Page 1

SAMY

MOSTEFA : «il faut que je goûte à la sélection»

APRÈS LES DERNIERS REBONDISSEMENTS…

VAHID N’A PLUS SA PLACE APRÈS LE MONDIAL

www.maracanafoot.com

LE MOULOUDIA

À UNE VICTOIRE

DU BONHEUR IL PROMET DʼOFFRIR LA 7E COUPE DʼALGÉRIE AUX SUPPORTERS

N° 2312 Lundi 31 mars 2014 — Prix 20 DA

MCA

BOUALI :

«Que la fête soit le 1er mai !» «LES DEUX GALERIES DOIVENT ÊTRE EXEMPLAIRES LORS DE LA FINALE» «UN GRAND MERCI À NOS SUPPORTERS»

JSK

DJEMILI : «J’AI HÂTE DE PRENDRE MA REVANCHE SUR LA JSK» BENLAMRI OUT TROIS SEMAINES

CRB Benchérifa : «On sera plus performants»

BENCHÉRIFA : «Nous récoltons les fruits de notre travail» Rial : «On dédie la qualification à notre merveilleux public» ! STAGE DE PRÉPARATION PROBABLEMENT À BLIDA !JSK-USMH RISQUE DE SE JOUER À HUIS CLOS

USMA

USMH

Charef pressenti au Mouloudia la saison prochaine BOUDEBOUDA : «Pas question de se relâcher»

Champions League

Coton Sport - ESS 0-1

COUPE DE LA CAF

ASEC Mimosas-CSC 6-0

L’Entente aux quarts de finale Le naufrage des Sanafir


02

Equipe nationale

Maracana N°2312— Lundi 31 mars 2014

APRÈS LES DERNIERS REBONDISSEMENTS…

VAHID N’A PLUS SA PLACE APRÈS LE MONDIAL

R

aouraoua est en train de prospecter de son côté, concernant le futur sélectionneur des Verts, et Trapattoni vient de confirmer les intentions de la Fédération. Vahid sait à quoi s’en tenir, et les négociations qui étaient prévues mi-avril avec la Fédération risquent de déboucher sur un statu quo. Avec les déclarations du technicien italien, le voile est levé sur les intentions de la Fédération qui ne compte pas prolonger Vahid après le Mondial. Les relations entre le sélectionneur et la Fédération ne sont pas au beau fixe depuis un bon moment, et cela ne va pas s’arranger avec les démarches de Raouraoua qui avait, au préalable, annoncé des négociations avec Halilhodzic dans les prochaines semaines.

L’enfant de Mekla n’a pas oublié ses origines ni son club formateur. Il avait déjà remporté la Coupe d’Algérie en 2011 avec la L’international JSK. algérien et joueur de Watford (D2 anglaise), Essaïd Belkalem, n’a pas manqué de féliciter son ancien club et ses anciens coéquipiers après avoir arraché une qualification moment, et sa non-conen Coupe d’Algérie. «Et vocation lors du dernier la JSK qui s'est qualifiée match de championnat en finale de la Coupe d’ de son équipe ajoute à sa e Algérie pour la 10 fois de détresse. Belkalem, qui son histoire après un sait bien que le sélectionmatch très très difficile neur ne fera pas de contre une équipe du cadeau aux joueurs qui CRBAF qui n’a pas veulent une place pour le démérité, félicitations à Mondial, est plongé dans tous les fans de la JSK le doute, et avec la conainsi qu’au merveilleux currence de Medjani et public», lit-on sur son Cadamuro, il est appelé à compte facebook. se relancer pour prétendre à une place parmi les SA PARTICIPATION AU seront MONDIAL COMPROMISE 23 joueurs quipour le Le défenseur de Watford sélectionnés en. brésili ial n’est pas au mieux en ce Mond

Message de soutien de Ghoulam à ses ex-coéquipiers stéphanois

SA POLITIQUE DE GESTION DU GROUPE IRRITE RAOURAOUA

Depuis que le sélectionneur national a pris les rênes des Verts, ce n’est pas un long fleuve tranquille pour Vahid et ses responsables de la Fédération. Les cas Boudebouz, Feghouli ou encore Belfodil sont des exemples qui irritent la Fédération et Raouraoua en particulier qui s’est investi intensément pour qualifier les joueurs binationaux dans l’optique de donner une autre envergure à l’EN et permettre au sélectionneur d’avoir plus de choix au niveau effectif pro. L’avenir de Vahid n’est pas en vert post-coupe du monde, et c’est une quasi-certitude pour les observateurs

Belkalem félicite la JSK et son merveilleux public

algériens qui suivent de près l’évolution de l’actualité de l’EN.

LES NÉGOCIATIONS DU 17 AVRIL, UNE SIMPLE FORMALITÉ

Ayant annoncé une rencontre capitale pour l’avenir du sélectionneur Vahid le 17 avril prochain pour négocier une éventuelle prolongation de contrat après le Mondial, Raouraoua semble avoir fait de ce rendez-vous une simple for-

DELHOUM COURONNÉ EN ARABIE SAOUDITE

L’attaquant algérien, Mourad Delhoum, vient de remporter le championnat saoudien avec son club El Nasr. Le joueur algérien n’a joué que deux matchs avec la formation d’El Nasr avant qu’il se blesse durant un match amical face à Nedjrane, qui l’éloigna des terrains pour le reste de la saison. Pour rappel, Delhoum a atterri en Arabie Saoudite durant le mercato passé sous un prêt de six mois par la direction de son ex-club l’Entente de Sétif.

KADIR TITULAIRE ET PASSEUR DÉCISIF FACE À BASTIA

Deux jours après la qualification de son équipe en coupe de France, Kadir a été à l’appel face à l’équipe de Bastia où évolue ses compatriotes Boudebouz et Harek. Pour l’occasion, l’international algérien a été titulaire et a délivré une passe décisive. Un retour en compétition prometteur pour Kadir qui espére avoir une place parmi les 23 joueurs sélectionnés en prévision du Mondial au Brésil.

DERBY DU RHÔNE OL VS ASSE : 3 ALGÉRIENS CONVOQUÉS

C’est un groupe sans surprise qu’a retenu Rémi Garde en vue du derby hier dimanche à Gerland contre l’ASSE. Trois Algériens Zeffane, Bahlouli et Ghezzal sont convoqués tandis que Benzia lui est suspendu (carton rouge reçu en CFA). Trois joueurs d’avenir et qui sont sur le calepin de la Fédération en prévision de l’après-Mondial et plus si affinités.

malité. En effet, si le président de la fédération est certain de ne pas renouveler le contrat de Vahid, ce dernier ne serait pas non plus enclin à poursuivre l’aventure avec les Verts avec qui il a connu des hauts et des bas, et les conflits internes auront eu raison de sa volonté. Les négociations du 17 avril sont ainsi une simple formalité pour les deux concernés, et l’avenir de Vahid, qui reçoit de nombreuses offres de clubs, serait déjà scellé. M. M.

Mises à part quelques banderoles plutôt offensives, le derby entre l’OL et l’ASSE part doucement hors du terrain avant le choc programmé entre les deux équipes hier soir à Gerland. Faouzi Ghoulam, loin de l’agitation rhodanienne, a donc pris le soin et le temps de lancer la rencontre à sa manière. Sur son compte Twitter, l’ancien latéral gauche de l’AS Saint-Etienne, véritable enfant des Verts transféré cet hiver au Napoli, a, en effet, envoyé un petit message de soutien à ses excoéquipiers et amis en n’oubliant pas de chambrer les Gones. «Grosse pen-

sée à mes potes, rameneznous une belle victoire de la banlieue stéphanoise». Par ailleurs, et comme il l’avait déjà fait la semaine dernière, le latéral gauche de Naples a envoyé tout son soutien à Gaël Perdriau avant le deuxième tour des élections municipales dont les résultats seront connus ce dimanche soir.

Samy Mostefa : «Il faut que je goûte à la sélection»

Dans un entretien accordé à 123algeriasport, Samy Mostefa, qui est né le 3/11/1992 au Mans en France, et a fait toutes mes classes en France avant de partir à l’étranger à 18 ans en Suisse au Lausanne Sport, qui évolue en super League (D1) avant un prêt en division 2 au FC Bienne.

A

ctuellement, le Francoalgérien évolue toujours en D2 suisse au FC Wholen. Cousin de Mehdi Mostefa, il parle sans ambigüité concernant son avenir avec les Verts, et annonce déjà la couleur. «Pour moi, c’est plus qu’un objectif, il faut que je goûte à la sélection. J’y étais tout prêt il y a un an avec les U20 pour la CAN, j’avais reçu une pré-convocation mais je me suis blessé une semaine avant le stage. Donc, maintenant l’objectif pour moi est d’intégrer au plus vite cette sélec-

tion des espoirs et plus inch’Allah», dira ainsi Samy Mostefa, qui espère un jour endosser les couleurs nationales, et son choix est déjà fait.

«J’AI EFFECTUÉ DES ESSAIS AU CRBAF, MAIS C’ÉTAIT IMPOSSIBLE»

Le cousin de Mehdi Mostefa a signifié son envie de jouer en Algérie, et il a même tenté une expérience du côté du club de Ain Fekroun, sans suite néanmoins. «J’avais effectivement visité les installations du club de Ain Fekroun mais ce n’était vraiment pas possible, les conditions d’entraînement étaient impossibles en tout cas pour moi et donc, j’ai décidé de rentrer. D’après ce qu’on m’a dit au mercato hivernal, c’est difficile de faire venir un latéral droit car les clubs n’ont le droit qu’à 3 contrats et ils préfèrent miser sur des joueurs offensifs qui vont faire la dif-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

férence sur un résultat ce qui est compréhensible ». Samy Mostefa est un joueur ambitieux, et a un caractère qui pourrait bien le mener très loin et faire bénéficier l’EN, surtout qu’il ne cache pas suivre l’actualité des V--erts en permanence.


COUPE DE LA CAF 03

Maracana N°2312— Lundi 31 mars 2014 ASEC MIMOSAS-CSC 6-0

Le naufrage des Sanafir

E

n première mi-temps, l’équipe locale jette toute ses forces pour faire douter l’équipe du CSC et tenter de rattraper le but de retard d’entrée. Un rythme infernal est imposé par l’équipe de l’ASEC qui se créera un nombre incalculable d’occasions de scorer, mais la défense constantinoise tient le coup durant le premier quart d’heure. A la 26‘, sur un ballon en profondeur, Ibrahima Fofana se retrouve dans

Fiche technique

Stade : Houphouet Boigny Temps : chaud et humide Arbitres : Sikazwe, BRUNOTEMPO, MOSES MWALE Buts : FOFANA (26ʼ) et (62ʼ), KANGOUTE ( 48ʼ), KOFFI (73ʼ) et (89ʼ), LOUA (90+1ʼ) ASEC Avertissements : CÉDRIC (19ʼ), BOULEMDAIS (35ʼ) CSC

ASEC : SYLVAIN KOMENAN,

MOUSTAPHA SAKANOKO, BANGALY SOUMAHORO, ADAMA KANGOUTE, ASSANE KONE, IBRAHIMA FOFANA, HUGUES EVRARD ZAGBAYOU, MARK SEKYERE, N'DOUGSA MICHEL MVONDO, FOBA STEVENS KOFFI, KOFFI DAVY MAHINDÉ BOUA. ENTR : SIAKA TRAORÉ.

CSC : CEDRIC SI MOHAMED,

SEBBAH MOHAMED ZINE EL ABIDINE, YASSINE BEZZAZ, FOUAD ALLAG, HAMZA BOULEMDAIS, MOHAMED DERRAG, BILEL BEHLOUL, KARIM NAIT YAHIA, ZAHIR ZERDAB, OUSMANE BERTHE, GIL MICHÉE NGOMO. ENTR : BERNARD SIMONDI.

une position idéale à l'intérieur des 6 mètres. Il décoche un tir puissant du pied droit à ras-deterre, sur la droite du gardien Cédric, qui ne fait que constater les dégâts. L’équipe de l’ASEC prend les devants et remonte son retard concédé au match aller. Après cette réalisation, les Sanafir sortent doucement de leur coquille, et le jeu est plus équilibré. Les coéquipiers de Cédric tentent quelques percées en attaque, mais sans pouvoir véritablement inquiéter le gardien Komenan et sa défense. La fin de la première période n’apportera pas de nouveau et l’arbitre siffle la pause avec l’avantage d’un but pour l’ASEC. De retour des vestiaires, l’équipe de l’ASEC double la mise. Adama Kangoute se retrouve à l'intérieur des 6 mètres et ajuste une superbe tête qui trompe Cédric qui était mal positionné, à la 48’. Pour le CS Constantine, la tâche

s'annonce d’ores et déjà compliquée. Alors qu’on s’attendait à une réaction des Constantinois, c’est l’équipe de l’ASEC qui continue de presser et parvient même à aggraver la marque à la 73’. Sur une passe de Foba Stevens, Koffi est à la conclusion d'un beau mouvement collectif et trompe le gardien Cédric. En toute fin de match, alors que son sort est scellé, l’équipe ivoirienne corse l’addition par l’intermédiaire du même Koffi, lorsqu'il reçoit un ballon de Foba Stevens à l'intérieur des 6 mètres. Il envoie une frappe du pointu à ras-de-terre qui ne laisse aucune chance au malheureux Cédric. Deux minutes plus tard, l’équipe de l’ASEC clot son festival offensif avec une dernière réalisation de Loua à la 90’+1, avant que l’arbitre ne siffle la fin du calvaire constantinois, qui sortent de la compétition par la petite porte. M. M.

VA-ET-VIENT INCESSANTS DES AGENTS DE JOUEURS ÔTEL IBIS À LʼH de lʼéquipe algérienne du CS

La présence e par Constantine à Abidjan, accompagné listes, nʼest un nombre important de journa impore nombr Un çue. inaper e pas passé t dʼaller tant dʼagents de joueurs ne cessen nent nos et venir à lʼhôtel Ibis où séjour ser propo leur à pas confrères, et nʼhésitent t placer de jeunes joueurs quʼils veulen que nt sacha n algérie dans le championnat le rôle dʼinces journalistes peuvent jouer seiller termédiaire. Ils vont jusqu'à décon Mimosas de prendre les joueurs de lʼASEC s plus joueur des eux selon sant, en propo chers par doués techniquement et moins rs ces toujou Selon . Mimos aux t rappor sont agents, parmi eux quelques-uns moyen agréés FIFA, le salaire mensuel e se dʼIvoir Côte en 1 dʼun joueur de ligue très largesitue aux environs de 500 euros, nos vent perçoi que ce de us ment en desso s varient joueurs en Algérie dont les salaire e aubain Une euros. 000 15 et 000 entre 5 agents à pour ces jeunes joueurs et leurs les difdans t contra un hera décroc qui du Nord, férents championnats dʼAfrique ir cela leur permettra même de pouvo pour les e Europ en t décrocher un contra oup de ces plus doués dʼentre eux. Beauc îneur et managers ont approchés lʼentra s vers lʼadson adjoint qui les ont orienté club. du ration minist

IL A RETROUVÉ TOUTE SA FORME

Zerdab, la carte gagnante de Simondi

Son passage à vide a pesé lourdement sur le rendement de son équipe qui, à un certain moment de son parcours, semblait avoir perdu ses repères. Il s’agit de Zerdab, un milieu offensif qui a fait montre de grandes qualités techniques. «C’est un véritable meneur de jeu. Toute la stratégie de jeu de son équipe repose sur lui. C’est pour vous dire que c’est un élément important dans l’échiquier de l’entraîneur Simondi», nous a-t-on affirmé avant

d’ajouter : «C’est un milieu offensif digne de ce nom. Avec Zoheir dans un grand jour, c’est le compartiment du milieu qui prend de l’allure.» En effet, depuis que le joueur en question a retrouvé toute sa forme, ce sont les Vert et Noir qui auront, à leur tour, retrouvé leur santé, leur assurance et leur sérénité. Mieux encore, on a l’impression que toutes les balles passent par ce maestro qui, à lui seul, peut faire la différence, soit par une passe décisive, soit en se transformant en buteur.

Maïza : «La fin du championnat sera difficile»

Sa venue au CSC a été d’un grand apport et son expérience a valu, énormément, de satisfactions aux Vert et Noir qui ont réussi à se faire une assise défensive solide. Dans l’entretien qu’il nous a accordé, Adel Maïza a brossé un tableau quant au parcours de son équipe jusqu’à présent et de ses chances en vue d’une éventuelle place sur le podium :

Comment évaluez-vous le parcours de votre équipe jusqu’à présent ? A mon avis, notre parcours en championnat est satisfaisant. Certes, on aurait pu faire mieux mais j’estime que malgré les points perdus à domicile, nous avons effectué un parcours honorable. Le football est ainsi fait, il y a des hauts et des bas et les grandes équipes ne baissent pas les bras et ne se découragent pas. Peut-on dire que vous avez revu votre objectif à

la baisse ? Non, dès le début de la compétition, on a visé une place sur le podium. C'est-à-dire, une des trois premières places.

Et le titre ? On n’a pas focalisé sur le titre. On a enregistré des déconvenues à domicile et on a raté des matches faciles à l’extérieur, ce qui veut dire qu’on a perdu beaucoup de points. Cela ne nous a pas permis de viser la première place. Pourtant, on dit que vous avez une équipe de titre. Un commentaire ? Effectivement, notre effectif est riche, capable de jouer pour le titre. Mais le football n’est pas une science exacte et tout peut arriver. Et pensez-vous atteindre votre objectif d’une place sur le podium ? Il est à notre portée. Nous allons mettre tout en œuvre pour que ce dernier virage du championnat soit en notre faveur, même si cela s’annonce difficile à plus d’un titre. Nous sommes obligés de gérer match

«Je me donne à fond durant les séances d’entraînement et je mouille mon maillot à chaque rencontre. Je suis payé pour cela et j’estime que le CSC mérite une consécration au vu de son histoire et de son merveilleux public», dira, par la suite, Zoheir Zerdab. Ce dernier constitue la carte gagnante de Simondi et l’une des pièces maîtresses de l’équipe lors de ce championnat qui n’a pas dévoilé tous ses secrets. Abdelkader Z.

Justement, comment voyez-vous cette suite du championnat ? Elle sera difficile, serrée et disputée. L’erreur est interdite et chaque point vaut son pesant d’or. Il faut être prudents et vigilants.

Un dernier mot en guise de conclusion ? Nous continuerons à travailler d’arrache-pied pour pouvoir atteindre notre objectif, à savoir terminer cet exercice sur le podium. Nous avons des arguments à faire valoir et nous possédons un groupe qui peut rivaliser avec n’importe quelle équipe. Nous n’allons pas décevoir nos supporters qui méritent tout le bien. Entretien réalisé par Abdelkader Z.

Coton Sport - ESS 0-1

L’Entente aux quarts de finale

Les locaux entament la rencontre en trombe et pressent très haut d’entrée de jeu. La première occasion du match sera logiquement en faveur de l’équipe de Coton Sport, qui par l’intermédiaire de Kakou, a failli ouvrir le score, n’était l’intervention de Khedairia, qui a bien anticipé. La réaction des coéquipiers de Khedairia interviendra à la 12’, et Belamri d’un tir dans la surface, surprend le gardien Fojo qui s’incline malgré le bon retour du défenseur Cédric. La réaction qui était prévisible du côté de Coton Sport ne sera pas efficace, et l’équipe sétifienne gère judicieusement son avantage. Le jeu est équilibré des deux côtés, et se concentre essentiellement au milieu de terrain. Durant le dernier quart d’heure, l’équipe camerounaise tente d’accentuer la pression sur la défense de l’ESS, mais sans pouvoir concrétiser sa domination, face à une équipe volontaire et bien déterminée à arracher la qualification. Face à la difficulté de percer la défense bien organisée de l’ESS, l’équipe camerounaise est contrainte de recourir aux exploits individuels, mais sans pour autant revenir à la marque, et l’arbitre siffle la pause avec l’avantage d’un but en faveur des Sétifiens. De retour des vestiaires, l’équipe de Coton Sport va accentuer la pression sur l’équipe de Sétif, qui va se replier pour gérer son avantage. A la 50’, Ortega tente sa chance d’un tir des 30 mètres, qui met en difficulté Khedairia, qui a dû s’y prendre à deux fois pour sauver son équipe. La domination sera totale de la part des Camerounais, qui confondent vitesse et précipitation, ce qui profitera aux poulains de Madoui, qui gèrent le match jusqu’au coup de sifflet de l’arbitre, arrachant ainsi la qualification pour le prochain tour. M. M.

MÉCHOUI À L’AMBASSADE D’ALGÉRIE POUR TOUTE LA DÉLÉGATION CONSTANTINOISE

par match afin de ne pas connaître de mésaventures.

Un message aux supporters ? Ils ont rempli leur mission comme il se doit et comme à leur habitude. Nous ferons de notre mieux pour que leur sacrifice ne soit pas inutile et vain.

Champions League

LE COACH RETROUVE BANGOURA

A la surprise générale lors de la réunion technique, le technicien français, Bernard Simondi, coach du CSC, avait reconnu le commissaire du match, le Guinéen Bangoura et se sont mis à discuter longuement. Pour rappel, lorsque Bernard Simondi était à la tête de lʼéquipe nationale de Guinée, M. Bangoura occupait le poste de secrétaire général de la Fédération de son pays. Les deux hommes étaient très proches et ils étaient contents de se revoir. Cela rassure quelque peu le coach des Sanafir qui avait quelques inquiétudes quand à lʼattitude que prendra le referee Zambien Sikazwe, arbitre de la rencontre ASEC-CSC.

L. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Son Excellence lʼAmbassadeur dʼAlgérie en Côte dʼIvoire avait convié la veille de la rencontre contre lʼASEC, toute la délégation algérienne à un méchoui au sein de lʼambassade. Lʼambiance était au top et cʼétait le but recherché par lʼambassadeur, rassembler tous les joueurs, staff et accompagnateurs afin de leur remonter le moral avant la rencontre difficile qui les attendra. Par la même occasion, une surprise attendait Billel Behloul qui sʼest vu offrir un tableau et un grand gâteau pour son anniversaire par lʼambassade. Belhloul semblait très ému et content par la surprise quʼil a partagée avec ses coéquipiers. Un fanion aux couleurs du CSC et un maillot floqué au nom de Boulemdaïs ont été offerts à Son Excellence lʼAmbassadeur. Après la soirée, une photo souvenir de lʼ ensemble a été prise.


MCA

04

MOBILIS LIGUE UNE

Maracana N°2312— Lundi 31 mars 2014

BOUALI TEMPÈRE LES ARDEURS À UN MOIS DE LA FINALE :

«Que la fête soit le 1 mai !» er

contre aura droit à du beau football», indiquera l’enfant de Tlemcen.

«TOUT FAIRE POUR OFFRIR UNE 7E COUPE D’ALGÉRIE AU MOULOUDIA»

«Le Mouloudia dispose des moyens lui permettant de gagner des titres et on espère que ça sera le cas cette saison. Mais je tiens à rappeler que cette équipe avait frôlé la catastrophe après ce qui s’était passé la saison écoulée, mais heureusement que ça n’a pas été le cas, après que les responsables du club ont sauvé la mise au bon moment. Maintenant la donne a changé, et la balle est dans notre camp pour qu’on mène le Mouloudia vers une consécration en Coupe d’Algérie, sans pour autant lâcher le podium qui n’est pas encore perdu. Or, on se doit de mettre les bouchées doubles pour récupérer la troisième place perdue». C’est par ces propos que l’entraineur des Gherbi et consorts a mis en valeur les efforts consentis par la direction du club, sous l’égide de la Sonatrach.

«UN GRAND MERCI À NOS SUPPORTERS»

Très ému de qualifier le doyen des clubs algériens pour sa huitième finale de la Coupe d’Algérie. Elle sera sa première en tant qu’entraineur.

F

ouad Bouali était l’invité d’une émission sportive diffusée samedi soir, où il est revenu sur la qualification de son équipe pour la finale de Dame coupe qui demeure désormais le principal objectif du Mouloudia d’Alger, après qu’il a minimisé ses chances de terminer sur le podium, bien que rien ne soit encore joué. Le premier responsable de la barre technique mouloudéenne entamera son intervention en rendant un hommage au Petit poucet de la Coupe d’Algérie, la JSM Cheraga, qui a tenu tête au Doyen et quitté la plus prestigieuse compétition du pays par la grande porte. «Je tiens à rendre un vibrant hommage à cette jeune équipe de la JSM Cheraga, qui a du talent, et qui a prouvé que

son niveau n’est pas inférieur à celui de la Ligue 1. On a pu le confirmer lors de cette demi-finale, après l’avoir fait face au CS Constantine, en le faisant sortir de Dame coupe. Et personnellement, j’ai été séduit par la prestation de cette jeune équipe de la JSMC qui a prouvé qu’elle a de la valeur. Pour revenir à notre parcours en Coupe d’Algérie, à l’issue de notre qualification aux dépens de l’US Chaouia, on s’était dit que c’était les prémices d’un long parcours dans cette prestigieuse compétition. Cependant, cette dernière ne peut être fixée comme objectif à concrétiser, mais on s’était entendus entre staff technique et joueurs à aller le plus loin possible. Maintenant que nous sommes en finale, c’est à nous de faire le nécessaire pour remporter ce trophée, perdu l’année passée», a espéré Bouali, qui tient à remporter son premier titre en tant que technicien à la tête du doyen des clubs algériens.

Dans l’optique d’apaiser la tension qui vient de faire surface antre les deux prochains

REPOS DE 3 JOURS

Vu que le championnat est à de l’arrêt pour une vingtaine e jours, et que la 25 journée se jouera le 19 avril prochain, le staff technique mouloudéen a accordé trois jours de repos à ses joueurs, avant qu’ils ne reprennent du service mercredi prochain, lors du stage de préparation qui s’effectuera à Tlemcen, pendant une semaine.

REPRISE MERCREDI

«LES DEUX GALERIES DOIVENT ÊTRE EXEMPLAIRES LORS DE LA FINALE»

Quant à la reprise des entrainements, elle a été fixée pour ce mercredi, mais à Tlemcen et non pas à Alger, puisque le Mouloudia sera en stage de préparation à l’extrême ouest du pays, durant une semaine, comme l’a programmé le staff technique sous la houlette de l’entraineur Fouad Bouali.

finalistes de la Coupe d’Algérie, Fouad Bouali n’a pas omis de lancer un appel aux galeries des deux équipes en prévision de la finale, pour donner l’exemple et ne pas tomber dans le piège de la provocation. «On espère qu’on aura droit à une belle finale, entre deux grandes équipes du championnat national, mais ce qui est certain, c’est que ça sera la consécration d’une compétence locale, soit un entraineur algérien. Bien qu’il est encore tôt pour en parler, mais on espère que ça sera une grande fête du football algérien, et que les deux galeries assureront le spectacle. Et là je tiens à souligner le fait que les supporters des deux clubs furent plus qu’exemplaires à l’issue du Clasico disputé récemment, puisqu’il n’y a eu aucun problème et ils ont même quitté le stade ensemble. Donc, que la fête soit lors de cette finale pour donner une belle image de notre football. Nous concernant, nous allons tout faire pour gagner, mais dans le cas où l’on perdrait cette finale, on se devra d’accepter la défaite, mais le plus important c’est de fournir une belle prestation pour que le public qui suivra cette ren-

Déterminé, à l’instar de toute son équipe, à aller jusqu’au bout, et d’offrir un septième trophée au Mouloudia et ses supporters, le premier responsable de la barre technique du vieux club algérois tient à concrétiser cet objectif tant espéré par le public mouloudéen, qui n’a pas encore digéré la perte de ce trophée le 1er mai dernier. «Je tiens à rendre un vibrant hommage à nos supporters qui nous ont surpris par leur forte présence lors de cette demi-finale, et ils ont d’ailleurs confirmé leur fidélité à leur club. Car ce n’est pas du tout évident de venir en masse, une semaine après que votre équipe a perdu lourdement face à la JSK, mais on a eu droit à une présence massive des fans, qui ont confirmé pour la énième fois, leur fidélité à leur club. Et j’avoue qu’en arrivant au stade, on ne s’attendait pas à le trouver plein à craquer, et cela honore les supporters du Mouloudia qui ont prouvé qu’ils sont fidèles à leur club du cœur». En somme, le coach des Vert et Rouge, qui vient d’atteindre le principal objectif pour lequel il a été engagé, aura accompli la moitié de sa mission, qui se résume en une présence en finale de Coupe d’Algérie. Propos recueillis par Youcef R.

LA TRÊVE FAIT LES AFFAIRES DES VERT ET ROUGE

Le Mouloudia en stage à Tlemcen à partir de ce mercredi

Afin de bien meubler la trêve qu’observera le championnat, le staff technique du Mouloudia, après concertation avec sa direction, a décidé de programmer un stage d’une durée d’une semaine pour que l’équipe puisse se ressourcer pour la dernière partie du championnat qui sera ponctuée par la finale de la Coupe d’Algérie.

P

our que le groupe retrouve sa forme en prévision des sept rencontres qui lui restent à jouer, six en championnat et une de coupe d’Algérie, l’entraineur Fouad Bouali a déjà tout préparé en coordination avec son staff technique, tout en programmant une joute amicale face au Widad de Tlemcen, qui se déroulera la semaine prochaine.

UNE AUBAINE POUR CEUX QUI REVIENNENT DE BLESSURE

Il semble que la programmation de ce petit stage a pris en considération le

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

retour à la compétition de Hocine Metref et de Redouane Bachiri qui est sur le point de boucler sa phase de rééducation. Comme ce stage intervient au moment opportun pour les deux concernés qui tiennent à prendre part au reste des matchs de championnat, et aussi et surtout à la finale de la Coupe d’Algérie. Bachiri et Metref ambitionnent de tirer profit de ce stage de Tlemcen pour renouer avec les sensations de la compétition officielle, probablement dès le prochain match que jouera le Mouloudia face au CABBA. Y. R.


Maracana N°2312— Lundi 31 mars 2014

MOBILIS LIGUE UNE 05

LE MOULOUDIA à une victoire du bonheur

MCA

IL AFFRONTERA LA JSK POUR LA PREMIÈRE FOIS EN FINALE

Chose promise chose due, les coéquipiers d’Abderrahmane Hachoud sont bel et bien en finale de la Coupe d’Algérie, pour la seconde fois de suite.

C

es derniers, qui ne cessaient de promettre à leurs fans de se racheter de leur débâcle de Tizi Ouzou, ont tenu leur promesse en disposant de la JSM Cheraga sur deux réalisations signées Bouguèche et Gherbi. Certes, la manière n’était pas au rendez-vous, comme c’est le cas depuis un bon nombre de rencontres jouées par les protégés de l’entraîneur Fouad Bouali. Mais comme l’enjeu de la rencontre nécessitait une victoire pour permettre au Mouloudia de jouer sa huitième finale de Dame Coupe, les Djemili et consorts ont fait ce qu’il fallait faire, malgré les quelques difficultés éprouvées face au petit poucet de la compétition préférée des supporters du vieux club algérois.

L’OCCASION IDÉALE POUR SE RACHETER DU SCANDALE DES MÉDAILLES

En dépit du fait que les Mouloudéens veulent à tout prix boucler cette saison par une consécration, tout le monde au Mouloudia n’a pas encore oublié ce qui s’était passé lors de la dernière finale animée par le doyen des clubs algériens, qui s’était fait battre par son frère ennemi, l’USM Alger, mais la fin fut décevante, puisque les coéquipiers de Karim Ghazi avaient refusé de monter à la tribune offi-

cielle pour récupérer les médailles. Et tout le monde connait la suite, puisque le Mouloudia avait fait l’actualité pendant des mois, sans parler des sanctions dont avaient fait l’objet Djamel Menad, Faouzi Chaouchi ainsi que le capitaine Reda Babouche et Omar Ghrib. Donc, en animant une seconde finale d’affilée, Aksas, Kacem, Djallit et Yachir, pour ne citer que ceux-là, auront l’occasion pour faire oublier ce fameux scandale des médailles, et rien de meilleur pour le faire que d’offrir au Mouloudia sa septième Coupe d’Algérie de son histoire.

PRENDRE UNE REVANCHE SUR LA JSK, L’AUTRE OBJECTIF DES VERT ET ROUGE 

Bien qu’il reste un mois avant le déroulement de la finale de Dame Coupe, mais la détermination est de mise chez les Vert et Rouge. Et pour cause, il sera question d’un double enjeu pour le Mouloudia d’Alger, puisque il doit renouer avec les consécrations qui sont aux abonnés absents depuis la saison 2009/2010. Les Mouloudéns ne jurent que par une revanche sur la JS Kabylie qui les a bat-

tus récemment sur le score sans appel de 3 buts à 0, mais aussi et surtout pour faire taire son président, Moh Cherif Hannachi, qui s’était permis de s’attaquer au doyen des clubs algériens et à la société qui l’a prise sous son égide en décembre 2012. En tout cas, toute la famille mouloudéenne, notamment les joueurs, n’attendent que ce fameux jeudi 1er mai 2014 pour faire taire leurs détracteurs, en particulier Moh Cherif Hannachi, donc, rendez-vous est, d’ores et déjà, pris. Youcef R.

IL PROMET D’OFFRIR LA 7E COUPE D’ALGÉRIE AUX SUPPORTERS

DJEMILI : «J’AI HÂTE DE PRENDRE MA REVANCHE SUR LA JSK» Houari Djemili, le gardien du Mouloudia d’Alger, était aux anges après que son équipe eut décroché son billet qualificatif pour la finale de la Coupe d’Algérie. La cause est simple, il s’est racheté de fort belle manière en fournissant une belle prestation face à la JSM Chéraga, en s’opposant notamment à deux occasions franches en seconde période. Le portier des Vert et Rouge, pas qui s’est vu dédier le premier but inscrit par son compère Hadj Bouguèche, ne cachera son émotion par rapport à ce geste qui n’a fait que le galvaniser pour contribuer à une consécration mouloudéenne en Coupe d’Algérie. C’est fait, vous êtes en finale de Coupe d’Algérie pour la seconde année consécutive, quelles sont vos impressions!? Cette qualification est tombée au bon moment pour l’équipe, notamment pour moi, car je n’avais pas le moral au top, mais la donne a changé après que nous ayons arraché notre billet qualificatif pour la finale. On s’était bien préparés pour ce rendez-vous, où l’erreur nous était interdite, et dieu merci, on n’a joué le coup à fond, et cru en notre capacité de passer au dernier

tour de cette prestigieuse compétition. Maintenant nous sommes en finale, et c’est à nous d’aller jusqu’au bout et concrétiser cet objectif. Ne pensez-vous pas que l’occasion ratée par la JSMC lors des premières minutes de la rencontre fut le tournant!? C’est vrai que l’occasion ratée par la JSMC fut le tournant de la rencontre, car si! elle était rentrée dedans, le match aura pris une tout autre tournure, mais heureusement que ça n’a pas été le cas, tant mieux pour nous. En contrepartie, nous étions plus efficaces, puisqu’on a pu concrétiser les occasions qui se sont profilées, ce qui nous a permis de faire plier le match en première période. Mais comme en Coupe d’Algérie le plus important c’est la qualification, on s’est contentés de bien gérer notre avance lors de la seconde période, chose que nous avons réussi à faire jusqu’au coup de sifflet final. Vos coéquipiers vous ont dédié le premier but inscrit par Bouguèche, qu’avez-vous à dire sur ce geste!? Je remercie mes coéquipiers et notamment Hadj Bouguèche qui m’a dédié le premier but qu’il a inscrit. J’avoue que ce geste m’a beaucoup touché. Cela vient prouver que le groupe est solidaire, en même temps, mes camarades m’ont soutenu tout au long de la semaine qui avait suivi notre défaite face à la JSK, car j’avais fait l’objet d’une grosse

pression, mais heureusement que j’ai su comment faire face et surtout gérer cette énorme pression. Et cette qualification pour la finale de la Coupe d’Algérie est tombée au bon moment pour moi ainsi que pour l’équipe. Vous allez retrouver la JS Kabylie en finale, il est certain que vous la jouerez sous le signe de la revanche, n’est-ce pas!? Le hasard a voulu que l’on retrouve la JS Kabylie, cette fois-ci, en finale de la Coupe d’Algérie, et on va tout faire pour prendre notre revanche, afin de prouver que notre lourde défaite en championnat n’était qu’un incident de parcours et rien d’autre. Et personnellement, je tiens à me racheter lors de cette finale et contribuer dans la victoire afin d’offrir ce trophée perdu l’année passée à nos supporters. Parlons maintenant du championnat, il vous reste six rencontres à jouer, croyez-vous toujours en la possibilité de finir sur le podium!? Mathématiquement, en championnat rien n’est encore joué, donc, on va jouer le coup à fond et on ne compte pas lâcher prise jusqu’à l’ultime journée du championnat, car nous sommes déterminés à finir la saison actuelle dans la meilleure position possible, et l’idéal serait sur le podium, donc c’est à nous de jouer et de faire le nécessaire pour concrétiser ce second objectif après la

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Coupe d’Algérie. En tout cas, on va tirer profit du prochain stage de préparation qu’on effectuera à Tlemcen pour revenir en force, et boucler la saison par un sans faute, afin de nous racheter et faire plaisir à nos supporters. Entretien réalisé par Youcef Rekhroukh


06

MOBILIS LIGUE UNE

JSK LA TRÊVE PAS SI BÉNÉFIQUE POUR LES CANARIS

La JS Kabylie, qui semble avoir retrouvé la verve qu’elle avait perdue lors des trois précédents exercices, est appelée à gérer une trêve d’une vingtaine de jours peu bénéfique. Les Canaris du Djurdjura, qui ont enchaîné avec une belle qualification à la finale de la Coupe d’Algérie, sont appelés, comme ce fut le cas du rets des clubs de ligue 1, à observer un arrêt d’une vingtaine de jours. Azzedine Aït Djoudi et ses poulains, qui sont sur une belle lancée, ont souhaité continuer la compétition. Cette trêve qu’observera le championnat tombe mal pour cette équipe phare du Djurdjura qui aspire terminer la saison sur une bonne note. Les coéquipiers d’Ali Rial, qui sont sur une courbe ascendante, n’ont d’autre choix que de gérer cette période pour éviter tout relâchement. A six journées seulement de l’épilogue, le club phare de la ville des Genêts tentera de mettre à profit cette trêve pour apporter les réglages qui s’imposent. Cette continuité dans les bons résultats pourrait être déstabilisée par cet arrêt du championnat. Cette équipe de la JS Kabylie qui réalise l’une de ses belles saisons sous la houlette de l’entraîneur Azzedine Aït Djoudi, ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

UNE AUBAINE POUR LES REMPLAÇANTS

Cette trêve pourra, par contre, faire les affaires des joueurs qui n’ont pas bénéficié d’un temps de jeu important par le passé. Plusieurs joueurs sont, jusque-là, inactifs depuis un certain temps déjà. Ces joueurs devront profiter de cette période d’une quinzaine de jours pour convaincre le staff technique et espérer jouer la suite du parcours. Messadia, Merbah, Bencherif, Si Salem, Zaâbiya, et la liste est encore longue des joueurs en manque de compétition, doivent profiter de cet arrêt de championnat pour s’armer comme il se doit. Autrement dit, cette trêve qui s’étalera jusqu’au 19 avril, sera beaucoup plus bénéfique pour les joueurs en manque de compétition afin de redémarrer la machine. Azzedine Aït Djoudi, qui ne badine pas devant cette situation s’attend à une bonne réaction de certains joueurs qui, jusquelà, ne donnent pas satisfaction. Le coach, qui a réussi à relancer la concurrence au sein du groupe, veut bénéficier de tout l’ensemble de son effectif pour avoir plus de choix en cette fin de saison qui s’annonce, d’ores et déjà, difficile. Engagé sur deux fronts cette saison, le club phare du Djurdjura aura besoin de tous les joueurs pour espérer réaliser quelque chose. R. S.

Maracana N°2312— Lundi 31 mars 2014

JSK-MCA, COMME ON SE RETROUVE…

Un peu plus d’une semaine après la confrontation en championnat, la JS Kabylie et le MC Alger se retrouvent en finale de la Coupe d’Algérie.

A

u stade MustaphaTchaker de Blida, les Chnaoua auront à cœur de venger le violent 3-0 encaissé au stade du 1erNovembre de Tizi Ouzou. Le club phare de Djurdjura ne semble pas les écouter de cette oreille, mais il ira lui aussi à la ville des Roses pour confirmer cette retentissante victoire et dire que la victoire est amplement méritée. Les duels à distance continuent donc entre ces deux vieilles connaissances. Demain, les Canaris du Djurdjura et les Algérois se retrouvent dans un autre duel direct sur le rectangle vert du stade MustaphaTchaker. La JSK et le MCA se livrent à une lutte sans merci cette saison tant les objectifs sont les mêmes. Est-ce l’ironie du sort où un simple hasard de compétition. Les deux équipes qui partagent cette saison les mêmes objectifs, ne lâchent pas prise. Les deux

grandes formations du football algérien semblent être déterminées à aller au bout de leurs ambitions cette saison. Le mano à mano continue donc jusqu’au bout. Aujourd’hui, ce sont les Kabyles qui partent avec un léger avantage psychologique puisque ils sont bien placés en championnat avec cinq points d’écart sur leur concurrent direct et ils restent sur une large victoire contre leur adversaire du jour. Un ascendant psychologique très important que les coéquipiers de Yesli devront profiter pour revenir avec une sixième coupe. Le grand artisan de ce renouveau, c’est évidemment Azzedine Aït Djoudi. Le tech-

nicien a su redonner confiance à une équipe qui n’en avait plus pendant trois saisons de suite. Aujourd’hui, le bilan de la JS Kabylie demeure exceptionnel. Le club phare du Djurdjura a réalisé cette saison 12 victoires dont trois à l’extérieur. Les camarades de Malik Asselah ont été surpris une seule fois sur leur pelouse par le CS Constantine. Avec de tels résultats, la JS Kabylie aura des atouts à faire valoir. Elle reste sur trois belles victoires en championnat et animera la finale de la 50e édition de la coupe d’Algérie, la JS Kabylie est bien partie pour réaliser le

rêve des milliers de supporters qui la soutiennent cette saison. Et autant dire que la Coupe d’Algérie est une compétition nationale qui tient à cœur aux galeries des deux formations. Le MC Alger bloqué à six depuis 2007, remporté face à l’USM Alger, tandis que la JS Kabylie a arraché sa sixième coupe en 2011 contre l’USM Harrach, sur un but, souvenez-vous, de Hamiti. Une chose est sûre, la finale de la 50e édition de la Coupe d’Algérie mettra aux prises deux géants du football algérien dans une finale inédite qui se jouera sur un petit détail. Que le meilleur l’emporte! R. S.

BENCHÉRIFA : «Nous récoltons les fruits de notre travail»

L’arrière gauche de la JS Kabylie, Walid Benchérifa avec lequel nous nous sommes entretenus juste après la qualification de son équipe à la finale, s’est dit très content de jouer une finale sous le maillot jaune et vert et revient sur le chemin parcouru par son équipe. Il dira que c’est un travail de longue haleine.

Votre équipe s’est qualifiée pour la finale de la Coupe d’Algérie. Quel commentaire faites-vous sur cet exploit ? D’abord, je dirai que c’est une qualification qui n’est pas facile devant une aussi accrocheuse formation de Aïn Fekroun. C’était difficile certes, mais c’est une qualification très méritée. Nous avons souffert pour atteindre cet objectif, mais c’est un bon exploit. Nous avons joué cette compétition sans objectif bien précis, mais au fur et à mesure les choses devenaient plus claires pour la JSK. Maintenant, il ne faut pas s’arrêter en si bon chemin. Il faut continuer à travailler davantage pour réaliser le rêve des milliers de supporters. Nous avons l’exploit, maintenant on doit

savourer cette belle victoire. Une qualification qui n’était pas facile à se dessiner. N’est-ce pas ? Effectivement. Nous n’avons pas eu la tâche facile devant le CRB Ain Fekroun. D’ailleurs, on a dû attendre les prolongations pour déverrouiller cette situation. On voyant le temps s’écouler, nous avons eu une certaine inquiétude. Mais, nous avons géré le rendez-vous jusqu’au bout. En tout cas, quelle que soit la manière, le plus important c’est cette qualification à la finale. Nous avons bien appliqué les consignes du coach. Nous étions plus concentrés sur le match. On savait que notre mission allait être délicate, mais garder l’espoir de marquer et éviter la série des tirs au but. Mais il faut reconnaitre que nous avons eu affaire à une bonne équipe de Ain Fekroun, laquelle nous a causer d’énormes difficultés. Vos supporters ont tenu leurs promesses en remplissant les gradins. Que pensez-vous leur dire ? Nos supporters ont encore une fois fait preuve de leur attachement à leur équipe. Le mérite revient à eux qui ont su comment pousser les choses. Nous avons bien suivi le rythme. C’est très important d’avoir des

supporters comme ceux de la JSK. C’est grâce à eux que le club réalise ces performances. Mission accomplie pour nos supporters. Je reste persuadé qu’ils seront encore présents en force lors des prochaines sorties notamment lors de cette finale à Blida. Quel était votre sentiment après le but d’Ebossé ? Nous nous sommes libérés après une période très difficile due à l’égalisation. Après ce but libérateur, nous avons repris notre souffle et nous nous savions dès lors que tout ira bien pour nous. On n’avait d’autre choix que la qualification devant un public kabyle aussi large. Votre équipe a revu à la hausse au fur et à mesure ses ambitions. Quel est votre avis ? C’est tout à fait normal. L’appétit vient en mangeant. Nous enchaînons avec de bons résultats, c’est tout à fait logique de revoir à la hausse les ambitions que ce soit en championnat ou en coupe. Maintenant, il ne faut pas penser au travail accompli. Il faut continuer à travailler dur car le reste sera encore plus difficile. R. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°2311— Dimanche 30 mars 2014

MOBILIS LIGUE UNE 07

DIXIÈME QUALIFICATION DE LA JSK POUR LA FINALE DE LA COUPE D’ALGÉRIE

ÉPINGLER UNE SIXIÈME COUPE AU PALMARÈS

JSK

REPRISE DES ENTRAÎNEMENT MERCREDI APRÈS-MIDI

La reprise des entrainements est prévue pour mercredi après midi au stade du 1er novembre. Les poulains du coach Ait Djoudi entameront le travail pour la suite de la compétition. Il effectueront un stage a Blida qui durera une dizaine de jours. Le coach Ait Djoudi fera tout pour préparer des guerriers et terminer la saison sur une bonne note. Les équipiers de Madi veulent gagner la coupe d'Algérie et terminer le championnat à la seconde place

STAGE DE PRÉPARATION PROBABLEMENT À BLIDA

L

a JS Kabylie s’est brillemment qualifiée à la finale de la Coupe d’Algérie, pour la dixième fois de son histoire, dans les toutes dernières minutes des prolongations après un match intense. La JSK, qui s’est qualifiée hier vendredi en finale de la Coupe d’Algérie affrontera le Mouloudia Club d’Alger

en finale. Le MCAvient de battre dans l’autre demifinale, la JSM Chéraga sur lescorededeuxbutsàzéro. Sauf changement, la finale devra avoir lieu à Blida au stade Tchaker le 1er mai prochain. LaJSKjouerasa dixièmefinale(5victoires, 4 défaites) alors que le MCA jouera sa huitième finale (6 victoires, 1 défaite). C’est la première

RIAL :

«On dédie la qualification à notre merveilleux

«Nous sommes visiblement heureux et fiers d’avoir arraché avec brio notre qualification à la finale de la Coupe d’Algérie. Le match n’a pas été guère facile, devant une coriace équipe d’Ain Fekroun qui s’est contentée de défendre. C’est ça le charme de coupe. On a fait l’essentiel, à savoir composter notre billet pour la finale et on promet de tout faire pour gagner ce trophée et le dédier à ce merveilleux public qui mérite tout le bien du monde. On va bien se reposer et savourer cette belle qualification, après on va attaquer la préparation de cette finale et le reste du championnat»

foisquelesdeuxclubss’affronteront à ce stade de la compétition;parcontre,ils se sont affrontés à cinq reprises en coupe d’Algérie. Une coupe d’Algérie qui ouvre ses bras aux Kabyles qui veulent leur sixième coupe d’Algérie ce 1er mai, car une finale de coupe ça se gagne et ça ne se joue pas commeondit.Pourunpetit

rappel historique, la JSK s’est qualifiée neuf fois à la finale de Coupe d’Algérie et en a gagné cinq respectivement face au NAHD, Collo, ASO Chlef, Ain Mlila et l’USMH et en a perdu trois, une face à Bel Abbés et deux face à l’USMA. Voici en bas l’historique de la JSK en finale de Coupe d’Algérie. A. S.

HISTORIQUE DE LA JSK EN FINALE DE COUPE D’ALGÉRIE!: 1977!: JSK 2 - NAHD 1 1979!: JSK 1 - NAHD 2 2986: JSK 1 - Collo 0 1991 :JSK 0 - USMB Abbes 2 1992 : JSK 1 - ASO Chlef 0 1994 :JSK 1 - AS Ain Mlila 0 1999 :JSK 0 - USMA 2 2004!:JSK 0 - USMA 0 (USMA vainqueur aux TAB 54) 2011!: JSK 1- USMH 0

BENLAMRI OUT TROIS SEMAINES

L

e défenseur central de la JSK, Djamel Benlamri, s’est blessé, hier, à la cheville lors de la rencontre des demifinales contre le CRBAF. Benlamri a déjà mis un plâtre pour immobiliser son pied blessé et devrait rester éloigné des terrains pour une période de trois semaines. Exactement, l’importance du match a fait que je ne devais en aucun cas quitter le terrain. Effectivement, j’ai contracté une blessure de la cheville suite à un tacle puissant d’un joueur adverse. Sur place, le staff médical m’a prodigué les soins nécessaires. Les douleurs ont, certes, persisté, mais j’ai tenu à terminer le match. Dieu merci, on est qualifiés en finale, c’est le plus important. «Avant de quitter Tizi, j’ai encore subi des soins, mais les douleurs n’ont pas disparu. J’ai dû me déplacer à l’hôpital à Alger. Sur place, le médecin, qui m’a examiné,,, a demandé à ce que je porte un plâtre pendant 21 jours environ.! Sincèrement je suis très déçu, car cette blessure tombe à un bien mauvais moment. A la reprise des entraînements, je me rendrai à Tizi et sur place, le médecin du club prendra en charge mon dossier médical, j’effectuerai probablement d’autres examens afin d’avoir des résultats plus approfondis. J’espère ne pas être indisponible pour longtemps »! a déclaré Benlamri qui pourrait rater les deux matchs contre le RC Arba et le CABBA.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Afin  de meubler cette trêve qu’observera le championnat de trois semaines, en raison de la tenue des élections présidentielles le 17 avril qui permettra à la JSK de souffler un peu après plusieurs matchs intenses et plein de pression et de charge. En effet, il a été  question dans un premier temps d’effectuer un stage de préparation à HammamBourguiba, en cas de qualification, mais  maintenant que la JSK est officiellement en finale de coupe d’Algérie, la direction a opté  pour un stage bloqué de dix jours à  Blida où elle  y jouera un ou deux matchs amicaux contre l’USM Blida afin de bien préparer cette finale et le reste du championnat, à commencer par le match contre le RC Arba. Ce stage de préparation devrait s’étaler du 4 au 14 avril dans le souci de bien préparer le reste du championnat où la JSK convoite cette seconde place qualificative pour la ligue des champions d’Afrique .

JSK-USMH RISQUE DE SE JOUER À HUIS CLOS

Le public de la JSK était merveilleux et n’a cessé d’encourager son équipe depuis le début de la saison. Ils ont donné de la voix aux coéquipiers de Rial, avant-hier et mérite tous les sacrifices. Toutefois, quelques supporteurs ont fait un craquage par des fumigènes qu’ils ont jetés sur la pelouse, ce qui est interdit par la loi. Du coup, la JSK, qui a déjà écopé d’avertissements dans ce sens, risque d’être privée de son fidèle public face à l’USMH le 26 avril prochain. A. S.


08

MOBILIS LIGUE UNE

USMH

LES JOUEURS S'IMPATIENTENT

De leur côté, les joueurs harrachis, qui n'ont toujours pas touché leur argent, s'impatientent, surtout que la plupart ont perçu leur dû. Cela menacerait la stabilité de l'équipe qui prépare la prochaine sortie face à l'ASO, prévue le 19 avril à Chlef. L'administration, pour sa part, minimise le problème en affirmant que tout va rentrer dans l'ordre et que les joueurs devraient se montrer patients.

L'USMBA ET LE CRB VEULENT LIMANE

Deux clubs chercheraient à obtenir les services du deuxième gardien harrachi, Limane. Il s'agit bien de l'USMBA et du CRB qui ont même pris attache avec le gardien qui n'a pas joué souvent cette saison, et qui a menacé de partir si les choses ne bougeaient pas dans le club.

LIMANE : «PRIORITÉ À L'USMH»

Maracana N°2312— Lundi 31 mars 2014

LE COACH A EXIGÉ UN GRAND STADE POUR VENIR

Charef convoité par le Mouloudia pour la saison prochaine Apparemment, le fait que les Jaune et Noir aient garanti leur maintien en Ligue 1 a ouvert les portes à plusieurs clubs pour se manifester et tenter d'obtenir les services de Charef pour la saison prochaine.

d'Alger est toujours SDF, et trouve des difficultés pour programmer ses séances d'entrainement. Une situation que Charef aimerait voir changée s'il venait à opter pour le MCA. Une affaire à suivre donc, et qui risque de détériorer une nouvelle fois les relations entre l'USMH et le MCA.

IL SERA LE DTS DE L’ÉQUIPE»

D'autre part, certains disent que les responsables du MCA solliciteraient les services du coach pour le poste de DTS afin de mener à bien la formation et la détection des jeunes talents et essayer de reproduire l'expérience réussie avec l'USMH. Il ne faut pas perdre de vue cependant que Charef a l'habitude de telles sorties à chaque fin de saison, pour mettre la pression sur l'administration.

E

n effet, selon nos sources, et après l'USMBA, que d'ailleurs, son P-DG, Abdelhakim Serrar, a nié les contacts que son club aurait eus avec l'entraineur harrachi, c'est le MCA, que les proches de Charef évoquent. Selon eux, Boumella, le PDG de la SSPA/MCA a pris attache avec Charef, pour driver l'équipe, la saison prochaine, puisque Bouali ne ferait pas l'unanimité au club malgré sa qualification en finale de la coupe d Algérie, surtout avec les derniers scores lourds concédés ces derniers temps. Le coach harrachi n'a pas décliné d'éventuelles négociations, au contraire il aurait prévu un rendez-vous avec le responsable mouloudéen à la fin de saison. Mais, selon nos sources, Charef a posé ses conditions, et en tête de ses exigences la nécessité d'avoir un grand stade la saison prochaine, puisque le club phare

PAS D'ARGENT POUR LES JOUEURS AVANT JEUDI

AÏT OUAMAR : «Je suis intéressé par l'offre du FC Malines»

Selon le deuxième gardien, Limane, son club sera sa priorité en fin de saison. Le joueur est prêt à négocier avec Laïb pour mettre les choses au point concernant son avenir. «Je suis un enfant du club, et je lui reste fidèle. Pour moi, les choses sont claires, il y a des clubs qui me veulent, mais la priorité va toujours à mon club, et si je trouve un accord avec Laïb, je resterai sans aucun problème», affirme le gardien qui veut avoir plus de chance de jouer avec son club actuel. L. S.

Le milieu de terrain des Jaune et Noir, Hamza Aït Ouamar, est tenté par une expérience à l'étranger. Selon lui, l'offre du club belge du FC Malines lui convient parfaitement, mais tout dépendra des discussions entre son manager et le club belge.

Quoi de nouveau concernant ta blessure ? Le staff médical m'a donné un programme de soins pour que je me rétablisse au plus vite, et d'ici la reprise des entrainements je serai en pleine forme. Comment voyez-vous votre parcours jusque- là ? Je peux vous dire que pour le classement actuel, ça reste un miracle vu les problèmes vécus cette saison et le nombre de points ratés. Je pense que nous aurions pu jouer le titre si on avait bien commencé la saison, mais dans

l'ensemble je suis vraiment satisfait du parcours réalisé. On essayera de faire mieux puisqu'on est à un point de la quatrième place. Vous êtes en fin de contrat avec l'USMH, avez-vous l'intention de le prolonger ? Non, il y a eu des discussions avec Laïb à ce sujet, mais on n'a rien décidé. Pour moi, c'est trop tôt pour parler de mon avenir surtout qu’il reste des matchs en championnat. Et pour l'offre du FC Malines, en avez-vous parlé avec votre manager ? Oui, j'ai rencontré mon manager et il m'a confirmé qu’il y a un club belge intéressé par mes services, le FC Malines, qui reste une belle option. Alors, vous confirmez votre départ en fin de saison ? Je n'ai pas dit ça, toutefois j'aimerais bien connaitre une expérience à l'étranger, mais de toute façon, tout va se décider en fin de saison. Entretien réalisé par Lotfi S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Selon des sources très au fait des affaires du club harrachi, Mohamed Laïb, qui a promis dans un premier temps de régulariser ses joueurs, ceux qui restaient à régulariser avant lundi, ne pourrait serait pas en mesure de tenir sa promesse. Ce qui a eu pour effet de mettre pas mal de ses joueurs en colère. En effet, selon ces sources, cette régularisation se fera au plus tard jeudi puisque le club attend toujours une rentrée d'argent, celle-ci du MJS, pour mettre fin à ce problème qui persiste toujours. Lotfi S.

LAÏB ATTEND CHAREF POUR LE STAGE

Comme déjà paru dans nos colonnes, Mohamed Laïb veut programmer un stage au cours de cette trêve qui prendra fin le 19 avril prochain. En effet, le responsable harrachi attend toujours la décision de son coach. «Pour moi, c'est simple, je veux programmer un stage afin d'éviter la pression aux joueurs, mais le dernier mot revient à l'entraîneur en chef», a déclaré Mohamed Laïb.


Maracana N°2312— Lundi 31 mars 2014

Un effectif au complet

Le Mouloudia a effectué sa reprise des entraînements hier avec un effectif au complet. Les deux blessés, Nessakh et Amrane ont rejoint le groupe, qui a effectué un biquotidien au stade Ahmed Zabana, sous la direction d’Omar Belatoui. Hichem Cherif a aussi retrouvé le groupe, après une angine qui l’a éloigné des entraînements depuis le début de la semaine dernière.

C

ette présence collective rassure quelque peu l’entraîneur Omar Belatoui, qui compte bien remodeler son onze, afin de ne pas rater les prochains rendez-vous de la compétition, qui seront très difficiles, mais abordables selon lui. «La trêve est longue et elle peut provoquer une cassure chez les équipes qui tournaient bien et étaient sur une voie ascendante. En ce qui nous concerne, cet arrêt va nous permettre de mettre de l’ordre

dans l’équipe afin de stopper les défaites, notamment à l’extérieur de nos bases. Je pense qu’à la reprise, ce sera un autre début de compétition, qui sera décisif. Donc, nous avons intérêt à être sérieux et à bien travailler. Cette trêve nous permettra aussi de récupérer nos blessés, à l’image de Saïdi, Amrane ou Bouaïcha qui ne sont pas au mieux de leur forme».

SANCTIONS FINANCIÈRES EN CAS D’ABSENCE

La direction du MCO aurait décidé d’utiliser un huissier de justice, pour constater les éventuelles absences aux entraînements et par conséquence de faire des coupes financières dans les salaires (en retard) des coéquipiers d’Aoued. Un huissier de justice était dès hier matin aux entraînements. C’est peut-être cette information véhiculée dès samedi par le bouche-à-oreille, qui a poussé les réfractaires à rejoindre le stade. Rappelons que plusieurs éléments ne cessent de réclamer leurs arriérés de salaire.

BELATOUI MET LE PROGRAMME DE LA TRÊVE EN PLACE

Le staff technique a prévu un biquotidien à partir d’aujourd’hui, histoire de commencer à

POUR LES SENIORS, LES ANNÉES SEMise SUIVENT ET SE RESSEMBLENT à part la première saison de professionnalisme,

durant laquelle le nouveau président qui avait succédé à Kacem Elimam, en l’occurrence Tayeb Mehiaoui, et où le MCO termina la phase « aller » dans une position confortable (4e), la suite du parcours a été catastrophique. Le Mouloudia, dirigé par Youssef Djebbari, qui avait supplanté le sénateur, à la suite du travail de sape et de l’intervention efficace du comité des sages du MCO, a connu une fin de saison difficile. Et pourtant, l’année suivante, les leçons n’avaient pas été retenues et, comme en 2006, quand Djebbari écarta Kacem Elimam, les difficultés du club refirent surface. Et toujours pour se mettre à couvert des supporters qui n’arrêtaient pas de l’insulter, il reprenait les mêmes termes et les mêmes phrases que celles qu’il utilise aujourd’hui : «Il faut 7 milliards pour se maintenir (en 2008, alors qu’il ne restait que quelques matchs à jouer), — les portes sont ouvertes à qui veut aider le Mouloudia. — Je pars à la fin de la saison car ma santé ne résiste pas à la pression.» En 2014, Djebbari est toujours là, il crie toujours au manque d’argent et le MCO est toujours en train de lutter pour assurer son maintien.

travailler de manière sérieuse. Chaque jour aura lieu un match d’application entre les joueurs. Ces derniers entreront en stage le 9 avril, avec résidence dans un hôtel 3 étoiles, dont le gérant aurait accepté de revoir ses tarifs à la baisse. Belatoui, qui aura à sa disposition le stade en tartan de la ville, la proximité d’une forêt et d’une belle plage de sable, aura toutes les conditions pour parfaire l’état de sa formation. Deux matchs amicaux ont été programmés, le premier ce mercredi au stade Zabana contre l’équipe interrégionale du Mouloudia de Sidi Chahmi. Jeudi et dimanche aura lieu une double confrontation avec le leader de la Ligue 2, l’USMBA. La première manche aura lieu à Oran, ce vendredi et la seconde, le lundi, au stade du 24 février de Sidi Belabbès. Ce sera le premier match d’application avec une équipe autre que celles des divisions inférieures. Le quatrième match amical aura lieu, au cours du stage, soit le 12 avril contre l’équipe locale de Beni Saf, qui évolue en régionale 2. Le stage qui se terminera le 15 avril et les joueurs libérés jusqu’au 10 du même mois.

LA BALLE EST DANS LE CAMP DES JOUEURS

Il est certain que les résultats de la dernière journée, des équipes qui se trouvent dans la zone rouge ont sauvé le MCO. Il reste toujours

MOBILIS LIGUE UNE 09

avec une petite marge d’avance, ce qui a donné un peu d’assurance aussi bien à Belatoui qu’aux joueurs. «La dernière journée du championnat n’a pas fait changer le classement et c’est tant mieux pour nous, puisque rien n’est joué dans le bas du tableau. Nos chances de maintien seront intactes si nous travaillons bien durant cette trêve. Il faudra que nous soyons capables de gagner tous nos matches à domicile et cela dépendra de notre degré de préparation et de notre motivation. La balle est dans notre camp», a estimé le gardien de but Hamza Dahmane.

LES ESPOIRS HONORENT ORAN

En se qualifiant à la finale de la coupe d’Algérie de leur catégorie, les U21 entraînés par Hemhami Mohamed, viennent de sauver l’honneur de la capitale de l’Ouest. Avec un Mounir Fekih qui a marqué les deux buts de la victoire à Merouana, face à l’ABM, les coéquipiers du défenseur Djaadane ont démontré qu’il n’y a que le travail bien fait qui paie. Signalons que depuis l’arrivée de Hemhami à la barre technique, assisté de Benchadli, le MCO a fait un bond qualitatif très intéressant. Reste à savoir maintenant si ces jeunots auront une petite prime pour ce succès, qui met un peu de baume au cœur aux supporters.` M. T.

DES RECRUTEMENTS CONTINUELS ET RATÉS

Que se passe-t-il au niveau des recrutements ? Est-ce un marché juteux comme le laisse entendre une partie des supporters ? Ou seulement un manque de savoir et de perspicacité ? «C’est du bricolage qui peut être considéré comme voulu. On n’a pas idée de recruter à chaque début de saison, 10 è 12 joueurs, uniquement sur les déclarations de leurs managers et quelques coupures de presse, puis de mettre dans le placard 5 à 6 d’entre eux ! » déclarent des supporters très tristes de la situation dans laquelle est empêtrée leur club depuis des saisons. Rien que pour cet exercice, le Mouloudia avait recruter en été les défenseurs Belarbi, Bouazza-Krachaï, Djahal, Saïdi, Nessakh, Aouamri et Abdelli, les milieux de terrain Naït-Slimani, Heriet, les attaquants Bouaïcha, Mokhtar, Benamar et Amrane. Une équipe complète qui n’a pas mieux fait que celle de la saison d’avant.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

MCO

DES JOUEURS DE GRAND CALIBRE ?

Un membre influent de la SSA-MCO avait déclaré l’été dernier : “Nous avons recruté des joueurs de grand calibre.” Il est vrai que la réputation des Bouaïcha, buteur du MCEE, Amrane, goléador du MOB, pour ne citer que ceux-là, n’était pas usurpée. Mais, au MCO, ils sont devenus des joueurs anonymes, incapables d’apporter ce PLUS réclamé par les supporters. Pour Mokhtar et Benamar, ils n’ont pas eu la confiance totale des staffs qui se sont succédé à la barre technique. Pour certains supporters, “le problème n’est certainement pas dans les joueurs, que ce soit ceux de cette année ou des années précédentes, mais dans l’esprit et l’environnement du Mouloudia, interne et externe”.

MANQUE DE STABILITÉ DANS L’ÉQUIPE ?

Il est certain que depuis 1994, le MCO a vécu une présidence bipolaire entre le défunt Kacem Elimam et l’actuel président Youssef Djebbari. C’est comme s’il n’y avait, à Oran, personne d’autre intéressé par ce club au rayonnement régional. Depuis la mort de l’emblématique Elimam, Djebbari a trouvé la voie libre et pourtant, rien n’a changé d’un iota. En novembre 2007, alors que le championnat n’avait pas achevé la phase “aller”. L’un de nos confrères écrivait, dans un quotidien régional : «Le départ du président Djebbari semble être une nécessité pour remettre le train sur rails.» Djebbari resta aux commandes et le club rétrograda pour la première fois de son histoire en mai 2008. Signalons que depuis l’avènement du professionnalisme, le MCO n’a dû sa survie en Ligue 1 que grâce à l’aide financière des autorités locales.


10

MOBILIS LIGUE UNE

Maracana N°2312— Lundi 31 mars 2014

MOB

LA DIRECTION PROCHE DE L’ÉQUIPE

Alors que la délégation Bejaouie s’est déplacée le vendredi matin vers la ville de Tipaza pour un stage de dix jours, la direction quant à elle a suivi dans la soirée, ou elle a retrouvé le groupe au lieudit, l’hôtel Al Manar Camping. Ainsi donc, Mr Adrar Akli, qui n’est autre que le président du conseil d’administration de la SSPA/MO Bejaia, a effectué en compagnie des Messieurs Mohand Sadji, vice-président du CA et manager de l’équipe, ainsi que Boubkeur Ikhlef, qui est actionnaire. Une visite de travail et d’encouragement à la délégation du MOB et qui permettra au groupe de travailler dans la sérénité la plus totale.

LA PREMIÈRE SÉANCE À LA FORÊT

Le staff technique a donc programmé des séances de telle sorte à permettre au groupe de se concentrer pleinement sur leur boulot. Ainsi donc, la première séance du stage a eu lieu le vendredi dans l’après-midi en forêt avec du footing pour tous les joueurs, une façon de leur permettre d’effectuer le réveil musculaire après une semaine ou le groupe était au repos. La deuxième séance a e lieu sur le sable de la plage qui jouxte l’hôtel ou est logée la délégation. La deuxième séance de samedi (Avanthier a eu lieu au stade de Koléa, qui se trouve à quelques mètres du lieu d’hébergement de la délégation Bejaouie. N. S.

AMRANI PASSE AUX CHOSES SÉRIEUSES Depuis vendredi passé l’équipe est en stage bloqué à Tipaza où elle a pris ses quartiers à l’hôtel Al Manar Camping de la ville de alors que les entraînements se déroulent au stade de Koléa. Arrivée sur place, le staff technique a effectué un travail de réveil musculaire et c’est tout à fait logique, puisque les joueurs sont restés une semaine sans entraînements, induite par les évènements qui ont eu lieu après le match derby et dont les supporters avaient promis de déranger les joueurs aux entraînements, afin de leur demander des explications sur la défaite face au frère-ennemi, et qui est restée en travers de la gorge des fans du club le plus populaire de Bejaia. En effet, et c’est dans cette optique que la direction a décidé que la reprise ait lieu directement à Tipaza, et ce pour fuir les supporters, qui ne sont pas prêts d’oublier la défaite subie par leur équipe favorite, et de surcroit face à une équipe à l’agonie, bonne dernière mais qui a su comment remporter le 1er succès en

ligue 1 entre les deux clubs phares de la vallée de la Soummam. En tous les cas, le staff technique est passé à la vitesse supérieure et les joueurs, et d’après les échos qui nous sont parvenus du lieu du stage, les joueurs répondent favorablement aux exercices que leur prodiguent le staff technique.

TOUTES LES CONDITIONS SONT RÉUNIES POUR UN STAGE RÉUSSI

Passée la défaite subie face au voisin, les joueurs et le staff technique s’efforcent donc à oublier ce revers, et ce malgré que le club ait cédé trois précieux points qui pourraient s’avérer très importants et qui vaudront leur pesant d’or lors du décompte final. On nous dit que les conditions sont bien réunies, pour que le staff technique et l’ensemble du groupe préparent la rencontre du 19 Avril prochain, ou le club évoluera en déplacement et plus exactement au 08-Mai 45 face à l’ESS. Le groupe et le staff technique veut justement profiter de ce stage afin de remettre de l’ordre dans le groupe, surtout lorsque l’on sait que l’équipe n’avait récolté que trois points sur les quatre dernières rencontres jouées face à des mal classés. Trois défaites face au CRBAF, le CRB et la JSMB et un succès face au MCO à Bejaia.

L’ATTAQUE ET LA DÉFENSE, LES DEUX COMPARTIMENTS À PARFAIRE

Comme tout le monde le sait, l’attaque du

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

MOB est restée statique dans bien des cas et bien des rencontres. En effet, ce compartiment n’a pas inscrit beaucoup de buts, en tout 19 dont 12 durant la phase aller et sept depuis le début de la phase retour. Ce qui saute aux yeux, c’est que 18 sur le nombre de buts inscrits étaient l’œuvre de joueurs qui jouent dans les autres compartiments, tels que Yettou Nasssim, un milieu récupérateur qui a inscrit cinq buts, Rahal Faouzi qui est milieu offensif droit et qui a inscrit lui aussi cinq buts, ainsi que Bouamria Ali, qui joue comme défenseur central et qui a inscrit lui deux buts. Les joueurs attaquants qui existaient dans l’effectif depuis le début de saison, entre autre Mosbah Fayçal qui est aujourd’hui à l’US Chaouia, Boulainseur et Semani qui sont toujours là, sans oublier le Malien Magassouba qui avait rejoint le MOB depuis le mercato passé et dont beaucoup avaient affirmé que la direction s’est trompé sur ce jour, qui en l’espace de huit matches, ou il a joué soit en tant que titulaire ou remplaçant, il n’a pas ouvert son compteur buts et ses prestations sont moyennes. Pour tout cela, le staff technique aura tracé un objectif pour le stage de Tipaza, afin de secouer les attaquants en travaillant beaucoup plus devant les bois. Il y’a aussi la défense, qui a besoin d’un travail de base, elle qui a encaissé en tout 25 buts sur le terrain, dont 16 durant la phase aller et 09 durant cette phase retour. Un travail s’impose donc pour ces deux compartiments et ou le coach Amrani ne voudra rien laisser au hasard. Nassim S.


MOBILIS LIGUE UNE 11

Maracana N°2312— Lundi 31 mars 2014

MERZOUGUI : «Les Chelifiens amélioreront leur classement» Le jeune attaquant, Merzougui, est persuadé que son équipe va améliorer sa position au classement d’ici à la fin du parcours. Comment a été la reprise ? Il faut avouer que nous travaillons dans une bonne ambiance depuis le début de cette trêve tout en ayant à l’esprit la suite du parcours qu’on doit réussir. On doit en profiter pour travailler davantage en visant la suite du parcours où nous n’avons pas droit à l’erreur. On fera le maximum pour recharger les accus et tenter d’apporter le maximum de correctifs sur tous les plans pour réussir ces derniers matchs, qui nous seront la meilleure occasion pour finir dans une meilleure position au classement.

Tout autant que d’autres joueurs, votre retour coïncide avec cette pause... Seul Messaoud n’a pas encore repris et il reviendra incessamment. Me concernant, je vais mieux car il faut savoir que j’ai joué bien avant ce match face à l’USMA mais en espoirs pour plus de certitude quant à mon rétablissement. Je souhaite, du fond du cœur, ne plus me blesser car je veux jouer le plus grand volume de jeu possible avant la fin de saison. Le match de la reprise sera face à l’USMH, comment le voyez-vous déjà ? L’USMH qui n’est pas à présenter est l’une des meilleures équipes du championnat qui joue un football presque similaire au nôtre. Ce ne sera pas vraiment pas facile mais les trois points doivent rester ici pour nous racheter tout en nous hissant au classement. Propos recueillis par Z. Zitoun

Y AURA-T-IL UN STAGE DURANT CETTE TRÊVE ?

On ne sait pas pour le moment si l’ASO effectuera ou non un stage du moment qu’Ighil n’a encore rien décidé. Le premier responsable technique chélifien, qui soumet le groupe à un travail habituel, semble se contenter de son travail pour ne pas avoir à trop charger ses joueurs à seulement quelques encablures de la fin de la saison.

ASO

DES MATCHES AMICAUX AU MENU La bande à Ighil devrait jouer des matchs amicaux lors de cette trêve où l’on parle de contacts effectués avec des clubs de différentes divisions. L’on parle ainsi de l’ESMK, l’ORB Oued Fodda et l’OM qui devraient servir de sparring-partners.

LA RENCONTRE FACE À L’USMH À BOUMEZRAG Les travaux de la pose de la pelouse du stade Boumezrag tirant à leur fin, on s’attend à ce que le prochain match que jouera l’ASO chez elle face à l’USMH aura lieu sur cette nouvelle pelouse, à la grande joie des supporters. Toutefois, les entraînements précédant ce match auront bien lieu à Oued Fodda.

SALHI, D’UN REGROUPEMENT À L’AUTRE

S’il y a bien un joueur qui est très sollicité cette saison parmi l’effectif chélifien, c’est bel et bien le gardien de but Salhi Abdou qui vient de terminer un regroupement avec l’équipe nationale A pour reprendre avec un autre regroupement hier avec les Olympiques. Salhi, qui a joué des matches complets avec son équipe n’a pas chômé pour une première saison avec les seniors, lui qui n’est qu’un jeune espoir.

Publicité

MINISTERE DES TRAVAUX PUBLICS DIRECTION DES TRAVAUX PUBLICS DE LA WILAYA DE SETIF Adresse : Cité Administrative, AIN TBINET, SETIF

NIF : 40.80.150.000.19.003 AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N° ........../DTP/WS/2014 LA Direction Des Travaux Publics De La Wilaya de SETIF lance un avis d’appel d’offres national restreint aux entreprises ou groupement d’entreprises, qui satisfassent les conditions de participation suivantes: -Avoire une qualification en activité principale dans le domaine des travaux publics, catégorie Quatre (04) ou plus (la qualification de chef de fil est 04 ou plus les autres membres doit être catégorie 03 ou plus dans le domaine travaux publics activité principale). -Avoire un minimum des chiffres d’affaires moyen des trois dernières années dans le domaine égale 10.000.000,00 DA. -Avoir réalisé au moins un cumule de 05 Km de travaux de route certifiés par des attestations de bonne éxécution, délivrés par les autorités publics (les maitres d’ouvrages); Pour la réalisation dans le cadre des travaux de : • Réparation de la chaussée, Drainage, Assainissement et Gabionnage sur RN103 du pk 52 au pk 61 et du pk 70+800 au pk 79. Les entreprises qualifiés et intéressées par le présent avis d’appel d’offres peuvent retirer les cahiers des charges auprès du bureau marché de la Direction des Travaux Publics de la Wilaya de SETIF ; sise au Cité administrative, AIN TBINET, SETIF. Contre payement par chèque d’un montant de 2.000 DA libellé au compte spécial N° : 301/005 au nom de monsieur le trésorier de la Wilaya de SETIF , dès la première parution du présent avis au quotidiens nationaux ou dans le BOMOP. Les soumissionnaires doivent parvenir leur offre dans une enveloppe anonyme contenant deux enveloppes internes distinctes fermées et cachetées comprenant les offres. L’enveloppe extérieure ne portera que la seule mention suivante : APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N° ........../DTP/WS/2014 DIRECTION DES TRAVAUX PUBLICS DE LA WILAYA DE SETIF Cité administrative, AIN TBINET, SETIF • Réparation de la chaussée, Drainage,

Assainissement et Gabionnage sur RN103 du pk 52 au pk 61 et du pk 70+800 au pk 79. “SOUMISSION A NE PAS OUVRIR” Cette enveloppe comportera deux autres enveloppes scellées Première enveloppe : porte la mention unique “Offre technique” : Elle doit contenir : a-La déclaration à souscrire signée par le soumissionnaire ou par une personne dûment autorisée, cette autorisation fera l’objet d’une procuration écrite accompagnant l’offre. b-Le planning d’exécution des travaux avec détail du mode d’organisation et d'intervention en fonction des détails et des moyens utilisés. c-Registre de commerce approuvé par la CNRC. d-Certificat de qualification et classification professionnelle dûment légalisé de catégorie 04 ou plus (activité principale travaux publics) e-Extrait de rôle originale ou copie dûment légalisée et en cours de validité apuré. f-Mise a jour CNAS-CASNOS originale ou copie dûment légalisée en cours de validité. g-Mise à jour CACOBATPH originale ou copie dûment légalisée. j-Liste du matériel sur laquelle figure l’immatriculation de chaque engin, appuyée par des cartes grises légalisées (ou PV des domaines) avec assurance en cours de validité pour le matériel roulant et le PV de constat de l’huissier de justice de l’année en cours pour autres matériels (Liste du matériel destiné pour le projet uniquement). k-Les qualifications et expériences des personnels-clés qui dirigent le projet avec DAS. i-Références professionnelles de l’entreprise copies légalisées, appuyée par des attestations de bonne exécution. m-Les bilans financiers de l’entreprise des trois (03) dernières années dûment approuvés (Service des impôts audit ou valides par un commissaire aux comptes). n-L'instruction aux soumissionnaires signée et paraphée o-Attestation des comptes sociaux pour les personnes morales (sociétés) p-Déclaration de probité signée par le soumissionnaire. q-Le numéro d’immatriculation fiscale (NIF)

r-Mémoire technique. s-Cahier des charges singé et paraphé portant dans la dernière page la mention “Lu et accepté”. En cas de groupement : Les pièces suivantes doivent être présentées par chaque membre du groupement : (j, k, m, p, r plus un acte d’engagement solidaire des membres du groupement signé et authentifié par chaque membre et désignant un chef de fil qui visera les pièces : j, k, m, r) (Chaque membre doit retirer le cahier de charge a part) Lorsque le service contractant est tenu d’exiger des documents origi naux il ne doit lexiger que du soumissionnaire attributaire du marché. Deuxième enveloppe : porte la mention unique “Offre financière” : Elle doit contenir : -La lettre de soumission dûment remplie et singée -Le bordereau des prix unitaires dûment remplie et singée -Le devis estimatif et quantitatif dûment remplie et singée -Le délai accordé aux soumissionnaires pour préparer leurs offres est de Quinze (15) jours a partir de la première parution de l’avis d’appel d’offres dans la presse nationale ou le bulletin officiel des marchés de l’opérateur public (BOMOP) si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal la durée de préparation des offres est prorogée jusqu’au jour ouvrable suivant. -Le jour et l’heure limite de dépôt des offres est fixée le dernier jour de la duré de préparation des offres de 08 h à 14h00. -Les offres seront déposées au bureau marché de la Direction des travaux Publics de la Wilaya de SETIF sise à la Cité administrative, AIN TBINET, SETIF. -Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant Trois (03) mois augmenté de Quinze (15) jours de délai de préparation des offres a compter de la date de dépôt des offres. -La séance d’ouverture des plis à laquelle les soumissionnaires sont invités a assister sera publique et aura lieu le jour correspondant a la date limite de dépôt des offres à 1’h00 au siège de la Direction des travaux Publics de la Wilaya de SETIF. Le maitre de l’ouvrage peut prolonger la durée de préparation des offres s’il le juge nécessaire.

Maracana N°2312—Lundi 31 mars 2014 - ANEP N°114 621

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


12

MOBILIS LIGUE UNE

USMA

Maracana N°2312— Lundi 31 mars 2014

Y A-T-IL UN CAS NSOMBO ?

Recruté lors du dernier mercato hivernal l’attaquant camerounais Ernest Nsombo n’a pas encore effectué ses grands débuts officiels avec le maillot de l’USMA. Une situation qui perturbe beaucoup le joueur même s’il ne veut pas s’étaler sur ce sujet. Les supporters perturbent beaucoup le joueur même s’il ne veut pas s’étaler sur ce sujet.

M

ême les supporters des Rouge et Noir s’interrogent sur le cas de cet attaquant qui a pourtant donné satisfaction lors des tests qu’il a effectués. L’entraîneur Vélud ne lui a pas encore donné sa chance même si les observateurs pensent que l’ex-joueur des Astres de Douala pouvait être utilisé surtout dans les derniers matches disputés par l’USMA surtout que l’équipe a pratiquement assuré son titre. Questionné à ce sujet, le coach usmiste affirme qu’il n’y a pas un cas Nsombo mais tout simplement, c’est un choix tactique et le joueur doit encore patienter avant d’effectuer ses grands débuts avec le maillot de l’USMA. L’attaquant camerounais a été convoqué plusieurs fois lors de la phase retour mais n’a pas été encore utilisé. La forte concurrence existante au sein de l’équipe ne lui a pas permis encore de montrer ce dont il est capable. Le joueur continue de s’entraîner avec le groupe et se contentera de jouer les matches amicaux en attendant des jours meilleurs.

AVEC LE RETOUR DE GASMI, ÇA SERA PLUS COMPLIQUÉ

Depuis un certain moment on a constaté que l’attaquant Ziaya a baissé de niveau puisqu’il a perdu de sa verve et de son opportunisme. Les observateurs pensaient que le Camerounais Nsombo était le

LES INTERNATIONAUX PRIS EN CHARGE PAR OULD ALI

L’entraîneur Vélud a chargé le préparateur physique Ould Ali pour prendre en charge les joueurs internationaux lorsque l’équipe sera en Tunisie la semaine prochaine .le préparateur physique va coordonner son travail avec Vélud pour permettre aux internationaux d’être au même niveau physique que les autres joueurs. Aujourd’hui, du biquotidien au programme. Les coéquipiers de Laifaoui auront à effectuer deux séances d’entraînement ce lundi suivant le programme arrêté par Vélud.

FERHAT, KHOUALED ET EL ORFI DE RETOUR AUJOURD’HUI

Selon un dirigeant usmiste, les internationaux de l’équipe Khoualed, ElOrfi et Ferhat seront de retour ce lundi dans le groupe, à l’exception de Zemmamouche qui bénéficiera de quelques jours supplémentaires de repos, du fait que le stage des gardiens de l’EN s’est prolongé jusqu’à hier. A. L.

mieux indiqué pour avoir sa chance au mois au cours des matches pour remplacer Ziaya, mais il n’en fut rien puisque Vélud a préféré maintenir sa confiance en Ziaya un joueur pourtant inefficace ces dernières semaines. Maintenant avec le retour de Gasmi qui a réintégré le groupe et s’entraîne le plus normalement du monde, les choses vont être plus compliquées pour Nsombo qui doit tenir compte désormais de la présence de Gasmi, un joueur expérimenté qui a envie de rebondir de nouveau en cette fin de saison.

POURQUOI RECRUTER UN JOUEUR POUR NE PAS L’UTILISER PAR LA SUITE ?

Lors de la période du mercato hivernal, l’entraîneur Vélud avait pressé la direction usmiste pour engager un attaquant de qualité afin de renforcer son secteur offensif. Les dirigeants usmistes ont accepté de ramener le Camerounais Ernest Nsombo. Ce dernier a réussi dans les tests qu’il a subis pour finalement signer un contrat de 36 mois. Tout le monde croyait que l’attaquant camerounais serait le joueur sur qui va miser Vélud lors de la seconde phase de championnat mais peine perdue, puisque le technicien français a préféré faire confiance à Ziaya. Sentant le danger, ce dernier va réussir à marquer lors de la finale de la Supercoupe d’Algérie contre l’ESS avant d’enchaîner par des buts contre la JSK et le MCA. Il est vrai que l’exinternational est un joueur expérimenté mais un garçon comme Nsombo mérite d’avoir une chance dans une compétition officielle. L’attaquant camerounais devra encore patienter et espérer que Vélud lui donnera sa chance lors des 6 matchs de championnat qui restent encore à disputer avant la clôture de la saison 2013-2014. Amine Larbi

BOUDEBOUDA «Pas question de se relâcher»

Le latéral gauche Brahim Boudbouda qui alterne le bon et le moins bon estime que son équipe a fait un grand pas pour le titre mais qu’il faudrait quand même rester vigilant lors des six dernières rencontres qui restent à disputer.

Vous avez enchaîné par une autre victoire contre l’ASO juste avant la trêve ; quel et votre sentiment ? Je suis content de cette victoire et surtout de l’état d’esprit de l’équipe. On a su passer à la vitesse supérieure en seconde mi-temps pour assurer un autre succès contre un adversaire solide. Vous avez alterné le bon et le moins bon depuis le début de saison. Comment jugez-vous votre rendement!? Je suis à la disposition de l’équipe et je ne joue pas souvent en titulaire mais je suis quand même satisfait de mes prestations. J’espère avoir plus de temps de jeu dans les 6 matches qui nous restent à disputer La victoire contre Chlef vous a permis de creuser l’écart à 11 points ; une marge sécurisante ; n’est-ce pas!? Effectivement, c’est une marge sécurisante mais on doit tout de même faire attention car le championnat n’est

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

pas encore terminé. Il reste 6 matches à disputer et, par conséquent, on doit faire l’effort pour grignoter des points supplémentaires. Ne pensez vous pas que la trêve risque de casser le rythme de l’équipe!? Je ne sais pas si la trêve va nous perturber ou non mais à mon avis nous avons un groupe expérimenté qui sait s’adapter à toutes les situations. On va essayer de bien gérer cette trêve pour bien aborder la dernière ligne droite du championnat. L’entraîneur a choisi d’effectuer un stage en Tunisie du 3 au 12 avril. Qu’attendez-vous de ce stage!? C’est un stage important qui va nous permettre de disputer plusieurs matches amicaux. Ces rencontres vont nous permettre de rester compétitifs avant d’aborder la dernière phase de championnat. Justement, vous allez reprendre le championnat le 19 avril par un déplacement à Aïn M’lila pour affronter le CRBAF. Comment voyez-vous ce match!? On fera le maximum pour réussir un résultat positif contre le CRBAF afin de se rapprocher davantage du sacre. Entretien réalisé par Amine Larbi


Maracana N°2312— Lundi 31 mars 2014

MOBILIS LIGUE UNE 13

DÉFAITE FACE AU RCA (2-1)

Des enseignements ont été tirés Le staff technique du Chabab, conduit par les deux coachs, Mohamed Henkouche et Hocine Yahi, a affiché son satisfecit par rapport à la prestation des joueurs, avant-hier, lors de la rencontre amicale face au RCA.

CRB

VERS LE RENVOI DE KERRAR

E

n dépit du score ayant sanctionné les débats, le plus important selon les deux coachs c’est que cette rencontre leur a permis de tirer les enseignements nécessaires pour prévoir la suite du travail à faire en prévision de la reprise de la compétition, le 19 avril prochain face au CSC. Et malgré le fait qu’il a procédé par plusieurs changements durant cette rencontre amicale, le staff technique belouizdadi dit que cela lui a permis de voir plusieurs éléments à l’œuvre et de se faire une autre idée. «Pour ne rien vous cacher, aucun joueur n’est assuré de prendre une place de titulaire lors des prochaines rencontres, à part quelques cas. Plusieurs postes sont encore en ballotage. Nous avons bien apprécié la volonté de certains éléments, qui se sont donnés à fond face au RCA. Ils peuvent postuler à être titulaires, mais rien n’est encore décidé. Nous avons encore plusieurs jours devant nous, et d’autres rencontres amicales, qui devront nous permettre de tirer les enseignements nécessaires. Le plus important pour l’heure, c’est d’avoir tout le groupe sous la

main», a déclaré Hocine Yahi à la fin de la rencontre. Il affirme, toutefois, que la volonté des joueurs a bien aidé le staff technique dans sa tâche et qu’il ne faudra pas négliger cet aspect qui peut, à lui seul, combler plusieurs défaillances. Il a insisté sur l’importance d’effectuer une préparation digne de nom, ce qui devrait permettre à l’équipe d’être prête pour la reprise de la compétition, le 19 avril prochain. Les prochaines rencontres amicales, surtout, seront d’une extrême importance à plus d’un titre. Cela, dans la mesure où cela va permettre au groupe d’appliquer le travail qui a été fait jusque-là pour espérer une reprise comme il se doit de la compétition officielle. Ces joutes vont permettre d’appliquer de nouveaux schémas tactiques et de tirer l’équipe-type qui doit relever le défi de maintenir le

club parmi ceux de l’élite. Les choses, vont, donc, bon train selon Yahi, qui espère que cela

en sera de même jusqu’à la reprise de la compétition. Mohamed Rahim

IL A ENVOYÉ UN CERTIFICAT MÉDICAL DE 10 JOURS

Dahmane serait souffrant

Trop de choses ont été dites concernant le cas de Mohamed Dahmane, qui se trouve actuellement en France. Selon les informations recueillis dans ce sillage, il s’est avéré que ni le staff technique ni la direction ne l’ont autorisé à s’absenter pour une période de 10 jours. En effet, une fois que le staff technique a accordé aux joueurs une période de repos de 3 jours, le joueur s’est envolé en France, et a envoyé une feuille de maladie pour dire qu’il est blessé, et qu’un médecin lui a prescrit une période de repos de 10 jours. Toutefois, le joueur devait s’appliquer au règlement intérieur et passer chez le médecin du club, ce qu’il n’a pas fait. Ainsi, il a été sommé de le rencontrer vite à Alger ; faute de quoi, des sanctions lourdes seront prononcées à son encontre.

Benchérifa : «On sera plus performants»

Ayant bénéficié d’une licence après le retrait de Boukedjane, le jeune défenseur du Chabab affirme souffrir sur le plan physique, mais il comblera cela par sa détermination à bien faire.

Après une demi-saison blanche, vous voilà avec une licence et une place de titulaire. Un commentaire ? Il est vrai que ce retournement de situation fait que je sois aux anges. Je n’aspirais pas à mieux, moi qui étais éloigné du groupe, au même titre que les joueurs qui ont été promus en séniors cette saison. Je fais de mon mieux, mais je ne vous cache pas que, physiquement, je suis à court et il me reste beaucoup de travail sur ce plan-là. Je suis conscient que je dois faire des efforts et je suis prêt à tout pour retrouver le plus rapidement ma forme optimale. J’ai confiance en mes capacités et je sais que je suis capable de revenir le plus vite possible. Ça va prendre combien de temps selon vous pour retrouver votre meilleur niveau sur ce plan ? Il ne faut pas oublier que mon absence a assez duré. Je pense qu’il est impossible de retrouver tous ses moyens en quelques jours. Je fais de mon mieux, je travaille d’arrache-pied pour avancer dans la préparation. Sans vouloir faire dans la langue de bois, je serai prêt dès la reprise de la compétition, le 19 avril prochain. Peut-on dire que cette trêve du championnat intervient au bon moment

pour vous ? Tout à fait, ça va me donner plus de temps pour mieux me préparer pour la reprise du championnat. Le coach a programmé quelques matches amicaux qui seront, sans nul doute, bénéfiques à plus d’un titre. Ça va nous permettre de progresser davantage, corriger également nos lacunes et prévoir une suite comme il se doit. Le groupe travaille bien, en ce moment, et dans la sérénité. Je suis persuadé que l’équipe sera plus performante dès la reprise de la compétition. On dit que vous évoluez sous une grande pression… Et quelle est l’équipe, selon vous, qui joue pour le maintien et évolue sans pression. C’est une chose prévisible dans une équipe qui se trouve dans une position comme la nôtre. Toutefois, il faudra savoir gérer cette pression et la conjuguer au bon sens. Les joueurs savent cela, et n’y pensent pas. Le plus important est de ne pas perdre la boussole et de continuer à travailler pour sauver l’équipe de la relégation. Entre-temps, votre équipe piétine. Un commentaire ? Ce n’est pas du tout un souci dans la mesure où les joueurs du CRB sont connus pour être forts de caractère et pourront sortir la tête de l’eau très rapidement. Nous l’avons déjà fait, et je pense que le groupe a les ressources nécessaires pour le refaire. Il nous reste encore 6 matchs à jouer et l’équipe saura, j’en suis convaincu, revenir à son meilleur niveau. C’est promis pour nos fans. Propos recueillis par Mohamed Rahim

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Après avoir décidé de quitter le stade de l’Arbaa, en ne voyant pas son nom dans l’équipe qui devait débuter la partie face au RCA, le défenseur Anis Kerrar risque gros. Selon nos informations, et puisqu’il s’agit d’un récidiviste, il est fort probable que le joueur soit renvoyé définitivement de l’équipe. Seulement, il devra passer d’abord devant le conseil de discipline pour s’expliquer avant que sa sanction ne lui soit notifiée. Kerrar avait quitté le stade de l’Arbaa, sans prendre l’autorisation du staff technique, en guise, selon lui, de contestation contre les décisions de ce dernier.

LE STAFF TECHNIQUE SONGE À ZAKI MANSOUR Lors du match face au RCA, un joueur était sorti du lot, en l’occurrence Zaki Mansour. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, il s’agit du seul joueur qui n’a encore pas pris part à aucune minute depuis l’entame de la saison. Après le match d’avant-hier, on croit savoir que le staff technique songe sérieusement à faire appel à ce jeune dès la prochaine journée face au CSC, après avoir constaté qu’il s’agit d’un élément qui pourra, aisément, apporter un plus à l’équipe.

CAS D’INDISCIPLINE, DÉCISIONS JEUDI

Plusieurs cas d’indiscipline sont enregistrés du côté du Chabab, sans pour autant que les joueurs en question passent devant le conseil de discipline. On cite dans ce sillage les cas de Mehdi Benaldjia, Sid Ahmed Meguehout, Anis Kerrar et récemment Mohamed Dahmae. A en croire nos sources, la décision concernant ces cas, sera prise ce jeudi, au terme d’une réunion d’évaluation qui devrait se tenir à Dar El-Beïda. Nous y reviendrons.. M. R.


14

MOBILIS LIGUE UNE

LES BÉJAOUIS ONT LEUR DESTIN EN MAIN

JSMB NIATI POURRAIT ÉCOPER DE DEUX MATCHES DE SUSPENSION

La défaite concédée depuis maintenant une semaine face à l’USM El Harrach semble avoir laissé des séquelles chez les joueurs et le staff technique qui viennent de revenir à la case départ après avoir été sur la bonne voie pour quitter la zone des turbulences et de remonter dans le classement.

E Le milieu de terrain de la JSMB, Niati, pourrait bien écoper de deux matches de suspension après avoir été mentionné dans le rapport de l’arbitre de la dernière journée face à l’USM El Harrach. Selon les informations en notre possession, le joueur béjaoui s’est illustré par un mauvais comportement envers l’arbitre Saidi et ce dernier n’a pas raté cette opportunité pour le porter sur son rapport en attendant la décision de la commission de discipline qui siègera incessamment.

MESSARA LIBÉRÉ À LA FIN DE LA SAISON

Si Sammer attend d’entamer la période de rééducation après avoir subi une intervention chirurgicale, ce n’est pas le cas pour le Franco-algérien, à savoir Messara qui ne rentre plus dans les plans du staff technique depuis quelques journées. De ce fait, il sera libéré à la fin de la saison pour insuffisances techniques. S.A.S.

Maracana N°2312— Lundi 31 mars 2014

n effet, cette défaite n’est pas venue pour arranger leurs affaires et ce, en laissant filer une belle opportunité de remonter dans le classement et de conserver encore leurs chances au maintien. Devant une telle situation, les Béjaouis se trouvent à la croisée des chemins où l’avenir de l’équipe est désormais inquiétant. En occupant la place de lanterne

rouge avec 19 points seulement, les Vert et Rouge ont besoin d’un miracle pour éviter le purgatoire dans la mesure où ils doivent impérativement remporter tous les matches restants pour se mettre à l’abri et se maintenir en ligue 1.

TÂCHE DIFFICILE ET COMPLIQUÉE

Cependant, la tâche ne s’annonce pas facile lorsqu’on sait que les Béjaouis auront seulement six matches pour tenter de réussir le maximum de points et assurer leur maintien en ligue 1. D’ailleurs, c’est l’avis même des observateurs et les joueurs qui ont reconnu que leur tâche s’annonce délicate pour tenter d’éviter le purgatoire vu la nature des adversaires à affronter, à savoir la JSS, le CSC

et l’USMA à domicile ainsi que le CRBAF, le CRB et le MCO en déplacement. Ce qui ne s’annonce pas une tâche aisée pour les coéquipiers de Hamouche vu que les trois dernières formations sont elles aussi concernées par la relégation. Malgré cela, des supporters gardent toujours l’espoir de voir leur équipe se maintenir étant donné que l’écart avec la première équipe qui n’est pas concernée par la relégation n’est que de cinq points.

LES COULISSES, LA HANTISE DES JOUEURS ET DU STAFF TECHNIQUE

Néanmoins, alors que les Béjaouis disposent encore de quelques chances pour éviter le purgatoire et ce, à six journées seulement de

la fin de l’exercice, voilà que les joueurs et le staff technique craingnentt le jeu des coulisses qui pourrait bien leur jouer un mauvais rôle. En effet, alors que les Béjaouis doivent faire le plein lors des six prochaines rencontres pour éviter la relégation, les coulisses dont sont connus nos championnats ne sont pas là pour faire plaisir aux Béjaouis de la JSMB qui doivent désormais se méfier et fournir des efforts sur le terrain pour espérer quitter la zone des turbulences dans les meilleurs délais et se replacer à une place sécurisante. Les joueurs sont donc avertis pour ne pas se contenter des matches à domicile car, des points à l’extérieur sont aussi nécessaires surtout face aux équipes comme le MCO et le CRB.

LES DIRIGEANTS DOIVENT RESTER DERRIÈRE L’ÉQUIPE

Les dirigeants de leur côté ne doivent pas abdiquer dès maintenant et laisser le club dans cette situation puisque les joueurs ont besoin de soutien de leurs dirigeants pour fournir des efforts supplémentaires lors de la suite du parcours et réaliser les résultats escomptés. Le geste du président Tiab à la veille et après le derby remporté face au MOB semble avoir donné un peu d’espoir pour les coéquipiers de Niati mais voilà que la défaite concédée face à l’USM El Harrach pourrait changer la donne en attendant de voir encore plus clair dans les jours à venir. S.A.S.

Sammer : «Je suis impatient de retrouver les terrains» Le gardien de la JSM Béjaia, Sammer, a subi une intervention chirurgicale récemment et ce, afin d’espérer de reprendre ses forces pour la suite du parcours après avoir été contraint de se remettre au repos depuis plusieurs semaines. D’ailleurs, il est actuellement chez lui où il est au repos pour reprendre ses forces en attendant de reprendre les entraînements et se préparer pour la suite du parcours. Il a affiché son vœu de retrouver les terrains dans les meilleurs délais. Comment vous portez-vous après l’intervention chirurgicale que vous avez effectuée ? Je me sens bien actuellement après l’intervention que j’ai effectué récemment où je me suis débarrassé des douleurs. Actuellement, je suis chez moi pour quelques jours de repos afin de me rétablir le plus vite possible et où je suis impatient de retrouver le chemin des terrains, mes camarades et mon équipe après cette longue absence . Et comment avez-vous vécu cette période loin des terrains ? Franchement, c’est difficile d’être loin des terrains surtout que j’étais avec mes camarades en début de saison. Ce n’est pas facile pour chaque joueur

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

de vivre loin des terrains pour des raisons liées à une blessure mais malgré cela, je dirai qu’on doit faire avec et surtout rester patient car, la santé d’un joueur passe avant tout et j’espère que je serai de retour dans les meilleurs délais pour reprendre la compétition avec mes camarades. Donc, cette trêve d’un mois tombe à pic pour vous, n’est-ce pas ? Oui, on peut dire que cette trêve tombe à pic pour moi dans la mesure où elle me permettra d’effectuer les soins nécessaires pour me rétablir dans les meilleurs délais et surtout de reprendre le chemin des entraînements dans les plus brefs délais et espérer participer aux prochaines rencontres de mon équipe. Et quel est votre commentaire sur les résultats réalisés par votre équipe ? Je pense que les résultats de mon équipe sont tout simplement mitigés car nous occupons toujours la dernière place au classement. Cela dit, mes camarades ont réussi pourtant à reprendre à gagner depuis quelques journées mais cela ne semble pas être suffisant pour quitter la zone des turbulences. Et comment se présentent les chances de votre équipe au maintien ? Bien que la situation demeure difficile, je dirai que nos chances sont encore intactes pour réussir l’exploit et assurer notre maintien en ligue 1. De ce fait, je suis persuadé que mes joueurs vont lutter jusqu’au bout et de faire le maximum pour récolter les points nécessaires et quitter cette zone de turbulences. S.A.S.


Maracana N°2312— Lundi 31 mars 2014

MOBILIS LIGUE UNE 15

EN MATCH AMICAL

Ezzerga s'impose devant le CR Belouizdad

En match amical disputé samedi passé au stade Ismaïl-Makhlouf (Arbaa) devant ue forte affluence, le RCA s'est imposé devant le CRB (2-1). Ce sont les Belouizdadis qui ont trouvé les premiers le chemin des filets.

E

CABBA

ncouragés par leur galerie, les Bleu et Blanc remettent les pendules à l'heure par le maitre à jouer Amiri sur penalty. Bousculés par les poulains de CEO, les gars de Laquiba ne trouvent qu'une seule solu-

La bonne humeur règne dans les rangs de l’équipe. Comme un prolongement de la fin de la journée face au MCO : « il y a l’enthousiasme de la victoire, nous sommes dans une bonne dynamique en ce moment» reconnaît le coach Zohir Benaâniba qui a retrouvé des joueurs motivés ce dimanche 30 mars.

tion celle de se regrouper en défense pour parer au danger. Continuant à acculer leurs adversaires dans leur dernier retranchement, les Arbéens parviennent à ajouter une seconde réalisation par Boukhiar. Ce dernier a adressé un tir canon des trente mètres qui s'est logé en pleine lucarne. Une seconde rencontre est prévue entre les deux formation mardi prochain au stade du 20-Août 1955. Ces deux rencontres seront bénefiques pour les deux teams avant la reprise.

AMIRI EN FORME

Une fois de plus, Ali Amiri, qui était le plus en vue dominant adversaires et partenaires, réussit à égaliser sur pénalty. Il était très actif sur le terrain alimentant sans cesse ses camarades. Sa prestation n'a pas laissé indifférent les responsables belouizdadis qui ne vont pas manquer de l'approcher pour essayer de le convaincre de rejoindre leur équipe en fin de saison.

FELLAH ABSENT

Tous les mordus des Bleu et Blanc pensaient que Fellah retrouvera les buts et même temps pour se retremper dans l'ambiance de la compétition après une longue absence. C'était le jeune portier Kara qui a été aligné pour ce match amical entre le RCA et le CRB. Ils se sont posé moult questions pour connaître les raisons de cette absence.

RECEPTION EN L'HONNEUR DU CRB

En fin de match, une collation donnée en l'honneur du Chabab et ses dirigeants par les responsables arbéens. Ce geste était très apprécié par les Belouizdadis qui promettent de rendre la pareille aux gars de la Mitidja lors de la deuxième confrontation prévue ce mardi au stade du 20-Août 1955. A. O.

RCA

BOUGUEROUA DE RETOUR

Adel Bougueroua était absent contre la JS Saoura pour le compte de la vingt-quatrième journée de championnat de ligue 1. Les supporters croyaient que l'ancien joueur du RC Kouba ne pouvait vivre que de promesses pour recevoir son dû, il est parti une fois pour toutes. Bougueroua n'a pas effectué le déplacement vers Béchar pour des raisons personnelles. Il a pris partie à la rencontre contre le CR Belouizdad laissant une belle prestation.

UNE PHOTO SOUVENIR POUR LES DEUX ÉQUIPES

Une photo souvenir pour les deux équipes avant que coup d'envoi sous les applaudissements nourris des spectateurs. A rappeler que le RCA et le CRB se sont rencontrés à plusieurs reprises par le passé. Tous les matches entre les deux formations étaient disputés dans le fair-play le plus total... A. O. 

Faire le plein dans cette dernière ligne droite

M

algré les vacances d’une semaine, une vingtaine de membres de l’équipe suit le programme des entraînements. Au programme, préparation foncière et travail technique. Le pre-

mier match amical aura lieu mardi prochain face à une équipe de Sétif. Ils auront l’occasion de se tester face à une solide formation. Le lundi 7 avril, ils joueront un deuxième match amical et le jeudi 9 avril un troisième et

dernier match amical de la saison. Le samedi 21 avril, un vrai test attendra les joueurs de Zohir Benaâniba puisqu’ils joueront pour le compte de la 25e journée du championnat national L1. Face au MCA, taillé pour jouer la les bonnes places, Zohir Benaâniba ne se berce pas d’illusions : «S’ils seront au complet, ça sera difficile. Ce match sera un petit plaisir ». Ce sera aussi et surtout l’occasion de connaître l’état de forme de ses protégés à six matches de la fin du championnat. Car dès ce match, l’avenir du CABBA se dessinera. Et l’entraîneur bordjien souhaite éviter un mauvais résultat. «Ce match nous dira où on se situe dans ce championnat ». L’objectif affiché est le maintien, les dirigeants croient pouvoir le réaliser. «On sait ce qui a manqué durant la saison. Nous avions des joueurs en fin de cycle qui n’avaient peut-être plus tout à fait

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

la même envie. Et puis, les plus jeunes ont eu plus d’expérience, c’est important. Un joueur comme Bouguerra par exemple s’est imposé dans le groupe depuis cette saison-là ». «Les joueurs sont maintenant, avec un peu de vécu, stables, ils s’intègrent très bien au groupe », ajoute le coach qui n’a plus qu’à mettre en musique tout ce petit monde. Imade B.

LES ECHOS - Deux séances d’entrainement par jour

- Le contrat du joueur Saadi va être résilié avant la fin de la saison - L’affaire du Tchadien Yaya est toujours dans le flou. Le joueur est toujours absent .


MOBILIS LIGUE DEUX

MSPB AKOUCHE MARQUE SON DEUXIÈME BUT

Malgré son statut de remplaçant, Akouche, arrivé au mercato, en est à son deuxième but. Manque de pot, ni son but contre l’O Médéa ni celui de vendredi contre l’ASMO n’ont pu donner la victoire à son équipe. Mais les deux réalisations peuvent plaider en sa faveur pour une place de titulaire.

BAKHTATOU ENCORE DECEVANT C’est la troisième fois consécutive que Bakhtatou est remplacé en deuxième période depuis trois rencontres. Il se montre décevant. Il est donc temps que Tebib pense à le remettre sur le banc. C’est ce que pensent beaucoup de Mouloudéens.

KEBABI TITULARISÉ

WAT

Arrivé au mercato, l’exTebessi a joué son premier match comme titulaire. Malheureusement pour lui, il était hors du coup, ce qui a contraint Tebib a le remplacer par Lemouadaâ en début de seconde période.

A

Maracana N°2312— Lundi 31 mars 2014

Le Mouloudia fragilisé par la lourde défaite concédée à Oran

Le cinglant (4-1) infligé par l’ASMO aux camarades de Benmalek semble avoir fragilisé le Mouloudia dans toute sa composante.

C

ette défaite a ramené le MSPB à la case départ. L'excellent gardien Benmalek a pris eau, la solidité de la défense batnéenne a été sérieusement ébranlée et l’attaque a pris la mauvaise habitude de ne marquer que rarement. Un constat que Tebib a certainement établi. “Il me reste un grand travail a accomplir”, a-t-il déclaré pour résumer la situation. Mais ce que Tebib doit comprendre, c’est qu’il n’y a plus de temps pour faire un grand travail. Il ne reste que cinq matchs qui vont être joués avec une cadence accélérée car le championnat bloqué par les élections présidentielles ne reprendra qu’à la fin du mois d’avril. La LFP imposera en effet un calendrier non-stop pour clôturer la compétition avant le 15 mai 2014. L’heure est à la concentration, au travail psychologique et à la solidarité de toute la famille du Mouloudia qui n’a plus besoin du

blocage des comptes par ses propres enfants comme c’est encore le cas. Les joueurs ont besoin de motivation. Il faut libérer leurs salaires et au plus vite.

MOHAMMEDI : «QU’ON NOUS CÈDE LA SPA»

Les chances d’accession

S’ÉVAPORENT

lors que tous les supporters nourrissaient l’espoir de voir leur équipe revenir avec un résultat positif de leur déplacement à Médéa, qui leur aurait permis de croire en une éventuelle accession, le désarroi et la frustration étaient à leur comble chez l’ensemble des supporters dès qu’ils ont appris la défaite amère face à l'OM. Un enième faux pas qui remet sérieusement en cause tout espoir de voir le Widad postuler à l’une des premières places du podium. Ce faux pas, qui les a rélégués à la septième place, va compromettre les chances des coéquipiers de Zerguine de revenir à la course à l’accession. D’aucuns estiment que l’ex-coach du Widad Neghiz a su battre ses élèves - le duo Kherris-Yadel - en les piégeant en seconde période après une rude opposition des camarades du gardien alors qu’il y avait un quart d’heure de jeu. Au-delà de ce constat tout le monde pointe un doigt accusateur sur la direction du club qui a maintenu contre vents et marées l’actuel staff technique alors qu’il était décrié à un moment donné en raison de son inexpérience et de son incapacité à gérer une équipe qui a pourtant de sérieux arguments à faire valoire. S.T.S.

Benmoussa : “Nous ne méritions pas de perdre” Tout d’abord comment s’est déroulée cette rencontre ?

Mis à part l’importance de l’enjeu, la rencontre s’est déroulée dans un fair play-total même si, de temps à autre, il y a eu de petits accrochages entre certains joueurs, ce qui est tout a fait normal. Ne pensez-vous que ce faux pas compromet vos chances d’accession ? Au-dela de ce résultat négatif et vu le nivellement des valeurs actuel, il sera difficile pour nous de rejoindre le peloton de tête. Cependant, en football tout est possible. Il reste cinq journées et il faut continuer à y croire. Cependant ce ne sera pas une partie de plaisir. Donc il y a de l’espoir ? Ne dit-on pas que l’espoir fait vivre ? Nous défendrons nos chances jusqu’au bout. S. T. S.

CAB

16

L’ex-président et ex-manager général du MSPB est de ceux qui pensent qu’il est grand temps que Benflis, Bendaâs, Haffad et Zinder cèdent la SSPA à d’autres personnes capables de sauver l'équipe de la relégation. Pour Mohammedi, la priorité, c’est la démission immédiate du président

du CSA Zinder Saâd pour permettre au club de débloquer les comptes et de retirer l’argent pour payer et motiver les joueurs. “Qu’on nous cède la SSPA et que Zinder démissionne pour qu’on puisse sauver le MSPB. A défaut on se dirige vers la catastrophe”. W. Y.

LE CAB IRA

JUSQU’AU BOUT

Les CABistes sont persuadés que leur équipe restera en Ligue deux. Leur victoire contre l’ASK a remis les camarades de Bitam dans la course au maintien avec 27 points. Le CAB a surclassé l’USMAN et rejoint le voisin MSPB à la 15eme place. La prochaine journée verra les Batnéens aller défier l’USMAN sur son terrain, l’occasion pour eux de confirmer leur retour en force dans cette dernière ligne droite avant la fin du championnat.

L

es Batnéens sont décidés à aller jusqu’au bout. “On ira jusqu'à la dernière journée pour sauver notre équipe. Ceux qui pensent qu’on baissera les bras se trompent. Le CAB luttera de toutes ses forces pour assurer son maintien. On a un groupe meilleur que plusieurs autres groupes. On a souffert de l’arbitrage qui nous a trop lésé mais malgré tout, on croit dur comme fer qu’on restera en Ligue deux”, nous a déclaré Talbi qui assure la présidence jusqu'à la fin de la saison. “Je pense que les joueurs étaient psychologiquement bloqués par l’arbitrage. A chaque fois ils voyaient leurs efforts anénantis par des décisions injustes, comme contre l’OM, le MSPB, l’USC et le WAT. La victoire contre l’ASK va les libérer incha Allah” dixit Latrache.

RACHID BOUABDALLAH DE RETOUR

L’ex-président du CAB Rachid Bouabdallah n’est pas resté insensible à la

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

situation du CAB. Il était présent au stade du 1er-Novembre pour le match CAB-ASK. Il s’est même réuni avec les joueurs la veille du match pour les sensibliser et les pousser à se battre jusqu’au bout. A la mi-temps, quand le score était de 1 à 1, il est descendu au vestiaire pour motiver les joueurs. “Restez calmes et patients, vous allez les battre. Vous êtes de loin meilleurs que vos adversaires. Ne paniquez pas, vous allez marquer”. Des mots qui ont produit leur effet sur les joueurs.

2EME BUT POUR DEKHINET

On peut dire qu’il est la révélation du CAB en cette deuxième partie de championnat. Le jeune défenseur (20 ans) a été le sauveur du CAB. C’est lui qui a libéré ses camarades à la 70 eme minute d’une tête splendide qui n’a laissé aucune chance a Toual. Dekhinet dont c’est le deuxième but cette saison n’a pas été retenu par Kourichi pour le dernier stage des U-21. Pourtant il est le meilleur à son poste.

BITAM ET BELHADI SUSPENDUS

Les deux joueurs écoperont d’un match de suspension pour cumul de cartons jaunes. ils seront ainsi absents contre l’USMAnnaba la prochaine journée. Latrache devra trouver la meilleure solution pour remédier à leur absence.

QUATRE JOURS DE REPOS

Les joueurs ont bénéficié de quatre jours de repos ils ne reprendront l'entraînement que jeudi prochain


MOBILIS LIGUE DEUX 17

Maracana N°2312— Lundi 31 mars 2014

TROIS JOURNÉES DE REPOS

Après la rencontre de championnat comptant pour la 25e journée livrée contre le NAHD, vendredi dernier, le staff technique a accordé aux camarades de Belhocine un repos de 3 jours pour récupérer de la fatigue du match qu’ils ont d’ailleurs perdu à domicile.

REPRISE DEMAIN APRÈS-MIDI

Les camarades de Belhocine, après avoir bénéficié d'un repos de trois jours, reprendront, demain après-midi, le chemin des entrainements à l'annexe Mustapha Tchaker,,en prévision des prochaines rencontres de championnat.

LES SUPPORTERS, LES GRANDS PERDANTS

USMBA

Les grands perdants, comme ce fut le cas les saisons précédentes, ce sont les supporters qui se sacrifient pour cette équipe durant toute la et qui sont au rendez-vous à chaque fois où l'USMB évolue en dehors de ses bases. Mais hélas, le rêve s'est brisé, comme d'habitude, par ses concurrents qui étaient mieux structurés. Il en sera d’ailleurs ainsi la saison prochaine, à moins d'un miracle. T. A.

Les saisons se suivent et se ressemblent pour les Blidéens Lors des précédentes saisons, la formation blidéenne rata l'accession toujours à la même période, c'est à dire lors des cinq rencontres de la dernière ligne droite du championnat. LA DERNIÈRE LIGNE DROITE, UNE FATALITÉ

Lors de la saison 2011/12, à la 27e journée, les Blidéens essuyèrent une défaite au stade Mustapha-Tchaker sur le score de deux buts à un face à la JS Saoura, qui avait anéanti les chances d'accession des Vert et Blanc. La saison suivante,(2012/13), lors de la même journée, l'USMB, toujours en course pour l'accession, a été stoppé dans son élan en ramenant seulement le point du nul face au SAM, au moment où ses concurrents directs à l'accession ont réalisé des résulats positifs. Une victoire l'aurait relancée pour la suite du parcours. Cette saison c'est le même scénario qui se reproduit. Les gars du club de la ville des Roses, à cinq journées du baisser de rideau de la phase retour du championnat 2013/14, au moment où ils n'avaient pas le droit à l'erreur, devraient négocier positivement cette rencontre face à un concurrent à l'accession, en l'occurence le NAHD, pour augmenter leurs chances d'accession. Les gars de Hussein-Dey n'ont pas raté l'occasion de battre l'USMB au stade des frères Brakni accaparant ainsi la 3e place du classement général avec 43 points au capital, devançant l'USMB de 3 points. Cette dernière se retrouve à la 5e position, derrière l'USC ( 41 pts) En somme, les inconditionnels blidéens sont maintenant unanimes à dire que leur équipe est champion d'Algérie des ratages.

Pour meubler le vide laissé par la compétition officielle durant les trois semaines de trêve, vu que la reprise a été fixée pour le 19 du mois prochain, le staff technique blidéen à décidé de programmer deux joutes amicales. Il a demandé à la direction du club de lui trouver des sparrings-partners, ce qui lui permettra de préparer les prochaines rencontres de championnat. Ce sera l'occasion de mettre dans le bain certains éléments de l'equipe espoir. On a appris en dernière minute que trois équipes, la JSK, l'ASO et le RCA, ont émis le voeu de rencontrer en amical l'USMB durant cette période de repos,

onscients de la situation, nous avons pris toutes nos dispositions pour réussir notre objectif, à savoir remporter la victoire. Certes, nous avons passé des moments pénibles au cours de la semaine, mais les joueurs sont à féliciter en dépit de nombreux ratages. A cet effet, je remercie tout le groupe qui a

LES U-20 EN FINALE DE LA COUPE D'ALGÉRIE

Les catégories U-17 et U-20 de l'USMB ont disputé, avant-hier, les demi-finales de la

Abdelkrim Bira (entraîneur) : «Cette victoire, nous la dédions à Gariche»

Sollicité à la fin de la rencontre, le coach Abdelkrim Bira nous a fait la déclaration suivante : «Nous savions d’avance que le match était un piège du fait que l’adversaire, qui se bat pour sa survie, n’avait rien à perdre, voire tout à gagner.

C

DEUX MATCHES AMICAUX AU PROGRAMME

fait montre d’une volonté et d’une envie de bien faire. Je n’omets pas également de citer tous ceux qui nous ont soutenus dans les moments difficiles, dont les autorités locales à leur tête monsieur le wali. Le parcours devient de plus en plus difficile et les matchs qui restent à jouer auront un caractère de matches de coupe. La vigilance et la prudence seront nos clés de réussite. A cinq journées de la fin, rien n’est encore acquis. Nous devons faire preuve de plus de maîtrise pour aboutir à notre fin. Quant à la victoire d’aujourd’hui, les joueurs et moi, nous la dédions à Gariche qui a failli perdre la vie au cours de la rencontre face à Hadjout, dans des circonstances extra sportives alors que le foot doit être un espace relationnel et fraternel. Toutefois, ne dit-on autre temps autres moeurs ? Je n’omets pas également de saluer le geste de notre galerie qui reste un exemple de sportivité. Une galerie qui mérite largement le titre de fair-play du fait que, bien que nous ayons commis des faux pas à domicile, nous n’avons jamais porter atteinte à la dignité des clubs visiteurs». B. M.

ABS

USMB

coupe d'Algérie, respectivement face à l'ASO et le CRBT. La catégorie U-17 n'a pu passer ce tour. Elle a été battue par son homologue de l'ASO. Après avoir ouvert le score en première mi-temps, les Blidéens se sont fait rejoindre à la marque par les Chelifiens en seconde période de jeu. La série des tirs au but a souri à l'équipe de l'ASO qui l'emporta. (4 à 3). Au contraire de la catégorie des U-20 qui n'a pas laissé l'opportunité d’évoluer sur son terrain pour prendre le meilleur sur la formation du CR Beni Thour, aux tirs au but (score final 0à0) Les U-20 auront ainsi le privilège d'animer la finale contre leurs homologues oranais de l'ASMO, vainqueurs du CSC. A noter que les deux équipes, l'USMB et l'ASMO, se sont rencontrées en finale la saison dernière. Le trophée à été remporté par les Oranais aux TAB (4 à 3 score final 2 à 2). T. A.

Boussaâda à la croisée des chemins

Après l’accident de parcours survenu a Hadjout, El Amel de Boussaâda, qui s’est incliné par la plus petite des marques (1-0) a peut être compromis ses chances d’occuper une place honorable en fin de saison. Les gars de Sidi Thameur n’ont pas su profiter des circonstances négatives qui ont secoué la maison hadjoutie. En effet la rencontre s’est jouée a huisclos, l’USMMH était privée de quelques éléments clé et la pression était inexistante chez les

joueurs. Tous ces facteurs étaient en faveur de l’ABS. Hélas les joueurs n’ont pas saisi cette opportunité de revenir avec un bon résultat.

tionnés reviendront avec un moral gros comme ça et les mécontents n’ont qu’à saisir cette aubaine et bien se tenir. Des rencontres amicales sont au menu des verts.

UNE ATTAQUE MUETTE

LES JOURNÉES PASSENT ET SE RESSEMBLENT

Juste après la fin de la partie, le coach Belaribi s’est exprimé aux différents médias présents au stade en disant que son attaque n’a pas bien fonctionné et que tout était a revoir a ce niveau.

LA TRÊVE EST VENUE AU BON MOMENT

Pour certains joueurs, cette trêve est la bienvenue puisque selon les déclarations de Belaribi, tout le monde aura sa chance les jours à venir. Les blessés seront rétablis, les sanc-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Cela est devenue une vraie habitude pour l’ABS où a chaque journée, la chance leur sourit énormément. Les menacés sont encore une fois tombés et cela est de bon augure pour Boussaâda.

QUELQUES JOURS DE REPOS

L'entraîneur en chef a accordé un repos de 03 jours à ses protégés. La reprise est prévue mardi prochain afin de se préparer le reste de la compétition. L. D


18

Divisions Inférieures

Maracana N°2312— Lundi 31 mars 2014

Régionale 2

HC AÏN BESSAM 3 - JS BOUMERDÈS 2

Les Hamzaouis reviennent de loin Tenus par l'obligation de résultat, suite à leur dernière défaite concédée à l'extérieur, les coéquipiers de Bouaziz se devaient absolument de négocier positivement cette rencontre chez eux devant cette fougueuse formation de Boumerdès, sous peine de plonger dans le doute.

F

inalement, les protégés du coach Boualem Hamadache ont puisé au fond de leurs ressources pour aller chercher les trois points de ce match. Dès l’entame de la partie, les coéquipiers de Lahouazi ont pris d’assaut les bois adverses afin de prendre un ascendant psychologique. Mais contre toute attente, ce sont les visiteurs qui affichèrent leurs intentions, montrant qu’ils n’étaient pas venus en villégiature. En effet six minutes ne s’étaient pas encore écoulées que l’attaquant de la JSB, Redouane Hadhoum, donna l’avantage à son équipe suite à une frappe bien dosée qu’un défenseur local dévia dans sa propre cage. Nullement découragés par cette réalisation, les locaux ne tardèrent pas à répliquer et les Hamzaouis imposèrent un rythme très élevé à leurs adversaires, parvenant ainsi à dominer

HAMID ROUNI ( PDT HCAB) :

“On a assisté à une partie très disputée. Il y avait du suspense, du beau jeu et du fair-play avaec à la clé cinq jolis buts, sous la direction d’un très bon trio arbitres. Mais on a joué avec le feu. On a failli se faire surprendre par une équipe qu’on a quelque peu sous-estimée. On aurait pu tuer le match dès la première période, mais on n’a pas su concrétiser toutes nos occasions par manque de lucidité dans le dernier geste. On a réalisé l’essentiel devant une bonne équipe de Boumerdès.”

les débats. D’ailleurs, Lahouazi passera à deux doigts d’égaliser en voulant lober le gardien de la JSB mais il échoua dans sa tentative. A partir de cet instant, le jeu se stabilisa au milieu de terrain avec un léger avantage pour les locaux, qui finiront par rétablir l’équilibre par Abderrahmane. En seconde période, le même Hadhoum parviendra, dès l’entame, à redonner l’avantage à son équipe. Les hommes de Hamid Rouni, poussés par leur public, optèrent pour l’offensive à outrance avant de revenir une seconde fois au tableau d’affichage par Abderrahmane qui a signé son premier doublé de la saison. Cette égalisation motiva davantage les camarades de Grazem devant une équipe en infériorité numérique suite à l’expulsion d’un joueur de la JSB pour cumul de cartons. Les poulains de Boualem Hamadache étouffèrent leurs vis-à-vis mais rateront plusieurs possibilités de prendre l’avantage, à l’image de Bouaziz (62’), Djemaa (69’). À dix minutes de la fin du temps réglementaire, Bouaziz profita d’une erreur de marquage et s’en alla battre aisément le gardien Bouldjenet. Dans les tribunes, c’est le délire. Les Hamzaouis continuèrent à  presser et à se créer quelques bonnes opportunités pour corser la note, sans succès.  C’est sur cette précieuse victoire du HCAB par le score de 3-2 que l’arbitre mettra fin aux débats dans une grande sportivité. T. H.

Béjaïa /Pré honneur

GC BÉJAÏA 3 - US AOURIR JDIDA 0

Démonstration de force du Gallia

Les poulains de Karim Azeb ont réalisé une très bonne opération, samedi, en décrochant un autre succès. Restant sur une dynamique de victoire depuis l’entame de cet exercice, les joueurs ont réussi en effet à s’imposer sur un score qui en dit long sur leurs ambitions, face à la formation des montagnards qui tinrent bon jusqu’à la 40’ lorsque Belaïd parviendra à ouvrir le score.

D

ésireux de creuser rapidement l’écart pour se mettre à l’abri, les locaux appuient sur le champignon et réussissent à aggraver la marque grâce à Belaïd qui, en embuscade dans la surface de réparation, profitera de la bourde de la défense adverse pour ajouter un deuxième but

pour le Gallia, s’offrant ainsi le luxe de réaliser un doublé. En dépit de toutes les actions de part et d’autre, la première partie du match s’acheva sur une avance de deux buts pour les hommes de Saïd Benamar. En seconde période, et afin de mettre fin au suspense, le remuant Kassimou ajoutera un troisième but à la 50’. Par la suite, les gars de Béjaïa se sont contentés de gérer leur avance, alors que la formation d’Aourir Jdida était incapable de réagir ou même de créer de réelles occasions de bousculer la défense adverse. En dépit d’une prestation de force durant les dix dernières minutes, qui a été à l’avantage du Gallia, qui a dominé sans être efficace dans la surface de réparation. Autrement, le score aurait été plus lourd dans cette partie plaisante. La rencontre se termine ainsi sur une victoire logique du GCB dans un fair-play exemplaire. Et avec un arbitrage à féliciter. Avec cette victoire, le Gallia conforte sa place de leader. Autant dire qu’avec la dynamique qui est la leur depuis l’entame de cet exercice, les hommes de Saïd Benamar se rapprochent de jour en jour de leur objectif, à savoir l’accession au palier supérieur. T. H.

KARIM AZEB (ENTR. GCB) :

“Je tiens à féliciter mes joueurs qui ont appliqué mes consignes à la lettre. Les gars ont fait un bon match. On a dominé nos adversaires et on a su faire la différence grâce à notre bonne organisation. On doit garder les pieds sur terre et continuer à travailler afin d’atteindre notre objectif.”

NRB SEMAOUN 3 - CR AMAÂRAT BARBACHA 0

Semaoun survole Ivarvachen

Le match ayant opposé le NRB Semaoun à son homologue des CR Amaârat Barbacha s’est soldé par une victoire logique des locaux.

L

es visiteurs ont résisté toute une mi-temps, mais la détermination a finalement prévalu sur la fougue des jeunes montagnards d’Amaârat, qui ont ensuite baissé les bras après le premier but. Cette équipe courageuse a pratiqué un beau football, en résistant aux assauts du NRBS qui a fait circuler le ballon d’une manière intelligente. La première mi-temps n’a rien donné. En seconde période, et après avoir appris que le leader GCB menait par 2 à 0 devant son adversaire l’USAJ, synonyme d’une victoire assurée, le coach du NRBS, Nacer Cherfi, décida de mettre le paquet en renforçant le compartiment offensif. Une stratégie qui

s’avéra payante puisque Mouloud Azzouz, d’un tir croisé, ne laissa aucune chance au gardien des montagnards, donnant ainsi l’avantage à ses coéquipiers à la 50’. Les gars du village Amaârat n’abdiquèrent pas, mais n’inquiétèrent guère leurs adversaires, se contentant d’une bonne circulation du ballon. Le NRBS, libéré, joua mieux. La bataille se concentra au milieu du terrain. Dix minutes plus tard, le remuant Ferhat Ibaazizen ajoutera un deuxième but à la 70’. Les locaux étaient déterminés à plier le match. Ils se sont donc carrément installés dans le camp adverse jusqu’à la 80’ de jeu lorsque, suite à un coup franc de Bouabas, qui avait admirablement offert un caviar à Mou-loud Azzouz, ce dernier d’une tête croisée aggrave la marque, provoquant le délire et la liesse dans le stade. Le tableau d’affichage de resta inchangé jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre. T. H.

NACER CHERFI (ENTR. NRBS) :

“Mes joueurs étaient sous pression. En première mi-temps ils étaient crispés. On a effectué quelques réglages en seconde période et les consignes données ont porté leurs fruits en parvenant à inscrire trois buts. Je félicite mes joueurs pour leur belle prestation et je souhaite qu’ils continuent avec la même hargne pour atteindre notre objectif.”

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Internationale

Espagne

Maracana N°2312— Lundi 31 mars 2014

LE REAL ENTRE LES GOUTTES

Cristiano Ronaldo et le Real Madrid ont bien préparé leur quart de finale aller de la Ligue des champions contre Dortmund.CR7 et le Real Madrid ont renoué avec la victoire contre le Rayo Vallecano (5-0). Une averse de buts... Sous une pluie battante à Santiago-Bernabéu, le Rayo Vallecano a bu le calice jusqu'à la lie et s'est incliné 50 face à un Real Madrid désireux de faire oublier ses deux dernières défaites contre le Barça et à Séville. De bon augure pour les Merengues de Ronaldo et Bale, auteurs de trois des cinq réalisations de leur équipe, avant de jouer le Borussia Dortmund en quarts de finale de la C1 dès mercredi.Forcément, le Real Madrid l'avait mauvaise et l'a fait payer à l'un de ses plus proches voisins. Battus coup sur coup par le Barça et à Séville, distancés par les Catalans et l'Atlético au sommet du championnat, les Merengues ont mis un point d'honneur ce samedi soir à balayer la modeste formation du Rayo Vallecano (5-0) de l'autre côté des Pyrénées. Et si

la Decima reste encore un objectif à la portée des Madrilènes avant de défier le Borussia Dortmund en quarts de finale de la plus prestigieuse des compétitions européennes, ils auront aussi préparé de la meilleure des façons cette double confrontation à venir devant les vicechampions d'Europe. Varane sur le banc, Modric malade et ménagé, et Benzema étonnamment muet devant au vu de ses récentes performances, les protégés de Carlo Ancelotti ont pris le large grâce à son duo de stars BaleRonaldo mais, aussi, grâce à deux de leurs plus jeunes loups, le latéral Carvajal et l'attaquant Morata.

BALE ET RE-BALE

Et si, sous une pluie battante, la victoire des locaux ne souffre d'aucune contestation, les visiteurs auront dû toutefois patienter jusqu'à la 55e minute de jeu pour voir leurs hôtes prendre le large au tableau d'affichage. Avant cela, et sans justement sortir le grand jeu, le double Ballon d'Or avait ouvert la marque sur une passe

de Bale et après un petit slalom au milieu des piquets franjirrojos (15e). Mais la seconde période allait offrir une autre partition au public difficile de Bernabéu, en même temps que la pluie s'intensifiait sur le pré de l'enceinte espagnole. A la conclusion d'une action initiée par lui-même, poursuivie par Bale et Ronaldo, Daniel Carvajal portait le score à 2-0 après 55 minutes de jeu. Treize minutes plus tard, le show Gareth Bale lui débutait avec un doublé en seulement deux minutes de jeu, le premier sur un centre de Di Maria côté gauche (68e) et le second en partant seul au but (70e). Entré en jeu en lieu et place de Benzema, Morata concluait donc le récital, d'une frappe enroulée que n'aurait pas renié Thierry Henry et sa "spéciale" (78e). Au moins, même si le titre leur échappe, les Madrilènes auront envoyé un message à destination des Borussen. La C1 dont rêve le Real Madrid est elle encore d'actualité. Au contraire d'une Liga plus que jamais dans les mains de l'Atlético et du Barça.

L’ATLETICO RÉPOND AU BARÇA L’Atletico Madrid a répondu à la victoire du Barça en s’imposant ce samedi à Bilbao (1-2), lors de la 31e journée de Liga. Les Madrilènes restent en tête du classement avec un point d’avance sur les Catalans qu’ils retrouvent dès mardi en Ligue des champions. L’Atletico Madrid reste en tête de la Liga. Après la

victoire du Barça dans le derby contre l’Espanyol (01) plus tôt dans la journée, les Colchoneros ont gardé leur première place au classement en s’imposant sur la pelouse de l’Athletic Bilbao (1-2) ce samedi, lors de la 31e journée. Cette cinquième victoire consécutive en championnat leur permet de conserver un petit

point d’avance sur les Barcelonais, à sept matches de la fin de la saison, alors que se profile un BarçaAtletico sans doute décisif au menu de la dernière journée. Barça-Atletico, c’est aussi l’affiche de l’un des quarts de finale de la Ligue des champions. Les deux équipes ont d’ailleurs rendez-vous dès mardi au Camp Nou pour le match aller. Ce duel va donc prendre une dimension supplémentaire. Diego Costa, le prolifique attaquant des Colchoneros, sera forcément attendu au tournant. L’international espagnol, sorti en fin de match sur blessure, a en tout cas amélioré ses statistiques en marquant à Bilbao son 26e but de la saison, sur un service de Koke (1-1, 22e), qui s’est transformé en buteur au début de la deuxième période (1-2, 55e). Une réaction qui a ruiné les espoirs basques après l’ouverture du score rapide de Muniain (1-0, 6e).

19

LE BARÇA NE FAIBLIT PAS

Après le Real Madrid et le Celta Vigo, c’est l’Espanyol qui a subi la loi du FC Barcelone (1-0), samedi en ouverture de la 31e journée de Liga. Un penalty transformé par Lionel Messi a suffi au bonheur de Blaugrana qui mettent une nouvelle fois la pression sur l’Atlético de Madrid, en déplacement à partir de 20h à Bilbao. Sans particulièrement briller, le FC Barcelone a assuré l’essentiel: gagner pour rester en vie dans la course au titre. Les hommes de Gerardo Martino sont allés chercher trois points précieux sur le terrain de leur voisin, l’Espanyol, samedi en ouverture de la 31e journée de Liga. Comme au match aller, ce sont les stars du FCB qui ont pris le meilleur sur les "anonymes" de l’Espanyol sur la plus petite des marges pour l’emporter et ainsi continuer à mettre la pression sur le leader du classement, l'Atlético, qui a répondu en s'imposant à Bilbao (2-1), plus tard dans la journée. La vie sans Victor Valdés a donc débuté par une victoire pour le Barça. Un succès acquis de haute lutte tant son voisin s’est montré généreux et décomplexé pour retarder au maximum l’échéance. A la maîtrise technique blaugrana, les Perruches ont répliqué par un jeu direct, une agressivité parfois limite et une envie de tous les instants. Les locaux ont même été jusqu’à faire jeu égal avec leurs prestigieux adversaires une bonne partie du match. Et si Pizzi (22e) ou Alex (72e) s’étaient montré plus précis, José Manuel Pinto aurait pu avoir de bien mauvais souvenirs de sa cinquième titularisation de la saison en Liga. Le gardien tressé se remémorera finalement avec un certain plaisir ce court voyage au stade Cornella-El Prat, où le Barça a fait la différence dans un dernier quart d’heure délicat pour l’Espanyol. Javi Lopez a d’abord commis une main dans sa surface pour permettre à Lionel Messi de transformer un penalty (0-1, 77e) et d’inscrire son 23e but de la saison en Championnat, le 15e depuis le début des matches retour. Sur un lob de l'Argentin, le gardien Francisco Casilla a ensuite eu la mauvaise idée d’imiter son défenseur hors de sa surface pour récolter un carton rouge (83e) rédhibitoire pour l’Espanyol, lequel s’est bien battu, mais a fini par rendre les armes. Comme souvent dans le derby de Barcelone.

Publicité

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya : Tamanrasset Daira : In Salah Commune : In Salah Numero fiscale : M.F.098211080015257

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERTN° 16/2014 La commune d’IN SALAH représenté par Monsieur le président d’APC, lance un appel d’offres national ouvert pour : Les établissements qualifiés, intéressés par le présent avis d’appel d’offre peuvent retirer le cahier de charge auprès du service de programmation économique de la commune (In Salah) contre un reçu au montant de 2500.00 DA non rembourssable payer chez le caissiers. Les offres doivent être accompagnées obligatoirement par les documents cités comme suit :

1- L’OFFRE TECHNIQUE : -Déclaration à souscrire. -Déclaration de probité. -Cahier des charges (Offre technique proprement dite). -Copie du registre du commerce portant notification d’activité voulu. -Certificat de qualification et de classification professionnelle des entreprises. -Copie d’attestation de mise à jour CNAS et CASNOS et CACOBATH. -Numéro d’identification fiscale du soumissionnaire. -Copie de l’extrait de rôle. -Casier judiciaire du soumissionnaire ou du gérant de l’entreprise. -Copies des références professionnelles de l’entreprise dans le domaine. -La liste des moyens humains à mobiliser pour le projet déclarés à la CNAS. -La liste des moyens matériels à mobiliser pour le projet appuyée de toutes pièces justificatives.

2- L’OFFRE FINANCIERE : -Lettre de soumission. -Borderau de prix unitaires. -Devis quantitatif et estimatif. Toutes documents à fournir doivent être cacheté et parafé, légalisés et valides à la date de depot. Les plis doivent parvenir comme suit : l’offre technique dans une enveloppe fermé et cachetée portant la mention “offre technique” et l’offre financière dans une autre portant la mention “offre Financière “. Les deux offres doivent être mises dans une enveloppe anonyme et fermé portant la mention : A Monsieur le président d’APC -A NE PAS OUVRIR-AVIS D’APPEL D’OFFRE NATIONAL OUVERT N°16/2014 La durée de préparation des offres est fixée de 21 jours à compter de la première parution de cet avis dans le (BOMOP) ou la presse. Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la durée de préparation des offres est prolongée jusqu’au jour ouvrable suivant. Le dépôt des offres aura lieu le dernier jour de la durée de préparation des offres avant 10.00 h, au niveau de service de programmation économique de la commune (In Salah). L’ouverture des plis aura lieu en séance plénière au siège de commune le même jour à 10.05h.

Maracana N°2312—Lundi 31 mars 2014 - ANEP N°114 824

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


20

Internationale

REAL MADRID : UN BEAU CONTRAT POUR A. COLE ?

Selon toute vraisemblance, Ashley Cole ne sera plus un joueur de Chelsea en 2014-2015. Barré à Stamford Bridge par Cesar Azpilicueta, le latéral anglais arrive en fin de contrat au mois de juin. Convoité par Liverpool et l'AS Monaco, le footballeur âgé de 33 ans serait aussi suivi par le Real Madrid. Si l'on se réfère aux informations du tabloïd The Sun, le board merengue aimerait proposer un bail de deux saisons au natif de Stepney avec la clé un alléchant salaire. En effet, Ashley Cole pourrait toucher près de 4 millions d'euros par an du côté de Santiago-Bernabeu.

MAN UTD : UN DÉMENTI AU SUJET DE FERGUSON

La situation de David Moyes reste incertaine. Dès la fin de saison, les dirigeants de Manchester United pourraient ainsi décider de se séparer du coach écossais. Si tel était le cas, ce choix viendrait uniquement de la famille américaine Glazer, à la tête des Red Devils, et non pas... de Sir Alex Ferguson. D'après le Daily Mail, l'ancien technicien de la formation mancunienne n'aura aucune influence quant à l'avenir de son successeur. Même s'il continue d'assister aux rencontres des partenaires de Wayne Rooney, l'homme de 72 ans ne souhaite pas s'immiscer dans les affaires du club.

300 MATCHES SOUS LE MAILLOT ROSSONERO POUR KAKA A l'occasion de la victoire du Milan AC face au

Chievo Vérone (3-0), Kaka a fêté son 300e match sous le maillot Rouge et Noir. Alors que son équipe a sorti la tête de l'eau en goûtant à la victoire sur ses terres, Kaka s'est offert le luxe de fêter son 300e match sous les couleurs des Rossoneri en signant un doublé contre le Chievo Vérone. Une prestation de haut-vol pour l'ancien Madrilène, une des rares satisfactions de la saison du Milan AC.

BARÇA, BUSQUETS : "SI J'AVAIS PIÉTINÉ PEPE, IL AURAIT UNE EMPREINTE DE CHAUSSURE DE 45 SUR LA TÊTE"

Maracana N°2312— Lundi 31 mars 2014

DEBUCHY LE BAYER VEUT NE DIT PAS NON MORATA AU PSG ET JUNG !

Si l’arrivée de Carjaval était une réussite l’an passé, les dirigeants du Bayer Leverkusen envisageraient une nouvelle fois de signer un jeune du Real Madrid. A en croire la presse ibérique, c’est l’attaquant Alvaro Morata qui serait désormais suivi. Barré par Benzema, il est sous contrat jusqu’en juin2015. Mis à part Morata, la direction du Bayer aurait aussi un oeil sur le latéral droit Sebastian Jung, comme l’indique Sport Bild. Actuellement à l’Eintracht Francfort, il pourrait être libéré en échange de 2,5 millions d’euros.

Interrogé sur son avenir dans Téléfoot ce dimanche, Mathieu Debuchy a préféré botter en touche, n'écartant aucune possibilité. "Je suis encore sous contrat à Newcastle. Je me concentre sur la fin de saison, avec la Coupe du monde qui va arriver", a expliqué le latéral droit de l'équipe de France, annoncé dans le viseur du Bayern Munich ou du PSG. Le PSG, un club qu'il pourrait difficilement refuser. "On ne sait pas ce que l'avenir nous réserve. Le PSG est un immense club donc je pense que ça fait rêver beaucoup de joueurs", a concédé l'ancien Lillois concernant le club de la capitale.

PSG : Ibrahimovic divise les Français

Depuis son arrivée au Paris Saint-Germain, Zlatan Ibrahimovic (32 ans, 30 matchs et 25 buts en Ligue 1 cette saison) ne laisse pas les Français indifférents. La preuve avec ce sondage réalisé par Le Parisien auprès d'un échantillon représentatif de la population française. Si les personnes interrogées estiment que l'attaquant parisien est le meilleur joueur actuel du PSG (78%), elles ne le voient pas comme le meilleur de l'histoire du club (33%) et encore moins de celle du championnat de France (15%). On attend avec impatience la réaction du Suédois.

ARSENAL : VIEIRA POUR REMPLACER WENGER ?

Un ancien footballeur du club prendra-t-il la place d'Arsène Wenger sur le banc d'Arsenal ? Si l'on en croit le Daily Mirror, cette possibilité serait à prendre en considération. D'après ce média, les dirigeants londoniens envisageraient de convaincre Patrick Vieira (37 ans) de suppléer le manager alsacien si celui-ci venait à quitter l'Emirates Stadium au terme de son contrat. A la retraite depuis trois ans, l'ex-milieu de terrain des Gunners (1996-2005) semble avoir convaincu par le biais de son rôle comme entraîneur des moins de 21 ans de Manchester City. Au point de franchir un cap en prenant les rênes d'Arsenal ?

OL, LACAZETTE : "JE N'AI PAS ENVIE DE PARTIR" Courtois balaye la rumeur Real Madrid

Le milieu du Barça est accusé d'avoir piétiné la tête de Pepe lors du Clasico Real-Barça mais s'en défend, estimant que la presse a amplifié l'incident. "Si j'avais piétiné Pepe, il aurait une empreinte de Ouvert à un départ dans les mois prochains, Alexandre chaussure de 45 sur la Lacazette se montre ce dimanche bien plus mesuré tête", s'est défendu le quant à son avenir. Avant le derby entre l'OL et milieu du Barça l'ASSE, l'attaquant français des Gones se dit prêt Sergio Busquets. à rester dans le Rhône. "Pour l'instant, il n'y a "Rien n'est pas de raison que je parte. Contrairement à ce arrivé avec Envoyé avec insistance au Real Madrid, Thibaut Courtois a tenu à que j'ai pu lire, je suis très bien à Lyon. Je n'ai Pepe, je ne l'ai démentir cette information, lui qui est actuellement prêté à l'Atlético pas d'envie de départ à l'heure pas touché, Madrid par Chelsea. Au coeur d'une bataille à trois (il appartient à Chelsea, actuelle. Je suis très bien au club c'est nimporte est désiré par le Real Madrid, mais joue à l'Atlético), Thibaut Courtois a balet je n'ai pas envie de parquoi. C'est la ayé d'un revers de main les rumeurs qui l'envoient chez le club rival du leader tir", lâche à presse qui est le responsable. de Liga. "Tout ce qui est dit sur le Real Madrid ne sont que des rumeurs, ce n'est Téléfoot Nous vivons pas vrai. La seule chose que j'ai toujours dit, c'est que c'est l'Atlético ou m e i l l e u r Chelsea. Je suis très jeureux d'être avec l'Atlético, mon désir est de jouer et si buteur lyondans un pays sous où les médias je ne peux pas le faire à Chelsea, je peux continuer ici, je serai très heureux. nais, Je n'ai jamais parlé avec Mourinho. En ce moment, Chelsea ne peut pas me c o n t r a t peuvent montrer ce manque garantir une place dans les buts, car Cech est là. Il joue bien et est l'un des jusqu'en juin meilleurs gardiens du monde", a expliqué le portier Belge à Metro. 2016. de respect. Laissons-les dire ce qu'ils veulent", a dit le joueur catalan José Anigo avait laissé plané le doute concernant son avenir cette semaine puisqu'on apprenait qu'il envisageait de partir à l'issue de la saiaprès le succès face à son. Mais après le match nul contre Sochaux hier soir, l'entraîneur intérimaire de l'OM a confirmé qu'il serait toujours présent l'année l'Espanyol (1-0) samedi prochaine. « Mon avenir, ce n’est pas l’important. L’objectif, c’est d’aller chercher des points, d’aller mieux et de montrer un autre visage. Je vais finir ces matches et je serai là la saison prochaine. Professionnellement je serai là, sans doute», a-t-il indiqué au micro de Bein Sport. soir.

ANIGO : "JE SERAI LÀ LA SAISON PROCHAINE" QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°2312— Lundi 31 mars 2014

Internationale 21

RIO : INTERVENTION ZIDANE, meilleur joueur MILITAIRE de l’histoire du Championnat ?

Selon un sondage Telefoot / Médiamétrie, Zinédine Zidane est le meilleur joueur de l’histoire de la Ligue 1. L’ancien meneur de l’équipe de France a évolué pendant huit saisons dans ce qui était alors la première division, quatre à Cannes (1988-1992) et autant à Bordeaux (1992-1996). Il n’a gagné aucun titre national, seulement une coupe Intertoto avec Bordeaux en 1995. Il a terminé trois fois quatrième de D1, son meilleur classement en club, en 1990-1991 avec Cannes, puis en 1992-1993 et 1993-1994 avec Bordeaux. Pour sa dernière saison avec l’AS Cannes, il a connu la relégation. Et a terminé sa carrière en France par une seizième place avec les Girondins de Bordeaux, année où ils ont perdu la finale de la Coupe de l’UEFA contre le Bayern Munich (0-2, 1-3).

TROISIÈME DÉCÈS D’UN OUVRIER À L’ARENA CORINTHIANS

Le stade de l’Arena Corinthians qui accueillera le match d’ouverture du Mondial a connu un nouvel accident tragique hier avec la chute mortelle d’un ouvrier qui avait été transporté à l’hôpital dans un état sérieux. Fabio Hamilton da Cruz aurait fait une chute de quinze mètres alors qu’il travaillait sur l’installation de gradins provisoires. Il n’a malheureusement pas survécu à ses blessures. L’Arena Corinthians avait déjà vu deux ouvriers perdre la vie au mois de novembre dans la chute d’une grue.

FOOT - L1 PSG LUCAS : «Je veux marquer l’histoire»

La police de Rio de Janeiro et l’armée brésilienne ont pénétré dimanche à l’aube dans l’immense ensemble de favelas de Maré, près de l’aéroport international, pour procéder à son occupation et sa «pacification», à 74 jours de la Coupe du monde de football, a constaté l’AFP.Fief du trafic de drogue et considéré comme l’un des endroits les plus dangereux de Rio, le Complexe de Maré est situé dans un endroit stratégique de la ville par où transiteront des dizaines de milliers de supporters pendant le Mondial.

REAL-ANCELOTTI: Quand Mourinho ‘’Siffler Cristiano menace un ramasseur de balles n’est pas

compréhensible»

José Mourinho n’a pas du tout aimé la prestation de ses joueurs, ce samedi face à Crystal Palace. Malgré une domination assez nette, les Blues ont cruellement Lors de la large victoire du Real Madrid contre le Rayo manqué d’imagination en attaque pour conclure, et se Vallecano (5-0), samedi soir à l’occasion de la 31e journée de sont finalement inclinés 1-0 dans l’un des derbys lon- Liga, Cristiano Ronaldo a été sifflé par une partie du public de doniens. Bouillant sur le banc de touche en voyant la Santiago-Bernabeu. Carlo Ancelotti, son entraîneur, ne comdéfaite se profiler, le technicien portugais n’a pas non prend pas cette situation et défend l’international portugais. plus aimé l’attitude d’un jeune ramasseur de balles qui «J’ai toujours dit que nous comprenions les sifflets quand gagnait du temps pour tenter d’aider son équipe. nous le méritions. L’entraineur des Blues est donc allé le voir, et s’en est Ils peuvent être expliqué après la rencontre. « J’ai dit au jeune garçon déçus par rapport de ne pas refaire ça sinon il risquerait que l’un de mes aux deux derniers joueurs perde son contrôle ou lui donne un coup de matches, mais nous poing. J’ai vu qu’Azpi s’énervait sur le gosse, et j’ai avons besoin du préféré y aller en premier. Je n’aime pas que les soutien de tous et ramasseurs de balle provoquent les joueurs. On a vu siffler Cristiano ce qu’il s’est passé à Swansea la saison passée », a n’est pas comconfié l’entraineur de Chelsea, qui fait référence préhensible», a à l’énervement d’Eden Hazard devant un indiqué le coach ramasseur de balle qui refusait tout simpleitalien, rapporte ment de rendre le ballon. Marca.

MAN UTD : Ferdinand ne veut plus sortir de chez lui

PSG-A LEX: «Des problèmes

avec Villas-Boas, pas avec Chelsea»

Lucas Moura, l’international brésilien du PSG, a beaucoup d’ambition pour la suite de sa carrière au PSG, un club qu’il n’a aucune envie de Alex évoque ce dimanche ses relations quitter.«Je veux marquer l’histoire ici à Paris. avec Chelsea, son ancien club où il a Je veux gagner des titres et laisser mon nom passé quatre ans et demi et qu’il retrouvera mercredi en quart de finale dans la légende du PSG», a déclaré dimanche aller de la Ligue des champions. Le Lucas dans une interview à Téléfoot, l’émisBrésilien était parti pour le PSG à l’hivsion dominicale consacrée au football sur TF1. er 2012. Ce n’est pas une revanche, Rio Ferdinand a honte de la crise sans «Le Brésil me manque, mais je me suis bien assure-t-il dans une interview accordée précédent que traversent les Red Devils adapté. Je ne pense pas à rentrer au pays», a-tau Parisien. «J’ai eu des problèmes à cette saison. «Je ne veux pas sortir l’époque avec une personne qui était il également dit.L’international brésilien du quand le match est terminé. Je ne veux André Villas-Boas (l’entraîneur portuPSG considère qu’il a «beaucoup progressé ces gais était arrivé à l’été 2011, ndlr) mais pas prendre mes enfants à l’école, a derniers mois». «Au début, c’était un peu diffipas avec le club. J’avais de bonnes confié le défenseur central de cile, mais là je suis plus à l’aise, plus libre et relations avec tout le monde là-bas. Ce Manchester United, au Daily Mail. «Je mieux préparé pour aider mon équipe. J’en suis n’est donc pas une revanche, mais je ne veux pas marcher sur le chemin de très satisfait. (...) Je suis encore jeune, je n’ai veux passer ce tour pour gagner la l’école et penser à ce que j’ai entendu ou Ligue des champions.» L’ancien que 21 ans, j’ai encore pleins de choses à voir stoppeur du PSV Eindhoven donne son voir des gens qui me regardent parce que ici et je veux rester pour grandir encore». En ce avis sur les Blues et pointe deux dannous avons perdu un match», insiste l’anqui concerne la sélection brésilienne, Lucas cien international anglais, visiblement trau- gers José Mourinho, maillon essentiel espère être du voyage au Brésil. de cette équipe, et un ancien pensionmatisé. Les Mancuniens occupent actuelle«Je vais me battre jusqu’à naire de Ligue 1. «Eden Hazard est un ment la 7e place du classement de Premier la fin, me donner à très bon joueur, confie-t-il ainsi. On League, à 10 points d’Arsenal, quatrième. devra donc faire attention sur notre fond et me concôté droit mais aussi à centrer au maxleur milieu de terrain. imum pour Chelsea est également participer à dangereux sur coups la Coupe francs car ils possèdent de très bons d u Le manager de Liverpool Brendan Rogers a fixé le prix de Luis Suarez et il dépasse joueurs de tête. Je m o n d e . allégrement les 100M€, avis aux amateurs... Rodgers estime en effet que Suarez a Arsenal prépare déjà la saison prochaine et une valeur marchande de 120M€, il l’estime à hauteur des Ronaldo et Messi : «Si pense qu’il n’y a pas C’est un aurait déjà fait signer Josip Drmic. Selon la de grande différence. vous regardez ce que les meilleurs joueurs du monde, Cristiano Ronaldo et Lionel de mes chaîne allemande Sky, l’international suisse, qui C’est une équipe qui va Messi, ont fait les cinq ou six dernières années, vous estimerez que Suarez est rêves. Je venir chez nous pour croisera la route de la France à la Coupe du connais mes sans doute à ce niveau. Luis prend la même voie. Sa régularité a été phénomé- monde cet été, se serait engagé avec les Gunners jouer derrière et se nale. Et désormais, il est devenu un joueur plus mûr. C’est un talent de projeter en contrequalités, mon qu’il rejoindra cet été. Le montant du transfert de niveau mondial. Liverpool aurait certainement des difficultés à attaque. Encore une potentiel. Je vais l’attaquant de 21 ans, auteur de 15 buts en 26 matches résister si une telle proposition était sur la table. Mais ce fois, il faudra être très tout faire pour être en Bundesliga sous les couleurs de Nuremberg depuis le vigilant sur ces phases n’est pas quelque chose à laquelle nous pensons sur cette liste.» de jeu. Pour moi, c’est début de la saison, n’a pas filtré toutefois. aujourd’hui. »

Liverpool, Rodgers fixe le prix de Luis Suarez

Arsenal : Drmic, première recrue de l’été ?

du 50-50.»

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


HANDBALL

22 Omnisports

Maracana N°2312— Lundi 31 mars 2014

20E COUPE D’AFRIQUE DES NATIONS (CAN-2014) U-21 GARÇONS

L'EN perd face à l’Angola et se classe à la 4e place

L

a sélection d’Egypte a remporté la 20e édition de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN2014) après sa victoire contre la Tunisie sur le score de 25-23 (mitemps 11-12), en finale disputée samedi à Nairobi (Kenya). La troisième place est revenue à l'Angola qui s'est imposée face l'Algérie 29-25 (mi-temps 16-16), en match de classement disputé vendredi dans la capi-

tale kényane. C'est la seconde défaite du sept algérien face au même adversaire après celle essuyée lors de la phase de poules (34-30). De son côté, la Libye a pris la 5e place de la CAN2014, à la faveur de sa victoire contre le Gabon 24-17 (mi-temps 12-08). Pour atteindre la finale, la

Tunisie a éliminé l'Algérie (26-18) et l'Egypte en a fait de même avec l'Angola (27-19), jeudi, lors des

COUPE ARABE DES VAINQUEURS DE COUPE (DAMES)

Le HBC d’El-Biar s’incline en finale

L’

équipe algérienne senior dames du Handball Club El-Biar (HBCEB) s'est inclinée en finale de la Coupe arabe des clubs vainqueurs de coupe de handball face à l'équipe tunisienne d'En-Nour sur le score de 21 à 17, samedi à la salle de Mahdia, en Tunisie. Le HBC ElBiar s'était qualifié pour la finale grâce à sa victoire acquise sur l’autre

comportement scandaleux d’un arbitre qui n’a rien trouvé de mieux à faire que de cracher au visage d’un responsable du GSP, Djaâfar Belhocine, alors que le score était alors de 19-17 en faveur des Tunisiennes. La commission technique du championnat a décidé d'accorder la victoire à l'AS Megrine. S. B.

équipe algérienne présente à ce Championnat, le GS Pétroliers (24-23), en match comptant pour les demi-finales, joué jeudi dans la ville tunisienne de Sayada. L'AS Megrine a décroché la 3e place suite au retrait du GS Petroliers, à la 15e minute de la seconde mitemps, en signe de protestation contre l'arbitrage. La rencontre a été interrompue suite à un

matchs des demi-finales. Les demi-finalistes de cette 20e CAN 2014, à savoir l’Algérie, Tunisie, Egypte et Angola représenteront l'Afrique au Mondial-2015. Neuf sélections ont pris part au championnat continental de Nairobi : Algérie, Tunisie, Egypte, Libye, Angola, Kenya, RD Congo, Burundi et Gabon. Shiraz Benomar

CHAMPIONNAT ARABE DES VAINQUEURS DE COUPE (MESSIEURS)

Al-Qarine (Koweït) remporte le titre

L'équipe koweitienne d'AlQarine a remporté samedi à Sousse le championnat arabe des clubs vainqueurs de Coupe de handball (messieurs) grâce à sa victoire en finale contre la formation tunisienne de l'AS Téboulba sur le score de 25 à 27 (mi-temps: 12-13). La troisième place est revenue à Ennejma du Bahreïn, vainqueur de l'autre formation tunisienne EM Mahdia 30-26. S. B.

CYCLISME

TOUR D’ALGÉRIE GTAC-2014 – CRITÉRIUM INTERNATIONAL DE BLIDA

Victoire de l'Italien Marco Amicabile

Le cycliste italien Marco Amicabile (Gragnano) a remporté samedi le Critérium international de Blida, en 2h 12 min et 49 sec, devançant au sprint les deux Erythréens Mekseb Debesay et Yonas Tekesté. Le Critérium international de Blida a été tracé sur un parcours de 99 km, finalisés en trente (30) tours. Grâce à cette victoire, Marco Amicabile s'est adjugé le maillot jaune du vainqueur, mais aussi celui du maillot rouge de meilleur sprinteur. Le maillot blanc du meilleur espoir est revenu à l'Erythréen Yonas Tekesté, alors que l'Algérien Youcef Reguigui s'est offert le maillot bleu, du coureur le plus combatif. Le Critérium international de Blida, neuvième et dernière épreuve du Grand tour d'Algérie 2014 (GTAC-2014), a été dédié au défunt Ahmed Kebaïli, seul coureur algérien ayant pris part à trois Tours de France et deux Tours de Suisse.

VOILE

CHAMPIONNAT D’ALGÉRIE DE PRINTEMPS

Près de 90 athlètes présents au barrage de Beni Haroun (Mila)

Près de 90 athlètes prennent part au championnat national de printemps de voile, ouvert samedi sur le plan d’eau du barrage de Beni Haroun de la wilaya de Mila. Cette compétition qui se poursuivra durant trois jours met en lice 17 clubs issus de sept wilayas, en l’occurrence celles d’Oran, de Mostaganem, de Tipasa, d’Alger, de Tizi Ouzou, de Skikda et de Boumerdès. Selon un communiqué de la Fédération algérienne de voile (FAV), les douze (12) manches du championnat se dérouleront dans trois séries dont une dans la spécialité du Laser 4.7 (embarcation sportive avec une voile de 4,7 m2). Elles s’inscrivent dans le cadre de la préparation des compétitions internationales, dont le prochain championnat africain prévu du 1er au 7 mai sur ce même barrage, a précisé Farid Lamri, directeur technique de la FAV. Les préparatifs pour ce rendez-vous continental ont atteint un stade « très avancé », a affirmé le président de la FAV qui a confirmé la participation de plusieurs pays dont l’Afrique du Sud, l’Angola, la Tunisie, le Maroc, l’Egypte, la Tanzanie, la Namibie, le Nigeria et la Libye. M. Atbi qui a fait également état de « demandes de participation » de plusieurs pays dont l’Italie, la France, les Emirats Arabes Unis et Bahreïn, a salué le soutien apporté par les autorités de la wilaya pour l’organisation de ce championnat international.

TENNIS

VOLLEY-BALL

CHAMPIONNAT D'AFRIQUE DES CLUBS

L

L'ES Tunis remporte le titre pour la 4e fois

e club tunisien de l'Espérance Sportive de Tunis s'est adjugé le championnat d'Afrique des clubs de volley-ball (messieurs) grâce à sa victoire aux dépens d’Al-Ahly d’Egypte, sur le score de 3-0 (25-19, 25-20, 25-14), en finale disputée samedi à la salle olympique de Sousse. C'est le quatrième titre africain pour la formation de la capitale après ceux remportés en 1994, 1998 et 2000, assurant ainsi sa qualification au prochain Mondial des clubs qui aura lieu en mai 2014 au Brésil. L'équipe tunisienne qui renoue avec les consécrations continentales 14 ans après, a réussi un remarquable sans-faute, remportant sans difficulté tous ses matchs du tournoi, ne concédant que 2 sets seulement. La troisième place est revenue au CS Sfaxien, tenant du titre, qui s'est imposé en match de classement face à l'Etoile du Sahel, club organisateur, par 3-1 (2025, 25-16, 25-15, 25-21). S. B.

ATP - MASTERS 1.000 DE MIAMI

Djokovic et Nadal en finale sans jouer Novak Djokovic et Rafael Nadal ont atteint la finale du

Masters 1000 de Miami sans avoir eu à donner un seul coup de raquette vendredi soir après le forfait de leurs adversaires respectifs en demi-finales. Aucune des demifinales programmées vendredi n'a pu avoir lieu, faute de participants. C'est la première fois dans l'histoire du circuit ATP, dans l'ère Open, que deux demi-finales soient décidées par des forfaits, a précisé l'ATP. Le Japonais Kei Nishikori, qui devait affronter Djokovic, a rendu les armes une heure avant le début de son match en raison de douleurs aux adducteurs. Quelques heures plus tard, c'est au tour du Tchèque Tomas Berdych de se retirer, victime d'une gastro-entérite. Les organisateurs vont avoir des milliers de billets à rembourser, mais ils ont la finale rêvée entre les deux meilleurs joueurs du monde, la 40e édition du duel Djokovic-Nadal. Après son titre à Indian Wells, «Djoko» peur rêver d'un quatrième titre à Miami, mais Nadal, qui ne s'est jamais imposé en Floride, est bien décidé à le contrarier. La finale sera indécise : « Djoko » et « Rafa » se sont affrontés à 39 reprises avec 22 victoires pour l'Espagnol et 17 pour le Serbe, qui a remporté les deux dernières confrontations.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


JEUX-DÉTENTE 23

Maracana N°2312— Lundi 31 mars 2014 1

1

2

3

4

7

6

5

9 10 11 12

8

Animée par : KARIMA MANCER

N°241

2

N°241

3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Horizontalement 1. Stupide 2. Acte de pensée -Colonne d’eau ou de nuage qui tournie rapidement. 3. Se couvrir de duvet (Se) - Brouillad. 4. Terre retournée -Qui produit l’érection. 5. Rager-La plus vieille. 6. Périodes-Crochets doubles. 7. Déchets-Agence spatiale européenne. 8. Docteur -Arriérées-Avant-midi. 9. Flou-Vraie. 10. Panier suspendu à un ballon-Muscardin. 11. 102-Capitale du Portugal. 12. Ecimée-Séraphins.

Verticalement 1. Liberté. 2. Duper -Regimbait. 3. Corriger-Égoïne. 4. Aire de vent -Mouche. 5. Célébrée-Ouvre la bouche de fatigue. 6. Faute -Attaché. 7. Exister- Mesure au stère. 8. Chrome-Brisée-Baryum. 9. Corps de Jésus-Christ-Conformément à. 10.Gros -Étendue. 11. Vase-Marais salant. 12. Maffia-Acides.

N°241

3 5

6

4 9

4 6 9 9

773

Calcul

7 7 8 1 6 4 7 4 3 7 9 5 8 5 7 4 2 8 9

1

3

4

8 100

N

B

Les mots Tirage1

A G

I

L

Tirage2

I

X

O T E

Maximum : 9 lettres I

E

L N O E P T

Maximum : 10 lettres

EXERCICES POUR AMELIORER SA MEMOIRE Renforcer votre mémoire de travail (Niveau 1)

FOOT EN QUESTIONS

75. En touche ?

Vloici 2 citations. Trouvez le mot qui manque : c’est le même dans les 3 phrases. Pour trouver une aiguille dans une ........ de foin, c’est facile : brûlez la .... et l’aiguille apparaîtra. Pierre Dac, L’Os à moelle

Laquelle de ces sélections n’a jamais atteind la finale d’un Championnat d’Europe des nations ?

I A

N

U

A

9

D

8

N

7

R

E

6

E

P

5

10

C La Yougoslavie

Combien la figure ci-dessous comporte-t-elle de triangles formés d’un morceau, de deux morceaux ou de trois morceaux ?

4 3 2 1

1

E I C

R

S L

E

U O

N

R

I

S

L I

T

R

E

E

S T

S

I V

A

R

E

4

F

5

E R

R E R R

E S S

S E

S

T

L

L E S

S E

A

I

C

T

S

S

R

E

7

O

E

T R

N

B

S

E

6

A

S

E

U

E E

S

S

E T

S

L

B

S

Mots croisés

I

S

E

E

E

L

S

S 3

T

E

S

D

2

T

S

O

C

8

G N O L

S E S N E M M

H

9

I

10

E N I L A S

S E R E M A

SS E

U O B

Z

11 12

E

R G E P

5 7 4 3 2 6 1 8 9 6 8 3 9 4 1 5 2 7 1 2 9 5 7 8 4 3 6 9 4 5 2 6 3 8 7 1 8 6 1 4 9 7 2 5 3 2 3 7 8 1 5 9 6 4 4 1 8 7 3 2 6 9 5 3 5 6 1 8 9 7 4 2 7 9 2 6 5 4 3 1 8

Sudoku

G A B B E R A R A A N T R P E C W E N O T

A A L L E S E I N T S T E R E R E E V C R E A R E R O T S U R R A A L R I M E U T O E R E R E S

Mots fléchés

P A U R N I N C A I T T I E V E A S R M O A S I

C E S S A N T E R E S T E

A D T O N F E R M E N T S

Directrice de la rédaction Cyriel Seba Directeur technique Laïd Kalila Directrice chargée de la communication Lilia Seba Rédacteur Djamel Touafek

T

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba

E

Reponse A

Foot en questions

Tirage 2 INEXPLOITE Tirage 1 OBLIGEANT

18 triagles. 1 morceau : 7 2 morceaux : 6 3 morceaux : 5

calcul : 100-3=97 97x8=776 4-1=3 776-3=773 Des chiffres & des lettres

Jeux d’esprit

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 021 92.62.25

C

41 N°2

L’Écosse

11

Solution :

B

La Belgique

12

Lorsque vous portez une pairede ......, vous ne vous heurtez jamais à un meuble. Mais si vous vous promenez nu-pieds, tout le mobilier se jette sur vous et vous frappe. Jerôme K. jerôme

A

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com Imprimerie : ALDP Diffusion : Centre : ALDP EST : Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr contact@journalmaracana.com redaction@journalmaracana.com


24

Maracana N°2312— Lundi 31 mars 2014

À PROPOS DE L’INTÉRÊT DU CLUB PARISIEN

Samir Ghoulam : «Le PSG ? Il est heureux à Naples»

Frère de l’international algérien Faouzi Ghoulam et surtout son conseiller, Samir Ghoulam revient sur le choix de son frère d’opter pour la formation italienne, ainsi que les bruits de transfert du défenseur des Verts au PSG la saison prochaine : «Pour lui, c'était une merveilleuse surprise. Il n'a jamais faire partie d’un si grand club, aussi rapidement et surtout capable de travailler avec un aussi grand entraîneur, comme Benitez. Pour notre part, nous nous sommes tout de suite sentis honorés par cet intérêt de Naples. Penser que mon frère allait jouer dans l'équipe ou Maradona a évolué, c’était une source de grande fierté. Diego a toujours été l'idole de Faouzi et de ma famille.»

«C’EST UN BOURREAU DE TRAVAIL»

Alors que la presse italienne s’attendait à ce que le joueur fléchisse, vu son jeune âge et le rythme élevé des rencontres en Serie A, tout le monde s’accorde à dire aujourd’hui que Ghoulam est l’un des joueurs les plus en formes au Napoli. Sur ce sujet Samir dira : «Du point de vue physique, il est impressionnant. Pour moi, je le compare toujours à un coureur de fond, c'est incroyable ! C’est un bourreau de travail, même pendant les vacances, il ne cesse d'exercer. C'est un grand bosseur, son secret, c’est qu’il est très fort dans la tête, il ne baisse jamais les bras. Mon frère est un fan de sports, il ne se plaint jamais et exige le maximum de lui-même. Depuis que j'ai 14 ans, nous nous entraînons ensemble pendant les vacances. Je savais qu'il avait les moyens de percer. Faouzi pour sa part s'est vite rendu compte que le succès impliquait des sacrifices. Il a une grande mentalité qui lui permet d'assimiler rapidement les conseils et a immédiatement frappé la cible. Il a toujours été un professionnel. Dès ces débuts, je le rappelle à ceux qui ne le savent pas, il a été attaquant puis milieu de terrain et enfin il a joué en défense, il s’est toujours donné à 100 %. Il ne se retient jamais dans l’effort, il se donne toujours à fond.»

«Vous n'avez pas encore vu le meilleur de Ghoulam» «NAPLES LUI RAPPELLE L’ALGÉRIE»

A propos de son acclimatation au club italien, et ce, trois mois après son arrivée, Samir déclare que son frère a trouvé dans la ville de Naples des gens avec une mentalité qui ressemble beaucoup aux Algériens. «Il aime Naples, cette ville lui rappelle l’Algérie. Les gens sont sympathiques, vous vous sentez très aimé par les Napolitains, il ne pouvait pas rêver de mieux. Le jour de sa présentation, il a été abasourdi par leur ent

«Maradona a toujours été l’idole de Faouzi et de ma famille»

Balle au centre Par : Ali Bouacida

L

housiasme. A partir de ce moment-là, il a voulu leur rendre la pareille. Faouzi a une grande marge de progression, je pense qu’il peut faire encore plus, il ne cesse de travailler pour s’améliorer. Croyez-moi, vous n'avez pas encore vu le vrai Ghoulam.»

cette finale et pourquoi pas arriver à gagner le scudeto (championnat) un jour avec le Napoli ?».

«IL JOUE DANS UN GRAND CLUB AVEC UN GRAND «IL ÉTAIT FRUSTRÉ APRÈS ENTRAÎNEUR ET UNE SON EXPULSION FACE GRANDE HISTOIRE» Enfin, concernant l’intérêt du Paris-SaintÀ LA FIORENTINA» Germain, qui veut s’attacher ses services la

A propos de son premier carton rouge de la saison face à la Fiorentina (0-1) et surtout la défaite à domicile, son frère, s’est dit qu’il s’est senti coupable d’avoir laissé ses camarades et surtout cette défaite qui lui reste toujours en travers de la gorge : «Après son expulsion, il était vraiment frustré, très très triste, je peux vous le dire, il ne voulait pas abandonner ses camarades. Mais une chose est sûre, il veut se rattraper et gagner la Finale de la Coupe d’Italie. Jouer à Naples lui permet de jouer les meilleures équipes européennes et les… battre. C'est un rêve devenu réalité pour lui et sa famille. Espérons qu’il sera en mesure de gagner

saison prochaine. Le frère du joueur balaye de la main tout départ de Faouzi lors du prochain mercato. «Le PSG ? Il est très heureux à Naples. Il a trouvé un environnement idéal. Il joue dans un grand club avec un grand entraîneur et une grande histoire», a-t-il déclaré. Ce qui clôt pour le moment le dossier du transfert du joueur. M’hamdi Ramzi

«Il veut gagner la Coupe d’Italie»

LA BELLE LEÇON DE LA RADIEUSE

e rideau est tombé sur le tournoi Printemps-foot qu’a organisé l’association La Radieuse à Oran. C’est devenu un rituel que de réunir les jeunes des quatre coins d’Algérie et leur permettre de jouer au foot avec de vraies tenues un vrai terrain, un arbitre ce qu’il y a de plus officiel et, cerise sur le gâteau, des cadeaux à la pelle. Jusque-là, l’initiative est louable à plus d’un titre. Hélas, nous autres scribes sportifs ne parlons pas assez des ces événements qui méritent bien plus qu’un maigre filet dans les journaux. A fortiori quand c’est une association qui est derrière ces actions bénévoles à l’adresse de la jeunesse. Avec Ouled ElHouma, la Radieuse demeure l’une des très rares associations très opérationnelles. Ainsi

en dehors du traditionnel tournoi, des rencontres, de la compétition elle-même et de l’esprit de convivialité qu’elle véhicule, il y a eu, lors de ce Printemps-foot, des actions qu’il faut transcrire ici : une immense vague de solidarité qui a enveloppé tout le stade d’une grande émotion. La Radieuse a rendu un hommage émouvant aux victimes du crash d’Oum El-Bouaghi et aussi à Chaïma, cette fillette de Zéralda enlevée et atrocement mutilée par un voisin. Les parents de la victime, invités d’honneur de la Radieuse, étaient présents et visiblement très émus. Comme quoi il arrive au foot d’outrepasser ses prérogatives de sport d’arène, pour devenir le creuset de toutes les solidarités. En ces temps où la discipline est devenue un business où fleuris-

sent toutes sortes de margoulins, la geste de La Radieuse fait chaud au cœur et on se rend compte que le football peut servir de ciment entre jeunes de tout le pays. De facteur de solidarité, le sport est dévolu à des championnats où pullulent les pseudo-managers qui achètent joueurs et entraîneurs à l’étranger pour l’équivalent de budgets annuels de petites équipes! Et comme pour faire un pied de nez à cette association qui a marié avec bonheur football et solidarité, les autorités sportives – la FAF pour ne pas la nommer viennent de pondre une disposition qui autorise les clubs à recruter trois joueurs étrangers la saison prochaine. C’est ce qui s’appelle encourager les talents locaux. Comme dit le poète «qui n’avance pas, recule». A. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana journal 31 03 2014  
Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you