Issuu on Google+

BOUGHERRA : «Les matchs amicaux vont nous faire beaucoup de bien»

EN

MCA

FEGHOULI : «ON FERA TOUT POUR DÉMONTRER QUE L’ALGÉRIE EST UNE NATION DE FOOT» MADJER : «LA COUPE DU MONDE ? L’ARBRE QUI CACHE LA FORÊT»

DOUKHA SAUTE DE LA LISTE D’HALILHODZIC

N° 2367 Mercredi 28 mai 2014 — Prix 20 DA

www.maracanafoot.com

ENCADREMENT TECHNIQUE

LE MOULOUDIA PASSE À LA VITESSE SUPÉRIEURE !

JSK

USMH

HANNACHI LUI RENOUVELLE SA CONFIANCE

AÏT DJOUDI À L’ASSAUT DE L’AFRIQUE

FIN DE MISSION POUR KAROUF ET GACI

AMRANI PRESSENTI POUR SUCCÉDER À CHAREF

USMA

DJEDIAT ET BENAMARA LIBÉRÉS

RABTI, FRIOUI ET BEKAKCHI SERONT PRÊTÉS

ORFI : «DÉSOLÉ KABYLES, J’AI OPTÉ POUR LA STABILITÉ»

CRB

QUEL ENTRAÎNEUR POUR LE CHABAB ?


02 Equipe nationale CORÉE

DU

Maracana N°2367— Mercredi 28 mai 2014

SUD-TUNISIE

IL

TIRE À BOULETS ROUGES SUR LA POLITIQUE DE LA

LEEKENS : «Le football algérien n’a rien à voir RABAH MADJER : «La Coupe du monde ? avec la Tunisie»  L’arbre qui cache la forêt»

A quelques heures du match amical face à la Corée du Sud (ce soir à 20h), l’ex-sélectionneur des Diables Rouge et des Verts a estimé hier que si les Coréens croient que jouer face à la Tunisie, leur donnerait des pistes sur le style de jeu des Fennecs, ils étaient à côté de la plaque  : «La Corée du Sud se trompe si elle pense pouvoir se préparer contre l’Algérie grâce à la Tunisie car les deux pays jouent un football totalement différent», a-t-il déclaré.

HONG MYUNGBO INQUIET POUR SA DÉFENSE

Pour sa part, le sélectionneur de la Corée du Sud, Hong Myung-bo, a admis avoir beaucoup de soucis en défense et que ses joueurs ne sont pas à 100 %, mais insiste toutefois sur une victoire avant de partir

à Miami pour poursuivre la préparation  : «Cette rencontre contre la Tunisie sera une sorte d'extension de notre préparation pour la Coupe du monde. Bien que nos joueurs ne soient pas encore à 100%, nous voulons offrir une victoire à nos fans avant de nous rendre à Miami pour poursuivre notre préparation. Nous avons quelques joueurs qui sont en très bonne forme. J’aimerais voir comment ces joueurs s’adaptent à différents postes et comment ils agissent entre eux. Nous avons concédé beaucoup de buts sur des actions construites

MÊME

et c’est quelque chose que nous devons régler. Je veux aussi voir comment nous gérons les contre-attaques de notre adversaire», a déclaré Hong à la presse locale au Centre national de football à Paju (Nord de Séoul). Après le match face à la Tunisie, l'équipe se rendra à Miami (EtatsUnis) pour un second stage au cours duquel, les Sud-Coréens disputeront une rencontre amicale contre le Ghana le 9 mai. La Corée, sous la houlette de Hong, compte 5 victoires, 6 défaites et 3 matchs nuls, avec 15 buts marqués et 17 buts encaissés. M. R.

Dans une interview accordée à Onze Mondial, l’ancienne star du FC Porto et ex-sélectionneur des Verts, Rabah Madjer ne va pas avec le dos de la cuillère où il estime que rien n’a été fait en amont pour la pérennité du football algérien : «Avec notre potentiel, l’Algérie a tout pour être la meilleure équipe d’Afrique dans toutes les catégories. N’oubliez pas que 70% de la population ont moins de 30 ans. Ici, on vit football, on mange football, on boit football, on dort football. La politique de la Fédération est uniquement basée sur le court terme et les résultats de la sélection A ».

«ON A BRISÉ LE MORAL DES JOUEURS LOCAUX»

Alors qu’aucun joueur local ne fera le voyage au Brésil, Madjer pense que les joueurs issus du championnat, sont constamment dénigrés et qu’on leur a brisé le moral  : «Aucun travail n’est effectué en amont pour pérenniser l’avenir de notre football. Il suffit de voir notre dernière participation à la Coupe d’Afrique

AVEC UNE LARGE VICTOIRE FACE AU

des moins de 20 ans. On n’a même pas été capables de remporter le moindre match à la maison. Les joueurs locaux n’y arrivent plus parce qu’on leur a brisé le moral. Ils sont constamment dénigrés et mis de côté. Depuis des années, je m’oppose à cela. Il y a du talent en Algérie, mais il doit être encadré et façonné dès le plus jeune âge. Le salut du football algérien passe par là.

«LA FAF A CHOISI LA SOLUTION DE FACILITÉ ET C’EST REGRETTABLE»

Madjer déclare aussi que la venue «massive» de joueur évoluant en Europe est en somme un aveu de faiblesse, tout en estimant que ces joueurs étaient des Algériens à part entière : «La qualification en Coupe du monde avec la présence accrue de joueurs évoluant en Europe est l’arbre qui cache la forêt. L’appel aux immigrés est un aveu de faiblesse. Aujourd’hui, notre sélection est composée en majorité d’immigrés et c’est bien là le problème. Je n’ai rien contre

LUXEMBOURG

FAF

eux, bien au contraire, ce sont des Algériens à part entière, aucun doute là-dessus. Seulement, on ne peut pas, on ne doit pas attendre que la France travaille et forme des joueurs pour les récupérer ensuite. C’est la solution de facilité choisie par la FAF et c’est regrettable. Il paraît que les Français s’inquiètent sur les binationaux. Ça me fait sourire. Ils n’ont pas de raison d’être tracassés par la réglementation FIFA. En toute objectivité, combien de réels bons éléments les Bleus ont-ils perdu ? Karim Benzema et Samir Nasri ont opté pour la France. Avant eux, Zinedine Zidane aussi avait choisi la sélection tricolore. Je vous laisse le soin de me citer des joueurs qui ont échappé à la France et qui auraient eu leur place dans le onze de Didier Deschamps», a-til déclaré. Synthèse M. R.

Wilmots : «La nonchalance en première mi-temps m'a énervé» Si la Belgique s'est aisément imposée au bout du compte, 5 à 1, face au Luxembourg en match de préparation pour le Brésil, lundi à Genk, les quelques minutes de flottement en première période n'ont pas tellement plus au sélectionneur national, Marc Wilmots : «Je suis content sauf en première mi-temps», a expliqué l'entraîneur des Diables Rouges. «Au niveau de notre organisation, nous étions beaucoup trop loin de l'homme. Sur cette façon de jouer, je mets un point d'interrogation, car il y a eu beau-

IL

EST SUIVI PAR PLUSIEURS FORMATIONS

Mandi courtisé par Saint-Etienne

Après avoir reçu l’aval du président du Stade de Reims, l’international algérien, Aïssa Mandi, ne manque pas de courtisans. Le dernier en date se nomme Saint-Etienne qui est à la recherche d’un latéral droit pour la saison prochaine et la cible privilégiée serait le Rémois, Mandi qui fait partie des révélations de la saison en Ligue 1 française dans son poste.  : «Aïssa Mandi a un bon de sortie. Les clubs connaissent le prix, mais on ne le mettra pas dehors… Il y a des joueurs qui veulent se relancer dans une dynamique avec le nouveau staff» a déclaré le président du club. Selon Bernard Caïazzo et Roland Romeyer, coprésident de l'ASSE, les Stéphanois n’entendent pas dépenser plus de 2 millions d’euros pour un joueur ce qui ouvre la porte au joueur algérien, à moins que Coupe du monde oblige, sa cote monte et d’autres clubs, à l’image d’Arsenal, pourraient s’adjuger ses services. M. R.

coup de nonchalance et ça, ça m'énerve. Je ne parle pas du but que nous prenons parce qu'il est extraordinaire. Joachim effectue un geste technique splendide. Ce n'est pas une erreur de défense. Mais il y a eu trop de pertes de balle. Nous attendions trop l'adversaire, au lieu de faire circuler le ballon plus vite. Peut-être, les gars ont mis un peu de temps avant de retrouver le rythme après quinze jours sans jouer. Cela dit, c'était un bon match pour reprendre. On a fait jouer un maximum de joueurs. Les nouveaux

IL

venus ne m'étonnent pas. Et puis, on a vu un bon Lukaku, sur base de ce que l'on voit à l'entraînement. Il joue avec les autres, on peut se reposer sur lui et n'oubliez jamais qu'il n'a que 20 ans. On pouvait mettre 8 ou 9 buts ce soir. C'était bien pour se remettre dans le rythme. On voit aussi qu'il y a une bonne joie de vivre dans le groupe, de la gaieté, cela transpire et cela se voit. La meilleure nouvelle de la soirée vient peutêtre du fait aussi que nous n'avons pas enregistré de blessure.»

ALLÈGE LA CHARGE DE TRAVAIL

HALILHODZIC PASSE À UNE SÉANCE PAR JOUR

Après une semaine éreintante où la préparation a été axée principalement sur le volet physique, avec du biquotidien au menu et axé sur le volet technico-tactique avec des matchs d’application, Vahid Halilhodzic a décidé d’alléger la charge en programmant depuis hier matin, une seule séance d’entraînement par jour. En effet, selon le communiqué de la

BONNE

FAF, les camarades de Brahimi se sont entraînés hier matin à 10h30. La sélection devrait terminer sur ce rythme avant de rallier demain jeudi Genève afin de disputer le 31 mai (samedi prochain) une joute amicale d’abord face à l’Arménie avant d’enchaîner le 4 juin face à la Roumanie. M. R.

NOUVELLE POUR LES FANS DES

VERTS

Chaque supporter recevra 2 500 euros

Le ministre des Sports, M. Mohamed Tahmi, a indiqué que les 2 000 supporters qui ont bénéficié des trois formules du Touring Club d’Algérie, il leur sera accordé une allocation de 2500 euros pour couvrir la période du premier tour : «Nous opterons pour une allocation touristique de 2500 euros pour chacun des 2 000 supporteurs qui se déplaceront au Brésil. J'estime que cette somme est suffisante pour couvrir la période du premier tour et même dans le cas d'une qualification espérée au second tour. Les 2 000 places mises en vente ont été épuisées en cinq jours, ce qui donne une idée sur l'attachement des

Algériens, toutes catégories confondues, à leur équipe nationale et 65 femmes ainsi que des enfants de 6 à 16 ans seront du voyage. Les responsables de la compagnie Air Algérie étudient la formule du retour des supporteurs après la fin du parcours de notre équipe, une date impossible à fixer car cela dépendra du parcours des Verts dans ce Mondial», a-t-il déclaré. Tahar Sahri, PDG du TCA, a déclaré que les 2 000 supporters ont été divisés en trois groupes : «Chaque groupe aura une couleur particulière de tee-shirt, casquette et bracelet qui sont le jaune, le blanc et le bleu, avec, par ailleurs, un badge unique. Cela nous facilitera

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

la prise en charge des fans», a-t-il déclaré.

DÉPART FIXÉ À PARTIR DU 13 JUIN

Concernant le départ des supporters vers le Brésil, les premiers vols oscilleront entre le 13 et le 15 juin prochain où 2 000 supporters devront débarquer en terre brésilienne. Il faut dire que l’ambassade a, jusqu’à aujourd’hui, accordé seulement 1 600 visas, avant de trancher sur les 400 qui restent dans les jours à venir. Il faut dire aussi que la gent féminine ne sera pas en reste où 56 d’entre elles feront partie du voyage.


Equipe nationale 03

Maracana N°2367— Mercredi 28 mai 2014

BOUGHERRA :

IL

«Ces matchs amicaux vont nous faire beaucoup de bien»

Pour le capitaine des Verts, la préparation du Mondial se déroule dans de très bonnes conditions. Madjid Bougherra attend avec impatience d’abord les deux matchs amicaux face à l’Arménie et la Roumanie ainsi que son avenir personnel où il n’a, pour le moment, rien décidé. Par Ramzi M.

Après plus d’une semaine de préparation, comment vous sentez le groupe ? Je pense que ça s’est très bien passé. Ça fait un bon bout de temps que je suis en sélection et je peux vous dire qu’il règne une bonne ambiance entre les nouveaux et les anciens. On est tous concentrés. Sur la préparation, je peux dire qu’il n’y a aucun souci, surtout qu’on a évité les blessures, ce qui est très important. Maintenant, il y a les matchs amicaux qui arrivent, je pense qu’ils vont nous faire beaucoup de bien que cela soit au niveau des automatismes ou de la cohésion. On va essayer plusieurs plans tactiques qu’on a travaillés et puis, incha’ Allah,

nous serons prêts le jour «J», le 17 juin face à la Belgique. En tant que capitaine de la sélection, quel a été votre discours pour les nouveaux ? Il n’y a pas que moi, il y a aussi Yebda et Mesbah ou Halliche, car tout seul, cela aurait été difficile et je peux vous dire que tout le monde est à l’écoute. Mais il faut surtout ne pas trop leur mettre de la pression. C’est un travail au quotidien et surtout positiver, c’est mon discours à chaque fois à leur encontre. La pression peut gâcher leur qualité de jeu. On a des joueurs pétris de qualités et s’ils jouent leur jeu, ils peuvent faire de belles

choses. Vous êtes aujourd’hui 25 joueurs et le 1er juin prochain le sélectionneur va écarter un joueur de champ et un gardien, on imagine que ce ne sera pas facile pour ceux qui partiront... C’est clair que ce ne sera pas facile. Comme ce fut le cas avec la liste des 30 où les Djebbour, Kadir, qui étaient avec nous depuis un certain temps, mais c’est le football. Je pense que ce sera une tâche délicate pour le coach. Je ne sais pas pour le moment qui ne sera sur cette liste, mais on sera de tout cœur avec lui.

FEGHOULI :

Un mot sur les deux matchs amicaux face à l’Arménie et la Roumanie… On est arrivé à la fin de la dernière phase de préparation où, pour être franc, on attend ces deux rencontres amicales avec impatience. On a beaucoup travaillé et maintenant on veut jouer et surtout un peu de contact avec notre public qui nous manque tellement. Vous avez quitté récemment Lekhwiya, est-ce que vous savez où vous allez jouer la saison prochaine ? Sincèrement, je ne sais pas trop, je suis concentré avec la sélection nationale. J’aimerais bien que cela se fasse après le Mondial, je ne suis pas à deux semaines près. Les pistes sont partout dans le monde et c’est une décision qu’on ne prend pas comme ça, il faudra bien réfléchir, mais je reste ouvert à toutes les propositions. Enfin, la sélection nationale a enregistré l’arrivée d’un nouveau joueur, Mahrez en l’occurence, vous pensez quoi de lui ? Tactiquement on n’a pas encore fait de match d’opposition pour avoir une idée mais techniquement, il est virevoltant, avec une belle touche de balle, on peut avoir besoin de lui dans les dernières minutes, maintenant est-ce qu’il sera dans les 23 ? R. M.

A

ESTIME AVOIR PLUS DE LÉGITIMITÉ AUJOURD’HUI

CARL MEDJANI :

«En 2010, je me suis senti mal»

La déception de la relégation a v e c Valenciennes un peu oubliée, Carl Medjani aborde son deuxième Mondial avec plus de confiance et surtout plus de hargne qu’en 2010, où il a estimé qu’il était arrivé sur la pointe des pieds et, surtout, avoir le sentiment de prendre la place de quelqu’un d’autre : «En 2010, j’avais le sentiment de prendre la place d’un autre joueur. Je suis arrivé, à l’instar d’autres joueurs, à la dernière minute, je n’avais pas fait les qualifications avec les Verts. Aujourd’hui, c’est tout autre chose, j’ai participé à cette qualification au Brésil, j’ai en quelque sorte une légitimité. Maintenant, ce n’est pas un aboutissement, au contraire, il me reste de prouver que j’ai ma place dans la liste des 23 joueurs. Je peux vous dire que nous sommes une seule famille et c’est cela le secret de la force du groupe. Nous nous préparons dans l’optique d’être prêts au Brésil, pour représenter dignement notre pays, l’Algérie. Nous avons l’obligation d’apporter de la joie à tous les Algériens qui, je le sais, attendent beaucoup de nous et je suis sûr qu’on a les moyens de passer au second avec un groupe comme celui-là.» M. R.

PROPOS DE LA LISTE DES

23

SLIMANI :

«On fera tout pour démontrer que «Franchement, je n’aimerais l’Algérie est une nation de foot» pas être à la place de Vahid»

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le milieu de terrain algérien, Sofiane Feghouli, est apparu très fatigué et un peu « agacé» après une semaine de réparation intense, où il s’est plaint du travail foncier concocté par le staff technique depuis plus d’une semaine : «Ce fut une saison très éprouvante avec Valence et très longue surtout. Je dois dire que je me sens un peu fatigué physiquement et je manque de fraicheur. Effectuer deux séances quotidiennes de deux heures chacune, ce n’est pas facile du tout sous la chaleur.Au jour d’aujourd’hui, j’avoue que je n’ai pas trop les jambes, mais on verra par la suite».

«TOUS CEUX QUI SONT LÀ MÉRITENT D’ALLER AU MONDIAL»

A propos de la liste finale et à quelques jours de l’annonce des 23 joueurs qui disputeront le Mondial (le 1er juin prochain) Feghouli a estimé que tous ceux qui sont au stage mériteraient d’avoir une place au Mondial et quoi qui se passe tout le groupe est solidaire de ceux qui ne feront pas partie : «Je pense que tous ceux qui sont là méritent d’aller au Mondial, maintenant, il n’y a que 23 joueurs qui peuvent y être, c’est au coach de faire les choix. En tous cas, on sera tous derrière ceux qui n’y seront

pas au Mondial. On est tous fier et heureux de représenter l’Algérie. On fera tout pour démontrer que l’Algérie est une nation de foot et aller au second tour. Pour ce qui est des deux matchs amicaux, pour moi, peu importe qui, on va jouer, l’essentiel c’est d’être prêt pour le Mondial, mais c’est toujours une bonne

chose de jouer des matchs amicaux avant la Coupe du Monde. On va d’abord de très bien récupérer de cette préparation physique qui fut très très dur. On va se donner à fond pour être les dignes représentants de l’Algérie. On va tout donner et mouiller le maillot », nous-at-il déclaré. M. R.

Islam Slimani estime que la motivation est là et que l’expérience avec le Sporting Portugal l’aidera au Mondial : «C’est vrai qu’il y a des joueurs qui sont fatigués, mais le coach sait ce qu’il fait, en plus on des moyens de récupération adéquats. Je ne pense pas qu’il faille s’entraîner une seule fois, on prépare un Mondial et il faut des sacrifices. On a deux matchs amicaux à disputer face à deux bonnes équipes, pour bien arriver au Brésil. Jouer au Sporting Lisbonne, avec de grands joueurs, m’a beaucoup aidé, j’ai acquis de la confiance et j’ai acquis de l’expérience cette saison. Jouer contre de grands joueurs au Portugal, c’est vraiment motivant. Pour ce qui est des matchs amicaux, je pense que jouer l’Arménie ou une autre sélection, ce n’est pas là l’important, car ça reste un match de préparation pour savoir ou on en est sur le plan physique et travailler les automatismes. Pour ce qui est des joueurs qui ne feront pas partie des 23, je peux vous dire que je n’aimerais pas être à la place du sélectionneur, parce que je sais que le choix sera difficile pour lui de trancher et d’écarter un joueur et un gardien de but. Néanmoins, j’espère que celui qui ne sera pas présent au Mondial, aura une nouvelle chance à la prochaine Coupe du Monde. On va tout faire en tout cas pour arracher cette qualification au second tour car le peuple algérien le mérite vraiment, après tout ce qu’il nous a donné lors de la campagne de qualification. Notre objectif, bien

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

sûr, reste la qualification au second tour. Je ne crois pas qu’on va aller au Brésil, avec l’intention de jouer trois matchs et rentrer bredouilles, car dans ce cas, vaudra mieux rester à la maison», nous a-t-il déclaré. M. R.


04 Mobilis Ligue Une

JSK

FIN DE MISSION POUR KAROUF ET GACI

Les deux adjoints d’Azzedine Aït Djoudi, Salim Gaci et Mourad Karouf, ont été remerciés hier par la direction de la JSK, lors de la réunion tenue au siège du club. Les deux entraineurs adjoints du coach Ait Djoudi ne continueront pas l’aventure avec le club le plus titré du pays. Alors que Mourad Karouf était déjà en place lorsque l’entraineur en chef avait pris en main la formation kabyle, Salim Gaci, ancien coach du NAHD, était imposé par Aït Djoudi avec lequel il avait travaillé dans les différents clubs au Maroc ainsi qu’avec la sélection des Olympiques. Un nouvel adjoint sera proposé pour Aït Djoudi dans les jours à venir. Par ailleurs, et selon une source très proche du président Hannachi, le staff médical connaitra aussi un renforcement dans les prochains jours, après le maintien de Dr Djadjoua qui est appelé a poursuivre son boulot avec les Canaris. M. H.

HAROUCHE A SIGNÉ HIER

Maracana N°2367— Mercredi 28 mai 2014

RÉUNION

DU CONSEIL D’ADMINISTRATION CETTE SEMAINE

Le lieu du stage estival en débat

Une réunion de travail entre les membres du conseil d’administration, pour parler de l’avenir du club, est programmée cette semaine.

P

Par Ali S.

révue initialement pour dimanche, la réunion au sommet de la direction des Canaris pour préparer la saison prochaine a été reportée de quelques jours, soit après le match de ce soir face au MOB. Selon certaines indiscrétions, la réunion devrait se tenir demain pour parler de plusieurs sujets inhérents à la vie du club, notamment le recrutement, les joueurs à libérer, le renouvellement des cadres et le lieu du stage estival. En effet, à trois journées seulement de la fin du championnat, les dirigeants de la JSK s’investissent pleinement dans le marché des recrutements. Fixant plusieurs objectifs pour la saison prochaine, le président de la JSK, Moh-Cherif Hannachi, veut bâtir une équipe capable de relever plusieurs défis. En plus de ce dossier, deux autres ne sont pas relégués au second plan, à savoir l’étude des meilleures pistes de joueurs à recruter, mais également du lieu exact où la JSK effectuera son stage d’intersaison. A

Le recrutement, les joueurs à libérer, le renouvellement des cadres et le lieu du stage estival à l’odre du jour de la réunion de cette semaine ce propos, une source de la direction a fait savoir que la JSK pourrait atterrir au mois de juillet en Tunisie, plus exactement au centre El Mouradi à Hammam-Bourguiba où l’équipe a l’habitude de se préparer presque chaque saison bien que d’autres parlent d’un stage en Europe cette fois-ci. Si le pays où se déroulera le stage estival est sur le point d’obtenir l’accord de tous les dirigeants kabyles, l’on croit savoir, selon une source digne de foi, que les Kabyles ont déjà entamé une série de recherches du meilleur site

AUTEUR D’UNE

changement de dernière minute, avoir lieu en Tunisie, le site du déroulement de la seconde partie n’est pour le moment pas encore fixé. Une source proche de la direction nous a révélé que les dirigeants kabyles ont le choix entre le Maroc et l’Espagne et même la France, mais le seul problème qui se pose pour un stage en Europe, est le fameux visa, faute de rendez-vous dans les consulats européens à cette période estivale où la demande de visa est très forte. Bref, tout sera clair dans les prochains jours. A. S.

FIN DE SAISON ÉPOUSTOUFLANTE

Zaâbiya, le réveil

L’attaquant libyen Ahmed Zaâbiya, décevant depuis qu’il a rejoint la JSK l’hiver dernier, montre un tout autre visage en cette fin de championnat, en affichant ses véritables qualités et dispositions technique pour lesquelles il avait été recruté.

M

Le milieu du terrain du RC Arbaa, Hocine Harouche, qui a donné son accord de principe à Hannachi, a paraphé, hier, son contrat de deux ans, qui le liera avec la JSK et n’a pas caché sa joie d’avoir opté pour le club le plus titré d’Algérie.

qui pourra accueillir la JSK cet été. La disponibilité de plusieurs installations sportives à même de permettre aux joueurs d’effectuer une préparation de haut niveau offre plusieurs options aux Kabyles. L’on parle aussi de deux stages de préparation à l’étranger, pour garantir à l’équipe une meilleure préparation possible pour attaquer la saison prochaine en force afin de renouer avec le titre du championnat qui fuit les Canaris depuis des années maintenant. En effet, si la première partie du stage devrait, à moins d’un

ohamed Zaâbiya a-t-il fini par s’adapter et s’exprimer enfin pleinement au sein de la JSK ? Tout porte à le croire, avec la forme époustouflante que l’avant-centre libyen affiche depuis près d’un mois, soit depuis son retour à la compétition après des mois de mise à l’écart. En effet, écarter du onze de départ après ses premiers matchs sous le maillot de la JSK qu’il a rejoint au mois de novembre de dernier, Zaâbiya qui n’avait réussi à inscrire qu’un seul but, face au MCEE lors de la première journée de la phase retour, avant une longue traversée du désert qui lui coûtera sa place, en raison d’une blessure, mais surtout de ses prestations peu convain-

cantes, montre un tout autre visage depuis trois semaines maintenant, soit depuis son retour à la compétition le 1er mai dernier où il a fait son entrée en seconde période de la finale de Coupe d’Algérie. Auteur d’une prestation acceptable ce jour-là, Zaâbiya regagnera sa place de titulaire, en alignant quatre matchs de suite en tant que titulaire. Quatre matchs avec au bout, deux réalisations, deux passes décisives et surtout de très belles prestations qui ont d’ailleurs étonné plus d’un, où aussi bien les fans que les Canaris ont découvert un tout autre joueur. Un Zaâbiya, qui a fait sensation en l’espace de quatre matchs, mais qui retrouve surtout son envie de jouer après avoir montré un certain désintéressement, soignant ainsi sa cote, au moment où les critiques faisaient état de son recrutement foireux.

LA DIRECTION NE COMPTE PLUS LE LIBÉRER

Songeant sérieusement à se séparer de ses services, estimant qu’il était loin de donner le plus escompté en attaque, et surtout avec la nonchalance avec laquelle il abordait les dernières rencontres, au point d’afficher son intention de

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

changer d’air, la direction de la JSK, qui s’est résignée à exhausser le souhait du joueur, en se lançant même à la quête d’un nouvel attaquant étranger, a fini par se raviser. En effet, la forme affichée par Zaâbiya, qui a fini par exprimer tout son talent, avec une joie de jouer indéniable, a poussé les responsables à faire en sorte qu’il le retienne, avec un attaquant qui fera sans doute mal la saison prochaine. Il faut dire qu’après les premiers pas ratés de Zaâbiya, le technicien avait appelé à être patient avec le joueur et cette patience a fini par payer, d’autant plus qu’il ne faut pas oublier que le Libyen était resté des mois sans compétition, expliquant ainsi les difficultés qu’il a eues à s’imposer. Décidé donc à le garder pour la saison prochaine, Zaâbiya, qui est toujours lié sous contrat avec la JSK, ne sera pas donc libéré, avec la forme qu’il affiche désormais. Un Zaâbiya qui fait parler de lui en cette fin de saison et qui fera certainement parler de lui davantage la saison prochaine, avec un duo de feu qui se profile à l’horizon en compagnie de l’avant-centre camerounais et meilleur buteur du championnat. A. S.


Mobilis Ligue Une 05

Maracana N°2367— Mercredi 28 mai 2014

HANNACHI

LUI RENOUVELLE SA CONFIANCE

Ait Djoudi, l’homme de la situation trouvé le club. Conscient de l’importance du public dans n’importe quel-le compétition, le premier responsable à la barre technique des Jaune et Vert a appelé d’abord les inconditionnels Kabyles à se réconcilier avec leur équipe favorite. Chose promise, chose due. Les supporters ont soutenu leur équipe dès la première journée du championnat. Un apport important pour l’équipe qui a vécu trois saisons très difficiles. La preuve, le retour des supporters aux côtés de leur équipe n’a fait que redonner de la confiance aux joueurs pour aller de l’avant. Une seule défaite a été enre-gistrée sur la pelouse du stade du 1erNovembre de Tizi Ouzou. C’était face au CS Constantine, pour le compt de la 15e journée. C’était une défaite surprise pour la formation phare du Djurdjura. Beaucoup de choses ont été dites après ce revers, mais cela ne semble pas du tout avoir inquiété l’entraîneur Azzedine Ait Djoudi. Celui-ci a v a i t déclaré que cette défaite faisait partie du parcours et que le c l u b devait se concentrer sur la suite du champion-nat. Le premier respon-sable à la barre technique de la JS Kabyle a pris les commandes de cette formation dans des conditions difficiles, mais

Par Rabah S.

Ils étaient derrière le succès de l’équipe cette saison. Les supporters de la JS Kabylie ont en effet fortement soutenu leur équipe tout au long de l’exercice écoulé. Mais tout le mérite revient finalement à l’entraîneur Azzedine Ait Djoudi qui a grandement contribué à ce retour gagnant des supporters.

I

l avait promis de redorer le blason de la JS Kabylie. L’entraîneur Azzedine Ait Djoudi a su relever le défi malgré la situation diffic i l e dans laquelle il avait

qu’il a su surmonter. Il s’est montré confiant quant à ses capacités de remettre le club à la place qu’il méritait, et il l’a fait. Il a préféré répondre à l’appel du cœur et à laisser tomber sa mission au Maroc. L’entraineur Azzedine Aït Djoudi a relevé un sérieux défi. Placer cette formation phare de la ville des Genêts à la deuxième place au clas-sement final du championnat national de Ligue 1 constitue un grand exploit pour l’entraîneur kabyle. Il n’avait pas mis la coupe d’Algérie par-mi ses objectifs mais il a quand même réussi à

atteindre la finale, perdue face au MC Alger aux tirs au but. Les supporters n’ont pas hésité un seul instant à répondre à l’appel de Azzedine Ait Djoudi. Ils ont été surpris par toute cette polémique née autour d’un en-traîneur qui a sauvé le club d’un nau-frage. Ces mêmes supporters se montrent ces derniers temps solidaires avec le coach qui devait rencontrer hier son président pour évoquer justement son avenir. Les deux parties ont déjà exprimé le vœu de poursuivre l’aventure ensemble. R. S.

Le président Moh Chérif Hannachi prône la stabilité au niveau de la barre technique. En effet, il vient de renouveler sa confiance à l'entraîneur Azzeddine Ait Djoudi pour une autre saison. Le travail accompli durant par Ait Djoudi et son staff n’a pas laissé indifférent Moh Chérif Hannachi et les autres membres du conseil d’administration de la société sportive du club du Djurdjura. Les dernières saisons, le club phare de la Kabylie flirtait avec la relégation, comparativement à cette saison où il affiche une santé de fer. Le mérite revient, sans conteste, à Ait Djoudi et son staff qui ont réussi en en laps de temps relativement court, une autre âme à l’équipe. En l’espace d’une saison, le club kabyle a récupéré la place qui lui sied et qu’il n’aurait jamais dû quitter, au niveau national, en attendant les prochains challenges. Il aura à relever un grand défi, celui de remettre le club cher à feu Benkaci sur le toit de l’Afrique. Le président Moh Chérif Hannachi compte mettre à la disposition de Azzeddine Ait Djoudi tous les moyens nécessaires pour décrocher, pourquoi pas, la champions league africaine. Pour la 2e saison consécutive, le tandem Hannachi-Ait Djoudi fera très mal parmi... les défenses africaines ! Djamel Touafek

«Le fruit d’un travail de longue haleine»

Comment jugez-vous votre parcours ? Le parcours de la JS Kabylie cette sai-

Aouedj, un talent mal exploité

AÏT DJOUDI À L’ASSAUT DE L’AFRIQUE

EBOSSÉ :

Il a déjà rallié son pays, après une saison très difficile, l’attaquant camerounais Albert Ebos-sé, le buteur du championnat que nous avons joint avant son départ, et qui nous a confié que la JSK a réalisé un parcours tout à fait honorable cette saison. Pour lui, c’est un travail de longue haleine que l’équipe vient de réaliser cette saison.

JSK

son n’a pas été facile. Mais nous avons atteint notre objectif, à savoir la deuxième place qualificative pour la Ligue des champions d’Afrique. C’était un parcours très honorable pour une équipe qui a souffert pendant un certain temps. Dans l’ensemble je dirai que nous avons bien géré notre parcours.

L’objectif de la saison a été atteint. Vous devez être satisfait... Comment ne pas l’être puisque la JS Kabylie termine la saison vice-cham-pion d’Algérie. C’était notre objectif. On a tout fait pour l’atteindre. Ce ne fut pas une simple sinécure, mais nous l’avons fait. C’est une deuxième place importante qui nous permet de renouer avec la Ligue des cham-pions d’Afrique, une compétition qui attire de plus en plus les clubs au niveau continental. C’était votre objectif. Mais y avezvous cru? Avec cette volonté et surtout cet état d’esprit, tout était possible. Les joueurs ont joué chaque match pour gagner, rien d’autre. Cette saison, tout le monde était à nos côtés. Sans oublier l’apport des sup-

porters qui ont poussé l’équipe vers l’avant. Pour vous le bilan est-il positif ? Bien sûr que le bilan est po-sitif ! Avec cette deuxième place au classement général et cette finale de coupe d’Algérie, ainsi que le re-tour de ce public merveilleux, je dirai que la JS Kabylie a enregistré un re-tour très important sur la scène footballistique natio-nale. L’équipe a retrouvé son niveau et surtout sa pla-ce qu’elle mérite amplement. Qu’avez-vous à dire à vos supporters? Le retour des supporters a poussé les joueurs à aller de l’avant. C’est grâce à eux que l’équipe a atteint un tel niveau. Ils ont été merveilleux durant toute la saison. J’espère qu’ils seront encore aux côtés de l’équipe la saison prochaine. Leur présence dans les stades était pour beaucoup dans le succès du club. Ils doivent continuer à soutenir leur équipe pour qu’elle puisse réaliser d’autres succès dans l’avenir. R. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Recruté pour renforcer les rangs de la formation phare du Djurdjura, Sid Ahmed Aouedj n’a pas convaincu lors de sa première saison sous les couleurs de la JS Kabylie. Tout en ne remettant pas en cause ses qualités, les techniciens n’étaient pas satisfaits de son rendement avec la JS Kabylie. Le joueur, qui devait constituer un élément indispensable dans l’échiquier de l’entraîneur Azzedine Ait Djoudi, n’a pas apporté le plus attendu de lui. Il a été fortement critiqué durant cette saison. L’ancien sociétaire du MC Oran n’a tout au long de la saison pas réussi à s’acclimater à l’ambiance du club. « Ce joueur est trop réservé », avait indiqué son coach Azzedine Ait Djoudi, qui confirme que « le staff technique essaie toujours de le mettre dans les meilleures conditions possibles afin de l’aider à prendre son envol, mais cela n’a malheureusement pas eu lieu ». Pour Azzedine Ait Djoudi, le milieu offensif kabyle veut toujours rester seul, loin de ses coéquipiers. Ce qui n’a fait que compliquer sa situation. C’est un joueur doué, qui maîtrise parfaitement son sujet. Mais son aventure à la JS Kabylie a été un échec. Le technicien kabyle qui le connaît parfaitement bien pour avoir travaillé avec lui en équipe nationale olympique, s’est étonné de son niveau avec la JS Kabylie. Sid Ahmed Aouedj qui reste un joueur important, devra profiter de la saison prochaine pour retrouver son niveau et honorer la confiance placée en lui par la JS Kabylie qui avait tout fait pour le faire signer. La balle est donc dans son camp... R.S.


06 Mobilis Ligue Une

MCA

Maracana N°2367— Mercredi 28 mai 2014

BEAUCOUP

DE SURPRISES EN PERSPECTIVE

Charef libérera 13 à 14 joueurs !

IL SERA DOTÉ D’UNE PELOUSE DE 5ÈME GÉNÉRATION  

grands espoirs sur un bon nombre de cadres de l’équipe, à l’instar des Hachoud, Zeghdane, Aksas, Kacem, Boucherit, Gharbi, ainsi que le revenant au bercail, Faouzi Chaouchi. Tout ce beau monde, en plus des nouveaux joueurs qui seront recrutés cet été, sera mis à rude épreuve par le nouveau coach du club, dont tout le monde s’accorde à dire que la méthode de travail est assez dure pour les joueurs, mais très efficace. Le travail effectué à l’USMH durant les six dernières saisons est suffisant pour prouver que les joueurs seront les grands bénéficiaires, et bien évidemment le Mouloudia qui jouera la saison prochaine sur trois fronts.

VERS LA DOMICILIATION DU MOULOUDIA AU STADE DE ROUIBA

Afin de ne rien laisser au hasard, la direction du Mouloudia d’Alger n’a pas omis le point de la domiciliation, le club étant désormais SDF, étant donné que son bail au stade Omar-Hamadi de Bologhine a pris fin avec la fin de la saison. En même temps, le stade du 5-Juillet ne sera pas prêt pour le début de la nouvelle saison, ce qui a contraint les responsables mouloudéens à trouver une solution le plus rapidement possiblenente. Les dernières nouvelles indiquent que le Mouloudia d’Alger pourrait opter pour le stade de Rouiba. Ce dernier, fermé depuis un bon moment, va bientôt faire l’objet d’une rénovation et sera doté d’une pelouse synthétique de dernière génération. Et si cela devait se réaliser dans les plus brefs délais, il est fort probable que le Mouloudia retrouvera ce stade, trois ans après l’avoir quitté, lorsque le club algérois était drivé par Noureddine Zekri. Y. R.

L’ installation officielle de Boualem Charef comme nouvel entraîneur du Mouloudia aura lieu le 1er juin prochain. Cela se fera lors de sa rencontre avec les membres de la direction du club et ceux du conseil d’administration.

L

Par Youcef R.

e nouvel entraîneur du MCA, Boualem Charef, s’est déjà lancé dans la préparation de la nouvelle saison. Dans ce sens, on apprendra d’une source bien informée que le concerné qui tranchera au sujet de la liste des joueurs qui seront libérés par le club, s’appuiera bien évidemment sur la liste qui lui sera présentée par la direction du club, étant donné que cette dernière prévoit d’en préparer une comportant les joueurs qui n’ont pas donné satisfaction durant la saison qui vient de prendre fin. Or, il s’avère que même

Charef a sa petite idée sur les éléments sur lesquels il ne comptera pas lors de sa prise en main de la barre technique Mouloudéenne. Et d’après notre source, on croit savoir qu’entre 13 à 14 joueurs seront libérés, et leurs noms seront annoncés dès le 1er juin prochain. Bien que le suspense devrait encore planer sur l’identité des joueurs qui ne seront pas retenus, ceux qui connaissent bien les arcanes du vieux club algérois et qui ont suivi sa prestation au cours de la saison écoulée, ont déjà leur petite idée sur les noms qui ne seront pas gardés par Charef.

Pour ceux qui ne le savent pas, lors de la rencontre qui s’est tenue dimanche soir entre Boualem Charef et les représentants du Mouloudia, les deux parties avaient concrétisé l’engagement du nouveau coach, qui a paraphé

IL MISERA SUR LES CHAOUCHI, AKSAS, BOUCHERIT, HACHOUD, GHARBI, ZEGHDANE ET KACEM MEHDI

Hormis les joueurs qui seront remerciés, il faut dire que Boualem Charef connaît assez bien la composante de l’équipe dont il vient d’hériter de son ami, Fouad Bouali. A cet effet, on apprendra que le désormais ex-entraîneur de l’USM El Harrach nourrit de

ALORS QUE GOURMI SIGNERA OFFICIELLEMENT LE 1ER JUILLET

BELDJILALI ET BOUDEBOUDA PROCHES DU MOULOUDIA

Au moment où les dernières nouvelles confirment que Khaled Gourmi signera son contrat avec le Mouloudia le 1er juillet prochain, soit après l’expiration de son contrat avec l’ES Sétif, qui prendra fin le 30 juin, il s’avère que l’opération recrutement au Mouloudia est passée à la vitesse supérieure. On a en effet appris hier que deux autres joueurs sont sur le point de signer. Il s’agit du meneur de jeu de la JS Saoura, Kaddour Beldjilali, qui n’est pas encore libre, puisqu’il lui reste un an de contrat avec son club employeur, mais il se pourrait bien qu’il atterrisse chez le MCA, surtout que son transfert à Montpellier ne s’est pas concrétisé. Quant au second joueur, c’est Brahim Boudebouda qui aurait donné son accord définitif pour revenir dans son ancien club où il avait fait toutes ses classes. En fin de contrat avec l’USM Alger, Boudebouda serait très tenté par l’idée de réendosser le maillot vert et rouge, deux ans après avoir quitté le club pour le championnat français quand il s’était engagé avec Le Mans. Y. R.

LE

LE COACH A PRÉSENTÉ UNE LISTE DE 13 JOUEURS À RECRUTER, DONT 9 QUI SONT EN FIN DE CONTRAT

LORS D’UNE

un contrat de trois saisons. Boualem Charef a présenté à ses interlocuteurs une liste comportant 13 noms de joueurs. Ces derniers sont les éléments que veut recruter Boualem Charef cet été, car il ambitionne de replacer le Mouloudia au-devant de la scène. Et pour ce faire, il a proposé neuf joueurs qui sont en fin de contrat avec leurs clubs, à l’instar de Gourmi, Azzi, Hendou, El Amali. Ainsi que quatre joueurs qui sont encore liés, mais il espère que la direction mouloudéenne réussira à les enrôler. Et selon nos sources, il s’agit des deux sociétaires de l’USM El Harrach, Amada et Sylla. Toutefois, les deux concernés qui sont encore sous contrat jusqu’en 2015, mais qui n’ont pas été payés depuis huit mois, auraient déposé leurs dossiers au niveau de la CRL afin d’obtenir gain de cause. Et si cela devait se fera, ils seront automatiquement libres de tout engagement, et ils rejoindront certainement leur entraîneur au Mouloudia d’Alger. C’est dire que l’intersaison s’annonce très mouvementée du côté du vieux club algérois. Y. R.

CONFÉRENCE DE PRESSE

La Sonatrach annoncera le 1er juin la venue de Charef

A

près avoir réussi à convaincre Boualem Charef de signer un contrat de trois ans, dimanche soir, loin des regards, la Sonatrach, qui avait envoyé des émissaires pour convaincre et surtout finaliser avec l’ex-entraîneur de l’USM El Harrach, va organiser une conférence de presse, le 1er juin prochain, afin d’annoncer l’installation de Boualem Charef et de le présenter à la presse.

BOUALEM LAROUM SERA LE DTS DU MOULOUDIA

Lors de cette conférence de presse, il sera aussi question d’annoncer la composante du nouveau staff technique du Mouloudia, ainsi que de la nouvelle structuration du club. Dans ce sens, une source bien informée devait nous informer que le poste de directeur technique du club sera confié à Boualem Laroum, qui était le directeur technique national il n’y a pas longtemps. Quant au staff technique, il verra la nomination de M’hamed Haniched en tant que nouvel entraîneur des gardiens de but, alors que Hocine Abdelaziz sera le

STAGE À L’ÉTRANGER SERA PROGRAMMÉ APRÈS LE

préparateur physique de l’équipe. Ce qu’il faut noter, c’est que Laroum, Haniched et Abdelaziz ont été proposés par Boualem Charef lors de ses pourparlers avec les responsables Mouloudéens, et ces derniers ont accepté sans le moindre problème.

UN CHARGÉ DE COMMUNICATION SERA BIENTÔT INSTALLÉ

Toujours par rapport au plan organisationnel, les échos qui nous sont parvenus font état de la prochaine installation d’un chargé de communication. Ce dernier, exigé par Boualem Charef, aura pour mission d’organiser le travail entre le club, les joueurs et les journalistes, afin de mettre fin à l’anarchie qui a toujours caractérisé le Mouloudia. Dans ce sens, il sera question d’organiser des points de presse avant et après les matchs pour que tout se fasse dans les règles de l’art. D’ailleurs, ce nouveau chargé de communication du Mouloudia devrait être présenté aux journalistes lors de la conférence de presse prévue pour le début du mois prochain. Y. R.

RAMADHAN

LA PRÉPARATION SE FERA AU STADE DE BEN AKNOUN !

E

n prévision de la préparation de la prochaine saison, Boualem Charef qui entamera son travail le 1er juin prochain, et le 12 du même mois avec l’équipe fanion, a tout préparé concernant le programme qu’il compte appliquer dès la reprise des entrainements. En effet, le nouveau coach des Vert et Rouge s’est entendu avec ses responsables sur le fait que la première étape de la préparation se

fera à Alger, plus précisément au stade de Ben Aknoun qui a été réaménagé et qui répond aux attentes de Boualem Charef qui connait bien cette enceinte sportive. En optant pour ce stade et non pour le terrain annexe du stade du 5-Juillet, Boualem Charef estime avoir bien fait, à cause du mauvais état de la pelouse du stade de Hadjout, qui représente un véritable danger pour les joueurs.

LES ENTRAINEMENTS AU MOIS DE RAMADHAN À PARTIR DE 23H

Comme le mois de Ramadhan débutera vers la fin du mois de juin, le nouveau coach du Doyen tient à ce que la préparation de son équipe se fasse en Algérie et non pas en Pologne, comme ce fut le cas lors des années précédentes. Et pour cause, le technicien algérien estime que le

changement de climat ne fera pas les affaires des joueurs sur le plan physique, surtout que le mois sacré chamboule le rythme quotidien. A cet effet, les séances d’entraînement qui seront effectuées par les Mouloudéens se dérouleront dans la soirée, soit juste après « Salate Tarawih », au niveau du stade de Ben Aknoun. Par ailleurs, et concernant le stage de préparation qui devrait se faire à l’étranger, il devrait

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

intervenir après le mois de Ramadhan, étant donné qu’il y aura suffisamment de temps pour que les Mouloudéenns aillent effectuer un stage en Europe, avant de revenir disputer la finale de la Super Coupe d’Algérie face à l’USM Alger, le 9 août prochain, au stade MustaphaTchaker de Blida, avant de débuter le cham-pionnat le samedi 16 août. Y. R.


Mobilis Ligue Une 07

Maracana N°2367— Mercredi 28 mai 2014

EL Orfi rempile en attendant les autres

Le viceprésident Rebouh Haddad a réussi à convaincre son milieu de terrain Hocine El Orfi à rempiler. Par Amine Larbi

L

e joueur international, qui était en négociations avancées avec la JSK, a choisi la voie de la stabilité. El Orfi a signé pour deux saisons supplémentaires mettant fin ainsi au suspense qui entourait l’avenir de ce joueur. Apprenant que son joueur était en contacts avancés avec la JSK et qu’il était même prêt à signer le viceprésident de l’USMA, Rebouh Haddad, s’est empressé à prendre attache avec le joueur en lui faisant une bonne proposition financière. Ce dernier a finalement accepté de rester à l’USMA. En assurant El Orfi qui faisait partie des priorités de la direction

usmiste du fait qu’il était en fin de contrat, les dirigeants de l’USMA vont tenter la même chose avec d’autres joueurs en fin de contrats dans les prochains, jours à l’image de Feham, Gasmi ou Boudebouda. Le vice-président Rebouh Haddad va leur faire des propositions intéressantes dans le but de les convaincre à renouveler leurs contrats. Il y a de fortes chances que les joueurs en question donneront leur accord car ils ne trouveront pas mieux que l’USMA. En plus de l’aspect financier, il y a également le challenge sportif surtout, lorsqu’on sait que l’équipe jouera la saison prochaine la Champions league africaine.

ORFI : «DÉSOLÉ KABYLES, J’AI OPTÉ POUR LA STABILITÉ»

Le milieu de terrain usmiste Hocine el Orfi a affirmé, après sa signature à l’USMA, qu’après mûre réflexion, il a priv-

ilégié le volet stabilité même s’il a tenu à saluer les dirigeants de la JSK qui ont insisté pour l’enrôler : « C’est vrai que la JSK voulait m’engager et franchement c’est un club que je respecte beaucoup car j’ai passé de bons moments dans ce club lorsque je portais son maillot. Finalement, après mûre réflexion, j’ai décidé de rempiler à l’USMA car le discours de Haddad m’a convaincu. J’ai opté pour la stabilité car à l’USMA, j’ai gagné 4 titres en deux saisons, ce qui n’est pas négligeable. En plus de ça on jouera la saison prochaine la champions league africaine, une compétition excitante. je souhaite bonne chance à la JSK. De ma part je vais maintenant prendre un congé après une saison dure en attendant la reprise des entrainements et la préparation de l’inter-saison. Pour la saison prochaine on tâchera de garder notre titre de championnat et d’aller le plus loin possible en champions league africaine. A. L.

direction usmiste pour continuer à driver l’équipe la saison prochaine. Il percevra selon quelques indiscrétions un

salaire de 18000 euros. Tous les autres membres du staff technique ont été reconduits dans leurs fonctions.

L’ÉMIGRÉ AKIM ORINEL ACQUIS

Le milieu de terrain de Fréjus Saint Raphaël, le Franco-Algérien Akim Orinel a opté pour l'USMA sans avoir à passer des tests, puisque Velud le connait très bien.Ce milieu de terrain offensif expérimenté a également porté les couleurs de Châteauroux. Agé de 28 ans, ce joueur avait été proposé à l’USMA lors du dernier mercato hivernal mais pour des problèmes administratifs il n’a pas pu signer à temps.

GASMI N’A PAS TROUVÉ D’ACCORD

REPRISE DES ENTRAINEMENTS LE 24 JUIN La direction usmiste a fixé la date du 24

juin pour la reprise des entrainements au stade Bologhine. L’équipe aura à effectuer un stage bloqué au mois du ramadhan soit en Tunisie soit en France.

LA DIRECTION REFUSE DE LIBÉRER CHATAL

Ayant émis le vœu de quitter le club, l’attaquant Djamel Chatal a reçu un niet catégorique de la part de la direction usmiste qui a refusé de le laisser partir. Le joueur est obligé de rester à l’USMA surtout qu’il est lié par un contrat jusqu’en 2017. L’entraineur Vélud n’a pas voulu le libérer car cet attaquant est pétri de qualités et peut apporter beaucoup à l’équipe dans l’animation offensive. C’est vrai que le joueur n’a pas eu beaucoup de temps de jeu la saison dernière mais il reste quand même un joueur intéressant.

RABTI ,FRIOUI ET BEKAKCHI SERONT PRÊTÉS

Vélud a signé son contrat L’entraineur usmiste Hubert Vélud a paraphé son contrat lundi. Le technicien français avait trouvé un accord avec la

USMA

Par ailleurs, l’attaquant Ahmed Gasmi qui a négocié hier avec Rebouh Haddad n’a pas trouvé d’accord financier avec le dirigeant usmiste. Le vice-président usmiste a demandé au joueur de rabaisser son salaire sinon il ne sera pas retenu. Le joueur a refusé, ce qui laisse supposer qu’il ne va pas continuer l’aventure avec l’USMA.

DJEDIAT PROCHE DU CRB

On a appris que le meneur de jeu usmiste Miloud Djediat a été proposé au CRB .Pour l’instant les dirigeants Belouizdadis n’ont pas pris attache directement avec lui mais les choses pourraient s’accélérer dans les prochaines heures entre les deux parties surtout qu’il n’a pas été retenu par l’USMA. A. L.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Par ailleurs les trois jeunes joueurs de l’USMA, en l’occurrence Rabti, Frioui et Bekakchi qui étaient dans l’effectif A de l’équipe, ne seront pas retenus pour la nouvelle saison. Ils seront probablement prêtés. L’éventualité de les vendre à un autre club est également possible.

BOURDIM SERA PROMU EN ÉQUIPE FANION

Parmi les jeunes joueurs qui se sont illustrés cette saison avec les U21 et qui ont été régulièrement convoqués en sélection olympique, on peut citer Bourdim. Ce joueur sera promu en équipe fanion cette saison.

DJEDIAT ET BENAMARA NON RETENUS

La direction usmiste a décidé de ne pas retenir Djediat et Benamara pour la saison prochaine. La direction a jugé que ces deux joueurs ont eu un rendement insuffisant durant toute la saison et que par conséquent, ils ne pouvaient pas prétendre pour rester à l’USMA. Le staff technique usmiste a donné son accord pour la libération de ces deux éléments. A. L.


08 Mobilis Ligue Une

USMH

A QUOI JOUE LE MCA ?

Apparemment, le MCA veut vider la formation harrachie. En effet, le Mouloudia a contacté plusieurs joueurs de l’USMH, surtout les cadres en fin de contrat. Une situation qui risque de porter préjudice au club car plusieurs joueurs harrachis porteront les couleurs du MCA la saison prochaine.

RÉUNION DU CONSEIL AUJOURD’HUI

Selon des source très bien informées, le conseil d’administration va se réunir aujourd’hui pour débattre plusieurs sujets, entre autres l’avenir du staff technique et ce que doit faire l’administration dans les prochains jours pour bien préparer la saison prochaine. Au cours de cette réunion, on discutera aussi du cas Belkaroui, qui veut quitter le club et tenter une expérience en Tunisie dans un club qui tient beaucoup au joueur, qui, lui, fait pression sur les dirigeants pour partir.

L’ADMINISTRATION

Bien que le premier responsable des Jaune et Noir, Mohamed Laïb veuille encore attendre encore pour connaitre la décision de Charef, des voix s’élèvent pour proposer des noms.

S

Boualem Charef dans le club vu les problèmes qu’il a causés cette saison et même les saisons précédentes, mais sous la pression de la rue harrachie, il donne encore un temps de réflexion au coach afin de se décider, soit il continue ou il quitte le club.

CERTAINS JOUEURS VEULENT FAIRE PRESSION SUR LE COACH

Par Lotfi S.

elon nos sources, l’administration a déjà commencé à réfléchir et évoquer les entraineurs qui peuvent succéder à Charef afin de ne pas laisser la formation dans une route sans issue. En effet, plusieurs noms sont déjà sur la liste du président harrachi, à l’image de Menad, Bouali ou bien Amrani et Yaiche, mais il y a des membres du conseil d’administration qui veulent se tourner vers les enfants du club et, selon eux, il n’y a pas mieux que Bechouche et Benomar, qui ont continué à travailler sur la houlette de Charef et qui ont beaucoup appris. En plus, ces deux hommes n’on jamais laissé tomber le club, surtout dans les

moments difficiles, et ainsi ils ont droit à une chance. «Pour le moment, on en n’est pas là mais je dirais que le meilleur exemple reste l’ESS qui a donné sa chance à Madoui, et pour l’USMH, pourquoi ne pas compter sur les services de Benomar et Bechouche», affirme un dirigeant harrachi.

Il faut savoir que l’ultime chance pour le président harrachi de convaincre son coach de rester une nouvelle saison à la barre technique c’est bien le diner organisé par Hendou hier où les joueurs devaient faire pression sur l’entraineur pour qu’il change d’avis, surtout qu’il y a une relation spéciale entre Charef et ses joueurs. Reste à connaitre la réaction du coach. L. S.

LAIB DONNE ENCORE UN TEMPS DE RÉFLEXION À CHAREF

Selon l’entourage de Laïb, ce dernier ne tient pas à garder

Younès : «J’attendrai jusqu’à jeudi»

Entretien réalsié par Lotfi S.

L’attaquant harrachi, Sofiane Younès, a donné un ultimatum à l’administration jusqu’à jeudi. AIT OUAMEUR Passé ce délai, il EXIGE QUATRE jure de signer dans un club MOIS D’AVANCE POUR PROLONGER avec qui il a déjà négocié. Selon le En effet, même si le joueur, milieu de terrain Aït Ouameur l’administration a négone l’a même pas cié avec appelé pour le preévoquer une mier prolongation de responscontrat, ce qui a able des porté un rude Jaune et Noir sur coup à son sa proamour-propre. longation de contrat, il a, selon nos sources, exigé une avance de quatre mensualités calculés sur le nouveau salaire pour rester. Sinon une autre option s’offre à lui, surtout qu’il y a deux clubs qui exercent une pression sur lui, le MCA et la JSK, pour s’attacher ses services.

ÉVOQUE DÉJÀ L’ÂPRES-CHAREF

Des membres proposent Bechouche et Benomar

BOUKACEM POURRAIT FILER AU CRB

Le gardien Boukacem, qui était proche de l’USMH, pourrait signer au CRB dans les prochains jours. Selon nos sources, le concerné a fait savoir à ses proches que la proposition du CRB est sérieuse, et surtout que certains dirigeants du club ont voulu chercher d‘autres options, une situation qui fait mal au gardien qui va choisir ainsi le CRB.

Maracana N°2367— Mercredi 28 mai 2014

Avant tout, un mot sur la saison écoulée… Je dirais seulement que ça reste une saison difficile vu tous les problèmes vécus, mais je pense aussi que le groupe a pu surmonter tous ces obstacles et laisser le club en Ligue 1, ce qui prouve que l’USMH a un bon groupe qui est resté solidaire. Le coach a évoqué son départ pour le MCA, un commen-

taire ? Je ne suis pas à la place de Charef, mais il faut dire que l’entraineur a fait du bon boulot avec nous et qu’il a toujours protégé les joueurs. Revenons a votre cas, on a laissé entendre que vous avez eu beaucoup d’offres… Oui j’ai eu beaucoup d’offres et j’ai même négocié avec certains clubs, qui m’ont même fait des propositions intéressantes, mais je n’ai rien décidé. Et pour ton club, l’USMH ? Tout d’abord, personne à l’USMH ne m’a contacté pour négocier avec moi afin de prolonger mon contrat. Pour moi, les choses sont claires, je vais donner un ultimatum aux dirigeants jusqu’à jeudi prochain sinon je signerai dans un club qui me permettra de terminer ma saison en toute tranquillité. Un dernier mot ? Je remercie les supporteurs harrachis qui ont soutenu le club dans les moments difficiles. L. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

HANICHED

«PERSONNE AU MCA NE M’A CONTACTÉ»

Selon l’entraîneur des gardiens, Haniched, personne ne l’a contacté du côté du MCA pour rejoindre cette formation. En effet, il attend un geste de son administration concernant ses salaires de cette saison. «Ni Charef ni un autre ne m’a contacté pour aller au MCA. Pour moi, le plus important dans tout ça, c’est de toucher mes salaires de la saison passée avant d’avancer des choses», a déclaré Hanniched.

DOUKHA

«JE N’OUBLIERAI JAMAIS L’USMH»

Le gardien international Azzedine Doukha, rencontré avant-hier, a affirmé qu’il est officiellement à la JSK pour les deux prochaines saisons. Selon lui, le choix porté sur ce club va lui permettre de passer a un palier supérieur, surtout que les Jaune et Vert participeront à la Ligue des champions la saison prochaine. Dans un autre registre, le gardien ajoutera qu’il n’oubliera jamais son club l’USMH, qui lui a permis de frapper aux portes de l’équipe nationale. L. S.


Mobilis Ligue Une 09

Maracana N°2367— Mercredi 28 mai 2014

Rencontre demain entre Hamar et Azzi

Comme nous l'avons rapporté dans notre édition de vendredi, Azzi a donné son accord de principe pour porter le maillot noir et blanc la saison prochaine. Par Y. M.

I

l a même réaffirmé aux dirigeants sétifiens, ces derniers jours, qu'il veut bien jouer à l’ESS. Pour en finir avec cette affaire, les responsables sétifiens, à leur tête Hamar,

ZE ONDO FIGURERAIT SUR LA LISTE

La petite surprise de la direction pourrait bien être la résiliation de contrat de Ze ondo l’attaquant gabonais de l’ESS. Avec un seul but en 20 matches Ze ondo n’a pas vraiment brillé avec l’ESS pour sa première saison. Le club songerait à libérer la place pour accueillir un autre élément étranger pour la saison prochaine. Pour le moment, cette information est à prendre au conditionnel en attendant la décision finale de la direction de Hamar qui ne tardera à se faire entendre.

GOURMI TRÈS PROCHE DU MCA

Apparemment, l’Entente de Sétif est en phase de perdre ses meilleurs éléments. Gourmi Khaled, qui a été l’auteur d’une saison honnête sous le maillot de l’ESS se dirige vers le MCA. Le joueur a été officiellement approché par le vieux club algérois avec lequel il a négocié durant ces dernières 48h.

RÉUNION DU CONSEIL D’ADMINISTRATION DEMAIN

Le président de l’ES Sétif, Azzedine Arab, a décidé de convoquer une réunion du conseil d’administration pour demain afin de débattre sur plusieurs sujets, et notamment en ce qui concerne la situation du CA, où il demeure le seul qui soit en activité depuis maintenant plusieurs mois. Y. M.

comptent rencontrer le joueur cette semaine, surtout que le chairman veut vraiment réussir un grand coup en recrutant ce défenseur qui apportera certainement un plus à la formation sétifienne. Le président Hamar serait prêt à satisfaire le défenseur de l’USMH et il fera sans doute tout son possible pour le convaincre de parapher un contrat au profit du club phare de la capitale des Hauts-Plateaux.

«L’ESS NE SE REFUSE PAS»

Joint par nos soins, le joueur de l’ESS nous a confirmé les contacts qu'il a eus de la part des dirigeants sétifiens. Azzi estime que l'offre de

l’ESS est très intéressante et se dit prêt à négocier son transfert dans les jours à venir, car l’ESS est un grand club qui ne se refuse pas. «C'est un dirigeant de l’ESS qui a pris attache avec moi la semaine dernière, il faut dire que l'offre est très sérieuse donc elle m'intéresse beaucoup. Pour le moment, je n'ai rien encore décidé mais je suis prêt à négocier avec les dirigeants de l’ESS. En tout cas, un club comme l’ESS ne se refuse pas. Ce sera donc un honneur de porter le maillot de ce club qui a l'habitude de jouer les premiers rôles, tout cela devra m'intéresser aussi», a-t-il dit. Y. M.

Megatli devait négocier hier

Comme nous l'avons déjà rapporté, au cours de la semaine, des intermédiaires du club sétifien ont pris attache avec l'arrière droit de JSMB, Megatli, afin d'étudier la possibilité de le recruter cet été. L’ESS, selon des sources proches du club, voudrait s'attacher les services de ce joueur qui répond parfaitement au profil recherché par le staff technique qui veut renforcer son compartiment défensif au moins par trois éléments, notamment après le départ présumé de Ziti. En effet, la direction de Hamar lui aurait fixé un rendez-vous, hier, pour discuter de son éventuel transfert du côté de Sétif. Libre de tout engagement avec la JSMB, il peut choisir sa prochaine destination et on croit

savoir que le joueur serait tenté par l’ESS. Les négociations entre les deux parties sont toujours en cours et le joueur a de fortes chances d'atterrir à l’ESS la saison prochaine. On en saura plus dans les prochaines heures.

IL DEVRAIT SIGNER DANS LES HEURES QUI VIENNENT

Après les négociations, les deux parties, selon une source digne de foi, ont trouvé un terrain d'entente et, en principe, le manager de Megatli qui s'est déplacé hier à Sétif, a déjà tout réglé avec la direction et, selon notre source, le joueur sera bel est bien sétifien pour une saison. Il sera donc reçu par le

président encore une fois aujourd'hui pour finaliser la transaction. Le joueur devra signer son contrat aujourd'hui. Ainsi, Megatli sera probablement la deuxième recrue sétifienne après Dagoulou qui a signé la semaine dernière un contrat de deux années en faveur de l’ESS. Y. M.

La situation est difficile en cette fin de saison

D

Par Said Ait S.

e ce fait, on apprend de sources bien informées que la CRL risque de leur interdire de se renforcer durant cet été si les dirigeants ne vont pas procéder à la régularisation de la situation financière des joueurs.

LA DIRECTION EST APPELÉE À RÉAGIR

Devant une telle situation, la direction du club béjaoui, dont le flou persiste encore à propos de l’avenir du club, est appelée à tenir des réunions avec les joueurs en question pour tenter de trouver un accord avec eux concernant leur situation financière. En effet, ces joueurs ont tenu à afficher récemment leur mécontentement quant à cette situation où certains avaient même refusé de faire le déplacement à Alger pour affronter le CRB tel que

Niati. C’est dire que la situation est difficile en cette fin de saison et dans une période cruciale avec l’entame des préparatifs de la nouvelle saison.

actionnaires pour évoquer la situation de l’équipe et voir ce qu’il y a lieu de faire pour éviter à ce que les choses se compliquent davantage pour les Vert et Rouge.

patienter pour voir plus clair et réagir par la suite surtout qu’ils n’arrivent pas encore à digérer le fait que leur équipe ait rétrogradé en ligue 2. S.A.S.

QUE DÉCIDERA TIAB ?

INQUIÉTUDE CHEZ LES SUPPORTERS

MEBARAKOU A NÉGOCIÉ AVEC LES DIRIGEANTS DU MOB

Tout le monde est persuadé que Boualem Tiab est le président actuel de la JSMB bien que ce dernier ait déjà annoncé qu’il a démissionné de son poste depuis le mois de septembre de l’année dernière. Néanmoins, à en croire nos sources, ce dernier ne compte pas lâcher le club en cette situation difficile où il est à la croisée des chemins. Cela dit, reste à savoir que décidera Boualem Tiab qui devait se réunir hier avec les

Devant une telle situation, les supporters de la JSMB ne cessent pas de s’inquiéter à propos de l’avenir de leur équipe d’autant plus que le flou persiste encore au sein de la maison béjaouie en attendant de voir sur ce que débouchera la réunion des actionnaires hier mais aussi celle qui regroupera Hafid Tiab et le manager Braham Chaouch. Les fans comptent encore

LE 28 JUIN DATE DE REPRISE

Après la fin d’une longue saison difficile, le 7 juin prochain après la rencontre face au Ahly de Benghazi, les joueurs de l’ESS peuvent partir en vacances. La direction a déjà tracé la date du retour des joueurs à Sétif, ce sera le 28 juin prochain, d’ici là tout sera clair au niveau du staff technique ainsi qu’au niveau du recrutement et départs des joueurs.

7 JOUEURS VONT ÊTRE LIBÉRÉS

Le club risque d’être privé de recrutement

Vu que le club n’a pas régularisé la situation financière d’un grand nombre de joueurs, le club de la JSMB risque d’être confronté à une situation difficile et ce, en se retrouvant face à l’interdiction de recrutement vu que certains joueurs comptent déposer leurs dossiers au niveau de la CRL.

ESS

Comme déjà rapporté sur ces mêmes colonnes, le défenseur de la JSMB, Zidane Mebarakou, qui est en fin de contrat avec son équipe, a négocié hier avec les dirigeants du MOB pour un probable transfert cet été. Selon les informations en notre possession, le joueur en question s’est montré intéressé par l’offre des Crabes en attendant de donner sa réponse définitive.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

En ce qui concerne la liste des joueurs à libérer, Hamar lâche un premier indice: « J’avais profité de la rencontre face à l’USMA pour avoir une idée sur certains joueurs, cela m’a permis d’avoir une première liste des joueurs à libérer, elle est composée déjà de 7 joueurs et je peux vous dire que ceux-là vont nous quitter.»

JSMB COULIBALY COMPTE RENTRER CHEZ LUI

Le défenseur malien, Moussa Coulibaly, ne compte pas rester en Algérie apparemment et ce, en dépit des offres qu’il a reçues de la part de certains clubs de ligue 1. En effet, selon des informations en notre possession, le joueur en question compte rentrer chez lui ce week-end pour profiter de quelques moments de vacances avant de trancher sur sa prochaine destination surtout qu’il est libéré d’une manière automatique puisqu’il n’a pas le droit d’évoluer avec son club en ligue deux.

NIATI ET BOUKEMACHA VEULENT CHANGER D’AIR

Les deux joueurs de la JSM Béjaia, Boukemacha et Niati ne comptent pas rester encore au club qui évoluera la saison prochaine en ligue deux. Selon les informations en notre possession, les deux joueurs en question veulent changer d’air et opter pour l’un des clubs qui sollicitent leurs services durant cette période des S.A.S. transferts.


10 Mobilis ligue Une

CSC

Maracana N°2367— Mercredi 28 mai 2014

Samir Belfodil a signé pour 4 ans

CÉDRIC ET BERTHE L’ex-joueur de Limoges FC, Samir MAINTENUS Deux joueurs de qualité qui sont toujours sous contrat et qui voulaient changer d’air au vu des nombreuses propositions qu’ils ont reçues, auront vite à déchanter puisque le président Bentoubal ne veut pas se séparer de ce duo et il s’agit bien sur du gardien international Si Mohamed Cédric et le Malien Ousmane Berthe. Avec le recrutement du Sénégalais Alioune Fall, le boss clubiste veut former une charnière centrale très forte avec un gardien mondialiste de haut niveau.

GIL N’GOMO POUSSÉ VERS LA SORTIE

Belfodil, vient d’opter officiellement pour les Sanafir. Il vient de parapher son contrat pour une durée de 4 années.

L

Par Yasser M.

e jeune Franco-algérien, cousin de l’international Ishak Belfodil, était accompagné de son agent et de sa mère. Après avoir visité les infrastructures sportives de la ville, son agent avait débuté les pourparlers avec le président Bentoubal qui n’avaient pas trop duré. Samir évolue sur le flanc gauche et il peut jouer sur tout le couloir soit en tant que défenseur, milieu défensif ou carrément en attaque. Il a inscrit 9 buts la saison écoulée, ce qui démontre la qualité du joueur et son jeu orienté vers l’offensive.

LA DIRECTION SEMBLE SÉDUITE PAR CE JOUEUR

Avec le recrutement de l’attaquant du Djoliba de Bamako Diallo et le défenseur du Jaraaf de Dakar Fall en l’occurrence, le troisième étranger sera Ousmane Berthe comme l’aurait voulu le président. En choisissant le Malien Berthe, le président Bentoubal lance un message à Gil N’Gomo qu’il lui sera impossible de continuer l’aventure avec les Sanafir et qu’il devra trouver un club. Dans un autre sens, le Camerounais après trois ans passés au CSC est contraint de quitter ce club à contrecœur, un joueur qui a été toujours régulier et constant dans l’effort, il fera sans doute le bonheur de n’importe quelle équipe qui le prendra.

BENTOBAL POUR LE PLAFONNEMENT DES SALAIRES

La question qui est d’actualité en ce moment à savoir le plafonnement des salaires des joueurs a suscité beaucoup de réactions des uns et des autres. Le directeur général de la SSPA-CSC est catégorique  « le plafonnement des salaires c’est l’une des meilleures choses qui puisse arriver à nos clubs. » Il déclare « que des sommes faramineuses dont données aux joueurs sans réelle contrepartie, alors que cet argent aurait pu servir à la formation. » il ajouta en outre « a celui qui voudra plus et n’acceptera pas cet état de fait, n’a qu’a rallier nos voisins, mais à mon avis, peu ont les qualités pour aller monnayer leur talent ailleurs ».

Il semblerait que le directeur général de la SSPA-CSC était très content de s’être offert les services de ce joueur qui promet beaucoup.

Belfodil évolue sur le flanc gauche et il peut jouer sur tout le couloir soit en tant que défenseur, milieu défensif ou carrément en attaque.

Non seulement il est jeune et pétri de qualités, mais en plus il peut être polyvalent et donner plus de solutions à son coach. Le président Omar Bentoubal a su le convaincre et a pu lui faire signer un contrat de trois ans avec option d’une quatrième année.

IL PROMET D’ENFLAMMER HAMLAOUI

Profitant de la présence des nouvelles recrues en l’occurrence le Sénégalais Alioune Fall et Samir Belfodil, la direction avait programmé une séance vidéo pour les

deux joueurs, avec au menu, deux rencontres qu’avait livrées le CSC face à l’OGC Nice et le RDC Espagnol de Barcelone. Les deux néo-clubistes étaient enchantés par l’ambiance, la qualité du jeu et surtout l’engouement des supporters à Hamlaoui. Samir Belfodil a promis d’enflammer le stade Hamlaoui

ANNANE ET REMACHE SIGNERONT DANS LES JOURS À VENIR

Dans la foulée des nouvelles recrues du président Bentobal entre

étrangers et Algériens venus de l’étranger, le boss du CSC vient de conclure avec le joueur du CRB Merouane Annane qui a tout finalisé avec la direction clubiste. Selon une source très proche du président Bentoubal, Annane sera à Constantine en fin de semaine pour signer son contrat. Dans le même sillage, le latéral gauche de la JSK, Remache, qui selon la même source, avait tout bouclé avec le président Omar Bentobal, sera lui aussi dans quelques jours à Constantine afin de finaliser et signer son contrat le liant aux Sanafir. Y. M.

Bentobal : «Tout va changer…»

C’est, d’abord et avant tout, un enfant du club, un supporter acharné de longue date qui n’a jamais tourné le dos à son club, même dans les moments difficiles. Aujourd’hui, il est aux commandes du doyen après que les responsables de Tassili se sont aperçus qu’il était impossible de garder Boulhabib à la tête du club. Est-ce le bon choix ? personne ne peut avancer quoique ce soit, à l’heure actuelle. Par contre, ce qui est certain, c’est que le nouveau président, M. Bentobal Omar, en l’occurrence, est décidé à mettre tout en œuvre pour marquer de son empreinte son passage au CSC. Mieux encore, l’homme qu’il fut, dans sa vie active, va, sans aucun doute, lui permettre de déjouer tous les coups bas de certains opportunistes qui continuent à graviter autour du club et que lui, même, a qualifié de lobby. Bentobal veut un changement radical, il veut métamorphoser le doyen et lui donner une couleur, autre que celle qui faisait sa mauvaise réputation. Dans cet entretien qu’il nous a accordé, Notre interlocuteur nous a repondu sans détours et sans ambiguité. Un tour d’horizon, au lendemain d’une fin de saison où les Vert et Noir n’ont récolté que déception et amertume :

Entretien réalsié par Abdelkader Zoughailech.

M. Le président, comment qualifiez-vous le parcours des Vert et Noir, lors de cette saison ? Pour moi, ce fut un parcours perturbé. Il y’a eu de l’indiscipline à tous les niveaux et tout était médiocre. De mon côté, je ne suis pas satisfait du tout de ce parcours qui ne reflète, nullement, la véritable image du club. Qu’est ce qui n’a pas marché exactement ? Comme je l’ai dit, tout à l’heure, il y’avait de l’indiscipline chez certains joueurs, ce qui a donné plus de perturbation dans le groupe. Ajouter à cela les différentes blessurescontractéesparplusieursdenos joueurs. On n’a pas pu disputer deux

journées consécutives sans changer d’effectif. Donc, il y’avait une instabilité au niveaudugroupeetc’estpourcelaqueles résultats n’ont pas répondu à l’attente de la grande famille clubiste. Lors d’une de vos déclarations, vous avez parlé d’un lobby. Vous visiez qui ? C’est un lobby extérieur au club. Ce sont des gens qui ont voulu déstabiliser l’équipe, en distillant de fausses informations sur l’avenir des joueurs. Toutes les informations données concernant le va et vient des joueurs n’étaient pas fondées. La preuve, tous les joueurs qu’ils avaient annoncés, n’ont pas été contactés. Ils ont voulu semer le doute au sein de nos joueurs et du groupe. Il viendra le jour où ils seront dénoncés, car, pour eux, ce qui compte le plus, c’est l’instabilité du club. Actuellement, le club est en chantier. Qu’est-ce qui va changer au juste ? Tout va changer. Sur le plan administratif et sur le plan technique ; c'est-à-dire dans la composante de l’équipe… Parlons du staff technique, d’abord. Qui sera le successeur de Simondi ? Actuellement, nous sommes en contact avec Garzitto, mais rien n’est encore certain car, on a entendu dire qu’il serait en contact avancé avec la JSK… Et si c’est le cas ? Je ferai un grand ouf, dans la mesure où cette page sera tournée à jamais. On n’aura plus à faire à lui. Sinon ? S’il ne sera pas à la JSK, je le prendrai comme entraineur.Après tout, il a réalisé de bons résultats lorsqu’il était à la barre technique et je trouve que ce sont ses résultats et son travail qui l’auront ramené. Je lui ai donné un ultimatum jusqu’au 2 juin et s’il ne se manifeste pas, je mettrai fin à cette histoire. Je déposerai, alors, son dossier au niveau de la FAF et la LNF et j’irai avec lui, même,

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

au niveau de la FIFA et j’aurai gain de cause… Vous avez désigné Tarek Arama, en tant que Manager général. Pourquoi ? Arama est un enfant du club. C’est quelqu’un qu’il faut pour donner un sang nouveau au club qui a besoin de tous ses enfants. Il aura toute l’aide de notre part et nous allons lui faciliter la mission… Et le cas Boucherit ? Boucherit est, toujours, lié au MCA. Je ne veux pas entrer en conflit avec le Mouloudia. Ces derniers temps, il y’a eu un petit recul de la part du joueur. Maintenant, s’il veut retourner au CSC, les portes du club lui sont ouvertes. Jusqu’à présent, vous avez recruté des étrangers et/ou, des franco-algériens. Qu’en est-il des joueurs locaux ? Ne vous en faites pas. Nous sommes en contact avec certains joueurs locaux et nous dévoilerons leurs identités, lorsque tout sera établi. De Samir Belfodil ? Il va apporter un plus à l’équipe et donnera un sang nouveau au club. Nous avons vu juste. Qu’en est-il des libérés ? Déjà ceux qui ont pris attache avec certains clubs avant la fin de la compétition, ceux là, vont être libérés. Il y’a aussi, Hadiouche et Nait-Yahia qui seront libérés alors que Sebbah sera vendu à un autre club pour indiscipline. Qu’avez-vous à ajouter, en guise de conclusion ? Je remercie Maracana de m’avoir ouvert ses colonnes et d’avoir apporté quelques précisions à propos de certains changements qui s’opèrent au niveau de notre club. Nous sommes, entrain, de travailler d’arrache pied pour redonner au club sa véritable dimension et le replacer dans le gotha des grands. Nous avons raté le parcours de cette saison, nous apporterons les correctifs qui s’imposent. A. Z.


Mobilis Ligue Une 11

Maracana N°2367— Mercredi 28 mai 2014

Tout pour recruter rapidement un entraîneur

Qui sera l’entraîneur du CRB pour la saison prochaine ? Telle est la question que se posent, désormais, quotidiennement les supporters belouizdadis, voyant les jours passer et se ressembler. Par Mohamed R.

P

lusieurs noms sont cités, chaque jour, sans pour autant qu’une concrétisation ait lieu. Comme tout le monde le sait, et à en croire plusieurs sources, une short-liste de trois noms est établie, en attendant de passer à l’acte. Le Français

Alain Michel, ainsi que les deux coachs du cru, Bouali et Charef. Malek ne sait encore pas sur quel pied danser, et continue, avec les autres membres de son bureau dirigeant, d’étudier les trois pistes avant de se fixer définitivement sur celui qui devra prendre le relai et remplacer Yahi et Henkouche, dont la mission est terminée à la fin de la semaine dernière, soit à l’issue du match face à la JSMB. Sur leurs gardes, les supporters estiment que ce qui urge est de désigner un entraîneur, et à ce dernier, ensuite, d’élaborer une feuille de route, concernant les postes à renforcer, les joueurs à cibler et ceux à libérer, une fois avoir fait une étude de la situation. Et entre les trois coachs cités ci-haut, il semble que c’est celle de Alain Michel, qui semble faire l’unanimité,

Les supporters estiment que ce qui urge est de désigner un entraîneur, et à ce dernier, ensuite, d’élaborer une feuille de route

comme révélé auparavant par nos soins, notamment après le contact qui a eu lieu entre les deux parties. Selon des indiscrétions, la réponse d’Alain Michel, concernant ses intentions financières. Et à chaque fois qu’il y a un changement dans un staff technique, la même question revient sur toutes les lèvres, à savoir celle de con-

CONVOITÉ

PAR PLUSIEURS CLUBS ET IGNORÉ PAR SES RESPONSABLES

Le cas Meguehout inquiète les supporters

Même si la direction belouizdadie est en train de s’activer sur le marché des transferts, il n’en demeure pas moins que certains cas commencent vraiment à inquiéter les supporters. Et on parle, dans ce sillage, de celui de Sid Ahmed Meguehout, dont le contrat est arrivé à terme à la fin de la saison, et qui dont l’avenir n’est encore pas clair, soit pour le maintenir et prolonger son bail, soit le laisser aller voir ailleurs. Un cas, donc, qui laisse encore planer le doute, et les supporters croisent les doigts au risque de le voir partir ailleurs. Le retard accusé jusque-là pour faire signer le joueur est expliqué par plusieurs motifs, mais aucun n’a été pour convaincre les amoureux du club. Ces derniers craignent au plus haut point un éventuel départ du porteur d’eau de leur équipe et mettent, désormais, en garde leurs dirigeants. Convoité par plusieurs clubs, l’enfant de Jijel n’a donné aucune réponse, préférant voir, d’abord, ce que vont donner les choses avec le Chabab, auquel il accorde la priorité. Mais une chose est sûre, il n’attendra vraisemblablement pas ses dirigeants éternellement, et risque, ainsi donc, à tout moment, de filer et aller signer ailleurs. D’ailleurs, dans ce même sillage, des sources au fait du dossier font état de nouvelles offres de plusieurs équipes de l’élite, alléchantes même, le convaincre de signer chez eux. Il n’a, certes, pas donné de réponse jusqu’à maintenant, mais au train où vont les choses, toutes les possibilités ne sont pas à écarter, notamment un éventuel départ, chose qui risque de creuser encore le fossé qui existe, déjà, entre les dirigeants et les supporters du club. Le président Malek n’a pas sifflé mot, préférant attendre jusqu’à jeudi, et cette grande réunion avec ses collaborateurs, pour poser ce cas devant eux, et voir la décision finale qui sera prise. Et il est fort probable, dans ce sillage, qu’une proposition de prolongement de bail sera faite à Meguehout, au vu, surtout, du poids du joueur dans le groupe, et le fait qu’il soit l’un des meilleurs éléments dans son poste dans le championnat national. M. R.

naître l’avenir des entraîneurs adjoints. Cela est, donc, le cas pour le Karim Bouhila et Djamel Boudjelti, l’entraîneur des gardiens de but. Selon les informations en notre possession, le trio en question ne sait toujours pas s’il va poursuivre son aventure avec le Chabab une fois le nouvel entraîneur placé, ou

AMIRI :

«LA PRÉSENCE DE BOUGUEROUA ET CHERFAOUI M’A ENCOURAGÉ À SIGNER»

Le nouveau milieu de terrain du Chabab, Ali Amiri, s’est confié sur une page qui suit l’actualité de l’équipe sur les réseaux sociaux, où il est revenu sur son choix. Confirmant, d’abord, avoir signé pour deux ans, Amiri dira qu’en plus du fait qu’il ait choisi un grand club, la présence de ses anciens coéquipiers au RCA, Cherfaoui et Bougueroua l’a encouragé à s’engager. «Outre le fait que je n’ai pas choisi n’importe quel club, la présence de Cherfaoui et Bougueroua y est pour quelque chose dans mon choix. J’attends aussi la venue de Rait, qui est un excellent élément et qui pourra nous apporter un grand plus la saison prochaine. Par cet engagement, je veux donner une autre dimension à ma carrière et pourquoi pas, frapper aux portes de l’équipe nationale», ditil. M. R.

pas, au moment où la direction songe sérieusement à mettre un terme à leurs fonctions. Toutefois elle ne pourra imposer ce choix, puisque ce sera au nouvel entraîneur de le faire. Alain Michel, à titre d’exemple, exige souvent à ce que ses habituels adjoints soient avec lui là où il travaille. M. R.

Malek ne veut pas lâcher Anane

Ayant eu écho de l’intention de Anane d’aller signer, dès ce jeudi, au CSC, le président du Chabab, Réda Malek, a fait une contreattaque pour dissuader son joueur, et le convaincre de rempiler au Chabab. Mais à vrai dire, le joueur a déjà tout conclu avec les responsables constantinois et sa signature de contrat n’est qu’une question de temps. Toutefois, et tant que rien n’est officiel pour l’heure, Malek continue de faire le forcing. M. R.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

CRB

KERRAR DANS LE DOUTE

Rien n’est encore décidé au CRB quant à l’avenir du défenseur Anis Kerrar. Se trouvant toujours lié par un contrat de trois autres saisons avec le Chabab, le défenseur polyvalent des Rouge et Blanc a eu vent de l’intention de sa direction de se séparer de ses services. Mais jusqu’à l’heure, rien n’est officiel. Selon une source proche du joueur, il commence à s’impatienter et veut que les choses s’éclaircissent dans les plus brefs délais, afin de lui permettre de voir plus clair quant à son avenir. Il devra prendre attache avec ces dirigeants, prochainement, pour décider d’une manière définitive, si les choses ne seront pas claires d’ici la fin de la semaine en cours.

A DÉFAUT D’ASSELAH

LE CHABAB A SON «PLAN B»

Comme il est su, c’est dans la soirée d’hier que devait avoir lieu le dernier round de négociations avec le gardien de la JSK, Malik Asselah. Ce dernier, trop gourmand, devait rendre sa réponse définitive quant à l’offre qui lui a été faite par les Belouizdadis. Ne voulant pas se retrouver dans l’embarras, les Belouizdadis, qui ont déjà fait signer le portier de Hadjout, Boukacem, ont préparé leur plan B, où on trouve d’autres gardiens, du championnat national ou issus de l’émigration. Les noms n’ont certes pas été dévoilés, mais il faut dire que Malek et ses collaborateurs ont tout préparé pour parer à toutes mauvaises nouvelles. Même l’option de confier le statut de gardien titulaire à Chouih n’est pas à écarter, lui qui, faut-il le rappeler, est en fin de contrat.


12 Mobilis Ligue Une

Maracana N°2367— Mercredi 28 mai 2014

MOB Amrani rempile pour une autre saison

L’

entraîneur Abelkader Amrani qui a rencontrer hier matin le président du conseil d’administration du club, Adrar Akli, auquel il lui remis un bilan détaillé sur l’équipe. Après avoir passé en revue sous les problèmes liés à la gestion de l’équipe, les deux hommes se sont mis d’accord pour une autre saison de collaboration. Après cette entrevue, Amarni a pris la route pour rentre chez lui à Tlemcen pour rentrer chez lui à Tlemcen donnant rendez vous

au mobistes prochain.

dimanche

LA LISTE DES LIBÉRÉS À L’ORDRE DU JOUR

Ladite réunion entre les deux parties débouchera sur la liste des joueurs qui seraient libérés. Pour le moment, même si certains ont avancé des noms, mais rien ne peut être officiel du moment que cette liste n’a pas été officiellement établie, quoique pour nous, il est facile de

deviner qui sera libéré et qui sera retenu.

UNE COMMISSION DE RECRUTEMENT ?

On entend parler de la démission du manager général Mohand Sadji, mais rien n’est officiel ou même officieux. Mais, d’après l’info qui circule dans les fiefs du club, les actionnaires seraient favorables à la désignation de la commission, qui s’occupera du recrutement pour la nouvelle saison sportive. N. S.

Les joueurs à la loupe en 30 rencontres jouées

coup plus de faire bouger le milieu. Yaya Faouzi a joué son rôle comme il faut. Depuis le début de la saison, il a joué comme milieu excentré et a fait tout pour être utile à l’équipe.

Par Nassim S.

GARDIENS :

ZAIDI : 15 MATCHES, SOIT 1350’

RAHAL : A JOUÉ 1849’

C’était lors de la rencontre de la 3ème journée face au CSC au stade Hamlaoui de Constantine que l’enfant de Rélizane, Zaidi Mustapha et d’après ceux qui ont suivi les rencontres des Crabes avec Zaidi dans les bois, affirment que ce portier a fait de son mieux. Il a encaissé 17 buts en 15 rencontres.

Pour sa première en ligue 1 avec le MOB, le natif de Tinebdar a terminé comme meilleur buteur des Vert et Noir, où il a inscrit dix buts. Ses prestations et son sens de buteur ont fait qu’il est convoqué en équipe nationale militaire. Il est convoité d’ailleurs par pas moins de deux clubs Algériens et un club de Turquie.

BERREFANE : 14 MATCHES COMPLETS SOIT 1271’

L’enfant de Tizi-Ouzou a eu l’honneur de débuter la saison sportive, la première pour les Crabes en ligue 1, dans le onze type du 24 Août 2013, où les Crabes ont rencontré les gars de Soustara. Son match référence était celui de la 13ème journée face à son ancien club, la JSK où il a annihilé toutes les tentatives des capés de Azzeddine Ait Djoudi. Il a encaissé toutefois 16 buts.

DÉFENSEURS : CHEBANA: 20 MATCHES SOIT 1.811’

Il a débuté comme titulaire, où il a joué les 14 premiers matches en totalité avant de rater le match de la 15ème journée face à l’USMH à Lavigerie, pour la simple raison qu’il avait reçu un carton dans le match de la coupe du 21 décembre 2013, face au CSC, pour contestation de décision. Il est revenu après, et a joué quelques matches, mais les blessures qu’il avait contractées, l’ont mis out pour les dernières rencontres de la saison.

BOUAMRIA : 25 MATCHES SOIT 2.319’

C’est le joueur le plus utilisé et ça veut tout dire. Ça prouve aussi que le recrutement de cet élément n’est pas fortuit. Déjà, c’est le seul joueur qui a joué 25 matches dans leur globalité et un autre où il a été remplacé (Face au RCA au stade Brakni de Blida). Il est l’un des éléments clés dans l’échiquier de Amrani, où il n’a plus quitté le onze de départ depuis la rencontre de la 8ème journée face au CRB, il n’a plus quitté sa place.

SALHI : DEUX FOIS REMPLAÇANT SOIT 40’

Cet élément n’a intégré les rangs des Crabes en provenance du MC Bouira, un club de la régionale 2, affiliée à la LRF Alger. Il évolue comme arrière gauche, mais de par la situation du club au classement, le coach Amrani ne lui a pas donné beaucoup de chances, et ce malgré que le Tlemcenien reconnait que ce jeune joueur a de la qualité dans son jeu et des qualités techniques. Il n’a joué deux fois comme remplaçant.

GUEDJALI : 18 MATCHES SOIT 1.810’

Voilà un joueur qui a fait de son mieux pour être à la hauteur, surtout de par le poste où il évolue, comme arrière gauche, c’est-à-dire là

NEMDIL : A JOUÉ 768’

où les équipes adverses construisent leurs actions. L’enfant de Béni Ourtillane dans la wilaya de Sétif a montré de belles dispositions techniques. Il est un joueur qui peut rendre encore service au club.

BAOUALI : A JOUÉ 1.633’

Le natif de Rouiba a montré qu’il reste un joueur polyvalent, c’est-à-dire qui peut évoluer dans plusieurs postes en défense, soit arrière gauche, arrière droit, alors que son poste de prédilection est défenseur central. Depuis l’arrivée d’Amrani à la barre technique, cet élément a joué la plupart du temps comme arrière droit, sauf face au CRB au 20 Août où il a remplacé Chebana suspendu.

NEHARI : A JOUÉ 551’

L’enfant d’El Harrach a rejoint, pour rappel, le MOB durant la période du mercato hivernal, où il a joué le match de la JSS en totalité, avant de contracter une blessure qui l’avait éloigné des matches officiels, mais depuis le match de l’ESS au stade du 08-Mai 45, il n’a plus quitté le onze de départ, profitant de la blessure de l’enfant de Ain M’lila, Chebana en l’occurrence. Nehari a inscrit un but face à l’ESS et a montré qu’il a repris, lui qui est resté quelques mois sans compétition.

BAHRI : A JOUÉ 808’

Il a fini mal la saison qui vient de s’achever, lui c’est le natif de Mohammadia, Bahri Hamid. Cet élément a reçu un carton rouge face à la JSK alors qu’il n’était même pas sur le terrain (Remplaçant). La commission de discipline l’a sanctionné avec cinq matches et une amende de 50.000 dinars à la charge du club. Il n’a pas trop joué et a montré aussi ses limites, quoique beaucoup affirment qu’il peut reprendre.

niveau de la récupération. Il a raté quelques matches pour blessures et suspensions, mais le coach comptait souvent sur lui pour un travail de récupération. Ce n’est pas fortuit si la JSK veut le récupérer, lui qui était avec les juniors de cette équipe avant 2008.

YETTOU : A JOUÉ 2.187’

Il a terminé deuxième meilleur buteur des Crabes avec sept buts, et dommage qu’il était sous forme de prêt, et que cet élément pourrait rejoindre son ancien club, d’autant plus que son contrat court jusqu’au 2017 avec l’USMA.

DEHOUCHE : A JOUÉ 1.228’

Il est l’un des rares éléments qui connaissent la ligue 1 et de par son expérience, il a su comment donner un plus à l’équipe, quoique des fois, il n’a pas réussi à sortir son épingle du jeu. Toutefois, il était aussi décisif dans certaines rencontres.

SIDIBÉ : A JOUÉ 778’

Il est l’un des cinq joueurs qui ont rejoint le MOB en janvier 2014, en provenance de l’OS Bamako (Mali). Sidibé a joué et montré qu’il reste un joueur capable d’aller au charbon où il ne laisse rien au hasard. Il sera encore là pour la saison prochaine.

MILIEUX RÉCUPÉRATEURS OFFENSIFS : AKROUR : A JOUÉ 2.224’

MILIEUX DE TERRAIN RÉCUPÉRATEURS :

Le capitaine a montré qu’il tient bien son rôle, que ce soit en tant que tel ou en tant que milieu offensif. Avec son gaucher magique, cet élément mettait souvent les défenses et les gardiens adverses en péril. Il a marqué trois buts, tous en déplacement (USMA, ESS et CABBA). Il peut encore donner au club de par son rôle de meneur de jeu.

L’enfant de Sidi-Aich a montré qu’il reste un élément capable de tenir bien son rôle au

Il a inscrit un seul but et son rôle était beau-

FERHAT : A JOUÉ 1.917’

YAYA : A JOUÉ 1.914’

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ledit joueur n’a pas de chance durant la saison sportive qui venait de s’écouler. En effet, les blessures répétitives qui l’ont poursuivi, ne l’ont pas ménagé et ledit joueur avait raté beaucoup de matches. Son contrat a déjà expiré et la direction ne semble pas prête pour lui prolonger, lui qui était le seul joueur à avoir refusé de le faire durant la période des transferts de l’été passé.

BRAHIMI : N’A JOUÉ QUE 99’ (SON CONTRAT SERA RÉSILIÉ CE DIMANCHE)

Ce joueur n’a pas donné le rendement escompté et la direction va lui résilier son contrat ce dimanche. Son recrutement était une erreur, puisque depuis son arrivée, il a montré qu’il était limité. Ce n’est pas la peine de donner des preuves, puisque en 15 rencontres de la phase retour, il n’a joué que 99’. Une preuve irréfutable que ledit joueur est passé à côté de la plaque. D’après les dernières infos que nous avons pu recueillir, ce joueur a rendez-vous avec la direction pour ce dimanche pour une résiliation de son contrat.

ATTAQUANTS :

BOULAINSEUR : A JOUÉ 1.106’

Il a été recruté pour apporter un plus en attaque, autrement dit marquer des buts, mais il n’a pu le faire. Il a un autre rôle qui est de joueur comme ailier droit. Ce qui lui permet de s’exprimer mieux. Tout le monde à Bejaia est déçu du fait que ce joueur n’a marqué aucun but.

SEMANI : A JOUÉ 998’

Il est le seul vrai attaquant qui a marqué un but, le seul face au CRBAF à la 72’ à Bejaia, mais depuis, il n’a plus marqué. Il n’a pas trop joué, mais de par son jeune âge, le natif de HusseinDey pourra s’épanouir davantage.

MAGASSOUBA : A JOUÉ 406’ (CONTRAT RÉSILIÉ)

Ce joueur vient de voir son contrat résilié par la direction à l’amiable (c’est fait le lundi passé dans l’après-midi). Cela veut tout simplement dire qu’il a déçu, avec aucun but marqué mais aussi aucune action de but qui mérite d’être citée depuis le début de la phase retour, lui qui n’était qualifié que face au RCA.

N. S.


Maracana N°2367— Mercredi 28 mai 2014

Bâtir une équipe solide

Mobilis Ligue Une 13

RCA

APRÉS

LE DÉPART DES CADRES

Les supporters inquiets

Le RCA a fait mieux que les deux nouveaux promus et aussi mieux que d’anciens pensionnaires de cette ligue 1, en terminant dans une bonne position au classement gsénéral. Par Ali O.

L

e MO Béjaia a eu des difficultés pour se maintenir, tandis que le CRBAF n'a pas tenu le coup, et est reparti d'où il est venu, c'est à dire en ligue 2 . Ezzerga fait face maintenant au départ de ses meilleurs éléments partis tenter

leurs chances ailleurs . Les joueurs de la trempe de Bougueroua , Cherfaoui , Amiri pour ne citer que ceux là, ne courent pas les rues . Il est difficile pour la direction de les remplacer «On a connu la même situation la saison écoulée, où de nombreux joueurs sont allés monnayer leurs talents dans différentes équipes. Mais cela, ne nous a pas empêché de ramener des jeunes qui se sont distingués, avec en prime, une position honorable au classement», estime un membre du RCA. On annonce que six ou sept éléments, dont ne tarit pas d'éloges, rejoindront la formation de la Mitidja, qui veut bâtir, avec l’apport des anciens joueurs, une équipe solide et soudée, capable de faire mieux que lors de la précédente édition ..

QUI EST DERRIÈRE LE DÉPART DE CHERFAOUI , BOUGUEROUA ET AMIRI ?

Les trois éléments clé du RCA Cherfaoui ,

Bougueroua et Amiri avaient souhaité continuer leur aventure avec Ezzerga, mais ont changé d'avis par la suite . On laisse entendre du côté de l'Arba, que les trois joueurs cités sont partis contre leur gré . Les supporters savent qui est derriére leur départ, mais ne veulent pas s'aventurer de citer de nom pour le moment. Ils se posent la question: pourquoi certains, qui prétendent aimer le RCA, agissent de la sorte, au lieu d'aider leur équipe à garder ses éléments indispensables.?...

BELAHOUEL REJOINT EZZERGA

Le virevoltant attaquant de l'ES Mostaganem, Belahouel, convoité par plusieurs équipes de ligue 1 a préféré rejoindre Ezzerga, où il a signé avant hier un contrat de deux années. C'est un renfort de choix que viennent de réaliser les dirigeants. Cet élément pourrait faire oublier Bougueroua, partant au Chabab de Belouizdad . A. O.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Les inconditionnels des Bleu et Blanc n'ont qu'un seul sujet de discussion ces derniers jours, qui est l'avenir de leur équipe, aprés le départ massif de leurs joueurs . Ils semblent être trés inquiets et se posent la question: Est-ce cette formation, qui a en si peu de temps relever le défi, serait cette fois en mesure de tenir le coup en ligue 1 ? Car pour eux, il serait difficile de trouver des substituts aux: Amiri , Cherfaoui , Bougueroua , Rait et autres ..


14 Mobilis Ligue Une

CABBA Amoureux du club, Abdenour Sahraoui journaliste sportif et supporter de longue date de l’équipe, vit comme le peuple des Jaune et Noir, des moments difficiles. Dressant un premier bilan de cette saison après la chute en L2, ils tire plusieurs constats de ce cauchemar et évoquent l’avenir proche du club. En croisant les doigts pour que les Jaune et Noir limitent la casse en se redressant pour revenir rapidement en L1.

Maracana N°2367— Mercredi 28 mai 2014

ABDENOUR SAHRAOUI,

«Revenir à un travail à la base» d’obtenir un résultat, se retrouve comme un tennisman avec la peur de gagner et recule. Lorsqu’ils disposaient d’un calendrier plus favorable, les Jaune et Noir ont eu la possibilité de se mettre à l’abri,.ils ne l’ont pas fait et se sont mis en grand danger. Les nombreuses blessures, les poteaux touchés à de nombreuses reprises et les erreurs d’arbitrage peuvent-elles être un motif d’explication ? L’arbitrage et les poteaux, ça ne tient pas. Lorsqu’on est en confiance et convaincus de ce que l’on fait, sa frappe a un tel effet qu’elle fait poteau rentrant. Quand tu n’es pas sûr de toi, tu donnes moins de conviction à la balle, qui frappe plein fer et ressort. C’est le propre des équipes qui descendent que de toucher énormément les poteaux. Je rappellerai toutefois que d’autres équipes ont frappé eux aussi plusieurs fois sur les montants, ce qui ne les a pas empêché de l’emporter leurs matches. Quant aux blessures, il y a deux

Entretien réalisé par Imad B. On connaît votre attachement au maillot bordjien. Comment vivez-vous cette fin de championnat ? Mal. C’est une énorme inquiétude et une énorme incompréhension. En voyant le budget et l’effectif, on pouvait se dire que si le club ratait sa saison, l’équipe finirait dixième... Aurait-on pu prévoir pareil scénario après la douche froide de l’an dernier ? Oui et non. N’oublions pas qu’en 2012-2013, cette équipe-là était relégable. Il y a eu la parenthèse enchantée de la fin de saison qui a permis au club d’éviter miraculeusement la descente et tant mieux. Sauf que la politique sportive menée lors de la dernière intersaison – repartir avec le même groupe et le renforcer quantitativement et non qualitativement, a fait que le club se retrouve à nouveau dans cette situation. Cela reste quand même une surprise, car, je le répète, son effectif n’a absolument rien à voir en termes de qualité et de quantité avec ceux des autres clubs. Le club a-t-il manqué d’humilité après avoir assuré le maintien la saison 2012-2013 ? Avec la rigueur et un état d’esprit irréprochable, l’humilité est le meilleur atout du sportif pour réussir. Malheureusement, je crains qu’elle ne soit pas l’atout

JOURNALISTE SPORTIF

choses : soit c’est un énorme concours de circonstances, une vraie malchance, même si je ne crois pas à la chance, soit il y un vrai problème au niveau de la préparation physique. , Le club est en L2… Ce n’est pas un accident industriel comme en ont connu d’autres clubs du championnat, mais une catastrophe industrielle, un coup d’arrêt terrible pour le club, au moment où il pensait s’installer en haut du classement, agrandir son champ d’action, etc. Economiquement, le club connaitrait une « panade » terrible. Reprenons le cas de plusieurs joueurs : que faiton d’eux ? Vu leurs salaires et leurs prestations actuelles, ils sont invendables. Le club va se retrouver en position de faiblesse, obligé de les brader : les rares clubs intéressés ne vont pas se jeter dessus, mais au contraire laisser pourrir la situation... La chance du CABBA, c’est qu’elle dégage désormais de l’argent, par rapport aux descentes précédentes, épo-

ques auxquelles le club ne se portait pas très bien financièrement. Il n’empêche qu’une relégation, après avoir budgété une place dans le haut du classement, aurait de sérieuses répercussions financières. Ce serait une énorme catastrophe, surtout à moyen terme. Le club a terminé l’année avec un trou financier et descend en L2 avec un déficit. Il devra donc penser à colmater la brèche, avant de repartir en Ligue 2 sans moyens. C’est cela qui m’inquiète pour le CABBA. Ce retour en L2 provoquerait inévitablement une grande lessive au niveau de l’effectif… La problématique consisterait déjà à trouver un entraîneur, car je ne suis pas sûr que Zohir Benâaniba resterait. Il faudrait aussi repenser la gouvernance de ce club, car une descente signifierait une faillite de l’actuelle direction. Le club doit changer non seulement ses joueurs mais aussi ses dirigeants. I. B.

Publicité RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE TIPAZA DAIRA DE CHERCHELL COMMUNE DE HADJRET ENNOUS

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DE MARCHÉ numéro 1 chez pas mal de personnes au club. Cela n’a pas été le cas. Qui doit endosser cet échec ? Tout le monde. Une petite observation : le signe d’un club qui fonctionne bien, c’est qu’il travaille dans la continuité. Qu’on m’explique comment le club a pu payer des joueurs et des entraîneurs pour qu’ils s’en aillent, puis payer d’autres afin qu’ils reviennent ? Je constate aussi que des clubs qui étaient donnés morts à la trêve, ont eu la capacité, l’intelligence et visiblement les finances pour recruter des joueurs qui ont tout changé. Faire venir une personne en charge du recrutement, pour justement réussir ce genre d’opérations, pas de problème. Mais qu’ont fait les recruteurs et les dirigeants Bordjiens ? Je ne juge pas les gens sur des étiquettes ou des passés, mais sur des résultats…

Quelles responsabilités attribuez-vous aux entraîneurs, dans cette descente aux enfers ? On ne peut pas reprocher à un pompier de service de ne pas être arrivé à éteindre un incendie qu’il n’a pas luimême allumé. Je le redis, la faute revient principalement aux dirigeants, qui se sont trompés dans la politique sportive à mettre en place. Si on fait un ratio points/match, je pense que Zohir Benaâniba est un peu au-dessus de ses prédécesseurs Belhout, Kouki et Beskri. Mais on ne peut pas reprocher à Zohir Benaâniba de ne pas être un magicien. Au niveau sportif, comment jugez-vous l’état d’esprit du groupe ? Je vois une équipe sans âme, absolument pas sûre d’elle, et dès qu’elle se retrouve en position

Conformément à l’article 49 alinéa 2 et 125 alinéa 15 du décret présidentiel N°10236 du 07 octobre 2010 portant réglementation des marchés publics, le président de l’Assemblée populaire communale de Hadjret Ennous informe les soumissionnaires ayant participé à l’avis d’appel d’offres national restreint N°03/2014 en vue de la réalisation d’un stade communal lot N°03 : Couverture du terrain en gazon synthétique dernière génération et éclairage publics, et paru dans les quotidiens nationaux le MARACANA et EL MECHOIR EL SAYASI du 28/04/2014, qu’après la procédure d’analyse techniques et financières des offres, le marché est provisoirement attribué comme suit : Intitulé de l’opération

Entreprise retenue

NIF

Montant de Délais l’offre en TTC

Lot N° A : Eurl EN.CO.RE Couverture Cité 618 logts 32.678.000.00 du terrain en bat. 30 blocs 000516096992756 03 Mois D.A gazon synthétique El Mohamadia dernière ALGER génération Lot N° B : Eclairage extérieur

/

/

/

/

Note de Observation l’offre technique

81.67

Offre qualifiée et la moins distante

/

Opération infructueuse

NB : En application de l’article 114 du décret N°10-236 du 07 octobre 2010 portant réglementation des marchés publics, tout soumissionnaire qui conteste ce choix peut introduire un recours auprès du président de la commission communale des marchés dans un délai de 10 jours à compter de la première parution du présent avis dans les quotidiens nationaux et le BOMOP, et en application de l’article 125 du décret, les autres soumissionnaires sont invités de se rapprocher à nos services dans un délai de trois (03) jours à compter du premier jour de la publication de l’attribution provisoire du marché, à prendre connaissance des résultats détaillés de l’évaluation de leurs offres techniques et financières.

Maracana N°2367—Mercredi 28 mai 2014 - ANEP N° 125 612

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Mobilis Ligue Deux 15

Maracana N°2367— Mercredi 28 mai 2014

CAB BOULTIF REVIENT AU CLUB

Après avoir récupéré sa lettre de libération auprès du CRBAF le gardien Boultif 27 ans est présentés au CAB le départ de Khalfa lui ouvre grande la porte pour un retour au club des amours il faut rappeler que Boultif est un pure produit du CAB depuis la catégorie école de foot ball. W. Y

Le plafonnement des salaires bloque le recrutement

L’opération de renouvellement et de recrutement semble piétiner. La décision prise par les présidents de club de plafonner les salaires en est la principale cause. La majorité des cadres de l’’équipe est en fin de contrat. Pour renouveler, ils doivent baisser leurs salaires de 30 à 50 % par rapport à la saison dernière car le plafond pour la ligue deux est de 500.000 DA brut soit 400.000 et 600.000 DA net.

Par W. Y.

“C

e n’est pas normal de passer à une baisse de salaire de 50%. Cela va encourager certains clubs et joueurs à passer à la caisse noire. Je

ne sais pas qu’elle est l’objectif de ce plafonnement. La décision n’est pas claire. On parle de 80 millions pour un international “A” et international “espoirs” en ligue deux alors que tout le monde sait qu’il n’y a pas d’international “A” en ligue deux. Quand aux internationaux espoirs, comment sont-ils déterminés est-ce ceux de la saison en cours ? Est-ce que les ex-internationaux sont concernés ? Rien n’est clair. Je pense que cette décision va faire plus de mal que de bien à notre football. Il faut que nous, les joueurs, prenons une position pour défendre nos droits» dixit Fezzani venu à Batna renégocier un nouveau contrat. Il est rentré deçu. Pour 400.000 DA net maximum, je préfère jouer chez moi en amateurs

MSPB Zidani refuse BAKHTATOU A ÉTÉ “PAYÉ AVEC UN VEHICULE”

De source sûre, Bakhtatou, qui vient d’opter pour le RCA Larbaâ après avoir déposé son contrat à la CRL /FAF , a été payé au dernier sou au MSPB après avoir encaissé quatre mois de salaire avec décharge, Bakhtatou a signé une décharge de 1.400.000 DA contre l’acquisition d’une voiture d’un dirigeant le montant couvre sept (07) mois de salaire ce qui porte le total des salaires honorés à onze mois. Ce qui pourrait faire capoter la requête du joueur auprès de la CRL/FAF. Le manager qui s’est chargé de débaucher Bakhtaotu du MSPB et le faire signer au RCA risque gros. W. Y

BACHA TERGIVERSE

Contrairement à ce qui a été annoncé, le milieu de terrain mouloudéen Bacha n’a pas déposé son contrat à la CRL/FAF et n’a signé dans aucun autre club. L’interessé tergiverse. Il veut s’assurer que ses camarades, qui ont déposé leurs contrats à la CR/FAF obtiennent gain de cause. A défaut, il prendra une autre option, celle de négocier sa libération avec le MSPB Bacha. Il veut éviter le courroux des dirigeants au cas où la CRL rejetterai les requêtes de ses camarades.

la présidence du CSA

Retournement de situation à la veille de l’AGEx si Zinder devait démissionner pour ouvrir les portes à d’éventuelles élections pour désigner le nouveau président. Zidani est sorti de son mutisme pour annoncer son refus de se représenter à la présidence du club Par W. Y.

«JE NE REVIENDRAI PAS»

«Je démens toute information me donnant candidat à la présidence du CSA /MSPB. Je n’ai ni l’intention ni l’envie de revenir. Il faut que l’administration actuelle ait le courage d’affronter les supporters et de cesser de chercher des boucs émissaires. Ils doivent assumer leurs responsabilités.

«ZENDER NOUS A ACCUSÉS DE VOL ET ESTÉ EN JUSTICE»

«L’administration de Zender nous a accusés de vol et a saisi la justice. Elle

a remis en cause nos bilans et nos créances. Zender a remis en cause l’accord conclu entre nous créanciers arrêté en commun accord et s’est retracté pour demander une expertise comptable après que la justice a confirmé l'authenticité de nos créances».

«JE SUIS PRÊT A AFFRONTER TOUT LE MONDE»

«Concernant les accusations dont j’ai fait l’objet, je suis prêt à affronter tout le monde. Celui qui veut travailler pour l'intérêt du MSPB doit éviter de créer la polémique entre les Mouloudéens. Où sont passés les supporters qui insultaient Zidani dans la rue ? Le temps m’a donné raison. W. Y.

LE MSPB SANS GARDIEN

Le mouloudia risque de se retrouver sans gardien de but si la CRL/FAF confirme la résiliation de contrat des trois gardiens Khettala, Benmalek et Kaouane qui ont déposé leurs contrats auprès de la chambre de résolution des litiges. L’administration tente tant bien que mal de défendre les dossiers pour garder au moins Benmalek, le titulaire.

que d’aller gambader ailleurs» nous a ajouté Fezzani qui pense que les joueurs qui n’auront pas d’autres choix ne se donneront plus à fond car il n’y aura plus d’échelle des valeurs entre joueurs.

NEZZAR VEUT GARDER LES JOUEURS DE BATNA

L’une des priorités de Nezzar est de garder la majorité des joueurs de Batna et tenter d’en récupérer certains qui jouaient en dehors de la ville. Ainsi, Nezzar a fait une proposition à Bitam A/Malek, Bitam A/Rezak, Hadjidj Rebgui, Belhadi et Aguini en plus des jeunes espoirs du cru, les Dekhinet, Selmi, Benchadi, Methezzem, Debbih et Mansouri. En plus de tout ce beau monde, Nezzar espère récuperer Bahloul Benchadi (ESS) et pourquoi pas Ziad (CSC). Le boss Cabistes a compris qu’avec une ossature de Batna le club gagnera beau-

coup sur les plans de la solidarité et financier car les dépenses de prise en charge baisseront.

AMER DJAMIL A DONNÉ SON ACCORD

Après que Mouassa eut confirmé à l’ASMO et que Heddane aurait avancé des exigences dépassant les moyens du club, Nezzar a pris attache avec Amer Djamil qui aurait donné son accord. L’Irakien est donc

en pole position pour entraîner le CAB. Il reste à savoir si les reglements de la FAF et la législation du travail le permet. Amer Djamil a 69 ans. Aux yeux de la loi algérienne il est retraitable. il ne pourra bénéficier d’un permis de travail au plan de la reglementation sportive il doit avoir une licence AFC “C” équivalent a la licence CAF “c”. Le retour de Amer Djamil n’est pas acquis malgré son accord. W.Y.

PUBLICITÉ République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme OFFICE DE PROMOTION ET DE GESTION IMMOBILIÈRE DE BOUIRA Ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme et de la ville Office de Promotion et de Gestion Immobilière de BOUIRA Numéro d’Identification Fiscale (NIF) : 0993 1001 020 66 46

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT N°13/2014 L’Office de Promotion et de Gestion Immobilière de BOUIRA sis à la cité des 1100 logements à BOUIRA, Wilaya de BOUIRA, lance un avis d’appel d’offres national ouvert pour la réalisation des travaux en TCE sauf VRD des projets de logements promotionnels aidés, relevant du programme quinquennal 2010-2014 (tranche 2011) répartis comme suit :

LOCALITÉ

TYPE

PROGRAMME

SOUR Logements 120/230 EL promotionnels LOGEMENTS GHOZLANE aides

PROJET

BET

LOT 1 : 60/120 Logements promotionnels aides (LPA) en TCE sauf VRD. SCPAA LOT 2 : 60/120 Logements promotionnels aides (LPA) en TCE sauf VRD.

Les entreprises intéressées peuvent retirer le ou les cahiers des charges auprès de la Direction de l’Office de Promotion et de Gestion Immobilière de BOUIRA sis à la cité des 1100 logements à BOUIRA, Commune de BOUIRA - Wilaya de BOUIRA, contre paiement des frais de reproduction fixés à 3000 DA non remboursable. Les offres accompagnées des pièces et documents et en cours de validité, tels qu’exigés par les cahiers des charges, doivent être présentées dans deux (02) enveloppes distinctes. - Une enveloppe contenant «l’offre technique» avec l’ensemble des documents exigés dans le cahier des charges. - Une enveloppe contenant «l’offre financière» comprenant les pièces requises par le cahier des charges. Les documents et les pièces requis sont ceux exigés à l’article 01 page 32 des instructions aux soumissionnaires des cahiers des charges. Les deux enveloppes doivent parvenir sous pli anonyme et fermé à l’adresse suivante : Monsieur le Directeur Général de l’Office de Promotion et de Gestion Immobilière de BOUIRA «SOUMISSION À NE PAS OUVRIR» Avis d’appel d’offres national ouvert N°13/2014 Portant réalisation des travaux de TCE sauf VRD du projet des ……(préciser le projet et le lot) La date de dépôt des offres est fixée au 21ème jour avant 12H00 heures, à compter de la date de la première parution de l’avis d’appel d’offres national ouvert dans les quotidiens nationaux ou le BOMOP. L’ouverture des plis est prévue le même jour de dépôt des offres à 13H00 heures. Les soumissionnaires sont invités à y assister. Si la date de dépôt et d’ouverture des offres coïncide avec un jour férié ou un jour de week-end celle-ci est reportée au jour ouvrable suivant aux mêmes horaires.

Maracana N°2367—Mercredi 28 mai 2014 - ANEP N° 125 717

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


16 Mobilis Ligue Deux

Maracana N°2367— Mercredi 28 mai 2014

USMB BEDRANE : «La saison prochaine

BAKHTATOU ET BENCHAIRA DÉCLINENT L'OFFRE BLIDÉENNE

Selon les informations recueillies d'une source proche des affaires de la direction de l'USMB, les deux joueurs du MSPB, en l'occurrence, Bakhtatou et Benchaira, qui étaient en disgrâce avec leur club, ont été approchés par un émissaire, dans l'eventualité de porter les couleurs blidéennes la saison prochaine. En effet, les deux joueurs ont changé d'avis, en allant monnayer leur talent dans un autre club de Ligue 1, eux qui étaient en contact avec le RCA. T. A.

sera la bonne»

Inconstestablement, le Blidéen Bedrane dit Kadirou, l'un des joueurs les plus en vue et qui a fait parler de lui cette saison, a retrouvé toutes ses capacités techniques et physiques, gagnant la confiance des coaches qui se sont succédé à la tête de la barre technique blidéenne. Très efficace et sobre dans ses interventions, avec Namani il a assuré la stabilité de l'arrière-garde de l'USMB.

I

Par Tahi A. 

l a été le joueur le plus constant de son équipe avec 2455' de jeu, participant à 28 matches sur les 32, toutes compétitions confondues. Même s'il a tapé dans l'œil de certains responsables de clubs, il reste toujours lié par contrat à son club jusqu'en 2017. Cet atout de valeur n'est pas tenté

Plusieurs joueurs sont sur le départ

TSAMDA : «La saison prochaine sera celle de la confirmation»

de changer d'air, sachant bien que son employeur ne le cèdera pas à un autre club. A noter qu'il est issu de l'école blidéenne, à l'instar des autres espoirs, Ferhatni, Mohammedi et autre Bousria, qui vont s'exprimer dans un proche avenir à l'USMB.

Après avoir gagné la confiance du coach, il semble bien que vous vous êtes imposé dans le onze blidéen… Tout d'abord, je remercie le staff technique qui m'a accordé cette chance d'evoluer en équipe senior, et mes camarades Namani et le capitaine Belhocine qui m'ont aidé à m'exprimer et décrocher une place de titulaire et repondre aux attentes des supporters. Que pensez-vous du parcours de votre équipe, cette saison ? On peut dire qu'il a été négatif en raison que le club n'a pas réussi à atteindre son objectif, cela est dû en particulier aux contre-performances à domicile, qui ont vu

Le latéral gauche blidéen, Aibot Sofiane, selon une source proche du joueur, a reçu une proposition du MC Saïda. Le joueur veut d'abord rencontrer Mohamed Zaïm, pour négocier sa lettre de libération, son contrat n’arrivant à expiration qu'au mois de juin 2017.

S'il y a un joueur qui a fait parler de lui du côté du club blidéen en cette fin de saison, c'est bien le jeune Zaki Tsamda, promu en seniors, lors de la seconde phase de championnat, qui a été aligné lors des 5 dernières rencontres en équipe fanion aux côtés de Namani, Bedrane et Belhocine, où il a fourni de bonnes prestations. Il sera la saison prochaine l'un des atouts de l'USMB.

Entretien réalisé par Tahi A. 

l'équipe perdre 14 points et briser le rêve de tous les Blidéens. Alors vous regrettez les points perdus à Brakni ? Bien sûr, c'est écœurant de perdre des points à domicile, concéder des nuls et des défaites face à de modestes équipes qui jouaient le bas du tableau, alors que les équipes de l'ASMO et l'USMBA ont été tenues en échec sur leurs bases… Tout le groupe regrette ces points perdus, cela nous servira de leçon pour l'avenir. Un dernier mot ? Je souhaite que tous les amoureux de l'USMB mettent la main dans la main, pour remettre le club phare de la ville des Roses à sa vraie place, en Ligue 1. T. A.

LE MCS SUR LA PISTE DE AIBOT

BELHAOUA INTÉRESSE LE CRB

Toujours lié à son club jusqu'en juin 2015, Belhaoua Khelfallah, devenu l'un des cadres de l'USMB, après avoir donné un nouvel élan à sa carrière, vient d'être proposé au Chabab de Belouizdad. Après le ratage de l'accession en Ligue 1, rejoindre un club d'une autre dimension comme le chabab est une aubaine pour l'enfant de Tiaret de relancer sa carrière. T. A.

USMMH Le volet recrutement entamé

Nonobstant la non officialisation de son prolongement à la tête du club de Marengo, le président Mohamed Zidani est entré quand même en contact avec quelques joueurs afin de les convaincre de vêtir le maillot d’El-Khadra la saison prochaine.

A

pourront, après la tenue de l’AGE, faire l’objet d’une invitation pour se mettre autour de la table des négociations. Le premier responsable du club phare de la wilaya de Tipasa veut tabler sur des joueurs qui peuvent donner un plus à l’équipe, pas les vantards.

BOUMACHOUK : «JE DONNE LA PRIORITÉ À HADJOUT»

Par M. Grini

ce sujet, le boss hadjouti, qui est pressenti pour rester à la présidence du club de l’USMMH, pour un exercice de plus, ne voulait pas dilapider de temps, comme ce fut le cas l’année dernière, mais de le gagner. Cette manière de faire lui permettra de disposer d’un temps considérable afin d’effectuer une préparation d’avant-saison dans de bonnes conditions et de procéder à un recrutement de choix. Et selon une source bien fondée, pas moins de cinq joueurs ont été approchés par la direction du club hadjouti dont on peut citer entre autres ceux de l’Espérance de Mostaganem, l’attaquant Kacemi et le défenseur Benmoulay. Ces derniers, d’après

Pas moins de cinq joueurs ont été approchés par la direction du club hadjouti. notre source, ont donné leur accord de principe au président qui leur a proposé une

belle offre. Aussi, nous apprenons que d’autres joueurs du Centre et de l’Ouest

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Il est considéré comme l’un des artisans qui ont mené le club hadjouti à se maintenir au niveau de ce palier de la Ligue 2 Mobilis. Il possède la ruse et la tactique. Aux côtés de l’entraineur en chef Farid Zemiti, il s’est forgé et a amélioré d’autres aspects qu’un coach doit avoir impérativement à ce niveau de la compétition. Et lorsque lui a été demandé ce qu’il comptait faire pour l’heure actuelle, il s’est contenté de dire : «Pour le moment, j’attends de rencontrer ces jours-ci le président Zidani avec lequel je vais discuter sur mon avenir avec l’USMMH. Moi, je préfère la stabilité, donc je donne la priorité à cette équipe de Hadjout». Ce qui veut dire que tout va être dit et décidé lors de la prochaine AGE qui se tiendra fort probablement à la fin de cette semaine. M. G.


National Amateur 17

Maracana N°2367— Mercredi 28 mai 2014

Baha : «Si d’ici le 1er juin aucun investisseur ne se présente, je poursuivrai ma mission à la tête du club»

RCK LARBAA INSISTE POUR GAYA, MAAMECHE ET DRAOUI

Les trois joueurs koubéens, en l’occurrence, le gardien de but, Merbah Gaya et les deux défenseurs Rahim Maameche et Zaki Draoui avaient rencontré dimanche dernier le manager général de la formation de Larbaâ. Le dirigeant du RCA avait clairement signifié que le club est intéressé par les services de ces joueurs, qui, faut-il le rappeler, possèdent toujours une licence juniors. Mais, apparemment, ce premier contact n’a rien apporté dans la mesure où les deux parties n’ont pas trouvé de terrain d’entente, compte tenu que les responsables du RCA veulent faire jouer les joueurs koubéens avec les U21 pendant une année avant de les aligner en seniors. La deuxième rencontre, cette fois-ci avec le président Amani, sera déterminante. S. D.

Par Sofiane D.

D

ans une intervention à la chaine de télévision algérienne privé ; KBC, le président du Raed de Kouba, Samir Beha, a affirmé concernant son avenir à la tête du club : «Je l’ai dit à maintes reprises, je lance un appel aux industriels qui sont intéressés pour reprendre le club, ils sont les bienvenus, je ne suis pas éternel, qu’ils viennent ! Je serai dans l’obligation de continuer ma mission au-delà du 1er juin, si person-

ne ne se présente, bien sûr». Une déclaration qui en dit long sur les intentions de Beha qui, apparemment, ne veut pas quitter le RCK, alors qu’il avait annoncé une semaine auparavant, lors d’une conférence de presse, qu’il avait lui même animée, qu’il comptait démissionner. Ce qui va sûrement enclencher une guerre entre lui et l’ancien président de la section football, Abderrahmane Khoudir, qui veut tout simplement convoquer une assemblée général pour destituer Samir Beha de ce poste et ouvrir ainsi les portes aux investisseurs, pour venir au secours du club, qui vit une crise financière sans précédent. Donc, tout porte à croire que ca va bouger au club dans les jours à venir, surtout que les deux parties ne vont pas lâcher prise. Espérons seulement que la raison l’emportera et qu’une solution sera trouvée afin de sauver le club et relancer cette équipe de nouveau pour jouer à fond l’accession la saison prochaine, sinon le cas échéant, on risque de voir ce club disparaitre, chose que les amoureux de Kouba ne veulent pas, eux qui espèrent seulement que leur club de cœur retrouve rapidement sa place parmi les clubs de l’élite. S. D.

DJAMEL SAIBI, NOUVEAU PRÉSIDENT DU COMITÉ DE SUPPORTERS

C’est avant-hier que les membres du comité de supporters du Read de Kouba se sont réunis au stade Mohamed-Benhadad de Kouba afin d’élire un nouveau président en succession de M. Azzedine Sefsafi, qui a préféré quitter ce poste. A cet effet, ces membres ont jeté leur dévolu sur Djamel Saïbi. C’est désormais le nouveau président du comité de supporters. En effet, un programme riche va être appliqué dès la saison prochaine par ce comité, qui va essayer de faire un travail de professionnel en organisant les supporters koubéens (déplacements, drapeaux….), mais surtout designer un représentant de chaque quartier de Kouba, entre autres Appreval, Jolie-Vue, Ben-Omar, La Croix, pour ne citer que ceux-là, afin de faire la coordination avec ce comité de supporters. S. D.

SAM

Yachba : «Je n'ai pas envie de quitter mon club formateur» Auteur d'une saison plutôt positive ,le jeune milieu offensif samiste Yachba Sofiane (22 ans), une valeur sûre, que nous avons rencontré avant-hier, nous parle de son rendement personnel durant la saison qui vient de s'achever et également de son avenir avec le SAM. Entretien réalisé par Aoun L. B.

Tout d'abord, comment SofIane passe-t-il ses vacances ? Après une saison dure et laborieuse, je profite ces jours-ci d'un peu de repos vu que j'ai joué presque toutes les rencontres cette saison. Je ne vous cache pas que j'attends avec impatience la régularisation de ma situation financière, pour pouvoir passer mes vacances à l'aise. Quel bilan faites-vous de vos prestations dans les différentes rencontres auxquelles vous avez pris part ? Pour ne rien vous cacher, je ne suis pas du tout satisfait, j'estime avoir le profil requis

pour donner un vrai plus à l'équipe et être par conséquent à la hauteur des aspirations de nos supporters. Ma détermination reste toutefois telle que je suis armé d'une grande volonté de démontrer de quoi je suis capable lors du prochain exercice. Doit-on comprendre par là que l'idée de changer d'air ne vous a pas effleuré l'esprit ? Pour le moment, je n'ai pas envie de quitter mon club formateur, surtout que les dirigeants songent à jouer les premiers rôles la saison prochaine. Aussi je veux contribuer à l'accession de ma ville natale en Ligue 2 professionnelle. A. L. B.

ESM KOLÉA

Une accession historique

L’équipe appelée jadis la JSK vient d’accéder au palier supérieur, la Ligue 2 Mobilis, après un vrai parcours du combattant. Par Aoun Mohamed G.

L

’Etoile de Koléa ne s’est adjugée cette accession historique qu’après le déroulement de l’ultime journée de championnat en prenant le meilleur sur une équipe du PAC, courageuse à souhait, et qui pratique un beau football. Et tout s’est passé sur le ground du stade Mouaz-Mohamed de Koléa lorsque, dès l’entame de la première période de cette rencontre entre l’ESMK et le PAC, Chellali, en vrai catalyseur, ouvre les hostilités par un fort joli but (1’). Il sera imité par le remuant Mahdaoui à la fin de la 1re mi-temps (45’) pour signer le break. Le public qui venait de garnir tous les gradins et les tribunes du stade pour la circonstance, en a eu vraiment pour son argent puisqu’il fut gâté par les joueurs de son équipe préférée qui plantera d’autres banderilles à son adversaire du jour. Tout d’abord par Kaboul qui ajoute un troisième but (47’) puis Mahdaoui qui récidive et porte l’estocade (4-1). Et le mérite revient en fin de match au remplaçant Dibouche qui a clos ce festival de buts d’où les Koléens sortent vainqueurs et accèdent haut la main en Ligue 2 Mobilis. La liesse s’est emparée de toute la ville et les amoureux de l’ESMK ont fêté l’évènement jusqu’à une heure tardive de la nuit. Mais, il y a lieu de rappeler, pour que personne n’oublie, que l’ESM Koléa évolue en Nationale 2 depuis cinq années sous la houlette du grand technicien qu’est Nasser Akli, et d’un solide président en la personne de Achour Abdenour. Seulement, cette fois, le club de la ville des Nèfles accède à ce palier, mais avec l’option «professionnel».

LACHGAR, L’HOMME DES CONSÉCRATIONS

Il est l’un des entraineurs les plus heureux du monde cette année, car il vient de faire accéder l’Etoile de Koléa à un palier supérieur, celui de la Ligue 2 professionnelle. L’homme n’en est pas à sa première accession car il a déjà fait monter la saison passée le club de l’Olympique de Médéa à cette même Ligue 2. Sofiane Lachgar, ce modeste technicien, depuis l’entame de la compétition, a su modeler une équipe et la rendre compétitive, malgré quelques accrocs avec l’opposition. Mais avec l’assistance et les encouragements de son staff dirigeant et des vrais inconditionnels de l’ESMK, il est arrivé à offrir au club koléen le podium tant convoité par toute une population. Sofiane est devenu ainsi l’homme par qui passent les consécrations. M. G.

Les joueurs attendent toujours leur dû

Les joueurs samistes qui ont terminé le championnat à la 7e place au classement, n'ont pas encore perçu leurs 5 dernières mensualités ainsi que les primes des deux derniers matchs gagnés, respectivement face à l'ES Araba et l'IRB Maghnia.

L

Par Aoun L. B. es coéquipiers de l'attaquant Khalfelah Hichem attendent avec impatience la régularisation de leur situation financière pour pouvoir par-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

tir en vacances après une saison difficile, cependant il semble que la direction attend toujours les subventions de l'Etat pour payer ses joueurs et le staff technique, qui font preuve de patience pour toucher leur dû depuis l'entame de la seconde moitié du championnat.

PLACE AU RECRUTEMENT

Même si le cas de l’entraîneur n'a pas été encore tranché, la direction du club phare de la ville des Oranges ne veut pas attendre pour entamer l'opération recrutement. Ainsi, nous avons appris que la priorité a été accordée à l'engagement d'un gardien de but, d'un défenseur latéral, de deux milieux récupérateurs, d'un meneur de jeu et deux attaquants. A.L.B.


18 Divisions inférieures

Maracana N°2367— Mercredi 28 mai 2014

BEJAÏA /PRÉ-HONNEUR

Des présidents de club interpellent la FAF

Le président de la FAF est interpellé par des présidents de club afin de revoir, notamment, les modalités d’accession et de rétrogradation.

L

Par Tahar H.

e collectif des clubs de football de la wilaya de Bejaïa viennent de saisir le, président de la FAF, lui demandant de revoir les règlements généraux de la FAF, notamment en ce qui concerne les modalités d’accession et de rétrogradation. Selon la déclaration que le coordinateur Mourad Benoudfel a transmise à notre journal. Une déclaration dans laquelle plus de 14 présidents des clubs des 2 divisions honneur et pré-honneur ont signé cette lettre adressée au président de la fédération algérienne de football. Les formations des paliers inferieurs, souffrent chaque saison pour accéder au palier supérieur, après un sacrifice de toute une saison, et en fin de compte, leurs efforts partent en fumée puisqu’un seul club aura le privilège d’accéder. Pour mettre fin à cette situation, les rédacteurs de cette lettre adressée au président de la FAF, lui proposent : - La création d’un 3ème groupe de la régionale 2 qui sera composé de 4 clubs de Boumerdès, 04 de Bouira, 04 de Tizi Ouzou, 04 de Bejaia.

Selon eux, dans cette nouvelle réorganisation, deux clubs vont y accéder et deux seront rétrogradés en fin de saison. -La généralisation du système d’accession et de rétrogradation à savoir trois clubs comme celui appliqué en ligue 1 et 2 afin de

favoriser l’émergence de nouveaux clubs à ces niveaux là. -Augmenter le nombre de clubs dans les championnats de la division d’honneur à 18 clubs au lieu de 16 actuellement, afin de permettre à trois équipes d’accéder au palier supérieur. - S’occuper un

CR MELLALA

C’EST

peu plus de la formation en donnant plus d’important aux différents championnats des jeunes, en annulant les pénalités d’amendes pour les matches forfaits, puisque selon eux certains présidents de clubs préfèrent payer l’amende que de se déplacer pour jouer un match , c’est vraiment injuste de voir ces jeunes privés de compétitions , pour y remédier à ça ils propose carrément la dissolution du club qui déclare deux forfaits, chez des jeunes catégories afin de mettre fin à cette injustice envers ces jeunes afin que les responsables de clubs donnent un peu plus d’importance aux compétitions des jeunes catégories et ne pas se focaliser uniquement sur l’équipe senior . Et pour terminer, les rédacteurs de cette missive souhaitent que leurs propositions soient prises en considération et cela dans le but d’améliorer le niveau du football national. Selon le coordinateur des clubs de Bejaïa, Mourad Benoudfel, une coordination inter-wilaya a été créée pour faire aboutir leurs revendications et une demande d’audience a été adressée par les coordinateurs des quatre wilayas ( Bejaïa-Tizi ouzou- Bouira et Boumerdes ) au président de la FAF «Nous avons demandé audience au président de la FAF et on attend qu’il nous fixe une date », a t il conclu. Une question se pose, la FAF répondra t- elle aux vœux de ces présidents? T. H.

UNE PREMIÈRE DANS L’HISTOIRE DU CLUB

Le CRM accède en division d’honneur

Le rideau est tombé hier sur le championnat préhonneur de Bejaïa, édition 2013 /2014 avec la consécration du Gallia de Bejaïa, alors que le CR Mellala a composté le second billet pour la division d’honneur.

D

onc vendredi dernier, avec comme enjeux, le titre et le dernier billet pour l'étage supérieur, le championnat a livré ses derniers secrets. En effet, le duel à distance dans le haut du tableau entre le GCB et le CRM, a tourné à l'avantage de la formation de la ville de Béjaia, laquelle vainqueur par un score large face au CR Ait R’Zine, termine cet exercice seule aux commandes du groupe avec le titre honorifique de champion, alors que le CRM exempt lors de cette journée reste toujours leader en compagnie du Gallia, mais avec un meilleur goal-average de ce dernier. Le CRM  s’est donc offert la deuxième place menant au palier supérieur à l’issue de la dernière journée du championnat de la division pré-honneur de la ligue de Bejaïa. Une place qui permet aux poulains du président Belhamadi, d’accompagner le club voisin, le Gallia  qui n’était autre que le sacré champion. Avec 52 points au compteur, l’attaque de Mellala a secoué les filets adverses 35 fois alors que sa défense n’a encaissé que 14 buts avec en prime 2ème meilleure attaque et 2ème meilleure défense derrière le champion . Autrement dit, l’accession n’a pas été du

tout volée et n’est que le fruit des efforts conjugués et d’un travail élaboré par toutes les parties concernées. Une consécration amplement méritée par cette équipe de Mellala, qui a réussi une brillante accession à l’honneur pour la première fois de son histoire, après un excellent parcours des poulains de Nabil Ayad, méritent amplement cette accession, vu leurs efforts consentis depuis le début de la saison.  Les hommes de Abdelmadjid Belhamadi qui ont fait preuve de beaucoup de régularité, depuis le coup d’envoi du championnat, ont été récompensés pour les efforts fournis tout au long d’une saison qui fut rude et difficile. Les Banlieusards ont dû batailler très dur face à des concurrents de taille. Le club de Mellala jouait souvent les premiers rôles, sans pour autant parvenir à accéder en division d’honneur, mais cette année, les hommes de Abdelmadjid Belhamadi étaient plus que jamais déterminés à accéder et ont bel et bien tenu leur promesse. Les protégés de Nabil Ayad, ont enchainé avec une belle série de victoires qui leur a permis d’accéder à l’honneur et réaliser le rêve de toute une équipe. En effet, le Chabab Riadhi de Mellala qui avait débuté  le championnat en fanfare, a eu ensuite un passage à vide. Une situation qui lui a valu d’être relégué à la 5è place loin derrière le quatuor de tête. Mais au fil des journées et loin de se décourager, les poulains de Nabil Ayad, ont, petit à petit, réussi à remonter la pente et sortir la tête du de l’eau pour aller bousculer à nouveau la hiérarchie, un retour en force qui leur pera mis de prendre la première marche du podium, qui se sont vus coiffés sur le fil par le

Gallia à la faveur d’un meilleur goal-average. La lutte que se sont livrés  durant plusieurs journées  les deux formations, a tourné au final à  l’avantage des poulains de Karim Azeb qui ont su gérer à la perfection leur dernières rencontres. L’entraîneur,

heureux de cet exploit, déclare: «Comme toute peine mérite salaire, cette consécration est le fruit des efforts consentis non sans acharnement, mêlés au sérieux, à l’assiduité, ainsi qu’à l’assistance de la direction du club ». T. H.

NABIL AYAD (ENTRAÎNEUR) :

«Je suis aux anges, parce que c’est la première accession de toute l’histoire du club. Je dirais que c’est le fruit d’un long travail, car n’oublions pas que cette équipe a été la première à avoir repris le chemin des entraînements. C’est pour vous dire qu’Il n’y a que le travail qui paie, donc notre accession est amplement méritée et ne souffre d’aucune irrégularité. C’est quelque chose d’extraordinaire. Cependant, je tiens à dire que notre consécration était difficile devant une forte concurrence. On a pu réaliser notre objectif grâce aux sacrifices des joueurs, et des dirigeants que cela est devenu possible. Je dédie cette accession à nos supporters et à tous les habitants de Mellala. Je suis quelque peu déçu, car on aurait pu terminer champions du groupe, mais bon, l’essentiel c’est qu’on a atteint notre objectif».

BOUICHE LAMINE :

«C’est fabuleux ce que nous venons d’offrir à nos supporters. C’est une accession amplement méritée après tous les efforts que nous avons fournis depuis le début de saison. Les supporters méritent de vivre de tels moments. C’est la première accession du club et je les remercie pour leur soutien moral durant ma convalescence après ma double fracture. Je saisis cette occasion pour leur dédier cette accession  ».

BENABDELHAK SALIM :

«Dieu merci nos efforts n’ont pas été vains, nous avons montré tout au long du championnat que nous méritions cette accession. Notre mission n’était pas aisée. Le niveau de ce championnat a été très élevé, pour preuve plusieurs équipes prétendaient à la montée . Aujourd’hui on a récolté les fruits de travail de toute une saison. Merci à tous ».

HAMITRI RAFIK :

«Je suis, bien évidemment, ravi par cette accession bien méritée, c’est un cadeau pour ce merveilleux public et pour le club qui accède au palier superieur, pour la première fois de son histoire. Je n’omettrais pas de dédier cette accession à tous ceux qui nous ont aidé de près ou de loin». T. H.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°2367— Mercredi 28 mai 2014 RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya d’Alger Circonscription administrative de Rouiba Commune de HEURAOUA NIF : 41000200001608501042

AVIS D’APPEL D’OFFRE NATIONAL RESTREINT N°02/2014 La commune lance un avis d’appel d’offre national restreint pour les travaux de : Réalisation d’un réseau d’assainissement à la localité Ain KAHLA II derrière la mosquée Essolh. Les entreprises, qualifiées dans le domaine de l’hydraulique activité principale à la catégorie 2 ou plus, peuvent retirer le cahier des charges au niveau du service technique de l’APC, contre le paiement de 1000 DA au niveau du trésorier intercommunal à REGHAIA. Les offres seront déposées au niveau du service technique de l’APC sous forme de double pli fermé. Les dossiers de soumissions comprendront une offre technique et une offre financière, à savoir : a- L’offre technique comprendra : Les pièces suivantes doivent être valides et pourvues de légalisation récente en 03 exemplaires. - La déclaration à souscrire (selon le modèle ci-joint) dûment datée et signée, - La déclaration de probité (selon le modèle ci-joint) dûment datée et signée, - Le reste des documents énumérés à l’article 09 page 04 et 05 contenu dans le cahier des charges. b- L’offre financière comprendra : - La soumission (selon le modèle ci-joint) dûment datée et signée par le soumissionnaire, - Le bordereau des prix unitaires dûment signé et visé (cachet) par le soumissionnaire, - Le devis quantitatif - estimatif de l’offre dûment signé et visé (cachet) par le soumissionnaire. L’enveloppe extérieure doit comporter la mention : A Mme la Présidente de l’APC Avis d’appel d’offre national restreint n°02/2014 «A ne pas ouvrir» Le délai de préparation des offres est de 21 jours à compter de la première parution dans les quotidiens nationaux. Le dépôt des offres aura lieu le dernier jour du délai de préparation des offres au plus tard à 10h30. L’ouverture des plis aura lieu le jour de dépôt des offres à 10h30, en séance publique. Les soumissionnaires restent engager par leurs offres durant la période du délai de préparation des offres augmenté de 03 mois.

Maracana N°2367—Mercredi 28 mai 2014 - ANEP N° 125 819 RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE TAMANRASSET Daïra de Tinzaouatine Commune de Tinzaouatine M.F n° 0985110/9022917

AVIS D’APPEL D’OFFRE NATIONAL OUVERT N°01/2014

Commune de Tinzaouatine lance un avis d’appel d’offres national ouvert pour : EXTENSION DE RÉSEAU D’ASSAINISSEMENT CENTER VILLE TINZAOUATINE Les entreprises qualifiées intéressées par le présent avis peuvent retirer le cahier des charges contre paiement de (1500.00 DA) non remboursables. Les offres accompagnées des pièces ci-dessous, indiquées dans le cahier de la charge doivent être déposées au Monsieur chef commission démotique Indigène Commune de Tinzaouatine et présentées en deux enveloppes comportant l’offre (A) technique et l’offre (B) financière les deux enveloppes seront introduites dans un pli anonyme ne portant que la mention suivante : A Monsieur chef commission démotique Indigène Commune de Tinzaouatine AVIS D’APPEL D’OFFRE NATIONAL OUVERT N°01/2014 EXTENSION DE RÉSEAU D’ASSAINISSEMENT CENTER VILLE TINZAOUATINE (NE PAS OUVRIR) Les offres accompagnées des pièces ci-dessous : Tous les documents fournis seront signées et cacheter et légaliser. 01- Cahier de la charge signe, cacheter et datée, 02- Copie du certificat de qualification et classification des entreprises, 03- Casier judiciaire du gérant, 04- Déclaration de probité, 05- Déclaration à souscrire, 06- Copie de délégation de signature, 07- Planning général de réalisation des travaux, 08- Certificat référentielle des travaux réalise signe par le maître de l’ouvrage, 09- Liste de matériels accompagnes par des pièces justifiantes, 10- Liste des personnels accompagnes des pièces justifiantes fournies par cnas, 11- Copie registre de commerce, 12- Exigence de fournir le récépissé de dépôt des comptes sociaux pour les sociétés morale, 13- Copie registre de commerce, 14- Copie de vacillation financier pour les deux dernières années, 15- Copie des pièces fiscales et parafiscales suivent : ER - CNAS - CASNOS - CACOBTPH.

Publicité

19

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère du Travail, de l’Emploi de la Sécurité Sociale Fonds National de Péréquation des Oeuvres Sociales Direction de l’Antenne Régionale de Blida

Avis d’adjudication N°01/2014 pour vente de locaux Le Fonds National de Péréquation des Oeuvres Sociales (FNPOS) -Antenne Régionale de Blida- met en vente par voie d’adjudication, au plus offrant sous plis cachetés des locaux à usage commerciales, professionnales et artisanal dans la wilaya de Laghouat et conformément au détail ci-après : Les personnes morales et physiques intéressées par le présent avis peuvent retirer les cahiers des charges auprès de la représentation de wilaya cité 202 logts el wiham, Mhafir Laghouat contre un paiement de 2000 DA. Les offres accompagnées des pièces mentionnées dans le cahier des charges doivent être adressées et déposées au siège du FNPOS -Antenne Régionale de Blida sise à cité 96 logts tour A Khazrouna BP 171 Blida. L’enveloppe principale doit comporter les mentions suivantes : Soumission à ne pas ouvrir acquisition d’un local commercial avis d’adjudication n°01/2014. La durée de préparation des offres est fixée à vingt (20) jours à compter de la date de la première parution de l’avis dans les quotidiens nationaux et dans le BOMOP. Le dépôt des offres sera le dernier jour de la durée de préparation des offres avant 13h30m. Si le jour et l’heure limite des dépôt des offres coïncide avec jour férié ou un jour de repos légal, la durée des préparation est prolongée jusqu’au jour ouvrable suivant. Les offres doivent être adressées à Monsieur le Directeur de l’antenne régionale du FNPOS de Blida sise à cité 96 logts tour A Khazrouna BP 171 Blida. L’ouverture des plis aura lieu au siège de la DIRECTION D’ANTENNE RÉGIONALE DE BLIDA et la présence d’un huissier de justice. NB : - Un cahier des charges ne donne droit qu’à une seule soumission et pour un seul et unique local.

Le délai de préparation des offres aura lieu dans une durée à (21) jours à compter de la première parution du présent avis dans la presse nationale et le BOMOP. Le dernier délai de dépôt des offres aura lieu des derniers jours de préparation des offres à 13H30. Les soumissionnaires sont invités à assister à la séance d’ouverture des plis au même jour à 14H30. Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la durée de préparation des offres et prolonge jusqu’au jour ouvrable suivant. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant (03 mois + délai production poétique) à compter de la date limité de dépôt des offres.

Maracana N°2367—Mercredi 28 mai 2014 - ANEP N° 125 713

Maracana N°2367—Mercredi 28 mai 2014 - ANEP N° 125 720

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


20 Internationale

Maracana N°2367— Mercredi 28 mai 2014

QUELS DÉFENSEURS POUR LE BAYERN ?

E

n vue de préparer la saison prochaine, Pep Guardiola s’est entretenu avec les dirigeants du Bayern Munich la semaine dernière. Au cours de cette discussion, le technicien espagnol a évoqué son envie de recruter certains joueurs, notamment en défense, un secteur qui ne lui donne pas pleinement satisfaction. Avec le départ programmé de Daniel Van Buyten fin juin, il envisagerait de recruter. Selon France Football mardi, sa priorité serait Diego Godin, champion d’Espagne et finaliste de la C1 avec l’Atlético Madrid (son contrat expire en juin 2018). Tout comme le défenseur de l’AS Roma Mehdi Benatia (27 ans), qui a récemment ouvert la porte à un départ. Guardiola garderait également un œil sur le Français Aymeric Laporte, défenseur central de l’Athletic Bilbao, dont la clause libératoire est fixée à 36 millions d’euros. Enfin, le Barcelonais Martin Montoya, très peu utilisé cette saison, ne serait pas une piste à exclure. Lancé dans le grand bain en 2011 par l’ancien coachblaugrana, l’Espagnol peut évoluer à la fois comme latéral droit et latéral gauche.

SAKHO, UN CHOIX «NATUREL»

Auteur d'un doublé face à l'Ukraine (3-0) lors du bar-

rage retour, Mamadou Sakho portera le brassard de capitaine face à la Norvège, mardi soir, en amical. «S'il est capitaine, c'est que je compte sur lui», a souligné Deschamps. Pour la première fois depuis son doublé inscrit face à l’Ukraine (3-1) en barrage retour, Mamadou Sakho va refouler la pelouse du Stade de France en match officiel mardi soir face à la Norvège. Au mois de mars, le défenseur de Liverpool faisait bien partie des joueurs convoqués par Didier Deschamps pour affronter les Pays-Bas, mais il revenait à peine de blessure et avait été ménagé par le sélectionneur. A l’époque, sa présence parmi les 24 joueurs retenus – alors qu’il ne pouvait pas joué – avait témoigné de la confiance et du crédit dont il jouit auprès du technicien. En le promouvant capitaine face à la sélection de Per-Mathias Hogmo, Deschamps lui a envoyé un autre signal fort. Ce choix résulte de l’absence d’Hugo Lloris qui sera remplacé le temps d’un match par Stéphane Ruffier dans la cage tricolore. Il dessine également une hiérarchie au poste de défenseur central même si Deschamps a, comme à son accoutumée, précisé qu’elle était «évolutive». «S’il est capitaine, c’est que je compte sur lui, a-t-il toutefois embrayé. Je l’ai choisi lui par rapport à ce qu’il fait sur le terrain, à

ce qu’il dégage en dehors aussi. Chez lui, c’est quelque chose de naturel. Je ne vais pas le freiner, au contraire. Je veux l’inciter à poursuivre dans cette voielà». Plus jeune capitaine du PSG, à 17 ans, Sakho s’était distingué avant le barrage retour en prenant la parole devant le groupe avant le match.

Brazil: Ronaldo s'engage en politique

Ronaldo Luis Nazario de Lima (37 ans) s'est engagé ce lundi auprès du candidat Aecio Neves(PSDB, centre-gauche) à la présidentielle d'octobre au Brésil. Il Fenomeno a justifié son action par une «amitié de 15 ans» avec cet opposant à la présidente Dilma Rousseff (PT, gauche). Actuel membre du Comité d'organisation du Mondial, l'ancien international, double champion du monde (1994, 2002) et deux fois récompensés du Ballon d'Or (1997,2002) en a aussi profité pour critiquer le gouvernement pour les retards dans les travaux d'infrastructures.

«JE SUIS TOUJOURS LE MÊME : NATURE, BOSSEUR, À LA DISPOSITION DE L'EFFECTIF»

Par la suite, son doublé a fait de lui le héros de la qualification au Mondial. De cette soirée«exceptionnelle», Sakho retient le fait «d’avoir participé à un truc fantastique». Mais il affirme l’avoir laissée derrière lui. «Le foot est un éternel recommencement, a-t-il souligné. Il faut refaire ses preuves à chaque fois». Un discours qui fait écho à ce qu’il dit à propos de son statut en équipe de France. Alors qu’on lui demandait s’il sentait qu’il avait pris de l’importance au sein du groupe, Sakho a répondu par la négative. «Je suis toujours le même : nature, bosseur, à la disposition de l’effectif».C’était avant qu’il ne rejoigne les vestiaires accompagné d’un «Merci capitaine» de Didier Deschamps.

CM : FALCAO TOUJOURS INCERTAIN Victime d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche au mois de janvier avec son club de Monaco, Radamel Falcao, n'est toujours pas sûr d'être rétabli à temps pour participer à la Coupe du monde avec la Colombie. Même si l'attaquant s'entraîne depuis ce week-end à Buenos Aires, où sa sélection se prépare, un doute subiste sur sa présence dans la liste définitive de 23 joueurs qui sera dévoilée le 2 juin par le sélectionneur colombien, l'Argentin José Pekerman. Selon les médias locaux, une décision sera prise a priori au dernier moment. Samedi, la Colombie affrontera le Sénégal en match de préparation à Buenos Aires. Puis le 6 juin, les partenaires de Mario Yepes seront opposés à la Jordanie, toujours dans la capitale argentine. Deux rencontres que Falcao ne disputera très certainement pas.

LAZIO: BIENTÔT UN CENTRE DE FORMATION La Lazio a présenté sa future Académie, intégrée au

centre technique du club à Formello, ce lundi, jour anniversaire de la victoire historique en finale de Coupe d'Italie contre l'AS Rome. Le club va agrandir son centre de Formello, au nord de la ville, avec quatre nouveaux terrains et des bâtiments pour accueillir ses équipes, des poussins à l'équipe A, ainsi que l'école pour les cours hors football. Le projet, entièrement financé sur les fonds du club, doit voir le jour «d'ici une à deux années», a annoncé le président, Claudio Lotito.

AULAS : «DES PRINCIPES DE PARITÉ ET D'ÉGALITÉ»

Jean-Michel Aulas, le président de Lyon, estime que la première place de l'OL à notre grand sondage sur « Votre L1 idéale » récompense notamment une politique raisonnée.

«Jean-Michel Aulas, comment accueillez-vous ce résultat ? C’est une grande satisfaction et une reconnaissance de notre travail. Cela corrobore les performances d’un club présent sur le plan européen depuis dix-huit ans, qui a gagné dix-huit titres ces douze ou treize dernières années, a le deuxième meilleur centre de formation d’Europe et le meilleur

club féminin en France. C’est la traduction d’une performance dans la durée et sur tous les plans. N’est-ce pas un peu paradoxal que l’OL occupe cette première place alors qu’il n’est plus dominant comme il a pu l’être au début des années 2000 ? Mais on reste placés dans les meilleurs clubs ! Et le bon sens populaire dit qu’il vaut mieux des clubs équilibrés qui travaillent à long terme que des performances éphémères. Mais le club n’est-il pas plus attachant depuis qu’il n’est plus hégémonique ? C’est possible. Mais moi, je vois les choses de manière plus posi-

tive et je ne pense pas que ce soit un choix par défaut. Ça résulte plutôt de l’examen objectif et lucide de ce qu’est Lyon et, surtout, de ce qu’il va devenir. Car n’en déplaise à certains, s’il y avait eu une répartition plus équitable des erreurs d’arbitrage cette saison, on aurait certainement fini sur le podium. Quand espérez-vous faire coïncider cette première place avec un retour au sommet ? Le plan mis en œuvre fonctionne. La saison qui vient de passer était celle des plus grands dangers et on est restés européens. Dans les deux années qui viennent, on rejouera la Ligue des champions.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

L’objectif est de se rapprocher du sommet en France mais, aussi, de revenir dans la course au niveau européen. A votre avis, qu’est-ce que ce résultat traduit en terme d’image ? Contrairement à d’autres, nous avons une expression très transparente et on essaie de valoriser des principes qui ne sont pas liés à l’argent futile ou facile. Nous défendons des principes de parité et d’égalité, de formation et d’intégration. Blancs, noirs maghrébins, tous nos jeunes peuvent aujourd’hui jouer dans l’équipe professionnelle. C’est la traduction de la France d’aujourd’hui».


Omnisports 21

Maracana N°2367— Mercredi 28 mai 2014

JEUX AFRICAINS DE LA JEUNESSE A GABORONE

MUSTAPHA BERRAF, PRÉSIDENT DU COMITÉ OLYMPIQUE ALGÉRIEN (COA) :

TENNIS DE TABLE

JEUX AFRICAINS

DE LA

JEUNESSE

Sannah Lagsir décroche la

«Une participation satisfaisante e 4 médaille d’or algérienne à tous les niveaux»

Le président du Comité olympique algérien (COA), Mustapha Berraf, s’est dit «satisfait» de la participation algérienne aux Jeux africains de la jeunesse (JAJ-2014) tant au niveau des résultats qu’au point de vue du comportement des athlètes après quatre journées de compétitions, tout en avouant que beaucoup de travail reste à faire pour accéder au rang de grande nation sportive. «Nous considérons que les Jeux africains de la jeunesse sont un évènement de rencontre, de convivialité et d’amitié et je crois que les athlètes algériens ont démontré à travers leur comportement qu’ils peuvent devenir de grands champions», a déclaré Berraf à l’envoyé spécial de l’agence APS, en marge des demi-finales du tournoi de boxe, lundi soir, à Gaborone et auxquelles ont participé cinq boxeurs algériens. Le président du COA a souligné qu’«il y avait beaucoup de travail à faire avec ces jeunes talents qui doivent être bien entourés pour pouvoir encore s’épanouir

davantage et devenir de grands champions». Après quatre journées de compétitions à Gaborone, l’Algérie compte 14 médailles : 5 en or, 5 en argent et 4 en bronze, loin derrière l’Egypte qui en a décroché 30 dont 14 en or. A ce propos, Berraf a estimé que «le plus important est d’avoir une délégation qui se comporte de manière exemplaire et qui fait la fierté de l’Algérie en décrochant le maximum de médailles». «Les athlètes algériens ont démontré qu’ils possédaient beaucoup de capacités. La graine existe et l’étroite collaboration entre les pouvoirs publics et le mouvement associatif sportif peut amener le sport algérien aux plus hautes cimes et lui permettre d’accéder au rang de grande nation sportive», at-il ajouté. L'Algérie prend part avec 75 athlètes dans 13 disciplines, aux 2es Jeux africains de la jeunesse, du 22 au 31 mai 2014 au Botswana et auxquels participent quelque 2500 athlètes de 54 pays, âgés entre 15 et 18 ans. Synthèse, S. B.

BOXE

JAJ - BOXE (DEMI-FINALES)

«Cinq sur cinq» pour les boxeurs algériens

Les finales du tournoi de boxe des jeux africains de la jeunesse (JAJ-2014) se dérouleront ce soir, à Gaborone, avec la participation de cinq boxeurs algériens, dont deux filles. Nos cinq pugilistes, engagés lundi aux demi-finales, ont tous décroché leurs tickets pour les finales. Chez les garçons, Chemsedine Kramou (-56kg) s'est facilement qualifié face au Mauricien Pavillou Geremi par K.O au premier round, et sera opposé en finale au Namibien Kaluwapa Titus. Dans la catégorie des moins de 52kg, Jugurtha Ait-Beka s'est, quant à lui, qualifié au dépens du Botswanais Ogaketsc Kutlawano et rencontrera en finale le Mozambicain Jose Balate. De son côté, Amar Ouarzedine est directement qualifié à la finale faute de concurrents dans sa catégorie des super lourds, où il sera opposé en finale à l'Egyptien Ahmed El-Masri. Chez les filles, Chahira Selmouni (-60kg) et Bouarour Chahra (-51kg) se sont également distinguées en décrochant leurs tickets pour la finale, elles affronteront respectivement en finale la Botswanaise Kedosi Keamogetsi et la Nigériane Celina Agwa. L'entraîneur de la sélection algérienne de

La pongiste Sannah Lagsir a décroché la quatrième médaille d’or algérienne aux Jeux africains de la jeunesse (JAJ-2014), en battant la championne d'Afrique en titre, l’Egyptienne Fagr Shouman, sur le score de 4 sets à 3, dimanche à Gaborone. Après avoir été menée 3-1, Lagsir a réussi à renverser la vapeur et revenir dans le match en égalisant 3-3. Dans le dernier set décisif, l’Algérienne s'est imposée sur le score de 11-9. «Je suis extrêmement contente de ce résultat d’autant plus que j’ai battu la championne d’Afrique en titre. C’était un match difficile mais je suis restée concentrée et j’ai cru en mes chances, même quand j’étais menée au score», a déclaré Lagsir.

EN

De son côté, l’entraîneur national, Khelifa Sadi, qui n’a pas pu contenir ses larmes après le succès de son athlète, s’est dit «heureux pour cette victoire», ajoutant que Lagsir a montré une énorme volonté et du courage pour décrocher cette médaille. «Je ne m’attendais pas à ce résultat de la part de Lagsir. Elle a prouvé que tout était possible en sport, il suffit d’y croire», a-t-il déclaré. L’autre Algérien engagé dans le tableau final à savoir, le champion d’Afrique Yanis Douifi a terminé à une décevante cinquième place après son élimination en quarts de finale face à l’Ivoirien Ali Kanate. Grâce à ce succès, l’Algérie compte désormais 4 médailles d’or, 3 en argent et 2 en bronze.

ATHLETISME

PRÉVISION DES CHAMPIONNATS D’AFRIQUE

21 athlètes dans les meetings du 31 mai

Après les stages de préparation en prévision des championnats d’Afrique prévus du 10 au 14 août prochain à Marrakech au Maroc, les athlètes de l’élite nationale sont engagés, samedi prochain, le 31 mai, sur plusieurs meetings au Maroc et en France. Ils sont pas moins de 21 athlètes à aller tester leurs formes du moment dans des compétitions de niveau. Ainsi, sur le meeting de Rabah connu pour son niveau élevé, Saber Boukmouche sur le 400 m haies, Hichem Cherabi et Nabil Bensikhaled sur la perche, Zouina Bouzebra (Marteau), Mohamed Belbachir et le junior Tekeiddine Hedili (800m) et les demi-fondistes Mohamed Merbouhi, Laid Laameche et Mansour Haraoui sur le 5000 m, tenteront d’améliorer leurs performances personnelles. Il en sera de même pour les marcheurs, qui après

SEMI-MARATHON

DU

avoir raté la participation à la Coupe du monde disputée en Chine, tenteront lors du meeting de Casablanca, prévu le même jour de se racheter et surtout de retrouver la sensation de la compétition. C’est d’ailleurs, les meilleurs de la spécialité qui y sont engagés sur le 20 km. Les Mohamed Ameur, Ferhat Belaid, Toufik Yesref et Bariza Ghezlane tout comme le junior Abdessamie Saidani sur le 10 km sont annoncés. Pour sa part Hichem Medjber l’un de nos meilleurs marcheurs a été engagé sur le 20 km au meeting de la Couronne (IAAF). Enfin, au meeting de Marseille, ils seront six Algériens en lice. Abdelmalek Lahoulou sur le 400 m/haies, Sofiane Bouhada et Miloud Laaradj (200 m), Lyes Belkhir, Hichem Bouchicha (1500 m) et Ali Bouguesba (longueur).

BARRAGE

DE

BENI-HAROUN

Noureddine Athamnia de Khenchela vainqueur Le coureur Noureddine Athamnia de Khenchela a remporté le Semi-marathon du barrage de Beni-Haroun (Mila), talonné de près par Hakim Nilayet de Tipasa et Moulay Slimane de Naâma. Ils étaient 251 athlètes venus de 23 wilayas à participer aux cinq courses figurant au programme de cette manifestation sportive populaire, dont une pour dames, organisées à l’initiative de la ligue de wilaya d’athlétisme et la Direction de la jeunesse et des sports. Cette joute

sportive, dont le coup de starter a été donné par le wali de Mila, Abderrahmane Kaddid, s’est déroulée sur un parcours tracé entre le carrefour Abdelhafid-Boussouf de Mila et le pont Oued Dhib, au-dessus du plan d’eau du barrage de Beni-Haroun. Les habitants de la localité de Grarem-Gouga ont réservé un accueil des plus chaleureux aux coureurs, en particulier au participant le plus âgé (68 ans), en l’occurrence Mohamed-Tayeb Boulemdaïs, de Constantine. S. B.

HANDBALL

CHAMPIONNAT D'AFRIQUE boxe, Ahmed Dine, a estimé que la qualification de ses boxeurs était «méritée» et que le plus dure reste à faire en finale pour décrocher de nouvelles médailles d'or. «Maintenant il faut bien récupérer et se préparer pour les finales. Nous avons prévu un entraînement léger mardi pour vérifier le poids des athlètes», a-t-il souligné. La qualification des pugilistes algériens permet à l'Algérie d'assurer d'ores et déjà cinq médailles d'argent au moins. Les finales de boxe des jeux africains de la jeunesse qui se déroulent du 22 au 31 mai à Gaborone auront lieu ce soir. S. B.

DES CLUBS CHAMPIONS

L'ES Tunis organisera l'édition 2014

La Confédération africaine de handball (CAHB) a indiqué mardi avoir confié à l'ES Tunis, l'organisation de la prochaine édition du championnat d'Afrique (messieurs et dames), prévue entre le 9 et le 19 octobre 2014. Le tirage au sort de la compétition aura lieu lors de la première semaine de septembre prochain. C'est l'EST qui détient le trophée de la précédente édition qui avait eu lieu à Marrakech (Maroc) en 2013 après sa victoire face au Ahly d'Egypte en finale. Les Sang et Or participent au championnat d'Afrique des clubs vainqueurs de coupes qui se déroule actuellement au Congo, et sont déjà qualifiés à la Coupe du monde des

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

clubs prévue au Qatar grâce à leur supercoupe d'Afrique remportée face au Ahly d'Egypte également. S. B.


22

COURSES HIPPIQUES

Maracana N°2367— Mercredi 28 mai 2014

Turf - El Eulma

COURSE DE BONNE TENUE

MOUTASSADER : Comme annoncé dernièrement et selon nos prévisions, ce cheval de tempérament trempé a conclu favorablement et entend décrocher un autre sacre aujourd’hui.

FARDOUSE : Faisant preuve d’une redoutable efficacité cette pouliche de 4 ans est logiquement pressentie pour jouer un rôle conforme à son appréciable talent technique actuel. A cocher.

AKIYDA D’ALGER: Il est quasiment confirmé que cette redoutable coursière vise ni plus ni moins que le couronnement final et sa reprise de compétition est applaudie par tous les puristes.

SENDOU : Bénéficiant d’une corde souhaitée par la majorité des concurrents en compétition, c’est en somme une carte maitresse à exploiter le plus judicieusement possible.

ANERRO : Poulain qui dispose quand même d’appréciables facultés qui sera en la circonstance bien monté par une casaque habituée aux feux de la gloire et de la fortune.

KARAYAN: Etant à ses début de compétition officielle, ce poulain de 3 ans n’a encore convaincu aucun observateur. Il est temps qu’il se mette sérieusement au boulot, sinon …

KADHEM : C’est le participant le plus âgé et par conséquent le mieux aguerri à ce genre de pratique sportive qui s’aligne aux stalles avec la ferme intention de briguer une gratification.

SOUNESS: Rien qu’en signalant la présence aux martingales d’une cravache aussi expérimentée que Tobi Lazreg, on lui réserve une partie de notre intérêt soutenu.

LAZER: Son comportement dépendra essentiellement de l’humeur du jour et la nature de son départ au moment où le starter libère les athlètes. Attention à sa réaction.

SEYBOUSSE: Pataugeant profondément dans la difficulté, cette pouliche n’arrive toujours pas à s’exprimer convenablement.

MESK ELLIL: Y a pas longtemps, seule l’évocation de son nom tétanisait l’ensemble de ses adversaires. Malheureusement, depuis, il s’est trouvé sur une pente déclinante. Barré donc.

NACHWA : Si elle continue à se comporter de la sorte, personne ne misera le moindre dinar sur sa possibilité de réussite. SEGALA DE BIO: Très souvent, cette brillante pouliche termine ses tentatives dans la combinaison gagnante. Rien n’exclut une autre récompense lors de son exhibition d’aujourd’hui.

LAMINE : Sachant que les tickets gagnants ont trouvé preneurs depuis le paddock déjà, il est clair que son cas n’intéresse aucun turfiste qui ne jure que par le remboursement.

NOS PRÉFÉRÉS

Quarté : 1. 2. 9. 4. Quinté : 1. 2. 9. 4. 14.

- Les éventuels : 14. 8. - Les éventuels : 8. 11.

HIPPODROME BAZER-SAKHRA - EL EULMA 1re Course - Prix : SÉTIF-ARABE N.E.E en Algérie - Départ : 16h00min 350 000 DA - QUARTE - QUINTE - QUADRIO *A* - Distance : 1 300 M

PROPRIETAIRE

CHEVAUX

01

A. LAGRAA

MOUTASSADER

02

S. BERRAH

AKIYDA D’ALGER

03

Y. GUETTAI

ANERRO

04

L. LOGRADA

KADHEM

05

L. LOGRADA

LAZER

JOCKEYS

PDS

CDS

ENTRAINEURS

AB. ATTALAH

58

12

S. ATTALAH

A. LACHI

56

06

F. DOUKHI

B. BERRAH

55

05

A. DJEBBAR

AP.A.CHEBBAH

1/2

10

PROPRIETAIRE

APS. DOUDARI

55

04

PROPRIETAIRE

M. BOUCHAMA

1/2

11

F. DOUKHI

A. SALHI

55

14

KH. DOUKHI

F. CHAABI

54

07

F. CHAABI

06

AB. DOUKHI

MESK ELLIL

07

KH. DOUKHI

LAMINE

08

S. ZERGUINE

FARDOUSE

09

HLA. SAHRAOUI

SENDOU

AZ. ATHMANA

54

13

T. HAMZA

10

D. LECHEBE

KARAYAN

O. CHEBBAH

53

02

G. CHIBBAH

11

A. BENKOB

SOUNESS

T. LAZREG

53

03

H. CHEBLI

12

N. GRID

SEYBOUSSE

13

Y. NAAMOUNE

NACHWA

14

A. HANNACHI

SEGALA DE BIO

JJ. AB. CHENAFI

52

08

F. DOUKHI

A. HEBRI

52

01

S. SAADOUNE

JJ. CH. ATTALAH

51

09

H. DIEBBAK

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Jeux- Détente 23

Maracana N°2367— Mercredi 28 mai 2014 1

1

2

3

4

5

6

7

9 10 11 12

8

N°295

Animée par : KARIMA MANCER

2

N°295

3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Horizontalement 1.Petit faucon au vol rapide-Dieu du soleil. 2.Jeu de hasard-Unité. 3.Fusionne-Comos. 4.Rit de façon sacrastiquePour la troisième fois. 5.Dép. De la Région Rhône-Alpes-Conséquence. 6.Oui-ArmePersonne qui lie des bottes de foin. 7.Méche de cheveux-Coopérative, dans l’ancienne Russie-Préposition. 8.Faire paraître un texte-Événement imprévisible. 9.Interjection-Peuple du Burkina. 10.Atteint d’aliénation mental-Pote. 11.Faire des meutrissures à des fruits-Élargis l’ouverture. 12.Lui-Bénier-Tellure.

Verticalement 1.Éclairci-Ville d’Italie. 2.Adjectif possessif-Miner-Aluminium. 3.Distendu-Modèle. 4.Enleva-Myriapodes noirs et luissants. 5.Iridium-Onguent à base de cire et d’huileAvancera. 6.Capitale du Pérou-Matiére grasse du lait. 7.Cinéaste italien mort en 1989-Occuper la place d’honneur. 8.Fruit du néflier-Liquide nourricier. 9.Fourmilière-Pistas-Argon. 10.Repas du nourrisson au sein-Unis. 11.Dieu solaire-Travail de l’esprit-Loge. 12.Qui produit un goût désagréable-Accompli.

N°295

5

9 6 3 1 1 3 8 4 6

Calcul

9 8 6 5 7 9 6 1 7 2 7 8 1 9 2 2 1 3 8

Les mots

19

4

4

7

7

T

T

Tirage1

A E M O

Maximum : 6 lettres

Tirage2

A E F R T U V Maximum : 6 lettres

EXERCICES POUR AMELIORER SA MEMOIRE Renforcer votre mémoire de travail (Niveau 1)

FOOT EN QUESTIONS Quel moyen de transport utilise Jens Lehmann pour se rendre à l’entaînement à Stuttgart ?

Jean Camet

De la ....... à la sardine et du poisson rouge à l’anchois dans le fond de l’eau chacnun dîne d’un plus petit que soi... Francis Blanche Si la natation est bonne pour la ligne, pourquoi les ....... sont-elles si grosses ? Robert Mitchum

S

S

E

SD

10 8

L

A E

A

D

6

S

I

5 3 2 1

1

P

S

C

N

U

O

L

M

E

2

S

M

S

U

A

S

L

E I

S

I

I

R

R I

I

T

T

E

E

E C

4

Mots croisés

R C

S

5

R T

S

E

L

L

7

S

F E N

A L I F

S D

S

I

O

8

S S A

S

L

E

O

A

E

N

I

6

E

R

S

S

M

I

V

N O

A

R

E

E

E

S

R

R

E

T

A

E

R

3

C

S

E

A D

A R

L

R

7 4

S

N

9

I L

S E E T E T

Z 10

T

E

E

S

M

I

S

L

E

A

D U T E

E R

S

S E

R

11 12

R E

M A

4 5 2 7 1 6 3 9 8 1 8 9 3 4 2 7 5 6 6 3 7 5 8 9 2 1 4 9 6 1 4 7 5 8 3 2 2 4 8 6 3 1 5 7 9 3 7 5 2 9 8 6 4 1 8 9 6 1 5 7 4 2 3 7 1 3 8 2 4 9 6 5 5 2 4 9 6 3 1 8 7

Sudoku

G A B B E R A R A A N T R P E C W E N O T

A A L L E S E I N T S T E R E R E E V C R E A R E R O T S U R R A A L R I M E U T O E R E R E S

Mots fléchés

P A U R N I N C A I T T I E V E A S R M O A S I

C E S S A N T E R E S T E

A D T O N F E R M E N T S

Directrice de la rédaction Cyriel Seba Directeur technique Laïd Kalila Directrice chargée de la communication Lilia Seba Rédacteur Djamel Touafek

A

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba

I

En 2008, a 39 ans, le gardien allemend n’a toujours pas envie de tirer un trait sur sa cariére. Non conservé du côté d’Arsenal, Lehmann rentre au pays et signe deux ans au VfB Stuttgart. portant, l’ancien international ne souhaite pas déménager à proximité de son nouveau club, pour se rendre a l’entaînement, il utilise un moyen particuliier : l’hélicoptère.

Foot en questions

calcul : 7-4=3 4x3=12 12+7=19

Tirage 2 Tirage 1 FAUTER TOMATE VAUTRE FAVEUR

Des chiffres & des lettres

L’âme en peine Jeux d’esprit

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 021 92.62.25

T

95

11

N°2

12

Solution :

9

76. UN PEU CORSÉ ? Un seul mot vous manque et tout est dépeuplé. Lequel ? Un indice : il y a autant de points que de lettres. Un sous-marin, pour une ......., c’est un gros suppositoire.

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Quelle expression se cache derrière cette image ?

PEAMEINE

PEAMEINE

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : ALDP Diffusion : ALDP e-mails :

maracanajournal@gmail.com redaction@journalmaracana.com contact@journalmaracana.com


24

Maracana N°2367— Mercredi 28 mai 2014

CARBONI :

«Avec l’arrivée de Bernat, Ghoulam aura de la concurrence»

Ancien joueur italien de l’AS Roma, de la Sampdoria et de Valence entre 1997 et 2006, Amedeo Carboni, estime que l’arrivée du latéral gauche du club Valencien va créer de la concurrence dans ce secteur de jeu avec l’Algérie, Faouzi Ghoulam, surtout après le départ du français Reveillere : «Le Napoli est en plein construction où les dirigeants, après cette saison exceptionnelle, veulent continuer sur leur lancée et recruter les meilleures joueurs. Avec l’expérience de Benitez, le club va viser l’Europe surtout si Macherano vient au Napoli, où il sera le moteur de l’équipe, parce qu’il véhicule de la sérénité. Un autre joueur pourrait débarquer en Italie, il s’agit de Juan Bernat, un joueur pétri de qualité, qui a été formé à Valence. A seulement 21 ans, il s’impose déjà et il sera nul doute un concurrent sur le couloir gauche avec Ghoulam », a-t-il déclaré.

DOUKHA SAUTE DE LA LISTE DES 23

Halilhodzic a tranché r de Cédric en faveu de l’USMH et des Verts, Azzeddine

Le gardien Doukha ne verra pas le Brésil. En effet, selon nos informations, le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic a tranché en faveur du keeper du CS Constantine, Cédric Mohamed sur qui, le choix s’est porté. Auteur d’une bonne saison avec son club, le longiligne gardien est à la surprise général fera désormais office de gardien N° 3, derrière M’Bolhi et Zemmamouche. Il faut dire que Cédric et Zemmamouche seront les deux seuls joueurs (gardiens) issus du championnat national qui prendront part au Mondial. Enfin, il reste au sélectionneur national, à trancher dès samedi prochain, quant au joueur de champ, qui M. R va sauter de la liste des 23.

LIBÉRÉ PAR LIVOURNE

Belfodil ne sera pas préservé par l’Inter Comme il fallait s’y attendre, l’attaquant algérien, Ishak Belfodil qui a été prêté en janvier dernier à Livourne, a été libéré par le club officiellement. Belfodil, qui appartient à 50 % à l’Inter Milan et 50 % par Parme, est certes retourné à Milan, mais ne sera pas conservé par les Nerrazuri la saison prochaine. Les deux pistes qui se sont réactivées ces derniers jours, le mènent en Premier League, où West Ham et les Queens Park Rangers, tiennent toujours la corde.

ENCADREMENT TECHNIQUE

Le Mouloudia d’Alger passe à la vitesse supérieure !

Les responsables de la société sportive Mouloudia d’Alger, semblent avoir opté pour un travail scientifique afin de mettre en place un organigramme de postes de travail à même de donner une autre image de la gestion technique de ce club populaire. Les responsables issus de la Sonatrach, actionnaire majoritaire du club, ont finalisé avec les techniciens suivants : - Directeur technique : Boualem Laroum. - Entraîneur en chef : Boualem Charef. - Entraîneur adjoint : Hocine Abdelaziz - Entraîneur des gardiens : M’hamed Hanniched. Ces techniciens de formation universitaire, issus de l’école algérienne (ISTS) avec une longue expérience de formateur seront à coup sûr, ceux qui donneront un autre dimension à l’équipe au plan national, mais aussi au niveau continental.

MOBILIS À LA FOIRE INTERNATIONALE DʼALGER 2014

BALLE AU CENTRE

Mobilis, fidèle à ses engagements, prendra part à la 47e Foire Internationale dʼAlger « FIA 2014 », qui se tiendra du 28 mai au 02 juin 2014, au palais des Expositions Pins Maritimes (SAFEX), Alger, sous la thématique «Pour vos vacances profiter des promos Mobilis pour rester connecté». La participation de Mobilis à cette manifestation internationale, se fera à travers deux (02) espaces : Le premier espace dédié au Corporate, situé au pavillon Casbah, où notre équipe dʼexperts en solutions professionnelles, se fera un plaisir de présenter une large gamme de services destinés aux entreprises. Le second, un chapiteau, situé derrière le pavillon central, sera dédié à la Vente et à lʼAnimation. Cette espace se distinguera par le lancement dʼun jeu quizz électronique interactif proposant des cessions de questions inspirées des énigmes du jeu radiophonique Yadès, offrant aux visiteurs la possibilité de repartir avec pleins de cadeaux. La participation de Mobilis à la FIA 2014, sera également lʼoccasion pour présenter la «Yades mobile», une magnifique Ford Fiesta offerte par Mobilis, au grand gagnant de lʼémission Yades, diffusée du dimanche à mercredi entre 16h00 et 17h00, sur les ondes de la chaîne 3 de la Radio Algérienne. Soyez nombreux à venir visiter notre stand ! Pour plus dʼinformation, rendez-vous sur notre site www.mobilis.dz ou sur notre page Facebook.

OOREDOO SUPPORTER DES VERTS COMME TOUJOURS « Maak Yal Khedra Campagne « Maak déclaré : est ancré dans le cœur de tous les Algériens et vise à porter Yal Khedra » à la l’équipe nationale lors de sa brésilienne pour participation au Mondial 2014 au Brésil. Ooredoo, Premier encourager les Sponsor du sport national, est fier d’accompagner les Verts et Verts lors du les supporters Algériens et Mondial 2014 d’être à leur côté au Mondial Le compte à rebours a commencé. A quelques semaines de l’ouverture de la Coupe du monde 2014, Ooredoo lance une vaste campagne « Maak Yal Khedra » mêlant ses symboles inoubliables aux couleurs du Brésil dans une nouvelle version de son spot de soutien afin d’encourager et de supporter la brillante et prometteuse participation de l’équipe nationale algérienne au Mondial 2014 au Brésil. Sur une musique aux sonorités brésiliennes, cette nouvelle version de « Maak Yal Khedra » mixe des images d’Algériens, de toutes les générations, et de toutes les régions d’Algérie « Todos Unidos » pour célébrer le Sport-Roi dans une ambiance festive et fraternelle en chantant en portugais brésilien « Uma, Dois, Três, Viva Argélia ». A l’occasion du lancement de ce spot d’encouragements, M. Joseph Ged a

brésilien sans limite et d’une façon indéfectible.  Avec Maak Yal Khedra, nous apportons la joie, l’enthousiasme et la fierté algérienne à cet événement planétaire majeur. » Le spot d’encouragements « Maak Yal Khedra » est diffusé depuis ce mardi soir sur les chaines de télévision algériennes et sur Internet à partir de la page Facebook de Ooredoo : www.facebook.com/ooredoodz et la page YouTube : Ooredoodz. Ooredoo, Sponsor officiel et principal de la Fédération algérienne de football et de l’Equipe nationale, amorce ainsi sa campagne d’encouragements aux Verts qui se déclinera à travers une grande opération d’accompagnement des supporters algériens au Brésil ainsi que des campagnes de communication sur les différents supports médiatiques (Radio, TV, presse et affichage urbain).

Des prétentions indécentes

N

ous épargnerons aux lecteurs lʼapproche et les explications juridiques qui confortent ou invalident une grève de footballeurs. Disons tout simplement quʼen tant que travailleurs supposés être syndiqués, ils ont le droit de recourir à cet ultime moyen de se faire entendre. Comme des enseignants, des médecins ou des fonctionnaires qui revendiqueraient une augmentation salariale pour faire face aux coûts exorbitants de la vie. Sauf que dans ce cas de figure précis, les joueurs des clubs qui ont observé un arrêt de jeu de cinq minutes, demandaient que leurs salaires déjà faramineux ne soient pas plafonnés à 120 millions de centimes mensuels! Il ne sʼagit pas dans ce modeste écrit de se montrer envieux envers ces footballeurs qui perçoivent lʼéquivalent de 100 smic ou comme lʼa très justement

noté un confrère, lʼéquivalent des salaires des trois ministres présents dans les tribunes le jour du fameux débrayage. Nous sommes en Algérie, mes frères, et lʼécrasante majorité de la population vit avec à peine deux millions de centimes. Alors toucher 120 millions et demander plus, cela sʼapparente non seulement à de lʼindécence mais aussi à de la provocation et à une arrogance insupportable. Surtout quand on sait le niveau du championnat et celui des prestations livrées chaque week-end par des prétendus professionnels plus proches du football de quartier que celui de lʼélite. Il y a dans la tête de ces grévistes insolites, une tendance à singer les footballeurs professionnels en Europe où les salaires se comptent en millions dʼeuros. Soit. Mais là, faut-il lʼavouer, on a du spectacle et le dernier match en mémoire, celui de lʼAthlético de Madrid face

au Real de la même ville, en est témoin. Du spectacle, de lʼémotion, et cet incroyable retournement de situation dans les temps additionnels! Ce football-là, on en redemande parce que le spectateur en a pour son argent. Mais de là à aller assister à des parties de pousse-ballon par des joueurs qui veulent être rémunérées comme des stars de Hollywood, il y a tromperie sur la marchandise. Cela dit, la responsabilité est partagée et ces joueurs qui revendiquent des salaires inouis, ont trouvé la voie préalablement tracée par des dirigeants qui ont dès le départ proposé des mensualités hors-normes, histoire de couper lʼherbe sous les pieds du concurrent. Il faut vite faire le ménage dans ce football qui coûte des milliards et qui nʼest pas capable de générer une équipe nationale. Ali Bouacida

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Journal maracana 28 05 2014