Page 1

www.maracanafoot.com

Samedi 23 Octobre 2010 - N° 1250 - Prix 10 DA

ASSAD

«Le bricolage a encore de longues années devant lui !»

CABBA 0 - JSK 2

La JSK défonce les Bibans

ESS 2 - USMH 0

Fin de match houleuse

A BORDJ BOU ARRÉRIDJ

COULIBALY : KHALEF NOMMÉ «Je serai probablement de retour cette CONSEILLER DE HANNACHI semaine» CRB - MCA

USMA - JSMB

L’Aigle Noir se réveille

Le Mouloudia au 20-Août Les Béjaouis en pour la victoire conquérants à Alger ATTAFEN : LAIB : «L’USMA sera MAROCI : «L’USMA «Tout pour ne pas très bien accueillie» est à notre portée…» SERRAR TIRE LA SONNETTE D'ALARME décevoir les Chnaoua» L'Entente est Le Chabab veut vaincre Pour une première victoire EN CHUTE LIBRE de l’USMA à Bologhine le signe indien


02

Maracana N° 1250 — Samedi 23 octobre 2010

INTERVIEW

SALAH ASSAD : «Le bricolage a encore de longues années devant lui !»

Grand joueur à son époque, à la technicité hors pair, au pied gauche magique, avec une riche carrière à la clé, qui l’a vu porter les couleurs du RC Kouba, du FC Mulhouse et du PSG, Salah Assad est l’homme au «ghoraf» déroutant, qui a marqué de son empreinte les plus belles années de l’EN. Ailier gauche de grande classe, parmi les meilleurs au monde à son époque, et le meilleur du continent africain, il suscitait l’admiration des amateurs de la balle ronde à chacune de ses apparitions sur le terrain. Qui peut oublier ce joueur racé, au talent avéré ? Assad, un grand nom du football national. Un homme à forte personnalité et à principes qui a du caractère. Père de famille exemplaire, très affectueux avec ses quatre enfants (2 garçons et deux filles), comme on a pu le constater par nous-mêmes, il est déjà grand-père à seulement 53 ans. Fin connaisseur des choses du football, il est toujours en retrait des affaires du ballon. Non pas qu’il n’est pas intéressé, mais parce qu’il fait partie de ceux parmi les anciens joueurs qui ne cautionnent pas la politique prônée par les instances du football national, que ce soit les actuels ou ceux qui les ont précédés. Pour lui, il est inadmissible de mettre à l’écart et de marginaliser les compétences qui ont écrit en lettres d’or l’histoire du football algérien, pour laisser place aux intrus et autres opportunistes de tout bord. Il nous en parle dans cette interview, sans détours et avec sa franchise habituelle. C’est toujours un vrai moment de plaisir de papoter avec lui, comme ce fut le cas cette foisci encore.

Comment va Salah Assad ? Dieu merci, tout va bien. Je n’ai pas à me plaindre. Tant qu’il y a la santé et que j’ai ma famille autour de moi, il n’y a rien de plus important à mes yeux. Vous restez toujours loin des affaires du football ? Tout à fait ! Pourquoi voulez-vous qu’il en soit autrement alors que rien n’a changé dans le bon sens. Comme j’ai déjà eu à le dire, je ne suis pas du tout d’accord avec ce qui se passe dans notre football. Et puis, les décideurs qui se sont succédé, y compris les actuels, ont tout fait pour nous marginaliser, nous, les anciens joueurs qui avons marqué l’histoire du football algérien, notamment ceux issus de la génération de l’EN 1982 et 1986. On continue à mettre de côté les compétences et marginaliser les connaisseurs de la chose footballistique dans notre pays, au profit d’intrus et d’opportunistes de tout bord, lesquels ne veulent surtout pas faire appel à nous, par peur de perdre leurs privilèges et de ne pouvoir servir leurs intérêts. C’est-à-dire ? Des gens comme moi ne viennent pas dans le football pour se servir mais plutôt pour le servir. On ne vient non pas pour se faire un nom ou pour établir une notoriété comme certains, mais pour travailler dans l’intérêt du football national, mettre tout notre

«On continue à mettre de côté les compétences et les connaisseurs du football dans notre pays parmi les anciens joueurs»

piers, que ce soit dans le domaine technique ou celui lié à d’autres aspects inhérents au football. Je ne peux que déplorer ce qui se passe chez nous. On nous frustre alors qu’on a tellement de choses à donner et à inculquer aux nouvelles générations ! A mes yeux, et je dis tout cela en restant humble, ce qui se passe chez nous, c’est du véritable gâchis. On ne veut pas construire, faire un travail élaboré et mettre en place les mécanismes qui s’imposent pour faire tourner comme il faut la machine, avec des perspectives d’avenir qui permettront de faire le nécessaire pour développer le football algérien sur tous les plans. Les Algériens respirent et adorent le football, qui est vrai un phénomène social, comme c’est le cas dans de nombreux autres pays où le football est roi. Le problème, c’est que, chez nous, si l’on changeait les mentalités et la conception des choses, croyezmoi, on peut faire énormément de belles choses. On a eu la chance d’être à bonne école. Hélas, on ne veut pas de nous.

«Je ne suis pas du tout d’accord avec ce qui se passe dans notre football. Les décideurs qui se sont succédé, y compris les actuels, ont tout fait pour nous marginaliser» savoir-faire et notre riche expérience des terrains, que ce soit en club, en équipe nationale ou dans le professionnalisme, au service de notre jeunesse, à laquelle on veut inculquer et transmettre ce que nous avons acquis comme valeurs. Nous sommes des connaisseurs et des gens du métier, comme on dit. Les intrus et opportunistes en question ne peuvent nous flouer, ils peuvent bluffer certains mais pas les Assad, Madjer, Guendouz et les nombreux autres joueurs de notre génération qui ont un riche passé et un vécu dans le football de haut niveau. Ces gens-là savent qu’on ne peut cautionner la manière dont est géré notre football et le semblant de politique qu’ils préconisent. Vous avez l’air dépité par la situation de notre football ? Il y a de quoi. On persiste dans le bricolage. Il n’y a aucune stratégie digne de ce nom qui a été mise en place sur le moyen et long terme. On ne voit pas plus loin que le bout de son nez chez nous. C’est vraiment regrettable et malheureux. Je n’aime pas faire dans la critique pour seulement le plaisir de le faire. Mais je me rends compte que certains se complaisent dans ce genre de situa-

tions car ils y trouvent leur compte. On n’utilise pas à bon escient et dans le bon sens les moyens financiers qui sont injectés dans le football. Il y a certes des résultats de façade parfois mais, dites-moi, où est le travail de fond ? Où est la réflexion sur la refonte et la restructuration du football national ? Pourquoi continue-t-on à marginaliser les anciens joueurs de la génération 1982 dont je fais partie et à laquelle je suis fier d’appartenir ? Où est le travail de base au niveau de la formation des jeunes joueurs ? Où sont les infrastructures dignes de ce nom ? Où sont les compétences qui ailleurs attirent le respect des gens du milieu et qui, chez nous, sont tellement rejetées qu’elles finissent par être dégoûtées et vont soit voir ailleurs ou se mettent en retrait. C’est mon cas.

Que voulez-vous dire par bonne école ? Les Mekhloufi, Soukhane, Mustapha Zitouni et autres nous ont pris en main comme il se doit à l’époque pour nous inculquer les rudiments du football, des valeurs d’éducation et de discipline, et beaucoup de choses, afin de nous transmettre le flambeau. A cette époque-là, le football revenait le plus logiquement du monde aux footballeurs. On avait bien compris qu’à chacun son métier et qu’il ne pouvait y avoir meilleure école pour les futures générations que d’être prises en charge et encadrées par d’anciens footballeurs dont l’aura dépassait même les frontières. Nous avons vraiment eu la chance de les côtoyer et d’être pris en charge par eux. Ils nous ont fait grandir et ont su tirer de nous le maximum car ils savaient détecter les talents, nous faire travailler, corriger nos lacunes, combler nos insuffisances, parce qu’il s’agissait de fins connaisseurs en la matière. A la différence des intrus d’aujourd’hui, qui ne sont des références pour personne et encore moins une école pour les nouvelles générations. Je voudrais apporter une précision qui, à mes yeux, s’impose…

Dans d’autres circonstances, auriezvous été intéressé de travailler dans le domaine technique ? Bien sûr que oui. Le football circule dans mes veines, je reste un passionné de football. Il a toujours été mon métier. Je pourrai être utile, moi et d’autres anciens coéqui-

«On ne vient pas pour se faire un nom ou pour établir une notoriété comme certains, mais pour travailler dans l’intérêt du football national»

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

nnn


INTERVIEW nnn Allez-y… Je tiens à faire savoir qu’on n’est pas demandeurs, dans le sens où on pourrait interpréter cela comme si on demandait l’aumône. Non, tel n’est pas le cas, «hamdoullah». Je trouve anormal au risque de me répéter qu’on ne veuille pas de personnes ayant fait leurs preuves, qui ont un vécu dans le football et qui peuvent et veulent apporter beaucoup à notre football. Cela devait-être le cheminement naturel de la plupart des internationaux et autres joueurs de talent qui étaient fort nombreux et qui ont marqué ma génération. Il n’y a apparemment que chez nous que cela se passe ainsi. En principe, c’est eux qui ont besoin de nous. S’ils étaient sensés et avaient vraiment pour seul souci l’intérêt du football algérien, ils auraient dû le faire depuis bien longtemps.

«Les intrus et opportunistes en question ne peuvent nous flouer, ils peuvent bluffer certains mais pas les Assad, Madjer, Guendouz et de nombreux autres joueurs de notre génération, lesquels ont un riche passé et un vécu dans le football de haut niveau» Pourtant, les instances parlent de la professionnalisation du football national à partir de cette saison… Au vu de ce qui se passe depuis bien longtemps déjà dans notre football, rien n’augure de bon pour l’avenir. On ne fait que tromper les gens en leur jetant de la poudre aux yeux. Cela pour dire que ce ne sont certainement pas les dernières participations de la sélection nationale à la CAN et à la Coupe du monde qui pourront induire en erreur des gens avisés comme moi. La preuve que rien n’est bâti sur du solide et du vrai elle est bien là, palpable. Il y a quelques mois, on joue contre l’Angleterre, qu’on tient en échec, pour ensuite essuyer face à des équipes de seconde zone comme la Tanzanie et la Centrafrique des revers qui viennent nous rappeler qu’on a beau vouloir masquer la réalité, elle finit toujours par remonter à la surface pour se dévoiler au grand jour. L’EN a réussi néanmoins à nous donner beaucoup de joie lors des éliminatoires jumelées de la CAN et de la coupe du monde 2010, non ? Ici, mon intention n’est pas du tout de dévaloriser les efforts fournis par le staff technique et les joueurs. Moi, je parle de l’absence d’une stratégie nationale du football. Il n’y pas de travail de fond à long terme, comme je ne cesse de le répéter, avec comme partie prenante, entre autres, les anciens joueurs de la génération 1982 et 1986, voire 1990 aussi. Ils ont beau vouloir nous marginaliser et ne pas nous accorder l’importance qui aurait dû être la nôtre, ils ne pourront jamais falsifier l’histoire. On évoque souvent le fait que nombreux parmi les anciens joueurs n’ont pas le bagage scientifique qu’il faut et donc les diplômes nécessaires pour occuper des postes importants dans le football d’aujourd’hui. Quel est votre avis à ce propos ? Franchement, à mon sens, évoquer ce genre d’argument, c’est vraiment prendre les gens pour des imbéciles. On a passé toute notre vie sur les terrains. On a une riche carrière derrière nous, nous avons côtoyé de grands éducateurs et entraîneurs, de grands joueurs, nous nous sommes frottés aussi, pour certains d’entre-nous, au football professionnel. On a aussi travaillé à un moment donné, pour la plupart, dans nos anciens clubs ou ailleurs. Des années durant, on a acquis de l’expérience et des connaissances. On est des connaisseurs, le football est notre

Maracana N° 1250 — Samedi 23 octobre 2010 métier et nous avons le bagage nécessaire pour servir le football, il n’y a aucun doute. On a ce qu’il faut pour cela. L’œil du technicien par exemple, ce n’est pas donné. Corrigr un joueur sur le plan technique, on ne va pas nous apprendre ça, alors qu’on a joué au football. Entre celui qui a joué au foot et a connu le haut niveau et celui qui n’a appris cela que dans un institut, il y a tout un monde. Je ne dis pas que l’aspect scientifique n’est pas important, mais le vécu a lui aussi toute son importance. Dans les staffs modernes, il y a un peu de tout puisqu’il y a des préparateurs physiques formés dans ce sens. Le technicien a la latitude de se consacrer à l’aspect technico-tactique, à l’orientation des joueurs et autres conseils utiles. D’ailleurs, c’est au départ qu’on a commencé à préparer notre mise à l’écart des affaires du football.

03

«Je me rends compte que certains se complaisent dans cette situation, car ils y trouvent leur compte»

Comment ça ? A la fin de nos carrières, personne ne nous a tendu la main afin de compléter et d’enrichir notre savoir-faire dans le football par d’autres données scientifiques. On aurait dû par exemple nous orienter vers l’ISTS pour cela. Mais non ! Il fallait absolument se débarrasser de nous et nous barrer la route. L’avenir de notre football devait se reposer sur la génération 1982 que, personnellement, je considère, en dehors de l’équipe du FLN, comme la meilleure qu’a connue le football algérien, n’en déplaise aux fossoyeurs. Le football algérien est victime de la supercherie des intrus et des opportunistes. Parlons un peu de l’EN. Qu’avez–vous à dire sur les deux dernières contreperformances des Verts ? Ecoutez, tant qu’il n’y a pas l’élaboration d’un programme national du football, qui réponde à une stratégie bien établie par les véritables acteurs du football national et écrit noir sur blanc, il ne faudra pas s’attendre à grand-chose. Personnellement, je ne suis pas surpris par ce qui se passe depuis des années déjà. Ce genre de situations était prévisible. A-t-on oublié les revers enregistrés auparavant tels que celui face au Gabon à Annaba par exemple, où l’EN avait pris une raclée ? Je ne dis pas que la sélection doit gagner tous ses matches, mais au moins qu’elle soit capable de jouer bien au foot et d’être assez régulière dans ses performances. Lorsque l’EN joue, on doit percevoir qu’elle dispose d’un fond de jeu et qu’elle maîtrise l’aspect technique. Cela n’a pas été tellement le cas jusque-là. Votre avis sur cette question de

«On persiste dans le bricolage. Il n’y a aucune stratégie digne de ce nom mise en place par les instances concernées»

joueurs locaux-joueurs pros ? Il faut vraiment structurer notre football afin d’élever le niveau pour qu’il soit capable de faire éclore des joueurs de qualité et d’un bon niveau. Il est impératif que l’EN soit l’émanation des joueurs locaux avec un renforcement qualitatif par les meilleurs joueurs pros, comme ce fut le cas à notre époque. De cette manière, on pourra construire une solide équipe digne de ce nom, laquelle aura les caractéristiques du football algérien, fait de technique, de jeu en passes courtes et rapides, basé sur les contreattaques rapides. Le tout professionnel n’est pas en soi la meilleure solution pour notre équipe nationale. Si la plupart des pros actuels étaient formés ici au pays puis sont partis monnayer leur talent outre-mer, le problème ne se serait pas posé de la même manière. Mais le fait que la plupart aient été formés là-bas, leur façon de jouer ne pourra se faire à la manière de chez nous. Ceci, entre autres paramètres entrant en compte pour bâtir une solide équipe nationale, comme celle de 1982, laquelle était complète dans ses différents compartiments et qui pratiquait un football plaisant, que

beaucoup admiraient. On a battu l’ex-RFA, actuellement l’Allemagne réunifiée, en jouant notre propre football. D’où sont sortis les Madjer, Belloumi, Assad et bien d’autres ? De l’école de football algérienne. Madjer a été révélé par l’Onalait, Belloumi par le Ghali de Mascara, moimême par l’équipe de Chéraga… Je veux ajouter une chose. On vous écoute. Je comprends qu’on a eu recours aux pros car notre football ne produit plus autant de joueurs de qualité qu’auparavant. Nous avons un important déficit même s’il y a des éléments de qualité encore qui sortent du lot. Cela dit, ce n’est pas le top. C’est pourquoi il faudra absolument effectuer à l’avenir un travail de fond, en privilégiant la formation. Pour avoir des résultats sur la durée, il faut impérativement passer par-là. Des années durant, on a fait semblant de n’avoir rien compris. On a beau tirer la sonnette d’alarme et interpeller les instances et autres décideurs, personne ne semble vouloir bouger. Il y a apparemment trop de privilèges qui risqueraient d’être perdus. Pour changer vraiment les choses, il faudra absolument une décision politique à haut niveau, pour que le football revienne vraiment et enfin aux footballeurs. A chacun son métier, comme on dit. Le bricolage dans notre football a apparemment de longues années encore devant lui. Pourquoi en tant qu’anciens joueurs vous ne vous organisez pas pour constituer une véritable force de proposition ? Il faudra une décision des instances pour qu’on puisse travailler dans les meilleures conditions. Mais pas de la manière dont les choses sont actuellement conçues avec l’amicale des anciens joueurs présidée par Ali Fergani. Personnellement, je n’ac-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

«Si l’on changeait les mentalités et la conception des choses, croyez-moi, on peut faire énormément de belles choses» cepterai jamais d’être la marionnette de X ou Y. Il faudra que les choses se fassent d’une manière démocratique et non pas imposées comme c’est actuellement le cas. Une association des anciens internationaux doit être une véritable force de proposition, qui a du poids, qui est écoutée et dont l’action aura un effet direct bénéfique sur le football national. Cela ne doit pas être une association caritative de bienfaisance seulement. Que reprochez-vous à l’amicale que dirige Fergani ? L’amicale que préside Fergani ne sert à rien et son existence a pour objectif de diviser les anciens joueurs, comme c’est actuellement le cas. Il n’y a pas de sincérité dans la démarche, c’est plutôt pour contrôler les choses que la Fédération l’a mise sur pied. Je déplore ce genre d’actions. Je ne comprends vraiment pas comment un type comme Fergani, à la riche carrière footballistique, puisse accepter une telle mission de cette manière. Vous savez, il y a beaucoup de choses à dire par rapport à ce qui se passe dans notre pauvre football, mais parler dans le vide n’est pas tellement mon style. C’est pourquoi je ne n’apparais pas souvent dans la presse. Tout est manigancé à l’avance, il n’y a pas de volonté sincère de changer les choses. J’interpelle les autorités politiques du pays pour mettre un terme à cette dérive sans fin du football national, qui mérite d’être encadré par les footballeurs et les vrais connaisseurs dans le domaine, ce qui, à mon sens, n’est pas actuellement le cas. Entretien réalisé par Mohamed-Amine Azzouz


04

La JSK défonce les Bibans CABBA 0 - JSK 2

FICHE TECHNIQUE

Stade : 20-Août 1955, Bordj Bou Arréridj Affluence : Nombreuse Arbitres : Bouhenni, Omari, Mezroua Avertissements : Bekha (73’) (CABBA) Buts : Younès (s.p 74’), Tedjar (81’) (JSK)

CABBA :

Dali, Bekha, Belouham, Loucif, Bellahouel, Benchaira, Herbache, Belaoued, El Hadi Adel, Abed. Entraîneur : Mouassa

JSK :

Asselah, Ziti, Oussalah, Rial, Belkalem, Naïli (Younès 46’), El Orfi, Tedjar, Yahia Chérif, Nessakh (Yalaoui 68’), Aoudia. Entraîneur : Geiger

L

Ligue

Maracana N° 1250 — Samedi 23 octobre 2010

e stade 20-Août 1955 de Bordj Bou Arréridj a abrité hier en début de soirée un match palpitant. Une ren-

contre qui a opposé le CABBA à la JSK, deux formations qui sont à la recherche d’un sursaut suite à leurs deux échecs respectifs, contre le MCS en championnat pour la première et le TP Mazembe en Ligue des champions africaine pour la seconde. La première période est caractérisée par la prudence de part et d’autre, et la bataille s’est concentrée beaucoup plus au milieu, avec tout de même quelques occasions des deux côtés, mais sans un grand danger pour les deux gardiens de but Dali et Asselah. C’est sur le score de 0 à 0 que les 22 acteurs ont rejoint les vestiaires pour la pause citron. En seconde mi-temps, les débats s’animent et les deux équipes poussent et cherchent la faille. Chaque équipe tente de déstabiliser son antagoniste. Les actions se multiplient de part et d’autre, mais sans résultat et ni la JSK ni le CABBA ne peuvent changer quoique ce soit au tableau de marque. On jouait la 73e de jeu lorsque Yahia Chérif pénètre dans la surface de réparation, Bekha accroche l’attaquant en jaune et vert, l’arbitre n’hésite par à siffler

Yahia Chérif titulaire

1

Lemhane, Saïdi, Mazari, Azuka et Chérif ElOuazzani non convoqués En plus de Coulibaly, blessé, le coach Alain Geiger et son adjoint Kamel Bouhellal n’ont pas retenu sur la liste des 18 cinq autres joueurs. Il s’agit de Lemhane, Saïdi, Mazari, Azuka et Chérif El-Ouazzani.

Douicher et Remache sur le banc... un penalty en faveur des Kabyles. Younès se charge d’exécuter la sentence, il avance et frappe au but, il ouvre la marque pour la JSK alors qu’il ne reste pratiquement qu’un petit quart d’heure à jouer. Menés à la marque, les Bordjiens partent à l’assaut des bois d’Asselah. Confus, ils parviennent deux minutes plus tard à remettre les pendules à l’heure, mais M. Bouhenni refuse le but pour une position d’hors-jeu trop évidente. Jetant toutes leurs forces

dans la batailles, les Bordjiens vont se découvrir derrière et laisser les espaces. Ce dont profitera le canonnier de la JSK Saâd Tedjar qui va d’une lourde frappe tromper Dali et permettre à son équipe de prendre le large. Le break est fait et la JSK tenait là une belle victoire. Il restes dix minutes à jouer mais le match est plié, la messe est dite. Victoire tout ce qu’il y a de méritée pour la JSK. Djamel Touafek

Belkalem retrouve la compétition

Les deux joueurs Lamara Douicher et Belkacem Remache, qui ont été alignés d’entrée la semaine dernière face au TP Mazembe en demi-finale de la Ligue des champions africaine, se sont retrouvés remplaçants face au CA Bordj Bou Arréridj. Un choix tactique qu’assume pleinement le coach kabyle.

…El Orfi et Ziti dans le onze de départ

Le staff technique des Jaune et Vert a préféré faire confiance à deux autres joueurs. Le poste d’arrière droit a été confié au jeune Ziti, qui retrouve la compétition après avoir chauffé le banc pendant plusieurs matches. El Orfi a été préféré à Lamara Douicher par Alain Geiger.

MESSAOUDÈNE : «Je prendrai des décisions radicales»

L’attaquant Sid Ali Yahia Chérif, qui était remplaçant contre le TP Mazembe, s’est retrouvé cette fois titulaire et dans le onze kabyle, contre le CA Bordj Bou Arréridj. Alain Geiger a aligné hier une équipe plus offensive, avec trois attaquants, Nessakh, Yahia Chérif et Aoudia.

g Par Djamel Touafek

Le président du conseil d’administration de la Société sportive Les Tigres des Bibans, le CABBA, Djamel Messaoudène, est sorti de sa réserve pour faire un bilan des 3 mois de travail (août/octobre) et aussi mettre un éclairage sur l’équipe de football après 3 matches officiels (USMH, USMB, MCS). Il a brossé un tableau exhaustif et sur un ton sévère : «Les joueurs recrutés dès notre prise de fonction le 4 août dernier sont mis dans les meilleures conditions matérielles et psychologiques pour réaliser le programme de l’entraîneur Mouassa. Après la défaite d’El-Harrach, le nul face à l’USM Blida, personne ne leur a demandé de rendre des comptes quant à leurs prestations. Depuis le premier jour du mois d’août, il est rare que je rate une séance d’entraînement ou des réunions techniques. Mouassa a toujours ma confiance et celle des membres du conseil d’administration. Il fait consciencieusement son travail. Il est en train de mettre toute son expérience et sa compétence au service de l’équipe. Donc, pour

Après avoir fait l’impasse sur le dernier match de son équipe, disputé contre le Tout Puissant Mazembe, pour cause de blessure, Essaïd Belkalem a retrouvé de nouveau la compétition. L’enfant de Mekla a été associé à Rial dans l’axe de la défense.

moi, Mouassa fait du bon travail. Le problème, c’est que beaucoup de joueurs n’appliquent pas correctement ses conseils, consignes et orientations sur le terrain. Pour le troisième match à Saïda, nous avons mis le paquet sur le plan de la prise en charge des joueurs pour qu’ils réalisent un résultat positif. Malheureusement, cela n’a pas été le cas. Le résultat en lui-même ne m’a pas déçu, car j’estime que certains joueurs se sont donnés à fond, par contre, d’autres n’ont fait que de la figuration, ils se promenaient même sur la pelouse. Trois joueurs, que je ne citerai pas, n’ont pas fourni ce que nous attendions d’eux. Cela fait presque trois mois et ces joueurs sont au même niveau. Ils n’ont pas pu ou voulu retrouver la forme que nous leur connaissions avant leur venue chez nous.» Au sujet de l’entraîneur Mouassa, le président Messaoudène lui réitère sa confiance, déclarant : «Nous allons prendre des décisions.» Le patron des Tigres martèle : «Mouassa et moi prendrons des mesures après le match de la JSK. Nous allons faire confiance aux jeunes, tels Hadjidj, Djerrar, quel que que soit le prix à payer.» D. T.

Quatre séances en nocturne

En prévision du match d’hier, qui s’était déroulé en nocturne, la formation bordjienne a dû effectuer pas moins de quatre entraînements sous la lumière des projecteurs. Ceci pour habituer les joueurs (dont la plupart ne jouent pratiquement jamais en nocturne) à jouer en soirée et se mettre dans les conditions réelles de la rencontre. D. T.

Bensaïd est-il blessé ?

C’est en milieu de semaine que la nouvelle est tombée : Adlane Bensaïd, l’attaquant bordjien, est victime d’une entorse à la cheville. Sur avis médical, l’attaquant annabi du CABBA s’est fait poser un plâtre sur sa cheville douloureuse et est rentré tout de suite après. Ceci n’a pas été du goût de certains dirigeants bordjiens qui accusent leur joueur de choisir ses matches. «S’il ne joue pas des rencontres aussi importantes que celle d’aujourd’hui contre la JSK, quand est-ce qu’on pourra compter sur lui ?» s’interroge-t-on du côté de la direction du CABBA. Aussi, une source proche de l’entraîneur en chef, Kamel Mouassa, nous a fait savoir que le coach bordjien était très en colère contre son joueur. S. M.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Ligue

1

Maracana N° 1250 — Samedi 23 octobre 2010

05

Khalef nommé conseiller de Hannachi JSK

g Par Aomar Moussi

L'ancien sélectionneur national, Mahiedine Khalef, a été nommé comme conseiller du président du club phare de la Kabylie, Mohand Cherif Hannachi, rapporte l'APS, citant des responsables du club.

I Ph. Maracana

l sera à coup sûr d’un apport pour le club», a affirmé un membre du conseil d'administration de la JSK. Mahiedine Khalef (66 ans) a un palmarès d'entraîneur très étoffé, avec huit championnats d'Algérie (1977, 1980, 1982, 1983, 1985, 1986, 1989 et 1990), deux Coupes d'Algérie (1977 et 1986), une Coupe d'Afrique des clubs champions (Champions League de la CAF sous sa nouvelle formule) en 1981 et une Supercoupe d'Afrique (1982). Il a été sélectionneur de l'équipe nationale algé-rienne durant plusieurs années, notamment lors de la phase finale de la Coupe du monde de football 1982 en Espagne avec un succès mémorable contre la sélection allemande (2-1), une victoire devant le Chili (32), contre une défaite face à l'Autriche (02). Le retour de Khalef à la JSK donnera des ailes aux joueurs et les galvanisera sur le

Mustapha Anane nous quitte à l’âge de 60 ans La JSK en deuil

plan psychologique. Les coéquipiers de Lamara Douicher apprendront beaucoup de choses aux côtés de Khalef, lequel va certainement les réunir en cas de besoin, surtout dans les moments difficiles.

Son expérience sera bénéfique pour le club

Avec la nomination de l’ancien coach des Verts et de la grande JSK des années 1970 et 1980, l’équipe ne sera que plus forte à l’avenir. Avec l’apport de Khalef comme conseiller de Hannachi, les Jaune et Vert vont certainement se transcender et se surpasser, en accomplissant une saison pleine de succès et de consécrations. Les protégés de Geiger, qui sont appelés à

=IBOUD : «C’est quelqu’un d’humble et d’exemplaire»

«Le football algérien a perdu un grand monument en la personne de Mustapha Anane. Anane, c’est quelqu’un d’exemplaire et d’humble. Il a connu un seul club durant toute sa carrière de joueur, à savoir la JSK, où il a fait toutes ses classes. Je me rappelle qu’il nous a sauvé d’une relégation en division deux la saison 19701971, où il a marqué le but de la victoire contre le MOC. Sur le terrain, Mustapha était quelqu’un d’exemplaire qui vouait du respect à l’adversaire. Il était un milieu de terrain de qualité, et il ratissait large. En un mot, il était le poumon de l’équipe. En dehors du terrain, c’est le cas aussi, et il n’a jamais eu de problèmes avec qui que ce soit, ni avec les joueurs ni avec les dirigeants. Je présente mes sincères condoléances à la famille du défunt et je prie Dieu le Tout-Puissant d’accueillir mon frère Mustapha en Son vaste paradis. Allah Yerrahmou.»

=KOUICI : «Je suis profondément ému»

L'ancien milieu de terrain défensif de la Jeunesse sportive de Kabylie et de l'équipe nationale des années 1970, Mustapha Anane, n’est plus de ce monde. Il s’est éteint à quelques jours seulement de son 60e anniversaire (né le 3 novembre 1950), des suites d'une longue maladie, dans la nuit de mercredi à jeudi, en son domicile familial, à Tizi Ouzou ville, a-t-on appris, jeudi, de la famille du défunt. Mustapha Anane, l'infatigable milieu récupérateur, a marqué de son empreinte son passage à la JSK, chez laquelle il a fait sa carrière de footballeur d'une vingtaine d'années avec Hannachi, l'actuel président du club, Younsi, Iboud, Dali et autres figures de sa génération qui avaient propulsé le club en division nationale une. Né le 3 novembre 1950 à Tizi Ouzou, Mustapha Anane a connu ses débuts sous le maillot de la JSK à l’âge

de 14 ans en signant sa première licence en catégorie minimes. Le blondinet récupérateur au long souffle, né à Larba Nath Irathen, avait évolué sous la houlette de talentueux entraîneurs tels que Benfedda et le Hongrois Popescu. C'est en 1980, suite à une méchante blessure contractée à Aix Provence (France), que l'ex-sociétaire de l'Entreprise ENIEM décida de raccrocher les crampons, alors qu'il pouvait encore beaucoup donner au football. L'enterrement du défunt a eu lieu hier, après la prière de vendredi, au cimetière de M'Douha de la ville de Tizi Ouzou. En cette douloureuse circonstance, le collectif de Maracana présente ses sincères condoléances à la famille du défunt, et prie Dieu le ToutPuissant de l’accueillir en Son vaste paradis. A. M.

«Je suis profondément ému par cette mauvaise nouvelle du décès de mon ami Mustapha Anane. J’ai appris la triste nouvelle hier jeudi (propos recueillis vendredi, ndlr). J’au eu la chance de jouer au stade Oukil-Ramdane et de l’affronter sur le terrain. C’était un milieu de terrain de qua-lité. Il était infatigable. D’ailleurs, même l’entraîneur nous demandait de le surveiller de près, et ce pour la simple raison qu’Anane ne s’arrêtait pas tout au long du match, il ratissait large. Il étai d’une mora-lité exemplaire, très fair-play, et on n’a jamais eu de problème avec lui. Il respectait et l’adversaire et les décisions de l’arbitre. Allah Yerrahmou, je suis vraiment peiné par le décès de ce monument du football algérien, mais la vie est ainsi faite. Que Dieu l’accueille en Son vaste paradis.»

jouer sur trois fronts (championnat, Coupe d’Algérie et Coupe de la CAF), seront mis à rude épreuve durant leur long parcours cette saison. Mais avec le retour de Khalef aux affaires du club, les joueurs seront plus motivés et sauront comment mener à bon port l’équipe et à bon escient la mission qui les attend. Avec sa riche expérience sur les terrains, l’apport de Mahiedine Khalef ne sera que bénéfique. Avec Khalef comme conseiller du président Hannachi, la JSK en sera plus soudée et réussira de belles performances. Khalef marquera de son empreinte son retour au club avec qui il a réussi plusieurs consécrations dans les années 1970 et 1980. Alors, grande réussite à Khalef dans sa nouvelle mission avec son club de toujours, la JS Kabylie. A. M.

=LARBES : «On a perdu un grand joueur»

«On a joué ensemble pendant sept ans. Il était superviseur au moment où j’étais avec l’école de football. C’était un joueur infatigable et toutes les équipes se méfiaient de lui quand on les affrontait. Quand il se chargeait de marquer un joueur, c’est comme un berger allemand, il ne lâchait pas d’une semelle. Il balayait tout sur le terrain et courrait dans tous les sens. Là où je suis allé, d’anciens joueurs me demandaient des nouvelles de Mustapha Anane. J’ai appris la triste nouvelle hier matin (jeudi, ndlr) et vous ne pouvez imaginer combien je suis ému et peiné par le décès de mon frère et ami Mustapha. Il n’a eu jamais de problèmes avec qui que ce soit, ni les joueurs ni les dirigeants ni les supporters. Il respectait tout le monde. En un mot, c’était quelqu’un de modeste, de simple, et sur le terrain et en dehors. Il a fait les beaux jours de la JSK dans les années 1970 à nos côtés. On formait tous ensemble une famille soudée, solidaire et toutes les équipes qu’on affrontait à cette époque-là avaient peur de nous. En cette douloureuse circonstance, je présente mes sincères condoléances à toute sa famille.»

=BELAHCÈNE : «Anane était le poumon de l’équipe»

«J’ai appris la mauvaise nouvelle par l’intermédiaire d’un ancien joueur. Elle m’a surpris et m’a choqué. J’ai eu la chance de jouer à ses côtés après le doublé, avec Amri, Younsi, Yousfi. Après la venue de Boukadoum, il s’est retrouvé remplaçant , c’était en Libye. Depuis et à la fin de la saison, il a décidé de raccrocher et de mettre fin à sa carrière de footballeur. Anane était un meneur d’hommes sur le terrain, en un mot il était le poumon de l’équipe.» Propos recueillis par Aomar Moussi

NAISSANCE Le foyer de la famille AOUICHE vient d’être égayé, le 15 octobre 2010, par la naissance d’un joli poupon prénommé «AMINE». En cette heureuse circonstance, son papa Lyès (notre confrère du Buteur), sa maman et la famille AOUICHE et Aomar Moussi souhaitent une longue vie au nouveau-né «AMINE», pleine de joie, de bonheur et de réussite, ainsi qu’un prompt rétablissement à la maman.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


06

Ligue

Maracana N° 1250 — Samedi 23 octobre 2010

COULIBALY : «Probablement, je serai de retour cette semaine»

1

JSK

Joint par nos soins, le libéro de la JSK, le Malien Idrissa Coulibaly est toujours en soins chez le kiné du club, Guillou. Le jeune défenseur axial Coulibaly a contracté une blessure (entorse) lors du match retour des demifinales de la Ligue des champions africaine face au TP Mazembe, et est de ce fait contraint au repos. Coulibaly nous a confirmé qu’il ne tardera pas à retrouver la compétition et probablement il sera de retour dans une semaine et qu’il ne comptait pas rater le clasico kabyle lors de la sixième journée au stade d’Unité maghrébine de Béjaïa. Le joueur malien estime également que son équipe est capable de décrocher le titre de champion cette saison. Quelles sont les nouvelles d’Idrissa et comment vous portez-vous ? Dieu merci, maintenant je me sens un peu mieux. Après avoir suivi un programme spécifique qui m’a

été tracé par le médecin du club, Guillou. Je suis armé d’une volonté de fer pour revenir le plus tôt possible à la compétition dans les meilleures conditions et je ferai de mon mieux pour être apte la semaine prochain, à l’occasion de la 6e journée face à la JSMB.

Donc, on peut dire que Coulibaly ne va pas tarder à retrouver la compétition… Effectivement, je pense que ma blessure n’est pas grave, je dois respecter les consignes du kiné du club Guillou, et faire des efforts pour être apte pour la semaine prochaine lors du derby kabyle qui nous attend le week-end prochain contre la JSMB, à Béjaïa pour le compte de sixième journée du championnat de Ligue I professionnel. A quand votre retour aux entraînements ? Sincèrement, je me suis concentré sur le programme que m’a tracé le médecin du club ; donc, mon retour aux entraînements est tributaire de la décision du kiné, mais je suis persuadé d’avoir son feu vert cette semaine et que j’attends avec impatience pour réintégrer le reste du groupe et préparer la suite du parcours avec mes coéquipiers.

Reprendre le service avec le groupe

Après un programme spécifique tracé par le kiné du club Guillou pour le libéro des Canaris, Idrissa Coulibaly, qui a contracté une blessure au niveau de la cheville face au TP Mazembe, le joueur doit reprendre le service avec le reste du groupe après le match du CABBA, pour le compte de la quatrième journée, qui s’est déroulée hier en nocturne, à 19h au stade du 20Août 1955 du Bordj Bou Arréridj. Après un programme spécial tracé par Guillou, Coulibaly va reprendre toute ses forces ces jours-ci. Donc, pour le joueur axial des Canaris, le retour à la compétition aura lieu probablement cette semaine, à l’occasion du clasico kabyle, pour le coimpte de la sixième journée du championnat de Ligue I professionnelle, au stade de l’Unité maghrébine de Béjaïa.

Il sera probablement apte pour le derby kabyle

Le libéro de la JSK, Idrissa Coulibaly, sera probablement de retour lors du derby kabyle, prévu pour la semaine prochaine au stade de l’Unité maghrébine de Béjaïa, pour le compte de la sixième journée du championnat professionnel. Le joueur, qui se contente de soigner sa blessure et qui a suivi un programme durant presque une semaine attend avec impatience le feu vert du médecin pour retrouver le terrain de la compétition. S. A.

Et physiquement, croyezvous que vous serez prêt pour le clasico kabyle ? J’aurais une meilleure idée le jour de la rencontre, car rien ne remplace la compétition officielle. Je m’attends à être dans le bain, surtout que je n’ai raté aucun match de la Ligue des champions africaine. Maintenant, nous sommes en début de saison. Pour le moment, je me contente des soins et du programme spécifique que m’a tracé le kiné du club ; c’est dire que je suis persuadé de reprendre le service avec mes coéquipiers. Au prochain rendez-vous, votre équipe va recevoir la formation de l’ASO pour le compte de la cinquième journée, que pensez-vous de cette empoignade ? Je pense que tout le groupe est concentré uniquement sur le match de ce soir face au CABBA (ndlr vendredi), et il est déterminé à aborder la suite du parcours dans de bonnes conditions et avec tous ses atouts. Après l’élimination de la course de la Ligue des champions africaine face au TP Mazembe en, demi-finale, le match face à l’ASO sera certainement très difficile, car mes camarades auront en face une équipe coriace, qui reste sur un bon départ en championnat. Les joueurs de Chlef sont au meilleur de leur forme et aborderont la rencontre avec la ferme intention de nous battre et repartir avec un probant résultat. Mais, je pense que mes partenaires sont déterminés et décidés à ne céder aucun point à domicile cette saison. Un message à transmettre aux supporters… Je tiens à demander à tous les fans de la JSK de ne pas laisser tomber ce prestigieux club de Kabylie, qui

Lieu

a besoin d’être soutenu jusqu’à la fin de la dernière journée, et de nous soutenir jusqu’au bout de cet exercice. Quant à nous, nous ferons de notre mieux cette saison pour procurer le plus de joie possi-

PROGRAMME de la 4e journée Rencontres

WAT – MCS CABBA – JSK ASO – MCEE USMAN – USMB ESS – USMH

Chérif El Ouazzani blessé

Omar-Hamadi : 20-Août (15h): Oran-Zabana :

USMA – JSMB CRB – MCA MCO – ASK

Azuka ne s’est pas entraîné

Equipes 1 MC Saïda 2 JSM Béjaïa 3 USM El-Harrach 4 ES Sétif 5 MC El-Eulma 6 ASO Chlef 7 MC Oran 8 USM Alger 9 JS Kabylie 10 CR Belouizdad 11 MC Alger 12 WA Tlemcen 13 USM Annaba 14 USM Blida 15 CABB Arréridj 16 AS Khroub

Pts 07 06 06 06 06 06 04 04 03 03 03 03 03 02 01 00

Le jeune attaquant de la JSK, le Nigérian Issu Azuka, ne s’est pas entraîné lors de la dernière séance effectuée à Tizi-Ouzou. Donc, ce dernier ne devait pas être de la partie face au CABBA disputée hier dans le cadre de la 4e journée du championnat, au stade du 20 Août 1955 de Bordj Bou Arréridj. S. A.

Résultats

Hier à 19h Akid-Lotfi BB Arréridj Boumezrag Annaba Sétif

Le milieu récupérateur des Canaris, en l’occurrence Si Abdenour Chérif El Ouazzani, n’a pas été retenu pour le match d’hier, qui a opposé son équipe au CA Bordj Bou Arréridj, pour le compte de la quatrième journée du championnat de Ligue I professionnelle. La raison est que ce joueur a été blessé au niveau de la cuisse lors d’une séance d’entraînement effectuée au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou. Ce qui a obligé le staff technique kabyle de ne pas convoquer cet élément pour le match d’hier.

ble à nos supporters. Pour ce qui est de ma blessure, je compte retrouver la compétition cette semaine. Entretien réalisé par Saïd Aberkane

1-1

Aujourd’hui

J 03 03 03 03 03 03 02 03 01 02 03 03 03 03 03 03

Amalou, Azrine, Bounoua Bousseter, Haci, Hamou Haddada, Rachedi, Salaouadji G 02 02 02 02 02 02 01 01 01 01 01 01 01 00 00 00

N 01 00 00 00 00 00 01 01 00 00 00 00 00 02 01 00

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

P 00 01 01 01 01 01 00 01 00 01 02 02 02 01 02 03

BP 05 06 05 05 04 03 01 05 03 04 03 04 01 00 00 05

BC 03 02 02 04 04 04 00 05 02 03 04 05 05 02 03 08

Diff +02 +04 +03 +01 00 -01 +01 00 +01 +01 -01 -01 -04 -02 -03 -03


Ligue

1

Maracana N° 1250 — Samedi 23 octobre 2010

Second souffle sétifien et… les Harrachis craquent !

FICHE TECHNIQUE

Stade : 8-Mai 1945, Sétif Affluence : Très nombreuse Arbitres : Benbrahim, Naceri, Miloud Avertissements : Hemani (6’), Laïfaoui (67’), Delhoum (80’) (ESS), Gherbi (41’), Hanitser (41’ et 56’) (USMH) Expulsion : Hanitser (56’) (USMH) Buts : Djallit (67’) et Delhoum (80’) (ESS)

ESS :

Chaouchi, Hachoud, Yekhlef (Benmoussa 90’), Laïfaoui, Belkaïd, Lemmouchia, Feham, Delhoum (Raho 89’), Djallit, Djabou, Hemani (Benchadi 88’) Entraîneur : Solinas

USMH :

T

Doukha, Djerbala (Hendou 73’), Aouameur, Legraâ, Demou, Zouak, Griche, Boualem (Kabla 79’), Hanitser, Gherbi, Bennaï Entraîneur : Charef

rès attendue comme chaque saison, cette rencontre n’a pas dérogé à la règle et fut animée de bout en bout. La première période a vu la domination des Sétifiens qui, d’entrée de

07

ESS 2 - USMH 0

jeu, ont pris le taureau par les cornes, acculant l’équipe visiteuse dans son camp pour la prendre à la gorge. Mais il fallait compter sans la détermination des Harrachis qui, bien regroupés derrière et en place, en repoussant tant bien que mal les assauts ententistes, ont réussi à annihiler les nombreuses velléités de l’Aigle noir. Les nombreuses tentatives offensives des locaux n’ont pu être matérialisées au tableau d’affichage, dont la plus dangereuse fut à l’actif de Feham qui se retrouve face à Doukha et voit sa tentative repoussée par ce dernier en corner (33’). Au début de la seconde pé-riode, c’est les gars à Charef qui ont failli ouvrir la marque par l’entremise de Hanitser qui voit sa frappe ricocher sur la transversale (49’). Les

Juniors : ESS 6- USMH 1

En match d’ouverture, les juniors de l’Entente ont terrassé leurs homologues harrachis sur le score sans appel de 6 buts à 1. Tout cela sous les applaudissements nourris du public sétifien. Comme pour dire que la relève existe du côté d’Aïn Fouarra.

DR KADI : «Hadj Aïssa n’a rien de grave»

camarades de Laïfaoui ont eu chaud. Ils ne tardent pas à reprendre le jeu à leur compte et finissent par faire craquer l’arrière-garde Jaune et Noir, qu’ils parviennent à prendre à défaut à deux reprises, respectivement par l’entremise de Djallit (67’) et Delhoum (80’). A signaler que la première réalisation sétifienne a fait l’objet de

vives contestations de la part des Harrachis qui ont estimé que, sur ce but, le ballon n’avait pas franchi la ligne. Sétif se rachète de sa dernière décon-venue alors que Griche et les siens venus chercher un bon résultat à Sétif rentrent à la maison bredouilles, malgré les efforts déployés sur le terrain. Yasser Malki

Diss refuse le banc

Approché hier en fin de rencontre, le medecin de l’Entente, le Dr Kadi, a tenu à être rassurant au sujet de Hadj Aïssa, qui s’est rendu ces joursci à Genève pour effectuer un contrôle médical, car on soupçonna un problème cardiaque, qui aurait pu contraindre le joueur à mettre fin à sa carrière. C’est ainsi qu’il affirme à ce sujet : «Les examens effectués par Hadj Aïssa n’ont rien révélé de grave, Dieu merci pour lui. Il sera de retour dès ce dimanche. Voilà ce que je peux dire pour le moment.» Y. M.

L’expérimenté défenseur de l’ESS, Smaïl Diss, n’a pas apprécié que son entraîneur ne le mette pas dans le onze type. Dès l’annonce de la composition et s’apercevant qu’il figurait sur la liste des remplaçants, il a tout simplement affiché son mécontentement et son refus de prendre place sur le banc. C’est ainsi que son nom a été supprimé de la liste des 18. En effet, il n’a pas accepté le fait que l’entraîneur lui préfère Belkaïd, alors que ce dernier était malade pendant un bon moment. Il estime pour sa part qu’il est en forme et mérite sa place au sein de l’équipe alignée. Que va décider la direction du club ? Il est attendu qu’il fasse l’objet de sanction car les dirigeants et le staff technique ne comptent certainement pas badiner avec la discipline au risque de se faire déborder par la suite par les événements.

LAIB : «L’USMA sera très bien accueillie à Mohammadia» C g Par Lotfi Salhi

ommentant le prochain match de son équipe qui l’opposera à l’USM Alger, le président de l’USM El-Harrach, Mohamed Laïb, se dit très serein quant à l’organisation de ce premier derby au stade du 1er-Novembre d’El-Harrach. Selon le premier responsable du club harrachi, cette rencontre devrait se dérouler dans d’excellentes conditions. «C’est un match entre deux équipes amies, deux frères. Nos amis

de l’USM Alger seront très bien accueillis à Mohammadia, ils seront comme chez eux et, puis, il ne faut pas oublier aussi que les confrontations entre nos deux clubs se sont toujours déroulées dans de bonnes conditions», affirme tranquillement le président Laïb. Et d’ajouter : «Le stade de Mohammadia sera au rendez-vous mardi prochain. Nous avons pris toutes les mesures nécessaires afin que cette rencontre se déroule dans de bonnes conditions.»

Charef lâche Bellat

Il a été le seul joueur non convoqué à Sétif

Apparemment, l’entraîneur harrachi, Boualem Charef, ne compte plus sur la nouvelle recrue, Nabil Bellat. C’est en tout cas la seule lecture qu’on peut faire quand on sait que Bellat est le seul joueur du club à ne pas être du voyage à Sétif pour le match d’hier. Selon certaines sources proches du club harrachi, les deux hommes ne s’entendent pas depuis un certains temps, le courant ne passe plus depuis un moment entre Charef et son joueur. Comme pour signifier à son joueur qu’il ne compte plus sur lui, Charef a poussé le bouchon jusqu’à convoquer Karim Hendou sans entraînement depuis une semaine et qui n’a regagné Alger qu’avant-hier en fin de matinée, mais pas Bellat qui pourtant a été bel et bien incorporé mardi dernier contre le club de Kourifa que l’USMH avait rencontré en amical. Ce conflit latent entre Charef et Bellat va certainement remonter à la surface dans les prochaines heures et risque de déborder. Depuis son arrivée à El-Harrach, Boualem Charef a déjà eu maille à partir avec certains de ses joueurs.

«Nos supporters doivent être vigilants»

Dans le même contexte, le président de l’USMH ajoute au sujet des supporters de son club : «Ils doivent être vigilants et ne pas se laisser manipuler par des personnes qui nous ne veulent pas du bien. Nos supporters sont fidèles, ils aiment trop leur équipe et cela nul ne peut le nier, mais ils doivent faire preuve de vigilance. Il faut qu’ils donnent le meilleur visage d’El-Harrach. Ils devraient faire preuve de vigilance parce que, comme je viens de vous le dire, des gens qui veulent casser peuvent les manipuler. Il faut qu’ils donnent leur meilleur visage pour qu’on puisse dire demain que l’USMH et ses supporters peuvent organiser des matches derbys sans problèmes.»

«On est sur la bonne voie»

Evoquant le début de saison de son équipe, le président Laïb a dit : «En dépit du manque de moyens, l’USMH fonctionne très bien, contrairement à certains clubs qui ont beaucoup plus de moyens que nous mais qui n’arrivent même pas à remporter leur première victoire en ce début de saison.» Pour conclure, le président Laib, toujours prévoyant, a affirmé : «Les gens doivent laisser le staff dirigeant et technique travailler dans la sérénité. Les comptes, on les fera à la fin, et là, je suis convaincu que les résultat vont suivre.» L. S.

Programme hebdomadaire de l’USMH = USMH - USMA : mardi 26 octobre à El- Harrach = WAT – USMH : vendredi 29 octobre à Tlemcen

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


08

Maracana N° 1250 — Samedi 23 octobre 2010

Djemaouni sauve la tête de Assas USMAn 1 - USMB 1

FICHE TECHNIQUE

Stade : 19-Mai 1956 Affluence : faible Arbitres : Achouri, Tamen, Arribi Avertissements : Boukhlouf (61’) USMAn Buts : Boukhlouf (24’) (USMAn). Djemaouni (90+4’) (USMB)

USMAn :

Houamed, Amari, Messaoudi, Ali Guechi, Mekkioui, Bouaicha, Ounes(Boudjlida 90+1’), Bekrar(Bellagh 70’), Boukhelouf, Bouterbiat, Mansour Entraîneur : Amrani

USMB :

Gaouaoui, Belkhider, Yaghni, Megueni (Bensaid 65’), Beloucif, Belkheir (Djaghel 72’), Zemouchi, Djemaouni, Defnoun, Harizi, Bentayeb Entraîneur : Assas

L’

USMAn qui recevait hier au stade du 19-Mai 1956 l’USMB a été contrainte de partager les points de la rencontre avec son adversaire du jour. La première mi-temps a été dominée par les locaux qui se sont créé plusieurs occasions de scorer, mais

l’inefficacité de l’attaque a fait défaut aux Annabis en ce premier quart d’heure de la rencontre. Il a fallu attendre la 24’ de jeu pour voir la première réalisation des hommes de l’entraîneur Amrani par l’intermédiaire de Boukhlouf suite à une balle arrêtée et un coup franc bien tiré par le jeune attaquant qui trouve Gaouaoui un peu décalé de sa cage et laisse le cuir entrer dans ses filets. Après cette réalisation, les Rouge et Blanc ne sont pas revenus en arrière. Au contraire, ils continuèrent la pression sur la défense adverse mais sans parvenir à apporter un changement côté tableau d’affichage. Ce sont les visiteurs qui ont failli revenir dans le

Mauvais accueil pour Gaouaoui

Le gardien international Lounes Gaouaoui ne semble pas trop plaire aux supporters de l’USMB. En effet, le portier blidéen a reçu hier l’un des plus mauvais accueils de sa carrière footballistique au stade de 19-Mai 1955. Malgré cet incident imprévu, Gaouaoui a gardé son calme et s’est illustré comme à son habitude lors de cette rencontre.

score à une minute de la fin de cette première période suite à un tir de Harizi des 20 mètres qui oblige le portier Houamed à étaler sa classe et dégager le cuir en corner. L’homme en noir ne tarde pas à siffler la fin de cette première période et renvoie les 22 acteurs aux vestiaires avec cet avantage des locaux par la plus petite des marges. La deuxième mi-temps était semblable à la précédente. Les Rouge et Blanc dominent mais sans parvenir à changer le cours de la partie. A 20 minutes de la fin du match, les coéquipiers de Beloucif ont essayé de revenir dans le score en menant quelques actions dangereuses par l’intermédiaire de Harizi et

Organisation parfaite

Bentayeb. Au moment où tout le monde attendait le coup de sifflet final de M. Achouri, les Blidéens réalisent l’égalisation à la grande déception des supporters venus assister à la rencontre. C’est Djermouni qui réussit à remettre les pendules à l’heure sur une tête. Amar Ait Bara

En juniors USMAn 2 - 0 USMB

Les juniors annabis se son t illustrés hier en recevant leu rs homologues de l’USMB. En eff et, les jeunes de l’USMAn ont réussi un grand match et se sont imp osés sur le score de deux buts à zér o.

La rencontre d’hier entre l’USMAn et l’USMB, qui s’est déroulée au stade du 19-Mai 1955 à 19h, a connu une organisation parfaite. En effet, toutes les conditions ont été réunies pour assister à une belle affiche entre deux formations qui cherchent à retrouver le bon chemin dans ce championnat sous sa nouvelle version professionnelle. Les responsables du stade d’Annaba ont été hier à la hauteur de l’événement et ont assuré un bon climat pour que le match se déroule dans de bonnes conditions.

Eclairage réparé

Après avoir connu quelque pannes récemment, l’éclairage du stade du 19-Mai 1956 vient d’être réparé. La direction du stade, qui a assuré dans un premier temps que l’éclairage serait prêt pour cette empoignade et que toutes les pannes ont été réparées, a en effet tenu sa promesse et la rencontre d’hier s’est déroulée sous des projecteurs en parfait état.

Quel remède ? ANNABA FACE À LA CRISE

g Par Amar Aït Bara

C’est une crise sans précédent qui secoue actuellement le club phare de Lalla Bouna. Celui-ci souffre d’un manque criant de finances, malgré la bouffée d’oxygène après le renflouement des caisses par une somme de 500 millions versée par l’opérateur de téléphonie mobile, Djezzy, constituant la première tranche du 1 milliard et demi promis.

T

rois journées après l’entame de la saison footballistique de la Ligue I professionnelle, et le prestigieux club bonois végète dans le bas du tableau. Pourtant, à l’orée de l’exercice actuel, avec le recrutement effectué et la bonne préparation ponctuée par 11 matches amicaux, l’optimisme se lisait pourtant sur tous les visages de la direction et le staff technique. Après la première défaite concédée face au WAT lors de la première journée de LN1, l’entraîneur Abdelkader Amrani affirma que son équipe en était aux derniers réglages. Une première sortie ratée, et un second

Ligue

1

Telbi suspendu

Le joueur polyvalent, Telbi Hassen, n’a pas pris part à la rencontre opposant l’USMB à son ancienne équipe, l’USM Annaba, en raison d’une suspension de deux matches face à l’ASO.

Kherbache et Sibie parmi les 18 Pour la 1re fois de la saison, les locaux Kherbache et Sibie ont été convoqués parmi les 18 éléments retenus pour effectuer le voyage avec leurs camarades à Annaba.

Mokhtari non retenu

L’attaquant blidéen, Mokhtari Hichem, avait gagné la confiance du coach face au CABBA et l’ASO. Cette semaine, il a été épargné de la rencontre contre l’USM Annaba.

Les retrouvailles

Cette rencontre entre Blidéens et Annabis a été caractérisée par les retrouvailles entre camarades qui ont eu l’occasion de porter les couleurs blidéennes durant plusieurs saisons. Du côté blidéen, Chebira et Zemmouchi et dans le camp des locaux Ouadah et Ouanes et le coach Annani qui avait drivé l’USMB en 2008/2009. T. A.

Les deux équipes se sont rencontrées en amical

Blida et Annaba ont déjà croisé le fer par deux fois lors de leur préparation d'intersaison en Tunisie, et l'avantage est revenu aux poulains d’Amrani qui ont gagné la première manche, et faisant match nul lors de la seconde, un ascendant psychologique pour les gars de la vieille Hippone.

Mokhtari se blesse match avec une victoire étriquée face à la JSMB, puis c’est la débâcle face à l’USMH (3-0). Tous les supporters ne pensaient pas à un autre faux pas, alors qu’ils s’attendaient à un réveil face à l’USMH, mais rien de tout cela. Au total, 3 points seulement ont été empochés face à la JSMB et à voir la composante, de grands noms forment l’USM Annaba, à commencer par le gardien Ouadah, les joueurs Ali Guechi, Menzri, Bellagh, Boudjelida, Belkheir, Boukhlouf et tant d’autres qui ne sont plus à présenter, aux côtés des jeunes pétris de qualités, à l’image de Ammari, Boukhari, Moussaoui et les Dif 1 et 2 et la liste est longue. Les

résultats n’arrivent pas à suivre et tout le monde se pose la question de savoir que faudrait-il faire ? Et tout le monde espère que la prochaine rencontre face à l’USM Blida comptant pour la quatrième journée du championnat de la Ligue I sera le déclic, mais pour cela il faut croiser les doigts et attendre. Enfin, financièrement, personne ne veut aider le club, car les dernières déclarations de Aïssa Menadi ont poussé certains industriels et investisseurs à lâcher le club quand ce dernier disait : «Je n’ai besoin de personne.» Un promoteur de Annaba dira à ce sujet : «Si Menadi n’a besoin de personne, qu’il agisse seul, même si le club ne lui appartient pas, c’est le

bien de tous les Annabis ; même la manière de demander de l’aide de Menadi est peu orthodoxe, ce n’est pas un droit, l’aide se demande avec gentillesse et à la limite de la correction.» Avant de conclure : «Je déplore cette arrogance, que Menadi agisse seul.» En tout cas, les Bonois sont en force et ils peuvent battre n’importe quelle équipe ; footballistiquement parlant, c’est très possible. En revanche, et dans le cas contraire, c’est la catastrophe ; donc, il faut qu’ils saisissent leur chance. Pour sa part, cheikh Amrani reste optimiste, en dépit des mauvais résultats et il mise sur un autre succès sur la redoutable équipe blidie. A. A. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Lors de la dernière séance d'entraînement, Mokhtari s'est blessé au tibia, et il serait vraisemblablement out pour le match d'aujourd'hui, et il cédera sans aucun doute sa place à Djemaouni, qui se dit prêt à relever le défi et sa mission sera de secouer les filets du gardien annabi.

Ezeitchiel refuse de revenir à Blida

Nonobstant le fait qu'il a reçu son billet d'avion pour rallier Alger, l'international tchadien refuse catégoriquement de revenir à Blida s'il ne reçoit pas son argent au Tchad. C'est une condition sine qua non. K. R.


Ligue

1

Chlef met le turbo FICHE TECHNIQUE

Stade : Boumezrag Affluence nombreuse Arbitres : Bouali, Yamani et Khentache. Avertissements : Camara (15’), Hebaiche (57’) (MCEE) Seguer (77’) (ASO) Buts : Soudani ( 32’, 66’ et 88’ ), Seguer (77’), Djediat SP (90’+1) (ASO)

ASO :

Ghalem, Senoussi, Zazou, Zaoui, Mellouli, Gherbi (Bentoucha 84’ ), Djediat, Abdeslem, Soudani ( Mangolo 89’ ), Messaoud, Seguer (Ali-Hadji 84’ ). Entraîneur : Ighil

MCEE :

Sahraoui, Bouaâraba, Amiri, Abdellaoui, Hebaiche, Messali, Camara, (Hemmami 41’), Karaoui, Boulemdais (Ghodbane 80’), Benamokrane, Kadri (Naâmoune 59’) Entraîneur : Malek

09

Maracana N° 1250 — Samedi 23 octobre 2010

ASO 5 - MCEE 0

L

es poulains d’Ighil ont réussi à dominer leurs vis-à-vis dès les premières minutes de la partie en affichant pleinement leurs intentions en assiégeant les buts de Sahraoui. En effet, Soudani, Djediat et Seguer ont tous les trois tenté de surprendre le keeper du MCEE lors du premier quart d’heure et Soudani a failli inscrire le premier but suite à un centre de Seguer à la 16’. Quatre minutes plus tard, une occasion des plus nettes s’est présentée à Djediat suite à une-deux avec Soudani mais l’ex-meneur de l’ESS a temporisé et permis à Sahraoui d’intervenir sans ses pieds. Les Chélifiens continuaient à donner du fil à retordre à leurs vis-à-vis qui se sont cantonnés derrière pour éviter toute surprise mais c’était la grande erreur puisque, à la 30’, une action collective depuis le rond central a permis à

Soudani confirme

Djediat de démarquer Soudani sur la limite du hors-jeu. Ce dernier va tranquillement battre Sahraoui. Deux autres occasions ont été ratées par Soudani et Djediat juste après mais les Eulmis ont trouvé l’astuce, celle de jouer la ligne, leur seul salut jusqu’à la fin de la première partie. De retour des vestiaires, les Chélifiens ont surpris tout le monde en reculant d’un cran, ce qui a permis aux camarades de Hemmami de créer le danger à trois reprises dont celui de la 58’ et suite à une erreur de Senoussi, Karaoui a failli remettre les pendules à l’heure mais Ghalem a eu le réflexe à temps. La suite a vu l’ASO faire du contre son arme, et à la 66’, une passe de Abdeslem trouve Soudani en position de marquer, ce qu’il n’hésite pas à réussir. Ce but a soulagé son équipe et le public présent puisque les Chélifiens géraient avec

une manière des plus remarquables la suite des débats mais, à la 72’, Benamokrane a obligé Ghalem à intervenir en deux temps sur un tir tendu des 20 m. A la 77’ , Seguer s’infiltre dans la défense du MCEE et d’un tir tendu ajoute le troisième but pour son équipe. Ce but n’a pas empêché Hemmami d’aller menacer Ghalem qui a dû intervenir à deux reprises suite à une mésentente avec Mellouli. On allait vers la fin du match lorsqu’Ali-Hadji sert sur un plateau Soudani qui n’a pas hésité à inscrire le 4e but et réussir ainsi le hat trick. A la 90’ et suite à un contre mené sur le flanc gauche par Zazou, AliHadji remet une balle à son camarade qui est abattu dans la surface. Le penalty est exécuté et réussi par Djediat à la 90’+1. L’ASO a gagné haut la main et affiche pleinement ses prétentions cette saison. Zoheir Zitoun

Les jeunes doivent encore attendre

A l’image de son équipe, Soudani confirme tout son talent de buteur puisqu’il a réussi un hat trick face au MCEE et devient buteur avec 5 réalisations à son compteur. Bravo Hilal !

Nasri, Bentayeb, Belhani et Maâmar-Youcef ne figurent pas sur la liste des joueurs convoqués face au MCEE. Ces jeunes devront fournir plus efforts pour postuler à un poste dans l’équipe, laquelle renferme cette saison, comme chacun le sait, des individualités avec lesquelles la concurrence est de taille pour ces «lionceaux» voués pourtant à un avenir radieux.

Camara a failli être expulsé

Le demi du MCEE qui a usé d’un jeu dangereux a été averti par l’arbitre. La suite a vu les deux joueurs Messaoud et Djediat le provoquer pour qu’il commette une autre erreur afin d’inciter l’arbitre à l’expulser mais Malek a bien vu et l’a sorti à la 40’ pour le remplacer par Hemmami. Connaissant le jeu de jambes de Djediat dans ses dribbles, il avait beaucoup de moyens pour réussir à le provoquer à l’erreur tout aussi que Messaoud qui a même réussi à le ridiculiser après un petit pont applaudi par le nombreux public présent.

Les journalistes boycottent les déclarations

Faisant contre mauvaise fortune bon coeur, les hommes de la presse à Chlef ont toujours patienté et fait de leur mieux face à des «gorilles» postés à l’entrée menant aux vestiaires ou encore à la main courante en fin de match. C’est la énième fois que les journalistes font appel aux responsables pour qu’ils mettent fin à ces dépassements mais rien n’y fit. Pour hier, ils ont carrément décidé de boycotter les déclarations des entraîneurs.

La prime de Blida perçue

Les camarades de Mellouli ont perçu hier dans la soirée la prime de la victoire face à l’USMB. Les joueurs, qui ont effectué une ultime séance à huis clos à l’heure du match (le coach a voulu travailler sa stratégie dans la discrétion la plus totale), n’ont pas manqué d’afficher leur joie et semblaient reprendre leurs forces. Il faut avouer que les dirigeants du club n’ont pas manqué de ruse pour motiver leurs poulains.

Mekkioui non convoqué

Ayant convolé en justes noces, l’arrière gauche, Moussa Mekkioui, a été autorisé à se reposer la semaine dernière, ce qui a poussé le staff technique à ne pas compter sur lui face à l’USMB et n’a même pas été convoqué. Pour ce qui est du match face au MCEE, Mekkioui n’est pas concerné pour la simple raison qu’il a dû sécher les deux dernières séances.

Saïda, c’est du solide ! WAT 1 - MCS 2

FICHE TECHNIQUE

WAT :

Djemili, Sidhoum, Boukhiar, Boudjakdji, Bachiri, Boulahia, Belgherrie, Berramla, Hadj, Boukhari, Guedider (Bennaceur 35’). Entraîneur : Henkouche

MCS :

Kial, Bendahmane, Nehari, Megueni, Bekhtaoui, Atek, Saâdi (Bouziane 81’), Touaoula, Mebarakou, Hadiouche (Boussemaha 68’), Cheraïtia. Entraîneur : Rouabah.

L

e derby de l’ouest entre le WA Tlemcen et le MC Saïda, qui a eu lieu au stade AkidLotfi de Tlemcen, était sans doute l’une des affiches de la quatrième journée de Ligue 1. Défaits lors de la précédente journée face à l’USMA à domicile, les Zianides voulaient coûte que coûte se racheter auprès de leurs supporters. Le match a commencé tambour battant entre les deux équipes

Bouali démissionne

Ph. Maracana

Stade : Akid-Lotfi, Tlemcen Affluence : Nombreuse Arbitres : Haïmoudi, Bechirène et Hedia Avertissements : Boulahia (26’ puis 33’), Boukhiar (35’), Bachiri (90+2) (WAT), Cheraïtia (45+ 2), Nehari (65’), Boussemaha (88’) Bendahmane (90+2) (MCS) Buts : Hadiouche (5’, 35’) (MCS), Boukhiar (53’) (WAT)

qui n’ont pas eu besoin du fameux round d’observation. Et ce sont les locaux qui ouvrent les hostilités suite à un coup franc de Boudjekdji qui, d’un centre tir, a failli tromper la vigilance de Kial (2’). Deux minutes seulement après, les Saïdis rétorquent et parviennent même à ouvrir le score grâce au but de Hadiouche, qui profite d’une remise de Touaoula pour mettre le ballon au fond des

L’entraîneur des juniors du WAT, Bouali, a démissionné de son poste hier à l’issue du match. Faute de résultat, le désormais ex-coach du WAT n’a pas voulu continuer son aventure avec les juniors tlemcéniens.

filets. Sentant le danger provenant des visiteurs, les Zianides tentent tant bien que mal de monter à l’attaque mais n’arrivent pas à asseoir leur suprématie. Cela dit, ce sont les Saïdis, très en confiance, qui reviennent pour mettre le deuxième but suite à un contre mené par Touaoula qui sert en profondeur Cheraïtia qui déborde sur l’aile droit et qui sert sur un plateau Hadiouche qui n’hésite pas à mettre le ballon dans les buts (35’). Un avantage précieux pour les Vert et Rouge qui vont tenter de préserver le score jusqu’au coup de sifflet de la fin de la première période, au cours de laquelle les Tlemcéniens furent méconnaissables alors que les Saïdis étaient plus performants. Après la pause citron, les Zianides

sont rentrés avec une grande détermination. La preuve, dès le début de la seconde partie, Berramla lobe le gardien mais Nehari sauve la mise sur la ligne. Quelques minutes plus tard, suite à une très belle combinaison, les Tlemcéniens réduisent la marque par Boukhiar qui profite d’une remise de Tayeb Berramela. La bande à Henkouche contine à dominer les débats tout en restant vigilante derrière pour faire face aux contre-attaques très rapides des Saïdis. Ces derniers ont même raté le break à maintes reprises. Le match se termine sur le score de deux buts à un en faveur des Saïdis qui consolident leur première place au classement. Smaïn Sbaîhi

=Les supporters de Saïda en force

Le derby de l’ouest entre le WA Tlemcen et le MC Saïda a attiré la grande foule hier au stade Akid-Lotfi, notamment les Saïdis qui se sont déplacés en force pour soutenir leur équipe. Les supporters du MCS ont occupé une bonne partie de la deuxième tribune, ils étaient plus de mille.

=Juniors : WAT 0 – MCS 1

Les juniors des deux équipes ont joué hier leur match de la quatrième journée à 13h. Ce sont les visiteurs qui ont pris le dessus en remportant les trois points de la victoire et en s’imposant un but à zéro. Ainsi, les Tlemcéniens ont concédé leur deuxième défaite de suite, après celle face à l’USM Alger.s

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


10

Maracana N° 1250 — Samedi 23 octobre 2010

Fidèle à lui-même, l’entraîneur français des Vert et Rouge, Alain Michel, ne veut absolument rien laisser au hasard concernant le premier derby algérois de la saison qui aura lieu au stade du 20-Août. Et comme Maracana l’a déjà précisé dans toutes ses récentes livraisons, le coach mouloudéen envisage sérieusement d’effectuer certains changements qui toucheront tous les compartiments. On croit même savoir que le Français veut réserver tout simplement une belle surprise à son homologue argentin du CR Belouizdad, Gamondi. Une surprise qui concerne exclusivement le onze rentrant qui débutera le match face au Chabab. Contacté hier matin par nos soins, Alain Michel a fait de son mieux pour cacher son jeu, contrairement à toutes les fois passées où il évoquait même les noms des onze rentrants. Mais, cette fois-ci, l’exmanager général de Grenoble a usé de toute sa diplomatie et son savoir-faire pour ne parler que du match en général, en évitant tout commentaire sur le choix des joueurs. M. B.

Le Mouloudia au 20-Août pour la victoire CRB-MCA

Cet après-midi, à partir de 15h, c’est l’heure de vérité pour le Mouloudia d’Alger qui rendra visite à son voisin, le CR Belouizdad, au stade du 20-Août pour le compte de la 4e journée du championnat professionnel.

U

ne sortie très attendue par les supporters des deux équipes et, en particulier, ceux du Doyen, qui attendent avec impatience une éventuelle réaction positive de

leurs joueurs, lesquels ont complètement raté leur dernier match au 5-Juillet, s’inclinant contre toute attente, 1 à 0, face aux Hamraoua du MC Oran. Ce qui est sûr, c’est qu’une motivation hors normes anime les joueurs du vieux club algérois, et tous s’accordent à dire que seule la victoire compte pour eux lors de ce premier derby algérois de la saison. D’ailleurs, les partenaires du capitaine Réda Baabouche savent pertinemment qu’une belle victoire aujourd’hui face au Chabab sur son jardin fétiche du 20-Août sera synonyme d’une réconciliation avec les milliers de supporters mouloudéens qui ne veulent pas que leur club préféré rate ce derby crucial, surtout contre cette équipe du CRB, dont les joueurs et les dirigeants ont tout fait pour les provoquer à travers, non seule-

ment, certaines déclarations intenses mais, notamment, cette histoire de tribunes. A noter que le président du CRB, Mohfoud Kerbadj, a confirmé que les supporters du MCA n’auront que le poulailler, contrairement à tous les autres matches où les Mouloudéens se sont toujours installés dans la deuxième tribune. Tous ces points vont sans doute donner des ailes aux joueurs du Doyen qui espèrent faire honneur à leurs milliers de supporters en surmontant tous les obstacles, à commencer par cette affaire de tribune. Pour atteindre cet objectif, les hommes de l’entraîneur Alain Michel se doivent de sortir le grand jeu en faisant preuve d’un peu plus d’abnégation, de détermination et, surtout, de réalisme devant la cage du gardien Ousserir pour éviter de revivre les scéna-

1

rios d’El-Eulma, et du 5-Juillet face au MCO. De son côté, l’entraîneur français des Vert et Rouge est obligé de concocter la meilleure formule possible qui permettra à son équipe de remporter la bataille du 20-Août et, par la même, de se relancer une nouvelle fois, d’autant que les Mouloudéens ont un statut de champion en titre à défendre, et ce quoi qu’il arrive. A noter aussi que le Doyen a déjà perdu beaucoup de points lors des trois journées précédentes alors que toutes les autres équipes ambitieuses en engrangeaient. Il convient juste de signaler que la dernière confrontation entre les deux voisins sur cette même pelouse du 20-Août a vu les partenaires de Réda Baabouche l’emporter (2-1) grâce à Coulibaly et Touré. M. B.

«Je défie quiconque d’avoir envoyé quoi que ce soit au MCA !»

OMAR GHRIB À PROPOS DE LA FAMEUSE RÉUNION D’AVANT-MATCH

Outré par la sortie du président du CR Belouizdad concernant le partage des tribunes entre les supporters des deux équipes, le premier responsable de la section football du MCA, Omar Ghrib, préfère parler des trois points, évitant toute polémique.

Ph. Maracana

Ph. Maracana

Alain Michel prépare une surprise pour Gamondi

Ligue

Boudebouda remplacera Zeddam dans l’axe Tout porte à croire que le jeune Brahim Boudebouda jouera dans l’axe de la défense mouloudéenne en compagnie de son partenaire Megherbi. En effet, puisque le libero habituel, Hamza Zeddam, qui a récemment effectué son grand retour face au MCO, ressent toujours des douleurs au genou, l’entraîneur Alain Michel ne veut absolument prendre aucun risque en l’incorporant face au CRB, surtout que celui-ci a dernièrement inscrit 3 buts face au MC El-Eulma sur cette même pelouse du 20-Août.

Tout d’abord, quel commentaire faites-vous sur le partage des tribunes du stade du 20-Août qui a vu vos supporters hériter du poulailler et non de la deuxième tribune comme ce fut le cas lors de tous les CRB-

MCA qui se sont déroulés sur cette même pelouse ? Je vais vous surprendre en vous confiant que la direction du MC Alger n’a absolument rien reçu d’officiel pour assister à cette fameuse réunion d’avant-match. D’ailleurs, je défie le wali délégué, le président de l’APC de Belouizdad, le président Kerbadj et même les responsables de la sécurité de prouver qu’ils nous ont envoyé quoi que ce soit ! Ils ont tout fait ensemble et ont pris les décisions qui arrangeaient leur équipe. Nous concernant, on ne peut rien faire car ce problème nous dépasse. Mais ce qui est certain, c’est que le match se jouera sur le terrain et nulle part ailleurs.

Pouvez-vous être plus explicite ? Je dirai à Kerbadj de faire ce qu’il veut car, le plus important, c’est la rencontre qui se jouera sur le rectangle vert. Notre mission principale, c’est la victoire et rien d’autre. Ce sera la meilleure réponse à donner à tous ceux qui veulent nous déstabiliser. Peut-on connaître les raisons de toute cette confiance ? Je connais les capacités de mon équipe et j’ai entièrement confiance en mes joueurs qui sont décidés à remporter ce match. Entretien réalisé par Mounir Benkrami

Attafen : «Tout pour ne pas décevoir les Chnaoua»

Quelle ligne d’attaque face au Chabab ?

L’ancienne coqueluche des supporters du NAHD, Bilel Attafen, souhaite de tout cœur inscrire un but aujourd’hui face au CRB.

Il faut attendre cet après-midi pour connaître les noms des attaquants qui vont débuter ce premier derby algérois de la saison. En effet, l’entraîneur Alain Michel, qui a carrément opté pour la discrétion, préfère attendre la journée d’aujourd’hui pour dévoiler son onze rentrant et, surtout, sa ligne d’attaque. Pour rappel, plusieurs joueurs sont candidats à ce compartiment sensible, à savoir Amroune, Youcef Sofiane, Douadi, Attafen et Belkheir. Et si certaines indiscrétions indiquent que c’est le duo Amroune-Douadi qui sera aligné, d’autres sources parlent d’un inédit Belkheir-Amroune. Mais le dernier mot revient en premier lieu à l’entraîneur en chef, sachant que seul l’émigré Youcef Sofiane n’a aucune chance de débuter ce match après les deux premières sorties complètement ratées. D’ailleurs, Alain Michel sait très bien que son joueur a toujours du mal à s’exprimer sur du tartan. Ce qui n’est pas le cas de tous les autres joueurs, à l’instar de Belkheir, Attafen, Douadi et Amroune, lesquels n’ont aucun problème avec les pelouses synthétiques. M. B.

Pour entrer directement dans le vif du sujet, êtesvous prêt pour la bataille du 20-Août ? Le Mouloudia est prêt et bien décidé à remporter ce match. Il est clair que la tâche s’annonce très difficile contre une équipe du CRB gonflée à bloc, mais notre équipe a les moyens de l’emporter. D’ailleurs, on n’a pas d’autres choix après notre dernière défaite à domicile face au MCO. D’après-vous, quelles seront les clés de cette rencontre intense ?

Tout d’abord, rester très sereins sur le terrain en évitant d’entrer dans le jeu de l’adversaire qui fera tout pour nous déstabiliser. Il faut aussi se présenter avec une grande détermination en tâchant surtout de remporter le maximum possible de duels dans tous les compartiments. D’après ce que j’ai pu remarquer sur les visages de tous les joueurs, je peux dire que le Mouloudia fera un grand match ce samedi au 20Août. Le fait de perdre un match à domicile et d’enchaîner immédiatement avec un derby algérois ne risque-t-il pas de peser lourd sur vos épaules, d’autant que la défaite est strictement interdite ? Lourd ou pas, pression ou pas, il faut bien négocier ce match un

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

point c’est tout. Il faut même faire l’impossible pour rendre le sourire à notre grand public qui mise énormément sur ce derby. Entretien réalisé par Mounir Benkrami


Ligue

1

Le Chabab veut vaincre le signe indien g Par Hillal Aït Benali

L’affiche de la quatrième journée du championnat national L1 se déroulera cet après-midi au stade du 20-Août de Belouizdad. Le CRB local recevra son rival de toujours, le MCA.

U

n match qui promet beaucoup de spectacle et surtout d’engagement physique de part et d’autre. Les hommes du technicien argentin Angel Michel Gamondi sont armés d’une volonté en acier. Ils sont déterminés à surclasser leur adversaire du jour et vaincre le signe indien : suprématie du Mouloudia sur le Chabab au stade du 20-Août. Pour cette importante empoignade, le coach argentin a préparé son groupe tout au long de cette semaine et bien avant sur tous les plans. Gamondi et ses collaborateurs ne voulaient rien laisser au hasard. Depuis le deuxième match face au MCEE, ils ne sont pas arrêtés de travailler d’arrache-pied afin que tous les joueurs soient fin prêts pour cette chaude empoignade. La mission du capitaine Abdelkrime Mameri ne sera guère facile face à une équipe du Mouloudia qui veut se ressaisir après la contre-performance enregistrée à domicile face au MCO. Les Vert et Rouge du MCA viendront avec l’idée de remporter la rencontre et la ferme intention d’empocher les trois points de la victoire, synonyme de réconciliation avec leurs supporters. Mais les Saïbi, Rebih, Boussehaba et leurs coéquipiers qui évolueront sur leur terrain et devant leur public ne vont pas rater cette occasion et permettre aux rivaux du Mouloudia de repartir avec un succès. Les Rouge et Blanc de Belouizdad sont déterminés plus que jamais à réaliser un résultat probant cet après-midi et

11

Maracana N° 1250 — Samedi 23 octobre 2010

CRB-MCA

offrir aux nombreux supporters un autre succès qui s’ajoutera à celui réalisé face au MCEE lors de la deuxième journée. En tous les cas, cet après-midi le stade du 20Août sera le théâtre d’une grande rencontre et les supporters assisteront à de bonnes phases de jeu, comme ce fut le cas lors de chaque match entre les deux équipes. Toutes les conditions sont favorables pour suivre un grand derby. Alors les amoureux sont appelés à faire preuve d’une grande conscience et supporter leurs deux équipes dans un fair-play total.

Le Chabab prend un ascendant psychologique

Les Rouge et Blanc de Belouizdad pénétreront cet après-midi sur la pelouse du 20-Août avec un ascendant psychologique par rapport à leur adversaire du jour. En effet, les hommes du technicien argentin Gamondi, qui restent sur une victoire lors de la précédente journée face au MCEE (3-1), seront plus motivés et déterminés que les Vert et Rouge qui ont enregistré une contre-performance au stade de 5Juillet face au MCO (0-1). Cependant, les Belouizdadis devront se méfier quand même de la réaction des hommes du technicien français Alain Michel qui n’accepteront pas de concéder deux faux pas consécutifs, surtout qu’ils sont appelés à défendre leur statut de champion.

semaine, le staff technique, sous la houlette de Gamondi, a axé son travail sur des exercices physiques avant de s’étaler, lors de la deuxième et la troisième semaine, sur la préparation technico-tactique. En tous les cas, lors des séances auxquelles on a pu assister, on a constaté la grande sérénité et la détermination des joueurs à relever le défi et réaliser un résultat probant face au MCA.

Mobilisation totale chez les supporters

La préparation a battu son plein

Depuis le deuxième match disputé face au MCEE au stade du 20Août, lors de la deuxième journée de championnat, les joueurs du CRB s’entraînent quotidiennement dans cette enceinte. La préparation a battu son plein et tous les joueurs sont prêts pour ce rendez-vous important. Lors de la première

Le grand derby de cet après-midi a commencé depuis plus de deux semaines chez les supporters des deux équipes et plus clairement chez ceux de l’équipe de Laâqiba. En effet, depuis le match face au MCEE, on n’attend parler dans les rues de Belouizdad que du prochain derby face au MCA. Les amoureux du CRB ne parlent que de cette grande empoignade et espèrent voir leur équipe favorite réaliser un grand succès et en finir avec cette histoire du «MCA bête noire du CRB». En réalité, ce match a débuté bien avant, au moment même du match face au MCEE, car de nombreux fans chantaient déjà la victoire de CRB et criaient «Mazal le MCA».

SLIMANI : «Je ferai tout pour marquer»

H. A. B.

Contacté hier dans la matinée, l’attaquant du CRB Islam Slimani nous a confirmé que son équipe est prête pour le derby de cet après-midi et que ses coéquipiers et lui sont déterminés à réaliser un bon résultat : «On s’est bien préparés lors de la trêve que nous avons connue. Cette période nous a permis de récupérer les blessés et d’achever la préparation sur une bonne note. A présent, on est tous prêts pour ce rendez-vous et on est plus que jamais déterminés à réaliser un bon résultat», nous a déclaré Slimani, avant d’ajouter : «Personnellement, je suis prêt à 100 %. Je cravacherai dur sur le terrain et ferai tout pour inscrire un but.» L’attaquant du CRB n’a pas raté l’occasion de lancer un appel à tous les supporters, leur demandant de soutenir leur équipe dans un esprit sportif : «Je suis certain que les supporters seront nombreux mais ce que je souhaite, c’est qu’ils fassent preuve de sagesse et soutiennent leur équipe dans un fairplay total», a conclu Slimani.

Retour de slimani

Absent face au MCEE suit à un cumul de carton, l’attaquant du CRB Islam Slimani sera de retour pour le mach d’aujourd’hui face au MCA. Une nouvelle qui soulage les dirigeants, staff technique et surtout les supporters qui attendent beaucoup de joueur pour ce match. Slimani qui compte un but dans son compteur lors de la première journée face au MCS affiche la grande forme en ce début de saison et promet de réussir une excellente saison avec son équipe de toujours.

La grande forme pour Aouad

Tout le monde s’accorde à dire que l’autre élément sur le quel le staff technique mettra toute sa confiance cet après midi, est sans doute le brillant joueur Aouad Med El Amine. Celui-ci n’a pas raté l’occasion pour s’illustré lors des deux précédents matchs du championnat face au MCS et MCEE respectivement. Le coach Gamondi n’a pas cessé à la fin du deuxième match de s’arrêter sur le potentiel et les qualités de son joueur au point de qualifier une passe d’Aoued sur laquelle le deuxième but de CRB est venu, d’une passe de la star Argentine Diego Maradona.

Les motivations de Kerbadj

Ce qui motivera encore plus les joueurs du CRB pour réussir un grand match cet après midi, c’est certainement les dernières visites du président Kerbadj lors des dernières séances d’entraînement et les pourparlers qu’il avait avec eux. Le premier homme de Chabab a certainement promis à ses hommes une prime en cas d’un succès sur le rival sportif.

Les Hamraoua veulent confirmer MCO-ASK

g Par Miloud Touadjine

Le Mouloudia d’Oran, tout auréolé de son dernier succès à Algr face au MCA, champion sortant, s’apprête à recevoir cet après-midi, dans son antre de Zabana, la lanterne rouge du championnat, l’AS Khroub.

L

es coéquipiers de Berradja, qui évoluent sur leur terrain fétiche pour la première fois de la saison et qui sont appelés à confirmer leur bonne santé, sont sous le coup d’une appréhension : celle de la réaction de leur public, dont une partie est manipulée par l’opposition. Mais ce dont a le plus peur le coach Cherif El Ouazzani, c’est l’excès de confiance face à une équipe qui n’arrive toujours pas à suivre le rythme de la Ligue I, mais qui pourrait se ressaisir à Oran. «La réaction d’une équipe en mauvaise position est imprévisible. J’ai dit à mes joueurs de prendre leurs responsabilités et de prendre cet adversaire très au sérieux» dira le coach oranais. Sur le plan sportif, les Mouloudéns se sont bien préparés pour ce rendez-vous, y compris ceux qui relevaient

de blessures comme Bengoreine, El Bahari et Tiah. Bengoreine, qui fera sa vraie rentrée face au CRB, sera dans la liste des 18, selon le secrétaire du club et pourrait être incorporé dans les dernières minutes de jeu, histoire de se remettre dans le bain. Un autre cas, celui de Braham-Chaouch, pourrait être réglé lui aussi, en le mettant sur la liste des 18 et de le faire jouer durant quelque temps,

afin de calmer son impatience. Mais pour le onze entrant, Cherif El Ouazzani «ne veut pas changer une équipe qui gagne». Il est donc fort possible que l’équipe qui a ramené les trois points d’Alger soit reconduite, avec Houari El Ghoul dans les bois. Car, même si Fellah s’est remis de sa légère blessure au cou, El Ghoul est dans une forme optimale. La défense et le milieu de terrain, de même

KECHAMLI : «C’est un match délicat»

“Contrairement à ce pensent beaucoup, ce match sera difficile parce que l’ASK, qui aura tout à gagner et rien à perdre, viendra à Oran pour faire un bon résultat. Donc, oublions le match du MCA et entrons sur le terrain avec une grande motivation pour continuer sur notre bonne lancée et réussir notre examen de passage devant notre public. On s’est bien préparés et le moral est en hausse. Nous devons montrer que nous avons un onze de valeur et que nous sommes capables de jouer une place d’honneur. Entre l’année dernière et cette saison, beaucoup de choses ont changé dans le positif et l’ambiance est bien meilleure M. T. entre nous les joueurs. Je reste optimiste.”

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

que l’attaque ne devront pas connaître de changements, sachant que tous les titulaires des postes sont en bonne condition physique et morale. N’oublions pas aussi que l’entraîneur n’est pas un adepte du changement et que les joueurs qui entreront sur le terrain sont ceux que le public estime. Ce public, justement, qui sera divisé, car la rumeur laisse prévoir une réaction de l’opposition et des hommes que Mehiaoui n’a pu amadouer. ça sera un véritable examen de passage pour le nouveau président, dont l’avenir immédiat sur le plan de la notoriété sportive dépendra de la réaction des joueurs et donc du résultat du match. Les joueurs ont réclamé la prime du match d’Alger et ils devaient recevoir les 10 millions de centimes par élément ce vendredi, afin qu’ils soient plus motivés pour battre l’ASK, dans un match jugé facile pour certains, et délicat pour d’autres. M. T.

Equipe probable :

El Ghoul, Sebbah, Benaoumeur, Kechamli, Ouasti, Benatia, Berradja , Boukessassa , Aïssaoui, Belaïli, Dao ud.


12

Maracana N° 1250 — Samedi 23 octobre 2010

Les Béjaouis en conquérants USMA-JSMB

g Par Abdelkader Zoughailech

C’est aujourd’hui que les Vert et Rouge croiseront le fer avec les Usmistes pour le compte de la 4ème journée du championnat professionnel de ligue 1.

U

ne rencontre importante pour les Béjaouis, décidés à confirmer leur bonne santé retrouvée après leur victoire sur l’Entente de Sétif. «Nous allons nous déplacer pour faire un résultat et, pourquoi pas, revenir avec les 3 points. Certes, le match sera difficile, d’autant que notre adversaire, qui vient de gagner à Tlemcen, sera sans aucun doute déterminé à confirmer son résultat afin de se réconcilier avec son public», nous a-t-on dit du côté béjaoui. Mais avec un moral au beau fixe, un effectif riche et plus expérimenté, les poulains de Menad vont mettre tout en œuvre pour ne pas décevoir à leur tour

L’

leurs nombreux supporters. Mieux, les Vert et Rouge se sont déplacés en conquérants et semblent même persuadés que la victoire ne va pas leur échapper. «Sans sous-estimer la valeur de notre adversaire, nous sommes décidés à retourner à Béjaïa avec les 3 points en poche», nous a déclaré Boulanceur. Et d’ajouter : «Ce sera difficile, car l’USMA n’est pas facile mais la richesse de

notre effectif et l’expérience de nos éléments vont plaider en notre faveur.» Cependant, Menad, qui a de tout temps prôné la prudence, estime que la partie sera dure, difficile car, selon lui, les Usmistes seront motivés et vont essayer de faire le maximum pour confirmer ce retour en force. Il a dit : «Bien entendu, nous allons nous déplacer dans le but de faire un résultat,

et ce pour prouver que la victoire contre l’Entente n’a pas été usurpée.» C’est dire que les Béjaouis se sont déplacés à Alger dans l’intention de faire un résultat et repartir effectivement du bon pied car une autre victoire contre l’USMA les mettrait en pole position et signerait le véritable départ des Vert et Rouge. Les Usmistes sont avertis ! ! A. Z.

Une ligne d’attaque décidée ? De la confirmation de Zerdab au réveil de N’jeng

USMA accueillera, aujourd’hui, une équipe où évoluent, actuellement, le meilleur buteur de cet exercice, Zerdab, avec quatre réalisations, et N’Jeng auteur de 14 buts la saison dernière. Mieux encore, ce dernier est décidé à se réveiller lors de ce match et prouver qu’il n’a rien perdu en tant que baroudeur de l’équipe. En effet, la ligne d’attaque béjaouie semble bien partie pour mener la vie dure aux défenseurs usmistes. Et dans ce contexte, Zerdab a dit : «Peu importe celui qui marquera. L’essentiel, c’est qu’on gagne et qu’on retourne à Béjaïa avec les 3 points. Maintenant, si c’est moi l’auteur d’une éventuelle réalisation, et bien tant mieux.» De son côté, N’jeng, qui n’a pas réussi à marquer depuis le début du championnat, a lancé : «Ça va venir, peut-être contre l’USMA. Qui sait ! Mais je ne suis pas inquiet et ce qui importe le plus, c’est la victoire de mon équipe dans ce match important à nos yeux. Et si je

marque, et bien ce sera le départ d’une grande aventure avec les buts.» C’est dire que, face à l’USMA, l’attaque béjaouie est décidée à continuer sur sa lancée. Que ce soit Zerdab, N’jeng ou même Boulanceur, peu importe le nom, les Vert et Rouge sont déterminés à faire «sauter» le filets du gardien.

Un autre doublé de Zerdab ?

C’est ce qui semble se passer pour Zerdab, l’actuel buteur des Vert et Rouge et du championnat professionnel de ligue 1. Ce demi offensif donne l’impression de s’y plaire dans son nouveau poste de buteur. Il est devenu même le danger n°1 de toutes les défenses adverses. Récemment, il nous a paru décidé à faire la différence contre l’USMA, déclarant : «Je suis prêt pour la rencontre même si je ne suis pas un attaquant de pointe. Lorsque l’occasion se présente, je ne la rate pas.» Et d’ajouter : «Contre l’USMA, je ferai le maximum pour être à la hauteur et, pourquoi pas, marquer d’autres buts. Mais le plus important, c’est que l’équipe sorte vainqueur de cette confrontation.»Les deux doublés réussis face à l’ASO puis contre l’Entente ont fait de lui un buteur génial qui sait se placer et être là au moment opportun pour faire la différence. Contre l’USMA, sera-t-il une fois de plus l’homme du match ? A. Z.

MAROCI : «L’USMA est à notre portée…» Ne dit-on pas que l’appétit vient en mangeant !

Le joueur n’est plus à présenter. Connu pour son talent et ses promesses techniques, ce demi offensif est en train de prouver à chaque match qu’il demeure un élément indispensable sur l’échiquier de Menad. Mieux encore, grâce à son travail de titan sur le terrain, cet exCanari a réussi à s'imposer et être parmi les cadres des Vert et Rouge.

D’abord, comment voyez-vous le match contre l’USMA ? L’USMA est une bonne équipe, difficile à manier à Bologhine mais on fera le maximum pour piéger les Usmistes. Un bon résultat n’est pas à écarter et l’USMA est à notre portée. D’autant plus que le moral est au beau fixe, n’est-ce pas ? Effectivement, depuis la victoire contre l’ESS, le moral du groupe est au beau fixe. Et durant toute la semaine, la préparation s’est déroulée dans de bonnes conditions psychologiques.

Mais il faut avouer aussi que le match sera difficile. Qu’en pensez-vous ? Tout à fait. Ce sera même très difficile. La bataille sera acharnée car les deux équipes veulent confirmer leurs derniers résultats. Cependant, on n’a pas le choix, on se déplacera en conquérants et on n’a pas l’intention de refaire le match de… Annaba. On a l’impression que toutes les équipes vous guettent au tournant. Un commentaire ? C’est vrai, tous les clubs nous guettent au tournant. Il faut s’y faire, on doit gérer tout cela, intelligemment, car ce genre de pression fait partie du monde du football. Un dernier mot... A nos supporters, nous leur disons que nous ferons le maximum pour revenir à Béjaïa avec les 3 points en poche. Qu’ils continuent à nous soutenir comme ils l’ont toujours fait et nous ferons de notre mieux pour ne pas les décevoir. Entretien réalisé par A. Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ligue

1

Que prépare Menad aux Usmistes ?

Face à l’USMA, le coach béjaoui, Djamel Menad, serait en train de préparer une surprise de taille qui permettrait à son équipe de retourner dans la cité des Hammadites avec les 3 points. En effet, l’entraîneur des Vert et Rouge, qui connaît fort bien son adversaire du jour, veut profiter de l’état psychologique dans lequel se trouvent, actuellement, ses capés, notamment après leur brillante victoire sur l’Entente de Sétif. Et dans ce contexte, Djamel Menad avait récemment abordé la question : «Nous allons négocier ce match contre l’USMA dans de bonnes conditions psychologies et avec un moral au beau fixe.» Un atout de taille qui donnera lieu aux camarades de Zafour d’être à plomb contre un adversaire qui, faut-il le rappeler, va à son tour se présenter presque dans le même état d’esprit après sa victoire sur le WAT à Tlemcen. «Certes, gagner un match en déplacement est un avantage supplémentaire qui renforcera l’état d’esprit des joueurs. Aussi, les deux équipes seront sur un pied d’égalité, mais la formation la mieux préparée physiquement et techniquement aura le dernier mot», nous a-t-on dit du côté béjaoui. Et là Menad semble quelque peu plus avantagé avec son armada de joueurs expérimentés, capables de faire la différence à tout moment. C’est ainsi que dans les bois, Si Mohamed Cedric sera sans aucun doute partant, alors qu’en défense, nous allons retrouver Meftah et Megatli dans les couloirs. Dans l’axe, ce sera apparemment Maïza et Zafour qui veilleront au grain. Au milieu du terrain, après la défection de Kheyari, blessé, Menad pourrait faire appel soit à Belakhdar soit à Hamlaoui, tandis que Kacem, Maroci et Zerdab seront reconduits. En attaque, N’Jeng et Boulanceur pourraient être placés. Il faut noter que parmi les 18, l’entraîneur des Vert et Rouge a fait appel à Bouder et pourrait même le titulariser en dernière mi-temps. Ce match va certainement être plein de surprises, préconisent certains observateurs sportifs ! ! A. Z.


n Hamidi et Meklouche non convoqués Pour la réception de l’équipe phare de ville de la vallée de La Soummam, Noureddine Saâdi, l’entraîneur de l’USMA, a dévoilé hier la liste des joueurs convoqués. Sur cette liste, nous avons constaté l’absence de Cheikh Hamidi et Mouaouia Meklouche. Le premier, non encore prêt pour renouer avec la compétition, a été laissé au repos, ratant ainsi son deuxième match de suite. Le milieu de terrain offensif, quant à lui, grippé, a fait l’impasse sur trois séances. Une situation qui a contraint le coach usmiste de se passer des deux éléments que nous venons de citer.

n Khoualed est de retour

Le défenseur fougueux de l’USM Alger, Nacereddine Khoualed, est de retour. Le joueur a pour rappel manqué le match de Tlemcen en raison d’une blessure qu’il a contractée lors de la première journée face à l’ES Sétif. Polyvalent, Khoualed sera à coup sûr d’un grand apport à l’arrièregarde des Rouge et Noir. Tantôt en arrière droit, tantôt dans l’axe, l’ex-Biskri a toujours su tirer son épingle du jeu. Face aux lacunes enregistrées en défense lors des trois premiers matches de championnat, les Usmistes se doivent de rectifier le tir aujourd’hui face à la JSM Béjaïa qui possède des attaquants redoutables, à l’image de N’djeng, Boulainceur, ou encore Zerdab.

Maracana N° 1250 — Samedi 23 octobre 2010

Pour une première victoire à Bologhine USMA-JSMB

g Par Toufik Brahimi

Une semaine après avoir décroché sa première victoire de la saison à Tlemcen face à l’équipe locale en s’imposant sur le score de deux buts à un, c’est aujourd’hui que l’USMA renouera avec la compétition officielle en accueillant la JSM Béjaïa à domicile lors d’un match comptant pour la quatrième journée du championnat national. Les coéquipiers de Noureddine Daham, meilleur buteur du club jusqu’à présent, essayeront donc cet après-midi de décrocher leur deuxième succès de suite, et le premier sur leur propre terrain, car jusqu’à présent, ils ont concédé deux faux pas en s’inclinant contre l’Entente de Sétif et en se neutralisant face au MCS. Le moral au beau fixe et la confiance retrouvée, nous avons appris que les locaux

n Saâdi soulagé !

n Benayada sera sacrifié

L’USMA est elle prête pour accueillir la JSMB ? Il n’y a aucune raison pour que nous ne le soyons pas. Nous avons préparé ce match tout au long de la semaine. Nous l’avions travaillé dans de bonnes conditions, et c’est ce qui me permet de dire que à quelques heures de coup d’envoie de la confrontation que nous sommes prêt pour aborder ce match. Comment appréhendez-vous cette empoignade ? Je m’attends

Pour le moment, personne ne sait encore comment va procéder Saâdi aujourd’hui pour le match face à la JSM Béjaïa, mais selon les séances d’entraînement de la semaine, c’est probablement Abdelkader Benayada qui sera sacrifié en défense pour permettre à Khoualed de retrouver sa place. En effet, Saâdi a sans doute constaté que la formule Cheklam-Ziane Cherif dans l’axe a bien porté ses fruits à Tlemcen. A. T.

débuteront cette confrontation avec le même onze que celui aligné contre l’équipe phare de la ville des Zianides, à

un élément prêt après que Saâdi eut jugé que le mieux serait de ne pas chambouler une équipe qui gagne. T. B.

SAYAH : «La JSMB, c’est du costaud mais nous sommes obligés de gagner»

Probablement titulaire cet après-midi, Saïd Sayah, le milieu de terrain offensif des usmistes nous a affirmé qu’il est prêt lui et ses coéquipiers pour le match de cet après-midi soulignant qu’une fois sur le terrain, ils se donneront à fond pour décrocher un deuxième succès de suite depuis l’entame de la saison.

Avec le retour de son défenseur le plus régulier de l’équipe, Noureddine Saâdi pourra aligner sa meilleure composante derrière. Khoualed jouera peut-être en arrière droit, alors que Cheklam et ZianeCherif composeront l’axe central. En tout cas, le coach usmiste Noureddine Saâdi est soulagé du retour de son défenseur, et pourra compter désormais sur tous ses éléments du compartiment défensif.

13

Ph. Maracana

1

Les supporters seront présents en force

Ph. Maracana

Ligue

à ce que le match soit serré et disputé des deux côtés. La JSMB est une équipe qui ne se contentera sûrement pas de Les inconditionnels des Rouge et Noir seront au rendez-vous aujourlimiter les dégâts. d’hui à Bologhine. Il faut dire que le succès engrangé la semaine précé- Je pense qu’ils dente à Tlemcen a fait revenir l’espoir dans la maison des Rossoneri qui vont faire le attendent la victoire de la confirmation contre la JSMB. De plus, le déplacement avec match d’aujourd’hui est l’une des affiches de la quatrième journée et il y aura certainement du monde dans les gradins du stade Omar-Hamadi.

Quel sera le sort de Rabhi ? Du beau monde se bouscule en défense

Avec le retour de Khoualed et la forme affichée par d‘autres éléments en défense, on peut dire que le staff technique des Rouge et Noir a l’embarras du choix aujourd’hui pour composer son arrière-garde. Ce qui est sûr, c’est que des joueurs qui ont pris part au match de Tlemcen, que les Usmistes ont remporté par deux buts à un, vont être sacrifiés. Si Benayada n’est pas sûr de jouer en raison du retour de l’international Khoualed, en revanche, à gauche, le choix sera difficile pour Saâdi et son staff entre la jeune découverte Rabhi, qui a réussi une excellente prestation à Tlemcen, et Aouameri plus expérimenté et qui a été utilisé dans l’axe lors de la dernière journée. De ce fait, les Usmistes sont curieux de voir la réaction de Saâdi après la belle production du jeune promu Rabhi, lequel pourrait bien bousculer la hiérarchie avec Aouameri. A. T.

l’intention de nous surprendre. De notre côté, cette rencontre va être la troisième sur notre propre terrain. Il est temps de gagner à domicile, et c’est d’ailleurs pour cette raison que nous allons donner le maximum pour prendre le meilleur. Vous étés bien parti pour être titularisé pour la seconde fois de suite. Sentez-vous en mesure de tenir votre place ? Il n’y a aucune raison pour que je ne le sois pas. Je me sens en bonne forme, et c’est ce qui me laisse dire que si l’occasion se présente, je n’hésiterai pas à faire de mon mieux pour aider mon équipe à battre notre adversaire du jour. De mon côté, tout est OK, mais il ne faut pas oublier que le dernier mot revient au coach. C’est à lui que le dernier mot revient. La saison passée, c’est face à cette même équipe que vous avez gagné votre premier match à Blloghine. Comptez-vous y reediter l’ecploit ? Et comment ! La question ne se pose même pas. C’est vrai, la JSMB est un bon souvenir pour nous. Seulement, moi, je pense qu’il faut se mefier de cette formation. Cette saison, ils se sont renforcés donc pour les battre, je crois qu’il faut donner le double. Entretien réalisé par Toufik Brahimi

Benaldjia retrouve l’équipe fanion

Lors de la dernière journée du championnat, le jeune et talentueux Mehdi Benaldjia n’a pas été convoqué par Noureddine Saâdi. Le milieu gauche a joué avec les juniors à Tlemcen et a brillé de mille feux, réussissant un doublé qui a permis à son équipe de l’emporter trois buts à un. Devant la défection de Meklouche et Hamidi et la non-convocation de Habbache, Saâdi a fait appel de nouveau à son jeune poulain qui pourrait être utilisé comme joker aujourd’hui face aux Béjaouis.

Habbache sanctionné

Auteur d’un mauvais comportement avec son entraîneur lors du match amical disputé au cours de la semaine contre Hydra AC, Abdessamed Habbache a été sanctionné par Noureddine Saâdi. Le milieu de terrain n’a pas été convoqué pour le match de cet d’après-midi.

Abdouni veut confirmer

S’il y a un joueur usmiste qui est sorti du lot au cours de la dernière rencontre à Tlemcen, c’est bien le keeper Merouane Abdouni. Critiqué sévèrement lors de la première journée, ayant réalisé une piètre prestation contre l’Entente sous les regards du sélectionneur national Benchikha, Abdouni a su se rattraper. Aujourd’hui, le gardien usmiste veut confirmer qu’il est loin d’être fini, lui qui ne désespère pas de retrouver un jour l’équipe nationale. A. T.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


14 FICHE TECHNIQUE Stade : 1er-Novembre 1954 Temps : Beau Terrain : Bon état Affulence : Faible Arbitres : Aouina (S), Benaïssa et Aouina (F) Avertissements : Maïdi (13’), Bourahli (76’), Bouchouk (84’) (CAB) - Gana (12’), El-Far (17’), Khellili (38’), Chebana (44’) (NAHD). Buts : Bouchouk (52’) (CAB).

CAB :

Babouche, Benamara, Daïra, Chebana, Bouldiab, Illoul, Bahloul, Maïdi, Bouchouk (Messaâdia 84’), Bourahli, Bouharbit. Entraîneur : Iaïche

NAHD :

Natèche, Khiter, Bessaha (Ferrah (74’), Khellili, Douar, Allag, Gana, Abbès, Aoudia (Hafid (46’), Derardja, Moundji (55’), El-Far. Entraîneur : Kardi

Ligue

Maracana N° 1250 — Samedi 23 octobre 2010

2

Batna se relance, H. Dey s’enfonce CAB 1 - NAHD 0

L

a rencontre entre le CA Batna et le NAsr d’Hussein Dey est finalement revenue au plus entreprenant, c'est-àdire le club local, le Chabab de Batna. Accroché dans son antre Zioui, le week-end dernier, le Nasria était venu dans la capitale des Aurès avec la ferme intention de revenir avec un point. Ce ne fut pas le cas, parce qu’en face, le CAB en voulait tellement et a montré de bien meilleures choses. Cantonnés en défense, les Algérois laissent venir et procèdent par des contres, ce qu’a parfaitement compris le CAB qui va gérer sans laisser le moindre espace. La première mi-temps est une véritable attaque-défense à laquelle nous assistons. C’est en deuxième période que les choses vont se décanter. A vouloir trop garder leur but au lieu de sortir jouer, les Husseindéens vont se

faire piéger à l’heure de jeu. En effet, suite à une combinaison à trois, Bouchouk hérite de la balle

et d’une jolie pichenette trompe Natèche. Le match est plié même si le NAHD va tenter de sortir de

sa zone pour aller titiller l’arrière-garde locale, en vain. W. Y.

MELLOULI : «Je préfère perdre un match que toute la saison»

L

e défenseur, Imadeddine Mellouli, nous a affirmé qu’il préfère perdre un seul match que toute la saison, après la blessure qu’il a contractée lors du match amical face à l’EN militaire, lundi dernier. Mellouli, faut-il le rappeler, souffre d’une élongation à la cuisse après une intervention musclée d’un joueur adverse. Le médecin qui l’a ausculté, et qui lui fait pas-ser une échographie, lui a conseillé de se reposer quatre jours afin de récupérer toutes ses forces, ce qui lui permettra de revenir aux entraînements et ensuite à la compétition. Cela devrait se faire lundi, après une seule journée de la reprise des entraînements. Mellouli affirme qu’il n’est nullement inquiet quant à cette situation, surtout, comme il l’a avoué, que cette blessure lui permettra de reprendre des forces pour être d’attaque pour les prochaines rencontres.

«Cette blessure ne me freinera»

Par ailleurs, Mellouli a affirmé que cette blessure ne le freinera nullement, et qu’il a

Endeuillé, Okbi est forfait L’attaquant du Nasria, Hicham Okbi, dit «Belouta», a perdu sa grand-mère décédée mercredi soir et enterrée jeudi dernier à Tizi Ouzou. Le joueur a donc déclaré forfait pour le match face au CA Batna, auquel il n’a pas participé, hier, après cette triste nouvelle. Le staff technique du Nasria était désolé de l’absence de Okbi, surtout que ce dernier pouvait apporter un plus à l’équipe avec ses qualités techniques. Par railleurs, on apprend qu’Okbi devrait participer au Mondial militaire qui aura lieu au mois de février 2011 et qui se tiendra au Brésil, et ce alors qu’il devrait terminer son service militaire très bientôt.

Un dirigeant affirme qu’il conclura bientôt avec un sponsor

Un dirigeant, qui a pour le moment préféré garder l’anonymat, nous a révélé qu’il a conclu avec un grand sponsor et qu’il devrait signer avec lui prochainement, après avoir réglé tous les détails liés au contrat. Ce dirigeant nous a avoué qu’il a bataillé serré afin d’arriver à un accord avec ce sponsor, ce qui devrait régler une partie des problèmes financiers du club, lequel vit une situation difficile. Il faut savoir qu’aucun sponsor n’aide le Nasria pour le moment. Ce dernier n’a reçu qu’une infime aide de la DJSL d’Alger, en attendant celle de l’APC qui tarde. R. M.

l’habitude de ce genre de situation, après tant d’années sur les stades et l’expérience qu’il a accumulée. Mellouli nous a avoué qu’il sera patient et qu’il attendra encore quelque temps avant de reprendre la compétition, indiquant qu’il aura tout le temps pour se reprendre et pouvoir ainsi jouer et continuer la saison, d’autant plus que la blessure n’est pas vraiment méchante.

Mellouli nous a révélé qu’il a été chanceux de découvrir cette blessure à temps. Le médecin lui avait confié que s’il ne s’était pas arrêté à temps, la blessure aurait pu être plus grave, et il aurait pu souffrir d’une déchirure. Il pense pouvoir revenir en force lors des prochaines journées du championnat de Ligue 2. R. M.

Publicité

WO∂FA∞« WO©«dIL¥b∞« W¥dz«eπ∞« W¥¸uNLπ∞« sOOMNL « rOKF « Ë s¥uJ « …¸«“Ë XKOºLºO¢ wMNL « s¥uJ « W¥d¥b±

Êö‡‡‡‡‡‡‡´≈ d¥b± bOº « sKF¥ s¥uJ « hBª¢ - wMNL « U O « d G § s´ XKOºLºO¢ W¥ôu W µ O N « Ÿ d 8 vK´ WI°Uº± rOEM¢ ”Uß W ¥ d C « ¸U îù« ‚U û ‹UOMI « Ÿd 8 pKº° W ¥ d C « sJº « w sOßbMNL « W ¢¸ Ê«dLF « Ë ‹QAML « hBª¢ - ww Ê«WdLFË œ« Ë ”sbJMºN ±« Ë W O M I « ‹UBBª « Èb• eON ¢ : WO U «

‹U¥UM

«

VÅUML « œb´ 8 )01( b•«Ë

nKL « s¥uJ¢

n

:

wDî

VK© WظUALK ÊU OºL® ÊU¢¸uÅ qÅ_« o © Wªº -

WßbM

hBª¢ : WO b±

w b± ¡UM « Ÿd 8 w´UMB « Ë qØUON « Ÿd 8 Ë ‹UÆdD « Ÿd 8 WHK ªL « ‹UJ A « ¡UM « ‹UOMI¢ Ÿd 8

MARACANA N°1250 - Samedi 23 octobre 2010 - ANEP 830 105

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Ligue

2

USMBA 1 - MSPB 0 PRÉCIEUSE VICTOIRE FICHE TECHNIQUE Stade : 24-Février, Bel Abbès Affluence : Moyenne Arbitres : Hallalchi, Ibalaidène, Bourouba But : Hammiche (88’) (USMBA)

USMBA :

Zaïdi, Belaïd, Khali, Moufouk, Abdeli, Talbi (Hamzaoui 75’), Mokdad, Belghomari (Rajaâ 67’), Kebaïli, Fouaz, Hammiche. Entraîneur : Osmane

MSPB :

L

Boultif, Bitam, Allili, Ziad, Ounas, Belhadi, Aguini, Belaïdi (Yakoub 77’), Zeghidi, Bekrir, Karèche. Entraîneur : Magra

e match de la 5e journée de ligue ayant mis aux prises hier au stade du 24-Février de Bel Abbès l’USMBA et le MSPB s’est achevé sur le résultat d’un but à

zéro en faveur des gars de Bel Abbès. La première période est équilibrée mais avec un léger avantage pour les protégés d’Osmane. Les joueurs de l’USMBA multiplient les tentatives mais sans arriver à trouver la faille. D’ailleurs, c’est sur le score vierge que le premier half de ce match s’est terminé. En seconde période, les joueurs de l’USMBA n’ont pas abdiqué et continuent à assiéger le camp de l’équipe adverse. Les Mokdad, Abdeli, Fouaz et leurs coéquipiers continuent de multiplier leurs assauts. Ils arrivent finalement à leurs fins, puisqu’ils sont parvenus à trouver le chemin des filets, et ce à deux minutes seulement du coup de sifflet final de l’arbitre. L’unique réalisation de la rencontre est l’oeuvre de l’attaquant Hammiche. Un but qui permet à l’USMBA de signer son deuxième succès de suite, après celui réussi la semaine dernière en déplacement contre le CR Témouchent. Benbachir Mohamed

SAM 0 - CSC 0

LE LEADER MARQUE LE PAS FICHE TECHNIQUE Stade : Ouali-Mohammadia Affluence : nombreuse Arbitres : Chenane, Hadj Saïd, Charchar Avertissements : Dehili (18’), Derah (27’), Zmit (31’) (CSC), Zoubiri (42’), Meni (54’) (SAM)

SAM :

Ouaddah, Zoubiri, Meni (Haddad 69’), Bouhadi, Belgherbi, Bouchaïr, Laroussi (Haoua 79’), Allali, Mesbah, Barbari, Debegri Entraîneur : Yousfi

CSC :

Daïf, Lemaïci, Kabri, Derahi, Soualah, Dehili (Yeddioui 79’), Kebia, Zmit, Naceri, Cheniguer (Yacef 90’), Hamadou (Abid Charef 83’). Entraîneur : Khezzar

Le leader constantinois, le CSC, a été stoppé dans son élan par le SA Mohammadia dans un match sans but et sans vainqueur, bien sûr. Venu à l’ex-Perregaux pour une cinquième victoire de rang, le doyen des clubs algériens a dû tempérer ses ardeurs et laisser filer deux points. Face à une équipe de Mohammadia bien en jambes, on peut même dire que le leader constantinois s’en est tiré à bon compte. Ayant dominé de bout en bout cette rencontre, suivie par un large public du reste, les Samistes ont péché par un manque de concentration devant les buts et pouvaient prétendre à un bien meilleur résultat s’ils avaient fait preuve d’un peu de lucidité devant la cage de Daïf. Au vu du grand nombre d’occasions ratées par les locaux, on peu dire effectivement que le CSC a pris un précieux point parce qu’ils ne sont pas légion ceux qui, dans l’avenir, viendront en prendre un au stade Ouali. Aoun Laïd

Les locaux avec panache L ASMO 3 - PAC 0

FICHE TECHNIQUE

Stade : Bouakeul, Oran Affluence : Faible Arbitres : Benbaka, Boughrara, Belakhal Avertissements : Bey (56’) Ameur-Yahia (90+1’) (ASMO) Buts : Mebarki (25’ et 37’), Boussaïd (44’) (ASMO)

ASMO :

Moujer, Youcef-Yacine, Belkaroui, Mazari, Benmessaoud, Loukili, Bey, Boussaid (Ameur-Yahia 86’), Mebarki (Derbaci 77’), Aini (Chaouti 65’), Abidi. Entraîneur : Kioua

PAC :

Ferchichi, Hadri, Tiboutine, Aggoun, Fellouhi, Klahnmer, Messaoudi, Medhi, Arabat (Bouhellal 56’), Tiza, Benachour (Baleh 46’). Entraîneur : Abbas

15

Maracana N° 1250 — Samedi 23 octobre 2010

e stade Bouakeul d’Oran a abrité hier dans l’après-midi une rencontre comptant pour la 5e journée de Ligue 2 professionnelle. Le match qui a mis aux prises l’ASMO au PAC s’est joué à sens unique, avec une domination territoriale du côté des joueurs de M’dina Jdida. La première période s’est achevée sur le résultat net et sans appel de 3 à 0 en faveur des camarades de Belkaroui. Les trois réalisations sont signées, respectivement, Mebarki avec un doublé (25’ et 37’) et Boussaïd à la 44’. En seconde période, et sans les sauvetages du gardien de but Ferchichi, le PAC aurait pris une raclée. Les joueurs de l’ASMO se créent beaucoup d’occasions mais sans arriver à ajouter d’autres buts. C’est sur ce résultat large de 3 à 0 que l’arbitre siffle la fin de la rencontre, au grand bonheur des supporters du club de M’dina Jdida. Le Paradou continue de concéder les échecs l’un derrière l’autre. Miloud Touadjine

Une victoire et des satisfactions RCK 2 - CRT 1

FICHE TECHNIQUE

Stade : Benhaddad, Kouba Affluence : faible Arbitres : Babou, Schamby, Bouzaghou Avertissements : Madi (25’), Boussaïd (52’) Chibane (90+4) (RCK). Lakhdar (30’) Tabti (52’, 66’) (CRT) Buts : Hanifi (61’, 73’) (RCK). Kherbache (88’) (CRT) Expulsion : Tabti (66’)

RCK :

Bouikni, Khedis, Amokrane, Hosni, Bencherifa, Boussaïd, Chouieb, Madi, Aït Ali (Benrahia 87’), Brinis (Chibane 76’), Hanifi (Madour 90+2) Entraîneur : Medjahed

CRT :

Zitouni Ould Lakhdar, Tabti, Boutlelis, Kheloufi (Safir 76’), Ghomari, Boukhari (Benamer 58’), Kherbache, Boukhiar, Dala, Belghalia Entraîneur : Drid

L

e stade Benhaddad de Kouba était hier le théâtre d’une belle affiche entre le RCK local et le CRT, et le dernier mot est revenu au RCK. Les deux équipes, qui restent sur un faux pas chacune lors de la précédente journée, voulaient rectifier le tir et se ressaisir lors de ce match. Les Koubéens, profitant de l’occasion d’évoluer sur leur terrain et devant leur public, qui n’était pas hier nombreux à assister à la rencontre, espéraient réussir un exploit et se racheter aux yeux de leurs supporters. La première mi-temps était équilibrée entre les deux équipes mais avec une légère domination des locaux. Les attaquants du RCK dès le début de la partie essayent de porter le danger dans le périmètre du gardien Zitouni, notamment par l’ex-Usmiste Aït Ali, mais à chaque fois il trouve devant lui une défense solide d’Aïn Témouchent qui repousse le danger. Après le premier quart d’heure, le jeu se stabilise au milieu du terrain, et aucune action dangereuse n’est à si-

gnaler. C’est sur ce score de parité que l’homme en noir renvoie les 22 acteurs aux vestiaires. Après la pause citron, les locaux sont rentrés sur le terrain avec plus de motivation et de détermination. Les coéquipiers d’Aymene Madi ont su gérer les débats et imposer leur rythme. On joue la 61’ quand Hosni effectue un joli centre sur le côté droit qui trouve la tête du buteur Hanifi qui ne laisse aucune chance au gardien du CRT et signe ainsi la première réalisation de son équipe. Après ce but, les locaux ne sont pas repliés en défense. Au contraire, ils continuent la pression sur les Témouchentiens et le brillant Hanifi revient une fois de plus pour aggraver la marque et ajouter son deuxième but personnel dans ce match (73’). A la (88’), les visiteurs arrivent à réduire la marque par l’intermédiaire de Kherbache. C’est sur ce score de 2 buts à 1 que M. Babou annonce la fin de la rencontre, avec une bonne note pour les Vert et Blanc de Kouba. A. S.

MOC 2 - USB 1

LE MOC PÉNIBLEMENT FICHE TECHNIQUE Stade : Hamlaoui, Constantine Affluence : moyenne Arbitres : Benaïssa, Chettih, Dilmi Avertissements : Aïche (3’ et 72’) (MOC). Lakhdari (54’), Khenab (74’), Merghad (76’), Boutria (76’) (USB). Expulsion : Aïche (72’) (MOC). Buts : Ferhat (30’), Bourenane (77’ sp) (MOC), Khenab (50’) (USB).

MOC :

Toual, Bourenane, Chermat, Meziani, Khenifsi, Taïbi, Bendridi, Henider (Fellahi 70’), Ferhat (Fbougherara 80’), Touati (Belhadrouf 83’), Aïche. Entraîneur : Alves

USB :

Gaha, Merghad, Bakha, Boutria, Leblalta, Lakhdari, Moumen, Djerboue (Khoualed 84’), Khenab (Dembri 84’), Merazga, Melika (Zerrouki 60’). Entraîneur : Mechiche

Le Mouloudia de Constantine s’est adjugé une victoire au forceps hier en fin de journée face à une coriace équipe biskrie, pleine d’allant et de punch. En effet, les Ciel et Blanc ont dû suer et puiser dans leurs ressources pour enfin venir à bout d’une solide équipe biskrie. Les Constantinois qui restaient sur un nul méritoire ramené d’Alger (face au Paradou) étaient dans l’obligation de l’emporter hier. C’est pourquoi ils ont jeté toutes leurs forces dans la bataille dès le coup d’envoi. Mais bien organisés, les Biskris très hardis font bloc et répondent du tac au tac. A la demi-heure de jeu, les Constantinois ouvrent logiquement le score par l’intermédiaire de Ferhat. C’est en deuxième mi-temps que les Biskris vont répondre en égalisant après seulement cinq petites minutes après la pause. Sentant le danger, le Mouloudia de Constantine va pousser afin de

faire reculer son adversaire du jour. A treize mi-nutes de la fin, les Constantinois vont bénéficier d’un penalty que Bourenane transforme sans coup férir, donnant ainsi la victoire à son équipe. L. M. B.

RESULTATS de la 5e journée

Equipes 1 CS Constantine 2 MO Constantine 3 RC Kouba 4 MSP Batna 5 USM Bel Abbès 6 SA Mohammadia 7 US Biskra 8 AB Merouana 9 ASM Oran 10 NA Hussein Dey 11 ES Mostaganem 12 O. Médéa 13 CA Batna 14 JSM Skikda 15 Paradou AC 16 CR Témouchent

Résultats 0-0 1-0 1-0 2-1 1-0 0-0 3-0 2-1

Rencontres ESM/JSMS CAB/NAHD USMBA/MSPB RCK/CRT ABM/OM SAM/CSC ASMO/PAC MOC-USB

Lieu Mostaganem OPOW Batna 1er Novembre Bel Abbes OPOW Kouba Benhadad Merouana Mohamadia Oran Bouakeul Constantine Hamlaoui Pts 13 11 10 09 09 08 07 07 06 06 06 05 05 04 01 01

J 05 05 05 05 05 05 05 05 05 05 05 05 05 05 05 05

G 04 03 03 03 03 02 02 02 01 01 01 01 01 01 00 00

N 01 02 01 00 00 02 01 01 03 03 03 02 02 01 01 01

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

P 00 00 01 02 02 01 02 02 01 01 01 02 02 03 04 04

BP 05 11 06 09 03 04 05 03 04 04 04 04 04 02 01 03

BC 00 06 04 05 02 03 05 04 02 03 05 05 06 04 07 11

Diff +05 +05 +02 +04 +01 +01 00 -01 +02 +01 -01 -01 -02 -02 -06 -08


16

NATIONALE AMATEUR

Maracana N° 1250 — Samedi 23 octobre 2010

MOB

Djebar Akrour, comme toujours, le buteur En amical à Béjaïa

MOB 3 - E Collo 1

g Par Chekal Lyes Le quatorzième match de préparation joué par le Mob au stade de l’Unité maghrébine avant-hier est revenu aux coéquipiers du capitaine modèle du Mouloudia de Béjaïa, Idir Bouali, auteur du second but de son équipe en seconde période. Un match qui s’est soldé par une victoire nette et sans bavures grâce au réalisme retrouvé du compartiment offensif animé par le duo Akrour-Kerras.

L

a combativité des animateurs du milieu de terrain, particulièrement Yaya, Ousmaïl et surtout Amrous, et enfin la solidité défensive que l’équipe à montrée en seconde période après les changements opérés par le coach, essentiellement dans les bois, avec l’incorporation du gardien titulaire Aïssani à la place de Bouchekhchoukha qui a encaissé le premier but de la rencontre inscrit par les visiteurs avant la pause citron.

L’équipe qui a entamé la rencontre était composée de : Bouchekhchoukha, comme gardien de but. Dans l’axe de la défense,le capitaine Bouali, avec le revenant Djeffal (Madene 30’) ; sur les côtés, Boulakhemir à droite et Bensalem sur la gauche. Au milieu du terrain, l’animation du jeu était confiée au jeune Yaya, qui a remplacé de belle manière son aîné Sédik, indisponible pour 21 jours à cause d’une entorse à la cheville

Djeffal est sorti sur blessure

Le revenant Djeffal n’a pas fait long feu, il a dû laisser sa place à la moitié de la première période pour blessure. Le jeune Fatah Madi l’a remplacé avec brio.

contractée lors du dernier match joué et gagné par son équipe par 2 buts à 0 face à l’USMAB, de Amrous, un véritable guerrier sur le terrain, un autre jeune, en l’occurrence Ousmaïl, très technique, et l’expérimenté Belhadef, encore à la recherche de son niveau d’antan. Pour conclure, le compartiment d’attaque en plein boom crache le feu, avec de belles réalisations à la clé du duo Kerras-Akrour. En effet, les capés de

Zekri qui ont encaissé un but contre le cours du jeu, ont bien joué, ce qui leur a permis de dominer les débats et mettre leur adversaire en difficulté depuis l’entame de la rencontre. Le second half, beaucoup plus animé avec l’incorporation de nouveaux joueurs, le MOB a fait cavalier seul face à une équipe tout juste moyenne, qui n’a pas pesé lourd face à une équipe du Mob beaucoup plus inspirée et motivée. Ainsi, le virevoltant attaquant Djabar Akrour a réussi à remettre les pendules à l’heure en transformant un coup franc direct à la limite des 18 mètres, directement dans les filets du portier de Collo qui n’a pu que suivre le cuir du regard sans pouvoir esquisser le moindre geste, avant que son capitaine Bouali ne reprenne de la tête un ballon bien botté par Amrous pour prendre l’avantage. Akrour, très en forme, a réussi à corser l’addition en signant un doublé grâce à une passe minutieuse de son coéquipier Koul qui a remplacé Kerras. Le match a pris fin sur le score de 3 buts à 1 en faveur du MOB, dans un fair-play total et sous les yeux de la direction du club venue en force, excepté Bouchebah resté au chevet de son père malade et d’un public un peu plus nombreux par rapport au dernier match. C. L.

L’équipe alignée par Zekri en seconde période : Aïssani, Larabi, Madene, Bouali, Madi, Amrous, Ousmaïl (Lourfi), Belhadef (Guenifi), Betrouni, Kerras (Koul), Akrour.

Publicité

Belhadef de retour

El Hadj Belhadef, comme l’appellent ses coéquipiers, a pris part au match contre Collo, après avoir séché celui de l’USMAB lundi dernier. L’enfant de l’antique Cirta était victime d’une intoxication alimentaire, selon un officiel du club.

Idirene et Chaoui en tenue de ville

Deux joueurs, et pas des moindre dans l’effectif du Mob, n’ont pas pris part au match, il s’agit de Sofiane Idirene et son coéquipier Chaoui, tous deux blessés lors de la dernière séance d’entraînement.

Souakir en solo

L’attaquant du Mob, Souakir, s’est entraîné en solo en marge du match. Il a commencé à taper dans le ballon et son retour parmi le groupe se fera logiquement lors de la séance de reprise.

Belaïd n’a pas joué, Zitoune et Sedik absents

Encensé par le coach de la Jsmb, Djamel Menad, qui assisté au dernier match du MOB joué face à l’USMAB, le jeune portier Rahim Belaïd n’a pas joué la moindre minute, le choix du coach s’étant porté sur Bouchekhchoukha qui a entamé la partie, avant de se raviser et opter carrément pour Aïssani qui a joué la seconde manche, alors que deux absents étaient à signaler dans le groupe, il s’agit des deux blessés, Zitoune et Sedik. C. L.

En prévision de la réunion d’aujourd’hui à Tipasa

La direction du MOB dans la gêne

Très gênée par la tournure des événements et le retrait de plusieurs clubs de la coalition, cela a poussé la direction du Mob à revoir sa copie et se préparer pour la réunion d’aujourd’hui. Les échos parlent d’une approbation à l’unanimité de l’arrêt du boycott et du démarrage officiel de la compétition, après que plusieurs clubs aient retiré les licences pour jouer la quatrième journée de la DNA, qui fera office de démarrage dudit championnat, où le Mob est programmé pour recevoir le WR M’sila à Béjaïa. En effet, le Mob qui fait partie du noyau dur qui a fait face à l’injustice de la Faf ne sait plus à quel saint se vouer. La décision de reprendre la compétition sans que les conditions posées ne soient acceptées par les instances du football veut dire que le club a échoué dans sa démarche en cédant à la pression des autres clubs qui n’ont fait que suivre. Le président du club, Benaï, nous l’a confié avant-hier : «En tout cas, on verra plus clair aujourd’hui ; ce qui est sûr, c’est que le Mob sera le dernier club à mettre un terme au boycott, si bien évidemment la tendance vers la reprise va l’emporter.» C. L.

WILAYA DE LAGHOUAT CONSERVATION DES FORETS

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE

Avis d’attribution de marché Conformément aux dispositions de l’article 43 alinéa 02 du décret présidentiel n°02-250 du 24/04/2002 modifié et complété par le décret 301/2003 du 11/09/2003 modifié et complété par le décret 338/08 du 26/10/2008 portant réglementation des marchés publics, il est porté à la connaissance des soumisionnaires ayant participé à l’appel d’offres national ouvert publié dans les quotidiens nationaux Entreprise ayant obtenu le projet

: « en date du 19/08/2010 et Maracana en date du 17/08/2010 ainsi que dans le BOMOP. Relatif à la Réalisation des travaux de reboisement sur une superficie de 250 ha au niveau de la commune de Sidi Bouzid, que le jugement des offres fait conformément aux critères prévus dans le cahier des charges a donné le résultat suivant :

Intitulé du pro- Délai de Montant (DA) réalisation jet

24 mois SAFA TIARET

Travaux de reboisement sur une superficie de 250 ha

34.939.125,00

Eléments qui ont permis ce choix Offre économiquement acceptable

Tout soumissionnaire qui conteste ce choix peut introduire un recours auprès de la commission des marchés dans un délai de dix (10) jours à compter de la publication du présent avis dans les quotidiens nationaux et conformément à l’article 101 du décret présidentiel n°02-250 du 24/07/2002 modifié et complété par le décret 338/2008 du 26/10/2008 portant réglementation des marchés publics. MARACANA N°1250 - Samedi 23 octobre 2010 - ANEP 830 105

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


DIVISIONS INFERIEURES

Maracana N° 1250 — Samedi 23 octobre 2010

HONNEUR

DE TIZI-OUZOU, 1re JOURNÉE TADMAIT - ASC OUAGUENOUN

La JST attend de pied ferme les Ouaguenounis JS

Les yeux seront braqués, cet après-midi, sur le stade Ahcene Aïboud de Tadmait, où les supporters attendent avec impatience de suivre ce choc de la 1e journée du championnat de la Division Honneur de TiziOuzou et qui va mettre aux prises le club du camp de l’ex-Maréchal, la JST, à son homologue de l’ASC Ouaguenoun.

U

ne rencontre qui va sûrement drainer un public nombreux et le résultat final aura des répercussions sur la suite du parcours des deux teams, car un faux pas des deux côtés est strictement interdit. Les Tadmaïtis, qui veulent faire un bon départ en championnat, ne comptent pas rater cette occasion à domicile pour engranger les trois premiers points. Mais les

visiteurs de l’ASCO vont se présenter sur le terrain avec la ferme intention de faire un coup d’éclat et entamer le nouvel exercice en fanfare. Les poulains de Rachid Meziane sont donc avertis et doivent se méfier de cette équipe de l’ASC Ouaguenoun qui pourra les surprendre. Donc, la vigilance doit être de mise du côté des Tadmaïtis, les coéquipiers de Tameche Lyes sont interpellés à rester sur leurs gardes et ne pas tomber dans le piège de la facilité, car cela pourra leur coûter cher et même fatal pour la suite du championnat. Une victoire s’impose aujourd’hui pour les camarades d’Arhab Mestapha afin d’entamer cet exercice sous une bonne note. Les capés de Rabah Serdjane, qui jouent l’accession, ne viendront pas au stade de Tadmaït pour faire du tourisme, bien au contraire, ils sont décidés à revenir avec les points de la partie qui seront mis en jeu. Ce choc de cette première journée tiendra à coup sûr toutes ses promesses.

Le DCB en péril à Mekla

CRB MEKLA - DC BOGHNI

L

équipe du Djurdjura Club de Boghni, qui a fait une bonne préparation cette saison sous la houlette du nouvel entraîneur, en l’occurrence l’ex- DTS de la JSK, Ali Kadri, auront à effectuer un périlleux déplacement du côté de Mekla pour affronter la formation locale du CRBM. Les partenaires de Marzouk Heddadi vont se déplacer au stade de Mekla avec la ferme intention de revenir avec un probant résultat, ce qui va leur permettre d’entamer le championnat en force, un objectif qui est dans les cordes des joueurs. Mais la formation

locale ne va pas se laisser faire. Ses joueurs évolueront avec tous leurs atouts et tenteront d’engranger les premiers trois points du championnat pour entrevoir la suite sous de bons auspices. Donc, la mission des protégés d’Ali Kadri sera des plus ardues et délicate face à un adversaire déterminé plus que jamais à ne pas céder des points à domicile, mais en football tout est possible et les camarades de Kara peuvent réagir de fort belle manière en accrochant les gars de Mekla et pourquoi pas s’offrir les trois points du match. On le saura aujourd’hui à l’issue de cette rencontre CRBM – DCB.

ARAB RACHID : «On ira à Mechtras pour gagner» JS AIT YAHIA MOUSSA

Pour l’attaquant de la JSAYM, Farid Arab, c’est toujours motivant d’entamer une saison par une victoire. Farid Arab, dit Rachid, qui a repris du service avec son équipe cette saison, estime que lui et ses coéquipiers sont décidés à réussir cette première sortie, et ce, malgré la difficulté de leur tâche face au FC Mechtras, le nouveau promu. L’attaquant de la JSAYM croit dur comme fer en la victoire et ce, à l’image de l’ensemble des joueurs. Vous allez entamer la nouvelle saison par un déplacement chez le nouveau promu, le FC Mechtras. Peut-on dire que le groupe est prêt ? Bien sûr qu’on est fin prêts pour entamer la saison footballistique 2010-2011. On a bien travaillé durant cette intersaison sous la houlette de notre entraîneur Rachid Keddache. Tout baigne pour le moment et l’ensemble des joueurs est décidé à démarrer le championnat en force. Comment s’annonce pour vous cette première sortie en championnat ? C’est le premier match de la saison, et les équipes ne peuvent être à 100% de leurs moyens. On va affronter le nouveau promu en Division Honneur, chez lui et devant son public. Ce ne sera guère une partie de plaisir. Notre

Victoire impérative pour les locaux JS BOUKHALFA - US SIDI BELLOUA

L

équipe de la JS Boukhalfa, qui veut entamer la saison avec un succès, accueillera cet après-midi au stade d’Oukil Ramdane l’équipe de l’US Sidi Belloua pour le compte de la première journée du championnat de la Division Honneur de TiziOuzou, une empoignade très difficile pour les capés de Mouloud Ouali qui auront en face un adversaire qui ne se présentera pas pour faire de la simple figuration. En effet, les visiteurs vont tout faire pour ne pas rentrer bredouilles à la maison. Les adversaires de la JS Boukhalfa de Bouchakour sauront comment faire face à la ruée des attaquants des Bellouis et tenteront de les surprendre par des contres. Ces derniers comptent mettre à profit les brèches qui existent dans le comparti-

17

ment défensif de la JS Boukhalfa pour réussir l’exploit en s’offrant la victoire, ce que les partenaires de Yousfi ne peuvent en aucun cas accepter ; ils sont bien armés et capables de remporter la victoire. Les dirigeants de la JSB, à leur tête le premier responsable du club, Bouchakour, ne lésinent pas sur les moyens financiers pour motiver leurs poulains. En effet, une prime conséquente leur a été promise en cas de victoire, ce qui donnera encore plus de courage et de détermination aux camarades de Guenaoui Samir pour rafler les points du match de cet après-midi au stade Oukil Ramdane à partir de 15h. Un public très nombreux est attendu aujourd’hui lors de cette rencontre qui opposera la JSB à l’USSB. Saïd Aberkane

la tâche sera difficile, mais cela ne veut nullement dire qu’on se déplacera à Mechtras en victimes, bien au contraire, on ira là-bas pour gagner. Ce sera difficile, mais vu le bon état d’esprit qui anime le groupe, je reste confiant. Vous allez donc vous présenter sur le terrain avec comme objectif de revenir à Aït Yahia Moussa avec les points du match ? C’est clair, on jouera pour gagner et rien d’autre. On est déterminés à commencer le championnat par une victoire et ce, malgré la difficulté de notre mission face au FC Mechtras. On se présentera sur le terrain avec la ferme intention d’engranger les points qui seront mis en jeu. De toutes les manières, on ne reviendra pas bredouilles de ce déplacement, un

succès est dans nos cordes, et on l’aura, Inchallah. Un but peut-être contre le FCM cet après-midi... Malheureusement, je ne peux rien vous affirmer, car seul l’entraîneur décidera de l’équipe à aligner. Je peux toutefois vous dire que je ferai de mon mieux pour contribuer à la victoire de mon équipe, et si l’occasion se présente, pourquoi pas marquer un petit but (rires). Le plus important pour nous, ce sont les trois points de la victoire et rien d’autre et peu importe celui qui marquera. Il ne faut pas oublier que nos nombreux supporters attendent beaucoup de nous. Donc, il est hors de question de revenir bredouilles à la maison. Entretien réalisé par Saïd Aberkane

Programme d’aujourd’hui : Honneur (1re Journée) JS Tadmaït – ASC Ouaguenoun USM Draâ Ben Khedda – O Tizi Rached FC Mechtras – JS Aït Yahia Moussa KC Tagmount – US Beni Douala CRB Mekla – DC Boghni ES Sikh Oumedour – ES Draâ El Mizan JS Boukhalfa – US Sidi Belloua

Pré-Honneur : IRB Bounouh – US Azzazga ES Assi Youcef – MS Aït Abdelmoumen

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


18

INTERNATIONALE

Maracana N° 1250 — Samedi 23 octobre 2010

Le Liban à l'heure du professionnalisme

Dans le cadre du programme Goal de la FIFA, la ville de Beyrouth a accueilli un séminaire organisé par la FIFA pour les secrétaires généraux des fédérations d’Asie de l’ouest.

D

u 12 au 14 octobre, les dirigeants ont pu se pencher sur plusieurs sujets ayant trait à la question du professionnalisme. L’Afrique du Sud et la Suisse ont fait part de l’expérience acquise à travers leurs championnats respectifs. L’Arabie saoudite, le Qatar et les Emirats arabes unis ont également proposé des présentations relatant leur vécu dans ce domaine. La FIFA organise cette rencontre tous les ans afin de tenir les secrétaires généraux informés des dernières évolutions relatives aux Lois du Jeu et procéder à une évaluation du soutien apporté par la FIFA. Enfin, ces rencontres aident à renforcer la coopération entre les secrétaires généraux des différentes fédérations, comme l’a indiqué Urs Zanitti, du programme Goal de la FIFA, à FIFA.com. "La FIFA organise ce séminaire tous les ans. L’année dernière, il s’est tenu au Qatar. Cette année, nous sommes au Liban. L’objectif principal est de donner l’opportunité aux secré-

L

taires généraux de discuter des dernières évolutions du jeu, de ses règles et de la façon de le développer." "Ce type de séminaire vise également à faire connaître les problèmes auxquels font face les fédérations affiliées à la FIFA. C'est aussi l'occasion de définir les programmes les mieux adaptés pour favoriser le développement du jeu, d’autant que les administrations et les organisations sont aujourd'hui en forte croissance."

UNE EXPÉRIENCE INSTRUCTIVE Saleh Al Farsi, secrétaire général de la Fédération omanaise de football, a estimé que le séminaire organisé par la FIFA était intéressant à tous points de vue. Il a par ailleurs reconnu avoir suivi avec beaucoup d'attention la présentation faite par Kjetil Siem, président de la Premier Soccer League sud-africaine : "Nous avons été très impressionné par l’exposé du représentant de la Fédération sudafricaine, notamment pour ce qui concerne les règlements et plus particulièrement le règlement électronique. Il permet de limiter l’utilisation du papier, de mieux gérer les règles relatives aux différentes compétitions et de traiter efficacement les affaires qui concernent les joueurs. C’est une expérience unique pour nous. Nous allons nous servir de ces compétences dans notre pays." Selon Tariq Ahmed, secrétaire général de la Fédération irakienne de football, les sujets abordés se

sont révélés d’une grande utilité, notamment en ce qui concerne le dopage et la professionnalisation : "Le niveau des intervenants était élevé. Ils ont une grande expérience et nous avons beaucoup appris lors des débats sur le dopage et les façons de lutter contre ce fléau." "Pour ce qui est des championnats professionnels, nous nous sommes intéressés aux contributions des fédérations saoudienne, qatarie, émiratie et sud-africaine. Nous espérons participer à d’autres séminaires organisés par la FIFA car cela nous permet d'avancer sur la bonne voie, celle qui mène au développement du football dans la région."

RÈGLEMENTS ET COMPÉTITIONS Mehdi Mohammad Nabi, secrétaire général de la Fédération iranienne de football, affirme pour sa part que la participation à ce type d'événements permet de comprendre les règlements intérieurs adoptés par les différentes fédérations et leur articulation avec celui de la FIFA : "Ce séminaire a été très instructif, surtout en ce qui concerne le développement des championnats professionnels. Nous avons également pu voir de quelle façon appliquer un règlement intérieur de façon à ce qu’il soit en accord avec celui de la FIFA." Pour le secrétaire général de la Fédération palestinienne, Abed Al Majeed Hijjeh, de tels rendez-vous sont

très bénéfiques, surtout pour des associations encore jeunes et toujours en quête de nouvelles compétences pour développer le jeu : "Ce séminaire était très important pour nous, car nous avons pu échanger nos expériences avec les autres secrétaires généraux et directeurs techniques d’Asie de l’ouest." "Bien sûr, la fédération palestinienne est encore jeune et nous faisons beaucoup d’efforts pour lancer le football, en dépit des obstacles auxquels nous faisons face. Le championnat palestinien n'en est qu'à ses premiers pas mais nous avons pu faire un véritable saut qualitatif ces deux dernières années. Il est important d'acquérir certaines compétences si nous voulons assurer un bon départ à notre championnat."

DES EFFORTS CONSÉQUENTS Selon David Borja, responsable du développement de la FIFA pour l’Asie, le bureau de l’Asie de l’ouest consent des

Les sanctions pleuvent

a Commission d’Éthique de la FIFA, sous la présidence de Claudio Sulser, a décidé aujourd’hui 20 octobre 2010 de suspendre provisoirement, avec effet immédiat, les membres du Comité Exécutif de la FIFA Amos Adamu et Reynald Temarii de toute activité relative au football (sur le plan administratif, sportif ou autre), après avoir examiné leur cas eu égard à la procédure de candidature à l’organisation des Coupes du Monde de la FIFA 2018 et 2022. Après avoir entendu Amos Adamu et Reynald Temarii, la Commission d’Éthique a considéré qu’une suspension provisoire était requise pendant la poursuite de l’enquête, prenant en compte la gravité de l’affaire ainsi que la possibilité qu’une violation des Statuts de la FIFA, du Code d’éthique de la FIFA et du Code disciplinaire de la FIFA ait pu être commise. En outre, la Commission d’Éthique a examiné les cas de quatre officiels - Slim Aloulou, Amadou Diakite, Ahongalu Fusimalohi et Ismael Bhamjee -, également en ce qui concerne de

efforts importants pour collaborer avec la FIFA au développement des fédérations membres : "Le bureau de l’Asie de l’ouest à Amman (Jordanie), dirigé par Nidal Al-Hadid et Majed AlAbweh, fait un travail formidable pour promouvoir les programmes et aider les fédérations à développer le football dans la région. Leur contribution a été décisive." "Les fédérations du Golfe ont pu croître rapidement grâce à un fort soutien matériel. Ce n’est pas le cas des autres fédérations. La FIFA a rendu beaucoup de services à ces dernières et leur a consacré plusieurs programmes, notamment en Palestine et au Yémen. Il y a bien sûr encore d'autres aspects sur lesquels la FIFA peut travailler dans les autres fédérations." "La contribution la plus importante de la FIFA au cours de la rencontre de Beyrouth a été de donner aux fédérations l’opportunité d’interagir et de trouver des réponses à leurs questions afin de promouvoir le jeu dans leur région." In fifa.com

AFFAIRE DE CORRUPTION À LA FIFA

prétendues violations des Statuts de la FIFA, du Code d’éthique de la FIFA et du Code disciplinaire de la FIFA liées à la procédure de candidature à l’organisation des Coupes du Monde de la FIFA 2018 et 2022. La commission a également décidé de suspendre provisoirement ces quatre officiels de toute activité relative au football. Le 18 octobre 2010, la FIFA a ouvert une procédure à l’encontre des deux

membres du Comité Exécutif et a demandé à la Commission d’Éthique de mener une enquête indépendante et approfondie sur cette affaire. La commission se réunira à nouveau à la mi-novembre 2010 afin de prendre une décision finale, après avoir réuni davantage de preuves et d’informations sur les six cas. "La décision de suspendre provisoirement ces officiels est entièrement justifiée et ne doit pas être

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

remise en question. Les preuves qui nous ont été présentées aujourd’hui nous ont conduits à prendre cette mesure provisionnelle, car nous avons considéré que les conditions justifiant cette décision étaient réunies, et nous avons estimé qu’il était vital de protéger l’intégrité de la procédure de candidature à l’organisation des Coupes du Monde de la FIFA 2018 et 2022. Nous sommes déterminés à ne tolérer aucune violation du Code d’éthique", a déclaré le président de la Commission d’Éthique, Claudio Sulser. Enfin, et à nouveau à la demande de la FIFA, la Commission d’Éthique a décidé d’ouvrir une enquête au sujet de prétendus accords entre les associations membres et leur comité de candidature concernant la procédure de candidature à l’organisation des Coupes du Monde de la FIFA 2018 et 2022, ce qui constituerait également une violation des termes du dossier de candidature et du Code d’éthique. La Commission d’Éthique prendra également une décision sur cette affaire lors de sa séance de mi-novembre, après une enquête approfondie.


INTERNATIONALE

Maracana N° 1250 — Samedi 23 octobre 2010

MANCHESTER UNITED : Rooney "enchanté" de rester

W

ayne Rooney a signé vendredi un nouveau contrat de cinq ans avec Manchester United, deux jours après avoir affirmé qu'il voulait quitter un club jugé trop peu ambitieux. "Je suis enchanté de signer un nouveau contrat à Manchester United. Ces deux derniers jours, j'ai parlé au manager et aux propriétaires et ils m'ont convaincu que c'était à ce club que j'appartenais", a expliqué le joueur dans un communiqué publié sur le site internet de MU. "J'ai dit il y a deux jours que l'entraîneur était un génie. C'est sa confiance et son soutien qui

m'ont convaincu de rester", a-t-il ajouté. Mercredi, Rooney avait déclaré qu'il ne resignerait pas. "J'ai rencontré David Gill (NDLR: directeur général de MU) la semaine dernière. Il ne m'a donné aucune des assurances que je demandais concernant l'effectif futur. Je lui ai donc dit que je ne signerai pas un nouveau contrat", avait-il affirmé dans un précédent communiqué. L'international anglais est désormais lié à Manchester United jusqu'en juin 2015, alors que son contrat actuel arrivait à terme à la fin de la saison 20112012. Il semble évident que le désaccord portait sur des questions de salaire même si le joueur continue d'avancer uniquement des raisons sportives dans son communiqué. "Je signe un nouveau contrat en étant absolument convaincu que l'encadrement, les entraîneurs, la direction et les propriétaires feront en sorte que le club poursuive son histoire victorieuse", a-t-il déclaré. "Je sais que les supporteurs se sont sentis abandonnés cette semaine à cause de ce qu'ils ont lu et vu. Mais ma position n'était due qu'à des inquiétudes pour l'avenir", dit-il.

FIFA : Arsène Wenger, meilleur entraîneur des années 2000

19

MANCHESTER CITY : EVERTON : Adebayor puissance 3 Osman absent six semaines MILAN AC : Ronaldinho retrouve la sélection

Le changement de sélectionneur national semble bénéfique pour bien des joueurs. L’arrivée de Mano Menezes profite à Ronaldinho. Le nouveau sélectionneur du Brésil a déclaré qu’il allait convoquer l’attaquant du Milan AC pour la rencontre amicale face à l’Argentine le 17 novembre 2010 à Doha. Depuis le début de la saison, Ronaldinho a été sept fois titulaire en Calcio sur huit journées. Ce qui lui a donnée matière pour faire ses preuves et mériter sa sélection.

Arsène Wenger a été élu meilleur entraîneur de la décennie selon un vote effectué par la fédération internationale de l'histoire et des statistiques du football. L'Écossais, Sir Alex Ferguson, et le Portugais, José Mourinho, complètent le podium. La Fédération International de l'Histoire et des Statistiques du Football a élu le meilleur technicien de la dernière décennie (2001-2011). L'heureux élu est français, Alsacien pour être exact. Theo Zwanziger a été réélu au poste de président de la Fédération alleEn effet, Arsène Wenger remmande de football (DFB) pour un troisième mandat, vendredi lors du porte cet honorifique titre, après 40e congrès ordinaire de la DFB à Essen (ouest de l'Allemagne). M. être arrivé en 1996 à Arsenal. Zwanziger, 65 ans, a été reconduit dans ses fonctions jusqu'en 2013 à Son rival Mancunien Sir Alex l'unanimité des 255 délégués de la DFB, souvent présentée comme la e Ferguson apparaît ensuite en 2 plus grande fédération sportive au monde avec 6,7 millions de licenposition, suivi par l'actuel coach ciés. Il était le seul candidat en lice. du Real Madrid José Mourinho. Juriste de formation, M. Zwanziger, 65 ans, a exercé dans un cabinet A l'instar du classement des d'avocats spécialisé dans la fiscalité, tout en menant une carrière polimeilleurs gardiens des 25 tique au niveau régional. Il est issu du football amateur comme joueur dernières années, seuls 2 nonpuis comme dirigeant, ce qui l'a conduit à prendre la direction d'une Européens font partie des 10 pre- Ligue régionale et de rejoindre le miers, à savoir le Brésilien Luiz comité exécutif de la DFB en Felipe Scolari (6e) et l'Argentin 1992. Ce père de deux enfants a e Marcelo Bielsa (10 ). participé à l'organisation de la L'Italie est de son côté la nation Coupe du monde 2006 en Lanterne rouge de Serie A, la la plus représentée du haut de Allemagne et a co-présidé la DFB Fiorentina se rendra samedi à e tableau, avec Fabio Capello (5 ), de 2004 à 2006 avec Gerhard Bari (20h45) avec son entraîneur Carlo Ancelotti (8e) ainsi que Mayer-Vorfelder Sous sa prési- serbe, Sinisa Mihajlovic, défendu Marcello Lippi (9e). Le classedence, la Nationalmannschaft est par tous au club. Malgré la ment : 1. Wenger (Fra) 2. redevenue l'une des équipes de dernière place du club en Serie A, Ferguson (Eco) 3. Mourinho pointe de football international en l'entraîneur de la Fiorentina, (Por) 4. Hiddink (Hol) 5. atteignant les demi-finales de la Sinisa Mihajlovic, n'est pas menCapello (Ita) 6. Scolari (Bra) 7. Coupe du monde en 2006 et 2010, acé avant le match de samedi à Benitez (Esp) 8. Ancelotti (Ita) Bari, a indiqué vendredi le présiainsi que la finale de l'Euro-2008. 9. Lippi (Ita) 10. Bielsa (Arg).

ALLEMAGNE : Zwanziger réélu

Très peu utilisé en championnat, l'attaquant de Manchester City, Emmanuel Adebayor (26 ans, 3 matches et 3 buts en C3 cette saison) a fait le show, hier jeudi soir, face aux Polonais de Lech Poznan (3-1). Le Citizen s'est en effet offert un triplé à l'occasion de la 3e journée de la phase de poules de la Ligue Europa. Grâce à cette victoire, la formation anglaise conforte sa première place dans le groupe A avec 7 points.

Mauvaise nouvelle pour les Toffees! En effet, selon le site officiel du club, Leon Osman, le milieu de terrain d'Everton, sera absent pour six semaines en raison d'une blessure à la cheville. Le joueur de 29 ans rejoint ainsi Jack Rodwell et Marouane Fellaini à l'infirmerie du club après avoir contracté cette blessure lors de la dernière journée de Premier League et le succès contre Liverpool (2-0).

REAL MADRID : Benzema BAYERN est sûr de MUNICH : réussir Ribéry doit encore patienter Plus souvent sur le banc que sur le terrain au Real Madrid, l'attaquant Karim Benzema (22 ans, 6 matches et 1 but en Liga cette saison), vit un début de saison galère. L'ancien Lyonnais reste tout de même confiant pour la suite et ne souhaite pas quitter la capitale espagnole. "Je me sens bien intégré maintenant. Mon espagnol est meilleur et je comprends presque tout. J'aime Madrid. Je travaille dur pour gagner plus de temps de jeu. Dès que je jouerai plus, les gens verront de quoi je suis capable. Je suis sûr de réussir au Real Madrid. Je n'ai aucun doute à ce sujet. J'ai l'état d'esprit requis pour jouer ici. Si je dois défendre et courir, je le ferai. Je travaillerai plus dur pour jouer plus et pour prouver que je suis un bon attaquant, que je peux marquer beaucoup de buts et jouer un beau football", a expliqué le buteur madrilène sur le plateau de l'émission Punto Pelota.

Vi c t i m e d ' u n e déchirure à un ligam e n t externe de la cheville droite le 21 septembre, Franck Ribéry (27 ans, 5 matches de Bundesliga cette saison) ne renouera pas avec la compétition ce mois-ci, comme l'espérait dans un premier temps le directeur sportif du Bayern Munich, Christian Nerlinger. Le milieu de terrain français ne devrait reprendre la course que la semaine prochaine et son éventuel retour n'est pas à prévoir avant le 6 novembre, lors d'un déplacement à Mönchengladbach, indique L'Equipe. Une reprise trop tardive, a priori, pour figurer dans la liste des Bleus pour Angleterre-France du 17 novembre. Laurent Blanc dévoilera le groupe retenu le 10 novembre.

dent Andrea Della Valle. «Sa position n'est absolument pas discutable, a-t-il déclaré en conférence de presse. Ce n'est pas lui le problème». Autre homme à le défendre, Sébastien Frey s'est lui aussi montré assez élogieux à l'égard de son coach. «A mon âge (30 ans), je peux dire certaines choses, a expliqué le gardien

français de la Viola sur Sky. C'est un jeune entraîneur qui veut gagner autant que lorsqu'il était joueur. Il arrive à un moment difficile. La Fiorentina était déjà en déclin la saison dernière. Il veut prouver qu'il peut être un grand entraîneur mais les nombreuses blessures l'ont empêché de travailler comme il le voulait.»

FIORENTINA : Mihajlovic pas menacé

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


20

PUBLICITÉ

Maracana N° 1250 — Samedi 23 octobre 2010

Wilaya de Aïn Defla Daïra de Djelida Commune de Djemaâ Ouled Cheïkh

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE

Avis d’appel d’offres national ouvert N° 02/2010 Le président de l’Assemblée populaire communale de Djemaâ Ouled Cheïkh lance un avis d’appel d’offres national ouvert pour la réalisation des projets suivants : 1. Rénovation de la conduite de rejet de la cité de l’ancien marché à Djemaâ Ouled Cheïkh 2. Approvisionnement en eau potable à Douar Tikialine du réservoir El Moualdia 3. Raccordement du réseau AEP à la caserne militaire de Djemaâ Ouled Cheïkh 4. Réhabilitation de l’école primaire Hocine Toubrinet (réfection du plafond de la cantine) 5. Réhabilitation de l’école primaire El Meraïmia (réfection de l’étanchéité + menuiserie en bois et en métal). Les sociétés et entreprises intéressées par le présent avis peuvent retirer le cahier des charges auprès du bureau des marchés de la commune contre paiement des frais de reproduction pour chaque cahier des charges. La date de dépôt des offres est fixée au 03/11/2010 à partir de huit heures (8h) à douze heures (12h) au bureau des marchés. Les offres doivent être déposées à Monsieur le président de l’APC de Djemaâ Ouled Cheïkh sous 3 enveloppes fermées, l’enveloppe extérieure doit être anonyme et porter la mention : «Avis d’appel d’offres à ne pas ouvrir» projet : ……………………… Les deux enveloppes (02) intérieures distinctes, l’une portera la mention : «Offre financière» • Offre financière composée du cahier des charges dûment signé et paraphé, y compris : • Lettre de soumission dûment renseignée,

signée et datée • Bordereau des prix unitaires rempli, signé et daté • Devis quantitatif et estimatif des travaux signé et daté + quittance des droits de cahier des charges L’autre portera la mention “offre technique” : • Offre technique composée des pièces citées ci-dessous légalisées : • Déclaration à souscrire dûment renseignée, signée et datée • Bilans financiers de l’entreprise des 03 dernières années et références bancaires • Copie du registre du commerce • Statut de l’entreprise • Carte fiscale • Certificat de qualification et de classification principal dans le domaine • Liste des moyens humains et matériels à mettre à la disposition du projet • Attestation de bonne exécution des projets des trois dernières années (dans le domaine) • Planning de réalisation • Extrait de rôle • Casier judiciaire du soumissionnaire lorsqu’il s’agit d’une personne physique et du gérant ou le directeur général de l’entreprise lorsqu’il s’agit des sociétés • Attestations de mise à jour CNAS, CASNOS, CACOBATH Les devis quantitatifs doivent être soigneusement remplis et ne doivent comporter aucune rature ou surcharge. Faute de quoi, ils ne seront pas pris en considération. Les soumissionnaires restent engagés par leurs offres pendant un délai de 120 jours à compter de la date limite du dépôt des offres. L’ouverture des plis des offres se fera en séance publique le 03/11/2010 à 14h dans la salle des réunions de la commune.

MARACANA N°1250 - Samedi 23 octobre 2010 - ANEP 830 367

Wilaya de Laghouat Direction du logement et des équipements publics

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE

Avis d’appel d’offres national ouvert N° 88/2010 N° Opération : SF.5.853.3.262.103.06.01 intitulé de l’opération : Réalisation et équipement d’un établissement pénitentiaire capacité 300 à Aflou La Direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Laghouat lance un avis d’appel d’offres national ouvert pour la réalisation des travaux d’établissement pénitentiaire capacité 300 à Aflou suivant les lots ci-après : Premier lot

Deuxième lot

Troisième lot

Bloc n° 01 : Accueil familles (RDC) Bloc n° 02 : P.E.P (R+1) Bloc n° 03 : Locaux techniques (poste transformateur. Groupe électrogène. Bâche à eau) (RDC) Bloc n° 04 : Logement de fonction (4 F4 + 6 F3) (R+2) Bloc n° 05 : Parloirs (RDC) Bloc n° 06 : Administration et magasins (R+1) Bloc n° 07 : Greffe + PC + Locaux Personnels de garde (R+1)

Bloc n° 01 : Détention femmes (R+1) Bloc n° 02 : Détention mineures (R+1) Bloc n° 03 : Bloc médical + détention provisoire (R+1) Bloc n° 04 : Dépendance de soutien + détention corvétaire (R+1)

Bloc n° 01 : Détention hommes (A) (R+1) Bloc n° 02 : Détention hommes (B) (R+1) Bloc n° 03 : Quartier disciplinaire (RDC)

Les entreprises de réalisation qualifiées en bâtiment (activité principale) catégorie II et plus peuvent retirer le cahier des charges auprès du bureau d’étude B.E.P.A.U Chata Djamila, rue Ben Badice à Laghouat contre paiement d’une somme de 1000,00 DA. L’offre est à présenter sous enveloppe principale et comportera deux enveloppes scellées ne comportant aucune inscription extérieure autre que «soumission à ne pas ouvrir» «Réalisation lot n° ……………… à l’établissement pénitentiaire capacité 300 à Aflou» et l’adresse du maître d’ouvrage Cette enveloppe principale comportera deux enveloppes scellées : Enveloppe de l’offre technique : qui porte la mention - offre technique - et doit comporter les pièces suivantes : Copies légalisées de : registre du commerce, qualifications, pièce fiscale et parafiscale (CNAS, CASNOS, CACOBATH), casier judiciaire, extrait de rôle, références professionnelles, listes des moyens matériels, liste des moyens humains, planning prévisionnel d’exécution des travaux, déclaration à souscrire, photocopie légalisée de l’attestation justifiant l’accomplissement de la

procédure de dépôt légal des comptes sociaux pour les sociétés. Enveloppe de l’offre financière : qui porte la mention - offre financière - et doit comporter les pièces suivantes : (cahier des charges concernant l’avis d’appel d’offres, soumission, bordereaux des prix unitaires, devis quantitatif et estimatif. Le dépôt des offres est fixé à la date du 14/11/2010 à 14h30 à la Direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Laghouat (Sassi Boulafaâ - Laghouat). L’ouverture des plis technique et financier s’effectuera au siège du maître de l’ouvrage indiquée ci-dessus en présence des soumissionnaires à la date du 14/11/2010 à 15h. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant 180 jours à compter de la date de dépôt des offres. N. B. : • Le présent avis tient lieu d’invitation aux soumissionnaires pour assister à la séance d’ouverture technique et financière des plis. • Les entreprises intéressées peuvent soumissionnées pour un ou plusieurs lots, mais ils ne peuvent être retenus que pour un seul lot.

MARACANA N°1250 - Samedi 23 octobre 2010 - ANEP 830 949

MINISTERE DES TRAVAUX PUBLICS DIRECTION DES TRAVAUX PUBLICS DE LA WILAYA DE BORDJ BOU-ARRERIDJ

Avis de recrutement La Direction des travaux publics de la wilaya de Bordj Bou-Arreridj organise des concours pour le recrutement de : Postes ouverts

Ingénieur d’Etat en travaux publics

Nombre de postes

02

Diplôme

Ingénieur d’Etat

Technicien supérieur en travaux publics

01

Technicien supérieur

Technicien en travaux publics

01

Technicien

Disciplines et spécialités

Mode de recrutement

- Travaux publics. - Génie civil, option voies et ouvrages d’art. - Génie civil polytechnique. - Travaux publics et ouvrages d’art. - Génie civil. - Géotechnique. - Topographie. - Voirie et réseaux divers.

Concours sur épreuve

- Conduite des travaux publics. - Métreur-vérificateur et étude de prix

Constitution du dossier : -1) demande manuscrite, -2) deux photos d’identité, -3) photocopie légalisée de la carte d’identité nationale, -4) photocopie légalisée du diplôme, -5) photocopie légalisée de la pièce justifiant la situation vis-àvis du S.N. -6) casier judiciaire (N°03), moins de trois (03) mois.

Les candidatures doivent être adressées ou déposées à la direction des travaux publics, cité administrative (ex-Dour ElSouk) 08 Mai 1945, Bordj Bou-Arréridj, dans un délai de 20 jours à compter de la date de la première publication du présent avis. Remarque : les dossiers incomplets ou parvenus hors date ne seront pas pris en considération.

MARACANA N°1250 - Samedi 23 octobre 2010 - ANEP 830 223

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

POULET DE POMME DE TERRE

RHUME, MAL DE GORGE, TOUX : LES SOLUTIONS SIMPLES ET EFFICACES des antalgiques pour calmer les douleurs viendront rapidement à bout de votre laryngite.

Toux grasse ou toux sèche ?

L'hiver s'accompagne de sa cohorte d'infections qui bien que bénignes nous mettent à plat : rhume, laryngite, toux.... D'où l'importance d'agir dès l'apparition des premiers symptômes afin d'éviter d'une part que ces petits maux ne s'aggravent et, d'autre part, de contaminer les autres.

Coup de froid : quand le nez est pris Affection virale fréquente en hiver, le rhume se manifeste par des éternuements, un nez bouché ou qui coule accompagné de picotements, des maux de tête, parfois une légère fièvre. Il n'y a aucun remède actif contre les virus qui déclenchent le rhume qui, en général, guérit spontanément en quatre ou cinq jours. Cependant, vous pouvez prendre un médicament qui décongestionne le nez et permet de respirer librement. Vous pouvez également humidifier la muqueuse nasale avec du sérum physiologique ou faire des inhalations à la vapeur d'eau ou aux extraits de plantes (eucalyptus, pin).

Raclements de gorge et toux rauque, serait-ce une laryngite ? La laryngite est aussi le plus souvent provoquée par un virus, et se traduit par une toux rauque douloureuse, une difficulté à avaler et une fièvre élevée. Des décongestionnants par pulvérisations, des gargarismes ou des comprimés à sucer associés à

En effet, le traitement n'est pas le même. La toux grasse, qui survient le plus souvent lors d'une infection virale ou bactérienne des voies respiratoires (laryngite, rhinopharyngite, bronchite…), ne doit pas être enrayée par des antitussifs car, en supprimant le réflexe de la

toux, ils empêcheraient le drainage des voies respiratoires. Les sécrétions risqueraient dès lors de s'accumuler dans les bronches et d'entraîner une surinfection bactérienne. Il faut au contraire faciliter l'expulsion du mucus à l'aide d'expectorants. Des tisanes pectorales à base de plantes comme le thym ou la réglisse peuvent également favoriser l'élimination des sécrétions. En revanche, une toux sèche (non productive) doit être traitée par des antitussifs (sirop, pastilles à sucer) et des boissons chaudes et adoucissantes.

5 ASTUCES POUR NE PAS SE REFROIDIR DÈS L’AUTOMNE Mon enfant toussote et crachote déjà. Résultat, moi aussi j’ai le nez qui coule et la gorge qui gratte. Comment faire pour éviter que la situation ne s’aggrave avec l’arrivée de l’automne ? Voici 5 trucs et astuces pour résister aux variations de températures et à l’arrivée du froid.

1) Pensez aux gouttes aux essences Dès les premiers nez qui coulent et dès les premiers maux de gorge, prenez pendant quelques jours d’affilés des gouttes aux essences. Ce produit à base d’huiles essentielles végétales (menthe, thym, lavande, girofle, cannelle) aux propriétés antiseptiques est préconisé dans le traitement des affections bronchopulmonaires (bronchites aiguës bénignes). Vendu en pharmacie sans ordonnance, diluez 25 gouttes dans un verre d’eau ou autre boisson 3 à 4 fois par jour (10 gouttes pour les enfants de 6 à 15 ans). Attention, ne pas donner de gouttes aux essences aux jeunes enfants, ni, par mesure de précaution, aux femmes enceintes ou allaitantes.

2) Cure de sélénium Dès l’automne, une cure de sélénium permet de stimuler les défenses

PYRAMIDES DE NOIX

INGREDIENTS

La garniture :

nnoix nmiel ncerises confites

PRÉPARATION

Mélanger les amandes{finement moulues avec la peau} le sucre glace la vanille et les oeufs jusqu'à obtention d'une pâte ferme . façonner des boules de 30 GR environ .puis façonner chaque boule en formes de pyramide ou corné en forme de {A} puis

coller les noix 4 en bas et 2 en haut . mettre au four chaud pendant 10 minute .. juste pour que les gâteaux sèchent.aussi tôt sortis du four les tromper dans du miel chaud et les décorer avec une demi cerise confite....;

INGREDIENTS

n2 cuisses de poulet n6 belles pommes de terre n1 gros oignon n1 gousse d'ail

n250 ml de bouillon de volaille n50 g de beurre 1 bouquet garni + 2 nfeuilles de laurier nsel et poivre

Préchauffez le four à 220°C. Epluchez, lavez, essuyez et coupez en rondelles les pommes de terre, et émincez l'oignon. Étalez l'ensemble alternativement dans un grand plat à gratin Mettre par-dessus le

poulet Salez et poivrer puis recouvrir le tout de bouillon de volaille Placez le bouquet garni et le laurier dans le liquide. Parsemez de noisettes de beurre Enfournez et laissez cuire en surveillant la cuisson

PREPARATION :

immunitaires et ainsi d’affronter la baisse des températures. Cet oligoélément a des propriétés antioxydantes, intéressantes contre le vieillissement, les maladies cardiovasculaires et certains cancers. Mais le sélénium joue également un rôle dans le fonctionnement de la glande thyroïde et de notre système immunitaire. Pour stimuler ce dernier, une cure de sélénium sous forme de complément alimentaire peut se révéler utile.

BROCHETTES LIBANAISES

3) Fruits et légumes à gogo Pour résister aux agressions, il faut un organisme qui fonctionne parfaitement bien. Pour cela, vitamines, minéraux et oligoéléments lui sont indispensables. Pour faire le plein de ses nutriments, mangez des fruits et légumes à gogo. A tous les repas et avec un maximum de variété.

4) Faites du sport Pour la forme et la santé, l’activité physique est essentielle ! C’est aussi une excellente façon d’entretenir et de stimuler ses défenses immunitaires. A chacun de choisir la formule qui lui convient selon ses envies, son emploi du temps et ses possibilités (séances de sport, simple marche rapide…). L’objectif est la régularité, avec au minimum 3 heures de marche active par semaine ou 30 minutes par jour.

5) Vêtements pelures d’oignon Pour éviter les coups de froid, fréquents lors des changements de saisons (très froid le matin mais doux dans l’après-midi), habillez-vous judicieusement en empilant les couches de vêtements. Vous pourrez ainsi répondre aux variations de températures en enlevant ou en remettant une couche.

La pâte : n500 g d'amandes moulues n300 g de sucre glace n2 à 3 oeufs selon la grosseur vanille

21

Maracana N° 1250 — Samedi 23 octobre 2010

Trucs e t Astuces

INGREDIENTS

n900 g de blancs de poulet en morceaux Marinade : nle jus de 2 citrons n4 gousses d'ail hachées n3 cuillères à soupe d'huile d'olive n1 cuillère à café de thym

n1 cuillère à café de piment ncuillère à café de cumin ncuillère à café de cannelle ncuillère à café de sumac ndose de safran ndu sel

Laisser mariner le poulet en morceaux pendant la nuit. Enfiler les morceaux sur des brochettes et les faire griller 15 mn

au barbecue en les retournant (variante: dans un plat avec la marinade, 25 mn à four chaud (thermostat 6 à 7/200°C).

PREPARATION

nDécorer un gâteau

Lorsqu’on fait un gâteau, il est en général bien bon mais pas décoré comme s’il sortait de chez le pâtissier. Pour le rendre superbe, il suffit de prendre des pétales de roses, de les tremper dans du blanc d’oeuf en neige et dans du sucre. Laisser sécher et orner le gâteau avec. nEntretenir les

lentilles de contact au sel Pour entretenir les lentilles de contact, il suffit de mettre

du gros sel (deux poignées) dans une casserole et faire bouillir l’ensemble. Une fois que le mélange et refroidi, on peut s’en servir comme sérum. Attention de bien le conserver dans un flacon afin que les bactéries ne se propagent pas. nGarder

la couleur du chou rouge

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

à la cuisson Pas facile de garder le chou rouge rouge même après cuisson ! Pour garder le chou rouge à la cuisson, ajoutez deux à trois cuillères de vinaigre chaud dans la cocotte remplie d'eau, durant la cuisson. Vous pourrez ainsi profiter de la jolie couleur rouge du chou jusqu'au bout !


22

Jeux-Détente

Maracana N° 1250 — Samedi 23 octobre 2010

MOTS FLÉCHÉS N° 568

SOLUTION MOTS FLÉCHÉS N° 567

LA CITATION DU JOUR On plaint toujours les pauvres qui connaissent la faim. Et jamais les riches qui ont manqué le début ! [Claude Frisoni]

BLAGUE Lisez ce qui suit très attentivement à haute voix : - Ceci est ceci chat. - Ceci est est chat. - Ceci est une chat. - Ceci est manière chat. - Ceci est de chat. - Ceci est tenir chat. - Ceci est un chat. - Ceci est con chat. - Ceci est occupé chat. - Ceci est pendant chat. - Ceci est au chat. - Ceci est moins chat. - Ceci est 20 chat. - Ceci est secondes chat. Maintenant, vous vous demandez quelle est cette stupidité, hein ? Et bien revenez en arrière et lisez le troisième mot de chaque ligne à partir du début... Sans rancune...

MOTS CROISÉS N° 568 A

B

C

D

E

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 79, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 / Mobile : 0770 410 940 - 0770 122 732

F

G

H

I

J

K

L

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 567

HORIZONTALEMENT 1 - Basée sur l'apparence 2 - Bien vendre Marque de forme nominale 3 - Pièges - Pèserai le carton 4 - Temps de règne Tomberons d'accord 5 - Il nous fait bien rire - Pillage 6 - A la mode Nettoiera la bête 7 - Matière de pâtisserie - Fleuve naissant - Patrie d'Abraham 8 - Lourde charge Germandrée 9 - Galvanisera 10- Filière - Le type du milieu

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur financier Djelloul Zerdani Directeur technique Laïd Kalila

VERTICALEMENT A - Draisienne B - Petit instrument à vent - Mot de liaison C - Epousailles Comblé D - Extrait Consentir E - Article de souk Gelée F - Hanneton des roses - Feuilleté G - Courts mais larges - Pronom pour les autres H - Modeste I - Raller S'exprimer brutalement J - Bassina Fresque moderne K - Bêtisier - Ton de do L - Effilées

Rédacteur en chef Mustapha Ouail Chargé de l’administration Djamel Touafek Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Photos : Maracana

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


23

Maracana N° 1250 — Samedi 23 octobre 2010

06:00: M6 Music 06:10: M6 KidJeunesse 08:00: Absolument stars 09:20: M6 boutique 10:50: Cinésix 11:00: Les parents les plus stricts du monde 12:15: C'est du propre ! 13:40: Météo 13:45: Les experts... c'est vous 14:50: C'est ma vie 16:00: C'est ma vie 17:30: Accès privé 18:45: Un trésor dans votre maison 19:40: La minute de l'économie 19:43: Météo 19:45: Le 19.45 20:05: M.I.A.M. - Mon Invitation A Manger 20:40: On a échangé nos mamans

09:40: X:eniusCulture-Infos 06:40 Télé-achat 10:10: Vol au-dessus de la 08:40 Flipper jungle 09:30 Flipper 10:55: L'abécédaire de la bio10:20 Les sorciers de Waverly diversité Place Les Açores, l'archipel 11:00: bleu marine 10:45 Les sorciers de Waverly 11:40: Place L'abécédaire de la biodiversité 11:10 Sonny 11:45: Sur les traces des 11:35 Sonny paresseux géants 12:25 American ! 12:30: GiordanoDad hebdo 12:50 American Dad ! de la bio14:00: L'abécédaire diversité 13:15 Stargate SG-1 14:05: Extra-terrestres 14:00 Stargate SG-1 14:55: Opération 14:45 Stargate SG-1 15:45: Le jour où la Terre failTellement vrai lit15:35 disparaître 19:00 Les de «Vis 17:20: Au dossiers commencement ma vie» : la quotidienne était la vase 18:30: Cuisines des terroirs 19:35 Friends 19:00: 20:35 AArte nousjournal quatre, Cardinal 19:10: Arte reportage ! 19:55: 360°, GEO 22:15 Les quatrehistoire Charlotsdes 20:40: Grande mousquetaires océans

SCORP ION

De réelles possibilités vont se faire un jour. Essayez de ne pas céder aux craintes et aux doutes sans fondement. Aller de l'avant est positif, tout ce que vous avez à faire est de croire en vous. Tous les espoirs sont permis, il vous suffit d'agir pour réussir.

Vous pourriez traverser une période difficile mais votre dynamisme vous aidera à mener à bien une entreprise délicate. Vous pourrez recevoir très vite les fruits de vos efforts. Prenez néanmoins le temps de vous reposer pour garder le bon moral dont vous avez besoin.

Vous rechercherez au travers des autres à retrouver le moral des grands jours. Un nouvel élément imprévu vous pose problème mais votre détermination vous aide à franchir ce cap difficile. Vous goûterez aux joies d'une réunion entre amis. Vous vous demandez pourquoi toutes les rencontres que vous faites sont toujours les mêmes et vous vous sentez frustré parce que rien n'évolue. Vous aurez bientôt la chance de construire des relations nouvelles et passionnantes.

VERSEAU

B LI E R

GEMEAUX

Des problèmes familiaux peuvent brusquement survenir si vous ne prenez pas garde à ce que vous dites. La parole est d'argent mais le silence est d'or. Gardez le mutisme sur un point de vue tout à fait particulier et tout le monde sera content de votre discrétion.

SAGITAIRE

TAUREAU

Vous éprouvez le désir de tout transformer à la hâte. Vous rechercherez une plus grande compréhension dans vos relations avec vos proches. Vous aspirez soudainement à plus de communication et d'échange avec une personne qui semble vouloir s'éloigner de vous.

Vous aurez à vous battre pour vaincre un obstacle imprévu mais la chance vous aide à surmonter cet inconvénient passager. La vie a décidé de vous sourire, profitez-en pour mettre de l'ordre dans vos affaires de c?ur. Une personne proche de vous s'intéresse à vous.

BALANCE

CAPRICORNE

Malgré certaines difficultés mineures, votre forme va revenir au grand galop. Cela aura beaucoup d'incidences positives pour les décisions que vous aurez à prendre. Vous y gagnez en lucidité. Votre efficacité sera à son optimum, l'ambiance du jour est bonne.

Vous aurez bon moral. Les craintes non fondées au sujet de votre avenir s'envoleront bientôt. Même si vous doutez de l'issue favorable à votre situation, vous ne pouvez que sourire à la vie. Vous pouvez croire maintenant que c'est votre tour d'avoir cette chance !

Les planètes vous sont moins favorables aujourd'hui. Cela accentue votre sens du devoir ce qui signifie que certaines obligations personnelles ou familiales deviendront soudainement une priorité pour vous, à la surprise générale.

SAMEDI Soleil 21°

Votre courage et votre détermination vont pouvoir profiter d'une opportunité qui semble arriver au bon moment. Vous n'aurez pas à redouter de prendre une excellente décision qui pourrait vous conduire là où vous vouliez aller. De grandes perspectives s'ouvrent à vous. Vous vous passionnerez pour toutes sortes d'activités y compris pour les affaires. Une rencontre imprévue vous permet de prendre la température du climat financier. Ne vous lancez pas à l'aventure dans une nouvelle affaire sans réfléchir très sérieusement.

POISSON

08:35: Samedi Ludo 10:30: Votre télé et vous 10:55: Talents des cités 11:05: Magazines régionaux 12:00: 12/13 : Midi pile : Journal régional 12:50: Nous nous sommes tant aimés 13:30: Les grands du rire 14:35: Côté jardin 15:00: En course sur France 15:20: Talents des cités 16:50: Un livre toujours 16:55: Expression directe 17:00: Slam 17:30: Des chiffres et des lettres 18:00: Questions pour un champion 18:35: Avenue de l'Europe 19:00: 19/20 : Journal 20:00: Tout le sportSport 20:05: Les héros de la biodiversité

Emmanuelle a 37 ans. Cette maman très dynamique réside à Lanester, dans le Morbihan. Mariée à Jocelyn, 37 ans, Emmanuelle est non seulement une grande sportive qui pratique le triathlon mais aussi une motarde aguerrie. Elle veille à ce que son mari et ses enfants, passionnés de sport eux aussi, aient une alimentation saine et équilibrée. Laurence, 35 ans, vit dans le Tarn-et-Garonne. Mariée à Guillaume, 38 ans, cette aide-soignante consacre la majorité de son temps libre à ses deux enfants, à qui elle ne sait rien refuser. Et dès qu'elle le peut, Laurence aime prendre du temps pour elle, essentiellement pour se reposer. Le temps d'une émission de télévision, ces deux jeunes femmes que tout oppose vont se glisser dans le quotidien de l'autre.

HOROSCOPE

CANCER

Ce soir, Arthur reçoit notamment Anne Depetrini, Ramzy Bedia et Anne Marivin, qui présentent le film «Il reste du jambon ?», réalisé par Anne Depetrini, dans les salles françaises dès le 27 octobre. Au menu de l'émission, des moments cultes de la télévision, des perles du cinéma, des bêtisiers implacables et des images inédites. Comme d'habitude, les invités ne seront pas épargnés puisqu'Arthur leur proposera de découvrir un florilège de casseroles : leurs chutes, leurs premières télés et leurs dérapages en plateau. Gageons que Ramzy, Omar, Fred et Stéphane Rousseau ne seront pas en reste avec leurs boutades, leurs facéties et leurs bons mots. Une soirée placée sous le signe de la bonne humeur et de la franche camaraderie.

06:00: Télématin 08:35: Thé ou café 09:45: Réveillez vos méninges 10:20: Les Z'amours 10:55: Tout le monde veut prendre sa place 11:45: Point route 11:50: Les héros de la biodiversité 12:00: Journal 12:15: 13h15, le samedi... 13:00: Envoyé spécial : la suite 13:50: En quête d'ailleurs 13:55: ADNCulture 14:45: Sous les vents de 16:15: US Marshals, protection de témoins 17:05: Les bêtises du samedi 17:55: CD'aujourd'hui 18:00: Mot de passe 18:55: L'agenda du week-end 19:00: Journal 20:30: Emission de solutions 20:31: Tirage du Loto 20:35: Sardou en questions

LION

05:20: PapyrusJeunesse 07:10: Shopping avenue 07:55 : Téléshopping 08:45: Télévitrine 09:15: Tous ensemble 10:05: Secret Story 11:00 : Les douze coups de 11:45: Trafic info 11:50: L'affiche du jourSport 12:00: JournalCulture-Infos 12:20: ReportagesCulture13:35: Le feu qui venait du ciel 15:10: Les frères ScottSérie 15:55: Les frères ScottSérie 16:50: Tous ensemble 17:45: 50mn Inside 18:50: A la rencontre de... 18:54: Là où je t'emmènerai 19:00: JournalCulture-Infos 19:30: Du côté de chez vous 19:35: Automoto spéciale sécurité 19:39: Courses et paris du jour 19:45: Les enfants de la télé

VIERGE

09:30 : le médaillon (15) 10:10 : abouabe el madina 10:30 : ka'es el fadha'e 11:00 : danger route''rediff'' 11:20 : la femme de béni 12:00 : journal en français 12:20 : full house (08) 13:45 : bi'atounae'sahira 14:30 : match à l'affiche''MCA/CRB'' 16:30 : tabakh e'saghir (42) 17:00 : of side (13) 17:30 : oulama'e el djazair ''si hadj mohamed m'hand'' 18:00 : journal en amazigh 18:20 : le médailllon (16) 19:00 : journal en français +météo 19:30 : alhane wa chabab 20:00 : journal en arabe 20:40 : djemei family II (03) 21:00 : aha lill ''best of'' 22:00 : les rues d'alger 00:00 : journal en arabe

HORAIRES DES PRIÈRES El-Fadjr 05h38 El-Dohr 12h35 El-Assar 15h40 El-Maghreb 18h06 El-Icha’a 19h32

LE SAVIEZ-VOUS ?

Pourquoi la terre est-elle une planète bleue ?

La terre, vue depuis l'espace, est une planète bleue et porte aussi ce nom poétique. Elle possède cette couleur car cette planète est en fait entourée de son enveloppe gazeuse que l'on nomme : L'atmosphère. Cette atmosphère est constituée

d'azote, d'oxygène, d'argon et de dioxyde de carbone. Cette constitution et la densité de ces éléments, font que la lumière réfléchie du soleil sur les mers et continents donnent la couleur du ciel et des étendues d'eau. La dominante étant le bleu.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


BALLE AU CENTRE

L’empire Par ALI BOUACIDA

FIFA

La FIFA est en train de subir un gros scandale généré par ses membres, ceux-là mêmes qui siègent aux côtés du tout puissant Joseph Blatter. Ainsi, deux hauts responsables, un Nigérien et un Tahitien, se seront rendus coupables de corruption en vue d’acheter au prix fort des voix influentes pour l’organisation de la prochaine Coupe du monde. Ce scandale n’est pas le premier qui ébranle l’instance internationale, et c’est comme qui dirait une habitude que de découvrir de fracassantes révélations sur la gestion de M. Blatter qui se déroule dans une opacité totale. C’est surtout un journaliste anglais, Andrew Jennings, qui a éventé toutes les turpitudes de la Fédération en révélant comment son patron la gérait de manière familiale en arrosant généreusement ses membres les plus influents et en octroyant de fructueux marchés, notamment à son neveu Philipe Blatter dont les accointances avec les grosses multinationales sont connues de tous les initiés. Des journaux très sérieux tels le Monde diplomatique et Marianne ainsi que la chaîne Arte ont largement repris les solides révélations du journaliste anglais, et la seule suite qu’il y a eu, c’est l’interdiction de cet enquêteur d’approcher la FIFA : déclaré persona non grata, Jennings s’est vu signifier par Blatter lui-même l’interdiction formelle d’assister à la moindre réunion de l’instance. Ce grave déni au droit à l’information a été passé sous silence par les plus importants adhérents de la FIFA dont des pays riches et influents qui se sont étrangement tus, faisant dire à un observateur que «la FIFA est à elle seule plus puissante que tous les gouvernements». Ainsi, ce nouveau scandale de corruption va sûrement aboutir à l’éviction des deux membres coupables, mais Blatter demeurera intouchable et continuera longtemps à régner sur le football planétaire. Comme sur son empire. Un magnat puisque le football est devenu avec la mondialisation une véritable industrie générant plus de profits qu’une ressource naturelle. Il est donc naturel que Blatter soit maintenu contre vents et marées et malgré tous les scandales. A. B. PS : La FAF ne dément pas la piste de l’entraîneur étranger appelé à seconder Benchikha. Elle infirme juste qu’il ne s’agit pas d’un Italien mais d’un autre «entraîneur de renom». Etranger, bien entendu !

Maracana N° 1250 — Samedi 23 octobre 2010

L

C’est la reprise

24

DIVISION NATIONALE AMATEUR

es présidents des 26 clubs grévistes de la Division nationale amateur (28 clubs moins l’OM Arzew et le RC Relizane) vont se réunir aujourd’hui à Tipasa afin de débattre des dernières décisions prises par la FAF. En effet, selon un président des membres des 26, «cette réunion devrait aboutir à la

fin du boycott de la compétition que nous avons entamé depuis quelques semaines maintenant. Je crois que, aujourd’hui, nous sommes parvenus à notre fin. Il est temps de reprendre la compétition. Nous avons prouvé que le président de la Fédération n’applique pas la réglementation. La preuve

nous n’avons pas joué trois matches, le règlement dit qu’en cas de trois matches forfaits, l’équipe est rétrogradée en division inférieure, ce que le président de la Fédération n’a pas fait.» Il est donc attendu que les 26 reprennent le chemin des terrains la semaine prochaine.

Bougherra meilleur joueur arabe en Europe en 2010

L

e défenseur international algérien des Glasgow Rangers Madjid Bougherra a été élu meilleur footballeur arabe évoluant en Europe en 2010 par les internautes lors d'un sondage organisé par la chaîne de télévision saoudienne MBC. Le défenseur algérien a obtenu plus de 45 % des voix exprimées par 75 000 internautes ayant pris part au vote. Il devance largement le gardien de but international omanais Ali Al Habssi évoluant à Wigan (Premier League)

L'Entente est en chute libre

SERRAR TIRE LA SONNETTE D'ALARME

D

ans un dernier discours avant son départ vers les Lieux Saints, le président de l'ESS, Abdelhakim Serrar, a tiré la sonnette d'alarme en affirmant que son équipe est en chute libre dans tous les domaines et que le club est en train de traverser une crise financière aiguë. S'il n’a pas le soutien de tout le monde, le club ne s’en sortira pas de cette situation des plus délicates. Le président a

lancé un appel en direction des amoureux des couleurs noir et blanc pour venir en aide au club financièrement, et ce en achetant des actions mises en vente par la société. Rappelons que le prix de l'action est fixé à 500 DA, somme à la portée de toutes les couches qui composent le public ententiste. Serrar, pour plus de précisions, annonce, par ailleurs, que cette opération concerne tous les supporters de l'ESS à travers le territoire national et non pas seulement ceux de la ville de Sétif. Abordant les objectifs assignés au club cette saison, Serrar a dit que la finale de la Ligue des champions africaine est d’ores et déjà le principal objectif de l’ESS. Enfin, il n’a pas omis de remercier l'ancien wali de Sétif pour son soutien indéfectible à l'ESS avant de souhaiter la bienvenue à son successeur, Abdelkhader Zouk. Nous reviendrons avec plus de détails sur ce discours dans notre édition de demain.

(16,6 %). Le milieu de terrain algérien Karim Ziani (Wolfsburg) complète le podium (12,37 %).

CRB-MCA Les motivations de Kerbadj

Ce qui motivera encore plus les joueurs du CRB pour réussir un grand match cet après-midi, ce sont certainement les visites du président Kerbadj lors des dernières séances d’entraînement et les discussions qu’il avait eues avec eux. Le premier homme du Chabab a certainement promis à ses hommes une prime en cas de succès sur le rival sportif. Le président belouizdadi accorde ainsi une grande importance à ce derby algérois, sachant que cette rencontre est plus qu’importante pour les coéquipiers de Slimani qui veulent à tout prix l’emporter et vaincre le signe indien.

Coup de jeune pour Raul

Depuis son arrivée en Allemagne, Raul a retrouvé ses jambes. Auteur d’un doublé mercredi soir face à l’Hapoel Tel-Aviv, il est même devenu le meilleur buteur de l’histoire des coupes d’Europe avec 70 buts. L’attaquant espagnol a confié à Bild les raisons de sa nouvelle forme : «Je me sens beaucoup, beaucoup plus jeune, au moins cinq ans plus jeune. Parce qu’avec Felix Magath, nous nous entraînons beaucoup. Et surtout parce que je joue beaucoup plus qu’au Real Madrid.» Schalke, plus fort que la fontaine de Jouvence.

AlgérieTunisie en février à Annaba

De sources bien informées, nous apprenons que le match AlgérieTunisie se déroulera à Annaba, au stade du 19-Mai 1956. En effet, cette rencontre entrera sous le cadre de la préparation du onze national en prévision de la rencontre officielle des éliminatoires de la CAN 2012. Ce match de préparation a été prévu le 9 février prochain et Annaba se prépare pour accueillir cet événement important, prévu cette date, avant le match officiel face au Maroc. La maintenance du stade se fait régulièrement et les travailleurs de l’OPOW travaillent d’arrache-pied pour le traitement du gazon. Le stade de l’OPOW d’Annaba s’est doté d’Internet pour son usage et celui des journalistes accrédités. Notons par ailleurs que le directeur de l’OPOW veille au grain sur le gazon qui date de plus de 16 ans, alors que sa durée est normalement de 10 seulement. Donc, la maintenance est impérative.

CONDOLÉANCES

Très touchés par le décès de Mustapha Anane, ancien joueur de la JSK et de l’équipe nationale, Seba Farouk, directeur de Maracana, ainsi que le collectif du journal tiennent à présenter à sa famille leurs sincères condoléances et l’assurent de leur profonde sympathie en cette pénible circonstance. A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons. Très touchés par le décès de Mustapha Anane, ancien joueur de la JSK, Mahieddine Khalef, ancien joueur de la JSK et de l’équipe nationale, et son frère Abdelhak présentent à sa famille leurs sincères condoléances et l’assurent de leur profonde sympathie. «A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.» Très touchés par le décès de Mustapha Anane, ancien joueur de la JSK, Ali Malek, ancien président de la Ligue nationale, tient à présenter à sa famille et à la JSK ses sincères condoléances. «A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.» Très touchée par le décès de son cousin Seba Ali après une longue maladie, la famille Seba de Bordj El Kiffan tient à présenter à ses frères Rabah et Rachid, à ses sœurs ainsi qu’à toute sa famille ses sincères condoléances. «A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.»

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

maracanafoot1250  

maracanafoot1250

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you