Issuu on Google+

MCA

Meghni destination LE QATAR Ayant perdu sa place à la Lazio

Alain Michel l’aurait promis

Des changements en vue face à l’ASK

www.maracanafoot.com

Mercredi 29 Septembre 2010 - N° 1230 - Prix 10 DA

Finale en vue

La JSK s’est envolée ce matin pour Lubumbashi

Coulibaly : «Je suis prêt»

JSMB

Les Béjaouis à la conquête de Annaba

Geiger : «Il faut être méfiant»

Le Chabab sous pression, déjà ! CRB

Menad a préparé MAZIZ : «Prêt à jouer là son plan où on me le demande»

El Orfi : «Le TP Mazembe est fort à domicile mais prenable»

Tedjar a repris du service

USMA

CHEKLAM : «Il faut que nous soyons solidaires» Réunion Haddad-staff technique


02

Maracana N° 1230 — Mercredi 29 septembre 2010

BALLE AU CENTRE

Le boss et le manager

E

Par ALI BOUACIDA

A

Zéralda, Un stage vient de s’ouvrir à l’intention des managers des clubs professionnels avec comme objectif le perfectionnement dans les techniques de management. Or précisément, le terme de «perfectionnement» suppose que les stagiaires sont déjà rompus aux techniques de cet art de gérer qu’est le management et que par conséquent, ces quelques jours les aideront à peaufiner leur technique. Est-ce vraiment le cas ? Sans vouloir cultiver la moindre inélégance envers nos «managers», nous sommes en droit de nous poser naïvement la question de savoir si cette race existe au sein de nos clubs : dans l’affirmative, force est de reconnaitre qu’ils n’ont pas particulièrement brillé par leur science et on sait, tout le monde sait que le pouvoir de management est dévolu au seul président, si toutefois on peut appeler « manager » cette manière de disposer du budget du club comme si c’était leurs propres deniers. Ainsi, au sein de nos clubs, on recrute, on limoge, on engrange des sommes faramineuses et on…s’endette! Elle est très subtile cette remarque d’un simple amateur de foot qui se demande comment se fait-il qu’avec autant de marques de prestigieux sponsors sur les maillots des joueurs, certains grands clubs trouvent le moyen d’avoir des trésoreries plates au point de ne pouvoir payer joueurs et entraineur. Il y a donc visiblement un problème de management et à voir comment sont gérés les clubs, il faut bien admettre que cela a constitué un échec chez nous à condition toutefois qu’il y ait eu la volonté de manager notre football. Voilà pourquoi – et sans être rabatjoie –il faut bien plus qu’une petite semaine pour former des managers. Bien sûr, ce stage est chapeauté par la FAF et la FIFA qui a dépêché deux experts et c’est toujours ça de pris en songeant que nous stagiaires pourront quand même se familiariser, à défaut des techniques, du moins avec quelques formules et un peu de jargon. Mais ne nous faisons aucune illusion là-dessus : le management, répétons-nous, est un domaine du ressort d’universitaires et c’est pourquoi en toute logique, les clubs animés de bonne volonté et qui veulent réellement devenir professionnels, se doivent de recruter des diplômés en la matièrele marché en regorge- ce qu’on appelle des Bac+5 susceptibles d’instaurer de nouvelles techniques de gestion. A condition que les boss laissent faire et reconnaissent enfin qu’ils ne peuvent cumuler toutes les fonctions, celles d’ordonnateur, de signataire des chèques, de recruteur, de « limogeur », d’entraineur parfois et de manager. Et cela, c’est une A. B. autre paire de manches.

Des présidents soutiennent Raouraoua

JUM ELL ES

nviron vingt et un présidents de clubs en conclave à Annaba ont rédigé une motion de soutien en faveur de Raouraoua. Ces derniers étaient réunis en session extraordinaire au siège de la ligue régionale de football de la sis à la Tabacoop. Des présidents des ligues régionales, de wilaya LNF Annaba, Constantine, Batna et d’autres auxquels se sont joint des membres du bureau fédéral (FAF) en l’occurrence Abdelkader Chaabane et Ali Atoui membre du BF. Aussi tous les présidents de ligues de football des wilayas de l’Est du pays et les présents ont établi un mémorandum dont les principaux points ont traits à la situation du football national. Les présents ont joint donc une motion de soutien et de solidarité à la politique adoptée par Mohamed Raouraoua, président de la FAF. Ainsi un communiqué a été transmis à toutes les rédactions sportives. Les responsables de ce soutien disaient être satisfaits par la gestion du président de la FAF qui a ouvert beaucoup de chantiers dont l’instauration du professionnalisme et la mise en place d’une ligue professionnelle. Pour eux ,

ces chantiers visent le développement du football national. Les participants à ce conclave estime que ces graces à l’actuel président de la FAF que la l’équipe nationale de football est revenue sur la scène internationale après la participation de l’EN à la CAN et CM 2010. Ces derniers adhèrent complètement aux initiatives de Raouraoua pour la concrétisation de ces grandes œuvres avec le lancement prochainement du beach-soccer. Cette réunion a été organisé dans le but de dénoncer les propos calomnieux de Hannachi à l’encontre de Raouraoua, ils considèrent les propos du président de la JSK déplacés. Les participants a ce conclave réitèrent leur soutien total au président de la FAF, et demandent la prise de mesures à la hauteur de la gravité des déclarations de Moh Chérif Hannachi, président de la JSK. Ce dernier, estiment les participants, doit répondre devant la justice, de ses propos conformément aux règles généraux de la FAF. Un débat doit être ouvert pour faire dissiper tous les malentendus et supputations, et désamorcer crise.

Le sélectionneur de l'équipe nationale A' a rendu publique la liste des 23 joueurs retenus pour le prochain stage de préparation (3 au 12 octobre à Alger) qui entrent dans le cadre de la préparation du CHAN 2011 qui aura lieu au Soudan. Cette liste revêt une importance de premier ordre car le coach des Fennecs l’a clairement dit au cours de ses premières déclarations. Il n’hésitera pas à puiser dans ce vivier pour alimenter l’équipe A en joueurs de qualité. A ce sujet, de nombreux prétendants à une place chez les Fennecs figurent sur cette liste à commencer par l’arrière droit Mohamed Rabie Meftah, un temps pressenti pour être du voyage de Bangui. Mais que dire également de Hocine Metref, au sommet de son art le week-end dernier lors de la victoire de l’ESS à Bologhine face à l’USMA ? Metref fait, d’ailleurs, figure des favoris pour renforcer les rangs des Fennecs en prévision de la rencontre de Bangui après les forfaits confirmés de Guedioura et Karim Ziani. A noter également la convocation de quatre joueurs de la JSK, performance africaine oblige, même si Tedjar ne fait pas partie de la liste, probablement en raison d’une blessure qu’il traîne depuis quelques semaines. Autre équipe dignement représentée, et pour cause, la JSM Béjaia, avec trois joueurs dont le talentueux Zerdab, auteur d’un doublé face à Chlef. Les hommes de Djamel Menad ont frappé fort ce week-end en

balayant Chlef 4-1. La motivation des joueurs convoqués sera donc très forte car les éléments convoqués savent pertinemment qu’ils ont un gros coup à jouer avec l’avènement de Abdelhak Benchikha.

Début du stage pour les gestionnaires des clubs professionnels

Un stage de perfectionnement dans les domaines du Management et de l'Administration des clubs professionnels de football, encadré par la FIFA, a débuté lundi à Zéralda (Alger) avec la participation des représentants des 32 clubs professionnels. Il s'agit de former des personnes pour professionnaliser le football africain sur le plan de l'organisation et des structures. Ce stage est encadré par deux instructeurs de l'instance internationale de football (FIFA), MM. Ismaïl Locate et Jean-Luc Charles Gripond.

La liste des joueurs EN A’ convoqués

4Gardiens de but :

Asselah Malik (JS Kabylie), Doukha Azzedine (USM El Harrach), Si Mohamed Cédric (JSM Béjaïa)

4Défenseurs:

Babouche Réda (MC Alger), Hachoud Abderahmane (ES Sétif), Khoualed Naceredinne (USM Alger) Meftah Mohamed Rabie (JSM Béjaïa), Maïza Adel (JSM Béjaïa), Rial Ali (JS Kabylie), Zazou Samir (ASO Chlef)

4Milieux de terrain:

Bouchema Nassim (MC Alger), Hadj Aïssa Lazhar (ES Sétif), Hendou Karim (USM El Harrach), Koudri Hamza (MC Alger), Metref Hocine (ES Sétif), Messaoud Mohamed (ASO Chlef), Yahia Cherif Sid Ali (JS Kabylie), Zerdab Zahir (JSM Béjaïa)

4Attaquants:

Aoudia Mohamed Lamine (JS Kabylie), Derrag Mohamed (MC Alger), Djallit Mustapha (ES Sétif), Ghazali Youcef (ES Sétif), Hanitser Sofiane (USM El Harrach)

Hamenad aux côtés d’Aït Djoudi

L’ancien gardien de but international de la JS Kabylie et du MC Alger, Aomar Hamenad, vient d’être désigné entraîneur des gardiens de but de la sélection nationale A’. C’est ce que nous avons appris auprès de la FAF hier matin. Aomar Hamenad, qui totalise plus d’une soixantaine de sélections et quelque chose comme trois cent cinquante matchs de Division 1 sera, sans aucun doute, d’un apport certains aux gardiens de but de la sélection A’. Son expérience et son vécu sont autant d’atouts qui lui permettent de faire progresser les Si Mohamed, Doukha et Asselah.

Communiqué Wataniya Telecom Algérie

Pour permettre à ses clients de personnaliser leur sonnerie d’attente Nedjma lance le service « RANINI » Inscrivez-vous maintenant ! Abonnement offert le 1er mois Alger, le 28 septembre 2010 Nedjma offre à tous ses clients le privilège de partager leur musique préférée avec les personnes qui les appellent. En effet, constamment à l’écoute des besoins de ses clients, Nedjma multiplie les services à valeur ajoutée avec le lancement du service « RANINI ». Ce dernier permet au client de personnaliser sa sonnerie d’attente lors de la réception des appels. Il aura ainsi la possibilité de faire écouter à ses appelants une chanson au lieu du bip d’attente habituel.

Pour accéder à ce service, le client dispose de plusieurs canaux de souscription : Un serveur vocal : En suivant les instructions de l’IVR au 5353. Commande SMS : En envoyant par SMS le mot Ranini au 5353. WAP (Internet à partir du mobile) : En se connectant sur wapranini.zhoo.dz WEB (Internet à partir du mobile) : En se connectant sur HYPERLINK "http://www.zhoo.dz" www.zhoo.dz

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

et sélectionnant le service RANINI. Pour personnaliser sa sonnerie d’attente, et après souscription au service, le client peut choisir parmi les sonneries disponibles dans le catalogue proposé par Nedjma. Le prix de la sonnerie est de 50 DA pour une période de validité de deux (02) mois. L’abonnement au service RANINI est de 40 DA par mois. Inscrivez-vous maintenant ! Abonnement offert le premier mois.


Equipe Nationale

Maracana N° 1230 — Mercredi 29 septembre 2010

03

Des soucis en plus pour Benchikha Kadir, Ziani, Amri, Matmour et maintenant Guedioura sont blessés

Une importante rencontre comptant pour la 2e journée des éliminatoires de la CAN 2012 attend la sélection nationale le 10 octobre prochain à Bangui contre la République centrafricaine. Importante par le fait que les Verts doivent impérativement obtenir un résultat probant. C’est-à-dire la victoire, afin de prendre une sérieuse option pour la qualification, surtout après le faux pas enregistré lors du premier match du groupe livré face à la Tanzanie.

C

ette rencontre tombe mal pour l’EN et son nouveau sélectionneur, Abdelhak Benchikha. Ce dernier, fraîchement désigné à la tête de la sélection nationale et tenu par l’obligation du résultat, est confronté à un sérieux problème, celui de compter de nombreux joueurs blessés au sein de l’effectif de l’EN. Ainsi, mis à part le cas de Foued Kadir, dont la blessure était connue de tous, avant même que Benchikha ne succède à Saâdane, tout était OK pour les autres éléments du groupe.

Une véritable hécatombe s’abat sur l’EN !

Mais voilà que ces derniers jours une véritable hécatombe est en train de s’abattre sur l’EN, qui ne fait que compter ses joueurs blessés et pas des moindres. Coup sur coup, Amri, Matmour et Ziani sont venus s’ajouter aux joueurs sur lesquels ne pourra pas compter le sélectionneur national pour le prochain rendez-vous des Verts. Le premier, touché à la cuisse, n’est toujours pas opérationnel et poursuit les soins. Sa participation audit match est plus qu’incertaine. Pour sa part, l’attaquant de Mönchengladbach, Karim Matmour, n’est toujours pas totalement remis de son bobo au niveau de la cheville. S’estimant dans un premier temps guéri, après avoir eu le feu vert du staff médical du club, il a repris la compétition. Malheureusement pour lui, il a de nouveau ressenti des douleurs au niveau de cette même cheville qui le faisait souffrir. C’est pourquoi il a été ménagé lors du précédent match livré par son équipe contre Schalke 04. Pour toutes ces raisons qui ne lui permettent pas d’être compétitif et opérationnel d’ici le prochain match de l’équipe nationale, on peut déjà avancer que Benchikha a des chances très infimes de pouvoir le récupérer et compter sur sa participation à la rencontre contre la République centrafricaine. Au vu de son rôle précieux dans le compartiment offensif qu’il a l’habitude d’assumer au niveau de l’attaque des Verts, son absence, qui se précise de jour en jour, n’est certainement pas faite pour arranger les affaires du staff technique national.

L’absence de Ziani : un véritable casse-tête

Un autre élément de poids est déjà out pour le déplacement de Bangui. Son absence ne passera pas inaperçue au sein de la sélection. Joueur cadre au sein du groupe Algérie, le milieu de terrain des Verts, Karim Ziani, ratera lui aussi le rendezvous de Bangui. Victime d’une sérieuse blessure à l’aine, il sera hors coup pour un bon moment encore. On a évoqué pour son cas une convalescence d’au moins quatre mois, parce qu’il devait, dans un premier temps, passer sur le billard, alors que finalement il pourrait éviter l’intervention chirurgicale, si les soins qui lui sont prodigués par le staff médical de Wolsburg s’avéraient suffisants pour le remettre sur pied. Tout dépendra de l’atténuation ou non des fortes douleurs qu’il ressent au niveau de l’aine. Au vu de son important rôle au sein de l’entrejeu des Verts et de sa riche expérience acquise sur les terrains d’Afrique, Ziani est une grosse perte pour la sélection et son absence se fera certainement ressentir lors du match face aux Fauves de la Républiques centrafricaine. Elle constituera un véritable casse-tête pour Benchikha sur le plan de l’animation du jeu, même si Abdoun et Boudebouz peuvent assumer ce rôle.

Une autre mauvaise nouvelle tombe tel un couperet : la grave blessure de Guedioura

A tout ce beau monde, une autre mauvaise nouvelle est tombée tel un couperet, pour venir aggraver la situation déjà assez compliquée du groupe Algérie. Il s’agit de la grave blessure contractée par le très prometteur milieu de terrain de la sélection et du club anglais de Wolverhampton, le très prometteur Adlène Guedioura, touché dimanche dernier en fin de match que disputait son équipe face à Aston Villa de Gerard Houiller. Victime d’un méchant tacle d’un joueur adverse, il a de suite été évacué en urgence à l’hôpital. Verdict sans appel révélé par l’IRM : fracture du tibia. Le joueur était effondré, conscient qu’il ne retapera pas de sitôt dans un ballon. En tous les cas, pas avant au moins six mois environ. Coup dur donc pour le joueur et l’EN, qui est déjà amoindrie par la défection des éléments cités plus haut. A. M. A.

Etat des lieux alarmant pour le sélectionneur

Face à cet état des lieux alarmant, Benchikha doit se poser bien des questions quant à la manière dont-il abordera le prochain match face aux Centrafricains, et en alignant quel onze, au vu de toutes ces défections le moins que l’on puisse dire inattendues, même si les blessures font partie des aléas du football. Mais, en cascade, comme c’est le cas cette fois-ci, c’est vraiment le mauvais sort qui s’abat sur l’EN. Certes, Benchikha dispose d’autres atouts au sein de son effectif, mais ces nombreuses défections peuvent porter préjudice à la sélection qui ne se présentera pas sur le terrain avec tous ses atouts. Avec l’absence annoncée de pas moins de cinq joueurs, Benchikha devrait prévoir des solutions de rechange pour, en premier lieu, compléter la liste des joueurs à convoquer pour le stage qui précèdera le déplacement de Bangui.

Il s’apprête à prendre les dispositions nécessaires

En effet, Benchikha doit prendre les dispositions nécessaires pour pallier toute nouvelle mauvaise surprise. Il doit le faire aussi pour s’assurer une doublure au moins à chaque poste. Il doit donc revoir son groupe qui est appelé à être renforcé puisqu’à présent l’effectif ne compte que 18 joueurs qui ne souffrent d’aucune blessure, dont voici les noms : Gaouaoui, M’bolhi, Zemmamouche, Yahia, Belhadj, Halliche, Bougherra, Bellaïd, Medjani, Mesbah, Laïfaoui, Boudebouz, Yebda, Abdoun, Ghezzal, Djebbour, Ziaya et Djabou. Selon nos informations, Benchikha compte faire appel à au moins trois ou quatre éléments pour compléter cette liste d’ici le premier jour du stage prévu pour le 3 octobre prochain, à l’hôtel militaire de Béni-Messous, à Alger, cela en fonction du rétablissement ou non de certains joueurs, incertains pour l’instant, tels Amri et Matmour. On ignore pour l’instant les noms des joueurs qu’il a portés sur la liste d’attente, inscrite sur son calepin, et qu’il s’apprêterait le moment opportun à convoquer pour qu’ils fassent partie du groupe qui se déplacera prochainement à Bangui pour défendre les couleurs nationales. A. M. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ph. Maracana

g Par Mohamed-Amine Azouz


04

Meghni,

Boudebouz : «L’OM ? Il n’y a rien de concret»

Maracana N° 1230 — Mercredi 29 septembre 2010

destination Qatar

Annoncé comme étant sur le départ l’hiver prochain par certains sites spécialisés étrangers, l’international algérien et sociétaire de Sochaux, Ryad Boudebouz, a nié tout contact avec Marseille. Boudebouz, flatté par l’intérêt de cette prestigieuse équipe, préfère terminer la saison avec Sochaux où il se sent très bien dit-t-il : «Vous venez de me l’apprendre. Je ne suis pas au courant de ces contacts. Personnellement, je n’ai rien reçu de concret à ce sujet.

P La carrière de Mourad Meghni est dans l'impasse. Exilé à la Lazio de Rome, le milieu de terrain algérien n'avait disputé que sept rencontres de Serie A la saison passée et n'a pas encore joué la moindre minute de championnat cette saison. Sorti des plans de l'entraîneur, Edoardo Reja, le Fennec devrait plier bagage en janvier prochain et pourrait prendre la destination d'Al-Sadd, au Qatar, où évolue notamment son compatriote, Nadir Belhadj, ou le Brésilien Afonso Alves. Gêné par une blessure récurrente au genou, l’international algérien a dû faire, la mort dans l’âme, l’impasse sur la Coupe du monde au mois de juin dernier et ce, après avoir subi une intervention chirurgicale. Mais après cette opération, on pensait que les choses allaient dans le bon sens pour Mourad Meghni. Il n’en fut rien, de déboires en déboires, voilà qu’il n’a plus sa place dans le onze lazial. Seule option pour lui aujourd’hui, aller monnayer son talent dans le Golfe arabe et pourquoi pas rebondir en Europe. Ce ne sera pas, bien sûr, évident, parce que partir dans un championnat aussi «moyen» que celui du Qatar, pourrait donner un autre frein à la carrière de Meghni.

Une fausse liste des nominés pour les Glo-Caf Awards en circulation La CAF met en garde

L’attention de la Confédération africaine de football a été attirée sur la circulation d’une liste présentée comme étant celle des nominés pour les Glo-Caf Awards 2010. «La CAF tient à indiquer que cette liste ne provient aucunement de ses services et que les procédures pour la désignation des nominés pour ces Awards est bien connue», peut-on lire dans un communiqué rendu public par la CAF. Par ailleurs, il est indiqué que «au cours des cinq dernières années, la CAF et Globacom Limited, sponsors des Awards ont annoncé les différentes listes au cours d’évènements médiatiques et la même procédure sera observée pour l’édition 2010. En plus, une liste pareille, si elle émanait de la CAF et Globacom, serait publiée sur le site officiel des deux organisations ce qui n’est pas le cas de la liste en circulation». La CAF invite le public et la grande famille du football à n’accorder aucun crédit à la liste en circulation dans certains médias. La CAF, dans les jours à venir, utilisera les canaux appropriés pour révéler la liste des nominés pour l’édition 2010 des Caf-Glo Awards.

saison en France. Atterrir chez un ogre du football français reste plausible pour l’Algérien. «J’aimerais bien jouer pour un grand club européen, mais avant cela, je crois que je dois passer à un palier supérieur en France. Opter pour une grande équipe française me permettra de gagner en adversité et d’acquérir une meilleure expérience, avant de rejoindre un grand championnat européen», a dit Boudebouz. En réaction à la sortie de son camarade en Equipe nationale d’Algérie, Djamel Abdoun, qui n’a pas tari d’éloges sur le meneur de jeu sochalien, Ryad

our l’heure, je suis bien à Sochaux où je compte réaliser une bonne saison. Je suis concentré à fond avec mon équipe.» Par ailleurs, il est utile de rappeler que l’intérêt de l’OM pour Boudebouz ne date pas d’aujourd’hui. Tout comme le PSG et l’OL, le club de La Cannebière suit avec intérêt les prestations de l’international algérien en Ligue 1, cette saison. Samedi, le FC Sochaux Montbéliard a été battu en déplacement à Marseille par 2 à 1. Ryad Boudebouz, le meneur de jeu algérien de cette équipe sochalienne, a été remplacé par Francis Gillot à la 64’. C’est son camarade, l’ex-Monégasque, Maurice Belay, qui a pris sa place. Interrogé sur les raisons de ce changement, malgré une prestation jusque-là correcte produite contre l’OM, Boudebouz répond : «Je crois que j’avais besoin de souffler un petit peu. L’entraîneur m’a expliqué qu’après avoir tout donné lors des trois rencontres jouées en l’espace d’une semaine, il fallait bien récupérer. Je crois que le coach a voulu me préserver, voilà tout. Et puis, c’est le haut niveau, il faut savoir tourner son effectif pour assurer un meilleur équilibre.» Voulant savoir s’il était toujours intéressé pour rallier l’Angleterre ou l’Espagne, la nouvelle coqueluche du public des Verts rétorque : «C’est vrai que mon rêve et mon objectif sont d’évoluer dans l’un de ces deux championnats, mais je n’ai jamais dit que ce sera ma prochaine destination. On m’a demandé dans quel championnat j’aimerais jouer. J’ai répondu que c’est l’Espagne ou l’Angleterre. Cela ne signifie nullement que ma prochaine destination sera pour l’un de ces deux championnats. Je suis encore jeune et j’ai besoin de gagner en compétitivité pour m’aguerrir encore plus.» Ryad Boudebouz n’écarte pas l’éventualité de jouer pour une autre

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Equipe Nationale

Boudebouz a tenu à le remercier : «Djamel est mon pote, et je ne vous cache pas qu’évoluer à ses côtés est un plaisir. On s’entend merveilleusement bien en dehors et sur le terrain. A l’entraînement, on réalise pas mal de choses intéressantes et, croyezmoi, j’attends avec impatience un éventuel duo en Equipe nationale avec lui. C’est un petit peu comme avec Marvin à Sochaux, on se retrouve très facilement Djamel et moi sur un terrain de football. Maintenant, tout ce qu’il a dit de moi me va droit au cœur. C’est gentil de sa part.»


LIGUE DES CHAMPIONS

Maracana N° 1230 — Mercredi 29 septembre 2010

05

Le match qu’il ne faut pas perdre JSK

Les Kabyles, qui ont bien négocié la grande première partie de la compétition de la Ligue des champions et qui se sont brillamment qualifiés pour les demi-finales ont entamé le championnat national professionnel par une première victoire. En tout cas, les Canaris se trouvent actuellement dans de bonnes dispositions sur le double plan physique et psychologique. Déjà bien en jambes après une entame fracassante en phase

des poules, les Jaune et Vert sont assurément dans le bon couloir pour réussir un bon résultat lors du match aller des demi-finales face aux Corbeaux du TP Mazembe prévu pour dimanche prochain à Lubumbashi. Les Congolais auront pour eux l’avantage du terrain et le soutien de leur public, mais cela risque de ne pas être suffisant face à un vis-à-vis tout auréolé de son dernier succès en championnat et qui sera en

démonstration devant des gradins qui seront, à n’en pas douter, bien garnis tant le spectacle promet d’ores et déjà d’être garanti. On n’ose pas imaginer le contraire quand on sait que le onze du club phare de la Kabylie ne sera pas différent de celui qui a fait sensation au Caire. Le staff technique pourra compter sur ses poulains pour réussir un bon coup lors de ce match aller. Tous les

paramètres sont plutôt favorables aux Jaune et Vert qui ne manqueront sûrement pas d’annoncer la couleur dès cette manche aller ,en affichant d’entrée leurs ambitions de remporter cette première manche, et ce, afin de revenir au pays avec un moral au beau fixe. Les Kabyles auront donc à bien gérer leurs forces en gardant un rythme régulier, comme ils l’avaient si bien fait au début de cette compétition continentale.

entraîneur qui a fait ses preuves sur le plan tactique et le travail physique effectué lors de la préparation d’intersaison sous la houlette de Mohammedi, les Yahia Chérif, Aoudia, Belkalem et consorts ont pris conscience de leurs capacités. Désormais, tout

est possible pour les Canaris qui sont capables de remporter ce trophée qui manque au club phare de la Kabylie. S. A.

Les Kabyles ne comptent pas lâcher prise g Par Saïd Aberkane

Après avoir assuré la qualification aux demi-finales de la Ligue des champions africaine et débuté le championnat professionnel en force, en arrachant la victoire face aux Khroubis, les Kabyles, qui n’ont pas perdu la moindre rencontre depuis l’entame de cet exercice, ne comptent pas baisser les bras, même si l’objectif tracé en début de saison par la direction a été largement atteint. En effet, les joueurs sont déterminés plus que jamais à rester sur leur lancée, en enchaînant avec d’autres succès qui leur permettront de décrocher le sacre final. Toutefois, les Jaune et Vert, qui vont faire un périlleux déplacement aujourd’hui au Congo, précisément à Lubumbashi, sont appelés à revenir avec un résultat positif, ce qui leur permettra de disputer le match retour, qui aura lieu le 17 du même mois, sans pression aucune et avec beaucoup plus d’assurance. Par ailleurs, le staff technique kabyle songe à bien préparer les joueurs physiquement, et surtout psychologique-

ment avant cette confrontation, sachant qu’une compétition de ce niveau n’est pas du tout facile pour de jeunes joueurs qui atteignent pour la première fois de leur carrière ce stade de la compétition. Cela ne veut pas dire qu’ils ne sont pas capables de réaliser l’exploit. Au contraire, ce sera un défi pour eux de prouver que le joueur local mérite d’être pris en considération et qu’il peut se surpasser que le jeu en vaut la chandelle.

… Et visent encore plus loin Maintenant, le billet des demi-finales en poche, les partenaires du capitaine Lamara Douicher ne vont pas se contenter de cette belle performance. En effet, le parcours sans faute enregistré les encouragera à redoubler d’efforts pour espérer réaliser ce que d’anciens joueurs ne pouvaient faire, sachant que la JSK n’a pas atteint les demifinales d’une coupe d’Afrique depuis le dernier sacre de coupe de la CAF remporté en 2002. Cela fait donc huit ans que la JSK n’a pu atteindre ce stade de la compétition africaine de la Ligue des champions, car à chaque fois elle se faisait éliminer dès le premier tour. Sauf que cette fois-ci, avec un

Coulibaly : «Je suis prêt»

Tout le monde s’accorde à dire que le Malien Idrissa Coulibaly est actuellement l’un des joueurs clés et les plus en vue de cette équipe kabyle. Auteur d’une prestation de premier ordre face à l’AS Khroub, avant qu’il ne cède sa place à son équipier Remache, pour cause d’une petite blessure au niveau de la cheville, l’imposant Coulibaly est devenu un élément indispensable dans le dispositif défensif d’Alain Geiger. Comment a été la reprise du travail après une journée de repos accordée par le staff technique ? C’est dans une très bonne ambiance que nous avons repris le travail après avoir bénéficié d’une journée de repos. Le fait de gagner le premier match du championnat professionnel ne peut que booster le moral des troupes. Revenons, si vous le voulez bien, à ce match contre l’AS Khroub que vous avez remporté difficilement. Vous avez été parmi les meilleurs joueurs lors de cette rencontre ,avant de céder votre place. Celaa doit être une source de motivation pour vous ? Tout à fait, car cela prouve que tout le travail que j’ai effectué depuis des mois a fini

par apporter ses fruits. Et Dieu sait que j’ai trimé pour en arriver là. Je pense que la confiance placée en moi par le staff technique du club est bien méritée. Maintenant, je dois redoubler encore plus d’efforts et ce, afin d’être à la hauteur des aspirations de tout le monde.

Entrons dans le vif du sujet. Comment appréhendez-vous cette rencontre face au TP Mazembe ? C’est un match qui va être très serré et très disputé, puisque les deux équipes vont essayer de rempoter la victoire. Les points de cette rencontre sont importants pour les deux équipes. Comme nous, les Corbeaux de Lubumbashi vont sûrement chercher à remporter la rencontre devant leur public. En ce qui nous concerne, nous allons tenter d’enchaîner avec un septième bon résultat de suite dans cette prestigieuse compétition. Avez-vous les moyens de battre cette équipe du TP Mazembe qui renferme des joueurs expérimentés ? C’est vrai que le TP Mazembe est une équipe très expérimentée, avec ses internationaux qui brillent en sélection nationale. Par ailleurs, il ne faut pas oublier que la JSK renferme également des jeunes qui ont fait leurs preuves dans cette prestigieuse compétition. Ce sera la rencontre de la confirmation pour nous. L’équipe qui sera bien organisée sur le rectangle vert remportera

les trois points de la partie.

Comment comptez-vous contrer cette équipe du Congo ? Tout se décidera sur le terrain. Nous allons rester vigilants durant les 20 premières minutes de la rencontre ; par la suite, on sortira le grand jeu. Nous tâcherons d’être le plus décontractés possible, sans trop nous précipiter. L’on comprend par là que votre équipe est prête à revenir avec un bon résultat de Lubumbashi ? Effectivement, et seul un bon résultat nous intéresse dans ce match aller. Revenir avec un probant résultat sera le meilleur scénario pour nous, d’autant que nous aurons l’occasion de recevoir cette équipe au match retour au stade du 1er Novembre. Si on arrive à faire un bon résultat, nous serons parés pour décrocher la qualification à la finale. Des appréhensions pour ce match ? Pas du tout. Mais je dois dire que ce sera un match très difficile et serré pour les deux équipes. Nous devons jouer avec une grande détermination si l’on veut confirmer notre bonne santé et notre statut. Je pense qu’on est capables de réaliser un bon résultat en battant cette équipe congolaise du TP Mazembe, qui n’est pas une équipe quelconque. Entretien réalisé par Saïd Aberkane

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


06

Maracana N° 1230 — Mercredi 29 septembre 2010

LIGUE DES CHAMPIONS

Geiger : «Il faut être méfiant» JSK

L’entraîneur en chef des Canaris du Djurdjura, Alain Geiger, que nous avons interrogé hier dans la matinée, juste après la séance d’entraînement, nous a déclaré que «il faut se méfier de cette redoutable équipe, on est appelés à attaquer d’entrée, si on veut garder nos chances intactes pour décrocher la finale. Mes joueurs doivent être très concentrés et vigilants sur le terrain pour pouvoir arracher un bon résultat à Lubumbashi.»

On a les moyens de contrer cette équipe du TP Mazembe

Rencontré juste à la fin de la dernière séance d’entraînement, le driver de la JSK, le Suisse Alain Geiger, nous a parlé du prochain match aller des demi-finales de la Ligue des champions africaine qui opposera son équipe au TP Mazembe. Le coach estime que son équipe a réussi un bon coup lors de cette phase des poules, en arrachant six succès de suite. Ce

qui permet aux joueurs de préparer ce rendez-vous dans la sérénité. «Nous avons réussi une bonne opération dès l’entame de cette saison, en ayant réalisé de très bons résultats devant des équipes très coriaces qui nous ont vraiment posé beaucoup de problèmes. Mais je pense que l’essentiel a été fait avec ces six succès qui vont nous permettre surtout de travailler et de préparer ce match important avec un moral au beau fixe. »

J’essaye toujours de mettre en garde les joueurs

Malgré les bons résultats qu’a réalisés la JSK depuis le début de cette compétition, Geiger, qui continue à procurer de la joie aux Kabyles avec un parcours de champions, ne veut surtout pas s’enflammer. Selon lui, le parcours est encore long et les rencontres qui restent à jouer seront de plus en plus difficiles. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il ne cesse de mettre en garde ses joueurs en leur demandant de rester concentrés et de ne penser qu’au prochain rendez-vous. «Craignant un excès d’euphorie engendré après chaque victoire, j’ai donc tenu à mettre en garde mes joueurs en leur demandant de rester concentrés et garder

les pieds sur terre. Des rencontres, certainement plus difficiles que les précédentes, nous attendent. »

Il faut leur marquer au moins un but

Concernant la partie, Alain Geiger reste toujours confiant et optimiste pour la suite du parcours de son équipe. Le coach nous a confié aussi, pour avoir assuré la qualification à la finale avant le match retour, on doit au moins leur marquer un but au Congo, et gérer la suite dans de bonnes conditions.

Pour le match aller ce sera très difficile mais pas impossible

A l’occasion du prochain rendezvous, la JSK aura comme adversaire le tenant du titre de la saison écoulée, à savoir le TP Mazembe du Congo, pour le match aller des demi-finales, un club qui n’est plus à présenter. C’est ainsi que Geiger, qui a supervisé cette équipe lors du match retour face à l’ES Sétif, estime que la rencontre sera très difficile pour les deux équipes. Toutefois, le coach pense que son équipe a les moyens de passer ce cap et d’enchaîner avec un autre bon résultat. «Franchement, je

El Orfi : «Le TP Mazembe est fort à domicile mais prenable»

Le milieu récupérateur des Canaris, Hocine El Orfi, qui a été recruté cette saison par l’équipe de la JSK et que nous avons contacté hier, nous a livré ses impressions. «Le TP Mazembe n’est plus à présente, il est aussi connu pour être une équipe forte à domicile mais prenable. Les Corbeaux sont capables de sortir le grand jeu face à n’importe quelle équipe. Nous devrons donc nous en méfier. De notre côté, nous sommes prêts pour ce match, qui, à mon avis, sera très équilibré. Pour ce déplacement, nous allons jouer avec l’intention de revenir au pays avec un probant résultat. Ce qui nous permettra d’aborder la manche retour dans de bonnes conditions.»

Tedjar a repris du service

Ayant fait l’impasse lors des deux rencontres disputées, face respectivement au FC Heartland lors du dernier match de la phase des poules et l’autre face à l’AS Khroub, comptant pour la première journée du championnat professionnel, Saad Tedjar, qui a été ménagé par le staff technique a repris le chemin des entraînements avec le groupe lors de la séance de reprise qu’ils ont effectuée avant-hier.

pense que ce n’est même pas la peine de vous dire que le TP Mazembe est une bonne équipe et que le match retour sera très difficile. Malgré la difficulté de la tâche qui nous attend, je pense qu’on a les moyens de contrer cette équipe sur son propre jardin et devant leur public. Je pense qu’avec un peu plus de concentration, mes joueurs feront la différence lors du match retour. D’ailleurs, on doit revenir avec un bon résultat afin de rester toujours sur cette bonne dynamique et aussi aborder la manche retour avec beaucoup plus de confiance et d’assurance.»

«On va faire tout pour gagner cette coupe»

Alain Geiger, qui ne cesse de nous dire à maintes reprises que ce trophée qui manque au club phare de la Kabylie dans son histoire, sera difficile mais pas impossible. Le technicien reste confiant et persuadé à la suite du parcours de son équipe dans cette compétition continentale, Geiger nous a déclaré aussi que son équipe va faire tout pour arracher ce trophée. Propos recueilli par Kaci S.

Les Kabyles sont partis tôt ce matin

En prévision du match aller des demi-finales de la Ligue des champions africaine contre le TP Mazembe, qui est prévu pour dimanche prochain à Lubumbashi du RD Congo, la délégation de la JSK s’envolera ce matin à bord d’un vol spécial.

Escale au Tchad

Nessakh et Azuka ont repris hier

La délégation kabyle qui se déplacera ce matin au Congo, plus précisément à Lubumbashi, où les joueurs sont appelés à affronter l’équipe du puissant Mazembe, va faire escale à N’Djamena la capitale tchadienne, avant de continuer son vol.

Nessma TV présente à Tizi

Lors de la séance d’hier effectuée dans la matinée, on a remarqué que tout le groupe s’entraîne dans de bonnes conditions. Le retour de Tedjar, Nessakh et Azuka qui tombe à pic et aussi qui soulage le staff technique du club.

Les seuls deux joueurs qui ont raté la reprise, c’est bel et bien l’auteur du but de la victoire face à l’AS Khroub, Nessakh, et le Nigérien Issu Azuka. Ces deux éléments ont repris le service hier à l’occasion de la deuxième et les dernières séances programmées la matinée.

A la séance d’entraînement d’hier qui était programmée la matinée, on a remarqué la présence d’une chaîne de Télévision qui n’est autre que la chaîne tunisienne Nessma TV, qui est venue réaliser un reportage sur la JSK.

Entraînement hier à 10h

Le staff technique du club de la JSK, à sa tête Alain Geiger, a programmé la dernière séance d’entraînement au stade du 1er-Novembre avant leur départ au Congo, la matinée d’hier.

Deux matches d’application vers la fin Pour mettre en pratique le travail tactique effectué lors de la partie principale de la séance, les joueurs ont enchaîné par deux matches d’application vers la fin. Ce fut l’occasion pour Geiger et Bouhellal de corriger les joueurs, et aussi de se faire une idée sur les éléments les plus en forme et susceptibles de jouer face au TP Mazembe.

Le groupe au complet

Trois séances au menu à Lubumbashi Les joueurs kabyles sont appelés à effectuer trois séances d’entraînement au Congo, et ce, avant la rencontre officielle qui aura lieu dimanche à 15h 30 locales au stade Frédéric Kibasa Maliba de Lubumbashi. Le staff technique aura donc un peu de temps pour pouvoir régler ses lacunes, et ce, afin de revenir au pays avec le meilleur résultat possible.

Tout le monde est prêt Concernant la santé des joueurs, le kiné du club, Guillou, que nous avons accosté à la fin de la dernière séance effectuée hier dans la matinée, nous a déclaré que c’est tout le monde qui est prêt pour ce rendez-vous de dimanche face au TP Mazembe.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Ligue

1

Maracana N° 1230 — Mercredi 29 septembre 2010

Des changements en vue face à l’ASK

07

MCA

Alain Michel l’aurait promis

g Par Mounir Benkrami

Comme il est su, le Mouloudia d’Alger, le tenant du titre, a déjà brûlé un joker en ratant sa première sortie en championnat après son inattendue défaite en déplacement face au MC El Eulma (1-0). Un premier revers qui a, d’ailleurs, été très mal apprécié par non seulement les supporters du club, les dirigeants et surtout, l’entraîneur Alain Michel qui ne s’attendait pas vraiment à cette défaite.

Que fera Marif ?

L’ex-président d’honneur du Mouloudia d’Alger, l’actuel ambassadeur d’Algérie à Rome, Rachid Marif , aurait promis à certaines parties qu’il allait rentrer à Alger avant même le deuxième match du championnat prévu ce samedi au Khroub contre l’ASK locale. Une source bien informée des affaires du club, nous a même affirmé que l’homme fort du MCA devra rallier la capitale cet après-midi. Selon la même source, il ne s’agit ni d’une visite familiale ni d’une visite d’affaire, mais seulement, pour régler certaines affaires au sein de son club de toujours. On croit même savoir que ça va vraiment chauffer avec les membres du conseil d’administration qui, selon un avis unanime au MCA, ne font rien pour améliorer les choses. On parle même des éventuels changements au sein de cette fameuse composante qui ne fait de plus en plus pas l’unanimité. Par ailleurs, les supporters mouloudéens misent énormément sur les compétences et surtout, les relations de Rachid Marif pour trouver les solutions adéquates à une multitude de problèmes qui risquent sérieusement d’entraîner le club vers l’obscurité du doute. Reste à connaître désormais, la réaction de Rachid Marif qui est, à l’instar de tous les Mouloudéens, très déçu par la passivité et la stagnation des dirigeants actuels en sachant que l’homme fort du MCA n’a pas encore oublié l’affaire Haddad. M. B.

Ph. Maracana

M

ême les joueurs ne veulent toujours pas digérer ce revers en estimant, selon un avis unanime, que leur équipe pouvait largement éviter cette défaite en tombant sur un adversaire «abordable» et nullement «intraitable» selon leurs dires. Des joueurs qui sont, d’ailleurs, contraints de rectifier le tir dès samedi prochain à l’occasion du deuxième déplacement de suite à l’est du pays et plus exactement au Khroub. Une évidence, car une autre fausse manœuvre sera, tout simplement, synonyme d’une crise ouverte et de nouvelles polémiques. C’est pour cela que l’entraîneur des Vert et Rouge envisage sérieusement d’effectuer quelques petits changements notamment, en attaque. A priori, Alain Michel n’est pas trop convaincu du rendement de Mohamed

Lamine Belkheir en attaque en sachant que celui-ci est un pur milieu offensif. On parle même d’une éventuelle titularisation du jeune Mohamed Amroune qui a, d’ailleurs, laissé une très bonne impression même si l’attaquant mouloudéen n’a joué que 30 petites minutes seulement face au MC El Eulma. Alain Michel mise aussi sur la qualification imminente de Youcef Sofiane après que la Fédération algérienne eut invraisemblablement trouvé un terrain d’en-

tente avec son homologue belge. Et vu l’enjeu important de cette deuxième sortie du MCA, il n’est pas à écarter de voir Alain Michel mettre trois attaquants d’entrée en cas de qualification de Youcef Sofiane. C’est bien évidemment, Belkheir qui sera sacrifié surtout, après son piètre rendement à El Eulma. Le milieu de terrain Abdelmalek Mokdad qui a, lui aussi, raté sa sortie face au MCEE pourra rester sur le banc sauf si son entraîneur en décide

autrement en lui donnant une nouvelle chance. Ce qui est sûr, c’est que les joueurs du vieux club algérois sont, d’ores et déjà, au pied du mur surtout, après le récent discours intense et fort en critiques lancé par le coordinateur de la section football, Omar Ghrib et l’entraîneur Alain Michel. On peut même se permettre de dire que les partenaires de Réda Babouche ont intérêt à se racheter dès le match de ce samedi contre l’AS Khroub. M. B.

Qui est derrière cette situation confuse ? Les grands actionnaires tardent à venir

Il est écrit quelque part, que le Mouloudia d’Alger restera, à jamais, l’otage de ses propres problèmes internes. Des problèmes qui fusent de partout et qui semblent trouver refuge du côté du Doyen des clubs algériens. Et pourtant ! Pas plus tard que le mois de juin dernier, l’homme d’affaires algérien, Ali Haddad, était prêt à mettre le paquet dès l’annonce de la nouvelle SPA en promettant même de rendre le MC Alger l’un des plus grands clubs d’Afrique.

Q

uelques semaines après, le patron de l’ETRHB préfère officiellement s’engager avec le club voisin, l’USM Alger. La raison ? Elle est toute simple, la venue de l’homme d’affaires algérien n’était pas du goût de certains dirigeants qui croyaient que le nouveau patron du club allait faire le grand ménage et ce, à commencer par se séparer de leurs services. En d’autres termes, ces mêmes dirigeants avaient peur pour leur avenir au Mouloudia ce qui explique que ces fameux dirigeants ne pensaient, à vrai-dire, qu’à leur propre intérêt. C’est d’ailleurs, l’avis de tous les supporters mouloudéens qui sont au courant de tout ce qui se manigance du côté de la villa de Chéraga et même, dans certains hôtels de la capitale. La semaine dernière, l’ancien capitaine des Vert et Rouge, Abdelwahab Zenir a vraiment réussi à attirer un actionnaire d’envergure et de taille susceptible de régler tous les problèmes financiers du club en dépit de ses projets ambitieux. Il s’agit d’un autre homme d’affaires algérien, Mourad El Oudhah qui voulait depuis longtemps s’engager avec le Mouloudia d’Alger d’autant plus qu’il est

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

l’ami intime de Zenir. Malheureusement pour les Mouloudéens, un autre coup de théâtre s’est produit en début de semaine qui n’est autre que l’annulation de la fameuse réunion décisive entre l’homme d’affaires en question et les membres du conseil administratif présidé par Abdelkader Bouhraoua. Renseignements pris, le patron de «Mobi-line» a eu vent que certains dirigeants du MCA appréhendaient beaucoup son arrivée aux risques de perdre leurs « postes » au Mouloudia. A première vue, c’est l’affaire « Haddad bis » qui se répète quelques mois après. Frustrés par cette situation alarmante, les supporters du club ont finalement décidé de réagir en annonçant tout simplement leur grand retour. Des supporters qui sont passés directement à l’acte en prenant attache avec l’homme fort du MCA, Rachid Marif en l’occurrence en lui demandant d’intervenir dans les plus brefs délais et ce, avant qu’il ne soit trop tard. Ces mêmes supporters qui n’ont pas hésité à se déplacer au siège du club à la villa de Chéraga pour « exiger » le départ immédiat de l’actuelle équipe dirigeante. M. B.


Maracana N° 1230 — Mercredi 29 septembre 2010

MAZIZ : «Prêt à jouer là où le coach me le demande» CRB

Défait lors de la première journée de Ligue 1 à Saïda contre l’équipe locale, le Chabab de Belouizdad se trouve, d’ores et déjà, dos au mur. En effet, les gars de Laâqiba n’ont d’autre alternative que de se racheter dès la prochaine journée prévue ce samedi, en accueillant la formation du MC El Eulma. Une option de rachat donc pour les Belouizdadis qui subissent une pression ces derniers temps. Tout avait commencé avant même le début du championnat quand le coach argentin a été pris à partie par une frange de supporters qui ne semblent pas du tout satisfaits du rendement de leur équipe lors des rencontres amicales de préparation. Cela dit, le président Kerbadj avait tout remis en ordre, en se réunissant avec le staff technique. Cependant, l’échec concédé à Saïda vient de semer le doute dans la maison du Chabab, et ce, en dépit du fait que ce n’était que la première journée de Ligue 1. Du coup, les partenaires de Benaldjia savent pertinemment que seule une victoire face à El Eulma pourrait remettre les choses dans l’ordre. L’entraîneur Gamondi qui est, d’ores et déjà, sous pression, fera tout pour chercher la bonne formule afin d’évacuer la pression qui règne autour du club.

Justement, comment se présente pour vous le match du MC El Eulma ? Ce qui est sûr c’est que nous allons tout faire pour nous racheter devant nos supporters. Nous allons jouer pour la première fois de la saison au 20Août, et ce sera une occasion de démarrer par une victoire. Cela dit, les choses ne vont pas être faciles, la preuve, cette équipe d’El Eulma a pu battre le Mouloudia. C’est vous dire que ce match est aussi difficile que le premier, sauf que nous allons jouer chez nous. Avec la suspension de Mebarki, vous êtes pressenti pour le remplacer. Pouvez-vous nous confirmer cela ?

1

Pour le moment, je ne peux rien vous dire. C’est au coach de décider. Ce qui est sûr en revanche, c’est que je me tiens toujours prêt pour saisir ma chance, je veux retrouver ma place de titulaire, et cela passe évidemment par de grosses prestations. On parle de votre titularisation sur le côté droit. Sachant que vous êtes un défenseur central, avezvous une préférence par rapport au poste ? Franchement, je me sens plus à l’aise dans l’axe. Cela dit, j’ai pris le pli de jouer dans n’importe quel poste de la défense. Je suis à la disposition de mon équipe. L’essentiel est de jouer et de donner le maximum pour aider mes coéquipiers à réaliser de bonnes performances.

Ph. Maracana

Ne pensez-vous pas que le fait de débuter le championnat par une défaite pourrait entraîner le doute dans l’équipe ? Il est vrai que la défaite n’est pas facile à digérer, mais moi personnellement, je préfère perdre en début de saison que de perdre en milieu du parcours. C’était la première journée, et il fallait s’attendre à des difficultés, d’autant plus que nous avons joué à l’extérieur. Désormais, il faut

penser au prochain match.

Entretien réalisé par Amine Tirmane

Des changements en vue

Mebarki sera remplacé par Abdat Rebbih sera titularisé ou Maziz

se trouve dans l’obligation Pour la deuxième journée de Ligue 1, le staff technique du Chabab à la défaite subie à Saïda, et suite effet, En t. rentran onze son dans d’opérer quelques remaniements di effectuera certainement le rendement peu convaincant de certains éléments, Angel Michel Gamon MCEE prévu ce samedi du match le pour attendu des changements. L’autre raison du remaniement ion et de blessure. suspens de cause pour joueurs s certain de n défectio au stade du 20-Août, c’est la A. T.

Entraînement la matinée Les poulains de Gamondi continuent de s’entraîner dans la matinée. Les coéquipiers de Aksas préparent le match de la deuxième journée prévue ce samedi dans l’antre du 20-Août.

Saïbi pour pallier la défection de Slimani En ce qui concerne la ligne d’attaque, il est fort probable de voir Youcef Saïbi retrouver sa place parmi l’échiquier belouizdadi. En méforme depuis quelque temps, l’attaquant Saïbi aura l’occasion de réaliser une bonne prestation, et surtout marquer des buts afin de reconquérir le cœur des supporters. La suspension de Slimani est comme une aubaine pour Saïbi qui a perdu sa place de titulaire en raison justement de la grande forme affichée par le duo Slimani-Bouregba.

Devant l’incertitude de Harrouche, le coach Gamondi pourrait faire appel à l’ex-meneur de jeu de l’USM Annaba, en l’occurrence Rebbih. Ce dernier a réalisé une bonne prestation à Saïda lors de la première journée. Rebbih a été incorporé au cours de la seconde mi-temps, et son entrée a ramené un plus remarquable à la ligne offensive du Chabab. Très entreprenant, et doué techniquement, Rebbih aura comme mission d’alimenter les attaquants afin d’éviter le scénario du match contre le MCS. Selon une source proche du staff technique, Gamondi pense sérieusement à associer Rebbih et Aoued dans l’animation de jeu.

Entorse pour Harrouche

Plus de peur que de mal pour le jeune milieu de terrain Hamza Harrouche. Ce dernier a, pour rappel, contracté une blessure lors du match face au MC Saïda qui l’a contraint de céder sa place dès le début de la seconde manche. Le joueur a raté la reprise des entraînements pour se consacrer uniquement aux soins

«Je ne ressens aucune douleur» Ayant reçu un coup lors de la première journée de Ligue 1, Islam Slimani a suscité la peur au sein de la maison du Chabab. Joint par nos soins pour en savoir plus, le buteur Slimani affirme que sa blessure n’est pas du tout grave : «Pas de souci, je m’entraîne le plus normalement du monde avec le groupe. J’avais juste reçu un coup lors du match de Saïda. Je peux vous dire que je ne ressens aucune douleur» rassure Slimani les supporters du Chabab qui comptent énormément sur lui pour secouer les filets. Pour rappel, Islam Slimani est out pour le match d’El Eulma, et ce, pour cumul de cartons.

A commencer par le compartiment défensif, où l’entraîneur Gamondi est contraint de chambouler sa charnière centrale en raison de la suspension de Mebarki qui a écopé d’un carton rouge face au MCEE. C’est sans doute Maâmeri qui occupera l’axe de la défense avec Aksas. Utilisé à droite de la défense lors de la première journée, Mâameri retrouvera son poste de prédilection face à El Eulma. C’est probablement Abdat qui remplacera Mâameri dans le couloir droit. L’autre option de Gamondi est de faire confiance au jeune Maziz qui a souvent été utilisé à droite.

IL EST D’ATTAQUE FACE AU MCEE

Ph. Maracana

Le Chabab, déjà, sous pression

Avec un peu de recul, quelles sont les raisons de votre échec face à Saïda ? Il n’y a pas de raisons particulières, nous ne sommes pas bien rentrés dans le match, et nous avons été surpris par le premier but des Saïdis. A ce moment-là, les joueurs étaient déboussolés, notamment après le deuxième but.

Ph. Maracana

Devant l’absence de Mebarki pour cause de suspension, il est fort probable que le jeune Maziz retrouve sa place dans l’échiquier de Gamondi lors de la prochaine journée face au MCEE. Joint par nos soins, Nadjib Maziz nous a affirmé qu’il est prêt à une éventuelle titularisation. Tantôt à droite, tantôt dans l’axe, Maziz estime que le plus important est de jouer et d’assurer convenablement sa tâche dans la défense.

Ligue

Ainsi donc, Harrouche n’a pu terminer le match de Saïda en raison de sa légère blessure. Il s’avère que le joueur souffre d’une entorse au niveau de la cheville. Cela dit, selon une source crédible, l’exPaciste est bon pour le service. En effet, Harrouche est d’attaque pour le prochain match, mais il n‘est pas sûr de le voir débuter le match, sachant que pour le moment, Gamondi attend le feu vert définif du staff médical. A. T.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ph. Maracana

08


Ligue

1

Maracana N° 1230 — Mercredi 29 septembre 2010

09

Cheklam : «Il faut que nous soyons solidaires» USMA

Présent sur le terrain samedi lors de la réception de l’ESS, Farid Cheklam estime que le mauvais départ de l’USMA n’affectera en aucun cas le moral des joueurs affirmant que lui et ses coéquipiers feront le maximum pour faire oublier cet premier échec concédé lors de l’exercice 2010/2011, et cela des la prochaine rencontre prévue samedi face au MCS qui aura lieu à Bologhine.

Comment s’est déroulée la reprise des entraînements ? L’ambiance aurait été beaucoup plus meilleur si nous avions parvenu à réaliser un résultat positif lors de la première journée. La reprise s’est déroulée dans de bonnes conditions, mais je suis sur que tout auraient été meilleur si nous avions décroché nos premiers points face à l’ESS. ce ne fut pas le cas en perdant, je pense donc qu’actuellement, le plus important est d’oublier l’aprèsmidi que nous avions vécu samedi si nous voulons bien préparer notre prochain rendez-vous. Face à l’ESS, le rendement de la défense a été critiqué. Qu’en pensez-vous ? Je ne sais pas quoi dire, mais je vais essayer quand même à répondre. Pour commencer, cette défaite a été concédée par toute l’équipe, donc je ne voix pas pourquoi on porte le chapeaux qu’aux défenseurs ou à Abdouni. Il faut que

nous soyons solidaires. Nous avons commis des fautes. Nous les avons payés cash. C’est tous les joueurs qui assument. Un match de football, se joue à onze. Quand on gagne, on gagne tous. Quand on perd, on perd tous. Concernant les critiques, c’est tout à fait logique qu’on soit ciblé. Je comprends la réaction des supporters. On leur promet d’être à la hauteur lors des prochaines sorties. Lors du prochain match, vous affrontez le MCS, un promu. Estce c’est un adversaire idéel pour se racheter ? Bien sur qu’on veut se racheter, et le plus tôt possible. Seulement, il ne faut pas sous estimer notre prochain adversaire. Le MCS est l’un des promis, mais cela ne veut pas dire que ça va être un

match facile à négocier. Ils ont gagné leur premier match face à une bonne équipe à savoir le CRB. Ils sont en confiance. Ils joueront sans pression, et il faut se méfier. Allons nous voir le vrai visage de l’USMA samedi ? C’est ce qu’on espère. Nous voulons ouvrir une nouvelle page. Nous devrons retrouver notre meilleur niveau, seulement il faut être patient aussi. Ce fut difficile de digérer la défaite du week-end passé, mais nous savons très bien ce qui nous attend. Il nous reste des séances à effectuer avant d’aborder ce rendez-vous, il faut en profiter au maximum pour répondre présent lors du jour j. Entretien réalisé par Sebti Nedjar

Biquotidien depuis hier Les usmistes se sont entraînés hier deux fois par jour pour la première fois depuis la fin du stage qui a eu lieu au centre de Leonard De Vinci à Lisses. Les camarades de Merouane Abdouni s’entraîneront, toutefois, qu’à une seule reprise aujourd’hui, c’est ce que nous avons appris d’une source généralement bien informée.

Haddad s’est réuni avec les membres du staff technique A croire une source digne de foi, Ali Haddad, le nouveau patron de l’USMA s’est réuni avant-hier avec les membres du staff technique ainsi que ceux du staff médical. Le premier responsable du club les auraient ainsi inciter à faire plus d’efforts afin de se racheter des la prochaine occasion.

Le groupe presque au complet Mis à part les blessés, le groupe usmiste s’est entraîné au complet à l’occasion de la séance matinale. Ainsi, seul Saïdoun et Cheheima n’ont pas repris le service. Leur retour est prévu pour aujourd’hui ou au plus tard demain.

Sétif règle ses comptes ESS

Après l’USMA, Tlemcen

Les partenaires de Khaled Lemouchia ont repris, hier, les entraînements avec en point de mire le rendez-vous face au WA Tlemcen, tout auréolés de leur retentissante victoire, acquise samedi, face à l’USM Alger. Ce succès, faut-il le rappeler, a fait beaucoup de bien tant aux joueurs qu’aux supporters, en témoigne la bonne ambiance qui a régné à la reprise des entraînements sous la houlette du coach Giovanni Solinas.

T

outefois, avant le début de la séance le premier responsable de la barre technique a tenu à féliciter son groupe sans omettre de souligner, par ailleurs, qu’il faudra oublier cette victoire et penser à présent aux prochaines sorties, à commencer par celle qui les mettra aux prises avec le WA Tlemcen, ce week-end, au stade du 8Mai-1945 à Sétif. Une confrontation sur laquelle compte beaucoup Gianni afin de garder l’état d’esprit qui anime ses poulains et du coup se mettre dans les meilleures con-

ditions pour la suite du parcours avec, au menu, un match d’une importance particulière face à la JSM Béjaïa dans le cadre de la 3e journée du championnat de Ligue 1 et qui va constituer le moins qu’on puisse dire un véritable test pour les Djabou et consorts du moment qu’ils auront affaire à l’un des favoris en puissance pour l’obtention du titre de champion du premier championnat professionnel du pays. C’est dire l’importance d’une victoire vendredi prochain face à une équipe tlemcénienne auteur d’une retentissante victoire devant l’USM Annaba en

dépit du vent de panique né de la rumeur du départ du coach Fouad Bouali de la barre technique. Ainsi cette rencontre va permettre au technicien italien et ses collaborateurs de mettre dans le bain certains de ses joueurs qui reviennent de blessure et qui n’ont pas pris part à la récente rencontre face aux Usmistes à l’instar de Farouk Belkaïd, Mourad Delhoum ou encore Fahem Bouazza. Par ailleurs, ce n’est un secret pour personne que la prestation livrée par le onze de l’Aigle noir, samedi dernier, devant les gars de Soustara avait révélé quelques satis-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

factions notamment émanant des nouvelles têtes ayant rejoint le club sétifien durant l’intersaison. Outre Abdelmoumen Djabou qui a étalé toute sa classe depuis son retour et qui a confirmé tout le bien qu’on pensait de lui, Abderrahmane Hachoud a également brillé pour avoir été l’un des artisans de ce premier succès de la nouvelle saison footballistique, en permettant entre autres à son équipe par le biais de Nabil Hemani de remettre les pendules à l’heure sur l’une de ses passes. L’autre joueur qui s’est distingué parmi les joueurs sétifiens alignés au cours de ce match est le milieu de terrain récupérateur Antar Bouchrit lequel à travers sa prestation a affiché ses intentions et sur lequel il faudra par conséquent compter à l’avenir, lui qui n’a pas apprécié le fait qu’on ne lui a pas donné sa chance lors du passage de Nourredine Zekri.Il est utile de souligner que c’est pratiquement le même onze qui a affronté le TP Mazembe en Ligue des champions d’Afrique qui a été aligné face à l’USMA à part deux joueurs Hemani et Ambane qui ont remplacé respectivement Ghazali et Benmoussa. Une chose est sûre en tous cas, la concurrence s’annonce très rude notamment en milieu de terrain où pas moins de huit joueurs se disputent chaque week-end quatre places dans l’échiquier sétifien.


10

Ligue

Tlemcen, c’est du passé Maracana N° 1230 — Mercredi 29 septembre 2010

1

USMAn

g Par Amar Aït Bara

E

t à l’issue de ce premier revers, le club fanion de la ville du jujubier occupe la toute dernière place du classement aux côtés de l’ASO Chlef qui clôture la marche. Pourtant, du côté de l’USM Annaba, trois éléments ont montré leurs prédispositions technico-tactiques, il s’agit de Dif Abdelhamid, Dif Toufik et Ammari. Ces derniers, qui ont commis des fautes disciplinaires, ont écopé tous les trois de trois avertissements et risquent de ne pas être alignés face à la JSM Béjaïa. L’USM Annaba s’est bien comportée surtout en première période où les attaquants se sont permis d’inquiéter le portier tlemcénien Hadjaoui, où Bellag a failli égaliser en ratant la balle de Maleh. Les joueurs de l’équipe phare de la coquette Bône sont appelés à surprendre la JSMB, sinon les choses se compliqueront davantage avec deux défaites de suite. Une bonne prestation des Annabis face aux Béjaouis au stade du 19-Mai 1956 fera dissiper le doute, et fera renaître l’espoir d’une saison admirable. La galerie bônoise n’a pas apprécié le résultat de Tlemcen, car la confiance cultivée lors de la préparation était dominante au sein de la troupe de cheikh Amrani. Cependant, l’exploit n’a pas eu lieu et le défi n’a pas été relevé contre l’archaïsme

Ph. Maracana

Samedi dernier en match comptant pour la première journée du championnat professionnel ligue 1, l’USM Annaba a été défaite par le WAT sur le score de 2 à 0. Un premier match, un premier revers pour cette équipe bônoise version 2010/2011 qui évoluait hors de ses bases.

Amrani confiant local qui ne croit pas en cette équipe encore moins en ces jeunes joueurs fraîchement recrutés. Cependant, cheikh Amrani croit en la capacité de ses joueurs et compte beaucoup sur leur professionnalisme en reprenant les destinées de ce club avec les assurances et garanties du président du C.A, PCA-SSPA-USM Annaba, Aïssa Menadi. Pourtant, tout un chacun à Annaba qualifie que le recrutement fait était modeste pour ne pas dire insignifiant. Les résultats acquis dans les matches amicaux avec 9 victoires, 2 nuls et zéro défaite enregistrée ont renforcé la confiance des Bônois. Mais après cette défaite au goût amer personne ne fait confiance en la possibilité des joueurs, et que l’USM Annaba se présentera toujours en victimes devant les ogres, tels que l’ES Sétif, le MCA, l’USM Alger. Pour certains inconditionnels, Annaba est devenu une proie facile à dévorer par les prédateurs et le club quittera aussitôt la Ligue 1. Mais les joueurs annabis doivent prévaloir à l’occasion de la venue de la JSMB à Annaba. Nous le saurons vendredi prochain. A. A. B.

Le premier championnat professionnel algérien est parti et c’est difficile de décrocher le premier titre pro. Il y a de grosses cylindrées telles que la JSK, l’ESS, l’USMAlger et le MCA qui vont tenir le rôle de favori, et les outsiders qui vont tenter d’inverser la hiérarchie comme la JSMB, prochain adversaire de l’USM Annaba. Ce premier championnat risque de réserver des surprises, tant que chaque club veut entrer dans l’histoire comme étant le premier lauréat. Le coach Amrani même après la défaite face au WAT reste confiant, quoique son équipe ne fait pas l’unanimité auprès des supporters bônois. La défaite face au WAT a laissé planer le doute, et l’équipe paraissait limitée ce que cheikh Amrani justifie par le manque de réussite. La situation financière du club est catastrophique et le comité dirigeant lance un appel solennel aux industriels et aux âmes bienfaitrices de venir en aide à l’USM Annaba. Beaucoup de joueurs n’ont pas été payés, malgré cela ils restent patients et dévoués aux couleurs rouges de la ville de l’antique Hyppone.Cependant, on croit savoir que les trois joueurs qui ont écopé des cartons jaunes, à savoir Dif Abdelhamid, Dif Toufik et Ammari ne seront pas alignés face à la JSMB. Ces derniers seront remplacés par Abdelkader Messaoud, Boutebait Sofiane et Mounir Bekrar. Les deux attaquants de couloir, Khaled Boukhlouf et Laïd Chenine sont confiants et semblent afficher beaucoup d’optimisme au point d’être presque sûrs de surprendre leurs vis-à-vis. Donc, vu l’indisponibilité des trois titulaires précités, il est sûr que le coach Amrani titularisera le joueur émigré Sadki dès l’entame de cette rencontre. Ainsi, tout un chacun à Annaba se pose la question si ces joueurs gagneront pour faire taire les mauvaises langues. Ces derniers auront du pain sur la planche face à une équipe béjaouie composée de joueurs de cran, stable et surtout percutante à l’extrême, et les Chélifiens en savent quelque chose.

Hebaïche : «Confirmer contre le CRB»

MCEE

Les Eulmis veulent s’offrir le Chabab Après le MCA

Les Vert et Rouge du MCEE ont repris le chemin des entraînements, hier en fin d’après-midi, dans leur enceinte de Messaoud-Zeggar, et ce, afin de préparer le prochain rendez-vous en championnat devant le CRB. Après sa première victoire de la saison devant le MCA, le MCEE semble commencer à cueillir les fruits d’une préparation très réussie, comme nous le confie Malek, qui pense que le groupe est en train de prendre de l’envergure. L’objectif pour le club eulmi au cours de cette semaine, c’est de prendre toutes les dispositions pour ce déplacement à Alger, et le mot d’ordre est de confirmer la victoire face au MCA. Le MCEE enchaînera sur sa lancée pour le compte de la deuxième journée du championnat, face à une équipe qui a raté sa première sortie face au MCS. Ce match constituera une bonne occasion pour le club phare de Saint-Arnaud de confirmer sa bonne santé malgré la difficulté de la tâche. Les Eulmis ne comptent surtout pas s’arrêter en si bon chemin, ils entendent réaliser d’autres bonnes per-

formances, et ce, à partir de ce weekend face au CRB. Certes, le CRB, en plus d’être une des meilleures équipes de notre championnat, est une formation difficile à manier sur son terrain. Elle va faire de son mieux pour se racheter de son revers. Cependant, les Vert et Rouge tablent sur un bon résultat avant d’aborder cette rencontre qui s’annonce déjà palpitante entre deux bonnes équipes. Le staff technique eulmi a basé son travail sur le plan psychologique pour motiver ses joueurs et les amener à engranger une deuxième victoire.

Reprise avant-hier A l’issue de la dernière rencontre devant le MCA, les Eulmis ont eu une journée de repos. C’est avanthier dans l'après-midi que les coéquipiers d'Adel Mesalli ont repris l’entraînement au stade MessaoudZeggar. Ces derniers auront pour objectif de préparer leur prochain match de championnat face au CRB.

Après leur premier succès de la saison face au tenant du titre, le Mouloudia d’Alger, les Eulmis auront certainement à cœur d’enchaîner une autre performance ce week-end afin de confirmer leur bonne santé.

Biquotidien hier Contrairement donc au programme d’avant-hier où le coach n’a programmé qu’une seule séance d’entraînement par jour, hier, le coach du MCEE a programmé deux séances d’entraînement. La première s’est déroulée, hier matin à partir de 9h 30 au stade Messaou-Zeggar, quant à la seconde, elle a été programmée pour l'après-midi à 16h dans la même enceinte. C’est un programme qui ne sera appliqué qu’aujourd’hui puisque le coach eulmi va baisser un peu la charge à partir d'aujourd'hui avec une seule séance d’entraînement par jour, l’après-midi. Y. M.

Un mot sur la victoire face au MCA C’était le premier match de la saison et on a joué chez nous, donc c’était une occasion pour nous de commencer la compétition avec un bon résultat.

Avant le début de la rencontre, votre équipe était sous pression, n’est-ce pas ? C’est vrai, la pression était grande mais avant la rencontre et lors de la réunion technique, notre coach a eu les mots qu’il fallait et il nous a demandé de faire le maximum sur le terrain et rappelé que le plus important est de mouiller le maillot. Nous avons donc laissé la pression aux vestiaires et décidé de jouer le match avec cette rage de vaincre pour arracher les trois premiers points de la saison. Vous attendiez-vous à ce que votre équipe fasse un aussi bon match face au MCA? Oui, car nous avons fait une très

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

bonne préparation et notre équipe a beaucoup progressé. Commencer le championnat face au teneur de titre nous a secoués sur le plan psychologique puisque nous sommes entrés sur le terrain avec une grande rage de vaincre. Lors des matches amicaux, le MCEE n’a pas montré beaucoup de choses et la prestation lors de la dernière rencontre amicale face au CSC a fait peur à certains de nos supporters mais le résultat est là. Le prochain match vous allez affronter le CRB ; comment se présente cette rencontre ? C’est un match très important pour les deux équipes. Le CRB voudra se racheter après sa première défaite face au MCS et nous, nous voulons rester sur cette dynamique de bons résultats. Sur le papier, le CRB est meilleur que nous, mais en football tout est possible. Entretien réalisé par Yasser Malki


Ligue

1

Maracana N° 1230 — Mercredi 29 septembre 2010

ASO – USMH se jouera à 15h au lieu de 19h

11

USMH

Le match sera retransmis en direct

La rencontre, qui opposera vendredi prochain l’équipe de l’ASO à celle de l’USMH au stade Boumezreg de Chlef, sera retransmise en direct sur l’écran de la télévision algérienne. Une bonne nouvelle pour les nombreux supporters harrachis qui pourront suivre de près le deuxième match de leur équipe après celui joué samedi passé face au CABBA au stade Lavigerie.

L

a Ligue nationale a envoyé un communiqué à l’ administration de l’USMH pour lui faire savoir que la rencontre ASO-USMH, qui rentre dans le cadre de la deuxième journée du championnat professionnel L1, se jouera samedi

Après la qualification de Griche

Charef opérera des changements dans la défense

Le retour du défenseur axial harrachi Griche dans l’effectif, et ce, après sa qualification, poussera certainement l’entraîneur Boualem Charef à réviser sa méthode de jeu et à revenir à son ancienne défense. Le coach Charef va opter pour le duo qui se compose de Grich et Demou dans l’axe central, quant au poste d’arrière droit, c’est Aouameur qui sera chargé de cette mission : «Je pense que le retour de Griche dans l’effectif nous impose certains changements dans le compartiment offensif et ce, malgré l’excellente prestation prouvée par les joueurs lors du premier match face au CABBA» affirme l’un des adjoints de Charef. Concernant le milieu de terrain, l’entraîneur Charef renouvellera sa confiance à Hendou, Guerbi, Boualem et Boumechra. Ces derniers prouvent une certaine cohésion entre eux au niveau du milieu de terrain ; et pour témoin, ce premier but face au CABBA qui a été tout fait à partir des joueurs de l’entrejeu.

prochain à 15h au lieu de 19h comme prévu dans un premier temps et ce, afin de permettre à la télévision algérienne de transmettre la rencontre en direct : «C’est une bonne nouvelle pour tous les supporters harrachis qui pourront suivre la rencontre en direct et aussi pour la direction qui verra sa caisse renflouée par les droits de retransmission» affirme un des membres du conseil d’administration de l’USMH. Toujours dans le même contexte, l’entraîneur adjoint de

l’USMH, Benomar, nous affirme que le fait que la rencontre soit transmise en direct sur la télévision, les joueurs seront plus motivés et plus déterminés pour réaliser un résultat probant : «Je crois que dès que nos joueurs entendront cette information concernant la transmission de la rencontre qui les opposera à l’équipe de l’ASO, ils seront plus motivés et plus déterminés pour cravacher dur sur le terrain et essayer de démontrer tout leur talent. Là je parle plus précisé-

ment des jeunes joueurs, c’est leur première occasion, alors je suis persuadé qu’ils feront de leur mieux pour laisser leur empreinte lors de ce match» affirme Benomar.

Rencontre amicale hier face à l'OCB Toujours dans le cadre de la préparation de leur deuxième match du championnat professionnel qui les opposera vendredi prochain à l’équipe de l’ASO, les hommes de Boualem Charef ont

joué hier à 16h une rencontre amicale face à la formation de l’OCB. Cette joute amicale était une occasion au coach harrachi pour s’arrêter sur quelques dernières retouches et de perfectionner ce qui, à ses yeux, n’a pas marché lors du premier match officiel face au CABBA, comme Charef qui a pris une première idée sur l’équipe type qui sera alignée pour le compte du deuxième match de vendredi prochain. L. S.

Hanitser : «Cette convocation ne fera que me motiver davantage» Benchikha vient de lui faire appel pour l’EN A’

L’attaquant harrachi, Sofiane Hanitser, affirme qu’il est comblé de bonheur depuis qu’il a appris sa convocation par Abdelhak Benchikha en sélection nationale A’, c’està-dire celle constituée de joueurs locaux. Le joueur ajoute qu’il fera son possible pour retrouver son meilleur niveau, et qu’il retrouvera le chemin des filets dès le prochain match de championnat.

Vous êtes convoqué en équipe nationale A’, quel est votre sentiment? Dieu merci, Benchikha me témoigne sa confiance, parce qu’il connaît bien mes qualités. C’est une très bonne nouvelle pour moi. Cette convocation est vraiment motivante pour moi. Elle me pousse à travailler plus et à redoubler d’efforts à l’entraînement. Je ferai en sorte d’être à mon top niveau pour être à la hauteur de la confiance placée en moi par Benchikha. Je ne veux surtout pas le décevoir. Vous n’étiez pas à votre meilleure forme lors du match face au CABBA, pourquoi? Je n’étais pas dans mon meilleur jour. Je n’é-

=Djerbala

tais pas encore au point physiquement. N’oubliez pas que j’ai entamé tardivement et avec beaucoup de retard par rapport à mes équipiers les entraînements. Il faut savoir que je suis hypermotivé et déterminé à rattraper le temps perdu pour réussir une grande saison. Pour y parvenir, je me donnerai à fond aux entraînements et je travaillerai d’arrache-pied comme je vous l’ai dit tout à l’heure. Je peux vous assurer que l’USMH et l’EN A’ pourront compter sur moi.

A propos de l’ASO Chlef, comment voyez-vous cette rencontre? Ce sera un match difficile pour les deux formations. Les Chélifiens voudront certainement se racheter de la débâcle essuyée à Béjaia face à l’équipe locale (4-1). Cette fois-ci, ils se présenteront certainement sur le terrain pour s’imposer, d’autant plus qu’ils évolueront à domicile et devant leur public. Pour notre part, il s’agira de confirmer notre belle performance ponctuée par une victoire, le week-end passé face au CABBA. Mon souhait est que cette rencontre face à l’ASO se déroule dans un fairplay total et que le meilleur gagne. Entretien réalisé par Lotfi S.

sera sacrifié

S’il y a une personne qui ne bénéficiera pas du retour de Griche dans l’effectif harrachi, c’est bien le joueur Djerbala, celui-ci sera sacrifié pour ce deuxième match face à l’ASO, puisque c’est désormais Aouameur qui prendra le poste d’arrière droite.

=Bellat

pas encore prêt pour jouer

La nouvelle recrue harrachie, Nabil Bellat, n’est pas tout à fait prête pour prendre place dans l’effectif de l’USMH pour le compte du prochain match face à l’ASO. En effet, le joueur, blessé une semaine avant le coup d’envoi du championnat, a repris récemment les entraînements avec ses coéquipiers, en revanche, son état de santé ne lui permet pas de prendre part aux prochains rendez-vous. Un grand travail attend Bellat surtout sur le plan physique. Les dirigeants harrachis ne comptent pas le convoquer pour la prochaine sortie du club. En tout cas, c’est ce que nous avons appris d’une source autorisée.

=Benabderrahmane

sera sur le banc

Nous avons appris d’une source proche du club harrachi que le coach Boualem Charef ne compte pas aligner d’entrée son libéro, Farès Benabderrahmane, lors de la prochaine rencontre face au CABBA. Le coach estime que son joueur n’est pas totalement prêt pour ce match, notamment sur le plan physique. Il est utile de signaler que Benabderrahmane n’a pas participé à la première rencontre face au CABBA.

=Charef

veut désigner Griche capitaine

L’entraîneur en chef de l’USMH, Boualem Charef, voudrait désigner Adlane Griche capitaine d’équipe, a-t-on appris auprès du staff technique de l’USMH. Le coach harrachi estime que Griche qui se trouve être le joueur le plus âgé de son équipe devrait porter le brassard samedi prochain, cela en l’absence de Benabderrahmane qui est le capitaine naturel de l’équipe.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


12

Maracana N° 1230 — Mercredi 29 septembre 2010

Ligue

Les Béjaouis à la conquête de Annaba JSMB

1

Pour plus de preuves de leur bonne santé

g Par Abdelkader Zoughaïlech

Et c’est parti pour la préparation de ce second rendez-vous de la saison. Les Vert et Rouge sont depuis ce lundi en pleine action pour être prêts à la confrontation qui les mettra aux prises aux Tuniques Rouge.

«C’

est un match important dans la mesure où nous allons nous déplacer pour confirmer le résultat enregistré lors de la première journée. Nous travaillons d’arrache-pied et nous serons fin prêts pour le grand rendezvous de la deuxième journée, nous avouera Boulanceur qui ajoutera d’ailleurs : «Nous allons nous

déplacer à Annaba non pas en victimes expiatoires mais en conquérants. Nous ferons tout pour ne pas revenir bredouilles. A vrai dire et sans sous estimer la valeur de notre adversaire du jour». Gonflés à bloc après leur éclatante victoire face à l’ASO, débutant ainsi le championnat professionnel de ligue «1», les poulains de Menad sont décidés à continuer sur leur lancée, sans pour autant, se mettre à l’évidence que ce match est déjà acquis. Et dans ce contexte, Zerdab l’un des piliers de l’équipe dira : «Il ne faut pas croire que la rencontre est déjà gagnée. Loin de là, notre adversaire veut se ressaisir après la défaite subie contre le WAT. Aussi, nous nous attendons à une

réaction de sa part. C’est pour cela que nous devons être prudents, notamment au début du match et efficaces en attaque». A vrai dire nous pensons que la rencontre sera d’un grand niveau tant les deux

Menad a préparé son plan d’action ! Prudence, efficacité et expérience

Face à l’USMAn pour le compte de la deuxième journée du championnat professionnel de ligue «1», les poulains de Menad vont déjà aborder leur premier virage important de cette saison. Un virage qualifié de test, d’autant plus que les Vert et Rouge sont en quête de confirmer leur résultat enregistré face à l’ASO lors de l’ouverture de cet exercice. «La victoire contre l’ASO a remis les joueurs en confiance et leur a remonté le moral à bloc», nous dira Menad avant de poursuivre : «Le match contre l’USMAn est tombé à pic, dans la mesure où nous sommes décidés à persister dans cette dynamique, ce qui nous permettra de rester en haut du tableau». C’est dire que lors du deuxième rendez-vous de la saison, le coach béjaoui après avoir effectué une préparation qualifiée de «haut standing» et réussie, faut-il le rappeler sur tous les plans, après avoir apporté quelques correctifs dans son groupe constatés durant le match contre l’ASO, donne l’impression maintenant qu’il vient de ficeler son plan d’action en vue de rencontrer la bande à Amrani. Tout serait prêt, même les joueurs susceptibles d’être alignés au départ, seraient déjà inscrits, préparés et choisis minutieusement. En fait, l’absence de Kalem même si elle constitue un souci majeur pour le coach béjaoui, tant que ce joueur est le meneur de jeu des Vert et Rouge, cela ne peut pas empêcher ce dernier à ne pas trop s’inquiéter car son effectif est riche et le banc des remplaçants est pétri de qualité et recèle des joueurs de talent et d’expérience. Menad, dit-on, aura l’embarras du choix. Cependant, ce qui est sûr durant cette rencontre, c’est que l’ex-baroudeur des Verts va prôner la prudence en arrière et miser surtout sur l’expérience de Maiza et Zafour. Tout comme il comptera énormément sur les éléments du milieu afin d’alimenter son attaque sans aucun doute, constituée de deux éléments entre autres, N’Jeng et Boulancer et/ou Gasmi. Mais ceci reste du domaine du staff technique qui peut à tout moment faire des changements. A. Z.

équipes nous ont toujours gratifiés du beau football lors de leurs différentes confrontations. Et pour ce rendez-vous, il n’est pas dit que la règle ne sera pas respectée. «Nous nous préparons le plus normalement du monde à cette rencontre. Entre les deux formations, il y a eu toujours une pratique de beau football et durant cette confrontation, l’on s’attend à la continuité. Ceci dit, nous sommes décidés à mettre tout le paquet pour glaner les 3 points», nous a-t-on dit du côté béjaoui. Toujours est-il face à une équipe qui n’a pas l’intention

de rater sa première sortie à domicile devant son public, les camarades de Zafour veulent apporter plus de preuves, de la bonne santé, de leur détermination à faire une grande saison, affichant ainsi et clairement leur réelles intentions quant à la question du titre. Les Béjaouis en conquérants à Annaba ? Tout porte à le croire, d’autant plus que Menad semble avoir déjà trouvé l’astuce pour battre son adversaire du jour même si ce dernier se produit à domicile. Faut-il le faire, n’est-ce pas !! A. Z.

Le fruit d’un talent

Zerdab en EN «A’»

Zerdab Zoheir, le milieu béjaoui vient donc d’être convoqué pour le première fois en EN «A’». Une convocation somme toute logique, au vu des dernières prestations de cet élément de plus en plus en progression et qui n’a pas cessé d’étonner et d’épater : «Je ne suis pas étonnée de cette convocation. C’est le fruit d’un travail de longue haleine. Il fallait bien qu’on s’aperçoive qu’il y a un élément de talent qui peut apporter un plus à cette EN «A’». Et l’entraîneur de cette EN a bien vu, plutôt, a vu juste en le convoquant», nous a-t-on avoué. Tout le monde est satisfait, joueurs, dirigeants, staff technique et même supporters qui estiment en fin de compte, que Zerdab Zoheir méritait, amplement, cette convocation qui est d’ailleurs le signe d’une reconnaissance du talent d’un joueur pétri de qualité. «Pour nous, c’est une gifle à tous ceux qui ont douté des capacités de cet élément. Il a travaillé d’arrache pied, s’est donné à fond et n’a ménagé aucun effort pour être parmi les joueurs essentiels de son équipe. Sa convocation en EN «A’» est le fait de son talent et son sérieux», nous ont confiés ses coéquipiers du joueur dont les capacités techniques et physiques ont fait de lui un grand élément. Pourtant, le concerné nous dira que ce n’est que le début. Sacré Zerdab ! ! A. Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Ligue

1

13

Maracana N° 1230 — Mercredi 29 septembre 2010

Hamlaoui : «Le match sera difficile» JSMB

Même s’l n’a pas encore retrouvé tous ses repères en ce début de saison, Hamlaoui Nassim, demeure néanmoins un élément important dans l’échiquier du coach béjaoui. Aussi travaille-til d’arrache pied pour retrouver sa place de titulaire.

sens et nous allons mettre tout en œuvre pour venir au bout de cette équipe annabie, qu’on ne dit pas, nous estime.

Avez-vous effectué une préparation spéciale pour ce match ? Non, pas du tout. Pour nous, c’est un match comme tous les autres. Aussi, nous nous attelons à faire de notre mieux pour sortir victorieux. Lors du premier match, vous n’étiez pas parmi les titulaire. Quelle a été votre réaction ? Le plus normalement du monde. C’est

Comment voyez vous le match contre Annaba ? C’est un match difficile, d’autant plus que notre adversaire vient se ressaisir après sa déconvenue face au WAT la semaine précédente.

une question de choix de l’entraîneur et il faut le respecter. Moi de mon côté, je persiste à travailler d’arrache pied pour être au top et retrouver ma place de titulaire.

Un dernier mot ? Nous formons un groupe bien soudé et nous sommes déterminés à faire le maximum pour accéder à une place au podium. Notre préparation a été telle qu’on peut prétendre à faire une grande saison afin de satisfaire nos fidèles supporters. Entretien réalisé par A. Z.

Demain à Annaba C’est demain jeudi que l’équipe béjaoui prendra la destination de Annaba où elle élira domicile jusqu’au vendredi. Une séance d’entraînement est même prévue, le jeudi en fin d’après midi.

Kacem en tenue ville

On dit que votre moral est au top. Est-ce vrai ? Effectivement, après notre brillante victoire contre l’ASO, le moral du groupe est au top et nous sommes même tous décidés à continuer dans cette dynamique.

Lors de la reprise des entraînements Kacem était présent avec ses camarades, mais en tenue civile. Kacem serait prêt pour le match contre l’USMAn.

Gasmi écarté de l’EN «A’» Décidément pour Gasmi, cela ne donne pas l’impression de marcher selon ses vœux. En effet, l’ex-annabi qui n’a pas suffisamment travaillé lors de la préparation avec ses camarades et ce à cause d’une blessure vient d’être écarté de l’EN «A». L’on se demande, si le joueur en question ne sera pas affecté normalement après cette décision du staff technique de l’EN «A». A. Z.

Mais la mission ne sera pas facile, n’est-ce pas ? Tout à fait d’accord avec vous, mais nous nous sommes préparés dans ce

En quête de rachat USMB

g Par Ahmed Tahi L’année dernière, ils ont multiplié les faux pas, en perdant vingt points devant leur public à Mustapha Tchaker et ils ne veulent en aucun cas que ce scénario se reproduise cette saison, leur mot d’ordre est de ne plus perdre à domicile et de fournir le maximum d’efforts pour ramener quelques points de l’extérieur.

L

a dernière prestation qui n’est passée inaperçue aux yeux des supporters, lesquels n’ont pas digéré cette entrée timide du onze blidéen face au MC Oran, dans cette nouvelle ère du championnat professionnel. Les poulains de Mokhtar Assas, devront se res-

saisir le plus rapidement possible pour ne pas se retrouver dans la même situation que la saison dernière, se morfondre au bas du tableau. D’importantes rencontres les attendent à commencer par le prochain déplacement à Bordj Bou Arréridj pour affronter le club local, en l’occurrence le CABBA, qui a essuyé une défaite, samedi dernier hors de ses bases face à l’USM Harrach, ce dernier ne va pas se laisser faire, voudra se racheter sur son terrain et devant ses supporters. La formation blidéenne, après cette rencontre face aux Cabbistes aura à disputer huit rencontres toutes importantes, quatre à domicile, ASO (3e j) - ESS (5e j) - CRB (7e j), JSMB (9e j) et quatre à l’extérieur USMAn (4e j) - USMAl (6e j) - WAT (2e j) et USMH (10e j). Ça ne sera pas une sinécure, les Vert et Blanc doivent mettre les bouchées doubles pour revenir du stade du 20 Août 55, avec un résultat positif, la défaite les propulsera aux dernières loges du classement et connaîtront certainement les mésaventures de la saison dernière et ce n’est que par miracle qu’ils se sont extirpés de la zone dangereuse à deux journées de la fin de la saison 2009/2010. A. T.

“Nous allons axer notre travail sur le volet cohésion des automatismes pour mettre en place les réglages nécessaires et le volet psychologique pour remonter le moral aux jeunes qui n’ont pas l’habitude de se frotter à des adversaires plus expérimentés.”

Assas : “L’expérience a fait la différence”

Le coach blidéen, déclare qu’il comprend la déception des supporters après le nul concédé face au MCO : “Moi aussi, j’étais déçu par le résultat, l’équipe tenait à une victoire qui nous aurait fait du bien pour la suite du championnat, nous continuerons à travailler pour redresser de bons résultats et rendre la joie à nos supporters.” T. A.

=Harizi et Ezeïtcheïl en sauveurs

A la phase retour, la présence de Harizi et Ezeïtcheïl a été pour beaucoup dans cette ascension de l’USMB, les Blidéens récoltant dix-huit points sur les vingt-quatre mis en jeu. Le coach blidéen est conscient de la présence de ces deux éléments donneront une autre dimension au compartiment offensif.

=Harizi sera présent face au CABBA

L’ex-Belouizdadi Harizi pourra bien réintégrer le onze blidéen, lors de la prochaine rencontre contre les Tigres de Bordj, en reprenant toutes ses forces, aux côtés de Bentayeb et Bitam peuvent basculer le résultat du match en faveur de l’USMB. Le retour du Tchadien Ezeïtcheïl, attendu après le déroulement de la rencontre de son pays face au Malawi qui aura lieu le 10 du mois prochain pour le compte de la 2e journée des éliminatoires de la CAN 2012.

«remonter le moral au jeunes» Haouès:

Reprise hier à 16h30

Le staff technique blidéen, qui a accordé une journée de repos à ses troupes, a fixé la séance d’entraînement de la reprise pour hier lundi. L’entraînement s’est déroulé à 16h30 au stade de l’OPOW Mustapha Tchaker. Une reprise qui intervient à quelques jours du match CABBA-USMB, qui aura lieu samedi prochain au stade du 20 Août 55, pour le compte de la deuxième journée du championnat de la ligue I.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


14

Oran fait ses adieux à Kacem Elimam g Par Miloud Touadjine

La plupart de ceux qui ont connu Kacem Elimam ont suivi sa dépouille jusqu’au cimetière de Aïn Beida où il a été inhumé lundi, après la prière d’El Asr.

L

es autorités civiles et militaires, le commandant de la Protection civile, le chef de sûreté de wilaya, Mechrara, Mehiaoui, Djebbari, Allik, Zaim, Yahla, Chaouch Ghalem, Belloumi, Megharia, Bensaoula, Beddiar, Freha, Naïr, Missoum, Chikh, Chabni, Hansal, Sandid, Bensekrane, Ghorbal, parmi les plus médiatisés, la plupart des présidents de club de la région et des centaines d’autres, connus et moins connus, les joueurs du Mouloudia, actuels et anciens, les supporters et beaucoup d’anonymes. Tous ont voulu rendre un dernier hommage à celui qui a fait une partie de l’histoire d’Oran, à sa manière, parfois avec tact et parfois avec des gros sabots. Avec son départ définitif de la scène sportive et de la vie en général, une page est définitivement tournée dans l’histoire du grand club oranais.

Publicité

Pensera-t-on à donner son nom à une tribune du stade Zabana ? Une chose est sûre, jamais Elimam n’a laissé indifférent !

Reprise des entraînements hier Les camarades de Boussaâda ont repris hier le chemin du stade Zabana pour la reprise, en fin d’après-midi, après deux jours de repos suite au match de Blida d’où ils ont pu ramener un précieux point. La séance s’est déroulée sous la direction de Cherif El Ouazzani, qui attend le retour du président de la FAF à Alger afin de solliciter une dérogation pour suivre le fameux stage destiné à mettre les entraîneurs à niveau. Le Mouloudia, qui semble avoir bien débuté le championnat, sera handicapé cette fin de semaine par le report de son match face à la JSK, laquelle est occupée sur les stades africains, et à laquelle l’ensemble des supporters oranais souhaite bonne chance. Il n’empêche que le staff technique cherche à organiser un match amical cette fin de semaine ou au début de la suivante pour garder le rythme de la compétition. M. T.

Kechamli revient sur le match de Blida

MCO

Kechamli, peut-on dire que le début de votre équipe a été satisfaisant ? Bien sûr ! Ce n’est pas facile d’enlever le match nul à l’USMB, sur son terrain et devant son public. Le calendrier nous a été favorable en nous faisant débuter la compétition à l’extérieur, ainsi nous n’avions aucune pression, au contraire des hommes d’Assas. Peut-on dire qu’en seconde mi-temps vous aviez la possibilité de marquer ? Soyons honnêtes, chaque équipe a eu sa mi-temps. Nous avions joué prudemment en première période et durant la seconde nous nous sommes créés deux bonnes occasions. Mais le point ramené nous satisfait et surtout nous permet de croire en cette équipe.

On a critiqué la défense au cours des matchs de préparation, surtout durant le stage passé au Maroc. Pensez-vous que celle-ci est redevenue un des points essentiels de la formation? Je pense qu’elle commence à trouver ses marques. Nous nous parlons beaucoup et les automatismes commencent à venir. Certes, on a fait des erreurs, mais, heureusement, il y avait derrière un gardien, Fellah, qui a sorti son épingle du jeu. Je pense qu’elle s’améliorera dans les prochains matchs. Il faut attendre la 5e journée pour nous juger sur notre vraie valeur. L’absence de Cherif El Ouazzani sur le banc de touche ne vous a-t-elle pas handi-

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE DIRECTION DU LOGEMENT ET DES ÉQUIPEMENTS PUBLICS WILAYA DE LAGHOUAT

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DES MARCHÉS/CONVENTIONS Conformément aux dispositions de l’article 43 alinéa 02 du décret présidentiel n° 02-250 du 24 juillet 2002 modifié et complété par le décret présidentiel n° 03-301 du 11/09/2003 et le décret présidentiel n° 08-338 du 26/08/2008 portant la réglementation des marchés publics de la wilaya de Laghouat informe l’ensemble des soumissionnaires ayant participé à l’avis d’appel d’offres national ouvert n° 64/2010 paru dans la presse écrite dz«e « du 18/07/2010 et Maracana du 19/07/2010 portant sur l’étude de réalisation d’une cité universitaire 2000 lits à Laghouat. La procédure d’évaluation et d’analyse des offres, faite conformément aux critères prévus dans le cahier des charges, a donné les résultats suivants : Désignation des travaux

Etude de réalisation d’une cité universitaire 2000 lits à Laghouat

Ligue

Maracana N° 1230 — Mercredi 29 septembre 2010

BET retenu

LAROUI LOTFI

Montant (TTC)

13.631.625,00 DA

Délais d’étude

120 jours

1

capés ? C’est sûr qu’un entraîneur avec lequel vous travaillez toute la semaine et qui a préparé le match, mais qui n’est pas autorisé à être sur le banc, nous handicape un peu. Sauf qu’en ce qui nous concerne, la présence de Maghfour et de Belloumi nous a permis de faire les correctifs indispensables en cours de match. Cherif a pu nous réorganiser au cours de la mi-temps, d’où notre bonne deuxième période. Nous souhaitons que son cas trouve une solution auprès de la FAF et qu’il sera avec nous sur le terrain lors de la troisième journée. Le MCO et toute la région ouest du pays viennent de perdre une figure emblématique de notre football, Kacem Elimam. Vous qui aviez été son joueur, que pouvezvous nous en dire ? D’abord, je dirais que la mort est une décision de Dieu. Moi-même je viens de perdre mon frère Mohamed, qui avait tout juste 27 ans. Nous demandons au Tout-Puissant de leur accorder Sa miséricorde. Kacem est décédé à 72 ans d’une maladie qui le faisait souffrir atrocement. Je crois que quelque part il a été délivré. Quant à l’homme, il a marqué la vie sportive de la ville d’Oran depuis 40 ans. Je pense que le Mouloudia était sa grande passion. Avec nous, il avait toujours fait preuve d’égards et a toujours favorisé l’émergence des jeunes qui sont doués. Il savait les dénicher dans la catégorie juniors et même celle des cadets. Il a beaucoup donné au MCO. M. T.

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE AIN-DEFLA DAIRA DE MILIANA COMMUNE DE BEN-ALLEL

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE Conformément aux dispositions de l’article 43 alinéa 02 du décret présidentiel n°02-250 du 24/07/2002 portant réglementation des marchés publics, complété et modifié par le décret présidentiel n° 03-301 du 11/09/2003 et du décret présidentiel n° 08-338 du 26/10/2008. Le président de l’APC de Ben-Allel informe l’ensemble des soumissionnaires ayant participé à l’appel d’offres national ouvert public dans les quotidiens nationaux (El-Yaoume, Maracana le 12/09/2010) et suite à la séance d’évaluation des offres tenue en date du 20/09/2010 prononce l’attribution provisoire de marché. N°

Désignation du projet

Entreprise de réalisation

01

Acquisition d’une benne tasseuse 5 t (marque ISUZU)

SARL C.D.F.M.P.A. Tizi-Ouzou

Montant TTC Délai (DA) d’exécution

Observations

Observation

Meilleure étude, ce BET a obtenu la meilleure note (financière + technique)

4.380.000,00

15 jours

Qualifié et moins disant

Les soumissionnaires ont un délai de dix (10) jours à partir de la première parution du présent avis à s’adresser à Monsieur le président de la Commission des marchés publics de la wilaya de Laghouat pour d’éventuels recours.

Les soumissionnaires peuvent introduire un recours dans les dix (10) jours qui suivent la date d'émargement et la publication conformément à l’article 101 du décret présidentiel n°02-250 du 24/07/2002 portant réglementation des marchés publics, complété et modifié par le décret présidentiel n° 03301 du 11/09/2003 et du décret présidentiel n° 08-338 du 26/10/2008.

MARACANA N°1230 - Mercredi 29 Septembre 2010 - ANEP 826 679

MARACANA N°1230 - Mercredi 29 Septembre 2010 - ANEP 827 052

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Ligue

2

La FAF complique la situation des dettes CAB

g Par Wahab Yefsah

A l’instar de tous les clubs professionnels, le CAB a reçu la correspondance de la FAF qui l’informe que les dettes contractées par le club amateur CSA ne peuvent en aucun cas être imputées au club professionnel et à la société commerciale.

U

ne décision qui va très certainement compliquer la situation des dettes, surtout lorsque l’on sait que 70 % des dettes du CAB sont détenus par les dirigeants, 20% par les joueurs et 10% par les différents fournisseurs, si le club professionnel n’assume pas le passif et l’actif. Comment peut-on se permettre d’encaisser les subventions au nom du club amateur CSA et les dépenser pour le club professionnel comme ce fut le cas avec la subvention de l’APC. Comment

vont faire les dirigeants qui détiennent des dettes et qui sont en même temps des actionnaires dans la société commerciale ? Quelle sera la responsabilité juridique du président du CSA/CAB qui est en même temps le président du conseil d’administration de la société commerciale ? Mieux encore, pourquoi la FAF a exigé de tous les clubs professionnels de signer des engagements de règlement des dettes des joueurs qui détiennent des décisions de la CRL, avant le 31 décembre 2010

pour ensuite décider que les dettes ne sont pas imputables aux clubs professionnels ? Alors qui payera ces joueurs à l’échéance du 31/12/2010 ? Cette correspondance de la FAF va compliquer sérieusement la situation des clubs, beaucoup de dirigeants vont se retrouver en justice à cause de ces dettes alors que d’autres, ceux de la société commerciale auront le club sur plateau, parce qu’ils espèrent la vente des biens du club pour assainir la situation. W. Y.

Les joueurs mettent la pression g Par Wahab Yefsah

La présence du président Zidani à la reprise de l’entraînement a été une occasion pour les joueurs de discuter avec lui sur plusieurs volets, notamment les salaires et les primes de matchs.

L

Fezzani a repris Après près de deux semaines de convalescence et de soins, le milieu de terrain, Fezzani, blessé à la cheville lors du match amical contre l’USMK, a enfin réintégré le groupe lors de la reprise lundi matin, son retour permettra à Iaïche de bénéficier d’un atout offensif.

Amer Chafik dans le staff

MSPB

es joueurs ont demandé des explications sur les retenues que l’administration a amputées sur leurs salaires, à savoir l’IRG et la sécurité sociale, alors qu’au départ, les montants des salaires étaient prévus en net et non en brut selon les joueurs qui estiment qu’on les a floués. L’autre volet abordé par les joueurs était celui des primes de matchs, ils ont exigé à ce que le barème leur soit communiqué. Mais comme à son habitude, le boss du club les a renvoyés à la fin du mois en les informant que les primes de matchs seront incluses

15

Maracana N° 1230 — Mercredi 29 septembre 2010

C’est finalement en adjoint de l’entraîneur que Amer Chafik a été engagé par le CA Batna. De source sûre, c’est sur proposition de Iaïche que le DTR de la LRFB a été approché, il semble que les deux hommes se connaissent bien et que la complémentarité entre eux ne sera que meilleure.

Pas d’absent à la reprise L’entraînement de la reprise de lundi matin à l’OPOW n’a enregistré aucune absence, tous les joueurs étaient au rendez-vous y

Biquotidien à la reprise Les joueurs du MSPB, qui ont bénéficié de deux jours de repos, ont repris lundi par un biquotidien, une séance à 10 heures et une autre à 16 heures. Bendjaballah et Zinder ont axé leur travail sur le volet physique le matin, et technique l’après-midi.

Allili ménagé Ayant ressenti une légère douleur à la cuisse à l’entraînement, le jeune défenseur Allili a écourté sa séance après avoir consulté le kiné qui lui a demandé d’arrêter et de se reposer. Allili reprendra en solo mercredi, une manière de le ménager et de le récupérer pour le match de vendredi.

Chouati dans le groupe Blessé la semaine dernière, le latéral droit du Mouloudia qui a raté le match contre Médéa a repris normalement avec le groupe, sa blessure semble

Zidani en fin de séance de reprise mais selon nos informations, hormis les promesses rien de concret, le coach a décidé de continuer son travail et attendre ce que son président fera pour lui.Le résultat de la rencontre de vendredi prochain sera très déterminant, un bon résultat arrangera peut être les choses, à défaut tout le monde pense que l’équipe replongera dans la galère et les problèmes réapparaîtront. W. Y.

guérie et Chouati compte récupérer sa place de titulaire contre le CSC.

Amaouche reprendra aujourd’hui C’est aujourd’hui que le médecin du club a préconisé la reprise de l’entraînement. Amaouche ne devra pas prendre de risques pour ne pas aggraver son élongation, Bendjaballah qui espère le récupérer vendredi doit faire preuve de patience pour ne pas perdre son joueur plus longtemps.

Zeghidi n’a pas repris Malgré sa présence au stade à l’heure de l’entraînement, Zeghidi s’est contenté de suivre la séance à partir du banc. Le joueur, qui se sent très fatigué, a bénéficié de deux journées supplémentaires de repos, il reprend aujourd’hui et sera prêt pour jouer le match contre le CSC. W. Y.

Le comité des supporters en projet Il semble que l’administration du club a bien compris que l’installation d’un comité des supporters est une urgence et une nécessité, ainsi nous avons appris que M. Hasroumi Fathi a été désigné président, un projet de constitution de commissions de quartiers et envisagé afin de composer le bureau du comité des supporters.

Les souscriptions des actions à l’arrêt Ça fait plus d’un mois que les souscriptions d’achat des actions de la SPA/CAB ont été ouvertes mais aucune vente n’a été enregistrée à ce jour en raison du flou qui entoure toute la société, les actionnaires veulent une assemblée où tout sera mis sur table dans la transparence. W. Y.

SAM

Du pain sur la planche de Meghfour SA MOHAMMADIA

g Par Aoun Oussama

Après cinq jours de leur faux pas enregistré face à l’US Biskra pour le compte de la première journée du championnat professionnel de ligue 2, les Samistes ne se sont toujours pas remis de cet échec qui a fait beaucoup de mal au moral des poulains de Meghfour.

A sur la fiche de paie avec le salaire. Non convaincus, les joueurs ont demandé une réunion avec l’administration pour tout mettre au clair. Le calme retrouvé après la victoire de vendredi passé semble fragile et précaire tant l’administration ne montre pas encore un vrai engagement envers les joueurs et notamment leur entraîneur dont la situation n’est pas encore réglée, Bendjaballah s’est longuement entretenu avec

compris Laaouissi toujours blessé. L’assiduité du groupe dénote que le résultat de l’ASMO a boosté tout le monde.

première vue et de l’avis de tous ceux qui ont suivi la rencontre, ils ont donné la mension très bien pour le jeune défenseur Bahri Slimane qui a réussi à tirer son épingle du jeu. Le reste des joueurs donnait l’impression de jouer pour jouer, ils n’ont à aucun moment fait preuve de combativité sur le terrain dans

un groupe de supporters très en colère contre les joueurs qui sont tombés dans la facilité et le relâchement surtout en seconde période, l’autre souci qui inquiète les fans samistes c’est incontestablement l’arrière-garde qui a commis beaucoup d’erreurs depuis l’entame du match de préparation où elle avait encaissé la baguette de 15 buts en 7 matchs joués, le match de Biskra n’a pas échappé à la règle, de grosses lacunes et une grande fragilité ont été constatées au cours de ce match, la défense locale a été complètement déséquilibrée à tous les niveaux dans l’axe central comme sur les côtés pour trouver des solutions en attendant le prochain mercato pour un éventuel renforcement de ce compartiment. A. O.

6e confrontation JSMS-SAM

Vendredi prochain, les Samistes rencontreront les Skikdis pour le compte de la seconde journée du championnat professionnel de Ligue 2. Cette confrontation est la 6e depuis l’indépendance.

L

es deux formations se sont affrontées en cinq reprises, soit quatre en championnat et une en coupe d’Algérie sur le registre des résultats, en championnat les Samistes ont réussi à battre leurs adversaires du jour en trois reprises dont une à Skikda même et un nul arraché lui aussi hors de leur base, en coupe d’Algérie, c’était à l’occasion des 16es de finale

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

de 1976 à Sétif où les Oranges ont pu arracher leur billet de qualification en battant leur adversaire du jour par 3 buts à 2. Après prolongations, les buts samistes ont été l’œuvre de Djenane, Chakroun et Benfeta Hocine. Pour rappel, la saison 1975/1976, le SAM a réalisé un parcours remarquable que ce soit en championnat où il a coiffé l’accession en division nationale une ou en coupe d’Algérie où il a également réalisé un excellent parcours dans la mesure où les gars de la ville des Oranges n’ont pas été éliminés par le Mouloudia d’Alger aux 1/2 finales, à cette époque le club avait réalisé un triplé : coupe, championnat d’Algérie, et coupe d’Afrique des clubs champions.


16

Ligue

Maracana N° 1230 — Mercredi 29 septembre 2010

Kourdi promet un meilleur rendement NAHD

2

Le match face au MOC maintenu au stade de Rouiba Même si le NAHD a arraché le droit de jouer au stade du 20 Août, il n’empêche que cela ne se fera qu’à partir de la quatrième journée du championnat national face à l’ES Mostaganem. Le prochain match comptant pour la deuxième journée de Ligue 2 se jouera donc officiellement au stade de Rouiba, en raison de la programmation de la LNF qui avait déjà effectué son planning et avait envoyé une correspondance au club mociste, l’avertissant que le match se jouera à Rouiba. En plus, le Nasria devra synchroniser ses matchs avec l’OMR qui reçoit également le vendredi.

Deux séances au stade de Rouiba Le staff technique du Nasria a programmé deux séances d’entraînement pour mercredi et jeudi au stade Salem Mabrouki de Rouiba, afin que l’équipe prenne ses repères dans ce stade. En effet, il faut savoir que le Nasria s’entraîne depuis le début de la préparation sur le tartan et doit donc s’habituer à jouer sur du gazon, surtout que l’adversaire, à avoir le MOC, est lui habitué à jouer sur du gazon naturel.

g Par Raouf Mesbah

Le coach du Nasria, Majdi Kourdi, a révélé qu’il n’est pas satisfait à 100% du rendement montré par ses joueurs lors du premier match du championnat de Ligue 2, vendredi passé face à Merouana.

E

n effet, Kourdi avouera que ses joueurs paraissaient crispés lors de ce match et n’ont pas démontré la plénitude de leur talent. «Je pense qu’ils pouvaient faire mieux, surtout qu’ils avaient démontré un bien meilleur visage lors des matchs amicaux qu’ils avaient joués durant la phase préparatoire», dira Kourdi, qui

Moundji se sent mieux souhaite que ses poulains se reprennent pour les prochains matchs. Le coach des Sang et Or pense que les joueurs se reprendront certainement à partir du prochain match face à la formation du MOC, surtout que tout le monde souhaite faire un bon match à domicile et devant ses supporters. Kourdi estime, néanmoins, que les joueurs seront mieux lors de la quatrième journée, quand ils acquerront mieux les automatismes entre eux. Par ailleurs, Kourdi avouera qu’il souhaite que les supporters soient aux côtés des joueurs pour les prochains matchs du championnat. «Les joueurs sont jeunes, avec une moyenne de 21 ans et ont besoin du soutien des fans qui doivent être proches d’eux, surtout que la saison

sera quelque peu difficile», dira Kourdi, qui ajoutera que l’accession ne sera possible que si tout le monde y mette du sien et prête main forte aux joueurs et au staff technique. Il avouera, toutefois, qu’il sera difficile de redonner confiance aux fans qui ont vécu une saison cauchemardesque l’année passée, avec la relégation que personne n’avait digérée, mais promet que tout le monde se battra à fond cette saison pour donner un meilleur visage de l’équipe qui a les moyens, techniques surtout, de remonter en Ligue 1, pour peu qu’elle reçoive le soutien de tout le monde et notamment des supporters qui doivent être très proches de le leur équipe qui tâchera de ne pas les décevoir. R. M.

Se remettre au travail, et vite RCK

g Par Anis Sadoun

Après le match gagné vendredi dernier contre du JSM Skikda, la formation koubéenne a repris le chemin des entraînements et travaille d’arrache-pied pour préparer son prochain match prévu après-demain, vendredi, face au Paradou AC.

U

n match comptant pour la deuxième journée du championnat de la Ligue 2 au stade Benhaddad ; mais, pour cette empoignade, contrairement à ce que l’on pense, c’est bien le PAC qui reçoit. Les joueurs son déterminés à aligner une deuxième victoire de suite et l’emporter dans ce premier derby de la saison. L’entraîneur du RCK, Nabil Medjahed, axe son travail sur des exercices avec ballon. Lors de la séance d’avant-hier et celle d’hier, les joueurs ont travaillé beaucoup d’exercices avec ballon. Il règne une excellente ambiance au sein du groupe, qui trouve beaucoup de plaisir à vivre ensemble. Nabil Medjahed, avec lequel nous avons discuté un moment, nous a fait savoir que l’équipe devait se mettre au biquotidien chaque lundi et mardi durant de longues semaines.

L’entraîneur koubéen sait mieux que quiconque ce dont ont besoin ses joueurs et s’il a décidé d’élever la cadence aux entraînements, c’est certainement parce qu’il a de bonnes raisons pour le faire. En tout cas, ce qu’il y a lieu de signaler, c’est que du côté de Kouba on sait parfaitement qu’il faut se remettre au travail et vite ; la saison est encore très longue. Le RCK, dont les ambitions sont claires cette saison, a les moyens d’atteindre ses objectifs, pour peu que le club puisse travailler dans la sérénité et ce, en toute circonstance.

L’effectif au complet La séance d’entraînement d’hier s’est déroulée avec l’ensemble des joueurs, aucun absent n’est à signaler. Un signe qui ne trompe pas : au RCK on travaille sérieuse-

ment, les joueurs viennent avec plaisir aux entraînements. Le coach koubéen nous dira à sujet : «Je ne tolère aucune absence. Pour moi, rien ne pourra justifier une absence aux entraînements, les joueurs doivent comprendre cela et je le leur ferai comprendre chaque jour s’il le faut.»

Les travaux continuent Les travaux entamés il y a quelques mois de cela au niveau du stade Benhaddad n’ont toujours pas été terminés. Au niveau de la tribune officielle, il reste beaucoup à faire afin de rendre les lieux conformes et aux normes internationales. Les dirigeants du RC Kouba estiment terminer ces travaux le plus tôt possible pour pouvoir recevoir un plus grand nombre de supporters. A. S.

Le jeune milieu de terrain, Fayçal Moundji, se sent nettement mieux et semble d’attaque pour le prochain match du championnat face au MOC. En effet, ce dernier s’est remis de sa blessure dont il souffrait tout dernièrement, avec une légère élongation et devrait être prêt pour revenir dans l’effectif, sachant que l’entraîneur compte beaucoup sur ce joueur qui commence à s’affirmer avec Kourdi.

El Far sera bel et bien présent Malgré le fait qu’il vient tout juste de rejoindre l’équipe militaire du Centre des équipes nationales militaires de Ben Aknoun, l’attaquant du Nasria, El Far, sera bel et bien présent pour le match de vendredi face au MOC. On apprend qu’un accord a été conclu pour que le joueur soit mis à la disposition de son équipe, étant donné qu’il a rejoint son unité à la demande des responsables de l’EN militaire qui l’ont sollicité pour qu’il joue la coupe arabe militaire. R. M.

Kheddis : «Réussir une grande saison à Kouba»

Comment s’est effectuée la reprise ? Après le résultat positif et la victoire face à la JSM Skikda, nous avons repris le travail avec un bon moral et dans de bonnes conditions. On a déjà oublié le match de Skikda, on se concentre désormais sur le prochain match du Paradou. Voilà, on a repris dans la joie et dans la sérénité ; vous savez bien que quand les victoires sont là, les lendemains sont toujours joyeux. Bon, c’est le premier match, il ne faut pas s’enflammer, il reste un énorme travail à faire ; alors, concentronsnous sur notre travail. A propos du match contre Skikda, quel commentaire faites-vous ? N’oubliez pas que c’était le premier match du championnat, c’est dur de parfaire la cohésion dès le premier match ; l’essentiel, c’est qu’on ait pu avoir les trois points qui vont nous motiver plus pour la suite du parcours. Je ne vois pas ce que je peux dire de plus, si ce n’est que l’essentiel a été fait. Comme je viens de vous le dire, c’est le premier match, il ne

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

faut pas trop s’y attarder, regardons plutôt l’avenir. Justement, en parlant d’avenir, comment voyezvous le prochain match face au Paradou AC ? C’est un derby, le Paradou est connu par la jeunesse de son effectif et le beau football qu’il pratique. Ce n’est pas par hasard si le PAC a trois, voire quatre joueurs en équipe nationale A’. Voilà pour le Paradou ; pour le match, on s’attend à une rencontre très disputée, à un match serré. On se prépare avec tout le sérieux voulu, on verra bien vendredi ce qui va se passer. En tout cas, nous, on est confiants, on a un bon moral, et en plus on joue chez nous, dans notre propre stade ; là, il n’y a aucune raison de stresser, on est chez nous. Un mot pour conclure… Mon plus grand souhait, c’est de réussir une grande saison avec le RC Kouba, comme je souhaite que nos supporters soient derrière nous tout au long de la saison. Entretien réalisé par Anis Sadoun


National amateur

MOB-ABS, vendredi à Béjaïa MOB

Après avoir affronté l’USMS hier

P

g Par Lyès Chekal

our confirmer que l’équipe ne fera pas marche arrière au même titre que le groupe des 28 de la DNA qui boycott la competition, la direction du MOB vient de programmer, sitot le match de l’USMS (joué hier) terminé, une autre joute amicale avec son homologue de Bou Saâda, le jour du match programmé cette fois ci par la LNF dans le cadre de la seconde journée de la DNA face à Réghaïa au stade de l’Unité maghrébine. Le président du MOB, Arab Benaï, rencontré au niveau du siège du club, nous a confirmé l’arrivée du fax de la LNF : «Effectivement, on vient de recevoir un fax émanant de la LNF qui concerne la programmation du match prévu contre Réghaïa, qui rentre dans le cadre de la seconde journée du championnat.» Dans la situation où nous sommes, ledit fax ne nous concerne pas du tout, a dit Benaï. Et d’ajouter : «On ne peut le prendre en considération du moment qu’on a boycotté la première journée, aucun club n’a pris part à ladite journée. On fera de même ce vendredi. On va continuer dans notre lancée jusqu'à satisfaction de toutes nos revendications. On a le soutien de nos supporters, les présidents des clubs qui ont pris la décision du boycott sont responsables et soudés entre eux, on ira

17

Maracana N° 1230 — Mercredi 29 septembre 2010

jusqu’au bout, ça c’est sûr.» Notre interlocuteur nous confirmera par contre que son équipe va jouer à la place du match

Sedik de retour

programmé par la LNF un match amical à la même heure, c'est-à-dire le vendredi à 16 heures face à l’ABS. L. C.

L’absence du meneur de jeu du MOB, Sedik, va durer moins longtemps que prévu. Ainsi, l’enfant de la ville des Eaux a repris depuis deux jours en solo. Il sera d’attaque dès la semaine prochaine. Pour rappel, Sedik était victime d’une élongation au niveau du genou gauche lors de la séance d’entraînement de mercredi. L. C.

La stabilité est la devise de l'équipe ZCST

L

e seul club d'Aïn Témouchent qui dispose d'un entraîneur avec une licence CAF est le Zidoria Témouchent, en la personne de Seghir Baghdad, ce dernier possédant ce grand diplôme international revendiqué, cette saison, par toutes les équipes qui avaient choisi la nouvelle formule du professionnalisme et qui est une condition indispensable imposée par la FAF aux clubs des divisions 1 et 2. Seulement, l'entraîneur Seghir Baghdad avait choisi le Zidoria, sociétaire de la division nationale amateur puisque, selon lui, les dirigeants ont mis à sa disposition tous les moyens dont plusieurs équipes de l'élite ne disposent pas. Ces moyens ont permis au Zidoria d'être assez stable pour entamer un championnat avec sérénité et fermeté. Assisté par le président du CSA, Guelaï Omar, qui cherche par son engagement au coach Seghir de faire du Zidoria un club d'avenir et en même temps une école de formation nationale. Et, malgré le boycott décidé par les clubs de division 2 amateur, le Zidoria reste fidèle au programme tracé par le duo Seghir-Kebdani, dont les séances des entraînements se poursuiventr dans la norme et sans coupure jusqu'à nouvel ordre. Med Benbachir

Publicité

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTÈRE DES TRAVAUX PUBLICS DIRECTION DES TRAVAUX PUBLICS DE LA WILAYA D’ALGER

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT La Direction des travaux publics de la wilaya d’Alger lance un avis d’appel d’offres national restreint pour l’étude de délimitation du domaine public maritime de la wilaya d’Alger. Le présent avis d’appel d’offres national restreint s’adresse à tous les bureaux d’études disposant d’un agrément délivré par le ministère des Travaux publics ou le ministère des Ressources en eau ou bien le ministère de l’Habitat et ayant au moins réalisé une étude de même envergure. N. B. : On entend par étude de même envergure toute étude (étude de réalisation de route, de barrage, bâtiment, hydraulique etc.) dans l’étendue des levés topographiques est égale à 30 ha et plus. Les bureaux d’études intéressés par le présent avis sont invités à retirer le dossier d’appel d’offres auprès de la : Direction des travaux publics de la wilaya d’Alger (Bureau des marchés), sis au 125, rue de Tripoli, Hussein Dey - Alger Les offres devront être déposées auprès de la Direction des travaux publics de la wilaya d’Alger (Bureau des marchés) Sous double enveloppe cachetée anonyme. L’enveloppe extérieure devra comporter la mention suivante : A Monsieur le directeur des travaux publics Direction des travaux publics de la wilaya d’Alger

125, rue de Tripoli, Hussein Dey - Alger Soumission : Etude de délimitation du domaine public maritime de la wilaya d’Alger - Soumission à ne pas ouvrir L’enveloppe externe doit contenir deux (02) plis, l’une portant le mention “offre technique” et l’autre “offre financière”. Tout bureau d’études devra accompagner sa soumission des pièces demandées dans l’instruction aux soumissionnaires et des pièces certifiées exigées par la réglementation en vigueur des marchés publics et notamment : 1/ Offre technique : 1- La déclaration à souscrire dûment renseignée et signée 2- L’instruction aux soumissionnaires signée par le soumissionnaire avec la mention “lu et accepté” et portant son paraphe sur chaque page 3- Le cahier des prescriptions spéciales (CPS) renseigné et signé par le soumissionnaire avec la mention “lu et accepté” et portant son paraphe sur chaque page 4- Un mémoire technique comprenant principalement : ◊ Le planning temporel et spatial des travaux ◊ La méthodologie de réalisation ◊ Les moyens humains et matériels à mettre en œuvre 5- Les statuts du bureau d’études 6- Le registre du commerce du bureau d’études

7- L’agrément du bureau d’études (en cours de validité) 8- L’extrait du casier judiciaire du premier responsable du bureau d’études, du gérant ou du directeur général 9- Un extrait de rôle apuré (de moins de 03 mois) ou avec un échéancier 10- Les attestations de mise à jour CNAS, CASNOS en cours de validité 11- Les bilans financiers des trois (03) dernières années dûment visés par les services des impôts 12- Les références professionnelles du soumissionnaire (attestations de bonne exécution des maîtres d’ouvrages) 13- Attestation de dépôt des comptes sociaux délivrés par le CNRC, sous peine d’élimination pour les SARL, SNC, SCS, SPA, EURL 14- Déclaration de probité

Offre financière : 1- La soumission suivant le modèle présenté 2- Le bordereau des prix unitaires 3- Le devis estimatif et quantitatif La date de dépôt des offres est fixée au 31 octobre 2010 avant 13h. Les bureaux d’études sont invités à assister à la séance d’ouverture des plis (offres technique et financière), le même jour de la date de dépôt des offres à 14h au niveau de la Direction des travaux publics de la wilaya d’Alger 125, rue de Tripoli, Hussein Dey - Alger

MARACANA N°1230 - Mercredi 30 Septembre 2010 - ANEP 827 206

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


18

Maracana N° 1230 — Mercredi 29 septembre 2010

Internationale

FACCHETTI, la défense devient un art

Giacinto Facchetti était le Pelé des défenseurs. Sur le plan technique il restera dans l'histoire du football comme l'homme qui a sorti les défenseurs latéraux de leur cage.

P

remier arrière offensif de l'ère moderne, Facchetti s'est paradoxalement épanoui dans l'univers hyper-réaliste du catenaccio d'Helenio Herrera. Elégant sur le

terrain c o m m e dans la vie, il a également été l'homme d'un seul club, franchissant tous les échelons de l'Inter Milan de simple joueur à président, toujours avec pudeur et une grande dignité. Giacinto Facchetti se résume en un mot : la classe. Originaire de Treviglio, la seconde ville de la province de Bergame, Facchetti a longtemps hésité entre l'athlétisme et le football. A 18 ans ses 188 centimètres pour 85 kilos faisaient alors de lui un athlète exceptionnel d'autant plus qu'il affichait des dons certains pour le sprint. A l'époque il rêvait d'être champion olympique du 100 mètres. Mais l'appel du football est le plus fort. Sa vie bascule au printemps 1960 quand il est repéré et recruté par Helenio Herrera alors qu'il évolue à la pointe de l'attaque de la Trevigliese, l'équipe de sa ville natale.

LE PREMIER "PREMIER ATTAQUANT" HH allait faire de lui la clé de voûte de son catenaccio en exploitant ses qualités naturelles : vitesse et technique hors pair pour un joueur de cette taille. Jusqu'à l'arrivée de Facchetti, les défenseurs étaient cantonnés dans leur camp avec interdiction officieuse de franchir la ligne médiane et pour seule consigne

d'endiguer les attaques adverses. Il n'était pas encore question de contre-attaque ou de relance faisant du défenseur le premier attaquant. Ce n'est pas pour rien si le surnom de Herrera était "le mage". L'entraîneur des Nerazzurri a en effet immédiatement perçu le rôle que pouvait jouer Facchetti dans son système. Sans hésitation, il l'installe dès son arrivée à l'Inter comme défenseur latéral gauche et le fait débuter le 21 mai 1961 au stade Olympique face à l'AS Rome (2:0). A 19 ans, il ne tarde pas à devenir le titulaire incontournable

seule saison 1965/66. Un total incroyable pour un défenseur au plus fort du règne du catenaccio.

LA HONTE ET LE HÉROS

Avec l'Inter, Facchetti a remporté deux Coupes d'Europe des Clubs Champions d'affilée, en 1964 et 1965, respectivement devant le Real Madrid et le Benfica, mais aussi quatre titres de champion d'Italie et deux Coupes Intercontinentales. Après des débuts en équipe nationale le 27 mars 1963 face à la Turquie, Facchetti a également accompli une carrière exceptionnelle de longévité avec la Squadra Azzurra totalisant 94 sélections, dont 70 comme capitaine, entre 1963 et 1977. Il est d'ailleurs longtemps resté recordman italien des sélections avant d'être détrôné par Dino Zoff, autre monstre sacré du football italien. Lors de la Coupe du Monde de la FIFA, Angleterre 1966 il fait pourtant preuve de la même apathie que ses coéquipiers lors du "match de la honte" contre la RDP Corée (0:1). Mais deux saisons plus tard, l’intraitable capitaine conduit les Azzurri à la victoire lors du Championnat d'Europe des Nations disputé à domicile. Mais c'est sans aucun doute lors de la légendaire demi-finale de Mexique 1970 contre la R.F.A. (4:3) qu'il entre à jamais dans l'histoire du football. Face viglio à un Franz NÉ LE : 18/07/1942 à Tre 06 Beckenbauer DÉCÉDÉ LE : 04/09/20 puis libero t e r m i n a n t POSTE : Arrière-gauche avec le bras en du numéro 3 et écharpe, le capitaine italien mène Corée du Nord, on voulait me inscrit son premier but en Serie A avec calme et sérénité une équipe condamner aux travaux forcés à dès son second match perpétuface à Naples. i t é . Pendant dix PAL MA RÈ S Quatre huit ans, * Trois participations à la Coupe du Monde de la FIFA (1966, 1970, 1974) ans plus Facchetti va * Vice-champion du monde (Mexique 1970) tard à la s’imposer avec * Vainqueur du Championnat d'Europe des Nations 1968 suite de é l é g a n c e * 2 Coupes d'Europe des Clubs Champions (1964, 1965) la demic o m m e * 2 Coupes intercontinentale (1964, 1965) finale d é f e n s e u r * 4 Championnats d'Italie (1963, 1965, 1966, 1971) contre avant de se * 1 Coupe d'Italie (1978) projeter en attaque. Quand comprenant des personnalités l'Allemagne, la police a dû proles défenseurs adverses tentaient aussi marquées que Gianni téger mon épouse que les tifosi de le bloquer, il adressait des cenRivera, Sandro Mazzola ou encore locaux voulaient porter en triomtres millimétrés dont se délecGigi Riva. Et tant pis si en finale il phe. Malgré ses défauts, le foottaient les Mario Corso, Luís souffre considérablement face au ball est une des rares choses qui Suárez, Sandro Mazzola et autres feu follet brésilien Jairzinho, il fait parler en bien de l'Italie", Jair. En revanche quand ses analysait-il philosophe. En 1974, revient en Italie en héros. attaquants étaient marqués, il lors de sa troisième Coupe du n'hésitait pas a prendre sa chance. Monde, la triste campagne de la JOUEUR ET PRÉSIEn 475 rencontres de Serie A, il Nazionale en Allemagne laissait DENT EXEMPLAIRE allait ainsi inscrire la bagatelle de entrevoir les stigmates du déclin 59 buts, plus dix autres en Coupe Quelques années plus tard, il ne de ce grand défenseur qui décidait d'Italie et six en 68 rencontres de manquait d'ailleurs pas de de se reconvertir comme libéro. Coupe d'Europe, soit au total 75 souligner le caractère versatile des Pendant trois saisons, cantonné buts sous le maillot de l'Inter, dont tifosi : "Après la défaite contre la cette fois dans un registre strictedix au cours de la ment défensif, Facchetti allait continuer d'honorer son statut. Le 16 novembre 1977 à Wembley, à CA RR IÈR E 36 ans, il faisait ses adieux à la Club : Inter Milan (1960-78) sélection avant de disputer à San ine capita e comm 70 tions, Equipe nationale : 94 sélec Siro son ultime match en série A le ) Italie 0:1 uie (Turq /1963 27/03 le : tion Première sélec 7 mai 1978 et d'intégrer le staff ) Italie 2:0 e leterr Dernière sélection : le 16/11/1977 (Ang d'un club auquel il a toujours voué

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

un attachement indéfectible. Il a ensuite gravi tous les échelons en tant que dirigeant. Elu vice-président de l'Inter le 13 novembre 2001, il devint le 19ème président nerazzurro le 19 janvier 2004, une fonction qu'il a occupée jusqu'à son décès le 4 septembre 2006 des suites d'une maladie foudroyante. Ce fils de cheminot est devenu au fil des années une véritable icone du football transalpin et, au-delà de son image de joueur exemplaire, un des plus beaux portedrapeaux du sport roi. In fifa.com

LE SAVIEZVOUS ? -En 728 matches officiels disputés à l'époque hyper-réaliste du catenaccio, Facchetti n'a reçu qu'un seul carton rouge dans sa carrière, et encore, pour avoir applaudi ironiquement une décision arbitrale. -Chronométré en 10 secondes 7 aux 100 mètres et assez régulier en moins de 11 secondes, Facchetti aspirait dans sa jeunesse à devenir champion olympique du 100 mètres avant d'opter pour le football.


Internationale

WERDER : Dix jours pour Frings

Maracana N° 1230 — Mercredi 29 septembre 2010

EQUIPE DE FRANCE : Mexès garde la confiance de Blanc

Dix jours, c'est la durée de l'indisponibilité annoncée mardi par le Werder Brême pour Torsten Frings, confirmant ainsi l'absence du capitaine de l'équipe allemande mercredi en Ligue des champions à Milan contre l'Inter, le champion d'Europe en titre. Frings qui souffre d'une hanche après une béquille est le dernier nom d'une longue liste de blessés. Le défenseur Clemens Fritz et l'attaquant péruvien Claudio Pizzaro (cuisse) seront également indisponibles pour le match à San Siro. L'absence du trio s'ajoute à celle de Naldo (genou).

REAL : Pourquoi Pedro Leon est écarté

Pedro Leon était attendu comme titulaire à Auxerre hier soir. Mais, à la grande surprise des Madrilènes, l'ancien milieu offensif de Getafe n'a même pas été retenu dans le groupe par José Mourinho. L'explication, c'est Canal + Espagne qui pense l'avoir. A Levante (0-0) le weekend dernier, Pedro Leon a tiré un coup-franc à la 74e minute. Ce dernier est repoussé par la défense et le ballon revient à deux mètres du joueur qui ne bouge même pas pour le rattraper. Cette nonchalance fait exploser de rage l'entraîneur portugais qui se retourne immédiatement vers son adjoint Aitor Karanka et lui glisse un mot à l'oreille. On peut imaginer que Pedro Leon a été puni pour cela. Interrogé sur l'absence du milieu de terrain à Auxerre en conférence de presse, Mourinho a rapidement lâché : «Vous parlez tous de lui, on croirait que c'est Zidane ou Maradona !» Avant de quitter la salle de presse. Pedro Leon va devoir mettre les bouchées doubles à l'entraînement pour revenir dans les petits papiers de son coach.

M

algré les difficultés que connaît actuellement Philippe Mexès avec la Roma, Laurent Blanc a décidé de lui maintenir sa confiance. Le sélectionneur de l'équipe de France a confirmé lundi soir sur RTL, lors d'un entretien avec l'ancien international Bixente Lizarazu, son intention de reconduire la charnière centrale formée par le libéro et d'Adil Rami lors du match contre la Roumanie, le 9 octobre, au Stade de France, en qualification de l'Euro 2012. «La charnière centrale m'a donné entièrement satisfaction, donc je la remettrai certainement contre la Roumanie, a développé Blanc, dont la liste pour ce match et le Luxembourg trois jours plus tard à Metz est attendue jeudi. Une

19

STEAUA BUCAREST : Lacatus revient au club

A

ce rythme, le Steaua Bucarest va battre tous les records. L'ancien club de l'armée roumaine vient d'engager son quatrième entraîneur... en moins deux mois. L'ancien international roumain Marius Lacatus est le dernier à bénéficier de ce jeu des chaises musicales, une tradition fortement ancrée au Steaua où une quinzaine de techniciens se sont succédé ces dernières années. L'ex-joueur de la Fiorentina a pris les rênes du club mardi en déclarant qu'il espérait faire «mieux» que lors de ces deux passages sur le banc du club entre 2007 et 2009.

UN PRÉSIDENT QUI N'AIME PAS LES OPPOSANTS

charnière centrale ne s'improvise pas du jour au lendemain. On a pris une option avec Philippe et Adil, il faut qu'ils aient des automatismes et surtout de la complémentarité... Ils sont complémentaires, ils ont besoin de jouer.

BLACKPOOL : Holloway poursuivi par la FA

Ian Holloway, le technicien de Blackpool, devra répondre de ses actes devant la FA (Football association). En effet, la fédération anglaise a annoncé que l'entraîneur du promu allait être sanctionné, après réunion de la commission d'enquête, pour son comportement et ses propos irrévérencieux à l'encontre des arbitres du match perdu face à Blackburn ce week-end (1-2) pour le compte de la 6e journée de Premier League.

ARSENAL : Wenger évoque le retour de Fabregas

Blessé aux adducteurs sur la pelouse de Sunderland (1-1) le 18 septembre dernier, Cesc Fabregas (23 ans, 4 matches de Premier League cette saison, 1 but) pourrait retrouver la compétition à l'occasion du derby face à Chelsea ce dimanche. "Il a commencé à courir donc nous devons surveiller ses progrès dans la semaine. Il y a un petit espoir pour qu'il soit apte dimanche", a expliqué Arsène Wenger en conférence de presse. A noter que les Gunners affrontent le Partizan Belgrade ce mardi en Ligue des Champions.

Lacatus a l'avantage de bien connaître Gigi Becali, le patron du Steaua, qui vire à tour de bras ses entraîneurs... sauf quand ceux-ci choisissent de rendre leur tablier. C'est ce qui s'était produit en début de saison avec Victor Piturca qui ne supportait plus que le boss conteste publiquement ses décisions. Ses deux successeurs ont été remerciés, bien que le club ne se porte pas si mal. Malgré une série de quatre matches sans victoire (deux nuls, deux défaites), le club se maintient en haut de tableau, à la quatrième place, à quatre points du leader, le FC Otelul Galati.

CHELSEA : Kakuta intéresse le Bayern !

Gaël Kakuta n'est pas totalement certain de poursuivre sa carrière à . Sous contrat avec les dres Lon Blues jusqu'en juin 2011, le prodige français, âgé de 19 ans, n'a toujours pas prolongé avec le club anglais, malgré des négociations débutées il y a quelques semaines. Selon RMC, Chelsea doit d'ailleurs faire vite puisque le Bayern Munich semble très intéressé et pourrait le fairere signer gratuitement dès le 1 janvier 2011.

FC SÉVILLE : Luis Fabiano s'interroge...

Seulement titularisé à une reprise en championnat sur trois apparitions, Luis Fabiano vit un début de saison chaotique avec le Séville FC. Tout proche d'un départ durant l'été (Marseille, Tottenham), l'international brésilien avait finalement prolongé son bail jusqu'en 2013 mais est aujourd'hui dans l'impasse, au point qu'un transfert soit étudié pour le mois de janvier prochain et l'ouverture du mercato hivernal. Le nouvel entraîneur du club andalou, Gregorio Manzano, va-t-il changer la donne ?

BAYERN MUNICH : Van Bommel ne cherche pas d'excuses

DORTMUND La paire BarriosCardozo reconstituée ?

Lisbonne, devait plier bagages durant Oscar Cardozo, l'attaquant du Benfica ugal. Sous contrat jusqu'en juin 2014 l'été mais était finalement resté au Port en pourrait pourtant être transféré avec les Aigles, l'international paraguay le Borussia Dortmund semque dès le mois de janvier prochain, puis patriote, Lucas Barrios, à la com son à r ocie l'ass à ble décidé Lisboètes réclampointe de son attaque. Toutefois, les ros pour le d'eu ions mill 25 ron eraient envi principal intéressé...

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Même diminué par l'absence de la paire "Robéry" (Arjen Robben et Franck Ribéry), le Bayern Munich ne se cherche pas d'excuses. Le capitaine bavarois, Mark van Bommel, a confirmé en conférence de presse, relayée par le site de l'UEFA, que le champion d'Allemagne en titre ne devait pas se cacher derrière ces absences de marque: "Ce n'est pas une excuse pour nous. Nous avons joué à Turin face à la Juventus la saison dernière sans Arjen et Franck. Cela peut être un tournant pour nous, comme cette rencontre à Turin (victoire du Bayern 1-4). Le manque de buts est un problème et c'est quelque chose que nous devons améliorer. Nous devons commencer à inscrire des buts."


20

Maracana N° 1230 — Mercredi 29 septembre 2010

RALLYE - IRC : la Corse de retour en 2011

Le Tour de Corse sera au calendrier du championnat IRC en 2011, et se déroulera du 6 au 8 mai, de Calvi à Ajaccio, en passant par Corte. La Collectivité territoriale de Corse a voté vendredi une subvention de 450 000 euros et un contrat de deux ans, plus un an en option, doit être signé dans les jours qui viennent avec Eurosport Events, promoteur de l'IRC depuis sa création en 2007. En 2009, le Tour de Corse avait été remplacé par une épreuve originale, «Les 10 000 virages», reprenant plusieurs spéciales de l'histoire de l'épreuve, inscrite pendant 35 ans (de 1973 à 2008) au calendrier du WRC. Sa dernière édition, disputée dans le cadre du Championnat du monde des rallyes (WRC), date de 2008. Le Tour de Corse rejoint donc le rallye Monte-Carlo, autre ancien pilier du WRC, au calendrier de l'IRC.

ATHLÉTISME - 10 KM Record du monde pour Komon

Le Kényan Leonard Komon a établi un nouveau record du monde du 10 km sur route en s'imposant en 26 min 44 sec, dimanche à Utrecht (Pays-Bas). Le Kényan améliore la performance de son compatriote Micah Kogo qui s'était imposé en 27 min 01 sec à Brunssum, également aux Pays-Bas, le 29 mars 2009. Komon, médaillé d'argent aux Mondiaux-2008 de cross-country, a devancé son compatriote Sammy Kitwara (27:11.).

FORMULE 1 - Corée du Sud : “Tout sera prêt”

Tout sera prêt pour le premier GP de Corée du Sud le 24 octobre à Yeongam (320 km au sud de Séoul), a affirmé lundi la société organisatrice KAVO, après des craintes sur sa capacité à tenir les délais nées du report de la tournée d'inspection FIA prévue le 23 septembre. "Nous n'aurons aucun problème pour accueillir la course le 24 octobre et les préparatifs sont quasiment terminés", a affirmé le porte-parole de Korea Auto Valley Operation, Kim Jae-ho, en réponse à une déclaration de Bernie Ecclestone à Singapour. "Ce n'est pas très bon signe. Elles (les installations) auraient déjà dû être inspectées peut-être il y a six semaines, mais cela ne s'est pas fait", a affirmé le grand argentier de la F1, dimanche, lors du GP de Singapour qualifié, lui, de "joyau de la couronne". "C'est assez risqué, et cela pourrait nous amener à nous poser la question de l'annulation du Grand Prix. Mais, ils (les organisateurs) ont dit que tout se passera bien, alors, nous espérons qu'ils disent vrai", a conclu Ecclestone. "Nous prenons les remarques de M. Ecclestone très au sérieux, comme un signal nous appelant à accélérer les ultimes préparatifs", a encore réagi Kim Jae-ho. "Nous allons mettre les bouchées doubles pour achever les travaux et les inspecteurs de la FIA découvriront un circuit complètement terminé lorsqu'ils mèneront leur tournée d'inspection dans deux semaines", a ajouté M. Kim. Les dirigeants de KAVO avaient annoncé que la tournée d'inspection de la Fédération internationale de l'automobile (FIA), prévue le 23 septembre, avait été reportée parce que cette date tombait dans une période fériée de trois jours en Corée du Sud. KAVO s'est vu confier l'organisation du GP pour sept ans, avec une option pour cinq années supplémentaire.

TENNIS - WTA - TOKYO : Kuznetsova s'incline L'Allemande Andrea Petkovic a pris sa revanche sur sur Svetlana Kuznetsova au 2e tour mardi. Vainqueur lors de leur dernière confrontation à Roland-Garros cette année, la Russe, tête de série n°10, s'est cette fois inclinée (6-3, 7-5). En huitièmes de finale, Petkovic affrontera la Polonaise Agnieska Radwanska.

L

Omnisports

CYCLISME - MONDIAUX 2010 : Evans en forme ascendante

e tenant du titre, l'Australien Cadel Evans, s'est estimé en forme ascendante, mardi, à cinq jours du championnat du monde de Geelong (Australie). De Canberra où la délégation australienne a établi sa base d'entraînement, Evans a déclaré: "J'ai eu une bonne période d'entraînement depuis le Tour même si évidemment j'ai pris le temps de me rétablir complètement de ma fracture (du coude). Je me suis plutôt bien entraîné." "Je n'ai pas eu beaucoup de courses pour me tester mais sur celles que j'ai faites, j'ai trouvé des signes prometteurs", a estimé l'Australien. Evans a placé le Belge Philippe Gilbert et l'Italien

Filippo Pozzato en première ligne des "hommes à battre": "Ils sont les meilleurs leaders à la tête des meilleures équipes." "Nous (l'Australie), nous sommes assez bien placés avec une bonne palette de coureurs", a ajouté le champion du monde sacré l'an passé à Mendrisio (Suisse). Quant aux oreillettes, qui seront interdites pour la première fois dans les Championnats du monde, Evans a éludé pour l'essentiel : "C'est un grand changement par rapport au reste de la saison, auquel on doit s'adapter, dans une course par elle-même déjà très différente des autres (par équipes nationales)." Avant d'ajouter que les oreillettes, même quand elles sont autorisées, ne fonctionnent pas toujours...

La Serbie hésite encore sur le choix de la surface qu'elle déroulera à la Belgrade Arena pour accueillir la France en finale de Coupe Davis du 3 au 5 décembre, a-t-on appris lundi auprès de la Fédération serbe (TSS). "Pour le moment, la TSS n'a pas encore décidé de la surface et ne peut non plus communiquer le délai dans lequel cette décision sera prise, mais elle le sera en temps

approprié", a déclaré à l'AFP Neda Miletic, porte-parole de la TSS. Le sélectionneur de l'équipe serbe Bogdan Obradovic a précisé récemment que le choix de la surface dépendrait, entre autres, de la présence de Jo-Wilfried Tsonga, actuellement en phase de reprise après une blessure au genou gauche. "Les Français sont très bons sur toutes les surfaces (...) En premier lieu, voyons si

TENNIS - COUPE DAVIS : la Serbie hésite sur la surface

Jo-Wilfried Tsonga va jouer ou non", a déclaré Obradovic à la presse. Le sélectionneur n'a pas exclu d'opter pour la même surface que celle, en dur, qui accueillera le Masters du 21 au 28 novembre à Londres, afin de faciliter la transition au N.2 mondial Novak Djokovic, leader du camp serbe. La Serbie disputera en décembre la première finale de la Coupe Davis de son histoire.

EQUITATION - MONDIAUX 2010 : Les Pays-Bas en tête

Les Pays-Bas ont pris une sérieuse option sur le titre de dressage par équipes, à l'issue de la première journée de la discipline aux Jeux équestres mondiaux, lundi à Lexington. L'Allemagne, déjà battue par les +oranje+ aux Championnats d'Europe 2009, a perdu ses illusions avec la débutante Anabel Balkenhol, créditée seulement de 67,702. La Mannschaft est ainsi quasiment assurée de perdre un titre mondial qu'elle avait conservé depuis 1974. Sur le plan individuel, le meilleur score a été réalisé par la Néerlandaise Imke Schellekens-Bartels, sur Sunrise (73,447). La France n'était pas représentée dans la discipline.

VOLLEY-BALL - MONDIAL VOLLEY 2010 : Le Cameroun au deuxième tour

Le Cameroun a réussi l'exploit de se qualifier pour le deuxième tour du Mondial de volley en Italie où la Bulgarie a encaissé sa deuxième défaite de suite lundi.

L

es Camerounais se sont assurés la troisième place de leur groupe en battant et éliminant - l'Australie (3-1). L'Espagne et le Mexique ont fait de même dans les groupes B et D en dominant respectivement la Tunisie et le Venezuela, éliminés. L'Allemagne passe aussi grâce à sa victoire 3-0 sur le Canada.

Après sa défaite face à la France la veille, la Bulgarie a chuté une deuxième fois (3-1), face à la République tchèque qui est assurée de terminer à l'une des deux premières places du groupe E en compagnie de la France, opposée à la Chine en soirée. La Bulgarie peut au mieux finir troisième et risque même l'élimination en cas de large succès de la Chine sur la France. Ce serait une énorme désillusion pour le médaillé de bronze du Mondial-2006 et de l'Euro-2009. A noter par ailleurs, la victoire du Japon sur l'Egypte au tiebreak après avoir été mené deux sets à zéro. Un renversement de situation qui laisse de l'espoir aux Japonais en fonction du résultat d'Italie-Iran en soirée.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

BASKET NBA : les Warriors limogent Don Nelson

Don Nelson, l'entraîneur ayant obtenu le plus grand nombre de victoires en NBA (1.335), a été limogé par les Golden State Warriors et remplacé par son adjoint Keith Smart. Les Golden States ont effectué une mauvaise saison l'an dernier avec 26 victoires et 56 défaites dans la Conférence Ouest. Don Nelson, 70 ans, avait entraîné également les Dallas Mavericks et les New York Knicks. Il avait pris les rênes des Warriors au début da la saison 2006-07 et il lui restait une année de contrat.


Votre magazine

Maracana N° 1230 — Mercredi 29 septembre 2010

LE SOUFLLE DE COEUR

LE STÉTHOSCOPE Le médecin écoute les bruits du cœur avec un stéthoscope. Certains bruits sont normaux, d’autres ne le sont pas. Un souffle cardiaque est le bruit que fait le sang quand il a un mouvement anormal dans les cavités cardiaques. Vous remarquerez que le stéthoscope est composé de deux pavillons : un avec un diaphragme, l’autre en forme de cloche. Le premier aide à mieux entendre les bruits aigus, le deuxième, ceux de tonalité plus grave. DE L’ANATOMIE Il faut bien comprendre le cheminement du sang avant d’appréhender les souffles cardiaques. Le cœur est formé de 2 parties, normalement sans communication entre elles : le cœur droit et le cœur gauche. Chacune des parties du cœur est constituée de 2 cavités : Oreillettes droite et gauche reçoivent le sang de veines quand le cœur est dans sa phase de repos (diastole) et ventricules droit et gauche envoient le sang dans des artères pendant la phase de contraction (systole). Entre les oreillettes et les ventricules, il y a des valves qui jouent le rôle de clapet et qui s’ouvrent et se ferment selon que le sang arrive ou repart : ce sont les valves mitrales entre l’oreillette et le ventricule gauches, les valves tricuspides entre l’oreillette et le ventricule droits.Il y a aussi des valves entre les ventricules et les artères qui en repartent : les valves aortiques entre le ventricule gauche et l’aorte, les valves pulmonaires entre le ventricule droit et l’artère pulmonaire. LE CŒUR BATTANT Le cœur est un muscle qui se contracte et se relâche en permanence à un rythme d’environ 70 battements par

minute. La phase de contraction s’appelle la systole, la phase de repos s’appelle la diastole. Pendant la phase de repos, par le jeu des pressions, les oreillettes droite et gauche aspirent respectivement le sang des veines caves et des veines pulmonaires ; le sang peut se déverser dans les ventricules car les valves entre oreillettes et les ventricules sont ouvertes, celles qui sont entre les ventricules et les artères sont fermées.Pendant la phase de contraction cardiaque, les ventricules chassent le sang dans l’aorte et les artères pulmonaires car les valves aortiques et pulmonaires sont ouvertes et les valves auriculo-ventriculaires sont fermées. UNE AUSCULTATION CARDIAQUE NORMALE A l’auscultation cardiaque normale, on entend globalement 2 bruits qui correspondent à la fermeture des valves : le premier bruit (B1) correspond à la fermeture des valves auriculoventriculaires, le deuxième bruit (B2), lui, correspond à la fermeture des valves aortiques et pulmonaires. Donc entre B1 et B2 c’est la phase systolique et entre B2 et B1 c’est la phase diastolique. UN SOUFFLE AU CŒUR Il arrive que les valves aient une fermeture insuffisante, elles ne sont pas totalement hermétiques alors le sang fuit dans le sens contraire.Quand elles sont ouvertes, l’orifice peut être rétréci et le sang a du mal à sortir. Il apparaît alors un souffle cardiaque : il est entendu à l’auscultation, c'est un bruit pathologique surajouté aux bruits du cœur normaux. TOUTES SORTES DE SOUFFLES La plupart du temps une auscultation attentive suffit à reconnaître l’origine du souffle.

Très schématiquement : il y a deux sortes de souffles : les souffles systoliques et les souffles diastoliques, les souffles d’insuffisance et les souffles de rétrécissement. Un souffle systolique entendu entre B1 et B2 est soit un rétrécissement des valves aortiques ou pulmonaires soit une insuffisance de fermeture des valves mitrales ou tricuspides. Un souffle diastolique entendu entre B2 et B1 est soit un rétrécissement mitral ou tricuspidien soit une insuffisance valvulaire aortique ou pulmonaire. Les souffles peuvent être multiples, plusieurs valvules peuvent être touchées. Il peut aussi exister des communications entre le cœur gauche et le cœur droit : au niveau des oreillettes ou au niveau des ventricules. Il est important de noter leur intensité (notée de 1 à 6), leur localisation, leur irradiation, leur caractère intermittent… L’échographie cardiaque ou l’échocardiographie Aujourd’hui, l’échographie cardiaque permet de visualiser les valves cardiaques sur un moniteur ainsi que leurs lésions éventuelles. Presque tous les cardiologues ont un échographe dans leur cabinet de consultation. LES SOUFFLES BÉNINS SONT FRÉQUENTS Il existe des souffles bénins en particulier le souffle systolique chez l’enfant, signant un cœur bien tonique, la plupart disparaissent avec la croissance. Les souffles pathologiques sont beaucoup plus rares. Il existe des souffles d’origine congénitale, leur dépistage se fait avant la naissance par l’échographie, à la naissance par l’auscultation systématique du cœur. Les souffles d’origine infectieuse, bactérienne streptococcique avec le rhumatisme articulaire aigu ont quasiment disparu grâce au traitement systématique des angines à streptocoque par les antibiotiques. De même les souffles d’origine syphilitique grâce à la prévention, au dépistage et au traitement minute des primo-infections ne se voient pratiquement plus en France. Des pathologie cardiovasculaires telles que l’hypertension artérielle, l’athérosclérose, l’infarctus du myocarde, l’insuffisance cardiaque peuvent aussi provoquer des anomalies dans le fonctionnement des valves cardiaques et donner des souffles.

Gratin de légumes

Persil haché. 100g de beurre. 4 oeufs. De l’huile. Poivre noir. Sel.

INGRÉDIENTS 500g de navets. 500g de carottes. 1kg de petits pois. 500g de pommes de terre. 300g de viande hachée. 3 gousses d’ail.

PRÉPARATIONS Faire cuire durant 45 minutes dans l’eau salée les légumes. Ensuite, couper en dés les carottes et les navets et passer les pommes de terre à la moulinette. Mélanger les légumes. Puis, faire cuire la viande hachée dans l’huile, avec le sel, le poivre et l’ail pilé durant une vingtaine de minutes. Après cuisson, ajouter le hachis aux légumes et mélanger le tout. Battre les oeufs en omelette avec le persil et le sel. Verser sur les légumes. Beurrer un plat et verser la préparation dedans. Parsemer de noisettes de beurre et faire gratiner à four moyen environ 30 minutes.

Aubergine braisées

21

INGRÉDIENTS 1kg d'aubergines. 1 tête d'ail. 3 piments secs. Carvi. Poivre rouge. 1dl d'huile soit 1 verre à thé. 4cl de vinaigre soit 2 cuillères à soupe. Sel.

PRÉPARATIONS Commencer par faire cuire doucement dans l'huile vos aubergines épluchées et coupées en gros dés ou en rondelles selon les préférences. Piler les condiments ainsi que le sel et diluer dans un verre d'eau puis verser le tout sur les aubergines. Continuer la cuisson une

Céleri au mouton

dizaine de minutes. Retirer du feu et arroser de vinaigre.

1 jaune d’oeuf. 1 citron. 1 bouquet de persil. Sel.

INGRÉDIENTS 2kg de céleri en branches. 500g de gigot ou d’épaule de mouton. 1dl d’huile soit 1 verre à thé. 20g de beurre ou de Smen.* 100g de pois chiches trempés. 1 oignon. Cannelle. Poivre noir.

PRÉPARATIONS Commencer par faire rissoler durant 5 minutes doucement dans l’huile et le beurre, la viande coupée en morceaux avec l’oignon haché, le sel, le poivre, ainsi que la cannelle. Recouvrir d’un ? litre d’eau et dès l'ébullition, y joindre les pois chiches et laisser cuire. A mi cuisson de la viande, ajouter le céleri coupé en morceaux d’environ 5 à 6 cm. Poursuivre la cuisson à feu doux. Après cuisson, faire une liaison avec le jaune d’oeuf et quelques cuillérées de sauce ainsi que le persil haché et le jus de citron. Verser votre préparation sur la viande et les légumes puis servir

ET A S T U C ES T R U C S ET FAIRE DURER DES BOUGIES PLUS LONGTEMPS Lorsqu’on se sert de bougies assez souvent, on peut constater qu’elles se consument assez vite et fument parfois de façon désagréable. Pour éviter ces problèmes et les faire durer d’avantage, il faut les enduire de savon humide et passer les mèches avec du sel. CHOISIR SA THÉIÈRE EN FONCTION DE SON ENVIRONNEMENT Lorsqu’on est amateur de thé, on choisit le thé selon ses goûts et la théière qui doit aller avec. Si on boit du Darjeeling, il faudra une théière en porcelaine ou faïence car les parois sont lisses. Si le thé est riche en tanin, alors on préfèrera une théière en étain ou terre cuite. Le fait de choisir cet élément en fonction de la boisson qui va avec est le nec le plus ultra en matière de décoration dans une maison. UTILISER TOUT DANS L’OIGNON NOUVEAU Lorsqu’on a des oignons nouveaux, on coupe les fanes et on les jette à la poubelle. C’est une grosse erreur. Les fanes coupées en petits morceaux sont un délice dans une salade ou on peut aussi les conserver pour les mettre dans un bouquet garni. Elles donneront un bon goût à un plat comme un pot-au-feu.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


22

Jeux-Détente

Maracana N° 1230 — Mercredi 29 septembre 2010

MOTS FLÉCHÉS N° 548

SOLUTION MOTS FLÉCHÉS N° 547

LA BLAGUE Le petit garçon entre dans la cuisine, en pleurant. Sa mère lui demande ce qu'il a. - C'est papa, il s'est donné un coup de marteau sur un doigt. - il n'y a pas de quoi pleurer, au contraire tu aurais dû rire. - C'est ce que j'ai fait.

DEVINETTE

Qu'est ce qu un égoïste? C'est quelqu'un qui ne s'intéresse pas à moi.

MOTS CROISÉS N° 548 A

B

C

D

E

F

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 79, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 / Mobile : 0770 410 940 - 0770 122 732

G H

I

J

K

L

HORIZONTALEMENT 1 - Rapport de simultanéité 2 - Portes de gastéropodes - Inutilisable 3 - Sorti du lit Dégages 4 - Bouts de bois Lunaire 5 - Barbaresques - Se fait du cinéma 6 - A voile et à vapeur - Déclaration Cantine rapide 7 - Base de calcul Racaille 8 - C'est-à-dire en petit - Prêts à appareiller 9 - Propage - Fruits de cotignac 10- Fragrance Défalquée

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur administratif et financier Djelloul Zerdani Directeur technique Laïd Kalila

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 547 VERTICALEMENT A - Charpentes apparentes B - Oeuvrais - Guide de mine C - Fils d'une fille de mon père - Bien à lui D - Inventeraient E - Il mettait les troubadours d'accord - Principe vital Armure d'index F - Obstacle - Napperons G - Sous-le-vent en Polynésie - Quand il est contre, c'est haut pour le ténor - Numéro 24 H - Suçoter - Unité transcendantale du moi I - Maisons où il y a un monde fou - Cité carnavalesque J - Font connaître K - Base de bouchons L - Porteur de quartier - Lieu de corrections

Rédacteur en chef Mustapha Ouail Chargé de la rédaction et de la coordination Djamel Touafek Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Photos : Maracana

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


05:00 : M6 Music 05:15 : Météo 05: 20 : M6 Kid 06:30 : Disney Kid Club 08:00 : M6 boutique 08:45 : Météo 08:50 : Sue Thomas, l'oeil du FBI 09:40 : Sue Thomas, l'oeil du FBI 10:40 : Ma famille d'abord 11:43 : Météo 11:45 : Le 12.45 11:55 : Ma famille d'abord 12:20 : Ma famille d'abord 12:40 : Météo 12:45 : Merci, les enfants vont bien ! 15:00 : Merci, les enfants vont bien ! 16:00 : Ma famille d'abord 16:40 : Un dîner presque parfait 18:45 : Le 19.45 19:40 : On a échangé nos mamans (saison 4) 21:00 : On a échangé nos mamans (saison 4) 22:10 : Les parents les plus stricts du monde

07:40 : Téléchat 06:40 Télé-achat 07:45 : X:enius 08:40: Flipper 08:15 La science vue par Hollywood 09:30 Flipper 09:50 : Chamonix ou les som10:20 Les sorciers de Waverly mets de la science Place: Vivre en plein ciel 10:35 11:45 Artesorciers journal de Waverly 10:45: Les 12:00 : Vienne, le zoo impérial Place 12:30 : Globalmag 11:10:Sonny 13:00 Sur les traces de Tintin 13:45 Tous les matins du 11:35:Sonny monde 12:25:American Dad ! 15:45 Adieu général 12:50:American ! 15:50 Les palaisDad aquatiques d'Istanbul 13:15 Stargate SG-1 16:35 : X:enius 14:00: Stargate SG-1 17:05 360°, GEO

Vous aurez la prétention de faire ce que vous voulez, quand vous voulez. Même si vous êtes réellement en forme, ne présumez pas trop de vos forces. Le but que vous avez fixé est peut-être loin d'être atteint sans peine. Vous ferez néanmoins preuve de réalisme.

GEMEAUX

TAURE AU

Il se pourrait peut-être que vous rencontriez l'âme sœur. Cette rencontre pourrait se produire tout prochainement. Etant prévenu, vous allez pouvoir vous préparer efficacement à cette heureuse nouvelle. Ne laissez pas au hasard les rencontres que vous allez faire.

SCORPION

BALANCE

Il est inutile de ruminer les récents événements malheureux. Le passé est le passé. Vous allez faire de nouvelles connaissances très agréables. Faites attention car vous risquez encore de les manquer surtout si vous continuez à ressasser vos vieux souvenirs. Vous pourriez tenir sans trop de difficultés tous les engagements que vous avez pourtant pris avec un peu de précipitation. Vous aurez vous-même l'agréable surprise de vous rendre compte que l'on n'avait pas de doute très sérieux sur vos réelles possibilités de réussite.

SAGITAI RE

Les réactions imprévues de quelqu'un que vous estimez vont vous contrarier quelque peu. Vous ne vous formalisez pas de cette attitude présomptueuse. Une chance réelle se présentera et vous pourrez éviter les fâcheuses conséquences d'un acte qui se révèle être anodin.

Une relation lointaine désire se rapprocher de vous mais vos sentiments à son égard vous empêche de faire le premier pas. Une opportunité vous permettra de vous retrouver. Une attitude trop pincée risquerait de tout faire rater. Soyez humble et faites amande honorable.

Vous allez pouvoir résoudre rapidement un prolème qui vous mobilise un peu trop. Vous aurez l'agréable surprise de vous rendre compte que vos inquiétudes ne servaient à rien. Vous aurez l'impression très nette que rien ne vous résiste. Profitez-en.

B LI E R

Vous éprouverez le désir de vous transformer. Vous rechercherez une plus grande stabilité dans vos sentiments. Cela représente un moment important et décisif de votre vie. Surtout ne précipitez rien encore car vous pourriez finir par faire fuir l'être aimé.

Vous allez connaître la chance de pouvoir vous débarrasser de préoccupations personnelles et de vos soucis. Vous pourrez vous donner à fond et vous concentrer sur un objectif que vous cherchez à atteindre depuis longtemps. Les choses progressent à votre guise.

VERSEAU

Vous pourriez vous lancer dans un projet financier qui pourrait coûter cher. La prudence est recommandée si vous voulez aboutir. Votre bon sens en affaires vous permettra-t-il de palier à certaines incertitudes ? Prévoyez d'éventuels nouveaux financements bien adaptés.

La chance en affaires vous sourit. Vous serez tout à fait capable de bien gérer vos relations avec vos amis et collègues. Alors, ne refusez pas la chance d'une prochaine invitation que ce soit pour une soirée, un dîner ou une promenade entre amis.

MERCREDI

14:45: Stargate SG-1 18:00 Arte journal 18:30 Vienne, levrai zoo impérial 15:35: Tellement 18:55 : Le Bosphore 19:00: Les dossiers de «Vis 19:40 Menace contre Solidarnosc ma vie» : la quotidienne 20:30 Femmes : pourquoi tant 19:35: Friends de haine ? 20:35:ALanous 20:35 cité quatre, du mâleCardinal 21:30 : Quand le rap dérape ! ! 21:55 Femmes 22:15: Les quatre: pourquoi Charlots tant de haine ? mousquetaires 22:30 : L'intouchable

23

Vous aurez la prétention de faire ce que vous voulez, quand vous voulez. Même si vous êtes réellement en forme, ne présumez pas trop de vos forces. Le but que vous avez fixé est peut-être loin d'être atteint sans peine. Vous ferez néanmoins preuve de réalisme.

POISSON

05:45 : Ludo 10:15 : Plus belle la vie 10:40 : Consomag 10:55 : 12/13 : Météo 11:55 : Météo 12:00 : Direct chez vous ! 12:35 : En course sur France 3 12:50 : Inspecteur Derrick 14:00 : Inspecteur Barnaby 15:45 : Slam 16:15 : Un livre, un jour 16:25 : Des chiffres et des lettres 18:58 : Météo 19:00 : Tout le sport 19:05 : Comprendre la route, c'est pas sorcier 19:10 : Plus belle la vie 19:35 : Des racines et des ailes 21:20 : La minute épique 21:25 : Météo 21:30 : Soir 3 21:55 : Ce soir (ou jamais !)

Bettina, 30 ans, vit à Cambrai avec son petit garçon et le nouvel homme de sa vie, Richard. Chanteuse de profession, elle est très coquette et à cheval sur la propreté. Elle passe son temps à tenter de tout maîtriser. De son côté, Christelle part du principe qu'éviter les interdits favorise l'épanouissement de ses quatre enfants, auxquels elle n'impose aucune discipline. Elle ne se soucie guère du maquillage ou du ménage mais se montre très soucieuse du respect de l'environnement, une valeur qu'elle tente d'inculquer à sa progéniture. Pendant une semaine, ces deux femmes au mode de vie totalement opposé acceptent de vivre dans la famille de l'autre.

HOROSCOPE

CANCER

Barney Sloop est le médiatique fondateur d'une prestigieuse académie de baseball. Or, il a été assassiné sans que son meurtrier puisse être arrêté ou même identifié. Alors que les enquêteurs du CBI arrivent et débutent l'examen de la scène du crime, Patrick s'effondre soudain. Il a été touché à la tête par une balle. Meurtri, il ne fait toutefois pas l'objet d'un pronostic vital. L'évocation du caractère tyrannique de Sloop et cette nouvelle blessure provoquent cependant chez lui d'étranges pertes de connaissance. Lors de ces crises incontrôlables, Patrick se revoit enfant, avec son père. Le petit garçon qu'il était n'avait jamais réussi à faire face à cet homme plus qu'autoritaire...

05:00 : Les Z'amours 05:25 : Point route 05:30 : Télématin 08:10 : Des jours et des vies 08:35 : Amour, gloire et beauté 08:55 : C'est au programme 09:55 : Motus 10:30 : Les Z'amours 11:00 : Tout le monde veut prendre sa place 11:50 : Le progrès en questions 11:55 : Météo 2 12:00 : Journal 12:50 : Soyons prévoyants 12:51 : Météo 2 12:55 : Consomag 14:10 : Comment ça va bien ! 16:10 : Paris sportifs 16:15 : En toutes lettres 16:55 : CD'aujourd'hui 17:00 : On n'demande qu'à en rire 18:00 : N'oubliez pas les paroles 19:30 : Soyons prévoyants 19:31 : Tirage du Loto 19:33 : Météo 2 19:35 : En marge des jours 21:20 : Ma maison de A à Z 21:25 : Le bureau des plaintes

LION

05:25 : Zoé Kézako 05:35 : Zoé Kézako 05:45 : TFou 10:05 : Secret Story 10:55 : Petits plats en équilibre 11:00 : Les douze coups de midi 11:50 : L'affiche du jour 12:00 : Journal 12:40 : Petits plats en équilibre 12:45 : Météo 12:55 : Les Cordier, juge et flic 16:25 : Grey's Anatomy 17:20 : Secret Story 18:10 : Une famille en or 18:55 : La prochaine fois, c'est chez moi 18:56 : Météo 19:35 : C'est ma Terre 19:37 : Courses et paris du jour 19:38 : Météo 19:45 : Mentalist 20:30 : Mentalist 21:20 : Mentalist 22:10 : Fringe

VIERGE

09h30 : le joueur (17) rediff 10h05 : abouabe el madina (14) 10h30 : asyade el qooua (23) 11h00 : senteurs d'algérie ''tindouf'' 12h00 : journal en français +météo 12h25 : tahi el malaki (15) 13h40 : ouyoune alia (12) 14h30 : soufoun imlaqa (04) 15h10 : haoula el aalem fi 80 yaoume 16h30 : tabakh e'saghir (20) 17h00 : namour el abyadh (43) 17h30 : tech head (18) 18h00 : journal en amazigh 18h20 : le joueur (18) 19h00 : journal en français +météo 19h30 : djelfa 20h00 : journal en arabe 20h45 : djemei family I (05) 21h30 : el oughnia el akhira 23h00 : note de musique ''massa bouchafa'' 00h00 : journal en arabe

CAPRICORNE

Maracana N° 1230 — Mercredi 29 septembre 2010

Soleil 25°

HORAIRES DES PRIÈRES El-Fadjr 05h15 El-Dohr 12h40 El-Assar 16h00 El-Maghreb 19h36 El-Icha’a 20h00

LE SAVIEZ-VOUS ?

Pourquoi les grands couturiers aiment-il utiliser la dentelle de Calais ? Que ce soit Sonial Rykiel, Christian Dior, Jean Paul Gaultier, Karl Lagerfeld, Christian Lacroix et bien d'autres grands couturiers, tous utilisent ou ont utilisé de la dentelle de Calais pour leurs créations. Cette dentelle a une renommée internationale et elle provient de la méthode de Jacquard mise sur les métiers Leavers pour élaborer des motifs.

Avant d'être faite avec cette machine, la dentelle de Calais était confectionnée à la main. Les grands couturiers l'utilisent car elle est élégante, confortable et termine magnifiquement les accessoires et pièces de lingerie. Elle possède sont propre musée à Calais même qui retrace son histoire.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


24

Le week-end des Africains d’Europe Maracana N° 1230 — Mercredi 29 septembre 2010

De l’Allemagne à l’Italie, de la France à l’Espagne en passant par l’Angleterre, les Africains d’Europe ont alterné le bon et le moins bon : cette semaine, pas de Drogba ni d’Eto’o, mais un doublé pour Oliech et Uche, alors que Allagui fait chuter le Bayern... Afrik.com revient sur un week-end de football riche en émotions.

En hausse DENIS OLIECH (Auxerre) :

Ses détracteurs lui reprochent son manque d’efficacité mais, face à Nancy, l’attaquant kényan a fait parler la poudre. Un doublé (1e, 11e) et une pression permanente sur la défense des Lorrains. Au final, un doublé plein d’opportunisme sur deux contre-attaques rondement menées, de quoi aborder le choc face au Real de la meilleure des façons.

TAYE TAIWO (OM) :

Larrys Mabiala (Nice) :

Peu vu à son avantage face à Rennes (1-2), lors de la 6e journée de Ligue 1, le défenseur congolais, pour sa première titularisation cette saison, est même coupable sur le deuxième but breton en ratant sa tête et offrant, sur un plateau, le but à Montano. Une soirée difficile pour l’ancien Parisien, jamais dans le tempo et crédité d’un maigre 3 dans L’Equipe.

Un but venu d’ailleurs pour le latéral nigérian qui devait, hier mardi, face à Chelsea, battre le record de matches européens sous les couleurs de l’OM (53e rencontre). Pour se préparer, le défenseur marseillais s’est montré très actif dans son couloir, tout en assurant dans les tâches défensives : face à Sochaux, il a su museler le pourtant très vif Boudebouz.

SEYDOU KEITA (FC Barcelone) :

Le Malien du FC Barcelone a inscrit son premier but de la saison pour le Barça qui est allé s’imposer 3-1 au Pays Basque chez l’Athletic Bilbao. L’ancien Lensois, en l’absence de Messi, a été le détonateur de la soirée en ouvrant la marque à la 54e : à la réception d’une déviation géniale d’Iniesta à l’entrée de la surface, Keita se présente seul devant le gardien, qu’il fusille d’un pointu du gauche.

quand il rentre, l’Algérien doit se montrer. Entré à un quart d’heure de la

CAMEROUN : Omam-Biyik

s’explique pour Song, Emana et Kameni

"J

HASSAN YEBDA (Naples) :

fin, le milieu de terrain a été averti à la 81e, après avoir montré un trop plein d’enthousiasme. Dur. D’autant que Santander a été battu par une équipe de Getafe très bien organisée (1-0).

Salif Diao (Stoke City) :

SAMI ALLAGUI (Mayence) :

Mayence, c’est le tube de l’été en Bundesliga. Lors de la 6e journée, les Rouge et Blanc ont enregistré leur sixième victoire de rang en se permettant, au passage, de s’imposer sur la pelouse du Bayern Munich (1-2). C’est le buteur tunisien qui a ouvert la marque d’une talonnade géniale à la Rabah Madjer.

par rempiler chez les Potters. Pour sa première titularisation, ce week-end, face à Newcastle, le milieu de terrain sénégalais a galéré. En manque de temps de jeu, l’ancien récupérateur de Liverpool n’était pas au mieux même s’il a su montrer, par moments, toute l’étendue de son talent. Résultat ? Un carton jaune (21e) et une sortie prématurée (49e).

Guy Demel (Hambourg) :

Depuis fin août, le Werder Brême courait après une deuxième victoire. C’est désormais chose faite depuis la venue du HSV (32). Les Vert et Blanc peuvent remercier Demel, auteur d’un but contre son camp qui les a mis sur de bons rails. Jamais dans le bon tempo, le défenseur ivoirien a rudement bataillé tout au long de la rencontre, passant même à deux doigts de l’avertissement.

CÔTE D’IVOIRE : 24e titre national pour l’ASEC Mimosas Laissé libre cet été, le Sénégalais a fini

L’ASEC Mimosas est assuré d’un 24e titre de champion de Côte d’Ivoire en dépit d’une défaite (1-2) face au Denguélé d’Odienné lors de la 24e journée.

A

deux étapes de la fin de la saison, le club numéro du football ivoirien compte sept points d’avance la JCAT (Jeunesse Club d’Abidjan Treichville) tenu en échec le 25 septembre par l’ASC Ouraghio. Le Séwé Sport de San Pedro est troisième à 8 points, la S.O.A, club militaire, et le Stella Club arrivent ensuite avec 10

TOGO : La FIFA va aider

banni, ni exclu. Je tiens à dire une fois encore, personne n’a été sanctionné. Nous étudierons leur cas après le match du 9 octobre. Après ce match, nous aurons une longue période qui va aller jusqu’en mars 2011 pour le prochain regroupement. Nous discuterons avec tout le monde. Et lors du prochain regroupement, nous pourrons alors avoir de nouveaux joueurs dans la tanière des Lions”, a-t-il affirmé.

Première titularisation sous ses nouvelles couleurs pour le milieu de terrain algérien. Plutôt une réussite : une large victoire (1-4) sur le terrain de Cesena, à laquelle le Fennec a pris une part active. De retour de blessure, l’ancien Manceau a pris ses marques, tranquillement, au point de voir son entraîneur lui tresser des lauriers au terme d’un rencontre que, fatigué, Yebda a quittée à l’heure de jeu.

En Baisse

John Obi Mikel (Chelsea) :

Au Racing, Mehdi Lacen a perdu sa place de titulaire. Du coup,

e le répète encore : personne, n’est exclu ! Nous avons pensé que le moment n’était pas venu d’appeler certains joueurs. C’est un problème délicat. Le groupe dont nous disposons tourne bien. L’ambiance est bonne et nous souhaitons asseoir une certaine cohésion. La porte de l’équipe nationale reste ouverte à tous les Camerounais. Personne n’a été

Pour son premier match de la saison en qualité de titulaire, le Nigérian n’a pas été long à la détente avec Almeria qui s’est imposé 2-0 chez le Deportivo La Corogne. Le Super Eagle a signé les deux buts de son équipe aux 4e et 19e, ses deux premiers buts de la saison en Liga. La saison dernière, il avait trouvé le chemin des filets à neuf reprises.

Cinq matches, cinq victoires pour Chelsea. Et puis, les Blues ont croisé la route de Manchester City. Bilan, une défaite pour les coéquipiers de John Obi Mikel. Comme un symbole, le milieu de terrain nigérian est passé à côté de la plaque, écopant même d’un carton jaune (65e), trois minutes avant d’être remplacé par Zhirkov.

Mehdi Lacen (Santander) :

Interrogé en conférence de presse, François Omam-Biyik, l’entraîneur adjoint des Lions Indomptables du Cameroun, s’est expliqué sur les grands absents des dernières sélections, notamment Alexandre Song, Achille Emana, Carlos Idriss Kameni, Achile Webo, Mohammadou Idrissou, ou Landry Nguemo, présents en Afrique du Sud mais oubliés depuis.

KALU UCHE (Almeria) :

points de retard. L’autre grand du football ivoirien, l’Africa Sports n’occupe que la sixième place avec onze points de moins que l’ASEC. Pour le moment, sur un total de 24 matches, l’ASEC Mimosas en a remporté la moitié pour 9 matches nuls et 3 défaites. Au nombre de buts marqués, le club est largement en tête avec 37 réalisations ; il possède également la meilleure défense avec seulement 12 buts encaissés, soit une moyenne d’un but toutes les deux rencontres. En poste depuis 21 ans, le président Roger Ouégnin connaît donc cette saison son 17e titre national. Qui dit mieux !

Obilalé

La FIFA a décidé de faire un geste pour Kodjovi Obilalé. Grièvement blessé par balle il y a huit mois lors du mitraillage du bus de la délégation togolaise avant le début de la CAN 2010, le gardien des Eperviers est aujourd’hui dans un centre de rééducation, sans club et oublié de la fédération togolaise. Sepp Blatter, le président de la FIFA, a indiqué avoir débloqué 18 500 d’un fonds de soutien au profit de l’ex-joueur de Pontivy, tout en précisant que son organisation ne pouvait en aucun cas être considérée comme responsable de ce qui était arrivé le 8 janvier dans l’enclave de Cabinda.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

MAROC La Tunisie en amical ?

Selon la presse locale, le Maroc veut disputer un match amical contre les Aigles de Carthage, avant d’affronter les Fennecs d’Algérie. La fédération royale marocaine de football aurait fait parvenir à son homologue tunisienne un requête en vue de l’organisation d’une rencontre amicale, le 9 février 2011. L’Egypte avait un temps était évoquée.


maracanafoot1230