Issuu on Google+

www.maracanafoot.com

Lundi 12 Avril 2010 - N° 1086 - Prix 20 DA

GHEZZAL FRAPPE DE NOUVEAU Il a inscrit 2 buts face à Bari

«Je gagne de plus en plus en confiance»

«C’est sans gravité aucune»

Entorse du genou pour Mansouri

CHOC DANS LES AURES Demi-finales de la coupe d’Algérie : CAB-JSK, ESS ou USMBA-ASO

L’info continue sur www.maracanafoot.com


02

Maracana N° 1086 — Lundi 12 Avril 2010

BALLE AU CENTRE

DE BAB ELOUED A BATNA Par ALI BOUACIDA

Ali Fergani, président des anciens internationaux et qui était présent quand ses brillants coéquipiers ont participé à une belle manifestation contre la violence organisée à Bab El Oued, a eu ce mot empreint de lucidité et de sagesse, loin des discours creux : «Il faut, dit-il, construire des infrastructures de proximité pour éradiquer le fléau de la violence…». Toute la question est là, la réponse aussi. Dans ces petits terrains alentour de toutes les cités, afin de permettre à tous les jeunes, ces potentiels porteurs de violence, de se familiariser avec les règles élémentaires de la pratique sportive dont celle fondamentale qui consiste à vouer un grand respect à l’adversaire. Une telle initiative toute auréolée de joyeuses manifestations où les enfants du quartier populaire algérois s’en donné à cœur joie, est bien sûr à renouveler dans tous les coins du pays, mais il faut cependant se retenir de croire que pareille fête est suffisante. Parce qu’au même moment presque, des échauffourées eurent lieu à Batna où le MCA donnait la réplique au CAB pour une place en demi- finales de la coupe d’Algérie. Les reporters présents sur place ont fait part de supporters locaux surchauffés qui ont pourchassé les groupes de visiteurs alors que d’autres ont décrit certains jeunes Algérois comme des hordes déchaînées qui ont investi la ville des Aurès avec force provocations. Il importe peu de savoir qui a commencé dans ce genre de triste revers de la médaille et un match de coupe synonyme de fête a failli dégénérer. Il n’y a pas d’équipe plus violente qu’une autre ni de ville plus agressive qu’une autre et c’est une très grave erreur que de vouloir taxer celle-ci de violente et celle-là de pacifique. Il se trouve malheureusement que des rencontres de ce genre avec un enjeu très important, sont présentées par des dirigeants comme déterminantes, vitales pour “l’honneur” du club. Et c’est ainsi que de jeunes supporters chauffés à blanc par toute une «préparation psychologique» aux relents de chauvinisme bête et méchant se découvrent les vertus de guerriers. Et c’est la guerre! Une bataille sans vainqueur, orchestrée par de tristes sbires nourris à un tribalisme désuet qui voient en chaque adversaire, l’ennemi à abattre. Voilà pourquoi des initiatives comme celle de Bab El-Oued restent impuissantes quoique nécessaires pour rappeler qu’on peut concevoir le sport comme la manifestation d’une grande convivialité. Dites-le à ces dirigeants en completcravate qui se démènent comme diable sur la main courante et dans les vestiaires : c’est à leur endroit qu’il faut destiner ces manifestations pacifiques. A. B.

JUMELLES

EN des locaux (A')

M. BENCHIKHA SE PASSE DE ZEMMAMOUCHE

L

e sélectionneur de l’équipe nationale A’, composée des joueurs évoluant dans le championnat national de football, Abdelhak Benchikha, a animé, hier matin, un point de presse au centre de presse de l’OCO stade 5-Juillet, en prévision du match retour de la sélection A’, face à la Libye, prévu le 17 avril prochain à Tripoli pour le compte des éliminatoires du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN, Soudan 2011). Dès l’entame de son intervention, Benchikha est revenu sur l’état de santé des joueurs de la sélection ainsi que le retour de certains joueurs au sein du groupe pour remplacer les blessés. Il y a lieu de signaler que la sélection compte pas moins de cinq absents Messaoud, Baabouche, Bougueche et Derrag (blessés), ainsi que Metref (suspendu). Ces joueurs ne seront pas du voyage pour le Libye. En revanche, le défenseur Bengorine, le milieu de terrain Tedjar et l’attaquant Benmoussa ont été rappelés par le sélectionneur national. Ainsi que le milieu de terrain de l’Entente de Sétif, Khaled

Lemmouchia. Abdelhak Benchikha a tranché : «Les joueurs blessés ne seront pas du voyage en Libye» et, pour pallier ces absences, «on puisera dans notre liste de 30 qu’on avait établie pour composer une équipe compétitive prête pour ce match» a-t-il déclaré. Pour la précision, le sélectionneur national a indiqué que le gardien du MCA, Zemmamouche a été écarté suite à son «mauvais comportement» lors du match de la coupe d'Algérie qui a mis aux prises son équipe, le Mouloudia d’Alger au CA Batna. Benchikha a déclaré : «Il se pourrait que je le convoque de nouveau pour le voyage à Tripoli. Même s’il y a deux autres possibilités : faire le voyage avec deux gardiens de but ou convoquer un autre gardien». L’entraîneur national a réaffirmé que cette équipe A’, reste l’anti chambre de l’équipe A surtout pour l’avenir. Il y a lieu de rappeler que la sélection algérienne a entamé avant-hier, un stage de préparation à l'hôtel Mercure (Alger) qui durera jusqu’au jour du départ pour la Libye, prévu ce jeudi. M. Benchikha

L'ancien arbitre international algérien Mohamed Hansal a été honoré en Arabie Saoudite, par le consulat d'Algérie à Djeddah pour services qu'il a rendus au football algérien. Au cours de cette cérémonie, à laquelle ont assisté plusieurs responsables d'entreprises nationales, des cadres et sportifs algériens établis en

Arabie Saoudite, le consul général d'Algérie à Djeddah, M. Salah Attia, a mis en exergue, dans son intervention, les qualités sportives et morales de Hansal «tout au long de sa carrière exemplaire» d'arbitre de 1967 à 1991, marquée par une coupe du monde, arbitrée en Italie, en 1990. Le consul a décerné à son hôte un

considère que ce match est difficile aussi bien pour l’EN que pour l'équipe adverse. «Tout ce que je peux affirmer, que nous n'irons pas à tripoli pour défendre notre maigre avantage.» Au match Aller, joué à Koléa, l’Algérie avait battu la Libye sur le score de 1 à 0. Notons, enfin, que le vainqueur de cette confrontation sera qualifié pour la phase finale de la CHAN, qui aura lieu l’année prochaine, au Soudan.

Liste des joueurs sélectionnés :

Asselah Malik (NAHD), Si Mohamed Cedric (JSMB), Meftah Mohamed (JSK), Khoualed Nacredine (USMA), Maiza Adel (USMAn), Laifaoui Abdelkader (ESS), Belkalem Issad (JSK), Yekhlaf Mohamed (ESS), Ghezali Youcef (WAT), Benmoussa Mokhtar (WAT), Djalit Mustapha (WAT), Gasmi Ahmed (USMAn), Rial Ali (USMA), Lemmouchia Khaled (ESS), Hanitser Sofiane (USMH), Djabou Abdelmoumen (USMH), Bengorine Sofiane (MCO), Tedjar Saad (JSK), Hadj Aissa Lazhar (ESS) et Yahia Cherif Sid-Ali (JSK).

ANCIEN ARBITRE INTERNATIONAL DE 1967 À 1991 MOHAMED HANSAL HONORÉ À DJEDDAH

trophée pour le «couronnement de l'ensemble de sa carrière d'arbitre national et international». De son côté, Hansal, très touché par cette marque de considération et de reconnaissance, a remis au consul général le maillot qu'il a revêtu lors du Mondial 1990 en Italie ainsi que son sifflet.

MARACANA FRAPPE FORT TOURNOI DE LA PRESSE MARACANA 5 - ENTV 1

N

otre quotidien s’est qualifié pour le prochain tour du tournoi de la presse, organisé à l’occasion de la journée internationale de la presse qui sera commémorée le 3 mai prochain. Hier, au stade annexeHadjout du stade du 5-Juillet, l’équipe du quotidien Maracana a rencontré la redoutable équipe de l’ENTV, une équipe expérimentée sous la conduite de son capitaine Messaoud Dechicha qui avait l’avantage des pronostics des autres équipes participantes. Pour sa première participation à cette compétition, l’équipe de Maracana à surpris tous les présents, non seulement par la qualité du jeu, mais aussi par la maîtrise du jeu de ses éléments tels Mustapha Ouail, Laïd Kalila, Saïd Aberkane, Ahmed Griche, Kamel Boussad, Djamel Bouhassane sans oublier Abdou Seghouani, Amine Tirmane, Aomar Moussi … Dès l’entame de la partie, les joueurs de la télévision algérienne prennent un léger ascendant et arrivent à ouvrir le score sur un penalty. A partir de ce moment, les joueurs de Maracana, reprennent le contrôle du jeu et dominent légèrement les débats. Avant la mi-temps, les camarades de Mustapha Ouail égalisent par le jeune Amine Tirmane. Aux retour des vestiaires, les changements opérés par le staff, les joueurs de la télévision dominent légèrement, mais se font surprendre, encore une fois, par la paire d’attaquants Tirmane-Bouhassane. Ce dernier n’avait aucune peine à rajouter un deuxième but grâce à une ouverture lumineuse de Nacer Maïz. A 2 à 1, les gars de Maracana se déchaînent et augmentent la cadence au point de désorganiser les joueurs de la télévision dans le dernier quart d’heure. Moment que choisit Amine Tirmane, Kara et encore une fois Bouhassane pour alourdir la note de 5 buts à 1. Il est à signaler que le jeune gardien Aïssaoui à sauver la cage à plusieurs reprises et aussi la belle prestation du jeune Hichem Seba, Aït Ouhamou Mehdi et Aomar Moussi tous dirigés et encouragés par le red/chef (même sur le terrain) Mustapha Ouail dont les restes de sa technique intrinsèque, a parfois soulevé des applaudissements de nos confrères Benyoucef Ouadia. Abdenour Belkheir, Djamel Boukercha et Samir Boukhlifa. Au prochain tour, l’équipe de Maracana retrouvera sur son chemin pour une place en demi-finale, l’équipe de nos confrères le Buteur-El Heddaf.

BONNE ORGANISATION

L’organisation de cette 5e édition du tournoi de la presse est irréprochable, car au regard des lacunes, constatées lors des précédentes éditions cette fois-ci, les équipes participantes ont été mises dans de bonnes conditions (vestiaires, terrain, licences, arbitrage, etc.). Tout a été mis en œuvre par l’organisation nationale des journalistes algériens que préside notre confrère Youcef Tazir. Ce dernier avec d’autres confrères, Laib, Benmadi et Abdelkader ont mis tous les moyens nécessaires pour la réussite de ce tournoi de la presse. Ils n’ont ménagé aucun effort pour que les organes de presse se retrouvent dans un cadre convivial, loin du stress des rédactions pour une partie de football. Bravo Youcef, Abdelghani, Said et Abdelkader.


Maracana N° 1086 — Lundi 12 Avril 2010

IL A SIGNÉ UN AUTRE DOUBLÉ FACE À BARI

GHEZZAL FRAPPE DE NOUVEAU

MONDIAL

L'

2010 attaquant international algérien de Sienne, club de première division italienne, Abdelkader Ghezzal, titularisé d’entrée de match, a réalisé un nouveau doublé hier, permettant à son équipe de remonter deux buts, sur son terrain, avant de remporter une précieuse victoire aux dépens de Bari, à l’issue de la 34e journée de la Série A. Hier, grâce à ce nouveau doublé, Ghezzal a inscrit son sixième but en championnat cette saison. Il y a presque un mois, Ghezzal avait réalisé son premier doublé le 14 mars en frappant fort en inscrivant les deux derniers buts de son équipe, dont celui de l’égalisation face à la Juventus de Turin (3-3). En récidivant, Ghezzal revient dans la compétition et de la meilleure manière

possible. C’est de bon augure pour le joueur, mais aussi-et surtout- c’est bon signe pour la ligne avant de l’équipe nationale et pour le sélectionneur, Rabah Saâdane… Ce nouveau doublé porte à six le nombre de buts inscrits par Abdelkader Ghezzal. Son premier but a été inscrit le 22 août 2009, lors de la première journée de la Série A, face au Milan AC. Il a fallu attendre la 16e journée (le 16 décembre 2009) et le match face à Udinesse pour voir Ghezzal loger un ballon au fond des filets et signer la victoire de son club. Puis, il y a eu le doublé du 14 mars, lors de la 28e journée, face à la Juventus (3-3). Il aurait dû être le héros de son équipe, le 24 mars face à Genoa. Mais, malheureusement, son but en 1re-mi-

temps a été invalidé, puis il a placé une tête sur la transversale. Il a encore eu trois opportunités, mais n'a pu débloquer la situation dans ce match où il été époustouflant, mais manquant de réussite. Et, enfin, la récidive hier, avec deux nouvelles réalisations. C’est Bari qui a ouvert le score, dès la 13e minute, avant que Ghezzal n’égalise une première fois (17’). Bari reprend l’avantage (21’) et l’attaquant de l’EN remet les deux équipes à égalité (62’). A la 66e minute, l’équipe de Ghezzal prend l’avantage et remporte une précieuse victoire (3-2) qui devrait peser lourd pour la course au maintien de Sienne en Série A italienne. Notons que Abdelkader Ghezzal a joué 25 matchs avec son club où il a évolué vingt et une (21) fois en

tant que titulaire et quatre (04) fois comme remplaçant. Ce qui lui donne un temps de jeu appréciable de 1891 minutes pleines et entières. A la faveur de cette nouvelle performance, l’avant-centre de l’équipe nationale signe une certaine régularité en cette fin de saison du championnat italien. L'attaquant algérien se caractérise, désormais, par son opportunisme et son efficacité à la pointe de l’attaque de Sienne, après avoir été souvent injustement contesté pour son manque de rendement, notamment au sein de l'équipe nationale. Le goléador retrouve ainsi progressivement ses repères et son sens du but au grand bonheur du sélectionneur Rabah Saâdane et des fans de l'équipe d'Algérie. Abdou Seghouani

«Je gagne de plus en plus d’assurance !»

«J’espère avoir été à la hauteur des espérances placées en moi. C'est, une nouvelle fois, une réponse à tous ceux qui avaient émis des doutes sur mes capacités. Mon rendement s’améliore et je retrouve une certaine assurance devant les buts. C’est vrai que j’ai manqué de réussite, mais mon rendement a été jugé bon par mon entraîneur dans les matchs précédents. Depuis le match face à la Juventus, j’en voulais à fond. Et le résultat est là ! Je suis tranquille et très serein quant à mes possibilités, tant que je joue encore, je gagne de plus en plus en assurance et je conserve ma courbe sur une bonne dynamique. Je sens que les choses avancent, je souhaiterais donner les mêmes satisfactions et apporter le même rendement à l’équipe nationale en Propos recueillis par A. S. coupe du monde.»

«C’EST SANS GRAVITÉ AUCUNE» MANSOURI, VICTIME D’UNE LÉGÈRE ENTORSE

Entré en jeu en fin de match (83’) samedi face à Rennes (1-1), le capitaine de l’équipe nationale de football et du club français du FC Lorient, Yazid Mansouri, avait dû ressortir du terrain cinq minutes plus tard. Touché au genou, le milieu de terrain algérien (32 ans) a cédé sa place (88’) à son coéquipier Dubarbier. Selon le site web du FC Lorient, Mansouri souffre d'une «légère» entorse du genou et doit passer des examens complémentaires. Le site officiel de son club nous apprend que le joueur souffre d’une «légère

entorse» du genou qui ne suscite pas d’inquiétude. Néanmoins, le capitaine de l’EN de football devra néanmoins passer des examens complémentaires pour déterminer la durée exacte de son indisponibilité. Ces examens, le capitaine de l’équipe nationale algérienne devraient les effectuer demain mardi dans une clinique à Lorient. Ce n’est pas la première fois cette saison que le milieu de terrain algérien du FC Lorient souffre de blessure, il avait été touché au dos il n’y a pas si longtemps. A deux mois du Mondial, Yazid

PAS DE PITIÉ POUR LE ZAMALEK

Mansouri ne devrait pas se faire de soucis pour son état de santé, cette blessure au genou ne semble pas du tout inquiétante, et c’est luimême qui nous l’a affirmé. Joint hier après midi au téléphone, le capitaine des Verts nous disait : «Ce n’est pas si grave que ça, c’est juste une légère entorse. Je dois effectuer des tests approfondis pour connaître la nature exacte de cette blessure, mais je vous rassure, ce n���est pas grave.» tenu à nous dire à ce sujet le plus Lorientais des joueurs algériens. A. T.

Ibrahim Hassan chassé des stades en Egypte

La rencontre entre le Zamalek et Police Union a tourné au pugilat, les Cairotes ont été sanctionnés. Les images ont fait le tour de la planète football : Ibrahim Hassan, le directeur sportif du Zamalek, qui frappe l’entraîneur adjoint d’un club rival, les supporters qui jettent pierres et bouteilles sur le terrain... La Fédération égyptienne a dû intervenir pour mettre un terme au cirque. Tout n’est pas rose chez les champions d’Afrique. Alors que l’équipe nationale domine l’Afrique, le championnat local est touché par les pires maux du football. Dopage, violences… Le match entre Zamalek et Police Union a une nouvelle fois donné une bien triste image du football égyptien. En effet, cinq mois après l’attaque sauvage du bus de l’équipe nationale de football à son arrivée au Caire, les Egyptiens du football se font fait remarquer par son penchant pour la violence. Pendant un quart d’heure, le football a cédé sa place à un spectacle ridicule, après que les supporters de Zamalek, se sentant floués par l’arbitrage, ont balancé pierres et bouteilles sur le terrain. L’équipe de la Police menait 1-0 jusqu’à l’égalisation de Shikabala pour le Zamalek à la 17e minute d’arrêt de jeu ! Mais le point du nul n’a pas fait pour apaiser les Cairotes et notamment Ibrahim Hassan, le

directeur sportif du Zamalek. Suspendu cinq ans pour avoir pété les plombs à Béjaïa, lors d’un match de l’équipe de Port Saïd en coupe de l’Union nord-africaine (UNAF) face à la JSMB, Ibrahim Hassan s’en est pris à l’entraîneur adjoint de l’équipe de la Police, qu’il a poursuivi et roué de coups, avant d’être retenu par son frère jumeau, Hossam, également coach de son club. « Il a provoqué les fans de Zamalek en leur faisant des gestes obscènes, a tenté de se justifier à Modern Sport. Il leur a aussi craché et a insulté des membres de notre staff, y compris mon frère ». Des accusations évidemment démenties par son rival. Samir Zaher, le président de la fédération, est bien sûr monté au créneau : «Nous n’accepterons pas de tels actes. Nous ne resterons pas silencieux sur ce qu’il s’est passé. Il nous faut rétablir le calme et la discipline. Des sanctions lourdes seront imposées sur les coupables », a-t-il expliqué. Bilan des opérations, Hazem Emam et Alaa Ali, deux joueurs du Zamalek impliqués dans la rixe, ont été suspendus pour huit et trois matches respectivement, en plus d’une amende. Quant à Ibrahim Hassan, il n’a plus le droit d’assister aux rencontres du Zamalek. Le club onze fois champion d’Egypte a fait appel.

03

COUPE D’ALGÉRIE : 1/2 FINALES

CAB - JSK, ESS OU USMBA ASO

Le tirage au sort des demifinales de la Coupe d’Algérie effectué hier au siège de la FAF a donné lieu aux rencontres suivantes. CAB-JSK, ESS ou USMBA-ASO. Le premier match aura lieu au stade du 1erNovembre de Batna et le second est prévu à Sétif en cas de qualification de l’Entente de Sétif à Sidi Bel Abbes en cas d’élimination des Sétifiens. Les deux rencontres auront lieu le 20 avril prochain et la finale est prévue samedi 1er mai.

Doudane : «On n’a pas été gâtés par le tirage, mais on se qualifiera»

« Je pense que le tirage au sort ne nous a pas encore gâtés, mais que voulezvous que je vous dises, c’est ça la coupe. On fera tout notre possible pour arracher la qualification en finale, un objectif qu’on doit atteindre. Comme on est parvenus à battre le CRB et l’USMAn lors des deux derniers tours, et en ma qualité de responsable et d’ancien joueur, je crois fermement en les capacités des joueurs, de sortir le grand jeu face au CAB et arracherons la qualification au stade du 1er Novembre de Batna. Je fais confiance au groupe, et je suis persuadé qu’il va se transcender et se surpasser de nouveau ».

Karouf : «Jamais deux sans trois»

«On aurait aimé jouer cette demi-finale à TiziOuzou, mais encore une fois, on jouera en dehors de nos bases pour la troisième fois de suite. Les joueurs qui ont prouvé et démontré tout leur talent en 8es et en quarts de finale feront de même inch’Allah en demifinales. Certes, ça va être difficile face au CAB, mais je fais entière confiance aux joueurs. Comme dit l’adage : «jamais deux sans trois» et on tâchera de refaire le coup réussi déjà face au CRB et à l’USM Annaba. Cette coupe nous tient à cœur et on fera tout notre possible pour la remporter.» A. M.


04

Maracana N° 1086 — Lundi 12 Avril 2010

RENARD : «LES ÉQUIPES AFRICAINES QUI ÉTAIENT À LA CAN SERONT MEILLEURES À LA COUPE DU MONDE»

Ancien sélectionneur de la Zambie et nouveau sélectionneur de l ’Angola, Hervé Renard a estimé dans une déclaration publiée par le site web de la Confédération africaine de football, que l'Algérie pourrait «tirer son épingle du jeu» lors de la Coupe du monde de football en Afrique du Sud, si elle affichait les mêmes dispositions qu'en éliminatoires. De l ’ avis du coach français, les «équipes qui étaient à la Coupe d'Afrique des nations (CAN) en Angola allaient être meilleures à la Coupe du monde parce qu'elles auront la motivation nécessaire.» Vous avez participé, avec d’autres entraîneurs, à cette session d’évaluation de la CAN 2010 organisée au siège de la CAF au Caire. Quelles impressions en retirez-vous ? Ce fut une journée d’échanges très enrichissante. Et justement, on a observé que l’équipe d’Egypte est un exemple fantastique pour le football africain. S’il y a un mot à retenir de cette intervention de son sélectionneur, c’est la stabilité. Voilà un entraîneur qui a raté la qualification pour la Coupe du monde mais qui a été maintenu en fonction, ce qui lui a permis de remporter une troisième CAN d’affilée quelque temps après. Dans un autre pays africain, on aurait limogé le coach après l’élimination au Mondial, et ce serait un éternel recommencement. C’est un rappel judicieux qui a été fait par le directeur technique de la Côte d’Ivoire, et qui m’a marqué. A la CAN 2010, vous étiez l’entraîneur de la Zambie, sortie en quart de finale, après avoir montré un football séduisant. Etes-vous

banc qui est fort sur les penalties, au lieu de faire rentrer un joueur offensif lors de mon troisième changement. Mais, à ce momentlà, je pensais qu’on allait faire la différence, en marquant ce but de victoire. C’est le seul reproche que je peux me faire. Pour le reste, je dis bravo à mes joueurs.

A votre avis, comment vont se comporter les équipes africaines à la prochaine Coupe du monde ? Je pense que les équipes qui étaient à la CAN vont être meilleures à la Coupe du monde. Parce qu’elles auront la motivation nécessaire, et parce qu’il s’agira de la première Coupe du monde jamais organisée en Afrique. Cela va être un moment extraordinaire. L’ambiance sera exceptionnelle. Maintenant, au niveau sportif, on connaît le potentiel de ces équipes. Celle qui me fait la plus forte impression, c’est le Ghana. Elle a été très bonne à la CAN, sans ses stars. Après la Côte d’Ivoire et le Cameroun, je pense que le Ghana a une équipe solide sur laquelle on peut compter. La meilleure chance d’aller au second tour, pour moi, reste le Cameroun, dans un groupe où il aura pour adversaires le Japon, le Danemark et les PaysBas. L’Algérie, si elle est performante comme elle l’a été pendant les éliminatoires, pourra tirer son épingle du jeu. L’Afrique du Sud, même si elle n’est pas au top du classement africain, sera portée par l’engouement populaire de toute une nation. Les Bafana Bafana sont capables de surprendre agréablement.» déçu ? Pas tant que cela ! Au contraire, cette CAN aura été hyperpositive pour l’équipe de Zambie, qui venait tout de même de passer 14 ans sans atteindre un quart de finale de la Coupe d’Afrique. Nous avons d’ailleurs été à deux doigts d’une demi-finale, mais le sort en a décidé autrement, puisque nous avons été éliminés aux tirs au but. Il y a eu la deuxième mi-temps, en match de poule, contre la Tunisie, qui n’a pas été bonne. Mais, je retiens que nous sommes sortis premiers de

AFRIQUE DU SUD PARREIRA MÉCONTENT DE LA PRÉPARATION

Carlos Alberto Parreira, le sélectionneur brésilien de l'Afrique du Sud, a reproché vendredi à la fédération sud-africaine de ne pas avoir su organiser un programme de matches amicaux suffisamment exigeant. L'Afrique du Sud jouera le match d'ouverture de sa Coupe du monde de la FIFA, le 11 juin face au Mexique. D'ici là, les Bafana Bafana n'auront affronté que la RP Chine, le 28 avril, et le Danemark, le 5 juin. Parreira a expliqué avoir demandé à la Fédération sud-africaine d'organiser d'autres matches, contre des équipes de valeur. "Je voulais un programme de matches amicaux de plus en plus durs afin que les joueurs sud-africains soient bien préparés au moment d'affronter les adversaires difficiles qui les attendent au Mondial", a-t-il dit. "Mais à chaque fois, la réponse a été : 'désolé, c'est trop tard, notre programme est bouclé' ", a-t-il ajouté. Samedi, l'Afrique du Sud a été battue 2:1 par une équipe de remplaçants de Santos lors d'un match disputé à Sao Paulo. L'Afrique du Sud figure dans le groupe A de la Coupe du monde, aux côtés de la France, du Mexique et de l'Uruguay.

notre groupe devant le Cameroun. N’avez-vous pas, néanmoins, de regrets après ce quart de finale perdu face au Nigeria ? Honnêtement, si je devais changer quelque chose à ce que nous avons fait ce jour-là, je pense que j’aurais dû remplacer mon gardien de but, parce que j’en avais un sur le

Pensez-vous que ce pays a la capacité d’organiser une bonne Coupe du monde ? Nous aurons une fantastique Coupe du monde en Afrique du Sud. Le pays, qui est prêt pour ce grand moment, nous offrira, j’en suis convaincu, un Mondial exceptionnel. J’espère ne pas me tromper.»

ESPAGNE FABREGAS SERA PRÊT POUR LE MONDIAL

L'Espagnol Cesc Fabregas, absent jusqu'à la fin de la saison avec Arsenal en raison d'une fissure au péroné droit, sera en revanche fin prêt pour disputer le Mondial sud-africain avec son pays, a affirmé jeudi soir le médecin des Gunners, Colin Lewin. "Cesc le fera. Il est sans doute forfait jusqu'à la fin de la saison, mais si tout se passe conformément aux prévisions, il sera fin prêt pour la Coupe du monde, a déclaré Colin Lewin sur le site internet du club. Nous allons le suivre constamment." Fabregas souffre d'une fissure du péroné droit, résultant d'un choc avec le défenseur de Barcelone Carles Puyol lors du quart de finale aller de la Ligue des champions. Pour sa part, l'attaquant Robin van Persie est sur le tour et va reprendre bientôt l'entraînement collectif, tout comme Johan Djourou et Kieran Gibbs, a encore précisé Lewin.

MONDIAL

2010 ALLEMAGNE

LÖW CHANGE DE TON DANS LE DOSSIER KURANYI

Le sélectionneur allemand Joachim Löw a reconnu pour la première fois cette saison qu'il allait se pencher, en vue de la Coupe du monde 2010, sur le cas de Kevin Kuranyi, meilleur buteur du championnat d'Allemagne qu'il n'a plus convoqué depuis octobre 2008. "Nous, le staff, nous allons nous rencontrer pendant trois jours à partir de lundi pour discuter de beaucoup de choses et notamment des joueurs", a expliqué Löw à l'édition dominicale du quotidien Bild. "Nous allons bien sûr parler de Kuranyi, le sujet figure sur notre liste", a-t-il poursuivi. Même s'il réalise la meilleure saison de sa carrière et domine le classement des buteurs avec 18 réalisations ex-aequo avec Stefan Kiessling (Leverkusen) et Edin Dzeko (Wolfsburg), Kuranyi ne rentrait jusqu'à présent pas dans les plans de Löw pour la Coupe du monde en Afrique du Sud (11 juin-11 juillet). «Ce n'est pas le moment de discuter publiquement de cela. Nous allons en discuter entre nous et rendre publique notre décision une fois qu'elle sera prise», a précisé Löw. L'attaquant de 27 ans n'a plus été sélectionné en équipe d'Allemagne depuis octobre 2008 et un match contre la Russie dans les qualifications au Mondial-2010. Déçu d'être relégué dans les tribunes, il avait quitté le stade, puis le rassemblement sans prévenir les responsables. Löw avait aussitôt décrété qu'il ne serait plus jamais sélectionné, propos qu'il a depuis réitérés à plusieurs reprises, mais pour lesquels il est de plus en plus critiqué. Le rendement du Kuranyi (52 sélections, 19 buts) avec Schalke 04 impressionne d'autant plus que Miroslav Klose (Bayern Munich) et Lukas Podolski (Cologne) gardent toute la confiance de Löw alors qu'ils n'ont marqué à eux deux que quatre buts en Bundesliga cette saison. Löw doit publier une liste élargie de joueurs pré-sélectionnés pour le Mondial-2010 le 6 mai.


Maracana N° 1086 — Lundi 12 Avril 2010

DIVISION UNE

05

MCA

Benchikha écarte Zemmamouche LES MOULOUDÉENS DANS TOUS LEURS ÉTATS La grande famille du Mouloudia d’Alger n’a pas vraiment apprécié le geste de l’entraîneur national des A’, Abdelhak Benchikha qui a « subitement » décidé d’écarter le gardien Mohamed Lamine Zemmamouche à cause des éventuelles déclarations faites juste après le match de coupe d’Algérie perdu face au CA Batna (1-0) lors des prolongations. «Sincèrement, on ne comprend plus rien, Chaouchi qui a failli frapper Kofi Codjia lors de la CAN2010 et Lemmouchia qui a quitté le stage des Verts en Angola, ont bénéficié du pardon et de la clémence du président de la Fédération et tant mieux pour le football algérien car ces deux éléments de valeur peuvent apporter un plus à l’équipe nationale, et Zemmamouche qui n’a fait que réclamer une faute qu’il juge flagrante commise sur lui, se voit écarté par le sélectionneur, c’est vraiment injuste. C’est même du n’importe quoi ! » nous dira un dirigeant du Mouloudia. Une déclaration vraiment forte qui montre la grande colère des Mouloudéens qui ne comprennent toujours pas la décision de Benchikha. Les dirigeants du club, quant à eux, ont préféré opter pour la diplomatie en évitant toutes déclarations incendiaires ou provocatrices qui risquent de nuire prochainement à leurs joueurs en général et au gardien Zemmamouche en particulier. M. B.

ZE M M A N’Y COMPRENDS PAS GRAND CHOSE

Complètement démoralisé après la récente décision de l’entr aîneur des A’, Abdelhak Benchikha, le gardien mouloudéen Mohamed La mine Zemmamouche est vraim ent sous le choc et refuse toutes déc larations. Zemma qui est con sidéré un des meilleurs gardiens en Algérie avec Fawzi Chaouchi et Lounès Gaouaoui, se voit ainsi éca rter de la sélection nationale et esp ère que cette décision ne puisse pas compromettre son avenir ave c la tion nationale qui s’apprêt sélece à prendre part au prochain mo ndial prévu cet été en Afrique du Su d. Pour rappel, le gardien de but des Vert et Rouge a déjà pris part à la récente coupe d’Afrique des nat ions jouée en Angola et a même dis puté le match aller contre la Lib ye pour le compte des éliminatoires de la CHAN 2011. Il souhaitai t beaucoup jouer le match retou r le 17 avril en cours à Tripoli. M. B.

HERKAT : «CETTE ÉLIMINATION NE NOUS DÉCOURAGERA PAS» Déçu, certes, à l’instar de tous les joueurs mouloudéen s après l’éliminatio n de son équipe face au CA Batna en coupe d ’Algérie, mais le défenseur axial du MCA reste très optimiste quant à l ’ avenir immédiat de son équipe qui aborde la dernière ligne droite menant vers le titre.

Avec un peu de recul, quel commentaire faites-vous sur cette élimination en coupe ? Selon un avis unanime du Mouloudia, c’est une élimination amère très difficile à digérer. En toute franchise, on aurait pu gagner ce match durant les 90 minutes et même au cours des prolongations. Il y a eu des choses qui ont fait que nous ne pouvions passer ce tour, mais je crois qu’il ne sert à rien de polémiquer car le plus important est de se pencher carrément vers le championnat où on se doit maintenir le cap jusqu’à la ligne d’arrivée. De toutes les façons, nous nous sommes donnés à fond dans cette rencontre, on a tout donné, mais à la fin c’est le CAB qui passe au prochain tour, parfois il faut savoir accepter certaines choses que seul le football peut nous donner. Il va de soi que notre déception est grande mais bon, on ne refait pas le match !

Peut-on comprendre que cette élimination ne va pas vous décourager du moment que le doublé était l’objectif tant espéré ? Il est vrai que le doublé nous faisait tous rêver, mais il faut toutefois se rendre à l’évidence car ce qui est fait est fait même si cela fait très mal au cœur de se faire éliminer de cette façon. Donc, je vous dis dès aujourd’hui que cette élimination en coupe va au contraire nous galvaniser pour redoubler d’efforts en championnat. En d’autres termes, on ne va rien lâcher lors des journées restantes et je vous promets que vous allez découvrir un Mouloudia plus déterminé que jamais à remporter le titre. On a, certes, une équipe jeune qui manque cruellement d’expérience, mais elle pourra compenser ce manque par la hargne et la volonté de vaincre de ses joueurs qui sont tous unanimes

pour un seul objectif : aller de l’avant sans regarder derrière. Ceux qui pensent que nous sommes touchés par cette élimination se trompent parce que nous avons tourné la page et mis de côté cette défaite. Maintenant que nous n’avons plus que le championnat, sachez que nous allons jeter toute notre force dans cette compétition afin de prendre une sérieuse avance sur nos concurrents et tuer tous leurs espoirs de revenir sur nous. Un mot pour vos supporters très

déçus tout comme vous les joueurs … Je pense que nos merveilleux supporters ont vu ce qui s’est passé à Batna. D’ailleurs, on compte beaucoup sur eux pour le reste du parcours d’autant plus que l’erreur est strictement interdite. Ensemble, inch’Allah, on terminera la saison en apothéose avec un beau titre à la clé. Je veux leur dire aussi qu’ils doivent se ranger derrière nous et de nous soutenir à fond, on le leur rendra bien en fin de saison. Entretien réalisé par Mounir B.

Babouche, Bouguèche, Koudri et Derrag à l’infirmerie

La malédiction des blessures est de retour !

En dépit du problème financier et l’arbitrage qui font de plus en plus peur aux Mouloudéens, la malédiction des blessures inquiète aussi tout le monde surtout, après son retour en force en ces dernières semaines. En effet, puisque l’infirmerie des Vert et Rouge affichent déjà plein après les dernières arrivées, à savoir Hadj Bouguèche et Mohamed Derrag qui viennent s’ajouter à celle de Hamza Koudri et de Réda Babouche. Quatre pièces maîtresses dans l’échiquier de l’entraîneur François Bracci qui sont aux petits soins qui s’apprêtent à effectuer une vraie course contre la montre pour reprendre le chemin de la compétition officielle. Pour rappel, le milieu de terrain Koudri souffre d’une blessure au genou contractée lors du match MCA-CAB à Rouiba et on croit savoir que son retour est prévu pour le prochain match de championnat contre le Widad de Tlemcen. Un retour qui coïncidera avec celui de ses deux camarades Bouguèche et Derrag qui souffrent tous deux d’une petite déchirure musculaire au niveau de la cuisse. Le capitaine Babouche, quant à lui, devra encore patienter avant de retrouver la compétition car sa blessure au genou contractée lors du derby algérois face à l’USM Harrach nécessite un repos de 20 jours au minimum. Mais ce qui est toutefois certain, c’est que l’international mouloudéen aura bel et bien l’occasion de terminer la saison avec son équipe au grand bonheur des supporters des Vert et Rouge. Des retours qui vont aussi faire un immense plaisir à l’entraîneur Bracci qui, après l’élimination amère de son équipe en coupe d’Algérie, ne souhaite aucunement laisser filer le titre de champion. D’ailleurs, il l’a si bien dit à ses joueurs juste après la fin du match face au CAB: «Tout d’abord, je vous félicite tous pour ce match héroïque et je vous annonce que rien n’est encore perdu car on a un titre de champion à conquérir prochainement », at-il lancé. M. B.


06

Maracana N° 1086 — Lundi 12 Avril 2010

DIVISION UNE

Ech Chergui : «JE VEUX GAGNER UN TITRE» JSK

Après la brillante qualification aux demi-finales du Dame coupe vendredi dernier au stade du 19 mai de Annaba face au club local, le meneur de jeu des Canaris, Driss Ech Chergui en l’occurrence, estime que lui et ses coéquipiers sont déterminés à ne pas céder face à quelque équipe que ce soit, et qu’ils comptent aborder la suite du parcours avec force et préparer comme il se doit le prochain match du dernier tour de la Ligue des champions d ’Afrique en match aller face l’ Ateético de Angola prévu pour le 24 de ce mois au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou. Ech Chergui nous a déclaré que seule la victoire les intéresse et qu’ils doivent gagner avec un bon score, pour aller en Angola avec un moral au beau fixe, et promettent au public kabyle d’arracher le billet de la qualification à la phase des poules. Un commentaire sur cette brillante qualification en coupe d’Algérie face à l’USM Annaba ? Cette qualification aux demi-finales de Dame coupe, acquise au forceps face à l’USM Annaba est amplement méritée, et ce, sans diminuer de la valeur de notre adversaire. On a eu la mainmise sur le match et on pouvait inscrire plus de buts. Mais l’essentiel à été fait, c’est-à-dire la victoire et une qualification au prochain tour. Maintenant, place au travail pour préparer en conséquence le match du dernier tour de la Ligue des champions d’Afrique en match aller face au Petro Atletico

d’Angola prévu pour le 24 de ce mois au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou. Donc, on doit être prêts pour ce rendez-vous qui nous attend et faire le plein ici chez nous, avant d’aborder le match retour dans quinze jours en Angola. Pensez-vous que l’équipe a les moyens de réussir un bon parcours en Ligue des champions d’Afrique ? La Ligue des champions d’Afrique a un goût particulier ; c’est une compétition continentale et qui est totalement différente du championnat national ou la coupe d’Algérie, du fait qu’on ne connaît pas grand-chose de nos adversaires, mais cela ne va nous empêcher de jouer cette compétition à fond, avec l’intention d’aller le plus loin possible. Pour ce qui est du championnat, je pense que rien n’est perdu dans cette compétition, car il reste des matches à jouer dans cette phase retour et qu’on pourra se racheter. A quelques jours de votre prochain match du dernier tour de la Ligue des champions d’Afrique face au Petro Atl’tico d’Angola, pensez-vous que vous serez au rendez-vous pour réussir un bon résultat ? On s’est préparés pour attaquer la suite du parcours en force. Que ce soit le championnat, la coupe d’Algérie ou la Ligue des champions d’Afrique, je crois qu’on est tous animés d’une volonté de fer pour faire un bon résultat chez nous, avant d’attaquer le match retour. Donc, l’erreur n’est pas permise. On est tous conscients de la lourde tâche qui nous attend, et on saura comment procéder pour refaire surface et repartir du bon pied. Moi et mes coéquipiers sommes animés d’une grande volonté et le bon état d’esprit qui règne au sein du groupe plaide pour un retour en force de la JSK. Ce match qui nous attend est très important pour nous. Seule un probant résultat nous intéresse, et on fera tout ce qui est en notre pouvoir pour empocher les trois points de la victoire, pour entamer la manche retour dans de bonnes conditions et avec un moral au beau fixe. Comment voyez-vous cette chaude empoignade face au Petro Atletico

d’Angola ? Franchement, après notre qualification aux demifinales de la coupe d’Algérie face à l’USM Annaba dans son jardin et devant son public, les joueurs sont déterminés à continuer sur cette lancée, et pour la rencontre qui va nous opposer au représentant angolais, le Pertro Atletico pour le compte du match aller du dernier tour de la Ligue des champions d’Afrique, je pense que la victoire est tout simplement impérative et les joueurs le savent très bien. On a plusieurs raisons qui nous incitent à être optimistes et le groupe est décidé à classer le dossier des Angolais par une belle victoire. Il est évident que notre adversaire ne va pas se présenter chez nous pour faire de la simple figuration ou apprécier le décor, mais nos joueurs savent exactement ce qui leur reste à faire. Donc, vous êtes confiant pour la suite du parcours dans cette compétition continentale ? Mais comment ne pas l’être, du moment que nous avons des joueurs pétris de qualités. Nous allons faire de notre mieux pour faire un bon parcours. De toutes les façons, je suis persuadé que le meilleur est à venir et je rassure nos supporters en leur disant que la JSK sera à la hauteur de leurs aspirations. Entretien réalisé par Aberkane. Saïd

PLACE AUX POULES

Après la qualification aux demi-finales du Dame coupe

Le public des Jaune et Vert est aux anges et ce, après que son équipe favorite ait réussi à tenir sa promesse de battre l’USM Annaba et de passer aux demi-finales de Dame coupe au stade du 19 Mai d’Annaba vendredi dernier.

A

vrai dire, les supporters kabyles avaient misé sur la qualification. Certains d’entre eux nous ont déclaré. «On a senti une certaine détermination et une volonté farouche des joueurs à faire un bon résultat. Même si l’adversaire est très difficile à manier sur son terrain», nous dira un supporter très au fait de tout ce qui se passe dans la maison kabyle. Et d’enchaîner : «Nous sommes contents du travail accompli par le nouveau coach, le Suisse Alain Geiger et ses collaborateurs qui

ont fait un travail de fourmi pour redresser la barre», a-t-il encore ajouté. Un autre supporter reprend le relais, en nous disant : «J’estime que la venue d’Alain Geiger à la barre technique du club a été bénéfique pour

l’équipe qui ne cesse de progresser de jour en jour. Je peux vous dire que personne ne s’y attendait au train où allaient les choses.» Ainsi, les fans kabyles, connus pour être les plus exigeants du championnat

d’Algérie, attendent beaucoup de leur équipe favorite qui, d’après eux, a tous les moyens de rebondir à nouveau et de faire en sorte de rendre le sourire à leurs nombreux admirateurs. Du coup, il semble bien que la machine kabyle est bien huilée et que Geiger ainsi que les joueurs sont décidés à repartir du bon pied et redonner espoir aux fans. Désormais, les Lions du Djurdjura pensent à bien gérer les rencontres qui leur restent, à commencer par celui du match aller du dernier tour de la Ligue des champions d’Afrique face au Petro Atletico d’Angola prévu pour le 24 de ce mois au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou. A cet effet, ils estiment que l’équipe a réussi à dépasser le blocage psychologique qui les a secoués en début de saison. Les fans sont optimistes quant à l’avenir du club pour décrocher la qualification et passer à la phase des A. S. poules.

Aoudia : «Cette coupe, on la veut et on l’aura»

Joint par téléphone, l’attaquant des Canaris, qui a été à la hauteur dans l’empoignade face aux Annabis et l’auteur de but qui a permis à son équipe d’atteindre le carré d’as, se dit satisfait de sa prestation et de celle de ses camarades, ainsi que la qualité du jeu produit qui était séduisante à plus d’un titre. Cette qualification au demi-finales de la coupe d’Algérie face à mon ancien club, l’USM Annaba, est motivante dans la mesure où elle nous permet de nous transcender psychologiquement et envisager l’avenir sous de bons auspices. «Maintenant, on a réussi le match qu’il ne fallait pas rater ; vous savez, ce n’est pas facile de battre les Annabis sur leur terrain et devant leurs supporters», déclare-t-il, avant d’ajouter : «Je considère que les rencontres à venir en championnat, en coupe et en Ligue des champions d’Afrique seront plus âpres et plus disputées, que ce soit à Tizi ou ailleurs», poursuit-il. A. S.


Maracana N° 1086 — Lundi 12 Avril 2010

DIVISION UNE

KAROUF : «Les joueurs étaient à la hauteur des aspirations de la grande famille de la JSK» JSK

Contacté, hier, en fin de matinée, le coach adjoint de la JSK, Mourad Karouf se dit très content et très heureux de la qualification arrachée par son équipe, tout en estimant que l’ensemble des joueurs s’est donné à fonds durant les 90 minutes, en parvenant à inscrire l’unique but de la victoire, et ce malgré l’infériorité numérique. Karouf pense que la décision qui a été prise, lors du match de championnat face au MCEE, en faisant reposer quelques éléments cadres de l’équipe a été bénéfique, et s’est répercutée positivement, sur le rendement du groupe face aux Annabis.

«J’

estime que dans l’ensemble, les joueurs ont été à la hauteur de nos aspirations, et sont rentrés dans le vif du sujet, en ne laissant pas l’adversaire faire son jeu. Les joueurs étaient concentrés tout au long de la partie, et ont su comment gérer les débats à leur guise, en inscrivant l’unique but au moment opportun. Les joueurs sont à féliciter, car ils étaient très volontaires et tenaient vraiment et ardemment à la qualification» déclaret-il avant d’ajouter : «Donc, je peux vous dire que la défaite concédée en championnat contre les Eulmis a été bénéfique et n’a pas eu de répercussions négatives, bien au contraire, on a bien réagi et je crois que notre qualification est amplement méritée. On va continuer à se pré-

parer avec rigueur et le plus grand sérieux, afin d’atteindre la finale de cette compétition qu’on veut remporter».

«Jouer l’aller contre le Petro Atletico à Tizi est un avantage pour nous»

Concernant le match qui les attend en coupe d’Algérie, est aux yeux de l’entraîneur adjoint des Lions du Djurdjura important, car il y aura un bon coup à jouer en nous déclarant ce qui suit : «Le fait de jouer le match aller ici à Tizi-Ouzou, est pour nous un avantage de taille. Les joueurs auront le temps de récupérer, juste après la rencontre de la demi-finale qui aura lieu le 20 de ce mois» avant de poursuivre : «On va essayer de jouer le tout pour le tout chez nous, en tentant d’inscrire le maximum de buts, afin d’entrevoir la manche retour sous de bons auspices et dans de bonnes conditions.» Karouf qui a déjà affronté cette équipe du Petro Atletico, il y a 14 ans, en arrière estime que «le football africain a progressé beaucoup ces dernières années. Les Angolais qui ont éliminé lors du tour précédent l’équipe marocaine du Raja de Casablanca, prouve bien qu’ils sont forts et qu’il faut faire très attention d’eux. C’est une équipe à prendre très au sérieux, de toutes façons on est décidés à aller de l’avant et atteindre notre objectif qui est la phase des poules. C’est dans nos cordes et on fera tout pour assurer la qualification à Tizi-Ouzou, en s’imposant sur un score plus large». Karouf conclut en nous affirmant que «les joueurs sont

Hadjaoui autorisé à s’absenter…

Le gardien de la JSK, Samir Hadjaoui, ne reprendra pas les entraînements avec ses coéquipiers. Renseignements pris, le portier des Jaune et Vert a été autorisé par le staff technique et la direction du club, à prendre quelques jours de repos, afin de souffler un peu. Hadjaoui ne sera donc pas présent aujourd’hui aux côtés de ses camarades lors de la séance de reprise.

…Et reprrendra demain matin

Le keeper des Lions du Djurdjura Samir Hadjaoui, est attendu ce soir du côté de Tizi-Ouzou. Le concerné, qui a été autorisé par les responsables kabyles, à s’absenter, retrouvera le chemin des entraînements demain, lors de la deuxième séance de reprise prévue le matin au stade du 1er -Novembre de Tizi-Ouzou.

I

Hamiti de retour

l n’est un secret pour personne, l’attaquant des Jaune et Vert, Fares Hamiti, a bel et bien manqué à ces derniers, lors des derniers matchs. Hamiti qui a contracté une blessure, est désormais totalement rétabli, et le staff technique peut compter sur les services de ce joueur aux grandes qualités. Incorporé en fin de match contre l’USM Annaba, Geiger et Karouf voulaient certainement remettre dans le bain de la compétition cet attaquant de métier, et ce, afin que ce dernier puisse retrouver ses marques et ses sensations lors des prochains matches. Ce retour de Fares Hamiti sur les terrains et à la compétition, ne fera que plaisir et aux joueurs, et au staff tech-

Lui et Aoudia formeront un bon duo

Fares Hamiti qui vient de reprendre du service avec son équipe en

prenant part à un petit laps de temps, lors du dernier match de coupe d’Algérie joué contre les Annabis, ne pourra qu’être d’un apport considérable, pour ses coéquipiers pour le reste du parcours. Aoudia, qui est en forme ces derniers et qui affiche un très bon sens de but, comme le témoignent les deux buts inscrits contre le CRB et l’USMAn en coupe d’Algérie, avait grandement besoin d’appui d’un autre attaquant de métier. Fares Hamiti est le joueur le plus indiqué, à apporter ce plus à l’attaque kabyle. D’ailleurs, ce joueur a prouvé tout son talent dès le début de saison et son absence s’est faite ressentir au cours des précédentes rencontres disputées par

=REPRISE AUJOURD’HUI À 15H

Les coéquipiers de Mohamed Amine Aoudia, qui sont rentrés avant-hier de leur patrouille à l’est du pays, avec ces deux matches joués contre le MCEE en championnat perdu sur le score d’un but à zéro et celui contre l’USM Annaba en coupe d’Algérie sanctionné par une brillante qualification aux demi-finales, vont reprendre le chemin des entraînements aujourd’hui lundi. Les protégés d’Alain Geiger, reprendront du service cet après-midi. La séance de reprise est prévue à 15h au stade du 1er-Novembre de Tizi-Ouzou et ce, pour préparer la prochaine rencontre de championnat, prévue ce vendredi face à l’AS Khroub, pour le compte de la mise à jour.

=DEMAIN, ENTRAÎNEMENT À 9H30

conscients de la lourde tâche qui les attend, en cette fin de saison et on leur fait totalement confiance, pour qu’ils procurent de la joie et du bonheur à notre cher public, lequel attend beaucoup d’eux cette saison. On fera tout pour remporter la coupe d’Algérie et pourquoi ne pas aller le plus loin possible en ligue des champions africaine». Propos recueillis par Aomar Moussi

Quant à la deuxième séance de reprise qui aura lieu demain, les membres du staff technique de la JSK, l’ont prévue dans la matinée. La séance d’entraînement de ce mardi est prévue à 9h30 du matin. Les camarades de Fares Hamiti vont accentuer la cadence aux entraînements, et ce, afin d’être fins prêts, pour le match retard qui va les opposer aux Khroubis d’Azzeddine Ait Djoudi, ce vendredi à 15h au stade d’El Khroub. Une rencontre que les Kabyles comptent remporter, pour se replacer en championnat et pourquoi pas reprendre leur place sur le podium.

REDI lie, L’AS KHROUB CEdirVEectND LE MATCH FACE Àorm du club phare de la Kaby ion la ée du côté de et

K-JSK aura bel D’une source bien inf rier du championnat, AS end cal a du r jou à se mi la te rencontre retard qui aur le match de toujours notre source, cet lon h. Se 15 . à end di ekdre we ven ce ce u de lie bien s-midi b est prévue dans l’aprè A. Moussi lieu au stade d’El Khrou

IL A JOUÉ QUELQUES MINUTES FACE AUX ANNABIS

nique ainsi qu’aux supporters. Le poids de ce joueur dans l’équipe est très important, et son retour ne fera que donner du tonus à la ligne d’attaque de la JSK. Hamiti sera d’un grand apport pour l’équipe, surtout à l’approche de cette fin saison footballistique, où lui et ses coéquipiers jouent sur trois fronts, avec comme objectifs de gagner la coupe d’Algérie, terminer parmi le trio de tête en championnat et atteindre la phase des poules en ligue des champions africaine.

07

ses camarades. Avec lui et Aoudia, la ligne offensive de la JSK crachera le feu et saura comment marquer beaucoup de buts, et permettre au finish au club de réaliser d’autres bons résultats, et d’atteindre les objectifs tracés par les responsables à leur tête le président Mohand Chérif Hannachi. Il n’est pas à écarter de voit l’entraîneur Alain Geiger et ses deux collaborateurs Amrouche et Karouf, vont certainement les aligner face à l’AS Khroub ce vendredi, lors du match de la mise à jour du calendrier du championnat. On le saura ce vendredi si Aoudia et Hamidi joueront cote à cote ou pas. Nous y reviendrons… A. Moussi


08

Maracana N° 1086 — Lundi 12 Avril 2010

DIVISION UNE

CRB

LA QUALIFICATION EN FINALE DES U20 REMET SUR LE TAPIS UN VIEUX PROJET DE KERBADJ

LE RAJEUNISSEMENT DU CRB : CE MOMENT OU JAMAIS

La qualification des juniors du CR Belouizdad en finale de la coupe d ’Algérie où ils retrouveront le 8 mai prochain l’ES Sétif, a été saluée comme il se doit par les fans du Chabab. Ces derniers ravis par ce résultat ne manquent pas de réclamer le passage aux actes de la part des dirigeants qui avaient promis au lendemain de leur élection le rajeunissement à moyen terme de l’effectif de l’équipe première.

C

e qu’a accompli le onze de Maroc, l’entraîneur des juniors du CRB, samedi, n’est que le fruit d’un travail de longue haleine. C’est le résultat d’une méthode qui a porté ses fruits lors des

CHAMPIONNAT U20 (MISE À JOUR)

MCA-CRB SAMEDI PROCHAIN À ZÉRALDA

précédents exercices sans que l’équipe première puisse en tirer profit. Cette saison encore, et malgré que Kerbadj eut l’idée de faire signer des contrats à une douzaine de juniors parmi lesquels Kherbache, Lahouamed, Benssisi, Ghazali, Hamza etc. promus à un bel avenir, rares sont ces éléments qui font partie intégrante de l’équipe première exclusivement neutralisée par des joueurs dont la qualité est discutable. Cette promesse faite par Kerbadj dès son arrivée à la présidence du club de Laâqiba n’est pas prête à être mise en pratique. La raison, ou les raisons, se trouve dans cette gourmandise irréfléchie des dirigeants d’une majorité de supporters aussi, ainsi que des différents staffs qui se sont succédé à la barre technique du Chabab, à chercher le résultat immédiat. Le CRB a, certes, gagné la coupe d’Algérie face au CABBA, le 20 mai dernier à Blida, mais quelle a été la suite ? Cette saison, l’équipe navigue à vue, joue les gagne-petits et se suffit d’une qualification sans gloire devant des FAR sur

BOUKEDJANE SERA LIBÉRÉ

le déclin. Pendant ce temps, les nouvelles vagues de jeunes frappent aux portes de l’équipe A alors que ceux qui semblaient définitivement intégrés attendent leur heure de gloire. Leur chance de jouer ne serait- ce que une mi-temps pour prouver ce dont ils sont capables. Et ils sont capables à l’instar de ce diable de chasseur de buts qu’est Fouad Lahouamed auteur du doublé, samedi dernier à Sour El Ghozlane, contre les U20 du CABBA.Cette vérité, Henkouche et son président la connaissent. Mais, joindre le geste à la parole, est-il un défaut algéroalgérien ? C’est à croire que la malédiction frappe ces jeunes dont le seul tort est de postuler à une promotion naturelle. Les nombreuses expériences malheureuses vécues par le club bélouizdadi qui a perdu de nombreux talents dont certains font le bonheur de clubs de l’élite. Au Chabab, audelà d’un protocole très pointu quand il s’agit de lire les bilans aux membres de l’AG, la tare a la peau dure. Hichem Bel.

Pas trop régulier cette saison sous le maillot bélouizdadi qu’il a enfilé il y a cinq ans en provenance du RC Kouba, Khalil Boukedjane devrait quitter cet été le Chabab. Son contrat, il est vrai, expire dans un peu plus d’un mois mais ne sera pas renouvelé.

La rencontre de mise à jour entre le MCA et le CRB se tiendra finalement samedi prochain à partir de 11h au stade de Zéralda. Le MCA, leader du championnat avec 55 points, compte neuf points d’avance sur le CRB. Les jeunes de Maroc ont un autre match de retard à disputer face à l’USM Annaba.

OUSSERIR NÉGOCIERA

Pour sa part, Mohamed Ousserir, le portier international du CRB, dont le contrat prendra fin en mai prochain, devrait rediscuter son avenir avec les dirigeants du Chabab. Ousserir (32 ans) aimerait bien terminer sa carrière au CRB même si des propositions lui sont faites par d’autres formations de l’élite nationale.

UNE QUALIFICATION ARRACHÉE AVEC LES TRIPES ASO

L

es Chéliffiens avaient démarré la partie en trombe face au petit poucet pour arracher le ticket pour les demi-finales. A un quart du jeu, ils ont réussi à trouver le chemin des filets avec cette réalisation. Les supporters croyaient que leur équipe ajouterait d’autres. Malheureusement, les joueurs de Slimani accusèrent le pas par la suite en subissant le retour en forme des Tlemcéniens. Ces derniers se sont montré menaçants à plusieurs reprises sans pour autant revenir à la marque. Les Chéliffiens ont réussi tout de même à conserver leur précieux acquis jusqu’au coup de sifflet final pour passer au prochain tour. Même s’ils étaient loin de leur forme habituelle, les Rouge et Blanc ont réalisé l’essentiel, en essayant d’attendre la finale afin de décrocher le trophée convoité par tous les Chéliffiens.

Les jeunes ont donné satisfaction

Les nombreux jeunes intégrés contre l’ICS Tlemcen ont donné satisfaction pour le staff technique qui va leur renouveler sa confiance pour les prochaines échéances.

Messaoud absent

L’absence du buteur Mohamed Messaoud due à une blessure contractée face au CRB a été durement ressentie durant toute la rencontre. Il subit

actuellement les soins nécessaires pour se remettre sur pied d’ici au prochain rendez-vous du championnat contre l’ES Sétif.

Les supporters rêvent du trophée

Après cette qualification en demi-finale les supporters chéliffiens ne rêvent que du trophée pour le fêter comme il se doit durant des jours à travers toute la wilaya.

Zaoui toujours aux soins

Le défenseur central Samir Zaoui dont le retour était prévu contre l’ICS Tlemcen ne s’est pas bien rétabli de sa blessure. Il est toujours aux soins, les supporters souhaitent le revoir le plutôt possible pour donner plus d’assurance au com-

partiment défensif.

Ziane de nouveau blessé

Après avoir bénéficié d’un mois de congé pour se soigner, le joueur Ziane n’est pas encore bien rétabli, il sera encore absent pour les prochaines journées. Cette situation poussera Slimani à puiser dans le réservoir des jeunes pour le faire remplacer dans son poste de défenseur.

Boukhari, Zaouche et Biaga souffrants

Les trois joueurs, à savoir Boukhari, Zaouche et Biaga souffrent toujours de leur récente blessure, le staff médical doit leur prodiguer les soins nécessaires pour les remettre sur pied.

MEDOUAR : «LA COUPE RESTE NOTRE OBJECTIF»

Les supporters chéliffiens avaient «exigé» aux joueurs de se qualifier pour atteindre les demi-finales afin de leur faire oublier la défaite concédée en championnat contre le CRB. Dans le cas contraire, ils ne remettent plus les pieds au stade pour le reste de ce parcours. Les joueurs qui, en dépit de leur baisse de forme, ont réussi tant bien que mal à gagner pour jouer et leur procurer de la joie «malgré» l’absence de nombreux joueurs nous avons quand même arraché le billet pour le prochain tour. On souhaite remporter la coupe qui reste notre objectif principal», dira le premier responsable du club chéliffien, Medouar.

COUPE DE LA CAF

LE MATCH ATBARACRB LE 23 AVRIL

La Fédération soudanaise de football vient de saisir son homologue algérienne concernant le déroulement du match Amal Atbara - CR Bélouizdad, comptant pour les huitièmes de finale aller de la coupe de la CAF. En effet, la rencontre en question se jouera vendredi 23 avril à partir de 19h locales (17h en Algérie) à Atbara-Stadium.

LE MATCH SE JOUERA À ATBARA

Contrairement à ce que pourrait espérer le club algérien, la rencontre Amal Atbara- CRB se jouera dans la ville d’Atbara, distante de 250 km de Khartoum. Atbara, capitale du fer, dispose d’un aéroport qui peut accueillir des appareils gros porteurs. Néanmoins, la délégation du Chabab devrait rallier cette ville à partir de Khartoum soit par voie terrestre ou bien par train.

AMAL ATBARA REMPORTE SA PREMIÈRE VICTOIRE

Auréolés de leur qualification en coupe de la CAF, les joueurs d’Amal Atbara ont empoché vendredi dernier à l’occasion de la septième journée leur première victoire en championnat. Cela s’est réalisé devant l’Ittihad Madani (2-1) grâce à deux buts signés par Abderrahmane Fekky et Abbas Oumar. L’équipe d‘Atbara n’est plus seule lanterne rouge puisqu’elle occupe la 13e position avec cinq points en compagnie du Hilal Kadougli. Amal Atbara compte un match en retard contre El Merrikh (3e journée). Samedi prochain (17 avril), Amal Atbara se rendra à Khartoum pour affronter le Hilal coleader (18 points).

ALI HADJ : «LA QUALIFICATION NOUS A FAIT OUBLIER L’ É CHEC FACE AU CRB»

Le milieu de terrain, Ali Hadj, était très heureux de la qualification pour les demi-finales et fait oublier à ses coéquipiers l’échec face au CR Belouizdad.

Un mot sur cette qualification… Nous avons eu à faire à une coriace équipe de Tlemcen décidée à nous surprendre. Malgré la forte résistance de cet adversaire, nous avons pu arracher notre billet pour les demi-finales. On doit faire tout pour passer en finale et essayer de remporter la coupe d’Algérie qui reste notre principal objectif. Vu le résultat étriqué, votre ligne d’attaque n’était pas à la hauteur, n’est-ce pas ? Il ne faut pas oublier que l’équipe était handicapée par l’absence de plusieurs éléments et non des moindres. Ils ont été remplacés par des jeunes manquant d’expérience, qui se sont quand même bien distingués. Ne pensez-vous pas que ce résultat face à une petite équipe vous mettrez en doute pour les demifinales ? D’ici là on va récupérer tous nos blessés tels que Messaoud, Boukhar, la ligne d’attaque sera plus performante et on passera ce tour inch’Allah. Comment jugez-vous votre prestation ? Je ne peux répondre à votre question puisque je ne peux me juger devant cette formation évoluant en division inférieure. Même si c’était une équipe de l’élite, ce n’est pas à moi d’apporter un quelconque jugement sur ma prestation. C’est au staff technique et observateurs de me juger si j’étais à la hauteur ou non. Est-ce que vous pensez que votre mission sera facile face à un adversaire de l’élite ? La JSK, le CAB ou bien l’ES Sétif sont de grands clubs de même pour l’ASO et quel que soit notre prochain adversaire, on fera tout pour se qualifier en finale. Entretien réalisé par Hocine S.


Maracana N° 1085 — Lundi 12 Avril 2010

DIVISION UNE USMB

DJEMAOUNI : «IL ME FAUT UN BUT POUR ME LIBÉRER»

Il est l’un des attaquants les plus percutants à l’USMB, il fournit d’énormes efforts, à son actif cinq buts. L’attaquant Djemaouni Antar a inscrit cinq buts et le dernier remonte au match de la 15e journée de championnat face à la JS Kabylie, les blessures et suspensions l’ont contraint à s’absenter à plusieurs rencontres. Face au MCO pour le compte de la 25e journée, il a joué seulement trente minutes de jeu, car il n’était pas au sommet de sa forme. «C’est vrai qu’on me reproche mon efficacité, mais il faut que les gars comprennent que j’essaye lors de chaque match de donner le meilleur de moi-même pour marquer, mais je ne sais pas ce qu’il m’arrive. Je crois qu’il me faut un but pour me libérer et je pense que ne vais pas tarder à secouer les filets adverses. A. Tahi

LES BLIDÉENS SE PREPARENT À TCHAKER

LITTLE BIG BISKRI CAB

Au coup de sifflet final de M. Bouhenni, Biskri fausse compagnie à ses adjoints et pique un sprint vers le terrain, il voulait être le premier à féliciter ses joueurs et à partager la joie de la qualification. Biskri venait non seulement de réaliser l’exploit de mener son équipe en demi-finale, il venait aussi de mettre un terme à plus de quatre mois d’invincibilité du MCA, ce qui n’est pas une mince affaire, car le leader, il faut le reconnaître, est une solide équipe. Ce qui nous a attiré chez Biskri, c’est cette confiance affichée avant la rencontre, il était presque sûr de battre le MCA. «C’est une équipe que je connais très bien, je sais comment elle évolue et j’ai mon idée pour la battre», avait-il confié la veille du match. Vendredi sur le terrain, Biskri semblait avoir

Défense attaque

Le coach Assas a dirigé un groupe composé de Ghalem dans les buts en face les attaquants Ezeïtcheïl, Boutabout, Harizi et Telbi en défense Belahouel-Zemmouchi, Herbache et Defnoun. Et l’autre groupe dirigé par l’entraîneur adjoint Hamenad comme gardien de buts Boukacem les défenseurs, Sibié, Belloucif, Chebira et Chaouaou, les attaquants : Abed, Djahel, Djemaouni et Hadj Saâd. Les remplaçants : Louz, Oussaâd, Terbah et Kraïmia ont effectué leur entrée en cours de jeu. On a noté la présence du président Mohamed Zaïm qui a assisté à la séance d’entraînement a tenu un court entretien avec les membres de la barre technique et

quelques joueurs avant de repartir.

Les U17 éliminés

Les poulains de Sella en affrontant la formation du SAMohammadia au stade des quarts de finale de la coupe d’Algérie dans la catégorie cadette au stade de Chlef avant-hier. N’ont pas pu réaliser leurs rêve d’arrivés en finale se sont inclinés sur la série fatidique aux tirs au buts.

Assas, réussira-t-il son pari

En dépit des derniers résultats positifs obtenus lors des deux rencontres face au Mouloudia d’Oran et le MSP Batna, le doute persiste au sein des supporters blidéens. Les dernières déclarations du coach Assas Mokhtar à propos du probable maintien de l’USMB en division une, avait laissé certains supporters du club optimistes et d’autres prédisaient depuis longtemps la relégation du club cette saison. De ce point de vue, ce qui ne fait qu’encourager les fans optimistes pour atteindre leur objectif. «Il y a vingt-quatre points mis en jeu lors des huit rencontres restantes, il faut remporter les quatre rencontres à domicile et négocier quelques points des quatre autres déplacements qui restent à faire à l’ESS, l’USMAn, la JSK et l’USMH.» A. Tahi

HAMENED : «LE MATCH DE L’ESS EST IMPORTANT ET NON CAPITAL»

Le coach adjoint de l’USMB qualifie d’important et non de capital le résultat du match que jouera son équipe vendredi prochain face aux camarades de l’ex-Blidéen Diss Smaïn au stade du 8 Mai 1945. Pourquoi capital ? Car selon l’entraîneur blidéen, il reste au club encore huit rencontres à disputer dont quatre dans le fief de Mustapha Tchaker. L’USB fera de son mieux, dira-t-il, pour réaliser de bons résultats et profiter des faux pas de ses concurrents au maintien. A. T.

bien mijoté sa stratégie en optant pour un 53-2 en situation défensive qui se transforme en 3-5-2 en position offensive, un dispositif qui a énormément gêné les Mouloudéens car jamais Bracci n’a pu trouver de solutions à son équipe. Du début jusqu’à la fin le leader a évolué dans son registre classique du 4-4-2 basé sur les contres et comme Biskri avait tout cadenassé, Bracci semblait à court d’idées, c’était là une autre victoire tactique de Biskri, une victoire du technicien made in Algéria sur le technicien made in France, une revanche sur le sort que le petit grand Biskri venait de remporter, comme quoi notre ISTS national est aussi une grande école pour entraîneurs, pour peu qu’on leur fasse confiance. Wahab Y.

NEZZAR : «NOTRE QUALIFICATION EST MÉRITÉE» Le boss du CAB ne s’est pas rendu à Alger pour le tirage au sort des demi finale, c’est le président d’honneur M. Chelghoum qui a l’habitude de représenter le CAB, à quelques heures du tirage, nous avons eu cet entretien avec lui.

La séance d’entraînement de la reprise a eu lieu dans la journée d’avant-hier à Mustapha Tchaker. L’ensemble de l’effectif des Vert et Blanc a répondu présent, le travail a été axé sur le physique la grande charge a été maintenue par des exercices de sauts et courses en différents ateliers et l’efficacité devant les buts. Seul le joueur Khellaf n’a pas repris toutes ses forces a été ménagé par le staff médical à un travail spécifique d’une durée d’une demiheure. Et le gardien de but Ghalem a effectué quelques tours de piste en solo, avant de rejoindre le groupe.

09

Brillante qualification contre le leader, c’est historique ? Absolument, c’est la deuxième fois en 78 ans d’existence du CAB que le club se qualifie en demi-finale, c’est historique surtout qu’on s’est qualifie contre le leader. Les Mouloudéens parlent d’arbitrage et du fait que votre section boule logée à l’hôtel Chelia, a empêché les joueurs du MCA de dormir. On comprend parfaitement la déception du MCA, c’est humain, je pense que sur l’ensemble du match, on a mérité notre qualification, notre but est valable, les images de la TV ont tout montré, si on parle de penalty qu’il n’y avait rien ni pour nous ni pour le MCA. Quant à cette histoire de section boules, le CAB ne dispose pas de section boules, s’il avait des personnes qui gênaient le sommeil des joueurs, il fallait faire intervenir la police et la direction de l’hôtel pour y remédier, Chelia est un hôtel public, il n’est pas la propriété du CAB, d’ailleurs ça fait deux ans qu’on ne le fréquente plus. Les visiteurs se sont plaints du mauvais traitement réservé à leurs supporters ?

GHODHBANE AUX ANGES

Pour les supporters du MCA, tout a été mis en place par les services de sécurité pour que le public soit à l’aise. Un virage de plus de trois mille places a été réservé aux visiteurs, un accès spécial au stade. Nous avons admis plus d’une cinquantaine de personnes proches du club du Doyen à la tribune d’honneur. Les dirigeants et les membres du comité des supporters étaient parmi nous. Je pense qu’on a été très hospitaliers avec nos amis du MCA. Maintenant, si vous parlez de ces pseudo supporters armés de couteaux qui ont agressé des citoyens isolés et des commerçants pour les dépouiller de leurs biens, j’estime que les services de sécurité n’ont fait que leur travail et la population de Batna n’a fait que se défendre contre leurs agresseurs. Revenons à cette victoire contre le MCA ? C’est une victoire qui va nous faire beaucoup de bien pour la suite du championnat et de la coupe aussi, les joueurs ont compris qu’ils peuvent battre n’importe qui lorsqu’ils croient en leurs capacités. J’espère que l’équipe continuera sur cette lancée. Pour le tirage, comment l’espérez-vous ? J’espère une seule chose, c’est qu’on soit tiré en premier pour jouer chez nous, le reste peu importe l’équipe que nous rencontrerons car à ce stade des demi-finales, les quatre équipes ont la chance d’aller en finale. Pour la fin de votre mandat, vous espérez quoi ? J’espère d’abord assurer le maintien de l’équipe et pourquoi pas aller en finale de la coupe d’Algérie et offrir au CAB son premier titre, c’est un rêve que tous les Cabistes veulent voir se réaliser. Entretien réalisé par Wahab Y.

L’ex-jeune attaquant du CA Batna, Ghodhbane, qui évolue depuis le mercato au MCEE a suivi le CAB-MCA à partir de la tribune. L’ex-Cabiste a vibré aux actions de ses anciens camarades et quand Boukhlouf, a marqué il était aux anges. Ghodhbane pourrait très certainement revenir au CAB, car il est au MCEE que pour un prêt de six mois.

SOUALAH TRÈS DÉÇU

Ayant écopé de son troisième avertissement contre le MCA, Soualah ratera à coup sûr, la demifinale prévue le 20 avril prochain. «Je suis très déçu de savoir que je ne jouerai pas la demi-finale, je n’ai pas savouré notre qualification à cause de ce carton gratuit. Je jure que je n’ai touché personne sur l’action, l’arbitre a cherché quelqu’un pour l’avertir, il est tombé sur moi».

TENTATIVE DE CAMBRIOLAGE À L’OPOW

Vendredi 6 heures du matin, un groupe de Chnaouas pénètre dans l’enceinte du stade de l’Opow en escaladant le mur, le groupe s’est dirigé vers l’administration du stade pour y pénétrer par effraction, l’équipe de gardiennage s’en aperçoit et alerte le commissariat du deuxième arrondissement qui se trouve à 300 mètres du stade, la police arrive en renfort et arrête quelques-uns. Une fois au commissariat, les jeunes ont avoué qu’ils voulaient voler la billetterie du match, heureusement que cela ne s'est pas produit.


10

Maracana N° 1086 — Lundi 12 Avril 2010

NATÉCHE : «SI L’ÉQUIPE JOUERA L’ ACCESSION, JE RESTE»

DIVISION UNE

NAHD

Le gardien, Abderaouf Natéche, se dit prêt à aider le club à revenir en DI, surtout que tout le monde est abattu par ce qui s’est passé cette saison au Nasria.

Quel commentaire faites-vous de cette défaite face à l’ESS ? C’était une défaite très amère pour nous, d’autant plus que nous avions bien joué les trente premières minutes et nous pouvions revenir avec un résultat meilleur. Toutefois, il faut avouer que l’ESS reste une très bonne équipe et qui se comporte très bien cette saison, en atteste les résultats qu’elle enregistre que ce soit en championnat national ou dans les autres compétitions auxquelles elle participe. Il faut dire aussi qu’on a été quelque peu lésé par l’arbitre qui nous a refusé un penalty, ce qui a compliqué quelque peu notre situation. Mais vous avez raté quand même un bon nombre d’occasions ? C’est vrai, nous pouvions au moins inscrire un but, si les joueurs étaient plus concentrés devant les bois, mais malheureusement, la situation dont laquelle se trouve le club, fait que certains éléments ne peuvent pas restés concentrés sur leur sujet. Pensez-vous être toujours blo-

qués psychologiquement ? Je pense qu’il est normal, après plusieurs contre-performances, les joueurs ne peuvent qu’être bloqués psychiquement. On aurait souhaité être dans une meilleure position, malheureusement, on ne peut pas changer le cours de l’histoire. Quel est votre avis sur la descente du Nasria qui reste imminente ? C’est vraiment désolant de voir un aussi grand club descendre d’une telle manière. Je pense qu’une multitude de facteurs a fait que nous sommes descendus en DII. Sincèrement, je suis très affecté par ce qui est passé au club. Personne n’arrive à comprendre comment nous sommes descendus en DII et même les Sétifiens n’ont pas compris et nous ont dit qu’on ne méritait pas de descendre. Mais, malheureusement pour nous, la vérité est là et il faut l’accepter. Il faudra maintenant penser à l’avenir et faire tout pour que l’équipe revienne en DI et le plus tôt possible. Votre contrat arrive à expiration à la fin de saison, pensezvous à le renouveler ou à changer d’air ? Tout dépendra de certains paramètres, dont les objectifs du club. Si le Nasria voudra revenir le plus tôt possible en DI, je suis partant pour l’aventure et je ferais tout pour que l’équipe revienne en nationale une. Il faudra qu’on se donne tous à fond pour faire remonter l’équipe en DI. Entretien réalisé par Raouf M.

MEKKAOUI ATTEND DE RENCONTRER ALLIK

Le latéral gauche du Nasria, Zineddine Mekkaoui, attend de rencontrer le président de l’USM Alger, Saïd Allik, pour être fixé sur son avenir et voir s’il devrait retourner chez les Rouge et Noir ou opter pour une nouvelle destination. En effet, Mekkaoui affirme qu’il dispose de contacts sérieux avec certains clubs qui veulent s’attacher ses services et souhaiterait de ce fait connaître les intentions de son club qui l’a prêté pour une saison au NAHD. En outre, même cette dernière souhaite le garder pour une année supplémentaire, surtout après le rendement qu’il a montré en cette fin de saison.

La réunion des dirigeants ajournée

La réunion qui devait réunir les dirigeants autour d’une table pour discuter de la situation actuelle du club et notamment après les derniers développements et ce qui s’est passé entre Saoudi et Bouderouya, les deux dirigeants du Nasria, a été ajournée à

une date ultérieure. Ce report est dû à l’indisponibilité des dirigeants qui étaient occupés par leurs affaires professionnelles et ne pouvait pas donc se voir.

Moundji reprend cette semaine

Le jeune Moundji reprend les entraînements cette semaine, selon le coach, Mihoubi, qui nous affirmera qu’il a été informé que le joueur pourrait récupérer rapidement et donc sera prêt pour le match de la prochaine journée du championnat face à la JSM Béjaïa et qui se déroulera au stade Zioui.

Mouméne enlève le plâtre aujourd’hui

Pour sa par, le milieu de terrain, Ali Mouméne, enlèvera le plâtre qu’il a mit sur sa jambe droite aujourd’hui et devrait, donc, pouvoir reprendre les entraînements petit à petit. Toutefois, il est clair qu’il ne sera pas récupéré à temps pour pouvoir jouer face à la JSMB, car cela lui prendra du temps de récupérer toutes ses forces physiques.

Mihoubi attend Sedkaoui

L’entraîneur du Nasria, Mohamed Mihoubi, nous avouera qu’il attend le retour de Kaci Sedkaoui, qui lui a promit de revenir s’entraîner avec le groupe dés qu’il termine sa phase de rééducation, ce qui ne serait pas tarder. Mihoubi nous affirmera qu’il compte lui préparer un programme spécifique pour qu’il l’applique afin qu’il soit prêt pour jouer un à deux matchs du championnat.

Le match de la JSMB doit être idéalement préparé

Le coach du Nasria, Mihoubi, nous avouera que le match de la JSMB, comptant pour la prochaine journée du championnat, doit être idéalement préparé et ce pour tenter de le remporter. Même s’il sait qu’il ne peut pas espérer grand-chose maintenant, n’empêche que Mihoubi souhaite terminer dans de bonnes conditions et donc tenter de remporter surtout les matchs qui se jouent à domicile.

Les dirigeants ne veulent pas reproduire leurs erreurs

Les dirigeants du Nasr d’Hussein-Dey ne veulent, en aucun cas, reproduire les mêmes erreurs que celles de cette saison, et se projettent dans un projet plus réaliste. En effet, ces derniers considèrent qu’il ne sert à rien de débourser de grandes sommes d’argent au recrutement de joueurs qui ne feront que gérer leur carrière, étant donné qu’ils ne sont que des «mercenaires». Les dirigeants du Nasria pensent qu’il vaudrait mieux donner les moyens aux joueurs du cru et donc faire confiance aux jeunes du NAHD et continuer donc dans la politique du club qui est connu être formateur. C’est ainsi que des joueurs comme, Boutadjine, Saïdane et Aït Ali devraient être mis dans le bain la saison prochaine et il se pourrait aussi qu’il y est promotion d’autres joueurs qui donneraient un plus à l’équipe.

Le recrutement se précise

Par ailleurs, il faut savoir que le recrutement se précise, puisque la direction a déjà en tête les postes qu’elle se doit de renforcer en prévision de la saison prochaine. Ainsi et selon des sources proches du club, nous apprenons que les dirigeants veulent recruter un gardien de but, un attaquant, un milieu de terrain offensif et un défenseur axial. Les responsables du Nasria ne veulent pas être prit de court et feront tout pour ramener des joueurs d’expérience qui pourraient donner un plus et encadrer les jeunes, mais avec la précision que ce recrutement ne dépassera pas les quatre éléR. M. ments.


Maracana N° 1086 — Lundi 12 Avril 2010

DIVISION UNE

Charef menace de partir USMH

ABSENT LORS DES DEUX DERNIÈRES SÉANCES D’ENTRAÎNEMENT Apparemment, les choses ne tournent pas rond dans la maison harrachie. Sinon comment expliquer cette absence remarquable de l’entraîneuren chef, en l’occurrence Boualem Charef, lors des deux dernières séances d’entraînement. Une absence énigmatique qui mérite des questions et tout le monde d’ailleurs s’interroge.

C

haref n’a même pas avisé les dirigeants du club, mais selon notre source, le coach des Jaune et Noir voulait mettre de la pression afin que le président Laib le régularise. Donc, ce n’est qu’un signe de protestation et un message bien clair, à l’administration de l’USMH à sa tête le boss Mohamed Laib et ce, afin qu’il

AISSAOUI ABSENT

soit régularisé. Charef qui n’a pas encore touché 30 millions de sa prime de signature et qui a attendu longtemps, a décidé de passer à l’action et ce, afin de mettre Laib et compagnie devant le fait accompli. Selon toujours la même source, les membres du staff technique n’ont pas été payés depuis cinq mois, ce qui prouve que la situation est vraiment alarmante dans la maison harrachie. Cet état des lieux est le constat amer, et là où vont les choses, le club risque de perdre du terrain en championnat, car les joueurs, le staff technique ne peuvent attendre plus que ça. De l’avis des dirigeants, l’entraîneur est occupé par une affaire personnelle, tout en nous affirmant que ce dernier reprendra son travail dès aujourd’hui. On le saura si c’est le cas ou pas. Affaire à suivre… Lotfi S.

La séance d’hier a été marquée par l’absence du joueur Aissaoui. Renseignements pris, Aissaoui souffre d’une blessure au niveau de la cuisse. Le staff technique a donc autorisé le joueur à ne pas prendre part à la séance d’hier.

LAIB CONVOQUE OKBI

Après l’entretien accordé par le joueur Okbi à notre quotidien Maracana, le président de l’USMH Mohamed Laib, a décidé de convoquer le joueur pour mettre les points sur les «i» et éclaircir les choses. Lotfi.S

SERRAR ENTAME LES PRÉPARATIFS DE LA PROCHAINE SAISON

MEFTAH ET MAIZA APPROCHÉS

A l'Entente de Sétif, on pense déjà au prochain exercice, c’est le moins que l’on puisse dire quand on sait que le président Abdelhakim Serrar, a entamé les négociations préliminaires avec les joueurs qu’il compte engager pour le prochain exercice.

E

n effet, le président de l’ESS tient à renforcer son équipe par des éléments capables de donner un plus et il a commencé les contacts avec les joueurs. Nous avons appris à ce sujet que le président sétifien a pris langue avec le défenseur international de la JS Kabylie, Rabie Meftah. Le capitaine kabyle étant en fin de contrat et avait affiché clairement son intention de changer d’air, le président Serrar voit là une sérieuse opportunité de s’offrir les services de ce brillant défenseur que la JSMB a déjà contacté. Autre joueur que le président sétifien compte faire venir dans son club la saison prochaine, le annabi, Adel Maïza. Pour ce dernier, si cela viendrait à se conclure, il ne s’agira que d’un retour aux sources puisque Maïza a déjà porté le maillot sétifien dans un passé récent. Aujourd’hui, à l’USM Annaba, en fin de contrat aussi, Adel Maïza a déjà été contacté par le président Serrar et le retour du défenseur central pour le club de la capitale des Hauts-Plateaux n’est qu’une question de temps, apprend-on d’une source sûre, proche de la direction du club sétifien. En entrant dans le marché des transferts si tôt, le président de l’ESS sait que le marché de cette saison sera pauvre, les bons joueurs se font de plus en plus rares. Abdelhakim Serrar compte conclure le plus tôt possible, l’été sera court cette saison avec le début du prochain exercice, prévu pour le 07 août prochain. Yasser Malki

Simondi à Sétif pour son argent

L'ex –coach de l'ESS, le français Bernard Simondi se trouve à Sétif depuis samedi dernier pour rencontrer Serrar et récupérer son argent. Cela fait déjà deux ans que Simondi a quitté l’ESS, mais n’a toujours pas été payé. Selon nos sources Simondi profitera de l'occasion pour assister à la rencontre de coupe d'Algérie entre l’ESS et l’USMBA.

11

Laib : «Je veux des dirigeants qui apportent un plus sur le plan financier»

Le président de l’USMH Mohamed Laib, affirme que le club traverse une situation difficile sur le plan financier, chose qui a perturbé énormément la bonne marche du groupe. «On trouve d’énormes difficultés, pour régler ce problème qui persiste. Je demande à tous les enfants du club de venir en aide à l’USMH» déclaret-il avant d’ajouter «la saison prochaine ce sera une autre paire de manche et il y aura un changement à tous les niveaux. Les dirigeants doivent apporter un plus sur le plan financier.»

«Djabou et Hanitser n’ont jamais songé à partir»

Laib a refuté en bloc les informations ayant trait à un éventuel départ du duo Djabou-Hanitser. «Il est hors de question de laisser partir ces deux éléments clés de l’équipe. Pour vous éclaircir les choses, ces deux joueurs s’ils sont actuellement trop demandés par les autres clubs, c’est grâce en grande partie à l’USMH, un club

où ils ont trouvé un environnement idéal pour briller et faire étalage de leur talent» précise-t-il avant d’ajouter : «On est dans notre droit de défendre les intérêts de l’équipe. On fera tout pour garder ce duo dans l’effectif de l’USMH pour la prochaine saison.»

«On tiendra l ’AGO, avant la fin du mois»

Concernant la date de la tenue de l’assemblée générale ordinaire, notre interlocuteur nous a affirmé que «l’AGO du club aura bel et bien lieu durant ce mois d’avril. La date sera arrêtée dans les prochains jours. De toutes les manières, l’AGO se tiendra avant la fin du mois» avant de conclure: «Tout le monde au sein du club, attend avec impatience la tenue de cette assemblée générale ordinaire. Une chose est sûre, il y aura des changements, et on va remettre de l’ordre dans la maison harrachie et ce, dans l’intérêt suprême de l’USMH.» Propos recueillis par Lotfi S.

DELHOUM : «Rien n’est perdu, on se rattrapera» ESS

Quel commentaire faitesvous sur votre dernière défaite face à l’USMA ? Je dirai que nous ne méritons pas un tel sort. On a très bien joué, notamment en première mitemps où on a largement dominé les débats. Malheureusement, on n’a pas eu de chance et on a encaissé deux buts contre le cours du jeu. Au vu de la production des deux équipes, on pouvait même gagner ce match, mais dommage, le football est ainsi fait puisqu’au final, c’est celui qui a le mieux joué et qui a été le plus entreprenant qui a perdu. Il faut dire qu’on a quand même réussi un bon match dans l’ensemble. Mais il faut reconnaître que vous avez raté beaucoup d’occasions… Tout à fait, on a raté des occasions nettes de scorer surtout en première période. Dommage, une fois encore l’efficacité nous a fait défaut. Maintenant, il faut oublier ce match pour se concentrer surtout sur l’avenir. Certes, on a perdu trois points mais nos chances restent intactes, et je pense aussi que rien n’est encore perdu, on peut atteindre notre objectif cette saison.

Avez-vous digéré cette con-

tre-performance ? Il est vraiment important de noter qu’il ne sert à rien de revenir sur une rencontre déjà jouée, sauf pour retenir des enseignements utiles. Pour être plus précis, je dirai que ce n’est pas le moment de fléchir, ce n’est qu’un faux pas et on doit se remettre en cause afin de se racheter.

Pensez-vous que l'Entente soit capable de conserver son titre, après cette défaite ? Oui, bien sûr, nous avons les moyens d’atteindre notre objectif. Toutefois, il faut dire qu’il nous reste encore dix matches à disputer et dans le football tout est possible. Donc, on se battra jusqu’au bout afin de terminer la saison avec le titre de champion. Qu’avez-vous à dire aux supporters qui sont inquiets ? Qu’ils sachent que quand ça ne marche pas, la situation nous inquiète, nous aussi. C’est pourquoi nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour se racheter de ce dernier faux pas. On fera tout pour renouer avec la victoire. Entretien réalisé par Yasser M.


DIVISION 212 Maracana N° 1086 — Lundi 12 Avril 2010

Une fin de saison palpitante pour les Béjaouis … JSMB

ENCORE 7 MATCHES A DISPUTER

L

e championnat tire à sa fin. Et, à l’instar de la majorité des équipes; 7 journées restent pour les Vert et Rouge avant qu’ils ne connaissent leur verdict. Du suspense, il y en aura, pour cette fatidique 3e place, que convoitent plusieurs équipes. Une fin de saison palpitante pour les béjaouis qui, apparemment, ne sont pas tellement emballés par cette place au podium, mais restent tout de même attachés à ce sprint final, en vue d’une position qu’ils considèrent symbolique car n’ouvrant pas à une participation continentale : «On aimerait bien terminer sur le podium, mais au cas contraire, ce ne sera pas la fin du monde. Car, pour nous, cette 3e place n’a plus aucun sens et ne représente plus rien dans la mesure ou elle ne nous qualifie pas à une participation continentale», nous ont confié certains joueurs qui estiment, tout de même, qu’il serait préférable de la décrocher, en tant que fruit du bon parcours de cette saison, et ce

=UN G.B SERA-T-IL RECRUT É ?

depuis le retour de Djamel Menad. Et pour ce faire les camarades de Messali seront dans l’obligation de gérer cette suite comme il se doit. Dans ce contexte, l’on nous dira : «Il nous reste 7 matches et on n’a plus droit à l’erreur, notamment, à domicile. Si on arrive à bien gérer ces matches, on pourra terminer sur le podium», avant d’ajouter : «Tout est jouable et

IL L’A INSINUÉ DANS SON POINT DE PRESSE

rien n’est, encore, perdu». C’est dire que les Vert et Rouge semblent décidés à tenter le tout pour le tout, afin de terminer sur le podium et, pourquoi pas, s’approcher le plus possible de la … 2e place à laquelle, d’ailleurs, ils n’aspirent plus. A 7 journées de la fin de cette exercice, les discussions, ici, à Béjaïa, s’articulent d’abord sur les chances de leur équipe quant à pouvoir décrocher une 3e place, puis après, sur les ambitions des responsables et du staff technique, pour la saison prochaine : «Cette saison, on put

estimer que le parcours de l’équipe aura été satisfaisant, si l’on se réfère aux mauvais résultats du début de la compétition et aux points perdus à domicile, ces derniers temps. Malgré tout cela, l’équipe aspire à la 3e place», nous a-t-on dit. C’est dire que la satisfaction est presque totale, en attendant cette fin de championnat qui parait serrée et disputée, à plus d’un titre. Abdelkader Z.

En affirmant qu’il procéderait aux recr utements de deux éléments dans chaque compartiment, l’on se dem ande si, Menad n’avait pas prévu un gardien de but, dans ce gran d chamboulement ? Actuellement, la JSMB possède 3 gard iens de marque, en l’occurrence Cedric, Djebarat et Saoula.

= TIMEZRIT À DÉFAUT D’EL EULMA !

Prévu pour ce mercredi, la JSMB disp utera le MCEE. En cas de défection des Eulm son match amical contre is, la direction du club aurait prévu, alors l’équipe de Timezrit qui évolue, actuellement en régionale 3.

= MATCH AMICAL EN NOCTURNE ?

Le match amical que disputera la JSM B, ce mercredi, pourrait avoir lieu en nocturne. C’est du moins le souhait des dirigeants du club béjaoui qui attendent, seulement l’av al des responsables de l’OPOW. Une belle opportunité pour essayer pour la première fois, l’éclairage du stade. A. Z.

MENAD VEUT-IL DEGHICHE : “NOTRE PARCOURS CHAMBOULER EST SATISFAISANT” L’ÉQUIPE ? Dans son dernier point de presse, à Béjaïa, le coach béjaoui avait fait savoir qu’il possédait un effectif tout juste moyen. Mieux encore, Menad qui a fait part de ses intentions réelles quant à jouer, carrément, le titre pour la saison

prochaine, n’a pas manqué de déclarer qu’il était question de recruter deux joueurs dans chaque compartiment. Aussi, la question que se sont posée, alors, certains observateurs sportifs, était de savoir si l’entraîneur des Vert et Rouge, n’a pas l’intention de chambouler son équipe. A parler franchement, en arrivant à cette conclusion, Menad vient de lancer un

message aux responsables du club, à prendre le même chemin, celui de la rigueur, les incitant, aussi, à mettre tout le paquet en vue d’un renforcement judicieux et de qualité. Car, semblait dire l’ex-baroudeur des Verts, s’il n’y a pas un suivi de la part des responsables du club et si, ces derniers feront défaut en matière d’ambitions et de… moyens, l’objectif du titre ne sera, alors, qu’une lettre morte. Et c’est dans ce contexte que le coach béjaoui compte, effectivement, chambouler son équipe, en optant pour un recrutement de choix et de qualité. Des joueurs qui apporteront un plus à l’équipe, des éléments qui auront fait preuve de leurs capacités, sous d’autres cieux. Même si aucun contact officiel n’a été entrepris, il n’en demeure pas moins que les éléments établis sur la liste de Menad, dénotent, si besoin est, toute la détermination des Béjaouis à aller de l’avant pour atteindre, cet objectif suprême qu’est le titre. A moins que … Abdelkader Z.

Connu pour son travail inlassable au milieu de terrain, Deghiche aura été, face à El-Harrach, méconnaissable et quelque peu dépassé, amenant Menad à le remplacer en première période. Dans cette entretien, Deghiche revient sur ce match et évoque le parcours de son équipe :

Donnez-nous un aperçu sur le match contre l’USMH ? C’est un match que nous avons raté. Certes, on a été menés, mais on a réussi à remonter la pente, tout comme on a failli gagner. Pour nous, ce fut un nul positif. Mais oui, vous avez, encore, perdu 2 points, n’est-ce pas ? Exact ! Mais c’est la loi du football. On domine mais on n’arrive pas à gagner. Pourtant, on a fait une excellente deuxième mi-temps. Vous étiez quelque part dépassé dans ce match ? L’entraîneur a préféré me faire sortir. Je pense qu’il a ses propres raisons. Je respecte ses choix. On est en fin de saison et chaque joueur commence à sentir le cumul des rencontres.

Comment voyez-vous la suite du championnat ? Tout le monde l’a dit. Elle sera difficile et pénible, car l’enjeu est de taille, tant en haut du tableau, qu’en bas. Et pour la JSMB, la 3 e place est-elle jouable ? Tout à fait. On peut encore espérer à cette 3 e place. Il faut, seulement, gérer la suite comme il se doit et récolter le maximum de points. Comment évaluez-vous votre parcours ? A vrai dire, il est satisfaisant, au vu de notre début et des points qu’on est en train de perdre à domicile. Depuis le retour de Menad, nous avons effectué un bon parcours qui nous a permis de revenir en haut du tableau. Avez-vous eu des contacts ? Non, pas encore. Il est trop tôt d’en parler. Et puis, je me sens bien à la JSMB. Et l’attitude du public visà-vis de vous? Je le comprends. Le public défend la JSMB et non Deghiche. Il ont été à la limite de la correction. Pour moi, c’était un moment de colère. Entretien réalisé par A. Z


13

Maracana N° 1086 — Lundi 12 Avril 2010

JSMB

la saison prochaine en point de mire TRACTATIONS AU SOMMET

L’opération jeunesse réussie USMA

Les Rouge et Noir, en remportant six points en une semaine, viennent se racheter de plus belle manière et ce, après avoir concédé deux défaite en une semaine face au rival du Mouloudia d’Alger.

E

n effet, les gars de Soustara étaient dans une période de crise en s’éliminant de la Coupe d’Algérie par le frère ennemi mouloudéen, mais tout semble aller dans le bon sens, puisque les partenaires de Hamza Ait Ouamer ont battu deux équipes et non des moindres, à savoir l’USM Annaba, et l’ES Sétif. Deux précieuses victoires avec l’art et la manière qui permettent aux Rouge et Noir de sortir la tête du lot. Mais ce qui est à retenir, c’est bien évidemment le fait que la bande à Saâdi a évolué lors de ces deux derniers matches sans pas mal de cadres, à l’image de Dziri, Achiou, Ouznadji, et contre l’ESS sans Ghazi. Parmi les joueurs qui ont émergé en l’absence des pièces maîtresse de l’équipe, on trouve Ait Ouamer, Saïdoune et Sayah. Si pour le premier cité, à savoir Ait Oumer, ses prestations de haute facture ne surprennent personne, tant le joueur reste parmi les meilleurs éléments depuis le début de saison, en revanche, les deux autres jeunes ont prouvé tout simplement que le coach

P

our certains dirigeants béjaouis, cette saison est terminée, la 2e place qui faisait partie de leurs objectifs, n’étant plus d’actualité, ils préfèrent s’orienter, carrément vers la saison prochaine où contrairement à leurs habitudes, ils promettent déjà monts et merveilles : le titre.

La liste de Menad : bien des surprises !

Pour cela, les tractations vont bon train. Aussi, l’apport financier sera un atout important pour que les responsables du club, puissent réunir toutes les conditions nécessaires, permettant d’abord à Menad de réussir un recrutement de grande valeur et qui répondrait à ses aspirations et ses ambitions, lui permettant ensuite et aussi de travailler sereinement durant toute la saison pour atteindre cet objectif rêvé pour toute la famille des Vert et Rouge. 5 milliards serait la somme prévisionnelle pour ce recrutement et la préparation de l’intersaison.

L’ambition du coach béjaoui

L’ambition de Menad est grande. Le

Saâdi peut compter avec eux. En effet, après une absence de six mois due à une blessure au dos, le jeune milieu défensif Amine Saïdoune est revenue en force, au point où il a gagné une place de titulaire dans l’échiquier de Noureddine Saâdi. Saïdoune a confirmé tout le bien qu’on pense de lui, lui qui n’a pas été épargné par les blessures lors deux dernières saisons. En effet, à chaque fois que le joueur entre, il se blesse au dos. Mai après des soins intensifs pendant une longue période (depuis le stage d’intersaison jusqu’au mois d’octobre), le joueur semble retrouver toute sa classe. D’autre part, l’autre joueur qui a fait sortir son grand jeu, et qui semble retrouver sa force, c’est Saïd Sayah. Ce dernier faisait des ravages à l’arrivée de Saâdi, mais a stagné à un moment donné, et avait perdu de son talent, avant de revenir en force en ces derniers jours. L’entrée du gaucher usmiste Sayah, au cours de la première période face à l’Entente a, tout simplement, fait basculer le match, lui qui a été derrière plusieurs actions dangereuses, avec à la clé une passe décisive, puisque qui a mis un très beau centre pour Hamidi qui, d’une tête plongeante, a aggravé la marque. En somme, on peut dire que l’USMA s’en sort bien sans ses cadres, mieux encore, l’équipe a pu redresser la barre, et désormais, c’est aux joueurs de maintenir le même rythme. Amine Tirmane

REPRISE MARDI

Profitant de la trêve, le staff technique a accordé trois jours de repos aux joueurs et ce, après les efforts consentis lors des deux précédents matches disputés en une semaine face à l’USM Annaba, et l’ES Sétif. Physiquement, les joueurs ont fait beaucoup d’efforts, d’où la nécessité d’un repos, surtout que le championnat observe une mini-trêve.

coach béjaoui veut, apparemment réussir son coup de dé. Il veut un titre avec la JSMB. Menad qui avait signifié qu’il ne voulait plus continuer à jouer en tant qu’«outsider», a fait part de ses réelles intentions : «Je veux jouer carrément, pour le titre dès la saison prochaine. Et c’est pour cela que j’insiste pour un recrutement judicieux et de qualité», aurait-il dit aux responsables du club. Mieux encore, l’entraîneur des Vert et Rouge sera le seul et unique responsable des départs et des recrutements des joueurs.

“De cette manière, j’assumerai tout”

aurait-il ajouté. Ainsi, donc, et même si ce championnat n’a pas, encore plié bagage, même si la 3e place est toujours d’actualité, dirigeants béjaouis et Menad semblent être sur les mêmes longueurs d’ondes, en évoquant le prochain exercice. Pour eux, l’objectif est le titre, rien que le titre. Les autres clubs sont déjà avertis. Abdelkader Z.

UNE SEMAINE DE REPOS POUR SAÏDOUNE

Comme révélé dans notre précédente édition, le jeune talentueux Amine Saïdoune a contracté une blessure au dos lors du match contre l’Entente de Sétif. Le joueur a ressenti des douleurs au niveau de son dos à l’issue du match, et a effectué un petit examen chez le Kiné Omar Lahoucine, ce dernier lui a donné rendez-vous pour connaître profondément la nature de la blessure. Amine Saïdoune devra observer un repos d’une semaine qui coïncide avec la trêve qu’observe le championnat, et profitant de suivre le traitement du staff médical du club.

PAS DE REPOS POUR LES JEUNES

Alors que l’équipe fanion observe une trêve de dix jours, les juniors quant à eux n’ont pas droit au repos, puisque l’équipe prépare un match très important prévu ce mardi. En effet, les partenaires de Benmohamed joueront un match entrant dans la mise à jour du championnat contre l’Entente de Sétif mardi prochain au stade de Bologhine. Ainsi, les Meklouche, Zitouni, Baitèche, Rébika, et autre Sayah devront s’entraîner avec les juniors jusqu’à mardi.


14

Maracana N° 1086 — Lundi 12 Avril 2010

DIVISION UNE

BELATOUI NOUVEL ENTRAÎNEUR MCO

Le semi-échec de mardi dernier a consommé le divorce entre Elimam et l’entraîneur Maâttalah.

L

assez de temps pour mener les Hamraoua à assurer leur maintien ? Ces derniers, qui n’ont pas accepté le peu de discipline que tentait de mettre en place l’entraîneur sortant, Maâttallah, seront plus libres. Kacem Elimam, qui avait refusé de rappeler Belatoui après le départ de Hadj Mansour le Palestinien, a été dans l’obligation, à la fin de la semaine, de s’aligner sur le désirata de ses joueurs, tout en n’étant pas sûr d’avoir fait une bonne opération. Kacem Elimam veut terminer la saison sans problèmes majeurs. Et comme il suffit au Mouloudia 4 points pour assurer le maintien et qu’il recevra à Zabana à 3 reprises, le boss hamraoui peut dormir un tant soit peu tranquille.

a phrase sibylline du patron du MCO à sa sortie du vestiaire : «Il n’a pas su faire les changements», et la montée au créneau du milieu de terrain, Tayeb Berramla, contre son coach, ont été les révélateurs d’un état de crise qui couvait depuis au moins 3 semaines. Et comme le premier fusible qui saute en cas de mauvais résultats est l’entraîneur, AEK Maâttallah en a fait les frais. Le nouveau coach, Omar Belatoui, aurait été «désiré» par les cadres de l’équipe avec lesquels il a travaillé la saison dernière en Division II et remonte le club parmi l’élite. Hier, il a été présenté aux joueurs par le président Kacem Elimam, qui avait à ses côtés un autre revenant en la personne de l’ex-nouveau manager général, Seddik Abdenour. Ce dernier, qui avait été limogé il y a plus de deux mois, est en fait quelqu’un dont a expressément besoin le président Elimam. En effet, et selon l’entourage immédiat du club, Abdenour a été le tampon entre le boss et les joueurs. Il aurait été sollicité pour que «l’ardeur de ceux qui demandent leur régularisation financière se calme». Il est de notoriété publique que les camarades de Kechamli ont une grande confiance en Seddik Abdenour.

Devant un effectif incomplet (17 joueurs présents), le nouveau coach a rappelé qu’il était venu pour travailler. «Je vais insister sur la discipline. Dorénavant, plus de retard, ni d’absences, ni de tenues débrayées. L’entraînement sera dorénavant biquotidien, le 1er à partir de 10h30 du matin. Jeudi, il y aura un match d’application contre les juniors. Je suis là pour travailler, j’ai senti que mon club avait besoin de mes services pour apprendre aux joueurs à gagner de nouveau. On va donner un coup de fouet.»

«Omar Belatoui terminera seul la saison», a indiqué le président Elimam. L’ex-coach du MBSC et du NRBB (Régionale I) aura-t-il

Les joueurs, et à leur tête Zoubir Ouasti, sont satisfaits du retour de Belatoui. «On n’était pas bien sur tous les plans, parce qu’on aime cette équipe. On ne met pas en

Belatoui seul à la barre technique

Belatoui : «Je suis là pour travailler»

Les joueurs rassérénés

doute le travail de Maâttallah, mais il n’a pas eu de chance. Avec le retour de Belatoui, on va réapprendre à gagner pour

atteindre une place au-dessus de la zone rouge. On est capables d’y arriver.» M. Touadjine

BOUZIDI : «IL N’EST PLUS QUESTION DE GASPILLER LE MOINDRE POINT À DOMICILE» MCEE

Le milieu de terrain, le Franco-Algérien Bouzidi Antar, revient dans l’entretien qu’il nous a accordé sur la victoire acquise mardi dernier face à la JSK. Il insiste sur l’esprit de corps manifesté par ses coéquipiers au cours de cette rencontre. Il nous parle aussi de l’avenir et des chances de maintien du MCEE. Le moral est au beau fixe, n’est-ce pas ? C’est certain, après la belle victoire acquise dernièrement. Elle nous a permis de souffler, car nous étions tous sous pression. Il nous faut, maintenant, la mettre de côté et penser à l’avenir. La JSK n’était pas du tout facile à battre, qu’en pensez-vous ? Nous savions que les choses allaient être très compliquées devant cette équipe réputée pour bien négocier ses matchs à l'extérieur. Les joueurs adverses se sont battus sur tous les ballons et nous sentions qu’ils voulaient réaliser une belle performance. La réussite a été de notre côté et le fait d’avoir raté un penalty et inscrit un but, très tôt dans le match, nous a très vite libérés.

Le dernier quart d’heure de la première manche a été à l’avantage de vos adversaires. N’aviez-vous pas éprouvé certaines craintes à ce moment du match ? C’est vrai, mais nous nous attendions à cela et c’était à nous de trouver des solutions. Cette équipe défend très bien et ses joueurs ne font pratiquement pas d’erreurs. Ils ont amorcé des contres à la fin de la première mi-temps et en seconde période et cela a eu pour effet de nous rendre plus vigilants. Pensez-vous avoir fait ce qu’il fallait dans ce match ? Je pense, honnêtement, que nous avons fait le match qu’il fallait et que si nous avions concrétisé les nombreuses occasions de la première période, le score aurait été plus lourd et nous aurions eu une fin de match plus tranquille. Toute l’équipe s’est bien battue et les sacrifices consentis n’ont pas été vains. Parlons de vous maintenant. Tous les observateurs présents au stade sont d’accord pour dire que vous avez réalisé une superbe partie. Cela doit vous faire plaisir, n’est-ce pas ? Bien sûr, surtout que dernièrement, j’ai passé des moments difficiles. J’ai beaucoup travaillé pour retrouver ma place dans l’équipe et, croyez-moi, j’en suis très heureux. Ce match, nous voulions le réussir tous autant que nous sommes dans l’équipe. Nous avons tout donné et, Dieu merci, nos efforts ont été récompensés. Honnêtement, c’est la victoire du collectif. C’est quand même frustrant pour

vous de voir le MCEE, depuis son accession en DI, se résoudre uniquement à jouer pour ne pas être relégué… Je suis certain que ceux qui sont dans l’effectif sont tous dévoués et nous vivons très mal cette situation. Le MCEE est pour les joueurs eulmis une seconde famille et notre vœu le plus cher est que ce club joue plutôt les premiers rôles. Pour le moment, il s’agit d’éviter la relégation et cela est presque fait, car il nous faut que 2 points de l'extérieur et gagner nos rencontres à domicile pour éviter tous les calculs de fin de saison. Peut-on dire qu’il y a un nouvel état d’esprit dans l’équipe ? C’est sûr, il y a quelque temps, nous entamions les matchs avec la peur au ventre et cela a fait que nous n’arrivions pas à réaliser de bons résultats, surtout à domicile. Les choses ont changé et nous avons plus confiance en nos possibilités. D’un autre côté, nous faisons preuve, disons, de moins

de naïveté.

Et l’avenir ? Nous allons continuer à nous battre pour réaliser notre objectif qui est le maintien. C’est un défi que nous devons relever et nous en sommes parfaitement capables. Nous allons prendre les matchs comme ils viennent et récolter les points nécessaires pour le maintien. Êtes-vous conscients que le maintien, vous devez d’abord l’assurer à Eulma ? C’est évident et cela passe par des victoires chez nous à Eulma. Il n’est plus question de gaspiller le moindre point à domicile. Pour cela, nos supporters ont un rôle à jouer. C’est le message que vous voulez transmettre à vos supporters ? Exactement, leur présence en grand nombre à nos côtés nous pousse vers la victoire et ils ont un rôle important à jouer. Entretienr réalisé par Yasser M.

UN MATCH AMICAL FACE A LA JSMB MERCREDI PROCHAIN

Pour son programme de préparation durant cette période de trêve, et afin de meubler le vide laissé par la compétition, les responsable eulmis, en collaboration avec le staff technique et à sa tête l’entraîneur El Hadi Khezzar, comptent programmer un match amical mercredi prochain face à la JSMB au stade de l'Unité maghrébine de Béjaïa. Le coach veut, lors de cette rencontre, surtout donner encore plus de chance aux joueurs qui n’ont pas joué jusque-là et pour rester toujours compétitifs et pourquoi pas leur permettre de prendre part à des matchs officiels s’il voit qu’ils pourront donner un plus à cette équipe. Y. M.


15

Maracana N° 1086 — Lundi 12 Avril 2010

SUPER D2

MOB APRÈS SA VICTOIRE HISTORIQUE SUR L’ASMO

LE MOB TOMBEUR DES DAUPHINS

C’est pour la première fois dans l’histoire des rencontres entre le MOB et l ’ASMO que les Béjaouis sont arrivés à vaincre le signe indien et venir au bout d’une équipe de l ’ASMO qui revient en force avec sa place de dauphin qu’elle vient de perdre avant-hier.

E

t c’est avec une équipe inexpérimentée, formée de toutes pièces, avec un effectif composé de joueurs qui débutent en catégorie seniors dans sa majorité, renforcée en la circonstance par des

jeunes issus des petites catégories du club encadré seulement par deux aînés, Djouder et Benabdellah que le MOB a réalisé cet exploit historique. Battre l’ASMO, et par un score sans appel de deux buts à zéro, a pris de court tous ceux qui tablaient sur une défaite lourde des coéquipiers de l’excellent Aïssani. Et cela, par apport à la différence de niveau des joueurs des deux clubs, de l’expérience disproportionnée, sans oublier la réussite de l’ASMO dans ce genre de confrontations à chaque fois que l’équipe de M’dina J’dida rétrograde en DII. Des jeunes, que la direction du club n’avait d’autre choix que de les mettre dans le bain, après que les cadres

Présents au stade

DERRADJI ET FERDJALLAH SOLIDAIRES AVEC LE MOB

La rencontre, MOB-ASMO, qu’a abritée le stade de l ’ Unité maghrébine avant-hier était rehaussée par la présence d’un député et d’unsSénateur, en l’occurrence, Djamel Ferdjellah habitué des lieux et le Docteur, Salah Derradji, qui a été un porte-bonheur pour le MOB pour une première avec ce dernier cette année. Une présence qui a rassuré la famille mobiste et la direction du club de l’intérêt que portent les deux représentants de la population béjaouie, dans les deux chambres à leur club. En fin de match, le duo était très content que le MOB ait gagné avec l’art et la manière, de surcoit, en nous déclarant qu’ils sont prêts pour venir en aide à ce club qui ne mérite pas la place qu’il occupe.

de l’équipe eurent déclenché l’opération «boycott». Une rébellion qui a était bénéfique pour cette nouvelle génération qui attendait individuellement cette occasion, alors qu’elle s’est présentée sur un plateau et pour tout le monde. Elle est tout simplement venue pour le bonheur de ses jeunes lutins, plutôt

que prévu, ne dit-on pas que «le malheur des uns fait le bonheur des autres» un adage populaire qui reflète réellement la situation que vit le club le plus populaire à Béjaïa. Ainsi, le MOB, grâce à cette autre victoire méritée dans son jardin, confirme son statut de tombeur des dauphins, après avoir réussi à

écarter le MOC de la course pour le titre, le CRT de la place de dauphins, il vient d’évincer l’ASMO aussi, en attendant la confirmation face au CSC dans deux semaines, tout en comptant sur l’apport incontournable des Crabes qui étaient pour beaucoup dans la réalisation de cette dernière victoire. Lyes Chekal

PREMIÈRE VICTOIRE DU MOB SUR L’ ASMO

Grâce au doublé inscrit dans les bois du portier asémiste, Bouhedda, le jeune transfuge du JSIO (club du chef-lieu de la wilaya, qui évolue en Régionale 2 Centre ). Akrour, son club actuel, le MOB a réussi à battre l’ASMO pour la première dans l’ensemble des matches joués entre les deux équipes à Béjaia . C’est le meilleur résultat jamais réalisé au stade de l’Unité maghrébine, puisqu’ à l’époque de la présidence de Mustapha Rezki , l’année où le MOB jouait l’accession et gagnait son premier derby de l’histoire, elle n’a pas fait mieux qu’un nul et il a fallu attendre les temps morts pour arriver au partage des points grâce au but inscrit par Rachid Amarane. C’est dire que l’exploit réalisé par les coéquipiers du buteur Akrour mérite d’être signalé.

AKROUR, LE BUTEUR RACÉ QUE CHERCHAIT LE MOB

Avec le doublé inscrit face à l’ASMO, Akrour est devenu le buteur maison du MOB, il est en concurrence avec son aîné Kamel Marek qui a, à son actif, quatre réalisations. Ainsi, avec l‘efficacité et surtout la technique que possède Akrour, on peut dire que le MOB tient là un bon buteur qui a de l’efficacité devant les bois et à moindre prix. L. C.

LESSOUED : «Nous irons à Skikda pour gagner» OMA

Fort de son expérience cumulée dans plusieurs clubs, toutes divisions confondues, Lessoued Wahid a été formé par le doyen des clubs de l’Ouest, l’USMO. Il a évolué à l’ASMO et au CRB. Actuellement, il porte les couleurs Bleu et Blanc de la formation de la capitale industrielle. Il joue en libéro, pourtant, ce n’est nullement son poste de prédilection. Il forme, avec Bouamria, une paire de qualité, où les deux joueurs se complètent dans l’axe de la défense. Malgré la difficulté de sa tâche, devant un adversaire qui n’est autre que l’USMBA, candidat à l’accession et l’absence pour suspension de Bouamria, l’Oranais a, non seulement, constitué le rideau défensif, en compagnie des autres joueurs, mais aussi, il s’est permis le luxe d’inscrire le troisième but de son équipe, tout en ratant un autre. Après la rencontre, nous l ’ avons sollicité pour cet entretien qu’il a accepté avec amabilité.

Vous venez de réussir une victoire, quel commentaire faites-vous ? Je suis très comblé par cette victoire méritée, obtenue face à l’USMBA. Elle est bonne pour le moral, surtout avec le résultat de l’USB qui a perdu son match. Alors, l’espoir est toujours permis. Nous croyons au maintien jusqu’à la fin de la compétition. Vous venez d’inscrire le but de la victoire. Qu’est-ce que cela peut vous faire, à titre personnel ? Certes, cette réalisation me

réjouit à plus d’un titre. Mais, il faut reconnaître que j’ai réussi grâce à mes coéquipiers et à tout le monde quoi.

Comment qualifiez-vous l’état d’esprit du groupe ? Maintenant, le groupe est soudé. Grâce à la volonté des joueurs, le plus ramené par le nouvel coach, Brik et le soutien du public, nous pouvons redresser la situation. Pour le public, c’est le moment ou jamais de nous prêter main forte, en vue de sauver l’équipe du purgatoire. Lors de la prochaine journée, à

BENFISSA LAZREG, AU STADE D’ARZEW

Skikda, vous allez croiser le fer à la JSMS, une autre équipe menacée par le spectre de la relégation. Appréhendezvous ce rendezvous ? Ce n’est pas une sinécure, cette confrontation avec la JSMS. Le match sera très difficile, mais une victoire n’est pas impossible. Un dernier message à lancer ? D’abord, nous allons cravacher une semaine durant. Ensuite, nous irons à Skikda pour gagner.

Entretien réalisé par Abdenour A.

Radjaâ, porte-bonheur

Boubekeur Radjaâ, connu dans le milieu du sport à Arzew, semble porter bonheur à l’Olympique. Cet homme a fait les beaux jours de l’OMA, en qualité de président de section. Dans l’ancien bureau, il a préféré se retirer, sans doute, pour la tâche qui lui a été affectée, comme assesseur. Ensuite, il a été rappelé par le P/APC pour diriger l’équipe, en compagnie de Madani Bouziane, car l’exdirection, composée de la plupart des membres non élus, a abandonné l’équipe. Ainsi, un nouveau président a été élu, en la personne de Messaoudi Mohamed, qui était en lice avec un autre candidat, Madani. Ce dernier a présenté un bureau où figure Radjaâ Boubekeur puisque les résultats du dépouillement ont désigné, comme nous l’avons évoqué ci-dessus, Messaoudi, Madani et son groupe se sont retirés, laissant, ainsi, le champ au nouveau boss. D’autre part, avant la rencontre avec l’USMBA, nous avons aperçu, dans le tunnel menant au terrain, le président Messaoudi et Radjaâ Boubekeur. Une manière de montrer à tout le monde que la direction actuelle et l’opposition se sont mis la main dans la main pour sauver l’équipe : «Je suis là sur invitation du boss, Messaoudi», nous dira Radjaâ Boubekeur.

Lors de la rencontre OMA-USMBA, nous avons remarqué, dans la tribune officielle, la présence de l’enfant de Relizane, le gardien actuel du MSPB, Benfissa Lazreg. Cette présence a été expliquée par les observateurs de son éventuel recrutement par les Vert et Rouge de La Mekkera, pour la saison prochaine, car ils vont jouer l’accession. Pour le moment, ils se contentent de la coupe et du maintien : «Maintenant, après cette défaite impossible de croire à l’accession. Nous allons se concentrer sur la prochaine rencontre avec l’ESS, dans le cadre des quarts de finale de la coupe d’Algérie», a tenu à préciser Djamel Benchadli, coach de l’USMBA. A. A.


16

Maracana N° 1086 — Lundi 12 Avril 2010

SUPER D2

UN REVERS INATTENDU PAC

Le Paradou a laissé passer une belle occasion de réduire l’écart à une seule longueur qui le sépare du leader. Les spectateurs présents à ce derby étaient sûrs que les joueurs de Bouhellal ne feraient qu’une bouchée de leurs adversaires et continueraient sur cette même dynamique jusqu’à la fin de saison afin d’arracher le titre de champion de cette Division.

M

alheureusement, ce jour-là, les Hydratis étaient loin de leur forme habituelle ; les joueurs étaient fatigués par les nombreux matches joués en une semaine. Cette situation s’est répercutée sur eux durant toute la rencontre, laissant ainsi le soin au WRB de glaner les trois points de la victoire. Ce succès permet à Bentalha de s’éloigner pour le moment de la zone des relégables. En dépit de cette défaite, le Paradou n’est distancé que de quatre points par le leader, le MCSaïda. Les Pacistes doivent maintenant oublier cette contre-performance et continuer à travailler durement pour rebondir par des résultats positifs. «Les gars de Bentalha ont profité de notre fatigue pour gagner. Nous étions exténués à cause des nombreux matchs qu’on a joués en l’espace de quatre jours. On doit maintenant l’oublier et penser à la suite de ce parcours qu’on essayera de gérer match par match pour se rapprocher du trio de tête», estime El-Orfi. La prochaine journée, le Paradou se déplacera à Bel-Abbès pour croiser le fer avec l’USMBA pour le compte de la 30e journée du championnat. Les Belabbessiens qui visent l’accession ne vont pas laisser passer cette opportunité pour gagner afin de garder leurs chances intactes

pour la suite de la compétition. «C’est une rencontre difficile face à cet adversaire qui veut renouer avec la victoire afin d’effacer sa dernière défaite face à l’OM Arzew. De notre côté, on essayera de revenir avec un bon résultat pour effacer l’échec subi contre le WR Bentalha», ajoute-t-il. Les Jaune et Bleu vont jouer maintenant match par match afin de récolter les points nécessaires pour terminer la saison sur le podium.

mauvaise passe pour glaner les trois points de la victoire. On doit maintenant se remettre au travail pour mieux gérer les matches à venir», soutient-il. Les Pacistes doivent oublier ce revers et penser au prochain rendez-vous face à l’USMBA où ils comptent réaliser un bon résultat.

BOUAICHA :

«A METTRE AUX OUBLIETTES»

FELLOULI :

«NOUS SOMMES PASSÉS À CÔTÉ»

GARICHE

REPRISE AUJOURD’HUI

Pour le meneur de jeu, Djamel Bouaïcha,

Pour le défenseur central, Mohamed Amine Fellouli, son équipe vient de réaliser son plus mauvais match depuis l’entame de la compétition. «Le WRB a profité de notre

Après avoir bénéficié d’un jour de repos pour récupérer un peu des efforts fournis contre Bentalha, les Pacistes reprendront ce matin le chemin des entraînements au stade Ahmed Fallek de Hydra pour préparer le match de Bel-Abbes.

SAM

«CE NUL EST BON POUR LE MORAL»

Auteur d’un bon point arraché de haute lutte face au RCK, le SA Mohammadia a réalisé une bonne opération. Nous avons sollicité le jeune milieu récupérateur, en l’occurrence Ryad Gariche (18 ans), pour qu’il nous livre ses impressions sur cette rencontre et comment il voit la suite de la compétition.»

Vous êtes contents après ce nul face au RCK ? Bien sûr, je crois que ce nul est amplement mérité au vu de notre prestation ; certes, nous avons été dominés durant les 20 premiers minutes, où nous avons encaissé 2 buts. Ensuite, on a réagi rapidement et on a réus-

si à niveler la marque avant la fin de la première mi-temps. Après avoir égalisé, on aurait pu ajouter un troisième but. En somme, ce nul est bon pour le moral. Parlez-nous maintenant du prochain match face au MOB. Seule la victoire nous intéresse ; nous sommes appelés à redoubler d’efforts car un succès nous permettra de creuser l’écart qui nous sépare des équipes du bas du tableau. Donc, la victoire est impérative ? Absolument, on doit tout faire pour empocher les 3 points de la victoire ; cela fait maintenant longtemps qu’on n’ pas gagné, plus exactement depuis la 24e journée face à l’US Biskra. Même si nous n’avons pas perdu lors de cette période, je pense qu’il est temps pour nous de renouer avec la victoire pour nous éloigner plus, comme je l’ai dit, de la zone de turbulences. Entretien réalisé par A. Oussama

cette défaite est à mettre aux oubliettes et que l’équipe doit d’ores et déjà penser au match de Bel-Abbes. «Le Paradou était dans un jour sans. Bentalha a profité de l’occasion pour nous battre. On ne va pas se focaliser maintenant sur cet échec qui ne fera que perturber le groupe pour les prochaines échéances où il espère réaliser de bons résultats», dira-t-il. Il reste encore cinq matches pour la clôture de ce championnat et tout reste possible pour que le Paradou retrouve l’élite en fin de parcours. On essayera de récolter les points nécessaires pour coiffer sur le fil le leader au sprint final», souhaite-t-il. Ali Oukili

L ’ATTAQUE SAMISTE PLUS PERFORMANTE HORS DE SES BASES

L’attaque samiste, qui n’a inscrit qu’un seul but en déplacement sur les 11 réalisations enregistrées durant la première phase, est en train de faire le contraire durant cette 2e moitié du championnat. En effet, les attaquants samistes n’ont inscrit que 2 buts durant la 2e manche au stade Ouali Med (SAM 1 MCS 0), 20e journée et (SAM 1 - USB 0) 24e journée ; par contre, le comportement offensif samiste a inscrit jusque-là pas moins de sept buts à l’extérieur (USMBA 3 - SAM 1), 19e journée, (ESM 0 - SAM 1) 25e J (OMA 3 - SAM 2) 23e, (JSMS 1 - SAM 1) 27e et (RCK 2 - SAM 2), 29e journée.

SÉRIE DE CINQ NULS CONSÉCUTIFS

Le SA Mohammadia, qui n’a remporté aucune victoire depuis le match de l’US Biskra (24e) n’a concédé aucune défaite, puisque les poulains de Osmane se sont contentés que du point du nul durant les 5 dernières rencontres contre l’ABM (00), le PAC (0-0), la JSMS (1-1), le CRT (0-0) et le RCK (2-2).

LES CADETS POUR LA PREMIÈRE FOIS EN FINALE

La finale que jouera l’équipe cadette du SA Mohammadia, le 8 mai prochain, face à l’USM Annaba est incontestablement la première du genre pour ce qui concerne toutes les équipes de la wilaya de Mascara, toutes catégories confondues et ce, depuis l’indépendance. A. Oussama


Maracana N° 1086 — Lundi 12 Avril 2010

LE MAINTIEN N’EST PAS ENCORE ASSURÉ…

SUPER D2

17

RCK

Le RC Kouba a raté une fois de plus sa sortie de samedi passé face au SA Mohammadia pour le match comptant pour la 29e journée du championnat super DII. En effet, après le revers de la semaine passée face au CSC à Constantine sur le score de 2 à 1, cette fois, c’est à domicile et devant son public que le Raed était contraint au partage des points de la rencontre pour permettre ainsi à l’équipe du SAM de revenir avec un précieux point.

E

t pourtant, le Raed local a bien commencé la partie, en effet, dès le sifflet d’envoi de la partie, les capés de Laroui ont affiché une réelle détermination pour ouvrir la marque et de réussir l’essentiel dans cette rencontre, à savoir empocher les trois points de la victoire et s’assurer définitivement le maintien. En face, se trouvait une défense Mohammadienne qui empêchait toutes les tentatives de Hamouda, Madi et Khellef. On joue la 9’ et sur un corner de Amrane la balle trouve la tête de Boudemagh qui inscrit le premier but sous la grande joie de quelques

supporters koubéens venus assister à la rencontre. Après ce but, l’équipe du SAM a essayé de sortir de sa zone pour faire pression sur son adversaire du jour, à la 12’ Hamia menait une contre attaque, et sur un joli tir des 25 mètres, Boudemagh intervient à la limite pour sauver son équipe d’une balle qui est dirigée directement dans le filet de Belhani. Le staff technique koubéen conscient du danger que représente l’adversaire et sa capacité de revenir à tout moment dans le score, a exhorté ses joueurs de jouer en

A DEUX POINTS DU MAINUSMS

La bande à Khalfa Abdelkarim a réalisé l'essentiel face à l'USMM Hadjout, samedi passé au stade du 8-Mai-45, en battant cette équipe algéroise, sur le score de deux buts à zéro, sur un doublé de meilleur buteur de l'équipe l'attaquant Tiaiba qui a marqué son 11e but depuis le début de la saison.

U

ne victoire a permis à l'USMS de se positionner à la 10e place avec 38 points, à deux points seulement pour assurer son maintien d'une façon officielle, avant la fin de la saison de cinq journées, les camarades de Della Brahim sont sortis définitivement de la zone rouge où l'USMS est à sept points du premier reléguable, l'US Biskra. Les poulains de Khalfa veulent à tout prix améliorer leurs

Et de onze pour Tiaiba !

classements lors des prochaines journées et pourquoi pas prendre une place parmi les six premiers du classement général, puisque le sixième du classement, le PAC, est à cinq longueurs seulement, suite à cette victoire et le parcours honorable de l'USMS surtout depuis la phase retour, cela a mis le président de l'USMS, Hamoudi Belbacha, en bonne position pour préparer la prochaine saison sur des bases solides, et essayer dès maintenant de commencer à avoir des contacts avec les joueurs qui devront renforcer son équipe la prochaine saison, et dans le même contexte, nous avons appris qu’une liste de dix joueurs a été remis de la part du coach Khalfa au président Belbacha pour entrer en contact avec eux, basée sur des noms originaires de Sétif qui évoluent dans d'autres clubs et ce, pour éviter les charges supplémentaires d'hébergement et les problèmes financiers avec les joueurs, puisque les natifs de Sétif seront plus tolérants que les joueurs hors de Sétif. Yasser M.

En inscrivant un doublé dans les bois de Mebli, le portier de l'USMM Hadjout , samedi dernier, dans le cadre de la 29e journée du championnat national 2 , l'attaquant Tiaiba a marqué son 11e but depuis le début de saison.

Reprise aujourd'hui à 10h

Les camarades de Guennifi Zoubir, après avoir bénéficié d'un jour de repos à l'issue de leur rencontre face à l'USMM Hadjout , ont disputé samedi dernier sur la pelouse du stade du 8Mai-45, ils devront reprendre les entraînements ce matin à partir de 10h , pour préparer la prochaine rencontre face au CSC prévue samedi prochain à Constantine.

Imed Mellouli a purgé

Absent samedi dernier, face à l'USMM Hadjout, pour raison de suspension, le nouveau transfuge du MCEE, lors du mercato hivernal, le défenseur Imed Mellouli a purgé sa suspension et sera présent samedi prochain dans l'axe de la défense de l'USMS face au CSC.

Fellahi reprendra aujourd'hui

Loin des entraînements depuis plus d'une semaine, le capitaine Fellahi est rétabli complètement de sa blessure à la cheville et devrait reprendre les entraînements aujourd'hui avec le reste de ses coéquipiers pour préparer le prochain match face au CSC. Y. M.

avant et d’essayer de marquer un second but libérateur, décidemment les instructions de Laroui et Oubrahim ont été appliquées à la lettre, et les attaquants des Vert et Blanc multipliaient les tentatives en vue d’inscrire d’autres réalisations, à la 15’ Amrane, après un effort individuel, réussit à dribbler deux défenseurs du SAM et se présentait face à face au gardien Gharriche. Ce dernier intervient avec les deux pieds et mit le cuir en corner. L’action du deuxième but ne tarde pas à venir, puisque neuf minutes après la première réalisation, Madi effectue un corner qui trouve le pied de Hanifi, qui, de son côté, remet une balle en or à son coéquipier Hamouda Nabil qui inscrit sur une tête le deuxième but. Deux minutes plus tard, Dardib, côté SAM, a réduit la marque sur un penalty après que Amokrane eut commis une faute sur Barbari dans la surface de réparation du gardien Belhani. Les poulains de l’entraîneur Ousmane ne se contentent pas d’un seul but, bien au contraire, ils maintenaient la pression sur les défenseurs koubéens, à l’image de ce coup franc de Dardib des 25 m. A la 32’, Belhani par les bouts des doigts remet le cuir en corner. Le scénario inattendu en ce premier half c’est

ce deuxième but de Hamia à la 42’, sur un joli tir des 30 mètres. Les camarades de Boudamagh Fares qui ne croyaient pas ce qui s’est produit sur leur terrain étaient contraints de subir le reste de cette fin de première mi-temps. Au retour des vestiaires, les locaux ont essayé de marquer le troisième but, mais sans parvenir. Cette deuxième partie est presque caractérisée par l’absence des occasions nettes de part ou d’autre, mais il y a lieu de signaler certaines fautes, à l’image de ce corner des visiteurs. A la 60’, l’attaquant Hamia se trouvait face au gardien koubéen, mais la sortie de ce dernier était au bon moment pour l’empêcher d’exaucer son veux de réaliser son deuxième but et le troisième pour son club. Les poulains de Laroui en cette deuxième mi-temps se sont contentés de cette unique action à la 67’ suite à un centre du côté droit de Maidi, Boudamagh dévie le cuir par une tête et Hanifi faillit le transformer en but sur un tir dans les 18 m., mais sa balle est passée audessus de la barre du gardien Gharriche. Avec ce nul à domicile, le RCK doit attendre encore quelques journées pour s’assurer une place définitive en cette super D2… Bilal Aït Benaâli

L'ESPÉRANCE INTRAITABLE À L'EXTERIEUR ESM

E

Bien bizarre et étonnant le parcours qu'est en train d'effectuer la formation mostaganémoise.

n effet, celle-ci reste redoutable à l'extérieur puisqu'elle réalise jusqu'à présent presque le plein en points en déplacement et Biskra en est la derniere à en faire les frais. Par contre, les gars de Heddane coincent à domicile en accumulant des contreperformances. Ce cas de situation devient incompréhensible dans l'entourage du club qui estime que la pression exercée sur les joueurs à domicile par les supporters est l'un des facteurs qui jouent en défaveur de l'équipe dont la production et les résultats sont quasiment meilleurs hors base. A travers la victoire obtenue face à l'US Biskra, les Espérantistes reviennent donc au-devant de la scène en se rap-

prochant du groupe de tête à la faveur des contreperformances de la majorité des prétendants, ce qui rouvre encore une fois les portes à la formation mostaganémoise pour se relancer dans la course au titre. L'on a si bien dit dans notre précédent article que les Mostaganémois se mordront les doigts et méditeront longtemps les mauvais résultats enregistrés à domicile. Maintenant, l'on attendra avec curiosité l'évolution des choses à travers ce qui reste à jouer pour savoir si la chance sourira aux Espérantistes où ce fut qu'un feu de paille. Les matchs qui restent à jouer pour les Mostaganémois apporteront beaucoup plus d'éclaicissements sur les ambitions réelles de ceux-ci car à présent le moindre faux pas at home compromettra indéniablement les chances d'accession. Pour cela, les protégés de Heddane vont faire le plein pour le restant des rencontres à venir. B. N.


18

Maracana N° 1086 — Lundi 12 Avril 2010

DIVISIONS INFÉRIEURES

Le CRB Mekla tenu en échec CRB MEKLA 0 - ASC OUAGUENOUN 0

Le club de l’ASC Ouaguenoun, qui occupe la cinquième place en championnat Honneur de TiziOuzou, et qui s’est rendu samedi dernier au stade du Mekla pour en découdre avec la formation locale du CRB Mekla pour le compte de la 25e journée du championnat, est parvenu à réussir un coup d’éclat en arrachant un précieux point en dehors de ses bases.

L

a partie s’est achevée comme elle avait commencé, c’est-àdire sur le score de parité et vierge de 0 à 0 entre les 22 acteurs. Le match était certes à l’avantage des Meklistes, lesquels se sont procurés plusieurs opportunités de but sans parvenir à les transformer en réalisations. Les visiteurs, de leur côté, ont bien tenu le coup en résistant et en annihilant toutes les tentatives des gars de l’ASC Ouaguenoun, et en parvenant en fin de compte à repartir à la maison avec un point précieux qui aura sûrement des répercussions positives sur le moral des joueurs et ce résultat pourra même constituer un déclic pour les gars de Ouaguenoun, lesquels ont grandement besoin de points pour remonter au classement général et entrevoir l’avenir dans les meilleures conditions possibles. Les locaux, quant à eux, ont été déçus par ce semi-échec concédé at home. D’ailleurs, même leurs supporters ont affiché leur colère visà-vis des joueurs qui, selon eux,

RÉSULTATS DES 25E JOURNÉE CA Fréha 2 - JS Tadmaït 02 JS Aït Yahia Moussa 2 - O Tizi Rached 2 JS Boukhalfa 0 - US Sidi Belloua 1 US Tala Athmane 4 - JS Tala Tgana 1 DC Boghni 1 - NRB Beni Douala 3 LC Ifflissen 4 - ES Sikh Oumedour 1 CRB Mekla 0 - ASC Ouaguenoun 0 US Kabylie 0 - ES Nath Irathen 3

PUBLICITÉ

ont trop sous-estimé cette équipe de l’ASC Ouaguenoun et en payant cash leur manque de réalisme à la fin ce match, ce qui s’est répercuté négativement sur le rendement des joueurs du CRB Mekla qui ne s’attendaient pas à être tenus en échec par cette modeste formation de Mekla ; mais en football, rien n’est impossible. Un match n’est jamais gagné d’avance et la réalité du terrain l’a démontré avec ces deux points perdus à domicile et devant son public par le club local.Alors, aux joueurs du CRB Mekla de se concentrer sur leur sujet en évitant dorénavant de tomber dans le piège de la facilité et de respecter leurs adversaires, quel que soit leur rang. Aberkane S. CLASSEMENT

PUBLICITÉ

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT

- Réalisation siège APC (3e tranche) Les entreprises publiques et privées qualifiées et intéressées par le présent avis sont invitées à se rapprocher des services du secrétariat général pour retirer le cahier des charges contre le paiement de la somme de deux mille dinars (2.000,00 DA) représentant les frais de reproduction. Les soumissions doivent être adressées au président de l’APC de Bou-Medfa sous double pli. Le pli extérieur doit être fermé et anonyme ne portant que la mention : «Ne pas ouvrir» Avis d’appel d’offres national ouvert, avec l’intitulé du projet. Deux enveloppes intérieures distinctes. L’une portera la mention : • Offre financière composée de : - La lettre de soumission dûment renseignée signée et datée - Déclaration à souscrire dûment renseignée signée et datée - Cahier des charges dûment signé et paraphé - Bordereau des prix unitaires remplis signé et daté - Devis quantitatif et estimatif des

PTS

LC Ifflissen DC Boghni JS Tadmaït ES Sikh Oumedour US Sidi Belloua ASC Ouaguenoun JS Boukhalfa CRB Mekla NRB Beni Douala O Tizi Rached US Tala Athmane JS Aït Yahia Moussa CA Fréha US Kabylie JS Tala Tgana ES Nath Irathen

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA AÏN DEFLA DAÏRA BOU-MEDFA COMMUNE BOU-MEDFA

Le président de l’Assemblée populaire communale de Bou-Medfa lance un appel d’offres national ouvert, en vue de la réalisation du projet suivant :

TIZI-OUZOU 25E JOURNÉE JS AÏT YAHIA MOUSSA 2 - O TIZI RACHED 2

travaux signé et daté L’autre portera la mention : • Offre technique composée de : - Registre du commerce - Copie légalisée du certificat de qualification et de classification professionnelles (domaine construction 2e catégorie) - Numéro d’identification fiscale - Attestation de mise à jour (CNAS, CASNOS, CACOBATPH) - Casier judiciaire - Liste des moyens humains et matériels - Références professionnelles - Bilan et références financières des trois dernières années Un délai de dix (10) jours est fixé à compter de la date de parution du présent avis dans le quotidien national pour le retrait des cahiers des charges. La date de dépôt des offres est fixée au 19 avril 2010 de 8h à 12h. L’ouverture des plis s’effectuera à la même date à 14h au siège de l’APC en séance publique. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres durant quatre-vingt-dix (90) jours, à compter de la date limite du dépôt des offres et peuvent assister à l’ouverture des plis.

Maracana N° 1086 - Lundi 12 Avril 2010 - ANEP 804 369

57 49 49 47 40 38 34 34 32 25 25 25 22 21 11 06

Les Lions encore accrochés à domicile Les Lions d’Aït Yahia Moussa, qui ont accueilli dans leur stade, Mechi Amar, leurs homologues de l’O Tizi Rached pour le compte du 25e journée du championnat de la Division Honneur de Tizi-Ouzou, n’ont finalement pas réussi à engranger les trois points mis en jeu et se sont contentés d’un tout petit point qui n’arrange guère leurs affaires pour le reste du championnat.

L

es gars d’Aït Yahia Moussa n’ont pas su comment empocher les trois points du match face à un adversaire qui est venu aussi avec la ferme intention de repartir avec le meilleur résultat possible. Les Olympiens de Tizi Rached ont eu ce qu’ils voulaient, un précieux point qui leur permet de monter encore au classement, en espérant qu’un nouveau changement au niveau du système de compétition sera décidé par les hautes

PUBLICITE

instances, pour leur permettre d’accéder au palier supérieur. Les poulains de M’hamed Batatache ont eu du mal à digérer ce semi-échec, et les supporters présents dans les tribunes sont repartis déçus par l’issue de cette rencontre capitale de la 25e journée. La galerie ne s’attendait guère à voir ses favoris trébucher à domicile devant ce concurrent direct. Les Lions, qui ont réalisé un parcours de premier ordre, sachant que personne au début de saison ne misait sur eux, doivent cravacher dur au cours des derniers matchs pour arracher le maximum de points possibles, et pourquoi pas, en fin de saison, les coéquipiers de Karim Louni parviendront-ils à décrocher une place honorable lors de cette saison footballistique 2009/2010. Donc, à quelques journées seulement de la fin du championnat, les débats seront donc de plus en plus serrés, que ce soit pour les clubs qui jouent l’accession ou ceux qui cravachent pour se maintenir, comme c’est le cas des Lions d’Ath Yahia Moussa et de son adversaire du jour les Olympiens de Tizi Rached.

PUBLICITE

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE TIPASA DAÏRA DE CHERCHELL COMMUNE DE CHERCHELL

AVIS D’ADJUDICATION Le président de l’Assemblée populaire communale de Cherchell informe l’ensemble des gestionnaires Foire exposition printanière qu’il sera procédé à une adjudication d’enchères publiques au siège de la commune, «salle de délibération le 15.04.2010 à 10h pour l’année 2010. 1- Foire exposition printanière * Mise à prix : 850.000,00 DA * Prix enchère : 20.000,00 DA * Cautionnement de participation : 20% de la mise à prix * Cautionnement définitif : 20% * Durée : quinze jours (15 j) du 18/04/2010 au 01/05/2010 non renouvelable et sans prolongation et à partir de la date de signature du contrat de location Constitution du dossier de participation 1- Quittance de paiement des droits du cahier des charges 2- Photocopie du registre du commerce légalisée 3- Casier judiciaire moins de trois mois porte une mention «Néant» 4- Photocopie de la carte d’identité légalisée 5- Chèque certifié mentionnant cautionnement de participation ou en espèces 6- Une demande de participation

dûment signée et légalisée 7- Attestation de bonne conduite des participants résident hors commune 8- Engagement de prise en charge du versement du cautionnement de participation légalisée 9- Extrait de rôle datant de moins de 3 mois 10- Fiche de résidence avec adresse complète 11- Extrait de naissance n° 12 12- Pour les anciens adjudicataires, ils doivent présenter une attestation de mise à jour 13- Toute personne ayant des créances impayées envers les autres communes, ou l’administration est interdite de participer aux enchères 14- Pour toutes personnes intéressées, consulter le bureau de la réglementation générale pour le retrait des cahiers des charges contre paiement d’une somme de 500,00 DA cinq (05) jours avant la tenue de la séance d’adjudication, et pour toute information supplémentaire, contacter le service du secrétaire général ouvert tous les jours, sauf jeudi et vendredi. Observation : Interdit aux créanciers de la commune de participer à l’adjudication.

Maracana N° 1086 - Lundi 12 Avril 2010 - ANEP 804 419


Maracana N° 1086 — Lundi 12 Avril 2010

OMNISPORTS

CONCOURS NATIONAL D’EQUITATION

LES CAVALIERS DE TIARET ET D'EL-KALA SE DISTINGUENT

Les cavaliers Makhlouf Tarek montant "Ego" du Nadi Forsane El-Kala et Khaldi Lakhdar avec "Djalel" se sont distingués au concours national d'endurance, clôturé samedi au centre équestre "Emir Abdelkader" de Tiaret. Cette compétition de sports équestres de deux jours s’est déroulée avec la participation de 30 cavaliers issus des clubs CHP Mohamadia, CE Bordj El Bahri, Nadi Forsane Bouchaoui, CE Zéralda, le CHM Blida, CE Aïn Defla, Emir Abdelkader Tiaret, ASLET Tiaret. Les concurrents (10 juniors et 20 jeunes) se sont affrontées en deux épreuves juniors (60 km) et jeunes (30 km). R. S.

BASKET-BALL

3E JOURNÉE DU CHAMPIONNAT DE SUPER-DIVISION RÉSULTATS : POUR LE TITRE :

NB Staoueli - CRB Dar Beida NA Hussein-Dey - WA Boufarik CSM Constantine - GS Pétroliers TBB Blida - ASPTT Alger Classement : 1. GS Pétroliers 2. WA Boufarik 3. CRB Dar Beida 4. ASPTT Alger 5. NB Staoueli 6. TBB Blida 7. CSM Constantine 8. NA Hussein-Dey -Pour le maintien : CRB Témouchent - WB Ain-Bénian CRM Birkhadem - USMM Hadjout AB Skikda - COBB Oran Exempt : O.Batna Classement : 1. O.Batna 2. CRM Birkhadem 3. USMM Hadjout 4. AB Skikda 5. CRB Témouchent -. COBB Oran 7. WB Ain-Bénian

83-69 74-78 61-73 58-72

Pts 24 23 22 21 19 18 16 15

J 13 13 13 13 13 13 13 13

Pts 21 19 17 16 15 15 13

J 11 12 11 11 11 11 11

67-65 52-49 52-77

CHAMPIONNAT NATIONAL DE BADMINTON

AMAL MOHAMMADIA REMPORTE LE TITRE

Le club "Amal de Mohammadia" (Alger) a remporté samedi dernier à Boumerdès la 3e édition du championnat national de Badminton dans les catégories masculines et féminines. Ainsi, le double féminin de cette compétition a été remporté par les joueuses Boudellaa Rima et Anajoka Gloria d’Amal Mohammedia, alors que celui du double mixte est revenu à Tibarite Sid Ali et Anajoka Gloria, de cette même formation algéroise. Les trois autres titres sont revenus à Chabibat Tenes de Chlef (doublegarçons), Wifak Al Djazair d’Alger (simple- garçons), et Nadjm Riadhi de Bejaia (simple filles).

19

AÏT MOULOUD : «Nous avons atteint nos objectifs de 2009» FAHB/AGO

Le président de la Fédération algérienne de handball, M. Djaafer Aït Mouloud s’est déclaré «satisfait pour avoir atteint largement les objectifs assignés en 2009».

meilleure représentation possible lors du Mondial suédois". D'autre part, M. Aït Mouloud a annoncé que la FAHB était à la recherche d'un directeur technique national qui puisse "apporter un plus" aux sélections et au handball algériens. "Jusqu'à l'heure actuelle, nous avons reçu qu'une seule candidature, mais cela n'empêchera pas la fédération d'entrer en contact avec des personnes susceptibles d'occuper ce poste et j'espère qu'on trouvera l'homme qu'il faut", a-t-il précisé.

est ce qu’il avait d’ailleurs déclaré en marge des travaux, de l’assemblée générale ordinaire qui s’est tenue samedi dernier au siège du Comité olympique algérien (COA). Cette AG ordinaire à laquelle ont assisté 57 membres sur les 91 qu’elle compte, a connu l’adoption à la majorité les bilans moral et financier de l'exercice 2009. Ce qui parait bien évident compte tenu des résultats obtenus. Il est utile de préciser qu’avant le début de l'AGO, les membres présents ont observé une minute de silence en hommage à l'ancien président de la commission d'arbitrage de la fédération, Aïssa Benchebel, décédé récemment. "La FAHB a toujours fait les choix qu'il fallait et les résultats de nos équipes nationales le confirment", a estimé le patron de la fédération qui s'est félicité, par ailleurs, de l'augmentation de 36% du nombre des licenciés par rapport à l'exercice 2008. Le président de l'instance fédérale algérien, s'est, par ailleurs, engagé à "mettre tous les moyens à la disposition de la sélection nationale pour réaliser la

La sélection algérienne de handball commencera sa préparation en juillet en vue de la 22 édition du Championnat du monde de handball masculin en Suède (13-30 janvier 2011), a annoncé, dimanche, le sélectionneur national Salah Bouchekriou. "Le staff technique a élaboré un programme de préparation qui commencera en juillet, après que les joueurs bénéficient d'un repos d'un mois, contrairement à la saison dernière où ils ont immédiatement enchaîné avec les Jeux méditerranéens sans se reposer", a expliqué le sélectionneur national. "Les joueurs vont bénéficier, à partir de juillet, d'une série de stages de préparation physique en Algérie, avant un dernier regroupement qui devrait se dérouler en Hongrie", a indiqué Bouchekriou qui regrette le fait de ne pas pouvoir avoir actuellement sous la main ses joueurs qui disputent le Championnat et la Coupe d'Algérie. Saïd Ben.

C

La sélection algérienne en stage de préparation en juillet

JUDO : DÉCÈS DU PRÉSIDENT ET DU VICE-

PRÉSIDENT DE LA LIGUE DE RELIZANE

Le président et le vice-président de la ligue de judo de la wilaya de Relizane, ont été tués vendredi dans un accident de la circulation à Gdyel (Oran), alors qu'ils se rendaient à Oran pour assister au championnat régional de judo juniors. Abdelkader Kacem (45 ans) et Osmane Amine (49 ans) ont trouvé la mort dans un accident de la circulation qui a fait 5 tués. Le collectif de Maracana présente aux familles des défunts leurs sincères condoléances et les assure de leur profonde sympathie.

VICTOIRE DE L'ETHIOPIEN TADESSE TOLA, RECORD DE FRANCE POUR CHRISTELLE DAUNAY MARATHON DE PARIS

L'Ethiopien Tadesse Tola a remporté dimanche la 34e édition du marathon de Paris, en franchissant la ligne dans le temps de 2h 06 min 41 sec.

C

hez les dames, la course a été remportée par la grande favorite, l'Ethiopienne Atsede Baysa, qui a franchi la ligne en 2h 22 min 04 sec (temps officiel), soit le nouveau record féminin de l'épreuve parisienne. L'Ethiopien

Tadesse Tola a remporté dimanche la 34e édition du marathon de Paris, en franchissant la ligne dans le temps de 2h 06 min 41 sec. Parti seul à moins de 4 kilomètres de l'arrivée, Tola a devancé les Kenyans Alfred Kering (2h07:11) et Wilson Kipsang (2h07:13). A 22 ans, Tola disputait le 2e marathon de sa carrière. L'an dernier à Chicago, il avait pris la 9e place avec un chrono de 2h 15 min 48. "C'est une vraie satisfaction pour mon deuxième marathon. Dès le 38e km, je me sentais bien et je savais que je pouvais

m'imposer", a expliqué Tola à l'arrivée. L'Ethiopien reste toutefois à près d'une minute du record de l'épreuve, établi l'an passé par le Kényan Vincent Kiprop (2h05:47). Chez les dames, la course a été remportée par la grande favorite, l'Ethiopienne Atsede Baysa, qui a franchi la ligne en 2h 22 min 04 sec (temps officiel), soit le nouveau record féminin de l'épreuve parisienne. Dans les rues de la capitale française, Baysa a amélioré la performance de la Belge Marlee Renders en 2002 (2h23:05). Partie seule à moins de 10 kilomètres de

l'arrivée, Baysa a devancé la Française Christelle Daunay (2h24:22) et une autre Ethiopienne, Tirfi Beyene Tsegaye (2h24:50). Christelle Daunay a battu le record de France du marathon en 2 h 24 min 22 sec. La Mancelle, 35 ans, améliore le chrono qu'elle avait établi l'an passé sur cette même course (2h25:42). "Je suis vraiment heureuse. J'étais moins confiante que l'an passé, car j'ai eu une petite blessure cet hiver (contracture pied gauche). Mais intérieurement, je voulais battre ce record", a expliqué la Française.


20

Maracana N° 1086 — Lundi 12 Avril 2010

LA FINALE QUI N'EN FUT JAMAIS UNE Coupe du monde 70 Brésil 1 – Angleterre 0

INTERNATIONALE

Avant la Coupe du Monde de la FIFA, Mexique 1970, le Brésil et l'Angleterre sont au sommet de leur art. Tenants du titre, les Three Lions possèdent, de l'avis de tous, une équipe encore plus redoutable que celle qui a triomphé chez elle quatre ans plus tôt. Entre les deux éditions, Alan Mullery et Francis Lee sont venus s'ajouter au gardien Gordon Banks, au défenseur central Bobby Moore et au milieu offensif Bobby Charlton, trois hommes alors considérés comme les références mondiales à leurs postes respectifs. Quant à la Seleçao, sacrée en 1958 et 1962, elle présente une équipe regorgeant de génies à tous les étages avec les Rivelino, Jairzinho, Pelé et autres Tostao.L'affiche aurait pu constituer une finale de rêve, mais le destin en décidera autrement. Les deux équipes vont s'affronter lors de leur deuxième match dans le Groupe 3, avec pour enjeu une place en quart de finale. Angleterre - Brésil, c'est le pays qui a inventé le football contre celui qui l'a empreint de son style inimitable. C'est l'Europe contre l'Amérique du Sud. C'est la sélection la plus solide de la planète contre la plus prolifique. Tout laisse augurer que le duel va engendrer une pléthore de moment d'exception : un bijou de tacle, une parade de légende, des gestes techniques à faire rugir le public de plaisir, un but sublime et un raté inconcevable. Cette rencontre va être à la hauteur des attentes colossales qu'elle a engendrées. A l'époque

Lors du premier match, l'Angleterre a assuré le minimum syndical en battant la Roumanie 1:0 grâce à un but de Geoff Hurst. Quant au Brésil, il n'a pas fait dans la demi-mesure : victoire 4:1 contre la Tchécoslovaquie. L'enjeu est simple : l'équipe qui gagnera cette rencontre sera déjà assurée de sa présence en quarts.

Le match

Mais la Seleção va trouver la combinaison suite à un contre mené de main de maître. Après s'être appuyé sur Paulo Cesar sur la droite, Tostao se débarrasse d'Alan Ball, inflige un petit pont à Moore, évite le tacle de Wright, pivote et adresse un centre piqué à Pelé au centre de la surface. Trois joueurs anglais se jettent sur O Rei, qui glisse tranquillement le ballon dans la course de Jairzinho. Après un contrôle, O Furacão catapulte le cuir au-dessus de Banks, qui plonge à sa rencontre : but ! L'Angleterre refuse de rendre les armes. Il faut une belle intervention de Wilson Piazza pour empêcher Hurst d'aller au but. Quant à Charlton, il manque de nouveau le cadre depuis l'orée de la surface. Mais le Brésil se montre toujours dangereux. Jairzinho s'empare du ballon au bord de la ligne de touche droite et part à l'assaut du but. L'explosif numéro 7 pénètre dans la surface de réparation, mais Moore, sur le reculoir, exécute un impeccable tacle glissé qui stoppe net l'attaquant sud-américain. Les Three Lions ont besoin d'un soupçon de réussite. Everaldo va leur faire un beau cadeau avec un dégagement complètement raté qui arrive dans les pieds du remplaçant Jeff Astle, au niveau du point de penalty. Alors qu'il ne lui reste plus qu'à ajuster sa frappe, l'attaquant de West Bromwich Albion l'envoie à quelques centimètres du poteau gauche de Felix. Ce raté deviendra un classique du football anglais. Les occasions continuent de pleuvoir dans les dix dernières minutes. Hors de portée de Felix, la belle frappe d'Alan Ball percute la transversale et échoue en sortie de but. Un peu plus tard, le même Ball manque de sang froid alors que Felix avait déserté ses cages : encore audessus. De l'autre côté, Paulo Cesar et Roberto Miranda font briller l'excellent Banks. Enfin, Pelé aurait pu doubler la mise en donnant un peu moins de puissance à un lob audacieux. Il s'agit là de la dernière occasion d'un match qui deviendra l'un des grands classiques du football mondial.

Les deux équipes pénètrent sur la pelouse sous une chaleur étouffante, devant 66 843 spectateurs convaincus qu'ils vont assister à une rencontre de légende. Les premières minutes vont leur donner raison. Les Anglais attaquent la partie sur les chapeaux de roue dans le sillage d'un tandem Mullery - Charlton impressionnant. Le milieu de Tottenham combine bien avec Geoff Hurst pour mettre Martin Peters en position de frappe à l'entrée de la surface. Heureusement pour le Brésil, Felix neutralise le tir. Un peu plus tard, le portier sudaméricain, mal placé, passe tout près de la correctionnelle sur un long centre tiré depuis la droite par Tommy Wright. Quelques minutes plus tard, l'équipe de Mario Zagallo est tout près d'ouvrir la marque. Sur une ouverture parfaitement dosée de Carlos Alberto, Jairzinho s'échappe sur le flanc droit, se joue de Terry Cooper et délivre un centre au cordeau à destination de Pelé, placé aux six mètres.Le numéro 10 brésilien assène alors un coup de tête piqué alliant puissance et précision. Tout le monde dans l'Estadio Jalisco voit déjà la balle au fond… tout le monde sauf Gordon Banks. Dans un superbe réflexe, le gardien anglais se jette sur sa droite et parvient, on ne sait comment, à sortir le cuir après son rebond. Titularisé suite à la blessure de Gerson, Paulo Cesar tente sa chance à son tour. Repiquant depuis le côté gauche, il joue un une-deux avec Tostao mais expédie la balle au-dessus de la transversale. Intenable, Francis Lee manque ensuite une grosse occasion pour les Anglais en envoyEt après... ant sa tête plongeante sur Felix. Puis Charlton voit sa frappe rasante effleurer le Victorieuse 1:0 de la Tchécoslovaquie, montant brésilien avant que l'arbitre ne l'Angleterre se qualifiera en tant que deuxmette un terme à une première période ième de sa poule. Mais elle va être frappée fascinante. Dès la reprise, la Seleçao prend par un terrible coup dur avant son quart de l'initiative et sollicite Banks, qui neutralise finale contre la RFA : Banks est forfait, vicparfaitement une frappe lointaine de Paulo time d'une intoxication alimentaire. Malgré Cesar. Le gardien de Stoke City effectue l'absence de leur portier fétiche, les Three ensuite un précieux sauvetage sur un coup Lions dominent la première heure de jeu et de canon adressé par Rivelino, qui s'est fau- mènent 2:0. On croit la qualification filé entre deux Anglais. Le coffre fort de assurée. C'est sans compter sur le charisme et le talent de Franz Banks semble décidéB e c k e n b a u e r, ment invioCoupe qui initie lable.

du Monde de la FIFA

MEXIQUE 1970 - MATCH DE GROUPE BRÉSIL (BRA) - ANGLETERRE (ENG) But : Brésil - Jairzinho (59') Date : 07 juin Stade : Jalisco Ville : Guadalajara Affluence : 66843 Arbitre : Klein Abraham (ISR)

S AVEZ VOUS QU E :

la remontée fantastique des hommes d'Helmut Schon, bien aidés par une erreur du gardien remplaçant Peter Bonetti. Les Ouest-Allemands s'imposeront 3:2 après prolongation. Après avoir battu la Roumanie 3:2 dans son dernier match de groupe, le Brésil s'impose 4:2 contre un Pérou admirable en quart. Après avoir écarté l'Uruguay 3:1 dans le dernier carré, la Seleçao bat l'Italie 4:1 en finale au terme de la plus belle démonstration de football jamais offerte en Coupe du Monde de la FIFA. "Le match contre l'Angleterre a été notre match le plus difficile", estimera Zagallo a posteriori. "C'était la véritable finale." Si cette Seleçao n'était pas sortie victorieuse de cette grande Angleterre, elle ne serait peut-être pas considérée aujourd'hui comme la plus belle équipe de tous les temps. In fifa.com

- Ce Brésil - Angleterre était une première. Jamais un tenant du titre n'avait défié l'équipe qu'il avait dépossédée de la couronne mondiale. - Pelé et Bobby Moore ont joué aux côtés de Sylvester Stallone et Michael Caine dans À nous la victoire, film sorti en 1981 et qui a rencontré un grand succès. Il raconte l'histoire de prisonniers de guerre qui battent des soldats allemands lors d'un match de foot pour obtenir leur liberté. Gordon Banks fut également impliqué puisqu'il conseilla Stallone sur ses scènes en tant que gardien de but. - Au coup d'envoi à midi, le thermomètre affichait 38°C. L'Anglais Bobby Charlton perdit 4,55 kilogrammes sur les 63 minutes qu'il passa sur le terrain.


Maracana N° 1086 — Lundi 12 Avril 2010

21

Bonnes raisons de vous mettre au vélo

Vous cherchez un moyen de transport rapide, écolo, ludique et sain ? Voici 5 bonnes raisons de vous (re)mettre au vélo.

C

omme toute activité physique régulière, faire du vélo entretient le système cardio-vasculaire, améliore le souffle, tonifie le corps et dérouille les articulations. Il prévient aussi le surpoids et tous les troubles associés (diabète, hypertension, cholestérol...). Mais le vélo est surtout un excellent allié de la ligne et de la silhouette. Il raffermit les fessiers, les abdominaux et galbe les gambettes. En ville, l'effort n'est ni très intense, ni continu, mais une pratique quotidienne paye. La dépense calorique est d'environ 200 Cal par heure, soit l'équivalent d'un croissant. De quoi garder la ligne et éliminer plus facilement les extras, non ? ON S'OXYGÈNE ! Parce qu'on inhale moins de pollution qu'en voiture... Le vélo se faufile en effet dans la circulation et ne reste pas longtemps dans les zones polluées. L'air est inspiré au-dessus des pots d'échappements.Résultat : moins de monoxyde de carbone, de dioxyde d'azote et de benzène. Profitez-en aussi pour profiter d'un nouveau point de vue sur votre ville ! Quittez les grands axes, prenez les ruelles, découvrez des détails architecturaux, les squares, des boutiques inédites... L'occasion de porter un autre regard sur sa cité et d'admirer ses richesses. ON PRÉSERVE SON DOS Activité « portée », le vélo, à la différence de la marche, ne provoque

effet de serre. Phénomène qui ne fait que croître, d'autant plus que la climatisation, responsable de l'émission de gaz fluorés, s'est généralisée en voiture. En prenant son vélo pour les petits trajets pendant un an, on évite l'émission de 500 kg à une tonne de gaz carbonique. Si tout le monde s'y mettait, la Terre pourrait mieux respirer ! POUR ROULER EN TOUTE SÉCURITÉ Portez un casque Il réduit de 85 % le risque de traumatisme crânien en cas de chute. NE RASEZ PAS LES TROTTOIRS Gardez un oeil sur les portières des voitures arrêtées et les piétons (enfants).

pas de micro-traumatismes. C'est un mode de déplacement idéal pour celles qui souffrent de problèmes articulaires ou rhumatologiques. Seule condition : bien se tenir en selle. Légèrement penchée en avant, vous mettez votre dos dans une position physiologique, qui soulage la pression entre les disques. Excellent pour préserver la colonne vertébrale. ON ÉVACUE SON STRESS Passés les premiers jours où il faut prendre de nouveaux repères, le quotidien devient moins stressant. Libre comme l'air, on pédale de la maison au bureau, en passant chez le cordonnier ou à la mairie sans avoir à tourner pour se garer. Oubliée l'angoisse du PV, le stress des embouteillages, la promiscuité des transports en commun... Et l'ac-

Omelette aux épinards

INGRÉDIENTS POUR 2 PERSONNES 3 Oeufs 100 grs de cantal doux (Fromage) ciboulette Epinards entiers Pain de campagne (boule) Beurre 2 cuillerées de Crème fraîche Sel Poivre PRÉPARATION : Lavez votre ciboulette, rincez, coupez là en petits morceaux, râpez votre cantal (fromage).Si ce

sont des épinards frais équeutez-les, lavez les, faites fondre du beurre dans une sauteuse, ajoutez vos épinards et faites suer à feu doux en remuant, puis ajoutez la crème fraîche. Si ce sont des épinards en boîte faites les chauffer dans une casserole avec du beurre et de la crème fraîche. Coupez deux tranches de pain et faites les griller dans une poêle avec du beurre. Cassez vos oeufs dans un saladier, salez, poivrez selon votre goût, ajoutez votre cantal râpé. Dans une poêle mettez une noix de beurre, faites légèrement suer votre ciboulette et versez votre mélange d’oeufs pour préparer votre omelette. Omelette à la ciboulette et au fromage Pour la présentation, disposez vos tranches de pain poêlées, une couche d’épinards à la crème , et un morceau d’omelette à la ciboulette et au cantal. Servez chaud accompagné d’une salade. Bon appétit, et maintenant, vous aimez les épinards ?

tivité physique modérée étant un excellent antistress, on rentre sereine à la maison ! D'autant plus sereine que l'on gagne du temps : en ville, un trajet sur deux n'excède pas trois kilomètres, distance sur laquelle le vélo est beaucoup plus rapide. Comparé aux bus, c'est tout vu : pas d'attente, pas d'embouteillage. Quant au tramway et au métro, même si, dans le meilleur des cas, le trajet est court et direct, il faut rajouter le temps de rejoindre la station depuis son lieu de travail ou la maison. Donc : la prime "gain de temps" est accordée au vélo ! De quoi vraiment gagner en zénitude. ON PROTÈGE LA PLANÈTE Les transports sont les premiers responsables des émissions de gaz à

MONTREZ-VOUS L'encombrement d'un cycliste est dix fois moins important que celui d'une voiture. Dès que la luminosité est faible, allumez vos phares, rajoutez une lampe, portez un gilet fluo et optez pour des vêtements clairs. Respectez bien le Code de la route Prendre un sens interdit, brûler un feu, un stop ou une priorité sont passibles d'amendes. N'oubliez pas que le portable est interdit. FIXEZ SOLIDEMENT VOS PAQUETS Sur le porte-bagages ou dans un panier en équilibrant la charge. LA BONNE POSITION Tenez-vous droite, les épaules relâchées, la nuque dégagée pour tourner la tête et anticiper les éventuels dangers.

D’ziriette

POUR LA PATE : 4 mesures de farine 01 mesure de margarine ou de smen fondu 1 verre d'eau de rose 1 c à s de vanille 1 pincée de sel de table POUR LA FARCE : 02 mesures d'amandes moyennes moulues 1/2 mesure de sucre 3 œufs Zeste de citron 03 mesures de miel Préparation : Dans un récipient ;mettre la farine, le beurre fondu et la vanille. Ajouter le sel puis mouiller avec l'eau de rose jusqu'à obtenir une pate facile à travailler, laisser reposer. Préparerer la farce avec les ingrédients indiqués (sauf le miel ) de manière à former un pate très molle. Avec la pate former des petites boules de 3 cm de diamètre. Les disposer sur un plateau saupoudrer de maïzena. Etaler la pate à l'aide d'un rouleau à pâtisserie ,puis passer la à la machine à pate N° 5 puis N° 7 .la découper ensuite en formes de cercles à l'aide d'un verre . Préparer les moules à dzyriettes

(beurrer et fariner). Enfoncer la pâte dans le moule, ôter l'excédent de pâte mettre une c à s de farce. Découper les petite feuille avec un petite emporte pièce que vous aurez passez dans un peu d'eau coloré avec un colorant alimentaire rouge . Décorer chaque gâteau avec ces feuilles et une amande. Mettre à cuire à une température moyenne jusqu'à obtenir une couleur dorée. Dès la sortie du four, humecter de sirop. Présenter dans des caissettes Décorer avec du brillant alimentaire et présenter dans des caissettes.


22

JEUX-DETENTE

Maracana N° 1085 — Dimanche 11 Avril 2010 MOTS FLÉCHÉS N° 412

SOLUTIONS MOTS FLÉCHÉS N° 411

BLAGUES

Toto et sa maman se promnent devant l 'Ž pi ci er. Ce dernier les interpelle aussit™t : - Madame, vous tombez bien. Voilˆ plus d'un mois que VOTRE FILS ME VOLE UNE POMME CHAQU E MATIN en allant ˆ l'Žco le. La maman devient toute p‰le. AffolŽe, elle se retourne vers toto : - non mais, tu te rend compte de ce que tu as fait ? DES POMMES MEME PAS LAVEES ! tu aurais pu tomber malade.

DEVINETTE

Quelle est la ville la plus proche de l'eau ??

RŽponse : Bordeaux (bord d'eau) SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 411

MOTS CROISÉS N° 412 A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 - 0770 94.97.55 Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Bureau de liaison 79, boulevard Bougara - El-Biar - Alger

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée du marketing Samia Benmaghsoula Rédacteur en chef Mustapha Ouail Chargé de la rédaction Touafek Djamel Rédaction

HORIZONTALEMEN T 1 - Dont le but est d'accro”tre la notoriŽtŽ 2 - Ferons rester sur place 3 - Sans rŽsultat - Il prŽsente son cours aux audomarois 4 - Ch‰teau prŽs de Dreux - Pousses de chicorŽe 5 - Cause d'Žmotion pour la geisha - A Žchanger avec la casse 6 - Agence europŽenne - DŽbut de gamme - Munie d'une poignŽe 7 - Fractionnrent 8 - Graveleuse - Ar™me 9 - Arme blanche Habitant de bocal Ferraille bulgare 10- Guide de mine Causera un traumatisme

VERTICALEMENT A - Vieille danses - Mot de liaison B - Rascasse blanche C - RŽgion entre Marne et Seine - Presque riche D - Peu rŽactifs - A compter dŽsormais E - CongŽ d'officiant - Nom d'un roi de France F - Qui a acquis certaines propriŽtŽs par la chaleur DŽsinence verbale G - ImpŽratrice d'Orient Met au point H - Ratiboise - Vieux potes I - Rengaine J - Voisine de Dijon - Eau de Cracovie K - Eclairci - Transport parisien

Aomar Moussi, Ali Oukili Directeur technique Laïd Kalila Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59

Photos : Maracana

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


06:00 M6 Music 07:00 M6 boutique 07:30 Absolument stars 09:30 M6 Kid

06:20 Télé-achat 06:40 Télé-achat 08:20 En mode VIP 08:40 Flipper 08:50 Daddy 09:30SOS Flipper 10:20Hannah Les sorciers de Waverly 10:20 Montana Place 10:45 Hannah Montana

13:15 Météo

10:45 Les sorciers de Waverly 11:10 Les sorciers de Waverly Place Place 11:10 Sonny

13:20 Accès privé

11:35 sorciers de Waverly 11:35Les Sonny

11:55 Turbo

14:30 Super Nanny 15:45 C'est ma vie 18:45 D&CO 19:40 Météo 19:45 Le 19.45 20:30 Sport 6 20:35 La minute de l'économie 20:40 Capital 22:45 Enquête exclusive

12:25 American Dad ! Place 12:50 American Dad ! 12:25 American Dad ! 13:15 Stargate SG-1 12:50 American Dad ! 14:00 Stargate SG-1 13:15 14:45Stargate StargateSG-1 SG-1

22:15King Les Rising quatre :Charlots Au nom du roi 20:35 mousquetaires 22:40 28 jours plus tard

SCORPION

Vous retrouverez le moral des grands jours. Vous pourriez faire une pause, ce qui pourrait vous permettre de mieux comprendre ce qui serait le meilleur pour vous en ce moment. Vous ferez d'importants projets à court et à plus long terme. Vous ne saurez pas choisir.

SAGITAIRE

TAUREAU

On risque de parler un peu trop de vous et pourtant vous faites tout ce qu'il faut pour qu'on vous oublie un peu. Les éloges et les compliments vont bon train ce qui ne modifie en rien la sincérité de vos sentiments. Vous saurez éviter les vilaines flatteries.

Grâce à votre forme physique qui revient en force, vous aurez la chance de gagner une plus grande indépendance dans votre vie. Si seulement vous vouliez prendre quelques risques votre vie vous semblerait infiniment plus radieuse. La réussite est proche.

Ne soyez pas découragé parce que les choses ne vont pas toujours comme vous l'espérez. Vous entrez dans une période de transition où vos rentrées d'argent pourraient bien changer. La bonne humeur et le moral sont de rigueur même si les finances sont difficiles.

Rien ne pourra vous empêcher de dire votre version des faits. Vous allez pouvoir vous affirmer auprès de personnes qui semblaient réticentes à votre argumentaire. Une suite favorable sera donnée à une proposition que vous allez faire.

Les histoires de cœur et d'amour ne seront pas vraiment au rendez-vous aujourd'hui, cela vous laisse tout le temps de vous occuper de vos affaires personnelles. Donnez un bon coup de fouet à vos activités personnelles et vous vous sentirez beaucoup mieux dans votre peau.

La période semble être réellement favorable à vos desseins, Ne négligez rien de ce que la vie vous réserve, Un projet ancien pourrait aboutir si vous savez saisir rapidement une offre qui vous sera faite en cachette, Faites preuve de discrétion on vous en saura gré,

La chance est avec vous et rien ne saura vous arrêter. Votre ambition est de plus en plus forte ce qui veut dire qu'il faudra faire preuve de prudence. Quelqu'un essaiera amicalement de vous aider dans une entreprise hasardeuse et vous vous en sortirez à votre avantage.

Le moral est déterminant pour vous. Reprenez-vous et vous le sentirez revenir très fort. Vous allez vous sentir radieux et allez pouvoir entreprendre ce que vous avez maintes fois repoussé. Vous allez vous sentir pousser des ailes. Allez de l'avant !

GEMEAUX

Votre vie personnelle va pouvoir s'épanouir. C'est pour vous une période faste. Mais prenez le temps de vivre pour profiter pleinement des résultats. Vous allez pouvoir montrer ce que vous savez. Réfléchissez avant de prendre certaines décisions importantes.

B ƒL I E R

VERSEAU

LUNDI

15:35Stargate Tellement vrai 14:00 SG-1 19:00Stargate Les dossiers 14:45 SG-1de «Vis ma vie» : la quotidienne 15:40 Tellement vrai 19:35 Friends 19:00 Le coeur a ses raisons 20:35 A nous quatre, Cardinal 19:35 Le coeur a ses raisons !

Une rencontre intéressante inattendue pourra vous séduire. Bien que vous pensiez que cela ne puisse pas vous convenir parfaitement, vous saurez vous accomoder de ces propositions au moment où vous aurez besoin de montrer tout votre savoir-faire.

BALANCE

Si les autres vous énervent et que vous souhaitiez avoir la chance d'être seul pour faire ce que vous avez envie, n'hésitez pas. Mais ne vous coupez pas des autres et ne restez pas isolé, vous aurez alors la chance de vivre des rapports harmonieux

23

POISSON

06:00 EuroNews 06:45 Ludo 08:30 Ludo vacances 11:10 Plus belle la vie 11:35 Consomag 13:00 Nous nous sommes tant aimés 13:30 En course sur France 3 13:45 Inspecteur Derrick 14:45 Keno 14:50I nspecteur Barnaby 16:40 Slam 17:10 U n livre, un jour 17:20 Des chiffres et des lettres 17:50 Questions pour un champion 18:30 18:30 aujourd'hui 19:58 Météo 20:08 Fred et Jamy à la découverte des défenses de l'organisme 20:10 Plus belle la vie 20:35 Fanfan la Tulipe 22:10 Météo 22:13 La minute épique 22:15 Ce soir (ou jamais !) 22:30 Soir 3 22:55 Ce soir (ou jamais !)

Au sommaire : Tous au zoo : de l'or en cage Aujourd'hui, les zoos contribuent à la sauvegarde des espèces en voie de disparition. Chaque année, dix millions de Français visitent un parc animalier, et leur succès ne se dément pas. Exemple avec le zoo de Beauval. Week-end en gîte : le business des épis Une petite maison tranquille avec vue sur la campagne ? Ce rêve est à la portée de tous grâce aux gîtes ruraux et aux chambres d'hôtes. Un mode d'hébergement en plein développement qui propose une vaste gamme de logements, du rustique au grand luxe. Timberland, Aigle, Lafuma : la guerre des vêtements de plein airAvec le retour du soleil vient l'envie de grand air. C'est alors qu'interviennent les fabricants de vêtements de plein air, qui se disputent un marché pesant des dizaines de milliards d'euros.

Horoscope

CANCER

Il semblerait qu'un tueur en série cannibale sévisse en Floride, dans la région de Bridgewater. Toute l'équipe se lance sur les traces du psychopathe, qui se livrerait de surcroît à des rituels sataniques. En effet, les cadavres de femmes qui ont été retrouvés étaient tous marqués des mêmes signes occultes. Cette enquête difficile ébranle Morgan, qui remet en question sa foi en Dieu. Pendant ce temps, Garcia rencontre un homme très séduisant. Elle s'imagine aussitôt qu'elle a enfin trouvé son prince charmant, mais sa première nuit d'amour avec lui ne se déroule pas exactement comme elle l'avait prévu...

-06:00 Les Z'amours 06:25 Point route 06:30 Télématin 09:04 Dans quelle éta-gère 09:05 Des jours et des vies 09:35 Amour, gloire et beauté 10:00 C'est au programme 11:00 Motus 11:30 Les Z'amours 12:55 Météo 2 13:55 Consomag 14:00 Toute une histoire 15:15 Comment ça va bien ! 17:15 Paris sportifs 17:20 Rex 18:05 CD'aujourd'hui 18:15 En toutes lettres 19:00 N'oubliez pas les paroles 19:50 Fred et Jamy à la découverte du système immunitaire 19:51 Météo 2 20:30 Emissions de solutions 20:31 Tirage du Loto 20:34 Météo 2 20:35 The Closer : L.A. enquêtes prioritaires 21:19 D'art d'art 21:20 The Closer : L.A. enquêtes prioritaires 22:05 Mots croisés

LION

06:30 TFou 08:25 Météo 08:30 Téléshopping 09:20 Le destin de Lisa 09:40 Le destin de Lisa 10:10 Le destin de Lisa 10:30Le destin de Lisa 11:05 Météo 11:08 Beverly Hills, 90210 11:55 Petits plats en équilibre 12:50 L'affiche du jour 13:00 Journal 13:40 Petits plats en équilibre 13:45 Météo 13:55 Les feux de l'amour 14:55 Nicole et Martha 17:35 Monk 18:30 A prendre ou à laisser 19:05 Le juste prix 19:50 La prochaine fois, c'est chez moi 19:55 Météo 20:35 C'est ma Terre 20:39 Courses et paris du jour 20:45 Joséphine, ange gardien 22:25 Esprits criminels 23:15 Esprits criminels

VIERGE

07h00 : Journal télévisé 07h00 : Journal télévisé (1er (1er édition) édition) 07h15 : Sabahiat (Télématin) 07h15 : Sabahiat (Télématin) 10h00 El-SâadaFarid 10h00 :: Ardhe Moughamarat 10h30 : El-Rahil 10h30 : El-Assil 11h15 Waqiouna 12h00 :: Min Firqat Mozart 12h00 : Alef Soual 12h30 Ibtikarat 12h30 Aâdjiba ( édi13h00 : Aâdjalet Journal télévisé tion du: 13h) 13h00 Journal télévisé Rebeca (13h30 édition: du 13h) 15h00 : Luisa Long métrage 13h30 Fernanda d'animation 15h00 : Azizi El-Mouchahid 16h30 :: El-djawal Kaasse el fadaa 16h30 17h00 : El-Aâlem baina yadak 17h00 : Aâlem El-hacharat 17h30 : El-khal wa raihane 17h30 : El-Moustahlik 18h00 : Journal télévisé ( édi18h00 : Journal télévisé tion Amazigh) ( édition Amazigh) 18h20 : Haoula aâlem 18h30 : Moutaât El-Maida 19h00 : Ikhetar soualek 19h00 20h00 :: Ikhetar Journalsoualek télévisé ( édi20h00 Journal télévisé tion du: 20h) (21h00 édition: du Min20h) Waqiouna 21h00 : Taraa 22h00 1.2.3. Maa viva tara 22h00 : Film l'algerie 23h30 musicales 23h00 : Varietes Film algerien

CAPRICORNE

Maracana N° 1086 — Lundi 12 Avril 2010

Nuages épars. 18°

LE SAVIEZ-VOUS ?

Pourquoi les lettres sont-elles classées dans l’ordre A, B, C, etc. ? Le français est écrit principalement avec l’alphabet latin. Cet alphabet est dérivé de l’alphabet grec, lui-même issu du phénicien (11e siècle avant Jésus-Christ). L’alphabet phénicien suivait probablement un classement basé sur le sens des lettres (classement dit "sémantique"), dans un ordre qui facilitait l’apprentissage : le "A" (premier son du mot "aleph" qui signifie "boeuf") était suivi du "B" (premier son du mot "beth" qui signifie "maison"), car les boeufs étaient autour de la maison. De même, yodh ("bras") était suivi de kaph ("paume") et de lamed ("bâton"). L’alphabet phénicien fut repris par les Grecs qui l’adaptèrent et ajoutèrent les voyelles. Le mot "alphabet" vient des lettres aleph et beth, qui deviendront alpha et bêta en grec.

HORAIRES DES PRIÈRES El-Fadjr 05 h 30 El-Dohr 12 h 52 El-Assar 16 h 28 El-Maghreb 19 h 16 El-Icha’a 20 h 36


Maracana N° 1086 — Lundi 12 Avril 2010

24


maracanafoot1086