Issuu on Google+

IL ESPÈRE UN SURSAUT DʼORGUEIL DE SES JOUEURS

MCA

BOUALI LA REPRISE S’EST FAITE À BOUCHAOUI «Nous sommes prêts pour le match face au CABBA»

Zeghdane : «Le podium passe par un succès»

www.maracanafoot.com

N° 2331 Lundi 21 avril 2014 — Prix 20 DA

JSK

Aït Djoudi prépare son groupe de choc

LE COACH À SES JOUEURS :

«AVANT LA FINALE, VOUS AVEZ UN MATCH IMPORTANT QU’IL FAUT GAGNER» «RESTEZ CONCENTRÉS»

MEKAOUI A REPRIS HIER LES ENTRAÎNEMENTS

CRB

USMH

Kherbache

LE CLUB AFRICAIN OFFRE

une dette envers nos supporters»

POUR BELKAROUI

«Nous avons

200.000 EUROS

USMA

Koudri :

«JE NE PARLERAI PAS DE MON AVENIR SPORTIF»

LA LISTE DES 30 JOUEURS SERA TRANSMISE LE MOIS PROCHAIN

Vers un retour de Boudebouz ?

LE DÉPART AU BRÉSIL FIXÉ AU 7 JUIN À PARTIR D’ALGER MAZZARRI SERA CONFIRMÉ DANS SON POSTE

LES MALHEURS DE TAÏDER CONTINUENT

Allardyce veut Slimani


02 EQUIPE NATIONALE

Maracana N°2331— Lundi 21 avril 2014

LA LISTE DES 30 JOUEURS SERA TRANSMISE À LA FIFA LE MOIS PROCHAIN

LE DÉPART AU BRÉSIL FIXÉ AU 7 JUIN À PARTIR D’ALGER

Vers le retour de Boudebouz ? Et si Halilhodzic franchissait le pas et convoque Boudebouz! ? C’est la question qui est en ce moment sur toutes les lèvres. En effet, après avoir fait partie des 36 joueurs présélectionnés pour la rencontre amicale face à la Slovénie, puis rayé de la liste, le joueur de Bastia qui, contrairement, à d’autres internationaux algériens, engrange depuis sa venue au club corse du temps de jeu et avec qui, il est titulaire, peut encore espérer faire partie de la liste d’abord des 30 joueurs qui sera transmise à la FIFA le mois prochain. En effet, Halilhodzic pourrait battre le rappel du joueur vu le faible temps de jeu des autres internationaux, où le nom de Boudebouz pourrait être coché dans la liste des réservistes où on pourrait trouver

Guedioura, Djebbour et Belfodil entre autres joueurs qui n’ont pas, jusqu’à maintenant, composté leur billet pour le Brésil. Boudebouz, lors d’une récente déclaration, a estimé que même s’il ne sera pas du voyage il sera toujours derrière les Verts! : «L’Equipe Nationale, n’est pas une question d’égo, si le sélectionneur juge que j’ai ma place chez les Verts, il me convoquera. A moi de faire en sorte de faire partie du groupe qui ira au Brésil. Maintenant, si je n’y figure pas et je le dit sans mauvaise foi, je serai le premier supporter des Verts.» Cela prouve que le joueur croit toujours en ses chances de figurer dans la fameuse liste des 23 où le choix s’annonce difficile pour le Bosnien. M’hamdi Ramzi

MAZZARRI SERA CONFIRMÉ DANS SON POSTE

SON HEUNG-MIN :

«On va passer la LES MALHEURS phase de groupe » DE TAÏDER CONTINUENT

Alors que la presse italienne annonçait hier que le contrat de Walter Mazzari, sera renouvelé la saison prochaine, la situation du milieu de terrain algérien ne s’arrange pas car il ne rentre plus dans les calculs du coach italien. Ainsi, lors de la victoire à Parme (0-2) samedi dernier, Taïder a été encore une fois ignoré par Mazzarri, ce qui commence vraiment à inquiéter le staff technique national, surtout à quelques semaines du Mondial où plusieurs joueurs à l’image de Guedioura, Belkalem, Yebda et le dernier en date Bentaleb ne jouent plus dans leurs clubs respectifs, surtout quand on sait l’importance d’avoir des matchs dans les jambes pour aborder une telle compétition. Il ne suffit pas de déclarer qu’ils seront prêts pour le jour «J», alors qu’ils manquent terriblement de temps de jeu, ce qui est insuffisant pour tenir le rythme d’un match en Coupe du Monde. M. R.

Défenseur de la sélection coréenne et du club allemand du Bayer Leverkusen, Son Heung-Min, estime que même si, la tâche parait difficile face à l’Algérie, la Belgique et la Russie, il n’en demeure pas moins, que la Corée a les moyens de passer ce premier tour et pourquoi pas rééditer l’exploit de 2002 où les Coréens sont arrivés en demi-finale!: «Nous avons confiance en nos forces, au ! Brésil nous sommes sûrs de passer la phase de groupe. Il faut garder en mémoire la Coupe du Monde de 2002 où personne n’avait misé sur nous et nous avions créé l’exploit. Nos adversaires sont certes difficiles, que cela soit l’Algérie, la Belgique ou la Russie, mais on va tout faire pour honorer les couleurs de la Corée du Sud», a-t-il déclaré. M. R.

APRÈS AVOIR DÉCROCHÉ LE TITRE

Bougherra vers un deuxième trophée de la saison Que ce fut dur pour Lekhwiya et Madji Bougherra. En effet, les coéquipiers du capitaine des Verts, se sont qualifiés pour la finale de la Coupe du Qatar aux dépens d’Al Sailia par les tirs au but (5-4), alors que la rencontre s’est terminée sur le score de deux buts partout. Lekhwiya rencontrera en finale la formation d’Al Djaich samedi prochain! : «On s’est procuré beaucoup d’occasions de tuer le match, mais on a pécher par malchance. Notre adversaire aussi a tout donné et il est à féliciter. En tous cas, je suis très heureux pour cette qualification en finale, où on aura à jouer un derby face à El Djeich. Maintenant, on va se concentrer sur le déplacement en Iran pour le match de Champion’s League Asiatique, avant de penser à cette finale que j’espère brandir», a-t-il déclaré à l’issue de cette demifinale. En marge de cette qualifica-

tion, Faouzi Aiche, le joueur d’Al Sailia, a accusé Madjid Bougherra de l’avoir insulté et plus grave, il l’accuse d’avoir insulté sa mère. Le joueur bahreïni, a déclaré à la Chaîne Al Kass juste après la rencontre, que c’est devenu une habitude chez le joueur algérien, d’insulter ses adversaires et que ce n’est pas la première fois qu’il le fait : «Madjid Bougherra m’a insulté et a insulté ma mère. Bougherra est connu dans le championnat pour agir de la sorte», a-t-il déclaré. Un des dirigeants du club abonde dans le même sens et regrette les agissements du joueur algérien : «Bougherra est un grand joueur et c’est un mondialiste. Ce qu’il a fait n’est pas digne d’un aussi grand joueur.» Si les faits se révèlent vrais, il faut dire que le défenseur algérien, risque une lourde suspension et pourrait même rater la finale de samedi prochain. M. R.

Alors que le départ des Verts pour le Brésil était prévu depuis Paris, la FAF a changé son plan de vol en décidant que les coéquipiers de Bougherra partent à bord d’un avion spécial dans la soirée du 7 juin prochain, at-on appris auprès de nos confrères de l’APS. L’Equipe Nationale qui disputera son dernier match amical face à la Roumanie le 4 juin à Sion, où les joueurs bénéficieront de deux jours de repos (les 5 et 6 juin prochains) embarqueront pour le Brésil le 7 juin dans un vol d’une durée de 10 heures où ils éliront domicile dans le camp de base à Sorrocaba. M. R.

DÉPLACEMENT DES SUPPORTERS

Les 200 premiers visas délivrés aujourd’hui

Alors que 2000 supporters partiront au mois de juin prochain encourager les Verts lors du Mondial, les 200 premiers visas seront délivrés dès aujourd’hui par l’ambassade du Brésil à Alger. C’est le Touring Club Algérie qui, faut-il le rappeler doit chapeauter le déplacement des supporters au Brésil et c’est à elle que remettra l’ambassade du Brésil les 200 premiers visas d’entrée aujourd’hui et qui seront convoqués pour recevoir les billets des rencontres et leur passeport. L’opération devrait continuer jusqu’à la fin du mois en cours pour arriver au nombre de 2000 qui rallieront le Brésil à partir du 13 juin prochain. M. R.

IL VOIT EN LUI LA SOLUTION AUX PROBLÈMES OFFENSIFS DE WEST HAM

Allardyce veut Slimani

Pour une première expérience en Europe, on peut dire que la saison d’Islam Slimani avec le Sporting Lisbonne est très satisfaisante. Avec 8 buts inscrits en 20 matchs joués, l’attaquant des Verts suscite l’intérêt de nombreux clubs, notamment anglais. En effet, selon le quotidien The Sun, l’entraîneur de West Ham, Sam Allardyce fait du recrutement la saison prochaine une priorité pour le club et serait même prêt à casser sa tirelire pour attirer le joueur. En effet, Sam Allardyce voit en lui la solution à ses problèmes offensifs après le flop Marco Borriello, recruté en janvier dernier et qui n’a toujours pas inscrit le moindre but en Premier League. Même si, pour le moment la direction du Sporting Lisbonne n’a pas encore réagi à cet intérêt, il n’en demeure pas moins, que les négociations seront difficiles du fait que Slimani est lié par un contrat avec le club Lisboète et que la somme de 5 millions d’euros estimés ces derniers jours, pourrait flamber et atteindre le double, comme c’est le cas de Soudani qui a été acheté par le Dynamo Zagreb 900!000 euros et que sa valeur marchande aujourd’hui atteint les 10 millions d’euros. Une hausse vertigineuse, qui pourrait amener les responsables du Sporting à réfléchir avant de dire non. M. R.

ALORS QUE L’ENTRAÎNEUR DU CLUB A ÉTÉ LIMOGÉ

Les choses se corsent pour Belfodil et Mesbah

Balayé par l’AC Milan, 19e avec 25 points seulement au compteur les choses se sont accélérées du côté de Livourne. En effet, conséquence de la défaite face aux Nerrazuri (3-0), l’entraîneur du club, Di Carlo, a été limogé hier et remplacé par son prédécesseur Davide Nicola qui a été remercié en janvier dernier et retrouve Livourne à la place où il l’avait laissée avec pour objectif de sauver le club de la relégation, ce qui est une véritable opération casse-cou. Il reste quatre matches à Nicola pour combler trois points de retard sur la zone de survie. Belfodil peut désormais craindre pour sa place de…remplaçant où il est entré en toute fin de match face à Milan (82e minute), alors que Djamel Mesbah, a été remplacé au bout de 57 minutes par Siligardi.

«NOUS POUVONS ENCORE NOUS SAUVER »

Le milieu de terrain algérien, croit pour sa part que le club a encore une

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

chance de se maintenir en Serie A, estimant que dans le football tout reste possible : «Dans le football, tout peut basculer à chaque journée de championnat, donc, nous n’avons plus le choix et nous allons tout donner pour gagner face à la Lazio. Mis à part cette défaite, on a ramené quelques points lors de nos dernières rencontres, qui pourront nous aider à nous maintenir. Il faut rester unis, nous pouvons encore le faire. J’estime que nous pouvons encore nous sauver», a-t-il déclaré. M. R.


Maracana N°2331— Lundi 21 avril 2014

MOBILIS LIGUE UNE 03

IL CONTINUE À TESTER CERTAINS JOUEURS

Aït Djoudi prépare son groupe de choc

JSK LES SUPPORTERS RÊVENT DE LA COUPE

Les supporters semblent oublier le prochain match du championnat contre le RC Arba, comptant pour la 25e journée de ligue 1, et ne pensent actuellement qu’à cette finale de la Coupe d’Algérie contre le MC Alger. Le constat a été fait sur place, les inconditionnels kabyles n’évoquent que ce rendez-vous qui, selon eux, est incontournable. Les fans kabyles, qui ont vécu cette saison de moments inoubliables avec leur équipe qui a réussi à redorer son blason, rêvent du trophée.

MEKAOUI A REPRIS HIER LES ENTRAINEMENTS

L’entraîneur Azzedine Aït Djoudi compte poursuivre la suite du chemin avec seulement les joueurs qui sont totalement prêts. Autrement dit, les joueurs qui n’affichent pas la bonne forme doivent continuer à travailler davantage.

L

es Canaris poursuivent d’arrache-pied leur préparation pour la suite du championnat dont la reprise est

prévue au vendredi 25 du mois encours, et la finale de la Coupe d’Algérie contre le MC Alger. Les poulains d’Aït Djoudi ont effectué hier leur troisième séance d’entraînement en cette ultime semaine de préparation. Les coéquipiers de Samir Aiboud auront encore à effectuer deux autres séances sur cette pelouse du stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou avant de se rendre mercredi à Larba pour donner la réplique au RCAr. Le coach kabyle essaie toujours de gérer cette période à son avantage et éviter toute satura-

LE COACH AUX JOUEURS

«AVANT LA FINALE, VOUS AVEZ UN MATCH IMPORTANT CONTRE LE RCA» Il ne voulait pas que ses joueurs se focalisent beaucoup sur la

prochaine finale de la Coupe d’Algérie contre le MC Alger, Azzedine Aït Djoudi confirme à ses poulains que leur équipe aura dans quatre jours un match très important en championnat contre le nouveau promu, le RC Arba, comptant pour la 25e journée de ligue 1. « Penser à la finale en ce moment constitue une erreur monumentale pour nous. Nous avons un match de championnat très important et difficile en même temps en déplacement à Larba. Nous devrons d’abord nous concentrer sur ce rendez-vous avant de penser au match de la coupe. Nous allons aborder ce prochain match à l’extérieur avec la ferme intention de réussir une bonne performance qui nous permettra à coup sûr d’aborder la finale avec plus de confiance », s’est-il adressé aux joueurs.

«ATTENTION, LE PLUS DUR RESTE À FAIRE»

Conscient de la difficulté de sa mission en cette fin de saison, le premier responsable à la barre technique des Jaune et Vert exhorte ses joueurs à redoubler d’efforts pour éviter tout retournement de la situation d’autant plus que les poursuivants sont aux aguets. «On n’est pas vraiment à l’abri», confirme-t-il. La JS Kabylie pour lui a réalisé l’essentiel, mais avoue-t-il, le plus dure reste à faire». Au cours de ses discours aux joueurs, le premier responsable à la barre technique des Jaune et Vert, ne rate aucun moment pour rappeler que leur équipe n’a rien acquis pour le moment. Pour ce technicien, le plus dur reste à accomplir. En se replaçant à la seconde place au classement général du championnat national de ligue 1, et une méritoire qualification à la finale de Dame coupe, les Canaris du Djurdjura ne veulent pas se précipiter et perdre tout, alors qu’ils sont sur le point de réaliser l’une des belles saisons cette fois-i. R.S.

tion à ses poulains. En continuant à mettre en œuvre son programme de préparation, le premier responsable à la barre technique des Canaris semble totalement réussir l’essentiel de son boulot. En appliquant à la lettre le programme établi depuis presque un mois, l’entraîneur Ait Djoudi s’est montré optimiste et confirme que tout est fin prêt pour réaliser une bonne fin de saison. Le staff technique semble tout finaliser sur tous les aspects. En fait, en plus du volet physique, le coach kabyle travaille beaucoup avec ses poulains le côté technique. Conscient de la difficulté de la mission de son groupe en cette fin de saison, le technicien Azzedine Aît Djoudi veut améliorer davantage la cohésion dans son groupe et hisser le niveau technico-tactique des joueurs. Affirmant que son équipe a réalisé l’essentiel dans les deux compétitions nationales, championnat et coupe, le coach ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Ne cessant de respecter aux joueurs que seuls les plus en formes poursuivront l’aventure, le premier responsable à la barre technique continue à exercer dans le même sens. Pour Aït Djoudi et ses collaborateurs, il n’y a que le terrain qui définira les joueurs qui

seront retenus pour un match. Il multiplie les discours envers ses poulains, le staff technique semble donner l’importance aux petits détails. Les joueurs, de leur côté, semblent bien retenir la leçon et seul le travail de labour pourra les récompenser. C’est vrai que les choses ne s’annoncent pas aussi faciles en cette dernière ligne droite de championnat, mais les camarades de Messadia n’ont d’autre alternative que de revenir de Larba avec une belle performance. Ayant réussi à planter une grande envie de réussir dans les esprits des joueurs, le driver kabyle continue à remobiliser ses troupes. Lors des deux dernières séances, le staff technique a axé son travail sur l’aspect psychologique des joueurs. Histoire de les mettre en confiance et leur permettre de maintenir le bon état d’esprit. Il mise beaucoup sur une victoire vendredi prochain face à la vraie révélation de cette saison, le RC Arba, la JS Kabylie aura des atouts à faire valoir. Les trois points de la victoire vont permettre à cette équipe phare de la ville des Genêts de maintenir la deuxième place au classement général et aborder la finale sous de bons auspices. R. S.

Mekkaoui n’a rien de grave et sera présent face au RCA. Le latéral gauche de la JS Kabylie, qui a fait l’impasse sur les deux premières séances d’entraînement au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, n’a rien de grave, selon une source du staff médical. Le joueur en question a repris hier les entraînements avec l’ensemble des joueurs. La même source nous a confirmé que ce joueur sera bel et bien présent lors du prochain match face au RC Arba.

ENCORE DU TECHNICOTACTIQUE

Les Jaune et Vert se sont entraînés, hier matin, au stade du 1er-Novembre. Cette séance a été consacrée au volet technique avec des exercices avec ballons. Après une première séance consacrée à l’aspect physique, le premier responsable à la barre technique procède désormais, et ce, jusqu’a la veille du départ pour Larba, au travail technique.

TROIS SÉANCES AVANT L’ARBAA

Les coéquipiers de Yesli s’entraîneront encore à trois reprises au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou avant d’affronter le RC Arba, en match comptant pour la 25e journée de ligue 1. Le staff technique profitera certainement de cette occasion pour apporter les derniers réglages qui s’imposent et choisir les joueurs qui seront alignés lors de cette rencontre. R.S.

ELLE SE MET AUX COULEURS DU CLUB

C’EST DÉJÀ LE PRINTEMPS EN KABYLIE

Un peu partout dans la région de la Kabylie, les inconditionnels des Jaune et Vert commencent déjà à se préparer pour la finale de la Coupe d’Algérie, prévue le 1er mai prochain au stade Mustapha-Tchaker de Blida. Ce rendez-vous inédit, entre deux vieilles connaissances, anime, d’ores et déjà, l’actualité dans tous les coins de la Kabylie. À Tizi Ouzou, chef-lieu, en passant par Azazga jusqu’à Draâ El Mizan, les villes sont décorées par les couleurs jaune et vert de la JS Kabylie. La ville des Genêts a changé déjà de look et les supporters ne veulent rien laisser assurant une bonne ambiance. Certes, cette finale est précédée par la fête du Printemps berbère, mais la fièvre de la finale s’est fait déjà sentir dans le fief kabyle. Les photos des drapeaux et autres banderoles aux couleurs du club sont quotidiennement affichées dans les rues de la ville de Tizi, une manière d'enflammer davantage la compétition. R.S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


04 MOBILIS LIGUE UNE

MCA

PRÉPARATION DU MATCH FACE AU BORDJIENS

LES CHOSES SÉRIEUSES ONT COMMENCÉ HIER

Comme prévu, l’équipe du Mouloudia d’Alger a entamé hier sa préparation du match qu’elle jouera vendredi face au CABBA, pour le compte de la 25ème journée. Un match d’une grande importance pour les Vert et Rouge qui tiennent à glaner les trois points de la victoire, afin de relancer les chances de leur équipe de postuler pour une place sur le podium, malgré la rude concurrence avec l’ESS, la JSK et même du MCE El Eulma, sans parler de l’écart de cinq points qui est difficile à surmonter. Mais cela est loin de décourager les coéquipiers de Djemili qui gardent toujours l’espoir de finir l’exercice actuel parmi les trois premiers du classement, surtout qu’ils savent très bien qu’un sansfaute s’impose lors des prochains rendez-vous qui se profilent.

Maracana N°2331— Lundi 21 avril 2014

IL ESPÈRE UN SURSAUT D’ORGUEIL DE SES JOUEURS

BOUALI VEUT UNE VICTOIRE

À BOLOGHINE

A

trois jours du match de la reprise du championnat, après plus de trois semaines de repos forcé, l’entraîneur Fouad Bouali s’attend à avoir droit à un meilleur visage de ses poulains, surtout qu’en cette dernière ligne droite, l’erreur est interdite pour le Mouloudia s’il veut toujours faire partie des postulants pour les premières places du classement. Et cela ne passe que par une victoire lors du prochain match que joueront les Vert et Rouge face au CABBA, dont tout le monde

TOUS LES JOUEURS VEULENT JOUER CE MATCH

TOUT EN SE PROJETANT SUR LA FINALE DE LA COUPE D’ALGÉRIE

Le match face au CABBA s’annonce à plusieurs enjeux pour les Mouloudéens, puisque, en plus de la nécssité de gagner cette empoignade, à laquelle tous les joueurs espèrent être concernés. Ces derniers visent surtout une convocation pour la finale de la Coupe d’Algérie qui se jouera le 1er mai prochain. Un rendez-vous qu’aucun joueur ne veut rater, surtout qu’il s’agit de l’événement le plus prestigieux de la saison sportive, et comme cette finale inédite sera animée par les deux clubs les plus titrés du pays, les 28 joueurs composant le groupe qui travaille sous la houlette de l’entraîneur Fouad Bouali tient à y participer. Mais ce dernier sera contraint de ne faire appel qu’à 18 éléments, alors que le reste suivra les débats de la tribune officielle. Seulement, pour se faire une place dans la liste qui abordera la finale, les joueurs sont appelés à convaincre leur entraîneur durant cette semaine, et aussi et surtout lors du match qui se jouera face au CABBA.

Bouali : «Nous sommes prêts pour le match face au CABBA» joueur. D’ailleurs, je pense qu’on a bien travaillé lors de cette phase préparatoire, et on compte mettre le paquet lors des prochains matchs dans l’optique de finir la saison en beauté ».

«NOTRE DÉFENSE FAIT LES FRAIS DU MANQUE DE CONCENTRATION»

BOUALI PEINERA À COMPOSER SON ONZE

Face à l’aptitude de tous les éléments qu’il a sous la main, avec les retours d’Aksas, Metref et même Bachiri qui, certes, n’est pas au top de sa forme suite à la récente blessure contractée lors d’une séance d’entraînement effectuée mercredi passé, le premier responsable technique du Mouloudia dispose d’un groupe au complet, ce qui veut dire qu’il sera difficile pour lui de formuler son onze de départ qui affrontera le CABBA, surtout quand on sait qu’un bon nombre de joueurs pètent la forme, à l’issue du stage de Tlemcen. Et vu que tous les joueurs veulent faire leurs preuves dès la prochaine sortie officielle du Mouloudia, même si le coach Mouloudéen a déjà son idée sur la composante qui sera alignée d’entrée, mais il est fort probable qu’il procèdera à quelques modifications, notamment au niveau du compartiment offensif qui est le principal casse-tête du staff technique. Y. R

espère que les Yahia Cherif et consorts offriront au Mouloudia son douzième succès de la saison. C’est aussi le souhait du premier responsable de la barre technique, qui espère que ses joueurs se révolteront face au CABBA,  et empocheront les trois points de la victoire. Dans ce sens, Bouali compte accorder la part du lion à l’aspect psychologique, afin de libérer ses joueurs de la pression qui ne cesse de prendre de l’ampleur avec l’approche de la finale de la Coupe d’Algérie. Y. R.

F

aisant preuve d’une grande sérénité en prévision des échéances qui se attendent son équipe, l’entraîneur du Mouloudia d’Alger, Fouad Bouali, se contente de gérer le parcours de son équipe match par match, car il sait très bien que ce n’est pas du tout le moment de brûler les étapes, surtout que son équipe s’apprête à jouer sa seconde finale consécutive de Coupe d’Algérie. En se contentant des trois joutes amicales disputées par son équipe lors de son stage effectué à Tlemcen. Bouali a fait exprès de ne pas programmer d’autres

matchs amicaux durant cette semaine qui a précédé le match contre le CABBA. Mais pour le concerné, le plus important est que son équipe soit fin prête pour le rendez-vous de ce vendredi, comme il le soulignera : «  Nous sommes prêts pour le match du CABBA, ainsi que pour les rendez-vous suivants. C’est vrai qu’on n’a pas programmé d’autres matchs amicaux durant cette semaine, mais le fait d’avoir joué trois matchs à Tlemcen reste suffisant, car ils nous ont permis d’avoir une idée sur le groupe et l’état de préparation de chaque

En se penchant sur l’aspect technique, plus précisément sur la défense qui est devenue le maillon faible de l’équipe mouloudéenne, Fouad Bouali avouera que ce détail le tracasse, surtout en cette fin de saison où le Mouloudia sera appelé à marquer des buts et non pas à encaisser. « C’est vrai qu’on a pris la mauvaise habitude d’encaisser, mais je tiens à souligner le fait qu’on offre les buts à nos adversaires et non pas le contraire. Mais je pense que cela est lié essentiellement au manque de concentration, et la défense continue à en faire les frais », a expliqué le coach du vieux club algérois.

«LA COUPE, ÇA SE GAGNE SUR LE TERRAIN»

Concernant la finale de la Coupe d’Algérie qui approche à grands pas, le responsable de la barre technique du Mouloudia qui court

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

derrière sa première consécration en tant qu’entraîneur, mettra l’accent sur la nécessité de bien préparer ce rendez-vous tant attendu par le public mouloudéen. «  Un tel événement est très attendu, notamment par nos supporters qui espèrent ne pas revivre le scénario de la saison passée. De notre côté, une fois qu’on en aura terminé avec le match contre le CABBA, on entamera la préparation de cette finale, qui aura droit à un programme bien précis, étant donné qu’on sera en stage à Blida dès dimanche prochain, afin de mettre le groupe sur orbite, et le laisser se concentrer sur cette finale qu’on veut gagner malgré sa difficulté, étant donné qu’on aura à croiser le fer avec une grosse cylindrée comme la JS Kabylie, qui n’a pas besoin d’être présentée. Nous on y croit dur comme fer en une consécration, et pour que l’on concrétise cet objectif, je dirai qu’une finale se gagne sur le terrain et nulle part ailleurs. Donc c’est aux joueurs de faire ce qu’il faut pour offrir au Mouloudia sa septième Coupe d’Algérie ». Une déclaration faite par Fouad Bouali qui vient refléter la concentration et surtout la détermination de la famille mouloudéenne de finir l’exercice 2013/2014 par un titre, après quatre saisons de disette. Youcef R.


MCA

Maracana N°2331— Lundi 21 avril 2014

MOBILIS LIGUE UNE 05

CÉRÉMONIE DE LA FINALE DE LA COUPE D’ALGERIE

LA LISTE DE LA DÉLÉGATION POUR LA PRÉSIDENCE POSE PROBLÈME

Comme chacun sait, lors d’une finale de Coupe d’Algérie, qui est parainée par la présidence de la République, il est prévu que chaque club devra composer une liste de 30 personnes, qui seront accréditées pour la cérémonie et accèder à la tribune officielle pour recevoir les médailles.

M

ais cette liste en question, qui sera envoyée prochainement aux instances concernées, pose problème au Mouloudia d’Alger, pour la simple raison qu’il est très difficile de composer ladite liste, étant donné que l’équipe mouloudéenne est composée actuellement de 28 joueurs, en comptant les jeunes espoirs qui ont été promus. Et comptant les différents staffs, ainsi que les dirigeants, ce sera très difficile de dresser cette fameuse liste, surtout que tout le monde tient à y figurer. Selon les échos qui nous sont parvenus du Mouloudia, il s’avère que cette liste en question est bien partie pour faire des mécontents, car il n’y aura que 30 noms, alors que la composante du club est largement supérieure.

BOUALI VEUT FAIRE MONTER 24 JOUEURS

Afin de permettre à tous ses joueurs de se présenter pour recevoir les médailles, dès la fin de la rencontre du 1er mai prochain, l’entraîneur Fouad Bouali est intervenu personnellement auprès de ses responsables, en leur demandant de composer la liste avec les 24 joueurs qui font partie de son effectif. Une exigence affichée par le coach des Vert

et Rouge afin de ne pas priver de cet événement les joueurs qui ont joué la majorité des matchs de la saison actuelle. Or, sa suggestion n’a pas été validée par ses supérieurs, à commencer par le président du conseil d’administration, Boudjemâa Boumella.

BOUMELLA LUI DEMANDE DE SE CONTENTER DE 20 JOUEURS

En effet, à en croire une source bien informée, Boumella a sommé Fouad Bouali de revoir le nombre de 24 joueurs à la baisse, et de ne se contenter que de 20 noms. Le boss mouloudéen a argumenté sa proposition par le fait qu’en prenant 24 joueurs, en plus des

membres des staffs technique et médical, cela privera les dirigeants d’une place dans cette liste. Cela reflète parfaitement la difficulté d’établir cette liste qui est bien partie pour créer du rififi au sein du vieux club algérois. L’entraîneur Fouad Bouali a déjà affirmé qu’il n’était pas d’accord avec l’idée de supprimer quatre joueurs de la liste des

30. Mais dans le cas où cela devient inévitable, Bouali sera contraint de se passer des services de quatre joueurs, en plus des Chita, Djaouchi, Kasdi et Châal qui font partie de l’effectif depuis un bon moment. Reste maintenant à savoir quels seront les joueurs qui seront appelés à ne pas figurer sur la fameuse liste. Y. R.

LA REPRISE S’EST FAITE À BOUCHAOUI

Comme prévu, la reprise des entraînements s’est faite hier, à la forêt de Bouchaoui, en présence de la majorité des joueurs, et de l’entraîneur en chef Fouad Bouali qui a dirigé la séance en compagnie du préparateur physique Dahmane Sayah.

ZEGHDANE : «LE PODIUM PASSE PAR UN SUCCÈS FACE AU CABBA»

Affichant une forme des grands jours en cette fin de saison, Toufik Zeghdane dont tout le monde se souvient encore de son but victorieux inscrit face au CRB, refuse de s’enflammer, bien qu’il fût la révélation mouloudéenne de cette saison. Il demeure en effet concentré sur le reste des matchs qui attendent son équipe, dont la finale de la Coupe d’Algérie, qui se jouera le 1er mai prochain face à la JSK.

L

e transfuge du CS Sedan se dit impatient de vivre cet instant, mais pour le moment, il confirme sa focalisation sur le match contre le CABBA qui est aussi d’une grande importance pour le Mouloudia, puisque ce dernier refuse d’abdiquer par rapport à la course pour une place sur le podium. En héritant de la lourde responsabilité de remplacer Reda Babouche, Toufik avouera que sa mission n’a pas été difficile, surtout qu’il avait pour mission de faire oublier le capitaine exemplaire du club phare de la capitale. Mais au fil du temps, il a réussi à s’imposer et à faire valoir son potentiel et surtout sa capacité à

combler la défection de Babouche. « J’avoue que ça n’a pas été facile pour moi de remplacer un joueur comme Reda Babouche, surtout qu’il était le capitaine d’équipe et une des valeurs sûres de cette équipe. Mais avec le temps, et avec beaucoup de travail, j’ai fini par gagner d’abord ma place dans le onze titulaire, ensuite, je me suis libéré au fil des rencontres, ce qui m’a permis de devenir un titulaire à part entière. Tout cela s’est fait bien évidemment grâce aux efforts consentis lors des séances d’entraînement et des phases préparatoires auxquelles j’ai pris part », a souligné Zeghdane.

« ON CROIT TOUJOURS AU PODIUM »

En se penchant sur le reste de la compétition, Toufik réitérera l’intention de son équipe qui tient à terminer l’exercice actuel en faisant partie des trois premiers du classement. «! Comme le podium est toujours jouable, et à notre portée, on y croit toujours. Mais pour que l’on concrétise cet objectif, on se doit de réaliser les meilleurs résultats possibles. Pour ce faire, nous sommes concentrés sur ce qui nous attend, surtout que l’on sait pertinemment que

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

tous les matchs que nous allons jouer en championnat seront des finales. Certes, on sait très bien que la concurrence battra son plein, surtout qu’il y a l’ESS, la JSK ainsi que le MCEE qui postulent pour une place parmi les trois premiers du classement, mais on ne compte en aucun cas lâcher prise, à commencer par le prochain match que l’on jouera face au CABBA!».

« JE SOUHAITE GAGNER LA COUPE AVEC LE MOULOUDIA »

Pour sa première saison avec le doyen des clubs algériens, Toufik Zeghdane s’apprête à jouer sa première finale dans sa jeune carrière. Bien qu’il évite d’en parler pour le moment, il ne cache pas son souhait de remporter ce précieux trophée au bout de sa première saison dans le championnat algérien. Pour conclure, l’intervenant se contentera de dire : « Une finale reste une finale, et le fait de la jouer avec le club le plus populaire du pays est très particulier pour moi. Et personnellement, je souhaite gagner cette coupe avec le Mouloudia, car je tiens à boucler ma première saison en Algérie en apothéose, et il n’y a pas mieux qu’une consécration en Coupe d’Algérie ». Propos recueillis par Youcef R.


06 MOBILIS LIGUE UNE

USMA REPRISE CET APRÈS MIDI

Après avoir bénéficié d’un jour de repos, les joueurs prendront cet après midi le chemin des entraînements avec une séance programmée au stade Omar-Hamadi.

LES U15 SE DISTINGUENT AU TOURNOI DE BRON GRAND À LYON

Les U15 de l’USMA seront de retour aujourd’hui au pays après avoir participé au tournoi U15 organisé par le club de l’AS Bron Grand à Lyon. Ce tournoi, qui a vu la participation de 12 équipes, s’est tenu les 19 et 20 avril. Les équipes ont été réparties en 3 poules de 4 équipes. Les jeunes usmistes se sont qualifiés pour le second tour après deux victoires et une défaite dans leur poule. Le tournoi s’est poursuivi hier après midi avec le déroulement des demifinales. Nous reviendrons demain avec détails sur la suite du parcours des jeunes Usmistes.

ZIAYA

A EFFECTUÉ UNE ÉCHOGRAPHIE HIER

L’attaquant usmiste, Abdelmalek Ziaya, blessé à la cuisse mardi passé, a effectué hier une seconde échographie pour être fixé sur la nature de sa blessure et sur la durée de son indisponibilité. Les résultats vont nous renseigner davantage sur cette blessure. A. L.

Maracana N°2331— Lundi 21 avril 2014

Gasmi et Nsombo se disputent une place de titulaire

Le match amical disputé et remporté face à l’USMMH a rassuré l’entraîneur Velud qui peut préparer le match de la reprise, contre le CRBAF prévu le 26 avril, dans la plus grande sérénité.

L

e retour des internationaux et la forme affichée par la plupart des joueurs sont des paramètres qui rendent le staff technique confiant pour le rendez-vous de la 25e journée. Les blessures de Carolis et Ziaya, qui restent les deux buteurs de l’équipe, ont quelque peu perturbé les plans de Velud mais, compte tenu de la richesse de l’effectif, le technicien français n’a pas eu de mal pour trouver des solutions de rechange. La présence de Gasmi et Nsombo restent deux options valables mais pour l’instant, l’entraîneur n’a pas encore tranché sur le joueur qui sera titularisé samedi prochain à Aïn M’lila contre le CRBAF. L’attaquant Gasmi, qui est en train de retrouver progressivement ses repères après une longue absence, est une solution sur qui peut miser Velud, en pointe de son attaque. Ce joueur est motivé pour retrouver la compétition officielle. Aligné vendredi contre les U21, il a inscrit un but ce qui va lui permettre de gagner de la confiance avant la reprise du championnat.

LE CAMEROUNAIS S’ILLUSTRE

En plus de Gasmi qui peut évoluer en pointe de l’attaque, il y a également le joueur camerounais Ernest Nsombo qui a le profil pour jouer avant centre. L’ex-joueur des Astres de Douala, arrivé au mois de janvier

commence à s’adapter au système de jeu de son équipe et sa progression est intéressante puisque le joueur est efficace lors de chaque match amical. Samedi dernier contre Hadjout, il a inscrit le premier but de son équipe de fort belle manière confirmant ainsi ses qualités de buteur. La forme affichée par le Camerounais ces dernières semaines peut lui ouvrir les portes d’une probable titularisation le 26 avril prochain face au CRBAF.

LE ONZE QUI AFFRONTERA AIN FEKROUN PRESQUE CONNU

Les deux rencontres amicales disputées par l’USMA vendredi et samedi où l’entraîneur a utilisé l’ensemble de son effectif, ont constitué deux bons tests pour Velud pour juger le niveau individuel de chaque joueur et situer le

KOUDRI :

«JE NE PARLERAI PAS DE MON AVENIR» SPORTIF»

Le milieu de terrain usmiste, Hamza Koudri, ne veut pas se prononcer sur son avenir sportif même si certaines informations affirment qu’il a prolongé son contrat jusqu’en 2017. Rencontré après le match amical disputé samedi contre l’USMMH, il a bien voulu répondre à nos questions :

Quel est votre avis sur cette rencontre amicale!? C’est un bon galop d’entraînement qui nous a permis de nous frotter à un adversaire de bon niveau. En dehors du résultat technique, cette rencontre a été bénéfique pour nous et ce, à moins d’une semaine de la reprise du championnat. Comment vous sentezvous sur le plan physique!? Je me sens bien physiquement. Et surtout apte pour le match de samedi prochain. Justement, vous allez vous déplacer à Aïn M’lila pour affronter le CRBAF, comment s’annonce ce match!? Nous sommes prêts pour cette rencontre qui s’annonce difficile car l’adversaire lutte pour son maintien. Je pense que le fait de jouer à huis clos nous arrange beaucoup. Donc, vous êtes bien placé pour décrocher la victoire!? Je n’ai pas dit qu’on va gagn-

er mais j’ai dit que le fait de jouer à huis clos nous arrange beaucoup. Avec 11 points d’avance, l’équipe est bien placée pour décrocher le titre… Nous avons fait un grand pas vers le titre mais nous devons quand même faire attention en essayant de bien gérer les matches qui nous restent à disputer. On sent que l’ambiance dans l’équipe est excellente… Oui, le groupe vit bien ensemble et tout le monde tire dans le même sens pour le même objectif. A l’approche de la fin de saison, avez-vous tranché sur votre avenir sportif!? S’il vous plaît ne me parlez pas de ça. Je ne veux pas aborder ce sujet. Une fois la saison terminée, je trancherai. Mais on a appris que vous avez rempilé jusqu’en 2017!? Non je ne réponds pas à cette question. Entretien réalisé par Amine

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

rendement collectif de l’équipe. Tous les joueurs, qui ont joué, ont montré beaucoup d’envie et de volonté mais toujours est -il que l’entraineur doit faire des choix pour aligner son onze type. Tout semble indiqué que l’équipe qui débutera la prochaine rencontre sera composée de Zemamouche dans les bois, Meftah et Benmoussa joueront sur les couloirs. La charnière centrale sera composée de Chafai et Khoualed. Dans l’entre-jeu, Bouchama et Koudri assureront la récupération. Feham évoluera au poste de meneur de jeu. L’animation offensive sera assurée par Ferhat sur le couloir droit, Seguer sur le couloir gauche, alors que pour le poste d’avant centre, ce n’est pas encore tranché puisque ça va se jouer entre Nsombo et Gasmi. Amine Larbi


MOBILIS LIGUE UNE 07 BELKAROUI DEPUIS AVANT-HIER À ALGER Maracana N°2331— Lundi 21 avril 2014

LE CLUB AFRICAIN OFFRE

200 000 EUROS POUR SA LIBÉRATION Comme nous l’avons déjà indiqué, le défenseur central harrachi Hichem Belkaroui, qui s’est rendu à Tunis pour négocier un eventuel transfert avec les dirigeants du Club Africain, était de retour avant-hier, où il est arrivé en retard pour la reprise des entraînements. Mais le plus important reste que le joueur n’a rien révélé. Même son coach n’était pas au courant du déplacement de son joueur.

E

n effet, nos sources ajoutent que l’ancien joueur de l’ASMO aurait tout arrangé avec le club tunisien, à propos, notamment, de son salaire, et selon ces mêmes sources, le Club Africain est prêt à débourser la somme de 200 000

Mazari : “Le match face à l’ASO reste important”

Le défenseur central harrachi Mazari affirme que la rencontre face à l’ASO reste importante pour son club, qui a un bon coup à jouer en cette fin de saison pour terminer sur le podium. Le joueur ajoute qu’il va tout faire avec ses camarades pour atteindre cet objectif qui reste réalisable.

Vous avez repris avec le club en jouant les matchs amicaux. Comment vous sentez-vous ? El-Hamdoulilah je me sens beaucoup mieux. Après une blessure contractée face au CRB, j’ai repris les entraînements en jouant des matchs amicaux avec le club. Pour moi, ce n’est plus qu’un mauvais souvenir. Le club présente un bilan négatif dans l’ensemble. Pourquoi, selon vous ? Les matchs amicaux restent un moyen pour l’entraîneur de voir le rendement de son club et comment réagira l’équipe. Je pense que la fatigue a un peu atteint le groupe, mais au fil des matchs, tout devrait rentrer dans l’ordre. Que pensez-vous du parcours réalisé jusqu’à maintenant ? Je peux vous dire que pour le classement actuel, ça reste un miracle, vu les problèmes vécus cette saison et le nombre de points perdus. Je pense que nous avons raté une occasion en or de jouer le titre si on avait

euros pour avoir sa lettre de libération, vu que le joueur est toujours lié par contrat avec les Jaune et Noir, et ce, jusqu’en 2015. Une chose est sûre : ce probable transfert aura un ascendant sur la crédibilité du club algérois, notamment sur ses dirigeants, qui ne parviennent pas à mettre fin à l’attitude de certains joueurs, qui décident, du jour au lendemain, de partir, sans que l’administration réagisse. Il faut savoir que c’est le deuxième joueur harrachi, le mieux payé au sein de la formation de l’USMH, touchant un salaire de 150 millions de centimes. Seulement Belkaroui est décidé, plus que jamais, à aller tenter sa chance à l’étranger et pourquoi pas rejoindre ses deux compa-triotes Bounedjah et Belaili, qui jouent actuellement en Tunisie. La direction rejette l’option de voir ce jouer quitter les Jaune et Noir, car elle ambitionne de bâtir une grande équipe la saison prochaine. Cela ne pourra se concrétiser qu’avecle maintien de ses joueurs cadres, et en se renforçant par d’autres plus aguerris. afin de jouer les premiers rôles.! Lotfi S.

bien débuté la saison. Mais, dans l’ensemble, je reste satisfait du parcours réalisé. On essayera de faire mieux puisqu’on n’est qu’à un point de la quatrième place. Comment se présente votre prochaine rencontre ? Il est trop tôt de parler de cette confrontation, mais une chose est sûre, on va tout faire pour être à la hauteur dans cette rencontre et essayer de glaner les 3 points, surtout que nous évoluons sans pression après avoir as-suré notre maintien. Je pense que notre équi-pe a les moyens de terminer sur le podium. Entretien réalisé par Lotfi S.

AMER YAHIA TOUCHÉ AU GENOU

L’ex-attaquant asémite, Amer Yahia, ne sera pas présent face à l’ASO, pour le compte de la 25ème journée de Ligue 1. Le joueur se plaint de douleurs au genou, et n’a donc pas pu reprendre, avant-hier, les entraînements avec le groupe. Il devrait subir bientôt des examens et des radios pour en savoir plus sur la gravité de sa bessure.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

USMH L’ÉQUIPE AU GRAND COMPLET POUR LA REPRISE D’AVANT-HIER

La reprise des entraînements s’est faite avant-hier, avec l’ensemble des joueurs harrachis, où même les éléments blessés, à savoir Ait Ouameur et Amada, ont pu réintégrer le groupe, ce qui rend le coach optimiste quant à un bon résultat lors du déplacement à Chlef. A noter qu’El-Amali s’est présenté en tenue de ville, vu qu’il n’était pas à l’heure, mais a fini par demander des excuses à son entraîneur en chef, Charef. Amer Yahia était le seul joueur à avoir raté cette séance d’entraînement.

CINQ JOUEURS LIBÉRÉS

Comme annoncé précédemment, le coach harrachi a bien commencé à préparer la saison prochaine, ce qui laisse penser qu’il sera toujours à la tête de la barre technique. De plus, il vient d’établir une liste de cinq joueurs à libérer, en commen-çant par ceux qui ne jouaient pas cette saison, à l’image de Hanister, qui ne sera plus harrachi pour le prochain exercice, ainsi que Amer Yahia et Belaroussi.

CHAREF INTERÉSSÉ PAR BELKAID ET NON PAR DRAOUI

L’entraîneur Charef est séduit par le jeune milieu de terrain récupérateur de Khemis, à savoir Belkaid, qui a toujours fait des grand matchs contre l’USMH en amical, au point où il envisage de programmer une autre joute amicale, face à cette même formation, pour mieux juger les qualités dudit joueur, qui pourra être recruté par les Jaune et Noir au prochain mercato. S’agissant de l’autre élément, en l’occurrence Draoui, qui était sur les tablettes de Charef, il semble qu’il n’ait pas convaincu. Donc, la prospection au sein des divisions inférieu-res a bel et bien commencé pour Charef.

CHAREF MET EN GARDE SYLLA

Selon des sources très bien informées, les déclarations du joueur Sylla, qui avait menacé, dans un premier temps, de se contenter de séances d’entraînement, compliquent sa situation vis-à-vis de son club et notamment à l’égard de son coach, qui a discuté avec le joueur, en le mettant en garde : «Ce n’est pas de cette manière qu’on règle ses problèmes », aurait dit le coach à son joueur.    

REPRISE AU COMPLET

La reprise des entraînements, pour l’USMH, s’est effectuée avant-hier, avec l’ensemble des joueurs. Notons ainsi le retour de Ait Ouameur, qui était touché au genou, sans oublier Amada qui souffrait aussi de la même blessure. Malgré tout, le coach était ravi de voir tout son groupe revenir, ce qui devrait motiver tout le monde pour ramener un bon résultat de son déplacement à Chlef.


08 MOBILIS LIGUE UNE

MOB

DEUXIÈME BUT DE BOULAINSEUR EN AMICAL

L’attaquant des Crabes, Rafik Boulainseur qui était muet en championnat, ou il n’a inscrit aucun but depuis le début de championnat, semble retrouver sa forme optimale et son sens de buts. En effet, après le but qu’il a inscrit le 5 avril dernier au stade du 20-Août face au Chabab Riadhi de Belouizdad, ledit joueur a ajouté un deuxième but à son compteur en l’espace de deux semaines (du 5 au 19 avril en cours). Ce qui veut dire que ledit joueur, le natif de la ville de Timezrit semble prendre de l’envol, quoique pour lui, il reste encore du travail à faire, surtout en championnat.

YAYA, QUATRE MATCHES AMICAUX, UN SEUL BUT

Il a ouvert la marque face au Chababa Riadhi de Village Moussa, qui se trouve dans la wilaya de Jijel. Lui, c’est l’autre joueur des Crabes, natif de la ville de Timezrit qui a à son actif un seul but en championnat, inscrit pour rappel face à son ancien club, l’Entente de Sétif lors de la 10e journée à Béjaïa, où il a, rappelons-le, battu son ancien coéquipier d’un but des 20 mètres d’un coup franc magique. Avec le but inscrit samedi passé, un avertissement pour les capés de Khierddine Madoui, l’exjoueur de l’ESS et du NAHD peut frapper à tout moment.

LE MATCH DE VILLAGE MOUSSA, LE DERNIER AVANT L’ESS

Beaucoup s’attendaient à voir les Crabes jouer un match amical, le dernier avant le déroulement de la 25e journée. Pour rappel, les camarades de Dehouche en découdront samedi prochain face à l’Entente de Sétif. Le match du CR Village Moussa sera le dernier et le staff technique se contentera d’un match d’application pour la journée de demain. N. S. 

Maracana N°2331— Lundi 21 avril 2014

Les Crabes déterminés à ne rien lâcher

Dans un match qui s’est joué au niveau du stade communal de la ville de Jijel, les Crabes ont donné la réplique avanthier au pensionnaire de l’Inter régions, groupe Est.

L

e Chabab Riadhi de Village Moussa est un club qui occupe la 2e place dans son groupe avec 54 points derrière le NRB Chréa, qui a 56 points et ce, à cinq journées de la fin du championnat dans ce palier. Un club, qui a la meilleure défense de son groupe avec seulement 15 buts encaissés en 25 matches, ponctués par 17 victoires, trois nuls et cinq défaites. Cette rencontre se voulait comme étant celle de la préparation des deux équipes pour leurs rencontres respectives en championnat. En effet, les

Crabes préparent le déplacement à Aïn El-Fouara pour en découdre avec l’ESS locale, samedi prochain, alors que les gars de Village Moussa préparent leur sortie à domicile, pour le compte de la 26e journée de leur palier (Interrégions), où ils recevront l’ES Bouakeul dans un match de confirmation après la victoire acquise lors de la 25e journée en déplacement devant l’ASC Ouled Zaouia sur le score de trois à un. A cet effet, les Crabes ont montré qu’ils restaient capables de tenir tête à bien des équipes, quoique entre les matches amicaux et ceux dits officiels, la différence est de taille.

ILS ONT MARQUÉ DEUX AUTRES BUTS

Avant-hier, le coach des Crabes avait utilisé 18 joueurs et le MOB

a réussi à ouvrir la marque par l’entremise de Yaya à la demiheure de jeu, avant que les locaux n’égalisent par penalties, à

quelques minutes de la fin de la 1re période. En deuxième mitemps, les Crabes ont ajouté un deuxième but par l’intermédiaire de Boulainseur. L’attaque a donc confirmé que les Crabes sont bien partis pour faire mal, car et il est aussi évident de dire que marquer des buts en déplacement (SKAF à Khemis Miliana, CRB au 20-Août et CRVM à Jijel) est une bonne chose pour le club, d’autant plus que souvent il ne marque pas trop de buts en dehors de Béjaïa, ou hormis les rencontres le but face à l’USMA lors de la 1re journée, celui face au CSC lors de la 3e journée, celui de la JSS lors de 17e journée et celui du CRB Aïn Fekroun lors de la 21e journée), le club n’a donc inscrit que quatre buts en déplacement. Mais avec les deux buts de samedi passé, le nombre de buts inscrits en quatre rencontres amicales depuis le 28 mars passé est de neuf. Ce qui augure de bons jours devant cette équipe du Mouloudia Olympique de Béjaa. Nassim S.

RÉCUPÉRATION POUR HIER

De par les efforts consentis par les joueurs depuis le retour de l’équipe de Tipaza, le staff technique a donné repos à ses éléments durant la journée d’hier. A cet effet, le groupe a eu une séance de sauna dans l’enceinte des vestiaires du club, avec l’équipement Sauna que la direction avait acheté dernièrement.

AMRANI A FAIT JOUER 18 ÉLÉMENTS

Le staff technique des Vert et Noir avait donc fait tourner son effectif, ou hormis Baouali et Betrouni qui étaient mis au repos, tous les autres joueurs ont joué, entre autres les deux gardiens Berrefane et Zaïdi, les défenseurs Bouamria, Chebana, Nehari, Guedjali, Bahri et Salhi, les milieux, qui ont pour noms Yaya, Ferhat, Brahimi, Rahal, Nemdil, Sidibé, Yettou et Dehouche ainsi que les trois attaquants Semani, Boulainseur et Magassaouba. N. S. 

Bahri, Nehari et Sidibé, les seuls qui ont joué 90’

Durant ce match amical, le quatrième depuis le début de la trêve imposée aux clubs et qui s’achèvera ce week-end, le coach Amrani a fait jouer deux équipes distinctes, mais seuls trois éléments ont joué toute la rencontre.

I

l s’agit de l’arrière-droit Bahri Hamid, du défenseur central Nehari Youcef et du milieu récupérateur, le Malien Sidibé Soumaïla. Cela prouve aussi que le staff technique pourra effectuer des changements dans le onze de départ face à l’Entente Sportive de Sétif. Là, il faut dire que d’après ce que le groupe a montré face à la JSMB le 22 mars passé, le staff technique va devoir changer quelques éléments qui n’ont pas donné satisfaction lors de ce derby de la Soummam, qui est toujours présent dans l’esprit de l’équipe, mais surtout des fans.

RAHAL ET NEMDIL JOUERONT EN AMICAL AUJOURD’HUI

Ils étaient depuis hier en stage avec l’équipe nationale militaire. Eux, ce sont les deux milieux offensifs, Nemdil et Rahal. Et puisque l’équipe nationale militaire jouera un match amical ce lundi face au NAHD, il va falloir s’attendre à ce que le staff technique

national incorpore les deux joueurs du MOB. Le natif de Sidi Aïch et celui de Sétif feront tout pour convaincre, mais aussi pour montrer que leur convocation en équipe nationale militaire parmi les joueurs les plus chevronnés du championnat n’est pas fortuite.

avions eu avec lui hier, le joueur en question nous a avoué qu’il effectuera une échographie ce lundi pour y voir plus clair.

CHEBANA BLESSÉ

Ainsi donc et dans une petite communication téléphonique que nous avons eue avec lui dans la matinée d’hier, le défenseur axial des Crabes, Chebana nous dira : «J’ai dû quitter mes coéquipiers face au Village Moussa, car je ressentais des douleurs aux mollets. Actuellement, j’ai mal et j’espère seulement que ce ne sera pas grave. Je vous informe que je vais effectuer une échographie ce lundi ici à Béjaïa et que le plus important c’est de ne pas avoir de blessure grave. Je souhaite jouer déjà les prochaines rencontres de mon équipe et l’aider à aller chercher les six points qui nous restent pour atteindre notre objectif qui est le maintien en Ligue 1. Il est vrai que la tâche ne sera pas facile et qu’on fera tout pour y arriver, ne serait-ce que pour gagner les trois rencontres à domicile, qui seront suffisantes pour atteindre notre objectif. Cela demande beaucoup plus de sacrifices mais on y arrivera Inchallah.» N. S.

Incorporé dans la deuxième équipe face au CR Village Moussa, le défenseur central des Crabes, le natif de la ville de Aïn M’lila, Chebana Saber a quitté ses coéquipiers après cinq minutes de jeu durant le second half. Ledit joueur souffre des mollets.

IL EFFECTUERA UNE ÉCHOGRAPHIE AUJOURD’HUI

Il est le deuxième joueur le plus utilisé dans cette équipe du MOB, où il n’a raté que trois rencontres, l’USMH pour le compte de la 15e journée pour cause de suspension (contestation de décision lors du match de coupe face au CSC du 21 décembre 2013), le CRB Aïn Fekroun pour le compte de la 21e journée et ce, pour blessure et le CRB pour le compte de la 23e journée, pour cumul de cartons dont le dernier a été reçu face aux Hamraoua du MCO à Béjaïa à la 88e minute. Dans une petite communication téléphonique que nous

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

«J’ESPÈRE QUE CE N’EST PAS GRAVE»


MOBILIS LIGUE UNE 09

Maracana N°2331— Lundi 21 avril 2014

Zaouche : «Seule la victoire face à El Harrach» Selon Zaouche, l’ASO n’a plus le droit à l’erreur et jouera pour gagner face à l’USMH à l’occasion de cette reprise. Un mot sur la reprise... Après le match face à l’USMBA, le quatrième amical durant cette trêve, nous avons repris le chemin des entraînements avec le travail habituel où le biquotidien était au menu. L’entraîneur n’a pas raté l’occasion pour nous parler du prochain match sur lequel on se concentre au maximum. Au point où vont les choses, on sent que le groupe commence à se reprendre... Il faut se dire que nous n’avons pas de choix. Regarder en arrière n’est pas pour arranger les choses. Il faut bouger et croire en ses capacités. Il faut se secouer et tenter le tout pour atteindre l’objectif de hisser l’équipe au tableau, une opération qui passe d’abord par arracher une victoire au prochain match. Les supporters qui attendaient un meilleur visage durant cette phase sont déçus, un commentaire... Il faut avouer qu’on comprend leurs inquiétudes, eux qui ont toujours cette série positive de la phase «aller» dans les esprits. Les données ne sont plus les mêmes car il faut se dire qu’heureusement que nous avons bien profité de cette série. Avec du recul, quel commentaire pouvez-vous faire de ces dernières défaites ? Je pense que nous avons manqué surtout de tact, de chance et d’efficacité. Les défaites quand elles se succèdent tapent sur le moral et le joueur ne se retrouve plus car il est touché. Dans un certain sens, elles étaient évitables. On commençait à jouer avec la peur au ventre en faisant le maximum pour ne pas perdre, d’où cette appréhension de mal faire. Je ne peux pas oublier l’arbitrage qui n’a pas été vraiment à la hauteur face à la JSK, par exemple. En plus de la pression et la peur de mal faire, on joue de

ASO

VERS LE RETOUR DE CHERCHAR

En plus de Zazou qui s’est rétabli de sa blessure, lui qui n’a pas pris au match amical face à l’USMBA, Cherchar part avec les faveurs d’une titularisation au prochain match.

malchance. Il y a aussi le fait qu’on joue souvent avec des défections dues aux blessures de plusieurs cadres de l’équipe dont la présence est indispensable dans ce genre de matches face aux ténors notamment.

TOUT POUR REMETTRE SUR PIED MESSAOUD

Et quel est le moyen d’effacer ces revers ? Je crois que le meilleur serait de ne plus y penser et de se focaliser sur l’avenir pour ne pas sombrer. Il faudra désormais reprendre de plus belle et ne pas perdre d’espoir quant à faire bonne figure en cette dernière ligne droite.

Le staff technique étant conscient des qualités du meneur de jeu, Messaoud, il ne cesse d’exiger du staff médical de faire de son mieux pour que l’enfant de Tiaret soit encore meilleur avant le match face à l’USMH. Après une absence de plus d’un mois, Messaoud est attendu d’être là face aux Harrachis pour mener la barque chélifienne.

C’est à penser que vous êtes optimiste... Il ne faut surtout pas faire face à cette situation en défaitiste sachant que note groupe ne manque pas de qualités. Ce qui est sûr, c’est que le résultat positif au prochain match nous ouvrira les portes d’une nouvelle série positive.

LE MATCH AMICAL FACE AU NAHD ANNULÉ

Le match amical prévu face au NAHD a été annulé par les deux parties qui estiment qu’il ne sera en aucun cas utile. Pour donner plus d’allant à la prédisposition de ses poulains, Ighil a programmé un match d’application entre ses joueurs avant de les congédier pour deux journées de repos, puisqu’ils devraient reprendre demain. Z. Z.

Comment voyez-vous cette confrontation avec l’USMH ? C’est un match difficile face à une équipe qui compte aller de l’avant après ses résultats positifs. Nous devons nous armer de toutes les qualités requises pour cette rencontre. Jouer avec les tripes est nécessaire. Un bon résultat nous servira sur le plan moral notamment pour enchaîner positivement. On devra user de toutes nos forces tant techniques que mentales. Nous n’avons pas d’autre choix que de lutter pour atteindre l’objectif de bien finir la saison. L’USMH, un dur morceau, se présentera avec beaucoup d’atouts, n’est-ce pas ? Il est vrai que l’USMH est sur une courbe ascendante depuis des saisons et ses jeunes joueurs sont avides de victoires. C’est une très bonne équipe certes, qui enregistre de bons résultats, mais cette fois-ci, elle devra oublier les trois points car nous en avons vraiment besoin et nous ferons en sorte de les arracher avec tous les moyens que nous possédons. Propos recueillis par Z. Zitoun

IL CONFIRME LES CONTACTS DE L’USMH

Zaouche nous a confirmé que les dirigeants de l’USMH l’ont contacté pour faire partie de leur effectif la saison prochaine. Selon nos sources, d’autres équipes seraient sur ses traces dont l’USMBA et le MCEE. Le joueur qui dit se concentrer sur son sujet avec son club actuel n’a pas nié qu’il étudierait toutes les propositions.

Les Chélifiens doivent oser pour s’imposer

Qui n’avance pas recule, la meilleure défense c’est l’attaque, des principes dont les camarades de Zaoui se doivent d’en faire des armes, car la situation actuelle de l’équipe l’exige. Il est vrai que la formation chélifienne a fait face à des équipe plus motivées qui étaient sur des résultats probants et donc dans un état mental meilleur mais cela ne voulait pas dire qu’elle devait se laisser faire et laisser l’initiative à l’adversaire qui a trouvé du plaisir à porter constamment le danger dans la surface de l’ASO, où les erreurs dues à une pression continue étaient prévisibles et cela face respectivement à la JSK et à l’USMA précisément. Ne pas créer des occasions voire ne pas menacer l’adversaire et compter seulement sur la défensive n’est pas indiqué en football même si on joue à l’extérieur, la meilleure défense est l’attaque. Les Chélifiens qui aspirent remonter au classement et atteindre l’objectif de se classer parmi les cinq premiers à la fin de saison sont donc dans l’obligation de jouer pour gagner et cela passe inévitablement par l’offensive. Les Deham, Farhi, Ali-Hadji et autre Messaoud ne chômeront pour ainsi dire nullement durant les prochains matches qui représentent la dernière ligne droite. Z. Zitoun

Publicité RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE SÉTIF DAÏRA DE SALAH-BEY COMMUNE DE RASFA NIF : 098519239000229 FAX : 036 97.82.22

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DE MARCHÉ Conformément à l’article 125 du décret présidentiel n°10-236 du 07 Octobre 2010, portant réglementation des marchés publics, modifié et complété, le président de l’APC de Rasfa informe les soumissionnaires ayant participé à l’appel d’offres national restreint publié dans le quotidien : EL-RAED du 15/03/2014 et MARACANA du 16/03/2014 portant sur intitulé du projet : Remise en état de la route reliant RN 28 et garde communale Sylel sur 2.8 km Qu’à l’issue de l’analyse des offres, il a été ce qui suit : Désignation des Travaux

Entreprise retenue

Montant de Délai Note l’offre en de Tech./100 DA/TTC réalisation

Remise BENKAMIR en état de la ABDELAZIZ route reliant Travaux 17.981.496.00 RN 28 et garde publics communale et bâtiments Sylel T C E sur 2.8 km

02 Mois

92 Points

N I F

Obs.

196419400071724

Moins disant financièrement

Les soumissionnaires contestant le choix opéré par le service contractant peuvent introduire un recours auprès de la commission des marchés de la commune de RASFA, dans un délai de dix (10) jours, à compter de la première date de publication de l’avis d’attribution provisoire du marché dans les quotidiens nationaux et ce conformément à l’article 114 du décret présidentiel n°10-236 du 07 Octobre 2010, modifié et complété, portant réglementation des marchés publics. Conformément à l’article 125 du décret, tout soumissionnaire désirant prendre connaissance des résultats détaillés de l’évaluation de son offre technique et financière, peut se rapprocher du service contractant, au plus tard trois (03) jours à compter de la première date de publication du présent avis dans la presse.

Maracana N°2331— Lundi 21 avril 2014 - ANEP N°118 430

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


CSC

10 MOBILIS LIGUE UNE

Maracana N°2331— Lundi 21 avril 2014

L’effectif presque au complet

Les poulains de Bernard Simondi continuent à préparer la reprise du championnat et en particulier leur prochaine rencontre face au CR Belouizdad au stade du 20-Août55. Mis à part Bezzaz qui s’est absenté et Derrag qui s’entraîne en solo après avoir eu une longue discussion hier avant la séance avec son entraîneur, le staff technique dispose de tout l’effectif aux entraînements.

qui aurait poussé la direction clubiste à agir de cette manière, c’est l’information qui est tombée et qui précise que Derrag serait en contact avancé avec Hacène Hamar afin de rallier l’Entente de Sétif. Derrag insiste toujours sur la véracité de sa blessure et s’était soumis à d’autres examens exigés par la direction qui ont confirmé les premiers examens effectués à Alger par le joueur qui a été autorisé par le médecin du club, Dr Benteljoune à reprendre en solo. Simondi avec la récupération de tous ces joueurs et notamment Boulemdais optera pour une stratégie vouée à l’offensive sachant qu’il aura sous la main tous ses attaquants.

a préparation se déroule normalement même s’il y a quelques perturbations liées aux différentes offres reçues par les joueurs avec cette fièvre qui précède la fin du championnat. Certains joueurs en professionnels gardent la tête sur leurs épaules et se concentrent sur ce qui reste de rencontres et réaliser les objectifs alors que d’autres sont accusés par la direction d’avoir simulé des blessures afin de préparer leur départ. Dans cette affaire, Bentoubal aurait refusé le dossier médical de Mohamed Derrag et l’aurait obligé de passer d’autres examens plus poussés pour avoir le diagnostic final du professeur Bourahla concernant cette blessure. Mais ce

LE CLUB VEUT EL-AMALI ET DOUKHA...

L

Les deux joueurs harrachis intéressent au plus haut point le premier responsable du club constantinois cher aux Sanafir. En effet on croit savoir que Omar Bentoubal, le directeur général de la SSPA-CSC aurait mis les deux joueurs El-Amali et Doukha sur la liste des joueurs que le CSC voudrait recruter cet été. Il aurait même fait une première approche avec les joueurs afin de tâter leur pouls et voir s’ils sont prêts à rejoindre l’équipe de la ville des Ponts. A noter que les deux joueurs sont en fin de contrat et ont émis le vœu de changer d’air, seulement ils ne sont pistés que par le CSC.

Il y a d’autres équipes qui voudraient s’attacher leurs services et Bentoubal le sait et doit agir vite.

... ET PRÉPARE LE MARCHÉ DES TRANSFERTS

Sachant qu’un nombre important de ses joueurs sont en fin de contrat et afin de renégocier avec les joueurs qui vont renouveler et avec les nouveaux joueurs que le CSC vise à recruter, le propriétaire du club étudie la possibilité de mettre un budget en vue de concrétiser cette opération. Selon certaines indiscrétions, une réunion du conseil d’administration aura lieu avant la fin du championnat qui aura pour ordre du jour de mettre en place une stratégie pour le recrutement avec un barème financier bien précis pour les différents joueurs ciblés. Il est question aussi de renégocier les salaires à la baisse pour les joueurs qui sont toujours sous contrat, ce que certains joueurs n’ont pas accepté lorsqu’ils ont eu vent de cette information, ce qui pousserait certains d’entre eux à vouloir changer d’air.

Les joueurs du CSC sont bien cotés sur le marché des transferts et n’échappent à la règle qui consiste à ce que chaque fin de saison un nombre impressionnant de joueurs

Hadiouche : «Nous sommes prêts !» Pétri de qualité, Hadiouche a retrouvé ses capacités en cette fin d’exercice et semble, même, déterminé à terminer la saison en force. Dans l’entretien qu’il nous a accordé, récemment, notre interlocuteur a fait une évaluation sur cette trêve et parle de ce match contre le CRB... Que pensez-vous de cette trêve ? Elle est venue au bon moment, au moment de la saturation après les matchs de coupe de la CAF. Nous nous sommes bien reposés, nous avons bien travaillé et, maintenant, nous sommes prêts pour la reprise. Cependant, dans vos matches amicaux, on n’a pas eu ce sentiment. Un commentaire ? Ce sont des matchs amicaux, comme vous le dites si bien. Dans un match amical, on est toujours, au stade de la préparation. Donc, il n’y a pas lieu de s’inquiéter. A présent, je peux vous dire qu’on est prêts pour la reprise avec une volonté de fer. Comment voyez-vous le match contre

LES JOUEURS CIBLÉS PAR D’AUTRES ÉQUIPES

SIMONDI A LA TÊTE AILLEURS

Il est tout à fait certain que le coach du CSC Bernard Simondi vit dans un monde autre que le nôtre, sinon comment expliquer que lors de la fin de la séance d’entraînement de samedi il a demandé à ses joueurs d’être prêts le lendemain c'est-à-dire dimanche pour le match amical face au MO Béjaïa alors que ce dernier a été annulé il y a quatre jours de cela et que les joueurs avaient l’information de son annulation. Constatant que leur entraîneur les a informé du match amical pour dimanche à 15h, les joueurs stupéfaits rétorquent qu’il y a erreur et que la rencontre a été annulée. Prenant contact avec l’administration, le coach à sa grande surprise a eu la confirmation de cette annulation. Cette situation n’a jamais été connue auparavant, l’information ne circulant plus au sein même de l’équipe et son administration qui replonge dans le bricolage d’antan. Lamine B.

DERNIÈRES SÉANCES D’ENTRAINEMENT AVANT LA REPRISE

Tous concentrés sur le CRB !

Encore quelques jours et c’est l’entame du dernier virage de cet exercice qui n’aura pas tenu toutes ses promesses. le CRB ? Comme tous les matches de fin de saison, il sera difficile, serré et rude. Nous allons faire le maximum pour essayer de réaliser un bon résultat. Il ne faut pas oublier que le CRB se trouve dans une situation critique qui ne lui permet pas de fauter. Un dernier mot ? La trêve a été salutaire pour nous. Elle nous a permis de mieux revoir nos batteries et de corriger nos lacunes. Nous sommes prêts en vue d’entamer ce dernier virage du championnat avec la même détermination et la même volonté. Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir, en vue d’atteindre notre objectif qui demeure une place au podium. Entretien réalisé par Abdelkader Z.

soit contacté ou approché par des managers de club ou bien des agents établis à leur compte. Cette façon de faire est devenue une sorte de tradition où les clubs font leurs emplettes avant même que le championnat ne prenne fin, et déconcentre les joueurs qui sont toujours avec leurs équipes préparant chacune de leur côté une échéance importante et ignorant toute règle de discrétion.

L

es Vert et Noir maintiennent leur cadence et continuent leur préparation, et ce, à quelques jours du match contre le CRB, pour le compte de la 25e journée du championnat de Ligue 1. Dans ce contexte, Bahloul dira : «Nous arrivons au terme de cette longue préparation qui nous a permis de recharger nos batteries et de soigner ce qu’il y avait lieu de soigner. L’entraîneur a certaine-

ment réussi à corriger les lacunes remarquées tout au long du championnat et, maintenant, nous sommes prêts pour cette reprise et pour ce match contre le CRB.» Ce sont, donc, les dernières séances d’entraînement que sont, en train, de livrer les camarades de Maïza, avant le début d’un ultime départ d’un exercice qui n’aura pas atteint ses objectifs, sur tous les plans : «On a su profiter de cette trêve et nos joueurs ont travaillé d’arrache-pied pour pouvoir atteindre l’objectif de leur préparation. J’estime qu’on a bien bossé et maintenant, nous sommes certains que nous serons au rendez-vous de la reprise», a poursuivi notre interlocuteur.

C’est dire que les Vert et Noir sont, tous, concentrés sur ce match d’une grande importance pour eux. D’ailleurs, dans ce sillage, Bahloul, a ajouté : «Le CRB est une équipe coriace qui va, sûrement, défendre sa place en Ligue 1. Nous allons faire de notre mieux pour réaliser le meilleur résultat possible afin de continuer à espérer une place au podium.» Actuellement, les Vert et Noir sont de plainpied dans ce match contre le CRB. Mieux, ils sont décidés à mettre tout en œuvre pour démarrer en force et entamer, ainsi, le dernier virage de ce championnat, dans de bonnes conditions… Par A. Z.

LES SANAFIR ET LES SIX DERNIERS MATCHES e

«Nous voulons la 3 place !»

C’est désormais une certitude : les Sanafirs qui ont soutenu et applaudi la venue du président Bentobal à la tête de leur club exigent, maintenant, la 3e place, en attendant que les choses s’arrangent, lors du prochain exercice.

D

ans ce contexte, certains d’entre eux rencontrés dans l’un des quartiers les plus vieux de la cité millénaire, El-Kantara ont rétorqué  : ≤«On possède une équipe

de titre. Malheureusement, la mauvaise gestion et les coups bas de Boulhabib ont miné notre équipe qui n’est plus arrivée à jouer les premiers rôles. La venue de Bentobal nous a redonné espoir et, maintenant, tout est possible. On ne demande pas la lune mais, on estime que la 3e place est jouable, à plus d’un titre.» Avant d’ajouter  : «Il reste, encore, six matches à jouer et si nos joueurs arrivent à les négocier convenablement, notre équipe terminera sur le podium.  » D’autres, par contre, n’ont pas hésité à critiquer l’entraîneur Simondi qui,

selon eux, aurait été responsable de la dégringolade de leur équipe. Aussi, diront-ils, «l’équipe recèle des joueurs pétris de qualité. Il lui a manqué un entraîneur qui pouvait les maîtriser et exploiter leurs potentialités. Simondi a fait perdre à l’équipe beaucoup de choses et une place au soleil.» A quelques jours de la reprise, les Sanafirs exigent la 3e place. Seront-ils entendus par des joueurs dont un grand nombre sera libéré, la saison prochaine ? A. Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°2331— Lundi 21 avril 2014

MOBILIS LIGUE UNE 11

Madoui prépare le MOB

Les Noir et Blanc ont entamé avant-hier le dernier virage de leur préparation, en prévision de la suite de la compétition et du match de samedi prochain face au MOB prévu à domicile. Il faut dire que la préparation effectuée par l’ESS durant cette période de trêve a été une totale réussite.

P

hysiquement, les joueurs ont cravaché dur, ce qui nous fait dire qu’ils entameront la compétition en force, surtout qu'ils auront le temps de travailler davantage. En effet, comme il reste encore une semaine avant la reprise de la compétition, le staff technique compte mettre à profit cette période afin de permettre à ses joueurs d’être prêts pour le reste du parcours. Le coach de l’ESS s'est d’ailleurs déclaré satisfait de la dernière phase de préparation de son groupe qui a, selon lui, bien répondu. Il ne reste donc que les dernières retouches à apporter, avant la reprise de la compétition. Les Sétifiens auront donc l'opportunité de parfaire davantage certains automatismes de jeu durant cette dernière semaine qui sera consacrée, comme nous l’a fait savoir le coach

Madoui, au travail technicotactique.

LE COACH INSISTE SUR LA RÉCUPÉRATION

Après avoir été soumis à une grande charge de travail ces deux dernières semaines ponctuées par un match amical disputé face a l’USMS, les poulains de Madoui avaient les jambes lourdes. C’est ce qu’on a d’ailleurs constaté lors de la dernière séance de travail. C’est tout à fait normal et logique de ressentir de la fatigue, après les gros efforts déployés. Toutefois, l’heure est à la récupération. Le staff technique compte diminuer la charge lors des dernières séances de travail de cette semaine. Le coach de l’ESS ne veut pas trop forcer ses

joueurs, afin de leur éviter tout risque de surmenage et surtout des blessures. Durant cette dernière semaine, le staff technique axera son travail sur la récupération et la remise en forme, à une semaine seulement de la rencontre qui attend l’ESS face aux Crabes de Béjaia, le 26 avril prochain.

MADOUI : «LA TRÊVE NOUS A PERMIS DE BIEN TRAVAILLER»

Madoui estime que cette période de trêve a permis à son équipe de bien préparer la suite du parcours. Toutefois, il n’a pas caché ses craintes, du moment que l’équipe est restée longtemps sans compétition officielle : «Certes, cette trêve nous a permis de revoir tous les aspects et de nous préparer con-

Publicité

venablement pour la suite du parcours. Mais il faut dire aussi que cela pourrait nous jouer un mauvais tour, surtout que notre équipe est restée sans compétition officielle durant presque un mois. Pour être franc avec vous, j’ai vraiment peur que cela pénalise les joueurs. Mais on doit faire de notre mieux pour meubler comme il se doit cette période.»

ESS-MOB LE 26 AVRIL À 18H

Selon un communiqué de la ligue nationale, la 25e journée du championnat de L1 Mobilis se jouera le 26 avril prochain. La rencontre qui opposera l'ESS au MOB se jouera sur la pelouse du stade du 8 Mai et débutera à 18h. Yasser Malki

ESS GOURMI TRÈS CONVOITÉ

En fin de contrat avec l’Entente de Sétif, dès le mois de juin, Gourmi Khaled pourrait quitter l’Aigle noir cet été. L’enfant de Biskra est sollicité par plusieurs clubs de L1, dont l’USMA et la JSK qui veulent s’attacher ses services. Juste après avoir été annoncé sur la liste des joueurs à libérer cet été, l’attaquant sétifien Gourmi Khaled a reçu plusieurs offres des clubs de la L1. Les pistes les plus sérieuses sont l’USMA et la JSK qui sont en contact permanent avec lui afin de le convaincre de signer dans leur club. Une source nous a révélé que Gourmi était très en colère après avoir été mis au parfum que certaines personnes du club veulent le pousser vers la porte de sortie, surtout qu’il est accusé d’être l’instigateur des problèmes au club.

IL SONGE À PARTIR

Face à cette situation, Gourmi songe sérieusement à quitter le club surtout que les offres ne manquent pas. Le président Hannachi a déclaré dans ces mêmes colonnes qu’il a eu l’accord de trois joueurs de l’ESS pour porter les couleurs du club du Djurdjura la saison prochaine, et Gourmi en fait partie. D’autre part, le club phare de Soustara suit de près ce qui se passe à l’ESS et surtout l’avenir de Gourmi Khaled. Les responsables de l’USMA sont entrés en contact avec l’attaquant sétifien et lui proposent un pont d’or pour signer son contrat, surtout qu’ils veulent bâtir une grande équipe la saison prochaine. Ce qui fait que ces deux clubs sont les pistes les plus sérieuses pour Gourmi qui va trancher sur son avenir une fois que cette saison prendra fin le 24 mai prochain. Une chose est sûre, entre Gourmi et la direction du club, c’est la cassure, et il y a de fortes chances de voir Gourmi porter les couleurs d’un autre club la saison prochaine, surtout qu’il n’est pas près de revoir son salaire à la baisse, lui qui touche 220 millions de centimes.

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE BLIDA DAÏRA DE BLIDA COMMUNE DE BLIDA

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT N°194/2014 LE PRÉSIDENT DE L’ASSEMBLEE POPULAIRE COMMUNALE DE BLIDA lance un avis d’appel d’offres national ouvert N°…/2014 pour L’ACQUISITION DE MATÉRIELS SUIVANT : LOT 01 : 01 RETRO CHARGEUR SUR PNEUS LOT 02 : CAMIONS * 01 CAMION À BENNE DE 10 T * 01 CAMION À BENNE DE 2.5 T DOUBLE CABINET * 01 CAMION À BENNE DE 20 T 6 X 4 LOT 03 : Matériel agricole * Tracteur * Remorque * Mini porte charre LOT 04 : OUTILLAGES * COMPRESSEUR À AIR Les soumissionnaires intéressés par le présent avis d’appel d’offres national ouvert peuvent retirer cahier des charges auprès du siège de la commune de BLIDA contre paiement d’une somme de mille (1000.00 DA) Dinars pour frais de tirage. Les offres sont accompagnées des pièces suivantes : Offres techniques 1- La déclaration à souscrire selon le modèle joint, 2- Le registre du commerce (copie légalisée), 3- Déclaration de probité selon modèle joint, 4- L’extrait de rôles en règle (copie légalisée), 5- Statut de l’entreprise, 6- Carte d’identification statistique (NIS) (copie légalisée), 7- Carte d’immatriculation fiscale (NIF) (copie légalisée), 8- Pour les sociétés une copie de l’acte constitutif (copie légalisée),

9- Attestation de mise à jour CNAS (copie légalisée), 10- Attestation de mise à jour CASNOS (copie légalisée), 11- Un extrait du casier judiciaire du soumissionnaire en cours de validité, 12- Déclaration de non faillite pour les soumissionnaires installés à l’étranger, 13- La proposition technique de l’appareillage, 14- Les catalogues pour l’équipement, 15- Les bilans comptables des trois dernières années visés par les services fiscaux (copie légalisée), 16- Le présent cahier des clauses générales dûment signé et paraphé par le soumissionnaire et qui ne porter le montant du marché, 17- Attestation de dépôt de comptes sociaux de l’année 2012 (copie légalisée), 18- Attestation de bonne exécution (copie légalisée). Offre financière : 01- La lettre de soumission selon le modèle ci-joint (renseignée et signée), 02- Bordereau des prix unitaires (renseignée et signée), 03- Le devis quantitatif et estimatif de l’offre (renseignée et signée). Les offres techniques et financières doivent être déposées dans deux enveloppes séparées et introduites dans une enveloppe extérieure fermée et anonyme et portera la mention suivante : AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT POUR LE PRÉSIDENT DE L’ASSEMBLEE POPULAIRE COMMUNALE DE BLIDA lance un avis d’appel d’offres national ouvert N° 194/2014 pour. L’ACQUI-

SITION DE MATÉRIELS SUIVANT : LOT 01 : 01 RETRO CHARGEUR SUR PNEUS LOT 02 : CAMIONS * 01 CAMION À BENNE DE 10 T * 01 CAMION À BENNE DE 2.5 T DOUBLE CABINET * 01 CAMION À BENNE DE 20 T 6 X 4 LOT 03 : Matériel agricole * Tracteur * Remorque * Mini porte charre LOT 04 : OUTILLAGES * COMPRESSEUR À AIR Adressé à monsieur LE PRÉSIDENT DE L’ASSEMBLEE POPULAIRE COMMUNALE DE La date de dépôt des offres est fixée au 21ème jour à compter de la 1ère parution du présent avis d’appel d’offre sur les quotidiens nationaux ou le BOMOP avant 12H00. Si la date de dépôt des offres coïncide avec un jour férié ou un week-end, la date sera le jour «ouvrable» qui suit. Les entreprises soumissionnaires sont cordialement invitées à la séance d’ouverture des plis programmées le jour de la date de dépôt des offres à 14H00. Si la date d’ouverture des plis coïncide avec un jour férié ou un week-end, la date sera le jour qui suit. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant trois (03) mois à compter de la date du dépôt des offres. (Au cas ce jour coïncide avec un jour férié, l’ouverture des plis aura lieu le jour ouvrable qui suit à la même heure).

Maracana N°2331— Lundi 21 Avril 2014 - ANEP N°118 418

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


12 MOBILIS LIGUE UNE

LES VERT ET ROUGE PRÉPARENT LA SAOURA

JSMB UNE REPRISE TIMIDE

La séance de la reprise des entrainements effectuée samedi dernier au stade de l’Unité Maghrébine, a été marquée par quelques absences où certains joueurs ne sont pas présentés. Il s’agit de Challali, Chehaima, Louhoungou, Dabeka et Megateli, sinon, le reste du groupe était présent où tout le monde se concentre sur la suite du championnat et de bien préparer la prochaine rencontre face à la JSS.

AUCUN SIGNE DE VIE DE LA PART DE LOUHOUNGOU

Le milieu de terrain franco-congolais, en l’occurrence David Louhoungou, n’a pas donné le moindre signe de vie depuis maintenant plusieurs semaines, irritant ainsi ses dirigeants qui n’arrivent pas à trouver des explications à l’attitude de leur joueur. Pourtant, le joueur est lié par un contrat, alors que les dirigeants comptent procéder à sa résiliation, mais voilà que le joueur n’a pas repris les entrainements depuis maintenant plusieurs semaines où il se trouve en France. Les dirigeants attendent toujours son retour pour voir ce qu’il y’a lieu de faire.

MEGATLI OUT POUR UNE DIZAINE DE JOURS

Comme attendu, après avoir bénéficié de deux jours de repos accordés par le staff technique, les Vert et Rouge de JSM Béjaia ont repris les entrainements samedi dernier au stade de l’Unité Maghrébine pour préparer le rendez-vous de ce week-end face aux Sudistes de la JS Saoura pour le compte de la 25e journée du championnat.

sur ladite séance avant que les choses reviennent à la normale après l’intervention du premier responsable de la barre technique. En effet, appelés à disputer des matches importants pour la suite du parcours, les Vert et Rouge doivent impérativement bien négocier les matches restants et éviter des faux-pas qui risquent de leur coûter cher et de sceller leur sort d’une manière définitive, avant même la fin de la saison en cours.

a reprise s’est déroulée dans un climat de colère où certains joueurs ont tenu à afficher leur mécontentement quant à la manière dont ils étaient régularisés récemment, en percevant que deux mois de salaires, ce qui n’a pas été du goût de ces derniers qui ont menacé de faire l’impasse

LE STAFF TECHNIQUE S’EST RÉUNI AVEC LES JOUEURS

L

Ladite séance d’entrainement a connu un retard d’une demi-heure à cause de refus de certains joueurs de reprendre les entrainements en signe de contestation contre la

manière dont les dirigeants ont procédé à la régularisation de leur situation financière. De ce fait, le coach Lahcène Hamouche a été contraint de se réunir avec les joueurs pour les convaincre à reprendre le travail et de se préparer pour la suite du parcours, surtout que la reprise du championnat est fixée pour samedi prochain, où les Vert et Rouge accueilleront les Sudistes de la JS Saoura, dans un match capital et décisif, où la victoire demeure impérative pour garder encore l’espoir d’éviter le purgatoire et de réaliser les objectifs tracés, notamment le maintien en ligue 1.

LES JOUEURS SE CONCENTRENT SUR LA JSS

Néanmoins, les joueurs ont repris

CHEHAIMA : «NOUS SERONS PRÊTS POUR RENOUER AVEC LES BONS RÉSULTATS»

Le défenseur de la JSM Béjaia, en l’occurrence Chehaima, affirme que son équipe se prépare dans la sérénité en prévision de la suite du parcours, où elle compte fournir le maximum d’efforts pour bien négocier les matches restants et récolter les points nécessaires qui permettront à l’équipe d’assurer le maintien et d’éviter le purgatoire, et ce, bien que la tâche ne soit pas facile. Le défenseur Megateli n’a, lui aussi, pas repris les entrainements, étant donné qu’il se trouve toujours convalescent et devrait attendre encore, puisque le médecin lui a prescrit un repos de dix jours. Devant une telle situation, il sera indisponible pour la rencontre de samedi prochain face à la JS Saoura en attendant de reprendre le travail dès la semaine prochaine pour se préparer pour le reste du parcours. S.A.S.

Maracana N°2331— Lundi 21 avril 2014

Comment se présente votre équipe à quelques jours du match face à la JSS ? Notre équipe se porte bien, dans la mesure où nous avons déjà abordé la dernière ligne droite avant la reprise de la compétition officielle ce week-end où nous avons bien profité de cette trêve pour recharger nos batteries et être aptes pour les six prochains matches. Nous sommes prêts pour la bataille où nous tâcherons de faire le maximum pour quitter la zone des turbulences et par la même, réussir le maintien en ligue 1. Et comment s’annonce la

suite du parcours ? Le reste du parcours ne sera pas facile dans la mesure où notre objectif pour les six matches restants et de faire de notre mieux pour engranger le maximum de points et faire de notre mieux pour assurer le maintien et éviter le purgatoire. Certes, la tâche ne sera pas facile, étant donné que nous aurons à affronter des équipes solides et des concurrents, mais, on n’a pas droit à l’erreur quelque soit l’identité de notre adversaire. Et qu’en est-il de la prochaine rencontre face à la JS Saoura ? Ce sera un match difficile dans la mesure où notre adversaire viendra à Béjaia avec le seul objectif de réussir un bon résultat. Pour ce qui nous concerne, nous devrons bien

profiter de cette rencontre pour arracher un bon résultat et par la même, renouer avec les bons résultats afin d’espérer d’atteindre nos objectifs et ce, bien que nous sommes conscients que la tâche ne soit pas facile. Donc, vous êtes optimistes, n’est ce pas ? En football, je crois qu’il faut être toujours optimiste dans la mesure où ce n’est pas facile d’atteindre l’objectif tracé sans pour autant fournir des sacrifices. C’est toujours difficile, mais on doit être à la hauteur et ne pas abdiquer à ce stade de la compétition. Personnellement, je suis optimiste surtout que nous aurons affaire à des concurrents et cela pourrait jouer en notre faveur. Entretien réalisé par : S.A.S

CHEHAIMA AVEC LA SÉLECTION MILITAIRE

Le défenseur Chehaima n’a pas été présent lors de la séance de la reprise effectuée samedi dernier au stade de l’Unité Maghrébine. La raison est que le joueur a rejoint la sélection militaire, à l’occasion du stage de préparation qui a débuté hier à Alger. Le joueur en question rejoindra ses camarades à la fin de la semaine pour se préparer pour le rendez-vous de samedi prochain face à la JS Saoura et aider ses camarades à réaliser le résultat escompté.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

le travail le plus normalement du monde en dépit de la colère de certains, après l’intervention du coach Lahcène Hamouche, où tout le monde est concentré sur le rendezvous de ce week-end face à la JS Saoura, afin d’arracher les trois points de la victoire et se permettre d’aborder la suite du parcours avec un moral au beau fixe. D’ailleurs, les joueurs ne comptent pas lâcher prise en se montrant conscients de ce qui les attend et décidés à jouer à fond leurs chances jusqu’à l’ultime journée. Le staff technique tentera de procéder aux ultimes réglages pour que l’équipe soit à la hauteur et être au rendez-vous pour bien entamer la dernière phase du championnat.

TIAB EN COLÈRE CONTRE LA MANIÈRE DE LA RÉGULARISER LES JOUEURS

La colère de certains joueurs qui ont menacé de bouder la séance de la reprise, si ce n’est l’intervention du coach Lahcène Hamouche, ne semble pas passée inaperçue, dans la mesure où le président Tiab n’est pas resté insensible quant à cela en affichant sa colère envers certains dirigeants et la manière dont les joueurs ont été régularisés. Le boss béjaoui a demandé des explications aux concernés et aurait même promis aux joueurs de revoir la manière de la régularisation de leur situation financière dans les prochains jours. S. A. S.


Maracana N°2331— Lundi 21 avril 2014

MOBILIS LIGUE UNE 13

RÉUNION D’URGENCE AVEC LE STAFF TECHNIQUE

Le président du Chabab, Réda Malek, devait convoquer, dans la soirée d’hier, les deux coachs, Yahi et Henkouche, pour s’entretenir sur le visage affiché par l’équipe lors des dernières rencontres amicales. Après la nouvelle défaite, avant-hier, face à la JSS, le président belouizdadi était dans tous ses états, voulant rencontrer ses coachs sur le coup. Mais ces deux derniers, visiblement affectés par la production des leurs, ont quitté précipitamment le terrain. Hier, ils devaient remettre le bilan du stage à leur hiérarchie, et à cette dernière de prendre, par la suite, les décisions qui s’imposent.

MALEK APAISE LES ESPRITS ET CALME LE JEU Le premier responsable du Chabab, Réda Malek, tient à calmer le jeu avec ses joueurs, en cette période de crise et l’hémorragie de résultats de l’équipe, même lors des rencontres amicales.

U

ne série qui a fait couler beaucoup d’encre et salive dans la maison belouizdadie, d’autant qu’en cette période sensible, tous les moyens doivent être mis à la disposition de l’équipe pour lui permettre de bien gérer les choses et aller de l’avant et voir l’équipe assurer son maintien en élite. En tout cas, les défaites enregistrées lors des dernières joutes amicales sont intervenues pour conforter les avis quelques peu pessimistes, dans la maison des Rouge et Blanc de la capitale, au point où de nombreuses voix s’élèvent aujourd’hui pour réclamer, tout simplement, de sévères sanctions contre les joueurs accusés de ne pas être à la hauteur des attentes et indignes de porter les couleurs du Chabab. Mais Réda Malek, lui, n’est pas de cet avis. Il affirme du reste, qu’il ne devrait pas y avoir des sanctions ni des suspensions, car les dirigeants du club ne préfèrent pas une telle option. «La direction du club n’est pas là pour infliger des sanctions à l’encontre des joueurs, seulement, on doit leur parler afin de les sensibiliser davantage. Pour le reste de la compétition, on devrait

récolter le maximum de points pour notre quête d’assurer le maintien, et j’appelle nos joueurs à faire preuve de plus de retenue sur le terrain et ne pas céder à l’énervement. En dépit de nos mises en garde, cela n’a pas changé et nous a joué un mauvais tour», explique le responsable belouizdadi. D’ailleurs, le principal reproche de Malek à la bande à Yahi et Henkouche, a trait à leur disposition morale. Selon lui, «Les joueurs manquent tout simplement d’ambition». Et d’ajouter : «Il est évident que pour gagner un match, il faudra aller de l’avant. Attaquer et se montrer ambitieux, chose que l’on ne trouve pas chez nos joueurs. Ça devrait changer si on veut atteindre nos objectifs». Justement, les dirigeants du club comptent évoquer le sujet avec les membres du staff technique. Une réunion est prévue entre les deux parties, qualifiée par Malek, de «rencontre d’évaluation», une manière pour lui de mettre un terme prématuré à toute spéculation portant sur un bras de fer entre les deux parties. Et pour répondre aux inquiétudes des fans Belouizdadis, qui sont revenus en force cette saison, Malek a tenu à les rassurer : «Tous les grands clubs du monde traversent parfois des passages à vide. Le CRB ne peut déroger à cette règle. Néanmoins, il ne faut pas perdre espoir, car l’équipe reviendra en force. J’en suis persuadé», a-t-il conclu. Mohamed Rahim

Kherbache : «Nous avons une dette envers nos supporters» L’attaquant du CRB, Kherbache, estime que son équipe se défoncera lors du match face au CSC et ambitionne de glaner les trois points. Il appelle à ce qu’on cesse d’exercer la pression sur l’équipe qui, selon lui, aura un tout autre visage dès la reprise de la compétition officielle. Que retenez-vous de ce match amical face à la JSS ? D’abord, c’est une rencontre amicale, qui nous a permis de rester dans le contexte des matchs et de corriger, par la suite, certaines lacunes, en prévision des sorties officielles. Il est vrai qu’on n’a pas fait bonne figure en première mitemps, on a eu du mal à imposer notre jeu, mais durant seconde période on a su rectifier le tir et trouver des solutions. En dépit du résultat, il y a eu une certaine amélioration dans le jeu, et c’est le plus important. Aussi, il faudra penser beaucoup plus au CSC.

Votre équipe sera mise face à un CSC qui ne viendra pas pour faire du tourisme … Ce n’est pas comme lorsqu’on joue face à une équipe qui n’a aucun objectif, c’est clair, d’autant plus que ce n’est pas n’importe quelle équipe. Ce ne sera pas évident. Mais bon, nous avons une dette envers nos supporters après les dernières sorties ratées et on va essayer de rectifier le tir et reprendre goût aux victoires. On ne doit pas lâcher à ce stade de la compétition. Le fait d’évoluer à domicile est-il un atout pour vous ? Bien évidemment, puisqu’on aura besoin du soutien de notre galerie. C’est bien sûr très tentant pour notre groupe de l’emporter, surtout que cela sera très bénéfique pour nous pour la suite. Comme ce samedi, nous aurons des atouts à faire valoir. On va se donner à fond et on verra où cela va nous mener. Dans cette optique, le match

du CSC sera déterminant pour vous. N’es-ce pas ? Vous savez, tous les matches sont importants dans cette dernière ligne droite de la saison. Le moindre point vaudra son pesant d’or dans le décompte final. Et puis c’est vrai qu’un bon résultat face au CSC aurait des répercussions très positives sur le groupe. Cela donnera plus de confiance au groupe. Reste que c’est un match très difficile contre une équipe qui n’est pas à présenter. Peut-on dire qu’il s’agira d’un match capital pour les joueurs, qui sont déjà sous une forte pression ? C’est plutôt un grand rendez-vous entre deux clubs qui se respectent. Les matches de ce genre, ont toujours été de belles affiches. J’espère que le public va assister à un beau football qui sied au prestige et à l’envergure des deux clubs avec, au final, une victoire pour notre club. Entretien réalisé par Mohamed Rahim

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

CRB

LES SUPPORTERS NE DÉCOLÈRENT PAS

Après avoir fait entendre aux joueurs des vertes et des pas mûres, à la fin de la rencontre face à la JSS, les supporters du Chabab ne veulent pas s’arrêter là. Ils veulent passer à l’acte pour secouer les joueurs et les mettre devant leurs responsabilités. Plusieurs sont ceux qui veulent se déplacer aux prochaines séances d’entraînement pour faire entendre de toutes les couleurs aux joueurs, affirmant que ces derniers se «moquent» de leur club et sont «indignes» de porter ses couleurs. Mais en face, d’autres personnes appellent à ce que les choses aillent dans le sens inverse, c'est-à-dire laisser les joueurs à l’abri de la pression, et faire le décompte final à la fin de la saison.

BOGY FAIT PRESSION SUR SES DIRIGEANTS Dans une déclaration accordée à un journal égyptien, l’attaquant du Chabab, Bogy, a affirmé avoir été approché par le président de l’ESS, Hassen Hammar, en vue de l’engager dès la saison prochaine. Bogy affirme n’avoir encore pris aucune décision concernant son avenir, jusqu’à ce qu’il rencontre le président Malek, pour s’entretenir sur une éventuelle revalorisation salariale. Mais il se trouve, selon d’autres sources, que cette approche de la part des Sétifiens n’est que de la poudre aux yeux, puisque nos informations affirment que les gars des hauts-plateaux n’ont pas pris attache avec Bogy, et que ce dernier aurait monté ce scénario afin de pousser ses dirigeants à prendre en compte son cas. Affaire à suivre…

UN HOMME D’AFFAIRES AURAIT ÉTÉ APPROCHÉ

A en croire les dernières nouvelles, des proches du Chabab auraient approché un homme d’affaire de l’Est du pays, et cela histoire de rentrer en contact avec l’actuel direction du club, en vue d’une intégration la saison prochaine. Selon les mêmes sources, une proposition sera faite par les conseillers de cet homme d’affaire dans les jours à venir à la direction de Malek, pour clarifier certains points et faire en sorte, par la suite, que les choses aillent dans le bon sens. Selon nos sources, cet investisseur promet d’injecter une grande somme d’argent dans les caisses du club, mais attend de voir du concret avant de procéder par quelconque procédure. M. R.


14 MOBILIS LIGUE UNE

BAKIR N'IRA NULLE PART

RCA

Le jeune attaquant Bakir a épaté plus d'un, lors des rencontres amicales disputées avec son équipe, et n'a pas laissé indifférents les recruteurs . Plusieurs équipes sont déjà sur ses traces,et veulent l'enrôler la saison prochaine ... La direction du club tient à cet élément, formé au club, et ne veut pas entendre parler de son départ .«Je me pose une question, pourquoi veut-on chiper les jeunes des autres formations, au lieu d'essayer d’en former? Prenons exemple de notre équipe, qui donne priorité à la formation», souligne un proche du RCA . Bakir est bien là et il est continuera son aventure avec Ezzerga pour progresser davantage.

TROIS ÉMIGRÉS EN RENFORT

On laisse entendre, du côté de l' Arba, que le président Djamel Amani a eu l'accord de trois joueurs émigrés pour rejoindre le RCA . Il s'agit de jeunes éléments qui ont évolué en championnat de CFA ( France ) . On ne tarit pas d'éloges sur leurs qualités de jeu, car ils peuvent apporter un plus aux Bleu et Blanc, mais avant de les engager , C E O doit les voir à l'oeuvre pour donner son accord final.

Maracana N°2331— Lundi 21 avril 2014

ON PRÉPARE LA JSK

DRAMÉ LIBÉRÉ ?

L'attaquant Africain, Dramé, a donné entiére satsifaction lors des rencontres de préparation disputées lors de la trêve hivernale . Les Arbéens pensaient qu' avec cet élément la ligne offensive sera trés percutante en championnat. Malheusement, le Sénégalais a traversé, par la suite, un passage à vide, obligeant, ainsi, l'entraineur de se passer de ses services . Reste maintenant, à savoir si ce joueur sera libéré ou continuera t-il son avanture avec les Bleu et Blanc..... A. O.

Une défaite est toujours amére pour les Arbéens, même en match amical et ça a été confirmé contre le RC Kouba.

L

es joueurs étaient abattus par le cinglant revers ( 5 - 3 ) et les supporers déçus. On dirait qu' Ezzerga a perdu une importante rencontre, mais ce n'était qu'un match de préparation qui permet au coach d'apporter

les correctifs necessaires, avant d'aborder la reprise, sans plus. Aprés cette ''déroute '' le groupe avait repris difficilement le chemin des entrainements, vu qu’il est affecté par cette défaite . Certains estiment que ce jour là, les camarades de Rait avaient sous-estimé les Koubéens, croyant en faire qu'une simple bouchée. Mais sur le terrain la réalité était toute autre, et les Vert et Blanc étaient mieux organisés que les gars de la Mitidja, et ce,

CABBA

dans tous les compartiments du jeu. L'entraineur avait eu toutes les peines du monde pour faire oublier cete ''débacle '' à ses poulains, afin qu’ils se remettent au travail, en prévision de la reprise. Il a usé de tout son savoir faire, pour essayer de leur faire tourner la page et songer aux prochaines échéances. Les Amiri et consorts songent au match qui les mettra aux prises à la JSKabylie, prévu le 24 de ce mois au stade Ismail Makhlouf ( Arba).

Benaâniba : «On va jouer nos chances à fond pour assurer le maintien» Dans quel état sont les joueurs après la reprise des entraînements ? Tous les joueurs sont motivés. Ils sont exemplaires aux entraînements. Ils travaillent dur parcequ’ils veulent tous assurer le maintien de l’équipe en L1.

Ce samedi marquait la reprise de l'entraînement pour les joueurs du CABBA, après quelques jours de grève et de repos. Les Jaune et Noir préparent donc la phase décisive de la saison avec la volonté de poursuivre leur marche vers le maintien, et cela débutera vendredi prochain à Alger face au MCA. Le maître-mot était "plaisir" au moment de retrouver la pelouse du stade 20 août de Bordj Bou Arréridj. Celui des retrouvailles, mais surtout celui du… travail. Le CABBA n'a semble-t-il pas perdu ses bonnes habitudes pendant la trêve. Sur les 25 joueurs 19 ont été présents pour cette première séance de travail qui a débuté à 17h00. «La séance a été très sérieuse », apprécie un Zohir Benaâniba, ravi de

l'état de forme de ses troupes au grand complet. «Tout le monde a dû faire ses devoirs avant la grève! » Des devoirs axés sur la condition physique et la coordination notamment, histoire de rattaquer la saison bien affûtée. Le coach Bordjien a d'ailleurs prévu un programme copieux d'ici la reprise du championnat, dans une semaine contre le MCA, pour le match de la 25éme journée de la L1. Au menu : des séances double ration et des quotidiennes jusqu'à jeudi. Objectif : très vite reprendre son rythme de lutteur pour aborder idéalement le maintien. «On sait que ce sera difficile de faire mieux… », avoue Zohir Benaâniba, dont l'équipe, qui compte 20 points seulement. Mais elle connaît déjà une partie de la recette pour garder la main sur son destin. Elle a d'ailleurs consciencieusement entrepris de l'appliquer à nouveau : boulot, boulot, boulot ! Imad B.

Les Arbéens retrouvent, à cette occasion, leur terrain, aprés une absence de deux années, et doivent arracher les trois points de la victoire. «C'est une match difficile face à un adversaire qui n'est plus à présenter, mais les trois points resteront à l' Arba», estime Hadji. Un succés stimulera encore plus les Bleu et Blanc pour la suite du championnat afin de réaliser leur objectif. A. O.

Quels sont les joueurs qui n’ont pas encore rejoint le groupe? Tous les joueurs ont rejoint le groupe dès la reprise, sauf quelques uns, comme Benhemine, Djerrar, Bendahamen, qui vont rejoindre l’équipe (dimanche), Leur absence était autorisée. Allez-vous effectuer un stage en dehors de Bordj Bou Arreridj ? Non! Je n’y vois pas l’utilité. C’est plus une perte de temps et d’argent sans plus. Nous avons à Bordj Bou Arréridj des infrastructures sportives de haut niveau comme ici au stade 20 août, où toutes les conditions sont réunies pour effectuer une bonne préparation. Allez-vous renforcer l’équipe avec de nouveaux joueurs espoirs ? Je ne compte pas le faire pour l’instant, même si on a de bons joueurs espoirs. Le CABBA dispose déjà de bons joueurs à qui je compte donner leurs chances. Ce sera insensé d’inclure de nouveaux éléments et brûler les jeunes talents dont regorge le club, comme Hamimid, Bouflih, et j’en passe. Je vais donner la chance à ses joueurs. Ceci dit,

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

j’ai besoin de trois autres joueurs : un défenseur axial, un milieu offensif et un attaquant de pointe. Quels sont les joueurs appelés à quitter le club ? En arrivant au CABBA, j’ai trouvé plusieurs éléments déjà sur la liste des départs. Ce sont des joueurs ingérables, qui créent la zizanie. Je ne veux pas de ce genre de personnes dans mon effectif. Avez-vous préparé un programme spécial pour Mesfar, souvent victime de blessures ? Le problème Mesfar, est avant tout, un problème psychologique et de confiance en soi. On a travaillé avec lui sur ce côté-là. Vous venez de prendre le CABBA alors que ce dernier vient de vivre une année très agitée, avez-vous eu des garanties que vous allez pouvoir travailler dans la sérénité ? Mon rôle est de gérer le club et de faire en sorte qu’il aille de l’avant et surtout assurer son maintien. J’ai eu des garanties que le public sera mon douzième joueur, ces dernières journées. On a besoin de nos supporters pour pouvoir atteindre l’objectif escompté : le MAINTIEN. Le CABBA est un club où règne la culture de la gagne. On va donc jouer à fond pour assurer le maintien. Entretien réalisé par Imad B.


L

MOBILIS LIGUE DEUX 15

EN PRÉVISION DU MATCH DE ANNABA

L’HEURE DE VERITÉ A SONNÉ

a bonne préparation, les bons résultats aux matchs amicaux, la récupération des blessés, les promesses de régularisation des arriérés de salaires, tout cela sont les ingrédiens qui normalement augureront des lendemains meilleurs pour le Mouloudia de Batna. Comme le football n’est pas une science exacte et comme tous les adversaires du MSPB ont aussi effectué des préparations pour la reperise, on ne

peut donc se fier qu’au terrain et à la compétition officielle qui reprendra ses droits à partir du 25 avril. C’est tout simplement l’heure de vérité qui arrive pour le Mouloudia, l’examen débutera contre une des équipes concernées l’USMMH vendredi prochain les camarades de Benmansour auront à démontrer que tout le travail effectué durant plus de trois semaines était judicieux. Généralement, après une trêve de près

d’un mois, on appréhende souvent la reprise car on ne sait pas comment les joueurs vont réagir, c’est le mental qui entrera en jeu : «Tout se passera dans la tête, il faut être fort mentalement pour se débarasser du stress plus vite on prendra le match en mains» nous a déclaré Bakha, un joueur chevronné qui connait bien la situation et qui reconnait que l’heure de verité a sonné. W. Y.

FERRADJI :

USMBA

MSPB

Maracana N°2331— Lundi 21 avril 2014

«Nous sommes conscients de la difficulté de notre tâche»

BENMANSOUR : «JE SERAI PRÊT POUR LA REPRISE»

Islam Benmansour, qui a mangé son pain noir durant un mois où il a été contraint de se mettre à l’écart pour se soigner et retrouver la forme, est désormais arrivé à ses fins. Islam est dans le groupe depuis dix jours, il fait tout pour être prêt pour la reprise du championnat, il nous en parle dans cet entretien. Depuis le derby MSPBCAB, on ne vous a plus revu en championnat, un mot ? Oui, j’ai quitté le terrain après avoir contracté une blessure aux adducteurs qui m’a éloigné des terrains. Depuis j’ai lutté avec courage et patience pour me soigner et retrouver une forme. Dieu merci, je vais beacoup

CAB

TALBI : «TOUT A ÉTÉ MIS À LA DISPOSITION DES JOUEURS»

Le président du CAB estime que l’administration a tout mis en oeuvre pour que les joueurs soient prêts et motivés pour aller chercher cette victoire qui ouvrira grand le chemin du maintien. «On a tout mis à la disposition des joueurs pour se préparer, on a même gonflé les primes pour les motiver, la balle est dans leur camp, il ne leur reste qu’à mouiller le maillot et à se défoncer pour gagner et rendre espoir aux supporters et à toute la famille du CAB». La balle est donc dans le camp des camarades de Bitam qui, à leur tour, se disent prêts à relever le défi. W.Y.

mieux et je pense même que je serai prêt pour la reprise du championnat. Comment voyez-vous cette fin de championnat avec ce calendrier accéléré? Ce sera une fin de championnat palpitante et très disputée entre toutes les équipes et ce, pour la relégation et pour l’accession, quant au calendrier, on savait qu’il allait être accéléré. Il faut donc gérer l’effectif et surtout la récupération.

Entre le problèmpe des salaires impayés et l’obligatioin d’assurer le maintien, comment réagissent les joueurs ? Les joueurs s’assument et assument leurs responsabilités. On fera le maximum pour honorer nos contrats et sauver le MSPB de la relégation, c’est notre devoir et notre priorité quand aux salaires, c’est à l’administration d’assurer et d’assumer ses responsabilités conformément aux contrats. Entretien réalisé par W. Y.

Il a réussi à récupérer après la méchante blessure qu’il a contractée lors de la confrontation de Hadjout. Lui, c’est le gardien de but bélabbésien, Ferradji, qui a repris du service avec l’espoir de finir la saison en beauté, avec à la clé le titre de champion de la Ligue 2. Un titre tant convoité par tout le milieu sportif de la Mekerra. Interrogé sur l’ambiance qui prévaut au sein de son club, il nous dira: «Tout d’abord, je dois dire que la récente confrontation face à l’ASO nous a été bénéfique sur tous les plans, notamment psychologique. L’ambiance est parfaite, ce qui dénote la réussite du regroupement que nous avons effectué récemment. Pour ce qui est du reste de notre parcours, rien ne sera facile pour nous car, a priori, nous serons la cible de nos concurrents. Cependant, nous sommes parfaitement conscients de cette situation que nous devons gérer avec beaucoup de précaution et de prudence, à débuter par ce week-end. B. M.

Dekhinet : «Ma blessure n’est pas grave» Le milieu de terrain du CAB n’a pas joué le dernier match amical contre le HBCL en raison d’une blessure à la cheville. L’entraîneur Latrèche espère le récupérer à temps. Nous l’avons abordé à l’issue de la séance de reprise de samedi où il s’est livré à nous à travers cet entretien. On a constaté votre absence au match amical contre le HBCL, qu’en est-il exactement ? Tout à fait, j’ai fait l’impasse sur ce match en raison d’une blessure à la cheville que j’ai contractée contre le CRBAF. Je m’entraîne en solo

et je traite ma blessure, je pense que je serai prêt pour le match, car ma blessure n’est pas grave. Après la grève d’une semaine, comment est le groupe actuellement ? Dieu merci, tout est rentré dans l’ordre. Les joueurs ont tous repris depuis dix jours, les dirigeants se sont engagés à régulariser nos arriérés de salaires, il ne reste plus qu’à continuer notre préparation dans la sérénité pour être prêts le jour «j».

Le match USMAn-CAB est très déterminant pour les deux équipes, comment le voyez-vous ? C’est un match où le vaincuperdrait 50% de ses chances de maintien. Pour nous, la défaite est interdite, pour l’adversaire la défaite et le nul sont interdits. C’est dans ce contexte que le match se déroulera. Il y aura donc plus de pression sur notre adversaire, on saura profiter inch’Allah de cette situation. Entretien réalisé par W. Y.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

LE PRÉSIDENT TALBI MOTIVE LES JOUEURS

UNE PRIME DE 150.000 DA POUR BATTRE ANNABA

L’administration du club a opté pour la motivation à outrance, ainsi les joueurs ont été informés qu’ils percevront 150 000 DA pour une victoire à Annaba et 100 000 pour la victoire à domicile contre l’AB Mérouana et ce n’est pas tout. Les deux victoires seront couronnées par le versement d’un salaire (janvier). On a vite constaté à la reprise des entraînements de samedi après midi que toutes ces promesses ont eu leur effet du fait que tout le monde était présent à l’entraînement, il ne reste plus qu’à retrousser les manches et aller chercher cette victoire à Annaba. W. Y.


16 MOBILIS LIGUE DEUX

Maracana N°2331— Lundi 21 avril 2014

ASMO EL DJEMAÏA DANS LE VIF DU SUJET

D’AUTRES VEULENT JOUER SUR LES DEUX FRONTS

Avec un Belalem dont la forme est stable, l’équipe de la 2ème région militaire pourra, si elle le désire, bénéficier des services d’un autre très bon élément, Tabti, le numéro 10 asémiste. En effet, ce dernier doit être incorporé ces tout prochains jours pour effectuer son service national. «J’aimerai bien jouer la finale de la coupe militaire et terminer en même temps le championnat avec mon club. Ce sera valorisant pour ma carrière et j’apporterai mon talent pour les militaires. Maintenant, la balle est dans leur camp ». Kamel Mouassa, qui a plusieurs jeunes joueurs titulaires en âge d’effectuer leur service national, souhaite les voir incorporer à la 2ème RM. «Nous avons 7 à 8 joueurs qui ne dépareront pas l’équipe militaire. Ce sera une bonne chose si ces jeunes peuvent rester dans leur ville, près de leurs familles. Ce sera rentable pour les deux parties ».

UN NOUVEAU KINÉ

L’ASMO vient de recruter un nouveau kinésithérapeute, en la personne de Lahoussine . Ce dernier, qui entre dans le profil recherché par Mouassa, serait un professionnel qui disposerait d’un matériel adéquat et d’une grande expérience. Il a commencé par remettre en forme certains joueurs qui relèvent de blessures et tout l’effectif semble satisfait de son travail. « Nous sommes en train de faire le maximum pour que les joueurs gardent leur fraîcheur physique, car la récupération joue un grand rôle », a déclaré l’adjoint du coach.

DÉPART MERCREDI VERS BOUSSAÂDA

L’équipe oranaise effectuera son déplacement vers Boussaâda ce mercredi. La délégation qui sera dirigée par le manager général Houari Benamar, prendra la route par autocar jusqu’à Msila, où elle passera la nuit à l’hôtel Kalaâ. Les coéquipiers de Belalem rejoindront Boussaâda, le jeudi après -midi, après une séance d’entraînement à Msila. A. B.

La préparation du match hors de ses bases contre une équipe de Boussaâda à la recherche de son maintien, a poussé les coéquipiers de Mohamed Zidane à accentuer le rythme, afin d’être prêts vendredi prochain, pour réaliser le début de l’exploit, comme l’espèrent tous les Oranais.

L

’entraîneur Kamel Mouassa sait que la mission est délicate, car son équipe n’a pas encore obtenu son ticket pour l’accession. A 4 jours de cet important rendez-vous, il continue à faire un important travail psychologique, à même de diminuer la tension qui commence à peser sur ses poulains. «Nous sommes en train de nous préparer de telle manière à tirer profit de la trêve et de la préparation que nous avons effectuée et que nous terminions cette semaine. Nous avons effectué un stage de récupération des durs efforts qu’avaient fournis nos joueurs et pour maintenir leur forme. Il nous a permis aussi de récupérer les blessés et notre objectif est de terminer la saison en force », a estimé Kamel Mouassa, qui ajoute:«Nos prochains matchs seront encore plus intenses ». Mouassa, qui s’est totalement investi pour l’intérêt de son club, depuis qu’il est venu à l’ASMO, au mercato de la saison dernière, ne rêve que de l’accession.

BELALEM ET BENKABLIA REINTÈGRENT LE GROUPE

Après les 2 jours de repos exceptionnels, en raison des élections,

les joueurs oranais ont repris samedi le chemin du stade Bouakeul, où ils se sont entraînés durant la matinée. L’effectif était au complet, avec Ousmaïl que d’aucuns donnaient partant, ainsi que Benkablia, qui avait été blessé lors du dernier match, face au MSP Batna. De son côté, l’international olympique, Djamel Belalem, ménagé par son entraîneur Kamel Mouassa, a aussi rejoint le groupe. C’est donc avec tous ses éléments que Kamel Mouassa et ses adjoints sont en train de préparer le match de Boussaâsda.

DES JOUEURS RESPONSABLES

Les camarades de Seddik Bouhedda se sentent très con-

BOUDOUMI:

cernés par l’avenir proche de leur équipe. «Et comment! Notre principal objectif est l’accession et nous travaillons avec tout notre cœur pour réaliser cet objectif. C’est valorisant pour notre club, mais aussi pour chacun de nous. L’accession, c’est un PLUS pour tout le monde, y compris la ville d’Oran, qui verra défiler les grandes cylindrées du pays et leurs supporters, ici à Bouakeul », nous a déclaré le gardien de but oranais, alors que pour son entraîneur, ce sera la construction des assises d’un futur grand club. «Les joueurs travaillent dans une bonne ambiance et avec un esprit sain. Ils montrent une envie de bien et mieux faire. Ils savent que nous sommes proches du but et ils ne veulent pas gâcher 8 mois de

travail intensif et de sacrifices. Je suis certain qu’ils ne flancheront pas à l’approche du but ».

MEHIAOUI LEUR PROMET UNE PRIME

Le sénateur et ancien président du club, Tayeb Mehiaoui, a promis de prendre en charge la prime du match que jouera l’ASMO, à domicile contre l’USM Annaba. Le représentant de Peugeot à Oran, nostalgique des grandes soirées footballistiques, que vivait la capitale de l’Ouest du pays, souhaiterait voir les deux grands clubs de la ville, animer le championnat de l’élite , comme elles le faisaient du temps des Tasfaout, Belkhira, Meziane et autre Meçabih. A. B.

«L’ACCESSION NE S’OFFRE PAS, ELLE S’ARRACHE»

Le milieu de terrain asémiste estime que seul le travail est un gage de réussite et c’est ce qu’il est en train de faire avec ses coéquipiers, sous la houlette de Kamel Mouassa et son staff. A ce que nous constatons, la préparation se déroule bien... Oui ! Depuis ce début de saison, nous travaillons dans une bonne ambiance, dans le sérieux et la bonne humeur. Je pense que tout le mérite revient à l’entraîneur qui a su mettre en place le climat qu’il faut. Il est certain qu’il a changé les mentalités et c’est tout à l’intérêt de l’équipe. Vous allez vous déplacer ce mercredi vers Boussaâda, comment appréhendez-vous ce match ? Il sera difficile et très délicat. L’ABS n’a pas encore asuré son maintien et il fera tout pour gagner. De notre côté, nous savons que seule la victoire peut nous permettre de demeurer sur le podium. Donc, ça sera un match qui sera très disputé et dont le résultat dépendra, peut-être, d’un tout petit détail. Nous aurons ensuite un autre déplacement à Merouana, exactement dans les mêmes conditions. Si nous parvenons à ramener au moins trois points de ces deux déplacements, nous consoliderons notre place et l’accession dépendra du choc face au NAHD, sur notre terrain. Effectuez-vous une préparation spéciale

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

pour ces deux déplacements ? Pas du tout ! Nous nous entraînons comme nous le faisions depuis le début de la phase retour, sauf que Mouassa accorde une priorité à l’efficacité. Marquer des buts n’est pas du seul ressort des attaquants, mais de chacun d’entre nous, bien entendu dans un schéma tactique que nous étudions. En plus, il était content de voir que Balegh a retrouvé le sens du but et nous espérons tous qu’il sera efficace à Boussaâda. Quelle est la force de votre équipe ? La cohésion et la solidarité. A l’ASMO, il n’y a pas de vedettes. Tous pour un et un pour tous est notre devise. Même les joueurs qui ont évolué à un haut niveau, comme Mezaïr, Bouhedda, Zidane ou Tahar, se comportent avec modestie et humilité. Je pense que c’est ça aussi notre force. On dit que le point fort de l’équipe est le milieu de terrain... La défense, aussi, reste notre maillon fort. Je pense plutôt que c’est le système de jeu mis en place par Mouassa qui est meilleur. Au début de la saison dernière, nous avions le même milieu de terrain et l’équipe végétait au milieu du tableau, donc, c’est toute l’équipe qui fait des résultats appréciables et que tous ses compartiments sont bons, ceci bien que nous ayons raté plusieurs points à la maison. Vous croyez à l’accession ? Drôle de question ! Bien sûr que nous y croyons tous et nous travaillons pour la réaliser. A moins d’un grave accident de parcours ou de travail des coulisses, qui sera à notre détriment, nous resterons sur le podium InchAllah. Entretien réalisé par A. B.


Maracana N°2331— Lundi 21 avril 2014

MOBILIS LIGUE DEUX 17

Tlemcen en ligne de mire USMB match face au WAT, qui est très important pour la suite du parcours. “Cette rencontre sera difficile parce qu'elle va se jouer en dehors de nos bases. Néanmoins, nous sommes prêts à réaliser un résultat positif au stade AkidLotfi. Un bon résultat nous permettra de préserver nos chances de rester en course à l'accession.”

LES BLIDÉENS NE DÉSESPÈRENT PAS

Les poulains de Benchouia Mohamed ont repris le chemin de l'OPOW Tchaker, pour entamer la préparation de la prochaine rencontre de championnat qui les opposera au WAT.

T

out le collectif a répondu présent à la reprise des entraînements et le rendezvous a été fixé pour 15h sur la pelouse de l'annexe Tchaker. Avant l'entame de la séance de travail, le premier responsable technique blidéen s'est réuni comme d'habitude avec ses joueurs pour leur parler du programme du travail de cette semaine qu'il faut appliquer sérieusement. La rencontre qui les attend ce week-end à Tlemcen, où ils croiseront le fer avec le WAT est d'une très grande importance. Même si l'adversaire n'a qu'un mince espoir de jouer

l'accession, l’écart de 6 points le sépare du podium et 3 points de l'USMB qui occupe la 5e place du classement général. Les Zianiades ne vont pas les attendre avec la fleur au fusil. Les gars de la ville des Roses devront être garants, se concentrer sur leur sujet et préparer sérieusement ce match qui reste celui de la dernière chance. Tout autre résultat que la

Le latéral gauche du WAT que nous avons accosté à la fin de la séance d’entraînement estime que les matchs qui restent à jouer s’annoncent tous difficiles, soit à domicile, soit à l’extérieur et donc le championnat devient de plus en plus compliqué. «Si nous voulons prétendre à l’accession en Ligue 1, nous sommes appelés à remporter les cinq matchs. Notre mission sera difficile, mais pas impossible. Je souhaite réaliser avec mes coéquipiers le rêve qu’on s’est fixé au début de la saison, à savoir l’accession. Pour cela, il nous fait rester optimistes et surtout vigilants», nous a confié Kada. S. T. S.

KHELLADI : «ON EST PRÊTS POUR LE WAT»

Le gardien blidéen Khelladi Smaïn assure que son équipe se prépare comme il se doit pour ce

USMB 5 - PAC 3 LES JUNIORS PEAUFINENT LEUR PRÉPARATION Dans le cadre de la préparation de la finale de la coupe

d'Algérie, dans la catégorie U20, la formation blidéenne s’opposera à son homologue oranaise (ASMO), le 2 mai prochain au stade de Dar El-Beïda. L'entraîneur Melikaoui a programmé une rencontre amicale contre l'équipe du PAC et la rencontre qui s'est déroulée avant-hier au stade des frères Brakni s'est achevée sur le score de 5 buts à 3 en faveur des locaux. T. A.

Depuis quelque temps, attiré par les prestations des joueurs Bedrane et Tsamda, le coach blidéen, Benchouia Mohamed a aligné lors des dernières rencontres amicales, dans l'axe central les deux jeunes Blidéens qui par le passé ont évolué ensemble dans les catégories de jeunes où ils ont constamment brillé ; ce qui a attiré l'attention. Le défenseur Bedrane a été mis dans le bain, lors des dernières journées de la phase retour de la saison dernière, par l'ex-coach Bouhellal Kamel, contrairement à Tsamda, qui a été promu cette saison en senior, a fait quelques apparitions en équipe fanion. Ce duo fournissant de bonnes prestations et étant complémentaire dans la charnière centrale, les deux éléments ont confirmé leur talent. Ils ont de fortes chances d'être reconduits en défense, en remplacement de Benaceur, suspendu, et Namani, blessé. Les deux joueurs ont confirmé leur talent, en s'illustrant de fort belle manière lors des dernières rencontres amicales, livrées durant cette trêve par leur équipe face au WAB, la JSHD et la 1re RM. T. A. 

Les Tlemcéniens préparent l’USM Blida

WAT KADA BENYACINE : «NOTRE MISSION SERA DIFFICILE, MAIS PAS IMPOSSIBLE»

victoire réduira énormément les chances des Vert et Blanc, de retrouver l'élite la saison prochaine.

Vu l'important rendez-vous qui les attend ce vendredi contre le Widad de Tlemcen, les Blidéens ont repris le chemin des entraînements, en prévision de la préparation de ce match. La formation blidéenne garde toujours l'espoir de décrocher une place au podium. Le football n'a jamais été une science exacte, la fin du championnat a souvent gardé ses secrets et tout peut arriver durant les cinq dernières confrontations de la ligne droite. L'usmb un écart de 4 points le sépare du deuxième, l'ASMO, qui aura trois sorties à l'extérieur à Bou-Saâda, Mérouana et Saïda et 3 points du troisième, le NAHD, lui aussi l'attendent deux périlleux déplacements à Bel-Abbès et Oran. A cet effet, mathématiquement, les chances de l'USMB restent intactes dans la mesure où ses concurrents directs à l'accession connaîtront un mauvais sort et que les jeux de coulisses n'entrent pas en jeu, comme ce fut le cas durant les saisons précédentes. Il aura lui aussi un cap difficile à passer. Et cela ne sera pas une sinécure en affrontant en déplacement le WAT, vendredi prochain, et lors de l'avant-dernière journée de championnat, l'USM Bel Abbès. T. A.

DUO AXIAL PROMETTEUR

Après deux jours de repos accordés par le staff technique widadi suite à un stage de préparation qualifié de réussi, les Tlemcéniens ont repris hier matin le chemin des entraînements pour préparer le très décisif match contre l’USM Blida prévu au stade Akid-Lotfi.

représentent un mois de salaire. Des chèques qui seront confiés au manager général Hebri avant le match de l’USMB et le capitaine Dif Hamid, afin de rassurer le groupe. Mais les joueurs ne toucheront leur chèque qu’au jour du match, a-t-on appris d’une source proche de la direction.

PAS DE PRÉPARATION SPÉCIALE POUR CE MATCH

L

es choses sérieuses vont réellement commencer pour cette formation tlemcénienne et son staff technique appelé à entamer le plan psychologique. Le duo Kherris-Yadel a d’ailleurs exigé la présence de tous les joueurs hier matin afin d’évoquer cette rencontre face aux Blidéens. «On exige la présence de tout le monde cette semaine. On ne tolérera aucune absence, quelles qu’en soient les raisons. Les joueurs doivent nous montrer que l’avenir du WAT les intéresse au plus haut point», affirme Yadel qui souhaite voir la direction payer les joueurs avant le match.

«Il ne faut pas se voiler la face. Le paiement des joueurs cette semaine me facilitera le travail psychologique. Le versement des

salaires des joueurs leur fera le plus grand bien sur le plan mental». A cet effet, on vient de commencer à établir les chèques qui

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

A en croire le porte-parole du WAT, Rachid Meliani, les dirigeants ne veulent pas exercer une pression supplémentaire sur les joueurs au cours de cette semaine. «Nous avons senti que la troupe est consciente de la mission qui l’attend vendredi prochain. La direction s’est contentée de leur programmer le stage de Tlemcen et de leur préparer désormais les chèques. Outre ces deux démarches, on ne va pas déranger pour autant l’équipe qui se trouve entre de bonnes mains», affirme Meliani. A. L. B.


18 NATIONALE AMATEUR

Maracana N°2331— Lundi 21 avril 2014

SAM Yachba : «Une bonne entente

BORDJI SATISFAIT DU RENDEMENT DE SES ATTAQUANTS

L'entraineur Bordji, s'est montré satisfait de ses attaquants, qui se sont déchaînés avant hier en amical face à la formation des U20. Le premier responsable de la barre technique du Sarii a eu donc une idée sur le onze rentrant qu'il devrait aligné lors du prochain match du championnat prévu samedi prochain contre le Chabab de Benbadis. Ce match d'application face à l’équipe des U20, fut une occasion pour le driver samiste de mettre tous les joueurs sous la loupe et surtout pour préparer, psychologiquement, son équipe. La rencontre s'est achevée par une large victoire des séniors sur le score de 5 buts à un, grâce à des buts signés: Yachba (02 buts), Khalfellah (02) et Belbahri (01). Cette victoire remportée par par les coéquipiers de Kassi Youssef, face aux juniors, ne peut servir de référence, du fait que les U20 étaient jeunes et manquant de maturité. Les coéquipiers de Khalfellah doivent remettre les pieds sur terre, car le prochain match sera différent sur tous les plans, que se soit du côté technique que physique

RCK

PLUSIEURS DÉFECTIONS FACE À «KAOUCHE» :

Le RCK sera amoindri par plusieurs joueurs pour le match de la 25 éme journée face à l’USMC, samedi prochain à Chéraga. En effet, Mohamed Benlaredj ne pourra pas compter sur Madour, Herida pour cause de suspension, alors que Boukhetela avait écopé, rappellons-le, de trois matchs de suspension pour un comportement anti-sportif lors de la rencontre qui avait opposée son équipe au WRBM M’sila. Un vrai casse tête pour l’entraineur Koubéen, surtout pour composer sa défense, car Herida et Madour sont des pièces maîtresses de l’arrière garde Koubéenne.

YADEL INTÉRESSE LE RCA

Auteur d’une belle prestation, mercredi passé, en amical face à L’Arba, le jeune attaquant Koubéen Yadel intéresse fortement l’entraineur, Cherif El Ouezzani. En effet, le coach du RCA a été épaté par ce joueur. Et Comme les responsables du Raed ne vont s’y opposer à un départ de leur joueur, il sera fort possible que Yadel sera la première recrue de l’équipe d’Ezzerga » pour la saison prochaine. S. D.

existe entre les joueurs»

Le jeune milieu offensif samiste, Yachba Sofiane, que nous avons contacté dimanche matin, nous parle de l’excellente ambiance qui règne actuellement au sein du groupe et pense que le match de samedi prochain face au CRB Benbadis ne sera pas facile, mais le N°31 samiste reste confiant quant à l'issue de la rencontre. Tout d'abord, comment se déroule la préparation en prévision de la reprise de la compétition? Elle se déroule dans de bonnes conditions et tous les moyens sont mis à notre disposition pour bien faire notre travail sous la houlette de l’entraîneur Bordji , les entrainement s’effectuent dans le plus grand sérieux, nous avons également disputé 4 matchs amicaux , ce qui nous a permis de bien gérer cette trêve et préserver notre compétitivité.

Et l'ambiance au sein du groupe? Là aussi, nous n'avons pas à nous plaindre, car tout se passe à merveille et une très bonne entente existe entre les joueurs, ce qui est de bon augure pour la suite du parcours. Samedi prochain, votre équipe affrontera le CRBBenbadis, comment voyez -vous cette rencontre ? Ce sera certainement un match difficile pour nous, dans la mesure où le Chabab de Benbadis reste sur une amère défaite concédée à domicile, face à l'IST et fera tout pour nous battre afin de se racheter devant son public, mais nous allons nous préparer en conséquence et tenter de revenir avec un bon résultat, on est dans une bonne dynamique et on tentera de rester sur notre lancée et aller chercher le meilleur résultat possible. On vous laisse le soin de conclure... Je souhaite que ce club prestigieux jouera les premiers rôles la saison prochaine et pourquoi pas revenir à la ligue deux professionnelle, car le SAM restera toujours un des plus beaux fleurons du Football de la région. Entretien réalisé par A. L. B.

Herida : «Triste de ne pas pouvoir jouer face à l’USMC»

Le milieu de terrain Koubéen, Islam Herida, regrette son absence du prochain match face à l’USMC, pour cause de suspension, lui qui a cumulé trois cartons jaunes. Néanmoins, Herida est optimiste pour cette rencontre, puisqu’il pense que ses coéquipiers sauront relever le défi pour arriver au bout de cette équipe de Chéraga. Vous n’allez pas prendre part au match de samedi face à l’USMC, un commentaire? J’ai tellement voulu prendre part à ce match important, car les trois points vaudront leur pesant d’or, mais que voulez-vous? Je serai suspendu pour cumul de cartons. Je ne peux rien y faire, je souhaite seulement qu’on remporte cette rencontre, car il ne faut pas oublier qu’il reste six rencontres à gagner pour nous. Nous n’avons plus droit à l’erreur. Votre absence s’ajoute à celles de Boukhetela et Madour, la mission s’annonce quand même très difficile face à Chéraga ? Je pense qu’avec Benlaredj, il n’ y a pas de titulaire indiscutable, tout le monde aura sa chance de jouer, donc,

je pense que ces absences ne vont pas handicaper l’équipe, bien au contraire, les joueurs qui vont nous remplacer, vont être à la hauteur. Et pour répondre à votre question, chaque match du championnat de la DNA est difficile, à nous de trouver les solutions pour contrecarrer cette équipe de l’USMC. Durant cette trêve, on a vu un Herida en super forme, notamment dans les matchs amicaux que vous avez disputés avec votre équipe, cela devrait faire plaisir à votre entraineur qui compte énormément sur vous pour cette fin de championnat? Dieu merci je suis quelqu’un de sérieux qui cravache dur à l’entrainement. Je me sens en forme depuis le début de l’année, et pas seulement durant cette trêve, mais la blessure que j’ai contractée à la cheville, avait un peu freiné mon élan, sinon, j’espère terminer cette saison en force et contribuer à l’accession du club inchAllah.Entretien réalisé par Sofiane D.

OURD’HUI HAIA, AUJ TERA REG AFFRON : LE RCK EN AMICAL matchs amicaux, l’endes lors nt resse prog rs joueu taté que ses ntre d’appli-

renco Ayant cons redj, a programmé une ultime ée face à traineur Koubéen Mohamed Benla di face à l’USMC, pour cette matin cation, avant le match de sameKoubéen veut opérer les derniers réglages avant l’équipe du NARBR. Le coach uses, samedi en renouant avec le championnat, d’entrer dans les choses série à Chéraga pour en découdre avec l’équipe de avec un déplacement périlleux l’USMC. S. D.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°2331— Lundi 21 avril 2014

DIVISIONS INFERIEURES 19

FAUTE D’UN PERSONNEL QUALIFIÉ QUI VEILLERA À SON BON FONCTIONNEMENT, UNE ANNÉE SEULEMENT APRÈS SON INAUGURATION

Déficit de personnel au stade d’Azazga

Le nouveau stade de Tirsatine, à quelques kilomètres à l'ouest de la ville d'Azazga (35 km à l'est de Tizi Ouzou) a été homologué, il y a une année, par les responsables de la Ligue régionale de football, de la Direction de la jeunesse et des sports (DJS), en présence des dirigeants des principaux clubs locaux (JS Azazga et Olympique de Cheurfa), ainsi que des autorités locales...

L

es toitures pour les deux tribunes de ce stade semiolympique, ainsi que d'autres finitions à l'intérieur comme à l'extérieur de l'édifice, ne sont pas encore achevées. Les capacités de l'infrastructure, qui peut recevoir encore des extensions, sont estimées à près de 6 000 places. Après les paraphes de la Ligue régionale, de la DJS, des services de sécurité et de la Protection civile et des dirigeants des clubs locaux, le responsable de la Ligue a avancé la possibilité d'organiser ici la coupe d'Algérie de cette catégorie. Le chef de daïra d'Azazga avait appuyé cette homologation en promettant d'œuvrer à la prise en charge de la moindre réserve et avait demandé aux concernés d'acquérir des équipements neufs. Il faut rappeler que ce projet tant attendu par les sportifs de la région a connu un long retard dans sa réalisation, après des interruptions et des blocages divers l'ayant marqué depuis les années 1990. Sa relance n'a été effectuée qu'en 2008. Après la joie de l’homologation, la galère, les problèmes ont commencé et plusieurs anomalies sont à signaler aujourd’hui. En effet, ce nouveau stade est dépourvu d’un personnel qui doit veiller à son bon déroulement et les clubs qui y reçoivent, à l’image de la JS Azazga, OCA, USA, Hendou, se

débrouillent seuls pour organiser les matchs. En effet, hormis deux cadres de la DJS, le directeur et son adjoint, aucun autre conseiller ou  éducateur principal en sport n’est affecté  à cette infrastructure,  qui  est  dépourvue  aussi d’ouvriers professionnels. Le nouveau stade semi-olympique de Tirsatine, dans la commune d’Azazga, souffre d’un manque criant en  personnel, alors qu’il est homologué par la Ligue régionale de football  pour accueillir même des compétitions du championnat des divisions régionales. La mise en service de cette infrastructure, l’année dernière,  n’a pas été suivie de l’affectation d’un encadrement spécialisé pour assurer le bon fonctionnement de cette installation sportive. Hormis deux cadres de la direction de la jeunesse et des sports qui assurent les fonctions de directeur et son adjoint, aucun autre conseiller ou éducateur principal  des  activités physiques et sportives n’est affecté par les services concernés pour prendre en charge les multiples rencontres qu’abrite ce stade. Ce dernier est dépourvu même d’ouvriers professionnels. «Il n’y a même pas de travailleurs qui s’occuperont des tâches accessoires au niveau de ce stade. A chaque match, les dirigeants des clubs sont tenus de chercher des  journaliers pour les besoins de gardi-

ennage et autres rôles liés à la préparation logistique de la rencontre», nous a confié le dirigeant d’un club de la daïra d’Azazga qui a l’habitude de recevoir dans cette infrastructure. Dernièrement, lors de notre passage sur les lieux, nous avons trouvé des équipes de benjamins et poussins des régions de Boghni et Yakouren, entre autres, venues à l’occasion d’un tournoi qu’organise l’Association des jeunes talents de la wilaya de Tizi Ouzou. La manifestation avait, en effet, regroupé plus de 200 enfants autour des matchs de football palpitants. Il s’agit ainsi d’un véritable vivier de footballeurs qui promettent un avenir radieux. Toutefois, même s’ils évoluent sur une pelouse synthétique, il n’en demeure pas moins que l’absence des commodités d’accompagnement au stade de Tirsatine peut démotiver ces fervents du sport roi. «Il y a un problème de chaudière  au niveau des vestiaires. Les  joueurs ne peuvent pas prendre une douche juste après le match. La situation de ce stade est problématique. Une infrastructure de plusieurs milliards est réalisée mais les services de la jeunesse et des sports notamment tardent à lui affecter un encadrement spécialisé et des ouvriers pour son bon fonctionnement», nous a expliqué un jeune sportif de la région. Notre inter-

ES TMEZRIT 5 GC BÉJAÏA 0

GALLIA DE BEJAIA

Karim Azeb (entraîneur) : «Notre objectif, c’est de terminer sur le podium»

Un commentaire sur ce match amical disputé contre l’EST ? C’est un match que nous avons raté, mais ce fut un bon test pour nous dans la mesure où l’on a affronté une bonne équipe de Timezrit. L’objectif de cette rencontre est de se préparer pour la suite du championnat. C’est aussi l’occasion pour les joueurs de démontrer leur qualité. En dépit du résultat final j’estime que cette rencontre était positive et riche en enseignements en attendant l’a reprise du championnat. Quelle analyse faites-vous du parcours de votre équipe ? C’est un parcours des plus positifs, puisque nous sommes toujours leaders du groupe avec 42 points à deux points de notre poursuivant. Sur les 18 matchs disputés, on a réalisé 13 victoires, 4 nuls et 2 défaites. Nous avons la meilleure attaque du groupe avec 36 buts inscrits et une meilleure défense qui n’a encaissé que 10 buts. On est revenus en force durant cette phase retour et cela grâce à la volonté des joueurs et de leur persévérance. Je suis

amplement satisfait du travail qu’on a réalisé et je tiens à remercier au passage mes joueurs pour les efforts fournis tout au long de ce parcours.

Que pensez-vous de cette trêve ? C’est vrai, une si longue trêve risque de se répercuter négativement sur les joueurs, surtout en cette période de fin de saison. Mais on a fait l’essentiel pour garder les joueurs en bonne forme en multipliant les matches amicaux. Je crois que mes poulains seront prêts en prévision de la reprise. Pour combler cette trêve forcée, combien de matchs avez-vous joué jusque-là ? Nous avons joué jusque-là trois matches amicaux. La premier face au NC Béjaïa où l’on a fait match nul (0-0). On a perdu les deux autres face respectivement à l’USM Béjaïa (1-3) et à l’ES Timezrit (0-4). Comment voyez-vous la suite du championnat ?

Je peux vous dire que les quatre matchs, qui restent seront très disputés. Mais on mettra les bouchées doubles pour réaliser un sans-faute afin de réaliser notre objectif, à savoir terminer sur le podium. Un seul mot d’ordre règne dans l’équipe : l’accession. Que pensez-vous du niveau de ce championnat ? Dans l’ensemble, c’est un bon niveau. Ce groupe est composé de bonnes équipes, qui pratiquent un beau football en plus de celles qui jouent les premiers rôles ; il y a notamment l’équipe d’Aourir Jdida, le CS Boumellal et la JS Chemini qui méritaient un meilleur sort que cette place de lanterne rouge.

locuteur ajoute que le stade en question abrite même des compétitions et des séances d’entraînement d’athlétisme. Par ailleurs, il est utile de noter que des  clubs de la daïra, évoluant dans différents paliers des championnats de football, comme la JS Azazga et l’Olympique de Cheurfa et autres US Azazga et Hendou, reçoivent leurs hôtes dans le stade de Tirsatine. Ce dernier accueille ainsi plus de cent sportifs pratiquement, chaque week-end, à l’occasion des compétitions de football, un sport populaire qui draine aussi des milliers d’inconditionnels. Cela étant, le retard dans la prise en charge effective de cette infrastructure sportive risque de provoquer progressivement la dégradation de ses installations. La DJS de la wilaya de Tizi Ouzou, qui gère cette enceinte sportive, qui est un véritable bijou de la région, doit se pencher sérieusement sur ce problème et le régler, en envoyant un personnel qualifié qui veillera sur le bon fonctionnement de ce stade, au bon déroulement des compétition, avant qu’il ne se dégrade de jour en jour, car c’est une enceinte sportive, qui a besoin d’entretien et de protection pour qu’il reste un bon acquis pour la jeunesse sportive de toute une région qui respire le sport. T.H

Les Oranges cartonnent

Après avoir battu en amical, l’ORBA sur le score de 3-1, l’ES Timezrit a joué son second match amical en cette longue trêve.

Un mot pour conclure… Je remercie Ramdane Karim et Bouncer Riad pour tout le travail qu’ils sont en train d’accomplir au sein de l’équipe. Je tiens également à remercier le journal Maracaña pour tout l’intérêt qu’il donne aux équipes des divisions inférieures. Entretien réalisé par T. H.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Les gars de Timezrit ont donné la réplique mercredi après-midi aux poulains de Karim Azeb. Lors de cette joute, les forces en présence n’étaient pas équilibrées. Les gars d’Ath Yemel ont fait cavalier seul, en réussissant à marquer cinq buts. En effet, les Oranges qui ont le vent en poupe n’ont pas fait dans le détail pour battre le leader de la division pré-honneur, le Gallia Club de Béjaïa. Les poulains de Ghani Boulaincer ont réussi à planter trois banderilles en première mi-temps. Le premier but fut l’œuvre de Farès Yaya avant que ses coéquipiers Aït Dahmane et Faouzi Boulaïner ne corsent l’adition. La mi-temps s’est terminée sur la victoire de 3-0 en faveur des Oranges. Après la pause-citron et après les changements opérés par les deux coaches, le canonnier des Oranges, Faouzi Boulaincer, ajouta un quatrième but avant que Mazer ne clôture ce festival de buts. Cette victoire ne manquera pas d’encourager les camarades de Toufik Tilkout et devrait avoir un impact positif sur le moral pour la suite du parcours. T. H.


20 INTERNATIONALE PSG:

Ibrahimovic,

saison terminée ?

Maracana N°2331— Lundi 21 avril 2014

Ang. : Liverpool fonce vers le titre

Liverpool se déplaçait à Norwich ce dimanche à l'occasion de la 35e journée de Premier League. Tout n'a pas été facile, mais les Reds ont fait un pas de plus vers le titre en s'imposant 3-2, grâce à un but de Suarez et un doublé de Sterling. Avant de recevoir Chelsea le week-end prochain, Liverpool possède maintenant 5 points d'avance sur les Blues. Un peu plus tard dans la journée, Arsenal se déplace à Hull City et Manchester United se rend à Everton.

Ce samedi soir, le Paris SaintGermain a remporté sa quatrième Coupe de la Ligue aux dépens de l'Olympique Lyonnais (1-2), au Stade de France. Une rencontre à laquelle devait assister l'attaquant parisien, Zlatan Ibrahimovic. Mais l'international suédois était bel et bien absent. En effet, celuici est finalement resté en Suède. D'après le quotidien Le Parisien, l'international pourrait même y rester quelques jours encore. Blessé à la cuisse droite en début de mois, le joueur, auteur de vingt-cinq réalisations en trente matches de Ligue 1 cette saison, pourrait même ne pas rejouer de la saison. Pour la bonne et simple raison que le staff médical du club de la Capitale n'a pas envie d'aggraver la blessure de son joueur, le titre étant quasiment acquis.

Sherwood : "Le transfert de Bale ne semble pas cher aujourd'hui"

L'entraîneur de Tottenham, Tim Sherwood, s'est exprimé sur la valeur de Gareth Bale, ancien joueur des Spurs. Auteur du but vainqueur avec le Real Madrid, en finale de Coupe du Roi, Gareth Bale ne cesse de faire parler de lui. C'est au tour de Tim Sherwood, l'actuel entraîneur de Tottenham, de revenir sur le départ de l'ancien Spurs, et notamment sur le montant de son transfert. Parti pour 100 millions d'euros au Real Madrid l'été dernier, Sherwood a admis que le montant lui semblait sous évalué : "Le transfert de Bale ne semble pas cher aujourd'hui".

Yaya Touré: "Je suis très fier d'être Africain"

Yaya Touré s'est exprimé à la télévision anglaise vendredi soir. Le racisme et ses origines étaient au coeur de cette sortie médiatique. «Si Yaya Touré n’était pas Africain, tout le monde dirait que c’est le meilleur milieu de terrain du monde.» La phrase est signée Samir Nasri, après la victoire de Manchester City en League Cup le mois dernier. Un match durant lequel le milieu ivoirien a une nouvelle fois réalisé une prestation sublime dont il a le secret. Des mots forts, qui auraient pu rester sans suite. Or, Touré a été amené à commenter la sortie de son acolyte français. «Je pense que c’est vrai» a-t-il ainsi assuré, avant de confier ce que l’on pourrait nommer un mal-être. «La juste reconnaissance est seulement venue des supporters. Je ne veux pas être négatif, seulement honnête. Si nous jouons bien et que nous n’avons pas la reconnaissance des médias, nous ne sommes pas là où nous voulons être. Les gens considèrent les Africains comme des animaux. Je suis très fier d’être Africain, je veux défendre les Africains et je veux montrer au monde que les joueurs africains peuvent être aussi bons que les européens et sud-américains.»

5L

VICTOIRES EN

MATCHES POUR VILLAS-BOAS

e Zenit SaintPétersbourg, en s'imposant 2-1 sur la pelouse de l'Anzhi Makhachkala samedi lors de la 26e journée de championnat, a offert à son nouvel entraîneur André Villas-Boas une cinquième victoire en autant de matches disputés en Russie. Le Portugais de 36 ans, remercié en décembre par Tottenham, avait pris les rênes du club russe mimars, succédant à l'Italien Luciano Spalletti, tout juste limogé par Gazprom, propriétaire du Zénit. Depuis, le club a signé cinq victoires de rang en championnat et repris la première place au Lokomotiv Moscou. La victoire samedi face à la lanterne rouge du championnat permet ainsi à SaintPétersbourg de conserver la tête du classement. Car le Lokomotiv Moscou, son

dauphin, s'est imposé sur le même score samedi face au Terek Grozny (2-1) et reste à un petit point du Zenit, à quatre journées de la fin du championnat. "Il nous reste peu de matches maintenant et nous n'avons pas d'autre choix que de jouer chacun d'entre eux comme une finale, a réagi André VillasBoas à l'issue de la rencontre. Nous sommes en tête du championnat mais ressentons la pression d'avoir trois clubs moscovites qui nous suivent de près". Derrière le Lokomotiv Moscou (2e), le CSKA et le Dynamo Moscou, qui jouent dimanche, n'ont respectivement que 7 et 10 points de retard sur le club de Villas-Boas. Ce qui n'a pas empêché celui-ci de poursuivre: "Mais je crois que nous avons les meilleures chances de remporter le titre".

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

MONACO: VALDERRAM A : "FALCAO VA RESTER" L'ex-international Colombien à

la touffe de cheveux détonante a livré ses impressions sur les premiers pas en Ligue 1 de Falcao, gravement blessé au genou et incertain pour le M... "Il s'inscrit dans la lignée des grands attaquants colombiens, comme Asprilla, Rincon, Valencia... Il l'a prouvé partout où il a joué : en Argentine (à River Plate, 20042009), au Portugal (au FC Porto, 2009-2011), en Espagne (à l'Atlético Madrid, 2011-2013) et en sélection. C'est plus difficile pour lui à Monaco. Ce n'est pas une question d'ambiance. Il savait, avant de venir, que le stade ne serait pas toujours plein. Son problème, c'est qu'il a été victime de plusieurs blessures, dont la dernière, plus grave." Et si un départ de Radamel Falcao, un an seulement après son arrivée en provenance de l'Atlético Madrid, a longtemps été évoqué, Carlos Valderrama a également fait savoir qu'il ne croyait pas du tout en cette hypothèse : "Il faut lui donner du temps. Je pense qu'il va rester à Monaco la saison prochaine, même si tout le monde voudrait l'avoir. Je pense qu'il sera à la Coupe du Monde. Il le faut. Il aura, alors, la possibilité de devenir le plus grand footballeur colombien de l'histoire", a confié l'ancien Montpelliérain dans les colonnes de L'Equipe.


Maracana N°2331— Lundi 21 avril 2014

INTERNATIONALE 21

Le PSG a relancé l’OM BARÇA : dans la course à l’Europe Pedro suivi

La victoire du PSG en coupe de la Ligue débloque un billet européen supplémentaire via le championnat. L’OM, L’OL et l’ASSE sont en course pour le décrocher. Et si la victoire du Paris Saint Germain en Coupe de la Ligue profitait à l’Olympique de Marseille ? Assuré de disputer la Ligue des champions, le club de la capitale libère de fait un accessit pour la Ligue Europa via le championnat puisque le règlement n’a jamais prévu que le finaliste battu prenne le billet à sa place. La cinquième place devient donc qualificative pour le 3e tour préliminaire et relance la fin de saison. La nouvelle donne concerne trois clubs : Lyon, Saint-Etienne et Marseille. Pour l’instant, les Verts occupent la quatrième place synonyme d'une place en barrages de la C3. Ils comptent seulement trois points d’avance sur leur rival lyonnais, avec un match de plus. Les Marseillais sont en embuscade à trois points des Lyonnais, une série de victoires dans les cinq dernières journées leur permettrait de venir lutter pour l’Europe. Trois équipes pour deux places : même avec un billet en plus, il y aura forcément un déçu. Après Guingamp et ses 7.200 habitants en finale de la Coupe de France, c'est Luzenac, peuplé de... 551 habitants, qui a validé son billet pour la Ligue 2 vendredi soir grâce à sa victoire 1-0 contre Boulogne-sur-Mer EAL ADRID lors de la 29e journée du National. Le club ariégeois est entraîné par Christophe Pelissier mais peut compter aussi sur le soutien de Fabien Barthez. Le champion du monde 98, d'abord président d'honneur, a pris la direction générale du club en décembre 2013. L'ex-gardien des Bleus a notamment monté le staff médical et participé au recrutement de certains joueurs.

Nat.: Luzenac et ses 551 habitants en L2 !

R M : CRISTIANO RONALDO EST FIXÉ POUR LE MATCH FACE AU BAYERN !

LIVOURNE : DI CARLO PREND LA PORTE

Suite à la défaite de son équipe face au Milan AC, le coach de Livourne, Domenico Di Carlo, a été limogé par l'équipe italienne apprend-on ce dimanche matin. Il est remplacé par Davide Nicola, son prédécesseur qui occupait encore le poste jusqu'en janvier dernier. La nouvelle défaite de Livourne samedi soir face au Milan AC (3-0) aura été fatale à son entraîneur, Domenico Di Carlo.L'équipe italienne qui pointe à la 19eme place de Série A, a décidé de limogé son coach pour le remplacer par Davide Nicola, qui s'est notamment équipe de cette équipe entre juin 2012 et janvier 2014. Il aura la lourde tâche de tenter de sauver son équipe mais celle-ci s'annonce difficile à quatre journées de la fin de la saison.

ARSÈNE WENGER AURAIT PRIS UNE DÉCISION POUR SON AVENIR

Annoncé sur le départ ces derniers mois, critiqué par certains de ses supporters, Arsène Wenger aurait finalement pris sa décision. Selon le Mirror, le Français l’a fait savoir à sa direction, il souhaite continuer à travailler avec les Gunners. Le manager, en fin de bail, compterait donc prolonger. Il confirmerait ainsi ce qu’il avait déjà assuré auparavant en conférence de presse, et ferait le bonheur de la plupart de ses joueurs, comme Vermaelen : « Tout le monde veut qu’il reste autant qu’il le peut. Il est incroyable dans ce qu’il a fait pour le club, et pour les joueurs aussi. Nous serions très heureux qu’il signe pour plusieurs années de plus. »

délégué entre sur le terrain et ordonne à l’arbitre d’interrompre la rencontre. Chassé par une horde de cameramen et de journalistes, le délégué en question se rend vers les bancs de touche pour expliquer la situation aux

COUPE DE LA LIGUE : Paris, record de victoires

En remportant la Coupe de la Ligue pour la quatrième fois, le Paris Saint-Germain devient le recordman de victoires dans la compétition dont la finale face à l' Olympique Lyonnais était la 20e édition. Déjà victorieux en 1995, 1998 et 2008, le PSG devance l' Olympique de Marseille (2010, 2011 et 2012) et les Girondins de Bordeaux (2002, 2007 et 2009).

deux entraîneurs : la rencontre doit être arrêtée. Cet ordre de la justice fait suite au recours déposé par un fan de Portuguesa pour obtenir l’annulation de la relégation du club l’an dernier. La formation avait été privée de qua-

AS ROME : Paulinho en prêt ?

a se serait Selon Il Tempo, la Rom le prêt de positionnée pour obtenir in Paulinho, le milieu de terra s condéfensif de Tottenham. Sou Paulinho trat jusqu’en juin 2018, in (25 ans), le milieu de terra de Il y a plusieurs mois, Mathieu Valbuena s’est séparé de son agent international brésilien historique , Christophe Hutteau. Selon L’Équipe, le meneur de jeu défensif érêt l’int Tottenham, susciterait de l’équipe de France aurait récemment confié ses intérêts à Jeanpourrait prononcé de la Roma qui Pierre Bernes. A quelques semaines de l’ouverture du marché des alem enregistrer le départ de Mir transferts, ce n’est bien évidement pas pour rien. L’agent français rs Pjanic. Alors que les Spu le plus influent aura la mission de lui trouver un nouveau club t milauraient fixé la barre à ving ve après la coupe du monde. Une mission que n’avait jamais réussi à Lou la lions d’euros, le club de remplir son ancien conseiller. Le milieu de terrain olympien rêve nt avec privilégierait un prêt paya d’un grand club à l’étranger, pour cela, il devra briller durant le option d’achat. mondial au Brésil avec l’Équipe de

OM: Valbuena rejoint l’agent français le plus influent

Pedro serait suivi, selon le Mirror, par Manchester United et Manchester City. Un potentiel exil anglais pour un joueur qui a perdu sa place de titulaire au Barça, lui qui est souvent le deuxième voire troisième choix, après Neymar et Alexis Sanchez. Son agent François Gallardo s’est exprimé dans les médias pour faire connaître la situation de son poulain : « Pedro est en colère cette saison. Le joueur est dans une situation difficile et pourrait, en conséquence, être vendu. » La clause libératoire du Barcelonais s’élève à 150 M€.

C’est la nouvelle que tous les supporters du Real Madrid attendaient fébrilement. Oui, l’ailier merengue Cristiano Ronaldo devrait être en mesure de disputer la demi-finale aller de la Ligue des Champions face au Bayern Munich mercredi soir au stade SantiagoBernabeu. Aucune annonce officielle n’a pour l’instant été faite dans ce sens par le club ou le joueur lui-même. Mais le quotidien espagnol Marca affirme ce dimanche que l’international portugais est « pratiquement remis » et « sera là pour aider son équipe à se hisser en finale » . Sa déchirure à la cuisse et sa tendinite au genou sont effet désormais « sous contrôle » et le risque de rechute, qui pouvait dissuader CR7 de revenir trop vite à deux mois de la Coupe du monde, est « minimal » . Beaucoup de bonnes nouvelles, donc, qui n’impliquent toutefois pas forcément une titularisation du dernier Ballon d’or. Il semble de plus en plus probable que Cristiano Ronaldo démarrera la rencontre sur le banc.

UN MATCH BRÉSILIEN STOPPÉ NET

C’est peut-être une première dans l’histoire du football moderne. Vendredi soir, la saison de Deuxième division brésilienne s’ouvrait. Alors qu’on joue la 16e minute du match entre Portuguesa et Joinville, un

par les deux Manchester L’ailier espagnol

tre points pour avoir aligné un joueur suspendu. Une sanction qui avait entraîné sa relégation en D2 à la place de Fluminense. Une décision surprenante, qui a rendu fou de rage les supporters dans les tribunes.

Atletico, Simeone ouvre la porte à un départ de Diego Costa

Annoncé avec insistance du côté de Chelsea, le goleador des Colchoneros pourrait quitter la Liga cet été. Une éventualité qui n'inquiète pas son entraîneur, Diego Simeone. "Si Costa décide de nous quitter alors je serai le premier à dire 'c'est bien'. Notre philosophie est de trouver des joueurs et de les faire progresser. C'était la même chose la saison dernière. Falcao a répondu à une offre de Monaco et que voulez vous dire ? Vous ne pouvez pas dire non à quelqu'un qui vous a donné sa vie sur le terrain", a confié le technicien argentin en conférence de presse.

Les supporters du Barça ne veulent plus de Daniel Alves

Annoncé au Paris Saint Germain et en Angleterre depuis trois semaines, le latéral droit du FC Barcelone, Daniel Alves, aurait apparemment fait son temps en Catalogne. En effet, d’après un sondage effectué par le site Marca, plus de 6% des votants ont demandé le départ de l’ancien joueur du FC Séville qui a critiqué publiquement une partie des supporters du Barça ces dernières semaines. Un sondage qui n’a rien de surprenant et qui montre une réelle cassure entre le joueur et les supporters Blaugrana. Désormais reste à savoir le nom de sa future destination.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


22 OMNISPORTS

Maracana N°2331— Lundi 21 avril 2014

BOXE

CHAMPIONNATS DU MONDE JUNIORS À SOFIA (BULGARIE)

HANDBALL

CHAMPIONNAT D'AFRIQUE DES VAINQUEURS DE COUPE (DAMES)

Omani injustement privé La 30e édition au de victoire par les juges Congo du 15 au 26 mai L

e jeune boxeur algérien Mohamed-Waeel Omani a été «spolié» par les décisions des juges, qualifiées d’«injustes» par le staff technique national, samedi soir, en huitième de finale de la catégorie des 69 kilogrammes des Championnats du Monde de boxe juniors (garçons), qui se déroulent du 10 au 25 avril, à Sofia en Bulgarie. Sur les rounds du combat, l’Algérien avait nettement le dessus sur son adversaire, le Bulgare Robert Chamasanyan, mais l’arbitre et les juges en ont décidé autrement lors de la décision finale. Ils ont offert la victoire au boxeur du pays organisateur. Le boxeur algérien, dernier engagé dans ces Mondiaux juniors de boxe, disputait son combat comptant pour le premier tour (16es de finale). Mohamed-Waeel s’est comporté dignement sur le ring en dominant parfaitement son adversaire. Pour le directeur technique national (DTN), Mourad Méziane, «c’était clair et limpide : Omani avait largement l’avantage et menait au score. Il avait la victoire bien en main». Malheureusement, au moment de la décision, coup de tonnerre : le Bulgare Chamasanyan est déclaré vainqueur, aux points (2-1). Dans la soirée d’hier étaient programmés les combats de Salem Tamma (56 kg), Adlane Ouarzeddine (+91 kg) face, respectivement, à l'Australien Travers Jesse et au Britannique

Nathan Gorman. Des combats comptant pour les huitièmes de finale. Sur les huit boxeurs algériens engagés dans cette compétition mondiale, deux sont arrivés à arracher leur billet pour les 8es de finale. Les pugilistes Aït Beka (52 kg), Kramou (60 kg), Lameche (64 kg), Mordjane (49 kg), Bouzid (91 kg) et Mohamed-Waeel Omani (69 kg) ont été éliminés. Chez les dames, les Algériennes Zahra Bouarour (51 kg) et Chahira Selmouni (60 kg) ont été éliminées dès les 16es de finale.

SALEM TAMMA EN QUART DE FINALE

Le pugiliste algérien Salem Tamma (56 kg) s’est qualifié hier après-midi pour les quarts de finale des Championnats du monde de boxe juniors qui se déroulent à Sofia (Bulgarie). Salem Tamma s’est qualifié en battant l’Australien Jesse Travers par disqualification au 2e round. Notre représentant affrontera aujourd’hui, pour le compte des quarts de finale, le Cubain Javier Ibanez. S. B.

L

a 30e édition du Championnat d’Afrique des clubs vainqueurs de Coupe dames et hommes se déroulera à Oyo (République du Congo) du 15 au 26 mai prochain, a annoncé la Confédération africaine de handball (CAHB) sur son site web. Le protocole d’accord a été signé jeudi 10 avril dernier au Congo, entre la CAHB, possesseur de la compétition et les responsables du handball congolais représenté par le président de la Fédération, Henry Joseph Parra et le président du club

Abosport, Jean Claude Ibovi coorganisateur de cette importante compétition, précise la CAHB. Le président de la CAHB, Mansourou Aremou, après avoir paraphé le document pour le compte de la CAHB, a d'abord félicité le Congo pour son adhésion à la bonne cause du handball en Afrique et l'a invité «à une plus grande implication en ce qui concerne l’organisation pratique de la compétition afin que la grande messe du handball africain à Oyo au Congo soit une véritable réussite». Shiraz B.

HALTEROPHILIE

CHAMPIONNAT D'AFRIQUE

VOLLEY-BALL

24E COUPE D'AFRIQUE DES CLUBS CHAMPIONS (DAMES)

15 médailles, dont une en or pour l’Algérie

Le GS Pétrolier débute L' par une victoire

unique médaille en vermeil de la journée a été l'œuvre du cadet Ismaïl Rabhi dans la catégorie des (50kg) qui a soulevé à l'arraché 68kg au 3e et dernier essai. L'haltérophile a ajouté deux autres médailles d'argent à son palmarès, une à l'épaulé-jeté avec une charge de 77kg au second essai et l'autre au total des deux mouvements (145kg). Son compatriote, Samir Fardjallah (56kg) a ajouté à la moisson algérienne lors de la 1re journée, trois breloques en argent. A l'arraché, Samir a réussi la charge de 85kg au second essai et 102kg à l'épaulé-jeté au second essai, en plus de celle du total (187kg). Pour sa part, Faris Touairi (56kg) s'est contenté de trois bronze, après avoir réussi 80kg à l'arraché (second essai),

100kg à l'épaulé-jeté (second essai) et 180kg au total des deux mouvements. Chez les cadettes, Laghouati Fatima (44kg) a remporté, à elle seule, six médailles d'argent (trois en cadette et autant avec les juniors), grâce à une charge de 35kg (arraché), 51kg (épaulé-jeté) et un total de 86kg. Outre ces résultats, l'athlète a réalisé cinq nouveaux records d'Algérie. Le programme de vendredi était consacré aux catégories des 53 kg et 58 kg (filles). L'Algérie y a été représentée par, respectivement, Meriem Benmiloud et Kheira Hammou (58kg). L'Algérie est engagée avec 24 athlètes dont neuf filles aux Championnats d'Afrique cadets et juniors, garçons et filles qui se poursuivront jusqu'au 22 avril à Tunis.

TENNIS

L

es volleyeuses du GS Pétroliers ont battu leurs homologues tunisiennes du CS Sfaxien sur le score de 3 sets à 2, alors que le NR Chlef s'est incliné face au FAP du Cameroun sur le score de 3 sets à 1, samedi lors de la 1re journée de la Coupe d'Afrique des clubs champions qui se déroule du 19 au 27 avril, à Tunis. Les Pétrolières (vice-championnes d’Afrique en titre) ont bien débuté le tournoi et décroché leur première victoire dans le groupe C, en s’imposant sur les scores de : 25-12, 25-27, 25-11, 22-25, 15-13. L'autre match du groupe C, mettant aux prises le NDJ Ouganda et Manga Sport du Gabon, a vu la victoire des Ougandaises sur le score de 3 sets 0. De son côté, l'autre représentant algérien à savoir le NR Chlef (groupe D), s'est incliné face au FAP du Cameroun sur le score de 3 sets à 1 (25-16, 2125, 23-25, 17-25). Dans l'autre match du groupe D, les Kenyanes de Pipe Lines sont facilement venues à bout d'APR du Rwanda sur le score de 3 sets à 0. Shiraz B.

TOURNOI ATP MONTE-CARLO

Résultats de la première journée : GROUPE C GS Pétroliers (ALG) - CS Sfaxien (TUN) 32 NDJ Ouganda - Manga Sport (GAB) 3-0 Classement 1. NDJ Ouganda 2. GS Pétroliers 3. CS Sfaxien 4. Manga Sport

Pts 3 2 1 0

J 1 1 1 1

GROUPE D NR Chlef (ALG) - FAP du Cameroun 1-3 Pipe Lines (KEN) - APR du Rwanda 3-0 Classement 1. Pipe Lines --. FAP 3. NR Chlef --. APR

Pts 3 3 0 0

J 1 1 1 1.

R

Federer détrône un Djokovic diminué

oger Federer s’est qualifié pour la finale du Masters 1000 de MonteCarlo - l’un des rares tournois qu’il n’a jamais gagné - au détriment de Novak Djokovic, blessé à l’avant-bras droit. Barré à trois reprises par Rafael Nadal en finale à Monte-Carlo (2006, 2007 et 2008), Roger Federer aura une nouvelle chance de gagner l’un des trois derniers Masters 1000 qui lui échappent encore (avec Rome et Shanghai). Et cette fois, ses chances seront plus élevées face à son compatriote Stanislas Wawrinka tombeur de David Ferrer -, qui ne l’a battu qu’une fois en 14 confrontations… à Monaco, en 2009. «C’était cinq jours

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

après mon mariage, a tenu à rappeler le Bâlois. Stan avait bien joué, le temps était humide, c’est d’ailleurs les conditions que l’on pourrait avoir demain (dimanche).» Samedi, quoiqu’efficace, il n’a pas eu à forcer totalement son talent pour battre Novak Djokovic, tenant du titre diminué par une contracture à l’avant-bras droit (7-5, 6-2). La blessure du Serbe fut ébruitée bien avant le début du match, les journalistes présents en Principauté constatant que le numéro 2 mondial s’était entraîné vers 12h30 avec un énorme bandage à l’avant-bras droit. Restait à connaître la gravité des dégâts…


JEUX-DÉTENTE 23

Maracana N°2331— Lundi 21 avril 2014 1

1

2

3

4

5

7

6

9 10 11 12

8

N°264

Animée par : KARIMA MANCER

2

N°264

3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Horizontalement

1.Qui rend l’environnement malsain-Ville du sudouest du Nigeria. 2.Réussi-Groupe comprenant huit éléments binaires. 3.Presto-Outil de maçon. 4.Reculé-Interjection. 5.Poisson d’eau douceTétine-À la mode. 6.Tissu d’armure sergé en laine-Manifeestation morbidebrutale. 7.InfinitifLigne d’intersection de deux plans-Punch. 8.unité monétaire de l’iran-Pêche nappée de crème chantilly. 9.Instrument de musiqueLanière terminée par noeud. 10.unité monétaire japonaise-Plante aux fleurs décoratives-Fleuve de Russie. 11.Miner-Farine de manioc. 12.Attaque-Labiée à fleurs jaunes.

Verticalement 1.Orner de drapeau-Liquide. 2.ceinture portée sur le Kimono-détourné. 3.herbe annuelle ou vivace-comme. 4.DéchiffréesAffection contagieuse de la peau-Meilleur en son genre. 5.Do-Enlever-Boit à coups de langue. 6.Ville Suisse-Ville de syrie. 7.Oxyde ferrique-présélection. 8.Onomatopée-Celle-ci. 9.Ramage-Grande péniche plate. 10.Commune du Morbihan-Arbre de Malaisie utilisé comme poison-Astate. 11.PrépositionSable de bord de mer-Maléfice. 12.CrotteClaustrophobie.

N°264

9

3 6 9

5 7

4 9 7 3 1 8 2

2

5

8 5 7 3 9 1 8

4

1 5 8 6 9 3

610

Calcul

6

10 11 12

Les mots Tirage1

W A Tirage2

L

N

C

O

S

Maximum : 6 lettres

E F U

I

N E P R

Maximum : 7 lettres

EXERCICES POUR AMELIORER SA MEMOIRE Renforcer votre mémoire de travail (Niveau 1)

FOOT EN QUESTIONS

79.COMPTE D’APOTHICAIRE ?

Regardez cette croix ...... Combien de triangles de toutes grandeurs peut-on trouver ?

De quelle façon l’Israélien

A

Il inventa la règle du hors-jeu

B

Il fut l’initiateur des tirs au but entre deux équipes

Yousef Dagan, dirigeant au sein de sa fédération, est-il entré à la postérité du football ?

S

10 9 8 5 4 3 2

1

I R

E

E

S

D

I

S

O

I

V

B

A

O

P

2

S

I

E

A

L

S R E I

A S E U

L

Mots croisés

E

S E T

M

T

T

I

U

A

6

L E

I T E A

S

C

A B

S T

I

N

S

A

C

O

N

7

R

L

T

L

E G

E

E

E

G

V

S

S

E

O

5

R

S

S

L

4

S

L

R

I

E

A

S

O

3

P

G

T

S

E

A

S

N

V

R

6

I S

E

S

7 1

R

T

8

H C

S 9

T A

S S A P U

S L

E T E

10

T

E

R

I

O

B

S

O

S E S I

H P

S

L

S E

D

11 12

N

O R T E

7 4 6 3 5 9 8 1 2 R A M T E R

5 1 8 2 7 6 9 4 3

T

1 6 7 5 2 3 4 9 8

2 3 9 4 1 8 7 6 5 4 9 3 7 8 1 5 2 6 8 2 5 9 6 4 3 7 1 6 5 1 8 4 7 2 3 9 3 8 4 6 9 2 1 5 7 9 7 2 1 3 5 6 8 4

Sudoku

S D S

R O L T A U C R E I R E R A R M U R E

R E I N N A T L I M B A I N A T I S A I A S

Mots fléchés

O A R L G U Y A I E N T R N H E R I M U E T T E T E R A L O L O A T I C G A T E R G E N A I N I R U E S C

Directrice de la rédaction Cyriel Seba Directeur technique Laïd Kalila Directrice chargée de la communication Lilia Seba Rédacteur Djamel Touafek

S

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba

U

Réponse A

Foot en questions

Tirage 2 PENURIE

calcul : 6x12=72 72-11=61 61x10=610 Tirage 1 CLOWN

Un pull over (pull “O” vert).

Des chiffres & des lettres

Jeux d’esprit

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 021 92.62.25

C

64

11

N°2

12

Solution :

C

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Il créa les cartons jaunes et rouges

Trouvez un mot à partir du dessin suivant :

P ULL O

Site web : www.maracanafoot.com Imprimerie : ALDP Diffusion : Centre : ALDP EST : Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr contact@journalmaracana.com redaction@journalmaracana.com


24

Maracana N°2331— Lundi 21 avril 2014 Mondial 2014

Belkaroui

LES CARTES PANINI COMMENCENT À S’ÉCHANGER

courtisé par trois clubs tunisiens

Selon la presse tunisienne, le solide défenseur de l’USMH, Hicham Belkaroui serait depuis samedi à Tunis afin de négocier avec trois formations tunisiennes dont le Club Africain, ou il pourrait atterrir la saison prochaine. Selon le magazine tunisien SMagazine, l’agent du joueur, Daker Elouati, serait entrain de négocier avec le président du club tunisois, Salim Eriahi qui a reporté un voyage d’affaire afin d’arriver à un accord, surtout que le Club Africain enregistrera le départ de son défenseur Mohamed Ali Al Yacoubi le mois de juin prochain, ce qui amènerait les dirigeants a accélérer dans les négociations avec l’agent du joueur. Le même magazine a indiqué aussi que l’Etoile du Sahel, serait aussi sur les traces de Belkaroui et qui veut jouer la carte de son compatriote Bounedjah pour le convaincre d’opter pour la formation tunisoise. L’Espérance de Tunis s’est aussi montrée intéressée par le joueur et qui était le premier la saison passée à avoir jeté son dévolu sur le joueur, mais le président de l’USMH avait refusé catégoriquement de libérer son joueur. M. Ramzi

Distraction de bon nombre d’écoliers (et d’autre grands enfants), les collections de cartes des joueurs de la Coupe du monde est un phénomène qui reprend de l’ampleur à chaque Coupe du monde. Comme traditionnellement, Panini a édité sa série pour la Coupe du monde 2014, pour l’Algérie c’est le quota minimum de joueurs sélectionnés, soit cinq, à l’instar d’autres nations comme la Corée du Sud, le Cameroun ou le Nigeria. Les Cinq joueurs algériens sélectionnés par Panini sont Saphir Taider (photo), Carl Medjani, El Arbi Soudani, Sofiane Feghouli et Islam Slimani. Il y a quatre motifs sur la carte, une valeur pour l’attaque en vert, une valeur pour la défense en rouge, une valeur bleue pour l’organisation du jeu et la valeur totale du joueur.

Lamela disparu

Recruté à grands coups de millions, 30 exactement, l’été dernier en provenance de l’AS Roma, Erik Lamela déçoit beaucoup depuis son arrivée du côté de White Hart Lane. Convaincu qu’il ne peut plus grand-chose pour son joueur - Tim Sherwood a récemment confirmé que l’Argentin ne porterait plus les couleurs des Spurs cette saison - les fans de Tottenham n’ont plus aucun scrupule à enfoncer un poulain qui devrait dès cet été retourner en Italie. Depuis cette semaine, dans les rues de Londres, il est ainsi possible de tomber sur des affiches imitant les tracts pour retrouver son animal disparu avec une photo du joueur et un bref descriptif de l’homme rappelant les raisons principales de ce transfert raté. Plus moderne, un autre supporter de Tottenham a lui lancé le hashtag # FindLamela. Soldado peut trembler.

L'incroyable destin de Rajib Roy

Balle au centre Par : Ali Bouacida

L

Rajib Roy est indien, a 16 ans, vit dans un taudis crasseux de Calcutta et sa maman vend son corps pour pouvoir rapporter à manger à la maison. Jusque-là, rien de bien folichon, sauf que le gamin serait sur le point de transformer ce quotidien difficile en conte de fées à la Disney. Repéré, au même titre que dix autres joueurs, par des scouts de Manchester United lors d’un tournoi organisé dans tout le pays, Rajib s’envolera très prochainement pour Manchester et aura 15 jours pour faire ses preuves. A la clef de ce «stage» avec les moins de 21 ans des Red Devils, en cas de succès, un contrat pour le moins inattendu. Et si cela n’arrivait vraiment pas que dans les films ?

Coupe d’Algérie

Réunion mercredi pour aborder les derniers détails de l'organisation de la finale

Une réunion regroupant la Fédération algérienne de football (FAF) et la direction de la jeunesse et des sports de Blida se tiendra mercredi pour aborder les détails relatifs à la finale de la 50e édition de la coupe d'Algérie entre la JS Kabylie et le MC Alger, prévue le jeudi 1er mai au stade M u s t a p h a - Tc h a k e r (16h00). «Toutes les parties concernées par l'organisation de cette rencontre se réuniront ce mercredi pour aborder les différents points ayant trait à ce match important» a affirmé hier le directeur de la jeunesse et des sports, Ziane Bouziane. La finale a été programmée cette année au stade de Blida, en raison de l'indisponibilité de l'enceinte du 5-Juillet d'Alger, qui fait l'objet de travaux de réfection entamés en mars dernier. «Lors de cette réunion importante, tous les points concernant cette finale seront abordés, à l'image de la billetterie, la sécurité et la logistique», a ajouté le directeur. Toutefois, le premier responsable du secteur de la wilaya de

Blida, n'a pas voulu confirmer le nombre de 24.000 billets qui seront mis en vente pour cette rencontre. «Je ne peux pas confirmer ce nombre, ni la date du début de la vente des billets. Tout sera mis au clair ce mer-

credi», a souligné Bouziane. La finale de la précédente édition, disputée au stade du 5Juillet, entre l'USMA et le MCA (1-0), a vu la mise en vente de 55.000 billets, partagés entre les deux clubs algérois.

COUPE DE L'UAFA DES CLUBS

Kerbadj écarte le retour de la compétition la saison prochaine

La coupe arabe des clubs, gelée lors de l'actuel exercice, ne devrait pas être relancée la saison prochaine, a affirmé hier Mahfoud Kerbadj, président de la Ligue de football professionnel (LFP) et membre de l'Union des associations du football arabe (UAFA). «Il n'y a aucun indice qui montre que la compétition arabe des clubs sera relancée la saison prochaine. Les clubs algériens devront ainsi se contenter des deux épreuves africaines, à savoir la Ligue des champions et la coupe de la Confédération», a déclaré Kerbadj. A six journées du tomber de rideau du championnat de Ligue 1 algérienne, pas moins de quatre clubs se disputent la quatrième place (MC El Eulma, MC Alger, CS Constantine et USM El Harrach) qui pourrait, à leurs yeux, leur donner accès à la prochaine édition de la coupe de l'UAFA. «Nous misons sur la quatrième place, car nous avons l'ambition de disputer la coupe de l'UAFA lors de l'exercice à venir. L'éventualité de voir cette compétition relancée la saison prochaine n'est pas à écarter», avait déclaré à l'APS le directeur général du CSC, Omar Bentobal. Une éventualité que le président de la LFP écarte tout de suite, estimant que le problème ayant conduit au gel de cette épreuve «persiste toujours».

Pratique de proximité

’Algérie candidate à l’organisation de la CAN 2019, doit évidemment revoir tout son tissu infrastructurel et présenter des stades qui répondent aux normes universelles. On nous annonce la construction de trois grands stades ainsi que la réfection définitive du temple du 5-juillet. Mais est-ce vraiment suffisant pour accueillir une compétition continentale? Sûrement. Surtout quand on sait que la CAN de 1990 qui s’est déroulée en Algérie, a eu pour théâtres deux stades dans deux villes, à savoir Alger et Annaba. La question ne se pose pas à ce niveau, celui de l’infrastructure

mais de son utilisation rationnelle et aussi de son essaimage dans tout le pays. Plus clairement, les stades qui existent font l’objet d’une gestion draconienne et souvent ils sont fermés plutôt que de servir à des équipes ou des groupes de jeunes. Bien sûr, on pourra toujours rétorquer qu’il y a le problème de l’entretien et que les fréquentations répétées des terrains les dégraderaient. Et alors? N’est-ce pas la vocation d’un terrain de sport – comme d’une route, un bâtiment, un véhicule…- que d’être destiné à l’usure? D‘autre part, si on veut préserver la

solidité des infrastructures, c’est surtout en œuvrant à construire de très nombreux espaces de proximité à travers tout le pays, comme cela se fait sous d’autres cieux où le jeune peut dans son quartier pratiquer la discipline de son choix. Ce genre de projets nécessite énormément d’argent, de temps et de compétences. C’est pour ces raisons qu’il faut être réaliste. Cependant, il est largement possible, à défaut de doter toutes les villes et même les quartiers d’infrastructures sportives, du moins d’aires de jeux et d’espaces sportifs qui puissent accueillir les jeunes riverains sans

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

aucune contrainte. Et cette tâche monumentale n’incombe pas uniquement au MJS, mais à toutes les institutions concernées, de l’APC au ministère de l’Habitat en passant par celui de la Culture, des Travaux publics, etc... Pour dire qu’il faut éviter de tomber dans le piège du «conjoncturel» et se mettre à construire des stades uniquement pour accueillir un événement. Mais penser son infrastructure sportive comme un socle indispensable à l’épanouissement de tout le pays dans toutes les disciplines. Loin de tous les faux prestiges et les tape à l’œil. A. B. 


Journal maracana 21 04 2014