Page 1

Meilleur joueur 2013/2014

BENLAMRI Djamel CHAFAI Farouk FERHAT Zinedine HACHOUD Abderrahmane KARAOUI Amir

(JSK) (USMA) (USMA) (MCA) (ESS)

Votez et participez à l’élection du meilleur joueur de la saison sur :

www.journalmaracana.net

KADIR :

www.maracanafoot.com

N° 2357 Dimanche 18 mai 2014 — Prix 20 DA

«ON N’EST JAMAIS CONTENT QUAND ON EST SUR LE BANC»

EN

! GARDIENS DE BUT : UN TICKET POUR DEUX ! QUI SERA SACRIFIÉ AU MILIEU ? ! 10 DÉFENSEURS POUR 8 PLACES EN JEU ! KADIR SEUL ATTAQUANT ÉCARTÉ ?

Brahimi

dans les bagages de Zidane à Bordeaux ?

À PROPOS DE LA LISTE DES 23

Maiche : «Ferhat trop jeune ? Moi à 17 ans je jouais en seniors»

Halilhodzic fait durer le suspense

1

CRB-MCO 2-2

UN POINT EN OR POUR LE CHABAB

OUADAH SUR LE POINT DE

REVENIR À L’USMB

JSK-JSS 2-0

LES CANARIS RETROUVENT LA DEUXIÈME PLACE

JSMB-USMA 1-2 MCA-CSC 1-0 HEUREUSEMENT QU’IL LE CHAMPION EN EXHIBITION Y AVAIT HACHOUD

À BÉJAIA

Amaouche futur manager général HANNACHI CONTACTE DOUKHA

13 joueurs libérés

NSOMBO : «Je veux gagner d’autres titres avec Soustara»


MAICHE

02 EQUIPE NATIONALE

Maracana N°2357— Dimanche 18 mai 2014

«Ferhat trop jeune ? Moi à 17 ans je jouais en senior» Pour ceux qui étaient très jeunes dans les années 1980, Abdelwahab Maïche était l’un des meilleurs milieux de terrain de sa génération. Formé à l’école du NAHD, qui a enfanté les Kheddis, Merzekane, Madjer entre autres, Maïche a porté aussi les couleurs du MCA. Ancien international, il a participé à la CAN 1988 où il s’est gravement blessé en demi-finale face au Nigeria. Dans cet entretien qu’il nous a accordé hier, l’ancien milieu de terrain revient sur l’accession de son club de cœur et analyse la liste d’Halilhodzic.

On ne peut commencer cet entretien sans parler de l’accession du NAHD, votre club de cœur. Quel est votre sentiment de revoir un si grand club retrouver l’élite ? Je n’ai pas l’habitude d’avoir la langue dans ma poche (rires). Tout d’abord, il faut dire que certes, le NAHD a retrouvé sa place en accédant en Ligue 1, c’est une très belle chose pour le quartier d’Hussein Dey et les supporters d’un si grand club, mais je dois dire, que le niveau ne m’a pas, mais vraiment pasplu. Peut-être que vous comparez le niveau par rapport à votre où il n’y a pas photo comme on dit... Le niveau n’est vraiment pas ce qu’il était. Peut-être que je vis dans un autre monde, j’espère que le niveau progressera. Il n’y a plus de formation, il n’y a plus de très bons joueurs, que cela soit au CRB, au MCA ou au NAHD, il n’y plus de relève. Face à l’O. Médéa, je n’ai rien vu. Certes, il y a la joie de la montée, mais il faut penser à l’avenir. Ma crainte, c’est que le club retombe dans ses travers et fasse le chemin inverse. Il y a la formation, mais il y a peut-être aussi, l’application du schéma tactique qui ne se fait plus ? Quand j’entends parler d’application de schéma tactique, ça me fait rire. Quand j’étais joueur, on n’avait pas besoin de tactique, chacun savait ce qu’il avait à faire sur le terrain. C’est devenu à la mode de parler tactique, les entraîneurs exagèrent. C’est les joueurs qui font l’entraîneur, ce n’est pas le contraire. Un joueur qui ne sait pas jouer, tu ne va pas lui apprendre à jouer au ballon, arrêtons, ce n’est pas sérieux. Un coach t’aide physiquement, pas plus, pour ce qui est du technicotactique, c’est l’intelligence du joueur qui fait la différence. Quand on est nul, on est nul, c’est la seule vérité que je connaisse. Justement, par rapport au joueur local, il y a de fortes chances, pour qu’aucun joueur local ne fasse partie de la liste des 23. Quel est votre sentiment ? C’est triste. Je suis contre l’idée qu’on fasse appel à des joueurs d’Angleterre ou d’ailleurs, je suis

pour le joueur du cru. Il n’y a plus de critère. Quand on a enlevé le sport aux gens du domaine, tout marche à travers. On est marginalisé, mais Al Hamdoulilah. Nous, on est éduqué, on n’est pas habitué à «cirer» les chaussures pour avoir un poste de travail. Les personnes qui sont actuellement sur le terrain, que cela soit les présidents ou les entraîneurs, ne connaissent rien ni au sport, ni au football. Certains joueurs qui ont été appelés manquent terriblement de temps de jeu. Est-ce que c’est inquiétant selon vous ? Bien sûr que oui. Ecoutez, rien ne remplace la compétition. Je peux ne pas m’entraîner et jouer un match, donc être compétitif, c’est la base. Moi, je suis contre l’idée d’appeler des joueurs pas compétitifs. Je n’arrive vraiment pas à comprendre. Prendre un joueur au Mondial qui ne joue pas, c’est incompréhensible. Halilhodzic trouve que Ferhat est trop jeune pour faire partie de ce groupe.

Quel est votre avis ? C’est à se taper la tête contre un mur. Ferhat a 22 ans, c’est la meilleure période pour exploser. Moi à 17 ans j’ai joué en senior. A 22 ans, on nous disait d’arrêter, vous êtes trop vieux pour le football. J’ai arrêté ma carrière à 28 ans. Pour moi, c’est une excuse. Il a sa place dans le groupe, le meilleur doit jouer, il ne faut pas voir l’âge, même s’il avait 40 ans et qu’il est compétitif, il faut l’appeler en sélection. Alors que dans les années 1980, on pouvait connaître le onze de départ, des mois à l’avance, aujourd’hui et à quelques semaines du premier match face à la Belgique, personne ne sait qui va débuter la rencontre... Pour moi, c’est un véritable problème. C’est une Coupe du monde qu’on va disputer, donc, un sélectionneur doit au moins avoir 8 à 9 joueurs qui sont ses hommes de base et où, on pourra injecter un ou deux joueurs, qui ont été la révélation au cours de la saison. Quels sont les joueurs qui

peuvent faire la différence chez les Verts ? Il faut savoir, que pour avoir une idée sur un «bon» joueur, il faut le voir sur plusieurs rencontres, pas quelques minutes. J’ai vu le match face à la Slovénie et j’ai vu Cadamuro qui a été replacé dans l’axe. Il a fait une très bonne rencontre. Il y a aussi, Taïder, Bentaleb et Feghouli qui sont de très bons éléments. Il faut que les gens sachent, qu’il y a toujours eu des joueurs de clubs et d’autres, qui sont fait pour la sélection. Le souvenir qu’on garde de vous c’est la CAN 1988, où on a vu un guerrier face au Nigéria, ou vous aviez terminé comme on dit sur une seule jambe. Pensez-vous qu’il y ait des joueurs de votre acabit ? Autre temps, autre mœurs comme on dit. A l’époque, c’est le cœur et l’amour du maillot qui nous poussait à nous transcender et donner le meilleur de nousmêmes. Malgré le fait que c’était mal payé, on laissaient notre cœur sur le terrain, on ne mettait

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

pas de «gel» dans nos cheveux. On ne courrait pas derrière l’argent. Même si je pense qu’il y a des joueurs qui peuvent apporter un plus, que cela soit en sélection ou dans des clubs, il n’en demeure pas moins, qu’on s’est éloigné du football et on ne parle que de ce que portent les joueurs ou l’argent que met un club pour les avoir. Christian Gourcuff pourrait devenir le prochain sélectionneur, pensez-vous que l’entraîneur local n’a plus sa place en sélection ? Pourquoi pas. J’ai eu l’occasion de travailler avec Soukane, Zouba, Kermali entre autres qui sont des modèles d’entraineurs. Mais il faut tout remettre à plat, le joueur reste un être humain, ce n’est pas une machine. Ce n’est pas si simple d’être entraîneur en Algérie, il y a un environnement à gérer, une mentalité de joueurs. Pour ce qui est de Gourcuff, il aura sous la main un groupe déjà prêt, ce qui lui facilitera le travail, j’espère. Propos recueillis par M’hamdi Ramzi


Maracana N°2357— Dimanche 18 mai 2014

EQUIPE NATIONALE 03

À 10 JOURS DU DÉPART POUR LA SUISSE

Les Verts redoublent d’efforts

LA 100E POUR FEGHOULI

Pour la dernière journée de la Liga, le FC Valence reçoit le Celta Vigo, où l’international algérien, Sofiane Feghouli, fêtera son 100e match. La direction du club va, à l’occasion, mettre les petits plats dans les grands pour son «Soso», où tous les supporters valenciens arboreront des maillots où il sera écrit le chiffre «100» pour faire honneur au joueur. Au-delà de la symbolique, le joueur algérien, faut-il le dire, fait partie désormais des cadres de l’équipe. Feghouli, qui est suivi par plusieurs clubs européens, notamment italien, a récemment mis fin aux rumeurs de départ, en annonçant qu’il sera encore à Valence la saison prochaine : «Partir ? Je ne vois pas pourquoi je quitterai Valence. Je suis bien ici, je veux gagner des titres avec mon club », a-t-il déclaré. M. R. 

GHOULAM ET NAPLES VEULENT TERMINER EN BEAUTÉ

Qui sont ceux qui prendront part au stage!? Qui seront les 23 qui iront au Brésil. Deux questions qui restent poséés, à 10 jours du départ pour la Suisse où les Verts entameront la deuxième phase de la préparation avec en point de mire le match amicale du 31 mai prochain face à l’Arménie.

DEUX PLACES POUR LE POSTE DE 3E GARDIEN DE BUT

Ils sont quatre à prendre part au stage de préparation. Ainsi, Mohamed

BRAHIMI

DANS LES BAGAGES DE ZIDANE À BORDEAUX ?

Cédric, Azeddine Doukha, Mohamed Lamine Zemamouche et Raïs M’Bolhi, seront dès ce matin à Sidi Moussa pour entamer la préparation avec le reste du groupe qui commence à grossir. Même si les choses sont claires pour les deux keepers, que sont M’Bolhi et Zemamouche, qui seront du voyage au Brésil, l’incertitude demeure quant au choix du dernier gardien où le sélectionneur national préfère garder le suspense jusqu’au bout. En effet, Halilhodzic, ne veut pas encore trancher et préfère attendre jusqu’au match face aux Arméniens pour annoncer le lendemain, le 1er juin à midi, la liste définitive de ceux qui rallieront le camp de base au Brésil.

10 DÉFENSEURS POUR 8 PLACES À PRENDRE

Alors que certains sont quasiment sûrs de faire partie des 23, à l’image de Bougherra, Cadamuro, Ghoulam, Mandi, Mesbah, Medjani et Mostefa, le doute persiste quant à la présence sur la liste finale de Khoualed, Halliche ou Belkalem. En effet, le défenseur usmiste a peu de chances d’être gardé sur la liste, alors qu’il semble que le choix se portera soit sur Halliche, qui a fait une excellente deuxième partie de championnat, alors que Belkalem ne semble pas avoir le temps suffisant pour être fin prêt.

QUI SAUTERA AU MILIEU ?

En milieu de terrain, ils sont 8 éléments pour 6 places en jeu. Le nouveau-ancien, Ryad Boudebouz, même s’il a été rappelé par le sélectionneur national, n’est pas pour autant certain de prendre part au stage de préparation. Boudebouz, qui n’a pas pris part hier à la dernière rencontre de Bastia face à Nantes, pour cause d’angine, devait normalement rejoindre le groupe hier, mais au moment où nous mettons sous presse, pas de trace de joueur à Sidi Moussa. Le sociétaire de l’Entente, qui n’a pas pour sa part encore reçu sa convocation, voit ses chances de participer au Mondial diminuer de jouer en jour. Derniers cas et pas des moindres, il concerne Guedioura qui a, certes, peu de matchs dans les jambes, mais pourrait être retenu sur la liste finale en compagnie de Bentaleb, Brahimi, Lacen, Taider et Yebda.

En attaque, les choses paraissent un peu plus claires. En effet, mis à part Kadir qui pourrait sauter, Mahrez, Djebbour, Ghilas, Slimani, Djabou et Feghouli seront présents parmi les 23 qui disputeront la Coupe du monde et à moins d’un pépin de dernière minute et surtout le fait que Vahid Halilhodzic n’ait pas trop le choix. M’hamdi Ramzi

GOURCUFF :

direction les Verts ? Beaucoup d’émotions hier, lors de la dernière journée de Ligue 1 française où Christian Gourcuff était pour la dernière fois sur le banc lorientais face à Lille. 32 ans, c’est le nombre d’années passées du technicien français sur le banc de Lorient où il a débuté en tant qu’entraîneurjoueur, avant de prendre les commandes du banc.

UNE ARMOIRE DE TROPHÉES VIERGE

Connu pour sa rigueur tactique où il est un adepte du classique 44-2, tant décrié et prévisible, Gourcuff,

qui est connu pour être un travailleur acharné et qui ne laisse rien au hasard, n’a pu décrocher aucun trophée avec Lorient, malgré trois demifinales de coupes (Coupes de la Ligue 2010 et 2012, Coupe de France 2014) : «Avec le temps, on se rend compte que les trophées, même si c'est sympa et qu'on vit d'émotions, ce n'est qu'anecdotique. Il y a des choses beaucoup plus importantes », a-til souligné.

UN HOMME DE PRINCIPE

TAÏDER TITULAIRE FACE AU CHIEVO ?

Pour sa part, le milieu de terrain des Verts, Saphir Taider, qui n’a plus joué depuis plusieurs journées, est annoncé titulaire aujourd’hui face au Chievo Verone. L’international algérien retrouvera donc la compétition avant de rejoindre lui aussi le Centre technique national.

MESBAH ET BELFODIL N’ONT PLUS RIEN À ESPÉRER FACE À PARME

KADIR SEUL ATTAQUANT SACRIFIÉ

C’ÉTAIT SA DERNIÈRE HIER AVEC LORIENT

Auteur d’une belle saison avec Grenade, même si le club espagnol risque de jouer la saison prochaine en Ligue 2 espagnole, l’international algérien, Yacine Brahimi, fait l’objet de plusieurs convoitises que cela soit en Espagne ou en France. En effet, selon des informations et au cas où l’actuel coach-adjoint d’Ancelotti, Zinedine Zidane, qui a émis son désir de prendre en main une équipe la saison prochaine, où il est annoncé aux Girondins de Bordeaux, club avec qui il s’est révélé sur la scène européenne, pourrait ramener dans ses bagages «le Garincha algérien». Il faut dire que l’international algérien, qui n’a, jusqu’à l’heure, pas révélé sa future destination, préférerait jouer en Liga que de rejoindre la Ligue 1 française. Brahimi, qui est prêté par le club de Rennes à Grenade, peut-il dire non à l’idole mondiale ? C’est la question qui se pose d’autant que Zidane veut aussi recruter son ancien coéquipier à la Juve, Alessandro Del Piero et Eric Abidal, la saison prochaine. M. Ramzi

Après avoir assuré la troisième place, le Napoli de Ghoulam, disputera ce soir le dernier match de la saison face à Hellas Vérone où ce sera l’occasion pour l’international algérien de terminer la saison en beauté. L’ancien Stéphanois devrait rejoindre ses partenaires de l’Equipe nationale, dès demain à Sidi Moussa où il s’attèlera à préparer le Mondial.

Lors de sa dernière conférence de presse

qui s’est déroulée jeudi dernier, il n’a, certes, pas voulu montrer son émotion, mais a indiqué un trait de caractère que devrait aussi gérer Mohamed Raouraoua. En effet, Gourcuff est un homme à principe, qui, même décrié, continue de tracer sa route!: «Avec Lorient, c'était un travail de longue haleine, de tous les instants, car on a souvent été décriés, même de l'intérieur. Il a fallu s'accrocher!», a-t-il déclaré. Ce qui montre que le «!futur!» sélectionneur est un homme à poigne. M. Ramzi

Avec d’infimes chances de maintien, Djamel Mesbah et Ishak Belfodil disputeront leur dernier match sous les couleurs de Livourne face à Parme. Alors que Mesbah rejoindra le groupe Algérie, demain, Belfodil peut se mordre les doigts d’avoir fait le choix d’un club qui n’a plus rien à espérer en Serie A.

KADIR : «ON N’EST JAMAIS CONTENT QUAND ON EST SUR LE BANC »

Fouad Kadir s’est exprimé dans l’émission «Algeria World Cup Show» de beInSport présentée par Hafid Derradji. Il revient sur la qualification algérienne, sa situation ainsi que les chances de l’EN pour le Mondial2014. Concernant la qualification face au Burkina, le milieu déclare : «Cela été une superbe fête car je n’avais pas eu la chance de participer aux qualifications de la Coupe du monde 2010. Je suis arrivé juste avant le début de la Coupe du monde et on avait vraiment envie tous ceux qui n’avaient pas participé à celle de 2010, d’avoir notre Coupe du monde, notre qualification à nous.» Questionné sur la perte de sa place en EN, il dira : «Je n’ai plus rejoué un match après la CAN comme titulaire en EN, c’est pour ça que j’ai voulu être prêté à Rennes pour retrouver du temps de jeu. Quand on est sur le banc, on n’est jamais content, mais voilà, après je n’ai jamais fait la gueule, jamais dit un mot de travers à quiconque ni aux joueurs ni au staff, je suis là pour mouiller le maillot et pour représenter mon pays. Mais il est vrai que je préfère être sur le terrain comme tout le monde». Enfin, à savoir si l’Algérie a ses chances au Mondial, Kadir affirme : «Tout est possible, on a un groupe qui est vraiment ouvert, avec comme favori la Belgique qui est vraiment une belle nation notamment sur les deux dernières années et leur qualification brillante pour le Mondial.»

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


04 MOBILIS LIGUE UNE 29E JOURNÉE

MCA-CSC 1-0 Fiche technique Stade Omar-Hamadi, Affluence : huis-clos Arbitres : Boukhalfa, Hallem, A. Zerhouni But : Hachoud (90ʼ) (MCA) Averts : Samer (40ʼ), Bouhenna (90ʼ) CSC ; Besseghier (66ʼ) MCA

MCA :

Djemili, Hachoud, Bensalem, Aksas, Djeghbala, Boucherit, Chita, Metref, Yachir (Boucherit 75ʼ), Yahia Cherif, Bougueche (Kacem Mehdi 76ʼ). Entr : Bouali

CSC :

Cedric, Sebah, Barti, Nene, Bouhena, Nʼgomo, Samer, Ziad, Hadiouche (Sayeh 64ʼ), Boulemdais, Henani. Entr : Simondi

YAICI PRÉSENT

Nouvellement installé comme président par intérim du MCA, en remplacement de Boumella, Yaici était présent hier au stade Omar-Hamadi.

Maracana N°2357— Dimanche 18 mai 2014

Heureusement qu’il y avait Hachoud

D

ans une rencontre sans attrait, les Mouloudéens et même s’ils ont débuté la partie à 100 à l’heure, il n’en demeure pas moins que le peu d’occasions durant cette première période, a montré une équipe pas motivée du tout. Ainsi, dès la 2’ et suite à une échappée de Hachoud sur la droite, donne pour Yachir qui transmet un bon ballon à Yahia Cherif. Ce dernier lance en profondeur Bensalem, qui exécute un tir puissant, mais le portier international, sauve son équipe d’un but tout fait. Un quart d’heure plus tard, le «jeune» Bougueche s’échappe, s’engouffre dans la surface, mais son tir passe juste à côté de Cedric. Il faut dire que lors de ce premier half, on a vu deux équipes qui ne voulaient pas trop se découvrir, avec un jeu décousu et il fallait attendre la 34’ pour voir une nouvelle occasion des locaux par l’entremise de Bensalem, mais son tir trop «mou» atterrit dans les bras du gardien du CSC. Il fallait attendre la fin de la première période pour assister à la seule

vraie occasion de but. En effet, suite à un coup-franc mollement tiré par Metref, les protégés de Simondi, mèneront un contre qui aurait pu s’avérer payant. Hadiouche sert idéalement Boulemdais d’une tête rageuse aurait pu ouvrir le score, si ce n’est la détente de Djemili, qui sauve les siens d’un but tout fait (44’). En seconde période, le

LE HUIS CLOS RESPECTÉ À LA LETTRE

Les organisateurs du match dʼhier entre le MCA et le CSC, ont tenu à respecter le huis clos à la lettre. Ainsi, la vérification à lʼentrée du stade a été minutieuse, où seulement les officiels des deux équipes, ainsi que la presse munis dʼaccréditation de la LFP, pouvaient y accéder.

AKSAS ET BOUCHERIT ONT PURGÉ

Absent pour cause de suspension à Béchar, Aksas et Boucherit ont retrouvé hier la compétition. Le retour de ces deux éléments-clés, ont permis à lʼéquipe de retrouver un tant soit peu son assise.

rythme de la rencontre «baissera» encore d’un cran. Il fallut attendre la 67’ pour voir une action

digne de ce nom des Mouloudéens. Ainsi, Aksas bien démarqué à droite, tente sa chance de loin, mais Cedric veillait au grain. En fin de match, les visiteurs auraient pu surprendre les Mouloudéens, suite à une erreur monumentale de Djeghbala, Sameur en profite pour tenter sa chance, mais encore une fois, Djemili sort le ballon in-extremis (81’). Une minute plus tard, Metref reprend de la tête un centre millimétré de Hachoud, mais le ballon passe juste au-dessus de la barre transversale. Alors qu’on filait tout droit vers le partage des points, Hachoud inscrit un magnifique but sur coup-franc, dont lui seul a le secret (son dixième de la saison) et qui permet à son équipe de gagner un match insipide et sans attrait. Y. R.

TROISIÈME TITULARISATION DE SUITE POUR CHITA ET YACHIR

Et de trois pourrait-t-on dire pour le jeune Chita. En effet, révélé lors du stage hivernal effectué en Espagne, le jeune Chita, est incontestablement lʼavenir du Mouloudia, où il commence à montrer ses «crocs», il a été titularisé pour la troisième fois de suite par le coach mouloudéen, il était dʼailleurs lʼun des meilleurs éléments sur le terrains face aux Sanafir. Foued Bouali, a aussi renouveler sa confiance à lʼattaquant Yachir qui a été incorporé dès le coup dʼenvoi de la rencontre.

METREF ET YAHIA CHERIF, PRÉFÉRÉS À DJALIT ET OUALI Titulaires lors du dernier match face à la JS Saoura, Ouali et Djalit ont été relégués sur le banc, à lʼoccasion de la réception du CS Constantine. Les deux éléments, ont été remplacés par Metref, qui, après des mois de rééducation a retrouvé la plénitude de ses moyens et Yahia Cherif.

LISTE ÉTABLIE PAR BOUMELLA ET KACI SAÏD

13 joueurs libérés A l’approche de la fin de la saison, les désormais ex-responsables du Mouloudia d’Alger, en l’occurrence Boudjemâa Boumella et Kamel Kaci Saïd avaient établi une liste comportant les joueurs qui seront libérés dès la fin de l’exercice actuel. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette fameuse liste que nous avons réussi à obtenir de nos sources, est composée d’un bon nombre de surprises.

YAHIA CHERIF LA SURPRISE, LAVATSA LE GRAND ABSENT DE LA LISTE !

E

n effet, ladite liste comporte pas moins de 11 joueurs, dont la majorité font partie des cadres, à l’instar des Besseghier, Bouguèche, Ghazi, Daoud, Kacem Mehdi, Djeghbala ainsi que Yahia Cherif. Pour le reste, on peut dire que leur présence dans cette liste n’est pas une surprise, étant donné que les Fabre, Bellaid, Bouzidi, Bensalem ainsi que Dibi étaient déjà sur le départ. Mais pour revenir aux autres, notamment les Daoud, Kacem et à un degré moindre Djeghbala et Yahia Cherif, on peut dire que tout ce beau monde n’avait plus la confiance de la direction mouloudéenne, alors que ces noms cités font partie des joueurs les plus en forme cette saison, à l’instar de Kacem Mehdi et Daoud qui sont revenus en force, mais le staff technique leur a préféré Ghazi et Boucherit.

BELLAID, DIBI, BENSALEM ET BOUZIDI, SANS SURPRISE !

Ce qui est à retenir de cette liste, c’est

qu’elle est dominée par les cadres, dont la présence est surprenante, à l’instar de Besseghier et Kacem ainsi que Ghazi dont les contrats avaient été prolongés. Or, il s’est avéré que ce n’était que de la poudre aux yeux, étant donné que leurs noms figurent sur la liste des joueurs libérables car la direction du Mouloudia d’Alger ne compte pas les garder pour la saison prochaine. Quant aux Fabre, Bellaid, Bouzidi, Dibi ainsi que Bensalem, leur présence parmi les libérés n’est pas du tout une surprise, car ils ont fait les frais de la marginalisation dont certains ont fait l’objet, comme c’est le cas

de Fabre et de Bouzidi. Alors que pour Dibi et Bensalem ils sont tout simplement les victimes de la rude concurrence et de leur baisse de régime qui leur a valu une libération qui était prévisible.

Si cette liste comporte quelques noms dont le départ du Mouloudia reste prévisible, ce que l’on retiendra, c’est qu’il y a un nom qui manque dans cette liste, c’est celui d’Edwin Lavatsa. En effet, contrairement à Stéphane Paul Dibi, qui sera remercié une fois la saison finie, après que ceux qui l’ont recruté au mercato hivernal se sont aperçus qu’il était loin du compte. Edwin Lavatsa est bizarrement absent de ladite liste, malgré qu’il n’ait pas donné satisfaction, et sa non utilisation depuis un bon moment est suffisant pour confirmer que son recrutement était un fiasco. Mais à la surprise générale, Lavatsa ne figure pas dans la liste alors que son niveau n’est pas meilleur que certains joueurs qui font partie de cette liste. En tous cas, cette liste, rappelons-le, établie par Boumella et Kaci Saïd est bien partie pour faire du bruit dans le domicile mouloudéen, y compris chez les supporters qui seront surpris d’apprendre la présence de certains éléments qui ne méritent pas de quitter le Mouloudia par la petite porte, contrairement à d’autres. Youcef R.

BEDJA A SUIVI LE MATCH DES U21

Afin dʼavoir une idée sur les jeunes joueurs qui évoluent au Mouloudia, Aomar Bedja sʼest déplacé, hier, au stade de Zeralda, pour suivre le match des U21, qui a mis aux prises le Mouloudia dʼAlger au CS Constantine. Une présence qui vient refléter lʼintérêt porté par le représentant de la Sonatrach qui tient à faire le grand ménage, et ce, sur tous les plans. Y. R.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°2357— Dimanche 18 mai 2014

MOBILIS LIGUE UNE 05

Tirer les enseignements de la saison passée CSC Après avoir eu la certitude maintenant d’avoir perdu tout espoir de jouer au moins la quatrième place, qui lui aurait valu d’être qualifiée à la prochaine Coupe arabe, l’équipe du CSC et son premier responsable commencent à préparer la saison prochaine. Plusieurs noms de joueurs ont circulé par-ci et par-là, on a notamment su par des proches de Bentoubal, que ce dernier recevait plusieurs coups de fils de la part de managers proposant leurs joueurs.

M

ais le président lui-même aurait pris le taureau par les cornes et a lui-même commencé à contacter certains joueurs leur proposant de porter le maillot Vert et Noir et dont certains d’entres-eux sont sur le point de rejoindre l’équipe. On cite parmi les contacts les plus courtisés par Bentoubal, le Harrachi de l’ESS, Ogbi, ainsi que Messadia de la JSK, Doukha et Hendou de l’USMH et dernièrement il avait discuté avec le milieu de terrain du CRB, Meguehout. On parle aussi de Mebarakou ainsi que du joueur de la JS Saoura, Mebarki. Mais Il aurait été plus judicieux d’établir au préalable une liste de libérés afin de voir ce qui manque à l’équipe et faire son marché. Même si on prend le taureau par les cornes pour commencer à travailler et puis mettre la charrue devant, il sera vraiment très difficile d’avancer. Le premier responsable du CSC, Omar Bentoubal, veut monter une grande équipe la saison prochaine, une équipe de rêve capable de jouer les titres selon ses propos quand il avait pris l’équipe en main. Mais aura-t-il vraiment les moyens de sa politique ? Est-ce que le groupe TAL suivra et mettra tout les ressources financières nécessaires à un tel projet ? C’est ce que tout le monde souhaite en tous cas. A partir de maintenant, c’est le véritable travail qui va commencer et chacun devra assumer ses responsabilités non seulement dans la réussite mais dans l’échec aussi et dire les choses par leurs noms. L. B.

LE GROUPE ULTRA «LOCA RAGAZZI» PRÉPARE UNE MARCHE POUR LE 26 JUIN

Un mot d’ordre est en train de circuler au sein de la communauté des Sanafir et en particulier au sein groupe ultra, connu sous le nom de «Loca Ragazzi» qui voudrait organiser une marche pacifique le 26 juin commémorant le 116e anniversaire de la fondation des Vert et Noir. Le groupe ultra «Loca Ragazzi» a été très actif dans les stades de tout le pays et avait contribué à lancer plusieurs messages de soutien au stade Hamlaoui, notamment lors des attaques sionistes sur Gaza et les fameuses caricatures offensantes à l’Islam publiées dans la presse occidentale. Par cette marche, les ultras voudraient aussi demander aux responsables du club de mettre fin au bricolage et de mettre sur pied une équipe qui jouera les premiers rôles dans le championnat, une équipe capable de rafler des titres.

Boulemdais : «On aurait pu faire mieux»

Le buteur des Vert et Noir, Hamza Boulemdais en l’occurrence, évalue le parcours de son équipe à travers cet entretien qu’il nous a accordé récemment. Notre interlocuteur parle des ratages de son équipe, de la Coupe de la CAF et de la dernière journée du championnat ainsi que de son avenir sportif.

Alors que devient Boulemdais ? Comme vous le savez, je suis au CSC et je continue à me donner à fond pour soigner mon classement de buteur, en cette fin de championnat. Justement, comment voyez-vous cette fin d’exercice ? Il reste une seule journée avant le baisser de rideau de cet exercice qui ne nous a pas souri. Ce sera une fin plutôt captivante pour les équipes qui se bousculent aux portes des places qualificatives. Quant à nous, ce sera une fin paisible même si, nous sommes décidés à jouer le jeu jusqu’au bout. Certains estiment que c’est une saison blanche pour vous. Un commentaire... Certes, on n’a rien récolté durant cette saison, même si on persiste à dire que c’était une saison de transition, c'est-à-

dire, qu’il fallait refaire l’équipe et repartir du bon pied après le départ de Roger Lemerre. Notre objectif était le maintien, dans une place honorable. Mais avec les problèmes rencontrés lors de notre parcours, on n’a pas pu atteindre les premières loges du classement. Etes- vous satisfait de ce parcours ? Oui, seulement, j’estime qu’on aurait pu faire mieux et terminer sur le podium. Il y a eu des hauts et des bas et les déconvenues répétées, les blessures à tous les moments ainsi que d’autres problèmes internes, ont fait que l’équipe n’arrive pas à décoller et à remplir convenablement sa mission.

Et pour la coupe de la CAF ? Pour nous, ce fut d’abord et avant tout, une aventure pour acquérir une grande expérience. Sur ce plan là, je pense que notre participation fut positive à plus d’un titre. On n’a pas osé et on ne nous a pas aidés avec cette programmation qui fut par la suite, un des facteurs de notre échec dans ce championnat. Pour le dernier match de la saison, vous allez accueillir la JSK. Qu’en pensez-vous ? Nous allons préparer ce match afin de sortir victorieux et terminer notre parcours sur une bonne note. Nous allons jouer à fond nos chances et aussi, le jeu

afin de ne pas porter atteinte à l’éthique sportive.

On dit que vous êtes partant. Estce vrai ? Certes, j’ai reçu des offres de certaines équipes mais jusqu’à présent, il n’y a rien d’officiel. Je préfère attendre la fin de la saison pour mieux voir et me décider. Les supporters vous boudent ces derniers temps ; qu’en est-il au juste ? C’est par amour qu’ils le font et ils ont tout à fait raison. Il y a des facteurs objectifs qui ne nous ont pas permis d’aller au terme de notre mission. J’espère que l’équipe va se ressaisir et jouer les premiers rôles, la saison prochaine car, qu’on le veuille ou non, le CSC doit prétendre au titre au vu des dépenses de chaque saison. C’est un grand club à qui, il manque, simplement, des titres. On vous laisse le soin de conclure Notre parcours aurait pu être meilleur mais le football est, ainsi, fait. Le CSC est un grand club qui ne peut pas mourir et je suis certain que la saison prochaine sera plus rentable et meilleure que celleci. J’ai passé des moments très intéressants dans cette équipe où j’ai appris beaucoup de choses avec les différents entraineurs qui se sont succédé. Entretiien réalisé par Abdelkader Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


06 MOBILIS LIGUE UNE 29E JOURNÉE

JSK-JSS 2-0 Fiche technique

Stade : 1er -Novembre de Tizi Ouzou Affluence : faible Arbitres : Necib, Maghlout, Bennacer Avertissements : Amiri (29ʼ) Toubel (43ʼ) Sayeh (46ʼ) Beldjilali (75ʼ) (JSS) Benchérifa (26ʼ) (JSK) Buts: Ebossé (6ʼ, 30ʼ) (JSK)

JSK:

Mazari, Rial, Benlamri, Ebossé, Aouedj (Mekkaoui 65), Zaâbiya (Bencherif 77ʼ), Aiboud, Maroci, Bencherifa, Remache, Raiah. Entraîneur: Aït Djoudi

JSS:

Boussouf, Toubel, Terbah (Sabouni13ʼ), Benmohamed, Sebie, Bousmaha, Amri, Beldjilali, Zaoui, Sayeh (Hamzaoui (66ʼ), Mebarki (Bouguelmouna 90'). Entraîneur: Alain Michel

L

Maracana N°2357— Dimanche 18 mai 2014

LES CANARIS RETROUVENT LA SECONDE PLACE

a bonne affaire de cette 29e journée de Ligue 1, disputée hier, fut l’œuvre de la JS Kabylie qui a retrouvé la deuxième place grace à sa victoire face à la JS Saoura sur le score de deux buts à zéro. Un doublé du baroudeur Ebossé a permis aux poulains d’Azzedine Aït Djoudi de remonter une nouvelle fois à la deuxième place au classement général, en attendant bien évidemment qui va accoucher le prochain match du concurrent l’ES Sétif qui recevra ce mardi l’USM Harrach sur ses bases du 8-Mai 45. Avec ces trois points de plus, la formation phare du Djurdjura prend seule la place de dauphin avec deux points d’avance sur l’Entente.

6’ EBOSSÉ OUVRE LE SCORE

Pour ce qui est du film du match, il ne fallait pas arriver tard au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, pour voir le premier joli but des Jaune et Vert inscrit dès la sixième minute de jeu. Sur un centre fort de l’attaquant libyen Mohamed Zaâbiya, côté gauche, initialement en direction du

IL A MARQUÉ UN DOUBLÉ, SON 17E BUT HIER

Ebossé confirme son statut de meilleur buteur. L'attaquant de la JS Kabylie, le Camerounais Albert Ebossé, qui a contribué hier à la victoire de son équipe à domicile face à la JS Saoura, a confirmé son statut de meilleur buteur du championnat avec 17 réalisations. Lʼattaquant camerounais de la JS Kabylie, Albert Ebossé, a donné lʼavantage à son équipe dès la 6e minute de jeu. Avec ce doublé contre la JS Saoura, Ebossé termine la saison meilleur buteur du championnat devançant ainsi le deuxième au classement, à savoir Hamiti et Boulemdais qui ont 13 buts chacun.

AUCUN SUPPORTER BÉCHARI

Aucun supporter béchari nʼa effectué hier le déplacement à Tizi Ouzou pour soutenirson équipe contre la JS Kabylie. Ils savent que ce match nʼa rien dʼenjeu pour leur équipe qui est déjà en vacances, les supporters de cette formation de Béchar se sont contentés de suivre le match sur le petit écran. R. S.

MAZARI REPREND SA PLACE DANS LES BUTS

En lʼabsence du gardien numéro 1, Malik Asselah, en raison dʼune blessure, cʼest le portier Nabil Mazari qui sʼest occupé hier des buts. Mazari reprend donc sa place après quatre matches dʼattente dont la finale de la Coupe dʼAlgérie.

YESLI LE GRAND ABSENT

Kamel Yesli, lʼune des pièces-maitresses dʼAzzedine Aït Djoudi a brillé hier par son absence. Il a contracté une blessure lors du derby kabyle, ce joueur, qui nʼa même pas fait partie de la liste des 18, sera de retour lors de la dernière journée, prévue samedi prochain contre le CS Constantine.

PRÉSENCE FAIBLE DES SUPPORTERS

Absents lors du match de la 28e journée qui a vu la JS Kabylie affronter à domicile lʼUSM Harrach, les supporters de cette formation phare du Djurdjura nʼétaient pas présents en grand nombre hier lors de cette rencontre contre la JS Saoura. Pour cette ultime rencontre du championnat au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, le match sʼest joué devant des gradins presque vides. Cela est-il dû peut être à la retransmission en direct de cette rencontre sur le petit écran, ou les supporters nʼont toujours pas digéré la finale ratée contre le MC Alger. R. S.

baroudeur, en l’occurrence l’attaquant camerounais Albert Ebossé. Ce dernier profite de sa bonne position dans la surface de réparation, d’un joli tir trompe le gardien béchari Boussouf. Une excellente réalisation et tardive d’Ebossé qui a redonné confiance aux Kabyles. Le club phare du Djurdjura avait d’autres occasions pour aggraver la marque, mais sans pour autant atteindre l’objectif. Au fur et à mesure, ce sont les Bécharis qui reprennent les choses en main. Deux à trois occasions nettes de scorer ont été offertes à cette équipe bécharie emmenée par le Français Alain Michel. L’occasion qui a failli faire mouche est à mettre à l’actif de Beldjilali qui a failli loger le cuir dans les filets de Mazari, si ce n’est le poteau.

30’ EBOSSÉ DOUBLE LA MISE

Une chose est sûre, le portier kabyle Nabil Mazari a été mis en difficultés pendant un certain temps en faillant même le surprendre. C’est sur une contre attaque d’ailleurs que les joueurs de Azzedine Aït Djoudi parviennent à doubler la mise. C’est grace au même attaquant camerounais, Albert Ebossé, que les Canaris ont aggravé la marque. Ebossé qui a été fauché dans la surface de répa-

ration a bénéficié d’un penalty. Ce même joueur a failli aggraver la marque. Ce joueur, qui a repris de la tête un bon centre du côté gauche, voit son ballon remis par le poteau. A partir de ce momentlà, le club phare du Djurdjura continue à exercer un sérieux pressing sur l’adversaire qui s’est contenté de se défendre et revenir de temps à autre par des contres, mais l’homme en noir Necib siffle la fin de cette première partie sur ce même score de deux buts à zéro à l’avantage de la JS Kabylie. De retour des vestiaires, la partie s’est arrêtée pendant cinq minutes après le soulèvement des supporters contre les joueurs bécharis qui s’échauffaient. Il a fallu l’intervention de l’entraineur Azzedine Aït Djoudi pour que les choses retrouvent le calme. A la 54’ une action, qui ne manquait pas d’intérêt, fut l’œuvre du jeune Raiah. Ce dernier, qui a reçu une jolie passe de Zaâbiya à une vingtaine de mètres du portier Boussouf, met le cuir dans les décours. En tout cas, c’est une occasion en or qui aurait pu faire mouche. Malgré leur retard de deux buts, les Bécharis de Michel n’ont rien fait pour revenir. au contraire, ce sont les Kabylse d’ Azzedine Aït Djoudi qui continuent à dominer les débats en se procurant les meilleures occa-

sions. A vingt minutes de la fin de la partie, la JS Saoura a tenté de reprendre les choses en main. Leur meilleure occasion est à mettre à l’actif de Zaoui qui s’est infiltré dans la surface, mais sans aucun mal devant l’arrière-garde kabyle. En sentant le danger approcher, le premier responsable à la barre a incorporé Hamza Bencherifa à la place de Zaâbiya. A la 81’ minute, Mekkaoui a inscrit le troisième but, mais l’arbitre Necib a eu une charge pour le portier Boussouf, et but donc non accordé. Les dix dernières minutes étaient difficiles pour les Canaris contre cette formation de Béchar qui ne semble pas vraiment venir faire du tourisme. En tout cas, hier, les Kabyles ont disputé leur dernier match de la saison sur leur pelouse du stade su 1er-Novembre de Tizi Ouzou. Un match important et décisif contre une équipe de la JS Saoura qui est déjà en vacances. La réception de cette formation de Béchar fut une belle opportunité pour les Kabyles non seulement pour retrouver leurs supporters mais surtout pour s’emparer de la deuxième place. Une place convoitée également par l’ES Sétif qui, rappelons-le, devait jouer hier le premier match de la phase des poules de la Ligue des champions d’Afrique contre l’ES Tunis. R. S.

LIGUE 1 MOBILIS - 29E JOURNÉE

Rencontres MCA-CSC JSK-JSS CRB-MCO CABBA-MOB ASO-MCEE JSMB-USMA RCA-CRBAF ESS-USMH REPORTÉ AU 20 MAI Equipes 1. USM ALGER 2. JS KABYLIE 3. ES SÉTIF 4. MC EL EULMA 5. MC ALGER 6. USM EL HARRACH 7. RC ARBA 8. ASO CHLEF 9. JS SAOURA 10. CS CONSTANTINE 11. MO BEJAIA 12. MC ORAN 13. CR BELOUIZDAD 14. JSM BEJAIA 15. CAB B. ARRERIDJ 16. CRB AIN FEKROUN

Résultats 1-0 2-0 2-2 1-3 2-1 1-2 2-1 Pts 67 53 52 46 45 44 43 40 40 40 34 34 32 25 24 20

J 29 29 28 29 29 28 29 29 29 29 29 29 29 29 29 29

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

G 20 15 15 12 13 13 12 10 11 10 09 09 09 06 04 05

N 07 08 07 09 06 08 07 10 07 10 06 07 05 07 09 05

P 02 06 06 08 10 08 10 09 11 09 14 13 15 16 16 19

BP 47 39 39 33 26 31 30 28 35 29 27 31 26 23 23 16

BC 19 21 24 27 24 24 29 21 36 32 32 38 32 44 42 34

Diff 28 18 15 06 02 07 01 07 -01 -03 -05 -07 -06 -21 -19 -18


MOBILIS LIGUE UNE 07

LE JOUEUR VEUT CHANGER D’AIR

Messadia pressenti à Sétif

L’attaquant de la JSK, Ahmed Messadia, qui a décidé de quitter la JSK juste après le dernier match du championnat face au CS Constantine, aurait, selon nos sources, donné son accord de principe aux dirigeants de l’ES Sétif pour signer au profit de leur club cet été, d’autant plus que l’ES Sétif jouera une compétition continentale la saison prochaine.

E

n plus de l’émigré Farid Bezouine, qui intéresse au plus haut point l’ES Sétif, l’attaquant Ahmed Messadia, dont le contrat expirera ce mois de juin, est sérieusement pisté par l’Entente qui veut l’enrôler dès cet été. La direction de l’Entente lui a proposé l’idée de rejoindre les rangs de leur équipe depuis le début de ses déboires avec la JSK et l’entraineur Azeddine Ait Djoudi, qui a perdu confiance en lui, en ne l’alignant que rarement. La preuve, il ne l’a même pas convoqué lors du match de la finale de Coupe d’Algérie, ce qui a fait vraiment mal à l’enfant de Batna, qui n’est plus en odeur de sainteté avec son coach, dans la mesure ou ils ne se parlent même pas. L’attaquant qui était le buteur de l’équipe la saison passée, ne s’était réveillé que lors des dernières journées, où la JSK avait tout perdu. L’attaquant Messadia Ahmed n’arrive plus à marquer et a perdu le sens du but devant les bois, alors qu’il est un attaquant de métier qui est fait pour marquer et contribuer à l’animation offensive de l’équipe. Pourtant, le staff technique kabyle lui a donné plus d’une chance et l’a titularisé plusieurs fois, sans qu’il ne réussisse à tirer son épingle du jeu et débloquer son

compteur de but, d’où la décision de la direction de le libérer lors du mercato hivernal, avant de revenir sur sa décision, après le refus du joueur de partir sans avoir ses papiers et l’intégralité de son argent. Ce jour-là, les dirigeants, à leur tête le boss Hannachi et son entraineur Azeddine Ait Djoudi, se sont réunis à l’hôtel El Mouradi de Hammam Bourguiba (Tunisie) et ont pris la décision de le maintenir et de prêter plutôt Youcef Chibane à l’USM Bel Abbes.

LE JOUEUR A HÂTE DE PARTIR

En effet, l’enfant de Batna, selon son entourage, a hâte que la saison se termine pour qu’il quitte le club et change d’air, car il en a marre et ne veut pas poursuivre son aventure avec la JSK, il préfère plutôt changer d’air pour provoquer le déclic et se relancer, d’autant plus que ses proches l’ont conseillé d’opter pour un autre club pour retrouver son meilleur niveau. Le joueur continue de s’entrainer juste par respect aux couleurs du club et pour honorer aussi son engagement avec le club et attend avec impatience la fin de saison pour être libre de tout engagement

JSK

Maracana N°2357— Dimanche 18 mai 2014

et opter au profit de l’ES Sétif, qui insiste pour l’enrôler. L’entraineur Azeddine Ait Djoudi qui a donné la chance à tous les joueurs, ne compte plus sur les services de son attaquant et la direction n’est pas vraiment chaude à lui proposer la prolongation de son contrat, contrairement aux autres cadres de l’équipe, qui ont été invités par la direction à prolonger leur contrat. L’attaquant Messadia, qui a vu son salaire revu à la baisse, vu son rendement médiocre, dans la mesure où il n’a marqué aucun but cette saison est mieux payé que plusieurs joueurs largement mieux que lui, alors qu’il ne ramène pas vraiment le plus attendu de lui, contrairement au Camerounais Ebossé, qui est moins payé que lui et marque souvent et joue un grand rôle devant, même si on parle de l’augmentation de son salaire, puisqu’il le mérite. Dans la plupart des clubs du monde, on paye un joueur selon son rendement et les services qu’il rend à l’équipe et non le contraire. En d’autres termes, les jours de Messadia à la JSK sont comptés et ne tardera pas à opter pour l’ES Sétif avec qui il veut relancer sa carrière, après une saison catastrophique à la JSK cette saison. Ali S.

IL A DONNÉ SON ACCORD À HANNACHI

Harrouche proche des Canaris Ce n’est un secret pour personne, le club phare de la Kabylie est intéressé par le recrutement du milieu de terrain du RC Arbaa, Hocine Harrouche (27 ans).

C

e dernier a été convoité par les responsables kabyles, qui lui ont proposé de rejoindre les rangs des Vert et Jaune. Les dirigeants de la JSK

veulent coûte que coûte les services de cet élément de valeur pour la saison prochaine, surtout après le départ de certains joueurs. A cet effet, Hannachi à décidé de convaincre Harrouche de porter le maillot Jaune et Vert. Ce dernier, a déclaré récemment que les responsables de la JSK l’ont approché pour bénéficier de ses services la saison prochaine, mais il leur a dit qu’il faut attendre la fin de saison, par respect aux couleurs du RC Arbaa, sachant qu’il sera libre de tout engagement envers Ezzerga ce mois de juin, chose qui lui permettra d’opter pour le club de son choix. Selon une source très proche de la maison kabyle, le milieu de terrain de la formation

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

du RC Arbaa, Harrouche, a donné son accord de principe aux dirigeants du club phare de la Kabylie et leur a confirmé qu’il est intéressé et veut faire ses preuves la saison prochaine dans le club de la ville des Genêts, bien qu’il soit courtisé par plusieurs clubs qui veulent l’enrôler, vu ses qualités techniques indéniables. Il faut juste attendre la fin de saison pour voir sa venue officialisée car il est difficile pour un joueur de n’importe quelle équipe d’opter pour une autre club alors que la saison n’est pas encore terminée, mais tout porte à croire que Harrouche sera à 99% Kabyle la saison prochaine. A. S.


08 MOBILIS LIGUE UNE 29E JOURNÉE

CRB-MCO 2-2 Fiche technique Stade : 20-Août Affluence: Faible Arbitres: Abid Charef, Tamen, Bitam Avts: Khellili (49’) CRB. Bouzama (64’), MCO. Buts: Bourekba (4’), (65’ S.P) CRB. Bouaicha (41’), Benatoui (90’ S.P) (MCO).

CRB:

Ouadah, Abdat, Bencherifa, Khellili, Harket, Mansour, Annane, Dehar (Meguehout 41’), Kherbache (Ammour 46’), Rebih, Bourekba (Bogy 73’). Ent: Henkouche

MCO:

Dahmane, Bouzama, Ezzmani, Benchaib, Bouaicha, Kouriba (Benatoui 82’), Chlaoua, Berradja (Slimani 46’), Aouamri, Benyettou, Nait Slimani (Djaàdane 80’). Ent : Belatoui

OUADAH SUR LE POINT DE REVENIR À L’USMB

Mis sur la liste des joueurs à libérer, le gardien de but du Chabab, El-Hadi Ouadah, aurait tout conclu avec l’USMB, son club formateur, pour revenir au bercail. Il faut dire que les contacts entre les deux parties ne datent pas d’aujourd’hui, puisque des émissaires de la direction blidéenne auraient pris attache avec le portier en question depuis plusieurs jours déjà. Ouadah attend juste de récupérer sa lettre de libération, et apposer sa signature sur son nouveau contrat.

BENALDJIA VEUT CONTINUER AU CHABAB

Alors que son cas ne fait encore pas l’unanimité, nous apprenons que l’attaquant Mehdi Benaldjia veut continuer avec le Chabab. Prêté par l’USMA jusqu’à la fin de la saison en cours, le joueur devrait rencontrer le président usmiste, Haddad, dans les toutes prochaines heures pour essayer de trouver une solution et résilier son contrat qui court jusqu’en 2017. Du côté de la direction belouizdadie, rien n’est encore décidé en ce sens. M. R.

Maracana N°2357— Dimanche 18 mai 2014

Un point en or pour le Chabab C’ est devant un stade du 20Août presque vide que les deux équipes ont foulé la pelouse sous le regard des officiels et des agents de l’ordre qui pour une fois étaient au repos total. Le MCO aligna une équipe composée de jeunes éléments des U21 qui signent ainsi leur premier match en seniors. Les Rouge et Blanc de Laâqiba prennent les choses en main dès l’entame de la partie, se créant pas mal d’occasions de scorer. A la 2e minute de jeu, l’attaquant Bourekba se présente seul face au gardien Dahmane mais perd son duel. Deux minutes plus tard et après un bon travail individuel de Bourekba qui élimine le dernier défenseur sans se poser trop de questions met le cuir en pleine lucarne et ouvre le score pour son équipe. Les poulains de Henkouche imposent leur propre jeu au milieu de terrain mais sans pouvoir transformer en réalisations les nombreuses occasions qu’ils se sont procuré en cette première mitemps. Il faudra attendre la 21e minute de jeu pour enre-gistrer la première réaction des visiteurs par

l’entremise de Bouaicha qui déborde sur le coté droit et d’un centre-tir sert son coéquipier Benyetou qui rate la cible. Quelques minutes avant que l’arbitre ne renvoie les deux équipes aux vestiaires, Bouaicha remet les pendules à l’heure après un bon travail individuel. En se-conde période, le CRB tente de mettre un peu plus de pression pour doubler la mise mais la ma-ladresse des joueurs retarde cette ouverture du score jusqu'à la 65e minute qui verra l’arbitre de la rencontre désigner le point de penalty après un fauchage de Bourekba dans la surface de vérité. Ce dernier réussit à mettre le ballon au fond des filets du gardien Dahmane. Les locaux montent au créneau et se créent pas mal d’occasions de tuer le match Ammour et Mansour ne parviennent pas à concrétiser. À la fin du temps réglementaire, les visiteurs bénéficient d’un penalty, après une faute commise par le défenseur Abdat sur l’attaquant Bouaicha. Boulzama se charge de tirer le penalty et voit son tir repoussé par le portier Ouadah sur le pied de Benataoui qui ne

U21 : CRB 1-0 MCO

Les U20 des Rouge et Blanc ont assuré l’essentiel dans la rencontre qui les a opposés à la formation oranaise en inscrivant un seul but durant les 90 minutes.

DAHMANE ET BERRADJA RETROUVENT LEUR ANCIENNE ÉQUIPE

Cette rencontre était l’occasion pour deux joueurs oranais de retrouver leurs ex-coéquipiers. Le portier Dahmane et le meneur de jeu Berradja ont porté les couleurs du CRB. Les deux joueurs n’ont pas manqué cette occasion de saluer leurs anciens dirigeants avant le coup d’envoi de la partie. M.A.A.

trouve aucune peine pour mettre la balle au fond des filets, permettant ainsi à son équipe de revenir à la maison avec un précieux point. Le

reste du temps, le Mouloudia l’a passé à gérer. Et c’est sur ce score de deux buts partout que l’arbitre met fin à la rencontre. M.A.A.

ET DE 7 POUR BOUREKBA !

L’attaquant du CRB Hamza Bourekba s’est illustré lors de cette 29e journée, en offrant un joli doublé à son équipe. Avec ces deux réalisations ajoutées à son compteur, l’avant-centre des Rouge et Blanc de Laàqiba est devenu le meilleur buteur de son équipe avec 7 buts.

50 SUPPORTERS DU MCO PRÉSENTS

Une cinquantaine de supporters oranais ont fait le déplacement hier pour Alger afin d’encourager les protégés de Belatoui. Les fans ont donné de la voix durant les 90 minutes de la rencontre. M.A.A.

MERCATO ESTIVAL

Un travail dans la discrétion ?

Depuis que le Chabab a assuré son maintien au sein de l’élite, le président du club Réda Malek affirme que beaucoup de choses vont changer afin que la saison prochaine signe le renouveau de l’équipe et son retour au-devant de la scène.

E

t comme le maintien est assuré, c’est la préparation de la saison prochaine, concernant les nouvelles recrues bien évidemment, qui fait l’actualité du club. Jusqu’à l’heure, rien n’est fait, d’où l’inquiétude des supporters, qui veulent du concret. S’agissant de ce volet, Malek a indiqué que le recrutement n’est pas au point mort. Selon lui, les contacts avancent avec plusieurs joueurs, mais seulement, «la direction tient à garder le secret, histoire de ne pas voir d’autres équipes chiper ces joueurs», comme cela s’est passé dernièrement avec le milieu de terrain offensif du MOC, Si Ammar, approché par le CRB en premier lieu avant d’aller signer à la JSK pour une durée de 3 ans. Malgré ces assurances, les supporters belouizdadis exigent du

concret de leur président, estimant que le temps presse, et les choses doivent se mettre au clair dans les plus brefs délais, pour que les choses ne tournent pas contre leur équipe, qui ne devra pas se contenter de simples noms, selon ses fans. Pour les joueurs en fin de contrat, et que la direction veut maintenir, Malek dit que ce dossier est en cours d’étude, se voulant rassurant pour maintenir les cadres de son équipe, ou encore les éléments d’expérience. On parle, bien évidemment, des

Rebbih, Anane, ou encore Meguehout. Pour le cas de ce dernier, il y a une grande ambiguïté, et cela ne concerne pas, dans ce cas, le volet sportif. Car si l’on se réfère à des critères purement sportifs, le milieu de terrain en question est un élément précieux et l’équipe a besoin de ses services, et cela histoire d’encadrer les joueurs la saison prochaine. Seulement, des considératons extra-sportives sont derrière l’indécision des dirigeants pour le maintenir. Il faut dire, dans ce sillage,

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

que l’on ne veut pas se précipiter avec le joueur, qui est en fin de contrat, faut-il le rappeler, d’autant qu’il faudra examiner tous les points avant de prendre une quelconque décision. Ceci, sachant que même Meguehout songe sérieusement à aller voir ailleurs, lui qui ne manque pas d’offres. Ainsi, les choses restent toujours en stand-by, et ces tergiversations risquent de jouer un mauvais tour au club, au moment où les autres s’activent sur tous les plans. Mohamed Rahim


Maracana N°2357— Dimanche 18 mai 2014

POTINS ! Une poignée des supporters bejaouis présents ! Les supporters bordjiens ont carrément déserté le stade. Les tribunes sont vides. ! Absence quasitotale des dirigeants bordjiens pour cette dernière rencontre à domicile. ! Présence massive de la direction du MOB ! Espoirs CABBA 1 – MOB 0. ! Souiche titulaire pour la troisième fois consécutive ! Chebira et Mesfar absents pour blessures ! Benai, Ammour, Djerrar et Benhadouche sur le banc de touche. ! Le joueurs espoir, Belkasmi, pour la première fois dans les 18. ! Plusieurs anciens dirigeants du club prétendent à la présidence du club. ! Même les chercheurs de balles ont déserté le stade. ! A la fin de la première partie, les supporters n’ont pas ménagé les joueurs. Ils les ont même insultés.

MOBILIS LIGUE UNE 09

Le Ahly termine à domicile par une humiliation

Dès l’entame de la partie, les coéquipiers de Akrour n’ont pas laissé le temps aux locaux de mener une action. La pression est si grande que la domination des Bejouis est territoriale. A la 6’ minute, une attaque bejaoui menée par le trio Akrour, Yattou et Yaya, ce dernier a failli ouvrir le score. Sur une autre action, à la 9’ minute, Akrour se retrouve seul face avec Souiche et inscrit un but refusé par l’arbitre pour horsjeu. Une seule action à la 20’ minute du côté Bordjien menée par le jeune Hamimid à la 20’ minute. C’est le premier tir cadré mais le gardien Zaidi repousse le cuir. Les visiteurs reviennent à la charge. Sur un centre de Sidibé, Akrour, de la tête, prolonge le tir à Rahal. Ce dernier inscrit le premier but (0-1, 29’) devant un gardien passif. La pression est toujours présente et les Bordjiens n’arrivent plus à se situer sur le terrain. A la 37 minute, les visiteurs reviennent à la

LES EULMIS PLUS NOMBREUX QUE LES CHÉLIFIENS

Des dizaines de supporters du MCEE ont été remarqués dans les tribunes du stade Boumezarg pour assister leur équipe. Ils ont été même plus nombreux que ceux de l’ASO qui boycottent l’équipe depuis un certain temps.

CHARCHAR ALIGNÉ SUR LE FLANC GAUCHE

Le jeune défenseur, Charchar, a remplacé son aîné Zazou sur le flanc gauche de la défense chélifienne. Zazou ayant été ménagé dans ce match surtout qu’il a pris part à presque tous les matches de son équipe cette saison.

MOUYET ET BENTAYEB DE RETOUR

Bentayeb, qui est un pur produit de l’ASO, et Mouyet, qui a gardé les buts de l’ASO et est actuellement entraîneur des gardiens du MCEE, ont été applaudis par le public présent. A leur entrée sur la pelouse, ils ont tenu à saluer tous leurs anciens camarades.

HADDOUCHE ET FARHI REVIENNENT PARMI LES 18

Le duo d’attaquants Haddouche-Farhi qui n’a pas été utilisé au dernier match est revenu dans ce match. Les deux joueurs ont été incorporés en seconde période.

NOUFIL REVIENT PARMI LES 18

Le jeune espoir, Noufil, a été convoqué dans ce match. Comme quoi, l’opération de promotion des jeunes continue chez Ighil.

GUENAOU ALIGNÉ

Depuis son recrutement, le Libyen a fait sa seconde apparition dans ce match face au MCEE puisqu’il n’a joué qu’en seconde période face au CRB.

10E RÉALISATION DE DEHAM

En inscrivant le second but de son équipe, Deham a enrichi son capital d’un dixième but.

BERCHICHE A FAILLI ÉGALISER

Lors d’une action à la dernière minute, Berchiche qui est monté en attaque a repris la balle après un corner tiré par Chenihi mais son ballon a été repoussé par le poteau.

ACCORSI : « JE N’AI PAS RECONNU MON ÉQUIPE»

« Il faut avouer que je n’ai pas reconnu mon équipe qui est passée à côté alors que nous sommes venus pour réaliser le meilleur résultat possible. On doit quand même jouer à fond la dernière partie tout en souhaitant que les autres résultats nous arrangent »

KEBIR (ASO) : « C’EST UN RÉSULTAT ENCOURAGEANT»

« Disons que ce résultat nous réjouit car il met fin à cinq matches sans succès. C’est bien de finir en beauté à la maison. Espérons qu’on gagne notre dernier match de la saison pour espérer hisser l’équipe au classement .»

29E JOURNÉE

CABBA-MOB 1-3

Fiche technique Stade : 20-Août-1955 (Bordj Bou Arreridj), Arbitres : Hallalchi, Azrine et Hamou Buts: CABBA : Bendreamia (47’) MOB : Rahal (29’ 82’), Akrour (37’) Avertissements: Yattou (14’) MOB

CABBA :

Souiche, Mebarkia, Mansour, Bendahmane, Benhemine, Bouflih, Mosrati (Oussalah 46’), Bouguerra, Bendremia, Hamimid (Belkasmi 76’) et Rechrech (Belhadouche 76’). Entraîneur : Benaâniba. charge et doublent la mise. Sur un corner de Dehouche, Akrour, des 25 mètres décroche un bolide et inscrit le deuxième but (0-2) (37’). Les locaux rentrent avec un peu de volonté et arrivent à la 47’ à réduire

le score après un centre de Hamimid qui trouve la tête de Bendremia qui inscrit le but (1-2) (47’) Mais cet élan est resté sans effet après ce but. Les visiteurs ont réussi à dominer le milieu de terrain et inquiéter le gardi-

en bordjien à plusieurs reprises. A la 82’ Akrour démarque Rahal,dans les 18 mètres, lequel, d’un tir à ras de terre, inscrit son deuxième but et le troisième pour son équipe (1-3) (82’).

L’ASO FINIT BIEN CHEZ ELLE

Les Chélifiens n’ont pas démérité dans ce match où ils ont tenu tête à une équipe plus motivée et qui jouait pour une place qualificative à une compétition internationale. Après des actions timides de part et d’autre, Tedjar d’un corner sur Deam qui dévie à Charchar. Ce dernier rate lamentablement. Une minute plus tard, Touili centre et Berchiche dévie en corner. On jouait la 30’ lorsque Belkhiter centre et Hamzaoui intervient du poing. La meilleure action de cette mi-temps intervient à la 37’ lorsque

Naâs démarre du rond central, se défait de deux défenseurs, se retrouve seul face à Mahsas sorti à sa rencontre et rate l’ouverture du score. A la 41’, Tedjar tente un tir des 30m, dans les bras de Mahsas. Les Eulmis répondent par Chenihi, bien servi par Bentayeb en profondeur, qui tire mais Hamzaoui dévie en corner du bout des doigts. La pause est sifflée sur ce score vierge. Après la pause, les Eulmis reviennent sur le terrain avec d’autres intentions. A la 48’, Meliani comme une

IGHIL TIENT TOUJOURS À SES EXIGENCES

Avec les résultats en dents de scie de la phase retour qui ont fait du mal à l’entourage du club dont les supporters qui ont préféré boycotter les matches de l’équipe tout en ayant mis dans l’embarras Ighil, les observateurs appréhendent le départ de Ighil qui serait dans le viseur de clubs plus prometteurs et surtout ambitieux puisque l’on parle déjà du grand intérêt qu’affiche le MCA à son égard. L’entraîneur chélifien qui a été très clair dans ce sens, notamment quant à ses ambitions, a tenu à affirmer que les choses devront être meilleures, lui qui a toujours abhorré le bricolage. Quand on sait qu’au Mouloudia, les perspectives de voir plus grand battent le plein, la direction du club chélifien devrait donc se soumettre aux conditions de « Da Meziane » qui ne veut pas faire du sur place à chaque saison. Ainsi, il tient toujours à ses exigences quant à renforcer le groupe par des joueurs de qualité et bien sûr mettre tous les moyens de son côté.

IL S’EST EMPORTÉ CONTRE L’ARBITRE

Les décisions de l’arbitre n’étant pas à son goût, Ighil s’est levé de son banc et n’a pas cessé de gesticuler. Il a fallu l’intervention du quatrième arbitre pour le calmer.

UN JEUNE ÉMIGRÉ S’ENTRAÎNE AVEC L’ÉQUIPE

Il est âgé de 20 ans et se nomme Djeddane Salim. Il évolue en attaque et précisément sur le flanc droit. Au cas où Ighil serait d’accord, ce joueur devrait signer une licence en faveur des U21.

grosse erreur en tentant un dribble face à Bentayeb qui lui chipe le ballon et part se mettre seul à Hamzaoui qui intervient avec brio. Le rythme de la partie a quelque baissé mais à la 75’, Lakhdari reprend rageusement de la tête une balle de corner tirée par Tedjar. Le ballon se loge dans les filets de Berchiche. Un but qui a scié les jambes des visiteurs qui ont tenté de répondre, en vain. Zaoui et consorts tenaient bon. A la 88’, sur un contre des Chélifiens, Deham, qui reçoit le ballon au rond central, part à la rencontre de Berchiche qu’il bat imparablement, signant ainsi le second but de son équipe. La réponse ne se fit pas attendre puisque Chenihi a profité d’une bévue de la défense chélifienne pour réduire le score à la 90’. Le score en resta là, à la grande joie des Chélifiens. Z. Z.

MOB :

Zaidi, Bouali (Salhi 85’), Guedjali, Nehari, Bouamria, Sidibé (Fernat 58’), Rahal, Yattou (Nemdil75’), Yaya, Akrour, Dehouche. Entraîneur : Amrani

29E JOURNÉE

ASO-MCEE 2-1 Fiche technique Stade : Boumezrag, temps : pluvieux, affluence : faible, arbitrage : Bouzerar, Kadem et Allaoua. Avertissements : Tedjar (54’), Deham (60’), Hamzaoui (90’+2) pour l’ASO Berchiche (56’) pour le MCEE Buts : Lakhdari (75’), Deham (88’) pour l’ASO Chenihi (90’) pour le MCEE

ASO :

Hamzaoui, Naâs, Charchar, Lakhdari, Zaoui, Meliani, Tedjar, Bentoucha (Guenaou 86’), Boussaid (Haddouche 68’), Deham, Touili (Farhi 63’). Ent : Ighil

MCEE :

Mahsas, Naâmane, Belhadi, Berchiche, Mebarakou, Hemmami, Bentayeb, Belkhiter (Benyamina 77’), Chenihi, Derardja (Benachour 65’), Hamiti. Ent: Accorsi.

U21: ASO 3-MCEE 1

Les espoirs de l’ASO ont pris le meilleur sur ceux du MCEE sur le score de 3 à 1. L’ASO assure ainsi la seconde place au tableau, un résultat plutôt encourageant pour ces jeunes qui ont fait de leur mieux cette saison en championnat notamment.

DES ABSENCES DE MARQUE AU MCEE

Dans les rangs eulmis, des absences notables ont été enregistrées. Ainsi, Gherbi et Ousserir, suspendus, n’ont pas fait le déplacement à Chlef.

QUE D’ABSENTS À L’ASO !

Zazou et Ali-Hadji qui ont pourtant joué le dernier match, Messaoud, Zaouche, Selama et Nana ainsi que Daif ont été les grands absents du côté de l’ASO.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


10 MOBILIS LIGUE UNE 30E JOURNÉE

A JSMB-USMA 1-2 Fiche technique Stade : Unité Maghrébine de Béjaia Affluence : faible Arbitres : Arab, Bazine et Dilmi. Buts : Djediat (5ʼ), Nsombo (78ʼ) USMA. (Mellal 90+3) Averts: Benmansour (14ʼ), Zeghli (29ʼ) JSMB.

JSMB :

Djabaret, Benmansour, Chehaima, Bouaâbta, Mebarakou, Boukemacha, Saighi (Mellal 78ʼ), Ait Fergane, Hamouche (Tatem 47ʼ), Zeghli (Lahlou 78ʼ), Niati. Ent : Hamouche.

USMA :

Mansouri, Benamara, Benmoussa, Laifaoui, Koudri, Nsombo (Rabti 84ʼ), Bouchama, Lorfi, Djediat, Ferhat, Gasmi (Abdelaoui 68ʼ). Ent: Velud.

L

Maracana N°2357— Dimanche 18 mai 2014

Les Verts et Rouge en ligue 2

ffrontant une équipe de la JSM Béjaia qui a déjà perdu ses chances de se maintenir, les champions d’Algérie de la saison 2013/2014 ont évolué sans grande pression hier face à la JSM Béjaia où ils ont trouvé la faille dès la 5’ par Djediat qui a été bien servi par son camarade Benmoussa et qui ne trouvera aucune peine à mettre le cuir au fond des filets. Les visiteurs poursuivent leur pressing et se permettent de se procurer d’autres occasions par Gasmi et Benmoussa qui ont failli doubler la mise à la 7’ n’était la vigilance du gardien Djabaret qui est intervenu pour enrayer le danger. Les poulains de Lahcène Hamouche

réagissent par Boukmacha qui, bien servi par Benmansour, voit sa tête frôler les buts du portier Mansouri (12’). Les Béjaouis tentent de revenir dans le match et se procurent d’autres occasions à l’image du tir du milieu de terrain, Ait Fergane, qui passera légèrement à côté des buts du gardien usmiste, alors que les Algérois ont réussi à bien gérer cet avantage. C’est ainsi que cette première période se termine sur ce score de (1/0). De retour des vestiaires, on s’attendait à une réaction des poulains de Hamouche afin de revenir au score et terminer la saison sur une victoire, mais en vain, puisqu’on a constaté une équipe sans âme sur le terrain en

BOUKMACHA RETROUVE L’ÉQUIPE TYPE

Sur le banc depuis maintenant quelques journées, le milieu de terrain Boukmacha a été titularisé à lʼoccasion de la rencontre qui a opposé la JSMB à lʼUSMA pour cette dernière apparition à domicile avant de se rendre à Alger pour affronter le CR Belouizdad lors de la dernière journée. Cʼest dire que le joueur a retrouvé la compétition avant la fin de la saison.

LES ESPOIRS S’INCLINENT

Pour ce dernier match à domicile face aux Usmistes, les espoirs de la JSMB se sont inclinés sur le score de (1/2) laissant ainsi filer une belle opportunité de terminer la saison en beauté dʼautant plus quʼils évolueront en ligue 2 la saison prochaine. Ainsi donc, à lʼimage de leurs ainés, les espoirs terminent à domicile sur une mauvaise note.

dépit de quelques occasions créées par Niati et consorts à l’instar de celle de Zeghli à la 61’ où son tir frôle la transversale. Les changements opérés par le coach de la JSMB afin de donner un sang neuf au groupe n’ont rien donné puisque ce sont les visiteurs qui vont parvenir à doubler la mise par l’intermédiaire de Nsombo qui profite d’une erreur de la défense. LEs Béjaouis arrivent à réduire la marque dans le temps aditionnel par le jeune Mellal à la 90’ +3. Il faut dire que les camarades de Mebarakou n’ont rien donné dans ce match et quittent ainsi officiellement l’élite. S. A. S.

LES SUPPORTERS EN COLÈRE Les fans de la JSM Béjaia, en voyant leur équipe reléguée en ligue deux après sa défaite à domicile face à lʼUSM Alger nʼont pas pu contenir leur colère. Ils ont affiché leur courroux par des scènes de violences enregistrées dans les gradins après que les visiteurs ont inscrit le deuxième but.

RETOUR DE NIATI COMME TITULAIRE

Après avoir purgé sa suspension de quatre matches dont il a écopée depuis le match face à lʼUSM El Harrach, le milieu de terrain de la JSMB, en lʼoccurrence Niati, a marqué son retour à la compétition où il a été titularisé par le coach Hamouche au niveau du compartiment offensif. Le staff technique a voulu injecter un sang neuf au groupe.

ZAFOUR MENAGÉ

Souffrant de douleurs qui lʼont contraint à rater les dernières séances dʼentrainement, le défenseur Brahim Zafour nʼa pas été convoqué pour la rencontre dʼhier face à lʼUSM Alger puisque le coach Hamouche a décidé de se séparer de ses services préférant donner la chance aux jeunes Benmansour, Chehaima et Bouaâbta et de bien préparer la saison prochaine surtout que le club est déjà relégué en ligue 2 à une journée de la fin de lʼexercice actuel.

Hakim Amaouche futur manager général

e président de la JSM Béjaia semble avoir décidé d’entamer la préparation de la saison prochaine et ce, après que son équipe ait perdu toutes ses chances du maintien en ligue 1. Ainsi donc, voulant éviter les erreurs du passé et par la même, se permettre de réussir de bons résultats la saison prochaine, on apprend de sources bien informées que le président Tiab a pris attache avec l’ex-joueur du club, à savoir Hakim Amaouche, et ce, en lui proposant le poste de manager général du club. Les deux hommes se sont même rencontrés où ils ont évoqué le sujet en attendant l’officialisation des choses dans les prochains jours. Le boss de la JSMB veut à travers cette démarche de bien préparer ses troupes et se permettre de réaliser les résultats escomptés, surtout que les dirigeants tenteront de revenir en ligue 1 dans les meilleurs délais si le club vient de rétrograder d’une manière officielle.

IL EST INTÉRESSÉ PAR L’OFFRE DE TIAB

Par ailleurs, à en croire des sources proches du joueur en question, Amaouche qui connait bien le domaine pour avoir été ancien joueur dans plusieurs clubs dont la JSMB, la JSK et le MOB, comme il a déjà travaillé au sein de la formation de SS Sidi Aïch. De ce fait, son expérience sera d’un grand apport pour le club, d’autant plus que les béjaouis seront

appelés à réunir toutes les conditions nécessaires pour réussir les résultats assignés et par la même, permettre à l’équipe de retrouver son niveau dans les meilleurs délais. La nomination probable de Hakim Amaouche comme manager général soulagera certainement de nombreux fans qui souhaitent à ce que leur équipe en finisse avec les erreurs du passé et par la même, retrouver l’élite lors de la saison prochaine.

IL DEVRAIT ÊTRE INCESSAMMENT OFFICIALISÉ DANS SON POSTE A deux journées de la fin de l’exercice actuel, les carottes semblent être cuites pour les Vert et Rouge de la JSM Béjaia qui ont besoin d’un miracle pour espérer rester en ligue deux. Pour cela, le président Tiab compte procéder aux choses sérieuses dans les prochains jours où il devrait procéder à la nomination de Hakim Amaouche au poste de manager général d’une manière officielle et se permettre d’entamer la préparation de la saison prochaine avec le recrutement de joueurs qui seront en mesure de donner un plus à l’équipe et de réaliser les objectifs tracés. S.A.S.

NSOMBO : «Je veux gagner d’autres titres avec Soustara»

L’attaquant camerounais, Ernest Nsombo, n’a pas caché sa joie après le titre gagné avec son équipe. Pour sa première saison sous le maillot usmiste, l’ex-joueur des Astres de Douala est comblé. Il a affirmé que le public de l’USMA a été pour beaucoup dans ce sacre. Il a indiqué qu’il veut remporter d’autres titres avec l’USMA

Quel est votre sentiment en gagnant ton premier titre avec l’USMA ? C’est une joie indescriptible. Franchement je suis comblé car pour ma première saison à l’USMA, je remporte

mon premier titre c’est absolument extraordinaire. Comment avez vécu la phase retour du championnat puisque vous êtes arrivé au mercato hivernal ? J’ai trouvé beaucoup de facilités pour m’intégrer, même si le tartan m’a un peu handicapé au début. Malgré ça, j’ai continué à travailler je me suis battu pour arracher ma place.

Vous avez marqué votre premier but contre le MCO ça a été un grand moment pour vous ? Oui c’était un grand moment personnel car j’attendais ce but depuis longtemps. Ce but m’a libéré psychologiquement, mais je dois encore travailler pour progresser. Le public de l’USMA vous a déjà adopté. Quel est votre avis làdessus ? Effectivement le public de l’USMA m’a vite adopté. C’est un public connaisseur qui m’a beaucoup encouragé. Je vais faire le maximum pour le satisfaire.

Que pouvez- vous nous dire sur le public de l’USMA comparativement au public camerounais ? Le public de l’USMA est formidable, il sait comment soutenir son équipe. Franchement il me plait beaucoup. Pour ce qui est du public camerounais il est chaud et encourage le beau football. L’USMA participera la saison prochaine à la Champions League africaine. Comment voyez-vous les chances de l’équipe dans cette prestigieuse compétition continentale ? Je pense que nous avons notre mot à dire dans cette compétition continentale. Nous avons une bonne équipe et la direction a mis beaucoup de moyens pour permettre à l’équipe d’évoluer et de progresser. On vous verra la saison prochaine à l’USMA ? Je suis lié par un contrat à l’USMA où je suis à l’aise dans cette équipe. Entretien réalisé par Amine Larbi

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°2357— Dimanche 18 mai 2014

MOBILIS LIGUE UNE 11

FC Bakou revient USMH à la charge pour Ait Ouamar

LE SORT DE CHAREF SCELLÉ DEMAIN

A quelques jours seulement avant le baisser de rideau du championnat national, les offres fusent de partout de la part des équipes qui veulent enrôler le joueur harrachi, Hamza Ait Ouamar dans leur effectif de la prochaine saison.

L L’EST REFUSE DE CÉDER BOUNEDJAH AU RC LENS

Selon le site officiel de L’Etoile de Sahel, les dirigeants de ce club auraient déclinés l’offre de 1 million 500 milles euros de la part du FC Lens qui veut bénéficier des services de l’ex Harrachi, à savoir Baghdad Bounedjah. Le club tunisien qui est appelé à participer à la coupe de la CAF la saison prochaine ne veut pas céder son buteur de métier.

e milieu du terrain des Jaune et Noir qui sera libre de tout engagement dès la fin de cette saison, a reçu une proposition du club FC Bakou d’Azerbaïdjan qui est revenu à la charge pour l’ex-pensionnaire du CRB. Selon notre source, les responsables de ce club ont proposé un salaire de 120 millions pour bénéficier des services d’Ait Ouamar. Nous tenons à rappeler que le joueur en question a déjà subi des tests avec cette formation lors du dernier mercato hivernal mais n’a pas pu rejoindre cette équipe à cause de l’administration et l’entraineur en chef, Boualem Charef, qui se sont opposés pour le départ de joueur, vu que l’équipe n’avait pas assuré son maintien en Ligue 1 mobilis. L’entraineur du FC Bakou qui était déjà séduit par le joueur en question a insisté pour le voir dans son groupe dès la saison prochaine et renforcer les rangs surtout que Hamza sera en fin de saison avec les Jaune et Noir à partir du mois prochain.

COMMENT CONVAINCRE LES CADRES À REMPILER ?

Tout le monde à l’USMH s’interroge sur la stratégie que la direction a mise en place afin de convaincre les cadres de l’équipe pour rempiler, vu le nombreux offres qui tombent ces derniers jours sur les joueurs harrachis qui se trouvent en fin de contrats. La situation financière du club est critique et ces mêmes joueurs ne sont pas encore régularisés, sans oublier aussi les primes qui ne sont pas encore perçues. Tout ça nous laisse dire que la tâche des dirigeants ne sera pas aussi facile pour convaincre ces cadres à prolonger leurs contrats. La seule option pour les responsables du club, est de garder l’entraineur en chef, comme c’était le cas à chaque saison, afin d’attirer l’attention des coéquipiers de Doukha à rester dans l’effectif la saison prochaine.

Abid : «Attendez-moi la saison prochaine»

«Je suis très satisfait de mon rendement cette saison avec l’USMH, malgré les blessures répétitives dont je suis victime depuis le début de cet exercice, néanmoins j’ai réussi à revenir en force en inscrivant sept réalisations», nous a déclaré l’attaquant Abid,! en ajoutant!: «Certes je n’ai pas joué la dernière rencontre face au CABBA, mais je respectes beaucoup les décisions de mon coach et je reste au service de mon équipe.» Le joueur en question reste confiant et optimiste pour séduire les fans la saison prochaine. «Je suis toujours lié à mon club actuel et je compte faire une bonne préparation et devenir l’attaquant numéro un de l’USMH et je dirais au supporters harrachis ‘’attendez-moi la saison prochaine’’», a-til!!conclu. Le joueur en question veut finir la saison meilleur buteur, néanmoins la tâche ne sera pas facile, vu la rude concurrence avec les autres attaquants de l’équipe qui feront tout pour taper dans l’œil de leur entraineur. Lotfi S.

SON MANAGER A DÉCLINÉ LES OFFRES DU FC BAKOU ET DU FC MALINES

Mais selon nos source toujours, le manager du joueur, à savoir Bendenia, aurait décliné cette offre du FC Bakou qui reste insuffisante sur le plan financier malgré que cette formation avait donné des garanties quant à l’augmentation de salaire. Bendenia a refusé même de céder le joueur à la formation de FC Malines qui le veut à tout prix.

IL EST PROCHE DE L’ESS

Vu ces offres qui ne répondent pas au profil de cet excellent milieu du terrain harrachi, les sommes proposées par ces clubs intéressés sont loin des espérances. Hamza Ait Ouamar pourra poursuivre son aventure en championnat algérien mais pas dans la formation harrachie, surtout que plusieurs clubs, à l’image de la JSK, du CSC et de l’ESS veulent l’enrôler dans leurs effectifs de la prochaine saison. Une chose est sûre, si l’ex-joueur du CRB ne prolonge pas son contrat avec l’USMH, il va certainement opter pour l’équipe des Hauts plateaux et porter les couleurs de l’ESS avec un salaire qui va atteindre les 150 millions par mois. Lotfi S.

REPRISE, HIER, AU STADE DE MOHAMADIA Les poulains de Charef ont repris le

chemin des entrainements, hier, au stade de Lavigerie. En effet, le coach a vu son programme un peu déstabilisé après le report de la rencontre face à l’ESS prévue hier après-midi. Dans ce cas-là, les camarades de Boumechera préparent activement ce rendez-vous qui aura lieu le 20 de ce mois où ils devront rallier la ville de Sétif, lundi.

Apparemment le coach Charef ne continuera pas l’aventure avec les Harrachis pour la saison prochaine. Selon un membre de l’administration, l’avenir de l’entraineur en chef, Boualem Charef, sera décidé demain lors d’une réunion du conseil. En effet les membres du conseil administratif ne comptent pas attendre la fin du championnat pour trancher sur l’avenir de cet entraineur. En outre, l’administration aurait déjà préparé un plan B pour l’avenir de l’actuel staff qui n’a pas donné satisfaction depuis l’entame de la saison.

LE DÉPART DE YOUNES AU RCA SOULAGE LES DIRIGEANTS

Apparemment les responsables des Jaune et Noir ne comptent plus sur les services de Sofiane Younes pour le prochain exercice footballistique. L’accord trouvé entre Younes et le RCA pour porter les couleurs des Bleu et Blanc la prochaine saison a soulagé les dirigeants harrachis. L’ex-joueur de la JSK est accusé d’avoir semé la zizanie parmi ses coéquipiers concernant le salaire de ces derniers. «Je dirai que même l’administration n’a pas l’intention de prolonger le contrat de ce joueur en question», affirme un des dirigeants du club. L. S.

Hendou : «Si Charef quitte l’équipe, je lui emboîterai le pas»

Selon une source très crédible, le milieu de terrain harrachi, Karim Hendou, qui est très proche de son coach, aurait affirmé à ses proches qu’il quittera le club en fin de saison si l’entraineur en Chef Boualem Charef ne sera pas reconduit à la tête du staff technique. En outre, le joueur en question ne compte plus continuer l’aventure avec les Jaune et Noir. Dans le même contexte, il faut savoir que deux clubs au moins veulent recruter le milieu de terrain harrachi, à l’image de la JSK mais aussi le MCA, un club qui veut enrôler le joueur depuis trois ans mais sans arriver à convaincre le protégé de Charef. Mais cette saison pourra être la bonne avec un salaire de 220 millions proposé par le Mouloudia d’Alger.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


12 PUBLICITÉ

Maracana N°2357— Dimanche 18 mai 2014

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°2357— Dimanche 18 mai 2014

6e cérémonie des Oscars Maracana

13

Mercredi 21 mai 2014 à partir de 17h30 chapiteau hôtel Hilton BENLAMRI DJAMEL (JSK) CHAFAI FAROUK (USMA) FERHAT ZINEDINE (USMA) HACHOUD ABDERRAHMANE (MCA) KARAOUI AMIR (ESS)

ZEMAMOUCHE MOHAMED CEDRIC SI MOHAMED SALHI ABDELKADER DOUKHA AZZEDINE

BAITECHE KARIM ZEGHDANE TOUFIK CHETTAL DJAMEL

(USMA) (CSC) (ASO) (USMH)

(USMA) (MCA) (USMA) QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


14 PUBLICITÉ

Maracana N°2357— Dimanche 18 mai 2014 RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya dʼAlger Circonscription administrative de Sidi Mʼhamed Commune dʼEl-Mouradia

Avis d’appel d’offre national restreint N°04/2014

LʼAPC dʼEl Mouradia sise au 54 rue Ali Haddad lance un avis dʼappel dʼoffres restreint, relatif aux : 1ère Opération : Travaux de réfection de lʼécole Mustapha-Dekkar - El Mouradia 2ème Opération : Travaux de réfection et aménagement dʼune cantine à lʼécole Djillali Djidar - El Mouradia Toutes les entreprises intéressées qualifiées en travaux de bâtiment (activité principale) disposant dʼun certificat de qualification et classification professionnelles catégorie II et plus, peuvent retirer le cahier des charges relatif à chaque opération auprès de lʼAPC El Mouradia au niveau du secrétariat du président au 4ème étage contre le paiement de la somme de 1 000,00 DA non remboursable. Les soumissions doivent comprendre : une offre technique et une offre financière. (voir cahier des charges).

- Lʼoffre technique : - Déclaration à souscrire selon le modèle joint, - Déclaration de probité, - Copie légalisée des comptes sociaux pour les EURL, SARL, SNC, SCS/par action, pour les sociétés commerciales dotées de la personnalité morale de droit algérien, - Photocopie légalisée du casier judiciaire du soumissionnaire, sʼil sʼagit dʼune personne physique et du gérant ou du directeur général de lʼentreprise lorsquʼil sʼagit dʼune société en cours de validité, - Cahier des charges : CPS, CPC, paraphé par le soumissionnaire annexé de ses spécifications techniques avec précision des délais de réalisation (sans référence au montant de lʼoffre),

- Délai et Planning des travaux par phases, - Copie légalisée du certificat de qualification et de classification professionnelles en cours de validité, - Copie légalisée du registre de commerce en cours de validité, - Copie légalisée de la carte dʼimmatriculation fiscale, - Copie légalisée des bilans financiers des trois (03) dernières années certifiées par le commissaire aux comptes, - Copie dʼattestation de mise à jour CNAS, CASNOS, CACOBATPH en cours de validité, - Copie légalisée dʼextrait de rôle apuré ou avec échéancier de paiement en cours de validité, - Liste des moyens humains avec documents justificatifs (Déclaration nominative du personnel à documents justificatifs (copies légalisées des cartes grises des engins, PV dʼhuissier de justice ou commissaire priseur, expert), - Références professionnelles et attestations de bonne exécution, - Statut de lʼentreprise soumissionnaire authentifié (cas de SARL, EURL ...), - Références bancaires, - Copie légalisée de la délégation de signature sʼil y a lieu.

-

Lʼoffre financière : Lettre de soumission, Bordereau des prix unitaires, Devis estimatif et quantitatif.

La présentation de lʼoffre se fera comme suit : - Lʼoffre technique comprenant les pièces réglementaires et techniques dans un pli scellé portant la mention offre technique. - Lʼoffre financière dans un pli scellé portant la mention offre financière.

- Ces deux enveloppes doivent être introduites dans une enveloppe extérieure scellée (3ème enveloppe) anonyme ne comportant aucune inscription autre que la mention :

APC El-Mouradia Avis dʼappel dʼoffres national restreint N°04/2014 ……… Opération : Travaux ……………………… Soumission à ne pas ouvrir. - Le délai de préparation des offres est de 15 jours à partir de la première parution du présent avis dans la presse. - Le dépôt des offres est fixée le dernier jour de préparation des offres (15ème jour de préparation des offres) de 8.30h à 12.00h au niveau du siège dʼAPC dʼEl-Mouradia, sis au 54 rue Ali Haddad El-Mouradia, auprès du secrétariat du président dʼAPC au 4ème étage. - Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres une durée de 105 jours, à compter de la date dʼouverture des offres. - Les soumissionnaires sont invités à assister à lʼouverture des plis qui se déroulera au siège de la commune sis au 54 Ali Haddad, le jour de dépôt des offres (le dernier jour de préparation des offres) à 14.00; Si le jour de dépôt des offres (dernier jour de préparation des offres) coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la date de dépôt des offres est prorogée au jour ouvrable suivant. Cet avis est considéré comme invitation.

Maracana N°2357—Dimanche 18 mai 2014 - ANEP N° 123 685

NIF : 098830019110724

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère de la Santé de la Population et de la Réforme Hospitalière Direction de la Santé et de la Population Etablissement Public Hospitalier dʼOuargla

AVIS D’APPEL D’OFFRE NATIONAL RESTREINT N°03 EPH.OUARGLA/2014 Lʼétablissement public hospitalier de Ouargla, lance un avis dʼappel dʼoffre national restreint pour lʼAcquisition des Pansements. Les sociétés concernées et qualifiées dans le domaine, peuvent retirer les cahiers des charges auprès du bureau des marchés de lʼétablissement public hospitalier dʼOuargla, contre le paiement auprès du comptable de lʼétablissement dʼun montant de 2.500,00 DA, non remboursable. Les soumissions doivent comprendre deux offres distinctes : 1 - Offre technique : Elle doit comprendre les pièces suivantes : 1- La déclaration à souscrire, selon le modèle joint au présent cahier des charges, remplie, datée et signée, 2- La déclaration de probité, selon le modèle joint au présent cahier des charges, remplie, datée et signée, 3- La copie légalisée de lʼextrait du registre de commerce, 4- La copie légalisée de la carte dʼimmatriculation fiscale NIF, 5- Une copie légalisée de lʼextrait de rôles apuré en cours de validité à la date dʼouverture des plis, 6- Une copie légalisée des statuts pour les sociétés concernées, 7- Une copie légalisée de lʼextrait du casier judiciaire en cours de validité du soumissionnaire à la date dʼouverture des plis (du gérant ou du directeur général de lʼentreprise), 8- Une copie légalisée de lʼattestation de mise à jour CNAS et CASNOS accompagnée dʼun échéancier des dettes, 9- La copie légalisée de lʼattestation de dépôt des comptes sociaux délivrée par les services du Centre National du Registre de Commerce (CNRC), 10- Le présent cahier des charges portant le cachet et

la signature du soumissionnaire, précédés de la mention «lu et approuvé», 11- Copies légalisées des bilans fiscaux des trois (03) dernières années, 2010, 2011 et 2012, à visées par les services des impôts, 12- Attestation de bonne exécution des projets similaires, 13- Copie légalisée de lʼattestation dʼagrément délivrée par les services du ministère de la santé, de la population et de la réforme hospitalière.

Les deux (02) enveloppes comportant lʼoffre technique et lʼoffre financière doivent être insérées dans une seule enveloppe unique fermée et anonyme, ne portant que les mentions suivantes :

Lʼoffre technique doit être insérée dans une enveloppe fermée et cachetée ne comportant que les mentions suivantes :

Les offres doivent être déposées par porteur à lʼadresse suivante :

APPEL DʼOFFRES NATIONAL RESTREINT N°……/EPH Ouargla/2014 Lʼacquisition des Pansements «OFFRE TECHNIQUE» 2 - Offre financière : Elle doit comprendre les pièces suivantes : • La lettre de soumission, dûment remplie, datée et revêtue du cachet et de la signature du soumissionnaire (modèle joint au présent cahier des charges), • Le bordereau des prix unitaires daté et dûment signé par le soumissionnaire, • Le devis estimatif et quantitatif daté et dûment signé par le soumissionnaire. Lʼoffre financière doit être insérée dans une enveloppe fermée et cachetée ne comportant que les mentions suivantes : APPEL DʼOFFRES NATIONAL RESTREINT N°……/EPH Ouargla/2014 Lʼacquisition des Pansements «OFFRE FINANCIER»

A Mr. le Directeur de lʼEPH dʼOuargla APPEL DʼOFFRES NATIONAL RESTREINT N°……/EPH Ouargla/2014 Lʼacquisition des Pansements «NE PAS OUVRIR»

ETABLISSEMENT PUBLIC HOSPITALIER DE OUARGLA Sis Rue Si El Haoues - Ouargla La durée de préparation des offres est fixée à quinze (15) jours à compter de la date de la première parution de lʼavis dʼappel dʼoffres dans le BOMOP ou la presse nationale. Le jour de dépôt des offres est fixée au dernier jour de la date de préparation des offres tel quʼindiqué cidessus de 08H00 à 12H00. Si cette date coïncide avec un jour férié ou un jour de repos hebdomadaire légal, la durée de préparation des offres sera prorogée jusquʼau jour ouvrable suivant. Lʼouverture des plis aura lieu le même jour de dépôt des offres à 14 heures 00 en séance publique, en présence des soumissionnaires ou de leurs représentants dûment mandatés. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant un délai égal à la durée de préparation des offres augmentée de trois (03) mois, à compter du jour de dépôt des offres.

Maracana N°2357—Dimanche 18 mai 2014 - ANEP N° 123 612

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°2357— Dimanche 18 mai 2014

MOBILIS LIGUE DEUX 15

LES ORANAIS PAS ENCORE DESCENDUS DE LEUR NUAGE

ASMO LA SAISON AURAIT COÛTÉ PLUS DE 10 MILLIARDS

Selon le vice-président du CSA, Moumouh, la saison 2013-2014 aura coûté la bagatelle de plus de 10 milliards de centimes. Déjà, à la mi-saison, Saadoune Mohamed avait déclaré : « Il nous faut 3 à 4 milliards, pour supporter les frais de la deuxième partie du championnat pour espérer accéder ». il reste à savoir si les salaires des joueurs, des staffs technique et administratif sont compris dans ce chiffre, ce qui ferait de l’ASMO une des équipes à petit budget.

PRIMES ET SALAIRES SERONT VERSÉS

L’équipe oranaise, après avoir assuré son accession, est allée à Saïda pour étrenner son retour parmi l’élite et non pas pour défendre son acquis. Dans une rencontre où la revanche était dans l’air depuis la première minute, les coéquipiers de Bouhedda, malgré les injonctions de leur entraîneur Kamel Mouassa, n’ont pu terminer la saison sur une note positive.

une défaite qui les rétrograde à la troisième marche du podium, derrière l’USMBA et le NAHD. «Nous avions perdu notre motivation comme si un ressort s’était cassé après la victoire sur le NAHD une semaine auparavant », a estimé le gardien de but Seddik Bouhedda, qui avait eu une responsabilité directe sur le premier but.

es joueurs avaient l’esprit ailleurs, au grand dam de leur staff technique. A aucun moment ils n’ont pu prendre le dessus sur une équipe saïdie avide de revanche, à tel point que beaucoup de duels ont été perdus. Un but par mi-temps auxquels n’ont pu répondre les visiteurs et

L’absence de presque la moitié de l’équipe pour causes diverses, blessures et absences, a été pénalisante pour la formation de Kamel Mouassa. Le technicien oranais a donné leur chance, dans ce match, aux remplaçants qui étaient le plus en forme, bien qu’ils n’aient pas eu suffisamment

L

LES ABSENCES ONT PÉNALISÉ L’ÉQUIPE

de temps de jeu durant la deuxième moitié du championnat. Mais la machine asémiste était grippée et a mis fin à son invincibilité qui durait depuis le mois de décembre 2013. « C’est aussi le manque de cohésion qui nous a pénalisé dans ce match sans enjeu, mais que chaque formation voulait gagner pour terminer le championnat en beauté », a estimé l’entraîneur adjoint Hadj Merine, présent à Saïda.

UNE BELLE SAISON QUAND MÊME

L’ASMO vient quand même de terminer une très belle saison 2013-2014. Et pour cause, elle vient d’assurer une accession méritée parmi l’élite, après 7 ans de disette. Elle vient de confirmer des jeunes espoirs qui ont montré

qu’ils étaient les dignes successeurs des Boukar, Meguenni, Belkhetouat et autres. Elle vient confirmer la valeur d’un technicien, Kamel Mouassa, qui n’avait pas drivé la JSK et l’USMA par hasard. Elle vient de confirmer qu’un bonhomme comme Saadoune Mohamed dit Moumouh mérite, non pas d’être seulement son bailleur de fonds, mais un président très actif. Elle vient de confirmer qu’elle possède aussi un fidèle manager général, Houari Benamar, qui n’a jamais failli à sa mission et qui était constamment présent avec l’équipe. Elle vient aussi de récolter les fruits de son école de football, puisque pas moins de 15 éléments parmi les 25 de l’équipe seniors proviennent des jeunes catégories et que certains d’entre eux sont encore espoirs ou juniors. A. B.

APRÈS SA VICTOIRE À BLIDA

Un grand ouf de soulagement !

par des obligations familiales, ont préféré faire l’impasse sur ce dernier match de la saison.

En allant battre l’USMB a Brakni, le CAB s’est hissé à la huitième place, surclassant ainsi les équipes relégables, l’ABM, l’USMMH, l’ASK et le MC Saïda. Une fin de saison pour l’honneur qui a consolé les Cabistes qui seront ainsi les seuls représentants de la ville de Batna en Ligue 2 la saison prochaine.

N

ous sommes venus gagner pour terminer la saison sur une bonne note. Les joueurs ont su jouer ce match et le gérer jusqu'à la fin. L’objectif pour lequel je suis venu a été atteint. Le CAB s’est maintenu en Ligue 2. Je pars la conscience tranquille, avec le sentiment du devoir accompli», nous a déclaré Latrèche, tout heureux d’avoir réussi à relever le défi. L’administration s’est déclarée

UNE PREMIÈRE POUR GHASSIRI

D’habitude passeur décisif pour ses camarades, cette fois-ci Ghassiri a préféré se servir en allant construire son propre but éliminant deux défenseurs et plaçant un ballon hors de portée de Litim. Ghassiri a marqué son premier but de la saison, celui de la victoire à Blida, permettant ainsi au CAB de prendre sa revanche sur l’USMB.

soulagée que l’équipe ait réussi à se maintenir et se tient prête à faciliter toutes les démarches à ceux qui veulent venir prendre le relais. Talbi estime qu’il a fait ce qu’il a pu pour sauver le CAB. «J'estime avoir fait tout ce que j’ai pu. Dieu merci, le CAB est sauvé grâce à la solidarité de toute la famille du

CAB et à la volonté des joueurs et du staff technique et surtout au soutien et à l’appui des supporters».

KHALFA ET REBGUI ABSENTS

Ils étaient les seuls joueurs à ne pas avoir fait le déplacement à Blida. Rebgui et Khalfa, retenus

METHEZZEM SURCLASSE LITIM

Si Litim a étalé sa classe à BelAbbès, cette fois-ci c’est le gardien du CAB Methezzem (21 ans) qui a fait mieux en s’opposant à toutes les tentatives des Blidéens avec brio. L’international espoir du CAB a encore marqué des points. W. Y.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

« Les primes et les salaires seront versés et chacun aura son dû», a encore déclaré Moumouh. Dans ce contexte, les camarades de Belalem devraient percevoir, cette semaine, la prime de 12 millions décidée par la direction, pour la victoire contre le NAHD la semaine dernière.

LA FÊTE D’ABORD, LA PRÉPARATION ENSUITE

L’équipe oranaise se prépare à être reçue par le premier responsable de la wilaya, M. Abdelghani Zaalane, dans une réception en son honneur. Ce sera aussi l’objet de la réception que compte donner le président de l’APC, Nourredine Boukhatem, à l’hôtel de ville. Sans oublier celle que donnera à son tour la direction pour ses joueurs et pour tous ceux qui l’ont soutenue tout au long de la saison. Ensuite, place au sérieux et à la préparation de la nouvelle saison. Ali B.

CAB LES JOUEURS VICTIMES DE VOLS

Alors que les camarades de Bitam jouaient leur match à Brakni, leur bus stationné à proximité du commissariat de Blida a fait l’objet de plusieurs vols. Cinq micros portables et quatre tablettes iPhone ont été dérobés. On ignore encore comment un bus garé près d’un commissariat de police puisse être volé de la sorte sans que personne ne s’en rende compte.

LES U-21 RATENT LE TITRE

En se faisant battre 3-1 par l’USMB, les U-21 du CAB ont raté le championnat dans une finale livrée à Brakni. Ce sont les Blidéens qui ont ainsi remporté le titre de champion. W. Y. 


16 MOBILIS LIGUE DEUX

UNE SAISON À METTRE AUX OUBLIETTES

USMB RÉACTION DE MEKHALFA (ENTRAINEUR) :

«Nous récoltons le fruit de toute une saison. Mes joueurs méritent ce titre tant convoité par plusieurs équipes, dont les jeunes se sont sacrifiés durant tout le parcours du championnat. Après avoir raté la Coupe d'Algérie, on voulait tellement remporter ce sacre, c'est le fruit d'un long travail, bien ficelé, car il fallait le faire face à des équipes coriaces telles l'ASMO, l'USMMH ou le CAB, le mérite revient aussi au président des jeunes, Ferhatni Dahmane, le secrétaire Berzali Mohamed et le soigneur Hadj Abdellah, qui ont rempli leur tâche convenablement et contribué à ce succès.»

UNE PREMIÈRE POUR MOHAMMEDI

Le défenseur axial de la catégorie U21, Mohammedi, à fait sa première apparition d'entrée, au poste de latéral gauche, avant hier face au CAB, en remplacement de Belhoua, suspendu. T. A.

Maracana N°2357— Dimanche 18 mai 2014

gradins tout au long des 90 minutes de la partie, à l'adresse de Zaim et ses joueurs, ce qui à vraiment destabilisé les camarades de Namani, qui ont une part de responsabilité dans cette triste situation que vit le club phare de la ville des roses.

Le miracle n'a pas eu lieu cette saison, comme s'attendaient certains inconditionnels. La formation du club phare de la ville des Roses à raté, encore une fois, le bon wagon.

LE JOUEURS REFUSENT DE REPRENDRE EN 2E MI-TEMPS

L

'objectif tracé en ce début de saison par la direction du club, était de s'octroyer l'une des trois places du podium, mais le sort des Vert et Blanc à été scellé à quelques encablures du baisser de rideau, de la saison 2013/14, finalement la consécration n'a pas eu lieu, en raison de la défaite concédée face au NAHD où le match comptait pour six points, ajoutons à cela plusieurs paramètres dont une gestion approximative du club, qui a fini par récolter ce qu'il a semé et devra refaire ses classes la saison prochaine au palier de la ligue 2. Avant-hier, l'USMB a concédé sa 6e défaite de la saison et la 2e sur ses bases, contre le CAB, ce qui lui a valu de se contenter de la sixième place du classement général, avec 47 points dans son escarcelle, derrière les trois lauréats, en l'occurrence l'USMBA, le NAHD et l'ASMO, puis vient l'USC et l'OM, respectivement à la 4e et 5e position.

BENCHOUIA (ENTRAINEUR BLIDÉEN) :

«C'était un match de fin de saison, on a accordé une chance de jouer à de nouveaux joueurs, on aurait

bien voulu terminer la saison sur une victoire, mais cela n'a pas eu lieu en raison que les joueurs ont été destabilisé dès le coup d'envoi par les supporters, qui ont joué un rôle négatif lors dette confrontation qui était sans enjeu contre le CAB. On retiendra de cette saison les points négatifs qui ont influé sur le rendement de l'équipe, et qui ne nous ont pas permis d'atteidre les objectifs tracés par la direction du club, en début de saison.»

déverser sa colère contre le président Zaim et les joueurs, accrochant sur le grillage une banderolle portant le slogan : «Sans te supplier, sans regrets, dégage Zaim avec tes collaborateurs», des propos injurieux fusaient des tribunes

Après avoir entendus des vertes et des pas mûres de leurs supporters, durant la 1re période de jeu, les joueurs n'arrivaient pas à aligner deux passes consécutives et gachaient toutes leurs tentatives devant le gardien batnéen, cela est dû aux mauvais résultats enregistrés par leur équipe. Cela a irrité les joueurs qui ne voulaient pas reprendre le jeu en seconde période de jeu, même le coach Benchouia a été déçu par le comportement hostile des supporters blidéens à l'encontre de ses poulains. Il a fallu toute la diplomatie du staff technique pour convaincre les camarades de Namani de rejoindre le terrain et entamer la deuxième mitemps. T. A.

UE 2 LES U-21,CHAMPION DE LA LIG e t

LES FANS RÉCLAMENT LE DÉPART DE ZAIM

Cette fois-ci, une partie du public s'est déplacée, ce n'était pas pour assister à la rencontre et donner de la voix aux joueurs, mais pour

USMB 3 - CAB 1

rrezak, ont réussi une Les poulains de Mekhalfa Abde er, face à leurs homobonne opération, vendredi derni la venue des Rouge et logues du CABatna. Profitant de ire à leur compte, ce Bleu, pour ajouter une autre victo le titre de champion de qui leur a permis de décrocher les Cabistes sur le la ligue 2. Les blidéens ont battuse du stade des frères score de 3 buts à 1, sur la pelou été l'oeuvre de Zane Brakni. Les trois réalisations ont (1 but) et Boukert (2 buts).

MSPB Le Mouloudia en division amateur

l’ESM n’a présenté que quatorze joueurs, tous des U-21. La rencontre a eu lieu et l’ESM a tenu jusqu'à la 67 minutes, avant d’encaisser le but de la défaite qui confirme ainsi la relégation officielle en division amateur.

ABDESLAM PROMU GARDIEN

Le grand problème rencontré par l'administration pour ce dernier match était le poste de gardien. Les trois keepers séniors ont boycotté la rencontre, ce qui a permis au gardien juniors, Abdeslam, d’être promu et sauver la face.

GUEDJIBA UNIQUE DIRIGEANT PRÉSENT

Il n’y avait personne au vestiaire, ni dans la tribune d’honneur, seul Said Guedjiba était présent pour entourer l’équipe, le reste des dirigeants a préféré rester à la maison suivre la rencontre à la radio.

BOYCOTT GÉNÉRAL Hormis une petite poignée de gamins, les gradins et même la tribune d’honneur et de presse étaient presque vides, on ne pouvait constater que la présence des agents de l’ordre et les agents de l’OPOW, même la presse était absente. Hormis la chaîne une (Radio), tout le monde était à Merouana pour ABMUSMBA, c’était un Boycott général. W. Y. 

C

’est le souhait de tous les Mouloudéens, ils espèrent un simple au revoir plutôt qu’un adieu à la ligue deux, la relégation est certes un échec mais jamais une fatalité. Si la famille du Mouloudia se révise et tente de rassembler toutes ses forces, cette relégation ne sera qu’un simple au revoir mais si les querelles intes-

tines s'amplifient et que les accusations mutuelles demeurent au menu quotidien, le purgatoire risque de se prolonger. Tout le monde est donc appelé à apporter sa contribution en laissant de côté son orgueil avant qu’il ne soit trop tard.

FORFAIT DES U-21

L’ESM n’a pas déplacé le mini-

mum requis pour que le match MSPB-ESM se joue, seuls huit joueurs U-21 étaient sur la feuille de match, ce qui a contraint l’arbitre à déclarer l’ESM forfait car le reglement exige un minimum de onze joueurs.

L’ESM A PRÉSENTÉ 14 ESPOIRS

Même pour le match sénior,

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

NEUF U-21 DANS L’ÉQUIPE

Pour compléter la feuille de match, l'entraîneur des gardiens Badri et l’administration ont fait appel à neuf joueurs espoirs (U21), seuls sept joueurs séniors ont répondu à la convocation, à savoir Sayah, Haddad, Benchaira, Zaouia, Hellal, Allili et Bennour, les autres joueurs sont déjà en vacances. W. Y.


MOBILIS LIGUE DEUX 17

Maracana N°2357— Dimanche 18 mai 2014

USMMH

WAT

Une fin de saison en queue de poisson

A l’occasion de cette ultime journée du championnat de la ligue 2 Mobilis, l’équipe de Marengo a été terrassée par une formation annabie très volontaire et plus entreprenante dans ses actions offensives. Et si pour les Annabis ce réveil est arrivé, malheureusement, un peu en retard, pour les Hadjoutis ce second revers consécutif de la saison ne les a guère affectés du fait qu’ils ont réalisé leur objectif qui est le maintien. Le tandem d’entraineurs LazaziBoumechouk lors de cette rencontre face à l’USM Annaba a aligné une formation qui ressemble beaucoup à celle qui a donné la réplique une semaine avant à l’AS Khroub, hormis le retour de Talah dans l’axe de la défense et l’incorporation de deux jeunots qui ont pour noms Touati et Rouani. Et

d’ailleurs ce dernier, après un travail individuel digne des grands, en mettant la défense des Tuniques rouges à rude épreuve, a pu sauver l’honneur pour son équipe en inscrivant un joli but à un quart d’heure du coup de sifflet final de l’arbitre. Cette raclée que les Hadjoutis viennent de subir est la conséquence d’un relâchement flagrant de toute une équipe et les bourdes commises plus particulièrement par les défenseurs et le gardien. Les Annabis, qui n’avaient rien à perdre dans la bataille et qu’aucune pression ne pesait sur leurs épaules, ont entamé la partie dès la première minute de jeu par une banderille. Puis ce fut la balade annabie où bônois ont réussi un carton plein tout en prenant leur revanche du match de la phase aller qu’ils ont perdu sur le score de 3 buts à 0. Les joueurs de Marengo sont, donc, repartis bredouilles de leur déplacement annabi et finissent, ainsi, la saison 2013/2014 sur une mauvaise note, mais avec le titre du maintien. «L’essentiel, c’est qu’on a réalisé l’objectif convoité, le maintien» a décaré l’entraineur Boumechouk. M. G.

La grogne des supporters

Au cours de ce match sans enjeu face à l’USC, les poulains du duo Kherris Yadel n’ont pas été a la hauteur en se faisant ridiculiser par une équipe de l’USC qui en voulait terriblement, elle qui espérait accéder en ligue 1en cas de score de parité entre le NAHD et l’OM.

L

es Widadis n’avaient pas le cœur à l’ouvrage tant ils avaient l’esprit ailleurs alors que la maigre assistance espérait que l’équipe achèvera cet ultime match avec une bonne note. Ce qui a soulevé le courroux de certains ultras venus spécialement pour insulter les joueurs, staff technique et dirigeants. Ces derniers ont eu leur ration de parjure et toutes sortes golibets. Heureusement

qu’ils n’étaient pas nombreux autrement les choses auraient pu tourner au vinaigre. Dans le camp du Widad, c’est le désarroi total, les joueurs étaient abattus dans le vestiaire en sachant qu’il ont raté l’accession à mi parcours du championnat alors qu’ils occupaient la première place durant la phase aller. Tous ceux qui suivent l’actualité footballistique estiment que le ratage de l’accessionest à imputer en premier lieu au maintien du staff technique composé par le duo Kherris-Yadel. Ce duo inexpérimenté n’avait pas la carrure pour mener une équipe de l’envergure du WAT tant ils se sont trompés sur la gestion d'où les choix technique ou tactique et le manque d'expérience qui se sont fait cruellement sentir lors des matchs décisifs, notamment lors du derby face à l’ASMO, l’OM et le NAHD, des postulants à la ligue 1 qui ont bien négocié leurs matché à domicile. C'était le tournant du championnat pour le Widad qui avait perdu six points a domicile qui ont pesé lourdement dans le décompte final. S. T. S

NATIONALE AMATEUR

SAM

REPRISE DEMAIN

A l'issue de la rencontre d'hier qui a opposé le sarii de Mohammadia à l'ES Araba au stade Ouali-Med, l'avantdernière journée du championnat national amateur groupe ouest, le coach samiste a octroyé à ses poulains une seule journée de repos aujourd'hui alors que la reprise est prévue pour demain au stade Ouali Med pour préparer le match de la dernière journée face à l'IRBMaghnia prévu le 25 du mois en cours en déplacement

Kassi : «Je ferai tout pour réussir ma carrière» E

Le jeune défenseur axial samiste Kassi Youcef, qui n'a que 20 ans, n'a pas pris beaucoup de temps pour se mettre en valeur au sein de la formation phare de la ville des Oranges.

n fait, il a su faire parler de lui grâce à ses qualités techniques et son abattage sur le terrain. Youcef, que nous avons rencontré samedi avant le match face à l'Entente de Araba estime que le moral est au beau fixe après avoir assuré le maintien. S'agissant des deux derniers matchs restants, il pense que lui et ses coéquipiers continueront à fournir davantage d’efforts pour terminer l'exercice

dans une place honorable. Sur le plan personnel, Kassi, qui a fait toutes ses classes à l'école samiste, nous a confié que depuis sa tendre enfance, il s'était fixé comme objectif de faire une carrière dans le football et d’enchaîner : «Pour réussir, il faut travailler dur plusieurs aspects entre autres la discipline la rigueur et le sérieux qui sont la clé de la réussite dans la vie d'un footballeur, sans oublier les

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

règles de bonne conduite. Je ferai tout mon possible pour m'en sortir et arriver à mes fins. Avant de conclure, notre interlocuteur a lancé un appel aux fans samistes pour qu'ils restent toujours derrièrecette cette jeune et prometteuse équipe pour, comme je l'ai dit, terminer le présent exercice dans une position au classement honorable. A. L. B.


18 DIVISIONS INFÉRIEURES

Maracana N°2357— Dimanche 18 mai 2014

SS SIDI-AÏCH 2 HC AIN BESSAM 1

Difficile, mais précieuse victoire pour maintien Stade : de l’Amitié Sidi-Aïch Affluence : Moyenne Arbitres : Oukil ,Kichni S, Mokrane. Avertissements : fehat , aloui ( SSSA) , harkat ( HCAB) But : Benmaamar ( 51’ et 80’) SSSA ; Djemil ( 69’) HCAB SSSA : Yassri , Hamadou , Benmaamar , Mouloudji , Merar , Aloui , Ferhat , M. Ferguene ( N. Ferguene) , Sekouchi , Keciri ( Idirene) , Atmane Entraineurs : Atmani et Oudjani. HCAB : Rafaa, Derough , Harkat , Kharsallah , Ouachem, Grazem, Djemaa (Tarfi) , Malek, Aggoud, Djemil, , Derroug. Entraîneur : Ahmed Malek

La rencontre qui a mis aux prises la formation des diables rouges, à son adversaire du jour, le HC Ain Bessam, a été très disputée. Les diables rouges ont enfin eu ce qu’ils cherchaient en décrochant une victoire méritée contre leur adversaire du jour. Dans l’obligation de vaincre pour entretenir l’espoir du maintien, les protégés de Hakim Amaouche ont mis du cœur à l’ouvrage en réussissant à remporter

une précieuse victoire. Ce fut une confrontation âpre et colorée. D’emblée, les deux équipes annoncent les hostilités. Le jeu est plaisant à suivre et le danger est réciproque. SSSA multiplie les assauts devant une équipe coriace et bien organisée. Les locaux cherchent des solutions pour scorer. Le HCAB joue bien, le jeu est équilibré, mais le score ne change pas jusqu’à la mi-temps. En seconde période le duo Oudjani et Atmani change de tactique, et à la 51’ de jeu, sur coup franc des 25mètres, Benmaamar tire en puissance et laisse le gardien perplexe.Après ce but c’est une véritable bataille qui s’engage. Le danger est permanent des deux côtés, les actions menées sont dangereuses et la pression est forte. Manquant d’expérience et d’un peu de fraîcheur physique, les locaux n’arrivent plus à gérer leur avance. Les visiteurs, qui ont su exploiter ces deux faiblesses, réussiront à revenir au score par Djemil (69’) qui a su exploiter le mauvais dégagement de la défense. Ce dernier d’une tire des 18 mètres

ne laissa aucune chance à Yasri. Ce but n’a pas perturbé les camarades de Mouloudji et repartent résolument à l’attaque et accélèrent la cadence dans le dernier quart d’heure et après tant d’effort, ils furent récompensés à la 80’ par un joli but signé par canonnier Benmaamar comme à son habitude ne laissa aucune chance au gardien Rafa grâce à un coup franc des 20 mètres, parfaitement exécuté. Dans les dernières minutes les visiteurs

n’ayant plus rien à perdre, jetèrent toutes leurs forces dans la bataille pour remettre les pendules à l’heure mais sans parvenir à surprendre la défense locale bien organisée mené par duo Benmaamar-mouloudji qui veillent au grain et savent comment gérer leur acquis jusqu’au coup de sifflet final de l’excellent arbitre Oukil, qui met fin aux débat dans un fairplay total. T. H.

OUDJANI (ENTR SSSA) :

cʼétait un match difficile. Il faut dire quʼon avait souffert pour lʼemporté devant une bonne équipe de Ain Bessam qui nous a créé beaucoup de problèmes. il faut dire aussi de lʼétat du terrain nous a énormément gêné. Le plus important cʼest la victoire, mais ma grande satisfaction cʼest le rendement de ces juniors quʼon avait mis dans le bain. Bravo pour les 22 acteurs pour leur sportivité.

AHMED MALEK (ENTR ADJOINT HCAB) :

notre football ne peut pas progresser sur un terrain pareil, cʼest ce qui ne nous a pas permis de développer notre jeu habituel. Malgré ça On avait fait un match plein. Lʼéquipe de sidi-aich était plus volontaire et je les félicite pour leur victoire

BEJAIA / PRÉ HONNEUR GC BEJAIA 6 CRB AÏT RʼZINE 0

Le Gallia accède en division d’honneur

En atomisant, le CRB Aït R’Zine, par le score sans appel de 6 à 0, lors de l’ultime journée du championnat Pré honneur de la ligue de la wilaya de Bejaïa.

L

e Gallia vient de réaliser son rêve, celui d’accéder au palier supérieur, en effet le club de rue du vieillard a confirmé sa bonne santé avec cette large victoire, acquise avec l’art et la manière. Dès le coup d’envoi, la mission des protégés de Karim Azeb fût facile, d’ailleurs on jouait à peine la première minute de jeu et suite à une erreur de la défense adverse, l’excellent Founas n’a eu aucune peine d’ouvrir le score pour son équipe. Il fût imité par Cheklat à la 15’ de jeu. Continuant sur leur lancée les camarades de Koubache

ajoutent un troisième but à la 26’, par l’entremise de Founes, qui signe son doublé et un troisième but signé Cheklat à la (39’).En seconde période, les visiteurs très limités ne parviennent pas à inquiéter le vert et rouge et ces derniers dominateurs et plus réalistes ont ajouté deux beaux buts.par Kassimou se distingua à la 68’’et alourdira le score. A 10 minutes de la fin de la partie, Belaïd, mettra KO les gars de ait R’Zine, en signant le 6 but, de fort belle manière. Avec un total de 55 points engrangé en 22 rencontres disputées et n’a concéder que deux défaites. Champion du groupe, avec un meilleur goal avirage, sur le fétiche club de Mellala, a dû suer et batailler dur en écartant de son chemin pour prendre cette première place qui mène vers le palier supérieur. Cette performance est le résultat d’un travail de longue haleine qui a demandé de gros sacrifices au staff dirigeant, technique et, surtout

les joueurs , qui n’ont ménagé aucun effort afin de réaliser ce beau rêve tant attendu par l’ensemble des amoureux du ballon rond, diront avec joie et satisfaction les Founas , Bouguandoura , Faid , Sebhi et les autres .Les proches et anciens joueurs du club, viennent de vivre des moments de joie et d’émotion inoubliables suite à cette acces-

sion. Ils justifieront cette réussite par le sérieux, l’assiduité et l’abnégation dont a fait preuve le groupe en entier et ce, tout au long du parcours. A commencer par les joueurs qui n’ont jamais douté quant au résultat final, bien que la concurrence ait été rude et très pénible avec les autres prétendants. T. H.

RABAH BENABAS (TRÉSORIER) : « JE DÉDIE CETTE ACCESSION AU DÉFUNT MOHAMED RIGHI »

« Merci à tous ceux qui ont cru en nous. Je suis très heureux. Je tiens à remercier les joueurs sans distinction , lʼentraineur Karim Azeb pour tout le travail quʼil avait réalisé, mais aussi , les dirigeants à sa tête aâmi Saïd et les supporters et tous ceux qui ont apporté leur pierre à l'édifice.je dédie cette accession à notre premier président Mohamed Righi allah yarhamou ainsi quʼà tous nos supporters de la place guaydon, la rue du vieillard .nous avons patienté après la déception de la saison dernière car nous avions eu à revoir nos copies et dieu nou a gratifier de cette accession qui correspond au 6eme anniversaire de la création du club » .

Karim Azeb (entraineur du GCB) :  «Nous méritons amplement l’accession» Après une seule saison seulement, vous accédez en honneur. Quel est votre commentaire ? Lorsqu'on est récompensés après tant d'efforts, on ne peut qu'être heureux, d'autant plus que cette accession me tenait à cœur. Je dirai qu'on mérite bien cette accession du fait qu'on a été les meilleurs sur tous les plans. Ceci sans diminuer du mérite des autres formations. En tous les cas, c'est une accession méritée au vu de notre régularité pour lequel tout le monde a participé et je tiens à rendre hommage à la direction du club qui a mis à la disposition de l’équipe tous les moyens nécessaires pour que le rêve de l’accession devienne une réalité.  . Ce sont des dirigeants modèles qui portent le club dans leur cœur. Ça n’a pas été facile compte tenu de la forte concurrence ? Oui, c’était difficultés compte tenu de la présence dans ce groupe d’équipe qui avaient une grande expérience de ce niveau comme le CR Mellala, NRB Semaoun , la JS Chemin AS Oued Ghir ,IRB Bouhamza pour ne cite que ceux là . Pour en arriver là on avait bossé durement durant l’intersaison car il faut dire qu’au moment ou certains était encore au bord de la place, on était

entrain de cravaché durement pour arriver à monter un équipe homogène solde et solidaire, ce qui a fait la différence dans ce championnat qui, je vous l'assure, n'était pas facile du tout car par la suite on était devenu l’équipe à battre. Quel est votre sentiment après une saison pleine ? Comme je l’ai dit, ce sacre n’a pas été facile à gagner car nous avons travaillé, durement, pour l’obtenir, dans la mesure où c’était notre objectif. Maintenant, une accession génère une joie intense et c’est le sentiment que je ressens. Vous y avez ru dés le départ à votre accession ? Écoutez, je connais parfaitement les qualités de mes joueurs. Aux entraînements, ils se donnaient à fond. Partant de là, je savais pertinemment que leurs efforts allaient être payants. Dieu merci, je ne me suis pas trompé. En toute franchise, je n'ai jamais douté des capacités de mon équipe, j'irai un peu plus loin pour vous dire qu'on n'a pas rencontré d'adversaires capables de nous poser des problèmes Qu’avez-vous à dire sur l’effectif de cette saison ?

Notre équipe a été remaniée mais malgré tout on a réussi à rebâtir une équipe très ambitieuse avec un amalgame que nous avons réussi à mettre en place grâce à la collaboration de toute la famille sportive du Gallia et la réussite de l'équipe est là. Sans oublie le président Saïd Benamar qui est pour beaucoup dans cette réussite ? Oui tout a fait. Saïd Benamar a apporté la sérénité nécessaire à la bonne marche de l’équipe. Je le remercie au passage pour tout ce qu’il fait pour la réussite de l’équipe Pour un premier passage à la tête de l’équipe, disons que vous avez accompli votre mission avec à la clé, un sacre synonyme d’accession. Pour une première n’est ce pas de la réussite à cent pour cent ? En football comme dans tous les sports, la réussite fait partie du travail, la rigueur et la discipline du groupe et des dirigeants dévoués Le Gallia évoluera la saison prochaine à un palier supérieur, pensez-vous qu'elle sera à la hauteur ? Le travail, le sérieux et l'abnégation demeurent les garants de la réussite. Si

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

l'équipe continue sur cette voie, il n'y a pas de raison de ne pas réussir. Toutefois, on fera tout de notre mieux pour être parmi les meilleurs. Allez-vous poursuivre votre mission ? Laissez-moi juste le temps de savourer cette accession. Le plus important, c'est d'avoir réussi dans ma mission, le reste viendra par la suite. Je voudrais ajouter quelque chose. Allez-y … Je dédis cette accession à nos fideles supporters de la rue du vieillard sans oublier tous mes amis au café Zoubir qui est également le cercle et le fief du Gallia. On vous laisse conclure. Je remercie les dirigeants, les staffs technique et médical, les joueurs et les supporters, pour toute leur aide. J’ai vraiment passé une saison pleine de succès au Gallia, qui restera gravée dans ma mémoire. Je tiens à remercier le président Saïd Benamar et le comité directeur ainsi que le staff médical. Pour être plus clair, sans eux, le club n'aurait jamais atteint cet objectif, ainsi que les joueurs pour leur assiduité et leur discipline et qui n’ont pas lésiné sur les efforts pour donner de la joie à nos supporters. Entretien réalisé par T.H


Maracana N°2357— Dimanche 18 mai 2014

DIVISIONS INFÉRIEURES 19

SACRÉS CHAMPIONS AVANT L’HEURE

LES ATH DOUALA,

une ascension fulgurante !

Tous les habitants de la région d’Ath Douala, qu’ils soient férus du ballon rond ou éloignés des choses du football, n’en finissent pas de savourer, depuis samedi dernier, l’accession de leur équipe en Inter-Région. En effet, elle est désormais assurée d’accéder en Inter-région. Les gars d’Ath!Douala!ont réussi cet exploit avant même le baisser de rideau du championnat de Régional 1, ! qui ne s’est pas encore achevé. Une consécration historique pour le club phare d’Ath! Douala, créé en 1981. Les poulains du! président! Ammam qui comptent onze points d’avance sur leur poursuivant immédiat, ES Azeffoun, ne peuvent être rejoints. La semaine passée et lors de la 27e journée,! les hommes! du trio, Fetlane – Meftah – Hamcha, se sont imposés par deux buts à zéro chez l’ES Baghlia. Deux réalisations signées par Larbi Cherif Mounir et Brahim Hallata.

UNE TROISIÈME CONSÉCUTIVE

Cette équipe qui a eu déjà à évoluer par le passé pendant six années en division pré-honneur régionale a commencée à grandir après l’arrivée du président Houcine Ammam qui a mis tout les moyens nécessaires pour que les coéquipiers de Buteur Medjbour, arrivaient a marquer l’histoire de cette région avec des lettres d’or. Une troisième accession de suite

SAID IDRÉS

Le solide défenseur des Ath Douala à savoir Said Idres qui ne cesse de briller depuis l’entame de la saison sous les couleurs vert et blanc, nous parle dans cet entretien qu’il nous a accordé sur le parcours de son équipe qui a reussit la passe des trois en accédant pour la première fois en Inter-région. Il nous parle aussi de ses prestations et ses ambitions.

pour cette équipe qui écrase tout en passage. C’est dire que le titre de champion et cette troisième accession de suite en inter-régions, et-ce à trois journées de la fin du championnat, sont amplement mérités par cette équipe de l’US Béni Douala qui ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

clubs amateurs de Kabylie. Un tour qu’aucun club de la Kabylie, à l’exception de la JSK, JSMB et MOB, n’a déjà réussi cet exploit.

UN PARCOURS HISTORIQUE EN COUPE D’ALGÉRIE

Pour ce parcours extraordinaire qu’ils ont réalisés ces Lions d’Ath Douala, le mérite est revenu à toute la famille de l’USB, dirigeants, joueurs et supporters, le rôle prépondérant de trio FeltaneMeftah-Hamcha qui ont su tirer le maximum de leurs poulains. Une équipe d’Ath Douala qui a presque écrasé tout sur son passage, pour preuve, cette 1ère place occupée avec 59 points, avec 17 victoires, 8 matches nuls et seulement 2 défaites, respectivement face à l’ES Azzefoun et CRB Bordj El Kiffan. A trois journées avant la fin du championnat, les coéquipiers de Douicher vont terminer la saison meilleure attaque avec 54 réalisations et meilleure défense avec 21 buts encaissés. Une étoffe d’un champion. Massinissa Hachour

Bien encadrés par des dirigeants très ambitieux, les camarades de Yacine Toufik, ont réussis aussi un parcours historique, en accédant aux huitièmes de finale de la coupe d’Algérie. Cette jeune équipe a surpris toute la région de Tizi-Ouzou, après avoir battue des équipes qui évoluent dans des paliers supérieurs en commençant par l’IRB Lakhdaria et MSP Batna qui évolue dans la Ligue2 mobilis, avant de quitter cette prestigieuse compétition, en s’inclinant sur le jardin de 1er novembre sur la petite des marges, un but à zéro face au MO Constantine. Décrocher le tour des huitièmes de finale de la dame coupe, une première pour les

MEILLEURE ATTAQUE ET MEILLEURE DÉFENSE

«NOTRE ACCESSION EST AMPLEMENT MÉRITÉE»

Avec votre équipe, vous avez fait un excellent parcours qui a été scellé par une belle accession bien méritée. Toutes nos félicitations. Je vous remercie. Je pense que, comme vous l’avez dit, notre accession est amplement méritée avant meme le baisse du rideau du championnat et ce succès ne souffre d’aucune contestation. Nous avons fait un parcours honorable avec 17 victoires, huit matchs nuls et deux défaites seulement. Nous avons été réguliers depuis le début de saison et nous méritons bien cette accession qui fut notre objectif dès le départ. Nos efforts ont été bien récompensés, Hamdoullah. Même si vous avez accédé avant la fin du championnat, les choses n’ont pas été assis faciles face à de très bonnes équipes n’est ce pas ? Effectivement, l’accession n’était pas facile, vu qu’on avait mal entamé la compétition en enregistrant quelques semiéchecs même sur notre terrain et l’amère défaite concédé face au prétendant en titre, l’ES Azeffoun qu’il nous a battu sur un score 3-1. Mais on ne s’est jamais douté de nos moyens et nos chances de jouer l’accession. Grace aux membres du staff technique et l’ensemble des joueurs on a quand même réussi a relever le défit en enchainant

avec des victoires successives qu’elles nous ont permets d’occuper cette première place avant même la fin de la phase aller du championnat. La direction a tracé l’objectif de l’accession dès le début de saison et elle a mis tous les moyens à votre disposition. Oui. La direction du club, à sa tête le président Ammam, a mis tous les moyens nécessaires à la disposition du club. Notre accession lui tenait à cœur et Dieu merci, ses efforts n’ont pas partis en vains. Franchement, la direction a été des plus professionnelles. Nous ne manquions de rien. Revenant maintenant à votre rendement, comment le jugez-vous ? Je pense que j’ai fait de mon mieux pour servir mon équipe et à chaque fois je rentre sur le terrain, je donne le meilleur de moimême, afin d’aider mes coéquipiers à réaliser de bons résultats. Sincèrement, j’ai eu la chance de jouer a coté de Meftah Rahim qui m’a beaucoup aidé pour arriver là. Ainsi je tiens a remercier les dirigeants pour la confiance placée en moi. A qui dédiez-vous cette accession ? Je la dédie aux amoureux du club, à ses fidèles supporters que je remercie beaucoup pour leur soutien indéfectible et à toute la région de Beni Douala, en particulier mes amis qui n’ont pas cessaient de m’encourager depuis le début de cet exercice. Je la dédie aussi à tous les joueurs, aux dirigeants et au staff technique, ainsi que tous ceux qui ont contribué à cette accession. Entretien réalisé par Massinissa Hachour

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

USBD UN PUBLIC PAS COMME LES AUTRES

Il faut dire que les supporters des Vert et Blanc ont beaucoup contribué à cette accession par leur encouragement et même en déplacement, depuis l’entame de cet exercice footballistique. D’ailleurs à chaque rencontre qui se jouait à domicile on assiste à un magnifique public qui ne cesse de donner la voix à leur équipe qui a pris le chemin des grands. On ne peut pas parler de ce public en or sans citer un chauvin fan de l’USB « Habi Nacer », qui enflamme les gradins du stade avec ses chants humoristes, à chaque sortie de son équipe. Il est un sucré pour personne que ce simple supporter qui a réussi à régler le problème du club qui a failli s’arrêter définitivement après la démission des deux présidents de Section et de CSA après une mésentente entre ces derniers. Il s’est porté volontaire, en appelant les différents comités des villages ainsi que les associations sportives pour créer un comité de sages, qui a prit les choses en main avant le retour du président Hocine Ammam.

MAREK ET GUERRAB, POUR RENFORCER LE GROUPE

Les dirigeants de l’USB, ont d’Or et déjà commencés la préparation de la prochaine saison. Afin de renforcer l’équipe pour continuer cette série d’accessions, le président Houcine Ammam a prit attache avec deux excellents joueurs qui ont marqués déjà leurs empreintes dans le football national. L’ancien milieu de terrain de la JSK et MOB en l’occurrence Kamel Marek portera le maillot vert et blanc la saison prochaine. Et selon une source très proche de l’actuel avant centre du MSPB, Aziz Guerrab a donné un accord pour rejoindre son équipe de la région. Nous tenons à rappeler que le natif d’Ait Mesbah qui a fait toutes ses catégorie aux seins du club phare de Kabylie est le meilleur buteur de son équipe avec 6 réalisations. Massinissa Hachour


20 INTERNATIONALE

Maracana N°2357— Dimanche 18 mai 2014

La tentative du PSG pour détourner Messi de sa prolongation

Vendredi, Barcelone a annoncé avoir trouvé un accord pour l’ajustement du contrat de Lionel Messi, après que Nasser al-Khelaïfi a rencontré le père du joueur. Selon le journal L’Equipe, le président du club parsien se serait entretenu secrètement avec Jorge Messi il y a quelques semaines. Avanthier,!le FC Barcelone a annoncé avoir trouvé un accord pour le nouveau contrat de Lionel Messi, qui devrait voir son bail « réactualisé » au niveau salarial.Si le timing de l’augmentation de contrat et la teneur de celui-ci peuvent surprendre, celle-ci s’explique aisément assure!L’Equipe. En effet, le Barça qui a laissé la clause de son joueur à 250 M€ – souhaitait se protéger d’une offensive extérieur. Le quotidien sportif affirme notamment que la rumeur envoyant l’Argentin au Paris Saint-Germain était bel et bien fondée. Une rencontre entre le président Nasser Al-Khelaïfi et le père et agent du joueur Jorge Messi aurait même eu lieu dans le plus grand secret il y a quelques semaines. Le salaire de l’Argentin serait donc supérieur à ceux de Cristiano Ronaldo!et de son coéquipier Neymar.!Lionel Messi!pourrait en outre toucher une part variable de 3 millions d’euros liés aux résultats du Barça. En contrepartie, l’intéressé a accepté de céder ses droits d’image au club et devra mettre fin à son partenariat avec Turkish Airlines à la fin de son présent contrat.

Amalfitano

de retour à l’OM

Suárez

se plaît à Liverpool doutaient encore que Luis Suárez

À ceux qui allait rester àLiverpool la saison prochaine, l’international uruguayen a apporté une réponse nette et précise. Au micro de Sky Sports, l’impressionnant buteur des Reds a démontré une nouvelle fois son attachement au club et à la ville pour laquelle il défend actuellement les couleurs : « Si j’ai signé ce contrat, c’est parce que je me plais ici, que je suis heureux ici. Si ce n’était pas le cas, je n’aurais pas prolongé. Selon moi, Liverpool est l’un des meilleurs clubs du monde. Personne ici ne se croit meilleur que l’autre, et j’aime cette mentalité qu’on ne retrouve pas dans d’autres vestiaires et, dans ces cas-là, il est difficile de jouer après ensemble sur le terrain». Flamboyant, pour ne pas dire monstrueux, cette saison avec Liverpool, le meilleur buteur de Premier League devrait sans aucun doute poursuivre sa belle aventure avec le club du Merseyside.

ONser alPROLONèsGAqueTINas SI DEde SA NERmentMduEScon UR TO DÉ Lionel Messi, apr nu secrètement UR trat PO G PS IVE DU ir trouvé un accord pour l’ajuste se serait entrete LA TENTAT nt du club parsien accord pour le nouveau conne a annoncé avo un L’Equipe, le préside

Vendredi, Barcelo le père du joueur. Selon le journal oncé avoir trouvé contrat et la FC Barcelone a ann l’augmentation de clause de Khelaïfi a rencontré a quelques semaines. Avant-hier, le » au niveau salarial.Si le timing de a laissé la qui ça y é Bar il le alis t, ssi ctu Me effe réa bail « la rumeur quipe. En avec Jorge qui devrait voir son aisément assure L’E tidien sportif affirme notamment que le trat de Lionel Messi, vent surprendre, celle-ci s’explique ur. Le quo ser Al-Khelaïfi et peu ne offensive extérie e rencontre entre le président Nas es. Le salaire de d’u er tég teneur de celui-ci pro se haitait dée. Un semain sou fon es – n lqu bie M€ que et a 250 y bel à t il ain étai secret son joueur rrait en outre dans le plus grand au Paris Saint-Germ Lionel Messi pou envoyant l’Argentin eur Jorge Messi aurait même eu lieu o et de son coéquipier Neymar. epté de céder ses acc a ssé ald tére jou l’in Ron de Cristiano père et agent du En contrepartie, c supérieur à ceux présent contrat. résultats du Barça. lines à la fin de son l’Argentin serait don le de 3 millions d’euros liés aux t avec Turkish Air iab toucher une part var b et devra mettre fin à son partenaria clu droits d’image au

Maintenu de justesse en Premier League malgré sa défaite 2-1 face à Stoke City lors de la dernière journée de Premier League, West Bromwich Albion a annoncé dans la foulée la libération des cinq joueurs prêtés de son effectif. L’international Espoir français Thievy Bifouma retourne donc à l’Espanyol Barcelone,!Scott Sinclair!à Manchester City,!Matej Vydra!à l’Udinese, Goran Popov au Dynamo Kiev et donc!Morgan Amalfitano!à l’OM. Auteur d’une saison convaincante (28 matchs, 4 buts) surtout marquée par deux coups d’éclat fameux devant le but, le joueur revient donc dans un club qu’il avait largement descendu dans une interview accordée à!So Foot!en novembre dernier. S’il se dit dans les couloirs que son profil sportif plairait à Marcelo Bielsa, reste à connaître la volonté du milieu de terrain.

ACM : BERLUSCONI : «PAS EXCLU QUE SEEDORF CONTINUE»

Le propriétaire de l’AC Milan, Silvio Berlusconi, n’exclut pas que Clarence Seedorf reste son entraîneur, a-t-il déclaré vendredi à Radio 24. «Il n’est pas exclu qu’il (Seedorf) puisse continuer, à condition de trouver un accord sur le type de relation entre lui et le club», a assuré Berlusconi. L’arrivée du Néerlandais sur le banc en janvier, à la place de Massimiliano Allegri, «n’était pas une erreur, a poursuivi le dirigeant, nous pensions que Seedorf avait toutes les qualités requises pour être un bon entraîneur. Après le dernier match, nous réunirons le conseil (d’administration) et nous prendrons une décision».

LENS: DES MILLIERS DE SUPPORTEURS FÊTENT LA MONTÉE EN L1 AVEC LES JOUEURS

Les joueurs de Lens ont fêté la montée en Ligue 1 en présence de milliers de supporteurs, samedi lors d’une cérémonie improvisée sur le parvis de la mairie de Lens, a constaté un correspondant de l’AFP. Arborant un teeshirt Sang et Or estampillé « On est là », ils ont remercié leurs fans et communié avec eux pour célébrer le retour dans l’élite acquis la veille après une victoire à Bastia (2-0). Près de 10.000 supporters s’étaient donnés rendez-vous à partir de midi, tous vêtus des couleurs lensoises. « Il y a tellement d’attente après avoir passé trois ans en Ligue 2, explique le président Gervais Martel. Ce public est magnifique, voir autant de supporters ici c’est invraisemblable. Mais je vous assure, vous n’êtes pas sur une autre planète, vous êtes simplement à Lens ». Chacun leur tour, les joueurs et le staff technique sont montés sur la scène pour admirer devant eux petits et grands chanter ensemble à la gloire des Sang et Or. Et comme à leur habitude, les joueurs lensois ont entamé le fameux « clapping » avec leurs supporters. « Moi, je n’ai pas dormi de la nuit pour voir ça, c’est vraiment fort de revenir en Ligue 1 après cette galère, explique Sébastien, membre des Ultras Tigers. C’est beau pour Gervais Martel d’avoir réussi son pari, mais aussi pour les supporters qui ont toujours été derrière les Sang et Or». Toute la nuit, les rues de Lens ont été envahies par des milliers de supporters lensois. Près de 1500 d’entre eux avaient même pris la direction de l’aéroport de Lille-Lesquin, à une trentaine de kilomètres de là, pour accueillir leurs héros à 2h du matin à leur retour de Corse. Martel, aux anges, a promis aux fans que le club ne redescendrait plus en L2. « J’ai connu trois descentes et maintenant c’est fini, on va travailler pour perdurer. On va ramener Lens à un niveau qu’il n’aurait jamais dû quitter, même en disputant 38 journées à l’extérieur (le stade Bollaert sera en travaux en vue de l’Euro-2016 la saison prochaine, ndlr). Dès demain, on va se remettre au travail ».

MONTELLA DEVRAIT RESTER À FIORENTINA Annoncé comme

potentiel successeur de Clarence Seedorf à la tête de l’AC Milan, si ce dernier était débarqué comme attendu, Vincenzo Montella ne quittera pas la Fiorentina, a assuré son président vendredi lors d’un meeting avec la presse. «Il n’y a aucune chance pour que Montella ne soit plus lemanager de la Fiorentina. Il reste à 100%. Il n’a montré aucun souhait, il n’a pas l’intention de quitter son job», a déclaré Mario Cognigni. Sous la baguette de l’ancien attaquant de l’AS Rome, la Fiorentina a accroché la 4e place de la Serie A et une place en finale de la Coupe d’Italie, cela en dépit des absences de longue durée de Giuseppe Rossi et de Mario Gomez.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°2357— Dimanche 18 mai 2014

HANDBALL

CHAMPIONNAT D'ALGÉRIE DE DIVISION «EXCELLENCE» (12E JOURNÉE)

Le GSP et le CRB Baraki conservent leur fauteuil

Les résultats de la 12e journée du championnat d'Algérie de division «Excellence» de handball seniors messieurs, disputée vendredi, n’ont donné lieu à aucun changement en tête des classements dans les deux poules. Ainsi, le GS Pétroliers et le CRB Baraki restent leaders, respectivement des poules A et B. En effet, les Pétroliers, drivés par Réda Zeguili, ont conforté leur avance au classement du groupe A. Le GSP a assuré le plus important en allant s’imposer à Boufarik, aux dépens du GSB, sur le score de 34-23, soit avec un écart de 11 points. Son poursuivant, l’ES Aïn Touta, a été contraint au nul à El-Biar, par le HBCEB (2222). Dans l’autre groupe, le Chabab de Baraki n’a pas raté l’occasion de prendre les points du match lors de son déplacement à El Oued. Le CRBB s’est imposé, en effet, 25-20 face à une équipe combative de l’Olympique El Oued. Le Mouloudia de Saïda continue de pointer à deux longueurs de retard de Baraki, après sa précieuse et laborieuse victoire acquise vendredi, face à une solide formation de la JSE Skikda (23-22). Le MCS prend la deuxième place avec 1 point d’avance sur la JSES qui pointe en troisième position. Shiraz Benomar Résultats et classements Groupe A GS Boufarik - GS Pétroliers 23-34 HBC El Biar - ES Aïn Touta 22-22 O. M'sila - C. Chelghoum Laïd 28-29 CR Bordj Bou Arréridj : Exempt. Classement Pts J 1 GS Pétroliers 22 11 2 ES Aïn Touta 14 10 3 HBC El Biar 08 10 - CR Bordj Bou Arréridj 08 10 - GS Boufarik 08 10 6 C Chelghoum Laïd 07 10 7 O. M'sila 05 11 Groupe B O. El Oued - CRB Baraki 20-25 MC Saïda - JSE Skikda 23-22 WO Rouiba - CRB Mila 18-23 O. Maghnia : Exempt. Classement Pts J 1 .CRB Baraki 17 10 2 .MC Saïda 15 10 3 .JSE Skikda 14 11 4 .O. Maghnia 09 10 5 .O. El Oued 08 10 6 .CRB Mila 06 10 6 .WO Rouiba 03 11

KICK-BOXING

LA 7E DU CHAMPIONNAT ARABE A DÉBUTÉ JEUDI

Dix pays présents à l’édition d’Agadir (Maroc) Le septième championnat arabe de kick-boxing (garçonsfilles) a débuté jeudi à Agadir (sud du Maroc) avec la participation d’athlètes de dix pays arabes. Plusieurs catégories sont au programme de cette 7e édition qui se déroulera jusqu’à dimanche : deux en full contact hommes, trois en full contact dames, cinq en Kick-boxing hommes, trois en Kick-boxing dames, trois en semi-contact hommes, et

deux en semi-contact dames, précise-t-on. Outre le Maroc (hôte), les pays participant sont : Tunisie, Palestine, Jordanie, Emirats arabes unis, Koweït, Bahreïn, Yémen, Libye et Irak. La compétition est organisée par la Fédération royale marocaine de la discipline, en partenariat avec l'Union arabe de kick-boxing. S. B.

BASKET-BALL

OMNISPORTS 21

CHAMPIONNAT NATIONAL DE SUPERDIVISION «A» (PLAY-OFFS)

Le CRBDB peine et gagne face au CSC (85-83)

VOLLEY-BALL

CHAMPIONNAT D'ALGÉRIE (MESSIEURS- 17E J) : RÉSULTATS ET CLASSEMENT

Le NRBBA gagne à Mila et reste en tête du classement

Voici les résultats et le classement à l'issue de la 17e journée du championnat d'Algérie de volley-ball (messieurs) disputée vendredi : OMK Milia - NRBB Arréridj 1-3 EF Aïn Azel - WO Rouiba 3-1 ES Béthioua - GS Pétroliers 1-3 ASV Blida - ES Sétif 0-3 PO Chlef - MB Béjaia 1-3.

Résultats et classement à l'issue de la 9e et avant-dernière journée du Tournoi play-offs du championnat national de la Superdivision seniors messieurs de basket-ball (A), disputée vendredi à la salle de Hydra : IR Bordj Bou-Arréridj - NA Hussein Dey 73-65 CRB Dar Beida - CS Constantine 85-83 (après prolongations) US Sétif - GS Pétroliers 65-91. Classement 1. CRB Dar Beida 2. GS Pétroliers 3. CS Constantine 4. IRBB Arréridj 5. US Sétif - . NA Hussein Dey

Pts 17 16 14 13 09 09

J 09 09 09 09 09 09

Programme d’hier (10e et dernière journée) : IRBB Arréridj - CS Constantine CRB Dar Beida - US Sétif GS Pétroliers - NA Hussein-Dey. Résultats de la 8e journée (jeudi) : IRBB Arréridj - CRB Dar Beida 60-62 GS Pétroliers - CS Constantine 65-56 NA Hussein Dey - US Sétif 63-70.

SUPERDIVISION (CRBDB - GSP / INCIDENTS)

Lourdes sanctions à l’encontre du GSP

La commission de discipline de la Fédération algérienne de basketball (FABB) a infligé de lourdes sanctions à l'encontre du GS Pétroliers, suite aux incidents ayant émaillé la rencontre GSP-CRB Dar El Beida, disputée samedi dernier à Dar El Beïda, pour le compte du tournoi play-offs du championnat de Superdivision, indique un communiqué de la FAAB, diffusé jeudi. Après étude des rapports des arbitres et officiels de la rencontre, la commission de discipline a suspendu quatre joueurs du club pétroliers ayant pris part aux incidents, à savoir Mohamed Amine Kridèche: 1 an ferme, Canon Djillali: 6 mois fermes, Abdesselam Dekkiche et Walid Hamma: 4 matches dont 2 avec sursis, précise la FABB. En outre, le club pétroliers est sommé de payer une amende de 30 000 DA, pour destruction du matériel de la salle, à laquelle s'ajoute une amende de 164.000 DA. La somme globale estimée à 194 000 DA devra être payée avant le 23 mai, ajoute la FABB. Il y a lieu de rappeler que cette rencontre s'est terminée en faveur du CRBDB sur le score de 6765, suite à un panier de 3 points, inscrit dans les dernières secondes. S. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Classement 1. NRBB Arréridj 2. ES Séti 3. MB Béjaia --. GS Pétroliers 5. ASV Blida 6. PO Chlef 7. EF Aïn Azel 8. OMK Milia 9. ES Béthioua 10. WO Rouiba

Pts 58 56 43 43 36 28 24 23 22 12

J 17 17 17 17 17 17 17 17 17 17

A LʼINITIATIVE DU COMITÉ OLYMPIQUE SPORTIF ALGÉRIEN (COA)

Cours sur la médecine du sport à Alger Des cours sur la médecine du sport ont débuté vendredi et se poursuivront samedi au siège du Comité olympique et sportif algérien (COA). Ces cours scientifiques sont organisés par le COA en collaboration avec la commission médicale du Comité international olympique (CIO). Les cours s'adressent aux médecins, physiothérapeutes et techniciens des fédérations sportives nationales avec pour objectif «la continuité dans les connaissances, le perfectionnement des différentes personnes qui s'occupent de la médecine du sport et des sportifs en Algérie», a indiqué le COA. Ce rendez-vous «devrait permettre aux personnes activant dans le domaine de la médecine sportive de se rencontrer, se perfectionner et partager leurs expériences», a ajouté l'instance olympique. D'éminents experts dans le domaine, tels que le Pr Bouchakor, le Pr Belhocine, le Dr Djalouat, le Dr Loughraieb et le Dr Chouiter, ont abordé plusieurs thèmes tels que le code médical du mouvement olympique, les aspects physiologiques et de rééducation ainsi que le dopage. Un large débat a suivi les différentes thématiques développées en particulier les questions en rapport direct avec le sport de haut niveau. Le ministre des Sports, le Professeur Mohamed Tahmi, présent à ces cours, a saisi cette occasion pour rappeler les orientations du gouvernement algérien en matière de prise en charge médicale des sportifs et lutte contre le dopage. S. B.


22 COURSES HIPPIQUES

Maracana N°2357— Dimanche 18 mai 2014

Aujourd’hui à Oran

Course sans relief - Vidoc Pouy : Reprenant du service après une bonne période de repos dans son douillet bo, il revient à la compétition officielle sans aucune ambition de réussir son come-back. - Adehess du Croate : Ce poulain, qui se déplace depuis Tiaret, est idéal pour remporter la timbale d’autant qu’il va affronter une majorité au niveau tout juste moyen. - Sahyna : ABZ Aoued est connu pour être un propriétaire de chevaux... à cheval sur leurs qualités en tout point de vue. Aussi cette pouliche a déjà fait étalage de ses compétences. A cocher. - Azar de Carrere : C’est la seconde belle chance de ABZ Aoued de remporter deux accessits lors de cette épreuve, ce poulain est déjà mis en condition pour honorer son proriétaire. - Founame : Y a pas longtemps, ce participant faisait main basse sur toute gratification se trouvant à portée de ses sabots, malheureusement, il est sur une pente déclinante. Barré.

appliquer correctement, - Tabata de Carrere : A défaut de prétendre terminer cet essai dans la combinaison gagnante, il lui reste un seul espoir : assister à la défaillance des favoris appelés à dominer ces joutes. - Semeramis : Il est quasiment assuré d’une place dans le quinté royal sauf manifestation de mauvaise volonté de sa part. Alors qu’il se concentre sur son objectif. - Palmire de Taba Cheikh : C’est une nouvelle acquisition du Petit Haras. On suivra par conséquent avec attention soutenue ses premiers pas sur le sable de la piste officielle. - Kabyle : Cet ancien pensionnaire d’El Eulma a fait sensation là-bas avant «d’émigrer» à Oran où l’air d’EsSénia ne semble guère lui convenir. A éviter autant que la peste. - Wulkan : Beaucoup de spécialistes se demandent, à juste titre d’ailleurs, pourquoi on continue à martyriser ce vieillard de 16 ans en l’engageant inutilement.

- Etoile de Brugere : Tenace et accrocheuse à souhait, c’est l’une des clientes régulière et sérieuse à - Persan : Ce cheval au profit technique tout à fait moyen consécration suprême. La victoire pourrait bien lui sourir. A n’a aucune ambition de griller la politesse aux grosses cocher cylindrées qui vont le laminer à plate couture. Barré. - Papilou : Si toutes les premières places ont théoriquement trouvé preneurs, il lui reste toutefois quelques accessits à ramasser, mais il est appelé à s’y

- Pecina de Carrere : Il n’est plus que l’ombre de luimême. On n’aurait pas dû l’aligner juste pour se faire humilier.

NOS PRÉFÉRÉS

Quarté ; 2.3.9.6. Quinté : 2.3.9.6.7.

- Les éventuels ; 7.4. - Les éventuels 4.8.

Hippodrome ANTAR-CHEDDAD ES SENIA - ORAN RÉUNION DU DIMANCHE 18 MAI 2014 1re Course - Prix JIJEL - ARABE - Départ : 16h00 350.000 DA - QUINTE - QUADRIO *A* Distance : 1.300 M 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14

PROPRIETAIRE AH Feghouli AH Feghouli ABZ Aoued A Aoued A Aoued

O Moula S Tahar

M Benrabah A Boukhris

Le Petit Haras M Bochenine M Messaoud O Moula

B Benarbia

CHEVAUX

JOCKEYS

Adehess du Croate

K. HAOUA

Azar de Carrere

AP/M. HABBES

Vidoc Pouy

YS. BADAOUI

Sahyna

AP/B.BENSAID

Founame

Etoile de Brugere

Papilou

Tabata de Carrere

- Semeramis

Palmire de Taba Cheikh Kabyle

Wulkan Persan

Pecina de Carrere

JJ/A B. NAIR F. MOUISSI AP/M. BOULESBAA H. BELHACHEMI H. METIR AP/M. BOULESBAA AP/A. RAZK AP/F. ABDELBARI AP/GH. GASMI AF/F.MEBAH

PDS 55 55 54 54 54 54 53 53 51 50 50 50 50 491/2

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

CDS 04 13 07 06 09 08 14 05 11 02 03 10 12 01

ENTRAÎNEURS S. ROUANE S. ROUANE K. HABBES K. HABBES K. HABBES

M. MESSAOUD

Y. BOULESBAA

PROPRIETAIRE L. BOUKHRIS

Y. BOULESBAA K. HABBES

PROPRIETAIRE M. MESSAOUD K. HABBES


JEUX-DÉTENTE 23

Maracana N°2357— Dimanche 18 mai 2014 1

1

2

3

4

5

6

7

9 10 11 12

8

Par : K.MANCER

N°288

2

N°288

3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Horizontalement 1.Dépravé-Lac dʼÉcosse. 2.Copain-Frotté dʼhuile-Paresseux. 3.Revêtement qui recouvre lʼivoire de la racine des dents-Mets de niveau. 4.Soulager-Machine destinée à un usage particulier. 5.Titane-aboutissement-Salutation angélique. 6.Rivière de la Guyane française-Signe. 7.Article(Pl.)-Saisir-Négation. 8.Cinéaste italien prénommé Sergio-Excés. 9.Pays-Usuel. 10.Vernis-Danse. 11.À la mode-Pressenti-tranché. 12.Projectile propulsé-Encarté.

Verticalement 1.Marchandises sans valeur-Conifère. 2.Alcaloïde extrait de lʼipéca-Très fin. 3.Retour du même son-Religion prêchée par Mahomet. 4.Nom poétique de lʼIrlande-Halte. 5.Agent secret de Louis XV-Grand arbre de la forêt africaine-Colère. 6.Coutumes-Aunée. 7.Étain-Nuée-Six. 8.Plante ornementale-Ville dʼEspagne. 9.Fondateur de lʼOratoire dʼItalie-Muse de la poésie lyrique. 10.De lʼanus-Chariot. 11.Tamis-Arrivé-Région de la Champagne. 12.Banc-Petite plantes lacustre.

N°288

6 3 4 3 9 6 1 7 9 6 7 1 4 8 5 1 7 5 2 8 9 5 8 3 2 3 9 8 3 6 7

650

Calcul

2

3

4

6

6

8

Les mots Tirage1

B D E E F

I

N R U

Maximum : 8 lettres

Tirage2

C R S E E O O P T Y Maximum : 9 lettres

EXERCICES POUR AMELIORER SA MEMOIRE Renforcer votre mémoire de travail (Niveau 1)

46. En voie de disparition ?

FOOT EN QUESTIONS

Un seul mot vous manque et tout est dépeuplé. Lequel? Un indice : il y a autant de points que de lettres. La ............ nʼest pas plus naturelle à lʼhomme que la cage au tigre. George Bernard Shaw Que les chiens soient interdits de paradis tendrait à prouver que la ........... nʼest pas considérée comme une vertu cordinale. Philippe Bouvard Lʼamour aui vit dans les orages et croît au sein des perfidies, ne résiste pas toujours au calme de ............. Rivarol

10

A

le club blaugrana nʼa plus perdu sur sa pelouse.

B

La sélection espagnole nʼy a plus joué

C

Le Real Madrid nʼy a plus connu la défaite

Placez les chiffres allant de 1 à 9 dans les neuf bulles de ce dessin, de sorte que la somme des trois bulles des côtés de chaque triangle soit égale à 15.

E

9

L

8 7 6 5 4 3 2 1

U

1

S

E E

N

I

I

T

T

O

E

C

M

A

E

P

2

A

A

S

L S I

S

T E

I R

3

R

I

I S

S

R

O

S

Mots croisés

U

E

I

G

S

U

E T I

N S

O T

S

A

T E G

E

S I

A

R

T

S

8

E N N E B

R S

E

N

7

S

S

I

U

S

R

6

R

A

S

E

5

S

N

N

V

4

N

V

L S

O P

I

E

I

N E

S

S

S

E

M

E

P

M

T

L

E

S

N

E N

9

L

A

R D N E V A

S E

E O

1 8 3 6 2 9 4 5 7 7 2 4 1 5 3 9 8 6 6 9 5 8 7 4 3 1 2 9 6 1 3 4 7 5 2 8

S

2 4 8 5 9 6 7 3 1

S

U

S

10

T

S

N A

E

E S S

11 12

I

E

G E I S

3 5 7 2 8 1 6 9 4 4 7 2 9 1 5 8 6 3 8 3 9 4 6 2 1 7 5 5 1 6 7 3 8 2 4 9

Sudoku

R E C R O N R O M I E N

C T H R B O M C E

P E O M A S U I S S T S E R I N L E S T E T E I C A S E O R L N D E L E V E C I S O R D L E G O L E

Mots fléchés

L I S S A S E N C E N S

J O S L E I L E A T E D R E E L L U E I S E E R

A L E S E E S

Reponse B

J E T E U R S

Directrice de la rédaction Cyriel Seba Directeur technique Laïd Kalila Directrice chargée de la communication Lilia Seba Rédacteur Djamel Touafek

I

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba

F

Foot en questions Tirage 2 OCTROYEES Tirage 1 DEBINEUR FREUDIEN calcul : 8x6=48 48+2=50 4+3=7 7+6=13 50x13=650

Des chiffres & des lettres

Jeux dʼesprit

Quotidien sportif édité par La Gazette de lʼomnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 021 92.62.25

S

88

11

N°2

12

Solution :

Quel évenement ne s’est plus produit au camp Nou, l’immense stade du FC Barcelone, depuis janvier 1987 ?

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : ALDP Diffusion : ALDP e-mails :

maracanajournal@gmail.com redaction@journalmaracana.com contact@journalmaracana.com


BAITECHE Karim (USMA) ZEGHDANE Toufik (MCA) CHETTAL Djamel (USMA)

ZEMMAMOUCHE Med-Amine (USMA) Cédric SI MOHAMED (CSC) SALHI Abdelkader (ASO) DOUKHA Azzedine (USMH)

Votez et participez à l’élection du meilleur espoir et du meilleur gardien de la saison sur :

24

http://www.journalmaracana.net

Deschamps porte plainte contre la compagne de Nasri

Le sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps a déposé une plainte pour injures publiques contre Anara Atanes, la compagne de Samir Nasri, auprès du tribunal de grande instance de Paris en se constituant partie civile. Cette dernière, mannequin et chanteuse de 24 ans, avait commenté la non-sélection de son boyfriend pour la Coupe du monde au Brésil (12 juin-13 juillet) d'un tweet vulgaire et sans nuances : «Fuck France and Fuck Deschamps! What a shit manager!». Elle avait ensuite récidivé en comparant la France à une «nation de racistes». La presse anglaise s'était ensuite délectée de ces tweets vengeurs : «Il s'agit de propos injurieux et inadmissibles qui portent atteinte à la dignité de la personne et de la fonction de sélectionneur», a expliqué Me Brusa, l'avocat de Didier Deschamps, interrogé par - - «Aujourd'hui en France». La Fédération française de football (FFF) a de son côté «condamné les propos injurieux» contre Deschamps et indiqué le «soutenir pleinement (...) dans sa démarche». Pour autant elle ne semble vouloir s'associer à la plainte du sélectionneur concluant son communiqué très court de la manière suivante: «Les réactions unanimes ont confirmé que la France entière condamnait de tels propos. La FFF considère que l’indignation unanime suffit à condamner un tel comportement.»

Balle au centre Par Ali Bouacida

«Ce soir ou jamais» est une des rares émissions de débat qui échappe à la mainmise des penseurs, politiques et autres philosophes qui détiennent la vérité infuse. D’excellente facture et animée par Frédéric Taddei, un trublion du paysage audiovisuel, elle dérange tout ce que la France compte de bien pensants. Ce vendredi (16 mai) l’émission fut consacrée au football avec pour thème : «Faut-il détester la Coupe du monde» et des invités triés sur le volet, écrivains, philosophes, managers ayant tous écrit sur le sujet. Or, ce qui fait l’intérêt d’une telle émission, c’est que l’animateur oppose deux camps face à face et qui se contredisent. Ainsi lors-

Maracana N°2357— Dimanche 18 mai 2014

Benchikha renouvelle son contrat avec Al Jadidi

Après des discussions marathons avec les responsables du club d’Al Difaâ Al Jadidi, l’ancien sélectionneur est arrivé à un accord pour continuer sa mission sur le banc de touche du club marocain. Il faut dire que l’une des exigences de Benchikha était le maintien des cadres de l’équipe pour pouvoir travailler dans de bonnes conditions la saison prochaine. L’entraîneur n’a pas abordé le volet financier, se contentant d’aborder le volet technique pour bâtir une équipe qui jouera la saison prochaine les premiers rôles en championnat, ce qui a été accepté par les dirigeants du club. Benchikha, qui a reçu des offres d’autres formations du Royaume Chérifien, à l’image du WAC et du RAJA, ainsi que des pays du Golfe, devra désormais s’atteler à préparer un groupe qui puisse jouer le titre, après avoir gagné la Coupe cette saison. M. R.

Ibra bientôt au musée Grévin

On ne sait pas si ça lui a permis d’oublier la confirmation des sanctions prises par l’UEFA à l’encontre du PSG, mais en tout cas, Zlatan Ibrahimovic a fait un petit tour au musée Grévin cette semaine. Le but de cette visite était de permettre au personnel de la maison de prendre les mesures du Suédois pour que les sculpteurs maison puissent commencer le travail sur sa statue et préparer l’arrivée prochaine de cette dernière aux côtés de celles de Patrick Sébastien ou Franck Dubosc, entre autres. C'est l’attaquant suédois lui-même qui a partagé vendredi des photos de la séance.

L'Equipe nationale féminine en stage au CTN

L’équipe nationale féminine continue sa préparation pour les qualifications de la Coupe d’Afrique des nations, Namibie 2014. Les camarades de Laifa Nachida effectuent un stage jusqu’au 24 mai prochain au Centre technique national de la FAF à Sidi Moussa, qui sera ponctué par la rencontre Algérie-Tunisie, le 23 mai 2014 à17h au stade Omar-Hamadi de Bologhine, comptant pour le match aller du deuxième tour des qualifications de la Coupe d’Afrique des nations Dames, Namibie 2014. Le sélectionneur n a t i o n a l , Azzeddine Chih a retenu pour ce regroupement 25 joueuses.

Trois villes hôtes pourraient connaître une épidémie de dengue

Trois des villes hôtes du Mondial de football 2014 au Brésil, soit Natal, Fortaleza et Recife, risquent de connaître une épidémie de dengue pendant la période de la Coupe du monde, selon des chercheurs. La projection qu'ils ont réalisée a été publiée récemment dans la revue The Lancet Infectious Diseases et s'appuie entre autres sur les températures et précipitations attendues ainsi que sur les cas de dengue observés dans le passé. L'étude indique que le risque de dengue est nettement plus important dans les trois villes du nord-est du pays que dans les neuf autres villes hôtes, même si dans l'absolu le risque "est probablement faible". La dengue est une maladie virale propagée par les moustiques. Il n'existe ni vaccin ni traitement spécifique contre cette maladie, et une moyenne de 5% des personnes infectées par le virus développent en conséquence diverses pathologies pouvant mener au décès. Parmi les pays régulièrement affectés par la dengue, le Brésil est le plus touché depuis le début du siècle, avec plus de 7 millions de cas répertoriés entre 2000 et 2013 : "La possibilité d'une grosse épidémie de dengue pendant la Coupe du monde, capable d'infecter les visiteurs et de se propager dans leurs pays d'origine, dépend d'une combinaison de nombreux facteurs, incluant le nombre élevé de moustiques, la susceptibilité de la population et un taux élevé de contacts homme-moustique", explique le Dr Rachel Lowe, de l'Institut catalan des sciences du climat de Barcelone. Les auteurs de l'étude de projection visant la Coupe du monde espèrent que grâce à leurs travaux, les autorités locales pourront prendre des mesures pour combattre les moustiques dans les villes les plus à risques.

«CE N’EST QU’UN JEU»

qu’un triste écrivain se mit à fustiger les Algériens qui « sifflèrent la Marseillaise» lors du fameux match France-Algérie en 2001, il se mit à développer les thèses les plus racistes. Face à lui, Pape Diouf, l’expatron de l’Olympique de Marseille ne prit pas de gants pour lui rétorquer que le véritable problème est social et non éthnique. Lui qui présida aux destinées du club phocéen, savait que l’écrasante majorité des supporters venaient des quartiers nord, exposés constamment à la drogue, le chômage, la mal-vie… «Le football n’est que le reflet de la société, précise Pape Diouf, si vous enlevez les Arabes et les noirs des clubs fran-

çais, il n’y aura plus de Ligues 1 et 2. Pourtant aucun Arabe ni aucun noir ne deviendra dirigeant ou manager. C’est la société française qui est comme ça. Zidane est le parfait type du contre-exemple…». Un riche débat donc qui nous enseigne que le football ne fait que se greffer sur le nouveau modèle socioéconomique international, à savoir un capitalisme spéculatif où le joueur est perçu comme une masse de muscles monnayable à merci. Un animal de cirque qu’on exhibe dans l’arène devant des spectateurs surexcités prompts à exiger la mort pour l’adversaire. Jadis, nous dit un invité du débat, les footballeurs étaient des «prolétaires que les bour-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

geois du dimanche venaient voir jouer. Aujourd’hui, c’est l’inverse, ce sont les prolétaires des banlieues qui viennent voir des joueurs à la richesse insolente, payés comme des pachas». Parce que le football n’a fait que s’inscrire dans l’évolution de la société. C’est devenu aujourd’hui une industrie infestée de spéculateurs et de courtiers, comme en bourse. Une dernière chose, l’ancien président de l’OM a écrit un livre intitulé : «Ce n’est pas que du jeu» en faisant allusion au football. On attend qu’un de nos présidents de club écrive juste un article pour nous dire : «Ce n’est qu’un jeu» …Allez, chiche! A. B.

Journal maracana 18 05 2014  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you