Page 1

www.maracanafoot.com

JSK

Les Canaris déterminés à confirmer

«Le début est encourageant» TEDJAR

Jeudi 5 Août 2010 - N° 1184 - Prix 10 DA

10DA

On achève bien les locaux METREF, MEFTAH, DJABOU, GHAZALI ET LES AUTRES BANNIS

Programme spécifique pour Azuka, Naili, Remache et Younes MCA

Amrous et Ghrib face à la presse aujourd’hui

QUI SERA SACRIFIÉ ? Besseghir ou Bouhafer

Le duo fétiche d’Alain Michel

Derrag et Youcef Sofiane

JSMB

Le véritable responsable ? AFFAIRE N’JENG

A qui profite la dévalorisation du joueur du cru ?

La CAN, le Mondial !... Et le football national dans tout ça ?

Bezzaz a rejoué Absent depuis janvier

Ghilès veut à tout prix revenir en sélection

Fouad Bouali sélectionneur du Niger ?


02

Maracana N° 1184 — Jeudi 5 Août 2010

BALLE AU CENTRE Par ALI BOUACIDA

LES RACCOURCIS

«

I

l ne faut pas prendre des raccourcis et aller recruter des joueurs à coups de milliards. Il faut du temps». A peine installé dans son nouveau poste d’entraîneur du Paradou AC, que Othmane Ibrir a fait cette déclaration qu’il nous semble indispensable de rapporter ici, tant elle traduit l’esprit qui domine dans nos clubs. La formation demeure le dernier souci des responsables des clubs, tous postes confondus et seules comptent ces stars qu’on démarche extra muros, quitte à dépenser des sommes colossales. Cet état d’esprit, disons-nous, est dicté d’abord par une sorte de paresse, une incapacité à entreprendre des travaux à long terme et aussi la facilité que procure l’argent, afin de prendre ces raccourcis dont parle Ibrir : recruter un joueur en signant un chèque dont le montant pourrait aisément assurer la prise en charge annuelle d’une équipe de minimes. Et c’est un cercle vicieux auquel le club est confronté puisque la vedette recrutée soit rempile pour le même gros chèque, soit va monnayer ses services chez un autre employeur, et de nouveau les dirigeants refont le même parcours, recrutent une autre vedette et manifestent la même indifférence envers les petites catégories. Logiquement, si on additionne toutes les saisons consacrées à embaucher des joueurs de renom et surtout l’argent dépensé à les rémunérer, il y a de quoi, en ces quelques années, cueillir les fruits d’une formation de jeunes talents qui ont éclos au sein-même du club et qui restent en son sein. Cela s’appelle l’investissement ou, selon les économistes, la planification, c’est-à-dire la conception et l’application de plans de formation sur le long terme qui ne peuvent qu’être absolument bénéfiques au club. Il faut du temps, dit Ibrir, et c’est ce facteur qui fait gravement défaut aux patrons des clubs, obnubilés par le résultat immédiat et aussi la volonté farouche de vaincre le ou les concurrents. Car notre compétition est dominée par cette malsaine concurrence qui consiste à chiper un joueur à l’autre, à surenchérir pour acheter une vedette et à dégainer le chéquier avec une déconcertante facilité pour payer la recrue, alors que les petites catégories éprouvent toutes les peines du monde à s’équiper. Ces raccourcis sont fatals à notre football et aussi à toutes les autres disciplines : la contagion s’est généralisée et lors des championnats d’athlétisme, on a «importé» des athlètes pros de l’étranger, à l’image de Ferguene. Le raccourci s’est généralisé. A. B.

Les sous ... et les dessous de l’affaire N’Jeng

I

l semble que le puissant attaquant de la JSM Béjaïa fait l’objet, actuellement, de beaucoup de convoitises. Il est très courtisé dans l’ombre par des intermédiaires, des managers et même de certaines personnes très introduites dans le club béjaoui. Le centre avant de Béjaïa est ciblé par les responsables du club tunisien de l’Espérance de

Tunis; il est considéré par ces responsables comme de “l’or en barre”. Ils ont fait des manœuvres de rapprochement avec certaines complicités internes lors du stage de Tunisie, et ces manœuvres ont bel et bien eu lieu puisque N’Jeng aurait réclamé son argent au président Tiab. Ce dernier aurait promis à son joueur qu’il sera payé dès qu’il sera à Béjaïa. Pendant

JUMELLES

ce temps, les Tunisiens continuent à faire le forcing en utilisant leurs relations en Algérie pour avoir N’Djeng. Cette situation a quelque peu perturbé la sérénité du groupe et il a fallu l’intervention énergique de Boualem Tiab pour que le calme revienne parmi les Vert et Rouge. Affaire à suivre...

Manager dîtes-vous ?!

L’histoire est tout ce qu’il y a de vrai. Elle a eu pour théâtre la ville de Bordj Bou Arréridj. Un manager (une nouvelle race de sangsues qui gravitent autour des joueurs de football) et son joueur qu’il avait ramené de l’ouest du pays pour effectuer des tests au club local, le CABBA. Le manager et son joueur ont été surpris au petit matin par le veilleur de nuit de la résidence d’hôtes (lieu où étaient hébergés les joueurs résidant hors de la wilaya), en train de s’adonner à une pratique contre nature. Le veilleur de nuit était si choqué par cette scène qu’il finit par ameuter tout le voisinage. Informé de ce qui s’était passé au matin, la direction du club bordjien a dû renvoyer sur le champ le joueur lui interdisant formellement de rester une seconde de plus dans ladite résidence.

ZEKRI vers la porte de sortie

L’entraîneur de l’ES Sétif, Nour-Eddine Zekri, qui a mis sur le dos, presque tout le monde du football est sur le point d’être limogé, a-t-on appris, hier après midi. En effet, notre source nous affirme que dès que cet entraîneur se présentera devant la commission de l’éthique de la FAF, il sera mis fin à ses fonctions par la direction du club. Cette dernière aurait saisi la FAF par une correspondance dans laquelle elle explique que les déclarations de Zekri à la presse égyptienne n’engagent que lui et que le club dégage toute responsabilité. La direction du club sétifien précise que ces déclarations n’engagent civilement et pénalement que Zekri et non le club.

Un gardien kamikaze Le match amical disputé entre le FC Séville et Boca Juniors a rendu son verdict : fracture tibiapéroné pour le jeune attaquant sévillan José Rodriguez Lorsqu'un gardien de but ne s'arrête pas en sortant contrer un attaquant, cela peut faire mal. Très mal. Tout le monde a en tête la sortie de Schumacher face à Battiston en demi-finale du Mondial 1986. L'affaire avait fait grand bruit à l'époque. Ici, nous parlons d'un match amical, seulement. Le FC Séville affronte Boca Juniors. Le contexte est ici, certes, différent, mais la sortie pieds en avant du gardien de Boca Juniors sur le jeune attaquant sévillan José Rodriguez est tout aussi spectaculaire. Comme le prouve le ralenti, la jambe de l'attaquant cède littéralement sous le poids du corps du gardien argentin. Résultat : fracture tibia-péroné pour José Rodriguez et carton jaune, seulement, pour le gardien de but.

Le Vatican contre le Les finalistes du Mondial 2010 condamnés par la FIFA match du dimanche midi

La saison prochaine, un match de Serie A se jouera le dimanche à 12h30, chaque week-end. Une nouveauté mal accueillie par le Vatican. Le dimanche est un jour sacré dans la très catholique Italie. Mais, le football ne se gêne que rarement pour marcher sur les traditions et la saison prochaine un match de Serie A sera décalé au dimanche à 12h30 lors de chaque journée de championnat. Un horaire qui s'inspire de ce qui se fait depuis plusieurs années en Premier League anglaise. Si cette décision fait l'unanimité chez tous les acteurs du foot italien, le Vatican ne sera pas ravi et n'hésitera pas à le faire savoir. Monseigneur Carlo Mazza, évêque de Fidanza, a fait part de son mécontentement face à cette nouveauté. " Se mettre devant la télé à 12h30, quand on va manger ou que l'on se prépare pour aller manger, est une invasion du terrain. Il fallait y penser un petit peu plus. Je crois que le match avancé de 12h30 est vraiment délétère, aussi bien pour les footballeurs que pour les familles. " On attend avec impatience la réaction du Vatican si la Ligue italienne décide un jour de faire se disputer des matches le dimanche de Pâques.

La FIFA a condamné l'Espagne et les Pays-Bas à des amendes pour leur comportement "trop violent" pendant la finale.

L

a finale de la dernière Coupe du Monde a été la plus violente de l'histoire. Avec quatorze cartons jaunes et un rouge, elle a en tout cas été celle avec le plus grands nombres d'avertissements. La FIFA prévoit des

sanctions financières pour les fédérations dont cinq joueurs écopent de cartons pendant un match. Autant dire que la dernière finale dépasse de loin ces prévisions. Les Pays-Bas écopent de 11 000 euros environ alors que l'Espagne devra payer environ 7 000 euros. Des amendes bien dérisoires puisque la FIFA a offert des primes de 23,7 millions d'euros à l'Espagne et 19 millions d'euros à la Hollande. Peut-être les amendes seront-elles retenues sur ces primes...

Un fan chinois attaque un arbitre

Alors que l'arbitre d'un match du championnat chinois venait d'exclure deux joueurs de la même équipe, un supporter est entré sur le terrain pour montrer sa façon de pensée à l'homme en noir. On le sait un arbitre n'a pas la vie facile sur un terrain de football. La preuve, la menace peut venir de partout. Lors d'un match de la Chinese Super League, l'élite du football chinois, un fan mécontent de l'équipe du Qingdao Jonoon Football Club l'a fait savoir à sa façon. L'arbitre venait d'exclure deux joueurs de son club favori. S'ensuit une petite séance de karaté dans un style peu académique. Il est décidément difficile de rétablir l'autorité et le respect des arbitres !

Dugarry-Houllier, round 3

Lundi, Gérard Houllier avait ironiquement dédié le sacre européen de l'équipe de France des moins de 19 ans à Christophe Dugarry, coupable selon lui d'avoir «parlé sans savoir» en critiquant la formation française. Ce mercredi, Duga a répondu au DTN dans les colonnes de L'Equipe. «Gérard

Houllier est sympa de penser à moi, je suis touché qu'il me dédie ce titre, déclare Christophe Dugarry. Je félicite les jeunes pour leur titre, mais j'espère que la Fédération a d'autres ambitions au niveau mondial. Et ce que je constate, en regardant l'historique des Coupes du monde des 20 ans et des 17

ans, c'est que l'équipe de France n'a pas réussi à se qualifier 24 fois sur 30 ! Alors, je suis très heureux que le football français remporte des Championnats d'Europe, mais il me semble qu'il a vocation à exister au niveau mondial chez les jeunes mieux qu'il ne l'a fait jusque-là.»


03

Maracana N° 1184 — Jeudi 5 Août 2010

On achève bien les locaux METREF, MEFTAH, DJABOU, GHAZALI ET LES AUTRES… BANNIS

g Par Mohamed-Amine Azzouz L’équipe nationale ne laisse désormais personne indifférent. Les supporters des Verts ont enfin retrouvé leur équipe fétiche après de longues années de traversée du désert. Il faut dire qu’avec ses qualifications à la CAN et à la Coupe du monde d’Afsud, l’engouement populaire n’a fait que grandir de jour en jour. Hommes, femmes et enfants…vibrent désormais au rythme des Verts. Tout ce beau monde suit de près la sélection nationale. Jusque-là tout se passe bien.

M

aintenant, si l’on jette un simple coup d’œil sur l’effectif de l’EN, on se rendra compte qu’il est constitué dans sa plus importante proportion de joueurs évoluant à l’étranger. En effet, les pros font l’évènement de l’EN. Que ce soit au niveau des instances, du staff des Verts ou des médias, ils ont le chou gras. Cela dit, on a tendance d’oublier les joueurs locaux. Du moins, ceux qui ont le potentiel et les qualités requises pour prétendre à une covocation en équipe nationale. D’ailleurs, rares, très rares même, sont parmi les joueurs locaux, ceux qui ont les faveurs du sélectionneur national Rabah Saâdane. En effet, mis à part Laïfaoui, Gaouaoui, SiMohamed Cedric et Zemmamouche, aucun autre élément parmi ceux qui sont en vue dans le championnat national n’a suscité son intérêt. Pour Chaouchi, il ne l’a pas retenu pour le prochain stage des Verts pour des raisons qu’il n’a pas dévoilées à l’opinion publique, mais qui ont été relatées dans les médias. Il est vrai que tout le monde s’accorde à reconnaître que l’apport des joueurs professionnels est des plus importants et plus que nécessaire. A vrai dire, l’EN ne peut se passer de ses pros. En évoluant en Europe dans des championnats huppés et dans des clubs professionnels au sens propre du terme, nos pros se frottent souvent à un football de meilleure facture et de meilleur niveau que celui de notre championnat national, qui depuis de longues années à présent, a connu une régression certaine.

MALGRÉ TOUTES LES DIFFICULTÉS, NOTRE FOOT RÉVÈLE TOUJOURS DES ÉLÉMENTS DE VALEUR

Cela dit, le football national a de tout temps révélé des éléments de valeur. Ici, nous voulons sans prétention aucune, attirer l’attention sur le fait qu’on n’accorde pas l’importance souhaitée à certains joueurs locaux qui méritent que les instances du football national et Saâdane leur prêtent plus d’attention. On estime que lorsqu’un joueur local est meilleur qu’un joueur évoluant à l’étranger, il doit passer en priorité. Notre intention n’est surtout pas de réanimer une ancienne polémique qui consistait à opposer les joueurs locaux aux pros. Comme si les uns sont plus algériens ou moins algériens que les autres. Non, tel n’est pas le cas. Ce que l’on veut dire, c’est qu’il ne faut surtout pas se désintéresser de ce qui se passe dans le football national, qui malgré toutes les difficultés rencontrées et toutes les insuffisances relatées et connues de tous, il ne manque pas de talents et de joueurs qui émergent du lot. Pour rentrer dans le vif du sujet, disons qu’on se pose certaines questions sur le désintérêt du sélectionneur national par rapport à certains joueurs qui ont fait leurs preuves ou d’autres qui ne laissent personne indifférente par leurs qualités et leur talent. Nous citerons entre autres, les Metref, Meftah, Djabou, Gazali et certainement d’autres qui méritent bien une chance pour prouver de quoi ils sont capables. Le sélectionneur de l’EN A’, Abdelhak Benchikha, est le mieux placé pour le savoir.

METREF, MEFTAH, DJABOU, GHAZALI ET LES AUTRES… De nombreux observateurs avérés, amateurs de la balle ronde nationale et techniciens, on été surpris qu’un garçon comme Metref, qui a convaincu tout le monde par ses qualités et la grande saison qu’il a accomplie sous les couleurs de l’Entente de Sétif, que ce soit en championnat ou lors des joutes continentales auxquelles l’ESS a pris part, ne soit pas retenu par Saâdane dans le groupe Algérie, et pour la CAN ou pour la Coupe du monde. Franchement, on

estime qu’il y avait de la place pour lui. Un élément de la valeur de Rabie Meftah peut apporter un plus sur le flanc droit de l’EN. Très coriace défensivement et porté sur l’offensive, c’est un joueur de couloir très intéressant qui peut être vraiment utile aux Verts. Beaucoup ont été étonné de sa mise à l’écart par Saâdane, alors même que l’EN ne disposait pas d’un latéral droit type. Pourquoi avoir recours à Antar Yahia, Bougherra ou Laïfaoui à droite de la défense, lorsqu’on peut disposer dans son effectif d’un élément comme lui, même si sur le plan tactique le staff a des choix à faire ? Il faut savoir qu’à chacun son rôle, pour dire, qu’on ne veut pas se substituer à l’entraîneur national. Il est le maître à bord sur le plan technique et celui du choix des joueurs. Cela relève de ses prérogatives et de sa responsabilité puisque c’est lui qui doit rendre des comptes à la FAF. N’empêche et c’est aussi notre rôle en tant que médias, de donner des points de vue et d’attirer l’attention des décideurs de l’EN, sur certains aspects qui nous semblent dans une certaine mesure négatifs.

NE PAS DÉVALORISER LE JOUEUR DU CRU Nous estimons qu’il ne faut surtout pas négliger ou dévaloriser le joueur local ? Cela, pour la simple raison que si l’on ne prête pas attention aux joueurs du cru qui émergent et qui cravachent dur pour réussir leur carrière et se mettre en évidence, malgré les difficultés et le manque de moyens dont souffre notre football qui manque d’infrastructures adéquates et de logistiques dignes de ce nom pour des clubs qui se prétendent professionnels; l’ensemble des joueurs locaux sera découragé et notre championnat sera sans attrait et ne connaîtra pas l’engouement souhaité par tous. Car l’essentiel dans tout ça, c’est que la balle ronde nationale revive enfin et renoue avec le beau spectacle pour que le public sportif national, puisse être gratifié d’un beau football. Si nos meilleurs joueurs évoluent à l’étranger et chez nous, il n’y a pas de footballeurs talentueux qui font l’actualité de la balle ronde nationale, c’est comme si notre football n’était en réalité qu’utopie. On a du plaisir à se remémorer les beaux moments vécus dans nos stades, lors de la belle époque 82. Des stars et pas des moindres évoluaient dans les clubs locaux. Les Madjer, Assad, Bensaoula, Fergani, Kouici, Menad, Yahi, Merzekane, Belloumi,

Guendouz, Bencheikh et bien d’autres, rien que ça (!) assuraient le spectacle dans les stades algériens qui affichaient complets à chaque affiche du genre JSK-NAHD, MCA-USMA ou MCO-CRB et beaucoup d’autres rencontres au sommet. Quand vous voyez un Belloumi jouer sous vos yeux, il est clair que pour ceux qui aiment le foot, c’est un vrai plaisir d’aller au stade.

LA CAN, LE MONDIAL…! ET LE FOOTBALL NATIONAL DANS TOUT ÇA ? C’est bien beau de se qualifier à la CAN et à la Coupe du monde, certes. Mais, si vous n’avez pas de football dans votre pays, un football digne de ce nom, à quoi bon ? La vraie satisfaction et la vraie réussite de notre football, c’est de voir des joueurs formés au pays, rejoindre de grands clubs d’outre-mer. Nous n’avons absolument rien contre les pros bien au contraire, mais n’oublions pas qu’en premier lieu, il faudra penser à restructurer notre football pour être capable de produire des joueurs dignes de ce nom qui jouent un football moderne…à l’algérienne. Un football agréable fait de jeu rapide, de passes courtes, très technique et basé sur les contres. Pour y parvenir, il faudra donner les moyens à notre jeunesse pour qu’elle puisse montrer ce dont elle est capable. Quand on apprend à jouer au foot chez soi, l’état d’esprit sur le terrain est assez particulier. Il est vrai que le football s’est mondialisé, mais, il ne faut pas que la balle ronde nationale qui a ses caractéristiques et ses spécificités, soit dénaturée. Ça lui ôtera tout son charme. Quand on évoque les belles années du football national, on parle davantage des attaquants que des défenseurs. On dit souvent : «AssadBelloumi-Madjer» ou «Menad-YahiZidane» que «Guendouz-KorichiMansouri». Non pas pour dévaloriser les très bons défenseurs qu’ils étaient, mais plutôt pour rappeler que notre football était de nature offensive… alors qu’au Mondial en Afsud, les Verts n’ont marqué…aucun but ! Tout cela, pour rappeler qu’il ne faut surtout pas mettre de côté les joueurs locaux, surtout pas les meilleurs d’entreeux. Il ne faut surtout pas avoir le complexe des joueurs évoluant à l’étranger. Car que ce soit pour les locaux ou pour les pros, il faudra avoir un seul souci, prendre les A. M. A. meilleurs sur le terrain.


04

Maracana N° 1184 — Jeudi 5 Août 2010

MBolhi, Halliche, Matmour, Lacen, Yebda, Bougherra…annoncés par-ci par-là !!! Les spéculations vont bon train depuis l’ouverture du marché des transferts à l’étranger.

N

ombre de nos joueurs internationaux ne sont pas totalement fixés sur leur avenir, si l’on se réfère aux informations qui circulent et qui sont rapportées par les différents médias qu’ils soient locaux ou

étrangers. Plusieurs pistes sont annoncées pour tel ou tel joueur, sans que cela aboutisse vraiment à un transfert effectif dudit joueur. C’est un peu normal qu’il en soit ainsi, en cette période de l’année. Cela dit, on s’interroge sur la véracité de toutes ces informations qui ne cessent d’être colportées ça et là, et qui parfois s’entremêlent, sans aucune objectivité. On annonce Matmour à Liverpool, Bougherra et/ou Halliche à Arsenal, Yebda à Blackburn et autres clubs anglais, Lacen au

Deportivo la Corogne, MBolhi à West Ham, etc. Seulement, pour le moment, à vrai dire, on ne voit rien venir de tout cela. Il est vrai que la période des transferts court jusqu’à la fin du mois d’août, certes, mais tout le monde sait que lorsqu’un joueur intéresse vraiment un grand club, ce dernier l’engage sur-le-champ, lorsque les conditions de son contrat le permettent, même si souvent, les négociations sont serrées. Un grand club veille à une gestion rigoureuse de son budget, mais

Bezzaz a rejoué

Absent depuis janvier

Yacine Bezzaz voit enfin le bout du tunnel. Victime d'une rupture des ligaments croisés au début de l'année 2010, le milieu des Verts va beaucoup mieux. Arrivé à Troyes en provenance du Racing Club de Strasbourg en juillet dernier, l'ancien joueur de la JS Kabylie a repris l'entraînement normalement avec le groupe. Le Fennec a joué en amical, hier mercredi, en fin d'après-midi, une mi-temps avec la réserve de l'ESTAC face à Saint-Dizier (CFA 2).

Fouad Bouali dans le Bouazza en voie de viseur du Niger ? guérison

Fouad Bouali, un temps pressenti pour renforcer le staff technique des Verts, intéresserait la Fédération nigérienne de football (FENIFOOT). La Fédération nigérienne serait intéressée par les services du technicien algérien, selon nos informations. Sous contrat avec le WA Tlemcen, Fouad Bouali disposerait d'une cote intéressante à la FENIFOOT. La Fédération nigérienne, qui s'inspire du modèle algérien, verrait en lui l'entraîneur idoine pour prendre en mains les destinées de la sélection nationale. L'entraîneur du WAT pourrait cumuler les deux fonctions au cas où le choix des Nigériens devait se porter sur lui. Une proposition pourrait prochainement atterrir sur son bureau. Rappelons que Fouad Bouali était très fortement pressenti pour devenir l'adjoint de Rabah Saâdane en sélection algérienne. Annoncé partant du WAT, le technicien tlemcénien a finalement repris les rênes du club et prépare la nouvelle saison.

Lacen au Deportivo la Corogne : rien n’est moins sûr

Aux dernières nouvelles comme rapportées par différents médias, notamment de la presse spécialisée, l’international Medhi Lacen a de fortes chances d’atterrir au club espagnol le Deportivo la Corogne. En effet, le Racing Santander voudrait fructifier son transfert afin de procéder à quelques recrutements pour renforcer sa ligne offensive cette saison. D’après nos informations, le départ de Lacen au Deportivo est une possibilité qui n’est pas à écarter. Seulement, d’après nos informations, il n’y a pour le moment rien de concret, puisque les dirigeants des deux clubs n’ont même pas encore entamé les discussions à propos du milieu de terrain des Verts. Ils ont seulement, chacun, formulé ses intentions par rapport à son éventuel transfert à la Corogne. Donc, affaire à suivre.

Souffrant d’une pubalgie, après une blessure qu’il a contractée lors de la reprise des entraînements avec sa nouvelle équipe ArlesAvignon, Hameur Bouazza qui poursuit les soins depuis environ trois semaines de cela dans un centre spécialisé en médecine sportive à Saint Raphaël, est en voie de guérison, selon le staff médical du club. Pour preuve, il devrait reprendre ces jours-ci le chemin de l’entraînement. Toutefois, il lui faudra un peu de temps avant qu’il puisse retrouver sa forme physique et, par conséquent, la plénitude de ses moyens. Il est donc, d’ores et déjà, out pour la première apparition de sa nouvelle équipe en championnat de Ligue 1 qui la verra donner la réplique au FC Sochaux Montbéliard.

lorsqu’il tient vraiment à la venue d’un joueur pour renforcer l’un de ses compartiments, il le fait. On ne veut surtout pas dévaloriser nos internationaux, mais dans tout ce qui se dit ou s’écrit, ça et là, il y a à prendre et à laisser. Tout le

monde est à l’affût de la moindre information, sachant que lorsqu’il s’agit de réelles transactions, la discrétion n’est pas un vain mot. Qu’en sera-t-il de la véracité de tout cela ? Réponse avant le 31 août .

Ghilès veut à tout prix revenir en sélection

E

vincé par Saâdane après la qualification de l’EN à la CAN et au Mondial 2010, Kamel Fethi Ghilès, qui avait du mal alors à cacher sa peine, est en train de retrouver le moral. Son engagement par le nouveau promu de la Ligue 1 du championnat de France, l’AC Arles-Avignon semble l’avoir booster. Il est vrai qu’après ses déboires avec Hull City où il n’a que rarement été aligné, la saison passée et sa mise à l’écart de l’équipe nationale, la veille de la participation des Verts à la CAN, il n’avait pas du tout le moral. Dans une longue interview accordée hier à nos confrères d’El-Heddaf et du Buteur, le néo-attaquant arlésien n’a pas caché son souhait de revenir en sélection. Il a fait savoir qu’il était plus que motivé et doublement déterminé à sortir le grand jeu pour réussir à s’imposer au sein de sa nouvelle formation, avec une seule idée en tête…convaincre Saâdane de l’appeler à nouveau en équipe nationale. Il y croit fermement. Avant cela, il compte réussir de bons matches avec sa nouvelle équipe, qui pour sa première expérience au sein de l’élite du football français, a de sérieux challenges à relever. Ghilès, qui n’a plus joué en France depuis 2006, alors qu’il défendait les couleurs de l’AS Cannes se dit très heureux de rejouer en France et de surcroît en Ligue 1. Il a affirmé que sa mise à l’écart de l’EN l’a beaucoup affecté et qu’il aurait souhaité que Saâdane lui explique les raisons qui l’ont amené à se séparer de ses services. Il est normal, qu’après qu’il eut pris part à toute la phase éliminatoire qui a conduit les Verts à la double qualification, Coupe

d’Afrique - Coupe du monde et l’euphorie qui s’en est suivie, il lui était pénible de ne pas savourer tout cela par une participation à ces deux grandes compétitions continentale et mondiale. Pour notre part, on se demande toujours si Ghilès a été écarté de l’EN pour une raison technique où pour une autre raison extrasportive (?!) Le temps nous le dira. En effet, dans le cas où il retrouvera la grande forme et que le sélectionneur national qui a besoin de renforcer son compartiment offensif se passera de ses services…

GHILÈS BOUDEBOUZ : UN FACE-À-FACE ATTENDU Nos deux compatriotes, Ryad Boudebouz et Kamel Fethi Ghilès, qui n’ont pas eu l’occasion de se croiser en sélection, se croiseront sur le terrain, dans un face-à-face attendu, pour une entrée en matière du championnat de France, qui verra leurs équipes respectives s’affronter dans un duel très attendu. Si pour Arles –Avignon, l’équipe de Ghilès, il s’agira de réussir sa première sortie de la saison, pour Sochaux de Boudebouz, il s’agira plutôt de faire taire les critiques et de mettre les supporters du club en confiance, après leur inquiétude grandissante qui a fait suite à l’enchaînement de contreperformances inquiétantes, lors des matches amicaux de préparation. Pour nos deux compatriotes, il s’agira plutôt de se mettre en évidence et de s’imposer chacun au sein de son équipe pour mieux servir par la suite l’EN. A. M. A.


05

Maracana N° 1184 — Jeudi 5 Août 2010

DIVISION UNE

MCA

Le problème avec la FAF à l’ordre du jour Amrous et Ghrib face à la presse aujourd’hui

g Par Mounir Benkrami

La direction du Mouloudia d’Alger a prévu une conférence de presse ce matin à partir de 10h au siège social du club à la villa de Chéraga où le fameux bras de fer avec la Fédération algérienne de football sera à l’ordre du jour.

D’

après nos sources, le président du club, Sadek Amrous et le premier responsable de la section football, Omar Ghrib, envisagent sérieusement de « vider » leur sac à l’occasion de cette conférence de presse. D’ailleurs, il n’est de secret pour personne que les dirigeants du vieux club algérois en particulier, Omar Ghrib, profitaient de chaque occasion pour dénoncer l’attitude des responsables de l’instance fédérale en visant carrément le président, Mohamed Raouraoua concernant notamment, cette affaire du bouclier du champion et de la prime du titre. «C’est vraiment injuste, notre équipe s’est battue durant toute

C

une saison avant de décrocher haut la main le titre de champion avec une équipe jeune et avec peu de moyens en dépit de tous les problèmes internes. Mais visiblement, cette consécration dérange pas mal de personne à commencer par le président de la Fédération algérienne de football qui n’a même pas pris la peine de nous féliciter sans parler du trophée et de la prime qui nous reviennent de droit», nous dira Omar Ghrib. Et d’ajouter : «Même le président de la

omme il est su, le Mouloudia d’Alger possède trois latéraux droits, à savoir Abdelkader Besseghir, Toufik Bouhafer et Hicham Mouici en sachant que les deux derniers ont été recrutés cette saison. Mais l’info du jour est que l’entraîneur Alain Michel a surpris tout le monde en annonçant qu’il voulait seulement deux arrières droits au lieu de trois. La question qui se pose maintenant est la suivante : Qui de Besseghir, Mouici ou Bouhafer sera sacrifié dès le retour de Pologne ? Logiquement parlant, c’est la nouvelle recrue Toufik Bouhafer qui est le plus proche à la libération puisque Besseghir qui affiche une forme éblouissante et Mouici qui a déjà la confiance d’Alain

République, M. Abdelaziz Bouteflika, nous a honorés par son message de félicitations tout comme le Premier ministre, M. Ahmed Ouyahia et le MJS, M. Hachemi Djiar alors que jusqu’à l’heure actuelle, le Mouloudia n’a absolument rien reçu de la FAF ce qui est vraiment grave.» D’après ces déclarations, les dirigeants du MCA ainsi que les supporters de ce prestigieux club ne comprennent toujours pas l’attitude de la FAF dont les responsables avaient

effectué le déplacement à Sétif la saison précédente, pour décerner le trophée et le chèque à l’ESS après sa consécration avant même la fin du championnat puisque les partenaires de Hemani devaient livrer leur dernier match à Bologhine contre justement, le Mouloudia d’Alger. Ce qui est certain, c’est que la conférence de presse d’aujourd’hui s’annonce tout simplement intense et très agitée au vu de la colère et du désarroi des dirigeants mouloudéens. D’après

QUI SERA SACRIFIÉ ?

certaines indiscrétions, les responsables envisagent aussi de boycotter la Supercoupe programmée par la FAF. D’ailleurs, Omar Ghrib était clair, net et précis en évoquant ce sujet « super-coupe dites-vous ? Je pense que le MCA n’est pas concerné du moment que la FAF ne veut toujours pas reconnaître que le champion version 2009/2010 n’est autre que le Mouloudia Club d’Alger.» No comment ! M. B.

Besseghir ou Bouhafer

Michel peuvent dormir sur les deux oreilles. Mais si on sait que Bouhafer est l’un des amis proches de l’attaquant Derrag, qui est d’ailleurs, à l’origine de sa venue au MCA, on peut dire que tout change. C’est d’ailleurs pour cette raison précise que les dirigeants du vieux club algérois font de leur mieux pour éviter toute polémique concernant le couloir droit en préférant tout simplement garder les trois joueurs malgré le souhait de l’entraîneur de libérer l’un d’eux. En tout cas, si cela va être le cas, c’est le jeune Abérane qui sera automatiquement sacrifié dès le retour de Pologne sauf si la FAF décide autrement en ajoutant les fameuses trois licences supplémentaires souhaitées par tous les clubs de la division 1 en

particulier, ceux qui ont des engagements internationaux comme la JS Kabylie, l’ES Sétif et le Mouloudia d’Alger. M. B.

Ouamane demande des nouvelles de Pologne

Le duo fétiche d’Alain Michel Derrag et Youcef Sofiane

Très rapides, bons dribleurs, opportunistes et bien en jambe, telles sont les particularités des deux attaquants mouloudéens, Mohamed Derrag et la nouvelle recrue, Youcef Sofiane. D’ailleurs, l’entraîneur Alain Michel a immédiatement pris la décision de compter sur ce nouveau duo de choc qui selon ses dires, «fera très mal cette saison». Et si Mohamed Derrag a déjà fait ses preuves lors de l’exercice écoulé en réalisant tout simplement une saison époustouflante selon un avis unanime avec à la clé, 9 buts et le titre honorifique de meilleur passeur du championnat, son nouveau complice, Youcef Sofiane appelé à faire oublier Hadj

Bouguèche, se doit de sortir le grand jeu pour assurer cette tâche difficile. Mais la bonne nouvelle est que l’ancien international français des U17 aux côtés de Hassan Yebda et Mourad Meghni, se dit prêt et bien décidé à relever le défi. En tout cas, il n’arrête pas de marquer de précieux points depuis sa venue au Mouloudia surtout durant les quatre matches amicaux livrés jusqu’à présent. Ce qui est sûr c’est que la grande famille des Vert et Rouge et ce, à commencer par l’entraîneur Alain Michel, mise énormément sur ce tandem de feu annoncé justement par le technicien français du MCA. M. B.

Le gardien Mohamed Reda Ouamane qui a officiellement opté pour le Mouloudia d’Oran au lendemain de la venue de son ami, Seddik Bouhedda de l’ASMO, n’arrête pas de demander des nouvelles de son ancien club même si quelque part, l’enfant d’El Bahia n’a toujours pas digéré sa libération. Ouamane est même en contacts permanents avec les Babouche, Megherbi, Besseghir et autre Zeddam.


06

Maracana N° 1184 — Jeudi 5 Août 2010

LIGUE DES CHAMPIONS

Les Canaris déterminés à confirmer JSK

g Par Saïd Aberkane

Après avoir bénéficié de deux jours de repos bien mérité accordé par le coach Alain Geiger, les joueurs ont retrouvé le chemin des entraînements avant-hier aprèsmidi. Ils ont effectué une séance légère lors de la reprise.

L

es gars des Genêts auront pour mission de préparer leur prochain et dernier match aller de la phase des poules de la Ligue des champions africaine contre Al Ahly d’Egypte prévu pour le 15 de ce mois au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou à 22h. Inutile de dire que les joueurs avaient le moral gonflé à bloc lors de cette reprise des entraînements après leur deuxième succès consécutif. Le coach kabyle aura la lourde tâche de préparer son équipe beaucoup plus moralement et psychologiquement, qu’autre chose. En effet, la 2e victoire arrachée a faitdu bien pour le groupe. Le technicien kabyle devra trouver les mots justes pour réconforter ses poulains et leur permettre de continuer sur leur lancée et sur cette dynamique qui les anime. Une mission qui ne sera pas facile pour Alain Geiger et son adjoint Bouhellal, même si ce dernier est connu pour ses talents de communicateur. Les joueurs semblent déterminés à confirmer et préparer le prochain match avec la ferme intention de le gagner, et garder leur place de leader du groupe. Les camarades de Mohamed Amine Aoudia doivent oublier les deux succès enregistrés et se concentrer pleinement sur leur prochain match qu’ils doivent impérativement remporter devant leur public s’ils ne veulent pas compliquer leur tâche pour la suite du parcours, qui ne s’annonce pas de tout repos, sachant que le prochain adversaire a pour nom Al Ahly d’Egypte. Les Jaune et Vert sont donc appelés à confirmer leur dernier succès arraché face au FC Heartland.

LE RÊVE EST PERMIS Qui aurait parié sur une deuxième victoire de suite de la JSK samedi dernier face au FC Heartland ? On se pose la question quand on sait que même les joueurs et l’encadrement ne misaient pas sur un tel succès. On en dira autant des supporters qui appréhendaient beaucoup cette deuxième sortie consécutive de leurs favoris et qui plus est devant un visà-vis loin d’être le premier venu, puisqu’il s’agissait du FC Heartland et qui n’est autre que le dernier finaliste de la Ligue des champions d’Afrique la saison écoulée. C’est ce qui explique le sentiment de soulagement, mêlé d’émerveillement éprouvé par les fans

de la Kabylie à la fin de la partie. Pour eux, le rêve est désormais permis avec cette équipe de la JSK qui a frappé fort d’entrée et qui n’a sans doute pas fini de faire parler d’elle, comme elle le fit si bien lors des deux premiers matches aller de la phase des poules. Ce qui conforte en plus cette opinion, c’est le rythme sur lequel les joueurs on terminé leurs parties. Cela ne peut que traduire les bienfaits du stage accompli à Casablanca et aussi à Marseille. Une grandeur à la dimension du merveilleux public qui a eu la bonne inspiration de répondre présent dès les deux premiers rendez-vous de la saison dans cette compétition continentale.

TEDJAR : «Le début est encourageant» Le milieu de terrain de la JSK, Saâd Tedjar, que nous avons accosté avant-hier, nous a déclaré qu’il est très content d’avoir contribué à cette deuxième victoire de son équipe dans cette phase des poules. Ce dernier estime que lui et ses coéquipiers sont déterminés à aller de l’avant et aussi à confirmer leur bonne santé lors des prochaines échéances.

Vous vous êtes remis au travail, comment est l’ambiance ? Très bien, on a repris les entraînements pour préparer les prochains matches avec un moral au beau fixe. Tout le monde a bien réagi et croit en ses moyens pour continuer sur cette lancée. L’équipe a acquis beaucoup d’expérience et peut s’accommoder à toutes les circonstances. On doit oublier nos deux succès et se concentrer uniquement sur notre travail pour préparer le troisième match aller face Al Ahly, qui aura lieu au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou. Que pouvez-vous nous dire sur cette deuxième victoire

de la phase des poules contre le FC Heartland ? On ne pouvait mieux espérer pour un début de cette phase des poules. Il est très encourageant de gagner, même par un petit but, et cela nous permettra de jouer les matches suivants avec plus de confiance.

Ce deuxième succès consécutif a été acquis à l’arraché en seconde mi-temps de la rencontre ; il n’a pas été facile, n’est-ce pas ? L’entame de cette compétition continentale n’a jamais été facile pour plusieurs raisons ; ce qui importe, ce sont les trois points. Même si la manière laissait un peu à désirer, surtout en première mitemps, nous avons fait l’essentiel en empêchant l’adversaire de développer son jeu et par là même commettre des fautes, et c’est sur l’une d’elles que nous avons pu scorer. On s’attendait un peu à ce genre de difficultés, mais la situation s’améliorera forcément au fil des journées. Ne pensez-vous pas que les défections nombreuses enregistrées à cause des suspensions et des blessures vous ont quelque peu porté préjudice ?

PROGRAMME SPÉCI-

Sincèrement, je ne le pense pas, car cette saison notre équipe ne repose pas sur des individualités, mais sur tout un groupe. Donc, s’il arrive à un élément d’être blessé ou suspendu, le coach n’a aucun problème à le remplacer vu la richesse de notre effectif.

En ce qui vous concerne, comment jugez-vous votre prestation ? C’est au coach et à tous ceux qui ont vu le match de porter un jugement là-dessus. Pour ma part, je dirais que j’ai pu appliquer les consignes de l’entraîneur. Vous allez affronter Al Ahly lors du troisième et dernier match aller de la phase des poules ; comment voyezvous cette confrontation ? Al Ahly est une équipe qui n’est plus à présenter certes, mais nous n’aurons d’autre choix que de remporter les trois points de la victoire, et ce, pour gagner encore en confiance et ne pas compliquer notre tâche. Nous savons que notre mission ne sera guère facile, mais nous sommes déterminés à ne pas rater cette empoignade, d’autant plus que nous allons évoluer devant notre public. La victoire est impérative

FIQUE POUR AZUKA, NAILI, REMACHE ET YOUNES Les quatre joueurs des Canaris, Azuka, Remache, Younes et Naïli ont suivi un programme spécifique sous la houlette d’Alain Geiger. Ce dernier a jugé que le premier est en manque de compétition et pour les autres éléments, les trois nouveaux recrutés, à savoir Naïli, Remache et Younes, ces derniers devront travailler encore dur pour retrouver leur forme. Donc, ces quatre joueurs ont suivi un biquotidien depuis la reprise des entraînements. A. S.

et nous avons les moyens de la réaliser.

Al Ahly, qui reste sur une victoire lors de la précédente journée chez elle face Al Ismaily, se déplacera aussi avec l’idée de confirmer… Il est vrai que Al Ahly viendra avec l’idée de nous accrocher et confirmer son dernier succès réalisé contre Al Ismaily à domicile, mais cela ne se fera pas à nos dépens. Comme je vous l’ai dit, nous sommes bien déterminés à remporter ce troisième et dernier match de la phase des poules, car on a besoin de cette victoire pour nous permettre d’atteindre notre objectif qui est la qualification aux demi-finales. Victoire attendue face Al Ahly ? Je commencerai par féliciter notre adversaire d’Al Ahly pour sa victoire sur son terrain, mais j’ajouterai quand même qu’ils n’auront rien à espérer chez nous. Déjà, quel que soit le nom de notre adversaire, ce sera un match à domicile, et pas question de se rater. Les trois points seront notre lot. Entretien réalisé par Aberkane Saïd


DIVISION UNE

07

Maracana N° 1184 — Jeudi 5 Août 2010

JSK

DU BIQUOTIDIEN AU MENU AFIN DE BIEN PRÉPARER LE MATCH FACE À AL AHLY

g Par Aomar Moussi

Le prochain match comptant pour la 3e journée de la phase des poules de la ligue des champions africaine, qui mettra aux prises la JSK au Ahly revêt une extrême importance pour les coéquipiers de Lamara Douicher.

C

es derniers, qui ont repris du service avant-hier à 18h sur leur terrain, ont élevé le rythme de la préparation dès le lendemain. En effet, le coach Alain Geiger, conscient de la lourde tâche qui attend ses poulains dans une dizaine de jours face à l’ogre égyptien, a donc décidé, en concertation avec son adjoint Kamel Bouhellal, de programmer deux séances d’entraînements par jour. Les camarades de Mohamed Amine Aoudia ont été appelés hier à effectuer une première séance dans la matinée et plus précisément à 9h, et la seconde a eu lieu dans l’après-

midi de la même journée. Alain Geiger, en homme averti, sait pertinemment que pour venir à bout de cette grande équipe d’Al Ahly, ses joueurs doivent redoubler d’efforts aux entraînements et se préparer comme il se doit sur tous les plans afin d’espérer réussir la passe de trois, faute de quoi ils passeront à côté et laisseront à coup sûr des plumes lors de cette chaude empoignade algéro-égyptienne, la deuxième du genre, après celle qui a opposé les Kabyles aux Ismaïlis en terre égyptienne. Les Hamiti, Belkalem, Douicher, Oussalah, Azuka et compagnie sont animés d’une grande volonté et affichent une grande détermination en prévision de cet important rendezvous, sachant qu’une autre victoire propulsera les Kabyles au carré d’as de cette prestigieuse compétition continentale. Les protégés de Geiger, qui ont assuré l’essentiel lors de la précédente rencontre face au Heartland FC, ne veulent en aucun cas rater cette deuxième sortie de suite à domicile et devant leur large public. Ils comptent se préparer en con-

Beaucoup de travail attend Naïli, Remache et Younes

S’il y a bien des joueurs qui sont en manque, ce sont bel et bien les trois nouvelles recrues, le milieu de terrain récupérateur Bilel Naïli, le défenseur Belkacem Remache et l’attaquant Sofiane Younes.

M

ême si l’ex-Belouizdadi joue avec l’équipe et qu’il est en avance par rapport aux deux autres joueurs, il devra travailler davantage pour être au meilleur de sa forme. Remache, qui s’est contenté uniquement de la semaine de stage effectuée en terre française, plus précisément à Aix-en-Provence, est appelé à cravacher dur pour espérer déloger Coulibaly ou Ziti du poste d’arrière droit. L’ex-Annabi, qui est un élément de valeur et qui a été recruté pour pallier le départ de l’ex-capitaine Mohamed Rabie Meftah, aura vraiment du pain sur la planche. S’il veut vraiment s’imposer comme titulaire indiscutable dans l’échiquier de Geiger, Remache doit fournir plus d’efforts et ce, afin de retrouver toutes ses forces et ses marques. C’est le cas aussi pour Younes qui n’est qu’à sa troisième séance de travail avec sa nouvelle équipe. L’exattaquant du CRB, qui a déjà disputé un match sous les couleurs de son ancien club face au Djoliba de Bamako, est à court physiquement. Il est loin de son niveau ; donc, il devra travailler d’arrachepied pour revenir à son meilleur niveau. Du moment que ce joueur n’est pas concerné par la compéti-

séquence pour attaquer cette chaude empoignade dans de bonnes conditions et avec toutes leurs forces.

UN MATCH AMICAL POUR RESTER COMPÉTITIFS Afin de combler ce grand vide pendant cette période, le staff technique de la JSK a demandé aux dirigeants de lui trouver un sparring-partener afin de préparer le prochain rendez-vous comme il se doit et dans les meilleures conditions. Les responsables kabyles ont du mal à trouver une équipe, à laquelle leur équipe donnera la réplique, sachant que la plupart d’entre elles se trouvent en stage de préparation en dehors du pays. Aux dernières nouvelles, une rencontre amicale est programmée en début de la semaine prochaine au stade du 1er Novembre de TiziOuzou. L’adversaire de la JSK ne sera autre que le club de la

Nnationale II, NRB Réghaïa. Une opportunité et pour les joueurs et pour le staff technique en prévision du match face au Ahly d’Egypte qui se profile à l’horizon. Le match aura lieu ce samedi ou dimanche à Tizi-Ouzou. Alain Geiger va saisir l’occasion pour faire tourner son effectif et voir à l’œuvre de nouveau ses joueurs et faire le constat sur l’état de forme de tout un chacun. Les joueurs, qui veulent garder cette bonne dynamique de victoires, ne comptent pas baisser les bras ou lâcher prise, bien au contraire ils attendent de pied ferme leurs homologues égyptiens et ce, malgré la difficulté de leur tâche. Les Aoudia, Hamiti, Tedjar, Coulibaly et autres croient de plus en plus en leurs capacités et ne jurent que par la victoire et ce, quelles que soient la nature et la grandeur de l’adversaire. Cette rencontre amicale qui est prévue au début de la semaine prochaine va permettre aux joueurs de rester

compétitifs et d’être en jambes et ce, à quelques jours seulement de cette capitale rencontre attendue pas uniquement par les supporters kabyles, mais par tous les Algériens, et ce, vu la rivalité qui existe entre les deux pays, surtout après ce fameux match d’Oum Dourmane au Soudan et qui s’est achevé en faveur des Fennecs sur le score d’un but à zéro. Un résultat, pour rappel, qui a permis à l’EN de se qualifier au Mondial sud-africain. La rencontre JSK-Al Ahly sera suivie par un large public, et les 3 points auront leur pesant d’or pour la suite du parcours. Les joueurs kabyles, qui auront à en découdre en amical avec l’équipe du NRBR, mettront donc à profit cette joute amicale pour peaufiner leur préparation et être fin prêts, avant le grand rendez-vous face aux Egyptiens d’AlAhly qui aura lieu le 15 août au stade du 1er Novembre de TiziOuzou dans une soirée ramadhanesque à 22h. A. M.

Mehdi Kerrouche ne sera pas retenu

La direction de la JSK, à,s sa tête le président Mohand Chérif Hannachi a, décidé de ne pas recruté l’attaquant de Naval, Mehdi Kerrouche.

tion africaine, sachant qu’il a déjà une licence CAF avec son ancien club, le CRB, il se contentera de participer aux entraînements avec ses nouveaux partenaires, en attendant le début du championnat 2010-2011 pour faire son baptême du feu sous le maillot kabyle. Les trois joueurs, Naïli, Remache et Younes ont besoin d’améliorer leurs capacités physiques afin d’être au même pied d’égalité de préparation que leurs coéquipiers et pourront au finish avoir un rendement à la hauteur des aspirations de la grande famille de la JSK. A. M.

L

es dirigeants kabyles ont jugé que l’engagement de ce joueur ne servira à rien. Kerrouche, qui a déjà porté par le passé les couleurs de l’USM Alger, et qui s’est illustré la saison dernière avec le club portugais Naval, en marquant plusieurs buts, était sur les tablettes de la JSK. Il devait même rallier la ville des Genêts aujourd’hui pour passer des tests. Vu les grandes qualités de cet attaquant, ce dernier pourrait largement prétendre à un contrat avec les Lions du Djurdjura. Mais aux dernières nouvelles, les responsables kabyles se sont rétractés, en décidant de ne plus recruter aucun joueur pour le

moment. Du coup, la piste Mehdi Kerrouche est définitivement écartée et le boss Hannachi se contentera de l’effectif qu’il a sous la main. Les joueurs qui composent la ligne offensive de la JSK et qui sont au nombre de cinq (Aoudia Mohamed Amine, Yahia Chérif Sid Ali, Hamiti Farès et Isu Azuka et de la nouvelle recrue Younes) Sofiane, sauront certainement être à la hauteur de la confiance placée en eux par la grande famille kabyle. Le recrutement d’un autre attaquant n’a pas été jugée utile, du moment que les attaquants actuels font sensation et retrouvent petit à petit leur efficacité et leur sens du but. Les responsables kabyles ont préféré écarter la piste Kerrouche Mehdi, mais ils pourront revenir à la charge au mercato hivernal prochain, où ils pourront l’engager ou s’attacher les services d’un autre joueur. A. M.


08

Maracana N° 1184 — Jeudi 5 Août 2010

DIVISION UNE

Charef en colère contre les joueurs USMH LEUR RENDEMENT FUT MITIGÉ EN MATCH AMICAL Encore une fois, l’entraîneur de l’équipe de l’USMH, Boualem Charef, a haussé le ton.

E

n effet, les partenaires de Hanitser ont pris part à un match amical avant-hier, où les joueurs ont livré une piètre prestation. Le match s’est soldé sur un score de parité d’un but partout. Cela n’a pas laissé indifférent le coach Charef qui a lessivé ses joueurs. Il faut dire que les joueurs n’ont rien démontré lors de cette joute amicale face à la formation de Zidoria Témouchent. En effet,

les gars d’El Harrach ont montré beaucoup d’insuffisances, notamment en milieu de terrain, c’est ce qui a mis en colère le driver qui n’a pas hésité à hausser le ton . Pis encore, l’unique but des Harrachis a été inscrit par l’attaquant Hanitser suite à une grosse bévue du gardien témouchentois. «Les joueurs sont très fatigués après avoir subi une bonne charge de travail. De plus, ils se sont entraînés la matinée, donc, on ne pouvait pas s’attendre à une grosse partie» affirme l’un des collaborateurs de Boualem Charef. Cepedant, ce dernier ne partage pas le même avis que celui de son adjoint, dans la mesure où une source très proche du staff technique nous a

confié que Charef est tellement en colère qu’il a menacé quelques joueurs de les renvoyer. Cela prouve à quel point le staff technique de l’USMH tient en ce stage de préparation. En tout cas, les joueurs se doivent de se ressaisir lors des prochaines joutes amicales, et éviter les erreurs commises avant-hier, où les coéquipiers de Djerbala ont perdu beaucoup de balles, et ont commis plein d’erreurs techniques. Enfin, à signaler que la fatigue a envahi les Harrachis, et ce, en raison de la charge imposée par le staff technique, sachant que les joueurs sont soumis ces derniers jours au triquotidien. Lotfi S.

BELLAT : «Je commence à retrouver mes repères»

De retour à l’USMH, Nabil Bellat, formé au club, veut à tout prix retrouver son niveau. En effet, le joueur a dû passer un passage à vide lors des deux dernières saisons. A la JSK comme au CRB, Bellat affirme qu’il a raté ses passages chez ces deux clubs. Désormais, le joueur veut passer une autre étape dans sa carrière, en s’imposant à El Harrach. En tout cas, l’arrière droit affiche une belle forme, au point de séduire le coach Charef qui n’a pas hésité de l’encenser.

Guessoum saisit la Ligue

L’affaire Guessoum n’a pas encore connu de dénouement. En effet, le joueur est toujours dans le flou, suite à ce qu’il a enduré avec la direction de l’USM Blida. Guessoum, qui veut à tout prix retourner à l’USMH, a saisi la Ligue, en envoyant une lettre aux instances de la LNF. A signaler que Guessoum est bloqué par le président de l’USMB, Zaïm, et n’a pas encore perçu ses arriérés. L. S.

Comment se passe la préparation ? Dieu merci, tout se passe comme prévu. Franchement, on se plaît aux entraînements. Nous travaillons en parfaite harmonie avec le staff technique. Je peux vous dire que tout le groupe supporte la charge de travail imposée par l’entraîneur. En tout cas, on n’a pas de choix que de travailler intensément, car le mois de Ramadan approche à grands pas, et à ce moment-là, c’est évident que le staff technique diminue la cadence. Donc, nous devons profiter en cette période pour réussir une bonne préparation, et être prêt pour le début de saison. L’équipe a eu un rendement au-dessous de la moyenne lors du match amical face à Zidoria, au point où le coach semblait très en colère… Certes, nous n’avons pas livré une grande prestation, mais il faut savoir que ce n’était pas évident d’être au top. En effet, nous avons subi une importante charge de travail qui nous a un peu fatigués. De toutes manières, il ne faut pas oublier que ce n’était qu’un simple match amical où l’entraîneur a tenté plusieurs variantes. Lors de la préparation, l’important est de bien se

concentrer pour être au top physiquement. Une fois le stage ponctué, je suis persuadé que nous livrerons des prestations meilleures. Que pouvez-vous nous dire sur l’effectif de l’USMH version 2010/2011 ? Je pense que nous disposons d’un effectif jeune qui a beaucoup de choses à démontrer. Nous les anciens, nous devons aider ces jeunes ainsi que les nouvelles recrues afin qu’elles s’adaptent à nous. Je peux vous dire que l’équipe d’El Harrach peut réaliser des exploits lors du prochain exercice, car je sais qu’il y a du potentiel. De mon côté, je ne me sens pas dépaysé. Je connais beaucoup d’anciens joueurs, et aussi l’entraîneur Charef que j’ai eu comme entraîneur ici à El Harrach. Au CRB, vous avez été utilisé dans différents postes, c’est ce qui a fait que vous soyez un peu perturbé au point de quitter le club ? Exactement, je pense que le fait de ne pas être stable dans un club nous déconcentre. Cela dit, à l’USMH, je compte jouer dans la récupération. Enfin, c’est ce que m’a dit Charef, puisque c’est lui qui m’appelé pour revenir à El Harrach. Avec le départ de Naïli à

la JSK, je ferais de mon mieux afin de bien assurer la tache de la récupération. Vous souffrez d’un manque de compétition. N’avezvous pas peur que cela ait des répercussions sur votre rendement ? Il est vrai que je n’ai pas beaucoup joué la saison passée, mais je vous affirme que je me sens bien physiquement. Avec une bonne préparation, je suis sûr de retrouver mes repères. En tout cas, en signant à l’USMH, mon objectif primordial est de retrouver mon niveau. Entretien réalisé par Lotfi S.

Guerbi écourte la séance d’hier

RACIM ET MAHFOUD SE CONTENTENT DE TOURS DE PISTE Les deux joueurs de l’USMH Racim et Mahfoud qui sont toujours blessés se contentent pour l’instant de courir. N’ayant pas participé au match amical d’avant-hier, ces deux éléments se sont adonnés à des tours de piste tout au long de la rencontre que livraient leurs coéquipiers contre le Zidoria SAT.

QUARTIER LIBRE DEMAIN Le staff technique harrachi a prévu une demi-journée de repos aux joueurs qu’ils prendront demain après trois matches amicaux disputés en l’espace de cinq jours et un travail physique très intense. Ce break permettra aux joueurs de faire le vide et de récupérer des forces, ainsi, cela leur permettra aussi de bien préparer le match amical face à l’ASM Oran, samedi prochain. L. S.

Le milieu de terrain de l’USMH, Guerbi, n’a pas pu continuer la séance d’ hier. En effet, le joueur a ressenti des douleurs au niveau de son pied droit. Il fut donc contraint d’écourter sa séance pour aller se faire soigner. Renseignements pris, il s’avère que cette blessure L. S. serait sans gravité.

USMH 1Zidoria Témouchent 1

L’équipe harrachie en stage à Ain Temouchent a affronté avant-hier soir la formation locale, le Zidoria SAT dans une rencontre amicale. Cette rencontre s’est soldée par un score de parité de un but partout. Le but de l’USMH a été inscrit par l’inévitable Sofiane Hanitser. Ce match aura permis au coach harrachi de faire une première évaluation de ses troupes après une semaine de travail. En tout cas, même s’il ne le dit pas du fait qu’il ne s’adresse jamais à la presse pour des raisons que lui seul connaît, Boualem Charef semblait quand même assez satisfait de la prestation de ses joueurs en dépit du résultat. C’est du moins ce qu’il avait laissé entendre à ses proches collaborateurs.

Kabla, meilleur élément La nouvelle recrue harrachie, Kabla, transfuge du MCA, a été, avant-hier au cours du match ayant opposé son équipe au ZAST, le meilleur élément de son équipe. Ce jeune milieu de terrain aux qualités innombrables promet beaucoup, il brille déjà dans l’entrejeu de la formation harrachie.

Deux matches amicaux au programme Le staff technique de l’USMH a programmé deux matches amicaux, le premier contre le WA Tlemcen a été joué hier soir, le deuxième a été programmé pour aujourd’hui contre l’IRB Maghnia. Deux rencontres qui donnent une autre occasion à l’entraîneur harrachi de corriger certaines lacunes constatées lors du match face au Zidoria AST. Ces deux matches permettront, en quelque sorte, à Charef, de situer le niveau de son équipe actuellement.

La rencontre de l’ASMO reportée à samedi Selon des sources sûres, proches du club harrachi, la rencontre, devant opposer l’USMH à l’ASM Oran, prévue aujourd’hui, a été reportée à samedi prochain. Ladite rencontre est remplacée par une autre contre l’IRB Maghnia, un club de division trois.


DIVISION UNE

A quand la liste des 25 ? MCO

g Par Miloud Touadjine

MEDDAHI : «L’équipe sera meilleure que celle de l’année dernière»

Tahar Cherif El Ouazzani. Pour en revenir à la liste des joueurs retenus et qui se précise à 90%, l’administration nous a fait savoir qu’elle sera connue dimanche, soit deux jours avant la clôture de la période des signatures

Les coéquipiers de Seddik Berradja continuent à se préparer, dans la routine, à raison de deux séances par jour au stade Ahmed Zabana.

L’ailier de poche du Mouloudia a préféré tenter à nouveau un autre exercice avec son ancien club, plutôt que d’aller vers d’autres cieux, pour des commodités familiales et pour faire taire ses détracteurs qui l’ont critiqué la saison dernière, durant la phase retour en particulier.

OÙ AURA LIEU LE STAGE ?

L

es entraînements se font au même rythme qu’au commencement en début de semaine. Mais ce qui inquiète plusieurs éléments, c’est la fameuse liste des 25 seniors qui devra être arrêtée et qui tarde à voir le jour, en raison de certaines dissensions dans le groupe des dirigeants, quand bien même le dernier mot reviendrait au président Tayeb Mehiaoui. D’un autre côté, le biquotidien commence à faire jaser certains qui trouvent que les joueurs n’arrivent pas à avoir les conditions idéales pour récupérer. Cette situation ne semble inquiéter aucun des entraîneurs, lesquels trouvent que les joueurs s’entraînent dans un cadre normal et qu’il est encore tôt pour se préoccuper de détails minimes. Il ne faut pas oublier aussi que l’opposition, qui est une institution à Oran, quel que soit le président qui dirige le Mouloudia, commence à bouger et tenter de déstabiliser un groupe qui n’est pas encore rentré dans la compétition. Certains promettent un début

09

Maracana N° 1184 — Jeudi 5 Août 2010

de championnat très difficile au stade Zabana. Ces personnages, qui spéculaient sur l’élection d’un autre président, n’ont pas eu leur quote-part financière et se sont mis carrément ligués contre Mehiaoui, prédisant des jours difficiles pour l’équipe et pour l’entourage du président, composé d’anciens joueurs du club. Mais pour la grande majorité des supporters, «le MCO est dans la bonne voie.» Leur analyse résulte de la composante du groupe jugé satisfaisante en raison des «noms» qui ont signé. D’autres attentent le début de la compétition et auparavant les matchs amicaux pour se faire une idée plus précise de la qualité du groupe drivé par Si

Bien que rien d’officiel ne filtre du côté du boulevard Abbane Ramdane où se trouve le siège de la direction du club, ou du côté de Peugeot Courbet, fief de Mehiaoui, certaines personnes qui gravitent autour du président font état d’une préparation d’une quinzaine de jours au Maroc, plus précisément à Casablanca. Ce stage débuterait vers la mi-août, en plein mois de Ramadhan et verra le MCO jouer au moins trois matchs amicaux, dont un face au Raja de Casablanca, club qui entretient de très bonnes relations avec le Mouloudia depuis le transfert de Cherif Ouazzani en tant que joueur chez les «Vert et Blanc». Pour le manager général, Habib Benmimoun, rien n’a été décidé concernant le lieu du stage, qui pourrait se dérouler au pays et plus précisément à Oran ou à Témouchent. A Oran, les joueurs résideront à l’hôtel Hayat Regency et auront plusieurs lieux d’entraînement : la forêt toute proche, la mer à 20 kilomètres et 3 stades en tartan de 4e génération. En plus, sur le plan financier, cela coûtera moins qu’un stage à l’éM. T. tranger.

BELKACEM : «La concurrence

La rumeur laisse entendre que vous vous préparez à prendre votre revanche. Revanche sur quoi ? C’est vrai que j’ai une revanche à prendre, celle d’être meilleur que lors du dernier exercice. Mais les supporters savent que la saison dernière c’est toute l’équipe qui était mal en point moralement en raison des problèmes de régularisation financière. Depuis le début des entraînements, je travaille d’arrache-pied pour être parmi les meilleurs et figurer, lors de la compétition, sur la feuille de match et être titulaire. Justement, en ce qui con-

cerne la titularisation, le Mouloudia a du beau monde cette fois-ci et vous avez de la concurrence en attaque... L’effectif s’est étoffé avec de bons joueurs. Il y a de la concurrence dans tous les compartiments de jeu. Il faut donc travailler, être très bon sur le plan physique, écouter et respecter les consignes de l’entraîneur. La concurrence est une bonne chose et elle ne peut que rendre service à tous les joueurs. Pensez-vous qu’avec un tel groupe, le MCO va jouer les premiers rôles ? L’année dernière, le groupe était limité. Il n’y avait pas suffisamment de joueurs de qualité, d’où l’incorporation de jeunes avec l’arrivée de Omar Belatoui qui a fait du bien à l’équipe. Aujourd’hui, il y a tellement de bons joueurs que la direction se trouve devant un problème, celui d’écarter deux éléments pour avoir une liste officielle de 25 joueurs. C’est donc que le Mouloudia veut jouer un rôle intéressant dans le championnat professionnel et mettre fin une bonne fois pour toutes à la peur de la relégation. L’équipe est bien meilleure que celle des 4 dernières saisons. Entretien réalisé par Miloud Touadjine

USMB

est un stimulant pour tout joueur»

L’ex-baroudeur du SC Médioni d’Oran, Belkacem Sid-Ahmed, qui vient d’opter cette saison pour le club phare de la ville des Roses, qui se trouve en Tunisie en stage de préparation d’intersaison, plus précisément au complexe sportif El-Mouradi de Hammam Bourguiba. L’attaquant Belkacem affirme qu’il n’a pas du tout peur de la concurrence, en dépit de la présence d’attaquants expérimentés, car la saison sera longue et chacun aura sa chance pour gagner la confiance du coach, qui est le seul maître à bord pour diriger le navire blidéen. C’est votre première sortie en stage avec un club à l’étranger, un commentaire ? Mon ancien club, le SCMO, un club amateur qui évoluait en Régionale, avec des moyens sont dérisoires, la préparation d’intersaison se faisait au niveau local ; je ne suis pas habitué à ce genre de préparation à l’étranger, cela me permettra de travailler davantage pour progresser

afin d’arracher une place parmi les 25 joueurs retenus pour continuer l’aventure blidéenne la saison 2010/2011.

Comment se déroule le stage de préparation à présent ? Nous avons bouclé la première semaine de préparation dans les meilleures conditions, le groupe a adhéré au programme tracé par le staff technique, l’équipe a disputé trois rencontres amicales face à Zaouia de Libye et l’USM Annaba, ce qui a permis au coach de faire tourner l’ensemble de son effectif et chacun de nous a montré ce dont il est capable de faire ; je pense que cela a été une réussite totale. L’équipe sera prête à l’entame de la saison. Comment avez-vous jugé votre prestation lors des trois matches amicaux disputés, avec à la clé un but marqué face aux Libyens de Zaouia ? Dans l’ensemble, je suis satisfait de mes prestations, le coach m’a fait confiance en m’alignant lors des trois rencontres, j’ai donné le meilleur de moi-même, à l’instar de mes coéquipiers, le but que j’ai marqué m’a fait grandement fait plaisir et en appellera d’autres à l’avenir, Incha’Allah !

Pensez-vous pouvoir vous imposer au sein du onze blidéen ? Je suis venu à l’USMB pour jouer et donner un plus à l’équipe, je suis sûr qu’il y aura de la concurrence, et cette dernière ne me fait pas peur ; il faut travailler d’arrache-pied pour avoir ma place, je compte m’imposer et être à la hauteur de la confiance placée en moi par le coach et les dirigeants. Comment voyez-vous l’USMB la saison prochaine ? Cette saison, la formation blidéenne n’a pas dérogé à la règle de certains clubs, elle a su garder les cadres de l’équipe a et recruté des éléments expérimentés, les Bentayeb, Bitam et Gaouaoui donneront certainement un autre visage à l’USMB la saison prochaine. Le dernier mot... En optant pour l’USMB, je pense avoir fait le bon choix, je dois travailler d’arrache-pied pour exploiter mes qualités et relancer ma carrière, tout en souhaitant à mon nouveau club de faire un meilleur parcours en championnat et aller le plus loin possible en coupe d’Algérie. Entretien réalisé par Tahi Ahmed

GAOUAOUI DE RETOUR EN EN Le gardien de but blidéen, Gaouaoui Lounès, actuellement en stage de préparation avec ses coéquipiers en Tunisie, retenu en sélection nationale, devra rejoindre les Verts le 8 août, en prévision du match amical que livreront les poulains de Saâdane, le 11 août, face au Gabon au stade du 5 Juillet.

KENANE ET HAFID PRESSENTIS À LA PRÉSIDENCE DE LA COMMISSION DES JEUNES Après la démission du président de la commission des jeunes, Berdane Mohamed s’est retiré complètement des affaires du club, ce qui a retardé la désignation des éducateurs des catégories de jeunes, de même que la reprise des entraînements n’a pas encore été fixée, au moment où d’autres formations ont entamé la préparation depuis plusieurs semaines. La direction du club, pour parer au plus pressé, aura la tâche de désigner aujourd’hui l’un des deux prétendants à ce poste. Kenane, qui a présidé dans le passé cette commission, et Hafid a fait partie de la composante du bureau de l’USMB durant plusieurs saisons.

USMB 0 - USMAn 3 En affrontant pour la deuxième fois consécutive la formation de l’USMAnnaba, les Vert et Blanc ont enregistré leur première défaite en terre tunisienne, sur le score sans appel de trois buts à zéro.

LE DERNIER TEST BLIDÉEN Selon le programme établi par le staff technique blidéen, l’USM Blida livrera demain sa quatrième et dernière rencontre amicale face au club de l’US Monastir. Cette rencontre sera une opportunité pour le staff technique blidéen d’avoir une idée précise et voir encore plus clair l’évolution de l’équipe sur le volet technico-tactique et l’aspect physique, et aussi pour les nouvelles recrues de confirmer leur talent ; la concurrence est rude, certains éléments restent dans le doute et n’ont pas encore assuré pour le moment leur place parmi les vingt-cinq (25) qui continueront l’aventure blidéenne.


10

Maracana N° 1184 — Jeudi 5 Août 2010

DIVISION UNE

ASO

Reprise des entraînements ce soir APRES TROIS JOURS DE REPOS

g Par Hocine Saïdi

Les coéquipiers de Samir Zaoui seront de retour ce soir aux entraînements au Centre des équipes national. Les choses sérieuses commenceront donc dès aujourd’hui, l’entraîneur Meziane Ighil va concentrer le plus gros de son travail sur le plan physique avant le mois de Ramadan où il est plus question de travail technico-tactique et de matches amicaux.

A

près ce stage, les joueurs auront droit à une autre période de repos de trois jours afin de protéger les joueurs de la pression, surtout que le stage se déroule dans des conditions climatiques très dures, au regard de la très forte chaleur qui sévit actuellement sur la région du Chéliff. Après quoi, les camarades de l’emblématique capitaine devront retourner de nouveau au travail programmé dans la soirée, Ramadan oblige. Le coach chéliffien, Méziane Ighil, a affirmé à ses joueurs que la

LES SUPPORTEURS OPTIMISTES QUANT À L’AVENIR DU CLUB… Après la fin de la première semaine du stage, les supporteurs chéliffiens restent optimistes quant à l’avenir de leur club. Ayant assisté à, pratiquement, toutes les séances d’entraÎnement, ces supporters affirment avoir perçu «certains signes qui ne trompent pas». Un peu euphoriques en ce début de saison, les supporters chéliffiens voient déjà en la venue de Méziane Ighil une importante étape franchie par leur équipe.

…ET S’INQUIÈTENT DE L’ABSENCE DE BIAGGA

deuxième partie du stage, même si elle sera encore plus dure, reste néanmoins supportable pour les joueurs. «Ce ne sera pas la mer à boire, vous devez y faire face parce que c’est un passage obligé» avait dit l’entraîneur à ses joueurs en les exhortant à bien se préparer moralement avant de commencer le stage. Il est utile de rappeler que la deuxième phase de la préparation de l’ASO se déroulera au Maroc. Au cours de cette phase, le club chéliffien disputera des matches amicaux, ce sera aussi l’occasion pour l’entraîneur de voir à l’œuvre les nouvelles recrues. Ceux-ci auront donc l’opportunité de prouver leurs capacités et montré qu’ils méritent de porter le maillot rouge et blanc.

Fidèle à sa ligne de conduite, l’entraîneur de l’ASO Chlef que nous avons abordé juste après la dernière séance, s’est refusé de nous faire un état des lieux après la première phase de la préparation : «On la fera après la fin du second stage», nous disait à ce sujet Ighil. A signaler par ailleurs que certains joueurs s’entraînent seuls ce qui signifie qu’ils sont encore loin de leur condition physique, ils accusent du retard sur ce plan-là par rapport à leurs coéquipiers. C’est un bon signe qui montre on ne peut mieux que chaque joueur a la volonté de marquer des points aux yeux de l’entraîneur. H. S.

BENTOCHA :

Mais aussi euphoriques qu’ils le sont, les supporters de l’ASO n’ont pas manqué de montrer leur inquiétude à l’égard de Paul Biagga toujours absent. Les fans chéliffiens estiment que le Camerounais devrait faire preuve d’un peu de professionnalisme en revenant au plus vite aux entraînements et craignent qu’il répète le coup l’année passée lorsqu’il avait laissé le club dans une situation délicate.

DÉPART AU MAROC LE 25 AOUT La délégation chéliffienne quittera le pays le 25 août prochain à destination de la capitale économique du royaume chérifien, Casablanca. elle devra s’établir pour une quinzaine de jours à Casa afin d’effectuer un stage de préH. S. paration d’intersaison.

«On accomplira une grande saison, c’est promis» Comment est l’ambiance au sein de l’équipe ? Dieu merci tout baigne, et après une période de vacances où on a profité au maximum, on s’est remis au travail. Après une semaine de grand labeur, on a bénéficié de trois jours de repos bien mérité pour souffler un peu. On a replongé dans le bain de la préparation. Une ambiance bon enfant règne au sein de l’équipe, et on est animés nous les nouveaux d’une grande volonté pour apporter un plus à l’ASO. Inch’Allah, on sera à la hauteur des aspirations de la grande famille chéliffienne. Comment avez-vous trouvé votre nouvelle équipe, et qu’en est-il de votre première séance d’entraînement et avec vos nouveaux partenaires et avec le nouvel entraîneur Ighil Méziane ? Tout s’est déroulé comme je le souhaitais, c'est-à-dire dans de bonnes conditions et dans une bonne ambiance. Je n’ai pas trouvé de difficultés d’adaptation et les anciens joueurs de l’équipe à l’image de Zaoui, Ali Hadji et Messaoud nous ont beaucoup aidé nous les nouveaux. De ce côté, je n’ai à aucun moment senti que je suis un étranger à l’équipe, bien au contraire, on dirait que je suis depuis des années à l’ASO. Dieu merci, tout s’est bien passé pour moi. Travailler sous la houlette d’un grand monsieur comme Ighil Méziane, encourage davantage le joueur à se surpasser et à se transcender. Je suis animé d’une grande volonté et je sais qu’avec Ighil Méziane, on sera à la hauteur des aspirations du large public chéli-

fien.

Le compartiment du milieu de terrain est composé de plusieurs joueurs de valeur. N’avez-vous pas peur de ne pas arracher cette place de titulaire ? Pas du tout, bien au contraire je suis déterminé à travailler d’arrache-pied pour gagner la confiance de l’entraîneur, et m’imposer comme titulaire indiscutable dans l’échiquier chéliffien. La concurrence ne m’a jamais fait peur, et la présence de plusieurs joueurs de valeur, dans ce compartiment, ne fera que me stimuler et va me donner des ailes pour me surpasser et me transcender, et ce, dans l’unique objectif de me faire une place dans l’équipe type de l’ASO. Avec les Abdeslam, Messaoud, Bentayeb, Sellama, Zaouche et autres la concurrence sera très ardue, et le meilleur d’entre nous sera titularisé. Que pensez-vous de l’ASO version 2010-2011 ? Je crois, et à première vue, que notre effectif est très riche en individualités. Avec les anciens du club comme Zaoui, Ali Hadji, Zaouche, Messaoud et autres et nous les nouveaux avec les Seguer, Zazou, Abdeslam, Ghalem et moi ainsi que les autres recrues, on forme un groupe soudé et solide, capable de dire son mot cette saison. L’effectif de l’ASO, version 2010-2011, n’a rien à envier à ceux des autres clubs comme celui de la JSK, de l’ESS, de la JSMB et du MCA. Avec une bonne préparation ici en Algérie et lors du stage d’intersaison au

Maroc, l’ASO pourra faire sensation et rivaliser avec les grosses cylindrées du championnat. On doit croire tous en nos capacités et en nos qualités, pour faire quelque chose de bon, durant notre parcours cette saison.

Et qu’en est-il de vos objectifs et personnels et ceux de l’équipe ? Je suis un joueur ambitieux, et ma venue à l’ASO n’est pas pour me contenter de chauffer le banc, bien au contraire, je suis venu pour apporter ma contribution aux résultats de l’équipe. Je veux donner une autre dimension à ma carrière, en m’imposant comme un titulaire indiscutable dans cette équipe chéliffienne. Je crois que toutes les conditions sont réunies pour que je puisse réaliser une grande saison. Je travaille d’arrache-pied à l’image des autres joueurs. Mon souhait le plus cher est d’être à la hauteur de la confiance placée en moi et par les dirigeants, et par le staff technique et par les supporters du club. Mon objectif avec l’ASO est clair, c’est d’aller le plus loin possible en coupe d’Algérie et pourquoi pas remporter ce trophée ainsi que de remettre l’ASO à sa réelle place en championnat, et terminer la nouvelle saison parmi les équipes du haut du tableau, afin de participer à une compétition continentale, la saison d’après. On ne doit en aucun cas décevoir nos supporters, lesquels attendent beaucoup de nous cette saison, c’est dans nos cordes. Entretien réalisé par Hocine Saïdi


DIVISION UNE

Maracana N° 1184 — Jeudi 5 Août 2010

11

Les entraînements ont repris CABBA L’EFFECTIF ARRÊTÉ

g Par Djamel Hadar

Après une semaine de matchs-tests pour évaluer les aptitudes physiques et techniques de pas moins de 92 joueurs venus de divers horizons, l’entraîneur Kamel Mouassa en concertation avec le directeur général du club Djamel Messaoud a arrêté la liste de l’effectif retenu.

L

e club bordjien avait subit une véritable saignée, car pas moins de 19 joueurs de l’exercice précédent ont quitté les Biban pour d’autres cieux. Face à cette situation la nouvelle direction devait faire face et engagé une course contre la montre. Pour cela, le conseil d’administration présidé par Abdelhamid Benhamadi a mis en place une commission de recrutement à sa tête l’ex-président du CSA, Salah Bouda. Ce dernier chapeaute et supervise lui-même toute l’opération du recrutement. L’entraîneur

a recruté, était la priorité des priorités et la commission, après études de plusieurs profils a fait le choix sur l’entraîneur Kamel Mouassa qui a pris ses fonctions samedi dernier. Après son installation Mouassa entama son travail assisté de Larbi El Hadi qui venu d’être recruté lui aussi par la direction du club. La direction du club à sa tête Djamel Messaoudène a inauguré la nouvelle ère du professionnalisme en appliquant les directives de la FAF y afférentes. Les joueurs accompagnés de leurs agents sont invités à prendre place dans un grand salon de l’administration du stade du 20 Août et a tour de rôle ils sont reçu dans un vaste bureau où les négociations se déroulent. Après ces négociations et l’accord entre les deux parties conclut le joueur est orienté vers l’entraîneur Kamel

PAS DE PRIMES DE SIGNATURE

Mouassa pour un test d’évaluation et ce n’est qu’après l’avis favorable technique de Kamel Mouassa que le joueur repassera encore une fois auprès de la commission de recrutement pour signer les documents nécessaires à son recrute-

0/2011 : EFFECTIF 201 composé comme suit :

L’effectif arrêté hier, mercredi, est - 3 gardiens de but : Aouiti (CA), Boultif, Dali. - 6 défenseurs : Belahouel (USMB), Bensaci (CAB), Debbous (MSPB), Loucif, Benlouham, Boutréa (CSC). - 8 milieux : Dehouche (JSMB), Benchaira (ESS), Bekha, Kraimia (USMB), Oudni (NAHD), Lemouadaâ (MSPB), Kab (CAB), El Hadi Adel (JSMB). - 6 Attaquants : Belaoued (JSK), Abed, Benabdallah (CRB), Bensaïd (USMAn), Chahloul (NAHD), Mehdaoui (ASK). 23 joueurs auxquels seront rajoutés 2 jeunes juniors nés en 1991, D. H. conformément aux règlements généraux de la FAF.

ment. La direction du club a exigé que les contrats auront une durée de 2 années et plus, et ce, pour éviter le scénario catastrophe de l’exercice précédent ou pas moins de 19 joueurs détenaient un contrat d’une seule saison (2009/2010). D. H.

Stage de 10 jours à Alger L’entraîneur Mouassa aurait programmé un stage d’une dizaine de joueurs à Alger. Ce stage d’une courte durée coïncidera avec le mois de ramadhan. Mouassa compte programmé un autre stage d’une quinzaine de jours dont le lieu sera fixé ultérieurement. D. H.

Conformément aux nouveaux textes régissant le football professionnel la prime de signature que prenaient habituellement les joueurs à la signature du contrat n’est plus d’actualité. Dans la nouvelle réglementation qui est régie par la loi 07/90 du 11 avril 1990 portant relations de travail, le joueur est recruté en qualité d’employé de la société sportive est par conséquent, il ne bénéficie que d’un salaire et des primes réglementaires. A la signature du contrat le joueur percevra 3 mois de salaire qui aurait été négocié au préalable. Le montant du salaire brut est d’un montant minimum de 185.000 DA, auquel il faut rajouter les primes de matches, primes de rendement et de classement.

REPRISE AVANTHIER Les entraînements ont repris avant-hier à raison de deux séances quotidiennes. La première séance a lieu de 9h à 11h et la seconde de 17h30 à 19h30. Déjà une vingtaine de joueurs sont sous les ordres de l’entraîneur Mouassa en attendant cinq autres joueurs qui devaient finaliser hier mercredi. D. H.

Les Sétifiens de retour au pays ESS

g Par Yasser Malki

Alger ont aussitôt ont rejoint leur domicile et ceux de Sétif et l'est de pays ont été transportés par le bus du club vers la ville des Hauts plateaux, les deux nouveaux recrue de l'ESS, l'attaquant Ghazali et son coéquipier Benmoussa, de leurs part ont pris un autre vol vers Tlemcen. Ils ont étaient autorisé par ses responsables de se rendre chez eux avant de rallier Sétif aujourd’hui.

Les Noir et Blanc sont depuis hier matin de retour en Algérie. Ainsi, après onze jours au Congo, les camarades de Raho ont bouclé avec beaucoup de réussite leur déplacement au Congo après le point récolté à Lubumbashi.

L

ors des trois prochain jours, le staff technique de l'entente, épaulé par son adjoint Madoui, vont travaillé sans relâche, afin d’apporter quelques réglages supplémentaires au sein du groupe qui, rappelons-le, est revenu avec une précieux point de Lubumbashi face au TP Mazambe et qui s’apprête à disputer son troisième match officiel face aux Tunisiens du Sfax, dimanche prochain à Sétif dans le cadre de la super coupe de l'UNAF qui opposera le vainqueur de la coupe de l'unaf des clubs vainqueurs de la coupe au vainqueur de la coupe de l'unaf des club champions .

HOCINE BELABBESS À L’ACCUEIL C’est le premier vice-président de l'entente, Hocine Belabess, qui a été chargé hier par le président Serrar d’accueillir à Alger, les poulains de Zekri qui sont arrivés un peu plus tôt. 30 minutes d’attente à l’aéroport d’Alger Les joueurs de l'entente ont dû attendre trente minutes dans le hall de l’aéroport international pour pouvoir récupérer leurs

AMBIANCE PARFAITE AU COURS DU VOL

bagages, une attente qui n’a pas été du goût des joueurs qui avaient vraiment hâte de rejoindre leur domicile, d’autant plus qu’ils rentrent d'un déplacement pénibles au Congo qui a durée 11 jours au total..

DÉPART DU CAIRE À 7H30 Les camarades de Hadj Aissa ont quitté très tôt hier matin l'hôtel triumph leur lieu de résidence en Egypte pour prendre la direction de l’aéroport de Caire. C’est à 7h30 que le chef de la délégation Hassen Hamar a réuni l’ensemble de ses joueurs ainsi que le staff technique autour d’un petit déjeuner qui leur a été servi à l’hôtel avant de prendre le bus.

REPRISE AUJOURD’HUI À L’HEURE DU MATCH Les ententistes ont bénéficié de la journée d’hier pour récupérer des efforts fournis tout au long de 11 jours passés entre le Caire et Lubumbashi. L’entraîneur en chef devrait ressembler tout son effectif aujourd’hui au stade du 8-mai de Setif pour la reprise des entraînements prévue à l’heure du match, soit à 20h30.

GHAZALI ET BENMOUSSA ONT RALLIÉ TLEMCEN Alors que les joueurs de l'entente résidant à

Ce qui a vraiment caractérisé le temps qu’a duré le vol d’hier Caire-Alger, c’est cette parfaite ambiance qui régnait au sein de l’effectif Setifiens. Les joueurs n’ont pas arrêté un instant de s’amuser, ce qui prouve si besoin est le bon état d’esprit qui anime la bande à Zekri à 96 heures du troisième match officiel des setifiens dans le cadre de la super coupe de l'UNAF.

UN SUPPORTER ALGÉRIEN AUX CÔTÉS DE HEMANI L’attaquant de l'entente ne s’est nullement ennuyé durant le temps qu’a duré le voyage d’hier de Caire à Alger. Et pour cause, Hemani a pris place aux côtés d’un amoureux de la balle ronde, les deux hommes n’ont fait que parler de l’actualité footballistique de notre pays. Le passager a eu beaucoup de plaisir à faire rappeler à nabil la belle épopée de la balle ronde algérienne qu’il souhaiterait retrouver de nos jours. Y. M.


12

Maracana N° 1184 — Jeudi 5 Août 2010

DIVISION UNE

Les joueurs se relaxent JSMB

APRÈS LE STAGE

Le rideau vient d’être baissé sur le stage. Les Vert et Rouge sont rentrés chez eux et bénéficient, actuellement, d’un repos avant la reprise prévue pour samedi à partir des 18h.

U

n repos bien mérité après presque, 3 semaines d’un travail intense, ponctué par quelques matches amicaux qui ont donné à réfléchir au staff technique quant à la composante de l’équipe et au niveau de certains éléments.

ILS ONT CONFIRMÉ TOUT LE BIEN Certains nouveaux éléments ont, certes, confiné tout le bien qu’on pensait d’eux. Mieux encore, ils ont été d’une grande satisfaction et Menad ne peut que se frotter, déjà, les mains. C’est le cas d’un Maroci qui, doucement, mais sûrement, est en train de retrouver ses repères avec sa nouvelle équipe. C’est le cas, aussi, de Meftah qui semble avoir délogé Megatli et prouvé sa titularisation. Maïza, de son côté, n’a fait que confirmer la règle, alors que Bouder est, aux yeux du coach béjaoui, le meneur de jeu incontestable que les attaquants cherchent depuis

longtemps. Pour leur part, Kheyari et Chouieh doivent encore travailler d’arrache-pied pour faire valoir leurs qualités, encore, dissimulés !

LES MALCHANCEUX Ils n’ont pu montrer beaucoup de choses à cause de leurs blessures. Ils ont été blessés à deux reprises et, par conséquent, ont été, quelque peu, out, durant ce stage. Il s’agit de Gasmi et, à un degré moindre, Boulainceur.

ILS ONT SUSCITÉ DES INTERROGATIONS ! C’est le cas de Boudaradji et Laraf qui n’ont pas répondu aux vœux de leur staff technique. Deux joueurs qui, plutôt, auraient déçu l’entraîneur des Vert et Rouge. Vontils se ressaisir ? Toute la question est là.

ILS ONT SÉDUIT ! Trois joueurs ont séduit entraîneur et adversaires. Il s’agit, notamment, de N’jeng, auteur de quatre buts en deux matches et qui n’est plus à présenter. Ce joueur a, déjà, suscité des convoitises de partout. L’autre satisfaction vient de Mebarakou et Benatsou qui ne cessent de progresser dans la plus grande discrétion. A. Z.

«Le stage m’a fait beaucoup de bien» YACINE DJEBARAT

Yacine Djebarat est un gardien de but ayant connu diverses fortunes. Sa longue carrière, son expérience et son savoir-faire ont poussé les dirigeants béjaouis à faire appel à lui. Mais, depuis qu’il porte le maillot des Vert et Rouge, le gardien de but n’a pas réussi à s’imposer. Pour cette saison, Djebarat compte relancer sa carrière et faire valoir ses compétences. Dans cet entretien qu’il nous a accordé, de retour du stage, il nous brosse un tableau sur la préparation en terre tunisienne ainsi que d’autres points liés au club. Comment s’est déroulé le stage ? Le stage s’est déroulé dans de bonnes conditions. Nous avons bien travaillé, nous nous sommes donnés à fond et mis en exergue toutes nos capacités.

Et l’absence dans le groupe ? L’ambiance était familiale

et, justement, c’est ce qui a aidé à la réussite du stage. On a senti qu’on était dans une même famille.

Comment avez-vous trouvé votre nouvel entraîneur des gardiens, Harb ? Harb n’est plus à présenter. C’est quelqu’un qui jouit d’une grande expérience. Nous avons appris beaucoup de nouvelles choses avec lui. J’ai apprécié, surtout, sa passion pour le travail et de ce qu’il faisait. Entre vous, les trois gardiens, la concurrence est rude, n’estce pas ? Nous sommes venus à ce stage pour travailler davantage. La concurrence ne peut-être que bénéfique pour nous et pour le club. Chacun cherche à déloger l’autre et ce n’est que légitime, voire de bonne guerre. Lors des matches amicaux, on ne vous a pas beaucoup vu, pourquoi ? D’abord, je peux vous dire que j’ai travaillé d’arrache pied pour retrouver ma forme et être au rendezvous. Maintenant, si je n’ai pas été utilisé, c’est une

question de choix de l’entraîneur qui, sûrement, a ses propres raisons.

Sentez-vous, maintenant, apte à être titulaire ? Tout à fait. Je suis prêt, maintenant pour être le numéro 1. Je me donne à fond pendant les entraînements et je vise cet objectif. Ne craignez-vous pas d’être, une fois de plus, l’éternel remplaçant ? Je suis en train de faire le maximum pour devenir, plutôt le numéro 1. Maintenant, le dernier mot revient, sans conteste, à l’entraîneur. Après le stage, comment vous sentez-vous ? Je me sens prêt. Ce stage m’a fait beaucoup de bien. Une chose est sûre, je sens que la forme est revenue et je suis prêt à toute éventualité. Comment avez-vous trouvé Chouieh ? C’est un bon gardien et s’il est ainsi, ce n’est pas le fait d’un pur hasard; c’est plutôt, parce qu’il possède des qualités à faire valoir.

Et Cedric en Equipe Nationale ? Je suis content pour lui. C’est, d’abord, une consécration pour la JSMB.

Au vu du recrutement effectué et du stage, pensez-vous que la JSMB peut aller loin en championnat ? Nous sommes appelés à jouer les premiers rôles en championnat. Nous sommes condamnés à le faire. Et je pense que s’il y a eu un recrutement de taille, ce n’est pas pour jouer le maintien. Vous visez, alors, le titre ? Il est, encore, tôt d’évoquer le titre, mais jouer les premiers rôles est notre objectif. On vous laisse le soin de conclure. C’est un message aux supporters pour leur dire de rester, tout le temps, derrière leur équipe, d’être patients et de nous encourager, car il ne faut pas oublier que la JSMB a vraiment besoin de son public et que nous allons faire de notre mieux, cette saison, pour atteindre l’objectif tant rêvé. Entretien réalisé par Abdelkader Z.


13

Maracana N° 1184 — Jeudi 5 Août 2010

DIVISION UNE

Le véritable responsable ? ! JSMB

AFFAIRE N’JENG

A la fin du stage des Vert et Rouge, une affaire est venue éclabousser la sérénité du groupe, allant jusqu’à susciter des interrogations de partout. Tous alors n’ont pas manqué d’évoquer une affaire entre Menad et N’jeng et que ce dernier avait en quelque sorte dérogé à la règle en communiquant avec le manager de l’Est.

M

ais, aujourd’hui, force est de constater que Menad n’a rien à voir dans cette affaire et que s’il y a affaire, c’est bel et bien entre N’jeng et le chef de délégation.

GENESE DE L’AFFAIRE ? Le jour du match amical face au Stade Tunisien, N’Jeng avait des maux de tête et s’est plaint à son entraîneur. Ce dernier a conseillé à son joueur de rester à l’hôtel pour mieux se reposer. Le manager de l’Est, constatant l’absence de tout le monde y compris celle du chef de délégation, prit contact avec N’Jeng. Ce dernier rétorqua qu’il était sous contrat et qu’il était ques-

tion de voir le président et le coach. Mieux encore, N’Jeng fait part à Menad de l’intrusion du manager.

OÙ EST LA FAILLE ? Les hommes chargés de protéger, couvrir et veiller à la bonne marche du groupe, étaient absents lorsque le manager fait son irruption pour discuter avec N’Jeng. Ce sont ces gens, c’est le chef de délégation qu’il fallait incriminer. Et Menad devrait être fâché non pas, contre N’Jeng, mais plutôt contre le chef de délégation qui n’avait pas, alors, accompli son travail et qui, de surcroît semble avoir jeté le joueur en pature. Donc, la faille provient du chef de délégation censé être aux côtés de N’Jeng au moment de la venue du manager, d’autant que le joueur béjaoui était déjà sujet de plusieurs convoitises.

ET MENAD ? Dans cette affaire qui a fait couler beaucoup d’encre, ni N’jeng, ni Menad ne sont responsables. N’Jeng a été approché et sachant qu’il est soumis à un contrat d’une année avec la JSMB, a orienté le manager vers qui de droit. Et là, l’on peut dire sans risque de nous tromper, que le coach béjaoui s’est acquité, convenablement de sa tâche. Seul le chef de délégation en est responsable et s’il y a eu un dépassement, c’est de la part de ce chef de délégation. A. Z.

Haddad, le nouvel homme fort ! USMA

g Par Toufik Brahimi

Cela a eu lieu en marge d’une réception organisée à l’hôtel Sheraton de Club des pins.

A

li Haddad, hier matin, le président directeur général de l’ETRBH, a pris les rênes du club usmiste en étant l’actionnaire majoritaire du club à la grande joie des fans du club de Soustara. Puissant homme d’affaires, le jeune milliardaire a acheté, à lui seul, plus de trois quarts des actions injectant par la même occasion une somme de 70 milliards. C’est donc en présence du président, à savoir Saïd Allik, que Haddad a été présenté aux

DZIRI PRÉSENT

Bien qu’il ne fasse plus partie du groupe, Bilal Dziri a tenu à être présent à l’hôtel Sheraton hier. L’emblématique capitaine de l’USMA a été très heureux de retrouver ses excamarades, ses amis et les proches du club. Ému, Dziri a beaucoup apprécié les moments passés en compagnie avec les siens.

PREMIER TEST AUJOURD’HUI

dirigeants, staff technique et médical ainsi qu’aux joueurs. Lors de

ALLIK : «L’USMA en bonnes mains»

Pour sa part, Allik s’est dit confiant et sûr que «l’USMA est entre de bonne mains» avant d’enchaîner : «M. Haddad nous a beaucoup aidés par le passé, et je suis sûr qu’il nous aidera à chaque fois que le club aura besoin de soutien. Il aime l’USMA, et nous devons nous estimer très heureux.» . T. B.

cette réception, c’est Allik qui a pris la parole en premier. Il a profité de cette occasion pour affirmer qu’il est très content que l’USMA puisse compter sur une aussi grosse société, et un tel patron, Haddad en l’occurrence. Une fois qu’il a terminé, c’est le nouvel homme fort qui a pris le micro pour s’adresser aux présents. Et à son tour, il a affirmé qu’il fera de son mieux pour que l’équipe unioniste ne manque de rien. Les présents ont, ensuite, tous déjeuné ensemble dans une très bonne ambiance.

«FAIRE DE NOTRE MIEUX POUR QUE L’USMA SOIT LA MEILLEURE

ÉQUIPE EN ALGÉRIE» Ali Haddad n’a pas tardé à afficher ses ambitions, lui qui vient juste d’être confirmé l’actionnaire majoritaire du club. Il n’a, d’ailleurs, pas hésité à déclarer : «Si nous avons investi à l’USMA, c’est pour faire de ce club le meilleur d’Algérie. Je tâcherai personnellement à veiller quotidiennement pour que le club ne manque de rien. Nous ferons de notre mieux pour que notre équipe gagne plusieurs trophées dans les années à venir. C’est notre objectif». Ce sont les supporters de l’USMA qui devront être aux anges.

L’USMA affrontera l’Olympique de Médéa ce jeudi à 17h en amical. Les Usmistes en stage depuis plus de deux semaines joueront leur première rencontre depuis la reprise. Ce test sera donc une occasion pour Saâdi et ses adjoints d’évaluer l’état actuel de leurs joueurs.

HEBBACHE RÉINTÈGRE LE GROUPE

Touché au dos, Abdessamed Hebbache a repris hier matin du service. Le milieu de terrain unioniste avait bénéficié d’une journée de repos. Ayant eu le feu vert du médecin, il a reintegré le groupe avec ses coéquipiers au grand soulagement du staff technique. T. B.


14

Maracana N° 1184 — Jeudi 5 Août 2010

DIVISION DEUX

Bouarata n’a pas encore repris CAB

g Par Wahab Yefsah

Pour la troisième journée de préparation, Bouarata n’a pas encore rejoint le club ; pourtant, l’administration du CAB avait prévu l’organisation d’une cérémonie de présentation du staff technique et des joueurs, ponctuée par une conférence de presse que donneront, ensemble, Nezzar et Bouarata.

L

e show était programmé pour le mardi à 17h, au siège du club ; malheureusement, rien de tout cela n’a eu lieu et tout a été annulé à la dernière minute en raison de l’absence de Bouarata. Les raisons sont restées inconnues, aucune information officielle n’a été donnée sur les raisons de l’annulation de la conférence et de la cérémonie, rien encore sur les raisons de l’absence de Bouarata. La seule informa-

tion que nous avons eue, en tirant les conclusions, c’est que la non-venue de Bouarata a contraint l'administration de tout annuler ; quant aux causes de l’absence du coach, elles demeurent méconnues. Si on suit les informations qui circulent, celles-ci sont contradictoires ; certains, qui se veulent rassurants, annoncent que Bouarata sera avec l’équipe au plus tard aujourd’hui.

ENTRAÎNEMENT EN MATINÉE Bon nombre de supporters du CAB qui se sont déplacés l’après-midi au stade Seffouhi pour suivre les entraînements ont été surpris de voir les portes du stade closes ; renseignements pris, l’équipe s’entraîne uniquement le matin à huit heures, c’est le programme arrêté par le chargé du centre de formation, M. Chettouh, qui assure l’intérim en attendant l’arrivée de Bouarata.

L’EFFECTIF AU COMPLET Avec l’intégration du groupe par Bahloul,

Ça bouge au Mouloudia

Bourahli et Fezzani, l’effectif du CAB est désormais au grand complet, il ne reste que l’arrivée du coach Bouarata et de ses adjoints pour que le programme de préparation officiel soit entamé.

LAOUAR PLUS CHER QUE LAÂLAOUI Le salaire de vingt millions de centimes exigé par l’entraîneur Laouar pour seconder Bouarata, en s’occupant des gardiens, est dix fois plus élevé que celui que touchait l’ex-adjoint de Bouarata, Fayçal Laâlaoui. Ce dernier, TSS en football et détenteur de la licence CAF, ne coûtait au CAB que la somme de vingt mille dinars/mois et les éventuelles primes de match, on comprend bien pourquoi Nezzar s’est montré réticent à l’égard de l’engagement de Laouar.

MSPB

MEHRI CONTACTÉ L’ex-entraîneur des gardiens du CAB et du MCE Eulma, Mehri, a été contacté hier par l’administration du club pour lui proposer le poste d’entraîneur des gardiens, ce qui confirme bien la thèse du désaccord avec Laouar, mais comme Mehri est annoncé du côté de l’USB pour seconder Mechiche, Nezzar devra céder. W. Y.

L’AGO aura lieu aujourd’hui au PAX HAMRA ANNABA

g Par Wahab Yefsah

Après le flou total des deux dernières semaines, les choses s’améliorent et évoluent sérieusement.

S

ous la houlette de Zidani, l’administration du club est au four et au moulin pour rattraper son retard ; ainsi, le restaurant du club a rouvert ses portes, au grand bonheur des joueurs et de l’entraîneur Bendjaballah qui peut désormais passer au biquotidien. Les cadres de l’équipe, à l’image de Ziad, Hezil, Zeghidi ont été approchés et entendus, ce qui les a encouragés à reprendre les entraînements avec le groupe ; mieux encore, on bouge pour renforcer l’équipe par d’éventuelles nouvelles recrues, comme le cas du gardien Boultif que l’on annonce de retour au club et d’autres joueurs dont les noms sont tenus au secret. Côté catégories jeunes, c’est M. Benflis, responsable de ces catégories, qui s’est chargé de tout mettre en place pour l’entame de la préparation pour la nouvelle saison. Ainsi, les entraîneurs respectifs pour chaque catégorie ont été désignés, en collaboration avec le directeur technique Amer Chafik ; le programme de travail est fin prêt pour que le coup d’envoi officiel de la préparation des jeunes soit donné. Même s’il reste encore beaucoup à faire, les choses ont quand même bougé cette semaine, ce qui rassure un peu les supporters du club qui ont longtemps attendu une meilleure prise en charge de leur équipe ; il était vraiment temps pour le Mouloudia de Batna.

BOULTIF DONNE SON ACCORD Il semble que le gardien Boultif ait donné son accord pour signer au Mouloudia pour deux saisons ; le joueur qui hésitait entre le CABBA et son ex-club, le MSPB, est désormais convaincu que son intérêt sportif est au club de sa ville natale ; on s’attend à ce que Boultif signe incessamment pour rejoindre le groupe.

ZIAD REPREND Après avoir rencontré le président Zidani, le milieu de terrain du MSPB Hamza, Ziad, a renoué avec l’entraînement, au grand bonheur des supporters du club qui se disent soulagés par le retour de leur coqueluche.

Après la dernière réunion ayant regroupé le staff dirigeant, technique et les membres de l’assemblée, le président de Hamra a fixé la date de l’assemblée générale ordinaire du club qui aura lieu aujourd’hui, jeudi, au stade PAX de Annaba.

L

e bureau exécutif de Hamra s’est réuni mardi dernier et son président, Djamel Ouinez, a tranché pour fixer la date de l’AGO pour aujourd’hui. Lors de cette journée, il y aura la présentation à l’assem-

PUBLICITÉ

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

ZEGHIDI RESTERA Tarek Zeghidi était mardi à Batna, où il a rencontré le président Zidani ; l’enfant de Meghaïer a parlé de ses arriérés et de son problème de paiement de sa libération, le boss du Mouloudia l’a rassuré et lui a promis de tout régler. Zeghidi est donc bien parti pour rester au MSPB.

HEZIL POSE SES CONDITIONS A peine rentré de vacances que le défenseur Hezil a rencontré les dirigeants pour tout mettre au point ; le joueur a posé ses conditions pour reprendre les entraînements. Il veut le règlement du reste de ses arriérés et des garanties pour ses rémunérations de la nouvelle saison. Hezil, qui est encore sous contrat jusqu’en 2012, se dit prêt à reprendre les entraînements dès que tout sera en règle avec l’administration ; la balle est donc dans le camp de Zidani et ses collabo-

blée des bilans moral et financier pour approbation, ainsi que l’étude d’autres questions d’ordre fonctionnel. La conclave du plus prestigieux club de la cité de Bône aura donc lieu ce jeudi comme convenu ; cependant, le lieu a été changé et a été domicilié au cinéma Chabab (ex-PAX). Les membres du bureau exécutif travaillent sans interruption pour le bon déroulement de cette AGO sous l’ère du professionnalisme. Notons par ailleurs que l’AGO devait avoir lieu le 29 juillet et a été reportée à maintes reprises et ceci pour des raisons purement techniques. Amar Aït Bara

AVIS DE RECRUTEMENT La direction des travaux publics de la wilaya de Tissemsilt lance un avis de recrutement. Nombre de

Concours

Grade

01

Comptable administrative Comptabilité et la gestion financière des entreprises, comptabilité et gestion, TS en principale gestion de stock, diplôme en économie et droit.

02

Secrétaire

03

Agent de saisie

CMP en secrétariat Deuxième année secondaire + une formation de 06 mois en informatique CCP en agent de saisie Première année secondaire + une formation de 06 mois en informatique

Le dépôt des dossiers est fixé pour vingt (20) jours à partir de la date de parution. - demande manuscrite, - deux (02) photos, - copie légalisée de la carte nationale d’identité, - copie légalisée du diplôme ou le niveau

01

01 02

scolaire, - copie légalisée de l’extrait du service national, - copie de l’extrait du casier judiciaire. du présent avis au niveau de la DTP, Rue du 1er novembre. Tissemsilt.

Maracana N° 1184 — Jeudi 5 Août 2010 - Anep N° 820 204


Maracana N° 1184 — Jeudi 5 Août 2010

DIVISION DEUX

Mana n’a pas régularisé les joueurs…

15

NAHD

g Par Raouf Mesbah

Alors qu’il s’était déplacé lors de la dernière journée du stage de préparation à Tébessa, certains joueurs qui attendent toujours leur dû, croyaient que ce dernier avait effectué ce déplacement pour aborder avec eux la question de l’argent qu’ils n’ont pas encore obtenu et qu’ils allaient enfin entrevoir le bout du tunnel.

T

outefois, ce dernier n’a même pas abordé la question avec eux et s’est contenté de suivre les entraînements de l’équipe et de discuter avec le staff technique et le l’entraîneur, Madjdi Kourdi. Mana s’est dit, d’ailleurs, très satisfait du travail accompli par le staff et a tenu à le faire savoir au coach, en lui demandant de poursuivre de la même manière pour préparer l’équipe pour la saison en cours. Hormis cela, il n’a pas discuté avec les joueurs du problème qui les intéresse et cela les a

PUBLICITÉ

LES JEUNES VEULENT S’AFFIRMER Les jeunes du Nasria, soit ceux qui ont été promus, cette saison de la catégorie juniors, ou ceux qui ont été engagés par le club veulent tous s’affirmer cette saison et avoir une place au soleil avec l’effectif, même s’ils avouent que la mission ne sera pad de tout repos. En effet, des jeunes comme Aït Ali, Regad, Rabhi, Boutadjine, et même Ali Rachedi, Bensaïd, Okbi et Aoudia veulent tous avoir une chance de figurer dans l‘effectif pour tenter de s’imposer. Ils estiment qu’ils n’ont rien à envier aux autres joueurs dit chevronnés et qu’ils se donneront à fond pour tenter de lancer leur carrière et donner le plus qu’on attend d’eux.

LE SATISFÉCIT DE KOURDI Le coach du Nasria, Madjdi Kourdi, s’est dit très satisfait du stage effectué à Tébessa pendant dix jours et qui a permit à l’équipe de se préparer convenablement pour la nouvelle saison. Kourdi estime que les joueurs ont très bien travaillé tous au long de cette période et se sont donnés à fond. Il indiquera que le programme a été appliqué à la lettre et que la préparation était au top et sera certainement utile pour l’équipe qui compte faire une saison exceptionnelle.

… IL DEMANDE LE SOUTIEN DU PUBLIC POUR L’ÉQUIPE quelque peu contrariés.

….ILS NE VEULENT PAS JEÛNER LES POCHES VIDES Par ailleurs, les joueurs qui doivent encore leur argent, ne veulent nullement jeûner les poches vides, sachant qu’on est tout proche du mois du Ramadhan et qu’ils ont besoin d’argent pour faire face aux dépenses qu’engendre ce mois sacré. Ils comptent donc le faire savoir au président, Mana qu’ils demanderont à voir

pour savoir s’ils toucheront ou pas leur dû, car ils ne peuvent pas attendre plus longtemps. Il faut savoir que le président du Nasria avait promit de les régulariser avant le début du stage qui devait se dérouler à Tébessa, mais ils s’aperçoivent qu’ils ne touchent rien et ne voient surtout rien venir des dirigeants, alors que le stage s’est terminé, ce qui les inquiète énormément. Ils souhaitent, ainsi, tirer cette situation au clair pour se concentrer sur leur travail et ne pas avoir à réfléchir à chaque fois à ce problème. R. M.

En outre, le coach, Kourdi, demande le soutien des supporteurs à cette jeune équipe, dont la moyenne d’âge ne dépasse pas les 20 ans. Pour lui, il est très important que ces jeunes trouvent tout le réconfort du public qui devra être derrière eux pour tenter de réussir une belle saison, surtout que la mission sera très difficile et qu’il faudra qu’il y ai une entraide entre tout le monde au Nasria pour tenter de redresser la situation du club et le faire revenir au plus vite en nationale une.

LES BLESSÉS DEVRAIENT REPRENDRE Les joueurs blessés et qui ont raté la fin du stage qui s’est déroulé à Tébessa, à savoir, Boutadjine, Zemmouri et Siouane, devraient reprendre le plus normalement du monde, à la reprise des entraînements, prévue, ce samedi au stade Zioui. En effet, ces joueurs ont bénéficié d’une période de repos suffisante et devraient être donc d’attaque pour les entraînements, sachant que le groupe a besoin de tout le monde lors de cette période cruciale et importante, avant la compétition officielle, même si celle-ci est encore loin. R. M.

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA D’ALGER DIRECTION DE LA JEUNESSE DES SPORTS ET DES LOISIRS

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA De TIPAZA DIRECTION DE L’ADMINISTRATION LOCALE

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT

AVIS DE RECRUTEMENT

La Direction de la jeunesse et des sports et des loisirs de la wilaya d’Alger lance un avis d’appel d’offres national restreint relatif aux : Revêtement du stade d’athlétisme à Bordj El Kiffan Les entreprises intéressées par le présent avis d’appel d’offres sont appelées à retirer le cahier des charges auprès de la : Direction de la jeunesse et des sports et des loisirs de la wilaya d’Alger 100, Bd colonel Bougara El Biar - Alger Bureau des marchés Après paiement d’une valeur de mille dinars (1000 DA) représentant les frais de reproduction du cahier des charges et la remise des documents graphique auprès du : Trésors de la wilaya d’Alger Compte n° 402-001/13 N. B. : Le retrait du cahier des charges se fera sur la présentation du certificat de qualification et de classification professionnelles en cours de validité. Les offres établies sous double plis, cachetés et anonyme doivent être accompagnées des pièces administratives fiscales et parafiscales suivantes : A/ L’offre technique comprend : 1. La déclaration à souscrire 2. La déclaration de probité 3. Le présent cahier des charges paraphé par le soumissionnaire annexé des spécifications techniques avec précision des délais de réalisation 4. Une copie légalisée du registre du commerce 5. Une copie légalisée du certificat de qualification et de classification professionnelles en cours de validité 6. Une copie légalisée de l’extrait de rôle apuré ou avec échéancier de paiement 7. La carte d’immatriculation fiscale 8. Le bilan financier de l’année 2007-2008-2009 (visé par le service des impôts) 9. Attestations de mise à jour CNAS - CASNOS et CACOBATH 10. Copie légalisée de l’extrait du casier judiciaire du marché 11. Liste des moyens matériels à mettre à la disposition du projet (carte grise ou facture d’achats) 12. Liste des moyens humains prévus pour le projet avec pièces justificatifs (CV + diplômes et

attestation de la sécurité sociale) 13. Le statut de l’entreprise en cas personne morale 14. Attestation de solvabilité délivrée à la date de l’avis d’appel d’offres 15. Liste des travaux exécutés avec présentation d’attestations de bonne exécution délivrées par les maîtres de l’ouvrage 16. Planning d’exécution, planning d’intervention du matériel et d’intervention de l’encadrement 17. Attestation de dépôt des comptes sociaux délivrés par le CNRC pour les sociétés tel que SARL, EURL, SPA, SCS et SNC (à défaut de la présentation de ce document la soumission sera rejetée automatiquement) N. B. : Les offres présentées sans certificat de qualification classification professionnelles en cours de validité seront automatiquement écartées B/ L’offre financière comprend : 1- La soumission 2- Le bordereau des prix unitaires (BPU) dûment signés par le soumissionnaire 3- Le devis quantitatif-estimatif de l’offre dûment signé par le soumissionnaire Et déposées à la Direction de la jeunesse et des sports et des loisirs de la wilaya d’Alger 100, Bd colonel Bougara El Biar - Alger Bureau des marchés Les enveloppes intérieures contenant les offres devront comporter le nom et la raison sociale du soumissionnaire. L’enveloppe extérieure devra être anonyme et ne comporter que l’adresse du destinataire et la mention suivante : REVÊTEMENT DU STADE D’ATHLÉTISME À BORDJ EL KIFFAN “AVIS D’APPEL D‘OFFRES NATIONAL RESTREINT” SOUMISSION À NE PAS OUVRIR Le délai de préparation des offres est de 30 jours. La date et l’heure de dépôt des offres sont fixées au 05 septembre 2010 au plus tard 12 heures. L’ouverture des plis technique et financier se fera le 05 septembre 2010 à 14h en séance publique au siège de la Direction de la jeunesse des sports et des loisirs.

Maracana N° 1184 — Jeudi 5 Août 2010 - Anep N° 820 264

La Direction de l’administration locale de la wilaya de Tipaza organise un concours sur épreuves pour l’accès au grade suivant : N°

Grade

01 Documentaliste archiviste

Nombre de poste

01

Nature de recrutement

Diplôme exigé

Lieu de travail

Concours sur Licence en bibliothéconomie Wilaya épreuves ou un titre reconnu équivalent.

Constitution du dossier de candidature : - une demande manuscrite, - deux (02) photos d’identité, - une copie certifiée conforme à l’original de la carte d’identité nationale, - une copie certifiée conforme à l’original du titre ou diplôme, - une copie de l’attestation certifiée conforme à l’original justifiant la situation vis-à-vis du service nationale, - un extrait du casier judiciaire (bulletin N°03) en cours de validité, Le candidat définitivement admis au concours doit compléter son dossier par les pièces suivantes : - un certificat de nationalité, - une riche familiale (le cas échéant), - deux (02) certificats médicaux (médecine générale - phtisiologie) attestant de l’aptitude du candidat à occuper l’emploi postulé, - quatre (04) photos d’identité. Les dossiers de candidatures doivent être adresse à Monsieur le wali de Tipaza - Direction de l’administration locale - Service du personnel, dans un délai de vingt (20) jours à compter du premier jour de la parution du présent avis dans le journal. NB : Tout dossier incomplet ou parvenu après délai ne sera pas prix en considération. Maracana N° 1184 — Jeudi 5 Août 2010 - Anep N°820 287


16

Maracana N° 1184 — Jeudi 5 Août 2010

FERSADOU : «C’est une lourde responsabilité»

CSC

Un médecin au chevet du CSC FERSADOU ÉLU PRÉSIDENT

g Par Lamine Boudebza Il aura fallu attendre deux heures pour que l’assemblée élective tant attendue puisse avoir enfin lieu, avec seulement 61 membres sur les 302 inscrits.

A

près la lecture du PV par la commission annonçant qu’aucun candidat ne s’est présenté et qu’à ce propos, c’est à l’assemblée de trouver une issue à la problématique qui s’annonce, et suite à cela, Boulhabib, dit Soussou, membre actionnaire de la SSPA/CSC et membre de l’AG a demandé à prendre la parole pour demander à l’ensemble des présents s’il y avait bien quelqu’un dans l’assistance qui voudrait bien se présenter pour prendre la présidence du CSC qu’il se manifeste sur le champ ; et devant le silence de tout le monde, il a demandé à l’assemblée l’adhésion de trois candidats parmi ses co-actionnaires pour être membres et ainsi pouvoir se présenter, pour l’un d’entre eux, à être candidat à la présidence du CSC ; ce qui a eu lieu en effet, et c’est Fersadou Yacine, 47 ans, médecin de formation et patron d’une grossisterie de produits médicaux et d’une agence de voyages, un homme d’affaires aguerri à la gestion des entreprises, qui a présenté un programme assez ambitieux. Il s’est donné près de 45 minutes pour développer et essayer de faire passer son message qui sera reçu

cinq sur cinq par un vote à la majorité absolue des présents. Juste après les remerciements et les politesses d’usage, tout le monde a été prié de ne pas quitter la salle. Surprise, le directeur de la jeunesse et des sports de la wilaya de Constantine en personne a honoré l’assistance de sa présence, où il a pris place juste à côté du nouveau président fraîchement élu, a pris la parole pour remercier tout le monde sur le bon déroulement de cette assemblée et a tenu à féliciter Fersadou pour son élection et l’a assuré qu’il recevra toute l’aide voulue, qu’elle soit morale ou matérielle, voire même financière et que les pouvoirs

publics ne laisseront jamais tomber les associations et qu’ils les accompagneront dans l’aventure qui les attend. En réponse à l’allocution du DJSL, le nouveau président du CSA/CSC l’a remercié de sa présence, qui prouve encore une fois que l’Etat s’intéresse de près à ce qui se passe au sein des associations et que c’est un privilège de travailler et profiter des compétences de quelqu’un qui a aidé l’Entente de Sétif à devenir ce grand club lorsqu’il était en poste à Sétif, et c’est ainsi que la séance fut levée et tout le monde est sorti quelque part satisfait. L. B.

COMPOSITION DU BUREAU ÉLU Juste après l’élection du président, ce dernier a présentér la composition de son bureau, où quatre personnes faisant partie de la société SSPA/CSC y figurent et les quatre autres représentent l’assemblée et les supporters qui a été élu à la majorité des voix ; il s’agit de MM. Loucif, les deux frères Boukhazra et Bencheikh Lefgoun pour la SPA et Oumamar, Maghriche, Idri et Bensari représentant l’assemblée.

Une déclaration, M. le président ? C’est une lourde responsabilité. Pour le bien du football constantinois et en particulier du CSC, que je porte dans mon cœur, et le bien de toute la population, j’ai pris en main le club par amour et par passion, et je vous assure que je ferai tout mon possible et je ne ménagerai aucun effort pour rendre au CSC son lustre d’antan Un grand chantier vous attend, est-ce que vous allez être un homme de terrain ? C’est un très très grand chantier, il est énorme, je suis un homme de terrain et je suis prêt à délaisser toutes les activités commerciales ou professionnelles dont je m’occupe en dehors du sport, parce que c’est un engagement que j’ai pris aujourd’hui devant tout le monde et ce n’est pas de mes habitudes de

Cela faisait longtemps qu’on n’avait pas aperçu l’ancien président et arbitre, Abdelkrim Benghezal ; en effet, la surprise était de taille lorsque l’on a aperçu l’ex-président du CSC descendre les marches de la salle pour prendre place dans le premier rang réservé aux invités de marque, et sitôt l’élection terminée, il a été invité à prendre la parole et il a été chaudement applaudi.

SOUSSOU SALUE BENGHEZAL M. Benghezal a été salué par un autre ex-président, en l’occurrence Mohamed Boulahbib ; il s’est entretenu avec lui longuement. Le respect entre les deux ex-présidents, qui ont été par le passé adversaires, a été très apprécié par les présents.

KHELLAF OFFICIELLEMENT AU CR BELOUIZDAD Comme nous l’avions signalé dans nos précédentes éditions, le milieu récupérateur du CSC, Djaâfar Khellaf a opté officiellement pour le club algérois, le CRB, ce que nous a confirmé le joueur lui-même. L. B.

Le flou persiste toujours

S

elon des sources généralement bien informées, aucun joueur n’aurait été recruté au moment où nous rédigeons cet article par les dirigeants samistes ; pire encore, ces derniers ne seraient même pas arrivés à convaincre les joueurs qui sont liés au SAM et qui réclament leur 2e tranche de prime de signature de l’exercice écoulé, ainsi que la

formations des deux premiers paliers de la Régionale du football national ont déjà clôturé leur effectif et se préparent activement pour la prochaine saison. Quelques supporters que nous avons rencontrés souhaitent l’implication des sages pour tenter de trouver une solution rapide avant qu’il ne soit trop tard.

SOLTANI CONVOITÉ PAR L’IS TIGHENIF prime du match gagné face à l’USMM Hadjout de l’ultime journée, de passer aux négociations du volet financier de la saison 2010/2011. Le mouvement de protestation des joueurs concernés a obligé l’entraîneur Rached Boualem (qui se trouvait pour la circonstance presque seul au stade Ouali Med), d’annuler carrément la séance de mardi. A voir la situation actuelle qui prévaut au sein de l’équipe chère au regretté Mani Bettadj, rien ne semble aller au mieux, pendant que plusieurs

Le milieu récupérateur samiste, Soltani Med, 30 ans, qui a fait toutes ses classes à l’école du SA Mohammadia et qui est libre de tout engagement - son contrat avec le SAM a exprimé à la fin de saison - est sur le point de signer à l’IS Tighenif, qui vient d’accéder cette saison en seconde division, un palier qu’il a quitté en 2004. Pour rappel, le n° 9 samiste n’a jamais quitté le club phare de la ville des Oranges depuis 1993/94, saison durant laquelle il a fait ses débuts dans la catégorie minimes. A. O.

faire l’autruche, et les personnes qui sont avec moi au bureau exécutif iront au charbon eux aussi et on construira ensemble une grande équipe. Propos recueillis par Lamine Boudebza

BENGHEZAL PRÉSENT

Un nouveau promu aux dents longues

SAM

g Par Aoun Oussama A une semaine de la clôture des enregistrements des licences fixée par les LNF au 12 août 2010, c’est le black-out total autour de l’équipe phare de la ville des Oranges, d’où l’inquiétude des fans samistes qui commencent à s’interroger sur l’avenir de Dardib Sofiane et ses camarades.

DIVISION DEUX

CRBAET

g Par Miloud Touadjine Le nouveau pensionnaire de la deuxième Division, le Chabab de Aïn El Turck, qui a pu se placer parmi les 7 équipes accédant au deuxième palier du football national, veut changer de politique cette saison et faire confiance à des jeunes doués, encadrés par des éléments d’expérience.

L

e président Belhadj Mohamed, dit Baba, a repris du service, après avoir rencontré et discuté avec les responsables locaux de la ville balnéaire. Baba ne voulait pas reprendre la présidence du club si les autorités ne lui réglaient pas un problème personnel. Or, avec son retour, il

semble que les élus locaux aient accepté le «marché». L’objectif du Chabab est de figurer parmi les équipes de tête de ce nouveau championnat de DII, qui ressemble plus à un championnat régional que national. La première opération a été de recruter l’ex-coach du MCO, Omar Belatoui, qui débutera la préparation de sa nouvelle équipe ce samedi au stade Ahmed Zabana. On laisse entendre que l’ex-Hamraoui songerait à Toufik Chaïb, Hamdadou et El Bahari pour donner un plus en matière d’expérience, vu que le CRBAET a laissé partir ses meilleurs éléments durant l’intersaison, des éléments qui sont allés vers le CR Témouchent et l’ASMO en particulier. Une chose est sûre, le Chabab, qui était en championnat de wilaya il y a une douzaine d’années, veut sortir de l’anonymat. M. T.


Maracana N° 1184 — Jeudi 5 Août 2010

DIVISION DEUX

UN STAGE BÉNÉFIQUE

17

RCK

g Par Hilal Aït Benali

content d’avoir passé toute une semaine à Tikjda et terminé une préparation de haut niveau, vu que cet endroit offre toutes les commodités nécessaires pour une préparation de qualité et répond aux exigences de toutes les équipes.

Le premier stage du RC Kouba a pris fin lundi passé. Après une semaine passée à Tikjda, les poulains de Nabil Medjahed ont rejoint hier la ville de Kouba. L’ex-coach oranais a profité de son passage sur les hauteurs des montagnes du Djurdjura, dans un premier temps, de se rapprocher de ses joueurs et de se faire une toute petite idée sur chaque élément, car comme on le sait auparavant c’est le premier rapprochement entre les joueurs et le nouveau coach. Ce dernier, rappelons-le, a remplacé le partant Laroui qui, de sa part, a rejoint la formation de Hydra.

PAS DE MATCHES AMICAUX PENDANT CE PREMIER STAGE

E

nsuite, l’entraîneur est passé directement à son travail et s’est lancé dans le vif du sujet qui est de préparer une équipe capable de jouer les premiers rôles la saison prochaine. Un travail que tout le monde attend à Kouba depuis longtemps espérant voir leur club favori parmi les équipes élites du championnat national. Cependant, avant que l’entraîneur en chef entame sa première séance, il a tenu à rappeler aux joueurs que la discipline et le sérieux sont les éléments fondamentaux pour parvenir à une excellente saison. Une conduite que chaque joueur doit avoir pour espérer réussir le prochain exercice. Le coach a enfin débuté son travail de préparation qu’il a préféré consacrer essentiellement à l’aspect physique et ce, vu que le site de Tikjda est un milieu adéquat pour une préparation physique puisqu’il se trouve sur une altitude qui dépasse les 15 000 m.

UNE JOURNÉE DE REPOS AVANT-HIER Après avoir passé une semaine de préparation à Tikjda sous la houlette de Medjahed, les Vert et Blanc ont bénéficié avant-hier d’une journée de repos offerte par le staff technique. En effet, les camarades de Fares Boudemagh avaient droit à une journée de récupération après un effort fourni tout au long d’une semaine à Tikjda. Les Chouiaib, Hanifi, Khellef et consorts avaient uniquement cette journée de lundi pour reprendre ensuite le chemin des entraînements aujour-

Le premier stage fut achevé lundi passé, des satisfactions ont été approuvées par tout un chacun, mais par ailleurs, il est utile à signaler qu’aucun match n’a été programmé durant la semaine où les camarades de Bougaroua Adel ont passé à Tikjda. Les joueurs du RCK n’ont pas croisé le fer avec au moins une équipe lors de leur stage de préparation et cela à défaut de la nondisponibilité d’un sparring-partner. d’hui au stade Benhaddad.

CERTAINS ÉLÉMENTS ONT BOUDÉ LA PRÉPARATION Comme annoncé récemment sur ces mêmes colonnes, quelques éléments cadres de l’équipe koubéenne ont boudé ce premier stage de préparation qui s’est déroulé à Tikjda. Il s’agit de l’attaquant et buteur de la saison écoulée Salim Hanifi qui ne s’est pas déplacé avec ses camarades en premier lieu. Toutefois, ce dernier a rejoint l’équipe quelques jours plus tard ainsi que Assaâd Abderrahmane Hamza convoité récemment par le CRB et Amrane Farès Hamza qui voulait récupérer ses papiers et quitter définitivement le RCK pour rejoindre l’équipe du CABBA.

DE NOUVEAUX JOUEURS ONT REJOINT LE GROUPE Malgré ce début timide de premier stage qui a connu quelques désagréments, à l’image des absences de quelques joueurs cadres de l’équipe, la préparation a connu, par ailleurs, la participation de nouveaux joueurs. Il s’agit de Belkadi Sid Ali, la seule recrue officielle du club pour l’instant et de l’ex-joueur du NAHD Khedis Sid Ahmed,

Du beau monde aux entraînements USMMH

g Par Mohamed Grini

Jamais et au grand jamais, le club de l’USMM Hadjout n’a vécu un tel engouement de joueurs venus effectuer les premières séances d’entraînement en prévision de la saison footballistique 2010/2011.

L

e ground du stade du 5-Juillet a eu le privilège d’être foulé par moult chaussures appartenant à quatre catégories de joueurs : ceux de l’année passée, ceux des catégories jeunes, ceux qui venaient d’autres cieux pour tenter leur chance à la recherche d’une place et ceux qui ont quitté le club après avoir accéder à la Superdivision durant la saison 2008/2009. Le tandem d’entraîneurs hadjouti face à une telle panoplie de joueurs n’aura, finalement, que l’embarras du choix. Et la concurrence va être, certainement, rude entre tous ces acteurs pour que finalement les meilleurs à leurs postes seront retenus composant ainsi le contingent qui aura l’honneur de défendre les couleurs de l’USMMH version 2010/2011.

GHANEM, BOUIKNI ET REBAH, LES PREMIERS PRÉSENTS À L’ENTRAINEMENT

Après avoir tout conclu avec le staff dirigeant hadjouti y compris la signature de leurs contrats, les anciens joueurs à l’image des Bouikni, le gardien, Rebah, le défenseur et Ghanem, l’attaquant se sont montré les premiers sur le rectangle vert du stade du 5Juillet pour entamer les premières séances d’entraînement. D’après l’entourage du club, le retour de ces joueurs à l’USMMH constitue un grand apport dans la mesure où ce sont eux, dans un passé récent, qui ont défendu crânement les couleurs hadjouties pour qu’au bout du tunnel raflent la couronne de l’accession. “Pour moi, ils ont bien fait de revenir, car ce sont des éléments sérieux et qui persévèrent dans la besogne. En un mot, l’USMMH a besoin de cette catégorie de joueurs’’ dira en substance un responsable hadjouti. M. G.

ce dernier même si il n’a pas encore paraphé son contrat, a préféré rejoindre le groupe à Tikjda et finir plus tard les formalités de son contrat avec le président Mecheri.

TIKJDA, UN SITE CONVENABLE À LA PRÉPARATION Le président, staff technique et joueurs ont été tous satisfaits du site choisi par les responsables pour entamer le premier stage de préparation. En effet, tout le monde était

OBJECTIFS ATTEINTS Pour le président Mecheri, les objectifs assignés avant le début de la préparation sont atteints. Dans un récent appel téléphonique que nous avons eu, le président koubéen nous a confirmé que tout se passe dans de bonnes conditions et la préparation bat son plein. Comme il nous a affirmé que tout le monde est satisfait du site choisi. Pour finir par nous dire que la signature du contrat du nouvel entraîneur Medjahed n’est qu’une question de temps pour qu’il puisse entamer son travail d’une manière officielle. H.A.B.

MECHICHE : «Je suis à Biskra» USB

Pour une saison qu’elle espère qualitative, l’USB a fait appel à un entraîneur aux compétences avérées pour le choix et la direction d’un effectif à même de jouer les premiers rôles et satisfaire les supporters des Vert et Noir biskris sevrés de football depuis plusieurs saisons. Contacté, le nouveau directeur de la barre technique biskrie, Ali Mechiche, a accepté de nous donner des précisions sur le travail entamé depuis peu au sein de l’US Biskra.

arrivée Confirmez-vous votre à l’USB ? Je suis à Biskra. J’ai donné ma parole au manager du club biskri M. Saou et il n’est pas question de la remettre en cause. Vous allez retrouver l’effectif retenu à Hammam Essoukhna, en êtes-vous satisfait ? Hormis quelques éléments, le reste des locaux n’est sincèrement pas apte à jouer en Division 2 .Peut-on compter sur un groupe

qui jouait la relégation et a eu toutes les peines du monde à se maintenir la saison écoulée ?

Comptez-vous faire appel à de nouveaux joueurs ? La question ne se pose plus, si l’USB veut faire bonne figure cette saison, il lui faut des joueurs de haut niveau, des joueurs aptes à faire la différence à n’importe quel moment de la rencontre. L’USB ne peut plus jouer avec la peur au ventre comme par le passé, elle doit imposer son jeu. Peut-on connaître les noms des nouveaux Biskris ? J’ai donné à M.Saou une liste de joueurs aptes à renforcer les 3 lignes et les contacts devraient se finaliser dès cette semaine. C’est la raison pour laquelle je ne peux vous donner des noms, mais d’ici ce week-end ils commenceront avec nous à Biskra. Entretien réalisé par Salim Seghouane

LES JOUEURS LOCAUX PRÉSENTS HIER Quinze éléments locaux parmi les rescapés du groupe de la saison écoulée étaient à la reprise ce mardi sous la houlette du coach Mechiche et de ses adjoints Boughezoula et Meredef. Parmi les nouveaux seuls Melika, Tréa et Merghad ont donné signe de vie. L’ ex-Eulmi Bourenane présent en tenue de ville négocierait encore la durée de son contrat.

LES DIRIGEANTS EN FORCE Les dirigeants de la nouvelle SPA/USB étaient venus en force à ce premier rendez-vous de la saison. Souriants, MM. Saou, Zeribi, Sidhoum, ont rassuré les jeunes fans sur les recrutements promis.

ALI MECHICHE VEUT JOUER EN NOCTURNE Admiratif devant le complexe du stade OPOW de Biskra, l’entraineur Ali Mechiche aimerait faire jouer son équipe en nocturne. «Cela mettra les joueurs plus à l’aise car il fera plus frais” dira-t-il.

ABDELKADER BEKHA A REJOINT BISKRA HIER Abdelkader Bekha sera retenu. L’enfant de Jijel, adopté depuis son arrivée à Biskra où les supporteurs lui vouent un grand respect pour son engagement sans faille aux couleurs de l’USB, sera biskri cette saison.


18

Maracana N° 1184 — Jeudi 5 Août 2010

RACHID ADGHIGH NOMMÉ ENTRAÎNEUR

DIVISIONS INFÉRIEURES

CRB Tizi-Ouzou

L

es dirigeants de la formation du CRB Tizi-Ouzou, qui évolue en division Honneur de Tizi-Ouzou, on confié la barre technique de l’équipe à l’ancien joueur du JamboJet, en l’occurrence Rachid Adghigh, pour prendre en main les destinées de l’équipe seniors cette saison. L’objectif assigné au nouvel entraîneur est de faire retrouver à l’équipe la Régional II, un objectif que les hommes du président Nesnas avaient raté la saison passée, après s’être classés parmi les derniers. C’est pour cette raison que l’équipe du CRB TiziOuzou se trouve actuellement en Honneur. Le recrutement de Rachid Adghigh, un technicien bien connu pour avoir entraîné de nombreux clubs de différents paliers, témoigne des intentions des dirigeants du CRB TiziOuzou quant à leurs ambitions de réaliser une saison de premier ordre, avec comme défi celui de

mener leur club en Régional II. Pour ce faire, les responsables du club n’ont pas lésiné sur les moyens pour renforcer leur effectif avec des joueurs d’expérience capables de répondre aux attentes. On a appris que la reprise des entraînements se fera au courant de la semaine prochaine. Une reprise qui se

fera sous la houlette du nouvel entraîneur qui entamera, à l’occasion, son travail à la tête de sa nouvelle formation du CRBT. Pour rappel, le coup d’envoi du championnat dans ses deux divisions est prévu après le mois de carême.

INE PROCHActeu SEMAINE REPRISE, laLA r et à sa tête le président Nesnas dire au bure le par prise décision a été

bres e qui s’annonce d’ailleurs Après concentration avec tous les mem l’optique de préparer la saison prochain dans ts men aîne entr des ise repr la otion Honneur. D’après nos sources, de fixer la date de ation du CRBT a été reléguée en prom form la tar où ant, d’av celle que cile diffi moins ukil Ramdane qui est d’ailleurs, à l’ins aine prochaine, au niveau du stade d’O r, l’US edou Oum Sikh l’ES oua, Bell la reprise aura lieu en principe la sem Sidi -Ouzou, à savoir la JS Boukhalfa, l’US des autres clubs de la commune de Tizi de domiciliation. lieu Kabylie et l’US Tala Athmane, son EST INDISPENSABLE LE MAINTIEN DE L’OSSATURE e saison chez la formation du même ossature qui animera la prochain la t men ique is. A prat t c’es , près ns ptio A quelques exce r le club dans certains postes bien préc nouveaux éléments viendront renforce tres ques d’au quel c, t, Blan étan et ge Cela Rou zou. lot -Ou mail Tizi le CRB accord définitif de porter leur é donn t ayan ents CRB élém le les que utre cet effet, on apprend qu’o rd final. Il convient de rappeler dirigeants dans le but de trouver un acco de la sont toujours en négociations avec les faisant venir certains éléments issus en lée, écou n dans sa majorité la saiso S. ctif A. effe son é uvel reno t avai re. zou rieu -Ou supé Tizi juniors dans la catégorie s ieur plus de n otio prom la de plus région de la Kabylie, en

HEDDADI : «Dans ma tête, je vais rester au DCB» DC Boghni

Accosté avant-hier à Boghni, le milieu de terrain du Djurdjura Club de Boghni, en l’occurrence Merzouk Heddadi, nous a déclaré qu’il a eu des contacts dernièrement avec plusieurs équipes de la division Honneur. Le joueur nous a confirmé qu’il continuera l’aventure la saison prochaine avec son club de toujours, le DCB.

Vous vous êtes bien reposés ? Effectivement, on s’est bien reposés, maintenant on doit reprendre le travail petit à petit ; d’ailleurs, j’attendais cette reprise avec impatience pour replonger dans le bain

de la compétition.

On dit que le DC Boghni va jouer l’accession la saison prochaine ; qu’en pensez-vous ? C’est trop tôt de parler d’accession, mais une chose est sûre, nous allons faire mieux que la saison précédente. Quel est votre objectif personnel ? C’est de réaliser une saison meilleure que la précédente et contribuer, pourquoi pas, à atteindre les objectifs qui seront assignés par la direction du club. Un dernier mot... Nous allons tout mettre en œuvre pour faire une grande saison et remettre le Djurdjura Club de Boghni à la place qui lui revient. Entretien réalisé par Aberkane S.

PUBLICITÉ

Maracana N° 1184 — Jeudi 5 Août 2010 - Anep N° 820 162

Maracana N° 1184 — Jeudi 5 Août 2010 - Anep N° 820 160


19 AS ROME : La Juve ne lâche pas Mexès

Maracana N° 1184 — Jeudi 5 Août 2010

REAL MADRID : Embouteillage au milieu

INTERNATIONALE

A

vec l'arrivée du talentueux milieu Sami Khedira, le Real Madrid va sans doute vendre certains de ses milieux de terrains défensifs. Sami Khedira s'est donc engagé pour cinq saisons avec le Real de Madrid. Priorité de Mourinho, il devrait, sans aucun doute, se voir confier une place de titulaire au sein de l'entrejeu des Madrilènes. Son arrivée pose cependant problème, puisqu'avec cinq joueurs avec le même registre : Sami Khedira, Lassana et Mahamadou Diarra, Xabi Alonso et Fernando Gago, le Real va devoir en vendre un. Xabi Alonso, espagnol et

récent champion du monde n'est pas partant. Mahamadou Diarra semble être le joueur dont le départ est le plus probable. Problème, acheté 26M en 2006, l'international Malien ne rapportera pas autant au Real. Lassana Diarra plait à Mourinho et ne devrait vraisemblablement pas bouger malgré l'intérêt que lui porte Manchester United. Fernando Gago, quant à lui, est un joueur jeune et techniquement doué, capable de délivrer des passes décisives. Il a donc un profil différent aux deux Diarra. Cela pourrait jouer fortement en sa faveur.

Présélectionné par Laurent Blanc en vue du match amical face à la Norvège, le 11 août, Philippe Mexès jouera-t-il à la Roma cette saison ? Le joueur jure que oui (voir lien ci-dessous) mais la Juventus est toujours très «chaude» sur le Français qu'elle compte recruter pour renforcer sa défense centrale, déjà nantie de Chiellini, Bonucci et Legrottaglie. Selon le Corriere dello Sport, la Vieille Dame aurait ainsi proposé Momo Sissoko, Christian Poulsen et Zdenek Grygera en échange du Français. Mais la Roma ne souhaiterait que de l'argent.

INENSE M U L F SSS LAZIO : Hernanes, le gros coup laziale Ça coinecceo pour D

Courtisé par Barcelone, l'AC Milan, Lyon, Villarreal ou encore Palerme, Hernanes va prendre la direction de la Lazio Rome. Le milieu international brésilien de 25 ans (une cape) va être transféré pour 13,5 millions d'euros. Impressionnant dans le championnat brésilien depuis 2007, il rejoindra l'Italie une fois que son club aura terminé sa campagne de Libertadores (le SPFC est en demies et doit jouer le match retour mercredi soir contre l'Internacional Porto Alegre). A la Lazio, il aura un contrat de cinq ans et touchera 1,6 million d'euros par saison. Auteur de 35 buts en un peu plus de 200 matches avec Sao Paulo, Hernanes fait partie de la sélection brésilienne qui affrontera les Etats-Unis le 10 août prochain.

INTER MILAN : Tout pour avoir Bastos

L

e Brésilen de l'OL Michel Bastos serait dans le viseur de l'Inter Milan. Le club italien pourrait offrir

20 millions d'euros, selon L'Equipe. Une offre inespérée pour Lyon qui a recruté le joueur pour 18 millions d'euros à Lille la saison dernière et cherche par tous les moyens à dégraisser sa masse salariale. La Coupe du monde a relancé la carrière de Michel Bastos. Oubliés les doutes nés la saison dernière d'une prestation en demi-teinte sous les couleurs lyonnaises. Chassées, les angoisses d'un attaquant qui ne marquait pas assez à l'OL, après avoir brillé à Lille. Repositionné par Dunga au poste d'arrière gauche en sélection brésilienne, Bastos a pu faire montre de son talent au monde entier en Afrique du Sud. Selon une information de nos confrères de L'Equipe,

l'Inter Milan aurait fait parvenir une offre de 20 millions d'euros pour le joueur aux dirigeants lyonnais. Somme dont ils pourraient disposer après le transfert d'un autre Brésilien, Maicon, pour lequel le Real Madrid offre quelque 25 millions d'euros. Bastos a signé l'an dernier un contrat de quatre saisons avec Lyon. Son bail s'achève donc en 2013 et l'OL n'a aucune raison de le brader. D'autant que le joueur est capital dans le système de jeu de Claude Puel. Toutefois, une telle manne est difficilement refusable par Lyon qui cherche à dégraisser. Elle pourrait même permettre à Jean-Michel Aulas de réaliser son rêve : chiper Yoann Gourcuff à Bordeaux.

ZENIT ST PÉTERSBOURG : 22 M€ pour Bruno Alves

Arsenal : Fabregas est prêt à partir au clash pour aller au Barça

Le joueur d'Arsenal rencontrera jeudi le manager Arsène Wenger, afin de mettre la discussion à plat. La saga de ce transfert interminable n'a cessé de s'auto-bouleverser ces derniers jours, avec notamment, l'entrevue du milieu espagnol avec Pep Guardiola pendant la dernière Coupe de

Monde. Alors que, pendant ce temps, de nombreux joueurs du Barça ont publiquement pris parti pour faire revenir ce pur produit du centre de formation Catalan au Camp Nou. C'est The Sun qui annonce la nouvelle : Fabregas et Arsène Wenger s'expliqueront demain, le joueur étant toujours disposé

WOLFSBURG : Dzeko trouve le temps long

Son départ de Wolfsburg devait être entériné cet été. Mais le marché étant bloqué, l'attaquant bosni aq Dzeko (24 ans, 34 match ue Edin es et 22 buts en Bundesl iga en 2009/2010) doit lui aussi prendre son mal en patie nce. "J'espère que dans les dix jours à venir, j'en sau rai plus au sujet de mon futur. Tout est prestigieux en Europe qu possible. Il y a deux clubs i me suivent, mais il n'y a concret", a expliqué Dz eko dans les colonnes de rien de Sky Sports. La Juventus Turin et le Milan AC se sont positi onnés depuis des mois, mais ils ne sem blent pas pressés de pa sser à l'action.

Le FC Porto a annoncé mardi soir avoir conclu un accord avec le club russe du Zenit Saint-Pétersbourg pour le transfert de son défenseur international portugais Bruno Alves (28 ans) pour un montant de 22 millions d'euros. Une somme folle par les temps qui courent pour un défenseur. La concrétisation de cet accord dépend encore de la signature du "contrat avec le Zenit et attend la conclusion des examens médicaux du joueur", précise le club portugais dans un communiqué publié sur le site des autorités boursières portugaises (CMVM).

à quitter la capitale anglaise. Cependant, on spécule ici et là que les champions d'Europe 2009 n'auraient pas à disposition les fonds nécessaires pour acquérir le Londonien cet été. Sans parler de l'opposition franche de Wenger sur le potentiel départ Fabregas pendant ce mercato estival.

AL GHRAFA : Dernière saison pour Juninho

Le milieu de terrain d'Al Gharafa, Juninho (36 ans), a annoncé vouloir prendre sa retraite à l'issue de la saison. En stage en France avec son club qatari, l'ancien Lyonnais n'a pas pris sa décision de gaieté de coeur, mais il prévoit de rester dans le circuit une fois les crampons raccrochés. "C'est ma dernière saison de joueur. C'est difficile de se faire à l'idée d'arrêter, mais le moment arrive. J'ai réfléchi à un moment à rentrer au Brésil mais j'ai finalement décidé de continuer au Qatar. J'ai bientôt 36 ans. Je rentrerai au Brésil pour ma retraite avant de commencer une nouvelle vie", a-t-il programmé. "L'après-football ? Je vais rester dans le foot. J'ai des liaisons permanentes avec Lyon. Les portes restent ouvertes. J'aimerais être entraîneur. J'ai dans l'idée de faire des stages pendant un an avec des entraîneurs que ce soit au Brésil ou en Europe. Pourquoi pas un jour entraîner Lyon ? On a un accord moral qui me permet de revenir là-bas", a expliqué le Brésilien au micro de RMC.

La fête a tourné court. isé un Fluminense avait organ ntaése pr évènement pour la lma is Ma tion de Deco. heureusement, tout a été milieu annulé. Arrivé à Rio, le it va n'a is ga rtu de terrain po e am sés le s lise va ses ns pas da con de n tio attendu : sa libéra ien nc L'a ea. els trat par Ch jours meneur de Porto a tou glais An les un an de bail avec e ttr me se à s pa ve et il n'arri e un sur x eu ec av rd d'acco co doit rupture à l'amiable. De ains ch pro les ns da retourner usol ur po res nd Lo à rs jou . me tionner le problè nce A Fluminense, on comme à s'impatienter...

FC BARCELONE

Messi obligé de jouer !

Actuellement en Asie où le FC Barcelone est en tournée, Lionel Messi (23 ans, 35 matchs et 34 buts en Liga en 2009-2010) va être contraint de faire son apparition, mercredi, face à une sélection de Séoul. Alors que Pep Guardiola envisageait de se passer des services de son attaquant pour éviter les risques de blessures, l'Argentin, qui n'a effectué qu'un entraînement depuis son retour de vacances, va jouer pendant au moins une demi-heure. Le club catalan a, en effet, passé un accord financier avec les organisateurs de ce match d'exhibition. Pour toucher deux millions d'euros, Messi est obligé de faire son entrée sur la pelouse, sous peine de se voir infliger une amende estimée à 200 000 euros. Quand l'argent prend une nouvelle fois le pas sur l'intégrité physique du joueur…


20

Maracana N° 1184 — Jeudi 5 Août 2010

CHAN-2010 18 Algériens en lice au Cap (Afrique du Sud)

NATATION (10 KM) : Lurz conserve son titre européen

Le sextuple médaillé mondial, l'Allemand Thomas Lurz, a conservé son titre de champion d'Europe sur 10 km en eau libre en s'imposant en 1 h 54 min 22 sec 5/100 devant le champion du monde en titre, l'Italien Valerio Cleri (1h54:24.8) et le Russe Evgeni Drattsev (1h54:26.6), hier à Budapest. Le premier Français, Julien Codevelle, a terminé 16e devant ses compatrie otes Bertrand Venturi (21 ) et Damien Cattin-Vidal, selon le classement provisoire.

OMNISPORTS DE KARATÉ

CAN-2010 (U21) DE HANDBALL

L’Algérie disputera son quart de finale aujourd’hui

L'

équipe nationale algérienne de handball juniors garçons (U21), qui a remporté, mardi dernier, à Libreville (Gabon) sa 3e victoire consécutive au Championnat d'Afrique des nations (U21), en battant le Burkina-Faso (30-17) en match comptant pour la 3e journée du groupe A, disputera aujourd’hui les quarts de finale de cette compétition. Le Sept algérien qui a terminé le premier tour en tête du groupe A avec six points, rencontrera soit l’Angola, soit le Cameroun qui disputaient leur ultime match de groupe. Il est très utile de rappeler que l’équipe nationale algérienne de la catégorie, s’est imposée d’abord face au Mali (41-17) lors du premier match avant de faire de même face à la République centrafricaine (28-23) pour clore le premier tout par cette troisième victoire face au Burkina Faso. Dans l’autre groupe, c’est l’Egypte, la grande favorite de ce tournoi avec bien évidemment la

Tunisie, tenante du titre. Mais, l’Algérie qui d’ailleurs vient d’éviter l’Egypte, se doit donc de bien négocier la suite de la compétition dans la perspective d’arriver aux demi finales et pourquoi pas aller sur le podium. Au vu des prestations des algériens, il est évident qu’on demeure optimiste quant à une belle issue pour n,os capés dans ces joutes africaines auxquelles participent également le Maroc, l'Egypte, le Cameroun et l'Angola, le Bénin, la Tunisie (tenante du titre), la République Démocratique du Congo et le Gabon (pays organisateur). Il est utile de rappeler qu’à l'issue de ce premier tour, les deux premiers de chaque poule auxquels s'ajouteront les deux meilleurs troisièmes des trois groupes, seront qualifiés aux quarts de finale programmés pour aujourd’hui. Les demi-finales sont programmées pour demain vendredi alors que la finale est prévue pour samedi prochain à Libreville.

Championnat d'Afrique d'haltérophilie

L’ALGÉRIE AVEC 9 ATHLÈTES

Les lampions du 21è championnat senior messieurs et 10è dames d’haltérophilie se sont allumés au palais polyvalent des sports de Yaoundé où l’Algérie prendra part avec 9 haltérophiles, dont 2 dames. L’objectif de nos athlètes est très simple : remporter le tournoi comme lors de la précédente édition en Ouganda. D’ailleurs le vice-président de la Fédération algérienne de la discipline et chef de la délégation, est très clair : "Nos haltérophiles se rendront à Yaoundé avec la ferme détermination de rehausser leur niveau sur le plan africain et remporter le tournoi comme nous l'avions fait en Ouganda". L’Algérie avait alors arraché 14 médailles en or, chez les seniors hommes los des joutes de Kampala. Parmi les athlètes algériens devant défendre leur titre à Yaoundé on retrouve, entre autres Lariki El-Habib (56 kg), Mekki Abdellah (85 kg) et

Mimoune Abdelhamid (105 kg). La délégation algérienne est composée de 13 membres, dont l'arbitre Belarbi Lazreg, s'envolera le 1er août prochain pour Yaoundé (Cameroun). LES HALTÉROPHILES ALGÉRIENS : Hommes : Lariki El-Habib (56 kg), Missaoui Saddam (77 kg) et Bouras Amar (85 kg), Belhout Amir (77 kg), Mekki Abdellah (85 kg), Mimoune Abdelhamid (105 kg), Boudani Maâmar (94 kg). Dames : Filali Kenza (48 kg) et Kendouci Thoria (+75 kg).

Dix-huit algériens représentent la sélection nationale algérienne de karaté seniors (dames et messieurs) aux 13es Championnats d’Afrique, dont la compétition débutera demain vendredi et se poursuivra jusqu’au 8 du mois en cours, au Cap (Afrique du Sud). Le président le président de la Fédération algérienne de karaté, M. Aboubaker Mekhfi veut que les algériens préparent à travers ses joutes africaines les autres échéances internationales à savoir le Championnat Méditerranéen seniors (Monténégro: 3-8 septembre 2010), le Championnat du Monde seniors (Serbie 27-30 octobre 2010), et également les 10es Jeux africains et Jeux arabes, prévus en 2011 : ‘’Pour le moment, on est en train de former une relève qui nous apportera à l'avenir beaucoup de satisfaction. Avec ce noyau d'une vingtaine

COUPE DU

MONDE DE TIR

L'Algérie présente avec huit athlètes à Munich

L'Algérie prend part avec huit athlètes dont deux filles aux Championnats du Monde de tir sportif qui ont débuté dimanche à Munich (Allemagne) et se poursuivront jusqu'au 9 août, avec la participation du gotha mondial de la discipline. L'athlète algérienne, Souad Yahiaoui a été la première Algérienne à entrer en lice dans cette compétition d'envergure mondiale, où elle s'est classée à la 130e place (135 concurrentes), avec 378 points, dans l'épreuve de la Carabine (10m-en trois positions). Le concours a été remporté par la Chinoise Yi Siling (Chine) qui a enregistré un nouveau record du monde (500, 6pts), devant sa compatriote Wu Liuxi (501,4pts). La médaille de bronze est revenue à l'Italienne Nardelli Eliana (501pts). Au Pistolet (10m), l'Algérie sera représentée par le tireur Fateh Ziadi qui concourra mardi. Ils sera suivi par ses compatriotes, Ould Mokhtar Mokhtar, Lounis Ferrat et Hassen Khodja Mehdi, mercredi, dans l'épreuve du Double Trap.

d'athlètes, on montera sur le podium mondial en Allemagne en 2014, si tous les moyens seront mis à la disposition de ce groupe très volontaire’’, confie le premier responsable fédéral algérien. D’ailleurs, le président de la Fédération algérienne de karaté assistera aujourd’hui à partir de 8 heures à la réunion Bureau Exécutif de l’UFAK (union africaine de karaté) où il serait question des rapports techniques des Commissions, des résultats techniques des stages… La journée d’aujourd’hui sera également consacrée à la visite médicale des athlètes, leur enregistrement et pesée avant la réunion technique et surtout le tirage au sort. Et c’est à partir de demain vers 9 heures que débuteront les éliminatoires et repêchage en kata individuels masculin/féminin avant les autres épreuves du kumité. La cérémonie

de clôture est prévue samedi prochain à partir de 17 heures. Le retour de la délégation algérienne est prévu pour le dimanche 11 août prochain. Saïd Ben LES ATHLÈTES ALGÉRIENS AU CAP : Garçons : Kata: Islam Mehdi Djaffer, Abdelhamid Chaouche et Mohamed Ouchene. Kumité : Abdelkrim Bouamria, Houssam Halouanne, Missipsa Hamadini, Abdelouahab Djerir, Nabil Hamidouche, Hacene Guirri, Walid Bouabaoub, Lyes Tidjani. Filles : Kata : Kamelia Hadj Said, Selma Bedja et Yasmine Mouloud. Kumité : Ilhem Eldjou, Chahrazed Zioui, Dyhia Chikhi, Nesrine Kherrar.

BASKET-BALL Le Bron James et le Miami Heat à Boston en match d'ouverture de la NBA

Le Bron James, meilleur joueur (MVP) de NBA, ces deux dernières saisons, transféré des Cavaliers de Cleveland au Miami Heat en juillet, fera ses débuts à Boston, le 26 octobre pour l'ouverture de la saison 2010, a annoncé mardi la ligue nord-américaine de basket.

J

ames a rejoint l'arrière Dwyane Wade et l'intérieur Cris Bosh au Miami Heat qui a aussi recruté le pivot Lituanien Zydrunas Ilgauskas, lui aussi une anciennne vedette des Cavaliers. Ainsi armée, la franchise compte bien jouer un rôle majeur dans la course au titre

2011. Pour sa première sortie, elle ira se mesurer aux Celtics, champion en titre de la conférence est, emmenés par Kevin Garnett, Paul Pierce, Rajon Rondo et Ray Allen. Les Celtics avaient acculé les Los Angeles Lakers à un 7e et dernier match pour que les Californiens remportent le titre 2010, en juin dernier. Lors de la soirée d'ouverture, les Lakers seront aussi au programme, pour bien lancer leur saison à la conquête d'un troisième titre consécutif en recevant Houston qui espère enregistrer le retour de son géant chinois Yao Ming, absent toute la saison dernière sur blessure. La nuit suivant la soirée d'ouverture, plusieurs affiches sont auprogramme: L'ailier Kevin Durant, 21 ans, considéré comme l'une des futures grandes stars de la NBA, le meilleur marqueur, emmènera Oklahoma City contre Chicago. Le numéro un de la draft 2009 Blake Griffin fera ses débuts à domicile avec les Los Angeles Clippers contre Portland. Le calendrier complet de la saison régulière sera communiqué mardi prochain.


Maracana N° 1184 — Jeudi 5 Août 2010

Cuisses de poulet rôties

Votre enfant était propre, il ne l’est plus Votre enfant était propre et voilà que du jour au lendemain ses réflexes propreté disparaissent. Pourquoi ? Quelles sont les solutions ? Réponses avec Catherine Dumonteil Kremer, consultante familiale.

L

es changements significatifs dans la vie d'un enfant sont souvent l'explicitation de ce retour en arrière. Souvent, les grosses tensions et le stress sont à l'origine du problème. Etre propre est un processus inconscient : suite au changement, l'enfant n'est plus disponible à être propre Quelques exemples d'évènements troublants : le divorce des parents, l'entrée à l'école ou encore la naissance d'un frère ou d'une sœur où votre enfant, par "jalousie" cherche à attirer l'attention en montrant que lui aussi est là, "Notez aussi que l'enfant fait parfois une expérience" ajoute Catherine Dumonteil Kremer. "Entre 3 et 6 ans, il est un âge où il veut se tester. Il va parfois manger énormément, afin de voir jusqu'où il est capable d'aller. De la même façon, votre enfant peut se retenir d'aller faire pipi juste pour tester sa capacité à se retenir. Et du coup, il fait pipi sur lui." Décelez les changements du moment afin de tisser un lien entre son attitude et ce qu'il se passe, peut vous aider à trouver la réelle origine du problème et mieux le régler. Comment aborder cela ? Découvrez nos conseils dans le paragraphe suivant. LES SOLUTIONS CONCRÈTES À APPLIQUER Souvent, voir son enfant devenir propre est une réelle victoire pour les parents. Ce n'est pas pour autant que ce retour en arrière doit vous rendre irritable. Ce qu'il faut faire : - Ne stigmatisez pas votre enfant, il n'est pas responsable : c'est inconscient. Il faut au contraire l'accompagner. Certes, il régresse mais partez du principe que ce n'est pas "si grave". - Ne le disputez pas. Votre enfant ne pro-

gressera plus s'il perçoit vos tensions. - Discutez avec lui. Posez-lui des questions "Veux-tu que l'on remette une couche ?" - Vous pouvez aussi mettre une alaise, puis un drap, puis de nouveau une alaise et un drap, comme ça si votre enfant fait pipi au lit, vous retirez la première couche et rapidement l'accident est effacé dans la nuit. Il peut même la retirer seul. - Pour un petit, remettez-leur des couches plus proches d'une forme de "culotte" que couches afin de l'aider. Qu'il ne revienne pas à son artillerie complète et ne prenne pas peur face à son retour en arrière. - Remontrez-lui de bonnes habitudes à prendre : mettez le pot à disposition ou un réducteur de WC. Mais surtout, n'entrez pas dans un schéma de "force". N'obligez pas votre enfant à aller aux toilettes, ne lui dites pas "Allez, fais pipi avant de partir". Si votre enfant n'en a pas envie, n'insistez pas. Ne devenez pas sa conscience annexe. Il a besoin de développer sa propre conscience et de respecter ses propres besoins. Votre enfant ira seul aux WC s'il en a envie. - Protégez votre enfant, aidez-le à ne pas être confus et ne pas avoir honte. Ne le mettez jamais dans une situation embarrassante. N'oubliez pas que la régression ne se suit pas forcément d'un ré-apprentissage. On n'est pas dans une même optique : votre enfant a déjà été propre. SI VOUS ÊTES TRÈS INQUIÈTE *Peut-être est-ce un signe d'alarme. N'hésitez pas consulter. D'abord pour vous, car vos angoisses sont peut être liées à votre propre éducation et la façon dont vous avez appris à devenir propre. Ensuite, avec votre enfant, car il existe peut-être un problème de fond qui sera géré par un spécialiste. Mais sinon rassurez-vous et attendez que ça passe. Ce problème est souvent passager et cela peut durer jusqu'à quelques mois. Merci à Catherine Dumonteil Kremer, consultante familiale, auteure, journaliste, conférencière et formatrice en relations humaines. Elle a écrit "Poser des limites à son enfant et les respecter", aux Editions Jouvence.

Salade marocaine à l’orange au cannelle

INGRÉDIENTS : 6 oranges 4 cuillères à soupe d’eau de fleurs d’oranger 2 cuillères à soupe de sucre 1 cuillère à café de cannelle moulue 2 brins de menthe fraîche PRÉPARATION : Peler les oranges, en enlevant

21

soigneusement les peaux blanches. Les couper en fines rondelles et les épépiner. Mélanger l’eau de fleurs d’oranger et le sucre. Disposer les rondelles d’oranges en rosace sur 4 assiettes à dessert. Arroser d’eau de fleurs d’oranger et saupoudrer chaque assiette avec quelques feuilles de menthe.

INGRÉDIENTS : 210 kcal / personne 4 cuisses de poulet fermier 3 c. à soupe d’huile de tournesol 1 c. à soupe rase de paprika 1 oignon 3 tiges de persil plat sel PRÉPARATION : 1. Dans un bol, mélanger l’huile et le paprika. Saler. 2. Mettre les cuisses de poulet dans un plat creux et les arroser du mélange huile/paprika. Couvrir de film

Bébé : 5 conseils pour l’aider à devenir propre

Étape importante pour les petits et leurs parents, l’apprentissage de la propreté marque un pas essentiel vers l’autonomie.

N

os conseils pour vivre cette étape en toute sérénité. Le bon moment est celui qui convient à la fois à l’enfant et aux parents. Mieux vaut choisir un moment sans trop de stress, ni de situations compliquées. Évitez les périodes de surcharge de travail où vous serez moins disponibles, et donc moins patients. L’arrivée d’un petit frère peut être difficile mais parfois, cela peut aussi le motiver. Pour bien marquer sa différence avec cet être si minuscule, il peut vouloir laisser ses couches rapidement. L’été est souvent une période favorable. Sauf si ce sont des vacances où l’on va d’un papi à une marraine, un oncle… Difficile pour votre tout-petit de consacrer son énergie à maîtriser son corps au milieu de tant de changements.

alimentaire et placer au frais pendant 1 heure. 3. Préchauffer le four (th.7-210°C) 4. Sortir les cuisses de poulet du plat et les poser sur la plaque du four recouverte de papier aluminium. Enfourner et laisser cuire 1 heure en badigeonnant régulièrement de marinade. 5. Peler et émincer l’oignon. Hacher le persil. 6. Sortir les cuisses du four, les disposer dans un plat. 7. Les parsemer de persil et d’oignon émincé. 8. Servir aussitôt.

d’être occupé ailleurs à ce moment-là, et donc de ne pas avoir le temps de l’emmener jusqu’au pot. Mais les accidents font partie de l’apprentissage… DONNEZ-LUI ENVIE En lui parlant et en l’encourageant?: «On a confiance en toi, on voit que tu es grand, tu peux être capable de ne plus avoir de couches». Sans y mettre d’enjeu. Donc, mieux vaut éviter les petites phrases du style?: «Si tu n’y arrives pas, tu es un bébé». Sinon, il associera cette étape à un échec. Valorisez tout au contraire son désir de devenir grand. Comme faire pipi n’est pas si anodin pour l’enfant, il peut avoir l’impression de perdre quelque chose… Jouer à vider et remplir des seaux d’eau dans un bac à sable permet d’apprivoiser cette notion. Une expérience amusante et pleine de sens pour lui.

PROPOSEZ-LUI LE POT Entre 15 et 18 mois, un petit est capable de se retenir. On peut donc commencer UTILISEZ UN RÉDUCTEUR à abandonner les couches. Mais, DE TOILETTE comme pour la marche ou pour ses Certains enfants veulent faire comme les premiers mots, chaque enfant est grands, et préfèrent les toilettes. Les différent. Certains seront prêts assez tôt, réducteurs leur offrent alors un confort d’autres prendront plus de temps. d’assise. Là, pas la peine de le retenir À chaque famille et à chaque enfant de avec les mains, l’enfant est bien assis. trouver son propre rythme. Par la suite, pour qu’il puisse s’y installer La culture joue aussi un rôle important. seul, vous pouvez prévoir un Dans les pays où il n’y a pas de marchepied. couches jetables, les gamins ne salissent plus leurs langes beaucoup tôt. ATTENDEZ QU’IL SOIT PRÊT Comme pour toute activité, on est prêt ÇA VIENT TOUT SEUL? lorsqu’on possède toutes les capacités « De plus en plus souvent, les parents pour le nouveau défi. Pour relever celui pensent que la propreté va s’installer de l’abandon des couches, il faut bien toute seule, comme la marche. Mais la sûr pouvoir se retenir suffisamment très bonne absorption des couches longtemps pour aller jusqu’au pot, mais actuelles ne favorise pas les sensations aussi être capable d’y parvenir seul, de l’enfant. Ne se sentant pas mouillé, ni c’est-à-dire de marcher. C’est un long gêné, il ne peut pas apprendre à être processus. Tant que l’enfant ne sait pas propre », constate le pédopsychiatre se déplacer seul, il est difficile Stéphane Clerget. Nous n’avons donc d’envisager de lui enlever ses couches. pas d’autre choix que d’aider les toutCar, même s’il appelle, nous risquons petits dans cet apprentissage?!


22

JEUX-DETENTE

Maracana N° 1184 — Jeudi 5 Août 2010 MOTS FLÉCHÉS N° 505

SOLUTION MOTS FLÉCHÉS N° 504

LA BLAGUE

C'est un type qui marche dans la rue et qui croise un de ses copains. - Tiens salut ! Mais qu'est-ce que tu transportes dans ces 2 grosses valises? - Ouvre, tu verras. Le type ouvre une des deux valises, et il y trouve une espce de gros insecte gluant, en fait, u n e m it e g Ž a nt e. - Qu'est-ce que c'est que cette bestiole ? - Bah ! Tu vois bien, c'est une grosse mite. - Ouais ! Et qu'est-ce que tu as dans l'autre valise ? - Ouvre, tu verras bien. Le type ouvre la deuxime vali se et lˆ, il y a un gros nu age de f umŽe , pui s u n gŽni e qui sort et qui lui dit : - Fais un vÏu et je l'exaucerai. Le type ne fait ni une ni deux, il demande : - Je voud rais un milliard ! Alo rs, il lve la tte et il voit une fis sure s'ouvrir dans le ciel et un gros truc tomber sur le sol : une grande table de billard ! - HŽ ! Il est so urd ou quoi to n gŽni e ? J' av ai s d eman dŽ un milliard, pas un billard! Et moi, tu crois que j'avais demandŽ une grosse mite ?

MOTS CROISÉS N° 505 A

B

C

D

E

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 - 0770 94.97.55 Bureau de liaison 79, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 / Mobile : 0556 61 68 36

F

G

H

I

J

K

L

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 504

HORIZONTALEMENT 1 - Vagabond 2 - Qui concerne la partie obscure de l'alchimie 3 - Use en frottant Diplomatie trés active 4 - Coin agréable surtout en milieu hostile - Largeur de papier - Posséda 5 - Relation sur le net Dauber 6 - Petit ennui - Bâton ferré - Sélection 7 - Parfum de sucette Ensemble de pulsions - Le meilleur 8 - Contrefaites Huche 9 - Dieu de la bise Brillé 10- Se donne du mal Groupe infréquentable

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Directeur administratif et financier Djelloul Zerdani Directeur technique Laïd Kalila

VERTICALEMENT A - Casuistiques B - Intermédiare - Pas trés dur C - Réduit la grand voile - Moteur de moulin D - Proche E - Surgies - Symbole de bavardage F - Copulative Pontera G - Munie d'un signe distinctif - Presque brutal H - Transporteur de liquide - Note du chef I - Distinguée - Devenu incapable de se prononcer J - Changent l'atmosphère - Forte tête K - Me rebellerai L - Diffuse - Rivière alpine

Rédacteur en chef Mustapha Ouail Chargé de la rédaction et de la coordination Djamel Touafek Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59

Site web : www.maracanafoot.com Photos : Maracana Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


23

04:40 : C dans l'air

05:10 : M6 Kid

06:40 Télé-achat 04:00 : Au coeur de la nuit 08:40 Flipper 06:00 : Tous Européens !

06:40 : Tous ensemble à

09:30 Flipper : Palettes 06:30 10:20 Les sorciers de Waverly 07:45 : X:enius Place : La longue marche des 08:15

table 08:55 : C'est notre affaire 06:45 : Absolument stars 10:00 : Question maison 10:45 : Les escapades de Petitrenaud 12:10 : Planète très insolite 12:55 : Extinctions 14:45 : La Terre en colère 16:30 : Echappées belles

09:45 : La minute bio 09:50 : Un dîner presque par-

10:45 Les sorciers de Waverly éléphants Place : Guerre et paix dans le 08:59

Attention à votre moral, ne vous laissez pas distraire par une personne sincère mais qui paraît déprimer. Ne l'écoutez que d'une oreille et vous saurez lui donner des conseils judicieux sans entamer votre bonne humeur et votre dynamisme.

Avant de prendre une décision importante prenez soin de demander un avis à quelqu'un à qui vous pouvez faire confiance. Cela pourrait vous être utile car si vous vous trompez vous aurez fait beaucoup d'efforts pour rien. Heureusement la forme sera là !

Vous prenez le temps nécessaire pour parvenir à clarifier la situation. On vous attend au coin du bois. Une parfaite présentation des choses est indispensable pour qu'on accepte votre version des faits sur une affaire embrouillée. Vous semblez parvenir à vos fins. Si les autres vous énervent et que vous souhaitiez avoir la chance d'être seul pour faire ce que vous avez envie, n'hésitez pas. Mais ne vous coupez pas des autres et ne restez pas isolé, vous aurez alors la chance de vivre des rapports harmonieux

12:47 : La minute bio 12:50 : L'amour est dans le pré 13:20 : La minute bio

18:50 : Les escapades de

16:35 : L'été d'«Accès privé»

Petitrenaud

18:40 : La minute de l'é-

19:35 : Echappées belles

conomie

20:35 : Le secret des

18:42 : Météo des plages

déferlantes

18:43 : Météo

23:55 : Gisèle Halimi,

18:45 : Le 19.45

l'insoumise

19:40 : Kaamelott l'intégraal

SAGITAIRE

SCORPION

TAUREAU

GEMEAUX

Une opportunité de dernière minute s'offre à vous. Vous pouvez ainsi envisager différemment la suite des événements. C'est un retournement qui vous arrange. Vous pouvez donner d'autres priorités dans un projet qui mijote depuis quelques temps et qui vous tient à cœur.

Ce sera la bonne occasion pour vous d'entreprendre une importante démarche car votre esprit sera ouvert à cette expérience nouvelle. Vous avez beaucoup à apprendre des gens que vous rencontrerez si vous savez rester réceptif aux idées qui vous sont soumises. Allez de l'avant.

B ƒL IE R

L'évolution trop rapide d'une situation apparemment trop compliquée vous empêche d'avoir les bonnes réactions. Vous vous sentirez malgré cela dans une forme qui vous laisse manœuvrer avec beaucoup de dextérité. Les comptes se règlent à l'amiable.

JEUDI

12:50 American Dad ! 12:00 : 360°, GEO 13:15 Stargate SG-1 13:45 : Le comte de Monte14:00 Stargate SG-1 Cristo 14:45 Stargate SG-1du corps 15:50 : Aux limites 15:35 Tellement : X:enius vrai 16:35 19:00 Les dossiers 18:00 : Arte journalde «Vis ma vie» : la quotidienne 18:30 : Vingt minutes à la mer 19:35 Friends 18:50 : Sur les rives du 20:35 A nous quatre, Cardinal Mississippi ! 19:35 : Le Knack et comment 22:15 Les quatre Charlots l'avoir mousquetaires : Birth of pop 22:10

On risque de parler un peu trop de vous et pourtant vous faites tout ce qu'il faut pour qu'on vous oublie un peu. Les éloges et les compliments vont bon train ce qui ne modifie en rien la sincérité de vos sentiments. Vous saurez éviter les vilaines flatteries.

Votre vie personnelle va pouvoir s'épanouir. C'est pour vous une période faste. Mais prenez le temps de vivre pour profiter pleinement des résultats. Vous allez pouvoir montrer ce que vous savez. Réfléchissez avant de prendre certaines décisions importantes.

VERSEAU

Vos relations avec les autres pourraient devenir plus faciles. Vous allez vouloir vous exprimer et dire ce que vous pensez. Vous convainquerez car vous avez acquis une certaine expérience dans ce domaine. Parlez avec votre cœur et on vous écoutera attentivement.

11:10 Sonny Caucase 11:35 Sonny 10:00 : Russie Géorgie Dad ! 12:25 American : Arte journal 11:45

fait

BALANCE

Vous aurez toutes les armes pour résoudre une situation difficile car vous avez la forme physique. La médiocrité de votre sort actuel ne vous satisfait pas et vous pensez mériter mieux. Vous aurez l'occasion de mettre en valeur vos qualités personnelles.

Ne soyez pas découragé parce que les choses ne vont pas toujours comme vous l'espérez. Vous entrez dans une période de transition où vos rentrées d'argent pourraient bien changer. La bonne humeur et le moral sont de rigueur même si les finances sont difficiles.

POISSON

04:00 : La nuit France 5

La plus fameuse série médiévale depuis «Thierry la Fronde» est de retour pour un programme spécial en forme de florilège. Mais «Kaamelott» se gausse des damoiseaux audacieux et des castels branlants. Ici, personne ne pourfend les oppresseurs de la veuve ni même ceux de l'orphelin. Les Chevaliers de la Table ronde aimeraient bien oublier le Graal, préférant courir la gueuse. Car, à Kaamelott, Arthur est un souverain empêtré dans les problèmes. Ne serait-ce parce que ce vieux fou de Merlin perd la tête. C'est ce personnage, interprété par le génial Jacques Chambon, qui a été plébiscité cette fois par les téléspectateurs et les internautes. Autant se préparer à d'impressionnants flops philosophaux...

HOROSCOPE

CANCER

Sur la scène parisienne du Palais des sports, de nombreux artistes français se retrouvent pour revisiter en musique la dernière décennie du XXe siècle, celle des boys band, de la musique dance ou des tubes de l'été. Nikos Aliagas et Liane Foly orchestrent ce spectacle au cours duquel une trentaine de chanteurs entonnent des airs et des refrains connus de tous comme «Show Must Go on», «Only the Very Best» ou «Mon papa à moi est un gangster». Ils rendent également hommage à deux grandes figures de la chanson française aujourd'hui disparues, Michel Berger et Daniel Balavoine : Pascal Obispo interprète «Le Paradis blanc» de Michel Berger, et Liane Foly «La vie ne m'apprend rien» de Daniel Balavoine.

05:00 : EuroNews 05:35 : Ludo 10:55 : 12/13 : Météo 11:50 : Nous nous sommes tant aimés 12:25 : Les grands du rire en croisière 14:15 : Keno 14:20 : Patrick Sébastien 16:10 : Slam 16:40 : Des chiffres et des lettres 17:45 : Météo 17:48 : Météo des plages 17:50 : 19/20 : Edition nationale 18:53 : Les héros de la biodiversité 18:55 : Athlétisme 22:25 : La minute épique 22:27 : Météo 22:30 : Soir 3 22:50 : Tout le sport 22:55 : Je m'appelle Elisabeth

LION

05:10 : Lizzie McGuire 05:30 : Paris sportifs 06:00 : Télématin 08:55 : Foudre 09:50 : Motus 10:20 : Les Z'amours 10:55 : Tout le monde veut prendre sa place 11:50 : Les héros de la biodiversité 11:55 : Météo 2 12:00 : Journal 12:15 : Météo 2 12:20 : Météo des plages 12:25 : Un jour, un destin 13:55 : Envoyé spécial : la suite 14:45 : Verdict 16:05 : Fais pas ci, fais pas ça 16:55 : Athlétisme 18:30 : Emissions de solutions 19:31 : Tirage du Loto 19:34 : Météo 2 19:35 : Fort Boyard 21:10 : On n'est pas couch

VIERGE

05:00 : Papyrus 05:30 : TFou 07:55 : Téléshopping samedi 08:45 : Télévitrine 09:15 : Tous ensemble 10:05 : Secret Story 10:50 : Ma maison pour l'avenir 10:55 : Météo des plages 11:45 : Météo 11:48 : Trafic info 11:50 : L'affiche du jour 12:00 : Journal 12:10 : Reportages 12:55 : Formule 1 15:55 : Ghost Whisperer 16:55 : Secret Story 18:50 : Ma maison pour l'avenir 18:54 : Là où je t'emmènerai 18:55 : Météo 19:30 : Du côté de chez vous 19:35 : Courses et paris du jour 19:38 : Météo 19:40 : Trafic info 19:45 : Génération 90

CAP RICORNE

Maracana N° 1184 — Jeudi 5 Août 2010

Nuages épars. 32°

HORAIRES DES PRIÈRES El-Fadjr 04 h 05 El-Dohr 12 h 54 El-Assar 16 h 44 El-Maghreb 20 h 03 El-Icha’a 21 h 36

LE SAVIEZ-VOUS ?

Pourquoi la lune change t-elle de forme ? Lorsqu'on observe la Lune depuis la Terre, il faut savoir qu'on ne voit qu'une seule face de cette dernière qui est toujours la même.Quand on voit la Lune, c'est parce qu'elle est éclairée par le soleil. Comme la terre tourne autour du soleil et la Lune autour de la terre, le soleil éclaire ainsi qu'une partie

de la Lune. La terre faisant écran entre les deux, on assiste ainsi au premier quartier de Lune, à la pleine Lune, à la Lune noire (qui ne se voit pas car complètement cachée) et au dernier quartier de Lune.Cette partie change en fonction des mouvements, l'autre partie de l'astre restant dans l'ombre.


Maracana N° 1184 — Jeudi 5 Août 2010

Gamondi veut rattraper le temps perdu

24

CRB

DU PAIN SUR LA PLANCHE POUR LE COACH DU CHABAB

g Par Amine Tirmane

Les joueurs du CR Belouizdad sont en stage depuis trois jours. Les choses sérieuses semblent commencer dans la maison du Chabab.

L

e club vient de donner la liste officielle des joueurs qui composeront l’effectif du CRB pour la saison 2010/2011, et c’est l’entraîneur argentin Gamondi qui a établi la liste définitive de l’effectif belouizadadi qui a connu la libération de deux anciens cadres, à savoir Gherbi et Akniouène. Avec un peu de recul, il faut dire que les Chababistes étaient préoccupés par le mach des huitièmes de finale de la Coupe de la CAF, mais voilà que l’équipe s’est éliminée par l’AC

Djoliba, et tout le monde se tourne désormais vers la préparation de la saison prochaine. C’est pour cela que les protégés de Gamondi sont entrés en stage depuis trois jours à l’hôtel El Mehdi de Staouéli. En effet, à un mois du début du championnat, les Belouizdadis veulent se rattraper en matière de préparation, sachant que le CRB est l’une des équipe qui sont en retard par rapport aux autres clubs qui ont beaucoup avancé dans leur préparation d’intersaison. L’équipe phare de Belouizdad n’a plus beaucoup de temps pour effectuer une bonne préparation, et c’est dans ce contexte les joueurs s’entraînent désormais deux à trois fois par jours. C’est l’aspect physique, qui prend la part du lion, en ce début du stage, à l’hôtel El Mehdi, avant d’attaquer le volet technico tactique et ce, lors de la deuxième partie du stage, qui aura lieu en plein mois de ramadhan. A. T.

GAMONDI : «Je suis satisfait du potentiel technique de l’équipe, mais…»

Un mois après son installation à la tête de la barre technique du Chabab de Belouizdad, le technicien argentin Michel Angel Gamondi commence à avoir une idée précise sur son équipe. Le driver du CRB nous a déclaré qu’il est certes, satisfait du niveau technique des joueurs, mais «en football, il n’y a pas que la technique. Les joueurs accusent un grand retard en matière de préparation physique, et nous allons y remédier en cette période de préparation. Je sais que ça ne va pas être évident avec l’approche du mois de ramadhan», a affirmé le coach du Chabab qui a décidément du pain sur la plance. A. T.

HIER, SÉANCE DE MUSCULATION À L’HÔTEL EL MEHDI Le staff technique du CR Belouizdad a programmé hier matin une séance de musculation. Ladite séance s’est déroulée dans une salle à l’hôtel El Mehdi, où les joueurs ont travaillé l’aspect physique. A signaler que juste après la séance de musculation, les joueurs ont pris leur déjeuner à l’hôtel El Mehdi, avant d’observer un repos jusqu’à la deuxième séance de la journée qui a débuté à 18 heures.

LA SÉANCE DE BOUCHAOUI ANNULÉE Hier, une séance matinale à la forêt de Bouchaoui était programmée avant que le staff technique ne décide de l’annuler. En effet, le staff technique estime que les joueurs ne sont pas encore prêts à attaquer le tri-quotidien.

20 AOÛT, CHERAGA OU ZERALDA, LE STAFF TECHNIQUE TOUJOURS INDÉCIS L’équipe phare de Laâqiba est entrée en stage depuis trois jours. Cela dit, le programme définitif des entraînements n’est pas encore fixé. En effet, le Chabab ne s’est pas encore stabilisé en ce qui concerne le stade qui abrite les entraînements en fin d’après midi. Le staff technique avait opté initialement pour le stade de Zeralda, puis les joueurs se sont entraînés le lendemain au stade des FrèresLamali de Cheraga. Par ailleurs, la possibilité de rester au 20-Août n’est pas à exclure, bien que le staff technique ait un penchant pour le stade de Zeralda afin d’éviter le trajet qui sépare le lieu de regroupement à savoir l’hôtel El Mehdi de Staouéli au stade du 20-Août. A. T.

LAHOUAMED : «Avec du travail,

je sais que j’aurai plus de chance avec Gamondi»

Il a été auteur de trois buts jusqu’à maintenant, le jeune prodige du CR Belouizdad, Fouad Lahouamed a été officiellement promu en senior par l’entraîneur Gamondi, et affiche une excellente forme en cette période de préparation. Le jeune attaquant, qui a fait sensation lors de l’avant dernière saison, n’a pas été trop utilisé par Henkouche lors du précédent exercice et ce, en dépit du fait que les supporters l’ont toujours réclamé. Joint par nos soins, hier, le joueur semble enthousiaste à réussir une bonne saison. «Franchement, je m’y plais actuellement, Dieu merci, nous avons un staff technique qui nous considère bien, nous les jeunes. Et puis, je me sens en forme, en tout cas, je sais qu’avec Gamondi, j’aurais plus d’opportunité de m’exprimer sur le terrain, à condition que je réussisse une bonne préparation. En tout cas, je travaille dur, afin d’être à la hauteur de la confiance en moi.» A. T.

Benaldjia-Harrouche, un duo d’enfer ! Coup d’œil sur le recrutement

Le coach Gamondi a rendu publique la liste des joueurs retenus pour la saison prochaine, et sur laquelle on y trouve Billel Benaldjia et Harrouche, Khellaf, Bourekba, Ait Ali, Abdet, Rebih et le gardien Ghoul.

pas tari d’éloges sur lui.

AIT ALI SOUFFRE DU MANQUE DE COMPÉTITION, MAIS…

C

ela dit, deux joueurs seront très suivis pour la saison prochaine. Il s’agit des deux milieux de terrain, à savoir les deux jeunes Benaldjia et Harrouche. Le premier est polyvalent, et a déjà prouvé ses qualités lors de la précédente saison sous le maillot de l’USM Alger. Le joueur de 22 ans a fait une très bonne saison lors de l’exercice écoulé, a dû résilier son contrat à cause d’un différend avec le staff technique. L’autre joueur n’est autre que l’enfant du Paradou, qui a joué six mois avec le NAHD lors de la saison passée et où il a émergé au point d’attirer la convoitise de l’ESS, l’USMA, le MCA pour opter finalement pour le CRB. Ces deux éléments sont des valeurs sûres, et vont certainement relancer la concurrence en milieu de terrain.

REBIH, UNE VALEUR SÛRE L’une des nouvelles têtes du CR Belouizdad pour la saison 2010/2011, est Rebih. Ce meneur de jeu n’est plus à présenter. Il a réussi d’excellentes saisons avec l’USMB

et l’USMAn, ce qui lui a valu une place en équipe nationale A’. Le joueur a choisi le CRB pour exploser cette saison. Avec le départ de Berradja, la tâche de l’animation devra être confiée au duo Aoued-Rebih. A signaler que lors des matches amicaux, Rebbih a séduit son coach Gamondi qui n’a

Outre Benaldjia, Rebbih et Harrouche qui seront les joueurs à suivre pour l’exercice prochain, il existe un autre joueur qui est très attendu. Il s’agit du jeune Islam Aït Ali Yahia. Cependant, Aït Ali a un handicap, il n’a pas joué pendant toute la saison. En effet, soufrant d’une blessure au niveau du péronné, le joueur a opéré, avant de partir de l’USMA. Le joueur s’entraînait régulièrement en solo, mais il reste qu’il souffre d’un terrible manque de confiance. Cela dit, il faut dire que Aït Ali a livré de belles prestations en matches amicaux avec le CRB, et c’est la raison pour laquelle le staff technique a décidé de le maintenir. En tout cas, si Aït Ali retrouve son véritable niveau, il est sûr qu’il ramènera un plus à la ligne offensive du Chabab, d’autant qu’il est très percutant sur le flanc droit. A. T.

maracanafoot1184  

maracanafoot1184

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you