Page 1

ASSURER LA QUALIF’ À DOUALA DERNIER MATCH DE ZEKRI , ALAIN MICHEL LUI SUCCÈDE Laïfaoui incertain…

U. DOUALA-ESS

LIGUE DES CHAMPIONS AFRICAINE

COUPE DE LA CAF

www.maracanafoot.com

Dimanche 21 Mars 2010 - N° 1067 - Prix 20 DA

CRB 1 - AS FAR 0

DIFFICILE, MAIS VICTOIRE QUAND MÊME

FORTUNES DIVERSES POUR LES VERTS CHAMPIONNATS EUROPÉENS

nMatmour, blessé, n’a pas joué nSaïfi, passeur décisif nDjebbour confirme

nAnthar Yahia revient nYebda, toujours blessé nBelhadj buteur

«CETTE BLESSURE S’AVÈRE PLUS COMPLIQUÉE»

MEGHNI :

L’info continue sur : www.maracanafoot.com


02

Maracana N° 1066 — DIMANCHE 21 Mars 2010

BALLE AU CENTRE

FOOTBALL AU SOMMET

Par ALI BOUACIDA

Le football a fait l’objet d’une réunion au sommet et l’on s’attend à d’importantes mesures d’autant plus que c’est le Premier ministre lui-même qui préside à cette réunion où sont présents le ministre de la Jeunesse et des sports ainsi que le président de la FAF. Pour dire qu’il faut s’attendre à d’importantes décisions concernant le sport roi et nul besoin de décortiquer l’ordre du jour pour affirmer avec certitude que de grands changements sont prévus notamment en ce qui concerne « la modernisation » de sa configuration. D’abord, l’infrastructure qui reste largement en deçà des immenses potentialités dont recèle le pays : l’Algérie manque cruellement de stades et nous en sommes à tergiverser sur la désignation du terrain quand il s’agit d’un derby algérois. Pour dire aussi que le reste du pays n’est pas mieux loti et les grandes villes disposent à peine d’un stade alors qu’elles devraient en avoir plusieurs. D’autre part, le passage obligé vers le professionnalisme oblige les autorités sportives - et les autres aussi - à cogiter efficacement et à trouver des solutions pour mieux adopter ce nouveau statut imposé par la CAF sous peine de ne plus voir nos clubs participer aux rencontres internationales. C’est que l’émergence de notre football appelé à croiser le fer avec les plus prestigieuses équipes du monde, ne doit surtout pas faire perdre de vue que, de l’intérieur, il y a encore beaucoup de choses à faire. Simplement, parce que nos représentants viennent des clubs européens, ce qui signifie que notre pratique est l’apanage des amateurs. Il reste donc à définir les moyens de se hisser au niveau requis. L’infrastructure, disons-nous, ce n’est pas uniquement l’affaire des gérants du sport que sont le MJS et la FAF, mais doit obligatoirement impliquer d’autres départements dont le plus important, celui des Travaux publics appelé à construire beaucoup de stades et à accorder à l’infrastructure sportive autant d’importance que les routes. Les ministères de l’Education et de l’Enseignement supérieur sont aussi des partenaires incontournables pour la réussite d’une telle mission en contribuant au développement du sport scolaire et universitaire, à condition toutefois qu’ils en aient les moyens. Comme quoi, on revient toujours à cette sempiternelle question des moyens. C’est la base de tout essor et en multipliant les stades et les terrains de jeux, le reste suivra inévitablement. Le reste, c’est l’encadrement et la formation, parents pauvres d’une pratique de plus en plus limitée à une élite, ainsi que les autres volets qui échappent souvent aux gérants des clubs qui ont tendance à monopoliser toutes les fonctions : le marketing sportif, la communication, la gestion transparente des finances sont aussi importants que l’infrastructure. A. B.

Après Saâdi, Belhout, Simondi, Aït Djoudi, Mechiche...

ALAIN MICHEL REMPLACE ZEKRI !

Il semble que les jours de la l’entraîneur de l’Entente de Sétif, Nour Eddine Zekri, sont désormais comptés. En effet, certains joueurs auraient demandé au président Serrar de se séparer de Zekri au motif qu’ils ne s’entendent plus avec lui. Alain Michel, annoncé pour son remplacement, une source crédible nous informe que c’est l’ex-entraîneur du MCA, Alain Michel qui serait à la barre technique des Ententistes. Il prendra ses fonctions dès le retour de l’équipe du Cameroun.

JUMELLES

Un deuxième arbitre banni à vie

Les sanctions - sportives - continuent de tomber dans l'enquête sur les matches truqués en Europe. La commission de discipline de l'UEFA a banni à vie Oleh Orekhov, arbitre ukrainien, deuxième directeur de jeu à subir une telle peine. Novo Panic, arbitre de Bosnie-Herzégovine, avait déjà été banni à vie de toute activité dans le football le 24 février par l'UEFA. Ce jour-là, M. Orekhov, avait été suspendu pour 30 jours à titre provisoire et Tomislav Setka, arbitre assistant croate, avait été suspendu jusqu'au 30 juin 2011. L'UEFA a donc alourdi la peine du directeur de jeu ukrainien. Ces sanctions font suite à des enquêtes de la police allemande dans cette affaire, mais l'UEFA précise que «les décisions sportives sont indépendantes de cette enquête en cours et des poursuites judiciaires conduites par la police de Bochum».

Irak

La FIFA lève la suspension

Coupe du monde 2022

L'Indonésie échoue

La FIFA a annoncé que l'Indonésie n'avait pas apporté les garanties nécessaires à la poursuite de sa candidature à l'organisation du Mondial 2022. L'Australie, le Japon, le Mexique, la Belgique et les Pays-bas réunis, la Russie, l'Espagne et le Portugal réunis, les Etats-Unis sont en lice pour l'organisation de la Coupe du monde 2018 ou 2022. Le Qatar et la Corée du Sud pour l'édition 2022 uniquement.

AVEC 1,06 MILLIARD DE DOLLARS DANS LES CAISSES

Le jackpot pour la FIFA

La FIFA a enregistré un revenu record de 1,06 milliard de dollars grâce à la Coupe du monde en Afrique du Sud, permettant à l'organisme dirigeant du football mondial d'enregistrer un bénéfice net de 196 millions de dollars en 2009. «Pour la première fois, notre revenu annuel a dépassé le milliard de dollars», a annoncé vendredi son président Joseph Blatter. Le marché fait confiance à l'Afrique du Sud. Nous avons donc confiance et sommes aussi très fiers de pouvoir donner la Coupe du monde à l'Afrique qui, en retour, va offrir une belle compétition au monde. Seul bémol, le coût un peu élevé de l'organisation.» Le chef du département marketing Markus Kattner a aussi reconnu que «le fait de donner la Coupe du monde à l'Afrique du Sud était un bon choix».

L

a photo de la semaine

La Fédération internationale de football a annoncé vendredi la levée de la suspension de la Fédération irakienne (IFA), décidée en novembre 2009 en raison des ingérences du gouvernement. "L'Irak est de nouveau une nation membre de la FIFA", a déclaré le président de la FIFA, Joseph Blatter. "La FIFA a décidé aujourd'hui (vendredi) de lever les sanctions sur la Fédération irakienne et d'autoriser nos équipes à participer aux compétitions organisées par la FIFA, ainsi qu'aux tournois régionaux et continentaux à tous les niveaux", a déclaré à l'AFP le président de l'IFA Hussein Saïd. L'instance mondiale du football "a aussi autorisé les équipes irakiennes à participer à des matches amicaux", a ajouté M. Saïd, à la tête de l'IFA depuis 2004 et qui avait rencontré M. Blatter mardi à Zürich. En novembre, la police avait pris le contrôle du siège de l'IFA après la dissolution de son instance dirigeante par le Comité olympique irakien (COI), qui accusait la fédération de liens avec le régime de Saddam Hussein. Cette décision avait provoqué la suspension de l'IFA, la FIFA affirmant que les membres du comité exécutif de la fédération étaient les seuls interlocuteurs qu'elle reconnaissait. Le comité exécutif a été réinstallé le 11 mars. Alors que l'équipe irakienne, championne d'Asie en 2007, est l'un des seuls symboles de l'unité du pays, les autorités tentent depuis longtemps, par le biais du COI, d'évincer Hussein Saïd. Cet ancien membre du parti Baas de Saddam Hussein était avant 2003 l'adjoint du redouté Oudaï, le fils du dictateur qui dirigeait le COI et la Fédération de football. La FIFA s'était déjà inquiétée en septembre 2009 des possibles ingérences politiques au sein de la fédération, donnant jusqu'au 30 avril à l'IFA pour élire une nouvelle direction. L'Irak avait été également brièvement suspendu en mai 2008 par la FIFA, après la dissolution du COI par le gouvernement. La sanction avait été levée après les assurances de Bagdad que l'IFA n'était pas concernée par cette mesure. La dissolution avait également provoqué une suspension de l'Irak par le Comité international olympique (CIO), levée juste avant les Jeux de Pékin.

Séance de nettoyage pour le meilleur buteur du championnat, Hadj Bouguèche.


03

MEGHNI :«CETTE BLESSURE S ’AVÈRE PLUS COMPLIQUÉE QUE PRÉVU»

DIVISION UNE

L'international algérien de la Lazio Rome, Mourad Meghni, éloigné des terrains depuis la fin de Coupe d'Afrique des Nations CAN2010 en Angola à cause d'une blessure au genou, espère reprendre les entraînements d’ici trois ou quatre semaines minimum.

«

M

on genou va de mieux en mieux, mais je ne suis pas encore guéri. Je ne sais d’ailleurs pas vraiment quand je pourrai reprendre l’entraînement. D’ici trois ou quatre semaines minimum», a déclaré Meghni au site de la FIFA. Meghni se trouve depuis quelque temps en France où il soigne sa blessure. Le maître à jouer de l’équipe nationale souffre «d’une rupture partielle du tendon. Cette blessure s’avère plus compliquée que prévu à diagnostiquer. Ce n’est pas facile à vivre, mais je m’accrocherai jusqu’au bout !», a déclaré le joueur. «Cela commence à être dur mais je travaille beaucoup pour être rapidement à 100%. Je ne peux pas imaginer manquer cette Coupe du monde. Je n’ai encore jamais pu donner mon maximum pour l’Algérie. J’espère pouvoir le faire en Afrique du Sud», a-t-il expliqué. Le meneur du jeu des Verts souffre depuis quelques semaines d'une tendinite au tendon rotulien du genou gauche. Il se bat aujourd’hui pour revenir au plus vite à son meilleur niveau. Le sélectionneur national Rabah Saâdane espère bien récupérer

son métronome en vue de la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud. «C’est un garçon qui, dès son premier rassemblement, a démontré un extraordinaire état d’esprit», confie Saâdane à FIFA.com. «Grâce à cela, il s’est très vite intégré. On a rapidement vu que ses immenses qualités techniques et tactiques pouvaient beaucoup nous apporter. Malheureusement il n’a pas encore pu donner son maximum en raison de petits pépins physiques. Je prie aujourd’hui pour que son corps le laisse enfin tranquille d’ici à la Coupe du monde». Fin technicien, inspiré dans ses choix, Meghni est autant capable de jouer derrière un ou deux attaquants, qu’un peu plus bas au milieu de terrain où il démontre une vision de jeu remarquable, estime le site officiel de la FIFA. Au Mondial 2010, l’Algérie évoluera dans le groupe C avec l'Angleterre, la Slovénie et les Etats-Unis.

Le Celtic Glasgow veut Belhadj

L'entraîneur du club écossais du Celtic de Glasgow, Toni Modry a fait part de son souhait de recruter la prochaine saison, l'international algérien Nadir Belhadj qui évolue dans le club anglais de Portsmouth, annonce la presse écossaise ce vendredi. L'entraîneur Modry espère tirer profit de la délicate situation finan-

Maracana N° 1066 — Dimanche 21 Mars 2010

cière dans laquelle se débat Portsmouth, qui évoluera la saison prochaine en 2e division, pour présenter une offre de 3 millions de dollars et obtenir la libération de Belhadj, dont la venue vise à renforcer le bloc défensif dès la saison prochaine. Pour rappel, Nadir Belhadj effectue une très bonne saison avec son club anglais, suscitant les convoitises de nombreux clubs européens notamment Barcelone (Espagne), la Roma (Italie) et Tottenham (Angleterre).

Tafer ne ferme pas la porte

L’attaquant de l’Olympique Lyonnais, Yannis Tafer (19 ans), ne ferme pas la porte à une future convocation pour rejoindre l’équipe nationale algérienne. Il ne l’ouvre pas complètement pour autant. L’attaquant l0yonnais a déclaré n’avoir rien tranché sur cette question : «Sincèrement, je n’ai pas encore tranché sur la question, a répondu le joueur. Je dois avant tout connaître les intentions des responsables de la Fédération algérienne pour voir plus clair et prendre ma décision finale. Actuellement, j’évolue en équipe de France Espoirs et tout se passe bien.» Il est vrai que le jeune prodige doit d’abord s’atteler à gagner une place de titulaire à Lyon ou bien ailleurs, puisque de nombreux clubs sont sur ses traces.


04

Maracana N° 1067 — Dimanche 21 Mars 2010

EQUIPE NATIONALE

LES JOUEURS ALGÉRIENS EN EUROPE Allemagne

Matmour blessé ne joue pas

France

Saïfi passeur décisif Anthar-

Le milieu de terrain international Karim Matmour, relevant de blessure ne joue toujours pas. Matmour n'a pas joué vendredi avec son club le Mönchengladbach qui affrontait le FC Cologne, en match comptant pour la 27e journée de la Bundesliga (championnat allemand). La rencontre s’est achevée sur le score de 1-1. Matmour, qui ne figurait pas sur la liste des joueurs convoqués pour ce match, n’est toujours pas rétabli de la blessure qui l’éloigne des terrains depuis maintenant une quinzaine de jours. C’est la raison pour laquelle l’entraîneur du Borussia Mönchengladbach, Michael Frontzeck, n’est pas près de le mettre sur la liste des 18 pour disputer les matchs de championnat. Pour l’heure, le club allemand Mönchengladbach est positionné en milieu de tableau à la 12e place, avec 31 points engrangés.

Angleterre

Yebda blessé, Belhadj buteur En Angleterre, Portsmouth de Hassan Yebda, toujours blessé, et Nadir Belhadj, buteur lundi dernier contre Liverpool (défaite 4-1), était appelé à sauver l'honneur hier après-midi, contre Hull City Club au sein duquel évolue l'Algérien Fethi Ghilas. La Ligue anglaise de football a, rappelons-le, annoncé dans le courant de la semaine dernière, avoir retiré neuf points au classement de la Premier League à Portsmouth, suite aux problèmes financiers qui ébranlent le club. Ce retrait de points entraîne pratiquement la relégation de Portsmouth en seconde division, en raison de sa position de lanterne de la Premier League.

Espagne

Lacen face à Osasuna

Rafik Saïfi semble avoir le vent en poupe avec son nouveau club, le FC Istres. Saifi, a été incorporé d’entrée de jeu (titularisé) en tant qu’avant-centre dans la rencontre de la 30e journée du championnat de France de Ligue 2, face à Ajaccio. Avec une passe décisive lors de ce match, il est progressivement en train de donner satisfaction à l’entraîneur d’Istres, Madjid Stambouli. Ce dernier, rappelons-le, avait dit qu’il «attendait beaucoup de Saïfi pour jouer le maintien». Mieux encore, Saïfi, qui revient de blessure contractée lors de la CAN-2010, en Angola, avec l’équipe nationale, est en voie de s’imposer comme un titulaire indiscutable dans le groupe du coach Stambouli. Dans son dernier match, vendredi soir, à Ajaccio, Rafik Saïfi était à l'origine du but qui a ouvert le score par Untreiner (40’) pour Istres. Istres a consolidé son score (79’), avant qu’Ajaccio ne réduise la marque dans l’ultime minute du temps réglementaire. Saïfi a inscrit son premier but avec son nouveau club lors de la 29e journée, face à Angers (1-1). Notons, enfin, que Saïfi a déjà joué à Istres en 2004. Il est arrivé en France, en provenance du club qatari ElKhor. En Lige 1 française, le FC Lorient du capitaine de l’équipe nationale, Yazid Mansouri, remplaçant lors de la dernière journée, donnera la réplique au nouveau promu, Boulogne-surmer.

Cet après-midi, le Real Santander de Medhi Lacen, sera en appel à Osasuna pour le compte de la 27e journée de la Liga. Un match difficile devant une équipe d’Osasuna qui avait battu alors l'AC Sienne (Série A italienne), de l'attaquant algérien Abdelkader Ghezzal, auteur d'un doublé dimanche dernier contre la Juventus (3-3) à Turin, devra confirmer à domicile contre Bologne avec la ferme intention de grignoter des points dans l'optique du maintien.

Une obligation pour les clubs

La Ligue nationale de football vient encore une fois de rappeler aux clubs de la division 1 et de la Superdivision 2, l’obligation de se conformer à la résolution du bureau fédéral de la FAF qui exige la participation de jeunes joueurs de moins de 20 ans en équipe fanion. Le communiqué de la Ligue nationale précise : “L’effort consenti par les clubs durant la phase aller du championnat doit être soutenu davantage avec un maximum d’engagement durant cette phase retour pour atteindre l’objectif de 900 minutes de temps de jeu par club à l’issue de la présente saison 2009-2010”, chaque jeune joueur doit avoir évolué parmi l’équipe seniors, un maximum de 10 matches au cours de la saison. Les clubs de la division 1 et de la Super division 2 sont mis en demeure par les

Allemagne

U-20 PARMI LES SENIORS

instances du football afin de respecter rigoureusement cette résolution faute de quoi, ils s’exposent à de lourdes sanctions. Des sanctions dont celle qui ne permettra plus aux clubs qui n’ont pas appliqué cette directive de recruter de nouveaux joueurs dès la prochaine période de recrutement et de transfert. Il est à rappeler que nombre de clubs de la division 1 et de la Superdivision 2 n’ont pas pris au sérieux cette directive lors de la phase aller à l’exemple de l’USM Blida, JSM Béjaïa, CAB Arréridj, MC Oran, MSP Batna, ES Mostaganem et que lors du mercato d’hiver, il se sont mis à la faute. Il a fallu que le président de la Ligue nationale et des responsables au niveau de la FAF, prennent des décisions exceptionnelles pour que les clubs cités bénéficient des dérogations pour procéder à

des recrutements. Le président de la Ligue nationale a mis en garde à plusieurs reprises les présidents de clubs à l’effet d’appliquer cette décision d’incorporer des jeunes joueurs parmi l’équipe fanion afin que le projet de la formation pour pourvoir les équipes nationales toutes catégories soit effectif et réel. En procédant à un simple calcul, nous pouvons avancer que ces 36 clubs disposent en totalité de 72 jeunes joueurs de moins de 20 ans qui seront en formation permanente parmi l’élite du football national. Une véritable masse de joueurs, qui utilise à bon escient, sera sans conteste un véritable réservoir pour les équipes nationales olympiques et espoirs dans un proche avenir. Djamel Touafek

Yahia et Amri Chadli tenteront de bien revenir

A l’occasion de la 27e journée de la Bundesliga (le championnat allemand), Anthar Yahia (Bochum) et Chadli Amri (Mayence), tenteront avec leurs équipes de revenir avec de bons résultats de leur voyage respectivement à Brême et Fribourg. Karim Ziani du Vfl Wolfsburg ne cadre toujours pas dans les stratégies de son entraîneur, M. Kostner. Il n’a pas figuré sur la liste des 18 dans le match contre le Hertha Berlin, prévu aujourd’hui (17h30). La semaine dernière, l’équipe de Ziani a été battue (4-0) en déplacement, par le Borusia Mönchengladbach.

Grèce

Djebbour pour la confirmation

Enfin, en Grèce, l'AEK Athènes de l'attaquant international, récemment rappelé par l’entraîneur national, Rabah Saadane, Rafik Djebbour, est devenu titulaire au sein de son équipe. L’AEK Athènes se déplacera aujourd’hui sur le terrain du PAOK Salonique. Rafik Djebbour revient en forme à quelques semaines de la Coupe du monde. L’attaquant international a gagné du temps de jeu et la grande forme avec l’AEK Athènes.


DIVISION UNE

Maracana N° 1067 — Dimanche 21 Mars 2010

05

Le Mouloudia y croit plus que jamais MCA

A 9 JOURNEES DE LA FIN DU CHAMPIONNAT

Depuis exactement 11 longues années, le MC Alger n’a pas réussi à atteindre la barre des 45 points. Aujourd’hui, il en totalise 47 et occupe sereinement, la première place au classement général avec beaucoup de mérite sans que quiconque crie au scandale.

M

ieux encore, cela fait très longtemps que le Doyen n’a pas décroché autant de victoires que cette saison où il a déjà

enregistré 13 avec un match en retard contre l’USM Harrach et avec 9 matchs restants du championnat national de division 1. A première vue, c’est la saison de tous les espoirs dans la maison mouloudéenne en rappelant que les Vert et Rouge sont aussi qualifiés pour les quarts de finale de la Coupe d’Algérie où ils affronteront cette même équipe du CA Batna qu’ils ont déjà battue en aller et retour en championnat sur ce même score de 2 à 1.C’est pour dire que tous les espoirs sont permis pour une équipe qui carbure à plein régime sans faire trop de bruit. Une équipe qui est en train de réaliser l’un des meilleurs parcours du MCA depuis déjà 11 ans. Et pourtant, contrairement à toutes les saisons précédentes, la direction n’a pas fait de folies lors du mercato estival en s’aventurant à recruter d’«éventuelles stars» qui

coûtaient des fortunes comme ce fut le cas durant les 10 dernières années. Bien au contraire, les responsables du vieux club algérois ont carrément changé de politique en optant essentiellement pour la carte jeunesse en engageant les Zemmamouche (23 ans), Attafen (23 ans), Derrag (23 ans), Kheddis (23 ans), Mokdad (23 ans) et autres Hamrat (22 ans). Entre-temps, les dirigeants mouloudéens ont vu juste en donnant la chance à leurs joueurs du cru en promettant les Amroune, Bensalem, Moumène, Belkheir, Daoud, Kabla, Boudebouda, Essaïd et autre Slimani qui sont toujours avec l’équipe première. Un amalgame qui allait par la suite porter ses fruits surtout, avec l’investissement sans condition de tous les anciens cadres en l’occurrence, Babouche, Bouguèche, Besseghir, Zeddam, Koudri,

Boumechra qui ont vraiment fait de leur mieux pour faciliter l’incorporation de tous ces jeunes joueurs. Normalement, le parcours formidable réalisé jusqu’à présent est plus que significatif que ce Mouloudia version 2009/2010 est en bonne voie d’après les affirmations de tous les techniciens et les observateurs. Ce qui est pourtant sûr, est que le MCA de cette saison, est en mesure de réaliser quelque chose de spécial à condition de maintenir cette cadence jusqu’à la ligne d’arrivée. En jetant un coup d’œil sur ces différents calendriers, on s’aperçoit très vite, que celui du MCA est nettement favorable par rapport aux autres protagonistes. Une évidence, du moment que le Mouloudia jouera 7 matchs à

domicile (les derbies algérois inclus). Les Vert et Rouge recevront même l’un des poursuivants immédiats, à savoir la JSM Béjaïa avant de rendre visite à l’ES Sétif. A suivre aussi les autres chocs entre prétendants à l’instar de celui de mardi prochain entre la JS Kabylie et l’ES Sétif au stade du 1er-Novembre. Sétif jouera aussi à Béjaïa lors de la dernière journée du championnat. La JSMB, quant à elle, effectuera de nombreux déplacements périlleux notamment celui du 5Juillet, de Zioui et de Bordj Bou Arréridj. A priori, toutes ces données plaident en faveur du Doyen à condition de récolter le maximum possible de points notamment at home. Mounir B.

Le calendrier de tous les prétendants au titre

n MC Alger : 10 matchs restants dont 7 au 5-Juillet contre l’USMA, l’USMH, le WAT, la JSMB, le MCEE, le CRB et le MSPB et 3 en déplacement contre l’ASK, le MCO et l’ESS. n JSM Béjaïa : 10 matchs restants dont 5 à domicile contre l’ASO, l’USMH, le CAB, le WAT et l’ESS et autant en déplacement face au CABBA, le NAHD, le MCA, le MCO et l’ASK. n JS Kabylie : 10 matchs restants dont 4 à domicile devant l’ESS, le CRB, l’USMA et l’USMB et 6 à l’extérieur face à l’ASK, le MCEE, le MSPB, l’USMAn, l’ASO et le CAB. n ES Sétif : 14 matchs restants dont 6 at home contre l’USMB, le CABBA, le NAHD, l’USMH, MCA, MCO et 8 en déplacement contre le CRB, l’USMA, le MSPB, la JSK, l’ASO, le CAB, le WAT et la JSMB.

BOUGUECHE : «Je marque certes, mais le mérite revient à l’équipe»

Sans faire de bruit, l’attaquant des Vert et Rouge, Hadj Bouguèche, occupe provisoirement la tête du classement général des meilleurs buteurs du championnat en signant sa 12e réalisation. Tout en se montrant très modeste, l’enfant terrible d’Arzew met en exergue le travail crucial réalisé par ses camarades. Que pensez-vous de cette victoire, disons… tirée par les cheveux ? En effet, on a beaucoup souffert avant de réaliser l’essentiel lors des dernières minutes. Dieu merci, les joueurs y ont cru jusqu’au bout malgré la réception du but batnéen lors de la première mi-temps. Je pense que cette victoire intervient vraiment au bon moment pour confirmer notre bonne santé. Maintenant, il faut continuer de regarder devant sans se soucier de tout ce qui se passe derrière nous. Donc, vous y croyez au titre, n’est-ce pas ? Bien évidemment, sans toutefois s’aventurer à affirmer quoi que ce soit du moment que le chemin est encore très long. Il ne faut pas qu’il reste encore 10 matchs à disputer soit, beaucoup de points en jeu. C’est à nous maintenant d’aller en chercher le maximum possible pour éviter toute mauvaise surprise. Ce qui est pourtant certain, c’est que les joueurs du Mouloudia sont bien décidés à ne rien lâcher durant le reste du parcours. Il est vrai que la tâche s’annonce très difficile avec tous ces derbies algérois et ces déplacements périlleux qui nous attendent sans parler des autres matchs à domicile qui s’annoncent tout de même, très difficiles. En parlant de derbies, vous allez retrouver pour la 3e fois de la saison vos voisins de l’USMA sur cette même pelouse du 5-Juillet, un mot sur le match de ce mardi ? C’est un autre défi à relever quoi qu’il arrive. A mon avis, ce mardi, ce sera autre chose et il est primordial de rester très vigilant. Inch’Allah, le Mouloudia soit au rendez-vous pour enchaîner avec un autre bon résultat qui nous fera un plaisir immense. Vous occupez aujourd’hui, la première place du classement des meilleurs buteurs avec déjà 12 réalisations, est-ce qu’il est bien parti pour terminer meilleur buteur du championnat ? Ce qui me fera réellement plaisir, c’est de remporter un beau titre avec le Mouloudia et tout ce qui vient après ne sera que du bonus. Mais je tiens à vous préciser que si Bouguèche marque autant de buts, le mérite revient à tous les joueurs qui font de l’excellent travail derrière. Entretien réalisé par Mounir B.

ILS CRITIQUENT FORTEMENT L’ARBITRAGE

Les Batnéens oublient la main de Benhacène

Digérant très mal la défaite de leur équipe, le CA Batna face au MC Alger ce vendredi à Rouiba (2-1), tous les Cabistes se sont retournés vers l’arbitre de la rencontre, M Haddada en lui endossant entièrement ce revers. En effet, l’entraîneur Mustapha Biskri et le président Nezar n’ont parlé que du penalty jugé évident qui n’a pas été accordé par Haddada à la 55e minute de jeu lorsque leur équipe menait par 1 à 0. Mais les Batnéens ont carrément fermé les yeux sur la main évidente du capitaine Benhacène qui a renvoyé le tir de Bouguèche par la main droite et c’était à la 15e minute avant même l’ouverture du score par les visiteurs. Un penalty qui aurait changé plein de choses durant cette rencontre et qui aurait même évité tout ce suspense aux Mouloudéens. Mais comme critiquer les arbitres est devenu une vraie manie chez nous, il n’y a absolument rien à dire car seule la commission de Belaïd Lacarne est la plus habilitée à juger le rendement de ses arbitres. M. B.


06

Maracana N° 1067 — Dimanche 21 Mars 2010

LIGUE DES CHAMPIONS

JSK

DES KABYLES LOIN DU NIVEAU AFRICAIN A 11 CONTRE 9, ILS N’ONT PAS PU CONSERVER LEUR AVANCE

Les coéquipiers de Mohamed Amine Aoudia, qui ont disputé avant-hier le match aller du 2e tour de la Ligue des champions africaine face au Club Africain au stade El Menzah, ont raté une aubaine de revenir au bercail avec la victoire.

encore pour pouvoir se mesurer à des adversaires comme le Club Africain, le Raja de Casablanca et autres.

Les joueurs et l’entraîneur doivent rectifier le tir au match retour

L

es Tunisiens, qui ont évolué en infériorité numérique dès la 16’ après l’expulsion d’Alexis, et à la 22’ après l’exclusion de Khaled Souissi, ont su comment reprendre le match en main. Alors qu’ils étaient menés au score par les Kabyles, après le but inscrit par le meneur de jeu Idriss Ech-Chergui dans le premier quart d’heure de la partie, les Clubistes ont su comment se transcender et revenir dans le match. Les capés de Lechantre ont dominé de bout en bout leurs homologues kabyles. Les camarades de Nassim Oussalah, déconcentrés et déboussolés et jouant d’une façon anarchique, ont permis aux locaux de maîtriser le jeu et d’asseoir leur domination. Ce n’était que partie remise, puisque les camarades de Khelidi se sont procurés plusieurs occasions de but en seconde période, et leurs efforts ont été récompensés par le but égalisateur signé par le rentrant, le Malien Traoré, à la 88’. De l’avis des observateurs et des téléspectateurs, la JSK a montré ses limites dans cette compétition, et que les camarades de Hadjaoui n’ont pas du tout le niveau africain. Ce résultat ramené de Tunis est certes positif, mais qu’aurait été l’issue de la rencontre si les Clubistes avaient évolué à 11 joueurs. Certainement, la JSK aurait reçu une raclée, et aurait été corrigée. Les joueurs kabyles se sont fait très petits devant l’équipe du Club Africain. Ils étaient

amorphes sur le terrain et ne savaient plus jouer au ballon. A deux semaines du match retour, les joueurs doivent redoubler d’efforts aux entraînements et essayer de travailler dur, tout en améliorant leur jeu collectif afin d’espérer réaliser un résultat positif qui va leur permettre d’arracher la qualification au dernier tour avant d’atteindre la phase des poules.

Beaucoup reste à faire

Après ce mauvais rendement présenté par les Chérif El Ouazzani, Hamiti, Aoudia, Belkalem et consorts, il s’est finalement avéré que beaucoup de travail attend ces derniers. Les joueurs de la JSK doivent faire preuve de plus de rigueur et de sérieux au cours des entraînements et lors des matchs officiels et ce, dans l’unique objectif de s’améliorer davantage sur tous les plans. Avant-hier, face au Club Africain, il n’y avait pas d’équipe de la JSK. Cette dernière a bel et bien montré ses limites sur le plan africain et les deux victoires réussies en aller-retour contre les Forces armées gambi-

ennes ne sont guère une référence pour la simple raison qu’en face il y avait une équipe qui n’avait rien d’un foudre de guerre. Jouant en supériorité numérique, les camarades de Tayeb Maroci n’ont rien fait pour préserver leur avantage, bien au contraire, ils ont laissé le champ libre aux partenaires de Laïfa de faire le jeu et de monopoliser le ballon. Les Kabyles, quant à eux, se sont contentés de défendre et d’une manière anarchique. Le résultat parle de lui-même, puisque les Tunisiens sont parvenus à remettre les pendules à l’heure et entretiennent de nouveau l’espoir pour la qualification au prochain tour. Le staff technique de la JSK, à sa tête Alain Geiger, doit revoir sa copie en apportant des correctifs dans le jeu de l’équipe, afin d’espérer arracher le billet qualificatif au dernier tour, avant d’atteindre la phase des poules. Les joueurs, de leur côté, doivent se remettre à l’évidence en redoublant d’efforts aux entraînements pour pouvoir atteindre le niveau africain. Cette jeune équipe de la JSK doit travailler encore et

Douicher de nouveau marginalisé MALGRE L’ABSENCE DE MEFTAH

S’il y a bien un joueur qui méritait de faire partie du onze rentrant face au Club Africain, c’est bel et bien le natif de Béni Douala, Lamara Douicher. Cet élément aux grandes qualités et qui a de l’expérience en compétitions africaines, pour avoir pris part à plusieurs joutes au cours des dernières saisons. Le staff technique de la JSK, à sa tête Alain Geiger, continue de marginaliser ce joueur polyvalent, lequel a fait ses preuves depuis des années et pas seulement durant cette saison footballistique. N’ayant pas été aligné contre le CR Bélouizdad en coupe d’Algérie, Douicher a été de nouveau laissé sur le banc des remplaçants contre les Clubistes avant-hier lors de la manche aller du 2e tour de la Ligue des champions africaine. Même les observateurs s’interrogent sur la non-titularisation de Douicher. Ces derniers estiment que ce joueur aurait été d’un grand apport si l’entraîneur l’avait incorporé au poste d’arrière droit, suite à l’absence du capitaine Mohamed Rabie Meftah, mais en vain, cela n’a pas été le cas. Geiger a préféré faire confiance au jeune Mohamed Khoutir Ziti. Ce dernier s’est acquitté certes de sa mission, mais pas de la meilleure des manières, comme Meftah ou Douicher. Ce dernier, avec son expérience, aurait apporté un plus à son équipe et peut-être même la stabilité au secteur de la défense, mais aussi aux deux autres compartiments, le milieu et l’attaque. Douicher, qui a du talent et qui a confirmé tout le bien que l’on pense de lui, méritait mieux que cette situation qui ne l’arrange guère, et qui ne fait pas aussi les affaires de l’équipe. Douicher supportera-t-il cette situation, ou sortira de son mutisme ? On le saura dans les prochains jours. A. M.

Trop de déchets dans le jeu kabyle Les coéquipiers de Nassim Oussalah ont cumulé les fautes et les erreurs durant cette première

empoignade face au Club Africain. Il y avait trop de déchets dans le jeu kabyle, ce qui a permis aux Clubistes de prendre les choses en main et d’avoir la mainmise sur l’ensemble de la rencontre. Les Kabyles étaient out et complètement à côté de la plaque et de leur sujet face aux Tunisiens, lesquels étaient plus entreprenants tout au long du match et plus présents dans les duels.

La bande à Alain Geiger, Karouf et Amrouche est désormais appelée à se remettre sur rails, en rectifiant le tir, lors du match retour qui aura lieu dans deux semaines au stade du 1er Novembre de TiziOuzou face au Club Africain. Une rencontre au cours de laquelle les Kabyles devront se ressaisir en développant leur jeu habituel. Le staff technique, à sa tête le Suisse Alain Geiger, doit lui aussi revoir sa copie en comptant sur des joueurs plus athlétiques et qui ont plus d’expérience, à l’image de Lamara Douicher. D’ailleurs, ce dernier méritait largement de faire partie du onze kabyle avant-hier. Les joueurs qui sont les seuls acteurs sur le terrain n’ont pas à chercher des échappatoires et excuses pour justifier leur piètre prestation, et sont désormais dos au mur ; ils doivent faire preuve de plus de professionnalisme, car l’image de la JSK est en jeu. La grandeur de ce club exige que les joueurs soient à la hauteur, sinon à ces derniers de changer de club ou de métier. Le niveau médiocre présenté par la bande à Geiger au cours de cette première empoignade n’augure guère d’un optimisme pour le match retour. C’est pour cette raison que les joueurs et le staff technique devront rectifier le tir et ce, avant qu’il ne soit trop tard, car avec un rendement pareil, la JSK laissera des plumes à coup sûr lors du match retour, et cédera du terrain et la qualification au Club Africain. Aomar Moussi

= Beaucoup d’erreurs en défense

Le compartiment de la défense n’a pas été à la hauteur des aspirations du staff technique et des dirigeants kabyles. Les quatre joueurs chargés de la mission, le quatuor Oussalah, Ziti, Belkalem et Coulibaly, a cumulé les erreurs l’une après l’autre. Mis à part le Malien qui s’est acquitté comme il se doit de son rôle, les trois autres ont manqué de concentration, et balancé le ballon n’importe comment et n’importe où. Le capitaine Belkalem a failli même offrir deux buts aux Clubistes, suite à deux mauvais dégagements. C’est le cas aussi pour les deux arrières latéraux, Oussalah et surtout Ziti. Ces deux joueurs ont gâché beaucoup de balles, en les remettant à chaque fois à l’équipe adverse. En un mot, le secteur de la défense n’a pas bien fonctionné ; la preuve, à deux minutes de la fin, l’attaquant Traoré s’est permis le luxe, en parvenant à prendre le dessus sur Belkalem en signant l’égalisation.

= Un milieu de terrain peu animé

Quant aux joueurs du milieu de terrain, c’est le même scenario. Maroci, Chérif El Ouazzani, Tedjar n’ont pas accompli leur tâche qui leur a été confiée par le staff technique. Ces trois éléments, au lieu de construire et de relancer le jeu, tout en distillant des balles au duo de l’attaque Hamiti-Aoudia, se sont contentés de jouer anarchiquement, en perdant beaucoup de balles au milieu de terrain. Seul Ech-Chergui est sorti du lot, puisqu’en plus de son travail au milieu de terrain en qualité de meneur de jeu, ce joueur est parvenu à marquer le but de la JSK. Tedjar, Chérif El Ouazzani et Maroci ont perdu la bataille du milieu de terrain en laissant le champ libre aux Tunisiens qui ont ratissé large.

= Une attaque amorphe et guère entreprenante

Pour ce qui est de la ligne offensive composée du duo Hamiti-Aoudia, cette dernière s’est montrée amorphe et guère entreprenante. Les deux joueurs ont gâché plusieurs occasions de but, et ont montré un manque flagrant de concentration à l’approche des buts de l’équipe adverse. Ces deux joueurs ont raté au minimum un but chacun en première période, ce qui aurait peut être permis à la JSK de tuer la partie avant terme. Même les entrées d’Azuka et de Yahia Chérif n’ont rien changé ; bien au contraire, les défenseurs clubistes ont joué avec beaucoup plus de confiance et d’assurance, car ils n’étaient inquiétés à aucun moment de la seconde période. Les attaquants kabyles doivent se secouer avant même la manche retour, en renouant avec les filets dès leur prochaine sortie de championnat contre le MC El Eulma. A. M.


Maracana N° 1067 — Dimanche 21 Mars 2010

07

LES CANARIS AURAIENT PU GAGNER

LIGUE DES CHAMPIONS

JSK

Les Kabyles, qui ont disputé avant-hier vendredi le match aller du deuxième tour de la Ligue des champions africaine face au Club Africain, se sont finalement contentés d’un tout petit point, alors qu’a deux minutes de la fin de la partie, les camarades de Nassim Oussalah menaient au score sur une réalisation signée Driss Ech-Chergui.

africain Traoré surgit comme un beau diable pour égaliser. Pour rappel, la première période de cette partie ayant opposé le Club Africain aux Canaris s’est achevée sur le

score d’un but à zéro en faveur de la JSK avec une légère domination de la bande à Alain Geiger, lesquels joueurs auraient pu trouver la faille à plusieurs reprises par

Aoudia et par Hamiti, mais pour manque de concentration devant les bois, ceci leur a fait défaut. Au retour des vestiaires, les locaux sont sortis de leur coquille et ont fait jeu égal avec la JSK même avec deux éléments manquants. Le coach des Canaris qui a évolué avec le système de 4-4-2, avec quatre joueurs en arrière (Ziti, Oussalah, Coulibaly et Belkalem), aurait pu aggraver la marque par Maroci qui a vu son cuir passé au-dessus de la transversale, et le rentrant Azuka qui a raté lui aussi sur action du contre, son centre n’étant pas bien construit. Alors qu’on se dirigeait vers la fin de ce match sur le score d’un but à zéro en faveur des visiteurs, ce qui devait arriver arriva à deux minutes de la fin suite à un corner bien botté par leur capitaine. Et vint ce but d’égalisation, marqué par le joueur africain du Mali, Traoré. Ainsi, les Canaris du Djurdjura ont raté une victoire certaine, en concèdant un match nul inattendu, espérant que lors du match retour qui aura lieu dans quinze jours au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou et devant leurs supporters, les camarades de Mohamed Rabie Meftah puissent renouer avec la victoire et se qualifier au prochain tour de la Ligue des champions africaine. A. S.

n’est que le fruit du travail accompli de tout un groupe. Sans mes coéquipiers, je ne pouvais rien faire. Ce qui est intéressant dans tout cela, c’est que l’équipe a pu arracher un point. Peu importe qui marque,

l’essentiel, ce sont les trois points et c’est tout. En plus, c’est le coach qui est à remercier dans tout cela, pour sa confiance placée en moi, c’est encourageant de continuer sur cette lancée. Comment voyez-vous ce match retour face au Club Africain dans quinze jours ? C’est un match très difficile pour les deux équipes, on est parvenus à rester concentrés sur ce rendez-vous africain pour entamer cette manche retour avec la ferme conviction d’arracher la qualification au prochain tour de la ligue. Désormais, on est déterminés à ne pas rater ce match retour face au Club Africain, on doit se préparer sereinement pour cette rencontre qui nous attend dans une quinzaine de jours au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou. Pensez-vous que la JSK dispose de potentialités énormes pour créer l’exploit au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou ? Permettez-moi de vous dire que la JSK a souvent joué les premiers rôles, que ce soit dans le championnat national ou en coupe d’Afrique. Donc, le bon résultat ramené de Tunis va nous permettre de continuer notre aventure sur cette dynamique qui anime le groupe. Et je peux vous dire que la JSK a les moyens de faire valoir sa loi. Lors de la prochaine rencontre, vous allez en découdre avec la formation du MC El Eulma pour le compte de la 27e journée du championnat national, un mot sur cette confrontation… Ce sera un match très difficile pour les deux équipes, pas seulement pour nous, et

qui n’ont pas le même niveau, donc, nous les joueurs, on doit se méfier de cette équipe de la formation du MC El Eulma. Nous allons nous préparer sérieusement pour être au top le jour “j”. En tout cas, nous allons prendre cette équipe au sérieux pour revenir avec un bon résultat, ce qui reste impératif et pour nous et pour le club. Il faut confirmer notre bonne santé et cela ne sera bien sûr que par une victoire face à Eulma lors de la prochaine rencontre. Comment voyez-vous les prochaines échéances de votre équipe ? Je pense que ce n’est vraiment pas le moment de parler d’avenir, car le chemin est encore long. Nous allons travailler d’arrache-pied pour nous perfectionner et rester sur cette bonne lancée le plus longtemps possible, puis on poursuivra la compétition match par match tout en essayant de récolter le maximum de points bien sûr. Notre objectif, à présent, sera de faire de notre mieux et surtout essayer de terminer la saison en beauté avec au moins un titre. Donc, vous êtes optimiste… Effectivement, bien sûr que je suis optimiste pour la prochaine rencontre du championnat national, faire un bon résultat qui nous permettra de continuer sur notre lancée. Nous, les joueurs, on est conscients de la tâche qui nous attend ce week-end face au MC El Eulma, en prévision de la 27e journée du championnat. On doit se méfier de cette équipe et la prendre au sérieux jusqu’au sifflet final de l’arbitre, on est déterminés à ne pas rater ce match pour engranger d’autres points et se replacer sur le podium. Entretien réalisé par Aberkane Said

M

ais contre toute attente, l’équipe locale du CA, qui a joué presque 70 minutes avec un manque de deux éléments après leur expulsion, poussée par son public assez chauffé, a pu remettre les pendules à l’heure en égalisant à la 88’par le Malien Traoré, au grand dam des quelque supporters kabyles venus assister à cette empoignade. Les capés d’Alain Geiger qui restent sur une belle qualification aux quarts de finale de Dame Coupe face au CRB, au stade du 20-Aout et qui se sont présentés sur le terrain d’El Manzah de Tunis avec comme seul et unique objectif de revenir avec un autre bon résultat, ont raté la victoire d’un cheveu, alors que tout le monde pensait que les Canaris sortiront vainqueurs de cette empoignade, mais la réalité du terrain était tout autre et ce joueur

ECH-CHERGUI : «MA JOIE N’A PAS ÉTÉ TOTALE»

Joint au téléphone hier dans la matinée, le meneur de jeu des Canaris, et l’auteur du but inscrit face au Club Africain, Driss EchChergui en l’occurrenc,e et ce, comptant pour le match aller du deuxième tour de la Ligue des champions d’Afrique, estime que lui et ses coéquipiers sont déterminés à aller de l’avant et persister sur cette dynamique qui anime le groupe. Dommage, on a raté une victoire certaine avant-hier par rapport à notre adversaire qui a joué presque 70 minutes amoindri de deux joueurs, mais tout en avertissant que le plus dur se profile à l’horizon, on doit aborder le match retour dans quinze jours avec tous nos atouts pour arracher la qualification.

Vos impressions sur le match nul ramené de Tunis face au Club Africain ? Par rapport à ce résultat, nous méritons plus, le moral des joueurs est au beau fixe. Ce jour-là, on a fait le maximum pour revenir avec la victoire, malheureusement ce n’était pas le cas. Maintenant, on peut savourer cette trêve pour corriger nos lacunes constatées lors de cette rencontre. Il faut aussi oublier ce match aller et penser à préparer convenablement le match prochain du championnat. Vous avez inscrit un but lors de cette confrontation de la ligue des champions d’Afrique ; quel est votre sentiment ? C’est vraiment un plaisir de contribuer à ce match nul ramené de l’extérieur. Mon but


08

Maracana N° 1067 — Dimanche 21 Mars 2010

Le NAHD n’a pas fait le poids WAT 2 - NAHD 0

Fiche technique

Stade : Akid Lotfi Affluence : Faible Arbitres : M. Mial, Gourari et Bourouba Avertissements : Boulahia (32’), Habri (44’), Abdellaoui 90’) (WAT), Khellili (15’) (NAHD) Buts : Benmoussa (16’ sp, 60’)

L

es supporters du WA Tlemcen n’ont pas fait effectué le déplacement en masse pour suivre les débats de la 26me journée du championnat face au NA Hussein Dey. La première mi-temps a été marqué par la totale domination des locaux, mis à part une seule occasion à signaler par les Husseindéens, quand Braham Chaouch bote un coup franc lointain, mais son tir est sauvé in extremis par le gardien du WAT. En effet, Djallit a failli ouvrir la marque à la 6’ minute de jeu, mais il a perdu son duel avec le keeper Asselah. Quelques minutes après, Benmoussa a failli de la tête tromper le gardien du NAHD, et ce, après avoir repris un beau centre Boulahia. Mais

il fallait attendre le quart d’heure de jeu pour voire l’ouverture du score des Tlemceniens, par l’intermédiaire de Benmoussa sur penalty accordé par l’arbitre un fauchage dans la surface de réparation. La suite de la première période a été marquée par la domination stérile des Zianides, alors que les visiteurs restaient regroupés derrière. La deuxième mi-temps a été iden-

GHAZALI MÉNAG É

tique à la première, c'est-à-dire dominée par les locaux qui parviennent à doubler la mise grâce au même joueur Benmousdsa qui d’un joli travail indiduel crucifie le gardien Asselah. Les Tlemcenien à l’abri ont préservé leur avantage jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre qui met fin à la partie sur ce score de deux buts à zéro pour les Tlemceniens. Areselane B

Le terrible attaquant tlemcenien Ghazali n’a pas pris part à la rencontre d’hier face au NAHussein Dey. Le joueur a été ménagé après tout les efforts qu’il a consenti en ces derniers temps, lui quqi avait fait un grand match avec l’EN A’, puis a joué 120 minutes en Coupe d’Algérie face à Sétif.

DEUXIÈME TITULARISATION DE S.BENMOUSSA

Le deuxième gardien de but du WAT, en l’occurrence Sofiane Benmoussa a été aligné d’entrée pour la deuxième fois consécutive. Il est à rappeler que ce keeper a fait un bon match mardi dernier face à l’ESS en Coupe d’Algérie, et a confirmé hier face au NAHD que le staff technique peut compter avec lui, lui qui gardé sa cage vierge.

QUELLE MOUCHE A PIQUÉ SEDKAOUI ?

Le milieu de terrain du Nasria, Kaci Sedkaoui, ne s’entraîne pas avec le groupe, malgré le fait que cela devait se faire au tout début du mois de mars en cours.

E

Le match de la 26e journée du championnat entre le WA Tlemcen et le NA Hussein Dey n’a pas attiré la grande foule au stade Akid-Lotfi de Tlemcen. En effet, les supporters des Zianides semblent furieux contre leur équipe après l’élimination à domicile en Coupe d’Algérie face à l’ESS.

Un vingtaine de supporters du NA Hussein Dey ont effectué le déplacement à l’ouest du pays, plus exactement à Tlemcen pour soutenir leur équipe face aux locaux du WAT.

S. Benmoussa, Boulahia, Hadj, Habri, Sidhoum, gheri, Yalaoui, M. Benmoussa, Djallit, Fellahi (Chaib 59’). Entraîneur : Bouali

Asselah, Mazari, Abbabs, Nehari, Gana (Amouraà, Moumen, Harrouche, Derrardja (Rebbih (46’), Braham Chaouch (Laouer 69’), Khellili. Entraîneur :Mihoubi

Les supporters peu nombreux

Une vingtaine de supporters du NAHD présents…

WAT :

NAHD :

DIVISION UNE

n effet, Sedkaoui est maintenant complètement rétabli de la blessure qu’il avait contractée au niveau des ligaments croisés et qui l’avait obligé à passer sur le billard. Sedkaoui cache donc quelque chose, sinon comment expliquer qu’il n’a pas donné signe de vie et qu’il ne s’est pas présenté aux entraînements, alors que c’est lui-même qui avait avancé sa date de retour aux entraînements, bien sûr après avoir eu l’aval de son médecin traitant qui lui avait donné le feu vert ? En fait, certaines sources proches de lui avouent que ce dernier est quelque peu déçu que les dirigeants n’aient pas respecté leurs engagements à son encontre et qu’ils n’ont pas tenu à le rassurer quant à son dû, surtout qu’il s’était entendu avec eux pour obtenir le reste de la prime de signature au mercato dernier, mais qu’il n’a rien vu venir. Cela inquiète le joueur qui n’a rien obtenu jusque-là, sachant qu’il n’a pas droit aux mensualités et que la tranche qu’il avait pris au tout début n’est pas vraiment importante. On pense donc que le joueur attend d’abord de discuter avec les dirigeants avant de reprendre les entraînements avec le groupe, et qui se fera peut-être au courant de cette semaine pour préparer le prochain match du championnat face au MCO et qui se jouera au stade Zioui. L’essentiel pour Sedkaoui est d’obtenir au moins une petite partie de cette argent, surtout qu’il est l’un des rares joueurs qui ont accepté de prolonger leur contrat bien avant qu’il ne n’arrive à échéance, contrairement à Asselah qui avait refusé, et c’est ce qui prouve qu’il avait fait confiance aux dirigeants et attend donc qu’on lui renvoie l’ascenseur. Raouf M.

…Ils quittent le stade après le deuxième but

Cela dit, les supportes algérois n’ont pas terminé la rencontre, puisque les supporters des Sang et Or ont quitté les gradins du stade Akid-Lotfi après le deuxième but de Benmoussa, une autre déception pour les Husseindéens qui compromissent leurs chances de rester en première division.

DOUBLÉ DE BENMOUSSA

Le talentueux meneur de jeu du WA Tlemcen Mokhtar Benmoussa a réussi son doublé à l’occasion du match contre le NAHD. Il faut dire que le joueur a retrouvé tout son talent en ces dernières journées, en atteste son doublé réalisé hier devant le NAHD.

SIOUANE DEVRAIT REPRENDRE CETTE SEMAINE

Le jeune attaquant du Nasria, Abdenour Siouane, devrait reprendre les entraînements cette semaine, c'est-à-dire juste à la reprise et ce, pour être prêt pour le prochain match du championnat qui opposera son équipe au MCO au stade Zioui d’Hussein-Dey. A rappeler que Siouane a obtenu une semaine de repos, après avoir senti des douleurs au niveau de la cuisse.

BOUSSEFIANE A SUBI UN DERNIER CONTRÔLE HIER

Par ailleurs, et pour ce qui est de l’autre attaquant blessé, à savoir Mohamed Boussefiane, celui-ci a subi un dernier contrôle, hier, chez son médecin qui devait lui donner le feu vert pour reprendre les entraînements après l’avoir ausculté. Boussefiane nous affirmera qu’il se sentait mieux et qu’il devrait reprendre bientôt les entraînements avec le groupe.

DÉPART VERS ORAN RETARDÉ

L’avion qui devait transporter l’équipe vers Oran a pris du retard et les joueurs ainsi que le staff technique sont arrivés très en retard par rapport à l’horaire prévu. En effet, il était prévu que l’avion décolle à 18h, mais ce dernier ne prendra son envol qu’à 20h30 en raison d’impératifs techniques. La délégation du Nasria est arrivée très exténuée à Oran.

LES JOUEURS DE L’OUEST RESTENT SUR PLACE

Les joueurs du Nasria originaires des villes de l’Ouest du pays sont restés sur place pour rentrer ensuite chez eux. En effet, les Moumen, Mazari, Banou et Houari sont partis respectivement à Oran et Relizane et devraient rester une journée supplémentaire avec leurs familles avant de reprendre les entraînements avec leurs coéquipiers afin de préparer le prochain match du championnat face au MCO qui se jouera au stade Zioui.


09

Maracana N° 1067 — Dimanche 21 Mars 2010

DIVISION UNE

A chacun sa mi-temps

MCEE 1 - USMH 1

TOUT POUR GARDER DJABOU

Selon des sources bien informées au sein de la maison harrachie, on apprend que des dirigeants de l’USMH se sont rendus avant-hier au domicile de Djabou dans le but de le convaincre ainsi que les responsables sétifiens de garder le joueur jusqu’à la fin de son prêt soit jusqu’au mois de décembre 2010. Mais le moment n’était pas opportun puisque les dirigeants de l’ESS se trouvaient au Cameroun où leur équipe évoluera contre l’Union de Doulala pour le compte du deuxième tour de la Ligue des champions africaine.

MOHAMED LAIB

Fiche technique Stade : Zeggah (El Eulma) Affluence : Nombreuse Arbitres : Boumaâza, Aissaoui et Hadjadji Avertissements : Abdat (14'), (USMH), Rennane (34') (MCEE) Buts : Zouak (41'), (USMH), Belhadj (76') (MCEE)

MCEE :

Mouyet, Mahfoudi, Rennane, Boudjelida, Belhamel (Belhadj 46'), Rezig, Bekrar, Bouzidi, Ghodbane, Mongolo, Camara. Entraîneur : Khezzar

USMH :

Doukha, Hendou, Abdat, Zouak, Naili, Benabderrahmane, Aissaoui (Bey 90+1), Boualem (Briki 55'),Hanitser (Benaï 90+4), Djabou, Mebarakou. Entraîneur : Charef

L

ors du début de la rencontre, les rounds d'observation ont un peu trop duré, puisqu'il n'y a pas eu beaucoup d'occasions à signaler en cette première période. En effet, le match se jouait en milieu de terrain, même si les Harrachis étaient mieux organisés sur le terrain, et c'est ce qui leur a permis d'ouvrir la marque à cinq minutes de la fin de la première manche de la partie, lorsque Zouak, d'un tir puissant des 40m, ne laisse aucune chance au gardien Mouyet. La deuxième période a été totalement différente, puisque ce sont les Eulmis qui dominent leurs vis-à-vis, et parviennent à égaliser à la 76' par l'intermédiaire du remplaçant Belhadj qui malmène la défense harrachie avant de tirer droit aux buts. Le match s'est soldé sur ce score de parité d'un but partout, où on peut dire que chacune des deux équipes a eu sa mi-temps. Yasser M.

Le Wali donne 250 millions

Le wali de Sétif, M. Noureddine Bedoui présent jeudi soir au diner à l'hôtel Rif, organisé en son honneur par la direction de MCEE, a remis un chéque d’une somme de 2,5 millions de centimles au président du club eulmi. Cette cérémonie à la quelle ont assisté les autorités locales, les joueurs et tous les staffs du MCEE, aura été une bonne occasion à M. le Wali de discuter avec tous les membres de la famille du Mouloudia d’El Eulma. En prenant la parole, le président du Mouloudia d’El Eulma a fait savoir à l’assistance que cette somme sera répartie en parts égales à l’ensemble des joueurs.

Kefi, Khetala et Zebiri non convoqués

Sahraoui et Boudjelida revenus dans la liste des 18 , l’entraîneur eulmi a du se passer des services des jeunes, Kefi, Khetala et Zebiri qu’il avait pourtant convoqués lors des deux dernières sorties de l’équipe eulmi. Il est à rappeler que les deux joueurs étaient absents pour 15 jours en raison d’une blessure pour le premier et une suspension pour le second.

Ils ont participé avec les juniors

Dans le même contexte et suite a leur non convocation avec les seniors, les trois joueurs ont participé hier avec leur catégorie face a l'USMH.

Reprise ce soir

Les camarades de Mouyet , qui n'ont profiter d'aucun repos a l'issue de leur rencontre d'hier face a l'USMH , devront reprendre les entrainement ce soir a partir de 16h au stade Messaoud Zeggar , pour préparer leur prochain match face a l'ASO , prévue mardi prochain.

Départ demain pour Chlef

La direction du MCEE, en collaboration avec le staff technique a décidé que le départ pour Chlef s’effectuera demain matin à 09h au départ de siège de club. L’équipe eulmie passera la nuit du lundi a mardi dans une établissement hôtelièr soit Ain Defla comme d'habitude ou à Chlef. La question n’est pas encore tranchée. Yasser M.

«ON FIXERA LA DATE DE L’ AG APRÈS LA RENCONTRE DU MCA»

L

e président de l’USMH, Mohamed Laïb, affirme qu’il n’est pas encore fixé concernant la date de la prochaine assemblée générale ordinaire du club. Le bureau dirigeant a décidé de reporter l’AG jusqu’après la rencontre du Mouloudia qui prime sur toute l’actualité du club harrachi. Néanmoins, et toujours selon Laïb, les préparatifs vont bon train puisqu’il a dégagé une commission qui a été chargée de cordonner avec la DJS et tout se passe dans de bonnes conditions. Dans le même contexte, le président harrachi ajoute que son équipe est en train de vivre actuellement sa plus belle saison depuis des années : “Ça fait des années que l’équipe ne s’est pas aussi bien classée, ce qui confirme la bonne santé de notre équipe ainsi que le bon vouloir de tout un chacun au sein de l’équipe à aller de l’avant et privilégier les intérêts du groupe sur ceux des personnes.

«Dans un mois, tous les joueurs percevront leur dû»

Pour ce qui est des arriérés impayés des joueurs, Laïb dira que les joueurs ont une grande confiance en leur administration et c’est ce qui confirme encore une fois la transparence et le dialogue qui existent entre le bureau dirigeant et les joueurs. Avant d’ajouter : «Il existe une très grande entente entre les joueurs et nous et

je vous annonce que d’ici un mois, tout le monde va percevoir son dû. On attend juste que l’argent rentre dans les caisses pour régulariser l’ensemble des joueurs. Il ne faut pas prêter l’oreille à ce que disent certains. Ceux-là mêmes veulent déstabiliser le groupe. Tous les joueurs m’ont confirmé qu’ils ont entière confiance en leur administration” a ajouté le président harrachi. Laïb s’est montré très en colère contre certaines personnes qui veulent à tout prix nuire à l’équipe et toucher à la stabilité du groupe.

«Pas question de jouer au 5-Juillet contre le MCA»

Pour ce qui est de la rencontre face au MCA, Laïb affirme que c’est une rencontre comme toutes les autres entre deux formations qui se connaissent très bien. Laïb refuse catégoriquement de jouer au 5-Juillet, pour lui, c’est une question de principe et la ligue doit assumer ses responsabilités et aurait dû désigner le stade de Rouiba pour abriter la rencontre surtout que c’est l’USMH qui reçoit.

«Je veux garder Charef la saison prochaine»

Pour ce qui est de la saison prochaine, le président harrachi insiste sur la reconduction pour la saison prochaine de Charef qui est

en train d’accomplir un grand travail avec l’équipe et les résultats pour le prouver. «Ça fait un bon bout de temps que l’USMH n’a pas occupé une si bonne place au classement ce qui nous pousse à maintenir Charef dans son poste la saison prochaine, enchaîne le boss harrachi.

«La saison prochaine, on jouera le titre»

Concernant ses ambitions pour la saison prichaine, le président harrachi dira : «Le programme tracé par le bureau dirigeant, il y a deux années était de former une équipe pour la première saison et lui faire acquérir de l’expérience, la saison prochaine, elle sera capable de jouer le titre de champion ou la coupe d’Algérie. Nous avons un groupe qui a acquis une grande expérience qui lui permettra de jouer les premiers rôles la saison prochaine.»

«Notre bilan, jusque-là, est positif»

Laïb ajoutera enfin que le bilan de cette saison est jusque-là positif puisque le club a réalisé de belles performances avec une quatrième place amplement méritée ce qui confirme, selon lui, la bonne politique de l’administration qui encourage beaucoup les joueurs à travailler malgré le manque de ressources. Propos recueillis par Lotfi S.

RESULTATS DE LA 26E JOURNÉE MCA-CAB MCEE-USMH WAT-NAHD MSPB-USMA JSMB-ASO USMB-MCO Equipes 1 MC Alger 2 JSM Bejaia 3 JS Kabylie 4 ES Sétif — USM El Harrach — WA Tlemcen 7 USM Annaba 8 ASO chlef 9 USM Alger — CA Bordj Bou Arreridj — CR Belouizdad — MC Oran 13 MC El Eulma 14 CA Batna 15 AS Khroub 16 USM Blida 17 NA Hussein Dey 18 MSP Batna

2-1 1-1 2-0 0-1 0-1 1-0 Pts 47 41 39 37 37 37 36 35 33 33 33 33 29 27 26 24 16 16

J 26 25 23 20 24 24 24 25 24 24 23 25 24 25 24 24 25 25

G 13 11 11 10 10 10 09 10 08 08 09 09 07 07 06 05 03 03

N 08 08 06 07 07 07 09 05 09 09 06 06 08 06 08 09 07 07

P 03 06 06 03 07 07 06 10 07 07 08 10 09 12 10 10 15 15

BP 36 29 28 29 30 29 25 28 28 27 27 22 23 20 23 15 15 16

BC 15 21 15 17 25 24 25 23 23 27 29 27 26 30 31 22 32 38

Diff 21 08 13 12 05 05 00 05 05 00 -02 -05 -03 -10 -08 -07 -17 -22


10

Maracana N° 1067 — Dimanche 21 Mars 2010

DIVISION UNE

MSPB 0 - USMA 1

L’USMA ENFONCE BATNA Fiche technique

Stade : 1er-Novembre Affluence : Nombreuse Arbitres : Bouhenni, Béchirène, Mezouar Avertissements : Khoualed (25’) (USMA), Ziad (37’) (MSPB) But : Hamidi (30’) (USMA)

MSPB :

Toual, Chouati, Bitam, Loukili (Benamokrane 55’), Hazil, Reziouak, Zeghidi, Ziad (Lemouadaa 60’), Leuman (Yacef 46’), Saïdi, Hafid. Entraîneur : Latrèche

USMA :

Abdouni, Khoualed, Benayada, Cheklam, Aouameri, Ghazi, Benaldjia, Saïdoune, Sayeh (Tatem 62’), Deham (Nibié 80’), Hamidi (Anani 70’). Entraîneur : Saâdi

U

ne rencontre importante pour l’équipe locale qui lutte pour s’extirper de l’avant-dernière place du classement, face à une équipe algéroise qui devait effacer la lourde défaite face au frère ennemi le Mouloudia d’Alger en Coupe d’Algérie, mardi dernier. Ces paramètres ont fait que les deux équipes étaient crispées, dont certains joueurs semblaient traîner la patte ce qui a donné lieu à une première période d’un niveau très moyen pour ne pas dire moyen. Les Batnéens opéraient par les couloirs pour surprendre la

solide défense usmiste qui était bien en place et repoussait tous les assauts des Batnéens. Ces derniers vont être surpris à la demi-heure de jeu par Hamidi qui, bien servi par Deham bat le gardien Toual de près. Sur cette action la défense de Batna s’est complètement arrêtée croyant à un hors jeu. Piégé par ce but, les Batnéens repartent à l’attaque, mais leurs actions étaient tellement désordonnées que la défense des Algérois n’avait aucune peine à écarter le danger malgré une domination territoriale dans les dernières minutes de cette première mi-temps, les locaux n’ont pu revenir au score et l’arbitre Bouhenni siffle la mi-temps sur le score de un but à zéro en faveur des visiteurs. La seconde mi-temps n’a rien a apporté au tableau d’affichage, et l’entraîneur Saâdi, avec des changements opérés voulaient préserver le score, car les Usmsites en deux lignes compactes fermaient toutes les issues et n’opéraient que par des contres rapides et dangereux. Les Batnéens se ruèrent vers les buts gardés par

Abdouni et à plusieurs reprises, ils ratent l’égalisation par Yacef, Benamokrane et Saïdi. Malgré les changements apportés par l’entraîneur Latrèche, les Mouloudéens n’arrivent pas à trouver la faille devant une défense usmsite expérimentée et bien organisée autour de Cheklam. Cette défense était le point fort des Usmistes. Yacef et ses camarades ont d’énormes difficultés pour pénétrer dans le périmètre de Abdouni. Par cette défaite, encore une fois à domicile, l’équipe

Abdouni - Deham

que préside Messaoud Zidani a joué toutes ses cartes pour se maintenir en division I. Au vu de sa prestation, l’équipe batnéenne, sauf miracle, rétrogradera en division II, la saison prochaine. Avant le début de la rencontre, l’espoir était de mise parmi les Batnéens, mais à la fin de la partie, les supporters présents au stade ont applaudi les Usmistes et ont fait entendre aux joueurs et aux dirigeants du club des vertes et des pas mûres.

Ça a cogné dans le vestiaire

A la fin du match, le vestiaire de l’USMA était en pleine ébullition car le gardien Merouane Abdouni et Deham se cognaient. Il a fallu l’intervention de plusieurs personnes pour que le calme revienne. Cette altercation entre les deux joueurs usmistes était largement commentée par les officiels et les dirigeants du club batnéen présents devant le vestiaire et dans le parking. Y. B.

LES SUPPORTERS DÉCIDENT DE BOYCOTTER ILS VEULENT QUE LES JEUNES TERMINENT LA SAISON

Rial, Dziri et Ouznadji purgent

Les supporters de l’USM Alger sont dépités par rapport à la situation qui prévaut au sein de leur équiper.

En effet, les inconditionnels usmistes se disent avoir mare de leur équipe qui n’arrive plus à rivaliser avec les grosses cylindrées du championnat, et ce, depuis quelques années. Les amoureux du club de Soustara ne comprennent plus ce qui empêche leur team de jouer pour les titres comme ce fut dans un passé récent, alors que chaque saison, l’USMA se présente avec un effectif assez riche, possédant des joueurs d’envergure. De son côté, la direction du club a souvent demandé aux supporters de patienter, estimant que le club est en reconstruction, ou dans une période de transition. Cependant, l’élimination en Coupe par le club rival du Mouloudia d’Alger a fait très mal aux milliers de supporters usmistes, notamment ce score étriqué de trois buts à zéro, et ce but de Zemmamouche. De ce fait, nombreux sont les fans usmistes qui ont décidé de ne plus aller au stade. «Nous avons ras le bol de cette situation qui perdure depuis des années, on a beau patienter, sans résultat. A chaque fois qu’un

Le trio usmiste, qui n’a pas pris part à la rencontre d’hier face au MSP Batna, a purgé sa suspension. Dziri, Rial et Ouznadji feront donc leur retour à l’occasion du derby du Mouloudia mardi prochain. joueur brille, on le brise. Il existe pas mal de juniors de talent, mais ils ne jouent pas très régulièrement,

face au Mouloudia, on aurai accepté de perdre six à zéro avec une équipe composée essentiellement

Vainqueurs à Batna 2-1 Les juniors consolident leur fauteuil de leader

Rien n’arrête les juniors en championnat. En effet, les partenaires de Karim Baïtèche ont réussi à remporter les trois points de leur périlleux déplacement à Batna. La première période s’est soldée sur le score vierge de zéro partout, mais en seconde mi-temps, Betrouni ouvre la marque pour les Usmistes sur penalty. La formation du MSP Batna égalise, cependant l’entrée en jeu du numéro dix Baïtèche a fait basculé le match, et Betrouni aggrave la marque, réussissant son doublé. Grâce à ce succès enregistré de l’extérieur, les jeunes Usmistes consolident leur fauteuil de leader du championnat des juniors, et se dirigent droit vers le titre de champion.

de jeunes joueurs, mais ce n’était pas le cas, on veut qu’on compte avec les jeunes jusqu’à la fin de la saison», ne cessent de répéter les supporters de l’USM Alger». En tout cas, les fans usmistes ont décidé de boycotter les matches, à commencer par le derby qui aura lieu mardi prochain contre le MC Alger, match comptant pour la vingt-sixième journée du championnat. Cependant, si le staff technique compte vraiment terminer la saison avec des jeunes, les supporters usmistes doivent aller au stade les soutenir et les encourager, les aider à se mettre dans le bain, ne pas leur coller la pression, d’autant plus que le club n’a plus d’objectif pour ce qui reste de l’exercice en cours. Amine Tirmane

Retour par avion juste après le match …

Les Usmistes ont regagné la capitale juste après le match qui les a opposés au MSP Batna dans la ville des Aurès. La délégation usmiste est rentrée par avion, alors que le voyage pour Batna s’est effectué par route.

…Les juniors aussi

Idem pour les juniors de l’USM Alger, ces derniers ont disputé le match contre Batna à 11 heures, et ont dû attendre les seniors pour rentrer ensemble par avion.


11

Maracana N° 1067 — Dimanche 21 Mars 2010

Saibi entretient l’espoir DIVISION UNE

CRB 1 - FAR RABAT 0

Fiche technique

Stade du 20-Août 55, Arbitres : M. Diatta Badara, M. Samba El Hadji Malik et Sene Ababacar (Sénégal). But : Saibi (37’) CRB Avertissements : Alex (33’), Lahmer (43’), Maâziz (80’) CRB

CRB:

Ousserir, Akniouane puis Maâziz (22’), Boukria, Mammeri, Aksas, Alex, Lahmer, Boushaba, Younes (Gherbi, 66’), Aoued, Saibi (Slimani, 82’). Entr. : Henkouche.

FAR:

Mustapha Chadili, Mourad Fellah, Omar Bendriss, Hassan Bouizgar, Jawad Bouâouda, Issam Erraki, Mohamed Madihi, Mehdi Azim, Youssef El Basri (Brahim Nekkach, 74’) Mohamed Amine Kabli (Mohamed Jawad, 66’), Jawad Ouaddouch. Entr. : Aziz El Amri

U

ne réalisation du revenant Youssef Saibi, incertain à cause de sa blessure au genou, a permis aux Bélouizdadis de remporter une précieuse mais étriquée victoire, hier, devant les marocains des FAR, en match des 1/16èmes de finale de la coupe de la CAF. Un succès qui intervient à un moment très sensible : le CRB qui a perdu deux matches de suite (USMA et JSK) dans les deux challenges nationaux (championnat et coupe d’Algérie) devait l’emporter pour requinquer son moral. La victoire d’hier est-elle si salutaire ? La première mi-temps a été entamée sur un faux rythme de la part des deux équipes. Le Chabab avait l’impression de privilégier la prudence. Henkouche a demandé à ses éléments de presser l’adversaire dans sa zone,

option qui a engendré un immense embouteillage au niveau du milieu du terrain, où les FAR de Rabat ont placé quatre joueurs. Ce qui a eu pour effet de priver les attaquants d’espaces et de ballons pour aller provoquer le danger au niveau des zones de vérité. Si la première tentative du match a été l’œuvre de Younes qui a déboulé sur la gauche sans que son centre en retrait trouve quelqu’un pour reprendre le cuir au point de penalty (3’), l’action la plus dangereuse en ce début de match fut ce retourné de Azim dans les 9 yards suite à un corner de Madihi mal négocié par Mammeri et que Ousserir eut du mal à repousser(9’). Les marocains qui avaient pris le monopole du cuir dans l’entrejeu vont s’offrir une balle de but à l’entrée de la première demi-heure. Un coup franc plein axe, à 27 mètres des bois de Ousserir, botté intelligemment par Madihi trouve le poteau droit du gardien international Algérien (29’). Une alerte qui mettra le feu dans le camp des Bélouizdadis qui seront pressés derrière. Sentant la faille s’ouvrir dans le système du CRB les marocains se lancement résolument en attaque. Et alors qu’ils étaient à deux doigts d’ouvrir la marque, les FAR de Rabat vont encaisser un premier but sur un contre rondement mené par Alex qui sollicitera Younes en profondeur. L’ailier du Chabab embarquera son vis-à-vis et effectue un centre millimétré en direction de Saibi, bien embusqué au point de penalty, qui n’a eu aucune peine à reprendre le cuir au fond des filets de Chadili(37’). Le stade municipal qui était glacé par le manque d’initiatives des siens (malgré la chaleur du jour) explosera d’un coup. La réalisation de Saibi a donné un autre sens au match et les rouge et blanc finiront par extirper leurs peurs nées des derniers échecs successifs en championnat et en coupe d’Algérie. La seconde mi-temps sera plus intense. Les poulains de Henkouche seront à nouveau les premiers à venir inquiéter Chadili par l’intermédiaire de Boushaba dont la chevauchée est mal ponctuée (55’). Il sera imité quelques minutes plus tard par Younes qui déclenchera un

raid solitaire avant de trébucher devant le portier marocain(64’). La pression des locaux s’accentuera davantage et Boushaba manquera le cadre sur un tir à l’entrée des 18 mètres(65’). Le jeu s’animera et les FAR de El Amri se réveillera en allant coup sur coup inquiéter Ousserir sur des essais de Ouaddouch(67’) et Erraki(71’). Le Chabab reprendra l’initiative par Saibi qui sert Alex dans les 11 mètres alors qu’il pouvait lui-même transformer le cuir(76’). Le centre-avant Bélouizdadi, handicapé par sa blessure au genou, reprendra de la tête un corner de Boushaba, au dessus(77’). Les Algériens cherchaient coûte que coûte à doubler la mise alors que les marocains procé-

Akniouane se blesse

dant par des contres avaient l’impression de jouer la sécurité en s’appuyant sur des contres dont l’un a failli porter ses fruits quand le joker Mohamed Jawad reprendra de la tête un centre de la gauche qui percutera la transversale (85’). Slimani, incorporé dans les dix dernières minutes aura deux balles de but : ne première tête repoussée en corner par Chadili(86’) puis un face-à-face devant le portier des FAR qui passera à côté alors que les buts étaient grands ouverts(90’+2’). Le CRB a gagné certes. Un succès qui pourrait s’avérer insuffisant au stade « Moulay Abdallah », le 3 avril prochain. H. B.

Le défenseur droit du Chabab, Redouane, a joué de malchance hier à l’occasion du match contre les FAR de Rabat. A peine 20 minutes jouées et le très expérimenté latéral Bélouizdadi dut quitter ses coéquipiers suite à un contact avec Ouaddouch, l’attaquant marocain. Touché au genou, Akniouane cédera sa place au jeune Maâziz qui fera son entrée sous les applaudissements de la galerie du CRB. Cette dernière a fait de même quand Akniouane est retourné de l’hôpital.

Lahmer ne jouera pas le retour

Ayant écopé, hier face aux FAR, de son second carton jaune dans cette épreuve continentale (le premier, il l’a eu lors du match aller contre les libyens de Tersana), le milieu récupérateur du Chabab, Abou Lahmer ne sera pas de la partie ‘’retour’’, au début du mois prochain à Rabat. De nombreux autres joueurs d CRB sont sous la menace d’un second carton. Il s’agit de Akniouane, Boushaba, Bendahmane, Alex et Maâziz.

Des banderoles qui en disent long…

« Passé glorieux, avenir incertain » ou encore « Faites jouer nos champions juniors », telles étaient les banderoles déployées hier sur le grillage de la deuxième tribune du stade du 20Août. Les fans du Chabab voulaient tout simplement signifier à leurs dirigeants leur mécontentement et leur courroux envers ceux qui leur avaient promis monts et merveilles dont notamment la promotion des jeunes issus de l’école Bélouizdadie qui sont en train de moisir sur le banc des remplaçants.

Une vingtaine de fans marocains présents

Le club marocain a été encouragé par un groupe de supporters estimé à une vingtaine de personnes. Ces fans arrivés sur le même vol de jeudi qui a ramené la délégation des FAR ont créé une belle ambiance au stade du 20-Août.

ENFIN, UNE VICTOIRE POUR

BLIDA Fiche technique

Stade : Tchaker Affluence : Très faible Arbitres : Douala, Salaoundji, Rachedi Avertissements : Boussaâda (10’) (MCO) Ezeitchel (78’) (USMB) Expulsion : Defnoun (82’) Buts : Ezeitchel (6’), Djahel (27’) (USMB) Chaieb (37’ sp) (MCO)

USMB :

Ghalem, Belaouhel, Chebira, Sebiai, Beloucif, Defnoun, Herbache, Djahel (Zemouchi 84’), Harizi (Tilbi 79’), Abed (Djemouni 59’), Ezeitchel. Entraîneur : Assas

MCO :

Benhamou, Boussaâda, Madjid Djamel, Kaïd (Hamdadou 59’), Ouasti, Benattia, Chaieb, Berramla (Medjahed 75’), Boudoumi (Sebah 32’), Balegh, Zmit. Entraîneur : Maâtallah

USMB 2 - MCO 1

D

ès l’entame de la partie, les Blidéens prennent la direction des opérations pour prendre à défaut les Mouloudéens d’Oran dans les premières minutes de jeu. Les Oranais, amoindris par l’absence de plusieurs titulaires, jouaient avec prudence. Ezeïtcheil, le Tchadien fait parler la poudre dès la 6e minute après voir reçu dans le périmètre du gardien Benhamou, une précieuse balle de l’arrière Beloucif, il crochète un défenseur et, d’un tir puissant, loge la balle au fond des filets des Oranais et ouvre le score pour son équipe. Après ce but, les Oranais sortent de leur périmètre et prennent des initiatives offensives par Berramla, Balegh et Chaieb, mais n’arrivent pas à égaliser, malgré plusieurs occasions nettes de scorer. Les Blidéens, voulant aggraver la marque, sollicitent leur attaquant le plus dangereux Ezeïtcheil. Ce dernier, par excès de précipitation devant le gardien Benhamou, rate plusieurs fois de “tuer” le match. Les Oranais reprennent confiance, dominent et harcèlent le gardien blidéen Ghalem qui, par moments, a étalé toute sa classe pour préserver sa

cage vierge. Mais contre le cours du jeu, les Blidéens aggravent la marque à la 27e minute de jeu par Djahel qui, bien embusqué dans la défense oranaise, fut servi sur un plateau par Ezeitcheil qui n’avait qu’à mettre le plat du pied pour envoyer le ballon au fond des filets de Benhamou et aggraver la marque. A 2 à 0, les Oranais ne semblent pas abattus et reprennent les iniatives offensives en mettant une pression sur la défense blidéenne. A ce jeu, ils obtiennent un penalty suite à un fauchage de Belagh par Belahouel. Le penalty est tiré par Chaieb qui réduit la marque, cela se passait à quelques minutes de la fin de la première mi-temps. Après ce but, les Oranais reviennent dans le match et dominent les coéquipiers de Chebira dans leur périmètre, mais sans arriver à inscrire le deuxième but égalisateur. En seconde mi-temps, les Blidéens ne prenaient pas de risque et monopolisaient le ballon au milieu du terrain dans l’intention de préserver le score en leur faveur. D’ailleurs, les changements opérés par les Blidéens, deux défenseurs à la place de demi-offensif, était la preuve que

les Vert et Blanc se contentaient de cette petite avance au score. Les Mouloudéens d’Oran ont tout fait pour revenir à la marque en dominant une équipe blidéenne qui est revenue inexplicablement en arrière, ne laissant en pointe qu’un seul attaquant Ezeitcheil. Le pressing opéré par les Oranais allait leur donner une occasion inespérée pour revenir au score. Cela se passait à huit minutes de la fin du match lorsque sur une main flagrante sur la ligne de but du défenseur blidéen Defnoun, l’arbitre désigne le point de penalty. Chaieb, auteur du premier penalty se charge, encore une fois, de tirer ce second penalty, mais il rate lamentablement son tir et une égalisation inespérée. Malgré la domination oranaise dans les dernières minutes, le score resta inchangé et les Blidéens enregistrent une victoire qui vaut son pesant d’or. Le départ de Kamel Mouassa a provoqué le déclic pour les camarades de Chebira qui soufflent avant de recevoir encore à Tchaker la semaine prochaine le CR Belouizdad dans un match à... 6 points ! A. Tahi


DIVISION 212 Maracana N° 1067 — Dimanche 21 Mars 2010

L’ ARBITRE ... ENCORE ! JSMB 0 - ASO 1

Fiche technique

Stade : Unité maghrébine. Béjaïa Affluence : Moyenne Arbitres : Zouaoui, Bitam, Boughanem Avertissements : Dehouche (11’) Zafour (82’ et 90’) (JSMB). Bentayeb (25’ et 28’), Boussaid (48’), Gaouaoui (78’) Mekkioui (82’) (ASO) Expulsions : Bentayeb (28’) (ASO) Zafour (90’) (JSMB) But : Soudani (61’) (ASO)

JSMB :

Et revoilà le tableau d’affichage

Si Mohamed, Megatli, Hamlaoui, Messali, Zafour, Dehouche (El HadiAdel 46’), Deghiche, Zerdab, N’djeng, Belkheir, Boulemdaïs (Ait Ouarab 74’). Entraîneur : Menad

ASO :

Il y avait penalty M. Zouaoui

Gaouaoui, Mekkioui, Boussaid (Hosni 57’), Youssef-Mameri, Zaoui, Gherbi, Mohamed-Rabah, Bentayeb, Zaouche (Boukhari 72’), Soudani, Biagga (Sidibé 90’+3). Entraîneur : Slimani

L

qui est, en somme, logique au vu des ment rien passer. Dans les toutes dernières petites occasions qu’il y a eues. En sec- minutes, c’est l’arbitre directeur de la onde période, le match s’emballe un peu, rencontre M. Zouaoui qui va s’illustrer en les deux équipes se répondent du tac au fermant les yeux sur une faute grossière tac, même si les Béjaouis se montrent plus de Gaouaoui sur un attaquant béjaoui. Le dangereux que leurs vis-à-vis. Béjaïa banc de la JSMB réclame, à juste titre, le pousse et cherche à déstabiliser la défense penalty. Niet répond l’arbitre. C’est le chéliffienne. Le rythme du jeu s’intensifie début d’une mascarade qu’il est inutile de encore. On sentait alors que le match pou- narrer ici. Mais nous n’omettrons pas de vait basculer d’un côté comme de l’autre signaler que l’ASO n’a pas volé ces trois parce que l’ASO, qui était quand même poins tant l’équipe chéliffienne s’est bien cramponnée derrière, sortait plus souvent battue tout au long de la partie. en contre. A l’heure de jeu, c’est le coup A. Z. de théâtre. Corner de Mohamed-Rabah qui dépose littéralement la balle sur la tête de Soudani qui ouvre la marque dans un silence de cathédrale. Piqués à vif, les locaux jettent toutes leurs forces dans la bataille, ils vont peser de tout leur poids Le tableau d’affichage du stade de Béjaïa qui pour tenter de revenir au score, mais en était à l’arrêt pour cause de panne technique face l’ASO fait bloc et ne laisse pratique- depuis deux mois a été finalement réparé. Ledit tableau a été remis en service hier à l’occasion du match JSMB-ASO.

a JSM Béjaïa s’est inclinée hier par la plus petite des marges face à une bonne équipe chéliffienne qui a su attendre son heure pour porter l’estocade. Le match débute sur un bon rythme, les locaux imprègnent un rythme assez soutenu, donnant l’impression de vouloir en finir au plus vite. Mais au fil des minutes, Chlef, qui s’était cantonné derrière en prenant le soin de fermer tous les espaces, ou du moins de les réduire à leur plus simple expression, allait sortir la tête de l’eau pour aller titiller, sans grand danger, l’arrière-garde locale. La première mi -temps se termine sur un score vierge, ce

Le public du stade de l’Unité Maghrébine et l’ensemble des supporters de la JSM Béjaïa ont bien du mal à comprendre pourquoi les arbitres officiant des rencontres du club local font-ils fi de la réglementation quand il s’agit de siffler une faute en faveur de leur équipe ? Cette question taraude les esprits de beaucoup, et tous commencent à croire fermement qu’il se trame quelque chose contre la JSMB. Depuis le début de la saison, pratiquement tous les arbitres qui ont eu à diriger les matches de l’équipe phare de la Vallée de La Soummam ferment les yeux sur des fautes évidentes commises sur les joueurs béjaouis et qui dans d’autres contrées auraient certainement apporté des coups de pied de réparation. Au début, on avait pensé que c’était juste une vision de l’esprit de certains, voire une forme de paranoïa, mais ce qu’on a vu hier contre l’ASO n’est ni l’un ni l’autre si ce n’est une faute aussi évidente que flagrante que tout le monde avait vu sauf… bien évidemment M. Zaououi l’arbitre directeur. Il y avait bel et bien faute sur le joueur béjaoui, une faute de Lounès Gaouaoui que M. Zouaoui comme nombre de ses pairs avant lui ont (volontairement ?) omis de signaler. Du coup, les esprits se sont échauffés, la partie arrêtée pour une bonne dizaine de minutes et beaucoup de palabres par la faute d’un arbitre qui n’a pas voulu voir. A. Z.

Béjaïa honore Gaouaoui

Le gardien de but de l’équipe nationale et de l’ASO Chlef, Lounès Gaouaoui, a été honoré par la JSM Béjaïa. La direction du club béjaoui a tenu à rendre hommage à Gaouaoui pour tout ce qu’il a accompli avec la sélection nationale. Un geste fortement apprécié par l’intéressé ainsi que par l’ensemble des présents au stade de l’Unité maghrébine qui ont longuement applaudi Gaouaoui, lequel, très sensible, n’a pas manqué de répondre par des gestes qui en disent long sur son émotion.

Deuxième titularisation de Dehouche

Nassim Dehouche, le transfuge de la JS Kabylie qui a été transféré lors du dernier mercato hivernal, a été titularisé pour la deuxième fois depuis son arrivée, à son ancien club, faut-il le rappeler, puisque Dehouche a déjà joué à Béjaïa. Notons enfin que la première titularisation de Nassim Dehouche avait eu lieu lors du dernier JSMB-USMA.

Les juniors s ’ in c li n e n t JSMB 1 –AS O2 Les juniors de la JSM B

éjaïa se sont inclinés face à l’ASO Chlef pa leurs homologues de r le score de de ux un. La rencontr e entre ces deux buts à formations a été d’un niveau juste m oyen.

Points perdus à domicile : les raisons vateurs sportifs sont persuadés que si Mohamed Cédric sera le futur gardien de l’EN. A la JSMB, il a réussi en un laps de temps à détrôner des ténors de la trempe de Saoula et Djebaret. Il est devenu le n°1 incontesté et incontestable de cette formation béjaouie. Parfois, c’est grâce à lui que la JSMB s’en sort indemne et évite de lourdes défaites. Avec Cédric, le mur béjaoui est jalousement gardé. Qui dit mieux ? !

Le CRB, le MCA et l’USMAn ont été les équipes qui ont mis à nu la fragilité interne des camarades de Messali. Dans ce contexte, les discours se concordent :

N

ous sommes devenus l’équipe à battre. Toutes les formations se déplacent à Béjaïa pour fermer le jeu tout en se contentant du partage des points. Cela nous rend la tâche difficile. Ajouter à cela la pression de vouloir gagner et l’excès de précipitation et c’est le faux pas …”. C’est dire que malgré cet effectif riche que recèle en son sein des joueurs d’expérience de la trempe

de Boukessassa, El-Hadi Adel, Zafouret et autres Belkheiret, Deghiche, ainsi que d’autres, plus jeunes mais pétris de qualités, à l’image de Messali, Zerdab, Boulemdaïs et autre Boulaïnceur et Cédric, les Vert et Rouge continuent à subir le diktat, à domicile, de certaines formations. Beaucoup de points ont été perdus à Béjaïa, des points qui auraient pu donner plus de chance aux Vert et Rouge à jouer carrément ? 2e place n’est, toujours pas écartée !

Cédric, N’jeng et… Boulaïnceur !

Durant ce parcours satisfaisant, les puristes ont pu constater l’émergence de quelques joueurs qui sont devenus, par la suite, des éléments clés pour ne pas dire indispensables dans l’échiquier de Menad.

N’jeng : la force tranquille !

A tout saigneur, tout honneur. Pour le coach des Vert et Rouge c’est sur N’Jeng que repose toute la stratégie tactique des Béjaouis. D’un grand gabarit avec une force de pénétration inouie, le jeune Camerounais peut, à lui seul, faire la différence dans un match. Son savoir-faire, sa vision du jeu et ses différents placements, auront réussi à convaincre Menad. En son absence, c’est l’équipe qui peine et ce sont des soucis de plus pour Djamel Menad.

Cédric : la force cachée !

Quelle classe et quelle élégance pour ce gardien dont l’avenir est déjà pour aujourd’hui. Les obser-

Boulaïnceur : la force de demain !

Il fait partie de la nouvelle génération. Il a été mis dans le bain par le staff technique et il est considéré comme un véritable avant de pointe. Ce joueur pétri de qualités possède une vision dans le jeu et un sens de placement qui font de lui un futur avant-centre de la race des Bensaoula, Menad et Bouiche. La JSMB est bien partie pour se préparer au futur !

Objectif ambigu : Titre 2e et 3e places ? I

C’est que maintenant l’objectif des Vert et Rouge commence à se dessiner. Les protégés de Menad croient fermement au titre. “Je n’ai jamais dit que nous jouerons pour le titre”, a fait savoir Djamel Menad. Plus loin, Zahir Tiab avait déclaré que son équipe

visait la 2e place. C’est dire que si le titre, maintenant, n’est plus d’actualité, il n’en demeure pas moins que l’objectif des Vert et Rouge aura été la question qui a quelque peu divisé les rangs des Béjaouis.

De Meddane à Boukessassa : la fragilité de l’information

L’avènement de Hakim Meddane et l’affaire Boukessassa auront été les sujets d’actualité de cette fin de semaine. Meddane Hakim, exjoueur de la JSK, a été recruté par la JSMB en tant que manager général. Les raisons exactes de ce choix ne sont point connues et relèvent du domaine du “top secret”, si cher à la JSMB. De son côté, l’affaire Boukessassa, si affaire il y a, aura suscité moult interrogations. Et là, aussi, en raison de l’absence de l’information, toutes les spéculations allaient bon train, au point où ceux qui cherchaient véritablement à déstabiliser le club s’en sont réjouis, par un travail de coulisses digne des barons de la manipulation. C’est dire qu’en matière d’information, beaucoup reste à faire au niveau des Vert et Rouge. Et s’il y a un organe qui mérite le carton rouge, c’est bel et bien la direction du Abdelkader Z club.


13

Maracana N° 1066 — Samedi 20 Mars 2010

DEMAIN IL FERA JOUR JSMB 0 - ASO 1

T

out aura été dit et redit sur le parcours des Vert et Rouge. Tout aura été évoqué sur l’ascension fulgurante des camarades, tout comme l’empreinte de Menad a été mise en exergue dans ce réveil brutal des Béjaouis. Pourtant et, en dépit de tout cela, des zones d’ombre persistent dans ce club qui se bat pour décrocher le titre, le premier dans son histoire. Des zones d’hombre qui laissent le club se fragiliser à la moindre tempête, des zones d’ombre liées à plusieurs facteurs, entre autres, ce climat de doute, cette manière de gérer l’information et ce manque terrible de professionnalisme de certains dirigeants.

Menad et l’ascension fulgurante de l’équipe …

Peut-on le nier ? Sûrement pas ! Depuis le retour de Djamel Menad à la barre technique, ce fut le déclic inattendu d’une équipe qui, quelques semaines auparavant, donnait l’impression de ne plus s’en sortir des bas fonds du tableau et semblait même avoir

accepté son sort, réléguée au second plan : ”Je suis retourné, suite à l’appel des supporters pour sauver le club de sa situation…”, nous a alors avoué le coach béjaoui. Une

phrase pleine de sens, de signification et qui en dit long sur l’ingratitude de certains vis-à-vis de lui. Menad aura alors réussi à relever le défi en réussissant un parcours éloquent, des plus satisfaisants,

MEDOUAR : «LA COUPE EST NOTRE OBJECTIF»

Le premier responsable de l’AO, Abdelkrim Medouar, n’était certes pas content de la manière avec laquelle son équipe a arraché la qualification aux 1/4 de finale de Dame coupe, mais il estime que le plus important, c’est de continuer l’aventure.

«

C

ertes, nos joueurs ont gâché beaucoup d’occasions tout au long de la partie et se sont compliqué la tâche. Les attaquants ont raté beaucoup d’occasions de but, ce qui a rendu la mission de se qualifier difficile», déclare-t-il d’emblée, avant d’ajouter : «L’essentiel a été fait, à savoir la qualification et ce, peu importe la manière. On aurait aimé gagner avec panache et faire plaisir aux supporters, mais cela n’a pas été le cas.» Medouar essaye de justifier cette piètre prestation par le schéma ultradéfensif adopté par l’équipe adverse qui s’est uniquement contentée de défendre et de dégager le ballon n’importe où et n’importe comment : «L’équipe de Sour El Ghozlane a joué le match de sa vie. Les joueurs de l’équipe adverse jouaient beaucoup plus avec le cœur et la volonté et nous ont posé beaucoup de problèmes, mais, El Hamdoulillah, on a marqué ce but qui nous a permis de nous qualifier au prochain tour», avant de conclure : «La coupe est désormais notre objectif et on fera tout

pour atteindre la finale.»

«Nos chances sont intactes pour remporter le trophée»

Le président chéliffien se dit confiant et optimiste quant aux réelles chances de son équipe de s’adjuger ce trophée pour la deuxième fois dans son histoire, en nous déclarant ce qui suit : «Nos chances demeurent intactes et sont grandes pour qu’on atteigne le

stade final de cette compétition populaire. Les joueurs doivent seulement fournir plus d’efforts lors les quarts et demi-finales, par la suite, tout reste jouable. On veut bien remporter cette coupe et on fera tout pour la ramener à Chlef une seconde fois», et de conclure : «On fait confiance à nos joueurs, on est tous optimistes car le groupe est capable de relever ce défi. On n’y arrivera, Inch’Allah.» Hocine S.

menant son équipe aux premières loges du classement et faisant d’elle, l’une des meilleures équipes d’Algérie et la formation la plus régulière et, celle qui a réussi à récolter

le plus de points en dehors de ses bases. Qui l’aurait cru ? Sûrement pas ceux qui n’avaient accordé aucune chance à ce baroudeur attitré de la JSK et de l’EN !

ABBOU : «ON TERMINERA LA SAISON EN FORCE»

contente jamais des seconds «L’ASO est une équipe qui ne se rôles, et notre qualification aux 1/4 de finale nous a confiance. redonné urs est joue des ble sem L’en mobilisé pour aller encore de l’avant. On est déterminés à aborder la suite de notre parcours, que ce soit en championnat et en coupe d’Algérie dans de meilleures conditions et avec beaucoup plus de confiance et d’assurance. On ne compte pas lâcher prise, ou céder du terrain, bien au contraire, on frappera encore. C’est dans nos cordes et nous, les joueurs, sommes conscients de la lourde tâche qui nous attend. On doit faire preuve de plus de réussite et de rigueur lors de nos prochaines sorties et ce, but l’unique dans d’améliorer notre position coupe au classement. Concernant la dans cette compétition. On ces chan d’Algérie, on jouera toutes nos cette saison en beauté, en fera tout notre possible pour terminer parmi les équipes du haut du remportant la coupe d’Algérie et finir H. S. tableau en championnat.»

SLIMANI VEUT AOUAD ET LAOUBI DE L’ESG

Les deux joueurs de l’E Sour El Ghozlane, Aouad et Laoubi, sont sur le calepin du coach chéliffien, Sid Ahmed Slimani. Ce dernier n’a pas raté l’occasion pour solliciter les services de ces deux jeunes éléments de qualité auprès des dirigeants de l’E Sour El Ghozlane. Laoubi Aïssa, ce milieu offensif, qui est sorti avant la fin de la partie pour cause de blessure, et l’attaquant Aouad, ont été les deux joueurs du côté de la formation de Sour El Ghozlane qui sont sortis du lot et qui ont ébahi le coach chéliffien. Apparemment, Slimani est sur la même longueur d’ondes que le président de l’ASO, Abdelkrim Medouar. Les deux hommes prônent cette politique de recruter dans les paliers inférieurs, un investissement qui est, à leurs yeux, fructueux et qui ne sera que bénéfique pour le club dans les années à venir. H. S.


14

Maracana N° 1067 — Dimanche 21 Mars 2010

DIVISION UNE

LE CAB LÉSÉ À ROUIBA CAB

KEBIA : «ON NE MÉRITE PAS DE PERDRE»

Longtemps mis à l’ombre, le milieu de terrain Kebia a retrouvé sa place de titulaire contre le MCA. Il se dit satisfait d’avoir gagné la confiance de Biskri et espère être à la hauteur. Il nous parle de cette défaite contre le leader.

Tous ceux qui ont parié sur une large victoire du MCA aux dépens du Chabab Aurès de Batna ont vite déchanté, la victoire du leader a été très longue à se dessiner, la bande à Bracci a souffert le martyre, pour venir à bout d’une coriace équipe batnéenne qui a joué sans complexes pour donner du fil à retordre au Mouloudia d ’Alger selon l’entraîneur et les dirigeants batnéens, le MCA a été beaucoup aidé par l’arbitrage de Haddada et de ses assistants, d’ailleurs on se demande comment la CFA n’a pas opté pour un arbitrage neutre, à savoir un arbitre de l’Ouest, désigner Haddada qui non seulement est un arbitre algérois mais aussi un enfant de Bab El Oued paraît-il ?

P

our officier un match du MCA est un choix qui ne peut convaincre personne car quelque soit le degré d’impartialité que Haddada aurait montré cela reste suspect. D’ailleurs, l’entraîneur Biskri n’a pas omis de le déclarer d’une manière philosophique : “Haddada n’était pas dans son jour”, a-t-il

SUPER D2

déclaré en fin de rencontre, une phrase qui veut tout dire, le président du CAB a été plus direct. “Haddada nous a égorgés.” Tout le monde était unanime sans l’aide de l’arbitrage le CAB aurait pu gagner à Rouiba sans que personne crie à la surprise, bon gré, mal gré, le CAB revient progressivement à son véritable niveau, quant à cette défaite contre le MCA, les joueurs ont juré de prendre leur revanche en 1/4 de finale de la Coupe d’Algérie.

Fezzani : “J’ai raté le KO”

Alors que le CAB menait 1 à 0 devant le MCA, Fezzani, héritant d’une balle en profondeur, se présente seul face à Zemmamouche, sorti à sa rencontre, le Batnéen lobe “Zemma”, le ballon qui se dirigeait vers les filets est sauvé sur la ligne par le retour d’un défenseur. “Je n’avais pas constaté le retour du défenseur, mon souci était d’éviter la sortie du gardien et lui mettre le ballon hors de sa portée, c’est ce que j’ai fait mais le défenseur est intervenu, j’ai raté le KO car avec un 2e but c’était fini pour le MCA que je sentais vulnérable.”

La touche de Biskri

Le CAB revient progressivement à son véritable niveau, la prestation des Batnéens contre

SUPER D2

le leader a impressionné plus d’un, Biskri semble satisfait de son équipe. “Si on joue de cette manière à chaque fois je pense qu’on assurera facilement notre maintien.” Il y a une chose que tout le monde reconnaît, Biskri a apporté sa touche à l’équipe, depuis son arrivée, il a réussi à libérer psychologiquement ses joueurs, ses choix pour composer son onze se sont avérés justes, qui aurait cru que Tchiko jouera titulaire contre Blida, idem pour Kebia contre le MCA, avec lui Bensaci est revenu à son poste de latéral gauche, il n’y a plus ces doubles changements à la mi-temps : “On se sent vraiment à l’aise avec Biskri”, nous a déclaré Lazhar Benhacène.

Rahmine sera-t-il désigné à Batna ?

La désignation de Haddada pour le MCACAB de vendredi passé a suscité beaucoup d’interrogations au sein de la famille du CABatna, désigner un arbitre algérois pour un match comme MCA-CAB, est un choix qui ne répond à aucun critère de désignation des arbitres, les Batnéens estiment dans ce cas que la CFA doit désigner l’arbitre batnéen Rahmine pour officier le CAB-MCA des 1/4 de finale en coupe, on verra bien comment nos amis du Mouloudia vont réagir. W. Y.

SUPER D2

SUPER D2

Votre titularisation contre le MCA a été une bonne surprise pour vous ? Non, pour moi ce n’est pas une surprise. J’ai senti que l’entraîneur allait me faire confiance pour ce match, car je m’entraîne sérieusement en me donnant à fond. Vous avez failli créer la surprise à Rouiba… Exactement, avant le match, l’entraîneur nous a dit de jouer notre jeu, sans complexe, on est entrés dans le match sans calculs, on a mené au score et on a raté d’autres occasions de tuer la partie, mais en deuxième période, on a subi une grande pression, celle du public et celle de l’arbitrage qui nous a lésés. On ne méritait pas de perdre. Peut-on savoir la réaction des joueurs à l’égard de la désignation de Haddada ? Avant le match on ne s’est pas occupés de l’arbitre, ce n’est que lors de la vérification des licences qu’on a découvert que c’est Haddada. On n’en revenait pas, on en a même discuté entre nous. On savait que c’est un bon arbitre, mais ça vous crée un doute, en plus, c’est un humain, il a des sentiments. Le MCA est une équipe d’Alger qui joue le championnat, d’ailleurs après le match, ça s’est vérifié, on a été lésés. Il faut réagir mardi contre le WAT, n’est-ce pas ? Absolument, on doit gagner. Je suis optimiste même si le match sera difficile, notre équipe revient à son meilleur niveau, on va le confirmer mardi inch’Allah. Entretien réalsié par Wahab Y.

SUPER D2

MOB

LUEURS D’ESPOIR

APRES LA VICTOIRE SUR LE CRT Le MOB a gagné. Tant mieux, dironsnous! Le MOB avance à petits pas et l’écart devant l’OMA donne toutes les raisons pour y croire. “On peut quitter la lanterne rouge, même s’il n’est pas question de terminer à la dernière place”, nous ont avoué certains membres du directoire. Tout content après la rencontre, Zekri, le coach mobiste nous affirmera : “C’est comme un lait sur le feu. Il faut être constamment aux aguets. On n’a plus rien à perdre, mais tout à gagner avec une équipe pareille composée essentiellement de

jeunes”. Effectivement, face à une équipe classée en 2e position et qui aspire à l’accession, les jeunes Mobistes ont osé et ont aussi relever le défi. Les Khaldi, Benmessaoud et Betrouni pour ne citer que ceux-là, ont donné une leçon de réalisme, de hargne et de voloné en venant à bout des gars de Témouchent qui se sont déplacés pour empocher les 3 points. “On a gagné grâce à nos jeunes. Et on quittera la dernière place avec les jeunes. Ne vous a-t-on pas dit que le MOB possède en ses jeunes l’arme redoutable ?”, nous a confié le président Arab en fin de

partie. Maintenant que la victoire contre le CRT est effective et qu’une lueur d’espoir persiste, il appartient aux dirigeants de mettre tout en œuvre pour permettre aux jeunes de continuer leur mission dans de bonnes conditions. Le prochain rendez-vous s’annonce difficile pour ce déplacement à Sétif, durant une autre formation menacée de relégation, l’USMS en l’occurrence. “Nous allons nous préparer pour ce match et nous nous déplacerons pour faire un résultat”, nous a avoué Marek, le capitaine de cette équipe mobiste, avant d’ajouter :

“Nous devons dans l’avenir jouer nos matches avec la même conviction et la même volonté. Nous avons une équipe de jeunes entourés de certains expérimentés. Et face à l’USMS, on se déplacera pour gagner”. Toujours est-il, le MOB après cette victoire, retrouve quelque peu sa confiance et tous sont persuadés qu’il est temps de s’unir pour ne pas ébranler cette nouvelle donne et quitter l’odieuse place de lanterne rouge”. “Savourons d’abord cette victoire puis on pensera à l’USMS”, a-t-on conclu. Abdelkader Z.


LES JOUEURS ABATTUS

I

l ne faut pas s’étonner de la troisième défaite concédée par les Bleu et Blanc, cette fois-ci face à l’autre voisin de l’ESM. En effet, avant la rencontre, le coach Merabet était pessimiste quant à un résultat probant à Mostaganem, contrairement aux nouveaux dirigeants qui ont cru au miracle : «Le moral des joueurs n’est pas au beau fixe. Ils ont reçu la visite du nouveau président lors

OMA

des entraînements, seulement pour une dizaine de minutes. Ce dernier leur avait promis une prime conséquente en cas de victoire. Toutefois, ces joueurs n’ont pas trop cru cet homme», a-t-il précisé.

Prise de bec BenmeghitMerabet Lors du match ESM – OMA, dans les vestiaires, entre les deux mi-

Le PAC prospecte à Arzew

Le 22 du mois en cours, au stade Kerbouci Menouar d’Arzew, il est programmé des essais de jeunes footballeurs, des enfants nés en 1996, 1997, et 1998, à l’effet d’intégrer, en régime d’internat, l’école du Paradou JMG El Ankaoui, en cas d’admission. L’affichage a été lancé par Bentis Djillali, préparant ainsi le terrain aux recruteurs du PAC, initiateurs de l’opération, en vue de sélectionner les meilleurs, parmi un nombre important de postulants. A. A.

temps, le joueur Benmeghit a eu une prise de bec avec son coach, Merabet. Cette altercation, selon les présents sur les lieux, a influencé négativement sur le rendement individuel du joueur qui a raté un penalty et trois occasions nettes de scorer.

mauvaise position au classement. Ensuite, je procéderai à l’épuration de la situation financière, avant la clôture du cycle olympique, mai 2012, puis, rendre l’équipe plus compétitive et formatrice de jeunes. Cela passe inévitablement par la motivation des joueurs et du staff technique, suivie de la performance à domicile, en réussissant tous les matchs, tout en ramenant, au moins, une victoire de l’extérieur ». Dans un autre volet qui comporte le point

Dan s la m atin e de sam edi p ass , le n ouve au pr sident de l OMA, en l occurrence Messaoudi Mohamed, a anim un point de p resse, dan s le lo cal, s itu haute ur de la place du 1er-Novembre 1954. Dans son in ter ven tio n, il a car t l id e d loi gn er d autres personnes ne figurant pas dans son st af f : ˙ Je s uis r eve nu l OM A, p ou r am en er un plus. Aujourd hui, je ne suis pas l pour des r gl e m e nt s d e c o m pt e . L qu i p e a p p a rt i e nt to us l es ha bi ta nts d Arz ew. ¨

ses nouvelles fonctions. De plus, nous allons procéder au renforcement du bureau de l’association, pour atteindre 13 à 15 personnes. D’autre part, je maintien Houni Abdelaziz dans le poste de président de section, de même pour les staffs technique et médical qui sont reconduits.» A la question concernant les critères de nomination des membres de l’association ou de la section, le boss olympien a déclaré : « Les critères de désignation d’autres membres c’est que la personne soit notable, sportive et qui aide le club.» Par ailleurs, Messaoudi a communiqué ses objectifs, à court terme :« D’abord, il faut que nous fassions notre possible pour sauver l’équipe de la relégation, en dépit de sa

le plus pondérant, celui du nerf de guerre, Messaoudi demeure optimiste : « Le président d’honneur Tebbal Mohamed est prêt à aider le club, à commencer par le déplacement de Mostaganem, par la prise en charge du transport et de la restauration. En revanche, nous avons deux subventions bloquées, par l’APC et la DJS. Avant le 31 mars 2010, nous allons déposer le bilan de la période allant du 01 – 01 – 2009 au 31 – 12 – 2009, pour débloquer la situation financière de l’équipe. » Interrogé sur l’éventuelle démission de toute l’équipe dirigeante et de luimême, après le dépôt du bilan, puisque l’état des lieux ne va pas en leur faveur, il dira : « Au sujet du bilan 2009, nous allons le

DÉFAITE À LA DERNIÈRE MINUTE RCK

Les nouveaux dirigeants doivent assumer le passif

Les supporters ayant manifesté leur mécontentement suite à l’élection du nouveau président, ont promis de réagir dans l’intérêt de l’équipe : «En fin de saison, les choses seront tirées au clair en cas de faillite dans la gestion du club, notamment si l’objectif du maintien ne sera pas atteint», ont-ils annoncé. A. Abderrahmane

Messaoudi : «Je suis revenu en rassembleur» En outre, le conférencier a fait un état des lieux des plus médiocres: « J’ai trouvé l’équipe se baigner dans le pourrissement. Certes, je ne vais pas brusquer les choses, mais beaucoup de choses seront faites. Un autre point important sur lequel a répondu aux questions des représentants de la presse écrite c’est celui des tâches reparties sur les membres de son nouveau bureau : « Au cours de cette semaine, nous allons nous réunir, en vue d’affecter chaque membre dans

15

Maracana N° 1067 — Dimanche 21 Mars 2010

DIVISION UNE

déposer dans les délais. Quoique je sois nouvellement élu, je suis responsable de l’actif et du passif. Je ne peux abandonner en cours de route», a-t-il répliqué Avant de terminer son intervention, il a annoncé : «Nous allons aménager l’ancien local, situé au centre-ville (place du 1erNovembre 1954).Enfin, pour terminer sa conférence, il a mis en relief l’importance du prochain match, tout en lançant des appels: « Notre public a le droit de s’inquiéter pour l’avenir de l’équipe, puisque je l’ai trouvé avant-dernière avec un capital de 26 points. Je lance un appel aux supporters pour soutenir l’équipe dans les moments difficiles et à l’APC d’Arzew de nous soutenir moralement et financièrement»,-til conclu. Abdenour Abderrahmane

La rencontre, qui s’est déroulée vendredi au stade Bouakeul (Oran) et qui a opposé l’équipe de l’ASMO à celle du RCK s’est soldée par une victoire des locaux sur le score de deux buts à un.

T

out s’est déroulé dans ce match en seconde période, puisque la première mitemps s’est achevée sur le score vierge entre les deux équipes. Il y a lieu de signaler que cette première mi-temps était d’un niveau moyen, aucune équipe n’a réussi à s’imposer, d’ailleurs aucune occasion nette n’a été enregistrée dans ce premier half.

En seconde période, l’ASMO était plus motivée, en effet, à la 56’ Bouraba ouvre la marque par une tête, sur un centre de Chaouti. Dix minutes plus tard, le RCK réussit l’égalisation d’un but de Bentaleb contre son camp, sur une tentative de Benyahia. On croyait à un score égal entre les deux équipes, mais le pire est à venir pour les Koubéens qui ont tenu bon face à cette équipe oranaise jusqu'à la 89’, lorsque Chache, qui venait d’effectuer sa rentrée, sept minutes plus tôt, réussit une contre attaque et marque le deuxième but pour l’ASMO. C’est ainsi que s’achève la rencontre, avec une 10e place pour le RCK en attendant le match de la prochaine journée face à l’USMM Hadjout au stade de Kouba. Hillal Ait Benali

Laroui : «On a dominé la rencontre mais, l’efficacité nous manquait»

A la fin du match (ASMO-RCK), l’entraîneur koubéen a déclaré que son équipe a pu remporter la rencontre et revenir avec les trois points de la victoire : «Notre défaite est due à deux fautes de la défense, ce qui a permis à l’équipe de l’ASMO de les transformer en deux buts, en tout cas, on a dominé la majeure partie de la rencontre, sauf les dix dernières minutes. On a fait un bon match mais l’efficacité nous manquait». L’entraîneur koubéen ajoute aussi que leur déplacement à Oran, c’était pour réaliser un bon résultat : «On est venus à Oran pour faire un bon résultat, d’ailleurs, on a joué offensivement. Mais comme je l’ai déjà signalé, deux fautes ont coûté deux buts». Sur le rendement de l’équipe adverse, Laroui confie que son équipe s’était bien présentée sur le terrain et l’ASMO n’a pas su gérer le match : «L’équipe de l’ASMO n’a pas été à son niveau du jeu, on a dominé la rencontre, peut être c’est la pression qui les a empêchés de bien jouer. En tout cas, aujourd’hui l’équipe oranaise est loin de son niveau de jeu ».


16

Maracana N° 1067 — Dimanche 21 Mars 2010

SUR LA LANCÉE PAC

Les joueurs de Bouhellal affichent en ce moment une bonne santé et sont allés cette fois-ci tenir en respect le SAM sur son terrain et devant ses supporters. Pourtant, les gars de “Perigaux” attendaient de pied ferme les Algérois pour renouer avec la victoire après des échecs répétés.

M

ais ils ont trouvé sur leur chemin une équipe du Paradou décidée à ne pas retourner bredouille cheze elle et rester toujours à l’affût du groupe de tête. Les Samistes ont consenti d’énormes sacrifices, surtout durant la première période de jeu pour prendre à défaut Benmedour, mais ce dernier, dans un grand jour par ses interventions énergiques, les empêcha de secouer ses filets. Les Algérois ont supporté le pressing des locaux durant toute cette période et tentèrent de lancer des contres dangereux sans pouvoir surprendre le gardien de but samiste. Après avoir résisté aux tentatives des camarades de Mecherfi, les Algérois sortent de leur coquille

pour taquiner leurs adversaires. Ils ont raté deux occasions nettes de scorer, alors que le cuir ne demandait qu’à être poussé au fond des filets. Ils laissent passer ainsi une occasion inespérer de glaner les trois points de la victoire qui les auraient placés en seconde position. Mais, un point ramené de l’extérieur, est toujours bon à prendre, confirmant ainsi la bonne santé des jeunes Pacistes. Ces derniers ne semblent pas vouloir s’arrêter en si bon chemin. “Maintenant que le groupe s’est ressaisi après un petit passage à vide qui nous a même fait douter pour la suite de la compétition, le Paradou est bien parti pour réaliser un excellent parcours”, estime

confirmese de confirmer de BenmedoMouunrir Be nmedour, ne ces

Le gardien de but, tre le SAM en qualités. Il l’a prouvé con belles prestajouer en jour ses grandes s Se . aux tentatives des loc aux o bri c ave t san rpo s’inte s l’échiquier de ment indispensable dan tions font de lui un élé plusieurs critiques gardien a fait l’objet de Bouhellal. Pourtant, ce tamment lors du no , nat s du champion tre con ren s ère mi pre des lors avaient imputé a. Certaines personnes lui fait de mon derby contre le RC Koub ai deux buts koubéens. “J’ re but. Les la responsabilité sur les ne pas concéder le moind ives…”, ur po K RC le tre con ens mieux s déf s étaient dues à des erreur réalisations des Koubéen c de touche. “Ce ban le sur te sui la par vé confirme-t-il. Il s’est retrou pas perturbé, au contraire, j’ai continm’a statut de remplaçant ne , ajoute-t-il. Il a pour retrouver ma place” donnant plus ent rem du ué à travailler en n me dans la compétitio confirmé son retour en for ensif de son équipe. déf d’assise au compartiment

Adjaoud. Pour le prochain match, le Paradou aura comme adversaire le MC Saïda, actuel leader de la Superdivision. C’est une confrontation difficile pour les deux formations, et les Algérois qui auront l’avantage de jouer chez eux partiront légèrement favoris. Ali Oukili

Absences de plusieurs titulaires

Contre le SAM, le Paradou était privé des services de plusieurs éléments et non des moindres, comme Benachour, Bouaïcha, Ouali, Tiboutine… pour raisons diverses ; ils seront de retour contre le MCS ; la rencontre est prévue le 26 mars au stade communale de Boudouaou.

Première participation de Chikh

Bouhellal n’a pas manqué de faire confiannce à un autre junior contre le SAMohammadia, il s’agit de Chikh. Pour sa première participation avec les seniors, cet élément a laissé une bonne impression qui a donné satisfaction à ses dirigeants. L’entraîneur pourrait lui renouveler sa confiance pour le reste de la compétition.

La délégation de l’USB malmenée à Hadjout USB

L

es membres de la délégation de l’US Biskra viennent encore une fois d'être agressés par des "stadiers" et "dirigeants" de l'équipe de Hadjout. Selon des membres du comité qui accompagnaient le club même un membre influent de l'APC aurait mis son doigt dans l'engrenage. Aucun joueur n'a échappé aux insultes, menaces verbales et interventions musclées et hostilités de toutes parts à croire que la ville de Hadjout recevait un club venu on ne sait d’où ? En deuxième période raconte un responsable " l'arbi-

trage est devenu à sens unique en plus nous avons mis plus d'un quart d'heure pour retourner sur le terrain avant d'essuyer toutes les brimades et les agressions d'un comité d'accueil très spécial basé dans les couloirs. Face à cette nouvelle manière d'accueillir l'équipe des Ziban à chacune de ses sorties, les dirigeants biskris, qui n'ont jamais lésiné sur les moyens pour honorer leur hospitalité légendaire, devraient-ils enrôler des vigiles pour préserver l'intégrité physique de leurs joueurs ?

Trois joueurs gravement blessés

En sus de la provocation et d'une agressivité préméditée sur le joueur Adel Lakhdari par le capitaine de Hadjout, les joueurs biskris ont été dirigés vers l'urgence où ils ont passé la nuit. Trois blessés graves qui risquent d'être indisponibles pour plusieurs semaines. Tarbint avait l'arcade sourcilière tailladée, Bekha et Djerboue avaient des hématomes au visage, traces d'un rude combat décidé unilatéralement par une formation qui semble avoir pris pour exemple la conduite méprisable d'une certaine Egypte. S.S.

SUPER D2

QUE DE POINTS PERDUS À DOMICILE SAM

L

e nul concédé par les Samistes, vendredi dernier, face au PAC est le 4e du genre au stade Ouali Med, après ceux face à l’USMBA lors de la 2e journée, l’ASMO lors de la 16e, le WR Bentalha la 22e et ce, sur le même score de zéro partout. La défense reste toujours intraitable à domicile. Hormis les cinq buts encaissée par la défense samiste face à l’ES Mostaganem lors de la 4e journée au stade Ouali Med, le gardien samiste n’est allé chercher aucun ballon de ses propres filets pendant les 12 autres rencontres jouées à domicile.

L’attaque rest e toujours le maillon faible

inscrit que 11 buts en 26 rencontres, reste le maillon faible du SAM cette saison, à l’inverse de la saison passée où ce compartiment avait inscrit la bagatelle de 36 buts en 32 rencontres.

Gougui sort blessé

Le défenseur latéral samiste, Abdelkader Gougui (20 ans), n’a pu aller jusqu’au bout de la rencontre face au PAC, il était obligé de quitter le terrain suite à une blessure dans le temps additionnel. Les poulains de Osmane ont joué les 5 dernières minutes à 9, dans la mesure où ils évoluaient à 10 suite à la suspension de Soltani et qu’ils avaient déjà opéré aux 3 changements réglementaires. A. Oussama

Mécherfi : “La victoire était largement à notre portée” Le compartiment offensif, qui n’a

Le milieu offensif samiste, Mecherfi Bellahouel, revient, dans cet entretien, sur le faux pas concédé à domicile face au PAC.

Comment réagissez-vous à ce nouveau faux pas concédé à domicile ? Très mal, il n’y a pas d’autres termes pour expliquer le sentiment qui prévaut au sein du groupe. Il n’y a pas de quoi nourrir des regrets au vu de la manière avec laquelle nous avons concédé ce faux pas sur notre terrain, les 3 points n’auraient jamais dû nous échapper, puisque nous avons dominé notre adversaire. Nous avons raté un nombre incalculable d’occasions de scorer, et il y avait aussi le mauvais état de la pelouse qui a beaucoup favorisé notre adversaire qui a fait le déplacement à Mohammadia pour chercher le point du nul. Votre ligne d’attaque est

stérile. Où se situe le problème ? Je pense que c’est plutôt un problème d’ordre psychologique ; il y a cette envie de marquer à tout prix, ce qui fait que l’on verse à chaque fois dans l’excès de précipitation, il nous arrivait même parfois de gâcher des occasions devant les bois vides. Ça joue bien derrière, il nous manque ce petit quelque chose devant pour débloquer la situation et ça tarde à venir. Votre prochain match vous opposera à la JSMS ; comment se présente pour vous cette rencontre ? Ce sera un match très difficile pour nous, on ne partira pas à Skikda pour faire du tourisme, mais pour tenter d’obtenir un bon résultat. On doit s’éloigner de la zone de turbulences et cela passe par de bons résultats à l’extérieur ; notre mission ne sera pas chose aisée, mais une chose est sûre, on va faire le maximum pour engranger un bon résultat. Entretien réalisé par A. Oussama


SUPER D2

LES ORANAIS REMERCIENT KOUBA ASMO

L’ e n t raîneur algérois, Laroui, était très dépité à la fin de la rencontre jouée vendredi au stade Bouakeul. Et pour cause, son équipe venait de perdre bêtement 3 points qui étaient à sa portée.

BOUHEDDA SATISFAIT DE LA PRESTATION DE MOUJER Le gardien titulaire, Seddik Bouhedda, qui n’avait pas participé au match à cause d’une suspension, ne tarissait pas d’éloges envers son remplaçant Moujer Ryad. «Il n’a pas eu beaucoup de travail à faire, en raison de la solidité de la défense, mais sur les occasions franches des Koubéens, il a su tirer son épingle du jeu. Sur le but qu’il a encaissé, il ne pouvait rien faire puisque le ballon a ricoché sur son coéquipier Bentaleb. L’ASMO peut être tranquille, elle a un très bon gardien qui fera encore mieux en travaillant beaucoup ; je le félicite pour sa prestation.»

«N

ous avons dominé le milieu de terrain, malheureusement mes joueurs n’ont pas su concrétiser leurs actions à l’approche du but. L’ASMO était prenable et nous ne devons nous en prendre qu’à nous-mêmes.» Si la première mi- temps a été quelconque, avec seulement 2 occasions nettes de but, une pour chaque camp, et celle qui aurait pu faire mouche a été koubéenne, la seconde partie a vu l’ascendant des visiteurs jusqu’à la dernière minute de jeu. Les coéquipiers de Maïdi, avec plus de maîtrise technique, auraient pu «tuer le match» juste après avoir égalisé, mais leur attaque a péché par manque flagrant de conviction. Il n’en reste pas moins que cette victoire à l’arraché, puisqu’obtenue à 1 minute de la fin du temps règlementaire, permet aux poulains de Medjahed Nabil de continuer à talonner le leader saïdi. Est-ce à dire que l’ASMO pourra jouer le titre et en faire son objectif ? «Tout dépendra du résultat de notre prochain match à Témouchent. Et même si on gagne, ce ne sera pas encore l’objectif. On joue match par match et on décidera de notre avenir dans les

17

Maracana N° 1067 — Dimanche 21 Mars 2010

trois dernières rencontres», estime le stoïque entraîneur des Vert et Blanc.

Chaouti le sauveur

Le demi gauche asémiste a marqué de son empreinte cette rencontre. Sitôt libéré par l’équipe nationale des U20, l’international a rejoint son équipe sur injonction des dirigeants, alors qu’il voulait ne pas participer à ce match. Aligné comme remplaçant, il rentre sur le terrain à la 55’. Sa première balle, il la dispute avec succès à la défense du RCK et s’envole sur l’aile gauche, fait un retrait que n’hésite pas à transformer Bouraba, qui ouvre le score. Il récidive de la même manière à la 89’, en permettant à Chache, entré lui aussi en deuxième mi-temps, de crucifier Belhani et de mettre fin au rêve koubéen. «Chaouti nous

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE

PUBLICITE

WILAYA D’ALGER Circonscription administrative de D.E.B. Commune de Mohammadia Service travaux neufs équipements et programmations Réf : 48/ST/2010

MISE EN DEMEURE N° 02

n Vu le contrat sign et enregistr sous le n¡ 10/09 en date du 08/02/2009.

n Vu l laboration de l ODS n¡ 10/2009 en date du 08/02/2009 par le ma tre de l ouvrage, notifi par l entreprise en date du 11/02/2009. n Vu l laboration de l ODS de reprise n¡ 23/2009 en date du 13/04/2009 par le ma tre de l ouvrage, notifi par l entreprise en date du 08/12/2009. n Vu l importance de l op ration. n Vu la 1re mise en demeure enregistr e sous le n¡ 18/ST/2009 en date du 20/01/2010 publi e en date du 02/02/2010. n Vu l abandon du chantier par l entreprise. L entreprise ETB/TCE Slama Halim, sise quartier Kouala M d a, titulaire du contrat de ma tre d ouvrage du projet travaux d am nagement la cit Belv d re Bt A et Bt B Mohammadia est mise en demeure de proc der : n A la reprise imm diate du projet Faute de quoi, des mesures cˇrcitives seront prises son encontre conform ment la r glementation en vigueur.

Maracana N° 1067 - Dimanche 21 mars 2010 - ANEP 801 294

apporte une clairvoyance et a un grand abattage au milieu du terrain. On était diminués par 5 absences et je ne pouvais pas me permettre de le laisser libre pour ce match. C’est un joueur qui a une grosse marge de progression qu’il peut acquérir avec nous et avec l’équipe nationale», nous a déclaré son entraîneur Medjahed.

Les panneaux sont revenus

«Oubliés» il y a 15 jours, les panneaux publicitaires ont repris leur place autour du tartan de Bouakeul et ce, au grand plaisir des annonceurs et du président de section, qui avait confié la tâche à ses proches pour ne pas faire la même bévue que lors du dernier match. M. Touadjine

LA TRISTESSE DE MOHAMMEDI

Libéré à la fin de la saison dernière, l’ex- attaquant de l’ASMO, Mohammedi, avait signé à la Zidoria de Témouchent (Inter- régions ouest) drivée actuellement par Hadjar Cherif. Libéré par ce club au dernier mercato, Mohammedi se contente de suivre les matchs de son ancienne équipe au stade Habib Bouakeul. Voilà un joueur qui aurait pu faire une bonne carrière, étant encore jeune, mais il semble que la chance lui a tourné le dos. M. T.

WO∂FA∞« WO©«dIL¥b∞« W¥dz«eπ∞« W¥¸uNLπ∞«

WKO‡‡‡ºL∞« W¥ôË ¸Ëdß s° …dz«œ ·U‡‡‡‡O{u° bL∫± W¥bK°

¡U‡‡‡‡G∞≈ s´ Êö‡‡‡‡‡‡‡‡´≈ 01 : rƸ W•u∑H‡‡‡‡L∞« WBÆU‡‡‡‡ML∞«

W¥bK∂∞ ÍbK∂∞« w∂FA∞« fKπL∞« f‡‡Oz¸ s‡‡‡KF¥ Ë ‹ôË UIL∞« qØ v∞≈ · UO{u ° bL‡‡‡ ∫± W BÆ U ‡ ‡ ‡ M L∞« w ≠ W Ø ¸U A L∞« ‹U º ‡ ‡ ß R L∞ « : ŸËdAL° WÅU‡‡‡‡ª Ò ∞« Ë 01 : rƸ W•u∑‡‡‡‡HL∞« s° sOF° »dAK∞ W∫∞UB∞« ÁUOL∞« WJ∂® “Uπ≤≈ Ë œö∂∞« : w¢b¥d‡‡‡‡π° …¸œU‡‡‡‡‡B∞« Ë œuKOL∞« 2010 ÍdHO≠ 06 : a¥¸U∑° Maracana Êö´≈ dA‡‡‡M° ·uß Ë WBÆUM‡‡‡L∞« ¡UG∞≈ s‡‡‡´ .UI‡‡‡•ô b¥bπ∞« WBÆUML∞« Maracana N° 1067 - Dimanche 21 mars 2010 - ANEP 801 259


18

Maracana N° 1067 — Dimanche 21 Mars 2010

LE RÉVEIL DES MAL-CLASSÉES REGIONALE II, GA, 22E JOURNEE

DIVISIONS INFERIEURES

Les Olympiens ne veulent pas baisser pavillon SS SIDI A CH 0 - OS EL KSEUR 1

L

Sport de Sidi Aïch aux Olympiens d’El Kseur, a tourné à l’avantage ’ Soummam des visiteurs dans une rencontre qui s’est jouée au stade de l’Amitié de Sidi Aïch. un des deux derbies de la wilaya de Béjaïa, qui a opposé les Diables rouges du

Ainsi, après avoir réussi à remporter une victoire précieuse en déplacement lors de la précédente journée face aux maillotins de la JS M ’Chedallah, les Sidi-Aïchois se devaient de confirmer devant la lanterne rouge qui n’avait rien d’un foudre de guerre, mais qui a réussi à repartir avec un succès dans les bagages et par la même occasion quitter cette dernière place qui le guette depuis un certain moment déjà. Les camarades de Lounis Yanis ont su comment repartir de Sidi Aïch avec les trois points qui leur permettent ainsi de respirer et pourquoi pas espérer sauver leur peau du purgatoire, cela même si la suite ne sera pas facile pour eux, surtout lorsque l’on sait que six équipes retrouveront le championnat Honneur de leurs wilayas respectives. Les El-Kseurois doivent donc redoubler d’efforts afin de quitter définitivement cette zone de relégable. Là, il faut dire que ce club ne mérite pas un tel sort, lui qui a souvent joué les premiers rôles lors des dernières années avant de sombrer cette saison et où le club n’a quitté que rarement la dernière place. R. M.

Le fait marquant de cette 22e journée qui s’est jouée vendredi dernier est le réveil des é quipes du bas du tableau, qui semblent ne pas vouloir courber l’échine.

E

n effet, commençons par la lanterne rouge, l’OS El Kseur, qui est allé damer le pion au Soummam Sport de Sidi Aïch sur un score étriqué certes, mais qui permet aux Olympiens de respirer un peu et surtout de quitter cette dernière place et la laisser aux maillotins de la JS M ’Chedallah qui ont essuyé leur énième défaite de la saison, mais cela n’est pas encore suffisant pour les El Kseurois, qui doivent redoubler d’efforts afin d’éviter le purgatoire. L’ORB Akbou, qui occupe la 13e place avec 20 points, a réussi à contraindre le voisin de la JSA au partage des points sur un score nul est vierge. Un bon résultat certes, surtout qu’il est acquis devant le leader actuel, mais qui n’est pas suffisant puisque les Olympiens, et à la faveur de la victoire de l’ASC El Hachimia (14e avec 19 points avant cette journée) sur la JS Azzazga, gagnent ainsi une place et les Olympiens en perdent une. L’OC Azzazga, une autre équipe du bas du tableau, a réussi à se défaire du dauphin du groupe, la Jeunesse Sportive de Tichy en l’occurrence, et gagne lui aussi une place, alors que les littoraux de Tichy ont donné l’occasion au chef de file actuel de creuser l’écart à six points. Ceci pour le bas ; les autres équipes du haut du tableau, l’ES Azzefoun (3e) et la JS Ighil Ouazzoug (4e) ont connu des fortunes diverses, puisque l’ES Azzefoun a été tenu en échec à Draâ El

Mizan par l’ESDEM (0-0), alors que la JSIO a réussi à se défaire de la JSM ’C sur le score de 3 buts à 2. Ce qu’il y a lieu de noter, c’est que cette journée a été maigre en réalisations, puisque seuls 14 buts ont été inscrits, contrairement à la précédente journée où les attaquants ont inscrit 19 buts au total. R. M R SULTATS COMPLETS : CRB Kherrata 0 - MC Bouira 0 ES Draâ El Mizan 0 - ES Azzefoun 0 JS Akbou 0 - ORB Akbou 0 OC Azzazga 2 - JS Tichy 0 SS Sidi Aïch 0 - OS EL Kseur 1 JS Ighil Ouazzoug 3 - JS M’Chedallah 2 ASC El Hachimia 2 - JS Azzazga 1 CRB Tizi Ouzou 3 - USM Draâ Ben Khedda 0 CLASSEMENT : POINTS 1- JS Akbou 47 41 2- JS Tichy 37 3- JS Ighil Ouazzoug 4- ES Azzefoun 36(-1 match) 5- JS Azzazga 33 32 6- MC Bouira 31 7- CRB Tizi-Ouzou 8- SS Sidi Aïch 29 9- OC Azzazga 27 25 10- USM Draâ Ben Khedda 25 -ES Drâa El Mizan 12- CRB Kherrata 24 13- ASC El Hachimia 22 21 14- ORB Akbou 15- OS El Kseur 19(-1 match) 16- JS M’Chedallah 18

UN NUL QUI ARRANGE TOUT LE MONDE !

JS AKBOU 0 - ORB AKBOU 0

Le stade Opod d’Akbou était, vendredi dernier, le théâtre d’une rencontre opposant les deux équipes de la coquette ville d’Akbou, la JSA en l’occurrence, et qui n’est autre que le leader actuel, et l’ORBA, une équipe qui combat pour sauver sa peau d’une deuxième descente de ation pour le suite à un palier inférieur. La rencontre s’est voulue une sorte de confirm phase retour, la de début le depuis leader après une bonne série de matches sans défaite journée, et nte précéde la de lors Bouira de biya l’Echâa et surtout le nul ramené de chez par l’ASC points des partage au tse contrain été ont se qui ens Olympi les pour de rachat jours. de e huitaine une cela de a y il El Hachimia lors de la 2 journée qui s’est jouée, chacune atouts, leurs valoir faire pour terrain le sur donc Les deux équipes sont entrées qui se sont ns occasio uses nombre les ser concréti sans mais , manière sa à et côté de son équipes certes, présentées pour les deux équipes. Bref, c’est un nul qui arrange les deux engrangé, point ce avec et , derniers ces puisque ens, mais beaucoup plus les Olympi où la lutte sera s journée nes prochai des lors mieux t attendan en peu un respirer peuvent occupe la 8e acharnée entre pas moins de neuf équipes, à commencer par l’équipe qui lanterne rouge, place, le Soummam Sport de Sidi Aïch qui compte 29 points, jusqu’à la points précieux deux la JSM ’C qui en compte 18. Cela dit, le leader lui aussi a perdu vpoursui premier du sépare le qui l’écart ge qui lui auraient permis de creuser davanta M. R. ence. l’occurr en ant immédiat, la JST

USMDBK

BOUZID ATIK : «ON DOIT SE RACHETER FACE À M’CHEDELLAH»

Un commentaire sur ce revers concédé vendredi dernier au stade Oukil Ramdane face au NRBTO... C’était un match difficile pour les deux équipes, notre team n’a pas su comment gérer la partie ; on a commis beaucoup d’erreurs, notamment en défense. Je crois que notre adversaire était mieux préparé que nous ; donc, c’est la seule raison qui explique que l’on se soit inclinés par ce score de 3 buts à 0.

Mais la pâte existe, et sur le plan du jeu, vous n’avez rien à envier au RBTO, Ighil Ouezzoug et autres ? Certes, l’USMDBK renferme de bonnes individualités et nous formons un groupe soudé, avec trois compartiments complémentaires, mais cela reste insuffisant. Le joueur doit être motivé de plus en plus pour qu’il se transcende à chacune des sorties de son club. On a fait de notre mieux, en défendant crânement les chances de

notre club, mais en vain. De toutes les façons, on est satisfaits du rendement général du groupe et notre parcours plaide pour nous.

Il vous reste neuf matches à disputer, estimez-vous que l’USMDBK est capable de jouer les premiers rôles ? C’est vrai que le champion de cette division n’est pas encore connu, on est classés au milieu du tableau et on est appelés à travailler d’arrache-pied pour prétendre à une place honorable, et nous sommes déterminés à fournir plus d’efforts en cette fin de saison pour réaliser notre objectif. Certes, cela va être difficile, car plusieurs formations vont se donner à fond pour atteindre ce but, mais, de notre côté, on est déterminés à arracher la meilleure place au classement général. Comment voyez-vous la suite du championnat ?

Ça sera certes difficile, on doit continuer à travailler d’arrache-pied pour atteindre notre objectif cette saison qui est celui de l’accession. L’avenir se présente sous de bons auspices, et je suis sûr et certain que la suite du championnat sera bien meilleure. On fera tout pour réaliser de très belles performances et on finira par être récompensés par une place honorable en Régionale II en fin de saison (rires) ; c’est une promesse, et on la tiendra.

Vous allez en découdre avec la JS M’Chedallah pour le compte de la 23e journée du championnat de Régionale 2 groupe A, comment se présente pour vous cette rencontre ? On se prépare en conséquence et je pense que le groupe et déterminé à aborder cette sixième rencontre de la phase retour dans de bonnes conditions et avec tous nos atouts. Le match contre la JS M’Chedellah sera très difficile, car au aura en face une

équipe qui reste sur de bons résultats positifs lors des matches précédents. Les joueurs de la JS M’Chedallah sont au meilleur de leur forme et aborderont la rencontre avec la ferme intention de nous battre. Mais, comme nous sommes déterminés de nous racheter lors de cette empoignade, nous les accueillerons au stade de Kaci Ali avec comme objectif : empocher les trois points de la victoire.

Pour vos supporters, qu’est-ce que vous leur dites ? Je sais, nos fans ont été quelque peu déçus par les résultats négatifs, mais on fera de notre mieux pour leur rendre le sourire. Le club a besoin de leur aide, surtout dans des moments difficiles, et nous, les joueurs, nous cravacherons durement pour atteindre notre objectif, à savoir un titre en championnat et la coupe pour les satisfaire. Entretien réalisé par Aberkane Saïd


Championnat d’Afrique d’haltérophili ec(Cade ts):

Les jeunes Algériens pour une participation honorable

Huit haltérophiles algériens seront présents dès aujourd’hui et ce, jusqu’au jeudi prochain au Caire pour participer au championnat d'Afrique cadets avec la participation de 15 pays. Il s’agit de l'Algérie, Tunisie, Maroc, Libye, Ile Maurice, Les Seychelles, Madagascar, Cameroun, Kenya, Nigeria, Ghana, Afrique du Sud, Ouganda, Malawi et Egypte.

L

e coach national de cette catégorie Abdelmounaim Yahiaoui compte donc bien sur ses poulains pour honorer leur participation et pourquoi pas se qualifier aux jeux Olympiques de la jeunesse prévus à Singapour à la fin de cette année. Les quatre haltérophiles algériens sont Seriak Nafaa, Seriak Badreddine, Belounas Mohamed et Belhout

Natation:

19

Maracana N° 1067 — Dimanche 21 Mars 2010

OMNISPORTS

Béchar :

Adel qui seront présents dans les catégories de poids: 50 kg, 56 kg et 62 kg. Quant aux deux autres, Ferdjallah Hocine et Manai Lazhar dans les catégories 69 kg et 77 kg, ils concouront demain alors que les deux derniers, entreront en lice mardi prochain, il s’agit de Khalfallah Abdelbaset et Bidani Walid dans les catégories 85 kg et 94 kg. Les Algériens visent donc l’une des quatres premières places pour participer aux jeux Olympiques de la jeunesse. D’autre part, cette compétition continentale permettra au staff technique algérien d'évaluer le niveau et la condition physique des athlètes appelés à préparer les prochaines échéances sportives, notamment le Championnat arabe (toutes catégories), en décembre prochain. Enfin, il est utile de savoir que la direction technique de la Fédération algérienne de la discipline procède à la préparation des athlètes au championnat du monde (seniors) prévu à Antalya, Turquie (décembre) et au Championnat d'Afrique seniors individuels et par équipes (dames et hommes) et au Championnat arabe (toutes catégories) en décembre également. Saïd Ben

stages de Coup d'envoi du festival préparation national sporti f du Sud à pour les Taghit Le coup d'envoi du festiv rtif du Sud a été donné sam sélections Taghit (Béchar) par les resalponatnsaionbleals spo edi à du secteur de la jeunesse (DJS) et ceux de la daïra. et du sport Plu s de 24 0 jeu nes athlètes garçons et fill nationales représentant différentes es wilayas du pays, prennent La Fédération algérienne de par

national qui s'inscrit dan t à ce rendez-vous s le cadre de la promotio natation (FAN) organise des n du sport de proximité, a indiqué le responsable des activités sportives de stages de préparation au la DJS , organisatrice de ce festival, Amari No ureddine. Plusieurs com profit des différentes sélecpétitions sportives sont prévues au programme de cet tions nationales durant la ball et ski sur sable, en plu te manifestation, dont le volley-ball, foots d'une course à travers période des vacances scola ville de Taghit ainsi qu'un cross aux alentours de cette pittoresque locali laires (19-29 mars). té touristique, a précisé le même responsable . Quarante (40) athlètes, dont 15 filles, prendront part au stage de la sélection nationale "A" qui aura lieu au centre de préparation national de Chlef, alors que celui de la sélection nationale "juniors et espoirs", qui se déroulera à la piscine olympique de Tlemcen, verra la participation de 49 nageurs, dont 20 filles. Par ailleurs, une préGlenn Ikonen, un joueur de l'équipe de Suède de curling en fausélection de jeunes, entrant dans teuil roulant, a été contrôlé positif à un produit bêta-bloquant, et le cadre du perfectionnement de suspendu automatiquement pour deux ans en attendant un jeunes talents sportifs, a été proéventuel appel devant le Comité paralympique international, a grammée à la piscine de Bouiraannoncé le quotidien Vancouver Sun. ville. Elle devrait connaître la Ikonen a subi un test antidopage inopiné quelques heures avant le participation de 44 athlètes, dont match remporté par la Suède contre l'Italie 6 à 5 aux jeux 22 filles. Ces stages concernent 24 clubs issus de 9 ligues de Paralympiques de Vancouver, qui a décelé la présence d'un prowilayas. La Ligue d'Alger sera la duit bêta-bloquant interdit, utilisé généralement pour contrôler plus représentée avec 8 clubs, une pression sanguine élevée, a rapporté le Vancouver Sun. suivie d'Oran (6 clubs), Ikonen a dit aux journalistes que ce médicament lui avait été preConstantine et Tlemcen (2 clubs scrit par un médecin en Suède et qu'il ignorait qu'il était interdit. chacune). Les ligues de Jijel, Suspendu pour deux ans, il pourra faire appel, mais en attendant Boumerdes, Tipasa, Naâma et ne pourra participer à la demi-finale contre le Canada, puis à une Relizane seront présentes, quant à éventuelle finale. elles, avec un club chacune.

Curling :

Dopage aux Paralympiques

HANDBALL : 3e journée du championnat national (messieurs) RÉSULTATS :

Play-off: CRB Baraki - AB Barika GS Pétroliers - HBC El-Biar JSE Skikda - O El-Oued MC Saida - CR Bordj Bou Arreridj Classement 1. GS Pétroliers 2. CRBB Arreridj 3. MC Saida -. CRB Baraki 5. JSE Skikda 6. HBC El-Biar -. AB Barika 8. O.El-Oued

20-20 27-23 36-16 29-30 Pts 8 6 5 5 4 1 1 0

Play-Down: TRB Bab El Oued - C C.Laid R.El-Arrouch - JS Kabylie MC Oran - US Biskra CRBEE A.C - GS Boufarik Classement 1. GS Boufarik 2. CRBEE Alger-Centre 3. TRBB BEO 4. C.Chelghoum-Laid 5. R.El-Arrouche 6. MC Oran -. JS Kabylie 8. US Biskra

J 3 3 3 3 3 3 3 3 28-27 33-23 32-28 24-24

Pts 7 6 5 4 3 2 2 1

J 3 3 3 3 3 3 3 3.

BASKETBALL : Résultats partiels des 1/8es de finale de la Coupe O.Batna - AB.Skikda NB Staoueli - JSB M'Sila NA Hussein-Dey - CRB Dar Beida 70-76 CSMBB Ouargla - ASPTT Alger 63-99

80-64 94-62

VOLLEYBALL : Résultats partiels de la Coupe d'Algérie Seniors-Messieurs (1/8es de finale)

O.Médéa - ITR Sétif NRBB Arreridj - WO Rouiba RC M'Sila - Hamra Annaba NA Hussein-Dey - N. Hassi Bounif O.El-Kseur - S.Ain-Abbassa USM Blida - ES Sétif

3-2 3-0 1-3 3-0 3-1 1-3

Seniors-Dames: (1/4 de finale)

444444444444444Ski3333333333333333 MB Bejaia - GS Chlef ASW Bejaia - WA Tlemcen

3-0 3-0

SIMON AMMANN, CHAMPION DU MONDE

Le Suisse Simon Ammann, double champion olympique 2010 et lauréat de la Coupe du monde de saut à skis, a remporté le titre de champion du monde de vol à skis, samedi à Planica (Slovénie), tandis que le Français Emmanuel Chedal s'est classé 14e. Simon Ammann, 28 ans, s'est imposé avec un total de 935,8 points, devant l'Autrichien Gregor Schlierenzauer, tenant du titre (910,3 pts) et le Norvégien Anders Jacobsen (894 pts). Le Suisse de 28 ans a survolé la

concurrence cet hiver pour entrer dans l'histoire de la discipline en devenant le premier à remporter quatre titres olympiques en individuels, avec son doublé à Salt Lake City en 2002, le mois dernier au Canada. Il est également devenu le premier Suisse à remporter la Coupe du monde de saut à skis. Ammann disputait son dernier concours de la saison, puisque, faute de compatriotes évoluant au niveau international, il ne participera pas dimanche au concours par

équipes des Mondiaux de vol à skis. Chedal, seul Français en lice samedi, a totalisé 780,9 points avec notamment un saut à 214 m, à 1,5 m de son record de France établi l'hiver dernier. Le sauteur de Courchevel, qui a réalisé la meilleure saison de sa carrière avec notamment sa 3e place à Lillehammer (Norvège) en Coupe du monde, prend part dimanche à l'épreuve par équipes avec David Lazzaroni, Vincent Descombes Sevoie et

François Braud, spécialiste de combiné nordique. Les Championnats du monde de vol à skis ont lieu tous les deux ans sur l'un des cinq tremplins de plus de 185 m existant dans le monde. Le meilleur saut de la compétition a été réalisé par Ammann avec 236,5 m dans la 4e et dernière manche, à seulement 2,5 m du record du monde détenu depuis 2005 par le Norvégien Bjoern Einar Romoeren.


20

Maracana N° 1067 — Dimanche 21 Mars 2010

Toulalan en prend pour son grade Equipe de France

propos, prévient l'ancien Le grand déballage de Jérémy attaquant bordelais dans Toulalan, vendredi, dans les LIZARAZU L'Equipe de ce samedi. colonnes du Progrès, contre «JE PENSAIS QUE Je n'ai jamais attaqué France 98 ("France 98 TOULALAN ÉTAIT UN l'équipe de France et nous fait ch...") et la ses joueurs. Fédération ("à la GARÇON INTELLIGENT» La seule communication Même son de cloche du côté de Bixente personne que catastrophique et qui Lizarazu, qui s'agace de l'étiquette France 98. j'ai jugée et va là où souffle le « Il faut arrêter de citer France 98 à tort et à critiquée, c'est vent"), n'est pour travers, ça commence à me gonfler, s'emporte le Raymond le moins pas passé Basque. France 98 est une association de football Domenech inaperçu. Des dont la vocation est d'organiser des matches car j'estime répliques caritatifs et parmi ces footballeurs, certains qu'il n'est cinglantes de la travaillent dans les médias. Arrêtons de faire de cette pas l'homme part du milieu de association un lobby pour ceci ou pour cela. Je de la terrain lyonnais, pensais que Toulalan était un garçon intelligent mais situation. pourtant il faut qu'il arrête : France 98 n'a rien à voir avec Ce n'est pas d'ordinaire l'histoire. Si Toulalan a un problème avec un, deux parce qu'on discret, ou trois joueurs de cette époque, il n'a qu'à citer son met en doute auxquelles nom. (..) Mais qu'il nous dise d'abord de qui il Raymond Christophe parle et de quoi il parle. » Et Noël Le Graët, Domenech Dugarry, symbole vice-président de la Fédération, d'enfoncer le qu'on ne croit de la présence des clou dans Le Parisien : « Avant le match pas en l'équipe champions du monde (face à l'Espagne, Ndlr), j'ai salué Jérémy de France et je dans le monde des Toulalan (...) et j'ai trouvé qu'il faisait suis surpris que médias, a répondu sans la gueule. France-Espagne a Toulalan ne fasse détour. «Je ne me sens montré des limites, mais il faut pas la différence.» pas concerné par ses partir à la Coupe du monde avec

Rummenigge va écrire à la Fifa Bayern Munich

BLESSURE MAL SOIGNE DE RIBERY

Le Bayern Munich va faire parvenir une lettre à la Fédération internationale de football pour se plaindre de la gestion de la blessure à la cheville droite de son international français, Franck Ribéry, par l'encadrement de l'équipe de France. «On ne veut pas être confronté dans l'avenir à une situation similaire », a ainsi déclaré Karl-Heinz Rummenigge sur le site du club bavarois. «L'équipe de France nous a rendu un bien mauvais service», a poursuivi le dirigeant alors que Ribéry sera indisponible pour le déplacement sur la pelouse de l'Eintracht Francfort, ce samedi (15h30), en Bundesliga. «On doit pouvoir demander parfois qu'une fédération prenne en considération les intérêts d'un club, ce qui n'a pas été fait dans ce cas-là », a-t-il ajouté selon des propos rapportés par le quotidien Bild. Rummenigge estime en effet que Ribéry n'aurait pas dû participer au match amical France-Espagne (0-2), le 3 mars au Stade de France, car il avait rejoint le rassemblement des Bleus handicapé par sa blessure à la cheville. «Avant ce match, il n'a pas pu s'entraîner ni lundi, ni mardi. Pendant ces deux jours, il a reçu des soins et en plus il a été mal soigné. Et maintenant, c'est nous qui en payons les conséquences», a regretté le président du Bayern.

Ibrahimovic n'aime pas le banc FC Barcelone

Si Zlatan Ibrahimovic, l'attaquant suédois du FC Barcelone, a pris part à 32 matches sur les 39 officiels du club catalan depuis le début de la saison, l'ancien buteur de l'Inter Milan n'a pour le moins pas apprécié qu'Henry prenne sa place en pointe, mercredi, face à Stuttgart (40), en huitièmes de finale retour de Ligue des champions. Suspendu le week-end passé face à Valence (3-0, 26e j.), Ibrahimovic était convaincu d'être titulaire face aux Allemands. Et même si le joueur n'a rien laissé transparaître, son agent, Mino Raiola, s'est montré bien plus loquace. «Il est triste et déçu car il veut tout jouer, surtout les matches importants, a-t-il expliqué au micro de la radio Rac-1. C'est vrai, Zlatan n'est pas au mieux actuellement mais c'est un guerrier. Et quand il joue mal, il donne quand même beaucoup de passes décisives et marque (15 buts au total). Alors que je vois des joueurs marquer beaucoup sans donner un ballon... Il est temps qu'Ibra reçoive plus de passes» Raiola aurait même réclamé des explications à Barcelone.

INTERNATIONALE

Menace de suspension pour Brunei

L

Fifa

e président de la Fédération internationale de football, Joseph Blatter, a menacé la Fédération de Brunei, déjà suspendue depuis septembre 2009, d'exclusion de la Fifa, en raison de la persistance des ingérences gouvernementales sur ses affaires. "La Fédération de football de Brunei n'a pas suivi la feuille de route proposée par la Fifa et la Confédération asiatique", a justifié Sepp Blatter à la presse à l'issue d'une réunion du comité exécutif de la Fifa. Il a expliqué que si les dirigeants de Brunei ne suivaient pas les conditions requises d'ici le 9 ou 10 juin, dates du prochain congrès de la Fifa en Afrique du Sud, "ce sera la deuxième fois que la Fifa devra exclure une Fédération". La Fédération de Brunei a été suspendue par la Fifa en septembre 2009 dans ce qui était une première sanction dans cette affaire. La Fifa reprochait aux autorités du sultanat d'avoir dissout en 2008 la Fédération existante (Bafa) pour la remplacer par une nouvelle instance et avait précisé que la suspension serait levée quand la Bafa aurait été réinstallée dans ses fonctions. Le premier et pour l'heure seul pays à avoir été exclu de la Fifa fut l'Afrique du Sud en 1976, qui vivait sous le régime de l'apartheid.

THIERRY HENRY MANAGER ? Arsenal

Hasard du tirage au sort, Thierry Henry retrouvera, avec Barcelone, Arsenal en quarts de finale de la Ligue des champions le 31 mars prochain à l'Emirates Stadium. Dans L'Equipe, Arsène Wenger a commenté ce retour à la maison pour celui qui a été élu «joueur du siècle» par les supporters des Gunners : «Il a vécu des moments fantastiques à Arsenal et nous lui sommes reconnaissants pour toujours. Mais ce n'est pas le match d'un seul homme. L'important, c'est que tout le monde assiste à un bon match de football et que nous le gagnions ! (Sourire).» Interrogé ensuite sur la possiblité de voir un jour débarquer Henry en tant que manager à Arsenal, Wenger a affirmé que cela était envisageable : «Il en a le potentiel. On verra ce qui se passera dans le futur.»

Elia absent un mois Hambourg SV

Hambourg sera privé pendant quatre semaines de son international néerlandais Eljero Elia qui a subi vendredi une intervention chirurgicale à la cheville gauche. Elia, 23 ans, souffrait de cette cheville depuis novembre et la décision de l'opérer a été prise juste après la qualification d'Hambourg pour les quarts de finale de l'Europa League jeudi contre Anderlecht. Le milieu de terrain offensif a rejoint Hambourg cet été en provenance du FC Twente (1re div. néerlandaise). Il a fait 23 apparitions en 1re division allemande et marqué cinq buts. Hambourg, actuellement 5e du Championnat d'Allemagne, reçoit Schalke 04 (2e) dimanche.

Yepes dans le viseur Milan AC

O YEPES (34 IEVO VÉRONE, MARI CH DU L RA NT CE R TTE SAISON), LE DÉFENSEU 1 BUT EN SERIE A CE ET HS IDITC MA 25 S, AN AC, SELON LE QUOT AUCOUP LE MILAN BE NA T AI ER ER NT SS L'I RE N, TÉ ISO IN E BONNE SA UN D' UR TE AU ! E IP N ET EN L'EQU N ET ANCIEN PARISIE NTIONAL COLOMBIE CO N SO DE E RM TE AU NANTAIS ARRIVERA LA SAISON. TRAT À L'ISSUE DE

Pellegreni espère le soutien du public Real Madrid

Pour la première fois depuis son élimination face à l'Olympique Lyonnais en Ligue des Champions, le Real Madrid va retrouver le stade Santiago-Bernabeu ce week-end à l'occasion de la réception du Sporting Gijon. L'entraîneur des Merengue Manuel Pellegrini souhaite que le public joue parfaitement son rôle de 12e homme. "J'espère que nous serons bien reçus par le Santiago-Bernabeu. Ce qui est fait est fait, le plus important reste le soutien du public", a affirmé le technicien chilien en conférence de presse. Rappelons que le Real occupe toujours la première place de la Liga grâce à une différence de buts supérieure à celle du FC Barcelone.

Juventus - Gourcuff

cie go né in de Bordeaux, Yoann Gourcuff terra de eu mili

le Arrivé en provenance du Milan AC, les terrains e 1 cette saison), pourrait retrouver (23 ans, 24 matchs et 5 buts en Ligu 4-4-2 and allem site le n Selo . e terminée italiens une fois son aventure girondin n. Turi ntus Juve la par l'international français serait courtisé e à formuler entamé les négociations et serait prêt La Vieille Dame aurait d'ores et déjà une offre de 30 millions d'euros. l'entraîneur millions d'euros par an. Par ailleurs, Gourcuff toucherait de son côté 4,2 ent aussi erai ress inté nas ouli gauche Benoît Trém bordelais Laurent Blanc et le latéral fortement la Juve…


Maracana N° 1067 — Dimanche 21 Mars 2010

Nourrissez vos yeux

Malmenés par la lumière, la pollution ou le vieillissement, nos yeux sont mis à rude épreuve. De plus en plus d'études font apparaître l'action protectrice de certains nutriments face à ces agressions. A l'image des cellules du corps, celles des yeux sont entièrement élaborées à partir des nutriments que nous absorbons. Et l'oeil en est particulièrement vorace : antioxydants et lipides insaturés constituent ses mets préférés. S'il en trouve suffisamment dans une nourriture riche en végétaux et en poissons gras, tout va bien. Mais s'il ne puise que des sucres ou des mauvaises graisses dans une alimentation déstructurée, il n'a pas le choix... et doit fabriquer ses cellules avec les nutriments dont il dispose. Rien d'étonnant donc si, à long terme, les cellules rétiniennes font montre de quelques faiblesses. Les recommandations de base sont simples. Remplacez autant que pos-

également la vue. A leur actif : prévention de l'opacification du cristallin et donc de la cataracte, amélioration de l'acuité visuelle diurne et nocturne, ainsi que lutte contre l'oxydation et le dépôt de lipides sur la rétine, symptôme de la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l'âge) ! des baies pour bien voir la nuit Au cours de la Seconde Guerre mondiale, on s'est aperçu que les pilotes amateurs de confiture de myrtilles bénéficiaient d'une meilleure vision nocturne. Les pigments anthocyanes (antioxydants de la famille des flavonoïdes), qui donnent aux baies leur couleur violette, stimuleraient, en effet, la production de rhodopsine : une substance qui permet à la rétine de mieux s'adapter aux variations lumineuses ainsi qu'à l'obscurité. Par ailleurs, les flavonoïdes que contiennent ces baies renforcent la résistance des vaisseaux sanguins. Mieux irrigué, l'oeil est mieux approvisionné en micronutriments essentiels ! CONTRE LA DMLA ET LA CATARACTE Actuellement, l'attention des chercheurs se focalise sur la lutéine et la zéaxanthine. Concentrés au niveau de la macula, l'endroit où la

Les boules aux chocolats

LA sible les PÂTE : sucreries et les denrées raffinéesfarine, par des aliments à index gly500g cémique bas, à l'image des légu250g de margarine ramollie, mineuses (lentilles, pois chiches, 125g de secs...) sucre en poudre tamisé, haricots et des céréales 2complètes. œufs, Et favorisez les sources 50g de cacao, de vitamines A, C et E, antioxy1dantes. paquetDéjà de levure connueschimique, pour leurs antivieillissement au niveau de 1effets pincée de sel. la peau, ces :vitamines Décoration chocolatpréservent à glacer noire et blanche.

PRÉPARATION : rétine reçoit la dose maximale de Travailler la margarine en rayons solaires, ces caroténoïdes pommade avec le sucre et absorbent les radiations lumineuses incorporer un Plus à unl'aliet le bleues, les les plusœufs nocives. cacao. Mélanger le sel mentation apporte la defarine, fortes quande lutéine et de zéaxanthine, ettités la levure et les incorporer à la plus le pigment maculaire gagne en préparation. densité et radiations sont Formée lesmieux des les petites boules et absorbées. en met au four. Glacer les au Des études suggèrent ainsi qu'un chocolat noir et blanc. apport alimentaire de 6 mg de

lutéine par jour préviendrait efficacement les risques de DMLA. Or cette pathologie est la première cause de cécité dans les pays occidentaux. En France, près d'un million de personnes de 65 ans et plus en souffriraient. Réhabilitez donc d'urgence le chou vert et les épinards, les deux meilleures sources de lutéine. Ils en apportent respectivement 22 et 10 mg pour 100 g. Quant à la zéaxanthine, présente dans ces mêmes légumes, son intérêt en termes de vision a été démontré (1). Chez les individus ayant beaucoup de cette caroténoïde dans le plasma, le risque de DMLA diminue de 93 % et celui de cataracte de 47 % par rapport à ceux qui en ont peu ! Toujours dans le cadre de la DMLA, le bêtacarotène joue également un rôle préventif important, en luttant contre l'attaque des radicaux libres au niveau de la rétine. Une étude (2) a même montré qu'une supplémentation en certaines quantités de caroténoïdes sous forme de bêtacarotène, ainsi qu'en vitamines C et E et en zinc, permettrait d'empêcher sa progression chez des patients présentant une forme évoluée de la maladie. « En revanche, méfiez-vous des supplémentations si vous fumez, insiste le Pr Catherine CreuzotGarcher. Chez les fumeurs, le bêtacarotène à haute dose pourrait favoriser le développement de cancers. L'idéal restant d'arrêter la cigarette : le tabac favorise le vieillissement prématuré de la peau comme des yeux, et multiplie le risque de DMLA jusqu'à cinq fois. » LES OMÉGA-3 POUR LA RÉTINE Comme toutes celles du corps, les cellules rétiniennes sont en perpétuel renouvellement. Mais leur particularité est d'être très riches en lipides de type oméga-3, que l'organisme ne sait pas synthétiser. Plus elles en concentrent, plus les images se forment rapidement sur la rétine et meilleure est l'acuité visuelle. Anti-inflammatoires, les oméga-3 luttent aussi contre la sécheresse oculaire. « De plus, les risques de DMLA diminuent significativement lorsque l'alimentation comporte des huiles végétales, des oléagineux et des poissons gras, à raison de plus de deux fois par semaine, souligne notre spécialiste. Mais c'est surtout à l'équilibre entre les acides gras qu'il faut veiller. L'alimentation actuelle comporte trop d'oméga-6 par rapport aux oméga-3. Or, en excès, les oméga-6 ont tendance à avoir des effets délétères et à empêcher l'utilisation optimale des oméga-3 par l'organisme. » sucre et incorporer les œufs un à un et le cacao. Mélanger la farine, le sel et la levure et les incorporer à la préparation. Formée les des petites boules et en mais au four. Glacer les au chocolat noir et blanc.

21

Il a les yeux qui piquent

Démangeaisons, rougeurs : rien de grave a priori. Mais ces petits désagréments nous inquiètent, car ils touchent à la prunelle de ses yeux. C'est quoi au juste ? IL A UNE BOULE ROUGE AU BORD DE LA PAUPIÈRE L'orgelet est dû à l'infection de la racine d'un cil. Douloureux, il dure en général une dizaine de jours et se vide de lui-même. On peut appliquer une pommade antibiotique, ainsi que des compresses chaudes et humides pour le faire « mûrir ». IL A UN GRAIN DE SABLE DANS L'OEIL Les jours de grand vent, il n'est pas rare d'attraper une poussière ou un grain de sable dans l'oeil. Il faut rincer celui-ci avec du sérum physiologique pour tenter de déloger le corps étranger. Mais cela ne suffit pas toujours, notamment lorsque ce dernier est coincé sous la paupière. Consultez très vite un ophtalmo avant que l'oeil ne s'infecte. IL A LA PAUPIÈRE GONFLÉE Le chalazion est provoqué par l'obstruction des petites glandes qui sécrètent la partie huileuse des larmes. Il se manifeste par

un gonflement inflammatoire de la paupière. Rarement douloureux, il dure dix jours en moyenne. Le traitement consiste à laver l'oeil, puis à appliquer des compresses chaudes et une pommade antiseptique. Si cela ne suffit pas, une petite intervention permet de le retirer. IL A L'OEIL QUI PIQUE Si l'oeil son oeil démange et devient rouge, il s'agit sans doute d'une conjonctivite. Elle dure en moyenne une semaine, mais peut parfois traîner des mois. Il faut nettoyer l'oeil avec une compresse imprégnée de sérum physiologique (pas d'eau du robinet), puis mettre un collyre spécifique : antiallergique, antiseptique (si l'origine est virale), parfois antibiotique (si elle est due à une bactérie). Les formes virales sont contagieuses. Il faut donc lui demander d'éviter de se frotter les yeux et de se laver souvent les mains. QUAND FAUT-IL CONSULTER ? Pas facile de distinguer un problème bénin d'une atteinte plus grave. Aussi vaut-il mieux dans tous les cas consulter rapidement un ophtalmologue, surtout si les symptômes sont douloureux et gênent la vision. Puis suivre scrupuleusement sa prescription. Surtout, n'utilisez pas un collyre qui traîne dans votre armoire à pharmacie : il risque d'être contaminé par des germes et il a peu de chances d'être adapté.

Les yeux clairs sont plus fragiles

ux u fa o i Vra

VRAI

Les yeux bleus, gris ou verts souffrent davantage de l'éblouissement et des maladies provoquées par les UV que les yeux foncés car leur rétine présente moins de cellules pigmentées protectrices. Pour les protéger, des lunettes d'indice 2 ou 3 sont donc recommandées. Adoptez aussi une alimentation riche en lutéine (présente dans de nombreux légumes verts) et prenez des compléments nutritionnels solaires.


22

JEUX-DETENTE

Maracana N° 1067 — Dimanche 21 Mars 2010 MOTS FLÉCHÉS N° 397

SOLUTIONS MOTS FLÉCHÉS N°396

LA B LAGUE

Vo us te s a u v ol ant d'u ne v oi tur e e t v o u s r o u l e z ˆ v i t es s e c o n s t a n t e. . A v o tr e d r oi te , l e v i d e . .. A v o tr e g au c h e , u n c am i o n d e p o mp i e r s q ui r o ul e ˆ l a m  m e v i t e s s e e t d a n s la m  m e d i re ct i o n q u e v o u s. D e v an t v ou s , un c o c h o n , q u i e s t p l u s g r o s q u e v o t r e v o i t ur e ! D e r r i  r e v o u s , u n h Ž l i c op t  r e q u i v ou s s u i t , e n r a se - mo t te . L e c o c h o n e t l ' h Ž l i c o p t  r e v o n t ˆ l a m  m e vi t e s s e q ue v o us ? F a c e ˆ t ou s c e s Ž l Ž me n t s , c om m e n t f a i t e s - v o u s p o u r v o u s a r r  t er ? C ' e s t s i m p l e , v o u s d e s ce n d e z d u m a n  g e !

DEVI NETTE

P o u rq u o i m o n li v re d e m a t h Ž m a t i q u e s e st - i l tr i st e? P a r c e q u ' i l a d e s p r o b l  m es . . .

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 396

MOTS CROISÉS N° 397 A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 - 0770 94.97.55 Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Bureau de liaison 79, boulevard Bougara - El-Biar - Alger

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée du marketing Samia Benmaghsoula Rédacteur en chef Mustapha Ouail Chargé de la rédaction Touafek Djamel Rédaction

VERTICALEMENT A - Service de transport B - Assommoirs 1 - Bleu C - Diminuaient les 2 - Subira - Pas trés forces - Star extraterlarge restre 3 - Ralentissements D - Futurs torrents de la circulation Point culminant Chef-lieu savoyard E - Pas trés enthou4 - Capucin siastes - Le meilleur Obligation - Bidasse dans le genre américain F - Clauses restrictives 5 - Occasionnerai G - Fin de verbe Ferraille japonaise Bothriocéphales 6 - Alcool fort - Fin H - Avancera par petits 7 - Assembla bout à bout - Prendre la taille bonds 8 - Patrie des rhétais - I - Mère des Titans - Pif Apprécié s'il est vier- J - Patrie de Guillaume Tell - Cassant - Sigle de ge - Guide de mine société 9 - Eléments d'un ensemble - Diminuez K - Classe - Bonnes périodes pour le plagisla voilure 10 -Cité de Vénétie - te Postures méditatives L - Etoufferez la flamme HORIZONTALEMENT

Aomar Moussi, Ali Oukili Directeur technique Laïd Kalila Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59

Photos : Maracana

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr


Maracana N° 1067 — Dimanche 21 Mars 2010

06:00 EuroNews 06:35 Ludo 08:55 Bunny Tonic 10:50 C'est pas sorcier 11:20 Handisport 11:30 Météo 11:35 La vie d'ici : magazines et documentaires de votre région 13:30 Faits divers, le mag 14:30 Côté maison 14:55 Keno 15:00 En course sur France 3 15:15 D.O.S. : Division des opérations spéciales 17:05 Des chiffres et des lettres, le championnat 17:50 Questions pour un super champion 18:43 Voile 18:45 Météo et locale 19:30 19/20 : Journal national 21:30 Elections régionales 2010 22:30 Elections régionales 23:00 Elections régionales 23:33 La minute épique 23:35 Tout le sport 23:45 Nana

06:00 M6 Music 07:00 M6 boutique 07:30 Absolument stars 09:30 M6 Kid 11:55 Turbo

06:20 Télé-achat 06:40 Télé-achat 08:20 En mode VIP 08:40 Flipper 08:50 Face ou pile ! 09:30 Flipper 10:20 Hannah Montana 10:20 Les sorciers de Waverly 10:45 Hannah Montana Place 11:10 Les sorciers de Waverly 10:45 Les sorciers de Waverly Place Place

13:15 Météo

sorciers de Waverly 11:35 11:10Les Sonny Place 11:35 Sonny

13:20 Maison à vendre

12:25 12:25American AmericanDad Dad! ! 12:50 12:50American AmericanDad Dad! !

14:55 Les documents de l'info

13:15 13:15Stargate StargateSG-1 SG-1 14:05 14:00Stargate StargateSG-1 SG-1

17:25 66 Minutes

S C O RP I ON

C A P R IC O RN

15:35Tellement Tellementvrai vrai 15:45

19:40 Météo

19:00Les Lesdossiers dossiersde de«Vis «Visma 19:00 ma :vie» : la quotidienne vie» la quotidienne

19:45 Le 19.45 20:30 Sport 6

19:35Friends Friends 19:35 20:35 A nous quatre, 20:35 Stargate SG-1 Cardinal

20:40 Zone interdite

! 21:20 Stargate SG-1 22:15Stargate Les quatre Charlots 22:10 SG-1

22:45 Enquête exclusive

mousquetaires 23:00 Stargate SG-1

Un manque de communication pourrait conduire à de sérieuses erreurs. Grâce à votre volonté de rester ouvert et en encourageant les autres à s'exprimer, le pire peut être évité. Gardez confiance en vous, les affaires d'argent pourraient bien vous sourire maintenant.

S A G IT A IR E

T A U RE A U

Vous allez pouvoir vaincre facilement un obstacle imprévu. Surtout qu'on vous aide à surmonter cette difficulté passagère. La vie n'a pas finit de vous sourire, profitez-en. Pensez à mettre de l'ordre dans vos affaires. Une personne proche s'intéressera à vous.

L'énergie sera à son maximum car vous aurez la chance de pouvoir recharger facilement vos batteries. Vous aurez l'occasion de passer un moment agréable en bonne compagnie. Evitez tout conflit éventuel car cela pourrait entamer votre potentiel d'énergie.

Vous allez devoir prendre une difficile décision à la suite d'une avance alléchante qui vous sera faite. Même si cela vous semble apparemment irrésistible, prenez un temps de réflexion suffisant pour vous décider à répondre à ces avances. Le temps fait bien les choses.

Une nouvelle vient de quelqu'un qui pense jouer un rôle important dans votre vie. Comme c'est une nouvelle sans grande importance vous tenez quand même à aller jusqu'au bout. Vous aurez raison de persévérer car vous verrez plus clair dans une affaire difficile.

Vos relations intimes avec les autres vont pouvoir s'améliorer pour vous conduire à une plus grande compréhension. Vous serez plus disponible, plus sensible et votre charme pourra agir à sa guise. Vous en éprouverez une bouffée de joie justifiée.

Vous pensez avoir le pouvoir de transformer les sentiments des autres, en particulier avec vos proches ou avec votre famille. Votre générosité et votre bon cœur vous premettront de rendre les autres plus heureux. Vous en sentirez une prodonde émotion.

Vous chercherez à montrer l'exemple dans une affaire que vous pensez extrêmement rentable. On ne vous suivra pas tout de suite mais votre réussite rapide ouvrira la porte à de nombreuses personnes intéressées par votre projet audacieux.

Profitez que vous aurez le moral pour comparer. Regardez ceux qui ne cessent de faire une montagne de n'importe quoi. Ils passent leur temps à se plaindre de choses qui s'avèrent en fin de compte de peu d'importance. Ne faites surtout pas comme eux.

G E M EA U X

Vous avez besoin d'air pur, il convient de mieux vous aérer. Le grand air aurait un effet bénéfique sur votre moral. Faites une longue promenade en respirant profondément et votre moral retournera au beau fixe.

BƒLIER

VE R SE AU

DIMANCHE

14:55 14:45Stargate StargateSG-1 SG-1 18:45 D&CO

Le doute risque de s'installer entre vous et une personne qui vous est chère. Votre anxiété vous fait perdre patience mais vous aurez la chance d'avoir pour vous la gentillesse de ceux qui vous entourent. Ne vous déchargez pas de votre mauvaise humeur sur les autres.

B A LAN CE

On vous fera une observation très gentille qui vous fera plaisir. Cela permet à vos sentiments d'évoluer favorablement vers une personne dont vous ne soupçonniez pas l'intérêt qu'elle vous porte. Une bonne atmosphère règnera autour de vous.

P OI S S O N

jeune fille, demifinaliste d'une célèbre émission de téléréalité qui donne leur chance à des apprentis chanteurs, a trouvé la mort. Ce décès étant considéré comme suspect, les experts sont chargés des investigations et de la collecte des indices sur la scène de crime. Rapidement, leur enquête entraîne les experts dans un casino de Las Vegas abandonné depuis les années 50. Ils découvrent que la grand-mère de la jeune défunte s'y produisait...

Conflits familiaux, mariages forcés, délinquance supposée : à l'étranger, où s'appliquent d'autres lois, liées à d'autres cultures, ces situations prennent une dimension très particulière, difficile et longue à dénouer. Souvent, la seule solution passe par la diplomatie. Un rôle tenu par les ambassades et des consulats, mais aussi par une cellule basée au Quai d'Orsay et composée de deux magistrats et d'une dizaine de fonctionnaires. Les cas de deux adolescentes françaises, réfugiées à l'ambassade de France à Damas pour échapper à un mariage forcé, celui d'un Français qui tente de récupérer sa fille enlevée par la mère de l'enfant et vivant à Tokyo depuis cinq ans, mais aussi ceux de Maria, Gilles Moreaux ou Serge Atlaoui, emprisonnés à l'étranger et lourdement condamnés, illustrent la thématique.

Horoscope

C AN CE R

Une

06:55 Samantha Oups ! 07:00 Thé ou café 08:05 Rencontres à XV 08:30 Sagesses bouddhistes 08:45 Islam 09:15 A Bible ouverte 09:30 Chrétiens orientaux : foi, espérance et traditions 10:00 Présence protestante 10:30 Le jour du Seigneur 11:00 Messe 11:50 C'est aussi de l'info 12:55 Les héros de la biodiversité 13:20 13h15, le dimanche... 14:10 Vivement dimanche 17:15 Voile 17:30 Stade 2 18:20 Flash info élections régionales 18:24 Point route 18:25 Vivement dimanche prochain 19:29 L'agenda du week-end 19:30 Journal 19:55 E lections régionales 2010 21:30 Je préfère qu'on reste amis... 23:14 Clin d'oeil vacances 23:15 Faites entrer l'accusé

LION

06:15 L'île à Lili 06:30 TFou 10:20 Météo 10:24 Auto Moto 11:00 My Téléfoot 11:05 Téléfoot 12:02 Météo 12:04 Attention à la marche ! 13:00 Journal 13:20 Du côté de chez vous 13:23 Météo 13:25 Walker, Texas Ranger 14:15 Life 15:05 Monk 15:55 Eleventh Hour 17:35 Combien ça coûte ?, l'hebdo 18:15 Tous les marchés du monde 18:20 Sept à huit 19:25 Là où je t'emmènerai 19:30 Spéciale élections régionales 2010 21:55 Les experts 22:45 Les experts 23:40 Courses et paris du jour 23:43 Le village

V I E R GE

07h00 : Journal télévisé (1er (1er édition) édition) 07h15 : Sabahiat (Télématin) 10h00 : Ardhe El-SâadaFarid Moughamarat 10h30 10h30 :: El-Assil El-Assil 11h00 12h00 :: Documentaire Firqat Mozart 12h00 Soual 12h30 :: Alef Ibtikarat 12h30 : Djaichouna 13h00 : Journal télévisé ( édi13h00 Journal télévisé tion du: 13h) (13h30 édition: du 13h) Rebeca 13h30 : Rebeca 15h00 : Long métrage 15h00 : Azizi El-Mouchahid d'animation 16h30 : El-djawal 16h30 : Kaasse el fadaa 17h00 : Aâlem El-hacharat 17h00 : El-Aâlem baina yadak 17h30 : El-Bia Wa El17h30 : El-khal wa raihane Moudjetamaa 18h00 : Journal télévisé ( édi18h00 : Journal télévisé tion Amazigh) ( édition Amazigh) 18h20 :: Aâlem HaoulaSaïrat aâlem 18h30 19h00 : Ikhetar soualek 19h00 : Ikhetar soualek 20h00 :: Journal Journal télévisé télévisé ( édi20h00 du 20h) (tion édition du 20h) 21h00 :: Min Min Waqiouna Waqiouna 21h00 22h00 :: Maouid 1.2.3. viva 22h00 Mâa El-Qadar l'algerie 23h40 : Concert de chant 23h00 : Film algerien bédoui.

23

Nuageux 22°

LE SAVIEZ-VOUS ?

HORAIRES DES PRIÈRES El-Fadjr 05 h 38 El-Dohr 12 h 58 El-Assar 16 h 19 El-Maghreb 18 h 55 El-Icha’a 20 h 13

"Gadget" est un mot d’origine anglaise, vrai ou faux ? Ce mot est d’origine incertaine, mais il vient probablement du français. Il apparaît pour la première fois écrit en 1886, et cette année-là, une entreprise française nommée "Gaget, Gauthier et Cie" eut l’idée de fabriquer des modèles réduits de la statue de la Liberté. L’entreprise, qui effectuait le travail de fonderie pour la construction de la statue de la Liberté, proposa ses miniatures à l’inauguration de la statue en 1886. Les miniatures mentionnaient le nomla société, déformé en anglais en "gadget”


DIVISION 224 Maracana N° 1067 — Dimanche 21 Mars 2010

ASSURER À L’ ALLER

UNION DOUALA (CAMEROUN) - ESS

L’

Entente de Sétif renouera cet après midi au stade de la Réunification de Douala avec la compétition continentale en affrontant l'équipe locale, l'Union de Douala dans le cadre du match aller des 1/16es de finale de la ligue des champions africaine. Les Ententistes, qui se trouvent depuis jeudi matin dans la capitale économique du Cameroun, sont déterminés à enregistrer aujourd'hui un résultat positif qui leur permettra de jouer le match retour sans pression. Les Sétifiens, qui ont effectué trois séances sur le terrain qui abritera la rencontre d'aujourd'hui, ont tous les atouts en mains. Le terrain du stade de la Réunification sur lequel va se dérouler cette rencontre est la même que celle du stade de Sétif, donc pas de problème d’adaptation à la pelouse, l'état psychologique des Camerounais n'est pas au bon fixe, du fait que leur équipe à dégringoler au classement dans le championnat local. Mais si cela peut servir de source de motivation pour les Camerounais qui vont certainement tenter de prouver qu’ils ne sont pas encore morts et de se relancer à nouveau. Les Sétifiens pourraient aussi tirer profit de cette situation eux qui restent sur une belle série de victoires en championnat et en Ligue des champions africaine. Il faut noter par ailleurs que l’Union de Douala en est à son cinquième match sans la moindre victoire avec quatre défaites et un match nul, leur coach a fait un appel pressant aux support-

Laïfaoui incertain

Le défenseur international de l'Entente de Sétif, Abdelkader Laïfaoui, ne s'est pas entraîné lors de la séance d'avanthier. Officiellement, il aurait été ménagé par le coach Zekri après que le joueur eut ressenti une fatigue. Rappelons que Laïfaoui a disputé deux rencontres dans un intervalle de trois jours. L’international sétifien qui est sur la brèche depuis de longs mois maintenant a été mis au repos, on ne sait pas s’il sera aligné aujourd’hui où pas.

«Je me sens toujours fatigué»

«Comme tout le monde le sait, j’ai disputé deux rencontres dans un intervalle de trois jours. C’était deux rencontres très importantes, du reste, face à la Libye et au WAT qui m’ont usé quelque peu. Je vous ne cache pas, j’aimerai bien être présent sur le terrain afin de donner un plus à mon équipe, mais encore faut-il que je puisse donner tout et ne pas priver un coéquipier qui serait en bien meilleure forme physique. Pour le moment, rien n’est encore officiel sur mon incorporation ou non, puisque le dernier mot revient au coach.

Benchadi pour le remplacer

Dans le cas où Laïfaoui serait indisponible, l’entraîneur de l'Entente de Sétif, Noureddine Zekri, pourrait aligner dans l'axe Benchadi à côté de Diss afin de remplacer son coéquipier dans cette empoignade qui les mettra aux prises à l’équipe camerounaise de l'Union de Douala.

Collince Tchouadem : és» ès motiv «On est s tr pour és tiv mo ent im vra

«Nous somme qualification remporter ce match. La jouera ici à pour le prochain tour se s donner le on end Douala et nous ent pour satisfaire s me mê usno de meilleur ants et les ige nos supporters, nos dir s des amoureux tou t son i Camerounais qu du football»

DERNIÈRE SÉANCE HIER À 11H

obable , Diss, Laïfaoui L' é quipe pr Raho, Yakhlef Chaouchi, mbane, emmouchia, A ou Benchadi, L Djedia, Hadj Aïssa , ou Metref, Feham i. an em H

ers leur demandant de venir en masse soutenir leur équipe, preuve qu’elle est en difficultés. Nicolas Tonye a fait rentrer ses joueurs en stage depuis lundi dernier afin de leur permettre de préparer au mieux cette

rencontre. Les Sétifiens, pour leur part, devraient en profiter pour assurer la qualification en terre camerounaise, les conditions s’y prêtent, alors pourquoi pas. Yasser Malki

Les poulains de Zekri ont effectué leur dernière séance d’entraînement hier à 11h, au stade de la Réunification à Douala, au lieu de 15h30. Ce changement dans la programmation est intervenu à la suite de la programmation d’une autre rencontre entrant dans le cadre de la Ligue des champions africaine qui opposera le club camerounais Tiko United et nigérian, Hartland.

ZEKRI : «ON JOUERA L’ATTAQUE À OUTRANCE»

D

ans une conversation téléphonique avec le coach de l'Entente de Sétif, Noureddine Zekri, de son lieu d'hébergement à l'hôtel Wett à Douala, le coach de l'Aigle noir, est revenu en détail sur la rencontre d’aujourd’hui. Il s’est étalé sur différents paramètres, notamment l’aspect physique et technique de ses joueurs. Il a aussi exprimé le vœu de revenir de Douala avec un résultat positif, même si cette tâche s’avère très difficile. Toutefois, Zekri nous a fait savoir qu’il ne compte nullement développer un jeu défensif. Il dira à ce propos : «Nous avons un riche effectif composé de joueurs de qualité. C’est la raison pour laquelle je vais opter pour l’offensive. Nous devons marquer au minimum un but qui nous donnera un avantage en attendant le match retour.»

«Les déplacements sous forme d’escale sont crevants»

En évoquant ce long voyage d’Alger à Douala via Casablanca, Zekri nous dira : «Ces escales fatiguent quelque peu les joueurs. En règle générale, les déplacements sous forme d’escale sont crevants.» Avant d’ajouter : «Je pense que les trois séances d’entraînement que nous avons effectuées ont permis aux joueurs de bien récupérer, eux qui ont besoin d’être dans les meilleures conditions possibles avant le match. Ce qui m’amène à dire que nous sommes dans de bonnes conditions de préparation.»

«Nous défendrons les couleurs de l'Algérie avant ceux de l'Entente»

Pour ce qui est de la rencontre d’aujourd’hui face à l'Union de Douala, Zekri nous confie : «Dans ce genre de rencontres, il faut agir avec prudence. D’autant plus que l’adversaire nous est inconnu. On fera en sorte de bien gérer la première période avant de faire le bilan à la pause.» Et de préciser : «Nous sommes appelés à bien négocier nos rencontres, vu qu’on

représente les couleurs de l’Algérie, en général, et l'Entente, en particulier. Les bonnes prestations réalisées par la sélection algérienne lors de la CAN nous poussent à faire de même face à l'USD. De plus, l'Entente est très connue sur la scène africaine, ce qui signifie que mes joueurs ont une image de marque à préserver.»

«Avoir une équipe expérimentée est une arme à double tranchant»

En parlant de l'expérience acquise par l’effectif de l'Entente dans les différentes compétitions continentales, le coach Zekri Noureddine nous a fait savoir que ce paramètre peut être une arme à double tranchant pour son équipe. Il s’explique : «Il est vrai que la plupart des joueurs, notamment les titulaires, qui ont une grande expérience dans ce genre de compétition. Je dirai que cela peut être un atout mais un inconvénient en même temps. Nous essayerons de leur demander de ne pas sous-estimer leur adversaire en focalisant sur sa situation en championnat du Cameroun, en leur demandant de se concentrer le maximum pour ne pas tomber dans la facilité et éviter les mauvaises surprises.»

«Serrar m’a tout filé sur la Ligue des champions»

Lui qui est sur sa deuxième expérience dans cette compétition, Noureddine Zekri a toutefois eu le privilège d’être bien entouré. Il nous dira en ce sens : «J’ai la chance d’avoir à mes côtés un président qui connaît parfaitement la compétition africaine. De plus, les joueurs sont expérimentés dans ce sens. Maintenant, j’ai ma propre idée sur cette compétition.»

«J’ai basé mon travail sur l’aspect psychologique»

«Dans ce genre de rencontres, le mental est très important. C’est la raison pour laquelle j’ai axé mon travail sur l’aspect psychologique. Je trouve que le message que

j’ai fait passer aux joueurs a été reçu à 100%. Mes hommes sont dans le bain à 24 heures de ce match. Je leur ai fait savoir qu’ils doivent apprendre à mieux organiser le jeu s’ils veulent espérer développer un meilleur football. Je sens qu’ils ont saisi mon message.»

«Le titre, j’en parlerai à notre retour à Sétif»

En reparlant des objectifs de l'Entente cette saison, l’entraîneur de l'ES Sétif n’a pas voulu trop s’étaler sur la question. Il a préféré rester dans le contexte de la Ligue des champions. Il s’est contenté de dire ce qui suit : «Pour l’instant, je pense à ce match de l'US Douala. Pour le reste, je préfère en reparler à Sétif. Dans ma tête, je suis branché sur cette compétition africaine. Je vise à passer ce tour avec brio et atteindre l’objectif d’accéder aux poules.» Yasser Malki

maracanafoot1067  

maracanafoot1067

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you