Page 1

www.maracanafoot.com

Jeudi 16 Septembre 2010 - N° 1219 - Prix 10 DA

«Notre mot d’ordre à Bangui : BENCHIKHA

VICTOIRE»

n

«On mettra en place un staff de haut niveau» n

«Pour le moment, je ne change rien» n

«J’ai mon idée pour régler le problème de l’attaque» n

«Faire honneur aux couleurs du pays» «S’il vous plaît, ne m’appelez plus Général» JSK

JSMB

Au Nigeria pour Quand Chlef la confirmation se profile

CERBAH : «Je lui souhaite plein de succès» MCA

USMH

Coupe de l’UNAF

Cas Bechouche et Benomar

L’Ittihad de Tripoli au menu du MCA

à l’horizon ! BELKALEM «Heartland est AOURÈS : est- GHRIB: «On fera un dur morceau, ce la révélation tout pour gagner nous aussi» cette coupe» de la saison ?

«On va tout régler» MANA


02

Maracana N° 1219 — Jeudi 16 septembre 2010

BALLE AU CENTRE

LES DÉFIS DE BENCHIKHA (2) Par ALI BOUACIDA

L’enjeu nous emble très important avec ce changement d’entraîneur et nous avons jugé utile de revenir sur les grands chantiers qui attendent Benchikha. En ayant été désigné à la très lourde responsabilité de qualifier l’équipe nationale pour la CAN 2012, le désormais nouveau patron des Verts s’attaque à un grand défi et même si ses états de service plaident pour une réussite totale, la tâche sera ardue et ce, pour plusieurs raisons. La première, c’est le mental des joueurs qui sera forcément et quelque peu troublé parce qu’ils auront à évoluer sous la houlette d’un autre homme qui a ses méthodes de travail, son caractère et entretiendra sûrement d’autres rapports que ceux que cultivait son prédécesseur. Inutile d’entrer dans les détails mais il est avéré que la gestion d’un groupe de joueurs internationaux dont la plupart est dans sa majorité en provenance de l’étranger, n’est pas de tout repos et il ne suffit pas d’être fin technicien pour accomplir cette tâche mais aussi fin psychologue. A fortiori quand on relit les déclarations de certains joueurs qui ont confié regretter le départ de Saâdane. La seconde raison est l’héritage luimême qui échoit à Benchikha : voilà une équipe qui, malgré ses récents échecs, a quand même largement redoré le blason du football algérien au point où maintenant la sélection nationale n’est plus cette illustre inconnue que refusaient de rencontrer des clubs de petite envergure lorsqu’ils étaient sollicités pour un match amical. Aujourd’hui, l’équipe est respectée dans le monde entier et les plus grandes formations connaissent la valeur des Verts à l’instar de l’Angleterre dont les supporters savent qui est l’Algérie et ce qu’elle vaut. Voilà pourquoi il appartient à Benchikha la difficile mission d’entretenir cette aura, car on a beau critiquer les prestations présentes des Verts, il existe quand même une ossature solide, perfectible certes dans certains compartiments mais assurément solide. Ainsi, cet homme au parcours éloquent est capable de s’en tirer avec brio et en réussissant cette difficile mission, il aura surtout réussi à réhabiliter le rôle et la place de l’entraîneur local en continuant sur la même lancée de Saâdane. Eh! Oui! Quoiqu’en disent certains observateurs, l’exentraîneur a accompli sa mission qui fut, rappelons-le, de qualifier l’équipe nationale à la CAN 2010 et c’est tout. Comme quoi la qualification au Mondial n’était pas prévue au programme. Il appartient donc au nouvel entraîneur d’accomplir la sienne de mission et pourquoi pas offrir un joli bonus en amenant les Verts au prochain mondial. A. B.

Le Qatar au programme EN

OLYMPIQUE

L’équipe nationale olympique, drivée par le nouvel entraîneur, Azzedine Aït-Djoudi, sera confrontée le 12 octobre prochain à Alger face à l’équipe olympique qatarie. Cette rencontre rentre dans le cadre de la préparation des Olympiques aux prochains jeux de Londres 2012. D’autres rencontres ont été programmées au pays et à l’étranger. Seulement, celles-ci restent à confirmer.

Retrait des licences le 22 septembre LNF

La Ligue nationale de football (LNF) a fixé la date du 22 septembre prochain pour le retrait des licences aux clubs de Ligues 1 et 2. Beaucoup d’efforts ont été consentis par les employés de la LNF pour être dans les délais le jour “j” (1re journée de championnat professionnel). D’ailleurs, les employés de la Ligue nationale ne quittent leurs bureaux qu’aux environs de 21h pour reprendre le lendemain à 7h du matin. Respect.

JUM ELL ES

Six arbitres pour Al Sadd-Al Rayan La fédération internationale de football (FIFA) a autorisé la fédération qatarie à désigner six arbitres pour diriger le premier match du championnat entre Al Sadd et Al Rayan. Il est à signaler que c’est une première dans le football arabe et asiatique. Le même procédé a été reconduit lors des matches de poules de la ligue des champions qui ce sont déroulés mardi et mercredi en Europe.

Saâdane et d’ex-internationaux Maroc Cinq joueurs en seront honorés

Selon une source aux faits des affaires de l’EN, le désormais ex-sélectionneur national Rabah Saâdane, ainsi que les ex-internationaux qui ont pris part aux campagnes des éliminatoires jumelées de la CAN et de la Coupe du monde 2010, et dont certains ont pris part à la CAN et au Mondial 2010, tels les Zaoui, Raho, Mansouri et Saïfi, seront prochainement honorés par la FAF, en reconnaissance de tout ce qu’ils ont donné à la sélection nationale.

Le scandale des faux joueurs TOGO - BAHREÏN

Incroyable mais vrai. De faux joueurs ont évolué durant la rencontre amicale entre le Togo et Bahreïn. La FIFA et la fédération togolaise ont ouvert une enquête pour statuer sur la supercherie. Décidément le football réserve des surprises. Le match amical entre la République du Togo et le Royaume de Bahreïn restera dans les mémoires. A priori rien d'exceptionnel et pourtant, ce match a fait beaucoup de bruit. En effet, les joueurs bahreinis se sont étonnés de l'étrange facilité avec laquelle ils sont sortis vainqueurs de la rencontre (3-0). L'explication ? En face, il n'y avait pas la véritable équipe du Togo! Le ministre des Sports togolais: "Ces joueurs nous sont inconnus" L'information parait aussi surréaliste qu'elle est sérieuse. Le président de la fédération togolaise, Seiyi Memene, a révélé à l'agence de presse américaine Associated Press, que l'équipe envoyée était "totalement fausse". "Nous ne pouvons pas envoyer de joueurs sans l'approbation de la FIFA. Les joueurs qui ont disputé ce match n'étaient pas de “vrais joueurs”. Nous n'avons pas envoyé d'équipe au Bahreïn. Ces joueurs nous sont inconnus". Du côté de l'Etat togolais, on prend l'affaire très au sérieux. Le ministre des Sports du pays, Christophe Tchao, a expliqué au site jeuneafrique.com vouloir faire la lumière au plus vite sur cette affaire: "Personne n'a jamais été informé d'un tel match. Nous allons mener les enquêtes pour démasquer tous ceux qui sont impliqués". Un autre membre du ministère des Sports, Nabine Gnonh, explique au journal canadien La Presse que l'affaire reste encore très floue: "Nous n'avons pas de détails précis actuellement. Nous n'avons toujours pas reçu la liste des joueurs qui ont disputé cette rencontre et nous devons toujours vérifier s'ils sont membres de l'équipe nationale". Les premières informations qui ont filtré font état d'un match arrangé par un agent de joueurs. Afin de récolter un petit pécule, l'organisateur de cette supercherie aurait trouvé des "fauxjoueurs", qui pourraient ne pas être de nationalité togolaise

renfort

L’équipe nationale marocaine s’est renforcée par cinq nouveaux joueurs jouissant de la double nationalité. Les dossiers de ces nouveaux joueurs ont été traités et confirmés par la Fédération internationale de football (FIFA). Il s’agit de deux défenseurs, un axial et un arrière gauche, de deux milieux récupérateurs et d’un attaquant. Par ailleurs le coach marocain Eric Gerets a demandé à la Fédération royale marocaine de programmer un stage à Bruxelles (Belgique) avant la rencontre face à la Tanzanie à Dar Es Salem, comptant pour la deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2012 du groupe D. Il est à signaler que l’entraîneur marocain cumule deux fonctions puisqu’il reste l’entraîneur du club saoudien, Al Nasr et le sélectionneur du Maroc.

Nobby Stiles va vendre sa médaille

L'Anglais Nobby Stiles va vendre sa médaille de champion du monde de football gagnée au Mondial 1966. Le trophée sera mis aux enchères le 27 octobre à Edimbourg en même temps que d'autres objets appartenant à la collection de l'ancien joueur de Manchester United, dont le maillot qu'il portait lors de la finale de la Coupe d'Europe des clubs champions gagnée contre Benfica en 1968. "Je suis aussi patriote que n'importe quel Anglais. J'ai passé une mauvaise période et je veux laisser quelque chose à ma famille", a dit Stiles, victime d'une attaque cérébrale en juin. Stiles, 68 ans, n'est pas le premier joueur à se séparer de sa précieuse récompense. Sur les 11 joueurs qui avaient battu l'Allemagne en finale 4-2 à Wembley, seuls Roger Hunt, Bobby Charlton et Jack Charlton la possèdent toujours. La médaille de champion du monde est à elle seule estimée entre 100.000 et 150.000 livres (entre 120.000 et 180.000 euros). Stiles, dont le salaire n'a jamais approché les sommets atteints par les footballeurs actuels, vit dans une modeste maison non loin du stade Old Trafford à Manchester.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Equipe nationale

Maracana N° 1219 — Jeudi 16 septembre 2010

03

Benchikha l’homme des défis annonce

«Le mot d’ordre en Centrafrique est : Victoire»

g Par Mohamed Amine Azzouz

aller ensemble de l’avant. Notre objectif est commun, on doit le relever. Il faut savoir que gérer les hommes, c’est mon dada. D’ailleurs, cette lourde mission qui m’a été confiée ne me fait pas peur. Je la prend avec cœur, car j’y croit profondément.»

Dans un point de presse qu’il a animé hier matin, à la salle de conférence du complexe Mohamed Boudiaf, le néosélectionneur national Abdelhak Benchikha était très à l’aise hier devant un parterre de journalistes. Après une brève allocution, il a répondu sans détours mais avec beaucoup de tact aux nombreuses interrogations des médias.

«J’aurai un effet psychologique positif sur les joueurs» «J’ai déjà eu une approche avec certains joueurs et je peux vous assurer que le groupe est hyper motivé et déterminé à consentir tous les efforts nécessaires pour que l’EN fasse toujours partie des meilleurs. Nous avons un statut à défendre et une aura à préserver, il faut continuer à bâtir comme l’a fait Saâdane avant moi. On sait parfaitement ce qui nous attend et ce qu’on a à faire. Je ferai de mon mieux avec la détermination infaillible qui m’anime pour être à la hauteur de la confiance placée en moi, par les responsables du football algérien. J’essayerai avec mes joueurs de faire honneur aux couleurs du pays et aux formidables supporters de l’EN, qui se comptent par millions à travers tout le pays. Je saurai motiver le groupe.»

C’

est dans une ambiance conviviale et chaleureuse que ladite conférence s’est tenue. Benchikha a usé comme à ses habitudes d’un langage franc et sans détours afin d’éclairer l’opinion sportive nationale, sur sa nomination, sa nouvelle mission, et le chemin qui l’attend avec les Verts. Le nouveau patron de la sélection national paraissait très serein et confiant quant à l’avenir de l’équipe d’Algérie. Toutefois, il n’a pas omis de garder la tête sur les épaules et de préciser que “ma mission est lourde et délicate, mais elle me tenait à cœur, car je suis un homme de défi”. Ainsi, il a abordé plusieurs sujets en rapport avec l’EN dontil s’est vu confier les reines.

«J’ai mon idée pour régler le problème de l’attaque»

«On mettra en place un staff technique de haut niveau» «Comme annoncé dans le communiqué de la FAF, le staff technique de l’EN, sera bel et bien renforcé. Il sera fait appel, à des compétences dans les postes à pourvoir, il n’y a pas l’ombre d’un doute. Aucune possibilité n’est à écarter. Il pourrait même y avoir une compétence étrangère. On prendra le temps qu’il faut pour mettre en place un staff technique de haut niveau, qui sera appelé sous ma conduite, à faire progresser l’équipe et à la qualifier à la phase finale de la CAN 2012. Mais, pour le moment, c’est le même staff qui conduira en ma compagnie la sélection en République centrafricaine.»

«Pour le moment, je n’apporterai pas de changements” « En raison de l’importante échéance qui nous attend très prochainement, avec le match de Bangui, on ne peut se permettre de chambouler l’actuel effectif. Il n’y aura donc pas de changements à effectuer pour le moment. On fera confiance au même groupe, pour ce qui est du match contre les Centrafricains. On ne fera rien avant cela, car le temps cours qui sépare ma nomination à la tête de l’EN à la prochaine rencontre officielle, ne me suffira pas pour mettre en place l’équipe que je compte façonner. On verra par la suite, car je dois faire une revue d’effectif pour que je puisse savoir où en est la situation actuelle du groupe. Pour

connaitre la forme et l’état de santé de chaque joueur. Une fois cela fait, j’établirai la liste des joueurs qui seront concernés par le déplacement en Centrafrique qui sera portée à la connaissance des médias et de l’opinion publique, d’ici le 18 ou 19 du mois en cours, c’est-à-dire dans une poignée de jours seulement. Je tiens à préciser par ailleurs, que même si changements il y aura, ça sera sans chamboulement. On préservera l’essentiel du groupe actuel.»

Bangui. Moi, je veux économiser l’énergie des joueurs en prévision du long et difficile déplacement qui nous attend, car le Centrafrique, n’est pas la porte à côté. C’est donc pour nous un double souci, celui de la praticabilité du déplacement et celui lié à la récupération des joueurs. On ne connait pas encore les conditions qui vont se présenter à nous. On préfère prendre nos devant et ne pas disperser nos forces. A ce niveau même le moindre détail a son importance.»

«Le stage de préparation du 3 au 8 Octobre, ici en Algérie»

«Ne m’appelez plus ‘’Le Général’’ »

« J’informe par ailleurs, que la sélection effectuera le stage de préparation précédent le déplacement à Bangui, ici au pays et non pas à l’étranger comme cela devait être initialement le cas. Le quartier général de l’EN ne changera pas, puisque ça sera l’hôtel militaire de Béni-Messous, qui offre toutes les commodités d’accueil nécessaires. Tous les moyens existent chez nous pour la sélection, grâce au concours de l’Etat, des services de l’Armée et des instances footballistiques nationales. Il faut savoir aussi que cela répond à un souci de commodité pour les joueurs, car l’équipe affrétera à bord d’un avion spécial en direction de Bangui. Un stage à l’étranger, nous contraindra de rentrer à nouveau au pays, pour repartir à

«SVP, je m’adresse à l’ensemble des médias ici présents ou non, pour demander à tous et sans aucune animosité, de ne plus me surnommer ‘’Le Général’’. J’ai effectué mon service national, il y a déjà belle lurette (rires). Et merci d’avance. Il faut savoir qu’on me prête à tord l’étiquette du coach sévère. Pour qui me connait, je ne suis pas là pour faire peur aux gens mais pour avoir leur respect. Il faut savoir, que je suis avant tout exigeant avec moi-même, avant de l’être avec les autres. Ma passion pour mon travail, me dicte de l’être. Cela dit, j’ai toujours agit dans le sens de vivre en symbiose avec le groupe que je dirige. Je peux être le frère, le père ou le cousin de mes joueurs. Le plus important, c’est que tout le monde adhère à notre démarche, pour qu’on puisse

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

«Je sais que tout le monde attend de moi, des changements tactiques, notamment sur le plan offensif. Ce que je peux dire pour le moment, c’est que tout est déjà porter noir sur blanc sur le papier, reste à le mettre en pratique lors des séances d’entrainement. On verra bien ce que ça donnera. J’ai bien mon idée pour régler le problème de l’attaque.»

«Le mot d’ordre en Centrafrique est : Victoire» « Le mot d’ordre que j’adresserai aux joueurs pour le match qui nous attend à Bangui est : VICTOIRE. Je suis un gagneur et cette gagne-là caractérisera mes rapports avec mes joueurs. Ladite rencontre est d’une telle importance, que je vais faire dans l’urgence pour mettre en place un onze capable de rentrer au pays avec les trois points de la victoire. Nous n’avons pas d’autres choix. Personnellement, ce n’est qu’après cette rencontre que je pourrai mettre en pratique mon programme de travail à proprement dit.»

«Pros ou locaux, se son tous des Algériens, la concurrence sera loyale» «Pour moi, il ne devrait plus y avoir de place pour le débat autour de la polémique Pros-locaux. Ce sont tous des algériens à part entière, point de différence entre eux. Personne ne connait les joueurs locaux mieux que moi. Les meilleurs joueurs algériens d’ici et d’ailleurs, seront tous traités sur un pied d’égalité. Les meilleurs feront partie de l’effectif des Verts. La concurrence sera loyale. J’y veillerai personA. M. A. nellement.»


04

Cerbah : «Je souhaite plein

Maracana N° 1219 — Jeudi 16 septembre 2010

2e PARTIE

locale. Mais le choix de l’homme est à mes yeux, des plus importants. Il faut quelqu’un qui maîtrise bien son sujet, avec pour ainsi dire non seulement le bagage nécessaire, mais avec aussi et surtout une forte personnalité. Quelqu’un de charismatique, quoi ! Il s’agit de l’EN et non pas d’une quelconque équipe ! Il faut quelqu’un d’ambitieux, de motivé et de déterminé, qui sait parfaitement dans quelle direction il va. Quelqu’un qui ne ménage pas la chèvre et le choux.

Le charismatique portier des Verts des années 70/80, aborde avec autant de franchise d’autres aspects de l’actualité footballistique nationale en général et celle liée à l’EN plus particulièrement. Toutefois, Mehdi Cerbah, garde espoir, que l’on comprendra bien un jour que le football doit revenir aux footballeurs... aux vrais. Ceux qui en connaissent les rudiments et les moindres contours. Pour lui, si chaque chose était vraiment à sa place, la situation du football algérien connaîtra une meilleure et plus régulière évolution. Pour dire, qu’il n’est pas du genre à parler dans le vide, pour amuser la galerie, ou titiller ceux avec lesquels il ne partage pas les choses. Il dit des vérités qui lui semble tellement évidentes, que c’est une manière pour lui d’interpeller les responsables de notre football. Vous nous avez dit, dans la première partie de l’entretien paru dans notre édition d’hier, que ceux qui ont dirigé la sélection n’ont rien apporté à l’EN. Pourtant, il y a eu les participations à la CAN 2010, avec une demie finale au but, et au Mondial d’Afrique du Sud … Je ne dis pas que tout est négatif. Mais franchement, il ne faut pas prendre les gens pour des imbéciles. Je sais que dans le football rien n’est facile, mais avec de meilleurs atouts mis au service de l’EN dans le choix des hommes, croyez-moi, l’Algérie aurait vraisemblablement réussi de bien meilleures choses avec le potentiel dont elle dispose. C’est-à-dire ? On nous parle de parcours positif, comment ça ? On a été étrillés par l’Egypte, notre éternel rival, en demi finale de la CAN par le score humiliant de 4 à 0. On a essuyé un cinglant revers lors du premier match face au Malawi (3-0). On a ensuite concédé une troisiéme défaite lors du match de classement contre le Nigeria (1-0). On a fait match nul (0-0) face à l’Angola … dans un

A qui pensez-vous par exemple ? Vous savez, avant de répondre à votre question, je dirai qu’en Algérie, il y a beaucoup de compétences, malheureusement, soit on ne lui prête pas attention en les marginalisant, soit ils ne disposent pas des moyens infrastructurels, pédagogiques et organisationnels dignes de ce nom, qui puissent leur permettre de mener leur mission à bien. en est en 2010 et je trouve cela vraiment dommage. Vous ne répondez pas à la question... Je peux citer, par exemple, des gars qui ne sont plus à présenter, tels les Madjer, Benchikha, Menad et certains autres, qui sont capables d’accomplir du bon travail et d’apporter beaucoup à l’EN. Ils ont l’expérience, le vécu, le métier, en plus du bagage technico-tactique et scientifique exigé à ce niveau, qui est d’une grande importance pour bien préparer une équipe sur tous les plans et la conduire à bon port. Il faut faire confiance aux nationaux. Justement, Abdelhak Benchikha vient d’être désigné par Raouraoua à la sidère comme professionnel prend une responsabilité d’une telle importance, il doit assumer la réussite tout comme l’échec. Faites-vous allusion à Saâdane ? Oui, évidemment ! Je n’ai pas pour habitude de m’attaquer aux personnes, mon éducation et ma personnalité ne me le permettent pas, parce qu’a mon sens, la moralité doit primer avant tout. Pour revenir à ce que je vous disais, pour moi les chiffres parlent d’eux même concernant Saâdane… Et ils disent quoi ces chiffres ? Saâdane a pris part en tant qu’entraîneur de la sélection nationale à deux phases finales de Coupe du monde. Qu’a-t-il fait ? Je ne dis pas cela pour m’acharner sur lui, tel n’est pas du tout le cas, mais on parle de

Deux coupes du monde pour lui, en 86 et en 2010, ce qui signifie six matches en tout. Bilan … Un seul but marqué par Djamel Zidane sur les six matches, avec zéro victoire enregistrée. non match. La seule satisfaction a proprement dit, concernait la belle victoire arrachée contre la Côte-d’Ivoire, après prolongations (3-2). Certes, l’EN a réussi malgré ces résultats mitigés à se hisser jusqu’en demi finale, mais la suite, on préfère plutôt l’oublier … Croyez-vous vraiment que l’EN pouvait mieux faire ? Il faut savoir que je suis en train de faire un constat et non pas de juger X ou Y, cela n’est pas de mon ressort. Ce que j’ai envie de dire, c’est qu’un entraîneur qui se con-

Equipe nationale

football proprement dit, ou il faut mettre les sentiments de côté, pour essayer d’être le plus objectif possible. Pour revenir à cette histoire de chiffres, je m’explique. Donc, deux coupes du monde pour lui, en 86 et en 2010, ce qui signifie six matches en tout. Bilan … Un seul but marqué par Djamel Zidane sur les six matches, avec zéro victoire enregistrée, deux matches nuls à chaque phase finale et quatre défaites. Franchement, si vous appelez ça «Une réussite et un parcours positif», cela signifie que moi, je ne comprends rien au football !!!

Non ! Etes-vous de ceux qui étaient pour son départ ? Personnellement, j’aborde cette question autrement. Certes, il fallait en arriver là en raison du manque de résultats. Seulement, je dis que si départ il devrait y avoir, il aurait du avoir lieu avant cette période délicate, surtout pas dans ces conditions, car d’importantes échéances attendent les Verts, à commencer par le très important prochain match face à la Centrafrique, qu’il faut absolument bien négocier. Il ne faut pas oublier qu’il faudra aller chercher un bon résultat à Bangui, surtout après le nul concédé à Blida contre la Tanzanie. Son successeur n’aura pas la tache facile, car il n’aura pas suffisamment de temps pour façonner sa stratégie de jeu, particulièrement pour ce rendez-vous là. Devait-il le faire avant ? A mon sens, oui, c’est clair. Pourquoi n’a-til pas démissionné après le Mondial, comme il n’a d’ailleurs cessé de l’annoncer à ce moment là ?! Je pense que cela est plutôt lié à l’aspect financier. C’est une question d’argent apparemment, qui l’aurait ramener à ne pas s’arrêter. Cela dit chacun juge la situation à sa manière. Il doit bien avoir lui aussi ses raisons. Ce n’est pas la première fois «qu’on lui fait jeter le tablier», s’est déjà arrivé pour lui. Plutôt pour l’option d’un coach local ou étranger ? Pour moi les choses sont très claires par rapport à ce sujet. Je préfère la solution

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ils sont plus à présenter, tels les Madjer, Benchikha, Menad et certains autres, qui sont capables d’accomplir du bon travail et d’apporter beaucoup à l’EN barre technique des Verts. Votre sentiment ? Comme vous pouvez le constater, il fait partie des noms que je viens de vous citer. C’est une bonne chose que ce soit lui qui succède à Saâdane. Pour répondre d’une autre manière, je dirai, et pourquoi pas lui ? Je lui souhaite pleine de réussite et pleins succès dans sa mission. Il faut faire confiance l’entraîneur algérien. Peut-on savoir pour quelle raisons êtes vous contre la venue d’un étranger, alors que certains avis y sont plutôt favorables ? L’expérience nous montre à chaque fois, l’inopportunité et l’inutilité pour nous en Algérie, de faire appel à un entraîneur étranger, surtout s’il est de seconde zone. Dans ce cas, il ne faut même y penser, on n’a pas le droit de mettre l’EN entre les mains d’un aventurier. Voyez aussi les exemples récents du Maroc et de la Tunisie, dont les sélectionneurs étrangers actuellement en place, ne leur on absolument rien apporté d’extraordinaire. La plupart viennent seulement pour se sucrer. Ils s’en mettent plein les poches et rentrent chez eux. Je ne parle évidement pas des entraîneurs à


succès à Benchikha» Equipe nationale

Maracana N° 1219 — Jeudi 16 septembre 2010

boulots qui attend au sein de la sélection et je le répète à nouveau, moi, je ne suis pas demandeur d’emploi. Quelle serait la meilleure manière de les mettre au top, selon vous ?

Il faut des joueurs qui se battent pour gagner leur place et qui sont sérieux. Car il y en a qui n’en font qu’à leur tête et cela, ça ne doit pas marcher en EN. Sans vouloir me vanter. Je pense avoir acquis une grande et riche expérience dans le domaine. Pour moi, il ne faut choisir que les gardiens qui ont un mental solide, en plus bien sûr de qualités certaines. On doit prendre les meilleurs et faire jouer le meilleur d’entre eux sans tergiverser. Il faut les prendre en charge très sérieusement en sélection. Je m’explique …En premier, il faut faire confiance à celui qui prouve sa lucidité et sa régularité, en toute épreuve. Quelqu’un qui a la force mental de faire face à la difficulté, sans jamais y rechigner. Personnellement, je sais comment mettre en confiance mon gardien de but. On doit faire en sorte qu’il soit toujours prêt le jour «J» et ce, sur tous les plans. Personnellement, si j’était dans le staff de l’EN, je n’attendrai pas le mini-stage d’avant match pour entraîneur mes gardiens de but … Ph. Maracana

renommée mondiale. Que pensez-vous du trio actuel composant les gardiens de but de la sélection ? Tout d’abord, je dirai que le poste de gardien de but est très important dans une équipe. C’est un poste spécifique, qui demande une bonne préparation spécifique. Un équipe doit surtout pouvoir compter sur un bon gardien de but, dans les moments difficiles. Il doit avoir le mental et le bagage physicotechnique nécessaire pour répondre présent, à ce moment là. Pour revenir à votre question, je dirai (ndlr : on le coupe)… … Allons y un par un. Commençons par Gaouaoui, le plus ancien … Pour Gaouaoui, il a des qualités indéniables et de l’expérience. A mon sens, on lui a retiré la confiance au moment, ou il la méritait le plus. Je n’ai pas compris cela. Toutefois, je pense qu’il manque de travailet que si on le prend bien en charge, on peut toujours compter sur lui. Mbolhi ? D’après ce que j’ai vu, c’est un gardien très intéressant, qui a des qualités certaines. Il est très utile à l’EN. Et pour ce qui est de Cedric et Zemmamouche ? A mon sens et sans vouloir les offenser, je qualifie leur niveau de moyen. Pour moi, ils manquent encore de métier pour être en Equipe nationale. Le cas Chaouchi ? Je ne dirai rien à son sujet.

Pourquoi ? C’est comme ça. Je n’ai pas envie d’en parler. Quel(s) autre(s) portier(s) voyez-vous en sélection nationale ? Je pense que Asselah de la JSK est un bon gardien. Il a d’énormes qualités et une marge de progression assez intéressante. En plus, il a le mental, il est calme, sérieux et serein, tout pour réussir quoi ! D’après vous, mérite-t-il de suite d’être sélectionné ? En ce moment, c’est un peu difficile, car l’équipe s’apprête à jouer des rencontres qualificatives à la CAN 2012 et 2013 importantes. Il ne faut pas le mettre dans le bain en la conjoncture actuelle. Mais je suis convaincu qu’il fera parler de lui à l’avenir s’il continu à travailler et à être sérieux. Vous savez l’EN a besoin d’un gardien de but stable, car le poste de gardien de but qui est des plus sensibles demande cela. On ne change pas de gardien de but comme on charge de cravate. Le titulaire doit être capable d’enchaîner les matches et les bonnes performances, sinon il ne peut l’être à ce niveau là. Des échos nous sont parvenus et sont aussi entendus un peu partout, affirmant que les portiers de l’EN, ne travaillent pas comme il se doit en sélection ou Belhadji, l’entraîneur des G.B est des plus contesté. Votre avis ? Tout d’abord, je ne peux parler de quelqu’un que je ne connais pas et je ne veux pas répéter ce qui se dit ça et là. N’empêche, mon coup d’œil ne me trompe jamais … pour vous dire qu’il y a du

Comment procéderez-vous ? J’organiserai tout au long de la saison des stages mensuels de 3 à 4 jours, pour évaluer le niveau du moment de chacun et apporter les correctifs nécessaires progressivement. Je réunirai 5 à 6 gardiens de but, les meilleurs pour les faire travailler durant ces stages mensuels. Cela me permettra de bien choisir, celui qui sera aligné le jour de la rencontre. Pour celui qui évoluera à l’étranger, le problème ne se posera pas, puisqu’il s’entraîne dans un club pro, ou l’entraînement est primordial et bien cousu. C’est un exemple de ce que je peux faire. Comment voyez-vous l’avenir de l’EN dan ces éliminatoires de la CAN 2012, après le match nul concédé face à la Tanzanie ? Les jeux sont loin d’être fait, ce n’est que le commencement. Mais attention, il faudra rapidement se ressaisir, car en football, les choses vont très vite le plus souvent. Contre la Tanzanie, j’avais comme l’impression que l’équipe était déstabilisée ou démobilisée. En football, il n’y a pas de petites ou de grandes équipes. L’EN doit être capable d’imposer son jeu et notamment à domicile. N’avez-vous pas l’impression que cela soit le cas ? Tout à fait. A l’époque, ce sont les autres qui nous craignaient, à présent on a comme peur de tout le monde. J’ai souvent entendu depuis quelques temps des refrains du genre, la Tanzanie nous fait peur, le Burundi nous fait peur et je ne sais quoi encore. On doit respecter tout le monde, tout en étant capable de s’imposer. C’est cela la force d’une équipe. Un mot sur l’effectif de l’EN et cette

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

05

histoire de pros et locaux ? Il y a de bons éléments, c’est une évidence. Mais à mon avis, il faut faire confiance aux joueurs locaux, il y en a parmi eux qui sont très intéressants même, surtout au sein des effectifs de la JSK et de l’ESS. Ne me demandez pas d’avancer des noms, pour ne froisser personne, d’autant plus que tout le monde les connais. Je dis que c’est l'amalgame pros-locaux qui donnera plus d’allant et de consistance à la sélection nationale. Il faut ramener les pros qui sont valables et se passer de ceux qui ne sont là que pour faire de la figuration. Il faut des joueurs qui se battent pour gagner leur place et qui sont sérieux. Car il y en a qui n’en font qu’à leur tête et cela, ça ne doit pas marcher en EN. Puisque vous exercez à Al-Sad, avezvous un contact particulier avec Nadir Belhadj, qui y joue ? Oui bien sur. On se connaît très bien et je le rencontre au club. On popote, on s’échange des idées et je ne manque pas l’occasion de l’encourager quant il le faut. Je vous aussi Yazid Mansouri, qui joue à Al-Salya au Qatar. Ce sont vraiment deux gentils garçons respectueux. Je les apprécie bien. Mansouri vous a-t-il fait part de ses ennuis en Coupe du monde ? Pas du tout. Il reste très réservé sur la question. Je ne l’ai jamais vu se plaindre à ce propos avec qui que ce soi. Pour vous dire, qu’il est un charmant garçon, très professionnel dans son attitude. Reprochez-vous au président de la FAF, M. Raouaraoui de ne pas composer avec les ex-internationaux 82 dont vous faites partie ? Je crois que certains lui donne une fausse idée et image sur nous. Il est vrai qu’on n’est pas du genre langue de bois et que parfois en disant des vérités, ça dérange. Je ne comprends franchement pas comment peut-on marginaliser toute une génération qui a fait ses preuves et qui a tant donnée au football algérien.Il faut faire profiter les

Certains font comme si on n’existait pas. Pour Raouraoua, il est vrai qu’il nous a toujours respecté, il faut lui reconnaître cela, mais sans plus. Voilà tout. sélections nationales de l’expérience des meilleurs. On aime notre pays, sur lequel on est prêts à tous les sacrifices, sportivement parlant. Malheureusement, certains font comme si on n’existait pas. Pour Raouraoua, il est vrai qu’il nous a toujours respecté, il faut lui reconnaître cela, mais sans plus. Voilà tout. Merci d’avoir penser à mois. Je tiens à féliciter la JSK pour son parcours et je lui souhaite d’aller au bout de cette aventure africaine. J’espère aussi que mon autre ancien club, le RCK, retrouvera son lustre d’antan et enfin bonne chance aux Verts dans la difficile campagne des éliminatoires de la CAN 2012 qui les attends. Félicitations et plein succès à Benchikha dans sa nouvelle mission. Entretien réalisé par Mohamed-Amine Azzouz (Suite et fin)


06

Coupe de l’UNAF

Maracana N° 1219 — Jeudi 16 septembre 2010

Peu favorable aux Algériens

ardi dans la soirée a eu lieu dans les locaux de la chaine de télévision tunisienne Nessma, le tirage au sort des demi-finales de la coupe de l’UNAF (Clubs champions et clubs vainqueurs de coupes). En l’absence du patron de l’instance nord-africaine, Mohamed Raouraoua, retenu par d’autres obligations professionnelles, c’est son secrétaire général, le Tunisien Mahieddine Beccar qui a présidé la séance. Une brève lecture des règlements a été faite par ce dernier avant que le directeur de Nessma TV, Nabil Karoui, prenne la parole. Il commence par remercier l’ensemble des membres présents, avant d’annoncer officiellement que Nessma est désormais devenue sponsor officiel de cette compétition nordafricaine qui, par la suite, en plus de la chaine Nessma, pourrait être diffusée sur des chaînes satellitaires française et italienne. Il divulguera aussi que le vainqueur de cette supercoupe empochera la

C’est notre deuxième participation à cette compétition. Après notre élimination de la Champions League africaine, nous sommes dans l’obligation de remporter cette coupe pour faire plaisir à nos fans. Notre rencontre face à l’Olympique de Béja sera sûrement difficile, Rachid Relhout, l’entraîneur de cette formation connaît la maison sétifienne pour l’avoir déjà entraînée par le passé. Nous devons faire le plein à domicile pour pouvoir évoluer à l’aise lors du match retour.

somme de 150.000 dollars et prendra part au tournoi du PSG qui aura lieu au mois de septembre de l’année prochaine, tandis que le finaliste aura droit à 100.000 dollars. Pour les demi-finalistes, 35.000 dollars leur seront octroyés. Les matchs seront retransmis en direct sur la chaîne Nessma. Le montant de cette opération s’élèverait à deux millions de dollars,

Le programme :

4Coupe des champions

1. Club Africain (Tunisie)-WA Casablanca (Maroc) 2. Ittihad Djeddah (Libye)-MCA (Algérie) Le vainqueur de la demi-finale 1 recevra le vainqueur de la demi-finale 2 Si le MCA se qualifie en finale, le retour se jouera au stade du 5-Juillet.

4Coupe des vainqueurs de coupes

1. FAR (Maroc)-NASR (Libye) 2. O. Beja (Tunisie)-ESS (Algérie) Si l’ESS se qualifie en finale, elle disputera le match retour à l’extérieur.

Demi-finales Aller : 26 ou 27 octobre 2010 Retour : 23 ou 24 novembre 2010

Finale

toujours selon Karoui. Un représentant de chaque pays du Maghreb qui prendra part à cette compétition (Algérie-TunisieMaroc et Libye) était présent sur le plateau de Nessma. L’Algérie était représentée par M. Mohamed Khelaïfia, vice-président de la FAF. Les huits clubs étaient également représentés lors de ce tirage au sort. Pour l’ESS, Hakim Bourahli tandis que le MCA a été représenté par Rafik Hadj Ahmed, chargé du sponsoring. Hakim Meddane, l’actuel manager de la JSMB, était l’invité d’honneur de cette cérémonie.

Karoui encense Raouraoua Lors de son intervention, en marge du tirage au sort, le directeur général de la chaîne Nessma, Nabil Karoui, n’a pas cessé de louer les mérites du président de la FAF, Mohamed Raouraoua, quant aux efforts qu’il est en train de fournir pour donner de l’ampleur à cette compétition. « Raouraoua est un personnage très respecté et très influent dans le monde du football et dans les instances internationales. Je suis convaincu qu’il réussira à hausser cette compétition maghrébine à un rang mondial.» O. M.

Reprise mardi

Aller : 10, 11 ou 12 décembre 2010 Retour : 24, 25 ou 26 décembre 2010-09-15

ESS

g Par Yasser Malki

C'est hier à 18h que les joueurs de l'entente de Sétif ont repris le chemin des entraînements.

A

près un repos de deux jours octroyé par le staff technique aux joueurs pour leur permettre de passer quelque jours avec leurs famille après leurs retour de Tunis dimanche passé après avoir affronter la formation de l'Esperance dans le cadre de la cinquième journée de la ligue des champions africaine . La reprise a eu lieu au stade 8 mai 45 pour préparer le prochain match de la ligue des champions face au TP Mazambe prévue le 16 septembre prochain.

Hemani et Berguiga devront reprendre hier

Les deux attaquants de l'Entente de Sétif, Nabil Hemani et Hamid Berguiga, qui n'ont pas pu se déplacer avec l'équipe à Tunis en raison de la suspension du premier et la non-qualification du second en Ligue des champions, devront reprendre hier après-midi les

«Béja est une équipe redoutable»

entraînements avec le groupe.

1 milliard de centimes dans les caisses du club

Nous avons appris que les dirigeants du club sont allés hier dans la matinée voir les responsables de l'APC de Sétif dans le but de bénéficier de l'argent de la subvention. La même source nous a révélé que les responsables de l'APC se sont montrés compréhensifs et comptent débloquer cette subvention dans les jours qui viennent. Ce qui constituera une bouffée d'oxygène pour la direction de l'Entente de Sétif qui procédera à la régularisation de certaines dettes du club.

ESS-USB en amical aujourd'hui à 14h

L'Entente de Sétif disputera aujourd'hui à 14h, son sixième match amical depuis le début des préparations pour cette saison face à l'USB au stade du 8-Mai45, une rencontre programmée avant le départ de l'Entente à Tunis pour affronter l'Espérance dans le cadre de la Ligue des champions africaine, où elle a

joué 2 matchs à Tunis face à l'Espoir de Gabes et Hammam Sousse lors du stage d'intersaison à Hammam Bourguiba , et 3 matchs en Algérie, face au MOC, au stade Hamlaoui à Constantine et face au MSPB à Sétif , et à Annaba face à l'USMA.

Serrar a assisté hier soir au tirage au sort de la Coupe de l’UNAF

Restés à Tunis après le retour de l'Entente à Sétif, les deux responsables du club, le président Abdelhakim Serrar et le responsable de l'organisation Abdelhakim Bourahla Hadj Ahmed et Abdelouahab, ont assisté hier au tirage au sort de la Coupe de l’UNAF qui est programmé pour ce soir à l’hôtel Africa, situé sur l’avenue Habib-Bourguiba. C’est donc hier soir que l'Entente a connu son futur adversaire dans cette compétition que le club ambitionne de remporter. A rappeler que l'Olympique de Béja, le FAR et le Nasr de Tripoli sont en lice dans cette compétition nordafricaine. Y. M.

=Rafik Hadj Ahmed, représentant du MCA

Ils ont dit...

M

=Bourahli Hakim, représentant de l’ESS

Tirage au sort de la coupe de l’UNAF

«Le tirage au sort ne nous a pas gâtés» Tout d’abord, je tiens à remercier les responsables de l’UNAF et ceux de la chaîne Nessma pour le travail qu’ils accomplissent pour le développement du football maghrébin. Le tirage au sort ne nous a pas gâtés. L’ittihad de Libye est un dur morceau qui renferme en son sein des joueurs internationaux qui ont acquis pas mal d’expérience. Notre premier objectif est de remporter ce trophée pour donner encore plus de joie à nos supporters.

=Mahieddine Beccar, secrétaire général de l’UNAF

«Que le fair-play soit !» Je remercie Nessma pour les efforts qu’elle est en train de fournir pour unir notre Maghreb en matière de football. Toutes les rencontres revêtiront un cachet de match derby et de ce fait, le spectacle sera garanti. J’espère que le fair-play règnera durant la compétition. J’espère aussi que les équipes égyptiennes reviendront au sein de la famille de l’Union nord-africaine lors de la prochaine édition.

«Penser à l’avenir» Delhoum :

Le joueur polyvalent de l'Entente de Sétif, Delhoum Mourad, ouvre son cœur à Maracana et parle de l’élimination de son équipe en Ligue des champions africaine, sur le premier match de son équipe face à l’USMA au premier championnat professionnel algérien.

Quel est votre commentaire sur l'élimination de votre équipe en Ligue des champions après le nul enregistréface à l'Espérance ? Nous avons fait d'énormes sacrifices pour gagner ce match sur tous les plans. Notre déplacement à Tunis une semaine avant le coup d'envoi durant le mois de Ramadan et passer l'Aïd à Tunis loin de la famille, c'est pour gagner la victoire qui nous permettra de passer en demi-finale, mais l’arbitre de la rencontre, le Sénégalais Badara a faussé nos calculs par son arbitrage catastrophique. Que ressentez-vous après cette élimination ? Nous devons vite oublier cette élim-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

ination malgré que ce soit dur, parce que suite à nos capacités humaines et financières, nous devrons passer au carré d’as sans problème, mais c’est la loi de football, nous devrons tourner la page de la Ligue des champions et penser à l’avenir car le championnat est à 10 jours. Le prochain match face au TP Mazembe , comment vous le voyez ? Si certains croient que c'est une simple formalité, ils se trompent, nous devrons gagner cette rencontre coûte que coûte pour garder notre troisième place au classement, ce qui nous permettra lors de la prochaine édition d'éviter les tours préliminaires. Après cela c’est le championnat, comment vous voyez votre prochain match face à l’USMA ? Nous devrons débuter le championnat national par une victoire et nous à l’Entente, on joue pour la gagne à domicile et à l’extérieur, alors notre déplacement à Alger sera pour gagner et bien démarrer le championnat quel que soit notre adversaire, pour faire oublier à nos fans notre élimination en Ligue des champions. Y. M.


Ligue des champions

Maracana N° 1219 — Jeudi 16 septembre 2010

07

Au Nigeria pour la confirmation JSK

g Par Saïd Aberkane

Et ça repart avec un autre déplacement périlleux pour le club phare de la Kabylie qui va rendre visite au FC Heartland du Nigeria, et cela pour le compte du dernier match de la phase des poules de la ligue des champions d’Afrique.

Ph. Maracana

A

près la brillante qualification aux demi-finales et aussi une première place du groupe décrochée vendredi dernier face aux Ismaïliens vendredi dernier au stade du 1er Novembre. Les Canaris affronteront ce dimanche un autre gros morceau pour le compte de la sixième journée de la phase des poules face au FC Heartland. En effet, les Kabyles s’accordent à dire que la tâche de leur équipe ne sera pas de tout repos ce dimanche au Nigeria, d’autant que l’adversaire est dans une mauvaise situation et qu’il ne compte pas lâcher prise lors de ce match face à la JSK, et ce, afin de se racheter et aussi se réconcilier avec ses supporters. Les hommes d’Alain Geiger comme traversent une bonne période ces derniers temps et les cinq succès décrochés dans cette prestigieuse compétition leur permettront d’arracher la qualification au dernier carré. Les partenaires de Mohamed Amine Aoudia ambitionnent sérieusement de revenir avec un très bon résultat lors de cette nouvelle sortie difficile. C’est en tout

cas les affirmations de tous joueurs qui sont tous unanimes quant à un résultat positif. «Il est vrai que notre adversaire du jour, qui n’est plus à présenter, fera tout pour nous battre, mais cela ne veut nullement dire qu’on va rester les bras croisés. Bien au contraire, après notre qualification au carré d’as, et avec notre première place, le groupe

est déterminé plus que jamais à continuer sur cette lancée et aller chercher la victoire au Nigeria, même en connaissant la difficulté de la mission contre cette redoutable équipe du FC Heartland, notamment à domicile”, dira le latéral gauche Chemeseddine Nessakh. De son côté, l’entraîneur suisse des Canaris attend une réac-

tion positive de la part de ses joueurs qui lui ont tous promis un bon résultat ce dimanche. «J’ai longtemps discuté avec les joueurs lors des séances d’entraînement qu’on a effectués et ils affichent une volonté de fer. C’est pour cela que, personnellement, je m’attends à une autre bonne réaction de leur part», dira Alain Geiger. Quoi qu’il en soit, la JSK s’apprête à relever un autre défi loin de ses bases ; ce qui nous amène à nous poser la question suivante : est-ce que la JSK refera le coup des matchs disputés ? Pour connaître la réponse, il faudra suivre avec beaucoup d’intérêt ce nouveau déplacement des Jaune et Vert.

... Ils veulent frapper un grand coup au Nigeria Après un cinquième succès décroché vendredi dernier face aux Egyptiens d’El Ismaïlia, la bande à Alain Geiger abordera ce dernier match de la phase des poules avec la ferme intention de ne pas rater ce rendez-vous, en s’appuyant sur une grande confiance après la récente victoire face aux Ismaïliens, en créant encore une fois la surprise en dehors de leurs bases lors de cette sixième journée, en s’imposant chez le FC Heartland, et prouver que la JSK, version 2010/2011, peut réaliser un exploit cette saison, en jouant carrément le titre de champion d’Afique. S. A.

Belkalem : «Heartland est un dur morceau, nous aussi»

Après avoir réussi à faire le plein lors des cinq premiers matchs de la phase des poules, et qui vous permet d’être qualifiés au dernier carré, peut-on dire que vous êtes bien partis pour enchaîner avec un autre succès ? Je pense que cette saison, la JSK renferme des éléments de valeur et d’expérience, qui sont tous animés d’une grande volonté. On a effectué une bonne préparation et je

pense que les cinq premiers succès sont le fruit des efforts qu’on a fournis tout au long de cette période d’intersaison. Après être revenus du Caire avec le billet qualificatif au dernier carré de la phase des poules face à Al Ahly, on était dans l’obligation de confirmer encore une fois devant Al Ismaily et surtout que la rencontre allait se dérouler sur notre terrain et devant notre public. Donc, on devait enchaîner avec un autre succès, et ce, même si on savait à l’avance que la rencontre n’allait pas être facile. Mais Dieu merci, on est parvenus à engranger les trois points de la victoire, et à sauvegarder notre statut de leader du groupe B.

Comment est l’ambiance au sein du groupe, à quatre jours seulement de ce dernier match de la phase des poules qui vous attend face au FC Heartland ? La préparation se déroule dans de bonnes conditions. Nous, les joueurs, sommes conscients de la tâche qui nous attend face au FC Heartland. On travaille dans une totale sérénité et tous les joueurs sont concentrés sur leur sujet. On est armés d’une grande volonté pour sortir le grand jeu lors de ce dernier

match face au FC Heartland, car pour parvenir à battre cet adversaire, il faut qu’on se donne encore une fois à fond durant toute la partie. On va honorer les couleurs nationales, et les points de cette rencontre ne doivent pas nous échapper, c’est dans nos cordes et on doit prouver qu’on est sur la bonne voie. Mais vous aurez affaire à un dur morceau qui n’est plus à présenter et qui vous attend de pied ferme au Nigeria ? Oui, on sait pertinemment que notre mission ne sera guère facile devant cette redoutable équipe du FC Heartland. Même s’ils sont éliminés de la course, ils tenteront de tout faire pour nous battre et monter en conséquence au classement général. Donc, à nous de nous méfier de cette équipe du FC Heartland qui est un gros morceau. Il est vrai que rares sont les équipes qui ont réussi à vaincre les Nigérians du Heartland. Mais cela ne veut nullement dire que nous allons perdre. La JSK est un grand club qui a toujours réalisé de bon résultats, que ce soit à domicile où en dehors de ses bases. Alors, à nous les joueurs de perpétuer cette tradition en confirmant notre bonne santé et nos cinq

succès enregistrés jusque-là. La dernière rencontre sera difficile pour les deux équipes, mais nous saurons comment arracher un résultat positif.

Apparemment, vous paraissez optimiste et confiant quant à la réalisation d’une autre victoire ? Oui, je suis très confiant, à l’image de tous mes coéquipiers. Quand on évolue dans un club de l’envergure de la JSK, il faut avoir cette rage de vaincre et cette ambition de ne faire que de bons résultats. En plus, il ne faut pas oublier que la JSK ne joue que pour les titres ; donc, nous allons aborder tous nos matchs pour les gagner et ce, sur tous les fronts. En commençant par celui du dernier de la phase des poules face au FC Heartland, où nous allons nous surpasser pour enchaîner par un sixième succès. On est animés d’une volonté de fer et notre seul but c’est celui d’engranger les trois points qui seront mis en jeu et faire plaisir à nos chers supporters qui attendent que l’on revienne avec une autre victoire du Nigeria. Entretien réalisé par Saïd Aberkane

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ph. Maracana

Pour le défenseur central kabyle, Saïd Belkalem, la rencontre qui les attend face au FC Heartland du Nigeria dans quatre jours revêt une certaine importance, d’où la nécessité d’empocher les trois points de la victoire. Belkalem, à l’image de ses coéquipiers, affiche une grande détermination en prévision de cette chaude empoignade, et à ses yeux, une autre victoire va leur permettre de terminer cette phase des poules en beauté, avec zéro défaite.


08

Ligue des champions

Maracana N° 1219 — Jeudi 16 septembre 2010

Départ cet après-midi pour le Nigeria g Par Saïd Aberkane

Pour les Kabyles, il n’y avait absolument pas beaucoup de temps pour savourer la dernière victoire face aux Ismaéliens vendredi dernier au stade du 1er Novembre de TiziOuzou, puisque les Canaris sont appelés à rejoindre cet après-midi l’aéroport international d’Alger pour prendre le vol pour le Nigeria, et ce en prévision du dernier match de la phase des poules.

C

omme il fallait s’y attendre, l’ambiance était telle qu’on l’avait souhaitée du côté du staff technique et les joueurs ont juré de confirmer leur bonne santé, et revenir au pays avec la totalité des points et faire plaisir aux fans kabyles, qui sont de plus en plus nombreux à suivre de près les rencontres de leurs favoris, et ce n’est point une surprise pour un club qui retrouve les demi-finales de la ligue des champions africaine. C’est cet après-midi que la délégation kabyle prendra le vol en direction du Nigeria, et ce, pour affronter le FC Heartland dimanche. Les joueurs paraissaient tous animés d’une bonne volonté pour revenir avec un résultat positif.

Le moral est au beau fixe Tout ce que l’on peut dire à quelques jours de cette chaude empoignade, c’est que les camarades du capitaine Lamara Douicher ont le moral gonflé à bloc et ils aborderont ce dernier match de la phase des poules de la Ligue des champions d’Afrique face au

FC Heartland avec une seul idée en tête, celle de sortir vainqueurs et cela quel que soit le prix à payer. Les Jaune et Vert qui ont repris lundi dernier le chemin des entraînements sous la houlette du Suisse Alain Geiger et son collaborateur Bouhellal, et ce, pour préparer le match qui les attend ce dimanche face au FC Heartland du Nigeria, afin d’être prêts, et ils se disent nullement impressionnés par la réputation de l’adversaire qu’ils auront en face et ne craignent personne sur le terrain. Le seul souci des Canaris demeure bien sûr les balles arrêtées qui reste le maillon faible et qui pose problème. Alors, il faut se méfier de cette équipe qui est appelée à se racheter de son dernier revers concédé au Caire face à Al Ahly ; donc, la formation nigériane attend du pied ferme le club phare de la Kabylie pour renouer avec la victoire. Mais les Kabyles ne vont pas se laisser faire et prendront cette équipe très au sérieux pour arracher un autre succès dans cette compétition continentale qui reste impérative pour les Canaris du Djurdjura.

Hamiti de retour Il n’est un secret pour personne, l’attaquant des Jaune et Vert, Fares Hamiti, a bel et bien manqué les derniers matchs. Hamiti, qui a repris du service avec le groupe la semaine dernière, et qui était sur le banc face aux Ismaïliens, est désormais de retour face au FC Heartland ; le staff technique du club peut compter sur les services de ce joueur aux grandes qualités. Geiger et Bouhellal voulaient certainement remettre dans le bain de la compétition cet attaquant de métier, et ce, afin que ce dernier puisse retrouver ses marques et ses sensations lors des prochains matches. Le retour de Fares

Ph. Maracana

JSK

Hamiti à la compétition ne pourra que faire plaisir et aux joueurs et au staff technique ainsi qu’aux supporters. Le poids de ce joueur dans l’équipe est très important, et son retour ne donnera que du tonus à la ligne d’attaque de la JSK. Hamiti sera d’un grand apport pour l’équipe, surtout à l’ap-

proche des demi-finales de la Ligue des champions africaine, et aussi du nouvel exercice du championnat 2010/2011, où lui et ses coéquipiers jouent sur trois fronts, avec comme objectif de gagner un où deux titres cette saison et aussi atteindre la finale de la Ligue des champions africaine. S. A.

Deux séances d’entraînement au menu

Les Canaris du Djurdjura, qui se déplaceront aujourd’hui au Nigeria, en prévision du dernier match face au FC Heartland, auront droit à effectuer deux séances d’entraînement avant la rencontre officielle, la première séance est programmée pour vendredi, et la deuxième samedi à l’heure du match, soit à 15h algériennes.

20 joueurs retenus

Tedjar : «Il n’y a pas de match facile»

Ph. Maracana

Pour le milieu offensif de la JSK, Saâd Tedjar, la dernière rencontre de la phase des poules de la ligue des champions africaine de dimanche prochain face au FC Heartland sera celle de la confirmation. Pour lui, un bon résultat est impératif pour poursuivre la compétition dans de bonnes conditions. Le joueur est très optimiste et pense que son équipe peut revenir au pays avec un sixième succès du Nigeria.

Saâd, comment est l’ambiance au sein du groupe, à quelques heures de votre déplacement au Nigeria ? Elle ne peut être que bonne après notre étincelante victoire sur les Ismaïliens, car les succès de ce genre donnent du tonus au groupe. C’est tout à fait normal que l’ambiance soit au top. En d’autres termes, il n’y a pas mieux qu’une victoire pour gonfler le moral des troupes. Ce fut une sacrée… belle

Pour le match qui opposera la JSK à son homologue du FC Heartland, prévu pour ce dimanche pour le compte de la sixième et dernière journée de la phase des poules, le staff technique du club phare de la Kabylie a retenu 20 joueurs.

victoire quand même, n’est-ce pas C’est le cas de le dire. Ce jour-là, on a fait ce qu’il fallait et la réussite était de notre côté. Je crois qu’on ne pouvait pas rêver d’un meilleur début de saison. Maintenant, il faut oublier ce succès et penser au prochain match face au FC Heartland. Ce sera certainement difficile, non ? Effectivement, il nous faudra prendre cette équipe du FC Heartland très au sérieux puisqu’elle fera tout pour se rattraper, après sa défaite au Cairo Stadium face aux Ahlaouis. On tâchera de donner le meilleur de nous-mêmes pour revenir au pays avec un autre succès. Le FC Heartland est une bonne équipe, mais qui est prenable. Il faut seulement y croire et surtout prendre les choses au sérieux.

Comment voyez-vous les choses à présent ? Il faudra confirmer. Je suis sûr qu’on fera un bon résultat face au FC Heartland. De toutes les façons, nous serons obligés de frapper fort lors de cette dernière affiche de la phase des poules et je suis convaincu qu’on pourra revenir au pays avec un autre

succès dans nos poches. Nous avons les moyens et la volonté pour y parvenir.

Comment se présente pour vous ce dernier match face au FC Heartland ? Sous de bons auspices et dans de très bonnes conditions. Nous travaillons sérieusement et nous sommes concentrés sur notre sujet. La rencontre sera difficile et nous sommes conscients de la tâche qui nous attend. Nous savons pertinemment que notre tâche ne sera pas de tout repos, raison pour laquelle nous devons prendre toutes nos dispositions afin de négocier cette dernière rencontre à notre avantage. Cette équipe du FC Heartland est à prendre au sérieux et nous ne comptons pas lui céder du terrain. Bien au contraire, nous ferons de notre mieux pour empocher les trois points de la victoire. Les Nigérians du FC Heartland ne lâchent pas prise pour cette affiche afin d’augmenter leur capital points… Il est clair que les Nigérians du Heartland qui nous attendent de pied ferme, tenteront

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

de nous battre et ce, pour se racheter de leur dernier revers concédé au Caire face à Al Ahly. Mais la réalité du terrain tranchera. Dimanche, on verra qui aura le dernier mot. De toutes les façons, pour nous, l’objectif est bien clair, à savoir empocher les trois points et rester sur cette dynamique. Nous ferons tout notre possible pour les engranger.

Sur le plan personnel, que pensez-vous de votre rendement jusqu’à présent ? Moi, à chaque fois que je rentre sur le terrain, je fais tout pour aider mon équipe. Je travaille toujours pour améliorer mon niveau et jusqu’à présent, je suis satisfait de mon rendement. Toutefois, je dois progresser encore et le meilleur est à venir. Un dernier mot... On n’a pas d’autre choix que de revenir avec un bon résultat ce dimanche du Nigeria. Nous avons les capacités de le faire. La compétition est encore longue, on doit continuer à travailler d’arrache-pied et ce, pour pouvoir atteindre notre objectif. Entretien réalisé par Saïd Aberkane


Ligue

1

Cheheima indisponible au moins trois jours USMA

g Par Toufik Brahimi Ahmed Cheheima, le jeune arrière latéral droit, arrivé cet été du côté de Soustara, n’a pas pu aller au bout de la deuxième séance d’entraînement de la semaine qui a eu lieu mardi matin au stade Bologhine. Ayant contracté une blessure au niveau de la cuisse, l’international junior a été contraint donc de laisser ses coéquipiers et rejoindre l’infirmerie.

groupe, mais il espère quand même qu’il sera de retour avant le début du championnat. «En principe, je devais passer une IRM aujourd’hui (hier, ndlr) ou dans les jours à venir. Donc au moment où je vous parle, je ne sais toujours pas la durée de mon indisponibilité. Trois jours, c’est le minimum. La suite, je devais être fixé une fois que j’aurai les résultats des tests médicaux. Pour être franc, le moral n’est pas au top parce que ce n’est pas facile de voir ses coéquipiers préparer le premier match de championnat alors que moi, je suis forcé de rejoindre l’infirmerie. Mais j’espère quand même être prêt pour le début de la saison», a-til conclu. T. B.

A

près avoir subi les premiers soins, Cheheima devait passer une IRM hier pour être définitivement fixé sur la durée de son indisponibilité, mais d’après ce que nous avons pu apprendre d’une source bien informée, le jeune défenseur restera au moins trois jours à l’écart du groupe ce qui voudra dire qu’il est out pour les deux matchs amicaux que son équipe disputera aujourd’hui face au CRB, et demain contre la formation d’Azzefoun. A une semaine du début du championnat, le défenseur usmiste pourrait bien être le premier élément à déclarer forfait pour le choc de la première journée du championnat national professionnel qui opposera l’USMA à l’ESS.

mme nous l’avons annon cé il y a quelques jours, c’est cet après-midi qu’aura lieu le match amical qui opposera les Rouge et Noir à leurs voisins belou izdadis au stade Bologhine. Pour rappel, c’est à l’issue de cette ren contre amicale qui est considéré e comme un vrai test que Noureddine Saâdi fera ses choix pour composer le onze qu i débutera en principe le pre mi match de championnat ven er dredi prochain face à l’ESS. Po ur ceux qui veulent assister à lad ite confrontation, le coup d’env oi de la partie est prévu à 16h.

Les éléments non concernés par le match amical d’aujourd’hui défieront en amical toujours l’équipe d’Azzefoun demain à Bologhine. Cette rencontre sera une occasion pour Noureddine Saâdi d’aligner ses réservistes.

«J’espère être prêt pour le début de saison» Contacté hier dans la matinée, Ahmed Cheheima, actuellement au repos forcé, nous a affirmé que, pour l’instant, il ne sait toujours pas combien de temps il restera à l’écart du

C’est aujourd’hui que l’assemble générale ordinaire se tiendra au stade Omar-Hamadi de Bologhine. Le début de cette AGO est prévu pour 18h soit juste après la fin de la rencontre amicale qui mettra aux prises les coéquipiers de Ilyes Ziane-Chérif au CRB.

Hanitser devait reprendre hier

APRÈS AVOIR BOYCOTTÉ L’ÉQUIPE PENDANT DEUX SEMAINES

L’

USMA-CRB, AUJOURD’HUI À 16H Co

Les réservistes donneront la réplique à Azzefoun demain

L’AG ORDINAIRE AURA LIEU CET APRÈS-MIDI

avant centre harrachi Sofiane Hanitser, qui n’a pas donné le moindre signe de vie depuis deux semaines déjà, devait reprendre le chemin des entraînements avec le reste du groupe hier. Le joueur en question, selon nos sources, avait pris la décision de boycotter l’équipe pour des raisons financières puisqu’il a tenté d’exercer la pression sur le conseil d’administration pour recevoir son argent, mais la situation actuelle qui pré-

09

Maracana N° 1219 — Jeudi 16 septembre 2010

vaut au club n’a pas permis à Laib de régler le problème de son joueur. Le club traverse une période d’asphyxie financière du fait que les différentes subventions tardent à rentrer dans les caisses. L’entraîneur Charef serait derrière le retour du joueur à de meilleurs sentiments. Nos sources avancent que Charef aurait pris attache avec le joueur et l’a convaincu de regagner le groupe tout en se portant garant auprès de l’administration. L. S.

Match amical face à l’OCB, ce lundi Selon le staff technique, la formation de l’USMH a programmé un match amical lundi prochain face à l’équipe de l’OCB à quelques jours de l’entame du championnat national.

Charef veut les trois points du CABBA L’entraîneur en Chef de l’USMH, Boualem Charef, a fait savoir à ses joueurs qu’il voudrait à tout prix avoir les trois points de la rencontre du début du championnat devant la formation du CABBA pour entamer l’exercice actuel en bonne posture. Selon lui, une victoire sera très bénéfique pour l’équipe et donnera confiance au groupe harrachi.

Le stage du «Grand Bleu» annulé Finalement, les Harrachis n’auront pas à effectuer un stage à l’hôtel le Grand Bleu comme il a été décidé pendant le mois de Ramadan. L’équipe se contentera des séances quotidiennes d’entraînement.

Les juniors affronteront le MCA ce vendredi

Les réservistes ne seront pas les seuls à disputer un match amical demain, puisque même les juniors ont au programme une rencontre de préparation. Les camarades de Nassim Yettou, vice-champion en titre, donneront la réplique à leurs voisins mouloudéens. Cette rencontre sera donc une occasion pour les protégés de Bousbia de se mesurer à l’un des favoris pour le titre de champion.

Le groupe presque au complet

A une semaine de l’entame de la nouvelle saison, les Usmistes sont en train de préparer leur premier match du championnat avec un groupe presque au complet. En effet, mis à part Ahmed Cheheima, blessé, et Mohamed-Amine Saïdoun, sous les drapeaux, tous les joueurs se sont présentés hier matin pour prendre part à la séance d’entraînement.

MANA : «On va tout régler»

USMH CAS BECHOUCHE ET BENOMAR

Le porte-parole de l’USMH, à savoir Abdelkader Mana, affirme que la direction va adresser une missive à la Fédération algérienne de football pour confirmer l’existence de la loi concernant les licences CAF «B» pour les adjoints pour cette saison. Selon lui, si la FAF confirme cette loi, les deux adjoints de Charef seront mis à la disposition des jeunes catégories de l’USMH et doivent entre-temps effectuer des formations tout au long de la saison. Dans le même ordre d’idées, Mana ajoute qu’il ne va pas rester les bras croisés dans l’affaire Guessoum et qu’il va frapper à toutes les portes pour que le joueur retrouve les terrains et, pourquoi pas, avoir une dérogation pour signer dans le club de son choix.

Premièrement, comment se passent les préparatifs pour cette nouvelle saison ? On est sur la bonne voie, il y aura une réunion du conseil cette semaine pour débattre de tous les problèmes que le club traverse et on va établir un organigramme précis pour de notre équipe qui s’étalera sur toute la saison. Je pense même qu’on a fait un grand pas vers la professionnalisation de notre club. Il y a un sujet qui enflamme la rue harrachie, il s’agit bien de la question des adjoints de Charef… Il faut que les gens sachent qu’on n’a rien contre les deux adjoints de Charef mais, il faut s’adapter au nouveau règlement de la FAF. Maintenant, on va écrire à la Fédération algérienne de football pour confirmer l’existence de cette loi est si cette dernière nous confirme l’obligation d’avoir des entraîneurs qui ont au minimum une licence CAF «B», on va mettre les deux adjoints à la disposition des catégories jeunes. Revenons à l’affaire

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Guessoum, y a t-il du nouveau ? Comme je vous ai déjà expliqué, je me suis engagé personnellement pour trouver une solution à ce problème, c’est un enfant du club et il a beaucoup donné pour les couleurs Jaune et Noir. Je peux vous dire que son affaire est en bonne voie et que je ne baisserai pas les bras. Peut-on savoir les objectifs de l’USMH pour cette saison ? La coupe d’Algérie me tente beaucoup. Entretien réalisé par Lotfi S.


10

Maracana N° 1219 — Jeudi 16 septembre 2010

Ligue

1

L’ASO est rentrée dans sa dernière phase de préparation ASO

g Par Hocine Saïdi

L’équipe chélifienne rentre dans sa dernière phase de préparation avant le début officiel du prochain exercice footballistique prévu le 24 de ce mois de septembre. En effet, après un premier stage effectué à Chlef le 28 juillet passé, les coéquipiers de Samir Zaoui se sont dirigés par la suite au royaume chérifien et plus précisément à la ville de Casablanca le 25 août où ils ont entamé leur deuxième stage au centre Oulnès qui a duré deux semaines.

fienne où les poulains de l’entraîneur Ighil sont en train de cravacher à fond et ce, dans l’unique but de voir leurs noms figurer sur la liste qui jouera la première rencontre face à la JSMB. Tout cela en prenant en considération le climat général ainsi que de tous les facteurs influençant sur le rendement de chaque joueur, sachant qu’ils souffraient quand même d’une fatigue après préparation ce qui pourrait les empêcher d’être compétents et performants à l’entame malgré leur talent individuel, sauf une bonne préparation psychologique et un bon jeu collectif qui les aideraient à surpasser cette période.

L

es Noir et Blanc étaient de retour récemment à leur ville natale pour accomplir le troisième et dernier stage avant de se lancer dans le bain de la compétition, avec au menu ce premier match prévu contre l’équipe de la ville de la Soummam, la JSMB. Pour l’entraîneur Méziane Ighil, l’équipe de l’ASO est complètement prête pour aborder la prochaine

IGHIL COMMENCE À PENSER À LA JSMB A l’instar des autres formations de championnat national, l’équipe de l’ASO continue sa préparation d’avant saison. Le staff technique pour cette dernière a choisi de travailler plus sur le plan psychologique son équipe .cherchant un bon état d’esprit et une cohésion au top il s’est focalisé sur cette et seule rencontre contre la JSMB. Bien sûr le coach Ighil Méziane et ses collaborateurs prendront tous les détails en considération, ils préfèrent dans un premier temps de garder le même rythme de travail, réaménager les joueurs qui sont dans le besoin, et enfin travailler sur la complémentarité des joueurs, on testant son milieu de terrain ainsi que sa charnière défensive sur lesquels le technicien Mohamed Benchouia a fait des modifications lors du regroupent du Maroc. H. S.

compétition car les joueurs se sont donnés à fond lors des précédents stages et le programme tracé était appliqué à la lettre. Toutefois, les dirigeants chélifiens estiment que la préparation n’a pas encore battu son plein et le temps qui nous sépare du lever du rideau sur le championnat sera consacré au volet psychologique et technique et ce, dans le but de préparer tous les joueurs et leur permettre d’aborder les matchs officiels en toute confiance.

La période avant compétition est la plus difficile pour les joueurs Ces quelques jours qui nous séparent du début de la complétion sont les plus difficiles pour tous les joueurs, car c’est le moment où chaque élément essayera de gagner la confiance du staff technique afin d’acquérir une place parmi l’équipe type qui débutera la saison prochaine. C’est la situation actuelle au sein de l’équipe chéli-

Le match amical contre Relizane était un vrai test pour plusieurs joueurs Avant le retour au pays, le staff technique chélifien avait programmé deux joutes amicales. Contre l’équipe de Relizane et celle de Boufarik. L’entraîneur Méziane Ighil cherche toujours une cohésion au sein de son groupe, ainsi une équipe type, le match face à la première équipe était un test pour lui ainsi que pour les joueurs pour gagner une place parmi l’équipe type. Le score de la rencontre n’était pas important, l’essentiel c’était de voir la réaction des éléments incorporés et de constater le degré de leur préparation. L’unique match auquel le coach a pu assister au royaume chérifien lui a permis de s’arrêter sur de nombreuses remarques. En tout cas, le onze qui abordera la première rencontre officielle du championnat semble déjà dessiné, maintenant restent les quelques retouches possibles en fonction de l’état physique et psychologique de chaque joueur. H. S.

CRB

L’optimisme des Belouizdadis OBJECTIF:

LES PREMIERS RÔLES

Les Belouizdadis semblent très optimismes quant à jouer les premiers rôles dans le nouvel exercice qui débutera le 24 du mois en cours. Par la voix du président Mahfoud Kerbadj, les Belouizdadis annoncent la couleur.

Neggazi au niveau du staff technique, le président du CRB essuie d’un revers de la main les «on-dit» sur le surnommé «Valdano» qui, il faut le souligner, était une coqueluche en son temps au sein de l’équipe belouizdadie «Neggazi fait partie du staff technique et il aura pour mission un rôle de manager, de conseiller et d’intermédiaire entre les joueurs, le staff et les supporters, il aura aussi la tâche de superviser nos adversaires.» Par cet éclairage, les prérogatives, les missions, et les responsabilités de Noureddine Neggazi sont officialisées publiquement par le président Mahfoud Kerbadj.

«N

ous visons l’une des cinq premières places.» Dans un entretien accordé à un confrère, le président du Chabab de Belouizdad a brossé un tableau exhaustif sur la situation de son équipe à quelques jours seulement du début du premier championnat professionnel. Au sujet de ce championnat professionnel Mahfoud Kerbadj émet des réserves : «… il y a beaucoup de choses qui manquent. Hier mon équipe voulait s’entraîner au stade du 20-Août, on a trouvé le terrain occupé par les jeunes. On n’a même pas de moyens de récupération…»

Les problèmes financiers

L’option de l’entraîneur étranger a aussi été abordé par le président du CRB : «…il a un CV très intéressant et puis il a l’avantage d’avoir travaillé au Maroc, il maîtrise le français et connaît la mentalité du joueur algérien vu qu’il a également travaillé avec un coach argentin qui connaît bien

l’Algérie, Oscar Fullone. A ce jour et après deux mois, je suis très satisfait de ses services» a souligné Mahfoud Kerbadj

Les missions de Neggazi Pour mettre un terme aux spéculations faites autour du rôle de Noureddine

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Confronté à une asphyxie financière, le Chabab de Belouizdad, selon Mahfoud Kerbadj, attend une bouffée d’oxygène dans les jours qui suivent émanant de la CNEP et de Nedjma. «Pour le moment, nous n’avons que deux sponsors, Nedjma et la CNEP et nous sommes en négociations avec d’autres…» souligne Mahfoud Kerbadj. D’autres sujets, plus au moins, intéressants, ont été soulevés par le président du CRB, mais qui ne sont pas liés directement au fonctionnement de l’équipe. Dj. Touafek


Ligue

L

1

Maracana N° 1219 — Jeudi 16 septembre 2010

On repart sur de nouvelles bases

Le chantier de Mouassa

CABBA

14 cv d’entraîneurs Les principaux actionnaires ont multiplié les réunions pour mettre en place un plan d’action d’urgence afin de sauver le club qui était en voie d’une liquidation pure et simple de la performance footballistique. Les nouveaux patrons ont établi un cavenas de travail avec, bien sûr, en premier le volet, la priorité des priorités, le recrutement d’un entraîneur “sélectionneur”, car comme nous l’avons dit plus haut, 22 joueurs sur les 25 de l’effectif

Ph. Maracana

g Par Djamel Touafek

e club phare des Biban, le CABBA, réorganisé en société sportive, avec l’appellation “Les Tigres des Biban”, semble être en avance sur le plan organisationnel, conformément aux nouvelles dispositions régissant le football algérien. Le conseil d’administration que préside Djamel Messaoudène, un cadre supérieur en gestion (ex-PDG d’entreprises publics) a hérité d’une situation très délicate après le départ massif des principaux dirigeants du club bordjien, à leur tête Yahia Aktouf, et tout l’effectif de la saison dernière, à l’exception de trois éléments, Loucif, Bekha et Dali.

réglementaire, partis pour d’autres primes alléchantes ; la ville, où si vous préférez la wilaya de Bordj Bou Arréridj, n’avait plus d’équipe de football au 31 juillet dernier.La situation était alarmante au début du mois d’août, période de vacances, voyages touristiques mais aussi caniculaire, et les autorités politiques et administratives se devaient de s’impliquer pour être au rendezvous du départ du championnat professionnel. Sur le bureau de M. Messaoudène, il y avait pas moins de 14 CV d’entraîneurs postulants au poste d’entraîneur.Le conseil d’administration, après études de tous les profils des techniciens, a opté pour un entraîneur réputé pour sa rigueur, sa fermeté mais aussi un habitué des défis.Cet entraîneur, en l’occurrence Kamel Mouassa, était en stage des entraîneurs pour l’obtention de sa licence de la CAF

lorsqu’il a été sollicité par Messaoudène.Il prendra ses fonctions en qualité d’entraîneur en chef, en procédant avec l’aide de El Haddi Larbi qui, lui, fut recruté en qualité d’entraîneur des gardiens de but, à pas moins de trois journées complètes de tests aux nouveaux joueurs.Pas moins de quatre-vingtquinze joueurs venus de toutes les régions du pays et de toutes les divisions ont foulé le tartan du stade du 20 Août 55 de Bordj Bou Arréridj. D. T.

Après avoir testé, évalué l’ensemble des joueurs et arrêté la liste des joueurs qui défendront les couleurs bordjiennes, Mouassa a repris ses fonctions d’entraîneur après avoir été sélectionneur pour une durée limitée. Une trentaine de joueurs seront retenus, parmi eux une dizaine nés en 1990 et 1991, c’est-à-dire des jeunes. Le gros de la troupe est constitué de joueurs d’expérience venant de clubs de l’ex-division 1, dont Debbous, Aouiti, El Hadi Adel, Bensaïd, Dehouche, Benchaïra, Belaoued, Akniouène, la majorité de ces joueurs avaient auparavant travaillé sous les ordres de Mouassa dans les clubs où il avait exercé, USMAn, CRB, JSK, USMB, MSPB. Connaissant parfaitement les qualités physiques, techniques et morales de ses

La large victoire acquise face à une faible équipe du SA Mohammadia n’a toujours pas rassuré les fans hamraouis. En effet, si l’attaque incorporée en deuxième mitemps a montré des signes encourageants, il n’en a pas été de même pour la défense qui cafouille encore.

L

es observateurs connaisseurs, parmi lesquels l’ex-défenseur des années 70, Mokhtar Chergui, actuellement en charge des catégories de jeunes, trouvent que la cohésion n’existe pas encore entre les défenseurs. «Les joueurs du milieu de terrain et les attaquants arrivent à combiner de

L

l’ESM sera celle qui fera le déplacement à Blida et sur laquelle se porteront tous nos regards», estime le manager général, Habib Benmimoun. Quant à Lakhdar Belloumi, qui ne veut pas s’immiscer dans le travail du staff technique, il reste optimiste et pense que «l’équipe telle qu’elle se présente est capable de ramener un résultat de Blida, pour la simple raison qu’elle n’aura aucune pression sur les épaules, contrairement à la formation locale. En plus, elle renferme en son sein de bons attaquants.» Le match amical d’hier qui devait se jouer à Mostaganem, plus précisément au stade du Commandant Ferradj face à l’ESM, aura aussi permis aux coéquipiers de Benatia de s’acclimater avec le gazon naturel, pour ne pas être pris au dépourvu au stade Tchaker. M. T.

Zabana accueillera la JSK

a visite du wali d’Oran avec tout son staff, dimanche dernier au stade Zabana, aura le mérite d’avoir permis de mettre les points sur les “i” en ce qui concerne la réception de cette enceinte sportive où est domicilié le MCO et où pourrait l’être aussi l’ASMO, après la fermeture de Bouakeul qui ne saurait tarder. Ce stade, qui a connu des perturbations depuis le premier engazonnement du terrain dans les années 80, continue à manger son pain noir. Mais, fort heureusement, comme nous le soulignait mardi le directeur de l’OPOW, Ammour Abdelkader «le destin n’a pas voulu qu’il y ait catastrophe dans ce stade, au vu de l’état de dégradation avancé du confortement du virage Ouest, qui était dans un état cri-

A raison de deux séances quotidiennes

Les joueurs ont sué matin et soir, mais aussi Mouassa et son assistant El Haddi Larbi. En appui et soutien à ce travail de titans, le président Messaoudène était mobilisé en permanence aux côtés de Mouassa et des joueurs pour mettre à leur disposition tous les moyens nécessaires pour poser les fondations et de solides piliers pour bâtir une équipe solidaire, compétitive pour le court et le moyen terme.

Malgré le Ramadhan et les effets du jeûne, Mouassa et sa troupe ont fait d’énormes sacrifices en optant pour un stage en cette période de chaleur et de détente pour certains. Mouassa, en homme méthodique et avec le pragmatisme du nouveau président, a réussi à réaliser son programme en Tunisie. Selon des informations fiables en notre possession, le retard dans la préparation par rapport à tous les clubs de la Ligue I professionnelle a été comblé et le dossier de la nouvelle société sportive a été parmi les premiers à être déposé et approuvé par la commission du professionnalisme au niveau de l’instance que préside Mohamed Raouraoua.

Des doutes subsistent bonnes choses, mais la défense est le compartiment qui inquiète dans cette équipe new-look. Je pense que malgré les efforts du président Mehiaoui pour faire un bon recrutement, cela n’a pas été le cas. L’axe central cafouille encore, même si (au vu des matchs précédents) l’option Kechamli-Ouasti reste la plus efficace, du fait que ces deux hommes jouent ensemble depuis 4 ans et qu’ils se comprennent très bien.» Cherif El Ouazzani, qui sait très bien où se situent les défauts de sa formation, tente de les corriger depuis mardi matin, en faisant des petits matchs - attaque-défense pendant les entraînements. Mais, c’est hier qu’il devait présenter l’équipe-type qui se préparera la semaine prochaine pour - surtout sur le plan technico-tactique - ne pas rater le rendez-vous de Blida. «L’équipe qui évoluera contre

joueurs, il entama son chantier par un travail foncier intense, dans un environnement climatique très dur à supporter, en pleine canicule du mois d’août dans le chaudron du tapis synthétique du stade du 20 Août de Bordj Bou Arréridj.

STAGE EN TUNISIE

MCO

g Par Miloud Touadjine

11

tique». C’est d’ailleurs cette dernière partie qui a retardé la réception du stade, laquelle se fera officiellement le 24 de ce mois, jour du démarrage de la compétition. C’est dire que le choc MCO-JSK aura bien lieu à Oran. «Il n’est pas logique que le sommet de la phase “aller” se joue ailleurs que dans ce stade. On est en train de faire le maximum pour que l’entrepreneur termine les travaux dans les délais prévus. Logiquement, le stade, qui fait peau neuve, accueillera les représentants algériens en coupe d’Afrique et sera une réussite tant sur le plan sportif que sur celui de l’affluence», nou a encore dit le directeur de l’OPOW. M. T.

El Ghoul : “On n’arrive pas encore à bien communiquer” Transfuge de l’ASMO il y a 3 ans, El Ghoul est parti pour être le gardien no 1 du Mouloudia, malgré la concurrence de Ouamane et Fellah.

Houari, quel constat faites-vous de la préparation de l’équipe ? Sincèrement, on s’est bien préparés, malgré quelques petites perturbations d’ordre psychologique, au Maroc. On travaille sérieusement et on pense être prêts pour l’entame du championnat. Ne pensez-vous pas que le fait de ne pas travailler surtout avec les probables titulaires a handicapé le staff technique ? Je ne pense pas. Cherif El Ouazzani est le plus compétent pour savoir ce qu’il fait d’une part, et d’autre part, il ne peut pas laisser sur la touche le reste des joueurs. Je crois que c’est à partir de samedi qu’il se focalisera sur les 18 qui feront le déplacement à Blida. On a remarqué que la défense n’est pas aussi performante que le laissait prévoir le recrutement. Qu’en dites-vous ? C’est difficile de répondre à une

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

telle question, mais je dirais que c’est avec les matchs officiels que nous connaîtrons la véritable valeur de certains éléments. C’est vrai que la communication ne passe pas très bien entre le gardien et ses quatre défenseurs, mais je crois que cela viendra avec la multiplication des matchs. L’équipe vient tout juste de se retrouver après le stage de Kahrama au Maroc et je crois que nous allons vers une réelle évolution. Et pour le poste de gardien ? Nous sommes trois à y postuler, et c’est logique qu’il y ait une concurrence accrue. Mais on est des professionnels, on sait que c’est quelque chose de normal et qu’il appartient à chacun de nous trois d’être le meilleur pour espérer être titulaire. Pour le moment, nous sommes tous les trois sur un pied d’égalité. A quel rang pensez-vous que le MCO terminera la première phase ? (Sourire). Personne ne le sait, dans la mesure où nous ne connaissons pas encore nos adversaires, si ce n’est à travers la presse. Mais je suis sûr d’une chose, c’est que le Mouloudia 2010 ne jouera plus pour le maintien. M. T.


12

Maracana N° 1219 — Jeudi 16 septembre 2010

Ligue

1

Quand Chlef se profile à l’horizon ! JSMB

g Par Abdelkader Zoughailech

Le deuxième stage à Hammam-Bourguiba se déroule plutôt bien. Les échos, qui nous parviennent jusque-là, font état d’une bonne ambiance dans le groupe et d’une préparation qui reflète la bonne physionomie de l’équipe. Mieux encore, tout ce qui a été tracé par le staff technique est en train d’être réalisé à la lettre d’où la satisfaction totale de Menad. “Les joueurs méritent amplement de se ressourcer après deux mois d’une préparation menée sans répit.

“A Loin des yeux, Les supporters sont présents

près du cœur ! Les Vert et Rouge poursuivent leur stage en Tunisie, loin du tumulte de la ville, bien loin de la chaleur de leurs supporters. Ces derniers bien qu’ils soient quelque peu coupés de leurs fans et leur équipe continuent néanmoins à s’informer de l’évolution des Vert et Rouge. “On ne peut pas se permettre d’effectuer des voyages à chaque stage de notre équipe. On n’a pas les moyens pour le faire. Cependant, on est en train de suivre de près tout ce qui a trait à l’équipe”, nous diront certains supporters dans un café. Plus loin, c’est un autre groupe qui depuis le départ de son équipe en terre tunisienne, n’a pas cessé de s’enquérir de la situation. “Certes, notre équipe est loin de nous, mais elle est toujours présente dans nos cœurs, dans nos esprits. On est tout le

g

temps informé par des amis”, nous ont-ils déclaré avant d’ajouter : “Nous serons de tout temps à côté de cette équipe. Nous allons la soutenir jusqu’au dernier moment et on espère que cette saison sera celle de la JSMB”. Dans tous les lieux de la ville de Yemma Gouraya, on ne parle que de la JSMB, de la future saison et aussi du premier match contre Chlef qui se profile déjà à l’horizon. Tous estiment que le moment est venu pour que les camarades de Zafour fassent preuve de réalisme et pensent qu’ils sont effectivement les plus forts. Et même si cette conviction ne fait pas l’unanimité, il n’en demeure pas moins que tous font le vœu pour qu’elle devienne en vérité incontournable. A. Z

LE PAC SE PRÉPARE

Menad prépare avec un grand intérêt le match amical contre le PAC prévu demain. En effet, l’on croit savoir que le coach béjaoui serait sur le point de faire jouer son équipe type qui fera face à l’ASO lors de la première journée du championnat.

g

RETOUR LE SAMEDI

Les joueurs reprendront la route à destination de Béjaïa le lendemain du match et auront droit à deux jours de repos avant la reprise des entraînements, ce lundi.

g

SEMAINE DE CONCENTRATION

La semaine d’après sera consacrée à la préparation du match contre Chlef. Des biquotidienss ont été programmés à partir de mardi et mercredi. A. Z.

ussi ce stage va leur permettre de récupérer à la veille du coup d’envoi de la compétition”, nous a récemment avoué le coach béjaoui. En fait, ce stage est une occasion aussi pour Menad et son groupe de se préparer activement au match contre Chlef. D’ailleurs, la rencontre amicale prévue demain s’inscrit dans cette

optique et illustre bien l’intérêt que va lui donner sans aucun doute l’entraîneur des Vert et Rouge en vue de confectionner la liste des joueurs susceptibles d’être aligné lors de la première journée du championnat. Bien que personne ne veuille en parler, il n’en demeure pas moins que tous sont, quelque peu, orientés vers le match d’ouverture et sont imbibés

par l’idée que démarrer par une victoire va motiver de plus en plus les joueurs et sera à coup sûr un avertissement aux futurs adversaires du club béjaoui. A quelques jours du coup de starter, Menad s’affaire à réunir toutes les conditions et ce, dans le but de s’offrir déjà l’ASO, une mission à remplir et un grand test pour les camarades de Zafour. A. Z.

Aourès : est-ce la révélation de la saison ?

Telle est la question que ne cessent de se poser certains observateurs sportifs, à propos de ce jeune élément de 19 ans. Pur produit des Vert et Rouge, Aourès s’est débarrassé de sa timidité et a forcé Menad à le garder parmi la catégorie des «seniors». Cet avant centre de métier est en train de faire des merveilles, d’épater son staff technique, et de forcer le respect de tous les supporters : «C’est un joueur qui est passionné par ce qu’il fait…» nous a t-on dit. Encouragé par son entourage, ayant gagné la confiance de son coach, Aourès s’est libéré et semble avoir pris goût à marquer. Mieux encore, face à des joueurs de métier, d’expérience et pétri de qualités, ce joueur en question se donnait seulement l’impression d’être “impressionné” «Je ne crains pas la concurrence. Il est vrai que je suis entouré de joueurs ayant une grande expérience et plus performants» nous a affirmé Aourès dans l’un des entretiens qu’on a eus avec lui. Aourès est parti pour faire une grande saison. Fera t-il un grand parcours ? Sera t-il la révélation durant cet exercice . Arrivera t-il à décrocher son poste de titulaire ? Tant de questions qui restent en suspens et qui auront leurs réponses au cours de cette saison. A. Z.

«Je peux apporter un plus»

Un mot sur ce deuxième stage ? Nous avons beaucoup travaillé, donc, fait beaucoup d’efforts et ce stage est une occasion pour nous de récupérer et reprendre du souffle

Dans votre poste, la concurrence bat son plein, où peuton vous situer ? A vrai dire, je ne perds rien, car je suis en train d’apprendre et de progresser. Je le sais, certes, il y a des éléments de valeur et d’expérience mais je ne cède pas et je continue à travailler d’arrache-pied pour avoir ma place de titulaire. Lors de certains match ami-

caux, vous avez marqué des buts décisifs, comment étiezvous ? Content de moi et pour l’équipe, content d’avoir été à la hauteur de la confiance placée en moi par l’entraîneur. Cependant, il faut garder les pieds sur terre et persister dans les efforts et le travail. Etes-vous en train de penser au premier match ? Pas encore, actuellement, je suis concentré sur le stage et ce n’est qu’à partir de la semaine prochaine qu’on va y penser.

Selon vous, les débuts serontils difficiles ? C’est à l’instar de tout le monde,

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

les débuts seront difficile et on va s’y adapter au fur et à mesure.

Vous visez le titre ? C’est sûr qu’on va jouer les premiers rôles, c’est-à-dire, atteindre une place au podium. Quant au titre, il est encore trop tôt d’en parler. Le public est-il en train de vous aider ? Tout à fait et il a suffi de le voir présent lors du tournoi en hommage au défunt Lahmer pour mettre en exergue son soutien vis-àvis de nous. On a un public merveilleux. Entretien réalisé par A. Z.


Ligue

1

Blida affiche ses ambitions Une chose est importante au sein du groupe des Vert et Blanc, c’est qu’à la période de la préparation de l’intersaison qui a duré plus de deux mois et du mois sacré de Ramadan, contrairement aux saisons précédentes, aucune absence non justifiée n’a été relevée ou un quelconque écart disciplinaire. La préparation de l’intersaison est un signe de bon augure qui va certainement avoir des effets positifs pour l’avenir de cette jeune équipe et c’est ainsi que le coach Assas Mokhtar pense compter sur tous les éléments pour composer son équipe qui est appelée à affronter dans quelques jours le MC Oran, pour le compte de la première journée du championnat professionnel lancé depuis l’indépendance du pays. A. T.

13

Maracana N° 1219 — Jeudi 16 septembre 2010

Cherche sparring-partner USMB

Yannis out six mois… Le néo-blidéen, Youcef Yannis sera pour au moins six mois out de la compétition qui commencera le 24 septembre prochain, où le club phare de La Mitidja croisera le fer aux gars d'El Hamri. L’ancien milieu de Tarragone (Espagne) souffre d'une très méchante blessure contractée lors du match amical face au Paradou AC. Yannis, qui se trouve actuellement en France, a dû passer des examens médicaux, et le diagnostic a montré que le milieu de terrain de Blida souffre d'une déchirure aux ligaments croisés.

… il devrait être opéré cette semaine en Algérie Après avoir disputé la 15e rencontre amicale contenue dans le programme tracé en début de saison par le staff technique blidéen.

peaufiner sa préparation et mettre au point les derniers correctifs avant de croiser le fer avec le Mouloudia d’Oran, le 25 septembre à MustaphaTchaker.

e coach Assas, pour clore le chapitre des rencontres amicales à une semaine du démarrage du championnat pro’, est à la recherche d’un sparring-partner pour disputer une joute amicale le 19 de ce mois à Tchaker, ce qui lui permettra de

Pour son huitième match de la phase pré-compétitive et la 15e joute au total, depuis l’entame de la préparation de la saison 2010/2011, comme nous l’avions déjà apporté dans l’une de nos précédentes éditions, le club phare de la ville des Roses a affronté

L

Saâdaoui fait souffrir ses gardiens

L’entraîneur des gardiens de but, Saâdaoui, lors de la dernière séance de travail, a fait suer les gardiens de but, Boukacem et Khelladi. Il a axé le travail sur les balles aériennes et les exercices de réflexe au moment où leurs camarades s’adonnaient à des exercices technico-tactiques.

Youcef annoncé pour dimanche

Le seul absent avec le Tchadien Ezeïtcheïl, est le Franco-Algérien Youcef Anis qui avait contracté une blessure au mollet, lors de la rencontre amicale face au PAC, la semaine dernière. Le médecin traitant lui a prescrit un repos de dix jours parti en France pour fêter l’Aïd en famille, son retour est prévu pour dimanche prochain.Après avoir repris le travail tardivement et raté les dernières séances d’entraînement, le coach Assas ne pourra pas compter sur ses services dans l’immédiat. Youcef doit travailler davantage pour se mettre au même niveau physique que ses coéquipiers. T. A.

USMB-NAHD hier

hier dans l’après-midi. Cette rencontre a eu lieu avant-hier au stade Mustapha-Tchaker à 17h, face au Nasria d’Hussein Dey. A cet effet, le staff technique blidéen a tenté de mettre son effectif pour un dernier essai afin de jauger les capacités des joueurs et d’avoir une idée sur le niveau de son équipe, sur les plans tactique et physique avant le premier match du début du championnat professionnel. T. A.

Travail supplémentaire pour Harizi

A la fin de la séance d’entraînement d’avant-hier, au moment où tous ses coéquipiers ont rejoint les vestiaires pour prendre leur douche. L e milieu offensif de l’USMB, Harizi Abdelkader, s’est rendu à l’infirmerie, s’adonnant à des exercices musculaires pour le renforcement lombaire d’une durée de trente minutes, à des soins extensifs sous l’œil attentif du kiné du club.

ZEMMOUCHI : «Cette saison, on aura notre mot à dire…»

Après une entame des plus brillantes en matches amicaux, Blida a subi un revers face au Mouloudia, un commentaire ? A vrai dire, la défaite face au Mouloudia nous a été plutôt bénéfique, d’autant qu’elle nous a permis de corriger nos lacunes en défense surtout, mais je peux vous assurer que le mental des joueurs est au beau fixe.

nombre de matches amicaux et les résultats sont flatteurs. Comment appréhendez-vous l’entame de cette saison ? Je pense que l’équipe dispose d’un effectif très riche et nous essayerons dès le début de la compétition de nous faire respecter, en plus de jouer chez nous toute la phase aller, ça ne fait que du bien.

Etes-vous satisfaits de la préparation d’avant-saison ? Oui, très satisfaits même, nous avons effectué une préparation digne des grands clubs où tout a été mis à notre disposition et personne n’a manqué de rien, nous avons joué un grand

Un dernier mot… Je demande surtout à nos fans de venir comme ils le font chaque fois nous soutenir et nous ferons de notre mieux nous les joueurs de ne pas les décevoir. Entretien réalisé par Kader R.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

La direction de l'USM Blida, a demandé à son joueur Yannis de rejoindre Blida dans les plus brefs délais afin de le prendre en charge et veiller à ce que Youcef soit opéré en Algérie.

Eïzeïtchel refuse de revenir au club avant d’être payé Le sauveur de Blida la saison passée, et buteur né, le Tchadien N’Douassel Eïzeïtchel, c’est de lui qu’il s’agit, se trouve actuellement en regroupement avec l’équipe nationale de son pays, se dit prêt à rallier Alger sauf s’il empoche ce que son club lui doit. Selon des indiscrétions, le Tchadien n’est pas chaud pour jouer encore une saison complète avec l’USMB et pense tenter sa chance en Europe où plusieurs équipes du vieux continent ont déjà pris attache avec lui, une chose est sûre, Eizeïtchel a la tête ailleurs !

Blida jouera à Tchaker ! Bonne nouvelle pour tous les fans de l’équipe fanion de la ville des Roses, l’USM Blida recevra pour au moins la phase aller au stade Mustapha -Tchaker et non à Médéa ou Koléa comme c’était prévu avant. Ainsi, l’USM Blida aura la possibilité de bien commencer «sa» saison et glaner le plus grand nombre de points sur ses terres et pourquoi pas jouer les premiers rôles et ne plus se contenter de jouer pour sa survie en D1. D’après la préparation d’avant-saison et des résultats des plus prometteurs en matches amicaux (9 victoires, 3 nuls et 2 défaites), l’USMB ne devrait pas décevoir ses fidèles supporters qui attendent un titre depuis très K. R. longtemps.


14

Ligue

Maracana N° 1219 — Jeudi 16 septembre 2010

NAHD

Kourdi mobilise ses troupes L’

L’équipe passera la nuit à Batna Nous apprenons de sources proches de la direction du Nasria que l’équipe devrait passer la nuit qui précédera le match face à l’Amal Merouana à Batna et non dans la ville où devrait avoir lieu le match. Ce choix est dicté par le fait que la capitale des Aurès offre plus de commodités surtout pour ce qui est des hôtels, contrairement à Merouana qui ne dispose pas d’hôtels à la hauteur. Par ailleurs, la ville de Batna n’est pas vraiment loin par rapport à Merouana et cela devrait permettre à la délégation de rejoindre cette dernière, la matinée du match.

g Par Raouf Mesbah

La deuxième séance d’avant-hier annulée

Ph. Maracana

entraîneur du Nasria, Majdi Kourdi, a commencé dès la reprise des entraînements à mobiliser ses troupes en vue de débuter le championnat, vendredi prochain, en force en tentant de revenir avec les trois points de son déplacement à Merouana. Kourdi, qui considère qu’un club qui souhaite accéder en nationale une doit bien débuter la saison, a instruit ses joueurs à se concentrer sérieusement sur ce match très important et à ne pas rater cette occasion pour tenter de surprendre Merouana chez elle-même s’il avoue que la mission ne sera pas de tout repos et que celle-ci fera de son mieux pour battre la formation husseindéene. Kourdi a commencé la préparation psychologique de sa troupe en tentant de faire passer un message clair à ses joueurs et en leur affirmant qu’ils ont les moyens pour revenir avec les trois points et qu’il faut qu’ils croient en leurs moyens et se donner à fond pour éviter de rater cette première rencontre. Kourdi considère que l’équipe a atteint un degré satisfaisant de préparation et qu’elle est donc prête pour le début du championnat.

Son effectif, il l’a déjà en tête En outre, l’effectif qui débutera le championnat est pratiquement dans sa tête, même s’il refuse de le dévoiler maintenant. Le nombre de matchs amicaux disputés jusque-là lui ont permis d’avoir une idée assez claire sur tous les joueurs, surtout qu’il a essayé de nombreux éléments dans tous les postes, certains ont même évolué dans d’autres postes

2

et ont donné satisfaction ce qui lui donnera certainement un choix assez large et lui permettra d’avoir même des doublures qui pourraient remplacer les joueurs titulaires si le besoin se fait ressentir. Kourdi est très optimiste quant à la réaction des joueurs pour ce premier match et reste persuadé qu’ils peuvent revenir avec un résultat probant surtout qu’ils ont hâte comme il nous l’avouera de montrer ce dont ils sont capables. R. M.

Le coach, Kourdi, a annulé la deuxième séance d’entraînement qui était prévue avant-hier après-midi pour permettre aux joueurs de récupérer leurs forces, surtout qu’il sait que l’équipe aborde la phase pré-compétitive et que cela l’obligera à alléger quelque peu les séances d’entraînement. En outre, il devrait remplacer cette séance, lors de la journée de jeudi où il se pourrait bien qu’il programme un biquotidien, surtout que la veille, c'est-à-dire hier après-midi, les joueurs ont joué un match amical face à l’USMB.

Les joueurs obtiendront deux jours de repos Par ailleurs, nous apprenons du staff technique que les joueurs obtiendront deux jours de repos, à savoir vendredi et samedi, ce qui leur permettra de souffler quelque peu, après une charge très difficile à supporter et qu’ils ont subie tout au long du mois de Ramadan. Il est clair que ce repos est venu à un point nommé pour ces joueurs qui récupéreront pour être d’attaque pour le début du championnat dont le coup d’envoi sera donné vendredi prochain le 24 septembre.

La DJSL promet de revoir l’aide du club Comme prévu donc, les dirigeants du NAHD se sont rendus au siège de la DJSL d’Alger, sise à El Biar, pour discuter de l’aide qui a été accordée au club et qui est en deça des espérances du Nasria. Les dirigeants qui avaient déposé un recours ont été bien reçus par les responsables de cette structure qui ont promis de revoir cette aide et de tenter d’octroyer une aide plus conséquente, surtout que ce club gère huit sections complètes et qu’elle a besoin de plus d’argent pour pouvoir subvenir aux besoins de ces sections. R. M.

En amical : RCK 2 - EN militaire 1

g Par Hillal Aït Benali

Le RCK, qui poursuit toujours sa préparation avant le début du prochain exercice footballistique prévu pour le 24 de ce mois de septembre, disputait avant-hier après midi une joute amicale contre l’Equipe national militaire. Les Vert et Blanc se sont imposés sur le score de deux buts à un.

L

es joueurs de l’équipe adverse ont affiché dès le début de la première partie une nette détermination pour remporter le match, après une série de tentatives, toutes repoussées par le portier koubéen, ils parviennent à ouvrir le score après juste 25 minutes du jeu. Les joueurs du Raed, qui ne trouvaient pas leurs repères en ce début du match, étaient vraiment touchés dans leur amour-propre après ce but inattendu. Alors, ils n’avaient d’autre choix que celui de jouer l’attaque à outrance. Les conseils du coach Medjahed ont porté leurs fruits. En effet, avant la fin de cette première mi-temps le brillant joueur Chouaib Abdelouahid parvient à remettre les pendules à l’heure à la 42’ sur un penalty. Une première mi-temps équilibrée entre les deux formations, avec des occasions ratées de part et d’autre. C’est par ce score de parité entre les deux équipes que l’arbitre de la rencontre renvoie les 22 acteurs aux vestiaires. Après la pause citron, les Khellef, Madi, Khedis et consorts sont rentrés sur le terrain avec plus de détermination et de volonté. Ils ne voulaient laisser aucune chance pour leur

adversaire du jour, ils créaient aussi en ce début de second half d’autres occasions de but, il fallait attendre juste huit minute de cette seconde partie pour voir la deuxième réalisation des Vert et Blanc. Cette fois-ci, c’est le jeune Brinis qui aggrave la marque à la 53’ minute sous la grande joie des nombreux supporters venus assister à la rencontre. Le reste du match était équilibré entre les deux équipes avec une légère domination dans le dernier quart d’heure des coéquipiers de Banouh. L’homme en noir ne tardera pas à siffler la fin de cette joute amicale avec une victoire des locaux sur le score de deux buts à un. Cette victoire s’ajoute à celle réalisées durant le mois sacré de Ramadan par la bande à Medjahed. Le staff technique de sa part était amplement satisfait du rendement de ses poulains et espère que ces derniers garderont cette dynamique et cette détermination toute cette saison footballistique.

Hanifi n’a pas participé à la rencontre Blessé lors de la rencontre amicale qui a opposé son équipe à celle de la formation de l’ASPC, l’attaquant et buteur koubéen de la saison écoulée Salim Hanifi n’a pas pris part à la joute amicale d’avant-hier de son équipe face à l’Equipe nationale militaire. Hanifi s’est contenté au début seulement de la course autour de la piste, avant de rejoindre par la suite le banc de touche pour suivre le match. Le joueur en question souffre d’une blessure au niveau de la cheville, mais le staff médical reste rassurant quant à son état de santé. L’attaquant du Raed pourra désormais reprendre les entraînements

Ph. Maracana

RCK

avec ses coéquipiers dans les prochains jours. Alors plus de peur que de mal pour le chouchou des Koubéens.

Plusieurs changements effectués par les dirigeants Le staff technique koubéen a effectué plusieurs changements lors de la rencontre d’avant-hier qui a opposé son équipe à celle de l’Equipe nationale militaire. L’entraîneur Medjahed et ses collaborateurs voulaient offrir l’occasion pour le maximum de joueurs et ce, dans le but de bien les préparer pour l’entame de la prochaine saison qui débutera dans moins de dix jours. Les élé-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

ments incorporés dans ce match amical ont essayé de fournir tout ce qu’ils avaient comme efforts et cravacher dur sur le terrain afin de convaincre leurs coachs qu’ils sont complètement prêts pour rentrer dans le bain de la compétition.

Un dîner en faveur des Koubéens A la fin de la rencontre amicale d’avant-hier entre le RCK et l’Equipe nationale militaire, les responsables de cette dernière ont invité l’ensemble de l’équipe koubéenne à un dîner organisé à l’occasion de cette joute amicale. H. A. B.


Ligue

2

Maracana N° 1219 — Jeudi 16 septembre 2010

15

USB

Melika : «On va s’améliorer au fil des journées» Rencontré avant son départ pour le mini-stage de Sétif, l'enfant de Djelfa a bien voulu nous accorder un entretien sur ses débuts avec l'US Biskra.

Vous avez choisi l’USB par hasard, ou est-ce un choix bien réfléchi ? Il y a un peu de tout cela. D'abord, j’avais de bonnes infos sur le club et ses dirigeants, confirmées par mes anciens coéquipiers à Bel Abbes, Tréa et Merghad ; en plus, j’ai de très bons amis biskris à Djelfa, ma ville natale. Tous ces ingrédients ont pesé dans ma décision pour venir jouer à Biskra et c'est un honneur pour moi de défendre les couleurs de ce club. Comment est l'ambiance depuis votre arrivée ? Sereine, fraternelle, cela m'aide beaucoup pour mon adaptation. J’ai aussi pu faire la rencontre de dirigeants qui s'intéressent de près aux affaires de leur club et qui sont sincères dans leur rapport avec chacun de nous.

UHL SPORT nouvel équipementier C'est avec la firme UHL SPORT que les dirigeants biskris ont choisi de lier un contrat de sponsoring pour équiper toutes les catégories de leur club. Les propositions des autres équipementiers de marque ayant été jugées moins intéressantes, le président Zeribi et son adjoint Saou ont ainsi donné leur accord à ce sponsor connu de l'US Biskra pour l'avoir équipée en 2004, saison de son accession en Division 1.

Matches amicaux face à l'Entente de Sétif et l'AS Khroub

Comment évaluez-vous le groupe ? A première vue, c'est un groupe où chacun sait ce qu'il doit faire sur le terrain, il reste encore des correctifs à faire et au fil des matchs, je suis convaincu que les choses seront meilleures. J'ai par ailleurs été très surpris par la qualité de l'effectif local qui, avec le temps, donnera une autre allure à ce groupe. Pensez-vous être parmi le onze face

entraineront à Biskra Bekha et GhassiriSKs'Abdelkader Bakha et Nouffel Ghassiri

e à l"A la Blessés lors du match fac tits soins du préparateur physique Boughezou pe x au J. n r iso jou ma le la t top avan resteront à era de les remettre au Noureddine qui se charg

à Mohammadia ? Cela revient bien sûr au coach. Pour ma part, je ne me sens pas encore à 100% de mes capacités et c'est la situation de nombreux joueurs de notre division, mais je suis prêt à donner le meilleur de moimême si l'entraîneur m'incorpore. Le SAM jouera hors de ses bases habituelles ; est-ce un avantage ? Le terrain, aujourd’hui, en football n'est plus une grande référence, c'est l'équipe la mieux préparée qui réussira à empocher les points, et sur ce plan, je crois que l’USB a fait une bonne préparation et on pourrait revenir avec un bon résultat de notre premier long déplacement. Entretien réalisé par Salim Seghouane

Pour ses derniers rounds de préparation, la formation du duo Mechiche-Zorgane croisera le fer ce mercredi avec l'une des meilleures formations du moment, l’ESS, avant de rallier la ville du Khroub vendredi, où l'attend la formation du nouvel entraîneur khroubi Tebib. Battue lors de la première manche à Biskra durant une belle soirée de Ramadhan par 1 à 0, l'ASK jouera cette deuxième rencontre sur un air de revanche, en dépit de son aspect amical. De bons tests en perspective pour Mechiche qui dégagera le onze qui débutera la partie face au SAM le 24 septembre.

CSC

KHEZZAR : «Nous serons au rendez-vous» «Il est toujours très agréable de gagner, nous avons joué devant une très bonne équipe bien regroupée, qui nous a posé beaucoup de problèmes. Certes, il nous manquait un peu de cohésion, c’est tout à fait normal, nous sommes un peu en retard dans la préparation, mais on a vu de belles choses, les garçons en voulaient tellement qu’ils ont gâché quelques occasions. Jijel a été un bon sparing-partner, il nous reste encore le match de vendredi face à El Eulma pour les dernières retouches ; le onze titulaire est dans ma tête bien sûr, le chantier commence à prendre forme et nous serons au rendezvous, Inchallah.»

BOURIDENE : «Le CSC reste une grande équipe» «Le CSC restera toujours une grande équipe, qui possède un public merveilleux. Pour le match, c’était une rencontre plaisante, pleine d’intensité, mon équipe a été bonne et a tenu tête. Elle aurait même pu prétendre à la victoire, surtout dans le dernier quart d’heure où on était plus frais physiquement, mais c’est l’expérience qui l’a emporté ; je dirais que cela a été un bon test pour nous.» L. B.

Le CSC gagne, mais… L’ équipe du CSC a croisé le fer hier avec la jeune équipe de Jijel, dirigée par un ex-Senfour, en la personne de Zahir Bouridene. Ses poulains ont affiché une résistance farouche et se sont même permis d’inquiéter l’arrière-garde des Sanafirs ; le gardien Daïf a été décisif par deux fois (27’ et 30’), où face aux attaquants jijeliens il s’en est sorti indemne dans des face-àface. Mis à part Hamadou, blessé, et Derrahi sur le banc, qui revient d’une blessure, c’est pratiquement l’équipe-type qui a été alignée ; sur le plan tactique, ils ont un peu assimilé les consignes du coach ; pour ce qui est de la maîtrise du jeu et la circulation de la balle, on a constaté une présence au milieu du terrain de Zmit, toujours égal à luimême, et la révélation de cette année, Abid Charef Nadir, ce jeune de 22 ans, avec son jeu en déviations et sa clairvoyance, qui s’affirme de match en match et gagne la confiance de l’entraîneur qui le compte parmi le onze titulaire dans sa tête. En revanche, sur le plan physique et de la cohésion, il reste du travail et tout le monde pense qu’avec deux ou trois matchs en championnat, tout rentrera dans l’ordre ; à signaler aussi le bon comportement de la charnière centrale occupée par le capitaine Kabri et Lemaïssi qui a disputé et gagné beaucoup de duels ; mis à part

quelques incursions par le flanc gauche de Daïf, où Bensacy a trouvé d’énormes difficultés à contenir les assauts des jijeliens qui l’ont trouvé un peu fébrile et qui ont profité de ce couloir et de cette faiblesse pour porter le danger dans les bois de l’excellent gardien Daïf. Mais la satisfaction était visible chez les responsables du CSC à la fin de la rencontre, c’est que les attaquants ont bien fait leur boulot en inscrivant deux buts, le premier par l’avant-centre Nasri, et le

second par son remplaçant de 20 ans, recruté de Ghazaouet, en l’occurrence Hachem, qui vient d’inscrire son second but.

DEUX PYLÔNES SEULEMENT ALLUMÉS Toute la deuxième mi-temps du match s’est déroulée sous les projecteurs du stade Hamlaoui, mais au grand étonnement de tout les présents : seulement deux

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

pylônes étaient fonctionnels ; la direction du stade n’a pas jugé utile de faire fonctionner les deux autres pour des raisons qu’on ignore. Dernièrement, au stade du 1er Novembre de Tizi Ouzou, un seul projecteur a éclaté pendant la rencontre, l’arbitre a arrêté le match jusqu'à son remplacement et c’est tout à fait normal, contrairement à ce qui s’est passé à Constantine, et dire qu’on est dans l’ère du professionnalisme.


16

Ligue

Maracana N° 1219 — Jeudi 16 septembre 2010

Des satisfactions et des lacunes CAB

g Par Wahab Yefsah

Beaucoup d’enseignements ont été tirés de la dernière rencontre amicale livrée par le CAB contre l’ASK, le score de la rencontre trois buts partout reflète un peu les satisfactions et les lacunes relevées par le staff technique. Côté satisfactions, l’équipe a beaucoup progressé dans l’animation du jeu en se créant un bon nombre d’occasions. L’efficacité retrouvée par Bouharbit a réjoui l’entraîneur Iaïche qui espère ainsi le réveil de Messaâdia et Bourahli dans l’entre-jeu, l’apport de Benrabah et Illoul aux côtés de Saïdi et Maïdi semble avoir rassuré les entraîneurs. Côté lacunes, on retrouve toujours cette vulnérabilité du réseau

défensif et notamment l’axe de la charnière défensive, le duo Chebana-Karboua qui sont des stoppeurs de formation à tendance à se marcher sur les pieds. La notion de couverture et de placement leur fait défaut, on les retrouve parfois et même souvent défendre sur le même joueur en même temps, en plus, ils commettent beaucoup de fautes à proximité de la surface de réparation et donnent souvent des coups-francs dangereux pour les adversaires comme ce fut le cas contre l’ASK qui a marqué sur balle arrêtée. Iaïche est très conscient des insuffisances défensives et de l’absence d’un véritable libéro de métier qui organise sa défense comme le faisait Aribi ces dernières années avec une défense solide. Le CAB W. Y. fera mal cette saison.

L’USMK au programme

Mercredi après-midi (16) le CAB avait rendez-vous avec l’USM Khenchela pour un septième match amical. La rencontre était prévue sur le terrain du stade Seffouhi, tartan oblige, en prévision du match contre l’ASMO en championnat. Iaïche cherche à donner du volume de compétition à son onze titulaire avant le jour “j”. W. Y.

SAM

SAM-CRB Aïn Turck annulé

Finalement, la rencontre amicale qui a été programmée hier après-midi au stade OualiMohamed qui devait mettre aux prises le SAM de Mohammadia au Chabab d’Aïn Turck a été tout simplement annulé, c’est ce que nous avons appris d’une source proche de la direction du club phare de la ville des Oranges. D’après la même source, ce sont les gars d’Aïn Turck qui se sont désistés en dernière minute pour pallier à cette défection, le staff technique devait programmer un match d’application entre joueurs, le responsable de la barre technique, M. Maghfour qui souhaite programmer au moins deux joutes amicales au stade Ouali-Med avant le match de l’US Biskra prévu le 25 septembre prochain à domicile a demandé de lui trouver deux sparring-partners pour ce jeudi et lundi prochain. Pour rappel, le SAM a joué jusque-là six rencontres amicales toutes hors de ses bases, 1er match à Sig, CCS 2-SAM 2, 2e à Sidi Bel Abbès, USMB 1SAM 2, 3e à Bethioua NBRB 3SAM 1, 4e à Saïda MCS 1SAM 0, 5e à Tighennif, IST 3SAM 1 et enfin le 6e à Oran MCO 5 - SAM 1. A. O.

2

BOURAHLI A REPRIS… Préservé lors du match amical contre l’ASK auquel il n’a pas participé en raison d’une légère blessure, Bourahli a repris l’entraînement mardi avec le groupe, il sera très certainement ménagé encore pour le match contre l’USMK.

…BAHLOUL AUSSI Touché à la cheville, le latéral gauche du CAB semble avoir retrouvé sa forme. Billel s’entraîne normalement et espère retrouver sa place parmi le onze titulaire, son retour poussera très certainement Iaïche à décaler Daïra vers l’axe central ou l’avancer en milieu récupérateur.

BOUCHOUAK CONFIRME Après avoir convaincu Bouarrata à lui faire confiance, Bouchouak devait en faire de même avec Iaïche malgré la présence de joueurs confirmés en attaque. Le jeune transfuge de Bir El Arch a réussi à confirmer son talent lors de son entrée en jeu contre l’ASK, il a bien tapé dans l’œil du coach qui désormais fera ses comptes avec lui.

BENMOUSSA DOIT SE RESSAISIR Le gardien Benmoussa est loin d’inquiéter Babouche avec des prestations comme celle contre l’ASK, il n’était pas exempt de tous reproches sur les trois buts encaissés en une mi-temps. Benmoussa doit se ressaisir s’il veut espérer bousculer Babouche qui semble imperturbable. W. Y.

Mohammedi fustige Ferhat MSPB

g Par Wahab Yefsah Décidément, le quotidien du Mouloudia de Batna ne peut se passer des querelles intestines entre dirigeants. Cette fois-ci, c’est l’ex-président Mohammedi, qui fait la une depuis quelques jours et l’actualité du club.

L’

ex-boss du MSPB, qui veut marquer son retour aux affaires du Mouloudia, a trouvé une farouche opposition de la part du président du conseil d’administration Ferhat. Ce dernier, selon Mohammedi, fait tout pour sauvegarder son poste. «Ferhat refuse à ce que le capital de la société soit ouvert pour empêcher de nouveaux action-

naires qui le contraindront à reconstituer la société et le conseil d’administration, il ne pense qu’à son statut qu’il veut garder, le reste il s’en fout, la preuve, il n’a pas bougé le petit doigt pour trouver une solution aux salaires des joueurs qui, aujourd’hui, refusent de reprendre l’entraînement, n’est-ce pas là la preuve de l’échec de la société commerciale version Ferhat». Mohammedi est allé plus loin. «Ferhat a fait reléguer le MSPB en interligues en 2004, tout le monde connaît le passé noir de ce monsieur avec le Mouloudia, il ne devait jamais revenir au club par la grande porte, c’est quelqu’un qui cultive l’échec et je me demande sur quel critère on s’est basé lors de la constitution de la société commerciale pour permettre à cette personne de devenir le premier responsable». On s’attend certainement à une réaction de Ferhat qui, lui aussi, aura des choses à dire. W. Y.

La grève continue

Les joueurs grévistes ont maintenu leur mouvement pour la troisième journée consécutive, seul Bitam a repris l’entraînement en solo, ce qui confirme un peu le doute que ce dernier a bel et bien reçu une partie de son argent discrètement, en attendant Zeghidi, Litim, Hezil et les autres refusent de reprendre avant qu’une vraie solution soit trouvée.

Les membres du conseil indexés

Toute la famille du Mouloudia est unanime pour dire que le comportement des membres du conseil d’administration est inadmissible. «Ils se sont accaparé la société et le club, mais ils ne veulent rien faire pour régler les problèmes des joueurs, c’est une véritable prise d’otage du club», dira Hessinet, un ex-dirigeant. «Cette affaire des salaires des joueurs a dévoilé les intentions des membres du conseil d’administration, ils sont là à guetter l’entrée des subventions pour se faire rembourser uniquement, l’équipe c’est leur dernier souci», a ajouté Samir.

Première séance à l’Opow

Le MSPB foulera la pelouse du stade du 1er-Novembre-54 ce mercredi, pour la première fois depuis le début de la préparation, le 25 juin 2010. Une séance qui permettra aux joueurs de prendre leurs repères en vue du match amical de ce jeudi contre l’USM Annaba.

BOULTIF CONVOLE EN JUSTES NOCES C’est ce mercredi que le gardien du MSPB, Boultif, dira adieu à sa vie de célibataire pour convoler en justes noces. En cette heureuse circonstance, Maracana lui présente toutes ses félicitations et lui souhaite bonheur et prospérité.

BENDJABALLAH IRRITÉ L’absence des cadres de l’équipe depuis la reprise de dimanche a irrité le coach du MSPB, il devra se passer de leurs services pour le match amical contre Annaba. Bendjaballah sait que sans ses cadres, le match sera difficile, il appréhende la réaction du public.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Nationale Amateur

MOB

Un bon test pour les Béjaouis USMS 0 – MOB 0 EN AMICAL, AVANT-HIER

La série de défections des équipes invitées par le MOB à Béjaïa pour jouer en amical, entre autres Collo et Megra, a poussé le responsable du volet technique au sein de la direction, Mohand Sadji, à se mettre à la recherche d’un sparring-partner par n’importe quel moyen. Il a dû faire toute une gymnastique pour réussir à organiser un match amical.

A

insi, le MOB, et contre toute attente, s’est déplacé en catastrophe à l’antique Setifis pour affronter les Grenats dans leur antre, avant-hier à 16 h. Un match, qui s’est soldé par un nul équitable, zéro partout. Le coach béjaoui, surpris, au même titre que ses joueurs par la programmation de ladite rencontre, a dû user de son expérience et surtout de son savoir dans le domaine footballistique, en reléguant la majorité des joueurs qui forment l’équipe type au banc des remplaçants. Une aubaine

Publicité

17

Maracana N° 1219 — Jeudi 16 septembre 2010

Benaï : «On croit à la sagesse des responsables de notre football»

C’est demain (entretien réalisé mardi) que va se tenir la réunion de l’espoir avec la LNF. Quel est votre sentiment ? Etant optimiste de nature, je garde espoir de voir cette réunion aboutir. Surtout que j’ai l’espoir de voir les responsables de notre football agir sagement cette fois-ci. pour le reste du groupe afin de prouver de quoi il est capable. Cela dit, Zekri a mis dans le bain la seconde équipe pour permettre aux titulaires de souffler un peu, du moment que l’équipe a rallié Sétif par route le jour du match, tout en sachant que le retour se fera par le même moyen de locomotion. En sus de la possibilité de voir ses poulains à l’œuvre en déplacement et face à une bonne équipe, afin d’avoir une idée sur la réaction de quelques-uns d’entre eux pour les utiliser comme solution de rechange pendant le championnat. En effet, le score n’a pas évolué pour le reste de la rencontre après l’incorporation des titulaires en seconde mi-temps.

L’USMH au menu demain à Alger Après une série de cinq matchs joués à Béjaïa, face respectivement à la JSA, le RC Bougaâ, El Hamra, l’ASK, et le WR M’sila, le MOB a joué deux autres matchs hors de ses bases. Le premier à Annaba face à Hamra (match retour) et l’USMS, mardi. Les capés de Zekri vont effectuer demain un déplacement à Alger pour affronter l’USMH en amical. Un match que les coéquipiers du keeper Aïssani vont disputer avec l’objectif de revenir avec un bon résultat face à une équipe de gros calibre. L. C.

On comprend par là que la menace du boycott est levée ? Franchement, je ne peux vous répondre, du moment que notre mouvement est inscrit dans un cadre global. Tout dépendra des résultats de la réunion d’aujourd’hui et de demain (NDLR : mardi et mercredi). Le fait de voir la subvention du fonds de wilaya revue à la hausse veut dire que votre recours était convaincant, non ? Effectivement, on a introduit un recours en bonne et due forme à qui de droit concernant ladite subvention. On a trouvé attention et beaucoup de considération de la part de

M. le wali, ainsi que les membres de la commission. Ces derniers ont reconnu que le MOB était lésé quelque part. Ils ont rectifié le tir. Je profite de cet entretien pour apporter quelques précisions par rapport à l’article publié dans votre journal dernièrement.

Allez-y... Comme je vous l’ai dit, la commission a étudié notre recours qu’elle a fini par accepter dans le fond et la forme. La solution était de nous donner la somme restante (200 millions de centimes), sous forme de bons de commandes, transport et matériel sportif et équipement pour les petites catégories. Cela dit, l’erreur est corrigée d’elle-même. Et la subvention de l’APW ? On sait quelle sera importante vu la somme globale à partager, 21 milliards de centimes, mais jusqu'à maintenant, la commission en charge n’a pas encore siégé. Cela dit, on a confiance en eux. La relation entre le MOB et les autorités locales et de wilaya, à leur tête M. le wali, est au beau fixe. Chekal Lyes

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE AÏN DEFLA DIRECTION DU LOGEMENT ET DES ÉQUIPEMENTS PUBLICS

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT N° 44/2010 La Direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Aïn Defla, lance un avis d’appel d’offres national ouvert pour le choix de bureau pour l’étude d’adaptation du projet : La réalisation d’une résidence universitaire de 2000 lits à Khemis Miliana Les bureaux d’études agrées et inscrits à l’ordre des architectes, intéressés par le présent avis peuvent retirer les cahiers des charges auprès de la Direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Aïn Defla. Les soumissionnaires doivent fournir deux offres : 1- Offre technique (architecturale) : l’offre technique comprendra les documents suivants : A)- Documents graphiques : Chaque bureau d’études présentera une esquisse comprenant : 1- Un plan de l’état de lieux faisant ressortir les contraintes éventuelles apparentes et non apparentes (réseaux, constructions, plantations…) gênant la réalisation du projet et indiquant les actions à prendre 1/500 2- Le plan de masse 1/200, en indiquant les principes d’organisation et d’aménagement 3- Les vues en plans des différents niveaux au 1/100 4- Les coupes significatives 1/100 permettant de comprendre la composition structurelle du bâtiment, l’insertion au site et le traitement des façades 5- La volumétrie et vues d’ensembles Tous les documents graphiques doivent être imprimés en couleur ou en monochrome dans un format AO (1188 x 8400).

B)- Documents écrits : 1- Un rapport descriptif du projet faisant ressortir l’aménagement proposé, le programme et surfaces arrêtés. 2- Une évaluation prévisionnelle du coût du projet 2- Offre financière : 1- Copie de l’extrait d’inscription au tableau national de l’ordre des architectes 2- Attestation de mise à jour au tableau national de l’ordre des architectes 3- Références professionnelles du bureau d’études (attestations de bonnes exécutions délivrées par des maîtres d’ouvrages) 4- liste des moyens humains visée par CNAS, accompagnée des diplômes 5- Liste des moyens matériels 6- Un extrait du casier judiciaire du soumissionnaire actualisé (moins de 03 mois à la date de l’ouverture des plis) 7- Une attestation de mise à jour CNAS actualisée (moins de 03 mois à la date de l’ouverture des plis) 8- Une attestation de mise à jour CASNOS actualisée (de l’année en cours) 9- Un extrait de rôle apuré ou accompagné d’un calendrier de paiement 10- Adresse exacte du siège du BET dûment justifiée par acte de propriété ou contrat de location notariée 11- La lettre de soumission 12- La déclaration à souscrire 13- Le cahier des charges dûment rempli, cacheté et signé (proposition financière, coût et délais) 14- Attestation de dépôt légal des comptes

sociaux auprès de l’antenne CNRC pour les personnes morales 15- Déclaration de probité dûment remplie, signée et datée par le soumissionnaire Les soumissions devront être déposés sous double enveloppe (l’enveloppe extérieure qui contiendra deux (02) enveloppes séparées, l’une comportant l’offre technique - sans signes du BET, et l’autre l’offre financière) cachetée et anonyme portant la mention suivante : Avis d’appel d‘offres - à ne pas ouvrir - Etude d’adaptation pour La réalisation d’une résidence universitaire de 2000 lits à Khemis Miliana, et adressées à Monsieur le directeur du logement et des équipements publics de la wilaya de Aïn Defla (boulevard 19 Mars). La date de dépôt des offres est fixée au 27 septembre 2010 avant 12h. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de cent vingt (120) jours à compter de la date fixée pour le dépôt des offres. L’ouverture des offres techniques aura lieu au siège de la Direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Aïn Defla, en séance publique le même jour de la date fixée pour l e dépôt des offres à quatorze heures (14h)). L’ouverture des offres financières aura lieu le 27 septembre à quatorze heures (14h). Les soumissionnaires sont invités à assister aux séances d’ouverture des plis.

MARACANA N°1219 - Jeudi 16 septembre 2010 - ANEP 825 330

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


18

Milovan Rajevac au Ahly Djeddah L’entraîneur serbe des Black Stars du Ghana, Milovan Rajevac, a quitté Accra et le football ghanéen pour l’Arabie Saoudite et plus précisément le club Al Ahly de Jeddah. Selon certaines sources le contrat serait de 4,5 millions de dollars et porterait sur trois années. Milovan Rajevac qui était en fin de contrat au Ghana s’était vu proposé une prolongation de quatre ans, mais il n’a pas répondu à la fédération. Il avait débarqué, à la surprise générale, au Ghana au lendemain de la CAN 2008 décevante pour le pays organisateur et avait emmené les Black Stars en finale au début de l’année à Luanda et en quart de finale de la Coupe du monde en Afrique du Sud. Le Ghana s’est mis en quête d’un nouveau sélectionneur avant le prochain match éliminatoire de la CAN Orange 2012 le 10 octobre à Accra. Publicité

Internationale

Maracana N° 1219 — Jeudi 16 septembre 2010

CM 2022 : Opération séduction du Qatar

Une délégation de la FIFA est actuellement au Qatar pour étudier la candidature de l'émirat du Moyen-Orient à l'organisation du Mondial 2022.

C

andidat à l'organisation de la Coupe du monde 2022, le Qatar a démarré son opération séduction auprès de la FIFA. Depuis mardi, une délégation de la Fédération internationale effectue une visite d'inspection à Doha. Les Qatari s'attachent notamment à montrer leur capacité à vaincre la chaleur du désert par des stades climatisés et non polluants. «Tous les stades présentés dans notre dossier sont respectueux de l'environnement, par un recours à une technologie de pointe qui réduit à zéro les émissions de CO2. Nous honorerons notre promesse de doter le Qatar de stades climatisés dans ce pays où les températures dépassent les 45 degrés Celsius en été», a déclaré cheikh Mohammad Ben Hamad Al-Thani, président du comité de

candidature Qatar 2022, à la presse en présence du chef de la délégation de la FIFA, Harold Mayne-Nicholls.

DES STADES CLIMATISÉS Au cours du premier jour de sa visite, la délégation de la FIFA a également assisté à un match du Championnat local au stade Jassem Ben Hamad, l'un des stades climatisés de Doha. «Le climat n'a jamais été un problème pour le dossier du Qatar, a assuré

le directeur exécutif du comité qatari, Hassen Al-Dhaouadi. L'expérience des stades climatisés est un succès et nous nous préparons à des stades climatisés de deuxième génération, fonctionnant à l'énergie solaire», a-t-il poursuivi, promettant aussi «une climatisation à plus large échelle, incluant non seulement les stades, mais aussi des espaces ouverts autour des stades». DÉCISION LE 2 DÉCEMBRE Candidat malheureux à l'organisation des Jeux Olympiques 2016, le

Qatar a organisé les Jeux asiatiques en 2006 et accueillera en 2011 la Coupe d'Asie des nations. L'Angleterre, les Etats-Unis, l'Australie, la Belgique et les Pays-Bas (candidature commune), l'Espagne et le Portugal (candidature commune), le Japon et la Russie sont candidats à l'organisation du Mondial en 2018 ou 2022. Le Qatar et la Corée du Sud postulent seulement pour 2022. C'est le 2 décembre que le comité éxécutif de la FIFA dévoilera le lieu des tournois de 2018 et 2022.

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE AÏN DEFLA DIRECTION DU LOGEMENT ET DES ÉQUIPEMENTS PUBLICS

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT N° 43/2010 La Direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Aïn Defla lance un avis d’appel d’offres national ouvert pour le choix du bureau pour l’étude d’adaptation du projet : La réalisation d’une résidence universitaire de 2000 lits à Khemis Miliana Les bureaux d’études agréés et inscrits à l’Ordre des architectes, intéressés par le présent avis peuvent retirer les cahiers des charges auprès de la Direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Aïn Defla. Les soumissionnaires doivent fournir deux offres : 1- Offre technique (architecturale) : l’offre technique comprendra les documents suivants : A)- Documents graphiques : Chaque bureau d’études présentera une esquisse comprenant : 1- Un plan de l’état de lieux faisant ressortir les contraintes éventuelles apparentes et non apparentes (réseaux, constructions, plantations…) gênant la réalisation du projet et indiquant les actions à prendre 1/500 2- Le plan de masse 1/200, en indiquant les principes d’organisation et d’aménagement 3- Les vues en plans des différents niveaux au 1/100 4- Les coupes significatives 1/100 permettant de comprendre la composition structurelle du bâtiment, l’insertion au site et le traitement des façades 5- La volumétrie et vues d’ensembles Tous les documents graphiques doivent être imprimés en couleur ou en monochrome dans un format A0 (1188 x 8400).

B)- Documents écrits : 1- Un rapport descriptif du projet faisant ressortir l’aménagement proposé, le programme et surfaces arrêtés. 2- Une évaluation prévisionnelle du coût du projet 2- Offre financière : 1- Copie de l’extrait d’inscription au tableau national de l’Ordre des architectes 2- Attestation de mise à jour au tableau national de l’Ordre des architectes 3- Références professionnelles du bureau d’études (attestations de bonnes exécutions délivrées par des maîtres d’ouvrages) 4- liste des moyens humains visée par CNAS, accompagnée des diplômes 5- Liste des moyens matériels 6- Un extrait du casier judiciaire du soumissionnaire actualisé (moins de 03 mois à la date de l’ouverture des plis) 7- Une attestation de mise à jour CNAS actualisée (moins de 03 mois à la date de l’ouverture des plis) 8- Une attestation de mise à jour CASNOS actualisée (de l’année en cours) 9- Un extrait de rôle apuré ou accompagné d’un calendrier de paiement 10- Adresse exacte du siège du BET dûment justifiée par acte de propriété ou contrat de location notariée 11- La lettre de soumission 12- La déclaration à souscrire 13- Le cahier des charges dûment rempli, cacheté et signé (proposition financière, coût et délais)

14- Attestation de dépôt légal des comptes sociaux auprès de l’antenne CNRC pour les personnes morales 15- Déclaration de probité dûment remplie, signée et datée par le soumissionnaire. Les soumissions devront être déposées sous double enveloppe (l’enveloppe extérieure qui contiendra deux (02) enveloppes séparées, l’une comportant l’offre technique - sans signes du BET, et l’autre l’offre financière) cachetée et anonyme portant la mention suivante : Avis d’appel d’offres - à ne pas ouvrir - Etude d’adaptation pour La réalisation d’une résidence universitaire de 2000 lits à Khemis Miliana, et adressées à Monsieur le directeur du logement et des équipements publics de la wilaya de Aïn Defla (boulevard 19 Mars). La date de dépôt des offres est fixée au 27 septembre 2010 avant 12h. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de cent-vingt (120) jours à compter de la date fixée pour le dépôt des offres. L’ouverture des offres techniques aura lieu au siège de la Direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Aïn Defla en séance publique le même jour de la date fixée pour le dépôt des offres à quatorze heures (14h)). L’ouverture des offres financières aura lieu le 27 septembre à quatorze heures (14h). Les soumissionnaires sont invités à assister aux séances d’ouverture des plis.

MARACANA N°1219 - Jeudi 16 septembre 2010 - ANEP 825 332

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Internationale

19

Maracana N° 1219 — Jeudi 16 septembre 2010

PANAMA : Dely Valdés nouveau sélectionneur

L'ancien attaquant international panaméen Julio César Dely Valdés (43 ans) a accepté d'être le nouveau sélectionneur du Panama. C'est l'ancien joueur du Paris-SG (1995-1997) qui l'a annoncé lui-même mardi à la télévision. «J'ai décidé d'accepter le contrat qui m'a été proposé», a déclaré Dely Valdés sur la chaîne de télévision panaméenne Telemetro Reporta. Il avait déjà occupé cette fonction en 2006.

AUSTRIA VIENNE : Acimovic part en retraite Star en son pays, Milenko Acimovic (33 ans) a dû se faire une raison, il ne peut plus continuer. Sur le site officiel de son club, l'Austria Vienne, il a expliqué que "ce n'était plus possible" et a, par conséquent, officialisé sa retraite. Avec l'équipe autrichienne, il n'a plus joué depuis le 11 avril dernier mais a tout de même inscrit 40 buts en 134 matches avec la formation viennoise. Le joueur est également connu en France pour avoir évolué sous le maillot du LOSC.

MANCHESTER UNITED : Ferguson reconnaît son erreur

Même pas convoqué pour affronter les Glasgow Rangers (0-0), mardi en Ligue des champions, Dimitar Berbatov a manqué à Manchester United. Alex Ferguson, qui avait choisi d'associer Javier Hernandez à Wayne Rooney pour conduire l'attaque des Red Devils, a reconnu son erreur de ne pas avoir aligné le Bulgare. «Nous voulions voir comment Javier Hernandez se comporterait dans un match entier. C'est pour ça que nous n'avons pas fait jouer Berbatov, qui est dans une forme absolument fantastique, a expliqué le manager du club anglais ce mercredi avant d'admettre sa faute. Il (Berbatov) a été un de nos meilleurs joueurs cette saison et sa capacité à créer dans des situations tendues aurait pu faire la différence». C'est la deuxième fois en l'espace de quatre jours que le célèbre technicien écossais est pointé du doigt pour des décisions contestables. Samedi dernier, son choix de laisser Rooney au repos pour le Zlatan Ibrahimovic n'a jamais remporté la Ligue match face à des champions. L'attaquant suédois, qui affronte Everton (3-3) Auxerre avec sa nouvelle équipe de l'AC Milan, avait déjà été mercredi soir (20h45), a d'ailleurs rarement brillé contesté. en C1. S'il a inscrit 20 buts dans la compétition, il a souvent mal débuté le tournoi sur le plan personnel avec ses nouveaux clubs. Avec la Juventus (le 15 septembre 2004 contre l'Ajax, 1-0), l'Inter (le 12 septembre 2006 contre le Sporting Portugal, 10) et Barcelone (le 16 septembre 2009 contre l'Inter, 0-0), l'avant-centre est ainsi resté muet. Attention toutefois pour les hommes de Jean Fernandez : pour ses premiers pas en C1 avec l'Ajax le 17 septembre 2002, Ibrahimovic avait inscrit un doublé face à... Lyon (2-1).

MILAN AC : Ibra cale souvent au démarrage

RONALDINHO SE SOUVIENT D'AUXERRE Avec le Milan AC, Ronaldinho (30 ans, 2 matchs en Serie A cette saison) s'apprête à affronter l'AJ Auxerre ce mercredi soir en Ligue des Champions. Un adversaire que le Brésilien connaît bien. C'est en effet à l'Abbé-Deschamps face aux Bourguignons que l'ancien Parisien a disputé son premier match de Ligue 1 le 4 août 2001. "Je me rappelle parfaitement ce match. J'étais entré en jeu à la place d'Aloisio (62e). C'est un souvenir spécial. Je venais de rejoindre le PSG en provenance du Brésil, souligne le Milanais dans les colonnes de L'Equipe. Cette rencontre, ce sont mes débuts en Europe. C'est à Auxerre que tout a commencé. C'est ce jour-là que ça a démarré pour moi." Ronaldinho aura certainement un pincement au cœur au moment du coup d'envoi de la rencontre d’hier soir.

L

SERBIE : Antic limogé

e sélectionneur de l'équipe nationale serbe, Radomir Antic, pourrait être licencié mercredi en raison de faibles résultats au Mondial 2010 et pour les qualifications à l'Euro 2012, ont rapporté les médias locaux. "La Fédération serbe de football (FSS) a déjà décidé de mettre un terme au contrat avec Antic suite à l'échec de la Serbie au Mondial et un mauvais début aux qualifications à l'Euro 2012", a rapporté la radio B92. La Serbie a remporté 3-0 le premier match de qualification pour l'Euro 2012 aux Iles Féroé, mais n'a fait que match nul contre la Slovénie (1-1). Selon la radio, l'ancien attaquant de l'Etoile

Rouge Belgrade qui a également joué à Arsenal (Angleterre) et à Nancy (France), Vladimir Petrovic, pourrait remplacer Antic au poste de sélectionneur. M. Petrovic, qui était le sélectionneur de l'équipe U-21 serbe, est actuellement entraîneur de l'équipe roumaine du FC Timisoara. La FSS devrait annoncer sa décision lors d'une conférence de presse dans la journée de mercredi. Le licenciement d'Antic était déjà à l'agenda de la FSS suite à l'échec de la Serbie à se qualifier en quart de finale au Mondial 2010. En août, M. Antic a accepté de réduire de moitié son salaire pour rester au poste de sélectionneur

SUISSE : Dudar sort du coma

et d'une fracture du nez Victime d'un traumatisme crânien le match face à Bâle (2-2), ant dur lors d'un choc violent à la tête s Berne, Emiliano Dudar (29 le défenseur central des Young Boy uis plusieurs jours. Bonne ans), était plongé dans le coma dep son coma mardi soir. La de i sort n nouvelle, l'Argentin est enfi re inconnue. durée de son indisponibilité est enco

FC BARCELONE : Messi n'est pas content de lui Pour son entrée dans la Ligue des Champions mardi, le FC Barcelone n'a fait qu'une bouchée du Panathinaïkos en s'imposant sur le score sans appel de 5-1. Auteur d'un doublé, Lionel Messi (23 ans, 2 matches de Liga en 2010/11, 1 but) n'est pas pleinement satisfait de sa prestation. "Nous avons très bien joué. Nous nous sommes créés des occasions de manière continue, mais j'aurais dû marquer un ou deux buts de plus. On a été mené 1-0 assez vite, mais à partir du moment où nous avons égalisé, nous avons joué un football presque parfait", a expliqué l'Argentin qui a raté un penalty durant la rencontre.

suite à une suspension de quatre matchs prononcée par la Fédération internationale pour son "comportement inapproprié" au cours de la rencontre de son équipe au Mondial face à l'Australie. Radomir Antic, qui a été entraîneur de Real Madrid, Atletico Madrid et Barcelone, a reçu le prix de "Ballon d'or" en tant que meilleur entraîneur en Serbie. Ancien joueur d'équipes serbes, turques, espagnoles et anglaises, Antic a été nommé au poste de sélectionneur de l'équipe nationale serbe en août 2008 suite aux échecs de la Serbie aux qualification pour le Mondial 2006 et les jeux olympiques au Pékin en 2008.

NUREMBERG: Bunjaku absent six mois L'international suisse de Nuremberg, Albert Bunjaku, sera indisponible pendant six mois en raison d'une blessure au genou droit, a annoncé mercredi le club de 1re division allemande. Bunjaku, 26 ans, a été opéré mercredi alors que ses douleurs au genou se sont accentuées lors de la rencontre de la 3e journée du Championnat d'Allemagne samedi contre Hambourg (11). Le chirurgien a constaté lors de l'opération qu'en plus du ligament externe arraché, le genou droit de l'attaquant présentait des problèmes au niveau des cartilages. "Pour la suite de sa carrière à Nuremberg et en sélection, il a été décidé de résoudre également ces problèmes", a indiqué le club dans son communiqué. L'attaquant, sous contrat avec Nuremberg depuis 2009, devrait pouvoir reprendre l'entraînement en mars prochain.

CHELSEA : Cech SCHALKE 04 : Höwedes ne affiche ses ambitions comprend pas le rouge

Exclu en première période face à Lyon en Ligue des Champions mardi soir (1-0), Benedikt Höwedes (22 ans, 2 matchs en Bundesliga cette saison) est revenu sur son carton rouge sur le site officiel du club allemand. Le défenseur de Schalke 04 trouve visiblement son expulsion très sévère. "J'ai essayé de jouer le ballon. Malheureusement, j'ai touché Jimmy Briand, mais involontairement, je tiens à le souligner. Je ne comprends pas pourquoi un tel duel, sans danger, a été sanctionné d'un carton rouge, a réagi Höwedes. J'avais les yeux fixés sur le ballon. Quand l'arbitre a sifflé, je pensais avoir un jaune. Franchement, les mots me manquent. Je pense que l'arbitre a joué un rôle majeur dans notre défaite." Il est vrai qu'après cette exclusion, les affaires se sont drôlement corsées pour des Allemands déjà menés 1-0 à Gerland à ce moment-là.

D

ans le groupe de l'Olympique de Marseille, Chelsea débute la Ligue des Champions face à Zilina ce mercredi. Le gardien des Blues Petr Cech (28 ans, 4 apparitions en Premier League en 2010-2011) estime que son club a les moyens de remporter la

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

compétition cette année. "Les saisons précédentes, nous avons été en demifinale et une fois en finale. Nous croyons que cette année sera la bonne. On peut aller au bout et gagner la Ligue des Champions. Je crois c'est possible grâce au travail que je vois tous les jours sur le terrain, avec le manager et toutes les personnes qui travaillent pour le club. Nous avons toujours une équipe de qualité et un bon état d'esprit. C'est le début et il faut maintenant faire de bonnes performances sur le terrain. Nous savons ce qu'il nous reste à faire", a déclaré Cech dans le Daily Mirror. Premier résultat attendu ce soir face aux modestes slovaques.


20

Maracana N° 1219 — Jeudi 16 septembre 2010

CHAMPIONNAT ARABE DES NATIONS DE BASKET-BALL : Victoire de l'Algérie devant le Koweït (70-68) La sélection algérienne de basket-ball (messieurs) a bien débuté la 20e édition du championnat arabe des nations qui se déroule au Liban jusqu'au 24 septembre, en battant son homologue koweïtienne sur le score de (70-68), mi-temps:(54-44) en match disputé mardi pour le compte de la 1re journée. La formation algérienne bien menée par Fethi Oukrimi, Leghezoul Touhami et Rabah Zitoun, a pratiquement dominé son adversaire de bout en bout en terminant à son avantage le 1er Quart-Temps (19-10), le 2e QT (39-29) et le 3e QT (54-44), avant de subir le retour en force des Koweitiens lors du dernier QT, en ne conservant qu'un écart de deux points au coup de sifflet final (70-68).

ATHLÉTISME - USAIN BOLT : Objectif 9 sec 40 au 100 m Le Jamaïquain Usain Bolt, triple champion du monde et olympique, a indiqué mercredi à Sydney qu'il voulait porter son record du monde du 100 m de 9 sec 58/100 à 9 secondes 40/100. "Cette marque ensuite ne pourra plus être battue. Mais ce n'est pas une obsession. J'ai déjà le record du monde", a déclaré l'athlète au journal Daily Telegraph de Sydney. Bolt, présent à Sydney dans le cadre des célébrations du dixième anniversaire des jeux Olympiques de 2000, a indiqué d'autre part qu'il attendait avec impatience les JO de Londres en 2012. "Londres sera pour moi un grand événement, un moment fort dans ma carrière, parce qu'il y a beaucoup de Jamaïquains dans cette ville. Ce sera quelque chose de différent", a expliqué Usain Bolt. Le Jamaïcain a vu sa saison en plein air perturbée par des petites blessures: en juin, il avait été contraint de faire une pause de trois semaines en raison d'une lésion au tendon d'Achille gauche, avant de mettre début août fin prématurément à sa saison en se plaignant de problèmes de dos.

TENNIS : Jusqu'où peut aller Nadal ?

Sa victoire à l'US Open, la nuit dernière, propulse Rafael Nadal dans le cerle très fermé des auteurs du grand chelem en carrière.

S

eul sept joueurs ont en effet réussi l'exploit de remporter les quatre tournois majeurs, et l'Espagnol est le plus jeune d'entre eux. On aurait tendance à l'oublier, mais Rafael Nadal est très jeune. Il est né le 3 juin 1986 et n'est donc âgé que de 24 ans. Sa victoire sur le ciment new yorkais qui lui permet d'accrocher l'US Open, seul grand chelem manquant à son palmarès, n'est peutêtre pas la dernière. Sur le plan du palmarès, l'Espagnol peut effacer toutes les tablettes. Jugez plutôt. Seuls sept joueurs ont remporté au cours de l'histoire du tennis les quatre tournois du grand chelem Open d'Australie, Roland Garros, Wimbledon, US Open . Où se situe Nadal, vainqueur de 9 tournois du Grand Chelem, parmi ceux-ci ? Le Suisse Roger Federer est l'homme le plus titré en Grand Chelem avec 3 victoires à l'Open d’Australie (2004, 2006, 2007), 1 à Roland Garros (2009), 5 à Wimbledon (2003, 2004, 2005, 2006, 2007) et 5 à l'US Open (2004, 2005, 2006, 2007, 2008). Il a raté le Grand Chelem sur une même saison à trois reprises en 2004, 2006 et 2007 en échouant à chaque fois uniquement à Roland Garros. Dans l'histoire récente, l'Américain Andre Agassi présente un profil aussi complet que Nadal avec 1 victoire à Wimbledon (1992), 4 en Australie

(1995, 2000, 2001, 2003), 1 à Roland Garros (1999) et 2 à l’US Open (1994, 1999). Pete Sampras est désormais dépassé par Nadal. L'Américain a remporté 14 tournois du Grand Chelem mais a toujours buté sur la terre battue parisienne. Les autres champions dignes de tels palmarès sont plus anciens, à l'image de Donald Budge, auteur d'un Grand Chelem en 1938, ou de son contemporain Fred Perry. Rod Laver et Roy Emerson ont tout gagné également, mais dans les années 60. Nadal fait fort en s'imposant sur toutes les surfaces à seulement 24 ans, avec déjà 9 Grand Chelem à son actif : 5 fois Roland Garros (2004, 2005, 2007, 2008, 2010), 2 fois Wimbledon (2008, 2010), 1 fois l'Open d'Australie (2009) et 1 fois l'US Open (2010). Il reste à 7 longueurs de Federer, mais ce dernier est sur la pente descendante : le Suisse vient de rétrograder à la 3e place au classement ATP. De plus, Nadal s'est imposé 18 fois en Masters 1000, un record, et dispose d'un titre olympique que peu de ses rivaux ont décroché. L'Espagnol est donc bien parti pour effacer tous les records, s'il n'est pas victime d'une grave blessure qui viendrait raccourcir sa carrière.

RALLY : Le Dakar attend 4 millions de spectateurs rs

teu Quatre millions de specta du tes rou les sont attendus sur i qu 011 r-2 ka rallye Da es le s'élancera de Buenos Air is pu 1, 1er janvier 201 traversera le Chili et se le terminera dans la capita di le lun ncé no argentine, a an r ieu tér l'In de ministre ous Florencio Randazzo. "N r ka Da le e qu avons calculé ns llio mi e atr qu r ire att devrait un r ére de personnes et gén 178 bénéfice pour le pays de 6 (13 s llar do de millions imé M. millions d'euros)", a est ne d'u s Randazzo lor conférence de presse en s présence de responsable tion isa gan Or ort d'Amaury Sp de ire éta pri pro ), (ASO , pour l'épreuve. Le Dakar-2011 s foi la troisième tera consécutivement se dispu d. Su en Amérique du Il traversera le Nord de ur se l'Argentine et du Chili po r. vie jan 16 terminer le

Omnisports

F

ITALIE : Pozzato fer de lance

ilippo Pozzato sera le fer de lance de l'équipe d'Italie de cyclisme, le 3 octobre, au Championnat du monde de Geelong (Australie), pour les débuts de Paolo Bettini en tant que sélectionneur. Bettini a annoncé mardi les noms des 11 coureurs (9 titulaires et 2 remplaçants) pour la course australienne, pour laquelle a été pressenti Vincenzo Nibali, en lutte pour la victoire finale dans la Vuelta. "L'Italie courra pour gagner, comme toujours et cette année plus que jamais", a déclaré Bettini, champion olympique en 2004 et vainqueur à deux reprises (2006 et 2007) du championnat du monde. "Il y aura peu de moments de récupération sur ce circuit", a ajouté le successeur de Franco Ballerini (décédé accidentellement l'hiver dernier) à la tête de la Squadra. "L'équipe devra être capable de gérer l'imprévu, de se parler, de s'adapter au parcours. Les rôles et la hiérarchie seront déterminés à partir du premier jour du rassemblement". Les coureurs, qui seront réusis à partir du 20 septembre, partiront le lendemain pour l'Australie. L'équipe d'Italie à Geelong : Course en ligne: Filippo Pozzato (Katusha), Marzio Bruseghin (Caisse d'Epargne), Francesco Gavazzi (Lampre), Vincenzo Nibali et

Daniel Oss (Liquigas), Luca Paolini (Acqua & Sapone), Marco Pinotti (HTC-Columbia), Matteo Tosatto (Quick Step), Giovanni Visconti (ISD), Rinaldo Nocentini (AG2R-La Mondiale), Andrea Tonti (Carmiooro). Contre-la-montre : Marco Pinotti.

CHAMPIONNATS D'AFRIQUE (50M BRASSE) : Encore de l'or pour Kebab, Daid s’offre l'argent

Kebbab et Sofiane Daid ont Les deux nageurs algériens Nabil d'or et celle d'argent, remporté respectivement la médaille championnats d'Afrique 10e des née mardi soir lors de la 2e jour ablanca (13-19 septembre). qui se déroulent actuellement à Cas Sofiane Daid (29.16) et le ant Kebbab s'est imposé en 28.93 dev Ces deux nageurs avaient, 26). (29. ing Sud-africain William Dier té aussi la première et seclors de la première journée, rempor xième journée de la compétideu onde place du 100 m brasse. La prestation des nageurs des tion a été marquée par une bonne ont remporté neuf pays de l'Afrique septentrionale qui ochées par les représentants décr médailles. Ces médailles ont été nt), de l'Algérie (1 or, 1 de la Tunisie (2 or, 1 bronze, 1 arge et du Maroc (1 en argent). argent), de l'Egypte (1or, 1 argent)

F1 : Renault confirme un intérêt pour Räikkönen Alors que la saison 2011 se prépare déjà dans les paddocks, Renault, par la voix de son directeur d'équipe, a confirmé un intérêt pour Kimi Räikkönen. De fait, c'est le pilote finlandais, champion du monde en 2007, qui aurait approché l'écurie française, notamment après la troisième place de Robert Kubica, au Grand Prix de Belgique. "C'est vrai que l'été est passé et que nous avons eu de plus en plus de demandes. Et le gars dont vous me parlez (Raikkonen, ndlr) est désormais dans notre radar", a ainsi confirmé Eric Boullier, au site autosport.com, avant d'ajouter: "il est sur le radar car il nous a contacté". Toutefois, Renault souhaite tout d'abord voir comment évolue Vitaly Petrov, et lui donne sa priorité : "La priorité est Vitaly. On va voir comment il va se développer. Si nous sommes convaincus alors nous lui permettront de rester. Il s’agit de la première option".

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Votre magazine

Transpiration des pieds

MAUVAISE HALEINE : TROUVER LA SOLUTION Voilà un sujet dont il est bien difficile de parler. Un sujet tabou, que l’on soit concerné ou pas. L’halitose, plus communément appelée « mauvaise haleine » est une pathologie qui concerne de nombreuses personnes, de façon plus ou moins importante. Les causes d'une mauvaise haleine sont diverses, mais une fois cette origine identifiée, le traitement peut être efficace. N'hésitez pas à consulter, en commençant par surmonter votre gêne pour parler de ce problème avec votre médecin ou votre dentiste. Le mot « halitose » vient du latin halitus qui signifie haleine et du grec osis qui signifie maladie ou trouble. C'est le terme médical utilisé pour parler de la mauvaise haleine. Bien souvent, ce phénomène est temporaire, car dû à la présence de bactéries dans la bouche qui disparaissent après un brossage complet des dents. Mais parfois, l’halitose est récurrente, ou particulièrement forte, ce qui peut provoquer un impact psycho-social important chez la personne qui en souffre. Des perceptions différentes Selon une étude*, plus de 2 Français sur 3 seraient, au moins une fois dans leur vie, concernés par un problème de la mauvaise haleine. Il faut distinguer l’halitose vraie, de la pseudo halitose. La pseudo halitose touche des personnes qui pensent avoir une mauvaise haleine. Elles consultent pour se rassurer et connaître la vérité, et pour bénéficier d’un traitement éventuel. Certains patients restent convaincus

d’avoir mauvaise haleine, même après un diagnostic précis. On parlera alors « d’halitophobie ». Certaines personnes, au contraire, ne perçoivent pas leur mauvaise haleine, et c’est alors l’entourage qui peut la détecter et la signaler. MAUVAISE HALEINE : TROUVER LA SOLUTION L’halitose peut avoir différentes causes : > Une origine physiologique - Certains aliments peuvent provoquer une haleine malodorante, comme les épices, les oignons, l’alcool, tout comme les régimes riches en protéines, ainsi que l’absorption de certains médicaments ou la consommation de tabac. - Chez la femme, lors du cycle menstruel, et en particulier pendant les règles, l’haleine peut être temporairement forte. - Le jeûne, la faim ou le fait de sauter un repas peuvent également accentuer le phénomène de mauvaise haleine. - La mauvaise haleine du matin est fréquente et due à la stagnation de la salive et à la prolifération de bactéries dans la cavité buccale, en particulier en cas d’obstruction nasale.

> UNE ORIGINE BUCCO-DENTAIRE Dans 9 cas sur 10 l’halitose a une origine buccale*. - L’enduit sur la langue (ou enduit lingual) qui correspond à l’accumulation de bactéries et de débris alimentaires à la surface de la langue en est la principale cause. La plaque dentaire, liée à un mauvais brossage des dents et des gencives, composée de millions de bactéries à l’origine des composés volatils sulfurés, est un facteur favorisant la mauvaise haleine. La plaque dentaire attaque les dents et agresse les gencives. Elle est à l’origine de la gingivite. - Une inflammation des gencives, ou gingivite (premier stade de la parodontite) peut également être responsable de l’halitose, tout comme les caries profondes ou les infections locales. - Chez les personnes qui portent un appareil dentaire, la décomposition des débris d’aliments coincés, ou la résine de fixation, peuvent dégager une mauvaise odeur si les appareils sont insuffisamment nettoyés. > Une origine pathologique Dans certains cas, l’halitose est causée par des troubles divers qui peuvent être associés : - Le stress qui assèche la cavité buc-

Rechta

INGRÉDIENTS 1 poulet ou 1kg 500 de gigot. De la Rechta.* préparée. 2 oignons secs. Cannelle. Poivre noir. 2dl d’huile soit 1 verre classique. 20g de beurre ou de Smen.* 100g de pois chiches trempés. 1kg de navets ou de courgettes. Sel. PRÉPARATIONS Faire rissoler dans l’huile et le beurre,

21

Maracana N° 1219 — Jeudi 16 septembre 2010

le poulet ou la viande en morceaux avec l’oignon, la cannelle, le sel et le poivre. Verser 1 litre 1/2 d’eau et après ébullition, ajouter les pois chiches. Laisser cuire 1 heure. Faire cuire à la vapeur les nouilles en utilisant la marmite contenant la sauce. Retirer la viande, ajouter les navets coupés dans le sens de la longueur et laisser cuire une vingtaine de minutes. Remettre la viande et servir les nouilles saupoudrées de cannelle, arrosées de sauce et garnies de légumes.

Confiture de poire

cale et qui favorise le développement des bactéries anaérobies (qui se développent en l’absence d’air). - Les amygdales peuvent retenir des débris d’aliments qui macèrent et entraînent l’apparition de mauvaises odeurs, en particulier, les amygdales dites « cryptiques », recouvertes de petites cavités où se logent les débris. - Les infections pulmonaires ou sinusales (sinusite, polypose). - D’autres pathologies comme le diabète, des dysfonctionnements rénaux, un problème gastrique... Enfin, parmi les autres causes, certains médicaments ou traitements (radiothérapie de la bouche ou de la gorge) peuvent avoir pour effet secondaire de réduire la production de salive, et provoquer ainsi une mauvaise haleine. Si vous êtes sujet à une mauvaise haleine forte et permanente, il sera important de consulter un médecin ou un dentiste, afin de détecter une éventuelle pathologie gastrique ou dentaire.Parler de sa mauvaise haleine n’est pas évident du tout, et pourtant, cela peut permettre de lutter rapidement et efficacement contre ce problème. Dites-vous que le médecin est là pour vous aider, et qu’il ne s’offusquera pas de telles questions, bien au contraire.En cas de mauvaise haleine due à un problème gastrique, il faudra alors consulter un gastro-entérologue qui, après avoir posé un diagnostic, proposera au patient un traitement adapté. Le médecin pourra également évaluer l’importance de l’halitose à l’aide d’un appareil de mesure : l’halitomètre. Mais si cet appareil permet de détecter la présence de composés volatils sulfurés à l’origine des mauvaises odeurs, il ne doit pas remplacer un examen médical approfondi. Parfois, la mauvaise haleine peut se soigner grâce à quelques gestes simples au quotidien : > Pour couvrir les mauvaises odeurs, des pastilles ou des chewing-gums parfumés peuvent être utilisés. Cependant, leur action n’est que temporaire, et n’éradique pas l’halitose. > Une bonne hygiène bucco-dentaire est primordiale. C’est la première façon de lutter contre la mauvaise haleine. Voici la marche à suivre pour un bon entretien de votre cavité buccale : - Brossez-vous les dents et les gencives pendant au moins 2 minutes, après chaque repas, avant le coucher, et au réveil, pour éliminer la plaque dentaire. Pour cela, utilisez une brosse à dents en bon état (à changer tous les 3 mois) et un dentifrice antibactérien. - Effectuez régulièrement avant le brossage un nettoyage des espaces inter-dentaires à l’aide d’une brossette et d’un fil dentaire. Cela permet d’éliminer les débris alimentaires. - Brossez également quotidiennement votre langue pour éliminer l’enduit lingual. Pour cela, utilisez une brosse à dents souple ou un gratte-langue.

Trucs et

As tu ce s

INGRÉDIENTS 1kg de poires fermes 1 jus de citron 300g de sucre fin De l'eau. . PRÉPARATION Commencer par peler les poires en conservant la tige. Les jeter au fur et à mesure dans de l'eau très citronnée puis mettre à bouillir dans une grande bassine.Ensuite, disposer les poires dans une passoire. Les plonger dans l'eau et dès que celle-ci

recommence à bouillir, les retirer et les replonger dans de l'eau froide. Couvrir à niveau le sucre et faire cuire en écumant. Quand le sucre est en ébullition, joindre vos fruits. Faire cuire doucement pour obtenir un sirop qui s'écoule en ruban. Les poires doivent devenir translucides mais doivent également rester plus ou moins entières. Laisser tiédir et mettre délicatement en bocaux. Fermer hermétiquement.

Oeufs surprise

INGRÉDIENTS 1 poulet 1 oignon vert Cannelle Poivre 20g de beurre ou de Smen.* 1dl d’huile soit 1 verre à thé 150g d’amandes mondées. Sel Pour la farce : 600g de viande maigre de mouton 1 jaune d’oeuf 1 petit oignon Persil haché Poivre. Sel Cannelle 6 oeufs bouillis. PRÉPARATIONS Dans un premier temps, faire rissoler les morceaux de poulet dans le beurre et

POUR QUE LES CAROTTES RÂPÉES NE TACHENT PAS LE ROBOT MÉNAGER ! Les carottes râpées tachent souvent les robots ménagers. pour les détacher passer un essuie-tout imbibé d’huile. PAIN À SANDWICHES TROP FRAIS ... Si le pain à sandwiches est trop frais et si l’on désire faire

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

l’huile, l’oignon émincé, le sel, le poivre et la cannelle. Puis, couvrir de ? litre d’eau. Ajouter les amandes et cuire à feu doux à couvert. Mélanger le hachis de viande avec le sel, le poivre, la cannelle, l’oignon et le persil haché. Laisser en attente. Écaler les oeufs bouillis, les couper en deux et couvrir chaque demioeuf de farce. Les mettre ensuite dans la sauce et cuire à frémissement durant une vingtaine de minutes. Placer les morceaux de poulet cuits au centre du plat. Garnir en couronne d’oeufs surprise. Servir saupoudré de persil haché et arrosé d’un filet de jus de citron.

de belles tranches minces, mettez-le au congélateur, environ 30 minutes avant de le trancher. CHOCOLAT AU LAIT SANS GRUMEAUX Pour éviter que votre chocolat au lait ne fasse des grumeaux, remplissez le verre au quart avant, brassez, puis remplissez le reste.


22

Jeux-Détente

Maracana N° 1219 — Jeudi 16 septembre 2010

MOTS FLÉCHÉS N° 537

SOLUTION MOTS FLÉCHÉS N° 536

LA BLAGUE Un gars entre dans un bar, et demande : - Quelqu'un aurait-il perdu un gros rouleau d'argent, avec un élastique enroulé autour ? Un client s'approche et dit : - C'est moi, c'est à moi ! - Tenez, j'ai retrouvé l'élastique...

LE COMBLE Quel est le comble de l'électricien : - Ne pas être au courant

DEVINETTE Comment sortir du casino avec une petite fortune? Y entrer avec une grosse fortune!

MOTS CROISÉS N° 537 A B C D E

F G H

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 79, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 / Mobile : 0770 410 940 - 0770 122 732

I

J

K

L

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 536

VERTICALEMENT A - Cui-cui B - Réduira à peu de chose C - Spectacle à domicile Forte à la pression D - Cordonnée - Coefficient personnel E - Femme de la côte Bourde F - Personnel - Coup sur la caisse - Support de balle G - Inoccupé - Parfois bécasse H - Tout petit avion - Séché et fumé I - Terre en mer - Filiforme J - Devenues règlementaires K - Voie prés du canal Disparu - ConvientL - Bien sûr, elles profitent de leurs

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur administratif et financier Djelloul Zerdani Directeur technique Laïd Kalila

HORIZONTALEMENT 1 - Chiffon à faire fumer pour déchiffonner 2 - Totalement éblouies 3 - Sans cheveux Atmosphère trés britannique 4 - Malheureuse infante - Cri de dédain Caché 5 - Coincé - Cantines rapides - Ferraille bulgare 6 - Blindera - Fera de l'effet 7 - Poursuivre Locataire d'une poche d'avare 8 - Préfixe novateur Distendue 9 - Pipée - Gonfle 10- Pamphlet - Influas

Rédacteur en chef Mustapha Ouail Chargé de la rédaction et de la coordination Djamel Touafek Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Photos : Maracana

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


06:00 : Verbier Festival 2008 06:45 : Karambolage 07:00 : Le blogueur 07:30 : L'art et la manière 08:00 : 360°, GEO 08:45 : X:enius 09:15 : Les secrets des tribus 10:10 : Phuket 10:40 : Katrina, et après ? 12:15 : Max la Menace 12:45 : Arte journal 13:00 : Sur les volcans du monde 13:30 : Globalmag 14:00 : Life, l'aventure de la vie 14:45 : Témoin indésirable 16:10 : Anvers 16:50 : Construire le futur 17:35 : X:enius 18:05 : 360°, GEO 19:00 : Arte journal 19:30 : Sur les volcans du monde 19:55 : Life, l'aventure de la vie 20:40 : Infernal Affairs 22:20 : Jimi Hendrix 23:10 : Tracks

07:41 : Le Dino train 06:40 Télé-achat 08:19 : Singe mi singe moi 08:40: Flipper 08:26 Oui-Oui 08:38 La terre vue d'Alban 09:30: Flipper 08:45 : Expression directe 10:20 Les sorciers de Waverly 08:55 : Les maternelles Place: La Terre en colère 10:15 11:05 Rapaces d'élite 10:45: Les sorciers de Waverly 11:56 : Commandant Clark Place 12:21 : Twiste Twiste Show 11:10:Sonny 12:44 Princesse Shéhérazade 13:07 Skunk Fu ! 11:35:Sonny 13:35 : Le magazine de la santé American Dad ! 12:25 14:28 : Soyons prévoyants 12:50:American Dad ! 14:30 Allô, docteurs 15:05 Mangoustes 13:15: Stargate SG-1& Co 15:35 : Sale temps pour la 14:00 Stargate SG-1 planète 14:45: Stargate 16:35 Dangers SG-1 dans le ciel 17:25 C l'info vrai 15:35: Tellement 17:30 : C à dire ?! 19:00: Les dossiers de «Vis 17:44 Comprendre la route, c'est pas sorcier ma vie» : la quotidienne 17:45 C dans l'air 19:35: Friends 19:00 : C à vous 20:35:AHistoire nous quatre, Cardinal 19:55 classée 20:25 : C à vous la suite ! 20:35 La grande librairie 22:15: Les quatre Charlots 21:35 : Un soir au musée mousquetaires 22:55 : C dans l'air

BALANCE

C'est une belle occasion qui va se présenter à vous de vous mettre en évidence. De bonnes relations se nouent avec une personne proche de vous. Vous ne connaitrez pas la déception que vous redoutiez, au contraire vous pouvez vous permettre de bouleverser les choses. Votre moral s'améliore de jour en jour. Ne le montrez pas, sous aucun prétexte. Une personne proche de vous pourrait essayer d'en profiter pour vous induire en erreur. Vous parviendrez à rester fort dans des circonstances particulièrement compliquées.

SCORPION

Une personne qui vous veut du bien pourrait particulièrement retenir votre attention. Vous pouvez être sûr de sa sincérité et avec prudence vous êtes décidé à la ménager. Votre forme et votre précieuse patience vous aideront à passer la barrière qui semble vous séparer.

23

SAGITAIRE

TAUREAU

N'accordez pas votre temps à ceux qui sont fourbes et hypocrites et qui vous cachent la vérité. Essayez de ne pas juger mais cela ne vous empêche pas de ne pas être d'accord avec eux. Prenez de la distance et tout ira mieux.

GEMEAUX

Une amélioration dans vos relations financières vient d'une rencontre inespérée. Vous avez du mal à prendre une décision concernant un problème en apparence anodin. Vous trouvez une solution que vous pensez pouvoir convenir en de semblables circonstances.

Un ennui quelconque ne sera pas suffisant pour vous empêcher d'aller où vous voulez aujourd'hui surtout si vous êtes en forme physique. Rien ne vous arrêtera. Vos vieilles ambitions pourraient bien se réaliser bien plus tôt que vous l'espérez.

Il n'y a pas de souci à vous faire car on se fait de vous une idée tout à fait exacte. Votre souci de la vérité vous donne une agressivité complètement inutile dans une situation qui est parfaitement claire. Vous pouvez chasser craintes et doutes de votre esprit.

B L IE R

VERSEAU

Vous allez apercevoir les choses de la vie d'une façon très différente. Votre bonne humeur vous permet de tirer habilement votre épingle du jeu. Les choses bougent pour vous, c'est le signe évident que vous continuerez à suivre la voie d'un succès mérité. Vous pourrez saisir Un énervement ou un certaines opportudésaccord pourrait nités bienvenues. vous atteindre au De nouveaux rapcour d'une rencontre ports amicaux vont amicale. Faites se créer. Il est indispensable de preuve de patience et de comvous rendre disponible pour préhension. Restez calme et vous adapter. Il convient de regardez attentivement les pouvoir conserver des relations choses sous leur vrai jour, ce suivies avec une personne sera ainsi pour vous une renproche de vous. contre très réussie. Vous êtes amené à penser à quelqu'un en particulier et vous avez la certitude que c'est quelque chose de très important pour vous de lui en parler. La communication est à vos yeux indispensable dans l'harmonie des relations sentimentales. Vous avez certainement raison.

POISSON

07:20 : Disney Kid Club 08:05 : M6 Clips 08:35 : Météo 08:40 : M6 boutique 09:45 : Météo 11:40 : Ma famille d'abord 12:10 : Ma famille d'abord 12:43 : Météo 12:45 : Le 12.45 12:55 : Ma famille d'abord 13:20 : Ma famille d'abord 13:40 : Météo 13:45 : En toute impunité 15:50 : Roman noir 17:45 : Un dîner presque parfait 18:45 : 100% Mag 19:43 : Météo 19:45 : Le 19.45 20:05 : Un gars, une fille 20:35 : Ça a commencé comme ça 20:40 : Bones 21:30 : Bones 22:20 : Bones 23:05 : Bones 23:55 : Bones

Le cadavre d'une femme a été retrouvé en plein coeur du cimetière militaire de Washington. Booth, un agent du FBI, fait appel à Temperance Brennan, une anthropologue employée au célèbre Institut Jefferson. D'abord réticente, la scientifique accepte d'étudier le corps et confirme qu'il s'agit bien d'un meurtre. Au fil de l'enquête, Booth et Brennan découvrent que la victime était la fille d'un puissant milliardaire, disparue depuis deux ans. De plus, la jeune femme était stagiaire dans le cabinet d'un sénateur toujours en fonction. Brennan et Booth se heurtent rapidement au système politique et doivent agir discrètement afin d'éviter un scandale...

HOROSCOPE

CANCER

La suite des péripéties culinaires des amateurs engagés dans l'aventure de «MasterChef». A la clé, un virage à angle droit, 100 000 euros, six mois de formation dans une très grande école de cuisine et l'édition d'un livre de recettes.

09:15 : Histoire d'un fort 10:10 : Côté maison 10:45 : Côté cuisine 11:15 : Plus belle la vie 11:40 : Consomag 12:25 : 12/13 : Journal national 12:55 : Météo 13:00 : Direct chez vous ! 13:35 : En course sur France 3 13:50 : Inspecteur Derrick 14:55 : Inspecteur Barnaby 16:45 : Slam 17:15 : Un livre, un jour 17:25 : Des chiffres et des lettres 18:00 : Questions pour un champion 19:58 : Météo 20:00 : Tout le sport 20:05 : Comprendre la route, c'est pas sorcier 20:10 : Plus belle la vie 20:35 : Les liens du sang 22:20 : La minute épique 22:22 : Météo 22:25 : Soir 3 22:50 : Ce soir (ou jamais !)

LION

06:25 : Point route 06:30 : Télématin 09:10 : Des jours et des vies 09:35 : Amour, gloire et beauté 10:00 : C'est au programme 10:50 : Météo 2 10:55 : Motus 11:30 : Les Z'amours 12:00 : Tout le monde veut prendre sa place 12:50 : Le progrès en questions 12:55 : Météo 2 13:00 : Journal 13:50 : Soyons prévoyants 13:51 : Météo 2 13:55 : Consomag 14:00 : Toute une histoire 15:10 : Comment ça va bien ! 16:15 : Le Renard 17:10 : Paris sportifs 17:20 : En toutes lettres 17:55 : CD'aujourd'hui 18:00 : On n'demande qu'à en rire 19:00 : N'oubliez pas les parol : es 19:45 : Comprendre la route, c'est pas sorcier 20:30 : Soyons prévoyants 20:35 : Envoyé spécial 22:45 : Tous ensemble

C'est une opportunité exceptionnelle qui risque de se présenter mais attention pas de précipitation, réfléchissez sérieusement si vous ne voulez pas vous en mordre les doigts, Le temps joue pour vous, laisser mijoter les choses, vous vous en sortez avec beaucoup de panache,

VI ERG E

08:30 : Téléshopping 09:20 : La vie sauvage 10:15 : Une famille en or 11:05 : Météo 11:07 : Secret Story 11:55 : Petits plats en équilibre 12:00 : Les douze coups de midi 12:50 : L'affiche du jour 13:00 : Journal 13:40 : Petits plats en équilibre 13:45 : La prochaine fois, c'est chez moi 13:55 : Les feux de l'amour 14:50 : Un mariage à l'épreuve 16:35 : New York police judiciaire 17:25 : New York police judiciaire 18:20 : Secret Story 19:10 : Une famille en or 19:50 : La prochaine fois, c'est chez moi 19:55 : Météo 20:00 : Journal 20:35 : C'est ma Terre 20:37 : Courses et paris du jour 20:38 : Météo 20:45 : MasterChef 22:20 : MasterChef 23:55 : MasterChef se met à table

CAPRICORNE

Maracana N° 1219 — Jeudi 16 septembre 2010

JEUDI Soleil 27°

HORAIRES DES PRIÈRES

LE SAVIEZ-VOUS ?

El-Fadjr 04h54 El-Dohr 12h48 El-Assar 16h40 El-Maghreb 19h12 El-Icha’a 20h33

Pourquoi soupire-t-on?

C'est pour s'étirer le diaphragme, le muscle qui tire sur les poumons pour les remplir d'air et qui nous permet de respirer. Lorsqu'on en a ''marre'' on soupire un bon coup et cela nous détend... et permet aussi de nous donner un bon coup d'oxygène ! QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N° 1219 — Jeudi 16 septembre 2010

24

L’Ittihad de Tripoli au menu du MCA MCA

Coupe de l’UNAF

g Par Mounir Benkrami

Comme il est déjà su, les deux représentants algériens en coupe de l’Union nord-africaine de football (UNAF), à savoir le Mouloudia d’Alger, le champion d’Algérie en titre et l’Entente de Sétif, le détenteur de la Coupe d’Algérie des clubs algériens, connaissent désormais leurs prochains adversaires après le tirage au sort effectué mardi soir à Tunis.

E

n Coupe des clubs champions, le doyen des clubs algériens affrontera celui des clubs libyens, l'Ittihad de Tripoli, en l’occurrence alors qu’en coupe de vainqueurs de coupes, l’Aigle sétifien croisera le fer avec les Tunisiens de

Zeddam, Herkat, Megherbi et M’bilampassi, 4 joueurs pour 2 postes 4 candidats pour 2 postes dans l’axe. Il n’est un secret pour personne que la bataille des postes s’est déjà enclenchée dans cet effectif mouloudéen depuis le stage de Wisla en Pologne. C’est le cas de la charnière centrale qui est de plus en plus convoitée par quatre candidats potentiels. Il s’agit de Hamza Zeddam, le plus ancien des candidats qui fait, comme il est su, l’entière unanimité au sein de cette équipe mouloudéenne, de Sofiane Harkat qui a su s’imposer dès son arrivée l’hiver dernier, de Mohamed Megherbi qui n’a pas encore dit son dernier mot et de l’international congolais qui ambitionne sérieusement de se faire une place dans l’axe de la défense mouloudéenne. Pour cette nouvelle saison, rien n’est donc, acquis d’après les dires de l’entraîneur Alain Michel. «On a des joueurs de valeur qui pourront beaucoup nous aider, mais ils doivent tout d’abord le prouver sur le terrain pour arracher une place de titulaire», a toujours déclaré le coach mouloudéen avant le départ en Tunisie. Mais la mauvaise nouvelle est que certains des joueurs importants, ne sont pas vraiment au top physiquement parlant à cause de leurs récentes blessures. C’est le cas notamment, du libero Hamza Zeddam qui va officiellement rater le premier match contre le MC El Eulma même si Alain Michel ne perd toujours pas espoir de le récupérer d’ici le 25 septembre en cours. Sofiane Harkat, quant à lui, revient tout juste d’une blessure mais n’entend guère lâcher prise aussi facilement. A noter que lors des récents matchs amicaux disputés à Médéa et Rouiba, Alain Michel a mis le duo Megherbi-M’bilampassi dans l’axe. Normalement, les deux rencontres amicales prévues durant le stage de Sousse, permettront au staff technique des Vert et Rouge de revoir tout ça avant de dégager la charnière centrale qui débutera le match d’El Eulma lors du premier match du championnat. M. B.

finales au 5-Juillet et aussi, celui de la finale si les Algériens vont pouvoir surpasser l’obstacle libyen. En tout cas, en cas de qualification, le MCA affrontera le vainqueur de la confrontation maroco-tunisienne opposant le WA Casablanca au Club Africain. Par ailleurs, il est utile de signaler que les demi-finales ont été fixées les 2 ou 3 novembre (aller), les 22 ou 23 novembre 2010 (retour). Les finales auront lieu les 10,11 ou 12 décembre 2010 (aller) et 21, 22 ou 23 décembre 2010 (retour). Et pour revenir au match du Mouloudia, il faut savoir que le vieux club algérois retrouve un adversaire libyen depuis 1978 lorsque les camarades de Ali Benchikh avait surclassé le Ahly de Benghazi au 2e tour de la Coupe d’Afrique des club champions (la Champions League actuellement). A noter aussi, que cette fois-ci, le MCA aura en face, une redoutable équipe libyenne qui domine en ces derniers temps toutes les compétitions locales. Normalement, les Mouloudéens le savent très bien et ils savent surtout quoi faire pour rééditer les belles performances réalisées en début des années 70 en remportant 2 coupes maghrébines. D’ailleurs, les dirigeants du club sont, d’ores et déjà, emballés et ne parlent que d’une belle consécration tout en avouant la difficulté de la tâche. M. B.

Ghrib: «On fera tout pour gagner cette coupe»

l’Olympique de Béja en sachant que cette équipe est dirigée par un certain Rachid Belhout, l’ancien entraîneur de l’ESS. Pour

l’information, les Vert et Rouge du Mouloudia ont eu les faveurs du tirage au sort en jouant le match retour des demi-

oré l’Algérie. J’espère de tout cœur que ce Mouloudia puisse rééditer tous ces exploits d’autant plus, qu’on a réellement les moyens de notre politique.

Justement, en parlant de moyens, où en êtes-vous avec le fameux problème financier qui fait toujours l’événement au sein de cette équipe mouloudéenne ? Je pense que tous les clubs algériens ont ce problème et pas seulement, le Mouloudia d’Alger. D’ailleurs, je ne sais pas pourquoi on s’acharne tous sur le MCA. Mais je peux vous annoncer malgré tout, qu’on n’a aucun problème avec nos joueurs. Et permettezmoi d’ajouter un truc important.

Le coordinateur de la section football du MC Alger, Omar Ghrib, croit dur comme fer en cette fameuse consécration.

mérite nous a ouvert la porte et c’est à nous de faire preuve d’un peu plus d’ambition et c’est entièrement légitime pour un grand club comme le MCA.

Tout d’abord, quel commentaire faitesvous sur ce tirage au sort de la Coupe de l’UNAF ? Je pense que c’est un bon tirage qui nous a beaucoup soulagé. Il y a de quoi du moment qu’on jouera tous nos matchs retour à Alger ce qui est déjà un acquis considérable. Notre adversaire du jour qu’est l’Ittihad de Tripoli, un sérieux client qui pratique un beau football et qui souhaite lui aussi décrocher ce titre, mais sincèrement, nous aussi, on veut ce titre et on fera tout pour l’avoir. Je pense que le titre de champion remporté récemment avec beaucoup de

Peut-on comprendre que la consécration finale est votre objectif principal dans cette compétition régionale ? Bien évidemment ! Finie l’époque des vaches maigres et des mésaventures. Le grand Mouloudia est de retour et il faut qu’il reste toujours au premier plan. D’ailleurs, il ne faut pas oublier que le MCA va représenter toute l’Algérie et on se doit de hisser très haut les couleurs du drapeau algérien. Le MCA l’a si bien fait lors des années 70 en remportant la première coupe d’Afrique des clubs ouvrant ainsi la porte à la JSK et l’ESS qui ont, eux aussi, parfaitement hon-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Allez-y… Je tiens à vous préciser que 10 joueurs seulement attendent leur première tranche et non pas toute l’équipe comme le pensent certains. On a discuté avec les joueurs intéressés qui sont tous de vrais fils de familles et je les remercie du fond du cœur de leur compréhension et de leur attitude chevaleresque. Je leur promets qu’ils seront régularisés dans les plus brefs délais et ils le savent très bien. Et pour revenir à tout ce qui se dit ici et là, je pense que le Mouloudia d’Alger est la seule équipe en Algérie qui a effectué 3 stages de préparation à l’étranger durant cette intersaison. Le Mouloudia a aussi effectué un bon recrutement et ce n’était pas gratuitement d’après ce que je sache. Donc, de grâce, laissez cette équipe tranquille car elle en aura tant besoin au vu de tous les challenges qui nous attendent cette saison. Entretien réalisé par Mounir B.

maracanafoot1219  

maracanafoot1219

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you