Page 1

N° 2366 Mardi 27 mai 2014 — Prix 20 DA

www.maracanafoot.com

LES

VERTS FACE À LA PRESSE

Lacen : «On est déjà dans le Mondial»

IL A SUPERVISÉ LE MALI FACE À LA GUINÉE

Gourcuff a Yebda : «On va tout faire pour aller au second tour» déjà entamé travail Mahrez : «La pression ? Je connais déjà» sonWilmots : «Il n'y a plus de petites équipes»

USMA

El Orfi rempile

Zemmamouche : «L’Essentiel c’est d’être prêt le jour J»

MCA

Bentaleb : «Je me sens très bien»

JSK

APRÈS

LE RECRUTEMENT DE

DOUKHA, AHMED MOULAY, HARROUCHE

ET

SI AMAR

Hannachi promet de casser sa tirelire pour engager des joueurs de talent

USMH Menad : «J’ai reçu une offre de Laib, mais j’ai d’autres options» CRB Aoued : «J'ai rendez-vous ce jeudi avec Malek»

Charef a signé un contrat de 2 ans GOURMI DEVAIT FINALISER HIER


02 Equipe nationale SOROCABA PRÊTE À ACCUEILLIR LES VERTS

La Fédération algérienne de football a indiqué que le camp de base des Verts, au Brésil, est dʼores et déjà prêt pour accueillir les coéquipiers de Feghouli. En effet, Sorocaba recevra la délégation algérienne forte de 50 personnes, qui ralliera le Brésil dans la nuit du 7 au 8 juin prochain, soit 8 jours avant la rencontre face à la Belgique.

KHALED A ENFLAMMÉ LE CENTRE DE SIDI MOUSSA

Après avoir bénéficié dʼune journée libre, samedi dernier, où tous les joueurs ont participé à une séance de karting, avant dʼaller à Riadh El Feth et plus précisément au Musée du Moudjahid, pour connaître lʼhistoire de la Guerre dʼAlgérie et être sensibilisés sur le fait de représenter le pays au Mondial, les partenaires de MʼBolhi ont eu lʼagréable surprise de voir le chanteur algérien Cheb Khaled au Centre technique national de Sidi Moussa. Il a animé une soirée spéciale pour les joueurs, à lʼimage du keeper Doukha et Larbi Soudani, qui sʼen sont donné à cœur joie.

DÉJEUNER HIER AVEC LE PREMIER MINISTRE

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a rendu visite hier aux joueurs de lʼEN afin de les motiver pour donner le meilleur au Mondial. Sellal en a profité pour déjeuner avec lʼensemble des joueurs et du staff technique auxquels il a transmis une lettre du Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, qui les encourage à être les dignes représentants de lʼAlgérie dans cet événement planétaire et que lʼEtat Algérien met tout en œuvre pour que la sélection nationale soit dans les meilleures conditions au Brésil. M. R.

PREMIER TEST DES ARMÉNIENS AUJOURD’HUI FACE AUX EMIRATS ARABES UNIS Arrivée hier en Suisse, l’équipe d’Arménie disputera aujourd’hui son premier match amical face aux Emirats Arabes Unis, avant d’enchaîner jeudi face à l’Equipe nationale. Pour ce stage, Shalandes a convoqué 25 joueurs qui se sont entraînés hier soir à 19h30 à Genève.

Maracana N°2366— Mardi 27 mai 2014 IL A SUPERVISÉ LE

MALI

FACE À LA

GUINÉE

Gourcuff a déjà entamé son travail

La préparation du Mondial 2014 ne devrait pas nous faire oublier que l’Equipe nationale entamera les éliminatoires de la CAN 2014 au Maroc dès le mois d’août prochain. Par Ramzi M.

A

insi, malgré le « secret » entourant la succession d’Halilhodzic à la tête des Verts, il n’en demeure pas moins que la Fédération algérienne de football prépare déjà l’après-Vahid. En effet, lors du match amical entre le Mali et la Guinée qui entre dans la préparation de la Coupe d’Afrique des nations, qui s’est déroulé au stade Yves-du-Manoir à Colombes en France et qui a vu la Guinée prendre le dessus sur le score de 2 buts

Gourcuff aurait signé un contrat de trois ans avec les Verts et il ne reste maintenant que l’annonce officielle. à 1 et selon nos confrères de lagazettedufennec, qui ont confirmé la présence de Christian Gourcuff qui s’est fait très discret pour ne pas «  déranger  » le Bosnien dans son travail à Sidi Moussa, où il était accompagné du membre du bureau fédéral et ancien interna-

Fournier verrait bien Mandi à l’O. Lyonnais

Fraîchement nommé nouvel entraîneur de l’Olympique Lyonnais, l’ancien driver du Stade de Reims, Hubert Fournier n’a pas écarté l’idée de renforcer son nouveau club par des joueurs de son ancien club, en affirmant qu’il n’y avait pas lors de la signature de son contrat un « pacte de nonagression avec Reims » : « Pas à ma connaissance. On n’est pas là pour dépouiller Reims  », a-t-il déclaré lors de sa présentation aux médias. De fait,  l’international algérien Aissa Mandi, qui a reçu un «  bon de sortie » de la part des dirigeants du club rémois, qui plus est dans le viseur de plusieurs formations de Ligue 1 française, ainsi que le club anglais d’Arsenal où Arsène Wenger, dénicheur de jeunes talents, n’a pas pour autant mis une croix sur le recrutement du jeune joueur. De plus, comme le journal français l’Union le précise, Lyon et Reims n’ont pas exclu de se revoir rapidement cet été afin de parler mercato, les deux dirigeants s’étaient quittés en bons termes, ce qui laisse la porte ouverte à toutes les suggestions, et notamment au désir de Fournier de ramener un ou deux joueurs dans ses bagages en vue de la saison prochaine. Affaire à suivre. R. M.

tional Yazid Mansouri, ce qui explique l’absence de l’ancien joueur lors de la réunion du bureau fédéral tenue dimanche. Contacté, Mansouri n’a pas démenti, ce qui démontre que le président de la FAF et l’ancien entraîneur de Lorient sont tombés d’accord. Selon

des informations, Gourcuff aurait signé un contrat de 3 ans à la tête des Verts et il ne reste maintenant que l’annonce officielle par l’instance dirigeante du football algérien de l’accord conclu entre les deux parties. Ne pas ébruiter la « chose » est tout à fait normal du fait que

Wilmots : «Il n'y a plus de petites équipes»

Le premier volet de la préparation des Diables Rouges à la Coupe du monde a touché à sa fin hier, avec le match amical face au Luxembourg avant de partir aujourd’hui en stage en Suède. Marc Wilmots qui a disputé le Mondial de 2002, sait mieux que quiconque qu’il ne faudra pas prendre les Algériens de haut et reste humble pour ne pas se faire piéger par les Verts  : «  Tout le monde arrive à son meilleur niveau. Le but, c'est d'être prêt le 17 juin, face à l'Algérie, avec un groupe de 23 joueurs. Je prépare tous les matchs de la même manière, qu'il s'agisse du Luxembourg ou du Brésil. Pour moi, il n'y a plus de petites équipes. Les matches amicaux sont là pour nous donner du rythme pour bien arriver au tournoi. Le stage en Suède constituera le gros morceau de la préparation», selon Wilmots.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

la sélection se prépare à aborder le dernier virage, qui la mènera d’abord en Suisse où elle disputera deux rencontres amicales, face respectivement à l’Arménie le 31 mai et la Roumanie le 4 juin prochain. Discrétion oblige, on a appris aussi que le désormais nouveau sélectionneur de l’Algérie fera le voyage du Brésil, où il supervisera ses futurs poulains pour ainsi avoir une idée sur le travail qu’il aura à faire dès la fin de la Coupe du monde. Gourcuff qui aura l’avantage d’avoir un groupe déjà prêt et surtout faute de temps (la préparation des éliminatoires en août prochain), pourrait apporter quelques correctifs et pourquoi pas injecter du sang neuf. Il ne faut pas oublier que plusieurs joueurs à l’image de Bougherra qui n’a pas encore tranché sur son avenir en Vert et qu’il est à prévoir que Gourcuff puisse convaincre le désormais exdéfenseur de Lekhwiya de continuer encore pour un tour. R. M.

Kompany : «Notre esprit d'équipe pourrait faire la différence»

Pour le capitaine de la Belgique, Vincent Kompany, il faudra être fort mentalement pour venir à bout de l’Algérie le 17 juin prochain : « Tous les joueurs sont en top forme. La plupart sortent d'une bonne saison. La préparation est longue, mais c'est important que nous puissions nous entraîner ensemble, apprendre à mieux nous connaître, cela aussi sert à nous rendre plus forts. Il y a certains pièges dans la préparation d'un grand tournoi, mais nous les avons évités. Nous sommes restés calmes et concentrés et n'avons pas cédé à l'engouement autour des Diables. Nous avons en plus notre esprit d'équipe, qui pourrait être notre arme secrète. De plus, le groupe est jeune et pourra encore progresser, le Mondial ne sera pas notre unique chance de briller », a-t-il déclaré.


Equipe nationale 03

Maracana N°2366— Mardi 27 mai 2014

LES JOUEURS

DE L’EN RENCONTRENT LA PRESSE

Zemmamouche : «Chacun de nous quatre aspire à être le gardien N°1»

Gardien N° 1 ou N°2 ? Peu importe pour Zemmamouche, c’est l’intérêt de la sélection qui prime. EN effet, le gardien usmiste nous a déclaré, hier, que les 4 gardiens qui sont présents méritaient la sélection et que c’était au sélectionneur de décider : «Contrairement à ce que vous pensez, il y a beaucoup de solidarité entre nous. Les 4 gardiens qui sont ici travaillent tous dans le même sens et pour un seul but, le maillot national. C’est vrai que chacun de nous aspire à participer au Mondial, ce qui est tout à fait légitime, mais il faut savoir que

quand on joue en Equipe nationale, il n’y a pas de titulaire ou de remplaçant, c’est l’intérêt suprême de l’Algérie qui prime. Nous quatre nous travaillons pour être le N° 1, mais il faudra respecter le choix du coach.»

« SI J’AVAIS GARDÉ DE LA RANCUNE, JE NE SERAIS PAS LÀ AUJOURD’HUI »

A propos de sa non-convocation en 2010, le gardien international algérien nous a déclaré ne pas avoir ni amertume, ni rancune au con-

traire : «Je sais une chose dans la vie, il faut respecter les choix du coach. A partir de là, je vous dirais que si jamais j’avais de la rancune par rapport à ma non-convocation, je ne serais pas ici. Au contraire cela a été toujours pour moi un honneur de porter le maillot national. Je suis parti, je suis revenu et à chaque fois c’est un plaisir.»

«L’ESSENTIEL, C’EST D’ÊTRE PRÊT LE JOUR ‘’J’’»

Enfin, concernant les deux matchs amicaux de la semaine prochaine,

Zemmamouche estime que ce sera l’occasion pour tout le groupe de travailler la cohésion qui permettra d’être prêt au Brésil : «Ces deux matchs face à l’Arménie et la Roumanie nous permettront de travailler encore la cohésion dans le groupe, mais il ne faudra pas non plus se focaliser sur le résultat. On va essayer de trouver les meilleures combinaisons. Le plus important c’est d’être prêt le jour ‘’J ‘’au Brésil » M’hamdi Ramzi

Lacen : «Je préfère prendre une raclée face à l’Arménie et nous qualifier au second tour»

Betaleb : «Je me sens très bien»

Medhi Lacen fait désormais partie des cadres des Verts. Le joueur aborde la Coupe du Monde avec optimisme, où il nous a déclaré, hier, ne pas douter une seconde des capacités du groupe à se transcender au Brésil : «La préparation se passe dans des conditions optimales, où on est arrivés à la fin de cette phase. On a un groupe qui veut prouver et déjouer les pronostics qui nous donnent comme déjà éliminés. Je pense qu’on est capables de soulever des montagnes. Certes, on jouera face à de grandes nations du football, mais on aura nous aussi notre mot à dire dans cette compétition».

«ON EST DÉJÀ DANS LE MONDIAL»

Il fait partie des éléments qui ont peu joué en fin de saison. Néanmoins, Nabil Bentaleb, qui sera l’un des plus jeunes joueurs au Mondial, croit que les chances de l’EN sont intactes et admet que la concurrence qui s’annonce en milieu de terrain est une bonne chose pour tous les joueurs : «On est tous concentrés sur le Mondial, peu importe qui va jouer, car on représentera l’Algérie. Je sais très bien qu’il y a de la concurrence au milieu du terrain, cela fait partie du jeu et seul l’intérêt de l’Equipe nationale prime. Je me sens très bien physiquement et le fait de ne pas avoir joué la fin de la saison m’a au contraire booster pour donner plus eau Vert», nous a-t-il déclaré. M. R.

A propos des deux prochaines rencontres amicales que doit livrer l’Equipe nationale, samedi prochain, face à l’Arménie et le 4 juin contre la Roumanie, Lacen se dit ne ressentir aucune pression, au contraire, ses deux joutes amicales vont permettre au groupe de travailler la cohésion : «Certes, ces deux matchs sont très importants, car on rentrera dans la phase finale de notre préparation. Je préfère prendre une raclée face à l’Arménie et la Roumanie et passer au second tour que le contraire.»

«LE GROUPE EST CONSCIENT DES ATTENTES»

A propos des chances des Verts au Brésil, en joueur expérimenté, Lacen nous dira que le groupe est conscient de cette responsabilité et qu’il y aura, certes, la pression, mais que l’Algérie a déjà prouvé qu’elle pouvait être prête dans les grands rendez-vous. «Rien n’est facile dans la vie et le football n’est pas une science exacte à ce que je sais. C’est vrai qu’il nous faudra bien entrer dans la compétition face à la Belgique, mais il y a trois matchs à disputer et non pas un seul. Donc il faudra rester concentré jusqu’au bout. Le groupe est conscient des attentes du peuple algérien et on va tout faire pour être à la hauteur des espérances». M. Ramzi

Mahrez : « Si je suis là, c’est pour jouer le Mondial »

Le nouveau Vert, Riyad Mahrez, arborait hier un sourire qui montre déjà qu’il se sent déjà comme un poisson dans l’eau : «Je peux vous dire que dès les premiers instants où je suis arrivé, tout le monde m’a mis à l’aise, que cela soit le staff technique ou mes coéquipiers, ils m’ont tous facilités la tâche.».

«LA PRESSION ? JE CONNAIS DÉJÀ»

Très calme et droit dans ses bottes, le joueur de Leicester estime que la pression en sélection n’était pas, certes, la même que Leicester, mais qu’elle ne l’effrayait pas, au contraire : «Si je suis là, c’est pour jouer le Mondial. La pression ? Je connais déjà et je vais la connaître avec mon club en Premier League. C’est vrai qu’il y a de la concurrence, ce qui est tout à fait normal. Les places sont chères en sélection. Mais je dois dire que mon adaptation, c’est très bien passée. Les cadres de l’équipe, à l’image de notre capitaine, ainsi que tout le groupe, m’ont facilité la tâche.» M. R.

Evènement oblige, la presse nationale et internationale était présente en force hier en fin dʼaprès-midi, où ils étaient plus dʼune centaine à couvrir la zone mixte.

UNE DEMI-HEURE DE RETARD

Alors quʼelle devait débuter à 16h30 comme prévu, la zone mixte ou pas moins de 10 joueurs ont pris part, avait pris du retard, où les médias ont dû attendre plus dʼune demi-heure.

ENTRAÎNEMENT HIER

Les partenaires de Mbolhi nʼont pas perdu leur temps, alors que certains accordaient des interviews à la presse, les autres joueurs étaient en pleine séance dʼentraînement avec Halilhodzic, qui ne voulait surtout pas perdre de temps.

DJAHNIT SOUTIENT BELKALEM

Lʼancien joueur de la JSK, Abderezak Djahnit, a apporté son soutien au défenseur des Verts, Essaïd Belkalem où il estime que le joueur nʼa pas seulement sa place dans les 23, mais dans le onze rentrant : «Jʼapporte tout mon soutien à notre arrière central, Essaid belkalem, qui doit, non seulement être dans les 23, mais aussi dans le onze rentrant, car jʼestime quʼil est le meilleur dans son poste», a-t-il déclaré. Il faut dire que Belkalem, fait partie des joueurs qui risquent de rater le Mondial, même sʼil faudra attendre le 1er juin prochain date à laquelle Halilhodzic, communiquera la liste des 23. Alors patience Djahnit. M. R.

Yebda : «On va tout faire pour aller au second tour»

«Je suis très heureux avec mes amis en Algérie. On travaille tous dans la sérénité. Comme on dit «inch’Allah enfarho le peuple algérien au Mondial. C’est une lourde responsabilité, on est conscient que cela ne sera pas facile, mais on sait que tout un peuple est derrière nous.» M. R.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

LA PRESSE EN FORCE


04 Mobilis Ligue Une

JSK

TOUS LES COMPARTIMENTS SERONT RENFORCÉS

Le recrutement à la JS Kabylie ne concerne pas uniquement un compartiment bien précis. En effet, le président de cette formation phare du Djurdjura a promis une grande équipe encore pour la saison prochaine. «La saison prochaine, on aura encore une équipe beaucoup meilleure», a-t-il promis à maintes reprises. Après donc le changement qui a touché le poste du gardien de but, et le départ d’ Asselah qui sera remplacé par Doukha, la commission chargée du recrutement cette saison est appelée à trouver les joueurs susceptibles de renforcer l’équipe en prévision de la prochaine saison, tous compartiments confondus. Après avoir fait signer le gardien Doukha, le milieu de terrain, le Soudanais Molay Ahmed et Hendou de l’USM Harrach, le recrutement se poursuit encore à la JS Kabylie. « Le recrutement se poursuit toujours. Nous avons beaucoup de noms en ce moment. On devra traiter avec eux au fur et à mesure », a indiqué le président Hannachi qui veut renforcer son équipe dans tous les compartiments, mais le milieu de terrain reste en ce moment l’une des ses priorités. R. S.

NAÏT YAHIA DEVRAIT RENCONTRER AUJOURD’HUI HANNACHI

Toujours dans cette opération recrutement, le président de la JS Kabylie devra rencontrer aujourd’hui le milieu de terrain du CS Constantine pour un éventuel accord de signature de contrat. Les dirigeants de cette formation phare du Djurdjura portent toujours un intérêt à ce joueur, et ce dernier veut de son côté endosser le maillot jaune et vert la saison prochaine. R. S.

Maracana N°2366— Mardi 27 mai 2014

Semaine décisive pour les Canaris

Cette semaine, qui intervient juste après le championnat, s’annonce particulière pour la JS Kabylie.Ayant terminé deuxième au classement général, le club phare du Djurdjura va vivre une semaine décisive dans la mesure où plusieurs décisions seront prises. Par Rabah S.

La JS Kabylie, comme toutes les autres formations de l’élite, sera appelée cette semaine à traiter pas mal de questions liées essentiellement au club. Le maintien du staff technique, la libération de certains joueurs et le maintien des autres, tailleront la part du lion des débats de la direction cette semaine. Même si rien n’a été déclaré officiellement, l’entraîneur Azzedine Aït Djoudi sera bel et bien l’entraîneur des Jaune et Vert pour une saison supplémentaire. Ce qui dominera les débats, ce sera surtout les

Sedkaoui, Rial, Messaadia Beziouen et autres devraient d’ores et déjà trouver un club preneur. joueurs qui devront poursuivre leur mission sous les couleurs Jaune et Vert et ceux qui seront appelés à chercher leur avenir ailleurs. Pour le président, le choix n’est guère difficile puisque les choses étaient claires pendant la compétition. Rien n’a été annoncé officiellement par la direction mais des noms circulent en ce moment dans l’entourage du club. Sedkaoui, Rial, Messadia Beziouen et autre devraient, d’ores et déjà, trouvé un club preneur. Pour les autres, le président

Le défenseur de la JS Kabylie, Djamel Benlamri, qui a fait partie de l’équipe type organisée par Maracana, confirme que la JS Kabylie a réalisé une bonne saison. Mis à part cette finale perdue qui lui fait beaucoup de mal, le parcours de cette formation phare du Djurdjura en championnat est satisfaisant.

Hannachi procède au renouvèlement des contrats comme ce fut le cas de Benlamri, Mekkaoui, Bencherifa et autres. Après Asselah, à qui sonne le glas ? Le cas du gardien Malik Asselah est clair. Le joueur ne sera pas canari la saison prochaine. La précision a été faite par le premier responsable du club, Mohand Cherif Hannachi. « Asselah a commis une grave erreur et ne sera plus à la JS Kabylie. Il sera remplacé dans son poste par Azzedine Doukha», a

indiqué le boss kabyle. Après avoir connu le sort de ce gardien de but, d’autres joueurs attendent avec impatience cette fameuse liste des joueurs qui seront libérés par le club. Même si certains savent déjà que leur nom a été déjà coché par la direction, mais ils attendent quand même l’annonce officielle. Le président Mohand Cherif Hannachi devra se réunir cette semaine avec le staff technique en présence bien évidemment des joueurs. En présence de tout le monde, le président Hannachi compte mettre les

points sur les « i ». « Je connais très bien mon équipe et je sais ce qu’elle manquait et de quoi elle besoin», a indiqué le président Hannachi. Comme les joueurs, les supporters, qui étaient très proches de leur équipe cette saison, attendent avec impatience de savoir la composante de la nouvelle équipe. la JS Kabylie, qui va renouer avec la plus prestigieuse compétition continentale, à savoir la Ligue des champions d’Afrique, aura besoin d’une équipe cohérente. R. S.

BENLAMRI

«Le club a réalisé l’une de ses plus belles saisons»

D’abord votre équipe a réussi son objectif en terminant la saison à la deuxième place. Un commentaire ? Effectivement. La JS Kabylie a réussi son objectif cette saison. La deuxième place n’est pas venue facilement, mais on l’a eue. Le mérite revient à tout le monde. Le rassemblement de tous les efforts a permis au club d’atteindre son objectif. Les dirigeants, le staff technique, les joueurs et les supporters ont tous contribué chacun de son côté à ce succès. Nous avons travaillé durement pour atteindre cet objectif. Maintenant, il ne faut pas penser au travail accompli car le plus dur reste à faire. Avec une 2e place et une finale en Coupe d’Algérie. Êtes-vous satisfait de votre parcours ? Bien sûr que je suis satisfait de notre parcours. Avec cette bonne seconde place qui nous permet de participer à la Ligue

des champions d’Afrique et cette finale ratée de peu, je considère que le parcours est honorable. On pouvait faire mieux, mais je pense que c’est suffisant vu les trois saisons difficiles qu’a vécues le club. C’est un excellent retour pour la JS Kabylie. Le bilan est donc positif ? Bien sûr qu’il est positif. Je pense que les résultats parlent d’eux-mêmes. J’estime que nous avons réussi de belles choses au cours de cette semaine. Il faut continuer à travailler, le plus dur reste à faire. Cette seconde place vous permet de participer à la Ligue des champions d’Afrique. Que pensezvous ? C’était notre objectif cette saison. Nous n’avons pas eu la mission facile, mais avec notre volonté, on a réussi l’exploit. C’est une bonne place qui permet à l’équipe de renouer de

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

nouveau avec la Ligue des champions. Une compétition qui n’est pas étrangère pour toute la région. La JS Kabylie ne méritait pas les seconds rôles. Tout le monde doit se réunir autour de cette équipe pour la pousser vers l’avant. Les supporters ont soutenu l’équipe tout au long de son parcours. Un hommage peut être pour ce onzième homme ? On ne peut pas oublier le rôle des supporters pendant toute la compétition. C’est grâce aux supporters que la JS Kabylie revient au-devant de la scène footballistique nationale. Le grand mérite revient à eux. La JS Kabylie compte toujours sur leur service dans les prochains rendez-vous. Sans eux, le club ne pourra rien faire. Ils doivent continuer à soutenir l’équipe pour qu’elle puisse faire encore mieux. Entretien réalisé par R. S.


Mobilis Ligue Une 05

Maracana N°2366— Mardi 27 mai 2014

SOLLICITÉ

PAR LA

JSK

Le retour de Berchiche hypothéqué

La direction de la JSK a entamé depuis quelques jours des contacts avec l’ex-Canari et actuel défenseur central du MC El-Eulma, Koceïla Berchiche.

L

donc sur les tablettes des dirigeants de la JSK, surtout que ce dernier devrait quitter l’Entente dès cet été, avec les soucis majeurs que vit le club phare des hauts plateaux, et qui constituera ainsi une solution de rechange en défense centrale en cas de revers de Berchiche.

INTÉRÊT POUR CHENIHI, NAÏT YAHIA ET AKROUR

Par Ali S.

es deux parties se sont mises d’accord sur le principe, et rendezvous a été pris entre le joueur et les responsables de la JSK, pour la semaine prochaine afin de régler les derniers détails. Toutefois, un de ces détails risque de compromettre le come-back de Berchiche,  puisque le joueur n’est pas libre de choisir sa nouvelle destination, étant toujours sous contrat avec la formation du MCEE jusqu'en juin 2015. Un contrat qui risque de compromettre le retour de Berchiche à la JSK, d’autant plus qu’une source au sein de la direction, nous a expliqué que ce sera au joueur de ramener sa lettre de libération, pour entamer officiellement les négociations en vue d’un recrutement en prévision de la saison prochaine.

BENABDERAHMANE, LA SOLUTION DE RECHANGE

Faisant donc du recrutement

Loin d’avoir mis fin à l’opération de recrutement et pour parer à toute éventualité, les responsables de la JSK ont élargi leur prospection, ciblant de nouveaux joueurs susceptibles de renforcer les rangs de leur formation en prévision de la saison prochaine, notamment en cas d’échec de

recrutement de certains éléments ciblés ces dernières semaines. A cet effet, et à en croire une source au sein de la direction des Canaris, cette dernière a établi une nouvelle liste de joueurs susceptibles de renforcer les rangs de l’équipe, en ciblant trois nouveaux attaquants. Il s’agit de Chenihi (MCEE), Naït Yahia (CSC) et Akrour (MOB). Trois joueurs que la direction de la JSK cible donc, même si pour le moment aucun contact n’a été établi avec les trois éléments concernés, qui constitueront une liste de réserve, en cas d’échec des négociations avec les joueurs préalablement contactés par les responsables kabyles. A. S.

ANNONCÉ LIBÉRÉ PAR LA JSK

HEMMAR VEUT MADI

Sedkaoui : «Je donne la priorité à la JSK»

C’est au joueur de ramener sa lettre de libération pour entamer officiellement les négociations. d’un défenseur central une voir ce dernier bloqué par le priorité, pour faire face MCEE, la direction du club notamment à l’éventuel a pris ses dispositions en départ de la paire centrale ciblant un autre défenseur Rial-Benlamri, la direction central, en la personne de de la JSK a donc pris langue l’actuel joueur de l’ES Sétif, avec Berchiche. Benabderahmane, en l’ocNéanmoins, et de peur de currence. L’ex-Harrachi est

Libre de tout engagement, le milieu de terrain de la JSK, Kaci Sedkaoui, nous a confié, hier, qu’il a été officiellement contacté par les dirigeants du CRB, mais aussi par d’autres clubs. Le natif de Draâ Ben Khedda a tenu à préciser que rien n’est encore conclu et qu’il n’est pas question pour lui de négocier avant de rencontrer le président Hannachi. «Oui, c’est vrai que j‘ai été officiellement contacté par les dirigeants du CRB, qui me veulent dans leur effectif, mais sans plus. Ce n’est, d’ailleurs, pas le seul contact, puisque d’autres clubs m’ont également sollicité. Cependant, tout en remerciant toutes ces formations qui s’intéressent à moi, je dois d’abord rencontrer le président Hannachi, avant de décider de mon avenir. Je me sens bien à la JSK et je suis prêt à renouveler pour un autre bail. Quoi qu’il en soit, je donne la priorité à la JSK», nous dira Sedkaoui. A. S.

APRÈS LE RECRUTEMENT DE DOUKHA, AHMED MOULAY, HARROUCHE ET SI AMAR

C

JSK

POUR REVENIR AU BERCAIL

Les supporters divisés

e n’est un secret pour personne que le président Hannachi veut à tous prix que son équipe joue les premiers rôles la saison prochaine. A cet effet il a déjà recruté 4 éléments, à savoir Si Amar, Ahmed Moulay, Harrouche et le gardien Doukha. Cependant, le recrutement de ces élements a divisé les fans kabyles. En effet, si certains jugent que Hannachi a fait le bon choix, d’autres estiment qu’il pouvait faire mieux. Autrement dit, les supporters de la JSK veulent voir leur équipe jouer les premiers rôles la saison prochaine. En renouant avec la Ligue des champions africaine, les amoureux des Jaune et Vert souhaitent que leur club favori réalise les meilleurs résultats possibles. Même s’ils sont divisés sur les éléments recrutés, ils souhaitent cependant que le chairman kabyle recrute des joueurs très expérimentés pour pouvoir jouer les premiers rôles. D’autre part, les fans kabyles souhaitent que les meilleurs éléments soient retenus. Autrement dit les supporters kabyles veulent que l’ossature soit gardée, ce qui sera une très bonne chose pour l’équipe

en prévision de la saison prochaine. Ainsi, les fans ne se découragent pas de voir leur club posséder un très bon effectif, qui lui permettra de jouer les premiers rôles, même sur le plan continental.

HANNACHI PROMET DE CASSER SA TIRELIRE POUR ENGAGER DES JOUEURS DE TALENT

Méme s’il recrute dans le calme, le président Hannachi compte tout faire pour satisfaire les fans du club. Il a affirmé à l’un de ses proches qu’il ne lésinera pas sur les moyens pour que la JSK garde toujours ses traditions de jouer les premiers rôles. Visant plusieurs éléments de notre championnat, Hannachi fera tout pout réserver de bonnes surprise aux fans kabyles. A cet effet il est prêt à débourser d’importantes sommes pour assurer le meilleur recrutement possible. En décidant de maintenir Ait Djoudi qui est la meilleure solution, Hannachi compte prôner la continuité dans le travail. Le chairman kabyle promet une grande équipe

capable de jouer les premiers rôles afin de procurer de la joie à ses milliers d’amoureux.

Sedkaoui, Madi et d’autres joueurs qu’on connaitra dans les prochaines journées.

LA LISTE DES LIBÉRÉS COMPRENDRA DES SURPRISES

CHIBANE ATTEND TOUJOURS DE CONNAÎTRE SON SORT

Par ailleurs, on croit savoir que la liste des libérés comprendra beaucoup de surprises. Après Asselah qui a été libéré, d’autres joueurs le suivront dans les toutes prochaines journées. Notre source nous a révélé que Hannachi veut les libérer après avoir ramené leurs remplaçants. Certaines informations parlent de la libération de

Le jeune attaquant Youcef Chibane ne sait pas encore s’il jouera à la JSK ou s’il sera libéré pour un autre club. Ayant joué sous forme de prêt lors du dernier mercato, il attend toujours que les dirigeants kabyles décident de son avenir. Chibane attend donc de connaitre son sort et le club avec qui il jouera la saison prochaine. A. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

On croit savoir que la direction aurait pris la décision de se séparer du jeune Aymen Madi, qui est toujours sous contrat avec le club même si l’information reste à confirmer dans les prochains jours. En effet, auteur d’une bonne saison, pour sa première année à la JSK, Madi, qui est blessé en cette fin de saison, après une blessure à la cheville contractée avant la finale de la coupe d’Algérie, pourrait faire beaucoup mieux la saison prochaine s’il aura plus de temps de jeu, vu ses grandes qualités. Si les dirigeants ont décidé de le maintenir, c’est qu’ils savent qu’il pourra beaucoup apporter. L’exjoueur du RCK, qui est lié avec la formation kabyle jusqu’en 2015, fait l’objet de plusieurs convoitises. En effet, le président de l’ESS, Hacène Hemmar, veut à tout prix le recruter en prévision de la saison prochaine, et ne cesse de l’appeler chaque jour pour le convaincre d’opter pour sa formation. Ayant échoué, la saison écoulée, à enrôler le joueur qui a signé au profit de la JSK, le président de l’ESS fait de son mieux ces jours-ci pour convaincre Madi d’opter pour l’ESS. Madi attend les prochains jours pour discuter avec le président Hannachi de son avenir pour être fixé définitivement sur son sort et passer tranquillement ses vacances.

A. S.


06 Mobilis Ligue Une

MCA

POUR RENFORCER L’ATTAQUE

Dahmane contacté par des proches du Mouloudia

TOUT S’EST

Maracana N°2366— Mardi 27 mai 2014 FAIT DIMANCHE SOIR EN CATIMINI

Charef s’engage avec le Mouloudia pour 2 ans

Comme convenu, Boualem Charef, qui était pressenti pour prendre en main la barre technique du Mouloudia d’Alger, a rencontré, avant-hier en fin de journée, deux responsables du vieux club algérois. Par Youcef R.

A la recherche de renforts de valeur pour le compartiment offensif, il sʼavère que des proches du Mouloudia dʼAlger ont pris attache avec lʼactuel attaquant du CR Belouizdad, Mohamed Dahmane. Ce dernier, qui est aussi sollicité par la JS Kabylie, le CS Constantine ainsi que lʼASO Chlef, nʼa pas son destin entre ses mains, étant donné quʼil est encore sous contrat avec le Chabab jusquʼen 2015.

Y. R.

IL A EU UNE ENTREVUE AVEC LES DIRIGEANTS À ALGER

GOURMI DEVAIT FINALISER HIER

Il s’agit du premier représentant de la Sonatrach, Aomar Bedja, ainsi que le membre et futur président du conseil d’administration, Kamel Amrouche. Lors de cette rencontre, la partie mouloudéenne a obtenu le OK définitif, et il a même paraphé un contrat de deux ans avec le Mouloudia d’Alger, dans la totale discrétion. En effet, selon une source digne de foi, Boualem Charef, qui tenait à attendre la fin de son contrat le liant à l’USM El Harrach pour signer au Mouloudia pour trois saisons, s’est plié à la doléance de ses homologues du vieux club algérois, qui lui ont demandé de signer lors de cette rencontre, mais son contrat ne sera déposé à la LFP qu’après l’expiration de son engagement avec le club banlieusard. Chose que n’a pas refusée le nouvel entraîneur du Mouloudia d’Alger, qui en concrétisant sa venue chez le doyen des clubs algériens, aura mis fin au suspense qui aura plané à son sujet. Et il faut dire que cette signature est liée essentiellement au projet sportif que compte concrétiser la Sonatrach dans un futur proche, bien évidemment sous la houlette de Charef qui sera une partie importante dans cette ambition.

HANICHED ET ABDELAZIZ DANS SON STAFF TECHNIQUE

Pour ce qui est de la composante du nouveau staff technique qui travaillera sous la coupe de Boualem Charef, on apprendra que ce dernier s’est vu proposer des noms d’entraîneursadjoints, mais il a refusé cette option, préférant prendre tout à sa charge en attendant de trancher à ce sujet. Toutefois, le nouveau coach a informé ses nouveaux responsables qu’il fera venir avec

LE NOUVEAU COACH SERA LE SEUL DÉCIDEUR

La cellule de recrutement composée de Bedja, Amrouche, Charef et Hadj Ahmed

Libre de tout engagement, et faisant partie des priorités du Mouloudia dʼAlger, lʼailier droit, Khaled Gourmi, dont le contrat avec lʼEntente de Sétif vient de prendre fin, sʼest présenté hier à Alger où il a rencontré les responsables du Mouloudia en prévision dʼun probable engagement avec ce club. Et selon des indiscrétions, le virevoltant attaquant franco-algérien devait sʼengager, hier, avec le doyen des clubs algériens, surtout quʼil sʼest vu proposer un salaire intéressant qui avoisinerait le seuil des 200 millions de centimes.

Y. R.

Dès qu’elle s’est assuré les services du nouvel entraîneur, Boualem Charef, la direction du Mouloudia d’Alger est passé à la vitesse supérieure afin d’effectuer un recrutement de haute qualité. Et pour que cela se fasse, les dirigeants du vieux club algérois ont installé une cellule de recrutement qui est composée d’Aomar Bedja, Kamel Amrouche, Rafik Hadj Ahmed ainsi que de l’entraîneur Boualem Charef. Ces quatre personnes prendront à leur charge tout ce qui concerne le volet des recrutements en prenant attache avec les joueurs visés. En revanche, le dernier mot reviendra au nouveau responsable technique du club, Boualem Charef, étant donné qu’il a carte blanche et l’engagement de n’importe quel nouveau jouera passera pas son OK. C’est dire que les responsables du Mouloudia ont bien retenu la leçon de la saison passée où chaque partie faisait comme bon lui semblait en matière de recrutement qui s’est avéré un fiasco. Y. R.

lui M’hamed Haniched comme entraîneur des gardiens, ainsi que le préparateur physique Abdelaziz qui travaille actuellement à l’AC Paradou. Ces deux noms proposés par Charef ont conquis les dirigeants mouloudéens qui n’ont pas hésité à lui donner leur aval, en attendant de les contacter pour leur faire signer des contrats qui les lieront au Mouloudia pour lesdeux prochaines saisons.

L’OUTIL DE TRAVAIL, SA PRINCIPALE CONDITION

Avant de procéder à la signature de son nouveau contrat avec le Mouloudia d’Alger, Boualem Charef a tenu à tirer les choses au clair avec ses homologues, et ce, en mettant l’accent sur un volet très important qui est celui de l’outil de travail. En effet, ce volet en question demeure le cheval de bataille du nouvel entraîneur du Mouloudia d’Alger, car il sait très bien que ce dernier n’a pas encore de domicile fixe, suite à la fermeture du stade du 5-Juillet. S’ajoute à cela, le fait qu’il ne peut pas exploiter le stade OmarHamadi de Bologhine pour les séances d’entrainement, cela a laissé Charef exiger un lieu fixe pour qu’il puisse préparer son équipe sans se soucier de ce détail qui aura toujours laissé les différents staffs techniques qui se sont succédé à la tête du vieux club algérois y faire face. Cependant, les deux responsables du Mouloudia, Bedja et Amrouche ont rassuré leur homologue par rapport sur ce point en lui affirmant que ce problème sera résolu dans un futur très proche. Une promesse qui a soulagé Boualem Charef qui attend du concret.

LE PROBLÈME DE DOMICILIATION DOIT ÊTRE RÉSOLU AU PLUS VITE

En plus du lieu d’entraînement, il y a aussi le problème de domiciliation, étant donné que le stade du 5-Juillet ne sera pas prêt pour le début de la prochaine saison. Ce qui veut dire que la direction du Mouloudia d’Alger se devra de trouver une solution imminente pour que l’équipe ait un terrain où elle recevra ses adversaires lors de l’entame de la saison 2014/2015. Dans ce sens, on apprendra que certaines parties songent à

ALORS QUE DAOUD A DONNÉ SON ACCORD DÉFINITIF À AMANI

Moumen signe pour deux ans au RCA...

Quelques jours après s’être offert les services de Zineddine Bensalem qui a paraphé un contrat de deux ans, le président du RC Arba, Djamel Amani a fait de même, en faisant signer Bilal Moumen pour les deux prochaines saisons. Cela s’est fait dimanche soir, lors de la rencontre qui s’est tenue entre les deux parties. Il semble que le président d’Ezzerga est déterminé à faire son marché du côté du Mouloudia d’Alger, puisqu’il veut aussi Farid Daoud. D’ailleurs, ce dernier, qui a rencontré Amani, a déjà donné son accord définitif pour jouer dès la prochaine saison au RC Arba après plus de dix ans passés chez le doyen des clubs algériens qu’il avait rejoint en provenance de la JS Kabylie.

... EN ATTADANT BESSEGHIER CE JEUDI

Face à la saignée dont a fait l’objet son équipe, puisqu’un bon nombre de joueurs ont déjà quitté le RCA en direction d’autres clubs de l’élite, Djamel Amani s’est vu proposer les services du capitaine du Mouloudia d’Alger, Abdelkader Besseghier, qui est en fin de bail avec le club phare de la capitale. Selon nos sources, c’est le défenseur Hamza Zeddam qui serait derrière cette proposition. Et d’après les dernières nouvelles, l’engagement de Besseghier avec le RCA devrait se concrétiser ce jeudi. Y. R.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

l’option du stade communal de Rouiba. Mais le fait que ce dernier nécessite de gros travaux qui prendront beaucoup de temps, cela laissera le Mouloudia dans l’embarras. Or, il y a d’autres qui sont pour une nouvelle saison au stade OmarHamadi de Bologhine, qui comme tout le monde le sait, est sous l’égide de la direction de l’USM Alger. Toutefois, il reste le détail relatif à des créneaux d’entrainement sur la pelouse du stade Bologhine à résoudre, sinon, dans le cas contraire, la direction mouloudénne optera certainement pour un autre stade de l’Algérois, qui pourrait bien être celui de Benhaddad de Kouba. Y. R.

POUR DÉFINIR LA LISTE DES LIBÉRÉS ET DES JOUEURS À RECRUTER

Rencontre Charef-direction, le 1er juin prochain

Après avoir signé un contrat de trois ans avec le Mouloudia d’Alger, le nouvel entraîneur Boualem Charef s’est entendu avec ses homologues mouloudéens à se revoir le 1er juin prochain pour effectuer une réunion qui sera basée sur l’aspect technique. A cet effet, et selon nos sources, les deux parties se rencontreront pour établir la liste des joueurs qui seront libérés du club dès cette intersaison estivale. Bien que la direction du club ait déjà préparé une liste des joueurs qu’elle ne compte pas retenir. Mais le dernier mot reviendra au successeur de Fouad Bouali qui demeure le premier et dernier concerné par cette affaire, étant donné qu’il a eu carte blanche de sa direction et sera le seul et unique responsable du volet technique. Mais ce qui est certain, c’est que cette fameuse liste des joueurs qui seront libérés s’annonce assez longue, étant donné qu’il y a du beau monde qui n’a pas été à la hauteur des attentes. Et comme Boualem Charef a déjà son idée sur la composante de l’effectif mouloudéen, il sait, d’ores et déjà, qui libérer et qui garder sous sa coupe en prévision de la saison prochaine.

IL VEUT AZZI, HENDOU, AMADA, EL AMALI, SYLLA ET DAGOULO

S’agissant des joueurs que veut ramener Boualem Charef du Mouloudia, il s’avère que le concerné a déjà sa petite idée, et les noms qu’il tient à avoir sous sa houlette dans les rangs du club phare de la capitale. Et à en croire une source bien informée, le nouvel entraîneur du Mouloudia prévoit de proposer une short-liste, composée de Azzi, Hendou, Dagoulo, El Amali, Sylla ainsi qu’Amada. Si les trois premiers sont en fin de contrat avec l’USM El Harrach, et leur venue au Mouloudia rime avec faisabilité, les deux derniers, soit Amada et Sylla sont encore sous contrat avec l’USMH jusqu’en 2015, ce qui risque de compliquer leur recrutement par la direction mouloudéenne, surtout quand on sait qu’ils sont des pièces maitresses et ce sera difficile de les faire venir du côté du vieux club algérois. Y. R.


Mobilis Ligue Une 07

Maracana N°2366— Mardi 27 mai 2014

APRÈS L’INCIDENT

USMA

SURVENU LORS DE LA CÉRÉMONIE À LA WILAYA

Haddad remettra les chèques aux joueurs ce jeudi

CHATAL, FRIOUI, RABTI ET BEKAKCHI VEULENT PARTIR

Les trois joueurs promus cette saison en équipe première, en l’occurrence Chatal, Rabti Frioui et Bekakchi affirment vouloir quitter l’USMA. ils ne veulent pas rester relégués sur le banc de touche comme ce fut le cas pendant toute la saison. On ne sait pas encore quelle sera la réaction de la direction des Rouge et Noir qui n’a pas encore arrêté la liste des libérés et des joueurs à recruter. Le vice-président Rebouh Haddad compte ouvrir le dossier recrutement et libération la semaine prochaine.

Le vice-président Rebouh Haddad organise ce jeudi une petite collation en faveur des joueurs pour leur remettre leurs chèques en guise de récompense suite au titre remporté cette saison. Par Amine L.

Les Usmistes ont survolé le championnat avec une confortable avance de 16 points sur le second .On ignore pour l’instant le montant de la prime qui sera octroyée à chaque joueur mais le viceprésident aurait promis une forte récompense. Les joueurs attendent avec impatience ce rendez vous pour recevoir leur argent. Il est clair que les joueurs n’auront pas la même prime car il y a des joueurs qui ont eu beaucoup de temps de jeu que d’autres. L’incident de samedi dernier qui a vu les joueurs quitter la cérémonie organisée par le wali d’Alger et boycotter le dîner a poussé la direction usmiste à prendre les dispositions

La direction usmiste a pris les dispositions nécessaires pour désamorcer ce début de crise. nécessaires pour désa- devant rien. Ils ont décidé leurs chèques lors de la leur situation. Le titre qu’ils morcer ce début de crise de de faire pression sur la cérémonie de samedi ont remporté les conforte crainte que les joueurs vont direction pour bénéficier dernier chez le wali d’Alger. dans leur espoir de bénéfialler pousser le bouchon d’une récompense financier d’une forte récomplus loin Le vice-président cière conséquente. Les resLES JOUEURS ONT pense. Les joueurs usmistes Rebouh Haddad a convoqué ponsables usmistes sont un veulent profiter de la situaPRIS GOUT À les joueurs pour ce jeudi peu coincés. C’est pour tion actuelle pour gagner un L’ARGENT afin de les régulariser. maximum d’argent car les cela qu’ils ont réagi assez vite, craignant de voir les Les joueurs de l’USMA choses peuvent changer du restent les joueurs les plus jour au lendemain. Avec la choses prendre une autre COMMENT LES tournure. On s’interroge à privilégiés du championnat décision de la FAF relative JOUEURS VONT plafonnement des présent sur la réaction des puisque ils n’ont pas de au RÉAGIR ? joueurs lorsqu’ils recevront problème d’argent. La salaires des joueurs à partir La réaction des joueurs de le montant de leur chèque direction du club leur verse de la saison prochaine, on l’USMA samedi dernier individuel. On en a eu déjà régulièrement les salaires et s’attend à un bras de fer montre bien qu’ils sont so- un avant-goût lorsque les les primes. La plupart des entre les joueurs et les clubs lidaires et que, apparem- gars de Soustara ont appris joueurs que nous avons employeurs. ment ils ne reculeront qu’ils ne toucheraient pas interrogés sont satisfaits de A. L.

DJEZZY HONORE LES CHAMPIONS D’ALGÉRIE

L’opérateur de téléphonie mobile Djezzy a organisé, hier, une réception en l’honneur de l’USMA, en son siège à Dar ElBeida. Djezzy a voulu récompenser les Usmistes pour la brillante saison qu’ils ont accomplie cette année, en remportant le championnat avant même le baisser de rideau. Pour cela l’opérateur de téléphonie mobile a organisé une cérémonie en leur honneur à laquelle toute la famille usmiste a assisté excepté le portier Zemmamouche qui est en regroupement avec la sélection nationale. Les champions d’Algérie ont été reçus par le président-directeur général d'OTA-Djezzy, à savoir Vincenzo Nesci qui a déclaré : « C’est un grand honneur pour nous d’accueillir les champions d’Algérie. Une grande fierté pour nous d’être le sponsor officiel de ce grand club avec lequel on a gagné deux championnats, une coupe d’Algérie, une coupe arabe et une super coupe d’Algérie ». En ajoutant ; «  Avant le début de la saison, lorsque j’ai rencontré Ali Haddad, il m’avait fait savoir que l’objectif principal de l’équipe c’est de pouvoir remporter le championnat avec 11 points d’avance et aujourd’hui la formation de l’USMA a réussi à empocher son titre avec 14 points. Nous sommes fiers de vous ». A la fin, le P-DG de Djezzy n’a pas oublié de parler de la sélection algérienne et du Mondial du Brésil en déclarant : «On souhaite beaucoup de réussite pour la sélection algérienne au Mondial du Brésil, et elle y fera sans doute un très bon parcours». De son côté le président de l’USMA, en l’occurrence Rebouh Haddad, a tenu à remercier les responsables du sponsor officiel du club : « Sans vous, on n’aurait jamais réussi a atteindre cet objectif » a-t-il déclaré. Pour conclure, ce dernier a souhaité bon courage pour les Rouge et Noir de Soustata qui seront appelés à représenter le pays en Ligue des champions africaine. Djezzy a clos cette réception par une remise de cadeaux honorifiques à chaque membre de la délégation usmiste. M. H.

LE STAFF TECHNIQUE MAINTENU

Par ailleurs nous avons appris que tous les membres du staff technique qui ont travaillé avec Velud, en l’occurrence Dziri, Zeghdoud et Belmellat, seront maintenus dans leurs postes pour continuer l’aventure à l’USMA. La direction a estimé qu’ils ont accompli un excellent travail aux côtés du technicien français.

Gasmi : «Je n’ai encore rien décidé» Le buteur de l’USMA Ahmed Gasmi avec 6 buts a retrouvé son efficacité lors de la phase retour même s’il n’a pas eu beaucoup de temps de jeu cette saison à cause de plusieurs blessures. Content du titre de champion décroché cette saison, le joueur, qui est en fin de contrat, affirme qu’il n’a encore rien décidé sur son avenir sportif.

Vous êtes le meilleur buteur de l’équipe avec 6 buts. Quel est votre sentiment ? C’est une grande satisfaction personnelle car il ne faut pas oublier que je n’a pas beaucoup joué cette saison. Est-ce que vous vous attendiez à ce que vous terminiez le championnat comme meilleur buteur de l’équipe ? Je ne m’y attendais pas du tout car comme je vous l’ai dit, je n’ai pas beaucoup joué cette saison, surtout lors de la phase aller . Les blessures ne vous ont pas épargné... Les blessures m’ont en effet beaucoup nui puisque je me suis retrouvé hors des terrains pendant plusieurs mois. Mais j’ai continué à travailler pour revenir progressivement à mon meilleur niveau. Il y avait également une forte concurrence en attaque ?

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ce qui me préoccupait le plus, c’était de me rétablir et de retrouver progressivement du temps de jeu. Dès que l’occasion s’est présentée à moi, je l’ai saisie et la réussite m’a permis de marquer beaucoup de buts en cette fin de saison. Marquer 6 buts ce n’est pas beaucoup pour un attaquant sur une saison ? Mais pour moi il faut dire que je n’ai joué que 10 matches en tout durant la saison. Lors de ces 10 matches, je n’ai pas été souvent titulaire. Je dirai donc que 6 buts restent quand même une bonne performance eu égard aux blessures que j’ai contractées. Doit-on comprendre par là que s’il n’y avait pas eu autant de blessures, vous auriez marqué plus de buts ? Je pense que j’aurais marqué plus de buts car je connais bien mes capacités. Que pouvez-vous nous dire sur le titre acquis cette saison ? C’était largement mérité car nous avons dominé le championnat. Notre solidarité et notre expérience ont fait la différence. Nous avons su garder notre dynamique de victoire jusqu’à la fin du championnat, et franchement je suis fier de ce titre. On sait que votre contrat expire au mois de juin. Avez-vous tranché sur votre avenir sportif ? Pour l’instant je n’ai encore rien décidé sur mon avenir sportif mais je donne la priorité à l’USMA. Entretien réalisé par Amine Larbi


08 Mobilis Ligue Une

USMH

Maracana N°2366— Mardi 27 mai 2014

COMME

Charef fait dans la surenchère

BELKAROUI SIGNE POUR TROIS ANS AU CLUB AFRICAIN

Le défenseur central des Jaune et Noir, Belkaroui, a signé un contrat de trois ans avec son nouveau club, le Club Africain de Tunis. En effet, le joueur nous dira qu’il attend juste sa lettre de libération. «J’attends juste ma lettre de libération puisque j’ai signé un contrat de trois ans avec mon nouveau club», affirme le futur exHarrachi.

L’entraîneur en chef harrachi, Boualem Charef, a rencontré, avant-hier, les responsables du MCA au siège du club, où une copie du contrat HENDOU lui a été remise FÊTERA SON ANNIVERSAIRE EN afin d’en étudier PRÉSENCE DE LAIB les modalités avant une ET CHAREF Le milieu de terrain éventuelle Karim Hendou devra signature. fêter aujourd’hui son anniversaire au cours d’une réception où il a invité l’ensemble de ses camarades et le staff technique y compris le coach qui a une relation spéciale avec lui. Mais la surprise, selon nos sources, c’est que le premier responsable de l’USMH devrait être lui aussi présent à cette réception. Nul doute que pareille occasion pourrait réchauffer les rapports entre le président et son entraineur, qui ne se sont plus adressés la parole depuis des mois à cause de leur divergence sur la gestion du club puisque Charef reproche à son président de prendre le club en otage et de ne pas permettre aux gens d’argent de se rapprocher.

LE BOSS EN CONTACT AVEC LE GROUPE «SIM»

Selon des sources très bien informées, le premier responsable harrachi serait en contact avec le groupe «Sim», pour un sponsoring la saison prochaine. Selon nos sources, il reste des détails seulement à régler avant de passer à la signature du contrat entre les deux parties dans les jours à venir.

L’APC DE OUED SMAR DÉBLOQUE 1,5 MILLIARD

L’APC de Oued Smar aurait débloqué une somme de 1 milliard 500 millions pour le club harrachi. Cette somme s’ajoute aux 2 milliards remis par la Wilaya d Alger. Une manne qui permettra à Laïb de régler quelques soucis financiers, surtout les reliquats de salaires des joueurs. L. S.

À CHAQUE FIN DE SAISON

Par Lotfi S.

S

elon nos sources, le coach ne sera libre qu’à partir du 2 juin prochain, puisqu’il est sous contrat avec le club harrachi jusqu’au 1er du même mois. Mais dans le

club harrachi, tout le monde connait le mode opératoire du coach qui, à chaque fin de saison, sort cette histoire de négocier avec d’autres clubs, pour faire pression sur l’administration harrachie et ses dirigeants, surtout avec le retour de Cherfaoui, un dirigeant qui entretient de bonnes relations avec l’entraîneur en chef et qui pourrait tout faire pour que le coach continue l’aventure avec l’USMH.

CHAREF ATTEND MAINTENANT LES HARRACHIS

Dans ce contexte, et selon nos sources, le coach a récupéré une copie du contrat proposé par le MCA pour qu’il en étudie les clauses avant de répondre à cette offre. On croit savoir que le salaire atteindrait les 200 millions par mois, mais Charef aurait demandé aux Mouloudéens de patienter

encore quelques jours, pour voir la contre-proposition des Harrachis.

IL DEVRAIT RENCONTRER LAIB AUJOURD’HUI

Tout le monde connaît le mode opératoire du coach qui, à chaque fin de saison, sort cette histoire de négocier avec d’autres clubs

Il faut savoir que le coach en question devrait rencontrer aujourd’hui le premier responsable des Jaune et Noir, qui sera accompagné de Cherfaoui, pour essayer de convaincre le coach de rester.

AMRANI ET BOUALI CONTACTÉS

Selon des sources sûres, les Jaune et Noir ne vont pas attendre davantage pour préparer la saison prochaine, et du coup des proches du club ont pris attache avec deux entraîneurs, à savoir Bouali et Amrani, qui figurent sur la liste des entraîneurs convoités par le club harrachi. L. S.

CHAREF : «L’USMH, C’EST FINI, AVEC LE MCA, C’EST EN BONNE VOIE»

Vraisemblablement, Boualem Charef ne continuera pas l’aventure avec les Jaune et Noir, la saison prochaine. En effet, selon le coach, rien n’a été fait pour que les choses s’améliorent et que le club va de l’avant. «J’ai décidé de ne pas continuer avec l’USMH. Je dirais même que rien n’a été fait, surtout au plan des moyens pour que le club se place parmi les grands dans le championnat, et du coup je veux partir !», a déclaré le coach qui a cependant ajouté qu’il est très content des conditions de travail offertes par le MCA dont il a rencontré les dirigeants, mais qu’il n’a encore rien signé puisqu’il a un engagement avec l’USMH jusqu’au 1er juin. «Je dirais simplement que l’offre du MCA est intéressante et que les tractations sont en bonne voie, mais il faut attendre le début du mois prochain pour confirmer», conclura Charef.

Laib : «Le sort de Charef sera scellé aujourd’hui»

Selon Mohamed Laib, l’avenir de Charef avec l’USMH sera connu aujourd’hui. Le boss harrachi indique qu’il aura une entrevue avec l’entraineur à l’issue de laquelle il prendra une décision définitive. «Il y aura une réunion du conseil qui va trancher. Pour l’instant, Charef est avec nous et on attend de le rencontrer pour connaître ses exigences» souligne Laib.

«J’AI FINALISÉ AVEC ZIANE ET AIT OUAMEUR EN ATTENDANT AZZI»

Dans le même contexte, le premier responsable des Jaune et Noir affirme qu’il a convaincu certains cadres du club, à l instar de Ziane et Ait Ouamar, qui ont donné leur accord de rempiler avec le club en attendant Azzi qu’il devrait rencontrer dans les jours à venir.

«IL RESTE QUELQUES DÉTAILS À RÉGLER POUR LIBÉRER BELKAROUI AU PROFIT DU CLUB AFRICAIN»

Concernant Belkaroui, le premier responsable du club harrachi indique qu’il ne subsiste que quelques menus détails a régler avec ses homologue tunisiens. «Je tiens à préciser que ce n’est qu’une question de temps pour que Belkaroui signe au CA puisqu’il y a eu accord parmi le conseil d’administration pour libérer le joueur.

Ziane Cherif : Menad : «J’ai reçu une offre «J’ai donné mon de l’USMH, mais j’ai d’autres options» accord pour rempiler» Le libero harrachi, Ziane Cherif, affirme qu’il a donné son accord pour rester une nouvelle saison sous les couleurs jaune et noir, la saison prochaine. Mais il reste des détails à régler dans les prochains jours. «Je dirais seulement que sur le principe je suis d’accord pour rempiler, mais il reste encore des choses

à régler», affirme le joueur qui ajoute que son club a fait une saison pleine malgré les problèmes vécus cette saison. «Je dirais que cette saison a confirmé que nous avons un groupe soudé puisque malgré les problèmes vécus, on a pu terminer la saison en force», ajoutera Ziane Cherif. L. S.

Tout d’abord, peut-on savoir ce que Menad fait ces derniers temps ? J’ai des affaires personnelles que j’essaie de régler avant d’étudier les propositions de certains clubs et, pourquoi pas, revenir une nouvelle fois à la tête d’une équipe. Confirmez-vous que l’USMH vous a contacté ? Oui, il y a un proche du club qui m’a contacté, il y a une semaine de cela, il a demandé mon avis sur la possibilité de travailler à l’USMH, mais depuis il n’y a pas eu de suite. Cette expérience vous tente-t-elle ? L’USMH reste un grand club dont l’équipe pratique un beau football, et pour moi ça reste un honneur de driver une formation pareille, mais je ne vous cache pas que je ne

veux pas m’aventurer juste après mon retour de suspension, surtout que le club harrachi vit chaque saison des problèmes énormes surtout financiers, ce qui ne me permettra pas d’accomplir du bon boulot. Ainsi, j’ai choisi de tourner cette page et voir avec d’autres clubs. L. S.

AIT OUAMEUR A FINALISÉ HIER AVEC LAIB

Le milieu de terrain des Jaune et Noir, Ait Ouamar, a finalisé hier avec Laib. En effet, l’attaquant a trouvé un terrain d’entente avec le boss harrachi pour prolonger une nouvelle saison sous les couleurs jaune et noire. Il percevra un salaire de 110 millions.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Mobilis Ligue Une 09

Maracana N°2366— Mardi 27 mai 2014

Les fruits d’une saison ratée JSMB

Les Vert et Rouge de la JSM Béjaia viennent d’achever la saison avec une 14e place au classement général avec seulement 28 points et à quatre longueurs de la formation du CR Belouizdad qui n’est pas concernée par le purgatoire.

HAMOUCHE A FAIT MIEUX QUE LES AUTRES

Par ailleurs, le dernier entraîneur, qui a été engagé par le président Tiab à la tête de la barre technique, à savoir Lahcène Hamouche, a fait mieux que les autres, puisqu’à lui seul, il a réussi à engranger 15 points alors que les autres entraîneurs n’ont pas pu faire mieux que de récolter 13 points. Pour les observateurs, Tiab a commis une grosse erreur en gardant le coach Djabour aussi longtemps alors qu’il n’a pas pu réussir à atteindre les objectifs tracés.

Par Slimane A.S.

S

oit un parcours d’une équipe qui vient de récolter les fruits d’une saison ratée marquée par un parcours négatif sur toute la ligne. En effet, pour les nombreux observateurs, les Béjaouis n’ont pas été à la hauteur depuis le début de la saison en n’enchaînant que des résultats négatifs où ils n’ont pas pu quitter les dernières places au classement général. C’est dire que les résultats mitigés réalisés en début de saison ont fait que le club se retrouve aujourd’hui en ligue deux en ne parvenant pas à éviter le purgatoire alors que l’objectif primordial tracé en début de saison par les dirigeants était le maintien. Les Vert et Rouge terminent ainsi une saison qui a été difficile certes, mais riche

Pour les nombreux observateurs, les Béjaouis n’ont pas été à la hauteur depuis le début de la saison. en enseignements où la direction de Tiab doit tirer les leçons pour éviter de telles erreurs à l’avenir.

UN PARCOURS CATASTROPHIQUE

Ainsi donc, revenant au parcours de la JSMB, les Vert et Rouge ont réalisé un parcours catastrophique avec des résultats mitigés qu’ils n’ont pas cessé d’enchaîner depuis l’entame de la saison. En effet, le bilan de la formation des Vert et Rouge a été soldé par sept victoires, sept nuls et seize défaites dont six à domicile. Soit un bilan d’une équipe qui n’était pas en mesure de sortir des dernières places au classement. Pour les observateurs, la JSM Béjaia

a laissé filer beaucoup de points à domicile et c’était parmi les raisons qui ont fait à ce que le club occupe la dernière place au classement. Les camarades de Brahim Zafour se sont montrés aussi fébriles même à l’extérieur en concédant beaucoup de défaites sans pour autant réussir à revenir en dépit des différents changements effectués par les dirigeants au niveau de la barre technique.

chiffre, la JSMB a encaissé 44 buts en 30 matches, contre 24 buts encaissés. Ce qui est peu pour une équipe qui aspire à jouer des rôles importants mais aussi d’éviter la relégation. De l’avis des spécialistes, plusieurs paramètres ont joué un rôle négatif dans le parcours réalisé par la JSMB cette saison en se montrant incapable de répondre aux attentes des supporters et des dirigeants.

UNE DÉFENSE AUX ABOIS ET UNE ATTAQUE AMORPHE

TROIS ENTRAINEURS POUR LA … RELÉGATION

Sur un autre volet, la défense béjaouie a été aux abois depuis le début de saison avec un parcours catastrophique. Ainsi donc, en

Sur le plan technique, les dirigeants qui ont décidé d’opter pour une mauvaise politique depuis le début de saison avec le remaniement

de l’effectif à 80% et des joueurs qui n’ont pas été à la hauteur, ont enrôlé trois entraîneurs sans pour autant réussir à atteindre l’objectif tracé qui demeure le maintien. Mieux encore, les Vert et Rouge ont débuté la saison avec Saâdi qui a été remplacé après quelques journées par le Francoalgérien Djabour. Ce dernier n’a pas réalisé les résultats escomptés et le président Boualem Tiab a été contraint de procéder à de nouveaux changements en faisant appel à Hamouche qui a réussi à renouer avec les bons résultats mais sans pour autant éviter le purgatoire en terminant à la 14e place avec 28 points. S. A. S.

AHMED BENHEMINE : CABBA «Le Ahly a sa place parmi l’élite» ! Le président du

Samedi dernier, vous avez été défaits 4-0 face à la Saoura. Que vous manque-t-il encore pour franchir un palier et sortir de cette spirale négative? Peut-être un peu plus de régularité. C’est vrai que sur ces derniers matches, on est plus efficaces, mais pas trop volontaires. Il va juste falloir changer ça. Un immigré qui se déplace au bled pour jouer au CABBA, c’est quand même pas original ? J’avoue que oui. C’est complètement l’extrême. Mais c’est aussi ce qui m’a fait replonger. C’est toujours mieux d’avoir le soleil que la pluie ! (rires) Vous n’aviez effectué qu’une moitié de la saison en Ligue 1. C’est une manière de relancer votre carrière ? C’est justement cette saison qui m’avait permis de signer professionnel avec le CABBA. C’était osé. On est partis sur un vrai coup de poker avec le club. Comment voyez-vous l’avenir, maintenant que la relégation du CABBA est officielle ? Rappelons que vous possédez un contrat jusqu’en juin 2015. Comme vous l’avez dit, j’ai encore un contrat d’une année. Maintenant je dois avoir des discussions avec les dirigeants concernant l’année prochaine. Malgré l’apport de plusieurs «gros» renforts de joueurs émigrés (le gardien de but Souiche, Rechrech, Benhadouche, …) le CABBA n’a pas réussi à se maintenir parmi l’élite,

que vous-a-t-il manqué ? Il nous a manqué beaucoup de choses, énormément de détails… mais même moi, qui n’ai joué que la phase retour, je ne sais pas vraiment ce qu’il nous a manqué. Mais on va dire qu’on a commis une multitude d’erreurs personnelles (dans le secteur défensif notamment) et nous n’avons pas su gérer des matchs clefs. D’ailleurs lequel de ces joueurs émigrés vous a le plus impressionné ? Souiche.. Joueur incroyable ! De loin le joueur le plus fort et doué avec qui j’ai joué et en plus c’est un super type ! Catalogué comme défenseur «technique» vous n’avez pourtant pas joué la phase aller. Une explication ? Oui, cette situation a été causée par ma nonqualification. Mais je suis toujours resté fidèle au club et j’ai continué à m’entraîner durant toute cette période sérieusement. J’ai bien préparé mon intégration au groupe. D’ailleurs, j’ai joué tous les matches de la phase retour. Présent au club depuis près d’un an, comment analysez-vous la situation actuelle du CABBA (manque de moyens, stade vétuste, engouement populaire insuffisant), Bordj Bou Arréridj a vraiment vocation à être parmi l’élite ? Oui, Bordj Bou Arréridj a clairement sa place dans l’élite. Un stade devrait voir le jour, le projet devait commencer et puis plus rien. La ville et les politiciens n’ont pas tenu leur promesse (NDLR : Projet «Métamorphose», en suspens pour l’in-

stant). Pour un développement, le CABBA a besoin de ça, car c’est la base. Il a besoin aussi d’une stabilité au sein de la direction et du staff technique ainsi qu’au niveau des joueurs. Il faut arrêter ce nomadisme footballistique. Dans quel club ou pays, souhaiteriez-vous un jour poursuivre votre carrière ? Je suis assez ouvert… La saison prochaine, le CABBA jouera en L2, quel regard portezvous sur le foot algérien ? Le foot bordjien a-t-il encore un avenir ? Le foot algérien est de plus en plus fort, tout le monde croit qu’il n’y a que l’USMA, la JSK, le MCA, l’ESS… mais je pense que d’autres clubs, comme le CABBA, sont également capables de faire des gros coups sur le plan footballistique. Pour le foot «bordjien» c’est une période compliquée, je pense que c’est un peu un mauvais cycle… Il ne faut pas oublier que voilà quelques saisons, le CABBA était une équipe très forte et qui a fait de bons résultats. Ce club a sa place dans l’élite et il va revenir mais la L2 est très difficile à jouer. Toutes les équipes se valent et jouent pour l’accession. La Coupe du monde approche à grands pas, qui voyez-vous en favori ? Une surprise ? Je vois assez bien une équipe d’ Amérique du Sud, évidemment le Brésil et l’Argentine, mais attention aux autres clubs dont l’Algérie qui va faire une surprise. Entretien réalisé par Imad B.

club, Djamel Messaoudène, veut sanctionner les joueurs qui ont refusé de prendre part au dernier match face à la Saoura. Il s’agit de Benkhoudja, Toual, Souiche, Maâmeri, Mansour, Hamdadou, Ali Guechi, Djerrar, Mesfar, Benai, Ammour, Rechreche.

! Sur un autre reg-

istre, les supporters réclament aussi le départ de toute la direction du club et de laisser place aux nouvelles têtes de prendre en charge le club.

! Selon nos sources,

Zetchi, natif de Bordj Bou Arréridj, est pressenti à ce poste.

! Plusieurs départs

de joueurs sont attendus dans les prochains jours.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

DES JOUEURS QUI N’ONT PAS DONNÉ LE RÉSULTAT ESCOMPTÉ

Sur un autre volet, le recrutement effectué par la direction du club béjaoui en dépit de la saison avec certains joueurs, qui ont renforcé le club en début de saison, n’ont pas donné le résultat escompté puisque selon les spécialistes, leur rendement a été juste moyen et leurs capacités sont limitées où ils n’ont pas pu éviter à la JSMB d’être reléguée en ligue 2. C’est dire que les dirigeants ont raté complètement leur recrutement et cela a pesé beaucoup sur le parcours de l’équipe en cette fin de saison.

LE RENDEZ-VOUS AVEC BRAHAM CHAOUCH REPORTÉ À AUJOURD’HUI

Alors que le président de CSA de la JSMB, Hafid Tiab, devait rencontrer Braham Chaouch pour le confirmer dans son poste de manager général du club, voilà que ce rendezvous vient d’être ajourné à aujourd’hui mardi pour des raisons liées à l’absence de Hafid Tiab qui a été préoccupé par quelques affaires personnelles. De ce fait, il devrait avoir lieu ce matin où il sera question d’évoquer plusieurs points liés à la préparation de la nouvelle saison.

RÉUNION DU CA AUJOURD’HUI

Sur un autre volet, le président du conseil d’administration de la JSMB, Boualem Tiab, a provoqué une réunion des membres du conseil d’administration pour aujourd’hui mardi où il sera question de débattre de la situation qui règne actuellement au club et tenter de trouver les moyens nécessaires pour mener l’équipe à bon port et réaliser les objectifs tracés. S. A. S.


10 Mobilis ligue Une

ESS

AZZI SIGNERA CE JEUDI AU PROFIT DE L’ESS

Toujours dans le chapitre des recrutements, nous avons appris par le biais de Hamar que Azzi devra faire signer à l’ESS. Le joueur s'est entendu avec la direction de l’Entente sur toutes les modalités du transfert et il ne reste plus que la signature pour sceller cette nouvelle union. Hamar nous a confiés que la signature d’Azzi est prévue pour ce jeudi. Le recrutement de l'exharrachi a pour but de pallier le départ de Ziti Khoutir à la JSK.

CINQ JOURS DE REPOS

Après la belle prestation qu'ils ont fournie face à Sfax de Tunis, le staff technique actuel a décidé d'octroyer cinq jours de repos aux joueurs qui devront reprendre du service samedi prochain, soit une semaine avant la rencontre face au Ahly de Benghazi. Durant ces cinq jours, les joueurs devront rallier leur ville natale pour passer un peu de temps auprès de leurs familles avant que les choses sérieuses ne reprennent.

UNE SIMPLE CRAMPE POUR BOUKRIA

Contraint de sortir à un quart d'heure de la fin, Boukria Ilyes à laissé ses partenaires en infériorité numérique durant trois minutes avant que Lamri ne décide à entrer sur le terrain pour pallier cette défection inattendue du latéral gauche de l’ESS. En le voyant sortir en se tordant de douleur, on craignait le pire pour Boukria, qui avait donné bien des soucis à la défense tunisienne. Renseignement pris, Boukria nous a très vite rassurés : «J'ai eu une crampe au mollet due à la fatigue et au stress. C'est ce qui m'a contraint à sortir.»

AIT OUMER AVAIT RDV HIER AVEC HAMAR POUR FINALISER

Selon nos informations, Ait Oumer devait rencontrer hier à 20 h 30 Hamar au siège du club pour finaliser. A moins d'un revirement de situation, l'ex-Usmiste devait apposer, hier soir, sa signature en bas du fameux document. Y. M.

Maracana N°2366— Mardi 27 mai 2014

L’Entente a contacté Roger Lemerre

Voulant opérer un recrutement d'un entraîneur de grande envergure, l’Entente de Sétif a pris attache, juste après la fin du match contre Sfax, avec l'ancien sélectionneur de France et de Tunisie, Roger Lemerre.

Les exigences du technicien francais sont au-delà des capacités et des moyens de l’ESS.

L’ESS LUI A PROPOSÉ UN SALAIRE DE 15 000 EUROS

Côté sétifien, on était prêt à débourser 15 000 euros mensuel pour s'attacher les services de Roger Lemerre qui a exigé presque le triple de la somme proposée.

Par Yasser M.

C'

médiaire.

est un manager franco-algérien qui s'est chargé de faire l'inter-

LEMERRE A EXIGÉ UN SALAIRE DE 40.000 EUROS

La volonté et l'enthousiasme de Hassan Hamar à vouloir faire venir Roger Lemerre à été très vite refroidi par les exigences du

technicien champion d'Europe 2000 avec les Bleus qui a réclamé un salaire mensuel de 40 000 euros et une prime de 400 000 euros payable cash à la signature du contrat. Des exigences bien au-dela des capacités et des moyens de l’ESS qui a dû renoncer au recrutement du champion d'Afrique avec les Aigles de Carthage.

Arroussi : «J'ai été sollicité par le CRB, mais priorité à l’ESS»

Il n'est un secret pour personne que Aroussi Khaireddine est considéré comme le joueur le moins payé a l’ESS. Avec un salaire mensuel de 200 000 dinars, il est logique que d'autres clubs veuillent saisir cette opportunité pour le convaincre de quitter son club. En fin de contrat, Khairo est actuellement très convoité par le CRB qui veut le subtiliser à l’Aigle noir, comme elle l'a fait avec plusieurs joueurs. Titulaire indiscutable lors des dix derniers matches de championnat et en Ligue des champions, le libero sétifien n'envisage nullement de quitter son club. Seulement, il espère de sa direction une revalorisation de son contrat. «Je suis fier de mon équipe car on s'est battu comme des lions contre Sfax. Avec ce match nul, nos chances restent intactes car tout reste possible. Concernant mon avenir, je reconnais avoir été sollicité par le CRB mais la priorité va à mon club. J'ai envie de rester mais j'attends qu'on fasse un geste en revalorisant mon contrat. C'est tout ce que je demande», nous a déclaré Arroussi, héros du match contre l’Espérance.

MADOUI : «JE SUIS PRÊT À RELEVER LE DÉFI CONTRE LE AHLY DE BENGHAZI»

Madoui, en tenant tête à Hamadi Dou, a gagné la confiance de sa direction qui est disposée à le laisser diriger le prochain match de C1 contre Ahly de Benghazi. Une mission et un challenge qui ne semblent nullement effrayer Madoui qui dira : «Bien évidemment que je me sens prêt à diriger le match contre Ahly Benghazi si on me fait confiance et on me laisse travailler. Il faudra seulement renforcer le staff technique.»

HAMAR : «OUI, NOUS AVONS CONTACTÉ LEMERRE, MAIS IL A EXIGÉ UNE SOMME ASTRONOMIQUE»

Cette information qui pourrait surprendre plus d'un, nous a été confirmée par le président de club Hassan Hamar, qui a été très surpris qu'on ait eu vent de ce contact entrepris en catimini. «Vous semblez très bien informé. Effectivement, nous avons contacté Roger Lemerre car je voulais pour l’Entente un entraîneur de renommée mondiale. Mais, malheureusement, il a exigé une somme astronomique qui dépasse largement nos moyens. Il voulait un salaire de 40 000 euros alors que nous lui en avons proposé 15 000. C'est dommage car on a dû renoncer à le faire venir pour une question d'argent», nous a confié Hassen Hamar.

PUBLICITÉ République Algérienne Démocratique et Populaire Wilaya d’Alger Circonscription Administrative de Baraki Commune des Eucalyptus Ref : 2918 / D.E.E / 2014

Objet : Mise en demeure N° 02/2014 L’entreprise EBTP MEHADJRI MUSTAPHA dont le siège est à CITÉ 1100 LOGT BT 33 LOC N°01 DEB ALGER Titulaire du CONTRAT N° 05/2014 en date du 16/02/2014 relative aux travaux Travaux d’aménagement intérieur bibliothèque en aluminium eucalyptus Est mise en demeure de notifier l’ODS de démarrage N°72/2014 en date du 17/03/2014 et respecter le planning des travaux et renforcer le chantier en moyens humains et matériels et cela dans un délai de 03 jours dès réception de cette mise en demeure. Faute de satisfaire à cette mise en demeure le maître de l’ouvrage se retrouvera dans l’obligation d’appliquer les mesures correctives prévu à cet effet par la réglementation en vigueur. Maracana N°2366—Mardi 27 mai 2014 - ANEP N° 125 345

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Mobilis Ligue Une 11

Maracana N°2366— Mardi 27 mai 2014

UNE

FIN DE SAISON DIFFICILE

Les Vert et Noir à la croisée des chemins

Ainsi donc, le rideau est tombé sur le championnat de ligue 1 de la saison, 2013/2014. Une saison qui n’a pas tenu toutes ses promesses pour les Vert et Noir dont le parcours aura été pour ne pas dire autre chose, décevant.

U

LE LIMOGEAGE DE GARZITTO, UNE ABSURDITÉ

Jusqu’à présent, tous, s’interrogent sur le limogeage d’un coach dont le travail a commencé à apporter ses fruits. En effet, au moment où tout allait bien et, alors que les Vert et Noir se trouvaient leaders, l’infortuné Boulhabib, à l’époque, président, trouve le moyen de limoger son entraineur  : «Nous n’avons rien compris à cela. C’est le seul président dans le monde qui limoge son coach alors que son équipe est en première position et s’est stabilisée. Sincèrement, on a essayé de

RÉUNION JOUEURSPRÉSIDENT 

Le président Bentobal a réuni ses joueurs ce dimanche, et ce, pour discuter avec eux de leur avenir. Bentobal leur a fait des propositions et leur a donné un temps de réflexion d’un mois, afin de prendre les mesures qui s’imposent.

SAMIR BELFODIL EN RENFORT 

Par Abdelkader Z.

n parcours qui a surpris plus d’un et a laissé pantois les observateurs sportifs, qui avaient, pourtant, misé sur les camarades de Maiza, dés l’entame de la compétition.

CSC

Au moment où tout allait bien, Boulhabib, à l’époque président, trouve le moyen de limoger son entraineur.  trouver une réponse convaincante, on n’a pas réussi à en trouver », se sont confiés à nous certains puristes, proches du vieux club de la cité millénaire. En fait, le limogeage de Garzitto fait partie des œuvres sordides des coulisses, si chères à Boulhabib. Il n’y a point d’explication dans des comportements irréfléchis et irrésponsables. Le départ de Garzitto allait sonner le glas des Vert et Noir qui n’arriveront plus à rattraper le temps perdu, d’autant plus que les joueurs eux mêmes, avaient perdu confiance et se retrouvaient devant n’importe qui, entrain de faire n’importe quoi.

Sameur : «Une saison à mettre aux oubliettes»

D’abord, un mot sur ce match contre la JSK ? Ce fut un match plaisant qui s’est joué sans pression aucune. On était en face d’une équipe coriace et qui s’est déplacée pour terminer la saison sur une bonne note. On a tenu le coup et j’estime que le nul est équitable. C’est la fin de la saison, comment l’évaluez-vous ? C’est une saison à mettre aux oubliettes. On aurait pu faire mieux, mais on n’a pas eu de chance et de réussite. Ce sont des leçons pour nous et j’espère que tout le monde va en tenir compte. Qu’est ce qui n’a pas marché, selon vous ? Nous avons bien démarré, ensuite, ce fut la dégringolade. Lorsqu’il n’y a pas de stabilité et de sérénité dans le groupe, il ne faut pas s’attendre à du miracle. On aurait pu reprendre par la suite, mais, c’était trop tard. Votre grande déception, durant cette saison ? C’est lorsque nos supporters nous ont lachés. Pour moi, les supporters représentent l’oxygène de l’équipe. Nous avons été privés de notre oxygène. Un dernier mot ? Le CSC mérite mieux que cela. C’est une équipe qui doit jouer pour les titres. Nous possédons un public en or et avec un petit renforcement, on pourra aller loin la saison prochaine. Nous mettrons tout en œuvre pour réaliser une excellente préparation en vue de démarrer en force. Entretien réalsié par Abdelkader Z.

LA DÉFAITE À DOMICILE CONTRE LE MCA A PRÉCIPITÉ LES CHOSES

L’autre fait qui a ébranlé la structure du doyen est, sans conteste, cette défaite à domicile contre un autre…doyen  : Le Mouloudia d’Alger. Un match que les Sanafir ne sont pas prêts d’oublier, car,

LE SÉNÉGALAIS FALL POUR 2 ANS AU CSC

Le Sénégalais Alioune Fall, qui a passé avec succès tout les examens médicaux, vient de signer un contrat de deux ans avec le CSC. A rappeler que le joueur Fall était arrivé samedi matin à Constantine en provenance de Dakar, il évolue au poste de défenseur central. Il a été élu trois saisons de suite, meilleur libéro du championnat du Sénégal avec l’équipe de Jaraâf de Dakar où il évoluait. A noter que cette dernière occupe la première place du championnat actuel.

REPRISE LE 28 JUIN ET STAGE À HAMMAM BOURGUIBA LE 3 JUILLET 2014

C’est décidé, la direction du CSC vient d’annoncer que le stage d’intersaison de l’équipe se déroulera en Tunisie plus exactement à Hammam Bourguiba. Le choix de la Tunisie a été motivé selon la direction par le fait qu’on sera en plein début du mois sacré de ramadhan et que la Tunisie en tant que pays Musulman est plus adapté qu’un autre pays à accueillir les Sanafir. Le stage débutera le 03 juillet 2014 et la reprise a été prévue un peu avant, c'est-à-dire le 28 juin 2014 à Constantine.

pour eux, battre le MCA, c’est s’octroyer cette doyenneté à jamais. Les Sanafir ont perdu leur calme et ont agi contrairement à leurs principes. Et c’est depuis, que le courant n’allait plus passer entre les Vert et Noir et leurs supporters, jusqu’au divorce pur et simple.

UN CLUB EN CHANTIER

Le nouveau président aura du pain sur la planche. Un grand travail l’attend et il lui faudra de la patience, mais aussi et surtout beaucoup de passion et d’amour pour pouvoir surmonter les dif-

férents obstacles. D’ailleurs, Bentobal, n’a-t-il pas parlé de lobby qui cercherait à casser le travail de l’équipe ? C’est dire que les opportunistes qui gravitaient, autrefois, autour du club et qui lui avaient porté préjudice, ne vont pas lacher prise aussi facilement et feront de leur mieux pour déstabiliser le programme de travail de la nouvelle équipe dirigeante. Classés à la 10ème place en cette fin d’exercice, les Vert et Noir auront tout raté et rien récolté. Dommage, pour la énième fois !! A. Z.

Il sera la 3ème recrue des Vert et Noir. Il s’agit de Samir Belfodil qui vient de parapher un contrat de deux ans renouvelables, au sein des Vert et Noir. Belfodil est un milieu récupérateur.

LES LIBÉRÉS NON ENCORE CONNUS

Selon le président Bentobal que nous avons joint par téléphone, la liste des libérés ne serait pas encore établie. Le président en question a préféré se donner un peu plus de temps avant de prendre les décisions concernant ce volet.

CEDRIC, LA GRANDE ÉNIGME !

RÉUNION JOUEURS-DIRECTION : RIEN N’A ENCORE ÉTÉ DÉCIDÉ

Le directeur général de la SSPA-CSC Omar Bentoubal s’est réuni avec les joueurs au niveau du nouveau siège du club situé à proximité de la coupole, siège du Mouloudia et tout prêt de l’OPOW et du stade Hamlaoui. Réunion à laquelle les joueurs attendaient avec impatience afin de connaitre un peu leur avenir. Bentoubal les a reçu un par un et les a assurés que leurs arriérés seront réglé d’ici peu.

UN MOIS DE CONGÉ

A la fin de la réunion entre les joueurs et Omar Bentoubal, où avait assisté le nouveau manager général Tarek Arama, la direction avait ordonné un mois de congé à tous les joueurs afin de passer leurs vacances avec leurs familles et revenir reprendre les entrainements. Quand aux autres qui sont en fin de contrat, des propositions leurs ont été faites et doivent donner leurs réponses dans une semaine. Mais nous savons que beaucoup de joueurs en fin de contrat sont pistés par d’autres équipes à l’image de Nait Yahia et Zerdab qui intéressent au plus haut point la JS Kabylie, Boulemdais est lui aussi convoité par l’USMA et l’ESS et beaucoup d’autres. En revanche, Bentoubal a ,aussi, réussi à faire signer trois joueurs déjà et que certains comme Remache et Messadia de la JSK sont en négociations avec lui et pourraient atterrir prochainement au CSC.

LES JOUEURS MÉCONTENTS DE LEUR SITUATION FINANCIÈRE

A leur sortie de cette réunion, les joueurs ont laissé apparaitre sur leurs visages, leur désarroi et ils avaient de la peine à cacher leur mécontentement pour n’avoir reçu aucun centime de leurs quatre mois de salaires que leur doit leur employeur. Ils s’attendaient tous à recevoir au moins deux mensualités afin de ne pas rentrer les poches vides, mais malheureusement, ils sont sortis les mains vides comme ils sont venus. Toutefois, la direction leur a assuré que dés que le virement arrive, ils auront aussitôt leurs chèques. L. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Jusqu’à l’heure actuelle, personne ne sait si Cedric va rempiler ou pas. Pour le président Bentobal, Cedric pourrait quitter le club s’il ne sera pas d’accord avec la décision de revoir à la baisse son salaire. A moins que…

TAREK ARAMA ET LES AUTRES…

Bentobal vient de désigner, Tarek Arama, comme manager général de l’équipe. Une décision qui a plu aux anciens joueurs qui ont estimé que le club ne pourra pas avancer sans ses propres enfants. Certains pensent que Bentobal veut s’entourer des anciens qui ont fait les beaux jours des Vert et Noir. A. Z.


12 Mobilis Ligue Deux

CRB

REMACHE, MESSADIA ET SEDKAOUI CHEZ MALEK

Le trio de la JSK, Remache - Messadia Sedkaoui, était attendu en fin de journée dʼhier chez Malek, pour négocier une probable signature de contrat avec les Rouge et Blanc. Si les choses semblent aller dans le bon sens avec Sedkaoui, qui a déjà négocié avec Malek au téléphone, cela nʼest encore pas le cas avec les deux autres joueurs, qui devront entamer le premier round des négociations.

LA PISTE BOUKACEM S’ÉLOIGNE

Ayant rencontré les responsables du CRB, avant-hier, le gardien de but de lʼUSMM Hadjout, Boukacem, nʼa pas été convaincu par lʼoffre de Malek. Ce dernier a été clair avec son interlocuteur, pour lui dire quʼil ne pourra lui offrir plus, et quʼil doit trancher dans ce sillage. Selon toute vraisemblance, cette piste est en voie dʼêtre écartée, sauf rebondissements de dernière minute.

LE RENDEZ-VOUS DE DJEDIAT REPOUSSÉ

Alors quʼil était convenu quʼil rencontre Malek, dimanche soir, le meneur de jeu de lʼUSMA a du reporter son rendez-vous pour hier, en fin de journée. Le premier responsable du Chabab devait lui faire la proposition financière, et attendre par la suite, la réponse du joueur. Malek, faut-il le dire, tient absolument à avoir Djediat dans ses rangs, au vu de ses qualités techniques et sa capacité dʼêtre un «meneur dʼhommes» sur le terrain. R. M.

SIGNATURE IMMINENTE DE BOUREKBA AU RCA

Le meilleur buteur du Chabab cette saison avec 7 but, Ramzi Bourekba, aurait trouvé un terrain d’entente avec les responsables du RCA, et le président Djamel Amani, pour parapher un contrat d’une durée de 2 ans avec les gars de la Mitidja. Le joueur, qui a eu écho de l’intention des dirigeants du Chabab de ne pas renouveler son bail, a préféré faire vite afin d’aller passer quelques jours de vacances. Il devrait, nous dit-on, signer son nouveau contrat avant la fin de la semaine en cours.

R. M.

Maracana N°2366— Mardi 27 mai 2014

MESSAOUDI, TIZA, KERRAR, HADJADJ, HARKAT ET OUADAH DÉJÀ DANS LA LISTE

Les libérés connus avant la fin de la semaine

Au moment où la direction du Chabab veut passer à la vitesse supérieure en matière de recrutement, d’aucuns veulent connaître les noms des joueurs qui seront libérés. Par Rahim M.

S

elon les informations en notre possession, cette liste est déjà prête, mais que Malek, le premier responsable, ne veut encore pas s’ y prononcer, et cela jusqu’à la fin de la semaine en cours. Toutefois, une source au fait des affaires du club nous a donné quelques informations concernant cette liste, en nous faisant savoir, par la suite, que le reste des noms sera dévoilé, en principe, avant la fin de la semaine en cours. Certains joueurs sont en fin de contrat, et leur bail ne sera pas renouvelé, alors que d’autres seront appelés à résilier leurs contrats. Les joueurs en fin de contrat et

Certains joueurs sont en fin de contrat, et leur bail ne sera pas renouvelé, alors que d’autres seront appelés à résilier leurs contrats. qui ne seront pas prolongés, sont, selon notre source, les deux latéraux, Adel Messaoudi et Amine Tiza, le défenseur axial, Sofiane Harkat, ainsi que le milieu de terrain, Fodil Hadjadj et l’attaquant Ramzy Bourekba. Quant aux

Le NAHD veut récupérer Attafen

Ayant retrouvé la Ligue 1, cette saison, le NAHD veut bâtir une bonne équipe qui pourrait lui permettre de postuler à un parcours honorable la saison prochaine. Selon certaines sources, les responsables des Sang et Or veulent récupérer leur ancienne coqueluche, actuellement, en l’occurrence Billel Attafen. Ce dernier, toujours sous contrat avec le CRB, serait mis sur la liste des joueurs à libérer, d’autant qu’il n’a pas apporté le plus escompté à l’équipe. Il faut dire, dans ce sillage, que les responsables du NAHD pourront face au refus de leurs supporters de revoir Attafen au sein de leur équipe, lui qui leur avait déjà fait faux bond au début de la saison, en allant s’engager avec le Chabab alors qu’on l’attendait du côté de Hussein-Dey. Attafen attend la décision finale de ses dirigeants quant à son avenir pour voir plus clair concernant sa prochaine destination.

ANANE DEVRAIT SIGNER CE JEUDI POUR LE CSC

Le milieu de terrain du Chabab, Merouane Anane, devrait signer ce jeudi avec le CSC. En fin de contrat avec le Chabab, le joueur belouizdadi a tout conclu avec Bentobal ce qui serait une grande perte pour les Belouizdadis. R. M.

SELLAMI, RETENEZ BIEN CE NOM Comme rapporté par nos soins, lʼattaquant du

CR Béni-Thour, Ali Sellami, sʼest engagé avec le CRB pour une période de quatre années. selon certaines informations, ce jeune attaquant de 19 ans est pétri de qualités, et sera, sans doute aucun, lʼattraction du Chabab de cette saison. Certains qui lʼavaient déjà vu, affirment que ce joueur est de loin celui qui pourrait, dans avenir proche, faire oublier les Belouizdadis le départ de Slimani au Portugal. R. M.

joueurs dont les contrats seront résiliés avant terme, on retrouve le portier ElHadi Ouadah, le défenseur Anis Kerrar, et fort probablement l’attaquant égyptien, Ahmed Fathi, Bogy. Ces joueurs, ajoutent notre source, sont officiellement

libérés, en attendant que les choses soient claires concernant d’autres cas, à l’image de Fayçal Abdat, et le milieu de terrain Billel Benaldjia. La libération de ces deux éléments, nous diton, est tributaire des joueurs qui seront recrutés, même si

ASSELAH

TROP GOURMAND

Comme révélé par nos soins, le gardien de but Malik Asselah avait rendez-vous, avant-hier dans la soirée, avec les responsables du Chabab, pour négocier un éventuel engagement. Ce conclave qui a duré jusqu’à une heure tardive de la soirée, n’a abouti à rien, dans la mesure où l’offre faite par les Belouizdadis n’a pas été pour convaincre le portier en question. Ce qu’il faut dire, dans ce sillage, c’est que la somme proposée à Asselah est nettement supérieure à celle qu’il percevait à la JSK, mais il s’est montré trop «gourmand». Malek et ses proches collaborateurs attendent la réponse définitive de Asselah, qui devrait être faite dans la soirée d’hier. Nous y reviendrons…

AOUED :"J'AI RENDEZ-VOUS CE JEUDI AVEC MALEK"

Selon Amine Aoued, le meneur de jeu du MCO, il a été convenu qu'il se déplace ce jeudi à Alger pour rencontrer le président Réda Malek, concernant un éventuel retour. "Ce que je peux vous dire pour le moment, c'est que j'ai eu un contact de la part des dirigeants du CRB, et je serai ce samedi à Alger pour négocier. Je verrai ce que cette rencontre va apporter, et je prendrai ma décision tout juste après", nous a-t-il dit.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

l’on se dirige droit vers leur départ, surtout pour ce qui concerne le cas du premier, qui a décidé de ne plus remettre les pieds au Chabab, lui qui était dans le collimateur des supporters depuis le début de la saison en cours. Le cas du second sera tranché par le nouvel entraîneur. Par ailleurs, la direction n’a encore pas tranché concernant le cas de Meguehout. Le natif de Jijel, que la majorité des personnes veut voir continuer son aventure avec le Chabab, n’est encore pas fixé sur son cas, même s’il ne ferme pas la porte quant à un éventuel maintien au sein de l’équipe. Il attend que la direction se manifeste pour voir, ensuite plus clair. Ce qu’il faut dire, c’est que ceux qui ne veulent pas le revoir au sein de l’équipe affirment qu’il s’agit d’un élément «perturbateur», et qu’il vaut mieux se séparer de ses services. Jusqu’à l’heure, Malek est toujours indécis. R. M.

BOGY,

UN ALLER SANS RETOUR ?

C’est hier que l’attaquant du Chabab, Ahmed Fethi, Bogy, est rentré dans son pays. Toutefois, ce départ risque d’être sans retour, puisque la direction n’a encore pas tranché le concernant. Il faut dire, dans ce sillage, que le maintien du joueur est tributaire du nombre de joueurs étrangers à recruter, sachant que chaque club n’a le droit de recruter que trois éléments dans ce sens. Si le contrat du joueur sera résilié, c’est son manager, basé en Algérie, qui s’en occupera. Le Chabab est sur la piste de plusieurs attaquants, du cru et issus d’outre mer.

CAS AMMOUR, DÉCISION JEUDI

C'est ce jeudi que les dirigeants du Chabab devront trancher sur le cas de Ammar Ammour, le meneur de jeu de l'équipe. Ce dernier attend une décision du staff dirigeant, s'il veut le garder ou pas. Dans le cas d'une réponse positive, Ammour devra prolonger pour une saison, alors que dans le cas contraire, il mettra un terme à sa carrière. Dans cette même réunion, il est fort probable que l'identité du nouveau staff technique soit connue. R. M.


Mobilis Ligue Une 13

Maracana N°2366— Mardi 27 mai 2014

SAISON 2013/2014

Un parcours tout juste moyen

Le rideau est donc tombé sur le championnat Mobilis ligue 1, samedi passé, où il y’avait la déroulement de la 30e et dernière journée. Par Nassim S.

U

ne journée, où certaines équipes qui visaient le podium, sont arrivées à leurs fins et d’autres qui jouaient pour le maintien, et dont certaines ont réussi à sauver leur peau de la descente et d’autres qui n’ont pas pu le faire, à l’image du nouveau promu, le Chabab de Ain Fekroun, le Chabab Ahly de BordjBou-Arréridj et la Jeunesse sportive Médinet Bejaia, qui ont quitté la ligue 1 pour rejoindre la ligue 2 professionnelle, où elles y évolueront la saison prochaine. Du côté du Mouloudia de Bejaia, l’objectif tracé par la direction du club était long à se dessiner, et où comme tout le monde le sait, le club a attendu les dernières journées pour se mettre à l’abri de toute mauvaise surprise, surtout devant le retour de l’équipe voisine, la JSMB, qui a cru jusqu’à l’issue des résultats de la 29ème journée avec cette défaite subie à domicile face au leader et champion sortant, l’USM Alger en l’occurrence, qui a joué le jeu à fond et respecté l’éthique sportive. Disons donc, que la 11ème place prouve on ne peut plus clair que le parcours des Crabes durant la première saison en ligue 1 était moyen, mais disons aussi que le fait de se maintenir est déjà une bonne chose pour un club qui n’a accédé en ligue 1, soit parmi l’élite qu’au terme de la saison sportive 2012/2013, soit après 59 ans d’existence et de disette.

DES SATISFACTIONS

Cela dit, même si les Crabes ont trouvé bien des peines à atteindre leur objectif qui était depuis le début le maintien pour une première saison parmi les ténors de notre sport-rois, mais il n’en demeure pas moins qu’il y’a aussi des satisfactions.

L’objectif tracé par la direction du club fut long à se dessiner. D’abord, il y’a l’émergence de certains éléments qui ont fait parler d’eux, quoique pour eux, c’était leur 1ère expérience en ligue 1. Il y’a Rahal Faouzi, qui est devenu en l’espace d’une année le buteur des Vert et Noir du Mouloudia Olympique de Bejaia, avec les dix buts qu’il avait inscrits depuis le début de saison, dont le 1er face au MCEE, le 2ème face au CRB, le 3ème face à l’ESS, le 4ème face au MCA, le 5ème face à la JSS, le 6ème face au MCA, le 7ème face à la JSK, le 8ème et 9ème face au CABBA et enfin le dernier face à l’USMH. L’autre joueur qui a réussi à se distinguer, c’est bel et bien Yettou Nassim, qui a été prêté, pour rappel, par la direction de l’USMA, un club avec lequel il avait remporté le titre de champion d’Algérie dans la catégorie des U21 au terme de la saison sportive 2012/2013. Ce joueur et quoiqu’il évolue comme milieu défensif, il n’en demeure pas moins qu’il a réussi quand même à se forger un nom en marquant la bagatelle de sept buts, dont son 1er et 2ème (Doublé) face au CABBA, son 3ème et 4ème (Un autre doublé) face au CSC, son 5ème face au RCA, son 6ème face à l’ESS et enfin son 7ème face à l’USMH. Il y’a aussi d’autres joueurs qui ont réussi une bonne saison, à l’image du capitaine Akrour, qui est resté égal à lui-même, Berrefane

LA DIRECTION SUR LES TRACES DE 3 ÉLÉMENTS DU CAB

Au niveau du MOB, et même s’il y’a un chargé de communication, l’info ne circule pas comme on le veut. En effet, et parmi ces infos, on affirme que la direction serait sur le point de conclure avec des joueurs d’autres clubs, tels que certains du CAB (Ligue 2), dont un gardien (Methazem), un arrière droit et un arrière gauche. Ainsi donc et après avoir fait signer Brahmia du MOC pour trois ans, la priorité maintenant est de renforcer la défense, dont un joueur sur le côté droit et un autre sur le côté gauche.

Mourad, qui avait sauvé son équipe de buts tout fais, notamment face à l’un de ses anciens clubs, la JSK au match aller, Guedjali Mounir qui a tenu son rôle comme il faut et Ferhat qui a montré de belles choses.

DES DÉCEPTIONS

Dans n’importe quelle équipe, il y’a toujours des insuffisances, autrement dit des déceptions. Pour ce qui concerne le MOB, la défense et l’attaque sont incontestablement les deux maillons faibles de l’équipe. En effet, avec seulement 29 buts inscrits en 30 matches, et les 35 buts encaissés par la défense, disons que les

FIN DE CONTRAT POUR NEMDIL

Il est le seul joueur qui n’a pas prolongé son contrat, au moment où tous les autres l’ont fait. En effet, et alors que la 98% des joueurs qui ont formé l’ossature du club durant la saison sportive qui vient de s’achever, sont toujours sous contrats, Nemdil Zahir voir son contrat arriver à terme à la fin de la saison sportive 2013/2014. D’après les indiscrétions, la direction actuelle ne va pas lui renouveler son contrat, étant donné que ledit joueur n’a pas trop joué. N. S.

attaquants n’ont pas fait leur boulot comme il faut et que les défenseurs n’étaient pas très vigilants. Si on parle du compartiment offensif, les attaquants qui sont dans l’ossature du club, à savoir Boulainseur, Semani, Magassouba et Mosbah (Ce dernier qui était libéré à la fin de la phase aller en direction de l’USC) n’ont pas fait leur boulot convenablement et où sur les 29 buts inscrits, 28 étaient l’œuvre de joueurs qui évoluent dans les autres compartiments de jeu, à savoir le milieu et la défense, tels que Rahal, Yaya, Akrour et Nemdil (Milieux offensifs), Yettou, Dehouche, Betrouni (Milieux récupérateurs), Bouamria, Chebana et

Nehari (Défenseurs centraux). Les vrais attaquants n’ont donc pas fait leur boulot comme il faut et c’est là, l’une des déceptions du staff technique et des supporters. Quant à la défense, le fait que le staff technique ne possède pas de doublures réelles dans chaque poste, ajouter à cela, les blessures répétitives de certains éléments et dont le dernier est Chebana Saber a fait qu’à chaque fois, Amrani et Arab étaient obligés de faire l’impasse sur un tel joueur. Ce n’était donc pas une simple sinécure pour trouver des joueurs qui pourraient remplacer les absents. N. S.

Bilan chiffré :

Sous la houlette de Rahmouni Cinq rencontres, quatre défaites (USMA, CSC, MCEE et RCA) et un nul (JSS). Nombre de buts encaissés : Quatre face à l’USMA, un face à la JSS, deux face au CSC, deux face au MCEE et un face au RCA. Nombre de buts inscrits : Un face à l’USMA, un face à la JSS, un face au CSC et un face au MCEE.

MOB

RÉCEPTION À L’HÔTEL ROYAL

A la fin de la rencontre des Crabes face aux Harrachis, qui s’est jouée samedi passé au stade de l’Unité Maghrébine de Béjaia, la direction a invité les joueurs, les membres du staff technique et les journalistes de la presse sportive (écrite et audiovisuelle) à l’hôtel Royal pour une réception où un diner a été offert à tout le monde. Le tout dans une situation conviviale, et ce pour fêter le maintien de l’équipe et la réussite de l’apprentissage dans le palier de la ligue 1 professionnelle. Il y’avait le porte-parole des actionnaires, Farid Zizi, le manager général Mohand Sadji, le président Adrar Akli, les représentants de la sureté de wilaya qui ont travaillé durant la saison sportive avec le MOB avec la sécurité offerte dans les matches à domicile, de certains autres actionnaires, tels que Boubekeur Ikhlef, Belaid Ouzbidour. Par contre, il y’avait l’absence du président du CSA, Arab Bennai, de l’actionnaire Bachiri Karim et de Bouchebah Mustapha (Qui est actuellement malade et à qui nous souhaitons un prompt rétablissement).

ARAB LYÈS HONORÉ

Bon geste que celui effectué par le président Adrar qui a offert un cadeau à l’adjoint d’Amrani, Arab Lyès en l’occurrence. Un cadeau de reconnaissance de la part de la part de la direction et qui a été remis par le capitaine des Vert et Noir Akrour Djebar en l’occurrence, le tout avec des photos prises.

YETTOU SOLLICITÉ POUR DES PHOTOS

Sous la houlette de Amrani Vingt-quatre rencontres (24) -Neuf victoires (CRB, ESS, MCA, CABBA, CSC, RCA, MCO, CABBA et USMH). -Cinq matches nuls (JSMB, JSK, ASO, MCA et JSK). -Dix défaites (MCO, ASO, USMH, USMA, JSS, MCEE, CRBAF, CRB, JSMB et ESS) Les deux plus grosses victoires : 3 à 0 face au CABBA (Match aller) et 3 à 0 face au CABBA (match retour). Les deux plus larges défaites : 4 à 1 face à l’USMA (Pahse aller) et 3 à 2 face à l’ESS (Phase retour). Nombre de cartons jaunes (58) : Trente (Phase aller) et Vingt-huit (Phase retour) Nombres de cartons rouges (2) : Bahri face à la JSK et Rahal face à l’USMH. Les buteurs : Rahal (10), Yettou (7), Akrour (3), Bouamria (2), Chebana (1), Betrouni (1), Nehari (1), Yaya (1), Semani (1), Dehouche (1) et Nemdil (1). N. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Avant le début de la réception, certains se sont permis de poser avec Yettou, en prenant avec lui des photos souvenirs. La majorité voit bien que cet élément serait sur le point de rejoindre son ancien club, l’USMA en l’occurrence. Il faut affirmer que la saison sportive effectuée par ce milieu récupérateur sous les couleurs du MOB, a subjugué plus d’un ici à Béjaia.


14 Mobilis Ligue Une

LES CHÉLIFIENS pouvaient-ils faire mieux ?

ASO

NIATI DEVRAIT SIGNER AU COURANT DE LA SEMAINE

Selon des échos de la direction du club, le retour au bercail de Niati est presque garanti par les responsables du club chélifien, qui auraient convaincu l’enfant du club qui évoluait à la JSMB de reprendre avec l’ASO. Le jeune milieu de terrain qui est pisté par plusieurs clubs de la ligue I aurait donné son accord de principe aux dirigeants et devrait signer dans les prochaines heures, selon les mêmes sources.

ALI-HADJI REVIENT ET MARQUE

Ménagé face au MCEE, Ali-Hadji qui a effectué son retour face au CRBAF, n’a pas raté l’occasion de s’illustrer en inscrivant le troisième but de l’ASO sur penalty.

RCA CEO ANNONCÉ AU MCO

Le coach du RCA, Chérif El Ouazzani, intéresse la formation d'El- Hamri, c'est ce que nous a confirmé un proche d' Ezzerga. Maintenant reste à savoir si la direction des Bleu et Blanc va se séparer de son entraineur qui avec le peu de moyens et une équipe jeune a relevé le défi . Il faut attendre les prochains jours pour savoir si l'ex-international rejoindra le club de ses premiers amours...

Maracana N°2366 — Mardi 27 mai 2014

La formation chélifienne aurait pu mieux faire, selon certains, même si d’autres sont plus cléments quant à juger le parcours de l’ASO qui est à leurs yeux une , vu les conditions dans lesquelles la formation asnamie a joué cette saison avec les blessures à répétition.

I

Par Z. Zitoun

l a fallu puiser dans toutes les ressources pour que l’équipe reprenne ses forces et heureusement que le métier de certains était là pour maintenir les chances de l’équipe qui n’a fait que s’enfoncer en début de la seconde phase du

championnat, en trouvant les pires difficultés à s’en sortir face à des formations portant de bas étage. Heureusement que les matches de fin de saison sont venus apporter un souffle d’espoir, notamment ceux successifs face respectivement au MOB, au CSC, au CABBA, au MCEE et le dernier en date face à la lanterne rouge, le CRB Aïn Fekroun. Toutefois avec la richesse de l’effectif, les observateurs estiment que l’ASO pouvait mieux faire, même si la direction du club estime que le fait d’avoir réussi le maintien, en utilisant des jeunes espoirs, est un coup double bien réussi car l’avenir de l’ASO demeure garanti. Z. Z.

Bentoucha : « Il y avait de la place pour autre chose»

L’un des éléments les plus en vue cette saison a été sans conteste le milieu de terrain, Bentoucha.

Peut-on dire que l’ASO a raté sa saison? Non, il ne faut surtout pas penser de cette manière-là, car le fait d’avoir réussi à maintenir l’équipe comme prévu, nous avons réussi là où personne n’a donné cher de notre peau. Je peux dire qu’on pouvait faire mieux. Face à la lanterne rouge, l’ASO a retrouvé son aisance offensive... On tenait de bien finir et on l’a

fait. Je ne peux porter un jugement sur l’adversaire qui avait sûrement l’esprit ailleurs, mais je voudrais bien saluer le comportement de notre équipe qui a joué sans pression aucune et joué le jeu surtout. Est-il vrai que vous allez quitter l’ASO ? Ce n’est pas le moment d’en parler car je n’ai encore rien décidé. Comme je donne la priorité à mon club de toujours, j’attends cette entrevue avec les responsables du club pour tirer tout au clair. J’ai donné le meilleur de moi-même à l’ASO en réussissant un premier championnat professionnel. Il

est vrai que je ne manque pas d’offres mais tant que je n’ai pas rencontré mes dirigeants actuels, je ne peux me fixer sur mon avenir. D’aucuns ne cessent de louer les qualités de vote groupe, vous confirmez... A l’ASO, il y a un groupe de joueurs où il n’y a pas de place à la pensée unique et où la solidarité n’est pas un vain mot. Le «tous pour un et un pour tous» a toujours animé le groupe. Je crois que c’est ce qui a aidé l’équipe à réussir à se maintenir. Et puis, le groupe, c’est une arme. Z. Z.

Ezzerga aurait pu terminer sur le podium

de cette division et si ce n'était pas les faux pas, le RCA urait pu créer la surprise... A. O.

LA SAIGNÉE

KARA ET BOUKETOUH SERONT-ILS CÉDÉS AU RCA ?

Les deux jeunes joueurs, à savoir le gardien de but Kara et le défenseur latéral Bouketouh, sont toujours liés par contrat avec l'USMAlger, ils ont été prêtés pour une saison au RCArbaâ. Rejoindrontils les Rouge et Noir ? C'est la question posée par les mordus du RCA, ces deux joueurs ont réalisé un excellent parcours. La direction des Bleu et Blanc fera tout son possible pour essayer de convaincre leurs homologues de l'USM Alger de leur céder ses éléments. A. O.

Les Bleu et Blanc terminent leur premiére saison en ligue 1 dans une position honorable.

On ne parle que des points bêtement perdus à domicile devant des équipes qui n'avaient rien de foudres de guerre.

P

Par Ali O.

lus d'une dizaine points de perdus. S'ils étaient comptabilisés, le RCA aurait terminé parmi le trio de tête : «On a fait de notre mieux pour gérer comme il se doit les matches à domicile. On a dominé nos adversaires, mais le manque de chance nous a joué un vilain tour, au total une dizaine de points y été con-

cédés», dira Belaid. Les joueurs n'ont pas baissé les bras et continuent à s'entrainer dans les meilleures conditions possibles. Ils réussirent à ramener de précieux points de l'extérieur. «On s'est ressaisi de fort belle manière, engrangeant des points sur notre terrains et en dehors de nos bases», ajoute-il. Malgré ces ratages, les Bleu et Blanc terminent leur premiére saison en ligue 1 dans une position honorable. Ils ont fait mieux que les anciens pensionnaires

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Les joueurs en fin de contrat ne semblent pas intéréssés par l'idée de rempiler pour un autre bail avec Ezzerga . Les cadres sont partants, Amiri, Bougueroua pour ce citer que ces deux éléments optent pour le Chabab de Belouizdad . Les autres ne vont pas tarder à leur emboiter le pas, il s'agit de Rait, Harrouche et Cherfaoui. Ce dernier nous a confirmé qu'il a donné son accord de principe au CRB et paraphera son contrat dans les tous prochains jours. Il se trouve actuellement chez lui à Sétif pour régler des problémes personnels avant de se rendre au siége du Chabab pour rencontrer les dirigeants. Et si les deux parties trouveront un terrain d'entente, l'enfant de Sétif sera Belouizdadi la saison prochaine. Avec le départ de ses meilleurs joueurs, le RCA pourrait-il tenir le coup lors du prochain exercice ? C'est la question que se posent ses inconditionnels. «On ne peut pas retenir les joueurs décidés à changer d'air contre leur gré. On puisera dans les jeunes catégories, notamment chez les Espoirs et ramener quatre ou cinq autre éléments . En plus des ancies, on formera sans aucun doute une équipe solide et soudée capable de réaliser un bon parcours», souligne le S/G.


Mobilis Ligue Deux 15

Maracana N°2366— Mardi 27 mai 2014

Une grande purge s'impose

USMB KABARI À L'USMB

Le milieu de terrain de l'ASAM,Kabari Mohamed,intéressé par la formation de l'usmb,afin de relancer sa carrière,vient de s'engager avec le club blidéen,avant d'officialiser son engagement avec les vert et blanc,il sera soumis à des tests à l'inter saison.

BENRABAH 2E RECRUE

L'attaquant,Benrabah ali,un espoir issu de l'ecole du CRTemouchent,les contacts datent la saison dernière,lors du stage d'inter saison à Temouchent,lors de cette période n'a pas convaincu l'ex coach Ifticène,ce jeune vient de rejoindre les rangs de l'usmb,en prévision de porter les couleurs blidéennes la saison prochaine. T. A.

Lors de la dernière journée de championnat mobilis de la ligue 2, édition 2013/2014, trois joueurs de la catégorie espoirs ont été alignés d'entrée face au CAB, au stade des frères Brakni. Il s’agit du latéral droit Mohammedi, du défenseur axial Tsamda et du milieu de terrain, Benabdi. Par Ahmed T.

L

toyage s'impose avant l'opération recrutement.

VERS LE DÉPART DE BENCHOUIA

Un grand nettoyage s'impose et le renforcement de l'équipe doit être étudié et de qualité.

e coach blidéen, Benchouia Mohamed, en dépit de la défaite concédée face à la formation cabiste, était satisfait du rendement fourni par les poulains de Mekhalfa Abderrezak, particulièrement par la production du jeune Mohammedi, qui à été titularisé pour la première fois par le staff

technique en équipe seniors face au CAB, à la place du défenseur Belhaoua, suspendu. Un grand nettoyage s'impose et le renforcement de l'équipe doit être étudié et de qualité, ce qui va permettre au club de jouer les premiers rôles la saison prochaine et retrouver rapidement le palier supérieur

de la ligue Une. La saison qui vient de s'achever, l'USMB méritait l'accession, n’était le parcours mitigé, enregistrant des résultats en dents de scie, au moment où ses concurrents directs à l'accession collectionnaient les bons résultats. Cela est dû à la différence entre l'effectif blidéen et ceux de

l'USMBA, du NAHD et de l'ASMO. L'USMB méritait plus si ce n'est la médiocrité de certains de ses éléments qui n'ont même pas leur place dans le palier de la division nationale amateur. Dans ces conditions, il était impossible d'aller loin avec certains éléments limités et d'autres indisciplinés. C'est pour dire qu'un grand net-

NAMANI APPROCHÉ PAR L'ASO

Sur un autre registre, on apprend d'une source chelifienne que le défenseur axial des Vert et Blanc, Namani Mohamed, a été contacté officiellemnt par les responsables de l'ASO. Ces derniers, qui veulent renforcer leur compartiment défensif la saison prochaine lui ont fait une proposition alléchante afin de rejoindre les Rouge et Blanc. Cependant le joueur en question reste toujours lié à l'USMB, selon les dires du président blidéen, Mohamed Zaim. Un avenant dans son dossier contient certaines clauses qui ne permettent pas à Namani de changer de club sans négocier sa lettre de libération.

A en croire certaine informations, l'entraineur Benchouia Mohamed, qui avait dirigé la barre technique lors du départ de Younes Ifticène, ne semble pas chaud pour rempiler. Il n'a pas trouvé un terrain d'entente avec le boss blidéen sur certains points, dont l'opération recrutement. L'ex coach de l'ASO a l’embarras du choix quant à sa prochaine destination. Il a déjà reçu plusieurs offres de clubs des ligues 1 et 2.

NEGHIZ PRESSENTI

Un source bien informée au niveau de la direction du club nous a informés que cette dernière, après la séparation avec l'entraineur Benchouia, est sur les traces de l'ex-coach de l'O Médéa, Neghiz, pour diriger la barre technique la saison prochaine. T. A.

3 JOUEURS EN FIN DE CONTRAT

blidéen, Au niveau du fichier de l'effectif rs verselon le site internet, trois joueu fin ront leurs contrats expirer à la de l'exercice 2013/14. Il s'agit de et med Benaceur Billel, Namani Moha Khelladi Smain.

ESM Chronique d’une déroute annoncée

LA VALSE DES ENTRAINEURS

Le choix des joueurs n’est pas exempt de tout reproche, le maintien de joueurs en méforme ou qui n’ont pas ramené le plus attendu a fait grincer des dents. Ainsi, les mauvais résultats aidant, des tensions naissaient régulièrement. Ce qui a poussé certains à boycotter les entrainements à maintes reprises. Tous ne visaient pas dans la même ligne de tir, ce qui a causé des cassures qui ont finit par couler le navire.

5 COACHS SE SONT SUCCÉDÉ À LA BARRE TECHNIQUE

Le chamboulement non stop au niveau de la barre technique a eu raison de la stabilité d’un groupe livré à lui-même. L’ESM a été dirigée sur le plan technique par 5 entraîneurs qui se sont succédé depuis le début de saison, ce qui contraste lourdement avec la tradition du club qui prônait la stabilité. N. B. 

Le rideau est donc tombé sur le championnat de Ligue deux. Pour l’ESM, le jugement est frustrant, notamment pour ses milliers d’inconditionnels qui ne pensaient nullement que leur club allait quitter l’anti chambre de l’élite au terme de l’exercice actuel.

M

Par Noureddine B.

aintenant que le constat est là, d’aucuns diront que l’ESM n’avait ni la politique de ses moyens ni les potentialités avérées pour pouvoir faire face au rythme effréné du championnat. Cela a déjoué les plans, et l’Espérance tombe bien bas avec toutes les conséquences qui peuvent découler par la suite. Les chamboulements tous azimuts dans la gestion du club, aussi bien au niveau administratif que technique, sont autant de tares qui ont fait que la relégation était prévisible, voire programmée.

LE RECRUTEMENT REMIS EN CAUSE DÈS LE DÉPART

Le recrutement reste le point noir des dirigeants qui n’ont pas fait de grandes affaires à l’intersaison. Hormis quelques éléments qui ont droit à des circonstances atténuantes, les autres n’ont convaincu personne. Durant l’intersaison, les dirigeants en place à l’époque n’ont pas fait un choix judicieux en optant pour un recrutement de joueurs dont les limites étaient criantes. Les membres de la direction ont commis l’irréparable en engageant, dans l’absolu, des éléments de seconde zone. Le comble est qu’ils ont donné les pleins pouvoirs à un recru-

teur en total décalage avec la réalité des transactions et les principes fondamentaux du recrutement en optant pour un ramassis de joueurs qui se sont retrouvés portant un «costume» plus grand qu’eux.

LE MERCATO HIVERNAL, L’AUTRE ABSURDITÉ

Le déclin qui a sanctionné la fin de la première phase du championnat a donné matière à réfléchir quant à un renforcement qualitatif lors du mercato hivernal. Les dirigeants se sont aussitôt lancés dans une course contre la montre pour tenter de renforcer l’effectif par des éléments susceptibles d'apporter le plus escompté, et, par conséquent, atteindre le but qu’est le maintien. Et là, encore, c’est l’échec consommé

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

UN EFFECTIF VULNÉRABLE ET LIMITÉ

Avec un effectif aux qualités aléatoires, la formation espérantiste est passée d'une équipe qui n'avait pas de fond de jeu à une équipe au jeu approximatif. Sans âme aucune, elle a rencontré les pires difficultés à domicile. Quel que soit le précepte prôné, le résultat est demeuré le même. La formation espérantiste, qui n’a pu franchir la barre des neuf minables points après 30 matches joués, a accusé dans le domaine psychologique et tactique d’énormes déficits. Ses joueurs n’ont pas pu se montrer à la hauteur lors des dites rencontres qui ont été gâchées par manque de lucidité, de concentration et autre culture tactique qui a fait encore défaut à un groupe qui n’a su toujours pas gérer un résultat. Depuis le début de saison, l’ESM ne faisait que confirmer cette impression, celle d'une équipe qui avait du mal à développer un jeu cohérent et productif. N. B.


16 Mobilis Ligue Deux

Tahmi et Zaâlane récompensent l’ASMO et les sportifs d’Oran

ASMO

MOUMOUH PERD SA GRAND-MÈRE

L’un des principaux artisans de l’accession de l’ASMO parmi l’élite, Saâdoune Mohamed dit Moumouh,vient de perdre sa grand-mère, inhumée en fin de semaine à Alger. En cette douloureuse circonstance, le collectif de Maracana présente à la famille de la défunte ses sincères condoléances.

Maracana N°2366— Mardi 27 mai 2014

Le wali d’Oran, Abdelghani Zaâlane et le ministre des Sports, Mohamed Tahmi, en visite de travail et d’inspection à Oran, ont honoré l’équipe oranaise qui a retrouvé l’élite du football national, ainsi que l’ensemble des lauréats qui ont levé haut les couleurs de la wilaya dans différentes disciplines, durant cette année sportive 2013-2014.

E

Par Ali B.

n football, les autorités présentes, accompagnées de monsieur Omar Addadi, président de la fédération internationale des jeux méditerranéens,

part, la Radieuse a reçu un diplôme d’honneur.

BENYETTOU : «L’ASMO NE SE REFUSE PAS»

Des chèques cadeaux ont été remis aux champions : 2 milliards de centimes pour l’ASMO, 5OO millions pour le SCMO et 50 millions de centimes pour Intissar des élus locaux et du sénateur Mehiaoui Tayeb, ont honoré les deux équipes de l’ASMO, les seniors qui ont terminé sur le podium et les juniors détenteurs de la coupe d’Algérie 2014. Ensuite ce fut le tour de l’emblématique formation du SC Medioni Oran, qui

retrouve la Division Nationale Amateur, de l’équipe féminine d’Intissar Oran, championne d’Algérie junior et de l’équipe Rabie Djazaïri, qui a obtenu la coupe d’Algérie de football en salle (FUTSAL), sans oublier l’association sportive Radieuse, qui

fait un grand travail dans le football de proximité. Des chèques cadeaux ont été remis aux champions : 2 milliards de centimes pour l’ASMO, 5OO millions pour le SCMO et 50 millions de centimes pour Intissar ainsi que pour l’association Rabie. Pour sa

Merouane : «C’est moi le boss»

Baghor Merouane, celui par qui le succès arrive. Costaud comme le judoka qu’il fut baragouineur, des fois l’esprit perdu. Mais fort de son fait : il est vraiment le boss de l’équipe de Medina Djedida. Nous l’avons interviewé à la fin de la cérémonie de remise des récompenses aux lauréats du sport de la wilaya d’Oran. Merouane, tout d’abord félicitations pour l’accession de votre club. Merci à vous et au journal Maracana dont nous aimons et respections la ligne éditoriale. Pour résumer la saison, elle a été difficile, très difficile, mais nous nous attendions à cette difficulté. Nous avons atteint notre objectif malgré toutes les embûches, grâce à un groupe bien géré et un staff technique compétent, ,sans oublier les supporters qui ont bien soutenu l’équipe, y compris ceux du MCO , que je remercie. Et je voudrais d’abord vous dire que si je n’avais pas réussi à faire accéder le club cette année, j’aurais jeté l’éponge et je serais parti.

Aujourd’hui, nous avons vu El Moro recevoir le chèque d’encouragement et le diplôme d’honneur des mains du Ministre des sports et du wali d’Oran, au lieu de vous. Est-ce normal, alors que l’accession, c’est le CSA qui l’a réalisé? Je vois où vous voulez en venir ! Je tiens à vous faire savoir qu’entre nous et la SSA, il n’y a aucun problème. Un actionnaire vient dans une société pour investir et profiter de son investissement. Un actionnaire aide le club à longueur d’année, pour valoriser son

investissement. Ce n’est pas à moi de lui demander de venir travailler avec nous. Ni avec le président Kaci, ni avec El Moro, ni avec Chafaâ, ni avec Adjal. D’ailleurs ils sont là, assis avec moi autour de la même table. Il y a un seul bonhomme qui est en train de manger à l’ASMO, qui a échoué dans cette formation, sans rien lui avoir apporté de positif. Nous cherchons à nous en débarrasser et vous savez tous de qui il s’agit. J’ai demandé à El Moro de l’amener devant un notaire et de lui payer son dû, afin qu’on s’en débarrasse. Mais qui est le vrai patron de l’ASMO ? Je réponds par une question : qui est venu à la tête de l’ASMO après Dady ? C’est moi et c’est encore moi qui ai grandi au sein de ce club, comme supporter, comme joueur dans les petites catégories, comme judoka. J’aime ce club du plus profond de mon cœur. El Moro, en sa qualité de directeur général de la SSA, a des connaissances en gestion. Il est payé à l’ASMO, donc c’est un employé. Moi je dirige. Quel est le rôle de Moumouh dans tout ça ? Moumouh, qui est avant tout mon ami, a été mon bras droit dans l’accession du club. Il joue un rôle important à l’ASMO, car il n’est pas seulement le bailleur de fonds comme vous l’appelez dans la presse. J’ai demandé à El Moro de l’intégrer en qualité d’actionnaire. Je pense que cela va se faire très rapidement. Quel sentiment avez-vous après cet hommage ? Sincèrement, ce wali a apporté du bonheur à Oran. Comme on dit chez nous, «Djabe Khireh ». Il a soutenu l’équipe, il nous a encouragé, surtout dans les moments difficiles. Je pense que sa devise est : fais-moi plaisir, je te le revaudrais. On lui a fait plaisir avec l’accession et voilà qu’il nous encourage matériellement. C’est une personne qui connaît très bien le football et les

hommes. C’est ça les bonnes relations. Sur le futur proche de l’ASMO, allez-vous prendre un congé ? Comment ça un congé ? Celui qui veut prendre du congé n’a qu’à rester dormir chez lui. Nous, nous allons nous mettre au travail dès dimanche matin. C’est l’équipe espoir qui reprendra les entraînements la première, dimanche ou lundi prochain. Cette semaine est consacrée à l’hommage que nous recevons des autorités. Après celui du directeur général de la DGSN, c’est aujourd’hui celui de monsieur le wali, demain (lundi), c’est le président de l’APC qui nous honore. Ensuite, il y aura la fête que nous allons faire à nos supporters et enfin nous pensons tenir une conférence de presse, pour faire le bilan de la saison écoulée et les projections sur l’avenir. Le recrutement ? Il est dans ma tête. Je pense que si nous voulons jouer les premiers rôles, nous devons ramener au moins 12 recrues…. Parce que vous comptez jouer les premiers rôles ? Je n’ai pas rejoint la Ligue 1 pour jouer le maintien. Nous sommes ambitieux et voulons faire de l’ASMO une grande équipe. Jouer les premiers rôles permettra de faire venir des gros moyens. Oran mérite une équipe qui joue les premiers rôles et non une formation qui lutte pour le maintien. En quoi par exemple El Eulma ou l’USMH sont mieux qu’Oran ? Tout simplement parce qu’ils ont des hommes. Moi aussi je suis entouré d’hommes capables. Pour revenir au recrutement, nous allons engager un minimum de 12 éléments chevronnés. Moi, je les ai dans la tête. Mais j’attends la liste signée par Mouassa, pour que nous soyons sur la même longueur d’onde. Nous avons constaté que pour faire bonne figure, nous devons nous renforcer dans toutes les lignes avec deux attaquants de métier. Des Africains ?

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

L’attaquant mouloudéen, s’est dit à 99% partant du club d’El Hamri où il est en fin de contrat. L’ancien harrachi, meilleur buteur du MCO cette saison, s’est dit prêt à choisir une autre destination, étant encore jeune, avec une bonne marge de progression. Samedi, après le match, il a dit ne pas refuser l’ASMO, mais que ce n’était pas à lui de faire des offres. Avant-hier, à la réception du wali, le président Merouane, auquel on avait donné l’information, s’est dit prêt à recevoir Benyettou, s’il est vraiment libre de tout engagement. Vu le salaire pour lequel avait signé l’attaquant au MCO, il est certain que Merouane et Moumouh n’hésiteront pas à le recruter s’ils ont l’aval de Mouassa. A. B.

Ils seront les bienvenus s’ils sont meilleurs que ceux que nous avons ciblés. Avec un entraîneur étranger, comme c’est la mode ? Nous avons un grand entraîneur, Kamel Mouassa, pourquoi ramener un autre ? Si nous sommes parmi l’élite, c’est en grande partie grâce à lui. Un stage d’été à l’étranger ? Absolument pas ! Je ne voudrais pas avoir les mêmes problèmes que nos voisins du MCO, en Tunisie ou au Maroc. Moi, je voudrais que le stage se déroule à Bouhanifia, où nous pourrons avoir plusieurs équipes de la région pour les matchs amicaux, ou à Hammam Bouhadjar et ce pour les mêmes raisons. Votre premier objectif ? Comme je vous l’ai dit, mon premier objectif est de préparer, avec mes amis et le staff technique, une équipe capable de jouer les places d’honneur et de redonner à Oran sa vraie place dans l’élite du football national. Entretien réalisé par Ali Boutaleb


National Amateur 17

RCK

Maracana N°2366— Mardi 27 mai 2014

Hamza Banouh : «Content d’avoir terminé meilleur buteur du club, mais déçu quand même d’avoir raté l’accession»

Meilleur buteur du club, et du championnat de DNA, groupe Centre, avec quinze réalisations, Hamza Banouh nous confie qu’il est content d’avoir marqué quinze buts, mais en même temps très déçu d’avoir raté l’accession avec son club, car, selon lui, le RCK est une grande équipe qui ne mérite pas de végéter dans les divisions inférieures. Entretien réalisé par Sofiane D. 

SAM

Vous avez terminé le championnat en réalisant un triplé, face à la Montagne, lors de la dernière journée. Un commentaire ? Dieu merci, j’ai eu la chance d’inscrire trois buts et de porter mon capital à quinze réalisations. Je suis content d’avoir retrouvé toutes mes sensations. Je suis le meilleur buteur du championnat, Néanmoins, cela aurait été la cerise sur le gâteau si on avait réalisé l’accession, mais bon, ce qui est fait est fait. Nous avons raté notre objectif cette saison. Justement, pourquoi le RCK a raté l’accession ? Pour diverses raisons, je pense. Il ne faut pas oublier que nous n’avons pas beaucoup de

joueurs d’expérience, ce qui est nécessaire si on veut jouer jouer l’accession. Notons aussi que lors des matchs décisifs, nous n’étions pas à la hauteur. Tous ces paramètres ont influé négativement sur nos résultats. C’est pour cette raison qu’on a failli à notre mission. Je demande pardon à nos supporters qui ont cru en nous durant toute la saison. Etant un enfant du club, je leur promets de faire accéder le club la saison prochaine mais beaucoup de choses doivent changer. Soyez plus explicite… Vous savez, quant le club plonge dans une spiral de problèmes, surtout au niveau de la direction, tout cela se répercute négativement sur le rendement des joueurs. En plus, la manne financière faisait défaut. Et en football, l’argent est le nerf de la guerre. Regardez l’équipe de l’ESMK qui a accédé cette saison. C’est un club qui a beaucoup d’argent, et ses joueurs ne se sont jamais plaints d’un quelconque problème financier. C’est très important qu’un joueur soit serein concernant ce volet. Le championnat est terminé. Allezvous rester à Kouba ou comptez-vous aller voir ailleurs ? Pour le moment, je ne saurais vous répondre. Certes, je ne vous cache pas que j’ai plusieurs contacts avec des clubs de Ligue 2 surtout, mais je n’ai encore rien décidé. Je dois rencontrer bientôt le président pour discuter de mon avenir. S. D.

Kassi Youcef : «J'ai toujours donné le meilleur de moi-même»

Auteur d'une phase retour époustouflante avec son équipe, le jeune défenseur axial du SAM Kassi Youcef (20 ans) qui a été promu en seniors à l'issue de la 18ème journée, revient sur le parcours de son équipe. Il insiste sur l’apport de Bordji qui a pris les destinées de la barre technique du Sarii pour les 13 derniers matchs... Entretien réalisé par Aoun L. B.

Quelle évaluation faites-vous du parcours de votre équipe ? On doit retenir l’apport de l’entraîneur Bordji qui a renforcé le staff technique, Il a réussi à provoquer le déclic grâce aux relations fraternelles et à l'estime réciproque entre les joueurs. Ce nouvel état d'esprit a per-

mis à l'équipe de changer sa manière de jouer, de se solidariser afin de se donner à fond et de prouver que le club est toujours debout. Pouvez-vous nous parler de votre rendement ? Un joueur ne peut pas faire son auto-évaluation. Il faut laisser le soin aux concernés - public et responsables techniques - de porter un jugement. J’ai la conscience tranquille. J'estime avoir donné le meilleur de moi-même. Parlons maintenant de votre avenir. Qu'avez-vous décidé ? Je suis toujours indécis et je pense qu'il va falloir discuter d'abord avec les dirigeants et tout aborder avec eux, Il est un peu tôt pour dire que je suis partant même si j'ai reçu plusieurs propositions émanant de clubs professionnels de Ligue 1 et 2. De toute façon, j'aimerais bien tenter une autre expérience avec mon club formateur mais si les choses restent en l'état, il vaut mieux changer d'air. A.L.B.

FARES BOUALEM, ENTRAINEUR DE L’ÉQUIPE U 20 : «ON A VÉCU L'ENFER À MAGHNIA»

L’entraîneur de l'équipe U20 samiste Fares Boualem, que nous avons rencontré dimanche matin près de l'APC de Mohammadia, affirme que son équipe qui occupait la place de leader à l'issue de l'avant-dernière journée du championnat U 20, s’est rendue à Maghnia pour y affronter son homologue de l''IRBM dans le cadre de la dernière journée. Le SAM a vécu l'enfer, toujours selon notre interlocuteur. En plus de l' hostilité du public, la main courante était noire de monde et la partie a été interrompue à plusieurs reprises. Devant une telle pression, il était difficile pour l'arbitre de garder sa neutralité, lui qui a accordé deux penaltys imaginaires à l'équipe locale, avant de poursuivre : « Dès le coup de sifflet final, les joueurs locaux, avec l’aide de pseudo supporters, ont envahi le terrain. Ils ont agressé mes joueurs qui ont été roués de coups de bâton, de manches à balai, etc.». Fares n' a pas manqué de remercier les agents de la Sûreté nationale qui ont pu maîtriser la situation et A.L.B. réussi à éviter le pire.

PUBLICITÉ RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA D’ALGER DAIRA ADMINISTRATIVE DE CHERAGA COMMUNE DE CHERAGA N°2031 / S.T / 2014 LE PRÉSIDENT DE L’ASSEMBLÉE POPULAIRE COMMUNALE DE CHERAGA A MONSIEUR LE GÉRANT DE L’ENTREPRISE ETB TCE LATAMENE ALI Sise, N° 02 65, Bd Frères Mahdi Souidania - Alger

2ème MISE EN DEMEURE OBJET : A/S Projet : Travaux de Parachèvement C.E.S. et V.R.D. de La Salle Omnisport au V.S.A. CHERAGA. - Vu l’Ordre de Service de démarrage des Travaux n°72/2011 notifié à l’entreprise le 05/06/2011, - Vu le Marché approuvé en date du 05/05/2011 sous le N°140/2011, - Vu l’expiration du délai contractuel en date du 23/06/2013, - Vu le P.V. de constat tenue en date du 30/01/2014, - Vu la première mise en demeure paru dans le journal «Indépendant» en date du 03/02/2014, - Vu la correspondance en date du 19/02/2014 sous le N° 842/2014, - Vu le P.V. de constat tenue en date du 20/02/2014, - Vu la correspondance en date du 11/03/2014 sous le N° 1162/2014, - Vu le P.V. de constat tenue en date du 16/03/2014. Par conséquent, l’entreprise est mise en demeure pour la deuxième fois de lever toutes les réserves dans un délai de 48 heures à partir de la date de la première parution de la présente mise en demeure. Faute de quoi, le maître de l’ouvrage sera dans l’obligation de prendre des mesures coercitives à votre encontre. Maracana N°2366—Mardi 27 mai 2014 - ANEP N° 125 494

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


18 Divisions inférieures

Au bout de la persévérance, une accession amplement méritée

JS TICHY JOUEURS

Adouane Sid Ali , Adrar Fatah , Adrar Karim , Aïbeche Salim Ariche Mourad , Azzag Djamel , Bennara Massinissa , Bensaid Bachir , Bensaid Yassine , Boukerche Housseyn , Chabane Nassim , Chachoua Abdelhamid , Djahnine Nassim , Hama Djelloul , Hamana Hichem , Hellal Sofiane , Hilem Lyes , Karim Radouane , Mersel Lyes , Messis Sid Ali , Ouglis Loucif , Ourabah Abdenour , Saidani Abderrahmane , Touizirt Amar , Zerrouki Farid.

DIRIGEANTS

Le président du CSA : Tani Nacer Vice president: Zahir Yahiaoui Secrétaire general : Berkati Boualem Trésorier : Takesrit Hamid DTS : Kamel Adrar Entraineur : Bachir Bensaïd Le staff medical : Ouadi Foudil et Benhama Azzedine President de section : Djoudi Harouni Vice president : Hanache Samir Trésorier : Fertchoukh Omar

STAFF TECHNIQUE DES JEUNES CATÉGORIES

Juniors: Zaidi Youcef Cadets: Nadir Nasri Minimes : Boulfou Faouzi Benjamins : Mendil Karim

La jeunesse sportive de Tichy, après avoir longtemps tergiversé, a pu arracher cette saison son billet d’accession au palier supérieur.

Maracana N°2366— Mardi 27 mai 2014

À une journée de la clôture de l’exercice actuel, et à la faveur de son précieux succès au stade Baccaro, face au NRBSD, la JST s’est adjugée officiellement le titre de champion de la régionale 2 groupe A. Par Tahar H.

A

vrai dire, les observateurs l’ont prédit, le suspense, qui perdurait depuis quelques étapes concernant l’heureux lauréat, appelé à faire bonne figure l’an prochain parmi le gotha des équipes formant la régionale 1 , n’allait pas faire longue feu. En fait, grâce à l’écart qu’entretenait la JST sur son poursuivant le G Béjaia, cette consécration était, sans l’ombre d’un doute, inéluctable. Les dés étaient, bel et bien, jetés après la défaite de Gouraya à Ain Bessam face à l’équipe locale. La jeunesse sportive de Tichy, et après avoir longtemps tergiversé, a pu arracher cette saison son billet d’accession au palier supérieur. Le club du littoral de Béjaïa vient de réaliser une accession historique , mais amplement méritée au vue du parcours qu’il a effectué durant cet exercice, un parcours exceptionnel, et ce, grâce au travail, l’abnégation et au sérieux de tout un ensemble, à commencer par le staff dirigeant qui a été au four et au moulin cette année, ne lésinant pas sur les moyens pour mettre en application le programme de travail établi à cet effet. Une

avance de cinq points à l’issue de la 29é journée qui s’est jouée vendredi passé par rapport au dauphin. Ce n’est donc qu’une juste récompense pour cette sympathique formation, qui avait raté à chaque fois l’accession dans la dernière ligne droite lors de ces trois dernières saisons. Une accession amplement méritée car les camarades du capitaine Fateh Adrar malgré une mauvaise entame du championnat, mais par la suite, ils ont su remonter la ponte et dominer le championnat de bout en bout à partir de la 7èeme journée en mettant une pression constante sur le leader, Gouraya, avant que ce dernier ne flanche. Les poulains de Bachir Bensaïd ont fait un parcours de champions comme le prouve le bilan élogieux de cette formation. L’équipe de Tichy a presque écrasé tout sur son passage, depuis la 5eme journée pour preuve, cette 1ère place occupée actuellement avec 58 points, avec seize victoires, dix nuls et seulement deux défaites. L’étoffe d’un vrai champion, quoi. Selon le président de l’association, l’objectif était de retrouver la place qui devrait être la sienne depuis des années et cela a été fait. «Nous sommes parvenus à faire accéder cette équipe après plusieurs échecs. Cela a été réussi grâce sérieux des joueurs et les staffs technique et dirigeant, mais aussi à nos fidèles supporters qui nous ont toujours soutenus», dira le boss, qui précise que cet exploit a été en partie celui des responsables de l’association qui, malgré le manque des moyens financiers, sont arrivés à leur fin, l’accession.

Il faut dire que la JST a été, et de loin, la formation la plus régulière de ce championnat. En effet, les coéquipiers de Saïdani ont réalisé 16 victoires, 10 nuls et seulement 2 défaites de surcroit à l’extérieur face au CRT ( 3eme journée) et face au CRBTO ( ( 6eme journée) . avec 58 points au compteur, devançant ainsi l’équipe de Gouraya de cinq unités , l’attaque de la JST a secoué les filets adverses 36 fois alors que sa défense n’a encaissé que 17 buts avec en prime, la meilleure attaque et la meilleure défense , autrement dit, l’accession n’a pas été du tout volée et n’est que le fruit des efforts conjugués et d’un travail élaboré par toutes les parties concernées. La présence dans ce groupe “A” des équipes de gros calibres, telles: Gouraya , la JSBM , le HCAB , le CRT, l’ORBA , SSSA , la JSM’C  , a donné lieu des empoignades de qualité et un suspens qui a tenu en haleine tout le monde jusqu'à la 28ème journée où le verdict est tombé . Le travail technique effectué par le DTS Kamel Adrar et le coach Bachir Bensaïd , a fini par porter ses fruits en permettant ainsi à la jeune formation de la JST d'accéder enfin, en régionale 1. Il faut dire que c’est la troisieme fois de suite que la JST concoure pour cette accession . Elle a été coiffée successivement par la JSA puis par l’ES Azzefoun, et l’année derniere par l’US Beni Douala . En effet, aucun ne pensait que les littoraux allaient finir sur le podium d'autant plus que l'equipe a été remaniée. Au début, personne ne donnait cher la

peau des enfants de la station balnéaire, compte tenu, bien sûr, du mauvais départ de cette équipe et la démission surprise de son entraineur après la 9ème journée. Devant cette situation inattendue, le président Nacer Tani, en homme sage et intelligeant, ne veut pas chambouler l'équipe et désigne ainsi un des fils du club, Bachir Bensaïd, à la barre technique. En présence des équipes de qualité, la JST était loin de partir en favorie. Mais il semble que le staff technique et administratif du club avait préparé son coup, même s'il avait déclaré au début de saison, que le club jouerait le maintien. Derrière cette réussite, se cachent des dirigeants, à sa tête, Tani Nacer et bien sûr l'homme d'ombre, à savoir Mourad Adrar, dit Ladjadj, qui ont déployé d'énormes efforts pour concrétiser l'accession. Pour le président de section Djoudi Harouni «Cette concrétisation n'est pas le fruit du hasard, mais celui d'un dur labeur de toute une année de travail, et je profite de cette occasion pour remercier tout le monde pour ce qu'ils ont apporté à l’équipe. Ce succès est arraché face des équipes expérimentées. Ce groupe est d'un niveau très élevé. Ce n'était pas facile, mais on a cru en nos possibilités et nos chances et on a réussi. Certes on s'est fixé comme objectif, le maintien, mais on a su gérer nos matches en fonction de nos moyens et de nos adversaires. On pense qu'on a réussi grâce à l'abnégation et au sérieux de tout le collectif : joueurs, staff technique et dirigeants  ». La JST accède ainsi grâce au dévouement

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

de tous, il faut tout de même souligner par là, l'apport considérable du sponsor officiel du club à savoir l’hôtel Aloui , l’hôtel les deux rochers de Hocine Mersel, l’un des artisans de cette accession , Rabhi Boualem , Touati, qui n' ont jamais cessé de mettre la main dans leurs poches à chaque fois qu'ils sont sollicités par leur club. Cette formation de la station balnéaire sera donc la seconde équipe de la wilaya de Bejaïa à évoluer en régionale 1 aux côtés de la JS Akbou. Face aux autres prétendants, Tichy a donc coiffé ses concurrents au poteau, une juste récompense et une grande fierté pour cette région du sahel et ce succès a amené de la la joie aux supporters très attachés à leur équipe. Pour l’un de ces inconditionnels que nous avons rencontré du côté de la cité Bensaïd «La concurrence était certes rude surtout lors de la phase retour mais à aucun moment on n’a douté de notre équipe qui a su régner en maître des lieux  » La force de la JST réside dans sa régularité et de ses dirigeants, qui malgré les difficultés de la mission ont su garder debout leur équipe. Avec un subvention dérisoire des pouvoirs publics, la formation de Tichy avait relevé le défi et cela grâce au soutien indéfectible de ses propres enfants qui l’ont prise en main. Aujourd’hui, ils peuvent se targuer d’avoir pleinement accompli leur mission au service de toute la région de Tichy . Maintenant que l’accession est acquise, le plus dur est à venir, ce qui a amené la direction à tirer la sonnette d’alarme sachant qu’au fil des paliers, les dépenses s’amplifient. Pour le moment le temps est pour l’euphorie et la joie, en savourant l’accession comme il se doit avant de penser à la saison prochaine. Notre interlocuteur ajoutera pour dire: «Souhaitons que le seul problème que nous avons rencontré et ayant trait au stade ne se posera plus, et que les autorités le prennent en charge pour la pose du gazon synthétique car si cela se reproduirait, ça ne va pas arranger les choses au club. Cela nous obligera à nous entraîner chaque fois dans un stade différent et, de là, perdre tous nos repères. Cela nous pénalisera certainement». Enfin on ne peut que souhaiter plus de succès à cette équipe, et chapeau bas pour les gars de Tichy. T. H.


Publicité

Maracana N°2366— Mardi 27 mai 2014 RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE

19

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE

WILAYA D’ALGER CIRCONSCRIPTION ADMINISTRATIVE DE BARAKI COMMUNE DES EUCALYPTUS NIF N° 41000200001608501032

WILAYA D’ALGER CIRCONSCRIPTION ADMINISTRATIVE DE BARAKI COMMUNE DES EUCALYPTUS NIF N° 41000200001608501032

AVIS D’APPEL D’OFFRE NATIONAL RESTREINT N°41/2014

AVIS D’APPEL D’OFFRE NATIONAL RESTREINT N°42/2014

La commune des Eucalyptus lance un avis d’appel d’offre national restreint relatif à l’opération : - ACQUISITION, POSE ET ENTRETIEN MATÉRIEL CHAUFFAGE POUR LES BIENS CONSTRUIT DE LA COMMUNE Les soumissionnaires disposant d’un certificat de qualification et classification professionnelle «ACTIVITÉ PRINCIPALE TRAVAUX BÂTIMENT, ayant code de chauffage sur la qualification ou sur le registre de commerce peuvent retirer le cahier des charges auprès du Service Marchés sis au siège de la commune Route nationale N°08 les Eucalyptus, contre le paiement de 2000 DA auprès du trésorier communal. • La durée de préparation des offres est de 21 jours à compter de la date de la première publication dans le BOMOP ou la presse. • Le jour limite et l’heure de dépôt des offres est le jour correspondant au dernier jour de la durée de préparation des offres au plus tard à 12 h. • Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal la durée de préparation des offres est prorogée jusqu’au jour ouvrable suivant. • La durée de validité des offres est égale à la durée de préparation des offres augmentée de trois (03) mois. Les soumissions doivent être accompagnées par les documents ci-après : A. L’OFFRE TECHNIQUE qui contient : • La déclaration à souscrire dûment renseignée, • Le cahier des charges paraphé par le soumissionnaire, • Une copie légalisée du certificat qualification et classification professionnelles PRINCIPALE TRAVAUX DE BÂTIMENT • Une copie légalisée du registre de commerce, • Le statut de l’entreprise, • Le numéro d’identification fiscale NIF • Les documents cités à l’article 08 du cahier des charges. B. L’OFFRE FINANCIÈRE qui contient : • La soumission dûment renseignée, • Le bordereau des prix unitaires dûment signé et daté par le soumissionnaire, • Le détail estimatif et quantitatif dûment signé et daté par le soumissionnaire.

La commune des Eucalyptus lance un avis d’appel d’offre national restreint relatif à l’opération : - AMÉNAGEMENT AIRE DE JEUX DÉTENTE ET LOISIR POUR ENFANTS Les soumissionnaires disposant d’un certificat de qualification et classification professionnelle «ACTIVITÉ TRAVAUX BÂTIMENT OU AMÉNAGEMENT peuvent retirer le cahier des charges auprès du Service Marchés sis au siège de la commune Route nationale N°08 les Eucalyptus, contre le paiement de 2000 DA auprès du trésorier communal. • La durée de préparation des offres est de 21 jours à compter de la date de la première publication dans le BOMOP ou la presse. • Le jour limite et l’heure de dépôt des offres est le jour correspondant au dernier jour de la durée de préparation des offres au plus tard à 12 h. • Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal la durée de préparation des offres est prorogée jusqu’au jour ouvrable suivant. • La durée de validité des offres est égale à la durée de préparation des offres augmentée de trois (03) mois. Les soumissions doivent être accompagnées par les documents ci-après : A. L’OFFRE TECHNIQUE qui contient : • La déclaration à souscrire dûment renseignée, • Le cahier des charges paraphé par le soumissionnaire, • Une copie légalisée du certificat qualification et classification professionnelles TRAVAUX DE BÂTIMENT OU AMÉNAGEMENT • Une copie légalisée du registre de commerce, • Le statut de l’entreprise, • Le numéro d’identification fiscale NIF • Les documents cités à l’article 08 du cahier des charges. B. L’OFFRE FINANCIÈRE qui contient : • La soumission dûment renseignée, • Le bordereau des prix unitaires dûment signé et daté par le soumissionnaire, • Le détail estimatif et quantitatif dûment signé et daté par le soumissionnaire.

• Les offres technique et financière doivent être remises dans deux enveloppes, séparées et portant pour la première la mention (offre technique) et pour la seconde (offre financière) et introduites dans une enveloppe extérieure fermée et anonyme qui doit porter la mention : A Monsieur le président de la Commune des Eucalyptus Soumission à ne pas ouvrir Appel d’offre national restreint n°41./2014. «Intitulé du projet»

• Les offres technique et financière doivent être remises dans deux enveloppes, séparées et portant pour la première la mention (offre technique) et pour la seconde (offre financière) et introduites dans une enveloppe extérieure fermée et anonyme qui doit porter la mention : A Monsieur le président de la Commune des Eucalyptus Soumission à ne pas ouvrir Appel d’offre national restreint n°42./2014. «Intitulé du projet»

• L’ouverture des plis est prévue en séance publique et se tiendra le jour correspondant au dernier jour de la durée de préparation des offres à 13h. CET AVIS EST CONSIDÉRÉ COMME UNE INVITATION AUX SOUMISSIONNAIRES POUR ASSISTER À L’OUVERTURE DES PLIS.

• L’ouverture des plis est prévue en séance publique et se tiendra le jour correspondant au dernier jour de la durée de préparation des offres à 13h. CET AVIS EST CONSIDÉRÉ COMME UNE INVITATION AUX SOUMISSIONNAIRES POUR ASSISTER À L’OUVERTURE DES PLIS.

Maracana N°2366—Mardi 27 mai 2014 - ANEP N° 125 351

Maracana N°2366—Mardi 27 mai 2014 - ANEP N° 125 349

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme et de la Ville Office de Promotion et de Gestion Immobilière de Tipaza NIF 099742260337519

AVIS D’APPEL D’OFFRE NATIONAL RESTREINT N°0021/14 L’Office de Promotion et de Gestion Immobilière de Tipaza lance un avis d’appel d’offre national restreint pour la réalisation de 90 logements publics locatifs conformément au tableau ci-après : Projet

Localité

Travaux

BET

40/1600 logements publics locaRéalisation tifs cadre RPHP tranche annuel Khemisti en TCE 2011

BUHA

50/3000 logements publics locaRéalisation tifs PQ 2010-2014 tranche Meurad en TCE annuel 2011

A.E.TECH

Les entreprises ayant la qualification et classification professionnelle bâtiment en activité principale I et plus, et intéressées par le présent avis sont invitées à retirer les cahiers des charges (technique et financier) auprès de la Direction générale de l’OPGI de Tipaza sis cité Administrative AU1 - Tipaza, contre paiement de la somme de 2.000,00 DA représentant les frais de reproduction non remboursable. Modalité de présentation de l’offre. A/ L’Offre technique : L’offre technique doit être insérée dans une enveloppe fermée et cachetée portant la mention «offre technique» contenant les pièces suivantes en cours de validité : - Déclaration à souscrire signée, cachetée et datée, - Déclaration de probité signée, cachetée et datée, - Cahier des charges (technique) paraphé par le soumissionnaire sur toutes les pages, - Certificat de qualification et classification professionnelle bâtiment en activité principale I et plus (copie légalisée), - Registre de commerce (copie légalisée), pour les entreprises retenues la copie légalisée par CNRC doit être pré-

sentée avant l’examen du projet de marché, - Extrait de rôles apuré ou avec échéancier (copie légalisée). L’entreprise retenue doit présentée l’original de l’extrait de rôles avant l’examen du projet de marché, - Casier judiciaire n°03 du soumissionnaire (copie légalisée), pour les entreprises retenues le casier judiciaire original doit être présentée avant l’examen du projet de marché, - Références professionnelles (attestations des travaux réalisés dans le domaine du bâtiment et des équipements publics délivrées par les maitres d’ouvrages et signés par le 1er responsable de l’organisme), - Copie de la carte NIF et NIS, - Attestation de dépôt légal des comptes sociaux en cours de validité, - Copie de l’attestation CNAS (copie légalisée) délivrée par la caisse d’assurances sociales. La mise à jour actualisée doit être présentée par l’entreprise retenue avant l’examen du projet de marché, - Copie de l’attestation CASNOS (copie légalisée). La mise à jour doit être présentée par l’entreprise retenue avant l’examen du projet de marché, - Copie de l’attestation CACOBATPH (copie légalisée). La mise à jour doit être présentée par l’entreprise retenue avant l’examen du projet de marché, - Bilan financier des trois (03) dernières années, - Statut de la société, - Planning de réalisation des travaux, signé, daté et paraphé.

- Devis estimatif et quantitatif dûment rempli signé, daté et paraphés par le soumissionnaire.

B/ L’Offre financière : L’offre financière doit être insérée dans une enveloppe fermée et cachetée portant la mention «offre financière» contenant les documents suivants : - Lettre de soumission remplie, signée et datée, - Bordereau des prix unitaires, rempli chiffres et en lettres, signé et daté sous peine de rejet,

Les soumissionnaires sont invités à assister à la séance d’ouverture des plis.

Les deux enveloppes (offre technique et offre financière) devront êtres présentées dans une seule enveloppe extérieure anonyme et scellée ne portant que la mention suivante : A Monsieur le Directeur Général de l’OPGI de Tipaza Avis d’Appel d’Offres National Restreint N°……… Réalisation de ………… logements à …………… «A NE PAS OUVRIR» L’offre devra être déposée auprès du secrétariat général de l’OPGI de Tipaza sis cité Administrative AU1 - Tipaza le dernier jour de la durée fixé pour la préparation des offres entre 08 heures du matin et 12:00 Heures. La durée de préparation des offres est fixée à 21 jours à partir de la première parution du présent avis sur les quotidiens nationaux ou le BOMOP. Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal la durée de préparation des offres est prorogée jusqu’au jour ouvrable suivant. L’ouverture des offres (technique et financière) aura lieu le dernier jour de la durée de préparation des offres à 13 heures en séance publique au siège de la direction générale de l’OPGI de Tipaza sis cité Administrative AU1 Tipaza - Secrétariat général.

Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de 111 jours à compter de la date de dépôt des offres.

Maracana N°2366—Mardi 27 mai 2014 - ANEP N° 125 479

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


20 Internationale

Maracana N°2364— Dimanche 25 mai 2014

PSG :

Griezmann  bien approché, Lavezzi plait en Angleterre En raison des sanctions infligées par l’UEFA qui prendront effet le 1er juillet, le PSG est bien décidé à s’activer sur le marché des transferts avant cette date butoir. Après avoir déjà signé David Luiz, les dirigeants parisiens auraient désormais trouvé un accord avec la Real Sociedad pour Antoine Griezmann. Le mercato n’a pas encore officiellement ouvert ses portes (le 10 juin) mais le Paris Saint-Germain a déjà marqué les esprits en bouclantle transfert de David Luiz pour un montant estimé à 49 millions d’euros plus 10 de bonus (un record pour un défenseur) assorti d’un salaire net présumé de 9 millions d’euros par an.

CHELSEA A SONDÉ PARIS POUR LAVEZZI

Les champions de! France! ne devraient pas en rester là. En quête d’un renfort sur l’aile gauche de son attaque, le PSG pourrait en revanche laisser partir Ezequiel Lavezzi (29 ans). Selon le! Daily Mail, Chelsea aurait profité des négociations pour David Luiz afin de demander aux dirigeants parisiens le prix de l’international argentin, recruté contre environ 30 millions d’euros en 2012 et! sous

contrat!jusqu’en 2016.

UN ACCORD TROUVÉ POUR GRIEZMANN ?

PEDRO affiche

Arrivé la saison dernière en prêt du Dynamo Kiev, Admir Mehmedi rejoint définitivement le SC Fribourg. Le club allemand a levé son option d’achat et officialisé ce lundi la venue de l’attaquant suisse (23 ans). «Je suis très heureux de continuer à jouer à Fribourg. Le club m’a donné beaucoup de confiance et j’espère lui rend cette confiance», a confié sur le site officiel du club l’ancien joueur de Zürich. «Admir Mehmedi pourra, après avoir rencontré quelques difficultés au début, pleinement s’épanouir ici. Nous voulons marcher et réussir ensemble», a pour sa part expliqué le directeur sportif Klemens Hartenbach. Cette saison, Mehmedi a inscrit 12 buts en 32 matches de!Bundesliga.

ses regrets

Q u ’ i l rejoigne Londres ou pas, les dirigeants parisiens seraient déjà en passe de boucler le transfert Pas toujours titulaire cette saison (37 apparitions et 15 buts en Liga), Pedro (26 ans) de celui qui le remplacera ou le pourrait quitter le FC Barcelone cet été. L’attaquant espagnol reconnaît qu’il aurait concurrencera la saison prochaine. aimé jouer davantage, notamment les gros matchs.»Je suis très heureux au club, Selon le média italien TMW, un mais je ne sais pas ce que le futur me réserve. Maintenant je pense seulement à la accord aurait été trouvé avec la Coupe du monde. J’aurais préféré jouer plus, surtout dans les grands matchs, où Real Sociedad pour le milieu j’ai peut-être eu moins de temps de jeu», confie le Barcelonais au Daily offensif gauche Antoine Express.Liverpool et le Paris Saint-Germain font partie des clubs Griezmann (23 ans). Les champiintéressés par Pedro. ons de France auraient formulé une offre de 32 millions d’euros équivalent au montant de la clause championne due ses 4 titres deuro libératoire de l’international nal adra Azzurra et r!E , la Nazioupe D son!groupe, la Squ aliste du derniextir de Fin . ie français. Pour rappel, l’UEFA a ale sér d’un Gro fin de per ire tête icto ds s’e à la!v n’est pas bor se nd d’a ieu elle atte si sér dra e fau me ate tali il did Mê L’I is 0. e. Ma 201 imposé au PSG un encadrement de une can titr de rs le jou r eils tou pou écu te se les res ieu ter nde une candidate sér ion du Monde!et évi sa masse salariale, une amende de Mo s’annonce comme ins de 7 titres de!champ lli. 60 millions d’euros payables sur qui n’affiche pas mo buteur Mario Balote son de up uco bea deux ans, la limitation de ses trans- également rin (Genoa) /FRA), Mattia Pe e Sirigu (Paris SG ferts et à 21 joueurs inscrits en GARDIENS:  Turin), Salvator tus ven (Ju ventus), Giorgio n (Ju ffo Ligue des Champions. Des sanc- Gianluigi Bu Bonucci tus), Leonardo stian Maggio ven Cri :  , (Ju RS an) gli EU Mil rza NS Ba (AC FE a o tions applicables pour la saison DÉ (AC Milan), Andrermian (Torino), Mattia De Scigli , Andrea Ranocchia (Inter) na) Da nti o 2014-2015. Or, celle-ci démarrera Ignazio Abate tte ore (Juventus), Ma (Parme), Manuel Pasqual (Fi le 1er juillet prochain. Dans ces Chiellini Rome), Claudio Paletta le De Rossi (AS -Germain/FRA), (Naples), Gabriel int a (Lazio), Danie conditions, le transfert devrait être X:  MILIEU Antonio Candrev Milan), Thiago Motta (Paris Sarco Verratti (Paris , na) nti ore (Fi officialisé avant cette date et les Alberto Aquilani tus), Riccardo Montolivo (AC), Romulo (Hellas Vérone), Ma Parisiens pourraient se montrer Marchisio (Juven rme), Andrea Pirlo (Juventus Marco Parolo (Pa A) o (AS très actifs sur le marché d’ici là. /FR o), Mattia Destr

TITRE ! U A E T A ID D N A C S R U O L’ITALIE, TOUJ

Blatter, tacleur taclé

Une ONG lance dimanche une pétition en faveur des vendeurs de rue brésiliens, «interdits» selon elle par la FIFA aux abords des stades pendant le Mondial. Pour appuyer sa campagne, Solidar Suisse diffuse une vidéo des pires tacles de l’histoire du football qui s’achève sur un montage montrant le président de la FIFA tacler un vendeur de rue. Basée à Zürich, à deux pas du siège de la FIFA, l’ONG n’en est pas à son coup d’essai. En avril 2012,  Solidar Suisse avait déjà fait danser un faux Sepp Blatter dans un clip

BARÇA :

Bundesliga : finalement Mehmedi reste à Fribourg 

parodique pour dénoncer l’impact social du Mondial au Brésil, pointant pêle-mêle «nettoyage » des favelas, violationsdes droits humains, exploitation sur les chantiers, construction de stades pharaoniques (et) milliards de profits pour la FIFA et ses sponsors». La pétition lancée dimanche entend cette fois mobiliser l’opinion internationale sur le «scandale (des) vastes périmètres interdits aux vendeurs de rue brésiliens, notamment près des stades». Bien qu’elle reconnaisse «quelques petites concessions» de la FIFA, Solidar

rci (Torin Saint-Germain arme), Alessio Ce orentina) ATTAQUANTS: (AC Milan), Antonio Cassano (Pe (Naples), Giuseppe Rossi (Fi ign elli Ins lot renzo Lo Mario Ba o), rin (To a ile Ric ob gleterre - Costa Rome), Ciro Imm guay - Italie - An Groupe D : Uru

Suisse lui demande d’aller plus loin en convoquant «une table ronde nationale avec les organisations de vendeurs de rue et les villes hôtes».

LA RÉPONSE DE LA FIFA

Dans un long commentaire transmis à L’Equipe.fr, la FIFA indique qu’elle «partage l’opinion de Suisse Solidar sur le rôle important que jouent les vendeurs de rue au Brésil» et détaille «le dispositif d’accréditation et de formation» mis en place à leur intention «afin de pouvoir tra-

vailler près des stades ou des FIFA Fan Fests, pour vendre des produits autorisés». Elle souligne que «ces procédures sont couramment appliquées (lors de grands événements internationaux), notamment pour des raisons de sécurité» et de «lutte contre la vente de produits contrefaits». La FIFA assure que «jusqu’à 3000 vendeurs de rues devraient prendre part à ce programme» dans 10 des 12 villes hôtes, dont «environ 600» à Sao Paulo. «CocaCola et (le brasseur) AB InBev, entre autres, participent à cette

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

initiative», ajoute l’organisateur du Mondial. «Solidaire Suisse reste sceptique, réagit Alexandre Mariéthoz, le porte-parole de l’ONG. On attend de voir pour y croire. N’oublions pas que le périmètre d’exclusion autour des stades est très large (2 kilomètres) et que les vendeurs de rues sont 200 000 au Brésil. La plupart ne pourront pas profiter d’un événement par ailleurs très aseptisé puisque les touristes ne trouveront pas de produits brésiliens et seront condamnés aux cheeseburgers».


Maracana N°2366— Mardi 27 mai 2014

Omnisports 21

ATHLETISME

MEETING

DE

FÈS (MAROC)

Bonne prestation de nos juniors Deux athlètes juniors algériens ont réalisé les minimas requis -chacun dans sa spécialité- et composté leurs billets pour les Championnats du monde de la catégorie lors du meeting international de Fès au Maroc, disputé samedi. Ainsi Ali Messaoui a enregistré 8min 55sec 80 sur le 3 000 m steeple, alors que le champion d’Algérie juniors 2014 de cross-country, Faycal Doucen, a couvert la distance en 9’00’’66. Le minima exigé par la Fédération algérienne d’athlétisme (FAA) pour le 3.000m steeple des Mondiaux juniors 2014 est de 9’10’’. Dans la course du 1 500m, le junior Youcef Boulekdam, qui s’était distingué cette saison en gagnant des étapes de challenge national FAA de cross, n’est pas loin des minimas exigés. Il a couru, en effet, en 3’50’’90, alors que le minima fixé est de 3’48’’00. Dans la catégorie des «espoirs», deux athlètes ont arraché leurs billets pour les Championnats méditerranéens (U23), prévus les 14 et 15 juin, à Aubagne en

France. Il s’agit de Billal Tabti qui a terminé la course à la 5e place, avec un temps de 8’36’’21 et de Salim Keddar classé 8e en 8’39’’92. Le minima requis étant de 9’00’’. Sur le 400 m, Mohamed Belbachir a été crédité de 47 secondes 66 et reste capable de faire mieux. Shiraz B.

Résultats :

400m 3e Mohamed Belbachir 47’’66. 1500m 4e Sami Lafi 3’39’’51 14e Saddam Zargui 3’45’’12 17e Amine Chenti 3’48’’17 20e Youcef Boulekdam 3’50’’90 (Junior) 22e Houcine Khlif 3’51’’55. 3 000m Steeple 5e Billal Tabti 8’36’’21 (Espoir) 8e Salim Keddar 8’39’’92 (Espoir) 12e Ali Messaoudi 8’55’’80 (Junior) 16e Faycal Doucen 9’00’’66 (Junior) 19e Bilal Zegdoudi 9’18’’97

BASKET-BALL

DE

FINALE DU CHAMPIONNAT SUPERDIVISION (1 MANCHE) RE

Un GSP - CRBDB des plus indécis (aujourd’hui, 17h30)

La finale du championnat d'Algérie de Superdivision de basket-ball, mettant aux prises le GS Pétroliers au CRB Dar El Beïda se jouera aujourd’hui (17h30), avec le déroulement de la première manche, prévue à la salle d’Hydra, s'annonce prometteuse et indécise. La finale du championnat d'Algérie se dispute sur une série de deux matches gagnants. Le GSP accueillera aujourd’hui la première manche à Hydra, alors que la 2e manche est prévue pour vendredi 30 mai à Dar E Beïda (17h30). En cas d'égalité, «la Belle» se jouera le lendemain (samedi), également à Dar El Beïda à la même heure. Le GSP s'est qualifié en finale après avoir passé l'écueil du NA Hussein Dey (76-71), alors que le CRBDB a dominé l'US Sétif (8276) lors de la 10e et dernière journée des playoffs. Les amateurs de la balle au panier seront au rendez-vous avec le spectacle, à l'occasion de cette finale qui opposera les deux meilleures formations du moment qui occupent la première (CRBDB) et la deuxième (GSP) places au classement des "play-offs" du championnat d'Algérie. Les deux équipes, qui se sont déjà rencontrées en finale de la saison 2010-2011, aborderont ce match à chances égales, même si les pronostics donnent Dar El Beïda comme potentiel vainqueur, surtout qu'il avait déjà battu le GSP par 67-65 lors du match au sommet de la 7e journée du 3e tournoi play-off du championnat d'Algérie de Superdivision, disputé du 8 au 10 mai à domicile. Le CRBDB, qui a pris ainsi sa revanche après son élimination en Coupe d'Algérie devant les Pétroliers, occupe la tête du classement avec 19 points, suivi de son adversaire du jour (18 pts), ce qui lui a permis d'avoir l'avantage du terrain en finale du championnat. Avec un palmarès vierge en championnat d'Algérie, les coéquipiers du meneur de jeu Lyes Chikh rêvent du titre depuis belle

lurette. L'entraîneur du CRBDB, Yacine Aït Kaci, a estimé que cette finale «se jouera sur de petits détails». «Nous avons bien préparé cette finale. L'équipe va tout donner pour faire la différence dans les deux manches et ce, malgré l'avantage d'accueillir la Belle. Nous comptons beaucoup sur notre grand public pour décrocher ce titre», a-t-il ajouté. Concernant la préparation du groupe pour la finale, le coach Aït Kaci a indiqué que « l'équipe a effectué une préparation ordinaire. Nos joueurs ont pris quelques jours de repos, contrairement au GSP qui a joué les demifinales de la Coupe d'Algérie. L'effectif sera au complet car nous avons récupéré les deux joueurs blessés, Ben Ali Nadjib et Mehdi Bermila». De son côté, le GSP, qui a décroché 15 titres depuis l'ex-MCA, affiche de grandes ambitions pour remporter cette saison le doublé (coupe-championnat), comme ils l'ont fait en 2011 et 2012. Spécialistes de l'épreuve, les Pétroliers, finalistes malheureux de l'édition précédente face au CSM Constantine, aborderont cette finale avec la ferme détermination d'effacer leur échec et garnir la vitrine du club avec un 5e sacre sous leur nouvelle appellation, après ceux de 2008, 2010, 2011 et 2012. «Nous avons toutes nos chances de remporter le titre, l'équipe adverse est à notre portée. Les joueurs sont motivés et déterminés à décrocher le sacre pour le capitaine de l'équipe Djilali Canon qui a été suspendu par la Fédération pour six mois », a indiqué le président de la section basket-ball du GSP, Djamel Chouchou. Pour rappel, le CSM Constantine avait décroché la saison passée, pour la première fois de son histoire, le titre de champion d'Algérie de basket-ball en remportant la Belle (3e manche) face au GS Pétroliers (65-54) après avoir gagné à Constantine (63-54) et perdu à Alger (64-85). S.B.

LARBI-SOFIANE MAHMOUDI,

PRÉSIDENT DU

NB STAOUÉLI :

« La Fédération a très bien accueilli la création de l'Association des clubs»

L'Association des clubs de première division de basket-ball a été créée dans la soirée du 22 mai dernier, à Chéraga (hauteurs d'Alger), en présence de la majorité des présidents de club de la balle au panier, dont le président du NB Staoueli, Larbi-Sofiane Mahmoudi. Ainsi, la Fédération algérienne de basket-ball (FABB) a «très bien accueilli» la création de l'Association des clubs de 1re division, fondée jeudi dernier, à Alger, a indiqué hier le président du NB Staoueli, Larbi-Sofiane Mahmoudi, partie prenante au moment de la naissance de cette association. «Le président de la Fédération (Rabah Bouarifi) a même évoqué la possibilité d'intégrer prochainement deux membres de notre association au sein de son bureau pour les impliquer directement dans la planification de certains projets et la prise de certaines décisions», a-t-il expliqué. Un «soutien» qui devrait donner un plus au développement du basket algérien car, de par leur vécu en tant qu'anciens joueurs, les actuels présidents de club pourraient être d'un apport considérable aux «décisionnaires» de la discipline. Selon la même source, l'idée de créer cette association est venue après de longues tractations entre les présidents de club de basket de première division, en prenant exemple sur d'autres disciplines sportives, comme le foot-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

ball, dont les présidents de club étaient les premiers à créer une association similaire. « A chaque fois qu'on se rencontrait, nous évoquions les démarches et les initiatives susceptibles de contribuer au développement du basket algérien. Notre premier constat était que les opinions différaient et qu'on n'arriverait à rien de cette façon. Ainsi, nous avons considéré que le mieux, pour commencer, était de nous unir, et c'est ce que nous avons fait à travers la création de cette association », a expliqué Larbi-Sofiane Mahmoudi. Pour ce dernier, «le basket-ball algérien est la seule fédération, dans les sports collectifs, à n'avoir jamais remporté une coupe d'Afrique et nous avons considéré qu'il est temps d'en finir avec cette longue période de disette». La création de l'Association des clubs de basket-ball de première division aspire donc à "développer" cette discipline sportive, au point de pouvoir offrir un titre continental à l'Algérie. Une quête qui, selon M. Mahmoudi, passe également par le développement de l'arbitrage, qui est une partie prenante dans le jeu : «Tout comme les joueurs et les entraîneurs, les arbitres doivent suivre des stages pour parfaire leur niveau et devenir plus performants». S.B.


22

COURSES HIPPIQUES

Maracana N°2366— Mardi 27 mai 2014

Turf - Tiaret

L’écurie AH. Feghouli en force !

- Yatim de Mohareche : Malgré le fait de porter un poids sir à découvrir lors de sa prestation d’aujourd’hui, ainsi on relativement contraignant, ce remarquable coursier com- verra bien de quel bois il entend se chauffer ! pensera ce handicap par une volonté et un savoir-faire - NADJET : M. Djelloulil est une casaque qui a bourlinexceptionnels. gué à travers bon nombre d’hippodromes d’où l’acquisi- RAHIL : Aziz Aïda est assurément un authentique tion d’un capital savoir-faire extrêmement impressionmeneur de chevaux à la gloire et la gagne. A l’étrier de ce nant. poulain, certainement qu’il y aura du grabuge au poteau - ZEBRA : Faisant partie du quatuor engagé par l’écurie d’arrivée. AH. Feghouli, c’est un numéro logiquement gagnant - MIRABELLE : Si elle consent effectivement à défendre auquel il faut accorder toute l’attention voulue par la crânement ses chances, dans ce cas de figure, il y a lieu situation. de s’armer de prudence à son égard, sans quoi c’est la - DJAMOUH : Encore un joker sérieux que va jouer l’écudéconfiture. rie AH. Feghouli à travers cette brillante pouliche qui a - R’BOUH : Ce poulain est une véritable force tranquille tout en principe pour décrocher une place sur le podium. qui a tendance à transformer la majorité de ses tentatives - RAS ELMEL : C’est un poulain qui est resté quelque en coup de maître. Il est donc à cocher sans hésiter. temps en retrait par rapport à la compétition officielle et qui reprend le chemin de la piste sans grande conviction - NASSIMA : Au rythme infernal qu’elle est en train d’imen somme. primer à ses courses et grâce à sa longue expérience, elle se présente aux stalles avec de sérieux arguments à - RUBIX DU SERSOU : Idéalement embusqué dans le faire valoir. bas du tableau, c’est une excellente position qui lui permet de suivre l’évolution de la course et de réagir en - ROSTOM : C’est un tout jeune de 4 ans qui est loin de conséquence. passer pour un simple faire-valoir destiné à remplir les stalles inutilement, je vous conseille vivement de lui - HEILAMANE : On connaît à cette pouliche au rendeaccorder de l’attention. ment en dents de scie des sautes d’humeur tout à fait imprévisibles.Il est recommandé de faire attention à ses - KANINE : C’est un tout nouvel engagé qu’on aura plai- réactions.

NOS PRÉFÉRÉS

Quinté : 4. 1. 2. 5. 9.

- Les éventuels : 10. 12.

HIPPODROME KAID-AHMED - TIARET 1ère Course - Prix : GHANA Arabe N.E.E. en Algérie - Départ : 16h00min 350.000 DA - QUINTE - QUADRIO *A* - Distance : 1.500 M PDS

CDS

ENTRAÎNEURS

57

10

PROPRIÉTAIRE

A. AIDA

55

09

AEK.Boubekeur

MIRABELLE

H. DJELLOULI

55

11

H. DJELLOULI

M. CHAOUCHE

R’BOUH

S. BENYETTOU

55

13

M. BENDJILLALI

05

S. CHABBI

NASSIMA (O)

H. BOUBEKEUR

55

08

PROPRIÉTAIRE

06

M. ASLI

ROSTOM

R. BELMORLI

55

05

K. ASLI

07

AH. FEGHOULI

KANINE

K. HAOUA

54

01

K. FEGHOULI

08

MN. METIDJI

NADJET

M. DJELLOULI

54

H. FATMI

AH. FEGHOULI

06

09

ZEBRA

JJ.WF. DJELLAOUI

54

K. FEGHOULI

AH. FEGHOULI

07

10

DJAMOUH

AP.B. FEGHOULI

53

11

S. CHABBI

RAS ELMEL

AP.EH. Boubekeur

12

AL. FEGHOULI

52

12

RUBIX DU SERSOU

AP.S. DOUDARI

04

PROPRIÉTAIRE

F. METIDJI

52

R. BOUBEKEUR

AH. FEGHOULI

HEILAMANE

AP.K. BOUBEKEUR

03

13

49

02

K. BOUBEKEUR

PROPRIÉTAIRES

CHEVAUX

JOCKEYS

01

MR. METIDJI

Yatim de Mohareche (O)

T. ALI OUAR

02

H. METIDJI

RAHIL

03

D. DJELLOULI

04

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Jeux- Détente 23

Maracana N°2366— Mardi 27 mai 2014 1

1

2

4

3

5

6

7

9 10 11 12

8

Par : K.MANCER

N°294

2

N°294

3 4 5 6 7 8 9 10 11

12

Horizontalement 1.grosse mouche ressemblant à une guêpeMêche de cheveux. 2.Affirmer avec vigueurTétine. 3.Poisson d’eau douce-Mère dénaturée. 4.Nobélium-Pif-Déchage. 5.Ingénieur allemand né en 1832-Câble qui maintient un mât-Infinitif. 6.Ici, en ces lieux-Stemm. 7.Homme politique angolais né en 1922-pause. 8.Officier de Louis XV-poussé des cris terribles-Bandes d’étoffe. 9.Fondateur de l’Oratoire d’Italie-Ville d’Allemagne. 10.Ancien oui-Poète grec de l’époque primitive-Aréquier. 11.Coiffure rigide munie d’une visière-Évêque de Noyon-Radium. 12.Établissements d’assistance publiqueConvoiter.

Verticalement 1.Poisson portant des épines-Ville du Québec. 2.Déraisonne-Grands félins sauvages. 3.Rage-Basané-Lettre grecque. 4.Silicium-Neuvième heure du jour-Chemin de fer. 5.Port du Ghana-Marqué de raies. 6.Use un relief jusqu’à disparition-Adverbe interrogatifArticle indéfini (Pl.). 7.Filet pour capturer du gibier-Commune de Belgique. 8.Septième lettre de l’alphabet grec-Dieu grec de l’oreille-Brosse à l’usage des orfèvres. 10.Type-Mélanger. 11.Morceau-Révéré. 12.Indium-Vases-Conjonction.

N°294

6 7 9 3 2 4 2 9

7

7 4 8 5 3

5 8

3 1

Calcul

876

4

4

7

3

7 100 1

Les mots

9 8 1 8 5 6 3 9 6 3

Tirage1

O

I

Tirage2

M A P T X U E Maximum : 8 lettres

A U G L

P E N O T U

Maximum : 8 lettres

EXERCICES POUR AMELIORER SA MEMOIRE Renforcer votre mémoire de travail (Niveau 1)

FOOT EN QUESTIONS

54. LONDRES, MADRID, ROME, BERLIN, AMSTERDAM ... Cinq grandes capitales européennes à retrouver.

Contre quelle équipe la Tunisie compte-t-elle la seule victoire en phase finale de son histoire ?

O

10

E

7

Le Mexique

B

La Polongne

C

Le Japon

Trouvez la signification de cette image.

6 5 4 3 2 1

1

N

E

O

S

H

E

C

T

O

O

N

D

I

A

P

R

E

2

N N

I A

R

R

E

N

T S

S

O

M

S

N

E U

O

S

E

R A

S

G

I

S

T

S T

S

6

E

O

I

E S

E A

R

L

D

T

5

S

S

E

S

4

S

A

I

I

3

I

S

T

E

E

R

A

S

E

S

E R

S

S

S R

T

E

A

I

S

R

A T

L

7

A

E

8

T E

S 9

V

S R E L E M

S E

R T E

10

E

R

R E N E

A C

S S

V

E

S

N

E

C E I

R U

S

P

11 12

N I

O S A A N G

9 7 8 1 4 6 3 5 2

A

3 5 7 6 9 2 4 8 1

V

4 1 6 3 7 8 5 2 9

6 4 5 2 3 7 1 9 8 1 2 3 9 8 5 7 6 4 2 8 9 5 1 4 6 7 3 5 3 1 8 6 9 2 4 7 7 9 2 4 5 1 8 3 6 8 6 4 7 2 3 9 1 5

Sudoku

H G C

A V U R A I N S T R O U A I R L G F I E R I V A S C C E C I A I R A G R E L I A R A E T E D Y N A M E A N E P I T U T R E T E A N T E

T T E S E N A R O G R I E T U I T E A N I S I R E E L

Mots fléchés

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

8

S

L

P

C S

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

9

I

E

Directrice de la rédaction Cyriel Seba Directeur technique Laïd Kalila Directrice chargée de la communication Lilia Seba Rédacteur Djamel Touafek

S

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba

K

Reponse A

Foot en questions Tirage 2 GUEULANT POULAGUE Tirage 1 OPTIMAUX calcul : 7+3=10 10+100=110 7+1=8 8x110=880 880-4=876

Balle à blanc

Des chiffres & des lettres

Jeux d’esprit

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 021 92.62.25

A

94

12

N °2

11

Solution :

A

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : ALDP Diffusion : ALDP e-mails :

maracanajournal@gmail.com redaction@journalmaracana.com contact@journalmaracana.com


24

Maracana N°2366— Mardi 27 mai 2014 COUPE DE LA CAF

Bounedjah

offre un point à l’Etoile

LUKA MODRIC

s'est coupé les cheveux «La Decima», ça se fête. Luka Modric lʼa bien compris. Auteur dʼune saison exceptionnelle et grand partisan du titre remporté ce samedi, le Croate a voulu marquer le coup, à coups de ciseaux. Si les Madrilènes remportaient le trophée, lʼenfant de Zadar sʼengageait à sa raser la touffe. Un pari pris avec le coiffeur qui sʼoccupe aussi de Cristiano Ronaldo. Vivement que David Luiz remporte la Coupe du monde.

Après avoir été désigné comme meilleur joueur du championnat du Qatar, le désormais ex-international algérien, Nadir Belhadj, ne manque pas de courtisans. En effet, selon la presse saoudienne, la direction dʼAl Hilal Al Saoudi a déjà entamé les négociations avec Al Sadd, pour sʼadjuger les services du joueur. Il faut dire aussi quʼil nʼest pas exclu que Nadir Belhadj fasse un retour en Europe où des formations turques, à lʼimage de Fenerbahce, sont sur ses traces. M. R.

Mondial

Après avoir été sacré meilleur buteur du championnat tunisien avec 13 réalisations, avec l’Etoile du Sahel, le jeune attaquant algérien, Baghdad Bounedjah, a récidivé en permettant à son équipe de glaner un point face au Ahly du Caire. L’attaquant de l’Etoile du Sahel a inscrit son second but en Coupe de la CAF cette année, où il a ouvert le score avant la mi-temps (41’), alors que les Egyptiens ont pu revenir au score à la 60e minute par…Trezeguet (ça se ne s’invente pas). Suite à ce résultat les Tunisois, sont second au classement dans ce groupe B avec 2 points en compagnie des Ivoiriens de Séwé Sport, qui ont ramené un très bon point de leur déplacement en Zambie face au Nkana FC qui sont dernier au classement avec un tout petit point, alors que le Ahly survole déjà son groupe avec 4 points. M. R.

Al Hilal veut s’attacher les services Belhadj de Belhadj

PÉTITION POUR LES VENDEURS DE RUE

A l’approche du coup d’envoi du Mondial brésilien, le climat social reste très tendu au Brésil. L’ONG Solidar Suisse, après avoir dénoncé, entres autres, « le nettoyage des favelas, les violations des droits humains, l’exploitation sur les chantiers, la construction de stades pharaoniques (et) les milliards de profits pour la FIFA et ses sponsors», s’est désormais mobilisée pour les vendeurs de rue brésiliens, en lançant une pétition visant à autoriser leur présence aux abords des stades en demandant «une table ronde nationale avec

les organisations de vendeurs de rue et les villes hôtes». Invitée par lequipe.fr à réagir, la FIFA a déclaré partager «l’opinion de Suisse Solidar sur le rôle important que jouent les vendeurs de rue au Brésil» et qu’elle allait mettre en place un dispositif «d'accréditation et de formation afin de pouvoir travailler près des stades ou des FIFA Fan Fests (...) pour vendre des produits autorisés. Ces procédures sont couramment appliquées (lors de grands événements internationaux), notamment pour des raisons de sécurité et de lutte contre

DZAIR TV ORGANISE UNE SOIRÉE SPÉCIAL USMA

la vente de produits contrefaits (...) 3 000 vendeurs de rues devraient prendre part à ce programme. Coca-Cola et (le brasseur) AB InBev, entre autres, participent à cette initiative.» Ce à quoi l’ONG a répondu : «Les vendeurs de rues sont 200 000 au Brésil. La plupart ne pourront pas profiter d'un événement par ailleurs très aseptisé puisque les touristes ne trouveront pas de produits brésiliens et seront condamnés aux cheeseburgers.»

La direction des sports de la chaîne privée Dzair TV, et à sa tête Riadh Belkhedim, a invité, hier soir, toute la famille usmiste, sur le très joli plateau de Karim Bouhlal et Mohamed Boukhemia. Des dirigeants du club, les membres du staff technique, l'ensemble des joueurs, le staff médical, et même quelques représentants des supporters usmistes, tous sont passé à tour de rôle dans le plateau de la salle de Kiffan Club de Bordj El Kiffan. Le directeur de Maracana a été convié à cette soirée, remettant le trophée du fair-play aux supporters des Rouge et Noir. Une soirée animée aussi par les deux Cheikhs du Chaabi, Mourad Djaafri et Abdelkader Chaou, tout deux des mordus de l'USM Alger. Il est à signaler que deux anciens joueurs de l’USMA, Hadj Adlène et Tarek Ghoul, ont rejoint le staff de la chaîne Dzair TV en qualité de consultants. Bref, une grande soirée digne du prestige du service des sports de la chaîne Dzair TV et de la grandeur du champion d'Algérie 2013/2014, l'USM Alger.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Journal maracana 27 05 2014  
Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you