Issuu on Google+

EN

UNE LISTE DE 28 JOUEURS FACE À LA SLOVÉNIE

Boudebouz «black-listé» par Halilhodzic BELFODIL ET GHILAS PAYENT POUR LEUR FAIBLE TEMPS DE JEU

FERHAT, UNE JUSTE RÉCOMPENSE BENTALEB, L’ATTRACTION

www.maracanafoot.com

N° 2279 Mercredi 26 février 2014 — Prix 20 DA

JSMB-JSK J-3

MCA

LES CANARIS VEULENT UNE VICTOIRE

LE SILENCE RADIO DE BOUALI

REMACHE : «On doit confirmer face à la JSMB»

Hannachi :

«Le titre est jouable si on maintient la même dynamique» USMA

Ferhat, Feham, Chafai et Ziaya les grandes satisfactions

EL ORFI : «NOTRE FORCE, C’EST LE GROUPE»

LES VERT ET ROUGE DOS AU MUR

CRB LE NOUVEAU STAFF DIRIGE SA PREMIÈRE SÉANCE

IL NE SʼEST PAS PRÉSENTÉ HIER POUR RENCONTRER LES DIRIGEANTS

LE CHABAB PRÉPARE LE CABBA DANS LA DOULEUR

Le club allemand de Frankfurt sur les traces de Hachoud USMH :

CHAREF ANNULE LA SÉANCE ET LE MATCH AMICAL

Les joueurs exigent la présence de Bouslimani

BOUSLIMANI : «BENSEMRA EST À L’ORIGINE DE CES TURBULENCES»


02

Equipe nationale

Maracana N°2279— Mercredi 26 février 2014

UNE LISTE DE 28 JOUEURS FACE À LA SLOVÉNIE

Boudebouz «black-listé» par Halilhodzic La Fédération algérienne de football a communiqué, hier, la liste des joueurs qui sont convoqués pour le match amical du 5 mars prochain face à la Slovénie au stade Tchaker de Blida.

S

urprenant, pourrait-on qualifier cette liste de 28 joueurs. En effet, mis à part la convocation de Ferhat et Bentaleb qui était prévisible, Belfodil, Aoudia, Ghilas, Boudebouz, Karaoui, El Orfi, Hachoud et Harek ont été écartés. Si pour certains ce n’est vraiment pas une surprise, à l’image de Ghilas et Belfodil, qui sont en manque de temps de jeu avec leurs clubs respectifs, on se demande quel est la vraie raison de la nonconvocation de Ryad Boudebouz, titulaire indiscutable avec Bastia, alors que d’autres joueurs à l’image de Lacen, Guedioura et Belkalem qui revient de blessure font partie du groupe.

DERNIÈRE CHANCE POUR GUEDIOURA ET LACEN ?

Ces trois joueurs, même s’ils sont convoqués pour le match de mardi prochain, doivent impérativement se reprendre en club. Belkalem, qui n’a plus joué depuis plus de deux mois, avec Watford, va avoir une rude concurrence dans son secteur de jeu. En effet, le club anglais vient de recruter Lucas Neill, capitaine de la sélection australienne. Le défenseur central de 35 ans, qui devrait participer à la Coupe du monde au Brésil avec les Socceroos, s'est engagé jusqu'à la fin de la saison ce qui augure d’une lutte féroce entre deux internationaux qui veulent absolument faire partie des 23 au Mondial. Guedioura, quant à lui, doit rechercher un point de chute dès lors qu’il a perdu sa place de titulaire à Crystal Palace, s’il veut aller au Mondial. Enfin, la convocation de Medhi Lacen reste une énigme, car le joueur est depuis le début de la saison relégué au banc des remplaçants où il a un manque flagrant de temps de jeu (20 minutes en moyenne). Il faut rappeler que le sélectionneur national a menacé tous les joueurs en manque de temps de jeu d’être exclus de la liste des joueurs convoqués pour le match face à la Slovénie et surtout ne pas faire partie du voyage au Brésil. Cette liste démontre un tant soit peu qu’Halilhodzic «se déjuge» en communicant une liste qui comprend des joueurs avec un faible

temps de jeu.

BELFODIL ET GHILAS PAYENT POUR LEUR FAIBLE TEMPS DE JEU

Il faut dire que la non-convocation de Nabil Ghilas et Ishak Belfodil était prévisible à plus d’un titre. Ainsi, Nabil Ghilas, qui a perdu de sa superbe depuis quelque temps avec le FC Porto, ne joue que des bouts de matchs (20 petites minutes face à Estoril) ce qui est peu pour un attaquant. Ghilas devrait vite se reprendre, au risque de se voir rayer de la liste des 23. Belfodil lui aussi paye le prix de son transfert à Livourne où, on se rappelle, il y a de cela quelques jours, une vive polémique a été engagée entre son entraîneur Di Carlo et le coach de l’Inter Milan, Walter Mazzari, où le premier avait reproché au club Nerrazzuri d’avoir récupéré un joueur (Belfodil) en méforme physique. Ce qui a pesé sur la balance, d’autant plus que le Bosnien avait prévenu Belfodil, lors de l’ouverture du mercato hivernal, en lui demandant de se trouver un club capable de relancer sa carrière ou bien se voir «barré» comme il l’a fait hier de la liste des joueurs convoqués.

BOUDEBOUZ, L’ÉTERNEL «BANNI»

Alors qu’il faisait partie de la liste élargie des 36 joueurs présélectionnés, la non-convocation de Ryad Boudebouz dans cette liste définitive pour la rencontre du 5 mars prochain est considérée comme une véritable surprise, d’autant plus que depuis son départ de Sochaux pour Bastia, il est devenu le maître à jouer du club corse. De mauvaises langues diront que le sélectionneur nation-

al lui fait payer le prix de ses déclarations après la CAN 2013, où il a été accusé d’avoir commis une faute grave en consommant de la «chicha». Boudebouz devra donc tirer un trait définitif sur une participation au Mondial brésilien, où il est «black-listé» par le Bosnien qui l’avait pourtant présélectionné le mois dernier, car au lieu de ne plus le sélectionner, il ne fait que l'enfoncer en lui créant de faux espoirs, alors que d’autres, qui ne jouent même pas dans leurs clubs respectifs, seront de la partie. Après Belhadj, Ziani, Abdoun, c’est au tour de Boudebouz de faire partie de la fameuse liste des «bannis».

FERHAT, UNE JUSTE RÉCOMPENSE

Zineddine Ferhat, le jeune milieu de terrain de l’USMA est l’un des nouveaux joueurs qui feront leur baptême du feu avec les Verts. Etincelant depuis la saison dernière, Ferhat, qui est convoqué pour la première fois chez les A, s’est dit fier et heureux de faire partie du groupe qui affrontera la Slovénie. «Je suis fier et heureux d'être parmi les joueurs de la sélection nationale», pouvait-on

lire sur les réseaux sociaux. Pour Ferhat, qui est convoité par plusieurs clubs français, c’est une juste récompense après ses belles prestations, surtout celle de samedi dernier face au rival Mouloudéen, où il avait excellé.

BENTALEB, L’ATTRACTION

Le sociétaire de Tottenham, Nabil Bentaleb, sera, à coup sûr, l’attraction de cette rencontre amicale, où il pourrait apporter sa fraicheur physique et sa technique au service des Verts, qui en avaient tant besoin. Le néo-international pourrait être titularisé d’entrée par l’entrtaîneur national, face à la Slovénie, où il sera, à coup sûr, l’attraction. Il faut dire aussi que les places seront chères au milieu du terrain où il pourrait faire de l’ombre à certains titulaires qui ont perdu de leur superbe depuis quelques semaines et qui devraient s’inquiéter d’ores et déjà.

À LA FIN, IL NE RESTERA QUE 23 JOUEURS

Enfin, à la lecture de la liste communiquée hier, on peut dire qu’à moins d’une grosse surprise, les

23 joueurs qui joueront le Mondial sont presque connus. Ainsi, pour ce qui est des gardiens de but, la participation de Mbolhi et de Zemmamouche est quasiment acquise pour la Coupe du Monde, une lutte féroce devrait avoir lieu entre Doukha et Cedric, qui se disputeront une troisième place, où le keeper de l’Entente est plus proche de faire partie de la liste définitive. En défense, trois joueurs jouent leur place. Il s’agit de Cadamuro, Rial et Khoualed, l’un de ses trois éléments pourrait sauter. En milieu de terrain, avec l’éclosion du jeune Ferhat et l’arrivée de Bentaleb, des joueurs à l’image de Lacen, Guedioura et Mostefa pourraient payer le prix d’une saison plus que décevante dans leurs clubs respectifs, même si Halilhodzic, qui nous a habitués à des surprises, pourrait, en fin de compte, compter sur ces éléments, car ce serait difficile de rebâtir une équipe avec de nouveaux visages à seulement quatre mois d’un Mondial. Enfin, on ne devrait pas avoir de chamboulements en attaque où les Djebbour, Slimani et Soudani devraient faire partie du groupe des 23 à la Coupe du Monde. M’hamdi Ramzi

LES 28 JOUEURS CONVOQUÉS

Gardiens : Mohamed Zemmamouche (USM Alger), Rais Mbolhi (CSKA Sofia, Bulgarie), Azzedine Doukha (USM Harrach), Cédric Si Mohamed (CS Constantine). Défenseurs : Madjid Bougherra (Lekhwiya, Qatar), Carl Medjani (Valenciennes, France), Essaïd Belkalem (Watford, Angleterre), Rafik Halliche (Académica Coimbra, Portugal), Ali Rial (JS Kabylie), Liassine Cadamuro (Real Majorque, Espagne), Nacereddine Khoualed (USM Alger), Aïssa Mandi (Reims, France), Djamel Mesbah (Livourne, Italie), Faouzi Ghoulam (Naples, Italie). Milieux : Mehdi Mostefa (AC Ajaccio, France), Saphir Taider (Inter Milan, Italie), Adlène Guedioura (Crystal Palace, Angleterre), Medhi Lacen (Getafe, Espagne), Hassen Yebda (Udinese, Italie), Sofiane Feghouli (Valence, Espagne), Abdelmoumen Djabou (Club Africain, Tunisie), Foued Kadir (Rennes, France), Yacine Brahimi (Grenade, Espagne), Nabil Bentaleb (Tottenham, Angleterre), Zinedine Ferhat (USM Alger). Attaquants : Hilal Soudani (Dinamo Zagreb, Croatie), Islam Slimani (Sporting Portugal, Portugal), Rafik Djebbour (Nottingham Forest, Angleterre).

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°2279— Mercredi 26 février 2014

F

Ligue Une 03

USMA

HIER LES REMPLAÇANTS ONT AFFRONTÉ KOLÉA EN AMICAL

Ferhat, Feham, Chafai et Ziaya les grandes satisfactions L’USMA appréhendait beaucoup le match contre le MCA, compte tenu de la rivalité existant entre les deux équipes et l’importance de cette rencontre, mais une fois sur le terrain, les craintes se sont dissipées surtout à la suite de l’ouverture du score par Ziaya.

E

n seconde mi-temps, la détermination des Usmistes a fait la différence et les Rouge et Noir finiront par l’emporter haut la main sur le score de 3-0. Une victoire venue confirmer l’excellent parcours de l’équipe réalisé jusque-là avec une série de 12 matches sans défaite. Ce parcours montre bien que l’équipe est sur

une bonne dynamique et qu’à dix matches avant la clôture de la saison, elle est bien partie pour être couronnée champion d’Algérie au lendemain de l’ultime journée du championnat.

SA CONVOCATION EN SELECTION L’A BOOSTÉ

Au chapitre des satisfactions même si toute l’équipe est à féliciter mais il faut dire que certains joueurs sont sortis du lot à l’image de Ferhat qui a constitué un danger permanent pour la défense adverse grâce à sa vitesse et ses accélérations. Il a mené la vie dure au latéral gauche du MCA, Zeghdane, qui a eu du mal à le stopper. Sa convocation en EN pour le match de la Slovénie semble avoir donné des ailes à Ferhat

qui ne cesse de monter en puissance depuis quelques semaines.

CHAFAI, LE STOPPEUR DE CHARME

L’autre joueur qui a brillé dans le derby c’est incontestablement le défenseur axial, Farouk Chafai. Incertain jusqu’à la dernière minute pour blessure à la cheville, le joueur a finalement tenu sa place dans la charnière centrale aux côtés de Khoualed. Son association avec le capitaine a donné une grande assurance à la défense de son équipe. Ses jaillissements et son sens de l’anticipation ont été décisifs dans ce match. Chafai ne s’est pas contenté de défendre puisqu’il a réussi à marquer le second but de son équipe d’une reprise de la tête devançant le

portier Djemili. Le défenseur des Rouge et Noir a failli même inscrire un autre but mais le gardien du Mouloudia était vigilant.

BOUAZZA RETROUVE UNE SECONDE JEUNESSE

Aligné au poste de meneur de jeu, Feham Bouazza a réussi une prestation de tout premier ordre grâce à sa technique et à sa clairvoyance sur le terrain. Bien concentré et inspiré, le joueur de l’USMA a été derrière les bons coups de son équipe. Il a énormément pesé sur la défense du MCA par sa mobilité et son placement judicieux. L’enfant d’Oran semble avoir retrouvé une seconde jeunesse depuis la phase retour au grand bonheur des fans usmistes. A. L.

EL ORFI : «NOTRE FORCE, C’EST LE GROUPE» Titularisé contre le MCA, le milieu de terrain, Hocine El Orfi, a bien tenu son rôle réussissant une belle prestation. L’international a montré beaucoup de qualités et une condition physique irréprochable. Le joueur estime que la victoire contre le Doyen va renforcer la confiance du groupe pour la suite du parcours.

Que pensez-vous de la victoire décrochée face au MCA ? On a largement mérité cette victoire au vu de la physionomie de la partie. On a été plus concentrés et surtout plus déterminés. Une victoire qui a un sens un peu particulier ? C’est normal car il s’agit d’un derby qui a une saveur particulière. Nous avons été solidaires et plus organisés. Le plus important ce sont les 3 points car on devait gagner pour garder notre place de leader. Comment avez-vous trouvé votre rendement ? Je me suis bien senti sur le terrain,

j’ai fait ce qu’il fallait faire. Je suis content de ma prestation. Retenu dans la préliste des 36 joueurs rendue publique par le sélectionneur national est une source de motivation pour vous ? Effectivemen, c’est une source de motivation. Ça prouve que je suis dans les plans du sélectionneur national. Je vais travailler encore et redoubler d’efforts pour être à la hauteur. La victoire contre le MCA permet à l’USMA de rester à la première place, n’est-ce pas ? Tout à fait, ce succès nous permet de conserver notre première place ex aequo avec l’ESS mais nous avons un calendrier plus favorable. Vous allez accueillir samedi prochain la JS Saouara. Comment s’annonce cette rencontre ? Nous allons bien préparer ce rendezvous avec la ferme intention de remporter les 3 points de la victoire. On doit maintenir cette dynamique pour assurer un autre succès surtout que nous aurons l’avantage du terrain et l’appui de notre public Entretien réalisé par Amine Larbi

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Si les titulaires qui ont joué contre le MCA se sont entraînés hier le plus normalement du monde, par contre, les remplaçants et les joueurs qui ont un manque de temps de jeu ont affronté l’ISM Koléa en amical, une équipe évoluant en DNA Centre.

BAITECHE TOUJOURS AUX SOINS

Le milieu de terrain de l’USMA, Karim Baitèche, continue de se soigner suite à sa blessure à la cuisse en espérant pouvoir être rétabli avant le match de la JSS prévu ce samedi à Bologhine.

BOUCHAMA RÉINTÈGRE LE GROUPE

Le milieu de terrain défensif, Nassim Bouchama, a réintégré avant-hier le groupe après avoir reçu le feu vert du staff médical de son équipe.

AUJOURD’HUI ENTRAÎNEMENT À BOLOGHINE

Une séance d’entraînement est programmée ce matin au stade OmarHamadi, réservée au volet technico-tactique. A. L.

ZIAYA

LA RÉSURRECTION

Tous les observateurs pensaient que c’était fini pour Ziaya mais la venue de Velud a sauvé l’enfant de Guelma qui a retrouvé confiance et surtout son sens du but. L’ex-international est en train de retrouver une seconde jeunesse et son rendement contre le MCA a été positif réussissant à ouvrir le score en exploitant une erreur de la défense adverse. Bien concentré et déterminé, l’enfant de Guelma a bien tenu son rôle en attaque marquant pour la circonstance son 5e but en championnat et son 6e but depuis le début de saison.


04

Ligue Une

MCA LE CLUB NE SERA PAS REPRÉSENTÉ AU MONDIAL DU BRÉSIL

HACHOUD NON RETENU PAR HALILHODZIC

Alors qu’il faisait partie de la liste élargie du sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, et qui comportait 36 joueurs en prévision du match amical que jouera l’équipe nationale face à la Slovénie, le 5 mars prochain. Le meilleur buteur du Mouloudia Abderrahmane Hachoud était très déçu hier en apprenant que son nom a été retiré de ladite liste, après que le coach national s’est contenté que de 28 joueurs au lieu de 36 annoncés au début. Et comme la chance n’est pas du coté du mouloudéen, il a fait partie des huit joueurs qui ont été retirés de la liste du technicien Bosnien. Une mauvaise nouvelle pour l’enfant d’El Attaf, qui est officiellement écarté des plans du sélectionneur national, ce qui veut dire qu’il ne jouera pas la Coupe du Monde, étant donné que le premier responsable de la barre technique nationale devra désormais évincer cinq autres joueurs pour n’avoir que 23 éléments dans la liste finale qui sera annoncée le 1er juin prochain.

SOLLICITÉ POUR AVANCER LE MATCH DE LA 22E JOURNÉE

LE MOULOUDIA ACCEPTE D’AFFRONTER L’ESS LE JEUDI 6 MARS

Afin de jouer son match de Ligue des Champions le dimanche 9 mars, la direction de l’Entente de Sétif a pris attache avec son homologue du Mouloudia d’Alger, pour que la rencontre qui se jouera entre les deux équipes dans le cadre de la 22ème journée se fasse avancer au jeudi 6 mars, au lieu du samedi 8 du même mois. Une demande qui n’a pas été refusée par la direction du vieux club algérois, qui n’attend que le dépôt de la demande de l’ESS au niveau de la LFP, pour qu’elle confirme son accord, et ce, en envoyant une lettre de confirmation à l’instance de Kerbadj. Ce qui veut dire que le match MCA-ESS se jouera le jeudi 6 mars, en attendant sa reprogrammation de la part de la LFP, étant donné que les deux parties se sont mis d’accord. Y. R.

Maracana N°2279— Mercredi 26 février 2014

TOUT EN CONDAMNANT L’AGRESSION DONT A ÉTÉ VICTIME FOUAD BOUALI

KACI SAÏD : «LAISSEZ LE MOULOUDIA TRANQUILLE !»

Dans une déclaration faite au site des supporters « Mouloudia.org », le manager général du Mouloudia d’Alger, Kamel Kaci Said est revenu sur ce qui s’est passé pendant et après le derby perdu samedi passé face à l’USM Alger.

P

our le concerné, cette défaite du Mouloudia n’est pas la fin du monde, mais il liera cette déroute à l’enchainement des rencontres, étant donné que les mouloudéens ont enchainé trois rencontres en l’espace de huit jours. Pour ce qui est de la situation qui caractérise actuellement le club, Kaci Said a tenu à calmer les esprits en appelant à la sérénité. «C’est vrai que la lourde défaite concédée face à l’USM Alger nous a fait beaucoup de mal, mais cela ne veut pas dire que le club est en crise, bien au contraire, tout est normal, et je me demande comment les gens dramatisent les choses, alors que le Mouloudia est classé à la quatrième place du classement et est qualifié pour la demi-finale de la Coupe d’Algérie, je ne vois pas pourquoi les gens disent que le club est en danger. Cela vient confirmer qu’il y a certaines parties qui veulent déstabiliser le Mouloudia, mais ils ne pourront jamais atteindre leur objectif, surtout que nos supporters sont conscients de ce qui se mijote, sans parler du fait qu’ils savent que dans le football il y a toujours un vainqueur et un vaincu, ce qui a été le cas lors du derby qu’on a perdu face à l’USMA. Ce n’est pas pour argumenter cette défaite, mais je lierai l e

naufrage par le fait qu’on a joué trois matchs en huit jours, ce qui n’est pas du tout évident, surtout qu’on est en fin de saison. En plus, il ne faut pas oublier que ce derby est intervenu après deux gros matchs qu’on a joués face au CRB et Hadjout, où l’on a fait face à une énorme pression. Mais j’en suis convaincu que si ce match de l’USMA s’était joué dans quelques jours après ces matchs, le Mouloudia n’aurait jamais perdu par un tel score. Ce qui est fait est fait, mais maintenant, c’est le moment de s’unir pour protéger le Mouloudia et l’aider à relever la tête, surtout qu’il s’apprête à jouer une demi-finale de la Coupe d’Algérie, qui reste le principal objectif du club  », a expliqué le responsable mouloudéen.

«CE N’EST PAS LE MOMENT DE SÉPARER DES SERVICES DE BOUALI»

En rebondissant sur le cas de l’entraineur Fouad Bouali qui avait annoncé sa démission à l’issue de la rencontre, à cause de son agression par un supporter. Kamel Kaci Saïd a tenu à condamner cet acte, tout en affirmant que la direction du club ne compte pas se séparer des services de son entraineur en cette période précise. Il dira à ce sujet, « c’est illogique de se séparer des services d’un entraineur alors que le club occupe la quatrième place du classement, tout en sachant qu’il est en demifinale de la Coupe d’Algérie, et à une victoire de la finale. Ça sera de la folie de le laisser partie, où d’accepter sa démission. C’est vrai qu’il a annoncé son départ dans le vestiaire,

mais c’était dans un moment de colère, puis cela s’est passé juste après l’agression dont il a fait l’objet. Moi la première chose que j’ai faite, c’est de demander aux joueurs d’oublier ce match perdu face à l’USMA, car le parcours de l’équipe ne s’arrête pas à l’issue de cette rencontre perdue, mais le chemin est encore long. Pour ce qui est de Bouali, il n’ira nulle part, et il restera avec nous au Mouloudia, car il ne faut pas oublier qu’il a mené le club vers la quatrième place et l’avant dernière marche en Coupe d’Algérie. Et nous sommes d’ailleurs déterminés à aller jusqu’au bout de cette compétition pour gagner ce titre, et l’offrir aux fidèles supporters du doyen des clubs algérien », avant d’enchainer, «  l’agression de Bouali s’est faite de manière verbale  ! Car à l’issue de la défaite, tout le monde n’a pas digéré le score final, et je ne pense pas qu’il y a des gens plus affectés que les joueurs qui partagent la peine du simple supporter. C’est dans les moments difficiles que l’on trouve les vrais fidèles au club, et non pas à l’issue des victoires, où il y a certaines parties qui vantent alors que tout le mérite revient aux joueurs à la direction du club. Pour revenir à l’entraineur, il y a une direction qui demeure la seule partie autorisée à lui faire des reproches, dans un cadre professionnel sans plus. C’est inacceptable de recourir à la violence à l’encontre d’un entraineur alors qu’il se dirigeait vers le vestiaire, c’est un acte condamnable ».*

«CERTAINES PERSONNES FONT TOUT POUR SABOTER LE MOULOUDIA»

Irrité par la compagne de déstabilisation dont fait l’objet le Mouloudia depuis quelques temps. Le manager général du club ne cachera pas son désarroi et il n’hésitera pas d’ailleurs de tirer à boulets rouges sur ces parties, en les sommant de laisser le club tranquille. « Tant que nous sommes ici, on va tout faire pour protéger le Mouloudia et contrer les tentatives de certaines parties qui veulent profiter de l’occasion pour perturber le club. Le Mouloudia ne mérite pas de vivre une telle situation, et c’est vraiment honteux de la part de certaines personnes qui font tout pour saboter le club. Je tiens à rappeler que nous avons hérité d’une équipe affectée sur tout les plans, après ce qui s’était passé lors de la finale de la Coupe d’Algérie, et ça n’a pas été facile pour nous de reconstruire cette équipe, mais on l’a fait. C’est vraiment un exploit d’avoir une équipe joue les premiers rôles et non pas pour le maintien, après tout ce qu’elle a vécu, et il faut rendre hommage à ces joueurs qui ont tenu le coup et surtout relevé le défi, malgré la difficulté de la situation. C’est trop, qu’on nous laisse tranquille, car je connais les parties qui sont derrière cette compagne de déstabilisation, et je suis prêt à les citer. Cela me mène à dire qu’il y a

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

des gens qui ne veulent pas voir le Moulouida d’Alger atteindre la finale de la Coupe d’Algérie et remporter le trophée. Il faut soutenir les gens qui travaillent pour le club, et non pas les cassés, moi ou Boumella on ne va pas rester ici à vie, donc il faut faciliter la tâche aux personnes qui veulent le bien de l’équipe et non pas le contraire » a lancé Kaci Said d’un air désemparé.

« JE NE SUIS PAS UN LÂCHE POUR QUITTER LE CLUB EN CETTE PÉRIODE »

« Moi je ne suis pas un lâche pour quitter le club dans de telles conditions, et je suis là pour faire face à toutes les parties qui ne veulent pas le bien au Mouloudia. Je ne suis pas venu au Mouloudia pour me faire de l’argent, mais pas amour à ce club, et je suis là pour me donner à fond. Et là, je tiens à saisir cette occasion pour affirmer que nous n’avons pas besoin de personnes qui aiment le club occasionnellement. Bien au contraire, le Mouloudia a besoin de ses vrais supporters comme ceux qui ont fait le déplacement à Oum El Bouaghi, Ain M’lila et Hadjout et qui l’ont soutenu jusqu’au bout, malgré les grosses difficultés auxquelles ils ont fait face », c’est par ces propos que s’est adressé le manager mouloudéen à ses détracteurs et les parties qui veulent perturber le Mouloudia suite à sa défaite face à l’USMA.

«ON FERA UN RECRUTEMENT POUR QUE LE MOULOUDIA JOUE POUR LE DOUBLÉ LA SAISON PROCHAINE »

Avant de conclure son intervention sur le site «  Mouloudia.org  », Kamel Kaci a tenu n’a pas omis de protéger sa nouvelle recrue, Edwin Lavatsa, qui a été très critiqué à l’issue de sa prestation fournie lors du derby de samedi passé. « Je l’ai dit et je le répète, Lavatsa est l’avenir du Mouloudia, lui et les jeunes qui vont être promus. Et je promets une chose, le recrutement qui se fera pour la saison prochaine se fera pour que le Mouloudia joue pour le doublé et non pas comme cette année, où personne n’a misé sur cette équipe, mais elle joue pour une place sur le podium, sans oublier la Coupe d’Algérie. Pour conclure, je tiens à lancer un appel aux fidèles supporters du Mouloudia, en les sommant de s’unir pour barrer la route aux personnes qui veulent nuire au club, et il viendra le jour où je dénoncerai toutes ces personnes avec les preuves, car j’ai tous les détails confirmant leurs manœuvres visant la destruction du Mouloudia. Notre objectif ne s’accentue pas sur cette saison, mais sur le long terme, soit lors des deux prochaines années, car on est venus pour mettre en œuvre un projet à long terme et non pas pour bricoler. Mais je somme ces parties de nous laisser travailler dans le calme ». Y. R. / Mouloudia.org


Maracana N°2279— Mercredi 26 février 2014

F

Ligue Une 05

IL NE S’EST PAS PRÉSENTÉ HIER POUR RENCONTRER LES DIRIGEANTS

Le silence radio de Bouali

Attendu hier par ses responsables, afin de mettre fin à son boycott et reprendre du service à la tête de son équipe, l’entraîneur Fouad Bouali n’a pas répondu à l’appel, puisqu’il était injoignable et personne n’a pu le contacter.

U

n silence radio qui a irrité la direction mouloudéenne, puisqu’elle l’attendait pour avoir des explications sur ce qui s’était passé samedi dernier, et de le reconduire à la tête de la barre technique mouloudéenne, étant donné qu’elle tient à lui, à l’instar de ses joueurs. Mais Fouad Bouali, qui est toujours sous le choc de l’agression dont il avait fait l’objet samedi passé, campe toujours sur sa position, malgré qu’il ait posé ses conditions, avant-hier.

IL A POSÉ SES CONDITIONS MAIS N’A PAS EU DE RÉPONSE DE BOUMELLA

En effet, le coach mouloudéen, qui est rentré chez lui samedi soir, maintient le silence radio, en refusant de répondre aux appels de ses responsables, dont à le président Boudjemaâ Boumella. Pourtant, ce dernier qui a reçu le manager du concerné, lundi soir, a pris connaissance des conditions de

Bouali pour que ce dernier revienne à de meilleurs sentiments et poursuit sa mission à la tête de la barre technique du vieux club algérois. Mais comme le premier responsable du club, Boumella en l’occurrence, n’a pas répondu à son homologue, cela n’a pas fait avancer les choses. S’ajoute à cela, le fait que le boss mouloudéen ait déclaré qu’il ne s’opposera pas au départ de Bouali dans le cas où il décidera de quitter le club, cela a irrité l’enfant de Tlemcen qui n’a pas digéré la déclaration de son président.

DES ÉMISSAIRES DU CRB SE SONT RENDUS À TLEMCEN

Voulant tirer profit de la situation que traverse Fouad Bouali, on apprendra d’une source bien informée que la direction du CRB a envoyé des émissaires chez le coach mouloudéen, à Tlemcen, afin de lui proposer l’idée de reprendre en main la barre technique du Chabab qui lutte pour sa survie en Ligue 1. Un retour à la charge des dirigeants du CRB qui laissent le coach mouloudéen dans l’embarras, bien que certaines parties, très proches du concerné, affirment que Fouad Bouali ne compte pas revenir sur sa décision, surtout face au silence radio de la direction du Mouloudia d’Alger qui n’a pas répondu aux conditions qu’il a posées par le biais de son manager personnel. Youcef R.

GHAZI ET BACHIRI ABSENTS

De leur côté, Karim Ghazi et Redouane Bachiri ont manqué à l’appel à l’occasion de la reprise, puisque les deux concernés sont toujours convalescents. Et vu qu’ils sont forfaits pour le match de ce samedi, ils ont préféré faire l’impasse sur la séance qui s’est faite hier. Y. R.

EN PLUS DE L’ES TUNIS QUI LE SUIT DE TRÈS PRÈS

Le club allemand de Frankfurt sur les traces de Hachoud

S’il y a un joueur au Mouloudia d’Alger qui joue sa dernière saison dans le championnat local, c’est bel et bien Abderrahmane Hachoud qui est dans le viseur de quelques clubs étrangers qui veulent s’offrir ses services dès la prochaine intersaison estivale.

E

n effet, l’actuel meilleur buteur du club phare de la capitale, avec neuf réalisations, toutes compétitions confondues, est bien parti pour décrocher un contrat professionnel dès la prochaine saison. Dans ce sens, et à en croire une source proche du joueur, ce dernier serait en contacts avancés avec le club allemand de Frankfurt qui le suit de très près et le veut dès le prochain exercice. Une piste qui semble très sérieuse pour le Mouloudéen qui semble déterminé à changer d’air, surtout quand on sait que la prochaine saison verra l’entrée en vigueur du plafonnement des salaires. Une nouvelle décision à laquelle seront soumis tous les clubs professionnels qui ne fait guère les affaires du joueur, lui qui touche actuellement un salaire de 300 millions de centimes, et il refuse, à l’instar de tous ses coéquipiers de revoir sa mensualité à la baisse, bien que son statut d’international lui permet-

tra de percevoir un salaire de 120 millions par mois. Mais ce montant est loin de convaincre l’enfant d’El Attaf qui espère que ses contacts avec le club allemand se concrétisent au plus vite.

LA REPRISE DÉLOCALISÉE À DAR EL BEIDA

Alors qu’il était prévu que l’équipe mouioudéenne reprenne du service au stade du 5-Juillet, la direction du club a préféré délocaliser le lieu d’entraînement à la caserne de la Protection civile, sise à Dar El Beida. Pourtant, les responsables mouloudéens ont adressé une lettre au CREPS de Ben Aknoun afin de bénéficier d’un créneau sur ce terrain. Mais comme il n’a pas été possible d’accorder une séance au Mouloudia, ce dernier a fini par opter pour la caserne de Dar El Beida. Cette délocalisation est liée essentiellement à la crainte d’une descente des supporters qui n’ont pas digéré la lourde défaite essuyée lors du derby joué face à l’USM Alger.

FAURE ET SAYAH ONT ASSURÉ L’INTÉRIM

En l’absence de l’entraîneur Fouad Bouali, qui maintient le silence radio, c’est son adjoint, Pascal Faure et le préparateur physique, Dahmane Sayah qui ont assuré l’intérim, en dirigeant la reprise des entraînements qui s’est faite sur le terrain de la caserne de la Protection civile à Dar El Beida. Ladite séance fut consacrée au travail physique où les coéquipiers de Mustapha Djallit ont été soumis à des tours de piste ainsi qu’à divers exercices avant de travailler avec le ballon, sous la houlette de Pascal Faure.

BIQUOTIDIEN AUJOURD’HUI

L’ES TUNIS, L’AUTRE PISTE SÉRIEUSE

En plus du club allemand, il y a aussi le club phare de la capitale tunisienne, l’Espérance de Tunis, où évolue Youssef Bellaili. Les responsables de ce club étaient déjà sur les traces du Mouloudéen depuis l’été dernier, et ils voulaient l’enrôler à tout prix. Mais Hachoud a refusé de changer d’air préférant la stabilité, surtout qu’il tenait à se racheter de la saison qu’il avait ratée l’année passée. Bien que les émissaires de l’EST soient revenus à la charge lors du dernier mercato hivernal, dans l’optique de convaincre l’actuel meilleur buteur du Doyen de rallier la capitale tunisienne, mais cela ne s’est pas fait, pour la simple raison qu’Abderrahmane a tenu à terminer la saison actuelle avant de trancher sur son avenir sportif. Mais une chose est sûre, c’est que Hachoud joue sa dernière saison dans le championnat algérien, reste à connaitre sa prochaine direction qui sera soit l’Europe soit la Tunisie. Y. R.

MCA

IL EST DE RETOUR AU BERCAIL

LE MÉDECIN BENABDELOUAHAB A REPRIS HIER

Suite au départ du désormais ex-médecin de l’équipe, Torki Kara, la direction du Mouloudia d’Alger s’est retrouvée dans l’embarras, vu qu’elle n’a pas trouvé le bon remplaçant. Mais le hasard a fait que c’est l’ancien médecin de l’équipe, Fouad Benabdelouahab qui va remplacer Torki, après qu’il eut été sollicité par le président du club Boudjemaâ Boumella. Ce dernier, qui a reçu son homologue, passé pour récupérer son argent, puisqu’il avait quitté le Mouloudia à la fin de la saison dernière sans se faire régulariser, lui a proposé de revenir travailler dans son ancien club qui s’est retrouvé sans médecin. Une proposition qui n’a pas été refusée par Benabdelouahab qui a entamé hier sa mission, puisqu’il était présent lors de la reprise des entraînements.

Y. R.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

En se basant sur le programme habituel, le staff technique mouloudéen a programmé deux séances de travail pour aujourd’hui. La première se déroulera dans la matinée et sera consacrée à l’aspect physique. Alors que la seconde se déroulera dans l’aprèsmidi, et sera ponctuée par un match d’application.

BOUGUÈCHE EN SOLO

En attendant de réintégrer le groupe, l’attaquant Hadj Bouguèche s’est présenté hier à la reprise des entraînements, mais a travaillé en solo. Le joueur, qui vient de se remettre au travail, ne sera pas concerné par le prochain match que jouera son équipe à Chlef, contre l’ASO locale, pour le compte de la 21e journée du championnat de Ligue1. Y. R.


06

Ligue Une

Maracana N°2279— Mercredi 26 février 2014

REMACHE : «On doit confirmer face à la JSMB»

JSK

REPRISE HIER SOIR

Après deux jours de repos bien mérité, les coéquipiers du capitaine Ali Rial ont repris, hier soir, le chemin des entraînements pour commencer la préparation du derby kabyle contre la JSMB, prévu ce samedi à 15h, au stade de l’Unité Maghrébine de Béjaia.

L’arrière droit de la JSK, Belkacem Remache, parle dans cet entretien de la victoire face au CRB. Il affirme que son équipe est sur la bonne voie que ce soit en championnat ou en coupe d’Algérie. Pour lui, les derniers résultats enregistrés démontrent la bonne santé de l’équipe en attendant les prochaines confrontations. Pour le derby kabyle, il dit qu’ils se déplaceront à Béjaia avec la ferme intention de battre la JSMB afin de garder cette dynamique de bons résultats enregistrés ces derniers temps.

COUPE D’ALGÉRIE DU FAIR-PLAY

LA GALERIE KABYLE À L’AVANTDERNIÈRE PLACE ! Les supporteurs de la JSK ont été surpris , lors de l’émission «daouri al mohtarifin » diffusé sur A3, de découvrir qu’ils occupent l’avant-dernière place de galerie, en Coupe d’Algérie du fairplay, que préside Abdelkrim Abidat. Les supporteurs de la JSK ne savent pas sur quelle base la commission de cette coupe a fait ce classement. La galerie de la JSMB et du MOB occupent pour le moment, respectivement la première et deuxième places.

A. S.

Avec du recul, la victoire acquise face au CRB, samedi passé, a fait beaucoup de bien à l’équipe qui s’est libérée… Oui, bien sûr. La victoire avec l’art et la manière nous a fait énormément de bien et nous permet de maintenir notre bonne dynamique. Je pense que notre victoire est amplement méritée vu notre prestation lors de ce match. Nous étions déterminés à satisfaire nos fans qu’on remercie pour leur soutien. Sincèrement, c’était un match qu’on pouvait gagner avec un score plus large vu les nom-

breuses occasions qu’on s’est créées. Toutefois, le plus important c’est d’avoir gagné cette rencontre, ce qui ne sera que bénéfique pour l’équipe lors des prochaines confrontations. On a remarqué que le jeu de l’équipe s’est amélioré et vous jouez plus à l’aise… Tout à fait, nous avons livré cette rencontre avec une grande rage de vaincre. Certes, la majorité des joueurs n’étaient pas présents lors du fameux 7 à 1, seulement, nous étions au courant que cette rencontre représentait beaucoup pour les supporters qui attendaient de nous un grand match. Donc, nous n’avions le choix que de nous donner à fond et leur offrir une belle victoire. La qualification en Coupe d’Algérie de mardi passé nous a boosté le moral et a fait énormément plaisir aux joueurs qui se sont libérés. Je pense que cette belle victoire est due aussi à la grande volonté des joueurs pour mettre fin à la domination du CRB, qui était, jusque-là notre bête noir, mais on a su comment vaincre le signe indien comme on dit. En plus de la volonté, nos fans étaient vraiment d’un grand apport et nous ont beaucoup aidés. Franchement, on n’a pas le droit de décevoir des fans pareils. Ils nous ont poussé à prendre le dessus sur nos adversaires. L’équipe affiche une belle forme ces derniers temps et on continuera de cette manière. On reste sur une bonne dynamique et on fera tout pour continuer à récolter les bons résultats Sinon, comment se présente le

prochain derby face à la JSMB qui se trouve dans une situation délicate? Il ne faut pas se méfier au classement de la JSMB qui reste, tout de même, une équipe redoutable à prendre au sérieux. Ils joueront à domicile et feront tout pour provoquer le déclic afin de sauver leur tête de la relégation. C’est un match très important pour nous devant une équipe qui vit des moments très difficiles. On doit bien préparer cette confrontation qu’on veut gagner. Certes, notre mission ne sera pas facile, toutefois, on fera tout pour gagner le gain du match. Nous sommes conscients de ce qui nous attend et on fera le nécessaire pour continuer sur notre lancée Vos supporters rêvent de la Coupe d’Algérie et d’une place sur le podium cette saison… On leur promet de tout faire pour gagner ce derby et leur procurer de la joie. Avec leur soutien, on réalisera de belles choses que ce soit en coupe ou en championnat. La coupe est notre principal objectif et on défendra crânement nos chances pour la gagner et enrichir le palmarès de l’équipe qui mérite un titre cette saison. On gérera match par match et je suis optimiste de réaliser les objectifs du club, car tout le monde est animé d’une bonne volonté. On remercie infiniment nos formidables supporters qui brillent à chaque fois par leur grand soutien à l’équipe lors des rencontres qu’on joue. Entretien réalisé par Ali S.

HANNACHI : «Le titre est jouable si la même dynamique est maintenue»

Le président Hannachi, qui tient à la Coupe d’Algérie, estime aussi que la JSK peut jouer le titre, mais à condition de gagner les matchs «C’est vrai que l’objectif principal du club cette saison, c’est la Coupe d’Algérie, mais on n’a pas lâché le titre. Mathématiquement, tout reste jouable. On joue match par match et si on gagne nos matchs et que les joueurs maintiennent cette bonne dynamique, on a toutes nos chances de jouer le titre» précise Hannachi

«ON DOIT SAUVER LE FOOTBALL ALGÉRIEN»

Le boss souligne que des choses anormales se passent dans le football algérien et il faut trouver une solution à ce drame qui ronge notre football national. «Il y a des choses anormales qui se passent actuellement dans notre football, il faut agir vite pour remédier à cette situation. On attendra le retour de Medouar du

Maroc pour trouver une solution pour le bien de notre football qui est en danger.»

«JE SUIS NAVRÉ DE LA SITUATION DANS LAQUELLE SE TROUVE LA JSMB»

Evoquant le prochain derby kabylo-kabyle contre la JSM Béjaia, le président de la SSPA/JSK, se dit navré de la situation dans laquelle se trouve le club béjaoui. «On doit savourer cette victoire face au CRB qu’on n’a

pas battu depuis un bon moment, puis libérer les joueurs se reposer deux jours, après on parlera du derby kabyle, mais ce que je veux dire est que je suis vraiment navré de ce qui se passe chez la JSMB. Ce n’est pas normal que ce club ait joué le titre la saison passé et que cette année il lutte pour sa survie. Je pense qu’il leur est difficile de se maintenir au train où vont les choses, mais j’espère qu’ils resteront parmi l’élite» regrette Hannachi. A. S.

L’ÉCART DE HUIT POINTS COMPROMET LES CHANCES DES KABYLES DE JOUER LE TITRE

LE PODIUM, L’AUTRE OBJECTIF

Poursuivant ainsi leur chemin en championnat et en coupe aussi, les canaris de la JSK doivent se concentrer sur leur prochaine sortie en championnat qui les mettra aux prises, ce samedi, face à la JSMB, dans un bon derby kabyle, en match de la 21e journée. Ainsi, et au-delà du fait que les Canaris devront confirmer leur bonne réaction, il sera question pour Aït Djoudi et ses poulains de se battre en championnat pour ce qu’il reste comme objectif, à savoir une place sur le podium après avoir perdu toutes chances de

consécration. A cet effet, il est clair que les Canaris doivent enchaîner avec un autre succès à l’occasion de ce derby kabylokabyle, en mettant à profit cette qualification en coupe et le moral retrouvé pour passer l’écueil d’une équipe de la JSM Béjaia qui traverse une véritable crise de résultat et qui aspire se relancer à l’occasion de ce derby pour espérer se maintenir. Un match déterminant et surtout une victoire impérative pour les Canaris qui n’auront d’autre alternative que vaincre la JSMB qui agonise

en bas du tableau pour rester en course pour une place sur le podium, l’autre objectif que Hannachi exige de ses poulains et de son coach, après avoir raté toutes chances de renouer avec le chemin des consécrations en championnat. En effet, sous pression et surtout acculé par la direction du club et plus particulièrement de son boss Mohand Chérif Hannachi, après le rendement jugé faible contre le MCO et Ain Fekroun, Azzedine Ait Djoudi, ayant réussi l’objectif qui lui a été assigné par Hannachi, à lui et à

ses poulains. Azzedine Ait Djoudi aura un autre défi désormais à relever en attendant le 18 mars prochain et ce match des demi-finale de Coupe d’Algérie face au CRB Aïn Fekroun, à savoir de mener à bien l’équipe pour qu’elle réalise l’objectif qui lui a été assigné en championnat, à savoir le podium. C’est dans cette perspective, qu’Azzedine Aït Djoudi, qui reste plus ou moins sous pression, n’a pas le droit au faux pas, ce samedi, face au voisin, la JSMB en match de la 21e journée du championnat. En

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

effet, Aït Djoudi et ses poulains n’auront d’autre choix que d’enchaîner avec un autre succès, pour rester en course pour le podium. Les Canaris n’ont plus droit à l’erreur, notamment à domicile, s’ils veulent garder leurs chances intactes de terminer la saison sur le podium, constituant ainsi l’autre défi qu’Aït Djoudi devra impérativement relever pour éviter les foudres de Hannachi et espérer aller au bout de sa mission à la tête de la barre technique. Ali S.


Maracana N°2279— Mercredi 26 février 2014

F

À J-3 DU DERBY

Ligue Une 07

LA KABYLIE retient son souffle

JSK

LE COACH PEAUFINE SES PLANS

Conscient de l’importance que revêt ce match en déplacement à Béjaïa, Aït Djoudi ne veut rien laisser au hasard et procède aux réglages qui s’imposent. En effet, le premier responsable à la barre technique profite de cette situation très favorable pour réaliser d’autre succès, à commencer par cette sortie à Béjaïa. Ainsi, le coach kabyle est attendu pour mettre en place un schéma tactique approprié à cette rencontre qui opposera deux clubs qui ne partagent pas les mêmes objectifs. L’entraineur Aït Djoudi qui mise beaucoup sur la volonté des joueurs, ne veut pas entendre parler d’un autre résultat que la victoire. Trois autres jours de préparation seront certainement suffisants pour apporter les correctifs qui s’imposent.

MATCH AMICAL ALGÉRIE-SLOVÉNIE

RIAL DANS LA LISTE DES 28

Ayant repris hier les entrainements au stade du 1erNovembre de Tizi Ouzou, les Canaris semblent être très concentrés sur le prochain match qui verra leur équipe se déplacer à Béjaïa pour donner la réplique à la JSM Béjaïa dans un derby kabyle palpitant et indécis.

L

es discussions dans la maison kabyle ne tournent qu’autour de ce rendez-vous très important que les coéquipiers d'Ebossé ne doivent pas rater. Les joueurs ne pensent désormais qu'aux trois points de la victoire qui seront mis en jeu samedi prochain au stade de l’Unité

Maghrébine à Béjaïa. Même s’ils sont encore dans l’euphorie de la belle qualification et la victoire méritée contre le CR Belouizdad, les joueurs de cette formation phare du Djurdjura n’ont pas perdu beaucoup de temps pour préparer tel qu’il se doit ce derby kabylo-kabyle face à la lanterne rouge. Après avoir eu droit à un repos mérité, qui s’est étalé cette fois-ci sur deux journées, dimanche et lundi, les camarades du capitaine Ali Rial se retroussent leurs manches en prévision de cette sortie qualifiée par les techniciens de piège. Certes, les Kabyles de la ville des Genêts ont réalisé le plus dur en se qualifiant aux demifinales et se repositionnant sur le podium. Les coéquipiers d'Ebossé estiment qu’ils ont un bon coup à jouer ce week-end face à la lanterne rouge. Les poulains de Azzedine Aït Djoudi ne misent que sur une victoire qui leur permettrait de maintenir cette bonne dynamique et réduire surtout l’é-

cart sur les co-leaders. Une victoire permettra à coup sûr aux partenaires de Madi d’espérer mieux, mais dans le cas contraire, ils seront distancés par les concurrents qui seront certainement aux aguets.

PROFITER DE CETTE SITUATION FAVORABLE

Les Canaris qui baignent encore dans l’euphorie, doivent profiter de cet état d’esprit pour réaliser d’autres succès. Durant cette période qui précède ce rendez-vous de la Vallée de la Soummam, le technicien kabyle, qui a réussi, signalons-le, à rendre le sourire à toute la région de la Kabylie, compte profiter de ces paramètres pour réaliser le rêve des Kabyles. Un rêve de titre qui a longtemps tardé à se dessiner. Le premier responsable à la barre technique, Azzedine Aït Djoudi continue à booster ses poulains et les inciter à redoubler d’efforts pour mieux préparer cette rencontre à ne pas rater sur les terres de Yemma

RETOUR PROGRESSIF DES BLESSÉS

AÏT DJOUDI SOULAGÉ

Ce qui pourra soulager le coach Azzedine Aït Djoudi reste le retour d’une manière progressive des joueurs qui souffrent de blessures depuis un certain temps. Certes, le staff technique compte des doublures dans chaque poste, et la distinction des jeunes l’a si bien conforté, mais avoir tout le monde sous la main, c’est encore l'idéal pour le premier responsable à la barre technique des Jaune et Vert. La première satisfaction de l’entraineur est certainement le fait de récupérer son milieu de terrain, Kaci Sedkaoui, suspendu lors du

dernier match. Malik Asselah qui était convalescent et absent lors des deux sorties face au MC Oran, a repris sa place face au CR Belouizdad et affiche désormais une forme éblouissante. Même si le staff technique ne s’est pas encore prononcé par rapport à l’évolution de l’état du milieu de terrain Tayeb Maroci, ce dernier devrait reprendre incessamment. L’attaquant Mohamed Zaabiya qui a fait l’impasse sur trois matchs devra reprendre la compétition ce week-end contre la JSM Béjaïa. R. S.

Gouraya. Les Benlamri, Asselah, Benchérifa et consorts qui ont conforté leur moral avec ces dernières belles performances, tenteront de profiter de cet état d’esprit pour aller encore de l’avant. Les Kabyles font peur et se présenteront sur la pelouse du stade de l’Unité Maghrébine avec la ferme intention de signer un troisième succès consécutif toutes compétitions confondues. Ce rendez-vous de la Soummam, bien qu’il s’annonce palpitant entre deux formations aux objectifs diamétralement opposés, pourra constituer une bonne opportunité pour les Canaris afin de confirmer leur grand retour. R. S.

La confiance retrouvée…

Le déplacement de Béjaïa constitue une bonne opportunité pour confirmer le retour gagnant des Canaris du Djurdjura, même s’il ne s’apparente en rien à une formalité. Sur le papier, les coéquipiers d’Ebossé partent favoris mais c’est le terrain qui décidera du sort de ce derby kabylo-kabyle. Loin de tout calcul ou prétention, les poulains de Azzedine Aït Djoudi peuvent frapper un bon coup sur la pelouse du stade de l’Unité Maghrébine tout en s’appuyant sur leur confiance retrouvée après cette série de belles performances. Lors des dernières sorties, les Kabyles de la ville des Genêts ont brillé par leur détermination et leur volonté. Des ingrédients qui permettent aux coéquipiers de Messadia de faire mal cette fois-ci. Les Canaris qui se replacent sur le podium, auront certainement d’autres arguments à faire valoir. Avec cette confiance retrouvée, ils sont bien partis pour réaliser quelque chose cette saison. R. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Le capitaine d’équipe de la JS Kabylie, Ali Rial, a été retenu par le sélectionneur national Vahid Halilhodzic dans la liste des 28 joueurs qui devraient disputer le prochain match amical avec l’Equipe nationale face à la Slovénie. Cette rencontre prévue le 5 mars prochain au stade Mustapha-Tchaker de Blida, constitue une belle opportunité pour ce joueur kabyle afin d'acquérir de l'expérience.

UTILISATION DE FUMIGÈNES

LA LIGUE INFLIGE UNE SANCTION DE 30.000 DINARS

La Ligue de football professionnel a infligé une amende de 30 000 dinars algériens à la JS Kabylie pour utilisation de fumigènes lors du match à domicile contre le CR Belouizdad. La même sanction a été infligée au Chabab pour le même motif. Les supporters kabyles doivent faire très attention pour éviter le huis-clos d’autant plus que leur présence aux côtés des joueurs est devenue indispensable.

LE DERBY KABYLE SUR CANAL ALGÉRIE ET A4

Le rendez-vous kabyle qui opposera la JSM Béjaïa et la JS Kabylie sera retransmis en direct sur deux chaines de la télévision nationale, à savoir Canal Algérie et A4. Cette rencontre qui ne manquera certainement pas d’importance aux yeux des Canaris, sera suivie par un large public sur les gradins du stade de l’Unité Maghrébine. En tous cas, du côté des Béjaouis, il ne faut pas s’attendre à un grand engouement puisque les supporters sont en colère contre leur équipe, mais du côté des Kabyles de Tizi, un déplacement en force s’organise actuellement dans toute la région. R.S.


08

Ligue Une

USMH

CHAREF ANNULE LA SÉANCE ET LE MATCH AMICAL

Les joueurs exigent la présence de Bouslimani

MANA : «CEUX QUI NE PEUVENT ASSUMER LEURS RESPONSABILITÉS DOIVENT PARTIR»

Selon Mana, tout le monde doit assumer ses responsabilités, soit les joueurs ou bien l'administration. Selon le concerné, si les membres du conseil ne peuvent pas changer les choses, il doivent quitter le club et laisser travailler des gens capables de subvenir aux besoins du club.

RENDEZ-VOUS CHEZ LE NOTAIRE AUJOURD’HUI

Selon des sources très bien informées, finalement, le rendezvous chez le notaire a été pris pour aujourd’hui afin d'officialiser le changement de statuts. Il faut savoir que cette opération a pris beaucoup de temps.

BELKAROUI NE SERA PAS TRADUIT EN CONSEIL DE DISCIPLINE

Finalement, Hichem Belkaroui ne passera pas devant le conseil de discipline, comme annoncé par le président Bouslimani. En effet, la situation difficile que vivent les Harrachis a poussé le président à annuler cette décision.

ET LE RÔLE DE LAÏB DANS TOUT ÇA ?

Certains se posent des questions et veulent connaitre la position de Mohamed Laïb dans tout ce désordre qui règne au club. Ce qui ne les empêche pas de penser que le président démissionnaire est le seul bénéficiaire de cette situation, attendant avec impatience que les supporteurs le réclament pour revenir aux commandes du club une nouvelle fois. L. S.

Maracana N°2279— Mercredi 26 février 2014

Le blocage au sein de l'équipe harrachie persiste toujours puisque l'entraîneur en chef a annulé la séance d'entraînement d'hier et même le match amical face à la formation de Saoula.

E

n effet, les joueurs et le staff technique ont décidé de ne pas reprendre jusqu'à la venue de Bouslimani, pour évoquer avec lui la situation actuelle du club et le problème financier qui s'est posé avec acuité ces derniers temps. «Pour nous, les choses sont claires : pas d'entraînement pour l'instant, et on exige la présence du président Bouslimani», ont déclaré les joueurs. Néanmoins, de son côté, Charef a prévu un programme spécial pour les joueurs afin qu'ils travaillent en solo et essayent de rester en forme pour la prochaine rencontre. Mais dans tout ça, le club reste le premier perdant.

QUAND LA RUE PREND LES COMMANDES DU CLUB

Comme déjà rapporté dans ces colonnes, les supporteurs harrachis, furieux de la situation actuelle de leur club, ont fait un saut au stade de Mohammadia, avant-hier, où était programmée la reprise des entrainements des Jaune et Vert. Les supporteurs ont obligé les joueurs à annuler cette séance jusqu'à la venue de Bouslimani, et qu'il ait une discussion avec eux. Ce groupe de supporteurs a aussi discuté avec l'entraineur en chef, qui était d'accord avec leur démarche. Il dira que la situation actuelle le dérangeait beaucoup et qu'il est temps de changer les choses. Charef abondera dans le sens des supporters et signifiera alors aux joueurs que la séance était annulée. «On continuera notre démarche jusqu'au départ du CA actuel et l'ouverture du capital», affirme un supporteur

qui brandissait des slogans hostiles à l'administration et au président en question. Il faut savoir que cette sortie confirme encore une fois que la rue a toujours décidé du sort du club, et cette fois, avec la bénédiction du coach, qui confirme chaque jour qu’il ne sera pas à la tête du staff la saison prochaine.

DOUKHA ET BELKAROUI ACCABLENT BOUSLIMANI

Les joueurs Doukha et Belkaroui, désignés par Charef pour parler avec les supporteurs afin de calmer les esprits, ont tout mis sur le dos de Bouslimani, l'accusant de tous les maux. Ils diront notamment que cette personne ne pouvait satisfaire les besoins du club sur le plan financier. «Bouslimani

a dit qu’il n'avait pas d'argent, du coup il doit partir !», dira le capitaine d'équipe, Azeddine Doukha.

LES HARRACHIS CHEZ ALLIK AVANT-HIER

L'ex-président de l'USMA, Saïd Allik, a reçu, avant-hier, une quarantaine de supporteurs harrachis dans un café à Tixeraïne. Ces supporteurs ont tenu à rééditer leur souhait de voir cette personne à la tête du club dans les jours à venir, ce qui a poussé Allik a déclaré qu'il voulait venir, mais qu'il y avait des conditions pour ce faire. A titre d'exemple, l'ouverture du capital puisque selon lui les actionnaires de la SSPA- USMH refusent toujours cette option. Dans sa lancée, l'ex-président

usmiste ajoutera que les bilan financiers devaient être mis à sa disposition afin de lui permettre de passer à la deuxième étape. Des paroles, cependant, que nous avons souvent entendues de la bouche de Allik, depuis des mois maintenant.

LES JOUEURS REFUSENT DE PARLER AVEC MANA

Le porte-parole de l'USMH, Abdelkader Mana, s'est empressé de parler avec les joueurs et essayer d'atténuer la tension, mais à la surprise de tout le monde les joueurs ont refusé de le rencontrer. Ils rétorqueront : «Qui est Mana dans le club pour parler avec nous ?» Une attitude qui a surpris l'ancien président harrachi. Lotfi S.

BOUSLIMANI : «BENSEMRA EST À L’ORIGINE DE CES TURBULENCES» L'actuel président du conseil, Djaffar Bouslimani, estime que

Bensemra est derrière ces turbulences qui secouent le club. Selon lui, Bensemra n'a même pas clarifié sa position puisqu'il se cache toujours derrière sa démission. Il faut dire que cette situation commence sérieusement à décourager Bouslimani, dont le seul souci était de travailler pour le club, mais apparemment il y a des gens que cela dérange, et qui ne veulent pas le club recouvrer sa bonne santé.

YOUNÈS :

«Dans ces conditions, il ne faut pas s'attendre à un bon résultat à Oran» Comment voyez-vous cette initiative des supporteurs ? Je pense que les supporteurs qui aiment leur club veulent que les choses changent pour le meilleur, et comme ils ont vu que la situation est bloquée, ils ont raison de contester cette situation et espérer pour lui une bien meilleure. Et quelle est la position des joueurs ? Je pense qu’il y a une solidarité parfaite entre nous et les supporteurs, et notre

objectif reste le changement de la situation actuelle. Les supporteurs ont vu que les joueurs se donnent à fond sur le terrain, sans pour autant toucher le moindre sou. Les joueurs n'ont pas touché leur salaire depuis des mois, Jusqu'où les choses peuvent-elles aller avec cette histoire ? C'est le flou total. Le PDT actuel a dit qu’il allait payer un mois de salaire, mais en ce moment ça ne suffira

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

pas, et je dirais que si les choses reste en l'état tous les joueurs vont déposer leur contrat à la Commission des litiges. Dans ces conditions, peut-on espérer un résultat face au MCO ? Ça sera difficile avec tous ces problèmes. Je doute fort que nous puissions revenir avec un bon résultat de notre déplacement à Oran, puisque tous les joueurs ont la tête ailleurs. Entretien réalisé par Lotfi S.


Maracana N°2279— Mercredi 26 février 2014

LES VERT ET ROUGE VEULENT S’OFFRIR LES CANARIS

les résultats positifs afin de remonter dans le classement et éviter de terminer la saison à la dernière place. Cela dit, les poulains du coach Hamouche semblent être conscients de ce qui les attend et sont décidés à relever le défi surtout qu’un succès dans un match derby pourrait être une motivation pour l’avenir et surtout pour la suite du parcours bien que les choses s’annoncent déjà compliquées pour équipe qui trouve du mal à remporter le moindre match et même à domicile.

Ayant repris le chemin des entrainements lundi dernier au niveau de stade de l’Unité Maghrébine de Béjaia, les Vert et Rouge de la JSMB continuent de se préparer dans la sérénité pour ce rendez-vous capital face au Canaris de la JSK qui aura lieu ce week-end au stade de l’Unité maghrébine dans le cadre de la 21e journée du championnat.

D’

ailleurs, les joueurs semblent être atteints moralement suite à la série des mauvais résultats qu’ils ne cessent de réaliser depuis le début de saison. Chose qui pourrait bien avoir des conséquences négatives lors de la prochaine rencontre du championnat et ce, bien que les camarades du milieu de terrain Niati semblent être décidés à amorcer le déclic et s’offrir cette équipe de la JSK d’autant plus qu’ils doivent mettre un terme à la série de cinq matches sans victoire. Malgré le moral qui se trouve à plat, les joueurs ne comptent pas lâcher prise et veulent aborder le match avec une grande détermination pour réussir à renouer avec les succès et aborder la suite de la compétition avec un moral au beau fixe.

QUEL MORAL POUR LES JOUEURS ?

Cependant, vu les conditions dans lesquelles se déroulent les préparatifs actuellement où les joueurs n’ont plus le moral, il est difficile d’imaginer une bonne réaction des camarades de Zafour samedi prochain face à la JSK surtout que l’équipe joue actuellement sans âme. Pour les observateurs, les joueurs ne sont plus motivés pour réaliser de bons résultats où amorcer le déclic surtout après avoir enchainé jusque-là cinq matches sans le moindre succès avec deux défaites à domicile. Les supporters, quant à eux, s’interroge sur le moral avec lequel vont se présenter les joueur lorsqu’on sait que le club a compromis sérieusement ses chances pour le maintien bien que sur le plan mathématique, rien n’est encore joué. Néanmoins, les joueurs peuvent réagir et relever le défi pour éviter au minimum une autre défaite à domicile. S. A. S.

UNE BELLE OPPORTUNITÉ POUR PROVOQUER LE DÉCLIC

En effet, alors que la tâche ne s’annonce pas facile devant une équipe de la JSK qui se déplacera à Béjaia pour réussir un bon résultat et qui sera soutenu par les nombreux fans qui sont au niveau de la Vallée de la Soummam, les joueurs de la JSMB jugent que cette rencontre est une belle opportunité pour eux pour amorcer le déclic et renouer avec

Ligue Une 09

LES ABSENTS DE RETOUR HIER

Après avoir raté la séance de la reprise des entrainements qui a eu lieu lundi dernier dans la matinée pour diverses raisons, les absents ont repris le travail hier avec le groupe où ils se préparent déjà pour le derby de ce samedi face à la JSK. D’ailleurs, les joueurs ne semblent pas prêts à céder d’autres points à domicile surtout que le coach Hamouche leur a demandé de fournir des efforts supplémentaires pour réussir de bons résultats et mettre un terme à la mauvaise série.

JSMB

BELGHERBI A REPRIS HIER

Après avoir été contraint de rater la séance de la reprise, l’attaquant de la JSMB, en l’occurrence Belgherbi, a repris le travail avec ses camarades hier afin de se préparer pour le prochain match face à la JSK prévu pour samedi prochain au stade de l’Unité Maghrébine de Béjaia. Belgherbi a émis le vœu de prendre part à cette rencontre afin d’aider ses camarades à réussir un bon résultat et mettre un terme à la mauvaise série.

ZEGHLI RÉINTÈGRE LE GROUPE

Comme nous l’avons déjà annoncé dans nos précédentes éditions, l’effectif de la JSMB verra le retour de certains éléments pour le rendez-vous de ce week-end face à la JSK dans le cadre de la 21e journée du championnat. En effet, c’est le cas pour le défenseur Kamel Zeghli qui a réintégré le groupe hier et se prépare le plus normalement du monde avec ses camarades afin d’être à la hauteur et puisse réussir un bon résultat en dépit de la difficulté de la tâche. S. A. S.

Le staff technique remobilise ses troupes

N’ayant pas réussi à revenir avec un bon résultat de leur dernier déplacement à Bordj, le staff technique béjaoui sous la houlette du coach Lahcène Hamouche tente de remobiliser ses troupes pour réussir un succès ce samedi face à la JS Kabylie et aborder la suite du parcours avec un moral au beau fixe.

Hamouche a émis le vœu de décrocher son premier succès ce samedi face à la JSK et de permettre à son équipe d’amorcer le déclic. D’ailleurs, il a misé beaucoup sur le volet psychologique en demandant aux joueurs de fournir beaucoup d’efforts pour s’offrir cette équipe de la JSK et se permettre de décrocher leur premier succès pour cette première phase retour.

est ce que nous avons constaté lors des séances d’entrainement effectuées durant la semaine, où le coach béjaoui a tenu à demander à ses joueurs de réagir et de mettre un terme à la mauvaise série pour sortir de la mauvaise situation. Cela dit, le staff technique veut ainsi motiver ses joueurs pour relever le défi face à la JSK et d’arracher un succès qui sera d’un grand apport pour la suite du parcours.

IL CONTINUE D’OPÉRER DES RÉGLAGES

C’

HAMOUCHE VEUT SON PREMIER SUCCÈS

Ayant succédé au coach émigré Djabour à l’issue de la défaite concédée à domicile devant l’ES Sétif, voilà que le nouvel entraineur de la JSMB à savoir Lahcène

Vu les lacunes qui ont été constatées lors de la dernière rencontre face au CABBA où son équipe s’est montrée incapable de réagir devant une attaque qui a été absente durant plusieurs journées, le premier responsable de la barre technique sous la houlette du coach Hamouche continue de préparer ses troupes pour ce match et d’apporter les réglages nécessaires sur le groupe afin que l’équipe soit à la hauteur et puisse réussir un bon résultat. Hamouche a demandé aux joueurs de ne pas céder encore des points à domicile et de reprendre confiance pour aborder la suite de la compétition avec un moral au beau fixe. S. A. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


10

Ligue Une

CSC

Les Vert et Noir en confiance

Retour à la sérénité! ; oserionsnous le dire, après une victoire qui a relancé les camarades de Derrag dans la compétition et qui les a propulsés, en vue de rejouer les premiers rôles, dans un championnat plein de rebondissements et de surprises!: «Les joueurs sont, de plus en plus, confiants et la victoire enregistrée face au MCO, leur a fait beaucoup de bien. Le moral est au beau fixe et les prochains rendez-vous s’annoncent importants…! »! ; nous a-t-on fait savoir, avant de poursuivre! : «C’est une victoire qui ouvre les portes d’un nouveau départ. Nous sommes persuadés que les jours à venir seront meilleurs et l’équipe va refaire un grand bond en avant, pour pouvoir terminer la compétition dans de bonnes conditions.!». Les Vert et Noir se préparent, donc, aux prochaines échéances et sont, même, décidés à aller de l’avant pour ne pas laisser des plumes, comme cela a été le cas en coupe d’Algérie. Seulement, certains observateurs sportifs se demandent si, effectivement, tout va être effacé au profit d’un nouveau départ et si, de nouveaux horizons vont s’ouvrir pour un parcours qui sera à la hauteur des aspirations des Sanafirs et, bien entendu, de celui de la nouvelle direction du vieux club de la ville des ponts. Pour le moment, c’est la période des interrogations des uns et des autres… Nous y reviendrons dans nos prochaines éditions. Abdelkader Z.

Maracana N°2279— Mercredi 26 février 2014

Reprise dans la sérénité

Les joueurs du CSC ont repris le chemin des entrainements avant-hier dans le calme contrairement à ce qui s’était passé au lendemain de l’élimination en coupe d’Algérie.

A

noter aussi que la séance a connu quelques absences à l’image de Sebbah et Benatia qui se trouvaient dans leur ville natale Oran. Benatia aurait envoyé un dossier médical signalant qu’il souffre du ménisque (interne et externe) ce qui avait mis le nouveau Directeur Général Omar Bentobal dans une colère indescriptible. Ce dernier aurait demandé à l’assistant médical de rappeler Benatia et de lui faire des examens approfondis ici à Constantine. Après avoir discuté longuement avec ses joueurs, le coach Français du CSC a commencé la séance avec des exercices physiques avec ballon à la main. Une dizaine de supporters tout au plus avait suivi cette séance. En revanche il y’avait plus de journalistes et photographes sur le terrain d’entrainements que de support-

DU PAIN SUR LA PLANCHE

Un grand chantier attend la nouvelle direction clubiste: Restructurer le club, redonner confiance aux joueurs et mettre sur place les bases d’une équipe solide, capable de jouer sur deux fronts : le championnat et la coupe d’Algérie. Du pain sur la planche pour Bentobal et son équipe…

LES SUPPORTERS SATISFAITS 

Les supporters clubistes sont satisfaits de l’installation de la nouvelle direction. Cependant, certains d’entre eux estiment que le départ de Boulhabib n’est qu’une mise en scène, en vue de calmer les esprits. Vrai ou faux, l’avenir nous le dira.

RETOUR EN FORCE DE HENAINI !

Ce milieu offensif est entrain, de prouver qu’il demeure un grand joueur pétri de qualité. Par sa présence, Henaini a été d’un apport considérable pour les Vert et Noir.

L’ÉQUIPE DE NOUVEAU SUR LES RAILS 

Après leur victoire sur le MCO, les Vert et Noir se relancent dans la compétition. De nouveau, ils sont sur rails et, des puristes n’hésitent pas à affirmer que les poulains de Simondi feront une fin de saison en apothéose… A. Z.

ers sur les gradins. Tout ce monde était venu couvrir la reprise qui s’était déroulé le plus normalement du monde. Toute l’équipe s’est préparée pour les deux confrontations qui vont se dérouler le même jour c’est-à-dire le vendredi 28 février 2014 ou le CSC affrontera le MCEE pour le compte du championnat professionnel et les Red Lions FC du Libéria pour le compte de la coupe de la CAF.

LES VERT ET NOIR À MONROVIA SOUS LA CONDUITE DE SIMONDI

Contrairement au tour préliminaire ou Nabil Medjahed, l’adjoint de Simondi avait conduit l’équipe du CSC au Niger, cette fois-ci contre l’équipe du Libéria c’est le coach principal Bernard Simondi qui conduira l’équipe à travers l’Afrique. Ce dernier aurait pris la décision de prendre avec lui tous les cadres et va aligner l’équipe type et voudrait faire le break à Monrovia même avant le match retour. La liste des joueurs en partance pour le Libéria est la suivante : Si Mohamed,

Gaouaoui, Boulahia, Belakhdar, Maiza, N’Gomo, Allag, Behloul, Zerdab, Bezzaz, Boulemdais, Henaini, Hadiouche, Derrag, Sameur.

10 MILLIONS DE PRIME EN CAS DE VICTOIRE À EL EUMA

Avec le reste de l’équipe c’est-à-dire Ziad, Sayeh, Bouhena, Nait Yahia et le gardien Nateche, Nabil Medjahed qui a renforcé l’équipe avec quelques joueurs des U23 ira coacher l’équipe qui affrontera le MC El Eulma pour le compte du championnat. Le nouveau directeur général fraichement installé officiellement hier par les membres du CA de la SSPA-CSC, présidera la délégation et aurait promis la somme de dix millions de centimes à chaque joueur en cas de victoire sur le Babya. Une motivation qui donnera sans doute des ailes notamment aux jeunes espoirs qui voudraient prouver à plus d’un titre qu’ils ont de la valeur contrairement à leur parcours en championnat des jeunes. Lamine B.

MAIZA : «LES PROCHAINS RENDEZVOUS SERONT CHAUDS»

Considéré comme l’un des piliers de la défense des Vert et Noir, Adel Maiza aura donné une assise solide à ce compartiment, devenu par la force des choses le point fort de l’équipe. Dans cet entretien qu’il nous a accordé, notre interlocuteur parle des prochains rendez-vous qui attendent l’équipe dans un proche avenir, et ses chances quant à occuper une place honorable en fin de saison :

On s’attendait à un grand parcours en coupe d’Algérie et il n’en fut rien. Un commentaire!? Effectivement, on voulait aller loin dans cette compétition si populaire, mais la coupe reste la coupe, avec toutes ses surprises. Contre Chéraga, la fatigue a eu raison de nous. Ce n’est pas la

fin du monde et on remettra tout cela lors de la saison prochaine…

Comment voyez-vous la suite du championnat!? Elle sera, sûrement, dure et pénible, notamment, dans son sprint final. Certes, le titre est loin pour nous, mais, nous allons batailler durement pour terminer la saison en beauté… C'est-à-dire!? Il est inutile de vous rappeler qu’on peut aspirer à une place au podium. Nous allons redoubler d’efforts et mettre tout en œuvre pour atteindre cet objectif, en réalisant les meilleurs résultats possibles. Nous sommes, tous, animés d’une grande volonté. On dit que le match contre le MCO aura été important pour vous. Pourquoi!?

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

C’est vrai que cette victoire contre le MCO nous a permis de respirer et de voir plus clair dans notre cheminement. La victoire nous a relancés et nous a redonné plus de confiance. Elle était salutaire. Et qu’en est il de la coupe de la CAF!? On va se préparer pour ce deuxième match et nous allons œuvrer de façon à enregistrer un résultat positif qui nous permettra d’entamer le retour avec beaucoup plus de sérénité. Un message aux supporters!? Nos supporters ne sont plus à présenter. Ils ont toujours été derrière leur équipe. Nous ferons de notre mieux pour ne plus les décevoir et pour qu’ils soient satisfaits de leur équipe en fin de ce parcours… Entretien réalisé par Abdelkader Z.


Maracana N°2279— Mercredi 26 février 2014

F

LE NOUVEAU STAFF DIRIGE SA PREMIÈRE SÉANCE

Le Chabab prépare le CABBA dans la douleur

C’est dans des conditions très difficiles, dues essentiellement à la crise de résultats, que les joueurs du Chabab ont entamé la préparation de la rencontre face au CABBA, prévue ce samedi au stade 20-Août.

A

près une séance de reprise, avant-hier, les choses sérieuses ont débuté, hier, sous la houlette du nouveau staff technique. Un staff qui a vu le retour de Mohamed Henkouche et de Hocine Yahi pour entamer en urgence l’opération de sauvetage de l’équipe qui se trouve déjà dans le ventre mou du classement général. Il faut dire que les joueurs, qui sont mis au banc des accusés, se préparent sous une grande pression, exercée sur eux, par l’entourage du club, mais aussi et surtout par les supporters. Ces derniers les accusent d’évoluer sans âme et de ne rien faire pour sauver les meubles. De ce fait, il faut dire que les gars du Chabab ne doivent surtout pas s’en prendre à qui que ce soit, selon les supporters, sauf à eux-mêmes, «D’autant qu’ils ne font rien et donnent l’impression de ne pas se soucier pour sortir la tête de l’eau». Ce samedi, les choses ne seront pas du tout repos, d’autant que l’ad-

versaire ne se déplacera pas à Alger en victime expiatoire, mais pour jouer à fond ses chances, lui qui est menacé, tout comme le CRB, par le spectre de la relégation. Ainsi donc, au CRB , l’on est pleinement conscients que la tâche ne sera pas aisée et que les joueurs devront faire preuve de vigilance pour sortir vainqueurs. Après quelques jours de cette rencontre, le travail est basé actuellement sur le volet physique, afin que les joueurs soient fin prêts mentalement, ce samedi. Par la suite, il y aura question de se focaliser sur le volet technicotactique en portant quelques réglages et corriger les lacunes constatées lors de la dernière

rencontre face à la JSK, ceci, avant de passer au travail psychologique, histoire de motiver les joueurs. Autrement dit, rien ne sera laissé au hasard pour que le match face au CABBA soit celui de la victoire et regain de forme. Pour cette rencontre, l’équipe belouizdadie sera appelée à ne rien laisser au hasard, et les joueurs, qui se préparent sous une forte pression savent qu’ils n’auront pas droit à l’erreur, parceque cette rencontre ne doit surtout pas être perdue, d’autant que le moindre point en cette période, aura son pesant d’or. Les jours restants d’ici le jour J seront décisifs et les joueurs doivent se concentrer pleinement sur leur sujet s’ils

veulent vraiment que la rencontre face aux Bordjis, sera celle du renouveau. Même les supporters se préparent pour ce rendezvous, et plusieurs d’entre eux affirment que les joueurs doivent être secoués, pour qu’ils sortent leur grand jeu. Certes, un groupe veut leur faire entendre de toutes les couleurs, mais des «sages» affirment que ce n’est pas le moment d’agir de la sorte, puisque cela risque d’avoir des répercussions négatives sur les joueurs. C’est dire, donc, que le nouveau staff technique aura du pain sur la planche, mais se montre décidé à relever le défi et remettre le club dans la place qui lui revient. Mohamed A. A.

Dehar : «Le Ahly est à prendre très au sérieux»

Pour le milieu de terrain du Chabab, Dehar, la rencontre de samedi face au CABBA ne sera nullement aisée, affirmant que son équipe aura des atouts à faire valoir pour engranger les trois points, qui seront des plus importants.

Le groupe se prépare avec un moral à plat après le match de la JSK, n’est-ce pas ? Bien évidemment, et tout le monde regrette la situation dans laquelle on y est. Cette défaite fait donc que la sonnette d’alarme doit être tirée, parceque la situation va, désormais, de mal en pis. Nous n’avons pas d’autres choix, à l’avenir, que de gagner le maximum de rencontres, pour réaliser, comme il se doit, notre opération de sauvetage. Mais avouez que sur le plan personnel, votre prestation n’était pas au

top… C’est une petite période de passage à vide, que traverse tout joueur, quelque soit son nom ou son rang. Ces derniers temps, j’avoue que je suis passé quelque peu à côté, mais, et sans vouloir trouver des justificatifs, il faut savoir que le coach m’a donné un rôle, plusieurs fois, beaucoup plus défensif et je ne me suis pas adapté à cela. Le hic, c’est ce passage à vide arrive au moment où notre équipe se trouve dos au mur. C’est rageant.

Comment se présente pour vous cette rencontre face au CABBA ? En dépit de la mauvaise passe de notre prochain adversaire, cette rencontre sera encore plus difficile. Ne dit-on pas qu’il se méfier, toujours, de la bête blessée? Aussi, et même si nous avions déjà tenu en échec cette équipe lors de la pahse-aller chez elle, je dirai que les rencontres ne se ressemblent pas, et qu’il faudra rester méfiants jusqu’aux ultimes instants de cette partie. La rencontre de ce samedi sera totalement différente, et les débats seront très serrés.

Avec un calendrier favorable par rapport aux autres concurrents pour la relégation, ête-vous confiants ? Il ne faut pas se précipiter, puisque cela risque d’engendrer des répercussions négatives. Pour revenir à votre question, je dirai que vous avez raison, si on voit théoriquement, avec plusieurs rencontres face à des équipes qui nous concurrencent que nous allons jouer chez nous. On doit gérer nos matchs, un par un, et ne pas trop s’enflammer, au risque de revenir à la case départ. Et je voudrai ajouter une autre chose

Oui, allez-y… Pour réaliser un bon parcours, on a besoin d’avoir un moral au beau fixe pour continuer sur cette même dynamique. Tout le monde doit s’unir, à commencer par la direction, jusqu’au dernier supporter. Notre objectif est de gagner tous les matchs à domicile, et de glaner le maximum de points en déplacement. On fera le décompte à la fin de la saison, pour voir où nous serons. Entretien réalisé par Mohamed A. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ligue Une 11

CRB

YAHI : «L’HEURE EST À LA MOBILISATION»

Alors qu’il était convenu qu’il soit associé à Henkouche dans le staff technique, avec les mêmes prérogatives pour les deux hommes, il a été décidé finalement que Yahi soit le deuxième homme du staff. Pour «El-Ho», cela importe peu, puisque le plus important est que l’équipe revienne dans la place qui est la sienne. «Moi et Henkouche sommes deux entraîneurs qui avions déjà travaillé en tant qu’entraîneurs en chef, dans différents clubs. De ce fait, il était difficile d’avoir les mêmes prérogatives dans le même staff, d’autant qu’il fallait avoir une hiérarchie. A ce moment là, j’ai demandé à ce que Henkouche soit le premier responsable, et c’est à moi de le seconder. Je l’ai fait, d’abord, par respect à Henkouche et à son âge, ajouter à cela le fait que je sois un enfant du club, et c’est à moi, donc, de céder. Je pense que le plus important réside en le fait de sauver le club. C’est le CRB quand même ! Je demande à nos supporters de se comporter en sages et de nous aider dans cette difficile mission. Des bilans seront faits en fin de compte. Maintenant, je pense qu’il n’est plus devenu une affaire de travail tactique ou psychologique ou encore physique, mais c’est plutôt une affaire d’hommes. On saura, Incha’Allah sauver notre club, lui qui ne mérite la place dans laquelle il se trouve actuellement», nous a déclaré Yahi.

OUADAH POUR REMPLACER CHOUIH

Pour le match de ce samedi, des remaniements sont prévus dans l’effectif-type du Chabab. Si pour ce qui concerne les autres postes, cela sera du ressort du nouveau staff technique, pour le poste de gardien de but, El-Hadi Ouadah devra retrouver sa place. Ainsi, les informations en notre possession affirment que le natif de Blida devra être titularisé en lieu et place de Chouih, qui a encaissé trois buts face à la JSK, samedi dernier. La responsabilité de Ouadah dans cette rencontre sera grande, puisqu’il devra rester plus que jamais vigilant et préserver sa cage.

CRB – CABBA, SAMEDI À 15H

Dans le programme publié par la Ligue de football professionnel, concernant la 21e journée du championnat de Ligue 1, le duel des mal-classés entre le CRB et le CABBA aura lieu le samedi, au stade 20-Août d’Alger. Cette rencontre, qui débutera à 15h, sera précédée par la rencontre entre les U21, qui se jouera en ouverture à midi. M. A. A.


12

Ligue Une

Maracana N°2279— Mercredi 26 février 2014

MCO

BELATOUI REDÉCOUVRE L’INCOHÉRENCE DU MOULOUDIA

C’est en étant très en colère, que l’entraîneur oranais a pris conscience du manque de professionnalisme de plusieurs joueurs et l’absence en leur sein, du sens de responsabilité, dans un moment où tout doit être mis en œuvre pour remonter la pente. «Je ne suis pas du tout content de cette cascade d’absences. J’ai l’impression que ces joueurs sont inconscients du danger dans lequel se trouve l’équipe». Ne sachant quoi faire devant une situation dont il semble connaître les causes, Belatoui aurait demandé aux joueurs, présents, de sensibiliser leurs coéquipiers absents à revernir s’entraîner, ce qu’ont fait certains, hier.

LA DIRECTION FAIT DU REPLÂTRAGE Conscients que, peut-être, l’exigüité du stade Habib Bouakeul arrangera les affaires de coéquipiers de Berradja, la direction du Mouloudia a déposé une demande de changement de domiciliation. Djebbari et son conseil d’administration veulent terminer le championnat à Bouakeul, là où Belatoui avait réussi l’opération sauvetage la saison dernière. Dans le cas où Larbi Abdelillah serait arrivé à convaincre l’administration de Kerbadj, hier au cours de l’AG de la LFP, le Mouloudia recevra la JS Saoura dans cette enceinte.

DJEBBARI VEUT QUITTER LE NAVIRE

Le président du Mouloudia cherche à trouver une solution pour quitter le club qu’il laissera dans une situation délicate, tant sur le plan financier que celui sportif. Youssef Djebbari, qui avait usé de tous les moyens pour écarter son grand rival, Belhadj Ahmed dit Baba, qui n’a pas su sensibiliser NAFTAL pour qu’elle prenne les 75% prévus du capital de la SSA, commence à sentir le roussi et veut s’en tirer à bon compte, après avoir réussi à devenir le premier actionnaire du club. Mais c’est sans compter sur la vigilance du conseil d’administration, qui ne veut pas se retrouver aux premières mauvaises loges. Ce conseil, réuni en session extraordinaire, lundi soir, a refusé sa démission, ce qui n’arrange pas du tout Djebbari, qui avait argué officiellement de problèmes de santé. M. T.

LA CRISE SE PROFILE À L’HORIZON

Le Mouloudia n’arrive pas à se dépêtrer de la spirale des résultats négatifs, qu’il est en train de collectionner, depuis la 3ème journée du championnat.

L’

équipe qui a été sauvée in-extrémis de la descente aux enfers, la saison dernière, sous la houlette du 6ème entraîneur de l’année, Omar Belatoui, n’a pas su « faire son marché d’été, en renvoyant des éléments qui avaient donné satisfaction, à l’image de Hocine Achiou, et en recrutant d’autres, qui n’ont pas donné entière satisfaction. Aujourd’hui, le Mouloudia paie, encore et toujours, les frais d’une très mauvaise politique et fait souffrir , à chaque match, ses milliers de supporters. Aujourd’hui, après avoir engrangé un tout petit point en 6 rencontres offi-

cielles, il est à la croisée des chemins.

SERA-IL CAPABLE DE BATTRE L’USMH ?

Rien n’est encore sûr. Le club harrachi produit un bon football et possède des attaquants qui ont le sens du but. Pour le club de Djebbari, jouer le maintien est devenu une tradition pour permettre au boss, à la fin de l’exercice, de clamer tout haut, qu’il « a sauvé le MCO ». C’est toute la question des supporters qui constatent que leur équipe, avec n’importe quel entraîneur, est incapable d’enchaîner deux résultats positifs pour s’éloigner de la zone de danger.

OUBLIER CONSTANTINE ET PENSER À EL HARRACH

Les Mouloudéens de Omar Belatoui ont repris les entraînements lundi, le matin pour une

séance physique au petit bois de l’hippodrome d’Es Senia, et l’après-midi au stade Ahmed Zabana pour un travail technico tactique, qui s’est déroulé sous une pluie fine. Cette séance a brillé par les absences, d’abord, de celles des blessés, à l’image de Lyès Saïdi, qui est en train de se soigner chez lui à Sidi Aïch qui ne rentrera à Oran que vers la fin de la semaine, et de Hamza Heriet, blessé aux adducteurs et indisponible pour plus d’une semaine. Mais ce qui a attiré l’attention des journalistes présents, a été celles de joueurs valides. En effet, Saïdi, Nessakh, Aoued, Dagoulou, Hichem Chérif ,Amrane, Belarbi, Kouriba, Bourzama, Aouamri et Amri, sans oublier le deuxième gardien, Hamza Dahmane, qui avait repris les entraînements depuis quelques jours. Cet état d’esprit démontre que la direction du MCO est inca-

pable d’instaurer une discipline, de peur que ces éléments entrent en grève, car n’ayant pas perçu la totalité de leur dû financier. Une spirale qui n’augure rien de bon pour le club d’El Hamri. La plupart de ces joueurs sont revenus hier aux entraînements.

BELARBI AVAIT UNE EXCUSE VALABLE

Considéré comme l’un des meilleurs éléments du MCO depuis qu’il a remplacé Dahmane blessé, le portier Abdallah Belarbi, aurait une excuse qui l’a blanchi devant son coach. En effet, Belarbi ressentait toujours des douleurs au niveau du dos, suite à une mauvaise chute à Constantine, samedi dernier. En joueur consciencieux, il était présent hier au stade Zabana, pour se préparer au dur rendez-vous d’El Harrach.. Miloud T.

KOURIBA : «IL FAUT NOUS RACHETER»

Milieu de terrain ou attaquant, peu lui importe le poste qu’il occupe. En entrant sur le terrain, le fils du quartier des Carteaux, n’a qu’un objectif, défendre et aussi et surtout, tenter de marquer. A Constantine, il avait ouvert la voie à ses coéquipiers, mais personne ne l’a suivi, ni Benyettou qui s’illustre par ses ratages successifs, ni Cherif qui s’emmêle les pieds dans les 18 mètres adverses, ni Bouaïcha, entré en fin de match et qui reste silencieux depuis sa blessure. Lyès Kouriba espère que son équipe qui est entrain de manger du pain noir saura comment éviter de sombrer dans la zone de relégation.

Vous avez marqué un but face au CSC ; le premier qui aurait dû vous permettre de gagner et au final,

vous rentrez à 2H00 du matin avec une amère défaite dans vos bagages. Comment expliquez-vous cette situation ? A vrai dire, elle est inexplicable. Nous travaillons bien au cours des entraînements et nous sommes appliqués. Sur le terrain, nous sommes motivés et nous nous battons comme il faut, mais la réussite n’est pas au bout de ce travail. Il y a aussi le facteur chance qui nous tourne le dos. Aujourd’hui, après la énième défaite de samedi dernier, nous constatons que l’ambiance est morose Je pense que quand on perd plusieurs matchs de suite, l’ambiance ne peut pas être bonne. Nous sommes toujours à 2 points du premier relégable et cette position commence à nous perturber. Si au moins nous gagnions à domicile… Donc vous êtes tenus à ne pas rater l’USMH ? C’est certain qu’un autre faux-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

pas à Zabana ne sera pas bon du tout pour nous. Nous avons toujours pris le meilleur sur El Harrach à Zabana, pourquoi pas cette fois-ci ? Surtout qu’elle n’arrive pas à gagner à domicile, comme ce fut le cas samedi dernier. Nous devons profiter de ses problèmes. Mais pour gagner, il nous faudra être bien concentrés et jouer sans aucun complexe. Êtes-vous en train de travailler dans ce sens aux entraînements ? Oui ! Belatoui ne cesse de nous motiver et de nous demander de prendre nos responsabilités sur le terrain. L’heure est grave et chaque point perdu comptera double à la fin du championnat. Il nous a expliqué que c’est là un match à gagner, bien qu’il ne soit pas facile du tout.Il est certain que nous allons tout faire pour remporter les trois points de la victoire, pour souffler un peu et pour mettre fin à notre mauvaise série Entretien réalisé par Miloud T.


Maracana N°2279— Mercredi 26 février 2014

F

Ligue Une 13

AMRANI PEAUFINE SA STRATÉGIE La préparation pour le match de la 21e journée a bien débuté, lundi passé, et les Crabes sont bien décidés à ne rien laisser au hasard, d’autant plus que le prochain match sera difficile, car il mettra aux prises une équipe du MOB face à l’un des clubs les plus menacés par le purgatoire, le Chabab Riadhi Baladiate Aïn Fekroun en l’occurrence.

C

e qui fait que les Vert et Noir de la Soummam ne veulent pas effectuer leur déplacement à Aïn M’lila (fief des Chaouias) en tant que victimes, mais pour revenir avec le meilleur résultat possible. En d’autres termes, les joueurs savent pertinemment que le temps est venu pour qu’ils gagnent en déplacement, ou au moins ne pas revenir bredouilles. Qu’à cela ne tienne, le coach Amrani est en train de préparer son groupe de la meilleure façon possible, en travaillant surtout sur le plan offensif et défensif. Pourquoi ? Pour la simple raison qu’en déplacement, l’équipe ne marque pas trop et encaisse souvent des buts. Et rien qu’à voir les derniers matches depuis celui de la 15e journée, on devine que le club a souvent encaissé deux buts, face à l’USMH (15e journée), la JSS (17e journée) et le MCEE (19e journée), et que le club n’a inscrit qu’un seul but sur les matches cités, et c’était face à la JSS ou Rahal avait égalisé à la 40’ pour son équipe. Ce qui reste un maigre acquis pour l’attaque et de trop pour la défense qui encaisse souvent. Voila qu’il est clair donc que le coach Amrani veut un plan anti-Abas (le coach des Chaouias), qui va payer le jour du match.

LES JOUEURS DÉCIDÉS À REMPORTER LEUR PREMIER MATCH HORS DE LEURS BASES

Jusqu’à présent, les Crabes et sur les dix matches joués en déplacement, n’ont gagné aucune rencontre, mais ils ont ramené une seule fois un nul de Tizi-Ouzou, et c’était face à la JSK lors de la 13e journée. Certes, on nous dira que le club avait réussi un match nul face à la JSMB, mais c’était au stade Opow de Bejaia, soit le fief des Crabes aussi. Ce qui fait qu’en aucun cas, cela pourrait être un résultat en déplacement, du moment que le club avait joué ce derby chez lui. Les huit autres rencontres (USMA, CSC, RCA, MCO, ASO, USMH, JSS et MCEE) ont toute été ponctuées par des défaites, et où

LA GALERIE DU EMOB CLASSÉE 2 sur l’ENTV

Lors de l’émission sportive consacrée aux résultats des deuxait paliers de la ligue 1 et 2, qui pass d’avantchaque samedi soir, dans celle ie du hier, on a annoncé, que la galer après ion posit MOB vient en deuxième . Cela a celle du frère-ennemi, la JSMB MOB soulevé le courroux des fans du ie du galer eure qui voient ainsi la meille derrière pays rétrogradée à la 2 place MOB celle de la JSMB. Et dire que le fans 000 38 et 000 35 possède entre e de la éparpillés au niveau de la vallé Soummam. Selon ceux que nous te attes rité majo la , ntrés avions renco classée que la galerie du MOB doit être et les iance la meilleure, de par l’amb aux encouragements qu’elle donne autre joueurs à domicile, en créant unà jouer de t s’agi monde lorsqu’il domicile.

le club avait encaissé en tout 17 buts et inscrit trois. Aujourd’hui, il est donc clair que les Vert et Noir de la Soummam voudraient remporter leur premier succès de la saison en déplacement et les joueurs sont décidés à faire en sorte que le club ne revienne pas bredouille de son déplacement chez les Chaouias.

LA DERNIÈRE RÉUNION AVEC LA DIRECTION PROVOQUERA-T-ELLE LE DÉCLIC ?

Comme annoncé déjà par nos soins, après la défaite des Crabes face au Mouloudia d’El Eulma, la direction et voulant mettre les joueurs devant leur responsabilité et devant le fait accompli, s’est réunie avec eux, le dimanche de la semaine qui a précédé le match de la 20e journée contre le RCA. Une réunion à laquelle le staff technique composé de Amrani et Arab avait assisté et où la direction avait écouté les joueurs, qui se sont expliqués sur les défaites répétitives en déplacement, et dont la dernière face au MCEE a été mal digérée. Ce qui fait qu’aujourd’hui, beaucoup affirment que la direction avait bien fait de convoquer les joueurs pour s’expliquer sur ces défaites en dehors de Béjaia, mais reste à savoir maintenant si les joueurs vont réagir positivement, sachant que comme on dit : «Un homme averti en vaut deux.» Cet état de fait poussera-t-il les joueurs à réagir positivement, ce samedi, et aller chercher cette victoire en déplacement, ou du moins ne pas perdre ce match de la 21e journée pour garder intactes leurs chances de maintien en ligue 1, sachant qu’un bon résultat, un nul par exemple, permettra aux capés de Amrani de garder leur distances par rapport aux trois potentiels reléguables, qui sont le CRBAF à sept points, le CABBA en cas de défaite de ce dernier face au CRB à sept point aussi, et la JSMB, qui aura la tâche difficile dans le derby de la Soummam. Nassim.S

BRAHIMI PERD SA PLACE DE TITULAIRE

Si face à l’USMA, le Franco-Algérien, même s’il était qualifié n’a pas été incorporé dans ledit match, qui n’est pas allé à son terme, face à la JSS, par contre, le coach Amrani, l’a mis dans le onze de départ. Mais il a dû céder sa place à la 31’, pour blessure. Il a joué le match suivant face au CSC comme remplaçant où il a remplacé Boulainseur à la 76’. Tout comme il avait remplacé le même joueur face au MCEE à la 68’. Mais face au RCA, il était certes dans la liste des 18, mais il n’a pas été incorporé, que ce soit dans le onze de départ ou comme remplaçant. Ce qui fait dire à certains que ce joueur a perdu sa place de titulaire, à moins que le coach Amrani leur montre le contraire ce samedi face au CRBAF.

MOB

LE MATCH CRBAF-MOB DÉBUTERA À 15 H

Selon le programme préétabli par la ligue nationale et rapporté sur son site officiel (www.lnf.dz), le match de la 21e journée entre les Chaouias de Aïn Fekroun et les Crabes aura lieu au stade Demène Debih de Aïn M’lila et ce sera à partir de 15 h. Il sera précédé par celui des espoirs qui aura lieu à 11h.

AKROUR ET NEMDIL DE LA PARTIE

Le capitaine des Crabes, Akrour, avait une tendinite qui l’a empêché de jouer le dernier match de son équipe face au RCA, une blessure qu’il avait contracté face au MCEE au stade Messaoud Zeggar. Il pourrait être de la partie face aux Chaouias, d’autant plus que ledit joueur a un poids dans le groupe. Il y aura aussi probablement le natif de Sétif, Nemdil, qui pourrait revenir ce samedi, lui qui avait raté en tout quatorze rencontres, dont douze en championnat et deux en coupe.

LES FANS ATTENDENT LE RÉVEIL DES ATTAQUANTS

On ne le dira jamais assez, au niveau des Vert et Noir, ce sont des joueurs qui évoluent dans d’autres compartiments, tels que les défenseurs (Chebana et Bouamria), des milieux récupérateurs (tel que Yettou) et des milieux offensif (Rahal, Akrour et Yaya) qui ont inscrit la majorité des buts, au total 17 que le compartiment offensif des Vert et Noir avait inscrit jusque-là. Les vrais attaquants n’ont pas encore ouvert leur compteur buts, et les fans du club, et même le staff technique et les dirigeants, attendent beaucoup des vrais attaquants pour ce qui reste de la phase retour et de l’exercice 2013/2014. Les Rafik Boulainseur, Semani Oualid ainsi que Magassouba Siriman doivent bouger, et marquer des buts, ne serait-ce que pour montrer que porter les couleurs des Vert et Noir, ça se mérite. N.S.

UN PSYCHOLOGUE POUR LES JOUEURS

ne la personne de Yakouben Sofia pour des joueurs un psychologue, en hologue Le MO Béjaia a mis à la dispositiontravail. On nous informe que cette désignation d'un psyc le doute qui pour les accompagner dans leursers de se retrouver et de trouver leur repères, surtout avec les joueurs permettra à ces dernices derniers jouent en déplacement. caractérise les joueurs, lorsque

FORTE PRIME EN CAS DE SUCCÈS

sera encore le résultat qui en découlera le portier samedi sera très importante et du Sachant que la rencontre de cet promis une bonne prime en cas de succès des camaradesfiltré d’une plus, la direction du club aurai millions, cela même si au niveau de la direction, rien n’a N.S. Berrefane. On parle de huit à dix . manière officielle ou officieuse

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


14

Ligue Une

Maracana N°2279— Mercredi 26 février 2014

Arbéens à l’assaut du leader

RCA

EDKOU, LA MAUVAISE AFFAIRE

De l’avis des supporters arbéens, la direction a réalisé une mauvaise affaire, en recrutant le joueur Camerounais Edkou . Ce dernier avait impressionné plus d’un, lors des rencontres amicales disputées durant l’inter saison. Tout le monde pensait que cet élément fera autant en compétition officielle, malheureusement, il n’a fait que de la simple figuration. L’entraineur était obligé de se passer de ses services, reste maintenant à savoir, quel sera la décision que prendront les responsables, à son encontre, en fin de saison?

RAIT PRÉSENT Les Bleu et Blanc, qui ont repris du service avant-hier, au stade Ismail-Makhlouf, semblaient affectés par le dernier revers essuyé face au MO Béjaia. Le milieu de terrain Bilal Rait, non concerné par la rencontre face à l’’ESSétif , était présent avec le groupe. Il s’est entrainé le plus normalement du monde. Son absence sera ressentie par ses camarades, vu son travail inlassable sur le terrain. Il serait difficile pour l’entraineur de lui trouver un substitut, capable de tenir convenablement son rôle . A. O.

I

l aura fallu tout le savoir faire du staff technique pour que les camarades de Fellah oublient cette défaite, et entamer, comme il se doit, la préparation des prochaines échéances. L’entraineur et ses collaborateurs leur demandent de ne plus penser aux précédentes rencontres, qu’elles soient des victoires ou des défaites. Les Amiri doivent songer à la suite du championnat afin d’engranger les

! De son côté, Djamel Messaoudène, n’est pas contre cette idée, mais il faut qu’elle soit bien étudiée «Personne ne s’est présenté », dirat-il. ! Les comptes sont toujours bloqués. I. B.

qui fait douter plus d’un parmi ses supporters. Un autre échec ne fera que décourager les joueurs pour les matches à venir, donc les Bleu et Blanc doivent réagir et mettre les bouchées doubles pour venir à bout de cette redoutable équipe Sétifienne.

BOUGUEROUA ABSENT À LA REPRISE

L’attaquant Adel Bougueroua était le seul et unique absent à la reprise pour des raisons, parait t-il personnelles. Il devait rejoindre ses camarades hier après-midi, pour se préparer en vue de la rencontre de samedi prochain contre

l’Entente de Sétif. Adel a promis aux supporters, après le match contre le MOB, que son équipe se rachètera contre les gars des hauts plateaux.

HARROUCHE D’ATTAQUE

Le meneur de jeu Hocine s’est remis de sa blessure, mais s’entraine en solo, avant d’intégrer le groupe. Son retour a été très bien accueilli, par les supporters présents à cette première séance de travail de la semaine L’entraineur peut compter sur lui pour la rencontre de samedi face à l’ES Sétif pour apporter le plus attendu à son équipe. A. O.

Le Ahly veut maintenir la cadence

CABBA ! Malgré la victoire du CABBA face à la JSMB, le week-end passé, certains supporters restent campés à leur demande du départ du président du club, Djamel Messaoudène et demandent l’ouverture de la souscription publique pour qu’ils puissent y participer au financement et à la direction du club.

points nécessaires pour atteindre leur objectif, qui n’est autre que le maintien. Le groupe accentue en ce moment sa préparation en prévision de sa prochaine sortie contre l’Entente de Sétif, qui leur rendra visite au stade des frères Brakni (Blida). Les gars de la Mitidja veulent refaire le coup du match aller en s’imposant fae à cette grosse pointure de cette division. Les Sétifiens ne sont pas prêts d’oublier cette défaite concédée à domicile, contre le nouveau promu, et se déplacera dans la ville des roses pour prendre sa revanche. Les Arbéens restent sur une série de mauvais résultats, ces dernières semaines, ce

Un week-end très positif pour le CABBA. Après une longue traversée du désert, l’équipe fanion s’est imposée à domicile face à la JSMB 3-1, avec des buts de Yaya Karim.

L’

équipe Bordjienne, auteur d’un match sérieux, va essayer de confirmer sa relance face au CRB. Pour le prochain week-end, le déplacement des Bordjiens à Belouizdad, s’annonce périlleux. L’entraîneur Mustapha Biskri espère disposer de tous ses protégés, pour pouvoir rivaliser avec l’adversaire belcourtois, et surtout ne pas perdre, face à ce concurrent direct pour le maintien. Décidément, ces derniers matchs ne font pas peur à Mustapha Biskri. Et décrocher un résultat décisif cette saison contre le CRB samedi à 15h00 ne serait, selon l’entraîneur Bordjien, pas une mauvaise performance, même s’il n’en sort pas gagnant. Il faut dire que se déplacer au CRB n’a rien d’évident sur le papier. «Le

CRB est à un doigt de la zone rouge, mais reste une grosse équipe», explique d’ailleurs le coach. Avant d’ajouter : «Elle a de très bons joueurs. Certains postes sont en plus doublés. Il y a du beau monde ». Malgré les pépins physiques connus par certains en

pklius de la pression qui pourrait être de leur côté et c’est aux Bordjiens d’éssayer d’en profiter. Pour cela, les joueurs devront être concentrés jusqu’au coup de sifflet final. Les fins de rencontres ne sont en effet guère à leur avantage, en ce

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

début de saison. La partie sera donc assurément difficile. En attendant ce tournant pour la lutte contre la relégation, les Jaune et Noir doivent se surpasser et produire en plus du jeu des résultats. La victoire est alors impérative. Imad B.


Maracana N°2279— Mercredi 26 février 2014

F

Madoui prône la prudence

Ligue Une 15

Lors du match d’application de mardi dernier, le coach a aligné deux équipes distinctes dans leurs composantes et surtout dans leur façon de jouer. Madoui a pu essayer deux variantes de jeu, dont l'une pourrait être adoptée face au RCA.

récent. Si Madoui veut aujourd’hui la renouveler, c’est qu’il a dû apprécier la prestation de son équipe quand elle évolue avec cette stratégie.

NADJI SEUL EN ATTAQUE

Tactique oblige, l’entraîneur sétifien sera contraint d’opter pour un attaquant qui composera seul la ligne offensive. De ce fait, il con-

fiera ce rôle à Nadji, qui ne sera toutefois pas constamment esseulé puisqu’il pourra compter sur l’appui des milieux offensifs, Djahnit et Gourmi, qui peuvent de temps à autre lui prêter main-forte, surtout qu’il s’agit d’éléments à caractère offensif.

ZITI OUT

Ce que nous avons annoncé dans

DJAHNIT : «Le RCA ou autre, nous jouerons sans complexe» Comment préparez-vous la rencontre face au RCA ? Dans de bonnes conditions, d’autant plus que le groupe est animé d’une grande volonté pour réussir un résultat positif. Vous rendez-vous compte de la difficulté de votre tâche avec ce déplacement à Blida où vous devrez affronter une équipe avide de succès ? C’est sûr que cette rencontre sera difficile. Mais, pour nous, ce déplacement n’est pas différent des autres. Comment cela ? Je veux dire qu’à Blida on ne se sentira pas en déplacement. Nos

supporters viendront en force pour nous encourager. C’est ce qui me pousse à croire que les deux équipes partiront à chances égales. Ce match ne manque pas d’importance, autant pour nous que pour l’adversaire. Le fait de jouer devant nos supporters, vous imaginez bien que nous n’allons pas laisser filer des points aussi facilement. Comment comptez-vous procéder pour arracher des points ? Dès le coup d’envoi, on essayera de prendre les choses en main pour, non seulement rester dans le match, mais aussi pour parvenir à arracher une victoire.

Cap sur le MCA Après la défaite face à l’Entente qui a vu les camarades de Ali-Hadji réaliser une prestation de premier ordre qui a poussé Ighil à les féliciter après le match, les Chélifiens ont repris en toute sérénité et ont été sommés d’oublier cette défaite, puisque Ighil les a exhortés à plus d’efforts afin de remporter leur prochain match face au MCA qui ne sera pas facile du moment que l’adversaire viendra avec la ferme intention de se racheter après son dernier revers dans le derby de la capitale où il a été vraiment humilié par l’USMA.

A

vec la récupération de deux éléments importants dans son échiquier qui étaient blessés et qui n’ont pas été alignés depuis quelques semaines, Ighil

NADJI : «ON PEUT CRÉER LA SURPRISE»

L’attaquant Nadji Rachid, qui vient de retrouver sa forme, paraissait lui aussi à l’aise à la veille de cette confrontation. Interrogé, il nous confiera : «Bien que nous jouerons en déplacement et face à une équipe composée de joueurs de valeur, nous n’avons aucun complexe. Au contraire sur le plan psychologique nous sommes mieux préparés qu’eux et cela me pousse à croire qu’on peut créer la surprise là-bas».

E

n fait, il voulait surtout jauger les capacités de ses joueurs à s’adapter à deux variantes de jeu et d'appliquer l’une ou l’autre pendant le match en cas de besoin. Etant sûr que la force de l’équipe adverse se situe dans l’entre-jeu, Madoui khaireddine a décidé de renforcer son milieu de terrain en intégrant un élément supplémentaire dans ce compartiment, qui sera, en la circonstance, composée de cinq joueurs, dont trois auront le rôle de récupérateur. Cette stratégie de l’entraîneur sétifien n’est pas nouvelle puisqu’il a déjà tenté l’expérience dans un passé

ESS

aura ainsi l’embarras du choix quant à choisir le meilleur onze à même de renouer avec la victoire devant un public qui exigera la victoire qui sera de six points face à un adversaire logé presque à la même enseigne au tableau général. Le premier responsable technique du club chélifien a incité ses joueurs dès la reprise a user de grande concentration et de sérénité avec ce rendez-vous important pour la suite du parcours de l’équipe asnamie. L’ASO sera aussi dans l’obligation de changer de cap cette fois-ci puisqu’elle sera tenue de jouer l’attaque afin de réussir sa mission d’où la nécessite de compter sur les Deham, Farhi, Haddouche et Ali-Hadji qui sont d’ores et déjà mis à rude épreuve par le staff technique qui en fera une carte majeure dans de la prochaine sortie de l’équipe. Muette depuis deux matches, l’attaque chélifienne a été sommée de retrouver son réalisme. Z. Z.

notre précédente édition s’est confirmé. Ziti souffre d’une contracture musculaire au niveau de la cuisse. C’est une blessure sans grande gravité mais qui génère une intense douleur. Ziti doit observer un repos total et en même temps effectuer des examens pour que soit établi un diagnostic précis de sa blessure. Yasser M.

Mais les joueurs adverses pensent la même chose que vous puisqu’ils seront contraints de gagner pour remonter au classement… D’accord, mais sur le plan psychologique nous sommes mieux préparés qu’eux. Il faut savoir aussi que nous n’aurons rien à perdre dans ce déplacement. Le RCA est connu pour être intraitable à domicile, mais cela ne semble pas vous inquiéter… Pourquoi voulez-vous qu’on s’inquiète ? Non pas du tout, le groupe est animé d’une grande volonté et c’est ce qui compte le plus. Yasser Malki

Zaoui et Tedjar de retour

Pour ce match face au Doyen, le staff technique aura l’embarras du choix quant à aligner la meilleure équipe à même d’engranger les points de la victoire sachant que deux éléments qui étaient absents depuis quelques semaines ont repris avec le groupe et seront normalement sur pieds face au Doyen où ils seront d’un apport considérable pour leurs camarades qui auront besoin de toutes les armes pour ne pas rater cette sortie. En effet, tout autant que Tedjar qui sera aligné dans l’entre jeu pour animer le jeu de son équipe aux côtés de Messaoud, sachant que l’équipe orientera ses forces dans le secteur offensif, Zaoui ne manquera pas d’orienter tout le groupe, étant le véritable leader du groupe qui a toujours su s’y mettre pour plus de grinta dans le jeu de son équipe.

Haddouche réintégrera-t-il le groupe ?

Ayant raté un penalty lors du match de coupe ayant opposé les U21 de l’ASO à ceux de l’USMA, qui a été dans l’élimination des Chélifiens, Haddouche qui avait le moral au plus bas n’a pas été du groupe senior face à l’ESS mais a été déversé chez les espoirs. On s’attend à ce que l’enfant de Maghnia effectue son retour face au MCA d’autant plus qu’il a promis de faire de son mieux pour se racheter.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

BENCHADI : «NOUS SOMMES PRÊTS»

Quant au défenseur Benchadi, que nous avons interrogé à la veille du déplacement à Blida, il donnait l’impression d’un joueur nullement impressionné par la rencontre. Prié de donner son avis sur le match, il nous dira : «Tous les joueurs sont motivés et résolus à réaliser un grand match, pour revenir avec le meilleur résultat possible. Même si l’adversaire est redoutable chez lui, nous ne sommes nullement impressionnés car je pense sincèrement que nous avons les moyens de faire un bon résultat.»

LEGRAA : «LE RCA EST CORIACE À DOMICILE»

Interrogé à la fin de la séance d’entraînement d’hier sur la rencontre contre de RCA, Legraa s’est limité à la déclaration suivante : «Tout ce que je peux vous dire c’est que le groupe est prêt à passer cet obstacle. On sait que cette équipe n’a pas encore gagné et que ce n’est pas une équipe quelconque, mais en football tout peut arriver, donc même avec un effectif moyen on peut les surprendre.» Y. M.

ASO SE REFAIRE UNE SANTÉ

La défaite face à l’Entente consommée, les poulains d’Ighil sont décidés de se refaire une nouvelle santé et amorcer un nouveau départ à même de leur permettre de voir mieux quant à leur avenir dans ce championnat où ils ne manquent nullement d’atouts quant à jouer les premiers rôles. La direction du club qui a constaté que les équipes classées en tête du tableau ne possèdent pas de meilleures dispositions que leur équipe ont décidé de faire de leur mieux pour amener leur équipe à parvenir aux sommets. Ighil apportera sûrement des changements dans le onze où certains éléments auront à se reposer après deux matches bien pleins, d’où du nouveau sang dans l’équipe notamment au milieu et en attaque.


Ligue Deux

16

MSPB

LA PRIME DE L’USM An VERSÉE

L'administration a versé la prime du match nul acquis à Annaba contre lʼUSMAn, celle de la victoire contre lʼABM est reportée à la semaine prochaine. Les joueurs nʼont donc encaissé que 20 000 DA chacun, ils ont souhaité encaisser aussi les 30 000 DA de la dernière victoire du derby comme promis mais la crise financière les oblige à se montrer patients.

AKOUCHE ET KEBABI ABSENTS

A chaque reprise d'entraînement Kebabi et Akouche brillent par leur absence, cʼest devenu une habitude, les deux joueurs rentrent chez eux (Akbou et Tebessa) après chaque match.

W. Y.

Eviter la défaite à Saïda

Le Mouloudia a remonté la pente grâce à un bilan positif de huit points en quatre rencontres, ce qui a permis à la bande à Heddane de passer de la 15e place à la 13e quittant ainsi la zone rouge. L’essentiel a donc été accompli, il reste le plus dur, à savoir se maintenir au milieu du tableau.

L

a recette est claire : persévérer dans cette dynamique de résultats positifs en commençant par décrocher un bon résultat à Saïda, ce qui est très probable. Les camarades de Bakha n’auront qu’à éviter la défaite comme ils l’ont fait au 20-Aout contre le NAHD et à Annaba contre l’USMAN. La feuille de route est donc tracée, tout le monde sait ce

Le mini-stage bloqué de trois jours a débuté dès mardi après-midi. A lʼissue de la séance d'entraînement les joueurs ont rejoint leurs chambres à l'hôtel de lʼOPOW, les séances de mercredi et jeudi auront lieu sur place sur le terrain du 1erNovembre 54.

LATRACHE ET TALBI EN CONCLAVE AVEC LES JOUEURS

AÂRAS QUITTE L'HÔPITAL

Après son opération chirurgicale à l’avant bras, le défenseur Aâras a quitté le CHU de Batna. Avant de rentrer chez lui à Sétif, Aâras a tenu a faire un tour au stade Chaoui où il a salué ses camarades, le staff technique et les dirigeants, c’était une image

Il semble que la famille du CAB a bien compris que leur club est réellement en danger car nous assistons ces derniers jours à une grande sensibilisation des CABistes. De bouche à oreille, on tente de convaincre les sceptiques a renoncer au boycott de l’équipe, le mot d’ordre est désormais «Tous unis et mobilisés pour sauver le CAB».

émouvante, Aâras a quitté le stade Chaoui larmes aux yeux, sa saison est donc terminée.

BENCHAIRA OUT POUR TROIS SEMAINES

Il devait reprencre en solo en

début début de semaine, mais les résultats des examens radiologiques de son genou ont révélé la nécessité d’un repos de trois semaines avant d’entamer une rééducation ce qui lui fera rater les quatre prochains matchs. W. Y.

L

es supporters sont appelés à oublier leurs divergences vis-à-vis de l’administration et des personnes et d’oeuvrer a rassembler toutes les forces vives du club pour le sauver de la rélégation en division amateur, car les conséquences qui en découleront laisseront des séquelles et pour très longtemps. «La mobilisation de tous est la seule solution pour remédier à la situation, le CAB doit être sauvé et seuls ses enfants peuvent le faire en cessant d’être passifs, le CAB est l’affaire de tous les CABistes quelques

soient leurs rangs, il faut se mobiliser tous et oublier nos différences», nous a déclaré Aribi.

UN PRÉPARATEUR PHYSIQUE À LA RESCOUSSE

Le staff technique qui a connu le départ de Bouaraâra s’est renforcé par un préparateur physique en la personne de Zeghdoudi Farid (exUSMAn), ce dernier a entamé son travail dès la séance de reprise de lundi qui s’est déroulée à l’OPOW.

BELHADI A REPRIS EN SOLO

Le défenseur Belhadj qui avait déclaré forfait pour le match contre USMMH a repris l'entraînement en solo. «Dieu merci ma blessure s’est cicatrisée, le médecin m’a demandé de reprendre progressivement, je serai avec le groupe dès la séance de mercredi inchallah». W. Y.

ABS

Avant lʼentame de la séance d'entraînement de reprise du lundi, le président Talbi et l'entraîneur Latreche ont tenu une réunion avec les joueurs. Les deux hommes ont axé leur discours au plan psychologique, ils ont rappelé aux joueurs que le sort de lʼéquipe est encore entre leurs mains et que lʼadministration leur fait confiance et croit en eux pour sortir le club de cette situation. W. Y.

qu’il doit faire reste maintenant à se préparer sur tous les plans pour aboutir au résultat escompté contre le MC Saïda, un adversaire qui joue aussi pour le maintien, ce qui implique que sur son terrain, il sera contraint le prendre des initiatives et des risques, un scénario idéal pour Bakhtatou et ses camarades qui manipulent bien le contre, la mission est certes difficile mais elle n’est pas impossible à Saïda le mot d’ordre c’est «persévérer».

Les Cabistes se mobilisent

CAB

STAGE BLOQUÉ À L’OPOW

Maracana N°2279— Mercredi 26 février 2014

LES SÉQUELLES D’UNE PARTIE DE FOOT GUERNAZI REPREND

Seul le stoppeur Boukhari ne fera pas le déplacement à Batna, car, blessé à la tête lors du précédent match où il a passé une nuit à l’hôpital. Par contre, le retour du meneur de jeu Guernazi, après son rétablissement d’une blessure, sera fort apprécié.

Heureusement, plus de peur que de mal, la rencontre face à l’USMBlida s’est déroulée sous de bons auspices, malgré l’exagération de certains dirigeants blidéens qui ont dramatisé les choses, au seul but de créer la débandade pour faire arrêter la partie, et ce, après avoir encaissé le but.

P

lus de 500 supporters blidéens fous furieux ont failli gâcher ce rendezvous en envahissant le terrain et fort heureusement que la sûreté nationale a vite réagi en les évacuant du stade. Mis à part cela, rien de spécial n’est à souligner et le match s’est achevé avec un fair-play apparent et une grande sportivité.

À NOUS LES AURÈS

«Oublions Blida et songeons au CABatna», tels sont les propos du coach Belaribi à ses joueurs qui a mentionné que la rencontre ne sera pas facile face à une équipe potentiellement relégable et va tout faire pour sortir de la zone de turbulence. Donc, la méfiance est de rigueur dans de telles circonstances.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

LE CORRESPONDANT D’EL-HADEF, PERSONA NON GRATA

En révélant l’affaire des joueurs de l’ABS qui ont été touchés par un intermédiaire blidéen, ces derniers ont vite réagi et riposté en allant voir leur président, Kacimi Kamel, pour dénoncer ces dires, en demandant que le correspondant d’El-Hadef soit exclu du stade et ne plus écrire sur nous. Affaire à suivre … Djillani Lograda


Maracana N°2279— Mercredi 26 février 2014

F

Ligue Deux 17

Les Blidéens préparent Annaba

USMB

AUJOURD'HUI, MATCH D'APPLICATION

Le staff technique blidéen,vu qu'il a renoncé à jouer une rencontre amicale pour éviter d'éventuelles blessures à ses poulains, compte organiser un match d'application entre les joueurs afin de préparer le match qui les opposera ce vendredi aux Unionistes d'Annaba. Le coach Benchouia veut tout mettre en œuvre pour avoir une idée précise sur le onze qu'il va utiliser durant cette confrontation comptant pour la 21ejournée du championnat de la ligue 2, du moment que les blessures et suspensions de certains éléments l'inquiètent. Même si l'adversaire n'est pas un gros calibre, le coach blidéen ne veut rien laisser au hasard. Pour lui, seuls les trois points comptent.

La formation blidéenne à entamé sa préparation en prévision de la reception de son homologue de l'USM Annaba, une préparation qui se déroule dans la sérénité, comme pour montrer que l'échec de Bou-sâada, a été mis aux oubliettes.

L

USMMH

es joueurs ont pris conscience de l'importance des matches à venir dans lesquels chaque point engrangé ou perdu aura son pesant dans le décompte final. Hier, sur la pelouse du stade des frères Brakni, les poulains de Mohamed Benchouia ont affiché leur détermination à bien préparer cette confrontation qu'ils veulent négocier par une victoire, tout en attendant les résultats des équipes concurrentes à l'accession. La reprise à été marquée par les absences du latéral droit, Benaceur et le milieu du terrai, Bendiaf. Les deux joueurs qui souffrent de blessures

contractées lors de la dernière rencontre livrée par leur équipe face à l'Amal de Bou-saâda se sont déplacés à l'infirmerie du club pour poursuivre les soins. A noter le retour aux entrainements du défenseur axial, Namani, qui a repris le travail en marge du groupe et la présence du gardien espoir Karrar, qui a été rappelé par le coach Benchouia face à l'USM An. Il sera la doublure du gardien Litim, ce dernier sera aligné ce vendredi à la place de Khelladi, suspendu.

BOUDINA : «OBLIGÉS DE GAGNER LE PROCHAIN MATCH»

Dans un entretien réalisé avanthier, le milieu de terrain, Boudina a déclaré : «Je n'arrive pas à comprendre la raison de cet échec. Toutes les conditions nous étaient défavorables à Bou saada, en plus de la malchance qui nous a poursuivit, puisque nous avons raté beaucoup d'occasions de marquer. En tous les

cas, cette défaite nous l'avons oubliée et nous pensons au prochain match contre Annaba. On est dans l'obligation de gagner ce match face aux Tuniques Rouges annabis pour augmenter notre capital points, surtout que nous allons évoluer sur nos bases et devant notre public que nous ne manquerons pas de satisfaire.»

BENCHOUIA : «UNE DÉFAITE QUI FAIT MAL»

«En toute sincérité, c'est une défaite qui fait mal, car on pouvait revenir chez nous avec un bon résulat. Seulement les responsables de l'ABS ont mis en place un plan en place pour nous déstabiliser avant l'entame de la rencontre. Les agressions, les intimidations, l'arbitrage à sens unique, surtout en deuxième mi-temps, même accordant à la demi-heure de jeu, ont pesé dans notre défaite. Il faut tourner la page très vite et entamer les préparatifs du prochain match.»

TRAVAIL TECHNICOTACTIQUE HIER

Hier dans l'après-midi, la séance de travail à été consacrée à des exercices en différents ateliers technico-tactiques. Plus ou moins satisfait du rendement du collectif, le coach Benchouia reconnait qu'un travail l'attend avec le groupe qui devrait mettre les bouchées doubles afin de mettre la cohésion dans les trois compartiments et cela à été constaté par les observateurs lors des précédentes rencontres de championnat. Manque de complémentarité, erreurs défensives à répétition, occasions de but ratées sont autant de lacunes que le staff technique blidéen doit s'atteler à combler, car la prochaines sortie face à l'USMB nécessite une meilleure organisation dans la zone défensive et le milieu du terrain et plus d'application en attaque. T. A.

L'INFIRMERIE NE DÉSEMPLIT PAS

La formation blidéenne a connu cette saison une cascade des blessés. Le medecin Sayah et son équipe ont été mis à rude épreuve, ce qui a mis dans l'embarras le choach blidéen. En plus du meneur de jeu, Melika, dont la convalescence a été prolongée, l'infirmerie du club enregistre deux autres blessés, à savoir Benaceur et Bendiaf et Namani qui vient juste de reprendre le travail en solo. Cette situation est devenue compliquée pour le staff technique blidéen qui appréhende que son équipe soit amputée de certains éléments clés face à l'USMAn. Les chances de voir ces joueurs participer contre Annaba sont grandes, selon le médecin du club, et cela ne sera que bénéfique pour le coach Benchouia qui compte réunir tous ses atouts pour que les Vert et Blanc sortent victorieux. T. A.

MATCH FACE À BATNA

Même si la manière n’y était pas, Hadjout a assuré l’essentiel

La formation de l’Union de Marengo n’a pas convaincu sur le plan efficacité dans le jeu samedi dernier face à l’équipe des Aurès, le Chabab de Batna.

mière où les Hadjoutis continuèrent seulement à gérer le résultat sans pour autant arriver à gratifier les spectateurs présents de belles phases de jeu. Donc, Hadjout s’est contenté de l’essentiel (la victoire) et peu importe la manière.

SELLOUM TROISIÈME BUTEUR DE L’ÉQUIPE

E

n d’autres termes, la manière n’y était pas et le football, on peut l’avouer, était ce jour là aux abonnés absents. Hadjout n’avait qu’un seul objectif, renouer avec le succès et s’éloigner un petit peu de la zone rouge. Le staff technique hadjouti a reconduit quasiment le même effectif que celui qui a donné la réplique au Mouloudia d’Alger pour le compte des 1/4 de finale de la coupe d’Algérie, hormis trois joueurs qui étaient absents face au Doyen et qui ont fait leur apparition à l’occasion de cette joute contre les gars des Aurès. Il s’agit des Bouzar Karim, Benmalek et Benabdellah qui ont

pris la place des Hamadou, Labani et Rabeta. Durant la première mi-temps, les protégés de Farid Zemiti n’ont rien démontré de probant et se sont adonnés à un jeu

décousu et sans attrait. D’ailleurs, ils n’ouvrent la marque qu’à la suite d’une erreur commise par le rideau défensif batnéen. La seconde mi-temps fut la réplique de la pre-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Depuis la venue de l’entraineur husseindéen Farid Zemiti à la tête de l’équipe hadjoutie, le milieu offensif Selloum ne cesse de connaitre une évolution constante sur le plan technico-tactique. Par la force des choses et après avoir marqué récemment l’unique but de la partie face à Batna et celui de la victoire de son équipe, il est devenu même le troisième buteur maison de la formation des monts de chenoua après le duo SouakerMizazig. Ce qui laisse penser que Selloum va certainement peaufiner sa manière de jouer et marquer d’autres buts à l’avenir. M. G.


18

Ligue Deux

NAHD

ABS-NAHD À HUIS CLOS

UNE AUBAINE !

Maracana N°2279— Mercredi 26 février 2014 NAHD 5 – RAPID BELOUIZDAD 0

De bon augure avant le WAT quand même aux soins. Il s’agit de Sofiane Bendebka et Mohamed Amine Zemmouri. Ce dernier, blessé lors du stage effectué lors de la trêve hivernale en Tunisie poursuit les entrainements en solo, en attendant le feuvert de son médecin. Ce n’est qu’après qu’il pourrait réintégrer le groupe. Pour ce qui concerne Sofiane Bendebka, celui-ci poursuit les soins et ne semble pas encore en mesure de réintégrer le groupe.

Voila une sanction qui ne pourra que réjouir les Husseindéens. La commission de discipline vient d’infliger un match à huis clos pour l’ABS, face au prochain adversaire, le NAHD en l’occurence. A l’évidence c’est une bonne nouvelle pour le Nasria, mais encore faut-il le gagner ce match. Avec ou sans le public de l’équipe locale, le Nasria est dans l’obligation de grappiller le maximum de points en dehors de ses bases. C’est une condition sine qua non, pour prétendre finir la saison sur le podium et par voie de conséquence, arracher son billet pour la Ligue 1.

30.000 DA D’AMENDE POUR JET DE PROJECTILES

LA GALERIE S’AMUSE, LE CLUB PAIE Jugeant l’affaire du match

WAT

ESM-NAHD, la commission de discipline de la LFP, a infligé une amende financière de de 30 000 dinars à l’encontre du Nasria, et ce, pour utilisation de moyens pyrotechniques, comprendre par là, les fumigènes utilisés par les supporters. C’est la toute première fois de la saison, que la LFP sanctionne le NAHD pour mauvais comportement de sa galerie qui a été le plus souvent exemplaire. Mais bon, 30 000 dinars c’est trente milles fois rien pour une équipe dont le budget est le plus important de toutes les équipes de Ligue 2. S. A. K.

Le match disputé avant-hier en fin d’après-midi au 20-Août face à la modeste formation du Rapid de Belouizdad a été largement remporté par le Nasria qui s’était imposée par cinq buts à zéro.

L

e coach husseindéen, Younes Ifticen, en a profité afin d’effectuer une revue d’effectif. Il n’a pas manqué

d’afficher sa satisfaction au coup de sifflet final de cette rencontre amicale. Réjoui, le coach des Sang et Or l’était, lui qui a pu constater que ses attaquants ont réussi à secouer les filets lors de cette rencontre. Les buteurs nahdistes, lors de cette partie, sont Bouharbit, Hemani, Hafid et Benayache, ce dernier à signé un doublé. Une belle victoire pour les Husseindéens, qui leur permet de

l a tenu tout d’abord à remercier ses joueurs pour leur prestation : «Il était important pour nous de renouer avec le succès après notre revers face à l’ABM. C’est pour cela que je tiens à remercier l’ensemble des joueurs qui ont livré un grand match pour remporter ce derby, sachant que nous n’avons nullement le droit à perdre des points à domicile.» L’ancien joueur du WAT n’a pas nié non plus que l’expulsion

se mettre en confiance à l’avantveille de la réception du Widad de Tlemcen, mais là ce sera un tout autre client, et donc un tout autre match au cours duquel, seule la victoire compte.

BENDEBKA ET ZEMMOURI CONVALESCENTS

Si l’infirmerie du Nasria se vide peu à peu, deux joueurs restent

Le milieu de terrain, Sofiane Bendebka, n’est pas encore prêt à reprendre la compétition. Bendebka a été autorisé à reprendre l’entraînement seul, en se contentant de quelques exercices et de course, une charge modérée. Avant-hier, il s’est d’ailleurs contenté d’un petit quart d’heure de course lors de la journée. Selon une source médicale du club, «à ce stade, il pourrait être sujet à une rechute», nous dit-on. Pour ce qui est de son retour à la compétition, notre source affirme qu’elle devrait se faire dans quelque semaines. «Trois semaines sont requises dans son cas. Il faudra qu’il patiente encore vingt et un jours». S. A. K.

TLEMCEN EN LIGNE DE MIRE

A quarante huit heures du match NAHD-WAT, les Husseindéens se préparent activement à cette échéance. L’équipe qui devrait affronter le club Zianide se dégage peu à peu au fil des journées et des séances d’entraînements. Ainsi Younes Ifticen, le coach des Sang et Or, dont l’équipe a affronté avant-hier en fin de journée, le Rapid de Belouizdad, a pu avoir un aperçu sur l’état de forme de chacun de ses éléments et notamment de ceux qui reviennent

Un grand bravo pour les joueurs !

Après le coup de sifflet final, le coach Djawed Yadel était aux anges et a bien voulu nos donner ses impressions.

I

ENCORE 21 JOURS POUR BENDEBKA

du défenseur Saïdi avant la fin de la première mi-temps a facilité la tâche à son équipe. «Le fait d’affronter une équipe amoindrie nous a permis d’aborder la seconde période avec plus d’ambitions. La preuve nous avons inscrit le premier but dès l’entame de la 2e mi-temps, avant d’aggraver la marque tout juste avant la fin de la partie», reconnait Yadel. Déjà dans les vestiaires, le coach widadi pensait au prochain match face au NAHD, il nous dira : «Ce succès est très important sur le plan moral, mais il nous faut oublier ce derby et préparer le prochain match face au NAHD avec l’espoir de revenir d’Alger avec les trois points.» S. T. S.

de blessure. On parle de Khellef, Ahmed-Benyahia, Boussaid, Zerrouki et Bouharbit. Tout ce beau monde devrait être au point, vendredi, à l’occasion de la réception du Widad de Tlemcen. Un atout supplémentaire entre les mains du coach husseindéen, lui qui se plaignait assez souvent d’un effectif restreint. Mais en dépit de cette pléthore, Younes Ifticen sait qu’il n’a pas encore match gagné vendredi. Pour ce faire il va falloir se défoncer : «Tlemcen ne viendra

certainement pas pour faire de la figuration. Cette équipe est à prendre très au sérieux, elle est capable de bousculer les meilleurs, elle en a les moyens», a prévenu le coach. Il est bien évident que la rencontre de vendredi est d’une toute autre dimension, il va falloir se serrer les coudes et montrer autre chose que ce qui a été produit jusque-là, Tlemcen est une équipe assez rompue à cet exercice et ce n’est pas Ifticen qui dira le contraire. S. A. K.

BENYACINE : «On avait besoin de ces trois points pour le moral»

Joueur polyvalent, l’excellent Kada Benyacine est entrain de s’imposer comme l’un des futurs cadres du club. Il nous parle de cette victoire acquis contre le MCSaïda, du prochain match face au NAHD et de l’objectif de l’équipe.

Belle victoire pour votre derby face au MCS, n’est-ce pas ? C’est clair que c’est une victoire qui fait du bien car c’est un derby remporté et trois points dans un match comme celui-là est réconfortant. C’est une belle performance pour se refaire le moral après la défaite de l’ABM. Comment allez-vous préparer le prochain match face au NAHD ? Eh bien ! Comme tous les autres matches. Ça ne va pas être facile et on est conscient. Il nous faut gagner ce match et nous battre jusqu’au bout.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Justement, le match face au Nasria sera déterminant pour vous comment le voyez-vous ? C’est un match très important pour les deux formations. Il faut gagner coûte que coûte, afin de continuer à espérer jouer l’accession. On est conscient de l’importance des points de ce match. J’espère que notre public se déplacera en masse pour nous soutenir, car dans ce genre de confrontation les supporters jouent un grand rôle. A nous de confirmer. Entretien réalisé par S.T.S.


Maracana N°2279— Mercredi 26 février 2014

RCK UNE SÉANCE DE REPRISE, PAS TROP CHARGÉE

La séance de la reprise qui s’est tenue au stade Mohamed Benhadad de Kouba, lundi dernier, a duré environ, une heure, car le staff technique des Vert et Blanc, n’a pas voulu mettre de la charge pour les coéquipiers de Ferhat, et pour cause, le Raed allait jouer un match amical le lendemain face à l’équipe nationale des U20, au centre des équipes nationales de Sidi Moussa. Un bon test pout les poulains de Mohamed Belaredj, qui préparent le difficile match de samedi face à l’ESM Koléa.

KAB, MAÂTOUK ET KEDIDAH, ONT RATÉ LA REPRISE

A l’occasion de la séance de la reprise, qui s’est tenue lundi, trois joueurs manquaient à l’appel, il s’agit du capitaine Kab, de Maâtouk et Kedidah. En ce qui concerne, les deux premiers, leurs absences étaient justifiées, et devaient rejoindre leurs coéquipiers hier, quant à Kedidah, il faut rappeler que c’est un international algérien, de ce fait, il est en regroupement, avec les U20 au centre de préparation de Sidi Moussa, afin de préparer les prochaines échéances. S. D.

SAM DJELABET OUT POUR LE MATCH CONTRE SENDJAS

le défenseur latéral Djelabet Abidine, qui a contracté une blessure au niveau de la cuisse, lors du match de la journée précédente, face à l'ISTighennif , est indisponible pour une durée de 10 jours au minimum ce qui fait, qu'il sera out pour le match de ce week end, face au CRBSendjas.

1,5 MILLIARD BIENTÔT DANS LES CAISSES

D’après une source proche du club phare de la ville des Oranges , l'APC de Mohammadia aurait versé la somme de 15 millions de dinars dans les caisses du club, dans le cadre du budget primitif 2014, si cette information se confirme , ce sera une grande bouffée d’oxygène pour les dirigeants samistes, afin de régler les dettes du club et régulariser ses joueurs. A.L.B.

Nationale amateur 19

BEHA :

«POUR JOUER L’ACCESSION, IL FAUT SE TRANSCENDER»

Lundi, et avant le début de la séance d’entrainement, le président Koubéen, Samir Beha, a tenu à réunir ses joueurs, surtout après la défaite de samedi face à Berrouaghia.

B

eha n’est pas allé avec le dos de la cuillère, pour expliquer aux joueurs que l’objectif du RCK est toujours le même, à savoir, l’accession en divison « deux » professionnelle. D’ailleurs, il a tenu un discours rassurant, qui a réconforté, un tant soi peu, les camarades de Herida, et surtout les a motivés pour la suite du championnat. Pointé à la 5è place, à cinq unités du leader, les Vert et Blanc, s’éloignent un petit peu de leur objectif, mais il n’en demeure pas moins qu’il reste onze journées, soient trente- trois points en jeu, donc, mathématiquement, les chances du RCK, pour terminer champion restent intactes, il faudrait, seulement, bien négocier les rencontres qui leur restent du championnat et engranger le maximum de points «Je sais que vous êtes un peu frustrés par rapport aux deux résultats enregistrés dernièrement, face à la JSMC et Berrouaghia, mais je pense qu’au-delà de l’écart qui vous sépare du premier, les dés sont loin d’être jetés, il reste onze rencontres, et tout peut

arriver, donc, il ne faut pas baisser les bras, ce n’est pas le moment de lâcher prise, au contraire, c’est le bon moment de rebondir. Il faut tout faire pour gagner le prochain match, ça sera vraiment le vrai départ de l’équipe si vous allez parvenir à gagner cette rencontre », avait affirmé Beha à ses joueurs. Les joueurs ont bien apprécié les propos de leurs boss. A cet effet, ils se sont donnés la promesse de se racheter samedi face à l’ESMK, en empochant les trois points de la rencontre. Pour ce qui est de Mohamed Belaâredj, l’entraineur de cette équipe, lui aussi, et avant de commencer cette séance d’entrainement, s’est adréssé à ses joueurs, en leur demandant de se concentrer sur la rencontre de Koléa qui est très importante, pour la suite du parcours de l’équipe en championnat. Donc, pour Belaâredj, cela ne sert à rien de parler des deux défaites face à la JSMC et l’ESMK, car désormais, elles font partie du passé, et ce qui compte maintenant, c’est la rencontre de samedi face à l’ESMK. En outre, Belaâredj, a demandé à ses joueurs d’appliquer ses consignes sur le terrain, et surtout ne pas être naïfs dans le jeu, comme ça était le cas le week- end dernier face à l’ESB, et c’est seulement en colmatant ses brèches, que l’équipe pourrait rebondir. S. D.

Les Samistes en confiance

Le stade Ouali Med de Mohammadia, abritera samedi prochain, une chaude empoignade, qui mettra aux prises, le SA Mohammadia au Chabab de Sendjas.

YACHBA REPREND

Le jeune défenseur latéral samiste, YACHBA Sofiane, a repris avant hier (lundi) les entrainements avec le groupe après un repos de quelques jours. En effet, Sofiane était bléssé aux adducteurs et a dû se reposer sur avis du médecin, qui lui a conseillé de prendre quelques jours de repos avant de reprendre le travail, maintenant qu'il s'est rétabli. le N° 33 samiste reprendra le travail pour préparer le prochain match de son équipe, qui l'opposera au CRB Sendjas,; samedi prochain, au stade Ouali Med.

C

ette confrontation comptant pour la 20ème journée du championnat national amateur, groupe ouest, sera la 2ème du genre, dans l'histoire des deux clubs, puisque le SAM et le CRB Sendjas, ne se sont retrouvés, que cette saison dans le même palier, le premier évoluait en ligue 2 professionnelle, les saison précédentes, et le deuxième jouait en inter-régions, et avait réussi à accéder la saison dernière en division nationale amateur, en compagnie de l'ESAraba. Leur première confrontation remonte au vendredi 4 octobre 2013 dans le cadre de la 5ème journée, ce jour là, le Chabab de Sendjas, recevait les

RETOUR DE KHEFALLAH

gars de la ville des Oranges au stade Mohammed Boumezrag de Chlef, et s'était imposé par la plus petite des marges. le manque d’efficacité des attaquants samistes, a été constaté par tous ceux qui ont suivi les rencontres du SAM. Cette saison, les joueurs n'arrivent pas

à concrétiser les nombreuses occasions en buts, et cette situation a fait réagir le staff technique, qui a décidé de consacrer une grande partie de son programme, à ce volet, pour que les coéquipiers de Mecherfi, soient plus adroits dans les 18 mètres.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

L'attaquant Khelfallah Samir, qui vient de purger sa suspension, serait, lui aussi, concerné par le match de ce weekend. La présence du meilleur buteur de l'équipe, a assuré plus d'un, car d'une part, le public est rassuré, et de l'autre, le coach est soulagé de récupérer un autre pion de son échiquier, car il a besoin de tous ses joueurs, en cette dernière ligne droite du championnat. A. L. B.


20 Publicité

Maracana N°2279— Mercredi 26 février 2014 RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de lʼEnseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Ecole Nationale Supérieure des Sciences de la Mer et de lʼAménagement du Littoral

Avis de recrutement Lʼécole Nationale Supérieure des Sciences de la Mer et de lʼAménagement du Littoral, lance lʼouverture des concours de recrutement dans les grades suivants :

Grade

Mode de recrutement

Attachés des laboratoires universitaires

Sur titre

Assistant documentaliste archiviste

Sur titre

Conditions dʼaccès

Spécialité

Nombre de postes ouverts

Les candidats titulaires dʼune licence - Eau et océadʼenseignement supérieur, dʼun diplô- nographie me dʼétudes supérieures (D.E.S) ou - Génie de dʼun diplôme reconnu équivalent. maintenance

Diplôme des études universitaires appliquées en bibliothéconomie, diplôme de technicien supérieur en documentation et archives.

Les dossiers de candidatures doivent comporter les pièces suivantes : - Une demande manuscrite, - Deux (2) photos dʼidentité, - Une copie certifiée conforme à lʼoriginal de la carte dʼidentité, - Une copie certifiée conforme à lʼoriginal du titre, diplôme, ou du niveau scolaire et/ou de formation, - Un extrait du casier judiciaire (Bulletin n°3) en cours de validité. Outre les pièces ci-dessus, les dossiers des candidats aux concours sur titre doivent comporter, notamment: - Les attestations de travail précisant lʼexpérience professionnelle du candidat dans la spécialité dûment visées par lʼorgane de sécurité sociale, pour lʼexpérience acquise dans le secteur privé, le cas échéant, - Une copie certifiée conforme à lʼoriginal du relevé de note du cursus de formation, - Une attestation justifiant la période de travail effectuée par le candidat dans le cadre du dispositif dʼinsertion

Structure dʼaffectation

Autres conditions

Wilaya dʼAlger Centre de formation professionnelle et de lʼapprentissage Maarouf Abderrahmane Bainem

Avis de recrutement Le centre de formation professionnelle et de lʼapprentissage Maarouf Abderrahmane Bainem, lance lʼouverture du concours de recrutement dans le grade suivant : Mode de recrutement

Conditions dʼaccès

Professeur de Recrutement formation sur titre professionnelle

Technicien supérieur ou DEUA ou diplôme équivalent

Grade

Spécialité

Nombre de postes ouverts

Structure dʼaffectation

01

Centre de formation professionnelle Maarouf Abderrahmane Bainem

02

01

professionnelle ou sociale des jeunes, - Tout document justifiant le suivi par le candidat dʼune formation supérieure du diplôme requis dans la spécialité, le cas échéant, - Tout document relatif aux travaux et études réalisées par le candidat dans la spécialité, le cas échéant. Le candidat définitivement admis au concours doit compléter son dossier par les pièces suivantes : - Un certificat de nationalité, - Une copie de lʼattestation certifiée conforme à lʼoriginal justifiant la situation vis-à-vis du service national, - Un extrait de naissance ou une fiche familiale, - Deux certificats médicaux (médecine générale et pneumophtisiologie). Les candidatures doivent être adressées à : Monsieur le directeur de lʼécole Nationale Supérieure des Sciences de la Mer et de lʼAménagement du Littoral, BP 19 Campus Universitaire, Bois des cars, Dely Ibrahim 16320 Alger N/B : Le dernier délai pour la réception des candidatures est fixé à 10 jours après publication du présent placard.

Informatique

Autres conditions

Les dossiers de candidatures doivent comporter les pièces suivantes : - Demande manuscrite, - 02 photos, - Copie légalisée du diplôme et certificat du niveau dʼétude, - Copie légalisée des bulletins des dernières années dʼétudes, - Certificat de travail justifiant lʼexpérience professionnelle dans le grade de recrutement. Délais des inscription et dépôt des dossiers : - Les dossiers doivent êtres déposés au niveau du centre de formation professionnelle et de lʼapprentissage Maarouf Abderrahmane Bainem; 10 jours à compter de la date dʼaffiche du présent avis.

Maracana N°2279—Mercredi 26 février 2014 - ANEP N°108 388

Maracana N°2279—Mercredi 26 février 2014 - ANEP N°108 369

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTÈRE DE LA SANTÉ, DE LA POPULATION ET DE LA REFORME HOSPITALIÈRE

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DʼALGER DIRECTION DU BUDGET DE LA COMPTABILITÉ ET DU PATRIMOINE

DIRECTION DE LA SANTÉ ET DE LA POPULAIRE DE LA WILAYA DE TIPAZA ÉTABLISSEMENT PUBLIC DE SANTÉ DE PROXIMITÉ DE DAMOUS

Avis de recrutement Etablissement Public de Santé de Proximité de Damous annonce un concours de recrutement sur titre dans le grade suivant : Grade

Médecin généraliste de santé publique

Poste vacant

Condition de recrutement

Date limité

04

- Diplôme de docteur en médecine ou dʼun titre équivalent

10 jours

Constitution du dossier préliminaire : - Demande manuscrite, - Une copie légalisée du diplôme, - Extrait de naissance ou fiche familiale pour les candidats mariés, - Une copie légalisée de la carte nationale dʼidentité, - Certificat de nationalité, - Extrait du casier judiciaire, - Deux photos, - Certificat de bonne santé, - Copie du bulletin de notes légalisé de dernière année dʼétude ou de formation, - Certificat de travail confirmé lʼexpérience professionnelle. NB : * Les dossiers devront être adressés avant les délais limités (voir le tableau) au siège de lʼadministration dʼétablissement public de santé de proximité de Damous (Wilaya de Tipaza). * Tout dossier incomplet ou non conforme sera rejeté.

Maracana N°2279—Mercredi 26 février 2014 - ANEP N°108 387

AVIS DE RECTIFICATION DE L’AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL ET RESTREINT NIF : 408015 0000 16090

Aménagement de la Baie dʼAlger - Site les Sablettes Réalisation dʼun théâtre en plein air La Direction des Travaux Publics de la Wilaya dʼAlger informe lʼensemble des soumissionnaires ayant retiré le cahier des charges afférent à Aménagement de la Baie dʼAlger -Site les Sablettes- réalisation dʼun théâtre en plain air, paru sur publié sur le quotidien ATAHRIR en date du 02/02/2014 et LE QUOTIDIEN NATIONAL DʼINFORMATIONS SPORTIVES en date du 03/02/2014, que le délai de soumission est de vingt et un (21) jours conformément à lʼarticle 12 du cahier des charges, au lieu de quinze (15) jours parus initialement. Maracana N°2279—Mercredi 26 février 2014 - ANEP N°108 102

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Internationale 21

Maracana N°2279— Mercredi 26 février 2014

U

ARSENAL: RAMSEY DE RETOUR CONTRE TOTTENHAM ?

MONACO PENSE À LLORIS

n an et demi après son arrivée à Tottenham, Hugo Lloris pense-t-il déjà à quitter le club londonien ? Selon France Football, le gardien français serait dans le viseur de Monaco, qui souhaiterait se renforcer à ce poste en cas de qualification en Ligue des champions. Hugo Lloris a beau répéter qu’il est "heureux" à

Tottenham, cela n’empêche pas son nom d’être régulièrement associé à d’autres clubs. Quelques jours après la rumeur l’envoyant à Arsenal,

voici que la piste le menant à Monaco fait surface. Selon France

Football, l’ASM devrait se pencher l’été prochain sur le cas du gardien français (27 ans), après avoir libéré Sergio Romero et intégré Flavio Roma au staff technique. Si les joueurs de Claudio Ranieri se qualifient pour la prochaine édition de la Ligue

des champions, les dirigeants souhaitent un portier de niveau international dans la cage monégasque et le capitaine des Bleus est une valeur sûre en Europe. A priori, les deux parties sont donc faites pour

s’entendre, surtout que l’ex-Lyonnais veut absolument disputer la C1. A son arrivée aux Spurs, en

août 2012, cet objectif semblait accessible. Aujourd’hui, c’est moins évident. "Je sais qu'il y a beaucoup de spéculations actuellement, mais je veux juste être concentré sur mon travail et aider l'équipe à obtenir les meilleurs résultats et, bien sûr, une place en Ligue des champions, a-t-il récemment expliqué. Je suis heureux de jouer ici." Mais si Tottenham, actuellement cinquième de Premier League à six points de Liverpool, doit se conter d’une place en Ligue Europa, le sera-t-il toujours autant ?

OM: OCHOA POUR REMPLACER MANDANDA ?

Steve Mandanda présumé partant en fin de saison, l’OM se serait d’ores et déjà mis en quête d’un suppléant. Selon France Football, le portier de l’AC Ajaccio Guillermo Ochoa serait ainsi sur les tablettes des dirigeants marseillais. Le Mexicain ayant du reste fait part de sa volonté de rester en Ligue 1 la saison prochaine.

PSG: ALEX EST FAN DE RAMOS

Interrogé par Marca, Alex a confié son admiration pour Sergio Ramos. Selon le défenseur central du Paris Saint-Germain, son homologue du Real Madrid est le "meilleur défenseur de la Liga". "C'est un joueur très complet, avec beaucoup de technique, une grande relance et une bonne anticipation", explique ainsi le Brésilien. L'ancien défenseur de Chelsea pourrait bien se frotter à lui en Ligue des champions cette saison, si toutefois les joueurs de Carlo Ancelotti se qualifiaient pour les quarts aux dépens de Schalke 04, le PSG étant plus que bien parti après son succès fleuve à Leverkusen en huitième de finale aller (0-4).

CHELSEA: OSCAR, LUIZ ET OBI INCERTAINS CONTRE GALATASARAY

Blessé à la cuisse depuis le Boxing Day, Aaron Ramsey pourrait faire son grand retour face à Tottenham le 16 mars prochain (17h), dans le cadre de la 30e journée de Premier League. Le Gallois de 23 ans, qui réalise sa meilleure saison à Arsenal (15 buts toutes compétitions confondues), ne serait pas de trop pour accompagner les Gunners à White Hart Lane. Face à ceux d'Arsene Wenger, les hommes de Tim Sherwood n'auront en effet pas le droit à l'erreur s'ils veulent accrocher le top 4, synonyme de qualification en Ligue des champions pour la saison prochaine.

Barça : Puyol poussé vers la sortie ?

Après le départ d'Eric Abidal l'été dernier, le FC Barcelone pourrait voir celui d'un autre joueur cadre lors du prochain mercato estival. D'après Sport, Carles Puyol (35 ans, 4 matchs en Liga cette saison) aurait en effet décidé de quitter son club de toujours. Lié jusqu'en juin 2016 mais toujours autant gêné par son genou gauche, le défenseur espagnol devrait arrêter sa carrière ou s'offrir une ultime pige en Major League Soccer ou au Moyen-Orient.

Man Utd:

Moyes veut Benatia

Chelsea ne pourra pas compter sur l’ensemble de son effectif, aujourd’hui contre Galatasaray, en huitième de finale aller de la Ligue des champions. Le manager de Manchester United, Oscar, touché à la cheville face à Everton ce week-end, David Luiz et Obi Mikel sont en effet incertains, même s’ils font partie du voyage en Turquie. En revanche deux certitudes: Matic et Salah, les ren- David Moyes, aurait fait de Mehdi Benatia (AS Rome) sa priorité pour le prochain mercato forts hivernaux des Blues, ne sont pas qualifiés. d'été, à en croire le Daily Express. L'Écossais pense déjà à la saison prochaine et se verrait bien installer l'ancien joueur de l'OM comme pilier de sa défense alors que son arrière-garde souffre à chaque rencontre depuis août. Vidic annoncé à l'Inter, Mu doit réagir. Benatia est devenu une référence en Serie A, à l'Udinese puis A l'occasion des 8es de finale aller de la Ligue avec l'actuel dauphin de la Juventus. Il pourrait coûter des Champions, Galatasaray reçoit Chelsea mertrès cher aux Red Devils. credi. L'occasion pour Didier Drogba (35 ans, 6 matchs et 2 buts en LdC cette saison) de recroiser ses anciens coéquipiers chez les Blues qui, à l'image de Frank Lampard, n'ont gardé que des bons souvenirs de l'attaquant ivoirien. "C'est le meilleur joueur avec lequel j'ai joué grâce à ce qu'il jouera probaa fait dans les très grands matchs, a lâché le milieu anglais omas Müller ne dans les colonnes du London Evening Standard. Il y a beau- uché aux ischio-jambiers, Th rn. ye Ba To le ec ndé au joueur coup de bons joueurs mais il a toujours marqué en finale et a ment pas ce week-end av is ont recomma ble toujours surgi au bon moment. J'ai joué contre de grands s médecins du club municho t une reprise progressive de an Le os complet, av joueurs. Ronaldo et Messi sont probablement les meilleurs cinq jours de rep mais Didier est à côté d'eux, sans aucun doute." ressé reprendra l’entraînement. fait contre Schalke 04, l’inté prochain. L'ancien Marseillais devrait apprécier l'hommage. for 8 mars le urg bo Certainement lfs Wo ent le jeu à vraisemblablem

Lampard encense Drogba

r au Bayern: Müllrceé repos fo

Le Monde condamné à verser des indemnités au Real et au Barça

Le Tribunal suprême espagnol a condamné lundi Le Monde à verser 300 000 euros d’indemnités au Real Madrid, pour avoir porté atteinte à l’image du club merengue en l’associant au nom du Docteur Fuentes, bien connu dans le monde du cyclisme pour avoir mis en

place un vaste réseau de dopage. Dans un article en ligne daté du 7 décembre 2006 et intitulé "Le Real Madrid et le Barça liés au docteur Fuentes" et repris sur la version papier le lendemain sous le titre: "Dopage: le football après le cyclisme", le quotidien français avait

clairement fait le lien entre le sulfureux médecin et les deux plus grands clubs espagnols. Si elle reconnaît que l’article du Monde revêt "un caractère d’intérêt public incontestable", la justice espagnole estime que les vérifications du journaliste ont été insuffisantes alors qu’elles portent

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

clairement atteinte à l’image du Real Madrid. Le Monde a également été condamné à verser 15 000 euros de dommages et intérêts au FC Barcelone pour les mêmes motifs. Le journal a annoncé mardi son intention de faire appel de cette décision, selon Marca.


VOLLEY-BALL

22 Omnisports

Maracana N°2279— Mercredi 26 février 2014

BON DÉBUT POUR NOS VOLLEYEUSES FACE AU NIGERIA (3-0)

AUJOURD’HUI : ALGÉRIE—BOTSWANA (18H15)

L’équipe nationale de volleyball seniors dames a effectué un bon début dans le Tournoi africain qualificatif pour le Championnat du monde 2014. En effet, nos représentantes ont réalisé une victoire nette et sans bavure aux dépens du Nigeria, en s’imposant sur le score de 3 sets à 0 (25-13, 25-16 et 25-13), en match joué à la salle Harcha-Hacène.

L

e match comptant pour la 2e journée du Tournoi de la poule T (zone Afrique), qualificatif au Championnat du monde, prévue en Italie. A l’issue de cette journée, la sélection nationale algérienne occupe la 3e place du classement, avec 3 points, pour un seul match joué et gagné face au Nigeria. Emmenées par leur capitaine Fatma Zohra Oukazi, nos filles sont directement entrées dans le match en prenant rapidement une avance confortable sur les Nigérianes. L'Algérie conclut le premier set sur le score de 25-13. Dans le set suivant, les coéquipières de la « géante » nigériane Esther Dusu (2 mètres), ont tenté de revenir dans le match en accrochant les Algériennes

ENTRÉE GRATUITE À LA SALLE HARCHA

L'accès du public à la salle Harcha-Hacène (Alger) où se déroule depuis le 23 février, le Tournoi africain (poule T) de volley-ball (dames), qualificatif à la Coupe du monde (Italie: 23 sept -12oct 2014), sera «gratuit» à partir des matchs de mardi, a-t-on appris auprès du Comité d'organisation de la compétition. La décision a été prise lundi après constat de l'absence du public durant les deux premières journées par les organisateurs qui ont estimé que c'est nos volleyeuses qui sont pénalisées. Le prix du billet d'entrée avait été fixé à 100 DA, lors de l'entame de la compétition. S. B.

jusqu'au milieu du set (15-13). Mais, c’était sans compter de la réaction des Algériennes qui mettent la pression en infligeant un

(10-3) aux Nigérianes pour terminer le deuxième set sur le score de (25-16). Le troisième et dernier set a été

FÉDÉRATION ALGÉRIENNE DE VOILE

Stage au profit des journalistes pour la vulgarisation de la discipline.

S. B.

HANDISPORT

O

opposées au Botswana, aujourd’hui, avant d'affronter le Cameroun demain dans le choc de la 5e journée de compétition. Lors de la troisième journée, disputée mardi, il y avait Botswana Nigeria et RD Congo - Egypte. L’Algérie et le Cameroun étaient exemptes. Shiraz B.

SPORT UNIVERSITAIRE

MEETING DʼATHLÉTISME DE DUBAÏ

ONZE ATHLÈTES ALGÉRIENS PRÉSENTS

nze athlètes dont trois filles de la sélection nationale algérienne d'athlétisme prendront part du 22 au 26 février au meeting international de Dubaï. La délégation algérienne, engagée par la Fédération algérienne handisport (FAH), se trouve à pied d’oeuvre à Dubaï, pour participer à ce meeting inscrit au programme de préparation des athlètes pour l'année 2014 (consacrée beaucoup plus aux meetings). « Le meeting international de Dubaï concerne seulement les athlètes médaillés des derniers Championnats du monde de Lyon (juillet-2013). Néanmoins, quatre d'entre eux ont déclaré forfait pour diverses raisons», a déclaré le Directeur technique national (DTN), Zoubir Aichaine. Outre son aspect compétitif, la réunion de Dubaï, première compétition pour les mondiaux depuis le rendez-vous de Lyon, a un cachet particulier et a, comme principal objectif, l'application de la nouvelle classification mondiale de tous les athlètes et leur inscription au classement mondial de 2014. « Nos athlètes et leurs entraîneurs auront l'occasion de s'imprégner de la nouvelle réglementation et classification, en particulier, pour les fauteuils utilisés dans les concours. La promulgation de cette réglementation remet en cause toutes les anciennes perform-

une suite logique, se terminant à l'avantage de l'Algérie (25-13). Dans le premier match de la journée d’avant-hier, l'Egypte a trouvé quelques difficultés avant de battre le Cameroun 3 sets à 2 (25-18, 26-28, 25-19, 22-25 et 18-16). Pour leurs prochaines sorties, les Algériennes seront

ances et records réalisés jusqu'ici. Nos athlètes, surtout les médaillés mondiaux et paralympiques, se trouvent ainsi trop pénalisés », a expliqué M. Aichaine. Pour les entraîneurs nationaux, leurs athlètes devront redoubler d'efforts pour refaire surface et être prêts pour les prochains Mondiaux-2015 et Paralympiques-2016. « La compétition de Dubaï est également un test pour les coachs, surtout ceux des lancers qui devront suivre de plus près l'évolution de leurs athlètes et leur familiarisation avec les nouvelles dimensions internationales imposées pour les chaises qu'utilisent leurs athlètes et qui sont déjà en application à partir de l'année 2014 », a ajouté le DTN. En prévision du meeting de Dubaï, les athlètes ont bénéficié d'un stage au Centre de préparation de Chlef (1er15 février), après une préparation avec leurs clubs, en l'absence de compétitions nationales ou internationales. Comme l'année 2014 ne comporte pas à son programme un Championnat du monde ou des jeux Mondiaux, la Fédération, sur proposition des entraîneurs nationaux, a opté pour la participation à plusieurs meetings nationaux et internationaux pour permettre aux athlètes et leurs staffs d'assimiler, graduellement, la nouvelle classification et modifications opérées au

RELANCE ET PROMOTION DU SPORT UNIVERSITAIRE

niveau international. R. S.

Liste des athlètes concernés par le meeting de Dubaï : Kamel Kardjena, Baka Abdelatif, Lahouari Bahlaz, Karim Betina, Mounir Bakiri, Sofiane Hamdi, Nacereddine Karfas, Firas Bentria, Saifi Nassima, Gasmi Mounia, Lynda Hamri.

ATHLETISME

FOULÉES DES GAZELLES ALGÉRIENNES

Rezkane face à la presse le lundi 3 mars

A l’occasion de la célébration de la journée internationale de la Femme, Abdelmadjid Rezkane, manager général de Sport Event International, animera une conférence de presse concernant le déroulement des « 3es Foulées des gazelles algériennes ». La rencontre avec les médias se tiendra le lundi 3 mars, à 10 heures, au niveau du chapiteau Royal –Restaurant Pizzoo, situé au Parc Zoologique (Entrée côté El- Achour, face à la Résidence Sahraoui).

L

LANCEMENT D'UN PROGRAMME MJS - MESRS

a pratique sportive en milieu universitaire est appelée à connaître un nouvel essor, après la signature mercredi à Alger d'une convention entre le ministère de la Jeunesse et des Sports et celui de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. L'objectif visé par les deux parties est de promouvoir et réorganiser les activités physiques et sportives dans les milieux universitaires. Le document signé prédéfinit l'apport de chacune des deux parties pour la réalisation de cet objectif et imprégner au sport universitaire une nouvelle dynamique en fonction des exigences de la carte sportive nationale. L'accord porte essentiellement sur « une utilisation conjointe et rationnelle des moyens disponibles au niveau des deux secteurs, notamment, les infrastructures sportives et les résidences universitaires, tout en mettant en place un programme d'entretien et de maintenance des différentes installations, conformément aux conventions préétablies ». Il est également prévu de « mettre à la disposition du MJS des résidences universitaires pour permettre

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

aux fédérations sportives nationales et aux ligues de mettre en application leurs plans d'action sur l'ensemble du territoire national », a déclaré le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Tahmi, en marge de la signature de la convention. En retour, le MJS s'engage à « réaliser de nouvelles installations sportives au sein des établissements et des cités universitaires pour garantir l'essor du sport algérien à travers une animation répondant aux exigences de la carte sportive nationale», a ajouté M. Tahmi. Les deux ministères aspirent également à augmenter le nombre des associations sportives au niveau des établissements universitaires « pour permettre à un maximum d'étudiants de pratiquer le sport qui leur convient ». Signée par le ministre de la Jeunesse et des Sport et le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Mohamed Mebarki, la convention entre dans le cadre de la mise en application des dispositions de la loi n° 05-13 du 23 juillet 2013, relative à l'organisation et au développement des activités sportives.


JEUX-DÉTENTE 23

Maracana N°2279— Mercredi 26 février 2014 1

1

2

3

4

7

6

5

8

9 10 11 12

Par : K.MANCER

N°214

2

N°214

3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Horizontalement

Verticalement

1.Épanchement-Adjectif numéral. 2.Acteur français prénommé philippe-magistrat municipal. 3.Sable de bord de mer-conséquence. 4.Borne-Tunique. 5.Terme de photographieÉtat entre le bangladesh et la birmaniePréposition. 6.Tissu de coton-dispute. 7.Dans le vent-Fleuve de l’Afrique occidentale-la peinture en est un. 8.Capitale de l’Arabie saoudite-Véritables. 9.Matérieu légerAssassin. 10.Jules-Table creusée en bassinBéryllium. 11.Appeler à l’aide d’un porte_voix-tentas. 12.Quantité de bois-plante de montagne.

1.Départ-Adjectif possessif(pl). 2.Convictionde vieillard. 3.Petit-Esche. 4.Produit de dégradation des acides aminés de l’organisme-Couleur bleue tirée de l’indigo-infinitif. 5.Pronom personnel-Jeu de cartes-Glacé. 6.Éléments-Rivage. 7.Coups donnée sur les fesses-Avança. 8.Grand navire à voiles du moyen_Âge-Acrimonie. 9.Couche profonde de la peau-Gaillard. 10.De même-Pif-Silicium. 11.Lui-Rêver, rêvasser-Versant d’une montagne exposé au nord. 12.Vin-Religieuse indienne gagnante d’un prix Nobel.

N°214

8 3

6

7 4 1 4 8 9 8 1 6 2 8 5 7 4 1 8 9 5 5 9 6 9 2 3 2 9 6

232

Calcul

6

8

10 25

Les mots Tirage1

E F G T

I

R U

Maximum : 6 lettres

Tirage2

B D E F A A G

I

N T

Maximum : 8 lettres

EXERCICES POUR AMELIORER SA MEMOIRE Renforcer votre mémoire de travail (Niveau 1)

FOOT EN QUESTIONS

50. Stardust memoires

Combien y a-t-il d’étoiles de taille moyenne ?

Quel champion du monde espagnol possède une rue à son nom à Mòstroles ?

M

10 9 8 5 4 3 2

1

C

L

R

6

E H

E

S

7 1

T

I

I N

I

E

D

S

I

S

A

I

L

O

N

F

E

2

R

S E

A

D

S N

O T

N

L

E

I

R

F

Mots croisés

V E

S

R

I

R I

S

A

M

S

E

E

T

S

5

I

6

E F

E R C

U L

S E

A

M

S

R

F

S

E

O

7

R

T

S S

N O

E

E

S

R

R

S

E

G

M S

U

4

A

E

G

S E

S

E

I

S

3

E

E

N

8

E

I S

S E S A N

S O T

D

S 9

I D

10

C

A

A

S

B

E

U

R

S R E E

E T

S

B

S L I

11 12

S E

R E X

8 2 1 5 4 3 9 7 6 9 6 4 2 7 1 5 8 3 3 5 7 8 9 6 4 2 1 4 1 3 7 2 8 6 9 5 2 9 8 1 6 5 7 3 4 6 7 5 4 3 9 2 1 8 5 4 9 3 8 2 1 6 7 7 3 6 9 1 4 8 5 2 1 8 2 6 5 7 3 4 9

Sudoku

O E G K G S P E A R E P A R T T E N E R E S T R I E E O S E E S U E R R E R A S E P L O N O I E T A T A N U V S U T D E P I T P N E C A I A N N E Y R I S S E V

Mots fléchés

S K E A N I C A B I A S T S E A L I L E U R G E R R

O T E U N E A R T I S T E

Directrice de la rédaction Cyriel Seba Directeur technique Laïd Kalila Directrice chargée de la communication Lilia Seba Rédacteur Djamel Touafek

S

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba

E

Reponse C

Foot en questions

Tirage 2 BADGEANT, BAIGNADE, BADINAGE, GADITANTE, TABANIDE.

calcul : 10-6=4 25+4=29 29x8=232 Tirage 1 FIGURE, FRUITE

Des chiffres & des lettres

Jeux d’esprit

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 021 92.62.25

S

07

11

N°2

12

Solution :

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

A

Carles Puyol

B

David Villa

C

Iker Casillas

Sur le dessin ci-dessus, remplacez les points noirs par des chiffres allant de 1 à 19 afin que la somme de chaque ligne soit identique Site web : www.maracanafoot.com Imprimerie : ALDP Diffusion : Centre : ALDP EST : Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr contact@journalmaracana.com redaction@journalmaracana.com


24

Maracana N°2279— Mercredi 26 février 2014

AGO de la LFP / Bilan Moral et financier 2013

Adoption à l’unanimité

Après une brève allocution du président de la LFP, Mahfoud Kerbadj, ce dernier a laissé le soin au secrétaire de l’instance, en l’occurrence Guellil, afin de faire la présentation des bilans moral et financier. Après avoir terminé son exposé, les deux bilans ont été adoptés à l’unanimité. Le secrétaire Guellil a fait part des doléances de la ligue professionnelle concernant la contribution des clubs au niveau de la gestion du football professionnel.

L

a séance s’est tenue en la présence de la majorité des présidents de clubs et autres représentants, avec une requête de la part du porteparole de l’association des présidents de clubs, à savoir Medouar, qui exige l’incorporation d’un de leurs membres au sein de la LFP, ce que Kerbadj a accepté sans y voir aucun inconvénient. Il a été aussi question d’une autre doléance de la part des présidents de clubs, à savoir la convocation d’une assemblée générale extraordinaire par le président de la LFP, pour modifier certains statuts. Les recommandations de la ligue se portent vers la mise en forme d’un plan de redressement pour le foot-

ball professionnel, qui serait géré exclusivement par la ligue dans toutes ses dimensions, mais aussi, l’organisation de séminaires qui regroupent l’ensemble des acteurs du football professionnel. Le secrétaire de la LFP a tenu à signifier, pour l’occasion, que l’instance agit selon un statut défini et que l’association n’a pas de profit à générer par son action, qui se limite à la gestion du football professionnel.

Mani : «Le problème ce n’est pas Kerbadj, mais les textes »

«Aujourd’hui, nous exposons une problématique sensible, à savoir les prérogatives de la LFP. Pour nous, le problème n’est pas

Balle au centre Par : Ali Bouacida

La Coupe du monde a un coût. Et plutôt élevé puisque les pays organisateurs doivent scrupuleusement se doter de toutes les infrastructures sportives et d’accueil des millions de visiteurs qui vont affluer. Alors si un pays comme le Qatar n’éprouve aucune difficulté à édifier des monuments sportifs hors normes avec climatisation et tout le toutim, compte tenu de ses énormes moyens financiers, il n’en est pas de même pour le Brésil, pays « émergent», selon le vocable en vogue mais faisant face à ses nombreux pauvres issus des favelas. Et ce sont précisément ces peuplades

parole», dira Mani en tant que premier intervenant durant l’assemblée.

Kerbadj, mais c’est les textes en vigueur. Il faut de nouveau textes, qui donneraient plus de prérogatives à la LFP concernant les deux championnats professionnels. Je tiens, pour l’occasion, à signaler le problème de l’arbitrage, et je pense qu’il est légitime pour Kerbadj de critiquer, dans ce cadre, et donner son avis, étant le premier responsable de la gestion du championnat de l’élite. Nous subissons les méfaits de l’arbitrage, et Kerbadj est notre porte-

«Ailleurs, le football professionnel est géré uniquement par la ligue professionnelle, ce qui n’est pas le cas chez nous. Si nous intervenons aussi vivement, c’est qu’il y a un véritable

problème qui gène sérieusement le développement de notre football. Il faut plus de prérogatives pour la LFP, et ce pour une meilleure gestion. A présent, la ligue n’a pas proposé de solutions, et c’est la raison de notre coup de gueule. Aujourd’hui, la ligue est limitée dans ses prérogatives, et c’est là l’anomalie», dira Medouar, qui rappelle pour l’occasion qu’il a quitté son poste au sein de la ligue pour les mêmes raisons. M. M.

A l’initiative de Medouar et Hannachi, tous les présidents de clubs présents sur place se sont réunis deux heures avant le début des ravaux de l’assemblée génarale. Hamar (ESS), Hannachi (JSK), Bekkouche (CRBAF), Boumella (MCA), Malek (CRB), Abdellilah (MCO), Bouslimani (USMH), Medouar (ASO), Redjradj (JSMB), Herrada (MCEE), Merzougui (CABBA), Oumamar (ASMO) (Saâd (USMB), Yahi (USC), Mani (ESM), Laifaoui (ASK), Nabi (OM), Midoune (ABM), Khaldi (MCS), et KAcimi (ABS) ont débattu de plusieurs points liés au fonctionnement de la LFP et se sont mis d’accord sur un point important qu’ils ont conclu à l’ordre du jour de

l’assemblée. Après la lecture du bilan moral et financier de l’année 2013 par M. Guellil, viceprésident de la LFP, et avant même son adoption, Rachid Redjradj demande un point d’ordre au nom de tous les présidents de clubs présents. Le représentants du président Boualem Tiab a pris la parole et fait la lecture de la proposition du collectif des présidents. «Les présidents, ici présents, après concertation, ont décidé de demander au président de la LFP, M. Kerbadj, de convoquer une assemblée générale extraordinaire pour la modification des statuts de la LFP et l’amandement de certains articles des réglements généraux. En cas d’incapacité de M. Kerbadj, cette AGEX sera convoquée par

les 2/3 des présidents comme le stipule le réglement…» Suite à celà, le président de la LFP répond d’un ton ferme : «Au vu des dernières déclaratiuons de certains présidents à mon encontre et aussi certaines accusations infondées, je suis prêt à céder dès maintenant ma place à quelqu’un d’autre, ici présent, qui prétend être capable de gérer cette ligue. Concernant les statuts de la ligue, je pense que celà relève de l’assemblée générale de la FAF.» Pour les présidents présents, les textes qui régissent la LFP sont dépassés, car pour eux ces textes concernent la compétition du football amateur et ne peuvent être en adéquation avec le professionnalisme.

Medouar : «La ligue est limitée dans ses prérogatives»

LES PRÉSIDENTS DEMANDENT UNE AG EXTRAORDINAIRE

L’INDUSTRIE DU FOOTBALL

démunies qui battent régulièrement le pavé pour se révolter contre les dépenses faramineuses consenties en vue du mondial de cette année. On parle de 11 milliards de dollars en termes de budget alloué aux stades, complexes sportifs et le reste, pour pouvoir accueillir convenablement la compétition. Il y a cependant des économistes qui parlent volontiers de rapport «gagnant-gagnant» puisqu’en contrepartie de tous les édifices et tous les investissements réalisés, le Brésil récupère en accueillant notamment des millions de touristes sportifs prêts à dépenser des fortunes pour

leur séjour. C’est juste. Sauf que cet argent ne profite qu’aux commerces et autres structures d’accueil et non aux défavorisés qui peuplent les bidonvilles qui ceinturent Sao Polo, Brasilia, Rio et les autres mégalopoles. Mieux encore, sur «suggestion» de la FIFA, il est formellement interdit aux petits revendeurs de se tenir à proximité des stades pour ne pas importuner les spectateurs et quand on sait que ces petits commerces informels font vivre de nombreuses familles, on imagine la colère et les raisons de la fronde. En somme, une compétition mondiale organisée par des riches à l’attention

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

des riches. Au Qatar, ce sont d’autres préoccupations, celles des milliers de travailleurs philippins et bangladais surexploités avec des journées de seize heures et des salaires dérisoires. D’ailleurs, on déplore déjà des centaines de morts d’épuisement et la FIFA, informée par les associations humanitaires, a un peu sermonné les amis qataris qui ont promis d’alléger un peu les souffrances de ces nouveaux damnés. Ainsi, avec le vent du libéralisme, le football a depuis longtemps cessé d’être un sport, un art, un spectacle, pour devenir une industrie. A. B.


Journal maracana 26 02 2014