Issuu on Google+

Mercredi 10 Novembre 2010 - N° 1266 - Prix 10 DA

www.maracanafoot.com

C’EST MOI QUI DÉCIDE» BENCHIKHA

«NUL NE M’IMPOSERA “SON” JOUEUR n Que saâdane me fasse part des erreurs qu’il a constatées ! n La FAF est en contacts avec Tafer, Feghouli et Brahimi n La qualification, j’y crois fermement n On annonce l’arrivée de Renard… du chacal et pourquoi pas du loup

SEULE LA VICTOIRE COMPTE JSK

MCA

«Si je ne prends pas de risques, je n’ai rien à craindre»

DERRAG

EL ORFI : «ON FERA TOUT POUR BATTRE EL HARRACH»

Aoudia-JSK, est-ce LE DIVORCE ?

USMH

« J’ai des contacts, mais je n’irai nulle part»

GRICHE

USMA

«Je confirme le contact avec l’USMA»

METREF


02

Maracana N° 1266 — Mercredi 10 Novembre 2010

ÉQUIPE NATIONALE

BENCHIKHA : «Personne ne m’imposera “son” joueur, c’est moi qui décide»

E

Le sélectionneur national a tenu hier un point de presse à la salle de conférence au niveau du complexe sportif Mohamed-Boudiaf (stade du 5-Juillet). Après une brève allocution en rapport avec son travail en sélection et les raisons du remaniement au sein de l’effectif des Verts auquel il procéda, la parole a été donnée aux différents médias présents, pour poser leurs questions. «Le cas Chaouchi dépend des instances»

g Par MOHAMED-AMINE AZZOUZ

«

«Vous me demandez si les portes de la sélection restent ouvertes à Faouzi Chaouchi, en tant que sélectionneur et technicien, je dirai oui. Mais, son cas ne dépend pas que de moi. Il a des antécédents disciplinaires avec la FAF, donc, si son problème se règle au niveau de la fédé, il aura autant de chances de revenir en sélection que tous les autres joueurs. Je dirai, par ailleurs, qu’actuellement, je dispose de trois bons gardiens de but auxquels je fais entièrement confiance et que Chaouchi est aussi soumis à la loi de la concurrence sur le plan technique.»

n prenant la sélection en main, je ne pouvais au départ chambouler l’effectif, parce qu’il y avait le match contre la RCA, qui pointait. Mais, j’avais annoncé que mon vrai boulot allait commencer après cette rencontre, car en prenant en main l’EN, j’avais une démarche que je préconisais pour mettre en place mon idée sur la façon de conduire la sélection. L’EN n’arrivait plus à obtenir de bons résultats. Il était donc normal, d’y apporter du sang neuf et certains changements pour faire bouger les choses. C’est ce que j’ai fait, en mon âme et conscience. Avec moi, tout est clair, je n’ai rien à cacher et j’agis selon ce que me dicte ma conscience».

«Damiano ne viendra pas, il est resté fidèle à Ranieri»

«Si je n’ai pas fait appel à certains joueurs, c’est qu’il y a bien des raisons»

«On ne cessait d’appeler au changement et à remettre en question la présence de certains joueurs de la sélection, dont le niveau et le rendement n’étaient pas optimum. Maintenant, que c’est fait, certains trouvent encore à redire. Il faut savoir que si je n’ai pas fait appel à certains joueurs parmi les mondialistes, c’est que j’ai bien mes raisons. Ce n’est pas fait comme ça, pour le plaisir de le faire. Il s’agit de l’EN, et rien n’est fait dans la légère lorsqu’il s’agit de la sélection. Tout est réfléchi et tout a un sens. Le plus important n’est pas l’intérêt de Benchikha mais de l’EN. Les joueurs auxquels on n’a pas fait appel cette fois-ci pourront à nouveau être appelés. J’ai estimé qu’ils n’étaient pas au meilleur de leur forme, à mes yeux, bien sûr. D’autant plus que leurs dernières prestations avec l’EN, n’étaient pas au mieux. Ça donnera à réfléchir à certains et fera réagir d’autres. C’est le but recherché aussi. Il y a aussi une question de choix. En tant que sélectionneur, j’ai la latitude de faire ou de ne pas faire appel à tel ou tel joueur. Les portes de la sélection restent ouvertes, aux meilleurs et aux plus en forme».

«Quoi qu’on fasse, certains trouveront toujours à redire»

«Quoi qu’on fasse, certains trouveront toujours à redire. Quand on ne change pas, ils diront qu’il faut apporter des changements. Lorsqu’on change, ils diront, pourquoi attend-on apporter tel ou tel changement. Il faut savoir ce qu’ils veulent. Cela dit, pour ma part, je n’agis que selon des critères

purement footballistiques et donc techniques. J’ai des choix de joueurs à faire, je le fais. Cela relève de mes prérogatives et de ma responsabilitéque je tiens à assumer dans les règles de l’art. Un point c’est tout.»

«Je ne fais jamais marche arrière»

«Il faut savoir que je suis quelqu’un qui assume parfaitement ses décisions. Cela pour vous dire, au risque de me répéter, que j’ai fait des choix et que je ne ferai pas marche arrière. Je ne suis pas du genre qui plie face à la pression. Je sais ce que je fais et je regarde vers l’avenir, le passé c’est du passé. Il fallait commencer à apporter des changements, j’ai commencé et je veux aller de l’avant. Ce qui va se passer par la suite, ne me dérange guère, j’assume les résultats qui seront réalisés sous ma coupe, positifs soient-ils ou négatifs. Je ne fuis jamais mes responsabilités. Je ne suis animé que de bonnes intentions. On pourra me reprocher d’être un mauvais entraîneur, d’être faible ou autre chose, mais on ne pourra jamais remettre en question ma bonne foi». «On annonce tel et tel joueur, les managers s’activent aussi pour placer leurs joueurs et certains mettent la pression pour nous amener à faire appel à tel ou tel joueur. Il faut que tout le monde sache qu’il n’y a que moi qui décide de convoquer X ou Y et personne d’autre. Ceux qui s’agitent ne font que perdre leur temps. On n’est pas dans un marché, il s’agit de l’équipe nationale. On sait ce qu’on a à faire».

«Mesloub, Mostefa et Benyamina sont de bons joueurs»

«Les trois nouveaux pros auxquels nous avons fait appel, disposent de qualités qui nous permettent de dire qu’ils ont les moyens pour être utiles à la sélection. Mesloub est un bon meneur de jeu, Benyamina un solide attaquant de pointe qui marque des buts et Mostéfa, un défenseur latéral robuste, doté d’un bon jeu de tête. On a jugé qu’ils ont les capacités de rendre de bons services à l’EN. On leur accorde la chance de le prouver et j’espère qu’ils réussiront en sélection.»

«Revue d’effectif face au Luxembourg»

«Le match amical contre le Luxembourg, nous permettra de procéder à une revue d’effectif et d’évaluer ainsi la forme actuelle de chacun. Ce sera l’occasion de discuter avec les joueurs et les nouveaux pros et de leur faire part de ce que l’on attend d’eux. Le choix de cet adversaire s’est fait, il y a déjà un bon moment, avant que je prenne en main l’équipe. Je pense que ce n’est pas aussi mal que certains le croient. Je les ai vu jouer contre la France, les Luxembourgeois ont fait d’énormes progrès et ne sont pas aussi faciles à jouer que l’on peut l’imaginer. On a bien perdu contre la Centrafrique non ? Alors ! Il n’y a plus de petites équipes.»

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

«J’aurais, certes, souhaité la venue du technicien français Damiano avec lequel j’ai discuté de cette éventualité. Au départ, il était tout à fait disposé à rejoindre le staff de l’équipe d’Algérie, suite aux mauvais résultats enregistrés par l’AS Roma, car il était question, je crois, d’un changement de staff envisagé par les dirigeants romains. Ensuite, il y a eu redressement de l’équipe et maintien de Ranieri à la tête de l’équipe. Damiano s’est donc excusé de ne pouvoir venir en Algérie, car il a voulu rester fidèle à Ranieri. Tout simplement.»

«Tout grand entraîneur étranger qui ne voudra pas travailler sous mes ordres ne sera pas dans mon staff»

«On me dit qu’un «grand» entraîneur étranger ne pourrait accepter d’être l’adjoint du «petit» entraîneur que je suis. Et bien ma réponse à ce genre de question est sans ambages: celui qui ne voudra pas travailler sous la coupe de Benchikha ne sera pas dans mon staff technique.»

«Halliche est un cas spécial»

«On me pose la question du pourquoi de la convocation de Halliche alors qu’il ne joue pas dans son club. Je dirai que Halliche est un cas spécial. C’est un élément important en équipe nationale. C’est un titulaire en puissance qu’on veut absolument soutenir, car il doit nous trouver dans les moments difficiles. Il a rejoint un grand championnat et un club anglais de Premier League, c’est-à-dire l’un des championnats les plus huppés du monde. Il lui faut donc un temps d’adaptation. Il est nécessaire pour lui sur le plan psychologique de rester en sélection. Il le mérite amplement».

nnn


ÉQUIPE NATIONALE

Maracana N° 1266 — Mercredi 10 Novembre 2010

nnn

pour assumer ma mission au sein des deux sélections. Je conduirai les A’ au CHAN et, pour le match amical face à la Tunisie, qui aura lieu en plein déroulement du CHAN, je m’arrangerai pour me rendre en Tunisie le jour du match si le programme de l’EN A’ au CHAN me le permettra. Sinon, on prendra les dispositions nécessaires. Il faut savoir aussi qu’à présent, il y a une porte ouvert entre l’EN A’ et l’EN tout court. Les meilleurs en A’ pourront jouer en sélection nationale A. Une fois le CHAN terminée, un nouvel entraîneur sera désigné à ma place.»

«On suit le Maroc de près»

«On suit tout ce qui se rapporte à la sélection marocaine, notre futur adversaire. Nous aurons tout sur CD, que nous pourrons visionner le moment opportun. Comme vous le savez, à présent, la sélection doit absolument gagner tous les matches qui restent, sinon, on sera tout simplement éliminés. Ce que personne n’espère. On fera de notre mieux pour atteindre notre objectif qui est celui d’aller à la CAN 2012.»

«Aoudia a des qualités que je recherche chez un attaquant»

«On me demande pourquoi j’ai fait appel à Aoudia, qui ne marque presque pas en championnat. Il a les qualités d’un attaquant de pointe remiseur que je recherche dans mon système de jeu. Il dispose de grandes qualités et la JSK lui doit beaucoup dans son excellent parcours en Champions League africaine. Vous me demandez si je ne compte pas le sanctionner par rapport à ses écarts disciplinaires dernièrement dans son club, je vous réponds que, jusqu’à présent, je n’ai pas été saisi par les dirigeants de la JSK dans ce sens. Je ne connais pas la véracité de ce qui s’est passé. Je ne peux donc décider quoi que ce soit qui aille dans le sens d’une sanction du joueur. Si la JSK nous saisis, on prendra les mesures qui s’imposent.»

«Laïfaoui est mon joueur préféré en Algérie, mais…»

«Si je n’ai pas fait appel à Laïfaoui, c’est tout simplement parce qu’au poste où il évolue, il y avait au moins, lui compris, six joueurs évoluant dans l’axe de la défense. Il fallait donc faire un choix pour réajuster les choses. C’est ce que j’ai fait. Mais, ce que je peux vous dire et je le dis parce que je le pense vraiment, c’est que Laïfaoui est mon joueur préféré en Algérie. Je le connais parfaitement sur tous les plans et les portes de l’EN lui

«La qualification, j’y crois fermement»

seront toujours grandes ouverts. Il peut revenir en EN A ou A.»

«Les instances sont en contact avec Tafer, Feghouli et Brahimi»

«Je confirme que les choses avancent bien avec les pros que sont Tafer, Brahimi et Feghouli. La FAF s’en occupe et leurs dossiers sont minutieusement suivis par ses soins. Ce sont des joueurs de grandes qualités et au potentiel important qui pourront rendre de grands services à la sélection. C’est en bonne voie. Je ne peux en dire plus pour le moment.»

«J’aimerais bien que Saâdane me fasse part des erreurs qu’il est en train de constater»

«Vous me demandez ma réaction par rapport aux déclarations de Rabah Saâdane, à la radio, quand il a affirmé qu’il constatait des erreurs en équipe nationale qu’il préfère garder pour lui. Je dirai pour ma part que nous avons beaucoup de considération et de respect pour l’ex-sélectionneur national et s’il peut nous donner des conseils qui aideront l’EN, m’rahba…»

«Je m’organiserai pour assumer ma mission en EN A’ et A»

«Tout le monde sait que je tiens à l’EN A’, c’est mon poussin, ma création. Je l’ai mise en place et je l’ai construite. Je m’organiserai

«Je tiens à dire que la qualification de l’EN à la prochaine CAN, j’y crois fermement. Sinon, je n’aurais jamais accepté la mission difficile et délicate qui m’a été confiée. C’est vrai que ce sera très difficile, mais tant que nos chances existent toujours, on les jouera à fond. Même si on doit prendre les 12 points qui sont toujours en jeu pour se qualifier.»

«Alors que je suis en poste, on annonce l’arrivée de Renard…, du chacal et pourquoi pas du loup aussi !»

«Il faut savoir que je n’accorde d’importance qu’aux choses qui feront avancer la sélection. Les bla-bla-bla et le reste, je préfère ne pas trop m’y attarder. Comme cette question où vous demandez à connaître mon sentiment par rapport à certains collègues de la corporation qui proposent des noms d’entraîneurs pour la sélection. Je pense que se sont des frustrés qui ont du temps à perdre, je les salue bien quand même. J’ai lu qu’on annonce l’arrivée de Renard…, du chacal et, pourquoi pas, du loup puisqu’on y est. Franchement, il y a des choses qui font mal parfois venant de nos propres frères.»

«Je pense à Menad, Mékidèche et d’autres bons techniciens de chez nous»

«En ce qui concerne le renforcement du staff technique, nous avons le temps de réfléchir à la

meilleure formule. On ne veut surtout pas précipiter les choses. On veut élargir le staff comme cela se fait dans toutes les sélections du monde. Je pense à Menad, Mékidèche et à certains autres, mais la question n’est pas encore tranchée. Menad et Mekidèche sont déjà engagés ailleurs, on verra bien et j’aviserai au moment opportun ce qu’on aura désidé à propos des techniciens qui viendront renforcer le staff. Il y a déjà Chaïb qui est ancien joueur, qui a déjà exercé dans les différentes catégories et qui est mondialiste. Kaoua aussi. Ce n’est déjà pas rien.»

«Je tiens vraiment au retour en force de Meghni»

«Je répète que, pour moi, Meghni peut être le cerveau de la sélection. C’est un excellent joueur, très intélligent dans son jeu, notamment sur le plan tactique. Il est doté d’une très belle technique. On espère le récupérer dès que possible. Sa nouvelle blessure n’est pas très grave, m’a-t-on appris. J’ai discuté avec lui et je préfère garder notre conversation pour moi, comme c’est le cas pour mes discussions avec les autres joueurs pros blessés ou hors de la sélection.»

«Arrache, Bouazza, Bezzaz et d’autres font partie des pros qu’on suit»

«C’est vrai, je suis de près l’ancien international Salim Arrache, au même titre que tous les joueurs pros qui sont algériens et qui évoluent à l’étranger. C’est aussi le cas pour Arrache, Bouazza, Bezzaz et d’autres aussi. On veut constituer et construire la meilleure équipe nationale possible. Pour cela, on doit ratisser large et ramener les meilleurs. Personne n’est éternel en sélection, il y a ceux qui arrivent pendant que d’autres partent, alors que certains autres reviennent. Jusqu’à ce qu’on stabilise l’effectif grâce aux meilleurs.»

«Ma référence pour l’EN, le match barrage d’Oum Dorman»

«J’ai aimé l’état d’esprit avec lequel nos internationaux ont abordé le match barrage d’Oum Dorman face à l’Egypte. Pour moi, c’est le match référence. J’aimerais retrouver cela au niveau de l’EN lors des rencontres à venir.»

«Kadir et Guedioura reprennent progressivement»

«Je suis confiant pour le retour prochain de Kadir et Guedioura, qui se sont bien soignés et ont accompagné cela par une réeducation de haut niveau. Ils sont donc en train de reprendre

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

03

progressivement. Ce qui est une bonne chose.»

«Saluez-les de ma part, mes collègues de la profession qui me critiquent»

«Pourtant, certains collègues de la corporation n’en manquent pas une pour critiquer ma démarche. Saluez-les bien de ma part. Je n’en dirai pas plus à ce propos.»

«J’entends des choses rapportées sur moi, on dirait que ce n’est pas moi l’entraineur national…»

«Parfois, je suis vraiment surpris lorsque je lis ou j’entends des choses rapportées sur moi. On dirait que ce n’est pas moi le sélectionneur national, car on évoque des choses qui me sont carrémment étrangères. On me fait dire des choses, ou on affirme que j’ai décidé telle ou telle chose, alors qu’il n’en est rien en réalité. Vraiment…» M. A. A.

Retour sur le match USMA – EN A’

Une prestation moyenne des Verts

L’équipe nationale A’ a disputé un match amical contre l’USM Alger avant-hier au stade Omar-Hamadi de Bologhine. La rencontre s’est achevée sur le score d’un but à zéro en faveur des Usmistes. L’unique but de la partie a été inscrit par Merbah sur coup franc en deuxième mi-temps. Lors de ce match, les Verts n’ont pas démontré grand-chose devant une jeune équipe usmiste très motivée. Le sélectionneur national Abdelhak Benchikha voulait tenter plusieurs variantes, effectuant beaucoup de changements, notamment en seconde mi-temps. En effet, il faut dire que le but de cette partie amicale n’était pas de remporter le match, car le plus important était d’évaluer le niveau et la forme de chaque élément. D’ailleurs, on a constaté que les Verts n’ont pas trop forcé, se contentant de jouer leur jeu calmement de peur de contracter des blessures. En tout cas, comme nous l’a si bien affirmé le coach Benchikha à l’issue du match, la rencontre d’avant-hier fut un très bon test pour l’équipe nationale A’ qui prépare ses échéances, entre autres le CHAN qui aura lieu dans deux mois. De plus, les Verts sont tombés sur une jeune équipe très motivée qui a réussi à développer et à ouvrir le jeu. A. T.


04

Ligue

Maracana N° 1266 — Mercredi 10 Novembre 2010 ÉQUIPE NATIONALE

«Une victoire au Luxembourg pour retrouver la confiance» ZEMMAMOUCHE :

g Entretien réalisé par ANIS SADOUN Rencontré à l’issue du Coupe d’Afrique. Y a-t-il une raison précise match amical qui s’est que vous ne preniez pas part déroulé avant-hier entre cette rencontre ? l’USM Alger et l’équipe Pasà du tout, le sélectionneur a nationale A’, le portier voulu nous ménager quelques international du coéquipiers et moi. Il y a des Mouloudia d’Alger nous joueurs qui sont un peu fatigués parle dans cet entretien pour avoir enchaîné beaucoup de du regroupement de l’EN matches, alors qu’il y en a A’ et du match amical des d’autres qui avaient besoin d’une A contre le Luxembourg chance pour que le coach puisse les évaluer. qui aura lieu dans les Parlons un peu de l’équipe prochains jours. nationale A. Comment se Tout d’abord, quelle analyse faites-vous de la rencontre amicale que vous avez disputée contre l’USMA ? Je pense que ce fut un bon match, et les deux équipes ont bien joué. C’est un très bon test pour nous, sachant que le Championnat africain des nations approche. Donc, c’est toujours important de disputer des rencontres amicales. De plus, cela permet au staff technique d’évaluer le groupe et aussi, et surtout, de corriger les lacunes avant la

présente pour vous le match face au Luxembourg ? Ce sera un match très intéressant. Tout le monde sait que la sélection traverse une période très difficile, dans la mesure où on a enregistré pas mal de contre-performances ces derniers temps. Du coup, je pense qu’il très important de battre le Luxembourg pour que le groupe puisse retrouver la confiance. Là aussi nous sommes en train de préparer de grandes échéances, et c’est durant les matches amicaux que l’équipe se doit de corriger ses lacunes, tout en essayant d’être plus performante. C’est vous dire que nous allons nous rendre au Luxembourg pour chercher un bon résultat qui nous permettra de mettre fin à la série noire sans victoire, et ce en attendant la confirmation lors des prochains matches. Etes-vous prêt pour prendre votre place dans ce match ? Je me suis toujours tenu prêt à défendre le maillot national, mais j’avoue que, cette fois, je suis très motivé. Je ne sais pas si je jouerai ce match ou non mais si le coach me fait confiance, je tâcherai de faire de mon mieux afin de prouver qu’on peut compter sur moi. Pour revenir au match contre l’USMA, avez-vous un commentaire à faire sur le comportement de certains supporters qui n’ont pas arrêté de vous insulter ? Que voulez-vous que je vous dise ? Je sais que ces mêmes supporters m’aiment, c’est pour cela qu’on m’insulte, mais il faut que tout le monde sache que, aujourd’hui, je suis au Mouloudia, et je me dois d’honorer mes engagement envers ce club. Et puis, il faut savoir que ce n’est pas tous les supporters de l’USMA qui m’insultent. On vous laisse le soin de conclure… J’espère pouvoir faire une grande saison et un bon parcours, que ce soit avec le Mouloudia ou avec la sélection. J’espère contribuer aux succès de mon club et des sélections A’ et A. A. S.

1

LES INTERNATIONAUX KABYLES ONT TOUS JOUÉ JSK

L

g Par AOMAR MOUSSI

es joueurs kabyles, qui se trouvaient en regroupement avec l’EN A’, depuis samedi soir, ont joué avant-hier un match amical contre la formation de l’USM Alger. Rial, Belkalem et Tedjar ont été alignés d’entrée, tandis que Yahia Chérif, Aoudia et le gardien de but Asselah, ont fait leur entrée sur le terrain en seconde période. Seul Rial Ali a joué toute la partie, quant aux autres, ils se sont contentés d’une mi-temps chacun.

Rial a joué tout le match

L’international kabyle Ali Rial a pris part à toute la rencontre ayant mis aux prises l’équipe nationale des locaux à l’USM Alger. Rial s’est acquitté de la mission que lui a confiée l’entraîneur Abdelhak Benchikha. Le défenseur axial des Jaune et Vert était égal à luimême, et a réussi un match plein.

Belkalem et Tedjar alignés en première mi-temps

Quant aux deux autres internationaux, le robuste défenseur axial Essaid Belkalem, et le milieu de terrain offensif Saâd Tedjar, ils ont été alignés d’entrée par Benchikha. Les deux Kabyles ont disputé la première mi-temps avant de céder leurs places à deux autres de leurs coéquipiers.

Yahia Chérif, Asselah et Aoudia en seconde période

Enfin, les trois autres joueurs convoqués en EN A’, les attaquants Sid Ali Yahia Chérif et Mohamed

Amine Aoudia, et le gardien de but Malik Asselah, ont été incorporés au début de la seconde période.

Asselah cravache dur pour retrouver sa forme

Malik Asselah, qui est en baisse de forme avec son équipe, est toujours loin de son niveau, et ce, de l’avis des observateurs et de ceux qui étaient présents au stade Omar-Hamadi. Après avoir remplacé

Zemmamouche en seconde période, alors que le match était de 0 à 0, le gardien de but kabyle n’a pas pu préserver sa cage vide. Puisqu’il a encaissé un but des 25 mètres. Sur un coup franc bien botté par le jeune Usmiste Merbah, Malik Asselah, qui a suivi la trajectoire du ballon, n’a pu rien faire. Asselah qui est relégué au banc des remplaçants, en cédant sa place à son concurrent direct Mourad Berrefane devra cravacher dur pour retrouver la confiance de l’entraîneur, et faire partie de nouveau du onze kabyle. A.M.

Berrefane à nouveau titulaire face àToutl’USMH porte à croire que le staff technique va renouveler sa confiance au gardien de but Mourad Berrefane. Ce dernier qui s’est illustré lors des deux derniers, en n’encaissant aucun but, sera certainement reconduit à son poste pour la troisième fois de suite. Asselah, qui est loin de son niveau, et ce, de l’avis des observateurs, risque de chauffer le banc des remplaçants, pour une autre fois. Sa piètre prestation avec l’EN A’ avanthier en amical, face à l’USMA, et la bonne forme de Berrefane, joueront à coup sûr en sa défaveur. D’ailleurs, même l’entraîneur des Jaune et Vert, le Suisse Alain Geiger a tenu à encenser Berrefane. Ce qui démontre que l’enfant de Béni Douala bénéficie de la confiance du staff technique. Berrefane sera, sauf surprise de dernière minute, de nouveau titularisé, face à l’USM El Harrach, lors du match comptant pour la 8e journée du championnat national de Ligue 1 professionnelle qui aura lieu, pour rappel, au stade du 1erNovembre d’EL Harrach.

Remache cédera sa place à Coulibaly Avec le retour à la compétition de l’international malien, Idrissa Coulibaly, un joueur du onze kabyle va se retrouver sur le banc des remplaçants ce samedi lors du match comptant pour la 8e journée du championnat national de Ligue 1 professionnelle, qui va mettre aux prises l’USMH à la JSK. Le joueur le plus indiqué est Belkacem Remache. Certes, cet élément de valeur s’est acquitté de sa mission samedi passé face à l’USM Annaba, mais vu le poids de Coulibaly dans l’échiquier de Geiger et Bouhellal, il est fort possible que Remache cèdera sa place au Malien. Le défenseur kabyle, qui vient juste de reprendre du service, se sent au mieux de sa forme, et sera à coup sûr titularisé face aux Harrachis. Même si Coulibaly se sent mieux quand il joue dans l’axe de la défense, cela ne va pas le gêner s’il se retrouve comme arrière droit. Un poste qu’il a déjà occupé à maintes reprises cette saison. Remache sera certainement sacrifié et ce sera Coulibaly qui A.M. sera aligné à droite.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Ligue

1

05

Maracana N° 1266 — Mercredi 10 Novembre 2010

SEULE UNE VICTOIRE COMPTE JSK

g Par AOMAR MOUSSI

Les partenaires de Nassim Oussalah ont repris le chemin des entraînements hier matin, après avoir bénéficié de deux journées de repos juste après le match joué samedi dernier contre l’USM Annaba. Les Kabyles, qui ont renoué avec le succès, après trois matchs sans aucune victoire, se préparent, activement, en prévision de leur prochain match qui les attend ce samedi au stade d’El Harrach face au club local l’USMH.

L

a formation phare de la Kabylie, qui prétend jouer à fond ses chances, pour le titre de champion d’Algérie, ne veut en aucun cas rater ses sorties en dehors de ses bases. Si les capés de Geiger veulent s’offrir le sacre final, ils n’ont qu’à aller chercher des points à l’extérieur de Tizi Ouzou. La mission des partenaires de Lamara Douicher, ne sera pas de tout repos, face à un adversaire qui est difficile à manier sur son terrain et devant ses supporters. Les Rial, Coulibaly, Hamiti et compagnie auront devant eux trois autres séances pour bien peaufiner leur préparation, et aborder ce match comptant pour la 8e journée du championnat de Ligue 1 professionnelle sous de bons auspices et avec tous leurs atouts. Les débats seront chauds, et la JSK va souffrir

le martyre pour venir à bout de cette coriace équipe harrachie. La partie sera très disputée, et les joueurs kabyles auront affaire à un adversaire qui ne va pas leur laisser le champ libre pour s’imposer. Les attaquants, qui seront alignés durant cette rencontre, devront se montrer efficaces devant, afin de permettre à leur équipe d’enchaîner avec un autre succès de suite. C’est le cas aussi pour le milieu de terrain et la défense où les joueurs à qui va confier la tâche le staff technique, sont appelés à faire preuve de plus de sérieux et de rigueur, durant toute la partie, afin d’éviter toute mauvaise surprise. Alain Geiger et son adjoint Kamel Bouhellal sauront certainement comment trouver une meilleure formule qui permettra au onze qui va entamer la rencontre de s’offrir les trois points qui seront mis en jeu. Pour les Kabyles, seule une victoire compte, car un faux pas, ce samedi, va les plonger de nouveau dans le doute.

Aoudia-JSK, est-ce LE DIVORCE ?

Tout porte à croire que l’aventure de Mohamed Amine Aoudia avec son club employeur la JSK, prendra fin dans quelques jours. Le mauvais comportement de ce joueur, après son remplacement face à l’USM Annaba, fait toujours l’actualité du côté de la ville des Genêts et pas uniquement au niveau de la direction du club. Hannachi, qui s’est mis en colère contre son joueur, en promettant même de frapper fort, d’ailleurs, ce joueur devra être traduit en conseil de discipline aujourd’hui ou au plus tard demain matin. Même les supporters de la JSK ne veulent pas pardonner ce geste à Aoudia, qui n’est pas à sa première bévue, puisqu’il s’est illustré avant le match face à l’ASO par une altercation avec son entraîneur. Plusieurs personnes rencontrées à Tizi Ouzou, Draâ Ben Khedda, Tadmait ou ailleurs, estiment que ce joueur ne fait qu’à sa tête, en plus il n’apporte rien à l’équipe sur le plan de jeu. Ce joueur, qui est selon nos sources, contacté par la direction de l’ES Sétif confirme bel et bien qu’il est en train de compter ces jours à la JSK. Les responsables kabyles de leur côté ne vont certainement pas garder un joueur qui a son esprit ailleurs, et qui n’est plus utile au groupe. De toutes les façons, tout va s’éclaircir ces jours-ci, mais selon notre source, on s’achemine vers un divorce entre Aoudia et la JSK. Affaire à suivre… A.M.

Les joueurs doivent se montrer solidaires

Les joueurs kabyles ont ébahi tout le monde durant leur parcours en Ligue des champions africaine, en développant du beau jeu, mais surtout en se montrant solidaires et solides, au point où ils ont réussi à terrasser tout sur leur passage en phase de poules. Mais depuis son élimination de cette compétition africaine, ce n’est plus cette JSK. Les joueurs ne savent plus jouer, et ne font plus peur à leurs adversaires, comme le témoigne, d’ailleurs, cette série de trois matchs sans aucune victoire, avec deux nuls face respectivement à l’ASO à Tizi Ouzou et contre le MCO au stade Zabana, et une lourde défaite sur le score de 4 à 2, lors du derby kabyle, devant la JSMB.

Des écarts d’indiscipline de certains joueurs qui se considèrent des intouchables, dans l’équipe kabyle, n’ont fait que porter atteinte à la bonne marche du groupe. Pas de solidarité et ni de solidité entre les joueurs, ce qui a eu des répercussions négatives sur le rendement de l’équipe. Cette situation n’est pas faite pour arranger les affaires du groupe. Il est, donc, encore demandé à tout le monde de se remettre au travail et de ne se concentrer que sur les matchs de championnat, afin de hisser le club dans le haut du tableau, et rejoindre les équipes

qui jouent pour le titre. La sérénité retrouvée, le groupe est déterminé à récupérer toutes ses forces et à terrasser tout sur son passage, en commençant par son futur adversaire qui a pour nom l’USM El Harrach. Geiger veut bien revoir cette hargne et cette rage de vaincre de ses joueurs ce samedi. Tout le monde est conscient de la lourde tâche qui l’attend. Le staff technique et les joueurs sauront comment s’offrir les points de ce match, et confirmer au finish le grand retour de la JSK. A. M.

Deux jours de repos Les joueurs ont finalement bénéficié de deux jours de repos et non d’ une journée. Le staff technique kabyle a donc jugé utile d’accorder à ses joueurs ces deux jours pour souffler un peu, après ce marathon de matchs en cascade, ces deux dernières semaines. Les camarades de Nassim Oussalah méritent amplement ce repos, et ce, afin qu’ils puissent retrouver tous leurs automatismes et attaquer la suite du parcours avec tous leurs moyens.

Les Les Kabyles ont repris hier matin Les protégés de Geiger et Bouhellal, qui devaient reprendre du servinternaice avant-hier, ont finalement bénéficié d’une autre journée de repos. tionaux dès Les coéquipiers de Coulibaly Idrissa ont retrouvé le chemin des hier mardi. La séance de reprise a eu lieu dans la mataujourd’hui avec entraînements inée au stade du 1 -Novembre de Tizi Ouzou. Les joueurs se sont contentés d’une légère séance ponctuée par un petit match d’applile groupe cation, entre les joueurs. er

Les six joueurs kabyles, qui se trouvaient en regroupement avec l’équipe nationale des locaux, depuis samedi soir, réintégreront le reste de leurs coéquipiers aujourd’hui. Les Rial, Asselah, Yahia Chérif, Tedjar et Belkalem vont rejoindre le groupe ce matin, et continueront la préparation en prévision du match de ce samedi qui va les opposer à la formation de l’USM El Harrach. Concernant l’attaquant Mohamed Amine Aoudia, ce dernier devra tout d’abord passer en conseil de discipline, suite à son mauvais comportement, lors de son changement face à l’USM Annaba samedi dernier. L’entraîneur Alain Geiger et son adjoint Kamel Bouhellal auront donc sous leur houlette un groupe au complet, et pourront ainsi composer avec le meilleur onze face aux Harrachis. A. M.

Remache absent… L’arrière droit des Lions du Djurdjura, Belkacem Remache, ne s’est pas entraîné hier avec ses coéquipiers. Le joueur devait rentrer à Tizi Ouzou hier dans l’après-midi, après avoir passé deux jours de repos, auprès de sa famille.

…il réintégrera le groupe aujourd’hui… Le joueur des Jaune et Vert, qui a raté la première séance de reprise qui a eu lieu hier matin, sera présent aujourd’hui parmi le groupe. Belkacem Remache, qui est devenu un élément incontournable dans l’échiquier de Geiger, reprendra du service ce matin, afin de se préparer pour la prochaine rencontre qui devra les opposer avec ses partenaires, ce samedi au stade d’El Harrach, au club local l’USMH.

…Mahrez aussi C’est le cas aussi pour l’entraîneur des gardiens, Sid Ahmed Mahrez. Ce dernier n’était pas présent à la séance de reprise qui s’est déroulée hier matin au stade de Tizi Ouzou. Mahrez sera présent aujourd’hui lors de la deuxième séance de reprise, prévue ce matin à 10h. A. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


06

Maracana N° 1266 — Mercredi 10 Novembre 2010

Ligue

1

EL ORFI : «ON FERA TOUT POUR ENCHAÎNER AVEC UN AUTRE SUCCÈS» JSK

g Entretien réalisé par SAÏD ABERKANE

Interrogé hier à la fin de la séance d’entraînement, le milieu récupérateur kabyle, l’enfant de Boussaâda, Hocine El-Orfi, a dit que la victoire sur l’USM Annaba les a libérés complètement et va leur permettre d’attaquer la suite du parcours avec beaucoup plus de confiance. Le joueur se dit déterminé, et ce à l’image de ses coéquipiers, à continuer sur sa lancée et enchaîner avec un autre bon résultat pour se relancer en championnat. Que pensez-vous du dernier succès face à l’USM Annaba ? Je pense que c’est une victoire méritée au vu des efforts que nous avons fournis lors de ce match que nous voulions à tout prix pour remporter pour nous racheter de nos derniers revers enregistrés. Nous avons tout fait pour engranger les trois points de la victoire qui sont très importants pour nous.

Toutefois, vous avez trouvé de difficultés lors de cette rencontre, non ? Effectivement, mais il faut dire que l’USM Annaba n’est pas n’importe quelle équipe et qu’elle dispose de joueurs d’expérience, capables de bouleverser n’importe quel match. En plus, les Annabis étaient regroupés en défense et procédaient par des

contres, ce qui leur a facilité la tâche, contrairement à nous qui devions faire le jeu. Pensez-vous être libérés maintenant après cette victoire ? Je pense qu’on est, en effet, plus à l’aise en ce début de saison, après deux bons résultats consécutifs réussis. Les joueurs ont trouvé la joie de jouer dernièrement et on reste toujours déterminés à continuer sur la même lancée pour atteindre notre objectif, lequel est le titre de champion d’Algérie. Comment appréhendezvous le match prochain face à l’USM El-Harrach ? C’est un match comme les autres, que l’on va aborder avec un seul objectif : celui de gagner. Cependant, notre mission s’annonce très difficile devant une équipe qui a fait déjà ses preuves dans la compétition. De notre côté, nous devons confirmer les deux résultats enregistrés face au MC Oran et à l’USM Annaba, tout en essayant de rester sur notre lancée. De toutes les façons, nous allons préparer comme il se doit ce match face El-Harrach, et avec la ferme intention de glaner les trois points et revenir à Tizi Ouzou avec le moral au beau fixe. Mais les Harrachis ne comptent pas lâcher prise, non ? Il est vrai que rares sont les équipes qui ont réussi à vaincre les Harrachis à Mohammadia. Mais cela ne veut nullement dire que nous allons perdre. La JSK est un grand club qui a toujours réalisé

Prime conséquente en cas de victoire

de bons résultats, que ce soit à domicile ou en dehors de ses bases. Alors, à nous, les joueurs, de perpétuer cette tradition en confirmant notre bonne santé et nos deux derniers succès. La rencontre sera difficile pour les deux équipes mais nous saurons comment arracher un résultat positif.

L’heure est à la mobilisation du côté des dirigeants kabyles pour passer avec succès le cap face à l’USMH. Pour sa part, le premier responsable du club phare de la Kabylie, Mohand Chérif Hannachi, et dans le souci de motiver les joueurs, est déterminé à mettre le paquet. En effet, les responsables de la JSK comptent octroyer une prime spéciale en cas de victoire face à l’USMH. Une prime qui dépendra également de la production des coéquipiers de Belkalem.

Vous paraissez très confiant quant à l’issue de cette rencontre… Oui, je suis très confiant, à l’image de tous mes coéquipiers. Quand on évolue dans un club de l’envergure de la JSK, il faut avoir cette rage de vaincre et cette ambition de ne faire que de bons résultats. En plus, il ne faut pas oublier que la JSK ne joue que pour les titres, donc nous allons aborder tous nos matches pour les gagner. On commence par celui d’El-Harrach, au cours duquel nous allons nous surpasser pour enchaîner avec une victoire et engranger les points du match. Le groupe est déterminé à aller de l’avant et se présentera au stade avec comme objectif de glaner les trois points de la victoire, laquelle reste impérative pour nous et pour notre public.

Chérif ElOuazzani va mieux

Un mot pour conclure… Je rassure nos supporters. La JSK reviendra en force lors des prochaines journées du championnat. On est décidés plus que jamais à défendre notre titre de champion d’Algérie jusqu'à la dernière journée. Je leur demande seulement de rester derrière leur équipe et de la soutenir, surtout dans les moments difficiles, et, inch’Allah, on ne va pas les décevoir. S. A.

Les Kabyles veulent s’offrir les Harrachis A L’APPROCHE

Les Jaune et Vert de la JSK ont repris le chemin des entraînements hier dans la matinée, dans leur enceinte du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, afin de préparer le prochain rendez-vous face à l’USM El-Harrach.

A

près sa victoire, certes, étriquée, mais méritée, la JSK semble progresser au fil des matches, comme nous l’a confié Geiger qui pense que le groupe est en train de prendre de l’envergure. L’objectif du club kabyle cette fois est d’épingler El-Harrach dans son antre du

DU MATCH

1er-Novembre pour poursuivre sa série positive. Il faut cependant reconnaître que la tâche des Canaris ne sera pas de tout repos face aux poulains de Charef, à l’occasion de la huitième journée de championnat. Il faut rappeler que les Jaune et Vert restent sur un nul à l’extérieur et une victoire à

domicile. Revenus avec le point de nul d’Oran, face au MCO et ayant réussi à battre l’USM Annaba samedi dernier, les Kabyles ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin, décidés à réaliser d’autres performances, même s’ils sont appelés à effectuer un périlleux déplacement au stade de Mohammadia d’El-Harrach. Toutefois, l’USMH, en plus d’être une des meilleures équipes de notre championnat, est une formation difficile à manier sur son terrain. Cependant, les partenaires du capitaine Lamara Douicher ne jurent que par un succès avant d’aborder cette rencontre qui s’annonce déjà palpitante entre deux bonnes équipes. Le staff technique kabyle a basé son travail sur le plan psychologique pour motiver ses poulains et les pousser à enregistrer leur deuxième victoire d’affilée. S. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Si Abdenour Chérif ElOuazzani, le milieu récupérateur kabyle, pourrait reprendre le service cette semaine avec le groupe. Blessé au tendon lors d’une séance d’entraînement au stade du 1erNovembre, il se sent à présent beaucoup mieux mais sa participation au prochain match face à l’USMH est incertaine. «J’espère me remettre rapidement et être présent pour le match face au WA Tlemcen car j’ai vraiment envie de disputer cette rencontre. Mais, bon, la décision revient toujours au staff médical et à l’entraîneur. Pour ma part, je ferai tout pour être à la hauteur. Le plus important pour moi, c’est de retrouver la compétition.»

Reprise sans les internationaux Lors de la reprise des entraînements, tous les joueurs étaient au rendez-vous, à l’exception des internationaux, en stage de trois jours à Alger.

Ils reprendront du service avec leur équipe aujourd’hui

Les six internationaux de la JSK, appelés à effectuer un stage de trois jours à Alger sous la houlette du duo ChaïbKaoua, seront de retour aujourd’hui à Tizi Ouzou, et ce pour préparer leur prochain rendez-vous important face à l’USM El-Harrach, prévu ce samedi au stade de Mohammadia d’El-Harrach. S. A.


Ligue

1

DERRAG : «Si je ne prends pas de risques, je n’ai rien à craindre» MCA

g Entretienr réalisé par MOUNIR BENKRAMI

L’attaquant préféré des supporters du MC Alger, Mohamed Derrag, affirme qu’il ne ressent aucune douleur malgré tout ce qui a été dit au sujet de sa blessure qui, selon certaines parties, est très grave. Apparemment, le retour de Derrag fait de plus en plus l’événement au sein du Mouloudia d’Alger mais on parle toujours de cette fameuse blessure, peut-on en savoir un peu plus ? Tout ce que je sais, c’est que je ne ressens aucune douleur et j’ai même repris le chemin des entraînements. Pour ne rien vous cacher, j’avais moi aussi très peur après toute cette longue période qui a quand même, dépassé les 30 jours, mais lorsque j’ai fait quelques efforts supplémentaires, histoire de stimuler la blessure, je n’ai rien senti, ce qui m’a fait énormément plaisir. Inch’Allah, tout ira pour le mieux et personnellement, je reste très optimiste. C’est-à-dire ? C’est très simple, si je ne prends pas de risques, je n’ai rien à craindre. Mais cela ne veut nullement dire que je vais tout calculer durant les entraînements et surtout, lors des matchs officiels. Je vais tout simplement travailler comme d’habitude sans se poser trop de questions. Et parlant de matchs officiels, on croit savoir que le retour de Derrag est retardé au derby algérois face à l’USM Alger, le confirmezvous ? Absolument ! Sincèrement, je ne suis pas encore prêt pour reprendre du service. Je suis toujours à cours physiquement et je dois, tout d’abord, respecter le programme établi par le staff technique et médical afin de ne rien laisser au hasard. Il est vrai que la compétition officielle me manque et il fallait vraiment me voir en reprenant les entraînements où j’étais très heureux comme si c’était mon premier

07

Maracana N° 1266 — Mercredi 10 Novembre 2010

entraînement avec un grand club. C’est pour dire que je dois faire attention et me préparer comme il se doit pour répondre présent dès mon retour.

ne va aucunement lâcher prise. Je peux même me permettre de vous dire que les joueurs sont hyper motivés et bien décidés à décrocher ce fameux billet pour la qualification. M. B.

Justement, la grande famille des Vert et Rouge attend avec impatience ce retour et particulièrement, l’entraîneur Alain Michel qui mise beaucoup sur vous… Sincèrement, je suis très honoré et très flatté dans tout ça. Et pour ne rien vous cacher, tout cela m’encourage à redoubler d’efforts pour reprendre du service car je sais pertinemment que le merveilleux public du MCA que j’adore, m’attend avec impatience. Pour l’entraîneur Alain Michel, je préfère lui rendre la politesse sur le terrain en retrouvant mon niveau habituel et surtout, le chemin des filets. Donc, les Mouloudéens ne vont pas voir Derrag lors du match retour face à l’Ittihad de Tripoli, c’est confirmé ? Malheureusement, oui et j’en suis vraiment désolé. D’ailleurs, à quoi bon de jouer un match et rater toute une saison. Le mieux c’est de patienter sans prendre le moindre petit risque qui pourra me coûter très cher. On vous laisse le mot de la fin … Tout d’abord, je souhaite un bon retour à mes partenaires Bouchema et Harkat qui ont eux aussi souffert à cause des blessures. Je souhaite aussi que le Mouloudia retrouve le plus vite possible le haut du classement et il pourra le faire. Pour le match retour de la Coupe de l’UNAF, je serai de tout cœur avec mes partenaires et j’espère même célébrer la qualification. Mais tout le monde s’accorde à dire que rien n’est encore joué malgré la belle victoire acquise au match aller, un commentaire là-dessus ? Personne n’osera dire que la qualification est déjà acquise car c’est sur le terrain que tout se fait et nullement ailleurs. Mais, j’ai entièrement confiance en mon équipe qui

Alain Michel pense déjà au marathon de la fin novembre

L

e Mouloudia d’Alger prépare une course marathonienne dont le coup d’envoi sera donné le 21 novembre en cours à l’occasion du match retour contre Al Ittihad de Tripoli pour le compte du match retour des demifinales de la Coupe de l’Union nord-africaine de football (UNAF). Un match qui aura officiellement lieu au stade de Rouiba comme Maracana l’a déjà annoncé lors de sa dernière livraison. Un match retour qui s’annonce, d’ores et déjà, explosif et ce, malgré la précieuse victoire ramenée de la capitale libyenne grâce à l’unique but de Youcef Sofiane inscrit à la 50e minute de jeu. D’ailleurs, tous les Mouloudéens le savent et ce, à commencer par le staff technique, les joueurs et les dirigeants qui sont tous unanimes concernant la difficulté de la tâche. « Il est clair que rien n’est encore joué malgré notre belle victoire décrochée à Tripoli lors du match aller. On sait tous que les Libyens vont tout simplement joue leur va-tout au match retour et c’est suffisant pour rester méfiants et très concentrés sur notre sujet», nous dira l’entraîneur Alain Michel.

Une finale en jeu en coupe de l’UNAF

C’est pour dire que le début du fameux marathon s’annonce déjà palpitant d’autant plus qu’une qualification en finale sera mise en jeu. Cinq jours plus tard, le Doyen enchaînera avec un match important en championnat en recevant l’USM Annaba pour le compte de la 9e journée du championnat professionnel de Ligue 1. Une sortie à ne pas rater sous aucun prétexte car il est vrai, que d’ici cette rencontre, le Mouloudia sera toujours en bas du classement avec ses fameux 6 petits points même avec deux matchs en moins. Trois jours après, soit, le 30 novembre prochain, les partenaires du capitaine Réda Baabouche joueront leur deuxième derby algérois et cette fois-ci, l’adversaire du jour, sera l’USM Alger. Pour rappel, les Vert et Rouge, ont déjà raté leur pre-

Un derby algérois au finish

En d’autres termes, la victoire sera aussi vitale que primordiale pour non seulement, ses repères à « Alger », mais aussi, pour espérer retrouver le plus vote possible, le haut du classement en sachant, que l’ES Sétif, compte déjà 18 points et un match en moins contre justement, le Mouloudia d’Alger au stade du 8-Mai 1945 qui devait se jouer ce vendredi. D’après toutes ces petites données, on peut immédiatement remarquer, qu’il s’agit là, d’un vrai marathon et les Mouloudéens le savent très bien. En tout cas, l’entraîneur Alain Michel, ne veut absolument rien laisser au hasard même si la situation actuellement est loin d’être sereine et rassurante au vu de tous ces joueurs blessés qui reviennent et certains d’autres qui se retrouvent avec les différentes sélections nationales à savoir, le gardien Zemmaouche (A), Boudebouda (A’) et le duo Daoud-Bensalem (sélection espoirs). Malgré tout cela, le technicien français des Vert et Rouge n’affiche aucun pessimisme comme il l’a si bien démontré à travers les déclarations faites à Maracana lors de sa dernière livraison en disant : « La situation est certes, difficile mais on va quand même se débrouiller pour trouver la bonne sortie.» Il est utile de rappeler enfin, que le coach mouloudéen espère meubler la nouvelle « trêve forcée » par deux rencontres d’applications contre les juniors en écartant toute éventualité d’un match amical contre une autre équipe. « Je préfère jouer contre les juniors pour éviter toute mauvaise surprise car nos juniors, on peut les avertir voire leur demander de jouer doucement pour éviter les contacts dangereux ce qui n’est pas le cas avec les autres équipes qui se présent avec le ferme intention de nous battre ou du moins, nous tenir en échec », nous dira Alain Michel. M. B.

Pensée Cela fait une année que nous a quittés notre cher père et grand-père Mohand Idir Izaouaouen. En ce douloureux anniversaire, ses enfants, ses petits-enfants prient tous ceux qui ont connu et apprécié cet homme qui fut affable, courtois et d’une extrême gentillesse, d’avoir une pieuse pensée pour lui.

Zemma très déçu de l’attitude des Usmistes !

Lundi dernier au stade Omar-Hamadi (Bologhine), le gardien international, Mohamed Lamine Zemmamouche a vraiment passé un «sale quart d’heure» avec les supporters de l’USM Alger qui se sont volontairement déplacés pour lui mener la vie dure. Et on peut dire que les fans usmistes ont vraiment eu gain de cause en démoralisant le gardien mouloudéen par leurs insultes obscènes durant toute la rencontre des A’ contre l’USMA même si Zemma n’a pas joué ce match. Il est vrai que d’autres anciens Usmistes ont eu le même accueil à l’instar de Rial, mais le portier des Vert et Rouge, a « bénéficié » d’un peu plus d’hostilité et d’animosité rarement remarquées chez les supporters usmistes. Mais ce qui est sûr, c’est que Zemmamouche aurait juré de prendre sa revanche le 30 novembre prochain au stade du 5-Juillet à l’occasion du très attendu MCA-USMA. Le numéro 1 du MCA a toutefois évité toute polémique en gardant toujours son sang-froid par respect aux vrais supporters de l’USM Alger. M. B.

mière sortie algéroise et ne doivent aucunement marquer le pas une nouvelle fois.

Condoléances C’est avec beaucoup de peine que nous avons appris le décès de la grand-mère de notre confrère et ami, Tarek Bouchikhi. En cette douloureuse circonstance, l’ensemble de la rédaction de Maracana, présente ses condoléances les plus attristées à Tarek et l’assure de sa profonde sympathie.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


08

Maracana N° 1266 — Mercredi 10 Novembre 2010

L’USMA PRÉPARE DE LA MEILLEURE DES MANIÈRES LE MCEE

Ligue

USMA

g Par TOUFIK BRAHIMI

Le match comptant pour la septième journée reporté à la fin du mois, l’USMA, l’une des deux équipes non concernées par la précédente journée, a disputé comme prévu, lundi dans l’après-midi, une rencontre amicale qui l’a opposé à l’équipe nationale des locaux drivée par Abdelhak Benchikha.

P

rivés des services de plusieurs éléments pour diverses raisons, Noureddine Saâdi, qui a aligné un onze composé de cinq titulaires, a vu son équipe s’imposer face aux A’ sur la plus petite des marges. En plus du score final, cette confrontation devra donner plus de confiance aux coéquipiers d’Abdelmalek Merbah, auteur de l’unique réalisation de la partie, et de stabilité au club phare de Soustara. Très disputé, ce match a été

Hebbache récidive

Il y a deux semaines, Abdessamed Hebbache s’est accroché verbalement avec Noureddine Saâdi en marge du match amical ayant opposé son équipe au HAC au stade d’Hydra. La raison de ce malentendu, c’est que le joueur n’a pas trop apprécié son changement à l’heure de jeu alors qu’il espérait avoir plus de temps, lui qui n’était pas jusqu’à présent concerné par les matches de championnat à cause des choix tactiques. Lundi, l’ancien Husseindéen a récidivé, balançant quelques mots qui n’ont pas été du goût de l’entraîneur en chef. Furieux contre son milieu de terrain, l’ancien coach du MCA n’a pas hésité à le remettre une nouvelle fois à sa place. Décidément, la paix entre eux, ce n’est pas pour demain.

Saâdi ne comptera plus sur lui

Croisé à sa sortie du vestiaire, Noureddine Saâdi nous a déclaré à propos ce qui s’est passé : «Je suis écœuré. Hebbache aurait mieux fait de tenir sa langue. Il vient de commettre une grosse faute. Il n’est pas à sa première. Tout ce que je peux vous dire, c’est qu’il n’entrera plus dans mes plans. Il ne rejouera plus, voilà, c’est simple. Je l’ai aligné face à l’USMB mais il est complètement passé à côté. Je ne pouvais pas faire plus pour lui.» Quelle sera la réaction du joueur face à une telle déclaration ?

Il sera libéré

Cette situation agace Saâdi, et l’aurait même poussé à prendre la décision de libérer Hebbache. Ce dernier, convoqué et aligné pour la première fois contre l’USMB, sera sanctionné une nouvelle fois parce qu’il s’en est pris à son entraîneur. A croire une source bien informée, il ne sera même pas autorisé à s’entraîner, et si Saâdi le laisse s’entraîner, il le fera en solo en attendant que son cas soit étudié en conseil de discipline. T. B.

tout simplement la meilleure manière des Rouge et Noir, qui ont livré une bonne prestation, de préparer la réception du MCEE samedi prochain à l’occasion de la huitième journée du championnat national. Sur une série de deux résultats positifs, la victoire acquise avant-hier ne fera donc qu’encourager les Unionistes pour continuer sur cette lancée. Les Eulmis sont prévenus !

SAÂDI : «Les joueurs ont répondu présent physiquement, et j’en suis satisfait»

Approché à la fin de la joute amicale ayant opposé sa troupe à l’équipe nationale des locaux, Noureddine Saâdi nous a déclaré à propos de cette victoire : «Cela fait toujours du bien de gagner, même s’il s’agit seulement d’un match amical. Un tel succès va mettre les joueurs en confiance. Aujourd’hui, nous nous sommes imposés mais ce qui m’a plu davantage, c’est la réaction de quelques joueurs sur le plan physique. Nous avons axé notre travail sur ce volet. Nous nous en sommes bien sortis, et c’est bon signe à quelques jours d’aborder notre prochain rendez-vous en championnat.» Pour conclure, Saâdi a tenu à préciser : «Chaque jour, il y a le nom d’un nouveau joueur qui soi-disant nous intéresse. Franchement, rien n’est officiel. Sachez que nous n’avons rien décidé concernant les prochaines recrues.» T. B.

METREF : «Je confirme le contact avec l’USMA» Rencontré à l’issue du match amical qui a eu lieu avant-hier entre la sélection A‘ et l’USM Alger, Hocine Metref, le milieu de terrain de l’Entente de Sétif, nous a confirmé le contact entre lui et les responsables des Rouge et Noir, mais ne voulant pas donner plus de détails : «Effectivement, j’ai eu un contact de la part des Usmistes. Cela dit, je ne peux rien vous dire de plus pour le moment car ce n’est pas encore du concret, dans la mesure où c’est un peu prématuré d’en parler avant le mercato. Ce sont les chargés du recrutement qui ont pris attache avec moi», s’est contenté de dire donc Metref, lequel est, pour rappel, un pur enfant de l’USM Alger, club qu’il a quitté en 2008 pour aller tenter une aventure en France, à Dijon, avant de revenir au pays et opter pour l’Entente de Sétif. Son contrat prendra fin en janvier prochain. Ainsi donc, ce qui n’était qu’une simple rumeur est devenu officiel : Metref pourrait très bien revenir au bercail dès ce mercato hivernal. Il est à signaler qu’à la fin de la rencontre amicale d’avant-hier, Hocine Metref a eu un long entretien avec Billel Dziri, l’un des chargés de la prospection, du recrutement et du suivi chez les Rouge et Noir.

HAMIDI : «Cheklam, c’est mon frère avant d’être un coéquipier» Hamidi, incorporé en seconde mi-temps, à l’image de Cheklam, avec les Verts, s’est accroché avec son coéquipier suite à un tacle de l’ancien joueur de l’ASO Chlef. Approché après le coup de sifflet final, il nous a dit : «Tout est rentré dans l’ordre entre nous. Cheklam est un frère pour moi avant d’être un coéquipier. Il y a eu un léger diffèrend mais tout est rentré dans l’ordre. Il défendait les couleurs de l’équipe nationale, moi celles de l’USMA, chacun voulait gagner, c’est normal que ce genre d’incident se produise.» A. T.

Meklouche, Khoualed et Cheklam reprendront demain

L’USMA demande à la LNF de recevoir en nocturne

Nous avons appris d’une source bien informée que les responsables du club ont adressé une demande à la Ligue nationale de football afin que l’USMA reçoive ses prochains adversaires en nocturne. Pour l’instant, rien n’est encore décidé mais, d’après ce que nous avons appris, le match face au MCEE se jouera à 14h30.

Ce n’est que demain que les trois joueurs usmistes, convoqués en équipe nationale A’ et celle des U23, reprendront du service avec le groupe. Pour rappel, Khoualed et Cheklam ont affronté leur équipe avant-hier. Le premier a joué la première mi-temps tandis que le second n’a fait son apparition qu’en seconde période. A. T.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

1

Merbah, l’agréable surprise

S’il y a un joueur qui a marqué des points lundi, c’est bien Abdelmalek Merbah. Arrivé cet été du côté de Bologhine, ce défenseur central de 23 ans a fait parler de lui, livrant une belle prestation. Titularisé par son entraîneur, le transfuge du NARBR a formé la charnière arrière avec ZianeChérif avant que ce dernier cède sa place à Chaffaï. Solide, Merbah n’a pas été impressionné par les attaquants de l’équipe nationale bien qu’ils soient les meilleurs du championnat. Très en vue, ce joueur, formé au NAHD, les a d’ailleurs muselés. C’est donc tout logiquement qu’il a été la surprise de cette rencontre amicale.

Il a séduit Saâdi

Avec aucune convocation à son actif, Abdelmalek Merbah est l’un des deux joueurs qui n’ont pas été convoqués depuis le début de la saison, en compagnie de Yacine Hamada, l’attaquant émigré qui évoluait en Angleterre. Auteur d’une belle prestation, avec un beau but à la clé, cette situation devra bientôt changer puisque, d’après ce que nous avons appris, Merbah a tout simplement surpris son coach. Ce dernier serait même prêt à lui donner d’autres occasions de prouver qu’il a la capacité d’être utile à cette équipe, et cela dès les prochains matches de son équipe en championnat.

«Je sais que je peux apporter un plus à l’USMA»

Rencontré après la fin de la rencontre, c’est un Abdelmalek Merbah aux anges que nous avons abordé. Le défenseur central des Rouge et Noir, sûr de lui, nous a déclaré : «Je n’ai à aucun moment douté de mes capacités. J’ai toujours cru en moi. Bien que je n’aie pas été convoqué par le coach, j’ai continué de travailler durement en attendant des jours meilleurs. Aujourd’hui, l’occasion s’est présentée et j’ai montré de quoi j’étais capable. Ce n’est qu’un début, le meilleur est à venir. Je suis sûr que je peux apporter un plus à l’USMA.» Saâdi doit apprécier… T. B.


Ligue

1

Rahem nommé entraîneur des Eucalyptus

Le désormais ex-entraîneur de la catégorie juniors de l’USMH, Mohamed Rahem, a été nommé à la barre technique de l’équipe fanion des Eucalyptus. Ce club évolue en division régionale 2. Le nouveau coach

09

Maracana N° 1266 — Mercredi 10 Novembre 2010

USMH

Mohamed Rahem aura pour mission de réaliser un meilleur parcours possible avec cette jeune équipe qui aspire à jouer à fond ses chances à l’accession cette saison. Une mission qui s’annonce dif-

ficile pour Mohamed Rahem, mais ce dernier, qui aime les défis, est décidé à réaliser cet objectif qui tient à cœur toute la famille de cette équipe des Eucalyptus. L. S.

HD 0 H 5 - JS l : USM En amica cal, face à celle ami ch mat un hier uté disp de l’USMH a

La formation Les poulains de Charef ont frapde la JSHD qui joue en Interrégions. e de 5 buts à 0. Les buts des pé fort en s’imposant sur le score larg elam, Benayache, Bellat et Bou par qués Jaune et Noir ont été mar Belatar à deux reprises. pour les joueurs et pour le staff Une rencontre qui a été bénéfique et t sur l’état de forme des ses poin le fait a ref technique. Boualem Cha préparer son équipe pour le joueurs, et aura donc l’aubaine de à la JSK. face d prochain rendez-vous qui les atten L. S.

GRICHE : « J’ai des contacts, mais je n’irai nulle part» g Entretien réalisé par LOTFI SALHI

Le défenseur axial des Jaune et Noir, Adlène Griche, est revenu dans cet entretien qu’il a accordé à Maracana, sur ses contacts avec des clubs des pays du Golfe et plus précisément de la Jordanie, où il a déjà joué par le passé, de la prestation de ses camarades face à la JSMB et le match qui les attend ce samedi face à la JSK. Griche nous a déclaré qu’il n’ira nulle part et qu’il continuera l’aventure avec l’USMH, un club avec qui il compte réussir un bon parcours cette saison. Ecoutons-le…

di avec un gros morceau, la JSK. Comment appréhendezvous cette rencontre ? Tous les matchs sont difficiles et pas uniquement celui qui va nous opposer à la JSK, ce samedi. Certes, la JSK est un gros morceau et on aura affaire à une équipe plus compétitive que la nôtre, mais cela ne peut nous empêcher de nous dépenser à fond, afin d’engranger les trois points de ce match. La JSK a ses points forts et ses points faibles, et on va essayer de faire de notre mieux pour s’offrir la victoire, et mettre fin à cette série de quatre matchs sans le moindre suc-

Avec du recul, un mot sur la précédente rencontre disputée contre la JSM Béjaïa ? Je crois que mes camarades ont fait le match qu’il fallait. Ils ont été à la hauteur des aspirations du large public venu en grand nombre ce jour-là. Malgré les absences de plusieurs joueurs pour cause de blessures et de suspension, l’équipe a bien tourné et a fait un match plein. N’oubliez pas qu’on a eu affaire à une très bonne équipe de la JSMB qui renferme en son sein des joueurs de qualité et d’expérience. N’était aussi le mauvais arbitrage, mes coéquipiers auraient largement pu prétendre à la victoire. Ils sont à féliciter pour leur belle prestation, et ce match nul est un bon résultat, malgré que la partie s’est déroulée sur notre terrain et devant nos supporters. Vous allez en découdre ce same-

cès. On a laissé entendre que vous êtes convoité par des clubs des pays du Golfe et plus précisément de la Jordanie où vous avez déjà joué par le passé. Qu’en est-il au juste ? Certes, j’ai des contacts avec certains clubs des pays du Golfe, mais j’ai dû décliner ces offres poliment, et ce, pour la simple raison que je suis bien à l’USMH. J’ai promis aux dirigeants et aux supporters de continuer l’aventure jusqu’à la fin de cet exercice footballistique. Donc, j’y L. S. suis, j’y reste.

Quatre matchs sans victoires

La guigne poursuit l’USMH Les protégés de Boualem Charef qui développent du beau football et qui ont

Hanitser out face à la JSK

Sofiane Hanitser, qui n’est pas encore rétabli de sa blessure, est out pour le match de ce samedi. Un vrai coup dur pour l’équipe harrachie qui sera, encore une fois, priv��e de l’un de ses meilleurs éléments. Hanitser, qui a son poids dans l’équipe, est éloigné des terrains depuis le match disputé contre le WA Tlemcen. Son retour à la compétition n’est pas d’actualité. L. S.

LE CABBA EN LIGNE DE MIRE

ébahi plus en début de saison, n’arrivent plus à gagner depuis déjà quatre rencontres. Malgré leur bon rendement, les camarades de Touahri ne sont pas parvenus à chasser la guigne et à renouer avec le succès. Depuis leur dernier succès enregistré face à l’USM Annaba, les Harrachis n’ont plus goûté à la victoire. Ils se sont inclinés tout d’abord avec l’ES Sétif au stade du 8-Mai-45 avant d’enchaîner avec trois matchs nuls enregistrés respectivement contre l’USMA à domicile (0 à 0), puis à l’extérieur contre le WA Tlemcen (2 à 2) et samedi dernier sur leurs bases devant les gars de Yemma Gouraya de la JSMB (3 à 3). Cette série de quatre matchs sans victoire commence à inquiéter la famille de l’USMH. Les joueurs sont déterminés plus que jamais à renouer avec le succès dès le prochain rendez-vous. Les Griche, Benabderrahmane, Hendou et consorts sont décidés à chasser cette guigne qui les poursuit depuis quatre matchs, en s’offrant les points qui seront mis en jeu face à la JS Kabylie. On le saura ce samedi. L.S.

CRB

g Par HILLAL AÏT BENALI

Le CR Belouizdad, qui a disputé samedi passé son sixième match du championnat face à l’USMB, prépare le prochain rendez-vous qui le mettra aux prises aux gars de la ville des Bibans. En effet, les hommes du technicien argentin Angel Gamondi qui revenaient samedi passé par une précieuse victoire de Blida pour rappel sur le score d’un but à zéro signé Rabih, pensent déjà à la prochaine empoignade face à un adversaire qui peine en ce début de la compétition et qui cherche à arracher sa première victoire de la saison. Les camarades de Ramzi Bourekba qui ont repris hier le chemin des

La récupération des blessés, un soulagement pour le staff technique Ce qui rassure les dirigeants et le staff technique belouizdadi et les motivera à croire que leur équipe est capable de mettre en échec les hommes de l’entraîneur Castillan dans leur fief, c’est la récupération de tous les joueurs blessés récemment et qui n’ont pas pu prendre part à la dernière rencontre face à l’USMB. En plus de cela, même ceux qui ont raté la partie à cause d’un malaise de santé seront eux aussi d’appel samedi prochain. Gamondi et ses adjoints s’estiment heureux et croient dur comme fer que cette situation se jouera en faveur de leur équipe, cependant, ils n’oublient pas de rappeler à leurs poulains que l’adversaire cherche le déclic, donc il faut s’attendre à une réaction de sa part et prévoir à ce qu’il cherche ses griffes pour engranger les trois points de la rencontre.

Entraînement hier en matinée entraînements au stade du 20Août sont conscients de la complicité de leur tâche de samedi prochain, et pour cela, ils sont

La grande forme pour Abdet, Mameri et Boukria Les Abdet, Mameri et Boukria se sont entraînés hier avec leurs coéquipiers le plus normalement du monde. Le trio Belouizdadi blessaient lors de l’avant dernier match du championnat face au MCO, sont actuellement en possession de tous leurs moyens et se disent tout à fait prêt pour la prochaine rencontre face au CABBA. Seul Mameri n’a pas pris part au précédent match, mais son état de santé s’est vraiment amélioré. Alors plus de mal que de peur pour les trois joueurs H. A. B.

en train de travailler dur afin d’éviter toute mauvaise surprise. Ils sont déterminés à rester sur leur lancée et réussir un deuxième succès successif à l’extérieur et ce, dans le but de se rapprocher davantage du fauteuil de leader occupé pour l’instant par l’ESS. Le seul mot d’ordre à présent à Ruisseau, c’est de revenir de Bordj Bou Arréridj avec un résultat probant et de confirmer que le Chabab se comporte bien et qu’il est en train de monter en puissance. H. A. B.

Les Rouge et Blanc de Belouizdad, qui ont bénéficié de deux jours de repos après le match livré samedi passé à Blida, ont repris hier les entraînements au stade du 20-Août. La séance a débuté aux environs de 9 h et a connu la présence de tous les joueurs à l’exception de Sofiane Mebarki qui n’est pas encore rétabli totalement de sa blessure. Gamondi et Neggazi ont dirigé la séance avant que ce premier ne dispose et laisse son adjoint gérer le groupe des remplaçants qui a disputé un match amical face au WAB.

Du footing et des exercices technico-tactiques au menu Les joueurs ont débuté la séance d’hier par un footing avant que le staff technique axe son travail sur des exercices technico-tactiques. L’ensemble des éléments qui ont répondu présent ont démontré une grande volonté et ont cravaché dur durant toute la période de l’entraînement. Les coéquipiers du gardien Ousserir sont conscients de la difficulté de la tâche qui les attend samedi prochain face au CABBA et pour cela, ils se concentrent pleinement sur leur sujet et effectuent la préparation dans le sérieux absolu.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


10

Maracana N° 1266 — Mercredi 10 Novembre 2010

Ligue

ESS

1

BOUCHERIT ET BENCHERGUI INQUIETS BENCHADI: «Nous sommes en confiance» AU SUJET DE LEUR SITUATION g Entretien réalisé par YASSER MALKI

g Par YASSER MALKI

Titulaires à part entière lors du précédent exercice avec leur ancien club, l'USMAn, Boucherit et Benchergui se sont retrouvés en ce début de saison, contre toute attente, sur le banc des remplaçants. Gianni leur a préféré d’autres éléments auxquels il a fait confiance jusqu'à présent, et il ne veut pas changer une équipe qui gagne.

L

es deux joueurs, et même s’ils ne veulent pas créer une polémique en réclamant une place de titulaire dans l’équipe, restent toutefois inquiets pour leur avenir, du fait que cette situation n’arrange nullement leurs affaires. En effet, Boucherit a failli signer a l'USMA l'intersaison, et son transfert a butté seulement sur le volet financier du fait que les dirigeants Usmistes n’ont pas trouvé un terrain d’entente avec lui. Connu pour être intransigeant sur le volet disciplinaire, Gianni n’a pas admis le fait que Boucherit réclame a chaque fois une place de titulaire , pour cette raison , le technicien italien ne compte plus sur Boucherit, bien que ce dernier n’a pas baissé les bras essayant de gagner de nouveau la confiance de son entraîneur, qui ne lui a pas tenu

rancune finissant par revenir à de meilleurs sentiments envers son joueur. Pour le deuxième match du la coupe de l'unaf , ou il a jouer comme titulaire, , et le joueur croyait qu’il allait être reconduit pour le prochain match de son équipe mais il s’est retrouvé une nouvelle fois à chauffer le banc. Boucherit n’a pas caché sa déception, affichant son inquiétude de faire banquette dans une équipe où il estime avoir sa place ; et on laisse même entendre qu’il souhaite changer d’air. Quant à Benchergui, il n’a toujours pas gagné la confiance de son entraîneur même s’il affiche actuellement de belles choses aux entraînements.

Ils veulent bénéficier

de plus de volume de jeu

Les deux joueurs veulent donc bénéficier de plus de volume de jeu pour montrer de quoi ils sont capables sur le terrain. Cependant, il semble bien que Benchergui est Boucherit sont victimes de la rude concurrence existant, mais aussi du système de jeu prôné par l’équipe et qui a porté ses fruits jusqu'à présent. Gianni préfère pour l’instant évoluer avec un seul milieu récupérateur et deux défenseurs centraux, alors que par le passé l'ESS évoluait avec deux milieux de terrain récupérateurs. Gianni estime que ces deux éléments doivent prendre leur mal en patience et qu’ils vont finir par avoir leur chance. Y. M.

Vous avez réalisé votre troisième victoire en déplacement face au MCEE. Peut-on dire que l'ESS confirme la bonne santé qu’elle affiche en ce début de championnat ? Une victoire est toujours bonne pour le moral. Après notre succès à domicile face au MC Saïda, on était dans l’obligation de bien négocier notre match face au MCEE, d’autant plus qu’on aura à évoluer hors de nos bases, face à l'ASK. La victoire à El-Eulma nous mettra plus en confiance, et nous permettra d’entamer le prochain match face au CABBA dans de bonnes conditions. Votre équipe arrive à préserver son invincibilité à l'extérieur. Peut-on dire que l'ESS est bien partie pour jouer le titre de champion ? Il est prématuré de parler de l’objectif de cette saison. Le plus important pour nous, c’est de négocier nos rencontres match par match et d’engranger le maximum de points. Un grand club comme l'ESS espère toujours jouer les premiers rôles en championnat. On essayera de faire le maximum pour réaliser une bonne saison. D’aucuns estiment que votre prochain match en déplacement sera déterminant pour la suite de votre parcours… A mon avis, toutes les rencontres

tat. Toutefois, je ne pense pas que ce prochain match soit déterminant pour nous car le championnat est encore long. Y. M.

plus à réaliser de bons résultats. Pis, ils viennent de perdre 4 bons points à domicile, et ceci constitue déjà une contre-performance. Toutefois, cette situation pourrait pousser les joueurs annabis à attendre de pied ferme l’ASK pour effacer les faux pas enregistrés à domicile. Avec une victoire à domicile face à l’ASK, Annaba plongera dans l’ambiance du championnat pour essayer de convoiter une meilleure place. Mais la compétition n’est qu’à ses débuts (7 matches) et l’USM Annaba a habitué ses fans à de bien meilleurs résultats. Le cham-

pionnat professionnel de Ligue 1 a la particularité de ne pas respecter l’avantage du terrain, puisque l’USM Annaba, en 3 rencontres, n’a gagné qu’une seule fois en présence de son public face à la JSM Béjaïa sur le score étriqué de 1 à 0. De l’extérieur, les Annabis n’ont ramené aucun point et en ont perdu 4 à domicile. Si la logique est respectée, Annaba pourra décrocher une 2e victoire à domicile. Donc, la victoire est possible pour les Annabis afin de sortir du fond du classement et se débarrasser du statut de lanterne rouge. A. A. B.

sont difficiles. On avait trois rencontres à disputer en déplacement, et je souhaite qu’on arrive à négocier convenablement les deux prochains matches car notre victoire à El-Eulma nous encourage à nous déplacer à Khroub pour enchaîner avec un autre bon résul-

A L’ÉPREUVE DU KHROUB USMAn

Les derbys ne réussissent pas au club de Lalla Bouna, après avoir été accrochée par le MCE Eulma sur le score de 0 à 0.

L

es amateurs des statistiques savaient que dans cette adversité sportive l’USM Annaba a toujours eu le meilleur, un avantage acquis cette dernière décennie. Cette rencontre intervient dans un contexte particulier, c’est-à-dire entre deux équipes de l’est mal loties. Les

Annabis sont à la recherche de leur deuxième victoire à domicile, d’autant plus que l’adversaire traverse une crise interne. Ceci plaide en faveur de l’USM Annaba, d’autant qu’elle évoluera chez elle. Comme l’USM Annaba, l’AS Khroub n’a jamais ramené le moindre point de ses déplacements. Annaba veut une deuxième victoire pour calmer les esprits et redonner plus d’espoir aux supporters, lesquels attendent un second succès au stade du 19-Mai 1956. Donc, les jeunes joueurs annabis n’ont pas le droit de se laisser aller face aux Khroubis,

accumulant échec sur échec, mais attention à la surprise. Les Annabis veulent enregistrer une belle victoire pour non seulement se racheter de la déconvenue du match à domicile (accrochés par le MCEE) mais également pour confirmer leur invincibilité at home. Ces derniers ont instauré une règle qu’ils sont pratiquement intraitables chez eux, et ils le sont encore plus quand il s’agit de l’AS Khroub qui n’a jamais gagné à Annaba sauf s’il contredit cette tendance cette saison. Mais, les Annabis traversent une crise de confiance et les joueurs n’arrivent

R ABET : «C’est un match qu’il faut gagner»

Le directeur technique de l’USM Annaba, Hocine Rabat, donne son point de vue sur le prochain derby de l’Est algérien (USM Annaba-AS Khroub) comptant pour la 8e journée du championnat professionnel de Ligue 1. Ce technicien peut en effet émettre un avis sur cette rencontre derby entre les deux voisins. Comment se présente la situation de l’équipe bonoise à la veille de ce derby ? La situation est calme, la préparation se déroule dans la sérénité et les joueurs sont conscients de leur mission. certes l’USMAnnaba au même titre que l’ASK sont classés au bas du tableau, ceci est un motif supplémentaire pour permettre aux annabis de s’exprimer pleinement

avec une grande motivation pour la suite du championnat. sera-t-il au L’effectif complet lors de ce rendezvous ? L’infirmerie bonoise est vide, on ne compte aucun blessé. Donc, tous les joueurs seront présents lors de ce derby. Avez-vous procédé à une préparation spécifique pour ce derby ?

Il n’y aucune exception pour ce match. On a gardé les mêmes habitudes de travail pour éviter de perturber le groupe. Pour nous c’est un match à trois points qu’il faudrait gagner sans plus, et puis ils ressemble à tous les autres matches qu’on a joué auparavant. Quel est le moral du groupe ? Le moral est au beau fixe, c’est la sérénité qui règne au sein du groupe, et en guise de réponse, je

vous dirais que les joueurs sont motivés et ils se défendront comme des lions. C’est mon cas aussi je défend les couleurs de l’USMAnnaba et j’aimerai bien remporter les trois points. Votre dernier mot… Ecoutez, ce derby se joue en 90 minutes, et je ne peut pas donner de pronostic pour ce match qui reste ouvert à toutes les possibilités. Ceci dit on ne doit pas

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

prendre en considération le classement de l’ASKhroub. Mais pour ma part, je considère que l’équipe la mieux préparée et qui fera moins de fautes en restant percutante remportera ce derby. Tout ce que j’espère, c’est que ce derby se déroulera dans de bonnes conditions et surtout un fair play total entre les joueurs et les supporters. Entretien réaliser par Amar Aït-Bara


Ligue

1

11

Maracana N° 1266 — Mercredi 10 Novembre 2010

L’ASO, UN FANTÔME QUI FAIT PEUR MCO

g Par MILOUD TOUADJINE

Alors que la dernière sortie médiatique du président Mehiaoui continue à faire des vagues, l’équipe s’est entraînée le plus normalement du monde au stade Zabana avant-hier après midi et hier. Lundi, le coach a fait travailler ses hommes beaucoup plus sur le plan physique que sur le plan tactique.

I

l a doublé le travail. C’est son habitude, car il a toujours pensé qu’une équipe qui se trouve bien préparée sur le plan physique a plus de chances de réussir son match que si elle ne l’était pas. Ajoutons à cela les informations ramenées par le manager général, Lakhdar Belloumui, qui se trouvait à Saïda samedi dernier en mission «d’espionnage», n’ont rien de réjouissant : «L’ASO est une équipe complète dans ses trois lignes. Elle possède des joueurs aguerris, bons sur le plan physique et sur le plan technique. Il nous faudra faire attention à ses attaquants et en particulier à son buteur Soudani, qui a énormément évolué depuis trois ans. Pour la contrer, nos joueurs doivent être les premiers sur les balles et ne laisser aucun espace à leurs adversaires. Mais l’ASO a aussi des failles et nous comptons en profiter.» Belloumi, en fin technicien, sait de quoi il parle et il pense que

Cherif El Ouazzani tiendra compte de ses observations. Hier, le travail était axé sur le volet tactique et surtout la manière de pouvoir marquer des buts, car l’attaque du Mouloudia est bien faible dans ce domaine. Mais le staff technique espère récupérer Daoud Bouabdallah, dont le problème de logement vient d’être réglé, selon le président Mehiaoui. Le retour de ce joueur d’expérience et de volonté, qui avait déjà joué à Chlef, sera un plus pour la formation oranaise, qui est tenue de réaliser un exploit afin d’en finir avec les défaites conjuguées hors de ses bases. Les Hamraoua verront aussi le retour de l’arrière gauche Bengoreine, un élément qui pourra apporter plus de stabilité dans cette défense décriée par l’entraîneur : «C’est la défense qui me cause le plus de soucis. Elle n’est pas encore parfaite.» A qui fait allusion l’exmilieu de l’équipe nationale de la fin des années 80 ? Pourtant, il a essayé, à la place du duo KechamliOuasri, Zidane, associé à Bellabès et la différence n’a pas été convaincante. A moins que ce ne soit le poste de gardien de but, où Fellah a été incriminé dans les 2 buts inscrits par les Belouizdadis ? Fellah sera d’ailleurs suspendu cette semaine pour avoir reçu son troisième carton lors du match face au CABBA, et donc cèdera sa place, logiquement, à Houari El Ghoul si ce dernier est totalement rétabli de sa douleur au dos, sinon ce sera le grand départ de Ouamane. Si tel est le cas, ce ne

«COMBLÉ D’ALLER EN EN»

AOUEDJ :

sera pas une partie de plaisir pour l’ex-portier du MCA. «Je suis au MCO pour jouer. J’en ai assez du banc de touche et j’espère que j’aurais ma chance à Chlef où je veux montrer mes capacités. Si je suis aligné, je promets de faire un grand match», estime-t-il. Deux cas semblent aussi tracasser l’entraîneur, celui de la suspension de Benatia, qui avait contesté une décision de l’arbitre Bouster lors du dernier match, et l’état moral dans lequel se trouve l’autre milieu de terrain, Aïssaoui. Ce dernier nous a déclaré à la fin du match de samedi dernier, alors qu’il avait été remplacé en deuxième mitemps : «Je ne suis pas bien moralement. Le climat au MCO ces derniers temps n’est pas pour me motiver. Cette situation me fait perdre une grande partie de mes moyens.» Aïssaoui n’a pas voulu trop rentrer dans les détails pour ne pas se voir pénalisé plus qu’il ne l’est. Cela ne l’empêche pas de s’entraîner avec ses coéquipiers et de se donner à fond au cours de cette préparation. En conclusion, nous ne pouvons pas dire que la préparation de la revanche sur l’ASO Chlef se déroule dans de bonnes conditions psychologiques. Seuls les jeunes loups, qui ont leurs chances dans cette équipe, sont en plein entrain, car ils savent qu’ils ont tout à gagner et rien à perdre, rêvant plus à gagner une place au soleil qu’à l’argent ou un appartement… Pour le moment ! M. T.

g Entretien réalisé par MILOUD TOUADJINE

C’est seulement la seconde fois qu’il est aligné d’entrée par Cherif El Ouazzani, qui lui accorde une grande confiance en raison de sa technique, mais aussi et surtout pour sa grande volonté sur le terrain. Le jeune produit de l’école hamraouie est doublement heureux. Pour votre deuxième match en qualité de titulaire, nous avons senti que vous vouliez prouver quelque chose... C’est vrai ! Je suis titulaire par un heureux concours de circonstances. Samedi, j’ai voulu prouver que ma place de titulaire n’est pas usurpée, bien que j’adhère au fait que je fais partie d’un groupe de 25 joueurs et non de 11. Ensuite et surtout, j’ai voulu prouver que ma convocation en équipe nationale olympique était méritée. Je me suis donné à fond et, contrairement à ce qui a été écrit, je n’ai pas frappé le ballon qui a amené la victoire par hasard, mais je l’ai bien orienté à dessein. Vous sembliez (toute l’équipe), peiner en cours de match, comme nous

l’avions constaté devant le CABBA... C’est vrai que quand vous faites trois contre-performances, vous doutez un peu et quand vous rentrez sur le terrain, vous avez tellement envie de marque dès l’entame du match. Et quand ça ne vient pas, cela vous énerve. Personnellement, j’ai été déçu par le comportement de certains de nos supporters, qui avaient pris à partie Boussaâda et Boukessassa, alors qu’ils ne méritaient pas qu’on les insulte. Un supporter doit, au contraire, aider constamment les joueurs de son équipe. Heureusement qu’au bout du compte il y a eu la victoire. C’est ce qui compte. Un mot sur votre convocation en équipe nationale... Quand j’ai reçu la convocation, c’était le plus beau jour de ma vie. Je remercie M. Aït Djoudi d’avoir pensé à moi et je souhaite lui donner raison au cours de la préparation et éventuellement au cours d’un match où je serai titularisé. Dans mon esprit, la porte est ouverte, à moi de gagner ma place. M. T.

Objectif : la victoire face à Blida PRÉPARER LE MATCH WAT

DE BLIDA

g Par SEBAÏHI-TANI SMAÏN

g Entretien réalisé par SEBAÏHI TANI SMAÏN

Déçus par leur échec à El Khroub, les poulains de Henkouche ccueilleront ce vendredi, au complexe Akid Lotfi et à huis clos, l’USMB qui reste sur une défaite à domicile face au CRB.

Le jeune attaquant tlemcénien, Hadji, qui a inscrit jusque-là deux buts, est optimiste pour la suite de la compétition, pour peu que ses coéquipiers restent concentrés.

ette 8e journée de championnat de Ligue I, sera une ultime occasion pour les protégés de Henkouche, qui devront réaliser un bon résultat. Les Tlemcéniens sont plus que jamais décidés à enregistrer leur 3e succès. A vrai dire, et après une période de flottement, les camarades de Belgherbi semblent redresser la barre malgré le fait qu’ils ont perdu énormément de points. Mais attention à cette équipe tlemcénienne quand elle pratique un football spécifique propre au Widad. Par ailleurs, les Bleu et Blanc doivent se méfier de leur hôte qui n’est autre que l’USM Blida et qui a toujours réussi les bons résultats

Un mot sur l’ambiance qui règne actuellement au sein du groupe, après votre défaite face à l’AS Khroub ? C’est vrai, on avait dominé la rencontre en deuxième mi-temps et on a égalisé, mais les dernières minutes nous ont été fatales ; nous avons profité d’une journée de repos pour vider nos têtes, la page est tournée ; maintenant, il nous faut rebondir au plus vite afin de nous ressaisir après ce faux pas.

C

à Tlemcen. C’est au coach de prendre toutes les précautions afin d’éviter une autre déconvenue sur son terrain. Ce qu’il faut, c’est simple, il faut rééditer le match contre la JSMB, au cours duquel les Tlemcéniens avaient pris du plaisir dans ce match, où la ligne d’attaque des Widadis a réussi sa mission. Le WAT doit, selon les observateurs et beaucoup de techniciens avérés, revenir à son jeu habituel, généreux et spectaculaire, porté vers l’avant et qui permet aux joueurs de mieux étaler

tout leur potentiel qui, selon le président de section, n’est pas encore exploité à 100%. C’est un match capital qui attend le Widad, les joueurs ne seront pas sous pression, ils seront libérés psychologiquement puisque le public sera absent. Ils ne jurent que par la victoire et ils savent que le mainVotre équipe rencontrera ce tien nécessite les succès qu’ils samedi l’USM Blida, comdoivent réaliser d’abord sur leur ment voyez-vous cette renpropre terrain afin d’affronter les contre ? autres échéances avec un moral au Ce sera un match difficile pour les beau fixe. S. T. Smaïn deux équipes, car chacune a besoin

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

de remporter les trois points pour s’éloigner de la zone de turbulence et aussi satisfaire les supporters. Quant à nous, on s’est bien préparés pour cette rencontre et nous ferons tout notre possible pour gagner et augmenter notre capital points.

Ne craignez-vous pas que le scénario de la saison dernière se reproduise ? On reconnaît que notre tâche ne sera pas facile et que l’USMB nous a toujours donné du fil à retordre les saisons écoulées. Ils ont toujours réussi à Tlemcen ; aujourd’hui, nous sommes plus que jamais décidés à renouer avec la victoire, il n’est pas question de perdre ce match. Un dernier mot pour les supporters... Il faut qu’ils soient patients, nous avons une jeune équipe qui a assez de ressources pour faire bonne figure. Je suis persuadé que le WAT va se ressaisir. S. T. S.


12

Maracana N° 1266 — Mercredi 10 Novembre 2010

GHERBI : «Le MCO y laissera des plumes» ASO

g Entretien réalisé par ZOHEIR ZITOUN

Le milieu défensif de l’ASO continue, à l’image de son équipe, d’effectuer un bon début de saison, s’imposant dans l’équipe type comme attendu. Le nul paraît ne pas arranger les choses dans l’entourage du club. Un commentaire. Il faut avouer que nous avons raté plusieurs occasions nettes en deuxième mi-temps et la précipitation a eu raison de nous. On pouvait revenir avec les points de la victoire mais nous ne devons pas faire la fine bouche sur ce point car il est aussi précieux. Nous ne devons pas regretter le passé car nous avons un match à préparer durant la semaine et on va se concentrer pour ne pas le rater.

Heureusement que le MCS a évolué en infériorité numérique en seconde période... Il faut savoir qu’on misait sur une victoire dès le départ même si on savait que cela allait être difficile face à une équipe qui cherchait à renouer avec son public. Les choses ont mal tourné en première période et on a subi cette domination de l’adversaire plus déterminé. Mais un point, c’est mieux que rien. Il y a aussi le fait que l’on s’est beaucoup parlé durant la pause et on a pris la ferme décision de ne pas nous laisser faire, nous jetant corps et âme durant la seconde partie du match et ça a donné du résultat puisqu’on pouvait aspirer à mieux. Que vous a dit le coach en fin de match ? Il nous a félicités et encouragés à faire mieux le prochain match. Je crois qu’Ighil est satisfait du groupe car il y avait une certaine détermination dans le côté adverse, et le MCS est une

équipe avec laquelle il faut compter cette saison, d’autant plus qu’elle renferme des joueurs de talent. La preuve, son début en trombe alors que personne ne donnait cher de sa peau.

Comment se présente le match face au MCO ? Ce ne sera pas facile mais on a les moyens de les surprendre, surtout qu’on jouera devant notre public. Toutefois, nous ne devons pas sous-estimer cette équipe du MCO qui ne manque pas d’atouts. C’est un autre derby que nous devons gérer à notre profit pour continuer sur

notre lancée et maintenir notre dynamique actuelle. Nous nous armerons de la volonté voulue et nous remporterons ce derby. Avec la détermination qui nous anime et la décision de ne plus nous laisser faire chez nous, le MCO y laissera des plumes.

Invaincus depuis six matches, cela vous fait quoi ? Cela nous motive à ne pas nous arrêter en si bon chemin et cela nous fortifie le moral. C’est une performance que nous voulons prolonger le plus possible. Z. Z.

La direction a pourtant averti les fans du club

Le premier responsable du club, Abdelkrim Medouar, n’a pas manqué d’avertir les supporters qui ont été sensibilisés par leur comité et surtout par les membres de l’association «Poulina» qui ne cessent depuis une saison de donner le meilleur exemple en étant près des supporters dans les tribunes. Il paraît que les supporters de l’ASO n’ont pas appris les leçons du passé (l’ASO a évolué à plusieurs reprises sans sa galerie), ce qui a été derrière les mauvais résultats des coéquipiers de Zaoui. L’ASO avait même été menacée en fin de saison ayant occupé la position de lanterne rouge pour la première fois depuis son retour parmi l’élite. Z. Z.

PUBLICITÉ

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ligue

1

Senouci incertain face au MCO

L’arrière droit de l’ASO, Senouci, qui devait subir une intervention chirurgicale au niveau du ménisque après le match face au MCO, a contracté une blessure face au MCS et a dû céder sa place. Cette blessure risque de l’empêcher de prendre part au match face aux Hamraouis, un match qu’il attendait pourtant avec impatience étant donné que c’est un produit de l’ASMO. Cela constitue pour lui un derby dans un derby. Si défection de Senouci il y aura, Ighil devra compter sur Sellimi ou Maâmar Youcef pour pallier cette éventuelle absence à moins qu’il ne pense aligner Gherbi sur le flanc et le remplacer par Mohamed Rabah au milieu du terrain.

La suspension du stade Boumezrag, on en parle beaucoup

Les supporters de l’ASO critiquent la décision de la commission de discipline de la LNF qui n’a pas tenu sa réunion à temps. En effet, le stade de l’ASO pourrait faire l’objet d’une suspension après ce qu’ont fait les supporters de l’ASO au stade de Saïda, le commissaire au match ayant signalé quelques actes. Montrés du doigt, les supporters de l’ASO, qui se sont mal comportés, pourraient encore être derrière la suspension de leur stade.


Ligue

1

Maracana N° 1266 — Mercredi 10 Novembre 2010

13

DES ABSENCES À LA PELLE ! USMB

Reprise des entraînements

g par AHMED TAHI

La séance d’entraînement de la reprise a été marquée par l’absence de plusieurs joueurs, Bitam, Yaghni, Oussad, Youcef blessés, Zemmouchi, suspendu et Belkheïr retenu en sélection olympique.

C

es derniers, au nombre de six, ne seront pas du voyage à Tlemcen, en prévision du match WAT-USMB qui aura lieu ce vendredi au stade Birouana. Les 21 autres joueurs, qui étaient présents au stade Mustapha-Tchaker à 16h, ont effectué le déplacement à la forêt de Bahli située dans la localité de Soumaâ, pour une séance d’oxygénération. Cette séance a été dirigée par le préparateur physique Haouès, ce dernier, avant d’entamer le travail, a tenu une réunion d’un quart d’heure qui a touché l’aspect psychologique, vu que les camarades de Chebira ont été touchés mentalement après la dernière défaite subie face au CRB, samedi dernier au stade Mustapha-Tchaker. Après une bonne heure de travail, axée sur des exercices physiques, le groupe a rejoint le point de départ à 18h 30.

Reprise hier à Tchaker à 16h30

La séance d’entraînement d’hier a été programmée au stade Tchaker à 16h. Avant de commencer le travail, les Vert et Blanc, seront tenus d’assister à une réunion servant de prise de contact avec le nouveau responsable de la barre technique, en l’occurrence Fouad Boualem, en présence du président Mohamed Zaïm ou, à défaut, le premier vice-président Djiar, qui devront effectuer les formalités d’usage de présentation du

coach aux joueurs blidéens et les instruire à adhérer pleinement à sa méthode de travail avec sérieux et abnégation pour parvenir à atteindre les objectifs tracés par la direction du club. Aujourd’hui, le lieu sera désigné en fonction des conditions atmosphériques Cette séance qui aura lieu à Tchaker soit au stade d’Oued El Alleug, en prévision de la prochaine rencontre WAT-USMB qui se

déroulera à Birouana (Tlemcen), le staff technique blidéen axera le travail sur le volet technico-tactique, en particulier l’efficacité offensive, les attaquants manquent beaucoup de réalisme, en témoignent plusieurs occasions gâchées devant la cage du gardien de but belouizdadi, Ousserir. Le coach Bouali, qui doit remédier au plus pressé, connaissant les forces et faiblesses de son ancienne équipe le Widad de

WAT-USMB à huis clos La rencontre que livrera l’USMB contre le WAT au stade Birouana, vendredi prochain, se déroulera à huis clos. Cette sanction a été prononcée par la commission de discipline de la LPF, en raison des incidents qui ont émaillé la rencontre WAT-USMH, comptant par la 6e journée de championnat de la ligue 1. C’est une opportunité à laquelle doivent en profiter les poulains de Bouali pour revenir avec le meilleur résultat possible. T. A.

BOUALI : «Seul le travail…»

g Entretien réalisé par DJAMEL TOUAFEK L’ex-entraîneur du une prise de contact avec Widad de Tlemcen et, l’ensemble du personnel qui néanmoins, ancien est chargé de l’équipe. coach de l’USMB, Votre tache s’annonce Fouad Bouali, est de difficile. Non ? retour au club phare Cela est certain. Seulement, il de La Mitidja. faut prendre la chose avec Sollicité, hier matin, philosophie, malgré que Bouali a bien voulu l’équipe se trouve mal placée répondre à nos au classement. Ce qui n’est questions : pas évident pour un entraîneur qui prend le train en marche.

Comment cela s’est-il passé pour votre retour au club que vous avez déjà connu en 2005/2006 ? Les choses se sont passées très vite. Les dirigeants de l’USM Blida m’ont contacté après le match du CRB et j’ai donné mon accord de principe. Donc, vous serez présent pour la reprise ? Oui, je serais présent pour la reprise des entraînements cet après-midi (hier : ndlr) pour la présentation aux joueurs et

Comment allez-vous procéder pour remettre l’équipe sur une dynamique positive ? Je n’ai pas de baguette magique, mais je sais qu’avec le travail sérieux et la volonté de tous, nous réussirons Inch’Allah à tirer la corde vers le haut. Il faut de la patience et la persévérance pour arriver à des résultats positifs. connaissez les Vos joueurs ? Oui, je connais quelques-uns

et d’autres, j’ai eu l’occasion de les voir à l’œuvre. Pour ce qui est des blessés, nous allons faire un état des lieux avec le staff médical pour trouver des solutions.

Etes-vous optimiste ? Bien sûr. Je suis de nature optimiste, sinon je serais resté chez moi. Vous savez, parfois on n’y peut rien face au destin. Justement, en parlant de destin, votre premier match officiel sera au Akid-Lotfi à stade Tlemcen … C’est vrai, le destin a voulu que je revienne auprès des miens pour ma première rencontre avec Blida. Ce sera pour moi un grand plaisir de retrouver mon club de toujours, ma famille et aussi mon petit jardin, le stade AkidLotfi. J’espère que cette rencontre sera l’occasion des retrouvailles fraternelles où régneront sportivité et fairplay. D. T.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Tlemcen, devra mettre en place un schéma tactique idéal pour contrer les coéquipiers de Boudjakdji. A. T.

Bitam incertain face au WAT

Le milieu terrain des Vert et Blanc, Bitam Abdelmalek, est incertain pour la prochaine rencontre de son équipe pour cause de blessure, ce qui l’a contraint de ne pas participer aux deux dernières séances d’entraînement et ne sera pas d’attaque face au WAT. Bitam, nous dira : «Le médecin du club m’a signifié de ne reprendre le travail qu’au moment de l’apaisement total des douleurs au niveau du thorax.»

Yaghni, au repos

A cause d’une blessure à la cheville qu’il traîne depuis trois semaines, il ne s’est pas entraîné, le médecin lui a prolongé le repos d’une semaine. Il a quand même était présent avec ses camarades, mais en tenue de ville à la forêt Bahli.

Oussad, convalescent

Toujours en période de rééducation, Oussad Nacer-Eddine, vu les conditions météorologiques qui n’étaient pas parfaites dans l’après-midi d’avant-hier, sur avis du coach, n’a pas effectué le déplacement à Bahli avec le groupe.

Belkheïr, retenu en sélection -U23

Le jeune Blidéen, Belkheïr Abdenour était absent lors des dernières séances d’entraînement, ayant pris part au regroupement de la sélection olympique qui se déroule en Tunisie, son retour est prévu pour aujourd’hui.

Zemmouchi, suspendu

Le défenseur axial de l’USMB, Zemmouchi A/Raouf, vient de connaître sa première suspension cette saison, face au CRB, en raison des deux cartons jaunes reçus et sera suspendu lors de la prochaine rencontre contre le WAT, ce qui chamboulera les cartes de l’entraîneur Bouali. Zemmouchi laissera un grand vide dans le groupe, une défense déjà décimée par les absences de Yaghni et Oussad blessés. A. T.


14

Ligue

Maracana N° 1266 — Mercredi 10 Novembre 2010

CETTE PROGRAMMATION QUI FREINE L’ÉLAN

2

NAHD

g Par RAOUF MESBAH

Le Nasr Hussein-Dey est dérangée par la programmation de la Ligue nationale, surtout avec le report de la huitième journée de Ligue 2.

E

n effet, les Sang et Or qui sont sur une bonne lancée après leur deuxième succès consécutif réalisé à l’extérieur de leurs bases face au SA Mohammadia, souhaitaient garder cette même dynamique pour enregistrer d’autres résultats probants. Toutefois, le report de cette journée n’est pas fait pour rassurer les gars d’HusseinDey, qui craignent une démobilisation et une déconcentration des joueurs. C’est vrai que le staff technique pourra programmer des matchs amicaux pour suppléer à cette trêve, mais il reste que les matchs amicaux n’ont pas la même particularité que les matchs officiels, d’autant plus que l’engagement n’est pas le même et les joueurs évoluent avec moins de concentration lors des matchs-tests. Le coach Majdi Kardi souhaite donc trouver la bonne formule pour que ses poulains soient toujours en éveil et gardent leur concentration pour la suite de la compétition, notamment pour le match de la prochaine journée de championnat de Ligue 2, qui opposera la formation du Nasria à la JSM Skikda, et au cours de laquelle il faudra confirmer le retour en force des coéquipiers de Gana. Kardi a avoué qu’il faudra vraiment être derrière les joueurs pour que ces derniers gardent toute leur concentration, avouant qu’il aurait souhaité que la LNF ne reporte pas cette journée. En outre, les Nahdistes ne

Siouane de nouveau touché aux adducteurs L’attaquant Abdenour Siouane a, encore une fois, été touché aux adducteurs, après s’être blessé lors de la dernière rencontre du championnat. Il faut rappeler que Siouane souffrait des adducteurs durant la période de préparation, ce qui fait qu’il n’avait pas pu se préparer convenablement avec l’équipe. Le joueur devra rester au repos pour une période n’excédant pas une semaine. Siouane pourra, néanmoins, être au rendez-vous, après le report du championnat.

Abbès attend les résultats de l’IRM

comprennent pas pourquoi cette journée, qui avait été reportée pour permettre aux U 20 de disputer le dernier tour régional de la coupe d’Algérie, la Ligue a choisi la date du 23 novembre pour sa programmation, sachant que certains joueurs sont scolarisés et ils devront donc s’absenter pour jouer ces

matchs de la 8e journée. Aux yeux des Nahdistes, cette programmation est mal gérée. Ainsi, selon eux, la LNF devrait revoir sa copie et reprogrammer cette journée pour la faire jouer un jour qui arrangerait mieux les juniors pour qu’ils évitent de s’absenter des cours. R. M.

L’équipe s’entraîne au complet L’équipe du Nasria s’entraîne pratiquement au complet ces derniers temps, contrairement au premier jour de la reprise des entraînements, puisque seulement la moitié de l’effectif était présent, alors que de nombreux éléments n’ont pas pu se déplacer en raison du mauvais temps. Le coach husseindéen, Majdi Kardi, était heureux de retrouver tous les joueurs, ce qui lui permet de travailler dans de meilleures conditions.

Salah Kamel satisfait du travail des gardiens L’entraîneur des gardiens, Salah Kamel, s’est dit très satisfait du travail qu’effectuent ses gardiens, et notamment le gardien titulaire, Abderaouf Natèche, qui a montré un excellent niveau cette saison, ce qui lui a permis d’être élu joueur du mois au Nasria. Salah Kamel avouera que même Belarbi est un gardien aux grandes qualités et il pourrait être un concurrent sérieux pour Natèche. R. M.

Le latéral gauche du Nasria, Sofiane Abbès, a effectué son IRM avant-hier après-midi chez son médecin traitant. En effet, le médecin lui a avoué qu’il devra attendre qu’il étudie son cas après avoir décortiqué les résultats de l’IRM pour voir s’il devra ou non subir une opération chirurgicale. Il faut savoir que Abbès souffre déjà du ménisque et il devra attendre pour savoir s’il souffre également des ligaments intérieurs ou externes.

«Jutop» sur les maillots à partir du match de la JSMS Nous apprenons d’un dirigeant du Nasria que le sigle du nouveau sponsor du club, «Jutop», devrait être flanqué sur les maillots à partir du match face à la JSM Skikda. En effet, tout a été réglé avec ce dernier, qui a même donné la première tranche de l’aide réservée au NAHD et qui est de l’ordre de 200 millions de centimes. La direction de cette entreprise a même remis le chèque aux dirigeants qui devraient l’utiliser pour payer le dû des joueurs, du staff technique et des salariés du club. R. M.

KHELLAF : «Je continue à travailler» RCK

g Entretien réalisé par ANIS SADOUN

Le latéral gauche, Oussama Khellaf, que nous avons joint au téléphone hier, nous a déclaré qu’il pense désormais à la prochaine rencontre face à l’ASMO. Khellaf ajoute qu’il n’est pas du tout inquiet sur son avenir, même s’il a été remplaçant lors des trois dernières rencontres. Tout d’abord, un mot sur la victoire arrachée face à l’USMBA... Dieu merci, on a pu réaliser l’essentiel, arracher les trois points. On n’avait pas le droit à l’erreur, puisqu’on a joué à domicile. C’est très motivant d’occuper la deuxième place au classement, cela nous encourage pour le reste du parcours. Mais nous sommes conscients aujourd’hui que rien n’est acquis et qu’il va falloir se battre. Comment est l’ambiance au sein du groupe ? On a repris le travail en ce début de semaine dans de bonnes conditions et dans une excellente ambiance, on a oublié la rencontre et la victoire face à Bel Abbès, on pense désormais à la prochaine rencontre On revient à vous. Vous êtes relégué pour la troisième fois consécutive au banc des remplaçants, êtes-vous inquiet ?

Non, jamais. J’ai déjà vécu de bien pires situations la saison passé, n’oubliez pas que j’étais malade lors de la rencontre face à Témouchent. Je veux que tout le monde le sache. L’entraîneur a voulu renouveler sa confiance au onze qui a disputé la rencontre de Batna, il faut respecter ses choix. Je continue à travailler sérieusement et dans un avenir proche j’aurai ma chance.

Comment voyez-vous la prochaine rencontre face à l’ASMO ? Les équipes de l’ouest du pays jouent bien au foot et sont des équipes qui s’affirment souvent à l’extérieur, comme vous l’avez certainement constaté face à Bel Abbès. On fera notre possible pour arracher les trois points afin de préserver notre deuxième place au classement. Avez-vous une idée sur cette équipe asémiste ? Aucune. Tout ce que je sais, c’est qu’il s’agit de l’ASMO, une équipe aguerrie et traditionnellement portée sur le beau football. La journée de championnat de ce week-end étant reportée, nous avons donc tout le temps pour nous préparer à affronter cette équipe. On vous laisse le soin de conclure... Vous venez de me donner l’occasion pour demander encore une fois à nos supporters

de venir au stade dans lors des prochains rendez-vous. Nous avons besoin d’eux en ces moments, nous avons besoin de voir ces

milliers de personnes qui comme nous aiment cette équipe et pour lesquelles nous nous défonçons chaque week- end. A. S.

BANOUH REPREND

Le jeune attaquant koubéen, Banouh, a repris les entraînements ce dimanche avec ses coéquipiers à la forêt de Bouchaoui. Victime d’une blessure à la cheville, Banouh n’a pas ressenti de douleur lors de la séance d’entraînement.

«Je suis prêt» Le joueur koubéen, que nous avons contacté par téléphone, affirme qu’il sera prêt pour la rencontre de ce vendredi face à l’ASMO et que l’entraîneur pourra compter sur lui. «J’ai guéri de ma blessure, je suis prêt pour le match de ce vendredi face à l’ASMO. On doit arracher les trois points dans cette rencontre pour rester dans cette dynamique», nous at-il déclaré. A. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Ligue

2

REPARTIR DU BON PIED PAC

g Par OMAR MAZRI

La formation du Paradou a repris l’entraînement lundi, après deux jours de repos. Une reprise fractionnée en deux parties, la première concerne les joueurs qui n’ont pas joué à Merouana.

P

our les autres, ce fut juste une séance de décrassage. Profitant de la reprise, le coach

PAC-MCA jeudi …

Pour meubler le vide créé par cet arrêt impromptu du championnat, les coéquipiers de Messaoudi se mesureront ce jeudi à 10 heures au MCA, au stade Falek d’Hydra, un bon sparring-partner pour le coach Abbas qui devra en profiter pour apporter des correctifs aux lacunes constatées lors des dernières sorties de l’équipe.

15

Maracana N° 1266 — Mercredi 10 Novembre 2010

Les Samistes en appel à Batna SAM

g Par AOUN-LAÏD BOUALEM

paciste comme pour motiver ses joueurs les a rassemblés hier pour leur parler du match face à l’ABM et des enseignements à tirer. Au cours de cette séance d’autocritique, Abbas a tenu à remercier ses joueurs pour les efforts et les a priés d’oublier cette rencontre et son résultat. Pour lui, c’est au prochain match, face à l’USB, prévu mardi 22 novembre prochain,

qu’il faut penser. Les joueurs ont effectivement montré qu’ils sont prêts à bien préparer cette rencontre et le reste du parcours du championnat.

La défense, ce maillon faible

Point fort lors de la saison écoulée, le compartiment défensif du PAC est devenu, cette année, le talon d’Achille

Les Samistes affronteront ce vendredi à Batna le Mouloudia local pour le compte de la 8e journée du championnat professionnel de Ligue 2. Cette rencontre sera la septième du genre depuis le recouvrement de la souveraineté nationale puisque les deux clubs se sont rencontrés à six reprises auparavant, et ce, en championnat de seconde division Super D2. La première confrontation entre les deux formations remonte au vendredi 23 septembre 2005. Les Samistes ont battu leurs adversaires du jour par 3 buts à 1, les réalisations samistes ont été l’œuvre de Beneina et Benzerga (2 buts), quant à la dernière rencontre, elle fut jouée le vendredi 14 mars 2008, là les Batnéens qui jouaient pour l’une des trois places du podium, sont rentrés chez eux avec le gain du match puisqu’ils ont infligé la première défaite de la saison au stade OualiMohamed.

de l’équipe. Il faut dire que depuis le début de saison, la prestation des défenseurs jusqu’à présent a été en dessous de la moyenne. Ce compartiment a encaissé dix buts en sept rencontres. Des chiffres qui montrent, on ne peut mieux, cette fébrilité qui caractérise ce secteur. Abbas a bien du travail à faire dans ce compartiment. O. M.

ABBAS : «Le groupe est perfectible»

«C’est un groupe de jeunes joueurs, la majorité d’entre eux sont nouveaux. Ils sont là et on sent qu’ils ont soif de confirmer tout le bien qu’on dit d’eux. Ils ont de grandes ambitions et veulent réussir. Maintenant, il faut les faire travailler et les mettre dans de très bonnes conditions. Ce n’est qu’une question de temps, car ce groupe va certainement se consolider et sera à la hauteur. Ce sont des joueurs inexpérimentés qui viennent de divisions inférieures et n’ont pas l’expérience de l’élite. A mon avis, ils ont besoin de temps. Il faut savoir aussi qu’ils ont une bonne marge de progression, ce qui veut dire qu’ils peuvent y arriver», dira Abbas au sujet de ses jeunes joueurs.

… et RCK-PAC lundi

Un autre match amical a été programmé pour lundi prochain dans la matinée. En effet, le PAC affrontera à Kouba le RCK. Ce sera l’occasion au staff technique de faire tourner tout son effectif.

Voici les résultats : 2005/2006 aller : SAM 3 - MSPB 1 retour : MSPB 0 - SAM 0 2006/2007 : aller : MSPB 3 - SAM 1 retour : SAM 1 - MSPB 0 2007/2008 : aller : MSPB 2 - SAM 0 retour : SAM 0 - MSPB 0

A. L. B.

400 millions alloués aux AZZEDINE : «Nous sommes différents clubs sportifs un groupe bien uni» CRT

g Par MOHAMED BENBACHIR

Une enveloppe financière de 4,250 millions de dinars a été allouée par l’Assemblée populaire de wilaya d’Aïn Témouchent à onze clubs sportifs et associations.

I

nscrite au titre de l’aide au mouvement sportif local, cette somme a été proposée au titre des recommandations par la commission financière et des biens, et adoptée en plénière par l’Assemblée qui tenait sa session d’automne. Prélevé sur le budget primitif 2011 de la wilaya adopté à cette occasion, ce montant a bénéficié, respectivement, à six clubs de football, trois de basket-ball et une équipe de handball qui se sont illustrés tout au long de la saison écoulée, avec en tête les équipes qui ont accédé en division supérieure. Le CR Témouchent, qui a raté l’accession en Ligue 1 de football et qui évolue, cette saison, en Ligue 2, s’est vu allouer un montant de 1 600 000 DA. Le Zidoria a, quant à lui, bénéficié d’1 million de dinars, alors que des enveloppes de 500 000 DA ont été allouées aux équipes de basket-ball

d’Aïn Témouchent et Béni Saf. Le club de basket-ball d’Aïn Larbaâ recevra, pour sa part, une aide de 150 000 DA. Des montants de 100 000 DA ont échu, par ailleurs, aux clubs de football d’Aougbellil, Oualhaça et Hadjaïria, ainsi qu’à l’équipe de handball d’El Amria. Enfin, des enveloppes de 50 000 DA ont été allouées aux associations sportives des vétérans de HammamBouhadjar et de Béni Saf. Répondant à la question d’un élu, Mme le wali a tenu à préciser que «ces subventions sont destinées à l’encouragement de clubs qui ont honoré la wilaya par leurs résultats. Mais des contrôles seront opérés quant à l’utilisation de ces montants», a encore ajouté la responsable de l’exécutif. D’un montant global de 1,354 milliard de dinars, le budget primitif de la wilaya d’Aïn Témouchent alloue, par ailleurs, une somme de 750 000 DA à huit associations culturelles et caritatives, notamment. Une enveloppe financière de cinq millions de dinars a été allouée, le 6 juillet dernier, à l’occasion de la session d’été, par l’Assemblée populaire de wilaya d’Aïn Témouchent à douze clubs, associations et ligues sportive a-t-on rappelé. M. B.

USB

g Entretien réalisé par SALIM SEGHOUANE

Pour sa première sortie officielle, le gardien Azzedine n’a pas démérité et promet d’être encore meilleur si la chance de jouer lui est renouvelée.

Une première rentrée ponctuée par une victoire. Un commentaire ? Je suis heureux parce que nous avons enfin repris le chemin des filets, mais déçu parce que je suis rentré au moment où Gaha s’est blessé. Je souhaite à mon coéquipier Walid un prompt rétablissement. La concurrence ne vous fait pas peur ? Quand elle est loyale, non. Nous sommes trois gardiens de but à défendre les couleurs du club et je sais que c’est le meilleur qui jouera. Il s’agit de défendre les couleurs de notre club, pas de faire dans la jalousie maladive qui ne laisse aucune place à la progression du joueur. Ce week end, hormis la blessure Walid, c’était au top et on a fait un beau match. Mechiche a quitté la barre, comment le ressentez-vous ? Nous sommes un groupe bien uni et le départ du coach nous a beaucoup affectés ; ici, les joueurs forment un seul bloc et parlent comme un seul homme, il n’y a pas de

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

star ni de joueurs qui se placent au-dessus du lot. Cette humilité, on ne la trouve pas dans tous les clubs et c’est cette osmose qui m’a permis de remonter la pente et rejouer comme je l’ai fait ce week-end. Les supporters vous ont très vite adopté... Je suis un joueur qui a transité par le MCA et les supporters biskris sont connus pour être des connaisseurs, ils savent forcément que je suis quelqu’un qui se donne à fond et qui ne fait aucun calcul. Je les remercie de tout cœur pour cette marque de sympathie. La prochaine journée sera algéroise... Le match sera disputé jusqu’à la fin par le PAC, qui est à la recherche d’un coup d’éclat pour remonter la pente, et l’USB qui va tout donner pour remporter cette rencontre, car nous partons avec un bon moral et les trois points peuvent bien terminer leur course dans notre escarcelle. Le Paradou n’est pas au mieux de sa forme cette saison, bien qu’il reste sur une victoire à domicile et un match nul à l’extérieur, je pense sincèrement qu’il est prenable, nous avons S. S. un très bon coup à jouer.


16

NATIONALE AMATEUR

Maracana N° 1266 — Mercredi 10 Novembre 2010

MOB ZEKRI – MOB, C’EST PARTI POUR UN AUTRE FEUILLETON

LE CLUB NE VEUT PLUS DE LUI, ZEKRI RÉCLAME UN DÉDOMMAGEMENT

La stabilité tant recherchée par la direction du MOB n’a duré, en réalité, que deux petites journées du championnat de la DNA.

L

a stabilité, un slogan ressassé à longueur de journée par le manager du club Mohand Sadji. Responsable du volet recrutement, en compagnie de l’ex-président du club, Mohamed Tikharoubine, les deux hommes ont de tout temps défendu cette option dans ces mêmes colonnes

en signifiant que la reconduction de Zekri est une suite logique du bon travail effectué par le coach qui a lancé ce jeune groupe avec succès, en signalant au passage que la décision a eu l’aval du comité directeur. De leur côté, les membres dudit comité s’en lavent les mains aujourd’hui. L’un d’entre eux l’explique : «La décision du maintien de Zekri dans son poste n’a pas eu l’aval de la majorité des membres du conseil d’administration du club, on a émis des réserves quant à sa reconduction. Mais, sur insistance du duo, Sadji-Tikharoubine,

responsables du volet recrutement, pour rappel, étaient catégoriques quant à la reconduction de Zekri. Ce qui nous a poussé à levé le veto afin de garder l’unité des rangs au sein du comité». La réalité du terrain vient de confirmer encore une fois que le véritable problème du MOB réside bel et bien dans la composante des différents comités qui ont eu à gérer ce valeureux club, victime de sa popularité qui a dépassé les frontières de la wilaya. Des Crabes qui n’ont jamais été aussi patients et surtout aussi loin des affaires du club. Ils ont applaudi la

présidence d’un des leur Arab Benai, qu’ils ont encouragé en le laissant travailler avec son équipe. Ce qui veut dire que les Crabes n’ont rien à voir dans la situation actuelle que vit le club, même s’ils approuvent la décision prise par la direction de se séparer des services de Zekri. Ils le disent clairement : «On est de tout temps accusés à tort d’être derrière l’instabilité et les problèmes qu’a vécus le club ces dernières années. Dieu merci, cette fois-ci, on s’est mis à l’écart et personne ne peut nous accuser de quoi que ce soit, même si on a été tous contre le

maintien de Zekri. Un entraîneur imposé par Sadji et Tikharoubine au nom d’une pseudo-stabilité qui s’est avérée fictive. Ce qu’on peut ajouter à ce sujet, c’est que toute la famille du MOB est unanime à dire que Zekri n’est pas l’entraîneur qu’il faut pour le club. On ne pouvait pas agir aussi hâtivement de peur d’être accusé de perturbateurs et de déstabilisateurs, un subterfuge que nous sortent les différentes directions du club, mal en point pour justifier ses échecs, surtout que le championnat n’avait pas encore démarré.» Lyes Chekal

«Zekri est en abandon de poste, il doit assumer» ARAB BENAI, PRÉSIDENT DE LA SSA/MOB

L

e président du MOB, Arab Benai, joint par nos soins avant-hier, était plutôt réservé au début de notre entretien, en nous confirmant la décision de geler les activités de Zekri, après que la majorité des membres lors de la réunion de travail ordinaire se sont étalés sur le volet technique passé au peigne fin, contrairement au volet organisationnel du déplacement de l’équipe à Aïn Mlila. Un sujet qui tenait à cœur à la majorité des intervenants et qui a débouché contre toute attente sur la décision que tout le monde connaît. Geler les activités de Zekri, jusqu’à sa comparution devant le conseil d’administration qui a constaté son absence qu’il a qualifié d’illégale, mis à part les critiques dans le choix des joueurs et surtout la tactique ultra défensive qu’il a choisie et qui était derrière la défaite qui aurait pu être plus lourde du moment que le club avait subi le match du début à la fin».

Selon Benai, «le divorce avec Zekri ne posera pas problème et sera logiquement entériné prochainement dès son retour à Béjaïa, puisque la direction a tenu ses engagements avec lui. Il a pris une avance de trois mois de salaires.»

Moins diplomatique cette fois, le président en homme responsable nous a confié sur notre insistance que le coach Zekri n’a jamais fait

Notre interlocuteur qui a eu la langue moins déliée par rapport à ses habitudes, a laissé dire que «le successeur de Zekri doit gagner la

«Zekri n’a jamais fait l’unanimité»

l’unanimité au sein du club. Personnellement, j’ai agi en démocrate en refusant d’user du droit de veto lorsque le responsable du recrutement nous avait proposé sa reconduction pour la stabilité du groupe. En plus clair, je dis que les résultats enregistrés jusque-là ne sont pas satisfaisants que ce soit ceux des matches amicaux et sur la façon avec laquelle l’équipe a perdu face à l’ASAM. Cela dit, je pense que ce serait beaucoup mieux de mettre un terme à l’amiable avec lui. C’est la solution idoine.

«Il a pris son argent rubis sur l’ongle, et à l’avance»

«On doit bien réfléchir à son successeur»

Kaddaoui succède à Medjadj RCR

S

elon une source officielle du Rapid de Relizane, le coach Mohamed Kaddaoui a pris la barre technique des Lions de la Mina après le départ de Nadjib Medjadj. Celui-ci s’est entendu avec la direction du club pour une séparation à l’amiable. Medjadj parti, les dirigeants du RCR n’ont pas mis beaucoup de temps pour lui trouver un

remplaçant. Mohamed Kaddaoui a été nommé dans l’heure qui suit. Il est à rappeler que Kaddaoui a déjà entraîné le Rapid en 2007. Le voici donc de retour à un club qu’il n’aurait jamais dû quitter. Kaddaoui conduira son équipe lors du prochain match de la coupe d’Algérie ce week-end face à l’ES Araba, à Bouguirat. A. Rahmane

confiance de tout le staff dirigeants.» Refusant de marcher sur un terrain qui n’est pas le sien, Benai nous a confié que «le manager général est en contact avec trois entraîneurs dont deux ont déjà pris les commandes de l’équipes par le passé à l‘instar de Youssef Bouzidi. Le volet financier sera aussi l’un des critères de sélection du nouveau coach du club, en fonction des minimes moyens du club.»

ZEKRI : «Je ne suis pas en abandon de poste»

Maracana a contacté avant-hier par téléphone, l’homme qui a fait l’actualité à Béjaia cette semaine Hocine Zekri, qui a accepté aimablement comme à son habitude de nous parler de l’épineux prob-

lème qui le lie avec une partie de la direction du club. «Je ne veux pas trop m’étaler sur le sujet qui fait actuellement l’actualité dans la famille mobiste sans raisons valables. Certes, je suis encore à Batna chez moi. Car l’équipe n’est pas concernée par la compétition cette semaine. Je serais de retour dans deux jours au maximum pour tirer au clair cette affaire qui n’avait pas lieu d’être, à mon avis». Et pour les raisons réelles de son absence prolongée. Zekri sans pour autant en dire plus nous a confié qu’il a vu des scènes à Ain Mlila qui ne lui ont pas plu, ce qui l’a poussé à rentrer chez lui pour prendre du recul et revoir lesdites scènes pour les placer dans leurs contextes réels. L. C.

WAM

BENGUELLA BENDHIBA : «On n’est qu’au début du championnat»

Après la dernière défaite à Boufarik, l’entraîneur du Widad de Mostaganem, Benguella Bendhiba, parle de revers et estime que ce n’est qu’un incident de parcours et que le club va vite retrouver son véritable niveau. C’est une défaite inattendue que vous concédez à Boufarik, n’est-ce pas ? On ne s’y attendait pas surtout qu’on a bien joué notamment en première période où on a réussi à ouvrir le score. Mais les interven-

tions de l’arbitre étaient en notre défaveur. Il sifflait pour n’importe quoi et avantageait l’adversaire, ce n’est point des critiques que j’adresse là à l’arbitre mais un constat bien d’une réalité. Comme je voudrais préciser que ce n’est pas l’arbitre qui nous avait fait perdre dans ce match. Vous ne maintenez pas l’objectif de jouer les premiers rôles ? On ne change pas l’objectif après une défaite. Le football c’est ça, des fois on gagne, des fois on perd. On gère le championnat, match par match. Ce n’est pas parce que nous avons perdu un match que nous allons baisser les bras et dire que ça y est l’accession n’est plus possible. Non, ce n’est pas ça notre philoso-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

phie. Le championnat n’est qu’à ses débuts, le chemin est encore long, on va se battre jusqu’au bout, on verra bien ce qui se passera après.

Et le professionnalisme ? C’est une bonne chose, je souhaite que les responsables du club pensent dès maintenant à faire du WAM un club professionnel. On doit préparer le club pour la saison prochaine. Un mot pour conclure ? Notre réussite dépend du concours de tout le monde. Les supporters doivent soutenir leur équipe ainsi que les fidèles et amoureux du deuxième club de la ville de Mostaganem après l’Espérance. Entretien réalisé par A-Rahmane


DIVISIONS INFÉRIEURES

La JST domine, le DCB gagne DIVISION HONNEUR DE TIZI-OUZOU (3e JOURNÉE) JS TADMAÏT 0 - DC BOGHNI 1

FICHE TECHNIQUE

Stade : Ahcene Aïboud Affluence : Moyenne Arbitres : Arib, Chaterbache, Djelloul Avertissements : Dahmani (34’), Benalia (66’) JST ; Allouane (54’), Saïdi (34’), Kaci (72’) DCB.

JS Tadmaït : Tameche,

Aberkane M, Bouras (Lounaci 78’), Oukal, Terbah (Gaouaoui 46’), Arhab, Boulahia, Hamdi, Dahmani (Belkaïd 56’), Benalia, Meziane. Entraîneur : Rachid Meziane

DC Boghni:

Djoudi, Mesbahi, Belgacem, Allouane (Saïdi 68’), Aïd, Bouzid, Kara, Bechar, Loutani, Mansouri, Mahdi. Entraîneur : Ali Kadri

L

a première période de ce match entre la JS Tadmaït et le DC Boghni n’a pas tenu toutes ses promesses sur le plan technique et a été totalement dépourvue de belles phases de jeu. Les locaux se sont créés de nombreuses occasions qu’ils ont gâchées par manque de lucidité à l’approche des buts de Djoudi. Nous citerons, pêle-mêle, les occasions de Hamdi à la 34’ de jeu, celle de Bouras à la 41’, et enfin celle de Dahmani juste avant la pause. Les visiteurs, eux, ont eu deux opportunités par Kara, à la suite d’un tir bien cadré à la demiheure de jeu et par Mahdi Toufik à la 43’, sur une judicieuse ouverture de Mansouri. C’est donc en toute logique que la première mitemps s’est achevée sur un score vierge. Dès la reprise, les poulains de Rachid Meziane accentuent la cadence et ce, pour esssayer de

trouver la faille, mais en vain, ce sont les visiteurs qui trouvent le chemin des filets par l’entremise de Mahdi qui, profitant d’une erreur de l’arbitre qui n’a pas signalé une faute pour les Tadmaïtis, se retrouve seul face au gardien Tameche et signe le but de la victoire pour son équipe. Les camarades de Massi Aberkane se

Victoire à l’arraché

US SIDI BELLOUA 2 - ES DRAÂ EL MIZAN 1 g Par SAÏD ABERKANE

L’US Sidi Belloua, qui est revenue bredouille à la maison la semaine dernière de Ouaguenoun, lors de la deuxième journée, a accueilli sur son terrain et devant ses supporters, vendredi dernier, son hôte de la troisième journée du championnat de la Division Honneur de Tizi-Ouzou, l’ES Draâ El Mizan, qui est venu pour confirmer son dernier succès arraché à domicile face à la JS Tadmaït.

L

es locaux ont entamé la partie en trombe, et les gars de Sidi Belloua n’ont pas fait dans le détail pour arriver à secouer les filets adverses à la 25’ de jeu. C’est sur le score d’1 but à 0 que les 22 acteurs ont rejoint les vestiaires pour la pause citron. En seconde période, le jeu se concentre au milieu de terrain, où une bataille s’engagea entre les joueurs des deux équipes, et les

tentatives des uns et des autres n’ont rien changé au score. Les camarades de Meriem accentuent la cadence en remontant d’un cran et en prenant d’assaut le camp de l’US Sidi Belloua. Le pressing exercé par les protégés de duo Sehraoui-Metmar a bel et bien payé et a donné ses fruits, puisque le meneur de jeu Zerrouki, d’une jolie reprise, envoie le cuir au fond des filets, en réduisant le score à la 68’. C’est sur ce score de 2 buts à 1 que l’arbitre met fin aux débats. Un succès qui va permettre au

club de l’US Sidi Belloua d’entrevoir la suite du championnat avec plus de volonté et de confiance. A l’inverse, les Sudistes, qui n’ont pas digéré cette défaite, auront du mal à se ressaisir et à se retaper le moral. Les dirigeants et le staff technique auront toute une semaine devant eux pour booster les joueurs et les remettre d’aplomb en les poussant à se concentrer davantage sur le prochain match, et oublier au plus vite ce match perdu face à l’USSB. S. A.

Malek assomme les locaux L Le stade de Timezrit a abrité, samedi dernier, pour le compte de la troisème journée du championnat Régional II groupe, la rencontre qui a opposé la formation de la JS Timezrit à son homologue de la JS Azzazga.

lancèrent à l’assaut des buts de Djoudi, dans l’espoir de remettre les pendules à l’heure, mais c’était compter sans la détermination des visiteurs à vouloir, vaille que vaille, remporter cette rencontre. Avant le coup de sifflet final de l’arbitre, les visiteurs font circuler le ballon afin de préserver le score. S. A

e match s’est achevé en faveur des capés de duo Hocine Chikhi-Mancef, qui l’ont emporté sur le score de 1-0, but signé Samir Malek. La première mi-temps, les Rouge et Noir ouvrent la marque, ce qui leur a permis de rejoindre les vestiaires à leur avantage. De retour des vestiaires, les coéquipiers de Sofiane Tobal ont su gérer leur avantage jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre. Les hommes du président Balleh

peuvent donc entrevoir la suite de leur parcours en championnat sous de bons auspices, du fait qu’ils ont réussi à prendre le meilleur sur une équipe de Timezrit qui a enregistré, à l’occasion, sa première défaite depuis l’entame de cet exercice 2010/2011. Toutefois, les Rouge et Noir d’Azzazga, qui ont décroché la place de leader, comptent ne pas lâcher prise lors des prochaines journées qui les attendent et continuer sur leur lancée. S. A.

RACHID MEZIANE (ENTR JS TADMAÏT) :

«Je laisse l’arbitre avec sa conscienc»

“C’était un bon match, on a joué contre une équipe coriace, le Djurdjura Club de Boghni. Je dirais qu’on a géré la rencontre comme il le fallait ; la preuve, notre domination était totale, malheureusement, aujourd’hui, (Ndlr samedi) on a vu un arbitre qui est passé à côté de la plaque et que je laisse avec sa conscience. Pour ce qui de la prestation de mes joueurs, je suis très satisfait de leur rendement. Maintenant, on est appelés à se racheter lors de la prochaine rencontre.” S. A

RÉGIONALE II (5e JOURNÉE) OC AZZAZGA 1 - ORB AKBOU 0

Les Charfaouis difficilement Le stade d’Azzazga a abrité, vendredi dernier, une rencontre de la cinquième journée du championnat de la Régionale II groupe B, et qui a mis aux prises l’OC Azzazga à son homologue de l’Olympique d’Akbou.

L

JS TIMEZRIT 0 - JS AZZAZGA 1

g Par SAÏD ABERKANE

17

Maracana N° 1266 — Mercredi 10 Novembre 2010

a rencontre s’est achevée sur le score d’1 but à 0 en faveur des locaux. Les capés de Hadjem on su frapper au bon moment, et sont parvenus à inscrire le but de la victoire en première période par Halliche. En seconde période, les visiteurs de l’ORB Akbou affichèrent de bonnes intentions, en accaparant le cuir pendant plusieurs minutes, se permettant le luxe de rater trois

occasions nettes, que les attaquants espérantistes regretteront après que leur adversaire eut pris le dessus quelques minutes plus tard. En effet, après avoir supporté le fardeau des attaques à répétition pendant une bonne dizaine de minutes, les camarades de Mancer Amar se métamorphosèrent pour porter, à leur tour, le danger dans le camp des Olympiens. Les Akbouciens se ruèrent sur les bois adverses, et jetèrent toutes leurs forces dans le but de revenir à la marque, mais en vain. Opérant par des contres, les Charfaouis ratèrent lamentablement plusieurs occasions d’aggraver la marque et c’est sur le score d’1 but à 0 que cette agréable partie prit fin dans un total fair-play.

Résultats de la 3e journée Division Honneur

US Sidi Belloua 2 - ES Draâ El Mizan 1 JS Tadmaït 0- DC Boghni 1 USM Draâ Ben Khedda 3 - CRB Tizi-Ouzou 3 FC Mechtra 2- US Tala Athmane1 KC Tagmount 2 - O Tizi Rached 1 CRB Mekla 1- US Beni Douala 1 ES Sikh Oumedour 2 - JS Aït Yahia Moussa 0 JS Boukhalfa 2 - ASC Ouaguenoun 0 Classement KC Tagmount USM Draâ Ben Kheda DC Boghni CRB Tizi-Ouzou JS Boukhalfa US Sidi Belloua US Beni Douala JS Tadmaït ES Sikh Oumedour ASC Ouaguenoun O Tizi Rached ES Draâ El Mizan FC Mechtras US Tala Athmane JS Ait Yahia Moussa CRB Mekla

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

pts 09 07 07 05 04 04 04 03 03 03 03 03 03 01 01 01


18

ATHLETICO MADRID

Forlan bientôt en Italie?

Diego Forlan (31 ans, 10 matches de Liga en 2010-2011, 3 buts) devrait quitter l'Atlético de Madrid à l'issue de cette saison. Reste à savoir où va atterrir l'attaquant uruguayen Les intervenants du média IMScouting estiment que le joueur qui a fait un passage peu concluant à Manchester United (20022004) pourrait retenter sa chance en Angleterre. En effet, Liverpool et Tottenham seraient à l'affût pour récupérer l'homme qui est un sérieux candidat pour le Ballon d'Or 2010. Attention tout de même à la Juventus Turin qui pourrait clouer tout le monde sur place en entamant des négociations avec les Rojiblancos dans les jours ou les semaines à venir.

CHELSEA

Drogba victime du paludisme

Fiévreux, Didier Drogba n'avait pas pu débuter la rencontre contre Liverpool, dimanche. La presse anglaise révèle ce mardi que l'attaquant ivoirien souffre du paludisme, une maladie infectieuse transmise par les moustiques dans les régions tropicales. "Nous avons découvert dans ses analyses sanguines que Drogba avait le paludisme. Je ne sais pas d'où cela peut venir", a déclaré l'entraîneur de Chelsea, Carlo Ancelotti. Toutefois, selon Sky Sports, Drogba devrait être en mesure de démarrer la rencontre contre Fulham, mercredi.

MAN. UNITED Hargreaves, c'est cinq semaines

Owen Hargreaves est fixé. Le milieu de terrain défensif de Manchester United sera absent cinq semaines en raison de sa blessure contractée aux ischiojambiers samedi, lors de la réception de Wolverhampton (21). Le Canadien de naissance effectuait-là son retour après plus de deux ans d'absence, tout juste entrecoupés d'un match avec la réserve des Red Devils en mars 2010 et une apparition en Premier League en mai dernier. Il n'a finalement tenu que quatre minutes sur le pré avant de sortir blessé...

INTERNATIONALE

Maracana N° 1266 — Mercredi 10 Novembre 2010

HERTHA BERLIN

Lustenberger convoîté en Italie et en Suisse

Le jeune milieu défensif du Hertha Berlin, Fabian Lustenberger (22 ans), serait en passe de quitter le club de la capitale allemande avec qui il est sous contrat jusqu'en 2014 et où il joue peu depuis le début de la saison. Le club de Bari en série A serait intéressé par son profil mais ce sont les Suisses du Grasshopper Zürich qui seraient les plus chauds pour le récupérer.

MAN. CITY

Quatre joueurs sur le départ

C'est le quotidien britannique The Mirror qui nous le révèle, la formation de Manchester City devrait se séparer de quatre joueurs de son effectif lors du prochain mercato d'hiver. Il s'agit de Shaun WrightPhilipps, Wayne Bridge, Roque Santa Cruz et Shay Given. A noter que ces derniers auraient tous des pistes en vue du marché hivernal. A suivre...

MILAN AC

87 millions d'euros pour Nani et Torres?

En effet, selon les dernières informations du site Caughtoffside, l'AC Milan AC serait prêt à mettre le paquet pour se renforcer en vue de la saison prochaine. Les dirigeants rossoneri prépareraient une proposition de 87 millions d'euros pour Nani et Fernando Torres. Deux dossiers compliqués et difficiles à finaliser, mais le club lombard ne veut pas se décourager et envisage d'entamer des discussions dès cet hiver.

REAL MADRID

Ronaldo fait polémique

Depuis dimanche soir, Cristiano Ronaldo se retrouve dans l'oeil du cyclone médiatique en Espagne. En cause, une espaldinha, comprenez une passe du dos, réalisée par le prodige portugais à la fin du derby madrilène remportée par les Merengues aux dépens de l'Atlético (20). Le sujet divise et si certains crient au génie, d'autres ne manquent pas d'interpréter le geste du Ballon d'Or 2008 comme une véritable provocation, les Matelassiers en tête. La chaîne de télévision Cuatro n'a ainsi pas manqué de montrer la réaction à chaud de Raul Garcia, le Colchonero invectivant le Lusitanien: "Ça, tu ne le fais pas à 0-0 hein? Je vais t'en mettre une". Et le Portugais de rétorquer: "Va te faire enc..." "CR7" a réagi à cette polémique sur son compte Twitter, assurant qu'"il faut parfois être créatif".

MOURINHO PROMET LE MEILLEUR POUR BENZEMA

Comme nous vous l'indiquions ce matin, Karim Benzema (22 ans, 9 apparitions et 1 but en Liga cette saison) devrait être titulaire à la pointe de l'attaque du Real Madrid face à Murcie aujourd’hui mercredi en Coupe du Roi. Pour José Mourinho, le Français est appelé à devenir à terme l'avant-centre n°1 des Merengue. "Il deviendra un titulaire à part entière, il n'y a pas d'autre alternative vu la direction qu'il prend actuellement, a indiqué l'entraîneur madrilène en conférence de presse. Il réalise de très bonnes entrées ces derniers temps et j'attends de Karim demain une nouvelle réponse positive." Des propos qui viennent récompenser les dernières bonnes sorties de l'international tricolore.

INTER MILAN FC SÉVILLE

Milito à Luis Fabiano espère Tottenham pour gagner la Liga pour le quofaciliter la venue Interviewé tidien britannique The Independant, le buteur de Bale? du Séville FC, Luis

Cette saison, l'attaquant Diego Milito peine à retrouver son niveau de jeu qui était le sien l'an passé. Blessé pendant quelques semaines, le buteur argentin entretiendrait des relations difficiles avec Rafael Benitez. Selon le média 4-4-2.com, un départ serait envisagé lors du prochain mercato d'hiver. Au courant de la situation, la formation de Tottenham se serait déjà positionnée pour accueillir le joueur intériste. Les Spurs envisagent de mettre 15 millions d'euros. L'Inter Milan envisage de profiter de cette transaction pour négocier la venue du Gallois Gareth Bale.

Fabiano, a estimé que "l'équipe a joué en dessous de son niveau ces derniers temps, mais que le but est toujours d'être dans les trois premiers". Le Brésilien, ambitieux, ajoute "espérer gagner un jour la Liga avec Séville, tout en ayant conscience de la difficulté à contester ce titre au Real et au Barça." Malgré la difficulté de la tâche, l'international auriverde souligne "qu'il reste optimiste car le club entame un nouveau cycle avec Gregorio Manzano qui est un grand entraîneur".

LE NAMING DU VÉLODROME À L'ÉTUDE

Alors que le contrat de rénovation du Vélodrome a été officiellement signé, l'OM annonce sur son site qu'un projet de «naming» est en cours pour assurer le financement des travaux. Le contrat pour la rénovation du Vélodrome a été signée lundi par le maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin et par Martin Bouygues, PDG du groupe de BTP. C'est un contrat de partenariat public-privé pour la reconfiguration du Stade Vélodrome et ses abords. Les travaux débuteront cet été par la démolition de la partie haute de la tribune Ganay, et se poursuivront jusqu'en 2014. Le défi consiste à garder une capacité de 42000 places pendant toute la durée le chantier. La capacité finale du nouveau stade sera portée à 67000 places. Les coûts de construction s'élèvent au total à 267 millions d'euros, dont 11,5 millions à la charge du club, sur lesquels devra être déduit le loyer, actuellement en discussion. L'OM assure ne pas vouloir augmenter le prix des places, du moins les tribunes populaires. Mais le nom d'une marque pourrait être associé à celui du nouveau stade, selon le procédé du naming. Sur son site, le club phocéen ne s'en cache pas : «S'il est acquis que le stade conservera son appellation Vélodrome, il est envisagé qu'une société puisse y accoler son nom, moyennant une contribution financière. Cette possibilité de naming est actuellement à l'étude.»

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


INTERNATIONALE

Maracana N° 1266 — Mercredi 10 Novembre 2010

19

XAVI : «Je souffrirais au Real»

Xavi, dites-nous la vérité : vous voyez-vous en vainqueur du FIFA Ballon d’or 2010 ? Je vais vous répéter ce que je dis à tout le monde depuis quelque temps. J’espère que cette récompense ira à un joueur espagnol ou alors à mon ami Leo Messi, qui est le meilleur joueur du monde sans conteste et qui va gagner plusieurs Ballons d’or dans sa carrière. Les années de Coupe du monde, le résultat de l’épreuve a une grande importance. Or, Andrés et moi l’avons gagnée, alors que les Argentins ne sont pas allés aussi loin qu’on les attendait.

Il est si fort, Lionel Messi ? Des joueurs comme ça, il n’en sort qu’un seul tous les 50 ans. Si cette année nous avons une chance, c’est parce que l’Argentine n’a pas réussi sa Coupe du monde, sans quoi il n’y aurait pas photo. Pour moi, Leo est déjà plus fort que Maradona. Il lui reste encore beaucoup d’années au sommet et il n’y a personne à son niveau. Il aime bien les responsabilités et il ne se cache jamais. Je le connais depuis qu’il est gosse, je l’ai vu évoluer et je peux vous dire que c’est un vrai professionnel, avec un très bon environnement. Il a tout pour aller très loin. Et Andrés Iniesta ? Andrés, il est au-dessus du lot, tout simplement. C’est un phénomène. L’année dernière, il n’a pas eu de chance avec les blessures mais cette saison il va faire plaisir à tous les supporters, comme il l’a déjà fait en Coupe du monde. Il a marqué le but décisif lors de la finale et c’est mon partenaire idéal. Au niveau personnel, comment vous sentez-vous ? Physiquement, je suis vraiment à la limite. J’ai dû arrêter parce que le tendon d’Achille me faisait vraiment très mal. Mais ce repos m’a fait le plus grand bien, j’ai pu recharger les batteries. Avez-vous déjà réalisé que vous êtes champion du monde ? Oui oui, bien sûr ! L’Espagne n’a pas l’habitude de gagner ce genre de trophées, qui sont très importants. Nous avons conquis l’Euro 2008 et maintenant la Coupe du monde, mais ce que je tiens à faire remarquer, c’est que nous y sommes parvenus en jouant bien au football, en pariant sur un jeu qui mérite la reconnaissance du monde entier. Cela m’a fait vraiment plaisir d’entendre le président de la FIFA dire qu’il était temps que la Coupe du monde consacre une équipe pratiquant du beau football. Heureusement, le talent reste plus important que

le physique dans le football. Nous, nous en avons et nous sommes une génération de bons footballeurs, au Barça comme en équipe d’Espagne.

Puisque vous nous parlez de la Coupe du monde de la FIFA, que retenez-vous de positif ? Surtout l’Allemagne, qui nous a régalés avec son football porté vers l’attaque. Je pense que nous avons surtout gagné la Coupe du monde lorsque nous les avons battus en demi-finale. J’ai été agréablement surpris par le niveau de Thomas Müller, Mesut Özil et Sami Khedira, ainsi que par des anciens comme Miroslav Klose ou Lukas Podolski. Toute l’équipe a été impressionnante. Cela se voyait qu’il y avait un noyau dur qui évoluait au sein de la même équipe, en l’occurrence le Bayern. Voyez-vous Özil et Khedira en mesure de transformer le Real Madrid ? Ce sont deux bons joueurs, mais le Real Madrid avait déjà Cristiano Ronaldo, Gonzalo Higuaín, Iker Casillas, Pepe, Marcelo… Ce sont des renforts solides, mais le plus important, c’est l’équipe. Avez-vous été déçu par l’Argentine ? Oui et non. J’ai trouvé que c’était une équipe très solide, avec de bons joueurs, mais je l’ai trouvée faible sur le plan tactique. Contre l’Allemagne, elle a énormément souffert. Voir Mascherano tout seul face à trois ou quatre adversaires, cela faisait de la peine. Diego Armando Maradona est un génie et il agit en conséquence, mais il lui aurait fallu un peu plus d’aide. Globalement, l’Argentine a réussi un bon tournoi et aurait été très dure à battre si elle avait éliminé l’Allemagne. On a pu le constater lors du match amical que nous avons disputé à Buenos Aires, au cours duquel les Argentins se sont imposés en toute logique. Vous attendiez-vous à une élimination aussi précoce du Brésil ? C’est le football. J’en ai parlé longuement avec mon ami et coéquipier Dani Alves. S’ils rejouaient ce match contre les Pays-Bas, ils ne le perdraient jamais. Ce jour-là, ils ont subi un ensemble de circonstances adverses, le but contre son camp de Felipe Melo, l’exclusion. En

revanche, j’aurais bien aimé voir le Brésil prendre plus de risques en proposant le jeu que l’on aime tous. C’est leur football technique et spectaculaire que l’on cherchait à copier autrefois…

Dani Alves, puisque vous en parlez, réussit un début de saison exceptionnel... C’est le meilleur du monde à son poste. Je le dis sérieusement, pas seulement parce que c’est mon coéquipier. Ni Maicon ni personne ne sont à sa hauteur pour jouer dans une équipe comme le Barça ou le Brésil. D’ailleurs, il est exploité différemment aujourd’hui par Mano Menezes. Vous avez vu passer beaucoup de grands joueurs brésiliens au Barça. Lequel avez-vous préféré ? Rivaldo, qui n’est pas arrivé au bon moment, mais qui était un très grand joueur. Après, j’ai eu la chance de jouer avec Ronaldinho et Deco (naturalisé portugais, mais né au Brésil), qui sont deux monstres. J’ai aussi vu le meilleur Ronaldo et je me souviens de Romário. Tous sont exceptionnels mais, pour moi, Rivaldo avait un truc en plus. Selon vous, qui est le meilleur joueur français à l'heure actuelle ? Yoann Gourcuff est au-dessus de tous les autres. Lui, c'est le prototype même du joueur du Barça. Il a des qualités extraordinaires.

J'adore ce joueur et je suis convaincu que Laurent Blanc le rendra encore meilleur, ce qu'il a déjà fait avec Bordeaux. Vous avez toujours été positif au sujet de Karim Benzema... Il a toujours sorti des gros matches contre nous et s'est battu du mieux qu'il pouvait avec Lyon. Au Real Madrid, il ne joue pas beaucoup et cela rend les choses bien plus difficiles pour lui. Il n'a que peu l'occasion de montrer ses qualités. Je pense tout de même que l'arrivée d'Özil va lui faire du bien car c'est un excellent

passeur. Sans exagérer, j'ai vu Benzema réaliser des choses qui me rappelaient Ronaldo. A Madrid, il ne brille pas autant qu'il devrait.

Avez-vous été déçu par les Pays-Bas ? Lors de la finale, oui, parce qu’il y avait beaucoup de grands joueurs dans cette équipe. Je ne comprends toujours pas pourquoi ils ont été si violents ce jour-là. En plus, dès qu’ils se mettaient à jouer, ils nous compliquaient la vie. Je ne comprends toujours pas quel était leur objectif. Contre le Brésil, ils ont réussi une seconde mi-temps magnifique, alors je ne sais pas pourquoi ils se sont mis à distribuer des coups. Permettez-nous une petite digression. Pourriez-vous nous parler de l’Afrique du Sud, de son football, de ses habitants ? Nous avions déjà été en contact avec les Sud-Africains à l’occasion de la Coupe des confédérations en 2009. Ils ont été fabuleux tout au long de la compétition. Ils ont continué de faire la fête même après l’élimination des Bafana Bafana. C’est la meilleure Coupe du monde que j’ai pu vivre, parce qu’ils nous ont soutenus à tout moment.

gner coûte que coûte. A Barcelone, ces scrupules nous ont parfois empêchés d’aller plus loin, mais Mourinho n’a pas ce problème. C’est pour ça qu’ils sont allés le chercher, qu’ils ont payé la clause libératoire, tout en sachant très bien qu’il est passé par le Barça et qu’il attend sa revanche... Mais, à ce niveau, c’est aussi une source de motivation pour nous.

Et Pep Guardiola, lui donneriez-vous le trophée d'entraîneur de l'année ? Ah oui, bien sûr ! Au-delà des différents titres qu’il a déjà conquis en tant qu’entraîneur du Barça, Pep est entré dans la légende. Il y a des entraîneurs qui remportent des trophées mais qui ne marquent pas leur époque. Et il y en a d’autres qui, en plus de gagner des titres, laissent une trace indélébile dans le football. C’est ce que Pep est en train de faire, tout comme Arrigo Sacchi ou Johan Cruyff avant lui. Ce sont des entraîneurs qui, à un moment, ont eu une idée de génie : défendre à trois, prendre le contrôle tactique du milieu du terrain, jouer avec un faux attaquant... Il y a des footballeurs touchés par la grâce, mais il y a aussi des entraîneurs. Dans ce registre, il est l’égal d’un Sir Alex Ferguson.

Revenons à vous. Vous ne pouvez pas vous plaindre, n’est-ce pas ? Vous avez tout gagné avec le Barça, l’UEFA Euro 2008 et la Coupe du monde de la FIFA 2010 avec l’Espagne... Ok, mais il faut apporter une nuance. Moi, je suis tributaire de mes coéquipiers. Mon football, mes passes, ça ne servirait à rien si je n’avais pas une bonne équipe autour de moi. C’est très clair pour moi. Parfois, je m’imagine en train de jouer pour le Real, avec tous ces grands joueurs, et je me dis que je souffrirais énormément. Ils passent beaucoup par le centre, alors que moi j’aime ouvrir le jeu, trouver des passes en diagonale, créer des espaces et profiter des mouvements permanents de mes coéquipiers.

Vous entretenez de très bonnes relations avec José Mourinho. Son côté provocateur vous surprend-il ? Il est comme ça et il faut savoir l’accepter. Il y a deux Mourinho, celui qui entre dans la peau de l’entraîneur et l’homme. Il faut prendre le bon côté, c’est ça qui doit nous motiver. Lui, il se sent bien dans la polémique, il est comme un poisson dans l’eau. Nous, on aime gagner en jouant bien au football. Lui, il veut ga-

Mais avec vous, Cristiano Ronaldo mettrait sans doute un paquet de buts, non ? Cristiano est un très grand joueur. On s’en rend compte quand on doit l’affronter. Il va vite, il est puissant et il a une frappe de balle ahurissante. Avec Messi, ils sont un cran au-dessus, dans une autre division, mais Leo reste le meilleur. Messi est aujourd’hui le meilleur joueur du monde, sans aucun doute.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


20

PUBLICITÉ

Maracana N° 1266 — Mercredi 10 Novembre 2010

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE TIZI OUZOU ETABLISSEMENT PUBLIC HOSPITALIER D’AZAZGA

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE OUARGLA DAÏRA DE TOUGGOURT COMMUNE DE TEBESBEST

AVIS DE RECRUTEMENT

AVIS DE CONCOURS DE RECRUTEMENT

L’Etablissement public hospitalier d’Azazga organise des concours sur épreuve pour pourvoir aux postes de : Grade

Nombre Titres et diplômes de postes

Psychologue clinicien de santé publique

01

Psychologue orthophoniste de santé publique

01

Mode de recrutement

Observation

Grade

Licence en psychologie, option clinique ou d’un titre reconnu équivalent

Concours sur épreuves

Licence en psychologie, option orthophonie ou d’un titre reconnu équivalent

Concours sur épreuves

Constitution du dossier : - Une demande manuscrite de participation au concours sur épreuve - Une copie certifiée conforme à l’original du diplôme ou titre équivalent - Une copie conforme à l’original de la carte d’identité nationalité - Un extrait n° 03 de casier judiciaire - Deux (02) photos d’identité - Une copie de l’attestation certifiée conforme à l’original justifiant la situation vis-à-vis du service national Les dossiers de candidatures doivent parvenir à la Direction de l’établissement public hospitalier d’Azazga dans un délai n’excédant pas vingt (20) jours à compter de la première parution du présent avis dans la presse. Maracana N° 1266 - Mercredi 10 Novembre 2010 - ANEP 832 507 REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya de Bordj Bou-Arréridj Daïra de Djaafra Commune de Colla

AVIS DE RECRUTEMENT Le président de l’Assemblée populaire communale de Colla lance un concours pour le recrutement sur la base d’un examen pour le poste suivant : Grade

Nombre de postes

Administrateur l’administration communale

01

Le président de l’Assemblée populaire communale de Tebesbest wilaya de Ouargla annonce l’ouverture d’un concours de recrutement sur titre pour le poste suivant : Condition de recrutement (d’inscription) - Nationalité algérienne - La réception des dossiers est fixée à 20 jours à partir de la date de l’avis

Technicien supérieur de l’administration communale (spécialité informatique)

09

Concours sur titre

Condition de recrutement Diplôme de technicien supérieur ou titre équivalent

Constitution du dossier : - Demande manuscrite de participation au concours - Copie certifiée conforme du diplôme ou titre équivalent - Relevé de notes de la dernière année scolaire - Extrait de naissance - Fiche d’état civil (individuelle ou famille) - Certificat de nationalité (copie originale) - Extrait du casier judiciaire (copie originale) - Attestation de situation vis-à-vis du service national - Attestation de travail s’il y a lieu - Certificat médical (copie originale) - Deux (02) photos - Deux (02) enveloppes timbrées portant l’adresse du candidat. Les dossiers de candidatures doivent être adressés à Monsieur le président de l’APC de Tebesbest wilaya de Ouargla dans un délai de 20 jours à compter de la publication du présent avis dans un quotidien national. N. B. : Concernant les candidats sortant des instituts de formation professionnelle spécialisés doivent présenter : - Certificat de scolarité + certificat de durée de formation

Maracana N° 1266 - Mercredi 10 Novembre 2010 - ANEP 832 579 RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère de l’Agriculture et du développement rural Direction générale des forêts Conservation des forêts de la wilaya de Tipasa

AVIS DE RECRUTEMENT En application du plan de gestion des ressources humaines de l’année 2010, la Conservation des forêts de la wilaya de Tipasa, organise des concours pour le recrutement dans les postes suivants : Grade

Inspecteur divisionnaire

Conditions de participation * Licence en sciences juridiques et administratives, * Licence option communication sauf spécialité presse écrite et audiovisuel, * Licence en sciences économiques, * Licence en sciences financières, * Licence en sciences commerciales, * Licence en sciences de gestion, * Licence en sciences politiques sauf spécialité relations internationales, * Licence en sciences sociologie sauf spécialité socio-éducative, * Licence en sciences psychologie spécialité travail et organisation, * Licence en sciences islamiques spécialité Charia et droit.

Nombre de Nature du concours postes

Condition de recrutement

Type de recrutement

Nombre de postes

Concours sur titre

01

Concours sur épreuve

01

Diplôme d’ingénieur d’Etat dans la filière, jouir des droits civiques, remplissant les conditions d’âge et d’aptitude physique requises par le corps, et avoir une taille de 1.66 m au moins et une acuité visuelle totalisant 15/20 pour les 2 yeux, sans que l’acuité visuelle minimale pour un œil ne soit inférieure à 7/10

Administrateur Constitution du dossier : - Une demande manuscrite - Photocopie du diplôme - Relevé de notes - Une pièce justifiant la position vis-à-vis du service national - Un certificat de toise - Un casier judiciaire (N° 03)

- certificats médicaux (général-physio-ophtalmologie pour le poste d’inspecteur divisionnaire des forêts) - Extrait de naissance - Quatre (04) photos * Les dossiers doivent être déposés à la Conservation des forêts de la wilaya de Tipasa, dans un délai de 20 jours à partir de la date de la parution de cette annonce.

Maracana N° 1266 - Mercredi 10 Novembre 2010 - ANEP 832 701 WO∂FA∞« WO©«dIL¥b∞« W¥dz«eπ∞« W¥¸uNLπ∞« …bOK

« W¥ôu

W{U¥d « Ë »U A « …¸«“Ë ‹U{U¥d « œbF L « VØdL « Ê«u¥œ

nO™u¢ ‹UI°Uº± `∑≠ s´ Êö‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡‡´≈ La date limite des inscriptions est fixée à 20 jours à compter de la date de parution de la présente annonce. Les dossiers doivent être déposés au siège de l’APC de Colla, service du personnel et de la formation. Le dossier doit comprendre : - demande linéal - photocopie du diplôme légalisée, - attestation du service national, - acte de naissance + fiche familiale, - certificat médical, - certificat de nationalité, - extrait du casier judiciaire N° 03, - 04 photos d’identité, - attestation communale. Observation : si le dossier n’est pas complet il sera refusé.

Maracana N° 1266 - Mercredi 10 Novembre 2010 - ANEP 832 582

s´ …bOK

« W¥ôu

‹U{U¥d « œbF L « VØdL « Ê«u¥œ sKF¥

nKL « ‹U uJ±

nO™u

«

Ëd®

Ÿu °UºL « V ¢ d WI

« WظUALK wDî VK© - ‹ U ß « ¸ œ … œ U N ® ÊU OºL® ÊU¢¸uÅ WOF±U « WÆUD° s± UNOK´ ‚œUB± qÅ_« o © Wªº Ë WOIO D « o K± WOM©u « n¥dF « w ± U ß w M I ¢ … œ U N ® WI°Uº± wºOz¸ Ë …œUNA « s± UNOK´ ‚œUB± qÅ_« o © Wªº s¥œUOL « w vK´ ¸«œû q RL « : WO¢ü« ”Uß … …œUN® s± UNOK´ ‚œUB± qÅ_« o © Wªº ,w±uLF « dOOº « ¸U îù« WOM©u « W±bª « ÁU ¢ WOF{u « ‹U £ ,‰UL´_« Êu UÆ )03 rƸ WHO Å( WO bF « o°«uº « …œUN® ‹UÆöF « Êu UÆ ‰uFHL « W¥¸Uß W¥œUB Æù« « ,WO Ëb « w UOzUN `§UM « `®d L « vK´ sOF¥ a … ¸ U wMI¢ tHK± ÂUL¢ ¸U îù« ”Uß vK´ WI°UºL «

)20( ÊËdA´ ÁUBÆ q§ w …bOK « Êö´ù« «cN dA ‰Ë a¥¸U¢ s± U±u¥ .W U B « w

œ b ´ L « Å U M V

sO ®d L « ‹UHK± Ÿœu¢ Ë qßd¢ Ê«u¥œ v WI°UºL « w sO ¨«d « W¥ôu ‹U{U¥d « œbF L « VØdL «

Maracana N° 1266 - Mercredi 10 Novembre 2010 - ANEP 832 697

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

01


Votre magazine

21

Maracana N° 1266 — Mercredi 10 Novembre 2010

Le diététique : équilibre alimentaire

Ghroubiya

INGREDIENTS - 2 verres à thé de margarine fondue - 4 c à soupe d'huile - 1 verre à thé de sucre glace - 250 à 300 g de farine

- 1/2 c à café de vanille - 1/2 c à café de cannelle - 1/2 paquet de levure - 50 g d'amandes grillées et moulues

PREPARATION :

On assiste aujourd’hui à deux mouvements aussi opposés que complémentaires : d’une part, une abondance d’aliments, gras et sucrés surtout, dans tous les points de vente possibles et inimaginables : librairies, boulangeries, marchands de tabac, mais aussi restos rapides, boutiques, supermarchés. D’autre part, on assiste à une véritable prise de conscience sur l’absurdité de notre alimentation trop riche ; d’où l’intérêt de nombreux repentis de la malbouffe pour la diététique. A noter que même dans les pays pauvres, la nutrition pose d'importants problèmes : avec des carences en certains nutriments pour de nombreuses personnes... mais aussi une augmentation exagérée du poids. En effet, "l'épidémie" de surpoids concerne même les populations des pays en voie de développement ! Ce qui nécessite, pour elles aussi, de revoir leur alimentation. Car la diététique repose d'abord sur un bon équilibre alimentaire. Si auparavant, on parlait de "bons pourcentages" de protéines, lipides et glucides, aujourd'hui le discours des experts s'est simplifié. En France, on peut dire que la diététique, les "bonnes règles" alimentaires sont "dictées" par le Plan national nutrition santé (PNNS) qui recommande de manger : > 5 fruits et légumes par jour, > 3 produits laitiers par jour, > Du poisson deux fois par semaine, > Pas trop de graisses, ni de sucre. > Pas trop de sel.

La diététique : un traitement A côté de ces règles d'alimentation équilibrée, la diététique intervient comme traitement pour corriger certains problèmes de santé. Ainsi, la diététique fait partie de la prise en charge de l'obésité bien sûr, mais aussi du diabète, d'une hypercholestérolémie, d'une hypertension artérielle... Dans certains cas, la diététique est la première solution à mettre en place avant d'envisager d'autres traitements. Exemple : si une personne souffre d'un excès de cholestérol dans le sang, la première chose à faire est de corriger certaines habitudes alimentaires. Si cette mesure est insuffisante, alors la prescription d'un médicament sera envisagée par le médecin. LES PROFESSIONNELS SANTÉ DE LA DIÉTÉTIQUE Les professionnels de la santé et de la nutrition insistent sur l’importance d’adopter une alimentation équilibrée sur la durée, sans oublier la notion de plaisir qui reste primordiale dans l’alimentation. Pour s’orienter dans la "jungle" des vraies bonnes idées et des grands principes erronés, on peut consulter un professionnel de la nutrition. Il est généralement consulté en cas d'excès de poids, mais aussi de diabète, d'un excès de cholestérol, de triglycéridémie, d'allergie alimentaire. > Un diététicien ou une diététicienne. C'est un professionnel de santé paramédical spécialisé dans la nutrition. Il peut exercer dans un cabinet privé (la consultation n'est pas prise en charge par l'assurance maladie), dans un hôpital ou une clinique. L'avantage est que l'on peut aborder en détail toutes les questions nutritionnelles. > Le médecin nutritionniste. C'est un médecin qui s'est spécialisé dans la prise en charge du surpoids et de l'obésité, mais aussi de certains

Dans une terrine mélanger la margarine fondue, l'huile, le sucre glace, la cannelle, les amandes grillées et moulues, la vanille, la farine et la levure. Travaillez le tout jusqu'à obtention d'une pâte malléable. Former de petites boules et les disposer sur un plateau non graissé. Pour décorer piquer une moitié d'a-

problèmes métaboliques (hypercholestérolémie, diabète...). Ce médecin a souvent une formation d'endocrinologue (spécialiste des hormones).

Tlitli

Après un entretien minutieux sur les habitudes alimentaires et les goûts du patient, le médecin ou le diététicien élaborera, avec l'accord du patient, un programme personnalisé. Le médecin permet une prise en charge plus complète, car il prescrire des médicaments. A lire aussi nos dossiers : > Mon enfant risque-t-il de devenir obèse ?. > Maigrir avec l'aide d'une diététicienne. > Régime : faut-il miser sur le light ?. > Ventre plat : avez-vous les bons réflexes ?

mande au centre de la boule. Mettre à cuire au four 150° à 160° Thermostat 5 à 6 pendant 20 à 25 mn environ. Bien surveiller la cuisson du gâteau. Une fois retiré du four saupoudrer de sucre glace. Conseil : Avant de former la petite boule il faut bien pétrir la pâte entre les deux mains.

INGREDIENTS -

Et pour "manger mieux" : > Cuisinez en faisant le plein de vitamines. > Ces aliments qui évitent des cancers !. > Ça se passe comment à la cantine ?. > Manger bio : meilleur pour la santé ?. > Enceinte : aliments conseillés... et interdits. > Maigrir : Et pourquoi pas une cure thermale ?.

1 poulet 500 g de tlitli 1 oignon 1 poignée de pois chiche 100 g de beurre

-

1/2 c. à c. de canelle 1/2 c. à c. de poivre noir du sel 2 c. à s. d'huile 1 c. à s. de beurre

PREPARATION Couper le poulet en morceaux dans une marmite avec l'huile et le beurre, poivrer, saler, faire mijoter 5 min, ajouter l'oignon râpé, remuer un peu puis ajouter 1 verre d'eau et la canelle. Laisser cuire 1/4 d'heure puis mouiller avec 1 litre d'eau chaude, amener à ébullition, diminuer le feu, ajouter les pois chiches. Verser le tlitli dans le couscoussier, poser sur la marmite, laisser cuire à la vapeur 1/4 d'heure environ. Mettre le tlitli dans un vaste récipient et arroser d'eau par petite quantité, remuer pour faire absorber l'eau et séparer les

grains les uns des autres. Remettre le tlitli à cuire à la vapeur trois fois, puis verser dans un plat large. Parsemer de petits morceaux de beurre. Retirer les morceaux de poulet cuits, les pois chiches, verser le tlitli dans la marmite, laisser mijoter 10 minutes. Mettre le tlitli dans le plat, poser les morceaux de viande tout autour, les pois chiches au milieu. Vous pouvez ajouter à la sauce des boulettes de viande hachée. Vous pouvez décorer le plat avec des quartiers d'oeufs durs.

Trucs e t Astuces Enlever l'odeur d'un vieux flacon Vous souhaitez garder un vieux flacon mais pas son odeur ? Pas de problème, pour enlever l'odeur d'un vieux flacon, il suffit de délayer un peu de farine, de moutarde et d'eau. Versez cette mixture dans le vieux flacon, agitez, puis laissez reposer une bonne demiheure. ,Rincez ensuite le vieux flacon à plusieurs

reprises. Vore vieux flacon sera ainsi désodorisé ! Eviter l’eczéma chez le bébé Pour que le bébé ne souffre pas ou plus d’eczéma, il faut prendre certaines précautions notamment d’hygiène. En plus, il faut mettre dans son eau de bain un peu de vinaigre blanc et le petit bout de chou ne devrait pas ou plus souffrir de cette maladie.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Réparer des CD rayé Lorsque les CD sont rayés, ils se mettent à sauter et souvent on les jette car on ne connait aucune solution pour les réparer. Il existe un truc qui marche souvent, il suffit de passer deux à trois couches de cire liquide pour voiture en partant de l’intérieur vers l’extérieur (ne jamais tourner). Souvent ça suffit pour que le CD remarche.


22

Jeux-Détente

Maracana N° 1266 — Mercredi 10 Novembre 2010

MOTS FLÉCHÉS N° 584

SOLUTION MOTS FLÉCHÉS N° 583

LA BLAGUE Savez vous comment reconnaître un homme quand il va dire quelque chose d'intelligent ? Sa phrase commence par "Ma femme ma dit que..."

LA CITATION Je joue avec des amis, mais on ne joue pas nécessairement un jeu amical.

MOTS CROISÉS N° 584 A

B

C

D

E

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 79, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 /

F

G

H

I

J

K

L

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 583

VERTICALEMENT A - Cassera sa pipe B - Formerai une armée C - Gouffre naturel - Trés agréable D - Sollicitera E - Canton d'Altdorf Drupes à huile F - Lieu de culte Ancienne mais toujours mauvaise conseillère G - Degré musical Unité de clochard H - Attitude passive I - Hexaèdre à jeter Evêché de l'Orne Valeur du silence J - Echo emplumé - Divin souffleur K - Résidu de raisin Cest mieux que mal accompagné L - Auteurs d'articles divers

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur financier Djelloul Zerdani Directeur technique Laïd Kalila

HORIZONTALEMENT 1 - Orpin blanc 2 - Rendras 3 - Cause d'échec Jointure du bras et de l'épaule 4 - Avance liquide Buts de promenade en mer - Comme cela mais plus petit 5 - 79 pour un chimiste - Colorants écarlates 6 - Jeune actrice pleine d'avenir - Mot qui permet de rêver 7 - Laissai loin derrière - Bonnes brises 8 - Suite de lustres Destins - Fin du combat 9 - Mettre en ordre Pas trés enthousiaste 10- Cri de bricoleur Rigoureux

Rédacteur en chef Mustapha Ouail Chargé de l’administration Djamel Touafek Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Photos : Maracana

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


23

Maracana N° 1266 — Mercredi 10 Novembre 2010

06:40 : Télé-achat 09:45 : Physique ou chimie 10:40 : American Dad ! 11:00 : American Dad ! 11:25 : American Dad ! 11:50 : American Dad ! 12:15 : Friends 12:40 : Friends 13:05 : Friends 13:35 : Orgueil et préjugés 15:45 : Cartouche 17:40 : Physique ou chimie 18:40 : Stargate Atlantis 19:30 : Stargate Atlantis 20:35 : Tellement vrai 22:20 : Tellement vrai 23:50 : La maison du bluff

06:55 La matinale 06:40: Télé-achat 08:25 : S.A.V. des émissions 08:40 Flipper 08:30 : La castagne 3 09:30: Flipper 10:00 Gorg et Lala 10:20: Les sorciers de de Waverly 10:05 Le petit journal la Place semaine 10:25 Un hiver à Central Park 10:45: Les sorciers de Waverly 12:05 Place: Les Guignols de l'info 12:15 : Une minute avant 11:10 Sonny 12:20 : L'édition spéciale 1ère 11:35 Sonny partie Dad ! 12:25: American 12:40 L'édition spéciale 12:50: American Dad ! 14:00 17 ans encore 15:40 Flashpoint 13:15: Stargate SG-1 16:18 Les bonus de Guillaume 14:00: Stargate SG-1 16:20 : Terminator 14:45 Stargate SG-1 18:05 : Album de la semaine 15:35: Tellement vrai 18:15 Les Simpson 19:00: Les de «Vis 18:35 Unedossiers minute avant ma vie» la quotidienne 18:40 : Le: JT de Canal+ 19:05 Le grand journal 19:35: Friends 19:55 Les Guignols l'info 20:35: A nous quatre,de Cardinal 20:10 : Le grand journal, la suite ! 20:50 : Les défricheurs 22:15: Les quatre 22:25 Changer le Charlots monde mousquetaires 23:30 : Poker

La chance sera avec vous ce qui va vous permettre d'accomplir très vite ces grandes choses dont vous avez le désir. Une belle histoire se noue. Et vous saurez ce que vous avez à faire pour saisir à temps les bons moments . Vous savez qu'il est indispensable de saisir votre chance dès maintenant. Vous avez déjà laissé passer certaines occasions de vous distinguer. On vous tiendrait rigueur d'un engagement trop brutal dans une compétition.

SCORPION

BALANCE

CAPRICORNE

L'énergie sera à son maximum car vous aurez la chance de pouvoir recharger facilement vos batteries. Vous aurez l'occasion de passer un moment agréable en bonne compagnie. Evitez tout conflit éventuel car cela pourrait entamer votre potentiel d'énergie.

D'excellentes nouvelles ont tardé à venir. Vous saurez utiliser à bon escient les informations ainsi recueillies à votre profit. C'est maintenant pour vous le temps bien choisi pour changer votre fusil d'épaule si vous voulez aller jusqu'au bout de vos désirs. Vous allez vous rendre compte que quelqu'un qui vous est favorable va se rallier à votre point de vue. Prenez soin d'affirmer toute vos exigeances vis-à-vis de personnes qui vous sont proches même si elles vous paraissent un peu trop intransigeantes.

SAGITAIRE

TAUREAU

Une nouvelle vient de quelqu'un qui pense jouer un rôle important dans votre vie. Comme c'est une nouvelle sans grande importance vous tenez quand même à aller jusqu'au bout. Vous aurez raison de persévérer car vous verrez plus clair.

GEMEAUX

Vous pensez avoir le pouvoir de transformer les sentiments des autres, en particulier avec vos proches ou avec votre famille. Votre générosité et votre bon cœur vous premettront de rendre les autres plus heureux. Vous en sentirez une prodonde émotion. -Profitez que vous aurez le moral pour comparer. Regardez ceux qui ne cessent de faire une montagne de n'importe quoi. Ils passent leur temps à se plaindre de choses qui s'avèrent en fin de compte de peu d'importance. Ne faites surtout pas comme eux.

B L IE R VERSEAU

Vous avez traversé une longue période très difficile. Maintenant vous pourrez enfin recevoir les fruits de vos efforts. Mais prenez le temps de bien vous reposer pour récupérer le bon moral que vous aurez besoin pour affronter l'avenir.

Les problèmes de communication qui auraient pu survenir vont s'envoler car vous aurez l'occasion de discuter sérieusement. Si vous avez du mal à vous faire comprendre, prenez votre temps, respirez profondément puis parlez calmement et vous serez écouté.

Si vous envisagez de faire des achats importants ou de faire une grosse dépense, n'hésitez pas à demander l'avis de quelqu'un en qui vous avez confiance. Laissez-vous conseiller, car vous pourriez vous laisser influencer par une autre personne qui vous indiquerait le mauvais choix.

Les planètes vous sont très favorables sur le plan personnel. Il serait temps d'envisager des transformations importantes dans tous les domaines. Vous savez que vous êtes capable de grandes choses, mais votre manque de confiance en vous, freine votre dynamisme.

POISSON

06:20 : M6 Kid 07:40 : Disney Kid Club 08:30 : M6 Kid 09:05 : M6 boutique 10:05 : Docteur Quinn, femme médecin 10:55 : Docteur Quinn, femme médecin 11:40 : Une nounou d'enfer 12:10 : Une nounou d'enfer 12:45 : Le 12:45 12:55 : Une nounou d'enfer 13:20 : Une nounou d'enfer 13:45 : Drop Dead Diva 14:45 : Drop Dead Diva 15:45 : Adriana et moi 17:40 : Un dîner presque parfait 18:45 : 100% Mag 19:43 : Météo 19:45 : Le 19.45 20:05 : Scènes de ménages 20:45 : La France a un incroyable talent 22:25 : La France a un incroyable talent, ça continue 23:30 : Michaël Youn : du Morning à Fatal

Les entrepreneurs sociaux se sont créés un métier idéal, dont la vocation est d'aider les autres, de tenter de sauver la planète, tout en étant viable et rentable. Du professeur de sport au routier, en passant par le psychiatre ou l'étudiant en mathématiques, les «innovants» viennent de tous les horizons. En revanche, la raison pour laquelle ils se lancent dans l'entrepreneuriat social est toujours la même : une certaine révolte par rapport à des enjeux sociaux, une quête de sens qui devient impérieuse. Près d'un emploi sur cinq a été créé par les entreprises sociales en France depuis 2005. Ainsi, plus de deux millions de personnes sont salariées de l'économie sociale et solidaire, soit près d'un employé sur dix.

HOROSCOPE

CANCER

Lors d'une fête donnée en son honneur, Xander Harrington, tout juste nommé directeur général de l'empire médiatique international Harrington, fondé par son père, a été tué avec un coupepapier. L'arme a été plantée dans sa nuque. Un dossier confidentiel, qui était posé sur son bureau, a été volé. Il contenait les futures mesures mises en place concernant l'un des journaux du groupe, avec réduction des coûts et licenciements à la clé. Le CBI enquête et découvre qu'un article à charge récemment publié dans un des journaux du magnat des médias pourrait avoir suscité la colère de Bret Stiles, la personne incriminée...

06:40 : Plus belle la vie 07:10 : Ludo 11:25 : 3e séance 11:40 : Consomag 12:55 : Météo 13:00 : Direct chez vous ! 13:35 : En course sur France 3 13:50 : Inspecteur Derrick 14:55 : Questions au gouvernement 16:05 : Nous nous sommes tant aimés 16:38 : Culturebox 16:40 : Slam 17:10 : Un livre, un jour 17:20 : Des chiffres et des lettres 17:55 : Route du Rhum, l'image du jour 18:00 : Questions pour un champion 18:35 : Les étoiles du sport 19:58 : Météo 20:00 : Tout le sport 20:05 : Les étoiles du sport 20:10 : Plus belle la vie 20:35 : Des racines et des ailes 22:20 : La minute épique 22:25 : Soir 3 22:55 : Platoon

LION

06:30 : Télématin 09:06 : Dans quelle éta-gère 09:10 : Des jours et des vies 09:35 : Amour, gloire et beauté 09:55 : C'est au programme 10:55 : Motus 11:30 : Les Z'amours 12:00 : Tout le monde veut prendre sa place 12:50 : Le progrès en questions 12:55 : Météo 2 13:00 : Journal 13:50 : Soyons prévoyants 13:55 : Consomag 14:00 : Toute une histoire 15:30 : Comment ça va bien ! 16:35 : CD'aujourd'hui 16:40 : Point route 16:45 : Paris sportifs 16:50 : Valenciennes (L1) / Paris-SG (L1) 18:55 : Point route 19:00 : N'oubliez pas les paroles 19:50 : Météo 2 20:30 : Soyons prévoyants 20:31 : Tirage du Loto 20:45 : Marseille (L1) / Monaco (L1) 22:40 : Tous les buts 23:00 : Ma maison de A à Z

VIERGE

06:00 : Tabaluga 06:45 : TFou 11:10 : Ugly Betty 11:55 : Petits plats en équilibre 12:00 : Les douze coups de midi 12:50 : L'affiche du jour 13:00 : Journal 13:40 : Petits plats en équilibre 13:50 : Trafic info 13:55 : Les Cordier, juge et flic 15:35 : Femmes de loi 17:30 : Grey's Anatomy 18:25 : Tournez manège ! 19:10 : Le juste prix 19:50 : La prochaine fois, c'est chez moi 19:55 : Météo 20:35 : C'est ma Terre 20:40 : Courses et paris du jour 20:41 : Météo 20:45 : Mentalist 21:30 : Mentalist 22:20 : Mentalist 23:15 : Fringe

M ERCREDI

Pluie min 11° - max 23°

HORAIRES DES PRIÈRES

LE SAVIEZ-VOUS ?

El-Fadjr 05h56 El-Dohr 12h35 El-Assar 15h24 El-Maghreb 17h46 El-Icha’a 19h14

Pourquoi utilise t-on de la cire perdue pour travailler l'or ? Depuis des siècles, l'or est travaillé par l'homme avec la fonte de cire perdue. On retrouve l'utilisation de cette méthode chez les précolombiens jusqu'en Afrique noire, au Niger par exemple. Les orfèvres commencent par faire un modèle avec de la cire d'abeille et l'enduisent avec un mélange d'argile et

de charbon. Ce moule est chauffé et la cire fond, elle s'écoule alors par un orifice. A ce moment, l'artisan la remplace par de l'or en fusion. Le moule cassé, la sculpture apparaît. De nos jours, cette méthode archaïque est toujours employée surtout en Inde.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


BALLE AU CENTRE Par ALI BOUACIDA

De Ghezzal à Leghzal

R

evoilà donc l’entraîneur national révisant son jugement au sujet des joueurs qu’il avait déjà déclarés persona non grata en équipe nationale : Belhadj et Ghezzal sont désormais susceptibles de réintégrer le groupe après une courte exclusion. Abdoun, lui, subit, semble-t-il, un verdict indiscutable et il n’est pas question qu’il revienne. Voilà donc les dernières nouvelles de l’équipe nationale avant la rencontre amicale au Luxembourg. Comme quoi, il n’y a pas grand-chose à se mettre sous la dent, et pour alimenter les discussions de comptoir, on devra se contenter de ces inexplicables allers et retours de joueurs et toute l’attention sera fixée sur l’incorporation ou non de ces footballeurs. Nous en sommes ainsi à débattre sur deux joueurs, comme si cet immense pays manquait cruellement de talents. Il n’est pas question, dans ce modeste article, de critiquer la démarche de M. Benchikha mais il convient en toute légitimité -celle du supporter et non du spécialiste- de se poser des questions. A savoir, entre autres, cette fixation sur certains pros qui, s’ils n’ont pas carrément pataugé, n’ont pas particulièrement brillé au point de créer tout ce suspense. Nous avons l’impression que le champ de prospection de l’équipe nationale est juste limite, puisqu’on tourne toujours autour des mêmes joueurs. Pourtant, l’entraîneur national a un atout en main : le temps. D’ici à mars 2011, il a largement toute la latitude de prospecter en privilégiant la piste locale, comme ne cessent de le suggérer tous les avis autorisés, conseillers ès qualité. De Rachid Mekhloufi à Rabah Madjer, n’y a-t-il pas deux générations qui déplorent que les joueurs locaux soient sélectionnés, certes, mais de manière si aléatoire qu’on arrive à se demander si cette sélection ne répond pas plutôt à un dosage qu’à une vision claire et lucide du football national. Il faut l’écrire en toutes lettres, n’en déplaise aux «observateurs» et autres experts qui soutiennent mordicus que sans les pros il n’y a point de salut. Pourtant, Dieu seul sait le nombre d’excellents footballeurs qui méritent qu’on s’y attarde ne serait-ce que pour un essai. Il y a en ce moment un artiste dont le nom a la même racine que Ghezzal pour dire ces hasardeuses coïncidences : Leghzal, attaquant de l’AS Khroub, ne mérite-t-il pas un test au sein des Verts ? Il n’est pas question de «placer» tel joueur ou tel autre mais c’est juste un exemple qui illustre les grandes capacités locales. Dernière question : Benchikha a-t-il fait un jour un tour dans la localité d’El-Khroub ? Pourtant, on y déguste d’excellentes brochettes. A. B.

Maracana N° 1266 — Mercredi 10 Novembre 2010

STAGE EN TUNISIE DU 13 AU 18 NOVEMBRE

24

EN Olympique

Dans le cadre de la préparation de la double confrontation amicale face à la Tunisie (15 et 17 novembre prochains à Tunis), la sélection nationale olympique effectuera un stage du 13 au 18 novembre 2010 en Tunisie. 25 joueurs en plus de trois réservistes ont été convoqués pour ce regroupement par le sélectionneur natio-nal, M. Azzedine Aït Djoudi. M. Aït Djoudi animera un point de presse ce matin à 10h30 au centre de presse de l'OCO Mohamed-Boudiaf d'Alger. Il est à rappeler que l’Algérie, exempte du premier tour préliminaire des éliminatoires des jeux Olympiques de Londres 2012, jouera les 25, 26 ou 27 mars 2011 à Alger pour le compte du second tour contre

CM 2022

Madagascar. La rencontre retour aura lieu les 8, 9 ou 10 avril 2011. En cas de qualification au second tour, la sélection nationale olympique jouera le match aller les 3, 4 ou 5 juin 2011 et celui du retour les 17, 18 ou 19 du même mois. Les 8 équipes issues du 2ème tour joueront un tournoi final qui aura lieu du 2 au 18

BILL CLINTON VA PRÉSENTER LE DOSSIER US

Selon le site officiel de la RTBF, la présentation officielle de la candidature américaine pour l'organisation de la Coupe du monde en 2018 ou en 2022, qui aura lieu le mercredi 1er décembre prochain à Zurich, sera effectuée par Bill Clinton. L'ancien président démocrate est président du Comité de candidature depuis mai dernier et avait déjà effectué une présentation similaire lors du Mondial sud-africain. S'ils sont choisis, les Etats-Unis, qui détiennent toujours le plus grand nombre de spectateurs lors d'une Coupe du monde, accueilleront leur deuxième édition, après celle de 1994, remportée par le Brésil face à l'Italie (0-0, 3-2 tab). La décision sera rendue le 2 décembre et concernera les deux éditions simultanément.

CM 2014

Rencontre Raouraoua-Drif aujourd’hui

décembre 2011 dans un pays africain qualifié à désigner. Les trois premiers de ce tournoi seront qualifiés directement aux JO 2012. L’équipe classée quatrième disputera un match d’appui avec l’équipe quatrième de la zone Asie pour déterminer le dernier bénéficiaire aux JO de Londres 2012.

UNAF LE MAROC ET LA LIBYE ABRITERONT LES TOURNOIS, OLYMPIQUE ET U19

La ville marocaine de Tanger abritera du 10 au 20 décembre 2010 le tournoi de l'Union nord-africaine de football (UNAF) réservé aux sélections olympiques. Prendront part à cette compétition les sélections nationales olympiques d'Algérie, de Libye et du Maroc, en plus de celle du Mali, invitée à cette édition. En marge de ce tournoi, la commission des directeurs techniques nationaux (DTN) relevant de l’UNAF se réunira à Tanger les 13 et 14 décembre pour préparer le programme des compétitions de l'UNAF pour l’année 2011. De son côté, la Jamahiriya abritera le tournoi de l'UNAF réservé aux sélections U19, et ce du 20 au 30 décembre prochain. Quatre pays prendront part à ce tournoi, à savoir la Tunisie, l'Algérie, le Maroc et la Libye (pays organisateur). Il y a lieu de signaler que l’organisation de ces tournois entre dans le cadre de la préparation des sélections des pays membres de l’UNAF aux éliminatoires des compétitions officielles.

Le président de la FAF Mohamed Raouraoua rencontrera aujourd’hui au siège de la FAF à Dély Ibrahim le porteparole du comité de la famille du Mouloudia d’Alger, Abdelkader Drif. Ce comité est l’initiateur de l’appel du 1er novembre 2010 qui a élaboré une feuille de route pour l’entrée officielle du Mouloudia dans le professionnalisme. Les signataires de l’appel ont confié à l’ex-président Abdelkader Drif la mission d’interlocuteur auprès de la FAF pour la mise en place du cadre réglementaire au passage du club au statut professionnel.

CROIX GAMMÉE EN BOSNIE

LE MATCH D'OUVERTURE À SÃO PAULO

Le quotidien brésilien Folha nous apprend ce mardi que Ricardo Teixeira, le président de la Fédération brésilienne de football, a annoncé que le match d'ouverture de la Coupe du monde 2014 aurait lieu à São Paulo. C'est le stade Felizao qui aura les honneurs de cet événement, s'il est construit... En effet, le projet prévoit une enceinte de 65 000 places, d'un coût de 255 millions d'euros, mais nécessite l'aval du comité d'organisation local du Mondial. Cela ne devrait pas poser de problème, ce comité étant présidé par... Teixeira luimême. Les travaux sont prévus pour la période 2011-2013 et devraient être financés en grande partie par le mythique São Paulo FC, équipe de l'ancien Marseillais Fernandão et du célèbre gardien-buteur, Rogerio Ceni.

Communiqué

Lundi 8 novembre, il fait froid, il pleut. Qui a besoin d’un peu de chaleur ? Les supporters de Siroki Brijeg NK ont déployé un drapeau nazi au cours du match (à domicile) les opposant au Sarajevo FC. Football, sport de partage. Les fans de Sarajevo ont donc souhaité déployer eux aussi une bannière, en hommage à Vedran Puljic, un jeune supporter de Sarajevo abattu. Un excès de zèle censuré par la police, qui a confisqué l’étendard. En revanche, les autorités ont laissé la croix gammée prendre l’air pendant toute la rencontre.

Wataniya Telecom Algérie Rejoignez vos amis sur les réseaux MSN, Yahoo Messenger, Facebook Chat, G-talk grâce au nouveau service Nedjma Net Fidèle à sa qualité d’opérateur leader du multimédia en Algérie et possédant une longueur d’avance dans la mise sur le marché des dernières innovations technologiques, Nedjma lance son nouveau service à valeur ajoutée Nedjma Net. Ce dernier donne aux clients Nedjma la possibilité de rejoindre leurs amis sur leurs réseaux sociaux favoris simplement via leur téléphone portable.

Ce service permet aux clients Nedjma d’accéder à leurs Messageries Instantanées favorites (Windows Live Messenger –MSN, Yahoo Messenger, Facebook Chat, G-talk) à tous moments, en illimité et à partir de tous types de téléphones en souscrivant au forfait Nedjma Net. Pour bénéficier du service, il suffit d’accéder au menu *151# à partir duquel le

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

client sera en mesure d’acheter le forfait proposé, configurer son téléphone (dans le cas d’un téléphone multimédia non configuré) et télécharger l’application Nedjma Net. Ce service est également fonctionnel par SMS sur le même menu pour les téléphones non multimédias. Le forfait Nedjma Net coûte 50 DA TTC valable le jour même jusqu’à minuit pour chatter en illimité.


maracanafoot1266