Page 1

Samedi 7 Août 2010 - N° 1185 - Prix 10 DA

10DA

www.maracanafoot.com

BELHADJ ? MESBAH DÉTRÔNERA-T-IL Le premier joue au Calcio, le second au Qatar

Le feuilleton Halliche se poursuit !

Yebda au Benfica… jusqu’à preuve du contraire !

JSK

Les Kabyles attendent Al Ahly

COULIBALY :

«La victoire ne pourra pas nous échapper» MCA

A quand le retour à la normale ? RELATIONS MCA-FAF

Bouazza et Ghilès ne Alain Michel veut un joueront pas 6e match amical face à PROFESSIONNALISME Boudebouz La SSPA le "Doyen MCA" est née JSMB

Anthar Yahia devrait rester à Bochum

La compétition en point de mire DÉBUT DE LA 3E ÉTAPE DE LA PRÉPARATION

BELAKHDAR : «Nous avons le temps pour mieux nous préparer»


02

Maracana N° 1185 — Samedi 7 Août 2010

Nouzaret désigné sélectionneur de la RD Congo

BALLE AU CENTRE

Les spéculateurs des stades Par ALI BOUACIDA

Avec le passage au professionnalisme et les nouveaux statuts qui doivent régir les clubs, on assiste à une véritable ruée d’hommes d’affaires qui veulent devenir actionnaires dans les SPA et les SARL qui sont en train de se constituer. D’abord, il faut considérer que c’est de bonne guerre et, flairant sûrement les dividendes à tirer de ce domaine qui reste inédit, ces actionnaires ont décidé d’investir dans le football comme d’autres investissent dans les fruits ou l’agroalimentaire. Là n’est pas la question puisque de prestigieux clubs à l’étranger sont en train d’être rachetés par de richissimes magnats qui signent de fabuleux chèques pour s’offrir des équipes comme Liverpool ou l’AC Milan pour ne citer que ces deux exemples. Non, cela, répétons-nous, entre dans cet air du temps qui veut que le football, sport le plus populaire de la planète est devenu inévitablement un bisness qui rapporte gros. La question est ailleurs et il y a à s’inquiéter du risque de voir nos clubs se détourner de leur véritable vocation - qui n’est pas exclusivement de faire de l’argent mais aussi et essentiellement de former, d’éduquer, d’offrir du spectacle et de constituer un loisir sain. A voir comment est perçu ce professionnalisme, c’est-à-dire comme une source de profit, force est de constater que ses préceptes et sa philosophie ont été très mal assimilés. Parce que dès la promulgation de la décision de passer au nouveau, on a retenu juste l’aspect gros sous puisque l’Etat s’est engagé à doter chaque club de la somme de dix milliards à titre de prêt remboursable sur le long terme. C’est ainsi que beaucoup d’hommes d’affaires confondant professionnalisme et privatisation se sont tout de suite portés candidats à l’actionnariat non sans l’arrière-pensée d’acheter un jour le club à l’image des magnats «Tapie» dans l’ombre. Or précisément, dans ce grand malentendu, c’est toute la philosophie du football en tant que sport de masse qui est entièrement dévoyée et il est indispensable de le préserver des appétits gargantuesques des grosses fortunes et de tous les maquignons qui s’imaginent acheter une équipe comme on achète un troupeau à engraisser en vue du marché de l’Aïd. Car la formation et les petites catégories sont le dernier souci de ces nouveaux spéculateurs des stades et ce qui leur importe le plus, c’est le bénéficie et le gros chiffre d’affaires. Si on les laisse faire, le championnat deviendra vite une bourse spéculative, un domaine de production d’où seront exclus tous les amateurs et les jeunes pousses. Et c’est tout le charme du foot qui disparaîtra. Alors, encore une fois, la professionnalisation n’est pas la privatisation. A. B.

JUMELLES

Robert Nouzaret a été officiellement intronisé sélectionneur de la République Démocratique du Congo ce vendredi matin. Habitué du continent africain, le technicien français a pour mission de qualifier les Léopards pour la Coupe d'Afrique des nations 2012, conjointement organisée par le Gabon et la Guinée Equatoriale. Vainqueur en 1968 et 1974, la RDC n'a pas participé aux phases finales des deux dernières éditions de la CAN. Nouzaret entamera sa campagne de qualifications face au Sénégal le 5 septembre et aura fort à faire avec la présence également du Cameroun dans son groupe.

Les atouts de l'Angleterre pour la Coupe du monde 2018

L'Angleterre est candidate à l'organisation de la Coupe du monde 2018. La mascotte choisie par The Sun devrait sans doute convaincre la FIFA. The Sun soutient la candidature de l'Angleterre pour l'organisation de la Coupe du monde de football 2018. Pour cela, le quotidien anglais a choisi une "mascotte" pour séduire les dirigeants de la FIFA et représenter la campagne de soutien. Les Anglais sont bien audessus de notre Footix ou de Zakumi, la mascotte de la Coupe du monde sud-

africaine. Le quotidien anglais a choisi Peta Todd, une jeune mannequin de 24 ans. Nul doute qu'elle a de bien meilleurs arguments pour convaincre la FIFA... Peta Todd est devenue top-model après une courte carrière de coiffeuse. Elle a commencé sa carrière de mannequin à l'âge de 18 ans dans les pages du quotidien The Sun. Elle sera très vite repérée par d'autres magazines comme FHM ou Nuts. Amatrice de football, elle est surtout supportrice de West Ham United.

Victime du courroux des supporters anglais après sa boulette spectaculaire lors du Mondial, Robert Green a demandé à ses coéquipiers de l'insulter à l'entraînement pour s'habituer. La Coupe du monde a été l'occasion d'un joli festival de boulettes de gardien. Si certaines peuvent être imputées au comportement incertain du Jabulani, d'autres ne doivent rien à personne. Dans la dernière catégorie entre celle de Robert Green avec l'équipe d'Angleterre contre les Etats-Unis au premier tour sur une frappe anodine de Clint Dempsey (1-1), le gardien de West Ham avait cédé sa place pour la suite de la compétition à l'expérimenté David James. De retour avec ses coéquipiers pour préparer la prochaine saison, Green gardait les

buts des Hammers lors d'un match amical à Ispwich. Le portier a été la cible des sifflets et des noms d'oiseaux venant du public local. Sentant que ces huées pourraient se retrouver dans tous les stades de Premier League, il a trouvé une solution innovante pour parer au problème. Il a demandé à ses joueurs de l'insulter, de le siffler et de le conspuer à l'entraînement afin d'être hostile à cette forme de pression une fois le jour du match venu. Une façon originale de se prémunir.

Green veut être conspué à l'entraînement

David Beckham patron de bar ?

Depuis quelques mois, les rumeurs sur les possibles reconversions de David Beckham vont bon train. Voici la dernière en date : Beckham devrait ouvrir un pub anglais en plein cœur de Los Angeles. Styliste, acteur aux côtés de Tom Cruise, rappeur avec Snoop Dog ou encore star de télé réalité, les rumeurs sur le futur de David Beckham se multiplient. Selon le Daily Star, la star anglaise des Los Angeles Galaxy serait sur le point d'ouvrir son propre bar. " David veut de la purée, des fish-and-chips et du poulet dans le menu. Tout ce qu'il mange d'habitude quand il est en Angleterre " a déclaré un ami de David Beckham au quotidien anglais.Gordon Ramsay, un chef très connu aux Etats-Unis et ami du couple Beckham, serait son associé dans l'entreprise. Les deux amis ont déjà une expéri-

ence en commun en cuisine. Ils ont passé la soirée de Noël ensemble et tout s'est bien passé devant les fourneaux selon Ramsay : " Nous avons passé un très bon moment ensemble, nous avons bien rigolé " avait-il déclaré. Voir Beckham avec une toque sur la tête en cuisine ne serait donc pas nouveau. De son côté, David Beckham affirme par la voix de son porte-parole que rien n'est fait mais que l'idée est " dans les tuyaux ". Au point que le nom du possible futur pub circule déjà, ce serait "The Queen Vic" en hommage à sa femme Victoria. "C'est quelque chose que j'ai toujours voulu faire. J'ai toujours aimé cuisiner. Cela me plairait de cuisiner pour Gordon et je le ferai un jour c'est sûr " a déclaré Beckham au Daily Star.

Bouazza à l'entraînement dans une semaine

Hameur Bouazza, qui souffrait d'un début de pubalgie, séjourne à SaintRaphaël pour se soigner, depuis la mi-juillet. L'international algérien devrait rejoindre l'entraînement d'ici à une semaine, annonce le site officiel de l'AC Arles-Avignon. Il lui faudra ensuite quelques jours pour se remettre à niveau et s'entraîner normalement avec le groupe, ajoute le communiqué du club provençal. L'ailier gauche algérien n'est, par conséquent, pas concerné par les débuts du promu en Ligue 1, ce samedi face au FC Sochaux.

Un trio arbitral libyen pour la Supercoupe de l’UNAF

La commission des arbitres relevant de l’Union nord-africaine de football (UNAF), a confié à un trio arbitral libyen la direction de la Supercoupe de l’UNAF qui opposera ce dimanche à Sétif, les formations de l’Entente de Sétif, détentrice de la Coupe des clubs champions de l’UNAF et du Club Sfaxien vainqueur de la Coupe des clubs vainqueurs de coupes. Le trio arbitral libyen sera composé de MM. Mohammed Rajab (arbitre central), Nasreddine Grim et Fathi Barghathi (arbitres assistants). Le quatrième arbitre sera l’international algérien, M. Mokhtar Amalou.

25 000 DOLLARS AU VAINQUEUR L’UNAF a décidé d’accorder une prime de 25 000 dollars au vainqueur de la Supercoupe de l’UNAF qui opposera l’E.S Sétif au CS Sfaxien. Le finaliste aura de son côté une prime de 20 000 dollars. D’autre part, chacun des deux clubs percevra un montant de 15 000 dollars et ce, pour les frais de déplacement (CS Sfaxien), d’hébergement et d’organisation (ES Sétif). Par ailleurs, l’UNAF a décidé de permettre aux chaînes TV désireuses de transmettre la Supercoupe, de diffuser la rencontre à titre gracieux. Cette initiative a encouragé plusieurs chaines TV à couvrir ce match.


Maracana N° 1185 — Samedi 7 Août 2010

Yebda au Benfica…jusqu’à preuve du contraire !

g Par Mohamed-Amine Azzouz

Malgré ses immenses qualités et ses belles prestations que ce soit avec Portsmouth ou l’équipe nationale, le milieu de terrain de l’équipe nationale Hassan Yebda, ne sait toujours pas où il évoluera cette saison. Pourtant, plusieurs pistes ont été évoquées à son sujet et pas des moindres, puisqu’on a parlé de l’intérêt que lui auraient porté le PSG, Aston Villa, Blackburn, Fhulam, Everton, Lecce et d’autres qui lorgneraient de son côté. Mais, jusqu’à présent, point de nouveau pour lui. Comme nous l’avons déjà écrit dans l’une de nos précédentes éditions, Hassan Yebda, qui est la propriété du Benfica Lisbonne, pourrait éventuellement porter les couleurs cette saison du club phare de la capitale portugaise, si l’on prenait en considération le train où avancent les choses. Rien au fait ne présage d’un transfert imminent de l’international algérien, à moins que les tractations entre le joueur, son manager et les dirigeants lisboètes avec certains clubs sont en cours et sont entrepris dans une totale discrétion. Cela pour faire aboutir la transaction. En effet, même les clubs anglais annoncés dans les médias ces jours-ci, comme étant intéressés par les services de Yebda, ce serait de la poudre aux yeux, puisque le frère dudit joueur, auquel on a prêté des déclarations faisant part de ces contacts, vient de nier en bloc d’avoir affirmé quoi que ce soit

de ce qu’on lui a prêté comme propos.

LE CLUB PRÊT À LE GARDER Dans une récente interview accordée à nos confrères du Buteur, Yebda n’écarte pas luimême l’éventualité de jouer cette saison au Benfica. S’il a tenu de tels propos, ce n’est certainement pas sans fondements. En effet, selon nos informations, le joueur et les dirigeants lisboètes en ont évoqué l’éventualité. Il ne faut pas oublier que si les dirigeants du Benfica l’ont fait venir la saison passée, c’est qu’ils sont bien intéressés par ce joueur, qu’ils ont seulement prêté lors du mercato d’hiver à l’équipe anglaise de Portsmouth qui a insisté pour l’avoir. Cela a permis au Benfica d’en bénéficier financièrement. Il est vrai que la porte reste ouverte pour son possible transfert dans un club de Premier League anglaise, mais pour le moment, il est bel et bien au Benfica, à moins que le joueur et ses dirigeants veulent prendre le temps d’étudier les offres qui leur seraient parvenues et de prendre le temps de négocier son éventuel transfert dans les meilleures conditions. A signaler que tout comme Halliche, Yebda préfère que son transfert soit définitif, si transfert il y a, puisqu’il ne veut pas faire l’objet d’un prêt, d’après nos informations. A. M. A.

Le feuilleton Halliche se poursuit !

L’

international Rafik Halliche s’est-il retrouvé dans une impasse ? Qu’en est-il au juste pour sa future destination ? Annoncé au Vitoria Guimarães dont les dirigeants ont tout convenu avec leurs homologues du Benfica pour le transfert du joueur sous forme de prêt, la transaction entre les deux clubs coince pour le moment. Ainsi, alors que l’entraîneur et les dirigeants du Vitoria ont clairement affiché leurs prétentions de l’enrôler, en faisant le nécessaire auprès de la direction du club lisboète, c’est apparemment, au niveau de la décision du joueur que cela bloque. En effet, comme révélé par nos soins et la plupart des médias nationaux qui suivent de près les Verts, plus particulièrement durant cette période des transferts, Halliche ne veut pas être transféré sous forme de prêt, mais demande un transfert définitif. On a cru savoir à un moment donné qu’il avait lâché du lest et qu’après avoir rencontré Rui Costa, le manager général et d’autres dirigeants du club, ajoutez-y l’insistance de l’entraîneur du Vitoria, qui n’est autre que son ex-coach au National Madeira, Halliche aurait donné son accord pour porter les couleurs de Guimarães cette saison, selon les termes du contrat de prêt convenu entre les deux clubs. Mais, franchement, on se demande à présent, si tel a vraiment été le cas ? Pourquoi ? Tout simplement parce qu’on estime que si Halliche avait donné son accord, sa venue à Guimarães aurait été annoncée officiellement par le club et qu’en même temps, le défenseur de l’EN, aurait fait une déclaration publique pour faire part de son transfert au Vitoria.

APPAREMMENT, IL NE VEUT PAS DE GUIMARÃES COMME PREMIÈRE OPTION ! Comme rien de tout cela n’a eu lieu, il est donc clair qu’il n’y a vraiment pas de nouveau par rapport à sa venue au Vitoria. Est-ce que ça bute vraiment sur la question de son transfert sous forme de prêt ou tout simplement, Halliche n’entend pas opter pour ce club? Attend-il d’étudier les autres possibilités des clubs qui le convoitent pour se prononcer ? Autant de questions qui n’ont pas vraiment de réponses pour le moment. Par contre, ce qui presse pour lui, c’est de bien se préparer et d’être le mieux concentré possible, parce que l’EN a besoin de lui, car devenu un élément incontournable de l’arrière-garde des Verts. Pour ce qui est des autres contacts le concernant, il y a la piste des clubs allemands qui voudraient l’enrôler, comme révélé par l’une de nos sources, qui a cité lés équipes de Hambourg, Brême et Mönchengladbach. Des informations l’annoncent même dans des clubs, italiens, espagnols, anglais et français. Alors que la préparation d’intersaison bat son plein pour tous les clubs d’outre-mer qui s’apprêtent à entamer la nouvelle saison et dont certains vont dès ce week-end débuter le championnat, comme c’est le cas en France, on se demande qu’est-ce qui se mijote du côté de Halliche (?!) Aux dernières nouvelles, il pourrait rejoindre un club de Ligue 1 du championnat de France. Des informations ont révélé que Lille et Auxerre pourraient le recruter. Affaire à suivre. A. M. A.

80 000 €/ mois pour Ghilès, vous rêvez…

03

Lorsque l’ex-attaquant de l’équipe nationale et de Hull City, Kamel Fethi Ghilès, a rejoint officiellement sous forme de prêt, le nouveau promu de la Ligue1 du championnat de France Arles-Avignon, il y a environ deux semaines de cela, il a été rapporté dans la presse que le joueur a signé à l’ACA pour une saison et qu’il percevra un salaire mensuel avoisinant les 80 000 euros. En suivant le journal télévisé diffusé mercredi soir sur France 3, qui consacre depuis quelques jours, à chacune de ses éditions, un petit reportage sur chaque équipe de la ligue1 et ce, en prévision du coup d’envoi du championnat de France qui sera donné dès ce soir, nous avons été quelque peu surpris par celui consacré à ArlesAvignon. En effet, questionné sur le peu de moyens dont dispose le petit poucet de la ligue 1, qui dispose du plus petit budget des clubs de l’élite du foot «bleu blanc rouge», un joueur d’Arles-Avignon, a répondu : «Ici, on ne joue pas pour gagner beaucoup d’argent. Celui qui veut en gagner beaucoup, ne vient pas ici pour jouer au foot. Arles intéresse plutôt ceux qui aiment relever les challenges sportifs. Avec un petit budget, on est en tant que joueurs très motivés et déterminés à faire le maximum pour tirer notre épingle du jeu et réussir une saison honorable, pour la première saison en Ligue 1, dans l’histoire du club. Vous savez, à Arles-Avignon, le salaire moyen que touchent les joueurs avoisinent les 4500 euros…». On est donc loin très loin des 80 000 euros/ mois annoncés comme le salaire de Kamel Ghilès. On est loin d’imaginer que les joueurs d’Arles touchent dans leur majorité 4500 euros/ mois alors que Ghilès en toucherait à lui seul…80 000 euros/ mois. C’est insensé et cela dépasse de loin les moyens financiers dont dispose le club arlésien qui dispose tout juste de quoi lui permettre de répondre au cahier de charges des clubs autorisés à évoluer au sein de l’élite du football français. A. M. A.

Bouazza et Ghilès ne joueront pas face à Boudebouz

Nos deux compatriotes Hameur Bouazza et Kamel Ghilès ne seront pas de la partie ce soir pour le premier match de la saison de leur nouvelle formation, Arles-Avignon qui effectuera pour sa première en Ligue 1, un périlleux déplacement à Sochaux, pour une confrontation qui s’annonce indécise. Ainsi, ce n’est pas cette fois-ci qu’ils pourront croisé sur le terrain et dans le camp adverse, Ryad Boudebouz, qu’ils n’ont pas aussi eu la chance de rencontrer en équipe nationale, puisque sa première convocation au sein des Verts a coïncidé avec leur mise à l’écart de l’EN par Saâdane. En effet, alors que le premier vient tout juste de réintégrer le groupe puisqu’il revient de convalescence, le second, pour sa part, n’a que récemment rejoint sa nouvelle équipe. Il ne devrait donc pas être prêt pour ce match, car il n’a pas encore acquis les automatismes nécessaires avec le reste de ses coéquipiers. A. M. A.


04

L

Maracana N° 1185 — Samedi 7 Août 2010

Mesbah détrônera-t-il Belhadj ?

e néo-international Djamel Mesbah affiche une forme éblouissante en cette préparation d’intersaison avec Lecce. Selon les échos qui nous parviennent d’Italie à son sujet, il y a de quoi être optimiste pour la saison qu’il s’apprête à livrer avec son équipe. Très professionnel que ce soit en dehors ou sur le terrain, on dit de lui qu’il sera l’une des révélations de la saison au pays de Paolo Rossi, à son poste d’arrière gauche. Bon sur l’homme, coriace défensivement, intelligent tactiquement, toujours bien concentré sur son sujet, il a la faculté de jouer juste et de bien se placer sur le terrain. Ayant très peu de déchets dans son jeu, il se contente d’appliquer les directives de l’entraîneur. Autant d’atouts qui lui permettront bien un jour de s’imposer en équipe nationale. Il est vrai qu’au poste de latéral gauche et de joueur de couloir, il a un sérieux concurrent en sélection… Nadir Belhadj en l’occurrence. Il est vrai que ce dernier n’est plus à présenter et est le meilleur à son poste en sein du groupe Algérie. Cela dit, lui aussi doit faire en sorte de rester au top car le jeune Mesbah est en train de sortir ses griffes. Il joue bien, il marque des buts alors qu’il est défenseur et il a d’immenses qualités. Il est vrai que de par les différentes déclarations des deux joueurs, ils se sont montrés très respectueux l’un

envers l’autre et très fair-play. Ainsi, la question qui se pose est celle de savoir si, en évoluant dans le championnat du Qatar, Belhadj ne verra pas son niveau dégringoler malgré lui (?). On n’ira pas jusqu’à dire que ce championnat est faible, toutefois malgré ses excellentes qualités, il ne pourra objectivement avoir le même niveau lorsqu’il joue au Qatar, que celui qu’il avait et pouvait avoir en prenant part à des championnats beaucoup plus huppés comme celui d’Angleterre ou de France, où il a joué ces dernières saisons;

alors que son coéquipier en équipe nationale, Djamel Mesbah, devrait connaître une vraie évolution dans sa carrière, car il s’apprête à se frotter aux grosses cylindrées du Calcio. Une belle et loyale concurrence entre deux éléments de valeur sur l’échiquier du sélectionneur national. Ce n’est que tant mieux pour les Verts d’avoir des doublures de qualité et cela a toujours constitué la force d’une équipe digne de ce nom. Qu’en sera-t-il au juste ? On le verra bien ! A. M. A.

Boudebouz d’aplomb

Celui qui est appelé à devenir le meneur de jeu des Verts et l’actuelle coqueluche du FC Sochaux Montbéliard, Ryad Boudebouz, est attendu ce soir, pour le coup d’envoi du championnat de France de Ligue 1. Touché à la cuisse lors d’un récent match amical de préparation face à une équipe de division inférieure, qui a contraint son entraineur à le faire sortir en cours de jeu, on a quelque peu craint qu’il ait contracté une blessure qui pouvait l’empêcher de prendre part au rendez-vous de ce soir. Finalement, tout est bien qui finit bien. Il n’y a rien d’inquiétant pour lui, puisqu’il se porte bien et qu’il n’est finalement pas blessé proprement dit. Il n’a ressenti que des douleurs, ce qui est normal après avoir reçu un violent coup à la cuisse suite à un choc avec un joueur adverse. Pour ceux qui suivent de près les Verts d’Europe et veulent voir à l’œuvre Boudebouz, ils pourront suivre ce soir la rencontre Sochaux - Arles-Avignon. L’on s’attend à une sortie de haute facture de celui qui est appelé à diriger la manœuvre de l’équipe du Doubs. A. M. A.

CARL MEDJANI

L

imminentes négociations entre l’AC Ajaccio et Brest

e défenseur de l’AC Ajaccio et de l’EN, Carl Medjani pourrait rejoindre dans les prochains jours, le nouveau promu de la Ligue 1 du championnat de France, le Stade Brestois. En effet, les dirigeants brestois ont délégué le recruteur du club, pour qu’il avise le manager du jour de leur intention de le faire venir chez eux. A la recherche de défenseurs pour renforcer la charnière défensive de leur équipe, qui a montré des signes de faiblesse inquiétants, ils veulent à tout prix engager un, voire deux éléments de valeur capables de corriger les lacunes relevées lors des rencontres amicales de préparation disputées jusque-là. C’est ainsi qu’ils ont jeté leur dévolu sur Carl Medjani, comme rapporté par la presse, il y a quelques jours de cela. Selon nos informations, l’international algérien s’est dit ravi de cette opportunité qui se présente à lui, qui pourrait lui permettre, le cas échéant, de quitter la Ligue 2 pour évoluer enfin en Ligue 1, qui est évidemment beaucoup plus attrayante et médiatisée. Cela pourrait permettre à sa carrière d’amorcer un virage intéressant. Ainsi, selon ces mêmes informations, les dirigeants d’Ajaccio ne sont pas contre l’idée d’accepter de le transférer, pourvu que le club et le joueur y trouvent leur compte sur le plan financier. On croit ainsi

savoir que rendez-vous a été pris entre les responsables des deux clubs, pour discuter des modalités du transfert de Medjani à Brest. On en saura davantage à ce propos une fois donc que les deux parties se seront rencontrées. A. M. A.

Bochum ne compte pas lâcher Antar Yahia

Le capitaine des Verts, Antar Yahia, n’est pas encore définitivement fixé sur son avenir cette saison. Tantôt annoncé sur le départ, tantôt annoncé comme restant à Bochum, personne ne sait vraiment ce qu’il en sera le concernant, du moment qu’il a, jusque-là, dans le peu de déclarations qu’il a accordé à la presse, laissé entendre qu’il n’écartait pas encore l’éventualité de partir. Cela dit, la sortie médiatique, ce week-end, de son coach Friedhelm Funkel, qui n’a pas manqué de l’encenser, laisse entendre que Bochum tient à lui et comptera cette saison encore sur lui, qui est considéré comme l’un des piliers de la défense. Tout laisse à croire ainsi qu’il ne quittera pas l’équipe allemande reléguée en Division 2 et qui compte retrouver la Bundesliga dès cette saison. A. M. A.

Soir de grande première pour l'espoir Yacine Brahimi Ce soir, face à Lille, Yacine Brahimi devrait vivre sa première titularisation en Ligue 1. Une consécration, mais pas un aboutissement. « J'ai vraiment hâte d'y être, mais le plus dur c'est d'assumer sur le terrain, car c'est facile de parler, explique un Yacine Brahimi pressé d'en découdre. Je veux évidemment faire du mieux que je peux, mais logiquement, ce ne sera pas un match comme les autres pour moi. » Il s'agira tout simplement d'un soir de grande première. Après des matches amicaux plus que prometteurs et quelques ovations pendant la rencontre au stade de la Route de Lorient con-

tre le Legia Varsovie, Brahimi suscite déjà des attentes. Pourtant, le FrancoAlgérien — même s'il est retenu chez les espoirs, il n'a pas encore décidé pour quelle nation il souhaite jouer — garde la tête sur les épaules. « Franchement, les attentes sont logiques, comme pour tous les joueurs du Stade Rennais, analyse sereinement et posément Yacine Brahimi. Mais je sais que j'ai encore beaucoup de travail à effectuer. Je ne suis qu'au début. Je vis tout cela tranquillement avec ma famille. Toute l'euphorie qui peut m'entourer ne va pas me changer.»


DIVISION UNE

Maracana N° 1185 — Samedi 7 Août 2010

05

A quand le retour à la normale ? MCA RELATIONS MCA-FAF

g Par Mounir Benkrami

A l’occasion de la conférence de presse qu’ils ont organisée jeudi dernier au niveau du siège sis à Chéraga, les dirigeants du MC Alger ont, à nouveau, fustigé le président de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua.

L

a raison ? Elle est toute simple. Les responsables du doyen des clubs algériens et aussi, la grande famille des Vert et Rouge, ne comprennent toujours pas l’attitude du patron de l’instance fédérale concernant le trophée du champion et la prime du titre. Pour l’information, jusqu’au jour d’aujourd’hui, la FAF n’a rien remis au nouveau champion d’Algérie contrairement à la saison précédente où l’ES Sétif n’a pas connu cette mésaventure. D’ailleurs, les gars de la FAF avaient effectué le déplacement à Sétif pour remettre le trophée du champion et l’enveloppe financière aux dirigeants sétifiens à une journée de la fin du championnat après la consécration officielle de

l’Entente. Touchés par la négligence totale des responsables de l’instance fédérale, les Mouloudéens n’ont pas hésité à employer des mots très forts pour exprimer leur grand désarroi. «C’est injuste qu’un grand club comme le MCA soit traité de la sorte. Il faut que M. Raouraoua sache que le trophée et la prime du titre nous reviennent de droit. D’ailleurs, il n’a même pas pris la peine de nous féliciter comme l’ont fait si bien le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, le Premier ministre, M. Ahmed Ouyahia et le ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Hachemi Djiar », a indiqué Omar Ghrib, le premier responsable de la section football. Et au-delà des dernières violentes contestations en date émanant des responsables mouloudéens, une question s’impose aujourd’hui : pourquoi en réalité les relations se sontelles vraiment détériorées entre les dirigeants du MCA et la

Fédération algérienne de football, notamment avec le président Raouraoua ? Pour notre part, si aujourd’hui les dirigeants mouloudéens ont le profond sentiment d’être totalement «méprisés» par Mohamed Raouraoua, en sa qualité de patron actuel du football national, cela est peut-être dû au fait que les dirigeants en question, paient tout simplement «cash» leurs multiples sorties médiatiques effectuées quelques semaines avant la fin du dernier championnat. Des déclarations apparues une première fois, tout juste après l’élimination du MC Alger en coupe d’Algérie, et qui ont pris de l’ampleur au moment de la mise à jour du championnat, notamment lorsque la LNF devait «programmer» les nombreux matchs retard accumulés par l’ES Sétif, sans essayer de «léser» dans le même temps le Mouloudia d’Alger. Mais comme à l’époque, les dirigeants du

La SSPA le "Doyen MCA" est née

C

PROFESSIONNALISME

ette fois-ci, c’est la bonne, le vieux club algérois s’est officiellement mis à l’heure du professionnalisme en annonçant la naissance de la Société sportive par actions (SSPA), le "Doyen Mouloudia Club d'Alger", raison sociale du MC Alger, désormais club professionnel. C’est en tout cas, ce qu’a annoncé jeudi matin, le président Sadek Amrous lors de la conférence de presse animée à la villa de Chéraga. «Nous avons récupéré le registre du commerce et je peux vous annoncer la naissance de la SSPA le Doyen Mouloudia Club d'Alger. Le club peut évoluer à partir de la saison prochaine dans le championnat professionnel de première division", a-t-il indiqué. Le responsable mouloudéen, qui dévoilait aux journalistes

présents le fameux document ou plus exactement, le registre du commerce, a indiqué que M. Abdelkader Bouherraoua sera le président du Conseil d'administration de la SSPA. Et pour mieux expliquer la naissance de cette SSPA, le dirigeant Ahmed Tafat a mis l’accent sur trois étapes différentes : la première a vu le passage du MCA de statut de CSA (Club sportif amateur) à une SSPA. «Comme première étape, nous avons fixé le capital de cette SSPA à un million de dinars." «La deuxième phase consiste en l'ouverture de ce capital qui devrait atteindre entre 35 et 45 milliards de centimes pour les amoureux du club et toutes les personnes intéressées», a t-il ajouté, en précisant que l'action coûtera 1.000 dinars. Selon M. Tafat, l'annonce de l'ouverture du capital "pourrait se faire la

semaine prochaine" par la publication d'un appel à intéressement dans la presse. «La dernière étape, qui ne sera pas pour demain, sera la valorisation des acquis du club qui pourra bénéficier prochainement d'un terrain concédé par l'Etat. Ce qui veut dire que le capital de la SSPA va encore augmenter dans le futur», a affirmé Ahmed Tafat, en faisant savoir que "beaucoup de personnes" ont exprimé le souhait d’acquérir des actions. Voilà déjà une première étape qui va, sans doute, réjouir les Mouloudéens qui attendaient ce moment avec impatience surtout, au vu de toute cette polémique qui prend de plus en plus d’ampleur avec le patron de la Fédération algérienne de football. Mounir B.

MCA étaient «persuadés» que quelque chose «se tramait» contre leur équipe au niveau de la FAF, notamment par le biais de l’arbitrage, ils ont apparemment tenu des propos qui auraient sérieusement «irrité au plus haut point» le président de la FAF. En laissant entendre jeudi passé qu’ils sont prêts aujourd’hui à «boycotter» tout simplement le prochain championnat dans le cas où leurs revendications actuelles n’aboutiraient pas auprès de qui de droit, ils risquent tout

simplement de «creuser sans le vouloir», le fossé qui les sépare actuellement avec le président de la FAF, et qu’ils «déplorent» eux-mêmes d’ailleurs. Le Mouloudia d’Alger est définitivement entré dans l’histoire du football algérien, et ni Raouraoua ni aucune autre personne d’autre ne peuvent le nier aujourd’hui. Mais qu’on le veuille ou non, l’heure n’est nullement à la polémique que ce soit du côté du MCA ou de celui de la FAF. M. B.

Alain Michel veut un 6e match amical

Comme il est su, le Mouloudia d’Alger a déjà disputé 5 rencontres amicales dont la dernière était prévue hier à 17h 00 (heure algérienne) contre le Doyen des clubs polonais, Cracovie Krakow, en l’occurrence. Malgré cela, l’entraîneur Alain Michel veut un 6e match avant la fin du stage prévu ce lundi 9 août. A priori, le coach mouloudéen veut une nouvelle fois tester son compartiment défensif et, surtout, sa ligne d’attaque face à une équipe de haut niveau pour avoir une idée fixe sur les capacités de chaque joueur et du rendement collectif en général. M. B.

irmé Tunisie conf Le stage depréc isé durant ses dernières livraisons, le

Comme Maracana l’a déjà en Pologne pour un stage de 17 MC Alger, qui se trouve actuellement , enchaîné avec un autre stage jours, a, dès le mois sacré du Ramadan rs, le président Sadek illeu D’a à l’étranger et ce sera en Tunisie. ib l’ont affirmé jeudi passé Amrous et son collaborateur Omar Ghr tre équipe, qui se prépare serelors de leur conférence de presse. «No ctuer deux autres stages en effe à lée inement en Pologne, est appe On a même prévu avec les Tunisie durant le mois de Ramadhan. avec les ténors du football organisateurs quelques matchs amicaux a lancé Omar Ghrib. », cain Afri tunisien, l’Espérance et le Club


06

Maracana N° 1185 — Samedi 7 Août 2010

Les Kabyles attendent Al Ahly LIGUE DES CHAMPIONS

JSK

g Par Aomar Moussi

La délégation égyptienne d’Al Ahly, future adversaire de la JSK en phase des poules de la Ligue des champions africaine, est attendue à Alger le 12 août prochain à 11h 40. C’est par la desserte de la compagnie aérienne d’Egypt Air que les Ahlaouis arriveront dans notre capitale.

U

ne forte délégation, composée de trente-quatre personnes, dont deux journalistes, qui élira son quartier général à l’hôtel Amraoua de Tizi Ouzou. Nous avons appris que l’adversaire de la JSK a souhaité bénéficier de trois créneaux d’entrainement à 22h, au stade de Tizi Ouzou. Un souhait qui ne risque pas d’aboutir sachant que la JSK n’a pas d’autres terrains pour poursuivre sa préparation, programmée aux mêmes horaires, sur la même pelouse pour les journées des 12 et 13 août. La journée du 14 août, soit la veille du match, étant réservée de fait aux Pharaons d’Al Ahly d’Egypte, lesquels vont effectuer leur dernier galop d’entraînement à l’heure du match, c'est-à-dire à 22h.

LE RETOUR EN EGYPTE PRÉVU LE 16 AOÛT L’équipe d’Al Ahly d’Egypte qui passera quatre jours en terre algérienne, a prévu son retour au bercail le lendemain du match comptant pour la 3e journée de la phase des poules de la Ligue des champions africaine, qui va l’opposer aux Lions du Djurdjura. Donc, les Ahlaouis vont s’envoler à destination du Caire, le 16 août. Les coéquipiers de Mohamed Aboutrika, qui séjourneront donc quatre jours dans la ville des Genêts, pren-

dront l’avion du retour de l’aéroport international d’Alger le lundi 16 août à 12h 40 sur la compagnie aérienne Egypt Air.

UNE DÉLÉGATION DE 34 PERSONNES Les Ahlaouis se déplaceront en grand nombre en Algérie. Une forte délégation de 34 personnes, composée essentiellement de joueurs, staffs technique, dirigeant, médical et garde-matériel et quelques accompagnateurs, sera attendue à Tizi Ouzou le 12 de ce mois, et ce, en prévision du big match algéro-égyptien prévu trois jours après c'est-à-dire le 15 août au stade du 1erNovembre de Tizi Ouzou à 22h dans une soirée ramadanesque.

ifié pour cette empoignade algéro-égyptienne très attendue par les supporters des deux pays. Une bonne nouvelle pour les Ahlaouis, mais aux Kabyles de se méfier de ce redoutable joueur, si, bien sûr, ce dernier sera aligné le jour du match.

AL AHLY ÉLIRA DOMICILE À L’HÔTEL AMRAOUA

11 JOURNALISTES ÉGYPTIENS DU VOYAGE POUR LA COUVERTURE DU MATCH En plus de la forte délégation qui est composée de 34 personnes, pas moins de onze journalistes de différents organes de presse égyptienne accompagneront l’équipe d’Al Ahly. Pour rappel, deux journalistes seront pris en charge par la direction du club phare de la Kabylie, sachant que ces deux derniers font partie de la délégation officielle d’Al Ahly.

MOHAMED CHAWKI QUALIFIÉ Le joueur d’Al Ahly d’Egypte, Mohamed Chawki, pourra prendre part au match qui va opposer son équipe à celle de la JSK. La direction du club égyptien a réussi à obtenir la licence africaine de sa nouvelle recrue. Donc, de ce fait Mohamed Chawki est qual-

COULIBALY : «La victoire ne pourra pas nous échapper face au Ahly»

Joint hier, le libéro de charme des Canaris du Djurdjura, en l’occurrence, le Malien Idrissa Coulibaly, nous a déclaré qu’il se sent bien et de mieux en mieux. Il estime qu’il sera fin prêt pour le prochain match de la phase des poules de la Ligue des champions africaine qui va opposer son équipe à celle d’Al Ahly d’Egypte. Coulibaly croit dur comme fer en les capacités de la JSK pour signer une autre victoire la troisième de suite, dans cette aventure africaine, où lui et ses coéquipiers sont en train de réaliser un parcours sans faute. Comment se porte le groupe à quelques jours seulement de ce big match face au Ahly du Caire ? L’ensemble des joueurs est conscient de la lourde tâche qui l’attend. Il y a cette envie de bien faire. La motivation est là. C’est ce qui nous rend optimistes pour le match du Alhy. On est tous animés d’une grande volonté et je crois dur comme fer et ce, à l’image de l’ensemble de mes camarades que la victoire ne va pas nous échapper, surtout que les tribunes seront pleines à craquer (rires). On a besoin de ces trois points et on les aura inch’Allah.

Peut-on dire que Coulibaly est fin prêt pour prendre part au prochain match

de cette prestigieuse compétition continentale ? Il n’y a pas lieu de s’alarmer ou de s’inquiéter. Ma blessure fait désormais partie de l’ancienne histoire. J’ai réintégré le groupe et je travaille dans de bonnes conditions. Je suis concentré sur mon sujet au même titre que le reste du groupe, à savoir ce match important qui va nous mettre aux prises au club égyptien d’Al Ahly le 15 août. J’ai hâte de jouer cette rencontre qui revêt une grande importance pour la JSK, dans la mesure où une autre victoire va nous permettre de faire un grand pas vers la qualification.

Comment appréhendez-vous cette chaude empoignade face à votre dauphin du groupe ? Tout d’abord, c’est un match entre deux équipes qui se connaissent bien, donc la partie sera très disputée et très difficile de part et d’autre. Les Egyptiens ne vont pas faire le déplacement en Algérie pour du tourisme, bien au contraire, ils tenteront de confirmer leur dernier succès réalisé at home contre Al Ismaîly. Nous les joueurs sommes conscients de la lourde tâche qui nous attend le 15 de ce mois, sur notre jardin et devant nos supporters, donc l’erreur n’est pas permise à cet important rendez-vous. On doit confirmer notre bonne santé et aussi confirmer notre dernier succès réussi à domicile contre le Heartland du Nigeria. Il faut faire le plein dans cette rencontre afin de s’assurer un grand pourcent-

age de notre qualification au carré d’as. Si on parvient à enchaîner avec un troisième succès, je peux vous dire que la JSK fera un grand pas vers la qualification en demifinale de cette prestigieuse compétition africaine. Les supporters attendent avec impatience ce rendez-vous face aux Ahlaouis du Caire. C’est une rencontre qui revêt une grande importance pour eux, vu la grande rivalité qui existe entre les deux pays. Que leur diriez-vous ? Les supporters de la JS Kabylie sont connus pour leur attachement au club. Ils sont certes exigeants et c’est tout à fait normal, car ils sont habitués aux titres, mais ils sont tout de même derrière leur équipe favorite, comme ils l’ont déjà prouvé à maintes reprises lors des précédentes saisons. Je sais parfaitement qu’il y a une grande rivalité entre les deux pays. Nous les joueurs, on va se concentrer sur notre sujet, et ce qui nous importe le plus, ce sont les trois points qui seront mis en jeu. Donc, notre objectif est bien clair, on va jouer à domicile et devant nos supporters, alors il est hors de question de céder le moindre point à notre adversaire et ce, quel que soit son standing. La victoire ne pourra nous échapper quel que soit le prix à payer, c’est dans nos cordes et on doit procurer de la joie et du bonheur à nos chers supporters, un point c’est tout (rires). Entretien réalisé par Aomar Moussi

L’équipe d’Al Ahly d’Egypte, qui sera en Algérie le 12 août prochain, à 11h 40, ralliera directement la ville des Genêts. Les coéquipiers de Mohamed Aboutrika, une fois à Tizi Ouzou, prendront leurs quartiers à l’hôtel Amraoua. Pour rappel la délégation égyptienne sera composée de 34 personnes dont deux journalistes, et passera quatre nuits dans cet établissement hôtelier. A. M.


DIVISION UNE

Maracana N° 1185 — Samedi 7 Août 2010

07

JSK

«Face à Al Ahly, les joueurs doivent se montrer plus costauds» BOUHELLAL

g Par Aberkane Saïd

technique et les joueurs de faire encore plus pour nos supporters qui attendent beaucoup de nous. Une chose est sûre, on fera de notre mieux pour les satisfaire.»

L’entraîneur adjoint que nous avons contacté hier dans la matinée, et qui nous a parlé, bien entendu, du dernier match aller de la phase des poules, qui est prévu le 15 de ce mois soit dimanche prochain au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou face à Al Ahly.

«LES JOUEURS SONT PRÊTS PHYSIQUEMENT»

B

Même si on n’a pas terminé la préparation, les Canaris semblent déterminés à puiser au fond de leurs réserves pour espérer passer ce tour face aux coriaces Egyptiens d’Al Ahly. Et je vous assure aussi que les joueurs sauront tenir le coup. C’est vous dire que ce paramètre ne m’inquiète guère.

ouhellal semble être rassuré par l’état d’esprit qui anime en ce moment ses joueurs et leur envie d’aller encore plus loin dans cette prestigieuse coupe du continent africain. Parlant de ses joueurs qui ont engrangé un deuxième succès de suite, l’ entraîneur-adjoint Bouhellal avoue que ce dernier match aller constitue une tout autre confrontation qui exigera des joueurs de fournir beaucoup plus d’efforts, afin de pouvoir passer au tour suivant. «Un match ne ressemble jamais à un autre. Pour être plus clair, les joueurs seront appelés à se montrer plus présents tout au long de la rencontre et faire preuve d’application sur le terrain. En outre, j’exigerai de mes joueurs de se montrer plus costauds », a dit Bouhellal.

«MATHÉMATIQUEMENT, LE DERNIER CARRÉ EST PRESQUE ACQUIS» Parlant des chances de voir la JSK décrocher les demi-finales de la phase des poules, l’entraîneur adjoint des Jaune et Vert ne se montre point défaitiste et estime que le dernier carré est presque acquis par son équipe, du moment qu’il reste plusieurs matchs à jouer. «Mathématiquement, on est presque acquis au dernier carré, il nous reste à confirmer notre dernier match aller face à Al Ahly dimanche prochain au stade du 1erNovembre de Tizi Ouzou. Il nous reste plusieurs matchs à jouer, donc des points à prendre.»

«L’ÉQUIPE EST EN ASCENSION» C’est un entraîneur adjoint toujours heureux que nous avions joint juste après au téléphone hier dans la matinée. Oui, c’est de lui qu’il s’agit, l’entraîneur adjoint des Canaris, Kamel Bouhellal, nous a déclaré qu’il est très content que son équipe ait réussi à engranger les trois points de la victoire face au FC Heartland. «Dans l’ensemble de la partie, j’estime que mes poulains ont fourni une prestation de premier ordre avec de belles facettes de jeu, donc notre succès ne souffre d’aucune contestation et on le mérite amplement et ce, sans diminuer de la valeur de notre adversaire qui s’est donné lui aussi à fond», avant d’ajouter : «Je pense que le groupe a créé beaucoup d’occasions par rapport à notre adversaire, donc ce n’est que partie remise en parvenant à marquer l’unique but du match synonyme de victoire.»

«LES JOUEURS DÉTERMINÉS À S’OFFRIR LES TROIS POINTS» L’ensemble des joueurs est décidé à relever le défi. Les Oussalah, Coulibaly, Hamiti et autres sont conscients de la difficulté de leur mission et savent pertinemment qu’ils auront affaire à un adversaire qui aura à cœur de se confirmer de leur dernier succès arraché à domicile contre Al Ismaïly. Les Jaune et Vert, qui se sont placés en tête du groupe, ne veulent pas céder du terrain ; bien au contraire, ils comptent garder cette position de leader. Pour atteindre cet objectif, les joueurs doivent sortir le grand jeu dimanche prochain afin de prétendre à la victoire, chose qui ne sera guère facile à se concrétiser. Le rendement présenté par mes joueurs lors des deux matchs disputés en est la meilleure illustration et prouve que ces derniers sont capables de faire sensation cette fois-ci. Les camarades de Lamara Douicher ne jurent que par le succès, car seul ce résultat pourra les remettre sur

«TOUT POUR BATTRE AL AHLY» orbite en championnat. Les joueurs kabyles croient dur comme fer en leurs capacités et sont décidés à ne pas rater ce match en s’offrant les points qui seront mis en jeu.

phase des poules à Tizi.»

Parlant de son adversaire Al Ahly de l’Egypte, l’entraîneur adjoint des Canaris du Djurdjura nous a confié que cette équipe n’est plus à présenter à l’échelle continentale, et il ne demeure pas moins qu’il ne détient pas en sa possession tous les éléments d’information pouvant l’aider à mettre en place une stratégie à même de l’écarter de son chemin. Bouhellal estime qu’ «il faudra être vigilants devant une équipe qui viendra jouer son va-tout lors de cette dernière rencontre de la manche aller de la

ence record, à l’exception de ce match algér-égyptien. Selon lui, les supporters, qui ne sont pas habitués à voir leur club positionné à une autre place que la première, se sont montrés déçus, d’où la faible affluence lors de la saison dernière. Pour Kamel Bouhellal, le match comptant pour la dernière journée de la manche aller de la phase des poules sera une belle occasion de faire revenir en force les supporters au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou : «Je pense que c’est une occasion pour nous le staff

«L’OCCASION DE FAIRE REVENIR ENCORE PLUS NOS SUPPORTERS» «ON NE PEUT PAS TOUT Les supporters kabyles sont attendus en CONNAÎTRE SUR AL masse, dimanche prochain. Même si la saison écoulée, le stade n’a pas connu d’affluAHLY»

Plus de peur que de mal pour Hamiti…

L’attaquant des Jaune et Vert, Fares Hamiti, qui a été blessé mercredi dernier lors d’une séance d’entraînement effectuée au stade du 1er-Novembre, a eu un étirement à la cuisse et c’est pour cette raison qu’il n’a pas terminé avec ses camarades. D’après le kiné du club, Guillou, Farès Hamiti doit se contenter de travailler en solo pendant quatre où cinq jours, et ce, afin q’il soit prêt pour ce rendez-vous important qu’il les attend dimanche prochain à Tizi Ouzou et devant leurs supporters.

…IL SERA PRÊT POUR LE MATCH D’AL AHLY L’auteur du but de la victoire face au FC Heartland, samedi passé, l’attaquant, Hamiti Fares, qui a eu un étirement lors de la séance d’entraînement de mercredi, s’entraîne en solo en faisant des tours de piste sous la houlette du kiné du club qui lui a tracé un programme spécifique afin qu’il soit rétabli d’ici cinq jours et aussi afin d’ être apte pour le dernier match aller de la phase des poules face à Al Ahly de l’Egypte, qui est prévu pour le 15 de ce mois au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou à 22h.

Très contents de leur dernier succès réalisé aux dépens du FC Heartland du Nigeria, les joueurs kabyles ont eu tout de même une joie mesurée. En effet, la plupart des joueurs interrogés sur cette deuxième victoire n’ont pas hésité de la qualifier de logique. Les coéquipiers de Saâd Belkalem estiment que le plus important est de rester concentré du moment où ils ne sont pas encore qualifiés au dernier carré comme nous déclare Bouhellal : «Le plus dur reste à faire. Nous devons gagner ce prochain match contre Al Ahly pour dire que nous avons fait le plein. C’est un match qui sera aussi très difficile que celui de dimanche prochain.» Ce dernier a demandé à ses poulains d’oublier les deux premiers succès et de se mettre au travail pour préparer ce dernier match contre Al Ahly. «Il n’est pas question de dormir sur nos lauriers. On doit rester éveillés jusqu’à la fin de la partie» dira Bouhellal. A. S.


08

Maracana N° 1185 — Samedi 7 Août 2010

Les Kabyles, doucement mais sûrement

A une semaine seulement de leur troisième match aller de la phase des poules de la Ligue de champions africaine, qui les mettra aux prises, pour rappel, à l’ogre africain, Al Ahly du Caire, les Kabyles sont sur leurs gardes. Les coéquipiers de Lamara Douicher, qui restent sur deux brillantes victoires consécutives réussies respectivement en Egypte contre Al Ismaïly et à Tizi Ouzou devant le FC Heartland du Nigeria, attendent avec impatience leur prochain match, le troisième match de ce tour de la phase des poules pour confirmer leur bonne santé.

L

es Coulibaly, Belkalem, Tedjar, Aoudia et consorts, qui n’ont pas raté leur première sortie face aux Egyptiens en s’imposant par la plus petite des marges, et qui ont réussi une autre victoire face aux Nigérians, se sont remis au travail la semaine dernière (NDLR: mardi passé). Ils ont travaillé durement et sans relâche dans une ambiance bon enfant. Pour preuve, les joueurs kabyles affichent une grande détermination et une volonté d’acier à l’approche de ce big match qui les mettra aux prises aux Pharaons d’Al Ahly. Les protégés d’Alain Geiger, qui vont continuer leur préparation au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, essayeront de la ficeler dans de bonnes conditions, et ce, afin d’aborder cette chaude empoignade sous de bon auspices et avec tous leurs atouts. Le président du club phare de la Kabylie, Mohand Chérif Hannachi, qui estime que ce math est le plus important durant toute sa vie, ne veut en aucun cas voir son équipe trébucher ou concéder un faux pas. Il exhorte ses joueurs à se transcender et à se surpasser en enregistrant une autre victoire qui va leur ouvrir grandes les portes pour la qualification au carré d’as. La préparation se déroule dans de bonnes conditions, et dans une totale sérénité. Pour le premier responsable des Jaune et Vert, seule la victoire l’intéresse. D’ailleurs, il a tenu à l’exprimer ces derniers temps en exigeant et de l’entraîneur et des joueurs les trois points. Donc, la victoire est plus qu’impérative pour les Lions du Djurdjura qui doivent sortir le grand jeu face aux Ahlaouis du

Caire le 15 de ce mois dans la soirée, s’ils veulent rester à la tête du groupe et attaquer la suite du parcours avec beaucoup plus de confiance et d’assurance, et s’assurer surtout de faire partie des quatre équipes qui vont disputer les demi-finales de cette prestigieuse compétition africaine.

LIGUE DES CHAMPIONS

JSK

«Ce 2e succès nous permet d’avancer» AZUKA

sur la même lancée pour arriver à garder notre place actuelle.

Dès que l’entraîneur vous a incorporé en seconde mitemps, vous avez eu un excellent rendement face au FC Heartland, est-ce le retour en force d’Azuka ? J’ai eu peut-être un léger passage à vide, mais je commence, maintenant, à retrouver toutes mes forces. Je pense que mes coéquipiers ont été pour beaucoup dans mon retour, puisqu’ils m’ont encouragé à fond et même le staff technique qui m’a fait confiance. C’est pour cela que je voudrai me donner à fond lors des prochains matchs et essayer de leur rendre la pareille.

CONFIRMER LA SUPRÉMATIE SUR LES EGYPTIENS Les joueurs kabyles doivent prendre très au sérieux leurs adversaires. Le club du Ahly du Caire est une équipe très technique qui renferme des éléments d’expérience et de valeur capables de faire la différence à n’importe quel moment de la partie. Les coéquipiers de Mohamed Aboutrika, qui ont de grandes qualités et qui peuvent transpercer n’importe quelle défense, y compris celle de la JSK, peuvent réaliser un résultat positif au stade du 1erNovembre de Tizi Ouzou. Geiger, en homme averti, devra adopter une stratégie qui permettra à son équipe de faire face aux assauts des Ahlaouis. Cette équipe d’Al Ahly, qui a réussi à s’imposer lors de la précédente journée face aux autres Pharaons d’Al Ismaïly sur le score de deux buts, se déplacera à Tizi Ouzou avec la ferme intention de ne pas revenir bredouille à la maison. La méfiance devra donc être de mise le 15 août prochain dans le camp de la JSK et les Coulibaly, Belkalem, Rial, Aoudia et consorts sont avertis. Vu le recrutement effectué par la direction du club phare de la Kabylie cet été, qualifié de judicieux, la JSK mérite sa place actuelle dans le groupe. Les supporters croient dur comme fer à cette Ligue des champions africaine, qui reste l’objectif de ce prestigieux club de la Kabylie. Les camarades de Nassim Oussalah devront confirmer leurs deux derniers succès réussis respectivement contre Al Ismaïly et Heartland, afin de rester à la tête du groupe. Après la brillante victoire arrachée lors du match comptant pour la première journée de la phase des poules devant Al Ismaily en terre égyptienne, sur le score d’un but à zéro, les Kabyles veulent confirmer leur suprématie sur les Egyptiens. La prochaine empoignade qui va les opposer à l’ogre Al Ahly sera une occasion pour les partenaires de Mohamed Amine Aoudia de s’imposer une nouvelle fois contre une équipe égyptienne, et de se qualifier au finish au dernier carré de cette prestigieuse compétition qui manque au palmarès du club. A. M.

Incorporé en seconde période lors du deuxième match aller de la phase des poules, l’attaquant, Issu Azuka, estime que son équipe est capable de continuer sur cette même lancée et d’enregistrer d’autres résultats probants surtout que les joueurs sont déterminés à aller de l’avant, à commencer par ce troisième et dernier match dimanche prochain soit le 15 de ce mois face à Al Ahly, au stade du 1er-Novembre. On suppose que ce 2e succès consécutif vous a fait beaucoup plaisir non ? C’est un deuxième succès qui nous a permis de rester leader du groupe. Cette victoire nous fait plaisir du moment qu’elle est considérée comme un deuxième succès. Nous aurons l’occasion la semaine prochaine d’accueillir encore une fois chez nous, Al Ahly de l’Egypte. Donc, nous avons réalisé une belle opération sur le plan comptable. Mais toujours estil qu’on doit battre Al Ahly. Même sur le plan moral, gagner face au FC Heartland vous a fait du bien, n’est-ce pas ? J’avoue qu’une pression terrible pesait sur les épaules des joueurs la semaine passée. Nos supporters ne cessaient de nous demander de faire notre possible pour gagner ce match. Le fait de constater qu’ils sont venus en masse au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, prouve que la pression a atteint son paroxysme le jour du match. Toujours est-il que nous avons

réussi à bien gérer cette pression, mieux que notre adversaire. Ce qui est explique notre deuxième succès. Pour ce match, d’aucuns estiment que votre public a été d’un apport considérable. Qu’en pensez-vous ? Samedi dernier, notre public a prouvé qu’il est le vrai douzième homme. A lui seul, il a découragé les joueurs du FC Heartland. On a senti qu’ils avaient géré leur football grâce à cette présence massive de nos fans. Pour nous, c’est une chose normale car la JSK est connu pour sa galerie. Que ce soit à domicile où à l’extérieur, nos fans sont toujours là derrière nous. J’espère que ça va durer jusqu'à la fin de cette prestigieuse compétition pour qu’on puisse fêter ensemble la qualification. Pensez-vous être libérés maintenant, après deux victoires consécutives ? Je pense qu’on l’est. En effet, dans une situation plus à l’aise par rapport aux deux derniers matchs qu’on a joués. Les joueurs ont repris la joie de jouer, et on reste maintenant déterminés à continuer

Que pensez-vous du dernier match aller de la phase des poules qui vous attend face Al Ahly ? Ce sera sans aucun doute un match très difficile puisque cette équipe d’Al Ahly voudra se confirmer de son dernier succès enregistré à domicile face Al Ismaïly. Toutefois, il est clair que nous nous donnerons à fond pour tenter de rester sur notre lancée, surtout que nous devons aussi confirmer notre réveil. Votre public attend de vous que vous sortiez vainqueurs de cette confrontation, surtout après votre dernier succès…. C’est tout à fait normal, nos fans attendent de nous que nous réalisons un autre bon résultat à domicile qui nous permettra de rester collés au peloton de tête dans ce groupe, et de terminer cette manche aller en beauté et pourquoi pas gagner quelque chose à la fin. Pour cela encore, je dirai qu’il faut se confirmer devant cette coriace équipe d’Al Ahly. Je sais que ce ne sera pas une simple formalité devant une équipe qui semble retrouver une santé ces derniers temps, mais nous, on ne se focalise pas trop sur ça, rien ne nous intéresse que la victoire et on doit l’arracher coûte que coûte. Entretien réalisé par Aberkane Saïd

Aujourd’hui à 19h : JSK-NRB Réghaïa

Les Canaris du Djurdjura, qui continueront leur préparation à TiziOuzou, seront appelés aujourd’hui à disputer un autre match amical au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou face à la formation du NRB Réghaïa à 19h. Cette équipe a accédé en deuxième division, la saison dernière, entraînée par l’ancien joueur de la JSK, en l’occurrence Mourad Rahmouni.

Un trio d’arbitres togolais

Le dernier match aller de la phase des poules de la Ligue des champions d’Afrique, qui opposera la JSK à son homologue d’Al Ahly de l’Egypte au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, sera dirigé par un trio d’arbitres du Togo.


LIGUE DES CHAMPIONS

Maracana N° 1185 — Samedi 7 Août 2010

09

HANNACHI : «J’ai fait plus de 170 matchs en Afrique, mais celui du Ahly est spécial» JSK

Le président de la JSK Mohand Chérif Hannachi est revenu à la charge, pour apporter des éclaircissements sur les conditions dans lesquelles va se dérouler la chaude empoignade algéroégyptienne, et qui va opposer son équipe à celle d’Al Ahly du Caire pour le compte de la 3e journée de la phase des poules de la Ligue des champions africaine. Avant-hier, le premier responsable de la JSK s’est étalé sur plusieurs points ayant trait à ce big match tant attendu par le public kabyle et par tous les supporters algériens.

Le président des Jaune et Vert Moh Chérif Hannachi était catégorique et clair au sujet de la probable venue du président de la Fédération égyptienne de football, en l’occurrence Samir Zaher. « On va accueillir la délégation d’Al Ahly d’Egypte et non pas Samir Zaher. Ce dernier est le bienvenu en Algérie mais il ira à la FAF ». Et d’ajouter : «Je vous répète pour la énième fois que Samir Zaher est le président de la Fédération égyptienne de football, et nous à la JSK on attend la venue de la délégation d’Al Ahly pour l’accueillir, pas plus». Une déclaration qui en dit long et Zaher n’a qu’à être accueilli par les responsables de la FAF, et non pas par ceux de la JSK.

a rivalité qui existe entre les deux pays, née après ce fameux match d’Oum Dourman est toujours dans les esprits, et le volet sécuritaire a été pris en considération par le responsable kabyle qui a tenu à rassurer que les Ahlaouis seront en totale sécurité dès leur arrivée jusqu’à leur départ. Hannachi a déclaré d’emblée : «Ce match face au Ahly est le plus important dans ma vie, du moment que le résultat final influera sur l’avenir de l’équipe dans cette prestigieuse compétition», avant d’ajouter : «J’ai déjà fait plus de 170 matchs en Afrique, mais celui qui va nous opposer au Ahly du Caire est spécial, car une victoire le 15 août prochain nous ouvrira grandes les portes d’une qualification historique du club en demi-finales. C’est une rencontre qui revêt une extrême importance pour nous, et on ne veut en aucun cas rater cette occasion en or qui se présente. Donc les points de ce match sont indispensables pour la JSK et ils resteront à Tizi-Ouzou, et ce malgré la difficulté».

Pour le premier responsable du club kabyle, la réconciliation entre les deux nations est plus qu’incontournable. « La JSK a toujours et a tout le temps entretenu de bonnes relations avec les équipes égyptiennes et on n’a jamais eu de problèmes. Donc, s’il faut que ce soit nous qui réglons ce problème et remettons les choses à leur place comme avant, nous le ferons», estime-t-il avant de poursuivre : «Il faut passer à une autre étape et s’il y a lieu de réconcilier les deux nations, il faut le faire. La JSK a toujours honoré les couleurs nationales et continuera à le faire. On fera tout pour réconcilier les deux peuples algérien et égyptien, et ce dans l’intérêt suprême des deux pays».

ZAHER»

L

«L’ÉQUIPE D’AL AHLY NE MANQUERA DE RIEN À TIZI-OUZOU» A une question relative aux conditions dans lesquelles va se retrouver le futur adversaire de la JSK, le premier responsable du club phare de la Kabylie répond : «Comme en Egypte lors de notre première sortie face aux Ismaïliens, les responsables de cette ville nous ont pris en charge comme il se doit et ce sur tous les plans. Les conditions étaient très bonnes durant tout notre séjour. On fera de même pour nos invités, comme ce fut le cas d’ailleurs pour toutes les équipes qui nous ont rendu visite par le passé ici à Tizi-Ouzou ». Il enchaînera : «La formation d’Al Ahly ne manquera de rien à Tizi-

«TOUT POUR RÉCONCILIER LES DEUX PEUPLES ALGÉRIEN ET ÉGYPTIEN»

Ouzou et sera mise dans de bonnes conditions durant tout son séjour. D’ailleurs, c’est le vice-président du club qui va accueillir la délégation égyptienne le 12 août prochain à son arrivée à l’aéroport international d’Alger HouariBoumediene».

«C’EST L’ETAT QUI VA ASSURER LA SÉCURITÉ ET NON PAS LA JSK» Pour ce qui est du volet sécuritaire de cette rencontre et de la sécurité de l’adversaire de la JSK, l’équipe d’Al Ahly, le président Mohand Chérif Hannachi était clair sur ce point en nous déclarant ce qui suit : « On s’est réunis avec le premier responsable de la sûreté de wilaya de Tizi-Ouzou et tout a été mis au clair et chaque partie assumera sa propre tâche. La JSK va s’occuper uniquement de l’accueil de la délégation d’Al Ahly, quant au volet sécuritaire et comme ce fut le cas lors de notre dernier séjour en Egypte contre Al Ismaily, c’est l’Etat qui va veiller à la sécurité de la délégation d’Al Ahly durant sa présence sur le sol algérien du 12 au 16 août. Donc

c’est l’Etat qui assurera la sécurité et non pas la JSK, pour être clair, net et précis». Hannachi conclut concernant cette question : «On a discuté de tout avec les responsables de la sûreté de wilaya et je peux même vous dire que ces derniers ont déjà entamé leur boulot et tout sera mis en place avant même l’arrivée de la délégation d’Al Ahly. Je ne peux vous parler du dispositif sécuritaire qui sera mis en place, mais je sais une chose, que le responsable de la sûreté a pris tout en considération et ce afin de permettre aux Egyptiens d’être en totale sécurité tout au long de leur séjour à TiziOuzou».

«AUX SUPPORTERS DE FAIRE ATTENTION AUX MANIPULATEURS» Hannachi n’a pas mâché ses mots envers ces personnes qu’il qualifie de déstabilisateurs, de manipulateurs et de malintentionnés qui veulent nuire au club. «Il y a des gens qui se sont réunis dernièrement. Leur intention n’était pas de servir le club, mais pour essayer de le casser. Mais je leur dis : tant que

je suis en vie et à la JSK, personne ne pourra ternir l’image de ce grand club» Il ajoutera : «D’ailleurs je lance un appel aux supporters de faire très attention à ces manipulateurs qui ne sont là que pour casser et salir l’image de la JSK. On a besoin de supporters qui vont être derrière l’équipe du début jusqu’à la fin de la rencontre et surtout d’être fair play et d’accepter le résultat de la rencontre. Nos supporters doivent faire preuve de plus de sportivité envers nos invités. Il faut réserver un accueil chaleureux à nos frères et amis égyptiens. Il ne faut pas que nos supporters tombent dans le piège de ces personnes malintentionnées qui veulent porter atteinte à l’image du club qui a toujours honoré comme il se doit les couleurs de l’Algérie. Je regrette ce qui s’est passé sur les gradins, lors du précédent match face au Heartland. Des scènes pareilles, je ne veux pas les revoir face au Ahly du Caire».

«ON ACCUEILLERA LA DÉLÉGATION D’AL AHLY ET NON PAS SAMIR

«LES PORTES DU CLUB SONT GRANDES OUVERTES AUX ANCIENS JOUEURS» En homme de communication, le président des Lions du Djurdjura, Moh Chérif Hannachi n’hésite pas, à chaque occasion, à lancer un appel aux enfants du club de venir apporter leur aide et leur contribution et ce dans l’intérêt suprême de la JSK. Il n’a pas raté l’occasion cette fois, d’inviter les anciens joueurs à rejoindre leur équipe de toujours en concluant : «On a déjà conclu avec Adghigh et Berkani qui vont intégrer la section football. Je profite de l’occasion pour lancer un appel aux anciens joueurs de nous rejoindre et leur dire que les portes leur sont grandes ouvertes à tout moment. Ils sont les bienvenus.» Synthèse de Aomar Moussi


10

Maracana N° 1185 — Samedi 7 Août 2010

DIVISION UNE

Travail dans le calme et la sérénité MCO

g Par Miloud Touadjine

Les poulains de Cherif El Ouazzani ont terminé les entraînements de la semaine, jeudi, avec un petit match d’application, qui a mis en valeur plusieurs éléments, dont le jeune Aouadj, qui sera un concurrent de poids aux hommes du milieu de terrain.

C

est l’une des satisfactions du coach qui estime que «le groupe est capable de se transcender et de faire une bonne saison et que les jeunes ont de bonnes potentialités». Cette première phase, qui s’achèvera ce lundi avec un match amical, prévu probablement à Témouchent contre l’USM Harrach, semble avoir porté ses fruits, comme nous l’ont indiqué plusieurs joueurs. Hier, vendredi, les coéquipiers de Kada Kechamli ont eu droit à une journée de repos bien mérité. Ils reprendront aujourd’hui le chemin du stade Zabana pour continuer leur préparation, avec plus de conviction, sachant qu’en fin de semaine, ils ont eu droit, pour la première fois, à une séance de sauna qui s’est avérée importante pour leur récupération. En effet, depuis deux semaines, certains d’entre eux se plaignaient du manque de récupération. Les responsables du club ont pris en compte leurs doléances et la préparation se poursuit sans heurts. Concernant le lieu du stage prévu au milieu du mois de Ramadhan, le président Mehiaoui, qui se trouve actuellement à l’étranger, aurait donné son accord pour qu’il se déroule au Maroc. Le nouveau DAF, Hassan Kalaidji,

le bras droit du président et ancien membre du comité directeur du Mouloudia durant les années 93-97, est en train de s’en occuper et il aurait déjà pris des contacts, non seulement avec la direction de l’hôtel où séjournera la délégation oranaise, mais aussi avec les dirigeants de clubs qui ont commencé leur préparation d’avant- saison, comme le Raja, impliqué dans les coupes africaines, pour les besoins des matchs amicaux. La nouvelle direction du club ne veut pas connaître la même mésaventure survenue à Djebbari quand il a emmené l’équipe à Ifrane, mais n’a trouvé aucune équipe avec qui croiser le fer. M. T.

«La phase A de la préparation se déroule bien» HABIB BENMIMOUN (MANAGER GÉNÉRAL)

Voilà près de deux semaines que l’équipe a commencé sa préparation. Quel constat faites-vous ? Il faut d’abord signaler que nous avions fait une course contre la montre pour recruter des joueurs. On a terminé cette opération à 99%. Peut-être que nous allons ajouter encore un attaquant, mais c’est presque improbable. Ensuite, nous sommes entrés de plain-pied dans les entraînements, d’abord à raison d’une séance durant la première semaine, puis Cherif El Ouazzani est passé au biquotidien. Ainsi, l’équipe est en progression normale. Le staff technique travaille toujours le côté physique qui a une grande importance dans la préparation. Sur le plan technique, les joueurs sont connus et il restera la phase tactique pour bien imbriquer les qualités de chaque joueur dans l’ensemble. Donc, sur ce chapitre, tout va bien. Il y avait

un problème de récupération et selon une certaine presse, des joueurs se seraient plaints de petits problèmes musculaires. C’est vrai que certains, en raison du travail qu’ils fournissent après plusieurs semaines de repos presque total, ont quelques petits ennuis. Ce sont des choses courantes dans le football et nous avons un staff médical présent en permanence aux entraînements qui s’occupe de cela. Concernant la récupération, nous faisons en sorte qu’ils récupèrent avec des séances de sauna ou de natation. C’est ce qui s’est passé jeudi. Je me demande pourquoi certains journalistes écrivent n’importe quoi. La liste des joueurs retenus tarde à être officialisée. Pourquoi ? Pour le moment, nous travaillons avec 28 joueurs et les 3 noms à éliminer sont connus. Ils connaissent la décision. Il n’y a aucun

problème de ce côté. Nous sommes en train de les aider à trouver d’autres clubs et peutêtre que nous allons les prêter à d’autres formations, avec lesquelles nous sommes en contact. Quels sont ces joueurs ? Et pour le stage, est-ce que ça sera à Oran ou à l’étranger ? Pour l’heure, nous avons toujours l’option Maroc, à Casablanca. La direction a pris toutes les précautions et il ne reste qu’à connaître la date du départ, ceci en fonction des places d’avion disponibles. Nous nous déplacerons soit le 16, soit le 19 et nous y séjournerons 15 jours, avec au moins 4 matchs amicaux contre des équipes de première division marocaine. Ça sera la deuxième et dernière phase de la préparation du début de saison. Entretien réalisé par Miloud Touadjine

AÏT TAHAR : «Ce but Un bon galop en appellera d’autres» d’entraînement USMA

USMA 2 – Olympique de Médéa 2

Pour leur premier match amical, les Rouge et Noir n’ont pas pu faire mieux qu’un match nul face à l’Olympique de Médéa, pensionnaire de la super D2. Ayant débuté la rencontre avec un onze composé de plusieurs jeunes, les Usmistes se sont imposés sur le score d’un but à zéro. L’unique réalisation de cette mi-temps a été l’œuvre de Karim Aït Tahar. C’est sur ce score que les deux formations ont rejoint les vestiaires. En seconde période, Noureddine Saâdi a incorporé plusieurs cadres. Seulement cela n’a pas suffi pour que ses protégés s’imposent au moment où les visiteurs sont parvenus à revenir au score à deux reprises. Affichant une bonne forme, Hamidi a doublé la mise pour les siens, mais en vain vu que les gars de Médéa ont trouvé la faille pour la seconde fois après qu’ils ont égalisé déjà alors que le score était de un but à zéro en faveur des locaux.

DZIRI A ASSISTÉ À LA RENCONTRE Pour le premier match amical cet été, Bilal Dziri a tenu à être présent au stade. Ayant tiré sa révérence à l’issue de l’exercice précédent, l’excapitaine de l’USMA ne semble pas pouvoir rester loin de ses coéquipiers. Il a ainsi suivi l’intégralité de la confrontation qui a opposé les Rouge et Noir à Médéa avant-hier au stade de Bologhine. Cette rencontre fut une occasion pour Dziri et les supporters présents de découvrir l’USMA version 2010/2011.

DAHAM LAISSÉ AU REPOS Souffrant de quelques bobos, Noureddine Daham a été laissé au repos par son entraîneur. Arrivé l’été dernier, l’ancien chouchou des supporters mouloudéens n’a pas été donc concerné par cette rencontre. Daham devait reprendre du service avec le groupe hier dans la matinée. T. B.

g Par Toufik Brahimi

Le match amical disputé jeudi a été spécial pour Karim Aït Tahar. L’ancien joueur de Koléa a renoué avec la compétition après plusieurs mois d’absence à cause de la blessure au niveau du genou qui l’a contraint de rester loin du groupe. Pour son retour, il a été l’auteur de l’un des deux buts de son équipe.

Quelle analyse faites-vous sur la rencontre face à l’Olympique de Médéa ? Ce match amical fut le premier. Nous ne sommes pas parvenus à nous imposer, mais nous n’avons pas perdu non plus. Je pense que ce fut une bonne rencontre d’application. Nous avons

voulu gagner, mais ce ne fut pas le cas. Nous allons nous remettre au travail pour corriger les lacunes. Pour revenir à votre question, la rencontre a été disputée des deux côtés. Ce n’est qu’un match de préparation, et le plus important c’est d’avoir renoué avec la compétition même s’il s’agit d’une rencontre amicale.

Vous étiez l’un des buteurs. Le fait d’avoir marqué est-il important pour vous ? Il est important pour tous les attaquants, et non pour moi seulement. C’est toujours agréable de marquer des buts. En ce qui me concerne, c’est la première fois que je rejoue depuis ma blessure la saison dernière. Bien sûr que je ne pouvais pas espérer mieux. Ce but ne sera pas le dernier si Dieu le veut. En évoquant votre blessure. Comment vous êtes-vous senti ? En bonne forme. Dieu merci, je n’ai eu aucun problème. Désormais, je peux dire qu’elle fait partie du passé. J’ai

longtemps souffert de ma mise à l’écart du groupe. Je voulais en finir, mais je savais qu’il fallait prendre le temps qu’il faudra. A présent, je me sens bien, et j’espère que cette saison je serai beaucoup plus chanceux.

La concurrence fait rage dans tous les compartiments. Pensez-vous pouvoir décrocher une place ? C’est au coach de faire ses choix. Il est bien placé pour ça. Je ne suis qu’un élément du groupe. Je ferai de mon mieux pour que je sois à sa disposition. Il y a plusieurs attaquants, mais je suis sûr que c’est le plus en forme qui sera aligné. Le stage sera bouclé dans deux jours. Comment vous sentez-vous physiquement ? Il a été d’une grande utilité pour nous. Nous allons souffler un peu avant de reprendre la préparation. Nous continuerons à travailler jusqu’au début du championnat avec l’objectif d’être prêt pour l’entame de la saison. Entretien réalisé par Toufik Brahimi


Maracana N° 1185 — Samedi 7 Août 2010

DIVISION UNE

11

Ighil passe aux choses sérieuses ASO

g Par Hocine Saïdi

Le nouveau coach chéliffien, Meziane Ighil, a affirmé qu’il reprendra le même travail que celui accompli durant la première étape du stage dont la deuxième phase a été entamée jeudi. Son objectif : améliorer la forme physique du groupe, notamment en augmentant la charge de travail. Contrairement à la première phase qui était plutôt consacrée à la prise de contact et à une remise en jambes des joueurs.

A

près avoir entamé les entraînements dans une salle du centre des équipes nationales, leur habituel lieu de préparation, le néo-coach chéliffien passe aux choses sérieuses. Tous les joueurs du nouvel effectif de l’ASO ont pratiquement repris l’entraînement, à l’ex-

ception de Paul Biagga qui, pour sa part, demeure absent. Le président Abdelkrim Medouar a affirmé qu’il a reçu des garanties du joueur et de son père, qu’il sera de retour dès que son passeport biométrique sera prêt. D’ailleurs, Biagga a assuré qu’il ne veut pas manquer l’essentiel de la préparation d’intersaison avec l’équipe. Espérons qu’il ne refera pas le coup de la saison passée puisqu’il n’a rejoint le groupe que tardivement, alors même que le championnat avait déjà été entamé, au grand dam des dirigeants et du staff technique chéliffiens. En terme de préparation à proprement dit, Meziane Ighil veut terminer le travail foncier ici en Algérie avant le départ de l’équipe à Casablanca où l’ASO devra disputer des matches amicaux qui lui permettront de peaufiner la préparation de son équipe sur le plan technico-tactique. Ce stage sera la dernière étape de la préparation avant l’entame du champi-

Medouar : «Biagga est absent à cause du passeport» L’affaire Biagga reste jusqu'à maintenant la question importante en milieu des ChélifFiens. Ils voudraient connaître les conséquences de cette longue absence, mais le président a fait taire toutes les rumeurs, ce qui a rassuré les supporteurs que c’est une question de son passeport qui n’est pas encore prêt.

affrontera en amical des clubs marocains connus, l’un de ces matches sera contre le Raja Casablanca qui était déjà entraîné par Ighil.

«IL REPRENDRA LES ENTRAINEMENTS CETTE SEMAINE»

Medouar nous a confirmé que les subventions de l’APC sont toujours attendues par les dirigeants. «On attend le retour du président de la commune pour les subventions, afin de régler la situation financière des joueurs, malgré que l’APC ne remet que 60% de l’argent. On aura une rencontre avec l’administration dans la première semaine du mois de Ramadan et on remettra notre bilan de travail ».

Le président chéliffien a affirmé aussi qu’il est toujours en contact avec le joueur camerounais Paul Biagga malgré la reprise de la deuxième étape du stage et la seule chose qui le bloque c’est que son nouveau passeport biométrique n’est pas encore prêt. Medouar a déclaré qu’il n’est pas du tout inquiet sur son absence, surtout après la discussion avec son père.

«ON AFFRONTERA LE RAJA CASABLANCA AU MAROC» Et sur le stage prévu au Maroc pour la phase finale des préparations, il a déclaré : «On restera deux semaines au Maroc, le début du stage commenra le 25 août et se terminera le 8 septembre. C’est une période où on

«ON ATTEND LES SUBVENTIONS DE L’APC»

«ON ATTAQUERA LEGEA EN JUSTICE» Medouar a conclu ses déclarations sur le nouveau sponsor du club de l’équipementier sportif. «Jusqu'à maintenant, on n’arrive pas à trouver un accord avec un sponsor, l’équipement avec lequel on va jouer la saison prochaine, on peut trouver un terrain d’entente avec UHL Sport comme avec BALISTON ou EREA» H. S.

GHALEM : «Très bon début des

préparations»

L’une des nouvelles recrues chélifiennes, le gardien de but Ghalem, a affirmé que tous les préparations sont sur la bonne voie. «Sincèrement, on travaille dans de bonnes conditions, tout est bien organisé, les joueurs créent une ambiance familiale», et à propos de son recrutement : «Le président Medouar m’a donné ma vraie valeur et je ferai mon possible pour honorer mon contrat. Je serai professionnel durant toute la saison. Je suis très optimiste pour l’avenir du club» a déclaré l’ancien gardien blidéen.

Changement d’adresse de cabinet médico-chirurgical Docteur Yazid KOUROURLI (NEUROCHIRURGIEN), Résidence URBA 2000 Bt n° 25 (en face usine céramique), Oued Romane - El Achour Alger E-mail : Yazid@yahoo.fr Tél : 021 30 08 26 Fax : 06 61 67 10 87

onnat. Avant cela, le coach chéliffien veut programmer deux ou trois rencontres amicales ici à Chlef, pour mettre les joueurs en condition. Meziane Ighil a affirmé que le stage de préparation a été établi selon des critères scientifiques et une méthode de travail moderne, il suffira de programmer deux séances par jour ou ce sera la séance de la soirée à la salle riche de plusieurs exercice. Il a aussi affirmé que la programmation des horaires du stage n’a pas été établie par hasard mais étudiée d’une façon scientifique moderne avec son staff technique, les entraînements s’orienteront entre la salle de musculation et la natation, alors que le travail sur le terrain et les exercices sur le ballon restent des plans tactiques pour la troisième étape du stage prévu au mois de Ramadan avant le départ au Maroc. Les joueurs seront soumis à un riche programme de préparation qui sera assez varié en termes d’exercices. Il y aura un travail sur le terrain, des séances en salle de musculation et des séances de bassin. Ce n’est qu’à partir de la troisième étape de la préparation qu’un gros travail technico-tactique attendra les joueurs sur le terrain. H. S.

Ighil : «Les joueurs réagissent bien» L’entraîneur Meziane Ighil a affirmé que le réflexe des joueurs est positif, malgré qu’ils soient restés loin de la compétition plus de deux mois. «Les entrainements n’étaient pas assez intenses mais néssécaires pour que le rythme soit progressif dans la deuxième phase du stage. Je ne m’attendais à pas ce réflexe positif, l’importance de ces préparations est de supporter la pression de 90 minutes avant d’élever le rythme, je suis satisfait et très optimiste pour l’avenir de l’équipe, parce que la présence des joueurs reste importante» a déclaré le néo-coach des Chéliffiens.

PUBLICITÉ RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE CHLEF DIRECTION DE L’ADMINISTRATION LOCALE SERVICE DE L’ANIMATION LOCALE DES MARCHÉS ET DES PROGRAMMES

AVIS D’INFRUCTUOSITÉ DE L’AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT Portant acquisition de fournitures scolaires au profit des enfants nécessiteux de la wilaya de Chlef. Conformément aux dispositions de l’article 43, alinéa 02 du décret présidentiel n° 02-250 du 24/07/2002, modifié et complété par le décret présidentiel n° 08-338 du 26/10/2008, portant réglementation des marchés de l’opérateur public, et à la suite à l’avis d’appel d’offres national paru dans le quotidien national restreint en langue étrangère Maracana en date du 15/07/2010 et dans le quotidien national en arabe El Adjwaa en date de 15/07/2010, portant sur l’acquisition de fournitures scolaires au profit des enfants nécessiteux de la wilaya de Chlef. La wilaya de Chlef, direction de l’administration locale, informe les soumissionnaires de l’infructuosité de cet appel d’offres pour le motif suivant : Dépassement de l’enveloppe financière Maracana N° 1184 — Jeudi 5 Août 2010 - Anep N° 820 614


12

Maracana N° 1185 — Samedi 7 Août 2010

DIVISION UNE

La compétition en point de mire JSMB

DÉBUT DE LA 3E ÉTAPE DE PRÉPARATION

g Par Abdelkader Zoughaïlech Ainsi, donc, a pris fin le stage tunisien qui s’est étalé sur trois semaines et qui, selon tous les acteurs, aurait atteint son objectif. Trois semaines qui avaient permis à Menad de jauger son effectif, d’asseoir les bases d’une nouvelle équipe et d’avoir une idée plus claire sur les nouveaux éléments qu’il avait souhaité avoir sous sa coupe : «Si on avait à faire le bilan du stage, je dirai qu’il fût une réussite sur

tous les plans. Le programme a été suivi et les matches amicaux nous ont donné un aperçu sur la valeur des éléments que nous avons recrutés…», dira le coach béjaoui qui poursuivra : «Bien entendu, on ne pourra pas construire une équipe remaniée en trois semaines, mais cela nous a permis d’évaluer les capacités de chaque joueur, notamment les nouveaux». C’est dire que si l’objectif du stage aura été atteint, il n’en demeure pas moins que

beaucoup reste à faire, d’autant plus que sur le plan de la cohésion, des imperfections ont été constatées lors des matches amicaux. «Nous travaillons doucement et nous avons, largement, le temps pour pouvoir mettre en place une équipe homogène…», nous avait, alors, déclaré Menad durant le stage. Aujourd’hui, c’est la reprise, après 4 jours de repos. Le groupe va entamer la dernière étape avant la compétition, une étape qui donnera lieu à la naissance de

la nouvelle équipe de la JSMB. Du côté béjaoui, on reste quelque peu prudent concernant la question du titre, il n’en demeure pas moins que pour la majorité des responsables du club, il fait partie de leur objectif primordial : «Il est encore trop tôt d’évoquer le titre, mais nous allons jouer les premiers rôles», ne cesse de répéter Djamel Menad. A. Z.

BELAKHDAR : «Nous avons le temps pour mieux nous préparer»

Le joueur, aux grandes qualités, semble bien parti pour mener une autre aventure avec les Vert et Rouge. Belakhdar, puisque c’est de lui qu’il s’agit, nous brosse un tableau sur le stage ainsi que son différents points liés au club. Un mot sur le stage ? Il s’est déroulé dans de bonnes conditions. Tous les moyens ont été consentis et l’ambiance qui a régné nous a aidés à mieux travailler et fournir beaucoup d’efforts.

Justement, Menad s’est félicité des efforts des joueurs. Un commentaire ? Effectivement, le groupe s’est donné à fond et a travaillé d’arrache-pied pour que ce stage soit une réussite. On ne vous a pas trop vu dans les matches amicaux. Pourquoi ? D’abord, c’est une question de choix de l’entraîneur, mais j’estime qu’il y a beaucoup de joueurs que le coach voulait essayer. Il l’a fait. Toujours est-il que moi je reste à la disposition du club et de l’entraîneur. On dit que vous êtes indétrônable à votre poste. Qu’en pensez-vous ? Nul n’est indispensable. Je ne me considère pas ainsi, j’essaye, avec ma petite expérience, d’apporter un plus à l’équipe. Et comme je l’ai dit, il appartient à l’entraîneur de faire le choix qu’il juge utile. Ne pensez-vous pas que le championnat est encore

loin et que la préparation risque de s’estomper ? Avant le stage, on savait, déjà, que le championnat était encore loin, donc on a travaillé lentement mais pleinement. Et il nous reste beaucoup de choses à faire durant cette autre étape de la préparation, avant l’entame de la compétition. Est-ce que vous serez prêts à la compétition ? Tout à fait. D’ailleurs, nous travaillons dans ce sens.

Qu’est-ce que vous visez exactement ? Nous comptons jouer les premiers rôles et faire, bien entendu, mieux que la saison précédente. Et le titre ? Pourquoi pas, mais j’estime qu’il est encore trop tôt pour en parler. La coupe d’Algérie ? On ne peut rien prévoir, car elle se joue sur des matches à élimination. Quelles sont les équipes qui risquent de vous gêner en championnat ? Aucune équipe, mais la lutte sera serrée entre plusieurs formations, telles que l’ASO, le MCA, la JSK, l’ESS… Un dernier mot. J’espère que cette saison sera celle des Vert et Rouge et nous allons essayer d’être à la hauteur des aspirations de notre fidèle public. Entretien réalisé par Abdelkader Z.


Maracana N° 1185 — Samedi 7 Août 2010

13

Le stage de Tunisie tire à sa fin DIVISION UNE

USMB

g Par Ahmed Tahi La dernière semaine de stage de préparation d’intersaison que boucleront les Vert et Blanc dans les prochains jours, après avoir rallié le complexe sportif de Hammam Bourguiba, depuis le 27 juillet dernier.

D

urant ce séjour tunisien, le staff technique blidéen dispose de tous les moyens humains et matériels pour la réussite d’une excellente préparation. Dans l’immédiat, la mission principale est de mettre sur pied une équipe compétitive pour le début du chamiionnat professionnel prévu pour le 22 septembre prochain. Ensuite, une équipe qui soit en mesure de tenir toute une saison avec le renforcement de l’équipe par d’excellents joueurs comme Gaouaoui, Bentayeb, Bitam, Megueni et les cadres de l’équipe, Chebira, Defnoun, Harizi, Zemmouchi…, toujours en place. L’USMB a bien visé cette saison. Elle ne doit pas se contenter de jouer le maintien ou faire de la simple figuration dans ce nouveau mode de championnat. Sachant que seule la concurrence poussera les joueurs à se

• USMB 6 SÉLECTION SAOUDIENNE (U-20) 0

donner à fond, l’USMB a un effectif étoffé cette saison avec des doublures de qualité. La concurrence sera également des plus rudes dans certains postes, le secteur défensif a montré ses limites face à la formation de l’USM Annaba, cette dernière a trouvé le chemin des filets à trois reprises, contrairement à la saison dernière où le compartiment défensif était

GUESSOUM GARDE ESPOIR

L’attaquant Guessoum Hamza qui avait rejoint les rangs des Blidéens à l’intersaison 2009/2010, en provenance de son club formateur, l’USMH, écarté du groupe après la 12e journée de championnat, suite à une blessure qui l’avait contraint à abandonner les terrains. La direction blidéenne lui exigeant le remboursement d’une somme qui avoisine les quatre cent millions de centimes avec une proposition à l’E Sour El Ghozlane. Cette transaction a déplu au joueur qui compte retourner au bercail. Les responsables blidéens et harrachis, qui tissent de bons liens, sont sur le point de trouver une issue à cette affaire au profit du joueur Guessoum qui est resté une saison sans compétition. T. A.

USMAn 3 - USM Blida 0 EN AMICAL

L’USM Annaba a infligé mardi dernier une lourde défaite à l’équipe de la ville des Roses et ce, en match amical. Pour rappel, ces deux équipes ont déjà croisé le fer lundi dernier et ont fait match nul (1-1) puisque ces deux teams sont en préparation en Tunisie. Les Annabis ont disposé mardi à Hammam Bourguida toujours en match amical, des Vert et Blanc de Blida sur le score sans appel de 3-0. Les réalisations bônoises ont été l’œuvre de Boukhlouf (26’), Daïf Hamid (64’) et enfin Messaoudi corsera le score à la 73’. L’équipe phare de Lalla Bouna a encore donné la réplique jeudi dernier à 17h au nouveau promu en Division une, à savoir le MC Saïda. Amar Aït Bara

l’un des meilleurs de la D1. La défaite face aux Tuniques rouges a mis à nu la fébrilité de la défense. Si le départ du défenseur axial Belahouel se fait sentir et laisse planer le doute, la paire DefnounZemouchi ne se complète pas et multiplie les erreurs dans l’axe central de la défense. La pièce de rechange existe, la saison dernière, Mouassa avait fait confi-

ance durant plusieurs rencontres au duo Defnoun-Sibié qui a assuré parfaitement la stabilité du réseau défensif. L’autre option, c’est les jeunes Namani (OMR) et Bouldiab (ASAM), excellents dans l’axe, et aux qualités incontestables, peuvent rendre beaucoup de services à l’équipe, il faut leur accorder une chance avec un volume de jeu. T. A.

OUSSAÂD LE MALCHANCEUX

Le latéral droit blidéen, Oussaâd Nasredine est poursuivi par la guigne, car il est sujet à des blessures à répétition à chaque début de saison. La saison dernière, à une semaine du départ pour le stage de préparation en Tunisie, il a contracté une blessure aux adducteurs lors d’un match d’application à Tchaker, il a traîné la patte durant tout le cycle du stage à Hammam Bourguiba. Après le retour de Tunisie, il a subi une intervention chirurgicale du ménisque, faisant seulement quelques apparitions dans le onze blidéen pour un temps de jeu de 1112’ de jeu en championnat. Actuellement en stage avec ses coéquipiers en Tunisie, il n’a pas eu de chance car il a encore une fois été blessé à la cheville lors du premier match amical face à l’équipe libyenne de Zaouia. Avant-hier il a repris les entraînements, en effectuant quelques tours de piste ! A. T.

La formation de l’USMB en disputant sa cinquième rencontre amicale au stade du Complexe sportif El Mouradi de Hammam Bourguiba, n’a pas fait de détail en étrillant par le score sans de six buts à zéro, la sélection des U20 de l’Arabie Saoudite.

• BELAHOUEL ET KRAÏMIA OPTENT POUR LE CABBA Les deux ex-Blidéens, le défenseur axial Belahouel Mohamed, en fin de contrat avec l’USMB et son coéquipier le milieu de terrain, Kraïmia Mohamed Amine, qui bien que toujours lié par contrat jusqu’en 2012, est porté sur la liste des joueurs libérés à la fin de la saison qui vient de s’achever. Ces deux éléments n’ont pas perdu trop de temps pour trouver preneur, ils viennent d’opter officiellement pour la formation du CABBA.

• HERBACHE OFFICIELLEMENT LIBÉRÉ Le milieu récupérateur blidéen, Herbache Billel, lié par contrat jusqu’au 30 juin 2011, porté sur la liste des transferts en fin de saison, a été invité par la direction blidéenne de trouver un club preneur. Sa situation vient de connaitre son dénouement avant-hier, le joueur s’est présenté au bureau du boss blidéen, Zaïm, et un terrain d’entente a été trouvé entre les deux parties pour la délivrance de la précieuse “lettre de libération”. Herbache affirme : “J’ai payé de ma propre poche la somme de deux cent cinquante millions de centimes (2 500 000 DA) qui m’a été exigé par la direction blidéenne, alors que mes arriérés s’élèvent à trois cent millions de centimes (3 000 000 DA).” A noter que la prochaine destination du joueur n’est pas encore connue. Il conclut : “J’ai eu des touches avec 2 clubs de D1, j’étudierai ces offres et j’opterai pour l’un de ces deux clubs”. T. A.


14

Maracana N° 1185 — Samedi 7 Août 2010

Les Sfaxiens sont arrivés à 15h30

Les Tunisiens sont arrivés hier à l'aéroport Houari-Boumediene vers 15h30 à bord d'un avion de la compagnie aérienne Tunis Air. Les protégés de Lechantre ont continué leur trajet jusqu’à Sétif par bus, et ont élu domicile à l’hôtel Bachir.

Une délégation de 35 membres

La délégation de Sfax est forte de 35 membres, dont 19 joueurs. Outre les 3 personnes qui composent le staff technique, on a constaté la présence de plusieurs organes qui ont accompagné l’équipe en vue de la couverture médiatique du match opposant Sfax à l'Entente, dimanche soir à partir de 20h45.

Le président et son vice-président ont accompagné leur équipe

Le président de Sfax, Naoufel Zahef, accompagné de son vice-président Imed Masadi, ont effectué le déplacement avec leur équipe hier, et ont tenu à être présents à Sétif, pour organiser le déplacement de leur équipe et être aux côtés de leurs joueurs.

Entraînements hier soir

Les joueurs de Sfax devaient effectuer hier une légère séance d’entraînement au stade du 8-Mai de Sétif à partir de 22h. Soit après les Ententistes qui s’entraîneront à l’heure du match, à 20h45. Et conformément aux dispositions de l'UNAF, l’équipe de Sfax aura droit à une séance d’entraînement à l’heure du match et sur la pelouse principale qui accueillera ESS-Sfax. Ladite séance est prévue pour demain (samedi) à 20h45 au 8-Mai de Sétif. Yasser M.

Hadj Aïssa présent

Suite à la sanction infligée à Hemani par la commission de discipline de la Confédération africaine de football, pour quatre matchs, le joueur ne peut pas jouer le match face à Sfax demain, puisque l'UNAF est sous la responsabilité de la CAF, et dans le même cas, Hadj Aïssa sera présent, après que la CAF a supprimé tous les cartons des joueurs qui ont participé aux différentes compétitions dirigées par la CAF, dans sa réunion le 14 mai passé. A noter que Hadj Aïssa a reçu un carton rouge face à l'Esperance le 19 mai dernier, lors du match retour de la finale de Coupe de l'UNAF des clubs champions.

DIVISION UNE

LUKA PERUZOVIC SUCCÈDE À ZEKRI ESS

Abdelhakim Serrar ne veut laisser rien au hasard, surtout que la Fédération algérienne de football envisage de sanctionner le coach de l'Entente, Zekri Noureddine, pour ses déclarations à la presse égyptienne à l'encontre de la sélection nationale. Le président de l’ESS a commencé à chercher un nouvel entraîneur à l'Entente de Sétif pour remplacer Zekri en cas d'une lourde sanction, et il aurait jeté son dévolu sur un entraineur belgo-croate nommé Luka Peruzovic.

LA DIRECTION DE L'ENTENTE LUI A ENVOYÉ UNE INVITATION La direction de l'Entente de Sétif lui a envoyé une invitation, pour obtenir le visa d'entrée en Algérie, et si tout va bien, il sera présent au 8-Mai 45 demain face à Sfax pour superviser l'équipe.

BIOGRAPHIE DE LUKA PERUZOVIC Footballeur croate, né le 26 février 1952 à Split (Croatie). Il a disputé près de 400 matchs pour Hajduk Split (Croatie). En 1980, il est transféré au RSC Anderlecht (Belgique), club avec lequel il remporte la Coupe UEFA en 1983. Avec l'équipe de Yougoslavie, il dispute la Coupe du monde de football de 1974 et l'Euro-1976. Après sa carrière de joueur, Luka Peruzovic devient entraîneur notamment au RSC Anderlecht. Il sera licencié alors que le club bruxellois est en tête du championnat de Belgique. En Belgique, il entraînera aussi le KRC Genk, le Royal Charleroi Sporting Club (3 fois) et le Standard de Liège. Il fait des passages à l'Olympique de Marseille (France), Gençerbirligi (Turquie) et Al Sad (Qatar). Le 30 septembre 2009, il est nommé à la tête du Club sportif sfaxien (Tunisie).

Hemani suspendu quatre matches

La commission de discipline de la Confédération africaine de football vient de rendre son verdict concernant Nabil Hemani, expulsé par l'arbitre angolais au cours du second match de la phase des poules de la Ligue des champions africaines contre la formation congolaise de TP Mazembe. Hemani a écopé d’une lourde peine, au motif qu’il aurait eu un «comportement violent» envers l’arbitre au cours de la rencontre, puisque la sanction qui lui a été infligée est de 4 matchs fermes et 2000 dollars d’amende, ce qui fait qu’il lui reste trois matchs à purger. Il sera absent demain face à Sfax dans le cadre de la Supercoupe de l'UNAF.

LA DIRECTION A ENVOYÉ LES BILLETS AUX ITALIENS La direction de l'Entente de Sétif a envoyé, jeudi dernier, les billets d'avion pour les Italiens, le préparateur physique et l'entraineur des gardiens, que Zekri a souhaité parmi les membres de son staff technique.

ILS SERONT À SÉTIF, DIMANCHE Selon nos sources ils devront être présents à Sétif, dimanche prochain, pour négocier leurs contrats et commencer le travail au sein du staff technique, s'ils trouvent un terrain d'entente avec le président Serrar. Y. M.

On entame la 2 phase CABBA

g Par Djaffer Hadar

Après les matches tests et le tri, l’entraîneur Kamel Mouassa, assisté de Larbi El Hadi, est rentré dans le vif du sujet, à savoir les micro-cycles. L’effectif, étant à quelques exceptions près arrêté est soumis depuis dimanche dernier à un travail intense en biquotidien. La première séance se déroule de 9h 30 à 11h 30 et la seconde en fin d’après-midi de 17h 30 à 19h 30.

A

près la première séance, les joueurs se sont dirigés vers un restaurant de la ville de Bordj Bou Arréridj pour déjeuner avant de regagner leur lieu d’hébergement (Résidence d’hôtes de la wilaya) pour une sieste réparatrice.

2E SÉANCE EN FIN D’APRÈS-MIDI La deuxième séance a lieu à 17h 30 au stade du 20-Août. Cette séance est consacrée à un travail physique avec ballons et qui dure jusqu’à 19h 30. L’entraîneur Mouassa, qui a dirigé cette séance, ne manquait pas d’élever la voix pour corriger certains et pour l’application des exercices selon les normes. Après la douche, les joueurs rejoignent le restaurant pour le dîner.

L’OSSATURE S’EST DESSINÉE

Après avoir fait le tri parmi plus de 80 joueurs, l’entraîneur Mouassa a dégagé une ossature parmi une trentaine de joueurs qui suivent les séances d’entraînement.

STAGE EN TUNISIE D’un commun accord, les responsables du club bordjien et l’entraîneur Kamel Mouassa, il a été convenu que le stage de préparation se déroulera à Tunis. Il durera une quinzaine de jours et le départ pour la Tunisie est prévue pour la 2e semaine du mois de Ramadan.

BOULTIF FAIT FAUX BON

e

Après avoir négocié son contrat et pris part à plusieurs séances d’entraînement, le gardien de but, Boultif, a fait faux bond en quittant Bordj Bou Arréridj pour le Mouloudia de Batna.

LOUCIF RÉTICENT Le défenseur axial Loucif est réticent pour reprendre les entraînements pour des raisons que le staff technique ignore. Selon une source proche du président Djamel Messaoud, le joueur Loucif aurait mis la barre financière haute, très haute même pour rempiler. Les responsables du club auraient demandé à Loucif de revoir ses prétentions à la baisse faute de quoi, ils

interromperont les contacts avec lui.

ABDELKRIM LOUCIF MANAGER GÉNÉRAL L’ancienne gloire du club, Abdelkrim Loucif, est pressenti pour le poste de manager général. Il aura aujourd’hui à rencontrer le président Messaoudène pour finaliser un accord et un contrat de travail selon les nouvelles procédures. Selon M. Messaoudène, le manager général sera le coordinateur entre le staff technique, médical, les joueurs et la direction, une sorte d’administration de l’équipe fanion. D. H.


Maracana N° 1185 — Samedi 7 Août 2010

DIVISION DEUX

Kourdi présente son rapport de stage

15

NAHD

L’USMA, LA JSK ET HADJOUT DONNERONT LA RÉPLIQUE AU NAHD Nous avons appris que le NAHD a déjà établi le programme des matchs amicaux qu’il devra jouer lors du mois du Ramadhan, sachant que la compétition ne démarrera qu’après le mois sacré. Ainsi, le Nasria devra affronter les formations de l’USM Alger, la JS Kabylie et l’IRB Hadjout. Pour ce qui est de la rencontre de la JSK, elle devra se jouer après le match de Ligue de champions d’Afrique que joueront les Canaris face au Ahly du Caire.

LE NASRIA À LA RECHERCHE D’UN STADE

g Par Raouf Mesbah

Le coach du Nasria, Majdi Kourdi, devrait présenter son rapport de stage aujourd’hui ou demain aux dirigeants qui devraient l’étudier.

C

e rapport comportera de nombreux volets et notamment la préparation en elle-même, le comportement des joueurs sur et en dehors des terrains, en plus de la discipline du groupe en général. Il faut savoir qu’a priori rien ne s’est passé dans le groupe, malgré la période relativement longue du stage, ce qui est propice généralement à des frictions entre les membres de l’équipe, mais rien de cela ne s’est passé au Nasria qui a eu l’un des stages les plus réussis lors de ces dernières années ; en tout

cas, mieux que celui de la saison passée, où des dépassements de certains joueurs avaient été enregistrés. Pour cette saison, tout le monde a été satisfait du déroulement du stage, même si le club s’est, en quelque sorte, aventuré en se rendant dans un lieu qu’il ne connaissait pas et qui est encore méconnu des autres formations, puisque seul le NAHD était sur place pour effectuer sa préparation d’intersaison.

LES DIRIGEANTS ATTENDENT PLUS Les dirigeants du Nasria qui étaient présents sur place à Tébessa, lors des derniers jours du stage, ont été très satisfaits du comportement de l’équipe et pensent réellement que le stage a été réussi à plus de 80%, surtout qu’il n’y a rien eu entre les joueurs qui

étaient disciplinés tout au long des dix jours qu’a duré le stage. Les responsables nahdistes n’attendent pas de ce fait le rapport du stage pour connaître la manière dont s’est déroulé le stage. Toutefois et malgré le fait que le stage se soit déroulé dans de bonnes conditions, la direction du club attend plus de l’équipe pour le reste de la période préparatoire et pour le championnat de cette saison. Les dirigeants espèrent que les joueurs gardent cette même dynamique pour pouvoir aller de l’avant et réussir leur saison, et pourquoi pas la ponctuer par une accession en Nationale I et un retour parmi l’élite que tous les supporters attendent, surtout que la majorité des fans considèrent que leur équipe ne mérite pas ce sort et sa place est parmi l’élite et non en seconde Division. R. M.

Le premier stage se termine sur une bonne note RCK

A

g Par Hilal A. Benali

près avoir passé une semaine sur les hauteurs de Tikjda où ils ont effectué leur premier stage de préparation, les joueurs koubéens sont rentrés lundi passé à Kouba. Un stage court qui a duré uniquement une semaine, mais que tout le monde (président, staff technique et joueurs) en a reconnu le succès. En effet, le nouvel entraîneur, Nabil Medjahed, a pu créer un bon climat au sein de groupe et finir les premières préparations sur une bonne note. Maintenant, les coéquipiers de Bouzar Abdelkader ont devant eux une deuxième phase de préparation qui a débuté avant-hier à Chéraga et qui sera moins courte que la première ; cette fois-ci, les Vert et Blanc devraient se contenter seulement de cinq jours de regroupement, avant que les dirigeants n’essayent de trouver des sparring-partners et programmer quelques rencontres amicales afin de permettre aux joueurs d’avoir plus de matchs dans les

jambes et être fin prêts pour entamer la prochaine saison qui débutera au mois de septembre.

LE DEUXIÈME STAGE A DÉBUTÉ À CHERRAGA Programmé par les responsables koubéens dans un premier temps à Bouchaoui ou au 5 Juillet, le deuxième stage du RC Kouba a finalement eu lieu à Chéraga. Les camardes de Salim Hanifi ont débuté avanthier la deuxième phase de préparation à Chéraga, toujours sous la conduite du nouvel entraîneur, Nabil Medjahed. Ce deuxième stage s’étale sur une période de cinq jours (du 05 au 10 aout).

KHEDIS BLESSÉ La nouvelle recrue du RCK, Khedis, a été légèrement blessée lors d’une séance d’entraînement de ce premier stage effectué à Tikjda. Selon son camarade Hanifi Salim, qu’on a pu joindre par téléphone, Khedis souffrait de petites douleurs, mais son état s’est amélioré rapidement. Alors,

plus de peur que de mal pour le joueur.

DEUX JOURS D’ENTRAÎNEMENT À BENHADDAD Avant de rallier la ville de Chéraga pour entamer leur deuxième stage, les Vert et Blanc se sont regroupés au stade Benhaddad, à Kouba, où ils ont effectué deux séances d’entraînement. Un biquotidien a été programmé, la première séance d’entraînement a eu lieu en matinée, avant que le coach n’offre un temps de repos de 4 heures aux joueurs et reprendre ensuite le travail dans l’aprèsmidi. Une ambiance bon enfant régnait durant ces deux jours d’entraînement et les joueurs semblent déterminés à réaliser une excellente saison.

BOUDMEGH, KHELLIDI ET AMRANE TOUJOURS ABSENTS Le trio koubéen, à savoir

Khellidi-Boudmagh-Amrane qui, pour rappel, a boudé le premier stage de préparation de Tikjda, n’a pas assisté également aux deux séances d’entraînements au stade de Benhaddad. Aussi, les trois joueurs ne se sont pas déplacés à Chéraga pour participer à la deuxième phase de préparation de leur équipe. En tous cas, on en saura un peu plus sur cette affaire dans les prochains jours.

MEDJAHED A SIGNÉ AVANTHIER Selon des sources proches des affaires courantes de la direction koubéenne, le nouvel entraîneur, Nabil Medjahed, a signé son contrat et a entamé son travail d’une manière officielle avec le RCK avant-hier. En effet, le coach aurait rencontré le président Mecheri en soirée et aurait finalisé les procédures nécessaires de son contrat ; désormais, il peut dès à présent se proclamer entraîneur en chef des Vert et Blanc. H. A B.

La direction du Nasria a débuté ses recherches pour trouver un stade où l’équipe pourra évoluer durant cette saison. En effet, il faut savoir que le NAHD n’a pas le droit de jouer au stade Zioui, qui ne sera pas homologué pour cette saison, en raison de la nouvelle réglementation qui régit le football professionnel et qui interdit aux clubs «pro» d’évoluer dans des stades dont la capacité n’excède pas les 10 000 places. Plusieurs propositions ont été faites, mais l’équipe espère jouer au stade du 20 Août qui est le plus proche d’HusseinDey et qui arrange ainsi les affaires des supporters qui ne veulent pas se déplacer assez loin pour voir évoluer leur équipe. Les dirigeants du Nasria et même s’ils savent que la mission ne sera pas facile, restent quand même confiants du fait qu’ils entretiennent de bonnes relations avec les responsables de l’APC de Belouizdad.

AMMOURA AURAIT SIGNÉ À L’USB L’ex-jeune attaquant du Nasria, Tarek Ammoura, aurait signé à l’US Biskra pour une durée de deux ans. En effet, Ammoura avait été pisté par cette équipe depuis un bon bout de temps. Il faut savoir aussi que ce jeune attaquant était aussi sur les tablettes du Widad de Bentalha et de l’IRB Hadjout, mais il a préféré Biskra, où il compte relancer sa carrière.

LES BLESSÉS DEVRAIENT REPRENDRE AVEC LE GROUPE Les joueurs blessés du Nasria, Walid Boutadjine, Abdenour Siouane et Mohamed Amine Zemmouri devraient reprendre les entraînements avec le groupe demain, tout au plus. En effet, ces joueurs ont bien récupéré après le repos qu’il leur a été accordé, en compagnie des autres joueurs, ce qui leur permettra de s’entraîner d’une manière normale avec le groupe.

OKBI SATISFAIT DE LA PRÉPARATION Le jeune transfuge harrachi, Hicham Okbi, dit-Bellouta, s’est dit très satisfait de la préparation qu’il a effectuée cette saison avec son nouveau club, le NAHD. «Je ne me suis jamais préparé de la sorte et je pense que nous avons effectué un très bon travail tout au long de ce stage que nous avons effectué à Tébessa», avouera Okbi, qui a révélé qu’il est, certes, fatigué, mais qu’il sait que ce travail apportera ses fruits pour cette saison et que grâce à celle-ci il pourra, ainsi que ses coéquipiers, être à la hauteur tout au long de la saison.


16

Maracana N° 1185 — Samedi 7 Août 2010

FERSADOU : “objectif, professionnalisation du club et accession”

DIVISION DEUX

CSC

g Par Lamine Boudebza Au lendemain de son élection, le nouveau président du CSC, Fersadou Yacine, a donné rendez-vous à la presse, une occasion pour lui de rencontrer les gens de la corporation et avoir une première prise de contact avec les journalistes et correspondants ; il était assisté du nouveau président de la section football, en l’occurrence M. Boulhabib, «Soussou», et tout cela dans un cadre convivial digne d’une réception.

E

n effet, M. Fersadou a bien voulu revenir sur les motivations qui l’ont vraiment poussé à prendre en charge les destinées du club et s’engager à être le premier responsable du club sportif amateur CSC et combler le vide

Lors de notre rencontre avec Yacine Fersadou, ce dernier nous a présenté Mohamed Boulhabib en tant que président de la section football, et c’est à lui qu’incombe la tâche de choisir et proposer le staff technique ; le volet recrutement est sous sa responsabilité directe, nous dira en substance M. Fersadou.

KHEZZAR ENTRAINEUR, BOUNAÂS SECOND Quant à la question concernant l’entraîneur, nous l’avons posée directement à M. Boulahbib, celui-ci nous a répondu qu’en principe que presque tout a été conclu avec El Hadi Khezzar, et qu’il que reste que quelques points à éclaircir, mais on croit savoir qu’il cochera les Sanafirs à 99% club qu’il connaît bien, ayant déjà joué avec eux et les ayant même cochés ; il sera secondé par l’international Nouredine Bounaâs, qui aura aussi la tâche de manager général du club.

MAIDI ET ILOUL PROBABLES RECRUES Ces deux derniers jours ont été mis à profit par Boulhabib et Khezzar pour entamer des pourparlers avec un certain nombre de joueurs ; selon certaines indiscrétions, beaucoup de noms ont circulé, parmi ceux-ci, Maïdi, Iloul, et les deux joueurs de la JSMS, à savoir Lemaïci et Djeffel qui ont engagé des négociations. laissé auparavant par le président démissionnaire, M. Ounis, et éviter le feuilleton des années passées. Il nous dira entre autres qu’il apportera sa modeste expérience en sa qualité de responsable d’une association sportive de volley-ball, l’ASSU Constantine ; dans un premier temps, il nous a fait une lecture des grandes lignes de son programme de travail pour les court, moyen et long termes. On a pu avoir plus d’éclaircissements sur les moyens à mettre en œuvre pour réussir la saison qui

Les renforts arrivent C’ USB

Après les arrivées de Tréa, Merghad (USMBA), Derbal (NRB Grarem), Kebia (CAB) et Melika (RCK), qui ont entamé la préparation avec le groupe, c’est au tour de Dahmani, le gardien de buts du MC Saïda, Bouchetta Khaled, le demi-centre du CABBA, Bouziani Khaked du MCS, ainsi que Larak, tous ont rejoint le QG de l’US Biskra.

BOULAHBIB, PREMIER RESPONSABLE DE LA SECTION FOOTBALL

est dire que du côté de Biskra, ça bouge beaucoup ces derniers jours. Les dirigeants et la cellule chargée du recrutement accélèrent la cadence afin d’étoffer l’effectif de l’équipe. En plus de ces arrivées, on nous annonce l’arrivée imminente d’un autre groupe de joueurs, dont Saâdelli, Bakha, Bouabdellah, Zeghidi, Kechaïri et Boujenah. Selon un responsable du club biskri, tous ces joueurs ont donné leur accord de principe et devraient être à Biskra dans les heures qui viennent. Ces éléments complèteront la liste du groupe biskri qui a désormais fière allure. S. S.

MECHICHE FAIT SOUFFRIR SES JOUEURS

Le coach biskri, Mechiche, semble déjà rentré dans le vif du sujet. Après une première séance de footing dans le jardin public dès 6h du matin, il a également programmé en fin d’après-midi sur la piste de l’OPOW un 100 mx2 en aller-retour, chronomètre en main. A l’issue de cet exercice, beaucoup ont vomi toute l’eau ingurgitée.

EMENT MEBROUKI ASSISTE À L’ENTRAINki, a enfin

Le directeur technique de l’US Biskra, Djamel Mebrou fait son apparition au stade du 18 Fevrier, après une longue éclipse. Le bras droit de Mechiche, qui débutera samedi, apportera à coup S. S. sûr sa touche dans la maison USB.

s’annonce, sur une question au sujet des joueurs pouvant figurer parmi l’effectif du CSC version 2010/2011, Soussou intervient et met l’accent sur l’importance de ce volet et que le recrutement se fera avec l’entraîneur qui sera en place et en principe, on bouclera le dossier recrutement en 48 heures ; il a voulu être rassurant et optimiste et il nous a confirmé que l’objectif sera l’accession et que la liste du bureau est ouverte à tous ceux qui peuvent apporter un plus, comprendre par cela, l’argent. Lamine Boudebza

LES AUTORITÉS PARTICIPENT Les autorités de la wilaya, à leur tête M. le wali de Constantine ainsi que le DSJL, livreront la nouvelle résidence fraîchement construite, mitoyenne à la résidence du MOC. Les responsables de l’exécutif remettront les clés de la résidence aux responsables du CSC dans une quinzaine de jours et ils ont promis de l’équiper entièrement, avec tous les équipements nécessaires.

MILAT REPREND DU SERVICE Le secrétaire général Ahmed Milat, limogé par l’ex-président Ounis au milieu de la saison précédente, a repris du service avec la nouvelle direction. Nous l’avons rencontré au siège du CSC, et il nous a déclaré qu’il a été approché par les nouveaux responsables du club pour revenir et prendre en charge l’administration et le secrétariat général ; il est à rappeler qu’il a passé les huit dernières années à la tête de l’administration du club. L. B.

Messaoudi démissionne OMA

g Par Abdennour Abderrahmane L’assemblée générale extraordinaire qui était prévue pour le lundi passé, et qui a été reportée pour quorum non atteint au mercredi d’après, a finalement eu lieu au centre culturel de la ville, en présence du P/APC d’Arzew.

E

n effet, seize membres de l’assemblée générale sur les 133 inscrits ont répondu présents. Cette fois-ci, les représentants du sport dans la wilaya se sont déplacés en nombre. Il s’agit de MM. Lahmar et Kendouci, accompagnés du délégué de la daïra d’Arzew, M. Belhadj, venant assurer le suivi de la réunion dans le respect de la réglementation. L’unique point à l’ordre du jour, à savoir la démission du président Messaoudi, a été abordé, sans aucun regret de la part des présents. Ces derniers ont entériné la décision de l’ex-boss des Olympiens.

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ÉLECTIVE AUJOURD’HUI Par rapport à la vacance du poste de président et suite à la démission de Messaoudi Mohamed (dit Lalmas), une commission de candidature, composée de MM. Hanchour Mustapha, président, Akroum Smaïl et Benatia Mohamed, membres, a été mise sur pied en vue de préparer les élections d’un nouveau patron des «Bleu et Blanc» qui aura lieu le samedi prochain au centre culturel de la ville.

L’OPPOSITION FUSTIGE LA MUNICIPALITÉ

Après épuisement de l’unique point à l’ordre du jour, un membre de l’AG a pris la parole pour accuser tout le monde de la débâcle de l’équipe, en pointant également du doigt implicitement la municipalité : «Nous sommes tous responsables de la descente aux enfers de l’équipe, en tant que membres de cette assemblée. Imaginez des villes sans ressources, comme le Khroub par exemple, vont rentrer de plain-pied dans le professionnalisme, contrairement à notre formation qui se trouve sur un terrain fertile, celui de la zone industrielle et qui ne peut prétendre à une place dans cette compétition. Dommage, le délai du dépôt des dossiers est largement dépassé. D’autre part, je déplore le comportement de plusieurs membres de l’AG qui n’ont pas daigné honorer de leur présence ce regroupement qui décide de l’avenir du club cher aux Arzewéens. Car, l’amoureux des couleurs Bleu et Blanc ne peut trouver l’alibi de la convocation non reçue, car le bouche-à-oreille fonctionne aussi», a-t-il lancé à ceux qui voulaient l’entendre. Pour conclure, l’intervenant n’a pas épargné les autorités locales, notamment le premier magistrat de la commune : «Normalement, lorsque une institution de l’Etat attribue une subvention au club, le représentant de l’autorité doit avoir l’œil sur la gestion de cette formation sportive», a-t-il conclu.

LE MAIRE RÉAGIT À SA FAÇON Après l’intervention du membre de l’assemblée générale accusant tout le monde de la descente aux enfers de l’OMA, tout en exhortant l’assistance d’oublier les erreurs du passé pour préparer l’avenir dans de bonnes conditions, en mettant la main dans la main, le P/APC, comme à l’accoutumée, a exprimé sa volonté d’aider celui qui va gérer les destinées du club : «Je suis prêt à aider le successeur du président Messaoudi», a-t-il répliqué. A. Ab.


DIVISION DEUX

Maracana N° 1185 — Samedi 7 Août 2010

C’est officiel, Bouaratta entraîneur F

L’argent manque

CAB

inalement, l’entraîneur Rachid Bouarrata et le président Farid Nezzar ont trouvé un accord définitif jeudi en soirée, après des négociations très serrées. Rachid Bouarrata, qui avait conclu avec le président batnéen tous les aspects liés à l’organisation et les objectifs, a de nouveau renégocié sa situation personnelle en matière de salaire, primes et prise en charge, conformément aux nouvelles procédures relatives au professionnalisme. C’est tard dans la soirée de jeudi que Rachid Bouarrata et le président Farid Nezzar ont signé les documents afférents au siège du club. Djamel T.

BOUARRATA A FAIT DURER LE SUSPENSE Jeudi matin, on ignorait encore si Bouarrata serait l’entraîneur du CAB ou pas ; cette situation avait partagé les joueurs et les dirigeants du CAB, bien qu’ils aient refusé de se prononcer ouvertement par précaution. Nous avons relevé que des joueurs souhaitaient que Bouarrata trouve un accord avec Nezzar et entame son travail ; d’autres, par contre, espéraient l’arrivée d’un autre coach, même son de cloche du côté des dirigeants. Si le président Nezzar souhaitait fortement conclure avec celui qu’il considère comme l’homme de la situation, certains de ses collaborateurs parlent tout bas et préféraient qu’un autre entraîneur soit engagé. Tel est le sentiment général qui se dégageait de cette situation.

AMEUR DJAMIL ET BOUARAATA ÉTAIENT PRESSENTIS En prévision d’un désaccord définitif avec Bouarrata, le boss du CAB avait déjà pris option pour une solution de rechange ; ainsi, nous avons appris que l’Irakien Ameur Djamil et Bouaraâta ont été approchés. Si pour Ameur Djamil on n’a pas pu confirmer le contact, du fait que ce dernier est en Jordanie, pour Bouaraâta l’intéressé nous a révélé qu’il a été approché, mais ce dernier a répondu qu’il s’était déjà engagé avec l’ABM.

NEZZAR GÊNÉ PAR LE CAS BAHLOUL C’est un proche du président Nezzar qui nous l’a révélé : le boss du CAB n’a pas apprécié que Bouarrata lui exige la mise à l’écart du joueur Bahloul ; il n’arrive pas à comprendre comment Bouarrata a pris une telle décision, alors qu’il n’a jamais connu ni W. Y. entraîné ce joueur.

La direction entame les négociations

MSPB

L’argent, ce nerf de la guerre, manque en ce début de saison au Mouloudia de Batna. Les caisses sont vides, les comptes sont bloqués, les dettes pèsent lourdement sur le club, les seules sources de financement qui sont les subventions tardent à venir, les dirigeants qui avaient l’habitude de mettre la main à la poche hésitent à le faire, c’est le véritable chaos.

Z

idani, confronté à des dépenses urgentes et nécessaires, ne trouve plus de solutions, les joueurs attendent leur argent, les fournisseurs pour le fonctionnement du restaurant sont de plus en plus réticents, seule la solution du crédit s’offre au boss du Mouloudia, une solution qui exige des conditions et des risques, car il faut donner des garanties, souvent des chèques ; Zidani, qui connaît bien le danger des chèques, ne fera très certainement pas les erreurs de Zeddam du fait que les entrées d’argent sont souvent imprévisibles et il y a aussi ce problème de blocage des comptes du club et la décision de justice qui engloutira toute somme d’argent qui sera virée sur son compte. La subvention de l’APC d’un milliard et celle de l’APW du même ordre ne sont attendues que vers le mois de septembre ; en attendant, l’administration du club est appelée à trouver de l’argent qui ne transitera pas par la banque afin d’éviter les retenues à la source et pouvoir au moins de payer le stage, les frais d’assurance et d’engagement, qui s’élèvent à plus de cinq millions de dinars ; quant aux joueurs, ils joueront à crédit en attendant des jours meilleurs.

BOULTIF DRIBBLE LE CABBA Le gardien Boultif, retenu par Mouassa dans l’effectif officiel du CABBA, a surpris tout son monde en signant pour deux ans au

g Par Aoun Oussama Les dirigeants samistes, qui accusent un énorme retard au sujet de l’opération de recrutement, ont entamé mercredi soir les négociations avec les joueurs qui sont toujours liés au SAM.

C

es négociations qui se sont poursuivies jusqu’à une heure du matin, n’ont abouti à presque rien, sauf que le défenseur latéral, Gougui Abdelkader (20 ans), qui, selon une source généralement bien informée, avait renouvelé après avoir perçu en liquide sa 2e tranche de prime de signature et un chèque de garantie concernant la 1re tranche de la sai-

par les dirigeants samistes, qui serait de l’ordre de 30 millions de centimes, 15 millions la première tranche. Par ailleurs et concernant les départs des cadres de l’équipe de l’année dernière, après Radja, Mouffouk, Mecherfi, qui ont opté officiellement pour l’USMBA, Demou à l’USMH, Hammia (USM Blida), Zegheidi et El-Far (NAHD), c’est au tour du milieu récupérateur Soltani Mohamed, de suivre le même chemin, puisque le désormais ex-n°9 samiste, qui n’a jamais quitte le club, signera dimanche prochain avec l’IS Tighenif. Rencontré jeudi dernier, Soltani confirme l’information : “Oui, j’ai négocié avec le président Senouci et on a trouvé un terrain d’entente, je signerai dimanche prochain.” A. O.

MSPB. Boultif, qui palliera le départ de Toual, a contraint les dirigeants à chercher un autre gardien, ça sera peut-être Toual luimême ; si cela se confirmait, cela serait tout simplement un échange des deux gardiens entre le MSPB et le CABBA.

LE MSPB REGRETTE LEMOUADAÂ Le départ de Lemouadaâ pour le CABBA a été un véritable choc pour les Mouloudéens, les supporters sont même furieux contre leurs dirigeants qui n’ont pas pu faire le nécessaire pour garder le seul joueur qui n’était pas sous contrat. “Heureusement que les Ziad, Bitam, Hezil, Litim, Lallili sont encore sous contrat ; autrement, ils seraient tous partis, les dirigeants veulent gérer avec les promesses. Lemouadaâ est parti parce qu’il a trop attendu, demain ça sera Zeghidi, qui partira ? On se dirige vers une catastrophe cette saison”, nous ont déclaré les fans du Mouloudia.

UNE ACTION POUR LE RÉCUPÉRER Des supporters du club veulent organiser une action de solidarité avec des dirigeants pour collecter de l’argent et récupérer Lemouadaâ. Selon eux, le joueur n’a pas encore rien signé au CABBA, où il ne fait que s’entraîner, et de ce fait il n’est pas encore trop tard pour faire revenir l’enfant prodige du Mouloudia à la maison. Une affaire que nous suivons de près...

ON PASSE AU BIQUOTIDIEN Après la réouverture du restaurant du club, l’entraîneur Bendjaballah est passé au rythme du biquotidien. L’entraîneur veut élever le volume de travail, chose qu’il ne pourra pas faire durant le mois de Ramadhan, où il se contentera d’une seule séance le soir. W. Y.

Slimani nouvel entraîneur HAMR ANNABA

SAM

son 2010/2011, d’après la même source, les défenseurs Abda et Mosbah auraient donné leur accord de principe aux dirigeants pour signer pour une nouvelle saison, tandis que le jeune milieu récupérateur, Riad Ghariche (19 ans, la révélation de la saison dernière) et qui est convoité par le Widad de Mostaganem, n’a pas encore trouvé un terrain d’entente avec Benfeta Habib ; même cas pour l’attaquant Bouhadi Kada. Les autres joueurs, à l’image de Benali Samir et Barabari Abdelmalek n’ont donné aucun signe de vie jusqu’à ce jour ; quant à Dardib Sofiane, qui a réalisé de bonnes prestations durant la deuxième partie du championnat de l’exercice écoulé, aurait refusé la proposition financière faite

17

g Par Amar Aït Bara

Pour mettre fin aux supputations des uns et des autres quant à la désignation d’un nouvel entraîneur de Hamra Annaba saison 2010/2011, c’est déjà fait.

C

est la fin de la polémique, Sid Ahmed Slimani a été désigné officiellement, mardi dernier, coach du prestigieux club de Hamra. Le nouvel entraîneur, fraîchement installé, connaît bien la maison pour avoir déjà drivé l’équipe de l’USMAnnaba en 2003/2004, avant sa descente aux enfers 2005/2006. L’entraîneur Slimani s’est entretenu mardi dernier pendant une demi-journée avec le président Ouinez et son bureau exécutif… Le contrat a été signé entre les deux parties pour une saison renouvelable et l’entraîneur en chef Slimani a rejoint l’hôtel Sabri, lieu de sa résidence sur la corniche bônoise. Ce dernier a été reçu comme un héros par le staff dirigeant de Hamra, et l’accueil a été chaleureux à plus d’un titre. Pour rappel, Slimani a entraîné l’USM Annaba durant la saison 2003/2004, sous la présidence de

Abdenouz Meribat, puis en 2007/2008 sous la présidence de Aïssa Menadi, l’actuel président du club. Slimani veut faire de Hamra Annaba une grande équipe susceptible de rejoindre l’élite et de jouer les premiers rôles en Divisions II et puis en I. Le nouveau coach dit être prêt à relever le défi et rendre à Hamra son prestige d’antan. Pour rafraîchir les mémoires, l’histoire retiendra que Slimani est l’unique entraîneur à avoir drivé les deux équipes de la ville de la Coquette, à savoir l’USM Annaba et Hamra Annaba. Slimani a eu des entretiens avec tout le monde, staff dirigeant et cadres de l’équipe avant d’entamer le travail. D’ailleurs, il a dirigé lui-même la première séance d’entraînement mercredi dernier à 17h au stade Chabou Abdelkader. Hamra Annaba tiendra son assemblée générale ordinaire (AGO) à la date fixée et ceci a été annoncé par le président Ouinez, et à laquelle assistera le nouveau coach afin de fixer les objectifs pour la saison 2010/211. On notera par ailleurs que Sid Ahmed Slimani a drivé l’USM Annaba par deux fois, le MO Béjaïa, le CS Constantine, l’ASO Chlef et le WA Tlemcen. A. A-B.


18

Maracana N° 1185 — Samedi 7 Août 2010

Le MOB a repris avec ses jeunes

BENAI GARDE ESPOIR DE VOIR LE MOB EN PROFESSIONEL MOB

Comme annoncé par nos soins dans l’une de nos dernières éditions, la reprise des entraînements du MOB était effective mercredi à 18 h au stade Le premier responsable du MOB, Arab moment qu’on parlait du MOB en de l’Unité maghrébine. Une Benaï, garde espoir de voir son club Interrégions ; je me suis déplacé à reprise qui n’a pas attiré grand parmi les équipes qui vont entamer le Alger avec Bouchebah pour déposer les monde, du fait que l’information premier championnat professionnel ; il contrats pros des joueurs, ainsi que les n’a pas bien circulé. La direction, nous l’a confié avant-hier au bout du recours de la CRL. J’ai pris langue avec en concertation avec le staff fil : «Je viens de rentrer d’Alger, j’ai les responsables des deux instances en technique, avait avancé la date discuté avec des responsables de la charge du football national, ils m’ont de reprise de trois jours, du FAF et de la LNF, ils m’ont confirmé rassuré sur le sujet. Rien n’est fait, tout moment que la date annoncée que rien n’est encore fait concernant le sera clair le 12 août, du moment que le dans le fief du club était pour professionnalisme, pas de groupe, dernier délai de dépôt des dossiers est aujourd’hui. Ainsi, on s’attend à encore moins le système de compéti- fixé définitivement pour le 8, après la une présence plus nombreuse à tion n’est pas encore arrêté. Alors, d’où série de prolongations. Ainsi, le sysl’occasion de la véritable reprise vont sortir les groupes ?», et d’ajouter : tème de compétition sera annoncé le 12 de l’équipe où les Crabes vont «Sincèrement, à la lecture d’un article août, ce qui laisse nos chances de figurdécouvrir de visu le travail du publié dans votre journal en première er en LPF intactes», a conclu Benaï, manager général du club, Mohand page mardi, cela m’a intrigué du rassuré et confiant. Chekal Lyes Sadji, qui a dirigé l’opération recrutement et le j u g e r Deux joueurs de bon niveau sont concernés par la reprise d’aujourd’hui ; aussi, selon notre source, il théoriquement s’agit de Djeffal et du gaucher Samir Djillali. Ce dernier avait été contacté l’an dernier pour porter les dans un premier couleurs du MOB. L’enfant de Tiaret sera d’un grand apport pour le MOB vu son temps par expérience et surtout sa mobilité et vivacité sur le couloir gauche, en sus de son rôle de meneur de jeu. rapport aux noms des joueurs ciblés et surtout Soukir a négocié aux postes qu’ils occupent pour avec le MOB pallier les défections de joueurs L’attaquant de l’USMH, Souakir, a partis vers d’autres cieux ou négocié avec le MOB. Il était jeudi combler les insuffisances C’est le DTS des petites catégories du au siège du club, en compagnie de constatées l’an dernier dans les Kerras. Il formera certainement un MOB, Chawki Mebarki, qui a dirigé la trois compartiments. Cela dit, le première séance d’entraînement du bon duo avec l’ex-joueur du MOB a entamé la nouvelle saison NAHD en attaque. Il aurait signé MOB cette année. Il a suppléé l’absence avec ses jeunes, puisqu’il n’avait de l’entraîneur en chef Hocine Zekri. son contrat et sera éventuellement en tout et pour tout comme ancien Ce dernier était dans l’obligation de parmi le groupe qui va reprendre que l’ex-joueur du PAC, Maden rentrer chez lui, selon un officiel, pour les entraînements ce soir au stade (il devait signer avant-hier). assister aux funérailles d’un proche. de l’Unité maghrébine.

DJEFFAL ET DJILLALI AUSSI

Mebarki a dirigé la séance de reprise

PUBLICITÉ

Conformément aux dispositions de l’article 43 alinéa 02 du décret présidentiel n°02-250 du 24 juillet 2002, modifié et complété par le décret présidentiel n°03-301 du 11/09/2003 et le décret présidentiel n°08-338 du 26/08/2008 portant réglementation des marchés publics, la wilaya de Laghouat informe l’ensemble des soumissionnaires ayant participé à l’avis d’appel d’offres national ouvert n°40/2010 paru dans la presse ?????? et Maracana du 02/06/2010 pour l’acquisition des équipements à l’école fondamentale base 05 à Aïn Sidi Ali. La procédure d’évaluation et d’analyse des offres faite conformément aux critères prévus dans le cahier des charges, a donné les résultats suivants : Désignation du lot

Fournisseur retenu

Lot N°01 : équipements scolaires

MOBSCO

Montant (TCC)

Délais

2.974.389,37 DA 05 jours

Lot N°02 : équipements ALLALI MOBILIE 1.852.461,00 DA 20 jours bureautiques

Un début des plus laborieux ASMO

Le début de la préparation d’intersaison du deuxième club de la ville d’Oran, en l’occurrence l’ASMO, s’avère très difficile. Il y a quelques semaines, les dirigeants ont laissé entrevoir beaucoup d’espoir à leur maigre public, en annonçant des recrutements à la pelle et un stage hors de la ville. Or, il s’avère que pour les recrutements, les trois joueurs retenus, à savoir Habchi, Medjbeur et Allili n’auraient pas donné entière satisfaction. Concernant les anciens joueurs de la saison dernière, l’administration du club leur avait donné lundi dernier un ultimatum pour rejoindre l’équipe avant mercredi. Ces derniers, ayant peur de se retrouver avec une année blanche, sont revenus au stade et ont participé jeudi soir au match amical de l’équipe face à l’USM Harrach à Témouchent, match au cours duquel l’ASMO a essuyé une lourde défaite sur le score de 6 buts à 1. Redha Zerrouki, qui a évolué la saison dernière au MB Sidi Chami, une équipe de Régionale, a sauvé l’honneur des Oranais. Auparavant, le DTS Bendoukha Belebna et ses adjoints ont organisé, au stade Bouakeul, une revue des effectifs des juniors et des U20, dans un match qui s’est déroulé en deux parties. Cette revue des effectifs a permis de cocher quelques noms susceptibles de se retrouver parmi les seniors. Signalons que l’ex-international junior, Chaouti, n’a pas fait le déplacement à Témouchent pour raison de fatigue. D’un autre côté, le stage prévu à Zéralda à partir d’aujourd’hui a été annulé par les dirigeants, sans que ces derniers ne donnent une quelconque raison. Bien au contraire, hier, tous les téléphones étaient fermés. A priori, Oumamar et ses collègues restent à l’écoute de la décision de la LNF qui se réunit demain et qui donnera sa conclusion sur les dossier du professionnalisme. Ce n’est qu’une fois connu le verdict que les dirigeants rentreront dans le vif du sujet et choisiront la direction que prendra leur formation. M. Touadjine.

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE DIRECTION DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS DE LA WILAYA DE LAGHOUAT

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE DIRECTION DU LOGEMENT ET DES EQUIPEMENTS PUBLICS WILAYA DE LAGHOUAT

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DES MARCHES/CONVENTIONS

DIVISION DEUX

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE Conformément aux dispositions de l’article 43 alinéa 02 du décret présidentiel n° 02-250 du 24 juillet 2002 portant réglementation des marchés publics, la Direction de la jeunesse et des sports de la wilaya de Laghouat informe l’ensemble des soumissionnaires ayant participé à l’avis d’appel d’offres national ouvert n° 05/2010 paru dans les quotidiens nationaux Maracana et ???????? le 15/06/2010. Qu’à l’issue du jugement des offres, les marchés ont été attribués provisoirement comme suit : Intitulé de l’opération/ site

Travaux

Montant proposé

Délai

Points

Observation

Laâtar Bachir Lot n° 1 : Aménagement clôture + améd’une piste d’athnagement létisme + bloc Miloudi d’hébergement Lot n° 2 : Lakhdar Aflou local technique chauffage central

3.317.143,05

02 mois

43 p

Moins disant

3.818.472,84

60 jours

37 p

Offre unique économiquement avantageuse

Nouioua Med Habibe

7.537.581,05

05 mois

31 p

Moins disant

Réalisation d’une Réalisation maison de jeunes d’une maison Houita de jeunes

Entreprise

La maison de jeunes Aflou

Observations

La maison de jeunes Sadikia (Laghouat)

Fournisseur unique qualifié techniquement

Maison de jeunes Oued M’zi

Fournisseur qualifié techniquement

Les soumissionnaires ont un délai de dix (10) jours à partir de la première parution du présent avis pour s’adresser à monsieur le président de la commission des marchés publics de la wilaya de Laghouat pour un éventuel recours. Maracana N° 1185 — Samedi 7 Août 2010 - Anep N° 820 308

Equipement salles d’internet et lecture - Equipement foyer et caféteria - Equipement audiovisuel - Equipement de protection et sécurité

Appel d’offres infructueux

1.945.476,00 Réalisation de 20 aires de jeux

Réalisation de 20 aires à Brida

Aouin Allah Miloud

15 jours

29 p

Offre unique économiquement avantageuse

Tout soumissionnaire qui conteste ce choix peut introduire un recours auprès de la commission des marchés publics de la wilaya de Laghouat dans un délai de 10 jours à compter de la première publication du présent avis dans la presse nationale.

Maracana N° 1185 — Samedi 7 Août 2010 - Anep N° 820 304


EDERSON : «Je veux convaincre les fans» INTERNATIONALE

Mano Menezes, le nouvel entraîneur de la Seleção, a appelé dix nouveaux joueurs dans son équipe. Paulo Henrique Ganso, Neymar et Rafael ont déjà beaucoup d'expérience et sont considérés comme des piliers dans leurs clubs respectifs. La convocation d'Ederson, en revanche, en a surpris plus d'un. Le milieu de terrain de 24 ans a appris la nouvelle en pleine préparation de la saison 2010/11 avec l'Olympique lyonnais. Ederson espère décrocher une place de titulaire à part entière chez le septuple champion de France. Si pour de nombreux Brésiliens, son nom n'évoque pas grand-chose, Ederson n'est pas tout à fait un petit nouveau sur la scène mondiale. S'il porte le maillot brésilien lors du match amical contre les Etats-Unis, cela devrait lui rappeler des souvenirs : en 2003, le sélectionneur Marcos Paquetá lui avait confié la responsabilité de diriger l'équipe du Brésil lors de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA en Finlande. Le jeune numéro 10 avait alors largement contribué au succès de son pays et à son triomphe en finale face à une Espagne qui comptait dans ses rangs Cesc Fàbregas et David Silva. Mano Menezes a déclaré qu'il avait téléphoné aux joueurs avant d'annoncer leur convocation. Comment s'est déroulée la conversation ? Il m'a appelé et m'a demandé dans quel état physique je me trouvais, car les clubs européens sont encore en pleine préparation de la saison. Mais il ne m'a pas dit qu'il allait me retenir sur sa liste. Je ne l'ai appris que quand la composition de la sélection a été dévoilée. J'étais à Londres à ce momentlà. Mon frère m'a téléphoné et m'a dit que chez nous, à Parapuã, tout le monde faisait la fête. J'ai bien sûr été ravi de cette nouvelle. Mano Menezes a affirmé qu'il vous connaissait bien. Il a déclaré que vous aviez "un profil de milieu de terrain classique, capable de jouer aussi bien à droite qu'à gauche mais plus à l'aise sur le côté droit". Qu'en pensez-vous ? On voit tout de suite qu'il suit de près le football national et international ! Il m'a dit qu'il me connaissait depuis mon passage au RS Futebol, où j'ai débuté ma carrière et fait mes débuts professionnels, quand j'avais 16 ou 17 ans. Nous avions une bonne équipe, comparable à celle du Clube XV de Novembro, qu'il entraînait. Il retient généralement deux joueurs sur les ailes et a déjà annoncé qu'il voulait mettre en place un système en 4-2-3-1 pour la Seleção. Quelle serait votre place dans ce schéma ? A Lyon, qui opte pour un système classique en 4-3-3, c'est-à-dire avec une sentinelle devant la défense et deux milieux de terrain, je peux jouer aussi bien à droite qu'à gauche. Mais parfois, nous préférons un

Maracana N° 1185 — Samedi 7 Août 2010

19

système en 4-2-3-1, où je peux évoluer dans l'axe, juste derrière l'attaquant. Depuis mon arrivée en Europe, j'ai fait d'énormes progrès sur le plan tactique, j'ai appris où je devais me placer quand mon équipe perd le ballon et comment le récupérer. Je n'ai aucune difficulté à m'adapter, même si je suis habitué à jouer en milieu de terrain offensif.

De la défaite du Brésil contre les PaysBas en Coupe du Monde de la FIFA à votre convocation, peu de temps s'est écoulé. Au moment du tournoi, pensiez-vous que vous pourriez un jour être appelé en équipe nationale ? En fait, je ne me souciais pas trop de la Seleção. Je me concentrais sur l'Olympique lyonnais, je voulais absolument que la préparation se passe bien. Evidemment, on espère toujours recevoir un coup de fil de l'entraîneur national. La période que j'ai passée sous le maillot de la sélection U-17 était formidable et j'aimerais avoir l'occasion de revivre cette expérience. J'avais espéré être convoqué en U-20 ou U-23. Ça n'a pas été le cas, mais ça n'a plus d'importance. Après la Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2003, vous n'avez pas réussi à vous faire un nom dans un club brésilien. Vous avez rejoint Nice en 2005. Avec le recul, trouvez-vous que vous avez bien fait ? Cette compétition m'a ouvert de nombreuses portes. A l'époque, j'étais jeune et je ne voulais pas quitter le Brésil. Mais à cause de plusieurs blessures, mon passage à la Juventude a été difficile. C'est à ce momentlà que Nice s'est intéressé à moi. Je pense aujourd'hui que j'ai bien fait d'y aller, car j'y ai beaucoup progressé. Vous avez fait un beau parcours à Nice, avant de vous engager avec l'Olympique lyonnais. Mais vous ne vous êtes pas imposé à Lyon comme vous l'auriez souhaité. Etait-ce lié à la pression de devoir "remplacer" Juninho ? Ma première saison à Lyon s'est plutôt bien passée. J'ai joué avec Juninho et nous nous entendions bien. J'ai disputé 40 matches et joué à cinq postes différents. L'OL a apprécié ma polyvalence. La deuxième saison a été plus difficile. Pendant deux mois, j'ai dû suivre les matches depuis les tribunes à cause d'une blessure et j'ai été moins souvent amené à jouer au cours de la saison, car l'entraîneur faisait davantage tourner les joueurs. Je n'ai retrouvé la forme qu'à la fin. Croyez-vous que le moment soit venu pour vous d'être le numéro dix que tous les Lyonnais attendent ? Pour s'imposer, il faut jouer souvent et garder un bon rythme. Il faut avoir confiance en soi et le montrer à l'entraîneur. L'entraînement ne remplace pas un match. Je me sens bien et j'ai livré de bonnes prestations lors des matches de préparation contre la Juve et le Milan AC. J'ai inscrit trois buts et fait quelques passes décisives. J'espère que cette année se passera bien pour moi et que j'aurai l'occasion de montrer mes qualités. Et en équipe nationale ? Tous les footballeurs rêvent de disputer un jour une Coupe du Monde, surtout si elle a lieu au Brésil. Mais d'ici là, j'ai encore un

long chemin à parcourir. L'essentiel, c'est que tout se passe bien en club, que je décroche des titres avec mon équipe et que je me donne à 100% lors de chacune de mes sélections. C'est mon objectif à long terme. Le reste, ça viendra tout seul. En France, tous les amateurs de football vous connaissent et vous

admirent. Croyez-vous que vous puissiez jouir un jour de la même renommée au Brésil ? On ne me connaît pas au Brésil parce que j'ai quitté le pays tôt. Le meilleur moyen pour se faire un nom, c'est de bien jouer et de dévoiler ses atouts. Je vais me présenter aux supporters balle au pied ! In fifa.com


20

Maracana N° 1185 — Samedi 7 Août 2010

L'Algérie qualifiée pour le Mondial-2011 CAN-2010 (U21) de handball

En battant l’angola (2826) jeudi denrier, en quart de finale du Championnat d'Afrique des nations (U21), qui se déroule depuis le 21 juillet dernier à Libreville (Gabon), l’'équipe nationale algérienne de handball (juniors garçons) (U21), s’est donc logiquement qualifiée pour le Mondial2011.

A

insi, la sélection algérienne aligne sa 4e victoire consécutive en autant de rencontres disputées. Il est utile de rappeler que les quatre équipes qualifiées aux demi-finales, prendront part au Mondial-2011 (U21). L'équipe algérienne drivée par Farouk Dehili a remporté ses trois matches du 1er tour devant respectivement le Mali (41-17), la République centrafricaine (28-23) et le Burkina Faso (30-17). Le sept algérien a terminé le premier tour en tête du groupe A avec six points, avant

D

de rencontrer l’Angola jeudi dernier en quarts de finale. Dans l’autre groupe, c’est l’Egypte, la grande favorite de ce tournoi avec bien évidemment la Tunisie, tenante du titre. Ainsi, le premier objectif des Algériens est donc bien atteint, à savoir la qualification au mondial, il reste donc d’aller le plus loin possible dans cette CAN et pourquoi pas arracher le trophée de la catégorie et montrer que la relève existe

De Puniet se sent prêt veille. « J'ai pu quitter l'hôpital allemand le mardi qui a suivi l'opération pour attaquer des séances en caisson hyperbare au centre Sainte-Marguerite de Marseille grâce à l'équipe médicale dirigée par le Docteur Mathieu Coulange, a déclaré celui qui est actuellement classé 8e au classement des pilotes. L'intérêt de cette pratique est de réparer les tissus du corps à un rythme plus élevé grâce à un niveau de pression et d'oxygène plus important que dans l'air. » Puis le Français a pris la direction de Cannes pour poursuivre sa rééducation et effectuer des séances d'ultrasons pour consolider les os. Puis le pilote de l'écurie Honda est retourné chez lui. A Andorre. « C'était lundi dernier, a-t-il poursuivi. J'ai donc finalement repris le

Mondial de tir (Double Trap)

Bonne prestation des Algériens

Les athlètes algériens Lounis Ferrat, Hassen Khodja Mehdi et Ould Mokhtar Mokhtar ont réussi le Minimum qualification scores (MQS) pour une participation aux Jeux olympiques (2012), établi par la Fédération internationale de tir sportif, à l'épreuve du Double Trap des Championnats du Monde qui se disputent à Munich et se termine le 9 août. Le MQS établi par la Fédération international dans l'épreuve Double Trap est de 118 points. Ferrat a obtenu un total de 123 pts (sur trois plateau), occupant la 52e position sur 59 participant, alors que Hassen Khodja a pris la 53e place avec 122 points et Ould Mokhtar Mokhtar s'est classé 56e avec un total de 120 pts. Néanmoins, les trois athlètes doivent confirmer ces performances lors des prochains Championnats d'Afrique, prévus en 2011, pour espérer pouvoir prendre part aux JO de Londres en 2012.

bel et bien chez les Verts en matière de petite balle. Dans ces joutes africaines, l’Algérie participe aux côtés du Maroc, l'Egypte, le Cameroun, l'Angola, le Bénin, la Tunisie (tenante du titre), la République Démocratique du Congo et le Gabon (pays organisateur). Les demi-finales se disputaient au moment où on mettait sous presse alors que la finale est prévue pour aujourd’hui à Libreville. Saïd Ben

Moto (Grand prix de la République tchèque)

ix-huit jours après sa chute lors du GP d'Allemagne, qui a entraîné une fracture du tibiapéroné de la jambe gauche, Randy De Puniet est prêt à courir pour le Grand-Prix de la République tchèque, qui aura lieu le 15 août, et le fait savoir. Randy De Puniet est un roc. Aussi bien mentalement que physiquement. Lors du Grand-Prix d'Allemagne du 18 juillet dernier, le pilote de 29 ans a lourdement chuté. Victime d'une fracture tibia-péroné de la jambe gauche, le Français avait dû subir d'urgence une intervention chirurgicale de deux heures, qui consistait à poser une broche de fixation en titane. A la sortie de l'hôpital, Randy De Puniet a entamé un contre-la-montre qu'il a mené à mer-

OMNISPORTS

sport en me rendant tous les jours à la salle de gym pour y faire du vélo et travailler plus particulièrement le haut du corps en faisant de la musculation avec des poids et des élastiques. Les médecins sont relativement surpris de la rapidité avec laquelle je récupère, et je dois avouer que je le suis également ! Mes béquilles me servent de moins en moins et j'espère vraiment pouvoir reprendre la piste la semaine prochaine en République tchèque. » Mais la décision finale sera prise le jeudi 12 août à Brno, « après que le docteur du circuit et le docteur Costa aient examiné [sa] jambe gauche et [sa] condition physique dans son ensemble. » Ensuite, Randy De Puniet aura à cœur de conclure en beauté, une saison qui a plutôt bien commencé.

Beach-volley (Dames) Coup d'envoi du tournoi national à Skikda

Le coup d'envoi de la 8e édition du tournoi national de beach-volley dames a été donné jeudi dernier au centre-3 de la plage Larbi Ben M'hidi à l'est de la ville de Skikda avec en lice 12 formations représentant plusieurs wilayas. Skikda constitue la dernière étape de cette manifestation sportive lancée à partir de Tlemcen. La clôture de l'ultime phase de ce tournoi aura lieu samedi après-midi, selon le président de la ligue de volley-ball de la wilaya organisatrice.

Le Français Pognon se remet en question ATHLÈTISME

Le sprinteur Ronald Pognon, ancien détenteur du record de France du 100 m, met fin à sa collaboration avec Pierre-Jean Vazel et retourne s'entraîner avec Guy Ontanon, a annoncé vendredi dernier la Fédération française d'athlétisme.

R

onald Pognon, demifinaliste sur 100 m la semaine dernière aux Championnats d'Europe à Barcelone et Vazel, qui s'occupe

également de Christine Arron, travaillaient ensemble depuis 4 ans. Mais c'est avec Ontanon que le Martiniquais de 27 ans a obtenu ses meilleurs résultats, en particulier en 2005, quand il avait remporté le titre mondial avec le relais 4x100 m, et était devenu le premier Français sous les 10 secondes en portant le record de France à 9 sec 99 le 5 juillet à Lausanne. Ce record a tenu 5 ans avant d'être battu par Christophe Lemaitre le 9 juillet aux Championnats de France (9.98). Ronald Pognon doit se refaire "une santé physique et morale", a déclaré son nouvel entraîneur. "J'estime qu'il y a encore pas mal de belles choses à faire. Mais je ne sais pas où il en est sur le plan physique. Je lui ai dit que 2011 serait une année de

transition", a expliqué à l'AFP Guy Ontanon, qui entraîne également le junior Jimmy Vicaut, membre du relais 4x100 m champion d'Europe. C'est avec Guy Ontanon que Pognon, 27 ans, a obtenu ses meilleurs résultats, en particulier en août 2005 quand il avait remporté le titre mondial à Helsinki avec le relais. Quelques semaines plus tôt, il était devenu le premier Français sous les 10 secondes en portant le record de France à 9 sec 99 le 5 juillet à Lausanne. Ces dernières saisons, le Martiniquais a connu une régression, en partie à cause de blessures. Cette saison, il a couru le 100 m en 10.22. Aux Championnats d'Europe de Barcelone, il a été éliminé en demi-finale du 100 m et n'a pas été retenu dans le quatuor du relais.


Maracana N° 1185 — Samedi 7 Août 2010

21

Tajine agneau et carottesCuisses de poulet

Cancer du sein : 6 conseils pour réduire les risques La plupart des tumeurs du sein se développent sous l’influence des œstrogènes qui imprègnent la glande mammaire. r la quantité de ces hormones est en partie innée, en partie liée à nos comportements. Nos conseils pour réduire les risques au minimum. Bien sûr, il faut déjà trouver le futur papa. Mais ensuite, mieux vaut ne pas trop attendre pour fonder une famille. Un bébé avant 30 ans, puis un ou deux après, est bénéfique. Car la grossesse conduit les cellules mammaires à une maturité complète qui les protège de la dégénérescence. Les grossesses diminuent aussi les périodes sous pilule. Or, le risque de cancer du sein est très légèrement augmenté chez les femmes qui ont pris la pilule plus de cinq ans avant leur premier bébé.

O

CANCER DU SEIN: STOP AUX ACIDES GRAS Selon une étude française menée par des chercheurs de l’Inserm et de l’Institut Gustave-Roussy, la maladie s’est avérée deux fois plus fréquente chez les femmes ayant dans le sang des taux élevés d’acides gras «?trans?» (huiles végétales partiellement hydrogénées) d’origine industrielle. Ces acides gras se trouvent notamment dans les produits manufacturés, comme les pains emballés vendus en grande surface, viennoiseries, gâteaux, chips, pâtes à pizza… Les chercheurs préconisent de limiter les procédés industriels générant ces acides gras «trans», et que leur présence dans les produits soit clairement indiquée.

CANCER DU SEIN: CONTRÔLEZ VOTRE POIDS Après la ménopause, l’excès de poids semble favoriser le développement des tumeurs. Le cancer du sein n’y échappe pas. Ne pas laisser s’installer trop de kilos est important. De plus, la graisse sous-cutanée des femmes enrobées stimule une enzyme, l’aromatase. Celle-ci transforme les androgènes (hormones mâles) en œstrogènes, au rôle connu dans le cancer du sein. CANCER DU SEIN: ALLAITEZ! Les preuves s’accumulent sur les effets préventifs de l’allaitement: le dernier rapport du Fonds mondial de recherche contre le cancer note un effet positif, plus net lorsqu’il dure au moins six mois. Une explication possible est que lorsqu’on allaite, la production d’œstrogène diminue. Par ailleurs, l’allaitement termine la maturation des cellules mammaires, autre facteur protecteur. CANCER DU SEIN: FAITES DU SPORT Publiée en janvier dernier, une enquête française vient confirmer le rôle bénéfique de l’activité physique. Marcher d’un bon pas au moins trente minutes chaque jour, faire son ménage activement, préférer les escaliers, pratiquer une activité sportive une fois par semaine, diminuerait de 40% le risque. Cet effet est également observé chez celles qui ont des antécédents familiaux ou qui sont minces. Les raisons?? Une diminution du taux des œstrogènes, des modifications des facteurs de croissance et de la fonction immunitaire.

Flan à la noix de coco, poire et caramel

INGRÉDIENTS : 1 boîte de 400 g de lait concentré sucré 300 g de lait 4 œufs 150 g de noix de coco râpée 2 poires coupées en lamelles 6 cuillères à soupe de caramel liquide PRÉPARATION : 1. Préchauffez le four à 200°. 2. Dans un saladier, mélangez au fouet les œufs, le lait concentré sucré et le lait puis ajoutez petit à petit la noix de coco tout en contin-

uant à mélanger. 3. Beurrez 6 ramequins individuels, versez le caramel dans les ramequins puis disposez les lamelles de poires afin de couvrir le caramel. Versez en dernier le mélange laitnoix de coco jusqu’à la surface de chaque ramequin. 4. Disposez les ramequins dans le bain marie chaud et laissez cuire pendant 40 minutes. 5. Laissez refroidir avant de les mettre au frigo pendant 3 heures et les laissez même toute une nuit.6. Démoulez et servez.

INGRÉDIENTS : 2 feuilles de laurier 2 gousses d’ail 1 cuillère à café de cannelle 1 cuillère à café de cumin 1/2 citron 1kg d’agneau coupé en 8 morceaux (collier) 50g de raisins secs blonds 600g de carottes 2 gros oignons 2 dosettes de safran 2 cuillères à soupe d’huile d’olive 20g de beurre sel, poivre PRÉPARATION :

Emincez les oignons. Mettez le safran dans un fond de verre d’eau chaude, puis versez le mélange dans une cocotte avec l’huile et le beurre. Chauffez doucement. Une fois le beurre fondu, faites revenir dedans les oignons pendant 5 minutes. Ajoutez ensuite les morceaux d’agneau, salez et poivrez, arrosez de 20cl d’eau, mettez le laurier, l’ail hâchée, les épices et les raisins. Couvrez et faites mijoter 1/2 heure.Epluchez les carottes et coupez les en bâtonnets. Plongez les dans la cocotte. Couvrez de nouveau et faites mijoter pendant 2h. Avant de servir accompagné de semoule de couscous, arrosez la viande avec le jus de citron.

Acides gras : distinguer les bons des mauvais

Qui n’a pas entendu parler des acides gras trans, ces mauvaises graisses présentes dans de nombreux plats préparés? Mais qu’ont-ils exactement à se reprocher ? Nous avons mené l’enquête.

R

etour en arrière. Nous sommes au début du XXe siècle, les industriels de l’alimentaire cherchent une matière grasse moins chère que le beurre, facile à manipuler et, surtout, qui rancisse moins vite. Eurêka ! En 1902, un chimiste allemand invente « l’hydrogénation partielle », une technique permettant de transformer des huiles liquides en matières grasses solides à température ambiante, en modifiant la structure des acides gras. Le résultat est probant : les biscuits sont croquants, les margarines bien souples, les biscottes toutes dorées… Jusqu’au début des années 90, ces acides gras trans se sont donc retrouvés en (grande) quantité dans les préparations industrielles. C’est alors que leurs méfaits ont commencé à être remarqués… MAIS QU’EST-CE QU’UN ACIDE GRAS « TRANS » ? Non, ce n’est pas un acide gras « transgénique » : le terme « trans » désigne la forme géométrique d’un acide gras. Ils peuvent avoir deux provenances : naturelle (produits laitiers et certaines viandes comme le bœuf et le mouton), et industrielle ou « technologique », c’est-à-dire provenant de l’hydrogénation partielle des matières grasses végétales par l’industrie. LES « TRANS » D’ORIGINE ANIMALE POSENT-ILS PROBLÈME ? Des études ont testé l’impact d’une alimentation très riche en « trans » d’origine animale. « Pour avoir une idée des quantités étudiées, il aurait fallu absorber 100 g de camembert, 1 l de lait entier et 50 g de beurre en une journée », souligne JeanMichel Chardigny. Conclusion : pas d’impact sur l’augmentation des maladies cardiovasculaires. QUELLE QUANTITÉ DE « TRANS » APPORTE UNE ALIMENTATION CLASSIQUE ? Nous sommes nettement sous le seuil limite des 2 %. Selon les estimations de l’Afssa (2009), les adultes comme les enfants en consommeraient moins de 1%. Une bonne nouvelle, puisque selon une enquête**, il y a dix ans, les apports moyens

étaient plus élevés (entre 1,2 et 1,4 %). Mais il s’agit d’une moyenne et il existe, bien sûr, des disparités selon les habitudes alimentaires de chacun. QUELS SONT LES PRODUITS INCRIMINÉS? Tous ceux qui utilisent des graisses partiellement hydrogénées : certains biscuits (en particulier les goûters fourrésau chocolat et gaufrettes fourrées), viennoiseries, pains industriels (de mie), biscuits apéritifs, pizzas, quiches, margarines, barres chocolatées, plats cuisinés, pâtisseries, soupes en pou!dre, pâtes à tarte… Selon les marques, à produit équivalent, les teneurs en « trans » peuvent être multipliées par 15. COMMENT SAVOIR SI UN ALIMENT CONTIENT DES « TRANS »? Il faut inspecter soigneusement la liste des ingrédients. Si le terme « graisses végétales partiellement hydrogénées » apparaît, le produit contient des acides gras trans. Si vous lisez « matière grasse végétale hydrogénée », elle peut l’être en partie (donc « trans ») ou totalement. Bien réalisée, l’hydrogénation totale des graisses crée « seulement » des acides gras saturés (mauvais gras). « Mais encore faut-il que l’hydrogénation soit bien maîtrisée et parfaitement complète », souligne le Dr Chevallier. Et si vous ne lisez que « matière grasse végétale » ou « huile », il n’y a pas d’hydrogénation, a priori. AU RAYON BISCUITS, COMMENT FAIRE LE TRI ? Premier choix, ceux qui portent la mention « pur beurre » ou dont la liste des ingrédients n’indique que « beurre ». Second choix, quand on ne lit que « huile » suivie du nom du végétal dont elle est extraite, voire « huile végétale » sans plus de précision. Pour pousser encore plus loin le tri, préférez les produits contenant des huiles de colza ou de tournesol à ceux renfermant de l’huile de palme, qui apporte quasi exclusivement de l’acide palmitique, le plus hypercholestérolémiant, ou des huiles de coprah et de palmiste, qui contiennent 91 et 80 % d’acides gras saturés. Sinon, achetez bio : l’utilisation de graisses hydrogénées n’est pas autorisée. ET LES CROISSANTS? Achetez-les « pur beurre » : les croissants « ordinaires » peuvent contenir des « trans » selon la matière grasse utilisée. Quant aux croissants industriels, mieux vaut inspecter soigneusement la liste des ingrédients.


22

JEUX-DETENTE

Maracana N° 1185 — Samedi 7 Août 2010 MOTS FLÉCHÉS N° 506

SOLUTION MOTS FLÉCHÉS N° 505

LA BLAGUE

Av ant d't re opŽrŽ du cÏ ur, l e patient demande au chirurgien : - L'intervention va-t-elle me cožter cher ? - Laissez donc ce soucis ˆ vos hŽritiers.

LE COMBLE

Quel est le comble pour un professeur de gŽographi e ? C'est de perdre le nord

DEVINETTE

Comment les chasseurs font ils pour attirer les lapins ? Ils imitent le cri de la carotte.

MOTS CROISÉS N° 506 A

B

C

D

E

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 - 0770 94.97.55 Bureau de liaison 79, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 / Mobile : 0556 61 68 36

F

G H

I

J

K

L

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N°505

VERTICALEMENT A - Classicisme étroit B - Peintre français Emplacement C - Tracées à la main D - Beau parleur Particulièrement court Eu l'autorisation E - Exécuteurs stipendiés - Cuistot du matelot F - Voisins de l'équerre Pièce de soutien G - Mer bretonne - Sigle républicain H - Etat allemand Puissant dégagement I - Tapis de sol - Parfum de sucette J - Partie d'usine - Note pour le choeur K - Petits miroirs bien abrégés L - Qui vont en s'élargissant - Planchette

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur administratif et financier Djelloul Zerdani Directeur technique Laïd Kalila

HORIZONTALEMENT 1 - Quincaillerie marine 2 - Fléchirait 3 - Contrôlera la cargaison 4 - Echine - Fétiches 5 - Tréfilées - Coin réputé 6 - Vraiment grandes On en fit tout un plat pour un héritage 7 - Buts de promenades en mer - Appel à l'aide 8 - C'est bien placé pour le clerc - Acarien du fromage - Sigle de société 9 - Personnel Renfort de oui - Plan porteur pour déjauger 10- Mère de Minos Monarques slaves

Rédacteur en chef Mustapha Ouail Chargé de la rédaction et de la coordination Djamel Touafek Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59

Site web : www.maracanafoot.com Photos : Maracana Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N° 1185 — Samedi 7 Août 2010 CAPRICORNE

Si vos finances sont instables, le fait d'hésiter dans la façon de gérer votre budget n'arrange

BALANCE

rien. Essayez d'organiser mieux la façon de gérer votre argent afin d'acquérir la tranquilité d'esprit qui vous manque dans ce domaine en ce moment.

La chance vous sourirera bientôt. Mais il faudra faire preuve de discernement si vous voulez vraiment profiter sans arrière pensée de l'occasion qui vous est offerte de changer quelque chose dans votre vie. Vous vous sentirez propice à communiquer avec les autres.

06:40 :Télé-achat 05:00 Arte reportage 05:40 La couleur du noir et 08:40 :Flipper blanc 09:30 Flipper 06:25 : Palettes 10:20 Les sorciers de Waverly 07:25 : Il était une fois... Place l'espace 10:45 :Les sorciers de Waverly 07:55 Téléchat

05:15 : M6 Kid 08:40 : Tous ensemble à table 08:45 : Absolument stars 09:50 : La minute bio

18:45 : Le 19.45

08:00 Place : Téléchat 08:05 : Grains d'hommes 11:10 Sonny 08:20 : Toumaï 11:35 Sonny 08:45 : Le sans nom 12:25 American Dad ! 09:55 : Dopage génétique 12:50 American Daddes ! cartes 10:45 : Le dessous 13:15 :Stargate 11:30 Carnets SG-1 de voyage 11:55 Surf now, apocalypse 14:00 :Stargate SG-1 later 14:45 Stargate SG-1 13:25 : Par amour pour Julian 15:35 Tellement vrai 15:55 : Le mythe Rommel 19:00 :Les 16:45 Le dossiers dessous de des«Vis cartes ma vie» : lacuisine quotidienne 17:30 : La au sommet 18:00 Arte journal 19:35 :Friends 18:15 : Arte 20:35 A nousreportage quatre, Cardinal 18:55 : 360°, GEO ! 20:35 : Le pipeline de la 22:15 Les quatre Charlots discorde

19:40 : Kaamelott l'intégraal

mousquetaires 21:20 : Le prisonnier

09:55 : Un dîner presque parfait 12:47 : La minute bio 12:50 : L'amour est dans le pré 16:30 : La minute bio 16:35 : L'été d'«Accès privé» 18:40 : La minute de l'économie 18:42 : Météo des plages 18:43 : Météo

Belle réussite en perspective si vous garder votre flegme, Il n'y a là rien d'héroîque, je vous l'accorde, mais votre performance ne passera pas inaperçue, Faites néanmoins preuve de prudence on pourrait vous jalouser, La forme est moyenne;

BƒL IE R

CANCER

05:00 : M6 Music

Saisissez avec beaucoup de détermination l'étonnante opportunité qui va se présenter à vous. Le problème personnel qui peut vous distraire pourrait bien disparaître très vite. Gardez vos distances et regardez les choses de haut, vous aurez besoin de vous concentrer pour réussir. Vous vous sentirez capable de déployer une activité débordante. Les affaires que vous allez pouvoir réaliser vont attirer des curieux. Ne vous laissez pas dépasser par des concurrents peu scrupuleux. Vous saurez habilement jouer des coudes, s'il le faut.

SAGITAIRE

SCORPION

TAUREAU

Saisissez avec brio l'étonnante opportunité qui va se présenter à vous. Le problème qui vous inquiétait va bientôt disparaître. Prenez vos distances avec une personne étrangère à ce problème, regardez les choses de haut, vous pourrez vous concentrer et réussir.

Il vous arrive trop souvent de penser que la chance ne sourit qu'aux autres et cette attitude négative en quelque sorte vous dessert. Vous savez bien que la chance sourit aux audacieux. Vous entreprendrez et vous ne connaîtrez pas de déception habituelle.

Dans la vie de couple, on constate facilement que les hommes et les femmes ne se ressemblent pas, ce qui ne facilite pas toujours le quotidien ! Alexandra et Jean en font l'expérience tous les jours.

Il est indispensable que vous preniez votre chance. Votre moral va s'améliorer mais vous ne devez pas le montrer surtout avec une personne très proche de vous. Vous parvenez à oublier et vous pardonnez ses paroles maladroites.

Une opportunité de dernière heure dans les affaires pourrait se décider brusquement. Vous pourrez enfin prendre une part du gâteau correspondant à vos aspirations. Faites un pas en avant si vous voulez vraiment qu'on vous repère. Les finances s'améliorent.

VERSEAU

Ne soyez pas en retard à ce rendezvous qui vous semble si important. Même si la ponctualité absolue n'est pas toujours votre meilleure qualité, faites en sorte d'arriver en premier et vous connaîtrez une joie tellement plus intense d'avoir à ouvrir les bras à un sourire radieux.

Il est inutile de ruminer les récents événements malheureux. Le passé est le passé. Vous allez rencontrer de nouvelles occasions. Vous risquez de les manquer encore si vous continuez à ressasser vos vieux souvenirs.

POISSON

05:51 : Bébé Clifford 06:05 : Roary la voiture de course 06:15 : Thomas le Petit Train 06:26 : Manon 06:34 : 1, 2, 3, Bo 06:57 : Sid le petit scientifique 07:37 : Yakari 07:51 : Tabaluga 08:15 : Plouf Olly Plouf ! 08:27 : Les p'tites poules 08:39 : Singe mi singe moi 08:55 : Consomag 09:30 : Silence, ça pousse ! 10:05 : Question maison 10:55 : Les escapades de Petitrenaud 12:20 : Planète très insolite 14:15 : Dangers dans le ciel 15:55 : Un monde en miniature 16:55 : Echappées belles 18:50 : Les escapades de Petitrenaud 19:35 : Echappées belles 20:35 : Dans le sillage de monsieur de La Pérouse

HOROSCOPE

LION

Eté oblige, Saint-Tropez accueille ce numéro estival, consacré aux meilleurs moments de la variété à la télévision. Du Vieux-port à la place des Lices, de la chapelle SaintAnne à la fameuse gendarmerie, Nikos Aliagas présente son émission en flânant dans les lieux emblématiques de la petite cité balnéaire, retrouvant de place en place ses invités du soir. Ensemble, ils reviennent sur les moments télévisés qui ont marqué la chanson française et internationale : les téléspectateurs peuvent ainsi retrouver, notamment, Jean-Jacques Goldman, Christophe Maé, Mylène Farmer, Calogéro, Patrick Bruel, Céline Dion ou Mariah Carey. Les invités de Nikos Aliagas en profitent pour se confier, narrant leurs plus beaux souvenirs de vacances.

05:00 : EuroNews 05:35 : Ludo 10:55 : 12/13 : Météo 11:25 : 12/13 : Journal national 11:50 : Nous nous sommes tant aimés 12:25 : Les grands du rire en croisière 14:20 : Keno 14:25 : Passion Provence 16:15 : Slam 16:45 : Des chiffres et des lettres 17:45 : Météo des plages 17:50 : 19/20 : Edition nationale 17:55 : 19/20 : Edition régionale et locale 18:58 : Météo 19:08 : Les héros de la biodiversité 19:10 : Un été à la carte 19:35 : Equipe médicale d'urgence 20:25 : Equipe médicale d'urgence 21:18 : Météo 21:20 : Soir 3 21:40 : Tout le sport 21:45 : Les mariés de l'an II

GEMEAUX

05:05 : Lizzie McGuire 05:25 : Paris sportifs 06:00 : Télématin 08:55 : Foudre 09:55 : Motus 10:20 : Les Z'amours 10:55 : Tout le monde veut prendre sa place 11:50 : Les héros de la biodiversité 11:55 : Météo 2 12:00 : Journal 12:20 : Météo 2 12:21 : Météo des plages 12:30 : Un jour, un destin 14:00 : Envoyé spécial : la suite 14:45 : Verdict 16:15 : Fais pas ci, fais pas ça 18:00 : Le 4e duel 19:30 : Emissions de solutions 19:31 : Tirage du Loto 19:34 : Météo 2 19:35 : Fort Boyard 21:20 : On n'est pas couché

La persévérance sera pour vous la qualité indispensable si vous voulez atteindre le but particulièrement difficile que vous vous êtes vous-même fixé. Heureusement que vous avez la forme pour vous aider à dominer la situation, vous pourrez ainsi gagner comme c'était prévu.

VIERGE

05:30 : TFou 06:55 : Téléshopping samedi 08:45 : Télévitrine 09:15 : Tous ensemble 10:05 : Secret Story 10:50 : Ma maison pour l'avenir 10:55 : Météo des plages 11:45 : Météo 11:48 : Trafic info 11:49 : L'affiche du jour 12:00 : Journal 12:20 : Reportages 14:25 : Les secrets de Palm Springs 16:55 : Secret Story 18:50 : Ma maison pour l'avenir 18:54 : Là où je t'emmènerai 18:55 : Météo 19:30 : Du côté de chez vous 19:37 : Courses et paris du jour 19:38 : Météo 19:40 : Trafic info 19:45 : Toute la musique qu'on aime 22:10 : Fringe

23

SAMEDI

Nuages épars. 32°

HORAIRES DES PRIÈRES El-Fadjr 04 h 05 El-Dohr 12 h 54 El-Assar 16 h 44 El-Maghreb 20 h 03 El-Icha’a 21 h 36

LE SAVIEZ-VOUS ?

Pourquoi le coeur bat-il vite après un effort ? Lorsqu'on fait un effort physique un peu important, il faut un peu plus d'oxygène. Des nerfs nommés orthosympatiques, sont reliés au coeur et à la moelle épinière. Ils produisent un excitant allant directement aux fibres musculaires du coeur.

Pendant cet effort, les muscles demandent énormément d'oxygène et ce dernier est transmis par le sang. Le rythme cardiaque se met alors en accélération pour que le sang circule plus rapidement dans tout le corps. Ce rythme redeviendra normal après arrêt complet de l'effort physique.


Maracana N° 1185 — Samedi 7 Août 2010

USMH

Yachir bute sur un problème de lettre de sortie Son dossier est incomplet

g Par Lotfi Salhi

Venue des fins fonds du Bas-Rhin, Yachir, le joueur émigré qui vient de signer un contrat de deux années avec le club harrachi, n’est pas pour autant assuré d’y jouer. En effet, nous apprenons d’une source sûre, proche de la direction de l’USM El Harrach que le dossier de Yachir est incomplet, le joueur bute sur un problème de lettre sortie. Ce problème de lettre de sortie, l’administration du club harrachi vient de le soumettre à la FAF qui, à son tour, devra aviser le dernier club de

Yachir par le truchement de la Fédération française de football. Selon le joueur que nous avons contacté au téléphone, hier soir, il ne devrait pas y avoir problème pour acquérir cette fameuse lettre de sortie : «Je ne pense pas du tout que cela puisse constituer un quelconque problème pour mon nouveau club. C’est juste une question de procédure qui prendra quelques jours. Je suis libre de tout engagement du fait que l’année dernière, j’étais sans club et donc sans contrat. En tout cas, moi je ne suis pas inquiet du tout, je suis serein et je ne me fais aucun souci à ce sujet».

Lobos a négocié avec Hanitser avant-hier

Charef prolonge le stage jusqu’à lundi

Selon des sources sûres proches de la direction du club harrachi, Mohamed Senhadji, plus connu sous le sobriquet de Lobos a négocié avant-hier à Aïn Témouchent avec Hanitser. Ce dernier, qui refuse toujours de rempiler, exige la présence de son agent aux négociations. Ce qui n’est pas fait pour déranger le dirigeant harrachi qui tient absolument à garder Hanitser dans l’équipe. Au cours de ce premier round des négociations, aucun accord n’a été trouvé entre les deux parties, mais pour autant il n’est pas dit que Hanitser ne sera pas harrachi la saison prochaine. Bien au contraire, du côté de la direction de l’USMH, on est très sereins. «Hanitser va renouveler son contrat, il n’y a aucun doute là-dessus» nous dit-on à ce sujet.

L’entraîneur en chef de l’USMH, Boualem Charef, a décidé de prolonger d’un jour le stage de son équipe à Aïn Temouchent. En effet, nous avons appris d’une source officielle du club harrachi que le stage qu’effectue l’équipe première qui devait prendre fin après demain dimanche a été prolongé d’un jour à la demande de l’entraîneur en chef. Boualem Charef, ayant à cœur de terminer jusqu’à la dernière minute son programme de travail, compte mettre à profit cette journée pour clore son programme.

Gherbi et Alimi n’ont pas joué

La rencontre amicale ayant mis aux prises l’USM El Harrach à l’ASM Oran avant-hier a été marquée par l’absence de deux joueurs de l’effectif harrachi que sont Gherbi et Mehdi Alimi. Ces deux éléments étant souffrant, le médecin du club a préféré les ménager pour cette rencontre, mais ils devraient être tous les deux présents ce soir pour affronter l’IRB Maghnia.

Il s’est réuni avec les cadres des catégories de jeunes

Aït Benabdelmalek installé officiellement avant-hier

Contrairement à Yachir son coéquipier, Belatar est lui aussi confronté au même problème, sauf que pour ce dernier, la direction du club harrachi devra négocier son transfert du fait qu’il est toujours lié par contrat. Notre source affirme que le club harrachi serait disposé à négocier la lettre de libération de Belatar, ce joueur ayant montré de bien belles choses, la direction de l’USMH tient absolument à le garder et n’a pas caché son intention de prendre langue avec le dernier club du joueur afin de racheter son contrat. L. S.

Comme déjà rapporté sur nos colonnes, le nouveau DTS de l’USMH, Aït Benabdelmalek, était installé officiellement dans ses fonctions avant-hier. Sitôt installé, le DTS harrachi s’est réuni avanthier avec les cadres des catégories de jeunes. Au cours de cette réunion, Benabdelmalek a réaffirmé aux entraîneurs des jeunes son ambition de faire, dans un proche avenir, des catégories jeunes de l’USMH une véritable pépinière pour l’équipe première. Une ambition qu’il voudrait partager avec les entraîneurs dont il a la charge. Il est à noter que certains membres du conseil de direction du club ont assisté à cette réunion.

L’USMH va emménager le terrain “La prise d’eau”

Nous apprenons d’une source officielle de l’USMH que le club va bientôt prendre possession du terrain dit “ La prise d’eau”. Ce terrain permettra à la formation harrachie de «caser» ses catégories jeunes dans ce stade, ce qui libérera un tant soit peu celui de Lavigerie, le 1er-Novembre. Il est prévu que ce vieux stade, qui avait connu ses heures de gloire dans les années 50 en abritant des matches de rugby, sera aménagé de façon à ce que le club harrachi y établisse son camp de base. Une excellente opération qui nécessite certes, de gros investissements, mais des investissements très rentables, ce qui donnera à l’USMH une sérieuse assise. Il est à noter enfin que l’USMH devra prendre possession aussi d’un nouveau siège, celui qui fut un temps, le siège de la Mairie, situé en face du lycée Ourida Meddad en contrebas de Belfort.

24

USMH 6 - ASMO 1

En stage depuis quelques semaines déjà du côté de Aïn Temouchent, l’USM El Harrach a conclu avant-hier sa série de matches amicaux avec une écrasante victoire sur la formation de l’ASM Oran sur le score sans appel de six buts à un. Cette rencontre a été dominée par les joueurs de Boualem Charef qui ont montré de bien belles choses au cours de cette partie. Pour l’anecdote, sachez que les buts harrachis ont été inscrits par Touahri (2 buts), Belatar (2 but), Yachir et Latrèche (1 but chacun.

Demou se prépare à remplacer Benabderahmane

Le coach de l’USMH Boualem Charef prépare Demou, la nouvelle recrue pour remplacer Benabderahmane lors des premiers matches de championnat. Benabderahmane étant suspendu pour la reprise, Charef compte donc associer dans l’axe de la défense Demou à Griche. Ces deux garçons ont joué pour la première fois ensemble cette saison avanthier contre l’ASMO en amical. Pour une première, leur production a été satisfaisante, même s’il reste encore des réglages à faire.

L’USMH-IRB Maghnia en amical ce soir

Le staff technique harrachi a programmé un autre match amical pour ce soir, il devra mettre aux prises l’USMH à la formation de Maghnia. Ces deux équipes se sont déjà rencontrées mercredi dernier dans la soirée, le club maghnaoui s’était imposé par la plus petite des marges. L. S.

BIKARA : «On a un groupe qui pourra surprendre» La nouvelle recrue de l’USMH, à savoir Amine Bikara, issue de l’école tlemcénienne, affirme qu’il a choisi l’USMH pour réussir. Il dit aussi que le stage de Aïn Témouchent se déroule dans de bonnes conditions surtout que le staff technique fait un très bon travail.

Comment décrivezvous l’ambiance au sein du groupe harrachi ? C’est un bon groupe qui veut faire quelque chose en plus. Je ne me sens pas comme un nouveau joueur puisque tout le monde me donne un coup de main pour bien intégrer le

groupe. Je pense qu’on a une équipe compétitive pour la saison prochaine malgré le départ de quelques joueurs. Pour ce qui est de l’ambiance, je vous dirais qu’elle est formidable, le groupe vit très bien ensemble, les joueurs sont tous heureux d’être ensemble.

Vous jouez comme arrière gauche, ça ne vous pose pas problème sachant que Zouak est le numéro un à ce poste ? Je ne suis pas venu à l’USMH pour prendre la place de quelqu’un, et encore moins prétendre surclasser mes aînés. Je suis là pour apprendre et pour cela, je donnerai le meilleur de moi-même à chaque entraînement, à

chaque match. J’espère avoir ma chance pour montrer que moi aussi j’ai des qualités et que je sais jouer au ballon.

Pensez-vous que le groupe harrachi est capable de jouer le haut du tableau cette saison ? Il faut jouer nos chances à fond, et ne pas faire de calculs d’épicier. Je pense honnêtement que nous avons un très bon groupe, il y a de la qualité en tout cas chez notre équipe, ça je le garantis. Je voudrais dire aussi que nos supporteurs n’ont pas à s’inquiéter puisqu’on travaille avec acharnement afin d’être prêts pour le début du championnat Propos recueillis par Lotfi Salhi

maracanafoot1185  

maracanafoot1185