Page 1

Si Maracana ne parvient pas jusqu’à votre buraliste ou si la distribution du journal est perturbée appellez nous au :

0555 61-68-21

Alain Giresse

C’est exceptionnel ce qu’a fait l’Algérie face à l’Egypte

www.maracanafoot.com

Dimanche 18 Avril 2010 - N° 1091 - Prix 20 DA

«LOCAUX OU PROS, TOUS SUR UN PIED D’ÉGALITÉ !» SAADANE PARLE DE RENFORT

uMatmour titulaire uAmri Chadli sur le banc uAntar-Yahia confirmé uAbdoun blessé

MATMOUR :

«L’étiquette d’outsider nous va bien» L’info continue sur www.maracanafoot.com


02

Maracana N° 1091 — Dimanche 18 Avril 2010

Y A-T-IL ENCORE UNE EN 82 ?

BALLE AU CENTRE Par ALI BOUACIDA

LES PLUMES QUI DÉCIMENT Au sujet des deux rencontres retard qui se jouèrent ce week-end, un honorable confrère a titré deux fois «La JSK et l’ESS, décimées face à l’ASK et l’USMB». Naïvement, nous avons tenté de comprendre quel drame était-il arrivé à ces deux ténors du football national ? Un tragique accident de la circulation ? Une mystérieuse épidémie ? Après lecture de l’article, le journaliste nous apprend que la plupart des joueurs titulaires des deux clubs ayant fait le déplacement en Libye pour le compte du match retour, les équipes s’en trouvaient donc «décimées». Alors nourrissant un sérieux doute sur notre maîtrise de la langue de Molière, nous avons consulté le dictionnaire. Voilà comment est défini le verbe «décimer» : «Faire périr un grand nombre de personnes ». Diable! La JSK et l’ESS se sont bien présentées au complet face à leurs adversaires et chacune des deux formations a eu la fortune qu’elle put. Une défaite pour la première et une victoire pour la seconde et tout le monde est rentré sain et sauf dans ses foyers. Point de tragédie donc. D’abord, cette fâcheuse tendance que nous autres scribes avons de dramatiser un simple match de foot en employant des termes où le macabre avoisine le morbide, à croire que des rencontres sportives prennent l’aspect de champs de bataille où les équipes sont transformées en «troupes de combat». Ensuite, cette manière très inélégante et forcément partiale de prendre le parti du plus fort : pourquoi donner uniquement l’état des lieux de la JSK et de l’ESS en parlant «d’équipes décimées» alors qu’il eut été plus équitable d’évoquer aussi la situation de leurs adversaires qui méritent autant sinon plus d’attention dans la mesure où ils jouent leur maintien (leur survie auraient écrit les journalistes obséquieux) ? Mais ils n’ont rien écrit au sujet de ces deux clubs et on aurait aimé lire que «l’ASK et l’USMB jouent leur va-tout» ou qu’ils «livrent le match de la dernière chance» par exemple ? En écrivant «décimés» à propos de deux clubs qui jouent le titre, on prend délibérément leur parti et c’est comme si on se lamentait qu’ils ne fussent au complet. On va donc continuer sur la même lancée de cette triste et morbide littérature et on vous livre les titres qui vont avec : «L’ASK crucifie la JSK» et «l’ESS étrille l’USMB». Voilà comme cela on est dans l’air du temps et le style qui sied. On fusille des gardiens, on décime des équipes… Faut croire qu’on écrit avec des baïonnettes. A. B.

JUMELLES

L’équipe nationale de 1982 prendra part à un tournoi à Montréal, au Canada, selon l’organisateur Hacène Adlani, un Algérien établi au Canada. A la lecture de la liste des joueurs invités à participer à ce tournoi, nous avons relevé avec étonnement que les noms de Madjer, Assad, Guendouz et Dahleb ne figurent pas. Questionné par un confrère sur la non-présence de Rabah Madjer, l’organisateur Hacène Adlani a répondu : «Je ne veux pas rentrer dans les détails». En ne voulant pas rentrer dans les détails, cela sousentend qu’il y a effectivement un problème. Est-ce si grave que ça que l’opinion publique ne doit pas le savoir ? Telle est la question que se posent de nombreux d’observateurs et nostalgiques de cette équipe nationale de 1982.

QUAND ZEMMAMOUCHE DEVIENT ZEMAOUCHE

Le portail de la ligue nationale de football a publié hier en milieu de journée une information concernant le gardien de but du Mouloudia Mohamed Lamine d’Alger, Zemmamouche dont la suspension de quatre matches a été commuée par une commission d’enquête. Le hic c’est que le site de la LNF a complètement déformé le nom du gardien de but international du Mouloudia en le transformant de Zemmamouche à Zemaouche.

FINALE COUPE D’ALGÉRIE FÉMININE

AFFAK RELIZANE REMPORTE LE TROPHÉE…

Les filles du club Affak de Relizane ont remporté la Coupe d’Algérie féminine en s’imposant aisément sur les filles du club d’Alger-centre avant hier au stade de Zéralda. Les Relizanaises ont battu haut la main les Algéroises sur le score sans appel de 3 buts à 0

BISKRA : CONFÉRENCE SUR L'EN

Le rôle de l'équipe nationale de football dans le renforcement de la cohésion nationale a constitué, jeudi à Biskra, le thème d'une conférence initiée par l'Union nationale de la jeunesse algérienne (UNJA). La rencontre, organisée dans la salle "Fikr oua adab" en présence d'universitaires, de techniciens en football et d'étudiants du département d'éducation physique de l'université de Biskra, a offert l'occasion aux participants d'évoquer, dans ce contexte, "les prouesses de l'EN en éliminatoires pour la coupe d'Afrique de nations et la coupe du monde et leurs répercussions sur le raffermissement du tissu social et de la cohésion nationale".

MADJER RÉVÈLE iction de la

n év Au sujet de so e de l’équipe qu ni ch te e rr ba t de ah Madjer vien ab nationale, R ai j’ e qu nse révéler : «Je pe d’opporup co au be é dérang ulaient utiliser vo i qu es st ni tu rle à des fins pe l’équipe nationa rmettrais à pe sonnelles. Je ne miscer dans im s’ de ne person l’ées. Ma mise à mes prérogativ à l’avance…». ée cart était calcul

PAS DE CHANGEMENTS À LA CFA

Contrairement à ce qui a été dit çà et là, il n’y a eu aucun changement à la CFA (Commission fédérale d’arbitrage). En effet, il a été dit qu’un des responsables de cette structure, M. Ould El Hadj pour ne pas le citer avait été relevé de ses fonctions, or il s’avère que ledit responsable exerce toujours à la CAF et ne semble pas du tout inquiété par les folles rumeurs qui ont circulée au sujet de son virtuel limogeage ces derniers jours.

ZEKRI FUSTIGE L’ ARBITRE NECIB

MSPB

LATRÈCHE LIMOGÉ, JOUEURS RENVOYÉS

Le président du MSPB, Messaoud Zidani, vient de limoger l’entraîneur Abdelkrim Latrèche et renvoyer plusieurs joueurs titulaires, tels que Reziouak, Djallani, Benamokrane, Bouaraba et Saidi. Il reproche au premier ses absences répétées aux entraînements et aux autres d’avoir refusé de jouer le match face à l’USMBlida. Le président Messaoud Zidani, qui a réuni la commission de discipline du club, a établi un procès-verbal et a fait appel à un huissier de justice qui a constaté les absences de l’entraîneur Latrèche et des joueurs cités.

L’entraîneur de l’ES Sétif, Noureddine Zekri, n’a pas été tendre avec l’arbitre de la rencontre ESS-USMB : «Avec un arbitre pareil, le football ne progressera jamais. Il a foutu la pagaille et il n’a pas la carrure pour diriger un match de championnat». En cette fin de saison, nous constatons qu’à chaque fin de match, les arbitres sont mis à l’index par les entraîneurs de clubs, même lorsque leur équipe remporte les 3 points de la victoire.


Maracana N° 1091 — Dimanche 18 Avril 2010

«LOCAUX OU PROS, TOUS UN PIED D’ÉGALITÉ !» SAADANE ET LE RENFORT DE L’EN

MONDIAL

2010

C

g Par Abdou Seghouani

oncrètement, rien n’est encore fixé et les choix de l’entraîneur national, Rabah Saadane, ne sont pas encore fait. Pour le moment, la prospection se poursuit et c’est pour cette raison que le coach a effectué le voyage en Libye. Ce déplacement de Saadane avec l’équipe nationale A’ s’inscrit «dans le cadre de l’observation des joueurs susceptibles d’être convoqués pour le prochain stage». C’est ce qu’a déclaré Saadane dans une émission sportive de Radio Algérie internationale de la Radio Algérienne, diffusée hier dans la mi-journée. Intervenant en direct depuis la capitale libyenne, l’entraîneur de l’équipe nationale a tenu à préciser que «tous les joueurs sont placés sur le même pied d’égalité», a-t-il affirmé sur les ondes de la chaîne internationale de la Radio nationale. «Nous avons

achevé la tournée en Europe pour observer et contacter des joueurs qui évoluent dans les championnats européens. Je peux vous dire que les joueurs qui ont attiré notre attention répondent parfaitement aux critères fixés : techniques, médicaux, etc. D’autres joueurs que j’ai pu observer sont du même niveau que ceux qui jouent en Algérie. A l’heure où je vous parle, les choses se précisent», a-t-il assuré. «A présent, il y a des joueurs de la sélection A’ que nous suivons. Eux aussi ont tous leurs chances d’être convoqués». Saadane avait, en effet, annoncé plutôt que les «locaux» «figurent en bonne place dans les priorités de l’heure». Si, personnellement, il n’avait pas trouvé le temps d’être sur tous les stades chaque semaine, «les membres du staff technique sont sur les stades pour suivre leur évolution», avait-il prévenu. Et d’ajouter : «Je me suis déplacé en Libye avec la sélection A’, afin de voir les joueurs susceptibles d’être appelés en sélection». La présence du sélectionneur dans les gradins pour suivre l’évolution des joueurs de l’équipe de Abdelhak Benchikha constitue, de l’avis de M. Saadane «une source de motivation pour eux pour se donner à fond dans ce match déterminant.

Le fait de savoir que le sélectionneur national est présent va les motiver davantage. J’accorde de l’importance à cet aspect pour que les joueurs se donnent à fond», a ajouté l’entraîneur de l’EN. Ainsi, Rabah Saadane a tenu à être on ne peut plus clair au sujet de l’opération de renfort de l’effectif de l’équipe nationale. Nous sommes enclins à comprendre que cette opération ne concerne pas exclusivement des joueurs professionnels qui jouent en Europe, mais elle concerne aussi ceux qui jouent dans le championnat national (les locaux). Preuve en est, la présence du coach à Tripoli, pour assister au match retour Libye-Algérie, comptant pour les éliminatoires de la CHAN-2011. Il s’agit, pour l’entraîneur de voir à l’œuvre quelques joueurs qu’il piste, dans la perspective du prochain stage de l’EN, prévu vers la mi-mai prochain. Pour le coach «cette prospection ne se fait pas uniquement en prévision de la Coupe du monde mais pour les échéances de l'équipe nationale qui se profilent à l'horizon 20102011, voire plus», a-t-il ajouté. Rabah Saadane a, cependant, refusé de citer les noms de joueurs éventuels qui seraient pistés. Tout comme il a catégoriquement refusé d’aborder la question qui

lui a été posée au sujet de Khaled Lemmouchia. Saadane a clairement fixé les critères de sélection et les compartiments qui ont besoin d’être renforcés et insisté que «seuls les plus en forme seront retenus» et qu’il est hors de question. Toutefois, rien n’indique pour autant que les choses n’ont pas évolué quant à l’avenir de

03

Lemmouchia et d’autres encore. Rappelons que l’entraîneur national tiendra une conférence de presse début mai prochain. Une rencontre avec les représentants des médias qui devrait intervenir au lendemain de la communication de la liste des joueurs convoqués pour le prochain regroupement de l’équipe nationale. A. S.

MATMOUR : «L'ÉTIQUETTE D'OUTSIDER NOUS VA BIEN» Le milieu de terrain de l’équipe nationale de football, Karim Matmour, est régulièrement sous les feux de la rampe, ces derniers temps. Il est particulièrement sollicité par les médias depuis son retour à la compétition, après quelques soucis de santé faisant partie du passé, à présent. En effet, après le long entretien accordé la semaine dernière aux reporters du site web de la Fédération internationale de football (FIFA), Karim Matmour a évoqué, pour Football.fr les échéances prévues dans l’immédiat. Il espère, notamment que lui et ses coéquipiers de l’EN franchiront le premier tour à la Coupe du monde. Karim Matmour est sur un nuage. Titulaire au Borussia Mönchengladbach, il s'est aussi imposé dans le groupe de Rabah Saadane, en tant qu’élément indiscutable de l'entrejeu de la sélection algérienne. Le milieu de terrain s’est, en effet, montré indispensable lors de la Coupe d'Afrique des nations 2010. Mais, le Mondial étant prévu en juin, il a des impératifs immédiats en championnat d ’Allemagne : affronter Schalke 04, le match s’est joué hier. Suivez les réponses courtes, mais d’une rare clarté, d’un Matmour modeste à outrance. Mais qui maîtrise son sujet.

Karim tout va bien pour vous, cette année... Oui, c'est vrai que c'est plutôt une bonne saison. Je retrouve mon état de forme, je suis titulaire au Borussia. C'est bien. Mönchengladbach est actuellement onzième de la Bundesliga. Où en êtes-

vous par rapport à vos objectifs initiaux ? Il y a deux ans, le club redescendait en deuxième division. Heureusement, nous sommes remontés tout de suite. L'année dernière, nous avons sauvé notre peau au dernier moment. C'était très difficile. Alors, là, être en milieu de tableau, c'est une progression. Ce week-end (ndlr : hier), vous vous rendez à Gelsenkirchen pour affronter le deuxième du championnat, Schalke 04. Comment abordez-vous cette rencontre ? C'est un match compliqué mais il y a une série de quatre matches difficiles qui nous attend. Lors des quatre dernières rencontres de la saison, nous n'allons rencontrer que des équipes qui ont besoin de points. Que des beaux matches! Mais ce seront eux qui auront la pression, ils vont devoir faire le jeu. Comme d'habitude, nous essaierons de gagner chaque match. Pourtant, vous avez pas mal de difficultés à l'extérieur... C'est vrai. Avec deux victoires à l'extérieur, le bilan est maigre. Mais nous avions le même problème l'année dernière. Heureusement que nous engrangeons pas mal de points à domicile, où on a le soutien d'un public inconditionnel. Loin de nos bases, cela se joue sur des détails et puis, on a joué de malchance...

"L'Algérie, une bande de frères"

C'est un sacré pari que vous avez pris de vous exiler en Allemagne, alors que vous étiez encore jeune... En Bundesliga, on laisse le temps aux joueurs. On m'a laissé le temps de mûrir, sans jamais me pousser sur le devant de la scène. A Fribourg, j'ai pu démontrer ce que je valais sur plusieurs matches, être régulier

et performant sur la durée... Au début, c'était difficile mais, être seul à l'étranger, cela m'a permis de me forger un mental. Il a fallu me battre. Et vous voilà en équipe nationale d'Algérie ! Comment avez-vous vécu votre première compétition avec les Fennecs ? La CAN, c'était une très belle expérience. On est un super groupe, une bande de frères. On est très soudés, surtout depuis les matches au Caire et au Soudan (contre l'Égypte, en éliminatoires de la Coupe du monde 2010, ndlr). Mais nous sommes jeunes. Cette Coupe d'Afrique aura été une bonne préparation pour la Coupe du monde, un test grandeur nature. Maintenant, on sait à quoi s'attendre. Après notre mauvais résultat lors du premier match de poules (défaite 3-0 contre le Malawi, ndlr), nous avons joué toutes les rencontres sous haute pression. La Coupe du monde approche. Vous pensez être sélectionné ? Je ne sais pas, je ne suis pas le sélectionneur. Dans le football, il n'y a pas de certitude. Je suis titulaire en ce moment, à moi de prouver que je peux aider la sélection nationale. Quel est l'objectif de l'Algérie au Mondial ? Il faut être réaliste, ce serait bien de passer le premier tour pour la première fois. En 1982 et 1986, l'Algérie a raté le coche. Ce serait une belle réussite d'y arriver. Après, si on peut faire mieux, tant mieux (rires)! Mais on ne peut pas passer de 0 à 100 du jour au lendemain... J'ai confiance en nos qualités. Il y a le potentiel. A nous de créer la surprise. Avec l'Angleterre, les Etats-Unis et la Slovénie, votre groupe est tout de même relevé... C'est vrai, mais l'étiquette d'outsider nous va bien. Ce sera sûrement un avantage pour nous d'être relativement méconnus. Si les

"L'Angleterre, tout le monde connaît"

gens nous sous-estiment, nous pouvons les surprendre. L'Angleterre, tout le monde connaît, pas besoin d'épiloguer. Les EtatsUnis, nous avons pu les voir en Coupe des Confédérations, on sait qu'ils sont bons. La Slovénie, personnellement, je connais quelques joueurs qui jouent en Bundesliga. Ils ont de bons joueurs avec de bonnes qualités. Mais, au final, nous allons respecter tout le monde. Nous avons confiance. à L'un de vos partenaires Mönchengladbach, l'Américain Michael Bradley, sera votre adversaire en Afrique du Sud. Vous en avez parlé ? On en parle quelquefois. Il me pose des questions, il essaie d'en savoir plus. Mais, moi, je ne lui dit rien (rires) ! C'est le fils du sélectionneur, donc il est très bien renseigné sur nous... L'attente en Algérie est énorme. N'avez-vous pas peur que la pression populaire nuise à votre rendement ? Mais c'est normal ! Cela fait 24 ans que l'Algérie n'a pas participé à la Coupe du monde... C'est très long pour un pays qui aime autant le football. Revenir sur le devant de la scène était important pour nous mais aussi pour nos supporters. Les Algériens sont de vrais connaisseurs de ballon, ils ont de fortes attentes, mais l'essentiel, c'est que l'on mouille le maillot. Si on perd contre une équipe plus forte, ils comprendront. Du moment que nous nous sommes donnés à 100%, surtout que, depuis les matches face à l'Egypte, au Caire et au Soudan, je vais vous dire, j'ai l'impression d'avoir reçu un vaccin contre la pression. C'est le genre de rencontres où la pression a débordé du terrain et on ne sait pas si on va survivre. Alors, après, vous savez...


04

ALAIN GIRESSE :

Maracana N° 1091 — Dimanche 18 Avril 2010

LE POINT SUR LES INTERNATIONAUX ALGÉRIENS

uMatmour titulaire L’international Karim Matmour a été aligné d’entrée avec son club, Borussia M'Gladbach, dans le match face à Shalke 04, disputé hier après-midi. Matmour a joué 75 minutes avant d’être remplacé par Patrick Herrmann. Le Borussia M'Gladbach a été battu 3 buts à 1, en déplacement, par Shalke 04, à l’issue de la 30e journée de la Budesliga. Le milieu de terrain de l’EN a disputé 23 matches disputé par Matmour avec son club (12e, 37 points), dont la 16e titularisation ; alors qu’il a été 7 fois incorporé dans le jeu en tant que remplaçant.

uAmri Chadli sur le banc

Chadli Amri, n’a pas été incorporé hier après-midi avec son club FSV Mayence. Retenu dans la liste des dix-huit pour le match face au SV Hamburg, Amri Chadli est resté sur le banc de touche. A l’issue de ce match de la 30e journée du championnat allemand, le FSV Mayence 05 a battu Hambourg 1-0.

uAntar confirmé

Le défenseur international algérien du Vfl Bochum, Antar Yahia, a de nouveau joué dans le onze rentrant, vendredi soir, face au FC Cologne. Le joueur semble définitivement rétabli de la blessure qu’il a contractée à la CAN-2010 en Angola. Le buteur de l’EN à Khartoum a confirmé son retour en forme à Cologne, même si le match s’est soldée par une défaite de son club, Bochum, (2-0). Le défenseur algérien, qui a enchaîné son troisième match en tant que titulaire, a joué l'intégralité de la rencontre, et semble gagner de nouveau la confiance de son entraîneur, Heiko Herrlich, qui lui fait régulièrement confiance. Après cette défaite, Bochum reste à la 15e place de la Bundesliga avec 28 points.

uAbdoun blessé Le milieu du terrain du FC Nantes (Ligue 2 française), Djamel Abdoun, a déclaré forfait face à Châteauroux en raison d'une blessure. Abdoun, n'a pas pu été au match en déplacement face à Châteauroux vendredi, en raison d'une blessure au niveau du pied. Abdoun a contracté cette blessure lors de la précédente journée face au Havre (défaite 4-1). Menés au score (2-0) à la mi-temps, les Nantais ont réussi à remettre les pendules à l'heure en deuxième période (2-2), un point précieux qui permet au FC Nantes de consolider ses chances pour le maintien en Ligue 2. Avec ce match nul, Nantes a gagné une place au classement et pointe désormais à la 12e place avec 42 points.

«C’EST EXCEPTIONNEL CE QUE LES ALGÉRIENS MONDIAL ONT FAIT FACE À 2010 L'EGYPTE» Des techniciens et d’observateurs avertis de la «Planète Football» estiment, alors que d’autres sont même convaincus, que l’équipe nationale est «capable de faire bonne figure» en Coupe du monde, en juin prochain, en Afrique du Sud. Tous, ou presque, formulent cependant, la même appréhension : «C’est une sélection totalement imprévisible !» Nous l ’ avons appris à nos dépens lors de la CAN2010, en Angola, l’EN est capable du meilleur, comme du pire. L’ancien sélectionneur de l'équipe gabonaise de football, le Français Alain Giresse, rejoint ce constat. L’ancien international français qui a joué face à l’EN 1982 au stade du 5 juillet, dispose d’une expérience appréciable sur le continent et maîtrise sont sujet. D’après lui, les équipes africaines en général, et l'Algérie en particulier, peuvent réaliser un bon parcours au Mondial sud-africain. Dans un entretien, diffusé hier, par le quotidien françaisL’Equipe, il a estimé que sur la base de ce qu’elle a été capable de réussir devant l’Egypte, à Khartoum, l’Algérie est une équipe particulièrement redoutée : «L'Algérie a les moyens de réaliser un bon tournoi en Coupe du monde», à la seule condition qu’elle doit rester concentrée «pour ne pas perdre la mesure du match». En technicien averti, Giresse nous donne son éclairage à travers ce «Tour d’Afrique».

Alain Giresse, tout le monde se demande si une nation africaine va être capable de remporter la Coupe du monde, sur son continent. Qu'en pensez-vous ? C'est vrai que le fait de jouer sur le continent représente quelque chose de significatif pour les équipes africaines qualifiées. A leurs yeux, ce n'est pas anodin, ce n'est pas comme une Coupe du monde normale en Europe ou ailleurs. Il y a chez la fierté. Chaque pays africain se sent déjà investi de cette responsabilité. Quel avantage en retirer ? C'est un autre problème. Ces équipes seront-elles capables, avec cette dynamique morale, d'avoir la possibilité de gagner ? Je crois que si les équipes africaines ont franchi un palier, si elles sont respectées, si elles ont des valeurs reconnues et compétitives, il leur manque de la maturité, de l'expérience, du talent pour certaines, pour aller jusqu'à gagner la Coupe du monde. Faire un bon parcours oui, mais pas la gagner.

«Ce que les Algériens ont fait lors des barrages face à l'Egypte, c'était exceptionnel. Mais cette équipe est aussi capable de se disperser, s'énerver, de perdre la mesure du match».

tionnel. Mais cette équipe est aussi capable de se disperser, s'énerver, de perdre la mesure du match. Leur défaut est là. Si l'Algérie reste dans ses matches quels que soient les événements, elle aura du potentiel. A tort ou à raison, on cite souvent la Côte d'Ivoire, le Cameroun et le Ghana comme candidats pour aller loin... Ces trois équipes sont différentes dans leur expression. J'aime la Côte d'Ivoire, qui a un jeu posé et technique. Cette équipe a tout : des joueurs percutants devant, solides derrière. Mais il faut qu'elle traduise son potentiel technique en efficacité. Le Cameroun est plus compact et plus physique. Mais il va trouver du répondant à la Coupe du monde, il lui faudra des actions et des situations pour créer du jeu. Le Ghana a fait une très belle CAN, avec une équipe jeune et renouvelée. Elle a de la vitesse, de la vivacité. Avec plus de joueurs d'expérience, certains déjà huitièmes de finaliste en 2006, c'est peut-être l'équipe la plus complète. Pourquoi pas le Ghana ? Mais les équipes qui joueront comme le Nigeria, l'Afrique du Sud et l'Algérie n'auront pas la partie facile.

C'est encore l'Egypte qui a gagné la CAN... Les équipes qualifiées pour le Mondial ont déçu. Il faut être prudent. Jouer en l'espace de six mois la coupe du continent et la Coupe du monde, ce n'est pas évident dans l'approche. Les Mondialistes n'ont pas été conditionnés, motivés, concernés, pour aller à la CAN, ils avaient l'objectif de la Coupe du monde derrière. Le Ghana est quand même allé en finale, l'Algérie en demi, mais il ne faut pas y accorder plus d'importance que ça. Les grands joueurs vont vraiment se mobiliser pour la Coupe du monde.

La Côte d'Ivoire frappe par son laxisme en défense. Cette idée que les équipes africaines manquent de rigueur, est-ce un vieux cliché ou est-ce toujours la réalité ? Il y a encore besoin de gommer certains aspects de leur jeu. Il faut avoir cette culture, cette expérience de la très haute compétition. Ces nations ont énormément progressé mais il reste du chemin à accomplir. Ce qui a surtout tiré l'Afrique vers le haut, ce sont les joueurs qui évoluent hors de leur propre pays. Chez eux, la formation n'est pas encore structurée. Un travail de fond dans le pays d'origine, par rapport au potentiel de ces pays, permettrait d'aller plus loin et plus rapidement.

Avec l'Algérie, on est partagé entre deux sentiments. Elle impressionne parfois par une énergie intérieure et son potentiel technique. Mais, elle peut facilement passer à côté de ses matches... C'est vrai, elle manie ces deux visages. Elle peut passer d'une situation de maîtrise totale puis se comporter comme une équipe déphasée, en dehors de ce que réclame la compétition. Elle a de la technique et elle a su faire face à des événements très délicats. Ce que les Algériens ont fait en barrages contre l'Egypte, se sortir de ce qu'ils ont vécu, c'était excep-

L'Afrique du Sud ? Comme toujours, quand une équipe joue à domicile, l'équipe peut se sublimer. Pas au point de gagner la Coupe du monde, mais au point de gêner les équipes qui vont l'affronter.

«Les Mondialistes n'ont pas été conditionnés, motivés, concernés, pour aller à la CAN, ils avaient l'objectif de la Coupe du monde derrière. Il ne faut pas y accorder plus d'importance que ça.»


PARREIRA NE VEUT PAS ALLER VITE EN BESOGNE

Maracana N° 1091 — Dimanche 18 Avril 2010

MONDIAL

2010

Carlos Alberto Parreira, sélectionneur national des Bafana Bafana d ’Afrique du Sud a indiqué à l’Afp qu’il était trop tôt pour indiquer le degré de progression de son équipe dans la préparation pour le mondial 2010.

L

e technicien brésilien a soumis ses joueurs à trois jours d’intense travail physique pour débuter leur stage de trois semaines dans le Sud de l’Allemagne. «Ce n’est qu’après les matchs que nous pourrons évaluer les progrès.

C’est un processus. Nous en saurons plus après un, deux ou trois matchs», a déclaré Parreira dans les locaux de l’hôtel qui accueille les Bafana Bafana à Herzogenaurach. L’Afrique du Sud va disputer trois matchs amicaux au cours de ce stage, le plus important étant celui contre la Chine le 28 mai. «Nous avons besoin de ces matchs amicaux. Si nous pouvions jouer le Brésil ou l’Angleterre ca aurait été mieux. Il serait également préférable d’avoir un match contre une équipe de la Bundesliga. J’ai cherché depuis décembre mais je n’ai trouvé aucune équipe disposée à disputer un match à cette période», a poursuivi Parreira. D’après ce dernier, le but du stage est d’amener son effectif au top de sa forme physique à l’ouverture de la Coupe du monde le 11 juin contre le Mexique. «Nous devons être physiquement affuté et au plus haut niveau. Nous devons être une équipe de combattants. Nous devons mettre l’accent sur nos forces. Nous sommes bons quand nous posons le ballon. Nous ne pouvons pas penser aux duels et devons mettre l’accent sur le mouvement et la tactique», analyse

ARGENTINE

Parreira qui soutient 14 à 15 joueurs parmi les 25 en stage à Herzogenaurach feront partie de la liste des 23 pour la Coupe du monde. Ce stage intervient après celui du Brésil qui a duré un mois et a cours duquel l’Afrique du Sud a disputé neuf matchs amicaux. «Au Brésil et ici nous mettons en place les bases de l’organisation dans laquelle vont juste s’intégrer les joueurs évoluant en Europe et qui

MARADONA A DÉJÀ 20 NOMS

Diego Maradona a presque fini ses devoirs. L'entraîneur de la sélection argentine a dit vendredi soir à la radio qu'il était déjà fixé sur 20 des 23 joueurs qu'il emmenera à la Coupe du monde. Il a également confié sur FM Metro 95.1 que l'attaquant de l'Atletico Madrid Sergio Argüero - son gendre - serait bien présent en Afrique du sud. «J'ai déjà 20 noms sur 23 pour le voyage au Mondial, mais ne seront vraiment titulaires que ceux qui seront à 100% physiquement parce que tout va se jouer sur un mois», a-t-il déclaré, précisant un peu plus loin que Sergio Agüero serait parmi le groupe d'avants. La liste d'attaque comprend déjà Lionel Messi (FC Barcelone), Carlos Tévez (Manchester City) et il reste à choisir pour la dernière place entre Diego Milito (Inter Milan) et Martin Palermo (Boca Juniors). L'entraîneur argentin a également confirmé son choix de sélectionner les milieux de terrain Jonas Gutierrez (Newcastle) et Angel Di Maria (Benfica). Pour Maradona, qui regrette d'être limité à 23 noms, le choix est difficile. «En Argentine, il y a beaucoup de bons joueurs, et surtout beaucoup de très bons attaquants. Du genre à trouver vite des solutions.» A lui de trouver la sienne.

BRÉSIL

vont nous rejoindre pour le dernier stage», laisse t-il entendre. Il s’inquiète toutefois du peu de temps de jeu en club de certains joueurs sud-africains évoluant à l’étranger. Invité à comparer la préparation de l’Afrique du Sud avec celle du Brésil Parreira déclare : «il faut juste les plonger dans le bain de la Coupe du monde et les sensations reviennent tandis qu’avec l’Afrique du Sud il faut vraiment s’entraîner».

05

URUGUAY

MUSLERA CONFIANT Le gardien uruguayen Fernando Muslera pense que l'Uruguay sera la surprise du Mondial et a pour objectif de bien démarrer la Coupe du Monde contre la France le 11 juin. Fernando Muslera, interrogé par les médias uruguayens, a confié cette semaine que la France serait «l'adversaire à vaincre dans le groupe. Gagner contre eux serait un grand pas (vers la qualification, ndlr).» «Nous allons être la surprise» confie le gardien de but : «Le niveau des joueurs de la sélection est très élevé. Quasiment tout le monde évolue en Europe. Mais honnêtement, en regardant tous les groupes, la vérité est que le notre est le plus compliqué.»

ALLEMAGNE LA PORTE S'ENTROUVRE POUR KURANYI

Persona non grata en sélection allemande depuis qu'il a claqué la porte d'un rassemblement en octobre 2008, Kevin Kuranyi semble tout près d'un come back au meilleur moment : pour la Coupe du monde. Le manager de la Mannschaft Oliver Bierhoff a admis samedi que l'attaquant de Schalke 04 pourrait être retenu par Joachim Löw, le sélectionneur qui l'avait pourtant exclu à vie. «Je pense qu'on ne perdrait pas la face si on revenait sur ce qui a été dit», a expliqué Bierhoff au quotidien Kölner Stadt-Anzeiger. «Si Joachim Löw pense que Kevin Kuranyi peut aider l'équipe, il décidera de le retenir», a-t-il ajouté. Deuxième meilleur buteur du Championnat d'Allemagne, Kuranyi, 27 ans, n'a plus été appelé en équipe d'Allemagne depuis que, vexé d'être relégué dans les tribunes pour le match AllemagneRussie, il avait

DUNGA COMME SAADANE

quitté le rassemblement. Löw avait aussitôt décrété qu'il ne serait plus Rabah Saadane a décidé de donner sa liste de 23 joueurs pour le jamais sélectionné, propos qu'il a Mondial le 11 mai prochain, un mois avant le début de la compétition. depuis réitérés à plusieurs reprises, Quelques heures plus tard, c'est Dunga qui fera de même. Le sélecmais pour lesquels il est de plus en plus tionneur du Brésil a annoncé ce vendredi qu'il donnerait une liste critiqué. Le sélectionneur doit dévoiler «sans surprise» le 11 mai. Il donnera sept noms de joueurs en une liste de présélectionnés pour le Mondial plus à la FIFA, qui pourraient dépanner en cas de blessures. le 6 mai, mais vu l'ampleur que prend l'affaire Après l'annonce de la liste, un stage aura lieu du 21 au Kuranyi, il devrait annoncer le 29 avril si le buteur 26 mai à Curitiba. de Schalke en fait partie.


06

CAMEROUN

Maracana N° 1091 — Dimanche 18 Avril 2010

NKOULOU, HÉRITIER DU ROI DES LIONS troisième grande compétition internationale. A l’été 2008, quelques semaines après avoir intégré le groupe professionnel en Principauté, il diffère ses débuts en Ligue 1 pour prendre part au Tournoi Olympique de Football, Pékin 2008. Il entame la compétition sur le banc, entre en jeu lors du deuxième match au poste de latéral droit, et ne sort plus de l’équipe.

"Un jour j'y serai aussi"

Lors de la Coupe du Monde de la FIFA, EtatsUnis 1994, le monde découvre Rigobert Song, jeune défenseur camerounais qui, à 17 ans, est l’un des plus jeunes joueurs à prendre part à l’épreuve reine. Seize ans plus tard, il est devenu Roi des Lions indomptables, en étant le joueur le plus capé de l’histoire de la sélection.

S’

il est du voyage en Afrique du Sud, ses conseils seront sans doute utiles à son coéquipier Nicolas Nkoulou, qui aura tout juste 20 ans à l’heure de défier l’élite de la planète football. "Je suis content d’évoluer auprès de lui car, il y a quelques années, je ne le voyais qu’à la télé", avoue Nkoulou, conscient de l’héritage que lui laissera son aîné. "Il ne cesse de me parler. Il me dit d’essayer de faire comme lui, de m’arracher, d’être conscient qu’on joue pour un peuple." En revanche, s’il n’est pas dans la liste des 23 Camerounais qui se rendront en Afrique du Sud, Song devra peutêtre trouver d’autres paroles pour s’en prendre à ce même Nkoulou, dont l’éclosion pousse progressivement l’ancien capitaine vers la retraite… Fort de son expérience personnelle, l’emblématique défenseur n’a qu’à jeter un coup d’œil sur le parcours de son cadet pour comprendre que le scénario est déjà écrit. Titulaire à l’AS Monaco à 19 ans, le voilà un an plus tard sur le point de disputer sa

Même si les Camerounais s’inclinent en quart de finale face au Brésil, Nkoulou est au marquage individuel d’un certain Ronaldinho, qui ne verra pas le jour. Le jeune Camerounais ne fera pas aussi bien que la génération de Samuel Eto’o, champion olympique en 2000 à Sydney, mais garde un souvenir particulier de ce premier grand rendez-vous. "C’est le rêve de tout jeune joueur. Quand on pratique un sport, on a des idoles, des rêves et des objectifs. En regardant les jeux en 2000, je me disais qu’un jour j’y serais aussi…", se souvient le natif de Yaoundé, qui a fait ses classes au KSA de Douala. "Défendre les couleurs de mon pays chez les A fait aussi partie de mes objectifs."Objectif atteint en novembre 2008, lors d’un match amical contre l’Afrique du Sud, quelques mois avant d’intégrer l’effectif amené à disputer de la Coupe d’Afrique des Nations de la CAF 2010 en Angola. Aligné cette fois

en tant que défenseur central, son poste de prédilection, il est l’un des rares Lions épargnés par la critique après des prestations peu convaincantes, notamment contre le Gabon (0:1), la Tunisie (2:2) et l’Egypte (1:3 a.p.), qui élimine les Lions en quart. A l’inverse de la Côte d’Ivoire, éliminée au même stade, qui a remercié son entraîneur Vahid Halilodzic, le Cameroun a

décidé de maintenir sa confiance à Paul Le Guen.

Talent et polyvalence

L’ancien entraîneur de Lyon, lui, maintient la sienne au défenseur monégasque, qui brille par sa solidité, sa relance et sa polyvalence. Aligné à la récupération à Monaco, il évolue en défense centrale en sélection. Un atout qui lui

MONDIAL

2010 permet d’afficher plus de 40 matches au compteur pour sa deuxième saison seulement dans l ‘élite. "Il est toujours préférable d’avoir plusieurs cordes à son arc", reconnaît cet admirateur de Laurent Blanc. "C’est ce qui me permet de beaucoup jouer. Si je n’avais pas pu évoluer à plusieurs postes, je n’aurais certainement pas fait tous ces matches. Je suis jeune, j’apprends à différents postes et j’essaye de donner le meilleur quelle que soit la situation." Nkoulou est encore aligné en défense centrale lors d’un match amical face aux champions du monde italiens en mars dernier, alors que Rigobert Song a disparu du groupe. Il tient en respect les attaquants transalpins (0:0), mais ne veut pas accorder trop d’importance à une prestation personnelle impeccable, et collective solide. "Ce match nul n’est ni rassurant, ni décevant. C’était le champion du monde en titre certes, mais on ne se limite pas à ça", tempère le jeune Lion. "Nous sommes encore en construction".Reste que pour construire un édifice résistant - et il faudra que le Cameroun le soit dans un groupe comprenant le Danemark, le Japon et les PaysBas - il s’appuyer sur une base solide. Malheureusement pour Song, le Cameroun semble décidé à bâtir un bâtiment moderne plutôt qu’à restaurer un monument historique.

PAUL LE GUEN : «IL NE ME RESTE QUE TROIS OU QUATRE JOUEURS À TROUVER»

L’entraîneur-sélectionneur de l’équipe du Cameroun est à Yaoundé pour diriger un stage de joueurs locaux, et parle de l’actualité des Lions indomptables.

Quel est le but visé par ce stage réservé uniquement aux joueurs amateurs ? L’objectif de ce stage avec les joueurs amateurs c’est de tenter de trouver une ou deux belles surprises. Je pense que c’est la moindre des choses de donner leur chance aux meilleurs joueurs du pays. Après, si on juge que les 23 meilleurs sont à l’étranger, on ne va pas se gêner. Je n’ai aucun problème avec d’éventuelles critiques. C’est normal. Au final, seuls les meilleurs seront sélectionnés. Nous on va se placer en observateurs, les faire travailler, les faire évoluer à travers des matches amicaux, des jeux et des exercices d’évaluation. En fonction de ça, on choisira. Soyez en certain, je n’en prendrai pas cinq pour contenter le peuple camerounais, pas forcément en tout cas. Je ferai en fonction de ce que j’estime bon pour l’équipe nationale. Et je peux vous dire que, aujourd’hui on ne va pas s’en cacher, sur la liste des 28 ou 29 joueurs que nous allons donner, nous en avons à peu près 23 ou 24 déjà en tête. Sur la liste des 23 que nous devrons donner pour la Coupe du monde, nous en avons 19 ou 20 en tête.

Vous ne résidez pas au Cameroun, et votre adjoint Yves Colleu y a juste passé une semaine avant de dresser la liste des 26 joueurs convoqués. Quelle a été votre méthode de sélection ? Je pense qu’on a bien fait notre travail. Yves, qui a ma totale confiance, est venu au Cameroun et a vu des joueurs. Ce qu’on va faire est unique. Nous nous sommes appuyés sur les entraîneurs de clubs, sur les entraîneurs nationaux et nous avons écouté certaines personnes. Et alors ? Le jugement de ces personnes là vaut autant, sinon plus que le vôtre. Vraiment, je n’ai aucune gêne à parler de ça et nous sommes plutôt fiers du travail que nous abattons depuis et que nous allons continuer cette semaine. Je trouve que nous travaillons de façon professionnelle.

Vous prospectez aussi en Europe auprès de jeunes joueurs qui se révèlent. Quel est le résultat de ce travail à ce jour ? J’ai surtout des idées en tête. Avec Yves (Colleu, NDLR), on s’est réparti beaucoup de stades et de matches pour la supervision des joueurs. Il y a quelques joueurs qui nous ont intéressés, tels que Choupo Moting, qui nous a bien plu, ou Marcel Ndjeng qu’ Yves a supervisé sur le stade et que moi j’ai vu en vidéo. Ce sont de jeunes joueurs qui montent en puissance. Par exemple Choupo-Moting qui est Germano-Camerounais peut être utile pour renforcer notre sélection. Je trouve qu’il est de notre responsabilité aussi de voir au-delà. Nous

avons par exemple sélectionné Matip parce qu’il nous intéresse, parce qu’il est d’ores et déjà quasiment titulaire avec Schalke. On est retourné le voir et il a joué des matches très intéressants contre le Stuttgart et contre le Bayern. Ce qui est important, c’est que mes choix aillent au delà de la Coupe du monde. Ce sont des joueurs qui ont une espérance de vie de 8, 10 et même 12 ans en sélection. Et je trouve que c’est de notre responsabilité de les sélectionner le plus tôt possible sous le maillot du Cameroun.

Lors du dernier match amical contre l’Italie le 3 mars à Monaco, vous n’avez pas appelé les plus capés de l’équipe, Rigobert Song et Gérémi Njitap. Est-ce à dire qu’ils sont écartés définitivement ? J’ai fait ces choix là sur ces matches-là. Mais Gérémi et Rigobert restent encore dans la course pour aller au Mondial. Tous les week-ends, je scrute leurs performances quand ils jouent. Je suis très attentif et je vais me déplacer pour aller les voir. Mais soyez sûrs d’une chose : je ferai le meilleur choix possible pour le Cameroun et pour la sélection. Sachez simplement que ne pas les avoir pris sur le match face à l’Italie ne signifie absolument pas qu’ils ne seront pas dans la liste des 23. J’ai simplement fait ce choix parce que je les connaissais bien et que je voulais faire jouer d’autres joueurs sur ces postes là. Ils ne sont pas du tout exclus de la sélection. Pas dans mon esprit en tout cas.


DIVISION UNE

07

Maracana N° 1091 — Dimanche 18 Avril 2010

CAB-JSK CE MARDI JSK

LA QUALIFICATION ET RIEN D’AUTRE g Par Saïd Aberkane

se joue sur le terrain et non sur le papier. Ces trois entraîneurs ont exhorté les joueurs à se montrer très méfiants et très vigilants face au CA Batna, qui a sorti le leader du championnat de cette compétition lors des quarts de finale. Il leur a demandé de ne pas sous-estimer l’adversaire, en le prenant très aux sérieux, afin d’espérer prétendre à la victoire et une qualification au dernier tour. Les partenaires de Si Abdenour Chérif El Ouzzani sont avertis et doivent prendre toutes leurs précautions pour qu’ils ne tombent pas dans le piège batnéen et dans la facilité, ce qui pourrait bien leur jouer un mauvais tour.

Les Kabyles ne comptent pas lâcher ce trophée. Après avoir passé à côté, vendredi passé face à l’AS Khroub, les poulains d’Alain Geiger et ses collaborateurs se tournent vers la coupe.

L

es coéquipiers de Nassim Oussalah, qui vont reprendre du service aujourd’hui au stade de Ain M’lila, continuent de s’exercer avec abnégation et grande détermination. Les joueurs sont tous conscients de cette lourde tâche qui les attend et qui ne sera guère facile, et savent pertinemment que leur adversaire ne va pas du tout faciliter la tâche. Pour cela, les joueurs on pris toutes leurs dispositions, en travaillant sans relâche, et en mettant les bouchées doubles, pour attaquer cette rencontre dans les meilleures conditions, et avec tous leurs atouts. Les déclarations du premier responsable, Moh Chérif Hannachi dans nos colonnes n’ont fait que galvaniser les joueurs et les pousser à cravacher dur pour se surpasser. La rencontre de ce mardi sera une aubaine pour les Kabyles de passer l’écueil batnéen et de s’offrir une autre qualification aux phases finales. Mais pour parvenir à cet objectif, les joueurs doivent se montrer plus rigoureux et très disciplinés sur le terrain et durant les 90 minutes pour aspirer à faire partie des équipes qualifiées au dernier tour de cette compétition.

Message reçu cinq sur cinq

Les coéquipiers de Samir Hadjaoui n’attendent que le jour du match pour prouver que la JSK est bien partie pour s’offrir le trophée. Ph : Maracana

Le staff technique met en garde ses joueurs

AKKOUCHE : «ON SAURA RÉAGIR»

Après ce revers concédé face à l'AS Khroub, le staff technique kabyle, composé d’Alain Geiger et ses collaborateurs,

Comment se porte le groupe après Joint la dernière défaite ? par Moralement, on ne peut pas dire que tout

téléphone le centre avant des Canaris, Yacine Akkouche, juste après le match de la mise à jour du calendrier national disputé avant-hier face à l’AS Khroub, nous parle de son équipe qui prépare le prochain rendez-vous face au CA Batna, prévu pour ce mardi au stade de Batna.

Les joueurs travaillent dans la sérénité et avec une grande détermination. Les camarades du capitaine Mohamed Rabie Meftah savent se qui les attend ce mardi face au CA Batna. En plus du stade et de la pression des supporters locaux, l’adversaire est aussi un dur morceau qu’il ne faut pas du tout négliger. Les Maroci, Yahia Chérif, Coulibaly et consorts ont bien reçu le message qui leur a été lancé par leur staff technique. Une rencontre se gagne sur le terrain et pas ailleurs, les joueurs comptent aborder ce match avec toutes leurs forces, en ne laissant aucune chance au CAB, pour respirer ou espérer quoi que ce soit. Les coéquipiers de Samir Hadjaoui n’attendent que le jour du match pour prouver que la JSK est bien partie pour s’offrir ce trophée qui le fuit depuis une quinzaine d’années. A. S.

va pour le mieux, car on n’arrive toujours pas à digérer notre dernière défaite qui était humiliante vu notre réelle valeur. Toutefois, on essaye de se mettre au travail afin d’être dans un meilleur état d’esprit en prévision de notre prochain rendez-vous qui nous attend ce mardi face au CA Batna, pour le compte des demi-finales du Dame Coupe. Comment expliquez-vous ce cuisant échec face à l’AS Khroub ? Je ne pense pas que quelqu’un puisse vous donner une explication rationnelle à ce qui a bien pu nous arriver, même avec du recul, on ne parvient toujours pas réaliser ce qui s’est passé. Il faut seulement savoir retenir la leçon pour éviter de subir à l’avenir pareil désagrément. Lors de cette rencontre face à l’AS Khroub, on a remarqué quelques défaillances au niveau du compartiment défensif… Pour cela, je dirai que cette rencontre nous a permis de déceler cette lacune. Nous allons nous corriger avant d’affronter le CA Batna. Je pense que dans ce match important, nous serons encore meilleurs. Il le faut bien, surtout que le CA Batna n’est pas du tout facile à

Karouf et Amrouche, met en garde ses joueurs de tout relâchement ou déconcentration, à 48h seulement de ce match. Geiger et ses collaborateurs, qui sont des anciens joueurs, savent qu’une qualification

manier… Nous en sommes conscients et s’est la raison pour laquelle on doit se donner à fond aux entraînements pour bien préparer ce match de coupe à l’occasion duquel on compte bien avoir la bonne réaction attendue de notre part. Les Batnéens nous ont souvent donné du fil à retordre, mais nous sommes dos au mur et nous comptons bien nous appliquer pour éviter de se faire surprendre.

Comment allez vous aborder ce match? Comme je vous l’ai dit, nous allons aborder ce match avec la ferme intention de le gagner et nous qualifier à la phase finale. Nous n’avons pas le choix, seule une qualification pourra nous réconcilier avec nos supporters que nous souhaitons voir venir en masse pour le match aller du troisième tour de la ligue des champions d’Afrique face au Pétro Atlético d’Angola, qui est prévu pour le 25 de ce mois. Nous sommes résolus en tout cas à revenir à la maison avec une qualification dans nos poches. Le CAB est connu pour être intraitable à Batna, mais cela ne semble ne pas vous inquiéter… Pourquoi voudriez-vous qu’on s’inquiète ? Non pas du tout, le groupe est animé d’une grande volonté et c’est ce qui compte le plus, et déterminés à aller de l’avant et de se racheter lors de ce match de Coupe face au CA Batna, après

notre dernier échec face à l’AS Khroub, en championnat.

Vous êtes confiant Nassim? Mais comment ne pas l’être du moment que nous avons des joueurs pétris de qualités. Nous allons faire de notre mieux pour faire un bon résultat lors de ce match des demi-finales face au CAB qui nous attend. De toute façon, je suis persuadé que le meilleur est à venir et je rassure nos supporters en leur disant que nous sommes déterminés à revenir avec la qualification à Tizi-Ouzou. A. S.

Naissance

Le 9 avril 2010, le foyer de la famille Mahour venait d’être égayé par la naissance d’une joli poupon prénommé «ANAIS» En cette heureuse circonstance, son père Madjid ainsi que toute la famille Mahour et Aomar Moussi souhaitent à la petite ANAIS une longue vie pleine de joie, de bonheur, de santé et de réussite et un prompt rétablissement à sa maman.


08

DIVISION UNE

Maracana N° 1091 — Dimanche 18 Avril 2010

KAROUF : «L’ ASK ÉTAITPLUS VOLONTAIRE» JSK

MISE AU VERT À L’HÔTEL AIN M’LILA

Les coéquipiers de Tayeb Maroci, qui se trouvent depuis vendredi soir à Aïn M’lila, ont pris leurs quartiers dans l’enceinte hôtelière Aïn M’lila. Les joueurs sont mis dans de bonnes conditions et ne manquent de rien et sont totalement concentrés sur leur sujet, qui n’est autre qu’une qualification à la finale de cette compétition populaire.

HIER, ENTRAÎNEMENT À 10H…

Les camarades de Coulibaly, qui ont joué avant-hier un match de championnat contre l’AS Khroub, n’ont pas eu le temps de souffler, puisqu’ils se sont remis au travail dès le lendemain de la rencontre. En effet, le staff technique a programmé une première séance en prévision du match de coupe face au CAB, hier, au stade d’Aïn M’lila. La séance s’est déroulée dans la matinée et plus précisément à 10h.

…ET AUJOURD’HUI À 16H

Pour ce qui est de la deuxième séance de travail que les protégés de Geiger vont effectuer aujourd’hui, celle-ci aura lieu dans l’après-midi. Les partenaires de Douicher s’entraîneront à 16h, et comptent cravacher davantage pour être fin prêts ce mardi pour cette chaude empoignade comptant pour les 1/2 finales contre le CAB.

LE MATCH FACE AU CAB PRÉVU À 17H

La rencontre des 1/2 finales qui va opposer le CA Batna à la JS Kabylie ce mardi 20 avril se jouera en semi nocturne. Le coup de starter du match est prévu à 17h au stade du 1er Novembre de Batna. Une affluence nombreuse est attendue à l’occasion de ce match qui va opposer les Chaouias aux Kabyles.

LES INTERNATIONAUX DÈS CE SOIR À AIN M’LILA

g Par Aomar Moussi

Contacté hier matin, le coach adjoint des Jaune et Vert, Mourad Karouf, estime que «nos joueurs n’ont pas été à la hauteur de nos aspirations. Ils étaient out et hors coup, ils pensaient beaucoup plus au match de coupe face au CAB. Ce qui explique cette mauvaise prestation du groupe», et d’ajouter : «Les joueurs de l’AS Khroub étaient plus volontaires et tenaient vraiment à empocher les trois points afin de s’éloigner de la zone des relégables. Pourtant, on a bien préparé le groupe, surtout sur le plan psychologique, en demandant aux joueurs d’éviter le scénario d’El Eulma ; malheureusement, encore une fois, les joueurs sont passés à côté de leur sujet.»

Mourad Karouf, entraîneur-adjoint des Kabyles. Ph : Maracana

«Désormais, on mettra le paquet sur la coupe»

A une question relative aux chances de l’équipe en championnat, notre interlocuteur nous a répondu : «Après cette défaite face à l’ASK, on vient d’épuiser toutes nos cartes quant au titre de champion d’Algérie. Le match contre les Khroubis était une occasion pour nous de rebondir et de reprendre notre place sur le podium, et garder le contact avec le leader, mais en vain, cela n’a pas été le cas», et d’enchaîner : «Les joueurs avaient la tête à la coupe et ne pensaient qu’à cette rencontre des 1/2 finales qui va les opposer au CAB. De toutes les manières, on essayera de remobiliser le groupe et ce mardi on aura l’effectif au grand complet, avec la présence des internationaux et des joueurs suspendus», avant de conclure : «La coupe d’Algérie fait partie désormais de nos objectifs et on tâchera de mettre le paquet pour aller jusqu’au bout de l’aventure et remporter le trophée. Les joueurs sont tous animés d’une grande volonté et sont conscients de la lourde tâche qui les attend face aux Batnéens. Je crois qu’ils sauront comment faire face et rééditer les prestations réussies respectivement contre le CRB et l’USMAn lors des deux derniers tours. On fera tout notre possible pour atteindre la

finale, c’est là notre objectif et je pense qu’on est capables de le réaliser.»

Mourad Karouf souhaite vivement que «les supporters seront nombreux ce mardi à Batna pour nous soutenir et nous prêter main forte. Je sais que notre public se déplacera en force à Batna. Ce match coïncidera avec la date historique et symbolique du 20 avril (le Printemps berbère). On tâchera de fêter comme il se doit le 30e anniversaire du Printemps amazigh, avec à la clé une qualification en finale. L’ensemble des joueurs est déterminé à aller de l’avant et se donner

à fond dans cette compétition qui nous tient tous à cœur et qu’on veut bien remporter pour rendre le sourire à notre cher public», et de conclure : «Je lance un appel à nos supporters de venir en grand nombre pour soutenir leur équipe favorite afin d’arracher le ticket qualificatif. Certes, cela va être difficile, comme ce fut le cas d’ailleurs contre le CRB et l’USMAn, mais on reste optimistes et confiants quant aux capacités de notre groupe de relever une nouvelle fois le défi et nous imposer en dehors de nos bases pour la troisième fois face à une équipe de la Division I. On veut atteindre cette finale qui se jouera le 1er Mai prochain au stade du 5 Juillet et renouer avec Dame coupe et la remporter pour la 5e fois dans l’histoire du A. M. club.»

Belkalem et Yahia Chérif, qui ont disputé hier soir le match retour contre les Libyens avec l’EN A’, rejoindront le groupe ce soir et ce, en compagnie de leur président Mohand Chérif Hannachi qui se trouvait lui aussi à Tripoli. C’est lundi que les dirigeants kabyles vont décider s’ils vont rallier la ville des Aurès le jour-même ou le lendemain, c'est-à-dire le jour de la rencontre. De toutes les manières, tout va se décider demain lundi, c’est ce qu’a tenu à nous déclarer l’entraîneur adjoint, Mourad Karouf, hier matin au téléphone. Pour bien préparer ce match de coupe, le staff technique de la JSK compte en profiter au maximum. Il a d’ailleurs programmé trois séances d’entraînement sur la pelouse du stade d’Aïn M’lila. Sachant que les Kabyles évolueront sur un terrain en gazon naturel, ces derniers préfèrent donc effectuer ce mini stage dans cette enceinte sportive de la ville des Hauts-Plateaux. Les Lions du Djurdjura, qui se trouvent depuis vendredi soir dans la ville d’Aïn M’lila, ont effectué leur première séance hier dans la matinée. Par la suite, Geiger aura à programmer deux autres séances, l’une aujourd’hui dans l’après-midi à 16h, et l’autre qui sera la dernière demain matin. Les parte-

naires de Samir Hadjaoui mettront à profit ces séances d’entraînement pour trouver leurs repères sur un terrain gazonné et pouvoir aborder cette rencontre qui les opposera aux coéquipiers de Salim Aribi avec force. L’équipe kabyle s’est illustrée au cours des deux derniers tours en parvenant à éliminer de la compétition deux sérieux prétendants au sacre final. Les Kabyles ont battu en 8es de finale le CRB, qui n’est autre que le détenteur du trophée, et en 1/4 de finale la formation des Tuniques rouges de l’USM Annaba sur le même score d’1 but à 0. Les partenaires de Chérif El Ouazzani comptent redoubler d’efforts durant ces trois jours de travail, en essayant de s’appliquer davantage et en répondant aux attentes et aux directives des membres du staff technique. Cette rencontre face au CAB revêt un cachet particulier, sachant qu’elle coïncide avec une date historique, celle du 20 avril (Printemps berbère). Les Kabyles veulent bien la fêter, avec, au finish, une qualification en finale. Le large public des Lions du Djurdjura attend avec impatience de revoir son équipe favorite accéder à ce stade de la compétition et s’offrir le trophée qui la fuit A. M. depuis 16 années.

«On a besoin de l’apport de notre public face au CAB»

ILS DEVAIENT SE REGROUPER À EL EULMA

LES KABYLES EN MINI STAGE À AIN MLILA

Les quatre internationaux kabyles, en l’occurrence le capitaine Mohamed Rabie Meftah, le milieu de terrain Saâd Tedjar, l’attaquant Sid Ali Yahia Chérif et le défenseur axial Saïd Belkalem, qui ont disputé hier soir le match retour des éliminatoires du CHAN 2011 au stade de Tripoli face à l’équipe libyenne, rejoindront leur équipe ce soir. Les internationaux kabyles, qui seront de retour au pays aujourd’hui, n’auront pas le temps de souffler et rallieront directement la ville d’Aïn M’lila en compagnie de leur président Mohand Chérif Hannachi. Le quatuor kabyle ralliera directement la ville d’Aïn Mlila, où le reste de leurs coéquipiers se trouvent en mini stage depuis vendredi soir. Les quatre joueurs auront donc droit à une seule séance d’entraînement qu’ils vont effectuer demain A. M. lundi.

Le mini stage prévu par les responsables kabyles à El Eulma a été finalement déplacé sur un autre site qui est plus proche de la ville des Aurès, Batna. Les dirigeants de la JSK ont donc décidé et ce, en concertation avec les membres du staff technique, d’effectuer le mini stage à Ain M’lila.

J

uste après la fin de la rencontre qui les a mis aux prises aux Khroubis, les coéquipiers de Mohamed Amine Aoudia ont pris la route vers la ville d’Aïn M’lila. Les capés de Geiger auront donc droit à trois séances de travail qu’ils vont effectuer sur le terrain gazonné et ce, afin de préparer comme il se doit ce match comptant pour les 1/2 finales de la coupe d’Algérie prévu, pour rappel, ce mardi à 17h au stade du 1er Novembre de Batna. Les partenaires de Nassim Oussalah se sont donc exercés hier dans la matinée. Les quatre internationaux kabyles, Meftah, Tedjar,


LE MOULOUDIA, NE PENSE QU’À TLEMCEN

DIVISION UNE

Maracana N° 1091 — Dimanche 18 Avril 2010

09

MCA

g Par Mounir Benkrami Beaucoup de choses se sont produites au sein du vieux club algérois au cours de ces dernières semaines et ce, à commencer par la malédiction des blessures qui s’est acharnée sur les cadres du MCA (Bouguèche, Baabouche, Koudri, Besseghir, Derrag, Boudebouda et autre Boumechra) outre la lourde sanction infligée au gardien Mohamed Lamine Zemmamouche qui a comme il est su, écopé de 4 matchs de suspension fermes.

Hachoud entre Dijon et le MCA

Bien que le défenseur du CA Bordj Bou Arréridj, Abderahmane Hachoud ai déjà donné son accord de principe aux dirigeants du MCA concernant son transfert cet été, d’autres clubs intéressés font leur apparition sur scène pour se disputer les services du numéro 27 des Criquets. En effet, après l’ES Sétif qui s’est déjà manifestée en prenant directement attache avec le frère du joueur, c’est au tour de l’USM Alger de passer à l’acte en faisant de même. Mais d’après une source proche du joueur, le choix est déjà fait «je peux vous assurer que Hachoud sera Mouloudéen la saison prochaine si les contacts avec Dijon (Ligue 2 française) ne donnent rien. J’ai déjà abordé ce sujet avec lui et il m’a textuellement dit, qu’à défaut d’une expérience professionnelle, il retrouvera à coup sûr, son ancien club, l MC Alger», nous dira notre source. M. B.

Les hommes de François Bracci se doivent de bien négocier leur prochaine sortie au 5-juillet face au WA Tlemcen. Ph : Maracana

Raouraoua réduit la sanction de Zemmamouche

A

joutez à cela, le retour du poursuivant immédiat, l’ES Sétif qui, après sa victoire vendredi dernier au 8-mai sur l’USM Blida (2-1), revient à 7 points seulement et avec 2 matchs en moins contre le CABBA à domicile et la JSK en déplacement. Ce qui signifie, que la situation commence sérieusement à être inquiétante d’autant plus, que les Mouloudéens craignent énormément le travail des coulisses qui selon leurs dires, « va sûrement être déterminent pour le titre d champion.» A priori, c’est clair pour comprendre, que les Vert et Rouge

L

n’ont désormais, plus le droit à l’erreur que se soit à domicile ou même au cours des deux déplacements restants à Oran et Sétif. Comme première étape, les hommes de François Bracci se doivent de bien négocier leur prochaine sortie au 5-juillet face au WA Tlemcen qui a toujours causé d’énormes difficultés au Mouloudia et renferme tout de même, des éléments de valeur capables de surprendre n’importe quelle équipe notamment, le trio de choc Ghazali-Djallit-Benmoussa. Normalement, les partenaires du revenant Hadj Bouguèche connaissent tous ces petits détails

et ils savent désormais, quoi faire élougner la menace sétifienne. «A l’heure actuelle, on ne pense qu’à notre prochain match contre Tlemcen ce que font les autres poursuivants ne nous intéressent pas. Je crois, que le MCA occupe toujours la première place et tout ce qu’il nous reste à faire, c’est de glaner les points nécessaires qui nous permettent de terminer champions. Un point c’est tout», nous dira le milieu de terrain Nassim Bouchema. Un message clair, net et précis qui montre toute la hargne et la grande détermination des joueurs mouloudéens pour aller de l’avant.

La commission d’enquête fédérale a examiné le 17 avril 2010 le cas disciplinaire du joueur Mohamed Lamine Zemmamouche. Le joueur a été auditionné et les rapports du match CA Batna-MC Alger du 9 avril 2010, comptant pour les 1/4 de finale de la coupe d’Algérie étudiés. En raison de comportement du joueur qui a contesté une décision d’arbitre, il lui a été infligé une suspension d’un (01) match ferme assortie d’une amende de 20 000 DA, conformément à l’article 62 du code disciplinaire. Une décision jugée juste et judicieuse par l’ensemble de la famille mouloudéenne et ce, à commencer par le joueur en question qui n’a d’ailleurs, pas caché sa grande satisfaction. «Tout d’abord, je remercie la FAF et le président Raouraoua pour avoir examiné mon cas. Maintenant, c’est à moi de rendre la politesse à tous ceux qui n’ont pas douté de moi », nous dira Zemma avant d’ajouter « comme ça, je vais sereinement me concentrer sur mon travail que se soit avec le Mouloudia ou l’équipe nationale avec laquelle, je souhaite vivement disputer la prochaine coupe du monde.» M. B.

contrairement à Salim Boumechra et Mohamed Amroune qui ont joué cette rencontre avant de contacter une nouvelle blessure. Mais la bonne nouvelle, est que ces quatre éléments de valeur ont repris le chemin des entraînements au grand bonheur de leur entraîneur et aussi, de leur large public qui mise beaucoup sur ce retour. Un retour, qui intervient vraiment au bon

moment et plus exactement, à une semaine du match important contre le Widad de Tlemcen pour le compte de la 28e journée du championnat prévue ce week-end. Un match où seuls les trois points de la victoires comptent pour les Vert et Rouge qui n’ont désormais, plus le droit à l’erreur après la récente victoire de l’ES Sétif contre l’USM Blida (2-1). A noter, que Sétif ne jouera pas ce

week-end après le report de son match contre l’ASO Chlef en raison de sa participation en Ligue des champions d’Afrique. Enfin, il est utile de rappeler, que si les Bouguèche, Amroune, Koudri et Boumechra sont de retour, c’est loin d’être le cas pour les Baabouche, Boudebouda et Besseghir qui sont out pour la rencontre de samedi prochain contre le WAT. M. B.

BOUGUÈCHE, KOUDRI, BOUMECHRA ET AMROUNE REVIENNENT

et Rouge, François ’ Vert Bracci, a vraiment exhalé entraîneur français des

un grand ouf de soulagement en voyant certains de ses joueurs blessés reprendre du service vendredi matin à l’entraînement. Pour rappel, le milieu de terrain Hamza Koudri et l’attaquant Hadj Bouguèche ont déjà raté le match de coupe d’Algérie face au CA Batna

BOUDEBOUDA : «je serai présent à Oran»

Le jeune défenseur Brahim Boudebouda, qui a subi vendredi dernier une intervention chirurgicale au niveau du genou pour extraire un ménisque, espère retrouver la compétition très prochainement. «Dieu merci, tout s’est très bien passé et Incha Allah, je raterai seulement le prochain match contre Tlemcen. En d’autres termes, j’espère reprendre dès le déplacement à Oran car sincèrement, je ne veux pas laisser mon équipe en cette période cruciale», nous dira-t-il. M. B.

ZEKRI FAIT DANS LA PROVO C ’

Au moment où toutes les parties font de leur mieux pour apaiser la tension entre le MC Alger et l’ES Sétif après la récente guerre de déclarations entre responsables, l’entraîneur de l’Entente, Noureddine Zekri en l’occurrence, continue à s’attaquer injustement au Mouloudia. En effet, puisque le technicien sétifien qui, visiblement, «ne porte le Mouloudia d’Alger dans son cœur» -d’après les dires des responsables mouloudéens- a ouvertement déclaré à l’issue de la victoire de son équipe contre l’USM Blida (2-1), qu’on veut à tout offrir le titre au MCA. «Si certaines parties veulent offrir le titre au MCA, il faut nous le dire pour revoir notre méthode de travail durant toute la semaine et comme ça, on ne va plus se casser la tête », a déclaré le coach sétifien. Des déclarations qui vont à coup sûr, envenimer le climat entre les deux équipes et ce, malgré les récentes belles initiatives des comités de supporters du MCA et de l’ESS et aussi, des récentes déclarations louables du président Serrar et de Omar Gherib. M. B.


10

Maracana N° 1091 — Dimanche 18 Avril 2010

ABBAS : «LES JEUNES PEUVENT RÉUSSIR» NAHD

g Par Raouf Mesbah

Le latéral gauche du Nasria, Sofiane Abbas, pense que son équipe doit de se donner à fond, malgré la situation difficile et il estime que les jeunes mis dans le bain peuvent réussir s’ils se concentrent bien sur leur sujet.

Comment s’est déroulée votre préparation durant cette trêve ? Je pense que nous avons très bien travaillé et que nous nous sommes donc très bien préparés durant cette trêve. Notre situation au classement général et le fait que nous sommes tout proches de la descente ne nous ont pas bloqué et le coach a réussi à nous garder mobilisés.

Le latéral gauche du Nasria, Sofiane Abbas. Ph : Maracana

Mais pourquoi cette mobilisation, étant donné que vous êtes carrément en DII ? Le NAHD restera un grand club malgré ce qu’il a enduré cette saison ; il a un prestige à défendre et c’est pour cela que nous continuons à travailler avec le sérieux voulu. Les dirigeants veulent qu’on continue avec sérieux pour démontrer qu’on ne mérite pas ce qui nous est arrivé cette saison.

SIOUANE REVIENT EN FORCE

Le jeune attaquant, Abdenour Siouane, est en en train de revenir en force ces derniers temps, après un léger passage au vide dû à la blessure contractée au genou et qui l’obligeait à ne pas forcer dans les duels et qu’il préférait se préserver. Pressentant la menace que représente le jeune Aït Ali qui a fourni une belle prestation face à l’Entente de Sétif, Siouane sent qu’il doit redoubler d’efforts s’il ne veut pas perdre sa place dans l’effectif, surtout que les jeunes du Nasria sont aussi là pour une prendre une place.

Donc, vous allez aborder le match face à la JSMB avec abnégation ? C’est sûr, il nous faudra remporter le match face à la JSMB, au moins pour préserver l’éthique sportive, surtout que tout le monde nous attend. La JSMB joue le titre ou au moins une deuxième place qui lui permettra de jouer la Ligue des champions d’Afrique et nous serons comme des arbitres. Nous ne devons pas de ce fait laisser passer cette chance et nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour l’emporter. Pensez-vous pouvoir battre cette formation de Béjaïa ? J’avoue que la mission sera très difficile et que la JSMB se déplacera en conquérante et fera tout pour prendre les trois points, surtout que le match se jouera chez nous et devant nos supporters à qui nous devons faire plaisir, même si j’avoue que nous les avons déçu cette saison. Le staff technique a mis beaucoup de jeunes dans le bain ; pensez-vous qu’il a bien fait de procéder de la sorte ? Je pense que l’entraîneur veut préparer la saison prochaine et cela est de son droit, surtout que la saison touche à sa fin et que nous sommes dans une situation pratiquement désespérée, et c’est normal qu’il veuille préparer la saison prochaine. Le NAHD a toujours eu de bons jeunes et je pense qu’ils peuvent réussir s’ils se concentrent bien sur leur travail et se donnent à fond. R. M.

Asselah : destination Tizi

Le gardien de but international du Nasria, Abdelmalek Asselah, serait en partance vers la JS Kabylie, selon ce que nous avons appris de son proche entourage.

E

n effet, le portier des Sang et Or aurait déjà décidé pour sa prochaine destination, même s’il essaye d’entretenir le suspense, surtout que de nombreuses formations sont sur ses traces. Ainsi, et en plus de la JSK, il y a également le MC Alger et l’ES Sétif qui le voudraient dans leurs rangs la saison prochaine. Mais, dans la tête d’Asselah, le choix est déjà fait, surtout que les contacts avec cette équipe ne datent pas d’ hier, mais avaient déjà

été révélés depuis la saison dernière, sachant que le boss des Canaris, Moh Chérif Hannachi, avait laissé entendre qu’il était très intéressé par le profil de ce gardien qui s’est illustré de fort belle manière au Nasria. Beaucoup de paramètres justifient le choix du gardien nahdiste pour la JSK, et en premier lieu son manager qui est proche du boss de la JSK, en plus du fait qu’il est originaire du même village que celui de Halliche en Kabylie.

Le MCA, un mauvais souvenir

Par ailleurs, et même si l’actuel leader du championnat national, à savoir le Mouloudia d’Alger, le veut ardemment pour la saison prochaine aussi, Asselah, lui, n’est pas chaud pour rejoindre ce club dont il a déjà porté

les couleurs par le passé, mais qui ne lui avait pas donné beaucoup de chances pour jouer. En fait, Asselah n’a fait que chauffer le banc chez le Doyen, malgré le fait qu’il a les moyens de figurer dans l’effectiftype et qu’il pouvait bien figurer dans le onze rentrant dans de nombreuses rencontres. Cependant, il a été victime de «hogra» dans ce club et c’est pour cette raison qu’il ne compte pas revenir au Doyen et devrait opter plutôt pour la JSK. Il craint aussi qu’il soit contraint d’être en concurrence avec Zemmamouche, alors qu’à la JSK il aura plus de chances de jouer, surtout que Hadjaoui ne fait pas l’unanimité autour de lui et devrait être relégué au banc des remplaçants avec l’arrivée d’Asselah. R. M.

DIVISION UNE Lahlou-Toumi, alliance contre nature On parle ces jours-ci d’une alliance contre nature qui s’est développée entre les deux ex-présidents du NAHD, Mourad Lahlou et Mohamed Toumi. Ces deux hommes se seraient rencontrés à plusieurs fois et se seraient entendus à travailler ensemble s’ils venaient à faire leur come-back au club et seraient élus. Certains se demandent comment ces deux hommes qui n’ont pas de principes puissent s’entendre maintenant, alors qu’ils se regardaient en chiens de faïence à un certain moment et plus précisément au temps où Lahlou tenait la présidence et que Toumi envisageait de lui ravir le poste, ce qu’il a fait par la suite. En tout cas, tout dépendra de la décision de l’actuel bureau, puisque et au cas où les dirigeants actuels ne partaient pas, ces deux hommes ne pourront pas prétendre à la présidence.

Un match-test prévu

Le staff technique du Nasria va jouer un match d’application mardi soir entre les joueurs ou face aux juniors. En effet, et jusqu’à maintenant, l’entraîneur Mihoubi qui n’a pas trouvé de sparring-partner et pour ne pas perdre de temps, a programmé un match-test.

Moundji réintègre le groupe aujourd’hui

Le milieu de terrain, Fayçal Mondji, devrait reprendre les entraînements avec le groupe aujourd’hui, dimanche, jour de la reprise des entraînements pour le Nasria, après que le coach ait donné deux jours de repos aux joueurs. Moundji se sent maintenant mieux et ne devrait pas trouver de peine pour revenir, et il tentera de se tenir prêt pour le match de la prochaine journée du championnat face à la JSM Béjaïa.

Moumen et Rebih out face à la JSMB

Il semble que le milieu de terrain, Ali Moumen, et l’attaquant Redouane Rebih, seront out et ne pourront pas jouer le match face à la JSM Béjaïa lors de la prochaine journée du championnat. En effet, ces deux éléments ont toujours le pied plâtré et il est peu probable qu’ils puissent récupérer à temps pour pouvoir tenir leur place dans l’effectif. Le coach, Mihoubi a d’ailleurs pris ses précautions et a choisi les joueurs qui devraient les remplacer. R. M.


DIVISION UNE

Maracana N° 1091 — Dimanche 18 Avril 2010

ZEKRI : «NOTRE ÉQUIPE A MONTRÉ QU’ELLE A DU CARACTÈRE» ESS

Soulagé de s’en être sorti indemne de ce match piège, Noureddine Zekri n’a pas manqué l’occasion de rendre hommage à son groupe qui a su se surpasser pour renverser le cours d’un match très mal entamé.

g Par Yasser Malki

«

M

ême si nous n’avons pas dominé la partie, s’imposer de la sorte face à une très bonne équipe de Blida prouve que cette équipe a du caractère et du punch. Je suis fier de mes joueurs qui doivent se surpasser pour enchaîner les matches de haut niveau dans un laps de temps très court», nous a déclaré le coach sétifien.

«C’est grâce à nos supporters que nous avons gagné»

«Si nous sommes parvenus à nous

imposer, c’est en partie grâce à nos supporters qui ont mis une sacrée pression sur l’adversaire en donnant de la voix durant toute la seconde mi-temps. Nous comptons sur leur soutien lors du match de la demi-finale de la coupe d'Algérie mercredi prochain face à l'ASO», a dit Zekri qui a tenu aussi à rendre un vibrant hommage aux supporters qui ont créé une ambiance de folie au stade 8 mai 45.

«Chaouchi a été bon»

Zekri a tenu à ouvrir une petite parenthèse pour parler de la prestation de premier ordre de son gardien de but Chaouchi. «Fawzi a été tout simplement époustouflant, il a fourni un très grand match. Et si nous avons gagné, c’est en grande partie grâce à lui. Il a prouvé, une nouvelle fois, qu’il est le meilleur gardien de but du championnat et qu’il a sa place en équipe nationale», dira en conclusion Zekri.

UNE ENTRÉE RÉUSSIE POUR GUEDIDER

Noureddine Zekri, entraîneur de l’ESS. Ph : Maracana

Pour sa première apparition en championnat, Guedider Abdelkhalek a fait forte impression en inscrivant le but de la victoire d’un joli coup de pied, alors qu’il ne restait qu'une minute de jeu. Le Natif d'Oran est parvenu à faire sortir son équipe d’une mauvaise passe. Guedider ne sera certainement pas près d’oublier cette journée du 16 avril au cours de laquelle il a inscrit son premier but en championnat de première division sous les couleurs de l'Entente de Sétif. Y. M.

LE SPRINT FINAL EST LANCÉ MCEE

E

g Par Amine Salmi

n prévision de la prochaine rencontre comptant pour la 28e journée de championnat devant l'USMAN qui se déroulera le 24 du mois courant, les poulains de Khezzar n’ont pas chômé durant cette trêve, notamment cette semaine. Le driver de MCEE a utilement mis à profit cette période et ce, depuis la reprise des entraînements Dimanche dernier. Il a été question de corriger certaines lacunes décelées lors de la dernière rencontre devant la JSK à domicile. Ainsi, le coach devra profiter du temps qu’il reste pour parfaire encore un peu plus la cohésion et les automatismes de son groupe. Pour parfaire leur préparation, les camarades de Mahfoudi ont disputé un match amical mercredi dernier durant lequel il a régné un bel état d’esprit, malgré la défaite. L’entraîneur Khezzar a noté quelques carences. «On ne doit pas dormir sur nos lauriers. Il nous reste encore beaucoup de travail à accomplir et aussi quelques déchets à effacer. Il faut bien profiter de cette trêve et bien préparer notre match devant l'USMAn», affirme Khezzar. C’est donc pour cette raison que Khezzar a programmé cette joute

amicale face à une équipe voisine qui évolue dans la même division. L’ancien driver du CABBA, en coach exigeant, a décidé de faire suer encore plus ses poulains qui sont persuadés que la mission devant l'USMAn ne sera pas facile, comme en pensent certains d’ailleurs. Toutefois, tout le monde au MCEE est conscient de cela et de la nécessité de se racheter et surtout glaner les trois points de la victoire qui fera du bien aux supporters de MCEE. Les Eulmis veulent donc terminer la saison sur une bonne note en se classant parmi les sept premières places, ce qui leur permettra de réaliser un maintien confortable.

Le moral est au beau fixe

A 6 jours du déroulement de la rencontre face à l'USMAn à Annaba, les poulains de Khezzar se préparent dans une ambiance bon enfant, voulant confirmer les deux derniers résultats enregistrés face à la JSK et l'ESS et rester sur leur dynamique de bons résultats positifs. Les entraînements se déroulent sous les regards de quelques fidèles supporters venus suivre de près leur équipe favorite. C’est donc le soulagement total chez les

Eulmis, et c’est ce qui a été remarqué durant toute la semaine. Les partenaires du Camerounais Mongolo se sont libérés psychologiquement et préparent désormais leur prochain rendez-vous sans aucune pression pour affronter l'USMAn. Cet état d’esprit permettra aux Eulmis de continuer à préparer leur prochain match avec un moral au beau fixe et dans la sérénité totale qui leur permettra certainement de réussir un bon résultat devant l'USMAn.

Reprise vendredi à 16h

A l’issue de la dernière séance d’entraînement effectuée par les camarades de Mahfoudi jeudi dernier, le coach eulmie, Khezzar , leur a accordé un jour de repos afin de récupérer un peu avant de reprendre le chemin des entraînements. Et pour profiter encore du temps qu’il reste avant le déroulement de la prochaine journée, le driver de MCEE a donné rendez-vous à ses poulains pour samedi dernier à 16h au stade Messaoud-Zeggar pour poursuivre la préparation déjà entamée la semaine dernière en prévision du match devant les annabis au stade 19-Mai. A. S.

11

CHAOUCHI A ÉTÉ UNE NOUVELLE FOIS DÉCISIF

Si l'Entente de Sétif a su inverser la tendance dans un match qu’il aurait pu perdre sans que personne crie au scandale, c’est bien grâce à Chaouchi qui a su, grâce à ses interventions, maintenir son équipe alors qu’elle était au bord de la rupture, à l’image du duel remporté face à Harizi qui avait le second but au bout du pied. En évitant de prendre un second but assassin, Chaouchi a permis à son équipe de revenir progressivement dans la partie, avant de renverser la vapeur. Chaouchi a démontré qu’il était monsieur 50% de cette équipe sétifienne devenue dépendante de ses performances.

LES SUPPORTERS ONT JOUÉ LEUR RÔLE

Ils étaient plus de 6000 supporters à avoir fait le déplacement au stade 8 mai 45, pour soutenir leur équipe. Alors que le score à la fin de la première mi-temps était un but partout, tout au long de second période les Ententistes se sont élevés comme un seul homme pour pousser leurs joueurs à se surpasser. Face à autant d’applaudissements, les Belkaid et consorts ont su puiser au fond de leurs réserves pour inscrire le second but de la victoire qui vaut son pesant d’or lors du décompte final. Sans cet appui des Ententistes, les joueurs auraient sans aucun doute fini par céder face aux assauts des joueurs de la Ville des roses qui ont joué avanthier sans le moindre complexe. Cette victoire obtenue face à l'USM Blida devrait inciter les supporters à rééditer le pacte de fidélité avec leur équipe, à l’occasion du match de la demi-finale de la coupe d'Algérie de ce mercredi face à l’ASO.

HIER MATIN, SÉANCE DE DÉCRASSAGE

Hier matin, tous les joueurs de l'entente ont eu droit à une séance de décrassage au stade 8-Mai 45, afin d’évacuer le stress de la veille engendré par ce match piège face à l'USM Blida. C’est dans une très bonne humeur que les camarades de Belkaid ont repris le chemin du travail. Cela fait dix jours qu’ils n’ont pas eu, ne serait-ce qu’un jour de répit, en raison du calendrier démentiel auquel ils sont soumis depuis quelques jours. Y. M.

BEKRAR : «NOUS VISONS LA SEPTIÈME PLACE»

La victoire face à la JSK a fait du bien à l'équipe, non ? Tenir l'Entente de Sétif en échec a domicile et battre la JSK, ca ne produit pas tous les jours. Cela nous permettra d'attaquer le reste du parcours du championnat avec sérénité. On comprend par là que la période difficile fait partie du passé, n’est-ce pas ? Effectivement. Le fait de décrocher quatre points en quatre jours nous a permis d’oublier les deux échecs face à l'ASO et l'USMH. Nous avons vécu des moments difficiles, mais à présent tout se passe à merveille pour nous. Pourvu que ça dure. Nous sommes sur une bonne dynamique, et nous avons même une occasion pour finir notre saison parmi les sept premiers. Je pense qu’il faut continuer à travailler pour espérer atteindre cet objectif. Pensez-vous qu’une place honorable soit toujours à votre portée ? Personnellement, je pense que c’est jouable du moment qu’il n’y a pas un grand écart entre nous. Tout peut changer d’une journée à l’autre. C’est pour cette raison que nous gardons toujours espoir. Nous voulons vraiment finir en beauté parce que c’est la seule manière de sauver notre saison. Vous avez été loin de votre niveau avant de revenir en force

lors des deux derniers matchs. Quelles en sont les raisons ? Je ne suis pas d’accord, je préfère dire que j’étais dans des jours sans plutôt que dire que j’étais loin de mon niveau. Pour revenir à votre question, sachez que c’est difficile pour un joueur de garder toujours le même niveau. Dieu merci, pour moi, cette période n’a duré que quelques journées avant que je retrouve ma forme. Pour moi, c’est le plus important, à présent je vais tâcher de garder le même rythme. Pensez-vous que cette minitrêve est bénéfique pour vous ? Je pense que c’est une arme à double tranchant. D’un côté, elle a permis à plusieurs de mes coéquipiers blessés de reprendre les entraînements. De l’autre, on aurait aimé enchaîner avec d’autres rencontres. Lors de votre prochain match, vous allez vous déplacer à Appréhendez-vous Annaba. cette rencontre ? C’est un match d’une grande importance pour nous, mais aussi pour eux. Chaque équipe a des objectifs. Il y a ceux qui luttent pour le maintien, et ceux qui veulent glaner un maximum de points pour finir en beauté. Je pense que d’un côté comme de l’autre, on essayera de s’imposer, ce qui me laisse dire que cette confrontation s’annonce d’une grande difficulté pour les deux clubs. A. S.


212 Maracana N° 1091 — Dimanche 18 Avril DIVISION 2010

BOUSSEKINE : “NOTRE FOOTBALL EST GANGRENÉ” JSMB

g Par Abdelkader Zoughilache

Samy Boussekine nous a donné un aperçu sur le parcours de son équipe, ainsi que son avis concernant le professionnalisme en Algérie et du projet qui vise à faire avancer le club. Comme à son accoutumée, l’entraîneu-adjoint des Vert et Rouge n’a pas mâché ses mots, mais aussi n’est pas allé au fond de ses idées.

Quelle évaluation pouvezvous nous faire du parcours de votre équipe, jusqu’à présent ? Je pense que par rapport au début,

qui était catastrophique, il est plus que positif. Maintenant, je peux dire aussi, au vu de l’effectif, que nous possédons et du recrutement qui a été fait, on aurait pu faire mieux. Mais dans l’ensemble, on est satisfaits.

A quoi sont dues les déconvenues à domicile ? C’est juste par rapport à la disproportion de la capacité des joueurs à la reconversion qui ne se fait pas de manière intelligente. Il faut dire, cependant, que durant les 3 derniers matches, l’assise défensive y est pour quelque chose. Cela dit, il ne faut pas mettre tout cela sur le dos de la défense, c’est toute l’équipe qui est responsable.

l’équipe est à l’aise, depuis le retour de Djamel Menad.

Selon vous, la 3e place est-elle jouable ? Quatre équipes sont concernées. Je pense que l’équipe qui aura plus de maturité, va gagner cette 3e place. Où en êtes-vous avec le dossier du professionnalisme ? Je suis pessimiste. C’est un avis personnel. Il ne suffit pas de professionnaliser pour professionnaliser. Le football est gangrené. C’est un tout. Il faut que les mentalités changent. Il faut que tout ce qui entoure le football se professionnalise y compris la presse.

Comment voyez-vous la suite du parcours ? Il reste 7 matches à disputer. Il faut récolter le maximum de points. La trêve nous a d’ailleurs permis de travailler cette capacité de repousser les centres de l’adversaire. Ca va marcher. A l’extérieur, il n’y a pas de problèmes et vous avez remarqué que

Comment voyez-vous la JSMB dans l’avenir ? On espère un avenir radieux ! Je pense qu’il est temps de parler d’un projet au sein même du club pour faire avancer les choses et mettre des bases solides, pour qu’à à l’avenir, la JSMB puisse avancer… Mais, il faut passer à A. Z. l’acte.

aurait donné toutes les garanties à son entraîneur et par la même à des joueurs, quelque peu perturbés par l’accident de leur camarade Boulemdaïs. Désormais, la 3e place est l’objectif recherché par les Béjaouis et à 7 journées de la fin du championnat, tout est permis. «Il nous reste 7 matches à disputer. Si nous arrivons à les gérer comme il se doit, nous atteindrons notre objectif, celui de décrocher cette 3e place», nous a-t-on affirmé, avant de poursuivre : «Cependant, tout faux pas, à domicile, hypothéquera toutes nos chances de terminer la saison sur le podium». Et d’ajouter : «Durant cette trêve, tout a été revu et ses capacités

à repousser les contres ont été travaillés.» C’est dire que le ton est donné et la rencontre entre Zahir Tiab et Djamel Menad aura mis fin à toutes les spéculations qui risquaient de faire mal à l’équipe. En cette fin de saison, l’apport des dirigeants est plus important et significatif, à plus d’un titre. Zahir Tiab qui n’a ménagé aucun effort pour redonner au club toute sa dimension et sa grandeur, semble avoir compris toute l’étendue de sa présence, notamment, au moment où les Vert et Rouge avaient besoin du soutien d’un Tiab. Et dans cette rencontre avec Menad, Zahir Tiab donne l’impression d’avoir saisi le message. A. Z.

Ils se sont rencontrés. L’un, a brossé un tableau sur la situation de l’équipe, l’autre a rassuré joueurs et staff technique de son soutien. Et dans cette rencontre, longtemps souhaitée par Djamel Menad, les deux hommes ont mis en exergue le travail inlassable des joueurs et celui du staff technique. Les deux hommes ont ainsi accordé leurs violons et, se sont mis d’accord sur l’objectif à atteindre, à 7 journées de la fin de cet exercice. Tout semble donc, rentrer dans l’ordre. Zahir Tiab qui avait suscité moult interrogations auprès des observateurs sportifs de par ses absences répétées vient de réapparaître et comme à son accoutumée,

Aït-Ouarab :«Jouer à fond nos chances pour la 3e place» Après avoir longtemps perturbé, il est timidement lancé en tant que titulaire. Dans cet entretien, Aït-Ouarab nous parle du parcours de son équipe et de ses chances quant à atteindre cette 3e place :

Un mot sur le parcours de votre équipe jusqu’a présent ? Il est satisfaisant si l’on se réfère au départ catastrophique et du changement de l’entraîneur. Maintenant, au vu du recrutement intéressant effectué, pour terminer parmi les 2e premiers, on aurait pu faire un peu mieux. Le retour de Djamel Menad

était positif et les résultats sont là.

dre. Ce sera difficile, mais jouable.

Selon vous, à quoi sont dûes les déconvenues à domicile ? La JSMB commence à devenir un club respecté et toutes les équipes qui se déplacement à Béjaïa, font de moins en moins le jeu. Pour elles, repartir avec un nul est un exploit.

Et le NAHD ? Il reste un match spécial. Le NAHD est condamné. Aussi, les Nahdistes vont jouer pour sauver la saison. C’est un match à double tranchant. De notre côté, on n’a pas d’autres alternatives que la victoire.

Comment voyez-vous la suite du parcours ? Je pense que les deux premières places sont tranchées. Il reste cette fameuse 3e place, 5 équipes sont concernées d’où la difficulté et l’intérêt que nous portons pour l’attein-

Quant est-ce qu’on vous verra titulaire ? Cela reste du choix du coach. J’espère avoir la chance de m’exprimer davantage pour pouvoir apporter le plus que tout le monde A. Z. attend de moi;

Coup de gueule

«La 3 place comme objectif» e

ZAHIR TIAB-MENAD :

LA TRÊVE TIRE À SA FIN

Cap sur l’ultime virage…

Et c’est reparti. Les Vert et Rouge entament, donc, la 2e semaine d’une trêve qui aura fait couler beaucoup d’encre. Entre les «pour» et les «contre», la trêve fût difficile à gérer et les temps vides ont été difficilement meublés. Plus de peur que de mal, Menad et sa compagnie ont su en tirer profit, trouver des sparring partners pour des matches amicaux et se préparer, par conséquent, à l’ultime virage d’un exercice qui commence à dévoiler ses véritables… secrets. «Nous allons nous préparer maintenant au prochain match contre le NAHD. Cela ne va pas être facile, d’autant que notre adversaire n’a plus rien à perdre et veut quitter l’élite par la grande porte», nous a-t-on dit avant d’ajouter : «Pour nous, seule, la victoire compte si on veut rester dans la course pour cette 3e place.» C’est dire que pour les Béjaouis l’enjeu est de taille et les 3 points sont importants pour pouvoir continuer cette aventure si exaltante. Cependant, quelque peu secoués par l’accident de leur camarade, Boulemdaïs, lors du 1er match amical, l’entraîneur des Vert et Rouge va à coup sûr travailler le côté psychologique de ses poulains pour qu’ils ne soient pas perturbés dans leur sérénité. Toujours estil, à quelques jours de la reprise et de l’entame de l’ultime virage de cette compétition, les camarades de Cedric sont décidés à ne pas abdiquer, à mettre tout en œuvre pour ne pas rater le train, déjà en marche et qui mène droit vers le A. Z. podium.

A NOTRE AMI BOULEMDAÏS …

Malgré une petite forme, propre à n’importe quel joueur dans le monde, Boulemdaïs est resté propre à lui, prêt à se sacrifier pour son club, décidé à revenir à son top, et toujours attaché aux principes de la discipline et la rigueur. L’on se rappelle, tous, ce but d’anthologie qu’il marqua contre le NAHD; un but digne des grands joueurs. Connu pour son abattage, son flaire de buteur, Hamza Boulemdaïs a, à maintes reprises, prouvé son talent et son savoir faire. Et le passage à vide qu’il a traversé a irrité tout le monde, tant la JSMB avait besoin de lui, de ses buts et de son génie. Boulemdaïs est blessé pour quelques semaines. Plus de peur que de mal, nous resterons à son écoute et nous attendons, tous, sa réapparition sur les terrains pour savourer le charme du beau football, des beaux buts et de ses exploits personnels. Prompt rétablissement Hamza ! A. Z.


13

Maracana N° 1091 — Dimanche 18 Avril 2010

USMA

LE SATISFECIT DE SAÂDI RETOUR SUR LE MATCH AMICAL FACE AU CRB

Hammoum doit s’adapter

Noureddine Saâdi, semblait satisfait de la réaction de ses joueurs. Ph : Maracana

g Par Amine Termane

Lors du match amical disputé jeudi dernier face à la formation voisine du CR Belouizdad, remporté par les Rouge et Noir par 4 buts à 1, l’entraîneur usmiste, Noureddine Saâdi, semblait satisfait de la réaction de ses joueurs, notamment certains éléments qui ont émergé du lot.

C

es joueurs sont ceux qui n’ont pas trop joué durant cette phase retour, et qui ont démontré des qualités indéniables et impressionné les présents au stade de Bologhine. En effet, ce qui a ravi l’entraîneur Saâdi, c’est de voir la réaction de ces joueurs qui ont prouvé qu’on peut compter avec eux. A signaler que lors de cette joute amicale, plusieurs cadres de l’équipe étaient absents, à l’image de Deham, Dziri, Ghazi, Achiou, Rial, Khoualed, Hamidi, B. Benaldjia, Abdouni et autre Saîdoune.

Ammoura, Benmohamed et Zitouni confirment en défense

A commencer par le compartiment défensif, ce dernier a été remanié à l’occasion de la rencontre amicale face au CRB, et ce, en l’absence de

Rial, Khoualed et Benayada. Cependant, ceux qui ont été alignés ont fait un match correct. Aligné en première mi-temps comme arrière droit, le défenseur junior Ammoura a été remarquable sur le flanc droit, ne laissant aucune chance à Gherbi de créer le danger sur son côté. Ammoura, qui joue habituellement dans l’axe, a prouvé qu’il était polyvalent, lui qui présente des qualité défensives et physiques immenses. Par ailleurs, l’autre junior Zitouni, qui est un milieu défensif, Saâdi a préféré l’essayer comme arrière gauche, d’autant plus que c’est un très bon gaucher. Zitouni a lui aussi bien assuré sa mission, en contribuant même à des attaques sur le flanc gauche. Alors que Benmohamed, qu’on connaît assez bien, a tout simplement confirmé tout le bien qu’on dit de lui, d’autant plus qu’il a été aligné dans son poste de prédilection, c'est-à-dire dans l’axe de la défense aux côtés de Zidane. Ce duo a bien fonctionné ; la preuve, en deuxième mitemps, l’USMA n’a encaissé aucun but devant l’attaquant très percutant du Chabab, en l’occurrence Youcef Saïbi qui a été bien

muselé par Benmohamed.

Sayah, les deux Aït Ouamer et Baïtèche, un milieu d’enfer

Par ailleurs, en ce qui concerne le milieu de terrain, l’entraîneur a tenté plusieurs variantes, dont celle de Hamza Aït Ouamer et son frère cadet Raouf, Baïtèche dans l’animation, et Sayah un peu plus vers l’avant. Ce milieu de terrain a été époustouflant, même les deux jeunes, Karim Baïtèche et Raouf Aït Ouamer ont joué sans complexe devant l’équipe type du Chabab. Ces deux joueurs, issus de la catégorie juniors, sont en train de gagner des points, et ont bien assuré la circulation du ballon en l’absence des Ghazi, Dziri, Achiou, Benaldjia et autres Saïdoune. Quant à Hamza Aït Oumare, ce dernier a été tout simplement égal à lui-même, il a retrouvé son niveau d’antan, lui qui est considéré comme le meilleur Usmiste de la saison en cours. En ce qui concerne Sayah, ce dernier après avoir passé des moments un peu difficiles, commence à retrouver la confiance.

Saâdi aurait intercédé auprès de Allik

Toujours dans le même contexte, l’entraîneur Saâdi aurait intercédé auprès du président Allik à l’effet de pardonner le comportement du joueur Billel Benaldjia, et aurait demandé à ce qu’il soit sanctionné d’une amende finanière.

L’espoir de la maison usmiste a confirmé son retour en force après le grand match fourni récemment face à l’Entente de Sétif.

Annani, la grande surprise !

En ce qui concerne le compartiment offensif, un joueur a surpris plus d’un lors du match face au CRB. Il s’agit du jeune Annani, arrivé lors du dernier mercato d’hiver, le joueur ne pouvait s’adapter très rapidement, mais depuis un moment déjà, le joueur commence à confirmer tout le bien que disait de lui son entraîneur Saâdi qui le connaît depuis longtemps. Face au CRB, Annani a joué l’intégralité du match et a été derrière beaucoup d’actions dangereuses de son équipe, avec à la clé un but marqué et un tir enveloppé qui a trouvé la barre transversale. La force de ce joueur, qui ne cesse de progresser depuis le match de championnat disputé face au Mouloudia, c’est sa vivacité en attaque, lui qui court beaucoup sur le terrain, il perturbe beaucoup les défenseurs et les gêne pour qu’ils ne montent pas vers le camp de son équipe. Annani était tout simplement l’homme du match amical face au CRB, il est attendu qu’il soit incorporé davantage lors des prochains rendez-vous. A. T.

LES TRAVAUX D’ÉCLAIRAGE ONT REPRIS

Nous avons mentionné, dans l’une de nos dernières éditionsj, que les travaux d’éclairage du stade Omar Hamadi étaient rompus depuis longtemps, mais depuis quelques jours, les travaux ont repris et les choses sérieuses semblent redémarrer dans l’antre de Bologhine

E

n effet, dans l’une de nos éditions de la semaine précédente, nous avions fait part d’un délaissement par rapport aux travaux de réaménagement des projecteurs du stade de Bologhine. Il est utile de rappeler que les travaux avaient débuté l’été dernier, quand la direction de l’USM Alger avait pris la déci-

sion de réparer l’éclairage du stade. A ce moment-là, le président Allik avait confié cette mission à une entreprise spécialisée dans l’électricité, et cette dernière avait même entamé son travail durant le Ramadhan. On a commencé par ôter les anciens projecteurs, et le plus dur était le travail du câblage, et tout allait dans le bon sens, jusqu’au moment où tout a été rompu pour une raison inconnue. Cela dit, les travaux ont repris la semaine dernière, où des ouvriers ont été aperçus en train d’installer de nouveaux projecteurs. C’est dire que les responsables du club phare de Soustara ont enfin eu conscience de la nécessité de la réparation de l’éclairage du stade de Bologhine. En effet, à l’approche de la période chaude de l’été, on voit mal comment les

Usmistes pourront recevoir leurs adversaires en diurne, d’autant plus que Bologhine reste l’un des rares stade du championnat qui ne sont pas encore dotés d’un éclairage digne d’assurer un match en nocturne. De plus, la Ligue nationale de football a annoncé que la saison 2010/2011 débutera à partir du 7 août prochain, soit à une période où règne une chaleur intense, d’autant plus qu’une semaine plus tard, il y aura le Ramadhan. C’est ainsi qu’il est impossible que l’USMA reçoive ses adversaires pendant la journée, soit avant la rupture du jeûne. En tout cas, les travaux ont repris au stade de Bologhine et on annonce même que l’éclairage sera prêt avant le début de l’exercice prochain. A. T.

Recruté lors du dernier mercato d’hiver, le milieu de terrain usmiste, Hammoum, n’arrive toujours pas à s’adapter à son nouvel environnement. Le joueur, dont Saâdi dit beaucoup de bien, n’a pas encore démontré tout ce qu’il peut faire. Il est à signaler que Hammoum a connu le même problème lors de son passage à la JS Kabylie il y a de cela deux années.

Ouznadji retrouve sa forme

Non convoqué pour les quatre derniers matchs de championnat, l’attaquant Nouri Ouznadi, qui a été sévèrement critiqué, a retrouvé son jeu lors du match amical face au CR Belouizdad. Le joueur a été époustouflant pendant l’heure de jeu qu’il a jouée, et a même marqué un but.

B. Benaldjia devra passer en conseil de discipline Le jeune et talentueux milieu de terrain usmiste, Billel

Benaldjia, passera en conseil de discipline dans les jours à venir. Pour rappel, le joueur a eu récemment un écart disciplinaire, à l’issue du match face à l’ESS. Selon nos informations, le joueur aurait été autorisé à reprendre les entraînement durant cette semaine, mais on croit savoir que le président Allik lui aurait notifié sa mise à l’écart jusqu’à ce qu’il soit entendu par la commission du discipline. On parle d’une sanction financière et d’un dernier avertissement avant l’exclusion définitive du club. A. T.


14

BOUTRIK SUR LE DÉPART USMH

LIBRE DE TOUT ENGAGEMENT EN FIN DE SAISON

g Par Lotfi Salhi

services de ce dernier, et ce, en raison de son contrat qui le liait au club harrachi. Boutrik a été très touché par le geste de l’administration kabyle lors de son mariage. Libre de tout engagement dès la fin de cette saison, Boutrik compte passer à une autre étape dans sa carrière. Il veut bien gravir les échelons. La JSK lui permettra de se faire un nom et de gagner en expérience et en maturité. Selon notre source, Boutrik n’attend que la fin de cet exercice footballistique pour parapher son contrat avec sa nouvelle équipe. Les dirigeants de la USMH, à leur tête le président Mohamed Laïb, doivent vite réagir, sinon il risquent de perdre Boutrik. Les responsables des Jaune et Vert, qui ne sont pas satisfaits des prestations de Hadjaoui, comptent s’offrir les services du jeune gardien de but Boutrik Abderahmane, qui est à leurs yeux le mieux indiqué à donner de l’assurance. L. S.

Le gardien de but harrachi, à savoir Abderahmane Boutrik, est décidé à quitter son club en fin de saison.

B

outrik donne certes la priorité à son équipe, mais sous conditions. S’il trouve un terrain d’entente avec les dirigeants de l’USMH, il n’hésitera pas à rempiler. Le keeper des Jaune et Noir, qui est relégué au banc des remplaçants, en cédant son poste de titulaire à son concurrent direct, Doukha, ne veut pas perdre encore son temps à chauffer le banc. La JSK qui est sur ses traces depuis la saison dernière, est toujours en contact avec lui. Les responsables kabyles, qui ont contacté à l’intersaison le portier Boutrik, n’ont pas pu s’attacher les

Abderrahmane Boutrik : gardien de l’USMH. Ph : Maracana

Bientôt 1,7 milliard dans les caisses du club

Selon des sources bien informées, les caisses du club seront renflouées par une somme importante. Il s’agit de deux subventions des APC de Oued Semar et d’El Harrach. La première est d’une valeur d’un milliard ; quant à la seconde, elle est d’une valeur de 700 millions de centimes. Une bouffée d’oxygène pour l’administration de l’USMH qui aura l’aubaine de régulariser les joueurs.

Les trois primes de match seront perçues avant le 24 avri… l

Les joueurs de l’USMH vont percevoir trois primes des matchs gagnés, respectivement face au MCEE, la JSMB et l’ASK. Ils vont percevoir leur argent avant le 24 de ce mois, date du prochain match qui va les opposer au MC Oran.

… Et la deuxième tranche au début du mois de mai

Dans le même contexte, les joueurs percevront la deuxième tranche de la prime de signature au début du mois prochain, c'est-à-dire le mois de mai. Les responsables du club comptent chercher d’autres sponsors et d’autres ressources de financement pour régulariser les joueurs.

Reprise aujourd’hui

Les coéquipiers de Djabou, qui ont bénéficié de deux jours de repos, vont reprendre le chemin des entraînements aujourd’hui au stade Lavigerie. Une reprise en prévision du prochain match de championnat qui aura lieu le 24 du mois face au MC Oran. L. S.

UNE GRANDE MOBILISATION CAB

g Par Wahab Yefsah

Batna et toute sa wilaya ne vivent qu’au rythme de la demi-finale CAB-JSK

U

DIVISION UNE

Maracana N° 1091 — Dimanche 18 Avril 2010

ne grande mobilisation a été entamée par plusieurs parties, à commencer par la chaîne de radio locale qui, depuis samedi, organise des émissions en présence de dirigeants, joueurs et membres du staff technique du CAB, où les micros sont ouverts au public et aux supporters pour intervenir. L’engouement constaté auprès de la population montre le grand intérêt qu’accordent les Chaouis à cette rencontre de mardi prochain. Des affiches appelant les fans du club à venir nombreux au stade sont placardées dans tous les quartiers de la ville, ainsi qu’au niveau des différentes daïras de la wilaya. L’opération journée «Rouge et Bleu» est lancée pour les journées du lundi et mardi, où tous les supporters du club sont tenus de porter les couleurs du club, d’accrocher les banderoles du CAB sur les façades et toits des maisons et commerces, d’orner les

voitures de fanions de l’équipe. Une grande mobilisation est entamée ; Batna veut sa qualification, Batna veut sa finale, il ne reste qu’aux joueurs de concrétiser ce vœu sur le terrain. Aribi et ses camarades ont promis de jouer avec le cœur et les tripes pour arracher cette qualification historique tant désirée par tous les Chaouis.

Le mini-stage dimanche

Comme la reprise des entraînements était pour le samedi, à 17 heures, et afin de ne pas mettre très tôt la pression sur ses joueurs, Biskri a préféré retarder l’entrée en mini-stage bloqué au dimanche après-midi à partir de 14 heures ; les joueurs seront tous ensemble jusqu’au jour du match.

Les Cabistes déçus par la JSK

Avec l’absence de six titulaires et le ménagement de Aoudia, resté sur le banc, les Kabyles ont pratiquement mis sur un plateau les trois points de la victoire aux Khroubis, ce qui n’a pas été du goût des Cabistes qui ont considéré cette sortie comme un coup de poignard dans le dos et une

aide à l’ASK de Aït-Djoudi. Peut on reprocher à la JSK d’avoir opté pour ce choix ? La réponse nous la connaîtrons mardi après ce CABJSK.

Lacarne donne raison à Bouhenni

Le président de la commission fédérale d’arbitrage, Belaïd Lacarne, a donné raison à l’arbitre Bouhenni ; selon lui, l’arbitre a fait une juste application des règlements lorsqu’il a donné un carton jaune et non rouge à Aribi : voilà qui mettra un terme à la polémique mouloudéenne.

La JSK n’a pas demandé de billets

A deux jours du match CAB-JSK, nous avons appris que la JSK n’a pas pris attache ni avec le club ni avec la direction de l’Opow de Batna pour réserver un quota de billets pour ses supporters, c’est M. Bekhouche, directeur de l’Opow, qui nous l’a confirmé ; la commission de sécurité de wilaya qui se réunira dimanche aura du mal à prévoir le nombre de supporters kabyles pour lesquels il faudra réserver des billets et un emplacement isolé dans les gradins. W. Y.

BOUTRIK : «LA JSK SERA MA PROCHAINE DESTINATION»

Vous êtes devenu le 2e gardien de l’équipe. Cette situation ne vous dérange pas ? Non, pas du tout, et je connais parfaitement ma valeur et mes capacités. Je ferai de mon mieux pour retrouver ma place de titulaire. En plus, je m’entends parfaitement avec le gardien Doukha qui a, lui aussi des qualités. La concurrence est un facteur très important pour un joueur et cela lui permet toujours de redoubler d’efforts pour mériter sa place et gagner la confiance de l’entraîneur. Vous serez libre de tout engagement à la fin de cette saison. Comptez-vous rester ou changer d’air ? Exact, je serai libre de tout engagement à la fin de cet exercice footballistique. J’aurai l’aubaine et le choix d’opter pour le club de ma préférence. Je donnerai la priorité à mon club, mais sous conditions. Si mes conditions sont satisfaites, je n’hésiterai pas un seul instant à rempiler, sinon j’opterai pour un autre club. Apparemment, les dirigeants de la JSK insistent pour vous engager dès la prochaine saison. Est-ce vrai ? Oui, affirmatif, les responsables de la JSK, qui m’ont déjà contacté au début de saison, sont restés en contact permanent avec moi. D’ailleurs, je tiens à les remercier pour avoir été à mes côtés dans les moments difficiles et surtout de m’avoir aidé lors de mon mariage. Sans oublier qu’ils se sont inquiétés quant à cette blessure que j’ai contractée face au WAT. Si on comprend bien, cette saison est la dernière pour vous ? Personne ne peut jurer, c’est au destin d’en décider. Mais je peux vous dire que si le président Laïb n’accepte pas mes conditions, je changerai d’air. Je donnerai la priorité à mon club, mais sous conditions. De toutes les façons, je suis bien parti pour m’engager avec la JS Kabylie. Je veux bien passer à une autre étape dans ma carrière et gagner des titres. Je suis un joueur ambitieux et je veux bien gravir des échelons. Un dernier mot... Je pense que notre parcours est positif et, Inchallah, on terminera cette saison footballistique en apothéose et en beauté avec, au finish, une place dans le haut du tableau. L. S.

ARIBI : «JE VEUX TERMINER MA CARRIÈRE AVEC UNE COUPE» Salim Aribi, qui a gagné deux coupes d’Algérie avec l’USM Al, est le seul joueur qui a joué la finale perdue parle CAB en 1997. Pour cette saison, Aribi qui projette de mettre fin à sa carrière, espère terminer sa dernière saison avec une coupe d’Algérie avec son club, le CABatna ; il nous parle de cette demifinale et de l’éventuelle finale.

On dit que cela va être votre dernière saison. Estce vrai ? Je songe sérieusement à mettre un terme à ma carrière. J’ai 36 ans, il est temps de penser à quitter la table et laisser la place aux jeunes. Mardi, ça sera une demifinale historique. Comment la voyez-vous ?

Ça sera un match disputé, chaque équipe espère aller en finale. On a cet avantage de jouer chez nous devant notre public et sur notre terrain. Il faut profiter au maximum de cet avantage, on n’est pas près à lâcher prise ; on va se défoncer pour gagner. Vous êtes le seul rescapé de la dernière finale disputée par le CAB en 1997... Oui, il y avait aussi Benhacène, mais il n’a pas joué, parce qu’il était blessé. Etant ma dernière chance de décrocher quelque chose avec mon club, le CAB, je veux terminer ma carrière avec une coupe d’Algérie, ça sera formidable pour moi. Etes-vous optimiste pour aller en finale ? Absolument, je suis très optimiste ; quand je vois les joueurs comment ils se préparent et la volonté qu’ils manifestent à l’entraînement, je me dis que rien au monde ne nous arrêtera pour aller en finale, Incha’Allah. W. Y.


DIVISION UNE

Maracana N° 1091 — Dimanche 18 Avril 2010

LES BLIDÉENS S’EFFONDRENT À LA DERNIÈRE MINUTE USMB

g Par Ahmed Tahi

Les camarades du gardien de but Ghalem comptaient revenir avec un bon résultat de leur confrontation face à l’ES Sétif avant-hier pour le compte de la mise à jour du calendrier de la division Une.

L’ex-Belouizdadi Harizi Abdelkader, depuis qu’il a rejoint les rangs des Vert et Blanc au mercato, n’a pas débloqué son compteur but, il a fallu attendre la dixième rencontre de la phase retour face à l’ESS pour secouer les buts de Chaouchi qui est restait pantois sur ce tir des 25 m.

Son absence lors des quatre dernières rencontres face aux WAT, MCO, CRB et le MSPB a été très remarqué. Le milieu offensif blidéen, cette fois-ci face à l’ES Sétif, a gagné la confiance du coach Assas qui l’a incorporé à la 76’ de jeu à la place de son coéquipier Belloucif, épuisé par son abattage sur le terrain devant les attaquants sétifiens. Mais après avoir écopé d’un troisième carton jaune face à l’ESS avant-hier, il comptabilise déjà deux cartons jaunes face au CAB et la JSMB.

• Championnat des - 20 U L’USMB est passée à côté de la plaque lors de son match face à l’ESS. Ph : Maracana

dre à un résultat positif face à l’ESS, et ce, bien que les Sétifiens comptaient plusieurs absences dans leurs rangs. Avec une attaque inefficace, le Tchadien

• Reprise demain

Les poulains de Assas, reprendront les entraînements demain à partir de 15h au stade Mustapha-Tchaker pour préparer la prochaine rencontre du chame pionnat comptant pour la 28 journée A. T. lger. l’USMA à face

Ezeïtcheïl sur qui tous les espoirs étaient fondés, n’a multiplié que les maladresses et fut l’ombre de lui-même, le gardien Chaouchi n’a pas été inquiété. Pour cette saison, l’USMB est passée à côté de la plaque, le club de la ville des Roses n’a pas encore assuré son maintien et devra cravacher durepour s’en sortir de cette mauvaise passe afin d’éviter la relégation. Une situation qui inspire l’inquiétude, car sauf miracle, les Blidéens s’en sortent comme les saisons dernières. A. T.

LES CONDITIONS DE AMRANI USMAn

g Par Amar Aït Bara

Aïssa Amrani a posé des conditions à certains joueurs qui boycottent actuellement les entraînements.

E

n effet, de nombreux joueurs étaient absents aux séances d’entraînements dont on citera : Antar Boucheriet menacé par les supporters pour avoir insulter ces derniers à la fin de la rencontre USMAn-JSK. Les seconds joueurs également menacés tous le deux Bensaïd Adlène et Abdeslem Chérif accusés d’avoir mal joué face au kabyles. Ces deux joueurs en question ont été la cible de plusieurs accusations dont celle d’avoir levé le pied face à la JSK.Cette information colportée contre ces deux joueurs a fait le tour de toute la ville, et d’autres joueurs sont également ciblés par ces accusations. L’autre joueur qui boude les entraînements est Mahdi Bouder, celuici est blessé à la tête par des jets de projectiles lancés à partir de la tribune lors de la même rencontre. Constatant l’absence des joueurs pré-cités, le boss Menadi a dépêché un huissier de justice pour établir un constat. Le boss Menad a menacé les joueurs absents de rupture de contrat s’ils ne reprennent pas les entraînements dans les 24 heures qui suivent. Nous apprenons également que le président Menadi a renouvelé sa confiance au cheikh Amrani pour terminer sa mission et l’a sollicité dès maintenant à former une équipe compétitive pour l’année prochaine. Cependant, nous avons appris que le

• Harizi débloque son compteur

• Kraïmia de retour

E

n concédant la onzième défaite de la saison face à l’Aigle noir, les gars de la Ville des roses sont exposés au danger en hypothéquant sérieusement leurs chances de rester parmi l’élite. Les trois derniers résultats enregistrés, les poulains de Assas n’ont pas connu d’échec face au MCO, CRB et le MSPB, alors on croyait que cette embellie allait provoquer le déclic au sein d’une équipe qui semblait avoir le regain du redressement, mais il n’en fut rien. Les Vert et Blanc par cette défaite au stade du 8-Mai 45 contre les Ententistes et la victoire de l’ASK face aux Lions du Djurdjura, la tâche des gars du club phare de la Mitidja est devenu plus compliquée et se retrouvent logés à la seizième place avec vingt-huit points dans son escarcelle, devancés par les Khroubis d’un point et au bas du tableau les deux formations qui ont déjà mis les deux pieds en division deux, en l’occurrence le Nasria d’Hussein Dey et le Mouloudia de Batna. L’USMB ne pouvait pas préten-

15

Abdelkader Amrani entraîneur de l’USMAn. Ph : Maracana

staff dirigeant annabi a décidé de libérer une dizaine de joueurs pour mauvaise prestation, les noms n’ont pas été avancés. Pour sa part, le coach Amrani a donné son accord de principe tout en posant ses conditions pour poursuivre sa tâche. Cheikh Amrani a donné son accord à la direction du club en posant des conditions pour continuer l’aventure avec les gars de Sidi Brahim. La première condition de Amrani est de réunir les conditions de travail qui s’imposent pour pouvoir disputer les premiers rôles. Une réunion a regroupé les deux parties cette semaine pour

aborder certains points et tracer les grandes lignes du projet que le staff dirigeant compte réaliser à l’avenir. Par ailleurs, alors que l’USM Annaba occupe toujours la 6e place au classement avec 40 points, les dirigeants annabis ainsi que le staff technique semblent décidés à aller jusqu’au bout de leur objectif à savoir terminer la saison sur le podium. Sachant que Annaba recevra à huis clos consécutivement le MCEE et l’USM Blida. Ainsi donc, en dépit de la difficulté de la tâche qui attend les Annabis dans les prochaines rencontres et la rude concurrence de nombreux clubs, à savoir la JSK, l’ESS, l’USMH, le coach annabi a tenu à affirmer que l’objectif est toujours maintenu. Le club annabi est appelé à aborder les matches restants avec plus de sérénité et de volonté, puisque l’objectif est de terminer la saison à la 3e place. A cet effet, les joueurs de Annaba doivent faire le maximum pour atteindre cet objectif et d’éviter de perdre des points à domicile surtout qu’ils joueront deux matches au stade du 19-Mai 1956, ce qui est favorable pour eux. L’USM Annaba affrontera mardi prochain le MCEE, et en l’absence de sparringpartner, le staff technique annabi s’est contenté des entraînements en biquotidien et cela malgré l’absence de nombreux joueurs affectés apparemment par l’élimination de la coupe d’Algérie. Pour rappel le prochain adversaire de Annaba à savoir le MCEE avait battu les visiteurs sur le score de 3-0, pour le compte de la 11e journée du championnat de la division une. A. A. B.

Les jeunes Blidéens à l’instar de leurs aînés sont revenus bredouilles de leur déplacement avec le point du nul après avoir contraint la JSHD au partage des points (2 à 2).

• Séance de décrassage hier

Les camarades de Herbache fatigués par l’harassante rencontre livrée face à l’ESS avanthier au stade du 8-Mai 1945. On a remarqué seul la présence du joueur Boutabout, ce dernier n’avait pas effectué le déplacement à Sétif avec ses coéquipiers et ce n’est qu’à partir de onze heures que les joueurs rejoignent les vestiaires pour commencer le travail. A. T.

DES JOUEURS BOUDENT

De nombreux joueurs du club de Lalla Bouna boudent les entraînements depuis le dernier match des 1/4 des finales de la coupe d’Algérie face à la JSK. Si le capitaine Bouder, blessé à la tête, est absent, les autres n’ont aucun motif apparent pour s’absenter. Ainsi, lors de la séance de lundi, il a été enregistré de nombreux absents dont Antar Bouder qui a peur des représailles après avoir fait un geste déplacé et avoir insulté les supporters à la fin de la rencontre USMAn-JSK. Abdeslam Cherif et Adlène Bensaïd se sont également absentés. Les deux anciens kabyles sont accusés par les supporters d’avoir lever le pied lors de cette rencontre. Quant à Adel Maïza qui a mal joué lors de cette confrontation, est blessé à la main. Par ailleurs, le boss Menadi s’est fait délivrer un constat d’un huissier pour les absences non justifiées de ces joueurs qui risquent des sanctions financières. A. A. B.

LA 3E PLACE : «UN OBJECTIF RÉALISTE»

L’USMAn entrera sur le terrain avec la volonté d’en e ressortir victorieuse. Atteindre la 3 position est un faut réaliser des il cela objectif réaliste mais pour m de points maximu le er empoch et positifs résultats dans les confrontations à domicile. En effet, Annaba recevra le MCEE et l’USMB au stade du 19-Mai 1956, puis les Annabis se déplaceront à El Bordj pour croiser le fer au CABBA, avant de recevoir la JSK. Et lors des trois dernières confrontations, l’USM Annaba affrontera l’ASO à Chlef, recevra l’USMH El Harrach, avant d’aller négocier avec la lanterne rouge, le NAHD au stade Zioui. Si tout marche bien et si toutes les rencontres à domicile seront bien négociées, Annaba peut atteindre son objectif de monter sur le podium. Tout compte fait, Annaba doit empocher à domicile les points mis en jeu, c’est-à-dire gagner face au MCEE, l’USMB, la JSK, l’USMH et négocier au moins le match face au A. A. B. NAHD Hussein Dey.


16

SUPER D2

Maracana N° 1091 — Dimanche 18 Avril 2010

LE PLUS DUR RESTE À FAIRE PAC

g Par Ali Oukili

Après les belles performances réalisées par leur équipe qui est à quatre points du leader de la super division II, les inconditionnels pacistes rêvent actuellement du titre de cette division synonyme d’accession.

M

ais pour la retrouver, les joueurs de Bouhellal doivent gagner les cinq dernières rencontres de ce parcours. La mission s’avère impossible pour eux, surtout qu’ils auront à effectuer trois périlleux déplacements. Le premier l’emmènera à Bel Abbès ou l’attend de pied ferme la formation locale l’USMBA ne voulant pas rater l’occasion pour s’imposer. Une victoire des gars de la Mekerra les mettra toujours en confiance pour arracher l’accession tant attendue par ses nombreuses supporters. Ils auront

Les joueurs sont déterminés à réaliser de bons résultats lors des prochains matchs. Ph : Maracana

encore à faire à une équipe de la JSM Skikda capable du meilleur comme du pire et elle l’avait démontré à plusieurs reprises. En plus les Skikdis veulent terminer

OMA

TEBBAL N’A PAS ENCAISSÉ LES 80 MILLIONS g Par Abdennour Abderrahmane

Incroyable, de vivre certaines réalités, par toute la famille olympienne, à Arzew. En effet, selon nos informations, Tebbal aurait bloqué le ou les compte(s) du club, puisqu’il aurait en sa possession plusieurs chèques de garanties. Jusque là, tout parait, plus au moins, normal, pour certains points seulement. En revanche, une autre information a démenti celle ayant annoncée Tebbal avait encaissé les 80 Millions de centimes de Nedjma, dans un virement au compte du club. «Tebbal n’a pas encaissé les 80 millions du sponsor Nedjma, en dépit du ou des compte (s) gelé (s), c’est ici l’énigme», dira un opposant. Dans la rue, à Arzew, les supporters et les sympathisants des Ciel et Blanc ne parlent que de cette manœuvre qu’ils n’arrivent pas à expliquer. Cependant, quel que soit l’auteur, la seule victime reste l’équipe : «Les intérêts personnels passent avant ceux du club. Personne ne privilégie le soutien de notre chère formation», dira avec amertume, Saidou, fervent supporter.

L ’APC AU SECOURS DES OLYMPIENS

La direction de l’olympique d’Arzew, ayant trouvé des difficultés financière, à rallier la ville de Skikda, a trouvé l’oreille attentive de l’APC d’Arzew : “Nous avons des difficultés pour aller à Skikda, quoique, un bus de la municipalité est mis à notre disposition, pour le transport de notre délégation. Si nous effectuons le voyage, ça sera le jeudi à 19 heures. Ensuite, nous allons passer la nuit de vendredi à samedi, là-bas”, a tenu à préciser le boss de l’OMA. Selon l’entourage du club, la délégation olympienne a passé la nuit du vendredi à samedi, dans un hôtel à Collo, ceci, grâce à la municipalité de la capitale industrielle.

BOUAMRIA NE DÉCOLÈRE PAS

Le mercredi passé, à la sortie du stade, à la fin de la séance d’entrainement, Bouamria était hors de lui. Blessé, il a sollicité ses dirigeants pour l’aider à subir une intervention chirurgicale. Finalement, le joueur ne semble pas être satisfait des propos de ses responsables. Il a tout simplement exprimé sa colère. D’ailleurs, certains ont avancé qu’il a fait une IRM, en attendant les résultats, pour décider de la suite à lui réserver. Renseignement pris avec un dirigeant, ce dernier, pour ne pas divulguer le mal du joueur, en nous introduisant dans l’erreur : «Bouamria est blessé, mais il a exprimé son vœu de joueur contre la JSMS. Ce que nous avons refusé», cet alibi à dormir debout explique bien la situation catastrophique que vit l’équipe la plus chère des Arzewis. A. A.

la saison au milieu du tableau ne se déplaceront pas à Boudouaou en victimes expiatoires mais de surprendre les «Pacistes». Puis, ils feront une virée du côté d’Arzew pour affronter l’OMA jouant sa survie tout pour s’imposer et continuer son aventure dans cette division. Ensuite ils iront à Constantine pour livrer leur avant dernier match au MOC qui n’a pas oublier la sévère correction de l’aller. D’ailleurs, les joueurs mocistes ont promis aux pacistes de leur rende la pièce de leur monnaie au retour sera une dure épreuve pour les algérois. «On est habitué à gérer les matches difficiles et nous l’avons prouvé a maintes reprises. Le MO Constantine ou autre formation notre objectif reste toujours le même à savoir glaner les trois points» laisse entendre Bouaicha. Pour la clôture de cette compétition les pacistes recevront l’AB Merouana qui les avait battu à l’aller sur le score, sans appel de trois buts à Zéro. Ils ne doivent pas laisser passer cette opportunité pour effacer cet affront qu’ils n’ont pas oublié. S’ils arriveront à engranger le

maximum de points, les joueurs de Bouhellal pourront jouer la saison prochaine dans la cour des grands. «Le groupe est conscient de cette lourde tache qui l’attend durant les cinq dernières rencontres. Je pense qu’on sera à la hauteur pour glaner les points nécessaires qui nous permettront de terminer en beauté la saison», souligne Ouali. Les joueurs sont déterminés à réaliser de bons résultats. Ces rencontres ne s’annoncent gère faciles pour les joueurs de Bouhellal pour atteindre leur objectif offrir l’accession à leurs dirigeants et inconditionnels.

Tiboutine : «Le plus dur reste à faire»

Mohamed Amine Tiboutine estime que malgré l’inexpérience de son effectif constitue à 80 % par des jeunes, le Paradou a réalisé un bon parcours. «Le Paradou est la plus jeune équipe de la superdivision que personne ne lui accorder la moindre chance de tenir le coup. Il a étonné par la suite plus d’un par ses bons résultats et devient en même temps un sérieux préten-

Pts 52 49 49 47 46 45 44 44 41 39 38 38 37 37 33 31 31 30

Hamidi : «L’espoir est permis»

Pour El Hadi Hamidi son équipe n’a plus le droit à l’erreur pour que l’espoir soit permis afin d’arracher le titre de la superdivision II. «Nous avons raté notre dernière sortie à domicile contre Bentalha. Cette défaite fait maintenant partie du passé on doit glaner le maximum de points lors de nos prochaines confrontations pour réaliser notre rêve», souhaite-il. Les Pacistes croient toujours en leur chance pour retrouver en fin de saison la cour des grands. A. Oukili

4-1 1-0 2-0 2-2 0-0 1-0 0-1 1-1 1-1

MCS-RCK ASMO-USB ESM-MOC USMBA-PAC WRB-ABM USMMH-CRT CSC-USMS SAM-MOB JSMS-OMA

RESULTATS DE LA e 30 JOURNÉE Equipes 1 MC Saïda 2 ASM Oran 3 ES Mostaganem 4 CR Témouchent 5 Paradou AC 6 CS Constantine 7 USM Bel Abbès 8 AB Merouana 9 USM Sétif 10 USMM Hadjout 11 RC Kouba 12 SA Mohammadia 13 WR Bentalha 14 MO Constantine 15 JSM Skikda 16 US Biskra 17 OM Arzew 18 MO Béjaïa

dant à l’accession», déclare-t-il. Comme tous ses coéquipiers il regrette les points concédés à domicile durant les débuts de la phase retour. «On a traversé une période de disette en réalisant de mauvais résultats devant les malclassés. Il reste encore quelques matches à disputer pour la clôture de ce championnat on va se donner à font pour bien les négocier», pense-t-il. Les Pacistes vont continuer à se battre jusqu’à l’ultime journée pour espérer retrouver l’élite.

J 30 30 30 30 30 30 30 30 30 30 30 30 30 30 30 30 30 30

G 14 13 13 14 12 12 11 12 11 09 11 09 10 10 08 08 08 07

N 10 10 10 05 10 09 11 08 08 12 04 11 10 07 09 07 07 09

P 06 07 07 11 08 09 08 10 11 09 14 10 11 13 13 15 15 14

BP 41 31 47 22 24 29 34 34 28 27 34 20 28 34 33 29 32 20

BC 21 27 34 18 28 27 27 34 29 27 34 28 30 38 40 34 43 34

Diff +20 +04 +13 +04 -04 +02 +07 00 -01 -00 00 -08 -02 -04 -07 -05 -11 -14


SUPER D2

L’ ASMO maintient le cap ASMO 1 - USB 0

Fiche technique

Stade : Bouakeul. Oran Affluence : Faible Arbitres : Babou, Bouzarou, Boutouchène Avertissements: Bentaleb (37’), Belkaroui (61’), Boussouar (82’), Bouhedda (90+3’) (ASMO), Djaghbou (9’), Heriat (61’) (USB) Buts: Benmessaoud (25’) (ASMO)

ASMO:

Bouheda, Youcef Yacine, Belkaroui, Mazari, Benmessaoud, Tahar, Abidi (Chache 85’), Bentaleb, Ameur, Derbaci (Boussouar 46’), Mebarki (Haddou 74’). Entraîneur : Medjahed

USB :

Alloui, Tamerzit (Fedias 89’), Djaghbou (Khouiled 63’), Zernadji (Bouzidi 85’), Djaider, Bekha, Ghassili, Heriat, Merazga, Debili, Drisset. Entraîneur : Souici

L

e stade Bouakeu l a abrité hier dans l’après-midi, le match de la 30 e journée entre l’ASMO et l’USB. La partie s’est achevée sur le résultat final d’un but à zéro en faveur des protégés de Medjahed. Les gars de la M ’ D i n a Djedida sont parvenus à

ouvrir la marque à la 25’ p a r Benmessaoud . En seconde période, les coéquipiers de Mazari ont su comment gérer leur avantage, et ce jusqu’au coup de sifflet final du referee de la rencontre, au grand bonheur de leur public. M.T

Un bon point pour Béjaïa SAM 1 - MOB 1

Fiche technique

Stade : Mohamed Ouali. Mohammadia Affluence : Moyenne Arbitres : Helalchi, Ibelaidène, Hachi Avertissements : Benabdellah (4’), Marek (10’) (MOB), Hamia (53’) (SAM) Buts : Dardib (s.p 4’) (SAM), Djouder (7’) (MOB)

SAM:

Gariche, Adda (Mecherfi 68’), Mesbah, Demou, Moufek, Benali, Berbari, Dardib, Chellali (Menni 60’), Saihi (Gougui 77’), Hamia. Entraîneur : Osmane

MOB:

Aissani, Djouder, Madi, Fourar, Bensalem, Marek, Benabdellah, Bouali, Ousmail, Akrour (Bourouba 82’), Benmessaoud. Entraîneur : Zekri

L

a rencontre qui a mis aux prises, hier, le S A Mohamadia au MO Bejaia pour le compte de la 30 e journée du championnat national de la super D2 s’est achevé sur le score de parité d’un but partout entre les deux équipes. Les gars du SAM furent les premiers à ouvrir la marque par l’intermédiaire de Dardib sur penalty à la 4’. Trois minutes plus tard, les visiteurs

sont revenus dans la marque, égalisant à la 7’ par le défenseur Djouder. C’est sur ce résultat de parité que les 22 acteurs se sont séparés à la mitemps. En seconde période, aucun changement n’a été apporté au tableau d’affichage, puisque malgré les tentatives de part et d’autre, le résultat est resté le même, c'est-à-dire un but partout. Un résultat qui n’arrange aucune équipe. AO

Un nul équitable

Défaite inattendue CSC 0 - USMS 1

Fiche technique

Stade : Trois Frères-Amarouche Affluence : Moyenne Arbitres : Rahmine, Djebaili, Baâziz Avertissements : Kedjour (61’), Sid (64’), Baleh (70’) (PAC) Buts : Dziri (19’), Belaïd (61’ sp) (USMBA), Bouhellal (51’ et 53’) (PAC)

USMBA :

Zaïdi, Belaid, Bougherara, Khali, Reguieg (Salem 61’), Tréa, Melika, Dziri, Tahar, Dif. Entraîneur : Benkabou Benmeddour, Fellouli, Sid, Benyounes, Kedjour, Miaz, Klehnemer, El Orfi (Benachour 49’), Baleh, Bouhellal, Tiboutine (Nekkache 37’). Entraîneur : Bouhellal K.

L

es Belabésiens ne voulaient en aucun cas rater l’occasion pour glaner les trois précieux points et retrouver, du coup, le trio de tête. Dès l’entame de la partie, ils font une terrible pression sur les Pacistes obligeant le gardien Benmeddour à intervenir à plusieurs reprises pour écarter le danger. On jouait la 19’ de jeu, et sur action individuelle de Tréa qui effectue une excellente passe à Dziri dont le tir puissant dès 18 mètres ne laisse aucune chance au gardien Algérois. Malgré des tentatives de part et d’autre, la première mi-temps s’achevé sur le score de

1-0 en faveur des locaux. Les visiteurs, décidés à rattraper leur retard, dominent les débuts de la seconde mi-temps en obligeant les Belabésiens à se cantonner en défense pour conserver leur acquis. Mais ils concèdent deux buts en l’espace de trois minutes par l’intermédiaire de Bouhellal qui a profité de deux erreurs défensives pour donner l’avantage à son équipe. Les locaux égalisent à la 61’ sur penalty par Belaïd, suite à une faute de Kedjour. Et sur le score de deux buts partout que l’arbitre siffle la fin de cette rencontre. M. Benbachir

A

Fiche technique

Stade : Hamlaoui Affluence : Faible Arbitres : Karabi, Bazine, Lahrèche Avertissements : Mihoubi (34’) (CSC) Bouchekrit (28’), Assid (48’), AbidCharef (49’), Allali (90’ + 2) Expulsion : Harkas (64’) (CSC) Buts : Tiaibia (s-p 65’) (USMS)

CSC :

Daif, Nehili, Mihoubi, Hazzi, Harkas, Lekhal, Boutréa (Chial 16’), Khelaf, Medjoudj (Ramdani 48’), Derbal (Meziani 62’), Chettih. Entraîneur : Rouas

USMS :

Bekrar, Assid, Moussaoui (Allali 53’), Guenifi, Bella, Mellouli, Della, Bouchekrit, Zender, Ouhadad (Tiaiba 56’), Abid-Charef (Ziani 70’). Entraîneur : Khalfa

vec quatre longueurs qui les séparent à l’actuel leader le MCS, les Constantinois croient toujours en leur chance pour la course à l’accession. En recevant les Sétifiens, ils n’avaient qu’une seule idée dans la tête, c’est celle de s’imposer pour rester toujours à l’affut des Saidis. Ils dominèrent copieusement la première période de jeu en se créant une multitude d’occasions sans pouvoir secouer une seule fois les filets de Bekrar. Même scénario en

seconde mi-temps à l’actif des locaux, tout le monde pensait que le CSC gagne par un score lourd, malheureusement ce fut les Sétifiens qui arrivent à inscrire l’unique but de la de la partie par Tiaibia sur penalty à la 65’ de jeu. On peut dire que la chance n’était pas du côté des camarades de Daif qui ratèrent de nombreuses occasions de scorer. Par cette défaite, les Constantinois voient leurs chances pour l’accession s’envoler. Boudebza

L’Espérance y croit ESM 2 - MOC 0

T

Fiche technique

oujours en course pour l’accession, les Mostaganémois Stade : Commandant Ferradj se devaient de prenAffluence : Moyenne dre cette rencontre face Arbitres : Mial, Gourari, Bourouba au MOC très au sérieux. Avertissements : Kechairi (58’) Dès l’entrame de la par(ESM) Belhadrouf (62’), Ferhat (68’) (MOC) tie, les poulains de Heddane prennent le Buts : Madouni (3’), Ferrahi (59’) match en main et domi(ESM) nent leurs adversaires . Les Constantinois, très Belarbi, Sayehi, Kechairi, Haddad, prudents, ne procédaient Benaoumeur, Yazid, Guerim que par des contres sans (Boukerch 65’), Ferrahi, Madouni grand danger pour le gar(Foughoul 60’), Touaoula, dien Belarbi. Contre le Boudjenah (Berrah 78’). cours du jeu, les Entraîneur : Heddane Mostaganémois ouvrent le score par le buteur de Toual, Behilil, Bouadène (Cheniguer l’équipe Madouni. Après ce but, les Constantinois 64’), Bounekdja, Taïbi, Djebaïli, Ouanes, Belhadrouf, Ferhat, Kerkar sortent de leur périmètre, mais c’est les locaux qui (Benyahia 46’), Boutamina (Deghmouche 73’). ratent à plusieurs reprisEntraîneur : Kioua es d’aggraver la marque.

ESM :

MOC :

La fin de la première mitemps fut sifflée sur le score de un but à zéro en faveur des locaux. En seconde mi-temps la domination des Mostaganémois s’est concrétiser par un deuxième but inscrit par Ferrahi à l’heure du jeu suite à un bezau travail individuel de Boudjenah. A partir de ce deuxième but, les Constantinois baissent les bras et les locaux ratent une multitudes d’occasions nettes d’aggraver la marque. Par cette victoire, l’Espérance de Mostaganem espère encore pour rester dans la course pour l’accession. N. B.

Hadjout rassure

USMBA 2 - PAC 2

PAC :

17

Maracana N° 1091 — Dimanche 18 Avril 2010

USMMH 1 - CRT 0

Fiche technique

Stade : 5-Juillet (Hadjout) Affluence : Moyenne Arbitres : Zouaoui, Bitam, Boughanem Avertissements : Lamèche (11’), Benzerga (52’), Badni (67’), Hadalene (72’), Darzerar (74’), Bakhti (87’) (USMMH), M. Mokdad (61’), Ouled Lakhdar (68’) (CRT) Expulsion : Choueib (84’) (CRT) Buts : Badni (38’) (USMMH)

USMMH :

Mabli, Kheris, Belhadji, Darzerar, Hadalene, Niati, Sahoui, Badni, Lamèche, Zerokat (Bakhti 74’), Benzerga (Maarouf 86’) Entraîneur : Arbouche

CRT :

Zitouni, Ouled Lakhdar, Moussa, Tabti (Hadjar 18’), Messaoudi, M. Mokdad, C. Mokdad (Kerfa 65’), Bouterbiat, Saâdi, Tlemcani, Chouieb. Entraîneur : Boucherit

L

a rencontre débuta sur les chapeaux de roue où les occasions de but sont à noter des deux côtés. La première occasion nette pour les locaux est à l’actif de Zerokat qui, dès la cinquième minute, a failli surprendre le gardien des visiteurs. Ce n’était que partie remise, car au fur et à mesure, les Hadjoutis dominent largement les débats et ouvrent le score par Badni à la 38e minute de jeu, suite à un exploit individuel. Après ce but, les Témouchentois prennent en main la situation et ratent plusieurs occasions de revenir au score sur des contres rapides et dangereux. Les Hadjoutis laissent passer l’orage et augmentent le rythme de jeu, ce qui a poussé les Témouchentois à reculer d’un cran jusqu’au coup de sifllet de

la pause citron. En seconde mi-temps, l’engagement physique a pris le dessus sur le jeu plus technique et spectaculaire, d’ailleurs l’arbitre n’a pas hésiter a faire sortir plusieurs fois ses cartons jaunes et aussi, un rouge pour un joueur de Temouchent pour jeu dangereux. Les locaux malgré un jeu agressif à la limite de la correction ont su préserver le score jusqu’à la fin d’une rencontre hachée par le jeu dur. En remportant cette victoire, les Hadjoutis ont quelque peu fait taire les mauvaises langues concernant un éventuel arrangement de match en faveur des Temouchentois qui occupent la place de dauphin, ce qui leur ouvre droit à l’accession. M. Grini


18

Maracana N° 1091 — Dimanche 18 Avril 2010

HONNEUR DE TIZI-OUZOU/ 25e JOURNÉE NRB BENI DOUALA 3 - US SIDI BELLOUA 2

LE NRB BENI DOUALA ASSURE L’ESSENTIEL

L

a formation de la région ouest de la wilaya de TiziOuzou, le NRB Beni Douala, qui accueillait pour le compte de la 25e journée du championnat Honneur de Tizi-Ouzou son homologue de l’US Sidi Belloua, n’a pas raté l’occasion pour engranger les trois points mis en jeu. Les coéquipiers de Harrouche ont réussi un parcours époustouflant durant cette saison footballistique, en arrivant même par moments à concurrencer le leader de LC Ifflissen. Cette jeune équipe du NRB Beni Douala, qui s’est fixé comme objectif en début d’exercice de jouer pour une place au milieu, a dépassé tous ses objectifs en jouant carrément pour une place sur le podium. Les matches se succédaient et les Bleu et Blanc de Beni Doula carburaient à plein régime et enchaînaient avec une deuxième victoire consécutive, après celle du DC Boghni, lors de la précédente journée, ce qui leur a permis d’entrevoir la suite

PUBLICITÉ

de leur parcours avec beaucoup plus de confiance et d’assurance. Les poulains du président Drouche Ramdane du NRB Beni Douala, n’ont à aucun moment baissé les bras, bien au contraire, ils se sont défoncés comme de vrais lions en continuant à croire en leurs chances de finir le championnat en beauté. Donc, chose promise, chose faite puisque les gars de Beni Douala qui restaient sur une courbe ascendante ont accueilli cette fois-ci et pour la 25e journée la formation de l’US Sidi Belloua. Le club cher au président Ramdane Drouche de Ben Douala s’est bien acquitté de sa mission en glanant les trois points de la victoire. Une victoire synonyme d’une position sur le podium. Les Bleu et Blanc de Beni Douala souhaitent vivement que cette place pourra leur ouvrir grandes les portes à une place honorable dans ce championnat Honneur de Tizi-Ouzou. Aberkane S.

g Par Aberkane Said

FOOTBALL-DIVISION HONNEUR/ TIZI-OUZOU

IFLICEN EN ROUTE VERS LA RÉGIONALE II

Le LC Iflicen semble bien parti pour réaliser une accession historique en Régionale II ; en effet, à six journées de la fin du championnat de wilaya de Tizi Ouzou dont il est leader, le club compte pas moins de huit points d'avance sur ses poursuivant immédiats. Pour les observateurs et amateurs du football local, Iflicen a déjà mis un pied en Division supérieure, d'autant que cette formation aura la chance d'accueillir dans son antre son dauphin, le DC Boghni, lors des prochaines journées restantes. Une belle opportunité donc pour les littoraux de creuser davantage l'écart pour s'assurer du titre de champion de wilaya de Tizi Ouzou. Un titre synonyme d'accession en Division Régionale II. C'est dire que le rêve tant caressé par les fans et responsables du club, des années durant, est tout proche de la réalité. Cela, à condition que tout le monde au sein de cette formation, notamment les joueurs, reste concentré sur son sujet jusqu'au terme de l'exercice. Un exercice qui aura été dominé de bout en bout par cette même équipe, elle qui a, tout au long de cette saison, mené le bal dans son championnat. Plus d'un estiment que le titre constituera une juste récompense fortement méritée pour le club qui a été le plus régulier dans sa Division. Aberkane Saïd

PUBLICITÉ

République algérienne démocratique et populaire Wilaya d’Alger Circonscription administrative de Rouiba commune de Réghaïa

DIVISIONS INFÉRIEURES

26e JOURNÉE DE LA RÉGIONALE II/GOUPE A

Confirmation du leader g Par Zahir Himour

Lors de la 26 journée du championnat de la Régionale II dans son groupe A, qui s’est déroulée vendredi passé, le seul fait marquant est la confirmation de la bonne santé du leader après un passage à vide qui aura duré un mois. e

L

es Akbouciens ont confirmé en battant difficilement l’OC Azzazga sur le score de 2 à 1, alors que leur poursuivant immédiat, la JS Tichy, est revenue avec le partage des points (2-2) lors de son déplacement dans la ville des Genêts où elle a croisé le fer avec le CRB Tizi-ouzou. Après ces résultats, l’écart entre les deux teams est de 7 points. La JS Azzazga, 3e au classement, a battu le MC Bouira sur le score de 1 à 0 et occupe seule cette 3e place après la défaite de l’ES Azeffoun à Sidi Aïch devant les Diables rouges du SSSA par 3 à 1 et qui remonte de la 7e à la 5e place. La surprise de la journée est venue du stade Benallouache de Béjaïa où la JS Ighil Ouazzoug a laissé des plumes devant son voisin de l’ORB Akbou sur le

score de 1 à 0. le plus grand score de la journée est à mettre à l’actif de la JS M’Chedallah qui a atomisé le CRB Kherrata par 7 à 1, alors que la lanterne rouge, l’OSEK, n’arrive pas à sortir la tête de l’eau malgré le point ramené d’El Hachimia devant l’ASCH. Z. H.

RÉSULTATS : JSI Ouazzoug 0 - ORB Akbou 1 ASCEH 0 - OS EL Kseur 0 CRB Tizi Ouzou 2 - JS Tichy 2 JS M’Ch 7 - CRB Kherrata 1 JS Azzazga 1 - MC Bouira 0 ESDEM 3 - USMDBK 1 SSS Aïch 3 - ES Azefoun 1 JS Akbou 2 - OC Azzazga 1 Classement : 1- JS Akbou 2- JS Tichy 3- JS Azazga 4- ES Azeffoun 5- JSI Ouazoug SS Sidi Aïch 7- MC Bouira CRBT. Ouzou 9- Hachimia O Akbou 11- ESDEM 12- OCA 13- Kherrata 14- M’Ch 15- DB Khedda 16- OSEK

PUBLICITE

Pts 54 47 44 41 38 38 36 36 32 32 30 29 26 26 24 19

J 26 26 26 26 26 26 26 26 26 26 26 26 26 26 26 26

PUBLICITE

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE DIRECTION DE L’HYDRAULIQUE WILAYA DE LAGHOUAT

AVIS D’ATTRIBUTION ANNULATION DE L’AVIS PROVISOIRE DE D’ATTRIBUTION MARCHÉ PROVISOIRE N ° 14/2010 Conformément aux dispositions de l’article 43 alinéa 02 du décret présidentiel N° 02-250 du 24/07/02 modifié et N ° 26/SPCM/2010 complété par le décret présidentiel N° 08-338 du La commune de Réghaïa informe l’ensemble des soumissionnaires un l’avis d’appel d’offres national restreint n° 02/2010, les résultats publiés par l’avis d’attribution provisoire n° 14/2010 dans deux quotidiens nationaux Maracana et « pour Travaux de façade des deux mosquées El Fath et Omar Ibn Khatab est annulée par une décision de la commission des marchés.

Maracana N° 1091 - Dimanche 18 Avril 2010 - ANEP 805 094

26/10/08 portant réglementation des marchés publics. Il est porté à la connaissance de l’ensemble des soumissionnaires ayant participé à l’avis d’appel d’offres national restreint N° 06/2010 paru dans le quotidien national Maracana le 11/03/2010 relatif à la : «Réfection du collecteur d’assainissement OasisNord Laghouat». Qu’à l’issue de l’évaluation des offres technique et financière attribués provisoirement à l’entreprise suivante : N°

Soumissionnaire retenu

Note

Montant de l’offre

07 SOGHRYD Laghouat 63.33 16.852.410,90 DA

Délai Observations proposé 75 jours

Moins disant

Tout soumissionnaire contestant le choix opéré par le service contractant peut introduire un recours dans les 10 jours à compter de la première parution de cet avis dans les quotidiens nationaux et ce en application des dispositions de l’article 101 du décret sus-mentionné. Maracana N° 1091 - Dimanche 18 Avril 2010 - ANEP 805 205


OMNISPORTS

Maracana N° 1091 — Dimanche 18 Avril 2010

QUARTS DE FINALE DE LA COUPE D’ALGÉRIE DE BASKET-BALL :

CRBDB-WAB: MATCH ARRÊ T É À 4 SECONDES DE LA FIN

g Par Sihem Guediri

Dommage pour la balle au panier où la violence est créée par ces mêmes joueurs devant assurer le spectacle. Or, ces éléments se sont certainement trompés de «spectacles» justement. C’est ainsi qu’on a assisté vendredi dernier à des scènes indignes des joueurs des équipes du CRB Dar Beida et du WA Boufarik. Puisque lors de ce match au sommet entre ces deux formations comptant pour les quarts de finale de la Coupe d'Algérie de basket-ball (messieurs) disputé à Tipasa, celui-ci a été arrêté à quatre seconde de la fin, alors que le CRBDB menait par 79-78. Selon le commissaire au match, les raisons de cette décision des arbitres d’arrêter la partie sont claires : après une discussion

entre un arbitre et le joueur Mehnaoui, une bagarre s’éclate entre les joueurs sur la main courante. Puis s’ensuit un envahissement de terrain et c’est donc l’arrêt définitif de cette rencontre. Ainsi et après un premier arrêt qui a duré 25 minutes, la partie a repris pour connaître un second arrêt définitif, et cela à 4 secondes de la fin de la partie. D’autre part, ces quarts de finale de la Coupe d’Algérie ont été marqués par une grosse surprise, à savoir

RÉSULTATS TECHNIQUES:

GS Pétroliers - CSM Constantine NB Staoueli - TBB Blida CRB Dar Beida - WA Boufarik arrêté à 4 sec de la fin) ASPTT Alger - O.Batna longations.

mVOLLEY-BALL m CHAMPIONNAT NATIONAL (MESSIEURS)

Résultats: O.Médéa - CABB Arreridj USM Blida - MB Bejaia PO Chlef - WO Rouiba

0-3 1-3 3-0

Classement : 1. GS Pétroliers -.NRBB Arreridj 2. Etoile de Sétif 3. USM Blida -.6. MB Bejaia 7. PO Chlef 5. ES Bethioua 8. O.Médéa 9 .WO Rouiba 10. RC M'Sila

Pts 31 31 30 30 27 27 26 22 19 18

J 17 18 17 17 17 18 17 18 18 17

mHANDBALLm

6E JOURNÉE DU CHAMPIONNAT NATIONAL Résultats: Play-off: GS Pétroliers - AB Barika MC Saida - O.El-Oued

27-21 23-17

Classement : 1. GS Pétroliers 2. MC Saida 3. CRBB Arreridj -. JSE Skikda 5. CRB Baraki 6. O.El-Oued 7. HBC El-Biar -. AB Barika

Pts 12 11 8 8 5 2 1 1

J 5 6 5 5 5 5 5 6

Groupe "Play-Down": R.El-Arrouche - C.Chelghoum Laid 32-28 TRB Bab El-Oued - JS Kabylie 32-32 CRBEE Alger-Centre - US Biskra 36-29 Au moment où on met sous presse : MC Oran - GS Boufarik Classement : 1. GS Boufarik 2. C.Chelghoum-Laid 3 TRBB BEO 4. CRBEE Alger-Centre 5. R.El-Arrouche 6. JS Kabylie 7. MC Oran 8. US Biskra

Pts 11 8 8 8 7 5 2 1

l'élimination du NB Staoueli par le TBB Blida (59-76), alors que l'ASPTT Alger a été poussé par l'O. Batna, aux prolongations pour l'emporter finalement par (91-84). Seul le GS Pétrolier, détenteur du trophée s'est qualifié facilement au dernier carré devant la formation du CSM Constantine (99-48). A noter enfin que le tirage au sort des demi-finales de ce tour aura lieu mardi prochain au siège de la FABB à partir de S. G. 14h00.

J 5 6 6 5 6 5 5 6

99-48 59-76 79-78 (match 91-84 après pro-

TENNIS (CHALLENGE DE ROME):

Lamine Ouahab en demi-finales

Ca continue de bien se passer dans le Challenger ATP de Rome pour le numéro 1 algérien, Lamine Ouahab (181 ATP). Trois matchs joués pour autant de victoires mais celle des quarts de finale est plus importante parce qu'elle propulse Ouahab en demifinales. Après donc un premier tour difficile en 3 sets, 76 (6) 46 64, contre un espoir du tennis local, Matteo Trevisan (339), les deux suivants auront été relativement plus faciles mais c'est en s'imposant au Néerlandais Robin Haase (206) en 64 76 (4) que Lamine a gagné le droit de passer au dernier carré. Il sera opposé au Kazakh Yuri Shukin (221) le 17 avril. Sur le circuit professionnel depuis une douzaine d'années, c'est un adversaire à ne pas sous-estimer. Quand on arrive en demi-finales d'un Challenger, c'est qu'on a des arguments à faire valoir. L'Algérien est favori mais c'est loin d'être une garantie suffisante dans un Challenger où il n'y a plus de têtes de série en course. Pour Lamine, c'est un match qu'il faut gagner pour continuer à y croire dans un tableau qui semble lui tendre les bras.

ATHLÉTISME :

Le marathon de Vienne part en fumée Jusqu'à 2.000 concurrents pourraient ne pas prendre le départ du marathon de Vienne dimanche en raison des suspensions des vols causées par un nuage de cendres volcaniques en provenance d'Islande, ont indiqué les organisateurs samedi. Toutefois, ils ont précisé que les principaux favoris, arrivés depuis plusieurs jours dans la capitale autrichienne, participeront bien à l'épreuve. "Nous espérons qu'un grand nombre de coureurs pourront trouver des alternatives pour rejoindre Vienne", a indiqué le directeur de la course Wolfgang Konrad dans un communiqué. Avec ces prévisibles forfaits, la compétition, qui compte 32.524 inscrits, ne devrait pas battre son record de participation.

VOLLEY-BALL

19

LES CADETS DE FRÉHA EN DEMI-FINALE DE LA COUPE D'ALGÉRIE

À l'image de l'un de ses éléments, en l'occurrence Mustapha Amanzeguaghene appelé en sélection nationale, l'équipe des cadets du volley-ball du CA Fréha est en train de réaliser une saison époustouflante.

C'

est le moins que l'on puisse dire, en fait, de cette formation sacrée championne de wilaya de Tizi Ouzou pour la seconde fois consécutive. Cette distinction si elle est venue démontrer la domination des jeunes du CAF dans leur catégorie au niveau local, ne représente rien par rapport à ce que ces volleyeurs viennent de réaliser à l'échelle nationale. Cette équipe drivée par l'entraîneur Mohand Aït Aider s'est, en effet, brillement qualifiée pour les demifinales de la Coupe d'Algérie. La même formation fait partie du lot des clubs qui animeront le challenge national prévu pour le 15 mai

prochain. C'est dire que les cadets du CAF ont franchi une étape dans leur évolution, eux, qui n'ont plus à prouver, de l'avis des observateurs, au niveau de la wilaya de Tizi Ouzou où ils écrasent tout sur leur passage. Cela dit, les responsables de la section volley du CAF ne s'enflamment pas pour autant. Le vice-président de section, Lyes Bouache, parle d'un succès mérité réalisé grâce à l'abnégation de toute la famille du CAF et surtout les joueurs qui ont su, selon lui, répondre aux aspirations des responsables qui, de leur part, n'ont pas lésiné sur les moyens pour tenter de mettre ces joueurs dans les meilleures conditions possibles. Concernant la Coupe d'Algérie, les Aït Djennad semblent déterminés à aller encore loin dans cette compétition en se qualifiant en finale et pourquoi pas remporter le titre. Un objectif réalisable sachant que cette équipe recèle des qualités indéniables qui font d'elle qu'elle peut rivaliser avec n'importe quel adversaire. Aberkane Saïd

SEMI-MARATHON ANP

Domination des athlètes du CREPS (hommes) et de Nacera Nounou (dames)

Chef de service des sports à l'Etat La quatrième édition du semimajor du Ministère de la défense marathon de l'Armée nationale populaire (ANP) disputée vendredi nationale, le Général Mokdad Benziane. dernier à Alger a vu la domination des athlètes du Centre de regroupe- Chez les hommes, la première catégorie (18-35 ans) a vu la vicment et de préparation des équipes toire de Moulay Slimane (CREPS). sportive militaires (CREPS) chez La deuxième catégorie (36-49 ans) les hommes, et du club Nacera a été remportée par Moussaoui Nounou (Alger) chez les dames. Samir (Groupe Sportif Pétroliers). Plus de 9.000 athlètes ont pris part Chez les Dames, Souad Ait Salem à la compétition qui s'est déroulée (Nacera dans quatre Nounou) s'est catégories hissée sur la prechez les Résultats finaux : mière place du hommes et Hommes : 18-35 ans: podium, devant une seule 1- Moulay Slimane (CREPS) Messaoudi catégorie 2- Ghedjati Abdellah (3e région militaire) Nassima chez les 3- Dali Ahmed (CREPS) (Protection dames avec civile) et Remal la partici36-49 ans: 1- Moussaoui Samir (Groupe Sportif Fatima (Nacera pation des Pétrolier) Nounou). Dans athlètes de 2- Mechekhar Mokhtar (Nacera Nounou) la troisième catél'ANP, et 3- Belkedroussi Sid Ali (CREPS) gorie messieurs des corps (50-60 ans) la constitués 50-60 ans: victoire finale (Sûreté 1- Othmani Mohamed (Athlète libre) 2- Bounab Mebrouk (2e région militaire) est revenue à Nationale, 3- Benbekhma Belkacem (1re région miliOthmani Protection taire) Mohamed (athcivile et lète libre), alors Douanes Plus de 60 ans : que dans la quaalgérienne). 1-Harrazi Mahmoud (Athlète libre) trième et "C'est un 2-Laichaoui Hakim (Kouba) 3-Zerouali Hakim (Bouchaoui Athlétic Club/ dernière catérecord que BAC) gorie chez les l'on vient hommes (plus de d'enregistr- Dames: 60 ans), le er aujour1-Ait Salem Souad (Nacera Nounou) dernier mot est d'hui avec 2-Messaoudi Nassima (Protection civile) 3-Remal Fatima (Nacera Nounou). revenu à Harrazi plus de Mahmoud (ath9000 athlète libre). lètes. Ce rendez-vous sportif qui Une récompense spéciale a été fait désormais partie des traditions décernée à Harat Boualem (74 ans) de l'ANP, se veut un moyen effiet Mokrani Malika (35 ans) cace pour la modernisation et la comme les athlètes les plus âgés massification de la pratique ayant pris part à ce semi-marathon. sportive en Algérie", a déclaré le


20

MANCINI : «VIEIRA DES JOUEURS CIBLES

Q

Maracana N° 1091 — Dimanche 18 Avril 2010

MANCHESTER CITY

N’EST PAS CRAMÉ»

uatrième de Premier League avant le derby de cet après-midi face à United, Roberto Mancini vit un début de mandat marqué par le sceau de la réussite à Manchester City. Convaincu du potentiel de son équipe, le coach italien croit aussi beaucoup en Patrick Vieira. Il l'a fait savoir dans un entretien accordé à L'Equipe. Quand on lui demande si le milieu français est cramé physiquement, l'ancien entraîneur de l'Inter répond clairement que «non, ce n'est pas du tout le cas ! Je ne regrette pas un seul instant de l'avoir recruté». Une belle marque de confiance pour un joueur qui ambitionne toujours de disputer la prochaine Coupe du monde et à qui

Raymond Domenech a récemment redonné espoir. «Patrick a une expérience très utile et très précieuse. Sur le terrain, il apporte tout son poids. Pour nous, c'est un vrai plus. Il va être important dans les matches délicats qui nous attendent», poursuit Mancini. A Vieira de confirmer tout le bien que son entraîneur pense de lui. Et ça commence dès 13h45 avec la réception de MU, où il devrait être titulaire après son forfait de dernière minute face à Birmingham (5-1), lors de la précédente journée en raison d'un problème à un genou.

INTER MILAN

QUARESMA PROPOSÉ CONTRE RAMIRES ?

Depuis son arrivée à l'Inter Milan à l'été 2008, le milieu de terrain offensif Ricardo Quaresma (26 ans, 11 apparitions et 0 but en Serie A cette saison) n'a pas réussi à y trouver sa place. Les dirigeants lombards devraient le pousser vers la sortie cet été. Selon la presse italienne, ils envisageraient de s'en servir de monnaie d'échange afin d'attirer l'attaquant brésilien de Benfica, Ramires (23 ans, 22 matchs et 4 buts en championnat cette saison). En plus de Quaresma, l'Inter pourrait proposer une somme de 20 millions d'euros.

Portugal C. RONALDO VOIT BENFICA CHAMPION

R

INTERNATIONALE

ANGLETERRE

DE RACKETTEURS

acket et chantage. Selon une enquête de la BBC rendue publique samedi, les joueurs de Premier League sont devenus des cibles privilégiées de gangs aux méthodes mafieuses. La chaîne britannique cite le cas d'un joueur - sans révéler son nom qui doit verser 15.000 livres (environ 17.000 euros) tous les deux ou trois mois à un gang du quartier du sud de Londres où il a grandi. C'est le prix de sa "protection". La BBC a interrogé un membre de ce gang, lequel explique le genre de menace que ce joueur a reçu : «Nous savons où vivent ta famille, tes amis et tes proches et une équipe de sécurité ne les protégera pas en permanence.» Comme dans un film...

BELGIQUE

ADVOCAAT PLACE WILMOTS Quel entraîneur pour les Diables Rouges ? La question est posée après le départ précipité de Dick Advocaat, en pôle pour prendre les commandes de l’équipe nationale de Russie. La fédération belge doit trouver un successeur avant le début des éliminatoires de l’Euro 2012. Nostalgique, Advocaat a couché un nom pour son remplacement, celui de Marc Wilmots. L’ancien faux numéro 10 des Girondins de Bordeaux possède pourtant un CV assez faiblard. Schalke 04, Saint-Trond VV, pas plus d’un an à chaque fois. Adjoint d’Advocaat depuis 2009, Wilmots est le favori de l’ancien sélectionneur. «Wilmots est le successeur idéal à mes yeux. Il m’a en tout cas énormément aidé, explique Advocaat en conférence de presse. En plus de cela son volume de travail est impressionnant, et il maîtrise toutes les langues, ou presque. Il est aussi très bien accepté par le groupe…». Enfin le début d’une grande carrière pour Marc ?

REAL MADRID

VALDANO : «RONALDO DOIT SE CONTRÔLER»

demander au public de se calmer, c'est à lui que nous le demanderons», a ainsi tancé l'ancien attaquent argentin. Achetée 96 millions d'euros à Manchester United l'été dernier, la star portugaise doit encore s'acheter une conduite.

Dans A Bola, Cristiano Ronaldo évoque le championnat portugais. Le joueur du Real Madrid y explique qu'il voit Benfica champion, Le transfert le plus onéreux du Real reconnaît tout de même que "Braga fait une bonne saison et j'aurais préféré que ce soit eux", ajoute-t-il. On rappelle que le joueur du Real vient du Sporting Portugal, ennemi de Benfica, ceci explique sans doute cela.

RC Lens : KASRAOUI VEUT

MARQUER LES ESPRITS

Battu par l'AS Monaco mardi en demi-finale de la Coupe de France, le RC Lens tentera de relever la tête ce samedi sur la pelouse de l'OGC Nice (33e journée de Ligue 1). Pour la première fois de la saison en championnat, les cages des Sang et Or seront gardées par Hamdi Kasraoui (26 ans) qui profite du forfait de Vedran Runje (34 ans, 32 matches de Ligue 1 cette saison), touché aux côtes. Le portier tunisien s'est exprimé sur ce baptême du feu qu'il attendait tant. "Je n'ai pas le choix. Il faut que je sois prêt. Je l'ai déjà dit lors du match de Brest (en Coupe de France), il faut avoir le mental d'un soldat. On doit être prêt quand on est appelé. Ce sera le cas pour le match de Nice. Après, il y aura peut-être le match face à Valenciennes (…) De toute façon, moi, je suis prêt depuis le début de la saison. Je ne vais pas lâcher maintenant. Ma chance vient en fin de saison. Voilà, c'est une chance à saisir", a-t-il expliqué à la Voix des Sports.

O MARSEILLE / DESCHAMPS :

«L'OM N'A RIEN GAGNÉ»

L'OM n'a jamais été en aussi bonne position pour remporter le titre depuis dix-sept ans, mais l'entraîneur marseillais Didier Deschamps ne crie pas encore victoire. "En dehors, tout le monde a le même mot à la bouche, comme si c'était gagné. Mais à part la Coupe de la Ligue, l'OM n'a rien gagné cette saison ! On est à la meilleure place avec cinq points d'avance mais il y en a encore dix-huit à prendre. Il y a trois points très importants à prendre à Boulogne et ce ne sera pas facile comme cela a été le cas à Sochaux", a prévenu Deschamps.

La BBC interroge aussi un repris de justice de la région de Liverpool selon qui des joueurs, filmés à leur insu dans des clubs de strip-tease ou des maisons closes, ont dû verser 100.000 livres (environ 114.000 euros) pour que les images ne soient pas offertes aux tabloïds. Dans le programme, un ancien garde du corps de David Beckham, Paul Hughes, qui gère désormais une entreprise de sécurité, assure que «ces choses se passent actuellement». «La plupart des joueurs viennent des cités et ont gardé des liens avec des gens rencontrés à l'époque où ils traînaient dans la rue avec leurs potes. Quand ces gens-là voient l'argent dont ils disposent, ils les contactent», selon Hughes.

Encore une fois buteur jeudi sur la pelouse d'Almeria (2-1), Cristiano Ronaldo a pourtant trouvé le moyen d'agacer les dirigeants du Real Madrid. L'homme aux 19 réalisations en Liga a en effet été l'auteur d'un geste provocateur face aux insultes des supporters andalous qu'il a également qualifiés d'«imbéciles». Jorge Valdano, directeur général du club merengue, n'a pas du tout apprécié, apprend-on ce samedi dans L'Equipe. «Ronaldo doit apprendre à se contrôler un peu. Comme nous ne pouvons

Suspension annulée pour Albiol

Alors qu'il avait récolté jeudi un cinquième carton jaune sur la pelouse d'Almeria (2-1), le défenseur du Real Madrid, Raul Albiol, devait automatiquement être suspendu pour la réception de Valence, dimanche. Mais le Comité de la compétition a décidé d'annuler la dernière sanction administrative du joueur. Une bonne nouvelle pour Manuel Pellegrini qui pourra donc compter sur son international espagnol pour tenter de contenir David Villa, David Silva et consorts.

AS ROME : JULIO SERGIO JUSQU'EN 2014

Julio Sergio, le gardien de but brésilien de l'AS Rome, actuel leader de Serie A, a trouvé un accord avec les dirigeants de la Louve pour prolonger son contrat. Le portier de 31 ans sera désormais engagé avec l'équipe entraînée par Claudio Ranieri jusqu'en 2014 selon le Corriere dello Sport.


EN FINIR AVEC LA RÉTENTION D’EAU Maracana N° 1091 — Dimanche 18 Avril 2010

la période périmenstruelle, fluctuations hormonales oblige, la rétention d'eau peut présenter un danger lorsqu'elle est doublée d'un problème d'hypertension artérielle.

Vous avez les pieds et les chevilles enflés et douloureux ? Le ventre tendu et gonflé ? Le soir, impossible d'enlever vos bagues ? Votre poids varie dans la journée ? Vous faites certainement de la rétention d'eau.

LA RÉTENTION D'EAU, POURQUOI ? L'œdème peut être dû à de nombreuses causes. Parmi elles, en dehors de l'hérédité (si votre maman faisait de la rétention d'eau, il y a des chances pour que vous en héritiez…) - L'intolérance alimentaire ou une allergie à un aliment (produits laitiers, blé…), à une mauvaise digestion qui conduit à une irritation de l'intestin et à des réactions immunitaires et des symptômes allergiques. - L'insuffisance cardiaque, responsable d'œdème et d'essoufflement. - Une mauvaise circulation : les varices, en raison de leur association à un ralentissement du retour veineux. - L'excès de sel. Attention, danger ! La fonction clé du sel dans l'organisme est de retenir l'eau. - LE MAUVAIS TRAVAIL DES REINS : s'ils ne fonctionnent plus correctement, ils empêchent l'organisme de se débarrasser des liquides en excès. - UN PROBLÈME THYROÏDIEN : c'est notamment le cas d'hypothyroïdie. Le cœur

95

% des femmes sont concernées par la rétention d'eau, ainsi que certains hommes. Faire de la rétention d'eau signifie qu'au lieu de comporter de 50 à 60 % d'eau, le corps en contient 65 % ou plus. Difficile à diagnostiquer, la rétention d'eau ou œdème signifie donc que l'organisme a emmagasiné plus d'eau qu'il n'en élimine. Résultat, les vaisseaux sanguins se dilatent, ce qui a pour effet de laisser l'eau partir vers les tissus et de créer cette sensation de gonflement et de douleur. Fréquente en période de grossesse (le ventre exerce une forte pression sur le système veineux qui retourne le sang vers le cœur) et au cours de

bat moins vite, il parvient mal à pomper le sang, la circulation se fait moins bien et cela favorise la dilatation des vaisseaux. - UN FOIE DÉFAILLANT : un dysfonctionnement de celui-ci entraîne une augmentation de la pression dans le circuit veineux, ce qui se traduit par une dilatation des vaisseaux et un œdème. - L'absorption de certains médicaments (cortisone, l'hormonothérapie substitutive).Il faut donc consulter son médecin pour éliminer une cause pouvant être traitée médicaments. LES BONS RÉFLEXES POUR LIMITER LA RÉTENTION D'EAU S'il n'y a pas vraiment de remèdes précis à la rétention d'eau, il est possible de l'éviter avec une bonne hygiène de vie. VOTRE ASSIETTE : il ne s'agit pas de manger moins mais mieux. Fuyez les graisses, elles favorisent la rétention d'eau, le sel, tous les produits raffinés dont le sucre, la farine blanche, au profit de produits complets. Évitez l'alcool, les charcuteries (trop salées), les fromages (préférez un petit fromage de chèvre de temps en temps) et les aliments transformés. La rétention d'eau s'atténuant avec un bon apport de vitamines et de minéraux, à votre menu donc, de la volaille, du poisson, des légumes, des fruits. N'oubliez pas le cerfeuil et le persil, diurétiques et riches en fer, en calcium. Mangez au calme (éteignez votre portable). Consommez des produits de bonne qualité, bio si possible, vous éviterez les pesticides et additifs douteux. Buvez normalement, suffisamment, mais il est inutile de dépasser le litre par jour… LES JAMBES : évitez les stations debout prolongées, les jambes croisées et pensez à les surélever lorsque vous êtes assise ou allongée au repos. Matin et soir, passez vos jambes sous un jet d'eau froide. Évitez les bains de soleil, vous bronzez même à l'ombre ! Bannissez les chaussettes ou les demi-bas qui bloquent la circulation. Activez-vous ! Marchez, faites du vélo, de la natation... LES MÉDECINES NATURELLES

Banane au chocolat

Phytothérapie et aromathérapie peuvent vous donner un sérieux coup de main ! PHYTOTHÉRAPIE : faites déjà un drainage régulier par voie interne, à base de plantes. Par exemple, des cures d'orthosiphon et/ou de piloselle. LE THÉ VERT (FEUILLES) : on ne peut plus

efficace avec son action à la fois diurétique et amincissante. Il contient des glucides, des lipides, des protides, des vitamines (dont la précieuse vitamine P favorisant l'élasticité des vaisseaux sanguins), des minéraux. Le thé vert fait dégonfler. LA REINE DES PRÉS : possède des propriétés diurétiques utiles contre la rétention d'eau. AROMATHÉRAPIE : mélangez cinq gouttes d'HE de lentisque pistachier (accentue notablement l'élimination de l'eau emprisonnée dans les tissus et redonne un aspect lisse et ferme à la peau) et cinq gouttes d'hélichryse italienne (favorise le drainage superficiel) avec une cuillère à café d'huile végétale de calophylle et appliquez sur les zones de rétention d'eau, matin et soir.

Glace cannelle et brioche

Pétrissez à nouveau en écrasant bien la pâte jusqu’à ce qu'elle soit lisse et brillante. Couvrez d’un linge et laissez reposer dans un endroit à 25 ° environ pendant 1 heure. Préchauffez votre four th.6 à 180°. Pétrissez à nouveau la pâte. Divisez-la en deux tiers un tiers et faites-en deux boules. Chemisez un moule à charlotte de papier sulfurisé. Placez la boule de pâte la plus grosse dans le fond, posez la plus petite au milieu. Enfournez et faites cuire 1 heure.

INGRÉDIENTS : 6 bananes 2 tablettes de chocolat noir (200 g) 1/2 verre d' eau 100 g de sucre glace 1 pincée de cannelle

Préparation : Incise la peau des bananes sur toute leur longueur. Retire délicatement la chair sans abîmer la peau. Fait fondre les tablettes de chocolat noir dans l'eau. Ajoute le sucre glace et la cannelle, puis la chair des bananes coupée en gros tronçons. Passe le tout au mixer et réduise en une purée épaisse et homogène. Farcisse les peaux de banane

avec cette garniture. Referme-les de ton mieux et entoure-les de papier aluminium pour les maintenir en place. Réserve 2 heures au réfrigérateur et démoule. Tu auras obtenu des bananes en chocolat ayant la même texture que les véritables, mais brunes et délicieusement aromatisées au chocolat. Puis sert tel quel ou nappé de caramel et de fruits confits hachés.

21

INGRÉDIENTS : POUR LA GLACE CANNELLE : 8 jaunes d’oeufs 200 g de sucre en poudre ? l de lait 25 cl de crème liquide 1 c. à soupe de cannelle en poudre Pour la brioche : 2 oeufs 175 g de farine 120 g de beurre 10 g de sucre en poudre 1 c. à soupe de lait 5 g de levure de boulanger 5 g de sel

Préparation : Préparez la brioche : Faites tiédir le lait. Ajoutez-y la levure hors du feu en l’émiettant. Versez ce mélange dans une jatte. Ajoutez 1 c. à soupe de farine et mélangez bien. Couvrez d’un linge et laissez reposer 15 min. Tamisez la farine, le sel et le sucre sur un plan de travail. Creusez une fontaine au centre. Cassez-y les oeufs et ajoutez la levure. Mélangez à la main en incorporant la farine au fur et à mesure jusqu’à obtention d’une pâte qui ne colle plus aux mains. Ajoutez le beurre en parcelles.

Préparez la glace : Versez le lait, la crème, la moitié du sucre et la cannelle dans une casserole. Portez à ébullition. Pendant ce temps, fouettez les jaunes d’oeufs avec le reste de sucre. Versez doucement le lait bouillant sur les jaunes en fouettant sans arrêt. Reversez le tout dans la casserole et faites épaissir sur feu doux. Retirez du feu et laissez refroidir. Versez la crème à la cannelle dans une sorbetière et turbinez pendant environ 30 min. Versez dans un bac à glace et placez au congélateur. Sortez la brioche du four, démoulez-la et laissez refroidir une grille. Coupez la brioche en tranches, faites des boules de glace et servez le tout en assiette.


22

JEUX-DETENTE

Maracana N° 1091 — Dimanche 18 Avril 2010 MOTS FLÉCHÉS N° 417

SOLUTIONS MOTS FLÉCHÉS N° 416

LA BLAGUE Un fou demande à un autre : - Peux-tu me dire l'heure ? L'autre lui répond : - Il est 125 kilos. - Ha bon! j'avance, moi j'ai 35 litres.

LE COMBLE Quel est le comble du vendeur de légumes ? Réponse : raconter des salades

DEVINETTE Qu’y a-t-il donc d’anormal, disons plutôt d’original dans mon manuscrit ? Voyon,s, amis à l’affût, flairons, scrutons, raisonnons, puis soudain nous dirons, d’un ton triomphant, à nos voisins surpris : « J’ai vu, j’ai compris, j’ai vaincu ! » Le texte ne contient pas « e »

MOTS CROISÉS N° 417 A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 - 0770 94.97.55 Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Bureau de liaison 79, boulevard Bougara - El-Biar - Alger

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée du marketing Samia Benmaghsoula Rédacteur en chef Mustapha Ouail Chargé de la rédaction Touafek Djamel Rédaction

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 416

HORIZONTALEMENT 1 - Il vous permet d'avoir bonne mine 2 - Avant la science Se manifester brutalement 3 - Mal qui s'étend Ternie volontairement 4 - Observe - Cri de dédain - Arriva 5 - Elue du calendrier - Montés en secret 6 - Morceaux choisis Du matin 7 - Sortira de sa timidité - Devin 8 - Evaluera - Diminué 9 - Fin de verbe Element de costume Immensité 10- Crue - Unités formées de divisions

VERTICALEMENT A - Ils grossissent tout mais sans exagérer B - Privera de tout germe C - Fois D - Plus bas que le dos Dernière arme de poisson E - Général sudiste Loutre de mer F - Ecolier au commencement - Déguerpi Brillant exécutant G - Réveille-matin du caporal - A elle H - Mémoire d'ordinateur - Début et fin du dindon I - Lointaine hérédité J - Horribles hommes des neiges - Sommet de crise K - Cable de mine Accepte L - Soigneurs de batteries

Aomar Moussi, Ali Oukili Directeur technique Laïd Kalila Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59

Photos : Maracana

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N° 1091 — Dimanche 18 Avril 2010

06:00 EuroNews 06:35 Ludo 09:00 Bunny Tonic 10:55 C'est pas sorcier 11:20 Expression directe 11:30 Météo 11:35 La vie d'ici : magazines et documentaires de votre région 12:50 30 millions d'amis 13:30 Faits divers, le mag 14:25 Côté maison 14:55 Keno 15:00 En course sur France 3 15:20 Nous nous sommes tant aimés 15:45 Nous nous sommes tant aimés 17:15 Des chiffres et des lettres, le championnat 17:55 Questions pour un super champion 20:08 Les héros de la bio-diversité 20:10 Zorro 20:35 Questions pour un champion 22:28 La minute épique 22:30 Soir 3 22:50 7 à voir 23:55 Tout le sport

- Eco-village Dans le Limousin, un couple de Parisiens a monté un éco-village. Des maisons avec tout le confort moderne, mais pensées pour dépenser moins d'électricité et de chauffage. - Les allergies Vingt pour cent des Français se grattent et toussent dès qu'ils sont confrontés à leur pire ennemi, l'allergène. Ces allergies au lait de vache, aux poils de chat, aux lessives ou aux pollens touchent désormais les enfants de plus en plus jeunes. Quelles sont les raisons de cette aggravation ? Comment lutter contre ce nouveau mal du siècle ?

06:00 M6 Music 07:00 M6 boutique 07:30 Absolument stars 09:30 M6 Kid 11:55 Turbo 13:15 Météo 13:20 Accès privé 14:25 Pékin express : carnets de voyages 14:30 Super Nanny 17:25 66 Minutes 18:45 D&CO 19:43 Météo 19:45 Le 19.45

06:40 Télé-achat 06:40 Télé-achat 09:00 naissance d'une nou08:40La Flipper 09:30 Flipper velle star 10:20 Les sorciers de Waverly 10:20 Hannah Montana Place 10:45 Montana 10:45Hannah Les sorciers de Waverly PlaceAaron Stone 11:10 11:10 Sonny 11:35 Aaron Stone 11:35 Sonny 12:25American AmericanDad Dad! ! 12:25 12:50 American Dad ! 12:50 American Dad ! 13:15 Stargate SG-1 13:15 14:00Stargate StargateSG-1 SG-1

20:40 Zone interdite 22:45 Enquête exclusive

mousquetaires 22:10 Attila, le Hun

20:35 La minute de l'économie

BALANCE SCORPION

CAPRICORNE

SAGITAIRE

TAUREAU

Ne vous entêtez pas obstinément dans une affaire compliquée. La persévérance est une qualité, certes, mais il faut aussi, de temps à autre, lâcher du lest pour parvenir à ses fins. Le principal est de conserver l'espoir et forcément un jour on est récompensé de sa patience.

Vous ressentirez le besoin de faire une pause. Vous pourrez profiter d'une occasion agréable pour respirer un peu et faire le point. Après cet entracte mérité, une activité débordante vous permet de combler un retard qui se révèle ne pas être aussi important que vous le pensiez.

Les problèmes particuliers qui pourraient survenir ne vous troublerons pas. Mais faites très attention à ce qui peut se dire autour de vous. Une réelle chance de vous justifier passe tout près de vous, n'hésitez pas à vous saisir de cette planche de salut.

BÉLIER

Certaines de vos connaissances cherchent à connaître vos relations intimes. Vous vous insurgez et votre colère se justifie. On vous restera fidèlement attaché, votre renommée sera encore meilleure. Vous connaissez une période calme et rassurante.

GEMEAUX

Vous allez connaître une agréable nouvelle. Vous prenez le relais et vous vous mettez en quatre pour répandre autour de vous cette annonce qui donnera beaucoup de plaisir à tous ceux qui veulent bien l'entendre. Vous aimerez rendre les gens heureux.

Vous aurez tendance à avoir une attitude tranchante et critique envers certaines personnes. Attention elles risquent de mal le prendre. Si vous constatez que la conversation s'envenime, essayez d'être plus amical et plus souple, l'état de vos finances en dépend directement.

Contentez-vous de vous abstenir de faire certains commentaires superflus qui tomberaient à plat. Vous avez suffisamment de choses à régler en ce moment, ce n'est pas la peine de vous attirer les foudres de quelqu'un d'important qui paraît vous tenir à l'œil.

Vous vous demandez pourquoi vous n'avez pas de relations intéressantes en ce moment. Vous aurez la chance de faire la rencontre de quelqu'un que vous n'avez pas vu depuis longtemps. Des liens amicaux se noueront entre vous si vous faites le premier pas.

Une bonne occasion de vous mettre en évidence vous permet de prendre certaines initiatives heureuses. Ce qui vous conduit à un succès mérité dépassant toutes les prévisions que vous auriez pu faire. Vous saurez profiter agréablement de votre renommée inattendue.

DIMANCHE

14:45Stargate StargateSG-1 SG-1 14:00 15:35 Tellement vrai 14:45 Stargate SG-1 19:00 Les dossiers de «Vis 15:40 Tellement vrai ma vie» : la quotidienne 19:35Le Friends 19:10 coeur a ses raisons 20:35 A nous quatre, Cardinal 19:35 Le coeur a ses raisons ! le HunCharlots 20:35 22:15Attila, Les quatre

20:30 Sport 6

Vous avez besoin de nouvelles énergies pour être au mieux de votre forme. Vous aurez des idées nouvelles. Suivez votre inspiration. Laissez-la vous mener dans une nouvelle aventure ou à un endroit que vous n'avez jamais vu avant. Vous êtes en pleine forme allez faire de nouvelles découvertes.

VERSEAU

Au sommaire : - Eco-village - Les allergies - Les abeilles sont en péril

Une personne parmi vos connaissances cherche à savoir comment vous pourriez réagir dans certaines circonstances. Vous éviterez sa curiosité car une chance inattendue se présente pour vous éviter une confrontation. Votre attitude digne vous permet de déjouer le complot.

POISSON

Les experts sont appelés, en pleine nuit, sur les lieux de trois scènes de crimes. Tout porte à croire que les meurtres ne sont pas liés les uns aux autres. La femme d'un acteur de Hollywood, tuée de deux balles dans la tête, gît sur le lit d'un motel. Un riche marchand d'oeuvres d'art est retrouvé le crâne fracassé, flottant dans sa piscine. Et un détective privé a été assassiné par balle dans sa voiture. Chaque affaire est confiée à un enquêteur différent. Bientôt, les preuves et les indices s'accumulent et font bientôt surgir une piste commune. Des trois suspects recherchés au départ, il n'en reste plus aucun de crédible. Un seul tueur pourrait être à l'origine des trois crimes...

Des nouvelles intéressantes vous obligent à réfléchir sérieusement à la question posée. Votre opinion sur ce sujet délicat pourrait choquer. Pensez à modérer vos affirmations pour éviter tout conflit. Votre talent d'orateur vous fera parvenir à une conclusion très heureuse.

CANCER

23h00 : Film algerien

Horoscope

LION

18h30 18h20 : Aâlem HaoulaSaïrat aâlem 19h00 :: Ikhetar Ikhetar soualek soualek 19h00 20h00 :: Journal Journal télévisé télévisé ( édi20h00 tion du 20h) 21h00 : Iqtissadouna 21h00 : Min Waqiouna 22h00 Wa Abouha 22h00 :: Samira 1.2.3. viva 23h40 : Concert de chant l'algerie

06:50 Samantha Oups ! 07:00 Thé ou café 08:05 Rencontres à XV 08:30 Sagesses bouddhistes 08:45 Islam 09:15 La source de vie 10:00 Présence protestante 10:30 Le jour du Seigneur 12:55 Les héros de la biodiversité 13:00 Journal 13:20 13h15, le dimanche... 14:10 Météo 2 14:15 Vivement dimanche 17:20 Transat AG2R 17:30 Stade 2 18:45 Point route 18:50 Vivement dimanche prochain 19:55 L'agenda du week-end 20:30 Comble de rêve 20:31 Météo 2 20:35 La fille coupée en deux 22:25 Les héros de la biodiversité 22:30 Faites entrer l'accusé 23:50 Journal de la nuit

06:05Alien bazar 06:15Alien bazar 06:30TFou Jeunesse Emission TV (2h15) 08:45F1 à la Une 08:55 Formule 1 10:55 My Téléfoot 10:59 Téléfoot 11:55 Cap sur l'Afrique du Sud 12:04 Attention à la marche ! 12:55 Un parrain pour réussir 13:20 Du côté de chez vous 13:25 Walker, Texas Ranger 14:15 Life 15:10 Monk 17:00 Les experts : Miami 18:50 Sept à huit 19:50 Tous les marchés du monde 19:54 Là où je t'emmènerai 20:30 Du côté de chez vous 20:35 Les prénoms en musique 20:37 Courses et paris du jour 20:45 Les experts 21:30 Les experts 22:20 Les experts 23:10 Opération Espadon

VIERGE

07h00 : Journal télévisé 07h00 : Journal télévisé (1er 07h15 édition): Sabahiat 10h00 El-Sâada 07h15 :: Ardhe Sabahiat (Télématin) 10h30 10h00 : El-Rahil Moughamarat Farid 10h30 :: Documentaire El-Assil 11h00 12h00 : Firqat Mozart 12h00 : Alef Soual 12h30 : Ibtikarat 12h30 : Djaichouna 13h00 : Journal télévisé ( édi13h00 Journal télévisé tion du: 13h) 13h30 : Fernanda 13h30 : Luisa Rebeca 15h00 : Azizi Long El-Mouchahid métrage d'animation 16h30 : El-djawal 16h30 :: Aâlem KaasseEl-hacharat el fadaa 17h00 17h00 : El-Aâlem baina yadak 17h30 : El-Bia Wa El17h30 : El-khal wa raihane Moudjetamaa 18h00 : Journal télévisé ( édi18h00 : Journal télévisé tion Amazigh)

23

Nuages épars. 18°

LE SAVIEZ-VOUS ?

HORAIRES DES PRIÈRES El-Fadjr 04 h 45 El-Dohr 12 h 48 El-Assar 16 h 29 El-Maghreb 19 h 24 El-Icha’a 20 h 47

Un cafard vivra 9 jours sans sa tête avant de mourir de faim Certains lions s'accouplent 50 fois par jour. Les papillons goutent avec leurs pieds. Les éléphants sont les seules animaux qui ne peuvent pas sauter.. L'œil d'une autruche est plus gros que son cerveau. L'étoile de mer n'a pas de cerveau Les ours polaires sont gauchers


Maracana N° 1091 — Dimanche 18 Avril 2010

24

CRB

LA GESTION DES TROUPES EN QUESTION A MOINS D’UNE SEMAINE AVANT LE RENDEZ-VOUS CONTRE AMAL ATBARA

g Par Hichem Belarbi

Le compte à rebours commence pour le CR Belouizdad qui a rendezvous dans une semaine avec le club soudanais d’Amal Atbara pour le compte des huitièmes de finale de la coupe de la CAF. Un match que Henkouche et ses troupes préparent comme ils le peuvent contrairement à l’adversaire qui, outre les deux matches amicaux joués et gagnés la semaine dernière (5-1 et 5-0), avait la chance de se mesurer hier soir à un des grands du football local, Al Hilal, à l’occasion de la 8e journée du championnat.

formation de Laâqiba en particulier qui ne comprennent pas le pourquoi ni le comment de ces résultats en dents de scie de ses protégés. Non seulement l’ampleur du score

a défaite essuyée jeudi passé contre les jeunes loups de l’USM Alger, en match d’application, a laissé des traces dans les esprits. Ceux du public de la

inquiète, mais c’est surtout la manière d’évoluer de l’équipe drivée par Henkouche qui met les fans du Chabab en bouille. « Au

L

de peser lourdement sur le mental des joueurs du CRB habitués, pour certains, des veillées nocturnes… Cela devrait inciter le staff technique de

«Les Belouizdadis livreront dans une semaine au Soudan un match important face à un adversaire qu’on ne connaît pas et des conditions climatiques et de jeu difficiles. Ph : Maracana

OUSSERIR DE RETOUR AUX ENTRAÎNEMENTS

C

Quel gardien contre Atbara ?

Le duel attendu la semaine prochaine au Soudan entre le club d ’Amal Atbara et le CR Belouizdad devrait coïncider avec le retour de l’international, Mohamed Ousserir, dans les bois du Chabab. Absent pour blessure depuis la rencontre contre l’USM Blida, Ousserir a laissé la voie d’abord au jeune Hamza Dahmane puis à sa doublure naturelle Ahmed Fellah.

Soudan face à un adversaire qu’on ne connaît pas et des conditions climatiques et de jeu difficiles, il faudrait s’attendre alors à un score autrement plus corsé», nous lancera

e dernier s’est acquitté parfaitement de sa tâche en s’illustrant notamment au Maroc contre les FAR puis face à l’ASO Chlef, match au cours il a stoppé le penalty botté par Soudani. De telles prestations de la part de Fellah font que la concurrence entre lui et Ousserir reprenne de plus belle. Ousserir rétabli de sa blessure au genou est désormais apte à reprendre du service. La semaine dernière il a fait un travail de remise en forme exceptionnelle. L’entraîneur Henkouche l’a dispensé du match contre l’USM Alger, jeudi dernier à Bologhine. Il ne devrait pas pour autant manquer le déplacement au Soudan où son expérience pourrait être d’un grand apport. Au sujet de l’incorporation de Fellah ou d’Ousserir durant ce rendez-vous, l’entraîneur des gardiens, Djamel Boudjelti se contentera par dire que «Le plus en forme jouera». Non sans donner des signaux forts quant à la possibilité de voir Ousserir intégrer d’entrée. «C’est vrai que l’expérience internationale de Ousserir est recommandée dans ce genre de matches», at-il simplement signifié. Alors qui de Ousserir ou Fellah gardera les bois du CRB à Atbara ?

un jeune fan des Rouge et Blanc au sortir de la joute amicale de jeudi dernier contre les gars de Soustara. Henkouche qui avait justifié la douche écossaise contre l’équipe de Noureddine Saâdi par la fatigue mais surtout par des choix tactique et stratégique aura du mal à convaincre la galerie du Chabab si par malheur son onze venait à prendre l’eau à l’occasion de la première manche de la coupe de la CAF prévue dans quelques jours à Atbara. Une virée crainte par tout un chacun d’autant qu’outre les effets d’un voyage harassant qui mènera les coéquipiers de Mammeri au Soudan, via Le Caire, et la forte humidité attendue là-bas au bord du Nil face aux Panthères du Nord, le séjour des Bélouizdadis se présente assez long. La délégation qui ralliera Khartoum ce mardi ne sera de retour à Alger que dans une semaine. Dans un pays comme le Soudan qui n’a pas beaucoup de moyens de récupération et de loisirs, la lassitude risque

l’équipe ainsi que les accompagnateurs à redoubler de génie afin d’offrir aux joueurs un semblant de confort. Les infrastructures hôtelières dans cette ville n’offrant que très peu de commodités aux hôtes du Soudan, il est à se demander pourquoi la direction du Chabab a programmé de faire voyager la délégation quatre jours avant le match. Une telle expédition aurait pu faire l’objet d’un vol spécial. Or, Kerbadj n’a pas jugé utile de solliciter la compagnie nationale pour une telle perspective qui aurait évité au club des dépenses supplémentaires et aux joueurs la fatigue et le stress inutiles à la veille d’un tel duel. S’il est vrai que la FAF a mis la main dans la poche pour alléger les souffrances pécuniaires du club belouizdadi, il n’en demeure pas qu’un tel déplacement n’a pas l’objet d’une préparation digne de ce nom. H. B.

==

LA FINALE DES U20 REPOUSSÉE AU 8 MAI

==

LES MINIMES ET LES CADETS DU CRB S’ILLUSTRENT

Après avoir annoncé que la finale des U20, entre le CRB et l’ESS, se jouerait le 1er mai prochain, la Fédération algérienne de football a rendu publique la nouvelle date de ce rendez-vous dont le lieu n’est pas encore définitivement arrêté. Aussi, cette finale très attendue par les fans du Chabab se jouera finalement le samedi 8 mai. La fédération ne précise pas la raison de cette nouvelle programmation. La finale des seniors se jouera, pour rappel, le 1er mai au stade 5-Juillet.

La victoire vendredi dernier au stade du 20-Août des U15 du CRB face à l’USM Alger Face à Rouiba (2-1) a été bénéfique. En effet, avec trois matches retard, les minimes du Chabab occupent le 2e rang de leur championnat respectif, derrière le RC Kouba. Quant aux cadets, ils le second test ? Alors que des informations donnaient sont tout simplement leaders de leur challenge. le second test sollicité par Henkouche H.B pour préparer le déplacement à Atbara comme annulé, d’autres avancent que le Chabab jouera bel et bien lundi prochain un match amical contre la formation du WA Rouiba à Rouiba même. Le choix a été porté sur cette équipe pour deux raisons : d’abord, l’état du terrain du stade de Rouiba qui ressemble à celui où se jouera le match face à Amal Atbara puis le fait que le WAR soit une équipe de l’inter-région dont le niveau est assez abordable comparativement à une équipe de l’élite. Un bon résultat face à cette dernière soignerait le moral des joueurs contrairement à un échec semblable à celui essuyé face aux Usmistes d’Alger qui a quelque peu sapé le moral des troupes. H. B.

L’arbitre a privé le CRB d’un but tout fait en fin de match

Le titre s’éloigne pour les juniors du Chabab Pour la mise à jour du championnat, le CRB s’est déplacé hier à Zéralda pour rencontrer le leader du Championnat, le MCA. La rencontre très disputée s’est finalement soldée par un nul blanc (0-0). Les Bélouizdadis, qui ont fourni une partie de premier ordre, ont butté sur un ensemble mouloudéen très motivé pour emporter le match et assurer une marge plus sécurisante afin d’assurer le titre. La volonté des hommes de Maroc a buté sur l’arbitre M. Chebeb qui a privé l’équipe d’un but tout fait en fin de match. Désormais, le CRB U20 se contentera d’aller à la conquête de Dame coupe où il compte remporter le trophée face à l’ESS. H.B

maracanafoot1091  

maracanafoot1091

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you