Issuu on Google+

Coupe de la CAF

CAN 2010 de handball

Cet apr•s-midi ˆ 17h ˆ Tripoli

L’ALGÉRIE AU 2E TOUR

Tersana (Libye) CR Belouizdad

www.maracanafoot.com

Samedi 13 FŽvrier 2010 - N¡ 1036 - Prix 20 DA

Le Chabab ˆ la recherche de son passŽ OUSSERIR

«Nous devons honorer les couleurs du pays» MCA

Cinq jours pour prŽparer la coupe AMROUS

«Oui, il y a un problème financier au Mouloudia»

Lacen VIENDRA, VIENDRA PAS ? Chaouchi dŽment pour l'OM GUARDIOLA PORTE UN GRAND INTƒRæT Ë BOUGHERRA

Stambouli : «J’ATTENDS

BEAUCOUP DE SAÏFI»

Les BŽjaouis ˆ lÕassaut de la Mitidja BELATRéCHE «BLIDA EST À PRENDRE AU SÉRIEUX, MÊME SI….» HAMMOUCHE :

«Contre Blida, ce sera vraiment difficile»

Ligue des champions dÕAfrique

JSMB YEMMA GOURAYA THEVGHA ATTAAWED THACHOU ITHEKHDEM DHI EL EULMA ET BATNA

AujourdÕhui ˆ 17h30 / FAG (Gambie)-JSK

Kabyles, offrez-nous la victoire Echergui : «NOUS SOMMES PRÊTS»

Yahia ChŽrif : «ON A LES MOYENS DE LES BATTRE» ESS

Les SŽtifiens sur le pied de guerre au Congo Brazzaville

La•faoui : «NOUS GAGNERONS»


02

JUMELLES

Maracana N¡ 1036 Ñ Samedi 13 FŽvrier 2010

BALLE AU CENTRE

M. Mechrara, sur le passage des clubs au professionnalisme :

Par ALI BOUACIDA

LES SPORTS COLLECTIFS EN RETARD La victoire de notre équipe nationale de handball en terre égyptienne ne doit surtout pas nous leurrer sur l’état des lieux de ce sport collectif qui fut longtemps à l’avant-garde du paysage sportif puisqu’il a cumulé les trophées dans les deux catégories féminine et masculine. Parce qu’à voir de près, nous constatons que l’origine des joueurs tourne autour d’une région donnée, le centre du pays en l’occurrence. Bien sûr, il n’y a là aucune velléité de régionalisme et cette concentration de l’élite s’explique par la proximité des infrastructures et des moyens dévolus au centre du pays beaucoup mieux nanti que le reste de l’Algérie. Aussi lorsque nous tentons d’analyser la configuration des sports collectifs, ceux-ci se confinent à des endroits très précis du pays. Le basket est la «spécialité» de Boufarik, le handball de l’Algérois et le volleyball aussi à un degré moindre, quoique certains lieuxdits de l’arrièrepays font une véritable «résistance» à l’instar de cette localité de l’Est qui a longtemps brillé dans le domaine du basket et aussi du handball : c’est un petit village à mi-chemin entre Annaba et Constantine, spécialisé dans la culture maraîchère et surtout pour la culture de son ail à la qualité et au label reconnus sur tout le territoire national : ce village s’appelle El Harrouch et on ne sait par quelle magie, son équipe de basket a tenu tête aux plus grosses cylindrées de la discipline avant de sombrer dans l’oubli et l’abandon. Il y a aussi cette équipe de Staouéli, petite station balnéaire qui a su s’imposer en sports collectifs en dehors de ses brochettes et de ses crèmes glacées. Pour dire qu’il existe d’immenses potentialités à exploiter judicieusement pour peu qu’on accorde l’attention requise à ces lointaines bourgades où, quelquefois, la jeunesse ne sait des sports collectifs que ce qu’elle regarde à la télévision. Et pourtant…L’édification de terrains de ce genre de disciplines ne nécessite pas autant de moyens que ceux du football. Il suffit d’apposer des panneaux de part et d’autre pour jouer au basket, d’un filet suspendu à deux piquets pour pratiquer le volley et deux cages pour le hand. A titre de rappel, les Etats-Unis sont leader en basket parce que le moindre recoin de leurs cités et de leurs quartiers porte un panier de basket où n’importe quel bambin peut s’essayer à inscrire des points. Voilà pourquoi cette tendance à ne croire au développement sportif et à la généralisation de la pratique qu’en construisant des stades de foot, est complètement erronée : les jeunes aiment le foot parce qu’ils n’ont pas l’occasion de pratiquer un autre sport. Alors posons des paniers à Berrouaghia, des filets à Illizi et des bois de hand à Aïn-El-Hadjel et nous planerons au dessus de tous les championnats d’ici et d’ailleurs. A. B.

«L’ÉTAT DOIT CÉDER LA GESTION DES STADES AUX CLUBS» Le président de la LNF et vice-président de la FAF, M. Mechrara, a exprimé son optimisme dans la démarche visant au passage des clubs de football au professionnalisme à partir de la saison prochaine. Il insistera, toutefois, sur la nécessité de prendre un certain nombre de mesures, mais aussi que les clubs doivent afficher clairement leur volonté d’aller de l’avant. Intervenant dans l’émission «Football Magazine» de la Chaîne 3 de la Radio Algérienne, le président de la LNF a déclaré : «Un calendrier de programmation sera établi dans 10 ou 15 jours dans ce sens». Il lance, cependant, un appel aux pouvoirs public : «L'Etat doit céder la gestion des stades aux clubs, pour s'aligner sur l'exemple anglais qui a été en débat cette semaine en Algérie». Pour argumenter ses propos, le patron de la Ligue ajoutera qu’«en Angleterre, les clubs sont propriétaires de leur stade, ce qui génère plus de recettes. Avec la construction de nouvelles infrastructures ou la modernisation des anciennes, les clubs offrent toutes les commodités aux supporters qui viennent en nombre voir les matches». Il admettra aussi «les difficultés rencontrées par les clubs du centre, et plus particulièrement ceux de la capitale» chaque semaine pour l'organisation des matches de championnat. Pour leur part, «les clubs doivent tout mettre en oeuvre en vue de leur entrée dans le monde du professionnalisme qui reste important pour notre football». Le directeur des Sports au ministère de la Jeunesses et des Sports, Hocine Kennouche, a annoncé qu'une «ébauche de cahier des charges a déjà été élaborée» ainsi qu'une Commission qui a été mise sur pied pour engager des consultations plus larges et plus constructives possibles entre tous les concernés.

Zemmamouche suspendu pour un match Le gardien de but du MC Alger, Mohamed Lamine Zemmamouche, a été suspendu pour un match pour "contestation de décision" lors de la rencontre face à l'ES Sétif (1-1) disputée le 9 février au stade du 5-Juillet pour le compte de la mise à jour du calendrier du championnat d'Algérie D1, a annoncé jeudi la Ligue nationale de football (LNF). L'international algérien devra en outre payer une amende de 20.000 DA, précise la même source. emmamouche manquera ainsi le prochain match du MC Alger face à SC Ain Merane prévu le 19 février pour le compte des 1/16es de finale de la Coupe d'Algérie. D'autre part, la commission de discipline de la LNF a infligé une amende de 20.000 DA à l'ES Sétif pour "conduite incorrecte de l'équipe".

Réunion du Bureau Fédéral demain

Le Bureau Fédéral de la fédération Algérienne de Football se réunira demain à 10h au siège de la FAF. L’ordre du jour est le suivant : - Rapport de la Ligue Nationale de Football - Rapport de la Ligue Inter régions - Rapports des Commissions - Bilan de l’équipe nationale lors de la CAN 2010 et préparation de la phase finale de la coupe du Monde (présentation par M. Rabah Saadane) - Bilan de l’équipe nationale A’ et de la sélection nationale olympique (exposé de M. Abdelhak Benchikha) - Bilan des académies (exposé de M. Tikanouine) - Lecture du bilan moral et financier de l’année 2009 à présenter lors de l’Assemblée Générale Ordinaire de la FAF le 02 mars 2010. - Divers.

LES STADES ANGLAIS N'ONT JAMAIS ÉTÉ AUSSI PLEINS Les stades anglais de première division n'ont jamais été aussi pleins malgré la crise et affichent un taux de remplissage de 92,4%, selon le DG de la Premier League, Richard Scudamore. Malgré la relégation de Newcastle, qui attire un public très nombreux, avec une moyenne de plus de 36 000 spectateurs lors de chaque rencontre de Premier League, le taux de remplissage «a grimpé de 0,6%» pour s'élever «à 92,4%», poursuit Scudamore. Le dirigeant de la Premier League a toutefois jugé «que le potentiel de croissance» de son organisation se situait désormais "à l'international". «On voit apparaître des marchés émergents, avec l'Inde et l'Afrique, où l'intérêt (pour le football anglais) est immense. La vente de nos droits en Amérique du Sud a explosé», dira-t-il en substance.

OPEL, NOU SPONSOR VEAU DU La marque au tomobile Dia MCA de

mal-Opel es puis avant-h t sponsor du M ier, jeudi, le nouveau ouloudia D’a Le président lger. du le président-d MCA, Sadek Amrous et irecteur géné Diamal-Ope l, ont conclu ral de un sponsoring d’ une durée de contrat de renouvelable 6 mois et lions de cent d’une valeur de 600 m ilimes.

La Chaine sattellitaire maghrébine Nessma et à l’occasion de la coupe d’Afrique des Nations de Handball, a programmé durant toute la semaine des émissions consacrées à cet événement sur un plateau riche d’athlètes et de techniciens pour l’événement.

Emission 4 : le samedi 13-02-2010 De 14h30 à 20h30 15h CIV/TUN (Women) Hejer Ben Moussa Azaiez Sami Aouam +Abdalah Ben Yahmed Ben Maghsoula Adil Aomari Benaissa Khmaies Derbi

17h ALG/MAR Karim Beshkour Sboui Hela Chamsaoui Azaiez Benaissa Azaiez Nejib Ben Thayer +Abdalah Ben Yahmed

19h TUN/NIGERIA Dabbabi Imed Dabbabi Hedia B.Hsine Sboui Said Lacet Sboui Adnen Belhareth


EQUIPE NATIONALE

Maracana N¡ 1036 Ñ Samedi 13 FŽvrier 2010

03

Le difficile renforcement de lÕeffectif

LACEN : VIENDRA, VIENDRA PAS ? Au lendemain de la clôture de la CAN 2010, Rabah Saâdane avait déclaré qu’il n’entendait pas se reposer sur les acquis de cette compétition, parlant des enseignements à tirer. L’une des leçons, le sélectionneur a évoqué des changements à l’effectif. C’est du moins ce qu’il a laissé entendre à son retour d’Angola, au JT de l’ENTV : «Je vais poursuivre le renforcement de l’équipe avec l’intégration prochaine d’éléments de haut niveau.» Saâdane dispose encore de quatre mois et de quelques matchs amicaux pour apporter les correctifs et préparer la Coupe du monde et prouver que la débâcle de la CAN n’était qu’un incident de parcours. D’autant qu’en coupe du monde, l’arbitrage, qui sera meilleur et impartial, ne pourra lui servir de prétexte. Bien évidemment, Saâdane n’a pas dévoilé de noms, mais a juste reconnu que parmi les incorporables éventuels, il y a le milieu Mehdi Lacen qu’il a qualifié d’«excellent joueur» et le rappel de Rafik Djebbour. S’agissant de Lacen, notamment pour renforcer le milieu défensif de l’EN, sa venue semble inévitable, malgré les réticences - réelles ou supposées - apposées, semble-t-il par certains joueurs avant la CAN. Beaucoup sont convaincus que Lacen est en mesure d’apporter un

plus à l’EN. A commencer par Anthar Yahia qui estime que l’EN «appartient à tout Algérien sincère qui pourrait apporter sa pierre à l’édifice. Je le dis en toute sincérité : Lacen est le bienvenu !», assure-t-il. «Qu’il soit rassuré : au bout de la première journée, il sera très à l’aise […]. Ce qui est certain, c’est un très bon joueur et il apportera un plus.»

Lacen et Djebbour devraient figurer sur la liste des joueurs pour le match amical contre la Serbie, le 3 mars, à Alger. Quoi qu’il en soit, la liste des joueurs pour ce match amical n’est toujours pas rendue publique et les spéculations continuent. Ce qui est certain, c’est que Saâdane va devoir sacrifier pour des raisons évidentes, l’attaquant de l’Ittihad Djeddah, Abdelmalek

Ziaya, et le défenseur de l’ESS, Abdelkader Laïfaoui. Mis à part le match amical face à la Serbie, l’EN aura d’autres étapes de préparation en perspective du Mondial en Afrique du Sud. Ils effectueront, en effet, un stage en mai prochain en France qui sera ponctué par un match d’application contre une équipe européenne. En conclusion, il faut

faire en sorte qu’il y ait toujours de bons joueurs qui se bousculent à la porte de l’équipe nationale. Ce qui, normalement, devrait motiver les sélectionnés à travailler davantage et être performants pour garder leurs places. L’EN est une sélection, elle doit rester ouverte et seuls les meilleurs doivent avoir une place. Abdou Seghouani

Lacen : CE QUE PENSENT LES FANS DE L’EN YESLI FAROUK, CONSEILLER DU SPORT : «Si Lacen rejoint l’EN, il aura sa place de titulaire dans l’entrejeu, c’est indiscutable. C’est normal, car, en plus de son talent, ce sera l'un des rares gauchers dans l'effectif de Rabah Saâdane. Il faut être honnête et objectif, les bons joueurs milieux récupérateurs gauchers sont rares, y compris dans le football européen. Donc, c’est un joueur qui donnera un plus à l’EN. Il n’y a pas de doute.»

SELAMI BADREDDINE, MÉCANICIEN : «Certains cherchent à faire croire qu’on ne connaît pas la position du joueur. Ce sont les medias qui sèment le doute et sont en train de spéculer. On a piégé Anthar-Yahia dans une interview à la radio pour tenter de discréditer ce grand joueur qui, faut-il le préciser, a donné son accord pour porter les couleurs algériennes. Maintenant, ce qui est sûr, c’est que l'EN a besoin de ce joueur et, depuis la CAN et les carences relevées, il n’y a plus de doute.»

BRAHIMI KARIM, ÉTUDIANT : «Si vraiment au sein de l'EN il existe des opposants à la venue de Mehdi Lacen, il faut dénoncer le comportement de ces joueurs. Moi, franchement, je ne le pense pas. Mais si c’est le cas, ceux qui ont tenté de faire fuir Lacen ont peur de perdre leur place, peur de la concurrence. A mon avis, comme d’autres joueurs, Lacen a sa place au sein du groupe où il peut apporter beaucoup.

ADEL ROUAS, INFORMATICIEN : «Lacen est un bon joueur dont l'Algérie a besoin surtout en ce moment. Saâdane, conscient des lacunes de son milieu de terrain, rêve de le voir dans son effectif. Lacen représente une solution idéale. Le voir à côté de Yebda est la situation rêvée de tous : ce serait vraiment une très bonne chose pour lui et pour toute l'Algérie. Je souhaite le voir aussi heureux en EN que le sont les bleus Meghni, Yebda et Abdoun. Ils nous ont apporté beaucoup : d’avance, je peux dire bienvenu chez lui à Mehdi Lacen.»

MELIANI FARID : «Saâdane fera le bon choix en incorporant des gars comme Lacen et en rappelant Djebbour, comme il l’a annoncé. D’autres joueurs offrent les caractéristiques de joueurs qui ont leur place en EN, tels Zarabi, Bouzid, Meftah, Chadli, Metref et j’en passe. Propos recueillis par Abdou S.

Capello :

«COLE, UNE MAUVAISE NOUVELLE»

Chaouchi dŽment pour l'OM Fawzi Chaouchi, le gardien international algérien, a réfuté jeudi la rumeur concernant un éventuel transfert à l'Olympique de Marseille. Depuis quelques jours, l'annonce d'un accord chiffré à 800 000 euros entre le portier de l'ES Sétif et le club phocéen circule. «Aucun responsable de Marseille ne m'a contacté et je ne suis pas au courant de cette histoire. Je crois qu'il s'agit d'une rumeur, rien de plus. Cela dit, endosser le maillot de l'OM demeure un rêve pour moi», a dit le récent demi-finaliste de la Coupe d'Afrique des nations avec les Fennecs. Pour rappel, Chaouchi risque de ne pas être sur la liste des joueurs qui seront appelés à livrer le match amical contre la Serbie le 3 mars prochain à Alger. Cela suite aux retombées de sa suspension lors du match Algérie-Egypte en demi-finale de la CAN 2010, où le portier de l’Aigle noir a été expulsé pour cumul de cartons et tentative d’agression contre l’arbitre de la rencontre, le Béninois Koffi Kodjia.

Stambouli, entra”neur d'Istres :

«J’ATTENDS BEAUCOUP DE SAÏFI» Fabio Capello est revenu vendredi sur la grave blessure d'Ashley Cole. Pilier de la défense anglaise, le latéral gauche de Chelsea (77 sélections) a été victime d'une fracture de la cheville gauche mercredi contre Everton. Forfait en championnat jusqu'à la fin de la saison, Cole pourrait rater le Mondial sudafricain en juin prochain. «C'est une très mauvaise nouvelle, a dit le sélectionneur de l'équipe d'Angleterre dans les colonnes du Times. Il est important d'avoir un très bon latéral gauche au sein d'un groupe. Il est tout aussi primordial qu'il revienne avant la Coupe du monde». L'indisponibilité de Cole est estimée à trois mois par le club londonien. Une course contre la montre commence pour l'ex-joueur d'Arsenal.

L'international Rafik Saïfi est un joueur «doué» et l’entraîneur d’Istres FC, Henri Stambouli, attend beaucoup de lui pour réaliser son objectif cette saison : le maintien en Ligue 2, peut-on lire dans le journal OuestFrance. Saïfi est un joueur «doué, et j'attends beaucoup de lui. Lui faire signer un contrat est pour nous la meilleure affaire de la saison. Il était l'un des buteurs du championnat français», rapporte le journal. «J'espère que Saïfi est le joueur que nous cherchons depuis longtemps, et je sais que son arrivée apportera un nouveau souffle au compartiment offensif de l'équipe», a ajouté Stambouli. Saïfi, pour rappel, a déjà joué 35 matchs au FC Istres durant la saison 2004-2005. Il relève d’une blessure à la cuisse durant la CAN 2010 en Angola. Istres est classé 19e et avant-dernier du championnat français de Ligue 1.

GUARDIOLLA PORTE UN GRAND INTÉRÊT À BOUGHERRA

L’entraîneur du FC Barcelone, Guardiola, porte beaucoup d’intérêts au défenseur des Glasgow Rangers, Madjid Bougherra, l’information vient se confirmer hier sur le site officiel du club catalan. Dans le camp des supporters des Rangers, une grande inquiétude règne sur l’avenir de leur défenseur fétiche qui va certainement quitter le club pour aller monnayer son talent ailleurs, en Espagne ou autre championnat européen, vu les capacités dont il est en possession. Ils n’ont de cesse de demander à revoir les exigences financières à la hausse pour dissuader les clubs qui veulent s’offrir les services du défenseur algérien. Bougherra et les Glasgow toujours en tête Les Glasgow Rangers ont réussi à se maintenir à la première place, à l’issue de la 24e journée grâce au point ramené de Motherwell FC (1-1) Le défenseur algérien, qui a joué tout le match, a été crédité d’une belle prestation.


04

Maracana N¡ 1036 Ñ Samedi 13 FŽvrier 2010

LIGUE DES CHAMPIONS D’AFRIQUE

FAG (GAMBIE) - JSK Cet apr•s midi au stade de lÕIndŽpendance ˆ 17h30 : FAG-JSK

Kabyles, offrez-nous la victoire ! Les Kabyles, qui sont arrivŽs avanthier dans la soirŽe dans la capitale gambienne, Banjul, ont ralliŽ directement Bakau, le lieu o• ils auront ˆ disputer la rencontre du tour prŽliminaire, face aux Forces armŽes gambiennes. Les coŽquipiers de Nassim Oussalah qui se sont exercŽs hier dans lÕapr•s midi ˆ lÕheure du match, ˆ savoir ˆ 17h 30 sont fin pr•ts pour la bataille. Ils affichent une grande dŽtermination pour cette premi•re manche de cette prestigieuse compŽtition continentale et ne comptent gu•re la rater. e coach des Jaune et Vert, Alain Geiger, est appelé à faire preuve de tout son savoir-faire et de son expérience, en les mettant à l’œuvre, afin de permettre aux joueurs de bien négocier cette rencontre et d’enregistrer un meilleur résultat possible. Les Yahia Chérif, Tedjar, Hamiti, Coulibaly, Meftah et consorts, comptent mettre à profit la fébrilité de cette équipe des FAG pour la surprendre et revenir au bercail avec les trois points de la victoire. La confiance est de mise dans le camp kabyle, et l’ensemble des joueurs croit dur comme fer, en ses chances pour arracher le succès. Les deux derniers succès enregistrés en championnat, dont celui remporté en terre oranaise, les a gonflés à bloc, et les poussent à se transcender une nouvelle fois, à l’extérieur. Même si ce match rentre dans un autre chapitre et cadre, cela ne peut empêcher les camarades de Said Belkalem de se présenter sur le terrain, avec la nette conviction et détermination de réaliser la victoire. Le résultat final de cette première sortie, en terre gambienne, est déterminant pour la manche retour, car si les capés d’Alain Geiger parviennent à enregistrer une victoire, cela va certainement leur permettre de l’entrevoir sous un bon œil et dans de bonnes conditions. La grande famille de la JSK attend beaucoup des joueurs, lesquels seront bien évidement les seuls acteurs sur le terrain. Donc c’est à eux seuls que revient cette mission d’arracher la victoire. Les dirigeants, à leur tête le président Mohand Chérif Hannachi, veulent coûte que coûte que leur team revienne au bercail avec un résultat positif qui ne fera qu’augmenter les chances quant à la qualification au prochain tour. Alors, Kabyles offrez-nous la victoire ! On vous attend.

UNE GRANDE CHALEUR SÉVIT À BAKAU Il fait très chaud en Gambie et plus précisément, dans la capitale Banjul. Une grande chaleur sévit actuellement dans la ville de Bakau. Il fait 35° dans cette ville, ce qui n’est pas un avantage pour les joueurs kabyles, mais ces derniers qui sont habitués à ce genre de conditions, sauront certainement, comment faire face et gérer leur énergie, tout au long de la rencontre. La JSK, ce prestigieux club qui est habitué aux compétitions africaines, sera à la hauteur des attentes et des aspirations du large public algérien, et représentera comme il se doit les couleurs nationales.

TAUX D’HUMIDITÉ TRÈS ÉLEVÉ

L

Les joueurs et le staff technique, confiants C’est la grande sérénité et la totale confiance dans le camp de la JSK. Tout le monde croit dur comme fer en la victoire finale face au club gambien des forces armées. Les Lions du Djurdjura, qui visent carrément une place parmi les huit meilleures équipes, dans cette prestigieuse compétition, doivent impérativement passer ce cap, afin de pouvoir prétendre à un tel objectif. La grande volonté et la forme éblouissante affichées par l’ensemble des joueurs donnent de l’assurance, et à ces derniers et au staff technique, à sa tête le Suisse Alain Geiger. Les Oussalah, Meftah, Douicher, Azuka, Coulibaly, Hamiti et consorts ne jurent que par la victoire, et sont animés d’une volonté d’acier pour atteindre ce but. Même le coach kabyle et ses collaborateurs, Amrouche, Karouf et Mahrez, sont sur la même longueur d’ondes que les joueurs. Ils comptent aligner un onze offensif qui jouera toutes ses cartes afin de pou-

voir secouer les filets de l’équipe gambienne. Certes, la mission des coéquipiers du capitaine Mohamed Rabie Meftah ne sera guère facile, vu les conditions dans lesquelles se déroulera la partie, entre autres la chaleur, le taux d’humidité, la pression du public, l’arbitrage et d’autres paramètres, mais cela ne peut les freiner dans leur ascension. Les Jaune et Vert, qui ont grandement besoin d’un nouveau souffle et d’un grand retour à l’échelle africaine, sont décidés plus que jamais à ne pas lâcher du lest, dans l’édition de cette saison. Les joueurs vont se présenter sur la pelouse avec un seul objectif dans leur tête, à savoir gagner et rien d’autre. Un succès qui leur ouvrira grandes les portes pour la qualification au prochain tour. Dans la maison kabyle, la confiance est de mise, en commençant par les joueurs, l’entraîneur et ses collaborateurs, mais aussi les dirigeants, à leur tête Hannachi, ainsi que le large public et kabyle et algérien, car avant tout, la JSK va représenter le football national. Aomar Moussi

Equipe probable : Hadjaoui, Meftah, Oussalah, Belkalem, Coulibaly, Chérif El Ouazzani, Douicher, Tedjar, Echergui, Hamiti (Aoudia), Azuka (Yahia Chérif).

VERS LA TITULARISATION D’AZUKA

Il n’est pas à écarter de voir le coach des Jaune et Vert, Alain Geiger, titulariser d’entrée l’attaquant nigérian, Isu Azuka. Ce dernier, qui ne peut pas jouer aux côtés de l’autre joueur étranger Idrissa Coulibaly, en compétitions nationales, et ce, pour la simple raison que la nouvelle réglementation ne le lui permet pas, pourra enfin jouer en même temps que Coulibaly. Les deux joueurs étrangers de la JSK, Coulibaly Idrissa et Isu Azuka pourront enfin jouer ensemble, pour la première fois cette saison. La compétition africaine sera ainsi une occasion pour ces deux éléments de valeur de jouer côte à côte.

GEIGER AVEC UN SCHÉMA PUREMENT OFFENSIF

Le nouvel entraîneur des Jaune et Vert, le Suisse Alain Geiger est un vrai adepte du jeu porté sur l’offensif. Geiger a aligné lors de la précédente journée du championnat, en terre oranaise, une équipe offensive qui a réussi au finish une victoire, la première à l’extérieur. Le coach des Lions du Djurdjura compte, bel et bien, aligner un onze purement offensif. Avec des éléments comme Echergui, Tedjar, qui sont de bons milieux de terrain et qui apportent un grand plus à la ligne d’attaque, ils seront certainement d’un grand apport aujourd’hui face aux Gambiens. Les deux autres attaquants, qui seront alignés, à l’image de Hamiti et Azuka, ou peut-être Aoudia aux côtés de Yahia Chérif, sauront certainement comment créer le danger, et inquiéter l’arrière-garde des Forces armées gambiennes. Alain Geiger veut, bel et bien, avec cette tactique purement offensive mettre en place, aujourd’hui, les points de la victoire. D’ailleurs, selon des échos qui nous sont parvenus de Bakau, les joueurs et le staff technique sont tous optimistes et confiants, et croient tous en leur bonne étoile. Avec un schéma tactique offensif, la JSK ne pourra que réaliser la victoire, car il sera vraiment difficile à cette modeste équipe des Forces armées gambiennes, de la stopper ou de la freiner dans son bon élan déclenché, il y a deux semaines en arrière. La victoire ne pourra échapper aux Kabyles. Cela va se confirmer ce soir à la fin de la rencontre. Nous y reviendrons… A. M.

Une autre contrainte pour les capés d’Alain Geiger. Il s’agit du taux d’humidité qui est très élevé. Un taux d’humidité de 75%, ce qui rendra la mission des joueurs un peu compliquée, et ces derniers auront vraiment des difficultés pour suivre le rythme. Heureusement que le coup d’envoi de la partie est prévu à 17h 30, c'est-à-dire en fin de journée. Avec la forme physique des joueurs kabyles, cela va certainement avantager ces derniers et leur permettre de tenir le coup durant les 90 minutes.

ULTIME SÉANCE HIER AU STADE DE L’INDÉPENDANCE Les camarades de Mohamed Rabie Meftah se sont exercés hier, pour la dernière fois, avant la rencontre prévue aujourd’hui à 17h 30. Les Lions du Djurdjura se sont entraînés sur la pelouse du stade de l’Indépendance où aura lieu cette manche aller de ce tour préliminaire de cette coupe des ligues des champions africaine. Le staff technique des Kabyles, à sa tête Alain Geiger, a mis à profit cette ultime séance coïncidant, à la veille de ce match, pour apporter les dernières retouches, et dégager l’équipe type qui aura à en découdre cet après midi, avec l’équipe des Forces armées gambiennes.

Condoléances Le directeur et l’ensemble du collectif du journal «Maracana», présentent leurs sincères condoléances, à leur confrère Amirouche Djamel journaliste d’El Fedjr, suite au décès de sa mère Chémini Baya, survenu le 11-02-2010. Qu’Allah Tout Puissant accorde à la défunte Sa Sainte Miséricorde et l’accueille en Son Vaste Paradis. « A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons »


LIGUE DES CHAMPIONS D’AFRIQUE

Maracana N¡ 1036 Ñ Samedi 13 FŽvrier 2010

05

FAG (GAMBIE) - JSK

ÇNous sommes pr•ts pour ce rendez-vous dÕaujourdÕhuiÈ AccostŽ mardi dernier dans la matinŽe, le meneur de jeu des Lions du Djurdjura, Echergui, juste apr•s la sŽance dÕentra”nement, nous a dŽclarŽ que la victoire enregistrŽe devant la formation dÕEl Hamri, a fait beaucoup de bien au grouper et lui a donnŽ des ailes pour rester sur cette dynamique enclenchŽe, dÕautant que le match face aux FAG dans le cadre de la champions league africaine aura lieu cet apr•s-midi ˆ Banjul. Comment est l’ambiance au sein du groupe après cette première victoire à l’extérieur depuis l’entame de la saison ? Après avoir réussi à arracher les trois points de la victoire face au MC Oran, en dehors de nos bases, l’entraîneur suisse, Alain Geiger nous a accordé deux jours de repos bien mérité. Maintenant, place au travail. La reprise s’est déroulée dans une bonne ambiance et les joueurs sont libérés sur le plan psychologique. Nous sommes en train de travailler d’arrache-pied pour aborder ce match aller de premier tour de la ligue des champions d’Afrique qui nous attend ce samedi au stade du Banjul de la Gambie, face aux Forces Armés Gambiennes. Donc cette victoire à l’extérieur, vous a fait beaucoup de bien avant ce rendez-vous africain, n’est-ce pas ? Oui, bien sûr, c’est notre première victoire à l’extérieur depuis l’entame de l’exercice, elle nous a fait oublier les faux pas concédés lors de la phase aller, et nous a permis de reprendre confiance. Les choses s’annoncent sous de bons auspices pour nous et je crois que le meilleur est à venir dans ce championnat. Maintenant, nous

allons préparer comme il se doit notre prochain match, face aux FAG de la Gambie. A quelques heures seulement de votre première aventure africaine face aux Forces Armés Gambiennes, pensezvous réussir un bon résultat ? Je pense qu’on s’est préparés pour attaquer la suite du parcours en force. Que ce soit le championnat ou la coupe d’Algérie ou la Ligue des champions d’Afrique, je crois qu’on est tout animés d’une volonté de fer, pour revenir de la Gambie avec un meilleur résultat. Donc l’erreur n’est pas permise pour nous. Tout le monde est conscient de la lourde tâche qui nous attend, et on saura comment y procéder pour refaire surface et repartir du bon pied. Moi et mes coéquipiers sommes animés d’une grande volonté, et le bon état d’esprit qui règne au sein du groupe plaide pour un retour en force de la JSK, Je pense que les choses sont claires, si on veut passer au deuxième tour, il faut faire un bon résultat en Gambie ce week-end. Comment appréhendez-vous cette rencontre Africaine de cet après-midi face aux Forces Armés Gambiennes ? C’est un match très difficile, ou les Forces

Armés Gambiennes, vont jouer à domicile et devant leur public, notre mission ne sera pas du tout repos contre cette équipe, qui nous restent pour un club inconnu. On doit aborder cette rencontre avec la ferme conviction pour faire un bon résultat, et revenir à la maison avec un moral au beau fixe. On doit être vigilants et percutants pour glaner les trois points de la rencontre, avant le match retour au stade du 1erNovembre de Tizi-Ouzou.

ChŽrif El Ouazzani : «ON PEUT SURPRENDRE L’ÉQUIPE ADVERSE»

Le milieu récupérateur des Canaris, Abdenour Chérif El Ouazzani, nous a déclaré juste à la fin de la dernière séance d’entraînement au stade du 1erNovembre de Tizi-Ouzou, qu’il sera avec ses coéquipiers aujourd’hui sur le terrain en Gambie. Il nous a confié que tout le groupe est déterminés à ne pas lâcher prise lors de ce rendez-vous africain. Et d’ajouter : «On peut surprendre l’équipe adverse sur son terrain».

Yahia ChŽrif : «ON A LES MOYENS DE BATTRE LES FAG»

Le virevoltant attaquant des Canaris, Sidi Ali Yahia Chérif, qui nous a confirmé que la JSK a les moyens de revenir avec la victoire de la Gambie, face aux Forces Armés Gambiennes, cet après-midi. C’est un match très difficile pour les deux équipes, pas pour nous seuls, donc on doit se surpasser et arracher la victoire pour notre public. Propos recueilli par Aberkane K.

Un dernier mot pour conclure… Je pense qu’on est fin prêts pour ce rendezvous africain qui nous attend cet aprèsmidi. On va faire de notre mieux pour revenir avec un résultat positif de la Gambie. Même si la tâche ne sera pas facile, on doit faire avec jusqu’au bout de la rencontre, je dirai que dans le football tout reste possible. Entretien réalisé par Aberkane Kaci

SEGUER OUT FACE AUX FAG AUJOURD’HUI Un coup dur pour les Canaris du Djurdjura. Alors que Mohamed Amine Aoudia a repris le chemin des entraînements, voilà qu’un autre Mohamed Seguer semble ne pas en finir avec sa blessure au niveau des adducteurs. Maintenant, cela fait plus d’un mois le joueur contentera d’un travail spécifique tracé par le kiné du club Guillou. Pourtant, lors du stage hivernal effectué à Casablanca, en mois de janvier, la nouvelle recrue de la JSK était en nette amélioration. Il s’est d’ailleurs même rattrapé vers la fin du stage en réintégrant l’ensemble de ses partenaires. Par la suite, le médecin du club a, malheureusement, constaté que ce dernier n’était pas encore au top physiquement. C’est à ce moment là que le kiné du club, Guillou a prolongé d’une dizaine de jours son programme spécifique. Seguer a fait sa première apparition face à l’USMH, après des tests médicaux concluants, en disputant l’intégralité de la deuxième période. A la fin de ce match et contre toute attente, le joueur a rechuté une troisième fois, ressentant des douleurs au niveau de l’adducteur. Seguer a été ménagé durant ces 15 derniers jours. Bilan, il sera out pour le match de la ligue des champions d’aujourd’hui face aux Forces Armés Gambiennes (FAG).

LA RENCONTRE DE L’USMH, UN PIÈGE

Les responsables du staff technique des Canaris auraient sans doute fait mieux de ne faire participer Mohamed Seguer devant la formation Harrachis. C’’est d’ailleurs aussi l’avis du premier responsable du club en l’occurrence Moh Chérif Hannachi. Pour ce moment le staff médical fait de son mieux pour être rétabli pour le prochain rendezvous en championnat national Nedjma division une, face au leader du Mouloudia d’Alger. Donc, Seguer doit muscler davantage et améliorer sa capacité physique avant de refaire son apparition sur le terrain avec ses partenaires. Aberkane K.


06

LIGUE DES CHAMPIONS D’AFRIQUE

Maracana N¡ 1036 Ñ Samedi 13 FŽvrier 2010

ESS

L'Aigle noir depuis jeudi au Congo Brazzaville La dŽlŽgation de l'Entente de SŽtif, composŽe de 29 membres, dont 18 joueurs apr•s le non-dŽplacement du gardien Chaouchi suite ˆ sa blessure, et Bouazza pour des raisons disciplinaires, se trouve depuis jeudi dernier au Congo Brazzaville, apr•s un voyage de 8h, de Casablanca ˆ Brazzaville en passant par Douala, apr•s une petite pause d'une heure, avant de continuer son trajet vers Brazzaville.

L'ENTENTE A REÇU 1 MILLIARD DU MJS Dans le cadre de la demande que la direction de l'Entente Sétif a déposée auprès du MJS, celle-ci a reçu 1 milliard, comme remboursement des dépenses de transport lors des déplacements de l'Entente en coupe de la CAF.

SERRAR FÂCHÉ Le montant de cette somme n'a pas été du goût du boss sétifien qui estime que le MJS a sous-estimé la participation de l'Entente en coupe de CAF, malgré le fait qu’elle soit arrivée en finale de cette compétition.

arrivée a eu lieu jeudi matin à 8h. L'Entente de Sétif devra affronter, demain à 15h, au stade Massamba Debat, les Diables noirs du Congo Brazzaville dans le cadre du match aller du premier tour préliminaire de la Ligue des champions. Les Ententistes sont décidés à réaliser un bon résultat lors de cette rencontre pour que leur tâche au match retour soit plus facile. Le coach de l'Entente a programmé, dès l’arrivée de l’équipe à Brazzaville, trois séances d'entraînements dans l'annexe du stade, séances effectuées jeudi et hier à partir de 15h. Tous les joueurs se portent bien et affichent une bonne forme ; même le gardien Ferradji, blessé face au MCA mardi dernier, sera présent demain dans les bois face aux Diables noirs.

... IL SERA EN ARABIE SAOUDITE MARDI

Les SŽtifiens tr•s bien accueillis A leur arrivée jeudi matin à Brazzaville, les membres de la délégation sétifienne ont été très bien accueillis par les membres de l'ambassade d'Algérie au Congo-Brazzaville et les responsables du club adverse des Diables noirs qui ont mis à la disposition des Sétifiens deux

Le boss sétifien, dans le but de régler le problème qui est apparu entre son ex-joueur, Ziaya, et la direction du club saoudien, l’Ittihad Djeddah, concernant le contrat du joueur, se rendra ce mardi à Djeddah pour rencontrer les dirigeants saoudiens.

voitures et un bus, tandis que l'ambassade d'Algérie au Congo-Brazzaville a mis tous les moyens de confort au profit de l'Entente.

H™tel Saphir et Mariana pour l'Entente et les officiels La direction du club congolais des Diables noirs a placé la délégation sétifienne dans l'hôtel Saphir et les officiels dans l'hôtel Mariana, deux établissement hôteliers calmes et luxueux, ce qui permettra aux Sétifiens et aux

arbitres de bien se concentrer sur la rencontre de demain.

Derni•re sŽance aujourd'hui au stade Massamba DŽbat La formation de l'Entente de Sétif effectuera aujourd'hui, à partir de 15h, sa dernière séance d'entraînement au stade Massamba Débat qui accueillera la rencontre demain entre les deux équipes. Yasser M.

Ziaya rentrera aujourd'hui à Djeddah L'attaquant international algérien, Ziaya Abdelmalek, rentrera aujourd'hui en Arabie saoudite pour reprendre les entraînements avec sa nouvelle équipe et mettre fin au différend entre les deux parties. Yasser M.

ÇUn bon rŽsultat sÕimposeÈ Comment avez-vous préparé le match de ce dimanche face aux Diables noirs du Congo ? Comme tout le monde le sait, l'Entente n’est revenue à la compétition que depuis 5 jours, où nous avons joué deux rencontres en championnat face à l'USMAn à domicile, et au leader du championnat, MCA, mardi dernier. Alors, je pense qu'on n’a pas eu assez de temps pour préparer spécialement cette rencontre, car après notre match face au Mouloudia, ont s’est déplacés au Congo. Nous avons effectué une séance de décrassage à l'hôtel Hilton. La première séance qui a été effectuée hier dans l'annexe du stade qui accueillera la rencontre de ce dimanche a eu lieu dans une ambiance bon enfant, tout le monde était là et le coach Zekri a axé son travail sur nous les défenseurs. Selon vous, pourquoi votre entraîneur en chef a-t-il axé son travail sur vous, les joueurs évoluant en défense ? I l nous a

expliqué certains automatismes qu’on a vite assimilés. Il nous a parlé de la couverture, de la relance et de plusieurs autres points importants dans l’optique de commettre moins de fautes à l’avenir. Le match qu’on a livré face au MCA a été pour notre coach une occasion de prendre des notes. Actuellement, nous corrigeons toutes nos imperfections. Alors, le système de jeu qui sera appliqué face aux Diables noirs sera par conséquent défensif ? Non, pas du tout. Nous ne nous sommes pas déplacés à Brazzaville uniquement pour défendre ; nous savons que si nous parvenons à inscrire un but, ce sera pour nous une bonne avance. Je peux même vous dire que nous allons évoluer en 4-4-2 pour marquer des buts. L'Entente n’a jamais vu petit ; la preuve, face au MCA, malgré sa bonne ligne d'attaque, nous avons joué pour gagner, et on ne s’est pas regroupés derrière, mais nous avons joué l'offensive. Le fait d’avoir participé à la Coupe d’Afrique des Nations pourrait-il constituer pour vous et pour l’équipe un atout de plus ?

Effectivement, j’ai réussi une belle Coupe d’Afrique des Nations. Cette Coupe d'Afrique, ça été pour moi une riche expérience de laquelle j’ai tiré beaucoup d’enseignements et tous les joueurs de l'Entente ont de l'expérience dans ce genre de compétition. A ce sujet justement et pour argumenter ce que je viens de dire, nous n’allons pas jouer la défensive, c’est que, lors de cette Coupe d’Afrique des Nations et à travers nos rencontres en Coupe de la CAF, nous avons constaté que le football africain a beaucoup progressé ; alors, malgré le fait que nous n'avons pas beaucoup d'informations sur cette équipe, nous devrons être vigilants pour éviter les surprises. A votre avis, quel serait le résultat final idéal avant la manche retour à Sétif dans quinze jours ? On essayera de ne pas nous découvrir et rester très solides derrière et de repousser au maximum le danger qui pourrait venir des Congolais. Inscrire un but au match aller serait l’idéal, cela nous permettra de jouer plus confiants au retour. Vous avez inscrit votre second but cette saison avec l'Entente face au Mouloudia,

quel est votre sentiment ? C'est notre force à l'Entente, où n'importe quel joueur peut marquer, pas que les attaquants, ce qui réduit la pression sur eux ; la preuve, le but que j'ai marqué face au Mouloudia est venu suite à une passe de Hemani qui m’a mis dans une bonne position pour mettre le ballon au fond des filets. Dans le même contexte, les Mouloudéens disent que sans Benouza, vous n’auriez pas pu réaliser le nul, puisqu’il les a privés d'un penalty ; quel est votre commentaire ? Je n'ai rien à dire, no comment ! Avant de parler de leur penalty, s'il y avait vraiment penalty, je leur demanderais de nous donner leur avis sur le but que Hemani a marqué... Un dernier mot pour le public sétifien... Je leur dirais de rester derrière nous et de nous soutenir à fond et que nous, nous tâcherons de les rendre heureux en fin de saison en leur offrant au mois un autre titre, après celui de l'UNAF, et l'Entente a tous les moyens pour récolter d'autres titres. Entretien réalisé par Yasser Malki


COUPE DE LA CAF

Maracana N¡ 1036 Ñ Samedi 13 FŽvrier 2010

07

CRB Cet apr•s-midi ˆ 17h, au stade du 11-juin de Tripoli, Tersana (Libye)- CR BŽlouizdad

LE CHABAB À LA RECHERCHE DE SON PASSÉ ix ans après, le Chabab retrouve l’Afrique. Une nouvelle fois par le truchement de la coupe de la CAF, épreuve que les gars de Laâqiba ont quitté prématurément en avril 2004 à l’occasion du premier tour contre les Guinéens de l’Etoile. Cette année, les Bélouizdadis, qui ont pris part à cette édition en tant que finaliste malheureux de la coupe d’Algérie avaient réalisé le plus dur à Conakry (battus 1-0) mais lors du match retour disputé au stade du 20-Août Badji et consorts ne pouvaient s’imposer que difficilement (2-1) grâce à une réalisation inscrite à la dernière minute par Boussaid. Les joueurs de Nourredine Neggazi avaient buté sur un gardien guinéen Ibrahima Camara, en état de grâce ce jour-là repoussant les timides velléités de Khelfouni, Rouaighia, Chache, Dob et autre Bouferma. De cette participation un seul rescapé, Redouane Akniouane en l’occurrence, qui explique ce qui s’est passé en 2004. «C’est la saison de tous les problèmes. On avait déjà mal entamé le championnat, on a été éliminés en coupe d’Algérie (par le MC Saida, ndlr). Nous avons enregistré de nombreuses recrues mais l’adaptation de ces éléments était difficile et les résultats de l’équipe s’en sont ressentis. Le changement fréquent des entraîneurs a aussi influé sur le rendement de l’équipe (cette saison le CRB a été dirigé par Bacha, Bakhti, Soltani, Neggazi et Amani, ndlr). Nous avons abordé le match avec légèreté. On pensait que le score de l’aller était surmontable mais après une première mitemps complètement ratée, on a couru derrière le but. Badji a réussi à ouvrir le score à l’heure du jeu mais après, et malgré l’expulsion d’un joueur de l’équipe adverse, on n’a pas pu transformer nos occasions ». Cette saison a été celle qui verra l’effondrement du mythe du nouveau grand Chabab matérialisé par les deux titres remportés consécutivement (2000 et 2001) et la présence de grands joueurs à l’instar de Ali Moussa, Badji, Talis, Boudjakdji etc.

S

CINQ JOUEURS LAISSÉS À LA MAISON Outre les joueurs suspendus, Bey et Mekhout que Henkouche a privés de voyage en guise de sanctions suite à leurs absences répétitives, le CRB s’est déplacé jeudi passé sans Herida et Gherbi (blessés) ainsi que Lekhdim qui fait les frais du retour de sélection de Mohamed Ousserir.

SEPT CHEVRONNÉS POUR FAIRE LA DIFFÉRENCE Pour ce déplacement en terre libyenne, les Bélouizdadis miseront sur l'expérience des joueurs chevronnés qui ont connu les compétitions africaines par le passé. Ceux-ci sont Younes, Bendahmane, Saibi, Aksas, Ousserir, Berradja et Akniouane.

LÕhistoire est un Žternel recommencementÉ. Pour son retour dans le concert continental, le CRB a hérité d'un adversaire de calibre semblable à celui qu’avait le club guinéen de l’Etoile de Conakry. Les libyens de Tersana occupent le bas du classement du championnat local (11e sur 14 équipes). A part les chiffres, les Bélouizdadis n’ont aucune idée sur l’adversaire de cet après-midi. Sauf que le buteur de l’équipe est un jeune de 20 ans et qui s’appelle Ahmed Kerouaâ, auteur de dix (10) buts cette saison. C’est très peu comme référence aux yeux de Mohamed Henkouche qui pense que le rendez-vous de ce samedi est un vrai piège. «Tersana est une véritable inconnue pour nous. Je l'ai vue évoluer une seule fois et je crois qu'elle est à la portée du CRB. Maintenant, elle reste une équipe à respecter et à ne pas sous-estimer.» Henkouche parle en connaissance de cause. Il part du principe que son team qui a été échaudé par l’expérience en coupe de l’UNAF et une amère élimination en demi-finales face au CS Sfax (1-5 sur l'ensemble des deux matches), se doit de mesurer ses ambitions. «Avant d’affronter le CSS, tout le monde a dit que nous avons une belle équipe et que le Sfaxien n’est plus ce qu’il était. Je n’étais pas sur le banc ce jour-là (Henkouche avait quitté l’équipe quelques jours plus tôt cédant l’affaire technique à Iaiche) et

j’avais un regard plus pointu sur ce qui n’a pas marché. J’ai trouvé que l’équipe était perdue, elle se cherchait mais n’avait pas de solutions», note Henkouche. Qu’est-ce qui a changé alors depuis ? Le revenant coach dit que la trêve observée et le stage de Sousse a fait du bien à l’équipe. Avec une série de quatre matches consécutifs sans défaite et une équipe qui retrouve petit à petit son jeu, le Chabab est paré à accomplir une phase retour plus conforme aux ambitions. Mahfoud Kerbadj, le président du club belouizdadi, est de cet avis : «C’est un match qui intervient dans une conjoncture favorable marquée par une série de résultats positifs. L'équipe est très motivée et le moral des troupes est au beau fixe. Nous allons nous déplacer à Tripoli pour gagner. J'ai confiance en mes joueurs et je suis persuadé qu'ils se surpasseront», estime-t-il. Une confiance que les joueurs veulent traduire sur le terrain par une victoire. «Nous avons les moyens de revenir avec le gain du match», résume Younes Sofiane, l’une des grandes déceptions de ce début d’exercice qui cherchera, lui aussi, à prouver qu’il n’est pas fini. Le CRB, qui est à la recherche d’un déclic, réussira-t-il à se faire respecter par un ensemble libyen qui jouera pour la gloire? Hichem Bel.

BERRADJA EMMENÉ À TRIPOLI Même s’il n’a pas encore disputé le moindre match depuis sa suspension en championnat, le milieu gauche, Seddik Berradja a été emmené à Tripoli. Le coach Henkouche a expliqué que le joueur pourrait servir d’une bonne solution de rechange. «Son expérience peut aider l’équipe dans les moments difficiles», dira-t-il.

BOUKAÂBACHE AU CÔTÉ DE KERBADJ La délégation du CRB a quitté Alger jeudi matin sur un vol d’Air Algérie. Les 30 personnes de la délégation étaient conduites par les deux dirigeants, à savoir Mahfoud Kerbadj et le président de la section Amar Boukaâbache. Les autres membres du bureau ont juste accompagné l’équipe à l’aéroport avant de retourner chez eux.

TRIO ARBITRAL TUNISIEN La rencontre de cet après-midi entre le club libyen de Tersana et le CRB sera officiée par un trio tunisien dirigé par M. Leguem Makrem. Ce dernier est assisté par MM. Hmila Anouar et Ben Abdelmoumen Kamel. Ce trio effectue ses premiers pas sur la scène internationale. Le quatrième arbitre est, quant à lui, libyen. Il s’agit de M. Tamuni Salah Wahid.

«NOUS DEVONS HONORER LES COULEURS DU PAYS» Le gardien international du Chabab est de retour sur la sc•ne africaine. Sa prŽsence ˆ Tripoli donnera un plus certain ˆ lÕŽquipe de Mohamed Henkouche. Son expŽrience acquise sous le maillot du NAHD et des Verts sera utile cet apr•smidi pour contenir la fougue des attaquants du Tersana. Le CRB entame l’aventure africaine avec un déplacement en Libye. Un commentaire ?

C’est une autre aventure qui commence pour nous. Personnellement, jouer ce genre de compétitions a un plaisir à part. Aller en Libye ou d’autres pays d’Afrique a toujours un côté exotique. C’est une chance que de jouer ces matches face à des équipes qu’on ne connaît pas. Tersana, c’est une grande inconnue pour les Algériens… C’est vrai, c’est une équipe qui n’est pas très connue. En Libye, les gens ont une idée plus précise sur le Ahly, l’Ittihad et Madina. Ce sera une autre découverte pour nous. Des appréhensions? Pas spécialement. Ce sera un match comme tous les autres. Sauf

qu’il faut le prendre sérieusement. Nous allons jouer à fond, sans se dire que Tersana est faible ou manque d’expérience. Quelles sont les chances du CRB ? Nous avons de grandes chances de revenir avec un résultat positif. Le Chabab a ses atouts à faire valoir. Le football algérien a acquis de l’envergure grâce à la sélection et les clubs doivent suivre. Nous devons représenter dignement les couleurs. Il faut croire à ce que nous faisons et jouer notre jeu notre football habituel. C’est le seul moyen pour aspirer gagner un tel rendezvous. Propos recueillis par H. B .


08

DIVISION UNE

Maracana N¡ 1036 Ñ Samedi 13 FŽvrier 2010

MCA

ÇOui, il y a un probl•me financier au MouloudiaÈ Le prŽsident du MC Alger, Sadek Amrous, affirme dans cette interview que son Žquipe souffre ŽnormŽment sur le plan financier et ce, malgrŽ la signature dÕun nouveau contrat de sponsoring avec la firme de lÕautomobile Opel.

de cette jeune équipe qui est en train de réaliser une très belle saison. En d’autres termes, on a définitivement tourné la page pour se consacrer uniquement au reste du parcours qui s’annonce de plus en plus difficile non seulement pour le Mouloudia, mais pour toutes les équipes de l’élite nationale.

Avec un peu de recul, quel commentaire feriez-vous sur le fameux match nul (1 à 1) enregistré au 5-Juillet contre l’ES Sétif ? Je dirai seulement que les conditions climatiques ont tout simplement gâché la partie après toutes ces pluies et même toute cette grêle. Je pense que les deux équipes et en particulier, la nôtre, ont fait de leur mieux pour répondre présent sur le terrain. Je profite de l’occasion pour ajouter justement un truc concernant ce point précis.

En parlant d’avenir, on croit savoir que le problème financier refait une nouvelle fois surface, le confirmezvous ? Oui, je le confirme, il y a bel et bien un problème sur le plan financier à cause du manque flagrant d’argent. Il est vrai que la direction du club a officiellement finalisé avant-hier avec le constructeur de l’automobile Opel, mais cet apport considérable n’est, à vrai dire, qu’une bouffée d’oxygène qui nous permettra de respirer prochainement.

Faites donc… Je n’ai jamais déclaré à quiconque que la pelouse était catastrophique ou même critiqué la direction de l’OCO. J’ai tout simplement dit que la pluie considérable qui s’est abattue sur la capitale a été préjudiciable à la belle pelouse du 5-Juillet. Et en aucun cas, j’aurais critiqué la pelouse ou les responsables de l’OCO qu’on respecte énormément au vu de tous les efforts qu’ils font pour nous aider. Les Mouloudéens n’ont jamais été ingrats et ce n’est pas aujourd’hui qu’ils vont changer leurs positions.

Peut-on connaître le montant de cette nouvelle transaction ? Je dirai seulement que le montant est très raisonnable et il nous permettra d’assurer tous nos prochains déplacements durant les six mois à venir.

Pour revenir au résultat final, tous les Mouloudéens s’accordent à dire que l’arbitre international, Mohamed Benouza, n’a pas été à la hauteur de l’événement, est-ce votre avis ? Je pense que l’heure n’est pas à la polémique mais seulement à préparer l’avenir

Cinq jours pour préparer le match de coupe entraîneur François Bracci et ses joueurs ont définitivement tourné la page du match du championnat contre l’ES Sétif (1-1), pour se consacrer exclusivement à la prochaine sortie en coupe d’Algérie prévue pour ce vendredi à Chlef contre l’AS Aïn Merane le pensionnaire de la division régionale. Pour rappel, le staff technique mouloudéen a accordé deux jours de repos aux joueurs avant de reprendre demain à la forêt Bouchaoui. La prochaine étape sera ainsi la coupe d’Algérie qui intéresse aussi les Mouloudéens tout comme le titre de champion qui les fait rêver cette saison. Et afin d’éviter de tomber dans le piège crucial de la facilité qui a déjà coûté très cher

L

Õ

au MCA pas plus tard que l’avant-dernière saison après la fameuse élimination contre l’OS El Ouenza (Régionale Est), le coach mouloudéen ne veut absolument rien laisser au hasard lui qui a déjà goûté aux saveurs de cette compétition populaire en 2006. On croit même savoir que Bracci n’envisage aucunement d’aligner la deuxième équipe ce qui explique que l’entraîneur des Vert et Rouge mise énormément sur la coupe d’Algérie ce qui est légitime pour un coach ambitieux. A noter enfin que le technicien corse des Vert et Rouge, qui se trouve actuellement en France, devra effectuer son retour demain matin pour diriger la séance de la reprise. Mounir B.

s bouche, les seuls absent Zemmamouche et Ba r mamouche et le défenseu ine Zem Le gardien Mohamed Lam le match de les seuls absents durant Réda Babouche seront ve. Le preecti resp on ensi susp leur coupe et ce, à cause de e après su, écopé d’un carton jaun mier cité, a, comme il est a. Un avertisseouz Ben itre l’arb de l fina le coup de sifflet match de de décision qui vaut un ment pour contestation r le portier mouloudéen. pou ique mat auto on suspensi pe après ratera le match de cou Babouche, quant à lui, ier face à carton jaune mardi dern avoir reçu un troisième traîneur ne nouvelle est que l’en l’ES Sétif. Mais la bon rnationaux lors inte x deu ses sur pter mouloudéen peut com et déjà, très A qui s’annonce, d’ores M. B. du très attendu JSK-MC avis unanime. un n selo f, losi exp e intense voir

Et comment allez-vous faire pour faire face à cette situation difficile ? Tout d’abord, on mise énormément sur la venue du nouveau directeur général de la Sonatrach qui n’est autre que le sponsor officiel du MCA. D’ailleurs, on a même préparé une corres-

pondance officielle au nouveau DG pour lui expliquer la situation actuelle due essentiellement au fameux black-out instauré par l’ancienne direction. Je tiens aussi à dire que les relations entre le MCA et la Sonatrach sont beaucoup plus fortes que toutes les autres considérations au vu des 30 années d’histoire qui lient les deux parties. C’est pour cela que les Mouloudéens comptent beaucoup sur le retour à la normale qui fera énormément de bien à cette équipe qui en aura tant besoin et qui ne mérite guère ce sort cruel. Pour parler d’ambitions, pensezvous que votre équipe est en mesure de remporter le titre de champion comme le souhaite le peule du MCA ? Je l’ai dit et je le répète une nouvelle fois, personne au MCA ne va vous confirmer que le titre sera notre objectif principal. Toutefois, je peux vous déclarer en tant que premier responsable que mon équipe ne lâchera absolument rien durant le parcours restant en tâchant, tout simplement, d’aborder la compétition match par match sans aucunement brûler les étapes. Je pense que notre équipe a prouvé, jusquelà, qu’elle était en mesure de réaliser des merveilles sur le terrain que ce soit à domicile ou en déplacement. Donc, laissons cette jeune équipe s’exprimer librement sans lui faire une quelconque pression qui risque de la déstabiliser et ce n’est vraiment pas le moment. Entretien réalisé par Mounir B.

Mokdad : lÕidole de Ziani qui r•ve de lÕEN et qui aime le Bar•a Le ma”tre ˆ jouer des Vert et Rouge, Abdelmalek Mokdad continue de faire lÕŽvŽnement depuis son retour au Mouloudia durant le mercato hivernal. n effet, ses belles prestations et son grand professionnalisme n’ont pas laissé indifférents les observateurs et les puristes du football algérien. D’ailleurs, la Radio algérienne et plus exactement, la Chaîne 3 lors de l’émission sportive de notre confrère Maâmar Djebbour, a jugé utile de faire un petit portrait au numéro 7 du MC Alger où il a répondu à toutes les questions sans la moindre exception. Concernant son fameux retour au Mouloudia après avoir décidé de quitter le club sans jouer le moindre match, Mokdad en professionnel a dit : «Je demande pardon à tous les Mouloudéens pour avoir quitté l’équipe au début. Aujourd’hui, je me suis rendu compte que j’ai raté pas mal de choses intéressantes même si le plus important, c’est d’être ici et de vivre cette belle aventure avec ce grand club», a-t-il déclaré. L’ex-joueur de Créteil n’a, par ailleurs, pas caché ses ambitions concernant l’équipe nationale en disant tout simplement «la sélection nationale reste un rêve d’enfance que je souhaite un jour réaliser. Il est vrai que je n’ai rien encore prouvé du moment que je viens tout juste de commencer mes débuts avec le MCA, mais croyez-moi, je ferai de mon mieux pour gagner la confiance des gens concernés.» Des propos dignes d’un joueur ambitieux qui n’a qu’un seul souci, aller de l’avant et rien d’autre. En restant toujours dans le cadre de l’équipe nationale, Mokdad a une nouvelle fois déclaré haut et fort qu’il était l’idole de Karim Ziani. «C’est un grand honneur pour moi d’être comparé à Karim Ziani qui a

E

déjà fait ses preuves à Sochaux, Marseille et Wolfsburg contrairement à Mokdad, qui n’a toujours rien démontré de spécial», a-til indiqué avec beaucoup de modestie. Le lutin mouloudéen a également déclaré à travers les ondes de la Chaîne 3 qu’il était un fervent supporter du FC Barcelone et que son joueur préféré était Zlatal Ibrahimovich. «Je suis un supporter du Barça et mon joueur préféré n’est autre, que Zlaten Ibrahimovich», a-t-il déclaré. A travers ce portrait, il s’est avéré que Mokdad, aime le couscous, la chakchouka, la montage, la mer, les jeux vidéos et surtout, jouer au football qui reste son hobby fétiche. Enfin, il convient juste de signaler que Mokdad est né le 5-Juillet 1986, il réside à Paris et il est natif de Bouira. Mounir B.


DIVISION UNE

Maracana N¡ 1036 Ñ Samedi 13 FŽvrier 2010

09

USMH-NAHD

Battre le NAHD pour oublier Tlemcen ser cet élément aux dribbles déroutants.

Guerbi rempla•ant Le milieu de terrain Guerbi qui a rejoint le reste du groupe dans la journée de jeudi sera incertain. Il est fort probable que l’entraîneur le mette sur le banc de touche et pourrait, éventuellement, l’incorpora dans les dernières minutes.

Boutrik encourage ses coŽquipiers es Harrachis n’ont pas digéré leur dernière défaite contre le WAT à Tlemcen sur le score de deux buts à Zero sont déterminés plus que jamais à renouer avec la victoire cet après-midi sur leur terrain face au NAHD. Une victoire devant leurs voisins husseindéens les grimpera parmi le trio de tête. Pour bien aborder ce rendez-vous, les Jaune et Noir ont disputé une rencontre amicale face à l’OC Beaulieu. Tous les joueurs alignés ont laissé bonne impression. Djabou absent contre le WAT pour blessure sera présent cet après-midi, ce qui va donc donner un plus à son équipe. Le seul regret pour les Harrachis est le fait d’évoluer sans la présence de leur public à cause du huis clos imposé par la LNF. Malgré ce manque de soutien, les locaux vont se surpasser pour tenter d’arracher les trois points mis en jeu.

L

Doukha ˆ la place de Boutrik

des services de son gardien de but titulaire, Boutrik pour cause de blessure. Il sera remplacé par la nouvelle recrue Doukha qui reste aussi un bon gardien de but.

Djabou sera prŽsent Le talentueux joueur Djabou sera de retour pour ce match, sa présence va donner plus de mordant pour les Harrachis. Les Husseindéens éprouveront les pris difficultés pour neutrali-

Le gardien de but Boutrik, blessé à la cheville, contre le WAT, était présent à la dernière séance d’entraînement pour encourager ses camarades à se surpasser face au NAHD.

Benabderahmane :

«LA VICTOIRE À TOUT PRIX»

Le libero harrachi, Benabderahmane affirme que les trois points resteront à Lavigerie afin de remettre en confiance ses coéquipiers après la défaite de Tlemcen. «Nous avons essayé de faire un résultat contre le WA Tlemcen pour rester toujours collés aux premiers sans pouvoir revenir au moins avec le point du nul», dira-til pour ce qui est du match contre le NAHD. «Ce sera une rencontre difficile pour les deux formations surtout devant une équipe qui veut à tout prix gagner pour maintenir ses chances intactes», dira-t-il. Et d’ajouter: «Avec le retour de Djabou absent face au WAT pour blessure, l’USMH sera plus performante face au NAHD et pourrait arracher la victoire». Les Jaune et Noir doivent se donner à fond pour s’imposer dans ce derby. Lotfi S.

Dernier match ˆ huis clos pour lÕUSMH Après la rencontre face à la JSK disputée devant les gradins vides, l’USMH jouera aujourd’hui son dernier match à huis clos ; elle retrouvera prochainement ses fidèles supporters pour les soutenir à fond. Lotfi S.

Charef : «IL FAUT GAGNER»

L’entraîneur Charef s’est réuni avec ses joueurs juste avant la dernière séance d’entraînement de la semaine pour leur parler de la rencontre face au NAHD. «Je sais que la partie ne sera pas facile devant le NAHD qui viendra pour faire un résultat afin de respirer un peu. Mais vous devez sortir le grand jeu pour arrach er la victoire et mettre aussi fin à la rumeu r qui se propage ces derniers jours disant que le match sera arrangé entre les deux parties». Les joueurs sont appel és à ce que les trois points restent au stade du 1er-Novembre. Profitant de cette occasion, l’entraîneu r Charef a averti ses joueurs qu’au cun retard ne sera plus toléré sans justifi cation. Ils doivent être présents aux horaires des séances des entraînements, sinon des sanctions sévères seront prises à leur encontre.

L’USMH sera privée cet après-midi

LES DERNIÈRES CARTOUCHES DES NAHDISTES Pour la rencontre de cet apr•s-midi, le NAHD joue gros encore une fois, face au voisin harrachi qui, au contraire des annŽes prŽcŽdentes, semble •tre en meilleur posture que son adversaire du jour. ette saison sourit bien aux Jaune et Noir qui voudront à tout prix tenter une place au podium qui n’est pas impossible vu leur position au classement. Les Sang et Or, quant à eux, trouvent toutes les peines du monde à sortir de cette zone de relégable qu’ils occupent depuis quelques mois. Hussein Dey s’est fait accrocher encore une fois à domicile par la coriace formation bordjie et pourtant les protégés de

C

Mohamed Mihoubi, ont affiché une grande détermination de bien faire. Ils ont mené rapidement au score, c’est d’ailleurs, c’est ce qui a bien pu faire reculer d’un cran les coéquipiers de Derrardja, qui se sont fait alors piéger dans les arrêts de jeu de la première mi-temps par un ex-Nahdiste, Samir Bentayeb. En dépit de tout cela, les Husseidéens ne baissent pas les bras et croient toujours au maintien malgré la position inconfortable qu’ils occupent au classement général. Au stade du 1er-Novembre de Mohammadia, le NAHD qui ne part pas avec la faveur des pronostics, pourrait bien se relancer s’il arrive surprendre son voisin dans son fief. Il est à rappeler que cette rencontre se jouera à huis clos en raison de la suspension de ce stade,

cela pourrait bien être une source de motivation supplémentaire pour les Sang et Or..

Un remaniement en dŽfense Le staff technique du NAHD fera sans aucun doute des changements au niveau de sa défense, car des joueurs sont suspendus pour ce match face à l���USMH. Le défenseur central Billel Nehari, manquera ce derby après avoir écopé un carton jaune. Face au CABBA, il venait tout juste de retrouver la compétition après une blessure aux adducteurs qu’il l’a tenu loin des terrains depuis un mois. D’un autre coté, on notera l’absence de Zinedine Mekaoui, qui a vu du rouge lors de cette précédente confrontation, ce dernier est devenu un des éléments essentiel dans le dispositif du Nasria. F. C.

LES NAHDISTES NE COMPTENT PAS S’ARRÊTER LÀ Cette affaire du CABBA tient sérieusement en haleine tout Hussein Dey, même pour les plus réticents quant à l’avenir de cette équipe en première division. Les Sang et Or se sentent à chaque fois lésés quand une décision est prise à leur encontre. Tout le monde a bien compris que le Nasria était dans ses droits de faire des réserves sur les deux joueurs étrangers. Hussein Dey demande que la lumière soit faite sur sa requête et que justice soit rendue dans ce sens et si vraiment le NAHD, confirme qu’il a gain de cause, alors il revient à cette commission de prendre les choses en mains et rendre à César ce qui est appartient à César. Concernant ces désormais inédites réserves, le NAHD n’est intéressé que par le cas de Essomba qui n’était que remplaçant, car le Portugais, Linarès était titulaire et du coup, il pourrait bien éviter d’être suspendu. Pour rappel, les responsables du club phare d’Hussein Dey ne comptent pas s’arrêter là du moment qu’il a été confirmé du moins, indirectement que ça n’était pas légal d’aligner deux étrangers dans le même match. Le NAHD voudrait bien que cette affaire se règle dans les plus brefs délais, dans le cas contraire, les dirigeants qui sentent que leur équipe est lésée, seront contraints à faire appel auprès du TAS, en passant bien évidemment par la justice de notre pays. C’est du moins ce que les Nahdites sont en mesure de procéder, afin de récupérer la totalité des points du match face au CABBA. F. C.

A propos de l’affaire des joueurs étrangers du CABBA

LES RÉSERVES REJETÉES Les réserves qui ont été émises par la formation du NAHD sur le joueur étranger du CABBA, Essomba, n’ont pas été acceptées par la commission chargée de traiter ce type de litige. Cette dernière a prétexté que les Nahdistes n’ont formulé ces réserves qu’à la fin du match NAHDCABBA, alors qu’il fallait les faire avant ou à la mitemps. Par ailleurs, les responsable sdu Nasria ont fait état de ce problème à l’arbitre de la partie en fin de première période, cependant, l’homme en noir, a rassuré ces derniers à ce que cela se fasse en fin de match. Alors, début ou fin de rencontre, cela changerait-il quelque chose du fait que les Bordjis ont commis une erreur administrative ? Affaire à suivre. F. C.


10

DIVISION UNE

Maracana N¡ 1036 Ñ Samedi 13 FŽvrier 2010

USMAn-MCO

UN DÉPLACEMENT À HAUTS RISQUES POUR LES HAMRAOUA ÇSi nous perdons le match de Annaba, puis celui contre lÕEntente, nous serons relŽgablesÈ ! CÕest le message envoyŽ par le prŽsident Elimam ˆ ses joueurs. Le prŽsident du Mouloudia nÕest pas un oiseau de mauvais augure, mais quelquÕun qui conna”t bien le football et les capacitŽs de son Žquipe. on message n’est pas gratuit, mais il sert de motivation aux camarades de Kechamli pour les pousser à se transcender et fermer la garde devant les hommes de Amrani Abdelkader. C’est dire que les poulains de Mattallah se sont préparés avec un grand mental, même si la sérénité était absente, car les Tuniques rouges ont laissé un très mauvais souvenir aux Oranais lors de leur venue à Oran. En plus, les Hamraoua s’exportent très mal puisque jusqu’ici, ils n’ont réussi à ramener que 3 petits

S

points de leurs déplacements. Pour le match d’aujourd’hui, le coach se passera, malgré lui, de la présence de son arrière central Ouasti Zoubir, expulsé lors du dernier match devant la JSK. Certains ont laissé entendre que l’ex-Bônois ne voulait pas se déplacer étant entendu que les Annabis l’attendaient de pied ferme pour régler un différend surgi depuis qu’il avait quitté le club de l’est du pays et amplifié au match de l’aller. Autre absence de marque, celle du gardien Hichem Mezair, qui est toujours en rupture de ban, voilà bientôt trois semaines et dont ne veulent plus, le président et son entraîneur, à l’inverse des supporters et des proches du club qui pensent que le Tlemcénien est actuellement supérieur aux trois gardiens que possède l’équipe. Les résultats des deux prochains matches décideront si oui ou non, Mezair retourne au Mouloudia. Son remplacement à Annaba pose problème, puisque les avis sont partagés entre les principaux responsables de l’équipe. Kacem Elima vou-

«ON SE BATTRA»

drait tester Habbi, ramené d’Arzew en début de saison et qui n’a pas joué, alors que Mattallah souhaite continuer avec El Ghoul qui a «été brillant lors des trois derniers matchs». Reste le cas Benhamou, qui est revenu après avoir eu la parole du président qu’il jouera en alternance, 1 match sur 2. Qui prendra le risque de le faire jouer, alors qu’il avait encaissé 2 buts lors du match aller contre cette même équipe, l’unique rencontre où il a participé en tant que titulaire. Mais le coach a un problème bien plus important, celui de l’attaque, laquelle n’est jamais arrivée à s’exprimer convenablement depuis le début de saison, quelle que soit sa composante.

Medjahed sera-t-il titulaire aux côtés de Chaib, lequel a retrouvé tous ses moyens et est décidé à faire un grand match ? C’est fort possible puisque l’association Balagh-Berramla, tentée contre la JSK, n’a pas donné ses fruits. En plus de ce casse-tête chinois, l’absence de Mezouar durant toute la semaine pose un sérieux problème à l’entraîneur, puisque ce joueur est le métronome de l’équipe et son poids est prépondérant au milieu de la formation. Mezouar boude tout autant que Mezair et Daoud, car n’ayant pas été régularisé. Qui le remplacera ? Chaib Tewfik semble tout indiqué pour prendre le poste, en raison de son expérience et de sa technicité. Il devra

Programme de la

22e

avoir à ses côtés Zmit, Benatia et Berramla. Quant à la défense, Ouasti sera remplacé vraisemblablement par Sebbah, revenu à son meilleur niveau, après une blessure qui lui a permis de jouer seulement quelques minutes samedi dernier. Pour leur part, les supporters sont pessimistes et ne s’attendent pas à un retour triomphal de leur équipe, l’expérience leur a montré à maintes reprises que le Mouloudia est très fragile à l’extérieur. Les Hamraoua se sont déplacés par avion à Annaba, via Alger jeudi vers 13H30. Le président les a motivés avec une grosse prime. A eux de savoir la gagner. M.Touadjine

journée

USMH-NAHD CABBA-CAB ASO-WAT USMAn-MCO USMB-JSMB MSPB-ASK USMA-ESS / REPORTÉ CRB-MCEE / REPORTÉ JSK-MCA / REPORTÉ

Comment appréhendez-vous ce déplacement à Annaba ? Personnellement, j’ai une revanche à prendre, car j’avais très mal joué au match «aller». Je sais que c’est une rencontre très difficile et que l’USMA’ renferme plusieurs joueurs de talent. Mais nous ne partons pas en victime expiatoire. Bien au contraire, nous nous déplaçons pour faire un résultat positif. On va prendre ce match très au sérieux et j’espère que nos supporters auront une bonne surprise. Vous serez amoindri d’au moins deux éléments importants. C’est vrai que Ouasti en défense et Mezouar au milieu sont des pions de valeur, expérimentés. Mais on va faire avec et leurs remplaçants auront envie de faire aussi bien sinon mieux. On a fait, au cours des entraînements plusieurs combinaisons et on va bien défendre les couleurs du club. Propos recueillis par Miloud T.

Equipes 1 MC Alger 2 JS Kabylie 3 JSM Béjaïa 4 USM Annaba — WA Tlemcen 6 USM El Harrach 7 ES Sétif — MC Oran 9 CABordj Bou Arréridj 10 USM Alger — CA Batna — CR Belouizdad 13 ASO Chlef 14 MC ElEulma 15 AS Khroub 16 USM Blida 17 NA Hussein Dey 18 MSP Batna

Pts 40 37 36 33 33 32 30 30 28 27 27 27 26 24 22 20 12 13

J 21 21 21 21 21 21 17 20 21 21 21 20 21 20 20 21 21 21

G 11 11 10 09 09 09 08 09 07 06 07 07 07 06 05 04 02 02

N 07 04 06 06 06 05 06 03 07 09 06 06 05 06 07 08 06 07

P 03 06 05 06 06 07 03 08 07 06 08 07 09 08 08 09 13 12

BP 32 27 24 24 26 26 23 20 24 26 16 20 23 21 18 14 13 15

BC 16 14 17 23 22 22 15 22 25 22 21 28 18 22 25 21 27 32

Diff 16 13 07 01 04 04 08 -02 -01 04 -05 -08 05 -01 -07 -07 -14 -17

Faire-part de dŽc•s Les familles Aïchoune et Aïd ont l’immense douleur de faire part du décès de leur cher et regretté époux, oncle, fils, le moudjahid Kadour qui a été présent pour son pays. AÏCHOUNE MOHAND (dit Mohand L’hocine) Rappelé à Dieu à l’âge de 78 ans. Il a été inhumé le 31/01/2010 au cimetière de Aïn Bénian. «A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.»


DIVISION UNE

Maracana N¡ 1036 Ñ Samedi 13 FŽvrier 2010

11

USMB-JSMB

Les BlidŽens ne jurent que par la victoire Ghalem qui a effectué une bonne prestation, en gardant sa cage vierge face au CAB.

Une dŽfense solide On retrouvera dans l’axe central Defnoun et Belahouel, ce duo a donné stabilité et assurance au réseau défensif blidéen, qui est l’un des meilleurs de la D1, sur les côtés à droite Chaouaou et à gauche Chebira, auront pour tâche de ne pas laisser d’espace aux remuants N’djeng et Boulemdaïs. Pour gagner la bataille du milieu, ce compartiment sera la propriété de Herbache et Kraïmia dans la récupération et dans la relance l’ex-joueur du CRB Harizi. L’USMB aborde un virage très important aujourd’hui, mais l’essentiel est donc de gagner quelle que soit la manière, aux Blidéens de prouver le contraire en trouvant le chemin des filets comme ils l’ont si bien fait au match aller. A. Tahi

Les protŽgŽs de Kamel Mouassa revigorŽs par le dernier rŽsultat obtenu en dŽplacement ˆ Batna face au CAB, auront ˆ faire cet apr•s-midi ˆ Mustapha Tchaker ˆ la formation bŽjaouie de la JSMB, lÕune des Žquipes les plus en forme de ce championnat, tout aurŽolŽ ??????? un bon rŽsultat pour rester parmi le peloton de t•te.

L

es Vert et Blanc ont préparé cette rencontre dans une excellence ambiance au stade Rebouh de Mouzaïa, chaque

élément à essayer de se surpasser au cours du match d’application pour gagner la confiance du coach moussa, ce dernier le long de la ligne de touche supervise les joueurs les plus en vue les défenseurs Defnoun et Tayeb ce dernier en dépit de sa jeunesse émerge du lot et le Tchadien Ezeïtcheïl sera d’un apport sur le plan offensif, s’il sera qualifié ? En effet, l’USMB sera privé de son buteur Djemaouni Antar, suspendu, bourreau des camarades de Zafour au match aller, grâce à son triplé l’USMB a pris le meilleur sur la JSMB sur le score de 3 à 2 à Bouira. Tout de même le club blidéen pourra béné-

ficier des services du Tchadien Ezeïtcheïl, sa présence stimulera ses coéquipiers sur le plan offensif qui prêche par son inefficacité. Le coach Mouassa aura le difficulté de pallier l’absence de Djemaouni, Hadj Saâd n’est pas au mieux de sa forme, certainement Abed sera aligné en pointe de l’attaque et aura à ses côtés Négrèche et Djamel (Ezeïtcheïl). Dans les bois, la confiance sera renouvelée au portier n° 1

ne rencontre décisive pour les uns et les autres et qui prépare, notamment, sur le plan psychologique, l’autre confrontation entre les deux équipes, en coupe d’Algérie : «Certes, c’est un match difficile, car les deux équipes auront besoin d’un capital points qui leur sera bénéfique quant à la suite du championnat», nous a-t-on dit. En effet, les poulains de Mouassa vont mettre tout en œuvre pour freiner l’ascension fulgurante des Vert et Rouge. Aussi, vont-ils sortir le grand jeu pour contrer l’une des meilleurs équipes, actuellement, sur le territoire national. Pour leur part, les camarades de Messali feront le déplacement dans la ville des Roses, non seulement pour continuer sur leur lancée, mais aussi pour prendre leur revanche du match «aller» au moment de leur déliquescence, sous la coupe de Chay, faut-il le rappeler. Aujourd’hui, une victoire des Béjaouis les mettrait certainement en pole position et les placerait en grands favoris pour pouvoir

«UN MATCH DIFFICILE U NOUS ATTEND»

Que pensez-vous de ce match d’aujourd’hui face à la JSMB ? Difficile pour les deux formations, aux objectifs opposés la JSMB joue le haut du tableau pour décrocher une place en compétition africaine, contrairement à nous, on lutte pour le maintien, nous n’avons pas le choix, le groupe est motivé et déterminé à empocher les trois points de la victoire, ce qui nous permettra de bien voir l’avenir.

Cette équipe béjaouie vous réussi bien, l’USMB a pris le meilleur à l’aller, que pensez-vous ? Ecouter un match ne ressemble jamais à un autre, les données ont changé, la JSMB carbure bien en championnat, nous essayerons de garder cette suprématie en essayant de les battre encore une fois de plus, ce qui nous permettra d’améliorer notre position au classement général. Encore vous aurez l’occasion de les affronter en 1/16e de finale, vendredi prochain à Mustapha Tchaker, un mot ? On essayera de gérer match par match, ce qui nous préoccupe pour l’instant c’est le championnat, nous devons pas rater les trois points aujourd’hui, la coupe n’est pas tracé dans notre objectif, le plus important c’est le maintien parmi l’élite et aller le plus loin possible dans l’épreuve de dame coupe. Le plus important pour vous, c’est le match de champion-

nat d’aujourd’hui, n’est-ce pas ? Bien sûr, à quoi bon de courir deux lièvres à la fois, et même atteindre un stade avancé en coupe d’Algérie, et se retrouve en fin de compte parmi les relégables à la clôture de l’exercice. Donc, le groupe est décidé d’empocher les trois points du match face à la JSMB, aujourd’hui ? Incha’Allah, la phase retour est difficile et parsemée d’embûches et personne ne nous fera de cadeau, le ?????????????????? à Mustapha Tchaker, pour être épargner en fin de saison de toute mauvaise surprise. La conclusion ? Nous souhaitons le retour de nos fans qui nous manquent beaucoup et qu’ils soient à nos côtés en ces moments difficiles, pour nous pousser à la victoire et gagner nos matches à Tchaker qui sont déterminant pour la suite du parcours. Entretien réalisé par A. Tahi

Ghalem, Sebie, Tayeb, Chebira, Zemmouchi, Defnoun, Herbache, Belloucif, Telbi, Abed, Belahouel, Négrèche, Boukacem, Kraïmia, Chaouaou, Harizi, Khellaf, Oussaâd.

LA REVANCHE AVANT LA… BELLE ! CÕest donc aujourdÕhui quÕaura lieu lÕimportante confrontation aux diffŽrents enjeux entre des BlidŽens menacŽs par la relŽgation, et les BŽjaouis qui aspirent au titre.

Le milieu rŽcupŽrateur blidŽen ˆ lÕinstar de ses coŽquipiers estime que la rencontre de cet apr•s-midi sera dŽterminante pour lÕavenir de son Žquipe en championnat, le groupe est dŽcidŽ de ne pas se laisser faire. ÇCÕest un match difficile, mais on sÕy est bien prŽparŽ en consŽquence, la victoire ne nous Žchappera pasÈ, nous dira Kra•mia Amine.

LES 18 ÉLÉMENTS RETENUS :

aspirer au titre : «Nous n’allons pas nous déplacer en victimes expiatoires. Nous avons un nom à défendre et nous allons faire de notre mieux pour faire le résultat qu’il faut pour ne pas perdre du terrain par rapport au groupe de tête…», nous a avoué Hammouche, l’entraîneur adjoint des Vert et Rouge. Une rencontre, donc, décisive pour les deux formations qui n’ont pas droit à l’erreur ni au faux pas. Côté effectif, les Béjaouis se sont déplacés sans El-Hadi Adel, en convalescence, après une opération au ménisque. Aussi, Menad va compter sûrement sur N’Djeng, Boulemdaïs et Belkheir, sans oublier le jeune Boulanceur que le coach béjaoui voit comme un futur avant-centre de métier. Le milieu sera garni par Deghiche, Zerdab, ce dernier qui retrouve sa forme, ainsi que Hamlaoui. Quant à la défense, ce seront apparemment les mêmes éléments qui pourraient être alignés. Cette rencontre précède l’autre confrontation en coupe d’Algérie des 1/16es de finale entre les deux formations et qui aura lieu la semaine prochaine. Une revanche qui préfigure apparemment la belle où le vainqueur de ce samedi risque d’être plus motivé et mieux préparé sur le plan psychologique durant le deuxième match de coupe.Mais ceci reste une autre paire de manches. Abdelkader Z.

DÉPART LE JEUDI

de la JSMB a Il était 10 heures du matin, ce jeudi, lorsque le bus transportant les joueurs joueurs ont répondémarré du stade de l’Unité maghrébine en direction d’Alger. Tous les et à qui on avait du à l’appel, mis à part El-Hadi Adel, resté à Béjaïa, en convalescence les prochains prescrit un programme spécial, en vue de reprendre la compétition dans jours.

ALGER-BLIDA-BÉJAÏA

stade du 5 Juillet Les Vert et Rouge se sont entraînés le jeudi après-midi dans l’annexe du ils reprendront la et se sont déplacés à Blida hier vendredi. Après le match d’aujourd’hui, route en direction de Béjaïa.

NALISME LES DIRIGEANTS ET LE PROFESSION alisme. Pour cela, Zahir Tiab

Les dirigeants béjaouis songent sérieusement au professionn ment serait serait en train de penser à la restructuration du club. Un grand chamboule A.Z. attendu lors de la saison prochaine sur le plan administratif.


12

DIVISION UNE

Maracana N¡ 1036 Ñ Samedi 13 FŽvrier 2010

JSMB YEMMA GOURAYA THEVGHA ATTAAWED THACHOU ITHEKHDEM DHI EL EULMA ET BATNA

Les BŽjaouis ˆ lÕassaut de la Mitidja L’histoire retiendra que la JSMB a remporté son premier trophée depuis sa longue histoire, après 72 ans d’existence, à Blida. Les Vert et Rouge de la JSMB ont réussi à brandir le trophée des mains du président Bouteflika un certain 16 juin 2008. Un jour mémorable pour l’équipe chère à Yemma Gouraya et à ses habitants, surtout les supporters les plus chauvins. Ce qui fait dire à certains que ce stade réussit souvent à la JSMB, et où, même face à l’équipe locale, l’USMB en l’occurrence, les Vert et Rouge ont souvent ramené des points de Blida face à cette équipe. Alors, cette fois-ci, le stade Mustapha Tchaker sera-t-il encore une fois le porte-bonheur des Béjaouis ? Attendons la fin du match pour voir.

Le jour ÇJÈ de la deuxi•me mi-temps entre la JSMB et lÕUSMB est arrivŽ, o• le stade Tchaker de Blida sera le thŽ‰tre, cet apr•s-midi, dÕune rencontre qui opposera les deux Žquipes citŽes. a JSMB ira dans la ville des Roses en conquérante et surtout galvanisée par les derniers résultats acquis lors de cette phase retour, que ce soit à domicile ou à l’extérieur, où elle a récolté 10 points sur les 12 possibles, et sur les quatre matches de la phase retour. Les Béjaouis auront donc là une bonne occasion de confirmer leur bonne santé face à une équipe de Blida qui n’a rien montré jusque-là, pour preuve, elle est actuellement 16e au classement avec 20 points. Un bon coup donc à jouer pour les capés de Djamel Menad et ses adjoints, Boussekine et Hamouche en l’occurrence, cela même si les locaux peuvent réagir comme une bête blessée, mais qui seront galvanisés par le nul ramené lors de la précédente journée face au Chabab Aourès Batna (CAB). En tout cas, les Vert et Rouge qui se sont préparés en conséquence pour ce match sont plus que décidés à épingler une équipe de Blida, histoire de rester collés aux deux premiers que sont le MC Alger et la JSK, ces deux équipes qui ont vu leur rencontre ajournée pour cause de participation de la JSK à la Ligue des champions africaine. Les hommes de Zahir Tiab, le président béjaoui, feront tout pour remporter ce match afin de rester sur leur lancée.

L

La 2e place en jeu, en attendantÉ Frapper dÕentrŽe comme face au MSPB Devant une équipe de Blida qui n’a rien d’un foudre de guerre, la JSMB part certes avec les faveurs des pronostics, mais cela ne veut point dire que c’est gagné d’avance, surtout que cette équipe de la Mitidja est capable de réagir à tout moment, d’autant plus que face aux Béjaouis, les joueurs blidéens seront galvanisés pour épingler l’une des équipes du haut du tableau. Les gars de la Soummam sont donc avertis, mais peuvent quand même revenir avec un bon résultat, d’autant plus qu’ils jouent bien à l’extérieur et n’ont peur de personne. Et, pour réussir la passe de cinq à l’extérieur,

les camarades de N’Djeng doivent sortir leur propre jeu et surtout frapper d’entrée, comme face au MSPB où, rien que pour la première mi-temps, ils ont réussi à inscrire deux buts, sur un doublé de Boulainseur Rafik. Alors, les Béjaouis vont-ils refaire le même coup que celui face au MSPB ? Réponse cet après-midi. Une chose est sûre, ils ne vont pas se laisser faire aussi facilement, surtout que les joueurs sont animés d’une grande volonté pour épingler les gars de la ville des Roses chez eux et devant leur public.

Le stade Mustapha Tchaker rŽussit bien ˆ la JSMB

Les Vert et Rouge qui se déplaceront à Blida pour en découdre avec l’équipe locale, feront tout pour empocher les trois points de la victoire, histoire de consolider leur classement actuel, et pourquoi pas prendre provisoirement la deuxième place, en cas de victoire, puisque le deuxième, qui n’est autre que la JSK, a vu sa rencontre face au leader, le MCA, reportée à une date ultérieure. Ce qui galvanisera encore davantage les gars de Yemma Gouraya, d’autant plus que leur objectif est de jouer pour l’une des deux premières places. Une victoire face à Blida ouvrira les portes à la JSMB pour espérer arriver à décrocher ce ticket pour jouer, pour la 1re fois de sa longue histoire, la Champion’s league africaine, après deux expériences en coupe de la CAF durant les deux dernières saisons. Rahib Medhouche

VERS LA TITULARISATION DE BOULAINSEUR POUR LA TROISIÈME FOIS CONSÉCUTIVE ! Menad est un adepte du changement. En effet, ˆ chaque fois quÕun joueur arrive ˆ trouver ses rep•res, le coach lui fait confiance Cela s’est vérifié lors de la rencontre contre l’USMA, où Rafik Boulainseur qui, après avoir signé un doublé lors du match en déplacement face au MSPB (3’ et 27’), a été aligné d’entrée face à l’USMA, avant de céder sa place à Boulemdaïs à la 43’ de la partie (1re mi-temps). Alors, cette fois-ci, le coach lui fera-t-il encore confiance ? Possible lorsque l’on sait que ledit joueur pourrait refaire le coup du match face aux gars des Aurès.

Belatr•che retrouve le stade Mustapha Tchaker Le seul joueur qui jouera face à l’une de ses anciennes équipes est le milieu de terrain des gars de la Soummam, Mouloud Belatrèche en l’occurrence, qui a effectué son entrée à la 85’ à la place de Belkheir lors du dernier match des Vert et Rouge face à l’USMA. Ledit joueur retrouvera ainsi l’USMB où il a joué par le passé pour deux saisons, de même qu’il retrouvera le stade Mustapha Tchaker, dont il connaît les repères. R. M.

Hammouche : «CONTRE BLIDA, CE SERA VRAIMENT DIFFICILE…» Il a toujours prŽfŽrŽ travailler dans lÕombre, loin des projecteurs. LÕhomme est discret, peu bavard, mais qui fournit un travail de titan aupr•s de Djamel Menad. CÕest lÕentra”neur adjoint des Vert et Rouge, Hammouche, qui a bien voulu rŽpondre ˆ nos questions, quelques minutes avant le dŽpart avec son Žquipe en direction de Blida : Où en est la JSMB actuellement ? Elle a la belle forme. Les résultats sont là et le niveau de jeu s’améliore de plus en plus. Mais, apparemment, vous persistez dans vos peines à domicile. Qu’en est-il au juste ? Exact. C’est parce que les équipes que nous accueillons ferment le jeu. La JSMB fait peur et le meilleur résultat pour nos adversaires, c’est le partage des points. Aussi, nos joueurs perdent parfois le contrôle et tombent dans la précipitation. Etes-vous en mesure de rectifier cette faille ?

C’est une faille sur le plan psychologique et nous sommes en train de demander aux joueurs de ne pas s’empresser et de garder leur sang-froid. Comment voyez-vous ce match contre Blida ? Vraiment difficile pour les deux équipes qui ont des enjeux différents. Pour nous, la victoire est impérative pour rester collés au groupe de tête. Pour l’USMB, elle l’est tout autant, car elle est menacée par la relégation. Aussi, la rencontre s’annonce serrée et disputée. A propos du retour de Boussekine, certains n’ont pas hésité à dire que Hammouche l’aurait vu d’un mauvais œil. Votre commentaire ? Un renfort est toujours le bienvenu. Boussekine était déjà là et il a travaillé avec Menad. S’il apporte un plus, il ne fera que du bien à l’équipe. Vous savez, maintenant, un staff technique n’est pas représenté par une ou deux personnes, c’est un travail de groupe. Et c’est ce qui se passe à la JSMB. Justement, quel est votre rôle maintenant ?

Je suis toujours entraîneur adjoint. Et nos tâches sont réparties. Et qu’en est-il du centre de formation ? J’ai déjà discuté avec Boualem Tiab à propos de ce centre de formation et il m’avait suggéré de le prendre en main. L’essentiel, que ce soit Boussekine ou moi, c’est le bien-être du club qui importe le plus. Et le titre ? Qui ne veut pas du titre ? On voudrait bien terminer premiers, d’autant plus qu’on en a les moyens, mais le chemin est encore long. Cependant, il n’y a pas que le terrain qui détermine cela, il y a malheureusement d’autres facteurs extra-sportifs qui rentrent en jeu. Par exemple ? L’arbitrage, par exemple. Je préfère ne pas m’étaler là-dessus. Vous visez quel objectif exactement ? Une place sur le podium. C’est-à-dire ? Une place qualificative, car tous les ingrédients sont là pour qu’on finisse bien la saison. Entretien réalisé par Abdelkader Z.


DIVISION UNE

Maracana N¡ 1036 Ñ Samedi 13 FŽvrier 2010

13

JSMB

Avant de passer au professionnalisme, aspirer au titre ce nÕest plus un r•ve ! Ce nÕest plus un r•ve ni m•me un souhait, mais une certitude. Les dirigeants bŽjaouis veulent le titre. t s’ils ne l’avouent pas encore, c’est pour ne mettre la pression sur les joueurs, ainsi que sur le staff technique. Mieux encore, c’est pour ne pas donner de fausses illusions aux milliers de supporters, en cas d’échec, qu’ils préfèrent ne rien dire avancer. «Rester l’affût, exploiter la moindre erreur émanant de nos concurrents immédiats», nous a-t-on dit, avant d’ajouter une phrase pleine de sens : «Nous nous préparons au sprint final…». A parler franchement, c’est la saison où les responsables du club ont mis le paquet pour aller le plus loin possible dans cette aventure pour le titre. La JSMB a pris de

E

l’ampleur, elle a pris une autre dimension qui ne lui fait plus jouer les rôles secondaires et/ou seulement, le maintien. C’est une équipe qui vise, désormais, plus haut, étant devenue une grosse pointure, au même titre que le MCA, la JSK et l’ESS : «Nous avons tous les moyens pour aspirer à une place sur le podium. Mieux encore, on aspire au titre…», nous a récemment déclaré l’homme qui incarne le renouveau au sein des Vert et Rouge, Zahir Tiab, en l’occurrence. Et c’est sous la coupe de cet homme et sous son impulsion que la JSMB est en train de se métamorphoser, de voir plus grand, de ne craindre aucune autre formation et surtout de remettre en cause la suprématie des grosses cylindrées. Aujourd’hui, avec un effectif riche, une équipe ambitieuse et des dirigeants ayant décidé de faire changer cette hiérar-

chie sportive, il fallait que les camarades de Cedric se lancent dans l’aventure exaltante du titre. Désormais, ils n’ont plus droit à l’erreur, comme ils n’ont pas le droit de décevoir leurs supporters. Tous espèrent que les Vert et Rouge terminent cet exercice en première position, une première dans l’histoire du club et qui serait synonyme d’octroi du titre avant, justement, de rallier le chemin du professionnalisme, plus ardu, plus rigoureux et plus… rationnel. Ce qui n’était qu’un rêve dans un passé récent est en train de prendre forme… N’est-ce pas là le résultat d’un travail de longue haleine, ainsi que du concours de tous les dirigeants béjaouis, à commencer par les Tiab. Mais ceci demeure une autre histoire plus exaltante et plus riche en enseignements. A. Z.

TIFOUR FACE À SON ANCIENNE ÉQUIPE Ce match de la 22e journŽe, entre lÕUSMB et la JSMB, verra lÕun des membres du staff technique des Vert et Rouge, Abdelhalim Tifour en lÕoccurrence, et qui nÕest autre que lÕactuel entra”neur des gardiens de but de la JSMB.

gardiens qui ont pour noms, Samadi, Ouadah et Boulifa. Des retrouvailles donc pour Tifour, qui est en train d’effectuer un travail de titan au sein de la JSMB et où il a même comme projet de former de grands gardiens à l’avenir qui porteront les couleurs de la JSMB dans un futur proche.

En découdre avec son ancienne équipe au sein de laquelle il a travaillé durant la saison sportive 2004/2005 et où il s’est occupé du même poste dans l’équipe de la Mitidja, qui avait en ce temps-là des

Il a ŽtŽ invitŽ ˆ lÕŽmission de Canal AlgŽrie Tifour Abdelhalim a été l’invité de l’émission «Week-end foot» de la chaîne satellitaire Canal Algérie, où il a répondu aux questions de l’ani-

mateur sur la formation et l’entraînement des gardiens, sur le match de ce samedi et surtout des gardiens de l’équipe nationale. Il a tenu à signaler que le fait qu’un gardien actuel de la JSMB est appelé à défendre les couleurs nationale au sein de l’EN A’, est une bonne chose pour le club, en attendant une éventuelle convocation en EN A. C’est d’ailleurs le souhait de Tifour et de toute la famille sportive de la JSMB, d’autant plus que Cédric Si Mohamed a montré jusque-là des signes forts, lui qui reste le gardien numéro 1 de la JSMB, version 2009/2010. R. M.

Megatli :«L’EN Espoirs, oui, faut-il qu’on s’intéresse à nous !» Il nÕa que 23 ans et, dŽjˆ, il est lÕun des piliers de la dŽfense de cette redoutable formation bŽjaouie. Megatli Amine, que nous avons rencontrŽ ˆ la veille du dŽpart de son Žquipe pour Blida, nous a paru quelque peu frustrŽ par sa non- convocation en EN Espoirs. Pourtant, tous estiment quÕil mŽrite amplement sa place et quÕil peut progresser, si effectivement on lui donne cette chance. Certains estiment que votre place est en équipe «Espoirs». Un commentaire ? Qu’est-ce que vous voulez que je vous dise ? Je sais que je mérite ma place, mais le dernier mot revient, bien entendu, à l’entraîneur. D’ailleurs, je ne suis pas le seul, il y a d’autres joueurs à la JSMB qui ont largement leur place, mais... Selon vous, est-ce un oubli ou autre chose ? La JSMB est l’une des meilleures équipes d’Algérie. Et si elle a atteint cette dimension, c’est grâce à ses joueurs et à leur qualité et leur savoirfaire. Donc, je me demande comment se fait-il qu’il n’y ait aucun joueur de champ de cette équipe parmi la sélection «Espoirs». Quelque peu déçu ? Je souhaiterais qu’on nous prête un peu plus d’attention car, si la

JSMB est arrivée à ce niveau, c’est grâce à nous, ses joueurs et ce n’est pas le fruit d’un pur hasard. Qu’on nous donne une chance ! Je sais que le dernier mot revient, sans conteste, à l’entraîneur national. De mon côté, je continuerai à travailler d’arrache-pied et inciter l’entraîneur national à me convoquer. Revenons à la compétition. Un mot sur la rencontre de ce samedi contre l’USMB ? Elle sera difficile, car nous allons affronter une équipe menacée par la relégation. Aussi, fera-t-elle le maximum pour sortir victorieuse. De notre côté, on va se déplacer non pas pour faire du tourisme, mais pour revenir avec une victoire en poche. Vous êtes seuls à la 3e position. Etes-vous tentés par le titre ? Il est encore tôt pour parler du titre. Mais on va gérer match par match et, maintenant, si toutes les conditions sont réunies, on ne va pas se priver de viser le titre. Une chose est sûre, nous nous battrons pour terminer sur le podium. Comment voyez-vous la suite du championnat ? Elle sera difficile aussi, car toutes les équipes sont obligées de passer à la vitesse supérieure. Elles sont au dernier virage et devront sortir le grand jeu pour atteindre leurs objectifs. Entretien réalisé par Abdelkader Z.

Belatr•che : «BLIDA EST À PRENDRE AU SÉRIEUX, MÊME SI….» Le seul joueur qui affrontera son exŽquipe, lÕUSMB en lÕoccurrence et qui est actuellement ˆ la JSMB , Mouloud Belatr•che en lÕoccurrence nous avoua que m•me si Blida est dans une mauvaise passe, nÕen demeure pas moins quÕelle est capable de rŽagir comme Žtant une b•te blessŽe. Il dit que son Žquipe est capable de revenir avec un bon rŽsultat, mais cela ne sera pas facile, devant une Žquipe qui sera galvanisŽe par le nul ramenŽ de Batna face au Chabab local (CAB). On devine que le moral est au beau fixe, non ! Et comment ! J’avoue que la dernière victoire face à l’USMA nous a fait tous du bien. Nous avons confirmé par là que la JSMB reste redoutable et mérite sa place actuelle (3e). Ma foi, le fait que nous avons enchainé sur deux succès dont l’un en déplacement ne peut que nous faire du bien pour la suite du parcours. Beaucoup ne s’attendaient pas à voir la JSMB revenir en force… Vous pouvez le dire, mais de notre coté, en tant que joueurs, nous savons ce dont nous sommes capables et on a fait ce qu’il fallait

faire, à savoir créer ce déclic attendu après un début de championnat assez catastrophique, ponctué par des résultats pas du tout encourageants. Nous avons remonté la pente, et c’est tant mieux pour nous et pour notre public qui s’est inquiété au départ pour son équipe. Ce que je trouve légitime, mais maintenant je crois que les supporters ont repris confiance à cette équipe qui est capable de beaucoup de bonnes choses à l’avenir. Ce samedi, vous aurez à en découdre avec l’USMB chez elle, soit une équipe du bas du tableau… C’est un match à prendre au sérieux. C’est vrai que Blida est actuellement 16e, mais cela ne veut pas dire que nous partons largement favoris, même si je dois dire que nous avons des atouts à faire valoir, d’autant plus que nous évoluons bien à l’extérieur. Vous avez là l’occasion de rééditer l’exploit des deux victoires acquises en déplacement face, respectivement le MCEE et le MSPB… Ecoutez, une rencontre ne ressemble jamais à une autre, et de par que notre équipe est devenue celle à battre, toutes les équipes nous attendent au tournant. De notre coté, on continuera à travailler davantage pour arriver à décrocher l’une des places du podium. Nous irons à Blida pour un bon

résultat, histoire de confirmer notre lancée et de montrer à tout le monde que nous méritons cette place actuelle. Ca sera une sorte de revanche pour vous, face à cette équipe de Blida qui vous a battu à Blida… D’abord, il ne faut pas oublier que si nous étions battus lors de la manche aller, c’est que nous avons joué à l’extérieur. Maintenant les données ont changé, et la JSMB réussit bien ses sorties en déplacement. Mais de là à dire que c’est un match de revanche pour nous, je ne le pense pas, d’autant plus que c’est une rencontre de foot qui se jouera pendant 90’ et ou c’est le plus entreprenant qui l’emporter. Certes nous aurons en face de nous une équipe de Blida qui sera avide de soigner sa place actuelle, mais de notre coté, on ira pour un bon résultat, et pourquoi pas gagner. Ca sera un peu spécial pour vous, puisque vous avez déjà évolué dans cette équipe de Blida… Ca fait longtemps que j’ai quitté Blida, il y’a au moins quatre saisons, mais j’ai laissé de bons souvenirs dans cette équipe. Non, je ne pense pas que c’est un match spécial, sauf que je vais retrouver le stade de Tchaker ou je connais les repères. Entretien réalisé parRahib Medhouche


14

DIVISION UNE

Maracana N¡ 1036 Ñ Samedi 13 FŽvrier 2010

ASO-WAT

Rien dÕautre que la victoire u courant de cet après midi, la formation chélifienne aura à en découdre avec son homologue du WA Tlemcen dans une confrontation qui s’annonce dores et déjà compliqué pour les coéquipiers de Hillel Soudani. Beaucoup de paramètres font que cette importante rencontre soit de haute facture, car l’ASO Chlef reste sur bonne remontée en puissance notamment dans son niveau de jeu et ce malgré la dernière défaite subite le week-end dernier face au Mouloudia D’Alger. Aussi par le fait que les Bleus et Blanc soient aussi dans une forme éblouissante, cette saison après avoir passé une saison au purgatoire. Ces derniers affichent des prétentions à la hauteur de la réputation de cette jeune et volontaire équipe qui ne craint pas la difficulté et jouera avec beaucoup moins de pressions que leur adversaire. D’un autre côté, les Chélifien, ne veulent en aucun cas décevoir encore fois devant leurs supporteurs qui attendent une réaction positive des siens, car faut-il le rappeler, l’ASO a laissé filer plusieurs points sur sa pelouse et le récent échec reste, le cuisant revers (3 buts à 2) face à l’USMH et qui reste toujours à travers les gorges de inconditionnels de cette équipe. Ce match entres Chélifiens et Tlemcéniens, au stade Mohamed Boumezrag, pourrait bel et bien avoir son importance pour le décompte final de cet exercice 2009/ 2010.

A

Les joueurs dŽterminŽs ˆ faire un tr•s bon rŽsultat Plusieurs des joueurs de l’ASO qu’on a eu à rencontrer lors de la fin des séances d’entraînements, ont confirmé qu’ils ont très sérieusement l’intention de prendre comme il se doit cette confrontation qu’il jugent par ailleurs, très compliquée. Mais la détermination et la volonté qui les animent, pourraient bien leur être d’une grande utilité afin d’oublier la déception du match face au MCA, mais aussi afin de faire une remontée au classement et s’éloigner, ainsi, de la zone dangereuse. Les trois points pourraient bien relancer les poulains de Slimani dans ce championnat.

de mettre en place le onze rentant qui pourrait convenir à cette nouvelle façon de d’évoluer, en intégrant trois attaquants, ce qui donnerait un 4-3-3 avec ce probable onze : Maâmar Kouadri, Hosni, Gherbi, Zaoui, Sellama, Sidibé, Zaouche, Messaoud, Biaga, Soudani, Ali Hadji. C’est certainement une équipe

Slimani : «Le match du WAT est un tournant»

Slimani pourrait opter pour le 4-3-3 Lors des dernières séances d’application effectuées par le staff technique ont permis de procéder à quelques changements au niveau de la tactique de jeu de cette formation, certainement différente de la précédente. Il a essayé

«LES TROIS POINTS SONT IMPÉRATIFS» une rencontre très difficile qu’il faudra prendre au sérieux, surtout qu’on aura fort à faire à une jeune équipe très complémentaire qui a les moyens de faire basculer un match à tout moment. C’est pour ses raisons là qu’il faudra qu’on reste sur nos gardes jusqu’à la fin de la rencontre.

Comment se déroulent les préparatifs de votre match face au WAT ? Tout ce passe à merveille et dans de très bonnes conditions et tout le monde s’entraîne d’une manière très sérieuse et régulière avec une grande envie de réaliser de bons résultats. On a procédé à des matches d’application entre nous, afin d’apporter quelques autres réglages. Comment évaluez-vous cette défaite ? Je pense qu’en football, une fois tu gagnes et l’autre tu perds, sauf que lors de cette confrontation, franchement, on ne méritait pas de perdre et tous ce qui ont vu le match vous confirmeront mes dires.

Mêmes certains joueurs adverses ont reconnu cela, on a bien joué, on s’est créé pas mal d’occasions, on a su appliquer un bon pressing qui a gêné considérablement notre adversaire. Le Mouloudia avait seulement plus de chance que nous et ce dernier n’avait espéré autant vu les difficultés qu’on leur a causées. Je crois qu’on a surpris plus d’un avec notre manière de jouer. Maintenant nous sommes concentrés sur nos prochains matche, à commencer par le match de ce samedi. Comment appréhendezvous le match face à Tlemcen ? Je crois sincèrement que c’est

100% offensive au vu des joueurs mis en place. Le travail a été essentiellement axé sur le trio offensif constitué de Biaga, Ali Hadji et Soudani, notamment à l’approche du but et de toutes les positions de tirs possibles. H. S.

D’aucuns pensent que votre prochain match face au WAT peut se révéler un match piège pour vous. Qu’en pensez-vous ? Tout à fait, je suis aussi de cet avis, car notre adversaire joue bien quand il se regroupe derrière tout en procédant par des contres rapides. Des joueurs comme Ghazali et Djallit ont largement les moyens techniques pour arriver à cela. C’est donc à nous de faire le nécessaire afin de les neutraliser. Il faudra qu’on essaye de marquer un but en premier mitemps, car on ne doit pas laisser notre adversaire reprendre confiance. Qu’est-ce que vous redoutez le plus dans ces cas là ? Il faudra qu’on soit vigilants et surtout qu’on impose à notre adversaire notre propre manière de jouer, car leur dernière victoire sur l’USMH démontre que cette équipe doit être prise au sérieux. Entretien réalisé par Hocine. S

Malgré sa position au classement qui n’est pas des plus confortable avec une grande perte de points lors des dernières rencontres, l’entraîneur en chef de l’ASO Chlef, Ahmed Slimani, et en connaissance de cause, a affirmé que son équipe possède largement les moyens pour remonter la pente. Pour lui, son équipe aurait pu revenir d’Alger avec au moins le point du match nul si ce n’est la malchance qui les a contraints de céder les points à leur adversaire. C’est ce qui laisse présager du côté de Chlef à de meilleurs résultats à commencer par le match d’aujourd’hui face au WAT. «Face au MCA, on

était face à un sérieux test, car les joueurs étaient un peu sous pression, ils n’avaient pas dans les jambes un match référence. On a su toutefois bien réagir et montrer qu’on a du potentiel en maîtrisant parfaitement le ballon avec beaucoup d’énergie. On a démontré par la même occasion que l’ASO n’était pas finie et qu’il fallait compter avec elle. Par manque d’opportunisme et de chance de la part de nos joueurs, on a raté de faire un bon résultat. Face à Tlemcen, je pense qu’on doit mettre tous les atouts de notre côté afin d’arracher les points de la victoire. Maintenan, j’ai beaucoup moins d’appréhension que par le passé sur mon équipe, car je suis convaincu que chacun d’eux a compris ce qu’il y a lieu de faire.»

Djemilli : «MESSAOUD EST LE DANGER NUMÉRO 1 DES CHÉLIFIENS» Après avoir renoué avec le succès le week-end dernier, comment appréhendez-vous votre déplacement à Chlef ? Ça va être extrêmement difficile, mais on a une carte à jouer. On se déplace pour remporter le match, car on a toutes nos chances pour ramener les trois points avec nous, vu notre niveau de jeu, qui ne cesse de s’améliorer au fil des rencontres, en espérant un arbitrage correct. A quel match attendiez-vous cette après-midi ? Je ne sais pas comment ils vont jouer contre nous, mais je sais qu'il vont être là, avec un gros état d'esprit et ce sera un match dur, un combat physique. À nous de répondre présents, de rester calmes et surtout essayer d’imposer notre style de jeu afin de faire la différence. Il faut donc gagner les duels d'emblée… C'est un peu de tout. Il faut montrer que nous sommes aussi motivés qu'eux, que cela va être difficile. Au départ, bien sûr, car les premières dix minutes sont importantes, mais il faut tenir le coup jusqu’au bout. Le stade sera acquis à leur cause pour qu'ils gagnent les trois points et quelques places au classement général. A quel niveau votre adversaire semble-t-il particulièrement armé ?

Les Chélifiens ont des éléments d’expériences tel que Gaouaoui, Zaoui, Hosni ou Messaoud qui leur permettent d’encadrer les jeunes et tirer le club de la zone rouge. Pour moi, personnellement, c’est Messaoud qui est l’homme à craindre, car il est capable de réaliser des choses extraordinaires sur un coup de génie, et ce n’est pas pour rien qu’il est retenu en EN et souvent l’un des meilleurs buteurs du championnat. Sur le plan personnel, comment jugez-vous vos dernières prestations ? Je sais que je peux et que je dois faire mieux. Je suis dans une bonne passe, grâce à la confiance du staff technique et le travail effectué durant les entraînements. Je fais de mon mieux quand le coach fait appel à moi, et je pense que je suis en train de prouver au fil des rencontres, que je mérite mon statut de portier numéro 1 au WAT. Votre statut a donc changé au sein du groupe, n’est-ce pas ? J'ai la chance d'enchaîner les rencontres, ou j'ai joué de bons et de moins bons matchs. Cela est peutêtre dû à mon jeune âge, mais j'essaye d'être là et de donner le maximum. Maintenant, mon entourage me fait entièrement confiance, et c’est très important pour un gardien de sentir que le reste du groupe compte sur toi. Entretien réalisé par Arslane B.


DIVISION UNE

Maracana N¡ 1036 Ñ Samedi 13 FŽvrier 2010

15

CABBA-CAB

Soualah :

Les BatnŽens en qu•te de rachat est avec l’espoir de revenir avec un résultat positif que le CAB s’est déplacé à Bordj pour affronter le CABBA local. Les camarades d’Aribi veulent profiter des nombreuses absences annoncées du côté du CABBA qui a perdu Bahloul (suspendu) Hachoud (blessé) pour qui, il faut ajouter Loucif, Bentayeb, Kial et Belouaham, la bande à Bouarrata qui s’est bien préparée sur le tartan du stade Seffouhi veut tout faire pour rentrer au moins avec le match nul pour se réconcilier avec soimême et avec le public. Au CA Batna, on veut absolument éviter la défaite ce samedi, tout le monde est conscient qu’en cas de faux pas cela compliquera la situation et mettra beaucoup de pression sur l’équipe lors des prochaines rencontres qui s’annoncent très difficiles avec la réception de l’USMH, le double déplacement au NAHD et au MCA, l’accueil du WAT et le MCO au stade Zabana, des confrontations qui nécessitent une grande préparation notamment psychologique et cela ne peut être facile que si les bons résultats suivent, le doute ne doit pas s’installer avant ces rencontres, pour l’éviter, il faut récolter le maximum de points lors des deux prochaines journées contre le CABBA et l’USMH, au moins trois points à défaut bonjour la galère car le CAB ne gère pas bien les rencontres sous pression, ainsi tout le monde sait désormais à quoi s’en tenir, l’équipe a besoin de sérénité et de confiance. C’est aux dirigeants et au staff technique de faire en sorte à ce que tout se calme pour qu’on joue au

«ON SE BATTRA À FOND»

Il est le joueur le plus rŽgulier, il est le seul ˆ avoir jouŽ toutes les vingt et une rencontres du championnat. Soualah, pur produit du club quÕil nÕa jamais quittŽ, est un exemple de sŽrieux et de fidŽlitŽ. Tr•s disponible, il nous livre ses impressions dÕavant-match.

football.

Tchico se blesse ˆ nouveau Le dernier transfuge de la JSK, Tchico, n’a pas de chance, après sa première blessure à la cuisse qui l’a éloigné deux semaines des entraînements, Tchico qui venait de reprendre, a récidivé, sa blessure s’est encore réveillée et l’a contraint encore une fois à l’arrêt, il est rentre se soigner à Alger.

Mise au vert ˆ SŽtif La mise au vert du CA Batna aura lieu à Sétif et non à Bordj et ce, en raison d’indisponibilité d’hôtels libres, tout semble être au complet à Bordj, heureusement que 65 km seulement sépa-

rent Sétif de Bordj, ce qui permettra aux joueurs de rallier le stade en 40 minutes après le déjeuner.

Revoilˆ Benbaka C’est l’arbitre Benbaka qui officiera le match CABBA-CAB, une désignation qui ne tranquillise pas les Batnéens. On s’en souvient que c’est lui qui a arbitré CAB-MCA au stade du 1er-Novembre de Batna, match qui s’est soldé par une défaite à domicile du CAB, suite à quoi les dirigeants ont adressé un sale rapport à la DTNA pour demander à ce que M. Benbaka n’officie plus les rencontres du CAB. Alors revoilà Benbaka. W. Y.

Vous semblez plus à l’aise sur le tartan de Seffouhi… Oui l’équipe évolue mieux sur un bon terrain, celui de Seffouhi en tartan nous change beaucoup des bosses et des touffes de gazon du 1er-Novembre-54 qui nous handicape beaucoup. Après l’échec contre Blida, vous semblez décidés à ramener un résultat de Bordj… C’est la conjoncture qui nous oblige à aller faire un bon résultat à Bordj, on ne doit pas se laisser aller et dire qu’on est à l’abri. On ne sait pas ce que nous réserve l’avenir, il faut se battre pour tous les matches. Peut-on dire que vous allez rentrer avec un bon résultat ? Une chose est sûre, on se battra à fond pour cette rencontre, à l’aller ils ont fait match nul à Batna, on doit en faire autant ou mieux ce samedi, on est bien décidés. Comment est l’ambiance dans le groupe ? Il est vrai qu’après le nul de Blida, notre moral a été quelque peu affecté mais dès la reprise, on a oublié et on s’est plongé dans la préparation du match du CABBA. Je peux vous dire que l’ambiance est bonne et que le moral est au beau fixe. Un dernier mot… Le football sans le public ne vaut rien, je souhaite que les supporters reviennent au stade et que l’ambiance que nous connaissons en football reprenne son droit. Entretien réalisé par Wahab Y.

PUBLICITÉ

RƒPUBLIQUE ALGƒRIENNE DƒMOCRATIQUE ET POPULAIRE Direction de la culture Wilaya de Tipasa DCW/Tipasa

AVIS DÕATTRIBUTION PROVISOIRE DE MARCHƒ La Direction de la culture de la wilaya de Tipasa informe l’ensemble des soumissionnaires ayant participé à l’appel d’offres national restreint n° 08/09 paru sur les quotidiens Maracana et le 09/01/2010, portant sur l’équipement du complexe culturel de Chenoua wilaya de Tipasa : lot «A» Equipement du planétarium et espaces d’astronomie, conformément à l’article 43 du décret présidentiel n° 02-250 du 24/07/2002 modifié et complété par le décret présidentiel n° 03-301 du 11 septembre 2003 modifié et complété par le décret présidentiel n° 08-338 du 26/10/2008 portant réglementation des marchés publics, après la procédure d’évaluation et d’analyse des offres faite conformément aux critères prévus dans le cahier des charges, qu’à l’issue de l’évaluation des offres technique et financière le marché est attribué provisoirement comme suit : N°

Entreprise

Montant de l’offre Délai Note TTC technique

01 AJZ engineering 128.043.864,00 DA 8 mois 78.97/100 Algérie SARL

02

EURL PCCOM 19.890.300,00 DA

4 mois 76.80/100

RƒPUBLIQUE ALGƒRIENNE DƒMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE AìN DEFLA DIRECTION DES TRAVAUX PUBLICS

AVIS DÕATTRIBUTION PROVISOIRE DE MARCHƒ En application des dispositions de l’article 43, alinéa 2, du décret présidentiel n° 02250 du 24 juillet 2002, modifié et complété portant réglementation des marchés publics, la Direction des travaux publics de la wilaya de Aïn Defla informe l’ensemble des soumissionnaires ayant participé à l’appel d’offres national ouvert relatif au projet : Travaux de reconstruction et de dimensionnement d’un ouvrage sur RN 04 franchissant Oued El Kasria commune El Attaf Paru dans les quotidiens : - en langue arabe : El Hiwar en date du 22/08/2009 - en langue française : Maracana en date du 23/08/2009 - Bulletin officiel des marchés de l’opérateur public (Bomop) Qu’à l’issue de l’évaluation des offres technique et financière conformément aux critères prévus dans le cahier des charges, le marché est attribué provisoirement comme ci-après : Désignation des travaux

Entreprise Montant en DA retenue TTC

Délai

Observation Offre qualifiée techniquement et plus disant financièrement Offre qualifiée techniquement et moins disant financièrement

Travaux de SARL AIC reconstruction et de Miliana dimensionnement d’un ouvrage sur RN 04 franchissant Oued El Kasria commune El Attaf

12.693.330,00

03 mois

Note tech. Observation Note fin/100 points

78.50

Moins disant

Tout soumissionnaire contestant le choix opéré par le service contractant peut introduire un recours dans les 10 jours qui suivent la date de la première publication du présent avis auprès de la commission des marchés de la wilaya de Tipasa.

Les soumissionnaires contestant le choix opéré par le service contractant, peuvent déposer leurs éventuels recours auprès de la commission des marchés compétente dans les dix (10) jours qui suivent la date de la publication du présent avis, en application des dispositions de l’article 101 du décret présidentiel n° 02-250 du 24 juillet 2002, modifié et complété portant réglementation des marchés publics.

Maracana N° 1034 - Mercredi 10 Février 2010 __ ANEP 796 794

Maracana N° 1036 - Samedi 13 Février 2010 __ ANEP 796 785


16

SUPER D2

Maracana N¡ 1036 Ñ Samedi 13 FŽvrier 2010

PAC

Le Paradou garde lÕespoir Les observateurs ne tarissent pas dÕŽloges sur cette Žquipe du Paradou qui avec huit juniors depuis le dŽbut de saison dame le pion aux sŽrieux prŽtendants ˆ lÕaccession. ette équipe partie pour terminer la saison au moins parmi les six premiers du classement général se retrouve après la vingt et unième journée sur le fauteuil de leader. Cette position ne fait que pousser les joueurs de Bouhellal à aller de l’avant pour conserver cette place jusqu’au terme de la compétition. «Avant l’entame de ce championnat, nous avons cette peur de mal faire devant les grosses pointures de cette division. Après les trois premières rencontres soldées par deux victoires et une défaite que nous avons concédée bêtement face au RCK, nous avons su que malgré notre manque d’expérience dans ce championnat, le groupe aura quand même son mot à dire. La preuve, nous partageons actuellement la première place au classement avec le MC Saïda, nous attendons un faux pas de cet adversaire pour prendre seul le commandement de tête», espère Fellouli. Si les Hydratis n’ont pas concédé de nombreux points à domicile et à l’extérieur face à des adversaires d’un niveau très facile, ils auraient pu s’installer seuls en haut du tableau. Maintenant, les Pacistes auront à disputer des rencontres difficiles, où leur vis-à-vis fera tout pour les déloger de leur fauteuil. «Le Paradou deviendra l’équipe à

C

MEDAHI ET BELAH AVEC LES U-20 ANS Les joueurs du Paradou Medahi et Belah sont en regroupement à Palm Beach Sidi Ferruch avec les U-20 ans afin de préparer les prochaines échéances internationales. Ces deux éléments ne cessent de frapper dans l’œil des recruteurs pour renforcer leur équipe, mais la direction du Paradou tient beaucoup à ses jeunots n’est pas disposé à les libérer.

BOUAÏCHA TOUJOURS ABSENT L’expérimenté joueur du Paradou Djamel Bouaïcha souffrant toujours de sa blessure à la cheville droit sera encore indisponible pour quelques semaines. Pour le moment, le staff technique lui prodigue les soins nécessaires pour essayer de le remettre au plus vite sur pied pour renouer avec la compétition. D’ailleurs, tous les Pacistes souhaitent son retour au plus vite pour donner un plus à l’équipe. battre, nos adversaires nous attendent au tournant pour stopper notre formidable élan. La mission s’annonce difficile pour retrouver l’élite mais on fera tout pour y arriver», ajoute-t-il. La volonté de ses jeunes Pacistes voudront faire sensation en décrochant le billet qui permet d’accéder en première division.

Nekkache purge Le jeune attaquant Hichem Nekkache, qui vient de purger sa suspension de quatre matches écopée contre le MO Constantine, sera de retour face au MO Béjaïa pour le

compte de la vingt-troisième journée. Il espère que son retour vendredi prochain serait réalisé par un succès qui le motivera plus à l’avenir.

Bouhellal malade L’attaquant, Chouieb Bouhellal, souffrant actuellement de maux dentaires, a raté les dernières séances d’entraînement avec son équipe. «J’ai souffert énormément de maux de dents. J’espère reprendre du service d’ici le début de la semaine prochaine pour préparer le match contre le MOB», pense-t-il. Ali Oukili

LES JUNIORS SE PORTENT BIEN Malgré que bon nombre d’éléments de la catégorie juniors jouent actuellement en équipe fanion, les jeunes du Paradou sont en train de faire un bon parcours en championnat, classés troisième à trois longueurs du leader le MC Saïda. la preuve, la pâte existe au Paradou les dirigeants n’ont qu’à puiser dans leur produit pour bâtir une équipe solide. A. O.

MOB La prŽsidence en question

QUI EST CE MESSIE ? M•me sÕil est encore trop t™t dÕen parler, il nÕen demeure pas moins que la question de la prŽsidence du MOB est de plus en plus dÕactualitŽ. Les membres du directoire continuent leur mission combien harassante apr•s quÕils eurent hŽritŽ dÕune situation dŽsastreuse, nÕontils pas cessŽ de le rŽpŽter ˆ qui veut les entendre. ls ont réussi à remettre les choses à l’ordre, tout comme ils ont réussi à remettre l’équipe sur les rails. C’est une grande conquête», nous a-t-on dit. Cependant, tous sont unanimes pour affirmer que la mission de ce directoire est limitée dans le temps. Aussi, la question de la présidence commence à ressurgir de plus belle. Qui sera le futur président du MOB ? Telle est la question que ne cessent de se poser les milliers de Crabes. Déjà, les spéculations vont bon train. De ceux qui estiment que personne n’aura le courage de prendre les destinées d’un club gangrené par une maladie incurable, aux autres qui pensent qu’il est impératif de remettre tout en cause et repartir de zéro. Mais tous se rejoignent dans l’idée que le futur président doit être capable, tant sur le plan financier que sur le plan de gestion. «Il y a des personnes qui ont postulé déjà, au poste de président», nous a-t-on dit. Les clans, comme à leur

Ç

«LA SITUATION S’EST AMÉLIORÉE…» ConsidŽrŽ comme Žtant le meneur de jeu des Vert et Noir, Mani ne se consacre quÕˆ son Žquipe pour la faire sortir de la derni•re place. Il a bien voulu rŽpondre ˆ nos questions.

I

accoutumée, se préparent à sonder la réaction de la rue. En effet, les noms de Arezki, Benaï, Arab sont les plus cités. D’autres n’hésitent pas à évoquer même le nom de l’exprésident, Maouche, qui a été destitué par la majorité des membres de l’AG. Mais, d’un autre côté, l’on estime qu’on ne peut pas refaire avec de l’ancien. «Il faut du sang neuf au club, de nouvelles idées, une nouvelle mentalité et de l’argent», nous ont rétorqué certains supporters, membres de l’AG.

La question de la présidence du MOB va, dans un avenir proche, susciter un grand intérêt. Un véritable «messie» devra être élu pour sauver ce club du marasme dans lequel il se trouve depuis belle lurette. Et même si les membres du directoire font de leur mieux pour redonner au club sa notoriété, il n’en demeure pas moins que seule, une nouvelle stratégie, de nouveaux hommes et une nouvelle gestion peuvent mettre fin à cette gabegie. Abdelkader Z.

Où en est la situation de l’équipe actuellement ? C’est vrai, après des résultats en dents de scie, la situation commence à s’améliorer et on commence à retrouver nos repères. Les joueurs sont payés et mis en confiance et tout semble rentrer dans l’ordre. Pourtant, contre Skikda, cela n’a pas marché. Pourquoi ? Contre la JSMS, nous avons joué contre 11 joueurs en défense. On s’est créé beaucoup d’occasions sans y parvenir car on n’avait pas un attaquant de métier. Soyez plus explicite ? Effectivement, on joue sans attaquants, le seul qu’on avait est Deghiche Rafik et maintenant, il est blessé. Sinon, il n’y a aucun attaquant. C’est pour cela qu’il y a une inefficacité lors des matches. On croit savoir que vous

avez été contacté, lors du mercato… C’est vrai, j’ai été contacté mais les dirigeants mobistes n’ont pas voulu me délivrer les papiers. Pourquoi ? Ils m’ont sollicité afin que je termine la saison avec eux et faire sortir l’équipe du marasme actuel. J’ai accepté car le MOB ne mérite pas sa place. Donc, j’ai décidé de continuer jusqu’à la fin. On dit que vous êtes le «chouchou» des Crabes. Un commentaire… Je pense que les supporters aiment ceux qui leur créent la sensation et donnent du piment dans le jeu. Moi, je fais mon travail et je veux apporter le plus à cette équipe. Selon vous, qu’est-ce qui manque à cette équipe ? Actuellement, nous sommes en train de travailler d’arrache-pied pour donner au MOB, le meilleur visage possible. Il y a un grand travail à faire et avec Zekri, les choses peuvent s’améliorer. Entretien réalisé par Abdelkader Z.


SUPER D2

Maracana N¡ 1036 Ñ Samedi 13 FŽvrier 2010

17

ASMO 2 - PAC 1

MOB 1 - OMA 1

Le Paradou mŽritait mieux

UN NUL ÉQUITABLE

Fiche technique Stade : Habib-Bouakeul Affluence : Très faible Arbitres : Achouri, Tamène, Aribi Avertissements : Bouraba (34’), Benmessaoud (65’) (ASMO) Buts : Mebarki (17’ et 89’) (ASMO), Ouali (61’) (PAC)

ASMO : Bouhadda, Youssef-Yacine (Boussaïd 80’), Belkaroui, Bnghalia, Benmessaoud, Tahar, Abidi (Chache 70’), Chaouti, Bourouis (Oumamar 58’), Mebarki, Bouraba. Entraîneur : Medjahed

PAC : Benmedour, Arabet (Hamidi 52’), Medahi, El Orfi, Miaz, Tiboutine, Ouali, Boughendja (Djeridi 46’), Kedjour, Benachour, Messaoudi. Entraîneur : Bouhellal. es Oranais, qui voulaient confirmer devant leurs supporters que leur dernier résultat ramené de Bentelha n’était pas le fruit du hasard, prirent d’emblée le match en main. Leur pression obligea un peu les Algérois à se croqueviller en défense pour préserver

L

leur but. Mais les locaux étaient plus que déterminés à trouver la faille et arrivent, en fin de compte, à tromper la vigilance de Benmedour à la 17’ de jeu par l’intermédiaire de Mebarki. Ce but donna encore plus de tonnerre aux Asémistes sans pouvoir ajouter d’autres réalisations grâce aux interventions spectaculaires de Benmedour. Les Pacistes tentent de temps à autre de mener des contres et faillirent égaliser à la 38’ par Medahi sur un joli service de Messaoudi. Malheureusement, la sortie désespérée de Daif les empêcha de le faire. La première mi-temps s’acheva en faveur des locaux sur le score (1-0). Sermonnés durant la pause par leur entraîneur, les Pacistes reprendront en main le début de la seconde mi-temps en allant portant le danger dans le périmètre oranais. On jouait la 61’ de jeu lorsque sur une belle action collective de la ligne d’attaque algéroise, Ouali bien servi par un coéquipier fusille des 20 mètres Bouhadda et rétablit l’équilibre. Malgré leurs efforts, les visiteurs ne purent ajouter un second but pour repartir avec les trois points. Ce sont les Oranais qui parvenaient à inscrire un second but par Mebarki à la 89’ et conservent ce score jusqu’à la fin de la rencontre. Cette victoire ne fait que confirmer le retour en forme de l’ASMO dans la compétition. M. Touadjine

CRT 1 - MOC 0

PrŽcieuse victoire Fiche technique Stade : Oussiaf Omar Affluence : Moyenne Arbitres : Babou, Bouzarou, Bouali Avertissements : Benyahia (33’), Sebihi (26’) MOC, Ould Lakhdar (55’) But : Rachedi (74’) CRT

CRT : Zitouni, Ould Lakhdar, Moussi, Rachedi, Messaoudi, Mokdad H, Mokdad C, Tlemcani, Bouterbiate (Sari 63’), Safa (Khelloufi 65’), Moufok (Hadjar71’) Entraîneur : Cheriet et Benmechta

MOC: Toual, Behlil, Benyahia, Bounekdja, Khenfsi (Ouanès 35’), Aoun-Seghir, Sebihi, Belmokh, Belhadrouf, Rouane, Cheniguer Entraîneur: Klioua Õempoignade qui a opposé le CR Témouchent au MO Constantine est un match qui a mis aux prises deux équipes qui n’ont pas perdu l’espoir de

L

décrocher le billet qui leur permet de monter en première division. Les locaux qui restent sur un bon match nul ramené de Biskra ont montré dès l’entame de la partie, qu’ils voulaient empocher les trois points de la victoire afin de voir l’avenir en cet exercice 2009/ 2010, dans les meilleures conditions. A un quart d’heure de la fin de la première manche, l’attaquant Safa a été fauché dans la surface de réparation et l’homme en noir désigna logiquement le point de penalty. Mokdad s’en chargea mais il bute sur un excellent Toual qui a sauvé d’ailleurs, les Constantinois de plusieurs tentatives franches. Après la pause-citron, la physionomie n’a pas tellement changé puisque le CRT continua à presser des Mocistes, sans vraiment que la finition soit au rendez-vous du côté des locaux en raison de l’excès de précipitation. Et sur une incursion des attaquants, Sari saisit sa chance d’un tir, mais cette fois-ci, il trouve le pied de Rachedi que n’a trouvé aucune peine pour libérer les siens et les supporteurs de Témouchent qui attendaient avec impatience cela. Le plus étonnant c’est qu’on s’attendait à une réaction du MOC suite à l’ouverture du score des locaux, mais ce sont ces derniers qui avaient la possibilité d’aggraver la marque. En vain. Enfin, c’est une victoire amplement méritée du CRT qui tiennent à tout prix conserver cette dynamique dans les prochaines journées. M. Benbachir

CSC 0 - USMBA 1

Bonne option pour Bel-Abb•s Fiche technique Stade : Hamlaoui Affluence : Faible Arbitres : Boumaza, Aïssaoui, Zeghdoud Avertissements : Kemmouche (25’) (CSC) Tahar (40’), Bougherara (70’) (USMBA) But : Dis (41’) (USMBA)

CSC : Daif, Hazi, Mihoubi, Boulemdeis, Harkat, Kemmouche, Boutréa (Aiche 80’), Medjoudje, Ouchem (Meziani 65’), Boukos (Amrane 46’), Chettih. Entraîneur : Rouas

USMBA : Zaïdi, Chikhaoui, Belkheir, Khali, Kabri, Bouherara, Tréa, Melika (Bouloua 89’), Dis, Ahmed Chaouche (Dziri 75’), Tahar (Sobhi 61’). Entraîneur : Benchadli

n recevant l’USMBA sur son terrain, le CSC était décidé à effacer devant son public la précédente défaite à Arzew et rejoindre le trio de tête. Ces éléments font d’entrée une forte pression sur les Bela-bésiens. Les visiteurs, quant à eux, répliquèrent par des contres très rapides et arrivent à ouvrir la marque à la 41’ de jeu par Dis suite à une erreur défensive. Piqués dans leur amourpropre, les Constantinois se lancèrent carrément dans la bataille pour remettre les pendules à l’heure, mais toutes leurs tentatives échouèrent devant une défense bien en place. La première période de jeu prit fin en faveur des gars de la Mekerra. Même scénario en seconde mi-temps où les locaux se jettent corps et âme dans la bataille pour rétablir l’équilibre. Malgré leur nette domination, ils ne purent prendre à défaut la muraille dressée autour de Zaïdi. Loin d’être vaincus, les Constantinois tentent le tout pour le tout, le reste de la partie pour refaire leur retard, mais sans résultat. Cette victoire arrange les affaires de l’USMBA de rejoindre le MC Saïda en tête du classement. Lamine B.

E

Fiche technique Stade : Unité Maghrébine Affluence : Moyenne Arbitres : Sedkaoui, Bouzeboudj, Chellal Avertissements : Ousmaïl (20’), Mani (36’) Bezouir (79’) MOB, Bouâmar (58’) Gahzi ( 77’) OMA Buts : Marek (5’) MOB, Boutouba (57’) OMA

MOB : Bezouir, Nasri (Koul 75’), Bouali, Akrour, Ousmaïl, Marek, Mani, Kessassi (Idirène 46’), Ziad, Bensalem (Cherifi 77’), Benabdallah Entraîneur : Zekri

OMA : Ghazi, Redjal, Larabi, Bouamria, Lessaoued, Rekkab, Yeghni, Lechlech (Belabed 80’), Gaha (Bouâmar 30’), Della, Boutouba Entraîneur : Merabet

ouvert les hostilités suite à un corner botté par Akrour au grand dam des joueurs d’Arzew qui n’ont pas eu assez de temps pour rentrer dans le match. Au fil des minutes, les locaux reculèrent d’un cran, c’est ce qui a d’ailleurs laissé l’initiative à leur adversaire du jour de prendre l’initiative sans pour autant inquiéter trop la cage de Bezouir. En seconde période, le jeu était toujours équilibré entre les deux protagonistes et on ne voyait rien venir de part et d’autre. Le Béjaoui, Bensalem, a

est une rencontre de mal classés qui s’est disputeé, hier, au stade de l’Unité Maghrébine, entre deux équipes qui n’ont pas à espérer grand-chose pour cette saison, sauf peut être essayer de faire une petite remontée au classement et se dire qu’il y a du travail qui est en train de se faire. Les Bougiotes n’ont pas tardé à se mettre en évidence puisque après cinq minutes de jeu seulement, Marek a

commis une erreur qui a permis à Boutouba d’égaliser à la (57’), ce qui a pratiquement assommé l’adversaire. Par ailleurs, dans le dernier quart d’heure, les Mobistes ont retrouvé quelque peu le dynamisme en assiégeant le camp adverse et eurent plusieurs opportunités de prendre l’avantage. Il est à noter que les Vert et Noir ont été privés d’un penalty et que les dirigeants du MOB ont été conspués et insultés après le coup de sifflet du referee. Abdelkader Z.

USMMH 2 - JSMS 0

Hadjout renoue avec le succ•s Fiche technique Stade : 5-Juillet (Hadjout) Affluence : Moyenne Arbitres : Saâdi, Talbi, Oukhaled Avertissements : Badni (32’), Kaddoui (35’), Niati (72’) (USMMH), Kitani (20’), Lemaissi (70’) (JSMS) Buts : Belhadj (6’), Derzerar (83’) (USMMH)

USMMH : Nabli, Belhadj, Bella, Hadalene (Maârouf (58’), Tallah, Niati, Kaddoui, Zematti, Ayad (Sahnoun, 67’), Badni, Derzerar. Entraîneur : Arbouche

JSMS : Dames, Benamara, Gasmi A., Lemaissi, Metheni, Ali Messiad, Betaleb (Djeffal 81’), Younes, Guerili (Bellil 58’), Gasmi L., Boumediène (Djerrou 74’). Entraîneur : Bouzidi

Résultats de la USMS-ABM RCK-USB MCS-ESM SAM-WRB CSC-USMBA USMMH-JSMS MOB-OMA ASMO-PAC CRT-MOC Equipes 1 USM Bel Abbès 2 MC Saïda — CR Témouchent 4 ES Mostaganem — Paradou AC 6 CS Constantine — AB Merouana 8 ASM Oran 9 MO Constantine 10 US Biskra 11 SA Mohammadia 12 WR Bentalha — USMM Hadjout 14 USM Sétif 15 RC Kouba — JSM Skikda 17 OM Arzew 18 MO Béjaïa

Pts 37 36 36 35 35 33 33 32 31 30 29 26 26 25 24 24 23 16

22e

J 22 22 22 22 22 22 22 22 22 22 22 22 22 22 22 22 22 22

Õempoignade a mis aux prises l’équipe hadjoutie en quête de points, amoindrie en la circonstance de pas de six joueurs titulaires et une équipe skikdie qui se bat dans des problèmes notamment financiers. La première manche fut caractérisée par une légère domination au profit des locaux qui assiégèrent le camp adverse. D’ailleurs, à la 6’ suite à un retrait effectué à partir de l’’aile gauche par le maître à jouer de cette équipe de l’USMMH, Badni aidé au passage par une tête de Ayad, Belhadj bien embusqué au milieu de la défense skikdi et du plat du pied ouvre la marque. D’autres occasions s’ensuivirent, mais le score resta de 1 à 0 au profit du club hadjouti. La seconde manche a vu le réveil du club des «V» noir. Certainement, sermonnés par leur coach, les attaquants skikdis ont failli remettre les pendules à l’heure par l’intermédiaire de Guerili qui voit son tir s’écraser sur le poteau gauche du keeper adverse (47’). Imité par le remplaçant Belil qui a obligé Nabli à repousser le ballon en corner (61’). Sentant le roussi, les protégés de Arbouche réagissent et double la mise par la nouvelle recrue Derzerar (83’). M. Grini

L

journée 2-1 2-1 2-2 0-0 0-1 2-0 1-1 2-1 1-0 G 09 09 11 09 10 09 10 08 08 08 08 07 05 06 07 06 06 03

N 10 09 03 08 05 07 03 08 07 06 05 07 11 07 03 06 05 07

P 03 04 08 05 06 06 09 06 07 08 09 08 06 09 11 10 10 12

BP 25 28 20 37 22 20 27 22 28 25 14 17 18 18 21 20 22 11

BC 14 14 15 25 20 20 30 20 26 23 21 20 21 23 23 28 26 29

Diff 11 14 05 12 02 00 -03 02 02 02 -07 -03 -03 -05 -02 -08 -04 -18


18

DIVISIONS INFERIEURES

Maracana N¡ 1036 Ñ Samedi 13 FŽvrier 2010

RŽgionale I/GA/17•me journŽe

TROIS RENCONTRES AU SOMMET : IBL-USMC, DRBB-USOA ET RCB-CRBBK

PROGRAMME DE LA JOURNÉE

CA Kouba et lÕIB Lakhdaria, qui sÕest terminŽ en faveur des KoubŽens (1/0), voila que pour cette 17•me journŽe, deux chocs sont au programme de ce samedi.

WB Dar El Beida : CRB Dar El Beida Ain Benian sa Kouba : CA Kouba-CB Sidi Mous Réghaia : RC Boumerdes - CRB Bordj El Kifan Bouira (Opow) : IB Lakhdaria - USM Cheraga a Boudouaou : ESM Boudouaou - Hydr AC El Biar : JS El Biar-CMB Thénia Mohammadia (1er novembre) : OC Beaulieu-ES Baghlia our Baraki : DRB Baraki-US Oued Amiz rien lâcher et qui est prête à se surpasser afin de revenir avec le meilleur résultat possible, afin de rester lui aussi aux aguets du moindre faux-pas des autres concurrents directs à l’accession. Ceci au moment ou le CA Kouba recevra une équipe de Sidi Moussa, lanterne rouge avec 12 points. Une victoire est donc à la portée des gars de Kouba, surtout que ces derniers seront galvanisés par le dernier succès réussi face à Lakhdaria, soit l’une des équipes qui aspirent à jouer les premiers rôles. Le dauphin du groupe, le RCB en l’occurrence recevra Bordj El Kiffan, une équipe qui suit de très prés elle aussi le groupe de tête, avec 22 points au compteur, alors que le leader rendra visite quant à lui à Boudouaou, une équipe qui alterne le bon et le moins bon, et pour preuve, cette équipe occupe actuellement la 10e place avec seulement 18 points sur les 48 possibles. Rahib Medhouche

l y’aura d’abord le représentant de la wilaya de Bouira, Lakhdaria en l’occurrence (7e au classement avec 22 points) qui recevra donc l’USM Chéraga (3e ex-æquo avec le CAK avec 28 points chacune). Une rencontre ou chacune des deux équipes essayera de sortir son épingle du jeu pour espérer l’emporter, surtout pour les camarades de Aitouche Abdenour, l’arrière-gauche des Lakhdaris qui sont dans l’obligation de résultat, s’ils ne veulent pas perdre de vue les autres concurrents aux quatre places qui vont leur permettre d’accéder en Inter-Régions, contrairement aux gars de Chéraga ou un nul leur suffirait, sinon, pourquoi pas une victoire qui leur permettrait de garder cette Il ne se passe presque pas une chocs dans la rŽgionale I, ou apr•s troisième place. L’autre choc de la journée semaine sans voir des matches celui de la semaine passŽe entre le est celui qui se jouera à Baraki entre le DRBB local qui est revenu d’une victoire de son déplacement à Baghlia lors de la précédente journée, qui verra la venue de l’US Oued Amizour, lement de sa rencontre de la pre- qui ont le même objectif à savoir une équipe qui ne veut Le stade de Baraki sera ce mière journée de la manche décrocher l’une des quatre presamedi apr•s-midi le retour, face à Ain Benian à mières places (2ème cas) ou les thŽ‰tre dÕune rencontre Amizour, et ce pour la simple rai- trois premières (1er cas) en Interassez intŽressante ˆ suivre son que les visiteurs n’ont pas Régions. Ce qui fait que la et qui mettra aux prises, daigné se déplacer dans la capita- confrontation de ce samedi sera à une Žquipe qui occupe la le des Hammadites, pour des rai- n’en pas douter très serrée entre sixi•me place. sons qu’on ignore, et ce malgré les deux équipes, Baraki et nos tentatives de savoir le pour- Amizour qui feront tout pour t qui est revenue d’un suc- quoi de ce forfait, qui pourrait confirmer leur bonne santé afficès en déplacement lors de même coûter cher aux Algérois, chée depuis un certain moment la première journée de la dans la mesure ou la réglementa- déjà. En tous les cas, c’est une phase aller, la 16ème depuis tion en vigueur est stricte quant rencontre ou chacune des deux le début du championnat, le DRB aux équipes qui déclarent forfait équipes fera de son mieux pour Baraki en l’occurrence qui a pour les matches de la phase épingler son vis-à-vis, cela même réussi à épingler les gars de l’ES retour, ou le club pourrait être si elle reste difficile pour les financièrement deux antagonistes. L’essentiel Baghlia chez ces derniers sur un sanctionné score de un but à zéro, qui leur a comme il va perdre le match par dans tous ça, c’est que la sportiouvert le droit de rêver d’accéder pénalités, avec défalcation de vité soit au rendez-vous et ce au palier de l’Inter-Régions, et trois points, ou à la limite un. quel que soit le vainqueur ou le une équipe de l’US Oued Bref, parlons de la rencontre de vaincu. Un avis sur le bilan réalisé Amizour, qui a vu le non-dérou- cet après-midi, ou deux équipes R. M. par votre équipe depuis le début du championnat, et après une première phase aller ? Je pense que notre bilan est tout juste moyen, ou on a récolté 21 points sur les 45 possibles. On aurait aimé faire mieux, mais il y’a certains paramètres qui ont atouts à faire valoir pour gagner programmŽes pour hier PROGRAMME DE fait que notre bilan n’est pas aussi ce match et rester collés aux CE SAMEDI : vendredi (CSPC-SRBT et reluisant qu’on le voulait. Cela basques du chef de file actuel. Le CRBSET-ARBB), et la USM Bejaia - IRB Boudjellil e étant, on a fait de notre mieux, et 5 au classement, la JSB Amizour deuxi•me aura lieu ce ES Timezrit - US Soummam je pense que, par rapport à ce que en l’occurrence aura un déplaceJS Bejaia - US Adekar samedi ou au programme le club a vécu au tout début de ment des moins risqués à Melbou, O.Melbou - JSB Amizour six matches. pour en découdre avec l’intersaison. CRB Aokas - AS Taâssast l’Olympique local, qui a essuyé O.Feraoun - NC Bejaia Pouvez-vous être plus expliéjà pour le leader actuel, une défaite sur un score lourd cite ? l’ES Timezrit en l’occurren- face au NC Bejaia (0/7) à domiciApr•s quinze jours de repos, On n’avait pas débuté la préparace, ce dernier recevra l’US le même ou les littoraux ont laisqui ont permis ˆ la ligue de tion dans les normes, et ce pour la Soummam, une équipe qui n’arri- sé des plumes. Le Chabab Riadhi simple raison que nous étions football de la wilaya de ve pas à sortir la tête complète- d’Aokas aura fort à faire devant obligés de rassembler des joueurs ment de l’eau, ce qui fait que les l’unes des équipes du chef-lieu de Bejaia de faire son bilan de capables de défendre les couleurs gars d’Ait Yemmel ont là une la commune de Bejaia, l’AS la phase aller, voila que le du club pour l’exercice en cours, chance inouïe de garder leur dis- Taâssast en l’occurrence, drivée groupe honneur reprendra et là il ne faut pas oublier que tances par rapports aux par Lyazid Azzi, d’autant plus du chemin ce week-end 50% de l’effectif de la saison pasUnionistes de Bejaia (USMB), que les hommes du président des avec le dŽroulement de la sée a décidé de quitter le club, par qui joueront eux aussi sur du visiteurs, Boubekeur Aouchiche 16•me journŽe en deux rapport aux moyens dont dispose velours face à la lanterne rouge, ont souvent réussi des résultats à le club. On s’est retrouvé dans tranches, la premi•re a vu l’IRB Boudjellil et les capés du l’extérieur. l’obligation de faire ce qui est en R. M. duo Mizi et Melizou ont des deux rencontres

I

US Oued Amizour

DUR MORCEAU POUR LES AMIZOUROIS, MAIS...

AS Taâssast

E

«NOUS SOMMES CAPABLES DE REVENIR AVEC UN BON RÉSULTAT D’AOKAS»

Honneur de Bejaia/ 16•me journŽe

L'EST ET L'USMB : POUR UN MÊME COMBAT, L'ACCESSION

D

nos possibilités pour débuter le championnat avec une ossature définie. Autrement dit, vous pouvez faire mieux… Je vous ai dit que si ce n’est ce facteur, on aurait pu faire mieux durant la phase aller. Il nous reste encore quinze matches à jouer et on fera de notre mieux pour soigner notre place actuelle et qui est, comme vous le savez 9ème. Le prochain match de ce samedi vous opposera au CRB Aokas chez ce dernier. Comment se présente t-il pour vous ? C’est un match comme les autres qu’on va aborder de la meilleure manière afin de revenir avec un bon résultat. Ma foi, nous avons un bon coup à jouer face à cette équipe d’Aokas qui n’est pas bien lotie. Cela dit, une rencontre n’est point gagnée d’avance, puisqu’elle se joue en 90’ et ou tout peut arriver. En tous les cas, on ira pour un bon résultat. Entretien réalisé par Rahib Medhouche


OMNISPORTS

Maracana N¡ 1036 Ñ Samedi 13 FŽvrier 2010

19

CAN-2010 de handball L’ALGÉRIE QUALIFIÉE AU 2E TOUR

Dames (2e journŽe ) : AlgŽrie 20 Ð Tunisie 35

AlgŽrie-Maroc aujourd'hui ˆ 15 heures pour la forme

Deuxième défaite des Algériennes

En battant, hier, au Caire lÕŽquipe nationale congolaise, la sŽlection nationale algŽrienne de handball a obtenu sa qualification au second tour de ce 19e championnat dÕAfrique des nations de handball qui se dŽroule en Egypte et ce, apr•s deux journŽes de compŽtition seulement. es Algériens devront rencontrer, aujourd’hui, à 15 heures, la sélection nationale du Marco pour le compte du dernier match du premier tour. Le Maroc est en train de jouer son deuxième match de poule match face aux Ivoiriens au moment où on met sous presse. Pour la sélection algérienne, ce match contre les Marocains ne constitue qu’une simple formalité puisqu’ils sont déjà qualifiés au prochain tour. Seulement, les Algériens veulent bien arracher la première place de ce groupe pour se retrouver dans le premier groupe des quarts de finale en compagnie du 1er du groupe A et du 2e du groupe B. Les Algériens ont battu la Côte d’Ivoire (29-11), lors du premier match de

poule avant de faire de même hier face à la République démocratique du Congo (3113). Ainsi, les Algériens ont bel et bien dominé ces deux formations modestes de la Côte d’Ivoire et du Congo démocratique avant de rencontrer aujourd’hui, la coriace équipe du Maroc. Les Marocains, eux, ont battu lors du premier match cette équipe de la République du Congo (27-24) avant de jouer au moment où on met sous presse

L

LÕŽquipe nationale algŽrienne fŽminine de handball a concŽdŽ, hier, une dŽfaite face ˆ son homologue tunisienne (35-20) pour le compte de la 2e journŽe du 19e championnat dÕAfrique des nations de handball qui se dŽroule en Egypte depuis le 11 fŽvrier dernier. insi, les joueuses de l’entraîneur Aït Ouarab enregistrent une seconde défaite dans ces joutes après celle face aux Ivoiriennes sur le score de 22 à 19, mi-temps (19-11) jeudi dernier

A face aux Ivoiriens. L’équipe marocaine veut revenir au top des pays africains et ils veulent bien rattraper le temps perdu. Les Lions de l’Atlas veulent bien refaire le coup de 2006 où ils ont terminé à la 3e place à l’échelle africaine. Ils doivent donc gagner ce match face aux Congolais et assurer, comme l’Algérie sa qualification au prochain tour avant de lorgner sur les demifinales. Saïd Ben.

Caire en match comptant pour la première journée de ce groupe A. L'équipe algérienne dirigée par Mourad Aït Ouarab disputera son troisième et dernier match du premier tour face au Cameroun aujourd’hui à 14 heures. Les joueuses algériennes se doivent de gagner ce dernier match pour éviter de rencontrer la première équipe du groupe B qui serait sûrement la redoutable équipe angolaise. Il faut savoir que le second tour où se qualifieront toutes les équipes sera organisé en forme d’élimination directe entre les équipes. S.G. Programme d’aujourd’hui : 14h00: Cameroun - Algérie 16h00: Côte d'Ivoire - Tunisie

12 équipes X J.O.trois20prem N AUperm CATIO ières QUALueIFI aux et ll dba han de des nations en Suède.

Cette Coupe d’Afriq Mondial 2011 prévu pétition de participer au 2. Ce classées à l’issue de la com queur de se qualifier aux jeux Olympiques 201 vain en aucun cas Mais, elle permet aussi au et Egyptiens ne veulent s, isien Tun s, rien qui algé ns les qui explique pourquoi victoire finale. Les égyptie se double objectif en cas de tunisiens ne et s rien algé rater cette CAN avec ce car n, ntio de faire très atte jouent chez eux se doivent er faire facilement… feront sûrement pas laiss S.G. PUBLICITÉ REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

Maroc, adversaire des Verts en quelques lignes : La sélection marocaine est une habituée aux rendez-vous des Championnats d’Afrique des nations. Avec la médaille de bronze obtenue lors de la 17e édition qui s’est déroulée en Tunisie, la formation marocaine a raté sa sortie lors de la 18é édition disputée en Angola en occupant la 8é dernière place. Pour effacer cette humiliation, les responsables marocains ont pris toutes les dispositions afin de permettre aux Lions de l’Atlas de faire une bonne Can. Participation championnat d’Afrique des nations : 1989 : 5e – 1991 : 4e – 1992 : 7e – 1994 : 4e – 1996 : 4e – 1998 : 5e – 2000 : 4e – 2002 : 4e – 2004 : 6e – 2006 : Bronze – 2008 : 8e.

Retransmission TV:

Wilaya de Blida Da•ra dÕEl Affroun Commune dÕOued Djer

Avis dÕattribution provisoire du marchŽ En application de l’article 43 du décret présidentiel n°02-250 du 24/07/2002, par le décret présidentiel n°08-338 du 26/10/2008 portant réglementation des marchés publics, il est porté à la connaissance de l’ensemble des soumissionnaires ayant participé à l’appel d’offres national ouvert, qu’à l’issue du jugement des offres, l’opération a été attribuée provisoirement à la société suivante :

Wataniya Telecom Algérie Communiqué Nedjma Sponsor Officiel de la sélection Nationale de Handball Wataniya Télécom Algérie–Nedjma, a signé avec la Fédération ?Algérienne de Handball (FAHB), un contrat de sponsoring de l’Equipe nationale engagée dans la 19e édition de la Coupe d’Afrique des Nations de Handball. A la faveur de ce contrat de sponsoring, Nedjma devient ainsi, le sponsor officiel de la sélection algérienne de handball durant cet événement continental qui regroupera les plus grandes équipes africaines de Handball. A cette occasion, le Directeur Général de Wataniya Télécom Algérie M. Joseph Ged a déclaré: « C’est dans la continuité de notre engagement pour la promotion du sport algérien que Nedjma a décidé de soutenir la sélection nationale de Handball pour représenter dignement l’Algérie en Coupe d’Afrique des Nations. » Avec ce nouvel engagement en faveur du handball, Nedjma consolide sa position de principal sponsor du sport algérien.

Entreprise

Montant de l’offre en TTC

Délai (jours)

Note

01

- Extension éclairage public ETE Zarzar Sofiane, divers quartiers (Si-Hamdane Koléa - Tipaza. n° 1 et n° 2, Maamra, Hassasna et Maif).

1.282.846,50

25

Offre unique (91,9)

02

- Aménagement et revêtement quartier de la mosquée centre d’Oued Djer.

7.423.650,00

60

91

RENDEZ-VOUS SUR NESSMA La chaîne de télévision satellitaire «Nessma » a mis le paquet pour être dans les salles omnisports d’Egypte pour couvrir la dix-neuvième édition de la Coupe d’Afrique des nations de handball qui se déroule depuis le 11 du mois en cours et qui se poursuivra jusqu’au 20 de ce même mois de février 2010. Les amoureux de la petite balle pourront ainsi suivre les 34 matchs de la compétition à raison de 3 rencontres quotidiennes de 14h 30 à 21h, en plus d’un résumé journalier en fin de soirée. Ness El Hand, un plateau spécial animé par Badii Ben Jemaa et Wael Toukabri accompagnés de plusieurs consultants de renommée dont notamment Mounir Jelili (Tun), Kamel Akkab (Alg), Abdesselam Benmaghsoula (Alg), Dhaker Sboui (Tun), Riadh Azaiez (Tun), Khmaies Derbi (Libye), Aziz Derouaz (Alg) et Boujnouni Benaissa (Mar). En présence de la Tunisie, auteur de sept consécrations africaines, l’Algérie avec six succès, le Maroc et la Libye, le Grand Maghreb est bien lancé pour reconquérir le trophée remporté lors de la dernière édition, tenue en Angola en 2008 par l’Egypte. Siheme Guediri

Projet

SARL-TRHV Dahmani Aek, El-Affroun - Blida.

Tout soumissionnaire, qui conteste ce choix, peut introduire un recours auprès de la commission des marchés communale dans les dix (10) jours qui suivent, à compter de la première publication du présent avis dans les quotidiens nationaux. Ceci en application de l’article 101 du décret présidentiel n°02-250 du 24/07/2002, modifié et complété par le décret présidentiel n°08-338 du 26/10/2008.

Maracana N° 1036 - Samedi 13 Février 2010 __ ANEP 797 059 REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya de Blida Da•ra dÕEl Affroun Commune dÕOued Djer

AVIS DÕINFRUCTUOSITE Conformément aux dispositions du décret présidentiel n°02-250 du 24/07/2002, modifié et complété par le décret présidentiel n° 08/338 du 26/10/2008, portant réglementation des marchés publics, et suivant aux : - PV d’ouverture des offres du 24/01/2010. - PV d’analyse des offres du 02/02/2010. Le P/APC informe les soumissionnaires que le projet de l’avis d’appel d’offres ouvert est déclaré infructueux pour les motifs suivants : N°

Projet

Objet

01

- Elaboration d’une étude de sol : *Etude et réalisation d’une salle polyvalente sportive à Oued Djer*

- Il ne remplit pas les conditions du cahier des charges.

Maracana N° 1036 - Samedi 13 Février 2010 __ ANEP 797 057


20

INTERNATIONALE

Maracana N¡ 1036 Ñ Samedi 13 FŽvrier 2010

Angleterre

BRIDGE ET TERRY DOIVENT SE PARLER Avec la blessure d'Ashley Cole, les chances de Wayne Bridge (29 ans, 16 matches de Premier League cette saison) de gagner sa place pour la Coupe du monde remontent en flèche. Mais pour espérer figurer dans les 23 anglais, le latéral de Manchester City va devoir, selon The Independent, aplanir son différend avec John Terry, privé du brassard de capitaine pour avoir eu une liaison conjugale avec l'ex du joueur des Citizens. L'explication se tiendra sans doute d'ici à la fin du mois : le staff de la sélection anglaise a fait savoir à Bridge qu'il serait vraisemblablement convoqué pour le match amical contre l'Egypte, le 3 mars.

Man Utd

Bayern

Ferguson apprŽcie David Luiz

RIBÉRY PRÉSERVÉ EN VUE DE LA C1

Si l'on en croit le Daily Mail, Sir Alex Ferguson a déjà identifié l'une des cibles de Manchester United en vue du prochain mercato estival. Le manager des Red Devils aurait jeté son dévolu pour le défenseur brésilien du Benfica Lisbonne, David Luiz (22 ans, 18 matches de Superliga cette saison, 2 buts). Mais les trois autres clubs du Big Four, à savoir Arsenal, Chelsea et Liverpool, feraient également les yeux doux à cet international auriverde des moins de 20 ans capable d'évoluer à tous les postes de la défense.

Real

Milan

8LE 500EME KRASIC DAN S MATCH DE LE VISEUR L'ailier droit du CASILLAS CSKA A l'occasion de Xerez-Real Madrid (22eme journée de Liga), Iker Casillas disputera Moscou, Milos Krasic (25 ans, 26 matches de L1 russe en 2009, 9 buts), a déjà fait part de son désir de porter les couleurs du Milan AC. Interrogé sur le sujet, l'agent de l'internatio nal serbe a confirm que le club rosson é ero l'oeil. "Il est vrai que avait son client à le Mi lan sui t Milos, même s'il n'y a rien de concret pour l'heure, a confirmé l'émissaire au site calciomercato, ava nt d'estimer le prix du joueur. Le moment venu, le club désireux de s'attacher ses services devra proposer 18 millions d'euros." Titulaire dans l'équipe de Serbie qualifiée pour le Mondial 2010, Kra sic avec le club mosco est sous contrat vite jusqu'en décembre 2011.

son 500eme match toutes compétitions confondues avec les Merengue. Malgré ses 28 ans, Iker Casillas est un doyen du football espagnol. A l'occasion de Xerez-Real Madrid samedi, le gardien international espagnol disputera son 500eme match toutes compétitions confondues avec le vainqueur de la Ligue des Champions 2002.

8 MARCELO CRAINT LISANDRO La Ligue des Champions s'apprête à reprendre ses droits. L'Olympique Lyonnais affrontera le Real Madrid lors des 8es de finale, dont le match aller aura lieu à Gerland mardi prochain. Le gaucher polyvalent des Merengue Marcelo (21 ans, 20 matches de Liga cette saison, 2 buts) s'attend à disputer une rencontre difficile face aux Gones et se méfie tout particulièrement de Lisandro Lopez (26 ans, 18 matches de Ligue 1 cette saison, 9 buts). "Je le connais bien pour l'avoir vu à plusieurs reprises quand il jouait au FC Porto. Il a marqué de nombreux buts et il est bien à Lyon. C'est un joueur qui a un grand avenir", a déclaré l'international auriverde en conférence de presse, malgré les performances actuelles en demi-teinte du buteur argentin avec l'OL.

8 Ronaldo : «BATTRE ENFIN L'OL»

«Nous avons changé beaucoup de choses cette saison». Cristiano Ronaldo estime dans Marca de vendredi que le Real Madrid va enfin réussir à battre l'Olympique lyonnais en Ligue des champions. En quatre confrontations avec les Lyonnais, le Real a concédé deux défaites, à Gerland, pour deux nuls à domicile. Et Ronaldo de citer l'exemple du Deportivo La Corogne: «On n'avait pas gagné au Riazor depuis 18 ans avant le succès d'il y a quinze jours». «De toute façon, si on veut gagner cette compétition, on n'a pas le droit de perdre contre eux» a poursuivi le Portugais. dans le nt me ide rap nt «Les choses change est signée Carlo football». La phrase de Chelsea, dominé er Ancelotti, le manag erton (1-2) et qui mercredi soir par Ev ns Manchester talo ses sur r eni voit rev ent Arsenal. United, mais égalem re, le boss italien niè der te cet nt rna nce Co urs un avis bien tran des Blues a d'aille à ur, a-t-il annoncé reto ché. «Ils sont de ubea n'est pas ce , nts poi Six Sky Sports. pour remporr eni rev t ven peu coup et ils que ce sera une ter le titre. Je pense que équipe aura l'oc cha et rse cou gue lon à la ses qualités jusqu' casion de montrer notamment, la sienfin de la saison.» Et lement leader, un uel ne. Chelsea est act nchester United. Ma petit point devant

ANG

Ancelotti : «ARSENAL EST DE RETOUR»

Espagne

Convaincant mercredi en Coupe d'Allemagne pour son retour dans le onze de départ, Franck Ribéry (26 ans, 9 matches de Bundesliga cette saison, 1 but) devrait débuter de nouveau sur le banc samedi, face au Borussia Dortmund (18h30). "Je ne sais pas si c'est une bonne idée de faire débuter Franck pour la deuxième fois en l'espace de trois jours, a déclaré l'entraîneur du club bavarois, Louis van Gaal, cité par L'Equipe . Contre la Fiorentina (mercredi en 8es de finale aller de la C1), je tiens absolument à ce qu'il soit non seulement présent au coup d'envoi, mais aussi qu'il tienne les quatre-vingt dix minutes", a expliqué le technicien néerlandais, qui compte donc en priorité sur l'ancien Marseillais en Ligue des Champions.

Bolton

KLASNIC POURRAIT RETOURNER EN ALLEMAGNE

Actuellement prêté aux Bolton Wanderers par le FC Nantes, Ivan Klasnic (30 ans, 16 matches de Premier League cette saison, 6 buts) ne sait toujours pas si le club de Premier League, actuel 19e de son Championnat, lèvera l'option d'achat le concernant. A plus long terme, l'attaquant n'exclut pas de retourner au FC Sankt Pauli, formation de Hambourg dont il porta les couleurs entre 1994 et 2001. "J'ai toujours dit que je reviendrai un jour ou l'autre", a déclaré l'international croate dans un entretien accordé au magazine Kicker. Une déclaration qui prend tout son sens lorsqu'on ajoute que la formation de Hambourg est actuellement 2e de Bundesliga 2 et bien placée pour accéder à l'élite d'outreRhin.

Casillas : «NOUS SOMMES OM FAVORIS» BRANDAO A quatre mois du Mondial, Iker Casillas est particulièrement disert sur les chances de l'Espagne. Une semaine après avoir affirmé «n'avoir peur d'aucune équipe», le gardien de but et capitaine de la sélection espagnole a estimé qu'il était «logique» de considérer l'Espagne comme «favorite de la Coupe du monde 2010». «Nous l'avons mérité et en plus, nous sommes en tête du classement FIFA», a poursuivi le portier du Real Madrid, 28 ans et 101 sélections, dans une interview publiée vendredi dans AS. Et Casillas d'éliminer les éventuels concurrents de la Roja : «A l'heure actuelle, notre équipe est bien rodée, peu d'équipes peuvent en dire autant. Peut-être l'Angleterre, mais pas le Brésil, ni l'Italie, la France ou l'Argentine». Le gardien du Real imagine une longue domination de l'Espagne qui «tient la corde pour le Mondial, mais aussi pour l'Euro 2012. Il faudra ensuite renouveler l'équipe». La plupart des joueurs de l'équipe d'Espagne auront en effet plus de trente ans après l'Euro.

N'A PAS RENONCÉ AU CLASICO

Blessé à la cuisse gauche, l'attaquant de l'Olympique de Marseille, Brandao (29 ans, 19 matches de L1 cette saison, 6 buts), devrait être indisponible trois semaines environ. Ce qui signifie que le Brésilien manquera au minimum les matches face à Monaco puis Nancy en Championnat, ainsi que les deux rencontres d'Europa League face au FC Copenhague. Selon La Provence, une remise sur pied plus rapide que prévu de ce claquage aux ischio-jambiers, pourrait permettre à l'ancien joueur du Shakhtar Donetsk de disputer la manche retour du "clasico", le 28 février au Parc des Princes. Rien n'est moins sûr, mais l'espoir fait vivre...


Maracana N¡ 1036 Ñ Samedi 13 FŽvrier 2010

Comment faire le plein de vitamine C ?

Allergie : que faire quand •a gonfle

Les allergies rŽservent bien des dŽsagrŽments ! Audelˆ des dŽmangeaisons ou des Žruptions de boutons, elles peuvent provoquer un oed•me de Quincke. Une rŽaction allergique tr•s impressionnante avec gonflements et sensations de bržlure. L'OEDÈME DE QUINCKE EST UNE RÉACTION ALLERGIQUE TRÈS FORTE Il se caractérise par une forme d'urticaire sous-cutanée qui s'accompagne, comme son nom l'indique, d'un oedème. Vous n'éprouvez pas de démangeaison mais une sensation de brûlure. L'oedème de Quincke touche

principalement les muqueuses de la bouche et de la gorge et apparaît également sur le visage au niveau des paupières, des joues et des lèvres. Il peut aussi se localiser sur les organes génitaux. QU'EST-CE QUI DÉCLENCHE L'OEDÈME DE QUINCKE ? Un aliment (oeufs, fraises...), un médicament (aspirine, antibiotique à base de pénicilline ...), une piqûre d'insecte. Il arrive également qu'on ne parvienne pas à trouver l'origine de l'allergie. OEDEME DE QUINCKE: QUELS SYMPTÔMES ? Lorsque vous faites un oedème de Quincke, vous gonflez et cela peut devenir très dangereux, en plus d'être très impressionnant. Vos paupières, par exemple, sont boursouflées et vous êtes déformée. Evitez donc de vous regarder dans une glace, vous vous feriez peur !

Un détail toutefois par rapport aux risques d'asphyxie : localisé dans la gorge, l'oedème peut en effet empêcher de respirer ! Heureusement, il n'est pas forcément toujours aussi grave. Si l'oedeme de Quincke se déclare sur les muqueuses digestives, seuls des troubles digestifs sont à craindre. Mais ne le prenez pas à la légère ! Car comme dans de nombreuses réactions allergiques, l'oedème de Quincke peut s'aggraver à chaque nouvelle crise. Plus grave, il peut être à l'origine d'un choc anaphylactique (chute de la tension artérielle avec trouble de la circulation sanguine)... qui peut conduire à un arrêt cardiaque. Ce genre de complication arrive quelques minutes ou quelques heures après les premiers symptômes. OEDEME DE QUINCKE: C'EST UNE URGENCE ! Si vous ou l'un de vos proches présente les symptômes d'un oedème de Quincke, les urgences s'imposent ! Appelez le Samu ou les pompiers. Grâce à une piqûre de cortisone associée à de l'adrénaline, vous vous sentirez rapidement mieux, surtout si vous aviez une gêne respiratoire. Pour dégonfler, quelques jours seront en revanche nécessaires. Après cette crise, rendez vous chez votre médecin traitant qui vous dirigera sans doute vers un allergologue. Il vous posera de nombreuses questions pour tenter d'identifier l'élément auquel vous êtes allergique avant de procéder à une désensibilisation.

O26K ?O2@@6K? O2@@@@@@@@6Kh?O2@@@@@@@@@@6K? O2@@@@@@@@@@@@@6K?e?O2@@@@@@@@@@@@@@6X? W2@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@)X ?W&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@)X? ?7@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@1? @@@@@@@@@@@@@@6X J@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@L @@@@@@@@@@@@@@@1 7@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@1 @@@@@@@@@@@@@@@@ ?J@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@L? @@@@@@@@@@@@@@@@ ?7@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@1? @@@@@@@@@@@@@@@@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? @@@@@@@@@@@@@@@@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? @@@@@@@@@@@@@@@@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? @@@@@@@@@@@@@@@@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@L @@@@@@@@@@@@@@@@ ?O2@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@)K? @@@@@@@@@@@@@@@@ ?O2@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6K? @@@@@@@@@@@@@@@@ ?O2@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6K? @@@@@@@@@@@@@@@@ ?W2@@@@@@@@@@?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@eI4@@@@@@6K '@@6K? @@@@@@@@@@@@@@@@ ?&@@@@@@@@@@5?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6X??@@@@@@@6X V'@@@@@@@6K? @@@@@@@@@@@@@@@@ ?O2@@@f?@@@@@@@@@H?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@1??@@@@@@@@)X?e?@@@6K ?N@@@@@@@@@@ @@@@@@@@@@@@@@@@ ?O2@@@@@@@f?@@@@@@@@@e@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@??@@@@@@@@@1?e?@@@@@@@@6K? @@@@@@@@@@ @@@@@@@@@@@@@@@@ W2@? @@@@@@@@@@f?@@@@@@@@@e@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@5??@@@@@@@@@5?f?@@@@@@@@@6K @@@@@@@@@5 @@@@@@@@@@@@@@@@ ?O&@@L ?O2@@@@?e@@@@@@@@L?e?3@@@@@@@@f?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@0Y??@@@@@@@@@H?f?@@@@@@@@@@@@@@@@@6K @@@@@@@@@H @@@@@@@@@@@@@@@@L?g?O2@@@@@@@@@@1 ?W2@@@@@@@@?e@@@@@@@@1?e?N@@@@@@@@f?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@?fJ@@@@@@@@@g?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6X ?J@@@@@@@@@? @@@@@@@@@@@@@@@@1?f?O2@@(MI4@@@@@@@ ?&@@@@@@@@@?e@@@@@@@@@?f@@@@@@@@L?e?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@?f7@@@@@@@@@g?@@@@@@@@@@(M?@@@@@@@)X? ?7@@@@@@@@@? @@@@@@@@@@@@@@@@@?e?W2@@@(Ye?I'@@@@@ ?@@@@@@@@Le3@@@@@@@@?f@@@@@@@@1?e?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@?f@@@@@@@@@@gJ@@@@@@@@@(Ye@@@@@@@@1? ?@@@@@@@@@@? @@@@@@@@@@@@@@@@@?e?7@@@@H?fV'@@@@ O2@@@@6Kg?@@@@@@@@1eN@@@@@@@@?f@@@@@@@@@?e?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@g7@@@@@@@@@H??J@@@@@@@@@?g?O2@@@@@6K?@@@@@@@@@5? @@@@@@@@@@@@@@@@@?eJ@@@@@L?f?V'@@@he?W2@@@@@@@@@6Xf?@@@@@@@@@e?@@@@@@@@Lf3@@@@@@@@?e?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@0M?@@@@@@@@@5g@@@@@@@@@@e?7@@@@@@@@@?f?W2@@@@@@@@@@@@@@@@@@@H? @@@@@@@@@@@@@@@@@??W&@@@@@1?gN@@@L?hW&@@@?I'@@@@@)X?e?3@@@@@@@@e?@@@@@@@@1fN@@@@@@@@?e?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@Hg@@@@@@@@@5e?@@@@@@@@@@?fW&@@@@@@@V4@@@@@@@@@@@ @@@@@@@@@@@@@@@@@??7@@@@@@@?g?3@@1?g?W&@@@@??N@@@@@@)Xe?N@@@@@@@@e?@@@@@@@@@f?@@@@@@@@Le?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@e?J@@@@@@@@@?g@@@@@@@@@He?@@@@@@@@@5?f7@@@@@@@@?e@@@@@@@@@@ @@@@@@@@@@@@@@@@@??@@@@@@@@?g?N@@@?gW&@@@@@?e@@@@@@@1f@@@@@@@@L??3@@@@@@@@f?@@@@@@@@1e?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@e?7@@@@@@@@@?f?J@@@@@@@@@?e?@@@@@@@@@H?e?J@@@@@@@@5?e@@@@@@@@@@ @@@@@@@@@@@@@@@@@??@@@@@@@@?h3@@?g7@@@@@@?e@@@@@@@@L?e@@@@@@@@1??N@@@@@@@@f?@@@@@@@@@e?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@5e?@@@@@@@@@@?f?7@@@@@@@@@?eJ@@@@@@@@@f?7@@@@@@@@H?e@@@@@@@@@@f?W2@@@@@@@6Kg @@@@@@@@@@@@@@@@@??@@@@@@@@LhN@@?g@@@@@@@?e@@@@@@@@1?e@@@@@@@@@?e@@@@@@@@L?e?3@@@@@@@@e?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@He?@@@@@@@@@5?f?@@@@@@@@@@?e7@@@@@@@@@f?@@@@@@@@@f@@@@@@@@@5fW&@@@@@@@@@@6Kf @@@@@@@@@@@@@@@@@?J@@@@@@@@1h?@@Lg@@@@@@@Le3@@@@@@@@?e3@@@@@@@@?e@@@@@@@@1?e?N@@@@@@@@e?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@Le?@@@@@@@@@H?f?@@@@@@@@@@?e@@@@@@@@@@fJ@@@@@@@@@f@@@@@@@@@Hf7@@@@@@(MI4@@@@@@@ @@@@@@@@@@@@@@@@@?7@@@@@@@@@h?@@@g@@@@@@@1eN@@@@@@@@?eN@@@@@@@@?e@@@@@@@@@?f@@@@@@@@L??@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@1eJ@@@@@@@@@g?@@@@@@@@@5?e@@@@@@@@@@f7@@@@@@@@@e?J@@@@@@@@@?f@@@@@@@He?I'@@@@@ @@@@@@@@@@@@@@@@@?@@@@@@@@@@ @@@@@@@@e?@@@@@@@@?e?@@@@@@@@Le3@@@@@@@@?f@@@@@@@@1??@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@e7@@@@@@@@@gJ@@@@@@@@@H?e@@@@@@@@@5f@@@@@@@@@@e?7@@@@@@@@@?f@@@@@@@LfN@@@@@ @@@@@@@@@@@@@@@@@?3@@@@@@@@@ @@@@@@@@e?@@@@@@@@Le?@@@@@@@@1eN@@@@@@@@?f@@@@@@@@@??@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@e@@@@@@@@@@g7@@@@@@@@@f@@@@@@@@@Hf@@@@@@@@@5e?@@@@@@@@@@?f@@@@@@@1f?3@@@@ @@@@@@@@@@@@@@@@@?N@@@@@@@@@L? @@@@@@@@e?@@@@@@@@1e?@@@@@@@@@e?@@@@@@@@Lf3@@@@@@@@??@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@?J@@@@@@@@@@g@@@@@@@@@@e?J@@@@@@@@@?f@@@@@@@@@He?@@@@@@@@@5?f@@@@@@@@L?e?N@@@@ @@@@@@@@@@@@@@@@@??@@@@@@@@@1?h?O2@@(e@@@@@@@@L??3@@@@@@@@e?3@@@@@@@@e?@@@@@@@@1fN@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@W&@@@@@@@@@5g@@@@@@@@@@e?7@@@@@@@@@?e?J@@@@@@@@@?e?@@@@@@@@@H?f3@@@@@@@)Xf@@@5 @@@@@@@@@@@@@@@@@??@@@@@@@@@@?f?O2@@@@@(Ye@@@@@@@@1??N@@@@@@@@e?N@@@@@@@@e?@@@@@@@@@fJ@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@Hg@@@@@@@@@5e?@@@@@@@@@@?e?7@@@@@@@@@?eJ@@@@@@@@@gN@@@@@@@@1f@@@H @@@@@@@@@@@@@@@@@L?@@@@@@@@@@??W2@@@@@@@@@f@@@@@@@@@?e@@@@@@@@f@@@@@@@@L??@@@@@@@@@e?W&@@@@@0Me?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@0?'@@@@@@@@?g@@@@@@@@@He?@@@@@@@@@5?e?@@@@@@@@@@?e7@@@@@@@@@g?3@@@@@@@@L?e@@@? @@@@@@@@@@@@@@@@@1?@@@@@@@@@@??&@@@@@@@@@@1?e3@@@@@@@@?e@@@@@@@@f@@@@@@@@1??@@@@@@@@@@@?&@@0Mg?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@?eV'@@@@@@@?O2@@?J@@@@@@@@@?e?@@@@@@@@@H?e?@@@@@@@@@5?e@@@@@@@@@@g?N@@@@@@@@)Xe@@@? @@@@@@@@@@@@@@@@@@?3@@@@@@@@@Lf@@@@@@@@@?eN@@@@@@@@?e@@@@@@@@f@@@@@@@@@?J@@@@@@@@@@@hf?3@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@?e?V4@@@@@@@@@@@W&@@@@@@@@@?eJ@@@@@@@@@f?@@@@@@@@@H?e@@@@@@@@@@h3@@@@@@@@1e@@@? @@@@@@@@@@@@@@@@@@?N@@@@@@@@@1f@@@@@@@@@?e?@@@@@@@@Le@@@@@@@@f3@@@@@@@@W&@@@@@@@0M ?N@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@5?g?I4@@@0M?@@@@@@@@@@@@?e7@@@@@@@@@f?@@@@@@@@@f@@@@@@@@@5e?W-XeN@@@@@@@@@L?@@@? @@@@@@@@@@@@@@@@@@e@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@?e?@@@@@@@@1e3@@@@@@@fN@@@@@@@@@@@@@0M ?J@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@Y? ?@@@@@@@@@@@@?e@@@@@@@@@@f?@@@@@@@@@e?J@@@@@@@@@He?7@1e?3@@@@@@@@)Xf @@@@@@@@@@@@@@@@@@e@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@?e?3@@@@@@@@eN@@@@@@5f?3@@@@@@@0M? O&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6K? I4@@@@@@@L?J@@@@@@@@@@f?@@@@@@@@@e?7@@@@@@@@@?e?@@@e?V'@@@@@@@@1f @@@@@@@@@@@@@@@@@@e@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@Le?N@@@@@@@@e?@@@@@@Hf?V4@@@@0M? ?O2@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6K? ?I4@@@?7@@@@@@@@@5f?3@@@@@@@@e?@@@@@@@@@@?e?@@@fN@@@@@@@@@L?e @@@@@@@@@@@@@@@@@@e3@@@@@@@@@L?e3@@@@@@@@1f3@@@@@@@e?@@@@@5? O2@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6K ?@@@@@@@@@@Yf?N@@@@@@@5e?@@@@@@@@@@?e?@@@f?3@@@@@@@@1?e @@@@@@@@@@@@@@@@@@eN@@@@@@@@@1?eN@@@@@@@@@fV'@@@@@@L?J@@@@(Y? O2@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6K I4@@@@@?f3@@@@@@HeJ@@@@@@@@@5?e?@@@f?N@@@@@@@@@?e @@@@@@@@@@@@@@@@@@e?@@@@@@@@@@?e?@@@@@@@@@f?V'@@@@@)?&@@@0Y ?O2@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6K? ?I@?fV'@@@@@??O&@@@@@@@@@H?eJ@@@g3@@@@@@@@Le @@@@@@@@@@@@@@@@@@e?3@@@@@@@@@?e?@@@@@@@@@gV4@@@@@@@@0M O2@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6K? ?V4@@@@@@@@@@@@@@@@@f7@@@L?fN@@@@@@@@1e @@@@@@@@@@@@@@@@@@e?N@@@@@@@@@?e?@@@@@@@@@L?gI4@@0M ?O2@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6K?hf?I4@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@1?f?@@@@@@@@@e @@@@@@@@@@@@@@@@@@f3@@@@@@@@?e?3@@@@@@@@1? O2@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6K ?I4@@@@@@@@@f@@@@@Lf?@@@@@@@@@e @@@@@@@@@@@@@@@@@@fN@@@@@@@@Le?N@@@(MI'@@? O2@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6Khf?I4@@@@@@@e@@@@@)X?e?@@@@@@@@5e @@@@@@@@@@@@@@@@@@f?3@@@@@@@1e?J@@(YeV4@?hfO2@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6Khf?I4@e@@@@@@)Ke?@@@@@@@@He @@@@@@@@@@@@@@@@@@f?V'@@@@@@@eO&@(Y?he?O2@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6K?hf@0M?I4@@@@@@@@@@@@5?e @@@@@@@@@@@@@@@@@@gV4@@@@@@@@@@@Yf?O2@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6K?hfI4@@@@@@@@@0Y?e @@@@@@@@@@@@@@@@@@L?h@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6K?h?I4@@0M?g @@@@@@@@@@@@@@@@@@)?2@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6K @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6Khf @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6Kg @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6X? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@)?

Tajine de fruits de Mer

21

L'ORTIE La grande ortie est une vraie réserve de vitamine C (jusqu'à 100 mg pour 100 g). Généreuse en sels minéraux, elle contient du phosphore, du fer et du potassium. Antirhumatismale, elle était jadis utilisée pour soigner la goutte. Evitez les plants trop vieux qui ont de grandes feuilles, car leur saveur est alors très décevante. L'ortie perd très rapidement sa vitamine C après cueillette ; consommez-la sans attendre. LE KUMQUAT Très acidulé, le kumquat ce cousin de l'orange se mange entier, rincé et bien essuyé. Choisissez des fruits à la peau tendue et brillante, sans coloration verte. Ils se gardent une semaine à température ambiante. Très concentrés en vitamine C, ils renferment des flavonoïdes renforçant la résistance des capillaires sanguins et n'apportent que 42 Cal pour 100 g. LE KIWI Diurétique, source de potassium, et très riche en vitamine C. La vitamine C aide l’organisme à produire le gluthation, cet anti-oxydant, qui s’associe aux toxines liposolubles, pour les rendre solubles dans l’eau, facilitant de fait leur élimination. La broméline qu’il contient aide à la digestion des protéines, favorisant ainsi la digestion. L'ACEROLA L'acérola est un petit fruit rouge, proche de la cerise, qui contient 1600 milligrammes de vitamine C pour 100 grammes alors que l'orange n'en contient que 60. Il ne pousse qu'en Amérique du Sud et dans les Caraïbes. Pour le consommer en France, nous devons nous contenter de comprimés à croquer vendues ou en pharmacie ou dans les magasins bio. LE PERSIL Avec 200 mg de vitamine C pour 100g, le persil est une herbe aromatique particulièrement stimulante. Notez toutefois qu'il perd cette précieuse vitamine à la cuisson, donc utilisez plutôt le persil pour saupoudrer vos plats après la cuisson, d'autant qu'il est également riche en potassium et en calcium. LES FRAISES Quel dommage que ce ne soit pas la saison des fraises toute l'année car ce fruit rouge est littéralement bourré de vitamine C! D'ailleurs, la fraise parfaitement remplacer les agrumes pendant la belle saison car une portion de 150 g de fraises équivaut à l'apport quotidien recommandé en vitamine C. Evitez de les choisir vertes et ne les conservez pas plus de deux jours au frigo pour profiter au mieux de leur apport en vitamines.

ET AS TU CE S TR UC S ET

Ingrédients : - 1 kg de crevettes - 1 kg de calmar - 1 bouquet de persil - 3 tomates - 1 poivron - 1 gousse d’ail - Sel et poivre - Epices de poissons

Préparation : Dans une marmite, faire revenir le calmar et les crevettes avec 2 c à s d’huile d’olive. Ajouter l’ail émincé, les épices de poisson, saler et poivrer Ajouter le persil, 3 tomates coupées en dés, le poivron coupé en dés et laisser cuire en surveillant la cuisson.

Les ar™mes : Pour apporter une touche d'originalité à vos gâteaux et entremets à la vanille, ajoutez 1/2 cuillère à café d'arômes orange ou citron. Tous vos desserts à base de chocolat et de noix feront sensation si vous leur ajoutez 1/2 cuillerée d'extrait de café. Vous obtiendrez un délicieux nappage chocolat-café, en incorporant 1 cuillerée à café d’extrait de café à 1 flacon de nappage chocolat


JEUX-DETENTE MOTS FLÉCHÉS N° 363

SOLUTIONS MOTS FLÉCHÉS N°362

?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?@@? W(M?g@@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? ?I'Xhe@@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@ ?@@?e@?h@?e?@?@he.Yh@@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@?f?@ @@ ?@@?eW.g@? V/he@@ ?@@? @? @@ ?@@? @?g@? @@ ?@ ?@@?e@?h@?f?@g)Xhf@@ ?@@? @@ ?@@? )Xg@@ ?@@?f?@ @@ ?@@?e7Hh)X @@ ?@@? @? @@ ?@@? @?h)Xhf@@ ?@ ?@@?e@W-Xe@6X?@@6X?@?@?W26X?@)?W26X?g@@ ?@@?eW26X?W2@6X?@@?@@6X?W2@@?eW26X?@@@@@6X@@ ?@@?e@@6Xe@6X?W2@@?W2@@??@6X?@@6X?@)g@@ ?@@?eW2@@?W2@6X?@@6X?@@6X?W26X?@@he@@ ?@@?e@Le@6X?@?@)?W26X?W2@@f@6X?h@@ ?@@?e@??@?W26X?@@6X?W2@@?W26X?@e@?@@g@@ ?@@?eW26X?@?@?@@6X?@?W2@6X?@?@)?W26X?g@@ ?@ ?@@?e@(R1e?V1?@?B1?@?@?7YV1?@H?7YV1?g@@e?W2@ ?@@?e7<I/?7<?B1?@H?@?B1?*U?f7YV1?@e@?B@@@e?W2@ ?@@?e@?B1e?V1?*Ue?*U?fV1?@?B1?@Hg@@e?W2@ ?@@?e7<?@?7<?B1?@?B1?@?B1?7YV1?@Hhe@@e?W2@ ?@@?e@@e?V1?@?@H?7YV1?*Ug?V1?h@@e?W2@ ?@@?e@??@?7YV1?@?B1?7<?@?7YV1?@e@?@Hg@@e?W2@ ?@@?e7YV1?3T5?@?B1?@?7<?B1?@?@H?7YV1?g@@e?W26X? ?@ ?@@?e@H?@?W2@@?@??@?@?@?@@@@?@??@@@@?g@@e?*@@ ?@@?e@?e?@e?@?@e@??@?V46X?e@@@@?@e@??@@@e?*@@ ?@@?e@??@?W2@@?V46X?V46X?W2@@?@e@?@?g@@e?*@@ ?@@?e@??@?@e?@?@e@?@??@?@@@@?@?he@@e?*@@ ?@@?e@H?W2@@?@?@??@@@@?V46Xe?W2@@?h@@e?*@@ ?@@?e3=C5?@@@@?@??@?@e@?@@@@?@e@?@?g@@e?*@@ ?@@?e@@@@?S@U?@e@?@?@?e@?@?@??@@@@?g@@e?*@@1? ?@ ?@@?e@??@?*U?@?@?C5?@?@?3X?e3L?3X?h@@e?N@@ ?@@?e3=O.?3=?C5?@e@?C5e?S,?e3Xe?@e@??@@@e?N@@ ?@@?e@?C5?*U?@?eS,e?S,?*U?@?@e@?3Lg@@e?N@@ ?@@?e3=?@?3=?C5?@e@?@??@?3X?e@?he@@e?N@@ ?@@?e@??*U?@?@?3L?3X?fS,e?*U?@?h@@e?N@@ ?@@?eN@@H?3X?e@??@?3=?@?3Xe?3=?@?@?g@@e?N@@ ?@@?e3Xe?7R1?@?C5?@?3=?C5?@?3L?3X?h@@e?N@@5? ?@ ?@@?e@??@?V4@@?@@0Y?@?@?V4@eV/?V4@h@@f@@ ?@@?eV40Y?V4@0Y?@e@@0Y?@@0Y?eV4@??@e@??3@@f@@ ?@@?e@@0Y?V4@@?@@0Y?@@0Y?V4@@?@e@?V/g@@f@@ ?@@?eV4@@?V4@0Y?@e@?@??@?V4@e@?he@@f@@ ?@@?e@??V4@@?@?V/?V4@e@@0Ye?V4@@?h@@f@@ ?@@?e?@@??V4@e@??@?V4@@?V4@??V4@@?@?g@@f@@ ?@@?eV4@??@?@?@@0Y?@?V4@0Y?@?V/?V4@h@@f@@H? ?@ ?@@? @@f@@ ?@@? @M ?N@@f@@ ?@@?e@M @@f@@ ?@@? @@f@@ ?@@? @@f@@ ?@@? @@f@@ ?@@?he?@M? @@f@@ ?@ ?@@? @@e@@@@@@ ?@@? @@e@@@@@@ ?@@? @@e@@@@@@ ?@@? @@e@@@@@@ ?@@? @@e@@@@@@ ?@@? @@e@@@@@@ ?@@? @@e@@@@@@ ?@ ?@@? @@e3@@@@H ?@@? W.hf@@e3@@@@H ?@@? @@e3@@@@H ?@@?g?W.? @@e3@@@@H ?@@? @@e3@@@@H ?@@? @@e3@@@@H ?@@? @@e3@@@@H ?@ ?@@? ?@h?@ @@eN@@@5? ?@@?e@? .Yhf@@eN@@@5? ?@@? @@eN@@@5? ?@@?e@?@??.Y?he?@?@ @@eN@@@5? ?@@?e@? @? @@eN@@@5? ?@@?f?@ @@eN@@@5? ?@@? @@eN@@@5? ?@ ?@@? ?@h?@ @@e?3@@H? ?@@?e@? @@e?3@@H? ?@@? @@e?3@@H? ?@@?e@?@? ?@ @@e?3@@H? ?@@?e@? @@e?3@@H? ?@@?f?@ @@e?3@@H? ?@@? @@e?3@@H? ?@ ?@@?e@??@?W26X?@@?@@6X??@6X?@?W26X?h@@e?N@5 ?@@?e@@6Xe@6X?@??@?@@@@@6X?W26X?he@@e?N@5 ?@@?e@@6Xe@6X?@@ @@e?N@5 ?@@?e@?eW26X?@e@?W26X?@?@ @@e?N@5 ?@@?e@??@6Xe?@@@@@6Xe@6X?@?@@6Xhe@@e?N@5 ?@@?eW2@@?W26X? @@e?N@5 ?@@? @@e?N@5 ?@ ?@@?e@??@?7YV1?@H?@?B1?eV1?@?7YV1?h@@f(Y ?@@?e@?B1e?V1?@??@?@e@?B1?7YV1?he@@f(Y ?@@?e@?B1e?V1?@H @@f(Y ?@@?e@?e7YV1?@e@?7YV1?@?@ @@f(Y ?@@?e@?eV1e?@e@?B1e?V1?@?@?B1he@@f(Y ?@@?e7<?@?7YV1? @@f(Y ?@@? @@f(Y ?@ ?@@?e3=C5?@@@@?@??@e@?W2@@?@?@@@@?h@@ ?@@?e@??@?W2@@?@??@?@e@??@?@@@@?he@@ ?@@?e@??@?W2@@?@? @@ ?@@?e@?e@@@@?3=C5?@@@@?@?@ @@ ?@@?e@?W2@@e?@e@??@?W2@@?@?@??@he@@ ?@@?e@??@?@@@@? @@ ?@@? @@ ?@ ?@@?eN@@H?3X?e@??@?C5?*U?@?@?3X?he@@ ?@@?e@?C5?*U?@?3=?@?@e@??@?3X?hf@@ ?@@?e@?C5?*U?@?@? @@ ?@@?e@?e3Xe?N@@H?3Xe?@?@ @@ ?@@?e@?*U?@e?@e@??@?*U?@?@?@??@he@@ ?@@?e3=?@?3X? @@ ?@@? @@ ?@ ?@@?e?@@??V4@e@??@@0Y?V4@@?@?V4@he@@ ?@@?e@@0Y?V4@@?V4@@?@e@??@?V4@hf@@ ?@@?e@@0Y?V4@@?@? @@ ?@@?e@?eV4@?e@@eV4@??@?@ @@ ?@@?e@?V4@@e?@e@??@?V4@@?@?@??@he@@ ?@@?eV4@@?V4@ @@ ?@@? @@ ?@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@?e@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@ ?@@? @?g@@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@?e@? @@ ?@@? ?@ @@ ?@@?g?@ @@ ?@@? @@ ?@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@?e@? @@ ?@@? ?@ @@ ?@@?g?@ @@ ?@@? @@ ?@ ?@@?e?@6X?W2@@?W2@@e@6X?W2@@?W2@@?@?g@@ ?@@?eW2@@e@6X?@??@?W2@6X?@e@?@@?W26X?f@@ ?@@? @@ ?@@?e@W-X?W2@6X?@@@@@6X?@@@@@6X?W26X?W2@@e@@ ?@@?eW2@@?@@??@6X?@@6X?W2@@?W26X?he@@ ?@@?eW2@@?@e@6X?W26X?W26X?W2@@hf@@ ?@@? @@ ?@ ?@@?fV1?*U?e*Uf?V1?*Ue?*U?e@?g@@ ?@@?e*Uf?V1?@??@?7<?B1?@e@?@H?7YV1?f@@ ?@@? @@ ?@@?e@(R1?7<?B1?@e@?B1?@e@?B1?7YV1?*Uf@@ ?@@?e7<?@?@H?eV1?@?B1?7<?@?7YV1?he@@ ?@@?e7<?@?@e?V1?7<I/?7YV1?*U @@ ?@@? @@ ?@ ?@@?eW2@@?V46X?V46X?W2@@?V46X?V46X?@?@@f@@ ?@@?eV46X?W2@@?3=C5?@e?@?@e@?@??@@@@?@@e@@ ?@@? @@ ?@@?e@H?@?@e?@?@e@??@?@e@??@?@@@@?V46Xe@@ ?@@?e@??@?@eW2@@?@e@?@??@?@@@@?he@@ ?@@?e@??@?@?W2@@?@?e?@@@@?V46Xhf@@ ?@@? @@ ?@ ?@@?e*U?@e?S,?eS,?*U?@?eS,e?S,?@?g@@ ?@@?fS,?*U?@?N@@H?3=?C5?3=?@?@??3X?g@@ ?@@? @@ ?@@?e@??@?3=?C5?@e@??@?@e@??@?3X?fS,e@@ ?@@?e3=?@?@e*U?@?@e@?3=?@?3X?hf@@ ?@@?e3=?@?@?*U?@?3=O.?3X?fS,hf@@ ?@@? @@ ?@ ?@@?eV4@@?@@0Y?@@0Y?V4@@?@@0Y?@@0Y?@?g@@ ?@@?e@@0Y?V4@@??@@??V4@0Y?V4@@?@??V4@g@@ ?@@? @@ ?@@?e@??@?V4@0Y?@e@??@?@e@??@?V4@e@@0Ye@@ ?@@?eV4@@?@eV4@@?@e@?V4@@?V4@hf@@ ?@@?eV4@@?@?V4@@?V40Y?V4@e@@0Yhf@@ ?@@? @@ ?@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@?fI@ @@ ?@@?fI@ @@ ?@@? @@ ?@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@?he?W.? W.h@@ ?@@? @@ ?@@?e?W.? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@ ?@@? @? @@ ?@@? @@ ?@@?he?.Y?f@?@?@?g.Yh@@ ?@@?e@? @@ ?@@?e?.Y?hf@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@?g?)X?he@? @@ ?@@?e@? @@ ?@@? @? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@ ?@@?e@@6X?W26X?@@e@6X?@? @@ ?@@?e@@e@6X? @@ ?@@?eW2@@?@)?W26X?@@?@?@?@?W2@@?W26X?g@@ ?@@?e@@6X?@@??@6X?@e@?W26X?W2@@?he@@ ?@@?eW26X?W26X?W2@6X?@?W26X @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@ ?@@?e@?B1?7YV1?@He?V1?@? @@ ?@@?e@He?V1? @@ ?@@?e*Ue?@H?7YV1?@H?@?@?@?*Ue?7YV1?g@@ ?@@?e@?B1?@H?eV1?@e@?7YV1?*U?hf@@ ?@@?e7YV1?7<I/?7<?B1?@?7YV1 @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@ ?@@?e@??@?@@@@?@??W2@@?@? @@ ?@@?e@??W2@@? @@ ?@@?eV46X?@e@@@@?@e@?@?@?V46X?@@@@?g@@ ?@@?e@??@?@eW2@@?3=C5?@@@@?V46X?he@@ ?@@?e@@@@?@f@?e@?@?@@@@ @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@ ?@@?e@??@?3X?e@??*U?@?@? @@ ?@@?e@??*U?@? @@ ?@@?fS,?3L?3Xe?@e@?@?@?eS,?3X?h@@ ?@@?e@?C5?@e*U?@?N@@H?3Xf?S,?he@@ ?@@?e3Xe?3=O.?3=?C5?@?3X @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@ ?@@?e@??@?V@6K?@??V@@@?@? @@ ?@@?e@??V@@@? @@ ?@@??O2@@Y?V)KV@6K?@e@?@?@W2@@Y?V@6K?g@@ ?@@?e@@@Y?@eV@@@e@@eV@6KO2@@Y?he@@ ?@@?eV@6K?V@@Y?V@@@Y?@?V@6K @@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?@@? ?@ @? @@ ?@ @? @@ ?@ @? @@ ?@ @? @@ ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@?e@? ?@ @? @@ ?@ @? @@ ?@ @? @@ ?@ @? @@ ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@?e@? ?@ @? @@ ?@ @? @@ ?@ @? @@ ?@ @? @@ ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@?e@??@K? ?@ @? @@ ?@ @? @@ ?@ @? @@ ?@ @? @@ ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@?e@??@@6K? ?@ @? @@ ?@ @? @@ ?@ @? @@ ?@ @? @@ ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@??J@??@@@@6X? ?@ @? @@@@@@ ?@ @? @@@@@@ ?@ @? @@@@@@ ?@ @? @@@@@@ ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@??'@@@@@@@@,? ?@ @? 3@@@@H ?@ @? 3@@@@H ?@ @? 3@@@@H ?@ @? 3@@@@H ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@??V+M?@@@@0Y? ?@ @? N@@@5? ?@ @? N@@@5? ?@ @? N@@@5? ?@ @? N@@@5? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@?f?@@0M? ?@ @? ?3@@H? ?@ @? ?3@@H? ?@ @? ?3@@H? ?@ @? ?3@@H? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@?f?@M? ?@ @? ?N@5 ?@ @? ?N@5 ?@ @? ?N@5 ?@ @? ?N@5 ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@? ?@ @? (Y ?@ @? (Y ?@ @? (Y ?@ @? (Y ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? /Xhf@@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? ?@eV/hf@@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@@6X?@@?W26X?@@@@@6X?@?W26X?@@?W26X?e@@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@?B1?@H?7YV1?@e@?B1?@?7YV1?@H?7YV1?e@@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@??@?@e@@@@?@e@??@?@?@@@@?@??@@@@?e@@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@?C5?@e3Xe?@e@??@?@?3X?e@??3X?f@@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@@0Y?@eV4@??@e@??@?@?V4@e@??V4@f@@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@M @@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@@6Xe@6X?W2@@?W26X? @@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@?B1e?V1?7<?@?7YV1? @@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@??@?W2@@?@??@?@@@@? @@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@?C5?*U?@?3=?@?3X? @@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?J@? ?@ ?@@?e@@@Y?V@@@?V@@@?V@6K? @@ ?@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ O&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? W(M?hf@@ @? @@ ?@ ?@ ?@@? ?@ @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?f?@ .Y @@ @? @@ ?@ ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?f?@ @@ @? @@ ?@ ?@ ?@@?e?@6X?W2@@?@@6X?@ @@f@K @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?eW2@@?W2@6X?@@6X?@@6X?W26X?hf@@f@K @? @@ ?@ ?@ ?@@?fV1?*U?e@?B1?@ @@f@@6K @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e7<?@?7<?B1?@?B1?@?B1?7YV1?hf@@f@@6K @? @@ ?@ ?@ ?@@?eW2@@?V46X?@??@?@?@@? @@f@@@@6X @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@??@?@e?@?@e@?@??@?@@@@?hf@@f@@@@6X @? @@@@@@ ?@ ?@ ?@@?e*U?@e?S,?@?C5?@ @@@@@@@@@@@, @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e3=?@?3=?C5?@e@?@??@?3X? @@@@@@@@@@@, @? 3@@@@H ?@ ?@ ?@@?eV4@@?@@0Y?@@0Y?@ @@f@@@@0Y @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?eV4@@?V4@0Y?@e@?@??@?V4@ @@f@@@@0Y @? N@@@5? ?@ ?@ ?@@?hf@M @@f@@0M @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@f@@0M @? ?3@@H? ?@ ?@ ?@@? @@f@M @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@f@M @? ?N@5 ?@ ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? (Y ?@ ?@ ?@@?he@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?f?@hW. @@ @? ?@ ?@ ?@@? )X @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?f?@h7H @@ @? ?@ ?@ ?@@?e@@e@6X?@?W26X?@@6X?@) @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?eW2@@?@e@?e@L?W26X?@@ @@ @? ?@ ?@ ?@@?e@He?V1?@?7YV1?@?B1?@H @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e7<?@?@e@?e@@?7YV1?@H @@ @? ?@ ?@ ?@@?e@??W2@@?@?@@@@?@e@?@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@??@?@e@?e@H?@@@@?@? @@ @? ?@ ?@ ?@@?e@??*U?@?@?3Xe?@e@?3L @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e3=?@?3=?@?e@??3X?e@? @@ @? ?@ ?@ ?@@?e@??V4@@?@?V4@??@e@?V/ @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?eV4@@?V4@@?e@??V4@e@? @@ @? ?@ ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ ?@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? ?@ ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ ?@ ?@@?g?@ @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?g?@ @@ @? ?@ ?@ ?@@?g?@h?)X? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? ?)X? @@ @? ?@ ?@ ?@@?eW26X?@W-X?@??@?@)?W26X @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@??@?@?W26X?@@6X?@)? @@ @? ?@ ?@ ?@@?e7<I/?@(R1?@??@?@H?7YV1 @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@??@?@?7YV1?@?B1?@H? @@ @? ?@ ?@ ?@@?e@?e?@H?@?@??@?@e@@@@ @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e3=C5?@?@@@@?@??@?@ @@ @? ?@ ?@ ?@@?e3=O.?@e@?3=?@?3L?3X @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?eN@@H?@?3X?e@??@?3L? @@ @? ?@ ?@ ?@@?eV40Y?@e@?V4@@?V/?V4@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e?@@??@?V4@e@??@?V/? @@ @? ?@ ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? /X @@ @? ?@ ?@ ?@@?f?@?@ @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? V/ @@ @? ?@ ?@ ?@@?f?@?@ @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ ?@ ?@@?eW2@@e?W26X??@6X?@e@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e?@6X?@@6X?@@?W26X?W2@@ @@ @? ?@ ?@ ?@@?e7<?@e?7YV1?eV1?@e@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?fV1?@?B1?@H?7YV1?*U @@ @? ?@ ?@ ?@@?e@??@e?@@@@?W2@@?@e@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?eW2@@?@e@?@??@@@@?V46X @@ @? ?@ ?@ ?@@?e3=?@e?3X?e*U?@?3=?@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e*U?@?@?C5?@??3X?fS, @@ @? ?@ ?@ ?@@?eV@@@e?V@6K?V@@@?V@@@? @@ @? ?@ @? J@ @? ?@ @? ?@ ?@@?eV@@@?@@@Y?@??V@6KO2@@Y @@ @? ?@ ?@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? ?@ @? ?O&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? ?@ @? ?@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? ?@ ?@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@ ?@ @? ?@ ?@ ?@@?e@? ?@ @? ?@ @? @@g@?@? ?@@? ?@ @? ?@ @? @@ ?@ @? ?@ ?@ ?@@?e@? ?@ @? ?@ @? @@g@? ?@@? ?@ @? ?@ @? @@ ?@ @? ?@ ?@ ?@@?e@??@K? ?@ @? ?@ @? @@e?W2@@?@?W2@@?W26X?W2@6X?@??@?@@?W2@@e?@@?e?@K? ?@ @? ?@ @? @@ ?@ @? ?@ ?@ ?@@?e@??@@6K? ?@ @? ?@ @? @@e?7<?@?@?*Ue?7<I/?7<?B1?@??@?@H?*Uf?@@?e?@@6K? ?@ @? ?@ @? @@ ?@ @? ?@ ?@ ?@@??J@??@@@@6X? ?@ @? ?@ @? @@e?@e@?@?V46X?@f@?e@?@??@?@eV46Xe?@@?e?@@@@6X? ?@ @? ?@ @? @@@@@@ ?@ @? ?@ ?@ ?@@??'@@@@@@@@,? ?@ @? ?@ @? @@e?3=?@?@?eS,?3=O.?3=?C5?3=?@?@fS,e?@@@@@@@@@@@,? ?@ @? ?@ @? 3@@@@H ?@ @? ?@ ?@ ?@@??V+M?@@@@0Y? ?@ @? ?@ @? @@e?V4@@?@?@@0Y?V40Y?V4@0Y?V4@@?@e@@0Ye?@@?e?@@@@0Y? ?@ @? ?@ @? N@@@5? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?f?@@0M? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@?e?@@0M? ?@ @? ?@ @? ?3@@H? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?f?@M? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@?e?@M? ?@ @? ?@ @? ?N@5 ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? (Y ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@he?@?@g@? ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@he?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?@@?W26X?@?@?W2@@?@?W26X?@e@?@?@?f?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?@H?7YV1?@?@?7<?@?@?7YV1?@e@?3T5?f?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?@e@@@@?@?@?@e@?@?@@@@?@e@?S@U?f?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?@e3Xe?@?@?3=?@?@?3Xe?3=?@?7R1?f?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?@eV4@??@?@?V4@@?@?V4@??V4@@?@?@?f?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@ ?)X? ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?W26X?@?@?W26X?@?@)?W26X?@@?he?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?7YV1?3T5?7<I/?@?@H?7YV1?@H?he?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?@@@@?S@U?@?e?@?@e@@@@?@hf?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?3X?e7R1?3=O.?@?3L?3Xe?@hf?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?V@6K?@?@?V@@Y?@?V)KV@6K?@hf?@@? ?@ ?J@? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? ?@ @? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? ?@ O&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?@@?he?W(Mhf?I'Xhe@@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?he?.Y??@hfV/he@@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @? ?@ ?@@?hf?@ @?he@@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @? ?@ ?@@? @?he@@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?e@@6X?@@?W26X?@?W26X?@??@?W26X?h@@f@K @? ?@ @? ?@ ?@@? @? ?@ ?@@?e@@6X?W2@6X?@?@@?W2@@e?W2@@?W26Xg@@f@K @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?e@?B1?@H?7YV1?@?7YV1?@??@?7YV1?h@@f@@6K @? ?@ @? ?@ ?@@? @? ?@ ?@@?e@?B1?7<?B1?@?@H?*Uf?7<?@?7YV1g@@f@@6K @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?e@??@?@e@@@@?@?@@@@?3=C5?@@@@?@@g@@f@@@@6X @? ?@ @? ?@ ?@@@@@@? @? ?@ ?@@?e@??@?@e?@?@?@eV46Xe?@e@?@@@@g@@f@@@@6X @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?e@?C5?@e3Xe?@?3X?eN@@H?3X?he@@@@@@@@@@@, @? ?@ @? ?@ ?3@@@@H? @? ?@ ?@@?e@??@?3=?C5?@?@fS,e?3=?@?3Xh@@@@@@@@@@@, @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?e@@0Y?@eV4@??@?V4@e?@@??V4@he@@f@@@@0Y @? ?@ @? ?@ ?N@@@5 @? ?@ ?@@?e@??@?V4@0Y?@?@e@@0Ye?V4@@?V4@?g@@f@@@@0Y @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?e@M @@f@@0M @? ?@ @? ?@ 3@@H @? ?@ ?@@? @@f@@0M @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? @@f@M @? ?@ @? ?@ N@5? @? ?@ ?@@? @@f@M @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ ?(Y? @? ?@ ?@@? ?W.? @@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?eW. ?.Y? @@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?)X? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e7H @@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?e@@?W26X?@@6X?@)? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@L?@e@?@@@@@6X?W26X?W26X?hf@@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?e@H?7YV1?@?B1?@H? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@@?@e@?@??@?B1?7YV1?7YV1?hf@@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?e@??@@@@?@??@?@ @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@H?@e@?@??@e@?@@@@?@@@@?hf@@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?e@??3X?e@??@?3L? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@??3=?@?@??@e@?3Xe?3X? @@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?e@??V4@e@??@?V/? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@??V4@@?@??@e@?V4@??V4@ @@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? @?)X @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@?g@?e?@ @@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@?he?@ @@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?eW26X?W2@@?@@6X?@@?@?@) @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@@6X?@@?@?W2@@?W26X? @@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?e7YV1?*U?e@?B1?@H?@?@H @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@?B1?@H?@?7<?@?7YV1? @@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?e@@@@?V46X?@??@?@e@?@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@??@?@e@?@??@?@@@@? @@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?e3Xf?S,?@?C5?@e@?3L @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@?C5?@e@?3=?@?3X? @@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?eV@6KO2@@Y?@@@Y?@e@?V)K? @@ @? J@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@@@Y?@e@?V@@@?V@6K? @@ @? ?@ ?J@? ?@ ?@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? ?O&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? ?@ @? ?@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? ?@ O&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?@@? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@ ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@?e@? ?@ @? @@e?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@ ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@?e@? ?@ @? @@he)X ?@@? ?@ @? ?@ @? @@ ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@?e@??@K? ?@ @? @@e?@?@@6X?@)?@@?W2@6X? ?@@?e?@K? ?@ @? ?@ @? @@ ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@?e@??@@6K? ?@ @? @@e?@?@?B1?@H?@H?7<?B1? ?@@?e?@@6K? ?@ @? ?@ @? @@ ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@??J@??@@@@6X? ?@ @? @@e?@?@e@?@??@e@?e@?@@ ?@@?e?@@@@6X? ?@ @? ?@ @? @@@@@@ ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@??'@@@@@@@@,? ?@ @? @@e?@?@e@?3L?@e3=?C5? ?@@@@@@@@@@@,? ?@ @? ?@ @? 3@@@@H ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@??V+M?@@@@0Y? ?@ @? @@e?@?@e@?V/?@eV4@0Y? ?@@?e?@@@@0Y? ?@ @? ?@ @? N@@@5? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@?f?@@0M? ?@ @? @@ ?@@?e?@@0M? ?@ @? ?@ @? ?3@@H? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@?f?@M? ?@ @? @@ ?@@?e?@M? ?@ @? ?@ @? ?N@5 ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? (Y ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@? ?@ @? @@g@?f?@he?@?)X?he?@@? ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@? ?@ @? @@g@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@? ?@ @? @@e?W2@@?@??@?@?W2@@??@6X?@?@)?he?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@? ?@ @? @@e?7<?@?@??@?@?*U?fV1?@?@H?he?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@? ?@ @? @@e?@e@?@??@?@?V46X?W2@@?@?@hf?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@? ?@ @? @@e?3=?@?3=?@?@e?S,?*U?@?@?3L?he?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@? ?@ @? @@e?V4@@?V4@@?@?@@0Y?V4@@?@?V/?he?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@? ?@ @? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@? ?@ @? @@ W(M? ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@? ?@ @? @@e?@h?@e.Y ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@? ?@ @? @@hf?@g)X ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@? ?@ @? @@e?@?@@6X?W2@@?W26X?@)?W26X?@@he?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@? ?@ @? @@e?@?@?B1?7<?@?7YV1?@H?7YV1?@Hhe?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@? ?@ @? @@e?@?@e@?@??@?@@@@?@??@@@@?@??@@?g?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@? ?@ @? @@e?@?@e@?3=?@?3X?e3L?3X?e@?he?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@? ?@ @? @@e?@?@e@?V4@@?V4@eV/?V4@e@?he?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@? ?@ @? @@ ?W.? ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@? ?@ @? @@he?@g?.Y? ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? ?)X?g@@ ?@ ?@@? ?@ @? @@e?@@@@@6X?@?@@6X?W26X?W26X?hf?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?eW2@@?@e@?@@6X?@@6X?W2@6X?@@?@)?W26Xe@@ ?@ ?@@? ?@ @? @@e?@e@?B1?@?@?B1?7YV1?7YV1?hf?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e*Ue?@e@?@?B1?@?B1?7<?B1?@H?@H?7YV1e@@ ?@ ?@@? ?@ @? @@e?@e@??@?@?@e@?@@@@?@@@@?hf?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?eV46X?@e@?@??@?@e@?@?e@?@??@e@@@@e@@ ?@ ?@@? ?@ @? @@e?@e@??@?@?@e@?3Xe?3X? ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?fS,?3=?@?@?C5?@?C5?3=?C5?@??3L?3Xf@@ ?@ ?@@? ?@ @? @@e?@e@??@?@?@e@?V@6K?V@6K?hf?@@? ?@ ?J@? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@??O2@@Y?V@@@?@@@Y?@@@Y?V@@@Y?@??V)KV@6Ke@@ ?@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? ?@ O&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? ?@ @? ?@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?@@? @@ @? ?@ ?@@? @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@ ?@ ?@@?f?@?@h?@ @@ @? ?@ ?@@? @? ?@ ?@@?e@?@?hf@? @@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@ ?@ ?@@?f?@ @@ @? ?@ ?@@? @? ?@ ?@@?f@?hf@? @@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@ ?@ ?@@?eW2@@?@?@@@@@6X?@?@@6X?@??@?W26X?g@@f@K @? ?@ ?@@? @? ?@ ?@@?e@?@?e?@6Xe?W2@@?W26X?W2@@?he@@f@K @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@ ?@ ?@@?e7<?@?@?@e@?B1?@?@?B1?@??@?7YV1?g@@f@@6K @? ?@ ?@@? @? ?@ ?@@?e@?@?fV1e?7<?@?7YV1?*U?hf@@f@@6K @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@ ?@ ?@@?e@??@?@?@e@??@?@?@e@?@??@?@@@@?g@@f@@@@6X @? ?@ ?@@@@@@? @? ?@ ?@@?e@?@?eW2@@e?@e@?@@@@?V46X?he@@f@@@@6X @? ?@ @? ?@ @? @@@@@@ ?@ ?@ ?@@?e3=?@?@?@e@??@?@?@e@?3=?@?3X?h@@@@@@@@@@@, @? ?@ ?3@@@@H? @? ?@ ?@@?e@?@?e*U?@e?3=?@?3Xf?S,?he@@@@@@@@@@@, @? ?@ @? ?@ @? 3@@@@H ?@ ?@ ?@@?eV4@@?@?@e@??@?@?@e@?V4@@?V4@h@@f@@@@0Y @? ?@ ?N@@@5 @? ?@ ?@@?e@?@?eV4@@e?V4@@?V4@??@@0Y?he@@f@@@@0Y @? ?@ @? ?@ @? N@@@5? ?@ ?@ ?@@? @@f@@0M @? ?@ 3@@H @? ?@ ?@@? @@f@@0M @? ?@ @? ?@ @? ?3@@H? ?@ ?@ ?@@? @@f@M @? ?@ N@5? @? ?@ ?@@? @@f@M @? ?@ @? ?@ @? ?N@5 ?@ ?@ ?@@? @@ @? ?@ ?(Y? @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? (Y ?@ ?@ ?@@?e@? @?@? @@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?e@? @? @@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?e@??@6Xe?@e@?W2@6X?@?@?W26Xhe@@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@@?W26X?@??@?W26X?@@6X?@e@?W2@@g@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?e@?eV1e?@e@?7<?B1?@?@?7YV1he@@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@H?7YV1?@??@?7YV1?@?B1?@e@?*Uh@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?e@?W2@@e?3=C5?@?e@?@?@?@@@@he@@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@??@@@@?3=C5?@@@@?@??@?@e@?V46Xg@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?e@?*U?@e?N@@H?3=?C5?@?@?3Xhf@@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@??3X?eN@@H?3X?e@??@?3=?@?eS,g@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?e@?V4@@f@@eV4@0Y?@?@?V4@?he@@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@??V4@e?@@??V4@e@??@?V4@@?@@0Yg@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? ?@ @? ?@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@? @?g@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?e)X ?@ @@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @?g@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?e@)?W2@6X?@@@@@6X?@@6X?W26X?@@??@6Xf@@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@?@@@@@6X??@6X?W2@@?W26Xe?W2@@?W26Xe@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?e@H?7<?B1?@e@?B1?@?B1?7YV1?@H?eV1f@@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@?@??@?B1?eV1?7<?@?7YV1e?7<?@?7YV1e@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?e@??@e?@?@e@??@?@e@?@@@@?@eW2@@f@@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@?@??@e@?W2@@?@e@?@@@@e?@e@?@@@@e@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?e3L?3=?C5?@e@??@?@?C5?3Xe?@e*U?@f@@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@?@??@e@?*U?@?3=?@?3Xf?3=?@?3Xf@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?eV/?V4@0Y?@e@??@?@@0Y?V4@??@eV4@@f@@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@?@??@e@?V4@@?V4@@?V4@?e?V4@@?V4@?e@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ ?@@? ?I@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ ?@@? ?W.? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?eW.g@?/X @@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@?@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?e7Hg@?N1 @@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@? ?)X??.Y? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?e@??W2@@?e?@ @@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@?@?@??@?W26X?@@?@)?W26X @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?e@??*U?f?@ @@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@?@?@??@?7YV1?@H?@H?7YV1 @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?e@??V46X?e?@ @@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@?@?3=C5?@@@@?@??@e@@@@ @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?e@?e?S,?e?@ @@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@?@?N@@H?3X?e@??3L?3X @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?e@?O2@@Y?e?@ @@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@?@??@@??V@6K?@??V)KV@6K @@ @? ?@ ?J@? ?@ @? ?@ ?@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? ?@ @? ?@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? ?@ O&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? ?@ ?@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @@ ?@@? ?@ ?@@? @@ @? ?@ ?@ ?@@?e@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @@ ?@@? ?@ ?@@?hf?@ @@ @? ?@ ?@ ?@@?e@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @@ ?)X? ?@@? ?@ ?@@? )X @@ @? ?@ ?@ ?@@?e@??@K? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @@e?@@@@@6X?W2@6X?@)? ?@@?e?@K? ?@ ?@@?e@@6X?W2@6X?@?@@6X?@)?W26X?hf@@f@K @? ?@ ?@ ?@@?e@??@@6K? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ @@e?@e@?B1?7<?B1?@H? ?@@?e?@@6K? ?@ ?@@?e@?B1?7<?B1?@?@?B1?@H?7YV1?hf@@f@@6K @? ?@ ?@ ?@@??J@??@@@@6X? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@@@@@ @@e?@e@??@?@e?@?@ ?@@?e?@@@@6X? ?@ ?@@?e@??@?@e?@?@?@e@?@??@@@@?hf@@f@@@@6X @? ?@ ?@ ?@@??'@@@@@@@@,? ?@ @? ?@ @? ?@ @? 3@@@@H @@e?@e@??@?3=?C5?3L? ?@@@@@@@@@@@,? ?@ ?@@?e@?C5?3=?C5?@?@e@?3L?3X? @@@@@@@@@@@, @? ?@ ?@ ?@@??V+M?@@@@0Y? ?@ @? ?@ @? ?@ @? N@@@5? @@e?@e@??@?V4@0Y?V/? ?@@?e?@@@@0Y? ?@ ?@@?e@@0Y?V4@0Y?@?@e@?V/?V4@ @@f@@@@0Y @? ?@ ?@ ?@@?f?@@0M? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?3@@H? @@ ?@@?e?@@0M? ?@ ?@@?e@M @@f@@0M @? ?@ ?@ ?@@?f?@M? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?N@5 @@ ?@@?e?@M? ?@ ?@@? @@f@M @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? (Y @@ ?@@? ?@ ?@@? @@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@g@?@?heW. ?@@? ?@ ?@@?f?@ @@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@g@?@?he7Hhe?)X?f?@@? ?@ ?@@?f?@ @@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?W2@@?eW26X?@@6X?@Le@6X?@@6X?@)?f?@@? ?@ ?@@?eW2@@?W26X?e@@?W2@6X?W2@@?W26Xh@@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?7<?@?e7YV1?@?B1?@@e?V1?@?B1?@H?f?@@? ?@ ?@@?e7<?@?7YV1?e@H?7<?B1?*U?e7YV1h@@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@e@?e@@@@?@e@?@H?W2@@?@??@?@g?@@? ?@ ?@@?e@??@?@@@@?e@??@e?@?V46X?@@@@h@@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?3=?@?e3Xe?@e@?@??*U?@?@??@?3L?f?@@? ?@ ?@@?e3=?@?3X?f@??3=?C5e?S,?3Xhe@@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?V4@@?eV4@??@e@?@??V4@@?@??@?V/?f?@@? ?@ ?@@?eV4@@?V4@f@??V4@0Y?@@0Y?V4@?h@@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ ?@@? @@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? ?@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ ?@@? @@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ ?@@? @@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ ?@@? @@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ ?@@? @@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ ?@@? @@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ ?@@? @@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ ?@@? @@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ ?@@? @@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ ?@@? @@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ ?@@? @@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ ?@@? @@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@hf?@?@?@ ?@@? ?@ ?@@?f?@?@ ?@ @@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@?@g?)X?hf?@@? ?@ ?@@?f?@h)Xhe?)X?he@@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@@6X??@6X?@?@?@?W2@6X?@)?W26Xh?@@? ?@ ?@@?eW2@@?@?W2@@?@)?@@??@6X?@?@)?he@@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@?B1?eV1?@?@?@?7<?B1?@H?7YV1h?@@? ?@ ?@@?e7<?@?@?*U?e@H?@H?eV1?@?@H?he@@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@e@?W2@@?@?@?@?@e?@?@e@@@@h?@@? ?@ ?@@?e@??@?@?V46X?@??@eW2@@?@?@hf@@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@?C5?*U?@?@?@?@?3=?C5?3L?3Xhe?@@? ?@ ?@@?e3=?@?@e?S,?3L?@e*U?@?@?3L?he@@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ ?J@? ?@ ?J@? ?@ @? @@e?@@@Y?V@@@?@?@?@?V@@@Y?V)KV@6Kh?@@? ?@ ?@@?eV@@@?@W2@@Y?V)X@eV@@@?@?V)Khe@@ @? J@ ?@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ O&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ O&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? ?@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? ?O&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? W(M? @@ @? ?@ ?@@? @? ?@ @? @@ ?@ @? @@ ?@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? .Y @@ @? ?@ ?@@? @? ?@ @? @@ ?@ @? @@ ?@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? ?)X?he@@ @? ?@ ?@@? @? ?@ @? @@ ?@ @? @@ ?@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@?e@@?@e@?W2@@?W26X?eW26X?@)?he@@f@K @? ?@ ?@@? @? ?@ @? @@ ?@ @? @@ ?@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@?e@H?@e@?*Ue?7YV1?e7YV1?@H?he@@f@@6K @? ?@ ?@@? @? ?@ @? @@ ?@ @? @@ ?@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@?e@??@e@?V46X?@@@@?e@@@@?@hf@@f@@@@6X @? ?@ ?@@@@@@? @? ?@ @? @@@@@@ ?@ @? @@ ?@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@?e@??3=?@?eS,?3X?f3Xe?3L?he@@@@@@@@@@@, @? ?@ ?3@@@@H? @? ?@ @? 3@@@@H ?@ @? @@ ?@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@?e@??V4@@?@@0Y?V4@fV4@??V/?he@@f@@@@0Y @? ?@ ?N@@@5 @? ?@ @? N@@@5? ?@ @? @@ ?@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@f@@0M @? ?@ 3@@H @? ?@ @? ?3@@H? ?@ @? @@ ?@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@f@M @? ?@ N@5? @? ?@ @? ?N@5 ?@ @? @@ ?@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@?he?W.? @@ @? ?@ ?(Y? @? ?@ @? (Y ?@ @? @@ ?@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@?he?.Y?g@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @?hf?)X?e@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@?e@@@@@6X?W26X?W26X?@W-Xe@6X?@@6X?@)?e@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@?e@??@?B1?7YV1?7<I/?@(R1e?V1?@?B1?@H?e@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@?e@??@e@?@@@@?@f@H?@?W2@@?@??@?@f@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@?e@??@e@?3Xe?3=O.?@??@?*U?@?@??@?3L?e@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@?e@??@e@?V4@??V40Y?@??@?V4@@?@??@?V/?e@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@ ?@@?gW.hW. @@ ?@@? @@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@ ?@@?g.YeW.?@e.Yg?@f@?h@@ ?@@? @@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?W.?@? ?@ ?@ ?@@?he7H?@he?@ @@ ?@@? @@ ?@@?hf?)X? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?7H? ?@ ?@ ?@@?e@@?W26X?@L?@?W26X?W26X?@W-X?@?h@@ ?@@?eW26X?@@6X?W26X?W2@6X?@@?W26Xhe@@ ?@@?e@@6X?W2@6X?@)?@@?W26X? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@L?@?@@6X?W2@@?eW2@@?W26X?he?@ ?@@?e@H?7YV1?@@?@?7YV1?7<I/?@(R1?@?h@@ ?@@?e7YV1?@?B1?7<I/?7<?B1?@H?7YV1he@@ ?@@?e@?B1?7<?B1?@H?@H?7YV1? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@@?@?@?B1?*U?f7<?@?7YV1?he?@ ?@@?e@??@@@@?@H?@?@@@@?@?e?@H?@?@?@@g@@ ?@@?e@@@@?@e@?@?e?@e?@?@e@@@@he@@ ?@@?e@??@?@e?@?@e@??@@@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@H?@?@??@?V46X?e@??@?@@@@?he?@ ?@@?e@??3X?e@??@?3X?e3=O.?@e@?@?h@@ ?@@?e3Xe?@e@?3=O.?3=?C5?@e3Xhf@@ ?@@?e@??@?3=?C5?3L?@??3X? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@e@?@??@e?S,?e3=?@?3X?hf?@ ?@@?e@??V4@e@??@?V4@eV40Y?@e@?@?h@@ ?@@?eV4@??@e@?V40Y?V4@0Y?@eV4@?he@@ ?@@?e@??@?V4@0Y?V/?@??V4@ @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@e@?@??@?@@0Y?eV4@@?V4@hf?@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@ ?@@? @@ ?@@? @@ ?@@? /X @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@ ?@@? @@ ?@@?g?@hf?@ @@ ?@@?g?@hfV/ )X @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?@ ?@@? @@ ?@@?g?@hf?@ @@ ?@@?g?@ @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@ ?)X? ?@ ?@@?e@@e@6X? @@ ?@@?e@@6X?@?@e@?W2@@e?@ @@ ?@@?e@@6X?@e@6X?@@6X?W26X?@)?W26X?h@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@@@@@6X?W2@6X?@)?W2@@ ?@ ?@@?e@He?V1? @@ ?@@?e@?B1?@?@e@?*Uf?@ @@ ?@@?e@?B1?@e?V1?@?B1?7YV1?@H?7YV1?h@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@e@?B1?7<?B1?@H?*U ?@ ?@@?e@??W2@@? @@ ?@@?e@??@?@?@e@?V46Xe?@ @@ ?@@?e@??@?@?W2@@?@??@?@@@@?@??@@@@?h@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@e@??@?@e?@?@eV46X ?@ ?@@?e@??*U?@? @@ ?@@?e@?C5?@?3=?@?eS, @@ ?@@?e@?C5?@?*U?@?@??@?3X?e3L?3X?he@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@e@??@?3=?C5?3L?eS, ?@ ?@@?e@??V@@@? @@ ?@@?e@@@Y?@?V@@@W2@@YeO@K? @@ ?@@?e@@@Y?@?V@@@?@??@?V@6K?V)KV@6K?h@@ @? ?@ ?J@? ?@ @? J@ @? @@e?@e@??@?V@@@Y?V)?2@@Y ?@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? ?@ O&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? ?O&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?@@? ?@ @? @@ ?@ @? @@ ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? @@ ?@@? ?@ ?@@? ?@ ?@@?e@? ?@ @? @@ ?@ @? @@ ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? @@ ?@g@?h?@@? ?@ ?@@? ?@ ?@@?e@? ?@ @? @@ ?@ @? @@ ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? @@ @?h?@@? ?@ ?@@? ?@ ?@@?e@??@K? ?@ @? @@ ?@ @? @@ ?@ @? ?@ ?@@?eW2@@?@@?W2@6X?@??@?@@6X?W26Xhe@@f@K @? @@f@6X?@??@?W2@@?W2@@?@e?W2@@?W2@6X?e?@@?e?@K? ?@ ?@@? ?@ ?@@?e@??@@6K? ?@ @? @@ ?@ @? @@ ?@ @? ?@ ?@@?e7<?@?@H?7<?B1?@??@?@?B1?7YV1he@@f@@6K @? @@f?V1?@??@?*U?e*Ue?@e?7<?@?7<?B1?e?@@?e?@@6K? ?@ ?@@? ?@ ?@@??J@??@@@@6X? ?@ @? @@@@@@ ?@ @? @@@@@@ ?@ @? ?@ ?@@?e@??@?@e@?e@?@??@?@e@?@@@@he@@f@@@@6X @? @@e?W2@@?@??@?V46X?V46X?@e?@e@?@?e@?e?@@?e?@@@@6X? ?@ ?@@@@@@? ?@ ?@@??'@@@@@@@@,? ?@ @? 3@@@@H ?@ @? 3@@@@H ?@ @? ?@ ?@@?e3=?@?@e3=?C5?3=?@?@?C5?3Xhf@@@@@@@@@@@, @? @@e?*U?@?3=?@e?S,?eS,?@e?3=?@?3=?C5?e?@@@@@@@@@@@,? ?@ ?3@@@@H? ?@ ?@@??V+M?@@@@0Y? ?@ @? N@@@5? ?@ @? N@@@5? ?@ @? ?@ ?@@?eV4@@?@eV4@0Y?V4@@?@@0Y?V4@?he@@f@@@@0Y @? @@e?V4@@?V4@@?@@0Y?@@0Y?@e?V4@@?V4@0Y?e?@@?e?@@@@0Y? ?@ ?N@@@5 ?@ ?@@?f?@@0M? ?@ @? ?3@@H? ?@ @? ?3@@H? ?@ @? ?@ ?@@?fI@ ?@M? @@f@@0M @? @@ ?@@?e?@@0M? ?@ 3@@H ?@ ?@@?f?@M? ?@ @? ?N@5 ?@ @? ?N@5 ?@ @? ?@ ?@@? @@f@M @? @@ ?@@?e?@M? ?@ N@5? ?@ ?@@? ?@ @? (Y ?@ @? (Y ?@ @? ?@ ?@@?e?W.? ?W.? @@ @? @@ ?@@? ?@ ?(Y? ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e?.Y?he@?@??.Y? @@ @? @@ ?@@? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?g?)X?h@? @@ @? @@ ?@@? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?eW26X?@)?W2@6X?@?@?W26X @@ @? @@ ?@@? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e7YV1?@H?7<?B1?@?@?7YV1 @@ @? @@ ?@@? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@@@@?@e@?e@?@?@?@@@@ @@ @? @@ ?@@? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e3Xe?3L?3=?C5?@?@?3X @@ @? @@ ?@@? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?eV4@??V/?V4@0Y?@?@?V4@? @@ @? @@ ?@@? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? @@ ?@@? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? @@ ?@@? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? @@ ?@@? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? @@ ?@@? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? @@ ?@@? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? @@ ?@@? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? @@ ?@@? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? @@ ?@@? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? @@ ?@@? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? @@ ?@@? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? @@ ?@@? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?he?W.? @@ @? @@ ?@@? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?he?.Y?g@? @@ @? @@e?W.?@? ?@@? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? @@e?7H? ?@@? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@@6X?@@?W26X?W26X?@?W26X?@e@?@?@?f@@ @? @@e?@L?@?@@6X?W26X?W2@@?W2@@?W26Xh?@@? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@?B1?@H?7YV1?7<I/?@?7YV1?@e@?3T5?f@@ @? @@e?@@?@?@?B1?7YV1?*Ue?*U?e7YV1h?@@? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@??@?@e@@@@?@f@?@@@@?@e@?S@U?f@@ @? @@e?@H?@?@??@?@@@@?V46X?V46X?@@@@h?@@? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@@?e@?C5?@e3Xe?3=O.?@?3Xe?3=?@?7R1?f@@ @? @@e?@e@?@??@?3X?fS,e?S,?3Xhe?@@? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? ?@ ?J@? ?@ ?@@?e@@@Y?@eV@6K?V@@Y?@?V@6K?V@@@?@?@?f@@ @? @@e?@e@?@??@?V@6KO2@@YO2@@Y?V@6Kh?@@? ?@ ?@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? ?@ @? ?@ O&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? ?@ ?@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?@@? @@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? @@ ?@ @? ?@ ?@@? @? ?@ ?@ ?@@? @@ ?@h?@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? @@ ?@ @? ?@ ?@@? @? ?@ ?@ ?@@? @@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? @@ ?@ @? ?@ ?@@? @? ?@ ?@ ?@@? @@e?@@@@@6Xe@6X?@??@?@e@??@6X?@?W2@@?e?@@?e?@K? ?@ @? ?@ ?@@?e@@@@@6X?@??@?@@?@@@@@6X?@??@?@@?W26Xe@@f@K @? @@ ?@ @? ?@ ?@@? @? ?@ ?@ ?@@? @@e?@e@?B1e?V1?@??@?@e@?eV1?@?*U?f?@@?e?@@6K? ?@ @? ?@ ?@@?e@??@?B1?@??@?@H?@??@?B1?@??@?@H?7YV1e@@f@@6K @? @@ ?@ @? ?@ ?@@? @? ?@ ?@ ?@@? @@e?@e@??@?W2@@?@??@?3=C5?W2@@?@?V46X?e?@@?e?@@@@6X? ?@ @? ?@ ?@@?e@??@e@?@??@?@e@??@e@?@??@?@e@@@@e@@f@@@@6X @? @@@@@@ ?@ @? ?@ ?@@@@@@? @? ?@ ?@ ?@@? @@e?@e@??@?*U?@?3=?@?N@@H?*U?@?@e?S,?e?@@@@@@@@@@@,? ?@ @? ?@ ?@@?e@??@e@?3=?@?@e@??@e@?3=?@?@e3Xf@@@@@@@@@@@, @? 3@@@@H ?@ @? ?@ ?3@@@@H? @? ?@ ?@ ?@@? @@e?@e@??@?V4@@?V4@@e@@eV4@@?@?@@0Y?e?@@?e?@@@@0Y? ?@ @? ?@ ?@@?e@??@e@?V4@@?@e@??@e@?V4@@?@eV4@?e@@f@@@@0Y @? N@@@5? ?@ @? ?@ ?N@@@5 @? ?@ ?@ ?@@? @@ ?@@?e?@@0M? ?@ @? ?@ ?@@? @@f@@0M @? ?3@@H? ?@ @? ?@ 3@@H @? ?@ ?@ ?@@? @@ ?@@?e?@M? ?@ @? ?@ ?@@? @@f@M @? ?N@5 ?@ @? ?@ N@5? @? ?@ ?@ ?@@? @@f/X ?@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? (Y ?@ @? ?@ ?(Y? @? ?@ ?@ ?@@? @@fV/ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? @@f@6X?e?@6X?@e@??@6X?@?W26X?@@g?@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? @@f?V1?fV1?@e@?eV1?@?7YV1?@Hg?@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? @@e?W2@@?eW2@@?3=C5?W2@@?@?@@@@?@?g?@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? @@e?*U?@?e*U?@?N@@H?*U?@?@?3X?e@?g?@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? @@e?V4@@?eV4@@e@@eV4@@?@?V4@e@?g?@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? @@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? ?@ @? ?@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? @@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@@?e?W(M @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @@ ?@?@?@?@f?@@? ?@ @? ?@ ?@@?e?.Y?h?@?)X? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @@e?)X? ?@?@g?@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?eW26X?@@6X?W26X?@W-X??@6X?@@6X?h@@e?@)?@@e@6X?@@6X?W2@@?@??@?@?@?@?@f?@@? ?@ @? ?@ ?@@?eW26X?W26X?@@?@?@)? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?e7YV1?@?B1?7<I/?@(R1?eV1?@?B1?h@@e?@H?@He?V1?@?B1?7<?@?@??@?@?@?@?@f?@@? ?@ @? ?@ ?@@?e7YV1?7<I/?@H?@?@H? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?e@@@@?@e@?@?e?@H?@?W2@@?@e@?@@g@@e?@e@??W2@@?@??@?@e@?@??@?@?@?@?@?@@??@@? ?@ @? ?@ ?@@?e@@@@?@f@??@?@ @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?e3Xe?@e@?3=O.?@e@?*U?@?@e@?h@@e?3L?@??*U?@?@??@?3=?@?3=?@?@?@?@?@f?@@? ?@ @? ?@ ?@@?e3Xe?3=O.?@??@?3L? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?eV4@??@e@?V40Y?@e@?V4@@?@e@?h@@e?V/?@??V4@@?@??@?V4@@?V4@@?@?@?@?@f?@@? ?@ @? ?@ ?@@?eV4@??V40Y?@??@?V/? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? @@ ?I@? ?@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? @@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? @@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@@? /X @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@@? V/ @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?e)X @@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?e@)?W26X?@@ @@e?W2@@?W26X?@@??@6X?@?W2@@?hf?@@? ?@ @? ?@ ?@@?e?@6X?@@6X?@@?W26X?W2@@ @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?e@H?7YV1?@H @@e?*U?e7YV1?@H?eV1?@?*U? ?@@? ?@ @? ?@ ?@@?fV1?@?B1?@H?7YV1?*U @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?e@??@@@@?@? @@e?V46X?@@@@?@eW2@@?@?V46X?hf?@@? ?@ @? ?@ ?@@?eW2@@?@e@?@??@@@@?V46X @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?e3L?3X?e@? @@f?S,?3Xe?@e*U?@?@e?S,?hf?@@? ?@ @? ?@ ?@@?e*U?@?@?C5?@??3X?fS, @@ @? ?@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?eV)KV@6K?@? @@eO2@@Y?V@6K?@eV@@@?@W2@@Y?hf?@@? ?@ @? J@ ?@@?eV@@@?@@@Y?@??V@6KO2@@Y @@ @? J@ @? ?@ @? ?@ ?@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? ?@ @? ?O&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? ?O&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? ?@ @? ?@ ?@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?@@? ?@ ?@@? @? ?@ @? @@ ?@@? @@ ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?e@? ?@ ?@@? @? ?@ @? @@ ?@@? @@ ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?e@? ?@ ?@@? @? ?@ @? @@ )X ?@@? @@ ?@ @? @@e?)X? ?@@? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?e@??@K? ?@ ?@@? @? ?@ @? @@e?@e@?W26X?@@6X?@) ?@@?e?@K?he@@ ?@ @? @@e?@)?@@e@6X?@@6X?W2@@? ?@@?e?@K? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?e@??@@6K? ?@ ?@@? @? ?@ @? @@e?@e@?7YV1?@?B1?@H ?@@?e?@@6K?h@@ ?@ @? @@e?@H?@He?V1?@?B1?*U? ?@@?e?@@6K? ?@ @? ?@ ?@ ?@@??J@??@@@@6X? ?@ ?@@@@@@? @? ?@ @? @@e?3=C5?@@@@?@e@?@? ?@@?e?@@@@6X?f@@@@@@ ?@ @? @@e?@e@??W2@@?@??@?V46X?@@ ?@@?e?@@@@6X? ?@ @? ?@ ?@ ?@@??'@@@@@@@@,? ?@ ?3@@@@H? @? ?@ @? @@e?N@@H?3Xe?@e@?3L ?@@@@@@@@@@@,?f3@@@@H ?@ @? @@e?3L?@??*U?@?@??@e?S,? ?@@@@@@@@@@@,? ?@ @? ?@ ?@ ?@@??V+M?@@@@0Y? ?@ ?N@@@5 @? ?@ @? @@f@@eV4@??@e@?V/ ?@@?e?@@@@0Y?fN@@@5? ?@ @? @@e?V/?@??V4@@?@??@?@@0Y? ?@@?e?@@@@0Y? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?f?@@0M? ?@ 3@@H @? ?@ @? @@ ?@@?e?@@0M?g?3@@H? ?@ @? @@ ?@@?e?@@0M? ?@ @? ?@ ?@ ?@@?f?@M? ?@ N@5? @? ?@ @? @@ ?@@?e?@M?h?N@5 ?@ @? @@ ?@@?e?@M? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ ?(Y? @? ?@ @? @@ ?@@? (Y ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? @@h@? ?@@? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@ ?)X? ?@@? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?@@6X?@??@e@6X?@@6X?@)? ?@@? ?@ @? @@e?@@6X?@?@@?W26X?@@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?@?B1?@??@e?V1?@?B1?@H? ?@@? ?@ @? @@e?@?B1?@?@H?7YV1?@H ?@@? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?@e@?@??@?W2@@?@??@?@ ?@@? ?@ @? @@e?@e@?@?@??@@@@?@? ?@@? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?@?C5?3=?@?*U?@?@??@?3L? ?@@? ?@ @? @@e?@?C5?@?@??3X?e@? ?@@? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?@@0Y?V4@@?V4@@?@??@?V/? ?@@? ?@ @? @@e?@@0Y?@?@??V4@e@? ?@@? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?@ ?@@? ?@ @? @@e?@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? ?@ @? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? @@e?W26X?W2@6X?@??@?@@?W26X?@e@?@@g?@@? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? @@e?7<I/?7<?B1?@??@?@H?7YV1?@e@?@Hg?@@? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? @@e?@f@?e@?@??@?@e@@@@?@e@?@?g?@@? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? @@e?3=O.?3=?C5?3=?@?@e3Xe?3=?@?@?g?@@? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? @@e?V40Y?V4@0Y?V4@@?@eV4@??V4@@?@?g?@@? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? @@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@ @?@?f?@ ?@@? ?@ @? @@ @?e?@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@ @? ?@@? ?@ @? @@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?@@@@@6Xe@6X?@?@?W26X?@?W26X?@??@?@?@?@@? ?@ @? @@e?@@??@6X?@@6X?@?W2@@?W26X?hf?@@? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?@e@?B1e?V1?@?@?7<I/?@?7YV1?@??@?3T5?@@? ?@ @? @@e?@H?eV1?@?B1?@?7<?@?7YV1?hf?@@? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?@e@??@?W2@@?@?@?@?e?@?@@@@?@??@?S@U?@@? ?@ @? @@e?@eW2@@?@e@?@?@??@?@@@@?hf?@@? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?@e@??@?*U?@?@?@?3=O.?@?3X?e3=?@?7R1?@@? ?@ @? @@e?@e*U?@?@?C5?@?3=?@?3X? ?@@? ?@ @? ?@ ?@ ?@@? ?@ @? ?@ @? @@e?@e@??@?V@@@?@?@?V@@Y?@?V@6K?V@@@?@?@?@@? J@ @? @@e?@eV@@@?@@@Y?@?V@@@?V@6K?hf?@@? ?@ ?J@? ?@ ?@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @? ?@ @? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? ?O&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@? ?@ O&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @? @@ ?@@? ?@ ?@@? @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@?e@? @@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @? @@ @? ?@@? ?@ ?@@? @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@?e@? @@ @? ?@ @? ?@ ?@@? @? @@ ?@@? ?@ ?@@? @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@?e@@6X?W26X?@@?W2@@?W26X?@@?W2@@h@@f@K @? ?@ @? ?@ ?@@? @? @@e?@@6X?W2@6X?@?W2@@?W2@@?W2@6X?@@6X?W2@@@@?e?@K? ?@ ?@@? @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@?e@?B1?7YV1?@H?7<?@?7YV1?@H?*Uhe@@f@@6K @? ?@ @? ?@ ?@@? @? @@e?@?B1?7<?B1?@?*Ue?*U?e7<?B1?@?B1?*U??@@?e?@@6K? ?@ ?@@? @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@?e@??@?@@@@?@??@e@?@@@@?@eV46Xh@@f@@@@6X @? ?@ @? ?@ ?@@@@@@? @? @@e?@e@?@?e@?@?V46X?V46X?@?e@?@??@?V46X@@?e?@@@@6X? ?@ ?@@@@@@? @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@?e@?C5?3X?e@??3=?@?3Xe?@fS,h@@@@@@@@@@@, @? ?@ @? ?@ ?3@@@@H? @? @@e?@?C5?3=?C5?@?eS,e?S,?3=?C5?@??@e?S@@@@@@@@@@@@,? ?@ ?3@@@@H? @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@?e@@0Y?V4@e@??V4@@?V4@??@e@@0Yh@@f@@@@0Y @? ?@ @? ?@ ?N@@@5 @? @@e?@@0Y?V4@0Y?@?@@0Y?@@0Y?V4@0Y?@??@?@@0Y@@?e?@@@@0Y? ?@ ?N@@@5 @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@? @? @@f@@0M @? ?@ @? ?@ 3@@H @? @@e?@M? ?@@?e?@@0M? ?@ 3@@H @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@M @? ?@ @? ?@ N@5? @? @@ ?@@?e?@M? ?@ N@5? @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@? @@ @? ?@ @? ?@ ?(Y? @? @@ ?@@? ?@ ?(Y? @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@? ?@g@? @@ @? ?@ @? ?@ @? @@g@?g?@ @?e?@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@? ?@h)X @@ @? ?@ @? ?@ @? @@g@?g?@ @?e?@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@?eW26X?@@6X?W2@@?@e@?@?@)?W26X?W2@@f@@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?W2@@?W26Xe?@@6X?W2@6X?W26Xe@6X?@?e?@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@?e7YV1?@?B1?7<?@?@e@?@?@H?7YV1?*Ug@@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?7<?@?7YV1e?@?B1?7<?B1?7<I/e?V1?@?e?@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@?e@@@@?@e@?@??@?@e@?@?@??@@@@?V46Xf@@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?@e@?@@@@e?@e@?@?e@?@?e?W2@@?@?e?@@? ?@ @? ?@ ?@@? @@ ?@ ?@@?e3Xe?@e@?3=?@?3=?@?@?3L?3X?fS,f@@ @? ?@ @? ?@ @? @@e?3=?@?3Xf?@?C5?3=?C5?3=O.?*U?@?@?e? h h

g

h h h h h

g g g g g

h h h h h

g g g g g g h

h h h h h h h h h h h h

g g g g g

h g h h g g h h

g

g

h h h h h

h

h h

h h h h h h h h h h h h

h h h h h h h h h h h

h h h h

h h h h h h h h h h h

h h

h h

h h

h h

g

h h

h h

h h

h h

h h

h h

h h

g

h h h h

h h

h h h

h h

h h h h h

g g g g g

h h h h h

h h h h h h h

h h

g

h h

h h h h

g h g h h g g g h h g h h g g h h h h

h h h h h h h h h h h h

g h h h h

h h h h h h h h h

h

h h h h h h

h h h h h h h h h h h

h h h h h h

h h g h h h h h h h h h h

h h h h h h h h h h h h

h h

h h h h h h h

g g g g g

h h

g h g g h h g h h g g h h g g h h h h h

h h h h

h h h h h h

h h g h h g h h g g h h h h

h h h h h h h h h h h h

h h h h

h h h h

h h h h h h h h

h h h

g g g g

h h h h h h h h h h

h h

h h h h h h h h h h

g g g g

h h h h h h h h h h h h

h h h h h h h h h h h h

h h h g h h h h h h h h

h h

h h

h h h h g h g h g h g h h h g h

h h h h h h h h h h h

h h h h h h h h h h h h

g g g g g

h h h h h h g h g g h h h h

h h

h h h h g h g h h g g h h h h h

h h h h h h h h h h h h

h h

h h

h h

h h

h h h h h h h h h h h h

h h

h h

h h

h h h h h h h h h h h h

h h h h h h h

h h h h

h h

h h h h

h h

g g g g g

h h

h h

h h

h h

h h

h h

h h h h h h h h h h h h

h h

g g g g g

h h

g g g g g

h h h h h

h g g g g g g

h h h h h h h h h h h h

h h

h h

h h h h

h h h h h h h

h h

h h h h h h h h h h

h h

h h

h h

h h

h h

h h

h h

h h h h h

h h h

h h

h h h h h h h h

h

h h h

h h h h g h h g g g h h h h h h

h h h h h h h h h h

g h g h g h g h g h h g g g h h h h h h

h h h

h h h h h

h h

h h h h h

h h h h

h h

g g g g h h g g h h g g h

h h h h

h h

h h

h h

h

h h

h h

g g g g g

h h h h g h g g h h g h h h h h

h h h h h h h h h h h

g h h g g h h g g h h g g h g h h h h h

h h h h h h h h

h h g h h h h h h h h h

h h h h h h

h h

h h h

g

h h

g

g g g g g g g g g g g g

g g g g

h h

h h h h h h h h h h h

h h

h h

h h h g h h g h g h g h h h h

h

h h h h h h h h

h h h h h h h

h h

h h

h h h h

h h

g g g g g

h

g g g g

h h

h h h h h

h h h h h h

h h h

h h h

h

h h

h h h h h h h h h h h h

h h h h h h h h h h h h

h h

h h

h h h h h h h h

h h h h h

h h h h h

h h h h h h h

h h h h h h

g g g g g g g g g g

g h h h h h h h

h h

h h h h h h h h h h

h h h h h h h

h h

h h

h h h h h h h g h h g g h h h

g

g g

h h

h h

h h h h h h h h h h h h

h h

h h h h h h h

h h h h h h h h h h h

h h

h h h h

h h

h h

g

h h

h h h h h h h h h h

h h h h

g

g h g h h g g g h h g h g g h h h h

h h h h h h h h h h h h

h h g h h h h h h h h h

g g g g

h h h h h

h h

h h h h h h

h h

h h h h

h h h h h h h h h h h

h h

h h

h h

g g g g g

h h

h

h h

g g

h h h h h h h h

h h

h h h h h h h

h h

h h

g h h h h

g

h h

h h h h

h h h h h h

g

h h h h h

h h

h h h h h g g h g h h h

h h h h h h h h h h h

h h

g g g g g g g g g g

h h

h h

h h h h h h h h h h h h

h h

h h

h h h h g h h g g g h h h h h h

h h

h h

h h

h h

g

h h h h h

h h

h h h

h h

h h h h h

h h h h h

g g g g

h h

h h

h h h

h h h h h h h h h h h

h h

h h

h h

h h h h

h h h h h

h

g

h h

h h h g h h g h g h h h h h h

h h

h h

h h h h

h h h h h h h h h h h

g g g g

h h

g

h h h

h h h h h

h h

h h h h h g h h g h h g h h

h h h

h h

h h

h h h h h

h h

h h h h h

g h g g h h g h h g g h h g g h h h h

h h

g

h h h h

h h

h h

LA BLAGUE

h h h h g g

h g g

h

h

Un homme entre dans une papeterie : - J'aimerais offrir un beau stylo ˆ ma femme : c'est son anniversaire ! - Oh, c'est bien, dit la vendeuse, vous voulez lui faire une petite surprise ? - Oh que oui, ce sera m•me une tr•s grosse surprise : elle s'attend ˆ avoir une BMW...

h g

h

h h h h h g g

h h h h h

h g

g g g g g h g

h h h h h h h

h h

h h

h h

g

h h h

h h

h h h h h

h

h

h h

h h

g g g g g

g g g g g

h h

g h

h h

h h

h h h h

g

h h h h h h h

h h h h h

h h h h h h h

h

h h

h

22

Maracana N¡ 1036 Ñ Samedi 13 FŽvrier 2010

g

g g g

h h g h

h

h

h h h h h

g h

h h h h h h

g

g h

h h h h h h

h

g

h h h

g g

g g

h h

g g

h h h

h h h h h

h h h h

h

LE COMBLE

h h h h h

h h h h g g

h

h h h h h

g

Quel est le comble d'une pomme de terre? Qu'elle s'effrite.

h h h h

h h h g

h h h h h h h

h h

g

h h h h g h

g g g h g

h h h h

DEVINETTE

h h h h h

h h h h

Que d h

h h h h h

h h

g g h g g

h

MOTS CROISÉS N° 363 A

B

C

D

E

F

G

H

e 0 au 8?

h g g g h h

g g

a en u e

h h

I

J

K

L

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

ua m

g h h

T en

h

g

g g

SOLUTIONS MOTS CROISÉS N° 362

HORIZONTALEMENT 1 - Il étale tous vos problèmes de coeur 2 - La religion pour le peuple, d'aprés Marx Enchantées 3 - Belle région d'Italie Beaux en peinture 4 - Miroir de Nagoya Chantera trés vulgairement 5 - Inaptes à toute génération - Transport trés parisien 6 - Endommagé par le feu - Producteur de chlorure de sodium 7 - Elle fut forcée de pratiquer l'amour en vache - Nippe - Sigle de société - Tantale 8 - Elles sont considérées comme des globes - Bien distingué 9 - Précipita - Ministre 10- Meuble à sept tiroirs - Ils vont avec les coutumes

VERTICALEMENT A - Donnais sa part B - Interpellation C - Bons courants d'air Prison de futur empereur D - Titre de noblesse Fixa solidement E - Envisagerai F - Aucun - Ile de Charente G - Prêtes à prendre la mer - Voile géante H - Dieu solaire - Portas jusqu'à la fin - Ile de Charente I - Direction normale des torrents - Disculper J - Regardera avec attention - Autre do K - Mesurent le terrain Début de fleuve L - Obligations pour les propriétaire de forêts

@@@@@@@@e? @@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e? @@@@@@@@e? @@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@ @@@@@@@@ @@h? @@ @@h? @@ @@h? @@ @@h? @@ @@h? @@ @@h? @@

@@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 - 0770 94.97.55 Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Bureau de liaison 79, boulevard Bougara - El-Biar - Alger

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice chargée du marketing Samia Benmaghsoula Rédacteur en chef Mustapha Ouail Chargé de la rédaction Touafek Djamel Rédaction

Aomar Moussi, Ali Oukili Directeur technique Laïd Kalila Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59

Photos : Maracana

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : SIA Diffusion : Echourouk Diffusion e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr

@@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@ @@

@@g ?@@ @@g ?@@ @@g ?@@ @@g ?@@ @@g ?@@ @@g ?@@ @@@@@@@@ ?@@@@@@@@ @@@@@@@@ ?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@ ?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@?e@@@@@@@@e?@@@@@@@@ ?@@@@@@@@


Maracana N¡ 1036 Ñ Samedi 13 FŽvrier 2010

06:00 M6 Music

06:40 Télé-achat

06:30 M6 Kid

09:45 Quand l'amour s'en mêle

08:00 Absolument stars

10:30 Quand l'amour s'en mêle

09:05 M6 boutique

11:15 Les dossiers de

10:35 Cinésix

«Vis ma vie» : la quotidienne

10:45 Un dîner presque parfait

11:40 Les dossiers de

13:52 Météo des neiges

«Vis ma vie» : la quotidienne

13:55 Il faut que ça change ! 17:30 A ccès privé

Vous pensez pouvoir faire le bon choix entre différentes propositions apparemment raisonnables. Votre décision risque de peser lourd sur l'état de vos finances. Il y a là, sans doute matière à une réflexion poussée avant de suivre votre intuition. Les planètes vous sont moins favorables aujourd'hui. Cela accentue votre sens du devoir ce qui signifie que certaines obligations personnelles ou familiales deviendront soudainement une priorité pour vous, à la surprise générale.

13:30 Friends

ou maison 14:00 Tellement vrai 19:40 La minute de l'économie 15:35 Stargate SG-1

19:43 Météo

17:10 Stargate SG-1

19:45 Le 19.45

18:00 Central nuit

20:40 Les 20 images de Johnny que les Français n'ou-

19:00 Central nuit

blieront jamais

20:35 Chasseurs de vampire

22:50 Anthony Kavanagh.com

22:10 La vie d'aujourd'hui

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6X? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@)X @@ @@@@f@@ @@@1 @@ @@@@f@@ @@@@ @@ @@@@f@@ @@@@ @@ @@@@f@@ @@@@ @@f@@@@@@@@@@f@@@@f@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @@f@@@@@@@@@@f@@@@f@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @@f@@@@@@@@@@f@@@@f@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @@f@@@@@@@@@@f@@@@f@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6X @@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@, @@ W@@@(Y @@ ?W&@@(Y? @@ W&@@(Y @@ ?O&@@(Y? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@(Y @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@(Y? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@(Y @@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@0Y? @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6X @@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@, @@hf@@f@@@? W@@@(Y @@hf@@f@@@? ?W&@@(Y? @@hf@@f@@@? W&@@(Y @@f@@@@@@@@@@f@@@? ?O&@@(Y? @@f@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@(Y @@f@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@(Y? @@f@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@(Y @@f@@@@f@@f@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@0Y? @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@e?J@@@5 @@f@@@@f@@f@@@@f@@eW&@@(Y @@f@@@@f@@f@@@@f@@?W&@@(Y? @@f@@@@f@@f@@@@f@@W&@@(Y @@f@@@@f@@f@@@@f@@@@@(Y? @@f@@@@f@@f@@@@f@@@@(Y @@f@@@@f@@f@@@@f@@@(Y? @@f@@@@f@@f@@@@f3@(Y @@f@@@@f@@f@@@@fV+Y? @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@e?J@@@5 @@f@@@@f@@eW&@@(Y @@f@@@@f@@?W&@@(Y? @@f@@@@f@@W&@@(Y @@f@@@@f@@@@@(Y? @@f@@@@f@@@@(Y @@f@@@@f@@@(Y? @@f@@@@f3@(Y @@f@@@@fV+Y? @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@@@@@@@@@ @@@@@@@@@@ 3@@@@@@@@@ V4@@@@@@@@ I4@@@@@@

BALANCE SCORPION

SAGITAIRE

Une nouvelle occasion de chance va se présenter à vous. Ne la laissez pas vous échapper. Il se peut même que vous allez trouver la bonne affaire. Il faut en profiter maintenant pour mener à bien une autre affaire que vous aviez programmée et qui ne peut plus attendre. Affection, Amours, Sentiments, Amitiés votre moral sera préservé car tout semble vous sourire. Ne rejetez pas la proposition amicale qui vous sera faite, vous serez sensible à cette marque d'affection. Vous avez besoin de vous laisser cajoler. Vous pensez que quelqu'un d'influent possède sur vous une trop grande autorité et vous vous rebellez. Vos sentiments intimes sont trop différents des siens . Vous allez faire face pour résister à cette intrusion dans vos affaires. Vous parviendrez à rester de marbre.

@@@@@@@@@@@@@@ @?h@?e@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @@@@@@@@@@@ @?h@ @?@@@@@@@?@?@@ @@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@ @?@?f@?@?@? @?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@? @?@@@@@@@?@ @?@?f@?@ @?@?@@@?@?@?@? @?@?@?@?@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@? @?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@?@?e@?@? @?@?@@@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@@@?@?@?@? @?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@? @?@?@@@?@?@ @?@?f@?@?@? @?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@?@?f@? @?@@@@@@@?@@@? @@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@? @?@?f@?@ @?@@@@@@@?@ @?h@?e @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @?h@ @@@@@@@@@@@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @?@@@@@?@?@ @?@@@@@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?e@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?@?@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@?e@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?@@@@@?@ @?@?g@ @?@?g@ @?@@@@@@@?@ @?@@@@@@@?@ @?g@?@ @?g@?@ @@@@@@@@@@@ @?h@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @@@@@@@@@@@@@@ ?@h?@ @?@@@@@@@?@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@ ?@@@?@@@@@@@?@ @?@?f@?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@ ?@?@?@f?@?@ @?@?@@@?@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@ ?@?@?@?@@@?@?@ @?@?@?@?@?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@?@?@e?@ ?@?@?@?@?@?@?@ @?@?@@@?@?@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@?@?@?@@@ ?@?@?@?@@@?@?@ @?@?f@?@ @?@@@@@@@?@?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f?@?@f ?@?@?@f?@?@ @?h@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@@@?@@@@@ @@?@?@@@@@@@?@ ?@h?@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @@@@@@@@@@@@@@

HORAIRES DES PRIéRES El-Fadjr 06 h 25 El-Dohr 13 h 00 El-Assar 15 h 46 El-Maghreb 18 h 09 El-Icha’a 19 h 31

LE SAVIEZ-VOUS ? Pourquoi au tennis compte-t-on les points par 15, 30 et 40 ?

La façon de compter les points au tennis vient du jeu de paume. Ce jeu français, très pratiqué aux 16e et 17e siècles, est l’ancêtre du tennis créé par les Anglais au 19e siècle ("tennis" est d’ailleurs la déformation du mot français "tenez !", prononcé par le joueur qui lançait la balle). Au jeu de paume, on suppose que le vainqueur du point devait avancer à chaque fois de 15 pas en direction du filet (15, 30, 45 ou 60 pas en partant de la ligne de service), et celui qui atteignait le filet, situé à 60 pas, remportait

O2@@@@@@ W2@@@@@@@@ 7@@@@@@@@@ @@@@@@@@@@ @@@@@@@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@ @@f@@@@fW-X? @@f@@@@f7@)X @@f@@@@f@@@)X? @@f@@@@f@@@@)X @@f@@@@f@@@@@)X? @@f@@@@f@@V'@@)X @@f@@@@f@@?V'@@)X? @@f@@@@f@@eV'@@)X @@f@@@@f@@e?N@@@1 @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@fW-X? @@f@@@@f@@f@@@@f7@)X @@f@@@@f@@f@@@@f@@@)X? @@f@@@@f@@f@@@@f@@@@)X @@f@@@@f@@f@@@@f@@@@@)X? @@f@@@@f@@f@@@@f@@V'@@)X @@f@@@@f@@f@@@@f@@?V'@@)X? @@f@@@@f@@f@@@@f@@eV'@@)X @@f@@@@f@@f@@@@f@@e?N@@@1 @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@6X? @@f@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@)X @@f@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@)X? @@f@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@)X @@f@@@@@@@@@@f@@@? ?I'@@)X? @@hf@@f@@@? V'@@)X @@hf@@f@@@? ?V'@@)X? @@hf@@f@@@? V@@@)X @@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@, @@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@0Y @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@ @@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@6X? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@)X @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@)X? @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@)X @@ ?I'@@)X? @@ V'@@)X @@ ?V'@@)X? @@ V@@@)X @@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@, @@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@0Y @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@f@@f@@@@f@@f@@@@ @@f@@@@@@@@@@f@@@@f@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @@f@@@@@@@@@@f@@@@f@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @@f@@@@@@@@@@f@@@@f@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @@f@@@@@@@@@@f@@@@f@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ @@ @@@@f@@ @@@@ @@ @@@@f@@ @@@@ @@ @@@@f@@ @@@@ @@ @@@@f@@ @@@5 @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@(Y @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@0Y?

Nuageux 12¡

Ce ne sera pas une réelle opportunité mais plutôt une occasion difficile à saisir qui vous sera présentée. La décision à prendre en pareil cas va demander réflexion et de la patience. Sachez peser le pour et le contre avant de vous engager plus avant dans cette aventure.

BƒLIER

Grâce à une belle forme physique, vous pourrez fournir tous les efforts nécessaires pour aboutir là où vous n'avez pas pu aller tout récemment. Vous constaterez que tout se passera comme vous l'avez pensé et rien ne pourra plus vous arrêter dans la réussite.

Gardez toute liberté de faire un choix judicieux entre différentes propositions hasardeuses. Cela vous permettra de remettre de l'ordre dans vos finances. Ne laissez personne intervenir à votre place pour vous guider dans une décision très importante. Evitez les jeux de hasard.

VERSEAU

CAPRICORNE TAUREAU

GEMEAUX

Vous vous démenez comme un diable pour vaincre une certaine résistance abusive de quelqu'un que vous redoutez. La chance de vous sortir de cette embuscade est un repli stratégique immédiat. Les événements finissent par vous donner raison.

Samedi

12:40 Friends 13:05 Friends

18:40 Recherche appartement

Vous ne pouvez compter que sur vous-même pour retrouver le moral. On vous fera part de certaines dispositions qui ne vous conviendront pas tout à fait. Touchez du bois car cela ne durera pas. Ce sera pour vous bientôt une suite d'événements heureux.

Les circonstances actuelles vous paraissent favorables. Cela pourrait modifier votre attitude envers une personne proche. Il ne faudra pas pour autant afficher une indifférence détachée qui pourrait modifier les excellentes relations avec la personne en question.

POISSON

04:50 Duo de maîtres 05:40 Les matinales 06:35 Ludo 08:30 Samedi Ludo 11:00 Météo 11:05 Magazines régionaux 12:25 12/13 : Journal national 12:50 30 millions d'amis 13:30 Les grands du rire 14:35 Côté jardins 15:00 En course sur France 3 15:20 Keno 15:25 Documentaires de votre région 16:45 Un livre toujours 16:50 Expression directe 16:55 Slam 17:25 Des chiffres et des lettres 18:00 Questions pour un champion 18:35 Avenue de l'Europe 18:43 Voile 22:05 Météo 22:08 La minute épique 22:10 Soir 3 22:30 Délivrance

En décembre dernier, l'état de santé préoccupant de Johnny Hallyday a suscité de vives réactions en France. Retour en images sur ces événements récents mais également sur des faits plus anciens. Ses adieux à la scène en 2009, sa rencontre avec sa fille Jade, ses concerts spectaculaires, l'accident de voiture qui défigura Sylvie Vartan, sa rencontre bouleversante avec Michel Berger, qui le ramènera sur le devant de la scène, sa tentative de suicide en 1966 en passant par ses divorces et l'annonce de sa mort pas les médias en 1981, rétrospective des temps forts de sa vie publique. Un classement issu d'un récent sondage permet également de découvrir laquelle de ses nombreuses chansons est la plus plébiscitée par le public.

Horoscope Des problèmes sérieux pourraient survenir si vous ne faites pas attention à ce que vous faites. Vous garderez un certain sens des réalités qui vous préservera efficacement et vous ne serez plus enclin à commettre encore des erreurs à répétition. Votre intuition vous protège.

CANCER

Le plus jeune concurrent du soir a 5 ans. Certains viennent à peine de quitter le bac à sable, et pourtant ils réalisent tous des prouesses incroyables. Minidanseur, mini-soprano, mini-musicien, mini-acrobate, miniCarmen, mini-Mozart, enfant contorsionniste ou gamin funambule, ils s'affrontent tous en direct dans des face-à-face inédits. L'an passé, la môme Justine, à peine 9 ans, enflammait le jury et les téléspectateurs avec son interprétation d'Edith Piaf. Qui lui succédera ? Après la pré-sélection, effectuée en plateau par un jury de célébrités, les téléspectateurs pourront voter tout au long de la soirée pour désigner leur candidat(e) préféré(e). Qui choisiront-ils ?

00:45 CD'aujourd'hui 00:50 Taratata 02:25 24 heures d'info 02:45 Jeux olympiques d'hiver 2010 06:25 Samantha Oups ! 06:30 Paris sportifs 07:00 Télématin 09:25 Thé ou café 10:40 Jeux olympiques d'hiver 2010 12:50 L'agenda du week-end 13:00 Journal 13:15 13h15, le samedi... 13:45 L'agenda du week-end 14:00 Envoyé spécial : la suite 14:40 Voile 14:50 Pays de Galles / Ecosse 17:10 CD'aujourd'hui 17:20 France / Irlande 19:24 Image des Jeux 19:25 JO : Saut à ski 20:31 Emission de solutions 20:32 Tirage du Loto 20:33 Météo 2 20:35 Vancouver 2010 23:20 Voile 23:24 CD'aujourd'hui 23:25 On n'est pas couché

LION

05:00 Très chasse, très pêche 05:30 Reportages 06:15 L'île à Lili 06:30 TFou 08:10 Shopping avenue matin 08:55 Téléshopping samedi 09:40 Télévitrine 10:10 Tous ensemble 10:55 La ferme Célébrités en Afrique 11:55 Attention à la marche ! 12:57 Trafic info 12:58 L'affiche du jour 13:30 Reportages 14:25 Virus : nouvelle menace 17:55 Tous ensemble 18:50 50mn Inside 19:50 Tous les marchés du monde 19:55 Là où je t'emmènerai 20:30 Du côté de chez vous 20:35 Courses et paris du jour 20:45 Qui sera le meilleur... ce soir ? 23:10 N ew York unité spéciale 23:55 New York unité spécial

VIERGE

07h00 : Journal télévisé (1er édition) 07h15 : Sabahiat (Télématin) 10h00 : Moughamarat Farid 10h30 : El-Assil 12h00 : Firqat Mozart 12h30 : Ibtikarat 13h00 : Journal télévisé ( édition du 13h) 13h30 : Rebeca 15h00 : Emission 16h30 : Abtal ninja 17h00 : El-Aâlem baina yadak 17h30 : El-khal wa raihane 18h00 : Journal télévisé ( édition Amazigh) 18h30 : Emission 18h45 : Irchadat tibiya 20h00 : Journal télévisé ( édition du 20h) 21h00 : Dr House 22h30 : El-Ousboue ElRiyadi

23

le jeu. Le nombre 40 serait un raccourci de 45, trop long à prononcer. Quand les joueurs étaient à égalité à 40, l’avantage consistait à faire 5 pas supplémentaires. Une autre explication possible vient des paris d’argent, très fréquents pendant les rencontres de jeu de paume. Depuis le 14e siècle, la monnaie française comprenait le "denier d’or" qui valait 15 sous, et le "double d’or" qui valait 60 sous. Voilà pourquoi les parieurs comptaient les points en multiples de 15.

?W2@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ W&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ 7@@@ @@f@@@@ @@ @@@@ @@f@@@@ @@ @@@@ @@f@@@@ @@ @@@@ @@f@@@@ @@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@f@@@@f@@@@@@@@@@f@@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@f@@@@f@@@@@@@@@@f@@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@f@@@@f@@@@@@@@@@f@@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@f@@@@f@@@@@@@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ W2@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@ *@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@ V'@@@X @@ ?V'@@)X? @@ V'@@)X @@ ?V'@@)K? @@ V'@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?V'@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ V'@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?V4@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@ @@@@f@@f@@@@f@@hg @@@@f@@f@@@@f@@hg @@@@f@@f@@@@f@@hg @@@@f@@f@@@@f@@hg W2@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@ *@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@ V'@@@X ?@@@f@@hf@@ ?V'@@)X? ?@@@f@@hf@@ V'@@)X ?@@@f@@hf@@ ?V'@@)K? ?@@@f@@@@@@@@@@f@@ V'@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@f@@ ?V'@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@f@@ V'@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@f@@ ?V4@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ 3@@@L?e@@f@@@@f@@f@@@@f@@ V'@@)Xe@@f@@@@f@@f@@@@f@@ ?V'@@)X?@@f@@@@f@@f@@@@f@@ V'@@)X@@f@@@@f@@f@@@@f@@ ?V'@@@@@f@@@@f@@f@@@@f@@ V'@@@@f@@@@f@@f@@@@f@@ ?V'@@@f@@@@f@@f@@@@f@@ V'@5f@@@@f@@f@@@@f@@ ?V+Yf@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ 3@@@L?e@@f@@@@f@@ V'@@)Xe@@f@@@@f@@ ?V'@@)X?@@f@@@@f@@ V'@@)X@@f@@@@f@@ ?V'@@@@@f@@@@f@@ V'@@@@f@@@@f@@ ?V'@@@f@@@@f@@ V'@5f@@@@f@@ ?V+Yf@@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@@@@@@@ @@@@@@@@@@ @@@@@@@@@5 @@@@@@@@0Y @@@@@@0Me

@@@@@@6Ke @@@@@@@@6X @@@@@@@@@1 @@@@@@@@@@ @@@@@@@@@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ @@@@f@@ ?W-Xf@@@@f@@ W&@1f@@@@f@@ ?W&@@@f@@@@f@@ W&@@@@f@@@@f@@ ?W&@@@@@f@@@@f@@ W&@@(Y@@f@@@@f@@ ?W&@@(Y?@@f@@@@f@@ W&@@(Ye@@f@@@@f@@ 7@@@H?e@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@ ?W-Xf@@@@f@@f@@@@f@@ W&@1f@@@@f@@f@@@@f@@ ?W&@@@f@@@@f@@f@@@@f@@ W&@@@@f@@@@f@@f@@@@f@@ ?W&@@@@@f@@@@f@@f@@@@f@@ W&@@(Y@@f@@@@f@@f@@@@f@@ ?W&@@(Y?@@f@@@@f@@f@@@@f@@ W&@@(Ye@@f@@@@f@@f@@@@f@@ 7@@@H?e@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ ?W2@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@f@@f@@@@f@@ W&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@f@@ ?W&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@f@@ W&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@f@@ ?W&@@(M? ?@@@f@@@@@@@@@@f@@ W&@@(Y ?@@@f@@hf@@ ?W&@@(Y? ?@@@f@@hf@@ W&@@@Y ?@@@f@@hf@@ *@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@ V4@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@ @@@@f@@f@@@@f@@hg @@@@f@@f@@@@f@@hg @@@@f@@f@@@@f@@hg @@@@f@@f@@@@f@@hg ?W2@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@ W&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?W&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ W&@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?W&@@(M? @@ W&@@(Y @@ ?W&@@(Y? @@ W&@@@Y @@ *@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@ V4@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@f@@f@@@@f@@f@@@@f@@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@f@@@@f@@@@@@@@@@f@@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@f@@@@f@@@@@@@@@@f@@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@f@@@@f@@@@@@@@@@f@@ @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@f@@@@f@@@@@@@@@@f@@ @@@@ @@f@@@@ @@ @@@@ @@f@@@@ @@ @@@@ @@f@@@@ @@ 3@@@ @@f@@@@ @@ V'@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@ ?V4@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@f@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@


DIVISION 224 Maracana N¡ 1036 Ñ Samedi 13 FŽvrier 2010

LE FORMATION EN DÉBAT…

LE FOOTBALL TEL QUE JE LE VIS Par Hamid Zouba Les contours d'un avenir se dessinent à partir de la vision claire d'une situation et d'une démarche cohérentes. Un secteur porteur comme le football mérite un investissement important pour ses besoins afin d'atteindre des objectifs fixés dans un programme d'action. Pour nous, militants du football, qu'intéressent depuis longtemps les nouvelles recherches théoriques et pratiques sur la formation des jeunes footballeurs, on se rend compte que nous sommes à une époque où doivent être développées toutes les capacités à un niveau supérieur qui font un joueur de football intégralement développé. Partout ailleurs, et depuis longtemps, la prospection et la formation sont une préoccupation essentielle du football. La crise que

nous traversons en ce moment est celle d'un système dont la gestion reste uniquement soumise aux impératifs financiers qui rendent le développement et les progrès du football otages de la richesse. C'est ce système qui est la racine même de la crise technique actuelle. L'exigence consciente du dépassement de ce système est au cœur des plus fortes aspirations actuelles. Sa remise en cause conditionne la sortie réelle de la crise et permettra l'avancée nécessaire vers le renouveau. Une fois situé dans un vaste travail de préparation, le contenu de cette réflexion doit se trouver lui-même en mouvement. Ce n'est pas le plaisir d'écrire qui nous anime, mais le sens même de l'effort que nous poursuivons de longue date pour chercher avec les intéressés à montrer l'intérêt de l'apport considérable de la formation au football national. Prenant sa source dans un domaine où le rôle fondamental de la formation est ignoré, cette idée qu'il n'y a pas chez nous de bons joueurs s'est développée, jusqu'à en faire un complexe. Sans savoir qu'il n'y a pas de joueurs incapables à la naissance, la raison est qu'au fil des années, les limites entretenues par les insuffisances du club empêchent le développement du potentiel de nos jeunes footballeurs. L'idée va plus loin, et ne vaut pas que pour les seuls sportifs.

Aujourd'hui, la neurophysiologie nous enseigne, comme l'écrit J.P. Changeux : «Physiologiquement parlant, apprendre c'est éliminer. Ainsi, l'enfant produit une surabondance de sons, dont quelquesuns seulement se retrouveront dans le langage de l'adulte.» N'en va-t-il pas de même des potentialités des jeunes sportifs ? D'où l'importance des efforts à consentir pour organiser un climat de réussite qui vaut pour tout projet de formation des jeunes. Oui, chaque être humain est apte à devenir dans sa singularité même un individu intégralement développé, c'est pour cela que nous devons tirer profit du travail pédagogique et scientifique fait ailleurs avec succès, et nous y mettre à notre tour. Nous souhaitons que les responsables du football ouvrent un débat et soumettent des questions qui peuvent nourrir des discussions sur la formation. Dans ce domaine, la réussite n'est jamais le fruit d'un hasard, mais l'aboutissement d'un long processus mis en place, suivi et évalué périodiquement. Dans l'esprit de cette démarche, nous voulons décrire un mouvement, et cela sans prétention, parce qu'il y a mieux à offrir qu'une prétention : une ambition, celle d'avancer. Des transformations bénéfiques sont intervenues ailleurs pour atteindre un niveau de football spectaculaire. Nous avons

Publicité

compris. Et pour agir, on ne peut plus aujourd'hui utiliser des méthodes d'une autre époque. Des besoins nouveaux secouent le système en place, toute cette évolution perturbe les esprits et nous oblige à nous remettre en cause afin de revoir notre organisation pour trouver un nouvel élan. Nous ressentons, comme tous les responsables ayant en charge notre jeunesse, le besoin d'une nouvelle cohérence d'ensemble reposant sur des intérêts communs. L'Etat et les dirigeants dépensent beaucoup d'argent pour le fonctionnement des clubs dont le bilan est malheureusement négatif. Nous pensons qu'un arrêt sur bilan s'impose pour voir ensemble les causes de la crise et les mesures à prendre afin d'en sortir. Mais, comment ne plus rester au niveau de l'intuition, de l'expérience personnelle et, donc, des apparences ? Comment aller plus loin, se donner une vision, la plus complète possible ? Pour aller vers l'efficacité recherchée, on ne peut plus s'en tenir aux exposés habituels et aux conclusions sans valeur tirées en fin de réunion. Il nous faut entamer et réussir le changement, d'autant plus que l'avènement de l'équipe nationale actuelle nous dicte la marche à suivre pour, d'abord, réduire l'écart et devenir ensuite son inépuisable pourvoyeur de talents. A cet effet, il n'y aura pas de réussite

possible sans l'intervention concrète des intéressés euxmêmes, dans un premier temps, faire participer ceux d'entre les anciens entraîneurs et les anciens joueurs, qui peuvent encore servir à ce niveau. Ce serait une décision allant dans le sens de l'utilisation d'un personnel qualifié. Si le passé, le présent et l'avenir sont indissociables, tout se bâtit au quotidien, tâche immense et complexe et qui ne peut être menée que collectivement, pour voir plus clair et agir mieux. Pour engager la réalisation du projet de formation, il faut s'appuyer sur un effort collectif : 1- L'expérience vécue, car la connaissance part du vécu, chercher des exemples, dégager des idées. 2- Nos connaissances empiriques sont acquises dans la pratique, mais celles-ci sont limitées parce que manquent les références scientifiques. 3Comprendre pour apprendre aux autres, tel est le fil conducteur de notre réflexion. Notre regard doit être tourné vers l'an 2015. Que faire pour hâter le pas et réduire notre retard sur une évolution qui ne cesse d'aller de plus en plus vite? La formation est un grand projet, il s'agit de cerner au mieux tous les aspects qui répondent à des besoins d'acquisitions nouvelles et de perfectionnement continu. L'important est de penser au problème de la pratique dans cette logique. H. Z.


maracanafoot1036