Issuu on Google+

www.maracanafoot.com

Maracana N° 1320 — Dimanche 16 Janvier 2011


02

Maracana N° 1320 — Dimanche 16 Janvier 2011

EQUIPE NATIONALE

C L 1 HALLICHE, un retour PSG-OM-OL très attendu BOUDEBOUZ préfère rester à

Touché aux adducteurs depuis trois mois maintenant, Rafik Halliche, le défenseur central international algérien de Fulham, tarde à revenir à son meilleur niveau, mais aussi et surtout à décrocher une place dans le onze des Cottagers. Revenu dernièrement à la compétition, le Husseindéen reprend petit à petit sa forme et retrouve peu à peu ses sensations. Du côté de la sélection nationale, on attend avec impatience le retour du géant.

R

ONVOITÉ PAR LE TRIO DE

afik Halliche, formé au Nasr d’Hussein Dey, en est à sa quatrième saison chez les pros. Il avait été recruté par le plus prestigieux des clubs Lusitanien, le SL Benfica, qui l’avait prêté ensuite au club madeirense, le Nacional de Madeira. Il y restera trois saisons, faites beaucoup plus de hauts que de bas. Bon an, mal an, Halliche fera son chemin dans un club qui va s’illustrer en Liga Sagres et faire même un petit tour en Europa Ligue. Mais vers la fin de son aventure avec le club portugais, les choses se gâtent pour lui, il est obligé de faire ses bagages pour aller en Angleterre. «Franchement, je me suis senti à l’aise dès mon arrivée ici en Angleterre. Sur le terrain, les joueurs et le staff technique m’ont bien accueilli, ce qui m’a beaucoup facilité la tâche aux entraînements. Mes nouveaux coéquipiers m’ont aidé à m’adapter très vite à mon nouveau mode de vie. De ce côté-là, je suis très heureux. Loin des terrains, je suis également comblé car j’ai de bons amis qui m’ont aidé à retrouver mes repères. Ici, à Londres, je ne suis pas dépaysé, contrairement à mes premiers pas au Portugal quand j’avais quitté l’Algérie, car quand je suis arrivé dans ce pays, j’étais encore jeune et je ne connaissais, à l’époque, personne. L’adaptation était difficile pour moi, mais ce fut quand même une bonne expérience», a confiera Rafik Halliche dès son arrivée au site web du club anglais. Mais alors qu’on attendait à ce qu’il rebondisse, voilà l’international algérien obliger de s’inscrire à l’infirmerie du club. Il n’est pas épargné par les blessures et doit prendre son mal en patience. Dernièrement, Halliche a foulé de nouveau la pelouse au grand bonheur du sélectionneur des Fennecs, Abdelhak Benchikha, qui compte énormément sur celui qui a constitué avec Madjid Bougherra la colonne vertébrale des Fennecs, et ce durant deux ans. D’ailleurs, on voit mal la charnière centrale sans la tour de contrôle, Halliche, dont combativité et la hargne ont largement contribué aux prouesses des Fennecs sous l’ère de l’ex-coach, Rabah Saâdane. A ce sujet, le sélectionneur national a été très clair : «Je ne compterais pas sur les joueurs qui ne sont pas compétitifs.» Mais fera-t-il l'exception pour Rafik Halliche ? Peut-être que oui du fait que Benchikha veut recomposer la charnière centrale des Fennecs, celle qui a fait sa force durant près d'un an, jusqu'au dernier Mondial sud-africain. Aux côtés de Bougherra, Halliche est le joueur idéal pour retrouver cette solidité qui fait défaut à l'Algérie.

L

e milieu offensif algérien Ryad Boudebouz ne veut en aucun cas brûler les étapes et préfère rester au moins une autre saison avec son club employeur, le FC Sochaux, avant de le quitter pour rejoindre un autre club plus huppé. L’international algérien, convoité par le club anglais Liverpool, ne manque pas de sollicitations et de convoitises. Trois clubs de Ligue 1 française s’intéressent à lui. Il s’agit, entre autres, du Paris Saint Germain, de l’Olympique de Marseille et de l’Olympique de Lyon. Ryad Boudebouz, ce petit lutin considéré comme l'un des meilleurs milieux offensifs en devenir de L1, a la cote en Europe, surtout en France, et les clubs veulent bien s’offrir ses services. L’international algérien âgé de vingt et un ans, Ryad Boudebouz, fait déjà partie des meubles à Sochaux (75 rencontres en L1). Interrogé par le journal l’Equipe, le milieu offensif algérien de Sochaux estime que le moment n’est pas opportun pour parler de son transfert, et ce malgré l’intérêt que lui portent ces trois clubs français et le club anglais de Liverpool, et se dit pas pressé de quitter les rangs de son club for-

Sochaux

mateur, où il est en train d’accomplir une belle saison. «Pour l’instant, je suis bien à Sochaux, avec mes potes, cette équipe qui joue bien au foot. J’ai envie de passer

FRANÇAISE

un palier, mais s’il faut attendre encore un an, pas de souci», a-t-il déclaré au journal l’Equipe avant d’ajouter, estimant que beaucoup de travail l’attend et ne se précipitera pas de changer d’air et de jouer pour un club plus huppé. «Il me manque l’efficacité devant le but pour marquer ou faire marquer. On dirait que je plane parfois quand je suis sur le terrain. Par moment, si je ne touche pas la balle, je m’énerve et je perds ma concentration.» Ryad Boudebouz, qui est en train de progresser de match en match (avec deux buts et une passe décisive en L1 cette saison, il peut beaucoup mieux faire), espère élever son niveau au maximum au sein de son club, le FC Sochaux. Boudebouz, l’étoile montante du football algérien, est sur la bonne voie et cette déclaration n’a fait que réjouir ses dirigeants. Si ce joueur maintient sa marge de progression durant le reste de la saison, ces clubs vont se bousculer à l’intersaison et mettront le paquet pour l’enrôler. Ryad Boudebouz est bien parti pour réussir une phase retour époustouflante avec Sochaux et avec les Verts, et faire parler de lui l’été prochain. A. M.

Est-ce le bon choix pour ZIANI ?

EN

L’

IGUE

OPTANT POUR LE CLUB TURC DE

international algérien et milieu offensif Karim Ziani, qui vient de rejoindre les rangs du club turc de Kayserispor avant-hier, et ce après avoir effectué la traditionnelle visite médicale, samedi matin, a pu rencontrer ses nouveaux partenaires. Les responsables de ce club ont tout fait pour s’offrir les services du joueur algérien. L’ex-joueur du club allemand Wolfsburg qui n’a pas beaucoup bénéficié de temps jeu cette saison, a été mis sur la liste des joueurs à libérer par son entraîneur, Mc Claren. Le joueur de son côté avait même décidé de changer d’air dès l’ouverture du marché des transferts, le mercato hivernal, et ce dans l’unique objectif d’avoir plus de chances de jouer le plus régulièrement possible. Convoité par plusieurs clubs de Ligue 1 française, comme Monaco, Lens, ainsi que d’autres clubs anglais et d’autres du championnat turc, à l’image de Fenerbahçe, c’est finalement Kayserispor qui s’est offert ses

services. Le petit lutin algérien est dans son assiette. Il reste maintenant à savoir s’il va s’adapter rapidement à son nouvel environnement et gagner sa place au sein de cette équipe. Pour une première, Karim Ziani a eu un accueil chaleureux et des dirigeants et de ses nouveaux partenaires. D’ailleurs, c’est le gardien de

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

KAYSERISPOR

Kayserispor qui s’est chargé de lui faciliter la tâche pour son intégration dans le groupe, faisant office de traducteur. Les deux joueurs ont beaucoup parlé, et le keeper de Kayserispor a tenu à rassurer le milieu offensif Karim Ziani. Avec le recrutement effectué par le club et le retour de blessure de l’ancien joueur de la Juventus, Zelayeta, le club fera parler la poudre et aura bel et bien son mot à dire dans le Championnat turc. Aux yeux du portier, Kayserispor pourra prétendre au sacre final car avec les arrivées de Ziani et d’autres joueurs. Ils pourront largement jouer la carte du titre. Maintenant, il reste à savoir si Karim Ziani fera parler de lui ou s’éclipser carrément. Certes, les responsables de Kayserispor ont mis le paquet pour le recruter, et ne regrettent pas de l’avoir engagé dans les rangs de leur club. En optant pour un club du Championnat turc, estce une bonne décision et un bon choix pour Ziani ? On le saura dans les semaines à venir. A. M.


LIGUE 1

Maracana N° 1320 — Dimanche 16 Janvier 2011

03

FINI LE REPOS, PLACE AU TRAVAIL LA REPRISE

PRÉVUE DEMAIN À

15H

JSK

Ziti, Belkalem et Yahia Chérif manqueront à l’appel

g Par AOMAR MOUSSI

Les coéquipiers de Nasim Oussalah, qui ont bénéficié d’une semaine de repos, replongeront dans le bain de la préparation à partir de demain, lundi.

Ph : Maracana

L

e coach Rachid Belhout aura donc du pain sur la planche, en remettant la machine en marche, et ce, afin que son équipe reprenne les choses en main dès la reprise de la compétition prévue, pour rappel, les 11 et 12 février prochains. La bande à Belhout sera soumise à un travail purement physique, avant que les joueurs ne continuent leur préparation en Tunisie, au Maroc ou en France. A défaut, les partenaires du capitaine des Lions du Djurdjura, Lamara Douicher, vont se contenter d’effectuer un mini-stage ici en Algérie, avant de renouer avec la compétition officielle au début de la deuxième semaine du mois prochain. Les Berchiche, Remache, Rial, Younes, Tedjar et consorts, qui n’ont pas été à la hauteur des aspirations de leur large public, sont appelés à rectifier le tir. Avant de renouer avec les matchs de championnat, les capés de Rachid Belhout devront se remettre au travail, en cravachant dur aux entraînements, et en fournissant beaucoup d’efforts afin de pouvoir entrevoir la suite de leur parcours sous de bons auspices et avec tous leurs atouts physiques, technico-tactiques et psychologiques.

Après une semaine de repos, les Kabyles reprennent le chemin des entraînements. Ph : Maracana

Retenus en EN A’ et les U23, les trois joueurs kabyles, Sid Ali Yahia Chérif, Essaïd Belkalem et Mohamed Khoutir Ziti ne seront pas présents demain, lors de la séance de reprise. Les deux premiers rateront même le stage hivernal et les deux derniers matchs de la phase aller, sachant qu’ils seront au Soudan pour prendre part au Championnat d’Afrique des nations des joueurs locaux. Quant à l’arrière droit Mohamed Khoutir Ziti, ce dernier qui a rejoint le lieu du stage de l’équipe nationale olympique hier, samedi, sera absent pendant cinq jours. Le regroupement des protégés d’Aït Djoudi Azeddine prendra fin le 20 de ce mois. Du coup, Ziti ne sera de retour à TiziOuzou que le 21 de ce mois, c'està-dire vendredi prochain. A. M.

automatismes et en cohésion, afin championnat national de Ligue I pro- avec beaucoup plus de confiance et d’attaquer la suite du parcours dans de fessionnelle. Rachid Belhout aura d’assurance. bonnes conditions et avec toutes leurs vraiment du pain sur la planche, et sa Cette trêve est tombée à point nommé, forces. Les dirigeants kabyles, qui mission ne sera guère facile. La posi- et pour les joueurs et pour l’entraîneur, sont déçus par le rendement présenté tion du club au classement n’est pas lesquels vont se remettre au travail dès par l’équipe pendant cette phase aller, faite pour arranger ses affaires. Le demain. La balle est dans le camp des souhaitent vivement revoir le visage coach des Jaune et Vert devra utiliser joueurs et de l’entraîneur pour refaire présenté par les joueurs pendant leur tout son savoir-faire et le mettre en surface en championnat dès le mois parcours en Ligue des champions œuvre afin de permettre aux joueurs prochain. africaine. De l’avis des joueurs, tout le d’aborder leurs prochaines rencontres A. M. monde est mobilisé pour remettre la JSK à sa réelle place, et ce, dès la reprise du championnat, en réalisant un retour en force et aux premiers plans. Belhout, de son côté, dès sa prise de fonction, a promis Un grand travail attend de replacer le club phare de la Kabylie dans le haut du Belhout les joueurs La reprise des entraînements prévue tableau. Pour le moment et Le président Hannachi est demain après-midi au stade du 1er après trois matchs disputés, en passe de clore l’opération Novembre sera importante et surtout l’entraîneur kabyle a réussi à enregistrer deux victoires recrutement du mercato déterminante pour la suite du parcours face, respectivement, à hivernal. des camarades de Hocine El Orfi. Ces Alger en derniers auront à consentir beaucoup l’USM Apparemment, le milieu défensif posent les observateurs est : i pour le libéro du NAHD, d’efforts pendant cette période de pré- championnat, etesune qualides Jaune et Vert, Si Abdennour Hannachi va-t-il rencontrer Chérif Sofiane Khelili, tout est réglé paration qui précède la reprise du fication aux 16 de finale Chérif El Ouazzani, ne veut pas El Ouazzani ou pas ? On le saura et qu’il ne reste que la championnat. Ils sont appelés à tra- réalisée face au petit quitter le club sans avoir discuté aujourd’hui. signature qui devra se faire vailler davantage, surtout cette Poucet, l’IRB Sedrata, et en avec le premier responsable. Chérif aujourd’hui, dimanche, le recrutement Il récupérera sa lettre de semaine de préparation physique, afin faisant match nul à domiEl Ouazzani est certes déçu de ne de l’attaquant de l’ASMO, Bilel cile contre l’ES Sétif lors qu’ils puissent retrouver toutes leurs pas pouvoir continuer l’aventure libération aujourd’hui Mebarki, est aussi acquis, mais tout forces et passer au volet technico-tac- du match de la mise à jour avec la JSK, mais il veut tout de Si Abdennour Chérif El Ouazzani, va être mis au clair au plus tard calendrier du tique, et ce, dans le but de gagner en du même avoir un tête-à-tête qui est officiellement libéré par la demain lundi. avec Mohand Chérif direction du club phare de la Donc, il ne reste au président kabyle Hannachi, avant de Kabylie, devra récupérer qu’à recruter deux autres joueurs. quitter la ville de ses papiers ou en A la recherche d’un autre attaquant et Tizi-Ouzou. Le d’autres termes sa lettre d’un vrai meneur de jeu, le boss des milieu récupérade libération aujourCanaris est sur les traces de plusieurs teur des Lions d’hui, dimanche. joueurs locaux, émigrés et africains. Tout porte à croire que le stage prévu en terre tunisienne n’aura pas du Djurdjura, C’est ce que Si la piste des joueurs émigrés est lieu. Les événements qui secouent actuellement le pays voisin sont qui est offil’administration du écartée, sachant que ceux qui ont été derrière la retenue de l’équipe dirigeante kabyle. D’ailleurs, le ciellement club lui a demandé de supervisés n’ont pas convaincu, mais président des Jaune et Vert, Mohand Chérif Hannachi en libéré, a quelques faire en passant au siège l’Africain Ondo devrait, sauf surprise, l’occurrence, a tenu à le déclarer avant-hier en estimant que «rien détails à régler avec ce dimanche pour rejoindre les rangs du club kabyle. n’est encore décidé concernant le lieu où aura lieu le stage Hannachi, avant de récupérer ce document. Tout devait s’éclaircir hier, car hivernal. Certes, on a pensé à effectuer un stage à Hammam récupérer sa lettre de Mais, du côté du joueur, il est hors Hannachi n’attendait que l’accord du Bourguiba, mais pour le moment, il nous est impossible de libération pour aller monnayer son de question pour lui de récupérer sa père du joueur. Pour ce qui est du trancher définitivement en le maintenant dans ce site», avant talent dans un autre club, sachant lettre de libération avant de discuter meneur de jeu tant recherché, d’enchaîner : «Il est fort possible qu’on se contentera d’un minique ce joueur est déjà sur les avec le président Hannachi. Selon Hannachi a une idée, et cela se fera stage en Algérie, plus précisément à Alger. Tout va se décider dans tablettes des deux clubs de l’ouest, notre source, Chérif El Ouazzani dans quelques jours, toujours selon quelques jours». Donc, tout devra s’éclaircir d’ici la fin de cette le WA Tlemcen et le MC Oran. n’a pas encore perçu tout son argent ses dires. semaine. Même si dans l’entourage du club phare de la Kabylie on Hannachi, qui est rentré hier de et veut bien éclaircir sa situation Alors, il ne manque aux Kabyles parle de la programmation du stage hivernal soit à Casablanca ou France, devra conclure aujourd’hui avec le premier responsable du qu’un attaquant et un meneur de jeu à Marseille, on s’achemine beaucoup plus vers la programmation avec l’international espoir, Sofiane club, avant de quitter la ville de pour clore l’opération recrutement de de ce regroupement en Algérie. On en saura davantage d’ici Khelili, le jeune libéro de charme du Tizi-Ouzou, comme l’a souhaité le ce mercato hivernal. quelques jours. Nous y reviendrons… A. M. NAHD. Alors, la question que se joueur, par la grande porte. A. M.

Un autre attaquant et un meneur de jeu pour clore l’opération recrutement EN PLUS DE KHELILI ET MEBARKI

S

Chérif El Ouazzani tient à rencontrer Hannachi

Vers la programmation d’un mini-stage à Alger

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


04

Maracana N° 1320 — Dimanche 16 Janvier 2011

«On aurait pu faire mieux»

E L O RFI :

JSK Combler les lacunes, la priorité de Belhout

Hocine El Orfi nous a paru, comme tous ses coéquipiers d’ailleurs, très déçu par la place occupée par l’équipe actuellement en championnat. Une position qu’il nous dit ne pas pouvoir expliquer. Il a cependant tenu à rassurer les supporters, assurant que ses partenaires et lui ont l’intention de se battre lors de la phase retour, et ce, afin de retrouver le trio de tête.

Tout d’abord, un commentaire sur l’arrêt inattendu de la compétition ? Personnellement, je n’ai pas à commenter cette décision prise par la FAF. Toutefois, je pense que c’est une sage décision. Certes, on aurait aimé terminer la phase avant de prendre du repos mais il faut dire aussi qu’on n’avait pas le choix. Donc, on doit faire avec et essayer de mettre à profit cet arrêt afin de préparer convenablement la suite du parcours.

Ph : Maracana

Vous êtes sûrement très déçu de voir votre équipe terminer la phase aller à une mauvaise place en championnat ? Comment ne pas l’être quand on voit que tous les efforts que nous avons consentis ont été réduits à néant. Les mauvais résultats à domicile sont un véritable cauchemar car nous ne nous y attendions pas du tout. Nous voulions vraiment nous racheter, mais

la chance et la réussite n’étaient pas de notre côté.

Ces mauvais résultats vont-ils avoir des conséquences sur le moral, par exemple ? Je ne peux pas vous répondre pour le moment car nous sommes tous très affectés et nous avons, bien sûr, le moral à plat. Maintenant, nous devons être très forts et nous ressaisir au plus vite. Il nous faut, je pense, discuter entre nous et faire l’autocritique qui nous permettra de nous corriger. L’entraîneur a, j’en suis certain, des solutions pour nous permettre de gagner des matches lors de la deuxième partie du championnat, car c’est ce qui nous manque pour le moment. Ne pensez-vous pas que les défenseurs sont les premiers responsables des mauvais résultats de votre équipe ? Je ne suis pas du tout d’accord avec ce que vous dites. C’est toute l’équipe qui est concernée. Tout au moins, c’est ce que nous en pensons, nous les joueurs. Bien sûr, il ne peut y avoir de but sans qu’il y ait une erreur au départ. Cela ne veut pas dire que si nous avons perdu des matches, c’est à cause de tel ou tel joueur. C’est toute l’équipe qui a perdu et c’est ensemble que nous devons assumer les mauvais résultats. Après un début de championnat acceptable, vous avez très vite multiplié les contre performances. A quoi cela est-il dû ?

La cause principale est, à mon avis, ce manque de réussite qui nous poursuit depuis plusieurs semaines. Si on prend le dernier match, nous nous sommes créé un très grand nombre d’occasions très dangereuses et, à chaque fois, il y avait ce manque de concentration devant les bois. Nous avons réussi de superbes performances à l’extérieur avec pratiquement la même équipe. Est-ce que cela ne va pas finir par vous décourager ? Il est vrai que nous ressentons un sentiment de frustration et d’injustice. Les équipes qui sont venues à Tizi Ouzou se sont toutes contentées de rester derrière et de défendre. Pour certaines, elles ont, en plus, une chance incroyable et, au final, elles prennent, comme nous qui avons fait d’énormes efforts, un point. Nous allons continuer à nous battre et il ne nous faut surtout pas céder au découragement au retour. Vos supporters sont, depuis plusieurs semaines, très inquiets. Qu’avez-vous à leur dire ? Nos supporters ont raison de s’inquiéter et de ne pas être contents des résultats que nous réalisons. Il y a un bon groupe de joueurs à la JSK qui a les moyens de réussir. Nous savons tous qu’il y a des insuffisances et cela doit être corrigé durant la trêve. Et c’est ce que nous avons l’intention de faire. Entretien réalisé par Said Aberkane

B ERREFANE : «La discipline est la seule clé pour la réussite»

APRÈS SA VISITE AU CLUB FORMATEUR DE LA JF TADMAIT

L’enfant du club phare de la Kabylie, le portier, Mourad Berrefane, nous l’avons accosté hier, au stade Ahcene-Iboud de Tadmait, lors d’une visite au club formateur de la JF Tadmait

L

e gardien, et après la remise des cadeaux, nous a déclaré: «Je suis très honoré par cette invitation inattendue, je dirai aussi que c’est un plaisir pour moi d’être ici aujourd’hui pour encourager ces jeunes talents.» Avant de conclure : “Je tiens à remercier tous les dirigeants de ce club, à sa tête bien sûr le premier responsable, à savoir le président Karim Mekiri, pour leur accueil, sincèrement je suis très heureux et même content.” Et d’ajouter: “Je tiens à souhaiter bon courage pour ce club formateur de la JF Tadmait.» Et pour terminer, on a profité pour parler aussi du reste du parcours de la JSK, le portier des Canaris nous a confirmé que «le groupe a les capacités de réagir.» Tout en minimisant les effets des échecs, il nous a également fait part de son optimisme quant aux capacités de leur équipe : «Ce sont des choses qui arrivent à toutes les équipes du monde de perdre des matches. Nous devrons oublier ces échecs et bien nous préparer pour l’avenir. Je suis convaincu que l’équipe a les moyens de se ressaisir. Nous les joueurs avons à plusieurs reprises prouvé nos capacités.»

«La phase retour sera plus difficile»

Concernant l’avenir de la JSK en championnat, Berrefane nous dira : «Nous avons terminé la première partie à une position qui n’est pas aussi confortable. On aurait pu faire mieux si on avait eu beaucoup de chances. Mais bon, on doit tourner la page et voir l’avenir. La phase retour s’annonce plus difficile que l'aller, nous devons faire une entrée en force dès le retour à la compétition afin de se mettre définitivement à l’abri de cette mauvaise position. Cela passera par une bonne préparation durant cette période de trêve», nous dira l’enfant du club.

«Oublier le passé et penser à l’avenir»

Pour toujours le portier des Kabyles, Mourad Berrefane et ses coéquipiers doivent se concentrer sur la reprise qui s’annonce plus difficile et d’essayer de faire sortir leur équipe de cette mauvaise situation. «Maintenant, on doit mettre la phase aller dans le placard, et bien préparer la suite du championnat. Nous avons un groupe solidaire déterminé à finir avec ses échecs répétés et replacer la JSK dans une bonne position…» souhaite-t-il. Les Oussalah, Naili et consorts doivent consentir des efforts pour retrouver la place qu’elle mérite au classement général. S. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ph : Maracana

Le recrutement ou le renforcement de l’équipe en ce mercato ne semble pas être la priorité de Belhout. Le coach kabyle préfère faire confiance au même groupe tout en comblant les lacunes constatées sur le plan physique pour certains joueurs et qui a été en partie une des raisons des mauvais résultats de la JSK lors de cette première partie. Ce revers, faut-il le préciser, était pour le moins inattendu par rapport aux capacités du groupe. Mais il s’avère finalement utile pour les membres du staff technique afin qu’il puisse remédier rapidement à cette situation. En tout cas, tous les joueurs avec qui nous avons eu une discussion ne semblent pas s’inquiéter outre mesure. Mais ils affirment que l’équipe se préparera bien en perspective de la phase retour et en particulier le prochain match contre le MC El Eulma, et ce, comptant pour l’avant-dernier de la phase aller. Les Jaune et Vert ont intérêt à réagir pour éviter que les scénarios ne se reproduisent. Belhout et ses poulains entameront la préparation de la deuxième partie du championnat avec comme priorité la correction des lacunes constatées au niveau de la défense et en attaque qui a affiché une grande inefficacité. S. A.

LIGUE 1


LIGUE 1

L

05

Maracana N° 1320 — Dimanche 16 Janvier 2011

«Nous ne sommes pas prêts pour le professionnalisme» HANNACHI VIDE SON SAC

20 janvier au 20 février”

e président de la JSK, qui était en France la semaine passée, était l’invité de l’émission sportive “Addal +” animée par Lounis Temzi de la chaine berbère «Berbère TV». Le boss kabyle a parlé de plusieurs sujets et était en colère sur quelques sujets abordés notamment celui ayant trait avec le président de la FAF et n’a pas mis sa langue dans la poche tirant à boulets rouge. Nous essayons de vous résumer ce qu’il a dit lors de ladite émission diffusée en direct vendredi vers 21h.

Nous allons procéder à la vente des actions du club à partir de ce 20 et ce jusqu’au 20 février. Les amoureux notamment les industriels de la région sont les bienvenus pour acheter les actions qu’ils veulent. La JSK n’est pas ma propriété privée, comme le prétendent certains. Je les invite à se rapprocher du club pour élever le capital du club. Une action vaut 1 million de centimes et tout le monde a le droit d’acheter des actions.

“Coulibaly et Azuka n’ont pas été corrects envers nous”

Geiger était la cause de notre élimination

Coulibaly et Azuka sont partis précipitamment sans nous avertir, alors qu’ils leur restaient quelques matchs à honorer dans le contrat. Ils sont libres, mais ils n’étaient pas corrects avec nous et ce n’est pas à la hauteur de leur statut.

Oui, c’est Geiger qui était la cause de notre élimination en demi-finale de la Champions League. Il a fait des changements qu’il ne devait pas faire. Dès qu’il a fait ses changements à Lubumbashi à l’aller, j’ai senti la catastrophe. Il ne restait que 5 minutes et devait fermer pour préserver le score qui était en notre faveur.

“Hamiti doit se corriger”

J’ai appris le verdict de la justice en ce qui concerne Hamiti. Je dirai qu’il doit se corriger et adhérer à la conduite et la discipline de l’équipe si non on doit prendre des mesures disciplinaires contre lui.

Il était bon au début, puis il a commencé à chercher la petite bête pour partir

“Andou m’a demandé 3 jours de réflexion, le Camerounais viendra cette semaine”

L’entraîneur Geiger a fait un bon travail au début. Mais, après avoir reçu des offres mirobolantes ici et là, il a commencé à chercher la petite bête pour que je le lâche. Les entraîneurs étrangers ont l’habitude de faire ça. Ils courent uniquement derrière l’argent pas plus.

Notre parcours est plus qu’honorable

Je pense que notre parcours en Ligue des champions est plus qu’honorable. On a atteint les demi-finales de la plus prestigieuse compétition africaine avec une jeune équipe qui n’a pas d’expérience. On a honoré les couleurs nationales comme on l’a déjà fait, mais il y a ceux qui étaient jaloux de notre parcours.

“L’Algérie n’est pas prête pour le professionnalisme”

L’Algérie n’est pas prête pour le professionnalisme qui a besoin de temps pour se concrétiser. Avec les mentalités actuelles, le professionnalisme d’aujourd’hui n’est que du bricolage et on en est loin de nous en sortir.

“Je ne reconnais ni la commission de discipline de la FAF ni sa sanction bidon”

Franchement, je ne sais pas de quelle commission de discipline de la FAF vous parlez. Ils m’ont sanctionné pour deux ans, et je ne reconnais ni leur commission ni leur sanction. De quel droit peuvent t-ils me sanctionner. J’irai quand je veux au stade. J’ai juste pris du recul ces derniers temps. Seule l’assemblée générale a le droit de me sanctionner sur un vote. Il y a certains qui ne savent même pas que cette commission existe. J’ai été sanctionné par téléphone. Alors je ne reconnais pas cette sanction qui est ridicule à mes yeux. Je suis allé à cette commission par respect et sur la demande de quelques-uns de mes collaborateurs pour éviter toute autre polémique. Autrement dit, je ne reconnais pas cette commission et ses décisions.

“On doit créer une association de présidents pour gérer le football algérien”

Notre football se dirige droit vers le fond. On doit s’unir et créer une association de présidents de club pour gérer le football algérien et lui rendre sa crédibilité. Mais, malheureusement il y a ceux qui fuient leurs responsabilités. L’équipe du FLN a été marginalisée et aucun joueur des années 80 ne fait partie du bureau fédéral, ce qui est anormal à mes yeux.

“On paye 4 cautions de joueurs

étrangers pour qu’un seul puisse jouer”

Franchement, cette loi sur les joueurs étrangers n’a ni queue ni tête. On paye quatre cautions, alors qu’un seul joueur uniquement puisse jouer. Mais c’est du n’importe quoi. Les joueurs africains contribuent au développement de notre championnat et je ne vois pas pourquoi les priver de jouer.

“Ils nous ont volé 160 000 dollars”

Le ministre en personne m’a promis de régler les deux factures de l’avion qui nous avait transporté au Congo, parce que nous honorions les couleurs nationales et non pas uniquement ceux de la JSK. Voila que la FAF a voulue nous casser en nous obligeant à payer ces factures. Ils nous ont volé 160 000 dollars et je ne vais pas me taire. La JSK dérange certains, mais je ne leur laisserai jamais l’occasion de casser la JSK qui est le symbole de la Kabylie.

“L’APW doit aider les autres disciplines”

Je n’aime pas faire de politique, mais je dirai que l’APW de Tizi Ouzou doit aider les autres disciplines de la JSK, comme le basket, le handball et l’athlétisme, où nous avons des champions nationaux. On dit que la JSK est une SPA et elle n’a pas le droit aux subventions, mais la JSK ce n’est pas uniquement le football. Ils doivent aider les autres disciplines pour qu’elles ne disparaissent pas.

“Le projet du nouveau stade n’avance malheureusement pas”

Le projet du nouveau stade n’avance pas à notre grand regret. Je ne suis pas aller à cause des pluies, mais je pense que les travaux n’avancent pas. Il y a eu seulement le terrassement après les travaux ont ralentis, mais je ne peux pas me prononcer sur quoi que ce soit du moment que je n’ai rien vu. J’espère que les travaux vont s’accélérer dans les jours qui viennent pour que ce stade dont toute la région rêve puisse voir enfin le jour.

“La vente des actions durera du

J’ai vu le joueur gabonais Andou Djilass Mbong, j’ai discuté avec lui et il était d’accord pour rejoindre les rangs de la JSK, mais il m’a demandé trois jours de réflexion, parce que, apparemment, son père était en colère contre lui, vu qu’il n’a pas demandé son avis. C’est un bon joueur qui va nous ramener un plus à l’attaque vu ses qualités techniques dont on dit beaucoup de bien. Concernant le Camerounais Hervé Din Din, il viendra, en principe, la semaine prochaine pour effectuer des essais avec l’équipe et on verra bien en concertation avec Belhout.

“Je finaliserai tout avec Khellili aujourd’hui”

Le président du NAHD, qui est un homme de parole m’a donné un accord de principe pour me libérer Khellili avec lequel je finaliserai tout aujourd’hui à Alger. Il signera son contrat avec nous aujourd’hui. C’est un jeune joueur pétri de qualités qui va ramener un plus en défense surtout après le départ de Coulibaly.

“Dorman reviendra en fin de saison pour signer”

Le défenseur Dorman est un bon joueur qui nous intéresse, on va lui proposer de venir cet été si jamais il ne signe pas dans un autre club.

JSK

C’est un bon défenseur et on a besoin de ses services.

“C’est qui Haitem Idriss” ?

Je lis à travers la presse que plusieurs joueurs vont signer ou proposés, alors qu’il n’y a rien de vrai. Je ne connais même pas ce joueur Haitem Idriss dont vous me parlez. Il n’a jamais été question de recruter Ali Boulebda du moins pas avant que nous soyons fixés avec Boutabout ou Si Salem.

“Seul Cherif El Ouazzani est libéré”

Je vous informe qu’on n’a libéré que Cherif El Ouazzani, du moment qu’il ne joue pas trop cette saison. On ne va pas libérer d’autres joueurs, car on a besoin de cet effectif qu’on renforcera par d’autres éléments pétris de qualités. On ne libérera aucun autre joueur surtout après le départ précipité de Coulibaly, Azuka et Aoudia.

“Belhout est le plus grand diplômé en Algérie”

Belhout, est un entraîneur qu’on ne présente plus, qui a fait déjà ses preuves avec les équipes qu’il a entraînées. C’est l’entraîneur le mieux diplômé en Algérie. On va essayer au maximum de lui ramener de bons joueurs pour remonter la pente, j’espère qu’il réussira un bon parcours avec nous. Ce n’est pas l’entraîneur seul qui fait l’équipe, mais c’est plutôt les bons joueurs. Donc, c’est à nous de lui ramener de bons éléments pour qu’il réussisse à faire un bon parcours. Il a signé avec nous pour une année, on va lui renouveler le contrat dans le cas où il nous satisfait.

“Je ne pense pas aller en Tunisie pour le stage hivernal”

Concernant le stage hivernal en Tunisie sur la demande de Belhout qui connaît bien les lieux et vu les événements en Tunisie, je ne pense pas y aller, risquer la vie de mes joueurs. C’est possible qu’on reste à Tizi Ouzou pour effectuer ce stage. Si jamais les choses se calment en Tunisie ces jours-ci, on ira là-bas pour effectuer ce stage important dans cette phase.

“Les anciens joueurs sont toujours les bienvenus”

Il est clair que la JSK n’est pas ma propriété privée et tous les anciens joueurs sont les bienvenus. On a Adghigh et Termoul avec nous, les autres sont les bievenus pour nous aider. Je n’ai pas apprécié la sortie médiatique d’Iboud et je n’ai pas voulu commenter ses déclarations pour éviter de polémique avec lui, parce que je sais que cela ne servira à rien. S. K.

Hannachi a négocié avec Khaled Gourmi

Juste à la fin de l’émission, le président de la JSK, Moh Cherif Hannachi, a négocié avec un joueur franco-algérien qui répond au nom de Khaled Goumri. Ce jeune milieu de terrain, âgé de 24 ans, porte actuellement les couleurs du club suisse Yverdin, prêté par l’autre club suisse, Young Boys de Berne. Ce joueur, dont on dit beaucoup de bien, a été proposé à Hannachi qui a négocié avec lui avant-hier dans la soirée après la fin de l’émission «Addal+» du moment que le joueur a assisté à cette émission en attendant de parler avec Hannachi pour un éventuel recrutement.

Fiche technique de Khaled GourmI DATE DE NAISSANCE : 18/04/1986 AGE : 24 ans POSTE : milieu /attaquant droit NATIONALITÉ : française

Parcours en clubs de Khaled Gourmi CLUB

ARRIVÉE

DÉPART

TRANSFERTS

MATCHS

BUTS

Yverdon

23/02/2010

24/10/2010

retour de prêt

1

0

Young Boys 15/09/2009

23/02/2010

prêt

3

0

Yverdon

15/07/2008

15/09/2009

prêt

0

0

Baulmes

01/07/2007

15/07/2008

0

0

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


06

MCA MOURAD LOUADAH FACE À LA PRESSE AUJOURD’HUI AU HILTON Mourad Louadah, qui était annoncé comme le futur patron des Vert et Rouge durant de longues semaines, a finalement jugé utile de prendre un peu de recul. Il animera même une conférence de presse ce matin à partir de 10h, à l’hôtel Hilton où il évoquera plusieurs points essentiels dont le plus important sera, sans doute, la fameuse histoire des actions. D’après certaines indiscrétions, Mourad Louadah envisage sérieusement de renoncer une bonne fois pour toutes à cette histoire d’actionnaire majoritaire après qu’il s’est avéré, que certains dirigeants actuels étaient contre sa venue pour des raisons et d’autres. Ce qui est certain, c’est que Mourad Louadah va tout dévoiler aujourd’hui à l’occasion de sa nouvelle sortie médiatique qui s’annonce tout de même intense et très intéressante à suivre. Pour l’anecdote, les actuels responsables du MCA ont également prévu un point de presse à la villa de Chéraga et d’après certaines sources, ces mêmes responsables veulent tout simplement barrer le chemin à Mourad Louadah sachant que ce dernier était le premier à choisir la date du 16 janvier et même l’horaire (10h). M. B.

LIGUE 1

Chut... le MCA ne recrute pas Maracana N° 1320 — Dimanche 16 Janvier 2011

RECRUTEMENT

g Par MOUNIR BENKRAMI

Les dirigeants du MC Alger n’arrivent toujours pas à trouver leurs marques lors de ce mercato hivernal comme le confirme si bien, le zéro recrutement effectué jusqu’à l’heure actuelle.

P

ourtant, les noms fusent de partout et de nulle part tout comme les dizaines de CV de joueurs, notamment, africains qui envahissent les bureaux de la villa de Chéraga. Certaines parties ont même affirmé que l’attaquant camerounais Eyenga était sur le point de signer cette semaine tout comme le Nigérian Opara sous insistance de l’entraîneur Alain Michel. A noter que la direction du club a même envoyé plusieurs invitations aux joueurs susceptibles de renforcer le Mouloudia durant ce mercato hivernal dont le duo cité auparavant. Mais au final, un seul joueur seulement a répondu présent ,en l’occurrence, l’attaquant malien, Mamadou Coulibaly qui s’entraîne actuellement avec l’équipe juniors en attendant la reprise des seniors prévue le 19 janvier prochain. Et l’info du jour est que le Mouloudia d’Alger, le futur représentant de l’Algérie en Ligue des champions africaine, abordera le premier match prévu entre le 19 et 30 janvier en cours avec un effectif réduit et surtout, sans les éventuelles nouvelles recrues qui pouvaient apporter le plus, notamment en attaque.

Omar Ghrib-Alain Michel : chacun son chemin…

Pis encore, rien ne va plus entre l’entraîneur Alain Michel et le premier responsable de la section football, Omar Ghrib concernant justement l’opération recrutement. Comme preuve, le cas de l’attaquant malien, Mamadou Coulibaly où Omar Ghrib aurait définitivement pris la décision de faire signer le joueur pour quatre années alors que le coach mouloudéen voulait encore le voir à l’œuvre avec les seniors. Il y a aussi le cas de l’attaquant nigérien Mohamed Abdullah qui était sur le point de signer dernièrement avant

Situation confuse au MCA : quand l’argent vient à manquer. Ph : Maracana

que le même Alain Michel s’oppose à cette idée en driblant carrément ses dirigeants qui misaient énormément sur ce transfert. D’ailleurs, il est également utile de signaler que les deux hommes ne s’entendent guère sur la liste des joueurs libérés et les exemples sont multiples et variés. Comme preuve, Omar Ghrib ne veut même pas entendre parler d’un éventuel départ du duo AmmourAttafen alors que son entraîneur n’est pas contre leur départ. Idem pour le gardien Seddik Bouhedda qui aurait finalement réussi à convaincre Omar Ghrib pour le laisser partir à Oran tout en sachant que le technicien français est contre ce départ. C’est pour dire qu’il n’y a aucune coordination ni entente entre les deux hommes, ce qui va très certainement pénaliser un grand club nommé, le MC Alger.

Le nerf de la guerre

Au Mouloudia d’Alger, on a beau parler du mercato et surtout, du recrutement durant ce mercato hivernal, mais on oublie souvent que la situation financière du Vieux club algérois est des plus alarmantes. Et même si certains dirigeants affirment à chaque occasion que c’est le «tout va bien au MCA», la réalité est tout autre. En effet, puisque plusieurs joueurs, ayant été régularisés la semaine passée, ont fortement critiqué les montants de leurs chèques

en particulier, le milieu récupérateur Nassim Bouchema qui a failli rejoindre le CR Belouizdad. Les autres joueurs concernés ont tous vu leurs primes revues à la baisse à leur grand désarroi du moment qu’ils ne s’attendaient pas vraiment à ce renversement de situation de la part des dirigeants. Mais comme la vérité se trouve toujours ailleurs, c’est la situation financière critique qui est derrière cette décision. Ce qui nous mène à se poser un tas de questions dont la plus pertinente est sans doute:

“comment les responsables du MCA souhaitent recruter des joueurs d’envergure alors qu’ils n’ont pas les moyens de leur politique “? Une évidence, puisque le transfert d’un bon attaquant ne coûtera pas au-dessous des 3 milliards de centimes et les dirigeants du club ainsi que leur entraîneur le savent très bien. Malgré cela, ces mêmes dirigeants insistent sur le recrutement de deux ou trois joueurs capables d’apporter le plus au Mouloudia après la reprise de la compétition africaine. M. B.

MEGUELLATI DEVRAIT ENTAMER SON TRAVAIL MERCREDI

Annoncé de retour au Mouloudia d’Alger, le préparateur physique, Abdelhak Meguellati, a été sollicité par les dirigeants mouloudéens pour venir en aide au staff technique du MCA. Ce dernier devra entamer sa mission dès ce mercredi en l’absence d’Alain Michel. Ce dernier devra se croiser avec Kamel Achouri pour une mission commune, à savoir préparer l’équipe algéroise au safari de Bangui.

BIQUOTIDIEN DU 19 AU 25 JANVIER

Afin de bien entamer son aventure africaine avec ce premier match en Centrafrique face au Réal de Bangui, le staff technique du MCA a préparé un programme spécial pour ses capés. Ainsi, les partenaires de Zeddam devront s’entraîner au rythme du biquotidien durant la période qui s’étalera du 19 au 25 janvier prochain. Un travail spécifique qui visera à redynamiser le groupe mouloudéen sur tous les plans en vu de poursuivre son le chemin qui commence par ce voyage en Afrique avant d’entamer la série de matchs en retard. Sami M.

Que dira et que fera Gaceb ?

C

IL ANIMERA UNE

omme déjà annoncé par nos soins, la SSPA le Doyen a finalement son nouveau PDG qui n’est autre que le revenant Ahmed Gaceb, l’ancien proche collaborateur du Dr Messaoudi et de Chaâbane Lounès. Dès son installation, l’ex-DG d’Algérie Télécom, avait promis de sortir le MCA de son marasme et, surtout, de sa crise financière en misant énormément sur la venue des éventuels nouveaux sponsors d’envergure, sans toutefois, en donner des noms. D’ailleurs, le nouveau PDG de la SSPA le

CONFÉRENCE DE PRESSE CE MATIN À LA VILLA

Doyen devra s’expliquer aujourd’hui à partir de 10h au siège social du MCA, la villa de Chéraga. Ainsi, il abordera à coup sûr, la fameuse situation financière critique de son équipe et bien évidemment, il évoquera les éventuelles solutions envisageables pour en finir une bonne fois pour toutes avec ce fameux problème d’argent qui commence sérieusement à inquiéter tous les Mouloudéens sans la moindre exception. Par ailleurs, les Mouloudéens se demandent comment Gaceb vat-il faire pour remettre de

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

l’ordre dans la maison mouloudéenne au vu de tous ces interminables problèmes internes qui fusent de partout et qui touchent à tous les niveaux ? Mieux encore, comment le nouveau PDG de la SSPA le Doyen va gérer le bras de fer Omar Ghrib-Alain Michel qui ne date d’ailleurs, pas d’hier ? Bref, une mission périlleuse attend Ahmed Gaceb et il le sait très bien et seuls les prochains jours nous diront qui aura le dernier mot et qui sortira indemne de cette interminable polémique. Mounir B.


Maracana N° 1320 — Dimanche 16 Janvier 2011

Le projet de Gaceb soumis aux sponsors SES RÉUNIONS AVEC LE

Suite à son installation à la tête de la SSPA du MCA, le nouveau patron du club algérois, Ahmed Gaceb, a déjà pris de l’avance en se réunissant cette semaine avec les membres du conseil d’administration ainsi que du staff technique mouloudéen.

L

ors de ces réunions, Ahmed Gaceb a tenu à mettre les point ssur les “i” avec son entourage, avant de passer aux choses sérieuses. Le nouveau responsable mouloudéen a pu exposer les grandes lignes de son projet pour le vieux club algérois en soulignant les plus importants chapitres qui nécessitent en une charge urgente. Ainsi, le premier souci de la direction du MCA serait de résoudre les grands problèmes du club au niveau financier, et qui serait à l’origine de tous les problèmes du club. Ainsi, le recrutement, la régularisation des joueurs et le remboursement des dettes sont les majeurs soucis du MCA en cette période de début d’année. De ce fait, l’urgence au Mouloudia serait de trouver des fonds pour maintenir l’équipe en vie avant de songer à la suite du parcours d e s

Vert et Rouge. Pour Ahmed Gaceb, la seule solution concrète serait de convaincre les actuels sponsors du Doyen à adhérer à son projet, à savoir transformer ces partenaires en actionnaires actifs. En effet, le boss du MCA songe sérieusement à cette solution pour venir en aide à l’équipe algéroise tout en concrétisant ses idées et ses ambitions. Selon notre source, Ahmed Gaceb compte proposer aux partenaires du MCA à apporter leur contribution sur le plan financier en vue d’acquérir une partie des actions de cette SSPA du club algérois. Ainsi, cela devrait arranger ces sociétés qui pourront passer à un autre cas, à savoir celui d’adhérer à la SPA du MCA tout en tirant bénéfice.

Les joueurs percevront leur dû aujourd’hui

Après avoir eu à récupérer leurs chèques cette semaine, une grande polémique a

Mokdad n’a toujours pas encaissé son chèque

Parti en France afin de profiter de quelques jours de repos auprès de sa famille, le joueur franco-algérien, Abdelmalek Mokdad, n’a toujours pas réglé sa situation financière vis-à-vis de la direction mouloudéenne. En effet, ayant récupéré son chèque avant son départ, l’ancien joueur de l’US Créteil n’a pas encore encaissé son argent faute de disponibilité des fonds dans les caisses du compte mouloudéen. Ce dernier devait encaisser la somme de 500 millions et qui devait lui être versée juste après son départ. Toutefois, Mokdad est toujours en situation de stand-by et il risque d’attendre quelques jours de plus. En effet, face aux difficultés du déblocage de la subvention de Djezzy, l’argent n’a toujours pas atterri dans le compte de la SSPA du MCA. Ainsi, Mokdad devrait patienter quelques jours à l’image de ses camarades avant de percevoir son dû. A noter que ce joueur devrait être de retour mardi prochain pour la reprises des entraînements avec les Vert et Rouge.

DERRAG SERA PRÉSENT À LA REPRISE

Ph : Maracana

B

lessé au genou plusieurs depuis mois, le virevoltant attaquant du MCA, Mohamed Derrag, se trouve au Qatar, plus précisément au centre médical Aspitar à Doha. L’enfant de Bou Ismail, qui a pu éviter l’inchirurgicale, tervention poursuit toujours la délicate phase de rééducation. Cependant, aux dernières nouvelles, Mohamed Derrag devrait rallier la capitale dès demain puisqu’il vient de boucler la dernière étape de sa rééducation. Ainsi, si tout va bien pour l’attaquant vedette du Doyen, il devrait être présent à la séance de reprise ce mercredi pour recourir de nouveau avec ses camarades, en attendant son intégration définitive dans le groupe des Vert et Rouge. S. M.

CA ET LE

STAFF TECHNIQUE

MCA

AZZEDINE DOIT RAMENER SA LIBÉRATION

Ph : DR

APRÈS

07

entouré la situation financière de ces dix joueurs qui réclament encore leur argent. En effet, ces éléments mouloudéens n’ont pas apprécié le dernier revirement qu’a eu à adopter la direction mouloudéenne en leur octroyant seulement 30% à 40 % de leur dû. Une situation qui a suscité le mécontentement de ces joueurs qui ont fini par le montrer solennellement aux dirigeants du MCA. Face à cela, ces derniers ont accepté de prendre ces chèques tout en étant décidé à ne pas lâcher prise. En effet, les dirigeants mouloudéen ont

fait une promesse aux joueurs, à leur tête Omar Ghrib, de leur octroyer le reste de leur argent avant le départ à Bangui, prévu le 25 janvier prochain. Une promesse qui a fini par calmer plus au moins les esprits de ces joueurs, sans trop les rassurer. Ainsi, en attendant d’y voir plus clair, c’est aujourd’hui que les poulains d’Alain Michel se déplaceront à la banque pour encaisser leurs chèques, en espérant avoir le reste de leur argent, qui s’élève entre 10% et 20 %, dans les jours à venir. Sami M.

Belkheir devait récupérer sa libération hier

C’est officiel, l’attaquant mouloudéen, Lamine Belkheir, ne fera plus partie de l’effectif des Vert et Rouge pour le reste de la saison. En effet, décidé à quitter le navire du Doyen, après une période délicate passée au vieux club algérois, l’ancien joueur de la JSMB a été poussé vers la porte de sortie par les responsables du MCA en concertation avec le staff technique. Ainsi, l’ancien Béjaoui devait obtenir sa lettre de libération dès hier avant d’aller tenter sa chance sous d’autres cieux. En ce qui concerne sa prochaine destination, Lamine Belkheir ne semble pas manquer de propositions venant de plusieurs clubs de D1 et D2. Selon notre source, le désormais exMouloudéen ferait l’objet de l’intérêt du MCEE, le MCS, le CABBA et enfin le CSC. Ces équipes désirent avoir Belkheir dans leurs rangs dès ce mercato pour renforcer leur effectif. Ainsi, en attendant de passer à l’étape des négociations, Belkheir devra d’abord avoir en main ce fameux document pour négocier en toute liberté.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Pensionnaire de l’équipe de Biskra, l’ancien gardien du MCA, Sofiane Azzedine, semble sur le point de retrouver son ancienne équipe dès ce mercato. En effet, à la recherche d’un deuxième gardien pour pallier le départ de Seddik Bouhedda, les dirigeants mouloudéens auraient opté pour Azzedine afin de continuer la saison avec Zemmamouche et Slimani. Seul souci pour l’instant, c’est la libération de ce gardien du côté de l’US Biskra. Selon notre source, les dirigeants algérois ont demandé au portier de négocier luimême sa lettre de libération auprès des dirigeants biskris, avant de venir signer au Mouloudia.

ALAIN MICHEL DE RETOUR MERCREDI

Ph : Maracana

LIGUE 1

L’entraîneur français du MCA, Alain Michel, se trouve en France depuis plusieurs jours déjà, plus précisément suite à l’annonce de la trêve hivernale qui s’étalera jusqu’au 10 février prochain. Ce dernier s’est permis de reprendre quelques jours de vacances auprès de sa famille, avant de prendre sa mission à la tête du MCA dès cette semaine. Le retour de l’ancien manager de Grenoble est annoncé pour ce mercredi, soi le jour de la reprise des entraînements des Vert et Rouge.


08

CRB

En raison des événements que connaît la Tunisie

LE STAGE DE PRÉPARATION SERA DÉLOCALISÉ

Finalement, le CRB n’effectuera pas le stage hivernal en Tunisie. En effet, en raison des événements de ces derniers jours dans ce pays voisin, les responsables de l’équipe de Laâqiba ont pris la décision d’annuler le regroupement annoncé un premier temps au complexe de l’Espérance de Tunis et de choisir un autre endroit qui réponde à leurs exigences. L’autre piste la plus plausible est le Maroc, d’ailleurs lors du dernier entretien que nous avons eu avec le coach argentin, Angel Miguel Gamondi, ce dernier n’a pas écarté cette piste qu’il juge à l’instar de la Tunisie très adéquate et qui offre toutes les commodités nécessaires pour un déroulement excellent du stage. Ainsi donc, les Rouge et Blanc, après leur retour prévu samedi, renoueront pour quelque temps avec les entraînements ici au pays et se dirigeront par la suite au Royaume chérifien qui sera probablement leur destination.

LIGUE 1

Khellef : «Je reste au CRB» Maracana N° 1320 — Dimanche 16 Janvier 2011

Après une phase aller très difficile pour lui, où il s’est retrouvé pratiquement sur le banc, le milieu de terrain du CRB, Djaffar Khellef, a pris la décision de quitter le Chabab et aller chercher d’autres cieux où il bénéficiera de plus de temps de jeu. Mais après sa dernière réunion avec le président Kerbadj, le joueur semble changer d’avis et compte vraiment finir la saison avec son club employeur. Dans l’entretien qui suit, Khellef nous parle aussi des vacances qu’il passe actuellement chez les siens, de la trêve qui, selon lui, est très bénéfique pour son équipe et du programme tracé par le coach Gamondi pendant cette trêve. Par ailleurs, l’exSenfour estime que la phase retour sera très difficile, mais lui et ses coéquipiers ne vont lésiner sur aucun effort afin d’aller plus loin dans la compétition et décrocher une place honorable. Comment Khellef passe-t-il ses vacances ? Je profite de ce temps de repos pour me ressourcer auprès de ma famille et rendre visite à mes nombreux amis. Je passe de belles journées chez moi, bien sûr sans penser au football comme le coach nous a conseillé de le faire. Je profite aussi pour passer de longues heures dans mon lit (rires). C’est bien d’être un peu détaché du milieu professionnel pour quelque temps et reprendre son travail par la suite. Je pense que ce repos nous permettra de reprendre les entraînements avec un moral en acier et nous ouvrira les portes pour entamer une excellente phase retour. On vous annonce partant, le confirmez-vous ? A moins de trois ou quatre matchs de la fin de la phase aller, je vous ai déclaré que si le coach ne me fera pas confiance et ne me fera pas jouer, je quitterai officiellement le Chabab. Effectivement, après ce temps, je me suis retrouvé toujours sur le banc et

j’ai pris la décision de partir. Ensuite j’avais un face-à-face avec le président Kerbadj qui m’a convaincu que j’ai ma place au CRB et que l’équipe a besoin de moi. Donc, j’ai bien réfléchi et à la fin, j’ai changé d’avis.

Pourrez-vous être plus explicite… Lors de ma réunion avec le président, je lui ai exposé mon cas, et je lui ai déclaré qu’après mon excellent match en coupe, j’ai cru que je serai titularisé face à l’USMA. Mais le coach a décidé autrement. Donc, je ne crois pas que j’aurai ma chance dans le futur et le meilleur pour moi c’est d’aller chercher une autre équipe. Le président a écouté attentivement mes doléances et m’a assuré que le club a besoin vraiment de moi et qu’il faut que je reste. A la fin, on s’est mis d’accord, donc officiellement, je finirai cette saison avec le CRB. Que pensez-vous de cette trêve qui tombe du ciel et à laquelle vous ne vous attendiez pas ? Je pense que la trêve est tombée à pic. Elle sera, comme je viens de vous le déclarer, très bénéfique pour nous. On profitera de la période de stage que nous allons effectuer pour recharger les batteries et surtout s’arrêter sur les erreurs qu’on a commises lors de la phase aller et qu’on va certainement corriger. Comme on va jouer des matchs amicaux qui seront aussi d’une grande importance pour entamer la prochaine phase. Cependant, je ne vous cache pas, on aurait aimé jouer les deux matchs restants de la phase aller face à la JSMB et l’ESS respectivement, car on voulait continuer sur notre lancée après la victoire face au WAT au stade du 20-Août et le nul arraché face à l’USMA au stade OmarHamadi. Mais bon c’est la décision de la Ligue et à l’instar de toutes les équipes, on doit faire avec. Cinq journées seulement de repos et vous allez renouer par la suite avec les entraînements. Que pensez-vous du programme tracé par les dirigeants ? En général, c’est le programme que toutes les équipes adoptent, et pour nous ce n’est pas quelque chose de nouveau, on s’est habitués à ce genre de programme. Après des exercices très légers comme le footing, la musculation et la course, on reprendra le travail sous de bons auspisces. Alors, disons que ces petits exercices nous aideront pour maintenir la forme et attaquer par la suite les choses sérieuses. En raison des événements que connaît la Tunisie, qui a été désignée dans un premier temps comme lieu du stage, ce dernier pourrait être effectué dans un autre pays. Que pensez-vous à ce propos ? Pour l’instant personne ne m’a mis au courant du changement du lieu du stage. En tout cas, peu importe le lieu, l’essentiel est que la préparation se déroulera dans de bonnes conditions. Mais, je pense que choisir la Tunisie en ce moment n’est pas une bonne

Reprise samedi Après avoir bénéficié de quelques jours de repos, les Rouge et Blanc renoueront samedi prochain avec les entraînements. La séance sera programmée aux environs de 15h 30 au stade du 20-Août. Les coéquipiers d’Islam Slimani reprendront certainement le travail avec un moral au beau fixe et se prépareront par la suite afin d’effectuer le stage hivernal .

idée, vu tout ce qui se passe là-bas, ce ne sera pas évident de se concentrer sur son sujet. En fin, cette décision revient aux dirigeants et ce n’est pas à nous les joueurs de décider. Comment jugez-vous votre parcours après treize matchs joués ? Je pense qu’on a fait un parcours auquel personne ne s’attendait. Au début, aucun ne misait cher sur notre parcours et que cette équipe du CRB pourrait avoir un mot en ce championnat. À présent, c’est notre classement qui parle. Je pense qu’à part le match face à l’USMH que nous avons raté à domicile, le reste est positif. Notre équipe possède d’excellents

KERBADJ :

joueurs et je suis optimiste que la phase retour sera meilleure. On vous laisse le soin de conclure… Il nous reste encore deux matchs de la phase aller à jouer et qu’on devra bien gérer et ce, afin d’entamer la phase retour en toute beauté. J’espère que le stage se déroulera dans de bonnes conditions et que le retour sera meilleur pour nous. L’ensemble des joueurs sont déterminés à cravacher dur cette saison et offrir à nos supporters qui méritent tout le bonheur un titre. Entretien réalisé par Hillal Ait Benali

«On est en négociations avec des responsables d’un complexe au Maroc»

Contacté hier dans la matinée, le président du Chabab de Belouizdad, Mahfoud Kerbadj, nous a confirmé que le stage de son équipe ne se déroulera pas en Tunisie en raison des émeutes que le pays connaît actuellement et que l’autre pays voisin, le Maroc, en l’occurrence, sera la piste la plus possible : «On est en train de négocier avec des responsables d’un complexe au Maroc qui sera probablement notre destination après l’annulation de premier lieu du stage. Certainement, le lieu qui sera choisi devra répondre à nos exigences et sera en fonction aussi de nos moyens. En tout cas, pour le moment, rien n’est encore décidé » nous a déclaré le boss belouizdadi.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

MANA : «Il nous faut 4 millliards...»

Où en êtes-vous concrètement avec cette crise financière ? En début de saison, nous avons prévu quelque huit milliards pour la saison et nous sommes dans nos prévisions, car nous avons déjà dépensé quatre milliards maintenant, il nous faut encore trouver quatre autres pour boucler la saison. Je pense que Laïb doit bouger un petit peu pour qu’on trouve des solutions à cette crise financière et ne pas rester les bras croisés. Selon vous quelles sont les solutions ? Laïb n’a pas d’autre choix que de contacter de nouveau les opérateurs économiques et les industriels, car je pense que leur apport financier nous sera très utile.Nous avons aussi l’intention d’utiliser le registre du commerce pour créer des espaces où on va commercialiser tous les produits de marque du club. L. S.

A

u cours d’une rencontre jeudi dernier, le président Mohamed Laïb et l’entraîneur Boualem Charef ont longuement débattu du programme de travail pour la phase retour. Tout a été passé en revue, rien n’a été laissé au hasard par les deux

hommes.

La liste des libérés dévoilée

Le premier point abordé a été la situation des joueurs. A ce sujet, Boualem Charef a remis au président Laïb la liste des joueurs qui n’ont pas convaincu pendant toute la durée qu’ils ont

JEUDI

LAÏB

passée au club. Parmi cette liste, figurent Belatar, Bekara qui évoluent dans le même poste, mais qui seront libérés pour insuffisances techniques.

Charef opte pour le Caroubier

BENCHADI : «On se refait une santé et on revient» g Entretien réalisé par YASSER MALKI

Ph : Maracana

C’est désormais officiel, le stage prévu à l’étranger est provisoirement annulé. Les responsables sétifiens ont pris la décision d’annuler officiellement l’idée de rejoindre le centre de Hammam Bourguiba suite à la situation qui s’aggrave de jour en jour dans le pays voisin. La situation sécuritaire, qui devient inquiétante, a poussé les dirigeants à revoir leur copie. Pour l’instant, le président Serrar a pris la décision d’annuler provisoirement le stage. Cela n’est pas définitif pour la simple raison que les dirigeants ignorent le point de vue de l’entraîneur en chef, Dellacasa, à ce sujet. De retour le 22, le technicien italien se réunira avec le boss sétifien pour reparler de tout cela.

Programme de travail ficelé CHAREF A RENCONTRÉ

Le porte-parole, Abelkader Mana, vient de faire une déclaration qui en dit long sur la crise financière qui secoue le club harrachi. “Il faut que le président Laïb se débrouille de toute urgence pour trouver de l’argent frais afin de régulariser la deuxième tranche des joueurs. C’est l’urgence même, car cette régularisation permettra aux joueurs de se concentrer sur le travail pour faire un bon parcours, aussi bien pour la phase retour que pour la Coupe d’Algérie”, nous déclare, d’emblée, Abdelkader Mana .

Le stage annulé

09

Maracana N° 1320 — Dimanche 16 Janvier 2011

Le sort de Boucherit sera connu aujourd'hui

Le sort d’Antar Boucherit sera connu en principe aujourd'hui. C'est ce qu'a indiqué une source autorisée auprès de la direction de l'Entente de Sétif. La même source nous a révélé que l'ex-joueur usmiste s’est déplacé jeudi dernier à Sétif pour rencontrer les dirigeants. Il aurait eu une discussion avec Hamar, président de section. Boucherit lui a demandé quelles étaient les intentions de la direction du club à son égard. Il faut dire que beaucoup de choses ont été dites à propos de Boucherit et son rendement. Hamar a demandé à Boucherit de temporiser un peu, le temps qu'il discute avec Serrar. Selon des proches de Hammar, Boucherit a de fortes chances d'être libéré car il n'a rien donné jusque-là et sa présence au club durant la deuxième phase de championnat serait inutile.

Se trouvant chez lui à Batna pour se ressourcer auprès des siens, l’arrière gauche de l’ESS, Riad Benchadi, que nous avons sollicité hier aprèsmidi, nous a fait savoir que 12 jours de repos seront bénéfiques pour l’équipe avant de reprendre samedi prochain. Le joueur estime que l'Entente de Sétif montrera un nouveau visage lors de la phase retour.

Quelles sont les nouvelles ? Tout va bien, je m’apprête à effectuer une séance d’entraînement en solo pour garder la forme parce douze jours de repos pourraient être un désavantage pour les joueurs qui ne s’entraînent pas. Toutefois, je crois qu’un repos supplémentaire était obligatoire pour nous car nous avons déjà joué presque une saison, si on tient compte des matches de

la Coupe d’Afrique, la Coupe de l'UNAF et le championnat. Revenons à votre parcours jusqu’à présent en championnat. Comment l’analysezvous ? En vérité, c'est un parcours acceptable puisque nous sommes à la deuxième place avec à deux points du leader. Le fait est que nous n'ayons pas perdu beaucoup de points, que ce soit à domicile ou à l’extérieur. Comme on l’a déjà dit, notre parcours en Coupe d’Afrique a été très long et difficile. Mais ce n'était pas difficile pour nous de garder la même dynamique et la même rage de vaincre. Comment voyez-vous la suite du champi-

L’entraîneur Charef a, d’un autre côté, demandé

onnat ? Je suis certain que vous allez voir un nouveau visage de l'ESS à partir de la phase retour. Nous allons nous donner à fond lors du stage de préparation qui sera certainement l’occasion de rebondir. Toutefois, j’espère que les nouvelles recrues apporteront le plus attendu. Ce qui est certain, c’est que les joueurs sont prêts à relever le défi et montrer le même visage qu’en Ligue des champions africaine. D’après-vous, l’enDellacasa traîneur apporte-t-il le plus souhaité ? Sincèrement, je pense que oui. Et ce que j'ai lu dans les journaux et son parcours comme entraîneur prouvent que c’est un vrai travailleur. Y. M.

USMH

à avoir à sa disposition le terrain de l’ex-DNC sis au Caroubier. Ce terrain en tartan sera utilisé pour la reprise des entraînements. Aussi, il faut souligner qu’au niveau de l’OPLA du Caroubier toutes les commodités sont disponibles même pour un stage bloqué de quelques jours. L. S.

ESS

BAKIR NE SERA PAS SÉTIFIEN

L'attaquant franco-algérien bakir Mohamed Ali, qui se trouve à Sétif depuis vendredi dernier, ne sera pas sétifien d'une façon officielle, les négociations ayant échoué entre les deux parties concernant le volet financier. Le contrat proposé par Serrar a été refusé par le joueur et son manager.

13 joueurs de l'ESS depuis hier en stage avec les -23 et l’EN A’ Depuis hier, deux joueurs de l'entente, à savoir Boualem Benmalek et Adel

Lakhdari, ont rentré en stage avec la sélection nationale des U-23 au centre sportif de Sidi Moussa. Alors que Hadj Aissa, Djabou, Bouazza, Metref, Delhoum, Hachoud, Lemmouchia, Yakhlef, Laifaoui, Djallit, Ghazali de leurs part ont entrer aussi depuis hier en stage avec les A’ de Benchikha. Les joueurs de U-23 un stage de 5 jours du 15 au 20 janvier un stage de préparation en vue des éliminatoires des Jeux olympiques de Londres 2012. Alors que ceux de l'équipe nationale A' effectuerons un stage de 15 jours du 15 janvier au 31 Ce regroupement sera ponctué par deux matches amicaux, le premier le 22 janvier face au Niger au stade du 20 août, alors que le second aura lieu le 29 janvier face au Luxembourg au stade du 5 juillet. Y. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


10 USMB

REPRISE DES ENTRAÎNEMENTS AUJOURD’HUI

Les poulains de Iaïche reprendront aujourd’hui les entraînements qui sont programmés au stade d’O.E.Alleug. Après une harassante phase aller, ont bénéficié d’un repos de 4 jours, le staff technique leur a demandé plus de concentration au sein du groupe, lors de la dernière réunion tenue entre staff et joueurs, et ce pour préparer dans la sérénité les prochaines rencontres qui seront décisives où l’USMB aura pour client le MCA et l’ASK.

T. A.

g Par AHMED TAHI

L’opération recrutement est devenue un véritable casse-tête pour la formation blidéenne, en cette période de l’ouverture du marché des transferts hivernal de la saison 2010/2011, à l’ère du nouveau mode de championnat professionnel.

P

lusieurs noms de joueurs ciblés par la direction blidéenne ont été annoncés dans les fiefs sportifs de la ville des Roses. Les fans sont de plus en plus attentifs et leur sujet de discussion n’est porté que sur le recrutement d’éventuels éléments qui viendront renforcer les rangs des Vert et Blanc. On parle de Boussehaba, Lahmar, Bey (CRB), Hamidi (USMA), Beramla (WAT). A ce jour, l’USMB n’est arrivée à recruter que les deux joueurs africains, l’Ivoirien Koné Laadji et le Nigérien Bulus Jimmy. Le premier a été soumis à des tests qui se sont avérés concluants et le second est déjà connu sur la scène footballistique dans le pays, après avoir déjà opté précédemment pour l’OMR et le

M

NAHD. C’est un élément qui possède des qualités techniques et physiques satisfaisantes qui pourront apporter à l’équipe le plus attendu par le staff technique et les supporters. Le manager de ces deux joueurs, Léo, passera cette semaine dans les bureaux de la direction et rencontrera le boss blidéen Zaïm pour formaliser les contrats de transfert de Koné et Jimmy. Les éléments contactés, certains réticents à porter les couleurs blidéennes, sont repartis vers d’autres cieux, tentés par des offres plus alléchantes ou bloqués, n’ayant pas eu l’aval de leur employeur de porter les couleurs d’autres équipes. A noter que les deux FrancoAlgériens Brahimi (FC Tours, D3 France) et Nanouche (Cecina 03, Italie), tentés par une expérience dans le championnat professionnel en Algérie, avaient atterri à l’USMB. Soumis à une période d’essai, les tests n’ont pas été concluants au vu de leur prestation non convaincante lors des matches amicaux disputés face au WAB, l’USMH et la JSMC. A vrai dire, les bons éléments ne courent pas les rues en cette période et aucun club n’est disposé à libérer ses meilleurs éléments. Sur les étalages du mercato sont exposés les éléments blessés, les

DEGHICHE OPTE POUR 18 MOIS

L'ex attaquant de MCA et la JSMB, Mesbah Deguiche a signer hier un contrat de 18 mois avec la formation de MCEE , après des négociations qui n'ont pas durée longtemps puisque le joueur a déplacer avanthier a Eulma ou il a rencontrer le président Bouden ou les deux hommes ont trouvé un terrain d'entente. Y. M.

indisciplinés et ceux en méforme mais rarement des joueurs répondant au profil recherché par les clubs pour renforcer leurs compartiments afin d’atteindre leurs objectifs : une place sur le podium ou se classer à une place honorable dans le championnat de la Ligue 1 et faire un bon parcours en coupe. Le président Mohamed Zaïm doit mettre les bouchées doubles pour recruter les éléments recherchés par le staff pour élever le niveau technique de l’équipe et réactiver le compartiment offensif qui a péché par son inefficacité durant toute la phase aller. Certaines équipes ont fait leur marché et entreront dans les prochains jours en stage bloqué à l’étranger ou dans le pays. A l’USMB, on ne voit rien venir à présent, tout est resté en standby. D’une source bien informée au niveau de la direction blidéenne, lors de la dernière réunion du bureau de l’USMB, un point important a été débattu, à savoir le sage de préparation de la trêve hivernale, le lieu et la durée n’ont pas été déterminés. Une chose est sûre : la préparation se fera en Algérie dans un endroit connu et apprécié par les Blidéens. T. A.

Un parcours prévisible

g Par YASSER MALKI

MCEE

LIGUE 1

Iaïche demande du renfort Maracana N° 1320 — Dimanche 16 Janvier 2011

ême s’il reste encore deux journées pour boucler définitivement la première moitié de la saison, nous avons tenu à faire un bilan sur le parcours des coéquipiers du capitaine d’équipe Hebaiche. Cela est loin de ravir les milliers de supporters eulmis, qui devront croiser les doigts pour espérer voir le MCE se maintenir parmi l’élite. Après le départ de la quasi-totalité de l’effectif de l’an dernier, le président Bouden, en collaboration avec l’entraîneur Malek à l’époque, avait décidé de miser sur un groupe très jeune, et qui manque terriblement d’expérience du haut niveau. Ce qui a poussé de nombreux observateurs à prévoir un parcours difficile pour les Eulmis, vu que la stabilité d’un effectif est une des bases nécessaires à la réussite d’un club.

2 entraîneurs depuis le début de la saison

En donnant carte blanche à Malek, le président Bouden a toujours montré sa totale confiance au coach, malgré des résultats en dents de scie, avant de s’en séparer à l’amiable et de confier les clés de la maison à l’entraîneur Abdelkarim Bira. Les Eulmis, après des débuts en championnat très prometteurs, ont de nouveau sombré.

17 points seulement en 13 matches

Avec deux entraîneurs qui se sont succédé à la tête de l’équipe première, le bilan comptable est loin d’être flatteur. Avec 17 unités

Iaiche veut un renfort de qualité. Ph : Maracana

empochées en 13 matches joués, le club remporte donc un seul petit point par rencontre, ce qui est bien loin de la moyenne. En effet, le MCEE a gagné trois matches depuis le début de saison, fait quatre matches nuls mais surtout concédé six défaites dont deux face à des équipes relégables, le WAT et le CABBA.

5 points perdus à domicile, 1 seul ramené de l’extérieur

Loin d’être imbattable à domicile, la bande à Bira, qui a apparemment du mal à évoluer sous la forte pression des babiya, reste encore plus fébrile loin du stade Messaoud-Zeggar. Le MCEE revient systématiquement bredouille, à l’exception d’un match nul arraché avec beaucoup de mérite face à l'USMAn. Ce qui pourrait donner un brin d’espoir aux Eulmis, avant de faire un prochain déplacement très risqué au stade du 1erNovembre face à la JSK.

Une piètre 9e place à cinq points du dernier relégable

Avec des attaquants de qualité et d'expérience, à l'image de Boulemdaïs et Belhadj, le club se trouve être la 4e mauvaise attaque du championnat. Ce qui confirme l’incapacité des Eulmis à quitter le ventre mou du classement, avec une piètre 9e place, à 5 points seulement du dernier relégable. Les supporters de MCEE espèrent voir le président Bouden effectuer un recrutement de qualité durant ce mercato hivernal pour dénicher quelques éléments de renom capables d’aider le groupe à redresser la situation et finir la saison loin du trio relégable. Y. M.

Un parcours mi-figue mi-raisin en cette phase aller du championnat. Ph : Maracana

Kab devrait signer hier

L'ex-attaquant du CABBA, Kab, qui a obtenu sa lettre de libération après avoir versé 80 millions au président du CABBA, Mesaoudene, devrait lui aussi signer son contrat hier soir ou aujourd'hui au plus tard pour être la seconde recrue du MCEE lors de ce mercato.

Naâmoune tout près d’Annaba

Fraîchement libéré par l’entraîneur du MCEE, Abdelkarim Bira, Naâmoune a reçu une offre très alléchante de la part de la direction annabie pour rejoindre l’USMAn, ce qui n’a pas déplu au joueur. Il reste maintenant à Naâmoune de récupérer sa lettre de libération, sachant que la direction eulmie ne veut pas le lâcher gratuitement.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1

4 JOUEURS LIBÉRÉS Maracana N° 1320 — Dimanche 16 Janvier 2011

11

4 joueurs sont déjà libérés et 1 seule en renfort.

g Par AMAR AÏT BARA

Quatre joueurs ont été libérés et l’USM Annaba vient de recruter Mohamed Moussa, du Burkina Faso, lors de ce mercato.

E

n effet, l’ex-Husseindéen, le Burkinabé Mohamed Moussa, est la seule recrue pour le moment de ce mercato hivernal. Menadi et son staff dirigeant ont

Les joueurs régularisés Contraint de faire avec des caisses souvent vides, le président Yahla Abdelkrim, qui a rencontré le wali la semaine passée, a réussi à convaincre ce dernier d’aider le WAT en ce moment capital de la saison, en offrant 13 millions de dinars aux dirigeants widadis pour régler les arriérés des joueurs, et qui pourront également procéder à un recrutement de qualité qui pourra permettre aux Bleu et Blanc de réussir une seconde partie nettement meilleure que la première.

Une cité sportive à Bouhenak Le centre de formation sera réalisé à la cité sportive qui sera érigée à Bouhenak (Imama), puisque nous venons de bénéficier d’une assiette de terrain de deux ha, et qu’il sera doté de toutes les commodités, avec un terrain en tartan. L’administration de la SPA-WAT a déjà établi les plans ; il reste seulement le feu vert et l’aide de l’Etat pour lancer l’avis d’appel S. T. S. d’offres.

Ph : Maracana

décidé de libérer trois défenseurs, il s’agit de Dif, Menzri et Belkheïr. Cependant, la direction du club bônois s’est prononcée pour le prêt du défenseur Mokrane pour une saison en faveur du club de Ligue II, le CR Témouchent. Concernant le mercato hivernal, l’administration de l’USM Annaba vient de transmettre une lettre d’invitation officielle au Burkinabé Moussa Mohamed. Ce dernier sera à Annaba le mardi 18 janvier pour subir des tests d’usage avant de signer son contrat avec les dirigeants du club phare de la ville du Jujubier. Cette information a été rap-

portée par le DTS du club et en même temps porte-parole de celui-ci, à savoir Hocine Rabet, qui doit luimême conclure avec ce joueur avant son recrutement. Nous apprenons également que la direction de l’USM Annaba est en contact avec celle du WA Tlemcen pour un éventuel échange de deux joueurs (attaquants). L’opération concerne une échange entre le Annabi Djamel Bouaïcha, né le 19/6/1982, et le Tlemcénien Tayeb Benramla, né le 6/1/1985. Notons par ailleurs que lors de son stage, l’USMAnnaba jouera quatre matchs

amicaux, dont un face au CAB, de la Ligue II professionnelle, le CS Constantine et deux autres clubs à désigner.

Hocine Rabet en stage Nous apprenons que le directeur technique sportif et porte-parole de l’USMAnnaba, Hocine Rabet, sera appelé du 22 au 27 du mois courant à prendre part à un stage d’entraîneur 3e degré. Celui-ci a été programmé durant la trêve hivernale et aura lieu à l’ISTS d’Alger. La direction du club ne s’est pas encore prononcée sur la libération du DTS pour prendre part à ce stage. A. A. B

«Nous allons réagir…» DJEMILI

g Entretien réalisé par SEBAÏHI TANI SMAÏN

L’enfant de Tighenif, dans la wilaya de Mascara, né le 15 mai 1987, issu de l’école de formation du WAT, et dans l’entretien qu’il nous a accordé en marge de la rencontre amicale face au CRB Hennaya, nous avouera que lui et ses coéquipiers comptent réaliser une deuxième partie dans les meilleures conditions. Vous avez finalement accepté votre statut de remplaçant en début de saison ? En toute franchise, je n’ai jamais refusé la concurrence, et comme vous pouvez le constater, je suis lié par un contrat au WAT jusqu’en 2012. Je suis très bien au Widad, et c’est grâce à cette équipe que je suis devenu ce que je suis, il ne faut pas oublier que je me suis fais un nom, et cela grâce à mon entraîneur Benyamine, qui m’a beaucoup aidé et que je remercie au passage ; et puis, même avec Samir Hadjaoui, je savais que j’allais être titulaire, cela sans diminuer de sa valeur et que je respecte. Comme tout technicien, l’ex-entraîneur Henkouche a joué la carte de l’expérience, mais cela n’a pas marché, et j’ai su saisir ma chance au bon moment. Donc, vous n’avez jamais douté de vos capacités ? Oui, mais au début le problème ne résidait pas dans le prolongement de mon contrat, mais dans les conditions, car j’ai

tenu à demander à ce que le meilleur, ou plus précisément le plus en forme soit titularisé, ce qui me donnerait droit à des indemnités plus conséquentes, c’est ce que j’avais demandé à la direction et je vous dirais sans risque de me tromper que je ne pouvais pas trouver mieux que Tlemcen. Le WAT possède un amalgame de joueurs d’expérience et de jeunes qui commencent à montrer de grandes capacités et je dirais, sans me tromper, qu’on pourra jouer le maintien. Et vos ambitions personnelles ? Droit au but, attirer l’attention des différents sélectionneurs, car comme tout joueur algérien, je travaille d’arrachepied pour endosser le maillot national. Si on juge le parcours du WAT jusqu’à ce jour, on ne peut qu’être pessimiste pour l’avenir du club. Qu’en dites-vous ? Certes, nous avons réalisé un mauvais départ, notre équipe a été rajeunie et remaniée à 90%. Les meilleurs éléments sont allés ailleurs monnayer leur talent, il y avait aussi le problème de l’instabilité des entraîneurs, et plusieurs blessés. On va reprendre et je pense qu’on va se ressaisir dès la reprise. Les choses vont s’améliorer et tous les joueurs sont conscients qu’il faut redresser la barre et sauver le club de la rélégation. On vous laisse le soin de conclure… J’espère être à la hauteur de la confiance

des dirigeants du WAT et je demande aux supporters du club de nous aider, et comme je vous l’ai dit auparavant, je compte réaliser une phase retour pleine et réussie pour ce premier championnat professionnel et réaliser notre objectif principal qui demeure le maintien. S. T. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

USMAn

Le stage aura lieu à Alger

Aux dernières nouvelles, on croit savoir que deux sites ont été choisis pour la préparation de l’équipe bônoise, à savoir Aïn Draham (Tunisie) ou Staouéli (Alger). Mais vu les événements de Tunisie, la direction du club changera de destination et optera pour Staouéli (Alger). Ainsi, un membre de la direction de l’USM Annaba a été dépêché hier à l’hôtel Ryhana pour un éventuel séjour en Tunisie et surtout pour s’enquérir des lieux et de la situation sécuritaire qui prévaut à Aïn Draham. Le début du stage est prévu pour le 19 janvier et si la sécurité fait encore défaut en Tunisie, les capés de Mustapha Biskri opteront pour un stage à Staouéli A. A. B. (Alger).

WAT

DES SPONSORS AU CHEVET DU WIDAD

Concernant les partenaires du WAT pour l’exercice footballistique en cours, M. Lakehal, chargé de la communication, nous a appris que les sponsors qui ont été sollicités ont tous donné leur accord et ont apporté leur contribution pour la réussite du club tlemcénien, à l’image de La Belle, Aigle Azur, Nedjma, Peugeot, SoummamTransports, Takhenout et bien d’autres ; à cela il faudra ajouter l’apport de l’Etat pour l’instauration du professionnalisme, dont le montant est de 10 milliards de centimes qui devraient rentrer dans les caisses et les aides des APC, et celle de la wilaya.

S. T. S.


12

Les Vert et Rouge et quelques points L’ACTUALITÉ

JSMB

LA REPRISE PRÉVUE CE MARDI, FINI LA RÉCRÉATION !

Encore deux jours avant la reprise, avant que les joueurs reprennent le chemin des entraînements en attendant ce stage qui devrait se dérouler, quelque part, dans un Maghreb en ébullition. «On n’est pas encore sûrs que le stage se déroule en Tunisie. Au cas échéant, il se pourrait qu’il ait lieu au Maroc», nous a-ton dit. Cette reprise s’annonce, donc, des plus serrées. Les Vert et Rouge n’ont plus droit à l’erreur, ni aux faux pas. Leur président l’a déclaré, il est question, maintenant, d’un objectif clair, celui de la Ligue des champions. «Nous visons, carrément, la Ligue des champions et pourquoi pas le titre», a affirmé Boualem Tiab lors d’un point de presse dans lequel le big boss béjaoui avait fait un tour d’horizon sur toutes les questions d’actualité qui entourent le club béjaoui. Avec cette reprise, c’est la récréation qui est finie. Menad et ses poulains vont se remettre au travail. Mieux encore, ils doivent s’appliquer davantage au risque de voir la colère des supporters s’abattre sur eux, comme cela a été le cas récemment quand Menad avait été, quelque peu, malmené. «Maintenant, il n’est plus question que l’équipe rate son objectif. Jusqu’à présent, on a été tolérant, mais dans l’avenir, les faux pas seront interdits car on possède un effectif riche qui peut rivaliser avec n’importe quel effectif et peut aspirer même au titre», nous ont affirmé certains supporters. A 48h de la reprise des entraînements, l’on se demande si ce repos aura été bénéfique pour les joueurs et si Menad saura remettre de l’ordre dans une «maison» quelque peu «caillassée», mais qui semble tout de même tenir le coup. A. Z.

LIGUE 1

Maracana N° 1320 — Dimanche 16 Janvier 2011

A

g Par ABDELKADER ZOUGHAILECH

près avoir ouvert, pendant un certain temps, une parenthèse pour laisser place aux jeunes de faire part de leur colère dans un climat social tendu et plein de marasme, revoilà que les discussions se replacent et le football retrouve ses sujets de discussions, même si parfois le cœur n’y est pas. Actuellement en repos forcé dû, justement, à une trêve décrétée pour éviter tout «dérapage», les Vert et Rouge sont, de nouveau, en ébullition à cause de certains points importants et qui ont fait l’actualité dans une «actualité» sportive qui donne l’impression de revenir à la une de… l’actualité béjaouie.

Cédric et la colère des dirigeants

Récemment, Si-Mohamed Cédric, relégué dans son club au second plan à cause d’une baisse de régime inexpliquée, aurait pris contact avec un club français de 2e division sans pour autant informer les dirigeants béjaouis. Une attitude que ces derniers ont mal perçue et auraient même demandé plus d’explications à leur gardien de but. Déjà, lors de la récente conférence de presse animée par

SPORTIVE DE NOUVEAU À LA UNE

Boualem Tiab, celui-ci n’a pas mâché ses mots et a déclaré, à propos de Cédric, qu’il était prêt à le libérer durant ce mercato. C’est dire que le torchon brûle entre la direction du club béjaoui et Cédric. Allons-nous vers un divorce ?

Megatli non convoqué : tout le monde est irrité !

La non-convocation de Megatli en EN A a irrité dirigeants, staff technique et même supporters béjaouis. L’un des meilleurs joueurs actuellement à son poste, la mise à l’écart de Megatli par Benchikha a été perçue d’un mauvais œil, d’autant plus que cet élément jouit d’une excellente forme, notamment sur le plan physique, et aurait été d’un grand apport à la sélection algérienne. Megatli, quelque peu affecté, n’a pas l’intention de baisser les bras et s’est dit toujours prêt à continuer à travailler d’arrache-pied.

Zerdab écarté : un nonévénement !

Il fallait s’y attendre tant le joueur a connu une régression vertigineuse. Pour les observateurs sportifs, cette mise à l’écart était attendue depuis longtemps car le joueur en question ne faisait plus partie des éléments sur qui un sélectionneur national pouvait

compter. D’ailleurs, même au sein des Vert et Rouge, il ne faisait plus l’unanimité.

Maroci : les raisons des cartons rouges

Depuis le début du championnat, Tayeb Maroci a écopé de deux cartons rouges. Deux cartons rouges qui ont fait délier certaines mauvaises langues. Mais, à vrai dire, ce sont des sanctions dues à son acharnement, à son abattage et à sa fougue dans le travail. Bien au contraire, le lutin béjaoui, connu pour son efficacité dans le jeu, mais aussi sa technicité et son talent, a fini par devenir, en quelque sorte, la cible préférée de ses adversaires.

Le départ de N’jeng et le refus de Menad

Même s’il est encore question de départ de N’jeng, pour Menad, cette question n’est plus d’actualité : «C’est autour de N’jeng que j’ai toujours bâti ma stratégie.» Dans ce contexte, le coach béjaoui est catégorique : il n’est pas question du départ de N’jeng de la JSMB. Pourtant…

Le Stade Tunisien, cet autre club «convoiteur»

Boulainceur : «La concurrence m’a toujours stimulé» Il fait partie de la génération montante dont peut s’énorguellir la JSMB. Une génération d’éléments pleine de talent. Boulainceur Rafik, pur produit des Vert et Rouge, ne semble nullement impressionné par les joueurs d’expérience qui l’entourent. Bien au contraire, cela donne l’impression de le stimuler et lui procure une autre force. C’est ce qui ressort de cet entretien qu’il nous a accordé.

Un mot sur les 13 journées disputées... Je pense que le parcours a été satisfaisant et, mis à part, les deux faux pas à domicile, contre le WAT et l’ASK, notre classement aurait été meilleur. A la reprise, nous allons rectifier le tir et corriger les erreurs du passé. La trêve d’un mois estelle venue au moment opportun ? Tout à fait, je pense qu’on avait besoin de cette trêve, notamment sur le plan moral. L’équipe avait besoin d’un sang nouveau. Tout va rentrer dans l’ordre et la phase retour sera meilleure. Le président vient de déclarer qu’il visait la

Pourtant, lors de son point de presse,

Ligue des champions. Et vous ? C’est le président et s’il le dit, c’est qu’il s’est concentré avec l’entraîneur. Donc, notre objectif est clair et il nous appartient à nous de nous mettre au travail pour l’atteindre.

Justement, comment voyez-vous la phase retour ? Elle sera dure et palpitante. Elle va connaître la décantation de plusieurs clubs, entre autrs le nôtre pour le sprint final en vue d’une place sur le podium. Aussi, tout faux pas nous est désormais interdit. Bien au contraire, nous ferons le maximum pour grignoter quelques points de plus à l’extérieur. Revenons à vous. L’équipe va être renforcée, notamment en attaque. Ne craignezvous pas d’être marginalisé ? Détrompez-vous ! La concurrence m’a toujours stimulé. Je fais confiance à mes compétences et à mon entraîneur avec qui j’ai appris beaucoup de choses. Donc, sur ce plan, il n’y a aucun problème. Oui, allez-y. En ce moment, je continue à travailler d’arrache-pied et à me donner à fond pour être toujours en forme.

Vous ne risquez pas d’être complètement éjecté ? Non, pas du tout ! Menad m’a fait confiance, tout comme moi, je me sens à l’aise à ses côtés, car c’est quelqu’un qui encourage les jeunes à condition qu’on se montre intéressés. D’ailleurs, c’est grâce à lui que la JSMB a pris de l’ampleur et une autre dimension. Donc, on va bientôt vous revoir en tant que titulaire ? Pourquoi pas ! Tout dépend de ce que je peux apporter à l’équipe. Et puis, c’est une question de choix de l’entraîneur et de stratégie. Récemment, les supporters étaient en colère contre vous. Quelle a été votre réaction ? Les supporters ont le droit d’exiger de nous de bons résultats, leur réaction est tout à fait logique. Cependant, il faudrait qu’ils soient patients car les fruits d’un travail ne se récoltent pas rapidement. La phase retour sera meilleure et je leur demande de nous soutenir au maximum. De notre côté, on ne va pas les décevoir. A. Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Boualem Tiab aurait fait savoir que le Stade Tunisien était, lui aussi, intéressé par les services de N’jeng. Boualem Tiab n’aurait pas exclu cette contre-éventualité dans la mesure où sa réponse donnait l’impression de vouloir laisser mûrir la question. De son côté, le club saoudien d’Ittifak aurait fait une offre alléchante aux dirigeants béjaouis et rien n’a, encore, été décidé. Et alors, Menad dans tout cela ?

Boucherit : JSMB ou JSK ?

C’est devenu, maintenant, presque officiel. Boucherit est sollicité par les dirigeants béjaouis. Cependant, le même joueur serait sollicité aussi par la JSK et l’on s’achemine vers une autre polémique entre les deux frères «ennemis» : la JSMB et la JSK. Toutefois, à Béjaïa, on nous a signifié que le joueur en question serait, de plus en plus, intéressé par l’offre béjaouie.

Supporters-Menad : comment éviter le divorce ?

Il a fallu de peu pour que le divorce soit consommé entre Menad et les supporters béjaouis. En colère contre leur équipe, ces derniers ont, tout de même, donné un autre sursis à Djamel Menad et espèrent qu’à la phase «retour», tout rentrera dans l’ordre. Les choses sérieuses vont alors commencer. A. Z.

Cheklam proposé

Cheklam, le défenseur axial de l’USMA, vient d’être proposé aux Vert et Rouge. Cheklam, qui serait libéré, serait fort intéressé de porter les couleurs de la JSMB.

Pourquoi pas Sofiane Djebarat ?

Et alors que les tractations vont bon train pour le recrutement d’un véritable latéral gauche, les observateurs sportifs se demandent ce qui pousse les dirigeants béjaouis à éviter la piste de Sofiane Djebarat, titulaire indiscutable au sein de l’O Médéa et actuellement convoité par le CRB et l’USMA. Grâce à son talent, ses qualités et sa hargne, Djebarat sera d’un grand apport au compartiment défensif, tout comme il sera beaucoup moins cher que ceux actuellement «pistés» par les dirigeants béjaouis. A. Z.

JSMB - CRB reporté Ce match ent

re la JSMB et le CRB pour le compte de la 14ème journée du championnat de la phase aller sera en fin de compte reporté en raison de la par tic tion de quatre joueurs béj ipaaouis au stage de l’EN A’. A. Z.


LIGUE 1

13

MAIGA ET DIAMONTÉNÉ Maracana N° 1320 — Dimanche 16 Janvier 2011

SONT ARRIVÉS HIER

g Par TOUFIK BRAHIMI

Les deux joueurs maliens du club de Djoliba, de Bamako, Maïga (défenseur central) et Diamonténé (attaquant), sont arrivés hier tôt le matin à l’aéroport international HouariBoumediene.

Un contrat de 30 mois pour les deux joueurs

Abdoulay Maïga et Amadou Diamonténé vont parapher leur contrat incessamment. Les deux Maliens seront liés au club de Soustara, l’USM Alger, par un contrat de 30 mois. Une bonne affaire pour les Usmistes, lesquels peuvent

ZIANE-CHÉRIF SUR LE POINT DE REJOINDRE BORDJ

Il n’a fallu en fin de compte à Ilyès Ziane-Chérif que quelques jours pour trouver un club preneur. Le désormais ex-défenseur central des Rouge et Noir est d’après nos informations sur le point de s’engager en faveur du CABBA. En contact depuis quelque temps avec les dirigeants de la ville phare des Bibans, l’ancien joueur du MCS, approché par le Widad de Tlemcen, est tout proche d’officialiser sa venue du côté de Bordj Bou Arréridj. D’ailleurs, libéré par l’USMA, Ziane-Chérif est attendu pour signer son contrat et rejoindre par la même occasion ses nouveaux coéquipiers.

C

es deux joueurs, dont on dit beaucoup de bien, ont tout conclu avec le responsable technique de l’USMA, Ali Fergani, lequel les a déjà supervisés lors du match ayant opposé leur club au CSK (Centre Salif Kaïta) qui s’est achevé pour rappel sur le score de trois buts à zéro en faveur des camarades de Maïga et Diamonténé. Ces deux joueurs, qui ont impressionné l’ex-sélectionneur national, évolueront sous le maillot des Rouge et Noir dès la phase retour du championnat. Abdoulay Maïga et Amadou Diamonténé sont arrivés hier vers les coups de 4 heures du matin à Alger. Un dirigeant du club de Soustara était à leur accueil et les a directement conduits vers leur lieu d’hébergement. Le recrutement du défenseur central et de l’attaquant de Djoliba ne sera que bénéfique pour la formation de l’USM Alger, appelée à se replacer dans le classement en championnat, et ce dès la reprise de la compétition prévue les 11 ou 12 février prochain.

USMA

Beaucoup de bien se dit sur les deux nouvelles recrues usmistes. Ph : DR

se targuer d’avoir fait signer au défenseur Maïga et à l’attaquant Diamonténé un long bail. Ce qui va certainement leur permettre de s’adapter et à l’environnement et au jeu de l’équipe. Fergani, en homme d’expérience et de terrain, estime que le recrutement des ces deux joueurs ne sera que bénéfique pour l’équipe. Ces deux joueurs seront à coup sûr d’un grand apport pour le club de Soustara.

Ils commenceront les entraînements ce mardi

Les deux nouvelles recrues de l’USMA, les Maliens Maïga et

Ichaâllalen et Boulebda sont arrivés hier après-midi Les deux autres recrues, les émigrés Saâd Ichaâllalen et Ali Boulebda, sont

Diamonténé, qui sont arrivés hier à Alger, auront droit à deux autres journées de repos avant d’entamer la préparation avec leurs nouveaux coéquipiers. Le défenseur central usmiste Abdoulay Maïga et l’attaquant Amadou Diamonténé débuteront la préparation avec Achiou, Ghazi, Aït Ouameur et leurs camarades ce mardi lors de la séance de reprise, prévue en principe dans la

matinée à 10h. Maïga et Diamonténé découvriront pour la première fois l’ambiance au sein de leur nouveau club et n’auront certainement pas de difficulté de s’adapter à leur nouvel environnement, surtout si on sait que des joueurs chevronnés comme Achiou, Ghazi et autres Abdouni vont certainement leur faciliter leur intégration au sein du groupe. T. B.

Djamel Keddou intègre la commission de suivi et de prospection

arrivés hier après-midi. Le défenseur polyvalent Saâd Ichaâllalen et le meneur de jeu Ali Boulebda seront d’un grand apport pour la formation usmiste. Boulebda, le joueur de Créteil, qui était aussi sur les tablettes de la JSK, a finalement opté pour l’USMA où il a déjà évolué par le passé. Les responsables usmistes ont su comment convaincre ces deux joueurs, dont on dit beaucoup de bien, de vêtir le maillot de leur club. Ces deux joueurs seront d’un grand apport et seront certainement présents ce mardi lors de la séance de reprise prévue dans la matinée au stade Omar-Hammadi. T. B.

Les dirigeants de l’USMA ont fait appel à un ancien joueur du club pour intégrer la commission de suivi et de prospection du club. Le responsable de cette structure, Ali Fergani, est parvenu à convaincre l’arrière central de l’USMA et de l’équipe nationale des années 1970, Djamel Keddou, de servir de nouveau son club de toujours. Cette désignation ne pourra qu’être bénéfique pour le club de Soustara, lequel a besoin grandement de telles compétences. Djamel Keddou, qui a marqué de son empreinte l’histoire de l’USM Alger et de l’équipe nationale, sera d’un grand apport et va certainement apporter sa touche et sa pierre à l’édifice. Il aura donc pour mission d’épauler le premier responsable de la commission de suivi et de prospection, Ali, et Bilel Dziri dans leur mission. Depuis l’intégration de Mounir Zeghdoud, le staff technique du club, les responsables usmistes ont bien étudié la vacance du poste laissé par ce dernier et ont préféré prendre tout leur temps avant de jeter leur dévolu sur cet ancien libéro de charme du club de Soustara, à savoir Djamel Keddou. T. B.

ration avec le staff technique et la commission de suivi et de prospection a décidé de le programmer au Maroc. Les camarades de Hocine Achiou vont effectuer leur stage dans la capitale économique, Casablanca. Concernant le lieu exact du stage, notre source n’a pas précisé si ce sera au centre de la Lyonnaise des Eaux, Kahrama, ou sur un autre site. Nous y reviendrons dans nos prochaines éditions sur le lieu exact du stage hivernal. T. B.

Si Ziane-Chérif a trouvé un club preneur, les autres éléments libérés, quant à eux, n’ont pas eu cette chance. En effet, la plupart d’entre eux sont toujours dans le flou, à l’image de Hebbache, Hamada et Rebika. Pour rappel, les dirigeants de l’USMA avaient pris une décision avant de publier la liste des joueurs qui seront contraints de plier bagages et chercher un autre club pour rebondir. Si ces derniers n’arrivent pas à trouver une formation qui leur offre un nouveau challenge, ils continueront à toucher leur salaire à l’USMA jusqu’à la fin de l’actuelle saison. T. B.

Le stage hivernal aura lieu à Casablanca Pour ce qui est du stage hivernal, la direction de l’USMA en étroite collabo-

Les autres joueurs dans le flou

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

«FAIRE DE MON MIEUX POUR RÉPONDRE À MES DÉTRACTEURS»

Après plusieurs tentatives, nous avons réussi à avoir Ilyès Ziane-Chérif au bout du fil alors qu’il se trouvait chez lui. Il nous a confirmé sa décision d’opter pour le CABBA, nous déclarant : «Le CABBA pourrait bien être mon futur club. Les dirigeants m’ont approché et ont insisté, ce qui m’a encouragé à accepter leur offre. Après tout ce que j’ai vécu à l’USMA, je veux faire de mon mieux pour me relancer et répondre par la même occasion à mes détracteurs ainsi qu’à ceux qui n’ont pas cru en moi.» En plus de Ziane-Chérif, le CABBA veut s’offrir un autre défenseur qui a porté les couleurs rouge et noir lors de la phase aller. Il s’agit de Farid Cheklam dont le cas semble plus compliqué que les autres libérés au moment où certains sont contre son départ. T. B.


14

NAHD

LE STAGE SE DÉROULERA À STAOUÉLI I Le stage de préparation lors de cette trêve hivernale en prévision de la phase retour du championnat de Ligue II devrait se dérouler à l’hôtel El Mehdi de Staouéli, selon le président de section football, Sofiane Bouderouaya, qui avouera que ce choix a été fait après l’annulation du stage de Tunisie à cause de ce qui se passe actuellement dans ce pays. Le stage devrait donc débuter cette semaine, avec du biquotidien au programme et des matchs amicaux qui devraient être disputés la semaine prochaine.

BOUDEROUAYA S’EXPLIQUE g Par RAOUF MESBAH

porter sa contribution pour faire remonter le club en Ligue 1, car il ne veut nullement que le club reste dans cette situation.

Le président de section football, Sofiane Bouderouaya, a expliqué le recrutement du joueur Rafik Deghiche, en avouant que ce dernier a été ramené à la demande du coach, Mustapha Heddane, qui le connaît très bien et qui estime qu’il devrait pouvoir donner un plus à l’équipe.

«

LIGUE 1

Maracana N° 1320 — Dimanche 16 Janvier 2011

DEGHICHE : «Je prouverai ma valeur sur le terrain»

J

e ne peux pas ramener un joueur sans l’aval de l’entraîneur et j’avoue que je voulais éviter les erreurs de la saison passée, où certains éléments avaient été ramenés sans l’aval du coach en poste», dira le responsable de la section football du NAHD. Celui-ci affirmera que certains ne font que critiquer, alors qu’ils n’apportent rien, en réponse à certaines parties qui ont critiqué le choix de Deghiche, en se demandant ce qu’a fait l’équipe avec les 17 joueurs recrutés la saison dernière. Elle est descendue en DII, dira Bouderouaya, qui estime que cela ne sert à rien de critiquer, sans toutefois apporter le soutien au club qui se trouve dans une situation difficile actuellement. Le dirigeant du Nasria ajoutera que, contrairement à certains qui ne font rien pour aider le club, lui au moins tente d’ap-

Recrutement de Deghiche, c’est Heddane qui l’aurait demandé.

Pour sa part, l’attaquant Deghiche indiquera qu’il tentera de montrer sa valeur sur le terrain et de prouver que les dirigeants du club ne se sont pas trompés en le recrutant, car il est venu pour apporter un plus au club et qu’il fera de ce fait tout son possible pour être à la hauteur de la confiance placée en lui. Deghiche avouera qu’il est venu au NAHD sur demande du coach Heddane, qui le connaît très bien pour l’avoir lancé en junior à l’USMA. Il avouera qu’il n’a pas hésité une seconde à venir au club, après avoir reçu cette offre, et qu’il a préféré ce dernier au MCEE et à d’autres clubs qui l’ont contacté, étant donné qu’il sait qu’il pourra se relancer dans cette équipe qui est une véritable école de football qui a sorti de grands joueurs. L’attaquant du Nasria indiquera qu’il est prêt à se donner à fond et qu’il reste confiant quant à sa capacité de se reprendre et de se relancer, surtout qu’il n’a pas arrêté de s’entraîner et qu’il est capable de s’adapter à sa nouvelle situation. R. M.

Attafen ne reviendra pas Nous apprenons du président de section du NAHD, Bouderouaya, qu’il n’a pas pu convaincre son homologue du MC Alger, Omar Ghrib, de lui céder l’ancien Nahdiste, Bilal Attafen, qui ne sera pas de retour au Nasria, malgré le fait que le Nasria le voulait à tout prix. Ghrib lui apprendra qu’Attafen n’est pas sur la liste des libérables, comme le pensent certains, et que le coach Alain Michel lui fait toujours confiance.

Rabhi ne comprend pas sa libération Le jeune Mehdi Rabhi nous avouera qu’il n’a pas compris la décision de le libérer, malgré le fait qu’il était assidu et sérieux. «J’ai toujours voulu rester au Nasria, malgré le fait que je touchais un salaire des plus dérisoires, et voilà qu’on décide de me libérer alors qu’on ne m’a pas donné ma chance», nous affirmera Rabhi, qui notera qu’il a été convoqué en tout et pour tout pour trois matchs seulement, alors qu’on l’excluait à chaque fois et qu’on ne lui donnait aucune chance de prouver sa valeur.

D’autres joueurs pourraient être libérés Nous apprenons de sources proches de l’entraîneur Mustapha Heddane que ce dernier pourrait libérer d’autres joueurs s’il réussit à convaincre d’autres éléments de rejoindre le groupe. Toutefois, Heddane ne s’aventurera pas à lâcher des éléments sans s’assurer de leur remplacement, et c’est pour cette raison qu’il fait de son mieux pour assurer d’autres recrues dans les plus brefs délais.

BOUSSAID : PÉRIL EN LA DEMEURE «Garder cette dynamique au retour» MECHERI DÉMISSIONNE, HADJ BOUZID MENACE

RCK

HADJ BOUZID :

«JE NE SUIS PAS ENCORE DÉMISSIONNAIRE OFFICIELLEMENT» Pour sa part, le président du conseil d’administration, Hadj Bouzid, que nous avons contacté, affirme qu’il n’est pas démissionnaire «officiellement». Le président koubéen ajoute qu’il a menacé de se retirer après la démission du président Sofiane Mecheri. «Je ne suis pas démissionnaire d’une manière officielle. Ce ne sont que des rumeurs. Il est vrai que j’avais menacé de partir, après avoir appris la démission de Mecheri, mais je ne l’ai pas fait. Une démission qui, pour moi, signifierait une fuite de responsabilités, alors j’ai menacé de me retirer moi aussi».

g Entretien réalisé par ANIS SADOUN

Quelles sont vos nouvelles en cette période de trêve ? Comme vous le savez, je suis chez moi, je me repose en cette période de trêve après une dure première partie du championnat. Cette trêve nous arrange, du fait qu’elle nous permet de retrouver nos forces et de rester, un tant soit peu, auprès de la famille. Comme je viens de vous le dire, après une phase aller dure, il était nécessaire de prendre quelques jours de repos afin de récupérer.

E

n effet, à la démission du président Sofiane Mecheri est venue s’ajouter la menace de quitter son poste du président de la SSP/RCK, Hadj Bouzid. Cette situation montre de façon nette un problème latent qui couvait depuis de longues semaines maintenant au sein du club. Sinon, comment expliquer que les deux premiers responsables du club claquent la porte où menacent de le faire, lais-

Après la démission du président Mecheri, voilà que le président Hadj Bouzid menace d’en faire de même. Un commentaire ? Croyez-moi, je ne suis au courant de rien. En tant que joueur, je dois me concentrer sur mon travail et c’est tout. Autre chose ne m’intéresse pas ; il y a une direction, c’est à elle de voir ce qu’il ya lieu de faire. Êtes-vous prêt pour la reprise demain ? Oui, bien sûr, après avoir bénéficié de quelques jours de repos, je reprendrai donc le chemin des entraînements avec un moral au beau fixe et dans de bonnes conditions pour bien préparer la phase retour. Souhaitez-vous restez au RCK ? Je suis encore lié par contrat de deux années avec le RCK, c’est donc aux dirigeants de décider. Je vous informe

Alors que les joueurs savourent actuellement un repos bien mérité avant d’entamer la préparation demain, les choses ne semblent pas stables dans la maison koubéenne, et rien n’est encore clair au sein de la direction du club, puisqu’aux démissions succèdent les menaces de démission.

sant le RCK dans un grand désarroi. Le paradoxe dans cette histoire, c’est que le président de la SSPA menace de partir si… la démission de Sofiane Mecheri devenait effective. Le premier reproche au second «sa fuite en avant», au moment où le club a besoin de toutes ses forces pour aborder la deuxième phase du championnat. En fait, Hadj Bouzid estime que le départ de Sofiane Mecheri est une fuite de responsabilités et que celui-ci ne devrait pas se dérober, sachant qu’il y a beaucoup de problèmes à régler encore dans le club. Mais c’est justement là où le paradoxe est très grand, c’est que Hadj Bouzid va emboîter le pas à celui qu’il considère comme fuyard. En tout cas, le RCK va mal, il y a péril en la demeure, et ce n’est certainement pas la fuite en avant des uns et des autres qui va régler le problème. A. S.

Mecheri : «Je suis démissionnaire » Joint par téléphone, le président koubéen, Sofiane Mecheri, a confirmé sa démission de la SSPA du RCK. Mecheri affirme à ce sujet : «Je vous le confirme, je me suis retiré de la SSPA du RCK lundi passé pour des raisons personnelles. Désormais, je ne fais plus partie du club, c’est une décision que j’avais prise depuis longtemps. Je souhaite bon courage au nouveau président ainsi qu’à l’équipe.» que j’avais quelques offres lors de ce mercato hivernal. Un mot pour conclure… Je souhaite que l’on continue sur notre lancée et garder cette dynamique lors de la phase retour pour atteindre nos objectifs en fin de saison. A. S.

Réunion d’urgence aujourd’hui Pour mettre les points sur les «i», et éclaircir ainsi les choses entre eux, les dirigeants se réuniront aujourd’hui au siège du club. Cette réunion leur permettra de connaître les raisons de la démission de Sofiane Mecheri. En tout cas, cette réunion sera décisive pour l’avenir de la direction koubéenne. D’aucuns, du côté de Kouba, souhaitent vivement un retour à la normale dans le club qui, sur le plan sportif, réalise de bien belles choses. A. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 2 CSC

g Par LAMINE BOUDEBZA

YACINE HAMADOU LIBÉRÉ

Selon une source digne de foi, il semblerait que le stratège des Sanafir, Yacine Hamadou en l’occurrence, serait parmi les premiers libérés dans la maison des Verts. Est-ce le choix du coach Khezzar, ou bien du joueur lui-même qui semble tenté de faire une aventure dans les pays du Golfe. On ne connaît pas encore quelles sont les motivations qui ont poussé le manager général du club, Mohamed Boulhabib, à se séparer d’un milieu offensif, alors que ce dernier a commencé à jouer après quelques bobos qui l’ont tenu éloigné des terrains depuis le début de la saison. Et est-ce qu’ils ont pensé à son remplacement, vu que ces derniers temps le marché manque un peu de qualité, et que si cela se confirmait, ce serait une perte pour le CSC. Affaire à suivre...

BERGUIGUA SE RÉTRACTE

Après avoir enregistré une première recrue en la personne du joueur Amrous, qui a signé au profit du CSC et qui jouait précédemment au Mouloudia de Béjaïa, l’autre joueur qui était en pourparlers très avancés avec les dirigeants clubiste, l’ex-attaquant de Sétif, Hamid Berguiga, a finalement atterri à l’Olympique de Médéa ; il semblerait que les deux parties ne se soient pas entendues sur le problème financier et que le joueur, en fin de carrière, aurait privilégié le côté financier plutôt que le challenge sportif.

MEBARKI DU CRB PROPOSÉ AU CSC

Nous venons d’apprendre de l’agent du joueur, Mohamed Merabet en l’occurrence, que son poulain, le joueur du CRB, Mebarki Sofiane, serait prêt à rejoindre les Sanafir. Les parties auraient négocié son éventuel recrutement au sein de l’équipe des Vert et Noir lors de la rencontre que le CSC a livrée face au PAC à Alger, et que le joueur est attendu à Constantine dans les prochains jours, muni en principe de sa lettre de libération pour signer au profit du club de l’antique Cirta. L. B.

15

PLUSIEURS JOUEURS SUR LE DÉPART Maracana N° 1320 — Dimanche 16 Janvier 2011

g Par MOHAMED BENBACHIR

USMBA

El-Khadra compte recruter cinq joueurs dès l’ouverture du mercato et ce, en prévision de la phase retour.

L

es dirigeants d’El-Khadra avaient déjà quelques noms sur leur calepin dès qu’ils ont constaté qu’il fallait renforcer différents compartiments. C’est d’ailleurs dans cette optique qu’ils avaient demandé «un avis technique» à l’entraîneur en chef, Abderrahmane Osmane, et que ce dernier leur remette la liste des joueurs à libérer, et dans le même temps les postes à pourvoir. Cela n’a pas encore été dévoilé à ce jour, mais il serait question, selon des proches, de la libération de trois ou quatre joueurs qui n’ont pas donné satisfaction, sans toutefois évoquer leurs noms. Côté arrivées, selon notre source, les postes ciblés pour d’éventuels recrutements au mercato demeurent incontestablement ceux de meneur de jeu, un gardien de but, un défenseur axial, un milieu récupérateur et un attaquant de qualité. Voilà ce qui avait été décidé par les responsables lors de la dernière rencontre ayant regroupé les membres du staff technique et les dirigeants. Toutefois, on signale que d’anciens joueurs comptent retourner au bercail, notamment ceux de l’exercice précédent. Côté dirigeants, le manager général de l’équipe, Noureddine Benaïssa, ne cache pas qu’il a pris attache avec quelques joueurs qui ont, selon ses dires, donné leur accord de principe pour porter le maillot de l’USMBA, au mercato. D’autres, ajoute-t-il, veulent s’occuper euxmêmes de leur libération, s’excusant au passage de ne pas avancer de noms. «C’est le secret du

On évoque pas les noms des libérés, mais il s’agirait de pas moins de 4 joueurs. Ph : Maracana

Objectif, le maintien métier et le respect de leur club employeur», dira-t-il. En attendant la confirmation des nouvelles recrues à Sidi Bel-Abbès, on parle déjà de

Saoula, Dif, Koudri, Samir Bentayeb, Toufik Chaïb, et bien d’autres. M. B.

g Par MOHAMED BENBACHIR

Elle ne pouvait pas mieux tomber cette trêve, venue à point nommé pour soulager un peu le Chabab de Témouchent et lui permettre de croire à toutes ses chances de maintien. Elle permettra certainement de tout revoir durant cette période de repos qui va durer un mois.

LE MANAGER GÉNÉRAL JETTE L'ÉPONGE

E

n effet, après le revers face au voisin asémiste, avec à la barre technique le duo d’entraîneurs Benmechta et Chériet qui, faut-il le dire, ont suppléé l’absence de Drid qui avait été donné partant à un certain moment, pour revenir à de meilleurs sentiments et reprendre le travail au sein de cette équipe du CRT. L’entraîneur Drid a donc repris depuis samedi avec tout le groupe qu’il avait sous la main, en attendant un éventuel renfort durant ce mercato, qui reste attendu avec impatience du côté des supporters des Rouge et Blanc qui espèrent voir des pointures capables de redonner vie à cette équipe du Chabab et la sauver. Aujourd’hui, le Chabab est à quatre points de l’avant-dernier, le Paradou AC, qu’il devait rencontrer avant cette trêve, n’étaient les événements, dans un match capital pour les Témouchentois pour la suite de la compétition avant de se rendre à Médéa pour l’ultime rencontre de l’aller. 17

CRT

Tout est à revoir en cette période de trêve pour que le CRT assure son maintien. Ph : Maracana

rencontres restent à disputer, et pour les plus optimistes les chances de maintien sont intactes, mais à la seule condition de voir un nouveau visage du Chabab dès le retour à la compétition, après cette trêve et un Drid certainement conscient de la difficile mission qui l’attend pour être au rendez-vous. Le mot d’ordre à Témouchent est sauver le CRT, et c’est pour cette raison que les dirigeants du Chabab ont invité les supporters à

une réunion au cours de laquelle tout a été débattu, de la situation actuelle du club aux perspectives, avec la mobilisation que requiert cette entreprise du maintien qui reste tributaire de tous les efforts et toutes les parties. A Témouchent et au CRT, le pari du maintien semble bel et bien lancé, après une année référence (la saison écoulée), avec une accession ratée dans le dernier M. B. virage du championnat.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Le manager général du CR Témouchent, Mohamed Meguenni, a déclaré hier à Maracana qu’il a démissionné de son poste, tout en évoquant deux raisons qui ont motivé sa décision. La première concerne la décision prise par le PDG de la société sportive du CRT-SPA de limoger les deux assistants de l’entraîneur Drid, MM. Benmechta et Bencheriet en l’occurrence. La seconde a trait au manque d’aide au club promise par les pouvoirs publics.

M. B.


16 MSPB

SOULAGEMENT AU MOULOUDIA La famille du Mouloudia se dit soulagée d’apprendre que les choses sont rentrées dans l’ordre, notamment après le règlement des salaires des joueurs et des staffs technique et administratif. Une réunion a même été tenue avec les anciens membres du comité qui vont reprendre du

service. W. Y.

«MERCI NEZZAR !»

g Par WAHAB YEFSAH Les supporters et les joueurs du MSPB remercient le président du CAB d’avoir pu déclencher ce grand effet de solidarité qui a permis à l’administration du Mouloudia de s’unir et de se procurer l’argent qui a servi au règlement des salaires des joueurs, du personnel et du staff technique. «Grâce à son arrogance, Nezzar a remotivé tout le monde et poussé les dirigeants, touchés dans leur amourpropre, à réagir et prendre en charge les problèmes de l’équipe. Franchement, on était au bord d’une crise qui aurait pu faire imploser le

Mouloudia. Dieu merci, grâce au président du CAB, la crise est dépassée. Le moral de toute la famille du Mouloudia est au beau fixe et on ne peut que dire merci à Nezzar.» Ce sont les propos de Hamoudi, un acharné supporter et ex-dirigeant du MSPB. Il faut l’avouer, tout Batna en parle. Nezzar a involontairement participé et contribué au dénouement de la crise du Mouloudia. En tout cas, Zidani en a tiré un grand profit.

Litim saisi le CRL Selon les informations qui nous ont été fournies par un ami de Litim, ce dernier aurait déposé son contrat auprès de la CRL pour obtenir une résiliation pour non-paiement de trois mois de salaire. Il semble que l’opération de règlement de deux mois de salaire engagée par le président Zidani a été évitée par le joueur pour ne pas cautionner une régulari-

sation après les délais qui compromet sa procédure auprès de la CRL.

Ziad, meilleur joueur de la phase aller Le sondage effectué par la revue électronique des supporters du Mouloudia a plébiscité Ziad Hamza comme le meilleur joueur de la phase aller, suivi de Zeghidi et Bitam. Une consécration symbolique qui confirme l’effet Ziad sur toute la famille du Mouloudia.

Un stage à Tikjda Zidani a donné son accord pour l’organisation d’un stage bloqué en dehors de Batna pour une durée de huit jours. Le lieu espéré par le staff technique semble être les hauteurs de Tikjda. La date sera fixée dès la reprise des entraînements prévue W. Y. pour demain, lundi.

Les supporters inquiets

CAB

AÏT HAMLAT A RÉSILIÉ SON CONTRAT

SAÏDI RENOUE AVEC LA COMPÉTITION

BOUBEKEUR A JOUÉ

La nouveauté de ce CAB-MOB a été la participation du jeune Boubekeur venu de l’USMK. Au vu de ce qu’il a montré la mitemps qu’il a disputée, Boubekeur semble avoir les capacités de s’imposer dans l’axe de la défense. W. Y.

GARICHE : «Je suis à l’aise au sein du groupe de jeunes»

SAM

g Entretien réalisé par AOUN LAÏD BOUALEM

Dans l’entretien qu’il nous a accordé, le milieu récupérateur Riad Gariche, qui vient de réintégrer l’équipe phare de la ville des Oranges durant ce mercato, revient sur les préparatifs de son équipe durant cette trêve et affirme que tout se déroule dans de bonnes conditions.

C’est officiel, la nouvelle recrue du CAB Aït Hamlat a résilié son contrat que l’administration aurait retiré auprès de la LNF. Le joueur a pris la direction d’Annaba où il est annoncé à l’USMAn.

Il a enfin rejoué. Le milieu récupérateur du CAB a participé à la seconde mitemps du match CAB-MOB. Si du côté de la blessure, Saïdi a semblé avoir retrouvé ses moyens, sur le plan de la forme physique, le joueur est encore loin de son niveau habituel.

LIGUE 2

Maracana N° 1320 — Dimanche 16 Janvier 2011

L’inquiétude gagne du terrain chez les supporters du CAB. Ph : Maracana

g Par WAHAB YEFSAH L’absence d’Illoul, la résiliation de contrat d’Aït Hamlat et Belaoued, le manque de compétition d’Amiri, la longue convalescence de Bourahli et Messaâdia ne sont pas fait pour rassurer les fans du CAB qui avaient souhaité un renforcement de qualité au mercato.

«

A

u point où en sont les choses, on est vraiment inquiets pour l’équipe. La phase retour sera longue et difficile et on a besoin d’un renforce-

ment et non de départs», nous a déclaré aâmi Ahmed qui a suivi avec nous CAB-MOB. Un match où les deux entraîneurs ont fait participer le maximum de joueurs. Le niveau de la rencontre était, pour ainsi dire faible. Les quelques privilégiés qui ont pu suivre le match étaient déçus.

Bouharbit touché à la cheville Suite à un tacle d’un défenseur adverse, Bouharbit s’en est sorti avec une entorse à la cheville qui l’a contraint à quitter le terrain. Heureusement pour lui et pour le CAB, il y a encore du temps pour le soigner et le remettre sur pied pour le match de la Coupe de la CAF du 28 janvier.

Illoul veut partir Une absence très remarquée que celle du milieu de terrain Illoul qui n’a pas pris part au match amical CAB-MOB. Selon les informations que nous avons pu recueillir, le joueur aurait demandé à changer d’air. A défaut, il a exigé qu’on le paye jusqu’au dernier mois de la saison. Il semble que le joueur veut garantir son argent pour éviter qu’à la fin de saison, il se retrouve contraint de s’embarquer dans des procédures auprès de la CRL et du TAS qui durent longtemps pour recouvrer ses droits. L’exemple des joueurs de la saison dernière lui a donné à réfléchir. W. Y.

Comment se déroule la préparation durant cette trêve ? Maintenant, on est en vacances puisque le coach nous a accordé 5 jours de repos. Après le match que nous avons livré mercredi dernier face à Bouguirat, normalement nous devons reprendre le chemin des entraînements. Mardi, nous avons encore devant nous 3 semaines pour travailler davantage nos qualités individuelles et collectives. Pour revenir à votre question, je crois que la préparation, qui a été entamée la semaine dernière sous la houlette de Biba, s’est bien déroulée. Le coach a tracé un programme spécifique pour chaque joueur. Personnellement, je suis très à l’aise au sein de ce groupe de jeunes joueurs ambitieux. Il y a une nouvelle politique qui s’affirme dans ce groupe après l’arrivée de l’entraîneur Biba ? La politique adoptée par le club durant ces trois dernières saisons a permis à de nombreux joueurs de s’affirmer et de s’épanouir. Je pense qu’il existe un challenge dans cet effectif et chacun de nous doit saisir sa chance. Il y a de la volonté, de la motivation, de l’envie de progresser et de réussir. Personnellement, je suis très motivé et confiant, d’autant plus que le coach nous met tous en confiance. Les dirigeants croient également en nous. Alors, il nous appartient à tous d’honorer notre contrat. Comment voyez-vous la phase retour ? Plus difficile étant donné que tous les points valent leur pesant d’or pour toutes les équipes qui jouent pour l’accession, ou celles qui jouent pour le maintien. A. L. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


NATIONAL-AMATEUR Maracana N° 1320 — Dimanche 16 Janvier 2011 Belhadef et Koul absents pour blessure

Le bon résultat ramené par le MOB de Batna a été réalisé sans deux cadres de l’équipe, absents pour blessures. Il s’agit de l’expérimenté Belhadef et du jeune attaquant Koul. Les deux éléments n’ont pas fait le déplacement avec l’équipe, mais se sont rendus chez eux, ayant bénéficié d’une journée de repos de plus que leurs coéquipiers.

Saïdani et Betrouni en tenue de ville

Deux autres joueurs n’ont pas pris part au match bien qu’ils aient fait le déplacement avec le groupe. Ils étaient en tenue de ville sur décision de l’entraîneur de l’équipe. Pour rappel, ces deux joueurs ont bénéficié de la chance d’évoluer lors du dernier match amical joué mercredi face aux U20 à Béjaïa.

17

Le MOB voyage bien EN AMICAL : CAB 1 - MOB 1

Le Mouloudia de Béjaïa a confirmé, avant-hier au stade Sefouhi de Batna, sa bonne santé en poussant son hôte a se contenter du match nul et d’éviter une défaite qui aurait fait du mal au représentant du football national en Coupe de la CAF, le CAB, à moins de deux semaines du match aller qu’il va disputer face au représentant libyen, En Nasr.

E

n effet, les capés de Bouzidi ont tenu la dragée haute au CAB dans son antre, ce qui explique la force de caractère acquise par l’équipe depuis la prise en charge du volet technique par ce dernier. L’équipe, qui a changé sa façon de

jouer et évolue sans complexe face aux gros calibres, voyage bien et développe du beau football en plus de cette rage de vaincre que le coach a inculquée à ses protégés, ce qui fait que le club se déplace en conquérant. Ainsi, après avoir réussi à revenir avec un précieux point d’Annaba en match officiel pour le compte de la 9e journée du championnat de la DNA, il a fait mieux en Coupe d’Algérie pour le compte des 32es de finale de la coupe face à l’ASK dans son

jardin et par un score net de 3 buts à 1. Un exploit qui n’est pas dû au hasard puisque l’équipe a bien voyagé encore une fois en tenant en échec, en amical, le CAB, par 1 but partout avant-hier. Les coéquipiers de Chaoui ont réagi immédiatement au but du CAB par l’entremise du central Djeffal qui a remis les pendules à l’heure. Un score de parité a sanctionné la rencontre. L. C.

Seddik retrouve sa place de titulaire

Le revenant Seddik a retrouvé sa place sur l’échiquier du coach Bouzidi. Auteur d’un bon rendement, ponctué par une belle prestation lors du match amical face au CAB, il a joué en meneur, en coordination avec le duo LorfiOusmaïl. Cela dit, la concurrence sera rude entre Sedik et Belhadef pour le reste du parcours.

Kerras titulaire, Souakir remplaçant L’entraîneur du MOB a tenu à relancer l’expérimenté Kerras, le titularisant face au CAB. Il a été préféré à Souakir, lequel a enregistré son entrée en cours de jeu. Kerras a débuté avec le duo Yaya-Akrour en attaque.

MOB

BENSALEM ET BELAÏD N’ONT PAS ÉTÉ UTILISÉS

Deux autres joueurs, qui étaient parmi le groupe, étaient restés sur le banc des remplaçants. Il s’agit du portier Rahim Dahmane, relégué au poste de troisième gardien de but de l’équipe, après le bon rendement de l’expérimenté Bouchekhchouka, qui a joué le match complet en l’absence d’Aïssani, retenu en équipe nationale militaire, et le latéral gauche Bensalem, qui a perdu sa place de n° 2 à son poste, que l’expérimenté Chaoui occupe avec brio avec la montée en puissance de Larabi.

DIVISIONS INFÉRIEURES

Belkaïd : «L’accession est dans nos cordes» JS AZZAZGA

«On a la rage de vaincre et l’accession ne nous échappera pas», dira Belkaïd.

g Entretien réalisé par A. RAHMANE

Le capitaine d’équipe de la JS Azzazga, Fateh Belkaïd, content du parcours de son équipe jusque-là, avec à la clé une place de dauphin, à un point du leader, à savoir Aïn Bessam, nous a déclaré que son équipe est déterminée à continuer sur sa lancée lors de la deuxième partie, et nous a parlé aussi sur le report de ce championnat qui est très bénéfique pour l’équipe et aussi pour la suite du parcours, et ce, afin de récupérer les efforts fournis depuis l’entame de cette saison. Il avoue que le reste du championnat sera difficile certes, mais que son équipe ne va pas abdiquer et fera tout pour décrocher l’accession en Régionale I. Comment vous sentez-vous après ce report du championnat ? Sincèrement, cette décision de reporter le championnat prise par la FAF, est bénéfique pour nous, et ce, afin de récupérer de nos efforts fournis depuis l’entame de cet exercice. Donc, c’est une aubaine pour nous de préparer le reste du parcours avec tous nos atouts et aussi dans de bonnes conditions. En parlant du rythme, ne craignez-vous pas cet arrêt du championnat ? Nous sommes conscients de ce paramètre et c’est pour cela que le staff technique a pris toutes les dis-

positions afin de faire en sorte qu’on reste bien en jambes en organisant des matchs amicaux. De plus, cette mini-trêve est tombée à pic et nous permettra de rectifier toutes nos erreurs commises lors de ce début du championnat. Nous nous disons que l’on doit reprendre la compétition de la même manière que lorsque l’on s’est arrêtés, c’est-à-dire gagner et confirmer notre première manche. Comment voyez-vous la suite du championnat ? Le championnat est encore long, nous comptons désormais décrocher la place de leader en négociant à bon escient les rencontres de la phase aller, et entamer la manche retour avec force, en tentant de faire le plein à domicile et en allant chercher des points à l’extérieur d’Azzazga. Une chose est certaine, on ne va pas baisser les bras et on fera tout notre possible pour décrocher l’accession, c’est dans nos cordes. Et qu’en est-il de l’accession, pensez-vous que cet objectif est dans vos cordes ? Le championnat est encore long et ce n’est pas le moment de parler d’objectif. Il est prématuré de parler du titre. On va essayer de gérer le reste du parcours match par match, en tablant sur la réalisation de très bons résultats, c’est-à-dire en engrangeant le maximum de victoires pour gagner des places au classement. Je dirais que la JS Azzazga ne sera que plus forte lors de la manche retour et vous allez le

Ph : Maracana

vérifier lors de nos prochaines sorties. On sera plus percutants et plus forts, c’est promis. Donc, vous êtes optimiste… Absolument, je suis très confiant et optimiste, à l’instar de tous mes coéquipiers. Quand on évolue dans ce palier inférieur, il faut avoir cette rage de vaincre et cette ambition de ne faire que de bons résultats. Donc, notre équipe devra faire preuve de rigueur et de sérieux aux entraînements et lors des matches officiels. Nous allons aborder les matches qui nous restent avec un seul objectif, gagner. Le groupe est

déterminé à aller de l’avant et présentera un meilleur visage lors de la deuxième partie du championnat. A. R.

US BENI DOUALA

Salah Ali Ahmed quitte le club

Juste après le dernier match de son équipe face au CRB Tizi-Ouzou, qui a réussi à empocher les trois points de la victoire sur le score d’1 but à 0 au stade de Beni Douala, comptant pour la 11e journée du championnat Honneur de Tizi-Ouzou, l’entraîneur en chef de la formation de l’US Beni Douala, Salah Ali Ahmed, qui a réalisé un bon début de saison avec cette équipe, vient de quitter le club, après une mauvaise série de résultats en championnat. Salah Ali Ahmed, que nous avons contacté avanthier dans la soirée, nous à déclaré : «J’étais sous pression et je ne pouvais plus continuer à supporter cette situation ; donc, j’ai préféré quitter le club dès maintenant. Je pense que je n’ai pas d’autre choix que celui de partir. Que les gens assument leurs responsabilités», nous a déclaré .

Belahcene le remplace

L’ex-joueur du célébrissime Jumbo-Jet, Ali Belahcene, dit “Tchipalo”, a reçu l’offre du club phare de l’US Beni Douala. Belahcene a entamé officiellement son travail la semaine dernière, et compte redorer le blason de sa nouvelle équipe lors de l’exercice 2010/2011. D’après nos sources, l’USDB est l’une des équipes qui veulent accéder en Régionale II ; pour ce faire, les poulains de Belahcène doivent se préparer comme il se doit et travailler d’arrache-pied pour la phase retour, et ce, afin de décrocher cette accession et rendre le sourire à leurs supporters. S. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


18

Maracana N° 1320 — Dimanche 16 Janvier 2011

Reprise du championnat les 28 et 29 janvier LIGUE RÉGIONALE D’ALGER

Q

uant à la Ligue régionale d’Alger, qui comporte trois groupes, dont un en Régionale 1 et deux en régionale 2, la prochaine journée aura lieu le 28 de ce mois pour le premier palier cité, alors que pour la R 1 , ce sera pour le jour suivant, à savoir le 29 (samedi). Dans le groupe de la Régionale 1, c’est l’US Oued Amizour et le

Chabab de Dar El Beida qui mènent la course, avec vingt points chacune. Toutefois, la lutte pour acquérir ce fameux ticket pour l’Interrégions se jouera entre pas mal de six équipes, dont l’IRB El Achour, un promu aux dents longues, l’OC Beaulieu, le RC Boumerdès et le CRB Tessala Merdja. H. M.

REPRISE VENDREDI PROCHAIN

A

cet effet, les clubs relevant de la LFW Béjaia sont informés que la reprise des championnats, toutes divisions confondues, est programmée pour vendredi et samedi 21 et 22/01/2011. Pour rappel, les deux groupes que gère la ligue de Béjaia, à savoir celui de l’Honneur sont composés respectivement de 16 et de 14 clubs chacun. Dans le groupe Honneur, c’est le CRB Aokas qui mène le bal avec 21 points, suivi par le

JS Ighil Ouazzoug

ZERARI : «L’ÉQUIPE EST SUR LA BONNE VOIE»

En véritable pompier, Rachid Zerari, qui a remplacé Lyazid Azi à la barre technique des banlieusards a su en un laps de temps assez court à donner un nouveau souffle à l’équipe, en inculquant d’abord l’esprit de combattant à ses capés, ensuite à trouver les meilleures formules pour pousser le groupe à réagir. Dans cet entretien, le coach du seul représentant du chef-lieu de la wilaya de Béjaïa estime que son équipe est sur la bonne voie.

LIGUE DE FOOTBALL DE BEJAIA

Après la décision de la fédération de geler le championnat dans ses différents paliers, entre autre de la ligue 1 aux championnats de wilaya, voilà que l’instance suprême de notre pays et dans sa note N° 053/FAF/SG du 12/01/2011, autorise les ligues à faire reprendre les compétitions avant le 10/02/2011.

DIVISIONS INFÉRIEURES

Chabab de Kherrata qui comptabilise 18, mais avec un match en moins. Ce duo est talonné de près par le CRB Tazmalt (17 points), le CSA Gouraya de Béjaia (16 points), l’OS El Kseur, la JSB Amizour, l’US Soummam respectivement 5e et 6e avec 15 points pour les Olympiens d’El Kseur et 14 pour les deux autres. Dans le bas du tableau, on retrouve, la JS Béjaia avec trois points et l’US Adekar avec un seul point récolté en sept matches joués. Dans le groupe préhonneur, c’est l’Olympique de Feraoun et le Racing Club de Seddouk qui pointent à la 1re loge avec 15 points chacun, mais avec un match en moins pour les premiers nommés (OF). Ces deux équipes possèdent un point d’avance sur la JS Semaoun et trois sur le CRB Tala Hamza. Trois équipes ferment la marche du classement avec quatre points chacune. Il s’agit de la JSC Ouzelaguen soit l’un des nouveaux pensionnaires de ce palier, le CS Boumellal Chemini et l’AS Oued Ghir. Hani M.

Vous étiez arrivé à la JSIO, au moment où ce club était dans situation de manque de résultats… Il fallait prendre le train en marche. On m’a fait appel et je ne pouvais refuser car ce club mérite un bien meilleur sort. Depuis que j’ai pris la barre technique de ce dernier, même si les résultats n’ont pas suivis totalement, n’empêche que les joueurs commencent à retrouver leur repère. Vous avez engrangé quatre points en cinq matches joués par le club sous votre houlette… Effectivement, on a perdu trois matches dont deux en déplacement face à l’OC Azzazga et l’ES Azzefoun et un chez nous face à la JS Tichy. Nous avons remporté un match chez nous devant l’ORB Akbou sur le score de deux buts à un, avant d’aller ramener un nul de chez le Mouloudia de Bouira. Dans

A

l’ensemble, beaucoup de travail reste à faire pour cette équipe. Vous aurez cette trêve pour recharger vos batteries et repartir sur de nouvelles bases… Sincèrement, on aurait aimé que le championnat continue, et cette trêve n’est pas faite pour arranger nos affaires. Cela dit, même si elle nous perturbe quelque part, n’empêche qu’on fera de notre mieux pour remettre l’équipe sur orbite et aller chercher des résultats après. Que-ce qui a changé dans cette équipe ? Cette question, il faut la poser aux gens qui suivent le parcours de l’équipe et aux joueurs. Ma foi, je peux dire que le groupe est sur la bonne voie et que par conséquent, beaucoup m’ont affirmé aussi que cet état de fait est bien réel. Pourvu que les résultats suivent à partir de la prochaine journée.

L’accession, cette année ou jamais ! US OUED AMIZOUR

près une première expérience dans le groupe de la Régionale 1, réussie avec brio par le seul club qui a représenté la wilaya de Béjaïa dans ce palier durant l’exercice écoulé, et où l’équipe avait achevé ledit exercice à la 5e place, derrière le Hydra Amal Club, l’USM Chéraga, l’IB Lakhdaria et le CAK, frôlant par la même occasion l’exploit de réussir la troisième accession d’affilée en l’espace de trois saisons, puisque les quatre clubs cités en haut ont tous arraché leurs billets en Interrégions-Centre, voilà l’un des représentants de la vallée de La Soummam avec la JS Akbou est en train de faire sensation après dix matches joués. Le club cher à Omar Makhloufi, le président du club amizourois ont récolté donc 20 points sur les 30 possibles et ont rejoint l’ex-leader, le Chabab Riadhi de Dar El Beida à égalité de points, après la défaite surprise des gars de D.E.B à domicile face au MB Bouira qui l’a emporté petitement, mais qui gagne lui aussi quelques places au classement. Sur l’ensemble du parcours réalisé par les capés de

Mourad Bounif, on retrouve que le club a gagné six matches, tous à domicile, fait deux matches nuls en déplacement dont le dernier devant l’IRB El Achour, et perdu deux matches en déplacement. Un parcours positif, dirions-nous eu égard au fait que l’équipe n’avait pas débuté la préparation dans les normes, c'est-à-dire à temps, mais le fait que la direction a reconduit la majorité de l’ossature de la saison passée a fait que cet état de fait a permis aux Rouges et Noir de se forger encore une fois une place parmi le groupe de tête. Les bras de l’accession s’ouvrent pour cette équipe d’Amizour, cela même si on n’est qu’à un tiers du championnat. En tout cas, ils sont bien partis pour effectuer une belle saison et pourquoi pas arracher cette accession que beaucoup attendent du côté d’Amizour, d’autant plus que les moyens humains existent avec des joueurs qui ont l’impression de vouloir réaliser ce rêve et ce pour la première fois depuis la création du club en 1947. H. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Cette dernière aura lieu le 28 de ce mois et ce sera au tour des 3SA (Sidi Aich) de se déplacer à Béjaia… On se réjouit que la trêve ait été réduite, puisque, au lieu du 10 février, on jouera le 28 de ce mois. Nous allons recevoir le Soummam Sport de Sidi Aich qui reste une équipe dont les résultats sont en dents de scie, mais on fera tout pour que les trois points restent à Bejaia. Maintenant, nous n’avons pas le choix si nous voulons quitter cette zone de potentiel reléguable. Pourvu que les moyens financiers seront présents, pour motiver au moins les joueurs.

ES SIKH OUMEDOUR

Ouafi de retour à la barre technique

Le premier responsable technique du club de l’ES Sikh Oumedour, en l’occurrence Youcef Ouafi, qui a été démissionné de ces fonctions, il y a de cela presque un mois, après les mauvais résultats enregistrés depuis l’entame de cet exercice 2010/2011.

C

e technicien a finalement décidé de revenir au bercail, Youcef Ouafi a repris le service avec son équipe la semaine dernière, et ce, afin de continuer son travail. L’objectif assigné au nouvel entraîneur est de faire une bonne saison. Le retour de cet homme, un technicien bien connu pour avoir entraîner cette équipe pour le passé, témoigne des intentions des dirigeants, quant à leurs ambitions de réaliser une saison de première ordre, avec comme défi, celui de mener leur club en H•onneur. S. A.


19

Maracana N° 1320 — Dimanche 16 Janvier 2011

INTERNATIONALE

L'AUSTRALIE TENUE EN ÉCHEC DANS LE CHOC

En cette huitième journée de la Coupe d'Asie de l'AFC 2011, les amateurs de football asiatique ont pu assister à une rencontre de très haut niveau entre l'Australie et la République de Corée.

L

es deux équipes, présentes en Afrique du Sud l'été dernier, se sont séparées sur un score de parité au terme d'un match extrêmement plaisant. Les deux favoris occupent conjointement la première place du Groupe C mais se retrouvent désormais sous la menace de Bahreïn, qui s'est parfaitement relancé à la faveur de sa victoire 5:2 sur l'Inde. Pour l'heure, les Socceroos conservent l'avantage grâce à une meilleure différence de buts. Toutefois, les Australiens devront défier Bahreïn dans quatre jours, tandis que la République de Corée affrontera une sélection indienne d'ores et déjà éliminée et peut-être démobilisée.

Le match

Australie 1:1 République de Corée Stade : Al Gharafa, Doha, vendredi 14 janvier 2011 Buts : Koo Ja-Cheol (24’) pour la République de Corée ; Mile Jedinak (62’) pour l'Australie Les hommes de Holger Osieck sont les premiers en action, se procurant deux occasions dans le premier quart d'heure. Harry Kewell aurait pu ouvrir le score en tout début de rencontre, avant que Tim Cahill ne menace à son tour le portier sud-coréen. Mis à mal dans les premières minutes, les jeunes protégés de Cho KuwangHae finissent par trouver leurs marques et prennent logiquement l'avantage. Profitant d'un bon centre en retrait de Ji Dong-Won, Koo Ja-Cheol place le ballon hors de portée de Mark Schwarzer, inscrivant par la même occasion son troisième but du tournoi. La fin de la première période se déroule sur un rythme toujours plus intense. Ji passe ainsi tout près de doubler la mise mais sa reprise de la tête échoue au-dessus

de la transversale. A l'autre bout du terrain, Kewell et Cahill manquent tour à tour l'occasion de recoller à la marque. Emmenée par un Park Ji-Sung en grande forme, la République de Corée attaque la deuxième mi-temps avec entrain mais, après avoir gaspillé une série d'occasions franches, les Sud-coréens cédent sur une tête piquée signée Mile Jedinak.

La surprise

Bahreïn 5:2 Inde Stade : Al Sadd, Doha, vendredi 14 janvier 2011 Buts : Faouzi Aaish (7’), Ismaeel Abdullatif (16’, 19’, 35’, 77’) pour Bahreïn ; Gouramangi Singa (9’), Chhetri (53') pour l'Inde La deuxième affiche au programme mettait aux prises les deux perdants de la première journée. Les deux équipes en ont profité pour offrir au public qatari le plus gros score de cette édition 2011 de la Coupe d'Asie de l'AFC. Auteur d'un quadruplé, Ismaeel Abdullatif s'est imposé comme le grand artisan du triomphe (5:2) des siens sur l'Inde. Suite à l'ouverture du score de Faouzi Aaish, les Indiens trouvent cependant les ressources nécessaires pour égaliser rapidement mais il était dit que le reste de la soirée appartiendrait à Abdullatif. Le numéro 11 bahreïni profite tout d'abord d'une erreur du gardien adverse

pour rétablir l'avantage de son équipe, avant de reprendre un centre de Jaycee John et de porter la marque à 3:1. Abdullatif complète son triplé à dix minutes de la pause en contrôlant de la poitrine une passe astucieuse d'Aaish, avant de glisser le ballon au fond des filets. L'Inde refuse pourtant d'abdiquer et réduit la marque en début de deuxième mi-temps par Sunil Chhetri, suite à un mauvais dégagement de la défense. Averti pour la deuxième fois de la partie à l'heure de jeu, Aaish laisse ses partenaires finir le match à dix, ce qui n'empêche pas Abdullatif d'in-

scrire son quatrième but personnel à 13 minutes du terme.

Le joueur

Mark Schwarzer, Australie Jedinak a sauvé le point du nul en égalisant mais les joueurs australiens peuvent remercier leur gardien Mark Schwarzer, décisif tout au long de la rencontre. A 38 ans, le portier de Fulham a démontré qu'il n'avait rien perdu de son agilité en plongeant sur sa droite pour détourner une frappe à bout portant de Ki Seung-Yeung, à quatre minutes du coup de sifflet final.

La stat

4 – En frappant à quatre reprises contre l'Inde, le Bahreïni Abdullatif s'est invité en tête du classement des buteurs de la Coupe d'Asie de l'AFC 2011. L'attaquant d'Al Hala pourrait même compter parmi les candidats au Soulier d'Or si son équipe venait à briller dans les prochains jours.

Entendu…

"Le match de ce soir était important pour les deux équipes. Nous avons démontré un bel état d'esprit et nous avons eu la chance de marquer souvent en première mitemps. J'avais dit à mes joueurs de se méfier après la pause mais nous avons su garder la tête froide, malgré l'expulsion de Faouzi Aaish", Salman Sharida, sélectionneur de Bahreïn. "C'était un match très disputé mais, au final, c'est une belle victoire pour Bahreïn. De notre côté, nous n'avons pas baissé les bras. Nous sommes revenus des vestiaires avec l'envie de nous battre. Nous avons réduit le score et nous aurions pu marquer un autre but, ce qui aurait rendu la fin du match plus intéressante. Je tiens à féliciter nos adversaires. Espérons que nous réussirons un bon match contre la Corée du Sud", - Bob Houghton, sélectionneur de l'Inde. In fifa.com

Les Etalons au galop vers le Mexique

Le Burkina Faso est devenu le deuxième pays africain à décrocher sa qualification pour la Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2011 après sa large victoire 4:0 face à l’Egypte lors de la dernière journée du Groupe A de la CAN U-17 ce vendredi 14 janvier à Kigali.

F

ace à l’équipe annoncée comme la favorite de la poule avant la compétition, les Etalons cadets ont réalisé le match parfait alors qu’ils étaient dans l’obligation de s’imposer pour atteindre le dernier carré. Bien aidés par le doublé du héros du jour, l’attaquant

Bertrand Traoré, les Burkinabés accompagnent le Rwanda, pays hôte du tournoi, qui avait déjà assuré sa qualification plus tôt dans la semaine. Mieux, les jeunes Etalons terminent même en tête du groupe suite à la défaite des Amavubis devant leur public contre le Sénégal. L’unique but inscrit par Saliou Touré permet aux Lionceaux de la Teranga de décrocher leur première victoire dans la compétition et de terminer à la troisième place. Le Burkina Faso termine en tête avec six points, à égalité avec le Rwanda, les deux équipes comptant deux victoires, mais avec une meilleure différence de buts (+4 contre +1). Le Sénégal est troisième avec trois points et l’Egypte, quatrième également avec trois points.

Le Burkina Faso avait déjà atteint les demi-finales du tournoi à trois reprises par le passé et faisait déjà partie du contingent africain pour la précédente édition de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA disputée au Nigeria en 2009. En revanche, c’est une grande première pour le Rwanda, qualifié pour la première fois pour le dernier carré africain et pour l’épreuve mondiale qui se déroulera au Mexique en juin et juillet prochains. On connaitra les deux derniers qualifiés de la CAF pour le tournoi mondial ce samedi lorsque le Groupe B aura rendu son verdict. Si le Mali est déjà éliminé, la Côte d’Ivoire, la Gambie et le Congo sont encore en course pour les deux derniers billets.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


20

Maracana N° 1320 — Dimanche 16 Janvier 2011

OMNISPORTS

VOECKLER DÉTIENT Le sept algérien frôle l'exploit LES CLÉS CYCLISME - SAISON 2011

A

L'

MONDIAL 2011/ALGÉRIE - SERBIE (24-25) :

équipe nationale algérienne de handball 31 ans, Thomas Voeckler n'a saison», analyse-t-il. Les Verts (messieurs), battue venplus rien à démontrer mais auront donc besoin de victoires et dredi soir à Lund par son sait que l'exigence sera plus vite pour assurer la confiance de homologue serbe par la plus petite forte sur ses épaules. Le leur sponsor et surtout celle de des marges (24-25), a frôlé l'exmaillot a changé, le sponsor aussi. l'équipe. «Il n'y a pas de secret. Si ploit lors de la 1re journée du L'état d'esprit reste le même mais on ne gagne pas vite, on peut gam- groupe C du Mondial de handball il ne suffira pas pour l'ensemble de berger. Il faudra travailler dur», qui se déroule du 13 au 30 janvier l'équipe Europcar. Cette dernière ajoute-t-il. La formation aura donc en Suède. Le sept algérien très reste tractée par la locomotive un début de saison chargé «pour rajeuni a abordé cette rencontre Thomas Voeckler qui déclare que toute l'équipe puisse s'ex- sans complexe face à la redselon Jean-René outable équipe de Serbie, très assumer le poids du leadership. primer» L'Alsacien a frappé trois fois : sur Bernaudeau. Elle se déplacera aux expérimentée et habituée aux le Tour, aux Championnats de quatre coins du globe : sur le Tour grands rendez-vous. Encouragés France et enfin au nouveau Grand de Langkawi, la course majeure du par une petite galerie algérienne Prix du Québec. Mais il a prévenu. calendrier asiatique, la Tropicale très bruyante, les hommes de «Il faut être honnête. L'effectif Amissa Bongo, dont Anthony Salah Bouchekriou ont démarré la s'est un peu affaibli sur le papier. Charteau est le tenant du titre, et rencontre sur les chapeaux de On a perdu des coureurs de valeur une course par étapes inédite, le roues, menant à la surprise qui amenaient des résultats. Il fau- Tour d'Afrique du Sud. générale (4-0) après seulement six dra donc aller les chercher mais minutes de jeu. C'est Tahar toutes les équipes Labane qui a ouvert le bal, suivi seront à bloc de Berkous, Cheikh et Layadi. Les C AREN en début Serbes cueillis à froid et d e touchés dans leur amourpropre ne s'attendaient nullement à ce scénario, ce qui les a obligeé à redoubler d'efforts et Les monoplaces qui seront pilotées par les Britanniques Lewis Hamilto n et Jenson carburer à plein Button pour la saison 2011 ne seront présentées par Mc Laren que le 4 février à régime pour metBerlin, soit 24 heures après la fin des premiers essais de la saison à Valence . tre à la raison «Nous avons pris la décision il y a quelque temps déjà, a expliqué Martin cette jeune équipe. Whitmarsh, le team-manager. Nous avons accordé dix jours supplémenEn faisant appel à taires à nos ingénieurs et à nos spécialistes en aérodynamisme pour toute leur expérience, trouver davantage de performance.» La saison 2011 les Vujin, Stoykovic et débutera par le Grand Prix de Bahreïn le Prodanovic ont joué le tout 13 mars. pour le tout, comblant dans un

La monoplace présentée le 4 février F1 - M L

PUBLICITÉ

W¥dz«e « W¥¸uNL « WO FA « WO©«dIL¥b « WHK « W¥ôË bFº± …dz«œ

ÍbK « w FA « fK L « fOz¸ bOº « wNM¥ ¸uNL « W UØ rK´ v …¸UDÆ W¥bK W´Uº « vK´ 2011/01/25 Âu¥ Èd Oß t œ«e± W¥bK « dIL° U•U Å dA´ W¥œU « d Ø_ W£ö « ¸«u _« ¡UH© W¥UG wMK´ : s± ¡«b ° WMß …bL p – Ë …b¥«e± dO§Q 2011/12/31 W¥U¨ v 2011/01/01 bL ± ÍdO U© W¥dI WO´u ß_« ‚uº « .…¸UDÆ W¥bK° )WKI¥u°( 000 .00 : mK L° w•U ù« dFº « œb• YO• )Ãœ n Êu ß Ë WzUL£ö£ Ë ÊuOK±( 1 360 Ê …b¥«eL U° WظUAL « w sO ¨«d « vKF vK´ 2011/01/25 : Âu¥ q Æ rN¢UHK± «uKßd¥ œ«eL « a¥¸U¢ U•U Å WFßU « W´Uº « q°UI± ËdA « d œ vK´ Ÿö©ù« Ë wMKF « ÊuJ ¥ Ê vK´ Ãœ 2 000 .00 : V º « r߸ b¥bº¢ : WO U « ozU£u « s± nKL « WظUALK wDî VK© -01 tM±U{ Ë `®dL « ÊUØ «– U± W U• w -02 …œUN® r¥bI¢ V ¥ W¥bK « »«d¢ øUî s± fOz¸ s± t rKº¢ ¡U u « Ë …dOº « sº• X ¢ Maracana N° 1320 — Dimanche 16 Janvier 2011 - Anep N° 839 516

premier temps leur retard (9-5) à la 15e minute avant de finir cette période initiale en roue libre (139). Toutefois, ils doivent une fière chandelle à leur portier Darko Stanic, auteur de 14 arrêts durant les 30 premières minutes. En 2e période, les Serbes ont réussi à porter leur avance à cinq buts (1712) après 8 minutes de jeu, et le sort du match semblait joué pour la majorité des spectateurs. Mais c'était sans compter sur la tenacité des Verts et le réveil d'un certain Messaoud Berkous, élu meilleur joueur du match, qui, avec l'incorporation du vieux briscard Abderrazak Hammad (auteur d'un but splendide), pour refaire progressivement leur retard au point de reprendre l'avantage par Berkous d'abord (20-19) à la 49e minute, puis par Daoud (54'). A cet instant, le match est relancé de

plus belle, et la formation serbe usa de tous les moyens illicites (4 joueurs sortis pour deux minutes), pour tempérer l'ardeur des jeunes Algériens, et l'emporter finalement sur le fil (25-24), alors qu'ils s'attendaient à un match à sens unique. Le mérite de l'entraîneur national Salah Bouchekriou est d'avoir lancé dans le bain de nombreux jeunes qui constituent pour lui l'avenir du handball algérien. «On ne remportera pas le trophée, mais nous gagnerons une équipe», a-t-il déclaré avant le départ de la délégation algérienne en Suède. Le sept national a évolué dans la formation suivante : Slahdji, Rahim, Hamoud (1), Cheikh (1), Berkous (7), Boudrali (1), Labane (1), Boultif (3), Berriah (2), Hammad (3), Layadi (1), Daoud (3), Mokrani (1). In aps.dz

W O © « d I L ¥ b « WWO¥ d F z« Ae « « W ¥ ¸ u N L « XKOºLºO¢ : W¥ôË ÂU§d : …dz«œ

ÂußdL « s± 125 …œUL « ÂUJ•_ UI © w Œ¸RL « 236/10 rƸ wßUzd « ‹UIHB « rOEM¢ sLC L « 2010/10/07 ÍbK « w FA « fK L « fOz¸ rKF¥ WO±uLF « s¥bNF L « W UØ Íd MF « ÍbOß W¥bK WOM©u « WBÆUML « w sOظUAL « r Æ d « b± mK ± q Æ … DIM « U « ù « ÷d´ W wz w U ± U L « bK K qJ° “ qB W ¥ u ß d « UNOK´  w )Ãœ( ÷ d F « MI « 03 w

rÆd « rß« zU « w ºßRL W “U ù«

Ê«uM´ KLF « Æ ¸ r W O

WµON¢ bO F¢ Ë o¥dD « 0 1 j°«d «

WBÆUML « w WظUAL « ‹UºßRL « vK´ WKBHL « ZzU M « vK´ Ÿö©ù« w sO ¨«d « ‰UB¢ù« WO UL « Ë WOMI « rN{Ëd´ rOOI q§ w W¥bK K WOMI « ` UBL U° ‰Ë_« ÂuO « s± ÂU¥ )03( W£ö£ ÁUBÆ qJ Ë ,WIHBK XÆRL « `ML « Êö´ dAM «c ¸UO î vK´ Z ¥ Ê w o « bNF ± Maracana N° 1320 — Dimanche 16 Janvier 2011 - Anep N° 839 670

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

Maracana N° 1320 — Dimanche 16 Janvier 2011

KAAK D’OUJDA

CAFÉ

Boisson agréable et tonique, le café fait partie de notre quotidien. Long ou serré, le café se consomme facilement, à n'importe quel moment de la journée. On a parfois tendance à multiplier les petits cafés dans la journée. Point trop n'en faut.

L

e café vient d'un arbuste, le caféier, probablement originaire de l'Éthiopie. La légende dit qu'un berger d'Abyssinie (l'Éthiopie actuelle) aurait été intrigué par l'état d'excitation de ses chèvres après qu'elles aient grignoté les baies de cet arbuste. Il en aurait recueilli et les aurait apporté dans un couvent voisin. Les moines firent une décoction de ces baies de café, dégustèrent cette boisson et y prirent goût car ils ne somnolèrent plus pendant leurs prières nocturnes. Il nommèrent cette boisson "kawah" qui veut dire force, élan, vitalité. A partir du 15ème siècle, le café s'est répandu dans toute l'Arabie. Ce fut le seul lieu de production jusqu'au début du 17ème siècle. Vers 1690, les premiers plants de caféier arrivèrent à Ceylan et en Inde. Le café se répandit dans toutes les colonies hollandaises d'Asie puis dans l'île de Java avant de parvenir en Europe. Les premières cultures de caféier se firent dans les serres du jardin botanique d'Amsterdam et à Versailles dans le Jardin du roi (Louis XIV). Le caféier fut ensuite cultivé dans les colonies antillaises françaises puis dans toute l'Amérique latine. Il pousse en altitude dans les pays tropicaux. FABRICATION DU CAFÉ Le processus de fabrication du café est le même quelle que soit la variété de café. Les fruits du caféier ressemblent à de petites cerises rouges. Ils sont ramassés puis dépulpés. Les graines de café sont décortiquées, triées et mises en

sac. Ce café "vert" est torréfié, c'est-àdire chauffé progressivement jusqu'à 250°C pendant 20 à 30 minutes tout en étant brassé. La torréfaction donne au café sa couleur brune, sa saveur, son arôme et sa teneur en caféine et en vitamine PP. LE CAFÉ : UN PRODUIT DE GRANDE CONSOMMATION Les marques sont nombreuses et séductrices. Le café est un produit de grande consommation qui fait l'objet d'un intense marketing. Le café existe en grains, moulu, soluble, prêt à consommer (dans les machines) et en extrait liquide pour la pâtisserie. Le café moulu et en dosettes pour les machines à espresso a détrôné les grains qui eux, sont encore utilisés dans les cafés et les restaurants. Le café est toujours vendu dans un emballage hermétique pour l'empêcher de perdre son arôme et de rancir car il contient un peu de lipides. Les paquets de café se conservent au frais, dans le tiroir à légumes du réfrigérateur. Quant aux cafés solubles, ils ont été lyophilisés, procédé qui préserve mieux leur arôme. Il existe aussi des cafés décaféinés (0,1% de caféine maximum) dont la caféine a été extraite au moyen d'un solvant. Une cuillerée à soupe bombée de café moulu pèse 10 g, une cuillerée à soupe rase de 6 à 7 g. NUTRITION Le café contient de la caféine dans des proportions variables : une tasse de café arabica (6 à 10 g de café) = 60 à 100 mg de caféine une tasse de café robusta = 150 à 250 mg. La méthode pour préparer le café n'intervient pas ou très peu. Plus l'infusion est dense, (beaucoup de café et peu d'eau), plus sa teneur en caféine est élevée. Plus un café est "serré" plus il en est riche. La caféine exerce nombre d'effets sur l'organisme : Elle a une action tonique sur le système nerveux. Elle stimule

TRUCS ET ASTUCES

RECOLLER UNE BARRE DE CHAISE Lorsque les barres des chaises se décollent, pas facile alors de les fixer, ni même de connaître la colle adaptée qui les fixera à nouveau durablement ! Pour recolle une barre de chaise qui maintient les pieds de la chaise elle-même, optez pour une colle à prise rapide. La colle à bois peut aussi être très efficace, comme encore la colle épaisse à prise rapide, pour les plus pressés ! Enduisez la barre de chaise de la colle de votre choix, puis fixez la barre dans la chaise, serrez fortement, puis laissez séchez le temps que la colle prenne. Vous n'aurez eu besoin d'aucun outil pour

recoller la barre de chaise, hormis la colle ! N'oubliez pas toutefois d'enlever le surplus de colle qui pourrait dépasser, juste après avoir fixé la barre !

CHOISIR LE CARTABLE DE L'ENFANT Pour choisir le cartable de l’enfant, il faut savoir que son poids chargé ne doit pas dépasser quinze pour cent du poids de l’enfant. Essayer sur le dos de l’enfant et la partie inférieure ne doit pas dépasser ses hanches. Pour charger le sac, il faut que les cahiers et livres les plus lourds soient du

21

l'activité du cerveau, augmente la rapidité des réflexes, améliore la mémoire. Elle dilate les bronches et les vaisseaux sanguins, accélère les mouvements de l'appareil respiratoire, du coeur et de l'intestin. Elle excite les sécrétions digestives (surtout celles de l'estomac). Elle est diurétique. L'effet de la caféine est rapide car elle est très vite absorbée dans le sang. Éliminée dans les heures qui suivent, la rapidité de cette élimination est variable selon chacun. Certains peuvent très bien supporter un café après le dîner tandis que pour d'autres celui du déjeuner peut rendre insomniaque. L'action tonique de la caféine est suivie d'en effet rebond "coup de pompe", comme pour tous les excitants. Ce qui incite à absorber de nouveau du café pour lutter contre cet état. C'est ainsi qu'une vraie dépendance au café peut s'installer sans même que l'on s'en rende compte. L'excès de caféine se situe au delà de 600 mg (3 à 4 tasses de robusta) à 1 g par jour. Il est à l'origine de malaises divers : insomnies, cauchemars, troubles vasomoteurs (bouffées de chaleur), troubles digestifs (écoeurement et/ou aigreurs d'estomac), tremblements (surtout des mains), perte d'appétit. Ce caféisme est plus fréquemment observé dans les entreprises où se trouvent des distributeurs. Le café est presque toujours du robusta, moins cher et plus riche en caféine. Il est raisonnable de ne pas dépasser 3 tasses de café par jour, y compris celui du petit déjeuner. Le café est riche en vitamine PP : 40 mg pour 100 g. Il contient aussi quelques éléments minéraux, dont 80 mg de potassium, de la vitamine E (100 mg pour 10 cl) et de la théobromine. Le café au lait peut être indigeste car les protéines du lait coagulent en gros flocons dans l'estomac, sous l'action de son acidité et des tanins contenus dans le café. Mais il n'est pas pour autant "mauvais pour la santé". Ce phénomène ne se produit pas lorsqu'on mange du pain avec ce café au lait. D'où l'intérêt de faire un vrai petit déjeuner ! VALEUR NUTRITIONNELLE Pour 100 ml (6 à 10 g de café) : 2 Calories Eau : 99,3 g. Caféine arabica : 60 à 100 mg. Caféine robusta : 150 à 250 mg. Glucides : 0,3 g. Lipides : 0,1 g. Potassium : 66 mg. Magnésium : 6 mg. Phosphore : 2 mg. Calcium : 2 mg. Niacine : 0,7 mg. Folates : 0,3 µg. Vitamine C : 4 mg.

coté dos. Les affaires plus légères occuperont le reste de l’espace. LAVER SON CHIEN OU SON CHAT Pour laver son chien ou son chat, il faut faire attention aux produits que l’on trouve dans le commerce car certains aident à développer des allergies. On peut laver son animal avec un produit que l’on utilise pour les bébés. En effet, ils sont en général très doux et ne provoquent pas de problèmes cutanés.

INGRÉDIENTS : 1kg de farine 2 grands verres d'huile neutre 4 grands verres de sucre semoule 1/2 grand verre de graines de sésames dorées 2 oeufs ( 1 pour la pâte + 1 pour dorer ) 2 CS très rases de cardamome en poudre 2 CS rases d'anis en poudre 2 sachets de levure chimique ou 4 cuillèrées à café 1 cuillèrée à café légèrement bombée de levure boulangère De l'eau tiède PRÉPARATION : Dans un récipient, mélanger la farine avec l'huile, le sucre, les grains de sésames, l'oeuf, la cardamome, l'anis, la levure chimique et la levure boulangère. Si on utilise de la levure boulangère type SAF, pensez à la faire buller et mousser dans un petit verre avec un peu d'eau et une pincée de sucre environ 30 minutes avant de commencer la recette. Pétrir énergiquement tout en ajoutant peu à peu de l'eau tiède pour obtenir une belle pâte homogène. Petrir vivement plusieurs minutes. Diviser la pâte en boulette de la taille d'un oeuf et façonner des boudins de 20 cm de long. A l'aide de ciseaux ou d'un couteau pointu, entaillé un côté du boudin sur toute sa longueur puis l'enrouler en bracelet. Poser sur une plaque huilée. Dorer à l'oeuf à l'aide d'un pinceau puis couvrir et laisser reposer environ 45 minutes à 1h. Faire cuire ensuite à 180°C jusqu'à ce que les Kaak soient joliment dorés. Laisser refroidir avant de déguster.

KHOBZ DAR

INGRÉDIENTS : 600 g de semoule, 400 g de farine, 2 tasses a cafe' d'huile, sel,nigele, un peu de lait tiede(une petite tasse), 2 oeufs , 2 cuillere a soupe pleine de levure de boulouger. Jaune d'œuf pour dorer. PRÉPARATION : Mélanger ces ingrédients et ajouter assez d'eau tiède pour avoir une pate molle et un peu collante, il faut BEAUCOUP pétrir Laisser lever , rabattre la pate, faire des pains ronds. badigeonner de jaunes d'oeuf. faire des dessins (quadrillage) avec le dos de la fourchette parseumer de nigelle et de sésames(facultatif) ,.laisser lever une dernière fois puis faire cuire dans un four chaud . On peut ajouter l'eau de fleur d'oranger ou le zeste d'orange pour parfumer le pain.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


22

Jeux-Détente

Maracana N° 1320 — Dimanche 16 Janvier 2011

MOTS FLÉCHÉS N° 639

SOLUTION MOTS FLÉCHÉS N° 638

LA BLAGUE Pourquoi les Portugais n'iront jamais sur la lune ? Parce qu'il n'y a rien à nettoyer !

LA CITATION «Écrire des poèmes n'est pas un travail ; c'est une charge.» [ Michel Houellebecq ]

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 638

MOTS CROISÉS N° 639 A

B

C

D

E

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 79, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 /

F

G

H

I

J

K

L

HORIZONTALEMENT 1 - Emotion admirative 2 - Effleura affectueusement - Dessert pour ursidés 3 - Inflammation du conduit auditif Cogne 4 - Feuilleté - Mélange confus 5 - Para - Mesura la propriété 6 - Fabrique d'étuis Détint 7 - Emergence Ralleras 8 - Affirmation - De l'argent pour la chimie - Refus trés net Rencontré 9 - Titre de souverain - Décommander 10- Estonie en V.O. Envolées

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur financier Djelloul Zerdani Directeur technique Laïd Kalila

VERTICALEMENT A - Vert B - Empaille C - Sélection - Ne reconnaît pas Brillant exécutant D - Chef cosaque Technique raffinée E - Graveleuse - Pays de dunes F - Habitudes - Esprit du foyer G - Veste ceinturée H - Escomptons I - Distrait - Méat de sortie J - Animaux fabuleux Elu normand K - Dispose - Caché Helminthe L - Appareils de levage

Rédacteur en chef Mustapha Ouail Chargé de l’administration Djamel Touafek Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Photos : Maracana

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


23

17h30 : moutaât el maida 18h00 : journal en amazigh 18h15 : test drive 18h25 : e'dhikra el akhira 19h00 : journal en français 19h30 : en d'autres thermes 20h00 : journal en arabe 20h40 : Binatna 21h00 : canal foot 22h00 : culture club 23h00 : hadj gacem 00h00 : journal en arabe

Robert Neville, ancien savant de réputation internationale, est mystérieusement immunisé contre le terrible virus qui a ravagé l'humanité. Avec pour seul compagnon sa chienne Sam, il hante depuis trois ans une New York en ruines, diffusant chaque jour des messages radio dans le fol espoir de trouver d'autres survivants. Mais nul n'a encore répondu. Neville sait en fait qu'il n'est pas réellement seul : des mutants, les «Infectés», rôdent dans les ténèbres, observent ses moindres gestes, guettent sa première erreur. Neville ne désespère pas de trouver un remède à ce mal terrible et il mène des expériences avec son propre sang...

06:00 : EuroNews 06:35 : Ludo 08:20 : Bunny Tonic 10:25 : Côté maison 10:55 : Côté cuisine 11:20 : Expression directe 11:35 : La vie d'ici : magazines et documentaires de votre région 12:50 : 30 millions d'amis 13:20 : Louis la Brocante 14:55 : Keno 15:00 : En course sur France 3 15:25 : Les enquêtes d'Agatha 18:00 : Questions pour un super champion 20:00 : Tout le sport 20:10 : Zorro 20:35 : Inspecteur Barnaby 22:05 : Une histoire épique 22:10 : Soir 3 22:40 : Tout le sport 22:50 : L'empire des sans 23:45 : Du plomb pour l'inspecteur

Vous pensez, sans doute à tort, que vous possédez une grande influence sur quelqu'un de très important pour vous. Pourtant vos sentiments ne sont pas très loin des siens. Vous allez devoir faire face pour résister à une intrusion dans votre vie. Il y a des moments dans la vie où il faut faire un choix. On ne sait plus trop ce qu'il convient de faire ou de ne pas faire. C'est sans doute le moment d'envisager quelques changements indispensables et repartir à zéro. Pour vous, fort heureusement, le moral sera bon.

Soyez honnête avec vous-même et faites face à ce que vous voulez vraiment dans votre vie affective. Vous pouvez réellement faire des progrès dans ce sens, surtout si vous renforcez votre confiance en vous-même.

Nul doute que vous parviendrez relativement facilement à vous imposer malgré les réticences répétées de quelqu'un que pourtant vous aimez bien. Le moral aidant vous arrivez à convaincre de vos capacités à gérer une situation qui se présentait plutôt mal que bien.

Pour conclure cette 20e journée de Ligue 1, première de l'année 2011, les Marseillais de Didier Deschamps accueillent les Girondins de Bordeaux de Jean Tigana. Au match aller, les coéquipiers de Gabriel Heinze avaient été contraints de partager les points.

07:10 : Cartoon+ 08:05 : Loup 09:45 : Les Simpson 10:10 : Le siffleur 11:35 : «Les Chemins de la liberté», la rencontre 11:55 : La météo 12:00 : Tout le monde il est beau 12:45 : Dimanche + 13:55 : La semaine des Guignols 14:30 : Le petit journal de la semaine 15:00 : Action discrète 15:05 : D comme débrouille 16:05 : S.A.V. des émissions 16:10 : Les piliers de la Terre 17:05 : Cold Case 17:50 : Cold Case 18:35 : Les Simpson 19:00 : Zapping 19:20 : Canal Football Club 19:40 : Canal Football Club 20:55 : Le grand match 21:00 : Marseille / Bordeaux 22:55 : Canal Football Club 23:15 : L'équipe du dimanche

06:00 : M6 Music 06:40 Télé-achat stars 07:00 08:40: Absolument Flipper 09:30: M6 Flipper 09:25 Kid 10:20 Les sorciers de Waverly 11:30 : Caméra café Place 11:50 6 10:45: Sport Les sorciers de Waverly 11:55 Place: Turbo 11:10: Sonny 13:15 Météo 11:35 Sonny 13:20 : Maison à vendre 12:25 American Dad ! 14:10 Maison à vendre 12:50: American Dad !

BALANCE

SCORPION

17h00 : el djaouale

Vous éprouverez un grand désir de changer. Vous rechercherez une plus grande intensité dans les sentiments. Cela représente un moment important et décisif dans votre vie. Surtout ne précipitez rien pour le moment car vous pourriez finir par faire partir l'être désiré.

SAGITAIRE

16h35 : qaher el bihar

Il se pourrait qu'un rendez-vous important soit manqué. Vous n'en ferez pas un drame car un appel opportun remettra les choses en ordre. Vous faites un long déplacement pour réussir à voir quelqu'un que vous n'avez pas vu depuis longtemps.

B L I ER

15h15 : mawid maa el qadar

VERSEAU

14h30 : asrar fi el mouhit

Des contrariétés auraient pu survenir dans votre environnement proche mais une réelle opportunité viendra perturber une personne qui cherchait à vous nuire. Montrer votre caractère conciliant et votre bonne humeur, son honneur sera sauf. Vous savez pardonner.

De réelles possibilités se présentent ce n'est pas le moment de reculer. Il faut saisir la chance qui vous est offerte sans faiblir car vous allez pouvoir connaître un juste retour sur vos investissements. C'est l'heure de la récompense qui va sonner.

Vous débordez d'enthousiasme et de joies et vous avez une confiance excessive en vous. Faites très attention car un tel excès de bonne humeur peut présager une baisse de forme qu'il faudrait savoir assumer. Vous allez pouvoir compter sur une aide précieuse.

Les forces de la chance vous apportent une énergie nouvelle qui vous propulse vers une réussite certaine. Vous pourrez nourrir les projets les plus fous et réaliser les entreprises les plus hardies, c'est un tournant dans votre vie. Soyez prêt à recevoir des fruits mérités.

Des embrouilles peu recommandables vous seront évitées par la force des choses. Il faut dire aussi à votre crédit que la forme est là qui vous aide à gagner ce pari que vous aurez engagé avec vous-même. La récompense ne tarde pas à venir.

POISSON

13h30 : beyt djedi II

TAUREAU

12h00 : louiza fernanda

N'hésitez pas à utiliser votre pouvoir de persuasion pour obtenir ce que vous voulez, même s'il s'agit d'une personne importante. C'est le moment idéal pour demander une faveur car on sera à votre égard dans de bonnes dispositions d'esprit.

GEMEAUX

11h00 : avis religieux

HOROSCOPE

CANCER

10h30 : ahlem ghoume

06:30 : Coups de génies 07:00 : Thé ou café 08:05 : Rencontres à XV 08:30 : Sagesses bouddhistes 08:45 : Islam 09:15 : Judaïca 10:00 : Présence protestante 10:30 : Le jour du Seigneur 12:05 : Tout le monde veut prendre sa place 13:00 : Journal 13:20 : 13h15, le dimanche... 14:10 : Vivement dimanche 16:00 : Toulon (Fra) / Munster (Irl) 17:55 : Stade 2 18:45 : Point route 18:50 : Vivement dimanche prochain 19:55 : L'agenda du week-end 19:56 : Emissions de solutions 20:35 : Survivre avec les loups 22:30 : Ma maison de A à Z 22:35 : Faites entrer l'accusé 23:55 : Journal de la nuit

LION

10h10 : mihen tatalacha

06:15 : Zoé Kézako 06:30 : TFou 10:15 : Météo 10:20 : Automoto 11:00 : Téléfoot 11:50 : L'affiche du jour 12:00 : Les douze coups de midi 13:00 : Journal 13:25 : Du côté de chez vous 13:35 : Walker, Texas Ranger 14:25 : Monk 15:15 : Monk 16:10 : Dr House 17:00 : Dr House 17:55 : 3 princes à Paris 18:45 : Sept à huit 19:50 : Du clic à la réalité 19:53 : Là où je t'emmènerai 20:30 : Du côté de chez vous 20:35 : Les prénoms en musique 20:40 : Courses et paris du jour 20:45 : Je suis une légende 22:40 : Les experts 23:25 : Les experts

VIERG E

09h30 : e'dhikra el akhira

CAP RI CORNE

Maracana N° 1320 — Dimanche 16 Janvier 2011

HORAIRES DES PRIÈRES

13:15: Maison StargateàSG-1 15:45 vendre 14:00 Stargate SG-1 17:20 : 66 Minutes 14:45 Stargate SG-1 18:45 : D&CO 15:35 Tellement vrai 19:40 19:00: Météo Les dossiers de «Vis ma vie» la quotidienne 19:45 : Le: 19.45 19:35 Friends 20:05 : E=M6 20:35 A nous quatre, Cardinal 20:30 : Sport 6 ! 20:45 interdite 22:15: Zone Les quatre Charlots mousquetaires 22:45 : Enquête exclusive

D IMANCHE Ensoleillé min8° - max 21°

LE SAVIEZ-VOUS ?

El-Fadjr 06h31 El-Dohr 12h58 El-Assar 15h34 El-Maghreb 17h53 El-Icha’a 19h25

Pourquoi dit-on '' un baroud d'honneur'' ? L'expression '' un baroud d'honneur'' signifie qu'un combat est perdu par avance mais qu'il existe pour sauver l'honneur. Le mot ''baroud'' vient d'un dialecte berbère du

sud du Maroc qui veut dire ''poudre explosive''. Depuis 1924, ce mot est passé dans le langage courant militaire et il désigne une bataille. L'expression est passée dans le langage courant

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

et par extension désigne un combat que l'on sait perdu d'avance mais que l'on mène pour aller jusqu'au bout d'une cause à laquelle on croit.


BALLE AU CENTRE

Maracana N°1320 — Dimanche 16 Janvier 2011

24

Contrat résilié pour Djebbour

Une LES VACATAIRES minute de DU FOOT silence La CAF prête à partager son L expérience de l’IRM avec le reste avant Tunisiedu monde France Par ALI BOUACIDA

e mercato bat son plein en cette période de trêve hivernale et les présidents des clubs font «leurs courses» comme dans un supermarché, le chaland visite les rayonnages à la recherche du produit qui lui garantirait le meilleur rapport qualité/prix. Car, sur ce plan, il ne faut pas se faire d’illusion : le mercato n’est pas une série d’opérations de transferts dans le strict respect de la réglementation régissant les droits et devoirs du footballeur, mais bel et bien un bazar, un souk où se servent à satiété des patrons de club soucieux plus de faire des affaires que de renforcer réellement leurs compartiments offensif et défensif. L’exemple de ce mercantilisme nous vient du prestigieux club de l’Entente de Sétif qui vient, par le biais de son président, d’«acquérir» deux joueurs en leur faisant signer un contrat surréaliste : en cas de maladie ou de blessure grave, ces deux recrues n’auront droit à aucune indemnité et leur contrat prendra fin immédiatement ! A prendre ou à laisser ! Et, bien entendu, les deux jeunes footballeurs ont pris, attirés qu’ils sont par une carrière au sein de ce grand club et donc acceptant toutes les conditions draconiennes imposées par le boss. Qu’on ne vienne surtout pas nous parler de formation, de pratique sportive contribuant à l’épanouissement de la jeunesse, etc. Là, nous sommes exactement dans la configuration du patron d’entreprise qui rameute une main-d’œuvre corvéable à merci et payée au strict minimum, profitant ainsi de la situation de chômage qui pousse les demandeurs à accepter n’importe quoi et à n’importe quel salaire. Ainsi, nous sommes en droit de nous poser la question de savoir s’il existe une législation qui protège les joueurs et les met à l’abri de tous ces abus que pratiquent impunément les patrons de club. Recruter deux joueurs en leur signifiant qu’il leur est interdit de tomber malade ou de se blesser relève, n’est-cepas, d’une conception esclavagiste —n’ayons pas peur des mots— car où se situe donc la différence avec ce gros propriétaire foncier qui boit littéralement la sueur de ses ouvriers contre un salaire de pitance et sans aucune couverture sociale de surcroît ? Cette manière d’agir rappelle étrangement ces jeunes diplômés recrutés dans le cadre du filet social : l’administration a besoin de leurs compétences et en contrepartie elle leur dénie le droit d’avoir un salaire décent et une assurance en cas de pépin. Il manquait donc les vacataires du football : l’ESS vient de les inventer. A. B.

L’AEK Athènes et Rafik Djebbour auraient trouvé un accord. Engagé dans un bras de fer avec le club grec, l’international algérien serait parvenu à un règlement à l’amiable. A en croire l’avocat du joueur, l’AEK aurait résilié le contrat de l’attaquant de 26 ans et serait disposé à lui offrir l’argent qu’il lui doit (600 000 euros environ). Agent libre, Djebbour pourrait dès lors rejoindre le club de son choix.

L

a Confédération africaine de football (CAF) est prête à faire partager son expérience de l’IRM avec les autres confédérations continentales, a déclaré au Rwanda où se déroule depuis le 8 janvier la 9e édition de la CAN U17, un membre de la commission médicale. L’IRM, imagerie à résonance magnétique ou encore scanner des os du poignet, est une technologie relativement récente destinée à déterminer avec une grande précision l’âge d’un individu, du footballeur dans le cas présent. Une affaire qui avait pendant de nombreuses années donné lieu en Afrique et ailleurs dans le monde à bien des polémiques et des accusations de tricherie. Membre de la commission médicale de la CAF, le Dr Yacine Zerguini a souligné sur place combien la CAF pouvait

être fière de cette innovation qui de façon définitive a établi l’équité sportive et qui va permettre au football africain de faire un pas en avant. Cela a pu être réalisé avec le concours de l’ensemble des associations nationales qui ont fait en sorte que tous leurs joueurs se soumettent à l’examen en question. Forte de cette expérience, la CAF a la volonté d’en faire profiter l’ensemble des confédérations continentales. Un rapport sera publié à l’issue de la compétition et des communications des communiqués de membres de la commission médiHier soir, à 20h45, l’Inter Milan reçevait Bologne. Un cale se déplaceront pour faire match spécial pour Javier Zanetti, qui fêtait à bénéficier leurs collègues des ème l’occasion à San Siro son 519 match de Serie A avec autres continents de la manière les Nerazzurri. Il égale ainsi le «Zio» Beppe Bergomi, dont ils ont procédé et des concluqui était jusqu’ici le recordman des matches disputés sions auxquelles ils ont abouti. Un avec le maillot intériste. Pour l’occasion, l’Argentin premier déplacement a été prévu s’est fait concocter un brassard de capitaine spécial, à Kuala Lumpur où se tiendra, au avec son profil en ombre. Aujourd’hui, ce sera au tour mois de mars, une réunion de la de Ryan Giggs de faire péter le champagne. commission médicale de la ème Le Gallois célébrera son 600 match de Premier Confédération asiatique. League avec le maillot de Manchester United. Encore «Nous allons dire au monde entier sept matches et il battra le record absolu détenu par ce que nous avons en Afrique, de Bobby Charlton, qui s’est arrêté à 606. Statistique la réussite de l’opération afin que impressionnante, Giggs a marqué au moins un but la prochaine Coupe du monde de chaque saison depuis que le championnat d’Angleterre la catégorie soit elle aussi hors de est devenu la Premier League (1990-1991). Qui a dit tout soupçon», a indiqué le Dr que les porte-étendards n’existaient plus ? Zerguini.

Les vieux font de la résistance

L’Espagne face au XI d’Afrique

L’Espagne, championne du monde en titre, affrontera une sélection de rêve africaine, en juin, en Afrique du Sud. C’est Fikile Mbalula, le ministre des Sports du pays, qui a annoncé cette rencontre de gala qui vise à célébrer une belle année de football en Afrique. Une confrontation entre Xavi, Iniesta, Casillas, Puyol, Piqué, Torres... et Eto’o, Drogba, Taïwo, Gyan, Ayew... a de quoi en faire saliver plus d’un.

Hervé Renard depuis hier à Alger

L’ex-sélectionneur de la Zambie Hervé Renard est arrivé hier à Alger afin de finaliser les négociations qu’il a eues avec les responsables de l’USM Alger. Il a été accueilli à l’aéroport HouariBoumediene par les resonsables du club algérois.

STAGES

ET L’ALGÉRIE ?

DE PRÉPARATION

: APRÈS

LA

TUNISIE

Une minute de silence en hommage aux victimes des troubles en Tunisie a été observée avant le match entre la Tunisie et la France lors du Championnat du monde de handball, vendredi à Kristianstad. Tunisiens et Français, champions olympiques, du monde et d'Europe, faisaient leur entrée en lice dans la compétition le jour où l'état d'urgence a été décrété en Tunisie après près d'un mois de contestation sociale.

Le Kaiser allume Mourinho

On ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre. Jose Mourinho en sait quelque chose. Après avoir remporté cette semaine le Ballon d’or 2010 des entraîneurs, le coach du Real Madrid a reçu un petit cadeau de la part de Franz Beckenbauer. Visiblement, ce n’est pas l’amour fou entre les deux hommes, et le Kaiser l’a fait savoir. «José Mourinho a été impoli et mal élevé. Quelqu’un qui porte des pulls en cachemire ne se comporte pas forcément comme un chevalier dans toutes les circonstances de la vie. Il a vécu une année intense pendant laquelle il n’a pas hésité à utiliser des méthodes rudes et inciviles pour atteindre ses objectifs», a déclaré Beckenbauer. Le Ballon d’or 1972 et 1976 en a également remis une couche sur le clasico du mois de novembre dernier. On ne sait pas vraiment ce qu’a pu lui faire Mourinho mais en tout cas ils ne partiront pas en vacances ensemble. «Aucun autre entraîneur n’a subi une humiliation pire que la défaite 5-0 au Camp Nou face au festival de passes et de fantaisie du Barcelone de Guardiola. La mentalité offensive a primé», a-t-il commenté.

LE

MAROC…

Plusieurs clubs algériens avaient programmé pendant cette trêve un stage de préparation en Tunisie. Malheursement, les événements qui secouent actuellement le pays voisin ont contraint les dirigeants de nos clubs à revoir leur programmation. Certains présidents et entraîneurs ont, semble-t-il, opté pour le Maroc. D’ailleurs 4 à 5 clubs sont sur le point de rejoindre le royaume chérifien. Après les centres sportifs tunisiens, nos responsables de clubs optent pour le Maroc. Et les centres sportifs en Algérie ? S’agit-il d’une question de coût ? A voir de plus près, il existe en Algérie des lieux de préparation disposant de toutes les commodités pour une préparation d’une dizaine de jours. Qu’est-ce qui fait courir nos dirigeants et joueurs à l’étranger ?

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


maracanafoot1320