Page 1

www.maracanafoot.com

MCA 2 IRBT 1

Mercredi 29 Décembre 2010 - N° 1306 - Prix 10 DA

ACHOURI :

Au forceps

«On aurait pu tuer le match»

Bouchema veut jouer le match de Sétif

ALAIN MICHEL DE RETOUR AUJOURD’HUI 4ESS-CRBM CE SOIR À 18H

DÉPART POUR UN NOUVEAU TROPHÉE

Une victoire et beaucoup d’enseignements

Benchergui : « Je ne suis pas sûr de continuer l'aventure avec l'Entente» 4JSK

BELHOUT «J’aurai besoin de 3 bons joueurs» n BOUALEM ACQUIS nAOUDIA DEPUIS HIER AU CAIRE

EN A’ 3 - Tchad 1

4USMH

Un jeune gardien retenu

Les supporters ASSIÈGENT le terrain 4JSMB

Okba : MENAD : «Il ne faut «Je m’imposerai» pas s’alarmer»


LIGUE 1 JSK Biquotidien hier

Le premier responsable technique du club phare de Kabylie, Rachid Belhout, a programmé un biquotidien pour la journée d'hier, et ce afin de préparer ses poulains pour le match de coupe qui les attend ce vendredi au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, et aussi pour la suite du parcours du championnat.

Séance du physique au menu

Le coach kabyle a basé hier dans la matinée son travail sur la condition physique, et ce afin que ses joueurs soient prêts pour les rendez-vous prochains en championnat et en coupe. Les Canaris sont appelés à affronter en coupe la formation de l'IRB Sedrata ce vendredi, et mardi l'ES Sétif, lors du match de mise à jour du calendrier. S. A.

03

ZITI : « LA QUALIFICATION NE DOIT PAS NOUS ÉCHAPPER» Maracana N° 1306 — Mercredi 29 Décembre 2010

g Entretien réalisé par SAÏD ABERKANE

L’international espoir Mohamed Khoutir Ziti, titularisé face aux Usmistes, se dit très content d’avoir contribué à la victoire de son équipe samedi dernier. Ziti estime que l’avenir du club sera radieux après ce succès. C’est pour lui le vrai départ et cela va se vérifier lors du prochain match face à l’IRB Sedrata.

Mohamed, comment est l’ambiance au sein du groupe quelques jours avant le match de coupe et après la victoire face à l'USMA ? Elle ne peut être que bonne, après notre dernière victoire sur les Usmistes, car les succès de ce genre donnent du tonus au groupe. C’est tout à fait normal que l’ambiance soit bonne. En d’autres termes, il n’y a pas mieux qu’une victoire pour mettre les joueurs dans les meilleures conditions. Avec du recul, quelles sont vos impressions sur la victoire acquise face aux Usmistes ? Je pense que notre victoire est amplement méritée, et ce sans diminuer de la valeur de notre adversaire. On a eu la mainmise sur le match et on pouvait inscrire plus de buts. Mais l’essentiel a été fait, c’est-à-dire engranger les trois points de la rencontre. Après cette victoire face à l’USMA, on doit confirmer avec d’autres résultats positifs pour rester dans la course au titre. On est parvenus à le faire et c’est tant mieux et pour nous et pour notre cher public. Peut-on dire que la victoire n’a pas été difficile à arracher ?

Qui a dit que la victoire a été facile à arracher ? Détrompez-vous, les Usmistes nous ont posé beaucoup de problèmes, même s’ils ne se sont pas créé beaucoup d’occasions. Ils auraient pu égaliser sur une seule action, celle d’Ouznadji. Ils ont joué en bloc derrière, ce qui a compliqué la tâche de nos attaquants. En plus, le facteur chance nous a fait défaut, comme en témoigne le nombre d’occasions ratées. L’entraîneur vous a aligné d’entrée face aux Usmistes. Quel est votre sentiment ? C’est vrai que j’étais titularisé face à l’USMA, je suis satisfait de mon rendement sur le terrain, je connais parfaitement ma valeur. Comme je vous l’ai déclaré, je suis là pour servir mon nouveau club, la JSK, et apporter ma touche personnelle. Ma titularisation n’a rien de spécial, j’estime qu’elle est méritée et je tâcherai de la sauvegarder. Après avoir réussi à engranger les trois points face à l’USMA, comment appréhendez-vous la suite du parcours ? Sous de bons auspices et dans les meilleures conditions. On va gérer nos matches l’un après l’autre avec la ferme intention de réaliser le maximum de bons résultats et rester sur cette lancée et sur cette dynamique de victoire. La JSK étant un club qui ne joue que pour les titres, il est de notre devoir, nous les joueurs, de faire le nécessaire pour honorer comme il se doit le maillot kabyle. Vous allez affronter l’IRB Sedrata lors de la prochaine rencontre, et ce en prévision des 32èmes de finale de la Coupe d’Algérie. Comment voyez-vous cette rencontre ? L’équipe de l’IRB Sedrata n’est plus à

présenter, et les résultats arrachés en Coupe d’Algérie en sont la parfaite illustration. Les Sedratis, qui ont réussi à réaliser un parcours de premier ordre, tenteront de faire de leur mieux et se qualifier au prochain tour. La rencontre s’annonce donc difficile pour les deux équipes. De notre côté, on va faire tout pour réussir un bon parcours en Coupe d’Algérie. Vous voulez dire que la qua-lification ne peut vous échapper ? C’est clair, après avoir repris les choses en main avec cette victoire en championnat face à l’USM Alger. On doit rester sur notre lancée en essayant de garder cette cadence. On se préparera en conséquence pour aborder cette rencontre qui nous attend face à l’IRB Sedrata avec la ferme intention de décrocher la qualification. L’erreur n’est pas permise et nous tâcherons de confirmer notre dernier succès en championnat au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou. On vous laisse le soin de conclure… Je veux m’adresser aux supporters afin d’éclaircir certains points, d’autant que nous savons pertinemment que nous les avons déçus lors de ce

début de saison. Je leur promets de travailler durement dans le but de revenir en force lors des derniers ma-tches de la phase aller en champion-nat. S. A.

L’opération Sedrata a commencé avant-hier

Après leur victoire face à l’USM Alger, lors de la 13ème journée de la phase aller du championnat professionnel Ligue I, les protégés de Rachid Belhout sont déterminés à entamer cette compétition en trombe, en enchaînant avec un autre résultat positif qui les gardera dans le bain de la longue course pour le trophée.

L’

appétit vient en mangeant, c’est la devise avec laquelle les coéquipiers du capitaine Lamara Douicher préparent leur prochain rendez-vous qui les attend au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou face à l’IRB Sedrata, ce vendredi, et ce à l’occasion des 32èmes de finale de la Coupe d’Algérie, après la précieuse victoire enregistrée devant les Usmistes. Les joueurs kabyles ont su comment frapper au bon

moment et remporter les trois points du match. Après un repos bien mérité, les Lions du Djurdjura ont repris le chemin des entraînements avec la ferme intention de travailler d’arrache-pied pour le reste du parcours. Cette victoire a donné du tonus au groupe qui est déterminé à renouer encore une fois avec les résultats positifs. Une tâche qui s’avère difficile pour les Jaune et Vert mais pas impossible.

cet état d’esprit qui règne au sein du groupe. Une homogénéité entre les joueurs kabyles était constatée contre l’USM Alger. Ils ont retrouvé le plaisir de jouer ensemble, comme l’atteste cette complémentarité entre les joueurs. Un atout qui va certainement peser lourd pour le reste du parcours et qui aidera l’entraîneur en chef Rachid Belhout dans sa tâche. Il pourra aussi combler les insuffisances des uns et des autres sur le terrain.

Si la mission des camarades de Sid Ali Yahia Chérif s’annonce d’ores et déjà difficile, le staff technique kabyle peut compter sur

Concernant ce rendez-vous des 32èmes de finale de la Coupe d’Algérie, face à l’IRB Sedrata, au stade du 1er-Novembre de Tizi

Un bon état d’esprit au sein du groupe

Les Jaune et Vert ne lâchent rien à Tizi

Ouzou, il sera certainement très difficile pour les visiteurs. Les Jaune et Vert ne comptent pas lâcher prise lors de cette empoignade, et ce pour se qualifier au prochain tour mais aussi rendre le sourire aux supporters. Les Kabyles sont décidés à faire de leur mieux cette saison, et ce afin d’atteindre l’objectif tracé par la direction du club, à savoir le trophée.

Garder cette dynamique de victoire

Les Jaune et Vert veulent rester sur cette dynamique à l’issue de cette rencontre des 32èmes de finale de la Coupe d’Algérie, et ce afin de poursuivre leur parcours sans

Asselah et Remache absents Le portier Malik Asselah et l’arrière droit des Canaris Belkacem Remache ne se sont pas entraînés hier lors de la deuxième séance de la semaine programmée par le staff technique du club. S. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ziti croit dur comme fer à la qualification de son équipe. Ph : Maracana

pression aucune. Pour cela, les protégés de Rachid Belhout visent une qualification face à l’IRB Sedrata avec l’art et la manière. Si les Canaris réussissent à remporter cette rencontre, ils seront ravis puisqu’ils entameront le reste de leur parcours avec beaucoup plus de confiance et d’assurance.

Bonne attaque mais peu d’efficacité

L’autre souci pour le coach kabyle est le compartiment offensif. Il est vrai que la JSK recèle en son sein de bons attaquants, à l’instar de Hamiti, Yallaoui, Yahia Chérif et Azuka, mais le problème, c’est que cette attaque n’a pas encore prouvé son efficacité, sinon une efficacité qui reste timide, comme l’atteste cet unique but inscrit face à l’USMA. D’ailleurs, c’est l’avis même du coach kabyle : «On aurait pu marquer plus face à l’USMA si ce n’est le manque de chance devant les bois.» C’est un problème que le staff technique kabyle est censé résoudre au cours des entraînements. S. A.


LIGUE 1 JSK Biquotidien hier

Le premier responsable technique du club phare de Kabylie, Rachid Belhout, a programmé un biquotidien pour la journée d'hier, et ce afin de préparer ses poulains pour le match de coupe qui les attend ce vendredi au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, et aussi pour la suite du parcours du championnat.

Séance du physique au menu

Le coach kabyle a basé hier dans la matinée son travail sur la condition physique, et ce afin que ses joueurs soient prêts pour les rendez-vous prochains en championnat et en coupe. Les Canaris sont appelés à affronter en coupe la formation de l'IRB Sedrata ce vendredi, et mardi l'ES Sétif, lors du match de mise à jour du calendrier. S. A.

03

ZITI : « LA QUALIFICATION NE DOIT PAS NOUS ÉCHAPPER» Maracana N° 1306 — Mercredi 29 Décembre 2010

g Entretien réalisé par SAÏD ABERKANE

L’international espoir Mohamed Khoutir Ziti, titularisé face aux Usmistes, se dit très content d’avoir contribué à la victoire de son équipe samedi dernier. Ziti estime que l’avenir du club sera radieux après ce succès. C’est pour lui le vrai départ et cela va se vérifier lors du prochain match face à l’IRB Sedrata.

Mohamed, comment est l’ambiance au sein du groupe quelques jours avant le match de coupe et après la victoire face à l'USMA ? Elle ne peut être que bonne, après notre dernière victoire sur les Usmistes, car les succès de ce genre donnent du tonus au groupe. C’est tout à fait normal que l’ambiance soit bonne. En d’autres termes, il n’y a pas mieux qu’une victoire pour mettre les joueurs dans les meilleures conditions. Avec du recul, quelles sont vos impressions sur la victoire acquise face aux Usmistes ? Je pense que notre victoire est amplement méritée, et ce sans diminuer de la valeur de notre adversaire. On a eu la mainmise sur le match et on pouvait inscrire plus de buts. Mais l’essentiel a été fait, c’est-à-dire engranger les trois points de la rencontre. Après cette victoire face à l’USMA, on doit confirmer avec d’autres résultats positifs pour rester dans la course au titre. On est parvenus à le faire et c’est tant mieux et pour nous et pour notre cher public. Peut-on dire que la victoire n’a pas été difficile à arracher ?

Qui a dit que la victoire a été facile à arracher ? Détrompez-vous, les Usmistes nous ont posé beaucoup de problèmes, même s’ils ne se sont pas créé beaucoup d’occasions. Ils auraient pu égaliser sur une seule action, celle d’Ouznadji. Ils ont joué en bloc derrière, ce qui a compliqué la tâche de nos attaquants. En plus, le facteur chance nous a fait défaut, comme en témoigne le nombre d’occasions ratées. L’entraîneur vous a aligné d’entrée face aux Usmistes. Quel est votre sentiment ? C’est vrai que j’étais titularisé face à l’USMA, je suis satisfait de mon rendement sur le terrain, je connais parfaitement ma valeur. Comme je vous l’ai déclaré, je suis là pour servir mon nouveau club, la JSK, et apporter ma touche personnelle. Ma titularisation n’a rien de spécial, j’estime qu’elle est méritée et je tâcherai de la sauvegarder. Après avoir réussi à engranger les trois points face à l’USMA, comment appréhendez-vous la suite du parcours ? Sous de bons auspices et dans les meilleures conditions. On va gérer nos matches l’un après l’autre avec la ferme intention de réaliser le maximum de bons résultats et rester sur cette lancée et sur cette dynamique de victoire. La JSK étant un club qui ne joue que pour les titres, il est de notre devoir, nous les joueurs, de faire le nécessaire pour honorer comme il se doit le maillot kabyle. Vous allez affronter l’IRB Sedrata lors de la prochaine rencontre, et ce en prévision des 32èmes de finale de la Coupe d’Algérie. Comment voyez-vous cette rencontre ? L’équipe de l’IRB Sedrata n’est plus à

présenter, et les résultats arrachés en Coupe d’Algérie en sont la parfaite illustration. Les Sedratis, qui ont réussi à réaliser un parcours de premier ordre, tenteront de faire de leur mieux et se qualifier au prochain tour. La rencontre s’annonce donc difficile pour les deux équipes. De notre côté, on va faire tout pour réussir un bon parcours en Coupe d’Algérie. Vous voulez dire que la qua-lification ne peut vous échapper ? C’est clair, après avoir repris les choses en main avec cette victoire en championnat face à l’USM Alger. On doit rester sur notre lancée en essayant de garder cette cadence. On se préparera en conséquence pour aborder cette rencontre qui nous attend face à l’IRB Sedrata avec la ferme intention de décrocher la qualification. L’erreur n’est pas permise et nous tâcherons de confirmer notre dernier succès en championnat au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou. On vous laisse le soin de conclure… Je veux m’adresser aux supporters afin d’éclaircir certains points, d’autant que nous savons pertinemment que nous les avons déçus lors de ce

début de saison. Je leur promets de travailler durement dans le but de revenir en force lors des derniers ma-tches de la phase aller en champion-nat. S. A.

L’opération Sedrata a commencé avant-hier

Après leur victoire face à l’USM Alger, lors de la 13ème journée de la phase aller du championnat professionnel Ligue I, les protégés de Rachid Belhout sont déterminés à entamer cette compétition en trombe, en enchaînant avec un autre résultat positif qui les gardera dans le bain de la longue course pour le trophée.

L’

appétit vient en mangeant, c’est la devise avec laquelle les coéquipiers du capitaine Lamara Douicher préparent leur prochain rendez-vous qui les attend au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou face à l’IRB Sedrata, ce vendredi, et ce à l’occasion des 32èmes de finale de la Coupe d’Algérie, après la précieuse victoire enregistrée devant les Usmistes. Les joueurs kabyles ont su comment frapper au bon

moment et remporter les trois points du match. Après un repos bien mérité, les Lions du Djurdjura ont repris le chemin des entraînements avec la ferme intention de travailler d’arrache-pied pour le reste du parcours. Cette victoire a donné du tonus au groupe qui est déterminé à renouer encore une fois avec les résultats positifs. Une tâche qui s’avère difficile pour les Jaune et Vert mais pas impossible.

cet état d’esprit qui règne au sein du groupe. Une homogénéité entre les joueurs kabyles était constatée contre l’USM Alger. Ils ont retrouvé le plaisir de jouer ensemble, comme l’atteste cette complémentarité entre les joueurs. Un atout qui va certainement peser lourd pour le reste du parcours et qui aidera l’entraîneur en chef Rachid Belhout dans sa tâche. Il pourra aussi combler les insuffisances des uns et des autres sur le terrain.

Si la mission des camarades de Sid Ali Yahia Chérif s’annonce d’ores et déjà difficile, le staff technique kabyle peut compter sur

Concernant ce rendez-vous des 32èmes de finale de la Coupe d’Algérie, face à l’IRB Sedrata, au stade du 1er-Novembre de Tizi

Un bon état d’esprit au sein du groupe

Les Jaune et Vert ne lâchent rien à Tizi

Ouzou, il sera certainement très difficile pour les visiteurs. Les Jaune et Vert ne comptent pas lâcher prise lors de cette empoignade, et ce pour se qualifier au prochain tour mais aussi rendre le sourire aux supporters. Les Kabyles sont décidés à faire de leur mieux cette saison, et ce afin d’atteindre l’objectif tracé par la direction du club, à savoir le trophée.

Garder cette dynamique de victoire

Les Jaune et Vert veulent rester sur cette dynamique à l’issue de cette rencontre des 32èmes de finale de la Coupe d’Algérie, et ce afin de poursuivre leur parcours sans

Asselah et Remache absents Le portier Malik Asselah et l’arrière droit des Canaris Belkacem Remache ne se sont pas entraînés hier lors de la deuxième séance de la semaine programmée par le staff technique du club. S. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ziti croit dur comme fer à la qualification de son équipe. Ph : Maracana

pression aucune. Pour cela, les protégés de Rachid Belhout visent une qualification face à l’IRB Sedrata avec l’art et la manière. Si les Canaris réussissent à remporter cette rencontre, ils seront ravis puisqu’ils entameront le reste de leur parcours avec beaucoup plus de confiance et d’assurance.

Bonne attaque mais peu d’efficacité

L’autre souci pour le coach kabyle est le compartiment offensif. Il est vrai que la JSK recèle en son sein de bons attaquants, à l’instar de Hamiti, Yallaoui, Yahia Chérif et Azuka, mais le problème, c’est que cette attaque n’a pas encore prouvé son efficacité, sinon une efficacité qui reste timide, comme l’atteste cet unique but inscrit face à l’USMA. D’ailleurs, c’est l’avis même du coach kabyle : «On aurait pu marquer plus face à l’USMA si ce n’est le manque de chance devant les bois.» C’est un problème que le staff technique kabyle est censé résoudre au cours des entraînements. S. A.


04

Maracana N° 1306 — Mercredi 29 Décembre 2010

HAMIA BOUALEM ACQUIS À LA JSK

DOUDANE A NÉGOCIÉ AVANT-HIER AVEC LES DIRIGEANTS DE L’ASMO JSK

Khelili, Domrane et Mebarki pistés par la JSK

Qui de ces trois joueurs va remplacer Coulibaly ? La direction de la JSK est sur les traces de trois joueurs, et ce dans le but de combler le vide laissé par l’international malien Idrissa Coulibaly. Le libéro de charme de la JSK, qui a signé un précontrat avec Al Ahly de Tripoli, et qui a dribblé les dirigeants libyens en signant au Club Africain, sera remplacé par un défenseur qui est déjà dans le viseur des responsables kabyles. Trois joueurs sont pistés. Il s’agit de l’axial de l’ASMO Mebarki, de l’international espoir du NAHD Khelili et de l’émigré Jugurtha Domrane. Les dirigeants de la JSK veulent s’attacher les services de l’un de ces trois joueurs. Même si du côté de la direction du club phare de Kabylie, on veut bien s’offrir les services de Khelili, même sachant que ce dernier est sous contrat, il sera difficile de racheter sa lettre de libération, surtout si on sait que les dirigeants du NAHD comptent beaucoup sur lui pour le reste de la saison. Mais il n’est pas à écarter que l’administration de la JSK conclut avec Mebraki ou Domrane, ce jeune défenseur qui évolue dans le club de Pscy sur Eure de la division 3 française, et ce depuis l’été dernier. Alors qui de Khelili, Domrane ou Mebraki sera recruté à la place de Coulibaly ? On le saura dans les prochains jours. On saura incessamment qui de ces trois joueurs de qualité portera le maillot jaune et vert dès l’ouverture du marché des transferts ?

S. A.

LIGUE 1 IL S’EST ENVOLÉ POUR L’ÉGYPTE

HIER

AOUDIA AU ZAMALEK, C’EST FAIT

g Par SAÏD ABERKANE

C’est désormais officiel : Hamia Boualem, l’actuel sociétaire de l’USM El-Harrach, qui joue sous forme de prêt, est la propriété de la JSK. Ce jeune meneur de jeu, prêté au club harrachi par les dirigeants de l’ASMO, portera le maillot kabyle.

C

et élément de valeur plein de qualités a déjà affiché son désir de porter le maillot kabyle dans un passé récent avant même qu’il soit prêté à l’USMH par son club, l’ASMO. Aux dernières nouvelles et selon une source autorisée des affaires de la maison kabyle, les dirigeants de la JSK ont négocié avec leurs homologues de l’ASMO dans une totale discrétion. Selon la même source, c’est le président de la section football Karim Doudane qui a négocié la transaction avec les responsables de l’ASMO. La rencontre entre les deux parties a eu lieu avant-hier à Oran. Tout a été conclu entre la JSK et l’ASMO concernant la libération de ce joueur au profit du club phare de Kabylie. Maintenant, il reste à savoir si les responsables de l’USMH vont

Boualem, qui évolue sous forme de prêt à l’USMH, portera dès le mercato la maillot kabyle. Ph : Maracana

accepter. Dans le même registre, les dirigeants harrachis ne veulent en aucun cas entendre parler du départ de leur métronome. Boualem Hamia est désormais la propriété de la JSK et il est officiellement une nouvelle recrue. Mais les dirigeants de

l’USMH ne l’entendent pas de cette oreille et crient sur tous les toits que Boualem continuera à endosser le maillot des Jaune et Noir jusqu’à la fin de cette saison. Affaire à suivre… S. A.

BERRAMLA PRÊT À REVÊTIR LE MAILLOT KABYLE IL NE

L’ex-meneur de jeu de la JSK et actuel sociétaire du Widad de Tlemcen, Tayeb Berramla, est sur le point de faire son come-back chez les Jaune et Vert. Ayant signé en faveur du WAT au début de cette saison, Berramla n’a jamais retrouvé ses marques et ne se sent pas du tout à l’aise chez les Zianides.

H

annachi, en homme d’expérience et connaissant les qualités de ce joueur, a chargé un émissaire pour prendre attache avec Tayeb Berramla. Les deux hommes se sont rencontrés à l’issue du précédent match ayant mis aux prises, vendredi dernier au stade du 20-Août 1955, le CRB au WAT. Berramla a même donné son accord de principe à l’émissaire de Mohand Chérif Hannachi. Au début, le président du Widad, Yahla, était contre le

VEUT PLUS RESTER AU

WAT

départ de son joueur, refusant la proposition d’échange avec Chérif El-Ouazzzani, mais aux dernières nouvelles, le boss du WAT est prêt à libérer Berramla au profit de la JSK, mais à une seule condition : que le joueur lui rembourse la somme qu’il a déjà touchée au début de la saison et qui s’élève selon nos sources à 600 millions de centimes. Tayeb Berramla aura donc à négocier avec Yahla afin de trouver un accord avec ce dernier pour qu’il puisse lui remettre la lettre de libération contre une somme moins que celle que lui a proposée le président du club des Zianides. Berramla est très chaud de revêtir à nouveau le maillot des Lions du Djurdjura, lui qui n’aurait jamais quitté ce club, avec qui il a fait un passage de haute gamme. Une chose est certaine : le retour de Tayeb Berramla à la JSK n’est qu’une question de temps, et tout va s’éclaircir incessamment. Nous y reviendrons… S. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Après avoir fait ses adieux à ses coéquipiers et à toute la famille de la JSK, avant-hier, lors de la séance de reprise, l’attaquant Mohamed Amine Aoudia a préparé ses bagages pour s’envoler à destination du Caire où l’attendent les dirigeants du Zamalek. En effet, c’est hier que l’attaquant kabyle Mohamed Amine Aoudia s’est envolé à destination de l’Egypte. Le joueur des Jaune et Vert, qui était en contact permanent avec les responsable du Zamalek, a donné son accord de s’engager avec ce grand club connu à l’échelle africaine. Les dirigeants du Zamalek ont tout conclu avec leurs homologues kabyles, à leur tête le président Hannachi, avec lequel ils ont trouvé un terrain d’entente concernant le montant de la lettre de libération de Mohamed Amine Aoudia. Dans un entretien accordé au site Internet Goolfm avant-hier, Aoudia a déclaré qu’il allait rallier la capitale égyptienne hier, lundi, et ce afin de signer officiellement son contrat avec le Zamalek. Il sera question même pour le désormais ex-joueur kabyle d’assister au big match qui va opposer le Zamalek à Al Ahly du Caire ce jeudi, avant qu’il ne retourne en Algérie le lendemain pour préparer ses affaires et repartir de nouveau en Egypte pour entamer son aventure et sa nouvelle expérience avec le Zamalek. Donc, tout devait se régler hier entre Aoudia et le Zamalek. C’est désormais officiel, Aoudia jouera au Zamalek et sera certainement présent dans le groupe dès la prochaine rencontre qui aura lieu la semaine prochaine. Bonne chance à Mohamed Amine Aoudia et grande réussite avec ce grand club, le Zamalek. S. A.


MCA

2-1

IRBT

FICHE TECHNIQUE Stade : Koléa Affluence : Huis clos Arbitres : Babou, Schamby, Bouzaghou Avertissements : Sofiane (18’), Herkat (27’), Ammour (87’) (MCA). Boualem (32’), Ouldenabi (70’) (IRBT) Buts : Sofiane (18’), Herkat (33’ sp) (MCA). Kebouche (63’)(IRBT)

MCA :

Bouhedda, Bouhafer, Bensalem, Herkat, Megherbi, Daoud, Ammour, Attafene, Mokdad, Douadi (Belkheir 57’) Sofiane. Entraîneur : Achouri

IRBT :

05

LE MOULOUDIA AU FORCEPS A

COUPE D’ALGÉRIE

Khiter, Boutriba, Didinar, Boualem, Bourahla, Ouldenabi, Kheridi (Boudouar 85’), Bouheni (Kermouzi 61’), Fateh (Meziane 52’), Laâribi, Kebouche Entraîneur : Benzineb

près la dernière déconvenue en finale de la Coupe de l’UNAF face au Club Africain, le Mouloudia a renoué hier avec la compétition nationale et plus précisément avec la coupe pour le compte des 32émes de finale. La rencontre s’est déroulée au stade de Koléa avec des gradins vides, et ce en raison de la sanction infligée par la ligue au doyen des clubs algériens suite aux incidents déplorables qui ont suivi la finale MCA-CA la semaine dernière au stade du 5-Luillet. Le MCA, qui recevait l’IRB Tiaret, n’a pas trouvé beaucoup de peine à éliminer précocement son adversaire du jour et sera ainsi le premier club à arracher le billet qualificatif en 16ème de finale de la Coupe d’Algérie. La première mi-temps fut dominée pratiquement par les locaux qui se sont créé plusieurs occasions de scorer si les attaquant étaient plus efficaces et avaient su comment les transformer en buts. En réalité, Youcef Sofiane a profité de la première action offerte pour ouvrir le score pour son équipe. Ayant reçu une longue balle en profondeur de Mokdad, Sofiane prend de vitesse la défense de l’équipe adverse et se trouve face à face au gardien Khiter. Sans beaucoup de difficulté il a mis le cuir dans les filets (18’). Le même joueur a failli

Maracana N° 1306 — Mercredi 29 Décembre

Les Mouloudéens, par cette victoire, sont les premiers à avoir arrâché la qualification aux 16èmes de finale de la coupe d’Algérie. Ph : Maracana

doubler la marque à la 30’ lorsqu’il s’est trouvé une fois de plus face au gardien tiarti, mais sa reprise rate complètement le cadre. Trois minutes plus tard, Daouadi se fait faucher par un défenseur de l’IRBT dans la surface de réparation. L’arbitre du match, sans hésitation, désigne le point de penalty. Herkat se charge de l’effectuer et double la mise

Achouri : «On aurait pu tuer le match»

«Nous avons assisté à un match de coupe dans lequel les deux équipes se sont battues afin d’arracher la qualification. Un match que nous avons outrageusement dominé, notamment en première mi-temps, et où nous avons pu inscrire deux buts, mais nous en avons raté une bonne dizaine. On aurait pu tuer le match, on ne l’a pas fait, dommage. Ces ratages ont permis à l’adversaire de reprendre confiance et de s’enhardir en deuxième mi-temps et nous inscrire un but. Nos attaquants ont péché par manque de concentration devant les buts. Cette situation émane des derniers soubresauts vécus par l’équipe. C’est juste une question de blocage psychologique. Je déplore le manque de temps pour remédier à cette situation parce que nous allons enchaîner ce week-end avec un autre match de championnat celui-là. On aura juste le temps d’effectuer quelques petits réglages et repartir.»

BOUCHEMA VEUT JOUER LE MATCH DE SÉTIF

Touché à la cheville jeudi dernier contre le Club Africain, lors de la finale de la Coupe de l’UNAF, le jeune milieu de terrain du MCA, Nassim Bouchema, fait une vraie course contre la montre pour être fin prêt ce vendredi à l’occasion du très attendu ES Sétif-MC Alger pour le compte de la mise à jour du championnat. «Pour ne rien vous cacher, je ne veux absolument pas rater le match de vendredi prochain contre Sétif. C’est une rencontre très importante pour nous et, personnellement, j’espère être présent pour aider mon équipe qui a besoin de tout le monde en cette période difficile», nous dira-t-il avec beaucoup de détermination. A noter que le staff technique des Vert et Rouge compte beaucoup sur ce joueur même si ses partenaires Daoud et Koudri font de leur mieux au niveau de la récupération. C’est pour cela que le staff médical du club fait un travail colossal pour remettre sur pied l’homme à tout faire dans cette équipe mouloudéenne. Il s’agit là d’une pure vérité du moment que Nassim Bouchema a commencé sa carrière au Mouloudia en tant qu’attaquant de pointe, après joueur de couloir et milieu récupérateur avant de se retrouver dans l’axe de la défense. C’est ce qu’on appelle un vrai joueur complet. M. B.

pour son équipe (33’). La réaction de l’adversaire du jour était timide et le Mouloudia continue la pression mais sans parvenir pour autant à ajouter un troisième but libérateur. Au contraire, à quelque minute du coup sifflet de ce premier half, le jeune Fateh côté IRBT a failli réduire la marque, après avoir dribblé le gardien Bouheda, mais il voit son tir intercepté par Megherbi à la limite de la ligne (42’). Le referee ne tarde pas à siffler la fin de la mi-temps et renvoie les 22 acteurs aux vestiaires sur cette victoire des Vert et Rouge sur le score de deux buts à zéro. Après la pause citron, les visiteurs, qui n’ont rien à perdre dans ce match, sont entrés sur le terrain avec plus de détermination et surtout de volonté dans l’espoir d’égaliser ou au moins de réduire

la marque. Ils ont essayé de créer quelques actions bien organisées, mais toutes étaient interceptées par la défense mouloudéenne bien organisée. Les camarades de Billel Attafene ont su profiter de l’inexpérience des jeunes joueurs de Tiaret et gérer la rencontre à leur profit. Toutefois, ces derniers ont trouvé la faille à la 63’ et ont pu réduire la marque par l’intermédiaire de Kebouche qui profite d’une passe en profondeur du milieu de terrain. Ce dernier, d’un un tir croisé, trompe la vigilance du portier Bouheda à la grande joie du staff technique. Les Mouloudéens reprennent par la suite les choses en main et gèrent les débats jusqu’au coup de sifflet final de M. Babou. Sami M.

Comme il est su, l’entraîneur des Verts et Rouge, Alain Michel, se trouve depuis vendredi dernier en France et plus exactement, à Paris pour passer quelques jours de repos et par là même, les fêtes de Noël auprès de sa famille. Aux dernières nouvelles, son arrivée est prévue pour cet après-midi. Alain Michel aurait même promis à ses dirigeants de rentrer juste après le match des 32es de finale de la Coupe d’Algérie qui devait avoir lieu hier après-midi à Koléa contre l’IRB Tiaret. Le technicien français aurait même affirmé qu’il sera de retour au moins deux jours avant le match de ce vendredi prochain contre l’ES Sétif. D’ailleurs, on croit savoir que le coach mouloudéen espère vraiment frapper un bon coup ce vendredi au stade du 8-Mai-45 en allant même à dire que son équipe était en mesure de réaliser un bon résultat à condition de retrouver son vrai football. Reste à savoir maintenant si Alain Michel va tenir sa promesse en ralliant Alger dès aujourd’hui ou de prendre un autre jour de repos avant d’effectuer son retour demain matin. En tout cas, les dirigeants du vieux club algérois

et, en particulier, le coordinateur de la section football, Omar Ghrib, l’espère vivement pour éviter de verser dans une nouvelle polémique qui ne sera pas la bienvenue à la veille d’un match aussi délicat que difficile. Enfin, il est utile de rappeler que lors du match de coupe d’hier à Koléa, c’est l’entraîneur adjoint, Kamel Achouri qui était à la barre avant le retour de l’entraîneur en chef aujourd’hui ou demain. M. B.

ALAIN MICHEL DE RETOUR AUJOURD’HUI ?

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1 LES DROITS TV ET LE CHÈQUE DE L’UNAF SAUVENT LE MOULOUDIA

06 MCA

Maracana N° 1306 — Mercredi 29 Décembre 2010

g Par MOUNIR BENKRAMI

Après un long suspense, la direction du Mouloudia d’Alger a finalement trouvé la meilleure formule possible pour régler les dettes des anciens joueurs.

E

n effet, puisque tout porte à croire que les cas de Badji, Yacef, Hamadou, Hosni et Khenniche seront réglés dès les prochains jours et même, avant la date butoir du 31 décembre 2010. La solution ? Elle est toute simple. La direction du vieux club algérois payera ses joueurs avec l’argent des retransmissions télévisées que ce soit de l’ENTV ou la chaîne Nessma. Pour rappel, le Mouloudia d’Alger a quand même été télévisé à maintes reprises et même suffisamment pour régler sa facture d’environ 750 millions de dettes. D’après une source digne de foi, c’est le président de la Fédération algérienne de football,

750 millions, c’est la somme que doit régler la direction mouloudéenne. Ph : Maracana

Mohamed Raouraoua, qui aurait guidé les Mouloudéens vers ce dénouement positif. Ouvrons ici la parenthèse pour ajouter aussi que le patron de la FAF et de l’UNAF s’est également illustré par son indulgence et sa

clémence en sanctionnant le Moulouda seulement par deux matchs à huis clos après les fameuses scènes de vandalisme ayant émaillé le match MCA-Club Africain lors de finale retour au 5-Juillet. C’est dire que

DÉPART POUR UN NOUVEAU TROPHÉE ESS-CRBM,

ESS

Une équipe new-look

Pour ce match face au CRB Mirene pour le compte de la Coupe d'Algérie, l'entraîneur Kamel Abassen envisage d'effectuer d'énormes changements au sein de l'équipe rentrante. Dans les bois, il y aura ainsi Benmalek à la place de Chaouchi. Sur le flanc droit, on notera la titularisation de Raho Slimane, à gauche, Benmoussa. Dans l'axe, ce sera la seconde titularisation de Benchergui qui jouera en compagnie de Diss Smaïl. Au milieu du terrain, Boucherit est sûr de commencer la partie sur le terrain, Hadj Aïssa est désormais incertain. Delhoum , Hachoud et Bouazza joueront eux aussi d'entrée. Pour ce qui est du quatrième élément, Kamel Abassen n'a toujours pas tranché. En attaque, deux attaquants joueront d'entrée. Il s'agit de Djabou et Djallit. Voilà donc à ce que ressemblera le onze type que compte aligner Kamel Achouri.

Raouraoua ne porte aucune rancœur ni au MCA ni à son public comme le pensent certains. Et pour revenir au dénouement positif, il est utile de rappeler que la direction des Vert et Rouge a également empoché le chèque de 80.000 dollars après avoir terminé la Coupe de l’UNAF des clubs champions à la deuxième position derrière le Club Africain. Grâce à ce dénouement positif, les dirigeants du Mouloudia d’Alger pourront, désormais, effectuer leur recrutement sans aucun problème contrairement à certains grands clubs qui sont toujours coincés avec ce problème de dettes en sachant que deux jours seulement nous séparent de la date butoir fixée par la Fédération algérienne de football. Il est à noter que la direction du Mouloudia mise énormément sur l’opération renfort et notamment, en attaque après qu’il s’est avéré que le club ne pourra prétendre à rien avec les joueurs actuels. M. B.

L'

CE SOIR A

18H

g Par YASSER MALKI

Entente de Sétif affrontera ce soir au stade du 8-Mai-45, CRB Merine, pour le compte des 32es de finale de la Coupe d'Algérie. Les Noir et Blanc, déjà en pleine crise après le départ de Gianni Solinas, le match de coupe sera d'une très grande importance pour les Sétifiens, seule la qualification pourra faire les affaires des Sétifiens qui auront, en effet, une grande pression sur leurs épaules pour passer l'écueil de cette petite équipe de Merine, même si en coupe, il n'existe pas de petite équipe. A noter que le coup d'envoi de la rencontre sera donné à 18h.

Il faut prendre Merine au sérieux

Les joueurs de l'ESS doivent prendre très au sé. Kamel Abbassen, qui assure l'intérim jusqu'à la désignation d'un entraîneur en chef, les a secoués lors de la dernière séance d'entraînement. Il a axé son travail sur le plan psychologique pour remonter le moral à sa troupe, mais aussi pour les mettre en garde afin de ne pas sousestimer leur adversaire du jour car cela peut leur jouer un vilain tour. L'an dernier à ce même tour de la compétition, l'Entente avait affronté l'US Doucen, et a connu pas mal de problèmes avant de s’imposer diffi-

La victoire ce soir face au CRB Merine est plus qu'impérative. Ph : Maracana

cilement (8-1). Ce jour- là, l'expérience des coéquipiers de Mohamed Yakhlef avait prévalu.

Abbassen opérera quelques changements

Le coach Kamel Abbassen va opérer quelques changements dans l'équipe type. Il devra, en effet, se passer de Ghazali suspendu et de Hemani pour cause de blessure. Idem pour Hadj Aïssa et Metref, tous deux blessés, et quelques joueurs qui ont fini hier leur regroupement avec l'EN A'. Ce match sera donc l'occasion pour les remplaçants d'honorer leurs titularisa-

tions.

L'occasion pour ceux qui ne jouent pas de prouver

Beaucoup de joueurs ont fait part de leur mécontentement depuis le début de la saison car ils n'ont pas eu l'occasion de jouer. En premier, Benchergui, qui n'a pas pu résister à la concurrence avec Laifaoui, aura l'occasion cette fois-ci de prouver son talent. Benmalek aura lui aussi l'occasion de prendre part à cette rencontre, la première pour lui, dans le but de démontrer qu'il peut être une bonne doublure de Chaouchi. Benmoussa

aussi qui a longtemps réclamé une place de titulaire, aura l'occasion de lancer un message à son coach.

La victoire est impérative avant le Mouloudia

La victoire ce soir face au CRB Merine est plus qu'impérative. Un match très important attend les Noir et Blanc ce vendredi à Sétif, face au MCEE. La victoire face à Merine en coupe ne fera que du bien aux Sétifiens qui ont besoin de ce succès pour retrouver le sourire après des jours sombres, dus à cette défaite face à l'ASO. Y. M.

Benchergui : « Je ne suis pas sûr de continuer l'aventure avec l'Entente»

Benchergui jouera probablement le match face au CRB Mirene. Le défenseur des Noir et Blanc annonce dans cet entretien qu'il n'est pas sûr de continuer l'aventure avec l'ESS, après s'être senti marginalisé. Vous allez retrouver la compétition après une longue absence, un commentaire ? Oui, c'est vrai. Cette rencontre sera une occasion pour moi de retrouver la compétition. C'est une très

bonne chose pour moi, j'attendais ce moment avec impatience. Etes-vous prêt ? Oui bien sûr. Je suis bien préparé pour ce match, et je compte donner le meilleur de moi-même pour contribuer à la qualification de mon équipe. Que pensez-vous de ce match ? Les matchs de coupe sont toujours très difficiles. Les petites équipes veulent toujours créer les surprises, mais on va tout faire pour réaliser un très bon résultat. On doit arracher la qualification pour

continuer la suite du parcours dans de bonnes conditions. On parle de votre éventuel départ au mercato… La vérité est que je ne suis pas sûr de continuer l'aventure avec l'ESS. J'ai pas mal de contacts, il se pourrait que je change d'air car je ne joue plus. De toutes façons, je respecte la décision du coach qui a le premier et le dernier mot concernant le volet technique. Y. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1 ASO

Deux Camerounai s attendus cette semaine

Deux joueurs camerounais sont attendus au courant de la semaine pour d’éventuels tests. Les deux joueurs, un défenseur et un attaquant, seront supervisés par le coach Ighil qui donnera son avis sur leurs capacités. Si ces joueurs sont acceptés, la direction du club sera dans l’obligation d’en libérer quelquesuns de l’effectif actuel. Les noms de Mangolo et Sellimi sont ceux qui circulent le plus dans l’entourage du club.

Maracana N° 1306 — Mercredi 29 Décembre 2010

«ON A TENU PROMESSE» MOHAMED-RABAH

g Entretien réalisé par ZOHEÏR ZITOUN

Remplaçant durant plusieurs semaines, Mohamed-Rabah a réussi à gagner l’estime de son coach en réussissant une entrée en trombe depuis le match face à l’USMAn. Face à l’ESS, il a couru des dizaines de kilomètres sur le terrain en étant au four et au moulin.

«Nous avons une prestation à confirmer», affirme Mohamed-Rabah qui ne cesse de gagner en confiance. Ph : Maracana

La victoire sur l’ESS a été salutaire pour tout le monde à Chlef, un commentaire ? Il faut saluer le staff technique, et à sa tête Ighil qui a réussi à évacuer cette pression qui pesait sur nous avant le match. Durant la première période de la rencontre, il a fait de son mieux pour nous mettre à l’aise, même en nous bousculant quelque peu en raison de quelques erreurs après qu’on eut raté deux occasions de but. La seconde période a donné ses fruits grâce à ses consignes. Cette victoire augure un bel avenir dans notre parcours, surtout qu’on fera face à Tlemcen en coupe, un derby passionnant.

Une reprise dans l’ambiance

La reprise des Chélifiens s’est faite dans la joie après leur victoire sur l’Entente. L’ambiance était telle que les joueurs ne cessaient de rigoler avant que le coach les réunisse pour une prise en main qui était des plus sérieuses. En effet, Ighil a exhorté le groupe à penser beaucoup plus au match de coupe et à garder les pieds sur terre étant donné que les choses sérieuses verront le jour à partir de cette semaine, car l’ASO sera l’équipe à battre même face aux plus faibles équipes. Z. Z.

07

L

La bataille était acharnée au milieu du terrain où l’adversaire a brillé avec 5

éléments... Il faut dire que les Sétifiens ne manquent pas d’ardeur dans ce sens et sont complets dans tous leurs compartiments, notamment celui de l’entrejeu où leurs joueurs sont pétris de technique, en plus d’un abattage et l’agressivité de quelques-uns parmi eux. Nous avons quand même tenu tête au dernier champion de l’UNAF en l’asphyxiant en l’empêchant de faire circuler le ballon comme il voulait, et c’est une performance qu’il faut saluer.

Les absences de certains titulaires ont pesé sur le groupe, n’est-ce pas ? C’est normal dans la mesure où ces éléments étaient des titulaires, mais il faut saluer aussi le rendement des éléments qui ont eu à les suppléer car ils ont fait de leur mieux et ont quand même réussi à amener le plus escompté. Les trois compartiments sont à saluer. Vous avez réussi à sortir votre épingle du jeu malgré le peu de matches auxquels vous avez pris part... Il faut d’abord accepter les décisions du staff technique qui sait ce qu’il fait. S’il voit qu’un joueur est le mieux placé pour être aligné, c’est qu’il a bien des raisons. Je n’ai pas été au-dessus du lot, car on a eu à arracher la victoire ensemble où le travail

accompli par tous ceux qui étaient sur le terrain à amener de la satisfaction.

Le public a été exemplaire cette fois-ci ; un mot sur vos supporters ? Ce n’est pas la première fois qu’ils réussissent à se tenir de la sorte. Mais cette fois, ils ont battu tous les records et on les en remercie, car ils étaient d’une patience exemplaire. Je leur suis particulièrement reconnaissant pour les encouragements qu’ils nous ont prodigués. Il faut avouer que nous avons un public en or. La prochaine rencontre sera face au WAT en coupe ; un mot sur ce match ? Ce ne sera pas facile face à une équipe qui cherchera une victoire pour rebondir en championnat. Nous devons faire en sorte de ne pas lui laisser l’opportunité de réussir cet objectif. Nous avons une prestation à confirmer et nous sommes décidés à maintenir cette dynamique, car nous avons les moyens de faire mieux. Ce ne sera pas la même chose qu’en championnat, pour la simple raison que tout peut se jouer sur un détail du moment que le perdant sera éliminé. Alors à nous de faire preuve de bon sens et surtout d’humilité en les prenant au sérieux. Z. Z.

QUEL RENFORT AU MERCATO ? Même si le premier responsable de l’ASO ne s’est pas encore entretenu avec l’entraîneur Ighil sur la question de recrutement au mercato, les sources proches de Medouar confirment que ce dernier estime que l’effectif actuel qui se trouve sous la main de l’ex-international n’est pas à chambouler étant donné que les joueurs se sont faits avec la méthode de l’enfant de Hussein Dey et veulent continuer l‘aventure sous sa coupe.

HEMANI, ON EN PARLE TOUJOURS

Pour renforcer la ligne offensive de l’équipe chélifienne, on parle plus souvent ces derniers jours de Nabil Hemani dont les qualités plaisent beaucoup au président de l’ASO, Medouar. La hargne de ce joueur aux qualités de buteur reconnues sera d’un bon apport si la transaction parviendrait à être réalisée par les Chélifiens qui auront ainsi gagné un autre buteur.

a bande à Ighil, qui a tenu tête aux plus grands de la Ligue 1 et se maintient à la tête du classement, n’aura pas besoin de renfort de quantité, selon les proches de Medouar qui ont assuré que la direction du club ne pense qu’à un seul joueur, au maximum et un attaquant de préférence. Et c’est dans ce contexte que l’on annonce les départs imminents des deux Camerounais, Mangolo et Biaga qui tout en manquant de compétition pour des blessures à répétition surtout n’ont pu se frayer un chemin parmi l’équipe première même si les Chélifiens attendaient qu’ils soient plus performants pour donner un plus à l’équipe chère aux

Chélifiens. Ainsi, la direction du club entend faire confiance aux jeunes de l’effectif qui ne maquent pas de qualités et quoi n’ont besoin que d’un brin de confiance et surtout d’une marge de temps pour s’aguerrir comme Belhani qui jouit d’un potentiel immense en matière de qualités intrinsèques. Dans le but de trouver une meilleure assise à l’attaque, clé de réussite de toute équipe de football, les responsables de l’ASO s’intéressent à l’avant centre de l’ESS, Nabil Hemani qui pourrait être d’un apport appréciable à l’équipe, à sa ligne offensive et surtout aux attaquants actuels de l’équipe dans le rapport de concurrence.

Le Maroc pour les deux Camerounais

Mangolo et Biaga pourraient atterrir chacun dans un club marocain où ils se sont envolés tous les deux. Plusieurs clubs du championnat du royaume chérifien les ont dans le viseur et on s’attend à ce que les deux joueurs y relancent leurs carrières comme l’ont fait et réussi auparavant les deux Sénégalais qui évoluaient au club asnami ; l’attaquant N’Daye et le défenseur Guey. Medouar, qui ne manque pas de relations au Maroc, a promis de les aider dans ce sens. Pour ce qui est des clubs qui s’intéressent à ces deux attaquants, on cite pêlemêle, l’Olympique de Kenitra, le Kawkab de Marrakech et le Mouloudia d’Oujda. Z. Z.

Gérer la coupe tout en gardant un œil sur le championnat C’est la devise de Ighil qui voudrait bien aller le plus loin possible avec l’équipe dans la compétition la plus populaire qu’est la Coupe d’Algérie tout en gérant à bien le parcours en championnat où les camarades de Zaoui font du match par match pour ne pas avoir à trop calculer les lendemains. Les supporters du public qui appellent au titre après les performances de l’équipe ont été sensibilisées par les déclarations des joueurs et des dirigeants qui entendent jouer les premiers rôles dans le but de se qualifier à une compétition internationale, un appel qui a pour but de ne pas laisser les fans exercer des pressions inutiles sur le groupe.

Sachant que Abdeslam est toujours suspendu tout aussi que Senouci qui a écopé d’un carton face à Sétif et qui l’empêcherait de jouer le match de coupe, Ighil songe à aligner Selama et Bentayeb comme suppléants afin de ne pas perturber la bonne marche du groupe qui réussit mieux avec ces jeunes comme ils l’ont prouvé les dernières fois où ils ont fait leurs apparitions. Il faut savoir que Ighil qui gère comme il se doit son groupe en utilisant à bon escient ses joueurs voudrait d’un groupe complet face à l’USMA en championnat où il entend ne pas lâcher prise surtout que l’équipe est leader. Z.Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


08 USMA

Mechia futur DAG ?

Selon une source proche de la direction de la SSPA/USMA, nous avons appris qu’il y aura prochainement un nouveau remaniement au niveau de l’administration du club. Il paraît que le patron du club Haddad se trouve dans l’obligation de nommer un nouveau directeur de l’administration général à la place de Mustapha Rehial appelé à d’autres fonctions. Haddad s’est rendu compte qu’il fallait mettre en place un homme de terrain, qui connaît la maison usmiste mais aussi les rouages du football national. C’est ainsi qu’on apprend que c’est probablement Abdelkrim Mechia qui occupera ce poste, alors qu’on évoque même le probable retour de l’homme fort usmiste, Saïd Allik, qui, pour rappel, avait refusé au mois de septembre d’occuper ce poste. Pour le moment, rien n’est encore officiel, on y reviendra dans nos prochaines éditions.

En prévision du déplacement à Saïda

20 bus pour les supporters

Le patron de l’USMA a encore une fois frappé fort pour confirmer ses bons liens avec les supporters du club. On a appris que 20 bus vont être mis à la disposition des supporters désirant se déplacer à Saïda ce vendredi pour suivre le match des 32èmes de finale de la Coupe d’Algérie contre le MCS. Toutefois, il faut savoir que seuls les supporters possédant les cartes d’abonnement peuvent effectuer ce déplacement organisé par le club. A. T.

LIGUE 1

CHERCHE ATTAQUANTS DÉSESPÉRÉMENT ! Maracana N° 1306 — Mercredi 29 Décembre 2010

g Par AMINE TIRMANE

Le marché des transferts a déjà commencé à l’USMA avec deux nouvelles recrues officialisées hier à Bologhine. Il s’agit du défenseur Maïga et du milieu offensif Diamonténé, tous deux maliens, qui ont été présentés hier après-midi à la presse.

C

ela dit, à l’USMA, on recherche toujours du sans neuf en attaque, un compartiment sensible, que les responsables usmistes doivent à tout prix régler durant ce mercato hivernal. En effet, avec la blessure de Noureddine Daham, le meilleur élément en attaque, les autres joueurs qui occupent ce poste n’ont pas convaincu, et ce depuis le début de la saison. On parle beaucoup plus de Hamidi, le buteur de l’équipe de la saison dernière, d’Ouznadji, d’Aït Tahar, Annani et autres Hamada qui n’a fait aucune apparition depuis le début du championnat.

Trois sont déjà libérés

La preuve que le club phare de Soustara n’est pas convaincu par le rendement de ses attaquants, c’est la libération précoce de trois joueurs

L’USMA est entrée directement dans le vif du sujet en prévision du mercato. Maïga et Diamonténé, sont les premières nouvelles recrues. Ph : Maracana

évoluant au niveau de l’attaque. Il s’agit bien évidemment de Hamada, cet émigré qui évoluait en division inférieure en Angleterre, un joueur qui n’a pas pu s’imposer, sachant qu’il n’a jamais été convoqué en match officiel. Pis, Yacine Hamada ne joue même pas souvent durant les matches amicaux, ce qui prouve que le staff technique n’a jamais compté sur lui, et ce n’est pas durant la phase retour qu’il va le faire. L’ancien avant-centre de Hendon est le premier à libérer. Certains se demandent même comment un joueur pareil a pu être recruté par l’USMA, et qui a été derrière son arrivée au sein d’un club aussi prestigieux que l’USMA qui, à une époque très récente, renfermait des attaquants d’envergure et de classe, à l’image de Bourahli, Hadj Adlène, ou

L’autre joueur qui serait sur le point de suivre les traces de Hamada et Annani est le jeune Karim Aït Tahar. Lui aussi n’a jamais pu enchaîner avec les bonnes performances, et suscite déjà les critiques des Usmistes. Aït Tahar a été très rarement utilisé,

téresse à moi, mais j’étais clair avec tous ceux qui m’ont approché : mon avenir ne dépend pas de moi seulement. Je suis sous contrat jusqu’au mois de juin prochain, donc les dirigeants du RCK ont, eux aussi, leur mot à dire. Ils veulent me faire prolonger, mais il y a des chances que je quitte le navire avant la fin de l’actuel exercice. Vous savez, mon avenir

dépendra des négociations entre les responsables des deux clubs. J’ai été déjà approché par la JSK, mais je ne pouvais rien dire parce que je ne suis pas libre. J’évite même de parler transfert parce que ces derniers temps on m’a souvent reproché de penser à mon avenir plutôt qu’à celui du club, alors que c’est faux. C’est pour cette raison que chaque équipe qui voudra m’enrôler doit prendre directement attache avec la direction du RCK. Une fois qu’ils auront le feu vert, nous pourrons passer à la table des négociations. L’USMA ou la JSK, avez-vous une préférence ? Ce sont deux grands clubs. Le fait qu’ils pensent à moi est déjà un grand honneur pour moi. Les deux équipes ne se refusent pas mais, comme je vous l’ai déjà dit, je ne peux rien avancer à ce sujet parce que je ne suis pas maître de mon destin. Pourrez-vous quitter le RCK cet hiver ? On ne sait jamais ce que le destin nous réserve. Je ne pourrai pas répondre à une telle question parce que tout dépendra des efforts et la position des dirigeants du RCK et ceux des clubs qui me veulent. Entretien réalisé par Amine Tirmane

autres Diallo et Eneramo. L’autre joueur qui a été officiellement libéré n’est autre que Hamza Annani, l’ancien joueur de la JSMB, arrivé lors de l’exercice écoulé en provenance de la JSMB, un attaquant qui n’a jamais pu s’imposer. Annani a officiellement opté pour le club de ligue 2, à savoir l’O. Médéa.

Aït Tahar ne fait plus l’unanimité

Madi : «L’USMA me veut, mais mon avenir ne dépend pas de moi seulement»

Dans le viseur des responsables du club depuis plus d’un an, Aymen Madi, qui a déjà été approché par le passé, a vu les dirigeants de l’USMA le relancer. Cette fois-ci, c’est un membre de la commission du suivi et de la prospection qui est revenu à la charge en l’approchant à l’issue du match qui a opposé son équipe à l’ESM. Joint au bout du fil, le milieu de terrain offensif koubéen nous parle de cet intérêt. Entrons dans le vif du sujet. Nous avons appris que vous avez été relancé par les dirigeants de l’USMA. Est-ce que vous le confirmez ? Oui. J’ai été approché par un responsable du club. Il m’a proposé de rejoindre le club cet hiver tout en affirmant que je suis suivi depuis plusieurs mois. Personnellement, cela ma fait plaisir parce que l’USMA est une grande équipe. Et qu’est-ce que vous lui avez répondu ? Je lui ai fait savoir tout d’abord que c’est un immense honneur qu’on s’in-

Le groupe scindé en deux

Hier, à l’occasion de la séance matinale, le premier responsable du staff technique a décidé de scinder le groupe en deux. D’un côté, les joueurs à vocation défensive et de l’autre ceux à vocation offensive. Durant une bonne heure, les deux groupes ont été soumis à un travail spécifique quelques jours seulement avant qu’ils abordent le match de coupe à Saïda face à l’équipe locale lors d’une rencontre qui s’annonce d’une grande importance pour les Rouge et Noir au moment où une élimination enverra les joueurs en vacances avant même la fin de la première moitié de la saison.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

d’où la possibilité de le voir quitter le navire rouge et noir. Selon des proches du joueur, ce dernier aurait désiré changer d’air pour avoir plus de temps de jeu, lui qui est convoité par le CABBA et le CAB.

La solution viendrait des émigrés

Les attaquants de l’USMA, à lexeption de Daham, convalescent, et à un degré moindre Ouznadji, qui se bat sur le terrain, les autres ne font plus l’unanimité. Certains disent même qu’ils ne méritent pas de jouer à l’USMA. Pour le moment, aucun nom d’un attaquant n’a filtré, mais il semblerait que la direction des Rouge et Noir s’est tournée vers les FrancoAlgériens. En effet, l’un des émigrés ciblés par les chargés du recrutement est un avant-centre, mais serait-il assez bon pour remédier au problème de l’attaque ? Pour le moment, on ne connaît même pas son identité, il devra débarquer à Alger dans les jours qui viennent. Ce qui est sûr en revanche, c’est que les Usmistes n’ont pu trouver la solution sur le marché local, puisque aucun attaquant du championnat national n’a été contacA. T. té.

ACHIOU ET OUZNADJI REPRENNENT…

Contraints au repos forcé lundi à cause des blessures dont ils souffraient, Hocine Achiou et Nouri Ouznadji ont repris le chemin des entraînements hier matin. Le capitaine de l’USMA et l’ancien attaquant husseindéen ont effectué quelques tours de piste avant d’être soumis à un travail spécifique. Ils devront réintégrer le groupe ce matin ou au plus tard demain.

…PAS MEKLOUCHE

Si Achiou et Ouznadji ont repris, Meklouche, quant à lui, n’a pas eu le feu vert pour s’entraîner. Le milieu de terrain offensif de l’équipe nationale espoirs souffre, pour rappel, d’une blessure à la cheville contractée suite à un tacle de…Cheklam, son coéquipier. Toujours pas remis, Meklouche doit prendre son mal en patience avant de reprendre du service, lui qui a été aligné en seconde période contre la JSK samedi dernier à Tizi Ouzou.


LIGUE 1 USMA

Les dirigeants en force Présent hier dans l’après-midi au stade OmarHamadi pour assister à la conférence de presse consacrée aux deux joueurs maliens, à savoir Abdoulaye Maïga et Amadou Diamonténé, probablement les deux recrues étrangers du club cet hiver, nous avons constaté la présence en masse des responsables . En effet, parmi ceux qui ont assisté nous pouvons citer les noms de Raheil, Hakem, Mekhazni, Aksouh et Fergani. A. T.

CRB

USMA-CRB le 04 janvier à 18h

La ligue nationale du football a programmé le match retard de la 12éme journée du championnat national qui mettra aux prises l’USMA au CRB pour la journée de mardi 04 janvier de l’année prochaine à 18h au stade de Bologhine. De ce fait le staff technique belouizdadi n’auront pas suffisamment du temps pour préparer cette empoignade et sera contrait d’accélérer la cadence afin de trouver la meilleur formules avec laquelle réussira un résulta probant en dehors de ces terres.

09

MAÏGA ET DIAMONTÉNÉ POUR DEUX ANS ET DEMI À L’USMA

C

g Par AMINE TIRMANE

omme attendu, c’est hier en début d’après-midi que les deux nouveaux joueurs de l’USMA, à savoir Abdoulaye Maïga et Amadou Diamonténé ont été officiellement présentés à la presse en présence de plusieurs responsables du club dont Rebouh Haddad, le frère de

Maracana N° 1306 — Mercredi 29 Décembre 2010

Ali, l’actionnaire majoritaire. Agé de 22 ans et de 25 ans, les désormais exdéfenseur central et ex-milieu de terrain du Stade Malien ont signé ainsi chacun d’eux un contrat d’une durée de deux ans et demi en faveur du club usmiste. Après avoir tout conclu, et qu’ils se sont adressés aux journal-

istes, Maïga et ses compatriotes ont visité les infrastructures du stade Omar-Hamadi. Ils ont également échangé quelques mots avec les supporters avant de quitter les lieux. Ils rentreront une nouvelle fois à Bamako aujourd’hui avant de revenir une fois pour toutes sur Alger, et

entamer les entraînements avec leurs nouveaux coéquipiers au grand bonheur des Usmistes qui tiennent ainsi leurs deux premiers renforts en attendant les trois prochains éléments qui renforceront le groupe en prévision de la phase retour. A. T.

DIAMONTÉNÉ : «L’USMA sera un tremplin pour l’Europe»

MAÏGA : «Apporter le plus attendu»

De son côté, Amadou Diamonténé, qui est âgé de 25 ans et non pas de 20 ans comme nombreux le pensaient, s’est dit, lui aussi, heureux de rejoindre un tel club : «Je suis sûr que nous n’allons manquer de rien ici, à Alger. Je suis heureux de faire partie du groupe. À l’image de mon ami Maïga, je ferai le maximum pour apporter un plus. L’USMA sera aussi un tremplin pour l’Europe, mais, d’abord il faudra honorer notre engagement» a-t-il conclu.

Pour sa première déclaration officielle, le défenseur international des Aigles n’a pas hésité à annoncer la couleur en déclarant : «L’USMA est un grand club. Je suis heureux de rejoindre une telle équipe. Une fois ici, j’ai constaté qu’avant tout c’est une famille. Je suis sûr qu’ici, nous aurons tous les moyens pour progresser. De notre côté, nous allons faire de notre mieux pour apporter un plus, et être par la même occasion à la hauteur de la confiance placée en nous.» Signalons que Maïga a pris la parole une fois que Mustapha Raheil avait confirmé que leur transfert était bouclé.

Le président et le manager du Stade ésents Malien pr ïga et Amadou

Abdoulay Ma t le Diamonténé n’ont pas fai , ger Al déplacement seuls à nés par pag om acc été t puisqu’ils on nag ma er le président ainsi que le ko. Les ma Ba du Stade Malien de s tou t ien éta es quatre homm e. hin log Bo à r hie ts présen

QUELLE EQUIPE POUR LE MATCH DE COUPE ? Le même effectif qui a disputé le match du WAT sera reconduit à l’occasion du match contre le CRB Sendjas. Ph : Maracana

g Par HILAL A. BENALI

A deux jours seulement du premier test pour les Belouizdadis en Dame coupe, on se demande déjà du côté de Ruisseau sur quelle équipe le staff technique comptera pour entamer l’aventure. Les Rouge et Blanc qui ont le moral au beau fixe après le dernier succès face au WAT en championnat, sont, en réalité , gâtés par la chance du tirage.

I

ls affronteront le CRB Sendjas à l’occasion de leur premier match en coupe, certes, celui-ci évolue en palier inférieur et il ne constitue pas une véritable menace pour les camarades de capitaine Mammeri qui, devraient tout de même se méfier de l’adversaire et de ne pas tomber dans la facilité des choses. Ainsi donc, on se demande, d’ores et déjà, quel effectif sera aligné vendredi prochain?

Garder celui qui a joué face au WAT

En réalité, le staff technique compte

Entraînement hier à 17h

Contrairement aux journées précédentes, les camarades d’Amine Aksas se sont entraînés hier dans l’après aux environs de 17h au stade du 20-Août et ce, en raison des différentes compétitions organisées dans la matinée à l’enceinte du stade de Ruisseau, notamment celle de la coupe pour les jeunes catégories et du match joué par l’équipe national juste après face à son homologue du Tchad.

bien renouveler la confiance à l’équipe qui a joué le match face au WAT lors de la dernière journée du championnat et ce, afin d’éviter toute mauvaise surprise et enregistrer une défaite inattendue qui mettra en péril son équipe et qui compliquera la tâche aux Rouge et Blanc dans la suite du parcours. En plus, Gamondi estime aussi que ce même effectif se trouve actuellement aux anges et le moral de l’ensemble des joueurs est au beau fixe. Donc, à quoi sert de changer une équipe qui gagne.

Offrir la chance aux remplaçants ?

D’un autre côté et comme on l’a déjà signalé, l’adversaire des coéquipiers d’Islam Slimani est une équipe qui évolue en division inférieure. Du côté du Chabab, on ne s’inquiète pas vraiment trop et on sait bien que n’importe quel onze aligné s’acquittera convenablement de sa tâche, et de

surcroit que le banc des remplaçants est aussi riche de bons éléments sur lesquels les dirigeants peuvent compter à tout moment et à l’occasion de chaque rencontre. Quoique, ce qui inquiétera Gamondi et ses adjoints en cas d’incorporation du onze qui a joué face au WAT est la réaction de certains remplaçants qui ont déjà manifesté leur désarroi quant à leur situation au club et qui désirent avoir plus de temps de jeu afin d’étaler toute leur classe.

Gamondi pourra se passer de Bourekba

Il n’est un secret pour personne que le buteur du Chabab, Ramzi Bourekba a été appelé récemment par le sélectionneur national Benchikha en équipe nationale A’ et qu’il a participé au dernier stage de participation qui a débuté samedi passé et qui prendra fin aujourd’hui mercredi. Ce stage était ponctué hier par une rencontre

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

amicale contre l’équipe du Tchad. De ce fait, les dirigeants belouizdadis pourront se passer des services de leur buteur et préfèrent le garder pour le prochain match derby face à l’USMA qui se jouera après quatre jours seulement.

Anane au centre

La prestation du jeune milieu de terrain du CRB, lors de la dernière rencontre du championnat, n’a pas laissé indifférent tous ceux qui ont suivi le match. Le coach argentin s’est d’ailleurs arrêté sur le bon visage montré par le joueur et son apport au niveau de son poste. Il reste maintenant à se demander si Gamondi lui renouvellera sa confiance aussitôt pour le compte du match de coupe de vendredi prochain et aussi à l’occasion des trois derniers du championnat qui sont d’une importance capital et contre des adversaires qui ne sont pas des moindres ? H. A. B.


10

MCO

Départ demain vers Constantine

Les Hamraoua quitteront Oran demain, après la séance du matin. Ils prendront le vol régulier OranAlger, puis AlgerConstantine cet après-midi en direction de Constantine, par le vol régulier d’Air Algérie. Les poulains de Cherif El Ouazzani effectueront leur dernière séance de préparation au stade Hamlaoui, théâtre de leur match de coupe d’Algérie face au CSC et ses milliers de supporters. Le Mouloudia retournera à Oran juste après le match, d’abord par avion jusqu’à Alger, et ensuite par autocar afin d’éviter les retards et les attentes à l’aéroport. M. T.

Préparation active

Maracana N° 1306 — Mercredi 29 Décembre 2010

g Par MILOUD TOUADJINE

Avec un effectif presque au complet, les coéquipiers d’Ouasti Zoubir ont entamé hier leur 3e séance de préparation au match des 32es de finale de la coupe d’Algérie, qui aura lieu au stade Hamlaoui de Constantine face au CSC.

L

e leader de la Ligue II n’est pas un inconnu pour Cherif El Ouazzani et le staff technique, puisque ces derniers ont pu le voir à l’œuvre il y a 8 jours au stade Habib Bouakeul, lors de sa confrontation avec l’ASMO, dans le cadre du championnat. «C’est une équipe qui peut avoir sa place en Ligue I. Elle est bien fournie dans ses trois lignes et possède un gardien talentueux. En outre, elle va jouer devant son très nombreux public. Mais je pense qu’elle aura la pression plus que nous. Nous partons à Constantine pour gagner et nous qualifier. Cirta nous a toujours réussi par le passé dans cette compétition. Pourquoi pas cette foisci ?», nous a déclaré l’entraîneur-

LIGUE 1

adjoint, Sebbah Benyagoub. Cette séance s’est déroulée en présence de tous les joueurs, y compris ceux qui ne feront pas partie du voyage à Constantine.

Pas de risques devant le CSC

Au vu des matchs d’application qui terminent les séances d’entraînement, il s’avère que l’entraîneur en chef ne veut prendre aucun risque inutile, dans la mesure où une qualification en coupe sera toujours la bienvenue et permettra aux joueurs de rester sur une courbe ascendante et de garder un bon mental après leurs succès en championnat, si l’on excepte le faux pas de Tlemcen. Pour ce faire, il gardera l’équipe qui a battu la JSMB, laquelle sera amputée des services de Meddahi et Sebbah, suspendus. Cherif El Ouazzani placera le fidèle Boussaâda en latéral droit, alors que sur le côté gauche il aura le choix entre Bengoreine ou Akram, lequel piaffe d’impatience pour revenir à la compétition.

Discussions autour de l’argent

Zouaoui s’en va, Benatia arrive

Un repas d’autocritique a réuni lundi,

Le MCO continue de superviser plusieurs joueurs aptes à renforcer l’équipe cet hiver, surtout dans le compartiment offensif. Mais, paradoxalement, ce sont des joueurs de milieu qui se présentent via des managers officiels et officieux interposés. Le dernier en date à s’être manifesté est un certain Zouaoui Mohamed, qui aurait évolué dans un club amateur de la région de Dijon. Il n’a pas répondu aux critères de Cherif El Ouazzani, lequel recherche un attaquant de pointe supérieur aux éléments qu’il a sous la main. Alors que Zouaoui a été prié de repartir chez lui, voilà qu’un autre joueur, qu’on dit mature puisqu’il a 28 ans, devrait être ce matin à Oran, selon le manager général Benmimoun. Mais encore une fois, il s’agit d’un milieu offensif. Quant à la piste Azuka, il semblerait, toujours selon une source proche du club, qu’il n’est pas très chaud pour quitter la JSK, surtout après avoir été titularisé par Rachid Belhout. En plus, après le départ d’Aoudia vers l’Egypte, il est peu probable que le président Hannachi le laisse partir.

Le MCO prépare sereinement le CSC. Ph : Maracana

après la séance d’entraînement, les dirigeants, le staff technique et les joueurs. Le président Tayeb Mehiaoui a expliqué les raisons du retard de paiement de la deuxième partie de la première tranche de signature et surtout la date de remise des chèques. Cherif El Ouazzani a longuement évoqué les problèmes de discipline et de rendement, alors que les joueurs ont fait état des problèmes qu’ils rencontrent chaque jour. Il a aussi été question d’évaluer le rendement de chaque élément et d’établir la liste des joueurs libérables au mercato. Mais ce qui a le plus ajouté à la colère des joueurs, ce fut le non-paiement de la prime du match gagné contre la JSMB et surtout de sa diminution. En effet, selon cer-

tains d’entre eux, le président, qui était tellement heureux de ce succès, leur avait annoncé tout juste à la fin du match, dans les vestiaires, une augmentation de cette prime de 3 à 5 millions de centimes. Mais après avoir fait le calcul du montant global de cette prime et pour éviter que cela ne se reproduise à l’avenir, avec un appétit de plus en plus grand des camarades de Meddahi, il est revenu à ce que stipule le règlement intérieur, à savoir 3 millions, ce qui n’a pas été du goût des joueurs qui sont sortis de ce repas très mécontents. Aux dernières nouvelles, la prime sera payée ce jeudi, ainsi que celle de Sétif avant le départ vers Constantine. M. T.

BENATIA : «Le CSC ne nous fait pas peur»

Avec son tempérament toujours fougueux, le milieu de terrain récupérateur du Mouloudia se déplacera à Cirta avec un moral toujours en hausse et avec l’envie de retourner à la maison avec le billet de qualification aux 16es en poche. «Vous savez, tous les matchs de coupe sont difficiles, surtout quand on rencontre une équipe de division inférieure, laquelle veut prouver qu’elle est capable de vous battre. Pour le CSC, c’est un peu différent, parce c’est une formation qui est en pole position, et donc du même niveau qu’une équipe de la Ligue I. Il faudra donc s’en méfier à l’extrême… Nous nous préparons de bonne manière, comme toujours, et nous nous déplaçons pour gagner, de préférence avec l’art et la manière. Les joueurs sont motivés, sauf que nous avons un petit problème d’argent qui risque de nous déstabiliser, mais je pense qu’une fois sur le terrain, nous allons l’oublier car il y va de l’honneur du MCO. Je reste confiant quant à un bon résultat.»

KONÉ MARQUE DES POINTS USMB 3 - USMMH 0

USMB

E

g Par TAHI AHMED

n vue de donner plus de temps de jeu aux joueurs non compétitifs, comme Djahel, Kherbache, Namani et autres Khelladi qui n’ont pas eu l’occasion de disputer plusieurs matches de championnat, et ceux qui reviennent de blessures, entre autres Bendjillali, Belkheïr, Defnoun... et de voir ainsi à l’œuvre la nouvelle recrue ivoirienne, en l’occurrence Koné Ladji, qui est en période d’essai, le staff technique a programmé une rencontre amicale contre la formation de l’USMM Hadjout afin d’avoir une idée sur les capacités techniques et physiques de tous les joueurs, y compris Koné. Accosté à la fin de la rencontre amicale, le coach Iaïche n’a pas donné son avis sur la prestation de l’Ivoirien Koné. «On ne peut faire un jugement définitif sur les qualités de ce joueur dans l’immédiat, il a encore besoin d’un temps de jeu, avant qu’on prenne une décision», nous dira le coach Iaïche. Il semble, à première vue

lors de cette rencontre amicale face à Hadjout, que cet élément dispose d’un bon bagage technique et physique, il sera d’un apport appréciable à l’équipe blidéenne sur le plan offensif, il lui faudra seulement un temps de jeu pour connaître et trouver les automatismes au sein des Vert et Blanc. Lors de la rencontre amicale disputée face à Hadjout, qui s’est achevée sur le score de 3 à 0 en faveur des camarades de Defnoun, réalisations de Megueni, Khelfallah et Koné (s.p), le coach blidéen a donné la chance à certains éléments non titulaires pour montrer ce dont ils sont capables ; il compte les aligner lors de la rencontre de ce vendredi face aux universitaires de Blida, comptant pour les 32es de finale de la coupe d’Algérie. Ayant aligné en première période une équipe où figurait le latéral droit Yaghni qui avait participé à la rencontre de vendredi dernier face au MCEE, les joueurs Harazi, Bentayeb, Aliouane, Bitam, Sibié, Zemmouchi et Belloucif ont fait leur apparition en seconde mitemps. En dépit de quelques insuffisances qui restent à améliorer dans la complémentarité des trois com-

partiments, celui de l’offensif reste le plus fragile au vu des occasions ratées face à l’USMMH. Il ne faut pas se fier aux trois buts inscrits, le pensionnaire du CNA n’étant pas un adversaire costaud. Le mal se situe au niveau de l’attaque, le maillon le plus faible de l’équipe. Les Blidéens n’ont trouvé que cinq fois le chemin des filets adverses depuis le début du championnat, avec une moyenne de 0,38 but/match, cela explique la léthargie de l’équipe sur le plan offensif, l’USMB occupe la dernière place au classement général du championnat de la Ligue 1 côté offensif. Le staff technique blidéen est conscient de l’importance du match de coupe d’Algérie face au RUDS de Batna, et le résultat de ce match sera très important pour retaper le moral des troupes avant d’attaquer à nouveau le championnat où les attendent deux importantes rencontres de la fin de la phase aller, contre le MCA à Mustapha Tchaker, et la dernière rencontre les Blidéens sont appelés à effectuer un déplacement au Khroub, où l’attendra une équipe en quête de points, l’ASK. T. A.

Iaïche voudrait accorder un peut plus de temps de pour Koné pour pouvoir le juger. Ph : Maracana

Koné marque le 3e but

L’Ivoirien Koné Ladji Tiezan, qui vient de rejoindre les rangs blidéens dimanche dernier, a participé à la rencontre amicale jouée avant-hier par l’USMB face à l’USMM Hadjout à Mustapha Tchaker. Il a été incorporé à la 30’ de jeu, à la place du jeune Khelfallah. Pour le temps de jeu passé aux côtés de ses nouveaux coéquipiers, il a montré quelques prouesses techniques, il a été à l’origine du deuxième but marqué par Megueni et a même transformé un penalty à la 72’, ramenant le score à 3 à 0.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1 USMH

Un jeune gardien retenu

Le jeune gardien de but Belbachir, qui vient du club de l’ES Mostaganem, a pris part lui aussi au match amical face à l’équipe de Oued Semar et aurait donné satisfaction. Il sera donc retenu, mais en équipe junior. Selon une source proche de la direction, ce jeune est un bon investissement pour l’avenir car il est doté de très bonnes qualités.

Boualem se blesse, El-Harrach tremble

g Par LOTFI SALHI

Le meneur de jeu des Harrachis, Boualem Mohamed, dit Hamia, n’a joué que 20 minutes en match amical face à l’équipe de Oued Semar. En effet, le joueur, après quelques accélérations, a ressenti de vives douleurs au niveau des adducteurs. Il a quitté ses coéquipiers sur avis du staff médical et sera certainement indisponible pour le match de coupe face à l’équipe de Sig : «J’ai ressenti des douleurs et j’ai préféré sortir pour ne pas compliquer ma blessure. Je vais me reposer et poursuivre les soins. Je serai d’attaque pour le match de coupe, c’est l’avis du médecin. Donc, je suis vraiment peiné et désolé pour cette malchance», nous a confié le meneur de jeu. L. S.

WAT Une reprise dans une bonne ambiance La reprise s’est déroulée dans une bonne ambiance et même si les coéquipiers de Habri nous ont parus un peu crispés et affectées par cette défaite inattendue, l’échec de vendredi dernier fait partie du passé chez les joueurs tlemcéniens qui se concentrent sur la coupe et la rencontre de ce samedi qui l’oppose au leader actuel, l’ASO Chlef.

Berguiga attendu à Tlemcen Amrani désire renforcer le bloc offensif par l’exattaquant de l’ESS, Berguiga, un avantcentre de métier, qui pourra apporter un plus à l’attaque du WAT. C’est le boss tlemcénien qui sera chargé de convaincre le joueur de signer au WAT. S. T. S.

Maracana N° 1306 — Mercredi 29 Décembre 2010

En amical : USMH 3 - ECOS 1

Les poulains de Charef ont donné la réplique à la jeune équipe de Oued Semar avant-hier dans le cadre du cycle hebdomadaire des entraînements. Cette rencontre amicale a permis au staff technique d’évaluer le niveau et la forme de l’ensemble des joueurs. Boualem Charef a profité de cette rencontre pour faire tourner son effectif. Il n’a pas manqué d’exhorter ses joueurs à plus d’efforts et d’application dans le jeu. Surtout, il a insisté sur le placement et la discipline tactique de ses joueurs. Ce match amical a permis au jeune Latrèche de s’illustrer puisqu’il a réussi à inscrire deux buts et a été le passeur du troisième but inscrit par son coéquipier Touahri. Les jeunes de Oued Semar ont réussi à réduire la marque avant la fin du temps réglementaire. Cette rencontre a été un bon test avant le match de coupe face au club de Sig samedi prochain.

Yachir n’a pas joué

11

Okba : «Je m’imposerai»

Le jeune émigré tchèque, Okba Kerbane, a bien voulu répondre à nos questions. Qui est Okba ? Je suis un Algérien, de père et de mère algériens. Je suis né en 1993 et j’évolue dans le Championnat tchèque, dans le club SK Mortorlet de Praque, en division inférieure. Je suis milieu polyvalent, c’est-à-dire défensif ou offensif. Comment avez-vous atterri à El-Harrach ? C’est mon manager Zerrouki qui m’a recommandé aux dirigeant harrachis pour des essais et puis on verra…

Lors de cette rencontre, la nouvelle coqueluche harrachie Yachir n’a pas pris part car, selon nos informations, il souffre de douleurs au niveau des adducteurs. Boualem Charef, l’entraîneur, a préféré le ménager en prévision du match de coupe. Après Boualem, qui souffre aussi des adducteurs, c’est Yachir qui vient d’allonger la liste des blessés et cela en plus de Bennai et Hanitser. Cela devient un vrai casse-tête pour l’entraîneur Charef.

Quels sont vos objectifs ? Vu mon jeune âge, je souhaite évoluer à ElHarrach car c’est un club qui favorise les jeunes joueurs. C’est cela qui m’a permis de faire le choix de venir à El-Harrach.

Lors de la rencontre amicale face à Oued Semar, plusieurs joueurs ont été mis à l’essai par le staff technique. Deux joueurs émigrés, l’un venant du championnat écossais et l’autre de celui de Tchéquie, ont pris part au match amical. Mais, apparemment, ils n’ont pas réussi à convaincre le staff technique harrachi. Aux dernières nouvelles, les deux joueurs ne seront pas retenus.

Vous jouez un match amical, quel est votre sentiment ? Vous savez, j’étais un peu fatigué, malgré cela, j’ai essayé de donner le meilleur de moimême. M. Charef m’a entretenu à la fin de ce match et m’a dit : «Fiha khir incha’Allah». Entretien réalisé par Lotfi S.

Plusieurs joueurs testés

BOULAHIA : «ON Amrani met les bouchées doubles SE REPRENDRA g Par SEBAÏHI TANI SMAÏN

Après une journée de repos accordée par le staff technique, le groupe a repris l’entraînement au stade des 3 frères Zerga par une séance de footing sur le plateau de Lalla Setti, sur les hauteurs de Tlemcen, pour oxygénation, et retour vers la pelouse synthétique des 3 frères Zerga.

g Entretien réalisé PAR SEBAÏHI-TANI SMAÏN

U

n travail tactico-technique et une stratégie sont au menu, et cela avec un effectif au complet, avec le retour du jeune attaquant Hadji qui revient d’une méchante blessure et aussi Zazoua qui revient petit à petit. En vue de colmater les brèches constatées lors de la rencontre face au CRB, le staff technique, à sa tête Amrani, a programmé un plan de travail où le volet qui aura la part du lion sera celui lié au plan psychologique. Et puis, le premier responsable de la barre technique doit trouver des solutions au problème de l’inefficacité de l’axe offensif et au ratage des occasions qui ne demandaient qu’a être mises au fond des filets. Cela inquiète le coach Amrani qui n’arrive pas à comprendre comment des joueurs de la trempe de Rabta et Boukhari n’arrivent pas à concrétiser des occasions réelles de marquer. Il compte y remédier en apportant sa touche personnelle et ensuite remettre de l’ordre dans le bloc défensif.

La séance de lundi plus consistante Par contre, les coéquipiers de Boudjakdji ont eu droit à une séance plus consistante le lendemain. Tout a été passé en revue, travail physique et technique, avec un match d’application à la fin de la séance, plus 40 minutes de conversasion du coach avec l’ensemble des joueurs qu’il a mis en garde et sommés

FACE À L’ASO»

Amrani colmate les brèches et prépare l’ASO. Ph : Maracana

de rester concentrés sur cette rencontre de Coupe d’Algérie qui sera très importante à ses yeux mais difficile à négocier. L’ASO est le leader du championnat et ce match de coupe sera un derby et on sait que les derbys sont difficiles à gérer.

Asselah pisté On vient d’apprendre du responsable de la communication, M. Lakehal Nahafi, que la direction est rentrée en contact avec le gardien de la JSK Asselah qui demande sa libération. Les négociations sont en cours entre les deux formations et il reste quelques détails pour finaliser le transfert du gardien Asselah au WAT.

Mebarki sera la nouvelle recrue L’enfant de Maghnia, qui évolue au CRB, a émis le vœu de rejoindre le WAT au cours de ce mercato. Il reste à négocier entre les deux parties. S. T. S.

Boulahia, pur produit de l’école de formation tlemcénienne, qui a connu différentes sélections en juniors avec l’EN olympique sous l’ère Benchikha et qui est un joueur polyvalent devenu indispensable dans le groupe d’Amrani, se dit optimiste quant à l’avenir de son équipe. Il faut travailler davantage et le résultat viendra. Il n’y a pas le feu à la maison. Le milieu tlemcénien, en marge de la reprise des entraînement, s’est confié à Maracana. Une défaite difficile à digérer, n’est-ce pas ? C’est vrai qu’on est déçu par le résultat final parce que nous avions fourni beaucoup d’efforts, sans pour autant être récompensés par le point du nul. On avait la possibilité en seconde période de revenir dans le match et c’est vraiment dommage de perdre de la sorte. Qu’est-ce qui vous a manqué pour faire la différence ? Peut-être un peu de chance en seconde mi-temps. On a dominé notre adversaire ans sans marquer. Toutefois, cette domination ne s’est pas concrétisée par un but comme ce fut le cas face au MCO. Il est vrai que dans pareilles circonstances seul le résultat compte, mais c’est la loi du football.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Peut-on dire que le CRB est une formation difficile à manier ? Non, je ne suis pas vraiment d’accord, car nous avons croisé une équipe tout juste moyenne, sans diminuer du Chabab. Ce jour-là on avait la possibilité de revenir à la maison avec un bon résultat car le CRB était prenable. Comment voyez-vous la suite du parcours ? On est à deux jours de la fin de la première manche de la phase aller. Il reste beaucoup de matches. Il ne faut nullement dramatiser la situation après un faux pas à Alger. On doit parfois accepter le résultat même s’il ne nous a pas été favorable, mais il n’y a pas le feu dans la maison. Vous savez que le championnat est encore long, et puis il n’y a que le WAT qui se trouve dans cette situation. Notre position au classement général est inquiétante mais compte tenu de notre effectif et l’expérience de certains joueurs, nous relèverons la tête Incha’Allah. Le WAT s’apprête à affronter en Coupe d’Algérie le leader actuel. Comment voyez-vous ce rendez-vous ? D’abord, c’est un match derby avec tout ce que veut dire ce mot. Cela se joue sur des détails. On part à chances égales car c’est un match de coupe et tout peur arriver. Ce sera une rencontre ouverte à tous les pronostics. Nous pouvons revenir à Tlemcen avec la qualification au prochain tour. S. T. S.


12 JSMB

Maracana N° 1306 —Mercredi 29 Décembre 2010

LIGUE 1

«Il ne faut pas s’alarmer...»

MENAD

LORS D’UN POINT DE PRESSE

Q

uelque peu fatigué, Djamel Menad a tenu à animer un point de presse juste après la reprise des entraînements. Une reprise houleuse au vu de la colère des supporters venus au stade pour demander des explications après cette deuxième déconvenue contre le MCO. Et comme à son accoutumée, l’entraîneur des Vert et Rouge, serein, a essayé d’apporter des réponses aux interrogations de tous les supporters. Dans ce contexte, le coach béjaoui dira à propos de cette situation dans laquelle se trouve le club : «Il ne faut pas s’alarmer. J’estime qu’il n’y a pas le feu dans la maison», avant de poursuivre: «La phase aller n’a même pas éteint ses lampions. La situation peut s’arranger. C’est un passage à vide qu’on va combler.» Concernant la colère des supporters, Menad avouera : «Je comprends la colère des supporters. Cela explique au moins leur amour et leur attachement vis-à-vis de leur club. Chaque supporter a le droit de comprendre ce qui se passe, c’est légitime. Cependant, il y a des comportements qu’on ne peut pas tolérer». Justement, évoquant le marasme dans lequel est plongé le groupe, l’ex-baroudeur des Verts dira : «Ce qui manque un peu à certains joueurs, c’est le cœur, c’est cette volonté. Aussi, je dois réagir à cela. Et, pour le moment, chaque joueur qui ne se donnera pas à à fond suivra le match, soit sur le banc des remplaçants, soit dans les gradins, pour le moment, c’est la seule solution».

«Pourquoi je n’ai pas fait jouer Chouih»

Djamel Menad affirmera, par la suite, d’un ton plus sévère : «On ne badine pas avec la valeur du club. Au début de la saison, certains joueurs faisaient un travail colossal. Ils ont travaillé durement et avec une grande volonté. Une fois qu’ils ont assuré leurs places, ils se sont rétractés et n’ont plus fourni les efforts qu’on attendait d’eux.» Alors que tout le monde était persuadé de la titularisation de garder Chouih contre le MCO, voilà que Menad l’écarte en dernière minute et le remplace par Cédric, l’entraîneur des Vert et Rouge s’explique: “ Chouih était partant pour être titulaire. A la veille du match, il fait une déclaration faisant part de l’intérêt que lui portent certaines équipes, notamment, le MCS. Aussi, j’ai décidé de l’écarter et le remplacer par Cédric. C’est une sorte de sanction car Chouih n’avait pas à faire une telle déclaration, soit on y est soit on n’y est pas.»

«Celui qui ne veut pas jouer à la JSMB, je ne le garderai pas»

De la méforme de Cédric, le coach béjaoui étalera son idée. «Ce n’est pas lui mais c’est dans sa tête que cela se passe». Abordant le sujet du transfert de Zerdab en Turquie, Djamel Menad étonnera tout le monde en affirmant : «Il n’y a rien de palpable. La direction du club n’a rien reçu d’officiel de la part du club turc. C’est une histoire de manager, joueur», avant d’ajouter : «Si certains joueurs ont été appelés en E N et si d’autres sont convoités par des clubs étrangers, le mérite revient au club. C’est grâce au club qu’ils sont devenus connus. Alors qu’on ne soit pas ingrats vis-à-vis de ce club», et de poursuivre : «Celui qui ne veut pas jouer à la JSMB, je ne le garderai pas. On ne peut pas garder un joueur contre son gré. Il ne servira plus à rien».

«Attention à la manipulation !»

Evoquant les prochaines rencontres contre le MCA, le CRB et le CABBA, Menad quelque peu évasif dira qu’il faudrait gérer match par match tout en essayant de faire le plein. Quant au titre, l’entraîneur du club béjaoui lancera: «Si on arrive à renforcer l’équipe par 3 ou 4 éléments, on pourra jouer pour l’une des trois première places». Concernant les recrues, il avouera : «Je ne suis pas content de certains joueurs qu’on a recrutés, même ceux que j’ai parfois proposés. Il m’arrive de me tromper. La direction aussi m’avait proposé certains joueurs et où j’ai donné mon accord.» Revenant sur ce qui s’est passé, Djamel Menad dira sans s’étaler : «A la veille de chaque mercato, c’est la même chose qui se répète. Il y a une grande manipulation quelque part. Il y a des gens qui ne veulent pas de bien à la JSMB. Il faudrait faire attention et être vigilants.» Propos recueillis par Abdlekader Zoughailech

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 1 JSMB

Reprise houleuse

La reprise de ce lundi fut houleuse et certains joueurs ont été même cités par les supporters. Malgré cela, la séance d’entraînement a eu lieu jusqu’à sa fin.

Où sont-ils ?

Maracana N°1306 — Mercredi 29 Décembre 2010

13

LE MERCATO : LA GRANDE QUESTION ?

Où se trouvaient ceux qui ont toujours donné l’impression d’être les grands «défenseurs» du club au moment où Djamel Menad et sa troupe étaient exposés à tous les risques PH : Maracana

Lors de cette reprise et face à ce climat de tension électrique, les dirigeants béjaouis étaient les plus grands absents, notamment ceux qu’on a appris à voir tout le temps. Etaient-ils déjà au courant de la colère des supporters ?

Plusieurs absents

Lors de cette reprise, les internationaux étaient absents ainsi que Maïza qui avait eu le feu vert de Menad.

Cédric ciblé

S’il y avait un élément qui était ciblé, c’est bel et bien Si Med Cédric, dont les prestations ces derniers temps n’ont à aucun moment donné satisfaction. Que se passe-t-il pour Cédric ? Toute la question est là.

Biquotidien

En vue de préparer le match de coupe contre l’ASAM, Menad a prévu des biquotidiens durant toute la semaine et jusqu’à jeudi. Après la dernière séance d’entraînement, les joueurs prendront la direction d’Aïn M’lila.

Kaddour en bonne voie

Kaddour, l’ex-émigré de l’Entente, semble être en bonne voie pour rester parmi le groupe. C’est du moins ce qu’a déclaré Djamel Menad qui trouve que le joueur en question a de bonnes qualités et de grandes capacités. A. Z.

g Par ABDELKADER ZOUGHAILECH «A la veille de chaque mercato, ce sont les mêmes problèmes que nous rencontrons.» Tels étaient les propos de Djamel Menad lors de son point de presse, animé lundi. Le coach béjaoui savait de quoi il

parlait. La manipulation d’un côté, le jeu de coulisses de l’autre font que l’on essaye à tout prix de déstabiliser le travail entrepris par l’entraîneur. Sinon, à parler franchement pourquoi tant de discussions, de déferlement et de mise en garde contre un entraîneur qui, jusque-là, avait fait du bon travail ? Pourquoi veut-on à tout prix

mettre en exergue les deux déconvenues, se faire des «remords» alors que la phase aller n’a même pas atteint son terme ? C’est dire que la manipulation bat son plein. D’ailleurs, il est intéressant de se demander où se trouvaient ceux qui ont toujours donné l’impression d’être les grands «défenseurs» du

club au moment où Djamel Menad et sa troupe étaient exposés à tous les risques face à la révolte populaire. A l’approche de ce mercato, le vent de la déstabilisation est passé par là et les Vert et Rouge sont sortis indemnes. Place maintenant aux choses plus sérieuses ! Place à… l’ASAM. A. Z.

L’ASAM, UN ADVERSAIRE IMPRÉVISIBLE

Dans trois jours aura lieu la rencontre de coupe opposant l’ASAM à la JSMB. Un match qui paraît aux yeux de certains facile pour les Béjaouis mais, pour d’autres difficile, d’autant plus que l’adversaire attend de pied ferme son hôte pour essayer de vivre quelques moments de gloire. «L’ASAM est difficile car, pour nous, c’est un adversaire imprévisible et ce n’est pas le fait qu’il se trouve dans une division inférieure qu’on va le sous-estimer. Ce serait alors signer notre défaite et notre sortie prématurée pure et simple de cette compétition populaire», nous a-t-on dit.

ILS

A

ussi, Menad et sa troupe s’attellent à préparer ce match dans une grande sérénité, quand bien même cette sérénité a été quelque peu perturbée par la colère d’un public venu juste demander des explications. «On espère que face à l’ASAM, Menad va redresser la situation, on attend beaucoup de ce match et la qualification est impérative», nous ont affirmé certains supporters. De leur côté, certains joueurs nous ont avoué : «On n’a plus le choix, maintenant, contre

l’ASAM, on va passer au prochain tour, même si le match s’annonce d’ores et déjà difficile. Notre expérience va être déterminante.» Face à l’ASAM, les Béjaouis vont devoir redresser la situation, renouer avec leurs supporters et se replacer pour se préparer aux prochaines rencontres du championnat. Contre l’ASAM, les Vert et Rouge vont faire abstraction des caprices de dame coupe et feront, sans aucun doute, de leur adversaire du jour la victime de leur réveil. A. Z.

ÉTAIENT EN COLÈRE CE LUNDI

LES SUPPORTERS ASSIÈGENT LE TERRAIN Plus de peur que de mal. La colère a fini par être extériorisée sans grands dégâts. Les joueurs ont eu leurs moments de «rinçage», Menad a, une fois de plus, été plébiscité mais, cette fois-ci, les supporters l’ont exhorté à faire preuve de plus de fermeté vis-àvis de ses joueurs et d’aligner ceux qui le méritent.

Alors, que s’est-il passé vraiment ?

Déjà, depuis la déconvenue contre l’ASK, tous les supporters étaient

inquiets et en colère. Seulement, ils avaient donné quand même un sursis aux camarades de Belakhdar contre le MCO. Peine perdue, leur équipe allait connaître une autre déconvenue. Ce fut d’ailleurs la goutte qui a fait déborder le vase. Les supporters ont décidé d’agir. Le jour de la reprise des entraînements, ils se sont retrouvés face à face avec le staff technique, les joueurs ainsi que l’attaché de presse. Point de dirigeants. D’ailleurs, l’on se demande où ils étaient ce jour-là ? Après avoir déversé leur colère et

après avoir mis l’accent sur les deux déconvenues, ils se sont tourné vers le manque de volonté de certains titulaires, sur cette méforme continue et répétée de Cédric. Les supporters ont tenu à soutenir Menad. Un message à B. Tiab pour qu’il lui renouvelle sa confiance, mais en même temps, ils ont sollicité leur entraîneur de revoir sa stratégie et la composante de son équipe. «S’il faut changer toute l’équipe, il faut la changer. On ne veut plus de flen ouo feltene. On veut de ceux qui veulent mouiller

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

leur maillot, qui jouent avec leur cœur, qui jouent pour la JSMB», ontils clamé avant de s’adresser à Chouih : «Pourquoi n’as-tu pas joué contre le MCO ?» La réponse du gardien Chouih fut directe : «Il faut poser la question à l’entraîneur. Je suis ici pour jouer et non pour chauffer le banc.». Tard dans la soirée, le calme est revenu. Les joueurs ont eu leurs comptes et Menad leur adhésion. Les prochaines rencontres s’annoncent bel et bien décisives, à commencer par l’ASAM. A. Z.


14

NAHD

Il n’y a pas eu d’accord entre Mana et Lahlou

La réunion qui a eu lieu entre l’actuel président, Mana Kenfoud, et l’ancien, Mourad Lahlou, ce dernier qui voulait racheter les parts des dirigeants et membres du bureau n’a pas abouti à quelque chose de concret, selon des sources proches du club. En effet, Mana qui n’était pas contre l’idée de vendre ses parts, s’est rétracté à la dernière minute et a fermé carrément son téléphone pour ne pas avoir à discuter avec Lahlou. On croit savoir que Mana a changé d’avis après avoir été informé que la somme de dix milliards de centimes que l’Etat devrait accorder aux clubs professionnels devrait bientôt être versée aux clubs, ce qui l’aidera à régulariser la situation des dirigeants qui attendent de récupérer l’argent qu’ils ont investi la saison dernière. R. M.

KARDI DÉMISSIONNE Maracana N° 1306 — Mercredi 29 Décembre 2010

g Par RAOUF MESBAH

L’entraîneur du Nasria, Majdi Kardi, a décidé de démissionner de son poste et a annoncé qu’il ne devrait plus continuer à driver l’équipe.

T

Le match de coupe d’Algérie contre Bendaoud, samedi, serait le dernier pour Kardi. Ph : Maracana

outefois, Kardi laisse un temps de grâce aux dirigeants pour lui trouver un remplaçant, avouant qu’il peut encore assurer le match de coupe face à Bendaoud, samedi prochain, au stade Bouakeul d’Oran, et même du match de championnat face au MSPB mardi prochain si la direction ne lui trouve pas de remplaçant. Kardi avouera qu’il ne peut pas continuer à travailler dans ces conditions difficiles, sachant que la crise financière a porté le coup de grâce à l’équipe qui se débat dans plusieurs problèmes difficiles à résoudre. Kardi indiquera qu’il ne peut plus rien demander aux joueurs et ne peut pas les pousser à faire plus d’efforts du fait qu’ils ne sont pas payés depuis quatre mois maintenant. Il ajoutera que cela devient insupportable, car des joueurs

s’absentent aux entraînements et lui affirment qu’ils n’ont pas l’argent nécessaire pour pouvoir venir au au stade. Les moyens pédagogiques et matériels sont eux aussi inexistants, puisque les joueurs ne peuvent pas s’abreuver d’eau minérale, alors que le médecin et le soigneur ne prodiguent pas les soins aux joueurs, étant donné qu’ils ne viennent eux aussi aux entraînements, sachant qu’ils n’ont pas été payés depuis quatre mois. Ces conditions ne permettent pas au coach Kardi de travailler dans la sérénité et qui l’empêchent d’être exigeant avec ses joueurs, surtout que des rencontres décisives attendent le club, avec des matchs face aux candidats à l’accession en Ligue I, comme le MSPB, l’USMBA et le CSC. Le coach du Nasria tient à s’excuser auprès des fans du NAHD, affirmant qu’il ne peut pas leur mentir et leur dire que l’équipe ne pourra pas accéder dans ces conditions difficiles, et qu’il faudra vraiment un miracle pour relancer la machine husseindéenne. R. M.

Anis Ighil s’entraîne avec le groupe

6 joueurs absents aux entraînements

L’ancien joueur du NAHD, et fils de l’ancien entraîneur et président du Nasria, Meziane Ighil, Anis, s’entraîne avec le groupe depuis avant-hier, sans doute dans la perspective d’être recruté au prochain mercato. A souligner qu’Anis Ighil jouait à la JSM Chéraga et avant avec la formation du Paradou AC.

Sept joueurs étaient absents aux entraînements lors de la séance de la reprise, avant-hier, au stade Zioui. Il s’agit, en plus des blessés, de Benamri, Hafid, El Far, Khaïther, Khelili et Benayad. Certains de ces joueurs indiquent qu’ils n’ont pas de transport et qu’ils ne peuvent donc pas venir au stade.

Le médecin, le soigneur et le chauffeur ne viennent plus Le médecin du club, Amine Zahraoui, le soigneur Nourredine, et le chauffeur du bus, Lakhdar, ne se rendent plus au stade Zioui et ne travaillent plus depuis quelque temps, considérant que cela ne sert à rien étant donné qu’ils n’ont pas été payés depuis quatre mois. Cela démontre la débandade qui règne au club qui est livré à lui-même maintenant.

Khelili se soigne chez le médecin de l’EN… Le défenseur central du Nasria, Sofiane Khelili, se soigne actuellement chez le médecin de l’EN espoirs, en raison de l’absence du médecin du club. Il ne peut pas se soigner également avec son propre argent, étant donné qu’il n’a pas reçu son dû, ce qui veut dire qu’il est dans une situation difficile.

… Il confirme les contacts avec la JSK et se trouve dans l’expectative Khelili a, par ailleurs, confirmé les contacts avec la JSK, avouant que les dirigeants du club kabyle ont pris attache avec son manager, Benmouhoub, qui tente de trouver un terrain d’entente avec les dirigeants du NAHD. Khelili nous dira qu’il se trouve dans l’expectative et qu’il ne peut rien avancer tant qu’il n’y a pas eu d’accord, surtout qu’il y a aussi les équipes de l’USMA et de l’ESS qui souhaitent l’enrôler et que tout dépendra des discussions qu’aura son manager avec la direction du Nasria, étant donné qu’il est encore sous contrat jusqu’en 2013. R. M.

Les Cabistes ont le vent en poupe g Par WAHAB YEFSAH

Le CAB est sur une courbe ascendante, pourvu que ça dure. Ph : Maracana

CAB

Fezzani confirme

Depuis l’arrivée de Boufenara, Fezzani a retrouvé sa place de titulaire, où il n’a pas cessé de s’illustrer dans l’entrejeu cabiste au point où l’absence de Saïdi est passée inaperçue. La reconnaissance du public à son égard en est la parfaite illustration. Le talent de ce jeune joueur (23 ans), lancé par Bouarata la saison dernière, alors qu’il venait d’un club de l’Interrégions (USMAB) Fezzani n’a jamais déçu. W. Y.

LIGUE 2

dre, mais tout à gagner dans une compétition qui sera une belle occasion de promouvoir le club à l’échelle continentale. Toute la famille du CAB est consciente de l’importance de cette saison qu’il faut réussir ; pour le moment, les Cabistes ont le vent en poupe, on leur souhaite une bonne continuité.

La caméra surprend l’arbitre Douala

On touche du bois et on souhaite que ça dure pour le CA Batna, engagé sur trois fronts : l’accession, la coupe d’Algérie et la coupe de la CAF. Le Doyen des Aurès vit sa saison la plus meublée de son histoire.

P

our le championnat, les camarades de Bahloul font un parcours honorable. Ils n’ont perdu que deux points à domicile, mais ils ont récolté six en déplacement. Avec un ballottage

favorable de 4 points pour cinq rencontres uniquement à domicile, et sept en déplacement, à la fin de la phase aller, le CAB a toutes les chances de se retrouver dans le trio de tête. Avec une phase retour très favorable, le Chabab Aurès Batna jouera la première place du classement. Pour la coupe d’Algérie, la bande à Boufenara est bien placée pour se retrouver en 1/8es de finale, pour ce faire, il faut respecter ses deux prochains adversaires et les prendre très au sérieux. Quant à la première participation en

coupe de la CAF, ça ne sera que du bonus pour le CAB qui n’a rien à per-

L’arbitre de la rencontre USMBACAB, M. Douala, ne savait pas que la caméra de l’ENTV était présente pour filmer les séquences du match. Résultat, il a été piégé par des séquences qui ont dévoilé la bourde du referee qui, malgré le drapeau levé de son assistant, s’est entêté à valider un but hors-jeu, ce qui lui coûtera très certainement une mise au frigo. W. Y.

Une reprise dans une bonne ambiance C’est lundi, à 15h, que les joueurs du CAB ont repris les entraînements au stade du 1er Novembre 54 dans une très bonne ambiance, en présence d’un bon nombre de supporters qui ont bravé le froid pour venir féliciter leurs joueurs.

Saïdi présent Malgré sa blessure, Saïdi s’est présenté à l’entraînement comme l’exige le règlement intérieur du club. «Je me suis présenté pour marquer ma présence et voir le kiné pour le programme des soins et de rééducation que je vais entamer dès demain.»

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


LIGUE 2 MSPB Bendjaballah veut le podium Le coach du Mouloudia veut que son équipe continue sur cette dynamique de bons résultat. «On vise une place parmi les trois premiers à la fin de la phase aller. Cela va nous permettre de préparer la phase retour dans la sérénité.» Des ambitions qui en disent long sur l’objectif que le coach veut atteindre, même si officiellement on ne parle que du maintien.

LE NAHD EN LIGNE DE MIRE

Le staff technique espère que l’administration régularise les joueurs dans les plus brefs délais. Ph : Maracana

g Par WAHAB YEFSAH

Le repos forcé dû au Deux jours déroulement des 32es de finale de la Coupe de repos C’est ce mardi que d’Algérie permettra aux l’entraîneur staffs technique et Bendjaballah a prévu pour la reprise médical de récupérer des entraînements tous les blessés qui après avoir accordé deux jours de repos auront tout le temps à ses joueurs. nécessaire pour Plusieurs absences étaient attendues : récupérer la pleinétude des blessés comme de leurs moyens. Le Yacoub, Hezil, Ziad et Zeghidi et des Mouloudia veut revenir mécontents qu’on avec un résultat de son découvrira demain. W. Y. déplacement à Alger.

SAM

C’

est un véritable test pour les camarades de Ziad. L’administration qui va enregistrer de nouveaux membres actionnaires dans sa société commerciale s’active à trouver des solutions pour au moins payer des joueurs d’une part et se mettre à l’abri de la procédure de résiliation de contrat pour juste cause que certains joueurs peuvent faire va-

loir au mercato pour se libérer et signer dans d’autres clubs qui guettent cette opportunité réglementaire. De son côté, le staff technique espère la régularisation des joueurs pour pouvoir les soumettre à une bonne préparation pour le match face au NAHD, dont tout le monde parle, y compris les joueurs eux-

mêmes, qui espèrent un geste de l’administration pour se consacrer pleinement aux entraînements. Zeghidi et ses camarades se disent prêts à relever ce défi. Ils l’ont prouvé contre l’ASMO et le MOC. Ils peuvent le rééditer contre le NAHD, pourvu qu’on leur accorde un peu plus d’égard. W. Y.

Ziad convoité par l’ESS Nous avons appris de source sûre que Ziad est convoité par l’ES Sétif qui aurait émis le vœu de l’enrôler dès ce mercato. Le Mouloudia a fixé sa libération à 300 millions. A rappeler que Ziad n’a plus que six mois de contrat à passer et sera libre en fin de saison. C’est d’ailleurs pour cette raison que le joueur ne veut pas se presser de partir. Il compte terminer son contrat et faire son choix après, sans contrainte.

L’attaque crache le feu Sans faire de bruit, l’attaque du MSPB a inscrit 22 buts en douze rencontres. C’est d’ailleurs la meilleure attaque du championnat de ligue 2. Le meilleur buteur n’est autre que Ziad qui n’a pourtant joué que dix matches, mais a inscrit six buts. On comprend pourquoi Ziad, Monsieur 50 % du MSPB, est convoité par la meilleure équipe d’Algérie, à savoir l’Entente de Sétif. W. Y.

DURIN L’OPÉRATION RECRUTEMENT ENTAMÉE NOUVEL

ENTRAÎNEUR

g Par AOUN LAÏD BOUALEM

Le marché des transferts a bel et bien ouvert ses portes à la maison samiste. Le gardien Gariche est la première recrue.

Ph : Maracana

La direction du club phare de la ville des Oranges vient d’entamer l’opération du marché de transfert des joueurs par le recrutement du gardien Gariche Kada 33 ans (qui avait porté les couleurs oranges durant plusieurs saisons).

L

15

Maracana N° 1306 — Mercredi 29 Décembre 2010

es dirigeants samistes ne semblent guère arrêter cette opération et cela bien évidemment dans l’optique de renforcer l’équipe par d’autres joueurs qui

peuvent apporter un plus même si Benfeta Habib et ses collaborateurs préfèrent mener leur travail dans le secret absolu. On parle ici et là du retour de quatre joueurs. Il s’agit du milieu récupérateur Gariche Riad (20 ans), qui a été la révélation de la saison dernière, du défenseur Gougui Abdelkader (20 ans), de l’attaquant Tlemçani Chemseddine (20 ans) et Benyetou Mohamed (21 ans). Pour rappel, ces quatre joueurs ont été bel et bien mis en confiance par Benfeta Nouredine qui avait axé son plan d’action sur le volet

de formation qui a porté ses fruits puisque le SAM dispose d’un réservoir de joueurs pétris de qualités, à l’image d’Aïdoudi, Allali, Adda, Mesbah, Bahri, Belbachir, Bensaâdane, Chakroune, Guillel, Bouhadi, et la liste est longue, sans oublier bien sûr ceux qui ont quitté le club et qui font les beaux jours de plusieurs clubs de l’élite, à l’image de Demou (USMH), Hamia et Dardib (USMB). A cet effet, les supporters samistes, en signe de reconnaissance, souhaitent le retour de Benfeta Nouredine pour mener à terme sa mission. A. L. B

S

ASMO

elon le président de la section football, le nouvel entraîneur ne sera autre que le Français Stéphane Durin, avec lequel toutes les modalités ont été discutées et acceptées. Ce nouveau coach sera à Oran après les fêtes de fin d’année, plus exactement le 4 janvier, et commencera aussitôt son travail. Il sera secondé par un coach algérien, dont le nom n’a pas encore été révélé par la direction du club de Medina Djedida. M. T.

BOUALEM À LA JSK

C

e qui n’était qu’une rumeur il y a 15 jours vient de se confirmer en début de semaine. Le milieu offensif Mohamed Boualem, plus connu sous le pseudonyme de Hamia, qui évolue actuellement à l‘USMH, est devenu canari. Le manager général du club kabyle vient d’entériner avec le directeur général de l’ASMO, propriétaire du joueur, le Boualem qui contrat qui liera Boualem jusqu’en évolue à l’USMH 2012, et ce pour la somme de 480 sous forme de millions de centimes. prêt est 2012 est en effet la date de fin de désormais Kabyle. contrat de Boualem avec le club Ph : Maracana oranais. Il reste à la JSK de discuter avec les dirigeants de l’USMH si elle veut bénéficier du service de ce jeune joueur dès le mercato. M. T.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


16 MOB

Djeffal a raté la reprise

L’absence à répétition du central du MOB, Djeffal, depuis qu’il a porté le maillot mobiste en ce début d’exercice lors des séances de reprises lui colle à la peau et pour preuve lors de la séance de reprise en sus de Amrous dont l’absence est justifiée, celle de Djeffal ne l’était pas du moment que ce dernier a joué le match en entier face à l’ABS sans pour autant signaler une blessure qui l’aurait forcé au repos. L. C.

L’ASK EN LIGNE DE MIRE Maracana N° 1306 — Mercredi 29 Décembre 2010

NATIONAL AMATEUR

g Par LYES CHEKAL

pétition. Ce samedi, on attendra d’eux une confirmation surtout que l’équipe locale va nous sous-estimer, ce qui nous permettra de les surprendre chez eux. » Et à un autre d’ajouter : «Ce qui confirme que le MOB est un club formateur et qui ne mérite pas de jouer en DNA , c’est le fait qu’il va jouer face à l’ASK contre quatre joueurs à qui il a permis de relancer leurs carrières. Un quatuor qui fait les beaux jours de l’équipe khroubie, en l’occurrence Samir Si Hadj, Bounab, le capitaine Karim Nait Yahia et l’excellent portier, Nassim Benkhodja dit «Eroussi» ont déjà porté les couleurs du Mouloudia Olympique de Béjaïa dans un passé récent. En sus du coach khroubi qui a drivé de son côté l’équipe la plus populaire de Béjaïa.

Le Mouloudia de Béjaïa, en pleine ascension côté résultat depuis un bon moment avec le précieux point récolté de Annaba et la belle victoire sur l’ABS en championnat, veut continuer sur la même lancée en coupe d’Algérie.

E

n effet, la bande à Bouzidi qui a arraché avec brio son ticket qualificatif pour les 32es de finale qu’il va disputer ce samedi au stade Abed-Hamdani du Khroub, face à l’ASK. Un match qui suscite déjà l’engouement des Crabes pour ce match qu’ils veulent gagner afin de créer la grande surprise de ce tour du moment que leur hôte évolue en L1. Un objectif légitime qui n’est pas impossible pour l’équipe qui possède en son sein une armada de joueurs d’expérience qui ont évolué par le passé en DI et un entraîneur rôdé qui a signé plusieurs accessions avec différentes équipes et dans différents

Le match de Khenchela se jouera le 7 Les Crabes, en coupe d’Algérie, seront confrontés à un dur morceau, l’ASK en l’occurence. Ph : Maracana

paliers. Cela dit, le MOB ne sera pas seul à Khroub puisque les préparatifs du déplacement de ses supporters vont bon train. Des dizaines de Crabes vont être au stade pour donner de la voix et encourager les Akrour and Co face à l’ASK qui ne leur fait pas peur selon la majorité d’entre

eux qu’on a rencontré hier avant le début du match amical joué au stade de l’Unité maghrébine face à la JS Tichy. « L’ASK ne nous fait pas peur. On a un bon groupe qui joue bien au ballon. Les joueurs se donnent à fond et mouillent le maillot, c’est très encourageant pour la suite de la com-

Publicité

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Le prochain match du MOB pour le compte de la 11e journée du championnat national amateur qui mettra au prise le MOB face à l’USM Khenchela au stade Hammam-Amar aura lieu vendredi 7 janvier à 15 h pour la catégorie séniors et 11 h pour celle des U20, selon le programme établi par la LNF publié dans son site Internet . L. C.


DIVISIONS INFÉRIEURES

Maracana N° 1306 — Mercredi 29 Décembre 2010

Honneur de Tizi-Ouzou/ 11e journée JS Boukhalfa - USM Draâ Ben Khedda

UN DERBY QUI PROMET

g Par SAÏD ABERKANE

Le stade Oukil Ramdane de Tizi-Ouzou, abritera un match derby entre deux équipes qui pratiquent un beau football. La rencontre mettra aux prises la formation de la JS Boukhalfa, qui veut enregistrer une autre victoire pour gagner encore des places au classement, et de l’autre côté son adversaire du jour, le dauphin, l'USM Draâ Ben Khedda, qui se présentera au stade avec la ferme intention de rafler la mise, en empochant les trois points de la victoire pour confirmer son statut.

C

es derniers, qui ont réussi à enregistrer leur sixième succès depuis l'entame de cet exercice face à l'US Sidi Belloua, vont en découdre aprè-demain avec un autre gros morceau pour le compte de la 11e journée du championnat

JS Boukhalfa-USM Draâ Ben Khedda, du spectacle en vue Ph : Maracana

Promotion Honneur de la wilaya de Tizi-Ouzou. Les banlieusards, qui attendent leurs homologues de l'USMDBK de pied ferme, n’auront pas la tâche facile. De l’autre côté, le joueur axial de Mirabeau, en l’occurrence Boulahia, que nous avons approché, a reconnu

de la difficulté de cette rencontre. «Après avoir livré un match plein la semaine dernière où les joueurs ont fait de leur mieux, on aura encore une fois, ce vendredi, à affronter une autre bonne équipe de la JS Boukhalfa, et on sait d’avance ce qui nous attend»,

Ali Boulahia : «On est appelés à rester sur cette dynamique»

Le libero de charme de la formation de l’USM Draâ Ben Khedda, en l’occurrence l’enfant de Tadmaït, Ali Boulahia, que nous avons accosté hier, estime que la victoire enregistrée face à l’US Sidi Belloua est amplement méritée. Pour le joueur axial, il se dit être très content d’avoir contribué à la victoire de son équipe. Boulahia estime que l’avenir du club sera radieux et ce succès face à l’US Sidi Belloua sera le vrai départ des Bleu et Blanc dans ce championnat, qui préparent le match de ce vendredi face à la JS Boukhalfa et ce, pour le compte de la 11e journée. Quelles sont vos impressions sur la victoire acquise face à l’US Sidi Belloua ? Je pense que notre victoire est amplement méritée, et ce, sans diminuer de la valeur de notre adversaire. On a eu la mainmise sur le match et on pouvait inscrire plus de buts. Mais l’essentiel a été fait, c’est-à-dire les trois points de la victoire. Après les deux succès consécutifs enregistrés, on était appelés à confirmer sur nos bases et devant nos supporters. Maintenant, on est déterminés à ne pas revenir bredouilles à la maison lors de la prochaine journée devant les banlieusards de Boukhalfa. Justement, comment appréhendez-vous cette rencontre face à la JS Boukhalfa ? Tout d’abord, c’est un match derby entre deux équipes qui se connaissent parfaitement ; donc, la partie sera très disputée et très difficile par rapport à ce genre de match. La JS Boukhalfa nous attend de pied ferme à Tizi-Ouzou, et cela pour engranger les trois points de la victoire qui seront mis en jeu et ce, pour retrouver le haut du tableau. Nous, les joueurs, nous

sommes conscients de la lourde tâche qui nous attend ce vendredi, donc l’erreur n’est pas permise de rater ce match de la 11e journée. Vous avez fait votre baptême du feu lors de ce début de ce championnat, espérez-vous prendre part à ce match derby face à la JSB ? Comme vous le dites, j’ai fait mes débuts sous le maillot de l’USM Draâ Ben Khedda cette saison, en faisant des bonnes prestations. Je pense que j’ai fait de mon mieux en accomplissant la tâche que m’a confiée le coach. Pour le match de vendredi face à la JS Boukhalfa, je dois continuer sur cette lancée afin d’être à la hauteur des aspirations du coach et je ne raterai pas l’occasion pour prouver tout mon talent pour gagner encore la confiance du coach. On comprend par là que vous promettez de gagner ce vendredi… La décision finale reviendra à l’entraîneur, c’est lui qui va décider si je serai aligné ou pas. Me concernant, je suis prêt pour la confrontation de ce vendredi face aux banlieusards de Boukhalfa,

pour le compte de la onzième journée de la phase aller du championnat, je promets qu’on va faire de notre mieux pour ne pas revenir bredouilles à la maison. Donc, vous êtes confiant à la suite du championnat ? Mais comment ne pas l’être du moment que nous avons des joueurs pétris de qualités. Nous allons faire de notre mieux pour faire un bon parcours lors de la phase retour. De toutes les façons, je suis persuadé que le meilleur est à venir, et je rassure nos supporters en leur disant que l’USM Draâ Ben Khedda sera à la hauteur de leurs aspirations. Les supporters attendent beaucoup de vous, que leur dites-vous ? Je tiens à remercier les fans de Mirabeau qui m’ont toujours apporté leur soutien, surtout dans les moments difficiles. De mon côté, je ferai de mon mieux pour les satisfaire en réalisant de bons résultats, et j’espère que ce match derby sera celui du grand retour de notre équipe. Entretien réalisé par Saïd Aberkane

déclare-t-il. Et d’enchaîner : «On est appelés à rester concentrés tout au long de la rencontre et ce, afin de réaliser un probant résultat et conserver à l'occasion notre place

17

de dauphin et en même temps rester collés au leader du championnat. Le championnat est encore long, il nous reste beaucoup de matches à disputer, les joueurs sont conscients de la tâche qui les attend, en commençant par ce prochain derby face aux banlieusards de Boukhalafa. Nous comptons jouer le tout pour le tout, en essayant de rafler la mise lors de ce match», avant de conclure : «Je reste confiant et même persuadé que mes coéquipiers vont se surpasser, car ils on du caractère, et, inch’Allah, on arrivera ensemble à faire accéder cette équipe de l'USMDBK en Régionale II. C’est promis, on va relever ce défi, c’est dans nos cordes.» Ces derniers seront certes soumis à rude épreuve, mais ils sauront comment se transcender et revenir à la maison avec un résultat positif car ils sont décidés à ne pas rater cette occasion, même si leur mission s’annonce des plus délicates. Ces derniers ne jurent que par la victoire et estiment que ce n’est plus le moment de baisser les bras, bien au contraire. S. A.

Les locaux ne jurent que par la victoire

JS Tadmaït - US Tala Athmane

L

La victoire, rien que la victoire, tel est le mot d’ordre des Tadmaïtis. Ph : Maracana

a rencontre de la onzième journée du championnat de la Division Honneur de la wilaya de Tizi-Ouzou, mettra aux prises la formation des mille martyrs de la JS Tadmaït à son voisin de l'US Tla Athmane. Les locaux, qui ont réussi à revenir avec le point de nul la semaine dernière devant le CRB Mekla, et qui restent sur deux nuls consécutifs, auront à affronter aprè-demain une autre équipe de ce championnat, leurs voisins de l'US Tala Athmane, qui reste sur une précieuse victoire face à l'ES Draâ El Mizan lors de la précédente journée à domicile. Ces derniers, qui comptabilisent 11 points dans leur compteur et qui occupent une place au milieu du tableau, comptent ne pas rater cette occasion, en ce déplaçant à Tadmaït avec la ferme intention de rafler la mise, en empochant les trois poins de la victoire qui seront mis en jeu face à la JST locale. De l’autre côté, les locaux n’auront pas le droit à l’erreur à domicile ; certes, la mission ne s’annonce guère facile pour eux, mais pas impossible. Les poulains de Rachid Meziane, qui n'ont pas bien réussi cet entame de championnat cette saison, comptent ne pas céder encore une fois les points à domicile et devant leurs supporters. Une chose est sûre, ces derniers sont déterminés à engranger les trois points du match, et ce, pour confirmer leur bonne santé, et aussi pour remonter un peu au classement général. Alors, seuls les trois points de la victoire les intéressent ce vendredi devant leurs homologues de l'US Tala Athmane à domicile. Un public très nombreux est attendu aprèsdemain après-midi au stade Ahcene Iboud de Tadmaït, et ce, pour assister à ce big match de la 11e journée du championnat Division S. A. Honneur.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


18

Maracana N° 1306 — Mercredi 29 Décembre 2010

INTERNATIONALE

L'avenir appartient à la Mannschaft

"La seule équipe pour laquelle j'éprouve un profond respect et même une certaine crainte, c'est l'Allemagne."

L

'

auteur de ces propos n'est autre qu'Iker Casillas, le gardien de but et capitaine de la sélection espagnole, championne du monde et championne d'Europe en titre. "L'Allemagne m'impressionne vraiment. C'est une équipe jeune, qui compte plusieurs joueurs exceptionnels dans ses rangs. Je pense sincèrement que cette formation a les moyens de prendre la relève, le jour où l'Espagne ne sera plus au top." Ce respect et ces compliments, la Mannschaft les a gagnés sur le terrain, en multipliant les bonnes performances depuis plusieurs années. La Coupe du Monde 2006 a véritablement permis au football allemand de changer son image. Cette annéelà, les hommes de Jürgen Klinsmann ont décroché la troisième place de l'épreuve suprême en proposant un jeu attractif et spectaculaire. Sans renier ses valeurs traditionnelles

comme la rigueur ou le courage, l'Allemagne a démontré qu'elle pouvait également s'aventurer sur d'autres terrains. Finalistes malheureux de l'UEFA EURO 2008, les Allemands ont à nouveau échoué sur la troisième marche du podium à l'issue de la Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010. A chaque fois, c'est la Furia Roja qui leur a barré la route du succès. Alors, pourquoi de telles louanges de la part du gardien du Real Madrid ?

La révélation Müller, la confirmation Klose

Actuellement troisième du Classement mondial FIFA/CocaCola, l'Allemagne a impressionné tout au long de son séjour en Afrique du Sud. La plus jeune équipe jamais vue à ce niveau depuis 76 ans, avec 24,9 ans de moyenne d'âge, a remporté des victoires de prestige devant l'Angleterre (4:1) et l'Argentine (4:0). La meilleure attaque de la compétition comptait également dans ses rangs un certain Thomas Müller, élu Meilleur Jeune Joueur et meilleur buteur d'Afrique du Sud 2010. "C'est une récompense extraordinaire. Ce que je viens de réaliser est tout simplement fan-

e football a atteint son plus haut niveau sur la scène internationale, mais aussi sur le plan national. Des triomphes en championnat aux victoires en coupe nationale, en passant bien sûr par les tournois FIFA de l'année, FIFA.com vous rappelle en images toute l'intensité et la beauté de ces temps forts de l'année 2010. Parcourez ces images et revivez les moments les plus marquants de ces derniers mois.

Cinq titres en un an

Löw : "Une situation idéale"

indiqué qu'il voyait en Mario Götze (18 ans) du Borussia Dortmund "l'un des plus grands talents allemands de ces dernières années". Le technicien évoque "une nouvelle génération, différente de ses devancières", qui fait son apprentissage directement au sein de l'élite. "Ces joueurs abordent les choses avec beaucoup de sérieux et de professionnalisme. Ils sont ambitieux, consciencieux et ils se fixent des objectifs clairs. Ces jeunes gens savent où ils vont."L'année prochaine, l'Allemagne aura à cœur de valider sa qualification pour la phase finale de l'UEFA EURO 2012 en Pologne et en Ukraine. La Nationalmannschaft, qui totalise déjà quatre succès en quatre journées, ne devrait pas rencontrer de grosses difficultés. "Tout va pour le mieux. Après une Coupe du Monde riche en émotions et en enseignements, l'équipe a repris sa marche en avant." Pour Schweinsteiger et ses coéquipiers, les joutes internationales reprendront le 9 février 2011. A Dortmund, l'Allemagne voudra certainement prendre sa revanche face à l'équipe d'Italie. Dans ce même stade en 2006, la Squadra Azzurra avait mis fin au brillant parcours des Allemands en s'imposant 2:0 à l'issue la prolongation, en demi-finale de la Coupe du Monde. In fifa.com

Tout le football allemand se trouve désormais entraîné dans une spirale positive. "Aujourd'hui, un jeune de 19 ans peut concurrencer un joueur de 23 ans. Pour un sélectionneur, c'est une situation idéale. Les espoirs m'impressionnent beaucoup car ils s'adaptent vite aux nouvelles situations", poursuit Löw. Le sélectionneur allemand, qui n'est pas du genre à se payer de mots, a récemment

L'année 2010 en bref

L'année 2010 était placée sous le signe de la Coupe du Monde en Afrique du Sud. Pour les amateurs de football du monde entier, cette année restera inoubliable.

L

tastique", confiait le jeune prodige du Bayern Munich dans un entretien accordé à FIFA.com. Et d'ajouter : "Il n'y a pas de jeunes ou de vieux joueurs. Il n'y a que de bons et de mauvais footballeurs..." Dans le même temps, son coéquipier Miroslav Klose s'est forgé une place dans la légende de la plus prestigieuse des compétitions. L'inusable international allemand a porté son total en Coupe du Monde de la FIFA à 14 unités, ce qui fait de lui le deuxième meilleur buteur de l'histoire du tournoi. En outre, le bilan de l'année 2010 est largement positif : 17 matches, 12 victoires, deux nuls et trois défaites ; 40 buts marqués contre 10 encaissés. Ces bonnes performances se sont traduites par un retour sur le podium du Classement mondial FIFA/Coca-Cola. Sixième au début de l'année, l'Allemagne pointe aujourd'hui en troisième position, derrière l'Espagne et les Pays-Bas, finalistes de la Coupe du Monde de la FIFA 2010. "Pour nous, c'est la fin d'une très bonne année. Depuis deux ans, nous sommes sur une courbe ascendante. C'est important à mes yeux car c'est le prix à payer pour espérer remporter des titres à l'avenir", explique le sélectionneur national

Joachim Löw. "Au fond de moi, je sais que cette équipe peut gagner quelque chose en 2012 ou en 2014." Effectivement, cette génération hors du commun ne semble pas avoir encore atteint son apogée. Tous les leaders présents en Afrique du Sud sont aujourd'hui au sommet de leur art, qu'il s'agisse du capitaine Philipp Lahm (27 ans), de Bastian Schweinsteiger (26 ans) ou de Lukas Podolski (25 ans). En outre, deux jeunes extrêmement prometteurs, Mesut Özil (22 ans) et Sami Khedira (23 ans), ont franchi un cap important dans leur carrière en rejoignant le Real Madrid. Ces bons résultats ne sont évidemment pas le fruit du hasard. En 2005, Matthias Sammer a décidé de mettre l'accent sur la formation. Depuis cette époque, les clubs de Bundesliga doivent impérativement posséder un centre de formation pour pouvoir évoluer au plus haut niveau. Cette politique ambitieuse n'a pas tardé à porter ses fruits : en 2008, l'Allemagne est devenue championne d'Europe U-19. L'année suivante, les sélections U-17 et U-21 ont également remporté leur EURO respectif. Dans le même temps, des jeunes prometteurs comme Manuel Neuer se sont imposés en équipe nationale.

2010 a été sans conteste l'année de l'Inter Milan. Sous la direction de l'entraîneur José Mourinho, le club italien a triomphé en

Serie A et remporté la Coupe d'Italie, mais aussi la Ligue des champions de l'UEFA, après s'être imposé 2:0 en finale face au Bayern Munich. Auteur des deux buts, Diego Milito a été le grand artisan de cette victoire. Après le triomphe en Ligue des champions de l'UEFA, Mourinho a annoncé qu'il quittait Milan pour rejoindre le Real Madrid. Il a été remplacé par le technicien espagnol Rafael Benitez, qui a conquis un titre d'emblée : l'Inter a gagné la Supercoupe d'Italie en battant l'AS Rome 3:1. Mais la série victorieuse n'était pas encore finie. En décembre, l'Inter a remporté la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA à Abou Dabi.

L'Espagne se hisse sur le toit du monde

L'un des principaux temps forts de l'année 2010 a bien sûr été la Coupe du Monde de la FIFA en Afrique du Sud. La participation active et colorée des fans, l'ambiance ani-

mée qui régnait dans les stades, des matches exceptionnels et des moments riches en émotions, tout a contribué à faire de ce tournoi une réussite. Le grand rendez-vous du ballon rond 2010, c'est aussi le triomphe de l'Espagne, qui a déclenché l'euphorie de tout un pays. Les Espagnols ont vaincu les Néerlandais en finale à la faveur d'un but inscrit par Andres Iniesta à la fin de la prolongation. L'équipe d'Allemagne s'est elle aussi distinguée grâce à ses jeunes joueurs tels Mesut Özil, Thomas Müller et Sami Khedira, tandis que le football uruguayen a vécu une véritable renaissance durant le tournoi.

La Russie et le Qatar accueilleront l'épreuve suprême

Début décembre, les regards de la planète football toute entière se sont tournés vers la Suisse. Les plus hauts dignitaires et représentants du monde du sport, de la politique et même du show business se sont

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

retrouvés à Zurich au Siège de la FIFA les 1er et 2 décembre pour l’annonce des pays organisateurs des éditions 2018 et 2022 de la compétition reine. Le Comité Exécutif de la FIFA a attribué la Coupe du Monde de la FIFA 2018 à la Russie, tandis que l’édition de 2022 se déroulera au Qatar.

L'année s'achève en beauté à Abou Dabi

L'année s'est terminée en beauté par la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA aux Emirats Arabes Unis. Sous le soleil d'Abou Dabi, sept équipes ont tenté de s'emparer du trophée, qui a finalement été remporté par l'Inter Milan. Le club italien s'est imposé haut la main en finale (3:0) face au TP Mazembe Englebert, vainqueur de la Ligue des champions de la CAF. Une fin d'année réconfortante pour les supporters de l'Inter, qui a livré récemment des prestations moins convaincantes en Serie A et en Ligue des champions de l'UEFA.


INTERNATIONALE

Maracana N° 1306 — Mercredi 29 Décembre 2010

19

CHELSEA : Ancelotti lucide PALERME : Zamparini «Maccarone Chelsea n'y arrive plus. Malmenés à l'Emirates Stadium face à une formation d'Arsenal déchaînée, les Blues se sont logiquement inclinés dans le choc de la 19e journée de Premier League (3-1).

L

e manager, Carlo Ancelotti, s'est montré très lucide à l'égard de la performance de ses joueurs, mais aussi de la mauvaise période que connaît le champion d'Angleterre en titre.

"Nous avons raté beaucoup de passes et mal joué. En seconde période, nous avons mal débuté en concédant deux buts et après c'était impossible de revenir dans la partie. On a eu une bonne réaction mais ce ne fut pas assez, a-t-il confessé, fataliste, en conférence de presse. Les temps continuent d'être durs pour nous mais nous avons un match dans deux jours et nous devons absolument changer. Nous sommes à la recherche d'une victoire depuis le 10 novembre et on traîne derrière nos rivaux pour la course au titre. La promesse de jours meilleurs après le nul à Tottenham paraît déjà comme un lointain souvenir."

FRANCE : Pires allume la FFF

L

e milieu offensif d'Aston Villa, Robert Pires (37 ans, 4 apparitions en Premier League cette saison), ne porte pas la Fédération française de football dans son coeur. L'ancien Gunner estime que la FFF ne soutient pas assez les Bleus et commet trop de maladresses. "Nico (Anelka, Ndlr) n'est pas un provocateur. Il a été provoqué par la Fédération. Comme Thierry Henry lorsqu'il y a eu l'affaire de la main. Il a demandé du soutien et il n'y avait personne. Que la "Fédé" se taise un peu et laisse faire les joueurs. C'est pour cela que des joueurs sont en guerre contre elle et je les comprends. Avec tout ce qui s'est passé et ce qui se passe encore avec les primes,

Maurizio Zamparini est revenu sur le début de saison de son équipe et indique que Massimo Maccarone n'entre plus dans ses plans et a un bon de sortie : "Maccarone est un excellent joueur. Cependant il est bloqué par

il faut dire stop et laisser Laurent Blanc travailler dans de bonnes dispositions. Actuellement, ce n'est pas le cas", a déclaré l'ancien international français sur RMC.

rejoint le club cet été en provenance de Bari mais appartenait au Genoa et à l'Inter. Le club milanais détiendra désormais 100% de ses droits, ce qui lui coûtera environ 12,5 millions d'euros d'après la presse italienne.

Juventus Turin : Schalke 04 lorgne Sissoko

Les jours de Mohamed Sissoko (25 ans, 11 apparitions en Serie A cette saison) à la Juventus Turin sont-ils comptés ? A en croire le journal allemand Bild, Schalke 04 souhaiterait en effet s'attacher les services de l'ancien Auxerrois dès cet hiver. Le Zénith SaintPétersbourg ainsi qu'Aston Villa sont également intéressés. Après avoir évolué en France, en Espagne (FC Valence), en Angleterre (Liverpool) et donc en Italie, l'international malien pourrait découvrir un cinquième championnat.

notre système de jeu, il est donc trop pénalisé. Il a des exigences et il pourra partir puisque nous sommes éliminés de l’Europa League. C’est vraiment dommage pour lui mais il ne peut pas jouer régulièrement ici".

MANCHESTER CITY : Mancini recadre Balotelli

arrivé pour 25 millions d'euros Roberto Mancini n'a que faire des caprices de Mario Balotelli. L'italien, banc pas son ancien entraîneur, le sur mis d'être pas ie n'appréc Milan, d'lnter nce l'été dernier en provena De son côté, Mancini a mis les . possible ent si bien qu'il souhaiterait quitter les Sky Blues le plus rapidem "Si Mario le mérite, il Mario": "Super de tement compor le ant points sur les "i" sur Sky Sports, concern probablement dans jouant ue jouera. S'il ne le mérite pas, il ne jouera pas. Il est dans une équipe fantastiq l'accepter." doit il mais Milan comme pas le meilleur championnat au monde. Manchester n'est

ASTON VILLA : Les renforts arrivent

Aston Villa pourrait être l'un des acteurs majeurs du prochain mercato hivernal. Après la défaite 2-1 face à Tottenham ce week-end, le directeur général du club de Birmingham, Paul Faulkner, a en effet laissé entendre que Gérard Houllier obtiendrait les renforts désirés. "Nous allons veiller à ce que Gérard obtienne les renforts dont il a besoin pour rendre le club plus fort, même si janvier n'a jamais été un

INTER MILAN : Ranocchia arrive

Le Genoa a accepté lundi de vendre son défenseur central international italien Andrea Ranocchia à l'Inter Milan. Le joueur, âgé de 22 ans, est donc la première recrue du nouvel entraîneur intériste, Leonardo. Il avait

L

e Président de Palerme, Maurizio Zamparini est revenu sur le début de saison de son équipe et indique que Massimo Maccarone n'entre plus dans ses plans et a un bon de sortie. Le Président de Palerme,

peut partir»

grand moment pour acheter. Vous avez tendance à être un peu plus réactif qu'actif, a expliqué le dirigeant de Villa au Birmingham Mail. Vous essayez de résoudre les problèmes plutôt que de trouver de réelles solutions. Mais si l'occasion se présente, nous ferons de notre mieux pour que les choses se fassent." Actuellement 15es de Premier League, les Villans ont bien besoin de se renforcer.

HAMBOURG SV : Veh «Je veux rester»

En dépit d'une première partie de saison bien loin des résultats escomptés et des rumeurs évoquant un possible licenciement, le manager de Hambourg, Armin Veh, ne compte pas quitter son poste. Dans les colonnes du journal Bild, l'ancien technicien du VfB Stuttgart annonce qu'il souhaitait "rester à [mon] poste et siéger sur le banc pendant la deuxième

partie de saison", ajoutant: "Je n'ai pas l'intention de démissionner, je suis convaincu que ce club est fait pour moi." Malgré de gros efforts financiers fournis pour renforcer l'équipe, avec notamment les arrivées d'Eiko Westermann (7,5 millions d'euros) et de Gojko Kacar (5,5 millions d'euros), le HSV pointe à une modeste neuvième position, à neuf points du podium.

BAYERN MUNICH : Robben «Le moment le plus dur de ma carrière»

A

rjen Robben travaille dur pour retrouver le chemin des terrains allemands au plus vite. Blessé à la cuisse durant toute la première moitié de saison, l'ailier international néerlandais du Bayern Munich a confié sur le site officiel du club que cette période de réhabilitation était "peut-être la phase la plus difficile de [ma] carrière", ajoutant:

"Ton corps veut travailler et jouer, mais tu ne peux pas. Et tu sais, qu'il reste encore beaucoup de temps avant de pouvoir jouer un match. Mais mon objectif pendant ma rééducation était de revenir encore plus fort. Je garde toujours cet objectif en tête."

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

MILAN AC : Ca discute toujours pour Ronaldinho

Comme nous vous l'indiquions la semaine dernière, Ronaldinho (30 ans, 11 matchs en Serie A cette saison) pourrait retrouver le Gremio Porto Alegre cet hiver. Le joueur se serait déjà mis d'accord avec son club formateur. Reste maintenant à trouver un accord entre la formation brésilienne et le Milan AC, mais aussi entre les Rossoneri et l'ancien Parisien. Des discussions devraient rapidement avoir lieu. "Ce sera ma première discussion avec la direction du Milan. Je ne peux pas dire si nous aurons une réponse définitive. J'en doute, mais tout peut arriver", a confié le frère et agent de Ronaldinho, Roberto Assis, à la presse brésilienne. Ce dernier doit s'entretenir avec le viceprésident du Milan AC, Adriano Galliani, de passage à Rio.


20

Maracana N° 1306 — Mercredi 29 Décembre 2010

PUBLICITÉ

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE LA CULTURE Office du Parc National de l’Ahaggar NIF 098711019016919

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE LA CULTURE Office du Parc National de l’Ahaggar NIF 098711019016919

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT N°01/OPNA/2010 RELATIF A L’ACQUISITION DE CAMIONS

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT N°02/OPNA/2010 RELATIF À LA REALISATION DES POSTES D’ACCES, DE CONTROLE, DE SURVEILLANCE ET DE SECOURS

L’Office du parc national de l’Ahaggar, sis au complexe culturel, centre-ville de Tamanrasset lance un avis d’appel d’offres national ouvert portant : acquisition de camions, détaillé comme suit : - 01 camion citerne 4 x 2 - 02 camions plateau 4 x 4 - 01 camion citerne 6 x 6 Les sousmissionnaires intéressés peuvent retirer le cahier des charges, gratuitement, auprès du services finances et comptabilité de l’Office du parc national de l’Ahaggar, sis au complexe culturel BP 242 Tamanrasset. Présélection Le service contractant procédera à un examen de présélection et toute offre non conforme, hors délais, incomplète, ou ayant obtenu une note inférieur à soixante (60) points sera écartée purement et simplement. Est exclu de la participation à cet appel d’offres tout soumissionnaire se trouvant dans le cas des situations énumérées par les dispositions de l’article 52 du décret présidentiel n° 10-236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics. Les offres devront êtres placées sous double enveloppe cachetée. L’enveloppe extérieure anonyme devra porter la mention : Office du Parc National de l’Ahaggar, complexe culturel, centre-ville de Tamanrasset Appel d’offres national ouvert n° 01/OPNA/2010 relatif à l’acquisition de camions, «ne pas ouvrir», et contiendra les pièces suivantes : A - OFFRE TECHNIQUE - cahier des charges (offre technique) paraphé par le soumissionnaire, - la déclaration à souscrire du soumissionnaire signée, datée, paraphée et cachetée, - copie du registre du commerce (légalisée), - le statut du soumissionnaire, - attestation de mise à jour de la sécurité

sociale, - les attestations fiscales (extrait de rôle) en cours de validité et identification fiscale, - un extrait du casier judiciaire du soumissionnaire, lorsqu’il s’agit d’une personne physique, ou du gérant lorsqu’il s’agit d’une personne morale, - les fiches techniques des véhicules, - planning de livraison et délais de garantie, - déclaration de probité datée, signée et cachetée, - attestation de dépôt légal des comptes sociaux pour les sociétés concernées, - les bilans financiers des trois dernières années (2007, 2008, 2009). B - OFFRE FINANCIERE - La lettre de soumission dûment signée, datée, cachetée et remplie selon le modèle joint, - le bordereau des prix unitaires, paraphé sur toutes les pages, daté, signé et cacheté, - le détail quantitatif et estimatif, paraphé sur toutes les pages, daté, signé et cacheté, Le délai accordé aux soumissionnaires pour préparer leurs offres est fixé à vingt-cinq (25) jour à partir de la date de la premier parution de l’avis d’appel d’offres national ouvert dans le BOMOP et/ou la presse nationale. Les offres sont déposées au siège de l’Office du Parc National de l’Ahaggar, service des finances et comptabilité, sis au complexe culturel centre-ville, Tamanrasset. La date limite de dépôt des offres est fixée au dernier jour à 14h00 du délai accordé aux soumissionnaires pour préparer leurs offres. Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, le délai accordé aux soumissionnaires pour préparer leurs offres est prorogé jusqu’au jour ouvrable suivant. Les offres seront valables pendant cent-vingt jours (120) à compter de la date limite de remise des offres.

Maracana N° 1306 — Mercredi 29 Décembre 2010 - Anep N° 837 597 RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya de Djelfa Daïra de Djelfa Commune de Djelfa

2e AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT N° 22/2010 Le président de l’APC de la commune de Djelfa lance un 2e avis d’appel d’offres national ouvert pour : - Acquisition d’un chargeur Les fournisseurs intéressés par le présent avis peuvent retirer le cahier des charges contre paiement de la somme de 3000 DA représentant les frais de reproduction : Pour l’admission de la participation le dossier doit contenir : 1re enveloppe : L’offre technique contenant les documents suivants : Déclaration à souscrire Copie légalisée par le centre du registre du commerce Casier judiciaire du gérant copie légalisée de trois mois Extrait de rôle apuré ou avec échéancier copie légalisée Copie légalisée de l’attestation de mise à jour CNAS-CASNOS 2e enveloppe : L’offre financière concernant les documents suivants : Lettre de soumission + cahier des charges Bordereau des prix unitaires + devis quantitatif et estimatif (avec mention du délai de livraison)

L’offre sera déposée auprès du bureau des marchés de la commune le dernier jour de dépôt des offres avant 14h dans un pli extérieur fermé ne portant aucune mention et portant deux plis, le premier contenant l’offre technique, le deuxième l’offre financière, le pli extérieur doit porter la mention suivante : A Monsieur le président de l’APC de la commune de Djelfa 2e appel d’offres national ouvert n° 22/2010 - A ne pas ouvrir - Pour acquisition d’un chargeur Le délai de l’annonce est fixé à vingt-et-un (21) jour à compter de la date de la parution du présent avis dans les quotidiens nationaux ou au Bomop, le présent avis tient lieu d’invitation des soumissionnaires pour assister à la séance d’ouverture des plis qui aura lieu le dernier jour ouvrable de la date limite du dépôt des offres à 14h au siège de la commune et si celle-ci coïncide avec un jour férié, elle sera reportée au jour ouvrable suivant, l’ouverture des plis financiers aura lieu ultérieurement. L’opération de l’ouverture des plis financiers concerne les offres ayant obtenu la note minimale fixée dans le cahier des charges. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres durant 180 jours à compter de la date du dernier délai de réception des offres.

Maracana N° 1306 — Mercredi 29 Décembre 2010 - Anep N° 837 571

L’Office du parc national de l’Ahaggar, sis au complexe culturel, centre-ville de Tamanrasset lance un avis d’appel d’offres national ouvert portant : réalisation des postes d’accès, de contrôle et de surveillance et de secours des lots suivants : Lot 1 : In-Ghar, In-Salah, Lot 2 : In Amguel, Arak, Lot 3 : Amsel, Afilal, Tamanrasset, Lot 4 : Terhananet, Tit, Tagmart fougania, Lot 5 : Tin Tarabine, Tahifet, Tazrouk, Lot 6 : Idèles, Hirafok. Les soumissionnaires intéressés peuvent retirer le cahier des charges auprès du services finances et comptabilité de l’Office du parc national de l’Ahaggar sis au complexe culturel BP 242 Tamanrasset, contre reçu de virement de trois mille (3000 DA), au compte trésor N° 402 003 661 au nom de l’OPNA. Présélection Le service contractant procédera à un examen de présélection et toute offre non conforme, hors délais, incomplète, ou ayant obtenu une note inférieure à soixante (60) points sera écartée purement et simplement. Est exclu de la participation à cet appel d’offres tout soumissionnaire se trouvant dans le cas des situations énumérées par les dispositions de l’article 52 du décret présidentiel n° 10-236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics. Les offres devront être placées sous double enveloppe cachetée. L’enveloppe extérieure anonyme devra porter la mention : Office du Parc National de l’Ahaggar, complexe culturel, centre-ville de Tamanrasset Appel d’offres national ouvert n° 02/OPNA/2010 réalisation des postes d’accès, de contrôle et de surveillance et de secours, «ne pas ouvrir». Et contiendra les pièces suivantes : A - OFFRE TECHNIQUE - cahier des charges (offre technique) paraphé par le soumissionnaire, - la déclaration à souscrire du soumissionnaire signée, paraphée et datée, - copie du registre du commerce (légalisée), - le statut du soumissionnaire,

- attestation de mise à jour de la sécurité sociale, - les attestations fiscales (extrait de rôle) en cours de validité et identification fiscale, - un extrait du casier judiciaire du soumissionnaire, lorsqu’il s’agit d’une personne physique, ou du gérant lorsqu’il s’agit d’une personne morale, - planning et délai de réalisation pour chaque lot, - attestation de mise à jour CASNOS, - attestation de mise à jour CACOBATPH, - déclaration de probité signée, cachetée et datée, - attestation de dépôt légal des comptes sociaux pour les sociétés concernées, - attestation de qualification, - liste du matériel appuyée des justifications nécessaires, - liste du personnel avec justification des services de la sécurité sociale. B - OFFRE FINANCIERE - La lettre de soumission dûment signée et remplie selon le modèle joint, - le bordereau des prix unitaires, paraphé sur toutes les pages, daté et signé, - le devis quantitatif et estimatif, paraphé sur toutes les pages, daté et signé. Le délai accordé aux soumissionnaires pour préparer leurs offres est fixée à vingt-cinq (25) jours à partir de la date de la première parution de l’avis d’appel d’offres national ouvert dans le BOMOP et/ou la presse nationale. Les offres sont déposées au siège de l’Office du Parc National de l’Ahaggar, service des finances et comptabilité, sis au complexe culturel centre-vile, Tamanrasset. La date limite de dépôt des offres est fixée au dernier jour à 14h00 du délai accordé aux soumissionnaires pour préparer leurs offres. Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, le délai accordé aux soumissionnaires pour préparer leurs offres est prorogé jusqu’au jour ouvrable suivant. Les offres seront valables pendant cent-quatre-vingt jours (180) à compter de la date limite de remise des offres.

Maracana N° 1306 — Mercredi 29 Décembre 2010 - Anep N° 837 645 RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière Direction de la santé et de la population de la wilaya de Chlef Etablissement public hospitalier de Sobha - Boukader

AVIS D’ADJUDICATION N° 01/2011 L’Etablissement public hospitalier de Sobha lance un avis d’adjudication n° 01/2011 selon les lots ci-après : - Lot n° 1 : Alimentation générale - Lot n° 2 : Légumes et fruits - Lot n° 3 : Viande rouge - Lot n° 4 : Viande blanche et œufs - Lot n° 5 : Pains et gâteaux - Lot n° 6 : Quincaillerie générale - Lot n° 7 : Produits d’hygiène et entretien - Lot n° 8 : Imprimeries et fournitures de bureau - Lot n° 9 : Pièces détachées pour véhicules Les soumissionnaires doivent fournir leurs dossiers sous pli fermé comportant les pièces suivantes : - Copie du registre du commerce ou (et) statuts de la société légalisée - Copie légalisée de la carte d’immatriculation fiscale - Extrait de rôle apuré et recevable à la date de soumission - Extrait du casier judiciaire du signataire de la soumission Les fournisseurs intéressés par le présent avis d’adjudication doivent se rapprocher de la Direction de l’établissement public hospitalier de Sobha, daïra de Boukader, wilaya de Chlef, pour retirer le cahier des charges. A Monsieur le directeur de l’établissement public hospitalier de Sobha, Boukader, wilaya de Chlef. La date limite de dépôt des offres est fixée à 21 jours à compter de la parution du présent avis (dans la presse nationale), la clôture du dépôt des offres est fixée à 13h. Le dernier jour de la date limite et l’ouverture des plis se tiendra le même jour, à 14h, en séance publique, au siège de la Direction générale de l’établissement, à laquelle les soumissionnaires ou leurs représentants dûment mandatés sont invités.

Maracana N° 1306 — Mercredi 29 Décembre 2010 - Anep N° 837 689

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

Maracana N° 1306 — Mercredi 29 Décembre 2010

FELFEL MA’CHI

LE SAUNA

Le sauna est originaire de Finlande ; dans les pays scandinaves, c’est une véritable institution qui se pratique en famille, entre amis. En France, le sauna a tout d’abord fait son entrée dans les salles de sport, afin de chasser la fatigue musculaire due à l’activité sportive. LE PRINCIPE DU SAUNA La cabine de sauna est fabriquée en pin du nord ; à l’intérieur, des bancs sur plusieurs niveaux, et un calorifère où chauffent les pierres volcaniques. Pendant la séance, on peut verser de l’eau sur ces pierres afin d’humidifier l’atmosphère ; cependant, contrairement au hammam où l'atmosphère est saturé à 100% d’humidité, la chaleur du sauna reste sèche (entre 3 et 20%), mais aussi plus importante : de 79 à 90°c environ. LE RITUEL DU SAUNA, ÉTAPE PAR ÉTAPE Une séance au sauna débute tout d’abord par une douche ; pour l’hygiène bien sûr, mais aussi pour réchauffer le corps. On prendra soin de frictionner les extrémités du corps (pieds et mains) afin d’atteindre une température relativement homogène sur tout le corps. Un séchage minutieux empêchera le corps de refroidir, mais aussi de ne pas retarder le processus de sudation une fois en cabine. Puis l’on entre dans la cabine, où l’on s’assoit, au choix, sur la banquette du haut ou du bas. Sachezle : plus l’on monte, plus la chaleur est importante. Petite précision : le sauna se pratique de préférence nu, par mesure d’hygiène, mais aussi pour ne pas

OTER UNE TRACE DE REPASSAGE

gêner le processus de sudation ainsi que la circulation. Ce premier passage en cabine dure au maximum 8 à 10 minutes ; petit à petit, le processus de sudation s’engage. C’est tout d’abord la partie supérieure du corps qui transpire. Lorsque la sueur s’écoule en perle sur le corps, il est temps de sortir. Ce passage peut être écourté ; le processus de sudation n’étant pas encore bien installé, la température du corps s’élève plus rapidement, et la chaleur peut vite devenir insupportable… ECOUTEZ VOTRE CORPS ! Direction la douche ensuite, ou l’eau tiède, ou mieux fraîche, éliminera la sueur et refroidira la peau. Dans les saunas traditionnels, c’est dans un bain d’eau froide (17°c) que plongeront les plus courageux ! Après la douche, un peu de repos (15, 20 minutes) pour que le corps rétablisse ses fonctions. Pour ne pas que le corps se refroidisse, pensez à vous couvrir. Lors d'une séance de sauna dans les règles de l’art, on répète trois fois ce cycle : douche chaude + sauna + douche fraîche + repos. La durée du sauna varie de 8 à 15 minutes ; c’est en général le second passage qui est le plus long, car le corps est habitué à la chaleur. Au troisième passage, la fatigue se fait sentir, on peut donc soit le supprimer, soit l’écourter. Entre chaque séance en cabine, pensez à vous réhydrater.

Il arrive qu’en repassant, on fasse avec le fer, une ou des traces qui restent sur le linge. Il faut réagir immédiatement si on veut récupérer ce dernier. Pour cela, il faut mélanger un peu d’eau oxygénée à part égale avec de l’eau. Mettre sur un chiffon propre et frotter. Reprendre ensuite le repassage.

évacuer les tensions du corps et les éventuelles courbatures. Elle stimule également la fonction cardiaque. L’alternance du chaud/froid donne quant à elle un coup de fouet à la circulation sanguine. Enfin, l’effet « assommant » de la chaleur (tout l’organisme est mobilisé afin de réguler sa température, le cerveau, lui, « décroche ») permet de se libérer des préoccupations quotidiennes. HALTE AUX IDÉES REÇUES ! Et non, le sauna ne fait pas maigrir... On peut certes noter une petite perte de poids de l’ordre de 1 kilo au terme d’une séance de sauna, mais il ne s’agit que d’eau, libérée lors du processus de sudation visant à maintenir la température du corps ; cette perte sera compensée par la prise de boisson ou de nourriture. En aucun cas la chaleur ne fait « fondre » la graisse… LES PRÉCAUTIONS ET CONTRE-INDICATIONS La chaleur sèche du sauna soumet le corps à de nombreux changements, aussi est-il conseillé de consulter son médecin traitant avant d’entreprendre une séance au sauna. Le sauna est contre-indiqué aux personnes souffrant d’hypertension, de troubles cardiaques, d’insuffisance veineuse, d’insuffisance reinale, d'épilepsie. Evitez de manger et de boire avant le sauna ; l’alcool est bien entendu fortement déconseillé.

LES BIENFAITS DU SAUNA La température élevée provoque une sudation importante, ce qui permet d’éliminer les toxines accumulées par notre organisme. La forte chaleur contribue également à détendre les muscles, à

Enfin, s’il existe une règle en matière de sauna, c’est bien celleci : être attentif aux réactions de son corps, et savoir sortir de la cabine lorsque l’on sent que l'on a atteint ses limites.

DÉGRAISSER UN PLAT À FOUR

OTER DE LA BOUGIE SUR UNE NAPPE Pour ôter de la bougie sur une nappe, il suffit de passer d’abord un glaçon sur la tâche. Si cette dernière résiste, se munir d’un papier absorbant et d’un fer à repasser. Mettre le papier absorbant dessus et dessous la nappe et passer le fer chaud dessus. Le papier devrait alors retenir la cire fondue

TRUCS ET ASTUCES

Pour dégraisser un plat à four, il faut le faire tremper toute la nuit dans du liquide vaisselle puis le nettoyer à l’eau vinaigrée et repasser au liquide vaisselle. Si ça ne suffit pas, le passer à la laine d’acier numéro O et tout devrait partir. S’il est vraiment

21

INGRÉDIENTS : pour la farce : -environ 300g ou plus de viande hachée -oignon/ail (j'ai pas mis d'ail cette fois) -2 oeufs (un seul aurait suffit) - chapelure - persil (3/4 de la botte) et un tout petit peu de coriandre (pas mis cette fois ci) -sel, poivre, épices (curcuma et tabel karwiya) poivrons (de préférence les longs. attention demandez bien s'ils ce ne sont pas des piments! felfel harrr) Il faut avoir de gros poivrons mais je conseilles les longs (qui ressemblent au piment) car ils étaient beaucoup trop épais et ont eu du mal à cuire. Pour la sauce : huile d'olive un peu d'oignon (un petit je pense que c'est bon) concentré de tomate épices : curcuma, sel, poivre, un peu de felfel ahmar (piment rouge selon les gouts) , melange d'epices tunisienne (tabel karwiya ) vous pouvez rajouter un peu d'ail haché aujourd'hui je n'ai mis ni oignons ni huile. Juste de la tomate, des épices, de l'ail et de l'eau. PRÉPARATION : 1/ preparation de la farce : mettre la viande hachée + persil + coriandre+ oignon coupé en petits morceaux + ail haché dans une poele ou un fait-tout et le recouvrir d'eau. laisser cuire jusqu'à évaporation de l'eau. une fois cuite rajouter les epices + oeufs + la chapelure. la farce doit être ni trop mouillée ni trop seche. 2/ LA SAUCE elle peut être faite pendant que la viande cuit : mettez un peu d'huile d'olive dans un fait tout. faites revenir les oignons. une fois chaude ajouter le concentré de tomate (à peu près une petite boite de 140g ou 142 ml) équivaut à deux grosses cuillères bien remplies! (voir un peu plus) ajouter les épices (+ 1 peu d'eau). bien remuer et laisser mijoter quelque instants. puis verser le reste de l'eau( environ 1l voire un peu plus) à l'œil la sauce ne doit pas être trop épaisse ni trop liquide car elle va réduire. et laisser cuire à feu doux dans un premier temps à couvert. elle doit être suffisamment liquide pour pouvoir bien arroser par la suite les poivrons mais pas trop trop. elle doit avoir un peu de consistance. (elle finira de reduire au four) 3/ LES POIVRONS enlever la queue de leur sommet et les vider de leurs graines (poivrons allongés) faire quelques trous avec la pointe du couteau. Les remplir. faire chauffer une marmite d'huile (ou friteuse) ou bien même une grande poêle bien remplie d'huile finalement ça suffit. les plonger la tête en bas (les maintenir debout) puis ensuite les plonger complètement dans l'huile afin de les faire frire. une fois fris les disposer sur du sopalin, 'enlever le surplus de gras ; Les disposer sur une plaque creuse ou grand plat à four. les arroser de sauce et passer au four. je dirais environ une 20aine de minutes en surveillant. si la sauce est trop liquide en sortant du four on peut la remettre dans la casserole et la faire un peu réduire . ça sera un peu plus epais pour servir.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


22

Jeux-Détente

Maracana N° 1306 — Mercredi 29 Décembre 2010

MOTS FLÉCHÉS N° 625

SOLUTION MOTS FLÉCHÉS N° 624

HUMOUR Une mère à sa fille : - Mais enfin, Susie ! avec qui parlais-tu pendant deux heures sur le pas de la porte en rentrant de l'école? - Avec Julie, mais elle n'avait pas le temps d'entrer....

CITATION «Apprendre à devenir poète, c'est désapprendre à vivre.» [ Michel Houellebecq ]

MOTS CROISÉS N° 625

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 624

HORIZONTALEMENT

A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 79, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 /

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur financier Djelloul Zerdani Directeur technique Laïd Kalila

1 - Transfert d'images 2 - Science utile à la basse-cour 3 - Surréaliste espagnol - Cité bien placée pour les lentilles Cours turinois 4 - Démuni de quenottes - Amour de Tristan 5 - Pronom trés personnel - Atomes qui ne sont pas neutres Diffusa 6 - Conventions Sorte de ferment 7 - Rendit trés pointu Faire disparaître la prospérité 8 - Bien propre S'élèvera seul au-dessus du sol 9 - Couvrirai de poudre 10- Pulvériser Céréale

VERTICALEMENT A - Jaquelin B - Truisme C - Matériau pour ouvrières - Suçoter D - Débardeur Possessif E - Feuilleté - Réglées par une sorte de gamme F - Chaland - Temps de règne G - Extirpe - Passer les plats H - Equipé - Existe I - Egalise - Elément d'un tout J - Donc à compter Dégagera K - Prendrai à la source L - Herserais soigneusement

Rédacteur en chef Mustapha Ouail Chargé de l’administration Djamel Touafek Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Photos : Maracana

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


23

Maracana N° 1306 — Mercredi 29 Décembre 2010

CAPRICORNE

BALANCE SCORPION

Quelque chose d'important va survenir ce qui clarifiera certains points primordiaux dans votre vie. Mais comme le moral est bon vous n'aurez qu'à vous féliciter de ce qui arrive. Faites très attention à votre forme. Ne vous fatiguez pas trop et évitez les abus trop fréquents.

06:00 M6 Music 06:40: Télé-achat 06:10 : Météo 08:40 Flipper 06:15 : Franklin et le trésor 09:30 Flipper du lac 10:20 Les sorciers de Waverly 07:35 : Météo Place 07:40 : Disney Kid Club 10:45: Les sorciers de Waverly 09:05 M6 boutique Place 10:05 : Barbie et le palais de dia11:10 Sonny mant 11:35: Sonny 11:45 Le grand bêtisier 12:25: American 12:45 Le 12.45 Dad ! 13:00 Météo 12:50: American Dad ! 13:05 DinotopiaSG-1 13:15: Stargate 15:15 DinotopiaSG-1 14:00: Stargate 17:00 : Ma famille d'abord 14:45 Stargate SG-1 17:45 : Un dîner presque parfait 15:35 Tellement vrai 18:50 : Le grand bêtisier 19:00 Les dossiers de «Vis 19:40 : Météo ma vie» : la quotidienne 19:45 : Le 19.45 19:35 Friends 20:05 : Scènes de ménages 20:35 A nous quatre, Cardinal 20:45 : Spéciale D&Co : c'est du ! bonheur ! 22:15: Les quatre 22:50 D&CO, uneCharlots semaine pour mousquetaires tout changer

VERSEAU

B L I ER

CANCER

06:05 : Le laboratoire d'images 06:10 : Inside Jamel Comedy Club 06:35 : Oggy et les cafards 06:55 : Gawayn 07:05 : Gawayn 07:15 : Cartoon+ 08:10 : Dragons et princesses 08:30 : Monstres contre aliens 10:00 : Gorg et Lala 10:10 : Oggy et les cafards 10:15 : Duplicity 12:18 : Une minute avant 12:20 : Best of «L'Edition spéciale 1ère partie» 12:45 : Best of «L'Edition spéciale» 14:00 : Pour elle 15:30 : Anges et démons 17:45 : «Encore un baiser», la rencontre 18:05 : Les Simpson 18:45 : Montpellier / Biarritz 20:45 : Clermont-Auvergne / Perpignan 22:35 : Jour de rugby 23:20 : Terminator Renaissance

Ne vous laissez pas emporter par la colère pour de petits détails sans importance. Faites preuve de compréhension avec votre entourage immédiat. Une très belle opportunité de chance se présentera à vous pour vous apporter une satisfaction bien méritée. Vous avez l'occasion inespérée de pouvoir facilement résoudre un problème qui vous préoccupe depuis un certain temps. Il ne faudra pourtant pas faiblir face à l'obstacle car une difficulté imprévue vous retarde dans votre progression. Vous faites preuve de fougue.

SAGITAIRE

TAUREAU

Vous ressentez une certaine gène passagère face à une proposition en apparence sérieuse. Après réflexion vous vous armez de courage et vous faites face à une éventualité qui vous aurait désarmée en d'autres circonstances moins favorables.

Avec le moral que vous aurez, vos craintes au sujet de l'avenir sont totalement sans fondement. Même si vous avez envie de douter, cette fois-ci, vous n'avez pas d'autres choix que de sourire et de croire que c'est votre jour de chance !

C'est un véritable match de gala qui est proposé à l'occasion de ce dernier rendez-vous de l'année 2010 en Top 14, puisque le Clermont-Auvergne de Morgan Parra, champion de France 2010, accueille le Perpignan de Nicolas Mas, champion de France 2009.

Vous aurez la désagréable impression déjà vécue d'une trop longue attente inutile. Vous aurez raison de croire que rien ne se réalise sans peine. Un peu de patience sera nécessaire à la bonne marche d'une entreprise apparemment facilement gagnée d'avance. Vous allez devoir discuter ferme pour vous faire entendre de votre partenaire ou d'une connaissance au sujet d'une affaire de cœur. Ne prenez pas de décision à la hâte. Mais montrez vos dispositions à faire des concessions pour faire aboutir une décision importante.

Les histoires de cœur et d'amour ne seront pas vraiment au rendez-vous aujourd'hui, cela vous laisse tout le temps de vous occuper de vos affaires personnelles. Mettez de l'ordre dans vos activités personnelles et vous vous sentirez beaucoup mieux dans votre peau.

Vous vous sortez d'une situation inhabituelle que vous connaissez pour l'avoir déjà vécue. Vous retrouvez peu à peu vos points de repère. Vos grandes capacités vous permettent de bien cerner le problème à résoudre. Vous agirez avec beaucoup de facilités et de détermination.

La chance sera tout prêt de vous. Il serait bon d'en profiter pour essayer encore une tentative hardie auprès d'une personne qui paraît vous être favorable. Qui ne tente rien a rien.Vous avez tout intérêt à essayer de convaincre surtout si vous êtes de bonne foi.

Une importante décision sera prise en toute connaissance de cause. Des répercutions positives s'en suivront pour votre entourage et vous aurez la chance de pouvoir profiter tout de suite de ces nouvelles dispositions. Cela vous arrange vraiment de pouvoir en bénéficier maintenant.

C'est une lourde tâche que de vouloir prendre en charge ceux pour qui on nourrit des sentiments profonds. Faites savoir ce qu'il en est car il est temps de vous libérer de ce genre d'asservissement qui finit par vous peser. Ce n'est pas à vous de porter les autres.

POISSON

06:00 : EuroNews 06:40 : Plus belle la vie 07:10 : Ludo 11:30 : 3e séance 11:40 : Consomag 13:30 : En course sur France 3 13:45 : Keno 13:50 : Louis la Brocante 15:25 : Le fou du labo 4 17:35 : Des chiffres et des lettres 18:05 : Questions pour un champion 19:58 : Météo 20:00 : Tout le sport 20:05 : Le progrès en question 20:10 : Plus belle la vie 20:35 : La chorale des Petits Chanteurs 22:35 : Une histoire épique 22:38 : Météo 22:40 : Soir 3 23:10 : Les Chevaliers du fiel

HOROSCOPE

LION

S'ouvrant sur les eaux du canal du Mozambique, ce nouveau volet du magazine «nature» de la chaîne invite à partir à la découverte des richesses de la faune de la région, depuis l'archipel de Bazaruto, en Afrique du Sud, jusqu'au Nord du Mozambique. En Afrique du Sud, Laurent Ballesta et son équipe multiplient les plongées pour essayer d'observer le coelacanthe, un poisson préhistorique. Nicolas Hulot s'envole à bord d'un parapente vers l'archipel de Bazaruto. Il y retrouve le biologiste Vincent Prié, avec qui il parcourt à cheval les bancs de sable et les lagunes. Puis il rejoint Laurent Ballesta, s'exerçant au kitesurf avant de plonger à la rencontre des requins.

06:00 : Les Z'amours 06:29 : Point route 06:30 : Télématin 09:10 : Des jours et des vies 09:30 : Amour, gloire et beauté 09:55 : Foudre 10:55 : Motus 11:25 : Les Z'amours 12:00 : Tout le monde veut prendre sa place 13:45 : Consomag 13:50 : Toute une histoire 14:40 : Fantôme avec chauffeur 16:10 : Le pont de la rivière Kwaï 18:50 : Paris sportifs 19:00 : N'oubliez pas les paroles 19:50 : Les étoiles du sport 20:30 : Tirage du Loto 20:35 : Drôle de famille ! 22:15 : Dans la vie de...Céline Dion 23:50 : Dans quelle éta-gère 23:55 : Journal de la nuit

GEMEAUX

06:00 : Piggly et ses amis 06:30 : TFou 10:15 : Beethoven et le trésor perdu 11:55 : Petits plats en équilibre 12:00 : Les douze coups de midi 12:50 : L'affiche du jour 13:40 : Petits plats en équilibre 13:45 : Au coeur des Restos du coeur 13:50 : Météo 13:55 : La boum 2 15:50 : Le coeur de l'océan 17:15 : La totale 19:10 : Le juste prix 19:50 : La prochaine fois, c'est chez moi 19:55 : Météo 20:35 : C'est ma Terre 20:37 : Courses et paris du jour 20:40 : Moments de bonheur 20:42 : Météo 20:45 : Ushuaïa nature 22:30 : V 23:20 : V

VIERG E

09h30 : djourouh el hayet 10h05 : el hale el moula'ele 10h30 : moughamarate chi chi 11h00 : trésors d'algérie ''rediff'' 12h00 : journal en français +météo 12h20 : louiza fernanda 13h35 : beyt djedi II 14h25 : sarkhet el miyeh 15h10 : sinderilla 16h35 : qaher el bihar 16h50 : el djaouale 17h15 : bruce lee 18h00 : journal en amazigh 18h20 : djourouh el hayet 19h00 : journal en français +météo 19h30 : miniatures 20h00 : journal en arabe 20h45 : nass m'lah citry III ''la vengeance de yakout'' 21h00 : santé mag 22h00 : el tamrine 23h30 : saber Rebai 00h00 : journal en arabe

HORAIRES DES PRIÈRES

M ERCREDI Peu nuageux min8° - max 20°

El-Fadjr 06h18 El-Dohr 12h43 El-Assar 15h17 El-Maghreb 17h35 El-Icha’a 19h07

LE SAVIEZ-VOUS ?

POURQUOI LE FINANCIER SE NOMME T-IL AINSI ? Une version raconte que vers 1890, ce serait un pâtissier du nom de Lasne qui aurait inventé la recette de ce gâteau. Il était situé près de la Bourse à Paris et sa clientèle, essentiellement venue

de la bourse ne devait pas se salir les mains et le financier serait ainsi né. L'autre version indique que ce sont les soeurs de l'ordre de visitandines qui les auraient inventés mais les suisses

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

auraient reproduit la recette en leur donnant la forme d'un lingot et en les appelant financiers. A chacun de choisir la version qui lui plait lorsqu'il déguste ce très bon petit gâteau.


BALLE AU CENTRE

Le marketing est encore loin Par ALI BOUACIDA

Maracana N°1306 — Mercredi 29 Décembre 2010

24

LES DERNIÈRES RÉSOLUTIONS DE 2010 Réunion du BF hier

de la phase aller du championnat de football de division nationale amateur est programmée pour le 28 janvier 2011. Celle du championnat inter-régions est prévue le 14 janvier.

E

ncore un séminaire sur le marketing sportif. Intitulée «Les journées internationales du marketing sportif», cette rencontre va encore débattre sur la nécessité absolue d’installer des structures en charge de cette redoutable arme du troisième millénaire. Ce n’est pas la première fois ni la dernière qu’on se réunit entre experts et instances pour tenter de cerner le meilleur moyen d’adapter les clubs à cet impératif intimement lié au professionnalisme. Bien sûr et sans être grand devin, on imagine aisément le contenu des interventions qui tourneront toutes sur l’efficacité du marketing et ses corollaires que sont la communication et le sponsoring. Nous nous posons juste une question, celle de savoir combien de présidents de club seront présents les 19 et 20 janvier, dates de cette importante rencontre ? Aussi sans vouloir préjuger de la disponibilité des patrons de club à accorder l’importance requise à cet aspect de la gestion moderne, on peut, sans risque de se tromper, gager qu’ils ne se bousculeront pas. Parce que, disons-nous, ce n’est pas la première rencontre sur le thème et par le passé, les présidents de club ont particulièrement brillé par leur absence. Pourtant, ils sont les premiers concernés et les experts qui disserteront ne seront là que pour orienter les débats. Nous constatons depuis longtemps, et malgré l’instauration du professionnalisme, que le marketing et la communication demeurent les compartiments les plus délaissés par les gérants des clubs. A quoi bon installer ces structures quand c’est le boss luimême qui s’occupe de la communication ? Certains présidents vont jusqu’à interdire formellement tout contact avec la presse et toute déclaration doit obligatoirement passer par leur bon vouloir. Quant au marketing, c’est une autre paire de manches, un domaine méconnu, voire méprisé. Parce que les gérants de club ont toujours compté sur les pouvoirs publics pour renflouer les caisses et, jusqu’à aujourd’hui, aucun d’entre eux ne s’est conduit en chef d’entreprise, rôle que lui confère pourtant la nouvelle configuration du professionnalisme. A l’image de certains clubs européens qui fonctionnent comme des véritables entreprises avec l’organigramme qui va avec, les magasins qui détiennent la marque déposée du club et le monopole absolu sur tous les produits et supports frappés des couleurs. On peut juste espérer que la nouvelle organisation des clubs fasse sa part au chargé du marketing afin qu’il ne soit pas un appendice de la gestion parfois cahoteuse du président. Sinon, il vaut mieux rester amateur. A. B.

CFA : stages pour controleurs

Du tartan pour le CNTF de Sidi Moussa

Intervenant au cours de la réunion du BF tenue hier au siège de la FAF, M. Hamid Hadadj, le directeur du Centre national technique du football de la FAF de Sidi Moussa, a présenté un exposé sur la situation du centre qui héberge actuellement les deux académies de la FAF. Un terrain en gazon artificiel, financé par la FIFA, vient d’être réceptionné. Il est proposé de remplacer la troisième pelouse en gazon

naturelle inutilisable par une autre en gazon synthétique pour augmenter les capacités de travail.

LNFA : le satisfecit du président

Le président de la Ligue nationale de football amateur a présenté un exposé sur la situation des championnats amateur et inter-régions. Ces deux compétitions se déroulent dans de bonnes conditions selon les calendriers arrêtés. La dernière journée

os de r u 'e d s n o li il m 2 13 adors tant c s le r u o p it c fi é d os. C'est le mon le 132 millions d'eur ARGENTINE

sos, soit ins, selon 650 millions de pe e des 5 principaux clubs argent i affiche une ulé qu m e cu at de la dette nt à River Pl vie re e lm pa La . dans les 12 Argentina Tiempo s de pesos, dont 180 à payer on Club et San illi g m cin 6 Ra dette de 21 dependiente, In , rs artés nio Ju ca to Bo r ailleurs us éc prochains mois. bs en difficulté, pa Velez Sarsfield. clu s tre au les nt Lorenzo so tudiantes et titre menée par Es de la course au

MALDINI À L’INTER ? MILAN S’EMBRASE

Leonardo à L’Inter, passons. Le coup fait mal aux tifosi du Milan AC mais est surmontable. Mais qu’en serait-il si l’une des plus grandes légendes du club rossonero suivait le même chemin ? La rumeur fait trembler toute l’Italie : Paolo Maldini pourrait venir filer un coup de main à Leo sur le banc de l’Inter. Oui, on parle bien d’un joueur qui a passé toute sa carrière au Milan AC. Mais tout comme Leonardo, il n’a pas vraiment quitté le monde rossonero en bons termes. Ses rapports avec Galliani ont toujours été assez froids et, surtout, Paolo n’a pas vraiment digéré les sifflets administrés par certains supporters le jour de ses adieux. Massimo Moratti a quant à lui beaucoup d’estime pour Maldini et sait que son expérience pourrait être bénéfique à la cause intériste. Le patron nerazzurro planche également sur le retour en Italie de Kakà, encore une ancienne gloire du Milan AC. Blessé depuis le début de la saison, le Brésilien pourrait ne pas retrouver sa place au sein de l’effectif du Real Madrid. Cela dépendra des choix de José Mourinho qui, s’il ne juge pas Kakà indispensable, serait évidemment ravi de pouvoir renforcer l’effectif intériste. Oui, la Vendetta a bien été inventée en Italie.

Le président de la Commission fédérale des arbitres a exposé le bilan des activités de sa commission durant l’année 2010. La CFA a procédé à l’organisation de 23 stages pour le groupe «jeunes talents». Le dernier regroupement qui précédera l’examen final se déroulera en février prochain. Le prochain concours permettra le renforcement de la catégorie des arbitres inter-ligues par des jeunes arbitres de qualité disposant de niveau culturel élevé. Le président de la CFA a également présenté le programme d’action pour l’année 2011, qui comprend notamment une série de stages de formation en direction des arbitres et des observateurs (évaluateurs). La Commission fédérale d’arbitrage prépare actuellement le règlement de l’arbitre et de l’arbitrage en fonction des nouvelles données exigées par la FIFA. Son application est prévue à partir du 1er avril 2011, tel que fixé par la FIFA.

Haddadj est-il membre du bureau fédéral ?

L’

ex-président de la FAF Hamid Haddadj est officiellement directeur du centre des équipes nationales de Sidi Moussa et président de la commission de discipline auprès de la Ligue nationale de football. Jusque-là, il n’y à pas de commentaires à faire, mais là où de nombreux d’observateurs se posent la question est que fait Hamid Haddadj aux réunions du bureau fédéral de la FAF. Est-il un membre suppléant ? Est-il membre d’office ? La question reste tout de même posée : que fait Hamid Haddadj au bureau fédéral ?

ho au n i r u o M e Le fils d B a r çmae s'!il est l'entraîneur dutioRnedaul

a ê tre de form as dupe. M nho n'est p rtugais sait que le cen nde. Le quotidien José Mouri o o p m technicien meilleur au l One, Felix Madrid, le peut-être le si que le fils du Specia illas pour st e e n lo e CD Can FC Barc prend ain ort nous ap s, vient de quitter le p S l ir si Felix, o n g a esp 16 an nant à savo père. te e d in a é m g â e , st o n sia. Re que so Mourinh célèbre Ma ussi célèbre rejoindre la t, deviendra un jour a bu gardien de

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

De Bouhellal à… Bouhellal

Le Paradou athlétic club et Kamel Bouhellal semblent unis par les liens du mariage sacré. En effet, le technicien a passé plus de 7 saisons à la barre technique du club. En début de saison, il opta pour la JS Kabylie et les dirigeants optent pour son collègue Abdelaziz, lequel après quelques journées cède sa place à Abbès venu de Bordj Bou Arréridj pour un défi. Finalement, il ne fera pas long feu et jette l’éponge. Encore une fois, retour d’un entraîneur «maison» en la personne de Kamel Bouhellal…

maracanafoot1306  

maracanafoot1306

Advertisement