Issuu on Google+

MCO 0 - JSK 0

LA SÉRIE NOIRE CONTINUE 3 MATCH SANS VICTOIRE E

Mercredi 3 Novembre 2010 - N° 1260 - Prix 10 DA

www.maracanafoot.com

COULIBALY : «Je serai de retour face à Annaba»

«C’EST FORMIDABLE CE QUI M’ARRIVE» NOUVELLEMENTAPPELÉ EN SÉLECTION, ZERDAB :

Yebda bien parti pour être titulaire contre Liverpool EUROPA LEAGUE

Trophée du joueur du mois d’octobre de Sochaux

Boudebouz classé troisième

MCA

RÉAGIR MAINTENANT OU JAMAIS ZEMMAMOUCHE «IL NOUS FAUT UN NOUVEAU DÉCLIC»

ITTIHAD TRIPOLI-MCA

JSMB

Gagner à El-Harrach, c’est possible LIGNE D’ATTAQUE CHERCHE BUTEUR ATTITRÉ PARADOXE BÉJAOUI

COUPE DE L’UNAF

O. Béja 1 -ESS 0


02

Maracana N° 1260 — Mercredi 3 Novembre 2010

EQUIPE NATIONALE

Benchikha…déjà sujet à critiques ! g Par MOHAMED-AMINE AZZOUZ

continuait à faire appel. On ne cessait d’affirmer qu’il fallait ainsi accorder l’importance nécessaire aux joueurs locaux qui méritent d’être sélectionnés au même titre que les pros. Dès son premier point de presse, qui a suivi sa désignation officielle à la tête de l’EN, Abdelhak Benchikha a fait savoir de suite, que pour lui, le problème de joueurs pros-joueurs locaux n’allait pas du tout se poser. Expliquant cela par le fait que pour lui, il ne fait aucune différence entre les uns et les autres, du moment qu’ils sont tous algériens et que pour lui, il n’y a aucune différence. «Je prendrai ceux que j’estime être les meilleurs, les plus en forme. Ceux dont j’ai besoin, qui répondent à ce que je compte mettre en place comme dispositif». Ainsi, une fois la rencontre face à la République Centrafricaine terminée, il a commencé à mettre à exécution son programme.

On apportant des changements sensibles à l’effectif de la sélection nationale, Abdelhak Benchikha ne s’est pas fait prier pour mettre à exécution son plan d’action qui doit certainement répondre à sa vision des choses et à une stratégie établie par ses soins. Il est clair que cela relève bien de ses prérogatives et qu’il a bien été désigné pour prendre ses responsabilités et réfléchir à la manière de mener les Verts à bon port, comme cela est consigné dans les objectifs qui lui ont été assignés. Sa mission n’est pas facile et sa tâche ne sera pas de tout repos.

Les spéculations vont bon train

S

a venue à la tête des Verts, en lieu et place de Rabah Saâdane, qui a préférer s’en aller, après de loyaux services rendus à l’EN, quoi qu’on en dise, et nous l’affirmons même si nous n’étions pas spécialement d’accord, avec toutes ses options, ne s’est pas faite dans les meilleures conditions. Cela par rapport aux résultats en dents de scie enregistrés par la sélection nationale, lors de ses deux premières sorties, comptant pour les éliminatoires de la CAN 2012, respectivement face à la Tanzanie (1-1 à domicile) et à la République Centrafrique (2-0 à Bangui). Sachant que dans le groupe de l’Algérie, il y a le Maroc, d’Eric Gerets, qui constitue le plus sérieux client des Verts, avec sa pléiade de joueurs professionnels de talent. Déjà que l’EN a connu les pires difficultés face à des adversaires de seconde zone, avec un match nul at-home et une défaite à l’extérieur, on se demande ce qu’il en sera face au Maroc. Toutefois, les rencontres à venir des Verts se joueront dans de meilleures conditions par rapport aux deux précédentes qui ont coïncidé avec une période peu propice aux bonnes performances, avec le manque de préparation et de compétitivité de la plupart des joueurs, surtout que ce n’était que le début de saison, dans les différents championnats où ils évoluent, en plus du fait que la plupart d’entre eux avaient prolongé leur période de vacances après le Mondial d’Afsud.

Il veut relever le défi

Malgré la difficulté de la mission et les difficiles circonstances dans lesquelles il a pris la sélection nationale en main, Benchikha

n’a pas tourné le dos aux Verts et a accepté de relever le défi. Il est vrai que prendre en main l’EN était pour lui plus qu’un rêve, comme il l’a lui-même affirmé, d’ailleurs. Ce n’est pas sans savoir la sensibilité du poste qu’il occupe désormais, que Benchikha s’active à faire le nécessaire pour mener à bien sa mission. Il sait pertinemment qu’être sélectionneur national, c’est s’exposer par moments aux critiques les plus acerbes, que ce soit côté supporters ou médias. D’ailleurs, certaines voix s’élèvent déjà pour remettre en question certains de ses choix, sans même savoir ce que le coach national compte faire et les raisons qui l’ont amené à procéder à certains changements au sein du groupe Algérie. N’est-ce pas cela ses prérogatives?

Quoi qu’on fasse…

Des voix s’élèvent déjà pour remettre en question certains choix du néo-sélectionneur. Alors que beaucoup appelaient au changement, au moment même où Rabah Saâdane était encore en poste, ce désir de changement et de voir du sang neuf injectédans la sélection était plus qu’apparent, si l’on se réfère aux différents écrits de presse et autres échos de la rue. On a dit que certains pros étaient en baisse de forme et ne méritaient pas de jouer alors que certains n’avaient même pas le niveau et n’ont jamais rien prouvé, pour mériter d’être appelés en équipe nationale. On a dit que les joueurs locaux étaient marginalisés alors que les meilleurs d’entre eux étaient meilleurs que certains pros auxquels on

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Depuis qu’il a tout récemment annoncé la liste des joueurs qu’il a retenus pour le prochain match amical de l’EN, les spéculations vont bon train, notamment par rapport à certains joueurs pros, habitués sous l’ère Saâdane à être régulièrement appelés en sélection, tels les Belhadj, Abdoun et Ghezzal, plus particulièrement. Certes, chacun a le droit d’émettre son avis, par rapport aux choix de Benchikha, mais ce qu’il y a lieu de dire, c’est que certains de ses choix sont déjà sujets à critiques…Est-ce opportun en ce moment qu’il en soit ainsi ?! Faire des propositions constructives est une chose, critiquer pour le simple fait d’être dans la contradiction, en est une autre. Tout le monde s’accorde à dire que Belhadj est en nette baisse de forme et qu’en équipe nationale, il ne parvient plus à s’imposer comme par le passé. On ne remet nullement en question la valeur du joueur, mais la vérité est là ! Pourquoi donc critiquer maintenant sa non-convocation par Benchikha pour le déplacement au Luxembourg ? Aussi, le sélectionneur national n’a-t-il pas la latitude de faire appel ou de ne pas faire appel à X ou à Y ? Ce qu’il y a lieu de dire pour notre part, sur le sujet, c’est de laisser le nouveau sélectionneur national travailler et aller au bout de son idée. On pourra ensuite le juger ou remettre en question ses choix. Peut-on le faire avant même de le laisser travailler et de voir à l’œuvre l’équipe qu’il veut mettre en place ?! On ne perd rien à attendre…pour voir.

Il a la confiance de Raouraoua !

Ce qui est certain, c’est que Abdelhak Benchikha a la confiance du président de la FAF, Mohamed Raouraoua. Ce dernier l’a assuré de son soutien. Il lui a fait savoir qu’il mettra tous les moyens en œuvre pour lui permettre de travailler dans les meilleures conditions et dans la sérénité afin de lui permettre de mener à bien sa mission. Cela est déjà un sérieux gage pour lui. A lui, à présent, de montrer qu’il est capable de mener les Verts à bon port. M. A. A.


ÉQUIPE NATIONALE

Maracana N° 1260 — Mercredi 3 Novembre 2010

Echos favorables pour Benchikha Suite aux changements qu’il a effectués dans l’effectif

Depuis l’annonce des changements opérés par le sélectionneur natio-nal Abdelhak Benchikha au niveau de l’effectif des Verts, les spéculations vont bon train dans la rue algérienne, comme chez les spécialistes et les connaisseurs du football algérien. Si la majorité de ces derniers ont salué le geste de Benchikha, estimant que le moment est opportun pour un remaniement de l’effectif, les supporters des Verts soutiennent eux aussi la décision d’Abdelhak Benchikha. Même si certains ne comprennent toujours pas la raison de la mise à l’écart de certains éléments cadres, à l’image de Belhadj, Ghezzal et autres Abdoun. Nombreux sont ceux qui sont contre la non-convocation de ce trio qui était important dans l’équipe nationale. Il faut dire que, selon les échos, d’aucuns soutiennent Benchikha. En effet, Benchikha a pu faire ce que ses prédécesseur n’ont jamais osé, écartant des joueurs qui sont certes des anciens et des piliers par le passé, mais qui sont en nette baisse de régime depuis quelque temps. Par ailleurs, il est à signaler que, toujours selon les échos de la rue d’Alger, d’aucuns ont salué le geste de Benchikha faisant appel à certains joueurs locaux qui méritent amplement une chance, à l’instar de Hocine Metref et Rabie Meftah. A. T.

Boudebouz classé troisième

Trophée du joueur du mois d’octobre de Sochaux Contrairment au mois de septembre, Ryad Boudebouz n’a pas été élu joueur du mois d’octobre. En effet, c’est l’attaquant malien Mobido Maïga qui a été récompensé. La nouvelle recrue sochalienne a réalisé de grosses performances durant le dernier mois. L’international algérien Ryad Boudebouz a été classé à la troisième place selon les suffrages, sachant qu’il s’est blessé et qu’il a raté deux matches de la ligue 1. Le jeune petit lutin des Verts a été donc devancé par Mabido Maïga et Marvin Martin.

Yebda bien parti pour être titulaire contre Liverpool EUROPA LEAGUE

Hassan Yebda et Naples renoueront avec la compétition demain, en se déplaçant en Angleterre pour affronter Liverpool, pour le compte de la quatrième journée de l’Europa League. Un match très important pour les Italiens qui joueront pour la victoire pour rester dans la course vers la qualification au prochain tour de la Coupe d’Europe. En ce qui concerne le milieu de terrain des Verts, Hassan Yebda, il est fort probable que le joueur soit à nouveau titularisé par son entraîneur Mazzari. Ce dernier ne cesse de faire l’éloge de son joueur. Mazzari a déclaré à maintes reprises que Yebda était un joueur très important, et qu’il a commencé à s’adapter au championnat italien, et au style de jeu des Napolitains. Du coup, il est attendu que Yebda soit reconduit dans le onze titulaire demain face à Liverpool, sachant qu’il a livré une belle prestation lors du dernier week-end à Brescia. Cela pourrait être donc la troisième titularisation de suite pour le milieu relayeur algérien qui semble retrouver son meilleur niveau.

ZERDAB :«C’est formidable ce qui m’arrive»

Recruté lors du mercato 2009 de la saison 2008/2009, Zoheir Zerdab, qui a évolué pendant 6 mois au club belge de D1, Zulte Wareger, n’a pas cessé de progresser et est devenu un élément indispensable sur l’échiquier de Menad. Par ses prouesses techniques, par son intelligence dans le jeu et son sens de buteur, ce milieu offensif a débuté cette saison en force puisqu’il a inscrit 4 buts, en deux doublés, de fort belle manière. Deux réalisations et des productions de haut niveau ayant convaincu l’entraîneur des Verts, Abdelhak Benchikha, à l’approcher et lui donner une chance avec l’EN A. Une première dans l’histoire de cet élément qui, après sa venue à la JSMB, était pourtant critiqué par tous. Nous l’avons contacté et eu avec lui cet entretien.

03

D’abord, quelles sont vos impressions après cette convocation en EN A ? Forcément, c’est déjà un objectif qui se réalise. Cela fait un an et demi que je suis à la JSMB et mon objectif était de prétendre au top. Pour moi, cette sélection est le cheminement logique qui se fait après avoir été performant en club. Comment avez-vous trouvé cette première ? C’est ambitieux et c’est alléchant. Vous savez, dans la vie, il y a des opportunités à saisir. Cela peut marcher comme cela ne peut pas marcher. Il faut forcer et faire preuve de beaucoup de courage.

Votre sélection est due en grande partie à votre début de saison. Mais contre la JSK, vous avez quelque peu faibli. Est-ce un recul ? Non, pas du tout. Il y a eu peu de qualité dans le jeu. Moi, j’étais plus défensif. C’est pour cela que je paraissais en recul par rapport aux autres matches que j’ai disputés. Maintenant, en EN, qu’est-ce qui vous attend ? Beaucoup de choses. Il me reste à faire mes preuves et prouver que cette sélection est le fruit d’un travail de longue haleine.

Quand vous étiez venu pour la première fois à la JSMB, quel était votre objectif majeur ? Mon objectif était d’être bon dans le club puis me rapprocher de la sélection nationale. Je pense que j’ai réussi, mais beaucoup reste à faire. Vous êtes parmi quelques joueurs locaux à avoir franchi le seuil de la porte des Verts. Comment voyez-vous cela ? A vrai dire, on a la chance d’avoir un sélectionneur national qui ne fait pas de différence entre les professionnels et les joueurs locaux qui, à mon sens, sont des professionnels aussi. L’EN appartient à tous les Algériens, à nous de prouver qu’on mérite cette sélection. C’est une fin en soi pour vous ? Non, pas du tout. Ce n’est pas une fin en soi le fait qu’on soit convoqué en sélection nationale. On est au début et le chemin est encore long. Vos coéquipiers Cedric et Meftah ont été rappelés. Un commentaire ? C’est logique car ce sont des joueurs ayant prouvé leurs compétences dans l’équipe et sont en train de progresser. Le sélectionneur national les connaît fort bien, aussi a-t-il fait appel à eux. une idée sur Avez-vous Benchikha ?

Il connaît bien les Anglais

Dans l’une des déclarations de l’entraîneur Walter Mazzari aux médias transalpins, il a signalé le fait que Yebda est venu du championnat anglais. Le coach napolitain estime que cela est très important. Du coup, on peut comprendre qu’on compte beaucoup sur Hassan Yebda pour le match de demain contre Liverpool. En effet, le numéro 19 de Napoli connaît très bien les équipes anglaises pour avoir joué dans le championnat anglais pendant toute une saison avec Portsmouth. L’ex-joueur de Benfica a eu déjà l’occasion d’affronter les Reds par le passé, ce qui est déjà un atout pour l’équipe de Naples. Au final, il faut dire qu’en cas de titularisation de Yebda contre Liverpool, le joueur pourrait saisir sa chance pour prouver encore qu’on peut compter sur lui, lui qui se bat actuellement pour une place sur l’échiquier de Walter Mazzari. A. T.

Je commence à le connaître à travers l’EN A’. C ’ e s t quelqu’un qui force le respect et sait ce qu’il fait. L e s dirigeants béjaouis vous ont-ils félicité ? Oui, il étaient satisfaits et contents. C’est un grand honneur pour la JSMB et pour la ville de Béjaïa. On vous laisse le soin de conclure. Cette sélection est une récompense pour tout ce qu’on a fait à la JSMB. Nous allons défendre les couleurs nationales et avec 3 joueurs au sein des Verts, cela veut dire que la JSMB est en train de grandir. Entretien réalisé par Abdelkader Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


04

EQUIPE NATIONALE

Maracana N° 1260 — Mercredi 3 Novembre 2010

L'Algérie salue les décisions de Après la dernière déroute subie par les Verts en République centrafricaine, la rue algérienne est longtemps restée sans voix, jusqu’à l’annonce faite, il y a quelques jours, par le sélectionneur des Fennecs Abdelhak Benchikha, relative aux 22 joueurs convoqués par lui en prévision du prochain match amical international prévu au courant de ce mois face au Luxembourg.

E

t dès l’annonce officielle de la liste des éléments convoqués pour la circonstance à rejoindre les Fennecs dans quelques jours, la rue algérienne a visiblement très bien accueilli dans son ensemble les nouveaux changements effectués par Abdelhak Benchikha. Il est vrai qu’au lendemain du s��vère revers essuyé par les Verts à Bangui, il était clair que plusieurs joueurs, et non des moindres, risquaient tout simplement de perdre leur place en équipe nationale. Le match perdu par les Fennecs en République centrafricaine a eu au moins le mérite de nous éclairer davantage sur la forme réelle du moment de plusieurs éléments régulièrement alignés dans le onze national, mais qui sont aujourd’hui en très nette baisse de forme. Le cas le plus édifiant concerne un joueur comme

BENCHIKHA

Nadir Belhadj dont la dernière prestation fournie à Bangui a prouvé, de manière indéniable au néo sélectionneur national, que l’exsociétaire du club anglais de Portsmouth était actuellement loin de son rendement habituel avec les Verts. Un Nadir Belhadj qui avait d’ailleurs irrité au plus haut point la majorité des fans des Fennecs dès l’annonce de son départ vers le Qatar. L’opinion publique sportive algérienne sentait que l’habituel arrière gauche des Fennecs risquait de perdre ses moyens en optant pour un championnat arabe, de loin de moindre niveau que celui de la Première ligue anglaise. Il n’empêche que, pour rappel, lors de sa toute première apparition effectuée face aux médias, quelques jours seulement après sa désignation à la tête des Verts, Abdelhak Benchikha avait bien insisté à l’époque qu’il n’avait nullement l’intention de procéder d’entrée à un grand ménage au niveau de l’effectif de l’EN. Cependant, après le revers subi à Blida par l’EN face à la Tanzanie (1-1), sanctionné de surcroît par la démission de Rabah Saâdane, tout portait à croire que dès sa prise en main des Fennecs, Abdelhak Benchikha allait procéder à d’importants changements en prévision du match République centrafricaine-Algérie. Et hormis la convocation des Ententistes, Lemmouchia, Hadj Aïssa, et surtout le jeune Djabou, Benchikha a finalement aligné

Les Verts donnent 1 carton rouge...

C

omme tous leurs collègues de club, les Algériens évoluant en première et deuxième divisions allemandes, Karim Ziani (Wolfsburg), Karim Matmour (Mönchengladbach) et Chadli Amri (Kaiserslautern), disent non au racisme. Ils participent activement à une campagne imaginée par la Bundesliga et qui concerne tous les clubs allemands visant à lutter contre le racisme dans les stades. Le slogan de cette campagne, inscrit sur un carton rouge brandi, symboliquement, par tous les joueurs de Bundesliga est : «Donnes un carton rouge au racisme (zeig’ Rassismus die rote Karte) !» En plus de la diffusion, dans le paysage médiatique allemand,

des photos de joueurs brandissant le carton rouge, la Bundesliga prévoit des spots publicitaires télévisés et radio ainsi que la distribution, lors de la prochaine journée de championnat, de milliers de cartons rouges, frappés du slogan de cette campagne antiraciste, vont être distribués aux supporters des différents clubs. L’Allemagne prouve encore une fois qu’elle est à la pointe en matière de lutte contre le racisme dans les stades et les discriminations dans le milieu du football. Certains pays de l’Europe du Sud, où les cris de singes sont légion, devraient s’inspirer d’une telle campagne qui devrait se généraliser à tous les championnats de la planète.

d’entrée face au onze centrafricain une composante sensiblement identique à celle qui avait joué face à la Tanzanie. En d’autres termes, Abdelhak Benchikha a voulu prouver à certains joueurs professionnels, régulièrement présents avec les Verts, qu’il avait bien l’intention à son tour de compter sur eux. Mais la déroute de Bangui a finalement incité le sélectionneur national à rapidement changer son fusil d’épaule, et il était temps qu’il apporte du sang neuf à l’EN. C’est, en tout cas, aujourd’hui l’avis de la quasimajorité de la rue algérienne interrogée dernièrement par le quotidien algérien l’Expression. Certains sup-

porters ont confié qu’ils n’ont jamais compris pourquoi un élément comme l’arrière droit Rabie Meftah, ou bien Hocine Metref, connu pour sa polyvalence sur le côté gauche, n’ont jamais été convoqués auparavant chez les Verts. Il est vrai que ces deux excellents éléments, issus du championnat national, ont engrangé, au fil de leurs dernières saisons sous les couleurs de la JS Kabylie et de l’USM Alger, un très riche capital expérience qui leur permet aujourd’hui de briller avec leurs clubs respectifs actuels, en l’occurrence la JSM Béjaïa et l’ES Sétif. Beaucoup de supporters de l’EN

estiment aujourd’hui que la dernière participation des Canaris de la JSK et celle de l’Entente sétifienne en Ligue des champions africaine a prouvé de manière incontestable que certains joueurs locaux pouvaient, à leur tour, apporter un plus réel aux Verts. La dernière mise à l’écart provisoire ou définitive de certains éléments va donc enfin permettre à Abdelhak Benchikha de donner la chance à de nouveaux joueurs qu’il connaît bien et à d’autres qu’il vient de superviser une première fois en France. Et, aujourd’hui, il a «l’aval» de la rue algérienne. In eurosport.com

Le derby d’Afrique du Nord est dans toutes les têtes ALGÉRIE-MAROC A DÉJÀ COMMENCÉ

I

l faudra attendre mars 2011 pour assister au choc de la troisième journée des éliminatoires de la CAN 2012 entre l’Algérie et le Maroc. Mais, déjà, Lions de l’Atlas et Fennecs se regardent en chiens de faïence. Pour aller au Gabon et en Guinée équatoriale, il faudra remporter le derby. Le match entre l’Algérie et le Maroc, décisif dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2012, n’a lieu qu’en mars 2011 mais déjà l’opposition entre ces deux formations a commencé. A cinq mois du coup d’envoi, la rencontre est dans toutes les têtes. A commencer par Eric Gerets. A peine en poste, le nouveau sélectionneur du Maroc a déjà la tête tournée vers Alger. «Ce sera un match difficile pour les deux nations. De notre côté, on fera tout pour le gagner et prendre de l’avance par rapport à l’Algérie, qui est un concurrent direct dans ce groupe, a d’ailleurs assuré le technicien belge dans les

colonnes de Compétition. A mon avis, la pression sera des deux côtés. C’est un match important pour les deux équipes. Donc, dire que la pression sera seulement du côté algérien est totalement faux. C’est un match à 6 points. Il sera très heureux celui qui sortira vainqueur de cette empoignade.»

L’OM en toile de fond

Dans le camp d’en face, Karim Ziani, le milieu de terrain de Wolfsburg et de l’Algérie, qui connaît bien le Lion de Rekem, a dit : «Il est vrai que je connais bien Eric Gerets puisqu’il m’a entraîné durant deux saisons lorsque j’étais à l’Olympique de Marseille. Ce que je peux dire, c’est qu’il est certain qu’avec lui à la barre technique, cette sélection marocaine sera encore plus forte. C’est un meneur d’hommes avec beaucoup d’expérience et cela à tous les niveaux. C’est aussi un coach qui fait tout pour emmener son équipe dans la même direction. S’il a opté pour

le Maroc, c’est pour réussir des choses et, le connaissant, il fera tout pour atteindre ses objectifs. Il apportera sa touche à l’équipe du Maroc», se méfie le Fennec. Après un nul à domicile face à la Tanzanie (1-1) et une défaite en Centrafrique (2-0), la Khadra n’a plus le choix. Il faut sortir vainqueur de la double confrontation face aux Lions de l’Atlas. «C’est un derby, je ne vais pas dire que c’est comme jouer face à l’Egypte parce que les Marocains sont nos frères, mais c’est un grand derby et ga-gner est une question de suprématie dans le grand Maghreb, confirme d’ailleurs Ziani. Donc, en plus du fait qu’il nous faut impérativement les trois points, il y a d’autres paramètres qui véhiculeront la motivation de tout le groupe.» De son côté, le Maroc devra aussi s’imposer pour s’assurer de la première place du groupe. Cet Algérie-Maroc s’annonce chaud, chaud, chaud.

M’bolhi en baisse de forme ?

IL A ENCAISSÉ SIX BUTS EN TR OIS MATCHES Wahab Raïs M’bolhi, le portier de l’équipe nationale, semble en bais se de régime depuis quelques semaine s. Auteur d’un début époustouflan t avec son club, le CSKA Sofia, M’bolhi a encaissé beaucoup de buts lors des dernières journées du championnat bulgare. En effet, l’international algérien a encaissé six buts en trois mat Deux buts par match, mais cela n’em ches seulement. pêche pas le CSKA de gagner. Lors du dernier match du CSKA, l’équ ipe a remporté les trois points et a marqué trois buts, mais en a enca issé deux. De là à dire que le keep er M’bolhi ne se trouve pas au meilleur de sa forme. Lors du match de demain en Europa League, M’bolhi doit se ressaisir pour retrouver ses forces et sa confiance. Le portier des Verts doit éviter ces erreurs, même s’il a encaissé pas mal de buts à caus e des fautes de la défense.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


06

Ligue

Maracana N° 1260 — Mercredi 3 Novembre 2010

Un bon résultat à domicile pour se réconcilier avec les supporters

1

MCO-JSK

MISE À JOUR DU CALENDRIER

g Par Saïd Aberkane

Après les deux faux pas enregistrés face respectivement à l’ASO Chlef et la JSM Béjaïa, les Kabyles stagnent dans le milieu du tableau.

C’est le moment de relever la tête Les supporters kabyles estiment que si leur équipe présentae un visage comme celui du début de saison, notamment en Ligue des

Ph. Maracana

U

ne place au classement pas du tout méritée pour les protégés d’Alain Geiger, parce que, si on analysait les prestations des coéquipiers de Mohamed Amine Aoudia celles-ci restent acceptables et encourageantes, sans oublier le parcours en Ligue des champions africaine. Cela explique cette petite satisfaction de la part des supporters et observateurs, mais les fans veulent des résultats, pas que du rendement, parce qu’au final, on comptabilise les points et pas les dominations et les belles prestations.

champions africaine, ils pourront mettre en difficulté toutes les équipes. Toujours d’après les fans, le match contre l’USM Annaba est un match à ne pas rater parce que toutes les conditions seront réunies pour réaliser quelque chose. Donc, toutes les conditions sont

réunies pour que les Canaris du Djurdjura fassent de leur mieux ; maintenant, c’est aux joueurs de prouver qu’ils sont capables de réaliser l’exploit et sortir l’équipe de cette mauvaise passe. C’est le meilleur moment pour relever la tête pour la bande à Alain Geiger et son adjoint Bouhellal.

Six joueurs en EN A’ L’entraîneur de l’équipe nationale A’ des joueurs locaux, en l’occurrence Chaïb, a convoqué six éléments de la JSK. Il s’agit de Asselah, Rial, Belkalem, Tedjar, Yahia Chérif, Aoudia et ce, pour rentrer en stage prévu pour le 6 de ce mois, jusqu’au 9 à Alger. Les joueurs kabyles sont appelés à disputer la rencontre de la 7e journée du championnat Ligue I professionnelle face à l’USM Annaba, avant de rejoindre le lieu du regroupement de l’EN A’.

Pas d’autre alternative que de battre Annaba L’équipe phare de la Kabylie est dans l’obligation de décrocher un succès ce samedi face à l’USM Annaba, pour le compte de la septième journée du championnat qui sera d’une très grande importance pour la suite du parcours. Au cas où la JSK subira un autre faux pas, elle va sûrement être rétrogradée dans les profondeurs, voire la place qu’elle occupe maintenant ; une situation critique que les fans n’envisagent même pas. Mais si les protégés d’Alain Geiger réussissent à sortir vainqueurs de cette empoignade, ça sera autre chose. S. S.

Tedjar sera présent face à l’USM Annaba Pour le milieu offensif des Canaris, Saâd Tedjar, qui n’a pas participé à la rencontre d’hier face au MC Oran, et ce, dans le cadre de la mise à jour du calendrier du championnat de Ligue I professionnelle pour cause d’une suspension, qui avait écopé d’un carton jaune lors du derby kabyle vendredi passé au stade de l’Unité maghrébine. Tedjar sera probablement présent samedi face à l’USM Annaba au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou.

Chérif El Ouazzani reprendra le service la semaine prochaine Concernant l’autre joueur qui n’était pas concerné par la rencontre d’hier, Si Abdenour Chérif El Ouazzani en l’occurrence, qui s’était blessé lors d’une séance d’entraînement au niveau du tendon, et qui est au repos depuis trois semaines, sera de retour à la compétition la semaine prochaine. S. A.

COULIBALY : «Je serai de retour face à Annaba»

Joint par téléphone, hier dans la matinée, Idrissa Coulibaly, qui se contente d’un programme spécifique tracé par le kiné du club Guillou, le défenseur central des Canaris, qui avait contracté une blessure lors du match retour des demi-finales de la Ligue des champions africaine face au TPM, travaille en solo en faisant des tours de piste et des séances de musculation. Coulibaly nous a confirmé qu’il sera de retour face à l’USM Annaba lors de la 7e journée au stade du 1er Novembre de TiziOuzou. Cet élément de valeur estime que son équipe est capable de décrocher le titre de champion cette saison. Avec un peu de recul, comment avezvous vécu ces dernières rencontres loin du terrain ? Cela était vraiment dur pour moi de voir mes camarades jouer sans pouvoir leur donner un coup de main. J’aurais aimé être sur le terrain, mais la blessure m’a obligé à

suivre les matches à partir des tribunes. J’étais de tout cœur avec eux. Où en êtes-vous avec votre blessure ? Dieu merci, on peut dire que je suis complètement guéri. Désormais, elle fait partie du passé. Cette blessure n’est pas tombée au bon moment, je voulais tant être présent avec mes coéquipiers, surtout lors du derby kabyle, vu l’importance de cette rencontre, mais comme vous le savez, ce n’était pas possible. J’ai repris le service en début de semaine, après avoir eu le feu vert du médecin, et je peux vous assurer que depuis je n’ai eu aucun problème. Pourvu que ça dure. Pour quand votre intégration dans le groupe ? Sincèrement, je me suis concentré sur le programme que m’a tracé le médecin du club ; donc, ma réintégration dans le groupe reste toujours entre les mains du kiné, et je suis persuadé d’avoir le feu vert dès le retour de mon équipe d’Oran, que j’attends avec impatience pour réintégrer le reste du groupe et préparer la suite du parcours avec mes coéquipiers. Etes-vous prêt pour le prochain match face à l’USM Annaba ? C’est vrai que j’ai raté plusieurs séances d’entraînement à cause de ma convalescence. Je suis en train de me donner à fond cette semaine, ce qui m’a permis de retrou-

Ph. Maracana

g ENTRETIEN RÉALISÉ PAR SAÏD ABERKANE

ver mes capacités. Franchement, je me sens en forme, ce qui me permet de dire que je suis prêt. Et puis, comme je vous l’ai déjà déclaré, je ne veux surtout pas rater un autre match. Face à l’USM Annaba, je veux être présent, mais comme vous le savez, c’est à l’entraîneur de décider. L’USM Annaba est une équipe accrocheuse. C’est une équipe qui fera sans doute le déplacement à TiziOuzou avec l’intention de rafler la mise.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Annaba n’est plus à présenter. Personnellement, je me méfie de cette formation. En ce qui nous concerne, nous n’avons plus le droit à l’erreur, surtout à domicile. Nous allons entamer cette rencontre dos au mur, cela veut tout dire. Nous allons jouer pour une victoire, aucun autre résultat ne nous arrangera. Vous paraissez très confiant... Absolument, je travaille dans la sérénité ces derniers jours afin d’être prêt pour cette empoignade. Donc, nous les joueurs, nous sommes déterminés à ne pas rater cette opportunité ce samedi face à l’USM Annaba chez nous et devant nos supporters. Certes, c’est un match très difficile pour les deux équipes, je dirais que je suis confiant, à l’image de tous mes coéquipiers. Nous allons prendre part à ce match très aux sérieux pour engranger les trois points de la victoire et nous réconcilier avec notre public. Un message à transmettre aux supporters… Je tiens à demander à tous les fans de la JSK de ne pas laisser tomber ce prestigieux club de Kabylie, il a besoin d’une aide jusqu’à la fin de la dernière journée, et de nous soutenir jusqu’à la fin de la rencontre qui nous opposera à l’USM Annaba. Quant à nous, nous ferons de notre mieux pour procurer le plus de joie possible à nos supporters en empochant les trois points du match et de nous relancer en championnat. S. A.


COUPE DE L’UNAF

Maracana N° 1260 — Mercredi 3 Novembre 2010

07

MCA

C’est maintenant ou jamais pour réagir LES JOUEURS UNANIMES AVANT LE DÉPART POUR TRIPOLI

g Par MOUNIR BENKRAMI

Comme il est su, la délégation se trouve depuis hier, en Libye et plus exactement, à la ville de Tripoli où aura lieu le très attendu match des demi-finales aller de la Coupe de l’Union nord-africaine de football (UNAF).

Ph. Maracana

A

vant leur départ, les joueurs du MCA étaient tous unanimes à dire que cette nouvelle sortie internationale sera une belle opportunité pour se relancer et sortir la tête de l’eau après le début plus que décevant réalisé en championnat avec déjà quatre défaites en six matchs dont la dernière remonte à vendredi dernier contre l’ASO à Chlef (1-0). En d’autres termes, les hommes de l’entraîneur Alain Michel sont bien décidés à mettre un terme définitif à cette mauvaise passe qui commence sérieusement à inquiéter toute la grande famille des Vert et Rouge qui ne s’attendait pas vraiment à ce début catastrophique. Même les observateurs n’arrivent pas à comprendre cette situation du fait que le Mouloudia d’Alger, l’actuel champion en titre, joue presque avec le même effectif hormis les départs de Bouguèche, Coulibaly et Boumechra. Conscients de cette situation délicate et inquiétante, les partenaires

de l’attaquant Youcef Sofiane veulent tout simplement réagir par la meilleure des façons et un bon résultat à Tripoli ce jeudi au stade du 11-Juin, fera entièrement l’affaire. D’ailleurs, il ne faut surtout pas oublier que le Mouloudia d’Alger jouera son prochain match de championnat, contre l’Entente de Sétif, l’actuel leader du championnat qui ravage tout sur son passage. Ce qui signifie qu’un bon résultat à Tripoli contre Al Ittihad local est aussi vital que primordial. A priori, les joueurs le savent très bien comme le confirment si bien leurs déclarations. «Il n’y a rien à dire, on va à

Tripoli pour réagir et on fera tout notre possible pour revenir avec un résultat probant», nous dira le défenseur Hamza Zeddam. « Je pense que c’est l’occasion ou jamais pour sortir la tête de l’eau et les joueurs le savent très bien. En tout cas, le groupe est hypermotivé et bien déterminé à décrocher ce fameux bon résultat en Libye», ajoute le milieu de terrain Hamza Koudri. Des propos fortement appuyés par Besseghir, Mokdad, Ammour et Douadi qui nous diront : « Maintenant, c’est à nous de jouer. Il faut absolument chasser le doute et un bon résultat à Tripoli

«Il nous faut un nouveau déclic» ZEMMAMOUCHE

g Entretien réalisé par MOUNIR BENKRAMI

vise également le rachat tout comme nous.

A entendre les dires du gardien international des Vert et Rouge, Mohamed Amine Zemmaouche, le Mouloudia fera tout son possible pour réagir comme le souhaite son large public.

Savez-vous que vous allez affronter l’équipe nationale libyenne ? Oui, on le sait très bien. La formation d’Al Ittihad compte neuf joueurs titulaires en équipe nationale A qui est aussi, celle des A’ qu’on a déjà affrontée à Koléa et en Libye pour le compte des éliminatoires du CHAN-2011. Donc, on a notre petite idée sur cette équipe et on est même capables de lui mener la vie dure devant son public.

Allez-y… Vous savez, la dernière défaite à Chlef nous a vraiment secoués et les joueurs veulent à tout prix réagir. C’est dire qu’un nouveau déclic est plus que primordial pour nous et on fera tout pour le provoquer à Tripoli malgré la difficulté de la tâche. Justement, la mission s’annonce des plus délicates contre une équipe qui traverse la même mauvaise passe après sa récente débâcle at home contre les Marocains du FUS en coupe de la CAF. Ne craignez-vous pas une éventuelle réaction agressive des Libyens ? Je peux vous assurer que la situation de l’adversaire du jour ne nous intéresse guère du moment que la nôtre est plus délicate après un tel début en champi-

Ph. Maracana

On voit que la belle ambiance est de retour malgré les mauvais résultats concédés dernièrement, c’est dû à quoi ? Pensez-vous qu’on a un autre choix hormis de se mobiliser pour faire face à cette mauvaise passe ? D’ailleurs, tout le monde s’accorde à dire qu’un bon résultat, ce jeudi à Tripoli, nous permettra de retrouver le bon chemin. Permettez-moi d’ajouter un truc important.

onnat. Tout ce qui nous intéresse, c’est de bien réagir lors de cette compétition internationale. D’ailleurs, on sait très bien que la grande famille du MCA mise énormément sur cette coupe de l’UNAF et aussi, la Champions League africaine. Donc, on se doit de retrousser les manches pour satisfaire notre grand public qui attend beaucoup de nous, cette saison. Personne n’ose dire que le match de ce jeudi ne sera qu’une simple formalité pour nous ou quelque chose de ce genre car, en face, il y aura une bonne équipe libyenne qui

En parlant du public, savez-vous que votre adversaire du jour évolue à chaque fois devant 60 000 spectateurs ? Si vous faites allusion à la pression, je vais immédiatement vous dire que les joueurs du MCA se sont déjà habitués à toutes les pressions possibles y compris les nouveaux. Donc, de ce côté-là, il n’y a aucun problème. En d’autres termes, rien ne nous fait peur ou nous impressionne. La seule chose à faire, c’est de rester très concentrés sur notre match. Faire en sorte de bien négocier ce match aller pour garder nos chances intactes afin d’ atteindre la finale et, du coup, conquérir le sacre final. La bonne nouvelle est cette grande motivation qui anime tous les joueurs qui veulent vraiment réagir dès cette nouvelle sortie. Pour conclure, un mot sur vos deux récentes convocations en équipe nationale A et A’ ? Je suis très content et très honoré à la fois de cette grande confiance du sélectionneur national. Maintenant, c’est à moi de jouer en prouvant tout simplement que je suis digne de cette confiance.

nous remettra à coup sûr, sur les rails. C’est pour cela qu’on doit faire preuve d’un peu plus de sacrifices et de détermination pour rendre le sourire à nos supporters », ont-ils lancé. D’après toutes ces déclarations, on s’aperçoit du premier coup d’œil que les hommes de l’entraîneur Alain Michel en veulent vraiment car ils savent pertinemment qu’un autre revers, ce jeudi, sera, à coup sûr, de trop et risque même, d’entraîner le Mouloudia d’Alger vers une crise ouverte et sans issue. M. B.

Omar Ghrib allume Drif

APRÈS ZEDEK, RAOURAOUA ET MARIF

Apparemment, le premier responsable de la section football du MC Alger, Omar Ghrib, n’entend guère enterrer la hache de guerre, en ouvrant à chaque fois le feu sur «tous ceux qui osent parler du MCA !» Il s’agit là d’une vérité pure et simple sinon, comment expliquer la récente sortie fulgurante du dirigeant mouloudéen qui a tout simplement ouvert le feu sur l’ancien président du club, Abdelkader Drif. «Drif fera mieux de s’occuper d’autre chose que le Mouloudia qui a ses propres responsables et son propre porte-parole qui n’est autre que M. Bouheraoua », a-t-il déclaré. Pour rappel, l’infatigable Abdelkader Drif a pris l’initiative de rassembler à nouveau, toute la grande famille du MCA en s’offrant même le luxe, de réunir certains «frères-ennemis» du passé à l’instar du Dr Messaoudi, Mohamed Rachedi, Tourki Messaoud, Abdelhamid Zedek, Omar Ketrandji et autres. En effet, puisque tout ce beau monde a répondu présent à l’appel de Drif en mettant l’intérêt suprême du MCA audessus de toutes les autres considérations. Malheureusement pour lui, cette initiative louable n’a pas été du goût de Omar Ghrib qui a ouvertement exprimé son grand désarroi en s’attaquant tout simplement à Abdelkader Drif. Ainsi, ce même Abdelkader Drif vient s’ajouter à la fameuse liste qui renferme plusieurs figures emblématiques à l’image du président de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua, l’ancien président d’honneur du MCA, Rachid Marif et l’ancien président du directoire, Abdelhamid Zedek. C’est dire que Omar Ghrib ne finit pas de «collectionner» les «ennemis» sinon, comment expliquer cette interminable guerre des déclarations qui ne fait que ternir l’image du vieux club d’Alger. D’ailleurs, les supporters du club auront tôt ou tard leur mot à dire et ce qui est certain, c’est que ça va vraiment «chauffer» du côté de la villa de Chéraga. M. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


08

USMA

Une aubaine pour rectifier les fautes… LEUR PROCHAIN MATCH REPORTÉ, ILS NE REJOUERONT QUE DANS DEUX SEMAINES

g Par TOUFIK BRAHIMI

Victorieux face l’USMB à domicile sur le score de trois buts à un lors du match pour le compte de la sixième journée du championnat national, les Usmistes ne renoueront avec la compétition officielle que dans deux semaines.

E

n effet, leur prochain rendezvous, prévu le week-end prochain contre le Mouloudia, le rival éternel, mais en fin de compte reporté jusqu’à la fin du mois, les coéquipiers de Noureddine Daham, actuellement huitième au classement avec huit points à leur actif, ne rejoueront un match de championnat que la mi-

Ligue

Maracana N° 1260 — Mercredi 3 Novembre 2010

novembre. A quinze jours de leur prochain rendez-vous, les Unionistes, qui recevront le MCEE au stade Omar-Hamadi auront donc assez de temps pour préparer cette confrontation, mais aussi de rectifier les fautes commises jusqu’à présent lors des six premières confrontations disputées jusqu’à présent. Loin de leur meilleur niveau, cette trêve sera ainsi une occasion pour Noureddine Saâdi et ses adjoints de mettre en place un programme afin de tenter de trouver la meilleure recette pour que l’équipe soit plus performante à l’avenir, elle qui a été battue à deux reprises, s’est neutralisée à deux fois et a glané deux succès dont un en déplacement à Tlemcen.

…et récupérer les blessés

Privé des services de plusieurs éléments à l’image de Saïdoun, Heriat, Aït Ouamar et Cheheima, tous en convalescence, le report du prochain match permettra à Noureddine Saâdi de récupérer quelques éléments lors de la prochaine rencontre contre le MCEE. Tous les deux touchés au niveau de la cuisse, Heriat et Daham seront, si tout se passera comme prévu, d’attaque pour le match de la huitième journée. Les deux joueurs ne seront pas les seuls à être aptes pour jouer une nouvelle fois, puisque Cheheima et Mazouzi seront, eux aussi disponibles, et c’est ce qui offrira plus de choix à l’ancien entraîneur de l’ESS et du MCA. T. B.

1

DAHAM : «La victoire sur l’USMB nous a ouvert l’appétit» g Entretien réalisé par TOUFIK BRAHIMI

Meilleur buteur du club jusqu’à présent avec cinq réalisations à son actif, Noureddine Daham est l’une des rares satisfactions usmistes en ce début de saison. Elément clé dans l’échiquier de Noureddine Saâdi, l’ancien joueur de Koblenz, encore une fois buteur ce week-end, nous a affirmé lors de l’interview qu’il nous a accordé qu’il ne compte pas s’arrêter là en nous confiant qu’il fera de son mieux pour inscrire d’autres buts, et aider son équipe à gagner d’autres matchs lors des prochains rendez-vous. Tout d’abord, peut-on connaître votre période d’indisponibilité ? Sincèrement, je ne sais pas. Il faudra attendre quelques jours pour que je sois fixé. Comme vous le savez, je souffre d’une blessure au niveau de la cuisse. Je crois que c’est une déchirure musculaire, mais pour l’instant rien n’est encore officiel. D’après les douleurs que je ressens, je pense que je dois rester au minimum au repos forcé pendant plus d’une semaine. Heureusement que notre prochaine rencontre a été reportée. Cette minitrêve me permettra ainsi de prendre le temps qu’il faudra pour m’en remettre. Revenons à votre dernier match. Vous tenez désor-

mais votre première victoire à domicile. Vous devez être soulagé après tout ce que vous avez vécu, n’est-ce pas ? Oui, nous le sommes. Nous avons perdu huit points à domicile depuis le début du championnat. Nous avons pris un sur les neuf possibles. Il y avait de la pression dans l’air avant cette rencontre. Au final, tout s’est très bien passé, et c’est le plus important. Nous avons gagné pour la première fois à Bologhine, cette performance nous a ouvert l’appétit. À présent, nous sommes obligés d’enchaîner avec d’autres succès pour pouvoir dire que le club est sur les rails. Cinq buts en six matchs. Etes-vous satisfait de vos statistiques ? Je suis de nature ambitieux. Je veux toujours plus. Je travaille plus pour avoir plus. Je ne veux pas m’arrêter là, je compte faire de mon mieux pour marquer à chaque fois que j’ai l’occasion. Je ne peux pas dire que je ne suis pas heureux, mais je le serai encore plus à chaque fois que j’inscris un nouveau but, et mon équipe gagne. Une dernière question, allez-vous être présent face au MCEE ? Seul Dieu sait, mais je ferai le nécessaire pour être prêt à ce rendez-vous. Une fois que j’ai cédé ma place, j’ai tout de suite pensé au prochain match. Je me suis rappelé qu’il a été reporté, et c’est ce qui m’a réconforté. T. B.

Le Chabab, une équipe qui progresse CRB

g Par HILAL AÏT BENALI

Le CR Belouizdad, qui a commencé le premier championnat national professionnel sur une mauvaise note après cette défaite inattendue face au nouveau promu en L1, à savoir le MCS sur le score pour rappel de 3 buts à 1 lors de la première journée , est bien reparti depuis pour réaliser par la suite une série de bons résultats.

E

n effet, les camarades du buteur du championnat national Remzi Bourekba, après ce faux pas à Saida, ont bien rechargé leurs batteries et ont commené à réaliser succès après succès. La première victime fut le MCEE au stade du 20-Août où les hommes du technicien argentin Gamondi ont arraché une précieuse victoire qui leur a permis de rester sur cette lancée et de faire du rival sportif de toujours le MCA, la deuxième victime, toujours à l’enceinte du stade de Ruisseau sur le score de 2 buts à 1. Après ces deux probants résultats à domicile, l’équipe de Laâqiba a effectué un déplacement à Constantine pour affronter l’ASK local qui occupait le bas du tableau et qui peine en ce début de compétition. Les Rouge et Blanc de Belouizdad, malgré leur moyenne prestation, ont pu partager les points de la rencontre avec leur adversaire du jour et revenir avec un

point qui sera certainement d’une grande importance pour la suite du parcours et du classement général, même si pour ce dernier, il est prématuré d’en parler à présent. Enfin, la dernière performance que les coéquipiers de Youcef Saibi ont réalisée est celle de samedi passé face au MCO sur le même score que celui du MCA (2-1). En somme, après cinq matchs joués, le Chabab de Belouizdad a réalisé trois victoires, une défaite et un match nul. Et à l’instar des équipes du haut du tableau, il veut confirmer sa bonne santé et ne pas cacher ses ambitions pour dire son mot en cette première saison professionnelle.

Le titre est-il jouable ?

Malgré que le CRB ne contienne pas des grands noms cette saison à l’image des autres formations du championnat national, ces dernières qui ont déboursé des grandes sommes pour effectuer un recrutement de «qualité» ou par d’autres termes s’offrir les meilleurs éléments que contient la scène nationale, rien n’empêchera les gars de Laâqiba d’afficher leurs ambitions et de sortir leurs griffes pour dire que, contrairement aux précédentes saisons, le Chabab est apte pour jouer le titre et rivaliser avec n’importe quelle équipe et ce, quelle que soit la densité

de cette dernière. Les camarades du gardien Ousserir affichent, comme on l’a signalé, la grande forme et la bonne santé en ce début de championnat, alors rien ne pourra les arrêter et les empêcher pour prétendre au titre du champion national.

appelés à fournir plus d’efforts et à démontrer ce dont ils sont capables. Cela ne pourra pas se réaliser sans bien sûr la détermination et la volonté de chacun d’entre eux lors des séances d’entraînement et surtout lors des matchs officiels.

Et pour aboutir à cet objectif de jouer le titre, la mobilisation doit être totale au CRB. Lorsqu’on parle de la mobilisation, on évoque certainement l’apport de chacun au sein de l’équipe de Laâqiba, en commençant par les dirigeants qui devraient offrir tous les moyens (matériels) que ce soit pour les joueurs ou le staff technique afin que ces derniers accomplissent leur travail dans la sérénité et la rigueur totale. Ensuite, c’est au tour du staff technique pour prouver qu’il est là pour des ambitions et des objectifs bien précis et clairs. Gamondi et ses adjoints ont la tâche de gérer le groupe et d’imposer une certaine discipline, même si jusqu’à présent aucun reproche n’est à faire dans ce contexte, pour ensuite dessiner l’équipe-type qui jouera les autres matchs du championnat. Les derniers sur lesquels tout repose, sont sans doute les joueurs, les Rouge et Blanc sont

L’équipe du CRB devra confirmer sa bonne santé lors des deux prochaines journées du championnat national. En effet, les gars de Ruisseau, qui auront deux déplacements consécutifs à faire, devraient réaliser de bons résultats et confirmer que le parcours mené jusqu’à maintenant n’est pas le fait du hasard. En réalité, les Aksas, Mameri, Abdet et compagnie auront une tâche de plus au moins facile face à deux adversaires qui peinent en ce début de la compétition (l’USMB et le CABBA), donc la chance se présente à eux afin de rajouter d’autres succès et se rapprocher davantage du leader du classement en attendant le match de la mise à jour de la troisième journée qui les mettra aux prises à la JSK au stade de cette dernière, le 23 novembre prochain. H.A.B.

L’apport de chacun est la clé de la réussite

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Le fauteuil de leader n’est pas loin


Ligue

1

Maracana N° 1260 — Mercredi 3 Novembre 2010

Reprise sous la pluie USMB

g PAR TAHI AHMED Les camarades de Chebira ont repris les entraînements dans la morosité, après la dernière défaite concédée face à l’USMA, samedi dernier à OmarHamadi.

Séance d’hier à Mouzaïa

Ph. Maracana

T

ous les joueurs ont marqué leur présence à cette séance qui a débutée sous la direction du coach adjoint Haouès et l’entraîneur des gardiens de but, Saâdaoui, sous une pluie battante et qui n’a cessé que vers la fin de la séance d’entraînement. Le coach Assas a accusé un retard d’une demi-heure pour rejoindre la ville de Blida, en provenance de son domicile familial, en raison de l’embouteillage et une panne sèche de son véhicule. A noter aussi que le latéral droit, Yaghni qui traîne une blessure à la cheville a été ménagé par le staff médical de ne pas prendre part à cette séance.

Réunion staff techniquejoueurs

Les joueurs blidéens s’exercèrent physiquement sur la piste d’athlétisme, la pelouse du stade Mustapha-Tchaker, trempée d’eau de pluies qui se sont abattues dans la journée de lundi sur la ville des Roses. A 18h15, les Vert et Blanc après avoir bossé durant une heure ont rejoint les vestiaires pour prendre leurs douches et rejoindrent leur domicile. T. A.

=Harazi et Oussad aux soins

Avant de commencer l’entraînement avec leurs coéquipiers, les joueurs Harazi et Oussad ont fait une virée vers l’infirmerie du club, ils ont eu droit à des soins qu’ils leur ont été prodigués par le médecin du club. Harazi, blessé face à l’USMA, avait cédé sa place à son camarade Mokhtari, contrairement au défenseur Oussad qui n’avait pas participé à la rencontre USMA-USMB, en raison d’une blessure à la cheville qu’il traîne depuis plusieurs semaines.

=Hamia parmi les seniors

Le junior Hamia Mohamed, qui a rejoint les rangs de l’USMB, cette saison en provenance du SA Mohammadia, ayant effectué toute la préparation de l’in-

Dès leur apparition sur le rectangle vert, les joueurs ont été regroupés, l’entraîneur adjoint Haouès a tenu une réunion avec l’ensemble du groupe d’une durée d’une demi-heure. A cette occasion, Haouès a surnommé ses joueurs en mettant en relief les lacunes relevées lors de la dernière rencontre disputée par l’USMB face à l’USMA et qui s’est achevée par une défaite des Blidéens (3-1) qui ont été décevants devant une équipe usmiste tout juste moyenne. Une attaque inefficace à l’image de Bentayeb et Harazi, loin de leur niveau habituel. Et une défense amorphe où les Yaghni, Boukacem, et autres multiplièrent les erreurs, qui leur ont coûté chères, devant les attaquants usmistes qui plantèrent trois buts sans la moindre difficulté. T. A.

tersaison parmi les seniors et a été même parmi ceux qui ont effectué le stage de préparation en Tunisie, vu la pléthore de joueurs dont dispose la formation blidéenne. Le joueur Hamia avec ses jeunes coéquipiers Khelfallah, Bouchentouf et Djillali ont été mis à la disposition de l’équipe des U-20, drivée par Zane. Cette fois-ci, le coach Assas a rappelé ce jeune à qui il compte faire confiance à l’instar de l’autre junior Belkhiter qui n’a pas démérité lors des trois rencontres jouées face à l’USMAn, l’ESS et l’USMA.

=Absence de Zaïm

L’absence du boss blidéen à la dernière séance d’entraînement a été constatée par les présents qui ne rataient que rarement une séance. Retenu par des obligations personnelles, il n’a pas à assisté à cette séance, tout de même, il

09

La séance d’entraînement de la journée d’hier a été programmée au stade Rebouh de Mouzaïa, le coach blidéen trouvant des difficultés à faire son travail convenablement sur le rectangle vert du stade Mustapha-Tchaker, la pelouse trempée d’eau ne s’y prêtait pas aux joueurs pour s’y exercer durant plusieurs séances. Il a été utile, pour conserver l’état de la pelouse, de se rabattre aux stades d’Oued El Alleug et Mouzaïa et ce, en prévision du prochain match face au CRB qui se déroulera dans trois jours à Mustapha-Tchaker.

… et aujourd’hui à Oued El Alleug

Les poulains de Assas continuent le travail programmé, en prévision de la prochaine rencontre face au CRB, cette fois-ci (aujourd’hui) la préparation se tiendra au stade Zarouri de Oued El Alleug qui dispose d’une nouvelle pelouse en synthétique où même les Vert et Blanc se retrouvent dans leur peau et qui semble leur a porté chance face au CABBA et l’USM Annaba, selon certains supporters de l’USMB qui résident dans cette localité. T. A.

a délégué deux membres de son bureau pour le remplacer. Cela a réconforté les joueurs par leur présence à leurs côtés, dont les discussions ont porté sur la dernière rencontre contre l’USMA et celle de samedi prochain face au CRB.

=Chebira secoue le groupe

Lors de la réunion technique tenue avant-hier, le capitaine de l’USMB, Chebira Abdellah, n’a pas manqué de faire quelques remarques à ses camarades qui ne se sont pas bien défendus face aux Deham, Achiou, il les a exhortés à se mette sérieusement au travail et serrer les coudes pour que les trois points face au CRB resteront samedi prochain au stade Mustapha-Tchaker. T. A.

A KHROUB POUR HADJI : «On se rachètera» SE RACHETER WAT

g Par SEBAÏHI-TANI SMAÏN

Après une journée de repos, la formation tlemcénienne a repris le chemin du stade Akid-Lotfi et cela presque avec un effectif au complet, car il manquait Benchenaâ et Zazoua pas encore guéri de cette méchante blessure qui l’éloignera encore pendant trois mois, dire que la saison pour ce jeune est terminée. Anouar Boudjakdji a repris les entraînements.

E

prouvés sûrement après la récente contreperformance, les Tlemcéniens donnent l’impression de ne pas se remettre, tellement ils sont encore sous le choc. Dans ce sens, un travail psychologique a été entrepris par Henkouche

pour mieux faire comprendre les aléas du football. Ainsi, pour remonter le moral de sa troupe, le coach a tenu un discours instructif et motivant en tenant compte de cet aspect, les coéquipiers de Hadjani ont repris conscience qu’il n’est jamais trop tard pour repartir du bon pied. Les cadres de la formation tlemcénienne, tels Habri, Boudjakdji et Berramla sont unanimes pour dire que le match nul face aux Harrachis est un incident de parcours qu’il faut oublier au plus vite, car il faut tourner la page et il va falloir s’adapter à toutes les situations. La reprise de ce lundi s’est déroulée dans une ambiance bon enfant avec un moral au beau fixe. Les Tlemcéniens et tous disent être déjà concentrés et ne pensent qu’à la prochaine destination qui les emmènera à Khroub qui vient de décrocher sa première victoire à l’extérieur. Les camarades de Habri sont avertis, l’adversaire n’est pas aussi facile à jouer que ça. S. T. S.

Le jeune milieu de terrain des Bleu et Blanc, Hadji, pense que son équipe est capable de réaliser un résultat positif à Khroub. Il sait aussi que son équipe est appelée à se racheter.

Le WAT a vécu une semaine mouvementée après ce semi-échec face à l’USMH… A mon avis, nous avons manqué d’expérience, nous avons pourtant bien joué et nous méritons la victoire. Certes, le groupe s’est remis difficilement de cet échec qui nous est resté en travers la gorge et où personne ne s’attendait à une telle déconvenue, mais il ne faut pas oublier que notre équipe est remaniée à 80%, il est vrai que des contre performances comme celle-ci font du mal à n’importe quelle équipe. Nous n’avons pas d’autres choix. Nous devons réagir chez nous, chez nous à tlemcen, les joueurs sont pressés, le public nous ne facilité guère la tâche, à l’extérieur, on se retrouve et on est libérés psychologiquement. Apparemment, tout est rentré dans

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

l’ordre ? Avec le concours de certains supporters venus nous témoigner leur soutien pendant les séances d’entraînement, le groupe a repris confiance pour se mettre au travail, la présence aussi des dirigeants a procuré un réconfort moral chez l’ensemble des joueurs. Ce qui vous permet d’affronter l’ASK dans de meilleures conditions… La réactions positive des dirigeants va nous stimuler pour nous donner à fond dans cette confrontation qui s’annonce extrêmement difficile face à l’ASK qui a réalisé un bon résultat à Bordj. Le Widad est-il en mesure de créer l’exploit à Khroub ? Ce sera un match comme les autres. Nous ne soucions pas de l’adversaire, mais en football, tout est possible, tout dépend de l’état d’âme et des forces en présence, mais il faut y croire. Nous avons un seul objectif, c’est de réaliser un bon résultat, à nous de mettre les bouchées doubles et de nous montrer solidaires sur le terrain pour pouvoir gagner. Entretien réalisé par Sebaïhi-Tani Smaïn


10

Ligue

Maracana N° 1260 — Mercredi 3 Novembre 2010

Belkacem en attendant Castellan

1

CABBA

APRÈS LA DÉMISSION DE MOUASSA

6 à 7 joueurs seront libérés

a première séance d’entraînement a été marquée par l’absence de plusieurs joueurs tels Abed, Hadjidj (blessé). Dans la soirée, le groupe était au complet, exception faite de l’absence de Abed resté chez lui à Témouchent, après le repos accordé depuis la défaite face à l’ASKhroub, vendredi dernier. Le travail des gardiens a été assuré par El-Hadi Larbi, qui est maintenu à son poste après le départ de Mouassa.

Les responsables du club bordjien comptent libérer 6 à 7 joueurs au mercato, pour pouvoir recruter 3 joueurs, dont Lazaref et Rabta, et promouvoir 3 à 4 joueurs juniors. C’est ce que nous avons appris d’une source crédible auprès du président Messaoudène. Les joueurs qui seront libérés n’auraient pas donné satisfaction, ni sur le plan technique ni sur le plan disciplinaire. Ces joueurs qui auraient eu des problèmes relationnels avec l’entraîneur Mouassa sont dans le collimateur de la direction du club.

Les deux attaquants du Widad de Bentalha, Lazaref et Rabta, ont intégré le grouper hier en effectuant les deux séances d’entraîne-

Après son départ, vendredi dernier, l’entraîneur Kamel Mouassa fait encore l’objet de nombreuses critiques, parfois infondées, dans l’entourage du président

Lazaref et Rabta parmi le groupe

Ph. Maracana

L

ments. Ces deux joueurs ramenés par un manager d’Alger auraient déjà convaincu les responsables du club. Ils attendront la fin du marché des transferts (mercato, du 15/01 au 19/02/2011) pour être qualifiés pour évoluer sous les couleurs bordjiennes. Les deux joueurs ont déjà négocié et finalisé avec le président Messaoudène. Sauf imprévu, ils seront d’attaque dès le premier match de la phase retour face à l’USM ElHarrach au stade du 20 Août de Bordj.

Mouassa critiqué

On prépare le MCS dans les meilleures conditions

Avec le rétablissement de Mekkioui et de Zaouche, le groupe est au complet, ce qui rend encore plus faciles les choses pour Ighil qui prépare le MCS. Le premier responsable technique a exhorté ses joueurs à oublier la victoire face au MCA, tellement l’euphorie a été grande, sachant que le MCA est devenu en quelque sorte un morceau dur pour les camarades de Zaoui ces dernières saisons. L’heure est donc à la concentration pour préparer le match du MCS face auquel les Chélifiens ne veulent pas lâcher prise, d’autant plus que les deux équipes sont ex aequo au classement ; c’est une victoire à six points qu’on cherchera du côté de la ville des Eaux, comme on dit.

Les supporters font de même

Avec les résultats qu’enregistre leur équipe favorite, les supporters de l’ASO se préparent à effectuer le voyage à Saïda en grand nombre, pour aider leurs préférés. La symbiose est tellement grande entre l’équipe et ses supporters que l’une ne peut se passer des autres. L’ambiance qui a prévalu dans les tribunes face au MCA a laissé pantois les observateurs.

Le sous-entendu d’Ighil Ayant félicité ses joueurs pour les efforts qu’ils ont fournis durant cette série de cinq matches sans défaite, et surtout de la cohésion qui s’est vite installée, un fait inattendu par le staff qui s’attendait à une longue durée pour réaliser cet objectif, sachant que l’équipe a connu plusieurs arrivées cette saison. Le premier responsable technique n’a pas manqué d’évoquer qu’il a aligné la même équipe lors des cinq rencontres et que cela pourrait donner lieu à des retombées négatives. Changera-t-il d’équipe face au MCS ? C’est ce qu’on entend dire dans l’entourage du club, surtout que le coach pense au milieu de terrain et à la défense où Mohamed-Rabah, Zaouche, Bentocha et Mekkioui ainsi que Sellimi ont beaucoup de chance d’être alignés face au MCS. Z. Z.

Messaoudène, parmi eux, certains joueurs qui n’adhéraient pas à sa méthode de travail, mais aussi de certains de ses collègues qui n’activent pas actuellement.

Selon ces derniers, Mouassa est le responsable des résultats négatifs du club et leurs propos sont repris quotidiennement par les correspondants de presse. D. T.

MESSAOUD : «On ira à Saïda en conquérants» ASO

g

Entretien réalisé par ZOHEIR ZITOUNE

Le meneur de jeu de l’ASO, Mohamed Messaoud, semble retrouver toute sa classe cette saison. Il souhaite finir la saison en beauté, tout autant que son club.

Une victoire difficilement acquise face au MCA, un commentaire ? C’est vrai, dans la mesure où le Mouloudia est venu pour tenter de revenir avec le meilleur résultat possible. Je crois qu’ils avaient en tête de ne pas encaisser de but et se sont cantonnés derrière, en nous fermant le jeu, mais notez que notre détermination a été plus forte, car on était décidés à continuer sur notre lancée, après le résultat positif ramené de Tizi. C’était aussi difficile, car les confrontations avec le MCA ont toujours été un peu spéciales, mais on a eu le dernier mot après avoir raté plusieurs occasions. Auteur du but de la victoire, vous vous êtes dirigé directement vers les supporters... Voir un public pareil et ne pas avoir la chair de poule, c’est inadmissible. S’ils étaient aussi nombreux, c’est qu’ils sont satisfaits et j’espère que ce sera le cas durant toute la saison. Leur présence nous donne des ailes. En inscrivant le but, ma pensée est allée vers eux, car ils ont été extra-

Ph. Maracana

g PAR DJAMEL TOUAFEK Avant-hier, les Bordjiens ont repris les entraînements sous la houlette de Saïd Belkacem (cadre des sports DJS de B.B.A) qui assure, nous a-t-on dit, l’intérim après le départ de Kamel Mouassa. Deux séances de travail ont été effectuées, la première en matinée et la seconde en soirée, sous les projecteurs, à 19h.

ordinaires en usant de patience et nous encourageant dans les moments difficiles. Ils méritent autant de sacrifices. L’ASO semble partir de bon pied cette saison, un avis ? Je ne vous cache pas que cela fait des saisons que nous n’avons pas vécu pareille ambiance dans le groupe. Il y a aussi le fait que l’effectif a été enrichi par des joueurs de qualité, qui ont apporté un plus considérable, et puis, le staff en place connaît bien son métier et sa touche est flagrante. Je crois qu’avec le travail entrepris depuis

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

le premier stage, les fruits n’ont pas tardé à donner naissance à tous ces résultats et c’est parti pour une saison meilleure, je le souhaite de tout cœur car les conditions, cette saison, sont réunies pour que l’on réussisse. Il y a aussi le fait qu’on veut absolument nous racheter par rapport à la saison passée, où nous avons vraiment déçu. Votre prochain match sera à Saïda. Qu’en sera-t-il selon vous ? Il n’y a pas à chercher loin, nous irons à Saïda en conquérants et on jouera pour la victoire cette foisci. Nous devons profiter de notre actuelle dynamique pour engranger le plus de points en cette première phase. Nous avons les moyens de réussir, alors pourquoi ne pas en profiter ? Il est vrai que le MCS a débuté la saison en trombe, mais cela ne veut pas dire qu’on se laissera faire et le fait de vouloir maintenir note série d’invincibilité nous motive. Que voulez-vous que je dise, sinon que j’ai toujours eu de bons rapports avec mes coéquipiers sur le terrain, et avec Djediat, on se comprend les yeux fermés et n’oubliez pas que c’est un très bon joueur dont les qualités ne sont pas méconnues de notre galerie qui l’admire d’ailleurs. En conclusion, c’est quelqu’un avec qui le courant passe très bien sur le terrain. Le meilleur, c’est que cela est identique dans le groupe et c’est de bon augure. Propos recueillis par Zoheir Zitoune


PUBLICITÉ

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA D’ADRAR DIRECTION DE L’ACTION SOCIALE ET SOLIDARITÉ

W¥dz«e « W¥¸uNL « WO FA « WO©«dIL¥b «

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT N°……/W.A/2010 La Direction de l’action sociale de la wilaya d’Adrar lance un avis d’appel d’offres national ouvert pour l’équipement d’un foyer pour enfants assistés à Adrar programme PSS (lot n° 03 réparti en 06 parties) : • Partie n° 01 : Equipement bureautique, équipement scolaire et audiovisuel • Partie n° 02 : Equipement d’hébergement, réfectoire et buanderie • Partie n° 03 : Equipement de cuisine (batterie de cuisine) et petits matériels (ustensiles de cuisine) • Partie n° 04 : Equipement d’une salle d’activité • Partie n° 05 : Acquisition et installation groupe électrogène et extincteurs Les sociétés intéressées sont invitées à retirer les cahiers des charges auprès de la Direction de l’action sociale sise à El Haï El Gharbi Adrar. Tél : 049 95.24.21 Les sociétés peuvent soumissionner pour une ou plusieurs parties. Les offres doivent parvenir à : La Direction de l’action sociale (DAS) - Adrar sous pli cacheté accompagnées des pièces fiscales et parafiscales suivantes : 1re enveloppe : contient le dossier technique composé de : • Déclaration à souscrire dûment renseignée, datée, signée et cachetée • Statut de la société lorsqu’il s’agit d’une société (légalisée) • Copie registre du commerce réimmatriculé (légalisée) • Attestations des prestations similaires réalisées par l’entreprise avec des établissements publics ou privés (originales) • Caution de soumission en bonne et due forme d’un montant égal à un (1%) émise par une banque algérienne (en cas de non-respect de l’engagement du fournisseur retenu, celle-ci perdra les droits de restitution de ladite caution) • Extrait du casier judiciaire du soumissionnaire actualisé (moins de 3 mois à la date d’ouverture des plis) • Carte d’immatriculation fiscale (légalisée) • Ressources humaines (maintenance)

• Extrait de rôle apuré de l’année en cours • Attestation de mise à jour CNAS - CASNOS actualisée (de l’année en cours) • Bilans fiscaux des trois dernières années • Le délai de livraison doit être clairement fixé et revêt un critère essentiel dans l’offre ainsi que les conditions de livraison et planning de livraison • Attestation de garantie doit être clairement fixée la durée 2e enveloppe : contient le dossier financier composé de : • Lettre de soumission dûment renseignée, datée, signée et cachetée • Cahier des charges dûment rempli et paraphé • Bordereau des prix unitaires dûment paraphé et signé • Détail estimatif (devis) dûment paraphé et signé Les deux enveloppes devront être adressées dans un seul pli fermé et anonyme portant la mention «Soumission à ne pas ouvrir» Equipement d’un foyer pour enfants assistés à Adrar partie N° : ………… à la Direction de l’action sociale de la wilaya d’Adrar La date de remise des offres est fixée (21) le vingt-et-unième jour à compter de la date du premier jour de parution de l’avis d’appel d’offres dans le Bulletin officiel des marchés de l’opérateur public (Bomop) ou dans les quotidiens nationaux. En tout état de cause cette date sera portée à la connaissance des candidats soumissionnaires lors du retrait du cahier des charges avant 14h, si le jour est férié cette dernière est reportée au jour ouvrable qui suit à la même heure. La séance d’ouverture des plis se tiendra à 14h du dernier jour de la date limite des dépôts des offres. Les soumissionnaires peuvent y assister. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres durant 120 jours à compter de la date d’ouverture des offres techniques.

MARACANA N°1260 - Mercredi 3 Novembre 2010 - ANEP 831 540

Wilaya de Boumerdès Daïra de Boumerdès Commune de Boumerdès N° 2684/SG/BMC/2010

11

Maracana N° 1260 — Mercredi 3 Novembre 2010

WKÆ¸Ë W¥ôË ‹U OD « …dz«œ

s´ Êö‡‡‡‡‡´ W¥bK ÍbK « w FA « fK L « fOz¸ sKF¥ V¢dK nO™u « WI°Uº± ¡«d§ s´ dIML « œb´ Ë pKº « « VÅUML « W ¢d « •u HL « ”bMN± …œUN® W ”bMN± w W Ëœ w W Ëœ »uKDL « hBª « WI°Uº± 01 …¸«œ …œUN® Ë ”Uß vK´ W¥bK « ·d F± …œUNA « w UN œUFL° 01 O Ëd J ù« wMI¢ …œUN® nO™u

«

Ëd®

jL nO™u

)WOKÅ ( W¥dz«e « o°«uº « …œUN® W¥¸Uß 03 rƸ WO bF « ‰uFHL « œöO± …œUN® + W±U´ WO © …œUN® W¥¸bÅ ÷«d± WOºL® ¸uÅ 02 X ¢ qLF « …œUN® w WOMNL « …d ª « bM´ »uKDL « hBª « ¡UC Æù«

nKL « s¥uJ¢ w WظUAL wDî VK© Ê«uMF « tOK´( WI°UºL « )q±UJ « s± UNOK´ ‚œUB± Wªº Ë W°uKDL « …œUNA « ·d F± …œUN® UN œUFL° ÁU ¢ WOF{u « ‹U £ Wªº WOM©u « W±bª « UNOK´ ‚œUB± WOºM « …œUN® -

MARACANA N°1260 - Mercredi 3 Novembre 2010 - ANEP 831 538

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N° 08/2010 Le président de l’Assemblée populaire communale de Boumerdès lance un avis d’appel d’offres national restreint pour la réalisation du projet suivant : - ETUDE, AMÉNAGEMENT ET RÉHABILITATION DU SITE DE LA GARE ROUTIÈRE BOUMERDÈS Les entreprises intéressées et titulaires du certificat de qualification et de classification professionnelles, catégorie III et plus secteur travaux publics peuvent retirer le cahier des charges auprès du : «Bureau des marchés de la commune de Boumerdès», contre paiement de la somme de 2000,00 DA. Les soumissions doivent être obligatoirement présentées en deux (02) offres distinctes accompagnées des pièces réglementaires suivantes : A)- Offre technique comprend : - Copie du registre du commerce (dûment légalisée) - Copie du certificat de qualification et de classification professionnelles catégorie III et plus secteur travaux publics (dûment légalisée) - Copie de la carte d’immatriculation fiscale (dûment légalisée) - Références professionnelles délivrées par les divers partenaires (les attestations de bonne exécution) - Copie du casier judiciaire du gérant ou du mandataire (dûment légalisée) - Copie de l’extrait de rôle (dûment légalisée) - Copie des mises à jour CNAS, CASNOS et CACOBATH (dûment légalisée) - L’état des moyens humains et matériels dont

dispose le soumissionnaire a)- moyens humains : personnel dûment déclaré à la CNAS b)- moyens matériels : seules cartes grises ou factures d’achat dûment légalisées feront foi du matériel présenté par le soumissionnaire - Bilan comptable de l’année 2009/2010 dûment visé par les services des impôts et légalisé - Le planning et le délai de réalisation des travaux - Déclaration à souscrire + instructions aux soumissionnaires signées et paraphées - Déclaration de probité - Quittance de paiement du retrait du cahier des charges B)- Offre financière : - La lettre de soumission remplie datée et signée - Le bordereau des prix unitaires dûment rempli et signé par l’entreprise - Le devis quantitatif et estimatif dûment rempli et signé par l’entreprise - Le cahier des charges dûment paraphé, daté et signé par l’entreprise Important : Le soumissionnaire préparera les documents constituant son offre en deux enveloppes : 01- une offre portera la mention «originale» et comportera l’enveloppe de l’offre technique et l’enveloppe de l’offre financière 02- une offre portera la mention «copie» et comportera l’enveloppe de l’offre technique et l’enveloppe de l’offre financière ** les deux enveloppes (l’enveloppe portant la

mention originale et l’enveloppe portant la mention copie), doivent être scellées dans une enveloppe extérieure comportant le nom et l’adresse du maître de l’ouvrage ainsi que la mention : «Soumission à ne pas ouvrir» Avis d’appel d’offres national restreint n° 08/2010 Projet : - ETUDE, AMÉNAGEMENT ET RÉHABILITATION DU SITE DE LA GARE ROUTIÈRE Boumerdès Les offres devront être déposées au secrétariat général du P/APC de Boumerdès. - La date de dépôt des offres est fixée à la date de l’ouverture des plis soit le 14 novembre 2010. - L’heure de dépôt des offres est fixée de 10h à 12h. - L’ouverture des plis est fixée à la date du 14 novembre 2010 à 14h. Les entreprises soumissionnaires resteront engagées par leurs offres pendant cent-quatre-vingt (180) jours à compter de la date de dépôt des offres. Les soumissionnaires sont invités à assister à l’ouverture des offres technique et financière en séance publique qui aura lieu le 14 novembre 2010 à 14h au siège de l’Assemblée populaire communale de Boumerdès. Si ce jour coïncide avec une journée de repos (fériée ou week-end) la séance sera reportée au premier jour ouvrable de la semaine à la même heure. N. B. : Toute offre non conforme au présent avis et au cahier des charges sera rejetée.

MARACANA N°1260 - Mercredi 3 Novembre 2010 - ANEP 831 385

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


12

Ligue

Maracana N° 1260 — Mercredi 3 Novembre 2010

LIGNE D’ATTAQUE CHERCHE BUTEUR ATTITRÉ JSMB

N’JENG : compteur toujours à… zéro !

1

PARADOXE BÉJAOUI

g Par ABDELKADER ZOUGHAILECH

Après six matches disputés, les Béjaouis ont réussi à marquer treize buts, soit une moyenne de 2,1 buts par match. Ce qui est acceptable pour un début de saison. Mais, à vrai dire, les lacunes persistent et se remarquent à l’œil nu. Et si, au niveau des compartiments défensif et du milieu, les choses commencent à rentrer dans l’ordre, en attaque, par contre, c’est le flou total. On a même l'impression qu’il n’y a point de

buteurs, point d’attaquants. Alors, que se passe-t-il au moment où l’on ne cesse de faire l’éloge des éléments composant le compartiment offensif de la JSMB ? Comment des joueurs de la trempe de Bouder, Gasmi, Bouraba n’ont pu s’imposer et/où s’adapter à la conception de jeu de Menad ? Pourquoi N’jeng n’arrive-t-il toujours pas à débloquer son compteur ? Et comment des jeunes, à l’image de Boulanceur et Aourès, restent au second

plan alors qu’ils jouissent et de la confiance de leur coach et de l’estime des supporters ? Des tas de questions qui ne cessent d’être posées, par-ci et par là, au moment même où l’on s’attendait à une attaque percutante avec des buteurs percutants. «Peu importe celui qui marque, l’essentiel, c’est que l’équipe empoche les 3 points», se console-t-on. Mais jusqu’à quand ? Ou bien faut-il carrément éliminer les buteurs ? A. Z.

buteurs occasionnels ! ZERDEB, MEFTAH ET MAÏZA :

On ne le dira jamais assez : N’jeng, ce joueur que Menad avait présenté comme celui sur lequel reposait toute sa stratégie, semble devenir un élément quelconque, un joueur qui n’arrive même pas à marquer. «N’jeng a un blocage quelque part», nous a confié Menad récemment à propos de son poulain. Ce dernier, qui ne semblait pas tout à fait inquiet, a dit à son tour : «Cela va venir. La saison précédente, mon compteur ne s’est débloqué qu’à partir de la 7e ou 8e journée. Par la suite, j’ai terminé le championnat avec 14 buts.» C’est dire que si, certains sont quelque peu affolés par la situation actuelle et le rendement peu reluisant de N’jeng, d’autres, par contre, estiment qu’il suffit au jeune Camerounais de marquer pour qu’il se libère complètement. «Contre El-Harrach, cela va être difficile mais il se pourrait que N’jeng explose et arrive à inscrire ce fameux but», nous at-on dit. Après 6 journées disputées, N’jeng, ce redoutable attaquant, continue à susciter moult interrogations. Du buteur qu’il était la saison dernière, il se retrouve sujet de toutes les discussions quant à sa stérilité et laisse perplexes ceux qui, pourtant, avaient misé sur lui. «Je pense que c’est un passage à vide qu’il est en train de traverse. N’jeng reste un grand joueur, et une fois ce passage dépassé, il retrouvera tous ses repères et sera d’un grand apport pour l’attaque de la JSMB», a fait savoir Djamel Menad, quelque peu dérangé par les prestations de son élément. Son compteur étant toujours à zéro, l’on se demande si, contre El-Harrach, N’jeng ne va pas retrouver son sens du but et remettre en marche ce compteur. Tout porte à le croire, d’autant plus que le coach béjaoui compte énormément sur lui. A. Z.

Sur les 13 buts inscrits par les Vert et Rouge jusqu’à présent, 9 furent l’œuvre de deux défenseurs et d’un milieu offensif. Il s’agit de Meftah qui a réussi à inscrire jusque-là 3 buts, Maïza avec deux buts et Zerdab 4 buts en deux doublés. Trois joueurs dont la mission première n’est pas de marquer mais de défendre et de faire le jeu. Trois joueurs qui ont débuté en force

cet exercice, au point ou le sélectionneur national ne s’est pas empêché de les convoquer chez les Verts (Meftah et Zerdab). Maïza, quant à lui, est dans l’EN A’ et semble de plus en plus devenir un élément indispensable sur l’échiquier de Menad. C’est dire que si le compteur des Béjaouis a carburé durant ces 6 journées, cela est dû

beaucoup plus à l’abnégation de tous les joueurs, en l’absence de véritables buteurs, des joueurs ayant le sens du but. «Nous sommes en train de découvrir Zerdab. Il a le sens d’un buteur racé. Il se place là où il faut et au moment où il faut», a dit récemment Menad à propos de son poulain. A. Z.

Gasmi-Bouraba : buteurs en panne ?

Leur recrutement a été effectué en grande pompe et tous s’attendaient à une… cascade de buts. Il n’en fut rien et, après 6 journées disputées, c’est plutôt la déception totale et ces deux éléments semblent être parfaitement en… panne. Les raisons sont diverses et réalistes, alors que les circonstances atténuantes sont telles que l’on se demande si nos deux joueurs sont prêts à décoller un jour. Menad espère un réveil brutal de leur part. En attendant, c’est l’attaque béjaouie qui perdure dans sa léthargie.

Bouder : la déception ?

Annoncé par Menad comme le futur constructeur de jeu, le meneur de son équipe, Bouder, n’a en fin de compte été que l’ombre de lui-même. Il n’a rien montré, ni prouvé ou apporté aux Vert et Rouge. Une situation qui a contraint Djamel Menad à ne plus l’aligner et, parfois même, à l’écarter des 18. L’entraîneur des Vert et Rouge n’a pas jugé utile de le convoquer lors d’un match aussi important que celui de la JSK. Menad est-il déçu du joueur sur qui il avait beaucoup misé ? Tout porte à le croire.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Ligue

1

13

Maracana N° 1260 — Mercredi 3 Novembre 2010

Pourquoi faut-il gagner à El-Harrach ? CONFIRME JSMB

Maïza assure, rassure et…

Parmi les recrues qui sont en train de donner pleine satisfaction il y a sans conteste Maïza Adel. Connu pour son talent, son élégance et sa vision de jeu, l’exjoueur annabi est en train d’effectuer un parcours presque sans faute. «Maïza est un joueur complet. Il a beaucoup gagné en maturité, et l’expérience qu’il a acquise au fil des années lui donne plus de poids et de sérénité», a-t-on dit à son propos. Pourtant, la défense béjaouie n’est pas encore arrivée à son top et reste quelque peu perméable en dépit de la présence de Zafour et Maïza, lesquels forment une paire qu’on pourrait dire inédite. «Je suis venu à la JSMB pour apporter un plus», nous a-t-il avoué d’ailleurs. «La JSMB possède un effectif riche et tout plaide pour cette équipe afin qu’elle aille le plus loin possible, effectue un parcours digne des grandes équipes et atteigne l’objectif qu’elle s’est assignée.» Depuis sa venue, Maïza a réussi à donner un autre visage au compartiment défensif béjaoui. Par son assurance, il a pu donner plus de sérénité et de confiance à ses coéquipiers. «Avec Zafour, je me sens à l’aise car c’est un joueur qui n’est plus à présenter. Avec Brahim, c’est l’expérience qui prime», a dit l’international béjaoui. Et d’ajouter : «Même auprès de Megatli et/ou Mebarakou, la complémentarité existe. Cependant, il faudrait multiplier les matches ensemble afin de parfaire la cohésion.» Evoquant le match contre El-Harrach, Maïza a avoué : «Ce sera un match difficile car maintenant il n’y a plus d’équipes faciles. Toutes essayent de rafler le maximum de points pour qu’au retour elles ne se dépensent pas trop et ne soient plus inquiétées. Mais nous allons quand même faire de notre mieux afin de revenir avec les 3 points.» A. Z.

Les Vert et Rouge vont affronter, ce samedi, l’USMH pour le compte de la 7e journée du championnat professionnel de Ligue 1. Un match important pour les poulains de Menad qui, après leur brillant succès dans le derby kabyle, ont clairement affiché leurs intentions, pour ne pas dire leurs ambitions.

«L

e groupe a réussi à effacer, d’une fort belle manière, la débâcle de Tlemcen. Maintenant, contre El-Harrach, il s’agit de confirmer et prouver que la victoire contre la JSK n’est pas le fait d’une réaction pure et simple», a dit

Match amical

Djamel Menad, l’entraîneur des Vert et Rouge. C’est dire que les camarades de Zerdab n’ont plus droit à l’erreur. Le coach béjaoui a déjà averti tout le monde quant à un éventuel faux pas. «Si on aspire à jouer les premiers rôles, il faut dépasser le stade des faux pas et des déconvenues. Il faut éviter les débâcles, notamment à domicile.» Aussi, pour tous les observateurs sportifs, le match contre El-Harrach vient à point nommé pour les Vert et Rouge qui sont, désormais, appelés à faire un résultat afin de rester dans cette dynamique et ne pas être lâchés par le leader. «A 3 points de l’Entente, rien n’est joué, à condition d’éviter les faux

pas, à commencer par celui d’ElHarrach», a dit en substance Maïza qui aura, ce samedi, une lourde respon-sabilité en l’absence de Zafour. «Nous devons faire preuve de maturité et de confiance en noumêmes et jouer notre jeu afin de démontrer que nous possédons une grande équipe capable de jouer les premiers rôles et, pourquoi pas, aspirer au… titre», a souligné à son tour le jeune Boulanceur. A El-Harrach, les Béjaouis feront sans aucun doute une démonstration de force qui leur permettra de retourner dans la cité des Hammadites avec les 3 points en poche. Les Harrachis sont… avertis ! A. Z.

totalité des 90 minutes. Est-ce que cela veut dire qu’il sera opérationnel contre El-Harrach ? Tout porte à le croire.

Les Vert et Rouge ont disputé un match amical à Akbou contre l’équipe locale, ce lundi après-midi, et sont retournés avec le partage des points (1-1). Le but béjaoui a été inscrit par Aït-Ouarab.

L’équipe réserve

De retour d’Akbou, le bus de la JSMB a été caillassé par des énergumènes. La vitre a été brisée mais plus de peur que de mal: ni le conducteur ni les joueurs n’ont été touchés.

Entraînement en salle

Le bus… caillassé !

Khiari opérationnel ?

Contre Akbou, Menad a aligné en grande partie l’équipe réserve. En effet, plusieurs titulaires n’ont pas participé au match, à l’image de Cedric. Khiari, Hamlaoui, Aourès et même Belakhdar ont joué les 90 minutes.

Au vu du mauvais temps qui sévit actuellement à Béjaïa et les pluies torrentielles qui ne cessent de s’abattre sur la ville, donc sur le terrain, Menad a préféré effectuer la séance d’entraînement de ce mardi en salle. Tous les joueurs étaient présents.

ANNABA S’ENFONCE Que fera Biskri ? Lors de ce match amical, Khiari, jusque-là blessé, a joué la

USMAn

Le club annabi fait l’actualité dans le challenge des séries. L’USM Annaba n’arrive plus à gagner et enchaîne son quatrième match sans succès. L’équipe a enregistré une victoire, deux nuls et trois défaites, et cette contre-performance pèsera lourd au décompte final. Le club enregistre une série de 4 matches sans victoire et est classé à la dernière loge avec seulement 5 points empochés en 6

rencontres. Annaba n’a pas encore trouver la bonne charnière défensive, encaissant ainsi sept buts. C’est la même chose pour son attaque qui a inscrit seulement 2 buts. Il est temps de se ressaisir avant qu’il soit trop tard et ceci à partir de la septième journée face à la JSK, même si l’adversaire est coriace et la tâche insurmontable. A. A. B

Les joueurs ont perçu 2 mois de salaire

Les joueurs de l’USM Annba ont perçu deux mois de salaire sur les quatre que le club leur doit. Cependant, on croit savoir qu’ils seront régulariéses totalement avant la fête de l’Aïd El-Adha. En effet, les 2 autres mois de salaire seront perçus le 15 du mois de novembre. A. A. B

Juste après le limogeage d’Amrani, la direction du club annabi n’a pas attendu beaucoup avant de recruter un nouvel entraîneur en la personne de Mustapha Biskri. L’ancien entraîneur Abdelkader Amrani a été démis de son poste après une série de mauvais résultats enregistrés depuis le début de l’actuelle saison par le onze annabi. Samedi dernier, le président du club, Aïssa Menadi, a conclu un accord avec l’ex-coach du CA Batna, Mustapha Biskri. Malgré son jeune âge, cet entraîneur a une expérience de 21 ans dans le coaching et 10 ans comme joueur des divisions inférieures. Biskri est conseiller en sport formé à l’ISTS, au MC Alger, à l’AS Khroub, au CABBA, au CRB et également à l’OM Ruisseau. Biskri, qui se trouvait depuis samedi dernier à Annaba, a entamé le travail avec le onze annabi avec une séance de décrassage au club hippique de Ras El-Hamra. Biskri diri-gera l’équipe à partir de ce vendredi à Tizi Ouzou face à la JSK pour le compte de la 7ème journée du championnat de Ligue 1 professionnelle. Le nouveau coach, nouvellement installé, a pris les destinées du club phare d’Annaba dans des moments cruciaux. Celui-ci accumule des contre-performances à domicile et à l’extérieur. Le club de Lalla Bouna a enregistré 3 défaites à l’extérieur, face au WA Tlemcen (2-0), USMA (3-0), MCS (1-0), à domicile une victoire face à la JSMB (1-0), et deux nuls face à Blida (0-0) et au MCEE (1-1). Que fera Biskri pour redresser la barre et apprendre A. A. B. aux joueurs à gagner ?

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


14

Ligue

Maracana N° 1260 — Mercredi 3 Novembre 2010

Grave crise au sein de la direction

2

NAHD

Les joueurs attendent les joggings et les marinières Les joueurs du Nasria attendent toujours de recevoir les joggings et les marinières qu’on appelle communément k-way qu’ils auraient dû recevoir au cours de cette période de fortes pluies. Cela a fait que les joueurs ont porté des joggings qui n’étaient pas aux couleurs du club et cela donne l’impression qu’il y a un laisser- aller de la part de la direction.

g Par RAOUF MESBAH

Le bureau directeur du Nasria a encore une fois implosé, alors que tout le monde croyait que la dernière victoire face à l’US Biskra allait permettre de recoller les morceaux entre les dirigeants.

L’eau minérale achetée par... Kardi Encore une fois, l’équipe a souffert du manque d’eau minérale lors de la séance d’entraînement d’avant-hier, ce qui a conduit l’entraîneur, Majdi Kardi, à intervenir pour acheter un fardeau d’eau minérale pour le distribuer aux joueurs qui devaient se désaltérer après les efforts physiques soutenus qu’ils ont fournis tout au long de la séance d’entraînement.

E

… L’USB l’a contacté officiellement Ph. Maracana

n effet, on apprend que le dirigeant actif au niveau du bureau directeur du Nasria, Sofiane Bouderouya, a décidé de jeter l’éponge. En effet, ce dernier considère qu’il reste le seul à dépenser son propre argent pour payer les mises au vert, les déplacements et même les mensualités des joueurs et autres salariés du club, alors que les autres dirigeants se sont carrément retirés et se contentent d’assister aux matchs sans pour autant aider dans la gestion du club, à l’exception sans doute de Ould Zemerli qui a payé la mise à jour du match face au CAB et qui a été derrière la subvention que devrait accorder l’APC d’Hussein-Dey au club. Bouderouya a donc décidé de ne plus mettre les pieds au club, surtout qu’il voit que la situation se complique de jour en jour et que les autres dirigeants ne mettent pas la main à la poche. La démission de ce dirigeant risque de compliquer davantage la situation du Nasria, surtout quand on sait que le président Mana compte beaucoup sur lui et a instruit tout le monde à s’adresser à lui dès qu’ils ont besoin de quoi que ce soit. Bouderouya avait

déjà annoncé son intention de quitter le club pour les mêmes raisons, avant que les dirigeants ne réussissent à le faire revenir sur sa décision. Toutefois, il semble bien que cette fois-ci sera différente et que ce dernier ne veut nullement rester dans cette même situation, à savoir s’occuper de tout, tout seul. Et pourtant, la dernière victoire face à l’USB devait ramener les dirigeants à

s’unir pour tenter de réaliser l’objectif de l’accession en Ligue I qui s’éloignera sans aucun doute avec cette implosion du bureau directeur qui n’a pas été solidaire cette saison, en témoigne la volonté de certains dirigeants de vouloir vendre leurs parts dans la SPA à l’ancien président du Nasria, Mourad Lahlou, qui était prêt à racheter leurs R. M. actions.

Par ailleurs, on croit savoir que le coach Kardi a reçu une offre officielle de la formation de l’US Biskra qu’il a eu à entraîner par le passé et qui le veut pour succéder à Ali Mechiche qui a été démis de ses fonctions. Kardi, qui désirait réaliser quelque chose de positif, devrait quitter le club si les choses ne s’améliorent pas.

Abbès n’a pas repris les entraînements Contrairement à ce qui était prévu, le latéral gauche du Nasria, Sofiane Abbès, n’a pas repris les entraînements avec l’équipe lors de la séance d’entraînement d’avanthier parce qu’il n’avait pas repris toutes ses forces après la blessure qu’il avait contractée au niveau de la cuisse. Abbas n’est donc pas encore fixé sur son sort et ne sait pas s’il pourra jouer lors du prochain match du championnat face à la formation du SAM.

Okbi : «On souhaite confirmer face au SAM»

L’équipe ne s’est pas entraînée à Zioui

Le milieu de terrain offensif du Nasria, Hicham Okbi, s’est dit très satisfait du dernier succès enregistré à domicile face à l’US Biskra, et qui redonne espoir à l’équipe pour jouer l’accession en Ligue I. Il avouera que les joueurs se sont donnés à fond pour tenter de réussir un retour en force, après la période difficile traversée suite au nul face à l’ESM et la défaite face au CAB. Okbi affirmera que tout le monde souhaite maintenant confirmer face au SAM, vendredi prochain, pour rester en course pour l’accession en Ligue I.

L’équipe du Nasria n’a pas pu s’entraîner au stade de Zioui comme prévu, lors de la séance d’avant-hier et ce, en raison des festivités du 1er Novembre qui avaient été programmées dans ce stade avec des matchs de gala. L’effectif s’est donc rendu à la forêt de Bouchaoui où il a tenu sa séance qui a été consacrée au volet physique.

Virage important pour Kouba RCK

Les joueurs demandent le retour des supporters

g Par ANIS SADOUN

Ph. Maracana

A deux jours du match qui opposera le RC Kouba à son homologue de l’USM Bel Abbès ce vendredi à Benhaddad, la formation koubéenne a entamé le travail en début de semaine, avec un moral au beau fixe après le précieux point arraché à Batna.

L

es poulains de Nabil Medjahed abordent ce week-end un important virage, le premier de cette phase aller. En effet, les Vert et Blanc joueront les deux prochaines rencontres du championnat à la maison, et c’est une belle occasion pour les coéquipiers de Sid Ahmed Kheddis pour essayer d’engranger six points dans ces deux rencontres qui les opposeront respectivement à l’USM Bel Abbes et l’ASMO. Dire que ces deux prochaines rencontres seront un tournant décisif pour les Koubéens, c’est même peu dire, sachant qu’ils s’offrent une opportunité de prendre six points, et le cas échéant aborder la neuvième journée du championnat tout en étant dans le groupe de tête. Les camarades du capitaine Chouieb ne veulent plus laisser filer aucun point à domicile. Les Koubéens espèrent réaliser deux victoires et par là même voir leurs supporters revenir au stade, ces derniers qui

boudent pour on ne sait quelle raison. Et puis, comme un bonheur ne vient jamais seul, cette septième journée de la Ligue 2 est plutôt favorable aux Koubéens, puisque le leader, le CS Constantine, croisera le fer ce vendredi avec son rival de toujours et son poursuivant immédiat au classement, le MO Constantine, dans un derby qui promet beaucoup et l’une des grandes affiches de cette septième journée. L’autre poursuivant

du leader, le SAM, reçoit quant à lui le Nasr de Hussein Dey dans une rencontre plus indécise qu’équilibrée. Si le MOC et le SAM se font accrocher et que Kouba gagne, le Raed s’emparera seul de la seconde place et pourra la garder au moins une autre semaine, en ce sens que le RCK reçoit encore lors de la prochaine journée. Cette journée s’annonce don favorable aux banlieusards de Kouba.

Le salaire du mois d’octobre aujourd’hui Selon une source bien informée, les joueurs du RC Kouba auront leur salaire du mois d’octobre aujourd’hui. Les coéquipiers de Khellaf ont été très motivés par cette mesure prise par la direction du club, qui a tout fait pour mettre les joueurs dans les meilleures conditions qui soient. A eux donc de continuer sur cette bonne lancée. A. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Les joueurs du RC Kouba n’arrivent pas à comprendre le boycott de leurs supporters, surtout qu’ils sont en train de réaliser de bons résultats en ce début de la phase aller. En effet, la plupart des joueurs que nous avons rencontrés ou interviewés ont tous envoyé des messages en direction de leur public. «Il faut que nos supporters viennent remplir les gradins de Benhaddad et nous montrent qu’ils sont à nos côtés. Qu’ils sachent que nous jouons pour eux et pour les couleurs qu’ils aiment, alors qu’ils viennent nous soutenir, nous montrer qu’ils sont là aussi et qu’ensemble on pourra faire de bien belles choses cette saison», nous ont dit en chœur les joueurs. `` Un autre nous dira : «Que nos supporters prennent l’exemple sur d’autres équipes, comme Médéa qui a des milliers de fans qui vont avec elle partout. Comme beaucoup d’autres supporters qui aiment leur équipe et qui viennent au stade, cela ne rime à rien de nous laisser seuls comme çà, et de venir quand tout va pour le mieux et quand l’accession pointe du nez.» Il est vrai que cette jeune formation, qui est peut-être la plus jeune du championnat, a besoin du soutien de son public en ce moment. Aux joueurs d’arracher d’autres victoires pour faire convaincre de revenir remplir les travées de Benhaddad. A. S.


Ligue

2

15

Maracana N° 1260 — Mercredi 3 Novembre 2010

Zetchi : «Voilà les causes de notre mauvais départ» PAC

g Par OMAR MAZRI Conscient que son équipe ne devra nullement se contenter de jouer le maintien, le président du Paradou, Kheïreddine Zetchi, nous a brossé un tableau de la situation actuelle de son club.

«

sives.»

«Le coach ne peut pas bâtir une équipe du jour au lendemain»

Comme c’est souvent le cas ailleurs, le premier visé en cas de mauvais résultats, c’est l’entraîneur, seul responsable. Sauf que le président paciste tient toujours à son duo d’entraîneurs, Abbas-Abdelaziz. «On n’est pas dans un laboratoire de recherche pour tester régulièrement de nouveaux entraîneurs, j’ai une totale confiance en eux. C’est un groupe de jeunes joueurs en pleine reconstruction qui manquent d’expérience du haut niveau. Ils ont besoin de temps pour retrouver leurs marques. Je pense qu’aucun technicien au monde ne pourra construire une équipe qui carbure comme il faut du jour au lendemain.»

N

ous n’avons pas pu battre à domicile des équipes à notre portée et cela est impardonnable. Maintenant, on en cherche les raisons, c’est perdre du temps inutilement. C’est vers l’avant que nous devons regarder. Il ne faut pas faire porter le chapeau à nos entraîneurs, ce serait se tromper de cible. Il y a un mauvais parcours effectué jusque-là et c’est ce qui a causé ce déficit en points que nous connaissons actuellement.»

«Nous allons nous renforcer au mercato»

«Corriger au plus vite nos lacunes défensives»

Constatant un manque de joueurs au niveau des trois compartiments, Kheïreddine Zetchi a pris langue avec trois joueurs du WR Bentalha (Deghmani, Lazaref et Rabta) Ph. Maracana

Sur le plan offensif, Zetchi n’a pas voulu blâmer les attaquants pour les occasions ratées en cours de rencontre mais il a, néanmoins, tiré à boulets rouges sur les défenseurs. «C’est la troisième fois à domicile qu’on encaisse des buts lors de chaque match, ce qui est alarmant, car c’est vraiment inadmissible de commettre de telles fautes en défense, alors que ce sont les mêmes éléments qui constituent ce compartiment. Je laisse le soin aux entraîneurs de trouver le bon remède à ces lacunes défen-

DEMBRI : «Je remercie le public du 20-Août…»

Que dire après cette seconde défaite consécutive ? C'est toujours frustrant de perdre par 1 à 0. Nous avons tous bien joué, mais la poisse nous poursuit. Nous nous sommes créé beaucoup d'occasions mais la balle partait à chaque fois dans le décor. L'arbitrage s'est encore une fois illustré avec un penalty... L'arbitrage a la part belle car aucune sanction n'a été prise contre les arbitres qui imposent leur diktat sur un terrain au mépris des lois du jeu. L’arbitre de ce weekend s’est permis d'accorder un penalty sur une faute banale et en débitant un bréviaire de mots dégradants, tant pour l’homme que pour sa mission. Il n'a pas fait honneur au corps arbitral algérien. Un penalty, cela fait partie du jeu. Vous auriez pu revenir dans le match... C'est vrai, mais on était comme perdus en première mi-temps après ce penalty. Ce n'est qu'en seconde période que nous avons réagi, mais le NAHD tenait le match et ne voulait pas lâcher cette victoire inattendue. Pour un

club au bord de l'implosion, c'était capital. Le football est ainsi fait, il y a des jours de victoire et des jours de défaite, j’es-père que le déclic se fera face à la JSMS. Une équipe qui commence à se ressaisir... Ce sera très dur mais pas impossible. Skikda n'a certes pas fait de résultats élogieux depuis le début, mais c'est une formation à respecter. L’USB traverse une zone de doute, une victoire est nécessaire. Il faudra prendre ce match aussi sérieusement que les autres et ne pas considérer le classement comme seul critère d'évaluation d'une équipe adverse. L'attaque ne répond plus, pourquoi ? Khoualed, Merezga ou les autres font ce qu'ils peuvent mais ce manque de réussite doit être géré

«Ce succès va galvaniser les troupes»

«Je peux dire maintenant que la situation est débloquée par le premier succès, ce qui va galvaniser encore plus mon équipe pour la suite de la compétition. Elle va remonter la pente par la même occasion. Les joueurs étaient décidés à remporter ce match. Ils l’ont fait. C’est bon pour le moral, la manière importe peu parfois, c’est le résultat qui prime. Avec le travail et le sérieux je suis sûr que le PAC va rebondir.» O. M.

ABDELAZIZ S’EN VA

L’entraîneur Hocine Abdelaziz vient de rendre le tablier. En effet, c’est hier, à l’issue de la séance d’entraînement, que Hocine Abdelaziz a décidé de jeter l’éponge. Contacté par nos soins, il nous a déclaré : «Depuis déjà quelque temps, je n’en pouvais plus, je me sens fatigué, en plus j’ai des problèmes familiaux, alors j’ai décidé de prendre du recul et de me décharger de mes fonctions au sein du club.» Questionné sur des touches qu’il aurait eues de clubs ces derniers temps, Abdelaziz nous a dit : «Non, je n’ai aucune touche. Je vais pour le moment me reposer et faire le vide dans ma tête, ensuite on verra…» D. T.

USB

g Entretien réalisé par SALIM SEGHOUANE

pour renforcer son équipe au prochain mercato. Ne voyant rien venir, deux de ces trois joueurs, Rabta et Lazaref, ont pris la route lundi pour Bordj Bou Arréridj afin de négocier avec ce club. A ce sujet, Zetchi a déclaré : «Ces trois joueurs m’intéressent, mais c’est au staff technique de trancher, il est le seul maître à bord. En ce qui me concerne, je ne discute avec ces joueurs qu’après. Maintenant, j’apprends que deux d’entre eux ont pris une autre destination, grand bien leur fasse.»

lentement. Il ne faut pas les condamner dès maintenant, ils seront meilleurs dans les jours à venir. C'est un passage à vide, qui est venu maintenant plutôt qu'au milieu du championnat.

On dit que Mechiche va quitter le groupe... Les problèmes de coach, cela me dépasse, ce sont des problèmes qui se règlent avec la direction du club. Moi, je suis joueur et ma mission s'arrête là. Vous avez été applaudi à votre sortie du 20 Août paraît-il ? Je remercie le public connaisseur du 20 Août qui a vu sur pièce de quoi nous étions capables. Ces applaudissements signifiaient aussi que le NAHD l'a échappé belle ce week-end. S. S.

Benchadli approché

Le prochain coach des Ziban aurait pour nom Benchadli. De sources sûres, nous apprenons que le coach serait en contacts très avancés avec des dirigeants du club et que sa mission débutera après le match de la JSM Skikda qui sera assuré par Mechiche. S. S.

SAM

BARBARI : «Il ne faut pas s’enflammer» g Entretien réalisé par AOUN LAÏD BOUALEM

Le meneur de jeu samiste Abdelmalek Barbari, auteur d’une belle prestation le week-end dernier face au CRT, nous fait part de l’excellent état d’esprit qui règne actuellement au sein du groupe. Un état d’esprit qui permettra à l’équipe chère au regretté Betadj Mahi de faire bonne figure cette saison. Votre équipe occupe actuellement la 2e place en compagnie du RCK et du MOC. Un bon départ n’est-ce pas ? C’est vrai que nous sommes deuxièmes mais il ne faut pas s’enflammer et verser dans l’optimisme béat. Nous ne sommes qu’au début de la saison et nous devons garder les pieds sur terre, tout en essayant de rester sur cette dynamique. Cette victoire face au CRT vous permet de vous lancer dans la course pour une des 3 places du podium. Certes, gagner en déplacement avec l’art et la manière face à une équipe respectable n’est pas une chose aisée mais il faut savoir que le championnat est

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

encore long. Il nous faudra rester lucides et ne pas tomber dans la facilité. Le groupe est capable d’aller loin. Si la situation financière du club s’améliore, pour que les joueurs soient motivés, je suis convaincu qu’avec un peu de moyens, le SAM peut faire des merveilles. Vous allez accueillir le NAHD vendredi prochain au stade de l’Unité africaine de Mascara. Qu’avez-vous à dire sur ce match ? Ce sera certainement difficile car nous aurons en face une très bonne équipe qui n’est plus à présenter. Elle fera le déplacement à Mascara pour tenter de faire un bon résultat, mais nous sommes sereins et sûrs de nos capacités, on jouera pour gagner sans pour autant se mettre une pression qui pourrait influer négativement sur l’état d’esprit qui règne dans le groupe. Un dernier mot... Je profite de l’occasion pour remercier le public qui a fait le déplacement à Aïn Témouchent, je lui demande de continuer d’agir de la sorte en se déplaçant en force vendredi prochain à Mascara. A. L. B.


16

Ligue

Maracana N° 1260 — Mercredi 3 Novembre 2010

MOBILISATION GÉNÉRALE MSPB

2

Bendjaballah : «J’ai répondu à l’appel du devoir» Le revenant entraîneur du Mouloudia justifie son retour à la barre technique par l’appel du devoir. «Je ne pouvais refuser ce retour lorsque les dirigeants et les supporters ont insisté, il y a aussi ces jeunes joueurs qui voulaient tellement mon retour pour continuer le travail qu’on a entamé depuis deux ans. Sincèrement, je n’avais pas d’autre choix que d’oublier ce qui m’est arrivé et revenir, car les supporters qui sont venus chez moi pour me demander de revenir étaient sincères, ils m’ont dit qu’ils ont apprécié le travail qu’on a fait avec cette jeune équipe, et cela aurait été un manque de respect et d’égard envers tout le monde si j’avais refusé.»

g Par Wahab Yefsah Après le semi-échec contre Kouba, la mise à l’écart de l’entraîneur Magra, le retour de Bendjaballah, tout semble s’accélérer au sein de la famille du Mouloudia. On veut coûte que coûte se mettre à l’abri d’une mauvaise surprise ce vendredi dans le derby aurésien.

Ph. Maracana

Les joueurs cotisent pour les banderoles

L

e glas a sonné pour le rassemblement de tout le monde. Ainsi, tous les joueurs, même les blessés ont repris les entraînements, y compris Ziad et Amaouche. Sont-ils rétablis ? Ou estce juste un coup de bluff pour remonter le moral des troupes et faire diversion ? Les dirigeants sont omniprésents aux entraînements, même ceux qui ont boudé l’équipe il y a quelques semaines ont refait surface. Les supporters assistent en nombre aux séances de préparation de l’équipe, même la zorna est omniprésente pour

donner de l’ambiance. Les organisateurs de tout ce rassemblement tentent de donner une image d’une équipe qui a consommé son semi-échec contre le RCK et qui a retrouvé toute la confiance et la sérénité nécessaires pour affronter le voisin. Au fur et à mesure que le vendredi approche, la pression va monter et l’expérience aura un très grand rôle à jouer dans ce genre de situation ; les dirigeants qui ont sonné le glas doivent agir pour atténuer cette prévision en éloignant les joueurs de la sollicitation intense des fans. W. Y.

Battre le MSPB et mourir

Le comité des supporters du Mouloudia a entamé une collecte d’argent pour l’achat de banderoles et fumigènes. Le plus drôle dans cette collecte, c’est que les joueurs ont été sollicités pour cotiser ; ainsi, les camarades de Ziad ont contribué volontiers à l’opération en mettant la main à la poche.

Amaouche espère jouer Bien qu’il soit à court physiquement, Amaouche veut participer au derby de vendredi. Il a intégré le groupe dès lundi et fera tout pour convaincre son entraîneur de le retenir dans les 18 convoqués, même s’il court le risque de rechuter. Il est vrai que le derby motive tous les joueurs, car il peut leur permettre de s’illustrer et de marquer l’histoire du club. W. Y.

CAB

Le derby à 300 DA Le prix du ticket d’entrée pour le derby CABMSPB a été fixé à 300 DA. C’est l’administration du CAB qui en a décidé ainsi, du fait que c’est le Chabab qui reçoit et c’est à lui que revient le droit d’organisation, conformément à la convention signée avec la direction de l’OPOW.

Ph. Maracana

12 000 billets mis en vente

I

g Par Wahab Yefsah La jeune génération de supporters du CAB met la pression sur les dirigeants et les joueurs.

ls exigent la victoire, rien que la victoire pour ce derby. Les raisons sont simples, le CAB n’a pas gagné le moindre derby depuis 1985 ; pire encore, il n’a pas marqué le moindre but au MSPB depuis 1988. Pour illustrer cette frustration de la jeune génération cabiste, nous avons écouté le jeune Rédha (22 ans), qui s’adressait au directeur général de la société SPA/CAB, Chikhi. «M. Chikhi, SVP, dites aux joueurs de nous faire plaisir par

une victoire, on veut et on exige la victoire dans ce derby, à défaut, plus jamais on ne remettra les pieds au stade.» Choqué par les propos du jeune, le directeur général tenta de lui expliquer que l’objectif du club, cette saison, c’est l’accession et non le derby. C’est alors que le jeune Rédha lui demanda son âge. «Quel âge avez-vous M. Chikhi, 20, 55 ans, je sais que votre génération a connu la joie de la victoire dans un derby. Alors, figurez-vous que notre généra-

tion, celle des 25 ans et moins, n’a pas encore connu ce qu’est le goût de la victoire. On n’a même pas jubilé que seraitce qu’un petit moment, le temps d’un but marqué à nos voisins. Alors, SVP, ne nous parlez pas d’accession, on s’en fout, on veut une victoire ce vendredi et rien d’autre.» Cette discussion entre un jeune fan et un responsable illustre clairement l’état d’esprit qui règne au sein de la nouvelle génération du CAB. W. Y.

Pas de mise au vert à l’OPOW L’administration du CAB a pris la décision de ne pas organiser de mise au vert de son équipe à l’hôtel de l’OPOW. Le groupe sera logé à l’hôtel Salim. Une décision justifiée, car avec la vente des billets, l’OPOW sera très sollicité par un large public et cela pourra perturber la quiétude des joueurs. W. Y.

L’administration du CAB mettra en vente 12 000 billets dans différents points de vente, et notamment aux guichets du stade de l’OPOW et au stade Seffouh. La vente débutera mercredi matin à 10 heures.

Des cartes d’accréditation pour la presse La direction de l’OPOW a procédé à l’accréditation des représentants des différents organes de presse. Ainsi, les correspondants, journalistes et photographes ne seront admis à l’accès au stade et à la tribune de presse que sur présentation de la carte d’accréditation.

Le stade partagé La commission de sécurité chargée de l’organisation des compétitions sportives au niveau de la wilaya, que préside M. le wali, a décidé de partager le stade en deux pour les supporters des deux équipes. Seule la tribune sera réservée aux abonnés et invités du CAB, en sa qualité de club receveur. La même organisation sera retenue pour le match retour. W. Y.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


NATIONALE AMATEUR

17

Maracana N° 1260 — Mercredi 3 Novembre 2010

SADJI : «Notre réponse à nos détracteurs sera sur le terrain» MOB

g ENTRETIEN RÉALISÉ PAR CHEKAL LYES

Un bon début de saison que l’équipe n’a pas connu depuis bien longtemps. Cette victoire vous a surpris vous aussi, n’est-ce pas ? Pas du tout, bien au contraire, je m’attendais à une réaction positive du groupe. C’est vrai que l’équipe n’a pas entamé la saison par une victoire depuis au moins cinq années mais j’étais confiant et, Dieu merci, le groupe était présent et la victoire a soulagée tout le monde. Ne pensez-vous pas que vous avez accordé prématurément un satisfecit au groupe que vous avez recruté ? Je n’ai pas dit que le groupe est imbattable, je n’ai fait que souligner que ce groupe a réussi une belle performance qui a permis au public de venir nombreux au stade et croire ne lui. Personnellement, je suis satisfait du recrutement par apport aux moyens du club et surtout l’objectif tracé. La direction actuelle a décidé de mettre un terme aux anciennes méthodes quand le recrutement se basait sur le populisme et les promesses non tenues, en plus des chèques de garantie sans se soucier des capacités réelles des recrues du moment qu’elles ont un nom sur le marché. On a fait un recrutement étudié, ciblé et en concertation avec le staff technique. Pour le volet financier, sachez que le coût total de l’opération n’a pas atteint la moitié de celui de l’an dernier. On a déboursé 30 000 000 de dinars alors que l’an dernier le recrutement a coûté plus de 60 000 000. Donc, j’ai le droit d’être optimiste après cette belle victoire sur un prétendant à l’accession, et qui nous a battus à deux reprises lors des matches de préparation. Je pense qu’il y a lieu d’être optimiste.

penalties en seconde période, dont l’un était vraiment flagrant. On aurait pu corser l’adition, mais l’essentiel, c’est que l’équipe a réussi à garder le gain complet du match à Béjaïa. La prochaine journée ne sera pas de tout repos. L’ASAM va jouer pour la victoire chez elle. Ce sera un véritable test pour le groupe, n’est-ce pas ? C’est sûr que tous les matches qu’on va disputer ne seront pas faciles, que ce soit à Béjaïa ou en dehors de nos bases. L’ASAM, qui n’est plus à présenter, va tout faire pour

Sur un autre registre, quelle lecture faites-vous de la banderole accrochée par une frange de supporters du club qui a accusé la direction de les avoir menés en bateau avec la relégation confirmée sur le terrain et le professionnalisme promis dans la presse, et surtout le boycott qui a pris fin contre toute attente ? Je pense qu’il ne faut pas se fixer sur le sujet. Le MOB avance grâce à l’apport de ces enfants et la fidélité de ses supporters qui m’ont fait vraiment chaud au cœur avec leur présence en nombre face au WRBM. Un public qui a joué son rôle comme il se doit au même titre que les joueurs sur le terrain. Tout le monde a droit à la parole et est libre de dire ce qu’il veut. On a pris acte mais ce que je peux leur dire, c’est que la direction a fait de son mieux pour sauvegarder les intérêts du club. C’est grâce au dévouement et au sacrifice de ses dirigeants que l’équipe existe encore et se porte bien, avec des acquis en plus : un siège flambant neuf qui n’a rien à envier aux clubs de la L1 . C. L.

Publicité W¥dz«e « W¥¸uNL « WO FA « WO©«dIL¥b «

Un seul but inscrit par apport aux nombreuses occasions ratées, l’offensive n’était pas au rendez-vous, non ? Je pense que le score aurait été plus large si M. Aouiti ne nous avait pas privés de deux

SEGHIER : «Il nous faut gagner» ZSAT

g Entretien réalisé par BENBACHIR MOHAMED jeu offensif, n'est-ce pas ? Après le bon match fait à Hadjout et on savait qu'on pouvait faire Effectivement, malgré la défaite, le Zidoria reste sur quelque chose face à Hadjout, mais la son élan de jeu très attractif et malchance et parfois la précipitation de plaisant. Son entraîneur, Baghdad faire mieux pour mes attaquants en ont Seghier, revient sur son dernier voulu autrement. match, tout en évoquant sa Toutefois, je fais confiance à mes joueurs confrontation face à Oued R'hiou. pour les futures rencontres. On parle d'une bonne prestation face à Hadjout, où vous avez raté pas mal d'occasions, parlez-nous de cette défaite ? On avait la possibilité de l'éviter ou même de revenir chez-nous avec au moins le match nul, qui était le plus juste, dans une rencontre où mes joueurs ont raté plusieurs occasions de but. Seulement, la chance a été plutôt du côté des joueurs de Hadjout qui ont transformé l'une de leurs opportunités. Vous avez quand même opté pour le

Ph. Maracana

Le manager général du MOB, Mohand Sadji, s’est montré ravi et content du bon résultat enregistré en ouverture de l’exercice actuel que le club n’a pas réussi depuis au moins cinq années. Avec un effectif composé de jeunes éléments dans sa majorité, l’architecte de l’opération recrutement, qu’il a dirigé selon ses dires avec peu de moyens, nous a confié que son équipe est prête et sera à la hauteur des attentes de son large public. Notre interlocuteur, en réponse à la frange de supporters qui a brandi la banderole de dénonciation lors du match gagné par son équipe sur le WRBM, a dit : «L’histoire retiendra que c’est grâce à cette direction que le MOB est encore debout, et notre réponse à nos détracteurs sera sur le terrain et pas ailleurs.»

nous battre et se réhabiliter aux yeux de son public après sa défaite de la première journée à Jijel. On fera de la résistance et si ça marche tant mieux sinon on fera en sorte de nous racheter la semaine d’après. Le championnat n’est qu’à son début.

En parlant des futurs matchs, vous allez accueillir le RCB Oued R'hiou, qui sort d'une victoire face à l'OM Arzew. Ne pensez-vous pas que c'est là un match piège ? Pas du tout, puisque mes joueurs sont conscients de la difficulté de la rencontre et je leur ai demandé de faire leur jeu, tout en se méfiant d'encaisser un but. Vous savez que c'est notre première rencontre à Aïn Témouchent et à ce titre nous nous devons de l’emporter. B. M.

s´ ·ËbM¢ W¥ôu W UI « W¥d¥b± sKF¢ V¢d « w nO™u K ‹«¸U îù« ”Uß vK´ WI°Uº± w

jL O™u n

WظUAL « Ëd® WI°UºL «

w f UºOK « …œUN® vK´ ÊËezU « …œUN® Ë w UF « rOKF « ‹UBBª « w UN W œUF± : WO U « Ë WO u UI « ÂuKF « -01 ÂuKF « -02 ,W¥¸«œù« ÂuKF « 03 ,W¥œUB Æù« ,W¥¸U « ÂuKF « 04 ,WO UL « ÂuKF « 06 ,dOOº « ÂuK´ 05 ,WO Ëb « ‹UÆöF « Ë WOßUOº « ŸUL §ù« rK´ «b´ U± ŸUL §ù« rK´ -07 qLF « hBª¢ fHM « rK´ -08 ,Íu°d « Ë Âö´ù« ÂuK´ -09 ,rOEM « Ë W U B « wBBª¢ «b´ U± ‰UB¢ù« -10 ,ÍdB « wFLº « Ë W°u JL « Ë WF¥d® hBª¢ WO±ößù« ÂuKF « .Êu UÆ dO º§UL «

…œUN®

vK´

)03 rƸ WHO Å( …œUN® s± Wªº -06 WOF{u « ‹U £ W±bª « ÁU ¢ .WOM©u « vK´ s O

wG M¥ ® d

ULØ L «

ÊËezU

¸UAL «

œb´ Ë „öß_« « M L « V¢d « VÅU

WI°Uº± ”Uß vK´ ¸U îù«

01

pKß O dB L « s : W ¢¸ ·dB ±

01 WI°Uº± ”Uß vK´ ¸U îù«

02

WI°Uº± ”Uß vK´ ¸U îù«

04

«

q RL « Áö´ tO qÅ_« o © Wªº -03 n¥dF « WÆUD WOM©u « ÊU OºL® ÊU¢¸uÅ -04 …œUN® -05 WOzUCI « o°«uº «

: W ¢¸ ”bMN± ͸ULF± UJK LLK ‹ O UI « W

- : nKL « s¥uJ¢ vK´ qL A¥ Ê wG M¥ WO U « ozU£u « : wDî VK© -01 ‚œUB± Wªº -02 WI°UD± UNOK´ Ë …œUNAK

MARACANA N°1260 - Mercredi 3 Novembre 2010 - ANEP 831 556

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


18

Maracana N° 1260 — Mercredi 3 Novembre 2010

DIVISIONS INFERIEURES

Les banlieusards attendent de pied ferme les Ouaguenounis 3e JOURNÉE DU CHAMPIONNAT HONNEUR DE TIZI-OUZOU JS BOUKHALFA – ASC OUAGUENOUN

g Par Saïd Aberkane Les gars de Ouaguenoun, qui ont réussi à enregistrer leur première victoire la semaine dernière face à l’US Sidi Belloua, lors de la 2e journée, auront un périlleux déplacement ce week-end à TiziOuzou, et cela pour affronter la formation de la JS Boukhalfa de Bouchakour, pour le compte de la 3e journée du championnat Honneur de Tizi Ouzou.

U

ne empoignade très difficile pour les capés de Mouloud Ouali, qui auront à en découdre avec la coriace équipe de l’ASC Ouaguenoun, qui ne se présentera pas au stade Oukil Ramdane pour faire de la simple

aborder la suite de la compétition sous de bons auspices. Ce qui donnera encore plus de courage et de détermination aux partenaires de Aimene Sofiane, pour rafler les points du match ce week-end à domicile, à partir de 15h. Les locaux ne jurent que par la victoire et estiment même qu’ils sont condamnés à rester concentrés durant toute la partie pour pouvoir arracher les points du match. Un public très nombreux est attendu lors de cette chaude empoignade qui mettra aux prises la JS Boukhalfa à son homologue de l’ASC Ouaguenoun. S. A.

figuration. En effet, les visiteurs vont tout faire pour ne pas rentrer bredouilles à la maison. Les adversaires de Boukhalfa sauront comment faire face à la ruée des attaquants ouaguenounis, et tenteront de les surprendre par des contres. Ces derniers comptent mettre à profit les brèches qui existent dans le compartiment défensif de cette équipe de

Boukhalfa pour réussir, pourquoi pas, l’exploit en s’offrant une autre victoire et confirmer leur bonne santé. Ce que les coéquipiers de Sadoudi ne veulent en aucun cas accepter, ils sont armés et capables de revenir avec un probant résultat et rien d’autre. Les banlieusards sont donc avertis et doivent se méfier de cette équipe de l’ASCO qui pourra les

surprendre. Donc, la vigilance doit être de mise du côté des coéquipiers de Ben Idir Moh Seghir, qui sont interpellés à rester sur leurs gardes et ne pas tomber dans le piège de la facilité, car cela pourra leur coûter cher et leur être même fatal pour ce début de saison. Une victoire s’impose ce week-end pour les Jaune et Noir de Boukhalfa afin de confirmer et

SAID OUKAL : «On est appelés à confirmer notre bonne entame» USM DRAA BEN KHEDDA

g Entretien réalisé par SAÏD ABERKANE

Il a joué jusque-là les deux matches de son équipe. Il est donc un titulaire indiscutable dans l’échiquier de Merabtene. Oukal Saïd, puisque c’est de lui qu’il s’agit, estime que l’USMDBK est capable de décrocher un autre bon résultat ce week-end face au CRB Tizi-Ouzou, même s’il avoue aussi que la rencontre sera très difficile pour les deux antagonistes.

On devine que le moral du groupe est au beau fixe après la dernière victoire acquise face à l’US Tala Athmane ? Et comment ! Gagner un match à l’extérieur et devant une coriace équipe comme l’US Tala Athmane ne peut que nous faire du bien et nous remonter le moral. C’est dire que ce dernier est au beau fixe et que le meilleur est à venir. Pour revenir au match de Tala Athmane, nous avons su comment sortir nos griffes au moment voulu. Vous avez montré par la même occasion qu’il faudra compter avec l’USM Draâ Ben Khedda pour cet actuel exercice… Tout le monde vous dira que le recrutement effectué par la direction est important pour que le club passe la vitesse supérieure. A l’USMDBK, notre force, c’est le groupe qui reste soudé et capable aussi de faire de belles choses dans ce présent exercice. Toujours est-il, le championnat ne fait que débuter, et il ne faudra pas crier victoire tout de suite, car il est encore long et aucune équipe

gérer ses matches avec sérénité, que ce soit à domicile ou à l’extérieur. C’est le même cas pour nous, on doit faire face à tout, car pour atteindre notre objectif qui est de jouer les premiers rôles, on doit ramener des points en déplacement et faire le plein à domicile.

n’est à l’abri d’un passage à vide. Vous occupez actuellement la première place ; vous sentez de la pression sur vos épaules, non ? La pression fait partie du football. On sait bien que lorsqu’une équipe qui est sur une série de bons résultats est attendue par la plupart des clubs au tournant pour la freiner. De notre côté, on essayera de gérer tout ça avec intelligence, et pourquoi pas ajouter à notre tableau de chasse d’autres équipes. Autrement dit, il faudra aussi bien gérer les matches en déplacement… Il n’est un secret pour personne que lorsqu’une équipe veut jouer les premiers rôles, elle doit

Comment jugez-vous votre rendement depuis les deux premiers matchs ? Je pense qu’au niveau de l’USM Draâ Ben Khedda, ce n’est pas la prestation de chaque joueur qui est importante, mais celle de tout le groupe, car un seul joueur ne peut rien faire si le groupe passe à côté de la plaque. Cela dit, j’estime que j’ai donné le meilleur de moimême. Un match difficile vous attend ce samedi face au CRB Tizi-Ouzou. Comment se présente-t-il pour vous ? C’est un match à prendre au sérieux. On n’a pas le choix d’ailleurs si on veut engranger les trois points de la victoire. Ce match opposera deux équipes qui ont gagné leurs dernières rencontres. Ce qui fait que la lutte sera acharnée parce que chacune des deux équipes voudra confirmer. Nous, on reçoit en tout cas à Draâ Ben Khedda. Il n’est pas question de céder les points à domicile et de baisser les bras. Mais vous jouerez face à une équipe homogène dans ses trois compartiments... Certes, on ne va pas prendre cette équipe du CRBTO à la légère, mais même nous on a une défense qui a montré qu’elle était solide lors des deux premiers matches et une attaque qui marque des buts à chaque match. Alors, on a les mêmes chances sur le terrain. S. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Une belle affiche KC TAGMOUNT – O TIZI- RACHED

Le stade du 1er Novembre abritera ce week-end une belle affiche comptant pour la 3e journée du championnat Honneur de Tizi-Ouzou, et qui mettra aux prises les Tagmountis à leurs homologues de l’O Tizi Rached.

U

ne rencontre qui sera certainement très disputée et très serrée entre deux bonnes équipes qui pratiquent un beau football. Les poulains de Chabane Meftah, ont réussi à revenir la semaine dernière avec les trois points de la victoire face à la JS Aït Yahia Moussa ; pour rappel, les gars du KCT ont bien débuté cet exercice, en empochant six points sur six. Ces derniers veulent rester invincibles et rester sur leur dynamique de victoires. Les Olympiens, de leur côté, qui restent sur un succès enregistré à domicile face au FC Mechtras, se déplaceront à Tizi-Ouzou pour le seul et unique objectif de revenir à la maison avec les points du match, et ce, afin de confirmer leur dernier succès. Les gars de Tagmount Azzouz comptent sortir le grand jeu lors de cette empoignade pour pouvoir engranger les points du match qui reste impératifs pour la suite du parcours. Ces derniers, qui ne veulent pas lâcher prise, feront tout pour enchaîner avec une troisième victoire consécutive, et entrevoir la suite sous de bons auspices et avec un moral au beau fixe. S. A.


INTERNATIONALE

BALLON D’OR 2010 : Forlan en rêve

P

résent dans la liste des 23 nominés au FIFA Ballon d'Or 2010, Diego Forlan s'est longuement confié ce mardi à France Football. Extraits. Une demi-finale de Coupe du monde, un titre de meilleur joueur du Mondial, une Coupe de l'UEFA, une Supercoupe d'Europe. Diego Forlan a vécu une année 2010 extraordinaire. L'apothéose viendra-t-elle avec le Ballon d'Or ? Ce mardi dans un entretien accordé à France Football, Forlan ne cache pas qu'il en rêve. S'il le décrochait, l'Uruguayen sait

déjà ce quel serait son discours. «Je dirais que ce serait le résultat de beaucoup d'années de travail et de sacrifices, avance dans FF l'attaquant de 31 ans. Mais aussi la conséquence d'une manière d'être. On ne peut pas placer le football en dehors de la vie. Je lancerais un message aux gens pour leur dire que tout est possible dans la vie. Que chaque personne peut aussi remporter un Ballon d'Or, pas seulement les footballeurs (...). Prenons l'exemple des mineurs chiliens, bloqués à 700 mètres de profondeurs.

Eux aussi méritent un Ballon d'Or.» Son rêve de Ballon d'Or, Diego Forlan en parle longuement ce mardi dans les colonnes de France Football. Mais, il évoque également l'incroyable Coupe du monde de l'Uruguay, sa fantastique saison avec l'Atletico Madrid...

ERDER BRÊME : CELTIC GLASGOW : W Silvestre fusillé Kapo se par Allofs ! rapproche avec Libre depuis la rupture de son contrat hs et matc 16 ans, (29 o Kap ier Oliv an, Wig tout it sera 0) -201 2 buts en Ligue 1 en 2009 e. chut de t poin eau nouv un près de trouver Selon The Daily Mail, l'ancien milieu e offensif de l'AJ Auxerre, qui s'entraîn en rait pour c, enne Plab avec actuellement ur de fave en r gage s'en nt eme hain proc t effe gow. la formation écossaise du Celtic Glas nal natio inter l'exde nom le que Rappelons ce Fran en lé français avait notamment circu ing Rac du côté du ent et, plus particulièrem de Club de Lens, de Sochaux ou encore s. temp Valenciennes ces derniers

A

Arrivé cet été en provenance d'Arsenal, le défenseur central du Werder Brême, Mikaël Silvestre (33 ans, 8 matchs en Bundesliga cette saison), réalise un début de championnat catastrophique. Le directeur sportif du club allemand, Klaus Allofs, n'est pas tendre avec l'ancien joueur de Manchester United. "Mikaël commet beaucoup d'erreurs, il ne faut pas se le cacher. Il est normal que nos supporters le sifflent. Il n'a pas encore montré son meilleur visage", a lâché le dirigeant dans la presse locale. A noter que Silvestre ne devrait pas être titularisé, ce mardi soir, face à Twente à l'occasion de la 4e journée de la Ligue des Champions.

MILAN AC : Ronaldinho dément pour Allegri

lors que la presse italienne fait état de critiques émises par Ronaldinho (30 ans, 7 matchs en Serie A cette saison) à l'égard de son entraîneur Massimiliano Allegri après la défaite du Milan AC face à la Juventus Turin ce week-end (1-2), le milieu de terrain brésilien nie en bloc. L'ancien Parisien dément tout commentaire négatif à l'encontre de son entraîneur et de ses coéquipiers. "Ce n'est pas vrai. Ca fait trois ans que je suis

19

Maracana N° 1260 — Mercredi 3 Novembre 2010

là et tout le monde sait comment je suis, a répliqué le meneur de jeu des Rossoneri dans des propos rapportés par France Football. Je n'aime pas parler du niveau de l'équipe, surtout quand je ne joue pas. Et je ne juge jamais les choix de l'entraîneur et le rendement de mes coéquipiers." Ronaldinho trouverait selon la Gazzetta dello Sport que Zlatan Ibrahimovic est aujourd'hui beaucoup trop isolé en attaque.

: La Juve vise Johnson LIVERPOOL

, la la reprise du championnat il, les dix buts encaissés depuis Ma ily Da e Th ire cro en Friable en défense avec secteur de jeu. A ce cer for rs ren leu à à ait re ger off e formuler un Juventus Turin son seraient en effet prêts à me Da (26 ille n Vie nso la Joh de s en Gl ant de dirige l pour obtenir la signature homologues de Liverpoo ) dès le mercato son sai te cet e agu Le er ans, 7 matchs en Premi serait devenu la priorité hivernal. Le latéral droit b du clu italien.

FC SÉVILLE : Rechute pour Navas Touché à la cheville gauche lors de la rencontre de Ligue Europa face au Paris SaintGermain (0-1), le milieu de terrain du FC Séville, Jesus Navas (24 ans, 2 matchs en Liga cette saison), a rechuté, hier lundi, à l'entraînement. L'international espagnol va devoir prochainement passer sur le billard. La formation andalouse a indiqué que le champion du monde 2010 sera tenu éloigné des terrains pendant plusieurs semaines.

ESPAGNE : Barça - Real dimanche 28 en soirée Le Clasico entre le FC Barcelone et le Real Madrid ne se jouera pas un lundi soir comme cela avait été évoqué récemment. La rencontre devrait finalement être programmée le dimanche 28 novembre à 21h00. Ce jour-là n'avait au départ pas été retenu en raison des élections catalanes et des problèmes de sécurité qui en découlent. Mais les chaînes de télévision ont fait le forcing et le match est bien parti pour se jouer juste une heure après la fermeture des bureaux de vote.

Daniel Alves souhaite prolonger

contrat en Daniel Alves, le latéral droit du FC Barcelone, arrivera au terme de son Ainsi, avenir. son à ment sérieuse r réfléchi à ce Catalogne au 30 juin 2012, et commen nas Blaugra des n directio la avec tions négocia les entamé a brésilien l'international trouvé. été encore n'a e d'entent pour prolonger son bail, mais aucun terrain Toutefois, le principal intéressé reste confiant. -il dans la presse espagnole. "Je suis persuadé assure-t er", prolong de c'est "Mon vœu, Chelsea, qui que nous allons bientôt trouver un terrain d'entente". Pendant ce temps, s'intéresse de près à Daniel Alves, reste attentif...

L

Mourinho se voit déjà à Wembley

e Real Madrid jouera la finale de la Ligue des champions, le 28 mai 2011, à Wembley. José Mourinho l'a déjà prévu. Il l'a même écrit sur son carnet de notes, qu'il a malencontreusement laissé traîner sur son banc de touche après la victoire des Merengue à Alicante (3-1), samedi. Le fameux carnet a été ramassé par Canal+ Espagne, qui a diffusé lundi soir une image sur laquelle apparaît un calcul très précis : 38+13+6=57. Cinquante-sept ? Ce serait le nombre total de matches disputés par le Real cette sai-

son : trente-huit de Liga, six de Coupe du Roi (soit une élimination en quarts de finale) et treize de Ligue des champions. Ce qui mènerait les Madrilènes jusqu'à la finale de Wembley.

Toujours en convalescence après sa fracture de la jambe, Hatem Ben Arfa (23 ans, 4 matchs et 1 but en Premier League cette saison) profite de son repos forcé pour se ressourcer chez ses grands-parents. Mais le milieu de terrain offensif français trouve malgré tout le temps long et promet de rembourser les fans de Newcastle de leur soutien lors de son retour sur les terrains. "Je suis tous les matchs de Newcastle et c'est dur de voir les coéquipiers jouer sans pouvoir aider. Tout ce que je veux, c'est aider, et revenir le plus fort possible, affirme l'ancien Marseillais. Je n'ai jamais été aussi bien reçu dans un club, et même si j'ai été blessé très tôt, j'ai profité de chaque instant à Newcastle. Maintenant, les actes parlent plus que les paroles, et je n'ai qu'une envie, c'est de rembourser les fans de leur soutien par mes performances sur le terrain." L'international tricolore doit pour l'instant prendre son mal en patience.

Alors que la commission d'appel avait infirmé la décision de la commission des compétitions de la Ligue de fermer la tribune visiteurs dimanche pour la rencontre entre le Paris Saint-Germain et l'Olympique de Marseille, la Ligue de football professionnel a tenu à se montrer ferme. La commission des compétitions de la LFP a ainsi décidé ce mardi la fermeture de la tribune du Parc des Princes réservée aux visiteurs aux supporters marseillais pour le clasico prévu dimanche. A noter que cette décision s'appliquera également pour le match retour, prévu le 20 mars 2011. Aucun supporter parisien ne pourra alors se rendre au Vélodrome.

NEWCASTLE : Ben PARIS SG : Pas Arfa veut remde supporters bourser les fans marseillais au

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Parc !


20

VOILE ROUTE DU RHUM Belle bataille virtuelle

Sur la Route du Rhum virtuelle, après 700 milles parcourus en 2 jours, la tête de la flotte des monocoques pointe à 2900 milles de l'arrivée en Guadeloupe. Paul Ricard mène toujours la flotte devant Bobbarouf et Gars du Porhoet. On note également la présence de Philou 33, le leader du classement général annuel, dans les 15 premiers avec une option légèrement au Sud de la route directe. Côté multicoques, on retrouve Sece RKN en tête devant Bobbarouf et Paul Ricard, 3 favoris de la Route du Rhum la Banque postale virtuelle qui ont déjà parcouru 900 milles sur leur trimaran océanique. Le groupe de tête se situe pour l'instant sur la route Nord. Les premiers partisans de la route Sud pointent à la 1700 ème place. La route est encore longue, mais les premiers pourraient toucher dès jeudi des vents portants de Nord Est qui les pousseraient jusqu'à l'arrivée en début de semaine prochaine. Les sudistes n'ont cependant pas dit leur dernier mot. Une tempête tropicale pourrait venir perturber la zone de navigation au Nord de la Guadeloupe en fin de semaine et leur permettre de refaire leur retard en apportant des vents contraires aux nordistes. Au classement général cumulé, c'est donc Paul Ricard qui mène la danse au coude à coude avec Bobbarouf.

L

MOTO - 125CC Marquez fait un grand pas

F1- GP DU BRÉSIL Kubica s'attend à tout

L

'

Espagnol Marc Marquez (Derbi) a signé dimanche une incroyable performance en remportant le Grand Prix du Portugal, alors qu'il avait chuté auparavant et était reparti dernier. Grâce à sa quatrième victoire consécutive, la dixième de la saison, le jeune homme (17 ans) est désormais en position idéale pour s'adjuger son premier titre mondial. A la lutte durant toute la course avec son dauphin au Championnat, son Terol compatriote Nicolas (Aprilia), Marquez a fini par avoir le dernier mot au culot dans l'ultime boucle. Alors que son équipe lui donnait la consigne d'assurer la deuxième place, il a pris le risque d'aller chercher la victoire. Un choix payant qui lui permettra d'avoir son destin en main, à Valence dimanche prochain, pour le dernier rendez-vous de la saison.

Terol battu à la régulière, Espargaro hors-course

tion en début de course. A tel point que les organisateurs ont sorti le drapeau rouge au douzième tour. En tête à ce moment-là, Terol a vu son rival chuter alors qu'il rejoignait la grille, pour un nouveau départ. Contraint de rentrer aux stands pour réparer sa machine, Marquez croyait avoir tout perdu. Mais jamais il n'a abandonné. Revenu dans le coup en deux temps et trois mouvements derrière les deux premiers, il a fini par les dépasser, avec une détermination sans faille. Beaucoup moins chanceux, Pol Espargaro (Derbi), le troisième larron à pouvoir encore être sacré avant le weekend mais plus après, a fait un mauvais choix de pneus au moment de la pause. Si ça peut le rassurer, Marquez était imbattable aujourd'hui de toute façon.

FUTSAL : L'ES Guelma remporte le tournoi du 1er Novembre

Après une accalmie en début de journée, la pluie a refait son appari-

L

'

avant-dernière manche du championnat aura lieu le week-end prochain à Interlagos au Brésil. Pour Robert Kubica, ce Grand Prix promet beaucoup et le suspense devrait être au rendez-vous, surtout que la pluie pourrait comme souvent être de la partie. «Je pense que ce sera un peu une loterie avec la météo qui est instable au Brésil à cette période de l'année, a expliqué le Polonais. Il est fort probable que nous roulions sur piste mouillée, tout comme l'an passé. Lorsqu'il pleut, le grip de la piste est très faible et il faut s'estimer heureux si on trouve le bon équilibre pour la monoplace.» Dans ces conditions, difficile pour le septième du championnat de prévoir où se situera sa R30 dans la hiérarchie : «Le circuit est un

L'Espérance de Guelma (ESG) a remporté, dimanche, la coupe du tournoi de futsal organisé à l'occasion du 56e anniversaire du déclenchement de la Révolution. L'équipe du NA Hussein-Dey a été battue, au cours d'une rencontre acharnée, face à des ''Espérantistes'' particulièrement en verve qui ont réussi à s'imposer par 3 buts à 2. Ce tournoi de football en salle s'est déroulé durant deux journées à la salle omnisports du complexe Souidani-Boudjemaa, rassemblant plusieurs anciennes "gloires" du football national des années 1960 et 1970, tels e championnat d'Algérie d'Escalade qui que Mokhtar Khalem et s'est déroulé jeudi et vendredi au Abdelaziz Zarabi qui ont fait village d'Ath-Argane (cométalage de beaux restes en mune d'Agouni Gueghrane) l'honneur de Mustapha Seridi dit dans la wilaya de Tizi-Ouzou, "Tioua", élu meilleur sportif de a été dominé par Touat l'année 1967. Amazigh (garçons) du club

CYCLISME - TRANSFERTS O'Grady avec les Schleck

'

Australien Stuart O'Grady (Saxo Bank), 37 ans, portera la saison prochaine les couleurs de la formation luxembourgeoise construite autour des frères Andy et Frank Schleck «Stuart est une vraie légende et sans doute l'athlète le plus phénoménal de sa génération», a affirmé le manager de la formation Brian Nygaard. Il a tout gagné sur la piste et compte pas mal de succès sur route dont le plus beau reste sans doute Paris-Roubaix» en 2007. Après le Danois Jakob Fuglsang, les Allemands Linus Gerdemann, Fabian Wegmann et Jens Voigt,

OMNISPORTS

Maracana N° 1260 — Mercredi 3 Novembre 2010

le Belge Maxime Monfort, l'Italien Daniele Bennati et le Français Brice Feillu, c'est la huitième recrue qui s'apprête à évoluer avec les frères Schleck.

L

peu particulier et il est vraiment difficile de savoir quel sera notre niveau de performance. Sur la longue ligne droite de la fin du dernier virage, le f-duct nous apportera beaucoup de gains, c'est aussi à cet endroit que la puissance du moteur jouera un rôle important. Il est difficile de mettre au point la voiture sur ce circuit, qui conjugue une longue ligne droite et des sections en montée. Il faut choisir entre vitesse de pointe et appui aérodynamique, qui permet de gagner du temps dans les virages, et il est difficile de trouver le bon compromis. Le circuit présente un peu de tout : grande et moyenne vitesse, et c'est en quelque sorte un tracé plus traditionnel. Il est possible de gagner du temps à pas mal d'endroits.»

CHAMPIONNAT D'ALGÉRIE D'ESCALADE : Touat Amazigh et Amzil Saida dominent la compétition MONDIAL2010 DE KARATÉ : Hadj Said, El Djou et Guiri à la 5e place

Dar El-Beida (w. Alger) et Amzil Saida (Dames) du club de Mimouna (w. Bouira). Ce championnat Les athlètes algériens Hadj Said Kamelia Manal (Kata individuel), Ilhem d'un niveau très relevé, a El Djou (-55kg) et Hacene Guiri (-84kg), ont terminé 5e de leurs spécialvu la participation de 24 ités et catégories au 20e Championnat du Monde seniors de karaté qui a athlètes dans les catépris fin dimanche à Belgrade en Serbie, a-t-on appris auprès de la gories senior (garçons et Fédération algérienne de karaté (FAK). Hadj Said Kamelia (17 ans), dames) et junior (garçons), la plus jeune athlète dans la délégation a perdu en finale du représentant 12 clubs. Chez repêchage pour la médaille de bronze en kata individuel. les seniors (Garçons), Touat Elle avait déjà passé quatre tours, ne s'inclinant que Amazigh du club Dar El-Beida a face à la Vietnamienne H. Nguyen, plus expériremporté le titre grâce à sa haute mentée et qui a été sacrée champitechnicité et à son travail régulier tout au onne du Monde. long de l'année sur les parois du Djurdjura.

B

TENNIS - ATP - BÂLE Isner sort Llodra

attu la semaine dernière à Montpellier par Gaël Monfils, John Isner a pris sa revanche sur un autre Français lundi au premier tour du tournoi de Bâle. Le géant américain, tête de série n°8, a

pris le meilleur sur Michael Llodra en trois sets (4-6, 7-5, 63), et retrouvera le Néerlandais Robin Haase en huitièmes de finale. Par ailleurs, Roger Federer (tête de série n°1) s'est lui qualifié en profitant de l'abandon

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

de l'Ukrainien Alexandr Dolgopolov. Le Suisse menait (64, 5-2) lorsque son adversaire s'est retiré après s'être blessé à la cheville droite. Au prochain tour, il jouera Denis Istomin ou Janko Tipsarevic, qui s'affrontent mardi.


Votre magazine

21

Maracana N° 1260 — Mercredi 3 Novembre 2010

Enfant : les bienfaits du sport

Salade composées à la marocaine

fait naturel que l’enfant, curieux de nature, passe d’une activité à l’autre ; il lui faut du temps pour trouver son sport, laissez-le se tromper. Selon l’âge et le développement de l’enfant, certains sports sont indiqués. Vers 6-8 ans, on privilégiera les sports individuels symétriques (gymnastique, danse, ski, natation) ; à partir de 8 ans, les sports de coordination et d’opposition, individuels ou collectifs (tennis, arts martiaux, athlétisme, football, basket-ball, handball). Vers 9-13 ans, l’enfant pourra commencer un sport d’endurance (course à pied, cyclisme, ski de fond).

La pratique d’un sport est bénéfique pour le développement et la croissance de l’enfant ; elle renforce le squelette, améliore la condition physique en fortifiant le cœur et les poumons, aide l’enfant à bien mouvoir son corps, prévient les risques de surpoids. Le sport est également un merveilleux outil de sociabilisation, porteur de valeurs éducatives (patience, concentration, discipline...). Pratiquer le sport en club est aussi un excellent moyen de se faire des amis. Enfin, une activité sportive peut contribuer à influencer favorablement le caractère de l’enfant ; les timides pourront gagner en confiance et apprendre à s’extérioriser dans un sport collectif, alors que les enfants nerveux apprendront la concentration et la maîtrise de soi dans des sports plus précis. Cependant, quelques règles sont à respecter pour que le sport reste ce qu’il doit être, à savoir un moment de plaisir. Le sport est avant tout espace ludique ; on peut encourager un enfant à faire du sport, mais pas le contraindre. Chez les enfants, la douleur n’a pas droit de citer dans le sport ; l’entraînement doit être adapté aux possibilités physiques de l’enfant. Avec un emploi du temps déjà chargé, le sport doit trouver sa juste place ; tout est question d’équilibre, l’activité sportive ne doit pas perturber l’équilibre

générale de l’enfant. Enfin, la pratique du sport doit se faire en toute sécurité, entouré de personnes compétentes.

En vous renseignant auprès des fédérations de chaque sport, vous en connaîtrez les modalités et indications. Sachez aussi que de nombreux sports proposent des versions adaptées aux enfants ; minifoot, mini-tennis, mini-basket. Pensez également aux artsmartiaux, très complets.

A quel âge l’enfant peut-il commencer un sport ? Le développement moteur et neurologique de l’enfant suit un processus bien précis dont il faut tenir compte pour la pratique d’un sport.

Sport et croissance La pratique trop intensive de certains sports (gymnastique, patinage artistique, danse, tennis) peut nuire à la croissance de l’enfant en la mettant momentanément « en veille » ; l’enfant grandit plus lentement, car l’important développement musculaire gêne la croissance des cartilages de conjugaison.

De 2 à 7 ans, on peut proposer le baby-sport, puis au minisport. Le but du baby-sport (baby-gym, baby-basket, babyjudo, ski au jardin des neiges) est de stimuler les capacités motrices en respectant les étapes de développement de l'enfant. De 6 à 8 ans, le schéma corporel est en place, l’enfant peut alors s’orienter vers un sport de son choix. Vers 8 ans, on passe de l’initiation sportive au perfectionnement et à la compétition.

Dispenses médicales Certaines pathologies, comme des maladies de la colonne vertébrale peuvent inciter à diminuer les activités sportives, voire à les supprimer. Ceci sera jugé au cas par cas par le médecin. Car, par exemple, une scoliose ne doit généralement pas dispenser la pratique régulière d'un sport. D'autres maladies touchant le cartilage de croissance des vertèbres, ou du haut du fémur... peuvent obliger à arrêter le sport.

A titre indicatif, l'enfant pourra commencer le patinage dès 3 ans, la natation et le ski vers 3-4 ans, la danse, le judo et la voile dès 4 ans, le basket, le handball dès 5 ans, l'équitation à 5-6 ans, le football, le tennis, l'escrime dès 6 ans... pour ne citer que les sports les plus connus. Attention, cette pratique doit se faire sur des périodes relativement courtes, et pas trop répétées. L'écueil serait de lancer votre enfant trop tôt et de manière trop intensive dans un sport... Quel sport ? Parmi la longue liste de sports, il y en a forcément un pour votre enfant. Dans tous les cas, le choix du sport doit être le sien. Entre 6 et 10 ans, il est tout à

INGREDIENTS 3 artichauts 150 g de riz 2 tomates 3 pommes de terre 3 carottes

1 boîte de thon à l’huile Sel, poivre Vinaigrette et quelques olives pour la décoration

PREPARATION : Blanchir les artichauts 10 minutes à couvert dans de l’eau salée. Les couper en deux et enlever le foin que vous remplacerez par de la vinaigrette. Laver et éplucher les carottes et les pommes de terre. Les couper en petits dés. Les faire cuire dans de l’eau salée. Egoutter et mettre de la vinaigrette. Faire cuire le riz dans de l’eau salée. Egoutter et rajouter le thon, le sel et le poivre. Laver les tomates et les couper en rondelles. Dans un grand plat, mettre le riz au milieu. Entourer du mélange pommes de terre - carottes. Déposer les rondelles de tomates, saler un peu. Disposer les artichauts tout autour. Décorer avec des olives, des feuilles de persil ou de menthe.

Madeleines salées

INGREDIENTS 80 gr farine 1/2 sachet de levure chimique 2 oeufs

5 cuil.à soupe d’huile sel, poivre 2 ou 3 cuil.à soupe d’olives concassées

PREPARATION Dans un plat, tamisez la farine et la levure. Ajoutez 2 jaunes d’œufs puis les blancs battus en mousse à la fourchette. Salez et poivrez, ajoutez les olives et mélangez bien. Remplissez les moules à madeleines (pas trop car la pâte gonfle). Enfournez à 240° pendant 4 mn, puis diminuez à 180° et poursuivez la cuisson 4 ou 5 mn.Quand les madeleines sont dorées, laissez tiédir et démoulez. Servez en apéritif ou au dîner avec une salade variée.

Trucs e t Astuces Entretenir un meuble recouvert de velours Lorsqu’on possède un meuble recouvert de velours, comme un fauteuil, par exemple, il faut l’entretenir régulièrement avec des produits naturels. Une peau de chamois humide passée dessus, suffit en général sinon passer le fer à vapeur équipé d’une brosse et le velours sera impeccable.

Récupérer l’eau du sèche linge L’eau est précieuse et dès qu’on peut la récupérer pour la recycler à un autre usage, il ne faut pas s’en priver. C’est pour cela que l’on peut récupérer aussi l’eau du sèche linge. Cette dernière étant complètement déminéralisée, elle pourra servir à nouveau dans les fers à repasser à vapeur

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Faire un trou bien rond dans une tôle Lorsqu’on fait un trou dans une tôle mince, ce dernier est ovale. Si on a besoin qu’il soit parfaitement cylindrique, il y a une astuce toute simple. Il suffit de mettre un bout de chiffon entre la mèche et la tôle. Percer normalement et le trou obtenu sera parfaitement rond.


22

Jeux-Détente

Maracana N° 1260 — Mercredi 3 Novembre 2010

MOTS FLÉCHÉS N° 578

SOLUTION MOTS FLÉCHÉS N° 577

BLAGUE Marine va chez le médecin pour savoir ce qui lui arrive : - Bonjour Docteur, en ce moment je me sens pas très bien, savez-vous ce que j'ai ? - Hum....oui, vous êtes allergique au bouleau ! - Ah ?! Hé bien il faut que j'arrête de travailler ! - Mais non Madame ! Je parlais de l'arbre !

CITATION "Technocrates, c'est les mecs que, quand tu leur poses une question, une fois qu'ils ont fini de répondre, tu comprends plus la question que t'as posée !" "La politique, c'est pas compliqué, il suffit d'avoir une bonne conscience, et pour cela il faut juste avoir une mauvaise mémoire !"

MOTS CROISÉS N° 578 A

B

C

D

E

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 79, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 / Mobile : 0770 410 940 - 0770 122 732

F

G

H

I

J

K

L

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 577

HORIZONTALEMENT 1 - Il étale tous vos problèmes de coeur 2 - La religion pour le peuple, d'aprés Marx Enchantées 3 - Belle région d'Italie Beaux en peinture 4 - Miroir de Nagoya Chantera trés vulgairement 5 - Inaptes à toute génération - Transport trés parisien 6 - Endommagé par le feu - Producteur de chlorure de sodium 7 - Elle fut forcée de pratiquer l'amour en vache Nippe - Sigle de société Tantale 8 - Elles sont considérées comme des globes - Bien distingué 9 - Précipita - Ministre 10- Meuble à sept tiroirs Ils vont avec les coutumes

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur financier Djelloul Zerdani Directeur technique Laïd Kalila

VERTICALEMENT A - Donnais sa part B - Interpellation C - Bons courants d'air Prison de futur empereur D - Titre de noblesse Fixa solidement E - Envisagerai F - Aucun - Ile de Charente G - Prêtes à prendre la mer - Voile géante H - Dieu solaire - Portas jusqu'à la fin - Ile de Charente I - Direction normale des torrents - Disculper J - Regardera avec attention - Autre do K - Mesurent le terrain Début de fleuve L - Obligations pour les propriétaire de forêts

Rédacteur en chef Mustapha Ouail Chargé de l’administration Djamel Touafek Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Photos : Maracana

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


23

Maracana N° 1260 — Mercredi 3 Novembre 2010

06:00 : M6 Music 06:25 : M6 Kid 07:40 : Disney Kid Club 08:30 : M6 Kid 09:05 : M6 boutique 10:05 : Docteur Quinn, femme médecin 10:45 : Docteur Quinn, femme médecin 11:40 : Une nounou d'enfer 12:00 : Une nounou d'enfer 12:45 : Le 12:45 12:55 : Une nounou d'enfer 13:20 : Une nounou d'enfer 13:45 : Drop Dead Diva 15:40 : Drop Dead Diva 16:30 : Missing : disparus sans laisser de trace 17:40 : Un dîner presque parfait 18:45 : 100% Mag 19:45 : Le 19.45 20:05 : Scènes de ménages 20:40 : La France a un incroyable talent 22:35 : La France a un incroyable talent, ça continue 23:35 : Que sont devenues nos stars ?

06:55 matinale 06:40: La Télé-achat 08:25 : S.A.V. des émissions 08:40: Dragonball Flipper 08:30 Evolution 09:30: Gorg Flipper 09:55 et Lala 10:00 secrètede des jeunes 10:20: La Lesvie sorciers Waverly 10:05 : Julie et Julia Place 12:05 : Best of «Les Guignols de 10:45 Les sorciers de Waverly l'info» 12:15 Place: Une minute avant 12:40 : L'édition spéciale 11:10 Sonny 14:00 : Un hiver à Central Park 11:35: Sonny 15:40 Sans crier gare ! 16:40 Mission G Dad ! 12:25: American 18:05 : Album de la semaine 12:50 American Dad ! 18:15 : Les Simpson 13:15: Une Stargate SG-1 18:35 minute avant 18:40 JT de Canal+ 14:00: Le Stargate SG-1 19:05 of «Le Grand 14:45: Best Stargate SG-1 Journal» Tellement vrai 15:35: Best 19:55 of «Les Guignols de 19:00 Les dossiers de «Vis l'info» 20:10 : Best «Le Grand Journal, ma vie» : laofquotidienne la suite» 19:35 Friends 20:30 : La grande soirée 20:35 A nous quatre, Cardinal Champions League 20:45 : Zilina (Slq) / Marseille (Fra) ! 22:35 : Les rencontres de la soirée 22:15 Les quatre Charlots de mercredi mousquetaires 23:45 : Poker

SCORP ION

GEMEAUX

Il vaut mieux cueillir le fruit alors qu'il est mûr pour pouvoir le conserver pour des jours futurs. Il ne servirait à rien d'attendre plus longtemps pour vous emparer du bonheur qu'on vous offrira. Veilez seulement à la sincérité de la personne en cause.

Les choses semblent très bien s'arranger car il n'y a plus de raison de vous inquiéter plus qu'il ne faut, Vous sentirez revenir une forme absolue, Ne vous laissez pas abattre à la première occasion, Retrouvez certaines certitudes, cela vous ferait le plus grand bien, Vous aimeriez transformer les sentiments de vos proches parce que vous avez l'impression que l'on vous fuit. Votre bon cœur vous permet souvent de rendre les autres plus heureux mais faites attention à ne pas vous laisser envahir et à y laisser quelques plumes.

SAGITAIRE

TAUREAU

-Il serait bon que vous puissiez adopter une attitude plus pondérée face à cette nouvelle relation qui se crée avec quelqu'un qui vous apprécie. Votre façon d'être permettra de voir évoluer les choses favorablement. La chance vous éclaire sur la conduite à tenir.

On cherchera à vous donner des conseils que vous n'aurez pas très envie de suivre. Vous chercherez à sauvegarder votre indépendance. Certaines informations insignifiantes provenant de différentes sources peuvent vous contrarier, ce qui vous fait avancer vers la vérité. Vous allez pouvoir passer un agréable moment en bonne compagnie. Le rapprochement de quelqu'un que vous avez connu autrefois pourrait se faire par l'entremise d'un étranger. Votre entourage sera touché par vos bonnes dispositions d'esprit, on vous remercie.

BALANCE

CAPRICORNE

Vous connaitrez des rapports sympathiques avec une personne que vous ne pouviez plus voir depuis quelques temps. Vous aurez la chance de nouer facilement cette nouvelle relation de façon durable. Chacun trouvera son plaisir dans un entretien très courtois.

Une nouvelle opportunité qui n'est pas sans intérêt vous est offerte par hasard. Votre attitude sensible et généreuse vous fait gagner facilement la confiance de quelqu'un de très influent dans le domaine des affaires. Votre charme naturel pourrait bien vite faire des ravages.

B LI E R

VERSEAU

Vous aurez un emploi du temps relativement chargé. Vous aurez des rendez-vous que vous aurez du mal à respecter. Ces nombreuses sorties pourraient bien vous mettre sur les genoux. Prenez le temps de bien vous reposer avant d'organiser encore de nouvelles rencontres.

Vous vous sentez étrangement lucide dans une situation que vous avez l'impression d'avoir déjà connue. Et pourtant vous ne la connaissez pas. Vous réagirez avec beaucoup de doigté face à cette confrontation surprise. Vous vous sentirez avide de nouvelles sensations.

Des bonnes nouvelles vous parviennent dans une affaire profitable. Profitez de cette opportunité pour vous situer face à une concurrence qui s'avère ne pas toutjours être très loyale. Vous sentirez intuitivement quelle attitude prendre pour parvenir à vos fins.

Vos relations intimes avec une personne à laquelle vous êtes sensible n'évoluent pas comme vous aimeriez. Faites preuve d'optimisme et de patience si vous souhaitez vraiment que vos rapports ne se trouvent pas complètement bloqués. Sachez concilier l'utile et l'agréable.

MERCREDI

Nuageux min 12° - max 22°

POISSON

06:45 : Ludo 11:05 : 3e séance 11:15 : Plus belle la vie 11:40 : Consomag 13:00 : 30 millions d'amis collector 13:40 : En course sur France 3 13:55 : Inspecteur Derrick 15:00 : Questions au gouvernement 16:05 : Nous nous sommes tant aimés 16:38 : Culturebox 16:40 : Slam 17:15 : Un livre, un jour 17:20 : Des chiffres et des lettres 17:55 : Route du Rhum, l'image du jour 18:00 : Questions pour un champion 19:58 : Météo 20:00 : Tout le sport 20:05 : Les étoiles du sport 20:10 : Plus belle la vie 20:35 : Les Noces de Figaro 23:40 : La minute épique 23:42 : Météo

Qu'ils soient danseurs, humoristes, cracheurs de feu, sosies, dresseurs d'animaux, chanteurs ou acrobates, de nombreux artistes amateurs en tous genres viennent tenter leur chance et dévoiler leur talent. L'heureux vainqueur, qui succèdera aux Echos liés, gagnants de l'édition 2009, se verra remettre la somme de 100 000 euros et participera au festival Juste pour rire à Montréal. Parmi les candidats de cette première émission, Odette, 89 ans, Anna, qui dresse des ballons de baudruche, un duo de jet-setteurs convaincu de tenir le tube de l'été, deux danseurs de 8 ans surdoués, Joe, un danseur Yamakazi qui prend tous les risques et un plasticien qui pratique le skate painting.

HOROSCOPE

CANCER

Plusieurs corps sont retrouvés dans un ranch, couverts de sang, une balle dans la tête. Une femme, gravement blessée, a réussi à survivre à ce massacre, mais elle est amnésique. Parmi les autres victimes se trouve Léonard Railton, âgé d'une vingtaine d'années, qui semblait gagner beaucoup d'argent depuis six mois. Son entourage en ignore la provenance. Peut-être cultivait-il du chanvre ? Par ailleurs, Madeleine Hightower, la nouvelle chef du service, a découvert la relation entre Van Pelt et Rigsby. Elle leur donne une journée pour choisir : soit l'un d'eux accepte une mutation, soit ils devront rompre...

06:30 : Télématin 09:05 : Dans quelle éta-gère 09:10 : Des jours et des vies 09:35 : Amour, gloire et beauté 09:55 : C'est au programme 10:55 : Motus 11:25 : Les Z'amours 12:00 : Tout le monde veut prendre sa place 12:50 : Le progrès en questions 13:00 : Journal 13:50 : Soyons prévoyants 13:55 : Consomag 14:00 : Toute une histoire 15:10 : Comment ça va bien ! 16:15 : Le Renard 17:15 : Paris sportifs 17:20 : En toutes lettres 17:55 : CD'aujourd'hui 18:00 : On n'demande qu'à en rire 19:00 : N'oubliez pas les paroles 20:30 : Soyons prévoyants 20:31 : Tirage du Loto 20:35 : Contes et nouvelles du XIXe siècle 21:35 : Contes et nouvelles du XIXe siècle 22:35 : Chez Maupassant 23:00 : Ma maison de A à Z 23:05 : Dans l'univers de...

LION

06:10 : Tabaluga 06:30 : TFou 11:05 : Ugly Betty 11:55 : Petits plats en équilibre 12:00 : Les douze coups de midi 12:50 : L'affiche du jour 13:00 : Journal 13:40 : Petits plats en équilibre 13:50 : Météo 13:55 : Les Cordier, juge et flic 15:35 : Femmes de loi 17:30 : Grey's Anatomy 18:25 : Tournez manège ! 19:10 : Le juste prix 19:50 : La prochaine fois, c'est chez moi 19:55 : Météo 20:35 : C'est ma Terre 20:40 : Courses et paris du jour 20:41 : Météo 20:45 : Mentalist 21:30 : Mentalist 22:20 : Mentalist 23:15 : Fringe

VIERGE

09h30 : le médaillon 10h10 : azhar oua hikayet 10h30 : sindjoube 11h00 : expression livre 12h00 : journal en français +météo 12h20 : louiza fernanda 13h30 : beyt djedi I 14h25 : hadharate khalida 15h00 : simba oua asdika'e el ghaba 16h30 : tabakh e'saghir 17h00 : of side 17h30 : oulama'e el djazair (el amir abdelkader) 18h00 : journal en amazigh 18h20 : le médaillon 19h00 : journal en français +météo 19h30 : alhane wa chabab 20h00 : journal en arabe 20h45 : djemei family II 21h30 : conseil discipline 23h00 : concert ''billal-n alane+hakim salhi+amel wahbi+ka 00h00 : journal en arabe

HORAIRES DES PRIÈRES El-Fadjr 05h48 El-Dohr 12h34 El-Assar 15h30 El-Maghreb 17h53 El-Icha’a 19h20

LE SAVIEZ-VOUS ?

Pourquoi les passionnés d'informatique sont-il surnommés ''geeks'' ? Au moyen âge un geek (dont l'origine vient de l'allemand geck) était employé pour désigner une personne assez étrange ou un peu folle.Au XIXème siècle ce mot fut utilisé pour qualifier les malades mentaux que l'on exhibait dans les foires. Au début

du siècle dernier, le terme dériva sur les gens solitaires et ''hors normes''. Aujourd'hui, ''geek'' est employé pour les passionnés de nouvelles technologies comme internet, l'informatique, les ordinateurs, etc...

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


BALLE AU CENTRE Par ALI BOUACIDA

L’ACADÉMIE SELON RACHID MEKHLOUFI Rachid Mekhloufi, l’un des derniers survivants de la glorieuse équipe du FLN, celle-là qui déserta les stades et tourna le dos à de brillantes carrières pour se réfugier à Tunis, répondant ainsi à l’appel de la patrie, s’apprête à fonder une académie de football. Il faut juste rappeler que dans cette équipe beaucoup de fabuleux joueurs ont terminé sur une retraite à la lisière du dénouement, comme Mustapha Zitouni entre autres. C’est là une autre histoire, un autre débat sur lesquels nous reviendrons certainement un jour. Pour l’heure, nous ne pouvons qu’exprimer de la satisfaction quant à l’annonce faite par Mekhloufi de créer une académie de football encadrée par -à défaut des anciens membres de l’équipe qui se comptent sur les doigts d’une main- du moins par des techniciens qui sont invités à inculquer l’esprit de ces footballeurs qui, entre une carrière rutilante et leur pays, ont vite fait le choix. En fait, ce qui différencie cette académie des autres, c’est qu’elle a une double mission : apprendre le football en appliquant strictement les normes académiques comme de bien entendu mais surtout insuffler cet esprit patriotique qui fut brillamment mis en relief lorsque l’équipe d’Algérie se qualifia au détriment de l’Egypte. Lorsque le peuple descendit spontanément dans la rue. Sauf que de plus en plus au sein des clubs, l’esprit mercantile est en train de supplanter petit à petit la symbolique des couleurs. Faut-il pour autant accabler les jeunes footballeurs accusés trop souvent de ne penser qu’à signer des contrats faramineux quand leurs dirigeants –et nouvellement leurs managers- prennent au passage de fabuleux dividendes sous forme de pourcentages. Il faut le dire : beaucoup de ces courtiers du foot se sont enrichis en s’adonnant à ce genre de négoce à la limite de la traite du genre humain. Dans ce monde très fermé du football, on vend et on achète des champions comme de la vulgaire marchandise et, juste pour extrapoler, des agents européens versés dans ce trafic font la chasse aux jeunes talents en Afrique qu’ils entretiennent et forment comme on engraisse du cheptel avant de le revendre à prix d’or. Cette pratique s’est généralisée et est devenue usuelle en Algérie. Voilà pourquoi une académie inspirée de la valeureuse équipe du FLN est plus que souhaitable en ces temps où le footballeur est devenu marchandise. Une nécessité historique. A. B.

Maracana N° 1260 — Mercredi 3 Novembre 2010

Stage à Alger du 6 au 9 novembre

24

EQUIPE NATIONALE OLYMPIQUE :

Dans le cadre de la prospection des joueurs locaux (U23) et de la préparation de la double confrontation amicale face à la Tunisie, la sélection nationale olympique effectuera un stage du 6 au 9 novembre 2010 à Alger. 25 joueurs ont été convoqués pour ce regroupement. Les joueurs évoluant à l’étranger rejoindront le groupe retenu pour les deux matches amicaux avant un second stage en Tunisie. Par ailleurs, le sélectionneur national, M. Azzeddine Aït Djoudi, animera un point de

presse le 10 novembre prochain à 10h30 à l’OCO Mohamed-Boudiaf d’Alger (stade du 5-Juillet). Il est à rappeler que l’Algérie affrontera la Tunisie en amical à deux reprise, le 15 et 17 novembre prochains.

Liste des joueurs retenus Mesfar Oussama (ASK), Bentayeb Ismaïl (ASO), Belhani Mansour (ASO), Benrabah Abderaouf (CAB) Mebarakou Zidane (JSMB), Aouras Mohamed Lamine (JSMB), Bensalem Zineddine

(MCA), Daoud Farid (MCA), Ghodbane Abdelmoutaleb (MCEE), Kadri Younès (MCEE), Aouedj Sid Ahmed (MCO), Belaili Youcef (MCO, Bousmaha Ahmed (MCS) Chermat Walid (MOC), Bitam Abderrezak (MSPB), Derrardja Walid (NAHD), Lakhdari Adel (USB), Meklouche Mouaouia (USMA), Barki Khairi (USMAn) Guechi Ali (USMAn), Limane Houssem (USMH), Kabla Salim Ryad (USMH), Touahri Amine (USMH), Bereksi Reguig Zakaria (WAT), Sidhoum Lyes (WAT).

Libye-Maroc en amical le 9 février 2011

Le Maroc disputera un match amical face à la Libye le 9 février 2011, en vue de la 3e journée des qualifications de la Coupe d'Afrique des nations (CAN 2012), prévue au Gabon et en Guinée équatoriale, a annoncé lundi la Fédération marocaine de football sur son site officiel. L'équipe du Maroc jouera auparavant un match amical contre l'Irlande du Nord le 17 novembre à Belfast. Ce sera la première sortie officielle pour le nouveau sélectionneur marocain, Eric Gerets. Ces deux rencontres amicales s'inscrivent dans le cadre de la préparation des Marocains pour le match face à l'Algérie, prévu à Alger entre le 25 et le 27 mars 2011, pour le compte de la troisième journée des qualifications de la CAN 2012, groupe D. La République centrafricaine, auteur d'un nul face au Maroc et d'une victoire devant l'Algérie, lors des deux premiers matches de qualification, est en tête du groupe D grâce à une meilleure différence de buts que le Maroc. L'Algérie et la Tanzanie (1 point) sont troisièmes.

Projet d'enseignement à distance lancé au Lycée sportif de Draria Un projet d'enseignement à distance a été lancé lundi par les responsables du Lycée

sportif de Draria (Alger), en présence du ministre de la Jeunesse et des Sports, Hachemi Djiar. "C'est un processus d'enseignement à distance qui permet aux étudiants du lycée de suivre les cours via un logiciel Internet, même en étant en stage ou en pleine compétition en Algérie ou à l'étranger", a déclaré à l'APS, Hendi Amel, chargée de projet au Lycée sportif de Draria. "Cette méthode d'enseignement pilote permet aussi une interaction entre les étudiants et les professeurs. Les étudiants peuvent poser des questions ou demander des éclaircissements sur les thèmes relatifs à leurs programmes d'enseignement", a-t-elle expliqué. M. Djiar a appelé les responsables de son département à généraliser l'utilisation de ces nouvelles méthodes d'enseignement dans les structures de jeunesse.

COUPE DU MONDE 2022

La facture pourrait être salée Mauvaise surprise pour les

Australiens. En lisant leur journal, ils ont appris qu'ils pourraient être mis à contribution à hauteur de 980 millions de dollars américains (702 millions d'euros) si leur pays est choisi pour organiser la Coupe du monde 2022, le 2 décembre prochain. Les gouvernements fédéral et des états ont promis à la Fédération de football australienne (FFA) de participer de façon substantielle aux coûts engendrés pour améliorer la sécurité, les transports publics, les douanes et les services de l'immigration afin d'organiser le Mondial si la candidature de l'Australie est retenue. Le journal Age estime que le coût des engagements gouvernementaux se montera à 980 millions de dollars. Il estime que cette somme s'ajoute aux garanties apportées par le gouvernement à la FFA qui prévoit de dépenser 2,8 milliards de dollars australiens (1,9 milliards d'euros) pour bâtir trois stades à Sydney, Canberra et Perth et augmenter la capacité de neuf autres enceintes.

2E JOURNÉE GR-B : NIGERIA-MALI (5-0) CAN 2010 (DAMES)

Le Nigeria a largement battu le Mali sur le score de 5 à 0 (mi-temps 3-0) lundi au Sinaba stadium de Johannesburg en match comptant pour la deuxième journée du championnat d'Afrique des nations dames de football. Les buts de la rencontre ont été inscrits par Perpetua Nkwocha (15ème, 16ème et 43ème), Chinyere Stella Mbachu (69ème) et Francisca Ordega (88ème) pour le Nigeria. A la faveur de cette victoire, les Super Falcones du Nigeria prennent la tête du groupe A grâce à une meilleure différence de buts que l'Afrique du Sud qui s'est imposée contre la Tanzanie (2-1) dimanche. La sélection algérienne entame la compétition mardi face au Ghana pour le

compte de la première journée du groupe B. L'autre match du même groupe mettra aux prises la Guinée équatoriale (tenante du titre) et le Cameroun. Guinée équatorialeCameroun (2-2)

La Guinée équatoriale et le Cameroun se sont neutralisés (2-2) ce mardi pour le compte de la première journée du groupe B de la CAN 2010 (dames) qui se déroule actuellement à Johannesburg (Afrique du Sud).

Les buts des tenantes du titre ont été inscrits par Boho Savo et Barbosa Jumaria De Sanatana (39’). Les buts camerounais ont été l’œuvre de Christine Manie (45ème) et Michèle Ngono Mani (47ème).

UNE AUTRE HISTOIRE DE RACISME EN ITALIE

«Krasic est seulement un Serbe.» Cette phrase, lâchée par un journaliste italien suite à la simulation de la pépite de la Juventus face à Bologne, a eu l’effet d’une bombe chez les transalpins. Aleksandar Kolarov, coéquipier de Krasic en sélection, s’est empressé de réagir aux propos du gratte-papier italien dans les colonnes du journal local Vecernje

Novostì : «C’est une honte pour l’Italie. C’est un comportement clairement raciste. Je voudrais appeler ce journaliste pour lui dire tout ce que je pense de cette histoire. C’est sûr qu’après ce qui s’est passé à Gênes, nous autres, les Serbes, nous ne sommes pas en odeur de sainteté mais c’est une honte de mettre tous les Serbes dans le même sac. J’ai

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

vécu trois ans en Italie et je ne connais pas un seul entraîneur, un joueur ou un supporter qui aient eu un quelconque problème avec des joueurs serbes. Grâce à nous, le football italien a énormément gagné en qualité. Ils savent que nous ne sommes pas des racistes, mais avec ce genre de propos, ils ont montré qu’eux, ils le sont peut-être...»


maracanafoot1260