Issuu on Google+

JSK 2 P. Atletico

Les Kabyles assurent LIGUE DES CHAMPIONS

0

Le cadet Benyamina suivi par

HOFFENHEIM

Lundi 26 Avril 2010 - N° 1098 - Prix 20 DA

www.maracanafoot.com

MEKHLOUFI À PROPOS DES DÉCLARATIONS ÉLOGIEUX DE CAPELLO

Méfiance, Méfiance

Bougherra proche du Betis Séville CHAMPION AVEC LES RANGERS

Guedioura veut rester à Wolverhampton

USMH

JSMB

Zaher cherche une sortie de crise

Les supporters déçus !

ET MAINTENANT ?

DOUKHA :

«Je jouerai au Portugal la saison prochaine»

MARACANA EN DEMI-FINALE L’info continue sur www.maracanafoot.com Tournoi de la presse / Maracana 1 - Liberté 1 (TAB 5-3)


02

Maracana N° 1098 — Lundi 26 Avril 2010

BALLE AU CENTRE Par ALI BOUACIDA

LA MONDIALISATION SPORTIVE Les économistes appellent cela la libre circulation des ressources matérielles et humaines qui caractérisent cette nouvelle religion qui régit la planète, la mondialisation en l’occurrence. Vu sous cet angle, il est donc tout à fait normal d’élargir le champ d’investigation et de recrutement des entraîneurs. Le nôtre de l’équipe A, Abdelhak Benchikha est sollicité par deux clubs tunisiens et celui de l’équipe nationale, Rabah Saâdane serait sur le point de parapher un contrat avec un pays des Emirats puisque le gérant de la FAF n’écarte pas, mais pas du tout une piste «étrangère» afin de recruter un coach qui driverait l’EN après le mondial. Alors soyons pragmatiques : puisque nos techniciens sont très cotés à l’étranger – nous pensons particulièrement à tous ces entraîneurs fortement sollicités extra muros tels Fergani, Madjer, Belhout qui est en train de réaliser un parcours exceptionnel avec le club de Béja en Tunisie – et tant d’autres, pourquoi ne pas contacter l’un d’eux pour prendre les destinées de l’équipe nationale ? Parce que l’expérience Saâdane aura été, quoiqu’en disent de nombreux critiques, concluante dans l’ensemble et aussi parce que les entraîneurs étrangers qui se sont succédé à la tête des Verts n’ont pas vraiment laissé un souvenir impérissable si on se rappelle le bricolage des prédécesseurs de Saâdane qui ont pratiqué de l’à-peuprès et sont rentrés chez eux en Corse, en Belgique en en France, les poches pleines d’un argent qu’ils n’ont pas du tout mérité ? Au moment où on redécouvre les vertus du patriotisme économique, ne convient-il pas de puiser dans ses propres ressources et regarder de ce côté-ci de l’encadrement au lieu de lorgner de celui de l’outremer, là où pullulent les aventuriers de tout acabit dont le souci premier est de se faire du blé, cultivant cette image d’Epinal du bon coopérant venu à la rescousse des sous-développés ? En ces temps où notre football national retrouve ses couleurs, n’est-il pas opportun de réviser complètement cette vision étriquée qui consiste à aller chercher ailleurs ce qu’on a à portée de main ? Le problème essentiel du sport algérien, football en tête, n’est pas du tout celui du manque d’entraîneurs, mais bel et bien celui de la formation et du développement efficient des immenses potentialités qui existent dans le moindre hameau. On parle même d’installer dans le staff technique de l’EN un chasseur de talents qui, bien entendu ne chassera que sur les terres étrangères cherchant méticuleusement tout footballeur qui aurait une filiation algérienne. Pourquoi pas un chasseur de talents qui écumerait les stades de ces divisions inférieures où de nombreux virtuoses rêvent d’endosser le maillot des Verts ? A. B.

JUMELLES

Tournoi de la presse : Maracana 1 - Liberté 1 (TAB 5-3)

Maracana dans le dernier carré

Le Bayern, Manchester City, un jeune prodige à Marseille

Bilel Omrani : «J’aimerais percer à l’OM»

Il n'a que 16 ans et plusieurs grosses écuries européennes lorgnent déjà sur lui. Tottenham, Manchester City et le Bayern Munich ont repéré l'un des grands espoirs du centre de formation de l'OM et du football français. Joint par nos soins, Bilel Omrani se dit flatté, mais souhaite se faire une place à l'OM. Tranquille et anonyme joueur du centre de formation de l’OM depuis trois ans, Billel Omrani a fait une arrivée fracassante dans les médias ces dernières semaines. Son triplé avec l’Equipe de France des – 17 ans face au Pays de Galles le mois dernier en tour qualificatif pour l’Euro – 17 ans a éveillé l’intérêt des recruteurs des plus grands clubs européens venus assister à la rencontre. Parmi ces clubs, figurent notamment le Bayern Munich, Tottenham ou encore Manchester City qui ont pris des renseignements auprès de l’entourage du jeune attaquant de pointe. Loin d’avoir achevé sa formation avec le club phocéen, Omrani ne compte pas brûler les étapes et souhaite terminer sa formation avec l’OM, mais se dit flatté de voir de tels clubs s’intéresser à lui comme il nous l’explique. «Je suis loin d’avoir terminé ma formation à l’OM. C’est sûr que de voir des équipes comme Bayern Munich, Tottenham et Manchester City s’intéresser à soi, cela fait plaisir. Mais je suis encore jeune et j’ai beaucoup de choses à apprendre. Je n’ai pas envie de prendre la grosse tête. Marseille, c’est mon club de cœur, j’aimerais vraiment y percer. Après, si cela n’est pas possible, on avisera... » Bien dans sa tête et dans ses crampons, Billel Omrani est l’un des plus sérieux espoirs du football français et symbolise le renouveau du centre de formation de l’OM. Nul doute que l’on devrait rapidement entendre à nouveau parler de lui. Mais pour l’heure, place au quotidien et au championnat de France U19 entre Nice et l’OM. Une rencontre lors de laquelle il devrait de nouveau faire parler la poudre.

A

près avoir éliminé en 1/16es de finale la redoutable équipe de l’ENTV et le tenant du titre Le Buteur-El Heddaf en 1/8es de finale, l’équipe de Maracana s’offre le finaliste de la dernière édition, à savoir l’équipe de notre confrère Liberté. Dans une rencontre très disputée, les joueurs de Maracana ont fait preuve d’une grande maîtrise dans le jeu devant une solide équipe de Liberté. Le jeu était très équilibré et des occasions sont à relever des deux côtés avec un léger avantage des joueurs de Liberté dans la conservation du ballon. Ces derniers ouvrent le score sur un contre rapide et ceux de Maracana ratent plusieurs occasions nettes pour revenir au score. En seconde mi-temps, l’équipe de Maracana opte pour le pressing haut, l’adversaire est acculé dans son périmètre. Après plusieurs tentatives sur des coups de pied arrêtée, les Verts de Maracana égalisent suite à un maître tir de Sid-Ali Boussad, et prennent le dessus sur l’équipe de Liberté, qui dans la dernière partie de la seconde mi-temps a donné des signes de fatigue. Le match se termine sur un score nul et il a fallu le recours aux tirs au but pour départager les deux équipes. A l’issue de la série des tirs, l’équipe de Maracana se qualifie pour les 1/2 finales, après avoir transformé les 5 tirs réussi face à 3 tirs pour l’équipe de Liberté. Maracana continue la route vers le … trophée grâce au gardien Mohamed Aïssaoui qui arrêta avec brio un penalty qui propulsa les Verts au dernier carré.

Algérie-Sierra Léone (U20)

LISTE DES JOUEURS ALGÉRIENS CONVOQUÉS

L’équipe nationale des U20, en stage depuis samedi, affrontera la Sierra Léone, le dimanche 02 mai 2010 à 16h30 au stade de Zéralda pour le compte du match retour des éliminatoires de la CAN 2011, prévue en Libye. Le match sera arbitré par un trio libyen composé de MM. Ragab Omar (directeur), Abulkhir Khalid et Mehmed Naseraldin (assistants). Le quatrième arbitre est l’Algérien Bichari Mohamed alors que le commissaire au match est le Marocain Ghalbi Ahmed. Pour cette rencontre, l’entraîneur national Othmane Ibrir a convoqué 22 joueurs. Amokrane Mohamed Amine (RCK) Cheheima Ahmed, Khida Billel, Ferkous Houssem Eddine (MCA), Abderrahmane, Kadri Belkadi Younes (ESS), Rabhi Reda, Benaldjia Mehdi (USMA), Meddahi Oussama, Miaz Oussama, Baleh Saddam Houssein (PAC), Chaouti Bassem (ASMO), Zaabat Nacerdine (CRB), Omrani Mohamed Lamine, Aloui Nafaa (USB), Ait Fergane Abdelhakim, Nabil, Bezzaz Merzouki Abdennour (JSMB), Salah Nor El Islam, Ferhat Zinedine, Haddouche Zakaria, Abdelaloui Ayoub (AC FAF),


03

Maracana N° 1098 — Lundi 26 Avril 2010

Bougherra

proche du Betis

Le défenseur central international algérien, Madjid Bougherra, continue de susciter les convoitises des grands clubs européens.

A

club espagnol a même déjà entamé des discussions pour tenter de s'attacher les services du maître à jouer de la défense de l’EN de football. Il est fort probable que le prochain championnat dans lequel évoluera Bougherra sera la Liga (championnat d’Espagne de Div. I). Après avoir été pisté par le FC Barcelone et le FC Séville, puis encore par le FC Valence, voilà que le Betis Championnat Séville se met de la partie pour tenter d’Ecosse de l’avoir dans son effectif pour la saison prochaine. Bougherra a failli, Malgré la victoire un peu plus tôt dans l'après-midi du Celtic Glasgow d’ailleurs, sur la pelouse de Dundee United (0-2), les Glasgow Rangers de Madjid partir lors Bougherra ont été sacrés champions d'Ecosse, hier dimanche, après leur du dernier succès à Hibernian (0-1). Une victoire acquise sur la plus petite des mercato marges qui suffit au bonheur du club protestant, qui s'adjuge, à trois hivernal, e journées du terme de la Scottish Premier League, le 53 titre de mais la direcson histoire, le deuxième consécutif. C'est également le tion des second trophée de la saison des joueurs de Walter Rangers n’a pas Smith, qui avaient remporté la Coupe de la voulu le lâcher. En Ligue au mois Angleterre, des clubs de de mars. Premier League se sont insi, le défenseur de l’équipe nationale pourrait rejoindre le Betis Séville la saison prochaine. Le club sévillan est en contact direct avec le joueur (son agent) et son club Glasgow Rangers (Division 1 écossaise). Les médias britanniques croient savoir que le

Bougherra et les Rangers sacrés

J-45

également montrés intéressés par Bougherra. Selon le journal anglais People, Fulham FC est sur le point de faire une offre de 5 millions de livres (environ 5,5 millions d’euros) aux Rangers pour s’assurer les services du joueur algérien par le biais du manager du club, Roy Hodgson, qui aurait déjà eu une discussion avec les agents du joueur, ainsi que des représentants du club écossais pour leur faire part de leur intention d’engager le meilleur défenseur central en Ecosse. Et puis, il y a bien évidemment, le club employeur de Bougherra qui va chercher coûte que coûte à le maintenir dans son effectif pour la saison 2010/20111, d’autant que les Glasgows ont remporté le titre et se doivent, donc, d’être compétitifs pour disputer la Ligue des champions de l’UEFA la saison prochaine.

Egypte : Zaher cherche une sortie de crise Dans un entretien accordé à la chaîne de CNN arabic.com, le président de la fédération égyptienne de Football, Samir Zaher, a émis le souhait de voir «la fin de la crise qui persiste entre l'Algérie et l'Egypte», depuis la confrontation houleuse des éliminatoires de la Coupe du monde qui a opposé les sélections nationales des deux pays, le 14 novembre dernier, au Caire. Il a ajouté aussi, que c'est la FIFA qui a reporté le traitement de l'affaire qui devait se faire le 14 avril - et qui avait été reportée- pour essayer de

Guedioura veut rester à Wolverhampton

Prêté cet hiver au club anglais de Wolverhampton par son homologue belge Charleroi, le milieu de terrain algérien, Adlène Guedioura, aimerait bien voir les Wolves lever l’option d’achat cet été. Guedioura a disputé 12 matches de championnat consécutifs avec Wolverhampton depuis son arrivée cet hiver. Il est moins sollicité depuis ces deux ou trois dernières semaines par le manager Mike McCarthy. Le milieu de terrain algérien ne se décourage pas et affirme vouloir donner le maximum pour aider son club à éviter la relégation : «J’aime beaucoup la Premier League, et jouer ici

est vraiment une très bonne expérience pour moi», a-t-il confié au site anglais expressandstar.com. Toutefois, il faut savoir que je suis en Angleterre seulement à titre de prêt et je dois donc patienter et voir ce que l’avenir me réserve. Mais, ce qui est certain, c’est que je dois encore travailler très dur pour m’assurer une place ici au sein de cette équipe la saison prochaine en décrochant un contrat». Guedioura pourrait faire partie des cinq ou six joueurs qui seraient appelés en renfort par l’entraîneur de l’équipe nationale de football, Rabah Saâdane, dans la perspective du Mondial 2010.

trouver un règlement à l'amiable à ce différent, qui selon Zaher, «oppose deux grandes nations de football». Dans l’entretien accordé à CNN arabic, le président de la FEF a, par ailleurs, refusé «que les excuses soient demandées uniquement à la fédération égyptienne, mais il faut que ça soit réciproque de la part de son homologue algérienne», et il ajouté aussi, que le patron de l'UAF, «a pris en main le dossier pour essayer de trouver une solution» entre les deux Fédérations. En ce qui concerne ce

qu'il appelle «l'affaire Oum Dourmane», Zaher a confirmé que son instance a déposé une plainte au profil de la FIFA, et que cette dernière ne sera pas traitée tant que le verdict de l'affaire du 14 novembre en Egypte, ne soit pas rendu par la Commission de discipline de l’instance mondiale du football. Notons, enfin, que selon notre confrère Compétition, le président de la FIFA, M. Blatter, a déclaré : «Le verdict dans l’affaire du caillassage du bus algérien au Caire sera rendu public le 18 mai prochain».

Hoffenheim Le cadet Benyamina suivi

Hoffenheim aurait fait une offre au Carl Zeiss Iena (club de la Division 3 allemande) pour s’attacher les services du prometteur attaquant germano-algérien, Soufian Benyamina (20 ans). L’éclosion de Soufian Benyamina sous les couleurs du Carl Zeiss Iena ne laisse pas indifférent certains clubs de l’élite allemande. L’attaquant germanoalgérien serait convoité par Hoffenheim. «Ce club l’a observé et a transmis une offre», aux dires de l’agent du joueur, interrogé par le Ostthüringer Zeitung. Agé de 20 ans, le frère cadet de Karim Benyamina (Union Berlin) a inscrit 3 buts en 17 apparitions avec le club de D3. Reste à savoir si son actuel employeur acceptera de se séparer de cet élément prometteur, sous contrat jusqu’au 30 juin 2011.

Mekhloufi : «Il veut nous endormir»

Aux propos élogieux de Capello sur l’EN

Rachid Mekhloufi a tenu à mettre en garde le staff technique et les joueurs de l’EN contre les propos fort élogieux du coach italien de la sélection d’Angleterre qu’il ne consudère pas comme monnaie comptant. «Ces impressions «pleines d’éloges à l’égard de l’équipe nationale sont destinés à nous leurrer !», estime l’ancien entraîneur de l’EN des années 1970. Pour M. Mekhloufi, «Fabio Capello n’a qu’une idée en tête, nous endormir !», a averti l’ancien joueur de la glorieuse équipe du FLN. A l’approche de la Coupe du monde, il est coutumier que des entraîneurs et autres spécialistes et observateurs du football soient consultés pour donner leur opinions et avis sur l’équipe nationale, voire même porter des jugements et livrer des pronostics. L’entraîneur de l'équipe d'Angleterre, adversaire de l’EN en Afrique sud, l’Italien Fabio Capello ne rate pas une occasion pour lancer des propos fort élogieux sur l’EN. La toute dernière fois, c’était lundi dernier lorsqu’il avait affirmé que «l'équipe d'Algérie est un adversaire dangereux, qu'il faudra prendre très au sérieux lors des matchs» du Mondial-2010. Le coach de la sélection de sa majesté qui a déclaré l’Algérie «plus forte que l’Egypte », a ajouté cependant qu’il est sur «ses gardes face aux équipes africaines. L'Algérie est une formation dangereuse dans notre groupe». A contrario, le coach italien de l’équipe d’Angleterre demeure ouvertement optimiste et cela s’explique, tout simplement, par l’ambition du «Onze de la Rose» qui est de remporter la coupe du monde. Confiant, il dira : «Je vais essayer de gagner la Coupe du monde avec l'Angleterre, c'est le grand défi dans ma carrière professionnelle». En guise de conclusion, Rachid Mekhloufi estime que si l’équipe nationale est forte, elle doit le prouver à elle-même «en se qualifiant au second tour !». A. S.


04

Maracana N° 1098 — Lundi 26 Avril 2010

Zemmamouche

«Ce public est ire ! » extraordinadien

MCA

Le Mouloudia e à 6 pas du 7 titre APRÈS SA PRÉCIEUSE VICTOIRE FACE À TLEMCEN

On peut dire que le gar international du MCA, Mohamed à Lamine Zemmamouche, a eu droit lors eux leur cha plus un accueil des du dernier match face au Widad. Visiblement ému et très content, Zemma n’a même pas trouvé les . mots pour exprimer sa grande joie cet s, vou c Pour être sincère ave accueil extraordinaire me rappelle s bien celui des supporters algérien ue oriq hist n atio après notre qualific pour le Mondial 2010. Aujourd’hui nt. à Rouiba, j’ai eu le même sentime est lic pub Franchement, ce t vraiment extraordinaire et ce n’es le é lanc a guère de l’exagération », gardien mouloudéen. Concernant justement la prochaine coupe du monde, le numéro 1 des Vert et s Rouge était clair, net et précis dan La :« nt disa en s tion lara ces déc seule chose que je peux vous dire, e est que l’entraîneur Rabah Saâdan et ce fian con ent èrem enti fait me Le MCA de l’exercice en cours, a enfin retrouvé le chemin des ambitions comme c’est déjà de bon augure. Me le confirme si bien le parcours impressionnant. ent plem sim tout vais je concernant, che t il suffit juste de jeter un coup g Par Mounir Benkrami continuer à travailler sans relâ d’œil sur les résultats acquis afin de ne rien laisser au hasard et Au fil des journées, la grande jusque-là pour avoir une idée pour vous dire, je ne vous cache pas famille du MC Alger que je rêve de jouer ce fameux claire sur la situation : 10 points Mondial (rires).» commence sérieusement à y d’avance sur le 2e du classement, l’ESS A priori, Zemmamouche bénéficie même si celui-ci, compte 3 matchs en croire concernant le titre de non seulement de la grande champion d’Algérie qui fait retard contre le CABB, la JSK et l’ASO, confiance de Saâdane et des si, défaut au vieux club algérois la meilleure ligne d’attaque (41 buts), la responsables de la FAF, mais aus meilleure défense en compagnie de la qui A MC depuis déjà 10 longues JSK (18 buts encaissés), le plus grand de la grande famille du club du ie sort que profite de cha années. En voyant le parcours nombre de victoire (16), le meilleur pour le crier haut et fort. Mais ce extraordinaire effectué par buteur du championnat avec le Harrachi dien gar qui est sûr, c’est que le ces les jeunes loups du Mouloudia Hanitser en l’occurrence, Hadj tous ite mér mouloudéen son de vu au s au cours des 28 journées Bouguèche avec ses 14 réalisations en nge loua du meilleur goal-average et les 3 professionnalisme et de son précédentes, on peut dire que dépit ses défaites seulement concédées cette saide it dép éducation en cette jeune équipe mérite bel son.A première vue, ce Mouloudia ain. terr le sur es anc form per M. B. et bien une petite récompense mérite amplement cette première place le mois de mai prochain. même si le plus dur reste à faire durant

E

OUAMANE : «Il serait injuste de décevoir tous ces supporters»

Auteur d’un vrai sans faute face au WA Tlemcen, le remplaçant de Zemma a prouvé une nouvelle fois, qu’il était capable de relever n’importe quel défi.

Alors Réda, peuton dire que le Mouloudia a gagné le match qu’il fallait absolument gagner ? C’est exact. Les trois points de cette rencontre étaient plus que vitaux pour l’avenir de notre équipe concernant la course au titre. Dieu

merci, le groupe a parfaitement négocié ce match piège même si l’adversaire du jour nous a causé d’énormes problèmes. Le plus important est la victoire. Tant mieux pour nous et pourvu que ça dure jusqu’à la ligne d’arrivée.

Justement, le Mouloudia n’est qu’à 6 journées du sacre final, comment voyez-vous les choses et quelles sont vos chances pour remporter ce fameux titre de champion ? Il est clair que la situation s’annonce de plus en plus difficile et les joueurs sont parfaitement conscients. Il faut continuer sur cette même dynamique en tâchant de glaner les points nécessaires pour

DIVISION UNE

gagner ce titre tant attendu. Concernant nos chances, je dirai seulement qu’elles sont intactes et c’est à nous de les défendre rigoureusement sans se soucier des résultats des autres poursuivants.

Revenons maintenant à cette nouvelle sortie de Réda Ouamane, comment l’évaluezvous ? Je préfère laisser le soin à tous ceux qui ont suivi cette rencontre, en particulier les supporters qui m’ont vraiment ému par leur grande solidarité et leur encouragement. D’ailleurs, c’était injuste de notre part de décevoir ce merveilleux public qui mérite bel et bien ce fameux titre. M. B.

les 6 dernières journées du championnat. D’ailleurs, tout ce qui reste à faire désormais pour les hommes de l’entraîneur François Bracci, c’est de maintenir le rythme jusqu’à la ligne d’arrivée même si la tâche s’annonce de plus en plus délicate selon un avis unanime au sein de la grande famille des Vert et Rouge. Difficile certes, mais aucunement impossible pour un MCA qui ne recule devant rien et lequel a prouvé à maintes reprises qu’il était en mesure de relever n’importe quel défi y compris les plus extrêmes. Comme preuve, le Mouloudia a enfin réussi à se débarrasser de cette histoire de bête-noire avec le WA Tlemcen qui a quand même, duré 9 longues années. Le Doyen a aussi confirmé sa suprématie au niveau de la capitale en occupant loin devant, la première place avec à la clé 5 victoires et 2 nuls en 7 derbies en attendant le dernier face au CR Belouizdad prévu pour l’avant-dernière journée.C’est pour dire, que le Mouloudia version 2009/2010 n’a vraiment, rien à voir avec ceux des saisons précédentes où les grandes déceptions étaient toujours de la partie. En d’autres termes, le MCA de l’exercice en cours, a enfin retrouvé le chemin des ambitions comme le confirme si bien le parcours impressionnant déjà réalisé en l’espace de 28 rounds de championnat. M. B.

MCA-Sonatrach, le divorce ?

Tout porte à croire que la longue histoire d’amour entre le Mouloudia d’Alger et la Sonatrach est sur le point de connaître une fin que personne n’attendait. En effet, car on parle même d’un éventuel divorce officiel entre les deux parties après qu’il s’est avéré que les responsables de la grande société pétrolière ne veulent toujours pas débloquer de nouvelles subventions au MCA comme ce fut le cas durant les 30 dernières années. Mieux encore, le Mouloudia d’Alger a, pour la première fois depuis 1977, livré un match de championnat sans le sigle de la Sonatrach. Une première qui n’a qu’une seule explication, le fameux divorce est sur le point d’être consommé sauf si les hauts responsables de la Sonatrach et surtout, ceux du ministère des Mines voient les choses autrement eux, qui ont toujours promis d’aider le Doyen des clubs algériens jusqu’au bout. Mais en attendant, c’est le Mouloudia le plus grand perdant dans cette histoire. En effet, puisque le club a déjà perdu 13 sections en faveur du Groupement Sportif Pétroliers présidé par Mohamed Djouad en dépit de tous ces fameux milliards promis le jour de la restitution du sigle de la section football aux anciens dirigeants du vieux club algérois. Mais visiblement, il s’agit là bel et bien d’un volte-face des responsables de la Sonatrach qui ont fait marche arrière. La Sonatrach est libre de sponsoriser les clubs, où ses interêts sont préservés. M. B.


05

Les Kabyles assurent LIGUE DES CHAMPIONS

Maracana N° 1098 — Lundi 26 Avril 2010

JSK 2 - PETRO ATLETICO 0

Fiche technique

Stade : 1er-Novembre Affluence : Faible Arbitres : Eddy, Maillet, Menkouande, Damoo Avertissements : Coulibaly (55’) (JSK) ; Loco (60’) (Atletico) Expulsion : Carlos Santana (85’) (JSK) Buts : Hamiti (52’), Aoudia (85’) (JSK)

JSK :

Hadjaoui, Meftah, Oussalah, Coulibaly, Belkalem, Douicher, Maroci, Tedjar (Echergui 69’), Hamiti, Seguer (Cherif El Ouazzani 82’), Aoudia. Entraîneur : Geiger

Petro Atletico :

Lama, Jamualha, Loco (Kasuba 65’), Cassouma, Nuho, Job (Balinba 72’), Charra, Etah, Avex (Joaka 59’), Santana Carlos, Mabina. Entraîneur : Bernardino

D

g Par Saïd Aberkane

ès l’entame, les Kabyles prennent la direction des opérations en pressant leurs adversaires ? Procédant par un jeu rapide et varié, le milieu de terrain des Canaris composé de Douicher, Maroci et Tedjar était très actif e ratissait toutes les balles qu’il distillait aux attaquants Hamiti, Aoudia et Seguer qui, à eux trois, ont raté pas moins de trois occasions nettes d’ouvrir le score. A la 16e minute de jeu, Seguer bien servi dans les 16,50 mètres lève un peu trop sa balle qui rase la transversale, alors qu’il était seul face au gardien angolais. Quatre minutes plus tard, c’est au tour de Tedjar qui, des 25 mètres, tira en force et le gardien adverse, d’une manchette, met la balle en corner. Juste après cette action, les angolais qui procèdent par des contres, mettent en difficulté Hadjaoui et sa défense à deux reprises. La vivacité et la rapidité d’exécution des attaquants du Petro Atletico ont réussi à mettre à plusieurs reprises les défenseurs Kabyles dans des situations de sauvetage. A la demi-heure de jeu, les angolais se font de plus en plus dangereux avec un jeu en profondeur ont mis l’axe central Belkalem, Coulibaly en difficulté bien des fois. Bien en place et convenablement disposés au milieu de terrain et en défense, les joueurs du Petro n’ont laissé aucun espace aux coéquipiers du capitaine Rabie Meftah. Dans leur périmètre défensif, les visiteurs optent pour le marquage strict qui ne laisse aucun espace aux Aoudia, Suguer e Hamiti qui sont restés bloqués à 30 mètres du gardien angolais. Même le jeu de la formation de Tizi Ouzou sur les couloirs, à partir d’Oussalah et Meftah, n’a pas bien fonctionné comme à son habitude, car les attaquants angolais de couloirs prenaient en

GEIGER : «On a fait ce qu’on attendait de nous»

charge ces deux joueurs, dès qu’ils étaient en possession du ballon. Cette façon de jouer des angolais a compliqué le dispositif tactique mis en place et le jeu des Kabyles où les occasions se comptaient sur le bout des doigts. Les angolais, avec leur schéma défensif et la prudence qui les caractérisait ont préservé leur cage, jusqu’au coup de sifflet pour la pause citron. A la reprise et après le repositionnement des joueurs Kabyles par l’entraîneur Geiger, un pressing met en difficulté leurs adversaires qui s’avouèrent battus sept minutes après la reprise. En effet, sur une balle en profondeur, Hamiti décalé à droite dans les 18 m, d’un tir croisé, ne laisse aucune chance au gardien et ouvre le score pour la JSK. Après ce but, les Camarades de Maroci augmentent le rythme et ratent à plusieurs reprises d’aggraver la marque. Une première fois par Hamiti (60’) qui rate l’immanquable lorsqu’il reprend une balle relâchée par le gardien du Petro et la met dans les décors., alors qu’il se trouvait à 1

«Nous sommes tombés aujourd’hui sur une bonne équipe angolaise qui é été de bout en bout bien en place, ce qui a fait que nous avons eu quelques difficultés pour la contourner. Mais en dépit de la difficulté de la tâche je crois que nous avons fait ce qu’on attendait de nous, c'est-à-dire gagner. Il ne faut pas faire la fine bouche, on marque quand même deux buts ce qui n’est pas rien. Je crois qu’avec plus concentration devant les buts adverses, on aurait pu l’emporter avec un score plus large, mais on ne refait pas le match, c’est comme çà et pas autrement. Je pense qu’avec deux buts ce n’est pas fini pour nous bien au contraire.»

mètre de la ligne de but. Dans la minute qui a suivi, c’était au tour de Aoudia qui, d’une tête piquée, bat le gardien mais ce dernier, d’une manchette, sauve miraculeusement sa cage. Deux occasions nettes de prendre le large se présentèrent, mais la malchance prive les Kabyles de creuser l’écart. Alors qu’on jouait la demi-heure de jeu de la seconde mi-temps. Les angolais, eux, jouaient en deux lignes compactes et procèdent par des contres, depuis le rond central. Mais, la charnière centrale de la JSK était à chaque fois présente. La pression Kabyle s’accentue au fil que le chrono s’égrenait. Une nouvelle occasion nette d’aggraver le score sera gâchée par Coulibaly et ce à 10 minutes de la fin du temps réglementaire, d’une

tête rageuse, a failli marquer mais le gardien angolais, du bout des doigts, met le cuir en corner. Alors qu’il ne restait que deux minutes à jouer, Aoudia, enfin, libère ses camarades en envoyant de la tête la balle au fond des filets du gardien du Petro, suite à une ouverture lumineuse d’Echergui, à partir de la droite. A 2-0, les jeux étaient faits et les Kabyles auront fait la différence avant l’issue du match. Et trois minutes de temps additionnel n’apporteront rin de nouveau au tableau de marquage. A la faveur de ce score, la JSK a pris une bonne option en perspective du match retour, prévu à Luanda, en Angola, dans une quinzaine de jours. A. S.

g

tion sur la pelouse pour les échaffements. Ce qui a fortement plu au gardien de but de la JSK qui n’a pas été insensible puisqu’il a lui aussi salué les supporters.

L’Ambassadeur de l’Angola présent

Son Excellence l’ambassadeur de l’Angola en Algérie était présent à la tribune officielle du stade du 1er-Novembre. Il était accompagné du wali de Tizi Ouzou et de plusieurs personnalités de la wilaya.

Kadri délégué de la FAF

g

Ali Kadri, le président de la Ligue de football de la wilaya de Tizi Ouzou, était présent à cette rencontre mais en qualité de délégué de la FAF.

Les Angolais les premiers sur le terrain g

Les joueurs du Petro Atletico ont foulé la pelouse du stade du 1er-Novembre à 16h 20 pour être préçis. Il va sans dire qu’il ont été accueilli par les sifflets des supporters kabyles.

Ovation pour Hadjaoui g

Hadjaoui a été fortement applaudi par le public du 1er Novembre dès son appari-

Echergui étincelant

g Mis sur le banc des remplaçants, Driss Echergui a été quand même incorporé en lieu et place de Tedjar à la 69’l’entraîneur Geiger lui a préféré Seguer. Mais dès son entrée Echergui s’est illustré par sa clairvoyance et sa lucidité dans le jeu, c’est lui qui avait donné la balle de break pour Aoudia.

Berchiche toujours absent g

Cela fait plusieurs semaines que le défenseur axial Berchiche ne fait pas partie des 18. Le joueur n’étant pas blessé et encore moins sous le coup d’une quelconque suspension, on suppose donc qu’il n’entre plus dans les plans de Gieger.

Berrefane préféré à Mazari g

Mourad Berrefane a été préféré à Mazari pour le poste de deuxième gardien de but. Ces deux gardiens suppléants alternent pour cette place sur le banc depuis des années maintenant. A. S.


06

LIGUE DES CHAMPIONS

Maracana N° 1098 — Lundi 26 Avril 2010

Le CRB dans le viseur

DES KABYLES JSK-PETRO ATLETICO

g Par Aomar Moussi

Les Kabyles, qui ont disputé hier un match comptant pour le 3e tour de la Ligue des champions africaine face au Petro Atletico, replongeront de nouveau dans le bain de la compétition nationale.

I

ls vont en découdre avec la formation belouizdadie, ce vendredi, au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou. Une rencontre qui va rentrer dans le cadre de la mise à jour de la 28e journée du championnat national de Division I. Cette belle affiche entre deux grandes équipes drainera à coup sûr la foule des grands jours. Les joueurs de la JSK, qui ont perdu du terrain en championnat, comme l’atteste cette 7e place qu’ils occupent, s’exercent sans relâche et avec abnégation et avec le plus grand sérieux possible. Les protégés d’Alain Geiger, qui s’activent dans une bonne ambiance et dans de très bonnes conditions, comptent bien rectifier le tir en se présentant sur le terrain avec la nette conviction de s’offrir les trois points pour remonter la pente et se replacer de nouveau. Certes, l’équipe du CRB sait par-

Les camarades de Lamara Douicher comptent bien parfaire leur préparation pour être au top de leur forme ce vendredi. faitement négocier ses sorties en dehors de ses bases, mais les Kabyles ne l’entendent pas de cette oreille. Bien au contraire, les partenaires de Lamara Douicher joueront leur va-tout dans l’unique objectif de rajouter trois autres points à leur compteur et se rapprocher ainsi des équipes du haut du tableau. Les joueurs kabyles savent pertinemment que leur mission ne sera guère facile, mais ils crient sur tous les toits que le dernier mot leur reviendra au finish. Les coéquipiers de Sâad

Tedjar mettront à profit ces trois jours de préparation d’avant cette rencontre pour peaufiner leur préparation. Ils veulent bien mettre à profit l’avantage du terrain et la présence de leur public pour arracher la victoire. Les préparatifs vont bon train du côté de la JSK. Rien n’a été laissé au hasard, et l’entraîneur s’attelle à trouver la meilleure solution posible pour contrer cette équipe du CRB, et les joueurs s’entraînent sans relâche et se concentrent davantage sur leur sujet afin d’être fin prêts ce

vendredi. Ces derniers comptent aborder cette rencontre avec la ferme intention de ne pas la rater, en essayant de remporter la victoire finale pour repartir sur de bon pied et reprendre leur envol. Les Kabyles, qui sont en train de fournir plus d’efforts, savent très bien que l’adversaire a pour nom le CRB et qu’il est difficile à manier, même en dehors de ses bases. Les capés de Geiger comptent prendre toutes leurs dispositions afin de ne pas céder le moindre point. Les Belouizdis, qui comptent eux aussi se replacer en championnat, veulent bien aller le plus loin possible et pourquoi pas terminer cette saison footballistique dans le haut du tableau. Les camarades de Lamara Douicher comptent bien parfaire leur préparation et veulent être au top de leur forme ce vendredi et qu’ils présenteront un bon visage face aux gars de Laâqiba, sinon ils risquent de laisser des plumes.

Prendre les trois points et se replacer

Même si l’adversaire de la JSK a pour nom le CR Belouizdad, les joueurs de la JSK ne sont guère effrayés ; bien au contraire, ils sont animés d’une volonté d’acier. Les coéquipiers de Mohamed

YAHIA CHÉRIF

Rabie Meftah sont déterminés plus que jamais à rafler la mise, en continuant à cravacher dur aux entraînements. La bonne ambiance qui règne au sein du groupe donne beaucoup plus d’assurance aux dirigeants et surtout au staff technique qui croit aux capacités de ses joueurs de rafler la mise face aux Belouizdadis ce vendredi au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou. Ce big match face au CRB intéresse au plus haut point les Kabyles, lesquels le prennent en considération, car ils savent à qui ils auront affaire. Les partenaires de Coulibaly, qui vont reprendre du service ce mardi, sont bien partis pour rétablir l’équilibre et reprendre leur envol en championnat. Les protégés de Geiger sont décidés plus que jamais à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour sortir vainqueurs de cette confrontation très attendue. Le bon état d’esprit qui règne au sein du l’équipe kabyle indique aussi que les Yahia Chérif, Chérif El Ouazzani, Coulibaly et consorts sont désormais déterminés à ne pas lâcher du lest et que ce match face au CRB sera leur vrai départ en championnat. Les camarades de Saïd Belkalem ne jurent que par la victoire pour reprendre leur envol et se replacer dans le haut du tableau. A. M.

«Frustré d’être passé à côté de la qualification à Batna»

Contacté hier dans la matinée, l’attaquant des Canaris, Sid Ali Yahia Chérif, qui était déçu par l’élimination de la coupe d ’Algérie, n’a pas pris part à la rencontre avec le Petro Atletico, match comptant pour le troisième tour de la Ligue des champions d ’Afrique, à cause d’une suspension ; il se dit décidé à s’illustrer lors du match de la mise à jour face au CR Belouizdad au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou…

La situation que traverse actuellement l’équipe ne prête pas à l’optimisme. Les supporters s’inquiètent… J’estime qu’il n’y a pas le feu en la demeure. Nous allons tout faire pour assurer notre qualification à la phase des poules. C’est vrai que pour y arriver, il va falloir retrousser les manches et travailler sans relâche.

Ne pensez-vous pas que vous auriez pu faire la différence bien avant d’arriver aux tirs au but ? Tout à fait, mais Allah ghaleb. Les dieux du stade étaient contre nous, sinon comment expliquer que les montants des buts gardés par Babouche nous ont privé de deux buts certains. Que voulez-vous, il y a des jours ainsi, où tout va de travers et vous ratez tout

Ph : Maracana

D’abord, un mot concernant votre élimination en coupe d’Algérie… Je pense que la chance nous a délaissés et a choisi le camp adverse. Au vu de la rencontre, nous méritions amplement de remporter ce match, mais, hélas, le football est ainsi fait et en a décidé autrement. On n’y peut rien. C’est cruel, mais c’est comme ça. ce que vous entreprenez.

L’inefficacité et la passivité du secteur offensif ont facilité la tâche à la formation batnénne, n’est-ce pas…. Ce n’est pas faute d’avoir essayé, mais je vous dis qu’il y a des jours sans. C’est ainsi qu’est faite la loi implacable du football.

Comment voyez-vous votre avenir au sein de la formation kabyle ? Comme l’ensemble de tous les joueurs qui forment l’équipe kabyle. Je tâcherai de fournir encore plus d’efforts aux entraînements, et ce, dans l’unique objectif de reprendre ma place de titulaire. J’ai assez d’expérience et je saurai comment rebondir. Ne vous inquiétez pas, j’ai du caractère pour ce genre de situations. Je ferai de mon mieux, aux cours des séances d’entraînement, pour pouvoir regagner la confiance du staff technique et refaire surface de nouveau, c’est promis. Avec votre jeune âge, le staff technique pourra bénéficier largement de vos services à l’avenir en vous faisant confiance… Je persiste à vous dire que je n’ai pas signé une licence de titulaire. N’importe quel joueur veut jouer en tant que titulaire, mais seuls onze joueurs auront cette chance et la confiance du staff technique. Donc, il y a

toujours des choix à faire et chaque joueur dans le groupe devra les respecter. Me concernant, j’aimerais bien être parmi le groupe, mais que voulez-vous que je fasse ; donc, je vous assure que je vais revenir face au CR Belouizdad, et ce, pour le compte de la mise à jour du championnat.

Comment voyez-vous cette confrontation ? Ce sera un match très difficile pour les deux équipes qui se connaissent parfaitement ; nous, les joueurs, on doit se préparer sérieusement pour être au top le jour J. En tout cas, le groupe est déterminé à ne pas céder des points à domicile. Il faut confirmer notre bonne santé et cela passera, bien sûr, par une victoire face au CR Belouizdad lors de la prochaine journée du championnat ce vendredi. Les supporters attendent beaucoup de vous ; que leur ditesvous ? Je sais que nos fans ont été quelque peu déçus par l’élimination en coupe d’Algérie, mais on fera de notre mieux pour leur rendre le sourire. Le club a besoin de son aide, surtout dans des moments difficiles, et nous, les joueurs, nous cravacherons durement pour atteindre notre objectif, à savoir la phase des poules pour les satisfaire. Entretien réalisé par Aberkane. S


DIVISION UNE

07

Maracana N° 1098 — Lundi 26 Avril 2010

Le CRB saura-t-il rattraper le train ? CRB

La FAF décrète la professionnalisation des clubs dès 2011

L’instauration du professionnalisme n’est pas pour demain au CR Belouizdad. La crise financière actuelle que vit le club de Laâqiba, provoquant le départ précipité de Mahfoud Kerbadj, est venue confirmer le malaise profond au sein d’une association «hors-la-loi ». Hors la loi, d’abord de par son statut.

L

Le CRB ne disposant d’aucun bien mobilier et immobilier aura-til droit à un régime de faveur quand il sera question de répartir les deniers publics existants.

g Par Hichem Belarbi

’administration locale n’ayant même pas jugé utile de certifier l’existence légale d’un club né, en 1962, de la fusion de deux clubs du quartier de Belcourt, le WRB et le CAB. A son arrivée, l’actuel président a bataillé dur pour la reconnaissance par l’administration locale de l’existence de cette association fondée l’été 1962 en pleine ferveur populaire suite à l’indépendance. Moins de deux années après son accession au trône, Kerbadj découvre le pot aux roses. L’ampleur des dégâts est telle qu’il ne peut répondre aux défis qu’impose la nouvelle démarche de la fédération algérienne induite par l’instruction de la FIFA. La professionnalisation des clubs est un impératif à la professionnalisation du championnat algérien. Le Chabab de Belouizdad est-il prêt à entrer de plain-pied dans ce monde ô combien exigeant en termes de structuration et de financement ? La question est loin de pouvoir intéresser grand monde du côté du Caroubier, où se rencontrent les membres du bureau directeur de

Kerbadj, encore moins du côté de la grande famille du CRB. Le plus gros sujet qui alimente les discussions de ces parties est l’avenir immédiat de l’équipe première engagée dans une épreuve qui n’était pas l’objectif principal du club en juillet dernier. La succession de Mahfoud Kerbadj, elle, n’intéresse pas non plus la vox-populi qui reste à l’écoute de ce qui tourne autour de la vie de l’équipe de Henkouche et, à un degré moindre, celle de Maroc (U20) qualifiée en finale de la coupe d’Algérie où elle retrouvera l’ESS. Pas la moindre perspective pour l’après-mai 2010. Juste quelques négociations en sourdine avec quelques éléments dont le contrat prendra fin dans quelques semaines.

La difficile su ccession

S’il est attendu que Kerbadj quitte ses fonctions au lendemain de cet exercice, le nouveau président du CRB, lui, reste une grande énigme pour les fans du Chabab. Hormis des noms balancés ici et là, la

question ne semble pas avoir été tranchée. Les deux virtuels postulants, Djadi et Kalem, deux personnages qui avaient déjà fait partie des meubles bélouizdadis ne requièrent pas l’unanimité autour d’eux. «Ce sont juste deux candidats de quelques anciens dirigeants qui veulent revenir dans les rouages du club sans oser postuler eux-mêmes à la présidence», nous dira un ancien membre de l’AGO aujourd’hui hors du circuit bélouizdadi. «Je connais assez bien les gens qui tournent autour du club pour savoir qui est animé de bonnes intentions pour le CRB et qui ne l’est pas », précise-t-il. Et de poursuivre : « Personnellement je n’ai rien contre Djadi et Kalem qui ont œuvré à leur manière pour que le CRB recouvre sa gloire d’antan. Seulement, je sais parfaitement que leur candidature intéresse beaucoup plus certains cercles qui mijotent des projets qui ne profitent jamais au club ». De l’avis de notre interlocuteur, ces groupes de pression ont toujours agi pour « leur intérêt » se souciant très peu de ce que sera le CRB de demain. «Nous avons

vécu pendant ces trois dernières décennies des clivages entre des clans qui se disent imbus par la volonté d’offrir plus de stabilité et de prospérité au club. Qu’en est-il aujourd’hui ? Je vous conjure de ne pas me demander à qui profite cette situation. Je suis certain que le Chabab ne se relèvera pas de sitôt. Les jeunes catégories sont délaissées et vous voulez que l’avenir soit assuré. Or, l’avenir ça se travaille aujourd’hui. », affirme cet homme la soixantaine entamée.

Le retour au dirigisme profitable au Chabab ?

Lâché par les pouvoirs publics qui avaient chapeauté le sport-roi depuis la réforme sportive à travers la gestion du sport par les entreprises publiques (Sonacome et la DVP dans le cas du CRB) au début des années 90, le CRB risque fort bien de retour à ses premières amours. Comment ? Dans l’impossibilité de trouver l’homme du consensus la nouvelle loi mise en place par le MJS

impose au club de passer sous des formes juridiques (SARL ou SPA) qui ne plaident pas pour l’implication de gestionnaires élus. A savoir que la composante actuelle de l’assemblée générale n’aura que le nom puisque les affaires du club seront gérées par des personnes désignées par l’Etat à défaut d’être des hommes d’affaires intéressés par la gestion des clubs de football et qui, par conséquent, mettront une partie de leur fortune dans la balance. Ce qui peut permettre, à une certaine mesure, à Adlane Djadi de s’impliquer, en tant qu’industriel, dans la gestion du CRB. En tant que président ou bien administrateur général. Ce qui n’est, en fait, qu’une partie du problème. Le passage au statut de club professionnel nécessitant par ailleurs la mobilisation des compétences, des structures et des infrastructures. Le CRB ne disposant d’aucun bien mobilier et immobilier aura-t-il droit à un régime de faveur quand il sera question de répartir les deniers publics existants (stade, siège et autres) ?. Toute la question est là. H. B.

Dix jours décisifs pour le Chabab

La programmation de la rencontre JS Kabylie-CR Belouizdad comptant pour la 28e journée du Championnat pour ce vendredi 30 avril à Tizi-Ouzou laisse un peu de répit aux gars de Laâqiba. Ce match reporté en raison des engagements de la JSK et du CRB dans les coupes africaines interviendra, en effet, cinq jours après le retour (hier) des Bélouizdadis de leur expédition au Soudan. Le CRB qui a disputé vendredi soir son match Aller des 8es de finale de la coupe de la CAF contre Amal Atbara (1-0) affrontera des Kabyles qui accueillaient hier en fin d’après-midi la formation angolaise de Petro Atletico. Un rendez-vous qui risque de laisser des traces sur le plan physique chez les Canaris qui n’ont pas encore dit leur mot concernant les places du haut du podium. Le Chabab qui a également laissé des forces à Atbara pourrait aura un jour de récupération de plus que les joueurs de Geiger. Les Bélouizdadis qui ont rallié le pays hier matin enchaîneront par un autre rendez-vous le mardi 4 mai contre le CABBA (29ème journée) avant de recevoir le samedi 8 mai les soudanais d’Amal Atbara en match retour de la coupe de la CAF. Autant dire que contrairement à des périodes de cette saison, le CRB dispose d’un calendrier plutôt léger. Les soucis ne seront pas pour autant finis pour les hommes de Henkouche qui devront, au courant du mois de mai, disputer en plus des rencontres face au CABBA (4 mai) et Amal Atbara (8 mai) les cinq dernières journées de cet exercice contre respectivement l’USMH, le NAHD, le CAB, le MCA et le WAT. Soit un total de sept (07) rencontres en 26 jours( du 4 mai au 31 mai, date limite pour la fin de la saison 2009-2010). mai) les cinq(05) dernières journées de cet exercice contre respectivement l’USMH, le NAHD, le CAB, le MCA et le WAT. Soit un total de sept (07) rencontres en 26 jours( du 4 mai au 31 mai, date limite pour la fin de la saison 2009-2010).


08

Maracana N° 1098 — Lundi 26 Avril 2010

Ces jeunes qui arrivent... NAHD

C

Le coach Mihoubi dira être très satisfait de la production de certains éléments qu’il a mis dans le bain pour la première fois.

g Par Raouf Mesbah

Même s’il ne fallait pas attendre grandchose de la rencontre que devait disputer le NAHD face à la JSMB, étant donné que l’équipe a déjà un pied, si ce n’est deux en DII, tout le monde souhaitait voir la réaction de certains jeunes qui ont été mis dans le bain par l’entraîneur Mohamed Mihoubi, disputant de ce fait leur première rencontre avec les seniors.

es jeunes ont donné satisfaction et certains ont même regretté qu’ils n’ont pas été lancés depuis le début de la saison, car cela leur aurait permis de s’aguerrir plus pour qu’ils puissent donner le meilleur d’euxmêmes. Que ce soit l’attaquant Aghiles Aït Ali, ou le milieu de terrain Anis Regad, ou même les Siouane et autres Benayad, tous ces jeunes ont de l’avenir devant eux, même s’ils doivent travailler davantage et se concentrer sur

leur travail. Le coach Mihoubi dira être très satisfait de la production de certains éléments qu’il a mis dans le bain pour la première fois. «Je pense que tout le monde a vu que la pâte existe au NAHD et qu’il faut juste accompagner ces jeunes dans les jours à venir pour leur prodiguer une bonne formation», avouera Mihoubi. Les dirigeants ne comptent pas sur eux pour l’accession, malgré les bonnes dispositions qu’ils ont montrées lors de ce match face à la formation de la

JSMB ; les dirigeants du Nasria ne comptent pas, néanmoins, sur eux pour jouer l’accession en Nationale I, surtout qu’ils ne veulent pas leur faire brûler les étapes. Un dirigeant nous avouera qu’il faudra que ces jeunes continuent leur formation et que pour l’accession, il faudra des joueurs plus chevronnés qui ne seront pas influencés par la pression qui sera exercée sur eux, étant donné qu’ils devront faire face à des situations quelque peu difficiles. R. M.

BEN AMRI S’ILLUSTRE ET SE BLESSE

Le jeune arrière droit, Djamel Ben Amri, s’est illustré lors de ce match face à la JSMB. En effet, Ben Amri a été l’un des meilleurs éléments sur le terrain tout au long de ce match et a beaucoup aidé ses coéquipiers en attaque ; pour preuve, il a été le passeur lors de ce match puisque c’est lui qui a effectué le centre en retrait pour son coéquipier Aït Ali, qui ne s’est pas fait prier pour inscrire le but du NAHD. De nombreux

observateurs le comparent déjà au longiligne arrière droit du NAHD dans les années quatre-vingts, Chaâbane Merzekane. Par ailleurs, Ben Amri a ressenti quelques douleurs à la cheville, disant que c’est ce qui fait qu’il n’a pas pu continuer le match à la fin, puisqu’il a dû être remplacé par son coéquipier Ali Mazari. Le joueur avoue qu’il sera, néanmoins, rétabli dans les tout prochains jours.

NEHARI : «Nous jouons mieux quand on est libérés psychologiquement» Le défenseur Bilal Nehari pense que son équipe joue mieux quand elle n’a rien à perdre et estime que les jeunes qui ont été alignés ont un avenir devant eux.

Que pensez-vous de ce nul face à la JSMB ? Je pense qu’on pouvait faire mieux et qu’on pouvait bien remporter ce match que nous avons abordé avec une grande détermination pour tenter de nous reprendre, mais encore une fois, la chance n’a pas été de notre côté et nous avons laissé filer deux points très importants à domicile. Parfois, le football est ainsi fait et on n’y peut rien. Pourtant, les Bougiotes n’étaient pas bien en place lors de ce match ? En effet, la JSMB n’a pas joué à sa véritable valeur et sincère-

ment, on pouvait bien l’emporter, surtout que l’adversaire nous a quelque peu sous-estimé après l’incorporation par l’entraîneur de certains jeunes éléments. Malgré cela, on n’a pas su profiter de l’occasion pour l’emporter.

Vous avez quand même surpris avec ces jeunes qui ont brillé lors de ce match... Effectivement, les jeunes incorporés par l’entraîneur pour ce match ont tiré leur épingle du jeu et se sont bien comportés et cela n’est pas une surprise, étant donné que ces joueurs s’étaient bien préparés tout au long de la semaine écoulée et le NAHD est connu pour être une véritable école qui enfante toujours de bons jeunes. J’espère seulement qu’ils trouveront toute l’attention de la part des dirigeants pour qu’ils puissent progresser. Le NAHD joue mieux en

étant libéré de toute pression... Oui, on joue mieux quand on est libérés psychologiquement, et cela tout le monde l’a remarqué. De toute façon, je pense qu’il ne faut pas abandonner et se donner à fond lors des prochaines rencontres du championnat pour sauver l’honneur et montrer que nous ne méritons pas ce qui nous arrive. Avez-vous pris une quelconque décision quant à votre avenir, étant donné que votre contrat va expirer cette fin de saison ? Je n’ai pris aucune décision jusqu’à maintenant, car je suis concentré sur la fin de saison avec mon équipe et je ne veux pas me prendre la tête avec cette question de contrat. Je verrai de toute façon à la fin de la saison et je prendrai une décision en mon âme et conscience, en étudiant toutes les offres. R. M.

DIVISION UNE HARROUCHE PRIÉ PAR LES DIRIGEANTS DE REMPILER

Les dirigeants du Nasria, et à la fin de la rencontre face à la JSMB, ont eu une discussion avec le jeune milieu de terrain du NAHD, Hocine Harrouche, qu’ils ont prié de rester au club, étant donné qu’il a été engagé à titre de prêt du Paradou AC et qu’il devra retourner vers son ancienne équipe à la fin de la saison en cours. Les dirigeants du NAHD et surtout Bouderouaya, se sont dit prêts à discuter avec le patron du PAC pour tenter de le convaincre de leur libérer le joueur. Par ailleurs, Harrouche leur a avoué aussi qu’il se sentait bien au club et qu’il ne trouvait pas d’inconvénient à renouveler son contrat s’ils arrivent à convaincre Zetchi.

ASSELAH DÉMENT AVOIR CONCLU AVEC LA JSK

Le gardien Abdelmalek Asselah a démenti avoir tout conclu avec le président de la JSK, Moh Cherif Hannachi, en avouant que le contact de la JSK n’est pas le seul, mais qu’il n’a pas pris encore de décision finale quant à sa prochaine destination. «Ce n’est pas vrai que j’ai conclu avec Hannachi. Ce dernier s’est rendu en Libye pour nous apporter son soutien et non pour me contacter ou contacter qui que ce soit», affirmera Asselah, qui préfère tout laisser à la fin de la saison pour ensuite parler des contacts, en avouant qu’il se concentre plus sur le NAHD.

AîT ALI FIER D’AVOIR MARQUÉ

Le jeune junior, Aghilas Aït Ali, s’est dit être fier d’avoir marqué le premier but de son équipe face à la JSMB, en ajoutant que ce premier but avec les seniors restera à jamais gravé dans sa mémoire, surtout qu’il est venu à un moment où il s’attendait peu à être avec l’équipe première. Aït Ali dira qu’il tentera d’accroître ses efforts pour tenter d’être toujours àla hauteur de la confiance placée en lui et qu’il fera tout pour ajouter d’autres buts à l’avenir.

REGGAD S’EN SORT BIEN

Pour sa part, l’autre jeune du Nasria, le milieu de terrain Anis Reggad, a effectué aussi une bonne partie et s’en est bien sorti, surtout qu’il a été la jonction entre la défense et l’attaque. Reggad a, néanmoins, souffert des interventions musclées des joueurs de la JSMB, parce qu’il avait tendance à trop garder la balle. R. M.


DIVISION UNE

Maracana N° 1098 — Lundi 26 Avril 2010

Terminer sur le podium

g Par Lotfi Salhi

El Harrach est sur une courbe ascendante depuis la phase retour et le large score obtenu devant le MC Oran sur le score (5-2) en est la meilleure preuve.

P

ourtant, la partie ne s’annonçait pas du tout facile pour les Jaune et Noir devant un adversaire en quête de victoire depuis plusieurs semaines pour améliorer sa position au classement. Les camarades de Djabou avaient débuté en force la partie et arrivent à prendre l’avantage à la quatrième minute de jeu. Piqués dans leur amour-propre, les Hamraoua reprirent la direction du jeu et égalisèrent quelques minutes après. Après avoir rejoint leur vis-à-vis au score, les visiteurs ferment par la

DOUKHA : USMH

«Je jouerai au Portugal la saison prochaine»

=Victoire dédiée à Hanitser

Les joueurs ont dédié cette victoire à leur coéquipier Hanitser qui n’a pu prendre part à cette confrontation de peur que les Oranais formulent des réserves à son encontre, lui qui a purgé une année de suspension, mais à qui il reste l’automatique.

=L’USMH n’a pas perdu depuis plusieurs semaines Les Jaune et Noir n’ont plus perdu depuis le match contre le WAT qui remonte à la quatrième journée de la phase retour, et depuis, ils n’enregistrent que de bons résultats.

=Laïb veut garder Charef

Le premier responsable harrachi essayera de convaincre Charef pour continuer son aventure avec l’USMH où il compte jouer les premiers rôles la saison prochaine. Reste maintenant à savoir si l’entraîneur lui donnera son accord ou pas pour rester à la barre technique des Jaune et Noir.

=La commission de préparation installée

suite toutes les issues de jeu. Cette situation gêna quelque peu les joueurs de Charef pour développer convenablement leur système de jeu. Mais avec leur volonté de fer qui les a toujours animés, les Harrachis ajoutèrent quatre réalisations à un score lourd que personne ne s’attendait devant une bonne formation oranaise. Ce succès largement mérité au vu de leur excellente prestation place les Harrachis en troisième position au classement. Ils comptent maintenant faire tout leur possible pour ne pas la céder afin de participer à une joute internationale. «Je pense qu’on mérite largement de terminer troisième pour réaliser notre rêve qui n’est autre qu’une participation à une compétition continentale», dira Bechouche, adjoint de Charef. Les joueurs sont décidés à disputer une compétition et capables aussi de représenter dignement l’Algérie.

La commission de préparation de l’AG a été installée hier par Laïb, elle est composée de trois personnes, à savoir Aïchour, Benachour et Saïdou pour établir un rapport moral et financier. Il sera débattu lors de l’assemblée qui se tiendra après la rencontre face à l’ES Sétif.

=Djabou sera transféré en Allemagne

Le gardien de but Azzedine Doukha ne cesse pas d’étonner tous les observateurs par ses excellentes prestations, depuis la phase retour, il avait attiré de nombreux recruteurs. Mais il semble intéressé d’aller tenter sa chance au Portugal au club de Vitoria-Setubal. Reste si Laïb va le libérer. Pour le moment, il est concentré sur le reste de ce parcours. «Je me contente de continuer à travailler, tout en souhaitant que mon équipe arrache la troisième place. Ce classement nous permettra de jouer une compétition internationale en espérant faire un bon parcours», conclut-il. L. S.

Selon des sources proches du club, le père de Ziani a pris dernièrement contact avec un dirigeant harrachi pour le transfert de Djabou en Allemagne.

=Reprise demain

Après leur large succès face au MCO, la direction du club a accordé deux jours de repos aux joueurs pour récupérer un peu des efforts fournis. Ils reprendront demain du service au stade Lavigerie pour préparer leur prochain rendez-vous.

=Hanitser en veut aux dirigeants oranais

L’actuel buteur de l’USMH, à savoir Hanitser que nous avons contacté hier, affirme que les dirigeants ont trouvé cette astuce pour qu’il ne soit pas de la partie de peur de leur inscrire des buts vu l’excellente forme qu’il affiche actuellement. Et pour essayer aussi de perturber leurs coéquipiers sans pouvoir le faire. Enfin de compte, les Hamraoua ont reçu une cinglante raclée qu’ils ne vont pas oublier de sitôt.

Place à la finale ! g Par Yefsah Wahab

Après l’importante victoire acquise, samedi sur l’ASK, le CA Batna aurait tout le temps de préparer sa finale de Coupe d’Algérie dans la sérénité.

L

a confrontation avec les Khroubis n’a pas été facile, Biskri a appréhendé à juste titre ce match, car ce n’était pas facile de jouer l’ASK lorsqu’on venait de sortir d’une qualification pour la finale de la Coupe d’Algérie et surtout quand on n’a pas moins de dix joueurs sous la menace du troisième carton jaune synonyme d’une privation de participation à la finale de ce 1er mai. Les camarades de Daira ont dû se passer de pas moins de cinq titulaires, Bourahli, Boukhlouf, Benhacène et Babouche étaient sur le banc et Chebana et Karboua étaient dans les tribunes pour intoxication. Biskra a eu toutes les difficultés pour former son onze. Après cette victoire contre l’ASK, c’est désormais la coupe qui est en ligne de mire des Batnéens. La reprise des entraînements et l’entame de la préparation de cette finale débutera ce lundi au stade de l’Opow, l’équipe quittera Batna mercredi à destination d’Alger, elle élira domicile à l’hôtel El Marsa, loin des regards et de la pression. Deux séances d’entraînements sont programmées au stade de Rouiba le jeudi et le vendredi prochain.

A la sortie des deux équipes du tunnel du stade, les joueurs Khroubis ont constitué une haie d’honneur pour accueillir la sor-

tie des joueurs du CAB, une très belle manière de féliciter les Batnéens pour leur qualification en finale de coupe d’Algérie.

Les oreillettes de la discorde

Décidément, les oreillettes nouvellement instaurées auprès de nos arbitres semblent engendrer plus de discorde que d’accord entre le trio d’arbitrage. C’est en tout cas ce que tout le monde a remarqué samedi, lors du CAB-ASK lorsque M. Houasnia a eu des difficultés avec son matériel à la mi-temps. Ce qui a contraint le trio à démarrer la seconde période avec cinq minutes de retard.

Biskri a pris des risques

En laissant pas moins de cinq titulaires sur le banc, Biskri a pris des risques contre l’ASK, la première mi-temps a été catastrophique pour les Batnéens, ce n’est qu’après l’incorporation de Bourahli, Boukhlouf et Benhacène que la victoire s’est dessinée. On peut dire que le coah n’avait pas tellement de choix.

Aouiti marque des points

Aouiti a été titulaire face à l’ASK, sa grande prestation contre la bande à Aït Djoudi va plaider pour lui pour jouer la finale. Aouiti a marqué des points que l’entraîneur Biskri prendra très certainement en compte dans son choix pour la désignation du gardien de la finale CABESS.

Kab ratera la finale

Lamine Kab est le seul joueur qui a écopé de son troisième carton jaune, un carton

qui va le priver de la finale, Kab était très affecté à la fin du match. Il est allé même suppléer l’arbitre pour lui pardonner. “C’est un rêve qui s’écroule pour moi, j’ai touché la balle de la main en position d’attaque, c’est vraiment injuste de me priver d’une finale de Coupe d’Algérie.

Des costumes pour la délégation

La délégation du CA Batna ira à Alger en costume officiel, c’est un fournisseur privé qui le ramène d’Italie, un costume bleu marine avec cravatte rouge et chemise bleue, les couleurs du club sont respectées.

Cérémonie après la finale

L’administration du CAB a lancé des dizaines d’invitations pour le samedi après le match à l’hôtel El Marsa. Comme quoi, du côté du CAB, on demeure optimistes quant à l’issue de cette finale.

Biskri félicité par Aït Djoudi

A la fin de la rencontre CAB-ASK, le coach de l’ASK Aït Djoudi s’est longuement entretenu avec son homologue batnéen qu’il a tenu à féliciter pour la finale et surtout à lui souhaiter bonne chance pour samedi.

300 DA le ticket de la finale

=Medahi (MCO) contacté

Juste après la rencontre, les dirigeants harrachis ont approché le joueur oranais Medahi pour le convaincre à vêtir les couleurs Jaune et Noir la saison prochaine.

CAB

L’ASK honore le CAB

09

Le ticket d’entrée pour la finale CABESS a été fixé à 300 DA par les organisateurs, 20 000 billets sont été réservés aux Batnéens, la vente se fera à partir de mardi à Batna.

DAîRA : «Maintenant, on pense à la finale»

Le buteur du CAB-ASK n’est autre que le défenseur Daïra, auteur d’une grande prestation. L’enfant de Souk Ahras ne pense plus qu’à la finale, il nous en parle.

Difficile victoire que celle acquise contre l’ASK, non ? Oui, on s’attendait à cette difficulté, car on venait de sortir d’une demi-finale éprouvante. En plus, tous les joueurs pensaient à la finale et comme nous avons bon nombre sous la menace d’un troisième carton, vous imaginez un peu dans quel état d’esprit ,on a abordé ce match. Maintenant place à la finale. Absolument, on a glané les trois points contre l’ASK. Maintenant, on pense à la finale qu’on va préparer sereinement. Quelles sont les chances du CAB dans cette finale ? Nos chances sont les mêmes que celles de notre adversaire, c’est du 50-50%. Une finale reste une finale. Tout le monde place l’ESS comme favori. Sur le papier, l’ESS est favorite, mais croyez-moi, la vérité sera celle du terrain. Etre en finale, c’est déjà un grand acquis, on a rien à perdre, on va se donner à fond pour ne rien regretter et tout ce que Dieu nous réservera, ça sera notre destin, c’est de cette manière qu’on va prendre cette finale. W. Y.


10

Une victoire non rassurante L' Maracana N° 1098 — Lundi 26 Avril 2010

ESS

DIVISION UNE Lemmouchia incertain contre le CABBA

g Par Yasser Malki

Entente de Sétif a réalisé une petite victoire pas du tout rassurante avec la plus petite des marges lors de la rencontre face à la formation zmbienne du FC Zanaco dans le cadre de la manche aller du troisième tour préliminaire de la Ligue des champions africaine. Une victoire pas du tout rassurante à ce stade de la compétition. Les poulains de Zekri ne sont pas à l'abri d’une mauvaise surprise au match retour et devront être très vigilants et prudents. Pour revenir à la rencontre, les Ententistes pouvaient marquer plus d’un but si Hemani et compagnie avaient évolué avec plus de sang-froid et loin de la précipitation qui a caractérisé les joueurs de l’ESS. L’essentiel, comme l’a si bien dit le coach zekri à la fin de la rencontre, est que son équipe n'a

pas encaissé de buts, ce qui aurait été un autre handicap à surmonter tout en montrant son optimisme et sa confiance quant au retour de son équipe avec la qualif’ de la Zambie. Dès aujourd'hui, les Sétifiens devront oublier cette rencontre et penser aux prochaines échéances qui les attendent au cours de cette semaine à com-

3 MATCHS EN 10 JOURS

mencer par le match de mise à jour du championnat prévu ce mardi face aux voisins du CABBA. Une rencontre où les poulains de Zekri sont condamnés à emporter coûte que coûte pour espérer garder leurs chances intactes pour la course au titre de champion et éviter de tomber en crise à trois jours de la finale de la coupe

Le marathon se poursuit pour les Sétifiens

L

es poulains de Zekri, qui poursuivent leur marathon de rencontres toutes compétitions confondues (championnat, coupe d'Algérie et Champions League africaine), seront appelés à disputer 3 matches en 10 jours. Après avoir livré leur match aller du

pour rentrer en stage bloqué de quatre jours afin de préparer la finale de la coupe d'Algérie face au CAB prévue le 01 Mai prochain au complexe du 5-Juillet. Après cette finale, les Ententistes n’auront même pas le temps de savourer, en cas de victoire, puisqu’ils seront

donne une moyenne d’une rencontre tous les 3 jours. A ce sujet, le staff technique n’a pas caché son inquiétude et il ne faut pas s’attendre à une grande charge de travail au cours de la séance de reprise cet après-midi. Le staff technique tâchera, dans un premier temps, de maintenir la forme de ses joueurs et aussi de remettre sur pied les plus fatigués d’entre eux à l’image des internationaux qui auront subi un programme très chargé durant ces deux dernières semaines.

Faire tourner l’effectif

troisième tour de la Ligue des champions face au FC Zanaco samedi dernier, les coéquipiers de Lemmouchia recevront ce mardi leurs voisins du CA Bordj Bou Arréridj dans le cadre de la mise à jour du calendrier du championnat national. Le lendemain, les Sétifiens seront en déplacement vers la capitale

appelés à disputer un troisième match en l'intervalle de 10 jours face à l'USMH cette fois-ci au stade du 8-Mai-45 dans le cadre de la 30e journée du championnat national, soit un jour avant leur déplacement vers Lusaka. Les Ententistes auront livré, au total, 3 matchs en l’espace de 10 jours ce qui nous

Pour parer à la fatigue physique, le staff technique dispose de plusieurs solutions. La première, c’est de maintenir la charge de travail à un degré pas très élevé, et d’axer beaucoup plus sur la récupération, notamment pour les titulaires. La seconde solution est de faire tourner l’effectif qui est composé de pas moins de 25 joueurs. D’après les observateurs, c’est cette seconde possibilité qui serait la plus appropriée en cette période. Le staff technique pourrait donc faire tourner son effectif, d’autant qu’à l'Entente, il existe des doublures à chaque poste. Ce qui donnera à chacun un temps de jeu considérable, avant la fin de l’exercice en cours. Y. M.

d'Algérie. Un résultat autre que la victoire pourrait chambouler tous les calculs de l’Aigle noir. Pour ce faire, les Ententistes entreront en stage à l'hôtel El Hidhab à Sétif pour bien préparer cette finale et se déplaceront vers Alger à bord d'un vol spécial vendredi à 18h. Y. M.

Premier penalty raté ns des Snoémtinifatioie n du

Depuis la ouredine à la coach Zekri N chnique de tête du staff te tif au mois de l'Entente de Sé ier, c'est le rn décembre de que les lty na premier pe . Sétifiens ratent

Les Sétifiens ont déposé leur dossier de visas hier

Dans le même contexte, la majorité des joueurs se sont déplacés, hier matin, à Annaba, pour déposer leurs demandes de visas, auprès du consultat général de France, à Annaba, pour leur déplacement en Ligue des champions et lors du stage d'intersaison.

Les internationaux au siège de la FAF Les

cinq joueurs de l'E de Sétif, (Hadj Aïss ntente a, Laïfaoui,Chaouch i,Metref et Yakhlef), qui sont su des 30 joueurs , co r la liste nvoqués pour le prochain sta ge de la sélection nationale en Suisse pour la préparation du Mondial, se sont déplacés hier à Alger sur co nvocation de la FAF.

Blessé à la cheville depuis le match contre l'ASO, le milieu de terrain de l'ESS, le Francoalgérien Khaled Lemmouchia n’a pas encore repris les entraînements. Hier matin, il était à l’hôpital pour passer des radiographies. Son absence à la séance de reprise prévue aujourd'hui est certaine mais il y a une certaine inquiétude parmi les supporters qui s’interrogent sur sa participation mardi pour le match contre le CABBA.

«Ce n’est pas méchant, normalement, je serai sur le terrain face au CABBA»

Interrogé sur son état de santé et sur sa participation contre le CABBA, Lemmouchia nous a déclaré : «C’est une blessure légère à la cheville qui, normalement, ne devrait pas m’empêcher de jouer ce mardi. Il reste encore trois jours pour le match, ce sera largement suffisant pour être rétabli. Normalement, je serai sur le terrain contre le CABBA, mais pour l’instant, rien n’est encore sûr. J’attendrais la dernière minute pour être fixé sur la participation à ce match.»

Et de quatre pour Delhoum

En inscrivant l'unique but de son équipe , samedi dernier , face au FC Zanaco , dans le cadre du match aller du dernier tour préliminaire de la Ligue des champions africaine, le joueur polyvalent de l'ESS, Mourad Delhoum a inscrit son quatrième but cette saison et la troisième en ligue des champions après avoir déjà marqué deux buts face à l'union de Douala.

reprise aujourd'hui

Après un jour de repos, à l'issue de leur rencontre d'avant-hier face aux Zambiens du FC Zanaco, les Sétifiens devront reprendre les entraînements aujourd'hui, pour préparer le prochain match face au CABBA, dans le cadre de mise à jour du calendrier.


DIVISION UNE

Maracana N° 1098 — Lundi 26 Avril 2010

BOUKACEM : USMB

«Nous resterons en D1» nous sont très utiles pour la suite du parcours.

Votre prochaine sortie ce sera face à l’USMAn au stade du 19 Mai 1956, comment voyez-vous cette rencontre ? Les camarades de Rebih étaient en perte de vitesse lors des deux dernières rencontres face à l’USMA et le MCEE. La rencontre ne sera pas facile, elle sera prise au sérieux par le groupe, nous devons réagir et profiter du huis clos pour revenir avec un résultat probant, ce qui va nous permettre de gagner la confiance de nos supporters et améliorer notre position au classement général de la D1.

g Par Ahmed Tahi A la fin de la rencontre USMB-USMA, le gardien de but blidéen no 2, Boukacem Khaled, s’est confié à nous. Il n’est nullement gêné par le statut de deuxième gardien, il nous dira : «Ghalem est l’un des meilleurs gardiens de but dans le pays et j’ai appris beaucoup de choses à ses côtés.»

«Ghalem est l’un des meilleurs gardiens de but dans le pays et j’ai appris beaucoup de choses à ses côtés», dira Boukacem.

L’USMB a réussi sa 7e victoire de la saison face à l ’ U S M A , u n commentaire ? Je pense que nous avons prouvé aujourd’hui que l’équipe pouvait faire mieux que ça ; c’est un bon résultat que nous méritons, car nous avons fait un match plein, l’équipe s’est bien défendue face à une jeune équipe usmiste qui nous a posé beaucoup de problèmes à plusieurs reprises ; l’essentiel c’est d’avoir empoché les trois points de la victoire qui

Le groupe semble serein pour l’avenir, n’est-ce pas ? Bien sûr, le groupe est solidaire, il affiche de bonnes dispositions et travaille dans un esprit familial et est décidé à relever le défi. La dernière victoire face à l’USMA l’a galvanisé et lui a donné des ailes pour se surpasser et atteindre l’objectif assigné, qui est le maintien.

Ghalem, le portier titulaire n° 1, cela ne vous gêne-t-il pas ? Mohamed, c’est le no 1, j’ai appris beaucoup de choses à ses côtés, il me donne de bons conseils, nous tirons la charrue dans le même sens pour l’intérêt du club. La concurrence, ça me stimule à travailler davantage pour gagner la confiance du coach à l’avenir. Vous êtes optimiste pour l’avenir ? Bien sûr, il faut être optimiste dans la vie ; personnellement, je retrouve mes repères à l’USMB et pour ce qui est du groupe, son jeu s’est amélioré et les joueurs s’expriment nettement mieux ; nous n’avons aucune raison de ne pas croire en nos chances de maintien. Qu’avez-vous à dire à vos supporters ? Tout simplement de continuer à nous soutenir encore, comme ce fut le cas face à l’USMA, le groupe est conscient de faire des sacrifices pour que l’USMB conserve sa place en Division I l’an prochain.

Reprise des entraînements hier

Le coach Assas a tracé un programme de travail qui s’étalera sur les deux journées d’hier et d’aujourd’hui, avant la rencontre qui mettra aux prises l’USMB à l’USMAn, mardi prochain au stade du 19 Mai 1956 pour le compte de la 29e journée du championnat Nedjma Division I. La séance d’hier s’est déroulée dans une bonne ambiance après la précieuse victoire réalisée face aux poulains de Nourredine Saâdi. De bon augure en tout cas, en prévision des prochaines rencontres qui s’annoncent d’ores et déjà difficiles, à commencer par le prochain rendez-vous où les Vert et Blanc auront à croiser le fer avec les Tuniques rouges, tout autre résultat que la victoire n’est pas permis. A. T.

11

• Le doublé d’Ezeitchel

Le Tchadien Ezeitchel, lors de la dernière rencontre, a été le bourreau des Rouge et Noir, qui a vu la victoire des Blidéens face aux gars de Soustara, grâce à deux buts marqués par l’attaquant Ezeitchel ; par la même occasion, ce dernier augmente son capital buts à cinq réalisations, dont une en coupe d’Algérie face à la JSMB.

• Les juniors accrochés

L’empoignade entre les U-20 blidéens et leurs homologues algérois de Soustara, contrairement à leurs aînés, cette rencontre s’est soldée par un nul de 1 à 1 au stade Benturki d’El Affroun.

• Boutabout à l’hôtel

L’ex-international, Boutabout Mansour, qui semble ne pas être dans son assiette ces derniers temps, en raison d’un différend qui l’oppose à la direction blidéenne, a fait l’impasse sur la dernière rencontre contre l’USMA. En dépit de cela, faisant contre mauvaise fortune bon cœur, il a suivi le match sur les ondes de la radio. Il était tout de même content de la victoire arrachée par ses coéquipers, ce qui leur permettra de souffler quelque peu.

• Dekhli Redouane présent

Le président de la Ligue de football de la wilaya de Blida, Dekhli Redouane, a assisté à la rencontre USMB-USMA de samedi dernier aux côtés des joueurs Belahouel et Kraïmia (suspendus) et d’autres personnalités sportives.

• Assas

«Nos chances pour le maintien restent intactes, il faut seulement tenter de bien négocier nos prochaines sorties. Face à l’USMAn demain, ça sera une autre paire de manches ; avec la volonté des joueurs, on tâchera de réaliser un bon résultat», dira Assas. A. T.

Le déclic n’a pas eu lieu MCO

g Par Miloud Touadjine

Les supporters commencent à se désintéresser de leur équipe favorite, en raison des résultats catastrophiques enregistrés durant cette deuxième partie du championnat.

L

e fameux déclic psychologique tant attendu depuis deux semaines, avec le changement à la barre technique, n’a pas donné de fruits. C’est dire que le mal est ailleurs. «Le problème du Mouloudia depuis trois ans n’est pas la résultante d’un entraîneur, quel qu’il soit. Si Capello venait demain diriger cette équipe, il partira après deux entraînements. Le MCO est une équipe composée de joueurs qui n’ont plus rien à donner, et des jeunes qui n’ont rien appris. Tout ce beau monde a été miné psychologiquement par les erreurs de gestion, surtout sur le plan financier, d’un président qui continue à vivre avec des idées d’un autre âge, à savoir qu’il y a

Si Capello venait demain diriger cette équipe, il partira après deux entraînements. Ph : Maracana encore des joueurs qui mouillent le maillot pour les couleurs», nous confie un supporter qui suit l’équipe depuis plus de 15 ans. Beaucoup de fans adhèrent à ce jugement, a priori primaire, pour la simple raison que l’équipe, qui a subi le plus cuisant revers depuis 3 ans, est toujours la même et surtout n’a pas eu les moyens, tant sur le plan mental que celui de la préparation, de se peaufiner et de s’améliorer. «Certains éléments, considérés comme des cadres, continuent à vivre sur ce qu’ils avaient acquis du temps de leur

splendeur». Ajoutons les douches écossaises concernant la régularisation financière, la plupart du temps différée, et nous comprenons les problèmes de cette formation qui a fait un excellent parcours durant la première partie du championnat, ce qui pourrait la sauver de la relégation», nous explique notre interlocuteur. «Ils ont encore plusieurs équipes derrière eux, mais le problème est de savoir si l’équipe pourra récolter des points à domicile ? Les trois prochains matchs seront déterminants et très difficiles, avec la récep-

tion du leader, le MCA, lequel voudra assurer sa première place afin de ne donner aucune chance à son rival, l’ESS ; ensuite, il y aura un fameux derby à Birouana, avec les locaux du WAT, et que la relation entre les deux formations a toujours été houleuse et difficile ; puis, il faudra se déplacer à El Khroub où l’ASK lutte pour son maintien», estime un ancien dirigeant, qui ajoute : «Le MCO n’est pas l’équipe d’Elimam ou de x ou y. C’est la formation-phare de l’Ouest et le premier club à Oran. Nous souhaitons tous son maintien, mais il faudra que les joueurs fassent preuve de plus de professionnalisme.» Le climat est donc très morose et, comme le soutient cet ancien dirigeant, aussi bien Belatoui que les joueurs et le revendant Daoud Bouabdallah jouent d’une autre manière que celle dont ils ont habitué leurs supporters. Il va de soi que cette défaite n’enlève rien au mérite de l’USMH, où les jeunes se donnent à fond sous la direction d’une coach qui paraît, a priori, «buté» mais qui a une grande compétence. M. T


DIVISION 212 Maracana N° 1098 — Lundi 26 Avril 2010

Les supporters déçus ! JSMB

APRÈS LE NUL CONTRE LE NAHD

g Par Abdelkader Zoughailech

Les supporters béjaouis sont restés sur leur faim, après le nul enregistré par leur équipe face au NAHD. En effet, la majorité des fans s’attendait à une victoire de leur équipe, d’autant que l’adversaire, le NAHD en l’occurrence, était déjà condamné au purgatoire :

«

F

mesure où il lui permettait de rester en 3e position et persister dans sa course pour une place au podium… C’est vraiment dommage et c’est pour cela qu’on est, quelque peu, déçus», nous ont avoué certains supporters juste après la rencontre ayant opposé leur équipe au NAHD. En fait, les Béjaouis, qui

avaient d’ailleurs émis beaucoup d’espoir sur ce match, semblent, aujourd’hui, résignés à leur sort et sont même persuadés que la saison est bel et bien arrivée à son terme, pour leur équipe, même s’il reste encore 6 matches à disputer dont 3 à domicile. «Nous n’allons plus rien espérer de cet exercice et ce, malgré les 6 matches qui restent à jouer», ont-ils indiqué avant de poursuivre :«Bien enten-

du, nous gardons espoir de voir l’équipe gagner les 6 prochains matches, mais devant le retour en force d’El-Harrach et les matches retard de la JSK, cela va être vraiment difficile pour nous». C’est dire que les supporters des Vert et Rouge sont, désormais, convaincus qu’il serait préférable de mettre la clé sous le paillasson et se tourner, carrément vers l’avenir. D’ailleurs, dans ce con-

texte, certains supporters nous ont confié : «Nous allons dès maintenant soutenir Djamel Menad dans son objectif de la saison prochaine, à savoir jouer pour le titre. Il est temps que la JSMB fasse preuve de maturité et de grandeur. Il est temps aussi que le club ait un palmarès riche.» A. Z.

les Béjaouis, qui avaient d’ailleurs émis beaucoup d’espoir en début de championnat, semblent, aujourd’hui, résignés à leur sort.

ranchement, on s’attendait à mieux face à une équipe du NAHD qui n’avait plus rien à perdre et qui continue à jouer pour le plaisir simplement. Contrairement à la nôtre où le résultat est important dans la

Et maintenant ?

Après le nul face au NAHD, les Vert et Rouge semblent maintenant revenir à la case départ et, à 6 journées de la fin de cet exercice, l’équipe si chère à Boualem Tiab, risque de sortir du lot des lauréats de cette saison, en dépit d’un élogieux parcours, depuis le retour de Djamel Menad à la barre technique. Une saison que d’aucuns voudraient mettre aux oubliettes, mais qui selon d’autres, aura apporté beaucoup de satisfaction. Cependant, entre les uns et les autres, Djamel Menad donne l’impression d’être de plus en plus préoccupé par le prochain exercice et les défis à relever. Aussi, le coach béjaoui espère terminer cette saison en apothéose, dans une place honorable avant de se pencher, sérieusement, sur la prochaine saison ainsi que sur le pari qu’il s’est lui-même lancé, à savoir un titre pour la JSMB : «Certes, Djamel Menad veut terminer cette saison sur le podium. Maintenant, si cela ne se réalisera pas, ce n’est pas la fin du monde, car celle ne faisait pas partie de nos objectifs», nous at-on dit, avant d’enchaîner : «D’ailleurs, Menad n’a rien promis aux dirigeants, sinon que de remettre en marche la machine béjaouie qui se trouvait, à l’époque, en panne», et d’ajouter : «Il a promis le titre à la JSMB pour la saison prochaine. Eh ben, nous allons attendre, à condition que tout soit réuni». A six journées de la fin du championnat, tous les regards sont, désormais, orientés vers la saison prochaine. Déjà, les tractations vont bon train et les premiers résultats sont là. Quant à une place au podium pour cet exercice, elle n’est plus d’actualité. A moins que … A. Z.

De l’absence de Boulemdaïs au but de N’Jeng !

A

insi, donc, les nahdistes, condamnés au purgatoire, ont pu tenir le coup face à une des grosses pointures de cet exercice, la JSMB, en l’occurrence. Car, faut-il le rappeler, les Béjaouis avaient, grandement, besoin de ce match pour ne pas perdre cette 3e place et assurer, aussi, leur course vers le podium, en cette fin de championnat. Durant ce match, Boulemdaïs Hamza aura été le plus grand absent. De par son tempérament de buteur, cet élément aurait pu trouver des failles dans la défense adverse. Mieux encore, le NAHD a souvent réussi à ce joueur, blessé à l’œil, rappelons-le, lors du match amical disputé face à

l’équipe de Timezrit. Dans cette rencontre face au NAHD, le buteur béjaoui n’est autre que le jeune Camerounais, Yannick N’jeng. C’est grâce à lui que les Vert et Rouge sont retournés à Béjaïa avec le point du nul. N’jeng, dans une action personnelle, a réussi à mettre les pendules à l’heure. C’est dire que ces deux hommes auront pesé lourdement dans l’issue de cette importante rencontre. L’un, par son absence, l’autre, par le but qu’il a inscrit. Un nul, donc, auquel personne ne s’attendait au vu de la physionomie de la rencontre, selon certains observateurs sportifs. A. Z.


13

Maracana N° 1098 — Lundi 26 Avril 2010

Première fausse note JSMB

LE NUL FACE AU NAHD

En enregistrant un nul face au NAHD, les protégés de Menad se sont fait piéger par une équipe, pourtant condamnés à la relégation, une première fausse note qui laisse planer le doute. Et tout ce que a été entrepris par le coach béjaoui et sa troupe, risque d’être relégué au second plan. «Depuis son retour à la barre technique, Menad a fait un excellent travail. L’équipe a réussi à faire une accession fulgurante, au point où le titre a été pressenti» nous a t-on dit avant de poursuivre : «Mais les contre-performances à domicile n’ont pas permis aux Vert et Rouge d’aller plus loin, ni d’espérer au titre ni à la 3e place. Ce n’est pas le parcours qui est remis en cause, mais simplement, ce sont ces fausses notes qui ont perturbé le cours de cette dynamique». Pourtant, lors de la trêve précédente, les protégés de Menad se sont bien préparés. Mieux encore, les Béjaouis s’étaient décidés à

aborder l’ultime virage sous de bon auspices, allant, même jusqu’à défier les autres équipes qui postulaient à cette 3e place. Il n’en fut rien et le NAHD vient de les remettre à l’évidence. Autrement dit, on ne peut sous estimer un adversaire, même s’il est déjà condamné. «Je crains que les joueurs tombent dans le jeu de la facilité», avait souligné Menad, à la veille de cette rencontre. A quelques journées de la fin, les Béjaouis se retrouvent devant le fait accompli, soit sauver la saison et terminer sur le podium, soit mettre cet exercice aux oubliettes et se préparer activement pour la saison prochaine où le point de mire ne sera que le titre. Cependant, à l’état actuel des choses, Menad prépare sa troupe au prochain rendez-vous à domicile où il n’est plus question aux faux pas et là, ce sera une autre explication. A. Z.

A quelques journées de la fin, les Béjaouis se retrouvent devant le fait accompli, soit sauver la saison et terminer sur le podium, soit mettre cet exercice aux oubliettes et se préparer activement pour la saison prochaine

Les Chélifiens pensent déjà à l’USMA ASO

g Par Hocine Saïdi

Les Chélifiens ont retrouvé le chemin des entraînements samedi dans l’après-midi au stade Boumezrag et ce, après avoir bénéficié de quelques jours de repos. Après leur élimination en coupe d’Algérie, les camarades de Messaoud se retourneront au championnat, et se prépareront pour le match qui les attend dans quelques jours au stade Bologhine contre les gars de la Soustara.

C

ette rencontre s’annonce des plus difficiles, mais les joueurs sont décidés à se racheter aux yeux de leurs supporters et à relever la tête, en empochant les trois points qui seront mis en jeu. Les capés de Slimani ne comptent guère lâcher prise, ou baisser les bras, car la saison n’est pas encore terminée. Une victoire face aux Usmistes permettra aux Chélifiens de ‘’chiper’’ la 5e place et de se rapprocher davan-

tage d’une place qualificative à une compétition continentale. Malgré cette élimination amère en coupe d’Algérie, le staff technique de l’ASO, à sa tête le coach Slimani, reste confiant quant à la suite du parcours de son équipe. Il ne perd pas espoir de revoir ses protégés se ressaisir de fort belle manière en championnat. Donc, ce match face aux Usmites revêt d’une grande importance. Les Ali Hadji, Biaga, Messaoud et consorts sont déterminés à rafler la mise et à se classer dans le haut du

tableau.

Le retour de Ziane, Messaoud et Biaga, réjouit Slimani

La formation de l’ASO qui a souffert de absences ces derniers temps, commence à récupérer tous ses joueurs blessés et suspendus. Lors de la prochaine sortie des Chélifiens face aux Usmistes, Slimani pourra compter sur le trio Biaga, Messaoud et Ziane Cherif. Un atout de taille pour l’entraîneur,

lequel aura l’aubaine de faire un meilleur choix concernant le onze rentrant. L’ASO se présentera donc face à la formation de l’USM Alger avec une équipe plus entreprenante, ce qui lui donnera beaucoup de chances, pour empocher les trois points qui seront mis en jeu. Slimani compte beaucoup sur ces trois joueurs, qui sont à ses yeux des éléments de valeur et leur présence face aux Usmistes, ne sera que salutaire et bénéfique. Paul Biaga cet attaquant de métier qui a manqué à l’appel face aux

Sétifiens lors du match de coupe apportera à coup sûr le plus attendu de lui, sur le plan offensif et pourra largement contribuer à une éventuelle victoire de son équipe. Les Chélifiens qui occupent actuellement le 9e rang au classement, ne sont pas loin des équipes du haut du tableau et il leur suffit de gagner ce match contre l’USMA pour s’offrir la 5e place. C’est là, l’objectif tracé pour la prochaine sortie de la bande à SidAhmed Slimani. H. S.

ZAOUI : «Désormais, on ne jouera que pour la gagne» Comment est l’ambiance au sein du groupe, après cette amère élimination en coupe d’Algérie ? On ne s’attendait guère à perdre ce match, surtout qu’on était motivés beaucoup, et on s’est préparés comme il se doit durant une semaine. Sincèrement, une fois sur le terrain, on n’a rien compris de ce qui s’est passé, surtout en première mi-temps. Les absences ont influé négativement sur le rendement général du groupe.

A votre avis, quelles sont les causes de cet échec ? Je crois qu’il n’y a pas à justifier cette amère élimination. Certes, les absences ont eu un effet négatif, mais pas au point de remettre en cause ceux qui ont remplacé les joueurs blessés. En plus, on a pu réduire la marque, donc pour vous dire qu’on pouvait largement égaliser, mais les Sétifiens nous ont surpris par un troisième but. Il faut vite oublier cette défaite et se concentrer sur la suite de notre parcours en championnat. Comment voyez-vous la suite de votre parcours en championnat ?

Tous les matches qui nous restent seront difficiles, car la majorité des équipes qu’on va affronter joue pour leur maintien en division une et d’autres jouent pour une place qualificative à une compétition africaine. Donc, notre tâche ne sera pas facile, alors à nous les joueurs de faire preuve de plus de rigueur et de sérieux, en abordant ces rencontres, avec une grande détermination et avec le plus grand sérieux possible. Si on veut vraiment terminer la saison en beauté et sur une bonne note, on doit cravacher dur pour atteindre cet objectif. En conclusion, un mot pour les supporters… Je demande aux supporters de rester à nos côtés, surtout en ces moments difficiles. Il nous reste quatre rencontres à domicile, qu’on doit gagner toutes, et trois autres sorties à l’extérieur, où on aura besoin d’au moins deux points et ce, afin de sauver notre saison. On va aborder le reste du parcours avec la ferme intention d’engranger au minimum 15 points, et ce, afin de se classer dans le haut du tableau et pourquoi ne pas arracher une place qualificative à une compétition africaine, c’est le souhait de tous les Chélifiens. H. S.


14

DIVISION UNE

Maracana N° 1098 — Lundi 26 Avril 2010

BOURENANE : «On ne doit pas s’enflammer» MCEE

g Par Amine Selmi

Nous sommes sereins et sûrs de nos capacités, rassure Bourenane.

Vous avez été l’auteur de l'unique but de votre équipe face à l'USMAN, et cela a suffi à votre équipe pour revenir avec un point dans ses bagages. Vos sentiments ? Je ne peux ressentir que de la fierté d’avoir contribué à un bon résultat de mon équipe. Pour moi, c’est l’essentiel et j’en suis très heureux. Apparemment, cela marche bien ces derniers temps pour votre équipe ? On est sur une courbe ascendante. Cela nous a permis d’améliorer, après chaque match, notre position au classement général. Mais il ne faut pas s’enflammer pour autant, car le championnat est encore long. Il nous reste des matches vraiment difficiles. Nous devrons garder les pieds sur terre et penser aux prochaines rencontres, en oubliant les derniers résultats de l’équipe. Quel est votre commentaire sur ce nul contre l'USMAN ? Certes, ce résultat est positif, mais il n’a rien d’un exploit. Si au moins on avait gagné. En plus, il n’est pas évident de battre facilement le MCEE, connu pour être redoutable chez lui. Donc, je trouve que ce nul est un résultat logique. A propos du prochain match qui vous mettra aux prises avec le NAHD, qu’avez-vous à dire ? Cette rencontre sera autant, sinon

DAÏF : «Je resterai au CSC…»

Cet excellent gardien de 24 ans, est depuis deux ans au CSC. Ses qualités et ses placements judicieux ont fait de lui un grand gardien. Ce rempart qui, parfois, donne l’impression d’être infranchissable, a fait un grand match face au MOB jusqu’à son expulsion par l’arbitre de la rencontre. Il a bien voulu répondre à nos questions.

Contestez-vous cette expulsion ? A vrai dire, je n’ai rien dit à l’arbitre. D’ailleurs, même le premier carton jaune, je le trouve trop sévère. Comment voyez-vous le parcours de votre équipe jusqu’à présent ? Je pense qu’il est positif au vu des turbulences que le club a traversées. Vous ne pensez pas avoir raté l’accession ? C’est vrai, on a raté l’accession et puis, le CSC, ne mérite pas d’être en DII. Ce sera pour la saison prochaine, n’est-ce pas ? Tout à fait. La saison prochaine, notre seul objectif sera, sans conteste sera l’accession. Il n’y a pas de doute. On a l’impression que vous comptez rempiler. Exact. Je veux continuer au CSC et contribuer à son accession. Quand on joue devant les Sanafir, il y a une note de sensation

miste quant aux capacités de votre équipe… En effet, nous ne possédons pas l’expérience des autres clubs de la division une, mais je suis certain qu’on pourra s’en sortir. Nous comptons utiliser tous nos atouts pour contrer notre adversaire. Quels sont ces atouts sur lesquels vous comptez ? Notre principal atout c’est la combativité et l’esprit de groupe. Mais il y a aussi l’aspect psychologique sur lequel nous comptons beaucoup pour réaliser une victoire. Donc, très motivés pour la suite du parcours… Absolument, nous sommes suffisamment motivés, mais nous devons le rester, car le plus dur reste à faire. Je pense qu’avec la confiance de nos entraîneurs, la discipline et la détermination de tous, nous sommes en mesure de confirmer. A. S.

Repos jusqu'à mardi

A l'issue de leur match face à l'USMAN, le coach de MCEE, El Hadi Khezzar a ordonné à ses joueurs un repos de quatre jours. La reprise des entrainements est fixée pour mardi prochain à 16h au stade Messaoud-Zeggar, pour préparer le prochain match face au NAHD programmé le 04 mai prochain à Eulma.

10 millions prime de match

La direction de MCEE a fixé la prime du match nul enregistré face à l'USM Annaba, mardi dernier, dans le cadre de 28e journée à 10 millions. Les joueurs devront recevoir la somme de 25 millions comme prime de match avant la rencontre face au NAHD.

SUPER D2

CSC

g Par Abdelkader Zoughailech

plus difficile que celle contre l'USMAN, car nous aurons en face une équipe qui n'a rien à perdre et joue pour son honneur et viendra avec une grande détermination pour arracher un bon résultat pour prouver qu’elle ne mérite pas d'être reléguée, et confirmer le bon résultat enregistré face au JSMB, malgré qu’elle ait joué avec les juniors. Mais nous ne devrons pas faire de ce match un obstacle parce que l’adversaire du jour n'a rien à perdre. Au contraire, nous sommes sereins et sûrs de nos capacités. Comment comptez-vous procéder ? Nous allons jouer comme nous l’avons toujours fait. C’est-à-dire avec hargne et combativité en s’appliquant à être performants aussi bien en défense qu’en attaque. A vous entendre parler, on comprend que vous êtes opti-

indescriptible. C’est vraiment émouvant. Justement, comment avez-vous vécu le derby ? On ne peut pas le décrire. C’est autre chose. Une autre défaite, aujourd’hui, face au MOB, après celle de l’USMB. Que se passe-t-il ? Comme vous avez remarqué, nous avons fait une grande rencontre, mais le manque de réussite ne nous a pas permis de marquer. J’ai tout fait pour garder mon but propre. Malheureusement, il y a eu cette expulsion. De quoi rêve Daïf ? D’être sélectionné un jour en EN A’. Je sais que je mérite ma place. Je travaille d’arrache-pied pour attirer l’attention d’un sélectionneur et c’est pour cela que je rêve, aussi, de jouer en nationale une. A. Z.

MOUFFOK “La victoire est impérative face au MOC” SAM

g Par Aoun Oussama

Le libero samiste, Mouffok Brahim, que nous avons contacté, hier, ne cache pas sa déception après la défaite de son équipe face à l’USMS et affirme que lui et ses coéquipiers sont conscients de la tâche qui les attend face au MOC.

Un mot sur la défaite de vendredi dernier face à l’USMS… Nous étions très déçus après la rencontre, car même si nous n’avons pas été étincelants, nous avons eu des occasions de marquer. Je pense que le nul aurait été équitable mais c’est ça le football, il faut un vainqueur et un vaincu. Quel bilan faites-vous du parcours du SAM jusque-là ? Il est clair qu’il n’est pas parfait, car nous n’avons pas encore assuré définitivement notre maintien en D2, mais cela ne veut pas dire grand-chose puisqu’il nous reste encore 3 matches dont deux à domicile. C’est vrai que nous avons perdu beaucoup

de points, notamment à domicile et cela est dû beaucoup au mauvais état de la pelouse du stade Ouali-Mohamed qui est complètement dégradée. En plus, comme vous le savez, notre équipe est constituée dans sa majeure partie de jeunes. Il vous reste trois matches à disputer, comment compter vous les gérer ? Tout d’abord, je tiens à dire qu’il ne faudrait vraiment pas croire que ces matches qui nous restent sont acquis, bien au contraire ce sont des rencontres difficiles à négocier. Nous en sommes conscients, c’est pourquoi nous allons tout faire pour empocher le maximum de points et terminer le championnat avec un classement honorable. Comment appréhendez-vous le prochain match face au MOC ? Malgré la défaite face à l’USMS, le moral est au beau fixe. Tout le groupe est concentré sur ce prochain match qu’il faut gagner. Nous sommes conscients de la tâche ardue qui nous attend, la victoire est plus que primordiale. A. O.


15

Terminer la saison en beauté SUPER D2

Maracana N° 1098 — Lundi 26 Avril 2010 PAC

g Par Oukili Ali

Le Paradou a accusé le pas ces dernières semaines en ne récoltant qu’un seul point en trois rencontres. Très faible butin pour un prétendant à l’accession.

C

es échecs lui ont fait perdre tout espoir de quitter cette Division et retrouver l’élite tant souhaitée par ses joueurs. «Après le match contre l’USMBA à Bel Abbès que nous avons pourtant largement dominée, je savais que nos chances pour l’accession s’étaient amenuisées. Et la dernière défaite à domicile face à la JSMS nous a définitivement écartés de la course au titre», affirme Bouhellal. Et dire que les camarades de Kedjour étaient déterminés à ne plus rater aucune rencontre, après l’échec contre Bentalha, mais la chance ne leur a pas souri. «On dirait que le mauvais sort s’est acharné sur nous durant ces dernières rencontres de championnat ; on joue bien, mais on n’arrive pas à prendre le dessus sur nos vis-à-vis. Ce qui nous a fait perdre de nombreux points et nous enlève tout espoir de retrouver la cour des grands», estime Ouali. Maintenant, les Hydratis doivent oublier ces ratages et penser aux prochains rendez-vous pour bien les négocier afin d’assurer une place sur le podium. Les Pacistes se déplaceront ce vendredi à Arzew pour donner la réplique à

la lanterne rouge, l’OMA. Cette équipe qui croit toujours en ses capacités de sortir de sa position et continuer son aventure en Superdivision attend de pied ferme le Paradou pour glaner les trois points. La mission sera difficile pour les Algérois devant cet adversaire qui ne veut pas abdiquer. «Certes, la partie ne sera pas du tout facile pour nous face à l’OMA qui fera tout pour gagner afin de sortir un peu sa tête de l’eau et croire toujours en ses chances de se maintenir. Nous irons à Arzew pour essayer de renouer avec la victoire, après ce petit passage à vide», ajoute-t-il. Les joueurs de Bouhellal sont appelés à oublier l’échec consommé dernièrement face à Skikda et sortir ensuite le grand jeu pour terminer la saison en beauté.

Reprise aujourd’hui

Les joueurs ont repris hier le chemin des entraînements au stade de Hydra, un peu déçus par la défaite inattendue face à la JSMS. Mais ils semblent décidés à ramener cette fois les trois points de leur long déplacement à Arzew pour effacer cet échec.

Académie (PAC) 9 - ESMK (cadets) 0

Les académiciens du Paradou ont étrillé les cadets de l’ESM Koléa sur le score fleuve de 9 buts à 0. Le stade de Hydra, qui a abrité cette rencontre, avait attiré une fois de plus de nombreux spectateurs pour se régaler des belles facettes de jeu des jeunes pacistes.

Les joueurs de Bouhellal sont appelés à sortir le grand jeu pour terminer la saison en beauté.

né Baleh : «La chance nous a tour s» le do ours pas à comprendre comment son e attaquant, H. S. Baleh, n’arrive touj

Le jeun nt à sa sur des adversaires pourtant largeme équipe n’a pas pu prendre le dessus iers temps. dern ces vre rsui pou s ne cesse de nou portée. «Je peux dire que la guigne l’aller. Elles à n avait pourtant battues facilement On joue devant des formations qu’o ; c’est à tion péti com la dernières rencontres de arrivent à nous accrocher durant ces peutdû est cela , oire vict la cher pouvoir arra ra pas ne rien comprendre. On domine sans inue cont ne dit quelque part que le Paradou être à la malchance. Ou bien il était sa raté a dou Para Le l’élite», pense-t-il. sur sa série de victoires pour retrouver ctés Division I. «Nous sommes un peu affe en e hain proc on sais ball. chance de jouer la foot e notr de la saison prochaine avec l’élite r d’avoir raté notre chance de figurer joue rra pou et cice exer rri lors du prochain Je pense que le groupe sera mieux ague ités qual des gran de é ontr dém ont Pacistes les premiers rôles», souhaite-t-il. Les 11. de mieux faire durant l’édition 2010-20 bles capa sont ils et ours parc ce durant

Des changements et une très belle victoire USB

g Par Salim Seghouane

L'US Biskra a finalement renoué avec la victoire, la deuxième de la phase retour, depuis le match qui l’a opposée à l'OMA lors de la 3e journée de la phase retour.

C'

est peut-être le déclic tant attendu. Face au club algérois de Bentalha, du sang neuf a été injecté avec le retour de Yahia Souici à la barre technique et un effectif relooké. En tout cas, le remède a déjà donné un résultat. L'USB, qui a joué face à Bentalha, n'a pas été vraiment supérieure à son adversaire, mais il y avait ce plus chez les Vert et Noir des Ziban qui a fait la différence. La chance avait choisi son camp vendredi dernier, contrairement à ce qui s'est passé face Mostaganem où les gars de Lakhdari ont dominé sans gagner. Cette

fois, ils sont arrivés à s'en sortir grâce à une vigilance poussée jusqu'à la dernière minute, avec trois buts nets et sans bavures. L'effectif qu'a choisi Souici a surpris plus d'un, puisqu’il a été remanié à presque 70% ; il fallait le faire face à une situation aussi délicate ! L'aventure était permise, mais pas l'erreur. Surtout que l'USB avait besoin de ces trois points pour sortir un peu de cette situation dangereuse. Pour son troisième match, l'entraîneur Yahia s'est tout de suite mis dans le bain afin de préparer un onze guerrier capable de renverser la situation. Plus que ça, avant le match de Bentalha, trois joueurs ont déclaré forfait, sans compter l'absence de taille de Heriet, un milieu récupérateur. Est-ce un coup de génie ou une coïncidence de faire rentrer trois jeunes joueurs qui ne figuraient même pas dans la liste des convoqués auparavant ? Un autre jeune, Tamersit, lui aussi était aligné, sans compter le retour de Lakhdari comme un défenseur central.

La nouvelle formule a payé

Comme l'US Biskra était presque condamnée à gagner, il fallait aussi trouver une nouvelle formule tactique. Le coach Souici n'avait pas une idée claire sur le sujet. Il a opté quand même pour un nouveau dispositif offensif, où il a associé les trois attaquants, Merazga, Djerboue et Khoualed. Pour un système de 3-4-3, Souici cherchait une équipe ayant une bonne assise offensive, avec une vocation défensive et c'est pour cette raison qu'il a utilisé Amarani qui jouait pour la première fois dans l'équipe seniors, en s'appuyant sur trois attaquants de pointe, Merazga, Djerboue et Khoualed. Le milieu de terrain, composé de Ghassiri et Bakha, en l'absence de Heriet suspendu, était maintenu, d'autant qu'il était le compartiment le plus stable depuis le début du championnat. S. S.

SOUICI YAHIA : «Le travail des coulisses continue malheureusement»

C'est une belle vicoire acquise devant Bentalha ; êtes-vous content ? Elle est venue au bon moment. Le groupe était aussi volontaire et motivé pour mettre fin à la série noire des défaites et j'espère que c'est un déclic pour la suite du parcours. Il vous reste 3 matches... Ce ne seront pas des matches faciles, car le travail de coulisses continue à fausser ce championnat ; tenez, pour votre information, on a même motivé, à partir de Biskra, l'équipe

de Bentalha et on lui a réservé une prime conséquente en cas de victoire. Même en tant que relégables, on ne vous lâche pas... Certaines personnes malintentionnées qui, grâce à la nouvelle politique instaurée par le président de l'USB, Ali Mekihel, ont perdu la possibilité de négocier une chambre d'hôtel ou un bus pour le déplacement et se voyant mises à nu, n'hésitent pas à troubler la sérénité du groupe. Pour notre part, nous continuerons

à mobiliser notre groupe pour qu'il gagne ses matches sur le terrain et non ailleurs Comment a été accueillie la sélection de deux de vos poulains ? C'est une fierté, non seulement pour les joueurs, mais aussi pour l'école biskrie qui a été toujours dirigée par un certain El Hadj Mohamed Menoubi, à qui revient le mérite. Il ne cesse d'œuvrer pour le bien du football de la région et en particulier l'école des jeunes, en dépit des faibles moyens. S. S.

Enfin une victoire... Après deux mois de disette, l'US Biskra retrouve enfin la joie de gagner. Le défi a été relevé par les jeunes de Yahia Souici qui ont promis à leurs supporters, bien avant la rencontre, que ce week-end ils feront vibrer le stade. Avec un score sans appel, ils ont à la fois respecté l'éthique sportive et tenu parole.

Nafaâ Aloui et Mohamed Amine Amrani rejoignent la sélection

Les deux jeunes sociétaires de l'USB, Nafaâ Aloui et Mohamed Lamine Amrani ont rejoint le Q.G de leurs équipes nationales respectives où ils devront, pour le premier, participer au regroupement de la sélection, et pour le second préparer le match de qualification en coupe d'Afrique des U-17 face à la Sierra Leone.

Lakhdari Adel convoqué par Benchikha

Après une saison où il aura montré de grandes capacités tant techniques que morales, le libéro des Ziban, Adel Lakhdari, a été retenu par le sélectionneur national Benchikha pour un regroupement qui aura lieu en mai. Visiblement ému par cette convocation, Adel a promis de ne pas décevoir le coach des ‘A’.


16

Assurer le maintien Maracana N° 1098 — Lundi 26 Avril 2010

SUPER D2

RCK

A

g Par Hillal Aït Benali

joués, que ce soit à domicile ou à l’extérieur, n’arrivaient pas à tenir le coup jusqu'à la fin des rencontres, ainsi donc les revers enregistrés par le club banlieusard étaient presque tous au dernier moment du match. Une excellente prestation dans ces premiers half où on assistait à une cohésion dans la manière de jouer, mais un bouleversement total au retour des vestiaires ; une équipe qui se contente de repousser le danger et laisser ainsi les initiatives à l’adversaire pour construire son jeu.

près l’arrivée de l’entraîneur Laroui et son adjoint Oubrahim à la barre technique du RCK, les choses semblent aller de mieux en mieux. En effet, le club dans la phase aller se trouvait dans le pire de ses cas, Laroui et son adjoint ont su remettre les choses à leur place. Mais à quelques journées avant le baisser du rideau de ce championnat de Super D2, l’équipe koubéenne n’arrive pas à engranger une seule victoire après quatre matchs joués. Et pourtant, l’objectif principal des dirigeants était de conduire le club au moins à la cinquième place.

Une série de mauvais résultats

Ayant bien démarré la phase retour du championnat, les joueurs du RC Kouba semblent tombés ces dernières journées dans le piége des échecs. En effet, les poulains de l’entraîneur Laroui n’ont pas renoué avec la victoire depuis maintenant quatre journées. Après le succès face à

Une attaque stérile

Les joueurs du RC Kouba semblent tombés ces dernières journées dans le piége des échecs.

l’USM Hadjout lors de la 27e journée à Kouba sur le score de deux buts à un, les coéquipiers de Farès Boudmagh ont succédé à une série de mauvais résultats. Le Read n’a glané que deux points sur les douze possibles durant les quatre rencontres précédentes. Deux matchs nuls imposés à domicile respectivement par les

équipes du SAM (2-2) et l’ESM (1-1), et deux défaites à l’extérieur face au CSC (2-1) et MCS (4-1).

Des revers au dernier moment du match

Les Koubéens, qui géraient bien comme il faut les premières mitemps lors de ces derniers matchs

Les attaquants koubéens qui commencent généralement leurs matchs en force pour ouvrir la marque au début des rencontres, se contentent de ce but et n’arrivent plus à ajouter d’autres, ils

REPRISE HIER

semblent confondre entre vitesse et précipitation, puisque des occasion en or étaient offertes à chaque fois, mais par manque de concentration et de précision, ils n’arrivaient pas à les concrétiser.

Des blessures qui se répètent

Pratiquement, l’entraîneur des Vert et Blanc se voit contraint à changer son effectif d’un match à un autre à cause des blessures qui ne cessent pas de se répéter. La dernière rencontre face au MCS, les Koubéens l’ont abordé avec trois joueurs sérieusement blessés, Boudmagh, Amoukrane et Amrane. En tout cas, c’est un handicap qui pousse le dirigeant de Kouba à bouleverser sa manière de jouer à chaque fois. H. A. B.

Après une journée de repos offerte par le staff technique, les joueurs koubéens ont renoué avec les entrainements hier au stade de Kouba en prévision de leur prochain match contre l’équipe du WR Bentalha. On note que cinq joueurs étaient absents lors de cette séance, à savoir Aliouene, Hanifi, Boudmagh, Amokrane et Kaddour.

Un optimisme démesuré Arzew, cet élève paresseux

E

g Par Abdenour Abderrahmane

Malgré la position de lanterne rouge qu’occupe l’Olympique d’Arzew, de surcroît, à trois matchs de la fin de la compétition, le président Messaoudi a affiché son optimisme de réussir le maintien : « Nous allons gagner nos rencontres, lors de la 32e journée, avec le PAC et lors de la 34e journée avec l’USMS, à Arzew.

nsuite, nous irons à Merouana, lors de la 33e journée pour arracher les trois points à l’ABM. En faisant la comparaison entre l’ABM et le MOC, je peux dire que les gars de Merouana sont plus prenables. Ainsi, nous allons récolter les neuf points restants. De ce fait, nous allons assurer notre maintien», a déclaré le boss de la formation de la ville des hydrocarbures

Le pessimisme des supporters, l’équipe au creux de la vague

Les plus optimistes des supporters ont changé de vision dans l’avenir de son équipe fétiche, dans l’antichambre de l’élite des amateurs. Au départ, ces mêmes personnes ont cru aux victoires, en déplacement, à Skikda et à C o n s t a n t i n e . Finalement, deux points seulement ont été récoltés, sur les six possibles. Alors, après le match « nul » ramené de l’ancienne ville Cirta, les fans ne croient plus

OMA

au miracle : « Normalement, après le ratage d’une victoire à Skikda, la direction doit jeter l’éponge. D’ailleurs, les dirigeants ne sont pas arrivés à enchaîner des victoires, en commençant par le rendez – vous avec le MOC. Maintenant, les dés sont déjà jetés. L’équipe est au creux de la vague. Ils n’espèrent rien. Mais ils devaient déjà partir. Ils sont le mal de l’équipe. Même, le soi-disant pourvoyeur de fond et président d’honneur» at-il lancé, avec regret et amertume à un groupe de fidèles supporters.

L’hospitalité des Constantinois, la honte des autres…

Comme nous l’avons déjà annoncé dans notre précédente édition, le bus ayant transporté la délégation de l’OMA, à Constantine, était tombé en panne, en cours de route : «A l’aller, le bus ayant transporté notre délégation est tombé en panne, à environ 50 k.de Bordj Bou Arréridj, sur l’autoroute menant vers la ville des Ponts suspendus. Moi, j’ai effectué le voyage, le jeudi, à

bord d’un véhicule léger. Au retour, les dirigeants du MOC nous ont dépêché un moyen de transport qui a déposé les nôtres, au lieu de la péripétie. Heureusement, l’APC d’Arzew nous a expédié la pièce de rechange, et l’opération d’intervention a été rapide. Ainsi, notre délégation a repris la route pour rentrer sur Arzew» a tenu à préciser le président Messaoudi. D’autre part, si ce geste des dirigeants du MOC signifie pour la rue à Arzew, l’hospitalité des Constantinois, il n’en demeure pas moins que le comportement de direction de l’OMA est honteux : «Comment accepter de prendre un car de l’APC aux défections mécaniques nombreuses pour un si long trajet ? Or, le président dépense 8 millions de centimes par mois pour la location d’un véhicule léger, mis à sa disposition. Pendant une année, avec cet argent, il peut acheter une voiture neuve» se murmure un peu partout dans le milieu des supporters A. A.

Après les déclarations, à la presse, faites par le staff technique et les joueurs, en vue de réussir une victoire à Constantine, devant le MOC, cela afin de leur permettre de s’éloigner de la zone de turbulences qui les guette depuis longtemps, la direction s’est mobilisée pour motiver le groupe.

E

n effet, mercredi passé, les joueurs ont reçu une avance sur le match « nul » ramené de Skikda, d’un montant de 15 000 DA, au lieu de 20 000 DA, prévu dans le barème. En revanche, une promesse de rajouter le complément dans le bus, pendant le voyage, à Constantine, a été avancé aux joueurs, tout comme les 5 000 DA qui manquaient à la prime du match gagné avec l’USMBA, seraient versés ultérieurement. La réalité en est une autre, sur le terrain. Au moment où les équipes menacées ont amélioré leur capital points, avec des victoires, notamment, comme la JSMS qui a gagné à l’extérieur devant le PAC, prétendant à l’accession, l’USB n’a fait dans le détail, en s’im-

posant, à domicile, face au WRB, sur un score large de 3 à 1. Enfin le MOB a rapporté une précieuse victoire, 1 à 0, avec le CSC. Par contre, les Arzewéens se sont contentés d’un seul point, ramené de la ville des ponts suspenduS, devant le Mouloudia local. De ce fait, les Olympiens de la prestigieuse ville des hydrocarbures ont rejoint la dernière place du classement, comme un élève paresseux.

La poisse poursuit l’Olympique

Le voyage a mal commencé par l’état d’ivresse d’un joueur constaté par toute la délégation et vu par toute la ville, comme manque de considération. En outre, une autre péripétie venait s’ajouter dans ce décor nuageux que vit la famille des Ciel et Blanc. En effet, le bus de l’APC, ayant transporté la délégation olympienne, est tombé en panne, à hauteur de Chelghoum Laid. Avec le concours de la municipalité de cette ville, un autre moyen de transport leur a été dépêché, pour continuer la route. La question qui se pose dans la rue, à Arzew est la suivante : comment ont-ils fait pour rentrer à Arzew, après le match, puisque l’argent manquait ? A. A.


SUPER D2

Maracana N° 1098 — Lundi 26 Avril 2010 MOB

El MOB, ulac s’mah di v’gayeth AVEC UNE SÉRIE DE 4 MATCHES SANS DÉFAITE

g Par Chekal Lyes

En venant à bout, du club le plus populaire de Constantine, grâce au but de la délivrance inscrit par Ousmail, dans les arrêts de jeu, le MOB gagne trois précieux points qui lui ont permis de céder la maudite dernière place au classement général de la super DII à l’un de ses concurrents directs pour le maintien, la sympathique équipe de l’OMA qui ferme la marche avec 32 points.

U

n écart d’un point désormais sur les Gaziers qui se sont bien débrouillés lors des deux sorties successives hors de leur base, en évitant la défaite, à Skikda particulièrement et le MOC, lors de la dernière journée, à conforter.

Alors, qu’elle enregistre un retard d’un point par apport à l’USBiskra qui a mérité sa victoire at home face à WR Bentalha, et de 3 points à rattraper avec la JSMS qui a réussi une surprenante victoire à Alger face au PAC. Une équipe du Paradou qui prend goût apparemment aux défaites à domicile ces dernières années, face aux équipes

Le match PAC – JSMS, est-il un remake d’un certain PAC – Réghaïa ?

L’équipe chère aux frères Zetchi, a encore une fois perdu à domicile face à un concurrent direct du MOB. Une défaite qui n’a pas surpris ceux parmi les Mobistes qui ne tournent pas de sitôt la page, et possèdent une bonne mémoire. Ces derniers n’ont pas prêté attention au résultat du match PAC – JSMS qui intéressait à plus d’un titre leur équipe, l’un d’entre eux nous a expliqué qu’il s’attendait à la victoire des Skikdis face au PAC, et l’histoire de Réghaïa allait se répéter. Une folle rumeur avait fait le tour de la ville la veille, donnant même le résultat du match PAC-JSMS. A Béjaïa on a encore en mémoire un certain PAC – NARB Réghaia à une journée de la fin du championnat. Réghaia était le

en concurrence directe avec le MOB pour le maintien. En tout cas, le MOB a tout à gagner après cette fin de saison époustouflante qui le place parmi les équipes qui ont réussi de bons résultats, confirmant ainsi le réveil salutaire de l’équipe qui s’est refait une virginité et imposé le respect, grâce à un vivier riche de jeunes joueurs talentueux et surtout courageux . Ils ont réussi à effacer le mauvais début effectué par leurs aînés, et remettre sur les rails le club en quittant la dernière place au classement général. Ces jeunots ont réalisés à la clé : une série de quatre matchs sans défaite, et un

sans faute à domicile depuis la victoire enregistrée sur le MOC lors de la 24e journée au stade de l’Unité maghrébine. Un stade devenu grâce à la volonté de toute la famille mobiste ,et la hargne et la rage de vaincre des joueurs, le cimetière des équipes du haut du tableau, à l’instar du MOC et son rival le CSC, l’ESM (à l’aller), CRT et l’ASMO , en attendant le leader, le MCS. Ce dernier sera la dernière équipe à se produire cette année, dans ce stade qui porte bonheur au MOB, qui se sent sur sa pelouse comme un poisson dans l’eau. C. L.

ID UNE PRsurEMbleIÈssuREre duPOgarURdienBEtituLA laire du MOB, Lyes

La sortie 20 , en l’oce gardien titulaire des U utr l’a à s mi per a ni, ssa Aï l’équipe fanson baptême du feu avec si avec currence Belaïd , de faire aus lui t pour Belaid qui prome des soret ion , une entrée réussie êts arr ns bo uée par deux une belle prestation ponct tirés par le chevronné Medjoudj . ners ties réussies lors des cor

Les joueurs ont terminé le match sur les genoux Les joueurs du MOB ont terminé difficilement le match face au

CSC, il y avait entre eux ceux qui ne pouvaient amorcer un sprint pour rattraper le ballon, tellement ils étaient fatigués, on peut même dire lessivés, selon l’expression utilisée par un supporter qui parlait avec un des joueurs en fin de match. Un constat fait par tous les présents au stade. concurrent direct du MOB pour le maintien, a rattrapé le retard de deux buts pour l’emporter enfin par un significatif 3 à 2 qui a remis cette dernière en course pour le maintien, revenu en fin de compte au MOB, grâce au déplacement historique des Crabes à Chéraga.

Bensalem déçu de rater le prochain match

En joueur discipliné, le jeune latéral gauche du MOB, Moussa Bensalem a repris le chemin des entraînements avec le même état d’esprit qui le caractérise aux entraînements , étant out pour le déplacement de Hadjout , l’enfant de Remla , est tout de même déçu de rater ce match important pour son équipe , il le dit clairement : « Je suis déçu de ne pas prendre part au match décisif de Hadjout mais je ne regrette pas le carton qui m’a privé de jouer , car le joueur du CSC avait amorcé une dangereuse action , et je n’avais d’autre choix que de le déséquilibrer pour éviter toute mauvaise surprise . »

Un volet à retaper en urgence Pour espérer tenir le coup lors des trois derniers matchs que va dis-

puter le MOB, le volet physique devra être revu et en urgence. Du fait que la majorité des joueurs a résisté grace à l’apport du public qui les a soutenus et poussés à ce qu’il résiste et continue à se donner à fond, ça a marché pour aujourd’hui. A Hadjout, il n’ y aura pas autant de monde pour le faire, l’équipe devra redoubler d’efforts pour revenir avec un bon résultat.

VIVEMENT LE RETOUR DE DJOU DER

Le retour de Djouder au sein de l’équipe pour le prochain match face à l’USMMH est viv ement recommandé pour espérer realiser un bon résultat. Puisq ue Marek seul ne peut fai re grand-chose dans un effectif, à major ité, de jeunes joueurs qu i manquent d’expérience surtout dan s les matches décisifs qu i ont besoin en plus de la combativité, la hargne et la ruse qui son t très importantes dans ce genre de confrontations. Ainsi, le retour de Djouder sera bénéfique pour le MOB .

17 3 matchs casse-cou pour le MOB

Le MOB, qui a rejoint la super DII la saison 2004-2005 au titre d’une réforme, refuse de la quitter à l’occasion de sa dernière année, puisque la FAF va revenir à l’ancienne formule de trois groupes de la DII qui prendra effet l’exercice prochain . Alors que la porte d’un rachat de dernière minute de la FAF en gardant tout le monde pour une autre année n’est pas totalement fermée, le MOB se prépare très sérieusement aux trois derniers matchs considérés qualifiés par les observateurs comme étant des matchs casse-cou pour le Mouloudia de Béjaïa. Un périlleux déplacement à Hadjout ce week end, une équipe qui a assuré son maintien avec 39 points , et que le MOB a battu à l’aller par un but à zéro, juste après le MOB accueillera l’actuel leader, le MCS à Béjaïa , ou la défaite est interdite pour les deux équipes. Pour rappel, le Mob s’es inclinée à Saida au match aller par deux buts à un . le dernier de la saison , le Mob ira rendre visite à un autre prétendant à l’accession qu’il a battu à l’Aller , un but à zéro , un match qu’on peut qualifier de mission impossible pour les Béjaouis .

=3 millions pour le nul du SAM empochés… La prime

du match nu face au SAM qui éta l réalisé it d’ailleurs au goût de la victo ire, a permis aux coéquipiers du ce d’empocher 3 mill ntral Madi ions de centimes.

=… celle du CSC pour bientôt

La même somme ira encore dans les poches de s jo bientôt en guise de ueurs leur précieuse victoire sur le CSC, elle le sera selon un of ficiel avant le déplacement de Ha djout.


18

Maracana N° 1098 — Lundi 26 Avril 2010

Encore un faux pas pour le CAF HONNEUR DE TIZI-OUZOU - 26e JOURNÉE CA FRÉHA 1 – ES SIKH OUMEDDOUR 1

La galerie ne s’attendait guère à voir ses favoris trébucher à domicile devant ce concurrent direct.

DIVISIONS INFERIEURES

Le leader tenu en échec 27e JOURNÉE DE LA RÉGIONALE UNE

La 27e journée du championnat de la Régionale I, qui s’est jouée le samedi passé, a vu l’US Oued Amizour, 3e au classement, tenir en échec, le leader, le Hydra AC chez lui, sur le score de 0 à 0.

L

es protégés de Mourad Bounif ont produit une belle prestation et ont même inquiété l’arrière-garde du HAC à plusieurs reprises ; ils ratèrent plusieurs occasions de scorer par excès de précipitation, alors que les locaux gérèrent la partie d’une manière très intelligente. La bonne affaire de la journée est à mettre à l’actif du CA Kouba qui a battu la JS El Biar sur le score de 2 à 1 et s’empare de la 3e place tout seul, en attendant les prochaines journées. Pas moins de 4 nuls ont caractérisé cette journée où la lanterne rouge, le CB Sidi Moussa, vainqueur de l’OC Beaulieu par 1 à 0, cède

g Par Saïd Aberkane

Les Bleu et Blanc de Fréha, qui ont accueilli sur leurs bases leurs homologues de l’ES Sikh Oumeddour pour le compte de la 26e journée du championnat de la Division Honneur de Tizi-Ouzou, n’ont finalement pas réussi à engranger les trois points mis en jeu et se sont contentés d’un tout petit point qui n’arrange guère leurs affaires pour le reste du championnat.

L

es gars de Fréha n’ont pas réussi à engranger les trois points du match face à un adversaire qui est venu avec la ferme intention de repartir avec le meilleur résultat possible. Les gars de de Sikh Oumedour onrt eu ce qu’ils voulaient, un précieux point qui leur permet de monter encore au classement, en espérant qu’un nouveau changement au niveau du système de compétitions soit décidé par les hautes

instances pour leur permettre d’accéder au palier supérieur. Les gars de Fréha ont eu du mal à digérer ce semi-échec, et les supporters présents dans les tribunes sont repartis déçus par l’issue de cette rencontre capitale de la 26e journée. La galerie ne s’attendait guère à voir ses favoris trébucher à domicile devant ce concurrent direct. Les Bleu Blanc, qui ont réalisé un parcours de premier ordre, sachant que personne au début de saison ne misait sur eux, doivent cravacher dur au cours des derniers matchs pour arracher le maximum de points possibles, et pourquoi pas en fin de saison les coéquipiers de Hocine Kouli parviendrontils à décrocher une place honorable dans cette saison footballistique 2009/2010. Donc, à quelques journées seulement de la fin du championnat, les débats seront donc de plus en plus serrés, que ce soit pour les clubs qui jouent l’accession ou ceux qui cravachent pour se maintenir, comme c’est le cas pour les Isyakhens et de leur adversaire du jour, le CA Fréha. A. S. CLASSEMENT LC Ifflissen JS Tadmaït DC Boghni ES Sikh Oumedour US Sidi Belloua ASC Ouaguenoun CRB Mekla JS Boukhalfa NRB Beni Douala JS Ait Yahia Moussa O Tizi Rached US Tala Athmane CA Fréha US Kabylie JS Tala Tgana ES Nath Irathen

e journée Résultats de la 26Tadm aït 2

JS US Tala Athmane 0 JS Boukhalfa 1 2 sa us Mo JS Ait Yahia en 3 US Kabylie 1 - LC Iffliss our 1 dd me Ou h Sik CA Fréha 1 - ES then 0 Ira th Na ES 5 ua llo US Sidi Be la 0 ua Do ni Be CRB Mekla 1 - NRB ed 0 ch Ra i Tiz O 3 ASC Ouaguenoun 1 a an Tg DC Boghni 3 - JS Tala

PT 62 55 52 50 43 41 37 34 32 28 25 25 23 21 11 06

la dernière place à l’ES Baghlia qui a tenu en échec le CMB Thenia sur le score de 1 à 1. Signalons que l’accession ne concernera que les 3 premiers et la bataille sera encore plus dure lors des prochaines journées où 5 équipes sont concernées par les 3 places du podium. CLASSEMENT 1- Hydra AC 2- USM Chéraga 3- CA Kouba 4- IB Lakhdaria 5- USO Amizour 6- RC Boumerdès 7- CRBD Beida 8- ESM Boudouaou 9- DRB Baraki 10- CRB Bordj El Kiffan 11- OC Beaulieu 12- CMB Thenia 13- JS El Biar 14- CB Sidi Moussa 15- ES Baghlia

PT 51 50 45 44 43 39 37 34 31 26 25 25 20 19 18

E RÉSULTATS DE LA 27E JOURNÉ 0-0 aki Bar DRB n Kiffa El dj Bor CRB -0 CB Sidi Moussa - OC Beaulieu 1 1 2 Biar El JS ba CA Kou IB Lakhdaria - CRBD Beida 3 - 0 1-1 RC Boumerdes - ESM Boudouaou 1 1 hlia Bag ES nia The CMB Hydra AC - USO Amizour 0 - 0 exempté : USM Chéraga

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

République algérienne démocratique et populaire Wilaya de Aïn Defla Direction du logement et des équipements publics

AVIS D’INFRUCTUOSITÉ Conformément aux dispositions de l’article 43 alinéa 02 du décret présidentiel n° 02/250 du 24 juillet 2002, modifié et complété par le décret présidentiel n° 08-338 en date du 26/10/2008, portant réglementation des marchés publics, la Direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Aïn Defla informe les entreprises ayant soumissionné pour le projet relatif aux travaux de : Construction d’une école fondamentale base 05 remplacement Oued El Djamaâ. Lot n° 03 : bloc logement de fonction (R+2) Lot n° 04 : VRD Objet de l’avis d’appel d’offres national ouvert n° 02/2010 paru dans les journaux : √ En langue étrangère Maracana en date du 21/01/2010 √ En langue nationaleu§_« en date du 21/01/2010 √ Et au Bulletin officiel des marchés de l’opérateur public (Bomop) L’avis d’appel d’offres est déclaré infructueux Maracana N° 1097 - Lundi 26 Avril 2010 - ANEP 806 333


BRAVO

OMNISPORTS

Maracana N° 1098 — Lundi 26 Avril 2010

4E É TAPE DU CIRCUIT NATIONAL FAT

les organisateurs!

L

e Tennis Club des Oliviers de Béjaïa a abrité les 23 et 24 avril dernier la 4e

Ouahab et Yasri. Le vendredi a été programmé pour les qualifications alors que la matinée du samedi est

étape du circuit national de la Fédération algérienne de tennis (FAT), organisé par les dirigeants de la Ligue de Béjaïa et le club local du MBB, cette compétition qui était programmée 15 jours auparavant a été reportée comme on le sait suite à la pluie qui s’est abattue sur la capitale des Hammadites tout au long de cette période, ce qui a obligé les organisateurs à la reporter. Elle s’est déroulée dans une ambiance très conviviale à laquelle un public très nombreux, composé en majorité de familles, a assisté à ce tournoi qui a vu une participation record de joueurs venus de plusieurs wilayas du pays sans omettre de signaler la présence de certains internationaux à l’image de

réservée aux demi-finales et qui a vu les deux Béjaouis encore en course, à savoir Wakil Kessiba et Chebihi perdrent respectivement devant Yasri et Ouahab malgré la différence d’âge, donc expéri-

ence, entre eux car il ne faut pas oublier que Kessiba est toujours junior. L’après midi du samedi est réservé à la finale tant attendue entre Ouahab et Yasri et qui a vu le premier l’emporter dans une rencontre très plaisante à suivre. Signalons que les organisateurs ont réuni toutes les conditions pour la réussite de cet événement, le président de la ligue de Béjaia, Terki Ghani, les membres du bureau de la section tennis du MBB, à leur tête M. Chebihi, ainsi que les nombreux sponsors sont à féliciter grâce aux efforts fournis afin d’animer ce mythique site des oliviers ou des familles entières ont été très reconnaissantes envers tous les organisateurs. Zahir Hamour

AL DE SA L É : N IO T A N R E T IN I O N 3 TOUR ant v e d P S G u d e E

Défait 5ir,-7pa8r le) club 7 ( i z a h g n e B AhGSlyPétroliers a été battu, vendtroiresidièmsoe journée du 3

e

Le la aroc), qui enghazi, lors de libyen Ahly B nal de Basket-ball de Salé (M rien, qui io gé at al rn nt te représenta tournoi in au 26 avril. Le trée en lice se déroule du 21 pe B, a battu lors de son en ix clubs ou gr 5. r 83-6 D figure dans le Casablanca pa de a aj R compétition. le jeudi soir, nt part à cette ne en pr ns ai oc ar directement le dont quatre M hain regroupera nds joueront oc pr i nd lu ue La finale prév s que les seco ue groupe, alor premier de chaq ur la 3e place. , po la petite finale

CHAMPIONNAT NATIONAL :

18e journée messieurs

Le GSP (1er) et l'ES Sétif (2e), organiseront les deux tournois de la dernière phase à l'issue de laquelle sera connu le champion d'Algérie de la saison 2009-2010. L'ES Sétif organisera le 1er tournoi à Sétif, alors que le GSP abritera le 2e et dernier tournoi à Douéra. Les points accumulés lors de la 2e phase restent en cours durant la 3e phase.

BOXE :

Une ceinture en suspens

Résultats : MB Béjaïa - RC M'sila 3-1 GS Pétroliers - ES Béthioua 3-1 ES Sétif - USM Blida 3-0 O.Médéa - CABB Arréridj 0-3 PO Chlef - WO Rouiba 3-0

Classement : 1. GS Pétroliers 2. Etoile de Sétif 3.NRBB Arréridj 4. USM Blida 5. MB Béjaïa 6. PO Chlef -. ES Bethioua 8. O.Médéa 9 .WO Rouiba 10. RC M'Sila

Pts 33 32 31 31 29 27 27 22 19 19

J 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18.

L'Allemand Jürgen Brähm er a conservé son titre de champ ion WBO des mi-lourds en battant l'Argentin Mariano Nicolas Plotinski ,à Hambourg. Mais sa carriè re est suspendue suite à une décisio n de la justice allemande. Brähmer, qui remettait son titre en jeu pour la deuxième foi s, a facilement dominé Plotinski par KO technique lors de la 5e repris e. L'Allemand de 31 ans a remporté 36 de ses 38 combats, tandis que son adversaire a concédé sa quatrième défaite en 20 combats. Mais condamné en janvie r à 16 mois de prison ferme pour cou ps et blessures, il a fait appel. Il avait déjà été condamné à des peines de prison de quatre ans en 1998, et de deux ans et demi en 2002, à chaqu e fois pour coups et blessures.

19

29E CHAMPIONNAT D'AFRIQUE DES CLUBS CHAMPIONS DE VOLLEY-BALL :

Les Algériens poursuivent leurs victoires

Les clubs algériens poursuivent leurs victoires dans le 29e championnat d’Afrique des clubs champions de volley-ball qui se dispute en Tunisie jusqu’à vendredi prochain. Ainsi et lors de la 3e journée disputée, samedi dans la soirée, le PO Chlef a battu l’équipe gabonaise de Manga Sport (3-0) alors que le N Bordj Bou Arréridj a battu la modeste formation éthiopienne de la Défense (3-0). Au moment où on mettait sous presse, le PO Chlef disputait son match contre la redoutable équipe tunisienne du CS Sfaxien alors que le N Bordj Bou Arréridj rencontrait l’équipe camerounaise du FAP. Quant au programme d’aujourd’hui, les gars de Chlef se mesureront à l’équipe kenyane du GSU alors que le N Bordj Bou Arréridj rencontrera la formation marocaine de Mohammadia. A noter que le premier tour de cette 29e édition se disputera en quatre groupes, dont deux domiciliés à Sfax, groupes "A" et "B", les deux autres à Sousse "C" et "D". Enfin, il est utile de savoir que les quarts de finale auront lieu le 27 avril à Sfax, les demi-finales le 28 avril, tandis que la finale se jouera le 29 avril dans la même ville. Saïd Ben

Résultats de la 3e journée :

Poule "A" à Sfax: PO Chlef (ALG) - Manga Sport (GAB) 3-0 CS Sfaxien (TUN) - GSU (KEN) 3-0 Poule "B" à Sousse El Nahdha (SOUD) - Muzinga (BUR) 3-0 VC Police (RDC) - Prisons (KEN) 0-3 Poule "C" à Sousse Port Douala (CMR) - Cement (ETH) 3-0 Ahly (EGY) - Ahly Benghazi (LIB) 3-0 ES Sahel (TUN) - Kwatlwano (BOT) 3-0 Poule "D" à Sfax: FAP (CMR) - Mohamedia (MAR) 3-0 Ahly Tripoli (LBY) - APR (RWA) 3-1 Défense (ETH) – N Bordj Bou Arreridj (ALG) 0-3

Programme d’aujourd’hui :

A Sfax: GSU (KEN) - Chlef (ALG) Mohammadia (MAR) - Bordj Bou Arreridj (ALG) Défense (ETH) - Ahly Tripoli (LYB) CS Sfaxien (TUN) - Forces Terrestres (RDC) FAP (CMR) - APR (RWA) A Sousse: Muzinga (BUR) - VC Police (RDC) Zamalek (EGY) - Prisons (KEN) Ahly (EGY) - Kwatlwano (BOT) ES Sahel (TUN) - Cement (ETH) Ahly Benghazi (LYB) - Port (CMR).

TENNIS :

Les Algériennes vaincues par la Turquie et la fatigue à la Fed Cup au Caire

Les joueuses algériennes ont finalement, malgré la défaite du dernier jour, fait beaucoup mieux que ce que l’on attendait d’elles. En effet, engagées dans le groupe III Euro- Afrique de la Fed Cup , qui s’est déroulé au Caire, nos sélectionnées ont remporté deux rencontres, et ce, contrairement à l’an dernier où elles étaient rentrées bredouilles au pays. Le premier jour, l’Algérie a été battue par le Maroc (3-0). Le lendemain, la sélection nationale a fait le nécessaire pour préserver ses chances en s’imposant à l’équipe de Malte (2-1) grâce au simple gagné par Assia Halo et au double formé de la joueuse citée et de Fatma-Zohra Bouabdallah. Non contentes de cette revanche de l’an dernier, les deux joueuses en ont fait autant, dans une rencontre très difficile et éreintante par la longueur des parties, contre les Irlandaises (2-1). C’est

MILA:

ainsi qu’à l’étonnement général, y compris certainement de leurs propres dirigeants, qui ne devaient pas s’attendre à pareille fête, Assia et Fatma-Zohra ont fait passer leur pays au dernier carré. Le vainqueur accédant au groupe II en 2011, la demifinale Algérie-Turquie avait, de ce fait, un enjeu très important. Mais, à l’impossible, nul n’est tenu. Avec deux joueuses classées au niveau mondial (WTA), Cagla Buyukakcay (269e) et Pemra Ozgen (329e), les Turques jouaient sur du velours. Leur victoire, obtenue 3-0, ne souffre d’aucune discussion. Les Algériennes rentreront le 26 avril au pays avec le sentiment du devoir accompli et une équipe en devenir qui peut compter aussi sur la junior Fatma-Zohra Boukezzi et la cadette Nihel Adjali. Et probablement d’autres jeunes talents encore qu’il faudra savoir dénicher.

Un site pour la préparation des équipes sportives à Terraï Baïnen

Le site d'un futur camp de jeunes pour les loisirs et la préparation des équipes sportives à Terraï Baïnen (Mila) et plusieurs autres infrastructures de jeunes, ont été inspectées vendredi par le ministre de la Jeunesse et des sports, M. El Hachemi Djiar, au second jour de sa visite de travail dans cette wilaya. L'assiette, relevant du domaine privé de l'Etat, proposée pour cette future infrastructure, est située sur les berges du barrage géant de Beni-Haroun, ce qui, en fait, a-t-on expliqué, un site idéal au triple plan sportif, touristique et de promotion des activités de plein air.


20

Maracana N° 1098 — Lundi 26 Avril 2010

CHELSEA

INTERNATIONALE INTER MILAN

Un chèque de 19,5 M€ Balotelli plus que pour recruter El Matador jamais sur le départ ! U

n renouvellement en profondeur de l'effectif est à l'ordre du jour du côté de Chelsea, et ce, malgré les espoirs de titre en Premier League. Vraisemblablement, c'est le secteur offensif qui va connaître le lifting le plus important. Un nouveau candidat, à savoir l'attaquant de Palerme Edison Cavani, est aujourd'hui annoncé comme cible potentielle dans l'opération rajeunissement. À la lutte pour le titre en Premier League, Chelsea a décidé de se concentrer uniquement sur le sportif d’ici la fin de la saison. Toutes les discussions concernant les prolongations de contrat (Joe Cole par exemple) ont été repoussées afin de cristalliser l’attention de tous sur le championnat. Pour autant, le bal des rumeurs se poursuit de plus belle. Chaque jour, nouveau joueur est annoncé dans l’orbite des Blues. Sergio Agüero (Atlético Madrid), Alexandre Pato (Milan AC) ou encore Mario Ballotelli (Inter Milan) sont les noms les plus souvent cités ces derniers jours. Ce dimanche, le tabloïd anglais The People ajoute un nouvel attaquant à la liste de Carlo Ancelotti. Il s’agit d’Edinson Cavani

ARSENAL

(23 ans). Le buteur international uruguayen, que la France affrontera durant le Mondial en Afrique du Sud, confirme tout son potentiel et réalise une saison remarquable du côté de Palerme (10 buts en 31 apparitions en Serie A). À tel point qu’il pourrait avec ses coéquipiers mener le club sicilien vers la Ligue des Champions (quatrième au classement). Attirés par les talents d’El Matador, les pensionnaires de Stamford Bridge seraient même prêts à débourser 17 M£ (soit environ 19,5 M ) pour l’enrôler. Il leur faudra toutefois composer avec la rude concurrence qui règne sur ce dossier. En effet, tous les cadors du football italien semblent eux aussi apprécier Edinson Cavani. L’AS Roma, le Milan AC et la Juventus de Turin l’auraient coché en bonne place sur leurs tablettes, tout comme Manchester United et Manchester City. Si l’affaire est donc des plus indécises, le président de Palerme Maurizio Zamparini doit déjà se frotter les mains en pensant aux chèques qui vont lui être proposés dans les prochaines semaines.

Rosicky de retour à Dortmund ? Tomas Rosicky, le milieu de terrain tchèque d’Arsenal, est pressenti pour retourner en Allemagne la saison prochaine. Rosicky a rallié les Gunners en 2007 en provenance de Borussia Dortmund. N’ayant jamais pu réellement s’imposer en Premier League, le «Petit Mozart» pourrait retourner en Allemagne dès cet été. Son ancien club veut le récupérer et aussi le VfB Stuttgart.

REAL MADRID

Metzelder vers Wolfsbourg ?

En fin de contrat avec le Real Madrid, Christoph Metzelder pourrait bien se diriger vers Wolfsbourg. Selon Bild, le défenseur de Real Madrid, qui n'a guère de succès en Espagne et a même perdu son statut d'international, pourrait rebondir la saison prochaine à Wolfsbourg. Christoph Metzelder était arrivé chez les Merengue en 2007.

MANCHESTER UNITED

Rooney admire Messi Touché aux adducteurs et probablement indisponible pour les derniers matches de son club en 2009-10, l'attaquant de Manchester United Wayne Rooney (24 ans, 30 matches en Premier League cette saison, 26 buts) a réalisé une saison exceptionnelle sous le maillot mancunien. Placé par les médias britanniques parmi les meilleurs joueurs du monde actuellement, l'international anglais a estimé que l'attaquant du FC Barcelone Lionel Messi était bien le plus grand foot-

balleur de la planète. "C'est gentil de me placer parmi les meilleurs, mais je pense que Lionel Messi est le meilleur joueur du monde. Ce qu'il fait avec le ballon est incroyable. Et en plus il marque beaucoup de buts. Cette année, il a encore été fantastique", s'est enthousiasmé l'attaquant des Red Devils dans le magazine officiel du club, paru ce dimanche. Le protégé de Sir Alex Ferguson est le grand favori pour être désigné ce dimanche par ses pairs comme le meilleur joueur de Premier League cette saison.

La carrière de Mario Balotelli va-t-elle définitivement se jouer hors de l’effectif de l’Inter Milan ? La tendance actuelle est bel et bien à un départ de l’espoir du football italien. D’autres clubs de Série A seraient en tout cas intéressés par le fait d’accueillir celui qui s’est mis à dos les supporters intéristes ainsi que ses dirigeants, au premier rang desquels se trouve son entraîneur José Mourinho. C’est l’information que son agent, Mino Raiola, a donné à la chaîne italienne Sky Sport 24. Des propos repris par l’agence Europa Press : «Je n’ai jamais dis que l’histoire entre Mario et l’Inter est terminée, mais ce qui est certain, c’est que son départ est actuellement à l’étude. Naples est intéressé et nous le sommes aussi». Au moins, le message est clair et un départ semble aujourd’hui inéluctable.

BAYERN MUNICH

Demichelis annoncé au Real !

La belle saison du Bayern Munich en Bundesliga et en Ligue des Champions attire les regards. Outre Franck Ribéry et Arjen Robben, d'autres éléments du club allemand attisent la convoitise de prestigieux clubs européens. À l'image de Martin Demichelis... Au Bayern Munich, il n’y a pas que Franck Ribéry et Arjen Robben. Si le club bavarois est de retour au sommet du football européen, il le doit également à d’autres éléments de son organisation. A commencer par Martin Demichelis (29 ans). Le défenseur central (qui peut également évoluer au poste de milieu défensif) est le socle du Bayern version Louis Van Gaal (20 apparitions en Bundesliga, 1 but cette saison). Sa prestation mercredi dernier face à l’Olympique Lyonnais l’a encore prouvé. Et à bientôt 30 ans, l’international albiceleste se pose quelques questions sur son avenir. Rester au Bayern ou tenter une nouvelle aventure, histoire de signer un dernier gros

contrat ? Interrogé par les médias italiens, l’agent du joueur Jorge Cyterszpiler a reconnu que tout restait ouvert à quelques semaines du mercato estival. «Il joue très bien en ce moment, il doit se concentrer sur la demi-finale retour contre Lyon pour ensuite gagner la Ligue des Champions. Ensuite, il y aura le Mondial. S’il doit se passer quelque chose, ça se fera avant la Coupe du monde», a-t-il expliqué avant de lancer quelques unes de ses pistes. «La Fiorentina ? Il n’y pas que la Viola qui le suit avec attention en Italie, il y a également des grands clubs espagnols et anglais. Mais pour le moment, il est concentré sur la Bayern Munich, où il est très bien», a-t-il déclaré. Des propos qui n’aident pas vraiment à y voir plus clair dans ce dossier. On apprend juste que le Real Madrid, après Bastian Schweinsteiger et Franck Ribéry, s’est également mis sur les traces de Martin Demichelis. Il n’est toutefois pas dit que le Bayern Munich se laisse dépouiller de la sorte...

FC BARCELONE

Abidal opérationnel contre l'Inter

Ménagé samedi soir en raison d'une blessure aux adducteurs à l'occasion de la réception de Xerez (3-1) lors de la 34e journée de Liga, le latéral gauche du FC Barcelone Eric Abidal (30 ans, 14 matches en championnat cette saison) devrait tenir sa place mercredi en demifinales retour de la Ligue des Champions face à l'Inter Milan, selon le quotidien espagnol Marca. L'international français, qui avait manqué l'entraînement de vendredi, a suivi dimanche une séance spécifique avec un préparateur physique particulier. Un entraînement très intense qui témoigne du retour en forme du français.

LIVERPOOL

Torres a peur pour sa santé

Actuellement blessé, l'attaquant de Liverpool Fernando Torres (26 ans, 22 matches en Premier League cette saison, 18 buts) a des difficultés à supporter les efforts physiques exigés en Angleterre. L'international espagnol s'inquiète pour sa santé dans les années à venir. "Je n'ose imaginer l'état dans lequel je serai dans cinq ou six ans si je continue à jouer ici. Cela risque fort de m'amener des problèmes quand j'arrêterai. L'intensité physique est supérieure à tous les autres pays. La Premier League est une épreuve si dure...", a-t-il confié dans les colonnes du News of the World.

O MARSEILLE

Mandanda prêt à rejoindre Man Utd

A l'Olympique de Marseille depuis 2007, le portier Steve Mandanda (25 ans, 32 matches en L1 cette saison) s'est rapidement imposé comme l'un des tous meilleurs gardiens français. A tel point que l'international français se prend à rêver d'un avenir en Premier League, et plus particulièrement à Manchester United. "Logiquement, je serai Marseillais la saison prochaine mais on ne peut jurer de rien. Je n'ai aucun contact mais tout le monde sait que j'aimerais rejoindre un jour le championnat anglais. Il paraît que Manchester United cherche un gardien mais mon nom n'a pas été cité...", a expliqué Mandanda dans les colonnes du JDD. Le club mancunien est effectivement à la recherche d'un gardien pour remplacer le vieillissant Edwin Van der Sar (39 ans).


21

Bébé est là : comment je m'organise? Maracana N° 1098 — Lundi 26 Avril 2010

Pour que vos enfants redécouvrent la solidarité et le plaisir de jouer, tout simplement. Comment ça marche ? Sur un thème choisi, les joueurs se mesurent à une intrigue à résoudre (des pirates, un incendie, une intempérie) dans la concertation et la mobilisation des ressources de chacun. Parmi les exemples cités dans le Guide des jeux coopératifs (www.econo-ecolo.org), la chasse au trésor. Chaque enfant reçoit un indice. Seule la réunion des indices permet de cerner la piste à suivre pour arriver ensemble jusqu’au trésor. Débute alors une mise en commun des idées pour élaborer un plan, sous la vigilance du maître du jeu. Si l’on gagne, c’est ensemble, et si l’on perd, c’est ensemble aussi ! L’essentiel est de jouer. On considère qu’un jeu coopératif a bien fonctionné lorsque tous les participants rejouent sans esprit de revanche, juste pour le plaisir de s’amuser ensemble. L’objectif ? Valoriser l’entraide, la prise de conscience du but à atteindre et par

extension, du monde dans lequel on évolue. A partir de 3-4 ans Il existe différents thèmes de jeu coopératifs. A partir de 3 ans et sans limite d’âge, on peut choisir de découvrir la nature, un métier de la ferme, ou encore un sujet d’actualité. Le jeu de l’aveugle, pratiqué dans la nature, consiste à bander les yeux d’un joueur pour lui faire découvrir la flore dans un laps de temps limité. Le guide qui l’accompagne en silence lui fait toucher, explorer la forme, l’odeur, la taille et les particularités d’un végétal. Puis l’aveugle muni de tous ses indices revient auprès de ses compagnons de jeu. Leur but, retrouver l’arbre ou la plante mystère. Jouer encore à 10 ans Ce type de jeu de société permet de

Sfiria

INGRÉDIENTS 1 kg de poulet (ou de viande d’agneau) 1 poignée de pois chiches trempés la veille et précuits 1 gros oignon 3 c. à soupe d’huile 1 C. à souple de smen 1 C. à café de cannelle Sel PRÉPARATION Dans une cocotte, faites revenir pendant 10 minutes le poulet nettoyé et découpé

en morceaux avec l’oignon haché, l’huile, le smen, le poivre noir, la cannelle et le sel. Ajoutez 1 litre d’eau ; puis les pois chiches (à mi-cuisson du poulet) En parallèle, préparez les boulettes : prenez la chapelure mouillée et essorée, le fromage, les œufs, et une pincée de sel et de cannelle. Bien mélanger le tout, formez des boulettes, faites frire et réservez les. Au moment de les consommer, arrosez avec la sauce de poulet.

mettre en évidence la personnalité de chaque enfant, d'intégrer chacun dans le groupe, et de développer l'imagination et la créativité. Pour susciter l'intérêt des plus grands (et les détourner des jeux vidéo), les jeux coopératifs mettent en scène des sujets d’actualité ou de la vie quotidienne sous un angle ludique. «La route du coton» (dès 11 ans chez Artisans du Monde) propose par exemple de partir à la découverte de la filière du coton à la lumière du commerce équitable : d’où viennent les vêtements que l’on porte tous les jours ? Qui les fabrique ? Comment s’organise la filière ? Et comment survivre en tant que petit producteur indien dans un système à l’échelle du globe ? Le jeu coopératif

place les joueurs au cœur de l’action en les sensibilisant aux réalités d’une économie mondialisée, et abordent de manière concrète les questions sociales et culturelles des pays émergents. OÙ TROUVER LES JEUX COOPÉRATIFS ? Quelques boutiques alternatives, en dur ou virtuelles, comme artisans du monde, où je progresse.com, proposent des manuels expliquant les règles de jeux coopératifs à organiser soi-même. Autre source à explorer, le Guide des jeux pour la planète élaboré par le site econo-ecolo.org. Autant de supports pour montrer à vos enfants que l’important, dans le jeu, c'est de participer !

Glace aux dattes

INGRÉDIENTS 3 jaunes d'œufs plus 1 œuf entier 2dl de sucre en poudre soit 1 verre classique 2 paquets de sucre vanillé 1 boîte de lait non sucré 2cl de jus de citron soit 1 cuillère à soupe 1 cuillère à soupe de zeste du fruit 4dl d'eau froide soit 2 verres classiques 2 verres de dattes en conserve dénoyautées et pilées 5 g de gomme arabique ou de maïzena.

PRÉPARATION Commencer par verser les deux verres d'eau bouillante sur la moitié de la boîte de lait et laisser l'autre moitié dans un endroit frais. Ajouter la vanille. D'autre part, fouetter les œufs avec le sucre et verser votre préparation petit à petit dans le lait vanillé tiède. Porter sur feu doux et remuer sans arrêt à la cuillère. Dès l'ébullition, retirer du feu et verser sur les dattes écrasées et la gomme. Continuer à battre pour

refroidir la préparation. Pour la maïzena, l'ajouter au moment de la cuisson de la crème, délayée dans 2 cuillères de lait vanillé refroidi. Placer la préparation dans le compartiment à glace du réfrigirateur et laisser prendre 1 heure. Lorsque la glace est prise, la sortir et y ajouter le lait que vous avez mis de côté et faire glacer encore 2 heures. Servir dans des coupes biens froides et décorer de dattes en morceaux ou entières.


22

JEUX-DETENTE

Maracana N° 1098 — Lundi 26 Avril 2010 MOTS CROISÉS N° 424

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 423

LA - Vous ne voulez pas vous asseoir, Grand père? - Non, je te remercie, mon garçon, je ne descend qu'au prochain arrêt! - Mais asseyez-vous quand même, grand père, on n'est pas dans un bus, mais dans le parc!

LE COMBLE Quel est le comble pour un électricien ? Ne pas être au courant!

DEVINETTE Qu'est-ce qu'une manifestation d'aveugles? Le festival de canes

MOTS CROISÉS N° 424 A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 - 0770 94.97.55 Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Bureau de liaison 79, boulevard Bougara - El-Biar - Alger

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée du marketing Samia Benmaghsoula Rédacteur en chef Mustapha Ouail Chargé de la rédaction Touafek Djamel Rédaction

L

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 423

HORIZONTALEMENT 1 - Guerrière 2 - Amollirai Préposition 3 - Patron Remarqueras 4 - Hameaux antillais Petit cube - Il vaut mieux qu'un bon copain 5 - Fleuve naissant Références 6 - Anasarques - Bat en retraite 7 - Relâcher certains sphincters - Reste de feu de forêt 8 - Sigle de société Combinaison de turfiste - Coordination 9 - Localisé par le clerc - Aguiches 10- Ferez payer trés cher

VERTICALEMENT A - Sanglier des Célèbes B - Progresserais C - Blesse - 501 pour César - Sinistres initiales D - Font briller E - Pronom pour homme - Distanceras F - Boisson forte Graves dangers G - Rongés - Habitude acquise H - Mettre à côté Sulfate astringent I - Cri de bricoleur Prend le meilleur J - Détruis - C'est l'erbium K - Equipe de haut niveau - Accident de pianiste L - Entassent pour conserver

Aomar Moussi, Ali Oukili Directeur technique Laïd Kalila Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59

Photos : Maracana

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


23

Maracana N° 1098 — Lundi 26 Avril 2010

-Vous vous sentirez bien dans votre peau et les efforts ne vous font pas peur, Vous vous sentirez en mal d'inspiration mais une aide inattendue vous permet de réaliser le but que vous cherchiez à atteindre, Faites preuve de tempérance car les kilos en trop,,,

Vous pouvez compter sur la chance d'avoir le soutien inconditionnel de quelqu'un qui vous est proche. Vous n'êtes plus tout seul et vous retrouvez très rapidement le moral. Faites plaisir autour de vous et profitez d'un grand moment.

S CO R P I ON

T A UR E AU

CA P RI CO RN

B A LAN CE

Une affaire importante pourrait se traiter prochainement dans votre dos. Tout dépend de la façon dont vous aller réagir. On compte bien sur votre passivité mais vous saurez vous montrer efficace en prenant les devants malgré un certain retard pris avant le départ.

S AG ITA IR E

Quand les choses ne vont pas comme vous espérez vous avez une certaine tendance à vous laissez aller au découragement. Vous entrez pourtant dans une période bénéfique où vos rentrées d'argent pourraient s'améliorer. Vous montrerez de l'audace.

Une affaire très importante pourrait bien se présenter. Tout dépendra de la façon habile dont vous évaluerez la réalité des choses. Faites preuve de prudence. Votre jugement ne doit pas faillir. La prudence et le discernement sont recommandés en de semblables circonstances.

Dans la vie de couple, on constate facilement que les hommes et les femmes ne se ressemblent pas, ce qui ne facilite pas toujours le quotidien ! Alexandra et Jean en font l'expérience tous les jours.

06:00 M6 Music 07:00 Météo 07:05 M6 Clips 07:20 Météo 07:25 M6 Kid 07:40 Disney Kid Club 08:30 Météo 08:35 M6 boutique 09:50 Météo 09:55 Absolument stars 11:10 Un gars, une fille 11:40 Charmed 12:45 Le 12.45 12:50 Charmed 13:40 Météo 13:45 Maria Montessori : une vie au service des enfants 15:45 Maria Montessori : une vie au service des enfants 18:50 100% Mag 19:43 Météo 19:45 Le 19.45 20:40 Iznogoud 22:25 Arsène Lupin

06:00 Sept jours en images 06:4052' Télé-achat 07:00 des locales 07:50 com' 08:40Point Flipper 08:00 09:30Téléachat Flipper 11:05 Hôtels du monde 10:20Point Les sorciers de Waverly com' 11:55 12:50 PlaceTellement fashion 13:00 people : la quoti10:45Tellement Les sorciers de Waverly dienne PlaceMadame le consul 13:30 15:15 quête de preuves 11:10En Sonny York Undercover 16:40 11:35New Sonny 17:25 Tellement people : la quoti12:25 American Dad ! dienne 17:55 JT des spectacles 12:50Le American Dad ! 18:00 Live JTSG-1 13:15Le Stargate 18:15 Paris c'est fou 14:00Le Stargate 19:00 Live JTSG-1 14:45Tellement Stargate SG-1 19:15 fashion 19:20 c'est fou 15:35Paris Tellement vrai 20:10 Point com' 19:00 Les dossiers de «Vis 20:15 Tellement fashion ma vie» : la quotidienne 20:25 Le Live JT 20:40 nuit nous appartient 19:35La Friends 22:10 Le Live JT 20:35Paris A nous quatre, 22:25 c'est fou Cardinal ! 23:15 Point com' 23:20 fashion 22:15Tellement Les quatre Charlots 23:30 Paris Backstage mousquetaires 23:45 Le Live JT

On essaiera de vous donner certains conseils que vous n'aurez pas la possibilité de suivre. Vous saurez sauvegarder votre indépendance. Des informations provenant de différentes origines pourraient vous fâcher, pourtant c'est ce qui vous fait avancer vers la réussite.

B LIE R

Une personne que vous aimez bien risque de vous manquer si vous ne cherchez pas à la rencontrer. Vous pourriez mal vivre cette séparation que vous ne désirez pas vraiment. Faites l'effort nécessaire pour aller au devant d'elle, vous connaîtrez de nouvelles joies salutaires. -Vous aurez sans doute une décision à prendre dans vos affaires. Ne le faites surtout pas à la légère. Même si cet acte ne vous paraît pas important aujourd'hui, il peut avoir des répercutions déterminantes dans un proche avenir.

LUNDI

Nuages épars. 18°

LE SAVIEZ-VOUS ?

Quelques mouvements de gymnastique ne vous ferait pas de mal. Ayez soin de votre corps. Etre en grande forme vous donnera de bonnes dispositions d'esprit. Votre emploi du temps est chargé mais vous allez réaliser ce que vous voulez faire. Vous aurez le courage nécessaire.

V E RS E A U

G E ME A UX

Vous prenez connaissance d'un nouveau projet où vous vous sentirez la première personne concernée, ce qui ne sera pas pour vous déplaire. Vous allez vous familiariser à cette idée surprenante. Vous saurez rondement mener à bien les opérations qui vous concernent.

Si les autres vous énervent et que vous souhaitiez vous retrouver seul pour faire ce que vous avez envie, n'hésitez pas. Mais ne vous couper pas pour autant des autres et ne restez pas isolé. Vous aurez alors la chance de vivre des rapports privilégiés.

P OI S S O N

06:00 EuroNews 06:45 Ludo 08:35 Ludo vacances 11:10 Plus belle la vie 11:35 Consomag 11:37 Jamais seul en mer 11:40 12/13 : Titres / Météo 12:55 Météo 13:00 Nous nous sommes tant aimés 13:30 En course sur France 3 13:45 Inspecteur Derrick 14:45 K eno 14:50 Arabesque 16:40 Slam 17:10 Un livre, un jour 17:15 Des chiffres et des lettres 17:50 Questions pour un champion 18:25 Fred et Jamy à la découverte des défenses de l'organisme 20:10 Plus belle la vie 20:35 Au coeur de la Légion étrangère 22:15 Post-scriptum 22:20 Météo 22:23 La minute épique 22:25 Soir 3 22:50 Magnum Force

Horoscope Vous vous sentirez bien dans votre peau et les efforts ne vous font pas peur, Vous vous sentirez en mal d'inspiration mais une aide inattendue vous permet de réaliser le but que vous cherchiez à atteindre, Faites preuve de tempérance car les kilos en trop,,,

C AN CE R

Le nouveau shérif de Fredericksburg, en Virginie, sollicite l'aide du Département des sciences du comportement dans le cadre d'une enquête sur des enlèvements suivis de meurtres. Cette vague sanglante est en tout point similaire à des homicides perpétrés 27 ans plus tôt. Les victimes, des jeunes filles, ont été mutilées selon le même mode opératoire que naguère. David Rossi et ses hommes se lancent sur les traces du psychopathe qui terrorise la ville et la région...

-06:25 Point route 06:30 Télématin 09:04 Dans quelle éta-gère 09:05 Des jours et des vies 09:30 Amour, gloire et beauté 09:55 C'est au programme 10:55 Météo 2 11:00 Motus 11:30 Les Z'amours 12:55 Météo 2 13:50 Consomag 14:00 Toute une histoire 15:10 Comment ça va bien ! 17:20 Paris sportifs 17:25 Rex 18:10 CD'aujourd'hui 18:15 En toutes lettres 19:00 N'oubliez pas les paroles 19:50 Fred et Jamy à la découverte du système immunitaire 20:30 Emission de solutions 20:31 Tirage du Loto 20:35 The Closer : L.A. enquêtes prioritaires 21:19 D'art d'art 21:20 The Closer : L.A. enquêtes prioritaires 22:00 Transat AG2R 22:05 Mots croisés

LIO N

22h30 23h00 : Telefilm Film algerien

06:05 Zoé Kézako 06:15 Zoé Kézako 06:30 TFou 08:25 Météo 08:30 Téléshopping 09:20 Le destin de Lisa 10:30 Le destin de Lisa 11:05 Météo 11:10 Beverly Hills, 90210 11:55 Petits plats en équilibre 12:50 L'affiche du jour 13:00 Journal 13:40 Petits plats en équilibre 13:45 Météo 13:55 Les feux de l'amour 14:55 Une femme piégée 17:35 Monk 18:30 A prendre ou à laisser 19:05 Le juste prix 19:50 La prochaine fois, c'est chez moi 19:55 Météo 20:35 C'est ma Terre 20:38 Courses et paris du jour 20:45 Camping Paradis 22:30 Esprits criminels 23:15 Esprits criminels

V I E RG E

07h00 : Journal télévisé 07h00 : Journal télévisé (1er 07h15 édition): Sabahiat (Télématin) 07h15 : Ardhe Sabahiat (Télématin) 10h00 El-Sâada 10h00 :: Wadjeh Moughamarat Farid 10h30 El Aâdala 10h30 : El-Assil 11h15 Waqiouna 12h00 :: Min Firqat Mozart 12h00 : Alef Soual 12h30 Ibtikarat 13h00 :: Aâdjalet Journal télévisé 12h30 Aâdjiba ( édition du 13h) 13h00 : Journal télévisé 13h30 : Rebeca 13h30 Fernanda 15h00 :: Luisa Long métrage d'animation 15h00 : Azizi El-Mouchahid 16h30 : Kaasse el fadaa 16h30 : El-djawal 17h00 : El-Aâlem baina yadak 17h00 17h30 :: Aâlem El-khalEl-hacharat wa raihane 17h30 18h00 : El-Moustahlik Journal télévisé ( édition Amazigh) 18h00 : Journal télévisé 18h20 : Haoula aâlem 18h30 : Moutaât El-Maida 19h00 : Ikhetar soualek 19h00 Djaditélévisé ( édi20h00 :: Bit Journal tion du 20h) 20h00 : Journal télévisé 21h00 : Min Waqiouna 21h00 : Taraa Maa tara 22h00 : 1.2.3. viva 22h00 : Emission l'algerie

HORAIRES DES PRIÈRES El-Fadjr 04 h 45 El-Dohr 12 h 48 El-Assar 16 h 29 El-Maghreb 19 h 24 El-Icha’a 20 h 47

POURQUOI LES DINOSAURES ONT-ILS DISPARU ?

La disparition des dinosaures est probablement due à la chute d’un astéroïde géant sur la Terre il y a 65 millions d’années, sur le sol de l’actuel Mexique. Cette théorie a été confirmée par un groupe international de 41 chercheurs qui a publié un article dans la revue Science en mars 2010 [1]. La chute de l’astéroïde a eu pour con-

séquence un bouleversement du climat sur toute la planète : diminution importante de la lumière solaire, baisse de la température, pluies acides, tremblements de terre, tsunamis. Ces conditions de vie très difficiles ont entraîné la disparition des deux tiers des espèces vivantes, dont les dinosaures.


Maracana N° 1098 — Lundi 26 Avril 2010

24


maracanafoot1098