Issuu on Google+

IL POURRAIT ÊTRE LA SURPRISE DU  CHEF 

HallicheRYAD MAHREZ : Ghilas : «Oui, mon agent a la grande discuté avec Halilhodzic»  explication www.maracanafoot.com

SOUDANI : «On espère rester le plus longtemps possible au Brésil»

N° 2318 Dimanche 6 avril 2014 — Prix 20 DA

VAHID

sélectionneur des Lions de l’Atlas ? DE NOS ENVOYÉS SPÉCIAUX À TLEMCEN : YOUCEF REKHROUKH ET ATHMANE LAHOUEL

CET APRÈS-MIDI EN AMICAL WAT-MCA

TEST GRANDEUR NATURE POUR LES MOULOUDÉENS TOUTE L’ÉQUIPE A DÉJEUNÉ CHEZ BOUALI

DAOUD :

«BATTRE LE CABBA ET L’USMH SERAIT L’IDÉAL»

Sayah (préparateur physique) : «Le travail en altitude est bénéfique pour les joueurs»

JSK

LES CANARIS PRÉPARENT UNE FIN DE SAISON MARATHONIENNE REMACHE : «CES RÉSULTATS SONT LES FRUITS DE DURS LABEURS»

CRB

USMH

USMA

LEde saignée RISQUE plane

AÏT OUAMAR

AMADA ET SYLLA DANS LE VISEUR DE HADDAD

sur le club

AMMOUR : «Peut-être que je rempilerai...»

refuse de prolonger

Bendenia : «La Belgique et la Turquie sont des pistes sérieuses pour lui»

EL ORFI : «Priorité à l’USMA» 


02

Equipe nationale

Maracana N°2318— Dimanche 6 avril 2014

IL POURRAIT ÊTRE LA SURPRISE DU  CHEF 

RYAD MAHREZ : «Oui, mon agent a discuté avec Halilhodzic» 

Auteur d’un splendide but vendredi soir face à Sheffield Wednesday (2-1), Ryad Mahrez, qui a cédé sa place en fin de match, est sorti sous une standing ovation. Il est devenu, en quelques semaines, l’une des « forces de frappe » du club anglais de Leicester qui occupe la première place au classement de la Championship (Ligue 2 anglaise) et se dirige tout droit vers une montée en Premier League. Dans cet entretien qu’il nous a livré hier, Mahrez se montre très sûr de lui et de ses capacités à s’imposer déjà en club et en sélection ensuite qu’il espère rejoindre bientôt.

Vous êtes comme on dit en pleine « bourre » depuis votre arrivée à Leicester :buteur, passeur décisif. Vous en dites quoi ? C’est vrai que je me sens bien dans cette équipe de Leicester. Comme on dit, on vit bien ensemble, c’est un groupe jeune et solide mentalement, qui ne lâche rien. C’est la mentalité anglaise, en somme. Tant qu’un match n’est pas fini, on ne lâche rien. En plus j’enchaîne les matchs, ce qui est une très bonne chose pour moi. En quelques semaines, vous vous êtes imposé comme titulaire indiscutable à Leicester, c’est une marque de force de caractère…. En venant à Leicester je savais très bien que je pouvais m’imposer. J’ai un fort caractère, je ne doute jamais de mes capacités. Dans le football, il faut avoir ce trait de caractère pour ne pas se faire marcher dessus. Je sais d’où je viens et je sais ou je veux aller. Peu connu en France, le choix de Leicester paraît aujourd’hui un très bon choix de carrière. Est-ce que déjà vous êtes sollicité par des clubs anglais ? Je ne peux rien sur ce sujet. Je suis concentré avec Leicester. En plus, sincèrement, je ne sais pas encore, mon agent ne m’a rien dit à ce sujet. Vendredi, vous avez inscrit un but de toute beauté, où vous avez montré de la technique, de la rapidité d’exécution et surtout de la précision. Est-ce qu’on peut dire que ces trois éléments sont la

marque de fabrique de Mahrez ? Oui, on peut dire cela. Dans le football, il faut être complet sur tous les plans. J’aime comme on dit « caresser » le ballon. Mais tout cela, c’est à force de travail, rien n’est donné, il faut toujours se remettre en question et avancer. En Algérie, votre nom circule de plus en plus comme futur « sélectionnable  » avec les Verts. Vous en pensez quoi ? Pour être sincère, ça serait bien de jouer pour l’Algérie, c’est mon but. Je sais que j’ai les moyens d’intégrer la sélection nationale mais bon, je ne me prends pas la tête. On a appris que le sélectionneur adjoint Noureddine Kourichi, vous a rencontré récemment. Est-ce qu’on peut savoir la teneur de la discussion ? Non, ce n’est pas exactement cela. Il ne s’est pas déplacé en Angleterre. La

vérité, c’est que mon agent a parlé au sélectionneur national ainsi qu’à Noureddine Kourichi au téléphone. Mais je n’en dirai pas plus. Donc, il y a une chance de vous voir en Equipe nationale, lors du prochain stage ? Je ne sais pas. Au risque de me répéter, franchement, je ne me prends pas la tête du tout. Qu’il y ait une place pour moi ou pas en sélection, ne me préoccupe pas. Pour le moment, je vais monter en Premier League incha Allah et je sais que je peux jouer en sélection nationale. Donc voilà, à moi d’enchaîner les bons matchs, après les statistiques parleront d’elles-mêmes. Un dernier mot pour les lecteurs de Maracana et les nombreux algériens qui vous suivent… Je passe le Salam à tous les Algériens que je porte dans mon cœur. Je les remercie pour leur soutien. Propos recueillis par M’hamdi Ramzi

À PROPOS DE AÏSSA MANDI

Pierre Caillot :

«Si Sagnol m’avait écouté, il ne serait pas aujourd’hui international algérien»

Quelques heures avant le match d’hier soir entre le PSG et Reims, le président du club a assuré que l’international algérien Aïssa Mandi, véritable révélation du championnat de France cette saison, qui fait l’objet de nombreuses convoitises, n’était pas à vendre : « On ne vend pas ses enfants, il ne partira pas. Dans les équipes de jeunes, certains auraient souhaité ne pas le conserver. Tous les ans, il partait remplaçant et, tous les ans, il finissait titulaire. Quand des garçons ont une telle force mentale, c’est plus facile ». Le président du club rémois s’en est pris aussi au sélectionneur des Bleuets (U21), Willy Sagnol, qui n’a pas voulu l’écouter en convoquant Aïssa Mandi, ce qui lui reste toujours en travers de la gorge : « Avec le recul, je suis toujours un peu fâché contre Willy Sagnol, qui n’a jamais écouté ce que je lui disais. S’il l’avait convoqué une seule fois, peut-être qu’il ne serait pas international algérien aujourd’hui, mais français. Il est grand, rapide, avec une bonne relance et un bon jeu de tête. Il ne panique pas. Je le verrais bien stoppeur. Il a tout du profil moderne à ce poste. Mais, d’abord, qu’il gagne sa place en sélection, ensuite on discutera», a-t-il déclaré. M. Ramzi

Soudani : «On espère rester le plus longtemps possible au Brésil»

Vahid sélectionneur des Lions de l’Atlas ?

Alors que son avenir à la tête des Verts n’est pas certain, selon le quotidien France Football, le Maroc pourrait s’attacher les services du Bosnien, dès la fin du Mondial brésilien. De surcroît, les responsables de la Fédération royale marocaine n’ont pas encore tranché quant à l’identité du futur sélectionneur, où on annonce les noms de Trapattoni et d’Hervé Renard. Halilhodzic a eu à travailler au Maroc ou il avait pris en main lors de la saison 1997-1998 le RAJA de Casablanca avec qui il a été champion et la Ligue des Champions. Même s’il ne figure pas sur la liste des futurs sélectionneurs, il n’en demeure pas moins que les relations difficiles entre le sélectionneur national et le président de la fédération pourraient l’amener à choisir les Lions de l’Atlas. M. R.

Halliche-Ghilas : la grande explication

Chaud débats ce soir entre deux formations qui n’ont pas encore abdiqué pour la course aux premières places. En effet, le FC Porto, troisième au classement, reçoit l’Academica Coimbra (6ème) où le défenseur algérien Rafik Halliche, qui sera ti-tularisé pour ce match, croisera la route de Nabil Ghilas, qui fera quant à lui son entrée en jeu en cours de match. M. R.

L’un des hommes en forme du moment avec le Dynamo Zagreb et la sélection nationale, Hilal Soudani, dans une interview aux médias croates, a déclaré qu’il ne pense pas pour le moment changer d’air et qu’il restait en contact permanent avec le staff technique national : «Je me sens très bien au Dinamo Zagreb, je ne vois pas pourquoi je voudrais changer d’air, en plus je suis sous contrat. Ça se passe bien pour moi en club et cela m’arrange, car il ne faut pas oublier qu’on a un Mondial à préparer, et l’Equipe nationale a besoin de tous ses joueurs. Je suis en contact permanent avec les adjoints de Halilhodzic, qui se renseignent sur ma forme. Certes, notre tâche s’annonce difficile face à de grandes nations du football, mais j’espère qu’on restera le plus longtemps possible au Brésil », a-t-il déclaré. M. R.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


MOBILIS LIGUE UNE 03

Maracana N°2318— Dimanche 6 avril 2014

AMADA ET SYLLA DANS LE VISEUR DE HADDAD

retour disputé contre l’USMH à Bologhine.

Les dirigeants usmistes sont en train de songer à la saison prochaine surtout que leur équipe jouera la Champions League africaine, une compétition prestigieuse qui demande beaucoup de moyens et un effectif étoffé.

IL COMPTE RACHETER LEURS CONTRATS

Mais ce qui risque de constituer un obstacle pour la direction usmiste est le fait que ces deux étrangers sont encore liés à l’USMH et on voit mal les responsables harrachis les laisser partir comme ça. Le vice-président de l’USMA est conscient de tout cela et compte faire une proposition à la direction du club banlieusard dans le but de racheter les contrats des deux joueurs. Amada et Sylla, qui ont beaucoup souffert financièrement à l’USMH et qui sont favorables à un départ vers l’USMA la saison prochaine.

L

es clubs algériens n’arrivent pas à briller dans cette compétition continentale faute d’une bonne gestion et d’une bonne vision. La direction de l’USMA veut dès maintenant mettre tous les moyens de son côté pour permettre à l’équipe d’avoir une bonne assise afin d’aborder cette compétition avec des atouts à faire valoir. Le viceprésident Rebouh Haddad a déjà réussi à arracher le OK de certains cadres de son équipe qui sont en fin de contrat à l’image de Benmoussa, Feham, Boudbouda et El Orfi pour la saison prochaine après avoir assuré Khoualed, Koudri, Bouchama, Meftah qui sont encore liés à l’équipe. Au chapitre recrutement, les Usmistes sont sur les traces des deux joueurs de l’USMA, le milieu de terrain malgache, Ibrahima Amada et l’attaquant guinéen, Ibrahim Sylla, deux éléments de qualité qui peuvent apporter beaucoup à l’équipe usmiste la saison prochaine. La polyvalence du joueur Amada

QU’EN SERA-T-IL DU SORT D’ ANDRÉAS ET NSOMBO ?

constitue une bonne carte pour l’USMA car le joueur malgache s’adapte vite à n’importe quel système de jeu. C’est un joueur doté d’une technicité au-dessus de la moyenne et en plus de ça, il connait bien l’environnement du

football algérien. L’autre joueur qui intéresse les Rouge et Noir est Sylla, un attaquant de pointe redoutable qui a un bon gabarit et surtout une grande expérience. Ce joueur avait fait des misères à la défense usmiste lors du match

Si l’USMA recrutera cet été Sylla et Amada, elle se retrouvera avec quatre étrangers dans son effectif si on ajoute le Malgache Andréas et le Camerounais Nsombo alors dans ce cas de figure, l’USMA sera obligée de libérer ces deux derniers à moins que la FAF modifie la règlementation en matière de recrutement de joueurs étrangers en autorisant la participation de plus de deux joueurs dans le championnat de ligue 1. Amine Larbi

USMA FERHAT RÉTABLI

Blessé à la cuisse, le milieu de terrain international, Zine Eddine Ferhat, est bien pris en charge par le staff technique de l’EN. Le joueur semble avoir bien récupéré et pourrait très bien reprendre les entraînements cette semaine si tout va bien. Pour rappel, Ferhat a contracté cette blessure lors du premier stage de l’EN réservé aux locaux tenu la semaine dernière du mois de mars.

KHOUALED ET EL ORFI SE SONT ENTRAINÉS HIER AVEC LE PRÉPARATEUR PHYSIQUE

Les deux internationaux usmistes, Khoualed et El Orfi se sont entrainés hier à Bologhine sous la direction du préparateur physique de l’USMA, Ould Ali.

ILS SERONT EN STAGE DEMAIN À SIDI MOUSSA

Khoualed et El Orfi rejoindront demain le CTN de Sidi Moussa pour participer au stage de l’EN réservé aux locaux. Ce stage se tiendra jusqu’au 12 avril. A. L.

EL ORFI : «Priorité à l’USMA» 

Le milieu de terrain, Hocine El Orfi, retenu pour le stage de l’EN qui débutera demain au CTN, ne s’est pas déplacé avec son équipe en Tunisie pour effectuer un stage bloqué. Contacté par nos soins, il a bien voulu répondre à nos questions :

Vous n’avez pas fait le déplacement vers Tunis avec votre équipe en raison du stage de l’EN. Quel est votre sentiment!? Priorité pour l’EN. Même si je n’ai pas fait le déplacement avec l’équipe à Tunis, l’entraîneur nous a demandé de suivre un programme de travail qu’on appliquera sous la houlette du préparateur physique Ould Ali. Que pensez-vous de la trêve du championnat!? Franchement, on aurait souhaité continuer car on était sur la lancée mais que voulez-vous qu’on fasse, on doit gérer cette période de trêve. Avec 11 points d’avance sur vos poursuivants immédiats, est-ce qu’on peut dire que le titre est acquis!? Il est vrai que nous avons fait un grand pas pour le titre mais mathématiquement, il nous faut encore quelques points pour assurer le titre. Justement, par rapport à la saison dernière, qu’estce qui a changé cette saison!?

Nous avons pris conscience de nos moyens et de nos possibilités. La stabilité du groupe nous a permis d’acquérir plus d’automatismes dans le jeu. Les résultats sont arrivés et comme on dit, l’appétit vient en mangeant, on a pu réussir ce parcours exceptionnel.

Comment vous sentez-vous dans cette équipe!? Je suis à l’aise dans l’équipe où j’ai bénéficié d’un temps de jeu plus conséquent que celui de la saison dernière. Mais lors des deux dernières rencontres disputées par votre équipe, vous n’avez pas joué, peut-on savoir les raisons!? C’est un choix du coach que je respecte. La reprise du championnat se fera contre le CRBAF, une équipe menacée par la relégation. Comment voyez- vous ce match!? Le plus important pour nous est d’être prêts pour la reprise. On fera tout pour obtenir un bon résultat contre le CRBAF. Vous allez rejoindre ce lundi le CTN de Sidi Moussa pour effectuer un stage bloqué avec les joueurs locaux de L‘EN. Qu’attendez vous de ce stage!? C’est un stage important qui vient juste après le premier stage qu’on a effectué la semaine dernière. Je tâcherai de faire le maximum pour convaincre le sélectionneur national. A l’approche de la fin de saison et comme on sait que votre contrat à l’USMA expirera cet été, avez- vous tranché sur votre avenir sportif!? Pour l’instant, je suis concentré sur la fin de saison mais je donnerai quand même la priorité à l’USMA. Tout sera clair une fois la saison achevée. Entretien réalisé par Amine Larbi

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


04

MOBILIS LIGUE UNE

JSK

Maracana N°2318— Dimanche 6 avril 2014

AÏT DJOUDI TRAVAILLE AVEC L’ENSEMBLE DU GROUPE

NE RIEN LAISSER AU HASARD !

Les Canaris qui ont repris mercredi dernier le chemin des entraînements, en prévision de la suite de leur parcours, poursuivent activement leur préparation afin de recharger leurs batteries et se mettre dans les meilleures conditions.

L

es Canaris qui ont repris le labour au stade 1er Novembre de Tizi Ouzou sous la houlette de l’entraîneur Azzedine Aït Djoudi, après quatre jours de repos, semblent désormais entièrement concentrés sur leur boulot, rien d’autre. A leurs yeux, il n’y a que le travail qui pourra porter ses fruits. Un état d’esprit qui dénote de la détermination des Canaris à aller au bout de leurs chances cette saison. En effet, les joueurs qui ont le moral gonflé en ce moment ne veulent pas s’arrêter en si bon chemin. Même si les camarades de Malik Asselah savent que leur mission ne s’annonce pas aussi facile en cette fin de saison, ils se montrent confiants et ne jurent que par une suite du parcours meilleure et veulent à tout prix atteindre leur objectif. Les camarades d’Ali Rial doivent prendre très au sérieux cette période de préparation. Car, aux yeux du staff technique, la réussite de la saison dépendra de sa préparation. Les camarades de Remache, qui restent sur trois belles performances en championnat et u n e belle qualification e n finale de la

coupe d’Algérie sont animés d’une grande volonté de relever le défi et, pourquoi pas, terminer sur le podium et remporter une sixième coupe d’Algérie. Le staff technique et les joueurs veulent ainsi faire de cette préparation une réussite totale, eux qui sont sur une courbe ascendante. Les camarades du capitaine Ali Rial ne lésinent pas sur les efforts et ne négligent aucun aspect pour se mettre dans les meilleures conditions, afin de réussir cette préparation en prévision de la suite du parcours. Aussi et afin de mettre tous les atouts de leur côté, les Canaris poursuivent activement leur préparation au stade du 1er Novembre de Tizi Ouzou qui s’étalera sur une semaine avant de rallier la ville des Roses, Blida, pour une seconde partie des préparatifs. Pour cette première semaine de préparation à Tizi Ouzou, le coach Azzedine Aït Djoudi pourra disposer de l’ensemble de son effectif, à l’exception de Benlamri qui souffre toujours de blessures. Une donne qui permettra à l’ancien sélectionneur de l’équipe nationale olympique de voir à l’œuvre l’ensemble de son effectif.

AÏT DJOUDI AUGMENTE LA CHARGE

Trois jours après le début des préparatifs pour la suite du championnat et la finale de la coupe d’Algérie, l’entraîneur de la JS Kabylie, Azzedine Aït Djoudi ne compte pas perdre encore du temps pour augmenter la charge de travail, surtout que son groupe

s’est engagé sur deux fronts. Histoire de permettre aux joueurs de maintenir leur rythme et d’éviter tout relâchement. Le premier responsable à la barre technique veut inciter les joueurs à se donner à fond et à éviter du coup tout relâchement pendant cette trêve. Azzedine Aït Djoudi tente d’élever le rythme de la préparation sur tous les aspects.

REMACHE :

SI SALEM N’A RIEN DE GRAVE

Une source du staff médical confirme que le milieu de terrain offensif de la JS Kabylie Si Salem n’a rien de grave. Ce joueur selon la même source ne reprendra pas aussitôt mais son repos ne durera pas longtemps. R. S.

«CES RÉSULTATS SONT LES FRUITS DE DURS LABEURS»

La JS Kabylie, qui a réussi à se replacer sur le podium et à se qualifier à la finale de la coupe d’Algérie, ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, selon Belkacem Remâche. Pour ce joueur, il est attendu du club de faire mieux en cette fin de saison. Il se dit convaincu que leur mission ne sera une sinécure.

La compétition est à l'arrêt en ce moment. Cet arrêt s'étalera sur un peu plus deux semaines. Comment jugez-vous cela ? On aurait souhaité continuer sur le même rythme, mais nous n’avons pas le choix. On doit faire avec. Il faut en profiter pour régler certains automatismes dans le groupe. Seulement, il faut savoir comment gérer toute cette période et la rendre bénéfique. On aura suffisamment de temps pour remédier aux lacunes et être au mieux de notre forme. C’est une halte qui devra nous donner la possibilité de revoir certaines choses.

J’estime qu'on aura suffisamment de temps pour aborder de la plus belle des manières la suite du parcours.

Votre équipe a repris sa place après une longue période de disette. Que diriez-vous sur ce retour ? Je dois d’abord dire que cela n’est pas un fruit du hasard. C’est grâce à un travail de groupe que la JSK a retrouvé son niveau. Nous avons eu tous les moyens pour atteindre cet objectif. On ne devra pas s’arrêter en si bon chemin. Le reste s’annonce encore plus difficile, mais avec tous ces paramètres positifs, la JSK aura son mot à dire. Alors vous êtes déterminés à rester sur la dynamique et à enchaîner avec d’autres succès ? Bien sûr ! Nous sommes sur une bonne dynamique, on doit œuvrer désormais à préserver cette dynamique. Après un parcours positif, je ne vois aucun inconvénient pour enchaîner avec d’autres belles performances. La suite ne sera pas facile, mais tout peut se passer. Il faut juste se montrer solide et solidaire. Rien n’est impossible. Quelle sera la clé pour la réussite de la suite du parcours ? D’abord, il faut continuer à travailler sérieusement pendant cette période. Il ne faut rien laisser au hasard et profiter le maximum de cette période de trêve pour apporter les correctifs qui s’imposent. Ce faisant, nous comptons énormément sur le soutien de nos supporters que j’appelle à

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

continuer à soutenir l’équipe dans sa mission. Justement que pensez-vous de vos supporters ? Comme je l’ai déjà dis, les supporters doivent continuer à soutenir leur équipe. C’est dans ces moments que nos fans doivent aider les joueurs. Ils ont prouvé par le passé, j’espère qu’ils continueront à le faire en cette fin de saison. Nous comptons énormément sur eux et j’espère que lors de la reprise de la compétition notamment lors de la finale, ils seront présents en masse aux côtés de l’équipe. De notre part, nous allons donner le meilleur de nous-mêmes sur le terrain pour leur offrir encore de la joie. Entretien réalisé par R. S.

CONDOLÉANCES Le collectif du quotidien Maracana, très péiné par le décès de la grand mère de leur ami et confrère Kaci Abdelkader, lui présente ainsi qu’à toute sa famille ses sincères condoléances et prie Dieu le Tout Puissant d'accueillir la défunte en son vaste Paradis. “A Dieu nous appartenons A Lui nous retournons”


Maracana N°2318— Dimanche 6 avril 2014

MOBILIS LIGUE UNE 05

A QUELQUES JOURS DU DÉBUT DU STAGE…

Préparer une fin de saison marathonienne

Les poulains d’Aït Djoudi vont bientôt entamer le stage prévu à Blida à partir du 9 avril, et sur qui mise beaucoup le staff afin de préparer une fin de saison qui s’annonce difficile et prometteuse à la fois.

Le capitaine Rial ne cesse de sʼillustrer et de donner lʼexemple à ses coéquipiers en compétition officielle comme dans les joutes amicales. Ainsi, Rial a inscrit le premier but des Canaris à la 23ʼ, et le joueur semble jouir dʼune grande confiance, depuis quʼil a pris des galons à la JSK.

LE MATCH FACE À L’IBL À HUIS CLOS A cause de lʼambiance des élections présidentielles, la joute amicale dʼhier après-midi sʼest déroulée à huis clos. Alors que les supporters étaient déçus dʼavoir été refoulés lors de la séance dʼentraînement dʼavant-hier, les responsables du stade ont quand même pris la décision de fermer les portes du stade au public.

TOURS DE PISTE POUR MAZARI, ASSELAH ET ZABIA Les deux gardiens de la

RIAL BUTEUR

FACE À L’IBL

JSK

L

es Canaris sont en bonne voie pour décrocher la seconde place qualificative à la Ligue des champions, qu’ils occupent actuellement derrière les Rouge et Noir. La tâche s’annonce difficile pour les Jaune et Vert, qui auront un calendrier difficile à gérer, notamment les deux déplacements consécutifs à la reprise de la compétition, face au RCA et le CABBA. Le stage de Blida servira de préparation technico-tactique pour l’équipe, avec deux matches amicaux déjà au menu, et la pression risque de se faire sentir lors du dernier virage, que les Canaris doivent aborder avec beaucoup de détermination pour atteindre l’objectif tant espéré, à savoir terminer dauphin et qualifier le club à la prestigieuse compétition africaine qu’est la Ligue des champions. En attendant le début du stage, les coéquipiers de Rial se préparent activement à Tizi Ouzou et restent concentrés sur les attentes des responsables et supporters du club canari. Avec la finale qui se profile à l’horizon, et la fin de championnat qui s’annonce marathonienne, les Canaris ne vont pas chômer durant le prochain stage, que le staff espère prolifique afin de revenir en compétition avec des intentions fermes de ne rien lâcher sur les deux fronts. Préparer le championnat et la finale de Dame coupe, sera une rude tâche pour le

EBOSSÉ EN SOLO

Après son retour avant-hier en Algérie, lʼattaquant Ebossé nʼa pas participé à la joute amicale face à lʼIBL. Le joueur a été pris en charge par le préparateur physique Boudjenane, pour un travail physique spécifique afin de récupérer le temps perdu.

staff et les responsables du club qui doivent veiller à ce que leur équipe ne manque de rien, et surtout, lui éviter la pression de l’enjeu qui les attend à la reprise de la compétition.

ENTRE LA COUPE ET LA PLACE DE DAUPHIN, LES AMBITIONS SONT CLAIRES

La JSK, et durant le stage de préparation à Blida, va avoir aussi une pensée pour Dame coupe, et la finale qui les opposera au MCA le 1er mai prochain. Le sacre en coupe est un objectif pour le club, et se concentrer sur la coupe est une obligation pour les joueurs qui sont conscients des attentes. Le sacre qualifierait directement l’équipe des Canaris pour la coupe de la CAF, mais avec leur classement en championnat et l’éventualité de jouer la Ligue des champions, le choix pour le club sera difficile, et le travail psychologique sera très important dans la circonstance. Comment mobiliser l’équipe et la garder concentrée sur deux objectifs à ne pas rater ? C’est la bonne formule que doivent trouver les responsables canaris, et motiver au mieux les joueurs, qui pour la majorité des éléments en place, n’ont jamais goûté à une compétition continentale, et encore moins

la prestigieuse Ligue des champions. Beaucoup d’opportunitsé se présenteront aux joueurs, et la bande à Aït Djoudi doit garder les pieds sur terre et se projeter sur l’avenir, avec l’opportunité de gagner la Coupe d’Algérie et enrichir leur palmarès, et une qualification à la prochaine Ligue des champions.

RETROUVER SA PLACE SUR LE PLAN CONTINENTAL

Les responsables du club canari sont conscients que les opportunités existent pour hisser le club sur la scène africaine, et pas question pour eux de négliger la seconde place qualificative pour la Ligue des champions la saison prochaine. Avec le parcours prometteur de l’équipe cette saison en championnat comme en coupe, les responsables du club songent sérieusement à l’avenir proche du club, où ils espèrent que le club retrouve son standing de prétendant sur la scène africaine depuis les années 90. Dans cette optique, les responsables du club sont conscients qu’ils disposent au sein de l’équipe de jeunes éléments de qualité qu’il faudra néanmoins consolider avec d’autres éléments plus aguerris pour les objectifs futurs. M. M.

JSK, Mazari et Asselah se sont entraînés en solo lors du match amical disputé par lʼéquipe. Mazari se soigne encore de son otite, alors quʼAsselah manque cruellement de compétition. A eux sʼest ajouté lʼattaquant libyen Zabia qui venait juste de rentrer de Libye.

FERGUÉNE SORTI SUR BLESSURE En marge du match amical qui sʼest déroulé hier, le jeune Ferguéne a été contraint de céder sa place à la 26ʼ, pour cause de blessure, et a été remplacé par lʼémigré Beziouen.

HIKAM PEINE À S’ENTRAINER Souffrant dʼune grippe,

le joueur Hikam a, néanmoins, tenu à se présenter aux entraînements avec ses coéquipierssous lʼaval de son médecin. Cependant, ce dernier avait du mal à se concentrer avec lʼeffet de la grippe, ce qui nʼest pas facile pour le joueur, contraint de puiser au fond de ses ressources pour tenir la cadence. M. M.

8 JOUEURS EN FIN DE CONTRAT…

L’autre chantier de la direction

A six journées de la fin du championnat, les contacts se multiplient entre responsables de club et joueurs, et la JSK attire certainement les convoitises. Avec huit joueurs en fin de contrat, la direction aura du pain sur la planche en vue de renouveler certains, et se passer d‘ autres, bon gré mal gré. Les joueurs concernés sont Merbah, Beziouen, Messadia, Mekkaoui, Mazari, Maroci, Bencherifa et Asselah. Tous devront passer par la direction dans les semaines à venir, et les responsables en collaboration avec le staff vont avoir du pain sur la planche pour définir les priorités et préparer la saison prochaine.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


06

MOBILIS LIGUE UNE

Maracana N°2318— Dimanche 6 avril 2014

MOB BRAHIMI PEU UTILISÉ

Incorporé en deuxième mi-temps, à la place de Rahal, le Franco-Algérien, le natif de Reghaia, Brahimi Farès, n’a effectué son entrée que pour un bref moment. En effet, quelques minutes après, le coach Amrani l’a fait sortir pour le remplacer par l’attaquant Boulainseur Rafik, qui finalement a ajouté un deuxième but pour son équipe. Choix tactiques, dirions-nous, surtout que le résultat enregistré par les Vert et Noir de la Soummam face aux gars de Laâqiba allait donner plus d’assurance, mais aussi de confiance aux joueurs, après la fameuse défaite subie lors de la précédente journée du championnat (24e) devant le frère-ennemi de la JSMB.

AMRANI A ALIGNÉ LES 21 JOUEURS

Dans cette rencontre amicale jouée par les Crabes face aux gars de Laâqiba, le coach Amrani a fait tourner son effectif avec pas moins de 21 joueurs incorporés, dont deux gardiens (Berrefane et Zaidi), sept défenseurs (Bouamria, Chebana, Nehari, Baouali, Bahri, Guedjali et Salhi), neuf milieux (Rahal, Nemdil, Dehouche, Akrour, Brahimi, Yaya, Sidibé, Ferhat et Yettou) ainsi que les trois attaquants (Boulainseur, Semani et Magassouba). Cela prouve que le staff technique voulait, par cet état de fait (Le fait de tourner l’effectif) donner la chance à tous ses éléments, sans exception. Cela lui a permis aussi de voir l’état de forme de ses joueurs.

RAHAL ET NEMDIL REJOIGNENT L’E.N. MILITAIRE

Comme on le sait déjà, le MOB possède deux éléments qui évoluent actuellement en Equipe nationale militaire. Il s’agit de Rahal et Nemdil. Ces deux éléments ont rejoint directement l’Equipe nationale militaire pour un stage de trois jours. Ils seront avec le reste du groupe le mercredi prochain.

EN AMICAL / CRB 0 - MOB 2

LES CRABES RASSURENT

Comme annoncé déjà dans notre édition d’hier, les Crabes avaient un match amical à jouer face au CRB, le deuxième match depuis le début du stage de remise en forme qu’effectuent les Vert et Noir à Tipasa. Un match où le coach Amrani a fait entrer des joueurs qui composaient l’équipe titulaire en championnat, tels que le gardien Berrefane, les deux défenseurs centraux Bouamria et Chebana, les deux joueurs qui évoluent sur les côtés, à savoir Baouali à droite et Guedjali à gauche.

C’

est une évidence, dans la mesure où les joueurs cités sont avérés comme étant des joueurs clés dans l’échiquier de Amrani et son staff. Des joueurs qui ont donné satisfaction durant les matches de championnat et ceux de coupe face aux deux Chabab (CRB et CSC). Ce match est une belle opportunité donc pour les Crabes afin de voir plus clair et au coach de savoir à quel degré ce stage de Tipasa est bénéfique pour l’équipe.

a trouvé ses repères, puisque depuis son arrivée au MOB, durant la période du mercato hivernal passé, ledit joueur semblait perdu, lui qui n’a pas réussi, ne serait-ce que pour se créer des occasions nettes de scorer, durant les matches qu’il avait joué durant cette phase retour, soit depuis le match de la 17e journée où il était qualifié à jouer face à la JSS. Hier, il a ouvert la marque pour son équipe en 1re période.

MAGASSOUBA OUVRE LA MARQUE EN 1RE PÉRIODE

Quoique le natif de Timezrit, qui se trouve dans la wilaya de Bejaia, n’ait effectué son entrée que durant la deuxième période, il n’en demeure pas moins qu’il a réussi à inscrire le deuxième but de son équipe face aux Belouizdadis. Ce joueur semble décidé à ne pas terminer la saison sans marquer

Ayant inscrit deux buts, soit un doublé face au SKAF Khemis Miliana mardi passé, le Malien Magassouba Siriman a joué d’entrée le match d’hier, où il a été incorporé par Amrani, et ce, pour le libérer encore plus. Ainsi donc, il paraît clairement que le Malien

BOULAINSEUR RETROUVE SA VERVE

de buts, puisque, après le but qu’il avait inscrit hier au stade du 20Août-1955 de la capitale face aux Belouizdadis, le joueur semble prêt à ouvrir enfin son compteur buts, alors pourquoi pas face à l’ESS pour le compte de la 25e journée qui se jouera, pour rappel, le 19 de ce mois.

TROISIÈME VICTOIRE DES CRABES FACE AU CRB

La rencontre d’hier était donc la 4e du genre entre les deux clubs, le MOB et le CRB. Les trois premières de la saison en cours étaient en championnat où, au match aller, le Mouloudia

olympique de Bejaia a gagné sur un score étriqué (8e journée) alors que la manche retourqui s’est jouée au stade du 20-Août de la capitale a vu les Belouizdadis l’emporter aussi par le plus petite des marges, cela sans oublier le match de coupe qui s’est joué au stade Opow de Bejaia, comptant pour les 1/32es de finale, avec une qualification des Vert et Noir de la Soummam sur un autre score étriqué d’un but à zéro. La quatrième rencontre entre les deux protagonistes (CRB et MOB) est revenue donc aux Crabes sur le score de deux buts à zéro et c’est de bon augure pour la suite des évènements. Nassim S.

EQUIPES ALIGNÉES

1re période : Berrefane, Chebana, Bouamria, Guedjali, Baâouali, Dehouche, Ferhat, Sidibé, Rahal, Nemdil et Magassouba. 2e période : Zaidi, Chebana (Nehari), Bouamria, Guedjali (Salhi), Bahri, Sidibé, Yettou, Yaya, Akrour, Rahal (Brahimi puis Boulainseur) et Magassouba (Semani).

Trois jours de repos

Les joueurs habitants la vallée de la Soummam sont entrés directement, alors que ceux qui habitent les autres villes devaient rejoindre directement leurs lieux de résidence. Toutefois, le staff technique des Crabes a accordé trois jours de repos aux joueurs, histoire de leur permettre de récupérer des efforts consentis durant tout le stage, après toute une semaine d’intense travail. La reprise est donc fixée pour mardi prochain, avec comme objectif principal de préparer le match de l’ESS et celui de l’ASO avec les meilleurs atouts possibles. A partir de ce mardi, le staff technique essayera donc de trouver des solutions et à tracer son schéma à adopter face à l’Aigle noir, dans une rencontre qui s’annonce difficile pour les Vert et Noir de la Soummam, du fait que les gars de l’ESS ont un seul objectif, celui de récupérer la 2e place que leur a chipée la JSK.

L’équipe est rentrée directement à Bejaia

Aussitôt la rencontre amicale terminée, la délégation bejaouie a rejoint directement la capitale de la Soummam. Le groupe aura encore devant lui douze jours pour préparer la rencontre de la 25e journée du 19 de ce mois en cours. N. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°2318— Dimanche 6 avril 2014

MOBILIS LIGUE UNE 07

Se préparer pour le podium !

Les Vert et Noir préparent, actuellement, la fin de la saison avec la nette conviction de pouvoir s’installer sur le podium et sauver ce qu’il y a lieu de sauver d’une saison qui aurait pu étre meilleure sur tous les plans : «Cette trève est bénéfique pour nous, dans la mesure ou nous allons pouvoir recharger nos batteries loin de toutes les pressions et avec la ferme conviction de fournir un bon parcours en cette fin d’exercice.

C

ertes, il va y avoir beaucoup d’embuches mais nous allons essayer de gérer match par match. C’est pour cela que ce repos forcé est venu au moment opportun afin de nous permettre de repartir du bon pied», nous a confié Maïza, l’un des joueurs les plus importants dans l’échiquier de l’entraineur Simondi. C’est dire que les Vert et Noir se préparent activement à revenir en force et à occuper les devants de l’actualité sportive, en cette fin d’un championnat qui sera sans aucun doute, palpitant et serré. Une fin d’un exercice qui verra, certainement, les grosses pointures de cette ligue 1, se battre pour les premières loges et

les premières places qualificatives. Dans cette optique, notre interlocuteur poursuivra!: «Nous irons jusqu’au bout pour atteindre notre objectif et terminer sur le podium. Nous avons un calendrier qui nous est favorable, aussi, nous allons en profiter au maximum.» Toujours est-il et à six journées de la tombée du rideau de ce championnat qui n’aura pas fait l’unanimité autour de lui, les Vert et Noir se préparent à entamer le dernier virage dans de bonnes conditions, en vue de réaliser les meilleurs résultats et se retrouver sur le podium. Une mission difficile, délicate et…rude. Mais pas impossible!! Abdelkader Zoughailech

ILS ÉTAIENT D’UN GRAND APPORT

Ces joueurs «faiseurs de jeu»

Tout passe par eux, ils sont d’une grande importance dans la stratégie de jeu de leur entraineur. Et, il suffit que l’un d’eux s’absente, et c’est la déstabilisation du compartiment dans lequel, il évolue. C’est grace à eux que les Vert et Noir ont réalisé de grands résultats et c’est grâce à eux que le CSC postule à la 2e place. Alors, qui sont-ils ? CEDRIC, UN GARDIEN RASSURANT 

Il aura été à l’origine de plusieurs

résultats positifs de son équipe. Parfois, ce sont des buts tout faits qui sont effacés de par ses reflexes et son talent. Si Med aura été d’un grand apport pour les Vert et Noir, cette saison. Certains observateurs sportifs estiment que Cedric pourrait ne pas connaitre l’aventure avec les Vert et Noir!; son salaire va étre revu à la baisse!: «!Je me donne à fond pour ce club et ce qui m’a le plus attiré, c’est ce public merveilleux qui a toujours été fidèle et présent.»

BELAKHDAR, UNIQUE DANS SON POSTE 

Un véritable latéral gauche, un joueur qui a permis à l’entraineur de faire de lui, un grand technicien et d’apporter beaucoup d’aide au compartiment offensif. Son absence a pesé lourd sur l’équipe!: «Je compte reprendre en force et terminer la saison avec mon

Ousmane Berthe à Constantine

Le Malien Ousmane Berthe est rentré hier à Constantine après avoir passé quelques jours auprès des siens à Bamako. Le joueur qui avait passé une nuit à l’hôpital d’Abidjan, souffre toujours de son dos. Il sera pris en charge, ici à Constantine, par l’équipe médicale du CSC qui lui fera passer d’autres examens plus poussés dans une clinique privée qui avait signé une convention avec le club. C’est un problème récurent qui a été déjà soigné par le passé et qu’il va falloir penser à éliminer définitivement cette fois-ci afin que le joueur puisse être disponible pour le reste du championnat dont l’importance des matchs gagnés est décisive au décompte final. L. B.

équipe. J’espère atteindre l’objectif qu’on s’est assigné, à savoir une place au podium.»

blessure de Berthé est un handicap pour l’équipe.!»

Un des piliers de cette défense clubiste, Adel Maiza est, assurément, une assurance de plus dans ce compartiment qui aura donné plus de satisfactions. La présence de ce joueur a été importante, notamment, dans les matches importants : «Nous ferons de notre mieux pour aller jusqu’au bout et terminer sur le podium.»

Considéré comme étant l’un des milieux les plus actifs, Zerdab a prouvé, une fois de plus, son talent et son apport aura été bénéfique, à plus d’un titre! : «Nous avons des chances pour réaliser les meilleurs résultats possibles et terminer sur le podium.»

MAIZA N’EST PLUS À PRÉSENTER 

BERTHE, LA FORCE TRANQUILLE

Depuis sa venue, cet élément a réussi à s’imposer et devenir important dans l’échiquier de Simondi. Avec Maiza, il a formé une véritable digue au milieu de la défense des Vert et Noir! : «La

ZERDAB, UN VÉRITABLE MENEUR 

BOULEMDAIS, LE FLAIR DU BUTEUR 

Il ne rate pas sa cible, c’est le buteur de l’équipe et malgré cela, Boulemdais ne jouit pas de l’unanimité autour de lui. Certains estiment que ce buteur aurait pu marquer plus de réalisations : «Nous allons nous préparer pour entamer une fin de saison dans de bonnes conditions.» A. Z.

Nessakh ou Mekkaoui ?

Avec la blessure d’Amar Belakhdar, la direction semble préoccupée par le poste de latéral gauche. L’administration clubiste, avec à leur tête Omar Bentoubal, a inscrit sur son agenda les noms des joueurs Nessakh et Mekkaoui. Le premier avait failli atterrir au CSC avant le début de la saison, et pour des raisons peut-être financières, son recrutement n’a pas pu se concrétiser. En revanche pour Zino Mekkaoui, ce dernier avait déjà joué au sein de l’équipe sous la houlette de Roger Lemerre et connait bien la maison. Il ne serait pas contre l’idée de revenir à Constantine d’où il garde de bons souvenirs. En tous cas, la direction semble bouger dès à présent afin de préparer la saison prochaine. L. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

CSC REPRISE RATÉE

Après quatre jours de repos accordés par leur entraineur Bernard Simondi, les camarades de Maiza se sont présentés le cinquième jour au stade Chahid Hamlaoui afin d’effectuer leur premier galop d’entrainement après le match contre Mimosas, mais à la grande surprise de tous, les portes du stade étaient fermées ce jour de vendredi et même l’agent de sécurité n’a pas voulu les ouvrir pour qu’ils puissent aller s’entrainer, avançant qu’il n’avait aucune instruction de la part de ses responsables. Le Directeur général du CSC, Omar Bentoubal était présent sur place et malgré son intervention auprès des responsables du stade, la situation est restée la même obligeant les dirigeants à annuler carrément la séance pour le lendemain. Une autre journée de repos mais celle-là est forcée, un manque de coordination entre les deux administrations aurait causé ce malentendu. On se comporte toujours avec les anciens reflexes, on bricole toujours et aucun programme n’est tracé d’avance d’après ce que nous venons de découvrir. Quand on sait que des équipes véritablement professionnelles s’activent à mettre en place une programmation annuelle de toutes leurs activités jusqu’aux matchs amicaux, nous on est loin du compte et je cite toutes nos équipes qui n’arrivent pas à voir plus loin que leur bout du nez.

SIMONDI ET MEDJAHED ABSENTS

Pour cette reprise qui n’a pas eu lieu, un nombre important d’absents a été enregistré. L’entraineur en chef, Bernard Simondi, ainsi que les FrancoAlgériens ont brillé de leur absence et se trouvaient encore en France, mis à part le gardien Si Mohamed qui se trouve en sélection. On a noté la présence de Nouredine Bounaâs aux côtés de Mounir Laouar sans doute appelés à la rescousse pour mener à bien la séance d’entrainement qui malheureusement n’a pas eu lieu. En revanche pour Nabil Medjahed, on nous apprend que ce dernier se trouvait en stage pour les entraineurs à Sidi Moussa en vue de l’obtention de la licence CAF «A».


08

MOBILIS LIGUE UNE

CRB CRB 0 - MOB 2

Le Chabab ne sait plus gagner, même en amical

Hier matin, le CRB s'est incliné au stade 20-Août, en amical, devant le MOB (2-0), dans une rencontre qui s'est jouée à huis clos. Les buts de cette rencontre ont été l'oeuvre de Magassouba Siriman en première période, alors que le deuxième but a été inscrit par Boulainseur Rafik de retour des vestiaires. Une rencontre durant laquelle les gars de Belouizdad sont passés, encore une fois, à côté de leur sujet, devant une équipe du MOB mieux organisée et plus réaliste. La prestation des joueurs a mis en colère les deux coachs, Yahi et Henkouche, qui ont quitté précipitamment le terrain sans adresser la parole à leurs joueurs. Les deux hommes n'ont rien compris à la manière d'évoluer de leurs joueurs, et se disent convaincus que leur mission ne sera pas une sinécure.

BOGY A JOUÉ 90 MINUTES

Rentré en Algérie, la veille, l'attaquant égyptien Bogy a disputé l'intégralité de cette rencontre, mais a souffert de la fatigue, ce que tout le monde a pu constater. Le joueur devrait travailler davantage en matière de récupération, s'il veut vraiment être prêt pour le match face au CSC, le 19 avril prochain.

AMMOUR REJOUE

Après plusieurs mois d'absence, le meneur de jeu du Chabab, Ammar Ammour, a repris le chemin des rencontres, hier, et a été aligné par le staff technique en seconde période. Ce qu'il faut dire, c'est que l'entrée en jeu de Ammour a donné plus de vivacité au secteur offensif de son équipe. Chose qui prédit, ainsi donc, qu'il sera une des cartes gagnantes du staff technique lors des prochaines sorties en championnat.

MANSOUR TOUJOURS ÉTINCELANT

L'une des révélations du Chabab en cette période, le jeune Zaki Mansour, a confirmé une nouvelle fois tout le bien qu'on pensait de lui. Hier, et comme face au RCA, il a été le meilleur élément de son équipe sur le terrain. Ainsi, il est fort probable qu'il sera convoqué face au CSC, lors de la prochaine rencontre du championnat. Il est armé d'une volonté de fer pour donner raison au staff technique, au grand bonheur de ce dernier. M. R.

Maracana N°2318— Dimanche 6 avril 2014

Le risque de saignée plane sur le club

Il ne reste désormais que quelques encablures pour le baisser de rideau du championnat de Ligue 1.

Le CRB, comme annoncé à moult reprises sur ces mêmes colonnes, risque une saignée en fin de saison avec 14 joueurs en fin de contrat. Les différents évènements qu’a connus le club tout au long de cette saison seront l’un des facteurs déterminants sur ce cas, puisque plusieurs joueurs ne veulent pas revivre le même calvaire la saison prochaine. Cette situation et l’intention de plusieurs joueurs du Chabab de changer d’air, si les choses restent telles qu’elles, ont poussé des dirigeants d’autres clubs à manifester leur vœu d’enrôler certains d’entre eux. Après Khoudi, convoité par la JSK et l’ESS, Meguehout, qui se trouve sur le calepin de l’ESS et de l’USMBA ainsi que Anane que l’USMH veut engager, c’est maintenant au tour de Khelili de rentrer dans cette liste. Le joueur, nous dit-on, est encore sur le calepin de formations tunisiennes. A en croire nos sources, certains clubs de ce pays ne veulent pas lâcher l’ancien Nahdiste et auraient même pris attache avec son manager. Selon des indiscrétions, Khelili, à qui il reste encore une année de contrat avec le Chabab, songe sérieusement à changer d’air. Mais pour évoluer à l’étranger, et non pas dans le championnat du cru. Ainsi, les clubs algériens ne sont pas seuls à lorgner les joueurs du Chabab, puisque cela

REBBIH ET BOUREKBA ABSENTS

Les deux attaquants du Chabab, Boubeker Rebbih et Ramzi Bourekba, n’ont pas pris part à la rencontre d’hier. Selon une source médicale, les deux joueurs sont malades, et devraient reprendre très vite avec le groupe.

TOURS DE PISTE POUR B. BENALDJIA ET MEGUEHOUT

Souffrant de blessures, les deux milieux de terrain, Billel Benaldjia et Sid Ahmed Meguehout, n’ont pas pris part au match d’hier, et se sont contentés de tours de piste. Toutefois, ils ne risquent rien puisqu’ils seront prêts pour le match face au CSC.

DEHAR SOUFFRE D’UNE ANGINE

Le milieu de terrain du Chabab, Merouane Dehar, a assisté à la rencontre d’hier en tenue civile. Selon lui, il souffre d’une angine, mais cela n’a rien de grave puisqu’il reprendra très prochainement les entraînements avec le groupe.

est aussi le cas pour des formations étrangères, du Golfe plus précisément, comme cela est le cas pour Rebbih. Selon nos sources, le natif de Blida a des touches dans certains pays du Golfe, qui lui ont fait financièrement des offres alléchantes. Ce qui pourraient pousser le concerné à y penser. Seulement, le joueur ne veut pas se précipiter à prendre la moindre décision, voulant se donner le temps avant de trancher. Cela d’autant que son destin est entre ses mains, lui dont le contrat arrive à terme à la fin de la saison en cours. Ainsi, les responsables du Chabab sont conscients de cela, et auraient déjà entamé les pourparlers avec certains joueurs pour les maintenir la saison prochaine. Outre les pourparlers avec les joueurs pour les convaincre de prolonger leur aventure avec le Chabab, l’issue à cet embarras de taille, selon les avis unanimes, n’est autre que l’intégration de personnes «qui ont le verbe facile» pour essayer de faire en sorte que les choses se penchent en la faveur du Chabab. Malek, en manque d’expérience, ne pourra, selon les mêmes avis, rien faire à lui seul, puisque cette opération demande des «connaisseurs» en la matière. Mais qui Le milieu de terrain du Chabab, Merouane Dehar, a assisté à la rencontre d’hier en tenue civile. Selon lui, il souffre d’une angine.

PROPOSITION DE PROLONGEMENT DE CONTRAT POUR ANANE

En fin de contrat avec le Chabab, au terme de la saison en cours, le milieu de terrain défensif Merouane Anane, se trouve parmi les priorités des responsables belouizdadis, en vue de le maintenir pour la saison prochaine. Ayant constaté que le joueur est convoité par d’autres clubs algériens, les responsables du Chabab lui auraient proposé de prolonger son contrat pour deux autres saisons, avec une revalorisation salariale. Le joueur n’est pas contre l’idée et attend juste le moment propice pour négocier les détails de son nouveau bail. Cela sera aussi le cas, par la suite, pour les autres joueurs en fin de contrat, à l’image de Meguehout, Kherbache et autres Rebbih pour ne citer que ceux-là. L’autre point qui a vraiment déstabilisé le club est l’absence des dirigeants, Djamel Messaoudène, l’actuel président est resté seul face à tous ces problèmes. M. R.

QUEL SORT POUR LES U21 PROMUS ?

Les joueurs promus cette saison des U21, sans pour autant bénéficier de licences se trouvent, désormais, dans la tourmente. En effet, les Roudine, Mechti, Tarikete et Tafat, ne savent désormais rien concernant leur avenir. Au moment où la direction se penche déjà sur la saison prochaine, ces joueurs ne rentrent pas dans ces plans, ce qui met lesdits joueurs dans l’embarras. Ils ne s’entraînent même pas avec le groupe, et attendent la fin de la saison pour y voir plus clair. Du côté de la direction, on songe sérieusement à les prêter d’autant qu’ils sont tous liés par trois autres années de contrat avec le Chabab. Pour rappel, ces jeunes avaient signé au début de cette saison des contrats professionnels sans pour autant bénéficier de licences, faute de places. M. R.

AMMOUR :

«Peut-être que je rempilerai...»

Alors qu’il a décidé de mettre un terme à sa carrière à la fin de la saison en cours, le meneur de jeu du Chabab, Ammar Ammour, n’a pas fermé la porte, hier, quant à un éventuel prolongement de sa carrière pour une nouvelle saison. «Je ne vous le cache pas, je subis une forte pression pour ajouter une autre saison. Il est probable que je le fasse, pour rendre service au Chabab. On verra d’ici à la fin de la saison». M. R.

LE CHABAB SUR LES TRACES DE REMACHE Selon les dernières informations en notre possession, un proche du

club aurait proposé aux responsables du club les services de l’arrière latéral droit de la JSK, Belkacem Remache. Ce dernier, que le Chabab veut recruter depuis plusieurs saisons déjà, se trouve déjà en fin de contrat avec les Canaris, ce qui pousse les Belouizdadis à espérer le voir dans leurs rangs. Toutefois, aucun contact n’a été entrepris avec le joueur, d’autant que les Belouizdadis affirment qu’il est inconcevable d’approcher un joueur au moment où son équipe se prépare pour une importante échéance, comme la finale de la Coupe d’Algérie.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°2318— Dimanche 6 avril 2014

MOBILIS LIGUE UNE 09

LAÏB A PRÉSENTÉ UNE OFFRE AU JOUEUR

Aït Ouamar refuse de prolonger Le joueur Aït Ouamar aurait rencontré dernièrement Mohamed Laïb. Les discussions ont tourné autour de la prolongation du contrat.

L

e président a fait une offre mais le joueur l'aurait déclinée. Ainsi, Aït Ouamar attendrait la fin de saison pour partir. Apparemment, le joueur, qui est revenu en force cette saison où il a joué pratiquement tous les matchs, a été pour beaucoup dans le retour en force de l'équipe. Ce regain de forme a laissé l'ex-joueur du CRB voir loin, en témoigne l'offre du club belge de Division 1, le FC Malines. Un souci, cependant, le manager du joueur, Sofiane Bendenia, n'a pas encore trouvé de terrain d'entente avec ce club, à propos du salaire,

surtout. «Ça reste un bon club, mais si on ne trouve pas de terrain d'entente, il y a d'autres pistes, comme le championnat turc ou bien azéri, avec le FC Bakou, qui convoite toujours le joueur», affirme le manager. Il faut savoir aussi que le contrat du joueur prendra fin en juin prochain, et qu'il tarde toujours à rempiler à l'USMH malgré l'insistance de Laïb. Aït Ouameur voudrait d'abord étudier toutes les offres qui lui sont parvenues du Vieux Continent, qui demeure un rêve pour le joueur. En outre, beaucoup de clubs de notre championnat font les yeux doux au joueur, à l'image du CRB, le CSC et même l'ESS. Une chose est sûre, la mission de Laïb pour garder ses oiseaux rares sera ardue sur tous les plans. Lotfi S.

BENDENIA : «LA BELGIQUE ET LA TURQUIE SONT DES PISTES SÉRIEUSES POUR AÏT OUAMAR»

Selon Sofiane Bendenia, le manager d'Aït Ouamar, beaucoup de clubs le convoitent, et plus exactement le club belge du FC Malines, mais les négociations coincent toujours sur le salaire du joueur. Mais, selon lui, des clubs turcs, ou bien azéris, comme le FC Bakou, sont toujours sur ses traces. «Pour le moment, il y a des touches, et la Belgique ou la Turquie restent des pistes sérieuses.» L. S.

EN AMICAL / O. MÉDÉA 0 - USMH 1

UN BON TEST D’ÉVALUATION POUR CHAREF

Les poulains de Charef ont battu l'O Médéa sur le score d'un but à zéro dans une rencontre amicale jouée hier à Médéa. Le seul but de la rencontre a été inscrit par Abid qui ne cesse de monter en puissance.

USMH LE MERCATO HIVERNAL A ÉTÉ UN ÉCHEC

Tout le monde a remarqué que les trois joueurs recrutés lors du dernier mercato, à savoir Mebarki, Fergani et Hadjersi n'ont pas donné beaucoup de satisfactions. Le transfuge de la JSMB, qui a touché trois mois de salaire, est resté muet sur le terrain. Il lui reste beaucoup à faire bien qu’il ait fait un match plein face à son ex-club la JSMB, avec une passe décisive à la clé. «Le joueur commence à retrouver sa forme, et il nous sera d'un grand apport, la saison prochaine», déclare Benomar. D'autre part, Charef, jusqu'à maintenant, n'a pas compté sur les deux autres, en l'occurrence Fergani et Hadjersi. Cependant, ces derniers ont évolué en catégorie espoir. Une situation qui confirme que le recrutement lors du mercato hivernal a une nouvelle fois été un flop. Le recrutement en hiver n'a jamais été avantageux pour le club, et les exemples tout au long de ces cinq dernières années, ne manquent pas, excepté Djabou qui reste un joueur hors- normes.

ABID :

«Je suis en pleine forme»

D

ans l'ensemble, les Harrachis n'ont pas montré un bon visage dans cette confrontation, au contraire c'est l'équipe locale qui s'est créée beaucoup d'occasions et qui a failli revenir au score. Il faut savoir que cette rencontre est la deuxième pour les Harrachis depuis la trêve après la celle jouée contre Kourifa.

LIMANE ÉVACUÉ À L'HÔPITAL

Le deuxième gardien des Jaune et Noir, Limane, n'a pas terminé le match, il s'est blessé à la 25e minute, ce qui a nécessité son évacuation à l'hôpital. Aux dernières nouvelles, le gardien

SYLLA EN MENEUR DE JEU

L'entraîneur Boualem Charef compterait plus que jamais sur les services de Sylla, comme meneur de jeu, en l'absence de Boumechra. En effet, le joueur a fait un match correct et a donné beaucoup de balles de buts.

n'a rien de grave. La cause de cette blessure, selon nos sources, serait que le concerné ne s'est pas échauffé convenablement. Il faut savoir aussi que le gardien s'était blessé auparavant à l'épaule.

L'ÉQUIPE S'EST DÉPLACÉE AVEC UN SEUL GARDIEN

Du jamais vu ! L'USMH s'est

déplacé à Médéa, pour jouer la rencontre amicale, avec un seul gardien, Limane, puisque le premier gardien, Doukha, se trouve en regroupement avec l'équipe nationale, de même que Belabbès qui se trouve lui aussi avec la sélection olympique tandis que Rebeai est blessé. La blessure de Limane a contraint un gardien de but de Médéa, Achouri, à terminer la rencontre dans les bois de l'USMH.

BEAUCOUP D'ABSENCES ENREGISTRÉES

Cette rencontre amicale a enregistré plusieurs absences côté harrachi. Qu'on en juge, Doukha, retenu pour le stage de l'équipe nationale, Aït Ouameur, Mazari et Boumechra, blessé, sans oublier aussi Mebarki. Cette situation a

donné lieu à quelques changements dans l'équipe.

HENDOU N'A PAS TERMINÉ LE MATCH

Karim Hendou, le milieu de terrain harrachi, n'a pas terminé la rencontre à cause d'une blessure au visage. Le milieu de terrain a quitté ses camarades avant la fin de la partie, mais rien de grave cependant n'est à déplorer.

EL-AMALI REJOUE

Profitant de l'absence de Mebarki, l'attaquant El-Amali a joué, hier, comme titulaire dans cette confrontation amicale. Le joueur a fourni une prestation tout juste moyenne, et beaucoup de travail donc attend le concerné pour qu'il revienne à son meilleur niveau. Lotfi S.

LES JOUEURS ALIGNÉS :

Limane, Boulekhoua, Azzi, Mazari, Belkaroui, Hendou, Amada, Sylla, El-Amali, Abid.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

L'avant-centre Abid dit se trouver en pleine forme. En effet, le joueur a marqué un but en amical face à Médéa et affirme qu’il va tout faire pour garder son rythme de jeu et terminer la saison avec dix buts à son compteur au moins, en fin de saison. «J'espère continuer sur cette lancée et réaliser d'autres performances et aider mon club à réaliser ses objectifs en cette fin de saison», a déclaré le joueur.


MOBILIS LIGUE UNE

10

ESS

HAMAR VEUT NIATI

A l’approche de la fin de la saison, la direction de l’Aigle noir commence déjà à superviser des joueurs susceptibles de renforcer l’équipe en prévision de la saison prochaine. Et comme l’ESS disputera la phase des poules de la ligue des champions dès le 17 mai prochain, le président Hamar songe à recruter quelques joueurs pétris de qualités, dans l’espoir de revenir en force sur l’échelle africaine et dominer la Ligue 1 Mobilis, l’an prochain. Du coup, plusieurs joueurs ont été déjà ciblés. Après le gardien de l’USMH, Doukha, la direction setifienne veut Niati. L’actuel attaquant de la JSMB intéresse le club phare de la capitale des hauts plateaux. Libre de tout engagement, le Sétifien a donc le choix de sa prochaine destination.

LA JSK ET L’ASO SUR SES TRACES

En plus de l’ESS, d’autres clubs de la Ligue 1 Mobilis suivent les traces de l’attaquant Niati. Après l’ASO, laquelle espère le récupérer, une source bien informée nous a révélé que la JSK est entrée en contact avec le manager du joueur. Il faut dire que Hannachi est prêt à mettre le paquet pour recruter les meilleurs joueurs.

ON REPARLE DE BERCHICHE

CABBA

Par ailleurs, une source proche nous a fait savoir que le club sétifien veut recruter l’ancien défenseur de la JSK, Koceila Berchiche, actuellement au MCEE. Malgré la présence de Demou, Mellouli et Benabderahmane, le club sétifien veut un autre défenseur en prévision de la saison prochaine, laquelle s’annonce prometteuse pour les Noir et Blanc. Y. M.

Maracana N°2318— Dimanche 6 avril 2014

Madoui rempilera la saison prochaine

L'ESS sera fixée sur ses adversaires en Ligue des champions, le 29 avril, à l'occasion du tirage au sort de la phase de poules prévu au siège de la CAF au Caire.

L'

entraîneur de l'Entente de Sétif, Kheireddine Madoui, a annoncé avanthier qu'il allait rester à son poste «pour une saison supplémentaire», répondant au souhait formulé par le président du club, Hassan Hammar. «Le président Hammar m'a clairement signifié son désir de me voir à la tête de la barre technique pour la saison prochaine, chose que j'ai acceptée», a indiqué Madoui.

L'ESS, qui a perdu du terrain en championnat après quatre matchs sans victoire ce qui lui a coûté d'être distancée de 11 points par le leader, l'USMAlger, s'est qualifiée brillamment dimanche passé pour la phase de poules de la Ligue des champions, à la faveur de sa victoire décrochée à Garoua face aux Camerounais du Coton Sport (1-0, aller 1-0). «Je n'ai jamais tourné le dos à l'ESS, j'ai accepté de continuer l'aventure pour mener cette équipe vers les consécrations», a ajouté Madoui, qui a souligné avoir «reçu carte blanche de la direction pour la préparation de l'intersaison». Revenant sur la belle qualification de l'ESS dans la prestigieuse

RECHERCHE DÉSESPÉRÈMENT DE SPARRINGS-PARTNERS

YAYA DANS LE VISEUR

En vue de renforcer le compartiment offensif, en prévision de la phase de poules de la Ligue des Champions, le président de l'ES Sétif, Hassah Hammar a pris langue avec le joueur du CABBA, Yaya. Ce dernier, qui se trouve en désaccord avec la direction de son club, n'est pas contre l'idée de venir à Sétif.

ZERRARA ABSENT LORS DE LA PROCHAINE JOURNÉE

Un seul joueur de l'effectif de Sétif sera absent lors du premier match de poules. Il s'agit de Zerrara qui est suspendu. L’entraîneur, Madoui devrait puiser dans le fond de son réservoir pour trouver son remplaçant. Y. M.

Alors que les autres équipes ont joué un ou deux matches amicaux durant cette période de trêve pour préparer la suite du parcours, l’ESS, fidele à ses habitudes, n’a même pas encore repris le travail. Au moment où le coach Madoui a déjà établi son programme de travail, le problème des sparring-partners n’est toujours pas réglé. La direction sétifienne n’a pas encore trouvé des équipes pour disputer ses matchs de préparation. Madoui compte plus sur ses contacts personnels pour essayer de dénicher des clubs durant cette période.

REPRISE DES ENTRAÎNEMENTS DEMAIN À 17H

Les Aigles d’Aïn Fouara qui ont bénéficié de cinq jours de repos après leur qualification à la phase des poules de la ligue des champions africaines reprendront les entraînements demain à Sétif à partir de 17h 00. Le staff technique prévoit de programmer quelques séances à Sétif avant de se déplacer à Blida où est prévu le stage de préparation en prévision de la reprise de la compétition prévue le 19 avril prochain.

Le Ahly face aux difficultés financières et organisationnelles

Le départ précipité et sans préavis de Karim Yaya, l’annulation de contrat avec Saâdi, le refus des supporters de laisser jouer Hamdadou et Toual et surtout la situation de l’équipe (avant-dernière au classement), n’ont surpris personne… sauf les dirigeants du club parce qu’ils n’ont jamais été proches des difficultés financières et de gestion ou été à l’écoute de leurs joueurs.

C

compétition continentale, Madoui s'est dit «content», saluant au passage «le mérite des joueurs». «Nous sommes maintenant dans la phase de poules, nous devons bien nous préparer pour aller le plus loin possible, même si la mission s'annonce difficile en présence de grands clubs», a affirmé Madoui, promu entraîneur en chef après le départ de Rabah Saâdane. En championnat, les Sétifiens auront à coeur de redresser la barre lors des six dernières journées, pour espérer terminer à la seconde place au classement, et ainsi composter leur billet pour la prochaine édition de la Ligue des champions. Yasser Malki

ette situation du club n’est pas venue de nulle part. Des avertissements sans frais avaient déjà été adressés dès les premiers matchs de championnat. Les responsables en parlaient peu mais reconnaissaient depuis de nombreux mois que la situation du club n'était pas florissante. Le CABBA a connu une préparation d’a-

vant-saison pleine de difficultés. Les deux séjours à Aïn Draham ne sont pour plusieurs que des va-et-vient sans grand apport sportif. Ni condition physique, ni cohérence entre les joueurs n’ont été remarqués durant

presque toute la phase aller du championnat. D’ailleurs, l’équipe a été atteinte du «syndrome de la deuxième mi-temps» : les joueurs n’arrivent pas à jouer la deuxième mi-temps. Sur le plan psychologique, ils

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

rendent les armes dès le premier but encaissé ou une occasion ratée. L’instabilité au sein du staff technique avec le départ de trois entraîneurs (Belhout, Kouki et Biskri). Plusieurs joueurs ont quitté l’équipe durant le mercato hivernal, surtout avec le départ de Tiaïba qui a coûté cher au club. En plus du problème financier. Les joueurs n’ont, en effet, pas été payés depuis plusieurs mois et les comptes du club ont été bloqués par d’anciens dirigeants et créanciers. Cette situation a poussé les joueurs à se rebeller et à jouer à leur guise. Trop d’absences, peu de rigueur durant les entraînements et indiscipline. C’est là le lot de la vie de groupe au CABBA. L’autre point qui a vraiment déstabilisé le club est l’absence des dirigeants, Djamel Messaoudène, l’actuel président est resté seul face à tous ces problèmes. L’autre point qui a vraiment déstabilisé le club est l’absence des dirigeants, Djamel Messaoudène, l’actuel président est resté seul face à tous ces problèmes. On comprend à présent que le CABBA a peu de marge de manœuvre pour sauver sa peau. La volonté du président, de son coach Zohir Benaâniba et de certains fans ne suffisent pas pour faire sortir le club du danger. «Il faut une aide maintenant ou jamais», dira le président du CABBA. I. B.


Maracana N°2318— Dimanche 6 avril 2014

MOBILIS LIGUE UNE 11

Un second test contre l’USMBA Le deuxième match amical, programmé par le coach Omar Belatoui, contre l’USMBA, qui s’est déroulé vendredi au stade Habib Bouakeul, a laissé les journalistes présents sur leur faim. En effet, cette rencontre jouée à huis clos, pour se conformer à la loi électorale, a montré une équipe mouloudéenne qui est retombée dans ses travers.

C

omme lors du match de mercredi dernier contre le MBSC, Belatoui a fait tourner tout son effectif, mais il n’a pas eu les satisfactions exigées, bien que son équipe ait gagné sur le court score de 1 but à 0, ce qui a sauvé les apparences. Signalons que le match retour aura lieu ce lundi au stade du 24 février de Sidi Belabbès, en milieu d’après-midi. Et que les coéquipiers de Belarbi reprendrontb le chemin de l’entraînement aujourd’hui, après avoir bénéficié hier de la journée de repos hebdomadaire.

BOUAÏCHA SE RAPPELLE AU BON SOUVENIR DE BELATOUI

Djalmel Bouaïcha a enfin retrouvé le chemin des filets. Déçu d’avoir été écarté lors des deux derniers matchs de championnat, l’ex buteur d’El Eulma, a été l’un des meilleurs attaquants sur le terrain, durant la première mi-temps au cours de laquelle il a évolué, en marquant un but, ce qui semble être la meilleure réponse à son éviction. « Comme je vous l’avais dit la semaine dernière, c’est le terrain qui doit être le principal

paramètre. Je pense que le coach voit que je fais de mon mieux aux entraînements, de par mon volume de travail et mon sérieux ; je suis content d’avoir retrouvé le chemin des buts et maintenant, je continue à travailler dur pour être au top à la reprise. Le reste dépendra de Belatoui et ses choix tactiques ».

CHLAOUA, UN JEUNE QUI MONTE

En l’alignant pour la seconde fois, dabs son poste d’origine qui est milieu de récupération, il semble que Belatoui ait trouvé un remplaçant à Hamza Heriet, (blessé pour une longue durée et auquel toute la famille du MCO souhaite un prompt rétablissement), en la personne du U21, Chlaoua. Ce dernier, qui n’a pas encore la grosse tête, a été l’un des meilleurs joueurs et de loin, le meilleur des 7 espoirs que continue de préparer l’entraîneur mouloudéen. Signalons que l’ensemble de l’effectif était présent, sauf Nessakh, Dagoulou

et les deux blessés, Benamar et Naït-Slimani.

L’ARGENT PERTURBE LES JOUEURS

Il est certain que c’est le nonrèglement de leur dû financier qui perturbe les joueurs mouloudéens. Ces derniers, en l’absence des dirigeants aux entraînements, ne trouvent pas d’interlocuteur, mis à part l’entraîneur, lequel ne veut pas s’ingérer dans ce problème, bien qu’il affecte tout le groupe. « Ma mission se limite à assurer les entraînements, le reste ce n’est pas mon problème » leur a déclaré Belatoui. Les joueurs sont extrêmement déçus et certains se

L

e premier responsable technique du club chélifien voudrait avoir une meilleure résistance voire un meilleur rythme de sa bande sur le terrain, une manière de faire face aux matches de la dernière étape du championnat où l’adversité sera très grande.

LE SECOND MATCH AURA LIEU MERCREDI

La formation chélifienne qui a pris part à un match amical face à la formation de Boukadir qui évolue en inter région devrait

jouer un autre match amical mercredi. Même si l’adversaire n’est pas encore déterminé, il se pourrait que ce soit l’équipe de Sendjas. Ainsi, Ighil aura toute la latitude de jauger les prédispositions de ses poulains et les évoluera donc à travers ces deux matches dont il avait besoin pour avoir une meilleure idée sur son groupe.

LA CONCURRENCE FAIT RAGE

Selon le constat du staff technique, les joueurs travaillent avec la rigueur voulue et la concurrence bat son plein dans les tous les secteurs, chacun voulant prouver à Ighil qu’il mérite une place parmi le onze. Ce dernier, dans son message aux joueurs, a expliqué qu’il doit choisir entre les meilleurs qui répondront à ses exigences sur le terrain, d’où l’adversité dans les matches d’application, ce qui augure de bons lendemains quant à voir l’équipe effectuer une meilleure fin de parcours.

LE STAGE RISQUE D’ÊTRE ANNULÉ

Au vu du climat qui règne dans l’équipe, il est possible que le stage de BeniSaf prévu le 9 avril, ne soit reporté ou purement annulé. Car les joueurs, qui n’ont pas été régularisés, prévoient d’entrer en grève. Ils n’acceptent pas le revirement de la direction. « Le président nous avait demandé de battre la JSS pour que nous recevions deux mois de nos salaires en retard. Puis, il a repoussé ce versement à après le match du CABBA, en le ramenant à seulement un mois, arguant du fait que la wilaya n’a aidé le club que par 1 milliard 500 millions. Après la défaite, il reporte le paiement de ce mois de salaire à après le match du MCEE, qu’il nous demande de gagner. Nous pensons que ce n’est pas ça le professionnalisme et si une solution n’est pas trouvée le 9, nous n’irons pas en stage», nous explique un des joueurs qui préfère garder l’anonymat, connaissant très bien les réactions des dirigeants.

DAGOULOU, PREMIER GRÉVISTE

CERTAINS JOUEURS SONGENT À PARTIR

Selon certaines indiscrétions, il paraîtrait qu’en plus de Dagoulou, qui est en fin de contrat et convoité par 3 grands clubs de Ligue 1 Mobilis, d’autres éléments sont dans le collimateur des recruteurs, qui s’annonceront officiellement dès le dernier match terminé. On parle des probables départs de Kouriba, qui est en train de faire sa meilleure saison au MCO, du gardien de but Hamza Dahmane, déçu de se retrouver sur le banc de touche et des attaquants Amrane et Bouaïcha.

IGHIL NE LAISSE RIEN AU HASARD

Ighil ne cesse, depuis le début de cette trêve, de corriger les lacunes constatées lors des derniers matches de l’équipe qui a, il faut le noter, déçu plus d’un par les résultats même si les prestations ont été plus ou moins saluées par les observateurs, notamment face aux équipes du haut du tableau.

comparent aux ouvriers des ex entreprises nationales en faillite, qui ne pouvaient payer leurs ouvriers. « Nous avons bien vu, mercredi let vendredi, lors des deux matchs amicaux, Abdelillah en compagnie de Haddou, mais à la fin des rencontres, ils s’étaient volatilisés », explique un joueur qui ajoute : « donc, nous n’avons pas d’interlocuteur et cette situation ne va pas être à l’avantage de l’équipe ». Il est certain qu’en l’absence du président Djebbari, lequel une fois rentré d’Espagne, na pris l’avion pour la France, personne, ni le vice-président, ni le manager général ne peuvent prendre une décision. Miloud T.

MCO

MESSAOUD POURSUIT UN PROGRAMME SPÉCIAL

Comme on l’a annoncé, le capitaine de l’équipe chélifienne, Messaoud, s’entraîne en solo sous l’œil du médecin du club qui lui aurait prescrit un programme spécial afin qu’il soit remis de sa blessure. Le joueur qui a été ménagé face à Boukadir devrait reprendre l’entraînement demain. Un fait qui a ravi Ighil qui devrait compter sur son poulain à la reprise face à l’USMH. Z. Z.

LES CADRES N’IRONT NULLE PART

Même si les cadres de la formation chélifienne semblent avoir laissé des plumes sur le plan du rendement, la direction du club ne veut pas s’en passer, les responsables de l’ASO estimant qu’ils font partie prenante du projet du club en apportant un plus et en encadrant leurs jeunes camarades. Ainsi, l’on parle des accords de principe des Messaoud, Tedjar et Zaoui qui seraient parants pour un autre bail.

ASO

ON PARLE DE RECRUTEMENT

Selon des sources proches de la direction du club, le porteparole du club chélifien, Medouar, aurait entamé les discussions avec l’entraîneur Ighil quant à voir ce dernier continuer son œuvre au club la saison prochaine. Même si Ighil n’a pas encore donné de réponse, il n’en demeure pas moins que Medouar reste confiant quant à avoir l’accord du technicien. Medouar voudrait donc associer l’ex-sélectionneur national à l’opération de recrutement pour la saison prochaine. Ce dernier, qui n’a pas été satisfait par le rendement de certains éléments cette saison, compte les remplace au pied levé.

TROIS ÉLÉMENTS DÉJÀ SUR LE CALEPIN

Trois éléments seraient dans le viseur de l’ASO dont deux joueurs de la JSMB à savoir Niati et Meddahi. Le premier étant un pur produit de l’ASO qui serait d‘accord pour un retour au bercail alors que le second serait de la région et n’est pas contre une aventure au club chélifien. Le troisième étant Harrouche qui évolue cette saison au RCA.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

L’international centreafricain, hyper déçu de son expérience mouloudéenne, est pressé que le championnat se termine, afin qu’il parte sous des cieux plus propices pour lui. «Je n’ai jamais vu de club aussi déstructuré que le MCO», nous avait-il déclaré, il y a un mois. Eudes Dagoulou, qui tente de ne pas parler à la presse, pour éviter toute polémique, avait refusé de jouer les deux derniers matchs amicaux. Il s’entraîne avec le groupe, mais veut d’abord être régularisé avant de jouer dans un match amical ou même en championnat. Dagoulou sait très bien qu’il risque de recourir à la commission des résolutions des litiges à la fin de la saison, car il est certain que le MCO ne régularisera aucun de ses joueurs, pour la simple raison que les actuels dirigeants ne veulent plus mettre de l’argent (à perte ?) sans les caisses du club, à commencer par Youssef Djebbari, qui préfère et de loin l’argent public, comme au bon vieux temps de l’amateurisme.

M. T.


12

MOBILIS LIGUE UNE

Maracana N°2318— Dimanche 6 avril 2014

DE NOS ENVOYÉS SPÉCIAUX À TLEMCEN : YOUCEF REKHROUKH ET ATHMANE LAHOUEL

MCA

BOUMELLA ET KACI SAÏD SONT ARRIVÉS HIER

CET APRÈS-MIDI EN AMICAL WAT-MCA

UN TEST GRANDEUR NATURE POUR LES MOULOUDÉENS TOUTE L’ÉQUIPE A DÉJEUNÉ CHEZ BOUALI

Profitant de la présence de toute la délégation mouloudéenne dans sa ville natale de Tlemcen, l’entraineur Fouad Bouali a convié toute l’équipe, y compris le président Boudjemâa Boumella, à un déjeuné dans son domicile. Une initiative entreprise par le coach des Vert et Rouge qui aura fait plaisir à toute la délégation.

Afin d’être au chevet de son équipe en prévision des échéances qui se profilent, le président du conseil d’administration du Mouloudia d’Alger Boudjemâa Boumella a rallié hier la wilaya de Tlemcen, plus précisément le camp de base de son équipe, l’hôtel Renaissance pour encourager son groupe lors de ce stage de préparation. Mais, contrairement à Boumella, qui est arrivé par voie aérienne, le manager général, Kamel Kaci Saïd est à son tour arrivé à Tlemcen, trois jours après le début du stage de préparation qu’effectue le vieux club algérois à l’Ouest du pays.

ILS ASSISTERONT AU MATCH DU WAT

Profitant de leur venue à Tlemcen, les deux responsables mouloudéens, Boumella et Kaci Saïd, auront l’occasion de suivre le premier match amical que jouera le Mouloudia face au Widad de Tlemcen, cet après-midi, au stade Akid-Lotfi de la wilaya qui accueille le club phare de la capitale algérienne.

MATCH SPÉCIAL POUR NABIL YALAOUI

Libéré lors du dernier mercato hivernal, Nabil Yalaoui qui a été forcé de quitter le Mouloudia d’Alger au bout de deux trois saisons de bons et loyaux services, en direction de son club du cœur, le Widad de Tlemcen. Il aura l’occasion, cet après-midi, lors du match amical que jouera son équipe face au MCA, de prouver que sa libération n’était pas la meilleure décision prise par les dirigeants du vieux club algérois qui se sont précipités à se séparer de ses services pour faire venir Dibi et Lavatsa, dont l’apport s’est avéré un fiasco. Y. R.

Le stade Akid-Lotfi de Tlemcen abritera cet après-midi, la première joute amicale que jouera le Mouloudia d’Alger depuis le début de son stage de préparation.

L

e s protégés de l’entraîneur Fouad Bouali seront confrontés à leurs homologues du Widad de Tlemcen, dans une empoignade qui ne sera que bénéfique pour les Vert et Rouge, étant donné qu’ils gagneront un

match dans les jambes lors de cette trêve, en attendant la seconde confrontation, toujours face au WAT, qui est prévue pour mercredi matin.

BOUALI FERA TOURNER SON EFFECTIF

Bien qu’il va lancer son équipe type en premier lieu, le premier responsable de la barre technique du Mouloiudia d’Alger accordera une chance aux éléments qui n’ont

pas beaucoup joué en championnat, à l’instar des Bensalem, Fabre ainsi que le revenant Metref. Quant aux jeunes Kasdi, Djaouchi et Chita, ils pourraient bien prendre part à cette joute amicale, où ils seront appelés à faire leurs preuves dans l’optique de marquer des points dans le carnet de notes de leur entraîneur Fouad Bouali à accorder plus de temps de jeu à ces éléments surclassés, lors des prochains matchs de championnat.

LES ATTAQUANTS VEULENT VAINCRE LE SIGNE INDIEN

QUARTIER LIBRE HIER APRÈS-MIDI

Après avoir effectué une seule séance d’entrainement à la forêt de Lalla Setti, le staff technique mouloudéen a accordé, hier après-midi, quartier libre aux joueurs, qui ont profité de l’occasion pour se reposer ou faire une petite virée à la ville de Tlemcen.

X OUPE SCINDÉ EN DEU LE GR ique a divisé séance de l’après-midi, le staff techn

Lors de la osé des défenseurs et le groupe en deux. Le premier comp sous la coupe de Fouad illé trava a n terrai de x milieu des ont été pris en charge par Bouali. Alors que les attaquantsdu Chabab, Merouane Dehar, l’entraîneur-aLe milieu de terrain civile. Selon lui, il souffre a assisté à la rencontre d’hier en tenue . d’une angine,djoint, Pascal Faure

Peu efficaces en compétition officielle, à l’instar de Mustapha

Djallit et Hadj Bouguèche, et notamment Samy Yachir et Sid Ali Yahia Cherif, dont les compteurs buts sont bloqués à deux réalisations depuis le début du championnat, les attaquants mouloudéens tiennent à se révolter lors de cette joute amicale, afin de regagner confiance et surtout de retrouver leur sens de buteurs qui leur fausse compagnie. En tout cas, à l’issue de ce premier test, le staff technique du Mouloudia aura une idée plus précise sur le degré de préparation de son effectif, et il tranchera d’ores et déjà sur les noms des joueurs qui seront utilisés lors de la reprise du championnat, à l’occasion de la réception du CABBA. Youcef R.

A L’ISSUE D’UN PETIT TOURNOI ENTRE QUATRE ÉQUIPES

HACHOUD 6 - 5 BOUGUÈCHE

LES ATTAQUANTS ONT TRAVAILLÉ BUTquiS ont pris la part DEVANT LESuants

Et il faut dire que ce sont les attaq u’ils furent soumis à de du lion lors de cette séance, puisq afin de leur permettre de nombreux exercices face aux buts, a faussé compagnie depuis retrouver leur efficacité qui leur Yachir, Mustapha Djallit Samy ulier partic en ent, mom un bon Y. R. et Sid-Ali Yahia Cherif.

LA SÉANCE D’AVANT-HIER A DURÉ PLUS DE DEUX HEURES La journée de vendredi, qui fut la seconde depuis le

début du stage, a été la plus rude en matière de travail, puisque les coéquipiers de Besseghier ont eu droit à un programme assez chargé. Après une séance matinale consacrée à l’aspect physique, et qui a été ponctuée par un match d’application. Celle de l’après-midi aura vu les Mouloudéens redoubler d’efforts, car Fouad Bouali a soumis son groupe à de nombreux ateliers, dont une série de sixtes.

Avant la fin de la séance d’avant-hier après-midi, l’entraîneur Fouad Bouali a scindé le groupe en quatre équipes de cinq joueurs de chaque côté.

l’équipe de Hadj Bouguèche. Il faut dire que le petit tournoi s’est déroulé dans une ambiance bon enfant, où les Ghazi et consorts n’ont pas cessé de se chambrer tout au long des sixtes qui se sont joués sous la loupe de l’entraîneur Fouad Bouali.

e qui a donné lieu à quatre empoignades de dix minutes chacune, et c’est l’équipe dirigée par Abderrahmane Hachoud qui a pris le dessus sur tous ses adversaires, puisqu’elle s’est imposée lors du round final par le score de 6 buts à 5, face à

LES QUATRE ÉQUIPES : 1re équipe : Bouzidi, Chita, Metref, Kasdi, Yachir. 2e équipe : Djemili, Ouali, Bouguèche, Djeghbala, Djaouchi. 3e équipe : Châal, Kacem, Besseghier, Aksas, Gherbi. 4e équipe : Fabre, Djallit, Bensalem, Ghazi, Hachoud.

C

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°2318— Dimanche 6 avril 2014

MOBILIS LIGUE UNE 13

DE NOS ENVOYÉS SPÉCIAUX À TLEMCEN : YOUCEF REKHROUKH ET ATHMANE LAHOUEL

MCA

SON RETOUR EN FORCE RELANCE LA CONCURRENCE

Metref n’attend qu’un signe de Bouali

Ils sont incontestablement les plus en forme de ce stage de préparation qu’effectue le Mouloudia d’Alger à Tlemcen.

Daoud et Boucherif ne sont pas à l’abri d’une relégation sur le banc des remplaçants, étant donné que Metref semble avoir retrouvé toutes ses sensations, et son retour sera un apport de valeur pour le Mouloudia, surtout qu’il se débrouille très bien dans l’animation de jeu, qui fait défaut au jeu des Vert et Rouge.

e “revenu” de blessure, Hocine Metref ainsi que Sabri Gherbi sont actuellement en forme, selon leur entraîneur Fouad Bouali. Un retour en force qui tombe à pic pour le Mouloudia, surtout que ce dernier est dans le besoin des services de tous ses éléments en cette fin de saison, surtout qu’il est toujours en course pour une place au podium, sans oublier la finale de la Coupe d’Algérie qui se jouera le 1er mai prochain. D’ailleurs, rien qu’en pensant à ce rendez-vous, les deux concernés, notamment Hocine Metref, font de leur mieux pour attirer l’attention de leur entraîneur en chef, dans l’optique de bénéficier de sa confiance dès la prochaine rencontre qui se jouera face au CABBA.

BOUALI L’ALIGNERA-T-IL FACE AU CABBA ?

L

GHAZI, BOUCHERIT ET KACEM RISQUENT D’EN FAIRE LES FRAIS

En mettant dans l’embarras leur entraîneur, Gherbi et Metref sont devenus deux véritables menaces pour leurs concurrents directs, soit les Ghazi, Boucherit, Kacem et même Daoud. Le premier revient de blessure et Kacem s’est retrouvé éjecté des calculs de son entraîneur après avoir refusé de jouer comme meneur de jeu. Même

Tout le monde cherche à savoir si le premier responsable de la barre technique mouloudéenne accordera sa confiance à Hocine Metref, et ce, dès la prochaine sortie officielle du Mouloudia en championnat, lors de la réception du CABBA. Ce ne sera pas une surprise, pour la simple raison que Hocine est en forme et sa présence dès le prochain match lui permettra de gagner en temps de jeu pour qu’il soit au top de sa forme lors de la finale de la Coupe d’Algérie. D’ailleurs, sa présence sera plus que bénéfique pour le Mouloudia, surtout quand on sait que l’expérience de Metref pourrait jouer un grand rôle dans une probable consécration mouloudéenne. En tout cas, Hocine Metref et Sabri Gherbi ont mis la balle dans le camp de Fouad Bouali, qui s’est retrouvé confronté à un véritable casse-tête, surtout quand on sait que le milieu de terrain du Mouloudia demeure le compartiment le plus chargé de l’effectif. Youcef R.

TOUT EN ESPÉRANT JOUER LA FINALE DE LA COUPE D’ALGÉRIE

DAOUD : «BATTRE LE CABBA ET L’USMH SERAIT L’IDÉAL»

Revenu en force du stage de préparation effectué en Espagne, lors de la trêve hivernale, Farid Daoud a pu se faire une place dans l’échiquier de l’entraîneur Fouad Bouali qui mise énormément sur lui depuis le derby remporté face au CR Belouizdad lors de la 19e journée de championnat. Fidèle à sa modestie, Farid qui est d’ailleurs l’un des meilleurs Mouloudéens du moment avouera que le groupe est sous une grosse pression depuis sa qualification pour la finale de la Coupe d’Algérie, et ce stage de préparation qui se déroule à Tlemcen est tombé au bon moment pour que les joueurs se libèrent et se préparent dans la sérénité aux prochains rendezvous. Toutefois, il mettra l’accent sur l’importance des deux prochains matchs de championnat face au CABBA et à l’USMH, qui vont précéder la finale de la Coupe d’Algérie. Pour le champion d’Algérie avec le doyen en 2010, le meilleur scénario serait de voir le Mouloudia battre ses deux prochains adversaires pour qu’il aborde la finale du 1er Mai prochain dans d’excellentes conditions.

Vous venez d’entamer la seconde phase de ce stage de préparation, comment la qualifiez-vous ? Tout se passe très bien pour nous, surtout que l’on dispose de tous les moyens nécessaires. Les organisateurs n’ont rien laissé au hasard ! Tout cela joue en notre faveur et se répercute de manière positive sur le déroulement de cette phase préparatoire qui est tombée au bon moment pour nous. S’ajoute à cela le fait que nous allons disputer deux joutes amicales face à une bonne équipe du Widad de Tlemcen, ce qui va nous permettre de tirer profit de ce stage qui est tombé au bon moment pour nous. On a remarqué qu’un bon état d’esprit règne au sein du groupe, confirmez-vous cela ? Absolument, sur ce plan-là, y’a pas photos, les joueurs ont le moral au beau fixe après qu’on ait arraché notre billet qualificatif pour la finale de la Coupe d’Algérie, pour la seconde année de suite, ce qui n’est pas facile à faire, surtout que nous avons joué la majorité de nos matchs de cette compétition en déplacement. On a su comment relever le défi et atteindre la finale... En attendant de concrétiser l’objectif principal, qui consiste à remporter le trophée qu’on a perdu la saison passée. D’ailleurs, tout le monde est motivé et surtout mobilisé pour ne pas échouer dans cette mission. Lors de ce stage vous allez jouer deux matchs amicaux, pensez-vous que ce sera suffisant ? Avant de parler de ces deux matchs amicaux, je tiens à souligner le fait que nous ne sommes pas ici (à Tlemcen), pour faire du tourisme, mais pour préparer les matchs qui nous restent à jouer en championnat ainsi que la finale de la Coupe d’Algérie. D’ailleurs, tout le monde travaille sérieuse-

ment pour être fin prêt pour les rendez-vous qui se profilent, surtout que le programme établi par le staff technique est bénéfique pour nous, étant donné qu’il est très riche et varié. Quant à la double confrontation avec le WAT, elle ne sera que bénéfique pour nous, car cela nous permettra de corriger les erreurs commises lors des matchs précédents. Donc, je dirai que le fait d’affronter le WAT donnera au staff technique une idée plus précise sur le degré de préparation de chaque joueur, pour qu’il tranche et fasse jouer les meilleurs, notamment lors de la finale de la Coupe d’Algérie. Justement, à propos de cette fameuse finale, vous tenez à la jouer comme titulaire, n’est-ce pas ? Et comment ! Je ne connais aucun joueur qui ne rêve pas de prendre part à un rendezvous de cette envergure. Car non seulement il s’agira d’une finale de la plus prestigieuse compétition du pays. En plus, elle se jouera entre deux grands clubs de l’élite, ce qui motivera encore plus les joueurs des deux équipes à se donner à fond pour remporter ce titre cher pour nos supporters. Pensez-vous arriver à remporter cette Coupe d’Algérie pour vous racheter de la saison passée ? Ah oui ! Nous n’avons pas encore digéré la perte de la finale de l’année passée, car elle nous a fait beaucoup de mal. Mais comme nous avons la chance de rejouer une seconde finale de suite, nous allons mettre les bouchées doubles pour offrir une septième Coupe d’Algérie au Mouloudia et à ses supporters qui nous ont toujours soutenus, notamment dans les moments les plus difficiles. Ne pensez-vous pas que le fait de penser dès maintenant à la finale de la Coupe risquerait de vous jouer un

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

mauvais tour en championnat ? C’est clair, d’ailleurs le coach n’a pas cessé de nous faire rappeler qu’il y aura deux matchs de championnat avant la finale. Donc, on se doit de mettre de côté cette finale, et de nous concentrer sur la rencontre du CABBA et le derby de l’USM ElHarrach. Et une fois que ces deux matchs feront partie du passé, on se mettra à préparer le rendez-vous du 1er mai prochain. Donc, l’idéal serait de battre le CABBA et l’USMH pour aborder la confrontation de la JSK avec un moral du top, car le volet psychologique joue toujours un grand rôle dans ce genre de rendez-vous. Entretien réalisé par Youcef Rekhroukh


14

MOBILIS LIGUE UNE

MCA

BOUALI ET FAURE SONT REVENUS À L’HÔTEL

DE NOS ENVOYÉS SPÉCIAUX À TLEMCEN : YOUCEF REKHROUKH ET ATHMANE LAHOUEL Tout en affirmant que son groupe est bon physiquement

Sayah (préparateur physique) : «Le travail en altitude est bénéfique pour les joueurs»

Come la séance de travail d’hier matin était consacrée au volet physique. L’entraineur Fouad Bouali ainsi que son adjoint, Pascal Faure ont laissé le soin à Dahmane Sayah pour que ce dernier diriger la séance Ce dernier a fait suer ses joueurs qui ont eu droit à trois quart d’heure de footing ainsi que quelques exercices. Quant à Bouali et Faure, ils ont regagné l’hôtel où réside la délégation du vieux club algérois.

A l’issue de la séance d’entraînement effectuée à la forêt de la Lalla Setti, on a eu une petite discussion avec le préparateur physique, Dahmane Sayah, afin d’avoir une idée sur le degré de préparation de l’équipe mouloudéenne. Le concerné mettra l’accent sur les bienfaits de la préparation dans les hauteurs, étant donné que les coéquipiers de Besseghier se sont entraînés dans un endroit qui se trouve à 1 200 km de la mer. «Tout se déroule très bien, et comme vous l’avez vu,

BOUCHERIT NE S’EST PAS ENTRAINÉ AVEC LE GROUPE A peine remis de la forte grippe dont il a fait l’objet, Antar Boucherit ne s’est pas entrainés avec le reste du groupe, puis qu’il a été autorisé par le staff technique.

LA SÉANCE D’HIER MATIN À LA FORÊT DE LALLA SETTI

Après un programme assez chargé lors de la journée de vendredi, celle d’hier aura vu le staff technique baisser le rythme, en se contentant d’une séance d’entrainement qui fut consacrée au foncier. Ladite séance a eu lieu au niveau de la foret de Lalla Setti, à 1200 Mètres d’altitudes, qui se trouve à quelques encablures du camp de base des Mouloudéens, qui n’est autre que l’hôtel Renaissance. Et c’est par bus que toute l’équipe s’est déplacée, sous la coupe de l’entraineur en chef, Fouad Bouali, qui une fois sur place, a orienté ses joueurs avant de les laisser travailler sous la houlette du préparateur physique Dahmane Sayah.

LA SÉANCE A DURÉ 45 MINUTES

C’est la coupe de Dahmane Sayah que les Kacem Mehdi compagnie ont travaillé durant45 minutes, poncturées par des tours de circuit, qui étaient trois au total, d’une distance estimée à 4,3 Km. Une fois les trois tours bouclés, les joueurs ont été soumis à des exercices physiques afin de récupérer des efforts consentis durant cette séance où les joueurs ont sué.

DAOUD, BELLAID ET DJAOUCHI ONT TERMINÉ PREMIERS

Ce qui est à retenir de la séance d’hier, c’est que trois joueurs se sont illustrés lors du test physique auquel a été soumis le groupe Mouloudéen. Il s’agit du jeune Hamid Djaouchi, Habib Bellaid ainsi que Farid Daoud qui ont bouclé les 4,3 km de footing à la première place.

Y. R.

Maracana N°2318— Dimanche 6 avril 2014

les joueurs travaillent bien, surtout qu’ils appliquent à la lettre le programme qui leur a été assigné. Quant au fait de s’entraîner sur les hauteurs, cela sera bénéfique pour les joueurs et ils en tireront profit lors de la compétition officielle. Ce qui est rassurant, c’est que les joueurs sont bons physiquement. Ce qui est de bon augure !», a fait pour la suite », a fait savoir notre interlocuteur. Y. R. Le milieu de terrain du Chabab, Merouane Dehar, a assisté à la rencontre d’hier en tenue civile. Selon lui, il souffre d’une angine,

Bellaïd : «Mon retard était justifié»

Parti en France passer les quelques jours de repos avec sa petite famille, le défenseur Habib Bellaïd a vu son séjour s’étaler sans le vouloir. Mais il a fini par rejoindre le groupe vendredi en fin de journée. Le joueur qui a pris part à la séance d’hier matin a déclaré que sa direction ainsi que le staff technique étaient au courant de son absence. «Mon retard était justifié, puisque j’ai pris attache avec la direction ainsi que le staff technique pour les informer de l’imprévu qui m’a empêché de rejoindre le stage au bon moment. Donc, je ne comprends pas pourquoi les gens dramatisent les choses. On a même parlé d’une sanction que prévoir de prendre la direction à mon encontre. Il n’y a aucune raison valable pour que je fasse l’objet d’une sanction, pour la simple raison que son absence était justifiée.»

BELLAÏD ET ZEGHDANE ONT RÉINTÉGRÉ LE GROUPE

Arrivés avec deux jours de retard, les deux défenseurs Toufik Zeghdane et Habib Bellaïd, qui ont rallié le quartier général de leur équipe, vendredi soir, sont directement rentrés dans le vif du sujet, en prenant part à la séance d’hier matin, qui fut axée sur le travail physique.

LE MATCH DU WAT DÉBUTERA À 16H

Le premier match amical que joueront les Vert et Rouge cet après-midi face au Widad de Tlemcen, au stade Akid Lotfi, débutera à 16h, comme nous l’a fait savoir hier l’entraîneur Fouad Bouali.

L’Abaâ, une équipe proche du podium

RCA LES CADRES CONVOITÉS Les Harrouche, Kara et

autres, soit les cadres, sont très convoités par les grosses pointures de la Ligue 1. La direction ne veut pas entendre parler de ses indispensables éléments, même s'ils sont en fin de contrat. Les dirigeants doivent les convaincre de continuer leur aventure dans leur équipe en leur offrant tous les moyens nécessaires.

REPRISE AUJOURD'HUI À BOUCHAOUI Après avoir consommé les

deux jours de repos accordés par le staff technique, les Arbéens reprendront aujourd'hui du service. Cette première séance de travail de la semaine s'effectuera à Boucahoui de neuf à dix heures. Le lendemain, le coach passera au biquotidien travail physique le matin et l'après midi volet tehnicotactique. A. O.

Avant l'entame du championnat, personne, même parmi le plus optimistes, ne s’attendait à voir le nouveau promu réaliser un bon parcours.

C

ertains avancent que les poulains de CEO feront dans la figuration et finiront par retourner d'où ils sont venus c'est-à-dire rétrograder en Ligue 2. Cette division supérieure formée par des équipes renferme des éléments expérimentés et le RCA ne tiendra pas le coup. Les Arbéens avaient éprouvé d'énormes difficultés au début et n'arrivent pas à retrouver leurs repères sur le terrain concédant pas mal de points. Mais par la suite les camarades de Harrouche se sont ressaissis à la grande joie de leurs milliers de supporters. Ezzerga allait ramener de l'extérieur de bons résultats, étonnant plus d'un parmi les mordus de la balle ronde. Les supporters exigent une place au podium, ce qui paraît difficile pour les Bleu et Blanc en vue des entraves et du jeu de coulisses. “On est conscients que la suite du parcours sera très difficile sans compter les bâtons dans les roues...”, estime un proche de la formation de la Mitidja. Les coéquipiers de

Bellaïd accentuent leur préparaton durant cette trêve pour aborder en force la reprise. Ils sont déteminés plus que jamais à négocier comme il se doit les six derniers matchs pour réaliser le voeu de leurs inconditionnels : arracher une troisième place au classement. Dans le cas où le RCA atteindra cet objectif, cela lui ouvrira droit de participer à une compétition internationale.

LE RCK EN AMICAL

Après le CRB et l'USP Civile, le RCA donnera cette fois-ci la réplique en amicale au RC Kouba jeudi prochain. Cette rencontre entre ces deux formations se déroulera jeudi prochain au stade Ismaïl-Makhlouf (Arbaâ). Elle drainera sans aucun doute la foule

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

des grands pour les retrouvailles entre Arbéens et Koubéens.

LES SUPPORTERS EXIGENT UNE VICTOIRE CONTRE LA JSK

Joueurs, dirigeants et surtout supporters étaient très contents du retour de leur équipe au stade Ismaïl-Makhlouf. Ezzerga a trop souffert ses deux dernières saisons évoluant en dehors de ses bases. Malgré cette situation, les coéquipiers de Fellah réalisent de bons résultats... En témoignent leur troisième position au classement général. Pour son premier match à domicile, les mordus demandent aux Amiri et compagnie de faire tout leur possible pour que les trois points de la victoire restent à l’Arbaâ . O. A.


Maracana N°2318— Dimanche 6 avril 2014

MOBILIS LIGUE UNE 15

DEUX SEMAINES POUR PRÉPARER LE MAINTIEN

C’est hier samedi que les Vert et Rouge de la JSM Béjaïa ont repris le chemin des entrainements, et ce, après avoir bénéficié de dix jours de repos accordés par le staff technique afin de leur permettre de reprendre leurs forces et être prêts pour la suite de la compétition.

E

n effet, le staff technique, sous la houlette du coach Hamouche, aura deux bonnes semaines pour préparer son équipe à réaliser le maintien à travers le programme de préparation qu’il a déjà mis en place pour ce faire. A six journées de la fin de l’exercice actuel, les Béjaouis sont décidés à jouer à fond leurs chances et de tenter de récolter le maximum de points à partir de la prochaine journée face à la JS Saoura où la victoire demeure impérative pour réaliser

l’objectif tracé. Néanmoins, la difficulté de la tâche impose aux joueurs de fournir des efforts supplémentaires pour éviter la relégation d’autant plus qu’aucun faux pas n’est permis à l’avenir.

HAMOUCHE REMOBILISE SES TROUPES

Conscients de la tâche qui attend ses poulains, mais surtout conscients de sa difficulté vu la qualité des matches restants, le coach Lahcène Hamouche remobilise

KACEM, SAÏGHI ET ZEGHLI AVEC L’EN OLYMPIQUE

Trois jeunes éléments devraient rejoindre dans les prochains jours le groupe qui a repris hier. Il s’agit de Kacem, Saïghi et Zeghli qui se trouvent en stage bloqué avec la sélection nationale olympique. De ce fait, ils devraient rejoindre leurs camarades incessamment pour préparer la suite du championnat.

actuellement ses troupes. Il a tenu à discuter avec les joueurs leur demandant surtout d’oublier le dernier échec concédé face à l’USM El Harrach et de se concentrer uniquement sur les matches restants, à commencer par le prochain, celui de la 25e journée face aux Sudistes de la JS Saoura, où la victoire demeure plus qu’indispensable pour espérer se motiver pour la suite du parcours et éviter de sceller le sort du club en Ligue 1 précocement. Les joueurs, eux, sont conscients et déterminés à faire de leur mieux pour arracher de bons résultats lors des six prochaines rencontres.

VERS UNE RÉUNION DIRIGEANTS-JOUEURS

Vu que la JSM Béjaïa garde encore un petit espoir de se main-

Chehaima : «On doit aborder les matches restants avec hargne»

Le défenseur Chehaima affirme dans cet entretien qu’il nous a accordé que les matches restants s’annoncent décisifs pour la suite du parcours surtout en ce qui concerne la course pour le maintien. De ce fait, il insiste sur l’obligation de bien gérer les matches restants avec une détermination et volonté pour réussir à glaner le maximum de points et se mettre à l’abri d’une mauvaise surprise. Vous venez d’entamer la dernière phase de préparation, un commentaire ? Effectivement, en prévision de la suite du parcours, nous allons reprendre les entrainements aujourd’hui où nous tâcherons de bien nous préparer dans de bonnes conditions, et ce, afin d’engranger le maximum de points qui nous permettront d'éviter le purgatoire. Certes, la tâche ne sera pas facile, mais nous sommes décidés à jouer à fond nos chances et aller jusqu’au bout de nos objectifs.

Comment se présente la suite de la compétition ? Nous occupons la dernière place du classement, donc notre tâche ne sera certainement pas facile dans la mesure où nous sommes

dans l’obligation de bien négocier les matches restants pour éviter le purgatoire. De ce fait, on va tenter de faire le maximum pour faire une meilleure préparation durant cette trêve et reprendre nos forces en prévision de la suite de la compétition. Apparemment, vous êtes décidés à lutter jusqu’au bout, n’est-ce pas ? Oui, bien que la tâche ne soit pas facile vu la difficulté des matches qui nous attendent, nous sommes décidés à faire de notre mieux pour assurer une bonne préparation et jouer à fond nos chances pour le maintien afin de sauver le club. Désormais, on n’a plus droit à l’erreur si on veut éviter le purgatoire. A six journées de la fin du championnat, on doit jouer à fond nos chances et surtout ne pas abdiquer.

Mais votre mission tend à se compliquer de match en match… Je crois qu’on ne doit pas baisser les bras à ce stade de la compétition dans la mesure où on doit fournir beaucoup d'efforts pour bien négocier les matches restants et réaliser notre objectif. Certes, la tâche ne sera pas facile, mais nous n'abdiquerons pas. Entretien réalisé par S. A. S.

JSMB

tenir en Ligue 1, les dirigeants, à leur tête le président Tiab, ne comptent pas lâcher l’équipe en ce moment où les joueurs ont besoin de motivation pour fournir les efforts et réaliser les résultats escomptés. De ce fait, on apprend que les dirigeants béjaouis comptent se réunir avec les camarades de Djabaret dans les prochains jours pour évoquer certains points avec eux et les motiver pour la suite du parcours. Il sera question aussi de discuter du volet financier, les joueurs attendant toujours la régularisation de leur situation financière.

LE COACH TRACE SON PROGRAMME

Vu l’importance de cette période de préparation en ces moments cruciaux où le championnat observe une trêve, le patron de la barre technique a déjà tracé un programme pour cette période où il compte profiter au maximum pour assurer une bonne préparation et être à la hauteur des attentes. De ce fait, le programme va consister en des séances d’entrainement quotidiennes où il sera question d’axer sur le volet tactique et technique avec des joutes amicales pour corriger les erreurs. S. A. S.

BOUZIANI ET BELGHERBI ATTENDUS AUJOURD’HUI

Les deux joueurs, Belgherbi et Bouziani, devraient se déplacer aujourd’hui dimanche à Béjaïa pour la résiliation de leurs contrats après que la direction du club a accepté d'accéder à leurs demandes vu qu'ils se sont montrés incapables de s’imposer dans l’équipe type. De ce fait, on croit savoir de sources bien informées qu’ils se rendront aujourd’hui dimanche au siège du club, pour officialiser leur départ et pour une séparation à l’amiable.

LES CAISSES BIENTÔT RENFLOUÉES

Au moment où les joueurs attendent toujours la régularisation de leur situation financière depuis maintenant quelques semaines, on apprend que les caisses du club devraient être renflouées dans les prochains jours par deux subventions accordées par les autorités locales. Cette manne arrive à point nommé pour faire face aux nombreuses dépenses et procéder à la régularisation de la situation financière des joueurs. S.A.S.

Publicité

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère de la Santé de la Population et de la Réforme Hospitalière Direction de la Santé et de la Population de la wilaya de Blida Etablissement Public Hospitalier de Blida NIF/099709019218711

Avis d’Appel d’Offres National Restreint N° 03/2014 L’Etablissement Public Hospitalier de Blida lance un avis d’appel d’offres national restreint pour la fourniture du lot : Lot unique : OXYGENE MEDICAL. Les soumissionnaires intéressés par le présent appel d’offres peuvent retirer le cahier de charges auprès de la Sous Direction des Finances et des Moyens de l’EPH de Blida contre le paiement de 2000 DA non remboursable à l’adresse suivante : Etablissement Public Hospitalier de Blida (Sous Directon des Finances et des Moyens) Hôpital Tirichine Brahim Avenue Kritli Mokhtar Blida L’offre technique doit être accompagée des pièces suivante : 1) La déclaraiton à souscrire. 2) La déclaration de probité. 3) Une copie du registre de commerce légalisée. 4) Une copie légaisée de l’extrait de rôle apuré ou échéancier en cours de validité. 5) La copie légalisée de la carte d’immatriculation fiscale. 6) Pour les sociétés, une copie légalisée de l’acte constitutif. 7) Une copie de l’attestation de mise à jour CNAS et CASNOS légalisées. 8) L’original de l’extrait du casier judiciaire en cours de validité du soumissionnaire “du gérant ou du directeur général de l’entreprise”. 9) Les bilans comptables des trois dernières années certifiés par un comptable agrée ou un commissaire aux compte pour les entreprises ayant plus de trois ans d’existence. Pour les entreprises ayant moins de trois ans d’existence le soumissionnaire doit joindre le bilan du dernier exercice certifié par un comptable agrée ou un commissaire aux comptes.

10) La copie légalisée de l’attestation des dépôts des comptes sociaux délivrée par les services du Centre National du Registe de Commerce (CNRC) exercice 2013 pour les sociétés ou personne morales. 11) Une délégation de pouvoir en cours de validité. 12) Les résumés des caractéristiques du produit (RCP). 13) La copie légalisée de l’autorisation délivrée par les services compétents du Ministère de la Santé et de la Population et de la Réforme Hospitalière attestant de la qualité de fabricant, d’importateur ou de distributeur. 14) Moyens roulants et transport “copies des cartes grises et police d’assurance en cours de validité”. 15) Le cahier des charges portant le cachet et la signature du soumissionnaire précédé de la mention “Lu et accepté”. 16) Pour les importateurs l’engagement solidaire fabricant /importateur. 17) Attestations de bonne exécution. L’offre finanière comportera : 1) La lettre de soumission. 2) Le bordereau des prix unitaires. 3) Le devis quantitatif et estimatif. L’enveloppe de l’offre technique et financière doivent être insérées dans une enveloppe unique anonyme ne comportant que les indications suivantes : Appel d’Offres National Restreint N° 03/2014 Ayant pour objet l’approvisionnement en oxygène médical “A ne pas ouvrir” Le délai de préparation des offres est de 20 jours. Le dépôt des offres est fixé au vingtième (20) jours de la première publication de l’appel d’offres avant 12 heures. L’ouverture des plis aura lieu en séance plénière le même jour à 14 heures.

Maracana N°2318— Dimanche 6 Avril 2014 - ANEP N°115 557

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


16

MOBILIS LIGUE DEUX

EL DJEMAÏA REPREND LES ENTRAÎNEMENTS

ASMO BIEN PROFITER DE LA TRÊVE Les Asémistes veulent

profiter au maximum de la trêve pour huiler la machine et continuer sur la série des bons résultats. El Djemaïa, que beaucoup n’attendaient pas sur le podium, «est décidée, par ses joueurs, ses dirigeants et son excellent staff technique à aller encore de l’avant afin de réussir un sansfaute lors des cinq prochains décisifs matchs de championnat. Kamel Mouassa, qui s’est réuni avec ses joueurs avant le début de la reprise d’hier, a insisté sur l’obligation de garder les pieds sur terre et de prendre chaque match avec un grand sérieux. Se concentrer sur le travail est le slogan du staff technique qui estime que les joueurs ont leur destin entre leurs mains. «Nous savons ce qui nous reste à faire, à savoir travailler dur et avoir une mentalité de gagneurs. Le staff peut être tranquille, nous voulons accéder», nous a déclaré l’attaquant Benkablia, totalement guéri de sa blessure contractée lors du dernier match contre le MSPB. A. B.

Maracana N°2318— Dimanche 6 avril 2014

trons sur le terrain pour préserver notre deuxième place. Nous savons que personne ne nous fera de cadeaux et que nous devrons compter seulement sur nousmêmes et nos capacités. Nous allons bien nous préparer et appliquer les consignes de notre entraîneur pour aborder la ligne droite, les armes bien affûtées».

Après quatre jours de repos bien mérité, l’équipe oranaise a repris le chemin du stade Habib-Bouakeul, en vue de commencer la préparation de la dernière phase du championnat, une phase extrêmement délicate et pleine d’embûches.

MATCH AMICAL CONTRE LE MCA ?

E

n effet, les hommes de Kamel Mouassa auront à affronter Boussaâda, Merouana et Saïda hors de leurs bases et recevront Annaba et le NAHD, lors de l’avant-dernière journée du championnat. Les deux premières rencontres à l’extérieur seront des matchs à gros enjeu, car l’ABS et l’ABM n’ont pas encore consolidé leur maintien. Le troisième déplacement sera, lui aussi à risques, car ce sera un derby d’honneur au cours duquel les Saïdéens voudront prendre leur revanche du match de l’aller où ils furent battus, au stade Bouakeul, et terminer leur saison, réconciliés avec leurs supporters. Quant aux deux rencontres à domicile, elles seront tout aussi difficiles à négocier car l’USM Annaba jouera avec l’énergie du désespoir, étant très mal barrée dans la zone de relégation. Pour ce qui est du match contre le NAHD, il est certain que ce match, qui pourrait se

jouer à quitte ou double, sera brûlant et très difficile pour les deux entraîneurs. Kamel Mouassa sait que ce sera, comme il nous l’avait déclaré, des examens à risque, sans possibilité de rattrapage. C’est ce qu’il ne cessera de rappeler à ses joueurs pour les motiver à être les meilleurs.

PRÉSERVER LA 2E PLACE

Cette saison 2013-2014 pourrait être celle des jeunes loups asémistes et de leur entraîneur,

Mouassa Kamel, qui n’a pas goûté à un titre depuis quelques années. Chacun de Benayada, Barka, Tahar Fethi, Belalem, Tabti, Athmani, Atti et Benkablia, lancés dans le grand bain de la compétition par l’ex-coach de l’USMA et de la JSK, ne jurent que par le fait de se donner à fond pour que leur équipe reste à la deuxième place, comme nous l’a expliqué l’arrière droit, Youssef Yacine, repêché cette année par Kamel Mouassa : «Soyez sûrs que nous nous bat-

Kamel Mouassa a prévu un seul match amical de préparation, durant le stage bloqué d’une semaine, qui aura lieu à Oran, avec résidence à l’hôtel Mouwahidines. Mais il souhaite que ce soit contre une grande équipe, plutôt qu’une formation du championnat régional. C’est pourquoi le manager Houari Benamar s’est attelé à prendre contact avec Kaci-Saïd et Fouad Bouali pour la conclusion d’une rencontre, soit à Tlemcen, où le Doyen entrera en stage, soit à Oran. Les supporters asémistes, qui ont beaucoup d’estime pour le Mouloudia d’Alger, se frottent déjà les mains dans la perspective de voir leurs jeunots affronter les stars algéroises. « Si ça se concrétise, il est certain que ce sera un bon spectacle et nous aurons aussi l’occasion de voir le comportement de notre équipe face à une grande formation », pense l’un des fans. Ali B.

Tabti : «Je suis en train d’apprendre»

L’excellent technicien qu’est Larbi Tabti, dont le jeu ressemble à celui de Mustapha Boukar, selon les anciens, alors que les jeunes le comparent, toutes proportions gardées, au Brésilien du Barça, Neymar, ne fait pas la grosse tête. Il avoue avoir beaucoup à apprendre sous la direction de l’entraîneur qui lui a donné sa chance, Kamel Mouassa.

WAT

Larbi Tabti, nous vous voyons le plus souvent sur le banc de touche plutôt que sur le terrain, alors que le

public scande votre nom à chaque deuxième mitemps des rencontres de votre équipe. Pourquoi ? Je pense que c’est une question à poser à mon entraîneur. Mais cela ne m’empêche pas de vous dire qu’avec Mouassa, c’est le collectif qui compte et grâce à Dieu, je fais partie de ce collectif. C’est vraui que je suis un technicien valable, c’est un don. Je sais dribbler et donner la passe décisive, mais pour marquer, il y a des coéquipiers qui sont plus efficaces. Donc, je continue à travailler et je suis en train de bien assimiler, surtout que j’ai un bon maître. N’est-ce pas là un manque d’ambition ?

STAGE DE 10 JOURS

Recharger les batteries...

Le Widad de Tlemcen est rentré en stage de préparation. Profitant de cette trêve forcée de trois semaines en raison du déroulement de l’élection présidentielle pour organiser un stage sur place. Et c’est d’ailleurs dans la matinée de jeudi que les coéquipiers de Sidhoum ont entamé leur regroupement sous la coupe du duo Yadel-Kherris. Le stage bloqué durera une dizaine de jours et permettra au staff technique de préserver la forme de la troupe, récupérer aussi quelques joueurs blessés et faire en profiter d’autres diminués physiquement. Les deux co-entraîneurs tenteront aussi de corriger les erreurs et les lacunes des derniers matchs livrés par son équipe. Le tout est de préparer le groupe pour qu’il soit dans la plénitude de ses moyens physiques et morales durant la dernière période de la compétition située entre la reprise le 19 avril et la date finale du championnat le 17 mai prochain et où les Bleu et Blanc auront à disputer les cinq derniers matchs de son challenge, trois à domicile, l’USM Blida, l’ABS

Boussaâda et l’US Chaouia et deux à l’extérieur, l’USM Hadjout et l’ES Mostaganem. Ainsi les poulains du duo Kherris-Yadel seront appelés à gagner les cinq matchs et attendre les résultats des autres formations qui prétendent eux aussi à l’accession. Les coéquipiers de Dif sont appelés à fournir davantage d’efforts sur le plan physique particulièrement surtout lorqu’on sait que c’est durant cette dernière étape du championnat que les joueurs ont le plus besoin de faire valoir leurs qualités physiques notamment; Aussi le duo Kherris -Yadel devra en premier lieu préparer convenablement l’équipe dans la perspective de la reprise de la compétition avec un serieux match face aux gars de la ville des Roses, l’USM Blida, qui espère retrouver l’élite. Subséquement une prépartion a la hauteur des prochaines échéances s’impose d’autant que ce dernier virage doit être bien négocié pour réaliser des performances afin d’espérer accéder. L’erreur n’est plus permise pour le WAT. S.T.S.

Pas du tout ! C’est un sentiment réaliste. Je ne suis pas le Messi de l’ASMO, mais j’aspire à devenir un élément efficace. Ce qui importe pour l’heure, c’est que l’ASMO gagne des matchs et monte en ligue 1. Vous y croyez ? Nous y croyons tous, comme nous savons que ça ne peut venir que par le travail sérieux. Nous sommes prêts du but et nous allons tout faire pour atteindre cet objectif. Qu’est-ce qui a changé à l’ASMO cette année ? Beaucoup de choses, en positif. On en reparlera à la fin de la saison. Entretien réalisé par A. B.

BENYACINE : «TOUT RESTE POSSIBLE POUR L’ACCESSION»

Le Widad voyage mal ces derniers temps qu’en pensez-vous ? Effectivement, depuis la reprise de la phase retour on n’arrive pas à s’imposer lors de nos bases mais il faut dire aussi qu’on se donne à fond pour réaliser un résultat positif. D’ailleurs, comme vous avez dû le constater, on perd des matchs sur des scores tres serrés. Avec toute la pression qui entoure les rencontres et surtout l’enjeu, il nous était difficile de réussir à l’exterieur. Vous revenez à la compétition après une longue absence. A quoi est-elle due ? Comme vous le savez, je reviens d’abord d’une méchante blessure et aussi à une baisse de forme due surtout à la fatigue. Maintenant El Hamdoulillah j’ai repris et je pense que je serais à la hauteur lors des matchs qui restent et je donnerai le plus qui manque à la défense. Le compartiment offensif reste le maillon faible de l’équipe un commentaire...

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Je peux vous confirmer que ce n’est pas notre détermination ni notre volonté de marquer des buts qui sont en cause, il ne faut pas oublier que nous jouons avec une certaine fébrilité et de malchance compte tenu de l’enjeu. On manque parfois de concentration, de lucidité voire d’inspiration devant les bois adverses. Les deux derniers résulats (face au CAB-l’OM) ne compromettent-ils pas vos chances pour l’accession ? Absolument pas, malgré le point du match nul ramené de Blida face au CAB et la défaite à Médéa qui ont compliqué notre mission qui est devenue plus difficile car tout le groupe misait sur les six points de la victoire pour rester toujours collés en haut mais il ne faut pas perdre espoir il nous reste encore cinq matchs à jouer et mathématiquement nous sommes toujours en course. Certes, c’est un grand défi qui nous attend et que nous devons relever pour se réconcilier avec notre public. S.T.S.


Maracana N°2318— Dimanche 6 avril 2014

MOBILIS LIGUE DEUX 17

LES BLIDÉENS SE REMOBILISENT

USMB

UNE BOUFFÉE D'OXYGÈNE POUR LE CLUB

On vient d'apprendre d'une source bien placé,que lors des prochains jours,les caisses du club seront renflouées par une subvention des services de l'APC de Blida,au titre de l'exercice 2013,cette subvention malgré son retard,vient au bon moment pour permettre à la direction de l'usmb,de payer de nombreux créanciers.

MEKLOUCHE DANS LE VISEUR D'UN CLUB ÉTRANGER

Les Vert et Blanc se sentent l'esprit libre dans leur préparation qui se déroule dans de bonnes conditions.

I

USMMH

l règne une ambiance chaleureuse qui profite au staff technique blidéen. Celui-ci ne veut pas perdre de temps à corriger les insuffisances constatées lors des deux dernières rencontres de championnt livrées contre l'ASK et le NAHD. Les gars du club de la ville des Roses sont sortis bredouilles de ces deux confrontations. L'entraîneur Benchouia Mohamed a senti quelques progrès qui l'ont poussé à avancer dans son travail, consistant à mettre en place un esprit combatif et un climat de confiance.

Les Vert et Blanc adhèrent pleinement au programme de travail tracé par le staff technique. Avec cet état d’esprit, un autre visage est apparu.

LES MATCHES AMICAUX POUR DÉGAGER L'EQUIPE

En cette période de trêve, l'équipe blidéenne a été soumise à un stage de préparaion du 2 au 10 de ce mois à Blida. Le coach de l'USMB, Benchouia, qui est conscient de la mission qui attend les camarades de Belhocine, a multiplié les matches amicaux. Le premier a eu lieu hier dans l'après-midi face au WA Boufarik, au stade des frères Brakni, et le second se déroulera jeudi prochain dans l'enceinte de l'annexe de l'OPOW, Mustapha-Tchaker contre la JSHD. Ces deux rencontres serviront de baromètre au staff technique blidéen, pour jauger l'état technique et physique de cha-

cun de ses éléments et mettre en place un schéma tactique idéal à appliquer lors de la prochaine rencontre contre les Zianides, comptant pour la 26e journée du championnat Mobilis de la Ligue deux.

HIER LE WAB EN AMICAL

En cette période de trêve, l'équipe de l'USMB est en stage, en vue de préparer les prochaines rencontres de championnat. Le staff technique a programmé une joute amicale, pour la journée d’hier, face au Widad de Boufarik, qui s'est déroulée dans l'après-midi sur la pelouse du stade des frères Brakni. Cette rencontre amicale a permis au coach blidéen de faire tourner l'ensemble de son effectif valide, en appliquant les différents schémas tactiques et une rotation de joueurs. Pour avoir une idée sur la forme de chacun d'eux, le volet technique et physique, de nombreuses maladresses ont été

relevées lors du dernier match disputé contre le Nasria de Hussein Dey.

CINQ ESPOIRS PARMI LES SENIORS

Cinq joueurs de la catégorie des U21 de l'USMB, le gardien Karrar, les défenseurs Mohammedi et Belouche, le milieu de terrain, Fréhatni et l'attaquant Dadèche, promus cette saison en équipe fanion, sont en stage avec leurs aînés, qui préparent le reste du championnat. Ces cinq éléments pétris de qualités donneront l'équilibre dans les trois compartiments de l'équipe, de façon à combler le vide, dans l'éventualité d'indisponibilité des éléments titulaires pour blessures et suspensions, lors des cinq dernières confrontations qui restent avant le baisser de rideau, du championnat 2013/2014. T. A.

Un manager étranger,qui repond au nom de ABOUSSALAH Kamel,de passage en Algérie,à eu l'occassion d'assister la rencontre USMBNAHD,qui s'est déroulée au stade des frères Brakni,le 28 mars dernier,le joueur Meklouche,à attiré son attention et compte placer l'ex joueur de l'USMA et du RCA,dans un club émirati,de deuxième division.

U-21 USMB 1 - MCA 0 EN AMICAL

Dans le cadre des préparatifs de la reprise du championnat de la catégorie espoirs, qui est fixée pour le 18 avril,les poulains du duo Mekhalfa-Haddou,ont donné la réplique,avanthier à leurs homologues du Mouloudia d'Alger,au stade des frères Brakni, la rencontre s'est achevée sur le score d'un but à zéro en faveur des Blidéens. T. A.

Les Hadjoutis reprennent les entraînements

Hier dans la matinée, les camarades de Siouane ont repris le chemin des entraînements après avoir passé une semaine de repos bien mérité auprès des leurs. Le staff technique hadjouti n’a pas toléré pour cette reprise les absences de complaisance et a mis l’accent surtout sur la discipline et la ponctualité.

L

’ancien entraîneur du Mouloudia d’Alger, Farid Zemiti, qui n’a finalement pas quitté le navire hadjouti, décidant d’y rester pour continuer l’aventure avec le club des monts de Chenoua, a cherché à l’occasion de ce redémarrage de réunir tout son contingent afin de faire un travail qui touche à tous les aspects techniques pour qu’à la suite, il n’y revienne pas. Le temps presse et les lacunes constatées lors des joutes de la phase ‘’retour’’ devront disparaître. Zemiti en tant

que technicien averti et aguerri savait que ce qui reste de ce championnat n’est pas une mince affaire et que les choses sérieuses commenceront d’ores et déjà lorsqu’ils vont mettre un pied au sol des Aurès, lors de la journée qui suivra juste la fin de la trêve. Tous les joueurs semblent adhérer à la politique de sauvegarde que prônent les deux staffs! : dirigeant et technique. Ils savaient que s’ils ne vont pas se défoncer à l’entraînement et sur le terrain lors du match officiel, leurs chances au maintien ne pourront êtres qu’éphémères. Donc, le ballon maintenant est désormais dans le camp des joueurs que leur club, l’USMM, reste encore pour une autre saison au niveau de ce pallier de la Ligue 2 Mobilis.

LA DIRECTION À LA RECHERCHE DE SPARRINGSPARTNERS

Et pour bien meubler cette longue trêve, le coach Zemiti et ses assistants Lazazi et Boumechouk, comptent ponctuer leur stage par plus ou moins trois matches amicaux. Ils ont fait part

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

de ce besoin à la direction du club qui a d’emblée pris la décision de diligenter l’un de ses membres à dénicher des sparring-partners qui se trouvaient de préférence dans la région. Ces joutes amicales vont certainement montrer d’autres tares que l’équipe ‘’cache’’ encore et permettent en parallèle aux joueurs de bien soigner leur manière de jouer et surtout d’être cohérents entre eux le jour du match.

LE PRÉSIDENT ZIDANI NE LÉSINE PAS SUR LES MOYENS

D’après une source plus proche de l’entourage du club, le président Mohamed Zidani a mis tous les moyens nécessaires à la disposition du club et notamment l’élévation des primes de matches en cas de victoire et surtout celle ramenée de l’extérieur. Une manière de bien motiver ses joueurs et de les pousser à L’autre point qui a vraiment déstabilisé le club est l’absence des dirigeants, Djamel Messaoudène, l’actuel président est resté seul face à tous ces problèmes. faire mieux. M. GRINI


RCK

18

Nationale Amateur

Le biquotidien au menu

Après avoir travaillé dur pendant trois jours, l’entraîneur du RC Kouba, Mohamed Benlaredj a accordé à ses joueurs une journée de repos. Et c’était hier !

L

SAM

a reprise des entraînements est prévue pour aujourd’hui avec au programme un biquotidien : une séance matinale qui sera consacrée au technico-tactique et du physique l’après-midi dans une salle de musculation. Le travail se poursuivra jusqu’à jeudi, où les camarades de Kab sont appelés à disputer leur premier match amical face à la bonne formation de la JSS, pensionnaire de la Ligue une professionnelle au stade Mohamed Benhadad de Kouba. Après trois jours de travail, et comme premier constat, les joueurs ont montré une grande envie pour cravacher dur durant cette minitrêve afin de revenir en force pour les six rencontres qui restent du championnat de Division amateur groupe Centre.

C

Maracana N°2318— Dimanche 6 avril 2014

Finalement, l’équipe disputera trois matchs amicaux au lieu de quatre

Le jeune keeper du RC Kouba, Gaya Merbah, a ouvert son cœur à notre journal pour parler de sa nouvelle aventure avec le RCK et de ses ambitions personnelles, lui qui en est à sa première année en catégorie seniors.

Les poulains de Mohamed Benlaredj qui allaient disputer durant cette minitrêve du championnat quatre rencontres amicales vont se contenter finalement de trois rencontres seulement. En effet, la rencontre face au MOB de Béjaïa qui était prévue avant le match de Saoura de jeudi prochain a été annulée à la dernière minute. De ce fait, les hommes de Benlaredj devront se contenter de trois matchs amicaux, deux face à des équipes de l’élite, la JSS et le RCA, le 10 et le 16 du mois en cours, et une joute amicale face à une équipe de la DNA, à savoir la formation du CRBDB. En effet, le staff technique koubéen veut profiter au maximum de cette minitrêve pour jouer le maximum de matchs amicaux et se préparer convenablement à la reprise du championnat avec un effectif prêt, et physiquement et mentalement. S. D.

Les jeunes sont la fierté du Sarii cette saison

ontrairement à l’équipe senior qui ne retrouve pas ses repères dans le championnat national amateur et qui lutte pour assurer son maintien, les catégories jeunes s'illustrent cette saison en effectuant un bon parcours dans leur championnats respectifs puisque les U20 et U15 sont leaders de leur groupe, les U17 avaient été éliminés récemment par le MCO en demifinales de la coupe d'Algérie et occupent la 2e place en championnat. La catégorie U19 quant à elle qui évolue dans un palier supérieure occupe la 6e place. A noter que pas moins de 8 éléments sont promus cette saison en équipe fanion. La pâte existe au Sarii, seulement il faut mettre les moyens à

MERBAH : «Mon objectif est de réaliser l’accession»

la disposition de ces jeunes pour leur permettre de s'épanouir et également bien les encadrer pour éviter une déconfiture comme ce fut le cas pour la majorité de la composante de l'équipe U 17. Celle-ci avait réussi à atteindre la finale de la coupe d’Algérie en 2010, mais résultat des courses, un seul joueur joue actuellement au SAM. Il s’agit de l’international U21 Djelabet Réda. Les autres sont actuellement dans de petites divisions mis à part le gardien Aoun Laïd Nasredine et le défenseur axial Kassi Youcef qui sont encore juniors puisque ces deux éléments nés en 1994 avaient été surclassés à l'époque pour jouer avec ceux nés en 1993. A. L.

Cette trêve tombe pic pour votre équipe. Qu’en ditesvous ? Absolument ! Cela nous permettra, nous les joueurs, de respirer un tout petit peu et de recharger nos batteries pour la suite du championnat. Je pense que la suite du championnat sera décisive pour nous, et comme on est toujours en course pour l’accession, on doit regrouper toutes nos forces pour y parvenir. Donc, vous gardez toujours l’espoir d’accéder cette saison ? Exactement, dans la mesure où nous sommes toujours en course pour la montée... Nous sommes à quatre points du leader, donc, à six points

du terme. Mathématiquement, c’est toujours jouable. On se battra jusqu’à la dernière journée pour ne pas regretter à la fin. Vous avez gagné l’estime de votre entraîneur et celle des supporters en un laps de temps très court... Un commentaire ? Je n’ai pas imaginé un seul instant que je jouerai dès cette saison avec les seniors, puisqu’il y avait déjà en place des gardiens de but expérimentés. Mais, comme par hasard, les trois gardiens n’étaient pas disponibles à un certain moment du championnat... Ce qui a fait que Benlaredj m’a mis dans le bain dès son arrivée. Comme on dit, le malheur des uns fait le bonheur des autres, et c’est ce qui s’est passé. J’ai saisi ma chance. Et jusqu’à présent sur cinq rencontres je suis arrivé à garder mes cages vierges. Pourvu que ça dure ! Quelle est votre ambition après avoir décroché une place de titulaire avec le RCK ? Ce n’est que le début, il reste beaucoup de chemin à parcourir... Néanmoins, je ferais le maximum pour garder cette place de titulaire, cela viendra bien sur avec le travail. Sinon, pour ce qui est de mon équipe, j’espère que je réaliserai l’accession avec mon club, cette saison ou la saison prochaine, c’est mon souhait. Sofiane D.

YACHBA : «Ce n'est pas le moment de parler de mon avenir» Le jeune milieu offensif samiste Yachba considère que son équipe est sur une courbe ascendante et que le prochain match contre le CRB Benbadis se déroule dans de bonnes conditions. Il est l'un des éléments qui a donné satisfaction grâce à son rendement offensif et il espère encore contribuer à un autre résultat positif et permettre à son équipe de se rapprocher de l'objectif à atteindre concernant son avenir. Yachba préfère se focaliser sur le reste du parcours avant de se prononcer. Avec du recul, qu'avez-vous à nous dire sur la victoire enregistrée face au GCM ? Après cette victoire obtenue face au GCM, qui est une bonne équipe, nous avons encore prouvé que nous sommes sur la bonne voie. En face, il y avait un dur morceau qui est rentré sur le terrain avec la ferme intention de réaliser le meilleur résultat possible. Mais grâce à la volonté du groupe, nous avons réussi à glaner les trois points, inch’Allah. Cette belle victoire nous permettra d'aborder cette dernière

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

ligne droite dans une position favorable et avec moins de pression. Vous avez inscrit un très joli but contre le GCM. Un commentaire ? Franchement, je suis sur un nuage. Je tiens à préciser que je n'ai fait que mon travail et celui de tout le groupe. J'ai certes inscrit un but important, mais le mérite revient en premier lieu à tous les joueurs qui se sont battus comme des lions. La prochaine journée votre équipe affrontera le CRB Benbadis... Comment voyez-vous cette rencontre ? Ce sera certainement un match difficile pour nous dans la mesure où le Chabab de Benbadis reste sur une amère défaite concédée à domicile face à l'IST et fera tout pour nous battre afin de se racheter devant son public. Mais nous allons nous préparer en conséquence et tenter de revenir avec un bon résultat. On est dans une bonne dynamique et on tentera de rester sur notre lancée et de chercher le meilleur résultat possible. Concernant votre avenir, vous êtes libre de tout engagement avec le SAM. Qu'en est-il ? Ce n'est pas le moment de parler de mon avenir. Je dois me focaliser sur le reste du championnat. Avez vous reçu des offres néanmoins ? Pour le moment, je préfère ne pas avancer et tout s'éclaircira en fin de saison. Entretien réalisé par A. L. B.


Maracana N°2318— Dimanche 6 avril 2014

Divisions Inférieures

19

LE CRBTO PRÈS DU TRIO DE TÊTE

L’impressionnante remontée au classement

Le constat, qui incontestablement mérite d’être signalé, est celui de l’impressionnante remontée au classement du CRBTO actuellement à la quatrième place de ce groupe A de la régionale deux, au terme d’une extraordinaire série de très bons résultats.

P

ourtant rien ne laissait présager un tel scénario au début du championnat compte tenu du début timide de l’équipe des communards qui a réussi, au fil des rencontres à prendre conscience de son énorme potentiel, et ce, grâce au travail entrepris par toute l’équipe. Avec la grande volonté affichée par tous (dirigeants, entraîneur et joueurs), les résultats ne se sont pas faits attendre puisque l’équipe est, aujourd’hui, installée au pied du podium de son

groupe avec de bonnes statistiques à faire des jaloux puisque, après vingt quatre matchs disputés, la formation de Tizi Ouzou totalise 34 points (10 victoire , 4 nuls et 8 défaites) ce qui est une performance qui ne fait que confirmer son actuelle position. Après avoir été condamné au purgatoire, vécu dans le doute

Béjaïa /Honneur

Un ticket pour deux équipes

Ceux qui s’intéressent passionnément aux péripéties de ce groupe de division d’honneur de la Ligue de Béjaïa, n’ont certainement pas manqué de relever toute l’indécision qui règne dans le haut du classement où, deux équipes gardent intactes leurs chances pour se hisser à la tant convoitée première place, synonyme d’accession. Condoléances

L

a course au titre reste toujours ouverte entre ces deux formations. Le suspense pourrait aller jusqu’au bout de cet exercice et reste entier pour l’unique billet ouvrant la voie de l’accession que se disputent finalement deux équipes, à savoir l’ES Timezrit et l’OS El Kseur, séparées seulement d’une toute petite unité. Cette situation donnera lieu à une haletante fin de championnat du fait de l’énorme détermination de chacune de ces deux formations à rafler la mise. Pour ceux qui suivent les péripéties de ce groupe, une question s’impose d’elle-même, celle de savoir qui décrochera le fameux sésame. Premier au classement avec une fragile avance chiffrée à une unité, l’ES Timezrit est dans l’obligation de faire le plein pour garder son mince acquis, que ne cessera pas de lui disputer l’OS El Kseur encore en course pour la seconde position, à cinq

Suite au décès de MOHAMED KHALED KHODJA, ancien joueur des Diables rouges des années 60, le journal maracana se joint à toute la famille de SSSA et présentent à la famille du défunt ses sincères condoléances et les assurent de sa profonde sympathie. «À Dieu nous appartenant et à Lui nous retournons.»

journées de la fin du championnat, les jeux ne sont pas faits. L’Espérance de Timezrit recevra à trois reprises l’US Ait Smail, la JS Béjaia, et le NC Béjaia et se déplacera chez le CRB Souk El Tenine puis l’AS Taassast. De son côté l’OSEK va recevoir l’ARB Barbacha, RC Seddouk et trois déplacements face à l’USM Béjaia, la JSB Amizour et JS Ighil Ouazzoug. Il faut dire de la 27e journée sera déterminant puisque les deux concurrents joueront hors de leurs bases face à des formationsdequalités.Aumoment où le leader se déplacera à Souk El Tenine pour affronter le CRBSET local, l’olympique d’El Kseur de son côté sera au stade Benallouachepourcroiserle fer face à la formation de Remla, l’USMB. En tous les cas,lesdeuxéquipesgardent intactes leurs chances d’accession mais sont dans l’obligation de faire le plein lorsdescinqderniersmatches qui restent à jouer car au moindre faut pas bye-bye l’accession.Uneplaceenjeu qu’il faudra donc aller chercher pour fructifier une saisonquechacune des deux équipes voudra terminer sur la seconde marche du podium. T. H.

et été soumise aux critiques sportives les plus acerbes, le nouveau promu reprend de la vie. En effet, depuis le travail en profondeur entamé par le staff technique et les dirigeants les choses ont beaucoup changées voire évoluées crescendo dans le bon sens à la joie des supporters. Il est dit que cette fois le CRBTO fonctionnera comme une machine bien huilée et l’équipe chère à Moh Nesnas refait surface en renouant avec les bons résultats. Alors que le onze végétait dans les

dernières places, le voilà en marche sur les hauteurs. Les poulains d’Abdellah Dries se sont distingués depuis l’entame de cette phase retour en réussissant 6 victoires et deux défaites. Le dernier succès en date remonte au week-end dernier lorsque les camarades de Saïd Meziani, qui restaient sur un précieux succès acquis à domicile face au HCAB, s’en est allé récidiver hors de ses bases en battant la JS M’Chedellah chez lui c’est exceptionnel ! Maintenant à neuf points du premier, la formation de Tizi Ouzou a de l’ambition et Abdellah Dries, en entraineur averti, reste optimiste et semble continuer à travailler, et ce, à même de rattraper le retard, pourquoi pas. Les joueurs semblent adhérer à la démarche. Ce regain de forme des coéquipiers de Hadj Boudi augure du bon pour la suite en attendant le reste du parcours. A cinq journées de la fin du championnat, le club du CRB Tizi-Ouzou est donc sur la bonne voie et compte bien maintenir cette bonne dynamique jusqu’à la fin de cet exercice. Les joueurs sont libérés, après avoir assuré leur maintien, l’objectif assigné aux poulains d’Abdellah Dries pour leur première saison en régionale deux, mais cela n’empêche pas les hommes de Moh Nesnas de jouer le reste du championnat pour une place honorable et les coéquipiers de Lamini comptent bien maintenir cette bonne dynamique jusqu’à la fin de cet exercice 2013-2014. T. H.

Publicité REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE TIPASA DIRECTION DE L’ACTION SOCIALE ET DE SOLIDARITE

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT N° 04/2014 NIF : 412026000042099

La Direction de l’Action Sociale et de Solidarité de la wilaya de Tipasa lance un avis d’appel d’offres ouvert pour l’étude et suivi pour la réalisation d’un siège de la direciotn de l’action sociale et de la solidarité (DASS)+logement d’astreinte à TIPAZA. Les bureaux d’études d’architecture et d’urbanisme intéressés par le présent avis d’appel d’offres peuvent retirer le cahier des charges ou par un représentant dument désigné auprès de la direction de l’action sociale et de la solidarité Sise à la cité administrative de la wilaya de TIPAZA. La date du dépôt des offres est arrêtée à 20 jours, à 12h00. Si cette date coïncide avec un jour férié, le dépôt des offres sera prorogé au jour suivant de reprise du travail. Les offres seront déposées à La Direction de l’Aciton Sociale et de Solidarité de la wilaya de Tipasa cité administrative de la wilaya Tipasa. Les offres doivent être présentées sous double enveloppe cachetée anonyme, l’enveloppe extérieure ne doit comporter que la menton suivante : APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT N° 04/2014 étude et suivi pour la réalisation d’un siège de la direciotn de l’action sociale et de la solidarité (DASS)+logement d’astreinte à TIPAZA. SOUMISSION A NE PAS OUVRIR Les offres doivent être obligatoirement accompagnées des pièces suivantes : Offre Technique : -Déclaration à souscrire (Remplie et signée). -Déclaration de probité (remplie et signée). -Cahiers des prescriptions spéciales et particulières (CPS et CPP) (paraphés, singnés et cachetés). Qui doit obligatoirement porter dans sa dernière page la Mention “lu et accepté”. -Attestation d’inscription au fichier national des architectes (copie légalisée). -Statut éventuel de l’entreprise (pour les socié-

tés commerciales SNC, EURL, SARL (photocopie légalisée). -Carte d’identificaiton fiscale (photocopie légalisée). - Attestation de dépot des comptes sociaux dans le cas d’une SNC, EURL, SARL. - Attestation de mise à jour CNAS - CASNOS.(Photocopies légalisées) -Extrait de rôles de l’année en cours apuré ou avec échéancier (copie légalisée). -Casier judiciaire du soumissionnaire datant de moins de 03 mois (photocopie légalisée). -Liste des moyens humains approuvée par les services CNAS. -Références professionnalles (fournies par les maitres de l’ouvrage pour les projets similaires réalisés). -Protocole d’accord notarié (dans le cas d’un groupement d’entreprises y compris le pouvoir de signature signé par tous les membres du groupement avec Désingnation du chef de file et la définition du pourcentage et la part de chacun des membres dans le groupement (photocopie légalisée). -Liste des moyens matériels dûment justifée. Offre Financière : -Lettre de Soumission remplie et signée. -(Annexe n°01 et 02 partie fixe) relatifs aux honoraires et délais de l’étude. -(Annexe n°03 partie variable ) relatif aux honoraires du suivi. L’ouverture des plis se tiendra en séance publique le jour correspondant à la date limite de dépôt des offres à 14h00 au siège : de La Direction de l’Aciton Sociale et de Solidarité de la wilaya de Tipasa cité administrative Tipasa. Les soumissionnaires sont invités à y assiter. Les offres resteront valides pendant une période de cent dix jours (110) à compter du dépôt des offres soit 03 mois augmentés de la durée de préparation des offres (20 jours). NB: Les pièces accompagnant les soumissions doivent être lisibles au cours de validité et légalisées.

Maracana N°2318— Dimanche 6 Avril 2014 - ANEP N°115 065

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


20 Internationale

Maracana N°2318— Dimanche 6 avril 2014

UN QUATRIÈME TITRE DE RANG PROMIS À L’AJAX

L’Ajax Amsterdam pourrait être sacré champion des Pays-Bas pour la quatrième saison d’affilée dès dimanche en cas de succès à Arnhem et à condition que Feyenoord, son dauphin, perde des points face à Waalwijk. Ce serait le 33e sacre du club néerlandais le plus prestigieux. Un titre qui porterait à nouveau la marque d’un homme, l’entraîneur Frank de Boer, à la tête de l’équipe depuis 2010. Titré à cinq reprises en tant que joueur, De Boer devrait donc l’être une quatrième fois en tant que coach. Avec quatre titres, il fera mieux que ses prédécesseurs les plus illustres, Rinus Michels et Louis van Gaal. Sacré exploit ! Car à Amsterdam, il faut qua-

siment repartir de zéro à chaque début de campagne. Le club réputé pour l’excellence de sa formation est pillé à chaque mercato de ses meilleurs éléments. L’été dernier, plusieurs cadres avaient déserté l’Arena: Christian Eriksen (Tottenham), Derk Boerrigter (Celtic), Miralem Sulejmani (Benfica), Toby Alderweireld (Atletico Madrid) ou encore Ryan Babel (Kasimpasa). Le départ de ces anciens ont permis à plusieurs jeunes de sortir de l’ombre. Ce qui a permis à des joueurs comme Daley Blind, Siem de Jong ou Ricardo van Rhijn d’acquérir une stature internationale en intégrant la sélection Oranje. Ces chamboulements

NEYMAR ÉVOQUE DÉJÀ LA PRESSION DU MONDIAL

uant du FC Interrogé par le site Lance, l’attaq de son début d’anxiété Barcelone, Neymar, a fait part 2014 au Brésil. Même ial Mond qui le gagne en vue du un avantage pour la si le fait de jouer à la maison seras reconnait qu’il aura, Seleção, l’ancien buteur de Santo ion supplémentaire sur avec ses coéquipiers, une press un honneur de porter les épaules. «Je pense que c’est dans mon pays ienne le maillot de la sélection brésil depuis l’enfance. pour réaliser mon plus grand rêve r, à me donner la gagne me à Mais l’anxiété commence r le maximum sur le peur au ventre. Nous allons donne l. Les adversaires Brési au titre ce terrain pour donner veulent toujours gagner et donner leur maximum contre le Brésil. Nous n’avons aucune préférence d’adversaires car nous savons que tous les matchs seront difficiles.»

expliquent le début de saison difficile de l’Ajax (trois victoires seulement lors des sept premiers matches). Mais une fois la machine lancée, la formation amstellodamoise est devenue inarrêtable au point de posséder huit points d’avance sur le Feyenoord Rotterdam à quatre journées de la fin. Le titre garantira à l’Ajax un ticket pour la phase des poules de la prochaine Ligue des champions alors que le deuxième classé de la Eredivisie devra passer par les tours préliminaires. Cette deuxième place est convoitée par Feyenoord, le FC Twente, Vitesse Arnhem et le PSV Eindhoven avec un avantage pour le club de Rotterdam.

DEUX CHAMPIONS DE 2009 DANS LE STAFF ?

Anelka au Brésil ? Sans club depuis son départ de West

Bromwich Albion, à la suite de l’affaire de la quenelle, Nicolas Anelka, qui a encore fait parler de lui cette semaine, pourrait rebondir… au Brésil. Selon Globoesporte, l’attaquant internaC’est Jean-Louis Triaud qui a soulevé cette hypothèse dans tional français de 35 ans serait l’Equipe, Mathieu Chalmé et Marc Planus pourraient intégrer l’or- en contacts avec l’Atletico ganigramme du club dans un futur proche. « Au niveau de l’état d’e- Mineiro, l’équipe de sprit, ce sont des garçons en or. Garder certains anciens est un Ronaldinho, qui souhaitprincipe qu’on apprécie mais il faut leur trouver une fonction. À court erait s’attacher ses servicterme, il n’y a pas de possibilités, mais après, qui sait ? « déclare le es, notamment pour président girondin. Les deux champions de France 2009 sous l’ère disputer la Copa Libertadores. Laurent Blanc feront donc partie du staff… de Francis Gillot ? De Christian

Gourcuff ? Affaire à suivre.

OM, BIELSA NOUVEL ENTRAÎNEUR ? ANIGO S’EN FOUT

Alors que le nom de Marcelo Bielsa revient avec insistance pour prendre les rênes de l’OM la saison prochaine, José Anigo préfère se concentrer sur le terrain. L’information fait grand bruit, ces dernières heures, aux abords de la Cannebière : Marcelo Bielsa pourrait rapidement devenir le nouvel entraîneur de l’OM. Interrogé à ce sujet après la rencontre contre Ajaccio (3-1), José Anigo a préféré botter en touche. «Je m’en fous ! Ce n’est pas le sujet, vous n’avez qu’à demander au président, moi, je n’en ai rien à faire. Je suis là pour parler de la victoire, on a 48 points, on est vivant, on existe encore, j’aurais préféré que les gens soient avec nous pour terminer la saison, le reste ne m’intéresse pas», a déclaré le technicien Marseillais avec le franc-parler qui le caractérise.

Publicité REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE LAGHOUAT DIRECTION DE LA PROTECTION CIVILE DE LAGHOUAT NIF : 408002002003042

MINISTÈRE DE L’HABITAT DE LA VILLE ET DE L’URBANISME DIRECTION DE L’URBANISME DE L’ARCHITECTURE ET DE LE CONSTRUTION DE LA WILAYA DE CHLEF NIF : 099802019121723 N° 419 DUC 2014

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE ET INFRUCTUOSITE Conformément aux dispositions du décret présidentiel N° 10-236 du 07 Octobre 2010, portant réglementation des marchés publics. La Direction de la Protection Civile de la wilaya de Laghouat informe l’ensemble des soumissionnaires ayant participé à l’appel d’offre : N° 02/2014 relatif a l’approvisionnement de denrée alimentaire des unités de la Direction de la Protection civile de Laghouat. paru dans les journaux : ELDIYAR et MARACANA le 05/02/2014, l’Avis d’attribution provisoire et l’infructuosité de l’appel d’offre par lot suivant le tableau :

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DES MARCHES RECTIFICATIF

ETUDE ET SUIVI DU REALISATON D’UN SIEGE DE CONTROLEUR FINANCIER DE WILAYA ET AVEC UN LOGEMENT D’ASTREINTE A CHLEF “CATEGORIE C”

Conformément à l’article 49 alinée 02 du décret présidentiel N° 10/236 du 07/10/2010, modifié et complété portant la réglementation des marchés publics, Monsieur le Wali de la Wilaya de Chlef représenté par Monsieur le Directeur de l’Urbanisme et de

-Lot N° 01: Viande rouge, viande blanche et oeufs

la Construction de la wilaya de Chlef informe l’ensemble des soumissionnaires ayant participé à l’avis de Concours National Ouvert pour la maitrise d’oeuvre N° 1628 Paru dans le quotidien “Maracana” en date du 30 juillet 2012 relatif au concours d’architecture «Etude et Suivi de la réalisation d’un siège de controleur financier de wilaya et avec un logement d’astreinte à Chlef», que l’évaluation des offres effectuée le 11/06/2013 ont donné lieu au choix de bureau d’étude désignée ci dessous :

Montant Montant Délais de suivi Montant Soumissi Note offre Note offre Note offre Note des Etudes Critères Désignation des des mensuelle Délais total après onnaires technique prestation fianciere totale de après projets Etudes après de Suivi correction (BET) obtenue obtenue obtenue obtenue correction Choix DA/TTC correction DA/TTC DA/TTC Etude et Suivi de la réalisation d’un sige de controleur Aouda financier de wilaya Mohamed et avec un Samir logment d’astreinte à Chlef.

16,00

35,50

18,80

70,30

Conformémennt aux dispositions de l’article 114 du décret présidentiel N° 10/236 du 07/10/2010, modifié et complété portant la réglementation des marchés publics. Les soumissionnaires qui contestent le choix opéré par le service contractant peuvent introduire un recours et ce un délai de dix (10) jours a compter de la première publication de l’avis d’attribution provisoire du marché dans la presse qui a assurée la publication de l’avis d’appel d’offre et le bulletin officiel des marchés de l’opérateur public (BOMOP) auprès

1.394.976,00 45 jours 200.000,00 07 mois 2.794.976,00

Mieux disant

Site

Soumissionnaires

Montant Avant correction

Montant après correction

Note technique /80

Observation

(A)

Chana Ahmed NIS : 197803010093237

3.711.101.00

3.711.101.00

65

Moins disant

(B)

Chana Ahmed NIS : 197803010093237

800.404.00

800.404.00

65

Moins disant

(C)

Chana Ahmed NIS : 197803010093237

564.569.30

564.569.30

65

Moins disant

-Lot N° 02 : Fruits et légumes Site

Soumissionnaires

Montant Avant correction

Montant après correction

Note technique /80

Observation

(A)

Chana Ahmed NIS : 197803010093237

1.755.548.15

1.755.548.15

65

Moins disant

(B)

Chana Ahmed NIS : 197803010093237

336.454.30

336.454.30

65

Moins disant

(C)

Chana Ahmed NIS : 197803010093237

371.989.85

371.989.85

65

Moins disant

-Lot N° 03 : Alimentation générale Site

Soumissionnaires

Montant Avant correction

Montant après correction

Note technique /80

Observation

(A)

Chana Ahmed NIS : 197803010093237

3.831.003.93

3.831.003.93

65

Moins disant

(B)

Chana Ahmed NIS : 197803010093237

1.097.529.50

1.097.529.50

65

Moins disant

(C)

Chana Ahmed NIS : 197803010093237

651.821.80

651.821.80

65

Moins disant

-Lot N° 04 Pains et pâtisserie

de la commission des marchés de Wilaya. Conformément aux dispositins de l’article 125 du décret présidentiel N° 10/236 du 07/10/2010, modifié et complété portant la réglementation des marchés publics. Les soumissionnaires qui souhaitent avoir des précisions sur les résultats détaillées de l’évaluation de leurs offres techniques et financières peuvent se rapprocher du service contractant au plus tard trois (03) jours à compter du premier jour de la première publication provisoire du marché.

Maracana N°2318— Dimanche 6 Avril 2014 - ANEP N°115 480

Site

Observation

(A)

Infructueux (Non Qualification des soumissionnaires )

(B)

Infructueux (Non Qualification des soumissionnaires )

(C)

Infructueux (Non Qualification des soumissionnaires )

Les soumissionnaires en cette appel d’offre peuvent se présentés à la direction de la protection civile de la wilaya de Laghouat les 03 premiers jours dès la parution de cette avis dans les journaux pour consulter les réusltats d’évaluaiton technique. Les Soumissionnaires ont un délai de dix (10) jours à partir de la première parution du présent avis pour s’adresser a Monsieur le président de la commission des marchés publics de la Wilaya de LAGHOUAT pour d’éventuels recours.

Maracana N°2318— Dimanche 6 Avril 2014 - ANEP N°115 396

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°2318— Dimanche 6 avril 2014

Internationale 21

39% DES FOOTBALLEURS RETRAITÉS CONFRONTÉS À LA DÉPRESSION

Les footballeurs sont des hommes comme les autres. En tout cas tant qu’ils sont en activité. C’est une des conclusions de l’enquête menée par la FIFpro (syndicat mondial des joueurs) au sujet des maladies mentales chez les professionnels du ballon rond. Selon cette enquête menée auprès de plus de 300 volontaires évoluant dans six pays, 26% des joueurs en activité avouent souffrir de dépression. Ils sont également 26% à souffrir de troubles alimentaires, tandis que 19% ont un problème d’alcool. Ces taux sont semblables à ceux que l’ont peut retrouver dans la population générale. Mais la tendance est plus inquiétante chez les joueurs retraités. Jusqu’à 39% d’entre eux souffrent ou ont souffert de dépression. Les problèmes ali-

mentaires (42%) et d’alcool (32%) sont également plus élevés, tandis que 18% avouent être en état de détresse.

ÉVEILLER LES CONSCIENCES

Le fait de quitter une vie structurée, de devoir trouver une nouvelle occupation ou simplement d’avoir à trouver sa place dans la société sont des facteurs qui peuvent avoir un gros impact sur le bien-être mental.Avec cette étude, la FIFPro espère éveiller les consciences et encourager les joueurs à aller parler lorsqu’ils rencontrent des problèmes. L’association rappelle aussi que bien préparer son aprèscarrière très tôt pourrait grandement aider les

joueurs et faciliter leur transition. S’il y a un domaine où les footballeurs sont par contre bien armés, c’est celui de la confiance en soi. En activité, ils ne sont que 3% à avoir des problèmes à ce niveau. Et seulement 5% des retraités manquent de confiance en eux.

Référendum Barça, près de 4000 votants en deux heures

Pas d’abstention dans le grand référendum du Barça pour la rénovation du Camp Nou. Près de 4000 votants se sont pressés aux urnes. Ils sont 3714 fans à avoir voté en deux heures selon les chiffres officiels du FC Barcelone , qui ne précise pas encore si le ‘Oui’’ ou le ‘Non’ sont en tête. Le vote pour l’’Espai Barça’ a attiré des hommes, des femmes, mais aussi des vedettes comme le capitaine de l’équipe de Basket du Barça Juan Carlos Navarro ou l’ancien président Sandro Rosell sans parler de Xavi Hernandez. C’est une journée « sans incident , festive et familiale », a déclaré le vice-président du secteur social Jordi Cardoner, qui rappelle que seulement 3,13% de l’électorat (sur un total de 118 580) a déjà voté. Le club a également organisé une série d’ateliers pour les plus petits , parmi lesquels des jeux comme le handball, le basket-ball et le hockey . Des groupes de musique espagnols tels que Macedònia, Ultramar et Pentina el gat, mettent de l’ambiance. Chaque socios peut être accompagné d’un maximum de 4 personnes.

LEVERKUSEN: HYYPIÄ, C’EST TERMINÉ ! (OFFICIEL)

Sami Hyypiä n’aura pas résisté à la nouvelle défaite du Bayer Leverkusen, vendredi soir à Hambourg (2-1) en ouverture de la 29e journée de Bundesliga. L’entraîneur finlandais vient d’être remercié par ses dirigeants, annonce le club allemand dans un communiqué. Sascha Lewandowski prend les rênes jusqu’en fin de saison. A la tête du Bayer depuis deux ans, l’ancien défenseur de Liverpool subit les conséquences des mauvais résultats des coéquipiers de Stefan Kiessling, qui n’ont remporté qu’un seul des neuf derniers matches de championnat. Après un début d’exercice réussi, Leverkusen occupe actuellement la quatrième place du classement et n’est pas certain de disputer la prochaine Ligue des Champions.

CANIGGIA : «MESSI, L’UN DES 5 MEILLEURS DE L’HISTOIRE»

MU : ROONEY INCERTAIN POUR MUNICH Manchester United devra se priver de Wayne Rooney pour affronter Newcastle ce samedi en Premier League. L’attaquant est également incertain pour le quart de finale retour de Ligue des champions face au Bayern Munich

mercredi, a avoué David Moyes sur la chaîne officielle du club vendredi. «Wayne a finalement un orteil sérieusement meurtri, a expliqué l’entraîneur mancunien. Cela pourrait être un problème pour le match à Munich.» Un éventuel forfait de Rooney serait une catastrophe pour MU, déjà privé de Robin van Persie, blessé, pour encore quelques semaines.

L’ancien attaquant émérite de la sélection argentine Claudi Caniggia estime que Messi a sa place parmi les grands footballeurs de l’Histoire. Celui qui se dit «fan de Sergio Ramos en défense», mais aussi d’Iniesta «il peut se sortir de n’importe quel plan tactique contre lui comme le ferait un magicien», est surtout un admirateur de Messi, qu’il voit faire partie des 5 meilleurs joueurs de l’Histoire. Caniggia, dans un entretien à Marca, a également fait connaître son admiration pour... «Maradona bien sûr, Gabriel Batistuta, Daniel Passarella, Mario Kempes et Ubaldo Fillol, l’un des meilleurs gardiens ayant jamais existé.»

GARDE EST UN PETIT COACH MALPOLI BALANCE LE PATRON DE L’ASSE

L’emporter à Lyon après avoir perdu à domicile lors du match aller représente une belle revanche pour Saint-Etienne. Dimanche dernier à Gerland, les Verts se sont imposés 1-2 et ont ainsi effacer le difficile revers concédé dans les derniers instants dans le Chaudron. Une revanche qui n’a pas pour autant calmé Bernard Caïazzo, très déçu par l’attitude de plusieurs membres de la délégation lyonnaise et qui n’a pas hésité à prendre la parole dans les colonnes du Progrès pour le dire. « Garde ? Ce n’est pas digne d’un éducateur. Il ne nous a pas dit bonjour. S’il a salué Christophe Galtier, il est passé trois fois à côté de nous, sans nous calculer. Cela laisse une impression assez désagréable. Quant à Joël Bats, il a demandé à Dominique Rocheteau s’il pouvait lui dire bonjour, ce qui a surpris Dominique qui a joué avec lui », a expliqué le président du conseil de surveillance de l’ASSE, qui constate que les relations entre les différents membres des deux clubs ne sont pas vraiment au beau fixe.

FERGUSON À HARVARD !

Sir Alex Ferguson ne s’arrête jamais ! L’ancien glorieux entraîneur de Manchester United, fraîchement retraité l’été dernier, a décidé de se lancer dans une autre carrière : celle d’enseignant. Et pour homme exceptionnel, école exceptionnelle ! En effet, l’Ecossais, dès le 1er mai, enseignera dans la prestigieuse université d’Harvard. Il conduira des cours de «business of entertainment, medias and sports», comprenez les affaires dans le domaine du divertissement, des médias et du sport. «Je suis ravi d’avoir l’opportunité et le privilège de contribuer avec un centre d’excellence aussi respecté», a expliqué Sir Alex Ferguson au quotidien The Guardian. Il était déjà intervenu à Harvard, en 2012. «Le temps passé là-bas a été une expérience stimulante. J’ai hâte de développer une relation avec les étudiants, la faculté et la communauté des amis d’Harvard.» Espérons pour lui qu’il connaisse la même réussite lors de sa vie passée à United.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


22 Omnisports

Maracana N°2318— Dimanche 6 avril 2014

ECHECS

CHAMPIONNAT D'ALGÉRIE INDIVIDUEL

Lylia Meghara

décroche le titre 2014

La sociétaire du club bougiote (BCE), Lylia Meghara, a été sacrée championne d'Algérie des échecs (individuel/dames) de l'année 2014 à l'issue de la compétition organisée du 30 mars au 3 avril à l'hôtel El Mehdi de Staoueli (Alger). La victoire de l'échéphile du Béjaia CE s'est concrétisée lors de la 9e et dernière ronde, en battant Sabrina Latrèche (OMSE Bologhine), leader avant cette dernière ronde caractérisée par de multiples rebondissements. La nouvelle championne d'Algérie, âgée de 21 ans, a totalisé 7,5 pts. Elle succède au palmarès de l'épreuve à Amina Mezioud (CE Constantine), 2e et créditée de 7 pts au même titre que Sabrina Latrèche, Hayet Toubal (AS Sûreté nationale), et Nassila Oussedik (OMSE Bologhine). 73 joueuses ont pris part à cette compétition qui s'est déroulée conformément au programme d'activité de la Fédération algérienne des échecs (FADE), qui souligne que « cette compétition est d'une grande importance pour le renouvellement des équipes nationales en

prévision des prochaines échéances internationales». Ce rendez-vous national féminin dirigé par le directeur du tournoi, Abbou Youghourtha, s'est joué selon le système suisse à la cadence d'une heure et demie avec ajout de 30 secondes. La clôture de la compétition s'est faite lors d'une cérémonie de remise des prix aux lauréates en présence du président de la FADE, Samir Zerdali, et les membres de la Fédération.

TENNIS

TOURNOI INTERNATIONAL FUTURE «SLIM ZANAT»

CYCLISME

27E TOUR DU MAROC (1RE ÉTAPE)

Victoire du Portugais Cardoso Le Portugais Antonio Cardoso a remporté au sprint la première étape du 27e Tour cycliste du Maroc, disputée vendredi entre El Jadida et Safi sur un parcours de 156 km. Cardoso s'est imposé au sprint en 3h 01min 36sec, devançant le Hongrois Der Zsolt et l'Italien Alessandro Dovigo, auteurs du même temps. Le sprinter portugais s'est emparé ainsi des maillots jaune du leader du classement général et vert (par points), alors que le maillot rose (meilleur jeune) est revenu à Alessandro. Au classement général, Cardoso caracole en tête avec 03h 01min 26sec suivi de Zsolt à 4 secondes et le New-Zélandais Wills Ryan à 5 secondes. Bien que le vent était relativement fort dans les 20 derniers kilomètres, la journée était printanière et le soleil était au rendezvous. Dès le 55e kilomètre, un groupe de 8 coureurs a pris la poudre d'escampette, mais l'échappée a été reprise par le peloton avant que deux cyclistes, à savoir Ryan et l'Ukraine Bakumbenko Vladislav ne mettent les bouchées doubles et portent l'écart

sur leurs poursuivants immédiats jusqu'à 2 minutes. Ce duo a parcouru plus de 20 km en tête avant d'être rejoints par les autres coureurs. Dans une déclaration à la presse, le vainqueur de l'étape s'est dit heureux de s'être adjugé cette première étape, notant qu'il a été convaincu qu'il peut rejoindre les deux coureurs en tête malgré l'écart qu'ils ont mené. Et d'ajouter que cette victoire est le couronnement d'intenses entraînements effectués sous l'encadrement du staff technique. De son côté, le président de la Fédération royale marocaine de cyclisme, Mohamed Belmahi, a relevé que toute équipe ayant participé à une des précédentes éditions du Tour, émet souvent le désir de renouveler son retour à l'édition suivante : «Cette

année, nous avons retenu une vingtaine de formations d'Amérique, d'Europe, d'Asie et d'Afrique, toutes désireuses de participer au Tour du Maroc, une compétition qui, par son ancienneté, place notre Tour au 7e rang des grands Tours cyclistes de par le monde», a-t-il souligné. Le tour du Maroc 2014 connaît la participation de 120 coureurs de différents pays, dont l'équipe nationale algérienne, la France, le Canada, le Luxembourg, l'Italie, la Turquie, l'Espagne, le Portugal, la Russie, l'Allemagne, la Suisse, l'Argentine, l'Arabie Saoudite, la Libye et l'Erythrée, en plus du Maroc représenté par 3 équipes. La deuxième étape a mené hier les 120 coureurs de Safi à Essaouira (140 km). S. B.

ATHLETISME Coup d'envoi hier, à Ben Aknoun «Les Palmiers» Elle aura lieu le 19 avril à Alger

REPORT DE LA COUPE D'ALGÉRIE DE MARCHE

Trente-deux (32) tennismen sont entrés en compétition samedi matin, au tennis club «Les Palmiers» de Ben Aknoun (Alger) pour essayer de décrocher une qualification au tableau final du tournoi international «Future» Slim Zanat, prévu du 7 au 12 avril au même lieu, a-ton appris hier auprès de la Fédération algérienne de tennis (FAT). Les qualifications se déroulent sur une période de deux jours, samedi et dimanche (de 10h à 18h). Il ne restera que huit tennismen sur les 32 qui sont actuellement en compétition. Ce sont les huit qui iront au tableau final, prévu à partir

de demain. La dotation du tournoi international Slim Zanat s'élève à 15 000 dollars US, qui seront répartis entre les animateurs du tableau final, suivant un barème bien défini. Le premier tour du tableau final de ce tournoi international est programmé du 7 au 10 avril, de 10h à 18h. La demi-finale «simple» est prévue le 11 avril à partir de 10h, tandis que la finale «double» aura lieu un peu plus tard dans la journée, à partir de 15h00. Le 12 avril se déroulera la finale «simple», à partir de 10h et elle signera la clôture du tournoi qui enregistre la participation de 18 nations,

sous la direction du juge arbitre international tunisien, Kamel Belhadj Alaya. Ce circuit international professionnel a été ramené à deux tournois au lieu de trois prévus au départ. Le premier tournoi s'était déroulé à Oran au niveau du Tennis club de la wilaya et avait connu la participation de quelque 70 participants issus de 18 pays. Quant au troisième tournoi, prévu au Tennis club de Sidi Fredj, à Alger (12-19 avril), il «a été annulé en raison de l'élection présidentielle du 17 avril 2014», selon les organisateurs. S. B.

Initialement programmée pour la journée d'hier, la Coupe d'Algérie 2014 de marche a été reportée par la Fédération algérienne d'athlétisme (FAA). Elle a été reprogrammée pour samedi 19 avril, sur le parcours (circuit) du complexe olympique Mohamed-Boudiaf, à Alger. Reportée en raison de l'élection présidentielle du 17 avril prochain, cette compétition officielle du calendrier de la FAA aura un caractère spécial pour les athlètes de l'élite nationale, notamment ceux n'ayant pas réussi les minima pendant le Meeting international de marche à Lugano (Suisse). Ces athlètes se verront donc offrir une seconde chance, à travers l'épreuve de la Coupe d'Algérie de marche pour obtenir éventuellement les minima et décrocher, par la même occasion, leur billet pour la Coupe du monde de la discipline, prévue les 3 et 4 mai prochain en Chine. Selon la Fédération algérienne d'athlétisme (FAA), les minima en question sont de 1h 25min pour les

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

hommes, et de 1h 38 min pour les dames. Mohamed Ameur, malgré son statut de "meilleur algérien" au meeting international de Lugano (Suisse), reste assez loin des minima exigés, puisque son chrono actuel n'est que d'une heure 29 min et 14 sec (NDLR : son record personnel étant de 1h 22 min et 54 sec). Pour sa part, Hicham Medjbeur avait réussi le même chrono qu'Ameur, à Lugano, mais lui aussi était loin de son record personnel qui est de 1h 22 min et 52 sec. Toufik Yesref et Mohamed Meddour s'étaient, eux aussi, perdus dans le classement général du meeting international de Lugano, terminant respectivement 53e et 58e, avec des chronos loin des minima requis pour la prochaine Coupe du monde. Ainsi, tout comme la représentante féminine de la discipline, Bariza Ghozlane, ils essayeront de «se rattraper», le 19 avril prochain, à l'occasion de la Coupe d'Algérie. S. B.


JEUX-DÉTENTE 23

Maracana N°2318— Dimanche 6 avril 2014 1

1

2

4

3

5

7

6

9 10 11 12

8

N°250

Animée par : KARIMA MANCER

2

N°250

3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Horizontalement

1.Qui rend l’environnement malsain-Ville du sudouest du Nigeria. 2.Réussi-Groupe comprenant huit éléments binaires. 3.Presto-Outil de maçon. 4.Reculé-Interjection. 5.Poisson d’eau douceTétine-À la mode. 6.Tissu d’armure sergé en laine-Manifeestation morbidebrutale. 7.InfinitifLigne d’intersection de deux plans-Punch. 8.unité monétaire de l’iran-Pêche nappée de crème chantilly. 9.Instrument de musiqueLanière terminée par noeud. 10.unité monétaire japonaise-Plante aux fleurs décoratives-Fleuve de Russie. 11.Miner-Farine de manioc. 12.Attaque-Labiée à fleurs jaunes.

Verticalement 1.Orner de drapeau-Liquide. 2.ceinture portée sur le Kimono-détourné. 3.herbe annuelle ou vivace-comme. 4.DéchiffréesAffection contagieuse de la peau-Meilleur en son genre. 5.Do-Enlever-Boit à coups de langue. 6.Ville Suisse-Ville de syrie. 7.Oxyde ferrique-présélection. 8.Onomatopée-Celle-ci. 9.Ramage-Grande péniche plate. 10.Commune du Morbihan-Arbre de Malaisie utilisé comme poison-Astate. 11.PrépositionSable de bord de mer-Maléfice. 12.CrotteClaustrophobie.

N°250

9

3 6 9

5 7

4 9 7 3 1 8 2

2

5

4

8 5 7 3 9 1 8

1 5 8 6 9 3

Calcul

610

6

10 11 12

Les mots Tirage1

W A Tirage2

L

N

C

O

S

Maximum : 6 lettres

E F U

I

N E P R

Maximum : 7 lettres

EXERCICES POUR AMELIORER SA MEMOIRE Renforcer votre mémoire de travail (Niveau 1)

FOOT EN QUESTIONS

79.COMPTE D’APOTHICAIRE ?

Regardez cette croix ...... Combien de triangles de toutes grandeurs peut-on trouver ?

De quelle façon l’Israélien Yousef Dagan, dirigeant au sein de sa fédération, est-il entré à la postérité du football ?

S

9 8 5 4 3 2

1

I R

E

E

S

D

I

S

O

I

V

B

A

O

P

2

S

I

E

A

L

S R E I

A S E U

L

L

E

Mots croisés

E

T

M

T

T

I

U

A

6

L E

I T E A

S

C

A B

S T

I

N

S

A

C

O

N

7

R

L

T

L

E G

E

E

E

G

V

S

S

S

O

5

R

E

S

L

4

S

S R

I

E

A

G

O

3

P

S

T

S

E

A

S

N

V

R

6

I S

E

S

7 1

R

S

T

8

H C

S 9

T A

S S

T

E

R

I

O

B

S

O

A S P

U

S L

E T E

10

E S I

H P

S

L

S E

D

11 12

N

O R T E

7 4 6 3 5 9 8 1 2 R A M T E R

5 1 8 2 7 6 9 4 3

T

1 6 7 5 2 3 4 9 8

2 3 9 4 1 8 7 6 5 4 9 3 7 8 1 5 2 6 8 2 5 9 6 4 3 7 1 6 5 1 8 4 7 2 3 9 3 8 4 6 9 2 1 5 7 9 7 2 1 3 5 6 8 4

Sudoku

S D S

R O L T A U C R E I R E R A R M U R E

R E I N N A T L I M B A I N A T I S A I A S

Mots fléchés

O A R L G U Y A I E N T R N H E R I M U E T T E T E R A L O L O A T I C G A T E R G E N A I N I R U E S C

Directrice de la rédaction Cyriel Seba Directeur technique Laïd Kalila Directrice chargée de la communication Lilia Seba Rédacteur Djamel Touafek

U

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba

C

Réponse A

Foot en questions

Tirage 2 PENURIE

calcul : 6x12=72 72-11=61 61x10=610 Tirage 1 CLOWN

Un pull over (pull “O” vert).

Des chiffres & des lettres

Jeux d’esprit

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 021 92.62.25

10

50

11

N°2

Il inventa la règle du hors-jeu

B

Il fut l’initiateur des tirs au but entre deux équipes

C 12

Solution :

A

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Il créa les cartons jaunes et rouges

Trouvez un mot à partir du dessin suivant :

P ULL O

Site web : www.maracanafoot.com Imprimerie : ALDP Diffusion : Centre : ALDP EST : Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr contact@journalmaracana.com redaction@journalmaracana.com


24

Maracana N°2318— Dimanche 6 avril 2014 CLASSEMENT IFFHS :

LE CS SFAX MEILLEUR CLUB AFRICAIN, L’ES SÉTIF 9E

L’International Federation of Football History & Statistics (IFFHS) a publié le classement relatif au mois de janvier 2014 des formations africaines où les clubs tunisiens dominent ce classement. Grâce à ses 4 victoires en 4 matchs en ligue des champions, le Club sportif sfaxien occupe désormais la tête du classement des équipes africaines devant l'Espérance de Tunis et le TP Mazembe, l'Etoile du Sahel est classée 7e, alors que la formation algérien de l’Entente de Sétif est, quant elle, en 9e position.

Voici le top 10 des clubs africains :

1/ Club sportif sfaxien (Tunisie) 2/ Espérance de Tunis (Tunisie)

3/ TP Mazembe (Congo) 4/ Raja Casablanca (Maroc) 5/ Zamalek (Egypte) 6/ Al Ahly (Egypte) 7/ Etoile du Sahel (Tunisie) 8/ Stade Malien (Mali) 9/ Entente de Sétif (Algérie) 10/ Léopards (Congo)

IL S’ENTRAÎNE TOUJOURS EN SOLO

Belaili : « Le problème de mon contrat est toujours d’actualité »

Après de semaines de conflits avec le club tunisois, Youssef Belaili a été autorisé par le staff technique et les dirigeants, le joueur explique son retour après ce bras de fer par respect au contrat qui le lie à l’Espérance de Tunis et qu’il pour éclaircir sa situation!: «Je suis revenu attend toujours de discuter avec les responsables à l’entraînement par respect au contra club. Je poursuis ma préparation en t qui me lie au solo sous la houlette d’Al Arbi Zouao ui, le préparateur physique, mais j’attends de discuter avec l’entraîneur et les responsables du club grer le groupe. Je dois dire aussi, que afin de réintéj’attends de parler au sujet de mon contra lème n’a pas pour autant était résolu . Je dois préciser aussi, que je n’ai jamais t, car le probqui que ce soit et que les dirigeants été menacé par ne m’ont jamais demandé de présen ter des excuses en contrepartie de réintégrer l’équipe. Preuve en est, dès que j’ai repris, j’ai été très bien accueilli par les fans du club. J’attends aussi de percev oir mon argent et ce, dès qu’on arrive à propos de la durée de mon contrat!», à une solution a-t-il déclaré. M. R.

GHOULAM EN COUPE DAVIS

Qui a dit que les footballeurs n’aiment que leur discipline ? Profitant de sa journée de repos, l’international algérien, Ghoulam, a été aperçu sur un court de tennis. Rassurezvous, ce n’est pas pour participer à un match, mais simplement pour assister au quart de finale de la Coupe Davis, entre l’Italie et la Grande-Bretagne, qui se déroule actuellement à Naples et qui a opposé Andreas Seppi à Andy Murray. «Très heureux de regarder ce gros match entre Murray et Seppi», a indiqué Faouzi Ghoulam. Il faut dire que la rencontre a été arrêtée à la tombée de la nuit (vendredi soir) où le Britannique menait 6-4, 5-5. Enfin, le vainqueur affrontera en demifinale le gagnant de la rencontre entre le Kazakhstan et la Suisse. M. R.

COUPE DE LA CONFÉDÉRATION

Benouza arbitrera ana FC rte- Nk CA Bifédézeratio n Africaine de Football

La Con bitres algériens a désigné un trio d'ar nt opposer la pour diriger le match deva Bizerte et CA formation tunisienne du de Nkana FC, l'équipe zambienne l en en Tunisie prévu entre le 25-27 avri de finale bis pour le compte des 8es fédération. Con la retour de la Coupe de officiée par La rencontre sera té de ses deux Mohamed Benouza assis Bouabdallah et compatriotes Omari quatrième arbiMohamed Serradj. Le a. Le match tre est Farouk Houasni e le 18 et 20 entr aller prévu en Zambie au Comoréen avril a été confié , secondé par Mohamed Ali Adelaid hi et Mmadi Hamadi Houssein Ibra r de la douqueu Faissoil. L'équipe vain lifiera pour la ble confrontation se qua la Coupe de la phase de poules de e au sort tirag le Confédération dont siège de la CAF aura lieu le 29 avril au au Caire.

Le nouveau joujou d’Eto’o pour ses virées parisiennes

Ferguson prof à Harvard

Après les bancs de touche, les bancs d'école. A 72 ans, l'ancien coach de Manchester United, Sir Alex Ferguson, retraité depuis juin 2013, va enseigner dans la prestigieuse université américaine d'Harvard. L'Ecossais délivrera ses cours dans un cursus intitulé : «Les affaires dans le divertissement, les médias et le sport».

Nous vous parlions très récemment de son garage londonien. Mais Samuel Eto’o aime beaucoup la France et il est fréquent que l’attaquant des Blues de Chelsea vienne séjourner à Paris. Auquel cas, Samuel Eto’o emprunte cette voiture, une Ferrari 458 Italia dite Siracuse car préparée par les équipes de Mansory, en Suisse. De couleur jaune mat avec des éléments de carbone pour l’esthétique, cette Ferrari tranche avec l’habituel rouge de la marque au cheval cabré. A un demi-million environ le prix de ce joujou, ce n’est pas le modèle le plus cher que possède l’international camrounais si l’on rappelle, par exemple, l’autre Ferrari qu’il possède à Londres. Pour être enfin tout à fait sûr que la voiture est bien celle de Eto’o, il n’y a qu’à porter le regard sur la plaque d’immatriculation qui commence par les lettres SE, les initiales de son prénom et de son nom.

Balle au centre Par : Ali Bouacida

«L

La formation encore et toujours

a principale difficulté de la formation, c’est le manque d’infrastructures et de terrains», selon un technicien avisé. Bien sûr on ne peut qu’adhérer à une telle approche empreinte de réalisme. Effectivement, quand l’espace vital vient à manquer, on ne peut rien entreprendre parce que le terrain est la base indispensable pour mener à bien tout projet. Mais pas seulement. A l’infrastructure défaillante qu’évoque le technicien, il y a aussi ce que les hommes de science appellent «la superstructure», désignant par ce

vocable tout ce qui est autre que matériel, la ressource humaine, l’encadrement, le travail de prospection, le suivi… En un mot, tout ce qui manque cruellement à nos clubs surtout les plus huppés, ceux-là qui ont assez de moyens pour se permettre de recruter le «prêt-à-jouer» qui coûte très cher. Quant aux autres, ils n’ont d’autre choix que de compter sur les potentialités locales en faisant un travail de prospection conséquent. Or l’approche des milieux populaires où pullulent les jeunes talents, étant plutôt difficile pour le staff d’un club, puisqu’elle nécessite des moyens et du temps, c’est là

où on se rend compte de l’apport ô combien précieux du mouvement associatif. Encore une fois, c’est avec plaisir que nous citons Ouled El Houma et La Radieuse qui, à Alger et Oran, font un travail admirable. Or à ce jour nous n’avons jamais vu le moindre responsable de club ou le moindre technicien ou encore le moindre manager se déplacer et suivre de près les tournois qu’organisent régulièrement les deux associations. Combien de jeunes talents ont échappé à ces prospecteurs qui n’étaient pas présents? Bien sûr, les initiateurs de ces tournois avaient des objectifs plus nobles que de voir émerger de

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

futures vedettes du foot. Leurs préoccupations, c’est la violence dans les stades, la drogue qui fait des ravages parmi les jeunes et que la pratique sportive peut combattre… La détection de talents n’étant pas de leur ressort, cette tâche incombe aux clubs qui doivent déléguer un ou deux techniciens avisés, de ceux-là qui ont le «coup d’œil». Mais tout le monde s’en f… ! Sauf bien entendu ces associations qui se battent contre les moulins à vent, Don Quichotte rescapés d’une ancienne période où on croyait encore aux talents d’ici. Avant de nous mettre à importer nos joueurs. A. B.


Maracana journal 06 04 2014