Issuu on Google+

www.maracanafoot.com

Lundi 25 Octobre 2010 - N° 1252 - Prix 10 DA

«J’espère que Benchikha me donnera ma chance» KHEIREDDINE ZARABI

Les Lions du Djurdjura veulent s’offrir les Lions du Cheliff «Ce sera un match serré» OUSSALAH

Chérif El Ouazzani, Azuka et Saïdi seront libérés

ZITI «J’espère avoir plus de temps de jeu à l’avenir»

IL N’EST PAS ENCORE RÉTABLI

Coulibaly sera-til présent face à la JSMB ?

Quels objectifs pour le MCA

MOULOUDIA ?

USMH TOUAHRI :

«Prêt pour prendre ma place face à l’USMA»

BOUMECHRA UNE DÉFENSE DES PLUS INDISPONIBLE POUR DEUX MATCHES INQUIÉTANTES !

JSMB APRÈS LEUR VICTOIRE FACE À L’USMA

Les Vert et Rouge

S’AFFICHENT

Faut-il s’inquiéter ?

N’JENG TOUJOURS MUET


02

Maracana N° 1252 — Lundi 25 octobre 2010

Ligue

Les Lions du Djurdjura veulent s’offrir les Lions du Cheliff JSK

1

g Par Aomar Moussi

Les partenaires de Mohamed Amine Aoudia, vainqueurs lors de la précédente journée face au CA Bordj Bou Arréridj sur le score net de 2 buts à 0, ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin. Les capés de Geiger et Bouhellal, qui auront à en découdre avec leurs homologues de l’ASO Chlef demain mardi, ne comptent pas rater cette occasion et veulent réussir la passe de trois.

C

ela ne sera pas facile face à cette équipe de l’ASO qui a le vent en poupe, mais même du côté des Kabyles, c’est la grande forme. Les Naïli, El Orfi, Tedjar, Yahia Chérif et compagnie, qui ont réussi deux victoires pour autant de matchs disputés, attendent de pied

ferme leurs homologues de l’ASO Chlef. Les protégés d’Alain Geiger qui auront l’avantage du terrain et l’apport de leur large public, sont bien partis pour arracher une troisième victoire de suite, mais ce ne sera pas facile devant cet adversaire qui reste sur trois victoires consécutives. La dernière réussie face au MC El Eulma sur un score de 5 buts à 0. La JSK doit faire très attention à cette redoutable équipe de l’ASO, qui ne viendra pas à TiziOuzou pour faire du tourisme et

ZITI : «J’espère avoir plus de temps de jeu à l’avenir»

S’il y a un joueur qui est content face au CABBA c’est bel et bien Mohamed Khoutir Ziti. Ce jeune joueur qui est pétri de qualités et qui est pour rappel le bourreau de l’équipe égyptienne d’Al Ahly au stade de Tizi-

Ouzou en ligue des champions africaine, et qui chauffait le banc des remplaçants depuis un bon bout de temps, a de nouveau retrouvé son poste au sein du onze kabyle. C’était à l’occasion du match comptant pour la 4e journée du championnat de ligue 1 professionnelle, joué vendredi dernier face au CA Bordj Bou Arréridj. Ziti se dit très heureux de rejouer en

déclarant ce qui suit : «Je remercie l’entraîneur pour m’avoir fait confiance, en comptant sur mes services. Je suis très content de rejouer et de replonger dans le bain de la compétition», avant d’ajouter : «j’espère que je n’ai pas déçu. J’ai essayé de faire de mon mieux, en me donnant à fond. Je crois que dans l’ensemble, j’ai rempli ma tâche.» L’arrière droit des Jaune et Vert souhaite que «l’entraîneur me donne la chance encore, et m’accorde un temps de jeu plus élevé à l’avenir, afin que je puisse contribuer aux résultats de mon équipe, et pouvoir étaler ma classe et mes capacités». Ziti conclut en ces mots : «Je suis sur la bonne voie, et je compte redoubler plus d’efforts aux entraînements, afin de gagner encore des galons auprès du staff technique. Le meilleur est à venir, j’en suis certain. Je reste confiant, car je sais ce que je vaux. Je ne compte pas m’arrêter à ce stade, car je veux progresser davantage et m’imposer comme un titulaire dans l’équipe, c’est là mon objectif.» Propos recueillis par A.M.

de la simple figuration, mais pour repartir avec un probant résultat. Les débats seront à coup sûr très chauds entre les 22 acteurs, et les joueurs kabyles auront affaire à un adversaire de taille, pas comme ce fut le cas face au CABBA, et ce, sans diminuer de la valeur de cette équipe bordjienne. De toute façon, les camarades de Malik Asselah sont décidés à ne pas laisser filer cette aubaine en or, qui va se présenter à eux demain après-midi. Les Lions du Djurdjura veulent à tout prix s’offrir les Lions du Cheliff. Alors, attendons pour voir.

Jamais deux sans trois

Les Kabyles ont réussi un sansfaute lors de leurs deux premières rencontres en championnat, avec deux victoires réalisées respectivement contre l’AS Khroub à Tizi-Ouzou sur le score de 3 à 2, et devant le CA Bordj Bou Arréridj à BBA sur le score de 2 à 0. Pour leur troisième sortie, la deuxième à domicile, les Jaune et Vert ne comptent pas rater l’occasion pour empocher les trois points qui seront mis en jeu. La bataille sera ardue face aux Lions de l’ASO Chlef de Méziane Ighil. Alain Geiger et son adjoint Kamel Bouhellal devront composer avec

Chérif El Ouazzani, Azuka et Saïdi seront libérés

Même s’il est encore prématuré de parler des joueurs à libérer, il n’est un secret pour personne que trois joueurs risquent de quitter le club phare de la Kabylie dès le mercato prochain. Ces joueurs qui n’ont pas bénéficié d’un temps de jeu conséquent depuis l’entame de la saison, et en championnat et en compétition africaine, seront, sauf surprise de dernière minute, libérés par la direction du club. Il s’agit entre autres des deux milieux de terrain, Si Abdenour Chérif El Ouazzani et Lyes Saïdi, et de l’attaquant Isu Azuka. Les deux premiers se retrouvent à chacune des sorties de la JSK en dehors de la liste des 18, quant au Nigérian, ce dernier est toujours remplaçant et n’a fait que brèves apparitions. Selon notre source, ces trois joueurs n’ont pas donné satisfaction. D’ailleurs, on murmure du côté de la JSK d’un transfert de Saïdi et Azuka dans deux clubs marocains. Quant à Chérif El Ouazzani, pour le moment, il n’y a rien d’officiel. A.M.

=Reprise hier à 16h

Les coéquipiers de Bilel Naïli, qui ont bénéficié d’une journée de repos après le match de vendredi dernier, ont repris le chemin des entraînements hier après-midi. La séance de reprise effectuée au stade du 1er Novembre a débuté à 16h, sous le regard des supporters, venus encourager leurs favoris pour continuer sur leur lancée. Une reprise en prévision de leur match qui va les opposer demain après-midi, at home, aux Chéliffiens, pour le compte de la 5e journée du championnat national de ligue 1 professionnelle.

=Ultime séance aujourd’hui

Les joueurs kabyles qui ont repris du service hier, auront droit à une dernière séance de travail qu’ils vont effectuer aujourd’hui lundi. Le staff technique sera appelé à apporter les derniers réglages et mettre en place son plan d’attaque, que les joueurs vont appliquer demain face aux gars de l’ASO Chlef d’Ighil Méziane.

=Le match face à l’ASO prévu à 16h

Contrairement aux matchs de la ligue des champions africaine, où les Kabyles jouaient en nocturne, cette fois en championnat les partenaires de Belkacem Remache joueront dans la journée. Les Lions du Djurdjura affronteront leurs homologues de l’ASO Chlef dans l’aprèsmidi de demain. Le coup d’envoi de la rencontre est prévu à 16h. A.M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

les meilleurs, afin de permettre à l’équipe d’enchaîner avec un troisième succès d’affilée. Comme dit l’adage, «jamais deux sans trois», et les Kabyles ne veulent en aucun cas rater cette sortie à domicile et ce, malgré la difficulté de leur mission. L’adversaire n’est plus à présenter, et les résultats enregistrés par les Chélifiens lors des trois dernières journées démontrent les réelles intentions de ces derniers. Donc, aux Kabyles de se méfier de cette équipe de Chlef qui va certainement se présenter sur le terrain avec la nette intention de rafler la mise et de continuer sur sa bonne lancée. C’est le cas aussi pour les coéquipiers de Belkalem Essaïd, lesquels jetteront tous leurs forces dans la bataille afin de réussir la passe de trois, et rester sur cette bonne dynamique de victoires. A. M.

Les dates des matchs retard arrêtées

Les Kabyles affronteront le MCO le 2 novembre… ball a La Ligue nationale de foot rendu publiques, hier, les dates des matchs de mises à jour du calendrier du championnat de Ligue 1 professionnelle. Les Kabyles, qui ont deux matchs de retard, disputeront leur premier match face au MC Oran, le mardi prochain, c'està-dire le 2 novembre. La rencontre aura lieu au stade Ahmed Zabana d’Oran dans l’après-midi à 14h30.

…Et le CRB le 27 mbre nove à la deuxième rencontre

Quant e de mise à jour de la 3 journée du championnat de ligue 1 professionnelle, cette dernière aura lieu le 27 novemberre prochain au stade du 1 Novembre de Tizi-Ouzou. Les Kabyles auront à en découdre avec les gars de Laqiba, le Chabab Riadhi de Bélouizdad. A.M.


Ligue

1

Maracana N° 1252 — Lundi 25 octobre 2010

Confirmer et éviter la défaite

03

JSK

A 24H DE LA RENCONTRE FACE À L’ASO

g Par Saïd Aberkane

Geiger, même s’il connaît l’enjeu de cette rencontre, lui accorde une importance toute particulière : «Il n’y a pas que le match de l’AS Chlef qui est important, on doit négocier toutes les rencontres au même titre que ce big match. On doit glaner le maximum de points lors des prochains matches, et pour atteindre notre objectif en championnat, il faut continuer sur cette lancée, car cela pourra nous

Tout auréolée de son succès en dehors de ses bases face à la coriace équipe du CA Bordj Bou Arréridj vendredi dernier, la JSK accueillera la formation chélifienne pour le compte de la cinquième journée du championnat de Ligue I professionnelle, et compte continuer sur cette dynamique pour ne pas céder du terrain.

C

ertes, cela ne va pas être facile devant les Rouge et Blanc de Chlef qui collectionnent les bons résultats, mais la JSK qui n’a pas encore atteint sa vitesse de croisière en championnat, aura des atouts à faire valoir, tant sur le plan physique que technique. Lors de da la dernière rencontre à BBA, on a vu des remaniements en défense et au milieu, après l’incorporation de Ziti et Hocine El Orfi qui ont apporté leur contribution. Le coach Geiger pourra aussi compter cette semaine sur le retour de Coulibaly qui revient de blessure. Concernant les joueurs, ces derniers sont décidés plus que jamais à faire un bon résultat.

permettre d’enchaîner avec une nouvelle série de résultats positifs. Après le dernier succès arraché aux dépens du CABBA, on essayera de créer une nouvelle fois cette dynamique, et confirmer par une autre victoire face aux Chélifiens», dira Alain Geiger, qui veut sans aucun doute dépassionner les débats pour dissiper la pression qui pèse sur ses joueurs. S. A.

OUSSALAH : «Ce sera un match serré»

Une chose et sûre, les Kabyles devront se méfier de cette équipe chélifienne qui ne viendra pas à Tizi pour faire du tourisme. Le match de demain sera celui des retrouvailles, espérons tout de même que cette rencontre sera une fête, et que le fair-play sera de mise.

rigueur dans le travail se verront sur le terrain le jour du match, surtout que la pression sur les deux équipes sera beaucoup plus forte que d’habitude. Aussi, l’avantage du terrain sera un atout non négligeable puisque les Kabyles auront l’appui de leur fidèle public.

Dans l’entourage de l’équipe, on a remarqué que plus le moment de la rencontre approche, plus les joueurs se montrent concentrés sur cette confrontation. Le souhait du staff technique est que cette volonté affichée ces derniers temps et la

Le club phare de la Kabylie qui aura à en découdre avec la formation chélifienne dans une confrontation qui sera incontestablement l’affiche de cette journée, s’annonce très chaud pour les deux équipes. Toutefois, Alain

Beaucoup de volonté au sein du groupe

Battre l’ASO pour bien continuer

«Cette confrontation est très importante pour les deux équipes, et sera sans nul doute très disputée des deux côtés. En effet, nous, autant que nos hôtes du jour, sommes dans une courbe ascendants ces derniers temps et nous devrons prouver, une fois de plus, de quoi nous sommes capables. Mes coéquipiers sont conscients de la tâche qui les attend demain, et d’ailleurs on doit préparer comme il se doit cette confrontation pour atteindre notre but, vu qu’une victoire nous propulserait davantage en haut du groupe de tête et réduirait l’écart qui nous sépare de nos concurrents. Certes, l’AS Chlef qui veut confirmer sa bonne santé, ne viendra pas en touriste à Tizi-Ouzou ni en victime expiatoire, mais fera tout pour revenir chez elle avec le meilleur résultat. En somme, nous croyons en nos moyens et, comme d’habitude, devant les grandes équipes, nous nous produisons admirablement et nous nous battrons pour offrir à nos supporters une victoire, même si a priori ce sera très serré.»

EL ORFI : «Je tâcherai de justifier la confiance placée en moi» Auteur d’une belle prestation face au CA Bord Bou Arréridj, le milieu de terrain kabyle, Hocine El Orfi, estime que son équipe a fait un grand match et que ce deuxième succès en championnat est venu à point nommé pour libérer le groupe qui a traversé une semaine difficile, après l’amère élimination en Ligue des champions africaine. El Orfi estime aussi que l’équipe a retrouvé ses repères et sera encore plus forte dans les semaines à venir.

Que pensez-vous de ce succès ramené de l’extérieur ? Ce succès ramené en dehors de nos bases était le fruit d’un travail accompli par tous les joueurs. Notre seul objectif en allant à Bordj était de revenir avec les trois points du match ; la preuve, on a réussi à réaliser un succès qui est satisfaisant, surtout qu’il n’était pas facile à se dessiner devant une équipe en confiance et qui jouait chez elle. Les joueurs ont cru en leurs moyens, c’est de bon augure pour le futur. Mais dans votre situation, il fallait gagner ce match, non ? Il faut savoir qu’on est toujours dans la première partie de l’exercice, alors rien ne nous bouscule. C’est vrai que l’idéal pour nous était de gagner, mais il ne faut pas mettre trop de pression sur les joueurs qui sont toujours sous le choc de l’élimination de la

Ligue des champions africaine. Le niveau de l’équipe et les résultats aussi c’est essentiel, mais il faut patienter pour que l’équipe retrouve sa vitesse de croisière.

facile, du moment qu’on a un bon groupe composé de bons éléments qui peuvent tous prétendre à une place parmi le onze titulaire.

Comment avez-vous trouvé votre adversaire ? Je pense que le CABBA n’est plus à présenter, cette équipe était bien présente sur le terrain et nous a posé beaucoup de problèmes, surtout en première période. Le CABBA est une bonne équipe qui possède de bons éléments. Mais je pense que nous étions plus volontaires. A mon sens, c’est ce qui a fait la différence.

Comment voyez-vous les prochains matchs de votre équipe ? Je pense que ce n’est vraiment pas le moment d’en parler. Nous entamerons la compétition en jouant match par match. Notre objectif à présent est de continuer sur notre lancée pour espérer terminer la phase aller en beauté.

Sur un plan personnel, vous avez retrouvé votre poste de titulaire dans la composante kabyle. Cela doit vous faire plaisir, non ? Effectivement, je pense que je suis sur la bonne voie. J’estime que ce n’est qu’une juste récompense par rapport aux efforts que je suis en train de consentir. Il y a également cette confiance dont je bénéficie du staff technique et des joueurs. Cela m’aide énormément à garder une certaine régularité. En tout cas, je suis décidé à garder cette cadence pour apporter le plus qu’on attend de moi. Lors des prochaines rencontres, les places seront chères… C’est très motivant de travailler dans une ambiance de concurrence. Je pense aussi que c’est bénéfique pour nous et surtout pour l’équipe. Chacun de nous doit mériter sa place. Certes, ce ne sera pas du tout

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Lors du prochain rendez-vous, vous aller affronter l’AS Chlef ; un mot sur cette confrontation ? Ce sera un match très difficile pour les deux équipes, d’autant plus que l’équipe chélifienne se porte bien actuellement. De notre côté, nous allons nous préparer sérieusement pour être au top demain. En tout cas, nous n’avons pas le droit de céder des points à domicile. On est appelés à confirmer notre dernier succès. Vous semblez optimiste… Absolument. Notre équipe est solidaire et a les moyens de se faire respecter. Nous ferons tout pour confirmer demain face à la formation chélifienne. C’est dans nos cordes, pour peu que la rencontre reste dans son cadre sportif. Je suis convaincu que si on parvient à rester concentrés et qu’on utilise à bon escient nos atouts, on remportera ce match. Entretien réalisé par Aberkane S.


04

Maracana N° 1252 — Lundi 25 octobre 2010

Ligue

Coulibaly sera-t-il présent face à la JSMB ?

1

JSK IL N’EST PAS ENCORE RÉTABLI

g Par Aomar Moussi Idrissa Coulibaly, soumis à des soins intensifs, n’est pas encore rétabli de sa blessure. Comme nous l’avions rapporté dans l’une de nos précédentes éditions, l’international malien, qui a dû céder sa place à son équipier Koceila Berchiche, lors du match retour de la demi-finale en Ligue des champions africaine face au TP Mazembe, ne sera pas présent face à l’ASO Chlef, demain, à l’occasion du match comptant pour la 5e journée du championnat de Ligue 1 professionnelle.

des piliers de l’équipe, ne sera que bénéfique face à la JSMB. C’est un rendezvous très important, et la JSK va se mesurer à un adversaire de taille, lequel va se produire à domicile et devant ses supporters. Les gars de Yemma Gouraya, qui affichent clairement leurs ambitions, jouant à fond leurs chances pour le titre de champion d’Algérie, ne comptent pas rater ce derby de la Kabylie. C’est le même son de cloche qu’on entend du côté de la JSK, que seul un bon résultat intéresse. La présence d’Idrissa Coulibaly à cette rencontre est plus qu’indispensable, mais tout dépendra si ce joueur est rétabli ou non. De toute façon, tout le monde souhaite que Coulibaly soit rétabli de sa blessure afin qu’il puisse prendre part à cette chaude empoignade prometteuse, et que toute la Kabylie attend avec une grande impatience.

Le staff technique veut le voir rétabli

M

Le staff technique de la JSK souhaite vivement voir ce joueur rétabli de sa blessure. Cet élément incontournable sur l’échiquier d’Alain Geiger sera d’un grand apport dans un match pareil. La JSMB, qui est un gros morceau et qui affiche une éblouissante forme depuis le début de la saison, attend de pied ferme la JSK. Même si une journée est programmée ce mardi, les deux clubs kabyles étant appelés à accueillir respectivement le WAT pour la JSMB et l’ASO pour la JSK, la fièvre du derby kabylo-kabyle a déjà commencé. Les supporters des deux équipes ne parlent que de ce rendez-vous cette fois-ci explosif et qui tiendra à coup sûr toutes ses promesses. La présence de l’ensemble

ais la question que se posent les nombreux amoureux du club phare de la Kabylie est celle-ci : sera-t-il présent et rétabli d’ici le derby de la Kabylie ? Personne ne peut répondre à cette question, et ce pour la simple raison qu’il est encore prématuré d’avancer quoi que ce soit. Mais une chose est certaine, le kiné du club Guillou fera tout ce qui est en son pouvoir pour remettre sur pied le libéro de charme des Lions du Djurdjura. La présence de cet élément de valeur, considéré comme l’un

des joueurs est plus qu’indispensable. Un élément comme Coulibaly ne pourra que contribuer et apporter un plus à son équipe. C’est pour cette raison que les membres du staff technique, à leur tête le coach Alain Geiger, attendent avec impatience de revoir Idrissa Coulibaly avec le groupe pour prendre part à cette chaude empoignade très attendue par les supporters des deux équipes. Coulibaly est bien pris en charge par le kiné du club Guillou. Ce dernier fera tout son possible pour rétablir le joueur de sa blessure et lui donner ensuite le feu vert pour qu’il puisse replonger dans le bain de la compétition et participer au derby kabylo-kabyle.

Le joueur ne veut pas rater le derby kabyle

Le libéro de charme des Jaune et Vert, le Malien Idrissa Coulibaly, ne veut pas rater ce rendez-vous. Le club a besoin de l’apport de tous les joueurs, et un élément comme Coulibaly ne pourra qu’être utile dans ce genre de matches où il y a trop de pression, d’engagement et de duels. Coulibaly souhaite vivement reprendre du service avant ce rendez-vous afin qu’il puisse y prendre part : «Je ne veux pas rater ce derby qui tient en haleine toute une région. J’espère être rétabli d’ici cette rencontre pour que je puisse prendre part. Cela me tient vraiment à coeur.» Avant de conclure : «La compétition me manque déjà et j’ai hâte de retrouver les terrains pour aider mes coéquipiers et contribuer de mon côté à d’autres bons résultats de mon club.». A.M.

Bouhellal : «L’ASO est un gros morceau, mais les joueurs vont se surpasser»

C

ontacté hier, l’entraîneur adjoint des Lions du Djurdjura, Kamel Bouhellal, est revenu sur la victoire de son équipe acquise haut la main en dehors des ses bases contre le CABBA, nous déclarant : «Après notre élimination en Ligue des champions africaine, on s’est réunis avec les joueurs pour les mobilisaer de nouveau. Je pense que les joueurs ont bien reçu le message, et cette victoire contre le CABBA est la meilleure illustration du caractère fort de ces derniers.» Avant d’enchaîner : «Je pense que les joueurs ont su comment se ressaisir et se transcender en revenant à la maison avec les points mis en jeu.» Voulant avoir son avis sur le prochain match qui va les opposer à l’ASO Chlef, une équipe qui carbure fort en ce début de saison, notre interlocuteur estime : «C’est vrai qu’on aura affaire à un adversaire qui n’est plus à présenter, avec à sa tête un entraîneur comme Ighil Meziane. Cette équipe de Chlef est redoutable et va certainement se déplacer à Tizi Ouzou avec la ferme intention de confirmer les trois victoires réussies lors de ses derniers matches. De notre côté, on ne va tout de même pas lâcher prise et on sait à qui on aura affaire. On fait confiance à nos joueurs et je reste persuadé que les garçons vont se transcender et

se surpasser. On se produira à domicile et devant nos supporters et on ne compte pas rater ce rendez-vous. Comme dit l’adage : “jamais deux sans trois” (rires). On doit faire le plein à domicile si on veut aller de l’avant et gagner le titre de champion d’Algérie.»

«J’attends avec impatience le derby de la Kabylie»

Pour ce qui est du derby de la Kabylie, très attendu par les amoureux des deux clubs, notre interlocuteur indique : «Il est encore prématuré de parler du derby kabylokabyle, et ce pour la simple raison qu’on a un match à jouer et qui nous attend ce mardi face aux Chéliffiens. Après, on s’attellera à préparer l’autre rendez-vous qui nous attend face à la JSMB.» Avant d’enchaîner : «C’est un rendez-vous exceptionnel car il va mettre aux prises les deux clubs kabyles. Ce derby est le premier pour moi. Pour ne rien vous cacher, il me tient à coeur et je l’attends avec une grande impatience.» Bouhellal souhaite vivement réussir son premier derby de la Kabyle en tant qu’entraîneur : «Je veux marquer ce premier derby avec un bon résultat qui ne me fera que plaisir. La JSMB est un dur morceau mais la JSK l’est aussi. Il faut penser tout

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

d’abord au match de l’ASO Chlef avant de préparer celui de vendredi face à la JSM Béjaïa.»

«Il est encore prématuré de parler du titre»

A une question concernant les chances de son équipe de jouer pour le titre de champion d’Algérie, l’entraîneur adjoint des Lions du Djurdjura estime : «Ce n’est que le début du championnat et on n’a joué que deux matches. Il nous reste un long chemin à parcourir. Beaucoup de matches nous attendent, alors il vaut mieux attendre la fin de la phase aller pour faire le bilan.» Bouhellal croit dur comme fer en les capacités de son équipe de jouer le titre mais il préfère ne pas s’avancer, concluant : «La JSK joue toujours le haut du tableau mais il ne faut pas se précipiter. Il est encore prématuré de parler du titre, et ce par respect aux autres clubs qui prétendent à la consécration finale. Mais une chose est sûre : la JSK fera tout pour remporter le titre de champion d’Algérie avec sa nouvelle ère professionnelle. C’est là notre objectif.» Propos recueillis par Aomar Moussi


EQUIPE NATIONALE

05

Maracana N° 1252 — Lundi 25 octobre 2010

KHEIREDDINE ZARABI : «J’espère que Benchikha me donnera ma chance»

Blessé à l’épaule depuis la fin de la saison passée, Kheireddine Zarabi, qui s’est fait opéré entretemps, qui a par la suite effectué une bonne rééducation qui lui a permis d’entamer depuis environ un mois les entraînements avec le groupe, devrait très bientôt être apte à renouer avec la compétition. Nous l’avons joint hier à Setubal pour savoir ce qu’il en est de sa forme et de ses ambitions cette saison.

Qu’en est-il de votre situation après vous être rétabli de votre blessure à l’épaule ? Tout se passe très bien pour moi. Cela fait à présent environ un mois que j’ai réintégré le groupe après avoir terminé mes séances de rééducation. Cela a pris du temps mais, s’était pour moi un passage obligé. Dans ce genre de situation, il faut savoir être patient et prendre le temps qu’il faut me se rétablir comme il se doit. C’est très important afin d’éviter de connaitre des complications par la suite. J’ai personnellement observé toutes les recommandations qui m’ont été assignées par le staff médical. Comment vous sentez-vous à présent ? Ma blessure n’est à présent qu’un mauvais souvenir. Je me sens très bien et je n’ai aucune gêne à l’entrainement. En effet, au départ je me devais d’entamer les entraînements en solo, afin de refaire démarrer la machine et d’éviter les chocs physiques, afin d’éviter de rechuter à nouveau ou de réveiller à nouveau la blessure. Mais maintenant, je suis apte à m’engager d’avantage physiquement lors des séances d’entrainements. Cela fait un mois que je m’entraine avec l’équipe et je peux vous dire que je progresse de séance en séance. Êtes-vous dans ces conditions pour autant prêts à reprendre la compétition ? Ma condition physique s’améliore de jour en jour, car il faut savoir que je cravache dur à l’entrainement pour être au top, afin de pouvoir par la suite renouer avec la compétition dans les meilleures conditions. Je dirai pour répondre à votre question, qu’il faut savoir que je ne suis pas pour le moment tout à fait prêt à reprendre la compétition, même si cela fait un mois que je m’exerce avec le groupe. La raison est simple, n’ayant pas effectué la préparation d’intersaison avec le groupe, je ne suis pas au même niveau de préparation que mes coéquipiers, qui en plus sont plus compétitif s puisqu’ils ont aussi des matches de championnat dans les jambes. Ce qui

n’est pas le cas pour moi. J’ai donc un déficit à combler par rapport à mes camarades. Ce à quoi je m’atèle actuellement en redoublant d’efforts à l’entrainement comme je vous l’ai dit plus haut.

«Rabah Saâdane n’a pas daigné s’intéresser à moi. J’espère que Benchikha me donnera ma chance »

Quand pensez-vous être prêt à rejouer en championnat ? Cela ne devrait pas trop tarder, mais il faut savoir que je ne suis pas pressé pour ça. Je ne veux surtout pas précipiter les choses. Lorsque je serais vraiment OK, le staff technique fera appel à moi et me remettra dans le bain comme on dit. Pour rattraper mon retard, je m’entraine non seulement avec le groupe mais aussi, en solo. Je fais un travail supplémentaire. Mon objectif, rejoué en compétition progressivement pour ensuite regagner ma place de titulaire. J’ai confiance en mes moyens et je sais qu’avec de la persévérance et de la détermination, j’y parviendrai bien incha Allah. Je suis serein et optimiste, car tout se passe bien pour moi. N’avez-vous donc pas d’appréhensions particulières du fait que cela fait un bon moment que vous n’avez pas joué ? A vrai dire pas spécialement puisque je vous dis que je suis serein. A Setubal, je me sens chez moi. Je suis très bien considéré par tout le monde et si les dirigeants ont décidé de me proposer de prolonger mon contrat alors que j’étais en convalescence, c’est bien parce qu’ils connaissent ma valeur et parce que le club a besoin de mes services. Vous savez, dans le professionnalisme, personne ne vous fait de cadeau. C’est pourquoi, de ce côté-là, je suis vraiment tranquille. C’est à moi à présent de faire le nécessaire pour prouver que je mérite à nouveau la confiance du coach. Je me sens bien à l’entrainement, mais la compétition, c’est autre chose. Je ne veux donc pas brûler les étapes, car je veux absolument réussir mon entrée en matière. Comment se passe en championnat pour votre équipe ? Dans l’ensemble, ça ne se passe pas trop mal. On est classé à la 6e place en championnat et samedi passé, on a remporté la victoire

«Je cravache dur à l’entrainement pour être au top, afin de pouvoir par la suite renouer avec la compétition dans les meilleures conditions»

face au Vitoria Guimarães sur notre terrain. Ce n’est pas si mal que ça ! A un moment donné vous nous avez fait part de votre ambition d’être un jour convoqué en équipe nationale, y tenez-vous encore ? Quel joueur pourrait vous dire le contraire ? Personnellement, lorsque je suis au meilleur de ma forme et donc en possession de tous mes moyens, je pense avoir ce qu’il faut pour mériter d’avoir une chance d’être un jour appelé en sélection. Puisqu’on a donné la chance à de nombreux autres joueurs, évoluant à l’étranger, pourquoi pas moi ?! Il faut savoir que j’évolue en division une du championnat portugais qui fait éclore de nombreux bons joueurs qui vont par la suite monnayer leurs talents dans des championnats plus huppés en Europe, comme ceux, d’Espagne, d’Italie, de France, d’Angleterre ou d’Allemagne, entre autres. Il faut savoir que le championnat du Portugal est assez intéressant aussi. C’est un véritable tremplin pour les joueurs de talent. Par exemple, il y a la filière brésilienne qui est bien introduite dans le football portugais. Il vous tient alors à cœur que le sélectionneur national ai un œil sur vos performances dans le championnat portugais, n’est-ce-pas ?

« Je pense avoir ce qu’il faut pour mériter d’avoir une chance d’être un jour appelé en sélection. Puisqu’on a donné la chance à de nombreux autres joueurs, évoluant à l’étranger, pourquoi pas moi ?»

Oui, bien évidemment. Mais pas dans l’immédiat puisque je n’ai pas encore repris la compétition officielle pour l’instant. Cela dit, j’espère que tel sera le cas une fois que je serai au meilleur de ma forme. La saison dernière, et je le dis sans vouloir me vanter, ce n’est pas du tout de mon genre, j’ai réussi à tirer mon épingle du jeu avec une place de titulaire au sein de mon équipe. J’ai réussi de très bonnes prestations de l’avis des médias d’ici et de techniciens et autres observateurs avertis, notamment lors de chaudes empoignade comme face au Benfica et à Porto, qui attisent comme vous le savez un intérêt particulier des médias et l’engouement des supporters. Malgré ça, l’ex-sélectionneur national Rabah Saâdane n’a pas daigné s’intéresser à moi. Espérez -vous certainement que tel ne sera pas le cas cette

fois-ci encore avec la venue de Benchikha à la barre technique des Verts ? Je ne perds jamais l’espoir de revêtir un jour le maillot de l’équipe nationale. C’est le but recherché par tout joueur ambitieux qui se donne les moyens pour réussir. Ça sera une fierté pour moi et ma famille, qui n’est pas étrangère au football, puisque mon père est un ancien footballeur du NAHD, ainsi que mon frère ainé Abderaouf qui évolue à Nîmes et qui pour moi est un véritable exemple de sérieux et de professionnalisme dans sa manière de gérer sa carrière. Mon père et lui, sont pour moi d’excellents conseillés. J’espère que Benchikha me donnera ma chance et se renseignera sur moi, une fois que je serai opérationnel et compétitif. Je garde espoir de réaliser ce rêve qui me tient à cœur. Entretien réalisé par Mohamed-Amine Azzouz

Les Algériennes depuis ce matin à Johansburg

COUPE D’AFRIQUE DES NATIONS DAMES

L’équipe nationale féminine s’ests envolée hier après midi à destination de la capitale Sud Africaine pour prendre part à la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations “Dames”. La sélection algérienne à transiter par l’aéroport Charles De Gaule de Paris en provenance du vol de la compagnie Air Algérie qui a décollé hier à 15 heures. Avant d’embarquer et joint au bout du fil l’entraîneur national Azzeddine Chih, nous a fait part de ses impressions sur cette participation algérienne. “Je pense que nous avons notre mot à dire dans ce groupe très relevé qui compent le Ghana, le Cameroun et le

tenant du titre la Guinée Equatoriale. Nous avons effectué une préparation pour ce rendez vous et j’estime que les filles sont conscientes, motivées et décidées à donner le meilleur d’elles mêmes pour représenter dignement les couleurs nationales”. Poursuivant, notre interlocuteur nous précise : “Les filles sont psychologiquement prêtes pour aborder cette compétition sans aucun complexe, ni craintes face à des adversaires qui sont de notoriét é au plan africain. Sur place nous aborderons le deuxième volet de la préparation psychologique et pré-compétitive et aussi procéder aux ultime réglages”. Sur les chances des Vertes de passer

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

au second tour, Azzeddine Chih nous dit : “Je vous mentirais si je vous dit que je ne suis optimiste en les chances des joueuses pour occuper l’une des deux premières places qualificatives au second tour. Seulement, l’optimisme est mesuré dans la mesure où nous affrontons de bonnes équipes telle la tenante du titre”. Djamel Touafek Programme des matches Mardi 2 novembre : Ghana - Algérie Vendredi 5 novembre : Algérie Guinée Equatoriale - Lundi 8 novembre : Cameroun Algérie


06

Maracana N° 1252 — Lundi 25 octobre 2010

Ligue

1

Quels objectifs pour le Mouloudia ? MCA

AVEC DÉJÀ 3 DÉFAITES EN 4 MATCHES

g Par Mounir Benkrami

Même les plus pessimistes des supporters mouloudéens ne s’attendaient pas à ce début de saison catastrophique. Malheureusement pour la grande famille du Doyen, les résultats déjà enregistrés sont une pure réalité qui fait, certes, très mal, mais, qu’on le veuille ou non, rien n’est encore perdu pour remonter la pente.

P

our revenir justement à ce parcours alarmant réalisé par le Mouloudia d’Alger, le tenant du dernier titre, il faut signaler que l’équipe de l’entraîneur Alain Michel a déjà concédé trois défaites dont une au 5-Juillet face au MC Oran. Avant cela, le MCA a tout d’abord raté son premier déplacement en allant s’incliner à El-Eulma (1-0) face au MCEE local lors de la première journée du championnat professionnel. Samedi dernier, les partenaires du décevant Réda Babouche enchaînent avec une troisième défaite de rang contre, cette foisci, le CR Belouizdad (2-1) qui n’a pas battu le Doyen depuis un certain 7 décembre 2005 ! L’autre info du jour est que la défense mouloudéenne a déjà encaissé 6 buts en quatre matches, ce qui est déjà trop pour la meilleure défense de l’exercice précédent. C’est dire que cette équipe du Mouloudia va très mal, même si certains dirigeants font de leur mieux pour affirmer le contraire. En

effet, au moment où toutes les autres équipes ambitieuses, à l’instar de la JSM Béjaïa, la JS kabylie, l’ES Sétif et l’ASO Chlef, enchaînent les victoires, le doyen des clubs algériens, qui est le champion d’Algérie en titre, n’arrive toujours pas à trouver le bout du tunnel malgré la belle victoire ramenée d’El-Khroub (3-2). Mieux encore, même le MC Saïda, le nouveau promu, compte déjà 3 victoires de rang, dont une à Tlemcen, en plus du nul flatteur (2-2) décroché à Bologhine face à l’USMA. Il est vrai que le MCA a déjà effectué trois déplacements en quatre rencontres mais cela n’explique pas que les hommes de l’entraîneur Alain Michel laissent des plumes lors de chaque sortie. D’ailleurs, à ce trainlà, le Doyen risque sérieusement de revivre les scénarios catastrophiques vécus lessaisons dernières, quand l’équipe jouait à chaque fois la relégation ou plus exactement le maintien. C’est pour cela que certains Mouloudéens se posent déjà des questions concernant les objectifs tracés pour

Une défense des plus inquiétantes !

Qu’on le veuille ou non, la défense des Vert et Rouge est incontestablement le maillon faible de cette équipe du MCA.

U

ne évidence du moment que cette fameuse défense a déjà encaissé lors des quatre premières rencontres du championnat 1 but à El-Eulma (1-0), 2 à El-Khroub malgré la victoire (3-2), 1 autre au 5-Juillet face au MCO (1-0) et 2 dernièrement face au CR Belouizdad lors du derby algérois. Ce qui nous donne un total de 6 buts ! Une note assez salée pour un tenant du titre qui avait terminé la saison dernière avec la meilleure défense du championnat. Une défense qui n’encaissait pas beaucoup de buts même lors des déplacement périlleux. Cette saison, c’est tout à fait le contraire, l’arrière-garde mouloudéenne fait preuve d’une fragilité incompréhensive qui fait d’ailleurs peur à tous les Mouloudéens. Maintenant, on s’aperçoit

que l’entraîneur Alain Michel avait entièrement raison de s’inquiéter juste après la blessure de Zeddam et Harkat qui formaient la vraie charnière centrale des Vert et Rouge. Il est vrai que la paire MegherbiBoudebouda fait de son mieux pour sauver les meubles mais, au final, le MCA encaisse au moins 1 but chaque match. Même la présence de l’impérial Zemmamouche n’a pas changé grand-chose, malgré toutes ses belles performances en dépit des défaites. Pour l’anecdote, Zemma a vraiment sauvé le Mouloudia de plusieurs débâcles, notamment face au MCO et au CRB. A noter aussi que les deux latéraux, Besseghir et, surtout, Baabouche, sont toujours loin de leur niveau habituel, même si le premier cité a offert un vrai caviar à Youcef Sofiane face au Chabab. Tout compte fait, si le Mouloudia se retrouve dans cette situation délicate, la faute revient en premier lieu à sa défense perméable qui encaisse beaucoup de buts. M. B.

cette saison. Pour rappel, tous les Mouloudéens, que ce soit les dirigeants, les joueurs, le staff technique ou même les supporters, tablaient sur une autre saison de rêve pour le Mouloudia, surtout après le recrutement judicieux effectué et les 3 stages de préparation en Pologne (Wisla) et en Tunisie (Hammam Bourguiba et Sousse). Ce qui est sûr, c’est que la bande à Alain Michel doit dans l’immédiat et sans trop

attendre trouver le bout du tunnel car un autre revers ce mardi contre le CABBA à Rouiba mettra à coup sûr le Mouloudia dans une situation des plus dangereuses, et les joueurs le savent très bien. D’ailleurs, même le technicien français avait déclaré après le match du CRB que son avenir se jouera lors de cette rencontre importante, voire décisive. M. B.

Une ligne d’attaque toujours timide

En quatre matches de championnat, le Mouloudia d’Alger a marqué quatre buts. A première vue, il s’agit là d’un bilan positif mais, en réalité, c’est loin d’être le cas car les attaquants mouloudéens auraient nettement pu faire mieux lors de chaque sortie. En effet, contre le MC El-Eulma, lors du premier match, le MCA s’est incliné 1 à 0. Pour rappel, Derrag était présent mais n’a rien pu faire pour éviter ce sort cruel. Les Belkheir, Amroube, Attafen, Mokdad sont tous passés à côté de la plaque. Une semaine plus tard, cette même ligne d’attaque a annoncé son grand retour en inscrivant 3 buts face à l’AS Khroub, de surcroît en déplacement. Trois buts signés Amroune, Mokdad et Derrag. Les Mouloudéens et même les observateurs croyaient que la ligne d’attaque mouloudéenne avait enfin provoqué le fameux déclic. Malheureusement pour eux, c’était trop beau pour être vrai puisque face au MC Oran aucun but n’a été inscrit durant les 90 minutes ! Contre le CRB, un seul seulement a été marqué par l’inattendu Youcef Sofiane qui était même incertain pour cette rencontre. Juste pour l’information, lors de la quatrième journée de l’exercice précédent, le MCA avait inscrit 7 buts avec déjà un carton face à l’USM Annaba (4-0) et un beau 2 à 0 décroché à Chlef. Mais, en réalité, il faut signaler que cette saison, Hadj Bouguèche n’est pas là pour chasser toutes occasions nettes de scorer ratées par ses partenaires cette saison. Et comme un malheur n’arrive jamais seul, son complice Mohamed Derrag est lui aussi absent en raison d’une blessure. L’autre mauvaise nouvelle, c’est que les Amroune, Belkheir, Attafen et les autres n’y arrivent toujours pas malgré le travail colossal effectué par le milieu de terrain. La seule satisfaction de la semaine est sans doute le beau but inscrit par le jeune émigré Youcef Sofiane. C’est un autre problème de taille à régler pour l’entraîneur Alain Michel qui n’a -malheureusement pour lui- pas d’éventuelles pièces de rechange susceptibles de faire l’affaire.

Qu’arrive-t-il à Babouche ?

Celui qui était durant de longues saisons l’un des joueurs les plus réguliers du MC Alger, Réda Babouche en l’occurrence, est en train actuellement de défrayer la chronique au regard de son rendement décevant et ses sorties complètement ratées. En effet, l’international des Vert et Rouge n’a jusqu’à présent pas réussi à réaliser le moindre petit match. D’ailleurs, face au MC Oran au 5-Juillet, Réda Babouche a même été hué et insulté par certains supporters qui ont très mal apprécié sa piètre prestation. Ce samedi face au CR Belouizdad au stade du 20-Août, le capitaine du MCA a une nouvelle fois déçu selon un avis unanime. D’ailleurs, il assume l’entière responsabilité du second but inscrit par Bourekba, qui était sous sa responsabilité, en se trouvant derrière la défense mouloudéenne, c’est-à-dire dans le compartiment de Babouche. Et pourtant, ce même Réda Babouche était l’un des grands artisans du dernier titre grâce à ses belles performances, lesquelles avaient incité l’entraîneur Rabah Saâdane à le convoquer lors de toutes les rencontres des éliminatoires jumelées CAN-Mondial 2010. L’enfant terrible de Skikda a même pris part à la CAN angolaise. Aujourd’hui, c’est loin d’être le cas parce que le joueur est l’otage de ses piètres performances. A quand le réveil ?

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Ligue

1

Maracana N° 1252 — Lundi 25 octobre 2010

USMH

«Prêt pour prendre ma place face à l’USMA»

TOUAHRI :

Le jeune joueur harrachi Touahri affirme qu’il est prêt pour prendre sa place parmi l’échiquier de son coach pour le compte de la prochaine rencontre. Suite à l’absence de Hanitser qui n’est pas concerné par le match de demain face à l’USMA et ce, en raison d’une suspension, Touahri estime qu’il est prêt pour saisir cette occasion si bien sûr l’entraîneur en chef Charef lui fera confiance et le convoquera pour cette empoignade. Toujours dans le même contexte le joueur juge que ce genre de rencontre réussit bien pour les jeune harrachis et s’il sera incorporé pour l’occasion, il lésinera sur aucun effort pour réussir un grand derby et prouver à ses dirigeants qu’il est capable de prendre sa place face à n’importe quelle équipe. Après l’ amère défaite face l’ESS lors de la précédente journée, pensez-vous que vous serez prêt moralement pour la prochaine remontre face à l USMA ? Il nous faut à tout prix oublier la défaite de l’ESS et se concentrer uniquement sur la prochaine rencontre. Je pense que le moral sera au top lorsqu’on réalisera un bon résultat face à l’USMA. Vous savez, lors des matches derbies, les joueurs n’ont pas vraiment besoin qu’on leur remonte le moral, ils sont tous conscient de l’importance de la gagne pour la suite de parcours. Dans ce genre de rencontre, c’est l’ensemble des joueurs qui est armé d’une volonté d’acier pour réaliser un résultat probant, donc, psychologiquement, je peux vous dire qu’on est tout prêt pour ce rendez-vous important.

Après la suspension de Hanitser, vous ne croyez pas que tache sera compliquée ? Oui, vous avez raison, ce n’est pas facile de jouer un match pareil en l’absence d’un joueur de taille de Hanitser, cependant, je dois vous signaler que l’USMH est une équipe qui comporte plusieurs éléments capable d’assurer la tache d’Hanitser ou de quelqu’un d’autre. Alors, même si ce dernier ne sera pas présent, il y a certainement quelqu’un pour le remplacer. Votre êtes pressenti pour remplacer Hanitser, confirmez-vous cette information ? J’aimerai bien faire partie de cette rencontre, mais comme vous le savez, le dernier mot revient à l’entraîneur, c’est lui qui décide qui sont les joueurs capables et aptes pour jouer les matchs. En tous cas, ce qui me concerne depuis le début de la préparation, je m’entraîne régulièrement et je

me sens en possession de toutes mes forces pour jouer face à l’USMA ou face à n’importe quelle autre équipe. Alors c’est le coach Charef m’incorporera demain, je suis certain que je serai à la hauteur de ses attentes. Comment voyez-vous déjà cette rencontre ? C est un match derby, alors il ne sera pas certainement facile que ce soit pour nous ou pour l’équipe adverse. L’adversaire viendra avec l’idée de remporter le match et engranger les trois points de la victoire et ce, à fin de se racheter aux yeux de ses supporters après la contreperformance lors de la dernière journée à domicile face à la JSMB. Ce qui nous concerne et comme je vous ai déclaré toute à l’heure on est armé d’une grande volonté pour sortir le grand jeu et ne pas laisser la victoire s’échapper entre nos main. Entretien réaliser par Lotfi Salhi

Il était en visite à Lavigerie hier situation dans les plus brefs de ce mardi face à la formation Le secrétaire délais et entamer les travaux. de l’USMA. En marge de sa visite, il s’est En effet, deux joueurs se de Wilaya entretenu avec le Président de disputent la place de Hanitser, il mécontent des l’APC de Mohammadia dans s’agit de Touaheri et Latrèche. ce sens. Les deux joueurs font tout pour travaux du convaincre Charef. stade Latrèche et Le secrétaire de la Wilaya d’Alger Entraînement Touaheri se a effectué une visite surprise hier au niveau du stade de Lavigerie hier pour les disputent la afin de constater de visu l’état remplaçants d’avancement des travaux du stade. place de L’entraîneur Charef a octroyé Il a été surpris que les travaux une journée de repos pour les n’aient même pas débuté au Hanitser niveau des nouvelles tribunes. Le responsable de la Wilaya d’Alger a suggéré aux responsables de l’APC de Mohammadia de remédier à la

Apparemment, l’entraîneur en chef de l’USMH n’a pas encore tranché sur l’identité du joueur qui va remplacer Hanitser qui sera suspendu pour la rencontre

joueurs qui ont pris part à la rencontre de Sétif tandis que les joueurs qui n’ont pas participé à ladite rencontre vendredi se sont entraînés à Lavigerie.

07

L’administration compte établir un rapport contre Babrahem

F

suites qu’elle va donner à cette inalement, affaire. Si les images montrent ie l’administration harrach que les Harrachis ont été lésés, rester pas ne de a décidé l’administration compte établir les bras croisés vis-à-vis un rapport bien détaillé sur des agissements jugés l’arbitrage scandaleux de M. l’arbitre de euse scandal Babrahem : «Pour le moment, Babrahem qui a dirigé la on va visionner les vidéos afin rencontre ESS-USMH e de revoir le premier but inscrit du journée 4 la pour t comptan par l’ESS et s’il s’avère que championnat de ligue 1. l’arbitre a fauté, on va établir tout a D’après eux, ce dernier un rapport détaillé sur ce fait en deuxième mi- temps dernier», affirme un des pour avantager les Sétifiens membres du conseil de sortir t pour qu’ils puissen l’administration. vainqueurs de leur Dans le même contexte, et confrontation avec les Jaune et selon des sources très bien surtout e Noir. En lui reproch informées des affaires courantes d’avoir accordé aux locaux le premier but de la rencontre jugé de l’USMH, on nous apprend que le délégué du match avait sévère. En effet, et toujours signalé sur sa feuille de match selon l’administration, cette les dépassements commis par dernière compte visionner l’arbitre à l’encontre des Jaune pour match du t l’enregistremen et Noir. voir plus clair et décider des

BOUEMCHRA ABSENT DEVANT L’USMA ET LE WAT

Le meneur de jeu de l’USMH à savoir Salim Boumechra sera absent pour les deux prochaines rencontres de l’USMH devant respectivement, l’USMA et le WAT. Le concerné nous a infirmé qu’il attend toujours de passer une IRM pour voir mieux la nature de sa blessure et prendre une décision finale.

«Je ferai l’impasse les deux prochaines rencontres»

Le meneur de jeu de l’USMH, Salim Boumechra affirme qu’il sera absent pour les deux prochaines rencontres de son équipe face à l‘USMA le WAT respectivement, le joueur que nous avons contacté nous a fait savoir que pour le moment il n y a pas de nouveau sur sa blessure, et à présent il se contente de repos que lui a accordé le staff médical en attendant bien sûr de passer l’IRM : «je pense que le staff technique ne doit pas compter sur mes services pour les deux prochaines journées du championnat, je souffre toujours de ma blessure, à présent je contente de repos en attendant les résultats l’IRM» affirme Boumechera avant d’ajouter : «j’aurai bien aimé faire partie de cette rencontre qui est très importante pour moi, mais cela comme vous le savez ne dépend pas de moi, sa me fait vraiment mal lorsque je me rappel que je participerai pas à cette empoignade. En tous cas, je dois attendre encore quelques jours avant de reprendre le travail, après je serai certainement prêt et en possession de toutes mes forces. Néanmoins, je serai avec tout mon c?ur avec mes coéquipiers et je les porterai mon entier soutien pour cette rencontre face à l USMA. Je suis conscient qu’il sera une partie très difficile et très disputée, vu la spécificité de la rencontre et les résultats des deux clubs lors de la précédente journée.»

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


08

Ligue

Maracana N° 1252 — Lundi 25 octobre 2010

1

Les jours de Saâdi sont comptés ! USMA

L

g Par Toufik Brahimi

e troisième échec à domicile concédé avant-hier contre la JSMB au stade Omar-Hamadi n’a pas été sans conséquence du côté des Rouge et Noir puisque, à croire une source généralement bien informée, les jours de Noureddine Saâdi à la tête de la barre technique usmiste sont comptés. Toujours selon cette source, un autre faux pas lors de la prochaine sortie des Usmistes face à l’USMH ce mardi sera tout simplement synonyme de fin de mission pour l’ancien entraîneur du MCA, l’ESS et l’équipe nationale, arrivé du côté de Bologhine il y a presque une année.

Les supporters l’ont attendu à sa sortie du vestiaire

Exaspérés par cette nouvelle défaite à domicile face à la JSMB sur le score de trois buts à deux, les supporters de l’USMA n’ont pas quitté le stade après le coup de sifflet final. Nombreux sont ceux qui sont passés par le parking pour rejoindre les vestiaires et interpeller quelques responsables du club, les joueurs ainsi que… Saâdi pour lui demander des explications et lui faire part de leur ras-le-bol. Seulement, ils n’ont pas eu cette occasion car le coach usmiste n’a quitté le stade qu’après que la foule se fut dispersée. De retour en force dans les tribunes, les coéquipiers de Ghazi semblent

avoir perdu une nouvelle fois la confiance de leurs fans.

«L’arbitre a faussé la partie»

Déçu par ce qu’il venait de vivre, ce n’est qu’après un gros effort que Noureddine Saâdi nous a accordé une déclaration quelques minutes après la fin de la rencontre. Le technicien unioniste nous a fait son analyse. «Naturellement, je suis très déçu après cette nouvelle défaite que nous venons de concéder, la deuxième sur notre propre terrain et devant nos supporters. Que voulez-vous que je vous dise ? Mon équipe a livré une belle production. Nous avons joué mieux qu’à Tlemcen mais mal-

Deuxième victoire des juniors Contrairement à leurs aînés, les juniors se sont distingués avant-hier contre leurs homologues béjaouis en s’imposant sur le score de cinq buts à trois, décrochant par la même occasion leur deuxième victoire de suite. Les buteurs ne sont autres que Karim Baitche, Ferioui et Beddiaf. Les deux premiers ont frappé chacun à deux reprises. T. B.

heureusement, cela n’a pas suffit pour réaliser un bon résultat. Franchement, ce n’est pas de mes habitudes de critiquer les arbitres mais, aujourd’hui, il ne nous a pas protégé. Des joueurs adverses méritaient le rouge en première période, mais ils n’ont

même pas été avertis. Il a faussé la partie. D’ailleurs, je pense même que nous avons joué contre douze joueurs», nous a-t-il dit avant d’aller s’isoler une nouvelle fois dans T. B. son coin.

4Une première pour Aït Tahar

Pour le match face à la JSMB, Noureddine Saâdi a fait appel à 18 joueurs comme d’habitude, mais parmi ces joueurs-là un figurait pour la première fois sur cette liste. Il s’agit de Karim Aït Tahar. L’attaquant usmiste a été donc aligné, comme ce fut le cas la saison dernière, pour la toute première fois contre la JSMB, mais, contrairement à l’année dernière, l’ancien joueur de l’ESM Koléa n’a pas offert la victoire aux siens. D’ailleurs, n’ayant évolué que les dix dernières minutes, il n’a touché que rarement le ballon avant que l’arbitre siffle la fin de la rencontre.

4Achiou incertain pour le match face à l’USMH

Hocine Achiou, titulaire sans la moindre surprise, n’a pas pu aller au bout de la rencontre qui a mis aux prises son équipe à la JSMB samedi. Touché à la cuisse, le capitaine usmiste a été contraint de céder sa place à la 79’. Auteur d’un but depuis le début de la saison, à Tlemcen, il a été remplacé par Mahdi Benaldjia. A 24h de la prochaine rencontre de l’USMA, le n°10 est incertain pour le match face à l’USMH prévu pour ce mardi au stade du 1er-Novembre. T. B.

CRB

GAMONDI : «Je suis fier de mes joueurs» Après la grande victoire sur le MCA

L

g Par Hillal Aït Benali

e coach argentin du CRB n’a pas caché avant-hier son émotion après la fin du derby de son équipe face au rival, le Mouloudia, qui s’est soldé pour rappel par une victoire des Rouge et Blanc sur le score de deux buts à un. En effet, au coup de sifflet final de l’arbitre du match M. Bousseter, Gamondi était aux anges et a laissé exploser sa joie. Tous les joueurs se sont dirigés vers lui et tout le monde se dirigeait par la suite vers les supporters pour chanter la victoire de leur équipe. La scène était unique au 20-Août, l’ambiance ressemblait à une finale de coupe… Le moins que l’on puisse à dire, c’est que tout le monde à Ruisseau était à la hauteur de l’événement et tous les Belouizdadis méritent d’être salués. Le technicien argentin qui a été sur les nerfs pendant les 90 minutes du match et qui n’a pas cessé tout au long de la rencontre de donner des consignes à ses poulains, leur demandant de mieux se placer sur le terrain et d’appliquer ses consignes, a repris son souffle à la fin de l’empoignade. Il était très heureux. Le coach du Chabab n’a pas caché ses sentiments de fierté et de reconnaissance pour ses hommes. Comme Gamondi a tenu à évoquer en fin de discussion le reste du parcours pour son équipe et l’importance des prochaines rencontres.

«Je suis très heureux de

cette victoire»

«Je suis vraiment content de la victoire d’aujourd’hui (déclaration faite après le match), c’est la victoire de toute l’équipe du CRB. Mes joueurs étaient armés d’une grande volonté et étaient déterminés à réaliser un bon résultat. Ils ont sorti le grand jeu sur le terrain et méritent la victoire. Je ne peux pas omettre l’apport de nos supporters qui étaient vraiment à la hauteur. Ils ont soutenu leur équipe du début jusqu’à la fin de la rencontre, je tiens à les remercier vivement tous. Quant à l’équipe du Mouloudia, je reconnais qu’elle a fourni un excellent match et une bonne production sur le terrain. Les joueurs du MCA n’ont pas fermé le jeu, c’est ce qui a permis de voir des bonne phases de jeu.»

«On aurait pu marquer plus de deux buts»

«On avait plusieurs occasions de scorer, nos attaquants pouvaient inscrire plus de deux buts mais je crois que la chance n’était pas avec eux. Ils ont réalisé de bonnes phases de jeu et d’excellentes combinaisons. Il ne manquait que cette efficacité devant le but de l’équipe adverse et la dernière touche de quelques joueurs. Néanmoins, je suis satisfait de ce résultat et de la production de mon groupe.»

«Je disais que les matches

amicaux n’allaient rien nous apporter»

«Je disais avant ce match qu’il n’était pas évident de jouer des rencontres amicales, surtout avec des équipes de paliers inférieurs, mais vous, les gens de la presse, vous avez trop insisté sur ce point (rires). Je pense qu’on a bien fait de ne pas jouer plus d’une rencontre, on a évité à nos joueurs de contracter des blessures et d’être fin prêts pour cette importante rencontre face au mouloudia.»

«A domicile, il ne faut pas perdre de points»

«Il faut gagner tous les matches à domicile, il ne faut jamais perdre de points ici au 20Août. On va glaner le maximum de victoires chez nous et essayer de remporter d’autres à l’extérieur. Je crois qu’on a un bon groupe qui joue un bon football, alors je suis certain qu’il pourra enregistrer d’autres succès prochainement.»

«Bourekba était à la hauteur»

«Bourekba était dans son jour, il a réalisé une excellente partie. Son emplacement était meilleur sur le terrain. C’est un bon élément sur lequel on comptera beaucoup cette saison. Bien sûr, sans l’apport de ses coéquipiers, il n’arrivera jamais à inscrire de buts. Cela dit, tous les éléments étaient à

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

la hauteur et chacun d’eux a accompli sa tâche convenablement. Aussi, je m’arrêterai sur le rendement de Slimani qui retrouve tout son potentiel.»

«La situation sera difficile lors des prochaines journées»

«Maintenant, pour le reste du parcours, je pense que la situation sera un peu difficile et compliquée pour nous lors des deux prochaines journées du championnat. On aura trois matches à jouer pendant deux semaines et c’est une chose qui n’est pas du tout facile. Cependant, on saura comment la gérer et surtout récupérer nos blessés.»

«En football, il n’y a pas de logique»

«Le match de mardi prochain face au Khroub ne sera pas facile aussi. En football, il n’ya pas de logique. Bien qu’on ait réussi un grand match face MCA, face à l’ASK, on ne pourra pas dire si on fera pareil. Les matches de football diffèrent l’un de l’autre. En tout cas, notre déplacement à Khroub se fera dans le but de réaliser un résultat probant. Le moral des joueurs est au top, donc ils pourront faire une très grande rencontre et revenir avec les trois points.». H. A. B.


10

Maracana N° 1252 — Lundi 25 octobre 2010

Ligue

Une victoire qui fait du bien MCO

g Par Miloud Touadjine

La courte, mais ô combien salvatrice victoire contre une volontaire équipe de l’AS Khroub a mis du baume au cœur des Hamraoua qui appréhendaient ce match. Les coéquipiers de Kada Kechamli, qui avaient fait une première mi-temps quelconque, se sont repris en deuxième période et purent ainsi inscrire le seul but de la partie sur une tête croisée de l’expérimenté Boukessassa, qui s’était bien démené sur le terrain. Le succès a tellement été difficile à se matérialiser, qu’à la fin de la rencontre les Oranais ont sauté de joie, tout en se congratulant. Le conseiller du président oranais, Lakhdar Belloumi, séduit par l’équipe de l’ASK, dira à la fin de la rencontre : «C’est une victoire difficile devant de bons jeunes khroubis qui reprendront du poil de la bête en continuant à travailler.» Une victoire qui permet aux poulains de Cherif El Ouazzani de se rendre à El Eulma avec un moral en hausse. Hier, ils ont été soumis à un léger décrassage, avant de prendre le départ vers Sétif.

Tebib rend hommage aux Oranais et critique l’opposition

de M’dina J’dida a bataillé jusqu’au bout. Mes jeunes joueurs aussi, je n’ai pas à les blâmer, mais il se passe des choses que je ne comprends pas, comme si on cherchait à saboter cette jeune équipe qui est en progression et qui était venue à Oran pour arracher au moins un point. Il y a des gens malintentionnés qui lui font des coups bas”, dira Tebib.

Kouider Boukessassa serein et comblé

“On avait très peur de ce premier match à domicile, avec la grande pression. Il y a eu de la pression, mais heureusement notre public était totalement acquis à notre cause. Notre adversaire est une bonne équipe, volontaire, qui forme un bloc soudé et qui n’avait peur de rien. Mais on a su garder notre sang-froid et gérer la situation. Cette victoire est la conséquence du travail accompli, surtout sur le plan du mental durant toute la semaine. Le but que j’ai marqué a été l’œuvre de toute l’équipe, sans laquelle aucun joueur ne peut marquer. Le souvenir de Kacem Elimam a plané sur ce match et c’est à lui que nous dédions la victoire. Nous avons une bonne équipe formée d’un amalgame d’anciens et de jeunes. Nous travaillons pour un objectif qui n’est pas seulement le maintien. A domicile et à l’extérieur, nous entrons sur le terrain pour gagner et non pour limiter les dégâts. Pour

le moment, nous avons mérité nos trois bons résultats réalisés, parce qu’il y a de la bonne volonté dans le groupe et aucun joueur n’a d’arrière-pensée”, dira Boukessassa, tout heureux de la victoire de son équipe.

Cherif Ouazzani : “La psychologie a gagné”

“Durant toute la semaine, j’ai fait un travail psychologique pour que mes joueurs remettent les pieds sur terre après la victoire d’Alger. J’ai quand même été déçu de leur prestation en première mi-temps, car j’avais constaté que les 3 compartiments étaient en deçà de mes prévisions. A la pause, j’ai remis de l’ordre dans le schéma tactique et j’ai donné des instructions en fonction du jeu de l’adversaire. On a joué plus offensivement et plus collectivement et on a pu marquer. Un but qui vaut trois points, c’est l’essentiel. N’oublions pas qu’en face on avait affaire à une très bonne équipe, volontaire à souhait, qui pouvait gagner sans que l’on puisse crier au scandale”, a tenu à préciser le coach oranais.

L’opposition a raté son coup

Le président du MCO était outré et peiné à la fin du match : “L’opposition a tenté de perturber le match, comme vous avez pu le constater, avec le fumigène lancé sur le ter-

1

rain. On cherche à nous déstabiliser et que le stade soit suspendu. Je trouve cela désolant, surtout de la part de gens qui disent aimer le MCO» dira le président. Tayeb Mehiaoui s’en tire à bon compte, car l’opposition lui avait préparé une «petite fête» en cas de défaite pour le déstabiliser et le pousser au départ.

Maghfour toujours en place

Le sympathique DTS du Mouloudia d’Oran, Maghfour Ferhat, est toujours en place. Rencontré à la fin de la rencontre, il nous a déclaré : “Tout ce qui s’est dit, ce ne sont que des rumeurs infondées, mais des rumeurs quand même. Je ne comprends pas pourquoi la DJS d’Oran veut appliquer un règlement qui lui serait spécifique. J’ai demandé à tous les collègues d’Alger, d’Annaba et de Constantine où en était la situation et ils sont tombés des nues. Ce que devrait comprendre la DJS d’Oran, c’est que nous ne faisons pas de cumul, mais des vacations, ce qui est totalement autorisé par la règlementation.” Pour mettre de l’eau dans le moulin de Maghfour et ses pairs, certains observateurs se demandent pourquoi on veut écarter des clubs ces techniciens supérieurs qui sont plus diplômés que les entraîneurs et donc plus compétents et qui peuvent amener un plus au football professionnel. M. T.

Prémices d’une bonne saison

“Le Mouloudia est une équipe qui possède des joueurs d’expérience et qui sont volontaires, au contraire de la mienne. L’équipe

ASO

S

g Par Zoheir Zitoun

ans trop s’étaler sur les derniers résultats de la formation chélifienne, on peut affirmer d’ores et déjà que l’ASO a les moyens de réussir une bonne saison, à moins que les moyens suivent. Rien qu’à voir les prestations des camarades de Zaoui, on peut constater que la bande à Ighil joue mieux que les trois saisons précédentes. La rigueur imposée par Ighil a donné ses fruits et les trois derniers résultats de l’équipe prouvent que la défaite face à la JSMB n’a été qu’un simple accident de parcours subi pour des raisons circonstancielles, sans toucher d’un iota au mérite de la formation drivée par Menad quant à sa victoire ce jour-là.

Une cohésion qui s’est vite installée

De prime abord, les observateurs ont constaté cette remarquable cohésion entre les trois lignes d’abord, et dans chaque secteur ensuite malgré la nouveauté de la plupart des actuels titulaires. En effet, rien qu’en défense, trois nouveaux joueurs venant de différents horizons puisque Mellouli, Zazou et Senoussi n’ont jamais évolué ensemble, même avec Zaoui. Cela, sans parler de Ghalem qui oriente comme il se doit ses éléments. En effet, Ighil a trouvé la bonne formule en réussissant dans l’utilisation de ces défenseurs où les latéraux Zazou et Senoussi jouissent d’une grande animation, alors que la paire centrale formée par le duo Mellouli-Zaoui est en passe de devenir la meilleure au pays puisque le dernier nommé est le véritable leader du groupe, alors que Mellouli commence à faire oublier Ziane par sa vista dans le jeu ; la preuve, cette défense n’a encaissé aucun but en trois matches, ce qui n’est pas rien.

comme cela a été le cas face au MCEE quand Ali-Hadji a fait de son mieux lors de son incorporation en réussissant deux passes décisives.

La compétence du staff et l’assistance des supporters valent beaucoup

L’entrejeu, la force de l’équipe

Avec deux bons récupérateurs que sont Abdeslem et Gherbi, ce dernier a joué à tous les postes dans cette équipe, tout en étant un milieu offensif de formation, mais qui a été reconverti dans ce rôle par Ighil, la défense tout autant que l’attaque semblent retrouver l’appui et le soutien nécessaires en ces deux éléments, alliant la fougue de l’un et le métier de l’autre. Devant, les deux techniciens que sont Djediat et Messaoud font déjà vibrer le public et donnent le tournis à leurs adversaires, tout en en alimentant leurs camarades de balles de but, n’est-ce pas Soudani ? Nier l’apport de Djediat dans le renouveau de l’ASO serait ne pas connaître le football ou encore mépriser les choix de la direction qui a tapé dans le mille en matière de recrutement cette saison. Djediat a conquis les cœurs des supporters qui ne cessent de scander son nom à chaque rencontre et prient pour qu’il ne se blesse pas.

L’attaque, la puissance technique

Avec ses deux attaquants que sont Seguer et

Soudani, l’ASO avertit ses adversaires, car tout en étant un milieu de terrain, Seguer fait preuve d’une grande débauche d’énergie face aux défenses adverses et devient par la force des choses un véritable remiseur. Portés vers l’attaque, Messaoud, Djediat et Seguer jouent souvent derrière ; le seul attaquant de métier, Soudani, en profite en créant des brèches et en saisissant les occasions qui se présentent à lui dont le sens du but a été détecté par les entraîneurs précédents.

Un banc de touche bien pourvu

Toute équipe qui se respecte et qui aspire à jouer les premiers rôles doit avoir, en plus d’un onze performant, un banc de touche bien menu et l’ASO ne déroge pas à la règle cette saison puisque avec les Bentoucha, Mangolo, Ali-Hadji, Zaouche, Mekkioui, Selama et les autres, le club pourrait avoir son mot à dire cette saison et jouer les premiers rôles, comme annoncé par le staff technique qui n’a pas voulu parler de titre, car là il faudrait d’autres moyens à même de donner des ailes à tout le club. Des remplaçants de qualité, il en faut pour l’équipe,

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

La présence de Ighil qui, quelque part, relance sa carrière, est un défi pour lui et il souhaite réussir son retour dans le football en drivant cette équipe de Chlef qui lui a plu, car il voudrait réussir sur le plan sportif comme il l’a annoncé. Sa complicité avec ses adjoints que sont Benchouia et Aït-Mohamed a été prouvée lors de ses deux absences puisque ces techniciens ont assuré l’intérim comme il se doit. Pour ce qui est des supporters, leur assistance est de taille et peut combler beaucoup de déficits dans le club. Rien qu’à les voir s’agglutiner dans les tribunes pour un match nocturne prouve qu’ils ont à cœur de revoir leur équipe reconquérir le terrain comme dans les années où elle a attiré la sympathie de tous les sportifs d’Algérie.

L’ambition du président

Medouar représente à lui seul ce club, du moment qu’il a bravé beaucoup d’obstacles pour le remettre sur rails. Voulant le rachat de son équipe par rapport aux résultats de la saison passée, il n’a pas hésité à casser la tirelire pour effectuer un recrutement jamais opéré dans l’histoire du club. Tout en maintenant la stratégie de la formation continue, il a renforcé son effectif par des joueurs de renom, dont personne n’attendait la venue. Medouar a osé, ne restent que les résultats auxquels il s’attache pour ne pas avoir à déclarer l’échec en fin de compte. Z. Z.


10

Maracana N° 1252 — Lundi 25 octobre 2010

Ligue

Une victoire qui fait du bien MCO

g Par Miloud Touadjine

La courte, mais ô combien salvatrice victoire contre une volontaire équipe de l’AS Khroub a mis du baume au cœur des Hamraoua qui appréhendaient ce match. Les coéquipiers de Kada Kechamli, qui avaient fait une première mi-temps quelconque, se sont repris en deuxième période et purent ainsi inscrire le seul but de la partie sur une tête croisée de l’expérimenté Boukessassa, qui s’était bien démené sur le terrain. Le succès a tellement été difficile à se matérialiser, qu’à la fin de la rencontre les Oranais ont sauté de joie, tout en se congratulant. Le conseiller du président oranais, Lakhdar Belloumi, séduit par l’équipe de l’ASK, dira à la fin de la rencontre : «C’est une victoire difficile devant de bons jeunes khroubis qui reprendront du poil de la bête en continuant à travailler.» Une victoire qui permet aux poulains de Cherif El Ouazzani de se rendre à El Eulma avec un moral en hausse. Hier, ils ont été soumis à un léger décrassage, avant de prendre le départ vers Sétif.

Tebib rend hommage aux Oranais et critique l’opposition

de M’dina J’dida a bataillé jusqu’au bout. Mes jeunes joueurs aussi, je n’ai pas à les blâmer, mais il se passe des choses que je ne comprends pas, comme si on cherchait à saboter cette jeune équipe qui est en progression et qui était venue à Oran pour arracher au moins un point. Il y a des gens malintentionnés qui lui font des coups bas”, dira Tebib.

Kouider Boukessassa serein et comblé

“On avait très peur de ce premier match à domicile, avec la grande pression. Il y a eu de la pression, mais heureusement notre public était totalement acquis à notre cause. Notre adversaire est une bonne équipe, volontaire, qui forme un bloc soudé et qui n’avait peur de rien. Mais on a su garder notre sang-froid et gérer la situation. Cette victoire est la conséquence du travail accompli, surtout sur le plan du mental durant toute la semaine. Le but que j’ai marqué a été l’œuvre de toute l’équipe, sans laquelle aucun joueur ne peut marquer. Le souvenir de Kacem Elimam a plané sur ce match et c’est à lui que nous dédions la victoire. Nous avons une bonne équipe formée d’un amalgame d’anciens et de jeunes. Nous travaillons pour un objectif qui n’est pas seulement le maintien. A domicile et à l’extérieur, nous entrons sur le terrain pour gagner et non pour limiter les dégâts. Pour

le moment, nous avons mérité nos trois bons résultats réalisés, parce qu’il y a de la bonne volonté dans le groupe et aucun joueur n’a d’arrière-pensée”, dira Boukessassa, tout heureux de la victoire de son équipe.

Cherif Ouazzani : “La psychologie a gagné”

“Durant toute la semaine, j’ai fait un travail psychologique pour que mes joueurs remettent les pieds sur terre après la victoire d’Alger. J’ai quand même été déçu de leur prestation en première mi-temps, car j’avais constaté que les 3 compartiments étaient en deçà de mes prévisions. A la pause, j’ai remis de l’ordre dans le schéma tactique et j’ai donné des instructions en fonction du jeu de l’adversaire. On a joué plus offensivement et plus collectivement et on a pu marquer. Un but qui vaut trois points, c’est l’essentiel. N’oublions pas qu’en face on avait affaire à une très bonne équipe, volontaire à souhait, qui pouvait gagner sans que l’on puisse crier au scandale”, a tenu à préciser le coach oranais.

L’opposition a raté son coup

Le président du MCO était outré et peiné à la fin du match : “L’opposition a tenté de perturber le match, comme vous avez pu le constater, avec le fumigène lancé sur le ter-

1

rain. On cherche à nous déstabiliser et que le stade soit suspendu. Je trouve cela désolant, surtout de la part de gens qui disent aimer le MCO» dira le président. Tayeb Mehiaoui s’en tire à bon compte, car l’opposition lui avait préparé une «petite fête» en cas de défaite pour le déstabiliser et le pousser au départ.

Maghfour toujours en place

Le sympathique DTS du Mouloudia d’Oran, Maghfour Ferhat, est toujours en place. Rencontré à la fin de la rencontre, il nous a déclaré : “Tout ce qui s’est dit, ce ne sont que des rumeurs infondées, mais des rumeurs quand même. Je ne comprends pas pourquoi la DJS d’Oran veut appliquer un règlement qui lui serait spécifique. J’ai demandé à tous les collègues d’Alger, d’Annaba et de Constantine où en était la situation et ils sont tombés des nues. Ce que devrait comprendre la DJS d’Oran, c’est que nous ne faisons pas de cumul, mais des vacations, ce qui est totalement autorisé par la règlementation.” Pour mettre de l’eau dans le moulin de Maghfour et ses pairs, certains observateurs se demandent pourquoi on veut écarter des clubs ces techniciens supérieurs qui sont plus diplômés que les entraîneurs et donc plus compétents et qui peuvent amener un plus au football professionnel. M. T.

Prémices d’une bonne saison

“Le Mouloudia est une équipe qui possède des joueurs d’expérience et qui sont volontaires, au contraire de la mienne. L’équipe

ASO

S

g Par Zoheir Zitoun

ans trop s’étaler sur les derniers résultats de la formation chélifienne, on peut affirmer d’ores et déjà que l’ASO a les moyens de réussir une bonne saison, à moins que les moyens suivent. Rien qu’à voir les prestations des camarades de Zaoui, on peut constater que la bande à Ighil joue mieux que les trois saisons précédentes. La rigueur imposée par Ighil a donné ses fruits et les trois derniers résultats de l’équipe prouvent que la défaite face à la JSMB n’a été qu’un simple accident de parcours subi pour des raisons circonstancielles, sans toucher d’un iota au mérite de la formation drivée par Menad quant à sa victoire ce jour-là.

Une cohésion qui s’est vite installée

De prime abord, les observateurs ont constaté cette remarquable cohésion entre les trois lignes d’abord, et dans chaque secteur ensuite malgré la nouveauté de la plupart des actuels titulaires. En effet, rien qu’en défense, trois nouveaux joueurs venant de différents horizons puisque Mellouli, Zazou et Senoussi n’ont jamais évolué ensemble, même avec Zaoui. Cela, sans parler de Ghalem qui oriente comme il se doit ses éléments. En effet, Ighil a trouvé la bonne formule en réussissant dans l’utilisation de ces défenseurs où les latéraux Zazou et Senoussi jouissent d’une grande animation, alors que la paire centrale formée par le duo Mellouli-Zaoui est en passe de devenir la meilleure au pays puisque le dernier nommé est le véritable leader du groupe, alors que Mellouli commence à faire oublier Ziane par sa vista dans le jeu ; la preuve, cette défense n’a encaissé aucun but en trois matches, ce qui n’est pas rien.

comme cela a été le cas face au MCEE quand Ali-Hadji a fait de son mieux lors de son incorporation en réussissant deux passes décisives.

La compétence du staff et l’assistance des supporters valent beaucoup

L’entrejeu, la force de l’équipe

Avec deux bons récupérateurs que sont Abdeslem et Gherbi, ce dernier a joué à tous les postes dans cette équipe, tout en étant un milieu offensif de formation, mais qui a été reconverti dans ce rôle par Ighil, la défense tout autant que l’attaque semblent retrouver l’appui et le soutien nécessaires en ces deux éléments, alliant la fougue de l’un et le métier de l’autre. Devant, les deux techniciens que sont Djediat et Messaoud font déjà vibrer le public et donnent le tournis à leurs adversaires, tout en en alimentant leurs camarades de balles de but, n’est-ce pas Soudani ? Nier l’apport de Djediat dans le renouveau de l’ASO serait ne pas connaître le football ou encore mépriser les choix de la direction qui a tapé dans le mille en matière de recrutement cette saison. Djediat a conquis les cœurs des supporters qui ne cessent de scander son nom à chaque rencontre et prient pour qu’il ne se blesse pas.

L’attaque, la puissance technique

Avec ses deux attaquants que sont Seguer et

Soudani, l’ASO avertit ses adversaires, car tout en étant un milieu de terrain, Seguer fait preuve d’une grande débauche d’énergie face aux défenses adverses et devient par la force des choses un véritable remiseur. Portés vers l’attaque, Messaoud, Djediat et Seguer jouent souvent derrière ; le seul attaquant de métier, Soudani, en profite en créant des brèches et en saisissant les occasions qui se présentent à lui dont le sens du but a été détecté par les entraîneurs précédents.

Un banc de touche bien pourvu

Toute équipe qui se respecte et qui aspire à jouer les premiers rôles doit avoir, en plus d’un onze performant, un banc de touche bien menu et l’ASO ne déroge pas à la règle cette saison puisque avec les Bentoucha, Mangolo, Ali-Hadji, Zaouche, Mekkioui, Selama et les autres, le club pourrait avoir son mot à dire cette saison et jouer les premiers rôles, comme annoncé par le staff technique qui n’a pas voulu parler de titre, car là il faudrait d’autres moyens à même de donner des ailes à tout le club. Des remplaçants de qualité, il en faut pour l’équipe,

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

La présence de Ighil qui, quelque part, relance sa carrière, est un défi pour lui et il souhaite réussir son retour dans le football en drivant cette équipe de Chlef qui lui a plu, car il voudrait réussir sur le plan sportif comme il l’a annoncé. Sa complicité avec ses adjoints que sont Benchouia et Aït-Mohamed a été prouvée lors de ses deux absences puisque ces techniciens ont assuré l’intérim comme il se doit. Pour ce qui est des supporters, leur assistance est de taille et peut combler beaucoup de déficits dans le club. Rien qu’à les voir s’agglutiner dans les tribunes pour un match nocturne prouve qu’ils ont à cœur de revoir leur équipe reconquérir le terrain comme dans les années où elle a attiré la sympathie de tous les sportifs d’Algérie.

L’ambition du président

Medouar représente à lui seul ce club, du moment qu’il a bravé beaucoup d’obstacles pour le remettre sur rails. Voulant le rachat de son équipe par rapport aux résultats de la saison passée, il n’a pas hésité à casser la tirelire pour effectuer un recrutement jamais opéré dans l’histoire du club. Tout en maintenant la stratégie de la formation continue, il a renforcé son effectif par des joueurs de renom, dont personne n’attendait la venue. Medouar a osé, ne restent que les résultats auxquels il s’attache pour ne pas avoir à déclarer l’échec en fin de compte. Z. Z.


Ligue

1

11

Maracana N° 1252 — Lundi 25 octobre 2010

DJEMAOUNI : «Ce but en appellera d’autres» g Par Tahi Ahmed

L’attaquant de l’USM Blida, Djemaouni Antar, vient de débloquer son compteur buts, lors de la rencontre USMAnUSMB comptant pour la 4e journée de championnat de Ligue 1, et c’est la première réalisation de l’USMB cette saison. Il pense que ce but va le libérer pour la suite du parcours, à commencer par la rencontre de demain face à l’ESS. Devant cette équipe chevronnée, les Vert et Blanc sont prêts à tout mettre en œuvre pour empocher les trois points de la victoire. Que représente pour vous ce nul ramené d’Annaba ? Ce point est très important, c’est bon pour le moral car il va nous ouvrir le chemin d’autres sensations, ce qui va

USMB

nous permettre aussi d’aborder la prochaine rencontre face à l’ES Sétif dans les meilleures conditions possibles.

Vous avez réussi à tenir en échec l’USMAn à domicile, un commentaire ? Après notre dernier échec à domicile contre l’ASO, le groupe a décidé de se ressaisir le plus vite possible. On a bien préparé cette rencontre, nous avons donné le meilleur de nous-mêmes tout au long de la partie, appliquant strictement les consignes du coach, ce qui nous a permis d’arracher ce nul tout à fait mérité, lequel va nous mettre sur la bonne voie pour préparer sereinement les prochaines échéances. Vous avez été l’auteur du but égalisateur face à l’USMAnnaba. Un mot ? Je suis content de cette réalisation qui nous a permis de ne pas revenir bredouilles du stade du 19-Mai 1956. C’est un point important qui m’a servi non seulement de débloquer mon compteur buts mais a réconforté le groupe. Le

Bentayeb et la malchance

Il est à son 4e match sans le moindre but, l’attaquant blidéen, Bentayeb Samir, qui n’arrive toujours pas à débloquer son compteurs buts. L’USMB a déjà consommé 4 journées de cette nouvelle ère de championnat de ligue 1 «pro». L’attaquant Bentayeb, qui bénéficie toujours de la confiance de son entraîneur, n’a finalement pas répondu aux attentes de ce dernier. Même si cet attaquant est pétri de qualités techniques et physiques et possède des capacités offensives qui peuvent lui permettre de transpercer n’importe quel rempart défensif. Malheureusement, depuis qu’il a rejoint cette saison la formation de l’USMB, la chance lui tourne le dos. Bentayeb, qui s’est procuré plusieurs occasions de but lors des quatre dernières rencontres en compétition officielle, n’a pas su les exploiter. Il a marqué trois buts en amical lors de la préparation d’intersaison face à l’USMAn, au MOC et à l’OMR. Une situation qui commence à inquiéter plus d’un à l’USMB. La guigne poursuit bien Bentayeb Samir en ce début de saison. Les supporters blidéens attendaient beaucoup de lui pour combler le vide laissé par le Tchadien T. A. Ezeicheil.

mérite revient à tous mes coéquipiers qui ont cru en leurs chances jusqu’à la dernière minute du match. Comment se présente la prochaine rencontre face à l’ESS ? Ce sera avant tout une rencontre comme toutes les autres. L’équipe sétifienne n’est plus à présenter, c’est un gros calibre qui possède un groupe qui a fait ses preuves dans les différentes compétitions nationales et internationales. Donc, je pense que ce sera très difficile pour nous mais le groupe est décidé à faire face et réaliser le meilleur résultat possible. On fera tout pour garder les trois points de la victoire à Tchaker. Votre équipe ne semble pas parfaite sur le volet cohésion. Qu’en pensezvous ? Ce n’est que le début de la saison, les joueurs sont réceptifs et adhèrent pleinement au travail tracé par le staff technique. Ce dernier s’est attelé à parfaire le côté cohésion et l’assemblage des automatismes. Dans l’ensemble, le groupe commence à retrouver ses repères, qui vont être améliorés davantage dans les prochaines semaines. L’USMB est invincible à l’extérieur, deux sorties, deux nuls. A quoi cela est dû ? Après les faux pas concédé à domicile face au MCO et à l’ASO, on était tenus de se racheter à chaque fois. Certes, ce

Boukhari, Dif et Sissaoui INDISPONIBLES

n’était pas facile mais avec la bonne préparation et la volonté du groupe et loin de la pression des supporters, l’équipe joue à l’aise à l’extérieur. Alors, vous êtes optimistes pour l’avenir ? Bien sûr, bien qu’il nous reste encore du travail à faire pour constituer un bloc fort et solide. Toutefois, je suis sûr que le rendement s’améliorera de plus en plus pendant la suite du parcours. Un mot pour les supporters… Je remercie le coach pour la confiance placée en moi et je lance un appel aux supporters de venir nombreux nous encourager. On a besoin de leur soutien pour les prochaines rencontres et nous leur procurerons de la joie. Propos recueillis par Tahi Ahmed

Après avoir bénéficié d’une journée de repos, après le harassant déplacement à Annaba, vendredi dernier, les camarades de Gaouaoui ont repris hier après-midi à 16h le chemin des entraînements pour préparer le match de demain face à l’ESS qui aura lieu au stade Mustapha-Tchaker. T. A.

USMAn

Côté infirmerie, on signale l’indisponibilité de trois cadres de l’équipe. Il s’agit de Boukhari, Diaf et Sissaoui. Néanmoins, vu l’effectif dont dispose le coach Amrani, l’entraîneur en chef des gars de la Seybouse n’aura, semble-t-il, aucun problème pour constituer son onze rentrant face au MC Saïda pour le compte de la 5e journée du championnat de Ligue une. Même pour ceux qui occuperont le banc de touche, le problème ne se posera pas pour le cheikh. Il reste une seule chose : Amrani saura-t-il faire le bon choix des onze titulaires ? Sachant que les résultats ne viennent pas. Les retouches technico-tactiques qu’opérera le cheikh porteront-elles leurs fruits ? Ces questions restent d’actualité puisque Annaba s’est bien comporté face à la JSMB au stade du 19-Mai, mais ce ne fut pas le cas face au WAT, à l’USMH et à l’USM Blida.

des Nabil Kamir élu président du comité supporters 43 M Annaba et en concertation avec les

Le comité des supporters de l’US d’Annaba vient de procéder à un cellules de quartiers que compte la ville Ainsi, nous apprenons que M. ité. léger remaniement au sein de ce com comité des supporters. Celui-ci aura Nabil Kamir est désigné président du vice-président), Chekal Tahar (1er d pour assesseurs MM. Amestar Fari ), Laïb Med Réda (membre), Brahimi (secrétaire), Senouci Salah (trésorier bre) et Kaïla Hacène (membre). Le Moussa (membre), Abid Salim (mem ment des supporters et contribuera à même comité se chargera de l’encadre ipe à domicile au stade du 19-Mai. l’équ l’organisation lors des matches de A. A. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Reprise hier à Tchaker

Le stade du 19-Mai fait peau neuve

Le stade du 19-Mai 1956 est en parfait état et le stade de l’OPOW d’Annaba connaît en ce moment des travaux de réhabilitation. Une équipe est chargée du drainage pour donner une seconde vie à cette pelouse vieille de plus de 15 ans. D’autre part, nous apprenons que des travaux d’entretien à travers tout le site sont entamés pour embellir plus cette infrastructure qui mérite une attention particulière. A. A. B.


12

Ligue

Maracana N° 1252 — Lundi 25 octobre 2010

Les Vert et Rouge s’affichent… JSMB

1

APRÈS LEUR VICTOIRE FACE À L’USMAL

Comme c’était quelque peu prévisible, les poulains de Menad ont réussi à relever une fois de plus le défi en venant à bout d’une équipe usmiste, pourtant difficile à manier sur son terrain.

U

ne victoire qui met en exergue toute la volonté des Béjaouis d’aller de l’avant et les contraint, maintenant, à afficher clairement leurs intentions quant à briguer une place sur le podium et, par là même, jouer carrément les premiers rôles cet exercice durant lequel certaines formation commencent à sortir leurs griffes. «Le match était difficile, d’autant plus que les Usmistes ont réussi à terminer la mitemps en leur faveur. Mais en seconde période, les données ont changé et on a su tirer profit des défaillances tactiques de l’adversaire», a-t-on commenté du côté

béjaoui. En fait, ce nouveau succès confirme toute la bonne santé des camarades de Zafour qui semblent déterminés à rafler tout sur leur passage. D’ailleurs, l’occasion leur est donnée afin de postuler à la première place puisqu’ils auront à accueillir à deux repri-ses sur leur terrain de l’Unité maghrébine. «Nous allons nous atteler à la préparation du prochain match contre Tlemcen, lequel ne sera pas facile, d’autant plus que notre adversaire va se déplacer dans le but de se réhabiliter et de repartir avec un résultat qui lui permettrait de se réconcilier avec son public», nous a affirmé, entre autres,

Faut-il s’inquiéter ? N’JENG TOUJOURS MUET

Une fois de plus, Yannick N’jeng n’a pas réussi à trouver le chemin des filets et ouvrir son compteur. Trois buts entiers dans une rencontre où l’on ne retrouve point de N’jeng. Une situation qui dérange le staff technique et même les supporters qui, à vrai dire, commencent à s’inquiéter de la situation actuelle de leur élément de pointe : «Ce qui me dérange le plus, c’est le fait que N’jeng ne marque plus», nous a récemment fait part le coach béjaoui, Djamel Menad. Une attitude partagée, d’ailleurs, par l’ensemble des supporters qui estiment que N’jeng n’est plus le même. Dans ce contexte, certains supporters n’ont pas hésité à faire part de leur inquiétude, déclarant : «Sincèrement, on croyait qu’il allait marquer contre l’USMA, et que c’était l’occasion pour le joueur de se libérer. Il n’en fut rien et l’on se demande ce qui ne va pas dans la tête du jeune Camerounais. C’est dommage, car c’est un excellent joueur qui a apporté un plus à l’attaque de notre équipe.» Après quatre journées, N’jeng n’a donc pas pu marquer ce but qui lui permettrait de repartir du bon pied et retrouver tous ses repères. Pourtant, le joueur en question ne semble point être gêné ou inquiet par cette situation : «Cela ne me dérange guère. Rappelez-vous la saison précédente, je n’ai pas marqué jusqu’à la 7e ou 8e journée pour terminer avec 14 buts à mon actif. Je sais que cela va venir», a dit N’jeng. Confiant, pas dérangé comme le sont les autres, Yannick N’jeng reste, toutefois, énigmatique pour la plupart. Alors, à quand ce premier but de N’jeng ? Contre la JSK… Qui sait ? A. Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Boukemacha. A quelques jours du derby kabyle, les Béjaouis ont le moral au beau fixe. Une victoire en déplacement contre l’USM Alger est la preuve qu’ils sont décidés à effectuer un grand parcours, même si l’adversaire a pour nom la JSK. «Actuellement, on va se concentrer sur le WAT, après ce sera la JSK… Chacun son tour», nous a récemment avoué Menad. Sortis victorieux contre l’USM Alger, les Vert et Rouge s’apprêtent à accueillir ce mardi le WAT, tout en ayant l’esprit tourné vers la… JSK, derby oblige. A. Z.

Les deux dernières journées favorables

Les 3e et 4e journées ont été favorables aux Vert et Rouge dans la mesure où le club de Yemma Gouraya a réussi à prendre l’avantage sur ses adversaires respectifs. Deux journées qui ont réussi à effacer la déconvenue enregistrée contre Annaba, en attendant le derby kabyle.

Deux buteurs déjà

Ils sont maintenant deux. Il s’agit de Zerdab et Meftah quiont réussi un doublé dans chaque journée: Zerdab contre l’Entente pour le compte de la 3e journée et Meftah contre l’USMA pour le compte de la 4e. C’est Zerdab qui occupe toujours la première place, avec 4 buts, suivi de Meftah auteur d’un doublé contre l’USMA. On retrouve avec une réalisation chacun Gasmi, Kacem et Maïza. A. Z.


Ligue

1

Maracana N° 1252 — Lundi 25 octobre 2010

ESS

RAHO : «Tout pour gagner à Blida» Comment v o u s portez-vous à la veille du déplacem e n t (entretien réalisé hier) à Blida ? Très bien, tout le g r o u p e affiche de réelles dispositions pour

bien se comporter lors de ce déplacement avec pour objectif de ne pas revenir bredouilles de B l i d a . C o m m e vous avez dû le con-

s t a t e r, il règne une très

bonne ambiance aux entraînements et cela signifie aussi que, sur le plan psychologique, il n’y a pas à se plaindre. Je crois que toutes les conditions sont réunies pour faire un grand match.

Sur le plan personnel, comment vous sentezvous ? Je suis en pleine possession de mes moyens, surtout après le stage avec l’EN A’ où j’ai pu travailler avec le reste des joueurs sélectionnés. Je suis revenu avec un très mon moral et avec plus d’envie de travailler et d’améliorer mon niveau car après la dernière victoire, l’appétit est revenu et on a plus confiance en nous. Qu’espérez-vous pour le prochain match ? Gagner ! C’est notre objectif, on a une équipe très motivée pour réaliser de bons résultats et si on arrive à concrétiser cette envie, on pourra gagner sans problème. Pour ma part, je me sens en bonne forme, prêt à réaliser un grand match et je souhaite surtout encore marquer. Je croise les doigts. Comment se présente cette rencontre pour votre équipe ?

Ce sera un match entre deux équipes qui se connaissent très bien pour savoir à quoi s’en tenir l’une comme l’autre. Ce sera difficile pour les deux camps et nous savons bien que les Blidéens sont à la recherche de leur premier succès de la saison. Ils vont tout faire pour essayer de l’obtenir. Donc, on saura rester sur nos gardes tout en guettant la moindre faille pour les surprendre. Nous tenterons de profiter de leur manque de sérénité pour arracher un bon résultat, comme l’avaient fait les Oranais du MCO et l'ASO lors des précédentes journées à Tchaker. Je pense que nous sommes mieux armés pour viser directement les trois points. Entretien réalisé par Yasser Malki

13

Solinas veut 4/5

Après deux victoires face à l'USMA à alger et le WAT à domicile, une défaite à Béjaïa suivie d’une victoire à domicile face à l’USMH, un nul à Blida ne constituerait qu’un juste milieu pour illustrer le parcours de Solinas. Ce rendez-vous blidéen sera donc le cinquieme en championnat qu’aura à gérer le coach Solinas. On imagine qu’il aimerait continuer et rester sur une bonne note. C’est en tout cas l’essentiel du discours qu’il a tenu aux joueurs à la veille de ce déplacement, les exhortant à se donner à fond en visant directement les trois points qui constitueraient l’idéal. C’est donc en quête du maximum que les Sétifiens prendront cet après-midi la route de Blida, avec un moral au beau fixe et fermement décidés à ne pas revenir bredouilles. C’est dire donc que le partage des points ferait tout aussi bien leur affaire, à la grande joie de Solinas.

Metref convoqué Le staff technique de l’ESS a convoqué pour le match de demain le milieu de terrain Metref Hocine. Un retour pour ce dernier qui était resté éloigné des terrains par une blessure. A présent, bien rétabli, il peut répondre présent à l’appel du coach.

Serrar sera présent à Tchaker Ayant accompagné ses troupes lors du premier déplacement à Alger et du second à Béjaia, ce sera le cas aussi cette fois-ci à Blida où les camarades de Raho pourront compter sur le soutien, autant moral que sonnant et trébuchant, de leur président qui leur a promis d’être à leurs côtés à Tchaker avec un pactole de 50 000 DA en cas de victoire. Comme quoi, du côté de l’ESS, on ne veut rien laisser au hasard pour ne pas récolter que des épines du côté de la ville des Roses.

HOUTI : «C’est la faute à Bouali» WAT

Juste après la fin du match, sanctionné par la défaite des locaux face à la surprenante équipe de Saïda, Houti Noureddine, le coach adjoint, n’est pas allé par quatre chemins pour mettre à l’index l’ex-coach Bouali sur le choix des joueurs lors de l’opération recrutement.

H

outi persiste signe : «Bouali a fait un mauvais recrutement. Il y a eu des joueurs qui avaient l’opportunité d’intégrer l’équipe lors de la phase d’essai mais l’ex-coach, pour on ne sait quelles raisons, a choisi des joueurs tout juste moyen, tout en refusant d’autres joueurs pétris de qualités et qui avaient largement leur place parmi l’équipe. Bizarrement, ils n’ont pas été retenus.» Tel est le constat fait par Houti qui pousse le bouchon un peu plus loin, accusant l’exdirection de n’avoir rien fait pour retenir les meilleurs éléments, à l’image du trio Ghazali, Djallit et Benmoussa (ESS)

Yalaoui (JSK) et Abdellaoui (MCEE) en affirmant qu’il y avait une mauvaise gestion du groupe du staff technico-administratif. «Aujourd’hui, on est en train de payer cash et c’était d’ailleurs prévisible.» Pourquoi, lui a-t-on demangé, avoir attendu tout ce temps pour dénoncer les mauvaises intentions de l’ex-coach alors qu’il avait tout le temps de le faire lors de la préparation d’avant saison, il a dit : «Tout d’abord, je n’étais pas du voyage lors du stage de préparation effectué en Tunisie. Je suis resté à Tlemcen lors de l’opération recrutement. J’ai donné mon avis sur le choix des joueurs mais Bouali ne tenait jamais en considération mes remarques, pourtant objectives sans aucune arrière-pensée. Lui, c’était le chef, il n’écoutait personne et voilà les conséquences d’une mauvaise préparation.» Par ailleurs, le président Yahia a tenu à démentir les rumeurs selon lesquelles Henkouche serait limogé, affirmant que Henkouche a toute sa confiance et qu’il est certain que ce dernier trouvera sûrement des solutions pour traverser la mauvaise passe. Cela incombe à la mauvaise préparation de l’équipe par le staff technico-administratif. S. T. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


14

Maracana N° 1252 — Lundi 25 octobre 2010

Ligue

2

Confiance renouvelée à Kardi NAHD

El Far absent face à l’USB

L’attaquant du Nasria, El Far, devrait être absent lors du prochain match de championnat qui opposera le NAHD à l’US Biskra, vendredi prochain. En effet, El Far a écopé d’un troisième carton jaune lors du précédent match face au CA Batna, ce qui veut donc dire qu’il aura un match de suspension automatique. Cela est un coup dur pour la formation du NAHD, surtout qu’El Far est parmi les joueurs les plus en vue depuis le début du championnat et a réussi à inscrire un but face à l’ASMO. Le coach Kardi devrait regretter l’absence d’El Far, lui qui comptait sur lui pour tenter d’apporter des solutions à l’attaque et marquer lors du match face à l’USB.

g Par Raouf Mesbah

Les dirigeants du Nasria ont décidé de renouveler leur confiance au coach Majdi Kardi, qui continuera donc à driver l’équipe pour les autres matchs, malgré la dernière défaite à l’extérieur face au CA Batna.

C

ertains pensaient que ce sera le dernier match pour Kardi, surtout que l’équipe avant cette défaite s’était fait surprendre à domicile à deux reprises, étant donné qu’elle a été tenue en échec par le MO Constantine lors de la première journée du championnat, match qui avait eu lieu au stade de Rouiba, et s’était terminé sur le score de 1 but partout, avant qu’elle ne soit encore tenue en échec au stade du 20 Août par l’ESM. Toutefois, la direction n’a pas écouté les sirènes qui appellent à son remplacement et préfèrent jouer la carte de la stabilité, d’autant plus que Kardi connaît très bien l’équipe avec laquelle il a travaillé tout au long de la période de la préparation et lors

Siouane ou Benayad pour le remplacer

Par ailleurs, on croit savoir que le coach du Nasria dispose de plusieurs solutions pour remplacer El Far, d’autant plus qu’il y a des joueurs qui ont déjà eu à jouer en attaque. En effet, on croit savoir que Kardi pense à Abdenour Siouane ou Hamza Benayad pour le remplacer pour ce match, d’autant plus que ces deux éléments ont déjà eu à évoluer en pointe de l’attaque, même s’ils n’ont pas réussi pour le moment à inscrire le moindre but. L’essentiel, c’est que le joueur qui sera choisi jouera aux côtés de Hafid Rabah, qui a fait un grand match face au CAB, même s’il n’a été incorporé qu’en deuxième mi-temps.

de laquelle il a enregistré d’excellents résultats, en plus qu’elle avait remporté des matchs amicaux face à des formations de Nationale I. Les dirigeants pensent que l’équipe devrait montrer un meilleur visage et qu’il faut faire confiance à l’entraîneur et même aux joueurs qui comptent revenir en force lors des prochaines confrontations. D’autre part, les dirigeants savent qu’ils ne trouveront pas un entraîneur de renom qui pourrait remplacer Kardi, surtout que le club n’a pas les moyens pour engager un autre coach. Il faudra s’attendre donc à ce que Kardi reste encore une fois à la tête du staff technique lors du match face à l’USB, même s’il n’aura pas d’autre choix que de gagner face à Biskra. Le coach du Nasria devra, de son côté, justifier cette confiance et tenter d’enregistrer de meilleurs résultats, ce qui reste dans ses cordes. L’essentiel pour les dirigeants est de mettre l’équipe dans les meilleures conditions possibles pour essayer d’engranger des points et revenir en force dans la course à l’accession en Ligue I. R. M.

Le nouveau comité de supporters est né Le nouveau comité de supporters a officiellement vu le jour, après de multiples réu-

Sedkaoui passera en conseil de discipline

nions entre les fans, qui ont ensuite entériné la mise en place de cette entité avec le président du NAHD, Mana Kenfoud, qu’ils avaient rencontré au courant de la semaine passée. Ainsi, il a été décidé que ce sera Noureddine Boukhamla qui présidera ce comité, et c’est la fonction qu’il a déjà eu à accomplir par le passé.

Des juniors en or

Le milieu de terrain du Nasria, Kaci Sedkaoui, devrait passer en conseil de discipline au courant de cette semaine, après avoir créé des problèmes avant le match face au CAB et c’est ce qui a fait qu’il n’a pas participé à cette empoignade. Ainsi, Sedkaoui aurait eu un accrochage verbal avec le coach Kardi et c’est la raison pour laquelle le coach a pris la décision de l’écarter de ce match, même si cela est considéré comme une décision très difficile à prendre, étant donné que le joueur a son poids dans l’équipe.

Les juniors du Nasria enregistrent des résultats très satisfaisants en ce début de saison. En effet, les jeunes du NAHD ont enregistré un sans faute, ce qui leur permet de prendre la première place du championnat national juniors. Il faut savoir que le NAHD a ramené un succès face au CAB sur le score de 3 à 1, alors qu’il avait étrillé l’ES Mostaganem sur le score sans appel de 5 à 0. Cela veut dire qu’un travail de fond est fait par le coach Belhadj, qui est un diplômé de l’ISTS et qui est aidé dans sa tâche par l’ancien joueur du NAHD, Mechta. Ce staff complémentaire a donc été pour beaucoup dans les très bons résultats enregistrés lors des derniers matchs de championnat des juniors.

BAHRI : «J’ai hâte de reprendre…» SAM

Le jeune défenseur latéral samiste, Hamid Bahri (20 ans), qui a joué les 3 premiers matchs du présent exercice lors desquels il a réalisé de belles prestations, souffre actuellement d’une blessure au niveau de la cheville. Toutefois, le joueur samiste devait reprendre le chemin des entraînements hier dimanche et souhaite participer avec ses camarades au prochain derby qui opposera son équipe au CRT. Tout d’abord, est-ce que vous sentez toujours des douleurs à la cheville ? Dieu merci, je ne ressens pas les douleurs comme avant, il y a une nette amélioration ; je dois reprendre le chemin des entraînements cet après-midi. Donc, vous serez prêt pour le match derby face au CRT ? Sincèrement, le l’espère, j’ai envie de disputer ce match et aider mes coéquipiers sur

le terrain, j’ai vraiment hâte de retrouver la compétition ; toutefois, le dernier mot revient au coach. Un mot sur le match du CSC... Je pense que mes camarades ont fourni une excellente prestation et ont tout fait pour gagner, malheureusement, cela n’a pas été le cas. De toutes les manièrs, on doit maintenant oublier cette rencontre et nous concentrer sur le prochain match qui nous opposera au CR Témouchent. Justement, comment se présente ce derby. Comme tous les derbies, ce sera un match difficile pour les deux équipes, de notre côté, en essayera de bien négocier ce match ; les derbies ont un cachet particulier et l’ambiance fait son effet ; aussi, on se prépare davantage pour ne pas passer à côté de ce rendez-vous. Un dernier mot pour conclure... Mon rêve est de voir le SAM réaliser un honorable parcours dans ce premier championnat professionnel, je remercie notre merveilleux public qui est revenu en force vendredi dernier. Entretien réalisé par Aoun-Laïd Boualem

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Ligue

2

Maracana N° 1252 — Lundi 25 octobre 2010

15

Une troisième place méritée A

RCK

g Par Anis Sadoune

près la précieuse victoire du RC Kouba face au CR Témouchent, vendredi passé, dans le cadre de la cinquiéme journée Ligue 2 a été accompagnée par une belle prestation des joueurs koubéens. Les coéquipiers du capitaine Chouieb occupent actuellement la troisième place dans le classement de la ligue 2 avec 10 points dans leur compte, et à trois longueurs du premier, le CS Constantine. Les résultats de cette journée étaient en faveur des koubéens, puisque le SA Mohammadia qui occupait la troisiéme place dans la journée précédente, s’est tenu en échec devant son homologue, et le leader du championnat le CS Constantine, ce dernier, a pu préserver sa première place dans le classement du championnat, alors que le prochain adversaire des koubéens ce vendredi le MSP Batna s’est incliné à l’extérieur face à l’USM Bel Abbes.

L’équipe commence à trouver ses marques

La préstation des joueurs du RC Kouba n’a pas donnée satsfactions dans les quatres pre-

JSM Skikda, le Paradou AC sans faire convaincre, d’ailleurs elle a trouvée de grandes difficultés pour arracher les trois points, avant qu’ils se sont été tenus en échec par l’O Médéa à domicile dans la troisiéme journée. Cette fois ci, la formation koubéenne commence à trouver ses marques, les joueurs sont entrains de parfaire la cohésion entre eux d’un match à autre. En effet, l’entraineur koubéen Nabil Medjahed nous a déja déclaré aprés la premiére rencontre, que son équipe se progressera dés la cinquiéme ou la sixiéme journée de la Ligue 2. Il faut signaler que Medjahed était derrière cette progression, ce dernier, a programmé le plus grand nombre des matchs amicaux et d’applications entre les joueurs pour corriger les lacunes et garder ses joueurs dans le rythme de la compétition. Le coach koubéen commence a récolté le fruit de son travail.

La confiance retrouvée

Après cette victoire, les joueurs du RC Kouba retrouvent la confiance, ils peuvent affronter leur prochain adversaire le MSP Batna avec un moral au beau fixe. Espérant qu’ils retourneront à Kouba avec les trois points qui leurs permettra de rester prés du leader et bien géré le reste du parcours.

CAB

mières rencontres de la Ligue 2, les coéquipiers de Madi ont gagnés les matchs face à la

L’

Amer Chafik : «Il faut confirmer»

adjoint entraîneur du CAB, Amer Chafik, que nous avons eu au téléphone nous a donné ses conclusions après la dernière victoire contre le NAHD.

«La victoire avant tout»

«Pour nous, il fallait cette victoire pour évacuer la grande pression qui pesait sur tout le monde notamment les joueurs, figurez-vous que durant l’échauffement une partie du public s’en est pris à eux pour vous dire que ce n’était pas facile de jouer ce match, l’essentiel était d’assurer les trois points peu importe la manière». Amer Chafik a tenu à nous préciser que ce n’était pas facile de battre cette coriace équipe du NAHD «ce qu’il faut savoir c’est que le NAHD négocie bien ses déplacements c’est sa première défaite en cinq rencontres, nos joueurs ont eu du mérite à les

Bouchouk le sauveur

battre d’autant plus que nous étions dos au mur».

Les changements étaient bénéfiques

Les changements apportés par le staff technique ont donné un plus à l’équipe «l’incorporation de Boulediab en défense a apporté plus de stabilité alors que celle de Bouchouk a été une réussite car il a été décisif grâce à sa vivacité et son sens du but».

Il faut confirmer à Skikda

Selon Amer Chafik la victoire contre le NAHD doit être valorisée par un autre bon résultat à Skikda «pour valoriser notre victoire contre le NAHD il faut confirmer par un autre résultat positif à Skikda cela nous permettra d’envisager la suite avec sérénité». W. Y.

Titularisé par Iaïche contre le NAHD le jeune Bouchouk venu de Bir el Aârch, un club de l’inter-régions a surclassé partenaires et adversaires, doté d’une très bonne technique et d’une rapidité d’exécution digne des grands joueurs, Bouchouk a marqué des points contre le NAHD, non seulement il a marqué l’unique but de la victoire, il a été le meilleur sur le terrain, ce qui lui a valu le nom du sauveur.

Bouharbit cherche efficacité

Il a été au four et au moulin, il s’est dépensé sans retenue en multipliant les appels de balles, il s’est créé pas moins de quatre occasions de scorer, mais il n’a réussi qu’a toucher le poteau de Nateche sans jamais concrétiser la moindre des occasions qu’il a eu au bout des pieds, Bouharbit cherche encore son efficacité, il fera très mal lorsqu’il la retrouvera.

Chebana écope de son troisième carton

Le stoppeur Chebana sera suspendu pour le prochain match contre la JSMSkikda pour avoir écopé de son troisième carton jaune, on se demande s’il n’a pas provoqué le carton pour purger avant le derby CAB-MSPB du 05 novembre prochain.

Fezzani attend sa chance

Titulaire à part entière la saison dernière en division Une, Fezzani est désormais remplaçant cette saison l’arrivée de Maïdi qui joue dans le même registre que lui en est pour quelque chose, il doit travailler et se montrer patient pour avoir sa chance.

Hanifi ouvre son compteur but

Auteur d’un doublé face au CR Témouchent, l’avant centre du RC Kouba Salim Hanifi a enfin trouvé le chemin des filets. Le joueur que nous avons rencontré juste après le match, affirme qu’il a prit sa revanche en inscrivant un doublé qui lui a rendu la confiance après un passage à vide, notons que Hanifi n’a pas inscrit aucun but depuis le match face à la JSM Skikda dans le cadre de la première journée de la Ligue 2. Après ce doublé, Hanifi a inscrit son troisième but dans la saison, il souhaite qu’il sera l’ouverture pour d’autres buts dans le reste du parcours et surtout dans la prochaine rencontre qui opposera son équipe face au MSP Batna, en attendant Brinis qui trouvera de sa part le chemin des filets après le premier et le dernier but inscrit face au Pardaou AC dans la deuxième journée.

Madi ne s’est pas entraîné

Le meneur du jeu du RC Kouba Ayman Madi n’a pas assisté à la séance d’entraînement d’hier. Selon le joueur, il était victime d’une grippe.

Un calendrier favorable

A

MSPB

près le déplacement à Bel Abbès le MSPB jouera trois rencontres à domicile, la bande à Magra recevra le RC Kouba vendredi prochain et enchaînera avec le derby contre le club voisin du CAB qui reçoit et poursuivra en recevant encore une fois le SAM. Trois rencontres à domicile et devant son public le MSPB espère faire le plein en récoltant les neuf points, la mission ne sera certes pas facile mais elle n’est pas aussi impossible, toute la famille du Mouloudia y croit, c’est l’occasion ou jamais de faire une passe de trois qui placera le MSPB dans une position confortable au classement. Ce défi les joueurs tiennent à le réaliser coûte que coûte ils en parlent tous «c’est une occasion

en or pour nous de prouver que l’on doit compter avec nous», nous a dit Ziad, quant à Zeghidi il y croit fermement : «Aucun point ne nous échappera à domicile, on gagnera les trois rencontres incha’Allah.» Même détermination auprès des autres joueurs «ce n’est pas chaque saison qu’on a un calendrier favorable comme cette fois-ci, on doit en profiter», enchaîna le gardien Boultif. La reprise des entraînements sera très certainement dans la bonne humeur malgré la dernière défaite. Il fait bon vivre ces derniers temps au Mouloudia, les choses bougent dans le bon sens et le mérite revient aux jeunes qui ont rendu l’âme au club. W. Y.

ZIAD : «On aurait pu gagner»

Le capitaine mouloudéen Hamza Ziad n’a pas encore digéré la défaite contre l’USMBA. «On aurait pu rentrer avec la victoire si on avait concrétisé les occasions qu’on s’est crée. Je regrette beaucoup cette défaite concédée dans les dernières minutes du match, mais cela ne va pas nous affecter, on va se remettre au travail pour préparer le prochain match contre le RCK et surtout le derby qui suivra après, il est vrai que le juge de touche nous a privé de l’égalisation et que l’arbitre a empêché notre entraîneur d’être avec nous sur le banc ces deux paramètres ont fait que nous avons cédé dans les derniers moments.»

Boultif s’en prend à Allili

Il est vrai que le gardien Boultif a fourni une prestation de première ordre mais cela ne lui donne pas le droit de s’en prendre à son camarade Allili qu’il a traité de tous les maux après le but encaissé à la 88’, Boultif a rejeté la défaite sur le dos de son jeune collègue il a même tenté de l’agresser en fin de partie si ce n’était l’intervention des autres joueurs, le geste de Boultif est tellement condamnable qu’il risque des sanctions et ce n’est que justice.

Des fans ont fait le déplacement

Une cinquantaine de fans du Mouloudia ont effectué le très long déplacement Batna-Bel Abbès, ils ont tout fait pour encourager leurs jeunes qui malgré l’amère défaite n’ont pas démérités, ces fans ont même attendu la sortie des joueurs pour les féliciter et les consoler, un geste qui a fort touché les camarades de Ziad qui leur ont promis de se racheter dés vendredi.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


16

Ligue

2

Le PARADOU s’enfonce Maracana N° 1252 — Lundi 25 octobre 2010

PAC

g Par O. Mazri

Le club cher aux frères Zetchi, à bel et bien touché le fond suite à la quatrième défaite face à l’ASMO, à Oran. Une défaite de trop qui pourrait avoir un goût de crise et se répercuter négativement sur le plan mental des joueurs.

L

e problème n’est pas technique, mais psychologique. Ils ne vont pas jusqu’au bout de leur but, car ils se disent qu’ils auront peut être d’autres occasions de marquer, mais cela est faux, je n’ai pas un effectif de stars entre les mains, mais de jeunes joueurs frais physiquement et très motivés, mais qui manquent d’expérience. Je parle dans ce cas de Hadj Sadok, Medahi et Bouhelal … Tous ces jeunes joueurs doivent apprendre à se montrer un peu plus responsable puisque plusieurs d’entre-eux ont été promus cette saison, c’est dire qu’ils n’ont pas eu beaucoup d’occasions de disputer des matches officiels mais cela va venir au fur et à mesure que le championnat avance, nous dira Abbas qui se veut confiant. La seule solution pour ramener la sérénité dans le

groupe, c’est de gagner dés le prochain match face à l’ESM. Ce sera un autre match difficile qui attend les coéquipiers de Messaoudi. Zetchi et les autres dirigeants réussiront-ils à détendre l’atmosphère ?

La défaite de trop

La défaite concédée face à l’ASMO par un score lourd qui nous renseigne sur la fragilité de la défense paciste formé autour de Aggoun et Fellouhi fera sans doute très mal à l’équipe surtout sur le plan psychologique. Les coéquipiers de Arabat auront beaucoup de mal à s’en sortir vu la jeunesse et l’inexpérience de son effectif.

Quelles solutions en attaque

Le véritable souci du staff technique réside dans le compartiment offensif de l’équipe qui manque de réalisme depuis le début de saison. Le duo Abdelaziz Abbas, devraient axé leur travail aux entraînements sur la finition tout en demandant à leurs attaquants d’être concentrés devant le but adverses. Devant le manque d’attaquants percutant, le staff ne semble pas encore trouvé la formule idéale pour constitué une ligne d’attaque efficace et percutante, bien qu’ils ont essaye plusieurs variantes durant les rencontres officielles. Le staff est toujours à

la recherche d’une composante capable de mettre fin à cette stérilité devant le but. En tout cas les attaquants sont sommés de retrouver le chemin des filets, s’ils veulent sortir de cette zone de turbulence.

Le recrutement effectué par la direction paciste durant l’intersaison a fait dire à l’actuel coach Abbas : «On a changé l’effectif, je peux dire qu’il a été remanié à prés de 70%, ce qui n’est pas facile par la suite de créer une cohésion entre des joueurs venus

Les gens ont tendance à oublier que le PAC a disputé quatre matches sur les cinq programmés en championnat à l’extérieur. SAM-, USMBA, ASMO et même le RCK que le Paradou a reçu dans son fief du stade Benhadad de Kouba. C’est un calendrier défavorable pour ce début de saison.

Les protégés du duo Abdelaziz et Abbas ont repris hier dans la matinée les entraînements au stade Ahmed Falek de Hydra. Après un repos de 24 heures, l’ensemble de l’effectif était présent au rendezvous.

4 matches à l’extérieur sur 5

Les raisons d’un mauvais départ

Reprise hier

de divers horizons. Notre groupe est cosmopolite, on trouve des joueurs de ligue 2 et même de divisions inférieures, il n’est pas facile de réaliser un travail de cohésion entre les différents groupes de joueurs en un laps de temps très court». O. M.

Hadj Sadok a repris

Le meneur de jeu paciste, Hadj Sadok, a repris hier le chemin des entraïnements après avoir observé un repos de 21 jours prescrit par le médecin du club, suite à une déchirure musculaire, le staff technique compte l’aligner lors de la 6eme journée face à l’ESM à Kouba si ce dernier sera apte pour la compétition. O. M.

Nationale Amateur

Le MOB prépare M’Sila MOB

Apres la décision prise lors de la réunion de Tipaza par le groupe des 26

L

g Par Chekal Lyes

a dernière réunion de ce qu’on va appeler désormais, le groupe des 26 équipes qui ont boycotté le championnat de la DNA lors des 3 premières journées, après que le duo de l’Ouest l’OMA et le Rapid de Relizane, ont fait faux bond au groupe, en se présentant au stade lors de la dernière journée. Et par voix de conséquence évité l’application de l’article 62.ont adopté et à l’unanimité la décision de reprendre la compétition dés cette semaine qui coïncidera avec la 4 éme journée de la DNA selon le programme établie par la LNF. Une décision prévisible après le recul constaté par la majorité des clubs du regroupement au moment ou le big Boss de la Faf, El Hadj Raouraoua, eu brandi la menace de faire descendre les équipes récalcitrantes, sachant pertinemment qu’il est intransigeants dans l’application de la réglementation et qu’il ne recule devant rien. Un état de fait qui a fait basculé la tendance vers la reprise au détriment de celle qui prônait dés le début du conflit la continuité du boycott. Ainsi, le rapport des forces a changé de camp. La démocratie a triomphé après que la majorité écrasante des conclavistes a voté pour la reprise, y compris, le président du

MOB, Arab Benai. Ce dernier, joint par nos soins au téléphone, hier, nous a confirmé la décision de reprise de la compétition qu’il a approuvé au même titre que ces collègues, présidents de clubs de la coalition. Il explique par les garanties données par le président de la LNFP, Mohamed Mecherrara, au représentant des clubs en l’occurrence, le président de l’ABBoussada . Ce dernier, en présidant de la réunion de Tipaza, a fait état des dites garanties devant l’assistance. Une assistance qui n’était pas au complet avec l’absence du représentant de la JSD, de celui du WRM’sila (a délégué le président de l’ABS pour parler en son nom) , et celle en dernière minute du boss de l’USMS qui a perdu son frère . Très attentive à l’accord tacite entre leur représentant et Mecherrara , qui parle de l’accord de principe de Raouraoua ,quant à l’accession de deux clubs de la DNA en L1 ,qu’il a promis de soumettre à l’AG en janvier . De prendre en charges les U20 de chaque équipes. Valider les contrats professionnelles pour les équipes de la DNA et surtout de faire passer les dossiers en instances chez la commission de validations des dossiers professionnels au niveau de a FAF au nombre de 5, dont celui du Mob, l’an prochaine en priorité. Des garanties dont l’applica-

tion sur le terrain déterminera la relation future entre les instances en charge du football et les clubs qui vont reprendre sur la base des dites garanties. Cela voudra dire aussi que le risque de reprendre la protestât n’est pas écarté définitivement, si bien évidement l’AG de la FAF rejettera leur proposition de voir les deux leaders des groupes de la DNA accéder en L1, directement. En tout les cas , la reprise tant espéré par les joueurs , le staff technique , quelques membres de la direction mobiste et surtout la majorité des supporters est devenu réalité , du fait que le rapports de forces entre les deux protagonistes était déséquilibré dés le début du conflit . D’un coté, un président de la Faf fort de son aura (instances en charges du sport roi dans le continent au niveau de la CAF, et mondiale FIFA). De sa réussite avec l’EN, qui a fait de lui l’homme fort du football algérien, surtout après avoir damné le pion aux pharaons, connus par leur esprit hautain démesuré. En sus de l’arsenal juridique qu’il avait sous la main, sans oublié la fidélité sans équivoque des membres du BF et celle des présidents de ligues régionales et de wilayates , qui lui assurent la majorité écrasante au niveau de l’AG . Ceci dit, les dés étaient pipés d’avances du moment qu’en face il y ‘avait une coalition

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

de circonstance, mosaïque dans sa formation, dont la majorité à fait beaucoup de la figuration en se mettant du coté du plus fort sans pour autant se faire remarqué avec un discours virulent en vers le président de la FAF particulièrement, ce qui leur a permis de changer de fusil d’épaules sans aucune gène. Une coalition, fragilisée par l’intelligence et le métier d’un Raouraoua, qui n’est pas né de la dernière pluie. Rusé et surtout sure de lui, et de ce qu’il fait. Très peu bavard, sa force c’est les coulisses qu’il maîtrise à merveille (le président de la FEF, Zaher peu en témoigner), il a réussi à absorber l’ires des clubs, couper l’herbes sous les pieds de Hannachi, qui a joué la carte des 26, en participant à la réunion du comité du suivie de la protestât organisée par le président de la LNF. Une présence qui a mis un terme au mouvement et la réunion de Tipaza n’a fait qu’entérinée l’accord trouvé entre le président de l’ABS délégué par la coalition et le président de la LNFP, au nom de Raouroua. Donc place au football, après un conflit inutile entre au niveau de la gestion de la compétition qui fait perdre aux véritables acteurs du sport roi le goût de jouer et aux supporters l’envie de prendre place dans les gradins désertes lors des matchs de préparations. L. C.


DIVISIONS INFERIEURES

17

Maracana N° 1252 — Lundi 25 octobre 2010

Les Tadmaïtis assurent l’essentiel Honneur de Tizi-Ouzou : 1re journée JS Tadmaït 2 - ASC Ouaguenoun 1

FICHE TECHNIQUE

Stade : Ahcene Aïboud Affluence : moyenne Arbitrage : Toumi, Ramdani, Nemmar Avertissements : Dahmani (32’), Gaouaoui (69’) JST ; Kouas R (65’) Kouas M (76’) ASCO

JS Tadmaït :

Tameche, Terbah, Mazari, Oukal, Meziane, Aberkane K (Touil 75’), Belkaïd, Aberkane M, Bouras, Khedache (Gaouaoui 62’), Dahmani Entraîneur : Rachid Meziane

ASC Ouaguenoun :

Kouas R, Kouas, Kariche, Boussadia, Hammou (Madani 64’), Khelifa, Amrar, Oukara, Sadoudi, Hadjout, Aoun (Haroun 46’) Entraîneur : Rabah Serdjane

L

e club phare du l’ex-camp du Maréchal, la JS Tadmaït, s’est offert un véritable récital, avant-hier au stade Ahcene Aïboud, en disposant de l’ASC Ouaguenoun sur le score de 2 but à 1. Dans un match survolé en grande partie par les Noir et Blanc, les Tadmaïtis ont été étincelants de bout en bout. Donnés archi-favoris, les camarades de Oukal Amirouche prennent, dès le coup d’envoi, la direction des opérations. Sans attendre le fameux round d’observation, les capés de Rachid Meziane se ruent vers l’attaque et imposent, en dépit d’une farouche résistance, leur jeu. Bien organisés, les locaux vont dominer cette entame

de match et acculent leur adversaire dans ses derniers retranchements. Quadrillant parfaitement le terrain, les coéquipiers de Belkaïd contrôlent parfaitement la situation et vont inexorablement user les hommes du milieu de terrain visiteur. En face, Ouaguenoun se démène pour gagner des espaces dans l’entrejeu, en vain. Mais l’ASCO va quand même donner des frayeurs aux gars de Tadmaït quand Sadoudi s’en va dans l’intervalle de deux joueurs et tire, sa balle passe légèrement à côté du cadre. Sentant le danger, les Noir et Blanc réduisent les espaces et avancent en bloc. Peu après le deuxième quart d’heure, et à force de trop subir, les Ouaguenounis vont finir par plier. A la 29’, une passe décisive de Belkaïd à l’attaquant Dahmani qui, sans contrôle, signe le premier but de son équipe. Les supporters tadmaïtis s’époumonent. Toutefois, les locaux parviennent à aggraver la marque à la 36’ par l’entremise de l’arrière gauche Mazari, suite à un coup franc bien botté, qui ne laisse aucune chance au gardien Kouas. La JST tient le bon bout. Une poignée de minutes plus tard, M. Toumi siffle la fin de la première partie. Au retour des vestiaires, le scénario de la rencontre va changer quelque peu, puisque les Rouge et Noir de l’ASC Ouaguenoun vont se redéployer. Rabah Serdjane, le coach de l’ASCO, repositionne certains de ses joueurs, le jeu devient équilibré en ce début de seconde mitemps, avec un léger avantage pour Ouaguenoun qui pousse,

mais qui ne trouve toujours pas le chemin des filets. Pourtant, les coéquipiers de Boussaâda se sont quand même créé des occasions. Au fil des minutes qui s’égrènent, trop vite pour la formation de l’ASC Ouaguenoun, trop lentement pour les capés de Meziane, le match s’emballe. Les deux équipes attaquent sans relâche et à ce jeu-là, les Tadmaitis s’y prennent de la meilleure manière, en prenant le soin d’amorcer des offensives à partir de la ligne médiane. A la 65’ de jeu, les visiteurs réduisent le score par Khelifa, suite à un coup franc bien botté. A la 77’, les Tadmaïtis faillirent tripler la mise par l’intermédiaire de Aberkane Massinissa suite à une passe lumineuse de Bouras, sa balle est sauvée par un défenseur. Cinq minutes avant le coup de sifflet

A l’arraché

DC Boghni 1 - CRB Mekla 0 équipes qui se connaissent Le stade de Mekla a abrité, avant-hier, une chaude empoignade entre deux Club de Boghni pour le ra Djurdju du n formatio la i accueill a parfaitement. En effet, le CRB Mekla s’est achevée sur le partie La compte de la première journée du championnat Honneur de Tizi-Ouzou. t gérer la rencontre commen su ont derniers Ces score d’1 but à 0 en faveur des visiteurs du DC Boghni. r le but de la vicmarque pu on DCB du Kadri d’Ali capés Les . l’arbitre jusqu’au coup de sifflet final de Allouane, suite Ali axial, ur toire une minute avant la fin de la rencontre par l’entremise du jeune défense à prendre les réussi ont i Heddad k Marzou de res à un corner bien botté par Mahdi Toufik. Les partenai pour la suite et moral le pour bon est qui saison, la de match premier ce de trois points de la victoire lors de leur parcours.

La JS Boukhalfa tenue en échec JS Boukhalfa 2 – US Sidi Belloua 2

L

a formation de Boukhalfa, qui a accueilli sur son terrain son homologue de l’US Sidi Belloua pour le compte de la 1re journée du championnat Honneur de Tizi-Ouzou, n’a finalement pas réussi à engranger les trois points mis en jeu et s’est contentée d’un tout petit point qui n’arrange guère leurs affaires. Les poulains de Mouloud Ouali n’ont pas su comment empocher les trois points du match face à un adversaire qui était venu aussi avec la ferme intention de repar-

tir avec le meilleur résultat possible. Les poulains de Chabane Dahleb ont eu ce qu’ils voulaient, un précieux point qui leur permet de débuter le championnat en force. Les locaux ont du mal à digérer ce semi-échec et les supporters présents dans les tribunes sont repartis déçus par l’issue de cette rencontre de la première journée. La galerie ne s’attendait guère à voir ses favoris trébucher à domicile devant ce concurrent direct. Les gars de Boukhalfa, qui ont fait une bonne préparation

cette intersaison, ont mal débuté cet exercice en concédant le nul face à la formation de l’US Sidi Belloua qui n’est plus à présenter. Maintenant, ils doivent cravacher dur au cours des prochains matchs pour arracher le maximum de points possibles, pour pouvoir, en fin de saison, décrocher une place sur le podium, qui pourra les propulser en Régionale 2. Mais le championnat ne fait que commencer... S. A.

final de la rencontre, les gars de l’ASCO mirent une pression terrible sur les défenseurs locaux, mais sans trouver la faille devant les Oukal, Meziane, Mazari et Terbah. La messe est dite. La JS

ILS

Tadmaït tien son match, elle l’aura mérité au vu de ce qu’elle a produit comme jeu durant cette première empoignade du championnat Honneur de Tizi-Ouzou. Saïd Aberkane

ONT DIT

urs» «Je félicite mes joue l’avantage, car on avait une équipe

RACHID MEZIANE : (Entr JST)

“On a mis de temps à prendre de l’ASC Ouaguenoun très entreprenante. On a pu marquer les deux buts de la victoire dans cette première empoignade du championnat, et je suis très heureux d’avoir réalisé ce succès qui était très difficile. Je félicite l’équipe de l’ASCO qui nous a causé beaucoup de problèmes durant cette rencontre. Nous avons gagné parce qu’il y avait aussi tous ces merveilleux supporters qui sont venus pour soutenir ces jeunes talents lors de ce match et je leur dédie cette grande victoire. Je tiens aussi à féliciter mes joueurs qui ont fait de leur mieux pour avoir ces trois points. Je dirais qu’on a une bonne équipe jeune qui peut faire un bon parcours cette saison.”

a tourné le dos»s, «La chance nous côtés en première mi-temp deux é de

Rabah Serdjane : (Entr ASCO)

“C’est un match équilibr beaucoup d’engagement physique, mon équipe est composée de jeunes, et je dirais encore que notre équipe a raté beaucoup d’occasions de but. On a développé notre jeu en deuxième mi-temps, mais on n’a pas trouvé la faille. Je ne suis pas en train de chercher des excuses pour justifier cette humiliante défaite essuyée contre cette jeune équipe de Tadmaït, que je félicite au passage pour son premier succès et je lui souhaite beaucoup de réussite à l’avenir.” Propos recueillis par Saïd Aberkane

HONNEUR RÉSULTATS : (1re JOURNÉE) JS Tadmaït 2 – ASC Ouaguenoun 1 USM Draâ Ben Khedda 2 – O Tizi Rached 1 FC Mechtras 2 – JS Aït Yahia Moussa 2 KC Tagmount 1 – US Beni Douala 0 CRB Mekla 0 – DC Boghni 1 JS Boukhalfa 2 – US Sidi Belloua 2 CRB Tizi-Ouzou 3 - US Tala Athmane 3 ES Sikh Oumedour – ES Draâ El Mizan (REPORTÉ) Classement : 1-DC Boghni 2-JS Tadmaït 3-USM Draâ Ben Khedda 4-KC Tagmount Azzouz 5-US Sidi Belloua 6-US Tala Athmane 7-CRB Tizi-Ouzou 8-JS Boukhalfa 9-FC Mechtras 10-ASC Ouaguenoun 11-CRB Mekla 12-US Beni Douala

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

3 3 3 3 1 1 1 1 0 0 0 0


18

INTERNATIONALE

Maracana N° 1252 — Lundi 25 octobre 2010

BULGARIE : Encore ANG : Portsmouth échappe un coach éjecté à la liquidation

La valse des entraîneurs se poursuit en Bulgarie. Velizar Popov, le coach de Cherno More Varna, a été viré dimanche pour mauvais résultats. C'est le 8e technicien éjecté en Bulgarie depuis le début de la saison.

Popov avait lui-même remplacé Nikola Spasov après quelques journées. En Bulgarie, le Levski Sofia est le leader du Championnat dont son attaquant français Garra Dembélé est le meilleur buteur (13 réalisations).

Le club de Portsmouth a été vendu à une compagnie contrôlée par son ancien propriétaire, l'homme d'affaire

de Hong-Kong Balram Chainrai et échappe ainsi à la liquidation. La vente du club, relégué à

ESPAGNE 8 J : Valence lâche du lest

FIFA / CORRUPTION : Nouvelles révélations

B

E

attu pour la deuxième fois d'affilée par Majorque (1-2), samedi soir, Valence se laisse distancer par le Real Madrid et Barcelone. Valence n'avait jamais connu la défaite en Liga cette saison avant de se rendre à Barcelone la semaine passée. En l'espace d'une semaine, les joueurs Le Sunday Times a fait dimanche de nouvelles révélations qui renforcent la suspicion sur la transparence d'Unaï Emery ont de la désignation des pays hôte des Mondiaux 2018 et 2022. Le journal britannique avait déjà mis en trébuché deux fois, et cause deux membres du comité exécutif de la FIFA, suspendus depuis par l'organisation mondiale du entamé, au passage, le football pour avoir accepté devant une caméra cachée de monnayer leur vote. Le journal a diffusé crédit qui lui était accordé. dimanche sur son site Internet une autre vidéo volée où l'on entend Michel Zen-Ruffinen, Face au Real Majorque (1-2), ancien secrétaire général de la FIFA, désigner plusieurs officiels de la FIFA comme sussamedi soir, le VCF est rentré ceptibles d'accepter de l'argent en échange de votes. Les noms sont bipés mais dans le rang. Oubliée l'ambition de les propos explicites. «X est très bien, c'est un type bien, mais il est s'immiscer dans la lutte pour le titre prêt à toucher de l'argent», déclare notamment aux côtés du Real Madrid, et du Barça. En Michel Zen-Ruffinen.

LYON : Källström craint la mauvaise blague

Arles-Avignon n'a pas encore gagné le moindre match depuis le coup d'envoi de la saison. Avant de se rendre au Parc des Sports d'Avignon ce dimanche, Kim Källström (28 ans, 6 matchs en L1 cette saison) craint la mauvaise blague, à savoir un succès du petit face au gros. "ArlesAvignon n'a encore pas gagné, n'a pas manqué de noter le milieu de terrain suédois de l'Olympique Lyonnais. Il ne faut pas que cela tombe sur nous." Cela ferait en effet mauvais genre pour des Gones qui commencent à retrouver le goût du succès.

l'issue de la saison dernière en D2 anglaise, a été annoncée dimanche par l'administrateur provisoire du club.

s'inclinant contre l'actuel 8e du Championnat, Vicente et ses équipiers ont confirmé qu'ils devraient sans doute un nouveau mois se contenter des miettes laissées par les deux géants d'Espagne. Pour la première fois cette saison, ils ont été plombés par une fébrilité défensive qu'on ne leur connaissait guère. Sur penalty d'abord (7e), d'une tête plongeante ensuite (29e), Casto en a profité pour offrir à son équipe son troisième succès de la saison. Malgré la réduction du score sur penalty de Soldado (36e), et quelques situations chaudes pour Hernandez (48e) et Vicente (67e, 88e, 90e), Valence ne s'en est jamais relevé. Le voilà relégué à quatre points de la tête. Villarreal et l'Atletico Madrid, opposés dimanche, pourraient le déloger du podium.

OM : Le BLEUS : Evra «Ça départ de reste une cicatrice» Niang se fait encore sentir

Transféré cet été à Fenerbahçe après cinq ans de bons et loyaux services, le départ de Mamadou Niang (31 ans) se ferait toujours sentir à l'Olympique de Marseille, à en croire l'adjoint de Didier Deschamps, Guy Stéphan. Même celui d'Hatem Ben Arfa d'ailleurs. "Les départs de Mamadou Niang et Hatem Ben Arfa, ce sont des mois de travail et des combinaisons avec les coéquipiers qui se sont envolés. Il faut rebâtir, explique le technicien olympien au quotidien Le Parisien. En cette fin de semaine, nos attaquants ont eu droit à des ateliers spécifiques. Dédé Gignac a repris mi-septembre, c'est-à-dire hier. Par le passé, il a souvent fallu six mois pour qu'un buteur s'installe à l'OM." L'ancien Toulousain doit donc faire preuve de patience. A moins qu'il ne trouve le déclic ce dimanche à Lille.

MAN CITY : Balotelli sur le banc contre Arsenal ?

Touché au genou droit depuis plusieurs semaines, l'attaquant international italien Mario Balotelli est de retour. Sur le site officiel de Manchester City, l'entraîneur Roberto Mancini a affirmé que "l'état de Mario a progressé. Nous attendrons jusqu'à dimanche pour prendre une décision, mais je pense qu'il sera sur le banc". Manchester City, deuxième, affronte les Gunners d'Arsenal, cinquième, ce dimanche à 17 heures au City of Manchester Stadium, pour le compte de la 9e journée de Premier League.

Interrogé dimanche dans Téléfoot sur TF1, Patrice Evra s'est exprimé sur son état de forme actuel : «Ça va beaucoup mieux, résume le latéral gauche de Manchester United. J'ai dû rattraper mon retard sur le plan physique et aujourd'hui tout va bien, je retrouve mes jambes.» Suspendu pour cinq matches avec l'équipe de France pour son rôle dans la grève de Knysna, l'ancien capitaine des Bleus a confié que «ça reste une cicatrice. Mais ça s'effacera quand j'aurai revêtu cette tunique bleue. J'approche de la fin de ma suspension. Il me reste encore un match. Je jouerai pour mon pays jusqu'à ce que mes jambes me le permettent et que le sélectionneur veuille bien encore de moi.»

BAYERN MUNICH : «Deux semaines» Van Gaal déçu pour Ribéry «

P

our Ribéry, cela va prendre encore deux semaines» : le président du Bayern Munich, Karl-Heinz Rummenigge, a confirmé dimanche sur le site du club allemand que le milieu offensif français, blessé à la cheville droite, devrait patienter avant de retrouver les terrains. Comme L'Equipe l'avait relaté vendredi, Ribéry devait initialement revenir vendredi prochain contre Fribourg, mais il n'a toujours pas repris l'entraînement, ce qu'il devrait faire dans les jours à venir.

Le Bayern Munich, encore fatigué de sa solide prestation en Ligue des champions contre Cluj (3-1) a été tenu en échec vendredi soir sur la pelouse du Hambourg SV (0-0). L'entraîneur bavarois, Louis van Gaal, a confié sur le site officiel du club être "déçu" par la tournure de la rencontre : "Dans le vestiaire, j'ai dis à mes joueurs que j'étais déçu que nous n'ayons pas gagné cette rencontre. J'ai le sentiment que nous étions plus dans le match que l'adversaire. Hambourg était usé physiquement dans le dernier quart d'heure de jeu et c'est à ce moment que nous aurions dû marquer. Nous n'y sommes pas parvenus et on aurait même pu perdre. Je suis très satisfait de l'envie des jeunes joueurs, qui ont tout fait pour l'emporter. Mais je suis mécontent du résultat, il y a avait une possibilité de l'emporter car Hambourg était cuit."

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


OMNISPORTS

Azarenka l'emporte Tennis - WTA - Moscou Au jeu de la joueuse qui frappe la plus forte, Victoria Azarenka, tête de série n°2 et 10e mondiale, s'est montrée la plus forte ce dimanche en finale du tournoi de Moscou. Sa frappe de balle, lourde, puissante, combinée avec de grosses qualités de relanceuse, ont suffi pour dominer Maria Kirilenko, 24e (6-3, 6-4). Azarenka, 21 ans, se souviendra longtemps de sa semaine moscovite : elle a remporté son deuxième titre de la saison, après Stanford en août, le cinquième de sa carrière, et décroché son billet pour le Masters de Doha, qui débute lundi. Sans tendue à l'idée s'imposer devant son public, Kirilenko, 23 ans, qui court toujours après un premier succès en tournoi depuis sa victoire à Séoul en 2008, n'a jamais trouvé la

Basket - Transfert :

Stackhouse à Miami

solution pour dérégler la belle machine Azarenka, toujours redoutable pour envoyer des coups droits imparables à tous les endroits du court. Le premier set a basculé lorsque Azarenka (81% de première balle et 33 coups gagnants) a réussi le break à 4-2. Plus agressive dans l'échange, galvanisée par les supporters, Kirilenko a bien cru que la seconde manche était à sa portée, surtout après avoir réussi un double break (4-0). Mais la mécanique Azarenka s'est remise en marche pour égaliser à 4-4, en sauvant en prime 3 balles de 5-2, et conclure au pas de course. Kirilenko ne succédera donc pas à Elena Dementieva, dernière Russe à s'être imposée devant son public, c'était en 2007.

Volley T. Ligue : Cannes -

Miami a annoncé, samedi, avoir recruté le vétéran Jerry Stackhouse, 35 ans, afin de pallier l'absence de son arrière Mike Miller. Ce dernier a été opéré d"un pouce et ne pourra pas jouer avant janvier. La saison passée, Stackhouse avait tourné à 8,5 points de moyenne en 42 matches dans son rôle de remplaçant pour les Milwaukee Bucks. Le Heat, qui a fait venir cet été LeBron James et Chris Bosh pour jouer aux côtés de Dwyane Wade, débutera la saison mardi par un choc à Boston contre les Celtics, finalistes contre les Lakers.

Tours en finale

à la belle Tours a mis fin, samedi, jaccio. aventure des joueurs d'A de ent em siv Vainqueurs succes la surt ien éta ils , ais Sète et Beauv ue. Lig prise de ce tournoi de la le éra gén n tio éti Lors de cette rép ils at, nn pio am Ch du ut avant le déb à e fac ont donc fini par céder tivé à Tours, forcément surmo du jour rs ueu nq vai s Le domicile. (21un à s l'ont emporté trois set rouret et ) -24 26 , 25, 26-24, 25-19 Ca de nnes veront en finale l'équipe du nes qui a eu toutes les pei s de ffe gri des tir monde à se sor , 25-21 25 , -25 22 , -25 (22 rs Poitie 20, 15-10).

Red Bull garde espoir F1 - GP de C. du Sud :

Alors qu'ils avaient les cartes en mains pour vivre un excellent weekend après avoir trusté les deux premières places de la grille de départ, Mark Webber et Sebastian Vettel garderont finalement un mauvais souvenir de leur séjour en Corée du Sud, les deux pilotes ayant été contraints à l'abandon. Mais malgré ce mauvais coup du sort, ils n'ont pas encore abdiqué dans la course au titre. «C'est la deuxième fois de la saison que je ne finis pas une course (après Valence), mais il reste encore deux Grands Prix, et je devrai absolument y réussir quelque chose, a déclaré l'Australien, ancien leader qui pointe désormais à 11 points de Fernando Alonso. Ce qui s'est

19

Maracana N° 1252 — Lundi 25 octobre 2010

passé est totalement de ma faute, j'ai mis une roue sur un vibreur. Ce n'était pas mon jour il faut croire. C'était une longue glissade, je ne pouvais rien faire et en plus j'ai ruiné la course de Nico (Rosberg).

Je suis très frustré. J'ai été rattrapé au classement, mais il reste encore deux courses.» «Je pense que je peux toujours gagner le titre, a pour sa part commenté Vettel après son abandon sur problème mécanique qui le relègue à 25 points d'Alonso. Il y a encore 50 points à prendre. Evidemment cela aurait été plus facile si j'avais gagné, mais c'est la vie. C'est comme ça depuis le début de la saison, chaque pilote alterne des hauts et des bas. Bon, je pense avoir eu plus de bas que les autres, mais je ne peux rien y faire. Il faut garder la tête haute et continuer à faire ce que nous savons faire. La voiture va très bien, il n'y a rien à améliorer.»

La der d'Armstrong à l'étranger Cyclisme-D. Under :

Lance Armstrong a affirmé qu'il participera en Australie, à l'occasion du Tour Down Under en janvier prochain, à sa dernière course à l'étranger. «Je suis très heureux de courir ma dernière course professionnelle en dehors des États-Unis au Tour Down Under», a déclaré Armstrong samedi. «Ce sera la troisième fois que je participerai au Tour Down Under et je suis sûr que je vais en profiter autant que les deux premières fois», a ajouté le coureur de l'équipe RadioShack. En juillet dernier, il avait annoncé avant le départ du Tour de France 2010 qu'il disputait pour la dernière fois de sa carrière la Grande Boucle. Handicapé par une chute avant les Alpes, il avait fini 23e au classement général. Depuis fin juillet, le Texan n'a plus disputé de course internationale.

Tour d'Italie :

Le parcours dévoilé

Le parcours du Giro 2011 (7-29 mai) a été dévoilé samedi à Turin. A l'occasion des 150 ans de l'Unité italienne, il donnera la part belle aux lieux historiques du pays. Parmi les difficultés, on trouve les ascensions de l'Etna ou les chemins de terre du col delle Finestre. Le Tour partira de Turin, première capitale de l'Italie unifiée, avec un contre-la-montre par équipes et se terminera par un contre-la-montre individuel autour de la Piazza Duomo à Milan. Cette 94e édition suivra les traces de Garibaldi avec notamment une incursion en Sicile, un crochet par Teano (aujourd'hui Vairano Patenora), où Garibaldi a rencontré le futur roi Victor-Emmanuel II, et aussi par Castelfidardo, où ses Chemises Rouges remportèrent une victoire sur les troupes du Pape.

Des pièges jusqu'au bout

Avant la haute montagne, les coureurs devront se méfier da la 5e étape de Piombino à Orvieto, qui les emmènera sur les «strade bianche» (routes blanches), routes de Toscane

non goudronnées. Les prétendants à la victoire finale devront se défaire deux fois de l'Etna, par deux versants (9e étape), avant la fin de la deuxième semaine regroupant les Alpes Carniques, avec l'ascension du Zoncolan par son côté le plus dur, l'Autriche avec le Grossglöckner, le Passo di Giau et la Marmolada (Passo di Fedaia), puis le chrono individuel entre Belluno et Nevegal (16e étape), après un jour de repos. Il pourrait y avoir du suspense jusqu'au bout puisque la veille de l'arrivé, les coureurs devront escalader le col delle Finestre et ses chemins de terre battue. La ville lombarde, de son côté, retrouve l'arrivée après deux années à Rome et Vérone.

Sordo à l'attaque

Rallye - WRC - ESP :

Dani Sordo (Citroën C4) a remporté les deux premières spéciales de la dernière journée du Rallye d'Espagne, dimanche matin, l'ES13 (42.04 km) et l'ES14 (4.11 km). L'Espagnol met ainsi la pression sur le deuxième de l'épreuve, Petter Solberg (Citroën C4) en revenant à dix secondes du Norvégien. Il le reste plus que deux spéciales à disputer, les mêmes que ce matin. Le leader du rallye, Sébastien Loeb (Citroën C4), s'est, lui, contenté d'assurer en finissant deuxième et quatrième des deux spéciales. Il compte encore 44 secondes d'avance sur Solberg, et devrait empocher 25 points de plus au championnat, et une septième victoire cette saison. Derrière ce trio de tête, on trouve toujours les deux Ford Focus de Jari-Matti Latvala (+1'24"6) et Mikko Hirvonen (+6'22"7). Sébastien Ogier (Citroën C4) a, lui, entamé sa course pour remonter à la dixième place. Après l'ES14 il est onzième, à 54"9 du dixième.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


20

PUBLICITÉ

Maracana N° 1252 — Lundi 25 octobre 2010

WO∂FA∞« WO©«dIL¥b∞« W¥dz«eπ∞« W¥¸uNLπ∞«

WILAYA DE BLIDA DAIRA DE MOUZAIA COMMUNE DE AIN ROMANA

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

sOOMNL « rOKF « Ë s¥uJ « …¸«“Ë XKOºLºO¢ wMNL « s¥uJ « W¥d¥b±

Êö‡‡‡‡‡‡‡´≈

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT N° 01/2010 POUR PROJET : «AMENAGEMENT ET REHABILITATION STADE RAYHANE» Le P/APC de la commune de Aïn Romana lance un avis d’appel d’offres national ouvert N°01/2010 pour la réalisation du projet : «AMENAGEMENT ET REHABILITATION STADE RAYHANE» Les entreprises intéressées par le présent avis peuvent retirer le cahier des charges auprès de la commune de Aïn Romana (bureau des marchés) contre paiement de la somme de 1 000 DA. Les offres doivent être accompagnées des pièces réglementaires suivantes : Enveloppe 1 : L’offre technique : - Le cahier des prescriptions spéciales - Modèle déclaration à souscrire datée, cachetée et signée - Renseignement sur le matériel et le personnel - Certificat de qualification et de classification professionnelles dans le domaine du bâtiment ou travaux publics - Registre du commerce - Casier judiciaire du soumissionnaire - Pièces fiscales et parafiscales (extrait de rôles apuré avec calendrier, CNAS, CASNOS, CACOBATPH) - Carte fiscale - Attestations de bonne exécution

- Planning des travaux - Bilan financier de l’entreprise des trois (03) trois dernières années Enveloppe 2 : L’offre financière : - Modèle de soumission datée, cachetée et signée - Bordereau des prix unitaires cacheté et signé - Devis quantitatif et estimatif cacheté et signé Les offres doivent être déposées auprès du bureau des marchés de la commune de Aïn Romana sous double enveloppe fermée et anonyme, l’enveloppe extérieure ne doit comporter que la mention suivante : Avis d’appel d’offres national ouvert N° 01/2010 pour «AMENAGEMENT ET REHABILITATION STADE RAYHANE» (Soumission à ne pas ouvrir) La date limite de dépôt des offres est fixée le 08 novembre 2010 avant 14h00 au bureau des marchés, siège de la commune. L’ouverture des plis technique et financier se fera le même jour à 14h00 au siège de la commune dans une séance ouverte. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant cent quatre-vingt (180) jours à compter de la date limite de dépôt des offres.

UO «dG§ hBª¢ WµON

« Ÿd W¥dC ‹UOMI « Ÿd W¥dC

‹QAML « hBª¢ Ë WOMI eON ‹U¥UM

d¥b± bOº « sKF¥ s¥uJ « - wMNL « s´ XKOºLºO¢ W¥ôu 8 « vK´ WI°Uº± rOEM¢ îù« ”Uß 8 ¸U ‚U û « pKº° sJº « w sOßbMNL « Ê«dLF « Ë - W ¢¸ « ww Ê«dWLFË œ« Ë ”sbJMºN ±« ¢ ‹UBBª « Èb• « : WO U «

VÅUML « œb´ 8 )01( b•«Ë

nKL « s¥uJ¢

n

: wDî

VK© WظUALK ÊU OºL® ÊU¢¸uÅ qÅ_« o © Wªº s± UNOK´ ‚œUB±

WßbM

hBª¢ : WO b±

« Ÿd 8 w´UMB « qØUON « Ÿd 8 Ë ‹UÆdD « Ÿd 8 WHK ªL « ‹UJ A « ¡UM « ‹UOMI¢ Ÿd 8

Ë w b± ¡UM

MARACANA N°1252 - Lundi 25 octobre 2010 - ANEP 830 573

MARACANA N°1252 - Lundi 25 octobre 2010 - ANEP 830 149

MARACANA N°1252 - Lundi 25 octobre 2010 - ANEP 830 488

MARACANA N°1252 - Lundi 25 octobre 2010 - ANEP 830 415

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

Boulettes de viande riz et petit pois

au secours, je transpire trop ! L’arrivée de l'été en réjouit certains… et en affole d’autres ! Car qui dit beaux jours, dit aussi élévation de la température et transpiration. Or, certaines personnes sont davantage sujettes à ce phénomène naturel qu’est la sudation. Parfois même, l’ampleur de la chose se transforme en véritable handicap social. Y compris en hiver. Voici quelques conseils pour éviter de suer à trop grosses gouttes ! LE PROCESSUS DE TRANSPIRATION Le corps de chaque être humain est recouvert de plusieurs millions de glandes sudoripares qui sont localisées partout sur la peau, en particulier au niveau des aisselles, du front, des pieds et des mains. Comme leur nom l’indique, ces glandes sont à l’origine de la sudation, un processus naturel qui a pour but - entre autres - d’éliminer de l'eau et certains constituants (comme des sels minéraux) de l’organisme par le biais de la sueur.

EVAPORATION OU MACÉRATION L’évaporation de cette sueur va permettre au corps de réguler sa température. En s'évaporant, elle va rafraîchir le corps. La sueur évacuée est composée à 99% d’eau. Elle est inodore en tant que telle, mais lorsqu’elle entre en contact avec les nombreuses bactéries présentes à la surface de la peau, un phénomène de macération peut se produire, ce qui engendre une odeur désagréable. La transpiration peut être déclenchée en cas de température extérieure élevée bien sûr, quand l'activité physique de l'organisme augmente, mais aussi en cas de fièvre, de stress intense, ou lors de fluctuations hormonales (grossesse, ménopause), ou parfois même en cas de pathologie spécifique.

L'HYPERHIDROSE Un adulte élimine en moyenne entre 0,5 et 1 litre de transpiration par jour. Mais certaines personnes, pour des raisons diverses (émotions, plats épicés, chaleur, certaines pathologies...), ont une sudation beaucoup plus développée, qui peut parfois s’avérer handicapante dans la vie sociale ou professionnelle : on parle alors d’hypersudation (lorsque la transpiration est générale) ou d'hyperhidrose (lorsque la transpiration excessive est localisée sur les mains, pieds ou aisselles). En France, un peu moins d’une personne sur 100 en souffrirait. Mis à part des conséquences « psychologiques » bien compréhensibles, l’hyperhidrose peut également favoriser une prolifération microbienne au niveau des pieds, suite à la macération de la sueur, et engendrer des mycoses. Il est possible de traiter l’hyperhidrose, mais il faudra d’abord en déterminer la cause. Une consultation médicale sera nécessaire dans un premier temps. Le médecin pourra alors déterminer si vous êtes sujet à un véritable dysfonctionnement, ou simplement à une transpiration excessive dans certains contextes, ce qui n’est pas la même chose. Mis à part le phénomène d’hyperhidrose, d’autres dysfonctionnements des glandes sudoripares existent : > La bromhidrose : qui est à l’origine d’une odeur très forte, voire nauséabonde, et qui est causée par la prolifération de bactéries ou de champignons à la surface de la peau. Elle peut être traitée avec des solutions antiseptiques. > La bourbouille (ou miliaire sudorale) : elle apparaît sous forme de petites vésicules rouges qui entraînent de violentes démangeaisons. Cela survient car la sueur ne peut pas s’évacuer, les pores étant bouchés. Pour les traiter, le dermatologue prescrira des crèmes antiinflammatoires.

LES CAUSES D’UNE TRANSPIRATION EXCESSIVE Après le généraliste, le dermatologue est le médecin à consulter si votre transpiration est réellement excessive, et qu’aucun déodorant, ni anti-transpirant ne parvient à la réguler. Après vous avoir

21

Maracana N° 1252 — Lundi 25 octobre 2010

questionné sur votre hygiène de vie (alimentation, stress, hygiène, éventuelles pathologies...), il tentera de déterminer la cause de cette transpiration excessive. Chercher l'origine. Souvent, une anxiété, des écarts alimentaires ou un surpoids sont à l’origine d’une transpiration excessive. Avec quelques règles d’hygiène simples, on peut alors y remédier. L’hyperhidrose peut être due à un dysfonctionnement hormonal, comme une hyperthyroïdie ou une anomalie de sécrétion de l'aldostérone sécrétée par les glandes corticosurrénales. L’hyperhidrose peut également avoir une origine génétique. Mais parfois, la cause exacte reste floue, et il faudra essayer différents traitements avant de parvenir à trouver celui qui fonctionne.Pour établir le diagnostic, le médecin pourra proposer à son patient une prise de sang et alors lui prescrire un traitement adéquat, si un problème hormonal est découvert. Conséquences embarrassantesLes conséquences d'une transpiration excessive, en revanche sont, elles, bien connues : malêtre, gêne pour serrer la main, sentiment de honte, déprime... Un problème qui peut donc s’avérer handicapant, et pour certaines personnes devenir un frein professionnel (dans le cas d’une forte transpiration des mains, par exemple).

Pour ceux ou celles qui souffrent d'une transpiration excessive des mains : hyperhidrose palmaire, et chez qui d'autres solutions préalables se sont montrées décevantes. > Le principe : La sympathectomie est une intervention chirurgicale qui consiste à sectionner une partie du nerf sympathique, à travers une petite coupe sur le thorax. Les nerfs sympathiques permettent entre autres - de réguler la transpiration, et peuvent donc être à l’origine de l’hyperhidrose. Les résultats de cette opération sont définitifs, mais il existe des risques de complications (très rares) ou d’effets secondaires, comme l’apparition d’une transpiration excessive sur une autre partie du corps. > Contre-indications : Les contre-indications à l’anesthésie générale et à une chirurgie thoracique. À noter : La sympathectomie est une intervention chirurgicale lourde qui n’est proposée que dans des cas d’extrême sudation, et lorsque les autres méthodes se sont avérées être inefficaces. Lire le témoignage d'une femme

LES SOLUTIONS LOCALES

Comment faites-vous la différence entre quelqu’un qui est sujet à une hyperhidrose et quelqu’un qui a juste une transpiration excessive ? La frontière est floue, l’hyperhidrose correspond à la production excessive de sueur, permanente et symétrique, des paumes, des plantes des pieds et des aisselles. Indépendante de la thermorégulation, elle est déclenchée et majorée par l’émotion, le stress. En fait, il s’agit de critères subjectifs, on ne quantifie pas, par exemple, le volume de sueur sécrété. Il s’agit de transpiration résistant aux anti-transpirants classiques et aux petits remèdes de grand-mère. Les personnes qui viennent vous voir pour des problèmes de transpiration excessive, ont-elles du mal à en parler ? Oui, car la gêne sociale est énorme. Pour ma part, je vois souvent des jeunes femmes, handicapées dans leur quotidien, et pleurant volontiers en parlant du mal-être engendré par une transpiration... plus ou moins excessive. Certains types de peau transpirent-ils plus que d’autres ? Oui, nous ne sommes pas égaux devant la sudation. De plus, certains aliments peuvent majorer l’odeur de la sueur : épices, ail... Et parfois même au cours d’une vie, la sécrétion sudorale peut augmenter (stress intense, prise de poids), ou diminuer (avec l’âge).

Transpiration et hygiène de vie L’utilisation d’anti-transpirants peut s’avérer efficace chez certaines personnes. Attention, ne confondez pas déodorant et anti-transpirant. En effet, certains déodorants n’agissent qu’en parfumant la peau pour camoufler les mauvaises odeurs. Rien de plus... Les anti-transpirants quant à eux, sont composés de sels d’aluminium chlorhydrate, qui ont une action sur les glandes sudoripares : en resserrant les pores de la peau, ils limitent la production de sueur. Les sels d���aluminium ont été accusés - à tort - de provoquer des cancers du sein. En effet, les dernières études scientifiques sur le sujet n’ont rien démontré de tel, et l’utilisation de sels d’aluminium dans les cosmétiques est jugée, à ce jour, sans risque, aussi bien pour l’Afssaps en France, que pour la FDA aux Etats-Unis, organismes référents en matière de surveillance sanitaire. D’autres produits existent, comme ceux à base de talc qui absorbent la sueur à la surface de la peau, ou les produits antibactériens, souvent à base d’alcool, qui détruisent les bactéries à la surface de la peau, empêchant ainsi l’apparition de mauvaises odeurs. Le chlorure d'aluminium concentré est l’un de ces produits anti-transpirants vendus en pharmacie : sous forme de pommade, il s’utilise localement sur la peau. Si ce traitement s’avère efficace pour certains cas de transpiration excessive, en revanche, il ne vient pas à bout de toutes les hyperhidroses. Parfois, une simple modification de l’hygiène de vie suffira à amoindrir, voire résoudre le problème de la transpiration excessive : > Perdre du poids. > Eviter certains aliments, comme les plats épicés, le café, l’alcool... > Préférer les vêtements en coton et non pas en matière synthétique. > Adopter une hygiène rigoureuse, en lavant les parties concernées par l’hypersudation avec un savon antiseptique. Enfin, le bicarbonate de sodium, largement utilisé par nos grands-mères, revient aujourd’hui à la mode dans la préparation de nos cosmétiques maison. Pour limiter la sudation et empêcher l’apparition de mauvaises odeurs, voici un remède simple et peu couteux : après avoir soigneusement lavé les parties concernées par la transpiration (aisselles, pieds, mains), saupoudrez un peu de bicarbonate sur la peau. Le but est d'absorber l'humidité et d'empêcher les mauvaises odeurs.

LA SYMPATHECTOMIE > Pour qui ?

LES CONSEILS DU DERMATO

Trucs e t Astuces Soulager son dos en faisant la vaisselle Lorsqu’on n’a pas de vaisselle pour faire cette dernière, il faut dire qu’on a souvent mal de dos en restant dans la même position. Pour y remédier, il suffit d’ouvrir la porte du placard en dessous de l’évier et de mettre un pied sur le bas qui

INGREDIENTS

n 500g de pet it s pois n 2 oignons n 40g de beurre n 2dl d' huile s oit 1 v er r e c las s ique n 1 cuillère de concentré de tomate n Cannelle

n P oiv r e et s el n P our les boulet t es : n 500g de v iande n hac hée n 1 oignon n 20g de riz n Cannelle n P er s il n P oiv r e et s el

Tout d'abord, faire frire les oignons coupés en petits dés avec le beurre, l'huile, la cannelle, le sel, le poivre ainsi que le concentré de tomate. Y joindre un demi litre d'eau et incorporer les petits pois. Laisser mijoter durant une

trentaine de minutes. Pendant ce temps, préparer vos boulettes avec la viande hachée, l'oignon émincé, la cannelle, le riz, le persil, le sel et le poivre. A micuisson des petits pois, ajouter vos boulettes et laisser cuire encore 30 minutes. Enfin, servir.

PREPARATION :

Glace au café

INGREDIENTS

n1litre de café fort et

frais n400g de sucre fin ou en morceaux n1 boite de lait concentré non sucré

n1 bâton de vanille n100g de crème

fraîche n1 verre à thé de chocolat râpé ou granulé.

PREPARATION

Mélanger le café chaud et limpide avec le sucre et le lait non sucré. Puis y joindre le bâton de vanille. Laisser macérer à couvert une vingtaine de

minutes. Puis, ajouter peu à peu la crème fraîche battue ferme. Glacer 2 heures environ.Servir dans de belles coupes avec un voile de chocolat.

simple : il suffit de tremper le bout du fil dans du vernis incolore et de le laisser sécher bien droit. Il s’enfile ensuite sans problème.

soulève ce dernier d’environ dix centimètres puis passer à l’autre.

Enfiler du fil dans une aiguille facilement Lorsqu’on commence à attraper la cinquantaine, la vue commence à baisser et pour faire certaines choses de près, on est ennuyé. Pour enfiler du fil dans une aiguille par exemple. Dans ce cas précis, il existe une solution

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Faire rire un enfant Pour faire rire un enfant, il n’est pas besoin d’être clown professionnel ou de posséder des tas de gadgets. Il suffit juste d’être soi-même, naturel et rieur. On peut plonger sur l’enfant et lui faire des bisous et des chatouilles ainsi, il rira immédiatement. On peut aussi forcer un peu sur ses traits en se composant une figure exagérée. Les petits aiment les masques et rient aux éclats en les voyant.


22

Jeux-Détente

Maracana N° 1252 — Lundi 25 octobre 2010

MOTS FLÉCHÉS N° 570

SOLUTION MOTS FLÉCHÉS N° 569

LA CITATION DU JOUR «Il faut peu de mérite pour gagner de l'argent par chance, mais beaucoup de chance pour gagner de l'agent par mérite ! » [Claude Frisoni]

BLAGUE Un jeune homme annonce à sa mère qu'il est amoureux et qu'il souhaite se marier. Avec un sourire en coin, il lui dit : - J'ai invité ma chérie et ses deux copines demain à prendre le thé à la maison. Je ne vais rien te dire, et tu essaieras de deviner laquelle des trois j'ai décidé d'épouser ! La mère accepte. Le lendemain, il revient avec trois jolies filles. Ils passent au salon, discutent un bon moment, et finalement le jeune homme demande à sa mère : - Alors maman, à ton avis, qui crois-tu que je compte épouser ? - Celle du milieu. - Waow, c'est super, tu as deviné !!! Comment as-tu fait ? - Simple intuition, elle me tape déjà sur les nerfs...

MOTS CROISÉS N° 570 A

B

C

D

E

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 79, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 / Mobile : 0770 410 940 - 0770 122 732

F

G

H

I

J

K

L

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 569

HORIZONTALEMENT 1 - Echassier brasseur de galets 2 - Quitter la collectivité - Ni vous, ni nous 3 - Blanchies par le temps - Il peut nous faire rêver 4 - Soupe Endommageras 5 - But de croisière Prise d'eau - Parcouru 6 - Phase de satellite Glorifiera 7 - Estonie en version originale - Elimine On arrose son premier 8 - Subtilités de langage 9 - Donc bien appris Envahit - Elle met les caractères bien en vue 10- Fraise - Rêves de quinziste

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur financier Djelloul Zerdani Directeur technique Laïd Kalila

VERTICALEMENT A - Nerveuse B - Blé du milieur - Rayons bronzants C - Travaille dur - Symbole de société D - Violente envie - Parties ardentes E - Dit le contraire - Poisse F - Faire prendre un ordinateur pour un autre - On l'entend comme un do G - Il vous montre le poids des mots H - Anciennes mais toujours mauvaises conseillères Trous de contrebasse I - Prête à galoper J - Ile atlantique - Zone de rudes combats - Se couvrit d'humidité K - Fit preuve de finesse Bruyant coup de baguettes Négation L - Réelles

Rédacteur en chef Mustapha Ouail Chargé de l’administration Djamel Touafek Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Photos : Maracana

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


23

Maracana N° 1252 — Lundi 25 octobre 2010

17h00 : of side 17h30 : ouma'e el djazair 18h00 : journal information 18h25 : le médaillon 19h00 : journal information 19h35 : vestiges et patrimoine 20h00 : journal 20h45 : questions d'actu 22h00 : senteurs d'algérie 23h00 : festival international de la chanson malouf

Joséphine se retrouve face à l'imposante demeure des MacAlistair. Très vite, l'ange-gardien comprend qu'elle est là pour aider la jeune Rebecca, qui erre sur le chemin de ronde à la recherche de son père. Or son père est mort depuis dix ans. En posant quelques questions, Joséphine en arrive à la conclusion suivante : il s'agit d'une manipulation. En effet, ils sont nombreux dans l'entourage de Rebecca à vouloir s'emparer de son héritage. Joséphine décide alors de démasquer l'individu qui se cache derrière ce «faux» fantôme. Cependant, la thèse de la manipulation n'explique pas tous les phénomènes étranges dont Joséphine est témoin dans l'enceinte du château. Est-il possible qu'en Ecosse, les fantômes existent vraiment ?...

06:45: LudoJeunesse 08:25: Ludo vacancesJ 11:15: Plus belle la vie 11:40: Consomag 12:55: Météo 13:00: 30 millions d'amis 13:40: En course sur France 13:55: Inspecteur DerrickSérie 15:00: Keno 15:10: L'île aux filles 16:40: CultureboxCulture 16:45: SlamDivertissement 18:00: Questions pour un champion 18:40: 19/20 : Edition nationale 18:43: 19/20 : Edition locale 18:58: 19/20 : Journal régional 19:25: 19/20 : Journal national 19:58: Météo 20:00: Tout le sport 20:05: Comprendre la route, c'est pas sorcier 20:10: Plus belle la vie 20:35: 300 jours déjà, concert de solidarité 23:20: La minute épique 23:23: Météo 23:25: Soir 3

A la recherche désespérée d'un travail, Eddie erre dans le quartier parisien du Sentier. Pris pour un juif, il ne tarde pas à décrocher un travail chez Victor Benzakhem, un grossiste en tissus. Le jeune homme parvient rapidement à se faire une place au soleil et se lie avec un groupe de jeunes Séfarades, parmi lesquels Dov et Serge. Tous le croient juif. Bientôt, Eddie s'éprend de Sandra, la fille de Victor, sans se leurrer sur les difficultés qui l'attendent. Sandra, en effet, est fiancée à Maurice, le principal collaborateur de son père. Ambitieux, Eddie décide de créer sa propre entreprise. Ses premiers pas sont catastrophiques...

06:00: M6 Music 06:55: Absolument 07:00: Météo 07:05: M6 Kid 07:20: Disney Kid 08:20: Météo 08:25: M6 Clips 08:50: M6 boutique 10:00: Météo 10:05: Docteur Quinn, 10:55: Docteur Quinn, f 12:10: Une nounou d'enfer 12:45: Le 12.45 13:20: Une nounou d'enfer 13:40: Météo 13:45: Camp Rock 2 15:50: Le médaillonCinéma 17:40: Un dîner presque parfait 18:50: 100% Mag 19:45: Culture-Infos 20:40: La vérité si je 22:25: Banzaï

07:30: Le blogueu 06:40 Télé-achat 08:00: 360°, GEO 08:40 Flipper 08:45: X:enius 09:30 Flipper 09:10: Ramnami 10:20 Les sorciers de Waverly 09:55: Place Gilberto Gil, je ne veux plus être important 10:45 Les sorciers de Waverly 10:40: Rock Hudson Place 12:15: Max la MenaceSérie 11:10 Sonny 12:45: Arte journal 11:35 Sonny 16:30: Cheveu 12:25 American Dad ! 16:50: La France des parcs 12:50 American Dad ! nationaux 13:15 Stargate SG-1 17:35: X:enius 14:00 Stargate SG-1 18:05: 360°, GEO 14:45 Stargate SG-1 19:00: Arte journal 15:35 Tellement vrai 19:30: Un billet de train 19:00 Les dossiers de «Vis pour... ma vie» : la quotidienne 19:55: L'Allemagne des bords 19:35 Friends de mer 20:35 AMarathon nous quatre, Cardinal 20:40: Man ! 22:45: Arthur Rubinstein 22:15 Les Charlots de 23:35: Lesquatre ensortilèges mousquetaires James Ensor

BALANCE

CAPRICORNE

SCORPION

16h30 : tabakh e'saghir

On vous fera une remarque pas très gentille qui sera comme la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Plutôt que vous fâcher, faites preuve de patience dans vos sentiments .

On conserve une très bonne image de vous et vous pourriez être pressenti pour un prochain rendez-vous d'affaires. Vos inquiétudes quant aux sentiments de cette personne proche de vous ne sont pas fondées. Répondez favorablement à une invitation de dernière minute.

Une nouvelle opportunité s'offre à vous, vous pourriez atteindre un objectif décisif. Cela se fera aisément car vous allez trouver en vous le courage et la perspicacité nécessaires. Vous avez toutes les clés en main. Ne laissez pas cette belle occasion vous échapper. Vous penserez ne plus devoir faire confiance à quelqu'un de votre entourage car vous avez des doutes sur son intégrité. Vous aurez la chance de pouvoir le rencontrer dans de bonnes conditions et vous vous rendez compte qu'il est tout à fait digne de votre intérêt.

SAGITAIRE

15h15 : rawai'e el cirque

Vous vous désespérez inutilement sur un sujet brûlant. Car la chance s'ingénuera à faire incliner les plateaux de la balance de votre côté. Il s'agit maintenant de bien compendre les tenants et aboutissants pour faire tourner rapidement les choses à votre avantage.

Une opportunité d'améliorer rapidement vos finances s'offre à vous, ne la laissez pas passer. Il serait en effet dommage de tourner le dos à une offre aussi avantageuse sauf si des contraintes de dernière minute venaient perturber la réalisation de ce projet intrépide.

B L IE R

14h35 : bi'atouna e'sahira

Une décision importante va être prise prochainement. Un moral exceptionnel vous aide à accepter des conclusions qui vous semblent prises un peu trop à la hâte. N'hésitez pas à apporter certains commentaires nécessaires dans de telles circonstances aussi douteuses.

VERSEAU

13h45 : ouyoune alia

Pour être en pleine forme vous avez besoin de nouvelles énergies. Vous aurez des idées neuves sur différents problèmes. Suivez votre inspiration. Laissez-la vous guider vers de nouvelles aventures. Vous êtes en forme, allez vite faire ces nouvelles découvertes.

On vous fera une proposition alléchante. Une telle opportunité risque bien de ne pas se représenter. Il serait bon d'y réfléchir sérieusement surtout si vous considérez qu'il faille la saisir maintenant. N'attendez pas trop car vous pourriez penser que demain il serait trop tard.

Rien ne pourra vous empêcher de faire ce que vous voulez. Surtout que vous serez en grande forme physique. Rien ne pourra vous arrêter dans vos entreprises. Vos anciennes ambitions pourraient se réaliser plus tôt même que vous n'osiez l'espérer. Vous vous interrogerez sérieusement sur l'état de vos finances. Ne remettez pas à plus tard pour remettre de l'ordre dans vos comptes car à l'évidence rien n'est tellement dramatique dans ce domaine : plaie d'argent n'est pas mortelle, pensez vite à autre chose.

POISSON

12h20 : full house

TAUREAU

12h00 : journal information

Vous allez pouvoir penser à améliorer certaines relations que vous avez avec quelqu'un qui ne vous est pas indifférent. Ne compter pas trop sur votre moral qui est au beau fixe pour cela, faites plutôt confiance aux circonstances qui vous seront activement favorables.

GEMEAUX

11h00 : canal foot

HOROSCOPE

CANCER

10h30 : ka'es el fadha'e

06:25: Point route 09:05: Dans quelle éta09:30: Amour, gloire 09:55: C'est au 10:55: Motus 12:50: Le progrès 13:00: JournalCulture 13:50: Soyons prévoyants 13:55: Consomag 14:00: Toute une histoire 15:10: Comment ça va bien 16:15: Le Renard 17:20: En toutes 17:55: CD'aujourd'hui 18:00: On n'demande qu'à en rire 19:50: Comprendre la route, c'est pas sorcier 20:00: Journal 20:31: Tirage du Loto 20:35: Cold Case, affaires classées 21:19: D'art d'art 21:20: Cold Case, affaires 22:04: Ma maison de A à Z 22:10: Mots croisés

LION

10h10 : azhar oua hikayet

06:30: TFou 08:25: Météo 08:30: Téléshopping 09:00: TFou 11:09: Ugly Betty 11:55: Petits plats en équilibre 12:00: Les douze coups de midi 12:50: L'affiche du jour 13:00: Journal 13:40: Petits plats en équilibre 13:55: Les feux de l'amour 14:50: L'île du secret 16:40: New York police judiciaire 17:30: Grey's Anatomy 18:25: Tournez manège ! 19:10: Le juste prix 19:50: La prochaine fois, c'est chez moi 20:35: C'est ma Terre 20:37: Courses et paris du jour 20:45: Joséphine, ange gardien 22:30: New York unité spéciale 23:20: New York unité spéciale

VIERGE

09h30 : le médaillon

LUNDI Soleil 22°

HORAIRES DES PRIÈRES El-Fadjr 05h40 El-Dohr 12h35 El-Assar 15h37 El-Maghreb 18h03 El-Icha’a 19h29

LE SAVIEZ-VOUS ?

Pourquoi certains enfants naissent-ils trisomiques ? La vie d'un humain commence par la rencontre de deux cellules nommées spermatozoïde et ovule. Ces cellules contiennent pour chacune 23 chromosomes qui contiennent notre patrimoine génétique. Il arrive parfois que l'un des parents soit porteur de cellules à 24 chromosomes. Celui qui

est en plus est le N 21 et on parle alors de trisomie 21. Il transmet alors à l'enfant qui naît, un déficit mental qui est plus ou moins fort. En France, il nait chaque année 300 enfants atteints par ce handicap. On a remarqué que plus la mère est jeune et moins l'accident se produit.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


BALLE AU CENTRE

PRELUDES A LA VIOLENCE Par ALI BOUACIDA

E

t ça reprend ! Nous avons naïvement pensé qu’avec l’institution du professionnalisme, la violence dans les stades allait, à défaut d’être éradiquée, du moins ramenée à des proportions moins alarmantes. Or, en ce début de saison, si la violence ne fait pas encore les grosses manchettes, elle s’est pernicieusement installée à Belouizdad et à Bordj-Bou-Arréridj où, respectivement, des supporters ont commis des actes de vandalisme et «caillassé» les bus des deux équipes. Ainsi, après la rencontre CRB-MCA, des supporters survoltés ont occupé l’artère principale pour s’en prendre même aux simples passants. Tandis qu’à Bordj, les fans locaux, mécontents de la défaite de leur équipe, ont bombardé de projectiles de toutes sortes les bus transportant les joueurs locaux et visiteurs. Il s’agit de considérer ces actes comme les prémisses d’une saison qui risque d’être houleuse et de réfléchir dès à présent aux meilleurs moyens d’encadrer les galeries de supporters afin d’éviter que des manifestations plus violentes ne se reproduisent. Alarmisme ? Il ne faut surtout pas sous-estimer le poids de la violence latente, appelée à surgir n’importe où et n’importe quand, a fortiori quand il s’agit de rencontres à caractère de derby. Pour l’heure, la FAF a d’autres préoccupations, d’autres marmites sur le feu, avec cette division amateur qui vient de décider de reprendre la compétition, sans pour autant renoncer à ses principales revendications, à savoir l’accession de deux clubs au palier supérieur ainsi que la création d’un troisième groupe de professionnels. L’équipe nationale constitue aussi un souci majeur pour les instances qui cherchent désespérément un adjoint au sélectionneur, avec priorité accordée à un étranger de «renom» comme ils disent. Enfin, le professionnalisme qui en est à ses balbutiements, n’a pas du tout démarré comme souhaité, avec des couacs par-ci, par-là, dont la crise qui secoue le club algérois, l’USMA, n’est pas des moindres. Ainsi, avec tous ces «chantiers» sur la table, ni la FAF ni la LNF ne semblent se préoccuper des relents de violence annonciateurs de troubles avec la saison qui débute. Bien sûr, on va traiter ces «actes isolés» avec la fermeté des sanctions infligeant aux clubs responsables amendes et sursis, croyant ainsi régler le problème. Alors que le problème mérite une véritable réflexion qui doit échoir à une commission pluridisciplinaire. A propos, où en est la fameuse commission installée la saison dernière et dont l’attribution était de réfléchir aux meilleurs moyens de combattre la violence ? A. B.

Maracana N° 1252 — Lundi 25 octobre 2010

24

L’EN féminine en Afrique du Sud L’équipe nationale féminine, drivée par Azzedine Chih, s’est envolée hier à destination de Johannesburg (Afrique du Sud) pour participer à la Coupe d’Afrique des Nations prévue du 31 octobre au 14 novembre. Vingt-et-une joueuses ont été convoquées pour disputer cette CAN. Les Algériennes sont dans un groupe difficile, composé du Ghana, du Cameroun et de la Guinée équatoriale, le premier match mettre aux prises l’Algérie au Ghana.

L’arbitre Lamptey dans le collimateur de la CAF

YAHI : “Les jubilés c’est de la mendicité”

Invité par la radio Bahdja Sport, lors de l’émission “Bikouli Rouh Riadhia”, l’ex-international, Hocine Yahi, n’a pas manqué d’afficher sa déception envers les responsables du football algérien, en estimant : «Nous, les anciens joueurs ayant servi notre pays, méritons beaucoup plus d’égards que de simples jubilés, en nous récompensant avec des chèques, comme si on faisait de la mendicité.» Avant d’ajouter : «On aimerait bien être mieux considérés en nous octroyant des postes de responsabilité afin de servir plus le football, comme c’est le cas dans les pays voisisn et d’Europe, à l’image des Laurent Blanc (France), Badou Zaki (Maroc), Trabelsi (Tunisie) et d’autres…

Benchikha a vu Boudebouz

En France depuis vendredi, Abdelhak Benchikha, le sélectionneur national, était présent dans les tribunes de Bonal, samedi soir, pour assister à Sochaux-Toulouse (1-3). Benchikha voulait voir à l'oeuvre le numéro 10 sochalien Ryad Boudebouz et s'entretenir avec le staff technique du FCSM au sujet du jeune international de 20 ans, forfait sur blessure lors du match de qualification pour la CAN 2012 contre la République centrafricaine, début octobre. Le technicien algérien poursuivra sa tournée française lundi, au Havre, où il ira superviser le défenseur de Nîmes, Mehdi Mostefa, à l'occasion du match décalé de la 12e journée de L2 entre les Normands et les Gardois.

CHAMPIONNAT NATIONAL DE LIGUE 1

Programme du mois de novembre

Vendredi 05.11.2010 MCA / USMA Samedi 06.11.2010 ASK / WAT MCO / CABBA USMH / JSMB MCS / ASO USMB / CRB JSK / USMAn MCEE / ESS Vendredi 12.11.2010 WAT / USMB JSMB / MCS CABBA / CRB ASO / MCO USMAn / ASK ESS / MCA Samedi 13.11.2010 USMA / MCEE USMH / JSK Vendredi 26.11.2010 MCA / USMAn Samedi 27.11.2010 ASK / ESS MCO / USMA CRB / ASO MCS / USMH USMB / JSMB JSK / WAT MCEE / CABBA

7e journée

OCO (5 Juillet)

18h00

Khroub Zabana Mohammadia Saida Tchaker Tizi ouzou El Eulma

14h30 14h30 14h30 14h30 14h30 14h30 14h30

8e journée Akid Lotfi Béjaia B.B.Arreridj Chlef Annaba Sétif Bologhine Mohammadia

COUPE D’ALGÉRIE

Un prochain tour serré A voir les noms des

qualifiés pour le prochain tour régional Centre, on devine aisément que la lutte sera encore acharnée entre les équipes qui sont appelées à jouer le troisième tour et où chacune fera de son mieux pour aller le plus loin possible dans l’épreuve de Dame coupe. On trouve deux équipes de la ville de la Soummam (USOA, JSA), huit de la région d’Alger (DRBS, CRBDB, CRBBK, ESSM, JSAB, ECOS, ESMB et DRBB, et un club de la wilaya de Bouira (MBB) , toutes ces équipes vont s’affronter pour arracher les six places qualificatives au 4e et dernier tour régional.

14h30 14h30

9e journée OCO 5 Juillet

19h30

Khroub Zabana Belouizdad Saida Tchaker Tizi ouzou El Eulma

14h30 14h30 14h30 14h30 14h30 14h30 14h30

L’invité de l’émission sportive de la Chaîne III nous précise

«C’est un “pétard mouillé” que j’ai prononcé dans l’émission de la Chaîne III ne porte nullement atteinte au MC Saïda, club que je respecte et qui a enfanté de grands joueurs et qui a brillé dans les années 60. Il est clair que la place de leader est une surprise. Tant mieux pour Saïda, mais il est clair qu’il sera très difficile à cette équipe de se maintenir, vu les moyens que cela demande tant sur le volet humain que financier. Des surprises dans l’entame des championnats, il en existe partout, le club allemand Mayence a remporté 7 victoires consécutives, égalant le record, mais il a chuté lors du 8e match et cela à domicile. Dans tous les championnats, seuls 3 à 4 clubs jouent le titre. Ce n’est pas pour cela qu’ils participent à une compétition qu’il leur est réservée. Alors, souhaitons une bonne saison à nos amis de Saïda et attendons pour voir.”

Mise à jour du calendrier de ligue 1 Mardi 02.11.2010

MCO / JSK

Oran (Zabana)

JSK / CRB

Tizi Ouzou

Mardi 23.11.2010 Mardi 30.11.2010

14h30 14h30

Sept supporters morts piétinés à l'entrée d'un stade au Kenya Football dimanche 24 octobre 2010. Sept personnes sont mortes MCA / USMA

18h00 18h00 18h00 15h00 18h00 19h30

La Confédération africaine de football (CAF) vient d’être saisie d’un rapport accablant concernant le trio d’arbitres qui a officié la demi-finale retour de la Champion’s league africaine de football entre l’ES Tunis et le Ahly du Caire le 17/10/2010. Ces arbitres vont être sanctionnés. L’information a été rapportée hier par plusieurs médias internationaux ; pour rappel, l’arbitre directeur, le Ghanéen Lamptey a commis beaucoup d’erreurs lors de cette rencontre, surtout sur l'action de la 2’ qui a amené le but de l’Espérance, sur une main flagrante du joueur Eneramo. Toujours selon les médias, le Marocain Baho, commissaire du match, serait lui aussi sur la liste de la CAF.

OCO 5 Juillet

18h00

piétinées samedi soir dans un mouvement de foule à l'entrée d'un stade à Nairobi où une rencontre opposait les deux grandes équipes rivales de la première ligue de football kenyane, ont annoncé la police et la Croix-Rouge. Les gens se poussaient sous la pluie pour pénétrer dans le Stade national Nyayo par les deux portes séparées ouvertes pour les supporters de chacune des équipes, quand le drame s'est produit. «Nos équipes de secours sont sur place et ont été en mesure de confirmer la mort de six personnes dont les corps ont été retrouvés à l'extérieur du stade. Ils s'agit de cinq hommes et d'une femme», a déclaré Titus Mung'ou, porte-parole de la Croix-Rouge kenyane. «Nous confirmons aussi qu'une autre personne a succombé à ses blessures à l'Hôpital national Kenyatta», a-t-il ajouté. «Douze personnes grièvement blessées ont été admises à l'hôpital», a de son côté déclaré le chef adjoint de la police de Nairobi, Moses Nyakwama. Le match entre Gor Mahia et AFC Leopards s'est terminé sur une défaite (1-0) des Léopards.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


maracanafoot1252