Issuu on Google+

www.maracanafoot.com

Jeudi 20 janvier 2011 - N째 1324 - Prix 10 DA


02

Maracana N° 1324 — Jeudi 20 Janvier 2011

EQUIPE NATIONALE

YEBDA MARQUE ET QUALIFIE NAPLES AUX 1/4 DE FINALE Il a joué tout le match

L’international algérien, Hassan Yebda, a été titularisé d’entrée avant-hier soir au stade San Paolo de Naples, lors du match des 8es de finale de la coupe d’Italie ayant opposé son club à celui de Bologne.

I

ncorporé dans le onze de départ, Yebda a été à la hauteur des aspirations de son entraîneur, Walter Mazzarri, en confirmant son grand talent et sa progression de match en match. En plus d’assumer son rôle de milieu récupérateur, Hassan Yebda est parvenu à marquer le premier but de son équipe, et ce, à la 9’ d’un joli coup tête, suite à un corner, avant que son équipier, l’inévitable Lavezzi, ne double la mise à la 23’. L’équipe de Bologne a réduit la marque à la 56’ par l’attaquant Meggiorini. Avec cette victoire, les camarades de Yebda se qualifient aux 1/4 de finale de la coupe d’Italie, et ils sont bien partis et déterminés pour s’adjuger ce trophée.

Remplaçant lors des derniers matchs de championnat, Hassan Yebda a eu cette fois la chance de retrouver une place parmi le onze napolitain. L’entraîneur en chef de Naples, Walter Mazzarri, a jugé utile de faire confiance à l’international algérien, en l’incorporant d’entrée avant-hier face à Bologne lors du match comptant pour les 8es de finale de la coupe d’Italie. Yebda n’a pas déçu son coach et il a été à la hauteur de ses aspirations. Yebda était au four et au moulin durant toute la partie, ce qui a d’ailleurs poussé l’entraîneur Mazzarri à ne pas le remplacer et l’a laissé jouer la totalité de la rencontre, car le milieu récupérateur algérien est sorti du lot, en accomplissant son rôle comme il se doit sur le terrain, en récupérant plusieurs balles, tout en ratissant large au niveau de ce compartiment, et participer aux offensives de son équipe, ce qui lui a d’ailleurs permis de contribuer à la victoire finale, en étant l’auteur du premier but, qui a ouvert la voie de la qualification aux 1/4 de finale pour Naples.

un seul homme pour l’applaudir. Ce geste ne fera que plaisir à Gianluca Grava, qui va être réconforté sur le plan psychologique. Sacré Hassan Yebda !

Et affrontera en quart de finale l’Inter Milan

Naples de Hassan Yebda est qualifié aux quarts de finale, après ce succès réalisé contre Bologne, en s’imposant sur le score de 2 buts à 1. Les camarades de Hassan Yebda croiseront le fer avec le tenant du titre, l’Inter Milan, en quart de finale. Ce sera un vrai choc entre Hassan Yebda et consorts, et Samuel Eto’o et autres. La partie s’annonce d’ores et déjà difficile pour Yebda et Naples,

Mesbah sur les tablettes de la Sampdoria

défenseur du club hongrois de Debrecen, Zsolt Laczko. Le président de la Sampdoria de Gênes, Riccardo Garrone, ne perd pas espoir d’enrôler l’international algérien de Lecce, Djamel Mesbah, dans les rangs de son équipe, et ce, dès ce mercato hivernal. Dans le cas contraire, il jettera son dévolu sur Zsolt Laczko de Debrecen. Les dirigeants de la Sampdoria ont pris toutes leurs dispositions.

Il a dédié son but à son équipier Gianluca Grava

L’international algérien, Hassan Yebda, était aux anges après avoir inscrit le premier but de Naples, sur une jolie tête croisée, en envoyant le cuir au deuxième poteau du gardien de but de Bologne. Hassan Yebda a dédié son but à son équipier Gianluca Grava, gravement blessé au genou, en brandissant un tee-shirt avec le message : «Gianluca tu nous manques». Un geste hautement apprécié par ses camarades, ses dirigeants et les supporters présents qui se sont levés comme

Bezzaz et Troyes surprennent Nantes L’ailier gauche algérien de Troyes, club de Ligue II française, Yacine Bezzaz, est revenu avec son équipe, de leur déplacement au stade de La Beaujoire-Louis-Fonteneau de Nantes avec les points de la victoire, en s’imposant sur le score d’1 but à 0 face au FC Nantes lors du match comptant pour la 20e journée de Ligue 2 française. Un but signé par l’attaquant Marcos à la 61’ sur penalty. L’international algérien, qui commence à retrouver ses capacités et ses forces petit à petit, a été incorporé vers la fin de la rencontre, en remplacement de l’auteur de l’unique but de la rencontre, Marcos, à la 86’. Après ce succès, les coéquipiers de Yacine Bezzaz occupent désormais la 10e place avec 27 points dans leur compteur, à six longueurs du leader, Evian TG, qui totalise 33 points, après 20 matchs disputés depuis l’entame du championnat. Yacine Bezzaz, qui était éloigné des terrains suite à une grave blessure qui l’a d’ailleurs obligé à passer sur le billard, est revenu à la compétition il y a quelques semaines, il est sur la bonne voie et ne tardera pas à se frayer une place de titulaire dans le onze de l’ESTAC. L’international algérien a comme seul objectif de refaire surface et de retrouver toutes ses marques, avant de songer à un retour en équipe nationale. A. M.

sachant qu’en face ils auront un adversaire de haut calibre, et qui n’est plus à présenter, mais cela ne pourra pas les empêcher de croire en leurs chances d’atteindre le carré d’as et d’éliminer le tenant du trophée. Le match des quarts de finale entre Naples et l’Inter de Milan aura lieu mercredi prochain, 26 janvier, à 20h45. Alors, attendons de revoir à l’œuvre Yebda et ses coéquipiers face au grand Inter Milan ; mais avant ce match, les Napolitains auront à disputer un match de championnat comptant pour la 21e journée du championnat d’Italie qui va les opposer au dernier du classement, Bari de Ghezzal, ce dimanche après-midi. Aomar Moussi

L’international algérien, le milieu de terrain de Lecce, Djamel Mesbah, est dans le viseur de l’autre club italien de la Serie A, la Sampdoria de Gênes.

L

es dirigeants de cette équipe veulent renforcer le compartiment de la défense lors du mercato hivernal. Le latéral gauche algérien, Mesbah, figure donc dans leurs plans et ce, d’après l'APS, qui cite La Gazzetta dello Sport. Mesbah, qui est un élément incontournable dans l’échiquier de Luigi De Canio, est convoité par la formation de la Sampdoria, mais rien n’est encore officiel, et le joueur risque de ne pas quitter les rangs de son club, surtout que ce dernier joue sa survie en Serie A. Le milieu de terrain algérien serait appelé à pallier le probable départ de l'international suisse, Reto Ziegler, qui est sur le point de signer au Milan AC.

Il est en concurrence avec Zsolt Laczko

Les responsables de la Sampdoria ont aussi dans leur viseur le

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Les dirigeants de Lecce ne veulent pas le lâcher

L'US Lecce, qui occupe actuellement la 18e place en Serie A, avec 19 points, lutte pour son maintien. Les responsables de ce club ne veulent pas lâcher leur joueur, et ce, vu son poids dans l’équipe. Djamel Mesbah, qui est un élément incontournable dans l’échiquier de Luigi De Canio, continuera certainement la saison avec Lecce. Lui et ses coéquipiers sont appelés à se serrer les coudes afin de permettre à leur club de sortir de la zone rouge et éviter la relégation en Serie B. Après leur défaite à domicile contre Bari dans le derby des Pouilles, les Giallorossi ont réussi à récolter quatre précieux points dans la course au maintien lors des deux précédentes journées du Calcio contre deux des plus fortes équipes de la Serie A, le Milan AC (leader, 1-1) et la Lazio de Rome (dauphin, victoire à l'extérieur 21). Ce dimanche, Mesbah et son équipe rendront visite à la Fiorentina, pour en découdre avec cette équipe pour le compte de la 21e journée du championnat d’Italie. A. M


EQUIPE NATIONALE

Maracana N° 1324 — Jeudi 20 Janvier 2011

03

BENCHIKHA : «Je garde mon staff actuel pour l’EN et j’assume ce choix pleinement !»

g Par AZZOUZ MOHAMED-AMINE

Le sélectionneur national, Abdelhak Benchikha, a animé hier au stade du 5-Juillet une conférence de presse où il a répondu aux différentes questions liées à l’EN et à l’EN A’ qui s’apprête à prendre part au CHAN au mois de février prochain au Soudan.

«

P

our mettre un terme aux spéculations, puisque je constate que certains médias annoncent l’arrivée de tel ou tel entraîneur étranger qui viendrait renforcer la barre technique du staff de l’EN que je dirige, j’annonce officiellement que je maintiens pour l’EN le staff technique actuel. Il est composé de Chaïb, Kaoua, Belhadji et Giancarlo Bissoti, qui est un préparateur physique de haut niveau ayant exercé à l’Inter de Milan. Il y aura aussi avec nous Briksi qui aura la charge de superviser nos adversaires et de faire des découpages vidéo sur eux pour que le staff puisse les visionner. J’ai entièrement confiance en ce staff et j’assume pleinement ma décision et mon choix. C’est une décision que j’ai prise après mûre réflexion.»

«Je n’ai discuté ni avec Gili, ni avec Renard, ni avec Courbis, ni avec personne»

«Je ne comprends pas pourquoi tant de spéculations autour de la venue d’un entraîneur étranger alors que, personnellement, je n’ai annoncé la venue de personne. J’ai appris l’arrivée de tel ou tel entraîneur, comme rapporté par certains médias alors que, en réalité, il n’y a rien de vrai. Certains coaches étrangers ne respectent pas la déontologie du métier. Vous me dites que les Gilli, Courbis, Renard ou je ne sais qui encore affirment s’être entretenus avec moi à propos de leur arrivée en équipe nationale. En réalité, je n’ai parlé à personne d’entre eux. Je trouve inadmissible qu’ils s’annoncent alors qu’il n’y a rien d’officiel et qu’il y a en place le sélectionneur que je suis avec contrat à l’appui. C’est un manque de respect et je suis persuadé que s’il s’agissait d’un coach étranger en place, ils n’auraient pas agi de cette manière et auraient affirmé que, par respect pour le sélectionneur qui est toujours en poste, on ne peut parler du sujet. Il y avait certes des pistes mais à présent le sujet est clos.»

«J’ai de la peine pour Halliche, mais espérons pour lui…»

«Pour parler de l’EN, je tiens à dire tout d’abord que la situation de Halliche, qui ne joue pas, me peine vraiment. C’est un élément sur lequel je comptais énormément au sein de la défense de l’EN. Je croise les doigts pour lui et j’espère que, très prochainement, il aura la chance de jouer plus souvent afin qu’il puisse être compétitif avant le match du Maroc. Je sais que si on lui donne vraiment sa chance, il s’imposera et il ne

lâchera plus rien.»

«Ziani a privilégié l’aspect sportif, c’est bien»

«Je suis content pour Ziani qui a enfin réglé son problème d’une manière réfléchie. J’estime personnellement qu’il a fait le bon choix, notamment en privilégiant l’aspect sportif. Le principal, c’est qu’il soit dans un club sérieux et qu’il joue régulièrement. D’ici le match important contre le Maroc, il aura 5 ou 6 matches officiels dans les jambes, c’est une très bonne chose pour lui et pour l’équipe nationale.»

«Bougherra reste égal à lui-même»

«Je suis rassuré par la situation de la plupart de nos joueurs pros, surtout que nombre d’entre eux avaient connu des difficultés soit pour jouer ou en raison de blessures. La situation se présente un peu mieux en ce moment et ce n’est que tant mieux pour la sélection. Bougherra par exemple affiche la belle forme et reste égal à lui-même. Cela ne peut que me réjouir, surtout qu’il s’agit d’un cadre et d’un joueur important de l’EN.»

«Mesbah gagne des galons»

«L’autre exemple réjouissant, c’est celui de Djamel Mesbah, titulaire indiscutable à Lecce et qui est en train de gagner des galons. Il est indétrônable à son poste de latéral gauche au sein de son équipe, laquelle joue dans le haut niveau, puisque le Calcio fait partie des trois meilleurs championnats de la balle ronde dans le monde. Je suis vraiment content pour lui.» Apparemment, Benchikha a clairement affiché sa préférence pour Mesbah au poste d’arrière gauche de l’EN puisqu’il a parlé de lui en bien sans évoquer le nom de Nadir Belhadj, jusque-là titulaire indiscutable en rencontres officielles avec les Verts.

«Abdoun est en forme, c’est réjouissant»

«Je suis aussi très content pour Abdoun qui est en pleine forme et qui réalise de très bonnes choses avec sa nouvelle équipe en Grèce.»

«Matmour et Amri ont repris la compétition, c’est une bonne chose»

«Des éléments offensifs de l’EN qui souffraient de blessures reviennent positivement à la compétition. Là, je pense à Matmour et Amri Chadli, qui jouent tous les deux en Allemagne. C’est important pour eux tout d’abord et ça nous donne à nous aussi, je parle de la sélection, la possibilité d’avoir des joueurs compétitifs dont l’EN pourra avoir besoin d’ici les échéances à venir.»

«Je suis à présent rassuré pour Kadir et Guedioura qui se rétablissent bien»

«Je suis méticuleusement tous les joueurs de la sélection et ceux susceptibles d’y être appelés. Il y a les cas Kadir et Guedioura qui reviennent d’une longue convalescence après les graves blessures qu’ils ont contractées. A présent, ils entrevoient le bout du tunnel et

retapent même dans le ballon. J’espère que tout se passera bien pour eux en ce qui concerne leur retour à la compétition. On verra leur cas d’ici quelque temps pour savoir si on peut ou non compter sur eux le moment venu.»

«Yahia, Mesloub, Boudebouz, Mostefa, Medjani, Yebda, Lacen, Mbolhi et autres, ça marche pour eux, tant mieux pour l’EN»

«Je suis de prêt tout le monde. Je me rends compte que pour Yahia, Mesloub, Boudebouz, Mostefa, Yebda, Lacen, M’bolhi et d’autres, les choses se passent bien en club. C’est très bien et tant mieux pour l’EN qui aura besoin d’éléments performants et compétitifs pour nos prochains matches, à commencer par celui que tout le monde attend, face au Maroc. Lacen, qui était remplaçant, est en train de gagner en temps de jeu et de s’imposer à nouveau progressivement au niveau de l’entrejeu de Santander. Yebda retrouve la forme au fil des matches alors que Yahia, Mesloub, Mostefa, Boudebouz et Medjani, pour ne citer que ceux-là, jouent régulièrement et sont donc des titulaires à part entière dans leurs clubs. Je suis là aussi rassuré. M’bolhi se prépare avec sa nouvelle équipe à Chypre et tout se passe bien pour lui. Donc, après avoir craint le pire, après que la plupart des internationaux eurent vécu des périodes difficiles, la situation s’améliore sensiblement petit à petit. J’espère que nous disposerons de tous nos éléments le moment opportun.»

«Vous connaîtrez le nouveau club de Djebbour ces jours-ci»

«Pour ce qui est de Djebbour, je ne m’inquiète guère du fait qu’il a joué beaucoup de matches avec l’AEK Athènes jusque-là et que son transfert sera réglé ces jours-ci. Il quitte son équipe après les problèmes qu’il a eus avec ses dirigeants. Il annoncera lui-même sa nouvelle destination incessamment.»

«Chaouchi n’est plus un cas disciplinaire. Il doit seulement être meilleur pour être rappelé en sélection»

«Pour ce qui est du cas Chaouchi, j’informe que ce n’en est plus un du moment que sa suspension par rapport à l’EN a été levée par la FAF. Si je ne l’ai pas convoqué pour le stage de l’EN A’, c’est parce que j’ai jugé que, actuellement, il y avait meilleur que lui sur le plan technique et par conséquent celui du rendement. Il doit travailler davantage pour aspirer à une nouvelle sélection. La porte lui reste ouverte. C’est à lui de prouver qu’il mérite de revenir en équipe nationale.»

«Les écartés auront la chance de revenir»

«Vous me posez la question pour savoir si les pros auxquels je n’avais pas fait appel contre le Luxembourg pourraient ou non être convoqués �� nouveau (?). Comme je l’ai toujours

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

dit, les portes de la sélection restent ouvertes à tous ceux qui le méritent. On aura besoin des meilleurs et on fera appel aux meilleurs, de notre point de vue évidemment. Il y a Ghezzal, encore blessé, et Meghni aussi, qui n’est pas encore tout à fait opérationnel.» On croit savoir par ailleurs que Belaïd au même titre que d’autres pourraient revenir en sélection, notamment en raison du manque de compétition de Halliche.

«Brahimi est le seul qui m’intéresse vraiment, mais il refuse de rejoindre la sélection pour le moment»

«Je ne peux rien dévoiler pour l’instant par rapport à la liste des éléments auxquels je compte faire appel lors des prochains matches, à commencer par celui de la Tunisie, puis du Maroc. Il n’y a que Yacine Brahimi qui m’intéresse parmi les nouveaux joueurs de champ, mais il refuse pour l’instant de venir en équipe d’Algérie. Raouraoua a discuté avec lui et nous attendons qu’il se manifeste et qu’il affiche sa disponibilité. Pour Tafer et Belfodil, ils doivent avant tout s’imposer au sein de leur club pour aspirer à une sélection.»

«Faire appel à Fabre contre la Tunisie, c’est possible»

«Le portier de Clermont Foot fait partie de ceux que nous suivons de près. Vous me demandez si nous allons le convoquer pour le voir à l’œuvre lors du match amical contre la Tunisie ? Je vous dis, oui, c’est possible !» A. M. A.


Oublier la phase aller

04

JSK

HIER SÉANCE MATINALE

Les Canaris du Djurdjura ont repris du service lundi dernier au stade du 1erNovembre de Tizi Ouzou. Belhout a tracé un programme bien étudié et la séance d’hier s’est effectuée dans la matinée, à 9h30. Continuant à se préparer, les Jaune et Vert sont appelés à travailler d’arrache-pied lors de cette trêve qui durera 32 jours exactement. Le premier responsable technique, Rachid Belhout, a programmé encore une fois du biquotidien pour aujourd’hui, et ce afin de mettre ses poulains dans de meilleures conditions physiques.

SÉANCE TECHNICOTACTIQUE AU MENU

Le staff technique du club kabyle, composé du duo Rachid Belhout et son adjoint Izri, a programmé hier dans la matinée des exercices technicotactiques, et ce afin qu’ils soient prêts tactiquement.

HANNACHI PRÉSENT

Le premier responsable du club phare de Kabylie, à savoir le président Mohand Chérif Hannachi, était présent hier au stade du 1erNovembre de Tizi Ouzou. Ce dernier suit de près son équipe et est souvent présent aux entraînements.

Maracana N° 1324 — Jeudi 20 Janvier 2011

LIGUE 1

g Par SAID ABERKANE

Au cours de la reprise, le coach, Rachid Belhout, a tenu à faire le point avec les joueurs. Il leur a demandé d’oublier définitivement la première partie du championnat professionnel de Ligue I et penser beaucoup plus à la phase retour, laquelle sera certainement très difficile. En effet, l’entraîneur en chef de la JSK ne veut en aucun cas que ses joueurs se démobilisent.

A

u contraire, ils doivent mettre aux oubliettes la phase aller et cravacher dur lors de cette trêve pour être au top à la reprise de la compétition. Il les a mis devant leurs responsabilités, les exhortant à rester solidaires, lui qui a toujours accordé une importance particulière à l’esprit du groupe. Abondant dans le même sens, le kiné du club, qui est aussi le préparateur physique, Guillou, a demandé aux joueurs de maintenir leur forme et continuer à travailler avec la même hargne de gagner. Car si la JSK se porte bien, c’est grâce aux efforts déployés par tout le groupe. D’autant plus qu’il vise à terminer le championnat en force pour rendre le sourire à son public. Au cours de la deuxième séance, effectuée avant-hier au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, les coéquipiers de Lamara Douicher ont été soumis à une charge de travail très élevée. Ce qui a satisfait le plus le staff technique, c’est que certains cadres de l’équipe n’ont pas hésité à demander à leurs coéquipiers de s’appliquer sur le terrain. Ce qui illustre la prise de conscience chez les

L

Les Canaris, hier à l’entraînement. Ph : Maracana

joueurs qui veulent oublier complètement les moments difficiles traversés lors de la première partie du championnat, notamment à l’époque où Geiger avait pris l’équipe en main.

Exploiter la trêve à bon escient

Les joueurs kabyles ont repris du service lundi dernier, après une semaine de repos, et ce pour souffler un peu. Les partenaires de Nassim Oussalah doivent mettre à profit cette trêve hivernale pour entrevoir la manche retour et la suite de leur parcours dans les trois différentes compétitions sous de meilleurs auspices et dans de bonnes conditions. La bande à Rachid Belhout ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et veut saisir cette période de trêve pour recharger les accus et améliorer son rendement. Les dirigeants kabyles, qui misent sur le titre de champion d’Algérie et le trophée de coupe, veulent mettre les joueurs dans les meilleures conditions afin de leur permettre d’attaquer le reste du par-

cours avec force. Les joueurs, qui sont animés d’une grande volonté, doivent garder ce bon état d’esprit pour espérer enregistrer d’autres victoires qui ne feront qu’augmenter leurs chances quant au sacre final. Alors aux joueurs ainsi qu’au staff technique d’exploiter à bon escient cette période de trêve pour faire encore sensation lors des prochains matches qui se profilent à l’horizon.

Le meilleur est à venir

Avec ce bon état d’esprit qui règne au sein du groupe kabyle, des jours meilleurs attendent les partenaires de Mourad Berrefane. Il suffit juste à ces derniers de redoubler d’efforts durant cette trêve afin d’attaquer la suite de leur parcours avec force. Ils pourront en conséquence faire face à des adversaires qui prétendent au titre de champion, à l’image de l’ESS, de l’ASO, de la JSMB, du MCA, etc. La formation phare de Kabylie, qui affiche de grandes ambitions pour la suite du parcours, est sur la bonne voie, et les derniers résultats enreg-

Chérif El-Ouazzani déçu

Il a récupéré sa lettre de libération avant-hier après-midi

e milieu de terrain kabyle Si Abdennour Chérif El-Ouazzani est officiellement libéré. Le joueur est passé hier dans l’après-midi au siège du club où il a rencontré le président Hannachi qui lui a remis sa lettre de libération. Chérif El-Ouazzani nous a déclaré à maintes reprises qu’il ne comptait pas récupérer ce fameux document avant qu’il ne rencontre le premier responsable du club, Mohand Chérif Hannachi. Chose faite, puisque le joueur a eu un tête-à-tête avec le président de la JSK, à l’issue de la séance d’entraînement d’avant-hier. Le joueur est ressorti du bureau du président déçu. Selon nos sources, il a dû payer cher sa lettre de libération. Chérif El-Ouazzani, éloigné des terrains, et qui a repris les entraînements il n’y a pas longtemps, n’a pas bénéficié

d’un temps de jeu élevé, se contentant de chauffer le banc des remplaçants et ne prenant part qu’au match de la Coupe d’Algérie entre la JSK et l’IRB Sedrata. Chérif El-Ouazzani a vu donc son aventure s’achever avec les Lions du Djurdjura. Pour rappel, le désormais exmilieu récupérateur des Jaune et Vert est sur les tablettes du MCO et du WAT. Il ne tardera pas à signer au profit de l’un de ces deux clubs. Chérif ElOuazzani aurait souhaité quitter le club phare de Kabylie par la grande porte mais, apparemment, sa rencontre avec Hannachi n’était fructueuse, et le joueur a dû payer le prix fort pour récupérer sa lettre de libération. Un départ qui lui est resté en travers de la gorge selon toujours notre source. Chérif El-Ouazzani en agros sur le coeur, mais sans rien A. M. dire à ce propos.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

istrés lui permettront certainement d’entrevoir l’avenir d’un bon œil. Les joueurs sont décidés et déterminés à aller de l’avant, et ne veulent en aucun cas s’arrêter en si bon chemin. Même le président Moh Chérif Hannachi est catégorique et se montre plus exigeant envers ses joueurs, réclamant ouvertement les deux trophées mis en jeu : la Coupe d’Algérie et le titre de champion. Certes, la mission des Kabyles s’annonce d’ores et déjà difficile mais cela ne doit pas les empêcher de croire en leurs capacités et en leurs chances. Cela va se vérifier lors des prochaines sorties des Lions du Djurdjura, et en championnat et en coupe d’Algérie. S. A.

Les joueurs seront régularisés la semaine prochaine

Les partenaires de Mourad Berrefane ne sont pas encore payés et attendent toujours un signe de leur président. Hannachi sait pertinemment que cette délicate période que traverse son club sur le plan financier l’inquiète au plus haut point, lui le premier. L’annulation du stage hivernal est la meilleure preuve que Moh Chérif Hannachi veut bien dépenser cet argent, réservé initialement au regroupement hivernal en dehors du pays, à régulariser la situation financière de ses joueurs. Hannachi a pris le taureau par les cornes et a mis en confiance ses joueurs, leur promettant de les régulariser d’ici la semaine prochaine. Moh Chérif Hannachi, qui a annoncé que l’opération de vente des actions débutera aujourd’hui, jeudi, attend certainement une entrée d’argent de la part des éventuels actionnaires afin de pouvoir payer ses joueurs, lesquels attendent avec impatience, et ce depuis des mois, leur dû. L’appel de Hannachi aux opérateurs économiques de la région et aux industriels aura-t-il un écho favorable ? On le saura dès aujourd’hui. A. M.


Maracana N° 1324 — Jeudi 20 Janvier 2011

«Entamer la deuxième manche avec succès»

g Par SAÏD ABERKANE

A deux journées de la reprise des entraînements, le portier Malik Asselah nous a déclaré que les joueurs se sont déjà mis à nouveau dans le bain. Le discours du staff technique et du président est très clair : entamer la phase retour en fanfare. Vous avez repris les entraînements lundi dernier. Une semaine de repos a-t-elle été suffisante pour vous ? Oui, cela nous a permis de nous ressourcer quelque peu. Mais je tiens à dire qu’on a la tête à notre prochain match. Surtout après le mauvais résultat enregistré face à l’ES Sétif. Nous ne méritions vraiment pas de nous tenir en échec. Même si nous avons su faire le jeu, cela n’a pas été suffisant. C’est la raison pour laquelle les joueurs sont concentrés sur leur préparation, car on doit absolument retrouver le podium. Peut-on connaître l’ambiance qui règne dans le groupe ? Après une semaine de repos accordé par le staff technique, nous avons repris le chemin des entraînements avant-hier, une ambiance familiale règne actuellement parmi les joueurs. Ce qui augure de meilleurs lendemains et nous pousse aussi à cravacher durement lors de cette trêve pour sortir la tête de l’eau. Revenons à vous, comment vous ressentez-vous au sein du groupe ? Je me sens bien avec le reste du groupe soit sur le terrain ou en dehors, on est tous unis pour le même

05

ASSELAH

objectif celui de repartir sur de solides bases afin de sortir notre équipe de cette mauvaise place du championnat. Je pense qu’on est en mesure de faire un retour en force afin de procurer la joie à nos supporters comme on le faisait par le passé.

Le staff technique vous a préparé un programme de travail très riche, qu’en pensezvous ? On est dans de bonnes mains avec cette chance qu’on a de travailler sous la coupe d’un staff technique qualifié et très expérimenté. On travaille beaucoup et on s’améliore de jour en jour, les résultats ont rendu les séances de travail plus gaies. On a entamé le travail avec un programme très chargé pour se préparer pour la prochaine étape qui s’annonce autant difficile que décisive. Vous aurez aussi plusieurs matchs amicaux et ce sera l’occasion pour vous de convaincre l’entraîneur, n’est-ce pas ? Certainement, pour ne pas avoir un manque de compétition, nous devons jouer plusieurs matches amicaux pour reprendre notre rythme, et aussi nous permettra de nous mesurer à elles et de préparer nos matches officiels avec plus de sérieux et comme vous dites, ce sera aussi l’occasion pour chaque élément de prouver à l’entraîneur ses qualités et essayer de gagner sa confiance. Vous allez effectuer cette préparation sans deux éléments clés de l’équipe qui seront avec la sélection nationale. N’est-ce pas pénalisant pour votre équipe ? C’est sûr que le coach aurait aimé avoir l’ensemble de ses joueurs sous sa coupe. Mais il faudra bien faire

CHOUKRI OUAIL à l’essai

Un autre joueur qui s’entraîne avec le club phare de la Kabylie, et qui est mis à l’essai par la JSK. Hier dans la matinée, lors de la séance programmée, le milieu offensif de la JSM Chéraga, Ouail Chokri, un jeune de 22 ans, joue actuellement en nationale 2 amateur. Ce joueur, que nous avons approché juste à la fin de sa première séance avec la JSK, nous a déclaré ce qui suit : « Je suis très content de faire des tests avec ce prestigieux club de Kabylie, et nous a fait savoir qu’il a été contacté par la direction du club. Pour rappel, cet élément a été proposé à la JSK par son manager, Aït Ammar Azzedine».

JSK HIER, SÉANCE TECHNICOTACTIQUE

avec, Equipe nationale oblige. Le fait de retrouver des joueurs en équipe nationale prouve que le club a réalisé de belles performances depuis l’entame de cet exercice.

Les joueurs kabyles ont effectué deux séances de travail avanthier, avec au menu, la première dans la matinée, consacrée au volet physique et la seconde dans l’aprèsmidi, qui a vu le coach organiser un match d’application entre les joueurs, et ce, afin de faire le constat sur l’état de forme de chacun de ses joueurs. Par contre, dans la journée d’hier, le coach Rachid Belhout a programmé une seule séance qui a eu lieu le matin à 10h au stade du 1erNovembre de Tizi Ouzou. Une séance purement technico-tactique.

Quelles seront vos résolutions pour la phase retour ?

On doit bosser encore plus dur pour aller plus haut et plus loin. J’espère que la deuxième manche du championnat sera très prospère pour la JSK. Nous avons tellement envie de réussir de belles choses cette saison. Croyez-vous pouvoir décrocher le titre cette saison? Je crois que c’est le moment de travailler pour bien se préparer à cet objectif. Nous allons faire tout notre possible pour tenir le coup jusqu’au bout et je pense qu’avec l’effectif qu’on a et le bon travail qui est en train de s’accomplir à tous les niveaux de la gestion de l’équipe, que ce soit sur le terrain ou en d’autres domaines, il y a de quoi nourrir et concrétiser nos ambitions. Entretien réalisé par Saïd Aberkane

Naïli a repris Bilel Naïli, le milieu défensif kabyle qui s’est entraîné avant-hier matin, a été autorisé à s’absenter lors de la séance de l’après-midi, et ce, après avoir ressenti des douleurs au niveau des adducteurs. Il a repris du service hier matin. Le joueur kabyle a réintégré le groupe, et se sent mieux, il s’est exercé le plus normalement du monde sans rien ressentir.

Exercice de concentration pour les joueurs

La séance s’est effectuée hier dans la matinée, sous la houlette, de Rachid Belhout. Ce dernier a axé son travail sur des exercices de concentration. Des exercices qui ont fait du bien aux joueurs, ces derniers s’y sont adonnés en éprouvant beaucoup de plaisir.

Match d’application à la fin

Comme toujours à l’entraînement, le coach kabyle a programmé un petit match d’application à la fin de la séance effectuée hier dans la matinée.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ph : Maracana

LIGUE 1

AUJOURD’HUI BIQUOTIDIEN Les partenaires de Nassim Oussalah auront à reprendre de nouveau le chemin du biquotidien, avec au menu deux séances, une la matinée et la seconde dans l’aprèsmidi. Il sera question aux joueurs de travailler le volet physique, afin qu’ils puissent retrouver leurs ressources, petit à petit, afin de passer à la seconde étape de préparation, et l’entamer dans de bonnes conditions.


06

JSK

SÉANCE D’ENTRAÎNEMENT DEMAI MATIN

L’entraîneur en chef des Jaune et Vert, Rachid Belhout, aura à soumettre ses joueurs à un travail beaucoup plus physique durant cette première semaine de préparation. Après avoir effectué quatre séances de travail, les camarades de Hocine El Orfi, seront soumis de nouveau, aujourd’hui à du biquotidien. Demain vendredi, les protégés de Rachid Belhout auront droit à une seule séance, l’ultime de cette première étape de préparation. En tout, les joueurs vont effectuer sept séances, comme planifié par le coach des Jaune et Vert.

DEUX JOURS DE REPOS

Les Oussalah, Berchiche, Hamiti, Younès et consorts auront droit à deux jours de repos, après cette première étape trop chargée, consacrée surtout au volet physique. Les joueurs kabyles seront libérés demain après-midi. Ces derniers vont souffler un peu, samedi et dimanche, en se ressourçant auprès de leur famille, avant d’entamer les choses sérieuses lundi prochain avec l’arrivée du préparateur physique.

REPRISE LUNDI

Les camarades de Saâd Tedjar, qui auront à bénéficier de deux jours de repos samedi et dimanche, reprendront par la suite du service lundi prochain. La séance de reprise est programmée dans l’après-midi. Les joueurs kabyles seront soumis à une grande charge de travail. A.M.

Maracana N° 1324 — Jeudi 20 Janvier 2011

LIGUE 1

Quand «Din Din est l’argent vient l’attaquant qu’on recherchait» à manquer LES

HANNACHI

JOUEURS NE SONT PAS PAYÉS ET LE STAGE HIVERNAL ANNULÉ

Le stage hivernal, qui devra avoir lieu en terre tunisienne, n’aura finalement pas lieu, il est carrément annulé par l’administration du club. La confirmation nous est venue du premier responsable du club phare de la Kabylie, Moh Chérif Hannachi, hier à l’issue de la séance d’entraînement effectuée le matin au stade du 1erNovembre de Tizi Ouzou. «Le stage de Tunisie est annulé, on va se contenter de poursuivre la préparation à Tizi Ouzou.»

Des joueurs qui ne sont pas payés, le stage hivernal annulé faute de moyens financiers. Le club phare de Kabylie traverse une des périodes les plus difficiles de son histoire. Ph : Maracana

C

e dernier reconnaît luimême qu’il a dû annuler le stage hivernal que son nouvel entraîneur, Rachid Belhout, souhaitait effectuer à l’étranger. Certes, le déplacement vers la Tunisie, comme prévu au préalable, était impossible vu les derniers évènements qui secouent actuellement le pays voisin, mais ce n’est pas vraiment la raison qui a poussé le boss des Canaris à prendre une telle décision, et ce, pour des raisons purement financières. Sinon les dirigeants des Jaune et Vert avaient la possibilité de transformer le stage en question du côté du Maroc ou du côté de la France et plus précisément à Marseille. Le premier responsable des Lions du Djurdjura, Moh Chérif Hannachi, pense qu’il vaudra mieux utiliser l’argent qui allait être déboursé pour réaliser le regroupement en question, dans le paiement des joueurs. C’est que le boss des Canaris reste persuadé que le retard accusé par ses soins dans le paiement de ses protégés commence à lui jouer un mauvais tour. Ils sont, d’ailleurs, plusieurs joueurs à se montrer, d’ores et déjà, impatients quant au règlement de leur situation financière. Mais faute d’argent qui est le nerf de guerre, Hannachi n’a d’autres choix que d’insister auprès de ses éléments pour patienter encore, le temps de trouver des solutions à cette crise financière qui secoue le club phare de la Kabylie. Il leur a, d’ailleurs, promis de les régulariser d’ici une semaine, mais qui sait. C’est d’ailleurs pour les mêmes raisons d’ailleurs que le président de la JSK n’a pas réussi à retenir le Malien Idrissa Coulibaly. De même pour la libération de l’attaquant de

Concernant la loi relative aux joueurs étrangers, Hannachi se dit déçu et outré par la décision des responsables de la FAF, du président Raouraoua qui ne fait qu’à sa tête en ne prenant pas en considération les doléances des clubs, estimant que «les responsables de la FAF ne veulent pas accéder à nos vœux en faisant jouer deux joueurs étrangers sur le terrain, maintenant leur décision de ne faire jouer qu’un seul joueur, c’est de la dictature. Il n’y a rien à espérer avec des gens pareils et cette instance fédérale.»

«Pas de stage à l’étranger»

Pour ce qui est du stage de préparation hivernal que devra effectuer la bande à Rachid Belhout en terre tunisienne, le président des Jaune et Vert nous a confirmé, hier, que son équipe se contentera de poursuive sa préparation à Tizi Ouzou. « Le stage de préparation est annulé et on va se contenter de poursuivre la préparation ici à Tizi Ouzou. Il n’y aura pas de stage à l’étranger.» Cette décision est surprenante, mais vu la situation dans laquelle se trouve le club kabyle, il sera difficile aux dirigeants de trouver des moyens financiers pour subvenir aux besoins du club, surtout si on sait qu’il faut payer le prix fort pour effectuer un stage d’une dizaine de jours.

pointe Mohamed Amine Aoudia au profit du Zamalek, et ce, malgré que la ligne offensive de la JSK est en manque, notamment après le départ du Nigérian Azuka, et les menaces de prison qui pèsent sur Hamiti. C’est peut être à cause de tous ces problèmes financiers que Hannachi se retrouve dans l’obligation d’ouvrir le capital du club à d’éventuels investisseurs, une opération qui devra se faire à partir d’aujourd’hui. Espérons seulement que les industriels de la région de Kabylie et de Tizi Ouzou en particulier, vont se manifester pour devenir actionnaires au sein de la société JSK, sinon Hannachi risque d’avoir des problèmes financiers énormes, et ce, afin de pouvoir gérer le reste de la saison, avec toutes ces dépenses qui l’attendent. A. M.

Le président de la JSK Mohand Chérif Hannachi que nous avons rencontré hier au stade du 1erNovembre, est revenu sur plusieurs sujets ayant trait à la vie du club, et l’affaire qui l’oppose au président de la FAF, Mohamed Raouraoua. Hannachi estime que « l’attaquant camerounais Din Din est le joueur que recherchait la JSK. A première vue, c’est un bon élément qui sera d’un grand apport pour la ligne offensive kabyle.

I

l a un très bon jeu de tête, il est puissant et il a le sens d’un chasseur de buts » avant d’ajouter ce qui suit : «Si tout va bien, on finalisera avec lui et son manager dans quelques jours. Din est avec nous et on va le recruter inch’Allah». Hannachi nous a confirmé

que Khelili est officiellement kabyle et Din sera la deuxième recrue kabyle de ce mercato hivernal.

«Un Brésilien et un autre Africain bientôt à Tizi»

Toujours dans le volet recrutement, notre interlocuteur nous a confirmé, l’arrivée de deux joueurs, un Brésilien et un autre joueur africain, ces jours-ci à Tizi Ouzou. «On est sur les traces de deux autres joueurs, un Brésilien et un Africain, qu’ont attend» a-til ajouté avant de poursuivre : «Les deux joueurs seront mis à l’essai et on tranchera quant à celui qui sera recruté.»

«La FAF est une dictature»

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

«La justice tranchera dans mon conflit avec Raouraoua»

Quant à l’affaire qui l’oppose au président de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua, le président Hannachi nous a confirmé que cette dernière est entre les mains de la justice et c’est à elle de trancher, en nous déclarant ce qui suit : « L’affaire qui m’oppose à Raouraoua est entre les mains de la justice algérienne. Elle sera traitée le 30 janvier prochain» et de conclure : «C’est tout ce que j’ai dire et c’est à la justice de trancher concernant ce conflit qui m’oppose à Raouraoua ». Propos recueillis par Aomar Moussi


LIGUE 1 DERRAG

retrouve ses partenaires

Comme il est déjà su, l'attaquant international du MC Alger, Mohamed Derrag, a achevé sa phase de rééducation au Qatar après une blessure ligamentaire du genou gauche et il est prêt à réintégrer son équipe après avoir eu l’aval du staff médical du centre hospitalier qatari Aspeetar. La coqueluche mouloudéenne a, ainsi, réussi à se rétablir dans de bonnes conditions, après la blessure contractée lors du match amical disputé par la sélection nationale de joueurs locaux A' devant le Mali en novembre 2010. "Derrag a bénéficié de soins intensifs au centre hospitalier spécialisé en médecine du sport et orthopédie. Un consensus médical entre les médecins du centre et le médecin de la Fédération algérienne sur le choix d’un traitement orthopédique conservateur a été porté au détriment d’une intervention chirurgicale", a affirmé le staff médical du centre hospitalier. L’international des Vert et Rouge, s’est d’ailleurs, dit "très content" de revenir rapidement sur les terrains après avoir évité une intervention chirurgicale, sachant que le Dr Zerguini avait, un jour, annoncé que Derrag ne jouera plus cette saison ! "J’ai passé de bons moments au Qatar. J’étais très surpris par les moyens et l’expérience du staff médical. Je pense que le passage de grandes stars par cet établissement est une preuve de sa grande compétence", assure le numéro 5 du MCA. A noter que Derrag a même repris le chemin des entraînements depuis mardi dernier et il a même de très fortes chances de prendre part au déplacement de Bangui prévu le 25 janvier prochain. Pour l’information, c’est le nouveau préparateur physique, le revenant Abdelhak Menguelati qui va prendre en charge Mohamed Derrag tout comme les autres joueurs convalescents du MCA à l’instar de Boudebouda et Amroune dès leur rétablissement.

07

Maracana N° 1324 — Jeudi 20 Janvier 2011

La coordination entre Michel et Ghrib fait défaut RECRUTEMENT AU MOULOUDIA

T

g Par MOUNIR BENKRAMI

out porte à croire que l’entraîneur du MC Alger, Alain Michel et le premier responsable de la section football, Omar Ghrib ne vont jamais s’entendre. Il s’agit là d’une vérité pure et simple du moment que les deux hommes n’arrivent toujours pas à prendre la même rive comme le confirment si bien toutes les polémiques et surtout, cette fameuse guerre des déclarations lancée, notamment, par Omar Ghrib qui profite de chaque occasion pour tirer à boulets rouges sur son entraîneur. Mais la preuve la plus tangible, qui confirme ce désaccord flagrant, est, sans

doute, cette histoire du recrutement qui fait toujours l’événement au sein de cette équipe mouloudéenne. En effet, puisque les deux hommes ne se sont jamais entendus sur un joueur à l’exception de l’attaquant Youcef Sofiane qui fait l’entière unanimité. Alain Michel et Omar Ghrib ont même souvent joué à «cache-cache», où à chaque fois, l’un voulait piéger l’autre comme ce fut le cas avec le recrutement de Amar Ammour, Mohamed Lamine Belkheir et Toufik Bouhafer que l’entraîneur Alain Michel n’était pas vraiment convaincu par leur rendement. D’ailleurs, les trois

joueurs sont officiellement partants au grand désarroi de Omar Ghrib. Celui-ci, qui a dernièrement irrité l’entraîneur après son refus catégorique de faire signer l’attaquant Nigérien Abdullay Mohamed avant que ce dernier ne signe officiellement du côté du TP Mazembe. Et pour rendre la politesse à son entraîneur, Omar Ghrib a pris, seul, la décision de recruter l’attaquant malien Mamadou Coulibaly et le désormais, ex-milieu de terrain de l’ASMO, la JSK et le WAT, Tayeb Berralma en sachant que Michel ne voulait guère se précipiter en faisant signer le premier cité avant de le tester deux ou trois fois lors d’un match amical. Ce qui

est sûr, c’est que le coach mouloudéen ne va aucunement apprécier cette initiative unilatérale prise pas le coordinateur de la section football. D’ailleurs, que fera Alain Michel en apprenant que Omar Ghrib a officiellement recruté Coulibaly et Berramla ? A noter que l’entraîneur des Vert et Rouge n’arrêtait pas de déclarer, à chaque fois, que la priorité à l’heure actuelle, était le recrutement d’un gardien de but et de deux attaquants de pointe ! Normalement, avec toutes ces petites données, il est clair que la polémique sera toujours de la partie au MCA et la bonne entente entre les deux hommes n’est pas prévue pour demain. M. B.

BERRAMLA :

«Je viens de réaliser un rêve d’enfance»

C’est officiel, le désormais ex-meneur de jeu du WA Tlemcen, Tayeb Berramla, continuera la saison avec les Vert et Rouge de la capitale. L’Oranais a même signé un contrat de 18 mois au profit du MCA. C’était hier au siège social du club à la villa de Chéraga.

Une question de routine, quel est votre premier sentiment en optant officiellement pour le Mouloudia d’Alger ? Tout d’abord, je tiens à vous dire que je suis très honoré par cet engagement officiel. Pour moi, c’est un rêve d’enfance qui vient de se réaliser. Inch’Allah, je serai à la hauteur de toutes les attentes car, je sais que les Mouloudéens attendent beaucoup de moi d’autant plus que le rôle des nouvelles recrues est d’apporter le plus. Et comment avez-vous atterri au Mouloudia ? Comme vous le savez, j’ai failli signer au MCA auparavant. Cette fois-ci, Omar Ghrib m’a contacté et je peux vous dire qu’on a trouvé un terrain d’entente en quelques minutes seulement. D’ailleurs, les négociations n’ont pas pris beaucoup de temps ce qui explique ma bonne entente avec Omar Ghrib que je respecte beaucoup. Même l’offre du MCA était la meilleure par rapport aux autres. Il ne faut pas oublier, aussi, que le Mouloudia d’Alger n’est autre que le

Pour Berramla, c’est un rêve d’enfance qui vient de se réaliser. L’Oranais vient de signer un contrat de 18 mois avec le MCA. Ph : Maracana

champion d’Algérie en titre, ce qui est déjà extraordinaire. Donc, ce sont les challenges du MCA qui vous ont tenté n’est-ce pas ? Effectivement ! Mais il y a aussi, le standing de ce prestigieux club, sa glorieuse histoire et sa grande popularité.

D’ailleurs, qui ne rêve pas de jouer au MCA ? Pour ne rien vous cacher, personnellement, je suis tenté par tout ce qui est MCA que ce soit sur le plan national ou international. Entretien réalisé par Mounir Benkrami

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

MCA

AZZEDINE, ÇA BLOQUE TOUJOURS

Jusqu’à hier aprèsmidi, il n’y avait pas de nouveau concernant le recrutement du gardien de l’US Biskra, Sofiane Azzedine. Aux dernières nouvelles, la direction de l’USB aurait revu à la hausse le montant de la lettre de libération estimée au début, à 200 millions de centimes. D’après une source proche de la direction mouloudéenne, le recrutement de Sofiane n’est qu’une question de temps seulement, du fait que la direction de l’US Biskra n’est pas contre ce transfert. Pour rappel, le Mouloudia d’Alger a officiellement libéré le gardien oranais, Seddik Bouhedda, pour des raisons typiquement professionnelles, et se retrouve actuellement, sans un 2e portier. Pis encore, le Doyen risque même de livrer tous ses prochains matchs avec le jeune Slimani après le départ de Zemmamouche avec les A’ pour le CHAN-2011. C’est dire que le recrutement d’un nouveau gardien est plus que vital pour l’avenir du club algérois.

LA PISTE BELKAÏD TOUJOURS D’ACTUALITÉ Il ne s’agit guère d’une simple rumeur, le Mouloudia d’Alger envisage sérieusement de recruter l’actuel milieu de terrain de l’ES Sétif, Farouk Belkaïd qui a déjà défendu les couleurs du Doyen entre 2006 et 2008. Pour l’information, la direction du club sétifien aurait mis le nom de Belkaïd sur la liste des joueurs qui sont libérés durant ce mercato hivernal. D’ailleurs, une source proche de la direction du MCA nous a confié, hier, qu’un rendezvous imminent est prévu aujourd’hui entre Omar Ghrib et Farouk Belkaïd.


08

LANSEUR EN FRANCE

Le transfuge du FC Libourne, Lanseur Lounis, a rallié mardi dernier son domicile, en France, pour ramener ses effets et s’installer à Blida pour continuer l’aventure blidéenne. Il rejoindra ses coéquipiers dimanche prochain à l’hôtel Necib pour prendre part au stage bloqué programmé du 23 janvier au 9 février.

LA LISTE DES LIBÉRÉS S’ALLONGE

Les joueurs blidéens, Sibié et Bitam, suivent le chemin pris par leurs camarades Djahel, Megueni, Bendjillali et Oussad. La liste des libérés, qui s’allonge, compte actuellement six joueurs qui ont pris d’autres destinations. T. A.

dimension à ma carrière»

g Entretien réalisé par AHMED TAHI

L’ex-joueur du FC Taragone et milieu de terrain blidéen, Yanis Youcef, après une absence de plusieurs mois, suite à une blessure contractée face au Paradou, en septembre dernier, qu’il avait soignée en France, depuis une semaine, il se retrouve dans l’ambiance du groupe. Qu’en est-il à présent de votre blessure ? Dieu merci, j’ai repris le travail en suivant un programme tracé par le staff technique et médical, je me contente de tours de piste et des exercices physiques de renforcement musculaire. Cela va durer une dizaine de jours, et si tout va pour le mieux, je réintègre le groupe. Comment vous ressentez-vous au sein du groupe ? Le groupe a quelque peu changé avec les départs et arrivées de joueurs, la majorité des joueurs que je connais sont là. J’étais bien accueilli par le groupe, on va se familiariser et donner le meilleur de nous-mêmes pour

atteindre les objectifs assignés par les responsables du club. Votre équipe est dans une position inconfortable, comment voyez-vous la suite du parcours ? Dans la position actuelle de 11e avec 13 points, la situation même alarmante après le parcours mitigé de l’aller, n’est pas catastrophique, reste encore 17 matchs à jouer et 51 points mis en jeu. Que la solidarité soit présente dans nos rangs lors de la phase retour, ce qui nous permettra d’épargner toute mauvaise surprise à la fin de saison. La concurrence bat son plein au milieu du terrain, cela ne nous effraie pas ? Cela ne m’inquiète nullement, c’est une stimulation pour tout joueur, d’ailleurs, la richesse de l’effectif m’incite à travailler davantage pour gagner ma place dans l’échiquier de l’USMB et seuls les éléments les plus en forme seront alignés. Un stage bloqué est au programme à partir de dimanche prochain, que pensez-vous ? C’est de travailler sérieusement pour réaliser à bon escient le programme tracé par le staff technique, rattraper le manque constaté pour revenir en force d’ici à la reprise.

USMA

AUJOURD’HUI, BIQUOTIDIEN

Mohamed Mekhazni a décidé que les Usmistes passeront aujourd’hui au biquotidien. Ainsi, les coéquipiers de Merouane Abdouni sont invités à se présenter deux fois au stade Omar-Hamadi. La première séance est prévue dans la matinée. A croire une source proche du staff technique, elle sera consacrée au travail physique, et elle se déroulera à la salle de musculation. Celle de l’après-midi par contre, elle sera axée sur le travail technique. Les joueurs devront être sur la pelouse à partir de 17h. Les vendredi et samedi, les Rouge et Noir se contenteront d’une séance seulement.

En l’absence de cinq éléments, à savoir Khoualed, Mazouzi, Sayah, Meklouche et Benaldjia, tous contraints d’honorer leurs engagements envers l’équipe nationale des locaux et olympique rateront le stage qui aura lieu au Maroc. Du coup, les membres du staff technique ont fait appel à quatre juniors pour remplacer les joueurs que nous venons de citer. Ainsi, les Kara, gardien de but, Frioui, Betrouni et Yettou seront parmi la délégation. C’est la première fois qu’ils auront l’occasion de se préparer avec l’équipe première.

Daham, un retour qui réjouit les Usmistes

La première séance d’entraînement de la semaine a été sans le moindre doute marquée par la présence de trois nouvelles recrues, à savoir Benmeghit, Diamonténé et Maïga mais aussi par celle de Noureddine Daham, l’homme le plus en forme du club lors des dix premières journées du championnat national. Blessé lors du derby contre le Mouloudia, l’attaquant des Rouge et Noir a été contraint de rester pendant plusieurs mois loin du groupe, et de la compétition officielle. Mardi, l’ancien joueur de Koblenz s’est entraîné avec ses camarades pour la première fois depuis deux mois. Un retour qui a rassuré les supporters vu le poids du joueur dans le onze de Mekhazni.

Achiou aux soins

Présent en tenue de ville, Hocine Achiou n’a toujours pas réintégré le groupe avec ses coéquipiers. Le capitaine des Rouge et Noir, qui souffre d’une blessure au niveau de la cuisse, continue de se soigner en attendant d’avoir le feu vert du médecin pour qu’il puisse rejoindre ses coéquipiers. Touché lors du dernier match de son équipe contre le CRB, le n°10 de l’USMA pourrait faire son retour demain ou au plus tard samedi.

Notre objectif immédiat c’est de retrouver cette dynamite des victoires qui nous manque. Il nous faudra décrocher notre 4e victoire dès la prochaine rencontre, cela nous permettra de poursuivre notre chemin avec

aisance, nous demandons le soutien de nos supporters qui joueront le rôle du 12e homme, nous leur assurons que l’USMB repartira du bon pied, et ils seront comblés de joie. A. T.

Match amical contre l’USMH demain

Les Blidéens donneront la réplique demain à la formation de l’USMH. Les coéquipiers de Gaouaoui se déplaceront au stade du 1er-Novembre pour rencontrer dans la matinée les poulains de Charef.

Stage bloqué au Necib

La formation de l’USMB prendra part à un stage de préparation d’une durée de deux semaines à l’hôtel Necib de Palm Beach. Ce stage, qui sera entrecoupé en trois périodes de 5 jours de travail et 2 jours de repos, débutera dimanche prochain.

Boulebda résilie son contrat avec l’US Créteil

Un mot aux supporters ?

Quatre juniors seront du voyage au Maroc

Photo : DR

USMB

LIGUE 1

YANIS : «Redonner une autre Maracana N° 1324 — Jeudi 20 Janvier 2011

En compagnie de Saâd Ichalalène, ils sont les deux dernières recrues hivernales du club usmiste.

A

li Boulebda, arrivé, pour rappel, à Alger samedi passé en provenance de Paris avait, à l’image de l’ancien joueur du PSG, signé son contrat le lendemain avant qu’il soit présenté à la presse lundi dernier. En optant pour l’USMA, ce milieu de terrain offensif âgé de 30 ans a mis fin à son aventure avec l’US Créteil qui a duré sept ans. Toujours sous contrat avec le club francilien, l’exinternational aux trois capes et dès son retour en Hexagone a sollicité les dirigeants cristoliens afin de résilier son contrat avec le club du National, et c’est ce qui a eu lieu avant-hier. Libéré par les responsables de l’actuel treizième au classement du National, celui qui fut l’un des plus anciens éléments chez les Béliers pourrait ainsi être qualifié sans le moindre problème au sein de sa nouvelle

équipe des jours voire les semaines à venir. Sous contrat jusqu’au mois de juin 2012 avec le club de Soustara, Ali Boulebda pourrait donc faire ses débuts officiels dès la deuxième semaine du mois de mars.

Boulebda et Ichalalène seront à Alger dès demain

Ayant eu le feu vert pour rentrer chez eux, en France, afin de récupérer leurs affaires et régulariser leur situation par la même occasion, Ali Boulebda et Saâd Ichalalène railleront Alger demain. A croire une source digne de foi, les deux joueurs émigrés de l’USMA sont attendus en début d’aprèsmidi. Une fois arrivé, l’ancien joueur de l’US Créteil et celui du Paris SG devront rejoindre leur lieu de résidence à l’hôtel Dar Diaf pour entamer les entraînements samedi avec le groupe. Ils ne s’entraîneront qu’une seule fois à Bologhine avant de s’envoler au Maroc avec leurs nouveaux coéquipiers pour effectuer un stade de préparation à Casablanca qui durera deux semaines. T. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1 Hanitser n’ira pas à l’Aspeetar

Maracana N° 1324 — Jeudi 20 Janvier 2011

09

Benabderrahmane : «Laïb m’a promis...»

Le transfert du joueur, Sofiane Hanitser, au Qatar semble compromis. Il devait rejoindre l’hôpital Aspeetar une première fois, il y a de cela une quinzaine de jours, après que le président Laïb et le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, se sont mis d’accord. Une semaine plus tard, ce transfert a été reporté pour des raisons de rendez vous avec l’administration de cet hôpital de Qatar. Le joueur Hanitser, complètement désorienté, a encore une fois pris contact avec le président Laïb pour avoir des éclaircissements sur ces reports, celuici lui aurait répondu : “Le président Laïb m’a informé que mon départ est une nouvelle fois reporté, car l’administration de l’Aspeetar a encore demandé des informations pour me fixer une date pour un rendez-vous. Je peux vous dire que je suis très inquiet et je ne m’attendais pas du tout à ce qu’à la dernière minute, on me dit de patienter encore. J’espère que le président Laïb tiendra sa parole et trouve une solution rapidement pour que je sois soulagé”.

g Par LOTFI SALHI

Le défenseur axial, Farès Benabderrahmane, nous a affirmé qu’il vient de reprendre les entraînements, car il s’est entretenu avec le président Laïb et que celui-ci lui a promis de lui remettre un chèque aujourd’hui. Alors, Farès vous avez repris ?

Y a-t-il du nouveau pour votre argent ? Oui, le président Laïb m’a téléphonné hier pour m’informer que je serai régularisé aujourd’hui. J’espère qu’il tiendra sa promesse, sinon, je ne serai pas avec l’équipe pendant le stage. L. S.

Benabderrahmane s’est entraîné Le défenseur axial, Farès Benabderrahmane, qui nous avait déclaré qu’il était partant de l’USMH pour des raisons que tout le monde connaît, s’est entraîné avec le groupe tout en nous affirmant : “Je m’entraîne pour entretenir ma forme. Cela n’a rien à voir avec mon problème et la direction...”.

Boumechra aux abonnés absents Le meneur de jeu, Salim Boumechra, est toujours aux abonnés absents. Depuis la dernière rencontre amicale face à Baraki, le joueur n’a plus donné signe de vie. Il vient de rater déjà trois séances d’entraînement. Cette longue absence de Boumechra a mis l’entraîneur en chef Boualem Charef dans tous ses états. L. S.

aujourd’hui séanes Du biquotidàien effectuer, aujourd’hui, deux

Les joueurs auront lieu dans la matinée à d’entraînement, la première, qui aura physique et la secLavigerie, sera consacrée à un travail du CATI (DGSN) use pelo onde en fin d’après midi, sur la s technico-taccice exer des à t eron où les joueurs s’adonn tiques.

Kerbane signe pour 2 années

Le jeune joueur émigré, Okba Kerbane, a signé officiellement hier un contrat de deux années. A souligner que le joueur fera d’abord ses débuts avec la catégorie juniors avant d’intégrer l’équipe fanion. Etant âgé de 17 ans, Okba Kerbane ne pouvait pas bénéfier d’une demande de licence seniors comme le stipule la réglementation en vigueur.

DISS : «Il faut être costaud pour passer le printemps sans problème» g Entretien réalisé par YASSER MALKI

La période de repos arrive à la fin, c’est donc la reprise, un commentaire? Et bien, il fallait bien qu’on reprenne, on n’allait tout de même pas nous arrêter comme ça si longtemps, nous avons eu l'occasion d'obtenir des jours de congé qui nous ont permis de souffler un peu, surtout après la première moitié de la saison qui était difficile car, nous avons commencé le travail au mois de juillet en raison de nos engagements en Ligue des champions africaine et je pense que la rupture intervient au bon moment pour nous permettre de récupérer de nos efforts. Surtout avec l'arrivée de l'entraîneur Dellacasa? C'est vrai, cette période est très importante pour nous et pour le nouvel entraîneur, car elle lui permet de découvrir un petit peu l’équipe et son environnement immédiat. Le nouveau coach va devoir connaître chacun de nous ce qui est tout à fait normal. Mais cette trêve qui va durer et le manque de compétition va pénaliser l’équipe, n’est-ce pas votre avis ? Si, bien sûr. Ce manque de compétition va certainement avoir une incidence sur l’équipe et je ne vous apprends rien si je vous dirai que rien ne remplace le travail. Mais là, je crois que la direction du club et le coach vont trouver quand même une solution à ce problème, j’en suis convaincu. Aussi, il ne faut perdre de vue certains de nos coéquipiers, ils sont nombreux et sont dans les différentes

sélections nationales, notamment les A’, ceux-ci vont disputer le CHAN et là, ma foi, je pense que les garçons ne vont pas manquer de compétition, il ne restera que nous, les non-sélectionnés qui vont en pâtir, mais comme je viens de vous le dire, le coach trouvera une solution, y a pas de problème. Justement, en parlant de joueurs sélectionnés, l’ESS compte pas moins de onze joueurs en sélection, un commentaire là aussi ? C'est un honneur pour nous et pour l'équipe. C’est une preuve que notre équipe est composée de très bons joueurs. Etant moi-même un ex-international, je m’enorgueillis d’évoluer avec des garçons tous aussi bons les uns comme les autres. Comment voyez-vous la suite du championnat ? La suite sera difficile pour tout le monde, notamment lors des quatre voire cinq premiers matches de la phase retour. Je pense qu’après, une certaine décantation va se faire et les choses se calmer un petit peu. Pour ce qui nous concerne, il nous reste encore deux rencontres face a l'USM Annaba et le CRB, en plus le mois de mars coïncidera avec notre entrée dans la compétition africaine, ce qui va rendre les choses encore difficiles. Il faut vraiment être costaud pour passer le printemps sans trop d’embûches et c’est pour cela que maintenant il faut bien travailler et bien se préparer parce qu’après il sera trop tard. Ne craignez-vous pas un scénario

USMH

LE STAGE EST PRÉVU POUR LE 23

Oui, mais cela ne change rien à ma décision de quitter le club si on ne me paye pas.

comme celui de la saison passée où vous avez perdu le championnat en raison de la programmation trop chargée? Exactement, nous avons des craintes justement sur cette charge et sur la façon dont il faut jouer nos matches retard parce qu’il y en aura forcément. Là aussi, je pense que c’est un dossier sur lequel la direction du club et le coach vont devoir se pencher pour trouver le meilleur moyen pour l’équipe de dépasser cette période sans trop de dégâts. Je crois qu’il n'est plus possible pour nous de perdre le titre de champion pour la deuxième saison consécutive, en raison de cette programmation. Maintenant, le club a quand même acquis de l’expérience, on trouvera des solutions. Qu’est-ce que vous pouvez nous dire au sujet du nouvel entraîneur? Je ne peux que lui souhaiter bonne chance car, pour nous les joueurs, nous jouerons notre rôle afin de l'aider à travailler dans des conditions confortables et nous nous efforcerons ensemble pour fournir le plus souhaité pour atteindre les objectifs de l'équipe. Un dernier mot pour le public… Je le remercie beaucoup pour son soutien dans le passé et leur demande de poursuivre notre soutien dans les défis à venir, surtout que l'équipe a désespérément besoin d'eux, même si il n'a pas besoin de notre appel, car ilsont toujours derrière nous et présent au bon moment. Entretien réalisé par Yasser Malki

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Le programme de préparation de Charef consiste en deux mini-stages bloqués qui auront lieu à l’hôtel Grand Bleu de Tipasa et il comprend 8 matches amicaux de préparation. Ces matches amicaux sont programmés entre le 25 janvier et le 11 février date à laquelle les joueurs bénéficieront d’une journée de repos avant de ce concentrer sur le match en retard face au Mouloudia d’Alger. Il est à souligner que la première partie du stage débutera le 23 janvier et prendra fin le 29. La journée du 30 janvier sera consacrée au repos. Du 1er au 5 février le travail en biquotidien se fera au stade du 1erNovembre à Lavigerie.

ESS


10

LA PISTE ASSELAH ÉCARTÉE

Selon des sources proches du club, la direction de l’ASO avait projeté de contacter Asselah, le gardien de la JSK, avant de se rétracter. En effet, les dirigeants chélifiens avaient voulu d’abord sauter sur l’occasion de recruter ce gardien tout en pensant à prêter Meddah ou Hamzaoui, voire Kouadri, qui ne manque pas d’offres, histoire de renflouer les caisses et avoir plus d‘assurance dans les bois.

CHEKLAM, UNE PISTE QUI N’INTÉRESSE PLUS L’ASO

Avec la concurrence de la JSK et de l’USMAn, qui auraient promis monts et merveilles au défenseur de l’USMA Cheklam, en plus de sa situation qui n’est pas aussi claire dans son club, ses dirigeants voulant le récupérer, le premier responsable du club chélifien commence à se désintéresser de cette piste. Il est vrai que le coach a exigé l’apport d’un défenseur central à même d’apporter un plus, mais ce ne sera vraisemblablement pas l’enfant de Relizane. Il se pourrait que l’on se tourne vers Ziane.

L’ASO leader, c’est quand même une réussite. C’est une performance remarquable, d’autant plus que personne ne s’y attendait. Les objectifs ont été dépassés dans ce sens, ce qui nous met dans de bonnes conditions mentales pour aborder à bon escient la suite du championnat, que nous devrons gérer en notre faveur même si ce sera difficile sachant que toutes les équipes se préparent pour faire mieux qu’avant.

Comment vous sentez-vous dans ce club ? Connaissant la plupart des joueurs et le président en particulier, je n’ai pas eu de regrets à signer dans un club qui présente les conditions nécessaires à la réussite. La sérénité est partout à l’ASO. La sympathie des supporters est à signaler, en plus du professionnalisme du staff technique, dont Ighil qui n‘est plus à présenter. La preuve, ce qu’il fait est extraordinaire. L’ASO a-t-elle les moyens de jouer le titre ? On joue match par match depuis le début de saison et on continuera à le faire. Je crois que l’appétit viendra en mangeant à condition de rester concentrés sur notre sujet car sur le plan de la qualité, notre effectif n’a rien à envier aux autres grands clubs. Seulement, on tâchera de ne pas rater les opportunités qui se présenteront à

Ph : Maracana

Non convoqué en équipe nationale, les supporters ne cessent de crier à l’injustice vous concernant. Un commentaire. Je crois que c’est un choix et il viendra le jour où j’y serai. Je ne fais pas de cela un drame et je remercie de tout mon cœur les supporters de l’ASO qui s’y connaissent en football. Leurs encouragements nous ont toujours donné un second souffle,et pourvu qu’ils continuent dans cette voie. Propos recueillis par Zoheir Zitoun

L’attaquant camerounais, Mangolo, sur la liste des libérés depuis longtemps, devra atterrir au MCO dont les dirigeants négocieront avec Medouar. Le joueur, qui a effectué des tests au Maroc, n’a pas réussi à convaincre certains alors que d’autres ne l’ont pas valorisé comme l’attendaient les dirigeants de l’ASO. Ainsi, l’offre du MCO devra donc être la bienvenue, surtout que le joueur ne s’y oppose pas, lui qu veut relancer sa carrière en Algérie.

Biaga pourrait être maintenu

L’autre Camerounais, Biaga, pourrait être maintenu au cas où le Malien N’daye ne donnerait plus signe de vie d’ici vendredi prochain. En effet, le joueur ne manque pas de qualités selon les dirigeants du club qui entendent lui donner une autre chance. En forme, le joueur pourrait apporter un plus à l’attaque chélifienne. Z. Z.

Plusieurs points étaient à l’ordre du jour de cette réunion, au cours de laquelle Ighil a présenté un petit bilan technique tout en dévoilant les besoins de l’équipe, dont le recrutement à effectuer. Ighil aurait même touché le président du club quant aux possibles libérations qui auront lieu si le recrutement s’avérerait judicieux. Par ailleurs, le programme des deux stages prévus a été abordé par l’entraîneur en chef de l’ASO ainsi que les matches amicaux et le tournoi auquel devra prendre part l’équipe. En effet, la DJS de Chlef organisera un tournoi contre la violence qui sera animé par d’autres équipes.

LIGUE 1 VERS LE MAINTIEN DE BIAGA

Sachant que le joueur intéresse plusieurs clubs au Maroc, où il a effectué des tests, on s’attendait à ce que Biaga signe pour l’un de ces derniers mais sa présence à Chlef a donné libre cours aux explications puisqu’on parle de son maintien au club, surtout que l’équipe marque le pas en attaque où le Camerounais pourrait être d’un sérieux apport s’il retrouve sa forme.

CERTAINS CADRES DE L’ÉQUIPE CONVAINCUS DE REMPILER

Mangolo vers le MCO

Une réunion Ighil-direction du club a eu lieu mercredi

Le programme de la préparation de l’ASO Le premier stage s’effectuera au CPEN (Centre de préparation des équipes nationales) de Chlef. Il débutera vendredi et le premier match se jouera samedi face au CRB Sendjas. Le second match aura lieu à Aïn Defla face à l’équipe locale. Les trois autres adversaires n’ont pas encore été désignés. Il faut souligner que ce stage sera d’une séance par jour. Le second stage s’effectuera au Maroc, avec plus de charge dans le travail en plus de matches amicaux qui seront programmés sur place.

Pour donner plus de puissance à la formation chélifienne la saison prochaine, le président de l’ASO a convaincu certains cadres de l’équipe de rempiler. Ces derniers ont donné leur accord de principe mais exigent d’être régularisés pour ce qui est de l’actuelle saison. Djediat, Ghalem, Abdeslem et Seguer se sentent à l’aise à Chlef et ne veulent pas quitter le club où ils se trouvent en grande forme.

VERS UN ÉCHANGE SELLIMI-BOUSSEHABA

Mis sur les tablettes du CRB, le défenseur Sellimi est quasi partant pour un prêt au club de Laâqiba dont le président a approché son homologue chélifien dans le but de profiter des services de ce joueur aux qualités requises mais dont la concurrence rude dans ce secteur à l’ASO n’a pu lui donner l’occasion de mettre en valeur ses capacités. Les négociations auraient bien eu lieu entre les deux hommes même si le joueur a affirmé qu’il n’est pas au courant. On parle même d’un échange de ce joueur contre l’attaquant Boussehaba qui aurait refusé de rejoindre le WAT.

La préparation bat son plein

Le joueurs du Widad de Tlemcen viennent de reprendre les séances d’entraînement au complexe sportif Akid-Lotfi sous les ordres du coach Amrani, et ce après avoir bénéficié d’un repos de 8 jours. Ils ont renoué avec l’ambiance des Les Tlemcéniens doivent entraînements tout en étant redoubler d’efforts pour conscients qu’un grand travail les sortir le club de cette mauvaise posture. attend.

WAT

nous pour engranger le maximum de points possibles. Le titre, même si on le jouera pas, on devra atteindre les objectifs tracés et qui ont été surpassés à mon sens.

Ph : Maracana

ASO

DJEDIAT : «Je crois que nous avons surpassé les prévisions» Maracana N° 1324 — Jeudi 20 Janvier 2011

I

l faut dire que, vu la situation que vit aujourd’hui le WAT, qui occupe une place de relégable, doit inciter les joueurs à redoubler d’efforts et travailler durement pour sauver le club du spectre de la relégation. La bande à Amrani est consciente et doit se surpasser et espérer un parcours honorable pour éviter le pire. C’est d’ailleurs le souhait de toute une population. En prévision de la reprise de la compétition qui, faut-il le rappeler, s’annonce extrêmement difficile, les camarades de Boudjakdji se préparent activement à l’Opow suivant un programme de travail minutieusement concocté par le coach Amrani. Cela dit, le staff technique souhaite effectuer durant cette trêve hivernale un mini-stage bloqué de 18 jours dans la wilaya d’Aïn Témouchent, lequel sera ponctué par des matches amicaux. A ce propos, le driver des Bleu et Blanc aurait émis le vœu d’effectuer ce stage à Casablanca (Maroc), loin de Tlemcen, pour permettre au groupe

de se préparer mentalement et se concentrer en travaillant dans un contexte exempt de toute sorte de pression. Côté effectif, le Widad s’est séparé officiellement de Berramla Tayeb, Benchenaâ, Guedider, Mekchiche et probablement du gardien Hadjaoui. C’est que l’opération recrutement opéré par l’ex-entraîneur Bouali Fouad durant l’intersaison a été un véritable fiasco. On enregistre le retour de Hadji, Saïdi, Boukhari et Zazoua. Au rayon des arrivées, le Widad s’est attaché les services de nouveaux éléments qui viennent d’être recrutés, à savoir le retour au bercail de l’enfant du Widad, Boussehaba, dont la venue a suscité un réconfort moral chez les fans tlemcéniens, et celui aussi de Mebarki,

l’enfant de Maghnia, lequel a beaucoup d’atouts pour réussir. Il faut également noter le recrutement du transfuge du WR Bentalha, Aït Hamlaï, qui vient de parapher un contrat de 18 mois au profit du Widad. Par ailleurs, un attaquant camerounais est attendu au courant de cette semaine. Cet Africain sera pris en charge par le WAT qui lui a envoyé un billet d’avion. Nous avons appris que cet attaquant ne subira pas de tests. C’est donc un WAT vraisemblablement relooké qui aura pour principale mission de défendre crânement ses chances pour assurer son maintien en D1. Ardue sera donc la tâche des coéquipiers de Djemili. Souhaitons bonne chance à Amrani pour atteindre cet objectif. S. T. S.

Vend lot de terrain 240 M2 viabilisé, avec acte, à El-Aouana Jijel - lotissement Bouzermane. Tel : 0773.54.36.85

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

11

Le lieu du stage non encore décidé L Maracana N° 1324 — Jeudi 20 Janvier 2011

g Par MILOUD TOUADJINE

e déplacement de Larbi Abdelilah et Habib Benmimoun, mardi, à Témouchent a été improductif. L’hôtel «Bel Air» où devait se cantonner le MCO pour un premier stage en Algérie, affichait complet. Hier, les deux hommes devaient prendre contact avec l’hôtel Tafna de Maghnia pour procéder à une réservation. Mais ce n’est qu’en fin de journée, après une réunion avec le président Tayeb Mehiaoui, de retour de France mardi, que seront décidés le lieu et la date du stage. Pour rappel, Cherif El Ouazzani et ses joueurs avaient souhaité un stage au Maroc, plus exactement à Kahrama, là où ils s’étaient préparés en été.

Le recrutement patine

la direction du club a laissé entendre que trois joueurs signeront leurs contrats dès la fin de cette semaine, il s’agit du jeune Chellali Yliès, de Zidoria Témouchent, du milieu de terrain Cherif El Ouazzani Abdenour, et l’Africain de l’ASO, Mongolo, bien que du côté du président Medouar, rien n’est encore finalisé.

Les primes à l’étude

Les infrastructures de la région étant complets, les Oranais ne trouvent pas un lieu pour leur stage. Ph : Maracana

En plus du lieu du stage et du recrutement, la réunion d’hier avait un autre point à débattre : celui de la deuxième tranche de la prime de signature des joueurs. Les camarades d’Ouasti souhaitent recevoir ce pécule avant le début du stage, c’est-à-dire au plus tard samedi prochain. La seconde tranche de la prime de signature, en plus de celles des joueurs à recruter, sera d’un montant d’environ de plus de 5 milliards de centimes, une somme que le Mouloudia trouvera difficilement. M. T.

BENATIA : «J’ai hâte de taper dans un ballon»

Tout comme le lieu du stage, le recrutement n’est pas encore réalisé. Plusieurs noms sont sur les tablettes

Revenu au stade mardi à la reprise des entraînements avec ses camarades, le milieu récupérateur du Mouloudia souhaite reprendre rapidement avec le groupe. Comment s’est déroulée votre convalescence ? Difficile sur le plan moral. Après l’opération, j’ai eu une période de repos et depuis hier (mardi), je suis revenu au stade. Le football m’a manqué. Je pense qu’il est devenu ma drogue et, sincèrement, je suis pressé de retaper dans un ballon, mais je

ce n’est qu’hier soir que la direction devait décider des renforts à finaliser. A cet effet, une source très proche de

serai sage et j’attendrai que mon médecin m’en donne l’autorisation, ceci après un ultime contrôle que je subirai au début de la semaine prochaine.

On parle beaucoup de renfort et notamment de celui de Si Abdenour Cherif El Ouazzani. Qu’en pensez-vous ? Personnellement, je n’en pense rien. La direction a le droit de faire venir qui elle veut. C’est sûr que nous avons besoin de nous renforcer, surtout en attaque. Quant à Abdenour, on a déjà joué ensemble et on s’accorde très bien. Mais, en général, un renfort est toujours bon, car nous sommes décidés à faire une bonne deuxième partie de championnat. Et je souhaite qu’en dehors de l’équipe, il y ait de la sérénité afin de nous permettre d’atteindre cet objectif, tout à l’honneur du MCO.

Est-ce que vous suivez les péripéties de votre club à travers la presse ? Oui, et pas seulement à travers les écrits des journalistes. J’étais en contact permanent avec les dirigeants et les coéquipiers. D’ailleurs, j’en profite pour les remercier tous, car ils n’ont pas manqué de me rendre visite à la clinique et à la maison. Ce qui prouve que le Mouloudia est avant tout une famille. Je remercie aussi beaucoup les supporters qui m’ont encouragé.

MENADI NE VEUT PAS LÂCHER MANSOUR

g Par AMAR AÏT BARA

L

des dirigeants, à savoir des joueurs avec lesquels ils ont eu des contacts et des discussions approfondies, mais

Menadi refuse de libérer Mansour au profit du CABBA.

e motif est simple : selon nos sources, le boss Menadi avait conditionné la libération de Mansour avec l’enrôlement d’un arrière-gauche, croyant en recruter un en la personne de Aït Hamlat de Paradou AC. Mais, suite à la défection du défenseur du Paradou qui vient d’être recruté par le WA Tlemcen, Menadi ne pourra pas céder le défenseur Mansour au profit de Bordj Bou Arréridj, sa ville natale. Cependant, le staff technique et les dirigeants de Annaba étaient l’USM inquiets et contrariés suite au comportement de l’ex-entraîneur de l’USM Annaba, et du WA Tlemcen actuellement. Ce dernier avait tout

MCO

RETOUR DE L’ENSEMBLE DES JOUEURS

La séance d’entraînement de mercredi a vu l’ensemble de l’effectif travailler sous la direction de Cherif El Ouazzani et ses assistants, Sebbah Benyagoub et Sebaâ Bachir. La séance a été caractérisée par un travail physique intensif et quelques exercices tactiques en fin de matinée. L’entraîneur tient à ce que son équipe soit au top afin de bien commencer le reste de la compétition, une compétition qui, selon ses dires, «sera rude entre les équipes qui jouent les places d’honneur et celles qui veulent assurer le maintien». Sans nul doute, El Ouazzani se souvient des entraînements de Carlos Gomez, dont le travail était basé essentiellement sur le plan physique, grâce à quoi le MCIO avait gagné le championnat cette saison-là.

M. T.

Entretien réalisé par Miloud Touadjine

manigancé pour recruter deux joueurs, à savoir Aït Hamlet, défenseur du Paradou FC, et Boushaba du CR Belouizdad. Ces deux joueurs, selon nos sources, étaient approchés par Aïssa Menadi pour signer un bail à l’USM Annaba. Mais ni l’un ni l’autre ne viendra finalement à Annaba. Notons par ailleurs que deux joueurs nigérians ont été enrôlés par le club de bônois, il s’agit de Menabor Mark, 23 ans, possédant une grande et impressionnante corpulence, et le second n’est autre que l’ex-Nahdiste, Mohamed Musa, dont on dit beaucoup de bien et qui est âgé de 24 ans. A. A. B.

Mokrane Wissem officiellement libéré

Après Sissaoui et Benchaâbane, on vient d’apprendre que Mokrane Wissem a été officiellement libéré par la direction du club. Selon nos sources, ce dernier figure sur la liste des libérés établie par les dirigeants depuis longtemps. Mokrane Wissem n’a jamais été aligné depuis le début de saison ainsi que des autres joueurs dont la direction du club ne peut assurer les salaires.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

USMAn

LE STAGE DE AÏN DRAHAM ANNULÉ

Initialement, l’USMAnnaba avait prévu d’effectuer la semaine prochaine un stage bloqué de dix jours à Aïn Draham, en terre tunisienne. Finalement, ce stage n’aura pas lieu à cet endroit en raison de la détérioration de la situation sécuritaire dans ce pays. Selon nos informations émanant de la direction du club, ce stage aura lieu finalement à Staouéli - Alger et a été programmé à l’hôtel Mehdi. A. A. B.


12

MEDDANE JOUE ET BOUALEM GAGNE !

Cela fait longtemps que cela ne s’est pas produit. Boualem Tiab a réussi à dribbler de fort belle manière Hannachi. En effet, après Maroci et Meftah, le big boss béjaoui a réussi à gagner la bataille rangée à propos de Boucherit que Hannachi voulait enrôler dans son équipe. Il est vrai que derrière Tiab, il y avait un homme de terrain qui s’appelle Meddane Hakim.

LES PARTANTS CONNUS…

La liste des partants n’a pas apporté son lot de surprises. Outre Aït Ouarab qui était connu depuis longtemps, et Houha, annoncé récemment, il y a eu encore Boudarradji et Laref. Ce dernier aurait été sollicité par le MCA.

UN STAGE CHEZ SA MAJESTÉ

Les Vert et Rouge, dont la reprise est prévue pour ce samedi, effectueront un stage au Maroc, et ce à partir du 28 de ce mois. Il est à rappeler que les poulains de Menad avaient annulé leur stage en Tunisie à cause des événements que connaît ce pays.

REPRISE SAMEDI

La reprise des entraînements aura donc lieu ce samedi. Il est à noter que, contrairement aux autres équipes, la JSMB reprendra le cycle des rencontres à partir du 1er mars. D’où le décalage de cette reprise.

Quelle reprise ! 5

JSMB

LIGUE 1

Maracana N° 1324 — Jeudi 20 Janvier 2011

MATCHES EN

19

JOURS

La compétition officielle ne débutera que la 1er mars, un inconvénient ou un avantage pour les Béjaouis ? Ph : Maracana

Ainsi donc, la reprise des matches officiels pour la JSMB a été décalée au 1er mars. La raison est simple : les Vert et Rouge possèdent quelques joueurs en équipe nationale A et, par conséquent, auront cet avantage, ou cet inconvénient, c’est selon, d’allonger la trêve jusqu’au 1er mars. Mais, par la suite, les poulains de Menad auront à disputer, en l’espace de 19 jours, la bagatelle de cinq matches en championnat et coupe.

E

n effet, à l’ouverture du mois de mars, les camarades de Zafour accueilleront le CRB pour le compte de la 14e journée de la phase aller. Durant la même semaine, le samedi d’après, les Béjaouis recevront, pour le compte des 16es de finale de la Coupe d’Algérie

l’USMB. Une semaine plus tard, ils effectueront un déplacement à Bordj, où ils auront à affronter le CABBA pour le compte de la dernière journée de la phase aller du championnat. Quelques jours plus tard, mardi 15 mars, ce sera le début de la phase retour. Et dans ce contexte, les

poulains de Menad feront un déplacement à Chlef puis le 19 du même mois ils accueilleront les Annabis pour le compte de la 2e journée du championnat dans sa phase retour. C’est dire qu’un marathon attend les Béjaouis, lesquels doivent s’armer de patience, de volonté, mais aussi de…

Boucherit: «Je vais honorer mon contrat…»

La libération de Boucherit aurait coûté à la JSMB environ 700 millions de centimes. Le joueur aurait signé pour 18 mois. Longtemps Boucherit à la JSMB, peut-on dire que c’est acquis ? C’est certain, dans la mesure où je viens d’officialiser avec Hakim Meddane. Maintenant, il n’est plus question de libération et, dans ce contexte, je ne pense pas qu’entre Serrar et Meddane il y aurait un problème. Qu’est-ce qui a motivé votre choix ? A vrai dire, la JSMB représente un challenge important. C’est un club respectable qui a toujours joué les premiers rôles. Ajoutez à cela qu’il y a Bouder et Gasmi, lesquels m’ont encouragé à venir et n’ont pas manqué

supervisé par… Menad, Boucherit a fini par officialiser avec les Vert et Rouge. Aujourd’hui, il n’est plus question que de sa libération qui, en principe, ne

de faire les éloges du club béjaoui. Qu’est-ce qu’ils vous ont dit, par exemple ? Entre autres que c’est un club structuré, à la manière des clubs professionnels, que l’effectif est riche et que l’objectif de cette saison incite n’importe quel joueur ambitieux à tenter sa chance. Et quel est votre but en venant à la JSMB ? D’abord, je suis à la JSMB pour apporter un plus et afin d’honorer mon contrat. Je ne vous cache pas, aussi, que je suis là pour jouer le plus grand

=Belakhdar maintenu

condition physique, afin de ne pas rater le train en vue d’un parcours sans faute pour une éventuelle place sur le podium. A. Z.

verrait pas de problème du côté sétifien. Dans cet entretien express, nous avons voulu connaître les raisons de ce choix et ses perspectives avec la JSMB.

nombre de matches en tant que titulaire. Je vous pose une question à laquelle vous n’allez sûrement pas répondre : combien avezvous coûté ? Vous l’avez dit, c’est un secret professionnel… On vous laisse le soin de conclure. Je garde de bons souvenirs de mon passage à Sétif. J’espère qu’à Béjaïa, je saurais être à la hauteur de la confiance placée en moi. Entretien réalisé par A. Z.

Amar Belakhdar, contacté par le CABBA, a été maintenu par Djamel Menad. Le latéral gauche va donc terminer la saison avec les Vert et Rouge.

=Iyanga se fait désirer

Le Camerounais Iyanga est toujours attendu à Béjaïa. Selon des indiscrétions, Iyanga serait présent à partir de la semaine prochaine et pourrait même faire partie du stage au Maroc.

=Benchadi… proposé

Selon des indiscrétions, Djamel Menad aurait proposé Benchadi. Cependant, Boualem Tiab aurait refusé et, selon nos sources, le joueur revenait cher au club.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

Boualem Tiab veut préserver les intérêts de son équipe Maracana N° 1324 — Jeudi 20 Janvier 2011

g Par HANI MEBARKI

«Nous avons demandé à Zerdab et Si Mohamed de prolonger leur contrats de deux saisons chacun. Ils sont en train de réfléchir, mais si les deux éléments ne prolongent pas à partir de ce mercato, ils seront mis sur la liste des joueurs à transférer. Je ne veux pas rester à la fin de saison et où les deux éléments verront leurs contrats arriver à terme et quitter la JSMB, sans que cette dernière en bénéficie des avantages», telles sont les déclarations du boss béjaoui, lors du point de presse organisé mardi passé, c'est-à-dire après la signature de Kaddour d’où son contrat le liant à la JSMB pour une période de 18 mois.

D

es expressions pleines de significations et le président veut par là préserver les intérêts de son équipe. «Vous savez, Zerdab est venu d’un club belge où il était remplaçant, aujourd’hui, il gagne une place dans le onze type de la JSMB, en plus, il a été convoqué à maintes reprises en E.N A’. Tout ça grâce à la JSMB qui lui a permis de se forger un nom. Aujourd’hui, il dit qu’il vaut 500.000 euros. La JSMB doit préserver ses intérêts, puisqu’à la fin de saison, c’est la JSMB qui restera perdante si les deux éléments quittent le club », dira encore le président du conseil d’administration du club béjaoui.

Les deux éléments auront-ils le goût de poursuivre l’aventure avec les Vert et Rouge ?

Après cette sortie médiatique du boss, les deux éléments retrouveraient-ils tous leurs repères pour la suite du championnat ? Resteront-ils égaux à eux-mêmes ? Telles sont les questions qui taraudent les esprits de beaucoup de fervents supporters du club. Certains parmi eux affirment que celui qui veut partir qu’il parte. Allusion faite à

13 JSMB

L’arrivée de Kaddour apportera-telle du nouveau ?

jours à Béjaïa.

Après avoir assuré les services de Kaddour, le président béjaoui, veut faire prolonger les contrats de ses cadres. Ph : Maracana

Zerdab qui voulait rejoindre un club turc de première division, comme l’a déclaré son coach : «A la veille du match face au MCO, Zerdab est venu me voir pour me dire qu’il a besoin de mon autorisation afin de rejoindre la Turquie. J ’ai deviné qu’il n’avait pas la tête à la JSMB, mais à un autre club. Alors, j’ai décidé de le mettre sur le banc face aux Hamraoua pour lui montrer que nul n’est indispensable.» Quant à Si Mohamed Cédric, aucune information officielle ni officieuse n’est venue pour montrer qu’il veut changer de clubs, même si des indiscrétions parlent d’un intérêt que lui porte un club algérien de D 1. En tout cas, les deux éléments, qui ont un contrat jusqu’à la fin de saison, n’ont pas le droit à l’erreur et devraient, de ce fait, honorer leur contrat avec le club de la meilleure façon possible, ne serait-ce que pour rendre le bien que le club leur a fait en les sortant presque de l’anonymat vers une place au soleil, c'est-à-dire en EN A’ et même A. Déjà le milieu de terrain Zerdab a perdu sa place en E.N A’ et ne sera pas de la partie au prochain CHAN.

Le club a-t-il réellement besoin d’un arrière gauche ?

gauche, surtout que l’arrivée de Meftah Mohamed qui joue comme arrière droit (poste de prédilection du Médéen Megatli) n’allait pas arranger les affaires de ce dernier, puisqu’on imagine mal voir l’exKabyle sur le banc de touche. Il est vrai aussi que dans la majeure partie des matches que le club avait joué (13), le coach était souvent obligé de chambouler sa défense, avec les suspensions de l’un des éléments qui joue dans ce compartiment aussi sensible dans n’importe quelle équipe, tels Zafour en deux fois, Belakhdar et Meftah qui ont raté chacun un match pour le même motif, de même que Maïza a été out face à l’USMH pour cause de blessure. Dernièrement, Menad a proposé un arrièregauche pour le président, alors la JSMB a-telle réellement besoin d’un joueur qui évolue dans le couloir gauche ? Possible lorsque l’on voit ces défections de taille dans presque chacune des rencontres jouées jusque-là, mais il y a Mebarakou qui a joué comme arrière-gauche face au MCA et qui a montré de belles choses. Il pourra faire l’affaire, à moins que Menad veuille relancer la concurrence dans ce poste pour pousser les joueurs à ne pas dormir sur leurs lauriers. Et si c’est le cas, Sofiane Djabaret (ex-JSMB et MOB, aujourd’hui à l’ASK) fera-t-il l’affaire ? Et c’est d’ailleurs le nom de ce joueur qui est répandu ces derniers

Il a signé un contrat d’une année et demie au profit de la JSMB. L’ex-émigré de l’ESS, Zinedine Kaddour, joue comme milieu offensif et le coach a vu qu’il possède des qualités intéressantes pour donner ce plus attendu de lui. Un bon gabarit et une bonne maîtrise du cuir sont les principales caractéristiques du joueur, qui dit qu’il est là pour contribuer à la réussite de la JSMB et à s’épanouir davantage en donnant du mieux qu’il le pourra pour montrer que le coach et la direction ne se sont pas trompés en le recrutant et en le faisant signer pour une année et demie (obligatoire, puisqu’il ne peut pas signer pour six mois). «Je veux gagner un titre avec la JSMB», dira-t-il lorsqu’il a signé son contrat mardi dernier. Reste à savoir si réellement son recrutement apportera du nouveau à l’équipe et surtout s’il peut être utile à l’équipe ! Réponse dans quelques mois.

Les quatre internationaux chambouleront la préparation

Les circonstances font que la JSMB est soumise à une longue trêve de plus de 45 jours, en plus du fait de retrouver quatre de ses éléments en EN A’ qui seront absents pour au moins un mois. Cet état de fait chamboulera la préparation du club pour les prochains rendez-vous. C’est d’ailleurs pour ce motif précis que la ligue a décidé de reporter les deux prochains matches qui restent de la phase aller (CRB à Béjaia et CABBA à Bordj), parce que tout simplement trois des quatre éléments, à savoir Meftah, Gasmi et Maïza sont des titulaires et qu’il est inconcevable de joueur sans eux. Ces quatre joueurs qui sont des éléments clés dans l’échiquier de Menad ont poussé ce dernier à reporter la reprise à samedi prochain. «Les circonstances font qu’on n’a pas le choix, et que le report de la reprise est devenue une nécessité. L’absence de quatre de nos éléments fera que nous ne pourrons que préparer la phase retour avec ceux qu’on a», nous a déclaré Boussekine que nous avons contacté par téléphone la matinée de mardi passé. H. M.

HAMOUCHE : «On pourrait faire mieux»

L’un des adjoints de Menad, Ahcène Hamouche en l’occurrence estime que son équipe pourrait faire mieux si elle n’a pas cédé des points à domicile. Il affirme que le plus dur reste à faire et que la suite du parcours ne pourra être que difficile.

Treize matches et une troisième place. Un avis sur le bilan réalisé par votre équipe ? C’est un bon parcours dans l’ensemble. On a gagné six, fait trois matches nuls et subi quatre défaites. Ce n’est pas mal comme bilan, même si je dois dire que nous pourrions faire mieux si nous n’avons pas cédé les

Au tout début de saison, Djamel Menad, et lors du stage de Tunisie, a décidé de reconvertir Amine Megatli au poste d’arrière

cinq points chez nous.

21 points récoltés sur les 39 mis en jeu, pour une équipe qui était remaniée à plus de 70 % est déjà pas mal, non ! Effectivement, mais les faux-pas que nous avons fait et qu’on n’aurait pas dû faire ont fait que nous avons raté la deuxième place. Ca arrive, et maintenant, il ne faut pas regarder en arrière, plutôt que de voir l’avenir et essayer de corriger les erreurs commises dans certains matches. Beaucoup disent que la JSMB n’arrive pas à s’exprimer devant les petites équipes, alors que contre les grandes, elle arrive souvent à gagner sur des scores

lourds… Que voulez-vous que je vous dise, il y’a des matches ou l’équipe peut passer à coté, et d’autres ou l’équipe joue bien mais ne gagne pas. Malheureusement en football, ce n’est pas souvent le meilleur qui gagne. Comme on dit « Dominer n’est pas gagner ». Il nous reste encore deux matches pour la fin de la phase aller, et on va faire tout pour récolter le maximum de points que ça soit à domicile ou en déplacement. Il y’aura aussi la phase Retour ou on essayera de faire mieux que la phase aller quoi. La JSMB est soumise à une trêve de plus de quarante jours. Cela arrange-t-il vos affaires ? C’est vrai que nous aurons

plus de jours pour reprendre la compétition officielle, mais on va essayer de recharger nos batteries en prévision des matches qui restent. On espère seulement trouver des matches, autrement des sparringpartners de haut calibre pour meubler cette trêve. Pour la phase retour, des matches aussi décisifs vous attendent…. C’est vrai qu’on va avoir en face de nous des équipes prétendantes au titre, mais je sais pertinemment que la JSMB saura sortir son épingle du jeu, d’autant plus que la JSMB sait jouer les grandes équipes. J’espère qu’on sera à la hauteur des espérances du large public de Bejaia. Entretien réalisé par Hani Mebarki

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


14

Les dirigeants face au dilemme des libérés

Le staff technique du Nasria a soumis les joueurs, lors de la séance d’entraînement d’avanthier, à un test d’endurance pour avoir une idée de la forme de tous les éléments, avant de prendre une certaine décision, notamment pour voir s’il doit augmenter la charge ou non. Les tests se sont révélés positifs et le staff technique devra de ce fait continuer sur cette même lancée. Par ailleurs, on apprendra que Sedkaoui et Benayad sont les deux joueurs qui on montré de meilleures dispositions lors de ce test avec une grande endurance montrée lors de ces tests.

USMBA

g Par RAOUF MESBAH

Il faut dire que la direction du Nasria est dans un véritable pétrin ces derniers jours à cause des joueurs qu’elle a libérés et qui sont au nombre de trois, à savoi, Aghilès Aoudia, Abdellah Ali Rached et Mehdi Rabhi.

E

n effet, il faut savoir que la nouvelle réglementation, dans le souci de préserver les intérêts des joueurs, ne permet pas à la direction de procéder au recrutement si elle n’arrive pas à trouver un terrain d’entente avec les libérés et s’il n’y a pas de résiliation à l’amiable du contrat. Cela n’est pas le cas pour le moment pour ces joueurs, qui non seulement n’ont

pas trouvé de clubs pour être transférés pour cette période du mercato, mais n’ont pas encore rencontré les dirigeants pour procéder à la résiliation de leurs contrats. On apprend, à ce sujet, que Aoudia, Rabhi et Ali Rached ne veulent pas procéder à la résiliation s’ils ne touchent pas leur dû, en plus d’une compensation, étant donné qu’il ne sera pas facile pour eux de trouver un club preneur. Les dirigeants attendent que ces derniers se déplacent au siège du club, mais il faut dire qu’il leur sera très difficile d’arrêter un quelconque accord avec eux, surtout que l’argent vient à manquer et ils souhaitent plutôt que ce soit les joueurs qui fassent des concessions et abandonnent leurs dus pour obtenir leur lettre de libération, ce qui n’est pas évident, puisque les joueurs con-

Ighil et Bala attendent la décision du coach

Ph : Maracana

NAHD

UN TEST D’ENDURANC E POUR LES JOUEURS

LIGUE 2

Maracana N° 1324 — Jeudi 20 Janvier 2011

Pas de retard pour l’entraînement sidèrent que ce sont eux les victimes et qu’il ne peuvent pas laisser tomber leur argent, sachant qu’ils risquent de ne pas trouver de clubs lors de ce mercato, ce qui compliquera davantage leur situation. R. M.

Siouane promet d’être prêt pour entamer le stage L’attaquant du Nasria, Abdenour Siouane, s’est déplacé, lors de la séance d’avant-hier, au stade Zioui en tenue de ville pour discuter de sa situation avec l’entraîneur Mustapha Heddane. Siouane avouera à Heddane que sa situation s’est nettement améliorée après les soins intensifs auxquels il était soumis. Heddane lui demandera de ce fait de rejoindre le groupe lors du stage à l’hôtel El Mehdi de Staoueli à partir de samedi.

Abbès a repris les entraînements De son côté, le latéral gauche du Nasria, Sofiane Abbès, a repris les entraînements avec le groupe depuis samedi dernier, après s’être rétabli de la blessure au niveau du ménisque qui l’avait contraint à passer sur le billard. Abbès se sent nettement mieux et il devrait être prêt à reprendre du service lors de la phase retour, surtout s’il se prépare sérieusement lors de ce stage. R. M.

BENAÏSSA : «L'équipe a besoin de joueurs de qualité»

g Par MOHAMED BENBACHIR

Le mercato reste pour l’heure la préoccupation de nombre de clubs. Le manager général d’El Khadra, Nouredinne Benaïssa, nous en dira plus à ce sujet dans cet entretien.

Nous sommes en plein mercato, avez-vous déjà pris vos dispositions? Bien sûr, sinon à quoi bon être manager général d’un club si on ne défend pas ses intérêts. Les choses sérieuses ont bel et bien commencé pour nous, après huit ou neuf matchs lorsqu’on a eu une idée fixe sur les réelles potentialités de l’équipe. Ce sont les points faibles qui sont nos premières préoccupations. Après une mise au point avec le staff technique, nous avons pu localiser nos lacunes et ce, dans tous les compartiments. D’après vos dires, les joueurs ciblés sont sur votre calepin ? Ecoutez, pour trouver le joueur qu’on cherche, c’est très difficile, pour ne pas dire quasi impossible, car on voit mal un club libérer ses meilleurs éléments en plein mercato. Si c’est le cas, il vous faut beaucoup d’argent. On cherche toujours des éléments qui ont des problèmes financiers avec leurs équipes ou des problèmes d’adaptation pour pouvoir sauter sur ces occasions, sinon il n’y a pas d’autres issues. Vous avez fait appel à un émigré en Angleterre, en l’occurrence Fouzi Saâdi, un attaquant, qu’en est-il au

juste ? C’est vrai, c’est un joueur de 26 ans d’origine algérienne, installé en Angleterre et qui est un produit du MCA. Il jouait dans un club de 4e division (Bournemouth). Il a déjà joué il y a deux ans de cela au CR Belouizdad, avant de retourner en Angleterre, et c’est sur les conseils de quelques managers que le joueur a atterri chez nous. Nous l’avons mis à l’épreuve lors du match amical face au GC Mascara, c’est un joueur talentueux, pétri de qualités techniques. C’est le joueur qui nous manquait. Il semblerait que plusieurs managers soient à ses trousses pour le faire signer dans d’autres clubs, comme le CS Constantine et le MC Oran. C’est ce que j’ai appris aussi. Il paraît même que certains d’entre deux cherchaient à le faire

signer dans un club de division supérieure, mais je leur confirme que Saâdi est bel et bien bel-abbésien. Y a-t-il d’autres arrivées enregistrées ou en cours ? Il n’y a, pour l’instant, que Fouzi Saâdi et Tarik Boughendja, le libéro qui fait son retour au bercail. Nous pensons également à d’autres joueurs, mais rien n’est officiel pour l’instant. Il nous reste à recruter un attaquant, un gardien de but et un milieu de terrain. Avec ce renfort, comment voyezvous cette phase retour ? Ça sera difficile pour tout le monde. Les trois billets pour l’élite seront âprement disputés. Mais une chose est sûre, nous allons faire mieux que la phase aller. M. B.

Recrutement sélectif

Hormis les quatorze buts inscrits, dont huit par Safi Belghomari, l’USM Bel Abbès a fait preuve d’une criante impuissance offensive, la victoire passant à chaque fois sous le nez des protégés d’Osmane, dont le compartiment offensif souffre de stérilité.

D

ire qu’avec des attaquants d’expérience, le club phare de la Mekerra aurait mené à sa guise le peloton. De là, le milieu sportif belabbésien n’a pas cessé d’interpeller les dirigeants pour orienter le regard vers cette carence cruciale. Le président Benaïssa et sa troupe en sont certainement conscients. Y a-t-il sur le marché de vrais attaquants racés qui pourraient contenter les attentes locales ? Certes, la recherche bat déjà son plein et le dévolu, selon les déclarations du milieu

Les deux anciens du NAHD, Anis Ighil, qui a joué dernièrement au PAC et à la JSMS, et Bala, qui lui a joué à l’IRB Hadjout, avant de passer une saison à blanc l’année dernière, attendent toujours la décision du coach Heddane à leur sujet depuis qu’ils ont débuté les entraînements avec le groupe il y a plus d’une quinzaine de jours. Cette décision dépendra notamment de leur forme, mais aussi de l’état des autres contacts avec d’éventuelles recrues.

dirigeant, a été orienté vers l’ex-enfant d’El Khadra, en l’occurrence Boughandja, qui a porté par le passé les couleurs du SAM et du PAC. Et également vers l’exsociétaire de l’USMBA, Dif, qui est sollicité pour endosser à nouveau le maillot belabbésien, dans l’attente du recrutement d’un gardien de qualité et d’un arrière latéral, dont le nom serait, sous toutes réserves, soit Belkheïr Samir, soit Bengoreine, tous deux purs produits de l’école belabbésienne. Ce renfort, certains y voient une volonté des dirigeants à jouer carrément l’accession (ce qui est à la portée du club, sachant qu’aucune équipe ne domine largement dans ce championnat). Seulement, faute de moyens financiers tant décriés par la masse dirigeante, la réalité ne se résumera qu’à un espoir chimérique qui ne cesse de hanter les esprits des inconditionnels du club. M. B.

Depuis son arrivée à la tête du staff technique du Nasria, le nouveau coach, Mustapha Heddane, a instauré une discipline de fer dans le groupe, où il ne tolère aucun retard de la part de ses poulains. En effet, tout retard pour Heddane sera sanctionné, car pour lui il s’agit de bien préparer la phase retour et pour cela il faudra se plier à certaines règles. Il faut dire que jusqu’à présent, les Nahdistes se plient à ses exigences, même s’ils attendent aussi de leur coach un renvoi de l’ascenseur en réussissant à leur arracher leur dû auprès des dirigeants. R. M.

SAM

MATCH AMICAL FACE À ARABA

P

g Par AOUN LAÏD BOUALEM

oursuivant leur série de matchs amicaux en prévision de la reprise du championnat prévue pour le 11 février, la troupe à Biba affrontera cet après-midi, amicalement, la formation de Araba, club évoluant en Régionale I (Oran).La rencontre, dont le coup d’envoi doit être donné à 14h, constituera une bonne mise en jambe pour Garriche Riad et ses coéquipiers, avant d’entrer en stage à Mostaganem, où ils seront soumis à un programme de travail consistant durant toute la durée de ce regroupement qui sera axé entre le volet physique et l’aspect technique, de manière à être fin prêts sur tous les plans en prévision de la reprise du championnat. A signaler que le début du stage, initialement prévu à Mostaganem à partir du 21 janvier a été décalé de 48 h, soit pour le 23 janvier au même lieu.

Entrée en lice des jeunes catégories en coupe d’Algérie

Les jeunes catégories entreront demain en lice dans la compétition de l’épreuve populaire pour le compte du dernier tour régional. Les juniors affronteront le MB Saïda à Tighenif, les cadets, qui ont réalisé l’exploit lors de l’édition de l’année dernière en arrivant pour la première fois en finale, croiseront le fer avec leur voisin du Ghali de Mascara, au stade d’El Bordj ; pour leur part, les minimes donneront la réplique à leurs homologues du Chabab de Boukhors. A. L. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 2

ZEDDAM : «Le Mouloudia sera un modèle de club formateur» Maracana N° 1324 — Jeudi 20 Janvier 2011

Naâmoune Mohamed Larbi est plus connu sous le pseudonyme de Zeddam qu’il a hérité de son père, le défunt Naâmoune Saïd, qui n’était autre qu’un des premiers dirigeants du club voisin, le CA Batna. Simple coïncidence ou ironie du sort, Zeddam «junior» est aujourd’hui l’homme fort du club rival de son père, le Mouloudia de Batna. C’est dans son bureau personnel, au siège de l’entreprise familiale Tudor-Algérie, qu’il nous a reçus et accordé cet entretien.

Aribi :

Quelle est la tâche de Zeddam dans cette organisation du MSPB professionnel ? J’occupe la fonction de directeur général du club professionnel. Personne n’arrive à comprendre où vous en êtes avec cette société commerciale. Qu’en est-il au juste ? En début de saison, lorsqu’on a procédé à la création de la société commerciale, on avait un peu précipité les choses parce qu’on a été pris par les délais de la FAF. Quelque temps après, on s’est rendu compte que, parmi la composante, il y avait des antagonistes et la société n’avait alors jamais fonctionné. Après, il y a eu cette proposition du groupe Bouali qui, au départ, avait enchanté tout le monde mais, malheureusement, certaines personnes ont fait que ça bloque et tout est tombé à l’eau, ce qui a poussé l’équipe à Bouali à se rétracter. Il fallait donc trancher au plus vite car il

Malgré qu’il ait quitté le club, Aribi souhaite à ses ex-coéquipiers bonne chance en coupe de la CAF. Ph : Maracana

y avait risque de voir nos joueurs partir si on ne les payait pas rapidement. Dans cette optique, on avait décidé, Zidani et moi, de réunir tous les membres de la société pour les mettre devant leurs responsabilités. Le président leur a demandé de se prononcer un par un : ou ils s’engagent à activer ou ils démissionnent et laissent la place à ceux qui veulent travailler. C‘est ainsi qu’on est arrivé à la deuxième solution, à savoir la démission des membres et la reconstitution de la société commerciale. D’autres membres vont se joindre au président et moi-même pour constituer la nouvelle société commerciale qui sera composée de sept industriels dont les noms seront divulgués ultérieurement. Comment se présente la situation financière du club actuellement ? Elle est très difficile. On est éprouvé par les anciennes dettes qui se sont cumulées sur plusieurs saisons et on n’arrête pas de payer les créanciers. Vous n’avez plus de sponsors cette saison ? Non, c’est le résultat de l’inactivité de la société commerciale. On a commencé à bouger dans ce sens, on a des promesses, j’espère qu’elles seront tenues.

Quels sont les résultats de vos audiences auprès du TAS et de la CRL ? Pour le TAS, on a déposé des recours contre des décisions de certains joueurs. Au niveau de la CRL, on a présenté un dossier d’assainissement des dettes qui nous a permis d’obtenir la levée d’interdiction de recrutement. Avec cette levée d’interdiction, doit-on comprendre que vous allez renforcer l’équipe ? Tout à fait. On pense ramener deux ou trois élé-

15

ments. On doit jouer l’accession car le niveau de la Ligue deux est faible, il faut tenter le coup. Ce que je recherche à travers cette accession, c’est de prouver à tout le monde que la formation et la confiance dans les jeunes sont la meilleure façon de construire une équipe. Croyez-moi, le Mouloudia de Batna sera un exemple à suivre et un modèle en matière de formation. C’est un challenge que je veux réussir avec le MSPB. Il faut que les clubs reviennent à la formation, comme ce fut le cas du temps de Assad, Belloumi, Madjer, etc. Ziad est en fin de contrat. Que fera le MSPB pour le retenir ? On fera tout pour le garder. Ziad est très estimé au MSPB et il le sait très bien. Je suis convaincu qu’il restera avec nous. On vous laisse conclure. Je souhaite que le MSPB accède avec ses jeunes. Ce sera formidable pour toute la famille du Mouloudia. Zeddam, président du MSPB. Je souhaite que Ph : Maracana les trois clubs de la wilaya représentent dignement les Aurès au niveau national. Wahab Yefsah

«Bonne chance au CAB»

A quelques jours de l’événement de la Coupe de la CAF, une première à Batna, nous avons eu une pensée pour l’un des artisans de cette qualification à la joute continentale. Nous l’avons appelé pour connaître ses impressions concernant l’événement africain, et c’est plutôt des sentiments qu’il a exprimés.

Que devient Aribi, qu’on ne voit plus dans les stades ? Dieu merci, je vais bien. Je suis en bonne santé, je vis ma vie de footballeur retraité en profitant au maximum de ma famille. Quant aux stades, c’est fini, je ne vais plus. Est-ce que vous seriez présent le 28 janvier au match CAB-En

Nasr ? Je suivrai le match à la télévision mais pas au stade. Qu’est-ce que cela vous fait en tant qu’ancien joueur ayant permis au CAB de jouer la CAF ? Au fond de moi, j’éprouve de la fierté d’avoir contribué à la première participation du CAB en Coupe d’Afrique, même si certains ont montré de l’ingratitude à mon égard et à l’égard des joueurs qui ont permis au CAB de jouer cette CAF. Je souhaite bonne chance au CAB dans cette compétition, que j’ai disputée maintes fois. C’est une bonne chose pour le club et ses supporters. Auriez-vous souhaité jouer cette coupe avec le CAB ? Pas tout à fait car j’envisageais de prendre ma retraite. Ce que j’ai souhaité, c’est un peu de reconnaissance envers tous les joueurs qui ont permis cette qual-

Le stage de Tunisie délocalisé à Alger

En raison de la situation en Tunisie, le stage bloqué de la trêve a été transféré à Alger. C’est Boufenara qui s’est chargé des réservations à l’hôtel Raouf et des terrains de Zéralda et Aïn Benian. W. Y.

MSPB

ification. Malheureusement, ceux qui ont accaparé cette équipe en ont décidé autrement. L’histoire est écrite et personne n’en changera le cours. Les vrais Cabistes se souviendront toujours qu’en 2009/2010, le CAB est allé en finale de la Coupe d’Algérie et que c���est grâce aux supporters et aux Soualah, Aribi, Kab, Benhacène, Aouiti, Rasmal, Kebia, Bensaci et les autres joueurs qui sont toujours au club que le CAB va jouer la Coupe d’Afrique pour la première fois depuis sa création, en 1932. Vous semblez affecté par cette ingratitude ? Je ne suis pas affecté, mais déçu par ce genre de pratiques. Ce n’est pas pour moi que je suis déçu, mais pour mes autres camarades. Moi, ma carrière est

derrière moi, mon palmarès est là. Que ce soit à l’USMA ou au CAB, j’ai toujours été honnête. Je peux regarder n’importe qui dans les yeux. Vous allez très certainement vibrer pour le CAB lors de ce match, n’est-ce pas ? Je n’ai jamais cessé de vibrer pour le CAB, et ce n’est pas le moment de m’arrêter de le faire. Le CAB restera dans mon cœur à jamais. C’est une partie de ma vie, ce n’est pas un club privé, c’est un club populaire qui appartient à tous les Cabistes depuis 79 ans. Je souhaite qu’il retrouve l’élite et qu’il retrouve les hommes qui feront de lui un grand club professionnel. Entretien réalisé par Wahab Yefsah

Match retour En Nasr-CAB fixé au 11 février

C’est officiel, le match retour comptant pour la Coupe de la CAF, En Nasr-CAB, aura lieu le 11 février, ce qui contraindra la Ligue professionnelle à reporter le match ABM-CAB, prévu le même jour.

Bitam, la surprise de Nezzar

Abdelmalek Bitam, qui joue actuellement à l’USMB, sera prêté au CAB pour ce mercato. Nezzar, qui est à la recherche de joueurs pour renforcer son équipe, aurait pris attache avec Zaïm pour finaliser l’opération. Le joueur a même donné son accord. Ce sera la surprise du boss cabiste.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

CAB

HAMADOU INTÉRESSE LE CAB

En prévision d’un éventuel départ d’Illoul, qui aurait donné son accord au CABBA, le doyen des Aurès a pris contact avec le désormais exClubiste Hamadou. Pour le moment, cela reste au stade des approches préliminaires.

EL-HODHNA SPONSORISE LE CHABAB

L’année 2011 a été la bonne pour voir enfin l’entreprise des produits laitiers «ElHodhna» sponsoriser le CAB. Le label sera porté très certainement lors du match de Coupe de la CAF. Quant au montant du contrat de sponsoring, l’administration a voulu le garder secret, se limitant à déclarer que l’argent de Hodhna servira au règlement des salaires du mois de janvier des joueurs, ce qui nous laisse deviner que le montant avoisine la masse salariale des camarades de Bahloul, soit près de 500 millions de centimes.


16

Maracana N° 1324 — Jeudi 20 Janvier 2011

NATIONALE AMATEUR

«Je savais que Bouzidi était l’entraîneur providentiel» ARAB BENAI À MARACANA

Ph : Maracana

MOB

C

g Par LYES CHEKAL

oopératif comme à son habitude, le premier responsable du MOB, Arab Benaï, s’est mis volontiers à notre disposition pour faire le point sur la situation du club. Avec son franc parlé, Arab Da Hcino nous a confié d’emblée que le Mouloudia a changé de mentalité et surtout son mode de gestion qui est devenu transparent, où la démocratie dans les réunions du conseil d’administration règne en maître. Il le dit clairement : «Le Mouloudia de Béjaïa est une maison vitrée, on n’a rien à cacher, tout est transparent, le siège est identifié et ses portes sont ouvertes à toute la famille mobiste, les supporters sont reçus sans protocole, fini l’ère des réunions secrètes. Les Crabes savent où nous trouver, on se réunit deux fois par semaine au siège du club.»

«On est en train de payer la mauvaise gestion des exprésidents»

Araba Benai, président du MOB. Ph : Maracana

PUBLICITÉ

Sans être découragé par le harcèlement des anciens joueurs qui demandent leur dû à travers la CRL, ou ceux qui ont choisi le blocage des comptes par décision de justice, le boss du MOB est tout de même inquiet par cette situation qui n’en finit pas. «On a fait un énorme effort avec la CRL, mais, sincèrement, on n’arrive pas à joindre les deux bouts. Continuer le gigantesque chantier de restructuration du club, qui demande une manne financière importante pour le réaliser tellement il y a de choses à revoir, et faire face à cette avalanche de décisions exécutoires que nous envoie la CRL, je le dis, le moment est venu où chacun doit

assumer ses responsabilités. On ne peut plus se taire ; d’ailleurs, on a préparé un état détaillé des dettes antérieures, avec le nom des joueurs, la somme due, et surtout le nom du président. Un état qu’on va rendre public lors de l’AG, pour que la famille du MOB sache comment les deniers du club ont été gérés par les ex-présidents.»

«Je savais que Bouzidi allait débloquer la situation» Pour ce qui reste de l’actualité de son club, Benaï s’est dit satisfait du travail de l’entraîneur Bouzidi : «J’ai toujours été à l’écoute de la famille mobiste. L’échec de l’exentraîneur était prévisible, la majorité des Crabes étaient contre l’idée de sa reconduction ; personnellement, j’étais de leur avis, mais j’ai fini par épouser l’idée de la stabilité prônée par mes amis membres du conseil d’administration. Le temps a donné raison à la famille mobiste avec la renaissance affichée par Bouzidi, qui a eu l’aval de la famille mobiste dans son entier. J’avais confiance en lui, il ne nous a pas déçus, le MOB se porte beaucoup mieux, j’espère qu’il continuera dans la lancée et qu’il atteindra au bout l’objectif tracé.»

«On va annoncer la liste des libérés demain, après la réunion de la FAF» Quant à la liste des libérés, Benaï nous a confié que ladite liste est du ressort du manager général, Sadji. Ce dernier, en concertation avec l’entraîneur, va nous rendre compte de la situation lors de la réunion

qu’on va tenir avec le coach, juste après la réunion de la FAF, pour voir si réellement on aura le droit de recruter comme promis. Donc, ladite liste sera établie en fonction du droit de recrutement ou non.

«L’offre du CSC ne nous a pas convaincus» Toujours dans le volet départs, Benaï nous a confié que l’offre reçue par le CSC pour libérer le joueur Amrous ne les a pas intéressés. On est contre le principe de l’échange de joueurs, du moment qu’on ne sait pas si on a le droit de recruter. Le CSC nous a proposé un échange entre Amrous et Nasri «Chimou», ex-joueur de la JSIO, la JSMB, le MCS, ou avec le jeune Abid Charef. On leur a signifié que la lettre de libération vaut la somme qu’il a prise à l’avance, c'est-à-dire 125 millions de centimes. Ainsi, le joueur est en abandon de poste, il doit restituer l’argent pris s’il veut jouer ailleurs.»

«Le stage aura lieu normalement à Béjaïa» Afin de mettre le groupe dans de bonnes conditions lors de la trêve hivernale avancée, notre interlocuteur nous a annoncé que la direction a sollicité la DJS pour une prise en charge à l’hôtel les Hammadites pour effectuer un stage bloqué de 10 jours. «On a tout à Béjaïa, pourquoi aller ailleurs ? On sera normalement en regroupement au début de la semaine, on aura le stade à notre disposition si la JSMB part à l’étranger, si elle reste, il n’y aura pas de problème, on reprendra le programme L. C. initial.»

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE DJELFA DIRECTION DU LOGEMENT ET DES ÉQUIPEMENTS PUBLICS Numéro d’identification fiscale : 0 002 1701 50020 69 DLEP

AVIS D’APPEL D’OFFRES RESTREINT NATIONAL N°02/2011 La Direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Djelfa lance un avis d’appel d’offres restreint national pour la réalisation de revêtement de sol pour les salles de sport dans le cadre de la réalisation de 04 salles de sport secteurs enseignement supérieur. Les entreprises intéressées par le présent appel d’offres et titulaires d’un certificat de qualification et de classification professionnelles de catégorie 01 et plus (activité principale bâtiment) peuvent soumissionner. Les entreprises intéressées peuvent retirer le cahier des charges auprès de la direction du logement et des équipements publics Bureau des études et formalisation des marchés - Cité BENREBIH, Djelfa. L’offre est à déposer conformément au cahier des charges sous enveloppe principale scellée ne comportant aucune inscription extérieure autre que l’objet de l’avis, le nom et l’adresse du maître de l’ouvrage, et la mention Soumission à ne pas ouvrir, cette enveloppe principale abritera 02 autres

enveloppes scellées identifiées : Offre technique abritera les pièces suivantes en cours de validité : 1) certificat de qualification, 2) registre du commerce, 3) statut de l’entreprise, 4) casier judiciaire, 5) attestation de dépôt légal des comptes sociaux pour les sociétés, 6) la déclaration à souscrire, 7) la déclaration de probité, 8) le numéro d’identification fiscale, 9) extrait de rôle, 10) mises à jour CNASAT, CASNOS, CACOBATPH, 11) moyens matériels, 12) moyens humains, 13) références de l’entreprise. Offre financière abritera : Le cahier des charges paraphé et signé (lettre de soumission + instructions aux soumissionnaires + BPU + Devis) L’offre devra être déposée dans les délais requis à l’adresse ci après : Direction du

logement et des équipements publics DLEP - Bureau d’étude et formalisation des marchés, Cité BENREBIH, Djelfa. La date de dépôt des offres est fixée au 21e jour de 8h à 14h qui court à partir de la première publication de l’avis d’appel d’offres dans l’un des quotidiens nationaux ou le BOMOP, si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la date de dépôt est prorogée jusqu’au jour ouvrable suivant. L’ouverture des plis se fera en séance publique et aura lieu le jour coïncidant avec la date limite de dépôt des offres à 15h au siège de la direction du logement et des équipements publics. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de 180 jours à compter de la date limite de dépôt des offres. Le présent avis tient lieu d’invitation aux soumissionnaires pour assister à l’ouverture des plis.

Maracana N° 1324 — Jeudi 20 Janvier 2011 - Anep N° 839 819

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N° 1324 — Jeudi 20 Janvier 2011

DIVISIONS INFÉRIEURES

BOUNIF : «La suite du parcours sera très difficile»

17

RÉGIONALE 1 US OUED AMIZOUR

g Entretien réalisé par HANI M.

L’US Oued Amizour, qui est à sa deuxième année en Régionale I, affiliée à la Ligue d’Alger, est actuellement 1re ex-aequo avec le CRB Dar El Beida, avec 20 points chacun. Pour le coach de cette équipe, Mourad Bounif, un ex-joueur de la JSMB, de la JSK, de l’ASAM et du MOB, le parcours réalisé par son équipe est plus que positif. Il estime tout de même que le reste du championnat sera très difficile, vu que pas moins de neuf équipes luttent pour arracher le fameux ticket pour l’Interrégions. Comment se présente la trêve pour votre équipe ? Sincèrement, on aurait aimé continuer la phase aller jusqu’au bout, avant de se soumettre à une trêve, d’autant plus que nous étions sur une bonne lancée de bons résul-

tats. Néanmoins, cette trêve, même si elle est venue très tôt, nous aidera à parfaire nos automatismes et corriger les quelques lacunes que nous avons constatées lors des dix premiers matches. Et le stage d’Alger entre dans ce contexte, n’est-ce pas ? Effectivement, nous avons décidé d’effectuer un stage de quelques jours au complexe sportif du 5 Juillet à partir d’hier, lundi (Ndlr : entretien réalisé le mardi dans la soirée) et qui s’étalera sur huit jours, c’est-à-dire qu’il prendra fin le lundi de la semaine prochaine. On va en profiter au maximum pour entamer les matches restants avec les meilleurs atouts possibles. Vous êtes actuellement 1ers avec le CRBDB. Un mot sur le bilan réalisé jusque-là... Ma foi, le fait d’être à la 1re place veut dire que notre bilan est positif, cela même si je dois dire que nous avons des regrets par rapports à ces matches à l’extérieur

RÉGIONALE II/GA SS Sidi Aïch

Les dirigeants veulent le maintien

Voilà une équipe qui a failli déclarer forfait pour l’actuel exercice, n’étaient certains proches du club qui ont décidé de remettre le bateau en marche.

H

akim Amaouche, soit l’ex-joueur de la JSMB, de JSK et de l’USB a décidé de prendre les rênes du club, en allant d’abord rassembler les joueurs nécessaires, et en ramenant Rabah Oudjehani comme entraîneur. Amaouche (tout en étant président) et ce dernier forment ainsi le duo à la barre technique du club. L’objectif qui était assigné au tout début de saison est de se maintenir dans ce palier de la Régionale II. Les résultats enregistrés jusque-là plaident pour cet état de fait, puisqu’ils sont mitigés et le club n’a pas réalisé grand-chose, ne pointant qu’au milieu du classement. Certes, le championnat est encore long, et par conséquent le club pourrait revenir à son

meilleur niveau, mais si le club continue à rater des points à domicile face à des équipes de moindre calibre, on doute fort que l’objectif pourrait être revu à la hausse. «Nous allons attaquer le reste du championnat avec le maintien comme objectif, puisque comme vous le savez nous avons pris le train en marche, alors que le club allait déclarer forfait. Nous n’avons pas le droit de laisser le club aller à la dérive et en tant qu’enfant du club et de la ville, il est de notre devoir de ne pas permettre la mise au frigo du club. Aujourd’hui, on s’estime heureux que le club a pu s’engager en championnat, cela même si les résultats ne sont pas aussi reluisants, mais je le dis et je le répète, notre objectif reste un maintien, et si on arrive à se classer parmi les six premiers, ça serait une grande satisfaction pour nous. Cela ne veut pas dire que nous allons cracher sur une chance si elle nous ouvre les bras», nous a dit le boss Amaouche, qui est en même temps entraîneur. Hani M.

que nous aurions pu gagner, mais qu’on a perdus et des fois fait des matches nuls. Cela est dû des fois à l’arbitrage qui n’était pas correct avec nous. Reste que la première place n’est pas donnée à n’importe quelle équipe, quoi.

La lutte pour l’accession sera rude, où pas moins de cinq équipes veulent accéder… Il y a environ neuf équipes et ça sera la meilleure qui aura le ticket de l’accession. Sincèrement, je pense que le fait de retrouver neuf équipes qui jouent l’accession est une bonne chose pour tout le groupe. Comme ça, le championnat sera serré et les équipes qui sont menacées par la descente ne resteront pas les bras croisés, puisqu’elles voudront épingler n’importe quelle équipe du peloton de tête. Des fois, quand il y a seulement deux à trois équipes, la course ne sera pas très efficace, puisqu’il suffira que l’une d’elles se détache et le tour est joué. Un mot sur le niveau du championnat par rapport à la saison écoulée, c'est-àdire celle où vous avez rejoint ce palier pour la première fois… Il était largement supérieur la saison écoulée que cette année. Il y avait du beau jeu et surtout du suspense jusqu’à la fin, induit par le fait que trois à quatre équipes allaient accéder. Cette année, le niveau des équipes est moyen.

L’entraîneur bounif approuve que le reste du parcours en championnat s’annonce des plus difficiles. Ph : Maracana

Votre satisfaction personnelle par rapport à votre équipe ? C’est cette détermination chez les joueurs à se transcender à chaque match pour réaliser le meilleur résultat possible. Les joueurs font tout ce qu’ils peuvent pour gagner et n’ont jamais pensé au nul ou à la défaite. Voilà ma satisfaction personnelle. En un mot, l’esprit du groupe l’emporte toujours sur tout autre considération.

Et la suite, comment se présente-t-elle pour vous ? Chaque match qui reste pour nous est une sorte de match de coupe. On jouera toujours pour la gagne, mais il faut avouer que la suite sera difficile, et on doit la gérer avec intelligence, en jouant nos cartes avec la même détermination bien entendu. Entretien réalisé par H. M.

L’attraction de la journée USM DRAA BEN KHEDDA – ES DRAA EL MIZAN

g Par SAÏD ABERKANE

Le stade Kaci Boussad de Mirabeau sera demain après-midi le théâtre d’une rencontre assez intéressante à suivre entre deux équipes voisines, soit l’USM Draâ Ben Khedda et sont homologue de l’ES Draâ El Mizan.

U

n match à ne pas rater, si l’on peut dire, puisqu’il mettra aux prises deux équipes qui se connaissent parfaitement pour s’être donné la réplique par

le passé en Régionale II, et où souvent c’était le mieux préparé et le plus entreprenant qui l’avait emporté sur son vis-à-vis, comme ce fut le cas lors des précédentes saisons. Ce qui fait que les locaux vont devoir laver l’affront de leur dernier échec concédé face à la JS Boukhalfa et feront donc tout pour ne pas céder des points à domicile. Les Bleu et Blanc de l’USMDBK joueront devant leur public, qui ne ménagera aucun effort afin de venir prêter main forte à son équipe fétiche. A cette occasion, les visiteurs, qui ont frappé fort lors de la précédente journée devant l’O Tizi Rached, en s’im-

posant sur le score sans appel de 4 but à 0, vont essayer de sortir le grand jeu encore une fois afin de confirmer leur dernier succès. Les capés de Rachid Merabet l’entendront-ils de cette oreille ? Assurément pas, puisque eux aussi ont besoin de points supplémentaires pour soigner un tant soit peu leur place actuelle. Bref, dans ce genre de rencontres, puisqu’il s’agit d’un match choc, la rencontre va certainement se jouer sur un petit détail, mais, quels que soient le vainqueur et le vaincu, la sportivité doit l’emporter dans ce match qui promet beaucoup. S. A.

Programme de la 12e journée

Honneur de Tizi-Ouzou (vendredi)

ES Sikh Oumedour – JS Tadmaït USM Draâ Ben Khedda – ES Draâ El Mizan FC Mechtras – ASC Ouaguenoun KC Taguemount – US Sidi Belloua CRB Mekla – JS Boukhalfa O Tizi Rached – JS Aït Yahia Moussa

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Pré-Honneur

FC Ouadhias – O Tizi Ghennif OS Maâtkas – CA Fréha JS Tala Tgana – US Azzazga IRB Bounouh –MS Abdelmoumene O Makouda – US Djemaâ Saharidj


18

Maracana N° 1324 — Jeudi 20 Janvier 2011

INTERNATIONALE

BANKS, LE GARDIEN QUI A TENU TÊTE À PELÉ

"Gooool", hurle distinctement Pelé alors que sa tête piquée prend indubitablement le chemin des filets, devant les 67 000 spectateurs du stade Jalisco et des millions de téléspectateurs devant leur écran.

S

ous la chaleur écrasante de Guadalajara, le gardien anglais Gordon Banks sait que la balle est trop loin pour lui. Pourtant, au cours de ce match comptant pour le Groupe 3 de la Coupe du Monde de la FIFA, Mexique 1970, le miracle a eu lieu. Banks plonge sur son côté droit, se détend comme un félin et, dans une posture qui défie les lois de la physique, touche le ballon du pouce. L'adidas Telstar est légèrement dévié, suffisamment pour passer de l'autre côté du poteau et sortir en corner. "Dès l'instant où j'ai frappé le ballon, j'étais convaincu qu'il allait entrer", se souvient Pelé. "J'ai même commencé à sauter pour célébrer le but. Ensuite, je jette un dernier coup d'œil et je vois que le ballon est passé à côté. Je n'arrivais pas à y croire."Le sauvetage de Banks a souvent été surnommé "l'arrêt du siècle". Il est certain qu'il a permis à son auteur d'être connu dans le monde entier.

Un maçon devenu mur infranchissable A 18 ans, Banks était encore maçon. Il ne connaîtra pas l'élite du football anglais avant l'âge de 22 ans. A titre de comparaison Peter Shilton, successeur de Banks à Leicester City et en équipe d'Angleterre, a débuté chez les professionnels à l'âge de 16 ans.

Le natif de Sheffield a cependant vite rattrapé le temps perdu. Sept mois après avoir fait ses débuts professionnels à Chesterfield, en troisième division anglaise, Banks est engagé par Leicester comme doublure de Dave McLaren, pour la somme de 7 000 livres. L'excellent gardien écossais ne résiste pas longtemps à la concurrence de Banks, qui fait valoir des qualités de placement et des réflexes à couper le souffle. Au cours des huit années qu'il passera au club, le numéro un des Foxes connaît son heure de gloire en 1964, avec une victoire en finale de la Coupe de la Ligue. Banks disputera également deux finales de FA Cup. Les deux fois, Leicester s'inclinera, d'abord face au formidable Tottenham Hotspur en 1961, puis deux ans plus tard contre Manchester United. A cette occasion, Banks commet deux erreurs inhabituelles, qui coûtent le trophée à son équipe. En 1967, Shilton pousse son aîné vers la sortie. De façon assez inattendue,

Leicester vend son portier à Stoke City. Banks a alors 29 ans. Il gardera les buts des Potters à 246 reprises et contribuera au seul titre remporté par le club à ce jour : la Coupe de la Ligue 1972.

Dans la cage des Trois Lions Sur la scène internationale, Banks doit évidemment sa notoriété à ses prestations en équipe d'Angleterre, avec laquelle il débute en 1963. En 1966, il fait partie de la formation qui remporte la Coupe du Monde de la FIFA, grâce à un succès 4:2 en finale contre l'Allemagne. A cette période, Banks réussit l'exploit de ne pas s'incliner pendant 442 minutes, soit plus de sept matches d'affilée. Il cédera finalement en demi-finale contre le Portugal, sur un penalty du légendaire Eusebio. Au Mexique 1970, Banks est au sommet de son talent. En phase de groupes, il n'encaisse qu'un but, contre le Brésil précisément.

L'Angleterre perd 1:0, mais son gardien réalise au passage l'arrêt du siècle. La veille du quart de finale contre la R.F.A., Banks est intoxiqué après avoir bu une bière. "C'est incroyable que ce soit tombé sur lui", commente laconiquement le sélectionneur anglais de l'époque, Alf Ramsey, qui n'a d'autre choix que de titulariser la doublure de Banks, Peter Bonetti. Face à la Mannschaft, l'Angleterre comptera jusqu'à deux buts d'avance mais à la 68ème minute, Franz Beckenbauer réduit le score. Finalement, la formation dirigée par Helmut Schön l'emporte 3:2. Après la partie, Der Kaiser fera cette élogieuse confession : "Si Banks avait été dans les buts, mon tir n'aurait jamais franchi la ligne."

L'arrêt d'une légende Les malheurs de Banks ne s'arrêteront pas là. En octobre 1972, alors qu'il est encore gardien titulaire de l'équipe d'Angleterre, il perd l'usage de son œil droit dans un accident de voiture. Cela marque la fin de sa carrière dans son pays natal. En 1977, il tente une dernière expérience aux Etats-Unis, avec les Fort Lauderdale Strikers, après quoi il raccroche définitivement

les gants. "Quand je jouais contre Gordon, je me demandais comment j'allais arriver à le battre", avait déclaré l'illustre avant-centre Jimmy Greaves au sujet de son compatriote. Après le fameux Brésil-Angleterre de 1970, Pelé avait dit en plaisantant : "Banks l'a arrêté, mais je suis sûr d'avoir marqué". Même dérision chez l'Anglais, qui racontait de nombreuses années plus tard : "J'ai gagné une Coupe du Monde et pourtant, ce n'est pas pour ça que je suis resté dans les mémoires. Les gens se souviennent de mon arrêt. On m'en parle toujours." Quoi qu'il en dise, Banks restera comme l'un des plus grands gardiens de l'histoire de football, le deuxième meilleur portier du XXème siècle selon la Fédération internationale des statistiques et de l'histoire du football (IFFHS), devant Dino Zoff, Sepp Maier et Ricardo Zamora. Seul Lev Yachine est mieux classé. S'il existe une personne qui n'a aucun doute quant à la valeur de Banks, il s'agit bien sûr du roi Pelé en personne, qui avait déclaré au sujet de l'infranchissable Gordon : "C'est peutêtre même le meilleur défenseur de l'histoire du football." In fifa.com

LES KIWIS SERONT DE LA PARTIE COUPE DU MONDE U 17

Others La Nouvelle-Zélande s'est qualifiée pour la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Mexique 2011 après être sortie vainqueur du tournoi qualificatif de la Zone OFC. En finale devant leur public ce mardi 18 janvier à Auckland, les Kiwis ont battu Tahiti grâce à deux buts inscrits en première période. Sept minutes seulement après le coup d'envoi, Cameron Howieson met les All Whites sur la voie royale sur une frappe de loin (1:0), avant d'endosser ensuite les habits de passeur. A neuf minutes de la pause, sa passe décisive trouve Tim Payne qui donne à l'équipe de Steve Cain un avantage définitif (2:0). Grâce à ce succès, les Néo-Zélandais fêtent leur troisième participation consécutive à la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, qui se déroulera au Mexique en juin et juillet prochains. Pour leur dernière apparition en 2009 au Nigeria, les jeunes NéoZélandais étaient entrés dans l'histoire en qualifiant leur pays pour la

première fois pour le deuxième tour d'une compétition de la FIFA. De leur côté les Tahitiens, malgré une performance courageuse en finale, doivent se contenter de la médaille d'argent et ne sont pas parvenus à imiter leurs aînés qui s'étaient qualifiés pour la Coupe du Monde U-20 de la FIFA en 2009, une première pour une nation insulaire d'Océanie, pour une compétition mondiale autre que celles de Futsal et de Beach Soccer. Plus tôt dans la journée, les Îles Salomon s'étaient adjugé la médaille de bronze de ce championnat U-17 de l'OFC en s'imposant 2:0 devant Vanuatu. In fifa.com

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


INTERNATIONALE

Maracana N° 1324 — Jeudi 20 Janvier 2011

19

BRÉSIL : CHELSEA : Les Bleus FC SEVILLE : s'attaquent à David Luiz Luis LE SÉLECTIONNEUR Fabiano SUIT NENÊ vers la Juve ? MANCHESTER UNITED : Ryan Giggs prolongé ?

L

e milieu offensif Nenê (29 ans, 19 matchs et 13 buts en Ligue 1 cette saison) espère être sélectionné avec le Brésil pour la rencontre amicale face à la France, le 9 février prochain au Stade de France. Les prestations du Parisien cette saison ne laissent pas indifférent le sélectionneur brésilien Mano Menezes. On le suit toujours de près. Nenê enchaîne une troisième très bonne saison en Europe.

Désireux de renforcer sa défense, orpheline de Ricardo Carvalho depuis son départ au Real Madrid cet été, Chelsea aurait ciblé sa priorité du moment : David Luiz. Selon le Times de mercredi, les dirigeants des Blues auraient offert plus de 25 millions d'euros à Benfica pour recruter le défenseur central brésilien âgé de 23 ans.

Il est toujours plus à l'aise pour dribbler et marque de plus en plus. Il est plus mûr. (...) La rénovation de l'équipe nationale ne passe pas seulement par la convocation de jeunes joueurs. Un joueur de trente ans peut être très utile à la Seleçao. La maturité aide à l'équilibre de l'équipe", a confié le technicien auriverde. Nenê pourrait donc s'attendre à recevoir une possible convocation dans les prochains jours.

VFB STUTTGART : Camoranesi sur la liste des transferts

A 34 ans, Mauro Camoranesi ne goûte pas vraiment à une fin de carrière idéale. Exilé au VfB Stuttgart depuis son départ de la Juventus de Turin l'été dernier, le milieu de terrain italien n'est apparu que 7 fois en Bundesliga cette saison (3 titularisations), sans réussir à marquer mais en se faisant expulser. L'international transalpin, qui bénéficie d'un salaire pesant pour son club de l'autre côté du Rhin, a donc été placé sur la liste des transferts et deux formations de Premier League, Newcastle United et Tottenham, seraient intéressées à l'idée de s'attacher ses services.

Luis Fabiano se serait parvenu à un accord avec la Juventus, selon la Gazzetta dello Sport, qui a contacté son agent. Les négociations achopperaient avec le FC Séville, qui veut récupérer 10 millions d'euros, alors que la Juventus ne propose que 2 millions. A titre de comparaison, Marseille avait proposé les 13 millions d'euros cet été. La Juventus a un autre plan, selon la presse transalpine : un échange entre Vucinic, l'attaquant de l'AS Roma, et Amauri.

Alors qu'il arrive au terme de son contrat avec Manchester United l'été prochain, Ryan Giggs sera-t-il un Red Devils une saison de plus ? C'est le souhait de David Gill, le directeur exécutif du club, qui a confirmé dans les colonnes du Daily Telegraph qu'il allait entamer des discussions avec le joueur, aujourd'hui âgé de 37 ans.

PARIS SG : Coupet tire WOLFSBURG : sa révérence «C'était Van O. LYONNAIS : Le Milan Bommel se mon dernier match» rapproche AC discute pour Bastos

C

l'affaire ne se fera pas avant l'été prochain. "C'est vrai, Ariedo Braida (dirigeant du Milan AC, ndlr) est venu chez nous pour discuter de cela, mais cela ne veut pas dire qu'il sera au Milan dans les prochains mois, a indiqué le conseiller du président Jean-Michel Aulas dans la presse italienne. Il faut tenir compte d'un certain nombre de facteurs. S'il allait au Milan AC cet hiver, il ne pourrait par exemple pas jouer la Ligue des Champions, cela paraît inconcevable. De plus, c'est un joueur extra communautaire, et cela rentre en ligne de compte. Pour le moment, il ne va nulle part, après, je ne sais pas ce qu'il en sera cet été…" L'ancien Lillois est très certainement parti pour disputer ses six derniers mois avec les Gones.

Courtisé par Liverpool, le milieu de terrain du Bayern Munich, Mark van Bommel (33 ans, 12 matchs en Bundesliga cette saison), devrait finalement rester en Allemagne. Selon L'Equipe, Wolfsburg devrait faire de gros efforts financiers pour engager l'international batave cet hiver. En fin de contrat en juin prochain, le Néerlandais pourrait signer un contrat d'un an et demi avec le VfL.

Le gardien numéro 2 du Paris Saint-Germain, Grégory Coupet (37 ans, 5 matchs en Ligue 1 cette saison), a sans doute disputé la dernière rencontre de sa carrière chez les professionnels face à Montpellier (1-0 ap). L'ancien Lyonnais n'a pas caché sa déception au coup de sifflet final. "Oui, c'était mon dernier match. Mais bon, la vie m'a déjà beaucoup gâté. Et, je ne suis pas boulimique de ce côtélà. Je ne vais pas en demander encore plus. Mais, ce qui est sûr, c'est que, quand je vais me retrouver tout seul chez moi après ce match, il y a beaucoup de choses qui vont me revenir en tête. Ça va forcément cogiter", a déclaré le portier des Rouge et

NEW YORK COSMOS : Cantona nommé directeur sportif !

E

ric Cantona est de retour. omme nous vous L'ancien joueur de l'indiquions hier, le Milan Manchester United AC s'est aussi mis en tête devient le directeur sportif de recruter Michel des New York Cosmos, Bastos (27 ans, 16 matchs équipe mythique et 2 buts en L1 cette récemment recrée saison). Et le club aux Etats-Unis. lombard aurait "Je suis très même entamé des honoré de Diego Pablo Simeone a été nommé entraîneur de Catane après le limogeage de Marco Giampaolo, discussions avec rejoindre le mardi. L'ancien joueur de l'Inter Milan va s'engager pour un an et demi avec l'actuel 15e du l'Olympique club légendaire championnat. L'attaquant Gennaro Delvecchio (32 ans, 7 apparitions en Serie A cette Lyonnais pour New York Cosmos. saison) ne connaîtra pas son nouveau coach cette saison puisque l'Italien a été s'offrir son milieu de C'est un grand projet, prêté pour les six prochains mois à l'Atalanta Bergame, en terrain brésilien dès cet hiver. un superbe projet. Les Serie B. Mais pour Bernard Lacombe, Cosmos sont très forts, avec de

CATANE : Simeone arrive, Delvecchio part

Bleu. Rappelons qu'en cas de blessure ou de suspension du titulaire au poste, Apoula Edel, Coupet gardera encore les buts.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

bonnes infrastructures et un passé glorieux. C'est une sorte de mélange entre le football et l'art. Je vais faire tout ce qui est possible afin d'aider ce club et lui permettre d'occuper la position de numéro un aux Etats-Unis avant de devenir l'un des meilleurs du monde", a confié le King. Le propriétaire des New York Cosmos, Paul Kemsley, souhaite faire revenir le club en Major League Soccer en 2013. Pelé a déjà été nommé au poste de président d'honneur.


20

Maracana N° 1324 — Jeudi 20 Janvier 2011

TENNIS - OPEN D'AUSTRALIE : Verdasco GOLF - RYDER CUP : Olazabal capitaine de et Williams dans la douleur l'Europe

L'Espagnol Jose Maria Olazabal, 44 ans, a été nommé capitaine de l'équipe d'Europe qui défendra son trophée contre les Etats-Unis dans la Ryder Cup 2012, à Chicago. Il succède à

F

L'Américaine Venus Williams, N.5 mondiale, et l'Espagnol Fernando Verdasco, N.9, ont eu toutes les peines du monde mercredi à se débarrasser de leurs adversaires respectifs et se qualifier pour le 3e tour de l'Open d'Australie. Fernando Verdasco n'est pas passé loin du K.0. non plus contre le Serbe Janko Tipsarevic, finalement battu 2-6, 4-6, 6-4, 7-6 (7/0), 6-0.

l'Ecossais Colin Montgomerie qui avait conduit l'Europe à la victoire dans cette compétition contre les Etats-Unis l'an dernier à Newport au pays de Galles. Olazabal était l'un des vice-capitaines de l'équipe à cette occasion tout comme lors de l'édition de 2008. Le Basque, vainqueur du Masters à deux reprises (1994, 1999), a gagné trois fois la Ryder Cup en sept participations en tant que joueur. Il a constitué avec son compatriote Severiano Ballesteros le duo le plus brillant de l'histoire de l'épreuve pour l'Europe avec 15 victoires en 17 matches. Ils étaient associés quand l'Europe a gagné pour la première fois sur le sol américain en 1987.

liminé à quatre reprises au deuxième tour à Melbourne, en huit participations, l'Espagnol avait déjà un pied dans les vestiaires après que

sans succès, commente-t-il sur la chaîne ESPN. Cela me cause beaucoup de stress, cela n'en vaut pas la peine (...) Je ne serai plus au départ d'une course et je n'essaierai plus de franchir une ligne d'arrivée avant les autres. C'est fini." Landis avait longtemps nié s'être dopé allant

jusqu'à mener une bataille juridique pour récupérer sa victoire dans le Tour. L'Américain était finalement passé aux aveux en mai de l'année dernière, mettant en cause à cette occasion une quinzaine de personnes, dont son ex-coéquipier chez US Postal Lance Armstrong.

E

CYCLISME : Landis arrête définitivement le cyclisme

loyd Landis met un terme à sa carrière de coureur cycliste. Agé de 35 ans, le vainqueur déchu du Tour de France 2006 était sans équipe depuis mai 2010, où il évoluait avec la modeste formation de Bahati Foundation. "Cela fait cinq ans que j'essaie de revenir,

PUBLICITÉ

dz«e « W¥ôu ÊUJº « Ë W B « W¥d¥b± …b «¸“ WOzUHA ßù« WO±uLF « WºßRL « W¥dA « œ¸«uL « W¥d¥b±

‚U

ù«

Ëd®

‹Uß«¸b « …œUN® WOIO D « WOF±U « Ë W ßU L « w vK´ W ßU ± Ë Vz«dC « ”Uß w UL « dOOº « ¸U îù« W ßU ± Ë ,‹UºßRLK …œUN® Ë dOOº « Ë œUB Æù« w vK´ Êu UI « ”Uß ‹Uß«¸b « …œUN® ¸U îù« W O I O D « W O F ± U « Ë œUB Æ rK´ w WO bF « WOºM « …œUN® n¥dF « WÆUD° s± Wªº UNOK´ ‚œUB± WOM©u « WOF{Ë X ¢ WIO£Ë W±bª « ÁU ¢« WO u UI « WOM©u « ÊU O © ÊU¢œUN® -

œb´ UML « VÅ 01

01 01

¢d « d « rÆ W VßU ± … ¸ « œ 01 wºOz¸ wIzU£Ë 0 2 sO± uH L « 0 3 ‹U™

nO™u

6-2, 6-3, et jouera contre le Néerlandais Robin Haase. Venus Williams a suscité le plus d'inquiétudes: victorieuse de la Tchèque Sandra Zahlavova 6-7 (6/8), 6-0, 6-4, elle a semblé touché à la cuisse droite et est sortie du court en boitant. Elle doit affronter au prochain match l'Allemande Andrea Petkovic ou la Britannique Anne Keothavong. Mercredi, l'Américaine a commis un nombre important d'erreurs, avec notamment 9 double-fautes et 43 fautes directes. Son adversaire, modeste 97e mondial, lui a fait payer cher en enlevant le 1er set. Williams partait alors aux soins, revenait avec le visage des mauvais jours mais grâce à beaucoup de combativité, s'adjugeait tout de même le match.

dz«e « W¥ôu ÊUJº « Ë W B « W¥d¥b± …b «¸“ WOzUHA ßù« WO±uLF « WºßRL « W¥dA « œ¸«uL « W¥d¥b±

s´ Êö‡‡‡‡‡‡‡‡‡´

s´ Êö‡‡‡´

WOzUHA ßù« WO±uLF « WºßRL « sKF¢ nO™u K WI°Uº± ¡«d§ s´ …b «¸“ Ÿu I°UºL « W

son adversaire a remporté les deux premières manches. Verdasco réagissait en gagnant le 3e set puis écartait une balle de match au 4e où il décrochait le jeu décisif, enlevé 7-0. Il mettait ensuite la main sur le match face à un Tipsarevic visiblement affecté. "Je n'ai pas arrêté de me battre, car j'étais vraiment près de perdre aujourd'hui, a souligné l'Espagnol. Mon mental a été la clé de mon retour." Plus tôt mercredi, la N.1 mondiale Caroline Wozniacki et la Belge Justine Henin, promises à se rencontrer en quarts de finale, se sont qualifiées au pas de charge. La Danoise a renvoyé l'Américaine Vania King au vestiaire en 58 minutes, avec un cinglant 6-1, 6-0. Elle affrontera au prochain tour la Slovaque Dominika Cibulkova. Henin, finaliste l'an dernier et vainqueur en 2004 à Melbourne, a elle expédié la Britannique Elena Baltacha 6-1, 6-3 en 61 minutes, avant de retrouver la Russe Svetlana Kuznetsova au match suivant. Le N.6 mondial Tomas Berdych a mis un set avant de se mettre en route face à l'Allemand Philipp Kohlschreiber, finalement battu 4-6, 6-2, 6-3, 6-4. L'Autrichien rencontrera le Français Richard Gasquet au 3e tour. Andy Roddick a lui aussi dû batailler au premier set avant de l'emporter face au Russe Igor Kunitsyn, 99e mondial, 7-6 (9-7),

WO∂FA∞« WO©«dIL¥b∞« W¥dz«eπ∞« W¥¸uNLπ∞«

WO∂FA∞« WO©«dIL¥b∞« W¥dz«eπ∞« W¥¸uNLπ∞«

`

OMNISPORTS

« nK±

w

WظUALK wDî VK© ”Uß vK´ nO™u « ¸U îù« œöO± bI´ Ë ÂuK°b « s± Wªº UNOK´ ‚œUB± …œUNA « o°«uº « …œUN® -

Maracana N° 1324 — Jeudi 20 Janvier 2011 - Anep N° 839 785

WOzUHA ßù« WO±uLF « WºßRL « sKF¢ nO™u K WI°Uº± ¡«d§ s´ …b «¸“ œb´ W ¢d « ÅUML « V VO © w ÂU´ vK´ Á « ¸ u Ø œ

Ÿu WI°UºL « ”Uß

Ëd® ‚U ù«

UIM « ¸UºL «

nAØ WKOD wß«¸b « qL´ …œUN® …d ª « X ¢ WOMNL « …œUN® WOKzU´ …œUN® WOºM « WÆUD° s± Wªº n ¥ d F «

nO™u

« nK±

wDî w

VK© WظUALK WI°UºL « œöO± bI´ Wªº … œ U N A « UNOK´ ‚œUB± …œUN® o ° « u º « WO bF «

Maracana N° 1324 — Jeudi 20 Janvier 2011 - Anep N° 839 787

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

d « rÆ


Votre magazine

21

Maracana N° 1324 — Jeudi 20 Janvier 2011

Charlotte

Symptômes du diabète : comment les dépister précocement ?

O

n estime qu'entre 500.000 et 800.000 Français ont un diabète qu'ils ignorent. Pourtant, il est essentiel de dépister le diabète avant que ne surviennent les complications liées à cette maladie. Le Pr Patrick Vexiau* indique clairement les symptômes évocateurs du diabète et les personnes les plus à risques. Peut-on être atteint de diabète sans le savoir ? Comment est alors effectué le diagnostic d'un diabète ?Comment repérer les symptômes du diabète ?En l'absence de dépistage et de traitement du diabète, quels sont les risques ? Peut-on être atteint de diabète sans le savoir ? Comment est alors effectué le diagnostic d'un diabète ? Pr Patrick Vexiau : OUI, on peut être atteint de diabète sans le savoir. On estime actuellement qu'il y aurait entre 500.000 et 800.000 diabétiques qui s'ignorent en France, en plus des 3 millions de diabétiques connus. Plus précisément, les données de l'UKPDS (United of Kingdom Prospective Diabetes Study) ont montré que le début réel du diabète précédait de 8 à 10 ans le diagnostic de la maladie. Dans plus de 80% des cas, le diabète est diagnostiqué à l'occasion d'une prise de sang demandée à titre systématique. Dans les unités de soins intensifs cardiologiques, 20% des patients sont en fait atteints de diabète et la moitié d'entre eux sont diagnostiqués à l'occasion de cette hospitalisation, et donc pour une complication coronarienne aiguë. Ainsi, chez de nombreuses personnes, le diagnostic du diabète est effectué à l'occasion d'une complication de la maladie, sachant que celle-ci survient dix ans et plus après le début du diabète,

confirmant donc que le diagnostic est souvent méconnu pendant une décennie entière. Comment repérer les symptômes du diabète ? Pr Patrick Vexiau : Les symptômes évocateurs du diabète sont l'existence d'un syndrome polyuro polydypsique, c'est-à-dire l'apparition d'une soif importante liée au fait que le patient urine fréquemment, en particulier la nuit, ce qui le réveille et nécessite de se lever. Cependant, ces symptômes ne se manifestent que quand le sucre apparaît dans les urines, ce qui se produit lorsque la glycémie dépasse 1,80g/l. En pratique, cela veut dire que la glycémie est largement au-delà de 2g/l lorsque ces symptômes sont visibles. Souvent alors s'associe un amaigrissement. Ainsi, lorsque ces symptômes apparaissent, le diagnostic est déjà très tardif. Il faut donc insister sur le fait que ce n'est pas sur les symptômes directement liés au diabète qu'il faut évoquer la maladie, mais devant les manifestations qui prédisposent au diabète : C'est avant tout l'existence d'antécédents familiaux. Si un parent est devenu diabétique connu à l'âge de 50 ans et qu'il était méconnu pendant 10 ans, la maladie est donc apparue vers l'âge de 40 ans. C'est alors dès 35 ans qu'une recherche systématique périodique doit être réalisée chez les enfants. L'existence d'autres anomalies comme une dyslipidémie, une hypertension artérielle ou un syndrome inflammatoire non expliqué, doivent faire rechercher un syndrome métabolique, lequel s'associe fréquemment au diabète. Enfin, le manque d'activité physique et le surpoids sont des facteurs majeurs révélant une prédisposition

TRUCS ET ASTUCES

CUEILLIR LES CHAMPIGNONS RESPECTUEUSEMENT Cueillez les champignons dans le respect de la nature ! Coupez-les délicatement à l’aide d’un couteau à la souche, (qui pourra repousser plus vite). Placez ensuite quelques feuilles pour recouvrir.Les champignons pourront être collectés dans un panier en osier, cela leur évitera de pourrir trop rapidement, et les spores pourront s’échapper lors du transport, favorisant ainsi la pousse de l’année suivante. Ne cueillez bien sûr que les

champignons que vous connaissez ! Si vous avez un doute, demandez conseil à votre pharmacien, qui saura vous renseigner ! De toutes les façons, ne cueillez pas des champignons que vous savez non comestibles, car bien qu’impropre à votre consommation, ils sont essentiels à l’équilibre de la forêt !

SAVOIR LISSER ET CONSERVER DU MASTIC Pour lisser du mastic, ce n’est pas évident car il colle sur les doigts. Il faut donc prendre une rondelle de carotte ou de pomme de terre et lisser avec. Le résultat est parfait. Pour conserver le mastic, il suffit de l’emballer dans une feuille de papier aluminium dont on se sert habituelle-

génétique au diabète. Les patients peu actifs et/ou en surpoids doivent faire rechercher régulièrement l'existence d'un diabète, et en particulier lorsque l'obésité est de type androïde (obésité abdominale). On sait que les patientes diabétiques ont souvent eu de gros bébés à la naissance. Ainsi, toute femme ayant eu un enfant d'un poids supérieur à 4,5kg doit faire rechercher périodiquement un diabète. Ce n'est qu'au prix d'un dépistage et d'une recherche systématique que l'on peut arriver à diagnostiquer suffisamment tôt et donc à traiter le diabète, afin d'éviter les complications. En l'absence de dépistage et de traitement du diabète, quels sont les risques ? Pr Patrick Vexiau : En l'absence de dépistage et de traitement du diabète, le principal risque est que la maladie se révèle par une complication. Le plus souvent, il s'agit d'une complication d'ordre vasculaire (insuffisance coronarienne, infarctus, accident vasculaire cérébral, artérite des membres inférieurs). Il peut s'agir aussi d'atteinte des petits vaisseaux, de la rétine avec une baisse de l'acuité visuelle, d'atteinte rénale avec apparition d'albumine dans les urines, puis d'insuffisance rénale patente (le diabète devient la première cause d'insuffisance rénale terminale et donc de mise au rein artificiel). Il peut s'agir encore d'une atteinte nerveuse (neuropathie), d'un accident comme une paralysie faciale ou une atteinte de l'oculo-motricité. Dans le cas d'une neuropathie avec atteinte des nerfs périphériques, apparaissent des signes de polynévrite et une sensation de brûlure sous les pieds ou l'impression de marcher dans du coton. Et enfin, des complications aiguës sont favorisées par un diabète non équilibré et donc non diagnostiqué. Il peut s'agir par exemple d'une infection à partir d'une plaie qui cicatrise difficilement. Le diabète est donc une maladie sournoise qui entraîne à bas bruit une atteinte en particulier des vaisseaux responsables de complications. L'objectif est donc un diagnostic précoce pour éviter le risque de complications, voire même un diagnostic au stade de prédiabète pour traiter par les mesures hygiéno-diététiques avant même que le diabète n'apparaisse.

ment pour la cuisine. AVOIR UN TEINT ÉCLATANT AVEC DE L'AVOCAT Pour avoir un teint éclatant avec de l’avocat, il faut écraser un avocat et une carotte cuite ensemble. Rajouter un œuf entier, une cuillère de miel et deux de crème fraiche. Une fois le mélange homogène, passer sur le visage en grosse couche et laisser un quart d’heure. Rincer abondamment à l’eau tiède.

INGRÉDIENTS - 24 biscuits cuillère - 250 g de chocolat pâtissier à forte teneur en cacao - 20 cl de crème fraîche liquide non allégée en matière grasse - 5 cl de lait - 100 g de beurre - 4 oeufs - 30 g de sucre glace PRÉPARATION : Beurrer légèrement un moule à charlotte et disposer dans le fond un rond de papier sulfurisé. Verser 10 cl d'eau et le rhum dans le fond d'une assiette creuse. Tremper rapidement les biscuits et tapisser entièrement le fond et les bords du moule (côté bombé vers l'extérieur). Séparer les jaunes d'oeufs des blancs. Mettre à fondre le chocolat avec le lait dans un saladier à bain-marie doux. Le laisser fondre entièrement et le lisser avec une spatule en bois. En maintenant la préparation au bain-marie ajouter peu à peu le beurre en petits morceaux tout en remuant, puis les jaunes d'oeuf l'un après l'autre. Travailler la crème quelques instants jusqu'à ce qu'elle soit bien lisse et brillante puis retirer la casserole du feu et laisser refroidir. Monter les blancs d'oeuf en neige en ajoutant à la fin le sucre glace en pluie. Battre la crème liquide (très froide) en chantilly un peu molle.Incorporer les deux préparations à la crème afin d'obtenir un mélange lisse et parfaitement homogène. Remplir le moule avec la mousse au chocolat en la tassant légèrement, terminer par une couche de biscuits imbibés. Couvrir d'une assiette, un poids dessus et mettre au frigo jusqu'au lendemain. Pour servir retourner le moule sur le plat de service, retirer le fond de papier sulfurisé. Décorer de copeaux de chocolat ou la saupoudrer simplement d'un peu de cacao.

Salade de fruits

INGRÉDIENTS : - Une banane - Une orange - Une pomme - Une poire - Un citron - Un yaourt - Un demi verre de fructose - Eau d'oranger - La canelle - Une boite de jus d'orange de 250cl light . Préparation : 1/ Couper tous les fruits puis les disposer dans un grand plat. 2/ Presser l'orange et le demi citron puis verser sur les fruits. Mélanger le tout. 3/ Ajoutez le fructose, yaourt, le jus ,cannelle et eau de fleur d'oranger

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


22

Jeux-Détente

Maracana N° 1324 — Jeudi 20 Janvier 2011

MOTS FLÉCHÉS N° 643

SOLUTION MOTS FLÉCHÉS N° 642

BLAGUES C'est un type qui dit à un de ces copains : - Je vais divorcer. - Ah bon, pourquoi ? - Tu supporterais toi, d'être avec quelqu'un qui boit, qui fume et qui rentre à n'importe quelle heure ? - Non ! - Et bien ma femme non plus.

CITATION «Un poète mort n’écrit plus. D’où l’importance de rester vivant.» [ Michel Houellebecq ]

MOTS CROISÉS N° 643 A

B

C

D

E

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 79, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 /

F

G

H

I

J

K

L

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 642

HORIZONTALEMENT 1 - Méthode d'observation du mouvement 2 - Affluent 3 - Sera trés attaché Soulane dans les Pyrénées 4 - Crédit-bail - Cours de Conflans-SainteHonorine 5 - Hérétique - Sigle d'un acide parfois messager Petit étain 6 - A moitié sénile Bonnes 7 - Endossa - Signe de colère équine Conjonction négative 8 - Mis hors du contexte Ecrivain italien 9 - Jable - Préposition 10- Expulsés - Cantine pleine d'uniformes

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur financier Djelloul Zerdani Directeur technique Laïd Kalila

VERTICALEMENT A - Concrétion montante B - Mettrais en ordre C - Composai un quatrain, par exemple Boudin D - A mettre à la diète Grande flaque E - Travaillerait avec un ciseau d'acier F - Alliance stratégique Débâcle G - Sigle de société Nourrit abondamment Ils vont bien avec les coutumes H - Nid d'espions Contrôleur de vitesse I - Prescrit - Groupe trés gallonné J - Disparu K - Produits pour nourrices L - Prises de volume dans l'espace

Rédacteur en chef Mustapha Ouail Chargé de l’administration Djamel Touafek Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Photos : Maracana

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


23

06:05 : Un autre midi 06:55 : La matinale 08:25 : S.A.V. des émissions 08:30 : Bright Star 10:20 : Surprises 10:35 : Food, Inc. 12:05 : Les Guignols de l'info 12:15 : Une minute avant 12:20 : L'édition spéciale 1ère partie 12:40 : L'édition spéciale 14:00 : [MI-5] 14:50 : [MI-5] 15:40 : Surprises 15:45 : Le pas petit poucet 16:35 : En territoire ennemi : mission Colombie 18:05 : Album de la semaine 18:15 : Les Simpson 18:35 : Une minute avant 18:40 : Le JT de Canal+ 19:05 : Le grand journal 19:55 : Les Guignols de l'info 20:10 : Le grand journal, la suite 20:50 : Happy Town 21:30 : Happy Town 22:10 : Happy Town 22:55 : Cold Case 23:35 : Philadelphia

06:00 : M6 Music 06:40 Télé-achat 07:00 : Météo 08:40: Flipper 07:05 M6 Kid 07:20 Disney Kid Club 09:30: Flipper 08:05 : Météo 10:20 Les sorciers de Waverly 08:10 : M6 Clips Place: Météo 08:55 09:00 M6 boutique 10:45: Les sorciers de Waverly 10:05 : Docteur Quinn, femme Place médecin 11:10: Sonny 10:55 Docteur Quinn, femme médecin 11:35 Sonny 11:45 : Docteur Quinn, femme 12:25 American Dad ! médecin 12:50: American Dad ! 12:40 Météo 12:45 Le 12.45 SG-1 13:15: Stargate 13:00 : Scènes de ménages 14:00: Stargate 13:40 Météo SG-1 14:45: Stargate 13:45 Un si bel SG-1 inconnu 15:30 Et si on échangeait nos vrai 15:35: Tellement vies ! 19:00 Les dossiers de «Vis 17:00 : Ma famille d'abord 17:40 : Un: la dîner presque parfait ma vie» quotidienne 18:45 100% Mag 19:35: Friends 19:45 : Le 19.45 20:35: A nous quatre, Cardinal 20:05 Scènes de ménages 20:45 : Lie to Me ! 21:30 Lie to Me Charlots 22:15: Les quatre 22:25 : Lie to Me mousquetaires 23:15 : Accusé à tort

BALANCE

Des préoccupations personnelles bien particulières vous importunent quelque peu. Vous trouvez la parade incontournable à une attaque personnelle de quelqu'un que vous n'aviez pas vu venir. Vous avez la chance pour vous et c'est vous qui gagnez.

TAUREAU

SCORPION

Une affaire importante pourrait se traiter. Tout dépend de la façon dont vous évaluerez les choses. Soyez sur vos gardes. Votre jugement ne doit faillir. La prudence est recommandée en de telles circonstances.

Vous vous sortez d'une situation inhabituelle que vous connaissez pour l'avoir déjà vécue. Vous retrouvez peu à peu vos points de repère. Vos grandes capacités vous permettent de bien cerner le problème à résoudre.

Profitez de votre forme pour prendre votre envol vers de nouveaux horizons. Vous avez déjà trop attendu. Vous semblez maintenant tout à fait disponible pour entreprendre une mission à laquelle vous pensez depuis longtemps. Mettez toutes les chances de votre côté. Votre forme atteint des sommets vertigineux. Veillez néanmoins à rester lucide à l'approche d'un événement qui pourrait provoquer une profonde contrariété. Un excès d'enthousiasme serait contraire au bon déroulement prévu.

GEMEAUX

SAGITAIRE

Avant de prendre une décision importante prenez soin de demander un avis à quelqu'un à qui vous pouvez faire confiance. Cela pourrait vous être très utile car si vous vous trompez vous aurez fait beaucoup d'efforts pour rien. Heureusement la forme est là ! Ne vous forcez pas à répondre à une invitation qui ne vous intéresse pas beaucoup. Ce n'est pas votre genre d'accepter une rencontre sans réfléchir, alors restez chez vous ou bien organisez-vous un rendez-vous qui soit plus dans vos goûts. Vos finances sembleront menacées par des influences négatives extérieures de votre contrôle. Tout ce que vous pouvez faire c'est préparer un plan d'urgence dans l'éventualité où le pire pourrait arriver. Restez ferme sur vos positions et cela risque de bien s'arranger.

B L I ER

VERSEAU

Vous vous sentirez particulièrement enthousiaste à une proposition agréable. Ne laissez pas retomber ce merveilleux sentiment à la vue d'une personne que vous aimeriez mieux ne pas rencontrer dans ces circonstances. Dites-vous que c'est votre tour de prendre ce bonheur.

Vous allez devoir penser sérieusement à embrasser une autre carrière que celle à laquelle vous vous destiniez. C'est un signe de moral excellent. Envisager une telle mutation comporte certains risques importants. Il convient donc d'apporter un sérieux complément de réflexion.

Votre vie personnelle aurait une très nette tendance à s'améliorer. Prenez soin de vous. Une note d'égoïsme serait souhaitable surtout au début de la journée. Occupez-vous davantage de vous-même. Cela devient une priorité absolue si vous voulez vraiment jouir de bonheur.

Il est urgent d'assumer vos responsabilités dans la vie de tous les jours. Vous avez un potentiel de chances exceptionnel qui est inexploité. Prenez le mort par les dents car la chance va vous sourire. Ne laissez pas encore passer la belle occasion qui va se présenter.

POISSON

06:00 : EuroNews 06:40 : Plus belle la vie 07:10 : Ludo 08:50 : Paroles sur images 10:40 : Côté maison 11:10 : Côté cuisine 11:40 : Consomag 13:00 : 30 millions d'amis 13:55 : En quête de preuves 14:45 : Keno 14:55 : Questions au gouvernement 16:05 : Nous nous sommes tant aimés 16:38 : Culturebox 16:40 : Slam 17:15 : Un livre, un jour 17:20 : Des chiffres et des lettres 18:00 : Questions pour un champion 18:35 : Météo des neiges 20:00 : Tout le sport 20:05 : Comprendre la route, c'est pas sorcier 20:10 : Plus belle la vie 20:35 : Entre ses mains 22:05 : Une histoire épique 22:10 : Soir 3 22:35 : Ce soir (ou jamais !)

En 1980, un meurtre défraie la chronique : le soir même de la défaite de l'équipe des Etats-Unis contre l'Union Soviétique, un hockeyeur de Philadelphie est assassiné. Ses coéquipiers l'appréciaient, et aucun témoin fiable ne peut apporter d'explication sur ce qui s'est réellement passé. L'affaire ne peut être résolue, ce qui jette une ombre sur la victoire soviétique. Pourtant, un dénommé Cullen Masters fait figure de principal suspect. Ce petit voyou sans envergure se posait en effet comme rival de la victime. Trente ans plus tard, alors que des éléments nouveaux viennent d'être apportés au dossier, Lilly Rush rouvre l'enquête...

HOROSCOPE

CANCER

Samuel Andrieux, le riche directeur d'une joaillerie, a été retrouvé mort. A priori, il s'agirait bien d'un meurtre, lié à un cambriolage qui aurait mal tourné. C'est Anton Andrieux, un sexagénaire autoritaire et intimidant, PDG de la joaillerie et père de la victime, qui a découvert le corps de son fils sur le pavé de la cour intérieure de leur hôtel particulier. Lorsqu'au cours de ses investigations elle retrouve Mathieu Brémond, avec qui elle a vécu une histoire d'amour quand elle était étudiante, Alice est dans tous ses états. Mathieu partageait un appartement avec la victime et leurs relations n'étaient pas vraiment au beau fixe...

06:00 : Les Z'amours 06:25 : Point route 06:30 : Télématin 09:05 : Dans quelle éta-gère 09:10 : Des jours et des vies 09:30 : Amour, gloire et beauté 09:55 : C'est au programme 10:50 : Météo 2 10:55 : Motus 11:30 : Les Z'amours 12:55 : Soyons Claire ! 13:00 : Journal 13:50 : Consomag 14:00 : Toute une histoire 15:10 : Comment ça va bien ! 16:15 : Le Renard 17:10 : Paris sportifs 17:20 : En toutes lettres 17:55 : CD'aujourd'hui 18:00 : On n'demande qu'à en rire 19:00 : N'oubliez pas les paroles 19:45 : Comprendre la route, c'est pas sorcier 19:50 : Météo des neiges 20:00 : Journal 20:35 : A vous de juger 23:04 : Ma maison de A à Z 23:05 : Anne Frank : l'après journal

LION

06:20 : Zoé Kézako 06:35 : Zoé Kézako 06:45 : TFou 08:20 : Météo 08:25 : Téléshopping 09:15 : Soeur Thérèse.com 11:00 : Météo 11:05 : Las Vegas 11:50 : Petits plats en équilibre 12:00 : Les douze coups de midi 12:50 : L'affiche du jour 13:00 : Journal 13:40 : Petits plats en équilibre 13:55 : Les feux de l'amour 14:55 : L'ombre d'une rivale 16:45 : Brothers & Sisters 17:35 : Brothers & Sisters 18:25 : Une famille en or 19:05 : Le juste prix 20:35 : C'est ma Terre 20:42 : Météo des neiges 20:45 : Alice Nevers, le juge est une femme 21:40 : Alice Nevers, le juge est une femme 22:35 : Alice Nevers, le juge est une femme 23:35 : Esprits criminels

VIERGE

07h15 : Sabah El Khaïr 10h00 : Bouhairat El-Chabout 10h30 : El-Laila El-Akhira 11h15 : Documentaire 12h05 : Abtal Al-Djidja 12h30 : El aoukoul El-Electronia 13h00 : Journal télévisé 13h40 : Samihni 15h00 : Azizi al-mouchahid 16h20 : Dalile El Vitaminat 16h35 : Ardhe El-Ghaaibe 16h50 : Chahra 17h30 : Rihlat ila fadhaa.doc 18h00 : Journal télévisé 18h15 : Le Journal de l'économie 18h20 : Hadithe Dini 18h30 : Afaaq filahya. 19h00 : Djouha 20h00 : Journal télévisé 20h45 : Fi Dairati El-Dhaoue. 21h45 : La Ligue des Gentlemen Extraordinaires Film fantastique réalisé par Stephen Norrington. Avec Sean Connery et Shane West. 23h30 : Concert de chant andalous 00h00 : Journal télévisé

CAPRICORNE

Maracana N° 1324 — Jeudi 20 Janvier 2011

HORAIRES DES PRIÈRES

J EUDI Pluie min7° - max 18°

LE SAVIEZ-VOUS ?

El-Fadjr 06h30 El-Dohr 13h01 El-Assar 15h41 El-Maghreb 18h01 El-Icha’a 19h32

POURQUOI DIT-ON ''TOMBER COMME À GRAVELOTTE'' ? L'expression ''tomber comme à Gravelotte'' veut dire qu'il pleut beaucoup et de façon très violente. L'origine remonte aux journées du 16 au 18 août 1870 lors d'une bataille

entre la France et la Prusse. On se trouve à coté de Metz en Lorraine et il y a 113000 hommes coté français et 190000 du coté Prusse. La bataille com-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

mence et il y aura 5000 tués et les balles et obus sont tombés comme une forte pluie tellement il y en avait et depuis cette expression est née après ce massacre.


BALLE AU CENTRE

LE STADE DE LA DERNIÈRE CHANCE Par ALI BOUACIDA

E

nfin ! On respire ! Après de longues tergiversations, nous voilà fixés sur le stade où se déroulera la rencontre tant attendue Algérie-Maroc : elle aura lieu au 5-Juillet après avoir laissé croire que ce serait éventuellement Constantine ou Annaba qui accueilleraient ce match annoncé comme celui «de la dernière chance» par Madjid Bougherrra. Cette incertitude qui a plané de longues semaines ne traduit-elle pas le caractère très approximatif avec lequel est géré le sport favori des Algériens ? Car, enfin, on ne peut sérieusement cultiver un tel suspense face à un événement de cette importance. Il s’agit non pas d’un match de Coupe d’Algérie programmable à l’envi faute des stades susceptibles d’accueillir un nombre important de supporters mais de l’équipe nationale avec tout l’intérêt et la passion qu’elle suscite en pareille circonstance. Cela signifie-t-il que nous ne possédons pas assez de stades chargés d’abriter des matches de cette envergure ou est-ce une question de «feeling», cette communion qui, dit-on, passe mieux entre joueurs et supporters dans l’arrière-pays ? N’est-ce pas l’ancien entraîneur de l’EN, Rabah Saâdane, qui affichait de manière ostensible sa préférence pour le stade Tchaker à Blida sous prétexte que celui-ci aurait porté chance aux Verts ? Il faut croire que ces velléités superstitieuses ont aussi prévalu dans l’embarras qui a précédé la désignation du lieu de la rencontre et on considère que le public d’Annaba ou celui de Constantine serait sans doute plus réceptif à une équipe nationale qui, tout compte fait, appartient à tous les publics. Sous prétexte que les galeries algéroises sont plus hostiles, on avait préconisé, suivant le raisonnement de Saâdane, de programmer les matches internationaux à Blida, oubliant ou faisant semblant d’oublier que c’est la prestation sur le terrain qui vaut les huées ou les vivats du public et non la ville. Il se trouve tout simplement que le temple du 5-Juillet est présentement la seule infrastructure en mesure de recevoir le plus grand nombre de supporters et qu’il est plus commode aux joueurs d’évoluer dans la capitale qu’ailleurs comme cela se fait dans tous les pays du monde. Quant à «la dernière chance» clairement annoncée par l’ardent défenseur des Verts, il faut y croire, que ce soit au 5-Juillet ou ailleurs. Et si on passe à côté, on aura beau jouer à Maghnia ou El Kala, le public ne suivra plus. A. B.

24 Équipe nationale A’

Benchikha vise au moins… la finale pour le CHAN

Maracana N° 1324 — Jeudi 20 Janvier 2011

est en mauvais état ainsi que celui des autres terrains, a-t-il déploré. Pour lui, seul le stade Hamlaoui de Constantine dispose d’une pelouse digne de ce nom. L’EN voudrait y jouer mais le problème, c’est que dans l’antique Cirta, il n’y a pas un minimum de trois hôtels cinq étoiles, comme exigé par la FIFA et la CAF. Ce qui rend cette possibilité nulle. Benchikha a expliqué qu’à défaut d’une remise à neuf des pelouses des stades du 5-Juillet et de Tchaker de Blida, l’EN recevra le Maroc sur la pelouse synthétique du stade Ahmed-Zabana d’Oran, qui est de dernière génération, mais qui sera au moins praticable. Il a informé que la pelouse rénovée du stade du 5-Juillet sera testée lors du prochain match amical EN A’-Tunisie. A. M. A.

Hier lors de la conférence de presse. Ph : Maracana

EN A’- Luxembourg annulé…

Le sélectionneur national, Abdelhak Benchikha, a affirmé lors du point de presse, animé hier, que, concernant les objectifs de l’EN A’, lors du prochain CHAN, il s’agira pour lui d’aller en finale au moins, même si la FAF a fixé pour la sélection nationale des locaux l’objectif d’aller aux demi-finales. Interrogé à ce propos et lorsqu’on lui a demandé s’il ne craignait pas d’échouer, il a sereinement affirmé : «Je donne une grande importance à l’EN A’, j’aime les challenges, je suis un gagneur et j’adore relever les défis. Je suis de par ma nature et mon état d’esprit positif et compétitif. Je ne suis pas un défaitiste et je n’aime pas être négatif. Si on va au Soudan, c’est pour réaliser un résultat. On s’y prépare et tous les moyens nous ont été accordés. Il n’est pas interdit d’être ambitieux et d’y croire. Reste par la suite la réalité du terrain que personne ne peut connaître à l’avance. Je fais confiance à mon groupe et j’espère qu’on ira au moins en finale et pourquoi pas décrocher le titre.» Pour ce qui est du choix des joueurs qu’il a sélectionnés pour prendre part au CHAN, Benchikha souligne : «J’ai pris les meilleurs joueurs du championnat d’Algérie, à mon sens. Je peux me tromper pour un ou deux éléments mais, pour le reste, je suis persuadé d’avoir pris les meilleurs. Je les suis depuis un bon moment déjà et je sais parfaitement ce que je dis.»

Il ratera l’Ouganda et le Gabon

Benchhikha a fait savoir qu’en raison de la rencontre amicale de l’EN face à la Tunisie, le 9 février prochain, il ne pourra être au Soudan lors des deux premières rencontres de l’EN A’ contre le Gabon et l’Ouganda. «J’ai pris cette décision et il n’y a aucun problème de ce côté-là, puisque je fais confiance à mon staff. Je tiens à préciser que c’est moi qui prendrai les décisions qui s’imposent, tel le onze rentrant, etc. en collaboration avec les membres de mon staff. Le contact télé-

phonique sera permanent entre nous.» Le sélectionneur national a informé hier qu’il se rendra à Khartoum où l’EN A’ jouera ses matches du CHAN dès le 10 février, soit au lendemain de la rencontre amicale Algérie-Tunisie.

Il ne compte pas démissionner en cas de défaite face au Maroc

Questionné à ce sujet par un confrère, Benchikha a fait savoir que, même en cas de défaite contre le Maroc –ce que personne ne souhaite bien sûr- il ne démissionnera pas de son poste d’entraîneur national… à moins qu’on l’y déloge ! Pour ce qui est du match décisif contre le Maroc, le sélectionneur national confie : «J’ai en ce moment d’autres chats à fouetter et beaucoup de choses à faire. Deux mois nous séparent de la date du match contre le Maroc, j’en parlerai au moment opportun. Contrairement à nos frères marocains, moi je ne veux pas leur mettre la pression dès à présent.»

L’Algérie ne peut-elle pas avoir un stade digne de ce nom… mis à part celui de Constantine ?

Benchikha s’est dit meurtri par la situation déplorable de la plupart des pelouses de nos stades, affirmant que l’EN n’avait même pas de stade digne de ce nom pour recevoir ses adversaires en rencontres internationales. Alors que les joueurs ont une préférence pour le stade de Blida, celui-ci est en chantier. Celui d’Annaba

DÉPART AU SOUDAN LE 31 JANVIER

Le départ de la délégation de l’EN A’ pour le Soudan s’effectuera le dimanche 31 janvier prochain. Cela permettra aux joueurs de s’acclimater au climat ambiant, aux conditions et à l’environnement qu’ils trouveront sur place, avant de jouer leur premier match le 5 février face au Gabon.

Comme annoncé dans l’une de nos précédentes éditions, l’annulation de la rencontre amicale EN A’-Luxembourg, prévue pour le 29 janvier prochain, a été confirmée par le sélectionneur national lui-même. Les Luxembourgeois ayant craint de se déplacer dans un pays du Maghreb avec les événements qui s’y passentn notamment en Tunisie, et suite aux troubles survenus en Algérie, il y a quelques jours de cela. Il est à noter que le match amical du 22 janvier contre le Niger est pour sa part maintenu.

…EN A’-Tunisie à la place

Ainsi, en raison de la défection du Luxembourg, Benchikha en collaboration avec la Fédération se tourne vers l’équipe nationale tunisienne pour permettre à l’EN A’ de poursuivre normalement son programme de préparation comme établi par le staff des Verts. Des contacts ont déjà été établis avec la Fédération tunisienne de football dans ce sens. Celle-ci devait donner sa réponse hier ou au plus tard aujourd’hui.

Algérie-Tunisie maintenu

La rencontre amicale Algérie-Tunisie est maintenue à la date initialement fixée par les deux Fédérations algérienne et tunisienne, c’est-à-dire le 9 février prochain, malgré les moments difficiles sur le plan politique que traversent nos frères tunisiens. C’est ce qu’a confirmé, hier, Abdelhak Benchikha.

Que les pros face à la Tunisie

Le match amical contre la Tunisie verra la participation exclusive des joueurs pros. Cela en raison de la présence des internationaux locaux au CHAN du Soudan à ce moment-là.

Hadj-Aïssa soumis à un programme spécifique

Manquant de compétition après sa longue convalescence, Hadj-Aïssa est soumis par le staff technique de l’EN A’ à un programme d’entraînement spécifique afin d’être au meilleur de sa forme d’ici le coup d’envoi du CHAN.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


maracanafoot1324