Page 1

Mercredi 12 Mai 2010 - N° 1111 - Prix 20 DA

www.maracanafoot.com

Saâdane en éclaireur à CransMontana

RAOURAOUA

«Le professionnalisme est impératif»

Medjani n’est pas (encore) qualifié pour jouer avec l’Algérie

La procédure avec la FIFA est en cours Chadli signe à Kaiserlautern pour 3 ans

CAPELLO : «Le match face à l’Algérie ne sera pas facile»

NORDINE KORICHI :

«L’Algérie sort du tunnel, elle pourrait y retourner…» Il a quitté le FC Lorient par la grande porte

MANSOURI se concentre sur l’EN

JSK

Les Kabyles ne pensent qu’à l’USMA COULIBALY : «Un résultat positif s’impose devant les Usmistes»

JSMB UN MATCH À 6 POINTS

Destin de deux équipes… DEGHICHE : «On est décidés à battre le MCA»


02

Maracana N° 1111 — Mercredi 12 Mai 2010

BALLE AU CENTRE Par ALI BOUACIDA

UNE AFFAIRE DE MENTALITES «Il y a des talents extraordinaires chez nous qu'il faudra prendre convenablement en charge en les confiant à des formateurs et entraîneurs de qualité.» Sur les ondes de la radio nationale, le président de la FAF a clarifié les grandes lignes du professionnalisme qui entrera en vigueur la saison prochaine. En insistant sur la formation, M. Raouraoua touche là un point nodal de notre football, notre talon d’Achille puisque depuis au moins deux décennies, les gérants des clubs ont carrément abandonné la formation comprendre les petites catégories pour se consacrer à la promotion d’un vedettariat qui n’a rien apporté de concret comme en témoigne l’ossature de notre sélection nationale constituée dans son écrasante majorité de joueurs émigrés. Or, cette velléité à accorder toute l’importance requise à la formation peut se révéler un échec si le reste ne suit pas. Le reste, c’est la gestion rigoureuse des clubs et c’est là que se situe la principale difficulté : il est naïf de croire que les présidents de clubs vont comme ça se départir des vieux réflexes et s’accommoder des nouvelles règles de gestion qui consistent justement à dépenser des sommes colossales pour recruter des joueurs et des entraîneurs, tablant bien sûr sur les résultats immédiats. D’ailleurs, le président de la FAF met bien l’accent sur cette gabegie en déclarant sans ambages : «Aujourd'hui, la comptabilité de la majorité des clubs n'est pas transparente. La rue dit d'ailleurs que certains présidents de club sont des voleurs. Rares sont les présidents qui puisent de leurs poches comme c'était le cas dans les années 80 où il y avait de vrais bénévoles.» Ainsi, la nouvelle réglementation va en quelque sorte couper l’herbe sous les pieds des gérants qui distribuent, selon l’humeur, primes et salaires, définissant le montant de la prime de signature, selon la cote du joueur et tout cela au détriment bien entendu des petites catégories qui peinent à s’entraîner faute d’équipements et du minimum nécessaire. Pour dire qu’il ne suffit pas de décréter le professionnalisme pour qu’il soit aussitôt appliqué avec toute la rigueur requise. Il y a des mentalités qui tarderont à changer pour ne pas écrire qu’elles feront carrément de la résistance, notamment chez ces présidents qui vont voir d’importantes parcelles de pouvoir leur échapper : avec la nouvelle organisation en SARL et en SPA, la décision sera collégiale. Et c’est là un fait que certains boss n’accepteront pas facilement. A. B.

JUMELLES

Ligue Régionale de football d’Alger

Pratiques scandaleuses Après l’affaire CRBDB-CAK relaté par notre confrère El-Watan, voilà qu’une autre affaire vient d’éclabousser la ligue régionale de football d’Alger que préside Boulefaât. Cette affaire remonte au 18 décembre dernier lors du match FC HarrachES Oued-Smar et qui a trait à une histoire de feuille d’arbitrage. Cette feuille d’arbitrage aurait subit une modification au niveau de la ligue. Notre confrère ElWatan se pose la question : qui est l’auteur du rajout sur la feuille d’arbitrage ? Encore une affaire qui éclabousse la ligue régionale d’Alger et qui sera peut être l’affaire de trop qui mettra un terme aux agissements de ceux qui ont terni l’image du football.

Le Nord privé de signal TV

Séoul coupe l'antenne

e, les Nordle Mondial 2010 après 44 ans d'absenc Malgré une sélection qualifiée pour ne de télévichaî leur sur pe équi leur de s performance çonnent Coréens ne pourront pas regarder les soup s enne coré En effet, les autorités sudcorvette la sion nationale, comme il était convenu. re, guer de re navi leur de un ent torpillé que le dé leurs voisins du Nord d'avoir délibérém déci a t men ues provocatrices, le gouverne porteun Cheonan. «Au vu de ces récentes attaq iqué expl a », naux natio inter s t aux standard cenest qui Nord devra payer le tarif correspondan , SBS enne se de Séoul. La chaîne sud-coré de 2010 mon parole du gouvernement dans la pres du pe Cou la pas donc sera pays, ne diffu sée couvrir l'événement pour les deux son équipe le peuple nord-coréen qui espérait voir pour ption déce Une . Nord du e Coré t de finale. en quar un avec re leter Ang en faire aussi bien qu'en 1966

Il parle du douloureux choix des entraîneurs

JACQUET : «Rien au hasard»

Maradona regrette de n’avoir pas vu ses filles grandir Et si Diego Maradona était devenu sage ? C'est en tout cas ce que le sélectionneur de l'équipe nationale d'Argentine a tenté de faire savoir par le biais d'une émission de télévision. "El Pibe de Oro" a annoncé fièrement qu'il ne touche plus à la drogue depuis plusieurs années. Il faut rappeler qu'en 2004, l'ex-meneur de jeu de l'Albiceleste avait eu un grave accident cardio-vasculaire qui aurait pu le laisser sur le carreau. "Cela fait six ans que je n'ai pas pris de drogue et aujourd'hui j'apprécie tout ce que j'ai. Si je dois me repentir de quelque chose, c'est de ne pas avoir été aux côtés de Claudia (Villafane, son ancienne épouse) pour voir grandir mes filles", a déclaré le guide de l'équipe sud-américaine.

EN U17 : Deux matches amicaux face à l’Iran au programme L’équipe nationale des U17 (joueurs nés en 1994) est en stage de préparation du 7 au 15 mai à Alger. Les protégés d’Abdelaziz Khrouf joueront au cours de ce regroupement deux matches amicaux face à l’Iran. Le premier aura lieu ce mardi 11 mai 2010 à 16h30 au stade de Zeralda. Le second, vendredi 14 mai à 16h30 au stade de Koléa. L’équipe iranienne est arrivée dimanche à Alger. Rappelons que pour ces deux rendez-vous, le sélectionneur national a fait appel à 25 joueurs, dont 22 évoluent à l’Académie de la FAF. Les coéquipiers de Tayeb préparent les éliminatoires de CAN 2011 qui aura lieu au Rwanda. Pour rappel, L'équipe algérienne se déplacera à Libreville pour jouer le match aller prévu entre 27 et le 29 août prochain, avant d'accueillir le Gabon à Alger au match retour entre le 10 et le 12 septembre.

Liste des joueurs convoqués:

Sahnoun Med Amine, Achour Fateh, Boudra Oussama, Aklil Nazim, Amrane Mohamed, Lallam Ahmed Walid, Zouiche Ayache, Bourdim Abderrahmane, Meziane Abderrahmane, Dourari Walid, Beghernaout Walid , Belabed Abdessalam, Benziane Hichem, Bouzerouata Adel, Harbouche Abdeldjalil, Boumati Amine, Khiter Yahia, Labed Skander, Ziada Yasser, Abbas Chohra Salim, Taieb Mohamed, Boufriche Zakaria, Boudraa Samir, Belfoula Sidi Mohamed Benali, Bahlouli Alix.

En Argentine, les écoles diffuseront les matches du Mondial

Mondial 2018

Beckham déposera le dossier de l'Angleterre

Le dossier de candidature de l'Angleterre pour la Les élèves pourront suivre les Coupe du monde 2018 ou 2022 sera remis à la Fifa matches de l'équipe nationale en par David Beckham. La remise du dossier doit classe. Pour éviter l'absentéisme avoir lieu ce vendredi au siège de la Fédération scolaire. Faut-il diffuser les internationale de football, à Zurich (Suisse). Ce matches de la Coupe du Monde document, qui présente la vision de chaque pays de foot à l'école ? Le débat agite l'Argentine, berceau de Diego candidat et ses modalités techniques, sera présenté au président de la Fifa, Sepp Blatter. Maradona, qui vit au rythme du ballon rond. Le ministre de l'Édu- C'est le président de la Fédération anglaise (FA) et cation a tranché. En juin, les ren- responsable du projet de candidature du pays, Lord Triesman, qui a confié cette mission à Beckham. contres où joue l'équipe Les pays en lice pour accueillir le Mondial en 2018 d’Argentine peuvent être montrées en primaire et au collège. et en 2022 doivent présenter leur candidature vendredi à la Fifa. «Pour les Argentins, c'est un Les inspections techniques réglementaires sont événement culturel très important. Il s'agit de l'assumer et de l'utilis- prévues entre les mois de juillet et septembre, avec une décision devant être rendue le 2 décembre. er à des fins pédagogiques», Outre l'Angleterre, les Etats-Unis, l'Australie, le explique Alberto Sileoni, ministre de l'Éducation. L'astre du football, Japon, la Russie et les tandems Belgique/Pays-Bas Diego Maradona, assure que et Espagne/Portugal (candidatures communes) sont «c'est la meilleure solution pour en lice pour l'organisation de la Coupe du monde en que les enfants ne fassent pas l'é- 2018 ou 2022. Le Qatar et la Corée du Sud postucole buissonnière». lent seulement pour 2022.

Les sélections, les listes, il connaît. Alors que Raymond Domenech s'apprête à donner les noms des 23 joueurs retenus pour participer à la Coupe du monde, Aimé Jacquet raconte dans Le Parisien comment s'effectue «le choix final.» Le champion du monde explique que la liste est la conclusion d'un travail de plusieurs saisons durant lesquelles «un effectif se dégage». Un vrai travail de fourmi («J'avais des fiches personnalisées qui avaient été commencées quatre ans plus tôt. Je notais tout») effectué en groupe : «Le sélectionneur a tout le staff technique à ses côtés et les discussions sont permanentes. (...) Rien n'est laissé au hasard.» Que leurs méthodes soient similaires ou pas, Jacquet semble néanmoins convaincu d'une chose : Domenech n'hésite plus. «Je suis persuadé que Raymond connaît sa liste des vingt-trois depuis longtemps.» assure l'ancien sélectionneur.

«Je ne baisse jamais les yeux» Un élément d'importance capitale toutefois : «L'affectif est complètement mis de côté.» Même si ce n'est pas toujours simple : «On a le sommeil difficile, car on s'apprête à éliminer des gens et à les priver de leur rêve.» Des choix douloureux qui doivent être assumés vis-à-vis des joueurs écartés : «Je ne baisse jamais les yeux, car je sais que j'ai accompli la mission qui m'avait été confiée. Mes choix ont toujours été justifiés et logiques. Je peux comprendre l'amertume. Elle est même naturelle. Mais face à elle, j'oppose mon honnêteté la plus totale.»


03

Maracana N° 1111 — Mercredi 12 Mai 2010

Medjani n’est pas (encore) qualifié pour jouer avec l’Algérie

J-29 La situation de Carl Medjani n’est pas encore définitivement réglée. Le joueur, pourtant présélectionné dans le groupe des 25 pour la Coupe du monde en Afrique du Sud, par l’entraîneur national, n’est pas encore officiellement qualifié par la Fédération internationale de football (FIFA) pour évoluer sous les couleurs de l’équipe nationale d’Algérie. La procédure engagée par la Fédération algérienne de football (FAF) est en cours et risque de prendre quelques jours avant son aboutissement. La raison en

La procédure avec la FIFA est en cours est que Carl Medjani totalise une cinquantaine de convocations en catégories jeunes de l’équipe de France : U15, U17, U19 et les Espoirs. Ben évidemment, depuis l’amendement des règlements de la FIFA concernant les joueurs possédant une double nationalité, Medjani peut jouer pour les Verts. Carl Medjani a affiché sa disponibilité pour l’EN en décembre dernier : «Je suis à la disposition de l’équipe de mon pays », avait-il lancé en décembre dernier. Il avait même ajouté qu’il ne

s’attendait pas à jouer en EN «pour participer au Mondial», mais après le Mondial-2010. «Maintenant si l’entraîneur Saâdane fait appel à moi, ce sera autre chose. Pour moi, le fait de porter le maillot de l’EN est plus important qu’une participation à une phase finale de Coupe du monde». Le joueur d’Ajaccio est détenteur de son passeport et de sa carte nationale d’identité. Son club, Ajaccio, ayant acquis son maintien en Ligue 2 française vendredi dernier, le

club corse a décidé de laisser Medjani cette semaine pour préparer le stage en Suisse avec l’EN. Il ne participera donc pas aux deux derniers matches de championnat avec son club (Ajaccio - Le Havre (à rejouer), mardi et Guingamp Ajaccio, vendredi). Il est prévu qu’il s’envole à destination de la Suisse, jeudi 13 mai. Il sera, donc, présent, dès le premier jour au stage de Crans-Montana qui durera 15 jours. Abdou Seghouani

Il sera aujourd’hui en Suisse

Saâdane en éclaireur à Crans-Montana Le sélectionneur national, Rabah Saadane s’est envolé hier à destination de la capitale française, Paris, dans laquelle il fera une escale d’une journée avant de rallier Crans-Montana lieu où se déroulera le stage de l’équipe nationale du 13 au 27 mai courant. Rabah Saadane est accompagné par un de ses principaux collaborateurs, Walid Sadi le manager général de l’EN, les deux hommes s’attèleront à mettre tout en place avant l’arrivée des joueurs, demain en fin de journée. Saadane et Sadi vont procéder dès leur arrivée à Crans-Montana à une check-list de tout ce dont aura besoin l’équipe au cours de son séjour durant ce stage en altitude (1500 mètres). Les joueurs vont arriver dès jeudi dans l’ après midi, le gros de la troupe est attendue demain à l’aéroport international de Sion,

distant seulement de vingt et un kilomètres de Crans-Montana. Le travail à proprement dire devrait débuter samedi dans la matinée, la majorité des joueurs auront déjà rejoint le lieu de regroupement. Il est à noter que ce stage de CransMontana sera ponctué par un match amical international qui opposera l’équipe nationale algérienne à son homologue irlandaise le 28 mai à Dublin, de là les Verts auront deux jours de repos avant de reprendre le chemin des entraînements, un autre stage est prévu, en Allemagne cette fois-ci, plus précisément à Nuremberg en Bavière. Ce deuxième stage sera lui aussi ponctué par un match amical, le dernier avant le Mondial. Amine Tirmane

Il a quitté le FC Lorient par la grande porte

Mansouri se concentre sur l’EN Amri Chadli signe à Kaiserlautern pour 3 ans

Le capitaine de l’équipe nationale de football, Yazid Mansouri, a fait ses valises. N’ayant pas accepté de prolonger son contrat, il a définitivement quitté avant-hier le FC Lorient avant même de disputer le dernier match de championnat contre Lille, prévu ce samedi soir. Son départ qui a eu l’accord de son entraîneur Christian Gourcuff, est notamment justifié par sa convocation en équipe nationale. Mansouri s’envolera jeudi à destination de la Suisse où il se rendra à la station de ski de Crans-Montana, pour entrer en regroupement avec l’équipe nationale. Un stage qui va durer jusqu’à la fin du mois en cours et qui sera ponctué, rappelons-le, par un match amical le vendredi 28 mai, contre l’Irlande, à Dublin. Le milieu de terrain

des Verts, âgé de 32 ans, n’a pas accepté la prolongation de contrat qui lui a été proposée par le FC Lorient. Il y a quelques semaines déjà, Mansouri avait confirmé son départ et envisagé de changer d’air, de préférence, il souhaiterait jouer outreManche. En tout cas, il compte sur le Mondial en Afrqiue du Sud pour se frayer un chemin et s’ouvrir les perspectives d’un nouveau contrat : « J’aimerais bien jouer à l’étranger et la Coupe du Monde est une belle vitrine pour se montrer. Surtout que nous allons être opposés à l’Angleterre. Pour le moment, je me concentre sur la sélection, je ne voudrais pas précipiter les choses », a-t-il déclaré en quittant le FC Lorient. A. S.

Amri Chadli a quitté officiellement le club de Mayence 05 dans lequel il a évolué pendant quatre saisons pleines et entières. Néanmoins, le jeune attaquant restera en Allemagne et continuera à jouer en Bundesliga. Le joueur s’est engagé, en effet, pour trois ans avec le nouveau promu en Bundesliga, à savoir Kaiserlautern. La signature du contrat a eu lieu hier, a annoncé le club allemand sur son site officiel. Amri Chadli, âgé de 22 ans, n’a pas été retenu par Rabah Saâdane dans la présélection en prévision de la Coupe du monde de football.


04

Maracana N° 1111 — Mercredi 12 Mai 2010

FABIO CAPELLO :

«Le match face à l’Algérie J-29 ne sera pas facile» L’entraîneur italien de la sélection anglaise joue dans la pondération et la prudence dans ses déclarations. Il vient en effet d’indiquer qu’il fallait se méfier des Fennecs qui ont été capables d’«éliminer le champion d’Afrique en titre»

F

abio Capello a ainsi affirmé, dans une interview accordée à Eurosport, que «le statut de favori numéro un du troisième groupe qu’on a fait endosser à l’Angleterre ne fera qu’augmenter la pression sur son équipe face à des équipes qu’il qualifie de bon niveau». Pour lui, «l’erreur est de croire à l’avance que la qualification au deuxième tour est une évidence. A l’issue du tirage au sort, on a dit qu’il s’agissait d’un groupe facile. Mais la grande erreur c’est de penser justement que ce sera facile pour l’Angleterre. Les USA font toujours de bonnes Coupes du monde. J’ai été en Afrique du Sud l’été passé et j’ai

assisté à leur victoire contre l’Espagne qui n’est pas une équipe quelconque. Je pense qu’ils méritent un grand respect. La Slovénie s’est qualifiée au détriment de la Russie, l’une des grandes équipes en Europe. Nous avons déjà joué contre eux en amical et on a gagné 2 à 1 seulement. Ils nous ont créé beaucoup de problèmes la plupart du temps. L’Algérie a éliminé l’Egypte, le champion d’Afrique en titre. Nous avons besoin de sérénité. Ces trois matches ne seront pas faciles, d’autant plus que ces équipes possèdent de bons joueurs.» Fabio Capello est passé maître dans l’art de communiquer intelligemment pour tempérer les ardeurs des médias et supporters anglais, mais aussi et surtout pour éradiquer toute forme d’exubérance irrationnelle. Reste que beaucoup d’éléments font que l’entraîneur italien peut à juste titre s’inquiéter sur le sort de son équipe et ce, pour de multiples raisons : - l’Angleterre vise la consécration finale. De fait, lors du premier tour, les joueurs anglais ne seront pas à 100% de leur potentiel, car leur préparation sera faite en fonction de

l’échéance finale. Pareille montée en puissance ne pourrait-elle pas bénéficier à l’Algérie qui, elle, sera gonflée à bloc dès le début de la compétition ? - Les Anglais pourraient être perturbés par la vivacité des Algériens. D’ailleurs, ils ont souvent eu du mal face aux équipes maghrébines, comme le démontrent le cas du Maroc (0-0 à la Coupe du monde 1986) et de l’Egypte (victoire difficile 1-0 à la Coupe du monde 1990). - L’Angleterre, à l’instar de l’Espagne, est actuellement décimée par les blessures, avec notamment les adducteurs en souffrance de Wayne Rooney. Mais que dire également des défenseurs centraux avec les incertitudes qui pèsent sur le devenir de John Terry, mais également sur Rio Ferdinand à tel point que Capello envisage de rappeler le vieillissant Soll Campbell ; - Les organismes des joueurs anglais répondront-ils présents après une longue et éprouvante saison ? Réponse dans quelques semaines à la Coupe du monde de football en Afrique du Sud.

NORDINE KORICHI :

« L’Algérie sort du tunnel, elle pourrait y retourner… » Nordine Kourichi, ancien international algérien, décrypte pour la quotidien français l’Humanité les dessous du retour de l’équipe nationale d’Algérie en Coupe du monde, après vingt-quatre ans années d’absence. Que vous inspire l’actuelle génération de footballeurs algériens, qui vingtquatre ans après, a réussi à enfin qualifier de nouveau l’Algérie pour une Coupe du monde de football ? Pour moi, cette nouvelle génération de joueurs a la chance d’avoir bénéficié, pour beaucoup d’entre eux, de la formation française, qui en matière de football est l’une des

meilleures et des plus rigoureuses. Et puis, c’est une grande richesse pour cette équipe d’avoir deux cultures, de jouer pour les couleurs de leurs parents. Ils font ce que j’ai fait, moi, il y a quelques années, puisque je suis né à Ostricourt dans le Nord, où mon père était venu travailler à la mine, avant de rejoindre les usines automobiles de Poissy en banlieue parisienne. Sur le terrain, on est en tout cas loin du football flamboyant de l’équipe d’Algérie des années 1980… Oui, parce que les joueurs actuels ont, pour la plupart, un comportement de joueurs européens et sont beaucoup moins techniques que ne l’étaient la génération des Rabah Madjer, Salah Assad ou Lakhdar Belloumi qui nous a régalés, dans les années 1980, avec sa folie et son panache. En revanche, la nouvelle

génération algérienne compense par des qualités qui sont essentielles dans le football moderne : la rigueur défensive, la puissance athlétique et une immense culture de la gagne.

ne se seront pas structurés et qu’ils n’auront pas une politique de formation plus solide, le football algérien de haut niveau devra continuer de se reposer sur une élite issue de l’immigration.

Mais, si on fait le compte, en dehors des gardiens de but, l’équipe présélectionnée pour la Coupe du monde ne compte qu’un seul joueur évoluant en Algérie, ce n’est pas très rassurant sur l’état du football algérien… Le problème, c’est que le football algérien est aujourd’hui essentiellement axé sur une politique élitiste. On ne travaille pas assez avec la masse. Il y a aujourd’hui 35 millions d’Algériens et peut-être 200 000 footballeurs qui jouent dans les clubs, ce n’est pas suffisant. Tant que les clubs ne sèmeront pas pour récolter, tant qu’ils

Concrètement, comment s’y prendre réorganiser pour tout un sport ? En Algérie, la clé du problème ne tourne pas autour de l’argent, ni des moyens… Ce sont surtout les compétences qui nous font défaut. Nous n’avons pas assez de formateurs et de cadres techniques de bon niveau. Après, il faudrait par exemple mettre en place un calendrier de compétitions plus structuré. Avec cette qualification pour la prochaine Coupe du monde en Afrique du Sud, le football algérien sort d’un tunnel, mais il pourrait bien y retourner s’il ne se structure pas mieux… In l’Humanité


Maracana N° 1111 — Mercredi 12 Mai 2010

05

Donovan : «On peut battre J-29 les meilleurs» Depuis presque dix ans, Landon Donovan est le joueur emblématique de l'équipe des Etats-Unis. Rapide, adroit dans la finition, doté d'une parfaite vision du jeu, le natif de Californie du Sud a su mettre à profit toutes ces qualités pour devenir le meilleur buteur de l'histoire de la sélection américaine, avec 40 réalisations en 121 sélections. Le petit numéro 10, qui excelle dans son rôle de premier soutien aux attaquants, a en outre été nommé à six reprises Joueur américain de l'année. Après sept journées dans la Major League Soccer, Donovan est en tête au classement des passes décisives et son club, le LA Galaxy, est confortablement installé dans le fauteuil de leader. Malgré un emploi du temps chargé - la Coupe du monde de la FIFA 2010 débute dans moins d'un mois et la MLS bat son plein - le meneur de jeu de 28 ans a pris le temps de répondre en exclusivité aux questions de FIFA.com. Parmi les sujets abordés, le prêt réussi de l'Américain à Everton, en Premier League anglaise, la coupe des Confédérations de la FIFA, l'année dernière en Afrique du Sud, l'état des troupes du sélectionneur Bob Bradley avant de visiter à nouveau la nation “arc-en-ciel”, où Donovan participera à sa troisième Coupe du monde de la FIFA. Enfin, les chances d'une équipe des Etats-Unis qui, selon son buteur attitré, peut “battre n'importe qui dans un bon

Récemment, vous avez été prêté à Everton, en Premier League anglaise. L'expérience s'est plutôt bien passée. Pouvez-vous nous en parler ? Ce fut une expérience irremplaçable. Le jeu en Premier League est extrêmement rapide. Tous les ballons sont disputés à fond. Il est évident que cela m'a fait progresser. Chaque match au Goodison Park est quelque chose de spécial. Là-bas, vous devez gagner le respect des supporters, mais une fois que vous avez réussi, ils sont toujours derrière vous. Si l'occasion se présente à nouveau, je retournerai volontiers en Angleterre. Malgré l'absence de David Beckham, blessé, votre équipe est en tête de la Conférence Ouest et possède le plus grand nombre de points sur l'ensemble des deux Conférences... La transition s'est faite sans problèmes, car nous avons entamé cette nouvelle saison avec les mêmes joueurs que l'année dernière, à peu d’éléments près. Je pense que nous avons non seulement une bonne équipe, mais également un effectif suffisamment étoffé. C'est très important, car avec notre qualification pour la Ligue des champions de la CONCACAF, nous allons disputer beaucoup de matches cette saison. Je pense que nous avons les moyens d'aller en finale de la MLS Cup cette saison encore. La Coupe du monde de la FIFA 2010 débute dans quelques semaines. Où en sont les EtatsUnis dans leur préparation ? Tout le monde est très impatient d'y être, même si à cause des blessures (Oguchi Onyewu et Charlie Davies seront probablement absents en Afrique du Sud en raison de problèmes physiques), nous avons quelques incertitudes quant à la composition de l'effectif. Si Onyewu et Davies ne sont pas

remis à temps, Bob Bradley devra faire des changements. Votre sélectionneur dispose-t-il de suffisamment de solutions pour les remplacer ? Récemment, la solution a été d'utiliser des joueurs à des postes qui ne sont pas les leurs habituellement. Paradoxalement, je pense que cela pourrait nous apporter un plus pendant la Coupe du monde. Il est toujours utile d'avoir des joueurs polyvalents. L'année dernière, vous avez atteint la finale de la coupe des Confédérations de la FIFA. Cela vous a-t-il fait revoir vos ambitions à la hausse pour la Coupe du monde de la FIFA ? Nos ambitions sont très simples : sortir de notre groupe et après prendre les matches comme ils viennent. Je pense

que c'est un objectif réaliste. Quels enseignements avez-vous tirés de votre excellent parcours dans la dernière coupe des Confédérations de la FIFA ? Nous avons réalisé qu'en pratiquant notre meilleur football, nous pouvions rivaliser avec les plus grandes équipes du monde, et même les battre. Cela ressemble à une formule bateau, mais en même temps je ne crois pas que beaucoup d'équipes puissent dire la même chose. Vous débuterez la compétition contre l'Angleterre. Est-ce une bonne chose d'affronter un gros client d'entrée, ou auriez-vous préféré débuter contre une équipe a priori moins difficile ? L'ordre des rencontres est ce qu'il est. Notre premier adversaire est l'Angleterre, mais peu importe, nous ferons tout pour gagner ce match. On s'occupera du reste après. Cette équipe des Etats-Unis estelle la plus forte de toutes celles que vous avez connues ? Il est toujours délicat de faire ce genre de comparaisons. Ce que je peux dire en revanche, c'est que cette équipe a la capacité de réussir quelque chose de spécial. Quels seront les points à travailler en vue du match contre l'Angleterre à Rustenburg ? Le plus important sera tout simplement d'être dans la meilleure forme possible. Si tout le monde est au top physiquement, nous aurons de vraies chances de nous qualifier pour les 1/8es de finale. Jusqu'où les Etats-Unis peuventils aller à Afrique du Sud 2010 ? Je ne suis pas prophète, mais comme je le disais tout à l'heure, nous pouvons battre n'importe qui, à condition d'être à notre meilleur niveau. Notre défi sera donc de faire cet effort à chacun de nos matches en Afrique du Sud. In fifa.com

ESPAGNE

BUYO : «Valdès après le Mondial» Gardien de but du Real Madrid et de la Roja entre 1983 et 1997, Francisco Buyo décrypte un des enjeux de la sélection espagnole : qui de Victor Valdès ou de Diego Lopez sera le troisième gardien ? Francisco Buyo, considérez-vous Iker Casillas comme le meilleur gardien de but du monde ? Il a 28 ans et vit ses meilleurs moments. Il a eu des passages à vide cette saison, mais il est en train de revenir à son meilleur niveau. En réalité, il devait réagir, car le titre de champion d'Espagne pourrait bien se jouer à la différence de buts entre le Real Madrid et le Barça de Victor Valdès. Pourquoi Valdès n'a pas été appelé en sélection depuis 2005 ? Ce n'est pas comme si nous n'avions pas le choix au niveau des gardiens ! Valdès est un gardien fantastique. Il a réalisé sa véritable explosion ces deux dernières années quand Casillas et Pepe Reina étaient déjà

indélogeables. C'est Diego Lopez qui a débuté les qualifications au Mondial comme troisième gardien et il y est resté par la suite car on ne change pas une équipe qui gagne. Mais Del Bosque a déclaré récemment que les choses pouvaient changer et l’a placé dans la présélection de 30 joueurs. Pensezvous que Valdès fera partie des 23 joueurs en Afrique du Sud ? Je crois qu'à l'heure actuelle, Del Bosque doute encore. La vérité, c'est qu'il craint de toucher à un groupe qui fonctionne parfaitement. Intégrer Victor Valdès pourrait donc changer cette harmonie entre les joueurs... Oui, car Victor Valdès et Pepe Reina ne s'aiment pas pour être deux gardiens de l'histoire du Barça. Pour la première fois depuis des années, il n'y a aucune rivalité Real-Barça entre les joueurs. Je pense donc que c'est Diego Lopez qui ira en Afrique du Sud et que Valdes aura sa chance après le Mondial. Est-ce la meilleure sélection espagnole de l'Histoire ?

On pourrait également parler de 1966, après que la première victoire de l'Espagne à l'Euro mais, à l'heure actuelle, la Seleccion possède en effet 30 à 40 joueurs de très haut niveau qui sont presque tous les meilleurs à leur poste. Ils marquent beaucoup et encaissent peu de buts. Que demander de plus ? Cette année, si l'Espagne ne passait pas les quarts de finale, le Mondial aurait une saveur d'échec. Quel regard portez-vous sur l'équipe de France où Hugo Lloris semble le seul joueur en pleine forme ? Je ne pense pas que ce soit vrai. C'est une équipe en construction qui peut compter sur des joueurs comme Ribéry. Certes, sa saison a été gâchée par des blessures, mais le Mondial est une autre histoire et il peut devenir le leader que la France attend. Benzema et Henry pourraient également arriver frais en Afrique du Sud (sourire). Benzema, notamment, vient de vivre une première saison compliquée au Real Madrid et va certainement chercher à se rattraper durant le Mondial. Après, c'est vrai que Lloris réalise aussi un travail


06

Maracana N° 1111 — Mercredi 12 Mai 2010

M

DANEMARK

J-29

Olsen donne 30 noms orten Olsen, le sélectionneur de l'équipe du Danemark, a donné lundi une liste élargie de 30 joueurs pour la Coupe du monde en Afrique du Sud. Le technicien danois doit communiquer, au plus tard le 1er juin, sa liste des 23. Après un match amical contre le Sénégal, le 27 mai à Aalborg, le Danemark évoluera dans le groupe E avec les Pays-Bas, le Cameroun et le Japon. Les hommes de Morten Olsen débuteront la compétition le 14 juin contre la sélection hollandaise.

Les 30 Danois : Gardiens : Thomas Soerensen (Stoke City/ANG), Stefan Andersen (Broendby), Jesper Christiansen (FC Copenhague), Kim Christensen (IFK Goeteborg/SUE). Défenseurs : Daniel Agger (Liverpool/ANG), Simon Kjaer (Palerme/ITA), Per Kroeldrup (Fiorentina/ITA), Lars Jacobsen (Blackburn/ANG), Simon Busk Poulsen

(AZ Alkmaar/HOL), William Kvist Joergensen (FC Copenhague), Patrick Mtiliga (Malaga/ESP), Anders Moeller Christensen (OB), Leon Jensen (FC Midtjylland). Milieux : Daniel Jensen (Werder Brême/ALL), Christian Poulsen (Juventus/ITA), Christian Eriksen (Ajax/HOL), Jakob Poulsen (AGF), Martin Joergensen (AGF), Michael Silberbauer (Utrecht/HOL), Mikkel Beckmann (Randers), Thomas Enevoldsen (FC Groningen/HOL), Thomas Kahlenberg (Wolfsburg/ALL), Dennis Rommedahl (Ajax/HOL), Jesper Groenkjaer (FC Copenhague), Michael Krohn-Dehli (Bröndby) Mikkel Thygesen (FC Midtjylland). Attaquants : Jon Dahl Tomasson (Feyenoord/HOL), J Nicklas Bendtner (Arsenal/ANG), Soeren Larsen (Duisburg/ALL), Morten Rasmussen (Celtic/ECO).

URUGUAY

HONDURAS

C. Rodriguez non retenu

23 joueurs mais pas Costly

Oscar Tabarez, le sélectionneur de l'Uruguay, a dévoilé lundi une première liste élargie de 26 joueurs sans surprise pour la Coupe du monde 2010.

U

ne compétition durant laquelle la Celeste débutera contre l'équipe de France, le 11 juin, avant de se coltiner l'Afrique du Sud et le Mexique. Le milieu de terrain, Cristian Rodriguez, encore sous le coup d'une suspension de deux matches, en est le principal absent. L'ancien joueur du Paris-SG, qui évolue aujourd'hui à Porto, ne pouvait pas être aligné face aux Bleus, puis contre le pays organisateur, le 16 juin. Comme prévu, l'ancien entraîneur de l'Inter Milan a fait primer la «continuité» et retenu essentiellement des joueurs qui ont participé à la campagne de qualification. Il a ainsi maintenu sa confiance au latéral droit Martin Caceres, qui a rejoué dimanche avec la Juventus Turin après plus de deux mois d'arrêt en raison d'une pubalgie, ou au milieu de terrain de l'AIK Stockholm, Sebastian Eguren, longtemps sans club. Tabarez a également retenu le meneur de jeu Ignacio Gonzalez, absent en sélection depuis plus d'un an et demi à cause de blessures à répétition, et la révéla-

tion du repêchage contre le Costa Rica, Nicolas Lodeiro, bien qu'il ait peu joué depuis son transfert à l'Ajax Amsterdam en janvier dernier. D'ici au 1er juin, le coach de l'Uruguay devra enlever trois joueurs de cette liste élargie. Deux sauteront probablement au milieu de terrain, un secteur où il a convoqué 11 éléments, dont trois des quatre évoluant encore en Uruguay (Egidio Arevalo Rios, Jorge Rodriguez et Alvaro Gonzalez). En attaque, derrière les titulaires Diego Forlan et Luis Suarez, et le joker Sebastian Abreu, ce sont Edinson Cavani, Sebastian Fernandez et Jorge Martinez qui semblent à la lutte pour une ou deux places.

Les 26 Uruguayens : Gardiens : Fernando Muslera (Lazio Rome/ITA), Juan Castillo (Deportivo Cali/COL), Martin Silva (Defensor) Défenseurs : Diego Lugano (Fenerbahce/TUR), Diego Godin (Villarreal/ESP), Andres Scotti (Colo Colo/CHI), Jorge Fucile (Porto/POR), Martin Caceres (Juventus/ITA), Mauricio Victorino (Universidad de Chile/CHI) Milieux : Walter Gargano (Naples/ITA), Egidio Arevalo Rios (Penarol), Sebastian Eguren (AIK Stockholm/SWE), Diego Perez (Monaco/FRA), Maximiliano Pereira (Benfica/POR), Alvaro Pereira (Porto/POR), Jorge Rodriguez (River Plate), Ignacio Gonzalez (Valence/ESP), Nicolas Lodeiro (Ajax Amsterdam/NED), Alvaro Gonzalez (Nacional), Alvaro Fernandez (Universidad de Chile/CHI) Attaquants : Luis Suarez (Ajax Amsterdam/HOL), Diego Forlan (Atletico Madrid/ESP), Sebastian Abreu (Botafogo/BRA), Edinson Cavani (Palerme/ITA), Sebastian Fernandez (Banfield/ARG), Jorge Martinez (Catane/ITA).

C'est un groupe de 23 joueurs, avec de nombreuses interrogations dans le secteur offensif, que le sélectionneur du Honduras, Reinaldo Rueda, a dévoilé lundi.

caux rassurants. «Il va recevoir des soins pendant deux semaines et sera sur pied pour la Coupe du monde», assure Rueda. Le Honduras débute le Mondial le 16 juin face au Chili, avant de défier l'Espagne et la Suisse.

u moment de dévoiler les noms des joueurs qu'il emmènera en Afrique du Sud, le technicien a regretté les déconvenues qui ont touché ses attaquants : l'avantcentre Carlo Costly, auteur de 14 buts en 37 sélections, a déclaré forfait après s'être fracturé le pied la semaine dernière. Retenus dans le groupe, David Suazo et Carlos Pavon inquiètent le sélectionneur par leur temps de jeu limité en club ces dernières semaines. «Costly était le seul attaquant qui jouait et qui marquait, s'est lamenté Rueda. Nous ne disposons pas de l'arsenal nécessaire.» Pour pallier l'absence de Costly, le sélectionneur a préféré Georgie Welcome au meilleur buteur du championnat hondurien, Jerry Bengtson. Blessé samedi au genou, le milieu de terrain, Danilo Turcios, a été retenu après des examens médi-

Gardiens : Noel Valladares (Olimpia), Donis Escober (Olimpia), Ricardo Canales (Motagua) Défenseurs : Sergio Mendoza, Emilio Izaguirre (both Motagua), Mauricio Sabillon (Hangzhou Greentown), Osman Chavez (Platense), Johnny Palacios, Boniek Garcia (both Olimpia), Maynor Figueroa (Wigan Athletic), Victor Bernardez (Anderlecht) Milieux de terrain : Danilo Turcios (Olimpia), Ramon Nunez (Olimpia), Hendry Thomas (Wigan Athletic), Edgard Alvarez (Bari), Roger Espinoza (Kansas City Wizards), Amado Guevara (Motagua), Wilson Palacios (Tottenham Hotspur), Julio Cesar de Leon (Torino) Attaquants : Walter Martinez (Marathon), Georgie Welcome (Motagua), Carlos Pavon (Real Espana), David Suazo (Genoa)

A

La sélection hondurienne

PORTUGAL : Pepe dans les 24 de Queiroz

NIGERIA

Alors qu'il n'a plus joué depuis décembre dernier avec le Real Madrid suite à une blessure au genou, Pepe, le défenseur central portugais, fait bien partie d'une liste de 24 joueurs annoncée par le sélectionneur national, Carlos Queiroz, avant la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud. Ricardo Costa, le défenseur lillois, est également présent. Les Portugais affronteront le Brésil, la Côte d'Ivoire et la Corée du Nord dans un groupe G très relevé. Les 24 joueurs convoqués : Eduardo (Braga), Beto (Porto), Fernandes (Iraklis) - Duda (Málaga), Miguel (Valence), Paulo Ferreira (Chelsea), Ricardo Carvalho (Chelsea), Bruno Alves (Porto), Rolando (Porto), Pepe (Real Madrid), Castro (La Corogne), Ricardo Costa (Lille), Coentrao (Benfica), Pedro Mendes (Sporting), Tiago (At. de Madrid), Deco (Chelsea), Raul Meireles (Porto), Miguel Veloso (Sporting), Simao (At. de Madrid), Danny (Zénith Saint-Petersbourg), Liedson (Sporting), Cristiano Ronaldo (Real Madrid), Nani (Manchester United), Hugo Almeida (Werder Breme).

Kanu dans la liste des 30 Le sélectionneur nigérian, Lars Lagerback, a communiqué sa liste de 30 joueurs pour la Coupe du monde en Afrique du Sud. Nwankwo Kanu, Obi Mikel et Taye Taiwo font partie du groupe. Le Nigeria affrontera l'Argentine, la Corée du Sud et la Grèce dans le groupe B. Le groupe nigérian : Enyeama, Ejide, Aiyenugba, Akpan, Taiwo, Echiejile, Odiah, Apam, Yobo, Shittu, Adeleye, Afolabi, Suswan - Uche, Etuhu, Obi Mikel, Kaita, Lukman, Ayila Aiyegbeni, Anichebe, Obbasi, Kanu, Utaka, Martins, Ideye, Utaka, Uche, Nsofor, Odemwingie.


Maracana N° 1111 — Mercredi 12 Mai 2010

JSK

A 24H DU CLASSICO

Les Kabyles ne pensent qu’à l’USMA leur lancée en s’offrant leur adversaire du jour. Les joueurs ne veulent en aucun cas rater cette empoignade. Certes, la mission ne sera guère facile pour nous. Les Usmistes, qui restent sur leur dernier succès face aux Chéliffiens à domicile, se déplaceront à la ville des Genêts avec l’idée de tenir en échec les partenaires de Nassim Oussalah. Donc, aux Kabyles de se méfier de cette équipe de l’USMA. La difficulté de cette rencontre pousse les joueurs à prendre toutes les dispositions, en se préparant comme il se doit afin qu’ils puissent l’aborder avec tous leurs moyens. La bande à Alain Geiger ne pense qu’à ce match et pour ce faire, elle est déjà dans le bain et saura certainement comment l’emporter.

Gagner contre l’USMA est impérative Les coéquipiers de Nassim Oussalah sont au meilleur de leur forme et ont le vent en poupe. Ces derniers ne comptent pas céder du terrain, bien au contraire, ils sont décidés à frapper encore. Les hommes d’Alain Geiger, auréolés de succès, affichent de grandes ambitions, pour le reste du parcours. Certes, leur mission s’an-

Photo : Maracana

Les joueurs de la JSK, qui ont réussi à revenir avec le billet qualificatif à la phase des poules dimanche dernier devant le Petro Atletico d’Angola, auront devant eux une séance d’entraînement avant d’affronter, ce jeudi au stade du 1erNovembre de Tizi Ouzou, les Rouge et Noir pour le compte de la 30e journée du championnat national Nedjma de division une. Les partenaires de Lamara Douicher sont complètement concentrés sur leur sujet et ne parlent que de cette rencontre qui les attend dans 24h.

La bande à Alain Geiger ne pense qu’à ce match et pour ce faire, elle est déjà dans le bain et saura certainement comment l’emporter.

e coach des Lions du Djurdjura, le Suisse Alain Geiger n’aura pas le temps de préparer son équipe pour ce rendez-vous important. Les Coulibaly, Yahia Chérif, Maroci et consorts sont dans le bain et comptent continuer sur

L

nonce difficile, sachant qu’ils auront affaire à une rude concurrence de plusieurs équipes qui prétendent à la troisième place, mais avec leur détermination, les Kabyles sauront certainement comment y faire face. La bonde à Alain Geiger est son collaborateur

Karouf, sont désormais appelée à continuer sur cette dynamique, en tentant de confirmer demain face aux Usmistes. Les camarades de Belkalem doivent faire preuve de plus de réalisme et d’opportunisme à l’extérieur, afin de prétendre à une place au podium. La prochaine rencontre des Canaris du Djurdjura, qui les opposera aux

Contacté hier dans l’après midi, le libero de charme de la JSK, le Malien Idrissa Coulibaly, qui était heureux de cette qualification arrachée de Luanda dimanche dernier face au Petro Atletico d’Angola, et ce, pour le compte du dernier tour de la Ligue des champions d’Afrique, estime que ce billet qualificatif sera bénéfique à toute la Kabylie , et à toute l’équipe pour aborder le prochain rendez-vous face à l’USM Alger avec beaucoup plus de confiance et de volonté. Coulibaly estime bien que lui et ses coéquipiers sont déterminés à continuer sur leur lancée et sont condamnés à se confirmer ce jeudi devant les Usmistes.

gars de Soustara vainqueurs lors de la précédente journée, de l’ASO au stade Omar-Hamadi de Bologhine, est très importante et surtout déterminante pour la suite du parcours. Donc, pour les Kabyles, une victoire face à l’USMA, s’impose. Ces derniers savent ce qui les attend demain au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou. La balle est dans le camp des joueurs, lesquels doivent se montrer plus réalistes et plus percutants, afin d’espérer entrevoir la suite de la saison sous de meilleurs auspices, et avec beaucoup plus de confiance et d’assurance.

07

COULIBALY : «Uu résultat positif s’impose devant les Usmistes» Avec un peu de recul, quel commentaire faite-vous sur votre qualification à la phase des poules face au Petro Atletico d’Angola ? Le billet qualificatif à la phase des poules face au Petro Atletico dimanche dernier nous a fait énormément de bien. Comme attendu, cela nous a permis de retrouver le sourire et la confiance. Nous avons qualifiés

Photo : Maracana

DIVISION UNE

devant une équipe accrocheuse. Croyez-moi, ce n’était pas facile du tout après deux buts encaissés dans dix minutes, mais, Dieu merci, tout s’est très bien passé. Nous avons réussi à inscrire le but qualificatif en second période, on ne pouvait pas espérer mieux. Ensuite, nous nous sommes contentés de gérer jusqu’au coup de sifflet final. Maintenant, nous devons penser à notre prochain derby face à l’USMA. Justement, comment comptez-vous l’aborder ? Comme toutes les autres rencon-

tres. C’est vrai que ce match derby a un goût particulier, mais nous allons l’aborder comme il se doit. Nous jouerons pour gagner, nous retrouverons le podium, et nous ferons de notre mieux pour engranger les trois points qui seront mis en jeu dans cette empoignade. Comment vous préparezvous pour cet important rendez-vous ? Le plus normalement du monde, je pense qu’on n’a pas eu le temps de préparer ce match. Les joueurs sont automatiquement motivés après notre qualification et ils n’ont besoin de personne pour leur faire savoir. Je peux même vous dire que les joueurs discutent beaucoup entre eux et ils sont tous unanimes sur la nécessité de battre l’USM Alger pour continuer sereinement notre aventure en championnat. Dans notre esprit, il est hors de question de rater cette rencontre. Comment voyez-vous ce derby ? Personnellement, je m’attends à ce que le match soit serré. C’est une rencontre très importante, et ça va se jouer sur des petits détails. De notre côté, nous savons très bien ce que nous avons faire. Les Usmistes, qui restent sur leur dernier succès devant les Chéliffiens, veulent certainement confirmer. Nous, les joueurs, on est conscients de cette tâche et on est déterminés à empocher les trois points de la victoire, face à cette coriace équipe de l’USMA, qui nous restent impératifs. D’après-vous, quels seront les mots d’ordre ce jeudi contre l’USMA ? Mobilisation, rage de vaincre, abnégation, méfiance et beaucoup de réalisme devant la cage adverse. Il ne faut pas oublier que l’USMA vise aussi une place au podium, et on a toutes les raisons pour faire preuve de beaucoup de méfiance. Le dernier match du championnat remporté face au CRB ne sera guère une référence pour nous, car ce ne sera pas le même contexte, comme les autres données. Donc, la méfiance s’impose. La victoire, vous y croyez ? Il n’y a aucun doute là-dessus. Ce match derby est très important pour nous. Nous avons un objectif, et pour l’atteindre, nous n’avons plus le droit à l’erreur. On doit continuer sur notre lancée et confirmer notre dernier succès en championnat face au CR Belouizdad. Si nous voulons continuer notre ascension, nous n’avons d’autre choix que de gagner. En guise de conclusion… Que la solidarité soit présente dans nos rangs à l’occasion de ce classico. Et tout ira pour le mieux, une fois de plus. J’espère bien qu’on va l’emporter pour retrouver notre place sur le podium.


08

DIVISION UNE

Maracana N° 1111 — Mercredi 12 Mai 2010

JSK

Battre l’USMA, c’est Les coéquipiers de Meftah, qui ont disputé il y a trois jours le match retour face au Petro Atletico avec à la clé une qualification à la phase des poules, n’auront pas le temps de souffler puisqu’ils sont rentrés en mise en vert juste à leur retour d’Angola. Les partenaires de Douicher se sont remis au travail pour préparer le match demain, comptant pour la 30e journée du championnat qui va les opposer aux gars de Soustara. Une rencontre qui revêt un cachet particulier et surtout très important. a bande à Alain Geiger et Karouf a repris le chemin des entraînements, en prévision de ce rendezvous, qui les mettra aux prises à l’équipe de l’USM Alger. Une reprise qui va s’effectuer dans la nette intention et l’unique objectif de faire le plein lors de cette empoignade qui aura lieu at home et devant le large public kabyle. Les partenaires de Coulibaly, auront à effectuer une ultime séance aujourd’hui, avant d’en découdre demain avec les Usmistes. Le staff technique des Lions du Djurdjura à sa tête Alain Geiger, mettra à profit cette séance de travail que devra effectuer son groupe afin de préparer un plan d’attaque qui va permettre à la JSK de terminer la partie en apothéose avec à la clé une victoire. Les Kabyles, qui seront amoindris par l’absence de Saad Tedjar, auront la tâche très ardue, mais vu le bon état d’esprit qui anime l’ensemble des joueurs, il sera difficile aux Usmistes de

L

Photo : Maracana

g Par Aomar Moussi

Les joueurs kabyles ne comptent pas céder du terrain et l’objectif tracé

réussir un résultat probant à Tizi Ouzou et devant le large public kabyle, lequel sera certainement au rendez-vous. L’équipe adverse, qui affiche une bonne santé, se déplacera à Tizi Ouzou, avec comme seule idée de réaliser un résultat positif qui ne fera que ses affaires. Les joueurs kabyles ne comptent pas céder du terrain et l’objectif tracé, et qui leur a été assigné par les dirigeants à leur tête le président Hannachi Mohand Cherif, reste dans leurs cordes. Pour parvenir à atteindre cet objectif, les Maroci, Coulibaly, Oussalah, Hamiti et compagnie, doivent cravacher dur en sortant le grand jeu, durant cette partie afin d’espérer s’imposer avec l’art et la manière, mais surtout avec au finish une belle victoire qui leur permettra de retrouver le haut du tableau. Faute de bon résultat au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou demain après midi, les Kabyles se compliqueront encore la mission, et risquent de ne pas se replacer sur le podium. Donc, les choses sont claires à l’avance pour les coéquipiers de Meftah, lesquels sont appelés à faire preuve de rigueur, de sérieux,

d’abnégation, mais surtout de beaucoup de réalisme à l’approche des buts de l’équipe usmiste, afin d’empocher les trois points qui seront mis en jeu.

Le podium, l’autre objectif des Kabyles La formation kabyle, qui aura devant elle une dernière séance de travail cet après midi, avant d’affronter demain l’équipe de l’USM Alger de Noureddine Sâadi, est appelée à redoubler d’efforts, pour pouvoir attaquer cette empoignade avec force. Le match de ce jeudi sera celui de la confirmation des réelles intentions des partenaires de Hamiti. Les joueurs savent désormais ce qui les attend et comptent ne rien laisser au hasard au cours de cette ultime séance d’entraînement qu’ils vont effectuer aujourd’hui. C’est le même tempo qui se dégage du côté du staff technique kabyle. Les joueurs et le staff technique sont désormais plus que jamais mobilisés et déterminés à réaliser leur objectif, à savoir un succès, afin de prendre une option quant à l’obtention d’une place sur le podium. Cette équipe de l’USMA

Non encore rétabli

Tedjar out … Le milieu de terrain de la JSK Sâad Tedjar, qui est blessé, et qui a raté le match retour face au Petro Atletico, sera encore absent ce jeudi, lors du match comptant pour la 30e journée du championnat, qui va opposer son équipe à celle de l’USM Alger. Tedjar, qui est soumis à un repos forcé de 10 jours, est donc déclaré forfait pour la rencontre de demain. Le staff technique des Jaune et Vert ne pourra pas compter sur les services de cet élément de valeur.

… et incertain contre l’ESS Il est même fort possible que Saâd Tedjar ne prendra pas part à la prochaine mise à jour du calendrier du championnat, prévu dimanche prochain au stade de Tizi Ouzou, contre l’ES Sétif. Certes, Tedjar pourra reprendre du service avec le groupe, mais il ne sera certainement pas apte à retrouver toutes ses capacités et sa forme pour prendre part à ce match contre le tenant du titre de champion d’Algérie. De toutes les façons, après ce match face aux Usmistes, tout va s’éclaircir sur son aptitude de jouer ou pas. A. M.

est certes un dur morceau, et qui ne va pas se présenter en victime expiatoire et tentera le tout pour le tout, pour accrocher les Kabyles. Ces derniers ne l’entendent pas de cette oreille, et sont animés d’une volonté d’acier et leur seul mot d’ordre est gagner et rien d’autre. Les camarades de Meftah ne veulent en aucun cas rater cette occasion qui va se présenter, sachant qu’ils vont évoluer sur leur terrain et devant leurs supporters. Ils veulent faire rajouter trois autres points pour qu’ils puissent entrevoir la suite du parcours dans de bonnes conditions et avec

beaucoup plus d’assurance et de confiance. Ils feront tout pour ne pas rater cette sortie. Les Lions du Djurdjura de Geiger savent ce qui les attend, et sont conscients de cette lourde tâche, et aussi de la difficulté de cette rencontre comptant pour la 30e journée du championnat national. Les partenaires de Mohamed Amine Aoudia ne jurent que par la victoire, qui est à leurs yeux, la seule solution, pour qu’ils attaquent les six matchs qui les attendent, dans de meilleures conditions et avec beaucoup plus de confiance.

,Lors d’une conférence de presse tenue avant-hier au siège de la wilaya, le wali annonce :

«Le centre de regroupement des équipes nationales d’Aghribs sera réalisé en 2011 pour 990 millions de dinars» Lors d’un point de presse tenu avant-hier à 14h au siège de la wilaya, le premier magistrat de la wilaya de Tizi Ouzou, en l’occurrence Monsieur Mazouz a annoncé devant le parterre de journalistes présents que « le centre de regroupement des équipes nationales, ce projet de la DJS de Tizi Ouzou sera réalisé à Aghribs pour une réalisation de 990 millions de dinars. Ce centre va permettre et au club phare de la Kabylie d’en bénéficier mais aussi aux équipes nationales dans les différentes catégories de l’utiliser lors de leurs stages de préparations» déclarait-il avant d’ajouter : «Ce centre sera doté de cinq terrains de football de gazon naturel et gazon synthétique, d’un terrain de pétanque, d’une salle pédagogique, d’un terrain de compétition d’une capacité de 7000 à 10 000 places. Ce centre sera aussi doté de 80 chambres». Ce projet va être bénéfique pour toute une région, mais aussi pour le pays, car il va permettre aux équipes nationales d’effectuer leurs stages ici en Algérie, au lieu de les faire à

l’étranger. Le bureau d’étude à qui il a confié ce projet, est un bureau anglais qui s’appelle CST Global Bureau d’Afrique Actoine, qui est, pour rappel, installé en Algérie depuis quelques années.

«Les travaux du nouveau stade seront lancés la semaine prochaine»

Concernant le début des travaux du nouveau stade de Tizi Ouzou, le wali a annoncé aux journalistes que le coup de starter sera donné la semaine prochaine. «Ce méga-projet de la wilaya de Tizi Ouzou, où les travaux de terrassement ont été effectués depuis un bon bout de temps, dont les deux sociétés FCC Espagnole et le groupe ETRHB Haddad sont chargés de sa réalisation et ne tarderont pas à entamer les travaux» confirme-til avant d’enchaîner : «D’ailleurs le ministre de la Jeunesse et des Sports se rendra ce mercredi dans la ville de Tizi Ouzou pour annoncer le lancement des travaux prévus la semaine prochaine.» A. M.


DIVISION UNE

Maracana N° 1111 — Mercredi 12 Mai 2010

CRB

09

En raison de ses engagements en coupe de la CAF

Le Chabab prépare mal ses derbies La participation du CR Belouizdad à la coupe de la CAF n’a pas que le bon côté. Loin s’en faut. C’est même une contrainte devant laquelle le staff bélouizdadi a d’énormes soucis.

Photo : Maracana

L

es observateurs pensent même que les mauvais résultats de l’équipe cette saison sont surtout une conséquence à la présence du Chabab sur quatre tableaux. Le championnat, la coupe de l’UNAF (jouée en septembre dernier), la coupe d’Algérie et celle de la CAF ont constitué le plus gros du calendrier de cet exercice entamé au début du mois d’août dernier. Depuis cette date, les Belouizdadis ont joué 29 rencontres de championnat, deux (02) de la coupe de l’UNAF (CS Sfax en aller et retour), trois (03) tours de coupe d’Algérie (SCAD, JS Djijel et JSK) en plus des six (06) rencontres de la coupe de la CAF (Tersana, FAR et Amal Atbara en aller et retour). Au total cela donne 40 matches joués en l’espace de huit (08) mois (jeudi 6 Août 2009 contre le MCO à Oran- vendredi 7 mai 2010 contre Amal Atbara). Ce qui n’est rien comparativement avec la charge d’un club du championnat anglais. Pourtant, en Algérie, le programme peut paraître chargé. Après l’ESS, qui a disputé pratiquement le même nombre de matches, le CRB figure en pôle position des équipes algériennes à avoir fourni le plus de rencontres officielles durant cet exercice. Les joueurs de Henkouche, du moins ceux qui vont rester lors de la saison à venir, n’auront que très peu de vacances (une dizaine de jours à en croire les responsables de l’équipe) en vue de préparer le tour de barrage de la coupe de la CAF, programmé à la mi-juillet, devront disputer cinq nouvelles confrontations en championnat respectivement contre l’USMH, le NAHD, le CAB, le MCA et le WAT en l’espace de 18 jours. Ce qui est une contrainte majeure pour une équipe appelée à soigner son classement général (11e avec

le CRB figure en pôle position des équipes algériennes à avoir fourni le plus de rencontres officielles durant cet exercice.

38 points) soit quatre longueurs d’avance du 1er non reléguable, l’USMB et le CAB (14e ex aequo avec 34 points). Un objectif qui fera les frais de quelques imperfections, particulièrement la préparation des matches qui attendent le CRB. A commencer par celui de ce week-end face à l’USMH. Autorisés à prendre 48 heures de répit, les joueurs de Henkouche n’ont repris le travail qu’avant-hier, dans l’après-midi à la forêt de Bouchaoui. Hier, le groupe avait une séance matinale au stade du 20-Août et aujourd’hui il aura une dernière séance d’entraînement. Une telle situation s’est produite lors du récent classique livré à Tizi-Ouzou. L’équipe qui était de retour d’un long déplacement au Soudan avait repris les entraînements quarante-huit heures avant le match contre la JSK. Le coach Henkouche avait confié que la grosse fatigue accumulée pendant cette période

marquée par la multiplication des matches et un très long voyage ont affecté son groupe qui a bénéficié de trois jours de repos. Lors du match contre les Kabyles, les camarades de Mammeri ont été transparents et trois d’entre-eux sont sortis pour cause de blessures dues à la fatigue. Le même scénario semble se préparer en vue de cette confrontation devant les Harrachis, à savoir qu’après deux journées de repos, les joueurs ont repris doucement avant d’enchaîner ce jeudi avec un duel sans merci. L’absence de quelques joueurs lors de ce derby, à l’image de Lahmer, Saibi, Bendahmane et autre Boushaba pourrait constituer un autre handicap que Henkouche devrait résoudre. La quête des points et d’un classement meilleur n’est pas si simple et cela Henkouche et ses joueurs le savent très bien, à vingt-quatre heures de leur derby face aux Harrachis qui traversent une période faste avec à la clé

Il ne s’est pas présenté au conseil de discipline tenu hier

Bendahmane exclu par «contumace» C’est désormais officiel : Lounès Bendahmane a terminé la saison avant ses coéquipiers du Chabab. Hier, le conseil de discipline organisé par la direction du club pour traiter le cas de l’enfant de Baghlia, a décidé de la révocation du joueur pour « son comportement irresponsable » lors du séjour au Maroc ainsi qu’à l’occasion du match face au CABBA. La réunion présidée par M. Belaid qui était assisté par le membre du bureau, Boulekhal, l’entraîneur Henkouche et le capitaine Mammeri n’a pas, vraiment parler, eu lieu. Le joueur n’a pas pris la peine de se présenter pour défendre son cas. La commission a, par conséquent, décidé de le virer du club. Selon les échos parvenus, le joueur a le droit de faire appel s’il juge que la sanction est «injuste». Il est fort probable que Bendahmane, annoncé de retour au RC Kouba, fasse sa réapparition ces jours-ci en vue de demander ses arriérés de primes. Ceci en sus d’explications qu’il demandera aux responsables du club concernant sa mise à la porte du CRB où il est arrivé à l’intersaison 2008-2009 en provenance du RCK.

Aksas le suivra ? Toujours à propos des sanctions que le club bélouizdadi compte prendre à l’encontre des joueurs qui ne respectent l’ordre et la discipline du groupe, l’affaire Amine Aksas n’est pas totalement close. En effet, on apprend que le joueur subira le même sort que Bendahmane, à savoir l’exclusion. Aksas a de nouveau fait parler de lui à l’issue d match de vendredi passé contre Amal Atbara, en coupe de la CAF. Aksas a claironné devant ceux qui voulaient l’entendre, en fin de ce match, que «les joueurs n’avaient pas à jubiler devant une équipe de quartier (Amal Atbara en l’occurrence)». Aksas a chargé tous ses coéquipiers sauf Ousserir. Une déclaration qui n’a pas plu à l’entraîneur Henkouche et à certains dirigeants qui ont juré de lui «faire la peau». Aksas encore sous contrat jusqu’en mai 2011 sera-t-il lui aussi sacrifié par la direction de Mahfoud Kerbadj qui a besoin de tous ses atouts pour affronter la prochaine étape de la coupe de la CAF ? H. B.

une confortable 4e place au classement général. H. B.

Boushaba dispensé du derby Brahim Boushaba n’a pas repris les entraînements avec le reste des troupes, comme prévu, lundi après-midi à Bouchaoui. L’enfant de Tlemcen qui avait disputé le match de vendredi dernier malgré la blessure a bénéficié d’une semaine de relâche suivant un accord avec l’entraîneur. Il manquera en somme le match de demain face à El Harrach.

Saïbi dément Annoncé comme ayant signé un précontrat avec l’ESS, Youssef Saïbi a tenu à démentir l’information. «Je vous jure que je n’ai rien signé, rien négocié», confiant qu’il aimerait bien «poursuivre l’aventure avec le CRB».

Il s’est entraîné hier Le buteur du CRB, Youssef Saibi ne disputera pas le derby de demain contre son ex-équipe de l’USMH. Touché à la cheville Saibi a bénéficié de soins et de repos depuis la dernière de rencontre contre la JSK. Hier il a timidement repris les entraînements tout en bénéficiant de soins en fin de la séance. H. B.


10

DIVISION UNE

Maracana N° 1111 — Mercredi 12 Mai 2010

NAHD

Consensus autour de l’AG Une réunion a regroupé, avant-hier soir au siège du club les dirigeants du Nasria et certains autres dirigeants des autres sections du club, notamment, du volleyball, du basket-ball, de la boxe, de la natation et des boules et ce, pour préparer la prochaine AG ordinaire qui sera consacrée en plus de la lecture et de l’adoption des bilans moral et financier, à l’enrichissement du débat sur la question du professionnalisme et la prise d’une position claire pour le passage vers une Sarl ou une SPA.

A

insi, tout le monde a été catégorique sur la nécessité d’aller vers le professionnalisme pour sauver le club de la situation difficile dans laquelle il se trouve. Les membres qui ont assisté à la

Photo : Maracana

g Par Raouf Mesbah

Les membres qui ont assisté à la réunion ont confirmé qu’ils feront de leur mieux pour aider le club

réunion ont confirmé qu’ils feront de leur mieux pour aider le club à réussir son passage vers un nouveau mode de gestion qui lui permettra de connaître de nouveaux horizons. Les membres du bureau de l’association se sont ensuite entendus pour organiser l’AG après quinze jours et à l’hôtel Sofitel d’Alger.

Mana promet de ramener des investisseurs Par ailleurs, le président, Mana

Une équipe de Canal Algérie réalise un reportage sur l’équipe Une équipe de la chaîne satellitaire algérienne, Canal Algérie, s’est rendue, avant, hier, au stade Zioui, pour réaliser un reportage sur l’équipe et plus précisément sur les jeunes que le staff technique a promu ces derniers jours de la catégorie juniors. Ce reportage a été réalisé par l’ancien joueur du MCA, Nacer Bouïche.

M’hamed Talbi présent ! Les supporters qui étaient présents pour suivre la séance d’entraînement de leur

Kenfoud, a déclaré lors de cette AG avec les membres du bureau

et qui sont dans le même temps des membres de l’AG que le plus

important maintenant est de trouver les ressources nécessaires pour entrer dans le professionnalisme qui capte l’attention de tout le monde pour le moment. Ainsi, il annoncera qu’il est en contacts avec plusieurs industriels et qu’il devrait au moins ramener avec lui trois investisseurs qui ont promis d’intégrer le conseil d’administration. Mana ajoutera que d’autres investisseurs suivront ensuite, sitôt le projet du professionnalisme lancé dans les temps impartis. A noter que de nombreux anciens présidents ont laissé entendre qu’il se pourrait qu’ils participent à l’AG pour ce proposer d’entrer dans cette SPA qui sera crée et notamment, Mourad Lahlou et Mohamed Toumi. R. M.

Les préparatifs pour l’ASK vont bon train Le staff technique du Nasria prépare sérieusement le prochain match du championnat qui devrait opposer l’équipe à l’AS Khroub au stade Zioui et qui sera d’une extrême importance surtout pour l’ASK qui cherche encore des points pour se sortir de la zone dangereuse. Les Sang et Or devraient donc jouer le jeu et se présenter d’une manière très sérieuse pour remporter ce match afin de ne pas avoir à essuyer les critiques des autres formations qui jouent aussi pour le maintien en nationale une. Des joueurs nous informeront qu’ils se donneront à fond lors de ce match pour garder une image saine du Nasria qui ne peut pas tromper dans les magouilles quoi que certains en pensent, car le club a son passé et il est exclu que le NAHD cède ne serait-ce qu’un point à leur adversaire lors de ce match de ce jeudi. Pour eux, il est clair que tout le monde doit être prêt pour relever le défi lors de ce match.

équipe et le match d’application qui s’en est suivi, ont été surpris de voir l’ancien président du RCK, M’hamed Talbi, rôder au stade Zioui. Il serait, sans doute venu pour apparaître dans le reportage de Canal Algérie, alors qu’il ne fait pas partie du club, ce qui a intrigué tout le monde.

Mihoubi s’explique avec les supporters Le coach Mohamed Mihoubi a eu une discussion avec certains supporters qui seraient venus voir la situation de l’équipe. Clui-ci a fait sortir son contrat pour expliquer qu’il est dans son droit et qu’il ne se

laissera pas faire aussi facilement que certains le pensent et que ce contrat stipule qu’il doit continuer sa tâche jusqu’à la fin de la saison.

Un match d’application très disputé Le match d’application que le staff technique a programmé avant-hier, au stade Zioui a été très disputé, puisqu’il a vu une compétition très serrée entre les joueurs. Il faut savoir que le coach, Mihoubi, a scindé le groupe en deux formations plus ou moins équilibrées, avec des jeunes et des joueurs d’expérience de part et d’autre.

Mazari toujours blessé Le latéral droit du Nasria, Ali Mazari, est encore blessé au niveau de la cheville et ne s’est pas rétabli à cent pour cent. Cela suppose donc qu’il ne pourra pas être prêt pour le match de ce jeudi face à la formation de l’AS Khroub qui se déroulera au stade Zioui à Hussein-Dey. Le staff technique aura l’embarras du choix puisqu’il y a Gana qui pourrait jouer à ce poste de même que le jeune Saïdane qui a été déjà aligné dans ce poste lors du dernier match du championnat face au MCEE.

USMAn

Annaba à Bordj en vacances ! Il reste encore cinq rencontres à jouer, et après la défaite concédée at home face à l’USM Blida, une terrible déception s’installe dans le camp annabi, et l’USM Annaba rate une 3e place sur le podium.

Photo : Maracana

L

es Blidéens ont joué leur va tout pour le maintien et ont gagné cette rencontre face aux Annabis qui ont hypothéqué sérieusement leur chance pour se classer à la 3e place, même s’il reste cinq matches à jouer. Un match que Annaba ne fallait pas rater quand on connaît son incidence directe sur les positions au classement général. D’ailleurs, il fallait également prendre au sérieux cette équipe blidéenne grâce à l’avertissement donné après le premier but inscrit. Et celle-ci avait le mérite de prouver qu’elle s’est déplacée à Bône la coquette avec la fleur au fusil. Maintenant, Annaba est classé à la 8e place avec 41

points et devra affronter le CABBA classé 9e avec 40 points. Vu le classement général ces deux teams se valent occupent tous deux le milieu du tableau. Pour information, Annaba ne gagne plus depuis la dernière

rencontre (28e journée) face au MSPB au stade du 19-Mai 1956 sur le score de 3 à 0. La confrontation de la 30e journée opposant le CABBA à l’USMAn se déroulera sur une aire de vacances, et les deux équipes n’e-

spèrent plus rien, et surtout pour Annaba qui a raté 5 points à domicile en deux matches. L’équipe bônoise, drivée cette saison par cheikh Amrani, n’a pas fait sensation et n’a pas dépassé les prévisions attendues. L’USM Annaba occupe le milieu du classement une position peu respectable vu le travail du coach accusant parfois ses joueurs de manque de performance. L’excellent travail fourni par le coach Amrani s’est traduit par du mauvais résultats persistants. Les 2 matches joués à huis clos a lourdement sanctionné les supporters et a donné l’avantage aux équipes visiteuses. Annaba ne carbure plus ces derniers temps et devra sortir le grand jeu pour au moins accrocher le CABBA et faire oublier les mauvais résultats. C’est en jouant sur l’aspect tactique que les gars de Menadi affronteront les Bordjis, et le match sera sans enjeu. Les Annabis ne se déplacement pas à El-Bordj en victime expiatoire. La mission a priori est, tout compte faits, dans les cordes des joueurs algériens.


10

DIVISION UNE

Maracana N° 1111 — Mercredi 12 Mai 2010

NAHD

Consensus autour de l’AG Une réunion a regroupé, avant-hier soir au siège du club les dirigeants du Nasria et certains autres dirigeants des autres sections du club, notamment, du volleyball, du basket-ball, de la boxe, de la natation et des boules et ce, pour préparer la prochaine AG ordinaire qui sera consacrée en plus de la lecture et de l’adoption des bilans moral et financier, à l’enrichissement du débat sur la question du professionnalisme et la prise d’une position claire pour le passage vers une Sarl ou une SPA.

A

insi, tout le monde a été catégorique sur la nécessité d’aller vers le professionnalisme pour sauver le club de la situation difficile dans laquelle il se trouve. Les membres qui ont assisté à la

Photo : Maracana

g Par Raouf Mesbah

Les membres qui ont assisté à la réunion ont confirmé qu’ils feront de leur mieux pour aider le club

réunion ont confirmé qu’ils feront de leur mieux pour aider le club à réussir son passage vers un nouveau mode de gestion qui lui permettra de connaître de nouveaux horizons. Les membres du bureau de l’association se sont ensuite entendus pour organiser l’AG après quinze jours et à l’hôtel Sofitel d’Alger.

Mana promet de ramener des investisseurs Par ailleurs, le président, Mana

Une équipe de Canal Algérie réalise un reportage sur l’équipe Une équipe de la chaîne satellitaire algérienne, Canal Algérie, s’est rendue, avant, hier, au stade Zioui, pour réaliser un reportage sur l’équipe et plus précisément sur les jeunes que le staff technique a promu ces derniers jours de la catégorie juniors. Ce reportage a été réalisé par l’ancien joueur du MCA, Nacer Bouïche.

M’hamed Talbi présent ! Les supporters qui étaient présents pour suivre la séance d’entraînement de leur

Kenfoud, a déclaré lors de cette AG avec les membres du bureau

et qui sont dans le même temps des membres de l’AG que le plus

important maintenant est de trouver les ressources nécessaires pour entrer dans le professionnalisme qui capte l’attention de tout le monde pour le moment. Ainsi, il annoncera qu’il est en contacts avec plusieurs industriels et qu’il devrait au moins ramener avec lui trois investisseurs qui ont promis d’intégrer le conseil d’administration. Mana ajoutera que d’autres investisseurs suivront ensuite, sitôt le projet du professionnalisme lancé dans les temps impartis. A noter que de nombreux anciens présidents ont laissé entendre qu’il se pourrait qu’ils participent à l’AG pour ce proposer d’entrer dans cette SPA qui sera crée et notamment, Mourad Lahlou et Mohamed Toumi. R. M.

Les préparatifs pour l’ASK vont bon train Le staff technique du Nasria prépare sérieusement le prochain match du championnat qui devrait opposer l’équipe à l’AS Khroub au stade Zioui et qui sera d’une extrême importance surtout pour l’ASK qui cherche encore des points pour se sortir de la zone dangereuse. Les Sang et Or devraient donc jouer le jeu et se présenter d’une manière très sérieuse pour remporter ce match afin de ne pas avoir à essuyer les critiques des autres formations qui jouent aussi pour le maintien en nationale une. Des joueurs nous informeront qu’ils se donneront à fond lors de ce match pour garder une image saine du Nasria qui ne peut pas tromper dans les magouilles quoi que certains en pensent, car le club a son passé et il est exclu que le NAHD cède ne serait-ce qu’un point à leur adversaire lors de ce match de ce jeudi. Pour eux, il est clair que tout le monde doit être prêt pour relever le défi lors de ce match.

équipe et le match d’application qui s’en est suivi, ont été surpris de voir l’ancien président du RCK, M’hamed Talbi, rôder au stade Zioui. Il serait, sans doute venu pour apparaître dans le reportage de Canal Algérie, alors qu’il ne fait pas partie du club, ce qui a intrigué tout le monde.

Mihoubi s’explique avec les supporters Le coach Mohamed Mihoubi a eu une discussion avec certains supporters qui seraient venus voir la situation de l’équipe. Clui-ci a fait sortir son contrat pour expliquer qu’il est dans son droit et qu’il ne se

laissera pas faire aussi facilement que certains le pensent et que ce contrat stipule qu’il doit continuer sa tâche jusqu’à la fin de la saison.

Un match d’application très disputé Le match d’application que le staff technique a programmé avant-hier, au stade Zioui a été très disputé, puisqu’il a vu une compétition très serrée entre les joueurs. Il faut savoir que le coach, Mihoubi, a scindé le groupe en deux formations plus ou moins équilibrées, avec des jeunes et des joueurs d’expérience de part et d’autre.

Mazari toujours blessé Le latéral droit du Nasria, Ali Mazari, est encore blessé au niveau de la cheville et ne s’est pas rétabli à cent pour cent. Cela suppose donc qu’il ne pourra pas être prêt pour le match de ce jeudi face à la formation de l’AS Khroub qui se déroulera au stade Zioui à Hussein-Dey. Le staff technique aura l’embarras du choix puisqu’il y a Gana qui pourrait jouer à ce poste de même que le jeune Saïdane qui a été déjà aligné dans ce poste lors du dernier match du championnat face au MCEE.

USMAn

Annaba à Bordj en vacances ! Il reste encore cinq rencontres à jouer, et après la défaite concédée at home face à l’USM Blida, une terrible déception s’installe dans le camp annabi, et l’USM Annaba rate une 3e place sur le podium.

Photo : Maracana

L

es Blidéens ont joué leur va tout pour le maintien et ont gagné cette rencontre face aux Annabis qui ont hypothéqué sérieusement leur chance pour se classer à la 3e place, même s’il reste cinq matches à jouer. Un match que Annaba ne fallait pas rater quand on connaît son incidence directe sur les positions au classement général. D’ailleurs, il fallait également prendre au sérieux cette équipe blidéenne grâce à l’avertissement donné après le premier but inscrit. Et celle-ci avait le mérite de prouver qu’elle s’est déplacée à Bône la coquette avec la fleur au fusil. Maintenant, Annaba est classé à la 8e place avec 41

points et devra affronter le CABBA classé 9e avec 40 points. Vu le classement général ces deux teams se valent occupent tous deux le milieu du tableau. Pour information, Annaba ne gagne plus depuis la dernière

rencontre (28e journée) face au MSPB au stade du 19-Mai 1956 sur le score de 3 à 0. La confrontation de la 30e journée opposant le CABBA à l’USMAn se déroulera sur une aire de vacances, et les deux équipes n’e-

spèrent plus rien, et surtout pour Annaba qui a raté 5 points à domicile en deux matches. L’équipe bônoise, drivée cette saison par cheikh Amrani, n’a pas fait sensation et n’a pas dépassé les prévisions attendues. L’USM Annaba occupe le milieu du classement une position peu respectable vu le travail du coach accusant parfois ses joueurs de manque de performance. L’excellent travail fourni par le coach Amrani s’est traduit par du mauvais résultats persistants. Les 2 matches joués à huis clos a lourdement sanctionné les supporters et a donné l’avantage aux équipes visiteuses. Annaba ne carbure plus ces derniers temps et devra sortir le grand jeu pour au moins accrocher le CABBA et faire oublier les mauvais résultats. C’est en jouant sur l’aspect tactique que les gars de Menadi affronteront les Bordjis, et le match sera sans enjeu. Les Annabis ne se déplacement pas à El-Bordj en victime expiatoire. La mission a priori est, tout compte faits, dans les cordes des joueurs algériens.


DIVISION 212 Maracana N° 1111 — Mercredi 12 Mai 2010

Uhlsport, nouveau partenaire Déjà, un contrat serait sur le point d’être signé avec l’équipementier Uhlsport. En effet, après la course avec l’équipementier Erea, c’est en fin de compte Uhlsport qui aurait été retenu par les responsables béjaouis. Un contrat de deux ans pourrait être signé, prochainement, résiliant ainsi le contrat qui liait le club à l’équipementier Kappa.

Destin de deux équipes g Par Abdelkader Zoughailech

C’est, donc, demain, qu’aura lieu cette importante confrontation entre le leader et les béjaouis. Un match à six points, important pour les deux équipes et, presque, décisif quant à la suite de leur parcours respectif. Le Mouloudia, en cas de victoire, pourrait franchir un grand pas en avant pour décrocher le titre, quant aux Béjaouis, une victoire les propulserait à la 3e place. ous allons confirmer le nouveau départ qu’on a entamé devant le CAB, lors de la journée précédente. Aussi, pour nous, cette rencontre est d’une grande importance et dans laquelle, on pourrait, même, récolter le fruit de notre laveur, durant toute la saison», nous a-ton confié, du côté béjaoui. En fait, si les protégés de Menad

N

«

Cedric et ses camarades n’ont plus l’intention de se laisser faire afin de terminer la saison en beauté

estiment que le match sera difficile, à plus d’un titre, ils sont, toutefois, décidés à battre le leader dans son propre fief, afin de reconquérir une 3e place, qu’ils avaient perdue, depuis qu’ils ont commencé à traverser des zones de turbulences. Aujourd’hui, les choses sont rentrées dans l’ordre et le déclic amorcé. Cedric et ses camarades n’ont plus l’intention de se laisser faire afin de terminer la saison en beauté :

d’optimisme pour ne pas dire autre chose. Les Béjaouis vont se déplacer en conquérants, convaincus qu’ils retourneront, chez eux, avec les trois points. Est-ce un sentiment trompeur ou celui d’une équipe qui connaît fort bien les points faibles de son adversaire ? Une chose est sûre, les camarades de Messali veulent prouver, une fois de plus, que leur adversaire est considéré, certes, comme un géant, mais dont les pieds sont d’argile !

DEGHICHE : «On est décidés à battre le équipe. Apparemment, le moral est au beau fixe, n’est-ce pas ? Effectivement, depuis la victoire contre le CAB, le moral du groupe est au beau fixe. Cela nous a permis de préparer le match face au Mouloudia dans de bonnes conditions, dans la sérénité et la confiance… Comment voyez-vous le match contre le MCA ? C’est un match difficile. Si le Mouloudia est aujourd’hui leader, ce n’est pas le fruit du hasard. Le MCA sera amoindri. Est-ce un avantage pour vous ? On ne va pas se fier à leurs absents. On a décidé de battre le MCA, car pour nous la 3e place dépend, justement, de ce match. Donc, il n’est pas question de laisser passer cette occasion. Comment voyez-vous la

Liste de joueurs… Sur un autre chapitre, une liste de plusieurs joueurs aurait été établie par d’éventuels recrutements pour la saison prochaine. C’est ainsi que Slimani, Saïbi, Marocci, Hemani, Benmoussa, Touati, Asselah, Dafnoune, etc., sont actuellement ciblés. Concernant la liste des libérables, rien n’a filtré. Menad va, sûrement attendre la fin de la saison pour la dévoiler. Il est à noter que plusieurs joueurs sont en fin de contrat et auraient même reçu des offres ailleurs.

Professionnalisme

suite du parcours ? La suite va être disputée pour les équipes qui postulent à la 3e place. Ce sera plus dur pour nous, car on aura à affronter des équipes menacées par la relégation. Aussi, il faut gérer match par match. Selon vous, la 3e place estelle jouable ? Oui, j’estime qu’elle est jouable, à plus d’un titre. On doit aussi négocier comme il se doit les autres matches qui restent. Et que devient la forme de Deghiche ? C’est vrai, à un certain moment, j’a connu un passage à vide, mais la forme est de retour et je compte terminer la saison en beauté. Des contacts en vue. Je suis concentré sur la fin du parcours avec mon équipe. Par la suite, on verra.

Oui, mais... Photo : Maracana

Ce dossier a été ficelé et a été rendu public, lors d’une AG extraordinaire. La JSMB veut frapper fort en rentrant par la grande porte. L’académie, l’infrastructure et les changements sur le plan administratif vont, à coup sûr, donner lieu à de nouvelles visions, de nouveaux horizons. Actuellement, le club est pareil à un chantier et ce son les interrogations des uns et des autres qui dominent la scène sportive béjaouie. A. Z.

Nous nous sommes bien préparés pour ce match. Le MCA n’est pas leader par un pur hasard. Aussi, faudrait-il être vigilants, prudents et efficaces», nous a-t-on avoué, avant de poursuivre : «Sans sousestimer la valeur du Mouloudia, mais on peut dire que c’est la seule rencontre ou nous sommes persuadés de gagner». Et, effectivement, du côté béjaoui on ne semble pas tellement inquiet de cette confrontation et le sentiment qui s’est dégagé durant toute la semaine, est un sentiment

Photo : Maracana

La saison sportive tire à sa fin. Et rien ne semble encore se préciser quant à la position finale des Vert et Rouge. Cinq matches nous séparent de la fin de cet exercice qui ne donne pas l’impression de dévoiler ses secrets. Entre-temps, les responsables béjaouis seraient en plein mouvement et préparent la prochaine saison. Avec l’avènement du professionnalisme et le désir de vouloir s’y engager, pleinement, nous vivons alors à l’heure des transformations. Rien n’est laissé au hasard et tout est revu au peigne fin.

UN MATCH À 6 POINTS

Ce milieu de terrain qui n’est plus à présenter et, après un passage à vide qui a contraint Menad à le mettre sur le banc de

touche, sera, sans aucun doute, de la partie face au MCA. Pour lui, il n’y a pas de doute, la victoire va sourire à son

Coup de gueule

La JSMB à l’heure des transformations

JSMB

En organisant une AG extraordinaire, Boualem Tiab aura donné l’impression de vouloir battre le feu tant qu’il est chaud et faire le bond le plus difficile dans chaque entreprise, celui du début. Cependant, certains commencent à se demander si les responsables béjaouis vont maintenant, adopter une nouvelle stratégie dans leur démarche, dans leur gestion et dans leur communication. Car s’il est vrai que la JSMB est en train de faire un grand pas en avant vers le professionnalisme, il n’en demeure pas moins qu’elle demeure encore loin quant à la manière de gérer un club qui se veut être d’abord et avant tout professionnel. A. Z.


13

Maracana N° 1111 — Mercredi 12 Mai 2010

USMA A 24h du classico

Les Usmistes veulent surprendre les Kabyles terminer la saison avec la même dynamique, et par conséquent, elle pourra atteindre son objectif. Tout cela pour dire que le classico s’annonce d’ores et déjà palpitant. On s’attend donc, à suivre un débat chaud entre deux équipes qui nous ont souvent habitués à livrer du beau spectacle.

Dziri pas concerné Le métronome Billel Dziri ne sera pas du voyage à Tizi Ouzou. En tout cas, c’est ce que nous a confié une source proche du staff technique de l’USM Alger qui aurait décidé de se passer des services du capitaine

emblématique des Rouge et Noir. Dziri, qui s’est rétabli de sa blessure, n’est peut-être pas près de reprendre la compétition officiel.

Ghazi d’attaque Contrairement à Dziri, le milieu de terrain défensif Karim Ghazi sera, quant à lui, convoqué pour prendre part au classico entre la JSK et l’USMA. Le joueur en question est rétabli de sa blessure, et devra faire son retour à la compétition dès ce jeudi face à la JSK. A. T.

Serrar aurait décidé de le libérer

g Par Amine Tirmane Les Rouge et Noir préparent sereinement le grand classico qui s’approche, et qui aura lieu demain au stade de Tizi Ouzou. En effet, les gars de Soustara auront à défier la formation de la JS Kabylie dans leur antre du 1er-Novembre de Tizi Ouzou.

I

l est vrai que l’enjeu de cette grande affiche n’a rien à voir avec celui d’il y a quatre ans, à l’époque où les deux équipe se disputaient tout au long de la

saison, la place de leader. Cependant, il faut dire que le match de demain revêt un cachet particulier aussi, car les deux équipes veulent gagner des places dans le tableau et ce, afin de décrocher une place qualificative dans une compétition internationale. Pour les Rouge et Noir, l’équipe veut tout simplement confirmer sa bonne santé affichée ces derniers temps, puisque l’équipe a fait une remontée spectaculaire dans le tableau. Un éventuel résultat positif contre les Canaris mettra l’équipe phare de Soustara dans une position de force, et elle pourra

Nous avons appris de sources sûres que la direction de l’USM Alger s’intéresse au meneur de jeu de l’Entente de Sétif, en l’occurrence Lamouri Djediat. Notre source indique que le président Allik aurait confié cette mission à un émissaire qui devait incessamment prendre un rendez-vous avec le joueur. En effet, Djediat correspond parfaitement au profil que recherchent les Rouge et Noir qui préparent dores et déjà le remplaçant de Billel Dziri dans l’animation. Par ailleurs, un fait qui a incité la direction à prendre attache avec l’expensionnaire du Paradou, c’est le fait que le président Serrar aurait décidé de le libérer, ce qui fait que le transfert ne coûtera pas cher à la direction. En effet, le courrant ne passe plus entre Djediat et les responsables sétifiens, et de ce fait, il n’est pas très sur de voir le joueur poursuivre son aventure avec les Aigles Noir. Pour rappel, cela fait plus de quatre ans que les Usmistes s’intéressent à Lamouri Djediat, mais jamais le transfert n’a été finalisé.

ASO

MEDOUAR : “La démission de Slimani m’a surpris” g Par Hocine Saïdi

Confirmez-nous la démission de Slimani ? M. Slimani affecté par la lourde défaite a pris la décision de démissionner de son poste, nous avons essayé de le faire revenir sans résultat. Il nous a expliqué les raisons qui l’ont poussé à jeter l’éponge. Dommage, c’est un bon entraîneur. Pensez-vous que cette démission est une surprise ? Certes, sa démission fut une surprise pour nous. Il avait la totale confiance des dirigeants d’être seul maître à bord. Mais on ne peut le retenir contre son gré, il a d’ailleurs, souhaité à ce que son successeur puisse terminer la compétition dans une bonne position. Qu’allez-vous faire maintenant ? J’ai confié la tâche à son adjoint Benchouia de continuer à préparer l’équipe jusqu’à la fin de saison. Ce dernier connaît bien son métier, il est capable de réaliser de bons résultats ces cinq derniers matches.

Mohamed-Rabah sera présent Sans aucun doute, le milieu de terrain Mohamed Rabah sera présent ce jeudi contre le MSPB pour le compte de la 30e journée. Le retour de cet élément apportera certainement un plus lors de cette confrontation où les Chélifiens ne doivent pas rater pour se réconcilier avec leurs supporters. Ces derniers seront présents en force et ne vont pas leur pardonner un autre échec surtout à domicile.

Hosni bon pour le service Après ses absences lors des précédentes journées contre l’ESS et l’USMA en raison de sa blessure au genou, le défenseur latéral, Larbi Hosni, se sent mieux pour le moment et sera présent face au MSP Batna. Sa présence donnera plus d’assise à l’arrière-garde chélifienne.

Photo : Maracana

Le président Abdelkrim Medouar pensait qu’en ramenant Slimani pour remplacer Saibi à la barre technique qu’il poursuivrait sa mission avec l’équipe jusqu’au terme de la saison. Malheureusment, cet entraîneur qui a fait du bon travail depuis qu’il avait pris la tête de l’ASO, a fini par jeter l’éponge après la sévère correction subie face à l’USM Alger. Le premier responsable du club était surpris par cette décision de voir partir cet entraîneur qui n’est plus à présenter. Il a essayé de le faire revenir sur sa décision, en vain, Slimani ne veut plus continuer son aventure avec les Rouge et Blanc. Il était en plus déçu par le comportement de certains joueurs, loin de remplir leur rôle convenablement face à l’USM Alger. Medouar a accepté la démission et confie maintenant la tâche à Benchoura de terminer la saison. Ce dernier est appelé à remonter le moral du groupe pour se ressaisir face au MSP Batna ce jeudi au stade Mohamed-Boumezrag.

Photo : Maracana

L’équipe veut tout simplement confirmer sa bonne santé affichée ces derniers temps

Photo : Maracana

La direction lorgne Djediat

Biagga absent On vous laisse le soin de conclure... Je souhaite que le groupe oublie une fois pour toutes la défaite face à l’USM Alger et songer au match face au MSPB pour se racheter. H. S.

L’attaquant camerounais Paul Biagga, qui a repris dernièrement les entraînements après une absence de plusieurs jours, ne sera pas présent pour le match ASO-MSPB, Benchouia doit le faire remplacer par un réserviste.

Hamadou sera-t-il de retour ? L’ex-Annabi, qui a été rarement aligné par Slimani, a décidé de sécher plusieurs séances d’entraînement.

BOUSSELA : “J’attends ma chance” Le jeune Boussela qui n’a fait que chauffer le banc de touche par le passé, n’a pas été affecté par ce statut, il a continué à bosser durement aux entraînements et n’a pas perdu espoir qu’un jour l’entraîneur fera appel à ses services. “J’ai participé qu’aux rencontres amicales, cela ne m’a pas découragé à bosser pour que le coach me fera confiance”, dira-t-il. Il estime que cette fois Benchouia va l’incorporer avec le onze type qui terminera la saison. “Si l’entraîneur me convoquera pour jouer le reste de ce championnat, je ferai tout pour lui donner satisfaction”, espère-t-il. Reste maintenant à savoir si Benchouia fera jouer les juniors qui ont réalisé un bon parcours en championnat de leur catégorie.


14

Maracana N° 1111 — Mercredi 12 Mai 2010

DIVISION UNE

ESS

BOUAZZA :

«On rattrapera le Mouloudia» g Par Yasser Malki Après une sortie réussie en terre zambienne, vous revoilà de retour à la competition. C’est dire que vous n’avez même pas eu le temps de faire un saut chez vous à Oran… Tout à fait, nous aurions voulu, nous les joueurs qui résident à l’ouest, partir rendre visite à nos familles respectives, après cette sortie en Afrique. Hélas, nous avons un programme de travail trop chargé, quand on sait que trois matches nous attendent cette semaine. Le coach veut donc maintenir ce rythme. Une entame africaine en fanfare avec cette qualification à la phase des poules acquise hors de vos bases ; ce qui devrait motiver davantage les troupes… Vous savez, j’appréhendais beaucoup cette énième sortie en Afrique. Et pour cause, nous avons une équipe composée de jeunes joueurs et d'autre expérimenté. Les qualités techniques et athlétiques des jeunes sont reconnues, ils manquent d’expérience dans ce genre de rendez-vous où souvent c’est l’ex-

périence qui fait la différence. Au début, je me suis dit qu’après tout, il faut bien que ces jeunes découvrent de nouvelles sensations. Franchement, mes coéquipiers m’ont épaté. C’est dire que nous aurons notre mot à dire cette année en Champions League. Je crois que nous avons fait une bonne première partie de travail, il reste maintenant à achever la seconde, en réalisant un très bon parcours lors de la phase des poules. Après cette sortie africaine, vous allez jouer 7 rencontres dans l'intervalle de 18 jours. Comment allez-vous vous préparer à ce marathon ? Je vous le disais plus haut, c’est en raison de toute cette charge de travail que nous n’avons pas eu l’autorisation de partir chez nous et je trouve cela logique. Nous avons un match face au CAB ce jeudi, et puis deux autres face à la JSK et l'ASO, avant d’enchaîner avec le MCA, trois jours plus tard. Concernant le match qui suivra, celui que tout le monde attend face au MCA, je sais déjà qu’il drainera la grande foule. Ce sera un match bien particulier, au vu de la position actuelle des deux formations.

Une équipe amoindrie face à Sétif g Par Yefsah Wahab

C’est une équipe décimée par les blessures et les suspensions qui est entrée en mise au vert ce mardi après-midi; Benhacene et Karboua étant suspendus, Messadia et Aribi sont venus s’ajouter à la liste des blessés dont Bourahli et Fezzani A tout ce beau monde, il faut ajouter la défection de Tchiko qui n’a plus repris les entraînements depuis le dernier match contre la JSMB, sept joueurs au total vont manquer à l’effectif de Biskri qui aura beaucoup de mal à composer son équipe ce jeudi contre l’ESS. On commence vraiment à ressentir les effets des erreurs commises au mercato, lorsqu’on a renvoyé Frioua et Bouraoui, deux joueurs qui auraient apporté beaucoup au CAB notamment dans cette période difficile ou les matches vont défiler à une cadence infernale, pratiquement chaque trois jours à partir de la 31e journée. Bon gré, mal gré, le CAB n’a pas le choix que de gagner ce jeudi face à l’ESS qui, heureusement, pour les Batnéens viendra au stade du 1er-Novembre 54, fatigué et amoindri de pas moins de sept joueurs, à savoir Chaouchi et Laïfaoui en équipe nationale, Hadj Aïssa et Raho suspendus, Yekhlef blessé ainsi que Ambane et Djediat écarté par l’entraîneur. Les camarades de Boukhlouf auront à se surpasser pour venir à bout d’une Entente fatiguée mais expérimentée.

Les Mouloudéens savent bien que s’ils se font accrocher par l'ESS, ils pourraient perdre le titre. Ne pensez-vous pas que cette multiplication de matches en une semaine va avoir raison de votre forme physique ? Je ne le pense pas. L’équipe dispose d’un effectif très riche. Vous avez sans doute remarqué que l’entraîneur fait tourner l’effectif. Pour les deux prochains matchs, plusieurs changements sont annoncés, qu’en dites-vous ? Je ne pourrais évoquer ce paramètre, puisque seul l’entraîneur est le décideur. Maintenant, s’il juge utile de faire tourner l’effectif à l’occasion du match face au CAB, ce sera une occasion pour plusieurs de mes partenaires de saisir leurs chances. A l'Entente, on place l’intérêt de l’équipe au-dessus des intérêts personnels. Nous travaillons tous pour le même objectif, ce qui nécessite la mobilisation de tout le monde. Sincèrement, le travail se fait dans un cadre agréable.

CAB =Aribi et Messadia se blessent

La séance d’entraînement du lundi n’a pas été de tout repos pour le médecin du club, tout le monde a retenu son souffle lorsque Messadia a poussé un cri de douleur, il venait de contracté une déchirure à la cuisse, quelques minutes après c’est Aribi qui se tord la cheville et quitte l’entraînement, les deux joueurs sont out pour le match de jeudi même si un léger espoir persiste pour Aribi.

=Bourahli à Alger pour un contrôle médical

Amine Bourahli s’est envolé mardi à Alger pour un contrôle médical de sa blessure à l’orteil, c’est le professeur Yaissi qui décidera de sa reprise ou du prolongement de sa convalescence. A noter que depuis le match de la finale, Bourahli n’a plus tapé dans un ballon.

=Vers une rupture de contrat de Tchiko !

Le transfuge de la JSK au mercato semble avoir trouvé beaucoup de difficultés pour s’adapter au CABatna, en plus le joueur n’a pas accepté le fait de ne pas avoir participé à la finale de la coupe d’Algérie, il s’est manifesté en restant chez lui à Alger, refusant ainsi de rejoindre les entraînements un comportement que la direction du club a trouvé inadmissible pour justifier sa décision de mettre fin à la relation contractuelle du joueur et ce, après avoir fait constater ses absences par huissier de justice. Aux dernières nouvelles, le joueur qui a eu vent des intentions des dirigeants a décidé de se rendre à Batna pour discuter de son avenir.

Vers le retour de Ziouar L’éventuelle défection d’Aribi pour blessure, donnera très certainement l’occasion à Ziouar de retrouver une place de titulaire qu’il a perdu lui aussi pour blessure, Biskri n’aura pas d’autre choix que de faire confiance à l’enfant de Barika.

Daïra l’omniprésent Daïra est le joueur le plus polyvalent de l’équipe tantôt arrière gauche, tantôt stoppeur ou milieu récupérateur, là ou il a joué il a donné satisfaction contre l’ESS il sera très certainement de nouveau dans la récupération au milieu du terrain, tout le monde peut considéré comme étant le meilleur joueur de la saison au CABatna, d’ailleurs le président Nezzar a prévu de négocier avec lui le renouvellement de son contrat pour deux

Aribi : «Je suis incertain» Le capitaine du CAB, Salim Aribi, est incertain pour ce CAB-ESS. Il souffre d’une blessure à la cheville.Nous nous sommes entretenus avec lui au téléphone. On a appris que vous êtes blessé, qu’en est-il exactement ? Lors de l’entraînement du lundi, je me suis foulé la cheville, j’ai ressenti une douleur au point ou je ne pouvais même pas poser

mon pied à terre. Vous êtes donc incertain contre l’ESS ? Le médecin m’a pris en charge avec des soins intensifs, ma blessure s’est un peu améliorée, mais je dois attendre jusqu’à jeudi matin pour décider. Il y a beaucoup de blessés pour ce match ? Ce sont les aléas du football, on doit composer avec le reste de l’effectif, on a 27 joueurs et la majorité a joué des matches comme titulaires.

Comment voyez-vous ce CAB-ESS ? C’est un match comme les autres, il vaut trois points, il faut les gagner, l’ESS viendra aussi amoindrie et surtout fatiguée, on doit en profiter. Un dernier mot. J’espère que le public sera nombreux pour nous aider. Si on le gagne le match, cela nous rassurera et nous mettra à l’abri, car il nous reste que six points pour assurer le maintien Incha’Allah W. Y.


DIVISION UNE

Maracana N° 1111 — Mercredi 12 Mai 2010

15

MCEE

KHAOUA : «J’ai tout le temps pour m’imposAvec du recul, quel commentaire faites-vous sur la victoire acquise face au NAHD ? Je crois que notre volonté de remporter cette rencontre a été déterminante. Nous avons fourni une belle prestation, et avons fait preuve d’une grande solidarité et d’un esprit conquérant. Il est normal dans de telles conditions qu’à la fin on récolte les fruits de nos efforts. Mais il faut dire que vous avez été forts en ayant réussi à l’emporter facilement… Le secret de notre réussite face à Batna réside dans la détermination des joueurs qui ont juré de battre cette équipe et confirmer notre réveil et rester dans la dynamique des bons résultats afin de faire un pas de plus vers le milieu de tableau de classement général. Heureusement que cette détermination et cette volonté ont été suffisantes pour gagner ce match très important. On comprend par là que la victoire de mardi dernier a fait beaucoup de

bien aux joueurs… Effectivement. N’oubliez pas que nous, les joueurs, avons passé des moments très difficiles. Quand ça ne marche pas, ce sont les joueurs qui sont les premiers concernés. Face au NAHD, on n’avait pas le choix, on était dans l’obligation de gagner pour éviter les problèmes. Sincèrement, on voulait la victoire et on a eu ce qu’on cherc h a i t . Maintenant, on pense aux prochaines échéances, c'est-à-dire au match du CAB. Lors de cette rencontre, vous avez fait votre baptême du feu en jouant pour la première fois un match officiel avec l’équipe fanion. Un commentaire ? C’était vraiment un plaisir de

jouer enfin un match officiel, ma joie était double, surtout après notre belle victoire. En tous les cas, j’étais prêt pour ce match, le coach m’a aligné en deuxième mi-temps. J’ai fait de mon mieux pour aider mes coéquipiers en donnant le meilleur de moi-même. Vous savez, en football, il n’y a que le sérieux et le travail qui paient. En ce qui me concerne, je travaille avec beaucoup de sérieux et je suis toujours à la disposition du coach. Il semble que vous avez gagné la confiance de votre entraîneur ? Ça, je ne le sais pas, et comme je viens de vous le dire, ce qui m’intéresse moi, c’est le travail et rien d’autre. Je m’entraîne régulièrement et j’essaye toujours de faire le maximum pour convaincre le coach. Il ne faut surtout pas brûler les étapes, je suis encore jeune et j’ai tout le temps Photo : Maracana

g Par Yasser Malki

pour m’imposer. Par la suite, si je joue ou pas, tout dépend de la décision de l’entraîneur que je dois respecter. La concurrence ne vous fait pas peur ? Pas du tout. Bien au contraire, elle pousse les joueurs à travailler davantage et à se surpasser. La concurrence est très bénéfique pour nous ainsi que pour notre équipe. Quant à moi, rien ne me fait peur. Tous les joueurs ont le même niveau et personne n’est mieux qu’un autre. Moi, je ne me focalise pas trop sur ça, j’ai confiance en mes capacités et j’attends juste la chance pour les prouver sur le terrain. On sent que vous êtes en pleine forme ces derniers jours… C’est le cas de le dire, je me sens vraiment en pleine forme en ce moment, je dispose de toutes mes capacités physiques et techniques. Toutefois, je dois encore cravacher dur pour mériter une place afin d’aider mon équipe à réussir encore d’autres bons résultats. Entretien réalisé par Y. M.

20 millions pour chaque joueur A fin de motiver ses joueurs, avant l'important match face à l'USM Blida, le président du MCEE a décidé de verser 20 millions hier, après la séance d'entraînement à chaque joueur comportant les primes de match des deux victoires face à la JSK et au NAHD, et le nul enregistré face à l'USMAN.

Départ demain à Batna Dans une décision collégiale entre la direction de club, et le coach de l'équipe, Al Hadi Khezzar, il a été décidé que le déplacement à Blida se fera demain à la fin de la dernière séance d'entraînement prévue, jeudi à 16h.

20 joueurs seront convoqués Suite à l'importance de la rencontre de demain face à l'USM Blida, dans le parcours du MCEE, en championnat, le coach de Babya a décidé de faire appel à 20 joueurs, afin de sacrifier deux joueurs le jour de match.

MCO

A Boughrara, pour peaufiner la préparag Par Miloud Touadjine Les Hamraoua devaient prendre le départ hier aux environs de 17h vers la station thermale de Hammam Boughrara, située à quelques kilomètres de la ville frontalière, Maghnia.

Pour bien se préparer en vue du déplacement d’El Khroub, les joueurs redoublent d’efforts pour être au top

occuper le flanc gauche de la défense, surtout en raison de son grand gabarit. Mais, l’entraîneur hamraoui a peur de l’inexpérience de ces jeunes éléments face à une équipe tlemcénienne aguerrie et hautement expérimentée. « Je sais que ce ne sera pas de tout repos et que le WAT voudra nous battre. Donc, utiliser des jeunes qui manquent d’expérience sera un risque, mais vu l’absence de Berramla, Sebbah, Bengoreine et Kaid, je cherche encore des palliatifs. Je donnerai la composition le jour du match, ainsi j’aurai encore 2 jours pour voir les jeunes à l’œuvre » a t-il estimé. Belatoui reste aussi préoccupé par la stérilité de son attaque. Benhamou revenu de France où il a été autorisé à voir sa famille, est plus que jamais décidé à reprendre sa place dans les bois, mais cela dépendra aussi de son entraîneur qui, selon certains de ses proches, ne voudrait pas «chambouler » une équipe qui a fait un match exemplaire devant le MCA. « J’ai une revanche à prendre contre le sort qui a voulu que j’encaisse

Photo : Maracana

C

e lieu, choisi par les dirigeants, jouera, sans aucun doute, un rôle positif dans la préparation de l’équipe oranaise. Le manager général Seddik Abdenour et le coach Omar Belatoui, s’y étaient rendus dimanche soir, afin de préparer le déplacement de leur formation. « C’est un endroit idéal qui se prête beaucoup à la concentration et qui n’est pas situé loin de Tlemcen» nous a déclaré le manager général du Mouloudia. Le dernier entraînement à Oran s’est déroulé mardi matin, comme de coutume, au stade Zabana, et l’essentiel de l’effectif y participait. Sebbah, qui a ressenti une ancienne blessure, a préféré ne pas travailler avec ses camarades, surtout qu’il est suspendu pour ce derby. Il n’en a pas été de même pour Kaid et Berramla, malgré leur suspension eux aussi. Mais pour bien se préparer en vue du déplacement d’El Khroub, ils redoublent d’efforts pour être au top. Bengoreine s’entraine lui aussi avec les siens, mais ne participe pas au travail tactique. Le poste qu’a occupé Kaid, face au MCA, à la place de Bengoreine, pose problème au coach. Ce dernier continue à réfléchir à la meilleure stratégie à adopter sur le terrain du stade Lotfi, puisqu’il a 4 places à pourvoir, leurs titulaires étant suspendus. Il veut donner leur chance aux jeunes, les Bentiba, Aouedj, Madjid, Cherif Hichem et Hamdadou, qui sont du voyage à Hammam Boughrara. Aouedj a bien été incorporé à la place de Meddahi, lors de la dernière rencontre, mais ce fut dans le temps additionnel. Il se pourrait bien que Belatoui le choisisse pour

5 buts à El Harrach, mais il faut que le coach comprenne que je ne suis pas seul responsable de cette débâcle et je compte bien qu’il me donne ma revanche à Tlemcen » nous a-t-il avoué. D’autres joueurs veulent être de la partie, car ayant une revanche à prendre sur une équipe qu’ils n’ont pas

battue à Tlemcen depuis le match aller de la saison 1999-2000 (2-1), comme l’attaquant Medjahed qui semble avoir été mis dans les oubliettes depuis la venue de Belatoui. « Je pense avoir ma place dans l’équipe et j’espère que l’entraîneur me fera jouer» espère t-il. Sur le plan des supporters et bien que la rencontre se jouera un jour ouvrable où la plupart des supporters travaillent ou étudient, les joueurs espèrent que leurs fans seront aussi nombreux qu’ils étaient au cours du match contre le MCA. «On a besoin de notre fidèle public et nous espérons qu’il sera en nombre à Tlemcen pour nous soutenir » nous ont-ils dit. A Oran, dans les cafés et les marchés où se rencontrent les sportifs, on ne parle que de l’équipe nationale et du derby de ce jeudi, qui ne laisse pas la population oranaise indifférente. Le match nul du MCA a été un déclic qui a vu plus de fans s’intéresser de nouveau au sort de leur équipe. Selon certaines sources, des hommes d’affaires nantis ont promis une belle prime aux camarades de Zoubir Ouasti, en cas de victoire en terre tlemcénienne, ce qui n’a fait qu’augmenter la pression que subissent les joueurs. Et c’est aussi en raison de cette pression qui va en augmentant au fil des jours que l’équipe oranaise a préféré se mettre au vert loin de la capitale de l’Ouest.

Le professionnalisme à l’ordre du jour Kacem Elimam veut battre le fer tant qu’il est chaud. Il n’est pas question d’attendre la dernière journée pour organiser l’assemblée générale extraordinaire dont l’ordre du jour sera l’étude du projet de professionnaliser le MCO. Cette AGE se droulera le dimanche 23 mai au siège du club et le président actuel compte sur la présence, non pas d’une majorité, mais de l’ensemble des membres composant l’assemblée. « L’ordre du jour c’est ni plus ni moins que l’avenir du Mouloudia. Je demande à tous, ceux qui m’ont mené à la présidence et ceux qui ne m’aiment pas à participer aux travaux. Ce n’est pas l’avenir d’Elimam qui sera débattu, mais celui du MCO, dont ils se disent les enfants. J’ai déclaré lors de la dernière AGO que je quitterai le club, une fois l’avoir mis sur les rails du professionnalisme. Je compte bien y arriver, avec l’aide de tous. Une fois que nous nous serons mis d’accord sur le futur statut du club, nous rencontrerons les autorités locales pour peaufiner le dossier qui sera remis à la FAF dans les délais ». M. T.


16

SUPER D2

Maracana N° 1111 — Mercredi 12 Mai 2010 PAC

Terminer par un baroud g Par Oukili Ali

L

es Pacistes s’activent à préparer le dernier match de la saison face à l’ABM, qui les avait étrillés à l’aller sur le score de 3-0. Un lourd score que même les dirigeants n’arrivent pas à croire comment cette formation, qui traversait à cette période des moments difficiles, pouvait battre leur équipe. Pourtant, le Paradou était sur une série de victoires qui l’avait propulsé en haut du tableau : «On s’était déplacés à Merouana pour confirmer la bonne santé affichée et continuer notre bonhomme de chemin. Mais, ce jour-là, on était passés à côté de notre sujet, l’ABM n’a pas raté l’occasion de nous planter trois banderilles», dira Kedjour. C’était un cuisant revers pour les Algérois qui ont été énormément affectés, et c’est grâce à leur entraîneur qui a usé de tout son savoir-faire pour qu’ils oublient cet échec et retrouvent le moral pour mieux aborder la suite. Ce vendredi, ils seront appelés à prendre leur revanche sur cet adversaire et terminer par la même occasion la saison en beauté.

Bouhellal : «Le manque d’expérience nous a fait défaut»

Ce vendredi, les joueurs seront appelés à prendre leur revanche sur cet adversaire et terminer par la même occasion la saison en beauté.

L’entraîneur Kamel Bouhellal estime que le parcours réalisé par son équipe est satisfaisant vu le jeune âge de sa composante. «Les jeunes ne sont pas habitués au rythme de la Superdivision et n’ont pu gérer la suite de la compétition à cause de leur manque d’expérience», souligne-t-il. Il pense qu’avec l’expérience acquise pour leur première année en seniors, les jeunes seront mieux aguerris la saison prochaine. «Ce groupe est animé d’une grande volonté de réussir et il fera mieux à l’avenir», souhaitet-il. Le mérite de cette réussite revient à cet entraîneur qui a eu le courage de disputer le championnat avec neuf juniors. De nombreux observateurs ne donnaient pas cher de leurs chances de relever le défi, mais Bouhellal et ses joueurs leur ont prouvé le

Photo : Maracana

Les Hydratis, après le bon résultat ramené de Constantine face à la formation du MOC, attendent de pied ferme celle de l’AB Merouana.

contraire.

Klehnemer a apporté un plus Le milieu offensif, Mouloud Klehnemer, a apporté un plus depuis son retour grâce à son expérience ; il a su guider ses jeunes coéquipiers. «Cette saison, le Paradou est constitué de jeunes éléments pétris de grandes qualités de jeu. N’était le manque d’expérience, il aurait pu arracher l’accession, ou a défaut terminer sur le podium», estime-t-il. Peut-être qu’il réussira à retrouver l’élite pour l’édition 2010-2011.

El Orfi : «L’USMH m’a contacté» Le meneur de jeu, Hocine El Orfi, nous a fait savoir dans cette déclaration qu’il

venait d’être contacté par un dirigeant de l’USMH. «Dernièrement, un dirigeant harrachi m’a appelé au téléphone pour me dire que la direction du club voulait s’attacher mes services pour la saison prochaine. Pour le moment, je ne peux lui donner la moindre réponse vu que je suis lié par contrat avec le Paradou jusqu’au mois de juin 2011», confirme-t-il. Les Harrachis doivent maintenant s’approcher de Zetchi pour essayer de le convaincre à libérer cet élément pour vêtir leur maillot. Le président paciste compte beaucoup sur l’apport de ce joueur pour la saison prochaine, et il ne va sûrement pas le laisser partir.

Bouaïcha et Benachour partants… Bouaïcha et Benachour seraient partants en fin de saison. C’est ce que nous venons d’apprendre auprès des proches de ces joueurs. Le premier est sur le point de rejoindre les rangs de l’USM Blida, en contact avec lui depuis la phase retour. Le second retournera peut-être à la JSMC qui vient de retrouver la Division II. Avec sa longue expérience, Benachour donnera beaucoup à cette formation.

Tournoi international des jeunes (4 au 7 juin) Le Paradou organisera pour la deuxième fois consécutive un tournoi international des jeunes, du 4 au 7 juin au stade Ahmed Fallek de Hydra. Cette manifestation regroupera plusieurs formations algériennes et étrangères qui va drainer une grande Ali Oukili affluence.

RCK

MAIDI : «Je crois qu’on ne veut plus de moi au Pour le milieu de terrain Maidi Saâdeddine, cette saison est la dernière pour lui au sein du club banlieusard. Dans l’entretien que nous avons eu avec lui à la fin de la séance d’entraînement d’hier, le joueur nous a parlé du dernier match à Kouba face à l’équipe de BelAbbès. il nous a déclaré être très heureux car le RCK a pu assurer son maintien dans ce championnat de Super DII. A la fin, l’élément chevronné du club banlieusard ne nous a pas caché son sentiment de mécontentement par rapport aux moments difficiles qu’il traverse actuellement. Avec du recul, quel commentaire faites-vous sur le dernier match face à l’USMBA ? C’était un match très difficile pour les deux formations. L’équipe de Bel-Abbès était venue avec l’idée de glaner les trois points de la rencontre ; à mon avis, elle voulait remporter ce match pour améliorer sa position dans le classement général. En ce qui nous concerne, on était vraiment sous une grande pression avant et durant le match, car avant cette rencontre, on était perturbés avec cette histoire de maintien, et comme vous le savez, notre sort se jouait dans ce match même. Enfin, on avait besoin d’un seul point pour assurer notre maintien dans ce championnat

Photo : Maracana

g Par Hilel Aït Ben Ali

de DII ; Elhamdoulialah, on l’a récolté. C’était votre dernier match à Kouba pour cette saison. Ne croyez-vous pas qu’il aurait préférable que vous le remportiez ? Tout à fait, il était de notre devoir d’empocher les trois points de la victoire, au moins pour faire plaisir au public venu assister à ce match. Je crois qu’on a fait de notre mieux pour sortir vainqueurs, mais, dommage, la chance n’était pas de notre côté. Pour nous, je vous l’ai dit, notre objectif était d’empocher le point qui nous man-

quait pour assurer le maintien. Cependant, il reste encore un match à jouer face à la JSMS dans deux jours, j’espère que les jeunes feront de leur mieux pour le remporter. Comment vous sentez-vous après avoir assuré l’essentiel pour cette saison, à savoir le maintien ? Comme vous le savez, au début de cette phase retour du championnat, notre objectif était au moins de s’assurer une place parmi les quatre ou cinq premiers du classement général, mais avec cette série des faux pas qu’on a enregistrés depuis la 27e journée, on peut s’estimer heureux d’avoir réussi à garder notre place en super DII. On est partagés entre deux sentiments ; premièrement, des regrets après les mésaventures de ces dernières journées, ensuite un sentiment de joie après avoir assuré l’essentiel, à savoir le maintien. Quelle était la réaction de votre entraîneur après ce match ? Je crois que le staff technique était content, malgré que l’on n’ait pas réalisé un vrai exploit ; a mon avis, les joueurs ont donné le maximum sur le terrain, ils ont dominé toute la partie. En somme, leur rendement était satisfaisant, malgré que le score final n’était pas en notre faveur. En tout cas, même avec ce petit point, le RCK garde toujours sa place dans ce championnat. Vous allez affronter, dans deux jours, l’équipe de la JSMS ; comment préparez-vous ce rendez-vous ? On a repris les entraînements le plus normalement du monde malgré, comme vous le constatez, l’absence de certains joueurs. Je crois que l’entraîneur abordera ce match avec beaucoup des joueurs juniors, mais

cela reste quand même un match qu’on prendra au sérieux, et pourquoi pas revenir avec les trois points de la victoire. Après, c’est la fin du parcours, puisque c’est le dernier match de la saison. Je pense que les jeunes vont cravacher sur le terrain pour arracher la victoire. Après ce match, chacun prendra son chemin. De mon côté, je souhaite de la réussite pour les joueurs et pour le RCK. Si on a bien compris, c’est votre dernière saison au RCK ? C’est une chose sûre… Après ce dernier match face à la JSMS, j’aurai une réunion avec le président Mecheri. Pour moi, c’est mon dernier match avec le RCK. Vous savez, lorsque je suis venu ici à Kouba, il était dans mon intention de donner le maximum de moi-même pour faire une bonne saison ; j’ai travaillé dur et j’ai essayé d’apporter un plus pour le club. Maintenant, je crois qu’on ne veut plus de moi au RCK ; j’étais ignoré par tout le monde. Au début, l’entraîneur comptait sur moi, et, à la fin, je ne comprends pas pourquoi on m’écartait. Ajouté à tout cela, je n’ai pas reçu mon dû jusqu'à maintenant. A présent, personne ne s’occupe de moi dans le club. Vous savez, pour conclure, je dirais que la situation est devenue insupportable pour moi. Un dernier mot... Que voulez-vous que je vous dise ? A mon avis, avec la mentalité qui règne actuellement dans le club, il ne faut pas trop espérer pour la saison prochaine. Je crois que c’est le moment de voir pour trouver des solutions. Je saisis cette occasion pour souhaiter une bonne continuité pour les jeunes qui vont renforcer le club et je souhaite aussi un avenir meilleur pour le


SUPER D2

Maracana N° 1111 — Mercredi 12 Mai 2010

17

MOB

MADI : «Je suis un Crabe fier de porter les couleurs du MOB»

C’EST AUJOURD’HUI QUE SE DÉCIDERA L’AVENIR DU CLUB

La responsabilité des membres de l’AG sera grande g Par Lyes Chekal C’est aujourd’hui à 18 heures au salon d’honneur du stade de l’Unité maghrébine à l’Opow Béjaïa que sera décider l’avenir du Mouloudia Olympique de Béjaïa. Une réunion qui aura à traiter du seul point à l’ordre du jour, le passage au professionnalisme. Un passage obligatoire pour le MOB, à l’instar de toutes les équipes de DI et DII. Toute la famille du club attend avec impatience, du moment que l’équipe se trouve dans une position inconfortable avec cette dernière place qui lui colle à la peau depuis le début de l’exercice, ainsi, elle est reléguable à une journée de la fin du championnat, ce qui veut dire que le MOB tient là une occasion en or pour éviter une relégation iminente sur le terrain. Avec des chances de maintien presque nuls au vu du retard enregistré dans le capital point par apport à ses poursuivants pour le maintien et un goal avérage défavorable. Cela dit, la responsabilité des membres de l’AG du MOB est engagée pour plusieurs raisons. Premièrement, par apport à la qualité de représentant du club, (membres de l’AG)

qu’ils doivent honorer. Secundo, lors du vote, leurs voix seront déterminantes pour le choix du président dans l’AG éléctive ou pour l’extraordinaire comme celle qui se tiendra aujourd’hui. En plus du rôle fondamental que doit jouer chaque membre dans l’enrichissement des débats, du moment qu’ils sont sensés être les plus productifs et utiles pour le club de la famille mobiste en représentant une véritable force de proposition. Ainsi , le MOB aura un autre visage dès demain où l’on découvrira avec plaisir le type d’entreprise que sera le club , une Sarl comme le club voisin la JSMB qui a tenu son AGE hier dans la même enceinte et à la même heure , ou une SPA . Cette dernière est la plus appropriée pour les équipes populaires à l‘instar du MOB, dont les portes sont toujours ouverte à toutes les personnes qui veut intègres sans qu’ils soient membre de la famille du club , et c’est justement ça qui fait que ces clubs relèvent rarement la tête et vivent des problèmes infinies . ceci dit , le choix des membres de l’AG aujourd’hui sera déterminant pour le club . L. C.

Aït Zegagh payé, Hadjar a reçu une première tranche, Abdenour aura son dû bientôt Afin éclairer l’opinion sportive en général et celle du MOB particulièrement, on a contacté le premier responsable du club Arab Bennai pour parler da la situation financière antérieure qui doit être réglée avant la date butoir posée par la FAF . ce dernier très confiant a tenu à rassurer les Mobistes : «Le MOB sera professionnalisé au même titre que toutes les autres équipes de DI et DII. Tout le monde sait que le problème des dettes qui se sont accumulées depuis des années n’est pas la responsabilités de l’actuelle direction , mais on est dans l’obligation de faire l’impossible pour trouver des solutions à ces règles. On peut se targuer de n’avoir laissé aucune dette au club depuis que l’AG nous a confié cette lourde tâche, et pour preuve, on a commencé l’opération de régularisation des 11 joueurs. Aït Zegagh est payé, Hadjar a reçu une première tranche de son dû, le contact avec l’émigré Abdenour ne s’est jamais rompu, il aura son argent bientôt.»

Il fait partie de la vague de jeunes joueurs formés au club qui ont réussi l’exploit de remettre le MOB sur les rails, c’est un Crabe de père en fils, issu de l’un des fiefs du Mouloudia de Béjaia , le quartier populaire Tizi. C’est le jeune central, Madi, timide, mais habile dans ses réponses, il nous parle de son expérience, ô combien enrichissante avec l’équipe première, du dernier match face au MCS, de l’avenir de son équipe, ainsi que d’autres choses qui ont trait à ses débuts avec le club et le mérite de ses éducateurs, depuis l’école jusqu'à la chance de sa vie que lui a donnée Zekri sur proposition de l’ex-entraîneur des juniors Amar Allou. À la fin de la première mi-temps, Hamza Annani (ex-joueur de la JSMB, actuellement à l’USMA), m’a demandé l’identité du numéro 33 du MOB, qui n’est autre que vous, Madi, il était impressionné par votre prestation au point de dire que vous êtes un très bon central, ça vous fait quoi d’entendre ça ? Je suis vraiment surpris d’entendre ça, puisque généralement ce sont les attaquants qui attirent l’attention surtout lors d’un match à enjeu où le salut passe par la victoire et rien d’autre, sincèrement ça me va droit au cœur, surtout que ça vient d’un jeune qui a laissé son empreinte dans le premier sacre de son équipe alors qu’il débutait en équipe première. Je le dis merci Hamza du fond du cœur. Ce qui donne de la crédibilité aux dires de Annani, c’est qu’il ne vous connaît pas personnellement, et que le véritable jugement pour les défenseurs vient justement des attaquants, qu’en pensez-vous ? Je suis entièrement d’accord avec vous, le véritable jugement pour un défenseur vient de son vis-à-vis direct, c'est-à-dire l’attaquant, du moment que chacun travaille pour prendre le dessus sur l’autre, c’est logique. Pour le second volet, c’est vrai qu’il ne me connaît pas personnellement puisqu’on est de générations différentes, je serais encore en catégorie juniors la saison prochaine. Lui c’est un exemple de réussite pour les jeunes joueurs de Béjaia, Oussalah qui reste notre idole et fierté en tant que Crabe nous a montré le chemin, avec S.

Djabarat, Si Hadj, Annani et Hammoum qui jouent dans l’élite sont de dignes ambassadeurs de l’école béjaouie pour moi. Donc le fait qu’il ait fait le déplacement pour voir cette jeune équipe du MOB est un geste d’encouragement pour nous. Justement, vous vous attendiez à être promu en équipe première… Pas du tout, du moment que l’effectif de l’équipe fanion regorgeait de joueurs de renom que je supportais du haut de la tribune qui porte le nom de mon quartier Adrar n’ Tizi ( la montagne de Tizi) , donc personne du groupe actuel n’a pensé un instant à la possibilité de faire partie cette année de l’équipe, alors là jouer comme titulaire… C’est exactement ton cas, ça va très vite pour vous, comment l’expliquez-vous ? Je dis, c’est le mektoub, pour moi et tout le groupe de jeunes y compris ceux qui sont en première année seniors qui sont passés par le test de sélection en début de saison, ceux qui sont en dernière année juniors, c'est-àdire, seniors l’an prochain, l’objectif était celui de figurer parmi l’effectif. Pour moi et mes coéquipiers encore Junior l’an prochaine, on avaient aucune chance du moment que la chaîne était très longue. Cela dit, dés qu’on nous a fait signe on a répondus présent. On comprend par là que l’adaptation était rapide, non ? C’était plus facile pour nous du moment que c’est en groupe que la promotion était faite. Le choix était sur proposition de l’entraîneur des juniors, ainsi on était mis dans le bain, sans attendre, avec l’apport du public et la confiance du coach ainsi que celle de la direction, et les conseils de nos aînés Bouabdellah, Djouder, Meftah et surtout Marek, l’équipe a repris goût au jeu et surtout aux victoires après un long jeune. Ça n’a pas marché face au MCS, il vous reste l’ESM pour bien terminer le championnat, n’est-ce pas ? C’est vraiment dommage qu’on n’ait pas réussi à battre le leader, surtout après une telle domination et tant d’occasions, je comprends la déception du public. On a encore une autre chance pour se racheter face à l’ESM, on fera de notre mieux pour revenir avec un bon résultat et terminer la saison avec la série de 8 matchs sans défaite. L. C.

OMA

Le président doit partir g Par Abdenour Abderrahmane es observateurs et les supporters, à Arzew sont pessimistes, sur l’avenir de l’Olympique, en cette division. Mais, certains d’entre eux gardent l’espoir du maintien qui dépend d’une autre équipe, tout en assurant la victoire, à domicile , contre l’USMS, déjà, en vacances. «Si tout marche bien, nous allons battre les Unionistes de Sétif, le MOC respecterait l’éthique sportive, en venant à bout de son voisin de Biskra, le rêve du maintien serait réalisé. Sinon, une autre option ferait l’affaire, celle de la loi sur «Errahma», dans le cas contraire, nous sommes cuits», nous dira un groupe de supporters inquiets. D’autre part, certains ont poussé le bouchon puis loin, en

insulter les joueurs, les staffs technique et dirigeants, tout en lançant des bouteilles pleines d’urine en direction de ces hommes ayant pour faute, de se classer dans le haut du tableau. Maintenant qu’ils sont au « pouvoir », c'est-à-dire, ils dirigent, les mauvais comportements n’apparaissent plus, en dépit des mauvais résultats enregistrés. Alors, le président doit remettre son mandat, il doit partir, à cause de l’objectif non atteint, celui du maintien», a tenu à nous confier un membre de l’AG avec amertume.

L

remettant en cause la gestion catastrophique de l’équipe, depuis belle lurette : «Messaoudi n’est pour rien, dans cette situation. Il a été poussé à prendre la présidence, en dépit de son refus pour n’avoir

pas de moyens. Ces personnes lui ont promis des aides, finalement, il a été abandonné. Dans le passé, lorsque l’OMA jouait les premiers rôles, ces fauteurs de troubles manipulaient des jeunes pour

Le professionnalisme, une échappatoire à la relégation Du côté de l’opposition, il se murmure la programmation d’une assemblée générale extraordinaire, en vue de procéder au

retrait de confiance au président qui a déclaré, avant son élection, de sauver l’équipe d’une relégation. Cependant, les proches de Madani Bouziane, candidat, ayant perdu les élections devant le président Messaoudi, parlent d’un dossier de professionnalisme que devait soumettre à l’AGE, leurs hommes de situation, avec une proposition d’avancer une somme de deux à trois milliards de centimes, tout en demandant de l’aide de l’APC. Cette idée est favorablement accueillie par les fans, à Arzew. Une Sarl ou une Spa, la volonté et les moyens seraient conjugués. Enfin, la question qui se pose, à Arzew, ces hommes et même la municipalité, ont-ils les moyens de leur politique, ou bien un moyen d’échapper à la relégation ? A. A.


18

Maracana N° 1111 — Mercredi 12 Mai 2010

Division Honneur - 29e journée JS Tadmaït – ES Sikh Oumeddour

SAM

DAREDIB : «Nous devons oublier l’ASMO»

Opération rachat pour Tadmaït

Le SA Mohammadia, qui a connu la défaite la journée précédente face à l’ASMO, s’apprête à accueillir la formation de l’USMM Hadjout pour le compte de l’ultime journée du championnat, une rencontre qui sera un sérieux test pour Daredib et ses coéquipiers qui restent déterminés à terminer le championnat en beauté. A cet effet, le milieu offensif samiste, Daredib Sofiane, qui est en train de faire une grande saison, estime que son équipe est très déterminée à clôturer l’actuel exercice par une belle victoire. g Par Aoun Seghir Boualem Un mot sur la défaite face à l’ASMO ? Je crois qu’on ne pouvait pas attendre grand chose de cette rencontre, dans la mesure où elle s’est déroulée dans des conditions extra-sportives. Malgré cela, nous avons fourni une très bonne prestation, surtout en première période, en arrivant même à ouvrir le score et on aurait pu tuer le match à plusieurs reprises ; malheureusement, en deuxième mi-temps, on n’a pas pu maintenir le même rythme et on a encaissé 3 buts.

dez-vous car il nous sera d’un grand apport ; nous avons une bonne équipe jeune, promise à un bel avenir et qu’il faut encourager. Avant de terminer, je tiens à remercier le journal Maracana.

Vous pensez maintenant au prochain match face à l’USMM Hadjout... Certainement, je crois qu’on doit oublier le match de l’ASMO et penser au match de ce week-end face à l’USMM Hadjout. Et comment s’annonce ce match ? Ce sera un match difficile et facile à la fois, étant donné que les deux formations ont assuré leur maintien en Division II et occupent conjointement la 10e place ; donc, il faut s’attendre à ce que les débats soient serrés, mais il faut dire que nous nous battrons à fond pour remporter le gain du match afin d’améliorer notre classement.

g Par Aberkane Saïd

L

Le stade Ahcene Aïboud de Tadmaït abritera ce week-end un match choc entre deux équipes qui se connaissent parfaitement.

a rencontre mettra aux prises la JS Tadmaït, qui veut s’offrir les trois points pour gagner encore des places au classement, à son adversaire du jour, l’ES Sikh Oumeddour, qui se présentera au stade d’Ahcene Aïboud, avec la ferme intention de rafler la mise en empochant les trois points de la victoire, qui seront mis en jeu pour se replacer. Les protégés de Rachid Merabtene, qui sont revenus à la maison avec un tout petit point lors de la précédente journée face à l’US Kabylie au stade Oukil Ramdane, vont en découdre ce samedi après-midi avec un autre gros morceau pour le compte de la 29e journée du championnat promotionHonneur de la wilaya de Tizi-Ouzou. Les gars de l’ES Sikh Oumeddour vont rendre visite au Tadmaïtis, qui les attendent de pied ferme, ce qui prouve que la tâche des coéquipiers de Ali Boulahia ne sera guère facile. D’ailleurs, l’entraîneur des Issiakhem, que nous avons contacté au téléphone, a reconnu de la difficulté de cette rencontre. «Après avoir livré un

Photo : Maracana

t de prendre Tous ceux qui suivent ce championnat de la Régionale II s’impatientaien banlieusards les entre match connaissance du verdict de la Ligue régionale concernant le il concerpuisqu’ nt importa nt hauteme match un de Béjaïa et les littoraux de la JS Tichy, t pour comptan match, ce que ra rappelle On titre. au course la toujours nait et concerne a été il jeu, de l’heure avant la 28e journée, n’a pu aller à son terme puisque tout juste la de ance l’ambul lorsque reste, du ment logique interrompu par l’arbitre, tout à fait de score Le uache. Benallo stade le ent subitem quitter dû a présente Protection civile Akbou, la JSA cette importante partie était de 0-0, alors que dans le même temps à pour asseoir Khedda Ben Draâ l’USM à face lement locale, leader, l’emportait tranquil Hamour Zahir ent. classem du tête en position sa un peu plus

US Sidi Belloua – US Tala Athmane

SAM - USMM Hadjout 8e confrontation La rencontre qui opposera ce vendredi la formation samiste à celle de l’USMM Hadjout, pour le compte de la dernière journée du championnat de seconde Division sera la 8e confrontation depuis le recouvrement de la souveraineté nationale. Auparavant, les 2 équipes s’étaient affrontées à 7 reprises, dont deux en Division nationale, l’une en 1998/1999. A l’aller, les Samistes avaient ramené le point du nul de leur déplacement à Hadjout, au retour, les coéquipiers de Amar Amour, qui portait à l’époque les couleurs du club phare de la ville des Oranges ont écrasé leur adversaire qui évoluait à 8 joueurs seulement, sur le score sans appel de 4 à 0 et ce, au stade de l’OPOW de relizane ; les 5 autres matchs ont connu les résultats suivants :

4e but de Radjaâ L’attaquant samiste, Abdelkader Radjaâ, qui a ouvert le score vendredi dernier au stade Habib Bouakeul face à l’ASMO, vient d’inscrire son 4e but de la saison. Il avait inscrit 2 buts en coupe d’Algérie. Ainsi, le n°13 samiste devient le meilleur buteur de sa formation qui n’a inscrit que 22 buts, et devance ses coéquipiers Daredib, Benali et Menni qui ont réussi à inscrit 3 buts chacun.

match plein la semaine dernière, où mes joueurs ont su comment renverser la vapeur, on aura encore une fois à affronter un autre gros morceau, la JS Tadmaït et on sait d’avance ce qui nous attend», nous a-til déclaré. Et d’enchaîner : «On joue pour améliorer notre classement et pour nous rapprocher davantage du haut du tableau ; je pense que le championnat est encore long, il nous reste deux matchs pour terminer la saison, les joueurs sont conscients de la tâche qui les attend, en commençant par ce match de la JS Tadmaït. Nous comptons jouer le tout pour le tout, en essayant de rafler la mise lors de ces deux dernières rencontres», avant de conclure : «Je reste confiant et même persuadé que mes joueurs vont se surpasser, car ils on du caractère et, Inchallah, on arrivera ensemble à atteindre notre objectif tracé par la direction du club. Les joueurs seront certes mis à rude épreuve, mais ils sauront comment se transcender et revenir à la maison avec un résultat positif. Les gars des Issiakhem sont décidés à ne pas rater cette occasion, même si leur mission s’annonce des plus difficiles. De leur côté, les locaux ne jurent que par la victoire et estiment que ce n’est plus le moment de baisser les bras, bien au contraire. Alors, qui de la JST ou de l’ESSM, aura le dernier mot ? On le saura ce samedi à l’issue de cette rencontre. A. S.

Le match JS Ighil Ouazzoug - JS Tichy sera rejoué ce vendredi

On vous laisse le soin de conclure… Je souhaite que cette dernière rencontre du championnat se déroule dans de bonnes conditions et que notre public soit au ren-

2001/2002 : aller - SAM 3 - USMMH 0 2002/2003 : aller - SAM 0 - USMMH 0 2009/2010 : aller - USMMH 0 - SAM 0

DIVISIONS INFERIEURES

2001/2002 : retour - USMMH 2 - SAM 1 2002/2003 : retour - USMMH 2 - SAM 1

L’état de la pelo toujours les jo use inquiète ueurs La dégradation

to Mohamed inqu tale de la pelouse Ouali iète toujours le s joueurs qui craignent des bl es du terrain ne pe sures. L’état défectueux rm jeu ou garder le et pas de développer le ba du public qui pa llon, et ce, au détriment ye sa place pour du beau specta assister à cle.

Un match à six points a formation de l’US Sidi Belloua, qui était accrochée la semaine dernière devant le leader du championnat, le LC Ifflissen lors de la 28 e journée, accueillera encore une fois ce samedi, sur son terrain d’Oukil Ramdane, l’équipe de l’US Tala Athmane, pour le compte de la 29 e journée du championnat Honneur de Tizi Ouzou. Une empoignade très difficile pour les protégés de Chabane Dahleb, qui auront à en découdre avec les gars de Salah Ali Ahmed, qui ne se présenteront pas au stade de Tizi-Ouzou pour faire de la simple figuration. En effet, les visiteurs vont tout faire pour ne pas rentrer bredouilles à la maison. Les adversaires de l’US Sidi Belloua sauront comment faire face à la furia des attaquants de l’US Tala Athmane et tenteront de les surprendre par des contres. Ces derniers comptent mettre à profit les brèches qui existent dans le compartiment défensif des Belouis pour réussir, pourquoi pas, l’exploit en s’offrant la victoire. Ce que les partenaires de Boudia Farid ne veulent en aucun cas accepter, ils sons armés et capables de remporter la victoire et rien d’autre. Les gars de Tala Athmane sons donc avertis et doivent se méfier de cette équipe de Redjaouna qui

L

pourra les surprendre. Donc, la vigilance doit être de mise du côté des poulains de Salah Ali Ahmed et les locaux sont interpellés à rester sur leurs gardes et ne pas tomber dans le piège de la facilité, car cela pourra leur coûter cher et leur être même fatal pour la suite du championnat. Une victoire s’impose ce week-end pour les Rouge et Noir de Belloua afin de se racheter de leur dernier faux pas concédé à domicile face au LC Ifflissen lors de la précédente journée devant leur public et finir la compétition sur une bonne note et pourquoi pas parmi le trio de tête, avant d’entrevoir cette fin de saison avec des objectifs revus à la hausse et jouer carrément l’accession en Régionale II. Ce qui donnera encore plus de courage et de détermination aux capés de Chabane Dahleb pour rafler les points du match de ce samedi au stade d’Oukil Ramdane de Tizi-Ouzou à partir de14h. Les locaux ne jurent que par la victoire et estiment même qu’ils sont condamnés à se racheter. Un public très nombreux est très attendu ce samedi après-midi lors de cette confrontation qui opposera l’US Sidi Belloua à son homologue de l’US Tala Athmane. A. S.


OMNISPORTS

Maracana N° 1111 — Mercredi 12 Mai 2010

ATHLÉTISME : Plus de 1400 athlètes aux championnats d'Afrique au Kenya Les 17e championnats d'Afrique d'athlétisme prévus à Nairobi au Kenya du 28 juillet au 1er août prochain), accueillera plus de 1434 athlètes venus de quarante six pays. Le pays organisateur sera présent avec 171 athlètes, soit trois athlètes dans chacune des épreuves. Selon le président de la fédération kenyane d'athlétisme et du LOC, Isaiah Kiplagat, les préparatifs d'organisation du rendez-vous africain qualificatif à la coupe du Monde (Split 2010), " sont en retard sur le calendrier initial, notamment en ce qui concerne l'importation et l'acheminent des équipements, les réservations d'hôtels pour les équipes ou même pour la diffusion de l'information pour les pays participants". Ainsi, on apprend que le tartan pour la piste d'échauffement des athlètes n'arrivera dans le pays que vers la mi-mai et le tableau d'affichage à installer dans Nyayo Stadium est attendu la fin du mois. Il est utile de rappeler que cette édition était prévue initialement fin avril dernier, avant d’être reportée à cause, justement de ces retards pris dans les préparatifs pour manque de financement. R. S.

VOLLEY-BALL : BOXE : Pacquiao Poursuite du entre au Parlement philippin Champion militaire Le boxeur philippin Manny Pacquiao a été élu député au Parlement. Selon des résultats non officiels portant sur 80% des bulletins de vote, celui qui est considéré comme le meilleur boxeur du monde toutes catégories confondues (51 succès, dont 28 avant la limite, 3 défaites et 2 nuls) arrive largement en tête, avec deux fois plus de voix que son plus proche rival. C'est la deuxième fois que le boxeur âgé de 31 ans briguait un siège au Congrès. En 2007, les habitants de la ville de General Santos ne l'avaient pas élu, comme pour lui signifier qu'ils préféraient le voir poursuivre sa carrière sur les rings. Il se présentait cette fois dans une autre circonscription. C'est sous l'étiquette du Nacionalista Party (Parti nationaliste) de Manuel Villar, battu de son côté dans l'élection présidentielle, que le boxeur se présentait.

Inter-écoles à Alger Le 9è champion national militaire Interécoles de volley-ball qui a débuté lundi dernier se poursuit à l'Ecole nationale de santé militaire de Aïn Naâdja, avec la participation de 11 équipes. Les équipes ont été réparties en trois poules de quatre équipes pour les groupes A et B alors que le groupe C ne se compose que de trois équipes. Les deux premières journées de la compétition sont réservées aux éliminatoires. Les équipes terminant premières dans chaque groupe sont qualifiées aux demi-finales, au même titre que le meilleur second des groupes A et B. Il est utile de rappeler que c’est l'Académie militaire inter-armes (AMIA-Cherchell), victorieuse en finale (3 2) face à l'Ecole militaire polytechnique (EMP-Bordj El-bahri) qui a remporté l’édition précédente. ,Siheme G.

19

SOLTANA YOUCEF : «Nous avons honoré le statut de g Par Zahir Hamour

Vous avez assisté à une réunion de la commission de la planification et du développement au Caire, un mot ? J’ai pris part à la réunion de la commission de planification et développement de la ligue arabe d’athlétisme qui s’est déroulée le 3 mai dernier au Caire, notre institution est présidée par le général égyptien, Mohamed Taha el Khalifa. La réunion a vu la participation de Allaa Djaber Abboud, irakien et docteur en athlétisme, du Libyen, Mohamed Ali Abderahmane, docteur en athlétisme, du jordanien, Oualid Youcef El Hamouri, professeur à la fac du sport d’Oman, de l’Emirat arabe et le professeur Hamza Djamaa El meile. Quel est l’objectif de cette réunion ? Le but principal de cette réunion est de récolter le maximum de propositions des membres de la commission, chaque membre doit préparer un plan de travail pour les 3 années à venir, et toutes les propositions ont été discutées. Moi personnellement, mon plan de travail comprend une dizaine de propositions dont quelques une ont été entérinées. Peut-on connaître celles qui ont été acceptées ? Il y a l’organisation du championnat arabe des cadets (-17ans), l’intégration des cadets dans le championnat arabe de Cross country ou d’habitude il n’ y a que les juniors et seniors qui prennent part, l’organisation des journées arabe sur la médecine du sport, des stages de formation et de recyclages pour les officiels,

pour les entraîneurs et pour les dirigeants, intégration du semi marathon ( 20,5 km ) dans le championnat arabe, toutes ces propositions citées ont été acceptées et sont l’émanation de mon plan de travail. D’autres membres aussi ont proposés certaines modifications que la commission a acceptées. La synthèse s’est déroulé dans l’après midi avec la présence du secrétaire générale de la ligue arabe, Abdellah Eddini, et de son secrétaire adjoint, Ibrahim Ali El Aouirane. Dans la soirée, le bureau de la ligue arabe d’athlétisme s’est réuni pour approuver les propositions de la commission de la planification et du développement. Quel commentaire faites-vous sur la composante de votre commission ? Franchement c’est une commission très compétente composée de deux docteurs, des professeurs et de conseillers de sport, je suis très content de travailler avec des sommités pareilles qui travaillent pour l’intérêt de l’athlétisme arabe. J’ai omis de signaler que parmi mes propositions qui n’ont pas été retenues, on peut citer le championnat rabe des clubs champions ainsi que la réalisation d’un centre de préparation arabe, ainsi que l’organisation d’un match pour les cadets, actuellement on organise des matchs méditerranéens pour les juniors, j’ai proposé aussi un semi-marathon en dehors du championnat arabe, sans oublier la proposition de marche sur route. Toutes ces propositions ont été accueillies favorablement mais par manque de temps et de moyens, les membres de la commission ne les ont pas acceptées. Entretien réalisé par Z. H.

Union arabe d’athlétisme Lors de la première réunion de la commission de la planification et de développement au sein de la Ligue arabe d’athlétisme, qui s’est déroulée le 3 mai dernier en Égypte, le Béjaoui Youcef Soltana, a pris part à cette réunion, en compagnie de Brahmia. Nous l’avons accosté au stade de l’OPOW de Béjaia où il a repondu à nos questions avec une Z. H. grande gentillesse.

Publicité

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme Direction de l’urbanisme et de la construction de la wilaya de Tamanrasset

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT N° 05/2010 La Direction de l’urbanisme et de la construction de la wilaya de Tamanrasset, lance un avis d’appel d’offres national ouvert pour la réalisation des travaux d’assainissement à Matenatalat de la commune de Tamanrasset (lot n° 01). Les entreprises qualifiées et intéressées par le présent appel d’offres devront retirer le cahier des charges auprès de la DUC (bureau contentieux) contre paiement d’une somme non remboursable (2.000,00 DA) libellé au nom du bureau d’études BEWIT sis à Sersouf Tamanrasset. Les offres accompagnées des pièces fiscales et parafiscales indiquées dans le cahier des charges doivent être déposées au bureau contentieux de la DUC de Tamanrasset présentées comme suit : Dans une enveloppe comportant l’offre technique et l’offre financière, sur laquelle seront indiqués le nom et la qualité du soumissionnaire. L’enveloppe sera introduite dans une 2e anonyme ne portant que la mention suivante : Appel d’offres national ouvert n° 05/2010 Réalisation des travaux d’assainissement à Matenatalat de la commune de Tamanrasset (lot n° 01) Soumission à ne pas ouvrir Les offres accompagnées des pièces suivantes : - Certificat de qualification et de classification professionnelle - Attestation des travaux réalisés - Planning de réalisation - Attestations de mise à jour CNAS - CASNOS - CACOBATPH - Extrait de rôles - Casier judiciaire - Registre du commerce - Le planning général des réalisations des travaux seront déposées au bureau du secrétariat de la Direction de l’urbanisme et de la construction de la wilaya de Tamanrasset le 23 mai 2010. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant 180 jours à compter de la date limite de dépôt des offres.

Maracana N° 1111 — Mercredi 12 Mai 2010- ANEP 808 417

WO∂FA∞« WO©«dIL¥b∞« W¥dz«eπ∞« W¥¸uNLπ∞« ◊«u¨_« W¥ôË w{UL∞« sO´ …dz«œ X≤uL§U¢ W¥bK°

2010/013 rƸ W•u∑H± WOM©Ë WBÆUM± s´ Êö´≈ W∏∞U∏∞« …dLK∞ : WO∞U∑∞« l¥¸UAL∞« “Uπ≤√ bBÆ W•u∑H± WOM©Ë WBÆUM± s´ X≤uL§U¢ W¥bK∂∞ ÍbK∂∞« w∂FA∞« fKπL∞« fOz¸ bOº∞« sKF¥ X≤uL§U∑° ÍbK∂∞« VFKLK∞ ¸U∂∑´ù« …œU´≈ -1 Êö´ù« «cN° WL∑NL∞«Ë ‚u≠ UL≠ )01( v∞Ë_« W§¸œ wºOz¸ ◊UA≤ WO±uLF∞« ‰UG®_« w≠ WK≥RL∞« WÅUª∞«Ë WO±uLF∞« ‹ôËUIL∞« vKF≠ Ãœ 2 000 00 Ídz«e§ ¸UM¥œ sOH∞√ Á¸bÆ mK∂± l≠œ q°UI± qLF∞« ‹UÆË√ ¡UM£« p∞–Ë ◊ËdA∞« d∑≠œ V∫º∞ WO±uLF∞« ‹UIHB∞« V∑J± W¥bK∂∞« dIL° ‰UB¢ù« : wMI∑∞« ÷dF∞« 3 ‹UI∫∑ºL∞« ¡«œ¬ …œUN® ¡«d§_« dOG∞ ‹UI∫∑ºL∞« ¡«œ¬ …œUN® d§_« W´u≠b± qDF∞« ‹UI∫∑ºL∞« ¡«œ¬ …œUN® tOK´ ‚œUB± ͸Uπ∑∞« qπº∞« qO≥Q∑∞« …œUN® )Vz«dC∞« Ãdª∑º±( WOzU∂π∞« …œUNA∞«‰uFHL∞« W¥¸Uß WO∞bF∞« o°«uº∞« …œUN®WOMNL∞« l§«dL∞« ‰UG®_« cOHM∑∞ wzb∂L∞« jDª± wCL± »U∑∑ØùU° `¥dB¢ )‹UØdA∞«( WO´UL∑§ù« ‹U°Uº∫∞« Ÿ«b¥≈…œUN® WOJKL∞« ozU£u° p∞– ‹U∂£≈ l± W¥œUL∞« qzUßu∞« WLzUÆ -ÂuK°œ- ‹«œUNA° WL´b± w´UL∑§ù« ÊULC∞« ‚ËbMÅ Èb∞ rN° ÕdBL∞« ‰ULF∞« WLzUÆ WBÆUML∞« ‚uI• b¥bº¢ qÅËUNOK´ ‚œUB± ÊuJ¥ …¸uBL∞« ozU£u∞« lOL§ ÁƒUBÆ≈ r∑¥ )WO∞bF∞« o°«uº∞« …œUN® ,qO≥Q‡∑∞« …œUN® ,͸Uπ∑∞« qπº∞«( : WO∞U∑∞« ozU£u∞« s± WIO£Ë vK´ Íu∑∫¥ ô ÷d´ qØ -

: WE•ö±

: w∞UL∞« ÷dF∞« 4 WBÆUML∞U° ’Uª∞« ◊ËdA∞« d∑≠œW¥Ëb•u∞« ¸UFß_« ‰Ëb§ + wLJ∞« nAJ∞«bNF∑∞« W∞U߸ w≤U∏∞«Ë wMI¢ ÷dF∞« ‰Ë_« vK´ V∑J¥Ë w∞UL∞« ÷dFK∞ dîü«Ë wMI∑∞« ÷dFK∞ b•«Ë sO≠d™ tKî«b° dO∂Ø ·d™ qî«b° qßd¢ WO∞UL∞«Ë WOMI∑∞« ÷ËdF∞« rß≈ dØ– l± )`∑H¢ ô WBÆUM±( X≤uL§U¢ W¥bK∂∞ ÍbK∂∞« w∂FA∞« fKπL∞« fOz¸ bOº∞« v∞≈ tOK´ V∑J¥Ë dO∂Ø ·d™ qî«œ sO≠dE∞« l{u¥Ë w∞U± ÷dF∞« ŸËdAL∞« Ë√ WOKLF∞« Ÿ«b¥≈ a¥¸U¢ s± «¡«bM°«U±u¥ 120 …bL∞ rN{ËdF° Êu±eK± ÊËbNF∑L∞« vI∂¥Ë «¡Uº± nBM∞«Ë WO≤U∏∞« W´Uº∞« vK´ 2010/05/18 Âu¥ ÷ËdF∞« Ÿ«b¥≈ a¥¸U¢ œb• . W¥bK∂∞« dIL° «¡Uº± W∏∞U∏∞« W´Uº∞« vK´ 2010/05/18 Âu¥ w≠ bIF∑ß w∑∞« W≠d™_« `∑≠ WºK§ v∞≈ ¸uC∫∞« rNMJL¥Ë ÷ËdF∞« .…UGK± œb∫L∞« a¥¸U∑∞« bF° …œ¸«u∞« ÷ ËdF∞« qØË WºßRL∞« r∑ª° W°u∫B± ÊuJ¢ Ê√ WºßRL∞« Ë√ W∞ËUIL∞« vK´ ◊ËdA∞« d∑≠œ V∫ß ¡UM£√ : WE•ö±

Maracana N° 1111 — Mercredi 12 Mai 2010- ANEP 808 409


20

INTERNATIONALE

Maracana N° 1111 — Mercredi 12 Mai 2010

WEST-HAM Zola démis de ses fonc-

PARME Kaladze au rebond ?

Après une saison difficile (17e place) avec West Ham, L'entraîneur italien Gianfranco Zola a été démis de ses fonctions mardi par la direction du club. «Les dirigeants souhaiteraient le remercier pour sa contribution, et lui souhaitent le meilleur pour le futur, écrit un communiqué du club londonien. Le club va désormais concentrer ses efforts pour lui trouver un successeur.» Arrivé chez les Hammers en 2008, l'ancien joueur de Chelsea n'est jamais parvenu à enchaîner les bons résultats avec son club, évitant de peu la relégation cette saison.

A 32 ans, Kakha Kaladze est presque déjà parti de l'AC Milan, lui qui n'aura disputé, cette saison, que six rencontres de Serie A. En fin de contrat en 2011, le défenseur géorgien, capable d'évoluer dans l'axe ou dans le couloir gauche, serait la cible prioritaire du FC Parme, avance la Gazzetta dello Sport. Les Parmesans devraient débourser quelques 3,5 millions d'euros pour enregistrer le renfort du joueur.

O. MARSEILLE Une offre Qatarie pour Niang

WOLFSBURG McClaren nouveau coach

L'Olympique de Marseille n'a pas l'intention de se séparer de Mamadou Niang (30 ans, 31 matchs en L1 cette saison, 17 buts) cet été. Mais comme nous vous l'indiquions la semaine dernière, le capitaine des champions de France 2010 pourrait tout de même se voir octroyer un bon de sortie en cas d'offre alléchante. Selon L'Equipe, l'international sénégalais serait aujourd'hui dans la ligne de mire d'un club qatari, dont le nom n'a pas encore filtré. L'OM aurait reçu une proposition de transfert mais aurait décidé de ne pas y donner suite. Pour déloger Niang, lié au club phocéen jusqu'en 2014, de la Canebière, les clubs ne devront pas hésiter à mettre la main à la poche...

L'ancien sélectionneur de l'équipe d'Angleterre, Steve McClaren, s'est engagé avec Wolfsburg pour les deux prochaines saisons. Champion des Pays-Bas avec le FC Twente il y a quelques semaines, le technicien anglais âgé de 49 ans a confié dans les colonnes du quotidien néerlandais TC Tubantia les raisons familiales de ce choix. Sa famille ne l'ayant pas suivi aux pays-Bas, rester plus de deux ans à Twente

Chelsea Une offre pour Modric ? Dans les semaines à venir, Chelsea va perdre Joe Cole, en fin de contrat au 30 juin et qui relèvera un nouveau défi la saison prochaine. De fait, Carlo Ancelotti, le coach des Blues, cherche un successeur à l'international anglais et aurait fait de Luka Modric, le milieu de terrain de Tottenham, une cible de choix. Lié contractuellement aux Hotspurs jusqu'en juin 2014, l'international croate négocie actuellement une revalorisation contractuelle mais pourrait passer d'un club londonien à un autre contre une indemnité estimée au tour de 20 millions d'euros.

Liverpool Reina fait sa prière

re de de Premier League en 2009/2010) espè José Manuel Reina (27 ans, 38 matches Martin Broughton va vite désigner les ire tout son coeur que le président intérima gardien espagnol a peur de revivre une Le l. rpoo Live de ires riéta nouveaux prop qu'une vient tout juste de s'achever. "Bien sûr nous saison calamiteuse comme celle qui que ait ifier sign cela car le coup plus simp , c'est vente rapide est vitale. Ce serait beau ande saison prochaine." "Tout ce que je dem le pourrions commencer à préparer la telé mar a , ipe" club. Il faut renforcer l'équ que cela soit vite réglé pour aider le repris par le média Sky Sports. etien entr d'un portier des Reds lors

Milan AC Pato ne refuserait pas Le titre national remporté par Chelsea a vraiment emballé Roman Abramovitch. Le propriétaire russe des Blues est d'accord pour que son manager, Carlo Ancelotti, recrute le joueur qui lui plait lors du prochain mercato estival. Et le technicien transalpin pourrait bien se pencher vers son ancien club, le Milan AC, pour faire ses commissions. En ce qui le concerne, Alexandre Pato (20 ans, 22 matches de Serie A en 2009/2010, 12 buts) se laisserait bien tenter par une aventure au sein du club londonien... si les Rossoneri décident de le vendre pour renflouer leurs caisses. "Je veux rester à Milan et tout remporter avec ce club. Mais je leur appartiens et mon avenir est entre les mains des dirigeants (...) Carlo (Ancelotti) est une personne formidable. Il m'a vraiment aidé à progresser en Italie", a confié l'international brésilien au tabloïd anglais The Sun.

Milan AC Van Basten ne viendra pas En course pour le titre de champion d'Italie jusqu'au mois de mars dernier avant de craquer dans la dernière ligne droite, le Milan AC a réalisé une saison plutôt mitigée qui n'a pas convaincu les supporters. Les dirigeants milanais prépareraient déjà l'exercice 2010-11 et souhaiteraient la venue d'un nouvel entraîneur le plus rapidement possible. Annoncé avec insistance ces dernières semaines, le néerlandais Marco Van Basten ne sera pas le futur technicien lombard en remplacement du Brésilien Leonardo, selon une information du site allemand kicker. "J'ai un problème de cheville. Pour être entraîneur, on doit avoir la tête totalement libre. Tant que je ne me serai pas débarrassé de ce problème, je n'assurerai pas un travail aussi difficile", a expliqué l'ancien Ballon d'Or France Football. Il semblerait que l'ancien défenseur milanais (de 1980 à 1997) et adjoint de Leonardo, Mauro Tassotti, tienne désormais la corde pour prendre les rênes de l'équipe l'an prochain.

Inter Milan Guardiola et Benitez pistés pour remplacer Mourinho L'Inter Milan veut anticiper. Si les dirigeants du club milanais ont toujours clamé que José Mourinho serait l'entraîneur des Nerazzurri la saison prochaine, le technicien portugais est toujours annoncé avec insistance du côté du Real Madrid. Si "The Special One" devait partir, l'Inter aurait déjà coché le nom de plusieurs entraîneurs pour pallier son départ. Selon le Corriere dello Sport, Pep Guardiola (Barcelone), Fabio Capello (Angleterre) et Rafael Benitez (Liverpool) seraient les pistes privilégiées par les champions d'Italie en titre pour remplacer Mourinho, que Massimo Moratti, le président du club, a toutefois bien l'intention de conserver.

Glasgow Rangers Beasley Real Madrid Un échange Benzema-Vidic annonce son départ sur Twitter !

Apparemment, Manchester United ne lâche pas prise en ce qui concerne Karim Benzema (22 ans, 26 matches de Liga en 2009/2010, 8 buts). Le tabloïd anglais The Sun souligne ce mardi que Sir Alex Ferguson a une suggestion pour faire venir l'attaquant français. Le manager des Red Devils serait partant pour payer 17,5 millions d'euros et inclure Nemanja Vidic dans la transaction pour convaincre le directoire du Real Madrid de lâcher leur buteur. Rappelons quand même que l'ancien joueur de l'Olympique Lyonnais a toujours dit et répété qu'il n'a pas l'intention de quitter la Casa Blanca.

ne faisait pas partie des plans de McClaren. «J'ai passé deux saisons fantastiques à Twente, avec une fin merveilleuse, mais j'avais promis à ma femme et à mes enfants que je ne resterais que deux ans ici. Maintenant, nous allons tous en Allemagne.» A Wolfsburg, Steve McClaren, également approché par West Ham, toucherait trois millions d'euros annuels.

Après trois saisons de bons et loyaux services, DaMarcus Beasley (27 ans) a décidé de quitter les Glasgow Rangers. L'ailier américain a trouvé un moyen original, et surtout moderne, pour prévenir les supporters qu'il ne prolongera pas son contrat qui prend fin dans quelques jours. En effet, l'ancien joueur de Manchester City, du PSV Eindhoven ou encore des Chicago Fire a écrit un message sur... Twitter. "Oui, je m'en vais, pour ceux qui se le demandaient encore. Je n'oublierai jamais mon passage aux Rangers." "Merci aux meilleurs supporters du monde qui m'ont envoyé des messages de sympathie. Je serai toujours amoureux de Glasgow, et bien sûr des Rangers (il

Arsenal Van Persie heureux de voir débarquer Chamakh Dans quelques semaines, sauf très improbable retournement de situation, Marouane Chamakh, l'attaquant des Girondins de Bordeaux, portera la tunique d'Arsenal. Pour Robin van Persie, son futur coéquipier chez les Gunners, l'arrivée du Marocain est une excellente nouvelle. "Je ne connais pas Chamakh personnellement mais je l'ai déjà vu jouer. C'est un bon joueur. Il est très adroit dans le domaine aérien et marque souvent de la tête. Il me paraît doué techniquement, alors je pense que cette arrivée va nous être bénéfique. C'est une bonne nouvelle pour l'équipe et je suis heureux de le voir débarquer", a indiqué le Batave. De son côté, Arsène Wenger, l'entraîneur londonien, n'a toujours pas officialisé l'arrivée du Bordelais...


Couleur joue sur notre humeur Maracana N° 1111 — Mercredi 12 Mai 2010

VOUS PRÉFÉREZ LES COULEURS FROIDES ? Le vert, fraîcheur et audace Couleur yang, associée à l'élément bois, le vert active l'énergie de la croissance, du dynamisme et de la santé. Dans la tradition européenne, la teinte des bourgeons printaniers symbolise l'espérance et le renouveau. Il est lié depuis longtemps à l'idée de changement et d'évolution. Rassurant, le vert a des vertus rafraîchissantes et tonifiantes. Surtout, il amplifie l'espace, donne de la grandeur. Mais c'est aussi, quand il se teinte de gris ou de bleu, le reflet de la moisissure. Mieux vaut employer ces déclinaisons avec parcimonie!

LES ROUGES, ÉNERGIE ET CHALEUR Fort et puissant, le rouge est yang et porte l'énergie du feu. Il attise les désirs, la passion, la chaleur. Dans la tradition chinoise, on l'associe à la longévité et au bonheur. En Europe, il est le feu qui inspire et purifie, mais associé à la passion et à l'excitation, il peut être jugé provoquant. OÙ L'UTILISER? Le rouge peut offrir le meilleur (l'optimisme, l'énergie, la joie) comme le pire (un sentiment d'oppression, d'agression, de peur) et les plus audacieuses l'appliqueront sur de larges surfaces. Vous hésitez ? Choisissez plutôt un rouge groseille qu'un carmin. C'est la teinte idéale dans les entrées et les escaliers, car elle fait monter l'énergie dans la maison. Par touches (pan de mur, coussin...), le rouge dynamise et réchauffe les pièces communes.

Où l'utiliser ? C'est excellent pour les chambres, notamment celles des enfants en pleine croissance, où on peut l'oser très vif. Dans celles des plus grands, les tons pastel ou anisés seront plus adaptés. N'hésitez pas à employer le vert par touche (tableau, portes de placard, partie de mur...) dans la cuisine mais limitez-le dans le salon, pour éviter l'excès d'énergie yang libérée par la télé. Le bleu, méditation et sérénité Yin, le bleu est lié à l'eau, symbole de richesse et de prospérité. Dans toutes ses nuances, (clair, sombre ou profond), c'est la teinte du subconscient. Il calme, élimine les tensions et nourrit. Couleur du ciel, il favorise la méditation, la contemplation, la vie spirituelle. OÙ L'UTILISER ? Son effet apaisant le rend particulièrement adapté aux chambres et lieux de repos. Le bleu est évidemment intéressant dans les salles de bains, où il renforce la place de l'eau et accentue le côté fonctionnel de cette pièce. Si vous la souhaitez plus chaleureuse et originale, oubliez les pastels et le bleu marine. Osez des bleus lagon ou turquoise pour rêver de paysages d'outre-mer. ET LE BLANC ? Couleur yang, le blanc représente le métal. Le blanc et ses multiples variations, blanc cassé, coquille d'oeuf, sable... sont les harmonies les plus plébiscitées de la décoration intérieure. Naturelles, proches de notre carnation, elles ont l'avantage de se marier avec tout. Evitez les chambres toutes blanches ou réchauffez-les de rideaux ou de draps aux teintes chaudes, plus propices à l'épanouissement des sens.

Gharnoug

INGRÉDIENTS 1 poumon de mouton 1 gousse d’ail 2 c à soupe d’huile 1 poignée de pois chiches trempés la veille et précuits 1 c à café de poivre rouge 1 c à café de poivre noir 1 c à café de cumin Sel PRÉPARATION Découpez les poumons en dé à l’aide de ciseaux de cuisine.

21

ET LE NOIR ? Voilà une couleur très puissante à employer en connaissance de cause : une pièce entièrement ou à dominante noire théâtralisera les actions qui s'y passent comme un écrin met en valeur un bijou. Il faut donc avoir le tempérament et la vie qui vont avec. Mais en petites touches (meuble, tapis, coussin), le noir, toujours spectaculaire s'il n'est marié qu'à une seule autre couleur, exacerbe les émotions. VOUS PRÉFÉREZ LES COULEURS CHAUDES ? Les jaunes, puissance et harmonie Couleurs yin féminines, le jaune, l'ocre et leurs dérivés marron ou taupe soutiennent, rassurent, équilibrent. Comme la terre, dont elles sont le symbole, ce sont des teintes solides qui enracinent, accueillent, absorbent les tensions et offrent un repos bien mérité. De quoi trouver la sagesse! Le jaune, couleur du soleil, était celle des empereurs chinois ou des princes. Mais lunaire, il symbolise aussi l'adultère, la trahison et la dépravation. Et si la teinte vire au brun, elle devient signe de la dégradation et de la matérialité. OÙ L'UTILISER ? Les teintes ocre, jaune paille et terre sont parfaites dans un salon. Accueillantes, elles calment les tensions, apaisent le stress, et harmonisent le yin et le yang pour en faire un lieu de détente. Car la télévision, souvent reine de cette pièce, est un élément très yang, source de stimulation et d'excitation, qu'il faut à tout prix contrebalancer.

Gâteau aux raisins secs

Faites bouillir pendant 15 minutes dans de l’eau. Faites égoutter dans un couscoussier. Mettez les ensuite dans une marmite avec la dersa (ail, poivre noir, poivre rouge, cumin et sel). Faites revenir avec 2 c à soupe d’huile. Ajoutez 1 litre d’eau et laissez cuire. A demi cuisson, ajoutez les pois chiches. Finir la cuisson puis éteindre le feu. Bon appétit!!!

INGRÉDIENTS 125 g de raisins secs, 3 œufs, 50 cl de lait, 20 g de beurre, 4 c a soupe d'eau de fleur d'oranger, 5 c à soupe de farine, 3 c a soupe de sucre, 1/2 c. à café de sel

farine, le sel, le sucre et les œufs. Incorporez le lait tiède au mélange avec un batteur électrique pour obtenir une pâte lisse et fluide. Ajoutez les raisins et l’eau de fleur d’oranger et mélangez. Beurrez un plat à four, versez PRÉPARATION la pâte dedans et mettez au Faites macérer les raisins 1h four 1 h. dans l’eau de fleur d'oranger et Servez tiède ou froid dans le préchauffez le four. plat de cuisson. Bon appétit !!! Dans un saladier, mélangez la


22

Maracana N° 1111 — Mercredi 12 Mai 2010 MOTS FLÉCHÉS N° 438

JEUX-DETENTE

SOLUTIONS MOTS FLÉCHÉS N° 439

LA BLAGUE Un prof dit a ses élèves: - Les hommes intelligents sont toujours dans le doute. Seuls les imbéciles sont constamment affirmatifs. - Vous en êtes certain?, demande une élève. - Absolument certain!

COMBLE Quel est le comble de l'économie ? - Ne pas regarder à travers ses lunettes de peur de les user.

DEVINETTE Quelle est la différence entre un porc et un rat? Aucun rapport !a

MOTS CROISÉS N° 439 A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 - 0770 94.97.55 Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Bureau de liaison 79, boulevard Bougara - El-Biar - Alger

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée du marketing Samia Benmaghsoula Directrice chargée de la diffusion Cyriel Seba Directrice chargée de la communication Lilia Seba Rédacteur en chef Mustapha Ouail

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 438

HORIZONTALEMENT 1 - Bouleversa complètement 2 - Bien arrivé - Trés futées 3 - Action de cafard Ils coulent de source 4 - Bosselée Ramassa en rond 5 - Démonstratif Montré sa joie Minuscules 6 - Compagne - Cité sur la Saale - Sigle nazi 7 - Prés de - Frappe fort 8 - Absurde - Du plus grand état des U.S.A. 9 - Hébétude Seigneur comme avant 10- Prêter main forte - Petit socle

VERTICALEMENT A - Durcit sa théorie B - Faits du moment C - Met bas comme une vache - Descendus D - Vieille catapulte Variété de pomme rouge E - Bouchai hermétiquement - Illettrés F - Pronom pour lui Héroïne de légende G - Arbustes de haie Ile atlantique H - Atome bien chargé - Place de château pour Diane I - Mot de choix Moyens de transport de Tarzana J - Incendiaire romain Sortie de scène K - Récemment acquises - Unité agraire L - Massacrée

Chargé de la rédaction Touafek Djamel Rédaction Aomar Moussi, Ali Oukili Directeur technique Laïd Kalila Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger

Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana Site web : www.maracanafoot.com Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion, Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Il serait bon que vous puissiez adopter une attitude plus pondérée face à cette nouvelle relation qui se crée avec quelqu'un qui vous apprécie. Votre façon d'être permettra de voir évoluer les choses favorablement. La chance vous éclaire sur la conduite à tenir.

Les choses semblent très bien s'arranger car il n'y a plus de raison de vous inquiéter plus qu'il ne faut, Vous sentirez revenir une forme absolue, Ne vous laissez pas abattre à la première occasion, Retrouvez certaines certitudes,

06:00M6 Music 06:30Météo 06:35M6 Kid 07:30Disney Kid Club 09:00Météo 09:05M6 boutique 09:55Météo 10:00Absolument stars 11:10Un gars, une fille Série TV Comédie (30 mn) 11:40Charmed 12:45Le 12.45 12:50Charmed 13:40Météo 13:45Bataille natale 15:45Hôtel de rêve... en Inde 17:50Un dîner presque parfait

06:40Télé-achat 06:40 Télé-achat 09:40Melrose 08:40 Flipper Place 09:30 Flipper Place 10:25Melrose 10:20 Les sorciers de :Waverly Tori people 11:10Tellement Place Spelling 10:45 Les sorciers de Waverly 11:55Elimidate Place 11:10 Sonny 12:45Friends 11:35 Sonny 13:10Friends 12:25 American Dad ! 13:40Tellement 12:50 Americanvrai Dad ! 13:15 Stargate vrai SG-1 15:15Tellement 14:00 Stargate SG-1 17:10Sonny 14:45 Stargate SG-1 17:35College Party 15:35 Tellement vrai 18:00Stargate SG-1 de «Vis 19:00 Les dossiers

20:35Fulham (Ang) / Atlético

ma vie» : la quotidienne (45 mn) TV Fantastique/SF Série 19:35 Friends 18:45Stargate SG-1 20:35 A nous quatre, Cardinal 19:30Stargate SG-1 !

Madrid (Esp)

22:15 Les quatre Charlots Van Aken 20:35L'affaire

22:40Enquête exclusive

mousquetaires 22:20Mission Storm Catcher

18:50100% Mag 19:43Météo 19:45Le 19.45

S CO RP I O N

B A LAN CE

Vous allez pouvoir passer un agréable moment en bonne compagnie. Le rapprochement de quelqu'un que vous avez connu autrefois pourrait se faire par l'entremise d'un étranger. Votre entourage sera touché par vos bonnes dispositions d'esprit, on vous remercie.

T A UR E AU

Vous connaitrez des rapports sympathiques avec une personne que vous ne pouviez plus voir depuis quelques temps. Vous aurez la chance de nouer facilement cette nouvelle relation de façon durable. Chacun trouvera son plaisir dans un entretien très courtois.

Une nouvelle opportunité qui n'est pas sans intérêt vous est offerte par hasard. Votre attitude sensible et généreuse vous fait gagner facilement la confiance de quelqu'un de très influent dans le domaine des affaires. Votre charme naturel pourrait bien vite faire des ravages.

Des bonnes nouvelles vous parviennent dans une affaire profitable. Profitez de cette opportunité pour vous situer face à une concurrence qui s'avère ne pas toutjours être très loyale. Vous sentirez intuitivement quelle attitude prendre pour parvenir à vos fins.

Vous aurez un emploi du temps relativement chargé. Vous aurez des rendez-vous que vous aurez du mal à respecter. Ces nombreuses sorties pourraient bien vous mettre sur les genoux. Prenez le temps de bien vous reposer avant d'organiser encore de nouvelles rencontres.

Il vaut mieux cueillir le fruit alors qu'il est mûr pour pouvoir le conserver pour des jours futurs. Il ne servirait à rien d'attendre plus longtemps pour vous emparer du bonheur qu'on vous offrira. Veilez seulement à la sincérité de la personne en cause.

Des bonnes nouvelles vous parviennent dans une affaire profitable. Profitez de cette opportunité pour vous situer face à une concurrence qui s'avère ne pas toutjours être très loyale. Vous sentirez intuitivement quelle attitude prendre pour parvenir à vos fins.

Il serait bon que vous puissiez adopter une attitude plus pondérée face à cette nouvelle relation qui se crée avec quelqu'un qui vous apprécie. Votre façon d'être permettra de voir évoluer les choses favorablement. La chance vous éclaire sur la conduite à tenir.

BƒLIER

S AG ITA IR E

Vous connaitrez des rapports sympathiques avec une personne que vous ne pouviez plus voir depuis quelques temps. Vous aurez la chance de nouer facilement cette nouvelle relation de façon durable. Chacun trouvera son plaisir dans un entretien très courtois.

G E ME A UX

Il vaut mieux cueillir le fruit alors qu'il est mûr pour pouvoir le conserver pour des jours futurs. Il ne servirait à rien d'attendre plus longtemps pour vous emparer du bonheur qu'on vous offrira. Veilez seulement à la sincérité de la personne en cause.

V E RS E A U

Pour cette première édition de l'Europa Ligue, Fulham se hisse en finale au détriment de Hambourg et affronte les Espagnols de l'Atlético Madrid, tombeurs des Reds de Liverpool en demi-finale.

23

P OI S S O N

06:00EuroNews 06:45Ludo 11:05Mercredi C sorties 11:15Plus belle la vie 11:40Consomag 12:55Météo 13:00Nous nous sommes tant aimés 13:30En course sur France 3 13:45Inspecteur Derrick 14:50Keno 15:00Questions au gouvernement 16:35Culturebox 16:40Slam 17:10Un livre, un jour 17:15Des chiffres et des lettres 17:50Questions pour un champion 18:25Fred et Jamy à la découverte des défenses de l'organisme 18:3018:30 aujourd'hui 19:58Météo 20:10Plus belle la vie 20:35Des racines et des ailes 22:20Météo 22:23La minute épique 22:25Soir 3 22:55Ce soir (ou jamais !)

Horoscope

LIO N

A Hampton, en Virginie, les membres de la famille Downey ont été assassinés et enterrés dans leur jardin. Seul le père de famille est encore en vie car il était en mission en Irak. Des meurtres similaires ont touché une autre famille de militaires il y a un an et les empreintes retrouvées sur les deux scènes de crimes montrent qu'il s'agit du même meurtrier, qui copie le mode opératoire d'un tueur en série, Karl Arnold, dit «Le Renard». La brigade, qui avait arrêté Arnold quatre ans plus tôt, retourne l'interroger. Le Renard prétend avoir été contacté par celui qui a tué les deux familles et qui souhaite copier ses crimes

06:25 Point route 06:30 Télématin 09:04 Dans quelle éta-gère 09:05 Des jours et des vies 09:35 Amour, gloire et beauté 09:55 C'est au programme 11:00 Motus 11:30 Les Z'amours 12:50 Emissions de solutions 13:50 Soyons clairs 13:55 Consomag 14:00 Toute une histoire 15:10 Comment ça va bien ! 17:19 Paris sportifs 17:20 Point route 17:25 Rex 18:10 CD'aujourd'hui 18:15 En toutes lettres 18:55 Point route 19:00 N'oubliez pas les paroles 19:50 Fred et Jamy à la découverte des défenses de l'organisme 20:30 Soyons clairs 20:33 Tirage du Loto 20:35 La cour des grands 21:25 La cour des grands 22:10 La cour des grands 23:00 Eclats de Croisette 23:05 Panique dans l'oreillette

C AN CE R

-06:20 Zoé Kézako 06:35 Zoé Kézako 06:45T F ou 11:10 Le protecteur 11:55 Petits plats en équilibre 12:50 L'affiche du jour 13:00 Journal 13:40 Petits plats en équilibre 13:45 Météo 13:50 Trafic info 13:55 Femmes de loi 15:35 L'amour en héritage 18:30 A prendre ou à laisser 19:05 Le juste prix 19:50 La prochaine fois, c'est chez moi 19:55 Météo 20:35 C'est ma Terre 20:38 Courses et paris du jour 20:39 Météo 20:40 Trafic info 20:45 Esprits criminels 21:30E sprits criminels 22:20E sprits criminels 23:05 Lost : les disparus 23:55 L ost : les disparus

V I E RG E

ENTV 07h00 : Journal télévisé (1er 07h00 : Journal télévisé (1er édition) édition) 07h15 : Sabahiat (Télématin) 07h15 : Sabahiat (Télématin) 10h00 : Moughamarat Farid 10h00 : Fix wa Fox 10h30 : El-Assil 10h30 : Wadjeh El Aâdala 12h00 : Firqat Mozart 11h10 : Afaq Handassia 12h30 :: Alef Ibtikarat 12h00 Soual 13h00 :: Aâdjalet Journal télévisé 12h30 Aâdjiba ( édition du 13h) 13h00 : Journal télévisé ( édi13h30 Rebeca tion du :13h) 15h00 :: Luisa Long métrage 13h30 Fernanda d'animation 15h00 : Azizi El-Mouchahid 16h30 :: El-djawal Kaasse el fadaa 16h30 17h00 :: El-Aâlem El-Aâlem baina baina yadak yadak 17h00 17h30 :: Mihan El-khalWa wa Hiraf raihane 17h30 18h00 :: Journal Journal télévisé télévisé (( édiédi18h00 tion Amazigh) tion Amazigh) HaoulaDini aâlem 18h20 : Hadith Amazigh 19h00 : Bit Ikhetar 18h30 Djadisoualek 20h00 : Journal télévisé ( édition du 20h) MinLoi Waqiouna 21h00 : La du fugitif 22h00 : Nafahat 1.2.3. viva 21h45 Min Reboue l'algerie El Djazair 22h45 de chant 23h00 : Concert Film algerien

CA P RI CO RN E

Maracana N° 1111 — Mercredi 12 Mai 2010

MERCREDI Nuages épars. 23°

LE SAVIEZ-VOUS ?

HORAIRES DES PRIÈRES El-Fadjr 04 h 03 El-Dohr 12 h 44 El-Assar 16 h 34 El-Maghreb 19 h 48 El-Icha’a 21 h 18

Aux ƒtats-Unis, il nÕy a pas dՎtage n¼ 13 dans les gratte-ciel Le chiffre 13 est réputé porter malheur. C’est pourquoi les gratte-ciel américains n’ont pas d’étage nº 13. Parfois, il y a bien un treizième étage, mais il est vide, et les ascenseurs passent directement du douzième au quatorzième. D’autres fois, l’étage 13 est remplacé par un étage 12A ou M (M étant la 13e lettre de l’alphabet). La superstition liée au chiffre 13 vient du dernier repas pris par Jésus [1]. Ce

soir-là, Jésus et ses apôtres étaient treize à table, et Judas, le treizième convive à s’assoir à table, trahit Jésus qui fut arrêté par les Romains. Le lendemain (le "Vendredi saint"), Jésus fut jugé et crucifié. Cette superstition est encore très présente de nos jours. Ainsi, il n’y a pas de rangée 13 dans les avions. De même, beaucoup de rues à Paris n’ont pas de numéro 13, qui est parfois remplacé par un numéro 11 bis.


Maracana N° 1111 — Mercredi 12 Mai 2010

MOHAMED RAOURAOUA À CŒUR OUVERT

24

«Les clubs ont compris que le professionnalisme est dans leur intérêt» Pour le président de la FAF, M. Mohamed Raouraoua, le professionnalisme, outre qu’il soit impératif, est engagé parce que «la situation n’est pas ce qu’elle devrait être». Il assure qu’avec le dispositif qui est mis en place, toutes les conditions sont réunies pour assurer la professionnalisation du football Algérien. M. Raouraoua insiste pour rappeler que les décisions annoncées par le président de la République ne sont que des mesures d’accompagnement pour le passage à la professionnalisation. Et que d’autres mesures sont envisagées. Dans l’entretien qu’il a accordé au journal électronique Tout sur l’Algérie (TSA, www.tsaalgerie.com), M. Raouraoua dit tout sur le processus engagé pour la professionnalisation du football. La semaine dernière, la FAF a annoncé un passage au professionnalisme dès la saison prochaine… D’abord, nous n’avons pas décidé de passer au professionnalisme récemment. La loi modifiant l’ordonnance sur le sport et qui prévoyait déjà le passage au professionnalisme est sortie en 2004. Les textes d’application ont été publiés quelque temps après. Aujourd’hui, nous disposons de tout l’arsenal juridique permettant la création de clubs professionnels et d’une compétition professionnelle. Lors de mon élection à la tête de la FAF, j’avais également dit que l’un des axes principaux de mon action était principalement l’équipe nationale et sa qualification au Mondial. C’est chose faite, grâce à Dieu. Ma deuxième priorité affichée était la mise en place d’une division professionnelle pour deux raisons majeures. La première : aujourd’hui, notre football a besoin de se professionnaliser pour produire des joueurs capables d’alimenter notre élite nationale. Deuxièmement, il fallait passer à une meilleure gestion des clubs pour assurer la transparence, une meilleure formation des jeunes talents et surtout créer un championnat national digne de ce nom où les joueurs seront de vrais professionnels. A titre d’exemple, aujourd’hui, nous avons

des clubs qui ont des joueurs avec des contrats signés dans des conditions anormales. Beaucoup de joueurs ne sont pas déclarés. La situation n’est pas celle qu’elle devrait être dans un milieu de football professionnel. Le délai accordé pour les clubs pour se préparer au passage à la professionnalisation n’est-il pas un peu court ? Les récentes décisions prises par le chef de l’Etat, et qui sont exceptionnelles, font que nous devons démarrer le plus tôt possible la professionnalisation. Les conditions offertes ne vont pas se reproduire régulièrement d’autant qu’aucun pays, à ma connaissance, n’offre de telles conditions pour le passage au professionnalisme de ses clubs de football. Aujourd’hui, le passage en club professionnel est très simple. Il suffit d’une résolution de l’Assemblée générale qui mandaterait une personne pour créer la société. Une fois la société créée, en Sarl ou Spa, elle a automatiquement accès aux aides décidées par le chef de l’Etat. Ces aides concernent notamment un prêt de 100 millions de dinars sur quinze ans à un taux exceptionnel de 1%, avec un remboursement qui ne démarrera qu’à la dixième année. Chaque club a aussi droit à deux hectares de terrains, ce qui est largement suffisant pour créer un centre technique de préparation, à un dinar le mètre carré. L’Etat va offrir un bus pour chaque club professionnel pour ses déplacements par voie terrestre. Et les clubs auront droit à 50% de réduction sur Air Algérie pour voyager en Algérie ou à l’extérieur pour participer à des compétitions internationales. Autre mesure importante, pour encourager la formation des jeunes talents, l’Etat prendra en charge les salaires des entraîneurs des jeunes catégories et payera les frais de participation (transport et hébergement) aux compétitions nationales de ces catégories. Par ailleurs, nous sommes en train de formuler des propositions pour introduire dans la prochaine loi de finances complémentaire des avantages fiscaux et des réductions sur les charges sociales, y compris sur la fiscalité des salaires des joueurs. Avec un tel dispositif, toutes les conditions seront réunies pour un passage réussi au professionnalisme dès la saison prochaine. Concrètement, comment est géré ce passage au professionnalisme avec les clubs ? A la Fédération, dès que les premiers clubs rempliront ces conditions, nous créerons dès la saison prochaine un championnat national professionnel. Jusqu’à 16 clubs, nous aurons une seule division. Au-delà, nous réfléchirons à faire

des groupes et si tous les pensionnaires des divisions Une et Deux sont prêts, nous créerons une première division et une deuxième division professionnelles comme c’est le cas ailleurs, comme en Europe par exemple. Ceux qui n’arriveront pas à se conformer dans les délais continueront à jouer dans les divisions qui sont les leurs actuellement. Mais j’ai bon espoir de voir beaucoup de clubs intégrer le championnat professionnel dès la saison prochaine. Nous avons décidé de créer une commission de gestion de la division professionnelle au niveau de la Fédération. Cette commission sera la préfiguration de la future Ligue du football professionnel comme cela existe en France par exemple. Notre objectif est de disposer d’une élite nationale qui sera organisée de la même manière que dans les pays développés pour asseoir définitivement la refondation de notre football et son développement. Nous voulons créer les conditions nécessaires pour l’émergence d’une élite nationale qui sera toujours présente pour défendre dignement les couleurs de l’Algérie dans les compétitions internationales. Combien ce passage au professionnalisme va-t-il coûter à l’Etat ? On ne peut pas parler de coût. Ce sont des aides publiques pour

accompagner un passage obligatoire vers le professionnalisme. Comme vous le savez, la FIFA a mis en place un règlement adopté, il y a deux ans qui obligera à partir 2011 tous les clubs qui participent aux compétitions internationales à disposer d’une licence FIFA. Or, la licence FIFA c’est d’abord un club professionnel organisé selon les critères d’une société. Un club qui dispose aussi de toutes les structures : centre de formation, catégories jeunes qui participent aux championnats et une gestion totalement transparente… Comment a été accueillie l’annonce du passage au professionnalisme par les clubs ? En réalité, c’est la deuxième fois que le dossier de la professionnalisation a été discuté avec les présidents de clubs. Cette fois, j’ai trouvé que les 30 présidents de clubs présents à la rencontre de la semaine dernière ainsi que les deux que j’avais rencontrés la veille, étaient très enthousiastes. Ils ont accueilli avec beaucoup de satisfaction les décisions prises par le chef de l’Etat pour les aider à passer au professionnalisme. Tout le monde a adhéré à la démarche. Nous avons décidé de nous rencontrer avant le 30 juin. D’ici là, les clubs qui se seront organisés en sociétés le feront savoir à la Fédération pour qu’elle s’organise en vue de préparer le

nouveau championnat professionnel. Les aides de l’Etat sont très importantes. Mais comment les clubs vont-ils se financer après dans un pays où il n’y a presque pas de droits TV et dans lequel les sponsors ne disposent pas de moyens importants ? Vous vous trompez ! Concernant les droits TV, on est passés de 400.000 euros il y a quelques années à 2 millions d’euros aujourd’hui pour la première division. Il faut savoir aussi que la plupart des clubs de première division fonctionnent actuellement avec des budgets de 4 millions d’euros. Le sponsoring est également bien développé. Ce qui vous fait dire que le football manque de moyens financiers, c’est sans doute l’opacité et l’absence de transparence dans la gestion des clubs. Si les comptes étaient complètement transparents, on se rendrait compte qu’il y a beaucoup d’argent dans le football national. Par ailleurs, les décisions annoncées par le président de la République ne sont que des mesures d’accompagnement pour le passage à la professionnalisation. D’autres mesures sont envisagées comme la création d’un fonds national de développement du football. Il y a aussi les différentes subventions accordées par les communes et les wilayas et par les ministères aux clubs... Ces sommes sont importantes. Dans l’avenir, elles seront distribuées aux clubs professionnels en fonction de critères qui seront définis : formation des jeunes, titres remportés, joueurs fournis à l’équipe nationale, etc. Au-delà de l’émergence d’une élite nationale, quel est l’impact attendu de ces mesures sur des problèmes comme la violence dans les stades ? La lutte contre la violence dans les stades fait partie du cahier des charges des clubs professionnels. Mais la violence existe aussi bien dans le monde amateur que chez les professionnels. C’est un problème de gestion du sport en général, des clubs, des comités de supporters et d’éducation. Il faut savoir lutter contre la violence, en mettant en place des dispositifs pour la juguler, voire l’éliminer définitivement. Combien de clubs seront-ils prêts à intégrer la première division professionnelle la saison prochaine ? Je suis sûr qu’ils seront nombreux. Les présidents de clubs que nous avons rencontrés la semaine dernière ont compris qu’il était dans leur intérêt et celui du football national de passer au professionnalisme.

maracanafoot1111  

maracanafoot1111

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you