Page 1

Samedi 6 Novembre 2010 - N° 1262 - Prix 10 DA

www.maracanafoot.com

COUPE DE L’UNAF

EQUIPE NATIONALE

MCEE-ESS

AMIENS PRÉSENTE SON JOKER

JSK-USMAn

SAIFI : «C’est un excellent challenge pour moi» «La JSK rebondira face à l’USM Annaba»

HANNACHI

Le MCA à 90 minutes DE LA FINALE Un match de volonté et de cœur

KAROUF

«LA VICTOIRE NE NOUS ÉCHAPPERA PAS»

RIAL «Nous sommes condamnés à gagner»

TEDJAR de retour

BLIDA Les Kabyles ne visent que DOS LES TROIS POINTS AU MUR USMB-CRB

USMH-JSMB

BATTRE BÉJAÏA ET VAINCRE LE SIGNE INDIEN BENOMAR : «Il est hors de question de perdre ce match» BOULAINCEUR : «Prudence, prudence !»

Charef - Menad : Bataille tactique

ABDAT : «Nous devons confirmer»

ASSAS «On gagnera»


02

EQUIPE NATIONALE

Maracana N° 1262 — Samedi 6 Novembre 2010

La logique d’une régression LA NON-CONVOCATION DE BELHADJ

A

lors que sa nomination à la tête de la barre de la sélection nationale est toute fraîche, Abdelhak Benchikha est déjà soumis à une très forte pression. On ne parle pas ici de la pression en rapport avec l’obligation de résultats à laquelle il savait à l’avance qu’il allait faire face. Il s’agit en fait des critiques ayant suivi l’annonce de la liste des 22 joueurs qu’il a retenus pour le prochain match amical contre le Luxembourg. La non-convocation de Belhadj par exemple est en train de soulever un tollé, notamment auprès de certains médias. Il est vrai que Nadir Belhadj est depuis quelques saisons déjà un élément incontournable en équipe nationale. Tout le monde reconnaît sa valeur et ses immenses qualités. Mais la question suivante reste posée : lorsqu’un bon élément de la sélection est en baisse de forme et que son niveau régresse doit-il

ou non être appelé en sélection ? Peut-il dans ces conditions être rentable et donc utile à l’EN ? Dans le football, il n’y a pas de place aux sentiments et on doit faire appel aux meilleurs, selon les choix du sélectionneur, cela tout le monde le sait ! Quoi de plus normal ! Benchikha n’est quand même pas fou pour priver la sélection d’un joueur comme Belhadj. Lorsque cela fait au moins cinq ans que l’on défend les couleurs nationales, qu’on a le statut de titulaire, mais qu’à un moment donné, on n’est pas en forme, cela justifie-t-il pour autant qu’on doit être automatiquement appelé en équipe nationale ?

Pourquoi autant de tapage ?

Certes, toute l’équipe est passée à côté face à la République centrafricaine mais tout le monde a vu

aussi le grand boulevard laissé par Nadir Belhadj ce jour-là sur son flanc gauche. Il a été dépassé sur tous les plans par son vis-à-vis qui l’a tout malmené, notamment en seconde période où le latéral gauche des Verts était tout simplement perdu sur le terrain. D’ailleurs, les deux buts de l’équipe centrafricaine sont venus du côté gauche. Bon, on ne va quand même pas non plus condamner Belhadj parce qu’il n’était pas au mieux de sa forme. Cela arrive à tout le monde de connaître un passage à vide dans sa carrière. Il faut rappeler que, lors du match face à la Tanzanie, il n’était pas non plus au mieux de sa forme. Lors de ces deux matches, de nombreux observateurs parmi les amateurs de la balle ronde nationale ont relevé la baisse de niveau constatée chez Belhadj. Apparemment, sa non-convocation par Benchikha a deux

mobiles.

Le but : faire réagir le joueur

Le premier est de faire réagir le joueur qui doit redoubler d’efforts pour revenir à son meilleur niveau et ainsi reprendre sa place en sélection. Cela ne pourrait être que bénéfique à celle-ci dans ce cas-là. Le second mobile qui a fait que Benchikha peut se permettre de ne pas le convoquer pour le prochain match amical, et qui se complète avec le premier, c’est qu’il connaît bien la valeur du joueur. Cela lui laisse la latitude de voir à l’œuvre d’autres éléments fraîchement appelés en sélection. Il lui laisse aussi le temps de se reposer. Donc, on en arrive à dire qu’il ne s’agit que d’une non-convocation pour un match amical, et le fait de ne

pas avoir fait appel à Belhadj pour les raisons évoquées n’est en soi pas la fin du monde quand même. D’ailleurs, quel que soit ce qui trotte dans la tête du sélectionneur national par rapport à cette question, il est en droit de faire appel ou non, et comme il l’entend, aux joueurs qu’il veut. Il est l’entraîneur en chef des Verts non ? Il faut rappeler aussi que nul n’est éternel en équipe nationale. Belhadj est, comme tout le monde, soumis à la loi de la concurrence… même si tout le monde ne peut être que reconnaissant à son égard pour sa disponibilité, son dévouement pour l’équipe nationale et les belles prestations dont il a gratifié le public algérien. Gageons qu’il reviendra bientôt à sa grande forme et qu’il fera à nouveau le bonheur des Verts. M. A. A.

MADJER : «Si je reviens, le premier SAIFI : «C’est un excelà qui je ferai appel sera Menad» lent challenge pour moi»

R

abah Madjer, la star du football algérien des années 1980, a fait une intervention en direct hier matin sur les ondes de la Chaîne II. L’ancien sélectionneur national est revenu sur son éventuel retour aux affaires du football national, lui qui avait déclaré qu’il briguerait bel et bien le poste de président de la Fédération algérienne de football. Madjer a affirmé que, pour le moment, il ne peut se prononcer, mais a quand même parlé de ses projets pour le football national. La gloire du football algérien a affirmé encore une fois que l’équipe nationale doit être composée essentiellement de joueurs locaux, tout en faisant appel aux meilleurs professionnels évoluant dans les championnats européens. Par ailleurs, Madjer estime que Djamel Menad, son ancien coéquipier et actuel entraîneur de la JSM Béjaïa, est un homme sur qui on doit compter dans l’organisme du football algérien : «Si je reviens aux affaires du football algérien, mon premier collaborateur sera Djamel Menad. C’est un type qui a beaucoup d’expérience, il réalise quelques chose d’exceptionnel avec son club. Il peut rendre d’énormes services au football national.»

«Il faut organiser des mini-stages chaque mois, même avec seulement les joueurs

locaux»

Par ailleurs, Rabah Madjer est revenu sur les remèdes du football algérien, et de l’équipe nationale en particulier. En discussion avec son ami Rachid Mekhloufi, l’ancien joueur de l’AS Saint-Etienne et de l’équipe du FLN, sur les ondes de la radio, Madjer a encore une fois parlé de ses idée pour le développement de l’EN : «Il faut organiser des mini-stages chaque mois, même avec seulement les joueurs locaux. Ces derniers pourront se regrouper sans le moindre problème, contrairement à ceux évoluant à l’étranger. On n’a pas besoin de date FIFA pour organiser de petits stages dans le but de créer cette cohésion entre joueurs. Après, dès qu’on peut avoir les pros, on fera cet amalgame. C’est ainsi qu’on peut se développer, il ne faut pas compter uniquement sur les dates FIFA si on veut avancer.» Une idée défendue par Rachid Mekhloufi. A. T.

Amiens présente son joker

L’international algérien, Rafik Saïfi, vient de rebondir de belle manière en optant pour Amiens SC. En effet, l’attaquant algérien de trente-cinq vient de signer un contrat de deux années au profit du club picard. C’est une très bonne opportunité pour Saïfi qui pourrait ainsi terminer sa carrière professionnelle, comme elle avait débuté en 1999, en France. Toujours bien en jambes, le joueur international algérien était attendu hier au stade de la Licorne avant le match entre le SC Amiens et Rodez comptant pour la septième journée de championnat de nationale (ex-D3). Saïfi a été présenté quelques heures plus tôt au siège du club par le président Bernard Joannin à la presse locale. C’est en tout cas un excellent challenge pour Saïfi qui s’est dit «très satisfait d’avoir opté pour Amiens qui reste un bon club, bien structuré et surtout ambitieux de retrouver la Ligue 2, C’est un excellent challenge pour moi». Un excellent challenge effectivement pour l’ex-Istréen qui apportera certainement beaucoup de choses à son nouveau club. Il est à noter par ailleurs qu’à Amiens, Rafik Saïfi trouvera un autre compatriote en la personne de l’ex-joueur de l’Entente sétifienne, Belkacem Zobiri. D. T.

Antar Yahia aura-t-il l’autorisation de Benchikha ? Il a un match important le 15 novembre

Le capitaine de l’équipe nationale et de Bochum, Antar Yahia, est en train de retrouver son véritable niveau petit à petit. Le défenseur central est redevenu ce joueur clé de la formation allemande de Bochum. Justement, à en croire les échos, l’entraîneur de Bochum veut garder son joueur pour le match très important de la Bundesliga 2, qui aura lieu le 15 du mois en cours face à l’Herta Berlin. Dans une déclaration à la presse, Antar Yahia a même émis le vœu de jouer cette rencontre. Cela dit, ce ne sera pas très probable pour Yahia quand on sait que l’équipe nationale se rendra au Luxembourg le 12 novembre, alors que le stage débutera officiellement le 13. Du coup, on se demande si le sélectionneur Benchikha acceptera de laisser son capitaine à la disposition de son club. Il est à signaler qu’Antar Yahia compte rejoindre le groupe Algérie le 16, soit un jour seulement avant le match amical face au Luxembourg, prévu le 17.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


COUPE DE L’UNAF

Maracana N° 1262 — Samedi 6 Novembre 2010

Le Mouloudia à 90 minutes

03

DE LA FINALE MCA

g Par MOUNIR BENKRAMI Que dire de cette belle victoire acquise par le Mouloudia d’Alger à Tripoli sinon qu’elle intervient au bon moment après un début plus que décevant réalisé en championnat avec, déjà, quatre défaites en six matches.

D’

ailleurs, même les plus optimistes des supporters du MCA ne s’attendaient pas vraiment à ce réveil agressif, de surcroît en déplacement et contre une équipe libyenne plus aguerrie et habituée à ce genre de compétitions internationales, même si la formation d’Al Ittihad de Tripoli traverse aussi une très mauvaise passe ponctuée par une surprenante défaite en demi-finale aller de la Coupe de la CAF (2-1) sur cette même pelouse du stade du 11-Juin. Bien décidés à

sortir la tête de l’eau, surtout après la récente défaite concédée à Chlef (1-0), les joueurs de l’entraîneur Alain Michel voulaient coûte que coûte se ressaisir. C’était en quelque sorte l’occasion ou jamais de se racheter parce que la grande famille du Doyen mise énormément sur cette compétition nord-africaine. Il est à

Est-ce la vrai départ du MCA ?

Appelés à réagir dès cette sortie nordafricaine, les joueurs du MC Alger ont parfaitement répondu présent, décrochant une précieuse victoire lors de cette demi-finale aller de la Coupe de l’UNAF des clubs champions contre leurs homologues libyens d’Al Ittihad de Tripoli. Pour rappel, les Vert et Rouge ont très mal débuté la saison en championnat, concédant déjà quatre défaites dont une au 5-Juillet face au MC Oran (1-0) et une autre au 20-Août contre le CR Belouizdad (2-1), en plus des revers essuyés à El-Eulma et Chlef sur le même score de 1 à 0. En contrepartie, le MCA n’a gagné que deux matches. Le premier en déplacement à El-Khroub (3-2) et le second à Rouiba contre le CA Bordj Bou Arréridj (3-1). Cette troisième victoire de la saison tombe vraiment au bon moment pour une équipe qui doutait énormément au regard de la cascade de p r o blèmes

Premières 90 minutes pour Amar Ammour

Il fallait attendre ce long déplacement en Libye du Mouloudia d’Alger pour assister au réveil tant attendu de la nouvelle recrue, Amar Ammour. Il est vrai que l’ex-meneur de jeu de l’USM Alger est loin de son niveau habituel mais cela ne l’a guère empêché de disputer les 90 minutes de jeu avant de céder sa place à son partenaires Bilel Attafen. Ammour a même failli inscrire un but de toute beauté à la 83e minute en voyant son coup franc heurter la transversale au moment où tout le monde croyait au deuxième but. Une belle action qui allait se joindre à son rendement très honorable, ponctué par plusieurs passes lumineuses et quelques gestes techniques dont seul Ammour connaît le secret. M. B.

internes qui n’en finissent pas. Une victoire acquise sur les terres libyennes qui va non seulement rendre le sourire aux milliers de supporters mouloudéens mais aussi redonner confiance aux joueurs qui en avaient tant besoin. C’est pour cela qu’une question importante se pose : est-ce qu’il s’agit là du vrai départ du MCA ? Seuls les prochains jours nous le diront, sachant que les observateurs, et en premier lieu les Mouloudéens, se sont déjà posés cette question après la première victoire d’El-Khroub et, aussi, après le réveil agressif face au CABBA. En tout cas, les Vert et Rouge savent désormais quoi faire, surtout si on sait que le vieux club algérien va enchaîner avec un autre déplacement périlleux mais, cette fois-ci, en championnat, à l’occasion du très attendu ESSMCA prévu le 12 novembreau stade du 8Mai 1945.

noter aussi que le technicien français jouait tout simplement son poste à l’occasion de ce déplacement à Tripoli, surtout après le récent tête-à-tête un peu intense entre lui et le coordinateur de la section football, Omar Ghrib, juste après la défaite de Chlef. La bonne nouvelle, c’est que les joueurs du Mouloudia ont tout simplement réussi à relever le défi, répondant présent lors de cette confrontation algéro-libyenne considérée comme un vrai match piège pour le Mouloudia. Un piège que les Vert et Rouge allaient parfaitement franchir avec la clé une belle victoire (1-0) grâce au précieux but signé Youcef Sofiane à la 50e minute. Il est vrai que les Mouloudéens n’étaient pas au point durant les 45 premières min-

utes, laissant l’entière initiative aux Libyens et se contentant uniquement de répliquer par des contres rapides amorcés à chaque fois par ce même Youcef Sofiane. Tout est rentré dans l’ordre dès le second half au cours duquel on a vu un autre MCA selon un avis unanime. Les Algériens n’ont même pas laissé le temps à leurs hôtes de se replacer, ouvrant très tôt la marque grâce à un exploit individuel du jeune émigré mouloudéen qui a quand même effectué une course de 35 mètres avant de prendre à défaut le gardien libyen. Un but qui allait par la suite enflammer cette rencontre et on a vu une équipe d’Al Ittihad se ruer en attaque pour essayer de revenir à la marque et une équipe du MCA déterminée à garder ce petit avantage, ô combien précieux. Ouvrons ici une parenthèse pour signaler la hargne et la grande combativité des joueurs mouloudéens qui se sont battus jusqu’au bout et, surtout, un impérial gardien nommé Mohamed Lamine Zemmamouche, auteur d’un grand match malgré la bourde commise à 20 minutes de la fin, poussant maladroitement l’attaquant libyen en pleine surface. Une bourde immédiatement effacée par l’excellent Zemma qui a tout simplement arrêté le penalty logique et indiscutable accordé par l’arbitre tunisien. M. B.

Les joueurs répondent à RABAH SAÂDANE…

Comme il est su, l’ex-entr aîneur de la sélection alg érienne, Rabah Saâdane ment consultant à Nessm est actuellea-TV. Mardi dernier, il éta it parmi les invités et les présents pour prendre par techniciens t à la soirée exclusiveme nt consacrée aux quatre de la Coupe de l’Union demi-finales nord-africaine de footba ll (UNAF). Et lorsque l’a l’émission est passé au pro nimateur de no Rabah Saâdane a immédia stics du match du MCA contre Al Ittihad, l’Algé rien tement répondu en donn ant le Mouloudia perdan apporter une quelconque t sans précisions : « C’est Al Ittihad qui va l’emporter déclaré. Par contre, son », a-t-il compatriote Abdelkrim Bira et même, ses homo tunisiens avaient misé sur logues un match nul. Et comme , un match de football se uniquement sur un rectan joue gle Alain Michel ont répondu vert et nulle part ailleurs, les hommes de l’entraîn eur par la meilleure des façon en lui offrant même cette s à l’ancien sélectionneu r national belle victoire qui est ava nt tout, celle de l’Algérie lieu. en premier

Zemma au-dessus du lot

Malgré la faute monumentale commise à 20 minutes de la fin par le gardien international du MCA, Mohamed Lamine Zemmamouche, qui n’a trouvé d’autre à faire sauf pousser l’attaquant libyen en pleine surface alors que la balle était loin d’être dangereuse, ce dernier a su se rattraper. La faute a été immédiatement sanctionnée par l’arbitre tunisien, M. Jedidi, qui a montré le point de penalty. Un penalty complètement raté par le remplaçant Michel Chaâbane après l’intervention judicieuse et salvatrice du gardien mouloudéen. C’est pour dire que Zemma s’est bien rattrapé en évitant une éventuelle polémique car si ce fameux penalty a été transformé, ses détracteurs et aussi les Mouloudéens l’auraient fortement critiqué. Mais comme l’enfant terrible de Mila était dans un jour de grâce, il a

M. B.

étalé tout son talent pour rectifier cette bourde qui n’a, fort heureusement pour lui et pour le MCA, entraîné aucune conséquence néfaste. Il faut dire aussi que Zemma était indiscutablement l’homme de cette confrontation algéro-libyenne grâce à ses nombreux arrêts décisifs en plus du penalty détourné à la 70e minute de jeu. Une autre prestation de haute facture qui va à coup sûr permettre à Zemma de marquer d’autres précieux points car il ne faut pas oublier que le nom du gardien mouloudéen figure sur la liste des 22 joueurs convoqués par le sélectionneur national, Abdelhak Benchikha, pour le match amical prévu le 17 novembre contre le Luxembourg, en plus de sa nouvelle convocation avec la sélection A’ dirigée également par Benchikha. M. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


04

Ligue

Maracana N° 1262 — Samedi 6 Novembre 2010

1

Les Kabyles ne visent que LES TROIS POINTS JSK-USMAn

g Par SAÏD ABERKANE

C’est cet après-midi que les Lions du Djurdjura disputeront leur sixième match en championnat depuis l’entame de la saison. Après deux victoires, une défaite et deux nuls, les coéquipiers de Hocine El Orfi comptent ne pas rater cette opportunité, retrouver leur dynamique et occuper dès maintenant le peloton de tête.

espèrent retrouver leur verve en championnat, qui n’est autre que l’objectif principal du club.

Les défenseurs de la JSK doivent se montrer vigilants

E

n effet, les Jaune et Vert veulent coûte que coûte engranger les trois points aujourd’hui qui seront mis en jeu face à l’USM Annaba, comptant pour la septième journée du championnat de Ligue 1 professionnel. La mission des Canaris ne sera guère facile contre les hommes de Biskri qui a entamé son travail avec le club

Devant les assauts des attaquants de l’USM Annaba, il est bien demandé aux défenseurs de la JSK de veiller au grain, du début jusqu’au coup de sifflet final. La concentration doit être de mise, et les Rial, Belkalem, Oussalah et consorts doivent faire preuve de plus de rigueur et de sérieux. Ces joueurs ont montré de bons signes, lors de cette entame de saison. Les défenseurs kabyles doivent être vigilants et ce, pour retrouver leur bonne santé, sinon ils risquent d’encaisser des buts. Ils sont décidés à ne laisser aucune chance aux attaquants annabis en leur réduisant les espaces afin de ne pas leur permettre d’être dangereux et de les essouffler. La vigilance doit être de mise, et les Coulibaly, Belkalem, Oussalah et Douicher sont avertis d’avance, car en cas de relâchement, la JSK risque de rater son match en se faisant tenir en échec à domicile et devant ses supporters. Les défenseurs de la JSK savent pertinemment ce qui les attend cet après-midi, et ils sauront comment contrer cette redoutable équipe. S. A.

RIAL : «Nous sommes condamnés à gagner» Le joueur axial des Canaris, Ali Rial, estime que le résultat de dimanche dernier ne va pas influer sur le moral des joueurs qui ont déjà oublié cette rencontre et se concentrent pour le match d’aujourd’hui. Rial estime aussi que ce match reste très difficile, tout comme les autres matches, mais ne cache pas son optimisme que la JSK pourrait faire la différence cet après-midi, en décrochant un deuxième succès à domicile face à l’USM Annaba, devant leurs supporters.

Comment s’est déroulée la séance de reprise des entraînements ? Dans le calme. Avant le début de la séance, le staff technique s’est réuni avec nous pour faire une analyse de la situation. On est revenus sur le dernier match que nous avons joué face au MC Oran, histoire d’analyser les points négatifs lors de cette rencontre. Par la suite, nous les joueurs, on s’est mis d’accord pour redoubler d’efforts afin de faire un bon résultat demain (entretien réalisé hier vendredi, ndlr). Un match très important vous attend cet après-midi face à l’USM Annaba. Comment se présente pour vous ce rendez-vous ? Avant tout c’est un match à ne pas rater. Je pense que tous les matches qui restent seront très difficiles et palpitants. Donc, on doit se préparer sérieusement pour les prochaines rencontres qui nous attendent, en commençant par celui d’aujourd’hui face à l’USMAn, pour compte de la 7e journée, qui reste impérative pour nous et pour le club, afin de se relancer en championnat et retrouver le podium, la tâche ne sera pas de tout repos devant cette coriace équipe qui

cette semaine. Par ailleurs, les Canaris, qui ont ramené un précieux point d’Oran mardi

passé, occupent la septième place avec huit points. Autrement dit, les joueurs kabyles

nous attend de pied ferme pour se racheter de leur dernier revers devant leur public. Nous sommes décidés à ne pas rater ce rendez-vous, on doit gagner et retrouver notre niveau.

Après un revers, on ressent toujours une pression négative. Pour la simple raison que le groupe est en manque de confiance en ce début de championnat. On essaye d’analyser ce qui n’a pas marché. Mais je dirai que nous avons un entraîneur qui sait parler à ses joueurs. Il nous a remonté le moral comme il se doit.

Etes-vous prêt pour ce match d’aujourd’hui ? Cette rencontre sera difficile mais nous sommes tenus par l’obligation du résultat. On fera de notre mieux face à l’USM Annaba pour engranger les trois points de la victoire qui reste impérative pour nous et pour nos supporters. Mais ils seront certainement intransigeants face à l’USMAn. Etes-vous conscients de cela ? Ça c’est sûr. C’est pour cette raison que j’ai dit que nous les joueurs avons parfaitement bien compris le message. On sait très bien que les supporters se montrent patients avec nous en cette période délicate de la saison, mais même de notre côté, on doit se secouer un peu. Eux aussi ont droit qu’on leur fasse plaisir, et ils le méritent. Ne sentez-vous pas que la pression a nettement augmenté après les deux derniers revers concédés ? Certainement. Je dirai même qu’elle a augmenté pas seulement de notre côté, même le staff technique s’est senti visé. Je dirai aussi que nous sommes en début de saison, nous avons tout le temps pour nous ressaisir. Le chemin est encore long. Je dirai aussi que les équipes qui démarrent en force ne sont pas une référence. Ce n’est que lors de la phase retour que tout se décidera. C’est dire qu’on saura gérer cette pression. Est-elle une pression négative ou positive ?

L’USM Annaba est en difficulté en ce début de saison, est-ce une bonne opportunité pour votre équipe afin de renouer avec la victoire ? On ne s’intéresse qu’à notre équipe. Il est v r a i q u e l ’ U S M Annaba n’affiche pas une bonne forme en ce début de saison, mais il faut se méfier de cette équipe qui essayera de réagir devant nous. Nous allons donc aborder ce match en toute sérénité, car il n’y a aucun match facile en championnat. Les matchs ne se ressemblent pas, et nous sommes appelés à rester concentrés tout au long de la partie pour réaliser une bonne performance. La JSK a déployé de gros efforts face au MCO, cela risque-t-il de peser sur la forme de l’équipe pour cette rencontre ? On s’est bien préparés, car on sait que d’importants rendez-vous attendent notre équipe.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Je pense qu’on aura les ressources nécessaires pour faire un bon match cet aprèsmidi, et on saura gérer nos efforts. Vous allez donc aborder ce match d’une bonne manière… Je ne vous cache pas que nous sommes animés d’une grande volonté p o u r

retrouver notre meilleur niveau, et n o u s sommes déterminés à bien négocier ce m a t c h . J’espère qu’on sera dans notre jour, et je suis persuadé que si on arrive à développer notre football on pourra gagner cette empoignade. Entretien réalisé par S.Aberkane


Ligue

1

Maracana N° 1262 — Samedi 6 Novembre 2010

05

Une victoire pour chasser la guigne JSK-USMAn

g Par Aomar Moussi

Les Lions du Djurdjura, qui restent sur trois matchs sans la moindre victoire, auront à en découdre cet après-midi dans leur antre et devant leurs supporters avec leurs homologues de l’USM Annaba.

L

es partenaires de Nassim Oussalah, qui se sont contentés de deux matchs nuls et concédé une défaite, ou en d’autres termes en engrangeant uniquement deux petits points sur les neuf possibles, sont désormais dos au mur. La bande au duo Alain Geiger-Kamel Bouhellal est condamnée à renouer avec le succès si elle veut vraiment remonter la pente au classement et chasser cette guigne qui la poursuit depuis trois matchs. La formation kabyle, qui est revenue de son dernier déplacement à l’ouest du pays avec un résultat probant face au MC Oran, s’est contentée de deux séances d’entraînement pour préparer le rendez-vous d’aujourd’hui qui l’attend face aux Annabis. Cette rencontre revêt une grande importance pour les Aoudia, Naïli, Hamiti, Belkalem et compagnie, et seule la victoire compte aux yeux de ces derniers. Un autre faux pas à domicile pourra avoir des conséquences néfastes sur l’avenir du club. Les joueurs sont conscients de la lourde tâche qui les attend, ils doivent faire preuve de plus de rigueur, de sérieux et de volonté afin d’espérer venir à bout de cette équipe de l’USM Annaba, en quête de rachat après son semi-échec concédé à domicile contre le MC El Eulma. Les débats seront chauds et les camarades de Rial auront affaire à un adversaire qui ne se présentera pas sur la pelouse pour faire de la simple figuration, bien au contraire, les Annabis feront tout pour ne pas retourner bredouilles à la maison. Si les coéquipiers de Yahia Chérif veulent se remettre sur orbite, ils n’ont qu’à sortir le grand jeu afin d’empocher les trois points qui seront mis en jeu, et gagner des places au classement, et se rapprocher des équipes du haut du tableau. La partie sera difficile pour les deux équipes et le staff technique de la JSK, à sa tête le Suisse

Alain Geiger, est appelé à composer avec les meilleurs afin de prétendre à cette victoire tant recherchée depuis déjà trois matchs.

Se méfier des Annabis

La formation kabyle aura certes affaire à une équipe de l’USM Annaba en panne de résultats, mais cela ne veut nullement dire que la rencontre sera facile. Bien au contraire, les Annabis feront tout pour sortir de cette mauvaise passe dans laquelle ils se trouvent, et effacer les derniers faux pas enregistrés contre le MCS et le MCEE. Les protégés d’Alain Geiger doivent rester sur leurs gardes et se méfier de cet adversaire imprévisible, et qui est capable de les surprendre en les tenant en échec sur leur terrain et devant leurs supporters. Les Oussalah, Douicher, Remache, El Orfi, Hamiti et consorts savent pertinemment que leur mission ne sera guère facile et sont décidés à ne laisser aucune chance aux

Annabis. La bande à Geiger et Bouhellal est animée d’une volonté d’acier et est déterminée plus que jamais à rafler la mise et repartir sur le bon pied. Les Lions du Djurdjura doivent se méfier de cette formation bônoise, capable de repartir au bercail avec un résultat positif. Les Annabis, qui seront drivés pour la circonstance par le nouvel entraîneur Mustapha Biskri, sont certainement gonflés à bloc, et pourront bel et bien trouver le déclic face à leurs homologues kabyles. Donc, les partenaires d’Essaïd Belkalem doivent s’attendre à une résistance du côté de leurs invités de cette 7e journée de Ligue 1professionnelle. Alors, la méfiance doit être de mise côté kabyle pour éviter toute mauvaise surprise.

Repartir sur le bon pied

Une victoire face aux gars de l’USM Annaba fera certainement du bien à toute la famille de la JSK. Après trois matchs sans le moindre succès, le doute commence à s’in-

Les internationaux kabyles dès ce soir avec l’EN A’

Pas moins de six joueurs de la JSK vont rejoindre les rangs de l’équipe nationale des locaux pour un regroupement de quatre jours. Les Asselah, Rial, Belkalem, Tedjar, Yahia Chérif et Aoudia, qui vont disputer cet après midi le match de championnat contre l’USM Annaba, ne vont pas bénéficier d’un temps de répit pour souffler un peu. Bien au contraire, ils seront appelés à rejoindre le lieu de regroupement de l’équipe nationale des locaux drivée par le sélectionneur national, Abdelhak Benchikha. Dès la fin de la rencontre, les six internationaux kabyles rallieront la capitale pour effectuer ce mini-stage qui débutera aujourd’hui et qui s’achèvera le 10 de ce mois, ponctué par un match amical face à la formation de l’USM Alger. Juste après la fin de ce regroupement, ces joueurs reprendront du service avec le groupe, en prévision du prochain match de championnat qui aura lieu le week-end prochain au stade du 1er Novembre d’El Harrach face à l’USMH. A.M.

Hannachi

«La JSK rebondira face à l’USM Annaba» Le premier responsable des Jaune et Vert, Mohand Chérif Hannachi, reste optimiste et confiant quant au retour en force de son équipe en championnat. C’est ce qu’il a tenu à déclarer à l’issue du match retard disputé mardi dernier au stade Zabana face au MC Oran, en estimant : «C’est difficile de jouer sur le même rythme après le parcours harassant en Ligue des champions africaine. Il ne faut pas en vouloir aux joueurs, ce sont avant tout des êtres humains. Je reste persuadé qu’ils vont se ressaisir et remporter des matchs», avant de conclure : «On est confiants et je compte sur les joueurs. Ils vont rebondir et repartir sur le bon pied dès le prochain match face à l’USM Annaba. On jouera à domicile et devant notre public, on n’a plus droit à l’erreur. On va renouer avec la victoire, c’est promis.» A. M.

staller dans le camp kabyle. Le staff technique, les joueurs, les dirigeants et les supporters doivent tous se mobiliser pour permettre à leur club de rebondir, afin d’entrevoir l’avenir sous de meilleurs auspices. Les coéquipiers de Mohamed Amine Aoudia sont déterminés plus que jamais à renouer avec la victoire, afin d’attaquer la suite du championnat dans de bonnes conditions et avec beaucoup de confiance et d’assurance. Le boss des Lions du Djurdjura, Mohand Chérif Hannachi, qui s’est réuni avec le staff technique dès son retour de France, et qui s’est déplacé avec l’équipe à Oran, a déclaré à l’issue de ce match que la JSK va renouer avec la victoire dès samedi face aux Annabis. Hannachi reste confiant et croit dur comme fer aux capacités de son équipe de rebondir et de repartir sur le bon pied. Alors, attendons l’issue de cette rencontre face à l’USM Annaba pour faire le constat. Nous y reviendrons… A. M.

Pas de répit pour Aoudia

L’attaquant de pointe des Jaune et Vert, Mohamed Amine Aoudia, n’aura pas de répit. Convoqué par Benchikha chez les EN A’ et A, l’avant-centre de la JSK ne va pas avoir un petit moment pour souffler, il sera soumis à une grande charge et avec son club et avec les deux équipes nationales des locaux et «A». Juste après la rencontre face aux gars de l’USM Annaba, Aoudia et cinq autres joueurs du club, en l’occurrence Asselah, Yahia Chérif, Rial, Belkalem et Tedjar vont rejoindre le lieu de regroupement de l’EN A’, qui aura lieu du 6 au10 de ce mois, entrecoupé par un match amical face à l’USM Alger. Par la suite, les six joueurs kabyles replongeront dans le bain de la compétition avec un match comptant pour la 8e journée du championnat national de Ligue 1 professionnelle, prévu le week-end prochain. Aoudia, qui est le seul Kabyle convoqué chez les Verts, entrera en stage avec ces derniers, et ce, en prévision du match amical prévu face au Luxemburg le 17 du mois en cours. Dès son retour au pays avec l’équipe nationale, Aoudia reprendra du service avec son équipe pour continuer le parcours en championnat. C’est un vrai marathon pour Aoudia Mohamed Amine. A. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


06

Ligue

TEDJAR de retour

Maracana N° 1262 — Samedi 6 Novembre 2010

JSK-USMAn

Le milieu de terrain offensif des Jaune et Vert, Saâd Tedjar, qui n’a pas pris part au dernier match de son équipe face au MCO pour cause de suspension, est de retour. Il pourra donc prendre part à ce match et reprendre ainsi sa place de titulaire.

L

e staff technique de la JSK, à sa tête le Suisse Alain Geiger, pourra compter sur les servi-ces de son joueur pour cet important match qui va les oppo-ser aux gars de l’USM Annaba, pour le compte de la 7e journée du championnat national de Ligue 1 professionnelle. Un retour qui ne fera que du bien à l’équipe.

Qui sera sacrifié ?

Avec le retour à la compétition de Saâd Tedjar, l’entraîneur sera donc dans l’obligation de sacrifier un joueur. Ce sera un élément qui évolue au milieu du terrain. Tedjar,

Yalaoui rate la séance de reprise

L’attaquant kabyle Nabil Yalaoui, qui a rejoint la ville de Tlemcen juste après la fin du match face au MCO, n’a pu prendre part à la séance de reprise programmée pour avant-hier, jeudi, à 10h du matin. Le joueur est arrivé en retard et s’est contenté de suivre la séance d’entraînement à partir de la main courante. Il s’est présenté au stade en tenue de ville. Nabil Yalaoui devait reprendre du service avec le reste du groupe, hier, lors de l’ultime séance prévue dans l’aprèsmidi à 14h30 au stade du 1erNovembre de Tizi Ouzou.

g Par AOMAR MOUSSI l’un des piliers de l’équipe, sera certainement titularisé d’entrée face aux Annabis car l’entraîneur ne pourra se passer de ses services. La JSK, appelée à se ressaisir et à renouer avec la victoire, est obligée d’attaquer à outrance afin d’atteindre cet objectif. Geiger, en homme averti, et qui connaît bien son métier, va certainement sacrifier un milieu récupérateur et, à un degré moindre, un milieu offensif ou un attaquant. Alors, qui sera sacrifié ? On le saura aujourd’hui.

Naïli, Yahia Chérif ou Hamiti les plus indiqués

Trois joueurs sont plus indiqués de céder leur place au revenant Saâd Tedjar. Il s’agit du milieu récupérateur Bilel Naïli, du milieu offensif Yahia Chérif ou de l’attaquant Farès Hamiti. L’entraîneur en chef, Alain Geiger, qui va certainement opter pour un schéma tactique, basé sur une attaque à outrance, alignera beaucoup plus des joueurs à vocation offensive, et ce dans l’unique objectif de marquer d’entrée pour renouer avec le succès après trois matches sans la moindre victoire. Ces trois joueurs n’ont pas été à la hauteur des aspirations d’Alain Geiger face au MCO, ce qui va pousser le coach à mettre l’un d’eux sur le banc

L’

des remplaçants, même s’il est fort possible qu’il sacrifie le milieu défensif Bilel Naïli, et en ne comptant que sur Hocine El-Orfi. Mais, tout de même, il n’est pas à écarter de voir Geiger et s o n adjoint

Chérif ElOuazzani pas encore rétabli

Bouhellal aligner le d u o Naili-El Orfi dans la récupération, ce qui va donc les obliger à mettre sur le banc soit Hamiti soit Yahia Chérif. La belle prestation de Sofiane Younès face aux gars d’El-Hamri va certainement pousser le staff technique à renouveler sa confiance à cet élément d’expérience et de valeur. De toutes les manières, l’un des trois joueurs cités, Yahia Chérif Sid Ali, Farès Hamiti et Bilel Naïli, se retrouvera remplaçant devant les Annabis cet aprèsmidi. Nous y reviendrons…. A. M.

Le milieu défensif des Jaune et Vert, Si Abdennour Chérif ElOuazzani, n’est pas encore rétabli de sa blessure. Le milieu récupérateur kabyle sera une autre fois absent et fera l’impasse sur le match d’aujourd’hui qui va opposer son équipe à celle de l’USM Annaba. Mais il pourra reprendre du service avec le reste de ses coéquipiers juste après le match d’aujourd’hui, lors de la séance de reprise.

Aoudia et Naïli ont repris hier

COULIBALY A RÉINTÉGRÉ LE GROUPE

Geiger préfère le ménager

Même si le joueur est apte pour le service, et qu’il est totalement rétabli de sa blessure, le staff technique, en concertation avec le kiné du club, a décidé de ne pas compter sur Coulibaly pour le match d’aujourd’hui. Geiger préfère le ménager et aligner la même paire centrale Belkalem-Rial pour cette rencontre. Le staff technique kabyle, par mesure de précaution, a décidé de ne pas faire jouer Coulibaly face aux Annabis afin d’éviter des risques au joueur, lequel pourra rechuter, ce qui ne va pas arranger les affaires du club.

Il sera de retour face aux Harrachis

Ayant pris la décision de ne pas compter sur les services de Coulibaly, Alain Geiger a jugé utile de le préserver pour le prochain match du championnat qui aura lieu dans une semaine. Coulibaly pourra donc récupérer toutes ses forces et replonger dans le bain de la compétition. Cet élément de valeur, qui a laissé un grand vide ces derniers temps après sa blessure, attend avec impatience de renouer avec les terrains et la compétition et d’aider ses coéquipiers à réaliser de bons résultats. Coulibaly sera de retour officiellement à la compétition face à l’USM El-Harrach le week-end prochain, lors du match comptant pour la 8e journée du championnat national de Ligue 1 professionnelle. A. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ph. Maracana

international malien Idrissa Coulibaly, qui souffrait d’une blessure, est totalement rétabli. Il a d’ailleurs repris du service avec ses partenaires. Coulibaly s’est entraîné le plus normalement du monde avec le reste du groupe, avant-hier, lors de la séance de reprise. Le libéro de charme de la JSK est même prêt à prendre part au match de cet après-midi qui va les opposer à l’USM Annaba.

1

Les deux joueurs, Mohamed Amine Aoudia et Bilel Naïli, qui ne se sont pas entraînés avec le groupe avant-hier, et ce pour cause de petits bobos, ont repris du service hier. Les deux joueurs kabyles sont aptes pour le service et pourront être alignés aujourd’hui face aux Annabis. Aoudia et Naïli seront de la partie, ce qui ne sera que bénéfique pour l’équipe kabyle, et aussi pour l’entraîneur Alain Geiger, lequel pourra compter sur leurs services. A.M.

Mariage MOUSSI Ouiza et SELMANI Amar convoleront en justes noces aujourd’hui, le 6 novembre 2010. En cette heureuse circonstance, les familles MOUSSI et SELMANI et Aomar Moussi souhaitent à Ouiza et Amar un heureux mariage, une vie pleine de bonheur, de joie et d’amour.


Ligue

1

07

Maracana N° 1262 — Samedi 6 Novembre 2010

JSK-USMAn

OUSSALAH : «Pas question de se faire accroché à domicile»

Pour le latéral gauche, Nassim Oussalah, la rencontre d’aujourd’hui face à l’USM Annaba est très importante pour l’équipe qui a enregistré deux faux pas déjà en ce début de saison. Selon ce petit lutin des Canaris, la JSK ne compte pas céder encore une fois le moindre point à domicile et devant nos supporters du moment que l’équipe compte rebondir en championnat pour oublier les deux revers concédés d’autant plus que cette importante rencontre attend l’équipe cet aprèsmidi, face à l’USM Annaba. A ce sujet, Nassim Oussalah nous a déclaré : «Après le précieux point ramené de l’extérieur mardi dernier face au MC Oran, lors de la mise à jour, on est appelés à se relancer en championnat. Nous avons un autre rendez-vous important aujourd’hui, donc nous allons faire de notre mieux pour engranger les trois points. Toutefois, nous avons décidé et sommes déterminés de ne céder aucun point en championnat parce que l’équipe, qui veut remporter le titre, doit gagner tous ses matchs à domicile et récolter d’autres en dehors.» S.A.

BELKALEM : «La victoire ne nous échappera pas»

la, Said L’axial des Canaris, l’enfant de Mek d’autre que la rien que ir savo fait a s nou , Belkalem redoubler pte com qui victoire n’intéresse l’équipe à domicile ès succ e autr un r oche d’efforts pour décr pions cham des e ligu en tif posi ours parc après le africains. de l’USM En ce qui concerne, cette formation vrai que est «C’ : dira s nou alem Belk Annaba, un peu tion situa une l’équipe de Annaba est dans e côté, notr de , rani Am de rt dépa le s compliqué, aprè est on et pe équi on doit se méfier de cette coriace ch. mat du long au tout és appelés à rester concentr ger gran d’en tion liga l’ob dans mes som Nous, nous en e forc en ur les trois points et signer notre reto .» championnat par une troisième victoire S.A.

L’une des rares satisfactions usmites depuis l’entame de la saison, Saïd Sayah a été, contrairement à toute attente, écarté de l’équipe nationale olympique. Joint au bout du fil, le milieu de terrain offensif de 21 ans n’a pas voulu dramatiser les choses en nous affirmant qu’il compte faire de son mieux pour convaincre le sélectionneur national de lui faire appel une nouvelle fois dès le prochain stage des U-23.

En parlant de l’USMA, comment se déroulent les entraînements ? L’ambiance est bon enfant. Le succès que nous avons acquis lors de notre dernier match nous a rendu le sourire. Les joueurs ont retrouvé confiance. Le moral est au beau fixe. Nous travaillons dans la sérénité, et c’est très important pour nous. Pensez-vous qu’en appliquant l’actuel programme mis en place par les membres du staff technique, l’USMA reviendra plus forte après les deux semaines d’arrêt ? Rien n’est impossible. La preuve, la saison passée, nous avons vécu des moments difficiles, mais après avoir fait des efforts, nous avons remonté la pente. Au final, nous avons raté le podium d’un cheveu. Nous n’avons rien sans rien, et c’est pour cette raison que nous ne ménageons aucun effort en espérant être récompensés à l’avenir. Personnellement, êtes-vous satisfait de vos prestations ? Je ne suis jamais satisfait, moi. Je suis encore jeune, et je sais très bien que je peux progresser. Je veux m’imposer. Etre un élément important dans le onze de mon équipe. Pour atteindre cet objectif, je dois faire plus de sacrifices. Je veux être meilleur, et je ferai de mon mieux pour l’être. Entretien réalisé par Toufik Brahimi

Aujourd’hui repos

Après trois jours de biquotidien, les joueurs auront droit aujourd’hui à une journée de repos accordé par les membres du staff technique. Les coéquipiers de Réda Rabhi auront donc ainsi 24h pour souffler et se reposer avant de reprendre le service. La première séance de la semaine est prévue pour ce dimanche. Comme d’habitude, elle se déroulera à Bologhine, et sera marquée par l’absence de Khoualed, Cheklam et Meklouche, les trois joueurs sont convoqués en équipe nationale. Les deux premiers chez les A’, tandis que le dernier rejoindra le lieu de regroupement des U-23.

Canaris ont effectué leur dernière séance d’entraînement en prévision du match de cet après-midi face à l’USM Annaba. Le staff technique du club en a profité pour apporter quelques réglages, et aussi arrêter la liste des 18 joueurs concernés pas ce rendez-vous. Justement, c’est à l’issue de cette ultime séance que le coach Geiger devait présenter aux joueurs ladite liste. S.A

Daham forfait face au MCEE

SAYAH : «Je ferai le nécessaire pour revenir en sélection» USMA

Comment avez-vous accueilli la nouvelle de votre mise à l’écart de l’équipe nationale olympique ? Il s’agit de la sélection nationale, c’est normal donc que je sois déçu. N’importe quel joueur aurait ressenti la même chose. Défendre les couleurs de l’équipe nationale est un rêve pour chaque joueur algérien. Je défie quiconque prétendre le contraire. Que voulez-vous que je vous dise ? Le sélectionneur a fait des choix. S’il s’est passé de mes services c’est qu’il a bien une raison. Je suis déçu, mais pas abattu. Je ferai tout mon possible pour gagner une nouvelle fois sa confiance. Cette non-convocation ne va-t-elle pas vous déstabiliser ? Non, elle va me stimuler pour fournir plus d’efforts afin d’attirer l’intention de l’entraîneur de l’équipe nationale espoir. J’aurai aimé prendre part à ce stage, mais malheureusement, ça ne sera pas le cas. Je vais me concentrer une nouvelle fois sur la préparation que nous sommes en train d’effectuer à l’USMA.

Ultime séance hier C’est hier que les

Déjà privé des services de Khoualed et Aït Ouamar face à l’équipe phare de la ville des Roses, Noureddine Saâdi sera obligé une nouvelle fois de composer équipe type sans un élément clé dans son onze.

Il ne veut pas rater le derby face au Mouloudia

S

orti prématurément lors du dernier match de championnat ayant mis aux prises son équipe à l’USM Blida après avoir contracté une blessure au niveau de ka cuisse, Noureddine Daham, qui a cédé sa place à Hebbache à l’heure du jeu connaît désormais sa période d’indisponibilité après avoir eu les résultats de l’échographie qu’il a effectuée en fin de semaine. Souffrant d’une déchirure, le meilleur buteur du club jusqu’à présent, sera au repos pendant vingt et un jours avant de pouvoir reprendre le service, si tout se passera comme prévu. Auteur de cinq buts en six matchs, l’ex-international est donc forfait pour la réception du MCEE lors de la huitième journée au stade OmarHamidi.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Si Daham ratera le match contre le MCEE, il risque aussi de faire l’impasse sur celui face au Mouloudia, son ancienne équipe. En effet, l’ex-chouchou des supporters du vieux club algérois est incertain pour le derby prévu la fin du mois. Pour le moment, rien n’est encore sûr, mais nous avons appris que l’attaquant des Rouge et Noir ne veut surtout pas ne pas être de la fête, lui pour qui cette confrontation est spéciale.

«J’ESPÈRE QUE MES COÉQUIPIERS CONTINUERONT SUR LEUR LANCÉE» Contacté, le concerné nous a confirmé cette information en nous déclarant : «Je dois rester loin des terrains pendant trois semaines. J’aurai aimé ne pas rester toute cette durée à l’infirmerie, mais personne ne peut échapper à son destin. J’espère que mes coéquipiers continueront sur leur lancée. Bien sûr, je ne serai pas avec eux sur le terrain, sachez que je serai toujours derrière eux en attendant de rejoindre le groupe, et renouer avec la compétition une nouvelle fois » a-til dit. T. B.


08

BLIDA DÉJÀ DOS AU MUR

USMB-CRB

g Par AHMED TAHI

Après une amère défaite subie lors de la précédente rencontre jouée face aux Usmistes algérois, l’USMB accueillera cet après-midi à l’OPOW de Mustapha Tchaker le CR Belouizdad, pour sa quatrième sortie à domicile cette saison.

L’

équipe de la ville des Roses est tenue de ne pas faire de détails, après avoir trébuché à trois reprises à Tchaker, un nul face au MCO et deux défaites contre l’ASO et l’ESS. C’est un match important pour les gars de l’USMB qui n’auront d’autre alternative que de remporter les trois points de la victoire face à un adversaire qui a le vent en poupe ces dernières journées. Les Blidéens ont préparé sérieusement cette rencontre qu’ils veulent remporter à tout prix, devant un adversaire qu’ils connaissent très bien pour l’avoir affronté à plusieurs reprises en championnat

et en coupe d’Algérie, surtout avec le soutien de de leurs supporters, qui seront comme d’habitude nombreux dans les gradins du stade Tchaker. Pour ce match, l’USMB récupérera les joueurs suspendus, Gaouaoui, Telbi et Belloucif. Ainsi donc, le coach blidéen alignera sûrement Gaouaoui dans les bois ; en défense, à droite Belkhiter, et Chebira sur le flanc gauche ; la charnière centrale sera composée du duo ZemmouchiDefnoun, alors qu’au milieu on retrouvera Belloucif (Megueni) Aliouane, qui seront associés à Bitam et Harazi dans l’animation et la relance, sur le plan offensif, Bentayeb-Djemaouni. Ce dernier compartiment est appelé à se réveiller, après une léthargie qui a trop duré et qui a coûté à l’équipe trois défaites, dont deux dans leur fief de Mustapha Tchaker, face à l’ASO et l’ESS, en six sorties de ce nouveau mode de championnat de la Ligue 1. C’est le souhait de toute la famille blidéenne, qui n’arrive pas à comprendre ce marasme qui poursuit l’USMB à

LE CHABAB À BLIDA POUR CONFIRMER

g Par HILLAL AÏT BENALI

Le CRB affrontera, cet aprèsmidi, au stade Tchaker de Blida l’USMB locale dans une rencontre qui s’annonce d’ores et déjà difficile pour les deux équipes.

L

es hommes du technicien argentin, Angel Gamondi, qui affichent la grande forme en ce début de saison avec une seule défaite sur les six matchs joués, veulent confirmer cette bonne lancée et arracher un autre succès qui les rapprochera davantage du fauteuil du leader. Du côté de l’USMB, on veut mettre un terme à la série des mauvais résultats et

Ligue

Maracana N° 1262 — Samedi 6 Novembre 2010

arracher une victoire, synonyme d’un nouveau départ. Les Blidéens ne comptent pas rater l’occasion d’évoluer sur leur terrain et devant leur public afin de s’offrir les trois points et se réconcilier avec leurs supporters. En tout cas, la partie s’annonce chaude et l’équipe qui saura comment gérer les débats pendant les 90 minutes du match glanera certainement les trois points. Les coéquipiers du buteur du championnat national, Ramzi Bourekba, même s’ils sont conscients de la difficulté de leur tâche, croient dur comme fer en leurs chances de revenir avec un résultat probant et ajouter une autre victoire à celles déjà remportées avec l’art et la manière. H. A. B.

chaque début de saison. Les camarades de Chebira comptent beaucoup sur ce rendezvous face aux poulains de Gamondi, pour tenter de se refaire une santé et entrevoir la suite du parcours dans les meilleures conditions possibles ; c’est d’ailleurs l’avis de tous les joueurs qu’on a pu approcher et qui estiment qu’un succès, aujourd’hui, permettra au groupe de souffler quelque peu et de dégager la pression du moment et redonner le sourire à leurs supporters qui ont manifesté leur mécontentement suite aux derniers revers subis par leur équipe devant l’ASO, l’ESS et l’USMA. «Je pense que le CRB viendra sûrement à Tchaker pour tenter de rester sur sa lancée ; en ce qui nous concerne, j’estime que nous n’avons qu’un seul choix, vaincre. Une victoire aura certainement des répercussions positives sur l’ensemble de l’équipe, on fera en sorte que notre véritable départ sera à partir de ce match», nous dira à propos de cette confrontation le préparateur physique, Haouès. A. T.

1

ASSAS : «Le CRB c’est du solide, mais on gagnera» g Entretien réalisé par AHMED TAHI

A la fin de la dernière séance d’entraînement, le coach blidéen, Assas Mokhtar, nous a accordé un entretien et a bien voulu répondre à nos questions sur certains points liés à la vie de son équipe. Très concentré sur son travail, il ne pense qu’au match d’aujourd’hui face au CR Belouizdad. La préparation s’effectue sur le tartan, alors que votre équipe est appelée à jouer sur le gazon de Tchaker, face au CRB. Une explication ? L’indisponibilité du stade Mustapha Tchaker, suite aux abondantes pluies qui se sont abattues sur la région, nous a obligés de voir ailleurs pour préserver l’état de la pelouse ; les stades d’Oued El Alleug et Mouzaïa sont mis à notre disposition, qui sont dotés de pelouse de synthèse ; nous ne trouvons aucune gêne pour faire notre travail convenablement, un joueur de football doit s’habituer à toutes les situations. Comment s’est déroulée la préparation de la rencontre d’aujourd’hui face au CRB ? La reprise s’est déroulée dans de bonnes conditions, en dépit de la gêne des conditions atmosphériques qui nous ont obligés de faire le travail hors du stade Tchaker. Le groupe était touché dans son amour-propre par cette défaite face à l’USMA ; ce match a été vite oublié, on a

tourné la page pour préparer le match d’aujourd’hui contre le CRB. Une importante rencontre vous attend aujourd’hui face au CRB, qu’en pensezvous ? C’est une rencontre qui sera difficile pour les deux formations, le CRB carbure bien ; de notre côté, en dépit de notre parcours mifigue mi-raison, nous avons notre petite idée comment contrer les Belouizdadis et arracher les 3 points de la victoire cet après-midi à Mustapha Tchaker. L’absence d’Ezeïtcheïl a influé énormément sur le rendement du compartiment offensif, n’est-ce pas ? Ah oui, la présence d’Ezeïtcheïl aurait stimulé le groupe et donné des ailes à ses camarades pour se surpasser en attaque. Sa présence est indispensable ; je souhaiterai qu’il sera avec nous le plus rapidement possible. Son retour à l’USMB a été annoncé pour demain... J’ai appris avant-hier que sa venue était programmée pour cette fin de semaine. Inchallah, il sera parmi nous avant la prochaine rencontre contre le WAT. A. T.

• Les 18 retenus contre le CRB

Gaouaoui - Boukacem - Belkhïter - Chebira - Defnoun - Zemmouchi - Harazi - Bitam - Aliouane - Bentayeb - Djahel - Hamia Djemaouni - Mokhtari - Telbi - Sibié - Beldjillali - Terbah.

PROGRAMME de la 7e journée

Khroub Oran - Zabana El Harrach-1er-Novembre Saïda - 13-Avril Blida-Tchaker Tizi - 1er-Novembre El Eulma-Zeggar

ASK-WAT Gourari MCO-CABBA Bousseter Houasnia USMH-JSMB Abid Charef MCS-ASO USMB-CRB Bahloul Babrahim JSK-USMAn MCEE-ESS Amalou USMA-MCA - Reporté

Bourouba Haci Boulekrinet Boulefelfel Boucenna Naceri Azrine

Benbaka Hamou Badache Amri Zid Laribi Bounoua

Equipes 1 ES Sétif 2 ASO Chlef 3 MC Saïda 4 JSM Béjaïa 5 CR Belouizdad 6 MC El Eulma 7 USM Alger 8 USM El Harrach 9 JS Kabylie 10 MC Oran 11 WA Tlemcen 12 MC Alger 13 USM Annaba 14 AS Khroub 15 USM Blida 16 CABB Arréridj

Pts 15 13 13 12 10 10 08 08 08 08 07 06 05 04 03 01

BP 13 11 09 13 08 05 10 07 07 03 08 07 02 06 02 01

Diff +08 +07 +02 +06 +03 -04 +01 +01 +01 00 -01 -01 -05 -03 -07 -08

J 06 06 06 06 05 06 06 06 05 06 06 06 06 06 06 06

G 05 04 04 04 03 03 02 02 02 02 02 02 01 01 00 00

N 00 01 01 00 01 01 02 02 02 02 01 00 02 01 03 01

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

P 01 01 01 02 01 02 02 02 01 02 03 04 03 04 03 05

BC 05 04 07 07 05 09 09 06 06 03 09 08 07 09 09 09


Ligue

1

Maracana N° 1262 — Samedi 6 Novembre 2010

09

ABDAT : «Notre mission face à Blida est de confirmer notre bonne santé» USMB-CRB

g ENTRETIEN RÉALISÉ PAR HILLAL AÏT BENALI

Tout d’abord, où en êtes-vous avec votre blessure ? Comme vous le savez, j’ai reçu une blessure à la cheville lors du précédent match face au MCO. Au début, j’ai ressenti des douleurs mais à présent, Dieu merci, je me porte mieux et je commence à récupérer mes moyens. Toutefois, je ne suis pas sûr d’être d’entrée pour la prochaine rencontre face à l’USMB, la dernière décision revenant au staff médical le jour du match même. Justement, comment voyez-vous cette rencontre face à l’USMB ? Notre mission sera vraiment difficile face à une équipe de Blida qui peine en ce début de saison et qui n’a gagné aucun match à ce jour. Alors, certainement, les Blidéens vont faire le maximum pour gagner ce match et démarrer une autre étape. En ce qui nous concerne, on ne se déplacera pas à Blida pour faire de la configuration, on ne va pas leur faire de

cadeau. Notre mission est de confirmer notre bonne santé et revenir avec les trois points de la victoire. Ne pensez-vous pas que votre mission est plus ou moins facile par rapport aux précédentes ? Non, je ne le crois pas. Comme je viens de vous le déclarer, notre adversaire est en train de chercher une victoire pour démarrer la compétition. Donc, il faut s’attendre à une réaction de sa part après-demain (entretien réalisé jeudi) sur son terrain. Les Blidéens sont sous pression après la série de mauvais résultats qu’ils ont enregistrés. Je pense que notre mission ne sera quand même pas facile dans ce caslà. Comment avez-vous préparé ce match ? La préparation s’est déroulée dans de bonnes conditions, comme ce fut le cas auparavant. On a préparé ce match comme tous les autres. Le travail sérieux était au rendez-vous, la concentration aussi. Je peux vous dire qu’on est prêts pour cette rencontre et notre objectif,

c’est de réaliser un résultat probant.

Qu’est-ce que le staff technique vous a exigé lors des séances d’entraînement ? Les dirigeants nous réclament à chaque fois plus de concentration et de détermination, ils nous exigent d’appliquer tous leurs consignes, que ce soit lors des entraînements, des matches amicaux ou des matches officiels. Comme ils nous demandent de ne pas tomber dans la facilité et prendre toutes les rencontres au sérieux. En championnat, il n’y a pas de grande ou de petite équipe. Un mot pour conclure… Je dirai qu’on a entamé le championnat sur une bonne note, notre équipe renferme un bon groupe qui travaille et qui souhaite satisfaire ses supporters. On demande à ces derniers de nous soutenir et de nous encourager tout au long du championnat. De notre côté, on leur promet de faire notre possible cette saison et revenir, face au CRB, à notre véritable place. H. A. B.

Les Tlemcéniens «ON VA GAGNER À KHROUB» en conquérants ASK-WAT

BOUKHIAR :

Belle et l’opérateur téléphonique Mobilis. Un apport financier qui devra alléger la crise financière qui secoue le club phare de Sidi Boumediène.

Boudjakdji et Boukhiar toujours dans le doute

g PAR SBAÏHI TANI SMAÏN

Le latéral gauche, le jeune Boukhiar, dans une brève interview qu’il nous a accordée ce vendredi avant le départ de l’équipe widadie, a bien voulu nous entretenir sur ce match face à l’ASK en déplacement.

«

N

ous sommes prêts pour faire un bon résultat au stade d’El-Khroub. Nous, les joueurs, sommes appelés à faire oublier le nul concédé à domicile face à l’USMH. Nous nous rachèterons, nous sommes conscients de la lourde mission qui nous attend aujourd’hui. J’estime que nous avons des atouts pour faire un résultat positif et, pourquoi pas, engranger les trois points de la victoire.

Physiquement et moralement, nous sommes prêts pour ce rendez-vous important, nous sommes concentrés sur ce match. Nous avons plusieurs variantes et on va gagner à El-Khroub, incha’Allah.

Yahla en quête de nouveaux sponsors

En plus de son désir de renforcer convenablement la formation tlemcénienne durant le prochain mercato par la venue de joueurs d’expérience mais aussi de qualité, le premier responsable du WAT, Yahla Abdelkrim, est à la recherche de nouveaux sponsors. Le président a en effet eu l’accord de principe du journal le Temps ainsi que celui de l’agence de voyages Takhout, sans oublier ses contacts très avancés avec La

Le latéral gauche, Boukhiar Kheireddine, qui souffre d’un coup reçu aux côtes lors de la rencontre contre l’USMH, doit attendre le feu vert, ce samedi, du médecin du club. C’est la même chose pour Anwar Boudjakdji, qui n’a toujours pas récupéré de sa blessure à la cuisse contractée face au MC Saïda.

WAT-USMB à huis clos

Le Widad de Tlemcen jouera son prochain match face à l’USM Blida à huis clos, suite à l’incident qui s’est produit lors de la rencontre face à l’USMH, où Hanniched, l’entraîneur adjoint, a été blessé suite à un jet de pierre.

Les joueurs ont perçu la prime de match de la JSM Béjaïa

Dans la matinée de mardi, et après la séance d’entraînement, l’ambiance était festive et formidable car la direction du club a versé aux joueurs la prime du match de Béjaïa, ce qui va sans doute stimuler la bande à Henkouche pour affronter la formation khroubie pour le compte de cette 7e journée dans les meilleures conditions. S. T. Smaïn

Le stade d’El-Khroub abritera, cet après-midi, une très importante confrontation comptant pour la 7e journée du championnat professionnel de Ligue I.

C

ette chaude empoignade mettra aux prises les Khroubis à leurs adversaires du jour du Widad de Tlemcen. De leur côté, les joueurs de l’ASK, auréolés de leur dernière performance face au CABBA, espèrent tout de même confirmer leur bonne santé et doivent se surpasser. Les Tlemcéniens, qui voyagent bien, croient fermement en

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

leurs chances de franchir le cap khroubi. Un éventuel succès face à l’ASK cet après-midi permettra aux gars de la capitale des Zianides de se repositionner au classement général. Malgré la difficulté de la tâche qui les attend aujourd’hui, le driver a fait de son mieux pour booster le moral de ses joueurs afin qu’ils restent concentrés et surtout réussissent leur match. Toutefois, Mohammed Henkouche, qui avait le temps suffisant pour préparer ce rendezvous, a axé son travail sur l’aspect psychologique et sur la récupération, nécessaires à l’approche de ce genre de confrontation qui constitue un virage très important pour le reste du parcours. S. T. S.


10

Ligue

Maracana N° 1262 — Samedi 6 Novembre 2010

KAROUF : «La victoire nous échappera pas» MCEE-ESS

D

Malek cherche l'équipetype

Depuis le retour de la formation du MCEE aux préparations pour le derby et la seule préoccupation du coach du MCEE, le Franco-algérien, Hakim Malik, cherche l'équipetype qui sera aligné face à l'Entente et qui pourra remporter la victoire, car en cas d'une défaite ou un semi-échec, l'équipe rentrera dans une crise et que sa tête peut être en jeu, c'est pour cela qu’à chaque fois, j’essaye plusieurs système de jeu et un effectif différent.

g Entretien réalisé par YASSER MALKI

ans une conversation téléphonique hier matin, avec l'entraîneur adjoint du MCEE, Karouf Mourad, nous a parlé des préparations de son équipe pour le derby face à l'Entente : "Nous nous préparons dans la sérénité, il n’y a pas de préparation spéciale pour ce match malgré son caractère de derby, nous poursuivrons notre programme de préparation annuel, certes, nous avons consacré notre travail sur le volet psychologique pour que les joueurs soient prêts le jour “j”, car ils devront confirmer le résultat enregistré face à Annaba à l'extérieur, continuer sur la même lancée et rester dans le cercle de la dynamique des bons résultats pour espérer un avenir de tous les bonheurs.

C'est un match de volonté et de cœur

Et, selon Karouf, ce genre de match se joue sur des petit détails et que ce sont des matches de cœur."Les matchs à caractère derby dans le monde entier se jouent sur des petits détails, et chaque équipe cherche à gagner et éviter la défaite coûte que coûte, et c'est un match de volonté et de cœur qui sont la clé pour remporter n'importe quel derby dans le monde.

Les joueurs sont conscients de la tâche

Et d’ajouter que le discours des membres du staff technique du MCEE avec les joueurs ont constaté une grande concentration et qu'ils sont conscients de la tâche qui les attend en disant : "La majorité des joueurs avec qui nous avons discuté concernant ce

match, sont conscients de la tâche qui les attend et ont démontré une grande concentration lors des entraînements, ils veulent à tout prix offrir une victoire à leur public, sachant que la plupart des joueurs du MCEE ont une grande expérience et ont déjà joué des derbies avec leur ancienne équipe tels que Messali, Boulemdais and Co.

L'équipe-type sera connue le jour de match

Hebaïche incertain

Concernant l'équipe-type qui sera alignée samedi prochain face à l'ESS, Karouf nous a dit : «On ne peut pas donner l'équipe type à la veille du coup d'envoi de la rencontre, et ce, pour laisser tous les joueurs concentrés et concernés par la rencontre. Dans nos têtes, c’ est à 90 %; car il y aura des changements suite au caractère de la rencontre , et elle ne sera connue que le jour du match. Je pense que tous nos joueurs sont déterminés à gagner sans se focaliser sur l'identité de l'adversaire.

Le soutien de notre public est indispensable

A travers votre journal, je lance un appel à notre public pour être massif le jour de la rencontre afin de soutenir les joueurs et les encourager de la première à la dernière minute. Les joueurs sont aptes à mourir sur le terrain pour leur offrir la victoire, puisque nous connaissons ce que vaut cette rencontre pour notre public que sa présence est obligatoire, et ils ne devront pas subir de la pression sur les joueurs pour ne pas les déconcentrer.

La participation du capitaine de Mouloudia d’El Eulma, Faycel Hebaïche reste incertain, puisqu’il n'est encore rétabli à 100% de sa blessure au dos contractée lors de la rencontre face au MCO. Hebaïche avait, en raison de cette blessure, fait l'impasse face sur le match de l'USMAn à Annaba.

L'Entente n'est pas à présenter

En ce qui concerne l'adversaire, Karouf a déclaré : "Il faut être franc et sportif, l'Entente n'est pas à présenter c'est la meilleure équipe en Algérie en ce moment en matière d'effectif, mais cela ne veut pas dire que nous allons croiser les bras et voir les camarades de Chaouchi jouer. On doit les battre coûte que coûte pour rendre de la joie à nos supporters et rester dans la dynamique des bons résultats surtout que la rencontre se joue chez nous.

Il ne s'agit que d'un match de football

A la fin de notre conversation avec l'entraîneur adjoint du MCEE, ce dernier a voulu lancer un appel aux supporters des deux équipes. Il a déclaré : "Ce match n'est qu’une partie de football qui se termine après 90' certes, chaque équipe cherche la victoire c'est son droit absolu, et les deux galeries doivent être à la hauteur et ne pas gâcher cette fête , car dans tout ça c'est le fair-play qui est l'essentiel. Y. M.

Le déclic aura-t-il lieu ? L MCO-CABBA

g Par DJAMEL TOUAFEK

es bordjiens qui fouleront, cet après-midi, le tartan du stade Ahmed-Zabana, tenteront de provoquer le déclic après une série de 5 défaites et 1 nul. Comptabilisant un seul point sur les 18 possibles, l’équipe du président Messaoudène sera coachée par Saïd Belkacem, un technicien fonctionnaire de la DJS de Bordj, en remplacement de Mouassa. Face à une équipe oranaise qui reste sur des résultats mitigés, le dernier en date mardi dernier face à la JSK, les camarades d’Azzeddine Benchaira n’auront pas la tâche facile pour provoquer le déclic tant recherché.

Equipe remaniée

Le onze type de Mouassa sera remanié par l’entraîneur Belkacem Saïd selon nos informations. En effet, les joueurs

1

qui ont été écartés momentanément par Mouassa en concertation avec la direction du club sont du voyage à Oran. Akniouène, Kab, Dehouche et Benabdallah, il faut le rappeler, étaient sous le coup d’un avertissement de la direction pour comportement inacceptable vis-à-vis de l’entraîneur Mouassa, selon les dispositions du règlement intérieur.

Abed, Belaoued, Chahloul non convoqués

Abed, Belaoued, Chahloul, qui ont toujours fait partie de la liste des 18 d’avant-match, sont écartés. Ces joueurs et quelques autres ont été taxés injustement de pro-Mouassa par les éternels mécontents parmi l’effectif, ceux qui ont été proposés par des agents de joueurs peu recommandables. En tout état de cause, les joueurs frondeurs seront de retour aujourd’hui. D. T.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Mehia pour le remplacer

Le coach du MCEE, Malek, sera dans l'obligation de faire jouer Mehia à côté de Messali dans l'axe central à la place de Hebaïche, et Bourabha à droite et Renane à gauche pour composer la ligne défensive du MCEE face à l'Aigle noir. Y. M.

Loucif et Hadjidj, blessés

Deux joueurs ne sont pas du voyage. Il s’agit de Loucif auquel le médecin a prescrit 15 jours d’arrêt de travail et de Hadjidj qui lui s’est vu prescrire un arrêt de 8 jours.

Départ hier pour Oran La délégation bordjienne a quitté hier matin Bordj pour Oran par route. Le déjeuner a été pris à Rélizane. Arrivée à Oran, la délégation a pris ses quartiers à l’hôtel le Président.

Messaoudène, hier à Alger

Le président Messaoudène a fait hier matin un crochet par la capitale, où il a récupéré la licence de l’entraîneur Belkacem Saïd, que lui a remise le chargé des affaires du CABBA à Alger. D. T.


Ligue

1

Maracana N° 1262 — Samedi 6 Novembre 2010

A la recherche d’une certaine suprématie

MCS-ASO

11

Il a été révélé au public par le MCS

C’est au MCS que ce joueur a été découvert puisque Seguer, qui évoluait avant au RCR Reliznae, a opté pour le MCS avec lequel il a réussi une accession, le premier retour parmi l’élite quand il a évolué avant d’être happé par les feux de la gloire pour partir ensuite à l’ESS. Avec Hamidi, l’actuel Usmiste et le Mauritanien Ould Téguidé, il avait constitué un trio de charme qui a été la révélation du championnat avant que le MCS ne sombre la saison d’après et descendre en division II.

SEGUER : «Nous avons à cœur de continuer sur cette lancée»

L

g Par ZOHEIR ZITOUN

e premier derby de l’ouest de cette saison mettra aux prises Saïdis et Chélifiens au stade du 13-Avril de Saïda. Les poulains de Rouabah ne veulent pas rater l’occasion de bien évoluer devant leurs supporters et réussir le rachat, obligatoire après la défaite cinglante face à l’ESS. De son côté, la formation chélifienne part en conquérante à Saïda où elle entend maintenir sa série d’invincibilité. La formation de Chlef, à laquelle le MCS a toujours réussi, notamment au stade

Face au club qui l’a fait découvrir au grand public, l’enfant de Relizane ne manquera pas de sentiments en se remémorant les années fastes qu’il a passées au sein du club de la ville des Eaux, dont il retrouvera l’entourage non sans émotion.

de la ville des Eaux, veut faire d’une pierre deux coups. Une victoire lui permettra de se débarrasser d’un concurrent à la seconde place, de s’approcher davantage du leader et de faire durer la performance en restant encore invincible. Les deux protagonistes n’ont pas droit à l’erreur. Durant ce match, Ighil, qui a laissé entendre jouer l’offensive, pense incorporer quelques éléments dans l’équipe qui sera alignée pour préserver certains joueurs, notamment ceux qui ont écopé déjà d’un carton, afin de les avoir prêts lors du prochain match face à l’autre

Mouloudia, celui d’Oran. Le MCS, quant à lui, comptera sur le sens du but des Touaoula, Hadiouche et Madouni pour contourner une défense chélifienne qui a repris du poil de la bête cette saison. Ce qui est sûr, c’est que le match sera fortement disputé mais néanmoins sans manquer de spectacle étant donné que les deux équipes pratiquent actuellement un football plaisant. Ce sera aussi l'occasion pour les deux équipes de mesurer leurs possibilités quant à asseoir une certiane suprématie à l'ouest du pays. Z. Z.

Une forte prime promise Tout comme face à la JSK, le président du club chélifien a promis la bagatelle de 10 millions en guise de prime de victoire pour motiver ses joueurs à revenir avec les trois points de ce déplacement. Les camarades de Mellouli rateront-ils cette occasion d’empocher un tel pactolepour la seconde fois ?

2 000 billets réservés aux fans de l’ASO Pour ce derby, les supporters de l’ASO se sont organisés pour se déplacer afin d’apporter leur soutien à leur équipe qui marche assez fort. Les dirigeants du club saïdi leur ont réservé 2 000 billets comme convenu avec leurs homologues de l’ASO.

Atek ne prendra pas part au match Le défenseur du MCS sera absent pour ce match en raison d’une blessure contractée avant le match face à

Tout pour éviter l’accrochage entre les deux galeries

Un match spécial pour Bentoucha, Senouci et Bakhtaoui

l’ESS. Ce sera donc Bendahmane qui aura à le suppléer au poste de libéro.

Les responsables du MCS ont tout préparé pour éviter un éventuel accrochage entre les deux galeries sachant que face à l’USMAn, les fans d’Essadda, surnom donné au MCS, ont vu rouge en raison de certaines mauvaises appréciations de l’arbitre. Le stade du 13-Avril est sous la menace d’une suspension et les dirigeants du club de la ville des Eaux ne veulent pas assister face à l’ASO à de tels agissements.

Trois joueurs évoluant cette saison à l’ASO ont porté les couleurs du MCS : Senouci, Seguer et Bentoucha. Le dernier nommé a même réussi une double accession avec le MCS puisque, après une première saison parmi l’élite, il a quitté le MCS pour le MCA avant de revenir au MCS qui était déjà relégué et a donc participé la saison dernière au second retour parmi l’élite d’El-Khedra. Par ailleurs, Bakhtaoui, le défenseur du MCS, a porté pour une saison les couleurs de l’ASO mais la plupart du temps il a évolué sous d’autres cieux. Il ne reste que Zaoui, Gherbi et Messaoud. Heureusement pour l’enfant de Tiaret qui aura quand bien même à les retrouver pour se remémorer quelques souvenirs.

Le groupe paraît paré à cette nouvelle conquête. Et comment ! L’ambiance est tellement bonne dans le groupe que tout le monde a à cœur de faire durer le plaisir de rester invaincus. Comme vous dites, nous avons entamé la préparation de ce match après avoir bien savouré la victoire face au MCA. Nous nous concentrons davantage sur ce déplacement afin de ne pas revenir bredouilles, surtout que nous avons le vent en poupe et les atouts ne manqueront pas quant à tenter de prendre les trois points au MCS. Ce sera aussi face à votre ancienne équipe. Certes, mais actuellement, je suis à l’ASO et je dois en défendre les couleurs comme il faut car je suis un professionnel et je dois mettre les sentiments de côté. Tout comme face à la JSK, je ferai de mon mieux pour faire gagner ma nouvelle équipe avec laquelle je veux réussir à relancer ma carrière et surtout réussir un bon coup. Qu’entendez-vous par un bon coup ? Mon ambition va crescendo depuis ces résultats probants et je sens qu’on fera quelque chose cette saison. Tout ce que je souhaite, c’est que cela aille comme on l’espère, d’autant plus que les moyens existent et la sérénité ne manque pas. Comment serait-ce face au MCS sur le plan personnel ? Je crois que ce sera un peu spécial car je ne manque pas de souvenirs dans ce club qui m’a donné de la joie. Il ne faut pas oublier que c’est grâce au MCS que j’ai été découvert par le public, et je ne peux le nier. Je reverrai avec plaisir mes mais de Saïda et saluerai tous les supporters que j’estime beaucoup. Quant à la rencontre, je réaffirme que je consentirai toujours plus d’efforts pour le bien de l’ASO. Le MCS est sur une défaite dont il veut se racheter, un mot. Ecoutez, le MCS est une bonne équipe et ses débuts cette saison

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

en sont la grande preuve. Ce ne sera pas facile pour nous mais on tentera de faire de notre mieux pour rester sur notre lancée et maintenir cette dynamique positive. Vous semblez optimiste... Comment ne pas l’être lorsque vous avez une équipe qui marche bien et des résultats très encourageants. Seulement, il faut de la retenue et de la vigilance pour ne pas aller vite en besogne. Entretien réalisé par Zoheir Zitoun


12

Ligue

Maracana N° 1262 — Samedi 6 Novembre 2010

Battre Béjaïa et vaincre le signe indien USMH-JSMB

g Par LOTFI SALHI

une occasion donc, pour les coéquipiers de Touahri de se racheter et de mettre fin à cette guigne qui les poursuit ces deux dernières saisons. Une mission qui s’annonce difficile pour les Harrachis, surtout que l’équipe sera amoindrie par l’absence de pas moins de cinq joueurs, mais cela ne va pas les empêcher de croire en leurs capacités et en leurs chances. Les Béjaouis auréolés de leur dernier succès réalisé face

Toute la famille de l’USMH est mobilisée pour réussir une victoire face à la JSMB. Cette rencontre, qui aura lieu cet aprèsmidi au stade Lavigerie, sera certainement suivie d’un large public qui se déplacera en force. L’adversaire de l’USMH s’est imposé à deux reprises lors des deux précédentes saisons dans ce stade et devant les Kawassirs. Cette rencontre sera

Touahri, Boumechra et Aouameur de retour

à la JSK, se présenteront sur le terrain avec une seule idée, confirmer leur ascension, mais les jeunes Harrachis ne veulent

1

rien entendre et seule la victoire les intéressent, et ce, quel que soit le prix à payer. L. S.

L’équipe probable Doukha, Legraâ, Demou, Aouameur, Djerbala, Gherbi, Hendou, Boualem, Boumechra, Touahri, Yachir.

Cinq titulaires out face à la JSMB Coup dur pour l’USMH

Bonne nouvelle pour la famille de l’USMH, pas moins de trois joueurs qui souffraient de blessures, ces derniers temps, sont de retour à la compétition. Il s’agit de Boumechra, Touahri et Aouameur. Les trois sont rétablis de leurs blessures et peuvent prendre part au match de cet après-midi, qui va les opposer à la JSMB. Charef et son staff sont soulagés par le retour à la compétition, surtout que pas moins de cinq autres joueurs sont out pour ce rendez-vous.

Demou incertain

L’arrière central de l’USMH, Demou, n’est pas encore apte pour le service. D’ailleurs, le joueur s’est contenté de quelques tours de piste avant de rejoindre les vestiaires. Il est donc incertain pour le match d’aujourd’hui, mais il n’est pas à écarter de voir le staff technique le titulariser. Alors, Demou jouera, jouera pas face à la JSMB ? On le saura cet après-midi. Nous y reviendrons…

Charef exige la victoire

Le premier responsable de la barre technique, Boualem Charef, ne veut en aucun cas voir son équipe rater ce match pour la troisième saison de suite en trébuchant face à la JSMB. Pour cela, il a tenu à se réunir avec ses joueurs juste à l’issue de la séance d’entraînement d’hier où il leur a exigé la victoire et rien d’autre, en leur déclarant ce qui suit : «Ça fait deux saisons que l’USMH n’a pas gagné face à cette équipe de la JSMB ici au stade Lavigerie. Cette fois, je veux la victoire, un point c’est tout. Certes, la mission s’annonce difficile, surtout qu’on a plusieurs joueurs blessés et suspendus. Mais je vous demande de surpasser ce handicap et afficher une volonté d’acier pour venir à bout de cette bonne équipe béjaouie.» Le message de Charef à ses joueurs est bien reçu par ces derniers. L’ensemble du groupe compte faire un match plein, et chasser la poisse en s’imposant contre sa bête noire qu’est la JSM Béjaïa. L. S.

La formation harrachie sera encore une fois amoindrie par l’absence de plusieurs joueurs et non des moindres. Pas moins de cinq joueurs, qui sont des titulaires indiscutables, seront absents aujourd’hui face à la JSMB. Il s’agit du duo GrichBenabderahmane suspendu pour cette rencontre et de trois autres cadres de l’équipe, Bennai, Zouak et Hanitser et ce, pour cause de blessure. Des absences qui vont être ressenties, mais le staff technique saura comment trouver des solutions et composer avec d’autres joueurs. L’absence de ces cinq joueurs considérés comme des éléments incontournables dans l’échiquier de Charef pèsera lourd, mais ces jeunes peuvent bien se surpasser et se transcender. L. S.

BENOMAR : «Il est hors de question de perdre ce match»

C’est un entraîneur très confiant et très optimiste, quant aux capacités de son équipe de s’imposer face à la JSM Béjaïa, en nous déclarant ce qui suit : «Certes, on a un grand manque de joueurs pour ce rendez-vous pour cause de blessures et de suspension, mais on fait confiance aux jeunes» avant d’ajouter : «Je sais pertinemment que les joueurs qui vont être alignés donneront le meilleur d’euxmêmes et seront à la hauteur de nos aspirations.» Benomar croit dur comme fer en la victoire de l’USMH face à cette redoutable et coriace équipe de la JSMB, en concluant :« C’est vrai que cette équipe nous a battus à deux reprises les deux dernières saisons en empochant les points de la victoire, mais on a pu chasser la poisse la saison dernière, lorsqu’on est revenus de Béjaia avec un résultat positif en faisant match nul. On ne va pas laisser cette occasion nous échapper et on va tout faire pour gagner cette rencontre et confirmer le nul réalisé la semaine passée face au WA Tlemcen.». Propos recueillis par Lotfi S.

Les Béjaouis plus mûrs, plus sûrs

Les poulains de Menad sont, donc, fin prêts pour affronter les Harrachis pour le compte de la 7e journée du championnat de ligue 1. Un match d’une grande importance, notamment pour les Béjaouis, tout auréolés de leur brillante victoire face à la JSK mais, aussi, décidés à continuer sur leur lancée : «Certes, c’est un match difficile, d’autant plus que les Harrachis veulent maintenir le coup, après le nul qu’ils avaient ramené d’El Harrach» nous a affirmé Zerdab qui ajoutera, d’ailleurs : «Mais, on n’a pas le choix et nous sommes déterminé à retourner, à Béjaïa, les 3 points en poche»

P

lus mûrs, plus sûrs, les Béjaouis veulent prouver leur supériorité, en tout point de vue, devant une formation, quelque peu, amoindrie mais qui reste fragile et n’ayant pas, encore, connu

ce décollage tant attendu. Aussi, les camarades de Maroci veulent profiter de cette contribution pour mettre en œuvre et sur-

prendre cette équipe harrachie qui, à vrai dire, ne donne pas l’impression de faire du poids, devant la richesse et l’expérience de

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

l’effectif béjaoui : «Sans vouloir sousestimer notre adversaire, je peux vous dire que nous nous sommes déplacés dans le seul but de gagner. Et puis, nous possédons tous les arguments à faire valoir pour arriver à cet objectif» dira , à son tour Belakhdar. Cependant, l’équipe harrachie reste imprévisible et risque même de créer de sérieux problèmes aux Vert et Rouge. Aussi, la vigilance est de taille et la prudence doit primer dans ce match. Toujours est-il, à quelques heures de son déroulement, la rencontre entre Béjaouis et Harrachis, s’annonce palpitante, et très serrée, mais les camarades de Zerdab sont motivés et déterminés à faire un résultat positif pour rester dans la dynamique actuelle. L’expérience et le savoir-faire peuvent être des atouts importants quant à l’issue de la rencontre. Du beau spectacle, en perspective ! A. Z.


Ligue

1

Maracana N° 1262 — Samedi 6 Novembre 2010

13

BATAILLE TACTIQUE USMH-JSMB

CHAREF - MENAD

Vont-ils débloquer leurs compteurs ?

g par ABDELKADER ZOUGHAILECH

La rencontre entre l’USMH et la JSMB est d’abord et avant tout une confrontation entre deux coachs qui se connaissent fort bien, mais qui agissent différemment. L’un joue au dur pour galvaniser ses poulains, l’autre, tout en faisant de la discipline sa ligne de conduite, est un technicien qui est en train de prouver ses compétences, faisant de la JSMB une grosse pointure.

D

jamel Menad, l’entraîneur des Vert et Rouge, a réussi en un laps de temps court à métamorphoser son équipe. Mieux encore, l’ex-baroudeur des Verts a donné une autre dimension au club et aspire, sans le révéler, à jouer carrément le titre pour une équipe qui n’a jamais réussi à dépasser le stade de la figuration, donc du maintien. «Nous sommes appelés à jouer les premiers rôles cette saison», a di le coach béjaoui qui, avec une grande maturité et sa grande expérience des terrains, semble devenir l’un des

entraîneurs les plus en vue dans ce championnat. Face à l’USMH, Menad mettra au profit de son équipe son expérience, tout comme il laissera sans aucun doute l’empreinte de son savoirfaire. Alors, entre Charef et Menad, le choix est déjà fait ! !

Pour quelle équipe vat-il opter ?

Face aux Harrachis, Djamel Menad va, sans aucun doute, présenter une équipe quelque peu remaniée au vu des nouvelles données. Ainsi, le retour de Maroci et probablement celui de Kheyari donneront lieu à un changement tactique dont seul l’entraîneur des Vert et Rouge en détient le secret en ce moment. En défense, l’absence de Zafour pourrait être «colmatée» par le jeune Mebarakou. Au milieu, en cas de retour de Kheyari, nous aurons Kheyari, Maroci, Zerdab et Boukemacha. Si Kheyari fait défection, nous aurons alors Hamlaoui, Maroci, Zerdab et Boukemacha.

En attaque, on aura N’jeng et Gasmi et/ou Boulanceur

port de Cedric ne poserait aucun problème, en défense, par contre, on pourrait retrouver soit Meftah et Belakhdar dans les couloirs, alors que Megatli et Maïza

seraient dans l’axe, soit Maïza et Mebarakou alors que Megatli et Meftah seraient dans les couloirs. C’est l’embarras du choix pour Djamel Menad !

En dépit des 13 buts inscrits jusquelà, l’attaque béjaouie continue à souffrir de son inefficacité. Ses attaquants n’arrivent pas encore à débloquer leurs compteurs. Ni N’jeng, ni Boulanceur, ni Gasmi, à un degré moindre, ne sont arrivés à jouer leurs rôles en tant que buteurs de cette équipe béjaouie. Et ce ne sont pas les virées occasionnelles de Zerdab, Maïza et même Meftah qui vont satisfaire l’entraîneur des Vert et Rouge. «Ce qui m’inquiète, c’est cette passivité de N’jeng qui n’arrive pas encore à marquer», nous a révélé récemment Menad lors d’un point de presse. Aussi, face à l’USMH, l’on se demande si ce sera le réveil de N’jeng, de Boulanceur et, pourquoi pas, d’Aourès s’il venait à être aligné. «Ça va venir, je ne m’inquiète pas. A tout moment, je peux marquer», a affirmé N’jeng avant son départ pour Alger. Toujours est-il que les supporters béjaouis attendent avec impatience le «déblocage» des compteurs de leurs véritables attaquants. Mieux encore, ils sont persuadés que, face à El-Harrach, l’heure de vérité va sonner pour N’jeng. N’jeng, Gasmi, Boulanceur, Aourès, qui mettra à profit l’état d’esprit qui règne dans le groupe ? A. Z.

BOULAINCEUR : «Pour gagner tout en étant prudents !» Ainsi donc, si dans les bois, l’ap-

Considéré comme un des éléments d’avenir des Vert et Rouge, Rafik Boulainceur a réussi à s’imposer dans un effectif riche et expérimenté. Pétri de qualités et animé d’une grande volonté, ce jeune attaquant ne cesse de travailler d’arrache-pied afin de progresser et gagner, de plus en plus, la confiance de son coach, Djamel Menad…

Comment voyez-vous ce match contre El-Harrach ? C’est sûr qu’il ne va être une partie de plaisir devant une équipe difficile à manier sur son terrain et, surtout, auréolée de son nul à Tlemcen. En ce qui nous concerne, nous n’avons pas le choix et nous sommes décidés à mettre tout en œuvre pour revenir avec les 3 points.

D’autant plus qu’El-Harrach vous réussit bien, n’est-ce-pas ? Il ne faut pas se fier à cela, mais je peux dire que nous possédons un effectif riche qui peut rivaliser avec n’importe quelle équipe.

La victoire contre la JSK vous a donné un autre souffle. Un commentaire ? Une victoire de cette ampleur face à la JSK est toujours la bienvenue. Elle remonte le moral, vous donne un autre souffle et vous permet de continuer sur cette dynamique. Et c’est ce que nous allons faire dans ce rendez-vous harrachi, avec une prudence et une vigilance qu’on doit, cependant, observer…

Que pensez-vous de votre adversaire ? C’est une bonne équipe. Et bien qu’elle n’ait pas débuté en force dans ce championnat, il n’en demeure pas moins que c’est ne formation qui peut faire mal dans l’avenir. Pour moi, les Harrachis sont à prendre au sérieux. Vous n’avez pas encore marqué de buts. A quoi cela est dû ? Vous savez, cela ne fait que commencer. Cela va venir. Toutefois, tant que l’équipe gagne, peu importe le buteur. Le mot de la fin... Le match face à la JSK est oublié. Maintenant, nous allons vers une autre rencontre importante et nous aurons besoin de nos supporters. Que ces derniers sachent qu’on a besoin de leur soutien mais qu’ils soient patients visà-vis de leur équipe. Nous ferons de notre mieux pour ne pas les décevoir. A. Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


14

Stade : l’Unite africaine Affluence : Nombreuse Arbitres : Tahraoui, Miloud, Nair Avertissements : Hafid (85’) (NAHD) Buts : Moundji (4’), Gana (9’), Siouane (25’), Hafid (40’). SAM : Ouadah (Saci 46’), Bahri, Zoubiri, Bouchair, Barbari (Bouhadi 51’), Menni, Belgherbi, Adda, Allali, Laroussi (Yebdri 65’à, Benali. Entraîneur : Yousfi NAHD : Natèche, Mellouli, Zemmouri, Douar, Khellili, Khiter, Sedkaoui, Gana (Benayed 75’), Moundji, Siouane (Alleg 66’), Hafid. Entraîneur : Kardi

es Nahdsites sont venus au stade de l’Unité africaine avec la ferme intention de faire un résultat positif. Les Samistes, eux, étaient confrontés à un problème financier qui les a quelque peu déstabilisés. La veille du match, les joueurs du SAM ont demandé à ne pas se déplacer à Mascara s’ils n’en-

2

SAM 0 - NAHD 4

Fiche technique

L

Ligue

Maracana N° 1262 — Samedi 6 Novembre 2010

Les Nahdistes assomment les Samistes caissent pas leur dû (prime de signature et prime de la victoire aquise la semaine dernière à Aïn Témouchent). Les Algérois ont dès le début de la partie ouvert le score par Moundji 4’, pour ensuite prendre le large avec 3 autres buts de Ganan 9’, Siouane, 25’ et Hafid 40’. A la mi-temps, les carottes étaient bel et bien cuites pour les Samistes et la seconde mi-temps n’apporta aucun changement au score. Les Nahdistes remportent une belle victoire face à un adversaire qui n’était pas à la hauteur. Aoun Laïd B.

La colère des joueurs samistes

La veille du match, les joueurs samistes ont rencontré les dirigeants pour réclamer leur dû, à savoir la prime de signature pour certains joueurs et celle du match gagner à Aïn Témouchent pour d’autres. Il a fallu l’intervention des sages du club de la ville des Oranges pour que les joueurs reviennent à de meilleurs sentiments et décident de prendre part à la rencontre face au NAHD à Mascara. A. L.

Abbès risque de passer sur le billard Le latéral gauche du Nasria, Sofiane Abbès, risque de passer sur le billard pour subir une intervention au niveau du genou.

E

n effet, Abbès vient de se faire ausculter par son médecin traitant, le Dr Zemmouri, qui lui a demandé d’effectuer une IRM pour déterminer la nature de sa blessure. Le Dr a déjà diagnos-

Démissionnaire, Bouderouaya revient sur sa décision

Le dirigeant actif du Nasria, Sofiane Bouderouaya, est revenu sur sa décision de démissionner de son poste du bureau directeur. En effet, les dirigeants avaient tenu une réunion avec lui mercredi soir, et l’ont convaincu de rester, lui avouant qu’ils ne veulent pas entendre parler de son départ. Ces derniers lui ont même promis de l’aider et qu’il ne sentira plus seul à partir de ce moment. Les dirigeants ont même menacé de partir tous s’il mettait à exécution sa menace de partir.

«Jutop» promet de ramener avec lui d’autres sponsors

Le DG de la firme de jus, «Jutop», avec lequel la direction du Nasria a conclu afin qu’il soit le sponsor du club cette saison, aurait promis au dirigeant Laâkab de ramener d’autres firmes pour sponsoriser le club cette saison. A souligner que les dirigeants du Nasria devraient revoir le responsable de «Jutop» demain, dimanche, pour signer officiellement le contrat et ensuite procéder à la mise du logo de l’entreprise sur le maillot du club.

Condoléances Le directeur de la Publication ainsi que l’ensemble du collectif du quotidien sportif Maracana présente à l’entraîneur Kamel Mouassa, leurs sincères condoléances suite au décès avant-hier, jeudi, de sa belle mère. Ils l’assurent de leur profonde sympathioe et prient Dieu le Tout-Puissant d’accueillir la défunte en son Vaste Paradis. A Dieu nous appartenons A Lui nous retournons.

tiqué une lésion au niveau du ménisque, mais il a encore des doutes sur la rupture des ligaments intérieurs. Si ces derniers étaient touchés, le docteur devrait faire une intervention au joueur pour qu’il puisse retaper dans le ballon. Il faut savoir que cette intervention ne devrait pas être très compliquée et pourrait même être faite sans ouvrir la plaie, en utilisant le laser. Cette technique devrait permettre au joueur de revenir à la compétition le plus tôt possible, contrairement au fait si cette intervention se faisait avec la manière traditionnelle. Si cette intervention se faisait, le joueur devrait être tenu éloigné des terrains pour une durée de quinze jours au moins. Le joueur, et malgré cette

blessure, a paru très serein et nous a avoué que ce sont là les risques de métier de footballeur. «C’est vrai qu’il est difficile de se savoir blessé, mais cela fait partie de la vie d’un sportif», dira Abbès, qui avoue qu’il doit être patient et que l’essentiel pour lui est de revenir à la compétition après s’être rétabli de cette blessure. Le latéral gauche du Nasria dira que le plus important pour le moment est de se soigner, en espérant qu’il pourra revenir à la compétition pour aider son équipe.

Fin de saison pour Bensaïd ?

Tout porte à croire que le transfuge d’Aïn Merane, Bensaïd, devrait être out pour toute la

saison, après la blessure qu’il a contractée au niveau des ligaments croisés et qu’il avait contractée il y a quelque temps lors des entraînements. La blessure de Bensaïd s’est avérée grave et le joueur n’a pas d’autre choix que de passer surr le billard. Il devra, selon des sources du staff médical du Nasria, être absent des terrains pendant toute cette saison, ce qui est vraiment un coup dur pour ce jeune joueur qui vient d’une petite équipe, après avoir fait ses classes à l’ASO Chlef et qui souhaitait relancer sa carrière au Nasria, après avoir été repéré par le coach du Nasria, Kardi, qui comptait sur lui, ainsi que sur son coéquipier Ali Rached qui est venu de la même équipe, à savoir Aïn Merane. Raouf Mesbah

RESULTATS de la 7e journée

Equipes 1 CS Constantine 2 RC Kouba 3 NA Hussein Dey 4 MO Constantine 5 MSP Batna 6 CA Batna 7 SA Mohammadia 8 US Biskra 9 USM Bel Abbès 10 O. Médéa 11 ASM Oran 12 AB Merouana 13 ES Mostaganem 14 Paradou AC 15 JSM Skikda 16 CR Témouchent

Résulatats

Rencontres

Lieu

Mostaganem-OPOW Batna-1er Novembre Biskra-OPOW Kouba-Benhadad Merouana-Bensaci Mascara-OPOW Oran-Bouakeul Constantine-Hamlaoui

ESM/CRT CAB/MSPB USB/JSMS RCK/USMBA ABM/PAC SAM/NAHD ASMO/OM MOC-CSC Pts 17 14 12 12 11 11 11 10 10 09 08 08 08 05 04 01

J 07 07 07 07 07 07 07 07 07 07 07 07 07 07 07 07

G 05 04 03 03 03 03 03 03 03 02 01 02 02 01 01 00

1-0 1-1 2-0 2-1 0-0 0-4 1-1 0-0 N 02 02 03 03 02 02 02 01 01 03 05 02 02 02 01 01

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

P 00 01 01 01 02 02 02 03 03 02 01 03 03 04 05 06

BP 06 09 09 11 11 08 08 07 05 06 06 03 06 02 03 05

BC 00 06 03 07 07 07 09 06 05 06 04 05 08 07 09 16

Diff +06 +03 +06 +04 +04 +01 -01 +01 00 00 +02 -02 -02 -05 -06 -11


Ligue

2

Maracana N° 1262 — Samedi 6 Novembre 2010

Les Sanafir plient mais ne rompent pas

Du beau football quand même !

MOC 0 - CSC 0

ASMO 1 - OM 1

FICHE TECHNIQUE

FICHE TECHNIQUE

Stade : Hamlaoui Affluence : 40 000 spectateurs Arbitres : Haïmoudi, Etchiali, Bechirène Avertissements : Belhadrouf (3’), Henider (27’), Saïfi (36’) (MOC). Derahi (1’), Yedioui (5’), Bensaci (23’) (CSC).

Stade : Bouakeul, Oran Affluence : Très faible Arbitres : Zerrouki, Ayad, Hella. Avertissements : Belkaroui (4’ et 45’+4), Boussaïd (20’), Mazari (26’) (ASMO), Sahraoui (5’), Benaïssa (37’) (OM) Expulsions : Belkaroui (45’+4) Buts : Mebarki (15’) (ASMO), Ferhat (20’) (OM)

MOC :

Toual, Bendridi, Saïfi, Khenifsi, Meziani, Aïche, Bourenane, Belhadrouf (Chermat 57’), Ferhat, Touati (Ghazi 80’), Henider (Fellahi 77’). Entraîneur : Alves

ASMO :

Moutjer, Youce, Belkaroui, Mazari, Bouamria, Bey, Loukili, Abidi (Sahraoui 70’), Mebarki, Aïni (Derbaci 46’), Boussaïd. Entraîneur : Kioua

CSC :

Daif, Kabri, Nasri, Kebia, Lemaici, Yedioui (Hamadou 61’), Yacef (AbidCharef 85’), Derahi, Cheniguer (Boumediène 90’+3), Zmit, Bensaci. Entraîneur : Khezzar

L

e derby de Cirta n’a pas fait de vainqueur, les deux équipes se sont neutralisées, aucune n’a pu prendre l’ascendant sur l’autre. Le match dans son ensemble a été plaisant à suivre. Les débats sur le terrain étaient très acharnés, mais toujours à la limite de la correction. Les Mocistes, dès le début de la partie, vont prendre la direction des opérations et tenter une action d’intimidation de leur adversaire. En face, les Sanafir, bien en jambes, ne sont pas du tout impressionnés. Bien organisés, ils vont faire bloc, laisser passer l’orage et passer à l’offensive à leur tour. Les débats sont chauds, bouillants. Après seulement cinq petites minutes de jeu, l’arbitre, M. Djamel Haïmoudi, a déjà distribué pas moins de trois cartons jaunes. L’arbitre international maîtrise les vingtdeux acteurs, ses interventions tempèrent les ardeurs des uns et des autres même si à la demi-heure de jeu on compte pas moins de cinq joueurs avertis. La première mi-

OM :

Ould-Mata, Bouabdallah, Oukrif, Belahcène, Chikhi (Mimoun 66’), Dahmani, Khellidi, Benaïssa (Tchico 46’), Ferhat, Bélatrèche (M’ghoufel 52’), Bengarti. Entraîneur : Lounici

temps est équilibrée : assauts auxquels répliquent les autres par des rushs ultra dangereux. Le match peut basculer à tout moment. Mais au compteur, on comptabilise plus d’occasions mocistes que clubistes. C’est dire que la domination a été quelque peu Ciel et Blanc en ce premier half. En seconde période, le match ne baisse pas de rythme, les débats sont tout autant intenses qu’en première mi-temps, sauf que, cette fois-ci, le CSC monte un peu plus. Les Vert et Noir, soutenus par leurs nombreux supporters, s’enhardissent et vont porter le danger devant les buts de Toual. En dépit de la débauche d’énergie des vingt-deux acteurs, le score restera inchangé. Dans un match dominé par le dauphin mociste, le leader, le CSC, a plié par moment mais n’a jamais cédé. M. L. B.

Biskra se réveille en seconde mi-temps USB 2 - JSMS 0

FICHE TECHNIQUE

Stade : Biskra OPOW Affluence : Moyenne Arbitres : S. Aouina, F. Aouina, Benaïssa Avertissements : Djerboue (9’), Lakhdari (39’) (USB), Guerili (10’), Lahmar (57’) (JSMS) Buts : Dembri (59’ sp), Merazga (75’) (USB)

USB :

Gaha (Azzedine 73’), Leblata, Zernadji, Merghad, Lakhdari, Treâ, Djerboue (Khoualed 66’), Melika, Dembri, Saâdelli (Ghassiri 54’), Merazga. Entraîneur : Zorgane

JSMS :

A

Dames, Karkabou (Boukegha 46’), Tichetiche, Djarou, Bouzidi, Derouaz, Bettal (Amira 80’), Lahmar (Loucif 75’), Guerili, Bouabdellah, Bouâlag. Entraîneur : Merabet

près deux faux pas de suite, l’équipe de l’US Biskra se devait de se ressaisir hier en accueillant la formation du JSM Skikda dans un match comptant pour la septième

journée de Ligue 2. Le début du match est timide pour les deux équipes qui prennent leur temps pour le fameux round d’observation. Les Biskris mènent dans la conservation de la balle mais leur domination est stérile, se contentant d’un jeu peu agréable dans le milieu du terrain. Les Skikdis sont bien regroupés dans le milieu du terrain, mais se contentent d’observer leurs vis-à-vis. La première période se termine sur le score vierge de zéro partout et aucune action dangereuse n’est à signaler des deux côtés. Déçu, le public biskri, venu un peu plus nombreux par rapport aux matches précédents, n’a guère apprécié le rendement de son équipe pendant la première partie du match. La deuxième mi-temps n’est pas du tout identique à la première. Les locaux sont entrés des vestiaires avec plus de volonté et de réalisme. Ce qui a porté ses fruits dans la mesure où les Biskris sont montés d’un cran. A la 59’, l’arbitre accorde un penalty à Dembri qui le transforme, ce qui a libéré les Biskris qui parviennent même à doubler la mise à la 75’ par l’intermédiaire du goleador Merzga. Le match se termine sur ce socor de deux buts à zéro en faveur de l’US Biskra.

15

C

est à un beau match dans l’ensemble auquel on a assisté. L’OM n’a pas fermé le jeu, comme on pouvait s’y attendre. Au contraire, elle joua carrément l’offensive d’entrée de jeu, comme

pour dire qu’elle cherchait carrément les trois points de la victoire. La rencontre était ouverte, très disputée et agréable à suivre. Ce sont les locaux qui parviennent à ouvrir la marque sur une tête piquée de Mébarki, qui verra le ballon passer entre les jambes de Ould-Mata, profitant d’une jolie remise de la gauche de Belkaoui (15’). La réaction des gars à Lounici ne s’est pas fait attendre puisque cinq minutes ne s’étaient pas encore écoulées après l’ouverture du score que Ferhat parvient à transformer avec succès un tir au but, suite à un penalty justement accordé par le referee aux Médéens après une faute commise par Boussaïd dans les 18 mètres (20’). A noter deux autres belles actions de part et d’autre en première période, qui ont vu Ferhat (OM) et Youcef (ASMO) tirer sur la transversale respectivement à la (39’) et (45’+1). Malgré le fait d’avoir entamé la seconde mi-temps amoindris, après l’expulsion de Belkaroui, les camarades de Loukili ont fait jeu égal avec l’équipe de Médéa. Le second half était semblable au premier, avec deux équipes jouant l’offensive mais qui n’ont malheureusement pas réussi à les matérialiser au tableau d’affichage. C’est ainsi que la partie s’est logiquement terminée sur un score de parité d’un but partout. A noter l’expulsion à 10’ de la fin de la rencontre de Tchico côté Médéa. Un match nul somme toute logique. Miloud Touadjine

Kouba : la confirmation RCK 2 - JSMS 1

FICHE TECHNIQUE

Stade : Benhaddad, Kouba Affluence : moyenne Arbitres : Benaïssa, Chetih, Dilmi Avertissements : Kebaili (24’, 44’), Khalli (62’), Hamiche (69’) (USMBA). Benyahia (90’) (RCK) Expulsions : Kebaïli (44’) (USMBA), Amokrane (52’) (RCK). Buts : Brinis (37’), Hanifi (83’) (RCK), Fouaz (54’) (USMBA)

RCK :

Belhani, Hosni, Benchrifa, Amokrane, Khedis, Boussaid, Chouiéb, Aït Ali, Hanifi (Madour 85’), Brinis (Benyahia 74’), Chibane (Madi 60’) Entraîneur : Medjahed

USMBA :

L

Zaïdi, Belaïd, Abdelli, Khali, Moufok, Mokdad, Hamiche (Benzaret 84’), Kebaïli, Fouaz, Hamzaoui (Mecherfi 77’), Radja, Entraîneur : Outhmane

e RCK qui recevait hier au stade Benhaddad l’USMB pour le compte de la septième journée n’a pas raté l’occasion de glaner les trois points de la victoire. Les Vert et Blanc de Kouba, qui affichent la grande forme en ce début de saison, ont su comment gérer cette première mi-temps. Ils étaient les mieux placés sur le terrain et ont dominé les débats du milieu. Dès le coup d’envoi, les camarades de Sid Ahmed Khedis ont essayé de trouver le chemin des filets du gardien Zaïdi mais à chaque fois ils trouvaient devant eux une défense solide de l’USMBA qui repoussait toutes leurs tentatives. Il a fallu attendre la 37’ minute du match pour voir la première réalisation côté locaux. L’ex-Usmiste Aït Ali effectue un corner et l’excellent Brinis d’une tête ne laisse aucune chance au portier belabbessien. C’est sur ce score d’un but à

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

zéro que s’achève cette première mi-temps. Au retour des vestiaires, les visiteurs sont entrés sur le terrain avec la nette détermination d’égaliser. En effet, sept minutes seulement ont suffi aux poulains d’Outhmane pour remettre les pendules à l’heure. C’est Fouaz qui réussit l’égalisation sur un penalty à la 52’. C’est Amokrane qui commit une erreur dans la surface de réparation de Belhani sur un attaquant de l’USMBA qui lui a coûté une expulsion à la 52’. Après ce but, les Koubéens ont bien réagi et se sont créé plusieurs occasions, et c’est le buteur Hanifi qui revient à la 83’ pour marquer le but de la victoire de son équipe. L’arbitre du match ne tarde pas à siffler la fin sur une victoire des locaux sur le score de 2 buts à 1.


16

Ligue

Maracana N° 1262 — Samedi 6 Novembre 2010

CAB 1 - MSPB 1

Un nul qui n’arrange personne

2

LE DERBY

Fiche technique

Stade : 1er-Novembre 1954 Affluence : Nombreuse arbitres : Benouza, Belkhir et Hedia Buts : Messaâdia (79’) (CAB) Allili (41’) (MSPB) Avertissements : Maïdi (23’), Illoul (61’), Benamara (69’), Bouchouk 70’) (CAB) - Zegrir (11’), Zeghidi (35’ et 54’). Expulsions : (Daïra 90’) (CAB).

CAB :

Babouche, Benamara (Messaâdia 71’), Daïra, Chebana, Boulediab, Benrabah (Bouchouk 33’), Illoul, bahloul, bourahli, Bouharbit, Maïdi (Sifour 78’) Entraîneur : Iaïche

MSPB :

Boultif, Allili, Zegrir, Bitam, Zeghidi, Belhadi, Yagoub (Hezil 51’), Ziad, Belaïdi (Kareche 89’), Aguini, Ouanas (Chouati (77’). Entraîneur : Bendjaballah

Comme prévu, le 29e derby batnéen a tenu ses promesses en matière d’ambiance et d’affluence. Le match s’est joué à guichets fermés, tout était réuni pour réussir la fête. Dès le coup d’envoi, le MSPB obtient trois corners successifs qui ne donnent rien. Sur la première montée du CAB à la deuxième minute, Bahloul obtient un coup franc qu’il tire lui-même en pleine lucarne mais Boultif dévie en corner. Le match s’anime. Cinq minutes plus tard, Belhadi, au terme d’une action individuelle, sème la panique dans la surface de réparation du CAB mais la défense tient bon et se dégage. Le Mouloudia combine mieux et se montre plus dangereux, alors que le CAB procède par des actions individuelles de Maïdi. Ses coéquipiers ne se sont montrés dangereux que sur les balles arrêtées. Le jeu se stabilise un peu au milieu du terrain et il a fallu attendre la 41’ pour voir la première réalisation du match sur coup franc très bien tiré par Ziad. Allili de la tête ouvre la marque pour le Mouloudia. C’est le 1 à 0, et le délire dans le camp des Mouloudéens. Touchés dans leur amour-propre, les joueurs de Iaïche réagissent à la 43ème minute sur un très bon centre de Bahloul, repris de la tête par Chebana, Boultif sauve miraculeusement son équpe de l’égalisation. La mitemps fut sifflée sur ce score de 1 à 0, une

première mi-temps bien animée. La seconde prédiode, les deux équipes n’ont opéré aucun changement et sont reparties avec les mêmes joueurs. A la 51ème minute, suite à un coup franc à la limite des 18 mètres, l’omniprésent Ziad le tire lgèrement au-dessus. A la 54ème minute, Bahloul déborde sur le flanc gauche mais il est fauché par Zeghidi qui se fait expulser suite à un deuxième carton jaune. A la 61eme minute, un autre coup franc est sifflé sur le côté guche de Babouche. Hezil chargé de le tirer met le ballon sur la transversale. Malgré l’infériorité numérique, les jeunes du Mouloudia se montrent plus dangereux. Du côté du CAB, seul Bahloul honorait son maillot, très remuant et présent sur toutes les balles chaudes de son équipe, comme celle qu’il offre à bourahli à la 74’ mais ce dernier se fait devancer par le gardien Boultif. A la 79’, sur un centre de Daïra, le remplaçant Messaâdia saute plus haut que tout le monde et de la tête libère ses camarades et son public en égalisant. Le jeu s’anime de nouveau et chaque équipe cherche à porter le coup de grâce. Le CAB tente de profiter de sa supériorité numérique mais en vain et le match se termine sur le score de parité qui ne fait pas l’affaire du CAB qui encore une fois n’a pas réussi à gagner son derby. W. Y.

Les dix mille billets écoulés

La vente des billets qui a débuté jeudi matin a connu une grande affluence de la part des fans des deux clubs au point où les 10 000 billets mis en vente ont été écoulés vendredi matin.

Mise au vert séparée

Si le MSPB a choisi l’hôtel Chelia et l’effervescence des allées Ben-Boulaïd pour sa mise au vert, le CAB a préféré le calme de l’hôtel Salim pour élire domicile la veille du match.

Un nouveau maillot pour le CAB

Le CAB a arboré un nouveau maillot pour ce derby, près d’une dizaine de sponsors y avaient leur logo floqué. Ce maillot «Joma» a été spécialement conçu pour ce derby batnéen.

Toute la recette ira à l’opow

Les trois cents millions de la recette de ce CAB-MSPB iront dans les caisses du stade de l’opow. C’est l’accord passé entre la direction du club et celle de l’office omnisports pour éponger les dettes antérieures du CAB.

Iaïche : «On a mis du temps pour entrer dans le match»

«La pression était un peu forte sur les joueurs en deuxième période. On a su se replacer et dominer le jeu, ce qui nous a permis de revenir au score. Le caractère derby a dominé les esprits des joueurs qui voulaient faire bien. Le nul est logique à mon avis.»

PUBLICITÉ

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE CHLEF DIRECTION DE L’HYDRAULIQUE DE LA WILAYA DE CHLEF

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N° 48 Intitulé de l’opération : «Rénovation du réseau d’AEP de la ville de Chettia, 1re tranche». Le wali de la wilaya de Chlef lance un avis d’appel d’offres national restreint pour la réalisation des projets suivants : * Lot N° 01 - Zone A 1 * Lot N° 02 - Zone B 1 * Lot N° 03 - Zone 10 * Lot N° 04 - Conduite principale d’amenée. Les entreprises intéressées par le présent avis d’appel d’offres et qui disposent du certificat de qualification et classification (Activité principale en hydraulique de catégorie II et plus, code 34-703) peuvent retirer les dossiers de soumission auprès de la Direction de l’hydraulique de la wilaya de Chlef, Service de l’alimentation en eau potable, sise à Cité administrative, rue des Martyrs, Chlef. NB : Les offres doivent être présentées accompagnées des documents réglementaires suivants : L’offre établie par le soumissionnaire, selon les indications de l’article 5 de l’instruction aux soumissionnaires du cahier des charges y afférent, doit comprendre les documents suivants : L’offre technique : 1.1 - la déclaration à souscrire visée et datée par le soumissionnaire, 1.2 - le CPS et CPT (clauses administratives et clauses techniques) dûment renseignés en délai de réalisation, signé et paraphé, 1.3 - un planning de réalisation suivant les délais proposés,

1.4 - l’instruction aux soumissionnaires signée et paraphée, 1.5 - les attestations de références ainsi que les pièces prouvant la réalisation de travaux analogues, 1.6 - le document contenant la liste du matériel clé à utiliser dans le cadre du contrat en y joignant une copie légalisée des cartes grises correspondantes, 1.7 - les bilans financiers des 03 dernières années dûment visés par les services compétents, 1.8 - le certificat de qualification et de classification (activité principale hydraulique, catégorie II et plus, Code 34-703), l’extrait du registre du commerce réimmatriculé, d’un extrait de rôle apuré ou avec échéancier, des attestations de mise à jour CNAS, CACOBATPH, CASNOS, de l’identification fiscale et d’un extrait du casier judiciaire valide, 1.9 - le statut de l’entreprise soumissionnaire (pour les entreprises SARL, EURL et SNC), 1.10 - le compte social pour les entreprises morales (EURL, SARL, SNC…). N.B : Toutes les pièces doivent être légalisées et en cours de validité. L’offre financière : 2.1 - la lettre de soumission, 2.2 - le devis quantitatif et estimatif, 2.3 - le bordereau des prix unitaires, 2.4 - l’attestation de probité. Ainsi que tout document en mesure d’éclairer l’administration sur les capacités de l’entreprise de mener à bien le projet en question. N.B : Les pièces maîtresses illisibles ou non légalisées entraînent le rejet pur et simple de l’offre du soumissionnaire.

Les soumissionnaires doivent placer l’original de l’offre technique dans une enveloppe portant clairement la mention «Offre technique» et l’original de l’offre financière dans une autre enveloppe portant clairement la mention «offre financière». Les deux enveloppes doivent être placées ensuite dans une autre enveloppe libellée à l’adresse ci-dessous : Direction de l’hydraulique de la wilaya de Chlef, sise à la Cité administrative, rue des Martyrs, Chlef. avec la mention : * Avis d’appel d’offres restreint : «Rénovation du réseau d’AEP de la ville de Chettia, 1re tranche». Lot N° ............ (Soumission à ne pas ouvrir). Les entreprises peuvent soumissionner pour un ou plusieurs lots, mais ne peuvent prétendre qu’à un (01) seul lot. La date de dépôt des offres est fixée au 06/12/2010 avant 14 heures au niveau de la Direction de l’hydraulique de Chlef. La date d’ouverture des plis technique et financier est fixée au 06/12/2010 avant 14 heures au niveau de la Direction de l’hydraulique de Chlef. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant 180 jours à partir de la date limite de remise des offres. N.B : La présentation du certificat de qualification mentionnée ci-dessus est exigée lors du retrait des cahiers des charges. Les soumissionnaires sont cordialement invités à assister à la séance d’ouverture des plis.

MARACANA N°1262 - Samedi 6 Novembre 2010 - ANEP 831 915

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


DIVISIONS INFERIEURES

L’USB veut confirmer

Maracana N° 1262 — Samedi 6 Novembre 2010

HONNEUR DE TIZI-OUZOU / 3E JOURNÉE

CRB MEKLA - US BENI DOUALA

L’US Beni Douala, qui pointe à la 3e place du classement, rendra visite à son homologue du CRB Mekla.

L

es hommes de Drouche Ramdane seront soumis à rude épreuve face à un adversaire qui va sûrement jeter toutes ses forces dans la bataille pour arracher les trois points et se rapprocher davantage du peloton de tête. Les Bleu et Blanc de Beni Douala ne l’entendent sûrement pas de cette oreille et se présenteront sur le terrain de Mekla avec comme seul objectif, confirmer leur dernière victoire réalisée au stade Ahcen Aïboud de

Tadmaït face à l’ES Sikh Oumedour. Animée d’une grande volonté, cette jeune formation de l’US Beni Douala, qui a comme objectif de jouer le milieu du tableau, s’est retrouvée finalement, au cours du championnat, à concurrencer les gros morceaux de cette division, tels l’ESSM, le CRBTO, l’USMDBK, des clubs qui ont plus de moyens financiers et matériels. L’USB compte terminer cette saison, qui est encore longue, en beauté et pourquoi pas se maintenir à cette place, qui pourra peut-être lui ouvrir grandes les portes pour une accession en Régionale 2. De toute façon, le rêve est permis. Alors, aux joueurs de croire en leurs chances et jouer leurs cartes à fond. S. Aberkane

Pour une troisième d’affilée

KC TAGMOUNT - O TIZI RACHED

17

Un match à ne pas rater

E

FC MECHTRAS - US TALA ATHMANE

En s’inclinant lors de la deuxième journée à domicile face à l’Union Sportive de Draâ Ben Khedda, les Rouge et Blanc de Rachid Boudehane iront aujourd’hui rendre visite au nouveau promu, le FC Mechtras, dans une rencontre du rachat pour les deux équipes.

n effet, et après avoir ramené un précieux point de leur déplacement à TiziOuzou face au CRBTO, ils ont trébuché à domicile face à une équipe de l’USM Draâ Ben Khedda qui a souvent réussi lors de ses déplacements. Les camarades du capitaine Cheikh Marzouk de l’US Tala Athmane iront donc au stade d’Amechtras en conquérants, mais il va falloir faire attention à cette équipe du FCM, qui cherche toujours un succès à domicile, après son dernier revers concédé face à la JS Aït Yahia Moussa sur le score de parité de 2 buts partout. Ce qui fait

que les hommes de Boudehane doivent se méfier de leur adversaire du jour, qui fera tout pour empocher la totalité des points mis en jeu, et par la même occasion se rapprocher davantage et remonter au classement général. En tout cas, c’est une rencontre qui promet entre deux équipes qui pratiquent du beau jeu et qui ont chacune des atouts à faire valoir. Aujourd’hui et avant ce match, trois points séparent les deux antagonistes. La rencontre sera certainement très disputée entre les 22 acteurs et c’est le plus volontaire et le plus entreprenant qui l’emportera assurément.

RACHID BOUDEHANE (ENTR USTA) : «C’est un match difficile, mais pas impossible»

Draâ Ben Khedda, l’US Après que son équipe ait été accrochée à domicile par la formation de l’USM lors de la 2e journée zou Tizi-Ou de e Ramdan Oukil stade au 0 à but 1 par Tala Athmane s’est inclinée Boudehane, Rachid e, Athman Tala du championnat Honneur. L’entraîneur de cette coriace équipe de auprès de rachat du celle est rd’hui d’aujou re rencont la que nous avons contacté, nous dira : «Pour nous, sur une aussi elle reste qui locale, l’équipe r affronte pour s Mechtra à ra déplace nos supporters, on se et difficile très match un sera ce Donc, . défaite la semaine dernière face aux Olympiens de Tizi Rached et points des totalité la avec maison la à revenir de est idi très serré. Toutefois, notre objectif cet après-m aussi avec un moral au beau fixe.»

Un match qui promet JS TADMAÏT - DC BOGHNI

Le club phare de la ville de Beni Douala, le KC Tagmount Azzouz, qui a réussi à empocher les trois points de la rencontre face à la JS Aït Yahia Moussa samedi dernier, lors de la 2e journée, aura à en découdre cet aprèsmidi avec la formation de l’O Tizi Rached, pour le compte de la 3e journée du championnat TiziOuzou de la Division Honneur.

U

ne empoignade qui s’annonce très difficile pour les gars du KC Tagmount, qui auront en face un adversaire qui reste sur un succès. A l’occasion de cette 3e journée, tous les regards seront braqués cet aprèsmidi sur le stade de Beni Douala, qui abritera une chaude empoignade et qui verra le KC Tagmount accueillir ses homologues de l’O Tizi Rached, dans une rencontre qui constituera un virage déterminant pour la suite du parcours. Auréolés de leur dernier succès à l’extérieur face à la

JSAYM samedi dernier, les poulains de Chabane Meftah s’apprêtent encore à livrer une partie très importante pour rester sur le podium. Les gars de Tizi Rached auront en face les gars du KCT qui carburent à plein régime et qui accueilleront cette équipe des Olympiens de Tizi Rached ; les locaux sont décidés à jeter toutes leurs forces dans cette bataille qu’ils mènent avec leur adversaire du jour. “Je reconnais que notre confrontation avec l’OTR ne sera pas facile. Ce match déterminera la suite du parcours et les poulains de Meftah ont envie de réussir un joli coup aujourd’hui pour signer leur troisième victoire d’affilée ; c’est lors de la rencontre qu’il appartient à chacun de montrer ce dont il est capable”, annoncera le driver du KCT. En tout cas, la foule qui envahira le stade de Beni Douala assistera à coup sûr à un duel chaud, aucune des deux équipes n’a le droit au faux pas. Que ce rendezvous soit une fête entre deux formations qui pratiquent un beau football. Les coéquipiers de Bounane Marzouk sont unanimes à dire qu’ils ont les capacités de rééditer le scénario des matches disputés à l’extérieur. Une chose est sûre, les partenaires de Tarek Hamenad sont décidés à ne pas lâcher prise et comptent réussir un bon résultat cet après-midi à l’extérieur. Donc, il faudra se méfier de cette jeune équipe de Meftah Chabane du KC Tagmount Azzouz.

Le stade Ahcene Aïboud de Tadmaït sera, cet après-midi, le théâtre d’une rencontre assez intéressante à suivre entre deux équipes qui se connaissent parfaitement, soit la Jeunesse Sportive de Tadmaït et son homologue du Djurdjura Club de Boghni.

U

n match à ne pas rater, si l’on peut dire, puisqu’il mettra aux prises deux équipes qui pratiquent un beau football et pour s’être donné la réplique par le passé, et que

souvent c’était le mieux préparé et le plus entreprenant qui l’avait emporté sur son vis-à-vis, comme ce fut le cas la saison écoulée. Les coéquipiers d’Arhab Mustapha, qui restent sur un échec la semaine dernière, en revenant bredouilles à la maison face à l’ES Draâ El Mizan, vont devoir laver l’affront de ce revers et feront donc tout pour ne pas céder des points à domicile. Les Noir et Blanc de Tadmaït, qui joueront devant leur public, ne ménageront aucun effort pour empocher les trois points mis en jeu. A cette occasion, les visiteurs, qui ont été tenus en échec par la JS Boukhalfa, vont essayer de sortir le grand jeu afin de se racheter auprès de leurs fans de ce semiéchec. Les capés du jeune technicien, Rachid Meziane, l’entendront-il de cette oreille ? Assurément non, puisque eux aussi ont besoin de points supplémentaires pour soigner un tant soit peu leur place actuelle. Bref, dans ce genre de rencontre, cela va certainement se jouer sur un petit détail, mais quels que soient le vainqueur et le vaincu, la sportivité doit l’emporter dans ce match qui promet beaucoup. S. Aberkane

AUJOURD’HUI : Programme de la 3e journée

DIVISION HONNEUR

JS Tadmaït – DC Boghni USM Draâ Ben Khedda – CRB Tizi-Ouzou FC Mechtra – US Tala Athmane KC Tagmount – O Tizi Rached CRB Mekla – US Beni Douala ES Sikh Oumedour – JS Aït Yahia Moussa JS Boukhalfa – ASC Ouaguenoun

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


18

INTERNATIONALE

Maracana N° 1262 — Samedi 6 Novembre 2010

L

URUGUAY Zerbino, survivant et motivant a sélection uruguayenne a montré deux visages totalement opposés l'an dernier. L'un défaitiste à trois jours de la fin des qualifications, l'autre pugnace en Afrique du Sud, où les Charrúas se sont battus sur chaque ballon pour décrocher une quatrième place amplement méritée. Un nom offre un début d'explication à ce revirement radical : Gustavo Zerbino, l'un des 16 rescapés du tragique drame aérien des Andes qui coûta la vie à 29 passagers il y a 38 ans. Aujourd'hui président de la fédération uruguayenne de rugby, il a été appelé au chevet de l'équipe d'Oscar Tabárez au pire moment de la campagne qualificative. "Je suis un ami intime de Pablo Forlán, le père de Diego, depuis de nombreuses années. C'est pourquoi j'ai accepté avec plaisir de dialoguer avec les joueurs, qui traversaient alors une mauvaise passe", raconte Zerbino à FIFA.com. En ce mois de septembre 2009, la situation était compliquée : l'Uruguay venait d'encaisser une défaite inattendue au Pérou et la qualification semblait sévèrement compromise.

Une décharge électrique

A l'origine d'un film célèbre ("Les survivants", 1993), l'histoire de Zerbino et de ses compagnons est bien connue. Le 13 octobre 1972, l'avion qui emmenait les Old Christians, l'équipe de rugby de Zerbino, au Chili s'écrase dans la cordillère des Andes. Par - 30° et ensevelis sous

une avalanche, les survivants apprennent l'abandon des recherches à la radio. 72 jours terribles vont s'écouler avant que deux d'entre eux, Nando Parrado et Roberto Canessa, ne parviennent à traverser la cordillère à pied pour trouver le salut en la personne d'un muletier chilien. "Je me suis appuyé sur cette expérience lors de mon premier entretien avec les joueurs. L'ambiance était tendue, alors j'ai joué franc-jeu", révèle-t-il. Que leur a-t-il dit ? "Quand j'ai annoncé à mon entourage que je venais, on m'a traité de fou, on m'a assuré que vous étiez nuls, que vous étiez fichus et n'aviez plus aucune chance de vous en sortir. Eh bien, c'est exactement ce que j'ai entendu à mon propos quand j'étais dans les Andes : j'étais fichu et on découvrirait mon cadavre dans quelques mois. Si je l'avais cru, je serais mort. Il m'a fallu me prendre en main, me convaincre que c'était à moi de m'en sortir. Changer d'état d'esprit", explique-t-il. Son discours sans concession pique l'équipe au vif. Quelques heures plus tard, la Celeste s'impose 3:1 sur la Colombie au terme d'une rencontre riche en émotions. Un mois après, elle arrache un 2:1 de haute lutte à l'Equateur sur les hauteurs de

BUNDESLIGA : Un virage à négocier pour les gros calibres

Après sa victoire contre Mayence, le Borussia Dortmund, leader, a fait le plein de confiance pour aborder la 11ème journée du championnat d'Allemagne.

L

es jeunes joueurs de Jürgen Klopp se rendront cette semaine à Hanovre, où ils espèrent étendre leur série d'invincibilité à dix matches consécutifs. Le dauphin Mayence aura quant à lui à cœur de se refaire à l'occasion de sa rencontre

avec Fribourg. Les stars du Bayern Munich, qui se trouvent sur une pente ascendante, devront veiller à éviter tout faux-pas face au Borussia Mönchengladbach, lanterne rouge, s'ils veulent continuer à réduire leur retard de dix points sur Dortmund. Schalke 04 compte sur une victoire contre St. Pauli pour quitter la zone de relégation. Deux autres clubs qui sont bien loin de réaliser le parcours espéré se mesureront ce week-end : le VfB Stuttgart et le Werder Brême.

PRIMERA DIVISIÓN : Deux affiches à Madrid

Le Real Madrid n'a pas encore eu à passer de véritable test cette saison en championnat d'Espagne, mais les choses vont bientôt changer. Une nouvelle édition du derby de la capitale est en effet à l'affiche cette semaine : le leader accueillera l'Atlético, sixième, qui ne sait pas encore s'il pourra compter sur Diego Forlán, blessé. A l'issue de cette confrontation, on saura si les joueurs de José Mourinho ont réellement fait un pas en avant. Le FC Barcelone, tenant du titre et dauphin du Real avec un point de retard, évoluera également à Madrid, face à Getafe. Une autre rencontre entre deux équipes ambitieuses figure également au programme de cette semaine : le FC Séville espère prouver à la faveur d'un succès contre Valence qu'il ne va pas faire de vieux os dans le milieu du tableau.

Quito. Seule l'Argentine la fera chuter avant l'angoissant barrage que l'Uruguay remporte aux dépens du Costa Rica, scellant en beauté son remarquable come-back. "Ils ont fait ce qu'ils devaient : transcender leur environnement pour se connecter au mécanisme intérieur qui leur permettrait de triompher de l'adversité. Ils ont compris que personne n'allait les sauver et qu'ils tenaient leur sort entre leurs mains. Pour ma part, je me souviens d'avoir rassemblé les lettres et les affaires de mes compagnons décédés pour les remettre à leurs familles. Quand je me sentais sur le point de flancher, c'est à cela que je pensais et je repartais de l'avant", ajoute Zerbino, qui a livré un deuxième laïus de motivation la veille du match contre l'Afrique du Sud. "Par superstition, on s'était dit que ma troisième intervention aurait lieu avant que l'équipe dispute la finale, qu'elle a manquée de peu."

L'exemple Forlán

Loin de chercher les éloges, ce père de six enfants préfère s'effacer. "Tout le mérite de la réussite revient au Maestro Tabárez, un homme humble et travailleur, ainsi qu'aux joueurs. Ils ont compris ce que le port du maillot national impliquait et ils se sont montrés dignes de cet honneur. Forlán incarne les énormes efforts déployés par le groupe. Il a joué malgré sa blessure, il a été élu ballon d'or de la Coupe du Monde et il a fait preuve d'un engagement exemplaire.

EUROPE : ENTRE VOISINS ET VIEUX RIVAUX

SERIE A : Le derby de Rome sans Totti

Il est sûrement difficile de trouver à Rome quelqu'un qui n'ait jamais entendu parler de Francesco Totti. Néanmoins, l'emblématique attaquant ne pourra pas disputer le derby très attendu de la capitale, qui opposera ce week-end la Lazio, leader, et l'AS Rome. Sans son capitaine et meneur de jeu, qui a écopé d'un carton rouge la semaine dernière, la Roma tentera tout de même d'infliger à sa rivale son premier revers après cinq victoires consécutives en Serie A. Les deux géants milanais, premiers poursuivants de la Lazio, auront des adversaires a priori dans leurs cordes : l'Inter, champion d'Italie en titre, jouera contre le promu Brescia, tandis que les Rossoneri affronteront la lanterne rouge Bari. La tâche s'annonce également surmontable pour la Juventus de Turin, qui accueillera Cesena, 18ème.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

LIVERPOOL veut renouer avec son passé

Il n'y a pas si longtemps, Liverpool et Chelsea se livraient des duels intenses en Ligue des champions de l'UEFA pour tenter de décrocher le titre continental. A l'heure actuelle, la lutte entre les Reds et les Blues est loin d'être aussi serrée. Si les Londoniens, souverains, figurent en tête du championnat d'Angleterre, Liverpool vient juste de sortir de la zone de relégation. Pour les hommes de Roy Hodgson, le duel de dimanche à Anfield devra absolument se conclure par une victoire. Une victoire, c'est aussi ce qu'espère le promu Newcastle United, qui réalise un bon parcours depuis le début de la saison. Toutefois, les Magpies frapperont fort s'ils parviennent à signer un troisième succès consécutif en Premier League aux dépens d'Arsenal, troisième. Les deux clubs de Manchester partent favoris pour leurs matches respectifs : United recevra les Wolverhampton Wanderers et City se rendra sur le terrain de West Bromwich Albion.


INTERNATIONALE

Maracana N° 1262 — Samedi 6 Novembre 2010

EUROPA BRESCIA : Kezman ne LIGUE : viendra pas Qui ne verra pas le printemps européen ? REAL MADRID : Perez fan de Khedira et Özil

U

n nouveau coup dur pour Mateja Kezman. Un peu plus de 48 heures après la résiliation de son contrat avec le Paris Saint-Germain, l'attaquant serbe espérait se relancer rapidement et s'engager avec Brescia, qui le suivait depuis l'été dernier. Mais, selon

Les FC Zénith St. Pétersburg, VfB Suttgart, PFC CSKA Moskva, FC BATE Borisov et FC Porto sont les premiers qualifiés pour les 16es de finale de l'UEFA Europa League après la quatrième journée de la phase de groupes. Le CSKA Moskva, pour son 100e match européen, a battu l'US Città di Palermo 3-1. Le Zénith, autre club russe qualifié, fait aussi bien que ses compatriotes avec une victoire 3-2 plus difficile sur le HNK Hajduk Split. Le BATE verra pour la première fois le printemps européen après sa victoire à domicile sur le FC Sheriff (3-1). Stuttgart fait aussi partie des équipes qui sont sans faute avec une victoire 3-0 sur le Getafe CF. Le FC Porto s'est lui aussi qualifié avec un nul 1-1 contre le Betikta JK. Un but aurait suffi au Paris SaintGermain FC, qui a concédé le nul sur son terrain contre le Borussia Dortmund (0-0). Au rang des surprises, on citera la défaite du Sporting club de Portugal chez le KAA Gent (31). Les FC Lausanne-Sport, Debreceni VSC et FC Karpaty Lviv figurent parmi les éliminés de cette 4e journée. Le coup d'éclat individuel de la soirée est à mettre à l'actif de Steven Gerrard, auteur d'un coup de chapeau en tant que remplaçant contre le SSC Napoli (3-1).

D

epuis leur arrivée en Espagne, Mesut Özil et Sami Khedira font l'unanimité au Real Madrid et se sont imposés comme des pions essentiels du dispositif mis en place par José Mourinho. Et, comme pour faire écho aux louanges, Florentino Perez, le président de la Maison Blanche, y est lui aussi allé de son petit mot. «Ce sont deux grand joueurs, déjà parmi les meilleurs à leurs postes respectifs dans le monde. Pour moi, Özil, s'il continue sur sa lancée et progresse

U

encore, deviendra tout simplement le meilleur joueur de la planète», a expliqué l'homme d'affaires espagnol dans la presse locale.

MANCHESTER CITY Mancini : «La chance pas de notre côté»

C'est l'une des surprises de cette 4e journée de Ligue Europa. Dans le groupe A, Manchester City s'est incl iné Poznan jeudi soir (3-1). Sur le site offic sur la pelouse du Lech iel des Sky Blues, Roberto Mancini a estimé que «la chance n'éta it pas du bon côté», ajoutant : «On a fait un bon match dans l'ensemb le et on a eu beaucoup d'opportunités pour marquer en première période, mais les choses ne sont pas allées dans notre sens. Je suis déçu car on ne méritait pas de perdre ce match. On a été malchan ceux.» Sous le feu des critiques de la presse britannique après la troisième défaite consécutives des Citizens, toutes compétition s confondues, Mancini a toutefois confirmé qu'il restait à son post e de manager.

LIVERPOOL Carragher : «Gerrard, le meilleur joueur que le club ait connu»

ne fois de plus, Steven Gerrard a revêtu la tenue du pompier de service pour sauver Liverpool des flammes napolitaines. Mal embarqués face à Lavezzi buteur- et sa bande, les Reds ont dû leur salut à leur capitaine emblématique, auteur d'un triplé, jeudi, lors de la 4e journée de la Ligue Europa (3-1). Sur le site officiel de la formation liverpuldienne, Jamie Carragher a encensé Gerrard comme jamais : «C'est tout simplement le meilleur joueur qu'on ait eu à Liverpool. "Steevie" a un talent incroyable, mais ça, on le savait

toute vraisemblance, l'actuel 16e de Serie A ne donnera pas suite au dossier. L'ancien joueur du PSV Eindhoven ou de Chelsea pourrait donc tenter de se relancer en Major League Soccer (MLS) américaine après la fin de saison en cours outre-Atlantique.

déjà. Nous l'avons vu faire des choses ce soir (jeudi) comme il l'a fait tout au long de sa carrière. Il continue de produire les efforts quand il le faut et, pour moi, cela fait de lui le meilleur joueur du club et le plus influent de la Premier

S

19

JUVENTUS : Cesare Bovo en janvier ?

D

epuis l'été dernier déjà, la Juventus de Turin travaille sur l'arrivée voulue d'un nouveau défenseur au sein de l'effectif entraîné par Luigi Del Neri. Et la prochaine cible des Piémontais pourrait être sicilienne, en la personne de Cesare Bovo, sociétaire de Palerme. Le défenseur, capable d'évoluer aussi bien sur le flanc droit qu'en charnière centrale, dispose d'un contrat se terminant en juin 2012 et pourrai être transféré contre 6 millions d'euros environ.

Del Piero «vise les 200 buts»

L'attaquant de la Juventus Turin Alessandro Del Piero, devenu samedi soir meilleur buteur de toute l'histoire de son club en marquant son 179e but, vise désormais les «deux cents buts», a-t-il annoncé dimanche. «Maintenant,

mon objectif est d'atteindre les 200 buts. Vous devez toujours vous fixer de nouveaux objectifs», a expliqué l'ancien international. Del Piero, 36 ans (le 9 novembre) en inscrivant le second but de la Juve lors de la victoire au Milan AC (2-1), samedi pour le compte de la 9e journée de championnat, a battu le record de buts réussis sous le maillot bianconero par Giampiero Boniperti, 178 buts, marqués entre 1946 et 1961. Del Piero avait égalé le record le 17 octobre contre Lecce (4-0). A la Juventus depuis 1993, son contrat arrive à expiration à la fin de la saison. «Ce serait grand de terminer ainsi sur une belle victoire et un but comme celui-là, mais je veux continuer», a-t-il indiqué. «J'ai une grande relation avec le club, nous parlons tranquillement de l'avenir, ce n'est pas une priorité», a conclu Del Piero.

SUISSE : Frei va dire stop

Une page va se tourner pour le football suisse. L'attaquant helvète du FC Bâle Alexander Frei (31 ans, 81 sélections et 40 buts) a annoncé jeudi qu'il avait décidé de prendre sa retraite internationale à la fin de la saison. Une décision qui était dans l'air du temps depuis plusieurs semaines. Rappelons que l'ancien buteur du Stade Rennais n'avait pas apprécié son remplacement lors de la victoire suisse face au Pays de Galles (4-1) dans le cadre des matches éliminatoires comptant pour l'Euro 2012.

NIGERIA : Samson Siasia sélectionneur

amson Siasia, ancien entraîneur des équipes de moins de 20 ans du Nigeria, finaliste du Mondial 2005 et médaillé d'argent aux JO 2008, a été nommé sélectionneur des Super Eagles pour quatre ans, a annoncé la Fédération nigériane de football (NFF) jeudi à Lagos. «Il (Siasia) était le choix évident après sa

prestation durant son audition», a déclaré Emmanuel Ikpeme, le secrétaire du comité technique de la NFF qui a choisi Siasia au détriment de Stephen Keshi. Siasia, ancien attaquant des Super Eagles, âgé de 43 ans, prendra ses fonctions le 1er décembre avec pour premier objectif la qualification pour la Coupe d'Afrique des nations en 2012 en Libye. Battu le mois dernier en Guinée (1-0), le Nigeria occupe actuellement

MANCHESTER UNITED Rooney se soigne aux Etats-Unis

Wayne Rooney va aller soigner sa blessure à la cheville pendant une semaine à Portland, aux Etats-Unis. L'attaquant de Manchester United s'est blessé à la cheville le 19 octobre, en pleine négociation de son nouveau contrat de cinq ans. Il ne devrait pas reprendre la compétition avant début League.» décembre.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

la deuxième place du groupe B des qualifications, qui comprend également Madagascar et l'Ethiopie. Après que le Suédois Lars Lagerback eut refusé en août une prolongation de son contrat, le président de la NFF Aminu Maigari avait déjà annoncé les contacts pris avec Siasia. Mais le football nigérian avait ensuite été perturbé par une affaire de corruption. Une plainte, déposée par l'Association nationale des footballeurs nigérians (NANF) contre la Fédération, visait quatre dirigeants de la NFF accusés de corruption et démis de leurs fonctions à la suite du fiasco de l'équipe nationale au Mondial 2010 (élimination au premier tour). La FIFA avait suspendu provisoirement la NFF avant de lever cette suspension définitivement le 29 octobre dernier.


20

PUBLICITÉ

Maracana N° 1262 — Samedi 6 Novembre 2010

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTÈRE DE L’HABITAT ET DE L’URBANISME WILAYA DE TIPASA DIRECTION DU LOGEMENT ET DES ÉQUIPEMENTS PUBLICS

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE DJELFA DIRECTION DE L’ADMINISTRATION LOCALE SERVICE DE L’ANIMATION LOCALE, DES MARCHÉS ET PROGRAMMES

OBJET : MISE EN DEMEURE N° 03

AVIS D’ANNULATION D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DE MARCHÉ

Suite à nos visites effectuées sur les lieux du projet relatif à la réalisation d’un centre universitaire 4000 places pédagogiques à Tipasa, un retard considérable a été enregistré dans la réalisation dû essentiellement au manque d’effectif. A cet effet, l’entreprise chinoise C.S.C.E.C, sise rue des frères Chikirous Staouéli - Alger, titulaire du marché n° 01/621 approuvé le 09/08/2009, est mise en demeure de renforcer le chantier en moyens humains et matériels en vue de redynamiser les travaux objet du marché dans un délai de (08) jours. Faute par cette entreprise de se conformer aux injonctions de la présente mise en demeure, il sera fait application des mesures cœrcitives prévues par la réglementation en vigueur.

Conformément à l’article 43, alinéa 2, du décret présidentiel n° 02-250 du 24/07/2002 portant réglementation des marchés publics, modifié et complété, le wali de la wilaya de Djelfa - Direction de l’administration locale - informe que l’attribution provisoire des marchés concernant les lots suivants : - Lot : équipement scolaire - Lot : équipement technique - Lot : équipement réfectoire - Lot : équipement des poêles - Lot : équipement de cuisine Dans le cadre de l’opération concernant le renouvellement des équipements des établissements primaires (programme de relance économique 2008), paru dans les journaux suivants : « e « le 19/10/2010 Maracana le 19/10/2010 Vu le dépassement de l’enveloppe financière.

MARACANA N°1262 - Samedi 6 Novembre 2010 - ANEP 831 911

MARACANA N°1262 - Samedi 6 Novembre 2010 - ANEP 832 054

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE BÉJAÏA ETABLISSEMENT PUBLIC DE SANTÉ DE PROXIMITÉ D’EL KSEUR

Ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière Direction de la santé et de la population de la wilaya de Tiaret RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE

AVIS DE RECRUTEMENT

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DE MARCHÉ

L’établissement public de santé de proximité d’El Kseur, organise un concours de recrutement sur épreuves pour le grade de psychologue orthophoniste de santé publique.

Conformément aux dispositions de l’article 43, alinéa 2 du décret présidentiel n° 02-250 du 24/07/2002 portant réglementation des marchés publics, la Direction de la santé et de la population de la wilaya de Tiaret informe l’ensemble des soumissionnaires ayant participé à l’appel d’offres national restreint, relatif à la fourniture, installation et mise en service d’équipements médicaux au profit du centre de Serguine, qu’à l’issue de l’évaluation technique et financière des offres, conformément aux critères prévus dans le cahier des charges, le marché est attribué provisoirement à :

Grade

Nombre de postes

Conditions exigées

psychologue orthophoniste de santé publique

01

- Titulaires d’une licence en psychologie, option orthophonie ou d’un titre reconnu équivalent

Dossier à fournir : - Une demande manuscrite de participation au concours - Une copie du titre ou diplôme, certifiée conforme à l’original - Une attestation justifiant la position du candidat vis-à-vis des obligations du service national - Un extrait du casier judiciaire (bulletin n° 03) en cours de validité - Un certificat de nationalité algérienne - Un acte de naissance ou fiche familiale d’état civil pour les candidats mariés - Deux (02) certificats médicaux (médecine générale et phtisiologie) - Deux (02) photos d’identité - Eventuellement, une attestation de fils de chahid, veuves de chahid ou extrait des registres communaux des membres de l’ALN ou de l’OCFLN Observations : - Le dossier de candidature doit être adressé à Monsieur le directeur de l’Etablissement public de santé de proximité d’El Kseur, wilaya de Béjaïa dans un délai de vingt (20) jours à compter de la date de la première parution dans la presse. - Tout dossier incomplet ou reçu après délai ne sera pas pris en considération.

MARACANA N°1262 - Samedi 6 Novembre 2010 - ANEP 831 909

WLOÆ

rOOI

«

bNF L «

Lot déclaré infructueux

WB rƸ

«

WB

«

Matériel de soins et d’examen

rƸ WB

«

à œ 1.648.131,03

86/100

SARL SIDMED

à œ 6.684.678,00

92/100

SARL CIDIS

à œ 1.228.500,00 83.50/100

SARL NGEM

à œ 1.714.004,15

83/100

SARL EXIMED Laboratoire

WB

«

933.660,00

87/100

SARL SIDMED Stérilisation W B

«

Ü

Mobilier médico-chirurgical

W£ö£ rƸ WB « Imagerie médicale et exploration fonctionnelle Stomatologie W B

«

Tout soumissionnaire qui conteste ce choix peut introduire un recours auprès de la commission de wilaya des marchés publics, dans un délai de 10 jours à compter de la 1re publication du présent avis dans la presse, conformément à l’article 101 du décret présidentiel n° 02-250 du 24/07/2002, modifié et complété portant réglementation des marchés publics. MARACANA N°1262 - Samedi 6 Novembre 2010 - ANEP 832 238

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

21

Maracana N° 1262 — Samedi 6 Novembre 2010

Le cœur

M’khebez l'oxygène ; ce sang "nettoyé" est ramené au coeur gauche. Ce sont les veines cave (supérieure et inférieure) qui transportent le sang "sale" jusqu'à l'oreillette droite ; les artères pulmonaires l'amène du ventricule droit aux poumons. La grande circulation est assurée par le coeur gauche qui reçoit le sang "propre", de couleur rouge vif, riche en oxygène, en provenance des poumons et l'envoie à tous les organes. Le sang "nettoyé" revient à l'oreillette gauche par les veines pulmonaires et c'est l'aorte, l'artère principale de l'organisme, qui transporte le sang"propre" du ventricule gauche vers les organes.

Le coeur est dans la partie...Les oreillettes, les ventricules...L'EGCLe coeur droit et le coeur gauche...La vascularisation du coeurA retenir Le coeur est dans la partie gauche du thorax Le coeur, situé derrière le sein gauche, est un muscle gros comme le poing chez l'adulte et pèse près de 300 grammes. Il fonctionne comme une pompe qui fait circuler 4 à 5 litres de sang dans tout l'organisme. La contraction cardiaque permet l'injection du sang hors du coeur par les artères jusqu'aux organes ; le relâchement musculaire permet le remplissage du coeur par l'intermédiaire des veines. La prise du pouls (au niveau d'un poignet, au niveau du cou,...) permet de se faire une idée de la fonction cardiaque. La fréquence cardiaque normal au repos est d'environ 70 à 75 battements par minute. Elle est plus lente chez l'homme que chez la femme, plus rapide chez l'enfant que chez l'adulte. On parle de tachycardie quand le pouls est rapide et de bradycardie quand le pouls est lent.

Les oreillettes, les ventricules et les valves cardiaques A l'intérieur du coeur, le sang circule dans 4 cavités : 2 oreillettes (droite et gauche), 2 ventricules (droit et gauche). Le san passe d'une oreillette à un ventricule par un orifice dont l'ouverture est réglée par un système de valves appelées valves auriculo-ventriculaires. Quand elles sont fermées, elles forment un clapet qui empêche le sang de refluer. Il récupère le sang par les

oreillettes et le restitue par les ventricules. Il existe aussi des valves entre le coeur et les artères et les veines. Les valvulopathies sont des maladies des valves : l'ouverture peut être rétrécie et gêner l'éjection du sang ou la fermeture imcomplète et entraîner une fuite. Le coeur possède une activité électrique interne qui lui permet de se contracter et de se relâcher de façon autonome. Selon les besoins de l'organisme, le coeur adapte son rythme et sa fréquence en modulant son activité électrique. Il est possible d'enregistrer l'activité électrique du coeur grâce à un appareil : on obtient un tracé qui s'appelle l'électrocardiogramme ou ECG. Il existe des troubles du rythme tels que le coeur ne peut plus assurer correctement sa fonction de pompe et les organes peuvent alors être mal vascularisés. Le coeur droit et le coeur gauche, la petite et la grande circulation On distingue un coeur droit et un coeur gauche, qui normalement ne sont pas en communication. Ils ont chacun une fonction propre et assurent 2 circulations sanguines différentes. La petite circulation est assurée par le coeur droit : celui-ci reçoit un sang foncé, "sale", issu des organes, il est pauvre en oxygène et riche en gaz carbonique ; il est envoyé aux poumons qui le "nettoient" en enlevant le gaz carbonique et en le remplaçant par de

Il existe des malformation cardiques qui entraînent un mélange des 2 sangs : par exemple, les communications inter-auriculaires, les communication interventriculaires où les deux sangs se mélangent. La vascularisation du coeur Le coeur est un organe et il a besoin comme les autres de sang "propre" oxygéné. Sa vascularisation est assurée par les artères et les veines coronaires. Quand la lumière des artères coronaires rétrécie à cause de la présence de plaques d'athérome par exemple, le muscle cardiaque est mal oxygéné et il apparaît une angine de poitrine ; quand une artère coronaire est complètement bouchée, la partie du muscle en aval se nécrose, c'est l'infactus. A retenir Le coeur est un organe indispensable au bon fonctionnement des autres organes en apportant un sang riche en oxygène. Un mauvais fonctionnement aura des répercutions à tous les niveaux : sur les muscles, le cerveau,... et le coeur lui-même.

INGREDIENTS - 500 g d'amandes finement moulues - 300 g de sucre glace - 2 c. à café de zeste de citron - 2 oeufs entiers + 1 jaune (selon la grosseur) Pour le glaçage : - 3 blancs d'oeufs

- 1 c. à supe de jus de citron - 1 c. à soupe d'eau de fleur d'oranger - sucre glace - boules argentées - 2 c. à soupe d'huile - colorant alimentaire (selon les goûts)

PREPARATION : Dans une sahfa, mélanger les amandes, le sucre glace, le zeste de citron, l'extrait de vanille. Mouiller avec les oeufs 1 à 1 jusqu'à obtention d'une pâte maniable. Sur un plan farin, confectionner un boudin de 3 cm de diamètre, couper des triangles soit à l'aide d'un emporte pièce, soit à l'aide d'un couteau. Les disposer dans une tôle beurrée et farinée,faire cuire au four moyen à mi-hauteur th. 3 (150°) 10 à 15 min. Laisser refroidir

Préparation du glaçage : Mélanger les blancs d'oeufs, le jus de citron, l'eau de fleur d'oranger. Ajouter le sucre glace tamisé, petit à petit, en remuant sans arrêter jusqu'à obtention d'une pâte. Vérifier la qualité du glaçage en faisant un essai sur la surface d'un gâteau. Si le glaçage coule, rajouter un peu de sucre glace. Vous pouvez colorer le glaçage en ajoutant une goutte de colorant et son arôme. Ajouter de l'huile.

Marqua au mouton

INGREDIENTS -

250 g de pruneaux 20 g d'oignon 20 g d'huile d'olive 2 kg de viande de mouton

-

100 g de miel 30 g d'eau de fleur d'oranger 10 g de cannelle sel

PREPARATION Faire tremper les pruneaux dans de l'eau tiède afin qu'ils gonflent. Faire revenir l'oignon finement coupé avec l'huile d'olive et les morceaux de mouton, dans une cocotte. Dès que les oignons deviennent transparents, ajouter 100 g

d'eau, le sel et laisser mijoter à feu doux. A mi-cuisson, ajouter les pruneaux, le miel, l'eau de fleur d'oranger, la cannelle, et laisser la cuisson douce. En fin de cuisson, les morceaux doivent être tendres.

Trucs e t Astuces Laver des vêtements neufs qui déteignent Lorsqu’on achète des vêtements, il faut toujours les laver avant de les mettre et si possible à la main et séparés car ils risquent de déteindre. Si tel est le cas, il suffit de les faire tremper dans du vinaigre blanc mélangé à de l’eau tiède. Rincer et laver normalement. En principe la couleur sera fixée.

Moucher un bébé enrhumé Lorsqu’un bébé est enrhumé, il faut l’aider à se dégager des mucosités. Pour cela, il faut le mettre sur le dos et lui mettre la tête de coté. Mettre du sérum physiologique dans une narine et aspirer avec un mouche bébé de l’autre coté. Passer ensuite à la narine suivante. Recommencer plusieurs fois dans la journée et le plus en douceur possible.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Boucler légèrement ses cheveux Si on a des cheveux longs et raides, on peut les faire légèrement boucler de façon naturelle et provisoire. Il faut tout d’abord les mouiller et prendre sa brosse à cheveux. Les démêler et avec l’aide de la brosse, les faire tourner tout en descendant. Sortir la brosse, faire une autre mèche, ainsi de suite et laisser sécher ainsi.


22

Jeux-Détente

Maracana N° 1262 — Samedi 6 Novembre 2010

MOTS FLÉCHÉS N° 580

SOLUTION MOTS FLÉCHÉS N° 579

LA BLAGUE A l'opéra : - Papa, quel est le monsieur qui fait peur à la dame en faisant de grands gestes ? - Il ne veut pas lui faire peur, c'est le chef d'orchestre. - Alors pourquoi la dame, elle crie.

LA CITATION Mieux vaut un temps d'été stable, plutôt qu'un temps détestable. [Claude Frisoni]

MOTS CROISÉS N° 580

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 581

HORIZONTALEMENT

A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 79, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 / Mobile : 0770 410 940 - 0770 122 732

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur financier Djelloul Zerdani Directeur technique Laïd Kalila

1 - Transfert d'images 2 - Science utile à la basse-cour 3 - Surréaliste espagnol - Cité bien placée pour les lentilles Cours turinois 4 - Démuni de quenottes - Amour de Tristan 5 - Pronom trés personnel - Atomes qui ne sont pas neutres Diffusa 6 - Conventions Sorte de ferment 7 - Rendit trés pointu Faire disparaître la prospérité 8 - Bien propre S'élèvera seul au-dessus du sol 9 - Couvrirai de poudre

VERTICALEMENT A - Jaquelin B - Truisme C - Matériau pour ouvrières - Suçoter D - Débardeur Possessif E - Feuilleté - Réglées par une sorte de gamme F - Chaland - Temps de règne G - Extirpe - Passer les plats H - Equipé - Existe I - Egalise - Elément d'un tout J - Donc à compter Dégagera K - Prendrai à la source L - Herserais soigneusement

Rédacteur en chef Mustapha Ouail Chargé de l’administration Djamel Touafek Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Photos : Maracana

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


23

Maracana N° 1262 — Samedi 6 Novembre 2010

06:00 : M6 Music 06:15 : M6 Kid 08:00 : Absolument stars 09:15 : M6 boutique 10:45 : Cinésix 11:00 : C'est du propre ! 11:50 : On a échangé nos mamans 13:00 : C'est ma vie 13:40 : Météo 13:50 : Les experts... c'est vous 14:50 : C'est ma vie 17:30 : Accès privé 18:45 : Un trésor dans votre maison 19:40 : La minute de l'économie 19:43 : Météo 19:45 : Le 19.45 20:05 : M.I.A.M. - Mon Invitation A Manger 20:45 : Pékin express, duos de choc 23:20 : Concert pour la tolérance

06:40 Sans crier gare ! 06:40: Télé-achat 07:35 : Le Daily Show 08:40 Flipper 09:20 Surprises 09:30: Flipper 09:35 Terminator : leWaverly soulève10:20: Les sorciers3 de ment des machines Place 11:20 Le journal des vidéo 10:45: Les sorciers dejeux Waverly 11:35 Place: La vie secrète des jeunes 11:40 Un autre midi 11:10: Sonny 12:50 L'effet papillon 11:35: Sonny 13:40 : Avant-match 12:25 American Dad ! 13:45 Bolton / Tottenham 12:50: American Dad ! 16:00 : Manchester United / 13:15 Stargate SG-1 Wolverhampton 14:00 Stargate SG-1 14:45: Stargate SG-1 17:55 Samedi sport

GEMEAUX

Vous vous décidez brusquement à penser à quelqu'un que vous n'avez pas vu depuis longtemps. Vous aurez l'impression très nette que quelque chose de très important pourrait se produire à votre insu si vous n'apportez pas votre contribution à une rencontre improvisée.

B LI E R

VERSEAU

Vous auriez une certaine tendance à perdre le fil des événements. Heureusement la chance vous est offerte de tout remettre en ordre en faisant le point avec quelqu'un qui est décidé à vous aider. Vous envisagerez différemment certaines perspectives.

C'est en grande forme que vous parvenez au but que vous vous êtes fixé. Cela ne se fera pas sans peine mais cela nécessite bien ce renouvellement d'efforts. La réussite n'en est que plus méritoire. On comprendra enfin, autour de vous, ce comportement héroïque.

S AMEDI

ma vie» : la les quotidienne 19:00 : Salut Terriens ! 19:35: Friends 20:15 S.A.V. des émissions

22:15: Les quatre 22:25 Match of ZeCharlots Day mousquetaires 23:00 : Jour de foot

SCORP ION

Votre forme physique atteint de nouveaux sommets, cela signifie que le stress ne peut plus vous atteindre. Essayez de garder cette forme merveilleuse et oubliez les soucis et contrariétés pour une fois. La vie est belle, que diable, profitez-en vous aussi.

15:35: Tellement 18:00 Le journal vrai des jeux vidéo 19:00: Les dossiers de «Vis 18:15 Flashpoint

20:35: A nous quatre, Cardinal 20:20 Groland.con ! 20:50 : Une affaire d'Etat

Il n'y a pas de danger à répondre à une invitation improvisée mais vous devez rester sur vos gardes car cela pourrait vous conduire un peu loin, Votre façon de voir vous permet de discerner jusqu'où vous pouvez allez, Vous sortez la tête haute d'un situation compliquée, D'excellentes relations se nouent. Saisissez cette réelle occasion de tirer votre épingle du jeu. De bonnes nouvelles vous arrivent et vous réjouissent le cœur. N'hésitez pas à utiliser votre savoir-faire pour aboutir.

SAGITAIRE

TAUREAU

Le moral sera de la partie mais attention ne laissez pas entamer votre bonne humeur par de futilités sans intérêt, D'ailleurs vous sortirez vainqueur d'une partie que vous saurez finement jouer,

Vous aurez besoin d'air pur, il convient de vous aérer. Vous aurez besoin de beaucoup de lumière. La lumière et le grand air auront un effet direct sur votre moral. Faites une longue promenade en respirant profondément et votre moral sera au beau fixe Vous auriez bien tort de vous priver de l'aide incongrue que l'on voudra vous apporter. Certes les circonstances ne sont pas réellement si difficiles mais vous aurez parfaitement raison de vouloir profiter de ce secours imprévu qui vous tombe du ciel.

BALANCE

CAPRICORNE

On pourra avoir des réactions imprévisibles à votre égard et vous feriez bien de faire attention à tout ce qui va se dire autour de vous. Préparez-vous à des jours meilleurs car la situation évolue favorablement. Vous pourrez tirer les marrons du feu avant longtemps.

Pluie min 12° - max 22°

Il se pourrait que vous rencontriez la personne que vous attendez. Cette rencontre pourrait se produire tout prochainement. Etant au courant, vous allez pouvoir vous préparer à cette heureuse nouvelle. Ne laissez pas au hasard les rencontres que vous allez faire. Vous serez plein de ressources et vous serez en forme pour toutes sortes d'activités y compris dans les affaires. Une rencontre importante inattendue lors d'une prochaine réunion va éveiller votre curiosité et votre imagination. Il en sortira quelque chose de bon pour vous.

POISSON

06:35 : Ludo 11:05 : Magazines régionaux 12:50 : Nous nous sommes tant aimés 13:25 : Les grands du rire 14:35 : Côté jardin 15:00 : En course sur France 3 15:20 : Keno 15:25 : Documentaires de votre région 16:20 : Magazines de votre région 16:45 : Un livre toujours 16:50 : Expression directe 17:00 : Slam 17:30 : Des chiffres et des lettres 17:55 : Route du Rhum, l'image du jour 18:00 : Questions pour un champion 18:35 : Avenue de l'Europe 18:45 : Les étoiles du sport 20:00 : Tout le sport 20:05 : Les héros de la biodiversité 20:10 : Repas de familles 20:35 : Enquêtes réservées 21:30 : Enquêtes réservées

Trois frères, Pascal, Olivier et Frédéric, tentent de battre Cyril Lignac avec leur recette exotique de curry de poisson. Au sommaire : Le surimi Comment est fabriqué le surimi et comment l'utiliser dans une recette étonnante pour régaler les enfants ? Le curry En Inde, Greg explique que le curry n'est pas une épice en soi mais un mélange de divers ingrédients.

HOROSCOPE

CANCER

Qui succédera au sosie de Hugh Laurie, l'acteur qui incarne le docteur House dans la série télévisée, élu lors du dernier rendez-vous déjà piloté par Christophe Dechavanne et Victoria Silvstedt ? Des sosies amateurs vont prendre la place de leur star préférée. Ils seront les répliques parfaites d'Angelina Jolie, Robbie Williams, Camélia Jordana, Beyoncé, Marion Cotillard, Raymond Domenech, Jean Dujardin ou encore Nicolas Sarkozy, Eva Longoria, Sébastien Chabal et Rihanna. En tout, quarante candidats tenteront de remporter les 15 000 euros de dotation. Un jury composé de Christine Bravo, Mustapha El Atrassi et Patrick Bosso tranchera. Les téléspectateurs pourront voter en direct tout au long de la soirée pour leur sosie préféré.

06:35 : Paris sportifs 07:00 : Télématin 10:45 : Réveillez vos méninges 11:20 : Les Z'amours 11:55 : Tout le monde veut prendre sa place 12:45 : Point route 12:50 : Les héros de la bio-diversité 13:15 : 13h15, le samedi... 14:00 : Envoyé spécial : la suite 14:50 : Les étoiles du sport 14:55 : ADN 15:50 : Escrime 17:20 : US Marshals, protection de témoins 18:05 : Le 4e duel 18:55 : CD'aujourd'hui 19:00 : Mot de passe 19:55 : L'agenda du week-end 20:00 : Journal 20:30 : Emission de solutions 20:31 : Tirage du Loto 20:35 : Le plus grand cabaret du monde 22:45 : Les héros de la biodiversité 22:49 : CD'aujourd'hui 22:50 : On n'est pas couché

LION

06:00 : Tabaluga 06:30 : TFou 08:10 : Shopping avenue matin 08:55 : Téléshopping samedi 09:45 : Télévitrine 10:15 : Abus de confiance 11:05 : Tous ensemble 12:00 : Les douze coups de midi 12:45 : Météo 12:50 : L'affiche du jour 13:00 : Journal 13:15 : Reportages 14:30 : Sur le fil 16:05 : Les frères Scott 16:55 : Formule 1 18:10 : Tous ensemble 19:00 : 50mn Inside 19:50 : A la rencontre de... 19:55 : Là où je t'emmènerai 19:57 : Météo 20:30 : Du côté de chez vous 20:35 : Automoto spéciale sécurité 20:39 : Courses et paris du jour 20:45 : Qui sera le meilleur ce soir ? 23:20 : New York, section criminelle

VIERGE

09h30 : le médaillo 10h10 : azahar oua hikayet 10h35 : sindjoube 11h00 : danger route 11h30 : algérie, génies des lieux ''Bousaada'' 12h00 : journal en français +météo 12h20 : louiza fernanda 13h30 : international géographique 14h30 : match à l'affiche 'MCS/ASO'' direct 17h00 : abtal nindja 17h25 : oulama'e el djazair ''cheikh el azhari'' 18h00 : journal en amazigh 18h20 : le médaillon 19h00 : journal en français +météo 19h30 : alhane wa chabab 20h00 : journal en arabe 20h40 : djemei family II 21h00 : a coeur ouvert 23h00 : chouf wach rak etchouf 00h00 : journal en arabe

HORAIRES DES PRIÈRES El-Fadjr 05h52 El-Dohr 12h35 El-Assar 15h27 El-Maghreb 17h49 El-Icha’a 19h17

LE SAVIEZ-VOUS ?

Pourquoi le niveau des océans est-il en train de monter ? Depuis presque une vingtaine d'années, les chercheurs constatent que le niveau des océans monte chaque année de près de trois millimètres. Cette variation est très précise car elle est relevée par le satellite Topex-Poséidon. Les raisons de l'augmentation du niveau sont variées. Le réchauffement de la planète est en cause car ça fait dilater les océans car

ils se réchauffent également et la fonte des glaces augmente forcément la quantité d'eau.On appelle cette augmentation ''l'expansion thermique''. C'est donc cette expansion thermique due au réchauffement de l'eau qui en chauffant est moins dense que l'eau froide et se dilate, qui est responsable de la montée des océans.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


BALLE AU CENTRE Par ALI BOUACIDA

S

ARBITRES SUSPENDUS elon l’APS, le TAS algérien a appelé jeudi les Fédérations sportives nationales à contribuer à la réussite de la mission d'arbitrage, en lui communiquant leurs «statuts et règlements généraux actualisés» ainsi qu'une «liste de cinq arbitres et trois experts». C’est donc une initiative louable que de s’intéresser enfin à ces conflits récurrents qui empoisonnent, voire freinent la pratique sportive nationale. Sauf qu’au même moment la FAF suspend pour une durée d’un mois pas moins de sept arbitres pour «insuffisance technique», dont le trio qui a officié lors du match USM Annaba–MCEE. Il y a donc comme un malentendu entre les deux instances ou du moins un manque de coordination. Ainsi au moment où le TAS sollicite toutes les fédérations dont la FAF pour avoir une idée très précise sur les nouveaux statuts les régissant ainsi que cinq arbitres appelés à trancher les litiges, voilà que la Fédération suspend sept d’entre eux. Question : ces référés sanctionnés recourrontils au TAS en avançant comme principal argument l’incapacité de juger les fautes techniques dont ils sont suspectés ? En effet qui est habilité à juger un arbitre sinon un autre arbitre ? A moins d’être un membre très au fait de l’arbitrage, un expert, on se demande sur quelle base peut-on décréter l’insuffisance technique ? Cela n’absout absolument pas les juges du football de tous les défauts qu’ils traînent et nous avons eu à constater de graves défaillances, notamment lors de rencontres très importantes et de derbys. Cela n’exclut pas le fait non plus qu’il ne faille pas sanctionner les arbitres, et ce genre de mesures peut se révéler salutaire, et mieux les inviter à plus d’impartialité. Il n’est un secret pour personne que le corps arbitral contient lui aussi ses brebis galeuses, et lors des rencontres décisives en fin de saison, celles-là au cours desquelles se joue le maintien et/ou la rétrogradation, de fortes suspicions pèsent sur l’intégrité des arbitres dont certains cèdent au pactole proposé. Appelons les choses par leur nom : la corruption, fait social banalisé, a depuis belle lurette contaminé le sport et on n’achète pas uniquement les joueurs mais aussi les arbitres. Pour dire que cette décision de susprendre sept d’entre eux aurait gagné à être prise avec beaucoup plus de transparence et il n’aurait rien coûté à la FAF d’aviser le TAS et de donner à cette sanction plus de valeur juridique. En un mot, le TAS doit être associé à toutes les décisions. Pour lui donner l’autorité dont il a besoin et pour éviter aux plaignants de recourir aux instances internationales comme ce fut le cas, dépréciant ainsi nos

Maracana N° 1262 — Samedi 6 Novembre 2010

Zidane-Materazzi, pas de reconciliation

Contrairement à ce qu'avait indiqué Marca jeudi, Zinedine Zidane et Marco Materazzi n'auraient pas spécialement «fait la paix» lors d'une rencontre fortuite dans le hall de l'hôtel ou étaient hébergés les Madrilènes à Milan, mercredi. D'après La Gazzetta dello Sport, les deux hommes, fâchés depuis le coup de boule du Français sur le thorax de l'Italien en finale de la Coupe du monde 2006, se seraient simplement croisés dans le parking de l'hôtel selon un malentendu prétexté par Zizou. L'ancien meneur de jeu ne se serait pas rendu compte immédiatement que Materazzi venait vers lui et il l'aurait donc reconnu au dernier moment, une situation le mettant dans l'embarras. Il y aurait alors eu une poignée de mains très froide, mais aucune accolade comme l'indiquait Marca. Les deux hommes ont pour l'instant gardé le silence sur cet événement. Materazzi s'est seulement exprimé sur son site Internet au sujet de José Mourinho qu'il était justement venu saluer à l'hôtel du Real en souvenir de leurs deux ans communs passés à l'Inter.

BOUDEBOUZ l’espoir algérien Top 100 des meilleurs jeunes

6 titres en Ligue 2

ALGÉRIE 0 - GUINÉE EQUATORIALE 1

CAN 2010 (dames) :

Pas mûres les Vertes

La sélection nationale féminine s’est inclinée vendredi matin face à la Guinée équatoriale (01) au Sinaba Stadium de Johannesburg pour le compte de la seconde journée du groupe B de la phase finale de la CAN 2010 (dames) qui se déroule actuellement en Afrique du Sud. C’est la seconde défaite des Algériennes en autant de matches lors de la CAN 2010, après celle concédée mardi dernier face au Ghana (1-2). A la faveur de son succès, la Guinée équatoriale prend provisoirement la tête du groupe B avec quatre points, devant le Ghana (3 pts) et le Cameroun (1 point). L'Algérie est à la quatrième place (0 pt). Lors de la troisième journée, prévue le 8 novembre prochain, la sélection nationale affrontera son homologue du Cameroun, tandis le Ghana sera opposé à la Guinée équatoriale. Les deux premiers du groupe se qualifieront pour les demi-finales.

Ligue 2 Seuls cinq clubs de la majeur e titr un ont eu au moins maiun st C’e . rès lma pa r à leu Le football africain a de l’avenir. Une e la qu t sai on d gre bilan quan dizaine de joueurs du continent ment for i qu es uip éq s de rt ont en effet été désignés sur la plupa pracette division ont toutes liste des 100 meilleurs ion vis Dd en lué évo t en tiquem jeunes joueurs, établie par i rm Pa 1. ue Lig Don Balon. Avec les Ryad une, l’actuelle seule a e un es uip éq ze sei ces Boudebouz (Algérie), majeurs gagné les deux titres Lacina Traoré (Côte coupe et la , en éri alg ll tba d’Ivoire), Mehdi Carcela du foo git du s’a Il t. na le champion (Maroc), André Ayew a remi qu y De in sse Hu Nasr (Ghana) et autres 1967 en t na ion porté le champ Nicolas N’Koulou quas Le . 79 19 en pe cou (Cameroun)... le conti- et la K, RC le t son rés tre clubs sac nent peut voir venir. 81, le, 19 en rie lgé d’A ion champ Les amateurs de 91, le MOC, champion en 19 Football Manager vont 97. 19 en ion mp cha C, CS être ravis ! Le très part Les cambrioleurs n’ont vraiment sa ur po s bè L’USM Bel Ab pas de pitié. Pendant que les sérieux hebdomadaire rie lgé a remporté la coupe d’A frères Ayew s’ennuyaient sur le espagnol, Don Balon, en 1990. banc glacial de Zilina, des indivient de publier sa liste vidus se sont introduits dans le domicile du des 100 meilleurs du 11ème arrondissement de Marseille des monde, âgés de 21 ans ou moins au 1er janvier Ghanéens. Selon la Provence, les 2010. Sur cette liste, on note avec satisfaction la voleurs auraient emmené avec eux présence de notre Ryad Boudebouz national, qui des bijoux, des montres et du constitue un des plus grands espoirs du football matériel Hi-Fi. algérien.

Les frères Ayew cambriolés

Match à huis clos pour Tlemcen La LFP vient de

sanctionner le stade Akid-Lotfi (Birouana) de Tlemcen pour un match à huis clos. Cette décision de la Ligue professionnelle intervient quelques jours après le match WAT-USMH. Celle-ci dans ses attendus précise que dans cette rencontre il y a eu «jet de projectiles avec blessures suite aux rapports des officiels de la rencontre» et décide donc : «Sanction : 1 match à huis clos et une amende de 60 000, 00 DA (Art 69 / 2).» Le Widad de Tlemcen devra donc jouer son prochain match (contre l’USM Blida) à Birouana sans la présence de son public.

Tafer-Feghouli : Doit-on vraiment s’intéresser à eux ?

Aux dernières nouvelles sur la question de la venue attendue en sélection de Yannis Tafer (FC Toulouse) et Sofiane Feghouli (FC Valence), n’a pas encore été réglée. En effet, le président de la fédé avait annoncé récemment, qu’il a eu l’accord de principe des deux joueurs. Mais en terme concret, il n’y a rien de palpable pour le moment. D’ailleurs, même la récente virée du sélectionneur national Abdelhak Benchikha en France, n’a rien apporté de nouveau. Selon nos informations, les deux joueurs n’ont pas encore tranché la décision d’opter pour l’équipe d’Algérie ou de France. Sinon, si tel n’était pas le cas, qu’est-ce qui les aurait empêché de donner leur réponse à la FAF via son président, qui a déjà eu à prendre langue avec eux ? Ainsi, on peut dire que pour le moment rien n’est encore fait. Faut-il que les instances face le forcing pour les convaincre de porter le maillot national au vu de leurs qualités avérées ? Cela dit, on l’a dit et on le redira encore, at-on besoin de joueurs qui ont besoin de réfléchir avant de se décider à venir ou pas pour défendre les couleurs de l’Algérie ? Soit on est algérien, fière de l’être et on répond à l’appel de la sélection sans même se poser des questions, même si en même temps on est binationaux, soit tel n’est pas le cas et il vaut mieux, ne pas compter sur ce genre de joueurs, car il y a nombre de joueurs d’ici ou de là-bas, qui rêvent de révêtir le maillot national.

Sortie de la première promotion d’éducateurs ACADÉMIE DE FOOTBALL DE ANNABA

Le premier stage des éducateurs de l’Académie de football du RAJA Annaba s’est achevé le weekend par la sortie de sa première promotion. Une premier regroupement qui a duré une semaine et qui a vu la promotion au rang d’éducateurs de 11 jeunes universitaires dont la moyenne d’âge est de 22 ans. Ce premier stage s’est effectué sous la houlette de Grine Azzedine et Abdenour Benabed. Ce regroupement consistait à initiatier de jeunes éducateurs à la formation spécifique et à l’éveil des catégories débutantes en football et qui seront de 5 à 6 ans dans les deux sexes. Un projet ambitieux qui fera le bonheur des

enfants d’Annaba et de sa périphérie. On enregistre du côté de l’Académie de football du RAJA Annaba l’adhésion d’une trentaine d’enfants, et les inscriptions restent ouvertes au niveau du stade Bouzened-Hocine. La première séance d’initiation s’est déroulée en présence des formateurs et des jeunes éducateurs ainsi que les 20 premiers bambins accompagnés de leurs parents. Cette séance a drainé de nombreux curieux sur les lieux des entraînements. Cette belle résonance a été appréciée surtout pour une telle initiative, et les séances ont été fixées pour chaque vendredi et samedi.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

maracanafoot1262  

maracanafoot1262

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you