouazza prêté à Millwall

L'ex-international, Hameur Bouazza, va finalement rejouer dans le championnat britannique, plus précisément à Millwall FC, qui évolue en Championship (l’équivalent de la 2e division). Bouazza, qui vient de se remettre d’une blessure au genou (ménisque), ne se sentait pas vraiment bien avec la modeste équipe française, nouveau promu de la Ligue 1 du championnat de France, ArlesAvignon. Sollicité par le club anglais, il a fait part à ses dirigeants de son souhait de rejoindre Wilwall vu que l’offre lui convenait. Les responsables d’ArlesAvignon n’ont pas trouvé d’inconvénient à répondre à sa volonté de changer d’air dès ce mercato hivernal. Après des pourparlers avec leurs homologues anglais, ils ont fini par trouver un terrain d’entente. C’est ainsi que les deux parties ont convenu d’un transfert du joueur sous forme de prêt jusqu'à la fin de la saison. A rappeler que Bouazza est sous contrat avec Arles-Avignon jusqu’en 2012 et que le club grec d'Iraklis Salonique, le voulait aussi, mais ce sera finalement à Milwall qu’il poursuivra la seconde moitié de la saison. Une bonne chose pour lui, du moment qu’il connaît bien le football anglais où il a déjà eu à évoluer, notamment dans les clubs de Watford, Charlton, Birmingham et dernièrement, Blackpool, la saison dernière. Millwall occupe actuellement la 8e place du championnat, avec trois points de moins sur Leeds United qui occupe la dernière place qui donne droit de disputer les play-offs avec des matches de barrage pour pouvoir aspirer à l’accession en Premier League. A. M. A.

Mesbah, qui a été approché donc par Malaga, ne veut pas rater cette occasion en or qui se présente à lui, mais tout est entre les mains des dirigeants, sachant qu’il n’est pas libre de tout engagement et que son contrat court jusqu’à l’année 2012.

…La Sampdoria ne lâche pas prise

Il n’y a pas que le club espagnol Malaga qui veut s’offrir les services de l’international algérien de Lecce, Djamel Mesbah, puisqu’un autre club, mais, italien, le veut aussi. Il s’agit de l’équipe de La Sampdoria Gênes qui joue en Serie A. Les dirigeants de cette équipe sont entrés en lice pour s’attacher les services de Djamel Mesbah. C’est ce qu’a tenu à déclarer le manager de l’international algérien à la chaîne de télévision anglaise Sky Sport : «Il n’y a pas uniquement Malaga qui s’intéresse à mon joueur, car même le club de la Serie A italienne La Sampdoria Gênes le veut aussi. Les responsables de ce club font le forcing pour engager Mesbah et l’avoir dans leur effectif. Le joueur de son côté veut changer d’air, mais la balle n’est pas dans son camp, et la décision finale revient au conseil d’admin-

istration de Lecce, de statuer sur la libération de Mesbah ou de son maintien dans l’effectif, pour au moins jusqu’à la fin de cette saison. Alors les responsables du club La Sampdoria Gênes parviendront-ils à racheter la libération du joueur qui s’élève à deux millions d’euros ? On le saura dans quelques heures. Nous y reviendrons…

Partira, partira pas ?

Rien n’est encore clair, concernant le départ de Djamel Mesbah avant la date butoir de ce mercato hivernal. Les responsables de Lecce, qui ont fixé la barre à deux millions d’euros, vont-ils céder au forcing exercé par leurs homologues de La Sampdoria Gênes et de Malaga ? Tout va s’éclaircir incessamment. Mais il y a aussi l’avis de l’entraîneur. En effet, l’entraîneur en chef de Lecce, Luigi de Canio, ne veut pas entendre parler du départ ou de la libération de l’un de ses meilleurs éléments, surtout en ce moment où l’équipe traverse une période de doute, sachant que les résultats ne suivent pas, et la peu reluisante 17e place que Lecce occupe en Serie A, n’est pas du tout faite pour arranger les affaires du club. Alors, Mesbah sera-t-il

Ziaya reste à Al Ittihad Djeddah

Annoncé sur le départ, l’ex-attaquant des Verts, Abdelmalek Ziaya de l'Ittihad Djeddah, poursuivra finalement la saison au sein du club saoudien, selon la presse locale. En effet, selon le président de la commission du professionnalisme de l'Ittihad Djeddah, Mansour Al Yami, les quatre joueurs étrangers du club seront maintenus au sein de l’effectif du club jusqu'à la fin de la saison. A ce propos, ce dernier a affirmé lors d'une conférence de presse organisée à Djeddah que «le club ne compte pas recruter de nouveaux éléments. L'entraîneur portugais, Toni Oliveira, a pris la décision de garder les quatre joueurs étrangers du club, dont Ziaya». Cela ne peut-être qu’une bonne chose pour l’exSétifien qui espère revenir à sa meilleure forme pour faire taire les mauvaises langues qui l’ont déjà enterré et qui le croient fini. A. M. A.

libéré par son club au profit de Malaga ou de la Sampdoria, ou sera-t-il maintenu dans l’effectif ? Wait and see… A. M.

Halliche opérationnel dès la semaine prochaine

Ayant contracté une blessure aux adducteurs la veille de la rencontre de son équipe Fulham face au mythique Liverpool, à Anfield Road, l’international Rafik Halliche, qui n’a pas eu de chance jusque-là sous le maillot de sa nouvelle équipe en raison des blessures qui le poursuivent, a été rassuré par les examens approfondis auxquels il a été soumis. Les résultats de ces derniers ont été rassurants pour le longiligne défenseur des Verts. Il ne souffre que d’une légère contracture. Soumis aux soins qui lui sont prodigués par le staff médical, il sera apte à reprendre normalement les entraînements dès la semaine prochaine. Ce qui est fait pour réconforter, d’une part, le joueur qui cherche à reprendre du poil de la bête et à s’imposer au sein de son équipe. D’autre part, cela est aussi fait pour rassurer le sélectionneur national qui espère le voir jouer le plus souvent possible afin de pouvoir lui faire appel d’ici au prochain match des Verts contre les Lions de l’Atlas. Plus de peur que de mal donc pour Halliche ! A. M. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


04

JSK

g Par AOMAR MOUSSI

Belhout passe au plan B

Les joueurs kabyles replongeront dans le bain de la préparation à partir de cet après-midi. Après avoir bénéficié de deux jours de repos, que le coach Rachid Belhout leur a accordés, juste à l’issue de la rencontre qui les a mis aux prises à la formation de la JSM Chéraga, les partenaires du capitaine Lamara Douicher retrouveront le chemin des entraînements aujourd’hui à 16h.

A

LIGUE 1

Maracana N°1332 — Dimanche 30 Janvier 2011

près avoir effectué les deux premières étapes de préparation, place maintenant à la troisième et dernière avant le grand retour à la compétition prévu le 18 février prochain, avec ce match au menu contre la formation du MC El-Eulma, pour le compte de l’avant-dernière journée de la phase aller. Hamiti, Yalaoui, Berchiche, Rial et leurs coéquipiers doivent se remettre à nouveau au travail afin d’entrevoir la suite de leur parcours sous de bons auspices et dans de bonnes conditions. Ils auront à continuer le travail et sur le plan physique et sur le plan technico-tactique, tout en disputant deux ou trois autres matches amicaux pour boucler leur cycle de préparation. Rachid

APRÈS

Belhout, en homme de terrain, saura comment remettre l’équipe sur les rails afin que les joueurs retrouvent§ leur réelle forme et qu’ils soient prêts pour la reprise de la compétition sachant que cette dernière s’annonce d’ores et déjà palpitante et très difficile. Les joueurs doivent cravacher encore plus dur aux entraînements pou retrouver leur forme et attaquent la suite de la saison avec tous leurs atouts physiques et technico-tactiques. Les camarades de Hocine El-Orfi, qui ont effectué une douzaine de séances d’entraînement, auront à s’exercer durant les deux semaines qui restent avant le jour «j» pour la reprise de la compétition tant attendue. Le match amical disputé contre la JSM Chéraga a fait beaucoup de bien et à l’entraîneur, lequel a pu faire le constat sur l’état de forme de chacun de ses joueurs, et à ces derniers qui ont profité de ce match pour garder leur rythme de compétition. Place maintenant à la 3e étape de la préparation.

Du physique, du technicotactique et d’autres matches amicaux au menu des Kabyles

Les coéquipiers de Nassim Oussalah vont encore travailler davantage durant le reste de leur préparation pour retrouver toutes leurs forces. Rachid Belhout aura encore du pain sur la planche car

DEUX JOURS DE REPOS

Les Kabyles auront à disputer deux à trois matches amicaux afin de peaufiner leur préparation. Ph : Maracana

beaucoup de choses sont à revoir, et ce après avoir fait son premier constat sur l’état de forme de tout un chacun lors de la rencontre disputée jeudi dernier dans l’aprèsmidi au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou face à la JSM Chéraga. Certes, la JSK s’est imposée sur le score sans appel de trois buts à zéro mais le rendement laisse à désirer. Mis à part deux ou trois joueurs qui ont tiré leur épingle du jeu, les autres n’ont pas montré grand-chose et sont encore loin, même très loin de leur niveau. Belhout aura donc beaucoup de

travail à accomplir avec ses joueurs, lesquels sont appelés à cravacher dur pour corriger les lacunes sur le double plan physique et technico-tactique. Tous les joueurs sont appelés à se serrer les coudes et à accentuer la cadence dans la préparation pour être au top et entrevoir l’avenir avec beaucoup plus d’assurance et de confiance. Les camarades de Lamara Douicher savent désormais ce qui les attend, et la balle est dans leur camp. Alors, à eux de s’appliquer davantage, d’être à l’écoute de leur entraîneur et d’ap-

pliquer ses consignes à la lettre. Ils doivent être sérieux dans leur travail et ne rien lâcher afin qu’ils soient au rendez-vous dès la reprise de la compétition. Les Kabyles auront à disputer deux à trois matches amicaux afin de peaufiner leur préparation et parfaire leurs automatismes pour gagner en cohésion dans leur jeu. Les joueurs, qui s’améliorent de jour en jour, sont sur la bonne voie et ne tarderont pas à retrouver toutes leurs forces pour être en jambes et d’aplomb sur tous les plans. A. M.

Beaucoup de déchets dans le jeu APRÈS

LE MATCH FACE À LA

JSMC

Au-delà du résultat qui a sanctionné les débats entre la JSK et la JSMC, les joueurs kabyles ont montré leur niveau et n’ont pas vraiment séduit le staff technique, lequel estime qu’ils ne sont pas encore prêts pour la compétition. Beaucoup de déchets dans le jeu kabyle a été constaté au cours de cette rencontre.

L’

entraîneur des Jaune et Vert Rachid Belhout a certainement décelé les points forts et les points faibles de l’ensemble de ses joueurs. Belhout, en homme de terrain et connaissant la valeur de chacun de ses joueurs, aura du pain sur la planche et saura comment remettre en forme ses joueurs. Les camarades de Nassim Oussalah, qui sont restés sans compétition pendant presque un mois, ont renoué avec les terrains avec cette rencontre amicale disputée jeudi dernier au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou contre la JSM Chéraga. Une rencontre qui a permis à Rachid Belhout d’avoir une idée sur l’état de forme de chacun de ses joueurs. Ceux qui ont suivi le match de jeudi dernier sont repartis déçus de la prestation générale de leur équipe, et ce en dehors du résultat final de la rencontre (3 à 0). Beaucoup reste à faire pour les joueurs car ces derniers n’ont pas été à la hauteur des aspirations de leur entraîneur. La plupart des joueurs alignés

qui les attendent avant la reprise de la compétition.

Les joueurs savent ce qui leur reste à faire

La prestation de certains éléments laisse à désirer. Ph : Maracana

sont passés à côté de leur sujet et n’ont pas répondu favorablement aux attentes du staff technique et celles des responsables du club.

Absence de cohésion entre les trois compartiments

Les trois compartiments de l’équipe n’ont pas bien fonctionné. Il y avait beaucoup de déchets dans le jeu collectif. Les joueurs alignés, soit en première mi-temps soit en seconde période, n’ont pas épaté le public présent, et leur rendement ou la prestation présentée laissent à désirer. Il n’y avait pas de cohésion entre les défenseurs, les joueurs

du milieu de terrain et ceux de la ligne offensive : un jeu aléatoire, beaucoup de ballons perdus et absence d’un réel fond de jeu. Belhout sait pertinemment ce qui attend ses joueurs et saura certainement comment remettre ces derniers en forme et permettre au finish à l’équipe d’entrevoir la suite du parcours avec force et tous ses atouts. Les Kabyle, qui se sont imposés sur le score de trois buts à zéro, n’ont pas montré grandchose face aux gars de la JSM Chéraga, et sont encore loin de leur réel niveau. Ils auront encore du travail à accomplir pour présenter un meilleur rendement à l’avenir et lors de leurs prochaines sorties amicales

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Désormais, les joueurs, qui ont montré leurs limites face à la JSMC, savent ce qui les attend lors des deux semaines de préparation de cette trêve hivernale. La balle est dans leur camp, et c’est à eux que revient la charge de travailler davantage aux entraînements pour retrouver toutes leurs capacités et leurs sensations pour aller encore de l’avant et s’améliorer davantage. De son côté, Rachid Belhout sait sur quel plan ses joueurs sont en manque. Il saura certainement corriger les erreurs et apporter des correctifs au jeu de son équipe. Hamiti, Berchiche, El-Orfi, Yalaoui, Berrefane et leurs coéquipiers, qui vont se remettre au travail cet après-midi, sont appelés à redoubler d’efforts pour parfaire leurs automatismes et surtout retrouver le fond de jeu propre à l’équipe kabyle, celui qui leur a fait défaut jeudi dernier face à la JSMC. La mission des partenaires de Belkacem Remache s’annonce ardue, alors à eux de savoir comment rebondir pour le bien et l’intérêt suprêmes de l’équipe phare de Kabylie. S’ils veulent une place sur le podium, ils devront accentuer la cadence, ne laisser rien au hasard, tout en s’appliquant davantage pour permettre à la JSK de montrer son vrai visage. A. M.


Maracana N°1332 — Dimanche 30 Janvier 2011

Tedjar carbure de nouveau

T

edjar, qui a connu des moments difficiles après son éviction de l’équipe nationale A’ par Abdelhak Benchikha, est en train de retrouver ses sensations petit à petit sous la houlette du nouvel entraîneur Rachid Belhout. Depuis l’arrivée de ce technicien aux grandes qualités, Tedjar, qui a vu son niveau régresser d’une façon ver-

IL REVIENT À SON MEILLEUR NIVEAU

tigineuse, a accusé ouvertement son ex-coach, le Suisse Alain Geiger, lequel à ses yeux a été derrière sa baisse de forme, commence à séduire à nouveau et ses partenaires et la grande famille de la JSK. Jeudi dernier, face à la JSM Chéraga, Saâd Tedjar, aligné comme d’habitude comme milieu offensif, a été à la hauteur de la confiance placée en lui par Belhout. Ce joueur était au four et au moulin, parvenant à se procurer plusieurs occasions de but, tout en participant aux offensives des attaquants. D’ailleurs, Tedjar était derrière le premier but inscrit par Farès Hamiti après que l’ex-joueur du PAC eut servi Younès avant que ce dernier remette le cuir à Hamiti qui ouvre la marque d’une frappe à ras de terre. Tedjar a même pris part à la totalité de la rencontre, au même titre que l’attaquant camerounais Hervé DinDin, auteur d’un doublé lors de cette rencontre ami-

C

Ph : Maracana

OUAÏL 3e recrue

est réglé, le jeune meneur de jeu de la JSM Chéraga, Chokri Ouaïl, est officiellement kabyle. Il ne reste que la signature du contrat qui va le lier à la JSK. Soumis à des tests pendant une semaine, Ouaïl, qui a déjà épaté son entraîneur et même le président Hannachi durant les séances d’entraînement et les matches d’application, a confirmé tout le bien que pensait de lui la grande famille kabyle. Ayant

cale. Saâd Tedjar est animé d’une volonté d’acier et affiche une grande forme. En ce moment, il est déterminé à retrouver toutes ses capacités pour contribuer au grand retour de la JSK sur le plan national et continental. Cet élément de valeur, qui a fait sensation en Ligue des champions africaine, croit dur comme fer en ses qualités et ne perd pas espoir de refaire surface pour être rappelé à nouveau par le sélectionneur national Abdelhak Benchikha en EN des joueurs locaux. La belle prestation de Tedjar face à la JSMC a fait plaisir et a rassuré le coach Rachid Belhout, lequel compte beaucoup sur lui pour la suite du parcours, en championnat, en coupe d’Algérie et lors de la nouvelle aventure africaine qui se profile à l’horizon (Coupe de la CAF). Alors, est-ce le grand retour de Tedjar ? On le saura lors des prochaines rencontres amicales. A. M.

pris part au dernier match amical disputé au stade de Tizi Ouzou, Chokri Ouaïl, qui a joué aux côtés de ses coéquipiers de la JSMC, a été au four et au moulin durant toute la partie. Il était le meilleur joueur sur le terrain et a réussi à étaler toute sa classe, faisant sensation, ce qui a finalement poussé les dirigeants, à leur tête Hannachi, à l’engager. Ouaïl sera donc la 3e recrue kabyle, après Khelili et Din-Din, sans oublier le jeune Chabane Meftah qui est un pur produit du club.

Hannachi a tout conclu hier avec son homologue de la JSMC

Le président Hannachi a passé la vitesse supérieure hier. En effet, ce dernier, qui a rencontré hier dans l’après-midi son homologue de la JSMC, Samir Lacet, est parvenu à conclure avec ce dernier en rachetant la lettre de libération de Ouaïl. Les deux hommes, qui se sont rencontrés dans un lieu tenu secret à Ben Aknoun, se sont par la suite dirigés vers le bureau du club, à Chéraga, pour récupérer la lettre de libération du jeune meneur de jeu.

«J’ai réalisé mon rêve»

Contacté hier, le jeune meneur de jeu de la JSM Chéraga Choukri Ouaïl se dit très content d’avoir rejoint les rangs de ce grand club, nous déclarant : «Les dirigeants ont tout conclu avec le président Hannachi. D’ailleurs, le premier responsable kabyle va récupérer ma lettre de libération. Je suis content que les deux parties soient parvenues à conclure mon transfert.» Avant d’enchaîner : «Vous ne pouvez imaginer combien je suis content et très heureux de porter le maillot de ce prestigieux club.» Ouaïl nous a déclaré pour conclure : «Enfin, j’ai réalisé mon rêve, celui de m’engager avec ce grand club, lequel reste l’objectif de tout joueur ambitieux.» Le joueur nous a enfin déclaré qu’il doit en principe finaliser aujourd’hui, dimanche, à Tizi Ouzou, en paraphant le contrat qui va le lier au club phare de Kabylie. A. M.

JSK

CHABANE MEFTAH SIGNE POUR QUATRE ANS

Ph : Maracana

Le milieu de terrain offensif kabyle Saâd Tedjar, qui est passé à côté de son sujet après l’élimination de son équipe en Ligue des champions africaine, présentant des prestations très faibles en championnat, commence petit à petit à retrouver son niveau.

05

Din Din-Hamiti, la nouvelle arme kabyle

A

près le départ d’Azuka et de Mohamed Amine Aoudia, les dirigeants kabyles ne sont pas restés les bras croisés et se sont mis à la recherche de leurs remplaçants. Après seulement quelques jours d’essai, effectué au stade du 1erNovembre de Tizi Ouzou, le staff technique et le président Hannachi ont jugé utile d’engager l’attaquant camerounais Hervé Din-Din. Ce joueur a encore fait sensation, s’illustrant de fort belle manière jeudi dernier lors du match amical disputé contre la JSM Chéraga. Le Camerounais a frappé fort, inscrivant un doublé. C’est ce qui a poussé la direction du club à l’engager. Din-Din, qui vient de signer un contrat d’une seule année, saura certainement tirer son épingle du jeu, gagner encore des galons auprès de son entraîneur et faire oublier aux supporters kabyles le départ d’Azuka et d’Aoudia. Din-Din s’est acquitté de sa mission au même titre que son coéquipier Farès Hamiti. Ce dernier lui aussi a contribué à la victoire de son équipe, marquant un but sur les trois inscrits face aux gars de Chéraga.

L’association Din DinHamiti a bien fonctionné, ce qui n’a fait que rassurer l’entraîneur en chef Rachid Belhout. Le duo d’attaque Din Din-Hamiti est là pour chasser la guigne qui poursuit les Kabyles en mettant fin à cette inefficacité qui a fait défaut à la JSK lors de ses treize matches disputés en championnat.

club d’aligner les deux joueurs à la fois, une chose est certaine : la JSK saura comment rebondir. A. M.

Le jeune défenseur kabyle Chabane Meftah, qui est encore junior, vient de signer un contrat de quatre ans. Ce joueur, qui a fait toutes ses classes au sein de l’équipe, est promu en seniors ces derniers temps. Il a d’ailleurs même pris part à plusieurs rencontres amicales comme ce fut le cas jeudi dernier face à la JSM Chéraga. Mefath, qui est un défenseur axial, sera d’un grand apport pour le compartiment de la défense. Meftah a rencontré le président Moh Chérif Hannachi il y a trois jours et les deux hommes se sont mis d’accord et ont tout conclu. Chabane Meftah est promis à un avenir radieux et fera certainement parler de lui. A. M.

…Et avec Zaneli, la JSK crachera le feu

Après l’engagement de Din-Din, ce sera au tour du Brésilien Bruno Zaneli de lui emboîter le pas. D’ailleurs, ce dernier devra officialiser sa venue chez les Jaune et aujourd’hui, Vert dimanche. Avec le recrutement de cet attaquant, la JSK sera encore plus forte et va certainement cracher le feu. La ligne offensive kabyle, qui était le maillon faible de l’équipe, est bien étoffée durant ce marché des transferts, le mercato hivernal, avec l’arrivée de deux attaquants de métier, le Camerounais Hervé DinDin et le Brésilien Bruno Zaneli. Avec Zaneli, la JSK sera plus percutante et plus forte et saura comment atteindre ses objectifs. Même si la réglementation ne permet pas au

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ph : Maracana

LIGUE 1


Repartir du bon pied

06

JSK

BRUNO ZANELI S’EST ENTRAÎNÉ SEUL AVANTHIER…

LIGUE 1

Maracana N°1332 — Dimanche 30 Janvier 2011

Belhout a du travail pour remettre ses joueurs en forme après un long repos. Ph : Maracana

g Par SAÏD ABERKANE

C’est aujourd’hui à 16h que les Canaris du Djurdjura vont reprendre le chemin des entraînements au stade du 1erNovembre de Tizi Ouzou.

La nouvelle recrue kabyle, le Brésilien Bruno Zaneli, est arrivé jeudi dernier dans la soirée à Tizi Ouzou pour négocier avec le président Hannachi. On a appris que le joueur s’est entraîné seul avant-hier au stade du 1erNovembre, effectuant des tours de piste.

SON MANAGER DEVRAIT ARRIVER HIER...

Pour rappel, le milieu offensif brésilien, Bruno Zaneli, s’est déplacé seul en Algérie jeudi dernier. D’après notre source, le manager de ce joueur devrait arriver hier à Tizi Ouzou, et ce pour négocier le transfert officiel de ce meneur de jeu.

…ET SIGNERA SON CONTRAT AUJOURD’HUI Concernant la signature officielle de cet élément de valeur, ce dernier devra parapher son contrat aujourd’hui au siège du club au stade du 1erNovembre de Tizi Ouzou.

A

yant bénéficié de deux jours de repos, certains joueurs ont rendu visite à leur famille pour se reposer. Ils avaient disputé jeudi dernier leur premier match amical et ont été soumis à un rythme infernal durant toute la phase aller avec, au bout, un dernier semi-échec qui a empêché les Kabyles de remonter au classement. Désormais, ils sont obligés de repartir du bon pied afin de bien préparer la suite du parcours qui les attend en championnat, en Coupe d’Algérie et en Coupe de la CAF. Le staff technique profitera de ces vingt jours qui restent pour réunir ses poulains et leur expliquer certains détails qui semblent leur avoir échappé lors de la phase aller, surtout au volet technique. L’entraîneur en chef kabyle, Rachid Belhout, devra également les mettre devant leurs responsabilités en prévision de cette préparation importante pour la suite du parcours. C’était l’occasion aussi de leur rappeler que les matches ne se ressemblent pas. Les joueurs doivent travailler et cravacher dur lors de cette préparation pour entamer la

phase retour sous de bons auspices.

Place au grand chantier

Après avoir bénéficié de deux jours de repos, les joueurs kabyles reprendront du service cet après-midi au stade du 1er-Novembre. Une reprise qui coïncide avec l’arrivée probable de quelques nouveaux visages, tels que le défenseur central Sofiane Khellili, mais aussi du milieu offensif brésilien Zaneli Bruno et bien sûr du Camerounais Hervé Din-Din. Ces deux jours de repos ont permis aux joueurs de faire un break. Les joueurs doivent faire le vide au plan mental. Une situation qui leur permettra d’entamer la deuxième partie de la préparation de la phase retour avec un nouvel esprit. Concernant la préparation, elle a été parfaitement bien définie par le staff technique, du moins pour la deuxième étape.

Belhout mise sur les volets physique et tactique

Conscient que son équipe accuse un léger manque sur le plan physico-tactique, notamment lors des dernières rencontres disputées en championnat, le staff technique, sous la houlette du coach Rachid Belhout, axera son travail lors du stage bloqué, que l’équipe effectuera à partir de demain à Tizi Ouzou, sur les volets physique et tactique, et ce afin de permettre aux joueurs d’avoir plus de résistance

dans les matches à venir et aborder les prochaines rencontres avec plus de volonté et de sérénité. Cela semble avoir porté ses fruits puisque la prestation du groupe s’améliore de plus en plus, comme cela a été le cas jeudi dernier face à la JSM Chéraga lors du premier test amical.

Le programme de la seconde étape de la préparation a été mis en place

C

ette deuxième rencontre amicale permettrait certainement aux poulains de Rachid Belhout d’affûter leurs armes en prévision de la manche retour.

L’argent de Nedjma arrive

D’après notre source, l’argent du sponsor officiel de la JSK, Nedjma, sera débloqué cette semaine. D’autres ressources sont attendues les jours à venir, indique-ton de même source. La direction de Moh Chérif

Physiquement, les joueurs sont dans le coup

Pour en savoir plus sur le programme des deux étapes de la préparation, on a appris que la première s’est presque achevée et que la seconde était quasiment mise en place. Après la décision de la direction d’effectuer le stage à Tizi Ouzou, le staff technique a programmé aussi la seconde partie de la préparation. La charge va augmenter progressivement et les poulains de Belhout sont dans le coup sur le plan physique.

Après le premier test amical disputé jeudi dernier face à la JSM Chéraga au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, on a vu que la forme physique des joueurs n’était pas très loin. Ils sont dans le coup. On a constaté aussi qu’il n’y a pas un grand retard à rattraper sur ce volet. Par contre, le second volet, c’est-à-dire tactiquement, le coach kabyle aura beaucoup de choses à revoir lors de cette trêve. Il faut mettra à profit les matches amicaux pour y remédier, et ce afin d’être prêt à la reprise de la compétition.

Concernant la seconde phase de préparation, qui sera beaucoup plus axée sur l’aspect technico-tactique, le staff kabyle ne pourra pas dépasser un certain nombre de matches amicaux. En règle générale, lors des stages hivernaux, le nombre ne dépasse pas trois. D’après les connaisseurs en la matière, 90 minutes de volume de

Sur un autre volet, les joueurs qui se préparent actuellement dans la ville de Tizi Ouzou affichent déjà un moral au beau fixe et surtout une grande détermination d’aller au bout de leur objectif et faire un bon parcours lors de la seconde manche du championnat et aussi en Coupe d’Algérie, l’autre objectif du club cette saison. S. A.

Pas plus de trois matches amicaux

Un autre match amical ce week-end

Les Kabyles, qui ont disputé leur premier match amical jeudi dernier face à la JSM Chéraga, pensionnaire de la division II amateur, au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, seront appelés à jouer un autre match amical ce week-end contre les Mobistes de Béjaïa.

temps de jeu déjà est une très grande charge de travail pour un joueur qui aura besoin de 24 heures de repos pour récupérer. Trois matches amicaux seront étalés sur deux semaines de préparation.

Hannachi a promis de régulariser les joueurs dès cette semaine.

Les joueurs percevront leur dû au cours de la semaine

Le premier responsable du club kabyle, le président Mohand Chérif Hannachi, a promis de régulariser ses joueurs, lesquels n’ont pas perçu leur argent depuis un bon bout de temps. Ces derniers percevront leur dû cette semaine, d’après le chairman kabyle.

Reprise cet après-midi à 16h

Ayant bénéficié de deux jours de repos, les joueurs kabyles, qui ont disputé jeudi dernier leur premier match amical face à la JSM Chéraga au stade du 1erNovembre, reprendrontles entraînementscet aprèsmidi à 16 heures pour continuer leur préparation, et ce afin d’être prêts pour la reprise et aussi la suite du parS. A. cours qui s’annonce palpitante.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Les joueurs affichent une grande volonté

Les supporters soutiennent Hannachi Quelques jours avant l’ouverture du procès sur les déclarations incendiaires tenues par le président de la JSK, Hannachi, à l’encontre du président de la FAF, les supporters kabyles ne sont pas restés les bras croisés. L’affaire Hannachi-Raouraoua, qui a fait un grand boom dans l’ensemble du Maghreb, pas seulement en Algérie, va finalement être traitée par la justice. Mohamed Raouraoua a attaqué à deux reprises le président de la JSK Hannachi. Pour leur part, les supporters des Jaune et Vert, qui sont à 100 % dans cette affaire avec leur président, préparent une campagne de soutien. Ils comptent même se déplacer à Alger le jour même avec des banderoles anti-Raouraoua pour dénoncer, disent-ils, ses manigances dans l’objectif de casser la JSK. S. A.


LIGUE 1

Maracana N°1332 — Dimanche 30 Janvier 2011

07

La pelouse inquiète les Mouloudéens RÉAL DE BANGUI - MC ALGER

CET APRÈS-MIDI À

16H

En plus de l’humidité et la chaleur, les Mouloudéens sont soumis à un autre problème, celui de la pelouse.

g Par SAMI MAKHLOUFI

A quelques heures seulement du premier rendez-vous continental du Mouloudia d’Alger depuis onze ans, l’effervescence ne cesse de monter au sein de l’équipe mouloudéenne.

C

ela est surtout motivé par l’idée de disputer ce premier match de Coupe d’Afrique qui va déterminer la valeur réelle des troupes d’Alain Michel à l’échelle internationale. Pour cette occasion, le sort n’a pas vraiment gâté les Vert et Rouge qui se retrouvent face à des conditions extrêmement délicates sur le plan organisationnel et climatique. En effet, en marge de la préparation de cette rencontre sur le plan sportif, les camarades de Zeddam ont pu découvrir l’ambiance africaine, avec toutes ses difficultés. Le climat très lourd et les conditions d’hébergement et d’entraînement ont fini par renseigner les partenaires de Bouchama sur ce qui les attend cet après-midi face au Réal de Bangui. Par ailleurs, si sur le plan

Ph : Maracana

technique, le MCA semble prêt à toute éventualité, la pelouse du stade de Barthélemy Boganda ne rassure pas trop les Mouloudéens, eux qui ont pu la découvrir jeudi soir lors de leur visite. En effet, les Vert et Rouge ont pu se rendre compte que leur mission serait assez compliquée en découvrant d’abord l’état de la pelouse de ce stade, qui serait assez lourde et ensablée, mais surtout très grande en matière de dimensions. En effet, cette pelouse ressemblerait à celle du 5-Juillet mais en plus large. Cela forcerait les Mouloudéens à dépenser plus d’énergie sous la chaleur torride qui règne actuellement en République centrafricaine. Des appréhensions qui devront se confirmer aujourd’hui et commencent à ressembler étrangement à celles qui ont précédé le safari des Fennecs en octobre dernier. Il reste à savoir si le Mouloudia parviendrait à effacer cette calamité des Verts en parvenant à redorer le blason du football algérien sur le plan international.

Alain Michel contrarié par le choix de l’horaire

les perturbations autour des rencontres des Coupes d’Afrique ont toujours été une coutume chez les formations du continent africain. Cela concerne en premier lieu l’accueil des délégations, ensuite les conditions d’hébergement et bien sûr les provocations le jour du match. Tout cela devrait se vérifier dès aujourd’hui pour les Vert et Rouge qui doivent avoir les nerfs solides s’ils veulent réussir leur sortie. Pour l’équipe mouloudéenne, et jusqu’à hier soir, seuls les conditions climatiques et le lieu des entraînements ont été handicapants. Pour le match d’aujourd’hui, les choses sérieuses commenceront sur la pelouse du stade Barthélemy Boganda dans des conditions typiquement africaines. Pour

tenter de perturber un peu plus l’équipe algéroise, les responsables de l’équipe du Réal de Bangui ont choisi de faire jouer ce match à un horaire très handicapant pour les représentants de l’Algérie. En effet, cette rencontre devra se dérouler à 15h (heure locale, 16h, heure algérienne), sous un soleil de plomb, sans oublier le taux extrêmement élevé d’humidité. Des conditions étouffantes pour les Mouloudéens, mais qui ne constituent en aucun cas une difficulté pour les Centrafricains. Cette situation a fini par contrarier le coach Alain Michel qui semblait surtout inquiet de la réaction de ses capés durant les 90 minutes du match. S. M.

Babouche 2e gardien de but

Le MCA s'est envolé à Bangui avec un seul gardien de but, en la personne de Mohamed Amine Zemmamouche. Concernant ce sujet, Kamel Achouri ne veut pas se faire de soucis. «On a déjà pris nos dispositions et le défenseur Réda Babouche sera le deuxième gardien de but lors de cette rencontre», a-til souligné. Le latéral gauche mouloudéen a déjà assuré ce rôle par le passé. C'était lors du match aller face à Kwara United (Nigeria) la saison 20062007, comptant pour le 1er tour de la Coupe de la confédération (CAF), où il avait gardé les cages durant six minutes.

Berramla, Azzedine et Laref sous les ordres de Meguellati Ce n’est un secret pour personne que

Les trois nouveaux visages du Mouloudia, à savoir Tayeb Berramla, Sofiane Azzedine et Abdelhakim Laâref, n’ont pas été concernés par le safari des Vert et Rouge à Bangui pour des raisons de qualification. De ce fait, ces derniers ont profité de cette période pour entamer leur préparation avec le préparateur physique Abdelhak Meguellati. En effet, les trois néo-Mouloudéens s’entraînent chaque jour sous les ordres de ce technicien en vu de rattraper leur retard sur le plan physique avant d’intégrer le groupe à son retour de Bangui. Il est à noter que ces joueurs pourront entamer leur aventure avec le MCA dès le match retour de cette Ligue des champions africaine, si bien évidemment on réussit à les qualifier d’ici le 12 février prochain.

Coulibaly toujours en stand-by

Les Mouloudéens attendent la réponse des Maliens 24 heures seulement avant la fermeture du marché hivernal des transferts, le Mouloudia d’Alger espère toujours conclure avec sa dernière recrue, à savoir le Malien Mamadou Coulibaly. En effet, étant parvenus à trouver, nous dit-on, un accord avec les responsables du Stade Malien pour la libération de cet international attaquant pour la somme de 65 000 dollars, les responsables mouloudéens attendent toujours la réponse de leurs homologues

maliens. Ces derniers tardent à donner officiellement leur accord en bloquant ainsi le transfert du joueur au MCA. De ce fait, si aucune nouvelle ne parvient d’ici demain soir pour la confirmation de ce transfert, les espoirs d’Alain Michel d’avoir un attaquant de pointe durant ce mercato se seraient envolés après tous les efforts qu’il a consentis pour faire aboutir ce transfert. Sami M.

MCA

DERRAG TIENDRA SA PLACE… SUR LE BANC DE TOUCHE

Plus de peur que mal pour l’attaquant vedette du Mouloudia, Mohamed Derrag. En effet, ayant contracté une légère blessure avant-hier au niveau de la cheville lors d’une séance d’entraînement, l’enfant de Bou Ismaïl s’est vite remis de son bobo. Cela nous a été confirmé par les dirigeants mouloudéens qui sont restés ici à Alger, mais qui sont en contact permanent avec la délégation des Vert et Rouge. Une nouvelle qui devrait rassurer le staff technique du MCA qui ne dispose que d’un seul attaquant sur le banc de touche. Cela permettrait à Alain Michel de poursuivre ses plans, à savoir incorporer son poulain en seconde période afin de booster la ligne offensive du Doyen dans l’unique but de créer la surprise.

Aberane, Otsmane et Bouzidi ont signé

Pour compléter l’effectif des Vert et Rouge, dans l’incapacité de conclure avec d’autres recrues, les dirigeants mouloudéens ont décidé de faire signer des licences aux trois jeunes joueurs du MCA qui s’entraînent avec l’équipe depuis le début de la saison. En effet, après le retour d’Issam Hamrat, la direction du club a fait signer des contrats aux jeunes joueurs Abberane, Otsmane et le jeune gardien Bouzidi. Ces éléments pourront rejoindre officiellement l’équipe mouloudéenne mais devront cravacher dur pour décrocher une place parmi les Vert et Rouge.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


08

MCA

LIGUE 1

Les Mouloudéens prêts pour un nouveau défi Maracana N°1332 — Dimanche 30 Janvier 2011

g Par MOUNIR BENKRAMI

Exactement, onze ans après sa dernière sortie africaine en Ligue des champions qui s’est, d’ailleurs, ponctuée par une élimination sans gloire dès le premier tour face aux Sénégalais du Jeanne-d’Arc (1-1 au 5Juillet et 5-1 à Dakar), le MC Alger renoue, dès aujourd’hui, avec les sensations fortes de cette grande compétition à l’occasion de son déplacement à Bangui (République centrafricaine).

tous les problèmes de tous genres qui ont touché le Mouloudia en ces dernières semaines dont le plus inquiétant est sans doute, celui de l’effectif. En effet, puisque le MCA de l’entraîneur Alain Michel s’est envolé à Bangui avec seulement 17 joueurs et surtout avec un seul gardien en l’occurrence, Mohamed Amine Zemmamouche. A noter aussi que le Mouloudia sera aussi privé d’un avant centre type en l’absence du jeune Amroune du moment que le revenant Mohamed Derrag n’est pas encore prêt à 100% après son récent retour. Malgré cela, le staff technique des Vert et Rouge doit impérativement trouver la meilleure formule possible pour espérer franchir le piège de Bangui avec le meilleur résultat possible.

n match qui rentre dans le cadre du match aller du tour préliminaire de cette Champions League africaine où les représentants du football algérien se doivent de tenir le choc face à l’Olympique Real Bangui qui n’est autre que le champion sortant de son pays. Comme il est su, le Doyen des clubs algériens n’abordera pas cette rencontre importante dans les meilleures conditions au vu de

En dépit des fameux problèmes d’effectif, le représentant du football algérien aura, en face, un adversaire inconnu au bataillon, à savoir l’Olympique Real Bangui FC. En effet, puisque le staff technique des Vert et Rouge n’a donné aucune importance hormis le fait qu’il s’agit du champion en titre et qu’il renferme plusieurs joueurs

U

Le Mouloudia face à un adversaire inconnu

sur le premier cité pour, éventuellement, apporter le plus en attaque. Il faut, toutefois, signaler que le Mouloudia jouera cette confrontation importante avec un seul gardien et les joueurs du Real Bangui le savent très bien.

Tout le monde prie pour Zemma…

Ni la chaleur, ni l’humidité ne semblentdiminuer la fougue des Mouloudéens. Ph : Maracana

internationaux dans son effectif. D’ailleurs, Alain Michel et ses collaborateurs vont attendre les 15 ou 20 premières minutes pour avoir une idée précise sur cette équipe centrafricaine qui n’a, certes, pas le profil d’un foudre de guerre, mais qui reste, quand même, redoutable au vu de son anonymat. Voilà un autre souci de taille pour le staff technique du MCA qui, malgré tout, n’a rien laissé au hasard en improvisant un match amical vendredi après-midi contre les Camerounais du Tiko United. Un match que les partenaires de Bouchema ont parfaitement négocié et ce, malgré l’engagement physique voire l’agressivité des joueurs adversaires. Le plus important est que le coach Alain Michel a eu sa petite idée sur l’état

physique de ses joueurs et il a, même, dégagé le onze qui débutera le match d’aujourd’hui.

Un onze sans surprise

Concernant justement l’équipe type qui sera alignée cet aprèsmidi et à l’exception du retour très attendu du défenseur central, Sofiane Harkat, tous les autres habitués seront de la partie, à savoir Zemma dans les buts : Besseghier et Babouche dans les couloirs : Zeddam et Harkat dans l’axe de la défense : Koudri, Daoud et Bouchema pour la récupération des balles : Mokdad pour l’animation du jeu et enfin, le duo Sofiane et Douadi en attaque. Sur le banc, Derrag, Attafen et Bensalem seront les jokers du coach même si on mise beaucoup

Il n’est un secret pour personne que le Mouloudia d’Alger s’est déplacé à Bangui avec un seul gardien après la fameuse histoire du jeune Bilel Slimani qui a été «arrêté» à l’aéroport HouariBoumediène mardi dernier à l’occasion du départ de la délégation mouloudéenne. Une «arrestation» qui a vraiment chamboulé tous les calculs des Mouloudéens. D’ailleurs, tous les Mouloudéens et surtout, l’entraîneur Alain Michel, croisent les bras pour que leur «number one» ne se blesse pas au cours de cette rencontre. Même réaction de la part du sélectionneur national, Abdelhak Benchikha qui mise énormément sur le gardien mouloudéen lors du prochain CHAN qui débutera le 4 février au Soudan en sachant que Zemma ralliera directement Khartoum via Tripoli au lendemain du match d’aujourd’hui. M. B.

G H E R B I : «On fera en sorte de revenir en force» Gherbi semble retrouver des poils de la bête ses derniers temps, sa prestation en match amical le prouve.

ASO

Ph : Maracana

SEUL GHERBI A JOUÉ TOUT LE MATCH Sabri Gherbi, qui s’est complètement rétabli après une blessure et une absence de plus d’un mois, a joué tout le match en libéro. L’enfant de Relizane a réussi un sans faute comme à son habitude prouvant ainsi qu’il reste l’un des meilleurs joueurs de la formation chélifienne à la grande joie de Ighil et de Medouar qui ont assisté au match aux côtés du viceprésident du CRBAT.

Ayant effectué le premier regroupement avec le groupe, Gherbi semble revenir à son niveau, sa prestation face à Aïn Turck en dit beaucoup. Un mot sur ce match… Je crois que c’est un match intéressant dans la mesure où il clôt notre premier stage. Nous avons tenté de jouer comme l’a voulu l’entraîneur. Je crois que le résultat importe peu car c’est un match amical qui est venu au bon moment pour que le staff teste nos

actuelles aptitudes physiques surtout. Comment vous sentez-vous ? Dieu merci, je vais mieux et j’ai repris les entraînements avec mes camarades après des soins intensifs que j’ai reçus tout au long de mon absence. Je remercie le staff médical du club qui m’a aidé à me remettre puisque j’ai travaillé en solo avec le programme que m’a tracé le médecin avant de me joindre au reste du groupe avec lequel j’ai effectué le premier regroupement. Comment voyez-vous l’ASO à la reprise ?

Des absences de marque

En plus de Zaoui qui était dans la tribune officielle et qui est arrivé la veille de ce match de son voyage en France, Djediat a été autorisé par son entraîneur à s’absenter. Il manquait aussi les trois internationaux, Zazou, Soudani et Messaoud qui sont en regroupement avec l’équipe nationale A’.

Je ne vous cache pas que la détermination est la même et tout le groupe parle le même langage, à savoir se donner à fond pour réussir une belle saison et confirmer surtout les résultats réalisés jusque-là. On doit continuer sur la même voie même si ce sera difficile, étant donné que nos concurrents voire nos adversaires se sont bien préparés, eux aussi. L’équipe nationale, y pensezvous ? Et comment ! Pour moi, je travaille comme d’habitude tout en espérant qu’un jour ou l’autre, on me fera appel. Je me donne à fond avec mon club et je pense que ces sacrifices ne seront pas vains. L’équipe nationale, tout joueur ambitieux y pense. J’y serai à l’avenir pourvu que les blessures m’épargnent. Je crois que si l’équipe réussira un bon parcours, ce sera encore meilleur pour moi pour avoir une place. Selon vous, qu’en sera-t-il au Maroc ? Je pense que le stage du Maroc nous sera des plus bénéfiques car le centre où on élira domicile revêt une grande

renommée sur ce plan. Les conditions sont bien réunies pour un travail réussi. On y sera avec l’intention de bien faire et les efforts seront sûrement payants comme en été où on a fait du bon travail. Depuis là-bas, on fera en sorte de revenir en force pour réussir une bonne seconde partie du parcours dont la première a été bien entamée et réussie. Propos recueillis par Zoheir Zitoun

Zaoui et Dob dans la tribune officielle

Fodil Dob, l’actuel sociétaire du CRBAT qui n’a pas pris part au match, a longuement discuté avec Zaoui dans la tribune officielle. Comme à son habitude, l’exMouloudéen n’a pas manqué de faire des boutades en se remémorant des souvenirs notamment avec Abdeslem. Tout comme l’entraîneur du CRBAT, Belatoui, ils sont allés saluer Meziane Ighil ave lequel ils se sont entretenus et avec une grande retenue de Dob. Z. Z.

ASO 1 - CRB Aïn Turck 1

La bande à Ighil, qui a terminé le premier regroupement au Centre national de préparation des équipes nationales de Chlef, a clos ce stage par un match amical face à l’équipe de Aïn Turck. Durant ce match, Ighil a aligné deux équipes. La première période a été soldée par un score vierge alors que la seconde a connu un meilleur spectacle après l’incorporation des titulaires. Le match s’est terminé sur le score de 1 à 1. Le but chélifien a été l’œuvre de Mangolo qui a égalisé à dix minutes de la fin, son équipe ayant été menée au score. Durant ce match, Ighil ne s’est pas levé de sa place laissant les joueurs jouer librement. Ainsi, Ighil a testé ses joueurs avant le second stage qui se déroulera au Maroc du 31 janvier au 14 février prochain. Sur place, l’ASO aura à jouer au moins deux matches amicaux dont l’un face au RAJA, selon les responsables du club.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

Trop d’absences aux entraînements

C

g Par H. AÏT BENALI

omme signalé dans nos précédentes livraisons, le problème des absences aux entraînements caractérise la reprise des Belouizdadis. Si pour certains joueurs, la blessure est le meilleur prétexte afin de s’éloigner encore quelques jours du terrain, d’autres ne semblent pas tout à fait satisfaits du temps de repos qu’il leur a été accordé. Sinon comment expliquer le grand nombre d’absents à la séance d’avant-hier à la salle de musculation de Chéraga ? Une situation qui devient vraiment embarrassante et que les dirigeants devront solutionner le plus vite possible. Tout porte à croire que les vacances prolongées de l’entraîneur en Chef, Angel Miguel

ENTRAÎNEMENT AUJOURD’HUI AU 20-AOÛT

Après cette journée de repos, les partenaires de Yousef Saïbi reprendront le travail ce matin aux environ de 9h30 au stade du 20Août. Les Rouge et Blanc, qui disputeront leur premier match de championnat début mars, sont appelés à fournir plus d’efforts et se concentrer totalement sur leur travail, et ce afin d’espérer entamer la phase retour dans de bonnes conditions.

Maracana N°1332 — Dimanche 30 Janvier 2011

Gamondi, semblent arranger quelques joueurs qui continuent d’abandonner leur mission. Et pourtant, en présence de Gamondi, ces derniers n’avaient pas le même comportement. On se souvient d’une situation semblable avant l’arrivée du coach argentin à la barre technique des Rouge et Blanc. Certains joueurs se prenaient pour des intouchables et personne ne pouvait leur reprocher quoi que ce soit. Gamondi a tout fait pour imposer la discipline au sein du groupe et faire changer les mauvaises habitudes de certains éléments.

La direction devra intervenir

09 CRB

KHELLAF REPRENDRA AUJOURD’HUI

Tous les prétextes sont bon pour louper l’entraïnement. Ph : Maracana

vaut au sein de son équipe ? Celui-ci, qui a révoqué tout écart de discipline à sa venue au CRB, n’acceptera certainement pas de telle conduite et prendra à son tour des sanctions fermes. Pour rappel, dans l’une de nos conversations récentes avec le coach, ce dernier s’est longuement arrêté sur ce point et il nous a fait savoir que seuls les éléments qui travaillent et qui cravachent à l’entraînement auront leur place dans son équipe type : «Au début, j’étais vraiment sidéré par le comportement de certain joueurs : un laisser-aller total

aux entraînements, des absences à répétition… mais, avec le temps, j’ai pu imposer une discipline et une méthode de travail auxquelles l’ensemble des joueurs a adhéré. J’ai fais comprendre aux joueurs que seul le travail paie, que celui qui veut prétendre à une place sur mon échiquier, il n’a qu’à cravacher et démontrer qu’il mérite sa place», nous avait confié Gamondi. Ainsi donc, on s’attend à ce que la réaction de l’Argentin ne soit pas indulgente envers ses poulains. H. A. B.

La direction du Chabab ne devra pas rester les bras croisés face à cette situation. Le premier responsable de l’équipe de Laâqiba devra prendre des décisions fermes et sanctionner tout joueur qui ne suit pas la ligne droite de l’équipe. C’est comme ça que la discipline pourra reprendre sa place et que la préparation de la seconde phase du championnat pourra débuter sous de bons auspices. Or, si de tels comportements perdurent et que chacun n’en fait qu’à sa tête, il ne faut pas trop espérer à L’ex-Usmiste et Mouloudéen, Ammour Amar a finalement finalisé les ce que la suite du parcours soit iden- négociations avec le président du CRB, Mahfoud Kerbadj. En effet, Ammour a signé son contrat hier en début d’après-midi au siège du tique à la première phase.

Ammour signe pour 18 mois

Le milieu de terrain du CRB, Djaffar Khellaf, est lui aussi attendu pour reprendre du service ce matin au 20-Août. Il faut rappeler que le joueur en question n’a pas effectué une seule séance d’entraînement avec son équipe depuis la reprise qui date maintenant d’une semaine, et ce en raison d’une grippe qu’il a attrapée récemment. Khellaf reprendra donc les entraînements aujourd’hui et devra cravacher dur afin de convainre le staff technique. H. A. B.

Quelle sera la réaction de Gamondi ?

club belouizdadi sis à Caroubier. Ce contrat d’une durée de 18 mois a été signé par le président Kerbadj et Amour, en présence du secrétaire général, Mohamed Brahimi et quelques membres du conseil d’adminMaintenant, il reste à se demander istration du club belouizdadi. Après le défenseur axial, Sellimi, le CRB quelle sera la réaction du coach s’est renforcé d’un autre joueur qui n’est plus à présenter. Il débutera aujourd’hui les entraînements avec son nouveau club.

Les nouveaux demandent du temps ! argentin devant cette situation qui pré-

L

g Par TOUFIK BRAHIMI

e match amical disputé jeudi face au WAB à Bologhine fut une occasion pour quatre des cinq nouvelles recrues de faire leur début sous les couleurs rouge et noir. Un début réussi pour certains et d’un degré moindre pour d’autres. En effet, si Abdoulaye Maïga, le néodefenseur central de l’USMA, et Hichem Benmeghit ont su profiter de cette joute pour marquer des points en leur faveur suite à la belle prestation qu’ils ont fournie, Amadou Diamouténé et Ali Boulebda, les deux milieux de terrain offensif, quant à eux, ont raté plusieurs ballons qui semblaient pourtant faciles durant la partie. Et le résultat fut immédiat : certains supporters n’ont pas été tendre avec eux et s’en sont même pris à Ali Fergani, le président de la commission du suivi, de la prospection et du recrutement, étant la personne derrière leur venue au club cet hiver. Approché alors qu’il allait quitter le stade Omar-Hamadi, Diamouténé nous a avoué qu’il s’est senti un peu perdu, ce qui est tout à fait logique vu

faut bien un peu plus de temps avant qu’ils trouvent leurs repères. Arrivés du côté de Soustara il n’y a pas un mois, les supporters doivent se montrer compréhensif vis-à-vis des nouveaux joueurs eux qui viennent d’ailleurs, à savoir de France pour l’ex-international et du Mali pour Diamouténé.

Ils ont le soutien de Renard

Fortunes diverses pour les nouvelles recrues usmistes. Ph : Maracana

que cette confrontation est sa première depuis qu’il a rejoint le club. Il nous a affirmé qu’il fera tout son possible pour que son rendement soit

Pas de sanction financière pour Abdouni Sanctionné par Hervé Renard pour être arrivé

au stade jeudi dernier en retard, Merouane Abdouni, qui s’est contenté de suivre le match amical contre Boufarik à partir du tunnel menant aux vestiaires, ne sera pas sanctionné financièrement. La gardien numéro 1 des Rouge et Noir a d’ailleurs repris hier du service le plus normalement du monde.

meilleur à l’avenir. De son côté, Boulebda, ancien joueur de l’US Créteil, nous a affirmé que ce soit pour lui ou pour ses coéquipiers, il

Réconforté par les dirigeants du club et leurs coéquipiers, les nouvelles recrues, qui n’ont pas brillé contre le leader du national, ont eu après la fin de ladite confrontation un soutien de taille, celui de Hervé Renard. En effet, l’entraîneur en chef de l’USMA a déclaré lors de la conférence de presse tenue quelques minutes seulement après la fin du match qu’il compte beaucoup sur eux pour apporter un plus, précisant qu’ils ne pouvaient pas être jugés vu que ce fut leur toute première apparition depuis qu’ils sont à Alger. Il faut dire que de tels propos ne doivent que faire plaisir aux deux éléments critiqués par certains supporters présents jeudi. T. B.

Le stage décalé à la semaine prochaine

Le départ pour le Maroc, prévu pour aujourd’hui, pour le stage de préparation, a été en fin de compte une fois de plus reporté d’une semaine. La délégation de l’USMA ne ralliera donc Rabat que dimanche prochain. Les protégés de Renard, qui passeront douze jours au centre de Bouznika, ont ainsi changé leur lieu de regroupement puisque, au début, ils devaient aller à Casablanca, plus précisément à Kahrama, avant que les responsables du club changent d’avis, préférant opter pour le centre qui se situe dans la capitale du royaume chérifien.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

USMA

REPRISE HIER Ayant eu droit à une journée de repos, les Rouge et Noir ont repris hier dans l’après-midi du service au stade Bologhine. Cette première séance de la semaine a été marquée par le retour de nombreux blessés parmi le groupe, à l’image d’Aït Ouamar, Daham et Ouznadji.

LES JUNIORS CARTONNENT À ANNABA

A Seraïdi depuis presque une semaine, les juniors de l’USMA ont disputé avant-hier leur premier match amical qui les a opposés à Hamra Annaba. La rencontre dominée par les coéquipiers de Karim Baïteche s’est soldée par le score sans appel de six buts à un en faveur des Algérois, actuel leaders du championnat des U20.


10

Afin de récupérer du travail harassant effectué la semaine dernière, les poulains d’Iaïche ont bénéficié du repos de la journée de vendredi et repris le travail en se déplaçant de l’hôtel Necib, lieu du stage bloqué, à la forêt de Bouchaoui dans l’après-midi d’hier.

AUJOURD’HUI FACE AU RCK EN AMICAL

Les camarades de Gaouaoui disputeront aujourd’hui, dans le cadre de la préparation hivernale, une rencontre amicale contre le RC Kouba au stade Benhadad à 10h30. Cette rencontre servira encore une fois au staff technique blidéen de peaufiner la préparation de son équipe et d’avoir une idée précise sur les qualités techniques et physiques des nouvelles recrues. A. T.

S

Comment jugez-vous la phase retour ? Je suis sûr et certain que la bataille sera difficile. Aucune équipe ne fera de cadeau car les grosses cylindrées veulent être au premier plan pour participer à une joute continentale. Les autres lutteront pour préserver leur place en Ligue 1. Le groupe est conscient de ce qui l’attend et ne veut pas revivre le même scénario des saisons précédentes où l’équipe a échappé à chaque fois à la relégation.

Quelles sont vos ambitions à la fin du stage ? Avec le travail qu’on est en train d’effectuer, je pense que l’équipe sera au top et si on continue dans le même rythme, avec du biquotidien et la multiplication des matches amicaux, l’USMB, avec le nouveau renfort, aura son mot à dire à l’avenir. Comment voyez-vous les deux rencontres que disputera votre équipe avant la phase retour, face au MCA et l’ASK ? Ce sont deux rencontres difficiles car nous aurons à croiser le fer avec le MCA qui n’est plus à présenter. Nous n’avons pas le droit à l’erreur. Nous avons une chose en tête : remporter ce match, ce qui nous poussera à aller de l’avant face à l’ASK, c’est-à-dire revenir avec le meilleur résultat possible de Khroub. Le dernier mot... Nous avons perdu beaucoup de points à Mustapha-Tchaker et il n’est plus question de faire d’autres faux pas. Entretien réalisé par Ahmed Tahi

Chérif El-Ouazzani monte au créneau

Ph : Maracana

MCO

Comment se passe ce stage bloqué ? Dans de très bonnes conditions et une ambiance familiale règne au sein du groupe. Comme à l’accoutumée, on applique le programme de travail tracé par le staff technique comme il se doit pour être au point dès la reprise du championnat de Ligue 1.

L’indisponibilité du stade Tchaker ne risque-t-elle pas de vous jouer un mauvais tour ? Jouer hors de nos bases sera un handicap pour l’USMB. Sur terrain neutre, nous partons à chances égales avec nos adversaires. C’est la loi du football. Nous n’avons pas d’autres choix, nous devons nous préparer en conséquence et lutter bec et ongles pour réaliser de bons résultats.

g Par MILOUD TOUADJINE

i Tahar Chérif El-Ouazzani, l’entraîneur du Mouloudia d’Oran, était monté au créneau au début de ce week-end pour crier haut et fort et à qui veut l’entendre (parmi les dirigeants surtout) qu’il était le seul maître à bord en matière de recrutement : «C’est moi le patron», avait-il dit. C’est du moins ce qu’ont cru comprendre les dirigeants, lesquels sont soumis à une grande pression de la part d’une partie des supporters,

Ph : Maracana

REPRISE HIER APRÈS-MIDI À BOUCHAOUI

Le meneur de jeu blidéen, Harizi Abdelkader, bien qu’il appréhende la phase retour qui s’annonce difficile, l’équipe de l’USMB étant appelée à recevoir ses adversaires hors du stade Mustapha-Tchaker. Celui-ci est en plein chantier et les travaux, déjà entamés, dureront environ trois mois, selon les dires d’un responsable de l’entreprise ECAVA, chargée de l’opération de rénovation de l’enceinte. Harazi pense qu’avec le renforcement de l’équipe par des éléments de bonne valeur et une bonne préparation durant cette trêve, l’USMB aura son mot à dire lors de la prochaine étape du championnat de Ligue 1 professionnelle.

manœuvrés par l’opposition. Cette frange des Hamraoua est totalement acquise au coach et à ses méthodes. Fort de ce soutien, l’entraîneur en chef est en train d’appliquer depuis le début de saison une tactique particulière qui consiste à ne faire jouer que les éléments en qui il a entière confiance. C’est de bonne guerre sachant que l’entraîneur est le premier fusible qui saute en cas de mauvais résultats. C’est la raison pour laquelle Mohamed Amine Belkheir, l’ex-milieu offensif du MCA, a été dans l’obligation de résilier son contrat à l’amiable avec la direction du club. Belkheir, ramené par un des dirigeants, n’a jamais été contacté par Cherif El-Ouazzani, qui lui a fait savoir qu’il n’entrait pas dans sa stratégie. Ne voulant pas se retrouver dans les tribunes, le joueur a pris l’avion vendredi pour la capitale pour rejoindre ensuite le MC El-Eulma où l’entraîneur de cette équipe le titularisera sans aucun doute. C’est presque le même cas pour l’international espoir ivoirien, Aïmar, dont le recrutement n’a pas été du goût du coach. D’ores et déjà, les supporers, au courant du plus petit détail qui se déroule dans la maison oranaise, pressentent une mise au placard de ce joueur. Par contre, Si Tahar souhaite vivement le recrutement de son frère Si Abdenour, libéré par la JSK. Ce dernier a rencontré les dirigeants mouloudéens, à savoir AbdelIllah Benmimoun, Kalaidji et Bellabès, mais il n’y pas eu finalisation du contrat et le coach attend la suite, le joueur, trouvant la somme proposée en deçà de ce qu’il espérait. Il faudra l’arbitrage de Tayeb Mehiaoui, qui est encore à l’étranger, pour finaliser à coup sûr le contrat, dont la durée n’est qu’accessoire (6 ou 18 mois). M. T.

WAT

Illoul rejoindra le groupe demain

Concernant l’ex-Cabiste Illoul Slimane, qui vient de rejoindre les rangs blidéens au mercato, un consensus a été trouvé entre la direction de l’USMB et celle du CAB. Illoul a été laissé à la disposition de son ancien club qui préparait la rencontre face au NASR de Libye comptant pour la Coupe de la CAF, disputée avant-hier. A cet effet, Illoul réintégrera le groupe des Vert et Blanc demain à l’hôtel Necib, lieu où se déroule le stage bloqué. A. T.

Kherris : «Nous ferons un bon retour»

Ph : Maracana

USMB

LIGUE 1

HARIZI : «On sera meilleurs au retour» Maracana N°1332 — Dimanche 30 Janvier 2011

Nommé entraîneur adjoint en tout début de saison, l’ancien latéral droit Kheïreddine Kherris apporte sa modeste contribution à son nouveau club, et ce grâce à sa riche expérience de ces dix dernières années au Widad.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

En tout début de saison, vous avez été désigné co-entraîneur. Vous attendiezvous à cela ? Je comptais raccrocher définitivement mais le destin a voulu que je revienne pour aider ces jeunes après le départ de certains joueurs clés. Je ne pouvais imaginer être nommé à ce poste mais comme l’ancien président me l’avait demandé, j’étais très touché par son geste, je ne pouvais pas lui dire non et j’ai accepté volontiers. Une tâche difficile à laquelle vous n’êtes pas du tout habitué, ce n’est pas votre avis ? Certes, ce n’est pas une mince affaire. Ma reconversion dans le staff technique va me permettre de découvrir d’autres astuces de ce métier à risque qui j’espère sera des plus bénéfiques à l’avenir au cas où je serais un jour appelé à exercer ce métier. Lors du match amical face à l’USMBA, le Burkinabé Traoré a fait une très forte sensation en inscrivant trois jolis buts. Quelle est votre appréciation ? Pour un premier coup d’essai, ce fut vraiment un coup de maître. Ce joueur a de grandes qualités pour réussir. C’est un élément qui peut nous rendre énormément service en attaque. Espérons que nous tirons là une bonne carte même s’il devra confirmer lors des prochains matches amicaux. Donc, vous êtes confiant pour l’avenir ? Il faut croire en l’avenir de ces jeunes, mais il faut aussi des efforts de chaque élément. Ces jeunes doivent savoir qu’il n’y a que le travail qui paie. Propos recueillis par A. Habchi


LIGUE 1

es deux joueurs, après avoir reçu le feu vert de l’entraîneur en chef, Boualem Charef, et finalisé avec le président Laïb sur le plan financier, ont apposé leurs signatures pour une durée de 18 mois. Il est à rappeler que le joueur Chache était parmi le groupe depuis déjà le mois de

Ramadan et que son niveau, tant sur le plan physique que technique, a énormément progressé. C’est pour cela que Charef a tenu à ce que Chache soit retenu parmi l’effectif. Pour l’ex-joueur du WAT et de l’USMA, Layati, il a, pour sa part, en quelques séances d’entraînement, convaincu le staff technique pour le poste de défenseur latéral gauche. “Je suis vraiment soulagé d’avoir signé mon contrat avec ma nouvelle équipe. Je saurais être à la hauteur de la confiance

placée en moi par le staff technique et les dirigeants. Je vais redoubler d’efforts pour relancer ma carrière et oublier mon passage à l’USMA”, nous a affirmé le joueur.

Guebli, Ledraâ et Touati signeront aujourd’hui

Les trois autres recrues Guebli, Ledraâ et Touati signeront, aujourd’hui, leurs contrats puuisqu’ils ont rendez-vous avec le président Laïb au bureau de ce dernier. Eux aussi, à l’instar de leurs

Après près de six années de séparation, Chache revient à ses premières amours l’USMH. Hier, le joueur a signé sa licence et son contrat dans un moment plein d’émotions. Aujourd’hui, celui qui fut le chouchou du public de Lavigerie affirme qu’il est soulagé. Chache, enfin vous avez signé votre contrat, un commentaire ? Dieu merci, oui. Je suis enfin soulagé, ma patience a finalement payé. Je suis très ému et soulagé en même temps, je crois que je n’ai pas besoin de vous dire pourquoi il y a au fond de moi tant d’émotions aujourd’hui. Mais si, vous allez nous le dire parce qu’on ne le sait pas … (Il hésite un moment) Je suis soulagé et ému, parce que je me devais de signer. Il me fallait signer, j’ai faim de jouer, j’ai faim de football, mon envie est immense. Je suis ému parce que c’est El Harrach, parce que c’est mon club, mon quartier, parce que c’est ici que j’ai fait mes premiers pas de footballeur et c’est ici aussi que j’ai connu les plus beaux jours de ma vie de footballeur. Ce stade,

ces murs, ces couleurs etc. Tout me rappelle ici mes meilleurs moments de footballeur. Forcément, je suis très ému, je suis même fortement ébranlé.

D’aucuns à El Harrach s’interrogent maintenant sur votre état de forme, qu’est-ce que vous dites à cela ? Je ne pense pas devenir mauvais joueur du jour au lendemain. Si j’ai été un jour un bon footballeur c’est que je suis un bon footballeur et je sais jouer au foot. Je sais que certains pensent que je suis fini, ce qui est complètement faux, je suis encore jeune et j’ai de belles années devant moi, techniquement, on ne peut à pas être bon aujourd’hui et mauvais le lendemain, cela est une science exacte, ça c’est pour la technique. Pour ce qui est de ma forme physique, sachez que cela fait quand même des mois que je m’entraîne le plus sérieusement du monde avec le groupe, je me suis préparé convenablement, le coach est là pour vous le confirmer. Je tiens à rassurer les supporters et leur dire que j’ai beaucoup de choses à montrer sur le terrain, lors des matches officiels. Pour ceux qui doutent encore de mes capacités à donner un plus à l’équipe, je leur donne rendez-vous sur le terrain. Entretien réalisé par Lotfi Salhi

Ph : Maracana

LAYATI : «À l’USMH pour relancer ma carrière»

Brillant à Tlemcen, terne à l’USMA, Layati est la deuxième recrue du club harrachi. Ce latéral gauche de métier, formé à l’école tlemcénienne, affirme vouloir rebondir à El Harrach et relancer sa carrière. C’est une valeur sûre qui a seulement besoin de temps de jeu : «Je viens de signer mon contrat, je suis tout content parce que je suis dans un club plus que respectable. El Harrach est une référence, c’est un club modèle» dit-il d’emblée avant d’ajouter : “Il y avait un petit problème financier entre le président Laïb et moi, mais nous avons su trouver un terrain d’entente. En tout cas, sachez que je donnerai le meilleur de moimême pour aider ma nouvelle équipe, je mouillerai le maillot à chaque fois que me sera donnée l’occasion de jouer. Je veux rebondir ici, je donnerai donc tout pour relancer ma carrière. Il y a tout ici à l’USMH pour que je travaille bien et pour revenir à mon meilleur niveau.»

Ph : Maracana

CHACHE : «Je suis soulagé»

coéquipiers Chache et Layati, opteront pour une durée de 18 mois avec le club harrachi. Avec ces cinq recrues, Chache, Layati, Guebli, Ledraâ et Touati, les Harrachis viennent de boucler le recrutement du mercato hivernal.

La piste Lakroum écartée

Après avoir opté pour le jouoeur Ledraâ, les dirigeants harrachis ont écarté la piste du joueur Lakroum. En effet, les deux joueurs étaient mis à l’essai par l’entraîneur en chef, Charef, pour un seul poste de jeu. Finalement, le staff technique a donné un avis favorable au joueur Ledraâ. Aussi, le joueur Lakroum s’est trouvé confronté à sa lettre de libération dont le club a exigé la somme de 200 millions. Somme que les Harrachis sont dans l’incapacité financière d’honorer. Donc, c’est le joueur Ledraâ qui clôture officiellement le recrutement des harrachis.

L’Ecole de football bientôt opérationnelle

Nous apprenons d’une source crédible auprès de la direction du club que l’Ecole de football ouvrira officiellement ses portes le 5 février prochain. Le responsable de cette école, Ismaïl Nebou, nous a affirmé que cette école de formation de jeunes talents sera opérationnelle dès le 5 février prochain. La première opération de prospection débutera au stade du 1er-Novembre à Lavigerie à la date indiquée. L. S.

Les Annabis s’entraîneront à El Hadjar g Par AMAR AÏT BARA

USMH LES U 17 ET LES U 20 QUALIFIÉS Les deux catégories jeunes U 17 et U 20 se sont qualifiées au prochain tour de la Coupe d’Algérie. Les U 17 se sont qualifiés face à leurs homologues du NAHD sur le score de 2 buts à 0. Leurs aînés, les U 20 se sont qualifiés difficilement face aux jeunes du Mouloudia de Béjaïa et ce, grâce aux tirs au but. La rencontre s’est terminée sur le score de zéro partout dans le temps réglementaire. L. S.

USMAn

Ph : Maracana

Finalement, les deux joueurs Chache et Layati ont signé hier leurs contrats en présence du président Laïb.

L

11

CHACHE ET LAYATI SIGNENT POUR 18 MOIS Maracana N°1332 — Dimanche 30 Janvier 2011

P

our préserver l’état de la pelouse du 19-Mai-1956, les Annabis s’entraîneront au stade Dridi-Mokhtar à El Hadjar. Et en prévision de la rencontre amicale entre l’Algérie et la Tunisie, le stade du 19-Mai sera fermé dès aujourd’hui, dimanche, et ce, pour permettre de garder en bon état la pelouse. La seule formation qui s’entraîne sur cette aire est l’USM Annaba, et elle a pris toutes ses dispositions pour s’entraîner du côté d’El Hadjar. Cette mesure permettra aux responsables du stade de l’Opow de Annaba de préparer dans les meilleures conditions possibles le gazon du 19-Mai. Sauf qu’à la toute dernière minute, on apprend que le match Algérie-Tunisie aura lieu au 5-Juillet à Alger

Une reprise en demi-teinte Après une semaine de repos, les Annabis ont trouvé du mal à reprendre le chemin des stades. La reprise, qui était prévue le 22 janvier 2011, a été reportée au 24 du mois courant. Elle n’a pas eu lieu à l’heure prévue, c’est-à-dire à 10 heures, et la séance du matin a été carrément annulée et où de nombreux joueurs se sont distingués par leurs absences, hormis une dizaine. Lors de la séance de l’après-midi, tout l’effectif s’est présenté au stade Bouzerd-Hocine.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


12

Maracana N°1332 — Dimanche 30 Janvier 2011

UNE PRÉPARATION ET DES … OBJECTIFS POUR

JSMB

BOUDERRADJI NE SERA PAS LIBÉRÉ

Bouderradji, ce joueur qui n’a pas eu l’occasion de s’affirmer, ne sera pas, en fin de compte, libéré. C’est Menad qui a décidé ainsi. Il est à noter que Bouderradji était inscrit sur la liste des libérables.

LIGUE 1

REPARTIR DU BON PIED

SAÂDI TEST NON CONCLUANT…

Le joueur Saâdi, ex-junior à la JSK, n’a pas réussi dans son test qu’il vient de passer au sein des Vert et Rouge. Cet attaquant était intéressé pour porter les couleurs

g Par ABDELKADER ZOUGHAÏLECH

Depuis quelques jours, les Vert et Rouge sont entrés dans le cycle d’une préparation qui se veut être étoffée et pleine d’objectifs.

U

ne préparation qui vient à point nommé durant une trêve de plusieurs jours, précédant une reprise de la compétition qui s’annonce difficile et dont le début sera, sans conteste, marathonien : «Nous avons en point de mire le match contre le CRB

Repartir de bon pied, tel est le mot d’ordre à la JSMB. Ph : Maracana

qu’on ne doit pas rater dès la reprise. Car, un résultat probant sera important pour le moral du groupe ainsi que pour la suite de la compétition…», nous dira Hamlaoui. A vrai dire, cette préparation qui coïncide avec la trêve, véhicule des objectifs bien précis. Aujourd’hui, Djamel Menad est averti. Il n’est plus question pour lui de travailler pour une quelconque place dans le classement général. D’ailleurs, le président Boualem Tiab veut, pour ne pas dire exiger, la deuxième place, à défaut du titre. «Nous avons consenti de gros moyens et ce, pour terminer parmi les

deux premiers», nous a avoué le big boss béjaoui dans l’une de ses nombreuses déclarations, durant cette saison. C’est dire que pour Menad, cette préparation s’avère importante à plus d’un titre, car elle demeure la dernière avant le grand virage du sprint final. Mieux, dirigeants et supporters espèrent que leur équipe joue sur plusieurs fronts. Outre le championnat, il y a aussi la Coupe d’Algérie. Et là, les supporters sont unanimes pour dire que la saison pourrait être la leur : «Nous sommes persuadés qu’avec un peu plus de volonté, l’équipe peut aller le plus loin possi-

ble dans cette compétition si populaire. On a, vraiment, envie de replonger dans la symbiose de 2007», nous ont affirmé certains supporters. Toujours est-il, tous, maintenant, sont imbus de cette idée que les Vert et Rouge sont capables d’atteindre leurs objectifs. Cette préparation est tombée à pic pour marquer le signe d’un nouveau départ, celui d’un parcours où il n’est plus question de fautes, d’erreurs et de déconvenues, notamment, à domicile. Les choses sérieuses ne font que commencer pour la JSMB. A. Z.

BELAKHDAR : «Nous ferons de notre mieux pour atteindre l’objectif…»

MENAD ET LE STAGE D’ALGER du club béjaoui.

Djamel Menad compte énormément sur le stage d’Alger qui débutera le 3 février prochain. Outre le volet technico-tactique, les Vert et Rouge en découdront en amical, avec Médéa, Kouba et l’USMH.

LES VERT ET ROUGE À CONSTANTINE Pour leur premier match amical durant cette trêve, les poulains de Menad vont se déplacer, ce mardi, dans la ville des Ponts pour disputer une joute amicale devant le Mouloudia de Constantine.

Amar Belakhdar, connu pour sa vivacité, est décidé à aller de l’avant pour concrétiser, avec tous ses camarades, le rêve de tous les Béjaouis. Il le fait savoir dans cet entretien. Comment se passe cette trêve ? Nous nous sommes bien reposés et, maintenant, c’est la reprise en vue de préparer la phase «retour» dans de bonnes conditions. Sur le plan physique, ne craignez-vous pas un relâchement ? Non, dans la mesure où nous allons meubler le temps vide par des matches amicaux. Donc, il n’y a pas de problèmes, on peut se ressaisir et le relâchement n’aura pas lieu. Apparemment, la phase retour s’annonce difficile. en tant que joueur, comment la voyez-vous ? Eh bien, comme vous venez de la décrire, elle sera difficile et dure. Car plusieurs équipes sont appelées à défendre un objectif. Il ne faut pas oublier, aussi, que nous serons parmi les équipes à battre.

Durant la phase aller, on ne vous a pas trop vu. Est-ce que cela va être la même chose, lors de la deuxième étape du championnat ? C’est une question à poser au coach. Pour ma part, je continue à travailler d’arrache-pied pour être, toujours, performant et pour assurer ma place de titulaire.

sera marathonienne pour vous, 5 matches en 19 jours. Un commentaire ? C’est vrai, mais il faut se préparer dans ce contexte. C’est pour cela que j’estime que la trêve est bénéfique, car elle va nous permettre de nous reposer et nous préparer dans de bonnes conditions, sur tous les plans.

Et la concurrence ? Elle va nous permettre de redoubler d’efforts. Je ne crains pas la concurrence, mais plutôt, c’est grâce à cette concurrence que le rendement du joueur s’améliore.

Vos supporters attendent beaucoup de vous, lors de la phase retour, qu’en pensezvous ? On le sait. Les supporters ont le droit d’exiger de nous tout ce dont ils rêvent. Aussi, c’est à nous de faire le maximum pour pouvoir être à la hauteur de leurs aspirations et, pourquoi pas, réaliser leurs exigences.

Pensez-vous que la JSMB atteindra son objectif ? Oui, pourquoi pas ! tout reste possible, d’autant plus qu’on a un effectif riche, capable de rivaliser avec n’importe quelle équipe. Le titre ? Le titre est très difficile à atteindre, car cela dépend de plusieurs autres paramètres. Seulement, nous ferons de notre mieux pour atteindre cet objectif qui demeure le rêve de tous nos supporters. La reprise de la compétition

On vous laisse le soin de conclure… Certes, durant les treize journées précédentes, nous avons fait un parcours tout juste moyen, car mis à part les deux déconvenues à domicile, le classement aurait été meilleur. Mais le football est ainsi et on essayera, lors de la phase retour, d’être plus performants et plus efficaces. Par A. Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ph : Maracana

g Entretien réalisé par Abdelkader Zoughaïlech


LIGUE 1

Le renforcement du milieu était-il nécessaire ? Maracana N°1332 — Dimanche 30 Janvier 2011

13

Pour renforcer son équipe en ce mercato, Menad a étoffé le compartiment du milieu en attandant le reste. Ph : Maracana

g Par HANI MEBARKI

Djamel Menad avait déclaré, bien avant l’arrivée de la période du mercato, qu’il aura besoin de renforcer son équipe par des joueurs de qualité afin d’étoffer son effectif et de relancer la concurrence chez les joueurs, et surtout ne pas permettre à ces derniers de dormir sur leurs lauriers.

I

l a donc opté pour un renforcement de qualité, mais jusqu’à présent, seul le compartiment du milieu a été étoffé, avec l’arrivée officielle de Kaddour et Boucherit (ce dernier signera son contrat de 18 mois ce matin à partir de 11 h), alors que les autres compartiments n’ont pas été

touchés, surtout pour l’attaque, où on retrouve que cinq éléments évoluant dans ce compartiment. Le coach a donc décidé de viser des joueurs du milieu, mais cela est-il suffisant pour l’équipe ? Assurément pas, puisque si on prenait en compte le désir du coach de renforcer son équipe par rapport aux insuffisances où il a déclaré auparavant qu’il aura besoin d’au moins un joueur dans chaque compartiment, on devine que l’équipe doit être renforcée sur tous les plans de jeu. Il faut dire aussi que les joueurs qui étaient déjà en place feront tout consolider davantage leur place dans l’équipe, mais ils quand même se sentir menacés, et partant de là, ce sera la JSMB qui en sortira bénéficiaire.

Ce que pensent les supporters de l’arrivée de Boucherit

Depuis qu’il ont appris que l’ex-

Ce renforcement peut anéantir les défections

Durant les treize rencontres que la JSMB a jouées jusque-là, on retrouve souvent des joueurs déclarant forfait pour un match. L’exemple le plus frappant est celui de Brahim Zafour et Tayeb Maroci. Les deux éléments auront raté chacun deux matches en championnat et leurs défections poussent le coach à effectuer des changements dans l’équipe appelée à jouer un match de championnat. L’arrivée de Boucherit et Kaddour ne peut être que bénéfique pour tout le monde. Comme quoi, même si le coach est confronté à une défection, il n’en demeure pas moins qu’il trouvera bien quelqu’un pour remplacer le joueur absent.

La piste d’un attaquant supplémentaire est-elle définitivement écartée ?

Sachant que la date butoir du mercato est fixée pour demain lundi, on imagine mal comment la direction va réussir à convaincre un joueur quelconque de venir vêtir le maillot Vert et Rouge. Déjà, en cette période, on ne peut trouver que des joueurs qui ne jouent pas souvent dans leurs équipes, ou ceux qui se trouvent sans club (chômeurs). La piste d’Eyanga étant écartée, comme l’a si bien dit le coach de la JSMB : «Ce joueur reste un mystère pour nous». Le coach devra se contenter des cinq éléments qui restent, à savoir Bouraba, Aouras, Boulainseur, N’Djeng et Gasmi.

milieu de terrain de l’ESS, Antar Boucherit, a eu sa lettre de libération et que ledit joueur rejoindra d’une manière officielle les rangs de la JSMB, les fans que nous avons accostés dans la journée du vendredi passé nous ont affirmé pour la plupart que son arrivée apportera du nouveau au club et relancera la concurrence, comme ce fan d’El Kseur qui nous dira : «J’avoue que la direction de la JSMB a réussi la bonne affaire de ce mercato, puisque l’arrivée de Boucherit donnera du tonus au milieu et relancera la concurrence entre les joueurs qui évoluent dans l’entrejeu. Ceux qui sont habitués à jouer souvent seront plus que jamais menacés qu’un autre joueur ne viendra les déloger». Un autre supporter de la JSM Béjaïa dira : «La direction de la JSMB nous a toujours habitués à des surprises, elle qui fait tout pour ramener les

meilleurs joueurs de notre championnat, une manière de donner encore de la dimension au club. Comme ça, Menad aura l’embarras du choix pour composer un milieu royal.» Même constat chez ce fan de la région de Souk El Tenine, qui nous a appelé au téléphone pour nous dire : «Maintenant, avec l’arrivée de Boucherit, chaque joueur se sentira menacé dans son poste, d’où la concurrence qui fera rage et qui ne peut être que bénéfique pour la JSMB. Comme ça, il n’y aura pas de chouchous et que ce seront les meilleurs qui seront alignés.» Voilà en gros ce que pensent les fans, même si certains nous ont avoué que l’arrivée de Boucherit n’apportera rien de nouveau, étant donné qu’il était remplaçant à l’Entente. Hani Mebarki

JSMB

MENAD AURA L’EMBARRAS DU CHOIX Dans notre édition d’hier, nous avons dit que l’arrivée de deux milieux de terrain est une aubaine pour Menad pour relancer la concurrence dans ce compartiment très sensible dans chaque équipe. Et puis, disons aussi que Menad n’aura que l’embarras du choix. Qui aligner dorénavant, sachant que les joueurs qui évoluent dans le milieu sont d’égale valeur ? Il alignera certainement les plus en forme. Il faut dire que certains joueurs qui sont aujourd’hui à la JSMB se croient intouchables dans leur poste, même si souvent on voit que leur niveau de jeu a diminué ou que leurs prestations ont régressé. Mais, avec Djamel Menad, aucun joueur n’est titulaire indiscutable et seuls ceux qui peuvent donner un plus à l’équipe seront alignés dans les matches officiels. H. M.

CES SUPPORTERS MÉCONTENTS !

ILS SE PLAIGNENT DE L’ORGANISATION DANS LE STADE

L

a JSMB a grandi et ses supporters aussi. Tel est le constat que ne cessent de répéter les amoureux de la JSMB et les observateurs de la balle ronde. Un club qui est devenu depuis un certain moment celui contre lequel il faut faire mille calculs pour stopper son ascension, un club qui fait peur à certaines équipes, mêmes les plus aguerries, celles qu’on appelle les ténors de la DI. Partant de ce fait, le public ne cesse de rejoindre la cause des Vert et Rouge, un public qui ne ménage aucun effort pour donner de la voix aux camarades du capitaine Brahim Zafour et qui se déplace en masse au stade quant il s’agit d’un match officiel à domicile ou d’un match amical. Parmi ces fans, certains que nous avons accostés dans un coin à Béjaïa nous ont fait savoir qu’ils sont

mécontents contre la direction du club. Parmi eux, un certain Ziane Mabrouk, qui nous dira : «Je me demande vraiment pourquoi on est obligés de faire le tour de la tribune latérale pour rejoindre la tribune officielle B. Moi-même je paye mon billet d’accès au stade, mais à ma grande stupéfaction, et alors que je m’apprêtais à rentrer à partir du deuxième portail qui mène directement à la tribune officielle B, voilà qu’on me dit que tout le

monde doit rentrer du premier portail. Ce qui fait qu’à chaque match je suis obligé de faire le détour pour arriver à la T.O B. Ce n’est pas normal, et alors que cette année c’est le professionnalisme, on nous oblige à suivre les matches de la JSMB de la sorte. Depuis que la JSMB jouait en Régionale, j’étais son fervent supporter, alors je demande aux dirigeants du club de revoir tout ça». H. M.

NAISS ANCE

Coucou ! Je m’appelle, Farès Abdessamed, je suis arrivé le 27/01/2011 pour égayer le foyer de mon papa Abdelkader. Les familles BAHLOUL de Bou Ismaïl, et AMMAM de Bougara, qui sont très contentes de ma venue, me souhaitent une longue vie, à ma maman, un prompt rétablissement sans oublier les félicitations à mon papa.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Batna à la peine 14

CAB 2-2

Maracana N°1332 — Dimanche 30 Janvier 2011

COUPE DE LA CAF

NASR

FEZZANI MARQUE L’HISTOIRE

Toute le monde guettait le nom de celui qui marquera le premier but du CAB en coupe d’Afrique... C’est à l’enfant de Aïn-Beïda que cet honneur est revenu. Il a non seulement marqué en premier, mais il s’est permis un doublé historique qu’il ne sera pas près d’oublier.

ILLOUL QUITTE LE CAB

Il a joué son dernier match avec le CAB contre En-Nasr. Illoul était ému à la conférence de presse. «J’ai tenu à participer à cette dernière rencontre avec mes camarades, j’ai souhaité partir sur une victoire, mais je pense qu’on n’a pas à rougir de ce résultat, je souhaite de tout cœur l’accession au CAB, je quitte Batna le cœur serré, je garde de bons souvenirs de mon court passage dans cette belle ville.»

BAHLOUL ET MESSAÂDIA INTÉRESSENT EN-NASR Lors de la collation d’aprèsmatch offerte par le CAB en l’honneur des Libyens, un des dirigeants d’En-Nasr cherchait après les noms des N° 14 et 17 du CAB, à savoir Bahloul et Messaâdia. Il semble que les deux joueurs ont tapé dans l’œil de l’entraîneur ElKemache. W. Y.

Le manque d’expérience a joué en défaveur des camarades de Chebana. Ph : Maracana FICHE TECHNIQUE Stade du 1er Novembre 54 de Batna Affluence : très nombreuse Arbitres : El Mahdji, Bekali, Djief (Maroc) Avertissements : El Ketli (7’), Hecine (77’) En-Nasr Buts : Fezzani (46’ et 57’) CAB ; Hecine (38’), Attia (56’) En-Nasr

CA Batna :

Benmoussa, Fezzani (Benamara 70’), Karboua, Kefaïfi, Chebana, Saïdi, Illoul, Bahloul, Maïdi, Bouharbit (Bouchouk 40’), Messaâdia, (Bourahli 85’) Entraîneur : Boufenara

En-Nasr (Libye) :

Mahmoud Lakdiri, El-Djarari, Boughalia, El-Mahdi, Zidane (Sami Saïd 84’), El-Ketli, El-Oubaïdi, Hecine, El-Hassi, Attia (El-Aoudjli 70’), Lombeli Entraîneur : Khaled El Kemache

g Par WAHAB YEFSAH

C’est dans un stade archicomble où près de 20 000 spectateurs se sont entassés pour suivre ce match historique pour les Batnéens.

U

ce 28 janvier 2011. 17 heures, l’arbitre marocain, M. El-Mahdji, libère tout le monde en donnant le coup d’envoi et les choses sérieuses ont commencé dès les premières minutes de jeu. Le CAB prend l’initiative à son compte en dominant son vis-à-vis, la première occasion de but se présente à la 6’ lorsque Bahloul déborde sur le côté droit et met en retrait sur Bouharbit, qui reprend légèrement à côté. En-Nasr commence à réagir à partir de la 10’, où il obtient un corner bien botté, mais dégagé par Benmoussa. 16’ de jeu, Bahloul centre, Messaâdia reprend de la tête, le gardien Lakdiri sauve in extremis, Karboua reprend, mais un défenseur sauve sur sa ligne, Messaâdia qui a suivi l’action remet sur Bahloul dont la reprise foudroyante s’écrase sur la transversale. Le CAB continue à faire le jeu et cherche la faille pour ouvrir le score, ce qui a failli arriver à la 31’, lorsque le gardien libyen lâche le cuir devant Messaâdia, qui n’a pas su profiter de l’aubaine. 35’, sur un contre libyen, Lombeli, lancé en profondeur, adresse un tir que Benmoussa met en corner. Alors que le CAB dominait la rencontre, Brahim El-Hassi combine avec Lombeli, ce dernier centre à ras de terre devant la cage de Benmoussa, Hecine surgit et marque ; c’est le 1 à 0 pour les visiteurs, on jouait la 38’ de jeu. Un but qui a plongé le stade dans un silence de cathédrale. Boufenara décide de faire sortir Bouharbit, peu inspiré, et fait

Le CAB de bonne espérance ne ambiance indescriptible a régné avant la rencontre, les fans cabistes ont réellement fait la fête

Pour sa première participation africaine, le CAB n’a pas déçu. Malgré le score de parité (2-2), les camarades de Bahloul ont fait honneur au football algérien.

L’

entraîneur libyen a été très surpris et séduit par la qualité de jeu des Rouge et Bleu. «J’avais très peu d’informations sur le CAB, mais sur le terrain, j’ai été surpris par le niveau des joueurs du Chabab.» Plusieurs joueurs d’En-Nasr ont abondé dans le même sens pour reconnaître que le niveau du CAB n’est pas le niveau d’une équipe de deuxième division. Au vu de la physionomie de la rencontre et de la

prestation des joueurs cabistes, le doyen des Aurès méritait mieux qu’un match nul. L’expérience dans ce genre de compétition a fait la différence, la volonté, l’engagement et la détermination à faire plaisir aux supporters a quelque part fait oublier aux joueurs la rigueur défensive qui leur a coûté d’encaisser deux buts, qui pèseront lourd dans la qualification. Bon gré, mal gré, pour ce premier match de coupe d’Afrique, les Batnéens et surtout les Cabistes ont voulu faire la fête et marquer l’histoire, ils ont bien réussi, car la fête était grandiose. Les supporters sont rentrés satisfaits et fiers de leur CAB qui leur a offert un beau spectacle. Ils ont tous scandé «Merci le CAB pour cette belle fête». W. Y.

entrer Bouchouk, à 2’ de la fin de la première mi-temps, sifflée sur le score de 0 à 1 en faveur des Libyens. En seconde période, le CAB est entré décidé à refaire son retard, et dès la reprise, Bahloul déborde sur le côté gauche et centre, le gardien lâche le ballon, un défenseur dégage mal et Fezzani, sur la ligne des 16 mètres, égalise d’un tir tendu. C’est le délire dans le stade. Auréolé par cette égalisation, le CAB accentue la pression ; 51’, Saïdi sert admirablement Bouchouk qui, seul face au gardien, rate sa pichenette. 52’, Maïdi place idéalement Illoul qui d’un tir tendu a failli corser l’addition. 56’, croyant au hors-jeu de Lombeli, la défense se fait piéger et Attia profite d’une hésitation du gardien Benmoussa pour marquer le second but, c’est le 12. A peine une minute après, le même Fezzani égalise d’un tir tendu des 20 mètres (2 à 2). Le match est ouvert, la fatigue commence à se faire sentir sur les vingt-deux acteurs et les maladresses apparaissent, Benamara et Bourahli entrent en jeu. Pour le dernier quart d’heure, c’est le tout pour le tout, mais les jeux étaient faits et l’arbitre marocain met fin aux débats sur ce score de parité de 2 à 2. Pour sa première participation, le CAB méritait mieux qu’un match nul, mais le facteur expérience a fait la différence. Il reste encore une autre manche au CAB pour tenter d’honorer sa participation. W. Y.

BOUFENARA

«Nous n’avons plus rien à perdre» «Je pense qu’on a assisté à un bon match, nous avons dominé et fait le jeu durant toute la première mi-temps, mais on a manqué d’efficacité devant la cage ; le but encaissé en fin de première période nous a un peu déstabilisés, mais on a réussi à revenir au score, on aurait même pu rajouter un deuxième but qui aurait changé la physionomie du match, malheureusement on a encaissé un deuxième but juste après sur une erreur de placement de la défense. Même si on est revenus au score, notre adversaire a su gérer. Je pense que l’expérience nous a fait défaut, il reste un deuxième match on va essayer de tout donner, on n’a rien à perdre dans cette compétition qui n’est pas une priorité pour nous.»

KHALED EL-KEMACHE «Un bon match de coupe d’Afrique»

«C’était un bon match de coupe d’Afrique, on savait que le CAB allait se donner à fond pour tenter de nous bousculer, on a résisté durant toute la première mitemps, où on a réussi à marquer sur contre en deuxième mi-temps, on a demandé aux joueurs d’oser un peu plus, je pense qu’on a su gérer notre match, notre expérience a fait la différence devant une équipe coriace, qui nous a posé beaucoup de problèmes, je remercie les dirigeants du CAB, les autorités et le public pour l’accueil fraternel ; on leur souhaite la bienvenue à Benghazi. W. Y.

MAHMOUD LAKDIRI «On a été surpris par le niveau du CAB»

«C’était un bon match disputé de bout en bout. Le CAB nous a surpris par son niveau, il nous a vraiment bousculés, ce match nul va nous permettre de préparer le match retour dans la sérénité et de prendre très au sérieux cette équipe qui dispose de joueurs de très bon niveau.»

SAMI (JOUEUR ALGÉRIEN D’EL NASR) : «L’expérience d’EnNasr a prévalu»

«Je n’ai pas joué parce que je n’étais pas qualifié pour ce tour. Pour ce match, je pense que le CAB aurait pu prendre l’avantage en première mi-temps. En deuxième période, le jeu s’est équilibré, notre expérience a fait la différence devant la fougue des joueurs du CAB qui a montré que c’est une équipe de première division.» W. Y.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 2

Trois joueurs chassés de l’hôtel

Le coach du Nasria, Mustapha Heddane, a maintenant son idée sur l’effectif après les matchs amicaux disputés jusque-là, au nombre de trois, surtout qu’il a essayé les joueurs dans leurs postes et même dans d’autres et qu’il est satisfait de tout ce qu’ils ont démontré. Toutefois, Heddane a besoin de voir encore d’autres éléments et notamment les nouvelles recrues pour décider s’ils peuvent être titularisés ou non à l’entame de la phase retour. R. M.

POUR

DES FACTURES IMPAYÉES

g Par RAOUF MESBAH

Les choses ont pris une grave tournure pour trois joueurs du Nasria qui sont logés à l’hôtel El Mehdi de Staouéli.

E

n effet, on a appris qu’El Far, Belarbi et Khaïther ont été carrément chassés de l’hôtel, car la direction du club n’avait pas payé le dû de la prise en charge de ces trois joueurs et qui s’est accumulé depuis quelque temps. Les trois joueurs ont donc dû plier bagages et sortir de l’hôtel, surtout que la direction de cette structure a jeté toutes leurs affaires à l’extérieur. Les joueurs husseindéens ne savaient pas où aller et ont dû être logés par quelques-uns de leurs amis, en attendant que la direction du club règle ce problème. A noter que les joueurs ont tenté d’abord de prendre attache avec le président Mana Kenfoud, mais quelle ne fut leur surprise quand ce dernier leur répliquera qu’ils devaient rejoindre leur domicile, alors qu’ils sont en plein stage. Les téléphones des autres dirigeants ne répondaient pas et c’est ce qui amènera ces derniers à joindre leur coach, Mustapha Heddane. Celui-ci a été d’abord surpris et outré par ce qui s’est passé, avant de

Deghiche donne satisfaction Le coach du Nasria, Mustapha Heddane, estime que l’attaquant Rafik Deghiche a donné satisfaction lors du dernier match amical face au WA Rouiba, étant donné qu’il a inscrit un but certes sur penalty, mais a surtout bougé et donné le plus escompté en attaque. Par ailleurs, Heddane estime que Deghiche devra travailler plus s’il souhaite avoir sa chance et obtenir une place dans l’effectif.

demander à ses joueurs de se débrouiller comme ils pouvaient avant de reprendre les entraînements et qu’il allait en parler aux dirigeants pour régler définitivement ce problème.

Bey devra travailler physiquement

Rien ne va plus entre les dirigeants

Il semblerait que rien ne va plus entre les dirigeants du Nasria ces derniers temps, après les derniers soubresauts qu’a connus le club. En effet, l’affaire Belarbi et la tentative de deux dirigeants, à savoir Saoudi et Laâkab de renvoyer le deuxième gardien du NAHD, a fait réagir Bouderouaya, sur demande du staff technique, qui a avoué qu’il avait besoin des services de ce gardien. L’affaire a donc éclaté, surtout avec la réaction de Saoudi qui a avoué que la décision d’écarter Belarbi était prise par tous les dirigeants, étant donné qu’il revenait cher au club et que ce dernier avait refusé de prolonger. Pour sa part, Bouderouaya avouera que cela ne se fait pas de renvoyer un joueur qui vient de l’intérieur du pays et de lui demander de quitter l’hôtel à une heure tardive de la nuit : «Cela n’a répond pas aux règles de l’hospitalité et de la bienséance», a-t-il affirmé. Le président de la section football a, par ailleurs, annoncé sa décision de laiss-

Le nouvel attaquant du Nasria et transfuge du CRB, Mahmoud Bey, devra travailler dur physiquement pour reprendre sa condition physique. En effet, le staff technique pense que cet élément devra d’abord éliminer quelques kilos superflus, ce qui lui permettra d’être en meilleure forme. Néanmoins, Heddane a été satisfait du niveau qu’il a montré lors du match amical face au WA Rouiba. Ph : Maracana

NAHD

HEDDANE A UNE IDÉE SUR L’EFFECTIF

er tomber le club, car il ne pouvait plus continuer à débourser de l’argent de sa poche, alors que les autres dirigeants s’immiscent dans la gestion sans verser le moindre sou. Et ainsi va le NAHD qui, aux mains de certains aventuriers, est devenu un club de quartier, quand il n’est pas la risée de tout le pays. R. M.

Amirouche et Banouh sonnent la révolte RCK 3 - CRB TIPASA 2

RCK

L’ÉQUIPE ALIGNÉE FACE AU CRB TIPASA :

Mokrani, Khedis, Amokrane, Madour, Bencherifa, Hamouda (Chorfi), Boussaïd (Boudib), Hadjeres (Benkouider), Aït Ali (Chéraga), Banouh, Chibane (Amirouche).

REPOS L’APRÈS-MIDI

Après avoir disputé la rencontre amicale face à Tipasa, le staff technique koubéen a accordé à ses joueurs, après la prière hebdomadaire du vendredi, une demi-journée de repos, avant de disputer une autre rencontre amicale, hier face à l’USMB.

15

Maracana N°1332 — Dimanche 30 Janvier 2011

g Par ANIS SADOUNE

Le RC Kouba a disputé, avant-hier vendredi, sa deuxième rencontre amicale dans ce stage préparatif au stade de Tipasa. La formation koubéenne a remporté cette rencontre par 3 buts à 2.

Première apparition pour Hamouda La nouvelle recrue koubéenne en ce mercato hivernal, Nabil Hamouda vient de (re)faire sa première apparition sous les couleurs du Raed, lui qui a été formé au club. Hamouda a joué la première mi-temps, avant de céder sa place à Chorfi. Il n’est pas question de disserter ici sur les capacités techniques de Nabil Hamouda qui reste une valeur sûre, mais au vu de sa prestation, force est de dire qu’il lui reste du travail à faire pour revenir à son meilleur niveau. Le joueur a une très bonne hygiène de vie et avec plus de travail il sera certainement au mieux de sa forme, après quelques matches de championnat.

La défense, le maillon faible

L

es trois buts du RCK ont été inscrits par Amirouche (doublé) et Banouh. Nabil Medjahed a aligné les joueurs qui n’ont pas eu la chance de disputer la rencontre de mercredi face au MCE Eulma. Le coach koubéen était satisfait de la prestation des attaquants Amirouche et Banouh, qui ont inscrits les trois buts lors de cette rencontre amicale. Rappelons qu’au-delà du résultat technique de cette rencontre amicale, la prestation de la formation koubéenne a été d’un bon niveau, l’équipe a produit beaucoup de jeu, ce qui est très important. Le jeune attaquant koubéen, Amirouche, s’est illustré de fort belle manière dans cette joute, en réussissant un doublé. Aligné en deuxième période aux lieu et place de son coéquipier Chibane, le jeune attaquant du Raed a été

Benamri inquiet Le jeune défenseur central, Djamel Benamri, s’est dit inquiet quant à la blessure dont il souffre ces derniers temps au niveau de l’adducteur. En effet, Benamri nous avouera que les douleurs sont atroces et qu’il craint qu’il devra être éloigné des terrains pendant un long moment et donc rater la reprise du championnat de Ligue II, surtout qu’il ne sait pas s’il devra oui ou non subir une opération chirurgicale. R. M.

Une rencontre amicale très bien disputée de la part des Koubéens. Ph : Maracana

décisif par deux fois, à la grande joie de son entraîneur qui peut constater les progrès effectués par son joueur. Non utilisé depuis l’entame de la compétition, Amirouche s’est révolté à sa manière en trouvant le chemin des filets par deux fois ; cependant, le joueur souhaite avoir sa chance dans la deuxième partie du championnat. Et c’est pratiquement le même cas pour son coéquipier Banouh, qui souffrait depuis le début de la compétition de blessures qui l’avaient longtemps éloigné des terrains. Lui aussi a eu

sa part dans cette rencontre en inscrivant un but. Il est à rappeler par ailleurs que Banouh a déjà fourni une belle prestation lors de la rencontre qui avait mis aux prises la formation koubéenne à l’équipe nationale militaire. Les deux attaquants, Amirouche et Banouh, ont laissé une bonne impression à leur coach Medjahed, et ils semblent déjà prêts à concurrencer les deux attaquants Brinis et Hanifi lors de la phase retour, et là ce n’est certainement pas Medjahed qui va s’en plaindre. A. S.

L’un des plus gros soucis du staff technique du Raed est sans conteste le secteur défensif. En effet, la défense koubéenne est passée à côté de son sujet lors de la rencontre amicale disputée avant-hier face au CRB Tipasa. En effet, le compartiment défensif reste la maillon faible dans l’échiquier de Nabil Medjahed vu qu’il encaisse des buts même face à des équipes modestes. De ce fait, le coach Medjahed doit corriger les lacunes dans ce compartiment le plus vite possible avant l’entame de la compétition.

Mokrani, Khedis, Madour, Amokrane, Bencherifa et Banouh ont joué toute la rencontre Afin de parfaire la cohésion entre les joueurs, l’entraîneur Nabil Medjahed n’a pas effectué de grands changements dans l’équipe alignée contre Tipasa. Le joueur Mokrani, les quatre défenseurs, Khedis, Amokrane, Madour et Bencherifa et l’attaquant Banouh ont disputé la totalité de la rencontre. Après ce match, il semble que tous les joueurs koubéens ont eu la chance de jouer. A. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


16 ASMO g Entretien réalisé par : MILOUD TOUADJINE

Maracana N°1332 — Dimanche 30 Janvier 2011

«Je veux me relancer avec mon ancien club» BOUHEDDA :

Courtisé depuis la fin de la première manche du championnat par ses anciens dirigeants, l’exportier remplaçant du MCA a vite fait de choisir entre l’USMBA, qui voulait l’enrôler, et un club dont il connaît tous les dessous. Il a vite choisi et dès mercredi dernier il était avec ses coéquipiers à Maghnia.

Ph : Maracana

Il y a 6 mois, vous signiez au MCA et aujourd’hui vous voilà de retour à l’ASMO. Que s’est-il passé ? Sincèrement, je préfère ne pas en parler. Disons simplement que les conditions au Doyen étaient difficiles en raison de son environnement, que j’étais dès le départ définitivement barré par Zemamouche et qu’il fallait que je change d’air. Je ne suis pas le premier ni le dernier joueur à signer dans un club et ne pas s’y éterniser.

SAM

Pourquoi avoir choisi l’ASMO alors que l’USMBA vous faisait les yeux doux ? D’abord, je voudrais remercier les dirigeants belabessiens qui m’ont sollicité. Leur offre financière était intéressante. J’ai aussi reçu des propositions du MCS et du WAT. Mais j’avais des contraintes, en premier lieu je ne veux

Aliane e 5 recrue

Aliane vient de cloturer la liste des recrutés. Ph : Maracana

g Par AOUN LAÏD BOUALEM

Après le recrutement au début du mois en cours de quatre joueurs, Ghariche Kada, Ghariche Riad, Benyetou Mohamed, un 5e élément va rejoindre le groupe.

L

es dirigeants samistes viennent de clôturer la période du présent mercato par l’enrôlement d’un 5e joueur, il s’agit de l’ancien sociétaire de la JS Sidi Chahmi le défenseur axial Aliane Abdelhak (26 ans), qui a signé avant-hier officiellement pour une période de 18 mois, après l’accord qu’il a trouvé avec la direction samiste qui a pu le convaincre. Pour rappel, ce joueur qui se trouve avec l’équipe du SAM en stage bloqué à Mostaganem

était à l’essai depuis le début du mois de janvier et a participé aux 3 rencontres amicales livrées par le SAM face respectivement au CRB Bouquiat (0-2), ARBAT (23) et RCR (2-2). Par ailleurs, les poulains de Biba poursuivent leur série de matchs de préparation en prévision de la reprise du championnat, ils joueront demain leur 4e match amical depuis l’arrêt de la compétition et le 2e depuis le début du stage bloqué. Cette fois, ils donneront la réplique à leur voisin du Croissant Club Sigois (CCS) qui évolue en Régionale. La rencontre se déroulera sur la pelouse du stade du commandant Ferradj de Mostaganem, une autre rencontre est au programme du staff technique du SAM, il sera question du Mouloudia de Saïda. La rencontre est programmée pour jeudi prochain au stade du 13 Avril 1958 de Saïda. A. L. B.

rater aucun des cours que je poursuis à l’ISTS pour obtenir un diplôme qui me permettra de travailler à la fin de ma carrière. En outre, à l’ASMO, je suis en pays de connaissance, aussi bien du côté des dirigeants que des joueurs et des supporters. On m’y respecte parce qu’on sait que je ne triche pas.

Sur le plan financier... J’ai demandé à ce que l’on me régularise mon dû antérieur, celui de la saison dernière et la direction, par l’intermédiaire de M. Oumamar, m’a promis de répondre favorablement à ma requête. Est-ce que vous avez signé ? Ça sera fait avant lundi. On s’est mis d’accord sur tout. Vous avez rejoint Maghnia au milieu du stage, que pensez-vous de ses conditions ? Sur le plan de la prise en charge matérielle, nous sommes très bien. Sur celui du travail, nous bossons beaucoup et surtout nous travaillons sur des bases méthodologiques et scientifiques que je ne connaissais pas avant. Le coach nous fait trimer dur, mais comme nous avons ici les moyens de récupération, on se sent très bien. Sur le plan mental, l’ambiance est bonne entre tout le monde et nous sommes décidés à faire une fin de championnat exemM. T. plaire.

LIGUE 2 Stage réussi

Le stage de Maghnia a été une réussite, selon les joueurs et les dirigeants.

C

ette préparation de milieu de saison a permis à la formation oranaise de bien se préparer pour la reprise et de la deuxième phase très difficile qui décidera de son destin. Car l’objectif annoncé, à savoir l’accession, est toujours de mise. En fin de semaine dernière, la formation de Stéphane Durin a joué deux matchs amicaux, successivement face aux réservistes de l’IRBM, puis l’équipe titulaire du même club. L’ensemble de l’effectif a été mis dans le bain, y compris les nouveaux signataires, Bouhafer (latéral droit), Sari (milieu récupérateur) et Bouhedda (gardien de but). Dans le deuxième match, Boussaïd a encore marqué et permis aux professionnels de prendre le meilleur sur les amateurs grâce à ce tout petit but. Les nouveaux ont donné satisfaction et Bouhedda, de retour dans son club, sera sans conteste le gardien n°1. Le stage devait s’achever hier, avec un denier match amical l’après-midi face au Widad de Tlemcen à l’OPOW Akid Lotfi. L’ASMO continuera sa préparation au stade Habib Bouakeul. M. T.

PUBLICITÉ

OFFICE DE PROMOTION ET GESTION IMMOBILIÈRE DE LA WILAYA DE TIPASA Département maîtrise d’ouvrage Service marché

Avis d’attribution provisoire du marché N° 14/2011 Conformément aux dispositions de l’article 43 du décret présidentiel n° 02250 du 24/07/2002, modifié et complété par le décret présidentiel n° 08-338 du 26/10/2008 portant réglementation des marchés publics, l’Office de promotion et de gestion immobilière de la wilaya de Tipasa porte à la connaissance des soumissionnaires qui ont participé à l’avis d’appel d’offres n° 207/2010 publié dans le quotidien national El Chaâb du 09/09/2010 et le quotidien national Maracana du 09/09/2010 relatif à la réalisation des travaux de voiries et réseaux divers du projet : • 65/400 logements sociaux locatifs à Chaïba Que le marché est attribué provisoirement conformément à la réunion de la commission d’évaluation des offres tenue le 27/10/2010 suivant tableau ciaprès : Les critères ayant permis ce choix sont les suivants : Désignation de l’entreprise SARL/ RESIDJAM ETB/TCE

Localisation du projet

Montant en toutes taxes comprises

Réalisation des 12.180.475,81 DA travaux de voiries et réseaux divers des 65/400 logements sociaux locatifs Chaïba

Délai d’exécution

Note Observations technique

05 mois 64

Conformément à l’article 101 du décret présidentiel n° 02-250 du 24/07/2002, modifié et complété par le décret présidentiel n° 08-338 du 26/10/2008 portant réglementation des marchés publics, les soumissionnaires qui contestent ce choix peuvent introduire un recours auprès de la commission des marchés de la wilaya de Tipasa, dans les 10 jours qui suivent la parution de cet avis dans les quotidiens nationaux. Maracana N° 1332 — Dimanche 30 Janvier 2011 - Anep N° 840 978

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 2

17

AMOURA : «Ouf, mon problème est enfin réglé» Maracana N°1332 — Dimanche 30 Janvier 2011

g Entretien réalisé par SALIM SEGHOUANE

Le jeune attaquant Tarek Ammoura, transfuge du NAHD, qui évolue cette saison sous la double casquette de joueur civil et militaire, a failli se retrouver sans employeur après la décision prise par le club de le libérer.

Ph : Maracana

Alors Tarek, partant ou restant ? Ouf, je crois que finalement je reste. Les dirigeants ont consulté l’entraîneur Mustapha Sebaâ, et ce dernier leur a conseillé de me garder parmi l’effectif. C’est une excellente décision que vient de prendre le coach, en ce sens que je peux rendre beaucoup de services à l’équipe ; je sais que j’ai une place dans cette équipe, j’ai l’intime conviction qu’il me faut du temps de jeu pour m’imposer et donner un plus à l’équipe.

MSPB

LE MOULOUDIA À HAMMAM BOURGUIBA

L’équipe est sur place au centre de regroupement de Hammam Bourguiba, où Bendjaballah a entamé son travail par un biquotidien vendredi. Selon le coach, l’ambiance est formidable au sein du groupe et toutes les conditions de travail sont réunies pour réussir le stage.

RAGDI PRESSENTI

L’ex-défenseur de l’ABM est pressenti au Mouloudia. Le joueur, qui joue dans l’axe, pourra être une solution de doublure pour le duo Bitam et Zeghidi ; son engagement est imminent, il ne lui reste que de ramener sa libération auprès de

militaire. Je suis, comme vous le savez, obligé de répondre à la convocation de l’EN. Par ailleurs, mes débuts à l’US Biskra ont un peu été faussés par l’entraîneur Mechiche qui hésitait à m’incorporer dans son onze, cela m’a fait rater des matchs, mais heureusement que je m’entraîne avec l’équipe militaire. Si j’avais eu beaucoup plus de temps de jeu durant la phase aller, j’aurais montré de quoi je suis capable. Sans prétention aucune, je peux vous dire que j’ai une place dans l’effectif de l’USB. Mechiche ne m’avait pas fait confiance, c’est vraiment dommage ; pourtant, il aurait juste fallu regarder mon cursus pour voir que j’ai fait la bonne école. J’ai été formé à la JSK et je me suis perfectionné au NAHD. Que lui fallait-il de plus pour qu’il se rende compte qu’il y avait de la

Pourquoi vous êtes souvent absent ? Ces absences, pour lesquelles les dirigeants sont au courant, sont dues à mes convocations par la direction de l’équipe nationale

place pour moi dans l’équipe ? Mais bon, cela fait partie du passé, j’oublie tout ça et je ne me concentre que sur l’avenir. Prêt pour la phase retour ? Je suis décidé à donner le meilleur de moi-même ; cependant, comme je vous l’ai dit, je ne peux me dérober lorsque je reçois une convocation de l’EN militaire. Nous avons un très bon groupe, et, à mes yeux, la solidarité de l’équipe est très importante. Il faut la couver et en prendre soin, les résultats viendront d’euxmêmes, j’en suis convaincu. Vous avez clos le stage bloqué. Un petit bilan ? Je pense que le stage est réussi. On s’est entraînés sur le rythme de trois séances par jour. Il y a eu la présence de tout le monde et les matchs ont été concluants. A ce rythme, je pense que nous aborderons la seconde phase avec plus d’assurance. S. S.

Fin du stage bloqué C’est par une dernière rencontre face à l’A Barika que prendra fin le stage bloqué de 10 jours programmé par le coach biskri, Mustapha Sebaâ. Durant ces journées, le staff technique a remis sur la sellette les joueurs manquant de compétition et permis aux autres de retrouver S. S. leurs repères.

Zidani maintient sa politique de jeunes

La fin de ce mercato a enregistré des changements dans la composante de l’effectif du Mouloudia : trois nouveaux joueurs sont venus renforcer l’équipe de Bendjaballah.

I

l s’agit de Louanas (CAB - 21 ans), Amrane (ESS - 18 ans), Bouraoui (JSD - 22 ans). La conclusion que l’on peut tirer de ce renforcement, c’est le maintien par Zidani de la politique de jeunes et de son processus de formation. Il n’y a qu’à voir l’âge des trois nouvelles recrues pour comprendre que rien ne fera changer le boss mouloudéen de sa ligne de conduite ; on comprend bien pourquoi plusieurs joueurs proposés au MSPB n’ont pas fait l’unanimité, leur âge n’a pas plaidé pour eux. La deuxième phase du championnat s’annonce palpitante pour le Mouloudia, les supporters sont impatients de voir le résultat que donnera l’incorporation d’un Amrane et d’un Bouraoui aux côtés de Ziad, Aguini et Belaïdi. L’expérience entamée par Zidani au Mouloudia est très intéressante à suivre jusqu’au bout ; une chose est sûre, elle mérite de l’attention, car l’éclosion des joueurs comme Ziad, Bitam, Aguini, Belhadi, Yagoub et Zegrir ne pouvait avoir lieu si Zidani n’avait pas eu le courage de mener une politique de formation des jeunes. W. Y.

150 millions pour libérer Amrane

Serrar a exigé 150 millions pour la libération du jeune Amrane. Zidani n’a pas hésité à mettre la main à la poche pour engager celui pour qui tout le monde prédit un avenir prometteur.

Bouraoui rejoint le groupe

Le nouveau venu, Bouraoui, a rejoint le groupe en Tunisie vendredi en fin de journée, où le manager général Bougherara était à son accueil aux frontières pour le récupérer et rejoindre W. T. l’hôtel avant le couvre-feu instauré en Tunisie.

Aguini en solo L’attaquant du Mouloudia continue à s’entraîner en solo après avoir bénéficié d’un programme spécial qui lui permettra de retrouver la plénitude de ses moyens physiques et réintégrer le groupe à partir de mardi ; l’entraîneur ne veut pas courir le risque de ne pas récupérer son buteur pour la reprise du championnat. W. T.

PUBLICITÉ

USB

BENABDEL LAH ET BOUROUAG À BISKRA Les deux probables recrues de l’US Biskra sont là avec leurs lettres de libération et attendent que le CSA/Amateur règle les dettes contractées au plus vite pour enfin être libres de s’intégrer au groupe. Mustapha Sebaâ, l’entraîneur de l’USB est embarrassé par leur présence au sein de son groupe et pour l’heure les dirigeants se démènent dans tous les sens pour sauver leur mercato. S. S.

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya de Mascara Direction de la culture

Appel d’offres national restreint N° 04/DC/2010 La Direction de la culture de la wilaya de Mascara lance un avis d’appel d’offres national restreint en vue d’exécuter les travaux de réhabilitation des sites historiques de l’Emir Abdelkader : tribunal et état-major à Mascara en lot unique. Les entreprises publiques ou privées ayant un certificat de qualification III et plus, activité principale bâtiment plus références en travaux de restauration des monuments intéressés par le présent avis sont invités à retirer le cahier des charges auprès de la Direction de la culture de la wilaya de Mascara - cité Administrative. Les soumissions doivent être déposées à l’adresse suivante : Direction de la culture - cité Administrative - bloc B 2e étage Mascara. Les soumissions à déposer dans une enveloppe cachetée strictement anonyme qui ne comporteront que la mention suivante : Avis d’appel d’offres national restreint n° 01/DC/2010. Projet : Réhabilitation des sites historiques de l’Emir Abdelkader : tribunal et état-major à Mascara lot unique Les soumissions doivent comporter deux plis distincts : L’OFFRE TECHNIQUE : - Copie du registre du commerce légalisée - Casier judiciaire de moins de trois (03) mois - Liste des références professionnelles (attestation de bonne exécution relatives à des travaux de même nature)

- Copie de l’extrait de rôle néant - Copie de la carte d’immatriculation fiscale - Mise à jour CNASAT - Mise à jour CASNOS - CACOBATH - La déclaration à souscrire dûment datée et signée suivant le modèle en annexe - Fiche de renseignement - Liste des moyens humains en précisant l’encadrement mobilisé - Liste des moyens matériels dûment justifiés - Copie du statut pour les sociétés - Copie des bilans des 2 derniers exercices - Le planning des travaux - Le reçu des comptes sociaux pour les EURL-SARL et SNC - Cahier des charges paraphé par le soumissionnaire L’OFFRE FINANCIÈRE : - Devis quantitatif et estimatif - Le bordereau des prix unitaires - Lettre de soumission La date limite de dépôt des offres est fixée à vingt-et-un (21) jours à compter de la première parution du présent avis dans la presse nationale à 12h, les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant 120 jours à compter de la date d’ouverture des offres techniques et financières. Les soumissionnaires sont invités à la séance d’ouverture des plis qui aura lieu le même jour de la date limite de dépôt des offres à 14h au siège de la Direction de la culture de la wilaya de Mascara.

Maracana N° 1332 — Dimanche 30 Janvier 2011 - Anep N° 840 960

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


18

CAP SUR KHENCHELA POUR SE REFAIRE UNE SANTÉ

Maracana N°1332 — Dimanche 30 Janvier 2011

E

MOB

g Par LYES CHEKAL

Le semi-échec enregistré par la bande à Bouzidi, avant-hier, pour le compte de la sixième journée de la DNA (match en retard) a fait perdre au MOB deux précieux points qui risquent de peser lourd dans le décompte final.

n effet, le Mouloudia de Béjaïa avait la possibilité de prendre la seconde place, et par voix de conséquence talonner le leader, la JSD, qui compte quatorze points, à une seule condition, engranger les trois points de la rencontre face à l’USMS, ce qui aurait porté son capital points à treize. Un scénario qui n’a pas eu lieu malheureusement pour les milliers de Crabes qui ont envahi, comme promis les gradins du stade l’Unité maghrébine. Ils étaient repartis déçus par le résultat final de la rencontre, malgré une bonne entame de leur équipe, et cette fin de match palpitante du côté des coéquipiers d’Akrour. Ces derniers se sont donnés à fond pour continuer sur la lancée, mais, c’était sans compter sur la tactique ultradéfensive adoptée par l’ex-Ententiste, Tribèche. Et surtout, le physique qui n’a pas suivi, avec cette lourdeur des jambes de la majorité des joueurs, confirmé par cette série de

Equitable

HONNEUR DE TIZI-OUZOU. 13e JOURNÉE JS TADMAIT 2 - CRB TIZI-OUZOU 2

FICHE TECHNIQUE

Stade : Ahcene Iboud de Tadmaït Affluence : nombreuse Arbitres : Zaïdat, Hadjem, Oumezzaouche Buts : Belmadani (21’), Zazoun (39’) CRBTO ; Bouras (26’), Hamdi (80’) JST Avertissements : Benalia (64’), Amrouche (42’) JST, Medaouri (72’) CRBTO

JST :

Annabi, Imarzoukene, Amrouche (Touil 54’), Benlalia, Oukal, Meziane, K. Aberkane (M. Aberkane 68’), Bouras, Hamdi, Mezioudene (Belkaïd 74’), Dahmani Entraîneur : Meziane

CRBTO :

Rouibet, Noual, Zazoun, Medaouri, Meziani, Benmessaoud, Ould l’Hadj, Hammar (Khelifa 76’), Laliam (Adjaz 65’), Berkani (Ferhat 81’), Benmadani. Entraîneur : Hocine Boudjemaâ

L

es Tadmaïtis, qui ont accueilli sur leurs bases leurs homologues du CRB TiziOuzou pour le compte de la 13e journée du championnat de la Division Honneur de Tizi-Ouzou, n’ont finalement pas réussi à engranger les trois points mis en jeu et se sont contentés d’un tout petit point qui n’arrange guère leurs affaires. Les gars de

g Par SAÏD ABERKANE

Tadmaït n’ont pas su comment empocher les trois points du match, en ratant beaucoup d’occasions nettes de scorer face à un adversaire qui est venu aussi avec la ferme intention de repartir avec le meilleur résultat possible. Les poulains de Hocine Boudjemaâ ont eu ce qu’ils voulaient, un précieux point qui leur permet de monter encore au classement. De leur côté, les capés de Rachid Meziane, qui étaient revenus la semaine dernière avec le point de nul devant les Issyakhens, n’ont pas pu confirmer. De l’autre côté, les visiteurs du CRB Tizi-Ouzou, qui restent eux aussi sur une belle victoire samedi passé face au leader du championnat, le DC Boghni à domicile et devant leurs supporters, ont confirmé lors de cette empoignade, en revenant à la maison avec un précieux point. Les coéquipiers de Djamel Belmadani, qui comptabilisent 17 points dans leur compte, doivent cravacher dur pour retrouver le haut du tableau ; le championnat est encore long et les jeunes Unionistes peuvent revenir en force lors des prochaines journées. La balle est désormais dans le camp des joueurs qui peuvent prétendre à une place honorable dans ce championnat Honneur de la wilaya de TiziOuzou. Pour les Tadmaïtis, ils doivent aussi travailler pour pouvoir réaliser un bon parcours, et réussir leur maintien cette saison. S. A.

Meziane : «La victoire nous a échappé» «On a assisté à un très bon match, mes joueurs se sont donnés à fond face à une équipe coriace qui joue la carte de l’accession. Avec plus de lucidité et d’efficacité, on aurait pu prétendre à mieux qu’un match nul, et je dirais que la victoire nous a échappé. La formation du CRB Tizi-Ouzou est une redoutable équipe et respectable qui pratique un beau football. Globalement, la partie était équilibrée de part et d’autre et on essayera de se ressaisir lors de la prochaine journée face à la JS Boukhalfa.»

Boudjemaâ : «On aurait pu faire mieux» «C’est frustrant de revenir avec un seul petit point, alors qu’on aurait dû remporter ce match vu les occasions ratées qu’on s’est procurées. Mes joueurs ont souvent confondu vitesse et précipitation. On tâchera de faire mieux lors de notre prochain rendez-vous à domicile face à la JS Aït Yahia Moussa. S. A.

NATIONAL AMATEUR

crampes, dont plusieurs d’entre eux étaient victimes, en payant cash la charge de travail effectuée lors du stage bloqué. La direction aurait dû demander le report du match à la Ligue Le semi-échec du MOB enregistré face à l’USMS, qui reste sa bête noire par excellence (repartir de Béjaia, au minimum, avec un match nul à chacune de ses visites lors des quatre dernières années) est mis par une frange de la famille mobiste à la fin de la rencontre sur le dos de la LNF. Cette institution qui continue de faire dans le bricolage aurait dû aviser les clubs de la DNA de son intention de reprendre la compétition sitôt. Ce qu’il faut savoir à ce sujet c’est que la trêve avait été décrétée pour une durée d’un mois. Devant cet état de fait, le club béjaoui, comme d’ailleurs la plupart des clubs de la DNA, a donné des jours de congé à ses joueurs. C’est ce qui a

été le cas pour le MOB qui, une fois le congé consommé, les joueurs ont été soumis à une charge de travail très intense. Et là, le MOB prévoit même un stage de préparation, ce qui fut fait au début de la semaine dernière. Au cours de la première journée de ce stage, les joueurs ont été soumis à une très grande charge de travail, et dans la soirée un fax de la LBF tombe dans les bureaux de la direction du club l’avisant de la programmation du match (MOB-USMS). Il fallait parer au plus pressé et tenter par tous les moyens de permettre aux joueurs de récupérer. A voir la production de l’équipe vendredi dernier, il semble que certains ont eu du mal à trouver leur rythme et ce, en dépit de leur grande débauche d’énergie.

AISSANI :

Lyès Chekal

«Je respecte la décision du coach»

Le jeune gardien de but du MOB, Lyès Aïssani, a été relégué au poste de remplaçant, et a exécuté sans rechigner en prenant place sur le banc des remplaçants et encourager ses coéquipiers pendant tout le match. «J’ai déjà été mis sur le banc et pour un bon bout de temps, donc ce n’est pas nouveau pour moi. Je ne vous dirai pas que je le retrouve avec plaisir, ce serai vous mentir, mais je dis que j’accepte la décision de mon entraîneur et puis il faut reconnaître que le titulaire au poste, mon aîné Bouchekhchoukha s’est bien acquitté de sa tâche que ce soit face à l’USMS ou les derniers matchs qu’il a disputés» nous disait-il à la fin du match.

PUBLICITÉ

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE B.B.ARRERIDJ DAIRA DE RAS EL OUED COMMUNE DE RAS EL OUED NUMÉRO FISCAL : 3402 0588 511

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N° 01/2011 Le président de l’Assemblée populaire communale lance un avis d’appel d’offres national restreint pour la réalisation des projets suivants : «AMENAGEMENT URBAIN A TOUMELLA» Les entreprises qualifiées en travaux publics activité principale et ayant la catégorie trois (03) et plus peuvent retirer les cahiers des charges auprès du : SERVICE TECHNIQUE DE L’APC contre paiement de 2.000,00 DA. Les offres techniques et financières accompagnées des pièces suivantes : 01- L’Offre technique : déclaration à souscrire, copie légalisée du registre du commerce, extrait de rôle, casier judiciaire, qualification et classification professionnelles, activité principale travaux publics à la catégorie trois (03) et plus, attestation de mise à jour (CNAS, CASNOS, CACOBATPH), planning d’exécution selon délai de réalisation, liste de matériel et des moyens humains, références professionnelles et attestation de bonne exécution, références financières (bilan de l’année 2010), attestation de dépôt des bilan social délibérer par le centre national de registre de commerce (SARL, EURL, SNC…). 02-L’Offre financière : lettre d’offre, bordereau des prix unitaires, devis quantitatif et estimatif. Les deux offres doivent être mises en deux enveloppes, elles mêmes placées dans une enveloppe extérieure portant la mention : «AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT A NE PAS OUVRIR + INTITULE DU PROJET («AMENAGEMENT URBAIN A TOUMELLA») Le dépôt des offres est fixé avant 13h30 à la date d’ouverture des plis qui sera le 10 février 2011 à 14h00. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de 120 jours à compter de la date limite de dépôt des offres.

Maracana N° 1332 — Dimanche 30 Janvier 2011 - Anep N° 840 958

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


INTERNATIONALE

Mahamadou Diarra file à Monaca Real Madrid

Le milieu de terrain international malien, Mahamadou Diarra, 29 ans, s'est officiellement engagé avec l'AS Monaco jusqu'à la fin de la saison, a-t-on appris vendredi auprès du club monégasque. Diarra, sur qui José Mourinho ne comptait plus et qui n'avait disputé que trois rencontres de Championnat d'Espagne cette saison, avait trouvé un accord avec son club pour être libéré de son engagement. Il a trouvé depuis, un accord avec le club monégasque pour un contrat de six mois afin de pouvoir choisir sa destination à la fin de la saison. Il est la deuxième recrue officielle de Monaco après le milieu de Montpellier Grégory Lacombe et sera officiellement présenté vendredi soir au Stade LouisII.Les attaquants Georgie Welcome (international hondurien) et Moussa Maazou (international nigérien, laissé libre par Bordeaux), qui sont actuellement en Principauté, devraient très prochainement rejoindre ces deux recrues.

Maracana N°1332 — Dimanche 30 Janvier 2011

Suarez est arrivé

Liverpool FC

Liverpool et l'Ajax Amsterdam sont tombés d'accord pour transférer l'attaquant uruguayen Luis Suarez chez les "Reds" pour 26,5 millions d'euros, a annoncé vendredi le club anglais. La signature dépend encore de tests médicaux que doit passer le joueur. Suarez, 24 ans, avait rejoint l'Ajax en 2007. Il avait débarqué aux Pays-Bas à Groningue l'année précédente après des débuts professionnels au Nacional de Montevideo. Ses performances devant le but n'ont cessé de s'améliorer d'année en année jusqu'à atteindre un impressionnant total de 35 buts en 33 matches du Championnat des Pays-Bas la saison dernière. L'Uruguayen a aussi brillé lors du Mondial-2010, marquant trois buts pour l'équipe demi-finaliste. Il avait aussi suscité la controverse en arrêtant volontairement de la main un ballon de but dans les derniers instants du quart de finale contre le Ghana. Les Ghanéens avaient manqué le penalty avant d'être éliminés. Avant Noël, il a été suspendu sept matches pour avoir mordu au cou un adversaire du PSV Eindhoven.

19

Farfan proche de Wolfsburg Schalke 04 :

Le Péruvien Jefferson Farfan rejoindra Wolfsburg qui est prêt à débourser 15 millions d'euros, une fois que Schalke 04 aura finalisé les négociations pour recruter son remplaçant, rapporte le quotidien Bild samedi. Farfan réalise sa meilleure saison depuis son arrivée à Schalke 04 en 2008, mais le club de la Ruhr, 10e avant la 20e journée du Championnat d'Allemagne, n'a quasiment plus aucun espoir de se qualifier pour la Ligue des champions et est lourdement endetté. Outre son intérêt économique, ce transfert permet à Felix Magath de se séparer d'un joueur difficile à gérer, revenu par exemple début 2011 de vacances en retard, car il voulait rejoindre un autre club.

Sortir du placard, entrer dans la lumière

Le marché hivernal est l’occasion pour les clubs de renforcer leur effectif, mais aussi pour certains joueurs en manque de temps de jeu de sortir de l’ombre et de relancer leur carrière. FIFA.com vous résume les principaux mouvements des deux dernières semaines.

C’

est bien connu, le malheur des uns fait le bonheur des autres. La blessure de Gonzalo Higuain, l’attaquant du Real Madrid, a fait au moins un heureux, le Togolais Emmanuel Adebayor. Lassé de cirer le banc de Manchester City, le buteur des Eperviers va connaître en Espagne son troisième championnat européen après la France et l’Angleterre. Son ancien coéquipier paraguayen Roque Santa Cruz, pas plus heureux à City depuis les arrivées de Mario Balotelli et Edin Dzeko, est lui prêté à Blackburn, d’où il était arrivé en 2009. Chez les Rovers, l’ancien buteur du Bayern Munich retrouve un autre transfuge de la Bundesliga, le milieu de terrain Jermaine Jones, arrivé de Schalke 04. L’attaquant sénégalais Demba Ba suit le même chemin puisqu’il quitte l’Allemagne et Hoffenheim pour aider West Ham à se maintenir en Premier League. Le maintien, c’est également l’objectif d’Aston Villa, qui a raté son début de saison et espère rectifier le tir avec l’arrivée du buteur Darren Bent, debauché à Sunderland. Un renfort qui envoie le

Norvégien John Carew vers Stoke City. De son côté, Fulham se fait prêter le champion d’Europe U-19 français Gaël Kakuta par le voisin londonien de Chelsea, tandis que Tottenham confirme ses ambitions en recrutant le Sud-Africain Steven Pienaar qui brillait à Everton depuis 2007. Pour retrouver du temps de jeu, d’autres ont décidé de quitter la Premier League. C’est le cas de l’attaquant néerlandais Ryan Babel qui voudra retrouver le chemin du but à Hoffenheim, ou du Suisse Valon Behrami, qui quitte West Ham pour retrouver l’Italie et la Fiorentina, deux ans et demi après avoir quitté la Lazio. L’Italie se montre décidemment très active en ce début d'année 2011, notamment l’AC Milan qui, après Antonio Cassano, a renforcé son effectif avec deux valeurs sûres néerlandaises. Le milieu de terrain Mark van Bommel, en délicatesse au Bayern Munich, rejoint en Lombardie son compatriote Urby Emanuelson, défenseur international formé à l’Ajax. Lui aussi arrivé d’Allemagne, le défenseur champion du monde en 2006 Andrea Barzagli retrouve la Serie A sous les couleurs de la Juventus deux ans après avoir quitté Palerme pour Wolfsburg. Autre Palermitain à changer d’air, l’attaquant Massimo Maccarone rejoint la Sampdoria, tandis que le gardien international Federico Marchetti passe de Cagliari au Genoa. Il aura devant lui en défense le Français Abdoulay Konko, qui revient chez les Rossoblu après trois saisons au FC Séville. Dans le sens des départs, Giuseppe Sculli va renforcer l’attaque de la Lazio, son huitième

club italien depuis ses débuts à la Juventus. Plus international, le milieu défensif malien Mahamadou Diarra a déjà connu cinq championnats différents, dont la Ligue 1, qu'il retrouve avec l’AS Monaco, prêté par le Real Madrid. Il y est rejoint par le Nigérien Moussa Maazou, passé par l'ASM l'an dernier et qui vient de passer six mois sans écat à Bordeaux. Il espère faire mieux que le Congolais Dieumerci Mbokani, qui n’a pas su s’imposer sur le Rocher depuis son arrivée l’été dernier, et qui rebondit à Wolfsburg. Autre Africain à quitter le championnat de France, le milieu sénégalais Guirane N’Daw rejoint l’Espagne et Saragosse en provenance de Saint-Etienne. La Liga découvrira par ailleurs deux nouveaux talents sud-américains, en l’occurrence le milieu de terrain chilien Gary Medel, arrivé de Boca Juniors au FC Séville, et l’attaquant brésilien Jonas, qui quitte Grêmio pour le FC Valence. Le buteur argentin Fernando Cavenaghi, lui, prend l’avion dans l’autre sens pour rejoindre Porto Alegre, chez le rival de l’Internacional, après avoir passé les six derniers mois à Majorque sans grand succès. Il y remplacera le jeune Giuliano, 20 ans, qui débute sa carrière européenne en Ukraine, à Dnipropetrovsk après avoir remporté la Copa Libertadores 2010. Le Dnipro enregistre également le renfort du défenseur ghanéen du FC Bâle Samuel Inkoom, vainqueur de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2009 et quart-de-finaliste d’Afrique du Sud 2010. Le Slovaque Erik Jendrisek a lui aussi brillé sur les pelouses sud-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

africaines, ce qui avait séduit Schalke 04 en début de saison. Mais avec seulement trois matches disputés, l’attaquant a décidé de changer d’air et de s’engager à Fribourg. Même constat pour le défenseur Edson Braafheid, dont le titre de vice-champion du monde avec les Pays-Bas n’a pas suffi à s’imposer au Bayern Munich, et qui rebondit à Hoffenheim. Le gardien colombien Farid Mondragon, lui, a réussi son passage de trois ans en Bundesliga à Cologne. Mais à presque 40 ans, il a décidé de relever un dernier défi, celui de Philadelphia Union, en MLS. Le championnat nord-américain accueille également le Mexicain Omar Bravo, qui rejoint Kansas City en provenance de Guadalajara, mais perd un autre Tricolor, Nery Castillo, prêté à l’Aris Salonique par le Shakhtar Donetsk après un an passé au Chicago Fire. Son compatriote Guillermo Franco retrouve l’Amérique latine, en l’occurrence Vélez Sarsfield, après huit années passées en Europe, la dernière à West Ham. Enfin, vous avez peut-être lu que Kaka passe du Hertha Berlin à Braga, que Zé Roberto quitte Vasco de Gama pour l’Internacional, et que Romario troque la tunique de Belenenses pour celle de Carthagène ? Rassurez-vous, ce ne sont que des homonymes des glorieux internationaux brésiliens. En revanche, le Rivaldo qui vient de quitter à 38 ans le modeste Mogi Mirim pour le grand São Paulo FC, est bien le champion du monde 2002, Ballon d’Or et Joueur Mondial de la FIFA 1999… In fifa.com


20

Maracana N°1332 — Dimanche 30 Janvier 2011

TENNIS - EXPERT : Clijsters puissance 4

E

F1 - SAISON 2011 : Ferrari ouvre le bal

OMNISPORTS

n changeant de tactique, cadence. La lucidité, l'expériKim Clijsters domine (3-6, ence et les possibilités tech6-3, 6-3) Li Na et remporte niques, cela change tout... son premier titre en Clijsters change de Australie, son quatrième en Grand rythme Chelem. Jada n'est pas là, mais Ses quelques balles molles maman Kim a encore gagné. Sa fille ne le sait pas encore, mais c'est produisent un double effet : une première en Australie, la elle se donne du temps et troisième en Grand Chelem depuis casse le rythme de son adversa naissance et la quatrième en saire. La tendance s'inverse. tout. Et c'est une victoire partic- Li Na ne supporte pas la Ferrari a été ulière à plus d'un titre. Tout résistance de la Flamande, la première d'abord, elle domine (3-6, 6-3, 6-3 elle force et rate (12 fautes directes Avec ses remises en slice ou ses écurie à en 2h05') la première Chinoise en au premier set, 13 au deuxième et balles hautes, Kim Clijsters ne lui dévoiler sa finale de Grand Chelem, Li Na. 15 au troisième). Avec son incroy- donne plus de points gratuits (26 monoplace 2011, la Puis elle gagne sur son intelligence able couverture de terrain, Kim fautes directes au total dont 5 au troisième set). Clijsters peut se permettre d'attenF150, vendredi à de jeu. Après les larmes d'émotion, e Maranello. L'objectif de la cela mérite bien de tenir sa dre la bonne balle d'attaque. La Ça use, ça use... Et sur une 40 promesse lors de la remise des précipitation du début de match se faute directe, Li Na finit par craScuderia est forcément trophées et de remercier son den- transforme en vitesse et la quer, mais elle ne perd pas son élevé : gagner les deux tiste. Dans son box, la lauréate Chinoise ne trouve plus de solu- humour lors de la remise du titres mondiaux. trophée et son jeu de ping-pong belge des juniors, An-Sophie tion. Elle ne possède pas de plan B. avec son mari. Il lui répète à l'envi Excellente sur sa ligne en cadence, lors que la majorité des Mestach, peut prendre des notes. e équipes présenteront leur Sans oublier de la saluer lors de la future 7 mondiale délivre des d'être relax. Alors elle applique la nouveau "bébé" la semaine son discours, son aînée vient de lui droite-gauche à foison, mais elle méthode. Ça réussit très bien à Kim Clijsters. prochaine lors des premontrer l'importance d'avoir un prend un mur. miers essais de l'année, à plan B. Pendant plus d'une heure, Valence, Ferrari a choisi elle veut étouffer son adverd'anticiper le mousaire et donne du rythme à vement lors la 11e mondiale. Li Na d'une cérése régale. Et la monie dans future numéro 2 La sanction définitive contre Alberto Contador n'est pas encore connue, mais Andy Schleck est prêt à son usine de mondiale ne suprecevoir le maillot jaune de vainqueur du Tour de France 2010 si jamais l'Espagnol est reconnu coupable Maranello, porte pas la résisde dopage. «Sur la route, Contador a été plus fort que moi et plus fort que tous, a déclaré le dans le nord tance de la Chinoise. Luxembourgeois dans les colonnes de La Gazzetta dello Sport. de l'Italie. Une Alors elle force et rate Mais, s'il est démontré très clairement qu'il n'a pas respecté les règles, alors je façon comme une (10 fautes directes, 3 points pourrai me considérer comme le vainqueur. Autrement, je autre de montrer à ses gagnants au premier set). Menée reste deuxième.» adversaires que la Scuderia est 6-3, 3-2, elle arrête le bras de fer en

A

CYCLISME - TOUR : Schleck prêt à récupérer le titre

VOILE : Coville quitte Brest

PUBLICITÉ

prête au combat et qu'elle compte bien repartir de l'avant après son semi-échec de la saison dernière, marquée notamment par l'erreur stratégique lors du dernier Grand Prix, qui a coûté le titre à Fernando Alonso. Stefano Domenicali, le patron de l'écurie, a d'ores et déjà annoncé qu'il faudrait compter sur Ferrari dès le début de la saison, le 13 mars à Bahreïn. «Nous avons commencé à travailler sur la fiabilité, c'est la base pour nous, a déclaré l'Italien. Nous voulons arriver à la première course avec tout déjà en place, sans qu'aucun détail ne soit laissé au hasard. La saison dernière nous avons eu des moments difficiles, mais aussi pas mal de beaux, et nous devons nous servir de ça. L'équipe est motivée et ne pense qu'à progresser.»

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya de Mascara Direction de la culture

Appel d’offres national restreint N° 05/DC/2010 La Direction de la culture de la wilaya de Mascara lance un avis d’appel d’offres national restreint en vue d’exécuter les travaux d’aménagement du théâtre régional à Mascara en lot unique.

Thomas Coville a quitté le ponton du port du Château à 08h50 et devrait franchir la ligne de départ fictive, derrière l'île d'Ouessant, entre 12h00 et 14h00.

«

L

es conditions du départ sont du vent de Nord-Est qui, en Manche, est assez fort», a indiqué le skipper, avant de larguer les amarres. Coville, qui sera dans le golfe de Gascogne

en fin de journée, a prévu trois ou quatre empannages (virements de bord vent arrière), "des manoeuvres dans de la mer formée", a-t-il ajouté. Le temps à battre est celui réalisé par Francis Joyon avec son trimaran Idec en janvier 2008 : 57 jours, 13 heures, 34 minutes et 06 secondes. En janvier 2009, Coville avait échoué dans une précédente tentative pour battre le record de Joyon, bouclant son tour du monde en 59 jours, 20 heures, 47 minutes et 43 secondes.

ATHLÉTISME - LIGUE DE DIAMANT : La toute première fois de Bolt en Italie Les organisateurs de la réunion d'athlétisme de Rome, 3e étape le 26 mai de la Ligue de diamant, ont annoncé vendredi la présence du sprinter jamaïcain Usain Bolt, triple champion olympique et du monde, pour qui ce sera la toute première fois en Italie. Le Golden Gala propose une autre tête d'affiche avec le Kényan David Rudisha, détenteur du record du monde du 800 m, invaincu en 2010 sur sa distance de prédilection. Bolt, également détenteur des records du monde des 100, 200 et relais 4X100 mètres, s'alignera sur la plus courte des distances au stade olympique, a indiqué la Fédération italienne d'athlétisme (FIDAL), organisatrice du meeting. La star

Les entreprises publiques ou privées ayant un certificat de qualification III et plus, activité principale bâtiment plus références en travaux de restauration des monuments intéressés par le présent avis sont invités à retirer le cahier des charges auprès de la Direction de la culture de la wilaya de Mascara - cité Administrative. Les soumissions doivent être déposées à l’adresse suivante : Direction de la culture - cité Administrative - bloc B 2e étage Mascara. Les soumissions à déposer dans une enveloppe cachetée strictement anonyme qui ne comporteront que la mention suivante : Avis d’appel d’offres national restreint n° 02/DC/2010. Projet : Aménagement du théâtre régional à Mascara lot unique Les soumissions doivent comporter deux plis distincts : L’offre technique : - Copie du registre du commerce légalisée - Casier judiciaire de moins de trois (03) mois - Liste des références professionnelles (attestation de bonne exécution relatives à des travaux de même nature) - Copie de l’extrait de rôle néant

- Copie de la carte d’immatriculation fiscale - Mise à jour CNASAT - Mise à jour CASNOS - CACOBATH - La déclaration à souscrire dûment datée et signée suivant le modèle en annexe - Fiche de renseignement - Liste des moyens humains en précisant l’encadrement mobilisé - Liste des moyens matériels dûment justifiés - Copie du statut pour les sociétés - Copie des bilans des 2 derniers exercices - Le planning des travaux - Le reçu des comptes sociaux pour les EURL-SARL et SNC - Cahier des charges paraphé par le soumissionnaire L’offre financière : - Devis quantitatif et estimatif - Le bordereau des prix unitaires - Lettre de soumission La date limite de dépôt des offres est fixée à vingt-et-un (21) jours à compter de la première parution du présent avis dans la presse nationale à 12h, les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant 120 jours à compter de la date d’ouverture des offres techniques et financières. Les soumissionnaires sont invités à la séance d’ouverture des plis qui aura lieu le même jour de la date limite de dépôt des offres à 14h au siège de la Direction de la culture de la wilaya de Mascara.

Maracana N° 1332 — Dimanche 30 Janvier 2011 - Anep N° 840 962

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

Maracana N°1332 — Dimanche 30 Janvier 2011

Savoir dire non

21

Soufflé au cacao et framboises

ment si vous vouliez venir prendre le thé le lendemain et que vous n'avez pas osé lui dire que vous aviez rendez-vous chez le dentiste ! C'est votre façon de voir les choses qui est viciée. Vous mettez un enjeu bien trop important là où l'autre n'en mettait aucun ! Alors demandezvous quelle blessure vous avez peur d'infliger à l'autre qui vous fait une demande !

avoir suffisamment confiance en soi. Penser : « je compte autant que l'autre », « mon bien-être vaut le sien », ou encore « je n'ai pas à me faire violence pour lui faire plaisir ». Car certains « oui » qu'on s'impose, sont une violence que l'on se fait à soi-même ! Il faut penser : « moi aussi je suis important ».

Non, c'est un mot qui a beaucoup de mal à sortir chez certains adultes ! Pourtant, enfants, nous nous sommes tous entraînés à dire non à nos parents ! La première condition pour pouvoir dire non sereinement, c'est de savoir ce que vous voulez ! Si on vous demande quelque chose, quoi que ce soit, si vous ne savez pas vraiment où est votre désir, vous aurez tendance à dire oui simplement parce que l'autre vous le demande gentiment. Cela signifie qu'il faut dire non à bon escient, quand quelque chose vous indispose, vous gêne, pas systématiquement comme un enfant en opposition ! Pour oser opposer un refus, il faut

Pourquoi a t-on tellement peur de dire non ? Parce que l'on fait un amalgame. Si je dis non, j'ai l'impression que je ne réponds pas seulement à la question posée, mais que je dis non à la personne en face de moi : « non je ne t'aime pas » ou « non, tu ne comptes pas beaucoup pour moi ». Or il arrive qu'elle vous demandait tout simple-

Tout d'abord, pensez à répondre : « je vais réfléchir », ou « je vais voir ». Personne ne vous en voudra si vous revenez pour dire non, alors que si vous commencez par dire oui pour prévenir que finalement, c'est non, vous passerez pour un goujat ! Adoucissez votre non : « j'aurais bien voulu t'aider, mais là, je ne peux vraiment pas ». Vous vous sentez mieux d'avoir montré à l'autre qu'il ne vous est pas indifférent ! Ne cherchez pas à vous justifier ! Dites « non, je ne peux vraiment pas ». Pas besoin d'explications, l'autre doit les accepter, il n'est pas votre supérieur et vous n'avez pas de comptes à lui rendre ! Finalement, l'essentiel et le plus beau dans le fait d'apprendre à dire non, c'est que lorsque vous y arrivez, vos oui deviennent de vrais oui du fond du coeur, sans arrièrepensée. Et cela, parce que vous savez aussi dire non !

La musique comme la drogue ? ment ce même plaisir intense. La recherche a donc maintenant prouvé que la musique active elle aussi le circuit de la dopamine. Ce qui explique que nous puissions ressentir après avoir écouté certains morceaux une véritable euphorie… et que nous pouvons aussi avoir envie d'écouter un morceau au point d'en ressentir un "manque".

Des scientifiques ont étudié de très près les réactions de notre cerveau lorsque nous écoutons de la musique qui nous plaît. Résultat : le circuit de la récompense, qui est à l'origine de toutes les dépendances, est impliqué dans notre réponse à la musique… DOPAMINE, DROGUE, PLAISIR ET MUSIQUE En fait ce que les scientifiques ont découvert, c'est que le plaisir que nous procure la musique entraîne la libération dans le cerveau de dopamine. Ce neurotransmetteur est la clé du circuit de la récompense, un élément sur lequel il convient de s'arrêter un moment. Lorsque nous effectuons des activités nécessaires à notre survie et à la reproduction de l'espèce, nous connaissons en général un plaisir intense, associé à la libération dans le cerveau de la fameuse dopamine. C'est le cas pour le sexe, la nourriture, etc. Les humains ont ceci de

particulier que des stimuli moins tangibles – le fait de recevoir de l'argent, ou d'avoir une émotion esthétique sont deux exemples bien documentés – peuvent aussi entrainer la libération de dopamine. Par ailleurs, certaines drogues psychoactives (les opiacées comme l'héroïne ou l'opium notamment) vont agir sur ce système de la récompense, entrainant artificielle-

LA MUSIQUE, CONTRE LES MAUVAISES HABITUDES ? Pour les chercheurs, cette découverte explique que la musique ait toujours joué un rôle important dans les sociétés humaines. Plus près de nous, reconnaître à sa juste valeur le plaisir que nous apporte la musique est utile. En effet, le circuit de la récompense est impliqué dans toutes les dépendances, mais aussi dans l'envie de manger. Ecouter un morceau favori est donc un moyen non calorique de se faire un plaisir au moins équivalent à manger un chocolat. Profitez-en !

LUI FAIRE AIMER LES LÉGUMES Quelques astuces pour lui faire aimer les légumes : Déjà, il faut lui en proposer dès tout petit, il sera habitué au goût. Ensuite, dans son assiette, vous pouvez les couper en dés et les assortir par couleur, tomate avec betterave, carotte avec courge et rendre le moment du repas ludique : "allez, mange un peu de rouge... oh ben, il reste plus d'orange que de rouge, ça ne va pas, il faut manger plus de carottes...".

Vous pouvez également les camoufler dans des galettes de légumes préparées avec des oeufs et de la chapelure ou encore les inclure dans des cakes ou des madeleines.... Il peut également vous aider à les préparer, à les découper en formes rigolotes et avoir le plaisir de les dévorer!

TRUCS ET ASTUCES

PEAU PLUS LISSE Quand il me reste du marc de café de ma cafetière filtre, j'utilise ce dernier pour me frictionner le corps (fesses, hanches, cuisses) avec celui-ci lors d'une douche. Le marc de café a un double effet : il contient bien sur de la caféine pour s'attaquer à la silhouette gorgée de cellulite et permet un gommage doux.

INGRÉDIENTS : 1/2 l de lait 1/2 écrémé 1 gousse de vanille 4 œufs 60 g de sucre 40 g de cacao amer 40 g de farine 1 pincée de sel 2 barquettes de framboises PRÉPARATION : Faites chauffer le lait avec la gousse de vanille ouverte et grattée. Séparez les blancs et les jaunes d'oeuf. Dans une terrine, mélangez les jaunes et le sucre et fouettez jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez alors le cacao et la farine et mélangez à nouveau. Versez le lait chaud peu à peu, doucement, en fouettant vigoureusement. Faites épaissir cette crème sur un feu doux en remuant sans arrêt. Retirez du feu et laissez-la refroidir. Préchauffez le four à 240 °C. Battez les oeufs en neige avec la pincée de sel. Puis, incorporez-les très délicatement à la crème au cacao. Versez la préparation dans un moule à soufflé beurré. Enfournez. Au bout de 10 minutes, baissez le four à 150 °C et cuisez encore pendant 10 minutes. Servez immédiatement accompagné des framboises.

Cocktail au citron vert et à la menthe

INGRÉDIENTS : 2 bottes de menthe 15 cl de jus de citron vert 6 à 8 cuil à soupe de sucre en poudre 2 citrons verts 1 grande bouteille de Glaçons PRÉPARATION : La veille, préparez les glaçons de menthe : effeuillez les bottes de menthe. Réservez une dizaine de sommités. Chauffez un 1/2 litre d'eau dans une casserole. Quand elle bout, plongez-y le reste des feuilles de menthe pendant 4 minutes. Égouttez-les avec une écumoire. Puis mixez-les avec une louche d'eau de cuisson jusqu'à ce qu'elles soient transformées en une purée homogène et lisse. Refroidissez-la immédiatement dans le saladier posé sur la glace. Répartissez ce coulis de menthe dans des bacs à glaçons et déposez-les au congélateur jusqu'à ce qu'ils soient pris. Dans un joli pot, rassemblez le jus de citron et le sucre. Donnez un coup de mixeur à main pour bien mélanger. Puis gardez le pot au réfrigérateur jusqu'au moment de servir. Pelez les citrons verts et détachez les quartiers. Avant de servir, fixez une sommité de menthe sur chaque grand verre. Au moment de servir, déposez deux ou trois glaçons, deux tranches de citron vert et un glaçon de menthe dans chaque verre. Versez le Perrier et servez.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


22

Jeux-Détente

Maracana N°1332 — Dimanche 30 Janvier 2011

SOLUTION MOTS FLÉCHÉS N° 649

MOTS FLÉCHÉS N° 650

LA CITATION «Vivre sans lecture c’est dangereux, il faut se contenter de la vie, ça peut amener à prendre des risques.» [ Michel Houellebecq ]

LA BLAGUE Deux Maaskri rahou la première fois à Oran. Juste en rentrant à la place d'ames (Oú il y a les statues des deux Lions). Un des deux dis à l'autre: "Ya djedek rana fi LYON"

MOTS CROISÉS N° 650 A

B

C

D

E

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 79, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 /

F

G

H

I

J

K

L

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 649

HORIZONTALEMENT 1 - Rendue accessible à tous 2 - Parole d'amoureux 3 - Prévenue - Recueil de procès-verbaux 4 - Degré musical - Il vaut bien l'argon Corrompues 5 - Vraiment léger Enchaîner 6 - Virtuose - Devinas 7 - Petit coucou - Trés chaste - Continent 8 - Reproduisant Préposition 9 - Titi lyonnais Montraient leur joie 10- Sorties dans l'autre sens Débrouillard

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur financier Djelloul Zerdani Directeur technique Laïd Kalila

VERTICALEMENT A - Auteur théâtral B - Lieu de naissance de la poésie lyrique - Contrée du Finistère C - Changement Galèrent D - Colorais en brun Levée ultime E - Il était un petit navire Circonférence sur diamètre F - Mauvaise école - Ni acide, ni basique G - Fait imprévu Conformes à la narration H - Guide de mine - Terre émergée - Juron de bébé I - Inventeur permanent J - Bien dissimulés Coincé K - Assembleraient bout à bout L - Représentez - Piste étroite

Rédacteur en chef Mustapha Ouail Chargé de l’administration Djamel Touafek Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Photos : Maracana

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


07:10 : Cartoon+ 08:05 : Max contre les forces du Mal 09:40 : Kamel le magicien 10:05 : Envoyés très spéciaux 11:35 : Natalie Portman et Darren Aronofsky, la rencontre 12:00 : Tout le monde il est beau 12:45 : Dimanche + 13:55 : La semaine des Guignols 14:30 : Le petit journal de la semaine 15:00 : Action discrète 15:05 : Ne dites pas à ma mère que je suis reparti... 16:00 : S.A.V. des émissions 16:15 : Les piliers de la Terre 18:35 : Les Simpson 19:00 : Zapping 19:20 : Canal Football Club 19:40 : Canal Football Club 20:55 : Le grand match 21:00 : Monaco / Marseille 22:55 : Canal Football Club 23:15 : L'équipe du dimanche

00:00 Dollhouse 06:40: Télé-achat 00:55 Dollhouse 08:40: Flipper 01:50 : Météo 09:30 Flipper 01:55 : 100% Poker 10:20 Les sorciers de Waverly 02:55 : M6 Music Place 06:00 : M6 Music 10:45 Les sorciers de Waverly 07:00 : Absolument stars Place: M6 Kid 09:30 11:10: Sonny Sport 6 11:50 11:35: Sonny 11:55 Turbo 12:25: American Dad ! 13:15 Météo 13:20 Maison à vendre 12:50: American Dad ! 14:30 Permis deSG-1 conduire à tout 13:15: Stargate prix 14:00 Stargate SG-1 16:00 Permis deSG-1 conduire à tout 14:45: Stargate prix 15:35 Tellement vrai 17:20 : 66 Minutes 19:00 Les dossiers de «Vis 18:45 : D&CO ma vie» : la quotidienne 19:40 : Météo 19:35: Friends 19:45 Le 19.45 20:35: A nous quatre, Cardinal 20:05 E=M6 ! 20:30 : Sport 6 22:15: Les Charlots 20:45 Zonequatre interdite 22:45 : Enquête exclusive mousquetaires

Saisissez l'étonnante opportunité qui va se présenter. Vous saurez en profiter à condition de garder cela pour vous. Votre désintéressement et votre dénouement vous desservirait. Faites preuve de discrétion vous n'aurez qu'à vous en louer.

BALANCE

Vous vous sentirez plein d'enthousiasme et de joies, vous retrouvez confiance en vous et ce n'est pas le courage qui vous manque. Ne prenez pas de gants pour dire ce que vous avez à dire. Dites franchement ce que vous pensez et les choses seront plus claires.

SCORPION

Vous aurez à faire face à de nouvelles responsabilités que vous n'avez pas prévues. Vous vous acquitterez de toutes vos obligations en douceur. La chance profitable de rencontrer quelqu'un de passionnant vous est offerte lors d'un entretien imprévu.

23

TAUREAU

Certaines de vos connaissances cherchent à connaître vos relations intimes. Vous vous insurgez et votre colère se justifie. On vous restera fidèlement attaché, votre renommée sera encore meilleure. Vous connaissez une période calme.

B LI E R

VERSEAU

GEMEAUX

SAGITAIRE

Vous vous trouverez dans une situation difficile à supporter. Vous supportez mal ce contexte que vous ne connaissez pas. Mais vos capacités d'adaptation vous permettent de relativiser les choses. Vous agirez avec beaucoup d'à propos et gagnerez la confiance de vos interlocuteurs. Garder toute la Vous aurez bon serénité nécessaire moral malgré une pour résister aux affaire difficile à avances qui vous régler. Surtout seront faites, Un qu'une autre affaire qui paraisempressement pourrait nuire à sait compliquée va se résoudre la bonne conduite d'un projet facilement. Une personne que qui se forme dans l'ombre, vous connaissez risque de vous Prenez le temps de bien offrir de vous aider, ce qui peut réfléchir aux conséquences de améliorer très confortablement vos actes votre position. Il est possible Vous allez penser qu'une décision sérieusement à irrévocable soit à rechercher une autre prendre, ce sera un occupation. C'est un moment décisif dans signe avant coureur d'un moral excellent. Envisager votre vie personnelle. Prenez une telle mutation comporte cer- votre temps et vous découvrirez la bonne attitude à adopter. Il tains risques. Il convient donc n'y a rien de pire que la précipide rechercher un sérieux comtation dans le domaine sentiplément d'informations pour mental. songer à changer. Vous pouvez vraiment progresser en amour aujourd'hui car votre énergie est constamment à son maximum. Des débouchés concernant la sécurité et des engagements se révèlent et parviendront à une conclusion heureuse.

Vous allez pouvoir progresser à pas de géant dans la voie que vous saurez vous tracer pour conquérir la personne convoitée. Le cœur a souvent des réactions inattendues qui vous place dans des situations irréversibles. Méfiezvous d'une trop grande précipitation.

POISSON

06:00 : EuroNews 06:35 : Ludo 08:15 : Bunny Tonic 10:25 : Côté maison 10:55 : Côté cuisine 11:20 : Expression directe 11:35 : La vie d'ici : magazines et documentaires de votre région 12:50 : 30 millions d'amis 13:20 : Louis la Brocante 14:55 : Keno 15:00 : En course sur France 3 15:40 : Patinage artistique 17:05 : Chabada 18:00 : Questions pour un super champion 20:00 : Tout le sport 20:10 : Zorro 20:35 : Inspecteur Barnaby 22:05 : Une histoire épique 22:10 : Soir 3 22:40 : Tout le sport 22:50 : Pas sur la bouche 23:45 : Le médaillon

2011 a bien mal débuté pour les Marseillais de Gabriel Heinze et les Monégasques de Stéphane Ruffier et de Sébastien Puygrenier. Les deux équipes de Ligue 1 ont en effet été éliminées dès les 32es de finale de la Coupe de France par des adversaires de calibre inférieur.

HOROSCOPE

CANCER

Sonny Crockett et Ricardo Tubbs, deux policiers d'élite qui travaillent en tandem, reçoivent un coup de téléphone d'un de leurs anciens indicateurs. Peu après, l'homme se donne la mort. A la demande du FBI, les deux hommes doivent retrouver les responsables : un gang néonazi de trafiquants de drogue. Après avoir neutralisé un passeur, ils rencontrent José Yero et lui proposent leurs services. Ils espèrent ainsi remonter jusqu'à Montoya, le chef du cartel. Ils accomplissent avec brio quelques transports et s'intègrent au groupe. Mais Crockett séduit Isabella, l'associée et la maîtresse de Montoya, ce qui ne va pas sans inquiéter Yero..

06:10 : Ned : comment survivre aux études 06:30 : Ned : comment survivre aux études 07:00 : Thé ou café 08:05 : Rencontres à XV 08:30 : Sagesses bouddhistes 08:45 : Islam 09:15 : Judaïca 09:30 : Matinée oecuménique avec les chrétiens de Jérusalem 12:05 : Tout le monde veut prendre sa place 13:00 : Journal 13:20 : 13h15, le dimanche... 14:15 : Vivement dimanche 16:25 : Grandeurs nature (OU Handball) 17:30 : Stade 2 (sous réserves) 18:45 : Point route 18:50 : Vivement dimanche prochain 19:50 : L'agenda du week-end 19:55 : Emissions de solutions 20:35 : Le petit lieutenant 22:25 : Faites entrer l'accusé 23:50 : Journal de la nuit

LION

06:00 : Tabaluga 06:30 : TFou 10:20 : Automoto 11:00 : Téléfoot 11:50 : L'affiche du jour 12:00 : Les douze coups de midi 13:00 : Journal 13:25 : Du côté de chez vous 13:35 : Walker, Texas Ranger 14:25 : Monk 15:15 : Monk 16:10 : Dr House 17:00 : Dr House 17:55 : Countdown 18:45 : Sept à huit 19:45 : Du clic à la réalité 19:50 : Là où je t'emmènera 20:30 : Du côté de chez vous 20:35 : Courses et paris du jour 20:40 : Meteo 20:45 : Miami Vice, deux flics à Miami 23:10 : Les experts 23:55 : Les experts

Le moral est déterminant pour vous. Reprenez-vous et vous vous sentirez devenir très fort. Vous allez vous sentir radieux et allez pouvoir entreprendre ce que vous avez maintes fois repoussé. Vous allez vous sentir pousser des ailes. Allez de l'avant !

VIERGE

09h30 : edhikra el akhira 10h10 : rihlat ila el fadha'e 10h30 : mozart 11h00 : avis religieux 12h00 : journal en français 12h20 : mehwer el adala 13h35 : el assile 14h20 : national géographique 15h00 : el wahm 16h35 : qaher el bihar 17h00 : el djaouale 17h30 : moutaât el maida 18h00 : journal en amazigh 18h15 : test drive 18h20 : edhikra el akhira 19h00 : journal en français +météo 19h30 : en d'autres thermes ''ain temouchent'' 20h00 : journal en arabe 20h45 : hale oua ahouale 21h00 : canal foot 22h00 : culture club 23h00 : cheikh mohamed el ghafour 00h00 : journal en arabe

CAP RI CORNE

Maracana N°1332 — Dimanche 30 Janvier 2011

HORAIRES DES PRIÈRES

D IMANCHE Averses éparses Max : 17° Min : 6°

LE SAVIEZ-VOUS ?

El-Fadjr 06h27 El-Dohr 13h03 El-Assar 15h49 El-Maghreb 18h10 El-Icha’a 19h39

Pourquoi le renard est-il appelé Goupil ? Le renard est un animal qui est appelé Goupil en France jusqu'à la fin du XIXème siècle. Il faut savoir que renard est une déformation orthographique du mot Renart. Renart était un nom propre

donné à un goupil dans un livre intitulé ''Le Roman de Renart''. Ce goupil nommé Renart était un animal extrêmement rusé et se jouait ainsi des autres animaux et des humains. Le personnage devint très

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

célèbre et il était fréquent d'entendre dans le langage courant '' malin comme un renart''. Petit à petit, Goupil a disparu laissant place à Renart qui s'orthographia rapidement Renard.


Maracana N°1332 — Dimanche 30 Janvier 2011

BALLE AU CENTRE

L A CAF

A DÉSIGNÉ LES PAYS HÔTES DE SES PROCHAINES COMPÉTITIONS

Par ALI BOUACIDA

LE MAR OC EN 20 1 5, L’AFRIQUE DU SUD EN 20 17

LES OPPORTUNITÉS PERDUES DE LA TRÊVE

C’

est sans doute la plus longue trêve de l’histoire du football national. Et ce qui est déplorable, c’est que toute cette période aurait pu être aisément mise à profit pour réviser un peu la configuration générale de la discipline. Une occasion inespérée pour s’arrêter et revoir un peu le mode de fonctionnement des clubs, mieux s’imprégner de la nouvelle organisation, le professionnalisme en l’occurrence. C’est que la précipitation avec laquelle ont foncé presque tous les clubs en adoptant les nouveaux statuts a laissé beaucoup de points en suspens et on a continué à fonctionner avec les mêmes réflexes qui régissent les clubs amateurs. A savoir le monopole de la décision dévolu au seul président, écartant ainsi toute action collégiale, pour ne parler que de cet aspect naufragé de l’ancienne gestion. Une trêve, disons-nous, qui est essentiellement consacrée aux transferts, à l’achat et la revente des joueurs alors qu’il aurait été plus profitable qu’on révise et qu’on réorganise totalement certains compartiments qui restent toujours à la traîne malgré les bonnes intentions clairement affichées. Nous voulons parler particulièrement de la formation et des petites catégories quasiment considérées comme des boulets que les gérants des clubs sont obligés de traîner comme des produits concomitants. Cela rappelle, n’est-ce-pas, la fameuse période des souks elfellah où le client est obligé d’acheter de la confiture de figues pour avoir droit à une plaquette d’œufs. C’est presque dans cet esprit qu’est perçu le professionnalisme, avec l’obligation de prendre en charge la formation pour bénéficier du fameux pactole de 10 milliards et des autres avantages. Ainsi beaucoup de présidents auraient sans doute aimé s’occuper exclusivement de l’équipe fanion et dépenser tout l’argent perçu à recruter les plus prestigieux des joueurs ainsi qu’un entraîneur de «renom». N’est-ce pas ce qui se passe actuellement au sein des clubs qui paradoxalement croulent sous les dettes et s’en vont embaucher des footballeurs et des entraîneurs au prix fort ? Tout ce temps -plus d’un moisaurait donc pu être consacré à inspecter un peu les possibilités qu’offrent les petites catégories et les moyens à mobiliser pour mettre en place une véritable politique de formation afin de pouvoir présenter concrètement un programme à la tutelle qui, elle, déplore le fait que les clubs ne soient pas prêts. D’ailleurs avaient-ils le temps avec cette course effrénée aux joueurs durant le mercato ? A. B.

24

R

éuni hier samedi 29 janvier à Lubumbashi à l’occasion de la Supercoupe Orange, le comité exécutif de la CAF, après avoir assisté à la présentation des deux candidatures, a décidé d’attribuer l’organisation de la CAN Orange 2015 au Maroc et la suivante, en 2017, à l’Afrique du Sud. Ils étaient les seuls à postuler pour les 29e et 30e éditions de la Coupe d’Afrique des nations après le retrait de la candidature de la République

démocratique du Congo. Les deux pays ont déjà organisé une édition de la CAN, le Maroc en 1988 et l’Afrique du Sud en 1996. L’Egypte, quatre fois (1959, 1974, 1986, 2006), est le pays qui a le plus souvent abrité l’épreuve, devant l’Ethiopie (1962, 1968, 1976), le Ghana (1963, 1978, 2008) et la Tunisie (1965, 1994, 2004), trois fois, le Soudan (1957, 1970) deux fois, le Cameroun (1972), le Nigeria (1980), la Libye (1982), la Côte d’Ivoire (1984), l’Algérie (1990), le Sénégal

CE SERA AU 5-JUILLET

Domiciliation du match Algérie-Tunisie

La rencontre amicale internationale, qui opposera le 9 février prochain la sélection algérienne de football à son homologue tunisienne, aura lieu au stade du 5-Juillet 1962 à Alger, a annoncé samedi la Fédération algérienne de football (FAF) sur son site Internet. «Le sélectionneur national, Abdelhak Benchikha, après avoir visité les infrastructures sportives susceptibles de recevoir le match amical international Algérie-Tunisie, prévu le 9 février, a décidé de domicilier cette rencontre au stade du 5-Juillet à Alger», précise la même source. «Cette décision est motivée, d‘une part, par les délais de mise à disposition des joueurs professionnels évoluant à l’étranger qui est de 48 heures seulement, et de l’absence, d’autre part, d’une pelouse en gazon naturel de qualité», ajoute la FAF. En prévision de cette joute amicale, le coach national a fait appel à 19 joueurs qui devront entamer un stage de préparation le 6 février, et qui s'étalera jusqu'au 10 du même mois à Alger. Cette rencontre entre dans le cadre des préparatifs des deux sélections en prévision de la prochaine journée des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations (CAN 2012), prévue fin mars. L'Algérie, qui figure dans le groupe C, accueillira le Maroc, alors que la Tunisie se déplacera à Blantyre pour affronter le Malawi, comptant pour le groupe K.

Joueur contre voitures

Christian Schulz est le capitaine de l’équipe de Hanovre 96. Bien que son équipe se batte actuellement pour une place en Europe, Schulz, lui, préfère penser à son avenir personnel. En effet, le gaucher arrive en fin de contrat cette année et se verrait bien jouer pour le club voisin du VfL Wolfsburg la saison prochaine. Et d’après son agent, Harun Arslan, les contacts seraient bien avancés : «Il y a eu des pourparlers avec Wolfsburg et nous sommes allés très loin», rapporte bild.de. Christian Schulz devrait donc logiquement se retrouver à Wolfsburg l’an prochain, et ce pour 0 euro. Dur. Mais il ne faut pas oublier un détail : Wolfsburg, avant d’être la ville du VfL, est avant tout la ville de… Volkswagen ! Aussi le premier sponsor du club a voulu se la jouer grand prince et promet d’ores et déjà d’offrir 25 voitures de sa marque qui seront mises à disposition des joueurs de Hanovre. La bonne blague consisterait à leur envoyer des Polo…

(1992), le Burkina Faso (1998), le Mali (2002) et l’Angola (2010), une fois chacun. L’édition 2000 est la seule à avoir été confiée à deux pays, le Ghana et le Nigeria, comme le sera celle de 2012 qui sera co-organisée par le Gabon et la Guinée équatoriale.

Les prochaines CAN Orange 2012 : Gabon et Guinée équatoriale 2013 : Libye

2015 : Maroc 2017 : Afrique du Sud CAN U17 2013, CHAN 2016 Au cours de la même réunion, le comité exécutif de la CAF a désigné le Maroc comme pays hôte de la CAN U17 en 2013 et le Rwanda pour accueillir le Championnat d’Afrique des nations (CHAN) en 2016. Pour les deux pays, il s’agira d’une première dans ces compétitions spécifiques, le Maroc ayant déjà abrité la CAN U20 en 1997 et le Rwanda venant d’accueillir la CAN U17.

30 h 0 2 à i o v n e ’ Coup d

a opposer le ional, qui devr at rn te in al ic ball à son i du match am nne de foot Le coup d'envo in la sélection algérie à Alger, sera donné à ocha qué du 5-Juillet 9 février pr 20h30», a indi o ne au stade en si ni tu ue est prévue à di og ra tre la on à nc homol , re ha tte ik k Bench but de ce 20h30. «Le dé ionneur national, Abdelha e, le coach national a lect ical samedi le sé évision de cette joute am préparation pr er un stage de lger. Cette m ta en t on vr nationale. En joueurs qui de ême mois à A fait appel à 19 s'étalera jusqu'au 10 du m des deux sélections en i ifs qu at des prépar la Coupe le 6 février, dans le cadre iminatoires de rencontre entre prochaine journée des él mars. la 12), prévue fin prévision de tions (CAN 20 na s de e qu d'Afri

La FIFA offre un bonus de 300 000 dollars à la FAF

La Fédération algérienne de football (FAF), à l'instar des 206 autres associations membres de la FIFA, recevra cette année un bonus exceptionnel supplémentaire de 300 000 dollars de la part de l'instance dirigeante du football mondial dans le cadre de son Programme d'assistance financière (FAP), a annoncé vendredi la FIFA. Les six confédérations recevront quant à elles 2,5 millions de dollars supplémentaires chacune, précise la FIFA sur son site officiel. Cette décision, prise par le comité exécutif de la FIFA, est le fruit du remarquable succès qu'a rencontré la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud, celui-ci ayant permis à la FIFA d'afficher un très bon résultat financier sur l'ensemble de la période 2007-2010.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Habib Bellaïd serait international français

A en croire la Gazette info (site web régional de la région de Dijon et de la Côte-d’Or), l’international algérien Habib Bellaïd (une Coupe du monde à son actif) est international espoir français. En effet, dans une de ses dernières livraisons, il est clairement écrit que Habib Bellaïd est international français. Comme quoi on a beau être mondialiste quand on est inconnu on l’est, y a pas à dire.


maracanafoot1332 date : 30-01-2011