Issuu on Google+

IL A RÉALISÉ UN MATCH PLEIN FACE AU FC PORTO

Slimani : «C’est le but le plus important depuis mon arrivée au Sporting»

UNE JUSTE RÉCOMPENSE POUR LE GARDIEN DE L’ASO

Salhi convoqué pour le prochain stage de l’EN

www.maracanafoot.com

N° 2299 Mardi 18 mars 2014 — Prix 20 DA

USMA

ALORS QUE LE TITRE EST PRESQUE ACQUIS

COMMENT CONVAINCRE LES FINS DE CONTRAT ?

JSK

MCA

LE SALAIRE DE FÉVRIER ET LES PRIMES DE L’ASO ET DU RCA VERSÉS CETTE SEMAINE

Boumella joue la carte de la motivation avant le Clasico

Kacem Mehdi :

«A Tizi-Ouzou pour rééditer le coup de la saison passée» CONTACTÉ LORS DU MATCH DE SAMEDI DERNIER

Harrouche intéressé, mais...

APRÈS L’USMA, LE CRB ET L’ESS

LE MCA SERA LA PROCHAINE

VICTIME

EBOSSÉ FAIT PEUR… AUX MOULOUDÉENS LE STAGE DE HAMMAM-BOURGUIBA APRÈS LA COUPE

RIAL : «NOUS DÉDIONS CETTE VICTOIRE À NOS SUPPORTERS»

USMH Rencontre

décisive Laib-Belayat, jeudi

CRB

Khelili :

«La victoire est impérative face à l’USMH»

JSMB

HAMOUCHE REMOBILISE SES TROUPES


02

L’interview

Maracana N°2299— Mardi 18 mars 2014

À PROPOS DES CHANCES DES VERTS AU MONDIAL

Sonia Souid : «Ce qui est beau dans le football, c’est que tout est possible» Elle s’appelle Sonia Souid et c’est l’une des rares femmes exerçant le métier d’agent de joueur. En effet, elles sont seulement 13 femmes à pratiquer ce métier en France sur les 338 (hommes) reconnus par la Fédération française de football. Dans cette interview exclusive et sans concession, Sonia Souid revient sur son parcours et donne son avis sur le métier d’agent de joueur, ainsi que sur le football algérien.

pour travailler avec les pays du Golfe. Mais j’espère bien que ce sera le cas en Algérie. Chacun travaille avec ses armes. Il y a quelques semaines, vous étiez à Alger, pour assister à une rencontre de championnat, est-ce qu’il y a eu des contacts de pris avec des clubs ou

«LE FOOTBALL FÉMININ EST LE DERNIER DES SOUCIS DE LA FÉDÉRATION ALGÉRIENNE » des joueurs ou des joueuses pour d’éventuels transferts ? Oui, nous sommes venus assister à la rencontre USM Alger-JSM Béjaïa. Nous avions besoin de connaître un peu mieux le championnat algérien et pour cela il faut se déplacer. Oui, il y a eu quelques contacts de pris, nous avons également assisté au Ballon d’Or algérien. C’était intéressant.

Sonia Souid, on a dû vous poser mille fois la question de savoir ce que cela faisait d’être une femme dans un milieu d’hommes ! Nous on va vous éviter cette peine. On veut plus connaître vos impressions quatre ans après vos débuts en tant qu’agent de joueurs... Tout d’abord, merci de m’éviter cette question. Effectivement, c’est celle qui revient le plus souvent. Après 4 ans, mon analyse est qu’il y a de la place pour les personnes qui souhaitent exercer ce métier avec beaucoup de sérieux. C’est un métier et un milieu difficiles, mais avec du sérieux, de la motivation, un réseau solide et une assise financière suffisante pour permettre un développement, on peut aller loin. HOMME ou FEMME ! Donc, vous n’êtes pas du tout déçue

«HONNÊTEMENT, JE NE RECOMMANDERAIS PAS 80% DES AGENTS» par ce choix ? Non. J’aime mon métier, j’aime le sport de haut niveau et le football avec ses bons et ses mauvais côtés. Et j’aime par-dessus tout les challenges. Et devenir un agent sportif de football qui compte est un de mes objectifs. (J’ai bien dit, UN agent sportif qui compte, et pas UNE des premières femmes agents qui compte. Je ne me positionne pas en tant que femme agent mais en tant qu’Agent tout court ! ) Un métier pénible où il faut à chaque moment être disponible, à la longue, ce n’est pas pesant ? Je ne suis pas un robot, donc oui parfois comme tout être humain, j’aimerais pouvoir

couper complètement au moins pour quelques jours… Cela ne m’arrive pas souvent. Mais j’ai encore le jus ! Je n’ai que 28 ans. Je ne pense pas que je pourrai vous tenir le même discours à 50 ans. Certains agents de joueurs ont mauvaise réputation ou souvent ils font et défont les carrières de joueurs. Quel

«PAS DE CENTRES DE FORMATION = TELLEMENT DE TALENTS GÂCHÉS» est votre avis ? Honnêtement, je ne recommanderais pas 80% des agents. Maintenant, je me concentre sur mon équipe et moi-même et notre travail. Je ne m’occupe pas des autres. A nous de faire en sorte de sortir du lot par notre sérieux et notre travail. Je travaille pour le 4e groupe sportif au monde. (CSM Sport & Entertainment présidé par Lord Sebastian Coe)

Depuis quelques années, peu de joueurs algériens sont recrutés par des clubs en Europe. Selon vous, cela est dû à quoi ? Oui, il est vrai que Slimani est l’une des rares exceptions. Pas de centres de formation = Tellement de talents gâchés et qui resteront inconnus ! Pour moi, c’est un terrible gâchis. La formation de jeunes joueurs est pratiquement inexistante... Croyezvous que c’est l’un des facteurs de ce recul ? Incontestablement ! La formation c’est la base ! Les jeunes sont l’avenir ! Il faut absolument remédier à ce problème le plus rapidement possible. On doit donner de l’espoir à la jeunesse algérienne. Le football est un ascenseur social incroyable. Il faut permettre «aux talents algériens d’Algérie» de s’en sortir et de jouir d’une formation à la hauteur pour devenir professionnel. Quel regard portez-vous sur le football féminin algérien ? Déjà que le football masculin algérien doit encore beaucoup évoluer, et je pense que le football féminin algérien est le dernier des soucis de la fédération algérienne. Peut-on voir un jour une joueuse algérienne ou du Maghreb évoluer

Le milieu du football en général est considéré comme un «nid de machiste»... Où est la part de vérité, selon vous ? C’est la vérité. A présent, c’est à nous, femmes intéressées par ce milieu de travailler dur et de prouver que la compétence dans le monde du football n’est pas inscrite exclusivement dans l’ADN de ces messieurs. Vos origines algériennes vous ontelles aidées à travailler dans des pays du Golfe ou dans certains pays du Maghreb ? Non. Je ne pense pas que le fait d’être origine algérienne a été d’une quelconque aide

«LA COMPÉTENCE DANS LE FOOTBALL N’EST PAS INSCRITE EXCLUSIVEMENT DANS L’ADN DE CES MESSIEURS» QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

dans un club de l’élite en France ? J’en rêve. D’ailleurs s’il y a une jeune joueuse qui pense avoir le niveau pour jouer en Division 1 Féminine, qu’elle n’hésite pas à me contacter. On est à quelques mois du Mondial, pour qui votre cœur va battre, l’Algérie... la France ? Sincèrement, c’est comme si on me demandait pour qui mon cœur bat entre ma mère et mon père… Question très difficile. J’aime les deux, je soutiens les deux. Cette double culture est une richesse inépuisable pour moi. Et si l’Algérie et la France jouent l’une contre l’autre lors d’une compétition majeure : «Que le meilleur gagne !» Que pensez-vous des chances de la sélection algérienne, face à la Belgique, la Corée du Sud et la Russie ? D’après vous, peut-elle passer au second tour ? Ce qui est beau dans le football, c’est que tout est possible… Et au jeu des pronostics, on s’est souvent trompés. Qui aurait misé un centime sur la Grèce en 2004 ? Enfin, que peut-t-on vous souhaitez ? Tout simplement, la santé. Interview réalisée par M’hamdi Ramzi


Maracana N°2299— Mardi 18 mars 2014

Equipe nationale 03

IL A RÉALISÉ UN MATCH PLEIN FACE AU FC PORTO

Slimani : «C’est le plus important but depuis mon arrivée au Sporting»

Avec 4 titularisations, soit 608 minutes de jeu, l’attaquant algérien, Islam Slimani, continue de tracer sa route.

d’une stratégie mise au point par mes soins, spécialement pour ce match face à Porto. C'est un atout et un élément important dans l'équipe. Slimani et Montero sont deux joueurs professionnels, même quand ils sont sur le banc, il n’y a jamais de problème, ils font partie de l’équipe. Certes Montero est dans un moins bon moment, mais j’ai confiance en lui. C'est une bonne chose d’avoir deux grands buteurs», conclut-il

A

insi, il fut l’unique buteur lors du match face au FC Porto, dimanche soir, but inscrit à la 52e minute qui consolide désormais sa place de dauphin et à 6 journées de la fin du championnat. Le Sporting de Lisbonne, qui était à la ramasse la saison passée, prend une option pour un retour au premier plan sur la scène européenne, la saison prochaine en mettant à distance un poursuivant direct dans la course à l’Europe. En effet, le Sporting pourrait participer à la Ligue des Champions si les protégés de Jardim terminent seconds au classement général.

«NOUS AVONS MÉRITÉ CETTE VICTOIRE»

La presse portugaise ne s’est pas trompée en qualifiant Slimani de « talisman » récemment et où elle a demandé à l’entraîneur en chef, Jardim de prendre en considération le ratio but du joueur, qui s’est montré à chaque fois décisif. Le quotidien sportif O Jogo a titré hier : «Slimani E Basta » et admet que le joueur est l’homme en forme du moment et qu’il avait réalisé son plus beau match depuis son arrivée au club lisboète. Slimani pour sa part, a déclaré juste après la rencontre, qu’il avait inscrit le but le plus important depuis son arrivée au club et que la victoire était méritée  : «Effectivement, c'était le but le plus important que j'ai marqué depuis que je suis au Sporting Lisbonne. C’est une victoire méritée de notre part», interrogé sur le fait que désormais le Sporting entrevoie déjà un retour

Belaili : «Je vais jouer en Europe»

DE BON AUGURE POUR LE MONDIAL

sur la scène européenne, Slimani, s’est montré prudent en déclarant qu’il était encore tôt  : «A l’instar de mes coéquipiers, nous jouons match par match et comme je l’ai à maintes fois déclaré, c’est à la fin du championnat, qu’on fera le bilan de cette saison. Le titre de champion  ? On va jouer le coup jusqu’au bout, certes, on est bien lancés, mais la prudence est de mise, tout peut arriver.»

«IL N’Y AVAIT PAS HORS-JEU »

A propos de son but, qui a été, selon les dirigeants du FC Porto, entaché d’un hors jeu, Slimani, n’a pas tardé à réagir en déclarant que c’était faux et que le but était valable : «Non, il n’y avait pas de hors jeu. Le but est valable et l’arbitre a fait le bon choix.» Concernant, la petite polémique à propos de son coéquipier, le Colombien Montero, qui ne marque plus, le joueur s’est montré solidaire : «Montero est un grand joueur et il peut marquer de nouveau, je le soutiens. C’est un grand attaquant», a-t-il déclaré.

CE QU’À DIT LA PRESSE PORTUGAISE

Journal Record : «Slimani défie la gravité»

C’est ce qu’on pouvait lire sur le journal sportif Record qui se demande comment Slimani fait pour défier le centre de gravité, en montant tel un «ascenseur» pour atteindre les sommets et marquer un but de toute beauté.

O jogo : Slimani E Basta

L’autre quotidien à grand tirage, O Jogo , a titré sa Une aussi sur l’international algérien, avec le commentaire : «Slimani E Basta », ce qui veut dire «Simani tout simplement», ou l’Algérien est décrit comme un joueur très à l’affut et très technique.

JARDIM : «C’EST UN ÉLÉMENT IMPORTANT DANS L’ÉQUIPE »

L’entraîneur du Sporting, Jardim, n’a pas tari d’éloges envers son joueur. Il estime que Slimani est l’un des atouts maîtres de l’équipe, tout en soulignant qu’il revient au bon moment : «La titularisation de Slimani, fait partie

A quelques mois de la Coupe du Monde, la superforme de «Superslim» est une bonne nouvelle pour le sélectionneur national, qui, faut-il le rappeler, n’a pas manqué de déclarer que le manque de temps de jeu de Slimani, à l’instar d’autres joueurs, l’inquiète au plus haut point et que les deux mois qui restent avant le prochain regroupement de l’EN, seraient décisif quant à l’établissement de la liste des 23 qui iront au Mondial. M’hamdi Ramzi

IL A ÉTÉ DÉSIGNÉ HOMME DU MATCH PAR LES SUPPORTERS

Après sa très belle prestation face au FC Porto, les supporters du club Lisboète ont plébiscité l’attaquant international algérien. En effet, 60 % des supporters ont désigné Slimani comme étant le meilleur joueur du Sporting lors de cette rencontre. M. R.

LIGUE DES CHAMPIONS D’ASIE

Mission difficile pour Bougherra et Lekhwiya Dans le cadre de la troisième Journée de la Champions League Asiatique, les

partenaires du capitaine de Lekhwiya et de la sélection nationale, Madjid Bougherra, recevront, ce soir, l’Ittihad Djeddah dans un match qui s’annonce difficile pour la formation qatarie, qui n’a pas pu faire mieux qu’un match nul face à l’équipe iranienne de Tipriz, lors de la dernière journée ce qui les placent à la 4e et dernière position du groupe. Madjid Bougherra et les siens, devront impérativement gagner ce soir face à la formation saoudienne, pour ne pas hypothéquer leurs chances de qualification au prochain tour.

DEUX MOIS SEULEMENT APRÈS SON ARRIVÉE À NAPLES

LA VALEUR DE GHOULAM A DOUBLÉ

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le «coup de poker» de Ghoulam, qui a rejoint la formation italienne de Naples, lors du mercato hivernal, ce qui était considéré par de nombreux spécialistes français, comme un «coup de folie» du joueur, qui avait choisi l’aventure, alors qu’il était titulaire à part entière à Saint Etienne. En effet, quelques semaines après son arrivée au Napoli, la presse italienne (elle aussi) un peu sceptique au départ, a enfin reconnu le talent de l’Algérien, qui monte en puissance. Hier, la presse locale est revenue sur le transfert du joueur, où elle a rappelé que Ghoulam était à deux doigts de signer au Torino et il avait préféré attendre jusqu’à l’hiver afin d’opter pour Naples. Aujourd’hui tout le monde s’accorde à dire que le joueur a pris de l’ampleur dans le jeu du club et que maintenant, il faudra débourser le double, c'est-à-dire 10 millions d’euros pour espérer s’attacher ses services.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

En conflit ouvert avec son club, Youcef Belaïli a réagi hier sur les réseaux sociaux, en déclarant qu’il n’a jamais été frappé par des supporters du club tunisois et qu’il allait très bien. Concernant, les supputations sur son avenir, Belaili, a tenu à démentir quant à un retour en Algérie, mais privilégie une expérience en Europe  : «Tout d’abord, je tiens à démentir tout ce qui a été rapporté, quant à ma soidisant agression. Je n’ai jamais été agressé, je vais très bien et je n’ai rien. Je tiens à dire aussi, que je ne vais jouer ni pour l’USMA, ni pour la JSK ou le MCA la saison prochaine, j’ai décidé de prendre la direction de l’Europe la saison prochaine», a-t-il déclaré. M. R.

Kadir ne veut pas rater le Mondial

En difficulté avec le club de Rennes, qui a enregistré sa troisième défaite consécutive (2-3) face à Toulouse et pointe désormais à la 16e position et surtout à moins de trois mois de la Coupe du Monde, l’international algérien commence à s’inquiéter sur sa capacité à faire partie des 23 au Mondial  : «J’ai été coupé dans mon élan par des problèmes physiques en décembre et janvier. J’ai eu du mal à retrouver le rythme. J’espère vraiment finir la saison en boulet de canon pour aider le club à se maintenir. J’ai également la Coupe du Monde avec l’Algérie dans un coin de ma tête. Si je veux être dans la liste des 23, il faudra que je réalise de grands matchs avec le Stade Rennais», confie t-il sur le site de Rennes. V a h i d Halilhodzic, le sélectionneur des Fennecs, avait déjà mis en garde ses joueurs. Ceux qui ne joueront pas beaucoup et qui ne seront pas assez performants en club, peuvent dire adieu au Mondial.


04

Mobilis Ligue Une

JSK

BENCHÉRIFA MONTE EN PUISSANCE

Maracana N°2299— Mardi 18 mars 2014

IL DEVRAIT S’ÉTALER DU 7 AU 17 AVRIL

LE STAGE DE HAMMAM-BOURGUIBA

APRÈS LA COUPE

La direction de la JSK et le staff technique se sont entendus pour que l’équipe puisse bénéficier d’un stage en Tunisie durant le mois d’avril pour faire face à la trêve et préparer convenablement la finale de la Coupe d’Algérie prévue, pour rappel, le 1er mai prochain. S’il y a bien un joueur qui ne cesse de se distinguer et de monter en puissance dans cette phase retour, c’est bel et bien Walid Benchérifa qui affiche une forme éblouissante. Il fait d’excellents matchs et aide beaucoup l’équipe sur le plan défensif et offensif aussi. Il est tout le temps au four et au moulin et c’est un joueur infatigable qui se donne à fond dans chaque match. Il était derrière toutes les balles dangereuses de son équipe face à Chlef. C’est un joueur sérieux à son travail, qui a une hygiène de vie très stricte. Ayant souffert sur le banc lors de la phase aller, à cause de sa blessure du mois de juin passé, qui l’a privé de la préparation estivale avec son équipe, l’ex-joueur du RC Kouba n’a jamais baissé les bras et a toujours continué à travailler d’arrache-pied sans faire de bruit ou contester les décisions de l’entraîneur.

IL EST HORS DE QUESTION DE RETOURNER SUR LE BANC

Son sérieux et sa patience ont fini par payer et le résultat on le voit sur le terrain. Grace à sa polyvalence payante, il revient en force et fait d’excellentes prestations qui ont fait de lui l’un des joueurs les plus en vue lors de cette phase retour. En effet, avec ses belles performances, il a gagné sa place et l’entraîneur ne pourra pas le mettre sur le banc juste comme ça même après le retour de tous les joueurs. Son rôle sur le terrain est très important sur le double plan défensif et offensif à la fois et ce serait une erreur de le remettre de nouveau sur le banc, compte tenu du grand travail qu’il fait sur le terrain.

«Ne pas s’arrêter en si bon chemin»

Walid Benchérifa, le «polyvalent» de la JS Kabylie, n’a pas caché sa satisfaction après cette belle victoire contre une aussi coriace équipe sétifienne, mais dira que le prochain match face au MC Alger sera encore plus important. Pour ce joueur, l’euphorie est amplement méritée, mais l’heure est à ce grand rendez-vous face au MC Alger. « Nous sommes sur une bonne voie. Cette victoire va certainement galvaniser les joueurs et leur donnera plus de confiance pour la suite du parcours notamment ce match face au MC Alger. Après avoir réussi un exploit à Sétif, pas question de s’arrêter en si bon chemin ». Walid Benchérifa ainsi que tous ses camarades à la JS Kabylie veulent profiter de cet état d’esprit pour aller de l’avant. R. S.

L

e championnat national de Ligue 1 observera, à partir du 5 du mois d’avril, le jour du déroulement de la 25e journée contre le RC Arba, c’est-à-dire juste après la 25e journée du championnat, une trêve de plus de deux semaines, soit juste après l’élection présidentielle du 17 avril. Une trêve qui sera toutefois plus courte pour la formation de la JSK, puisque l’effectif ne bénéficiera de cet arrêt de la compétition que durant 18 jours, vu que les Canaris qui restent toujours en course dans l’épreuve populaire, devront disputer leur match des demi-finales de Coupe d’Algérie face au CRB Aïn Fakroun, le 28 de ce mois. Un match important et capital pour la formation kabyle qui mise le tout pour le tout sur une finale de coupe d’Algérie et un titre au bout, pour sauver sa saison et décrocher un titre, après avoir raté celui en championnat. C’est dans cette perspective et dans le but de bien se préparer que la direction de la JSK, et sur proposition du staff technique, a décidé de mettre en place un ministage d’une dizaine de jours qui s’étalera du 7 au 17 avril, dit-on, durant cette trêve du championnat, et qui devrait avoir lieu en Tunisie, et plus précisément au centre Hammam-Bourguiba.

T

REPRISE DES ENTRAINEMENTS CET APRÈS-MIDI

Le staff technique a accordé une journée de repos à ses poulains pour récupérer. La reprise des entraînements était programmée pour hier après midi, afin de commencer la préparation du match contre le Mouloudia. Les coéquipiers de Benchérifa s’entraîneront ce matin au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou pour continuer leur programme de préparation. A. S.

LE STAGE TRIBUTAIRE D’UNE QUALIFICATION EN FINALE

Ainsi, la direction de la JSK et son staff technique veulent mettre le paquet pour bien préparer la finale de coupe d’Algérie du 1er mai prochain, d’où cette décision de faire bénéficier l’équipe d’un stage en Tunisie au début du mois d’avril à l’occasion de la trêve qui sera imposée au championnat durant cette période. Toutefois, il faut signaler que si la direction a donné son OK pour ce stage à Hammam-Bourguiba, il est à noter que ce stage sera tributaire d’une qualification de l’équipe pour la finale de coupe d’Algérie, elle qui disputera son match des demi-finales de l’épreuve populaire le 28 de ce mois, en accueillant au stade du 1er Novembre de Tizi Ouzou, la formation du CRB Ain Fakroun. C’est dire

que les Canaris ne doivent pas se mettre déjà dans la peau d’un finaliste en coupe, avant de passer le cap de ces demi-finales et de cette équipe d’Aïn Fakroun. C’est d’ailleurs ce qui explique que la direction, malgré sa confiance quant à une qualification en finale, n’a toujours pas réservé et encore moins arrêté avec certitude la durée de ce stage en Tunisie. Un stage qui ne sera donc effectif qu’en cas de qualification en finale, et qui devra s’étaler dans ce cas-là du 1er au 11 avril prochain, avant que l’équipe ne regagne Tizi Ouzou où elle reprendra d’abord la compétition en championnat, en affrontant successivement le RC Arba, le CABBA en déplacement, puis l’USMH à Tizi Ouzou, pour le compte de la 25e, 26e et 27e journée, programmée respectivement le 5, 19 et 26 avril, avant de se consacrer à la finale de coupe d’Algérie, dont la date initiale a été arrêtée le 1er mai

Raiah : «Je dois cravacher dur pour préserver ma place»

out vient à point nommé pour celui qui sait attendre, dit-on. C’est le cas du jeune Malik Raiah qui a eu sa chance face au CR Belouizdad et ne l’a pas ratée. Il s’est distingué de fort belle manière face à Sétif avec à la clé un joli but. Il compte redoubler d’efforts pour garder sa place de titulaire. «Tout vient avec le travail et je dois redoubler d’efforts pour garder ma place, car avec le retour des blessés et les suspendus, ce qui est bénéfique pour l’équipe, les places seront chères. Je remercie encore une fois le coach qui m’a donné ma chance. J’ai essayé à chaque match de donner le plus attendu de moi pour aider l’équipe et être à la hauteur de cette confiance,» ajoute-t-il.

RIAL : «NOUS DÉDIONS CETTE VICTOIRE À NOS SUPPORTERS» A la fin de la rencontre, le capitaine Ali Rial estime que la victoire face à Sétif est largement méritée: «J’estime qu’on mérite la victoire vu notre rendement remarquable dans ce match. Nous avons fourni une de nos meilleures prestations de la saison avec à la clé les trois points de la victoire face à une très bonne équipe de Sétif pas du tout facile à battre chez elle. Nous dédions aussi cette précieuse victoire à nos chers supporters qui ont effectué le déplacement pour nous encourager malgré le froid et la distance. On promet de tout faire pour leur procurer de la joie en fin de saison et leur rendre la pièce de sa monnaie, car ils ne cessent de nous encourager à chaque match.»

«ON DOIT TERMINER LA SAISON EN FORCE

Il ajoute qu’ils doivent maintenir cette bonne dynamique pour terminer la saison en force : « On doit bien se concentrer sur cette affiche contre le Mouloudia qui a une importance capitale. Ce sera un match difficile face à un autre concurrent pour la troisième place et on doit obligatoirement le battre pour consolider davantage notre troisième place et remonter ainsi au classement. On doit terminer la saison en apothéose et nous qualifier à une compétition africaine. Notre objectif est d’enchaîner avec un autre succès pour terminer la saison en apothéose» souligne-t-il. A. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

prochain. Il est aussi à noter que la formation de la JSK et si elle venait à effectuer ce stage à HammamBourguiba, risque de se retrouver à faire son stage avec une simple préparation sans la moindre joute amicale, avec la difficulté de trouver des sparring-partners en terre tunisienne en cette période de la saison. Ali S.

APRÈS LEUR ÉCLATANTE VICTOIRE FACE À L’ENTENTE

OBJECTIF, LA 2E PLACE

En allant ramener trois précieux points de leur déplacement à Sétif, qui les relancent sérieusement dans la course à la 2e place, synonyme d’une qualification en Ligue des champions d’Afrique la saison prochaine, les Canaris de la JSK qui ont affiché leurs prétentions de rester sur le podium et d’aller chercher trois points de leur déplacement du côté de Sétif, au moment où beaucoup ne donnent pas cher de leur peu, ont tenu promesse et réussi un véritable exploit, en allant damer le pion au dauphin du championnat, l’Entente de Sétif, en lui infligeant une victoire nette et sans bavure dans son antre du 8-Mai 1945. Un véritable exploit et surtout trois précieux points pour les Canaris de la JSK qui se lancent officiellement dans la course à la 2e place au classement. En effet, faisant partie d’une participation en Ligue des champions, la saison prochaine, leur nouvel objectif en championnat, la formation kabyle n’avait pas le droit au faux pas, samedi dernier dans la fournaise du 8-Mai 1945. Et les Canaris ont fait bien mieux que d’éviter le faux pas, en revenant de leur périple sétifien avec trois précieux points qui les relancent sérieusement dans la course à cette 2e place au classement. Les protégés de Hannachi peuvent désormais prétendre terminer la saison avec un billet qualificatif pour la Champions League africaine, ultime objectif des Canaris en championnat, après avoir perdu depuis quelques semaines déjà, pour ne pas dire quelques mois, toutes chances de renouer avec les consécrations en championnat. A. S.


Maracana N°2299— Mardi 18 mars 2014

Mobilis Ligue Une 05

ILS ONT REPRIS HIER LES ENTRAINEMENTS

LES CANARIS AVEC UN MORAL À LA HAUSSE

JSK

AIT DJOUDI AVEC UN GROUPE AU COMPLET

Le club phare du Djurdjura vit l’une de ses belles périodes lors de cet exercice du championnat, avec des résultats honorables. Y a-t-il de instants meilleurs, autres que ceux qui viennent après la belle victoire contre le dauphin sétifien ?

L

e moins que l’ont puisse dire de l’ambiance au sein du groupe, c’est qu’elle est bon enfant. Le moral des joueurs est actuellement au beau fixe, surtout après cette belle victoire face au dauphin sétifien. Dans cette dernière ligne droite de la saison, le club phare du Djurdjura se trouve dans une situation confortable, ce qui fait que les prochaines sorties s’annoncent plus intéressantes. Des rencontres où chaque point vaudra son pesant d’or. Sans faire la moindre pression sur les joueurs, les techniciens en la matière, avouent qu’à ce niveau de la compétition le moindre faux sera interdit. A sept journées de l’épilogue, et avec cette troisième place au classement, les inconditionnels des Jaune et Vert nourrissent de grandes ambitions de voir leur équipe atteindre son objectif, à savoir une place sur le podium. Certes, le parcours des Kabyles fut instable depuis l’entame de la saison, mais ils n’ont pas quitté le haut du tableau. Au fil des journées, le club phare du Djurdjura montre des signes de bonne santé. Ce qui a manqué à l’équipe durant cette période de compétition, ce sont des victoires à l’extérieur. Les Kabyles qui ont

cédé beaucoup de points en dehors de leurs bases, n’ont plus droit à l’erreur s’ils veulent maintenir cette dynamique et réaliser une bonne saison.

À L’HEURE DU CLASICO

En effet, le clasico de samedi prochain face au MC Alger domine l’actualité dans la région de Kabylie. Un peu partout, les inconditionnels des Canaris ne parlent que de ce grand rendezvous de la ville des Genêts, prévu dans quatre jours. Les membres du staff technique, sans exception aucune, se mobilisent pour préparer comme il se doit cette grande explication entre deux vieilles connaissances. Les joueurs eux aussi, devront se mettre sérieuse-

ment au boulot pour être totalement prêts pour cette nouvelle journée du championnat. L’entraineur en chef, Azzedine Ait Djoudi, aux anges en ce moment d’euphorie où baignent encore ses poulains, ne veut pas s’arrêter en si bon chemin. Pour ce technicien qui a réussi à redonner de la joie à toute une région, ne compte rien laisser au hasard pour apporter les correctifs qui s’imposent. Le staff technique devra profiter de ces quatre jours qui précédent cette empoignade pour remédier à toutes les lacunes. Les coéquipiers de Mazari auréolés de cette belle victoire en déplacement, face au dauphin séti-

Conjuguer les efforts pour booster l’équipe

L

es techniciens, les dirigeants, les joueurs ainsi que les supports, ont appelé juste après la victoire très méritée contre le dauphin sétifien, à conjuguer les efforts pour booster l’équipe afin qu’elle puisse réaliser son objectif. Pour le boss kabyle, Hannachi, l’apport des supporters en ce moment est très important. Une raison pour laquelle Mohand Chérif Hannachi a appelé les inconditionnels des Jaune et Vert à s’organiser pour créer un groupe de supporters très solide qui devra suivre l’équipe là où elle ira. « Le moment est venu pour créer un groupe de supporters solide qui suivra l’équipe là où elle évoluera. Le résultat est là, les supporters étaient pour beaucoup dans la réussite du club cette saison», a-til déclaré. Les mêmes propos ont été dits par le coach Azzedine Ait Djoudi qui était derrière le retour des supporters cette saison. Les joueurs n’ont raté aucun moment pour appelé les fans kabyles à

venir soutenir l’équipe dans sa mission. Contre le MC Alger, les camarades d’Ebossé veulent voir un stade plein comme un œuf. Leur présence, samedi prochain, dans les gradins du stade 1ernovembre de Tizi Ouzou poussera les coéquipiers de Ali Rial à sortir le grand jeu et remporter le clasico. En tout cas, un appel fort a été lancé aux supporters par les joueurs.

LES SUPPORTERS PRÉPARENT DÉJÀ LA FÊTE

Les inconditionnels des Jaune et Vert semblent bien assimiler le message des joueurs. Les supporters kabyles s’organisent d’ores et déjà pour ce grand rendez-vous qu’abritera la ville des Genêts dans cinq jours, entre la JS Kabylie et le MC Alger. deux vieilles connaissance qui s’affrontent pour le même objectif, à savoir une place sur podium. Les

fien, ont eu suffisamment de temps pour savourer cet exploit, l’heure est désormais au travail. Les coéquipiers de Belkacem Remâche ne jurent que par les trois points de la victoire qui seront mis en jeu sur leur pelouse. Un objectif qui reste dans leurs cordes, mais une certaine méfiance doit être de mise du côté des joueurs kabyles. Certes, ils ont le moral au beau fixe en ce moment, mais cela ne sera pas suffisant pour vaincre cette coriace équipe algéroise. R. S.

APRÈS L’USMA, LE CRB ET L’ESS, LE MCA SERA LA PROCHAINE VICTIME

Contrairement aux précédentes préparations, où le staff technique a souffert de lʼabsence de plusieurs joueurs, cette fois-ci il aura le groupe au complet. Le retour à la compétition de certains joueurs, à lʼimage de Mekkaoui et Merbah, ne pourra que réjouir lʼentraineur Azzedine Ait Djoudi qui aura désormais lʼembarras du choix pour composer le onze entrant. Messadia qui sʼest mis à un travail physique spécifique, devra rechausser ses crampons ce samedi. Le latéral gauche, Zinedine Mekkaoui, qui nʼavait que de la grippe, semble avoir repris ses capacités et il sera de la partie ce samedi.

EBOSSÉ FAIT PEUR… AUX ALGÉROIS

La JS Kabylie qui avait éprouvé d’énormes difficultés pour rivaliser avec les clubs algérois, est décidée cette fois-ci à en finir avec cette logique. En effet, après avoir stoppé déjà deux bêtes boires, à savoir l’USM Alger dans son antre et le CR Belouizdad à Tizi Ouzou, les Kabyles ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin. Ces appels derniers confirment en unanimité que le MC Alger sera leur de souprochaine victime. Certes, diront-ils, les choses ne s’annoncent tien s’afpas aussi faciles contre une accrocheuse équipe algéroise, fichent mais rien ne pourra les arrêter dans leur élan. Pour les déjà sur la joueurs, le MC Alger n’a rien à espérer à Tizi toile. Les fans Ouzou. Lʼattaquant camerounais kabyles ne veulent R. S. de la JS Kabylie, Albert pas rater cette belle Ebossé, fait déjà peur aux occasion de recevoir le Algérois du MC Alger. Doyen pour épauler leur Lʼentraineur Fouad favorite. Bouali prépare déjà un Un peu partout dans plan anti-Ebossé. Le la région de Kabylie, goleador camerounais, les supporters ne qui a inscrit un joli Que peut-on dire de l’aspect psychologique des joueurs parlent que de ce but contre lʼES Sétif, en ce moment ? La réponse est toute simple. Le moral des menace les Algérois rendez-vous très et promet aux joueurs est au beau fixe. Les Kabyles traversent des important. Ils l’ont moments d’euphorie depuis un certain temps. La dernière Kabyles de marquer. déjà montré par le Les déclarations de victoire face à l’Entente de Sétif, a réconforté davantage passé, les supportle moral des joueurs, qui étaient, signalons-le, sur une cet attaquant doners kabyles, à travictoire à domicile contre l’ASO Chlef. La troisième neront certainement à vers leurs messages réfléchir aux Algérois place au classement général et avec trois points diffusés sur différents qui nʼont pas pu faire d’écart seulement sur le dauphin à quoi s’ajoute mieux que de revenir sites internet, sont plus également la qualification pour les demique jamais décidés à avec le point du match finales de la Coupe d’Algérie, qui envahir le stade 1ernul de leur déplacement à pourra dire mieux. Blida face au RC Arbaa. novembre samedi. R. S. R. S. R. S.

PSYCHOLOGIQUEMENT, LES CANARIS SONT AU TOP

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


06

Mobilis Ligue Une

MCA

IL EST PASSÉ DIMANCHE SOIR SUR LE BILLARD

BACHIRI REVIENDRA APRÈS LA TRÊVE

Blessé au genou lors du derby du CRB, le défenseur axial du Mouloudia d’Alger, Redouane Bachiri, écarté des terrains depuis ce match, n’a pas pu éviter le billard, puisqu’!l a fait l’objet d’une intervention chirurgicale afin de se remettre définitivement de sa blessure. Chose faite par le joueur qui a été opéré avec succès, dimanche en fin de journée. En passant sur le billard, le défenseur mouloudéen vient d’en finir avec son problème au niveau de son ménisque, en attendant de reprendre du service après un repos d’un mois, comme le lui a prescrit son médecin traitant. Il sera opérationnel pour les derniers matchs de la saison Une fois remis sur pied, Bachiri entamera directement la phase de rééducation afin de renouer au plus vite avec la compétition. Et vu que le championnat observera une petite trêve dès la fin du mois en cours, cela fera les affaires du défenseur des Vert et Rouge, étant donné que le prochain arrêt de la compétition lui permettra de tirer profit et de rejouer avant que la saison ne prenne fin. Et si tout se passe bien pour Redouane Bachiri, ce dernier sera de retour lors du derby de l’USM El Harrach (26e journée), ou lors de la journée suivante qui verra le Mouloudia recevoir le MOB, au stade Omar-Hamadi de Bologhine. Une bonne nouvelle pour le joueur ainsi que pour son staff technique qui bénéficiera des services de tous les joueurs qu’il a sous la main, surtout dans le cas où le Mouloudia atteindra la finale de la Coupe d’Algérie, qui a été fixée au 1er mai prochain. Y. R.

Maracana N°2299— Mardi 18 mars 2014

LE SALAIRE DE FÉVRIER ET LES PRIMES DE L’ASO ET DU RCA SERONT VERSÉS CETTE SEMAINE

Boumella joue la carte de la motivation avant le Clasico A l’approche du match qui s’annonce décisif pour le Mouloudia qui ira défier la JS Kabylie, pour le compte de la 24e journée du championnat, où les Vert et Rouge n’auront pas le droit de chuter s’ils tiennent à rester en course pour une place sur le podium. La direction du vieux club algérois se mobilise pour que son équipe revienne à Alger avec un bon résultat, ce qui lui permettra de rester toujours en contact avec le peloton de tête. Dans ce sens, les dernières nouvelles qui nous sont parvenues du domicile mouloudéen indiquent que le président Boudjemaâ Boumella prévoit de jouer la carte de la motivation financière pour que son équipe revienne de Tizi Ouzou avec son cinquième succès de l’extérieur. En effet, le boss mouloudéen aurait promis à ses joueurs de leur verser le salaire du mois de février ainsi que les primes de la victoire ramenée de Chlef ainsi que celle relative au match nul réalisé face au RC Arba, samedi passé. Une belle bagatelle en perspective, étant donné qu’en plus de la mensualité de février, la prime de Chlef s’élève à 15 millions de centimes, alors que celle du RCA serait d’un montant de 50 000 DA. Une nouvelle qui n’a pas laissé les Mouloudéens indifférents, surtout qu’elle intervient à quelques jours du Clasico.

LA DIRECTION VEUT REMONTER LE MORAL DES TROUPES

En motivant le groupe, la direction du club tient à remonter le moral de ses troupes, surtout après que le Mouloudia eut perdu sa place sur le podium au profit de la JSK. Et comme le club algérois croisera le fer, ce samedi, avec son concurrent direct,  les responsables mouloudéens espèrent qu’en jouant la carte de la motivation financière, les Daoud et compagnie réussiront à faire comme au stade du 20-Août et à Chlef où ils ont épinglé le CRB et l’ASO. Etant donné que tout le monde est mobilisé dans le domicile mouloudéen pour mener le vieux

club algérois vers une consécration nationale, après déjà quatre ans de disette.

BOUMELLA A MIS LA BALLE DANS LE CAMP DES JOUEURS

De son côté, le président Boudjemâa Boumella, récemment rappelé à l’ordre par ses supérieurs qui l’ont sommé de débloquer le salaire du mois de février, ne fait qu’appliquer les consignes qu’il a reçues, tout en mettant la balle dans le camp de ses joueurs. La cause est simple, elle est liée au souhait du boss mouloudéen de remporter un titre à l’issue de sa première année de gestion chez le doyen des clubs

algériens. Un objectif qu’espère concrétiser Boumella, au mois de mai prochain, surtout dans le cas où son équipe passera en finale de la Coupe d’Algérie. En attendant que cela se fasse, en informant ses joueurs de la perception de leur argent avant la fin de la semaine, Boumella s’attend à un sursaut d’orgueil de ses protégés, et le meilleur scénario pour lui sera de voir son équipe revenir de Tizi Ouzou avec les trois points de la victoire. Un scénario qu’espèrent tous les Mouloudéens, étant donné qu’il changera la donne, en replaçant le Mouloudia sur le podium, à un point d’avance avec son prochain adversaire et principal concurrent pour les places d’honneur. Youcef R.

CONTACTÉ LORS DU MATCH DE SAMEDI DERNIER

Harrouche intéressé, mais il donne la priorité au RCA E

n fin de contrat avec le RC Arba, le meneur de jeu Hocine Harrouche qui est en train de réaliser une belle saison avec le promu en Ligue 1, a attiré l’attention de la direction du Mouloudia d’Alger qui aimerait bien s’offrir ses services en prévision de la prochaine saison. Un intérêt qui ne date pas d’hier, puisque l’ex-joueur du PAC, du CRB et du NAHD, âgé de 26 ans, était déjà dans le viseur de l’ancienne direction mouloudéenne, mais le joueur a fini par opter pour le RCA. Afin de savoir si le joueur était intéressé par l’idée de venir jouer au Mouloudia, un dirigeant du vieux club algérois a profité de la confrontation jouée samedi passé au stade Brakni de Blida pour se rapprocher de Harrouche. Ce dernier, qui a eu une longue discussion avec son homologue mouloudéen, s’est vu proposer de signer chez le doyen des clubs algériens dès la prochaine intersaison esti-

vale. Bien qu’il soit en fin de bail avec son actuel club employeur, Hocine Harrouche a refusé de donner la moindre réponse à la partie mouloudéenne, se contentant d’informer ses homologues qu’il est actuellement concentré sur la saison avec son équipe.

LE RCA LUI A PROPOSÉ DE REMPILER POUR 2 ANS

Face aux nombreuses sollicitations dont fait l’objet Hocine, la direction du RC Arba, qui refuse de perdre un tel joueur a pris les devants, et ce, en lui proposant de rempiler pour deux années supplémentaires. Chose que n’a pas refusée le joueur, surtout qu’il se sent très bien dans le club de la Mitidja qui lui a permis de rebondir, après ses passages au CRB et au NAHD, qui n’ont pas rimé avec réussite. C’est d’ailleurs la principale raison qui laisse le joueur songer à poursuivre

son aventure avec le RCA, surtout après avoir assuré le maintien dans la cour des grands.

IL LAISSE LA PISTE MOULOUDÉENNE EN STAND-BY

Bien qu’il ait refusé de donner de réponse ou d’entamer des négociations pour rallier le Mouloudia d’Alger, mais à en croire une source proche de Hocine Harrouche, ce dernier aurait laissé ses contacts avec le Doyen pour l’après fin de saison. En effet, le concerné n’a pas voulu brûler les étapes, étant donné que la saison n’a pas encore pris fin, et dans le cas où il se penchera sur la proposition mouloudéenne, il risque de passer à côté de son sujet avec son équipe. Mais comme le joueur tient à faire la part des choses, il préfère attendre que la saison prenne fin pour se pencher sur son avenir sportif. Youcef R.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°2299— Mardi 18 mars 2014

KACEM MEHDI :

Mis à l’écart lors du match du RCA, après qu’il s’est exprimé sur sa nonadaptation avec le poste de meneur de jeu, le milieu de terrain, Kacem Mehdi, a préféré ne pas contester les choix de son entraineur, Fouad Bouali, qui reste le seul décideur dans les choix techniques. Concernant le prochain match que jouera le Mouloudia face à la JS Kabylie, dont il espère y prendre part, après avoir raté le match de samedi passé, il considère que son équipe à un bon coup à jouer au stade du 1er-Novembre de Tizi-Ouzou, dons les mouloudéens gardent de bons souvenirs, puisqu’ils avaient battu la JSK la saison dernière dans son jardin fétiche. Or, comme la situation a changé cette année, surtout que la JSK pète la forme, et joue pour une place sur le podium, ce match s’annonce très difficile pour les Vert et Rouge, tel que l’a souligné Mehdi dans cet entretien. Vous avez brillé par votre absence lors du dernier match joué face au RCA, puisque votre entraineur ne vous a pas convoqué, comment avez-vous géré cette situation!? Je ne suis pas le genre de joueurs qui contestent les choix de l’entraineur. Malgré le fait que je n’aie pas été aligné lors du match du RCA, je n’ai jamais demandé des explications, pour la simple raison que je respecte parfaitement les choix du coach. Il semble que votre mise à l’écart soit liée à votre refus de jouer dans le poste de meneur de jeu... Il faut que tout le monde sache que mon poste de prédilection est relayeur et non pas meneur de jeu. D’ailleurs, j’avais réalisé une bonne saison l’année passée, et même au début de cette saison. Mais après la venue de l’entraineur Fouad Bouali, il m’a changé de poste, et je n’ai fait qu’appliquer ses consignes. Mais si je n’ai pas eu le même rendement, ceux qui connaissent ma

Mobilis Ligue Une 07

«A Tizi pour rééditer le coup de la saison passée» 

valeur,! et bien évidemment mon véritable poste, savent que le poste de meneur de jeu n’est pas mon poste de prédilection. Peut-on dire que vous ne vous êtes pas adapté à ce poste!? Ce n’est pas du tout évident d’évoluer dans ce poste, car c’est une tâche assez compliquée, étant donné que quand je joue, je n’ai pas une vison assez vaste, notamment à Bologhine,! où parfois je me retrouve avec le ballon face à huit joueurs adverses et un seul attaquant de mon équipe. En tout cas, malgré que je n’aie pas joué avec mon meilleur niveau dans le nouveau poste qui m’a été confié par le coach, j’ai fait mon devoir sur le terrain, comme ce fut le cas à Chlef. Revenons maintenant au match du RCA, pensez-vous que le point du nul ramené de Blida a fait les affaires de votre équipe!? C’est vrai que mes coéquipiers ont laissé passer une belle opportunité face au RCA, surtout que cette équipe était largement à notre portée, contrairement au match

qu’on a joué à Chlef. Mais malheureusement pour nous, l’efficacité nous a fait défaut et nous a privés des trois points de la victoire, notamment en seconde période où l’on pouvait faire la différence. En tout cas, le point du nul est mieux que de revenir bredouilles, mais on va mettre le paquet pour faire mieux lors du prochain match qu’on jouera face à la JSK. Passons maintenant au prochain match que vous allez jouer face à la JSK, comment se présente-t-il pour vous!? Ce qui est certain, c’est qu’on va se déplacer à Tizi-Ouzou en conquérants pour revenir avec un bon résultat de ce périlleux déplacement. D’ailleurs, le stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou nous a souvent réussi, à l’instar de l’année passée où nous avons battu la JSK dans ce même stade, et on espère qu’on va remettre ça, car la victoire va nous permettre de rester collés au peloton de tête, étant donné que notre objectif consiste à terminer sur le podium. L’année passée, le Mouloudia s’était imposé à Tizi-Ouzou sur un but de Yalaoui, il est certain que vous espérez rééditer cet exploit, n’est-ce pas!? Pourquoi ne pas rééditer le coup de la saison passée, où on avait battu la JSK sur un but de Nabil Yalaoui. Personnellement, je pense que le coup est jouable, malgré que la JSK ne se trouve pas dans la même situation que l’année passée, puisqu’elle a repris confiance, notamment après son dernier succès ramené de Sétif.

Mais la JSK est revenue en force, en s’imposant à Sétif, ce qui lui a permis de vous chiper la troisième place au classement, ne pensez-vous pas que cela joue à la défaveur de votre équipe!? Je pense qu’il vaut mieux prendre la JSK quand elle est en pleine confiance, que quand elle ne l’est pas. Car dans cette situation, la JSK a le droit à l’échec, étant donné qu’elle occupe la troisième place, et demeure toujours concernée par la course pour le podium. Mais si elle avait perdu son match à Sétif, ça sera une autre paire de manches. Alors, on doit tirer profit de la situation qui se profile, en sortant le grand jeu pour revenir avec un bon résultat, et pourquoi pas la victoire. Etes-vous d’accord avec le fait que ce Clasico est une finale pour la troisième place!? Pas du tout. Personnellement, je ne suis pas d’accord avec le fait de dire que ce Clasico sera une finale, car il ne faut pas oublier qu’après ce match, il restera six matchs à jouer, soit 18 points en jeu. Pour le match de la JSK, on fera de notre mieux pour ramener un résultat positif. Certes, ça ne sera pas facile, surtout qu’il s’agira d’un Clasico entre deux équipes qui se connaissent très bien. Mais nous sommes déterminés à relever le défi afin de rester sur notre lancée, surtout que l’erreur ne nous est pas permise en cette fin de saison où tous les points vaudront leur pesant d’or lors du décompte final. Entretien réalisé par Youcef Rekhroukh

MCA ELLE A EU LIEU À LA FORÊT DE BOUCHAOUI

LA REPRISE AVANCÉE À HIER APRÈS-MIDI

Prévue initialement aujourd’hui, la reprise des entrainements a été avancée pour hier, après que le staff technique mouloudéen a modifié son programme de préparation. En effet, les Bouali et consorts ont apporté quelques changements dans leur programme, en fixant la reprise des entrainements pour hier, à la forêt de Bouchaoui, sous la houlette du préparateur physique Dahmane Sayah, étant donné que ladite séance sera consacrée au volet physique.

GHAZI PRÉSENT

A l’exception de Redouane Bachiri qui est convalescent, tous les joueurs ont répondu présents lors de la reprise des entrainements, qui a eu lieu hier après-midi, à Bouchaoui. Parmi les revenants, l’on citera Karim Ghazi qui a préféré faire l’impasse sur le match du RCA pour qu’il soit fin prêt pour le Clasico de la JSK. Il était d’ailleurs présent, hier, à la forêt de Bouchaoui, où il a effectué la séance sans éprouver la moindre difficulté. Y. R.

BON POUR LE SERVICE

Metref n’attend qu’un signe de Bouali

Comme il nous l’avait annoncé dans l’entretien qu’il nous avait accordé dans l’édition de dimanche, le revenant de blessure, Hocine Metref, est bel et bien bon pour le service, et le joueur est fin prêt à retrouver les sensations de la compétition officielle, après une absence de six mois. Le concerné qui s’entraine de manière régulière, et qui s’est remis à retaper sur le ballon, ce qui lui a permis de prendre part à deux matchs d’application, la semaine dernière. Il n’attend qu’un signe de son entraineur en chef, Fouad

Bouali, étant donné que la balle est dans le camp de ce dernier. En effet, le coach mouloudéen qui reste le seul décideur par rapport à l’utilisation de Metref en compétition officielle, pourrait bien le relancer dans le bain dès le prochain match que jouera le Mouloudia face à la JSK. Il est certain que ça ne sera pas en tant que titulaire, étant donné que le joueur accuse un retard sur plan physique, comparativement à ses coéquipiers. Mais ça ne sera pas une surprise de voir Hocine refouler les pelouses en cours

de match, face à son ancienne équipe,!la JS Kabylie.

UNE SOLUTION DE PLUS POUR LE COACH

En attendant que le staff technique mouloudéen tranche au sujet de l’utilisation de Hocine Metref en cette période précise, le moins que l’on puisse dire, c’est que sa remise sur pied tombe au bon moment pour le Mouloudia, et ce, pour plusieurs considérations. A commencer par le fait que cette fin de saison s’annonce décisive pour le club

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

phare de la capitale qui, rappelons-le, joue sur deux fronts, une place sur le podium, ainsi que la coupe d’Algérie, puisqu’il est demifinaliste. S’ajoute à cela, le fait que depuis son absence, le club peine à trouver un bon meneur de jeu, puisque l’animation du jeu fait défaut au jeu mouloudéen. Et comme Hocine Metref accomplissait cette mission avec brio, malgré que ce ne soit pas son poste de prédilection, son retour procurera une solution de valeur à l’entraineur Fouad Bouali. Y. R.


08

Mobilis Ligue Une

Maracana N°2299— Mardi 18 mars 2014

USMA

Chaffai , la classe

à l’état pur !

LE TITRE PRESQUE ACQUIS

S’il y a un joueur qui ne cesse de surprendre, c’est bien le défenseur axial Farouk Chaffai. Un défenseur modèle aux qualités impressionnantes. Il constitue avec Khoualed une charnière centrale de fer hermétique qui reste incontestablement l’une des grosses satisfactions de cette saison. L’international A’ possède un jeu de tête au-dessus de la moyenne, n’hésitant pas à monter pour prêter main forte à ses coéquipiers en attaque. Il a d’ailleurs inscrit 3 buts cette saison. Lors des derniers matchs disputés par l’USMA, il a été l’un des éléments importants de l’équipe. Son rendement est constant et ses performances sont positives. On sent le joueur monter en puissance en cette fin de saison.

HIER, LA REPRISE

Les hommes de Velud ont repris hier après-midi le chemin des entraînements par une séance au stade de Bologhine.

EL-ORFI DÉÇU

Non utilisé contre le MCEE, le milieu de terrain défensif de l’USMA Hocine El Orfi était un peu déçu de ne pas pouvoir jouer, surtout qu’il avait réalisé deux belles prestations face à la JSS et au CSC.

ZIAYA PERD SON EFFICACITÉ

Depuis la 5e journée et le but qu’il avait marqué contre le MCA en première mi-temps, l’attaquant de pointe de l’USMA Abdelmalek Ziaya a perdu de son efficacité sur le terrain. Lors des trois dernières rencontres, l’ex-international est resté muet. A. L.

COMMENT CONVAINCRE LES FINS DE CONTRAT ?

Avec une avance de 8 points sur son poursuivant immédiat, l’ESS, l’USMA a fait un grand pas vers le titre, même si mathématiquement tout reste possible. Si l’on prend en compte la qualité de l’équipe et l’état d’esprit qui règne dans le groupe, on voit mal comment Soustara va laisser échapper un titre qui lui tend les bras.

Le parcours des Usmistes est tout simplement impressionnant avec une série de 15 matchs sans défaite ; ce qui dénote bien le potentiel des Rouge et Noir cette saison. Depuis la phase retour, on sent l’équipe plus compacte et plus forte, puisque les résultats sont là pour le confirmer. Sur les 8 matches disputés lors de la phase retour, l’USMA a récolté 22 points ; ce qui prouve bien que l’équipe est sur une courbe ascendante et qu’aucun adversaire n’a pu résister devant la force des Usmistes. En plus de la qualité intrinsèque de chaque joueur, il y a également le mental de l’équipe qui a fait la différence dans la plupart des matchs. Les

joueurs trouvent toujours les ressources nécessaires pour revenir dans les matches et l’emporter. L’USMA de cette saison est incontestablement au complet dans ses trois compartiments.

REBOUH HADDAD PENSE DÉJÀ À LA SAISON PROCHAINE

A quelques semaines de la clôture de la saison 2013-2014, le vice-président de l’USMA est conscient qu’il doit tout de suite attaquer le dossier des joueurs en fin de contrat. De nombreux cadres de l’équipe en effet verront leurs contrats expirer en juin, à l’image de Koudri, El-Orfi, Boudebouda, Feham, Benmoussa, Djediat et Seguer. Une mission qui ne s’annonce pas facile pour le vice-président, surtout lorsqu’on sait que la plupart des joueurs cités sont sollicités par d’autres équipes. Il est vrai qu’à l’USMA, les moyens sont considérables et les joueurs touchent régulièrement leur argent, mais ce n’est pas suffisant pour que ces joueurs rempilent sans aucun souci. Le dirigeant usmiste va faire tout son possible

pour convaincre les fins de contrat en leur faisant une bonne proposition. Y arrivera-t-il ou non ? On le saura dans les prochains jours.

LE PLAFONNEMENT DES SALAIRES, L’AUTRE OBSTACLE

Même si Rebouh Haddad est décidé à pousser les cadres de l’équipe de rempiler, il doit également faire face à la disposition prise par la FAF concernant le plafonnement des salaires. Avec un plafonnement des salaires des joueurs à 120 millions à compter de la saison prochaine, la FAF veut mettre de l’ordre et permettre ainsi aux clubs d’avoir une gestion financière plus ou moins saine. Mais il y a cependant un risque énorme de voir les meilleurs joueurs du championnat s’en aller à l’étranger avec l’ambition de gagner plus d’argent. Ils estiment en effet que les salaires arrêtés par la nouvelle disposition de la FAF ne sont pas à la hauteur de leurs ambitions. Et c’est justement sur cette problématique que Rebouh Haddad devra se pencher pour réussir à convaincre ses cadres. Amine Larbi

Meftah : «Le titre nous tend les bras»

Le latéral droit de l’USMA Mohamed Meftah a marqué son 4e but personnel contre le MCEE. D’ailleurs, c’est grâce à ce but que son équipe est revenue dans la rencontre pour ensuite décrocher la victoire. Les Usmistes sont désormais à 8 points de l’ESS. Une marge suffisante qui leur permet d’aborder les prochains matches qui restent à disputer avec sérénité. Vous avez réussi un superbe but de la tête face au MCEE. C’est votre 4e but personnel. Quel est votre sentiment ? Je suis ravi. Mais le plus important ce sont les trois points de la victoire.

La rencontre a été quand même difficile ? On savait que la rencontre serait difficile contre un adversaire solide, bien organisé, qui nous a fait souffrir. Mais nous avons su trouver les ressources mentales nécessaires pour revenir au score et assurer une belle victoire. Avec la défaite de Sétif contre la JSK, l’écart à présent est de 8 points. Est-ce une marge sécurisante qui vous fait encore rapprocher du sacre ? Effectivement, nous sommes bien partis pour décrocher le titre en fin de saison, mais on doit encore faire attention car en football, tout est possible. L’USMA a fait montre, depuis le début de la saison, d’une grande

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

détermination pour décrocher le titre. Comment expliquezvous cela ? On s’est fixé pour objectif le titre en fin de saison. On a travaillé dur pour cela et les résultats sont heureusement arrivés. On forme un groupe solidaire qui a envie de réussir et atteindre son objectif. On doit encore fournir des efforts pour terminer le championnat sur la plus haute marche du podium. Vous allez accueillir pour le prochain match l’ASO, une autre opportunité pour assurer trois points ? C’est bien de recevoir encore une fois sur notre terrain mais on doit tout de même se méfier de Chlef. Entretien réalisé par Amine Larbi


Maracana N°2299— Mardi 18 mars 2014

Mobilis Ligue Une 09

USMH

PRÉVUE À L'HÔTEL SOFITEL

Rencontre décisive Laib-Belayat, jeudi Apparemment, le premier responsable des Jaune et Noir, Mohamed Laïb, ne pourra pas rester insensible à tout ce qui se passe au niveau de son club, surtout avec un homme d'affaire comme Belayat qui postule ces derniers temps comme déjà annoncé dans nos colonnes pour investir dans le club et le racheter.

A

près la rencontre de ce dernier avec le président du CSA, qui l'a accueilli à bras ouverts et a discuté avec les actionnaires et les convaincre de le rencontrer et parler du projet de

Belayat. En effet, nos sources affirment que Laib a contreattaqué puisqu'il a déjà programmé une rencontre avec cet homme d'affaires, qui est prévue pour le jeudi à l'hôtel Sofitel, une rencontre décisive qui devrait ou pas encourager Belayat à venir à l'USMH, surtout que ce dernier veut racheter 51 % des actions. Au cours de cette rencontre, il va donner les grandes lignes de son projet et convaincre au passage Laïb de lui céder les clés du club.

LAÏB SUGGÈRE L'AUGMENTATION DU CAPITAL

Selon des proches de Mohamed Laïb, ce dernier a sa vision concernant la venue de cet investisseur à l'USMH puisqu'il suggère à Belayat l'augmentation du capital. Il a même proposé que le Sétifien entre avec une somme de cinq milliards pour être l'actionnaire majoritaire dans la SSPA. Mais cette vision n'arrange pas l'homme d'affaires qui veut racheter la SSPA et, du coup, refaire le modèle de l'USMA à l'USMH.

BELAYAT : « J'AI ENVOYÉ DES LETTRES À TOUS LES

RENCONTRE AMICALE FACE AU CHIHAB AUJOURD’HUI

RESPONSABLES »

Selon Belayat, qui veut investir à l'USMH, il aurait un grand projet dans le club. Selon le concerné, il aurait envoyé des lettres aux dif-

férentes instances et même aux responsables du sport en Algérie, pour affirmer son souhait de venir investir à l'USMH dans les prochains jours pour que les choses soient claires. L. S.

BOUSLIMANI A REVENDU SES ACTIONS À ALLIK Selon des sources bien informées, l'ex-PDT du

club, Djaffar Bouslimani, qui a démissionné de son poste après son conflit avec les joueurs, aurait revendu ses actions à Saïd Allik. Bouslimani a déjà menacé de le faire, mais cette information reste à confirmer surtout qu'il a nié ce fait contrairement à ses proches qui ont confirmé l'opération en présence de Mana. Lotfi S.

LAÏB VEUT L'APPUI DE RAOURAOUA DANS L'AFFAIRE BOUNEDJAH Selon des sources très bien informées, Laïb aurait sollicité l'appui de Mohamed Raouraoua, le PDT du la FAF, pour faire pression sur la Fédération tunisienne afin d'avoir l'argent de la deuxième

tranche du transfert de Bounedjah à l'Etoile, qui avoisine les 500 millions de centimes. Le club tunisien tarde toujours à honorer ses engagements avec les Harrachis.

« JE SUIS TENTÉ PAR CE PROJET ET JE VEUX RACHETER LA TOTALITÉ DES ACTIONS »

Dans la lancée, Belayat a souhaité

que Laïb ne le bloque pas dans son initiative puisqu'il tient à venir, et ce ne sont pas des paroles en l'air, mais du concret. Belayat ajoute aussi qu'il veut racheter la totalité des actions de la SSPA/USMH. L. S.

BELKHEIR : « JE SOUHAITE JOUER FACE AU CRB » L'arrière gauche des Jaune et Noir, Samir Belkheir, blessé, affirme qu’il est en nette amélioration et il souhaite être d'attaque face au CRB.

Vous étiez absent du voyage à Béjaïa, pourquoi ? A cause d'une blessure puisque j'ai ressenti des douleurs. Certes j'ai enlevé le plâtre, mais j'avais de petits soucis musculaires, et le staff médical m'a suggéré de

rester à Alger. Le match face à la JSMB a été reporté au 25 mars, cette date vous arrange ? Sûrement, puisque la première programmation allait obliger le groupe à jouer deux rencontres, donc en 72 heures, et cela aurait eu des répercussions négatives sur le plan physique, mais je pense que cette nouvelle programmation va nous permettre de bien préparer la prochaine rencontre du CRB. Justement, comment voyez-vous cette confrontation ? Il s'agit d'un derby et je m'attends à une dif-

ficile rencontre devant une formation qui joue sa survie, et qui va se déplacer à Lavigerie pour essayer de repartir avec un bon résultat. Je pense que la pression sera grande sur eux. De notre côté, il faudra profiter de l'occasion et presser notre vis-à-vis afin d'empocher les trois points pour confirmer notre maintien et espérer une belle place au final. Serez-vous d'attaque pour cette rencontre ? Je souhaite jouer ce match. Je pense que les choses s'améliorent pour moi, et le dernier mot revient au coach. Entretien réalisé par Lotfi S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

L'entraîneur en chef des Jaune et Noir, Charef, a programmé un match amical pour aujourd’hui devant la formation du Chihab afin de bien préparer la prochaine sortie en championnat contre le CRB prévue pour le samedi. Cette confrontation est une belle occasion pour le coach afin de voir la forme de ses joueurs avant cette confrontation qui reste très importante au yeux du staff technique.

AZZI INTÈGRE LE GROUPE ET BELKHEIR AU VÉLO

La séance d'hier a été marquée par l'intégration de Azzi qui s'est entraîné avec le groupe et qui sera probablement d'attaque devant le CRB. Belkheir, lui, se contente de séances sur le vélo.

DOUKHA, EL-AMALI ET MEBARKI ABSENTS

Trois joueurs ne se sont pas entraînés avec le reste de groupe. Il s'agit de Doukha, qui est occupé avec le mariage de sa sœur tandis qu'ElAmali et Mebarki sont arrivés en retard. Ils devraient reprendre aujourd’hui lors de la rencontre amicale face au Chihab.

CHAREF RÉCUPÈRE SES BLESSÉS POUR LE MATCH DU CRB

Charef devrait récupérer ses blessés pour la rencontre du CRB. En effet, Belkheir, Azzi et même Doukha seront d'attaque à l'occasion du derby, une chose qui va augmenter ses chances de gagner les trois points dans le derby.

LE REPORT DU MATCH DE LA JSMB AU 25 ARRANGE L'USMH

Tout les joueurs harrachis sont d'accord pour dire qu'ils sont très heureux de voir la rencontre devant la JSMB reportée pour le 25 mars prochain. Dans ce cas, les Jaune et Noir vont très bien préparer la rencontre du CRB pour le compte de la 24e journée de Ligue 1.

UN NOUVEAU-NÉ CHEZ YOUNÈS

L'attaquant harrachi SofianeYounès a eu un heureux événement. En effet, le concerné a ramené hier lors de la reprise des entraînements de la « Tamina » à ses camarades.


10

Mobilis Ligue Une

JSMB RETOUR PROBABLE DE MEGATLI

Maracana N°2299— Mardi 18 mars 2014

Concentration maximale sur le derby

Souffrant d’une blessure à la cheville qu’il a contractée lors de la dernière rencontre face au MC El Eulma, le défenseur de la JSM Béjaïa, Amine Megatli, pourrait bien faire son retour à la compétition, samedi prochain, à l’occasion du derby face au MOB dans le cadre de la 24e journée du championnat de Ligue 1. Un retour qui permettra au staff technique de faire les choix nécessaires pour aligner une équipe en mesure de réaliser un bon résultat. D’ailleurs, rien n’a été confirmé du côté du joueur qui continue à se faire administrer les soins nécessaires.

BENMANSOUR VEUT DISPUTER LE DERBY

Alors que le retour des deux défenseurs, Chehaima et Megatli n’a pas été encore confirmé jusque-là, le jeune défenseur Benmansour a émis le vœu de disputer le derby de la Soummam face au MOB. En effet, le coach Hamouche pourrait bien compter sur lui dans cette rencontre, surtout qu’il est apte sur tous les plans pour jouer et aider ses camarades à réussir un bon résultat. Mieux encore, il devait même être titulaire lors de la précédente rencontre face à l’USMH, qui a été reportée au 25 mars.

LE DERBY FIXÉ AU SAMEDI À 17H 45

Le derby de la Soummam entre le MOB et la JSMB aura lieu samedi prochain au stade de l’Unité Maghrébine, à 17h 45, bien que la LFP ait maintenu l’horaire de 18h. Cette rencontre sera retransmise sur la chaîne de télévision Canal Algérie, avons-nous appris de sources bien informées. Une aubaine pour les gens habitant les régions lointaines, à l’instar de Tichy, Aokas, Akbou et Sidi Aich, de suivre le match sur le petit écran.

LES MINIMES AFFRONTERONT L’ASO CHLEF À BÉJAÏA

La catégorie des minimes de la JSMB continue de faire parler d’elle cette saison, au moment où les seniors traversent une situation difficile. En effet, les jeunots des Vert et Rouge se sont qualifiés pour les demi-finales de coupe et affronteront la formation de l’ASO Chlef, le 28 mars prochain, au stade de l’Unité Maghrébine. S. A. S

Après l’annonce du report de la rencontre de mise à jour du calendrier face à l’USM El Harrach, au 25 mars prochain, après qu'elle a été prévue dans un premier temps pour aujourd’hui mardi, les Vert et Rouge de la JSM Béjaïa se concentrent déjà sur le prochain rendezvous, à savoir le derby de la Soummam face aux voisins du MOB qui aura lieu samedi prochain au stade de l’Unité Maghrébine.

E

n effet, les Béjaouis qui ont été soulagés par le report de ce match, surtout qu’ils sont appelés à disputer un derby, tenteront de profiter au maximum durant cette semaine de la meilleure préparation possible sur tous les volets afin que l’équipe soit au top. D’ailleurs, nous avons constaté que les coéquipiers du gardien Djabaret affichent un moral au beau fixe et une grande détermination à se racheter de leur dernière défaite concédée lors de la précédente journée face au MC El Eulma. Ainsi, le report de cette rencontre face à l’USMH sera une aubaine pour le staff technique afin d’apporter les correctifs qui s’imposent.

LA PRÉPARATION SE DÉROULE DANS LA SÉRÉNITÉ

Vu l’importance de ce rendez-vous face au MOB, important pour le maintien, les Vert et Rouge se préparent actuellement dans la sérénité. Les joueurs ont repris l'entraînement, dimanche dernier, au stade de l’Unité Maghrébine. Les camarades de Niati semblent avoir décidé de mettre de côté les mauvais résultats du début de cette phase retour, et affichent une grande détermination à enchainer par un deuxième succès consécutif à domicile et de s’offrir leur deuxième derby de cette saison. Un vœu qui demeure à la portée des poulains de Lahcène Hamouche, surtout lorsqu’on sait que les joueurs de la JSMB sont déjà mobilisés pour arracher une autre victoire. Le groupe se prépare avec le moral au beau fixe et ne comptent pas céder le moindre point à domicile lors de ces trois prochaines rencontres à afin de remonter au classement et espérer éviter le purgatoire.

pas facile devant une équipe qui est encore à la recherche de points.

LA DIRECTION COMPTE MOTIVER LES JOUEURS

Alors que les Béjaouis conservent toujours l’espoir de réussir le maintien en dépit de la difficulté de la tâche, la direction du club ne veut pas rester les bras croisés à l’occasion de ce match. Bien que les dirigeants aient pris un certain recul depuis maintenant quelques journées suite à la série de mauvais résultats, mais aussi les supporters qui ne cessent de demander leur départ, la direction compte rencontrer les joueurs pour les motiver pour bien réagir alors qu’une prime pourrait être consacrée pour ce match afin de pousser les camarades de Mebarakou à bien réagir. S. A. S.

HAMOUCHE REMOBILISE SES TROUPES

Après le report de la rencontre qui était prévue pour aujourd'hui, le premier responsable de la barre technique, Hamouche, mobilise ses troupes pour les séances d’entrainement qui sont programmées pour cette semaine. D’ailleurs, il en profite pour apporter les réglages nécessaires et trouver les mécanismes pour contrer cette équipe du MOB, qui comptera aussi sur l’apport de son public. Il prévoit de mettre en place un plan pour contrer cette équipe et espérer réaliser le résultat escompté et ce, bien que la tâche ne s’annonce

HAMOUCHE S’EST FORGÉ UNE IDÉE SUR SON ADVERSAIRE

Le staff technique continue de préparer son équipe pour le derby de samedi prochain face au MOB en procédant aux réglages nécessaires afin que l’équipe soit à la hauteur et puisse réussir le résultat escompté. De ce fait, il a tenu à profiter de la retransmission de la dernière rencontre entre le MOB et le CRB pour superviser son adversaire et avoir une idée afin d'élaborer la tac-

tique adéquate pour contrer cette équipe et réussir un bon résultat.

IL VEUT S’OFFRIR SON DEUXIÈME DERBY

Par ailleurs, après avoir réussi à disposer des Canaris de la JSK, il y a de cela deux semaines, le technicien béjaoui semble décidé à s’offrir son deuxième derby à la tête de la

barre technique de la JSMB en se montrant conscient de ce qui attend son équipe et surtout prêt à mettre en place un plan pour arracher les trois points de la victoire. D’ailleurs, il continue de préparer ses troupes pour ce derby qui s’annonce important et capital étant donné qu’un succès dans ce match va motiver encore davantage les joueurs pour enchainer avec de bons résultats.

GARE À L’EXCÈS DE CONFIANCE !

Cependant, en dépit de la détermination que les Vert et Rouge affichent actuellement, il n’en demeure pas moins que le staff technique a tenu à mettre en garde les joueurs en leur demandant de ne pas sous-estimer l’adversaire, surtout que les Crabes du MOB seront soutenus par leurs nombreux fans. S. A. S

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°2299— Mardi 18 mars 2014

Mobilis Ligue Une 11

La défaite face au CRB aux oubliettes

La défaite subie par les Crabes face aux Belouizdadis samedi passé était donc la 10e en déplacement, mais aussi la treizième depuis le début de la saison en cours, si l’on prend en compte les trois premières subies sous la houlette de l’ex-staff technique, composé pour rappel de Rahmouni, Zerrouki et Moussouni.

L

a défaite subie face aux gars de Laâqiba était amère, dans la mesure où le club qui n’avait perdu que par la plus petite des marges, aurait pu revenir au moins avec un match nul dans les bagages. Mais bref, les Vert et Noir ne doivent pas revenir en arrière, mais plutôt aller de l’avant et penser aux matches qui arrivent, d’autant plus que le maintien n’est pas encore assuré et que la mobilisation doit rester de mise, jusqu’à ce que le club assure son maintien, ou arriverait à atteindre son objectif primordial, à savoir rester en ligue 1 à la fin de la saison sportive en cours. En tous les cas, du côté des Crabes, on estime que le match du CRB fait partie du passé et que le meilleur est à venir.

LA PRÉPARATION DU DERBY A DÉBUTÉ HIER

Après quarante-huit heures de repos accordé aux joueurs, pour souffler un peu et aussi récupérer du voyage effectué dans la capitale, le groupe a repris hier au stade de l’Unité Maghrébine, et

ce, pour préparer comme il se doit la rencontre de ce samedi, où ils recevront le voisin, soit le frèreennemi de la JSMB. Un club qui se pointe à la dernière place au classement, avec seulement seize points au compteur et qui tient un brin d’espoir pour sauver sa tête de la descente, quoique pour bon nombre d’observateurs, ce club avait déjà un pied en division inferieure et même certains avaient affirmé que les Vert et Rouge de la Soummam sont condamnés de jouer en ligue 2 la saison prochaine. Mais, parce qu’il y a toujours un mais, toujours est-il que le fait qu’il reste sept rencontres à jouer, l’espoir est permis et les capés de Hamouche Hacène, qui auront trois rencontres successives à Bejaia, dont la prochaine face au MOB, soit le 22 du mois en cours, face à l’USMH le 25 mars et la JSS tout juste après, fait dire à beaucoup que les Bejaouis de la JSMB ont un petit brin d’espoir, mais qu’ils doivent gagner les trois prochaines rencontres à Béjaia, entre autres celle du MOB, pour rester en course pour le maintien. Les camarades de

Berrefane Mourad ne vont pas avoir la tâche facile ce samedi, et ils savent bien que tant que les derbies se jouent sur de petits détails, rien ne présage que la rencontre entre les deux clubs phares de la Kabylie soit facile.

UN MATCH DÉCISIF AVANT LA TRÊVE

Ce match de la 24e journée qui aura lieu le 22 de ce mois, soit samedi prochain, sera décisif pour les Crabes aussi, dans la mesure où ces derniers n’auront pas la tâche facile tout juste après, puisqu’ils auront successivement l’ESS au stade du 08-Mai-45, l’ASO à Béjaia, le MCA au stade de Bologhine et la JSK à Bejaia, soient des clubs qui jouent tous le haut du tableau et qui aspirent à arracher une place qualificative à une compétition continentale (Coupe de la ligue des champions d’Afrique ou coupe de la CAF), ou régionale (Coupe arabe si cette dernière sera jouée l’année prochaine). Il est clair donc que la rencontre de ce samedi ne sera pas une simple sinécure pour la bande

à Amrani, qui va devoir préparer son équipe de la meilleure des façons possibles, d’autant plus que le rencontre sera difficile et se jouera sur de petits détails. En effet, l’histoire nous a appris que les matches qui opposent souvent des clubs de la même ville ou de la même wilaya ou même des villes et des wilayas voisines se jouent souvent comme ça et que seul le plus entreprenant pourrait l’emporter, c’est à dire le club qui saura sortir son épingle du jeu et qui pourra trouver les failles. En un mot, ce sera un match derby au sens propre du terme et qui drainera assurément du monde, surtout du côté des supporters du Mouloudia de Bejaia, qui comptent envahir le stade de l’Unité Maghrébine et d’encourager leur équipes favorite, afin que cette dernière trouve les ressources nécessaires pour remporter le gain de la rencontre et par la même occasion atteindre les trente points avant la trêve qui sera imposée aux clubs des ligues 1 et 2, à cause des élections présidentielles. Nassim S.

7E DERBY ENTRE LES DEUX ÉQUIPES DEPUIS 2004

En effet, le MOB et la JSMB se sont rencontrés à six reprises auparavant, et la première fois, c’était le 22 Octobre 2004, où les Vert et Rouge ont pris le dessus sur les Vert et Noir, sur le score de deux buts à zéro, signés par Drali à la 8ème minute et Hellal à la 45’. Le match retour qui s’est joué le 18 Mars 2005, a vu les deux équipes se quitter avec le score nul et vierge de zéro partout. Alors que la dernière confrontation, c’était au match aller de cette saison, où c’était la JSMB qui avait reçu le MOB le 25 Octobre 2013 et le score était de zéro partout.

LE MOB AVAIT DÉJÀ GAGNÉ FACE À LA JSMB

Le Mouloudia de Bejaia a réussi donc à se défaire de son rival, la Jeunesse sportive médinat Bejaia le 24 Octobre 2005, et c’était le MOB qui avait reçu ce jour-là, avec une victoire acquise grâce à une réalisation de Deghiche Mosbah à la 65’. Le match retour qui s’est joué le 17 mars 2006 a vu les Crabes s’incliner par la plus petite des marges, avec un but inscrit à la 70’ par l’entremise de Hellal Rahim, le petit lutin et ce, sur penalty.

29 JANVIER 2007, LES VERT ET ROUGE ÉLIMINENT LES CRABES DE LA COUPE D’ALGÉRIE

En effet, et pour le compte des 32es de finale de la coupe d’Algérie, version 2006/2007, les Vert et Noir et les Vert et Rouge se sont rencontrés un certain 29 Janvier 2007, et ce jour-là, le MOB avait ouvert la marque par l’entremise de Benchergui à la 20’, avant que Kaddour Berrami ne marque contre son camp le but d’égalisation au profit de la JSMB, et ce à la 59’. Mais à la fin, c’était les Vert et Rouge qui étaient passés en 16es de finale de la coupe d’Algérie. N. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

MOB LE MATCH DES RETROUVAILLES

Le match de la 24e journée verra trois exjoueurs de la JSMB aujourd’hui au MOB, affronter l’un de leur ancien club, la JSMB en l’occurrence. Il s’agit du milieu défensif, Dehouche Nassim, du milieu récupérateur, Ferhat malek en l’occurrence et de l’avant-centre Boulainseur Rafik. Les trois éléments feront tout pour donner un coup de pouce à leur équipe actuelle, avec pourquoi pas un autre succès à domicile qui mettra les Vert et Noir à l’abri. Il y’a aussi Rahal Faouzi et Guedjali Mounir qui étaient chez les juniors de la JSMB par le passé et qui seront aussi de la partie.

LES CINQ NOUVELLES RECRUES DÉCOUVRIRONT LE DERBY

Ils n’étaient pas là au match aller, et ils sont les nouveaux arrivés des Crabes, où ils ont rejoint ce club depuis le mercato passé. Eux, ils ont pour noms, Magassouba Siriman, Sidibé Soumaila, Salhi Yassine, Brahimi Farès et Nehari Youcef. Les autres joueurs ont déjà assisté au 1er derby entre les deux clubs en élite (Ligue 1), soit ils ont joué où ils étaient sur le banc ou dans la tribune.

QUEL TRIO D’ARBITRAGE POUR CE DERBY ? Le derby de la Soummam, le deuxième de la saison en cours continue d’alimenter les discussions entre les fans des deux clubs, qui ne jurent que par envahir le stade de l’unité Maghrébine de Béjaia pour soutenir chacun son club favori. Mais ce que souhaitent les fans des deux clubs de la même vallée et de la même wilaya, c’est que le trio d’arbitres qui sera désigné sera à la hauteur des espérances du large public des deux clubs. Alors quel sera le trio qui dirigera la rencontre ? Réponse ce mardi. Pour rappel, le match aller a été officié par le trio composé de Benouza, Omari et Bouhassoun. Le quatrième arbitre a pour nom Arab. N. S.


12

Mobilis Ligue Une

Le staff technique en colère contre les attaquants

CRB

L’ÉTAT DE LA PELOUSE SE DÉGRADE

Au début de la saison, l’entraîneur du CRB, Angel Gamondi, avait soulevé le problème de l’état de la pelouse du stade du 20-Août, sans pour autant que les parties concernées réagissent. Et voilà qu’au fil des journées, et avec la succession des rencontres, cette pelouse ne cesse de se dégrader, avec tous les risques que cela représente pour les joueurs. Lors du match face au MOB, tout le monde aura fait ce constat, pour dire que le changement de la pelouse à la fin de cette saison s’impose, dans la mesure où l’on ne pourrait espérer assister à du beau jeu la saison prochaine sur une pelouse pareille. Un changement qui devait avoir lieu en début de saison, mais qui fut reporté une première fois pour le mois de décembre, avant que le projet ne tombe à l’eau.

Le match du Chabab de samedi dernier face au MOB a apporté beaucoup d’enseignements au staff technique belouizdadi. Yahi et Henkouche savent pertinemment qu’un grand travail leur reste à faire afin de préparer comme il se doit leur équipe en prévision des rencontres qui restent avant la fin de la saison.

E

t c’est pour cette raison, justement, qu’ils ont décidé de programmer des ateliers de travail pour chaque compartiment, afin de pouvoir apporter les changementss nécessaires. Yahi devra s’occuper prioritairement de la ligne d’attaque, afin de mettre un terme à l’inefficacité offensive, qui le préoccupe de jour en jour. Il devra travailler, en présence des gardiens, plusieurs exercices devant les buts afin de régler, en premier lieu, le placement des joueurs, mais aussi les solutions qu’ils doivent trouver

REPRISE À BOUCHAOUI

Après une journée de repos, les joueurs du Chabab ont repris hier le chemin des entraînements, à la forêt de Bouchaoui. Une reprise durant laquelle le staff technique est revenu sur le match face au MOB pour féliciter les joueurs, d’une part, et leur demander, ensuite, de garder les pieds sur terre, puisque rien n’est encore assuré dans la course au maintien.

CRB - CSC PROGRAMMÉ POUR LE 5 AVRIL

La LFP a apporté de nouveaux remaniements au programme de la compétition nationale. En effet, sur son site internet, elle a rapporté que la 25e journée du championnat aura lieu samedi 5 avril. C’est ce jour-là qu’aura lieu, à 15h, la rencontre entre le CRB et le CSC au stade du 20Août, ce qui devrait arranger les affaires des Belouizdadis, d’autant que les Constantinois auront disputé, cinq jours auparavant, le match face à l’ASEC Mimosas, ce qui de vrait influer sur la fraîcheur physique des Sanafirs.

M. A. A.

Maracana N°2299— Mardi 18 mars 2014

LA PRIME DU MOB POURRAIT ATTEINDRE LES 5 MILLIONS

en cas de difficultés. Son constat, selon des indiscrétions, est qu’il ne pourra compter à 100% sur ce qu’il a sous la main, et c’est pour cela d’ailleurs qu’il compte essayer de nouveaux dispositifs. Il attend, dans ce sens, avec impatience le retour du maître à jouer, Ammar Ammour, pour tenter de trouver une solution à cet embar-

ras qui n’a que trop duré. Au moment où Yahi travaillera avec les attaquants, en compagnie de Boudjelti, qui fera pareil avec les gardiens, Henkouche et Bouhila s’occuperont des défenseurs et des milieux de terrain. Ces derniers seront soumis à un rude travail, notamment sur le volet physique. Un travail qui devra être mené

après le visage affiché par plusieurs éléments à la fin du match face au MOB. Sur le volet technico-tactique, Henkouche et Bouhila tenteront de travailler la cohésion entre les joueurs composant les deux compartiments. Tout ce travail fait dire que la prochaine sortie, samedi, face à l’USMH, revêt un cachet particulier pour les Belouizdadis et sera encore plus difficile que la rencontre face aux Béjaouis. On veut, du côté des Belouizdadis, revenir avec un bon résultat de ce déplacement, d’autant que la course au maintien est de plus en plus serrée. C’est dire que malgré le gros travail effectué depuis l’arrivée du nouveau staff technique, tout le monde est conscient que le groupe n’a encore pas atteint plusieurs de ses objectifs. Un grand travail reste encore à faire, et le Chabab paie désormais les fruits de ce qui s’est passé à un moment de la saison avec les deux anciens staffs, en témoigne la place qu’il occupe actuellement au classement général. Mohamed A. A.

Khelili : «La victoire est impérative face à l’USMH» Pour l’axial du Chabab, l’équipe n’a pas d’autre alternative que de l’emporter face à l’USMH, samedi prochain, afin de continuer, comme il se doit, son opération sauvetage. Il reconnaît, cependant, que la tâche ne sera pas aisée. La victoire face au MOB est tombée à pic. Qu’en dites-vous ? En effet, d’autant plus que nous étions dans une situation qui nous obligeait à sortir le grand jeu et l’emporter pour garder nos chances intactes d’éviter le spectre de la relégation. Dieu merci, la volonté de bien faire nous animait et le résultat a suivi. Notre victoire n’a pas été du tout facile, face à un adversaire qui a refusé de jouer dans la majeure partie de la rencontre. Le plus important a été réalisé, et on espère que cela sera encore de même et avec autant de réussite dans les rencontres à venir.

Peut-on dire que c’est le déclic ? Je ne veux pas répondre à cette question, parce que nous sommes obligés de gérer nos matchs, un par un, dans l’optique de ne rien laisser au hasard et d’assurer notre maintien avant même la fin de la saison. On avait besoin de cette victoire face au MOB, surtout face à un concurrent pour le maintien. Cela a permis, donc, de chasser le doute au niveau du groupe, et Dieu merci cela a été fructueuxx pour nous, en attendant la suite du parcours. Samedi prochain, il y aura un derby palpitant face à l’USMH… Tout le monde attend avec impatience la tenue des matchs derbys, d’autant plus qu’ils ont toujours un cachet particulier. Celui de ce samedi le sera aussi, surtout que les deux équipes se présenteront dans l’optique de gagner, et rien d’autre. Concernant notre équipe, je suis persuadé qu’elle sera prête pour ce ren-

dez-vous, pour confirmer que la victoire face au MOB n’était pas le fruit du hasard. Nous savons bien ce qui nous attend ce samedi et la difficulté de la tâche. Toutefois, la motivation et l’état d’esprit du groupe me permettent d’être optimiste, mais vigilant en même temps. Les supporters ont exercé une forte pression sur vous... On comprend parfaitement leur mécontentement, mais ils doivent savoir que nous, les joueurs, ne ménageons aucun effort, et que chacun d’entrenous oubliera tous ses problèmes une fois sur le terrain. Exercer une pression inutile sur les joueurs ne mènera nulle part, bien au contraire. Il faudra être toujours à nos côtés afin de nous apporter ce soutien dont on ne peut se passer. On attendra la fin de la saison, et à chacun, ensuite, de faire son bilan et de demander des comptes à X ou Y. Entretien réalisé par Mohamed A. A.

Les Belouizdadis irrités par les accusations des Harrachis

Fixée au départ à 3 millions de centimes, la prime de la Après le report du match JSMB – USMH, en raison des conditions climatiques, le match était prévu au départ pour qu’il soit rejoué aujourd’hui. Ceci avant qu’il ne soit reporté pour se dérouler dernière victoire face au MOB pourrait être revue à la hausse pour atteindre les 5 millions. En effet, nous le 25 mars prochain. Mais avant cette dernière décision, les Harrachis avaient tiré à boulets rouges apprenons qu’un amoureux du club a promis d’ajouter sur le président de la LFP, Mahfoud Kerbadj, pour dire qu’il est en train d’avantager le CRB, qui la différence entre les deux primes, tout juste après jouera ce samedi face à leur équipe. Une sortie mé- diatique, par l’intermédiaire de Abdelkader la fin de la rencontre et cette prime devrait être Manaâ, qui n’a pas plu du tout aux responsables et supporters du Chabab. Ces derniers, et pour réponperçue avant le match face aux Harrachis, dre à Manaâ, affirment que «si Kerbadj avantageait le CRB, l’équipe ne serait pas menacée par le ce samedi. M. A. A. spectre de la relégation». M. A. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°2299— Mardi 18 mars 2014

Mobilis Ligue Une 13

La grande explication !

C’est aujourd’hui qu’aura lieu le match avancé pour le compte de la 24e journée entre le CSC et l’ESS.

U

n match important pour les deux équipes, notamment, les Vert et Noir qui sont revenus dans la course pour la troisième place  : «Nous sommes prêts pour cette rencontre et nous allons donner le meilleur de nous méme pour sortir victorieux et grignoter d’autres points qui nous seront d’une grande utilité, en fin de saison… » ; dira un responsable clubiste à la veille de cette empoignade qualifiée d’intéressante entre deux ténors de la ligue 1. C’est dire que les vert et noir sont déterminés à aller de l’avant et continuer sur leur lancée, en vue

de rendre effectif leur rêve d’atteindre la troisième place et sauver, ainsi, une saison qui a failli prendre d’autres proportions sans ce réveil à la fin de cet exercice. Dans ce contexte, notre interlocuteur enchaînera  : «Contre l’Entente, seule la victoire compte pour nous et ce, pour poursuivre notre cheminement vers le podium. Nous nous sommes donné le mot, c’est que, durant ces journées qui nous restent à jouer, il nous faut gagner le maximum de rencontres et glaner autant de points que possible. » Côté joueurs, les poulains de Simondi seront amoindris. Plusieurs titulaires pourraient ne pas participer à cette rencontre, à l’image de Boulemdais, Bezzaz, Belakhdar et autres Houri et Sebbah.

Des défections qui pourraient être défavorables aux Vert et Noir devant un adversaire touché dans son amour propre après sa défaite à domicile face à la JSK. CSC- ESS, une empoignade entre

deux grandes équipes à la recherche de leur stabilité et leur sérénité. Un match entre ténors qui n’arrivent pas à retrouver leurs repères depuis peu. Abdelkader Z.

BAHLOUL : «Ce sera difficile, mais on doit gagner !»

Joueur polyvalent, Bahloul a réussi à s’imposer dans le dispositif tactique de l’entraîneur des Vert et Noir, de par son expérience et son talent. Dans cet entretien qu’il nous a accordé, depuis peu, à l’occasion de cette rencontre importante devant l’ESS, notre interlocuteur nous fait le point et parle même du prochain rendez-vous de la coupe de la CAF :

Comment voyez-vous ce match ? C’est une rencontre vraiment difficile que nous aurons à aborder car nous serons en face d’un adversaire coriace et qui ne pardonne pas. C’est pour cela que la prudence est de

mise et l’efficacité est recommandée. Que voulez-vous dire par là ? Qu’il ne faut pas tomber dans le jeu de l’adversaire. Nous devons gérer le match dès le début marquer, si possible, dès l’entrée. C’est la meilleure manière d’étouffer notre adversaire du jour. Que pensez-vous de l’Entente ? L’Entente n’est plus à présenter. C’est l’une des meilleures équipes d’Algérie. Aussi, nous devons faire preuve de vigilance et d’opportunité lors de cette rencontre. Vous visez la 3e place, n’est-ce pas ? Exact  ! Aussi, nous devons mettre tout en œuvre pour sortir victorieux et gagner d’autres places en vue de

SEULE LA VICTOIRE ILISERA LE GROUPE REMOB Dans l'entourage du club, on prétend que la

dernière défaite de leur équipe favorite à domicile n'est qu'un incident de parcours. On attend donc de voir quelle sera la réaction de l'équipe aujourd'hui, à laquelle ils sont nombreux également à accorder des circonstances atténuantes, surtout après cette défaite inattendue face à la JSK. Avec un moral quelque peu affecté, les coéquipiers de Bechadi se disent déterminés à sortir le grand jeu au stade Chahid-Hamlaoui aujourd'hui pour contrecarrer les desseins des coéquipiers de Cedric, appelés à confirmer leur dernier succès à l'extérieur. Le match qui opposera l'ESS au CSC revêt une importance capitale pour les deux équipes, surtout pour le club visiteur qui jouera loin de son terrain et sous une grande pression. Malgré la difficulté de la tâche, Madoui et ses assistants n'ont rien laissé au hasard pour espérer arracher les trois points de la victoire. Le coach exige davantage de concentration. Tout le monde sait qu'après la dernière défaite qui a succédé à une belle qualification en ligue des champions face à l'ASFA Yennenga, les joueurs ont reçu un sérieux coup de massue. Pour cela, et afin d'aider ses capés à mettre de côté ce match et effacer les séquelles de cette défaite, le coach Madoui a axé son travail sur le côté psychologique. Ce dernier a beaucoup parlé avec ses poulains durant les dernières 48 heures. Les troupes de Madoui vont tenter donc de renouer avec la victoire à l'extérieur. Le coach, qui connaît bien la valeur de son équipe et de l'équipe adverse, a tenu un discours franc avec ses capés afin de les sensibiliser et les mettre devant leurs responsabilités, lui qui s'est fixé comme objectif une place sur le podium. Le club sétifien, dont le parcours jusque-là a connu des hauts et des bas, va livrer une série de matchs plutôt défavorables, en se déplaçant d'abord à Constantine aujourd'hui et chez le Coton Sport dimanche prochain. Ce sera donc une aubaine pour les Sétifiens de faire le plein et récolter tous les points qui seront mis en jeu. Néanmoins, les joueurs doivent penser d'abord à la rencontre de cet après-midi devant le CSC, comme le leur a expliqué Madoui.

terminer sur le podium. La mission sera difficile mais pas impossible. Puis après, ce sera la coupe de la CAF. Un commentaire ? Après ce match contre l’ESS, nous nous préparerons à celui de la coupe de la CAF. Ce sera une autre paire de manches et l’enjeu sera différent. Actuellement, nous sommes concentrés sur cette empoignade devant l’Entente. Un message aux supporters ? Oui, je leur demande d’être nombreux et de soutenir leur équipe comme ils ont l’habitude de le faire et avec sportivité et un esprit sportif exemplaire. Nous ferons de notre mieux pour ne pas les décevoir. Entretien réalisé par Abdelkader Z.

DEMOU : «On se battra à fond à Constantine»

Un mot sur le faux pas concédé à domicile face à la JSK ? C'est un faux pas inattendu pour nous, du moment que nous avions bien préparé cette rencontre. Le but encaissé juste au début nous a beaucoup pénalisés nous contraignant à revenir au score. Nous avons essayé de marquer le but d'égalisation, mais ça n'a pas marché, la chance nous a tourné le dos. Nous avons raté cette confrontation bêtement et trois points de perdus chez nous, c'est difficile d'accepter un faux pas pareil. Qu'est-ce qui a manqué d'après vous ? Je pense que depuis plusieurs semaines, on joue bien mais, la chance et le manque de réalisme nous font défaut à chaque fois, sans oublier les absences de plusieurs éléments. Nous jouons sous pression, ce qui a affecté le moral des joueurs. Je pense qu'il nous manque ce déclic pour mettre fin à cette mauvaise série qui n'a que trop duré. Avec cette mauvaise série, comment voyez-vous le reste du parcours ? Après ce faux pas à domicile face à la JSK, nous sommes dos au mur, nous devons réaliser un bon parcours et récupérer les points perdus, il faudra se battre à fond, même si notre mission ne sera pas du tout facile. Les matchs seront très durs à négocier, même à domicile, mais nous sommes dans l'obligation de faire un meilleur parcours afin de décrocher la deuxième place et une place sur le podium. On devra tout d'abord être intraitables ici à Sétif où nous n'aurons plus le droit à l'erreur tout en allant chercher d'autres points en dehors de nos bases. Notre groupe est conscient de la tâche qui l'attend.

Cet après-midi, vous allez affronter le CSC chez lui, comment se présente cette rencontre ? C'est un match très difficile pour nous, du moment que nous allons affronter une équipe du CSC qui a repris confiance, suite à sa qualification en coupe de la CAF. Donc, notre mission ne sera pas du tout facile face aux poulains de Simondi qui voudront éviter à tout prix un deuxième faux pas à domicile, surtout qu'ils seront soutenus par des milliers de leurs supporters. C'est une équipe qui joue très bien, on fera notre possible pour retourner à Sétif avec un bon résultat et le plus important est de se battre à fond. Avez-vous les moyens de revenir de ce déplacement avec un bon résultat ? Même si sur le papier c'est le CSC qui est favori, nous allons aborder ce match sans le moindre calcul, on va entrer sur le terrain avec un seul objectif, arracher un bon résultat. Nous allons faire en sorte de réduire tous les espaces afin de ne pas laisser à notre adversaire la maîtrise de la situation et si on arrive à tenir les vingt premières minutes, je pense qu'on pourra retourner à Sétif avec un bon résultat. Je vous laisse conclure... Nous sommes dans une position qui n'est pas confortable, mais nous sommes encore loin de la relégation et avec deux bons résultats. Notre équipe est capable de se sortir de cette mauvaise situation, notre groupe est conscient de la tâche qui l'attend malgré la difficulté de la mission. Nous allons nous battre jusqu'à la fin. On aura besoin de notre public dans ces moments difficiles. Yasser Malki

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

CSC-ESS LES SÉTIFIENS VEULENT CHASSER LE DOUTE

L'ESS croisera le fer, cet après-midi, avec le CSC dans le cadre de la 24e journée du championnat de Ligue 1. Le moins que l'on puisse dire de cette rencontre, est quelle sera d'une grande importance pour les poulains de Madoui qui doivent à tout prix l'emporter, afin de se racheter de leur dernière défaite concédée face à la JSK et se réconcilier par la même occasion avec leurs supporters. Stoppée par les Kabyles lors de la dernière journée, l'ESS, qui restait sur une belle victoire, aura à coeur de se reprendre cet après-midi face au CSC qui a remporté son dernier match à l'extérieur face au CRBAF. Une rencontre qui sera, à coup sûr, ouverte avec un petit avantage pour les Noir et Vert du CSC qui recevront dans leur jardin. Le club phare de la capitale des Hauts-Plateaux espère donc relever la tête aujourd'hui, et s'offrir les trois points de la victoire pour éviter la crise.

LE CLUB A VRAIMENT BESOIN DE SON PUBLIC Le soutien du public pour le match de demain aura certainement un rôle très important. La rencontre d'aujourd'hui revêt une grande importance pour les gars d'Ain Fouara qui n'ont plus droit à l'erreur, s'ils veulent décrocher une place sur le podium à la fin de la saison. Pour ce faire, l'ESS, qui traverse des moments un peu délicats ces derniers jours, a besoin plus que jamais de ses supporters pour passer ce cap. Même si leurs avis divergent par rapport à la dernière défaite inattendue, ils ne veulent pas que leur équipe en subisse les conséquences. C'est pour cette raison qu'ils ont décidé de se serrer les coudes pour espérer une victoire aujourd'hui face au CSC qui relancera son équipe dans la course pour le titre.

LES JOUEURS VEULENT RÉAGIR AUSSI

C'est donc un véritable message que les supporters veulent adresser aux joueurs, à l'occasion de la séance de la reprise car, disent-ils, avec un tel rendement, l'équipe n'ira pas loin. Mais en dépit de ce qu'ils ont vécu ces derniers jours, les protégés de Madoui ne semblent pas contrariés, bien au contraire, ils se comportent comme des élèves studieux qui ont bien retenu la leçon afin de corriger les lacunes. La plupart des joueurs étaient affectés par la dernière défaite, mais ils savent que ce n'est qu'un faux pas qui ne remet pas en cause le parcours qu'ils ont réalisé jusqu'à présent. En plus, ce n'est surtout pas le moment de fléchir et tout remettre en cause, il faut remobiliser tout le monde et penser à l'avenir. Yasser Malki


14

Mobilis Ligue Une

Maracana N°2299— Mardi 18 mars 2014

HADDOUCHE : «IL FAUT EXPLOITER NOS CHANCES À FOND»

ASO

Même s’il a été l’auteur de la passe décisive sur le but qui a donné la victoire à son équipe, Haddouche semble avoir perdu son football. Il promet d’être plus utile à l’avenir pour son équipe qui doit aborder ses prochaines sorties avec le plus de sérénité possible.

Une belle victoire que celle réalisée face au CABBA, n’est-ce pas ? Très belle même car elle a mis fin à une période de doute et un passage à vide qui ont trop duré. Les trois derniers revers ont fait très mal aux joueurs. Nous avons décidé de réussir cette sortie même si la manière ne serait pas. Justement, la prestation laissait à désirer, pourquoi ? Je pense que c’est normal dans une situation qui était la nôtre. On se devait de reprendre avec une victoire, la manière importait peu. Sachant qu’on était sous pression et surtout que nous appréhendions un autre faux pas. On a joué pour inscrire ce but et le conserver. Dieu merci, nous avons réussi. Vous y attendiez-vous ? Sincèrement oui, car le groupe était très déterminé et tenait vraiment à se racheter après les quatre matches sans succès. Espérons seulement qu’une nouvelle série vient de débuter et qu’elle sera aussi longue que possible. Peut-on dire que la sérénité a été retrouvée ? Il fait avouer que l’ambiance lors de la

CABBA

reprise a été quand bien même bon enfant car on se devait de ne penser qu’à l’avenir. Les matches ayant précédé cette victoire sont, certes, à mettre aux oubliettes mais toujours est-il qu’on regrette vraiment d’avoir laissé filer des points entre les doigts. Et dire qu’on projetait de continuer sur notre lancée surtout après le nul ramené face au RCA. Je crois que c’est là le début d’une nouvelle série où on fera le maximum pour récupérer les points perdus. Les observateurs ne cessent de parler de votre rendement qui a baissé, un commentaire ? Je ne peux rien dire là-dessus car, pour ne rien vous cacher, j’essaie de faire le maximum et de donner le meilleur de moi-même sur le terrain. Il est vrai que même moi je ne suis pas satisfait de mon rendement, mais je tâcherai de retrouver mon niveau. Comment voyez-vous la suite du parcours de l’ASO ? Nous devons avoir cette mentalité et cet esprit de guerriers. Nous n’avons pas à baisser les bras car c’est la seule solution pour être toujours là et marquer notre

présence. Nous devons engranger le maximum de points en gérant cette seconde partie de la phase retour en tentant de parfaire nos prestations. On doit aller de l’avant et faire le maximum pour entrevoir l’avenir en rose. Quelles sont les clés pour réussir un bon parcours ? Nous avons à jouer nos chances à fond. Il faut avoir ce moral gonflé à toutes les situations. Tous les matches sont difficiles, à mon sens, mais les prochains auxquels on fera face sont en quelque sorte un virage qu’il ne faut nullement rater puisque nous serons appelés à faire face à des tests difficiles. Un mot sur le prochain match face à l’USMA ? Jouer face à cette équipe ne sera pas une partie de plaisir étant donné son statut de leader mais on ne se laissera pas faire cette fois-ci, on luttera pour le meilleur résultat possible et ce, pour une meilleure relance. Ce sera difficile même si nous serons obligés de lutter pour réussir une nouvelle série. Nous ferons le maximum, c’est promis. Propos recueillis par Zoheir Z.

LES JEUNES PLUS ENTREPRENANTS

Ambitieux, les jeunes joueurs de l’ASO font le maximum pour gagner des galons voire de l’estime. Tant en défense qu’en attaque et au milieu de terrain, les joueurs promus et utilisés comme Salhiet Boussaid, Farhi et Naâs tirent un tant soit peu leur épingle du jeu avec chacun une prestation remarquable, ce qui relance plus la concurrence dans tous les secteurs. Ces éléments qui veulent marquer leur présence ne manquent pas de bousculer leurs aînés, eux qui représentent l’avenir de l’ASO qui semble bel et bien assuré.

Le Ahly et la culture de l’échec

Cela fait maintenant plus d'une décennie que le CABBA court après le maintien en L1. Autrement dit, à chaque saison, c’est le même refrain : il joue la survie en Ligue 1.

L

es Bordjiens pensaient sans doute que l'arrivée sur le banc de Rachid Belhout, Nabil Kouki et Mustapha Biskri, permettrait enfin au club d'atteindre cet objectif, qui se fait toujours plus obsessionnel, à mesure que les années passent, mais ces techniciens n'ont pas bien rempli leur mission. Le CABBA, qui avait sauvé sa peau l’année dernière, a échoué cette fois-ci dès le début de la saison, subis-

sant la loi des autres équipes de la L1 en s’inclinant 12 fois. Pour calmer la colère des supporters, exaspérés par les choix et les déclarations des dirigeants et continuer à leur vendre du rêve, un dirigeants a décidé de revenir aux bonnes vieilles méthodes : signer un chèque astronomique pour faire venir l’ancien entraîneur du CABBA Rachid Belhout, susciter le fantasme et faire les gros titres de la presse, quitte à ce que l'arrivée du phénomène nuise à l'équilibre de l'équipe (limogé à la huitième journée cette saison pour mauvais résultats) ! Il ne s'agit pas ici de remettre en cause les qualités évidentes de Rachid Belhout, ni de s’appesantir sur le montant délirant de son recrutement. La vraie question est la suivante : comment le collectif bordjien à 7 matches de la fin de la

saison 2013-2014 pourrait-il s'avérer plus performant qu’en début avec le même coach qui n’a pas réussi ? D'un point de vue strictement sportif, faire revenir Rachid Belhout et laisser une autre fois partir Zohir Benaâniba ne tient tout simplement pas debout et amoindrit même, a priori, le potentiel du CABBA, mais ce genre de dirigeant n'a que faire des considérations tactiques. Pour faire venir son nouveau joujou marketing, flashy et spectaculaire à souhait et dont l'arrivée va sans nul doute faire exploser le club, il n'a pas hésité à déstabiliser le staff actuel qui va se sentir encore une fois humilié. A court d'arguments footballistiques, ce dirigeant s'est ridiculisé en mettant en cause l’expérience du staff actuel. Comme dit le

proverbe, «Qui veut noyer son chien l'accuse de la rage». Avec ce staff constitué de personnes qui veulent travailler et sauver l’équipe, le CABBA devrait produire le «football’». Mais pour gagner une nouvelle place en L1, il faudra penser à construire une équipe plutôt qu'une machine à vendre du rêve. De leur côté, les supporters, comme à chaque échec, protestent, crient et réclament le départ des dirigeants, mais sans aucun effet. Le CABBA a même perdu ses fans qui avaient l’habitude de défendre le club, de résister au problème et surtout de trouver des solutions. Cette saison eux aussi sont divisés, avec des objectifs différents et des stratégies contradictoires. Imad B.

RCA

La ligne d'attaque source d’inquiètude

Le gardien de but Ahmed Fellah a été à la hauteur de la confiance placée en lui par son entraîneur. Ce dernier a laissé le jeune Kara sur le banc de touche pour donner sa chance à l'ex-portier du MC Oran. Ce gardien, qui a réussi à annihiler deux nettes occasions de buts, a sauvé ainsi son équipe d'une défaite certaine. Le coach peut compter sur lui pour les prochaines échéances. A. O.

Les camarades de Belaïd étaient un peu affectés après le semi-échec concédé lors de la précédente rencontre à domicile devant le MC Alger. Pourtant, ils étaient déterminés plus que jamais à enchaîner une seconde victoire consécutive après celle ramenée de leur déplacement à BBA face au CABBA. Ils ont fait de leur mieux pour que les trois points restent à Blida, en vain. Il était dit quelque part qu’en ce jour Ezzerga n'engrangera pas les points mis en jeu. Il a fallu tout le savoir-faire des dirigeants pour leur faire oublier le match du MC Alger et

FELLAH IMPÉRIAL

Parfois, la ligne d'attaque a été percutante. Preuve en que lors de la rencontre contre le CABBA à BBA, même Bougueroua et consorts ont inscrit trois buts. Alors que récemment, face au Mouloudia d'Alger, ils ont râté une multitude d’occasions très nettes.

D

es ratages qui ont mis le staff technique dans tous ses états. Parfois, le ballon ne demandait qu’à terminer sa course au fond des filets, mais assez

vite il prenait une autre direction à cause du manque de précision des attaquants. L'entraîneur doit trouver une solution au plus vite afin que son compartiment offensif soit plus percutant pour le reste du championnat.

ON SONGE DÉJÀ À LA JSS

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

tourner une fois pour toute la page. Ils doivent penser, à présent, à leur long et périlleux déplacement à Béchar. Ils savent qu'ils auront fort à faire devant un adversaire qui veut se racheter devant ses milliers de supporters pour effacer la débâcle du MC Oran. Ils se préparent en prévision de cette sortie qui les emmènera dans la capitale de la Saoura pour essayer de revenir avec le meilleur résultat possible...

LES JOUEURS CONVOITÉS

S'il y a des joueurs qui sont très convoités en ce moment, ce sont bien ceux du RC Arbaa. Ces derniers se sont distingués depuis l'entame de la saison et n'ont pas laissé les recruteurs indifférents. Il apparaît cependant que la direction arbéenne a, d'ores et déjà, pris toutes les dispositions pour que les éléments cadres rempilent pour un autre bail. A. O.


Maracana N°2299— Mardi 18 mars 2014 RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE M’SILA DIRECTION DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS NUMÉRO D’IDENTITÉ FISCALE : 099028015036429

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT N° 011/2014 La Direction de la Jeunesse et des Sports de la wilaya de M’sila lance un Avis d’Appel d’Offres National ouvert pour : RÉALISATION ET ÉQUIPEMENT D’UN COMPLEXE SPORTIF DE PROXIMITÉ À MÉTARFA LOT : Réalisation Les entreprises intéressées peuvent retirer le cahier des charges, auprès de DIRECTION DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS DE LA WILAYA DE M’SILA COMPLEXE OMNISPORTS ROUTE N° 11 - M’SILA Les offres doivent être accompagnées des pièces suivantes : Dossier technique 1- Cahier des charges rempli et signé, cacheté et daté, 2- Déclaration à souscrire remplie et signée, cachetée et datée, 3- Déclaration de probité signée, cachetée et datée, 4- Copie légalisée du statut de l’entreprise pour les personnes morales, 5- Déclaration de dépôt des comptes sociaux pour l’année 2012-2013 pour les personnes morales (copie légalisée), 6- Extrait de rôles apuré ou échéancier et tout taxes (Lieu de résidence - Siège social - Lieu d’activité) (copies originales ou légalisées), 7- Mise à jour (CNASAT - CASNOS - CACOBATH) (copie légalisée et valable), 8- Casier judiciaire n° 03 moins de 03 mois (Original), 9- Copie légalisée du registre de commerce, 10- Copie légalisée et valable du certificat de qualification et classification, 11- Numéro d’identité fiscale (Copie légalisée) 12- Bilans fiscaux pour les trois dernières années (Copies légalisées) visés par les services des impôts, 13- Planning de la réalisation signé, cacheté et daté, 14- Liste détaillée des matériels proposés avec les pièces justificatives (délivré par notaire ou Huissier de justice ou expert avec copies légalisées des cartes grises), 15- Liste des ressources humaines avec les renseignements (encadrement) avec attestations des affiliations à la CNAS (Copies légalisées), 16- Attestations de bonne exécution des mêmes projets similaires signé par les maîtres d’ouvrages (nature des travaux réalisés, les montants et les dates de réception estimés pour les 03 dernières années). Dossier financier 1- Cahier des charges rempli et signé, cacheté et daté, 2- Lettre de soumission remplie et signée, cachetée et datée, 3- Bordereau des prix unitaires rempli et signé, cacheté et daté, 4- Devis quantitatif et estimatif rempli et signé, cacheté et daté. Les offres seront déposées au siège de la Direction de la Jeunesse et des Sports de M’sila - Sous triples enveloppes. Les deux enveloppes intérieures doivent porter séparément le dossier technique et le dossier financier. L’enveloppe extérieure doit être anonyme et porter la mention suivante : «Soumission A NE PAS OUVRIR» RÉALISATION ET ÉQUIPEMENT D’UN COMPLEXE SPORTIF DE PROXIMITÉ À MÉTARFA LOT : Réalisation NUMÉRO D’IDENTITÉ FISCALE : 099028015036429 - La durée de préparation des offres est fixée 21 jours à partir de la date de la première parution dans le Bulletin officiel des marchés de l’opérateur public (BOMOP) ou les journaux nationaux. - Le dépôt des offres aura lieu le dernier jour de la durée de préparation des offres jusqu’à 13h30. - La durée de validité des offres est égale à 03 mois + la durée de préparation des offres à partir de la date de dépôt. - L’ouverture des plis aura lieu le dernier jour de la durée de préparation des offres au Siège de la Direction de la Jeunesse et des Sports - Cité Olympique - M’sila. - Si ce jour coïncide avec un jour férié ou de repos légal, la durée de préparation des offres est prorogée jusqu’au jour ouvrable suivant. - Les soumissionnaires sont invités à assister à la réunion d’ouverture des plis dans le dernier jour de dépôt des offres à 14h00 au Siège de la Direction de la Jeunesse et des Sports - Complexe Omnisports route n°11 - M’sila.

Publicité 15

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE M’SILA DIRECTION DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS NUMÉRO D’IDENTITÉ FISCALE : 099028015036429

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT N° 016/2014 La Direction de la Jeunesse et des Sports de la wilaya de M’sila lance un Avis d’Appel d’Offres National ouvert pour : RÉALISATION ET ÉQUIPEMENT D’UNE SALLE SPÉCIALISÉE À M’SILA LOT : Réalisation d’une Salle Spécialisée à M’SILA Les entreprises intéressées peuvent retirer le cahier des charges, auprès de DIRECTION DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS DE LA WILAYA DE M’SILA COMPLEXE OMNISPORTS ROUTE N° 11 - M’SILA Les offres doivent être accompagnées des pièces suivantes : Dossier technique 1- Déclaration à souscrire remplie et signée, cachetée et datée, 2- Cahier des charges rempli et signé, cacheté et daté 3- Déclaration de probité signée, cachetée et datée, 4- Copie légalisée du statut de l’entreprise pour les personnes morales, 5- Déclaration de dépôt des comptes sociaux pour l’année 2012-2013 pour les personnes morales (copie légalisée), 6- Extrait de rôles apuré ou échéancier et tout taxes (Lieu de résidence - Siège social - Lieu d’activité) (copies originales ou légalisées), 7- Mise à jour (CNASAT - CASNOS - CACOBATH) (copie légalisée et valable), 8- Casier judiciaire n° 03 (Original), 9- Copie légalisée du registre de commerce, 10- Copie légalisée et valable du certificat de qualification et classification, 11- Numéro d’identité fiscale (Copie légalisée) 12- Bilans fiscaux pour les trois dernières années (Copies légalisées) visés par les services des impôts, 13- Planning de la réalisation signé, cacheté et daté, 14- Liste détaillée des matériels proposés avec les pièces justificatives (délivré par notaire ou Huissier de justice ou expert avec copies légalisées des cartes grises), 15- Liste des ressources humaines avec les renseignements (encadrement) avec attestations des affiliations à la CNAS (Copies légalisées), 16- Attestations de bonne exécution des mêmes projets similaires signé par les maîtres d’ouvrages (nature des travaux réalisés, les montants et les dates de réception estimés pour les 03 dernières années 2011-2012-2013. Dossier financier 1- Lettre de soumission remplie et signée et datée, 2- Bordereau des prix unitaires rempli et signé, cacheté et daté, 3- Devis quantitatif et estimatif rempli et signé, cacheté et daté. Les offres seront déposées au siège de la Direction de la Jeunesse et des Sports de M’sila - Sous triples enveloppes. Les deux enveloppes intérieures doivent porter séparément le dossier technique et le dossier financier. L’enveloppe extérieure doit être anonyme et porter la mention suivante : «Soumission A NE PAS OUVRIR» RÉALISATION ET ÉQUIPEMENT D’UNE SALLE SPÉCIALISÉE À M’SILA LOT : Réalisation d’une Salle Spécialisée à M’SILA NUMÉRO D’IDENTITÉ FISCALE : 099028015036429 - La durée de préparation des offres est fixée 21 jours à partir de la date de la première parution dans le Bulletin officiel des marchés de l’opérateur public (BOMOP) ou les journaux nationaux. - Le dépôt des offres aura lieu le dernier jour de la durée de préparation des offres jusqu’à 13h30. - La durée de validité des offres est égale à 03 mois + la durée de préparation des offres à partir de la date de dépôt. - L’ouverture des plis aura lieu le dernier jour de la durée de préparation des offres au Siège de la Direction de la Jeunesse et des Sports - Cité Olympique - M’sila. - Si ce jour coïncide avec un jour férié ou de repos légal, la durée de préparation des offres est prorogée jusqu’au jour ouvrable suivant. - Les soumissionnaires sont invités à assister à la réunion d’ouverture des plis dans le dernier jour de dépôt des offres à 14h00 au Siège de la Direction de la Jeunesse et des Sports - Complexe Omnisports route n°11 - M’sila.

Maracana N°2299—Mardi 18 mars 2014 - ANEP N°112 170

Maracana N°2299—Mardi 18 mars 2014 - ANEP N°112 169

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE DIRECTION DES TRAVAUX PUBLICS DE LA WILAYA DE DJELFA

WILAYA DE M’SILA DAIRA DE MAGRA COMMUNE DE BERHOUM NIF 098428129080412

AVIS D’APPEL D’OFFRE NATIONAL RESTREINT

NIF : 408015000017094 N° d’opération : FHP 262.117.11.08 Intitulé de l’Opération : Surélévation de la chaussée (Birine : RN 40 au pk 90 et du pk 151 au pk 159)

AVIS D’INFRUCTUOSITÉ

Conformément à l’article 30 du décret présidentiel n°10/236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics, modifié et complété par le décret n°23-12 du 24 safar 1433 correspondant au 18 janvier 2012 portant réglementation des marchés publics, le président de l’APC de la commune de Berhoum lance un appel d’offres national restreint pour la Réalisation du projet : AMÉNAGEMENT URBAIN CITÉ MOHAMED BOUDIAF Les entreprises intéressées par le présent avis et désirant participer peuvent retirer le dossier de participation de la commune (service technique) durant les heures ouvrables à compter de la date de parution du présent avis contre paiement de la somme de 2000 DA, représentant les frais de reproduction auprès du trésorier de la commune ou le CCP du trésorier de la commune. La soumission doit contenir deux offres une technique et l’autre financière : Offre technique contenant : 1- Cahier de charge signé, cacheté et paraphé sur toutes les pages, 2- Déclaration de souscription, signée et cachetée, 3- Déclaration de probité signée, cacheté et paraphée légalisée, 4- Copie légalisée du registre de commerce, 5- Copie légalisée du certificat de qualification et de classification professionnelles (travaux publics) en cours de validité, catégorie 02 et plus, 6- Copie légalisée de l’extrait de rôles apuré ou avec échéancier de moins de trois mois, 7- Copie légalisée du casier judiciaire en cours de validité, 8- Copie légalisée de l’attestation de dépôt des comptes sociaux auprès du CNRC, 9- Copie légalisée du statut (personne morale), 10- Copie légalisée des documents fiscaux et parafiscaux en cours de validité CNAS, CASNOS, CACOBATH, 11- Copie légalisée de références professionnelles, 12- Copie légalisée de la liste du matériel avec justificatifs, 13- Copie légalisée des moyens humains, 14- Copie légalisée du numéro fiscal, 15- Bilans financiers des trois dernières années. Offre financière portant : Lettre de soumission signée et cachetée - Bordereaux des prix unitaires en chiffres et en lettres signé et cacheté - Devis quantitatif et estimatif. * Le soumissionnaire doit étudier les instructions, les conditions, les modèles et les plans du dossier de la consultation. L’offre doit être déposée dans deux plis un pour l’offre technique et l’autre pour l’offre financière. Les deux seront déposés dans un pli extérieur fermé et anonyme portant la mention à Monsieur le président de l’APC de la commune de Berhoum - Appel d’offre national restreint (ne pas ouvrir) avec le nom du projet. Conformément à l’article 50 du décret présidentiel n°10/236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics, modifié et complété par le décret n°23-12 du 24 safar 1433 correspondant au 18 janvier 2012 portant réglementation des marchés publics, l’administration concernée recevra les offres le dernier délai de préparation des offres de 15 jours à compter de la date de 1ère parution présent avis dans la presse ou le BOMOP à 12h au siège de l’APC à 14h00. - Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres durant 90 jours à compter de la date limite de dépôt des offres. - Les soumissionnaires sont invités à assister à la séance d’ouverture des plis.

Suite à l’avis d’appel d’offres national restreint N° 42/2013 paru dans le quotidien national en date du 14-12-2013 et Maracana en date du 15-12-2013; relatif à : Surélévation de la chaussée (Birine : RN 40 au pk 90 et du pk 151 au pk 159), et Conformément aux dispositions de l’article 114 et 125 du décret présidentiel n° 10-236 du 07 Octobre 2010, portant réglementation des marchés publics, modifié et complété, la direction des travaux publics de la wilaya de Djelfa annonce l’infructuosité de l’appel d’offres suscité.

Maracana N°2299—Mardi 18 mars 2014 - ANEP N°112 172

Maracana N°2299—Mardi 18 mars 2014 - ANEP N°111 892

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


16

Mobilis Ligue Deux

Maracana N°2299— Mardi 18 mars 2014

Une reprise dans la sérénité

MSPB

SÉANCE À L’OPOW DEMAIN

C’est d’ailleurs ce que l'entraîneur Tebib tente d’inculquer à ses protégés : «On doit rester solidaires pour sauvegarder cet esprit de groupe qui fait la force de l’équipe», nous a confié le coach mouloudéen.

Tebib comptait utiliser le terrain de l’OPOW hier, mais l’état de la pelouse, encore grasse, a contraint le coach mouloudéen à attendre le mercredi. D’ici-là, la pelouse sera prête pour supporter une séance d'entraînement sans conséquence de dégradation.

TEBIB GARDE BOUDEMAGH

Le cas de l’assistant de Tebib ne sera plus posé, ainsi, après le premier essai de Boudemagh lors de la semaine de préparation et du match contre l’USMBA Tebib a émis le voeu de le garder avec lui comme adjoint jusqu'à la fin de saison.

BENMANSOUR TOUJOURS CONVALESCENT

Après une semaine de repos et de soins, Benmansour, qui souffre des adducteurs, poursuivra le même regime pour une à deux semaines. Ce n’est qu’à partir de la troisième semaine qu’il entamera sa rééducation avec le kiné. Quant à la reprise des entrainements, si tout va bien pour lui, ça sera pour la fin du mois de mars. Le joueur, qui a raté le match de l’USMBA, ratera aussi ceux de l’O Médéa et de l’ASMO à Oran. W. Y.

WAT DIF INCERTAIN

A court physiquement, après une passagère méforme qui l’a contraint de rejoindre les bancs des remplaçants, le capitaine Dif, qui accuse un déficit physique ces derniers jours, sera incertain lors du prochain derby face à l’ASMO.

LAYATI REPREND

Après avoir fait l’impasse sur le dernier derby, face à l’USMBA, à cause de bobos, le latéral gauche, Layati, sera probablement présent face à l’ASMO. L’enfant de Maghnia a repris les entraînements et s’est dit prêt à aider ses camarades. S. T. S.

CAB LATRECHE : «NOTRE SORT SERA SCELLÉ APRÈS L’ESM ET LE WAT»

L'entraîneur du CAB qui a pris vent de la nouvelle programmation n’a pas hésité à nous confier : “Qu’on joue le 18 ou le 25 mars ce ne changera rien pour nous, car notre sort on le jouera contre l’ESM et le WAT et non contre l’ESM seulement.» Une déclaration qui confirme que le CAB ne lâchera pas le match du WAT quelques soit le résultat contre l’ESM.  W. Y.

Tout le monde était beau et tout le monde était content à la reprise des entrainements. Staff technique, dirigeants, joueurs et supporters étaient aux anges, il y a de quoi l’être quand on sait que les camarades de Bakha sont allés damer le pion au leader et, tenez-vous bien, sur son terrain et devant ses supporters.

L

e nouvel entraineur Tebib ne pouvait pas espérer mieux que de débuter sa mission par un nul précieux contre le leader.

CONFIRMER CONTRE L’O MÉDEA

C’était difficile d’imposer le nul a l’USMBA chez elle, ça sera encore plus difficile de faire le jeu et d’imposer la défaite à l’OM.

C’est le pari que Tebib et ses joueurs vont tenter de réaliser, ce vendredi, sur la pelouse du stade du 1er-Nov-54 et devant des milliers de supporters acquis à leur cause. Il n’aura qu’à assurer au moins trois victoires et un nul pour réaliser le maintien, une situation peu contraignante par rapport aux autres équipes concernées par la rélégation. Le pari commencera par une victoire ce vendredi contre l’OM.

LES JOUEURS ESPÈRENT UN GESTE DES DIRIGEANTS

Après le bon résultat ramené de Bel Abbès, les camarades de Bekha ont émis le voeu et espèrent un geste de l'administration au sujet du versement d’un salaire au minimum. Les joueurs n’ont plus reçu de salaire depuis celui du mois de decembre 2013, il est donc temps pour que Benflis et son bureau agissent. W. Y.

Les Tlemceniens soulagés

Programmée pour aujourd’hui, le match retard face au CAB aura lieu le 25 mars, après son report vendredi à cause des intempéries qui ont sévi dans la capitale des Aurès.

guise de motivation à tous les joueurs, lesquels sont d’ailleurs motivés pour battre leur adversaire du jour et ce, quel que soit la manière.

e collectif tlemcenien a appris avec un grand soulagement la programmation du match le 25 mars prochain. Cette sage décision a été ressentie comme une bouffée d’oxygène par les capés du duo Yadel-Kherris qui devront maintenant préparer le prochain derby face à l’ASMO dans une parfaite sérénité, sachant que cette empoignade sera l’occasion pour le Widad de se rapprocher du trio de tête, composé de l’USMBA, de l’ASMO et de l’USMB. Dans l’entourage du club, la mobilisation est au grand jour afin de franchir l’écueil asemiste, un

Après un jour de repos dû au long déplacement à Batna, les coéquipiers de Sidhoum ont repris les entraînements hier après-midi.

REPRISE DES ENTRAÎNEMENTS

L

LES DIRIGEANTS EN FORCE À L’ENTRAÎNEMENT

adversaire et sérieux client pour l’accession. Cela dit, le staff technique aura toute la latitude de préparer ses troupes, ce vendredi, pour remporter un autre succès qui va les relancer dans la course au

titre. Cependant, un derby reste un derby, et ce, quelle que soit la stature de l’adversaire. Consciente de la difficulté de la tâche, la direction a décidé de mettre le paquet en offrant 150.000 DA en

Contrairement à la phase aller, les dirigeants assistent de plus en plus à l’entraînement, une manière de réconforter les joueurs, afin de redoubler d’efforts sachant que l’accession passe par une mobilisation générale du staff administratif. S. T. S.

LES CHAOUIS DÉTERMINÉS À RÉUSSIR L’OBJECTIF DU MAINTIEN

A

Reprise au grand complet

près que la LFP ait décidé de programmer le match reporté CAB-WAT pour le mardi 18 mars, le WAT a mobilisé ses hommes pour prssion sur Kerbadj et ce dernier a décidé que le match aura lieu mardi 25 mars, soit comme l’ont voulu les Tlemceniens, à savoir après le ESM-CAB où du côté de la capitale des Zianides, on veut tout faire pour que le CAB perde à Mostaganem parce qu’ils pensent que juste après, le CABWAT ne leurs sera qu’une simple

formalité. Ce que les Tlemceniens ignorent, c’est que par cette démarche, ils ont amplifié la colère des Batnéens. «Quel que soit le résultat de notre équipe à Mostaganem, CABWAT sera pour nous plus qu’un match de football, il sera une réponse à la grande hogra que vivent les Chaouis, y compris dans le domaine footballistique. Ce 25 mars, le WAT, la LFP et Sellal auront la reponse des Chaouis», nous ont déclaré de

jeunes supporters qui semblent en avoir marre de ces actes de hogra répétés.

LE PLAN DE VOL PERTURBÉ

Selon le programme de la LFP de samedi, le CAB devait jouer le 18 mars à Batna et le samedi 22 mars à Mosta, l’administration a réservé sur le vol de vendredi, mais après le chamboulement de la programmation le CAB doit se déplacer jeudi a Mosta. Comme il n’y a pas de vol ce jour, le CAB est con-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

traint d’effectuer le déplacement par route et par bus, la LFP l’ignore éperdument, l’important pour elle c’est satisfaire le club du WAT, «à bon entendeur salut». L'entraînement de reprise du dimanche après-midi a vu la présence de tous les joueurs de l’effectif, pas un seul absent, ce qui dénote la grande prise de conscience des camarades de Bitam qui ont compris que seul le travail peut les aider à assurer le maintien du CAB. W. Y.


USMB

Maracana N°2299— Mardi 18 mars 2014

BELHAOUA : UNE DÉFENSE IRRÉPROCHABLE «A présent, il faut enchaîner»

Le coach blidéen, Benchouia Mohamed, fait confiance dans le compartiment défensif aux mêmes joueurs, à l’exception de Bedrane, pour les cinq dernières rencontres du championnat. Il sera aligné avec Belhadj dans l'axe, en remplacement du défenseur axial Namani, qui est toujours convalescent.

U

ne défense solide qui inspire confiance et qui assure la stabilité à l'arrière-garde blidéenne. Dans le championnat de Ligue 2, la formation de l'USMB occupe la 5ème place dans le classement des meilleures défenses, avec 16 buts encaissés en 23 rencontres, dont 5 concédés à domicile, ce qui donne une moyenne de 0,70 but par match. Une défense imperméable qui a montré son efficacité depuis l'entame de la saison et qui constitue l'une des forces de l'équipe. L’USMB le doit à la charnière centrale qui se distingue de match en match, avec ce duo NamaniBelhadj. Durant les cinq dernières rencontres de championnat, et suite à l'indisponibité de Namani pour cause de blessure, Bedrane est revenu un cran en arrière pour être associé à Belhadj dans l'axe. La complémentarité de ce duo a donné entière satisfaction à l’entraîneur et aux supporters, mais a aussi rassuré les attaquants, qui sont parvenus à retrouver le chemin des filets à plusieurs

USMMH

Mobilis Ligue Deux 17

Le latéral gauche blidéen Belhaoua Khelfallah n’a pas caché sa satisfaction après le succès enregistré vendredi dernier face à l'AB Mérouana. Il a déclaré que le plus important restait à faire et que son équipe avait les moyens d’atteindre les objectifs fixés en début de saison par la direction du club. reprises. Les défenseurs blidéens ont eux aussi marqué. Ils ont ainsi inscrit cinq buts durant cette saison, par Namani (2 buts), Bedrane (2) et Belhaoua (1). Avec le retour de Namani, le compartiment défensif sera composé de trois axiaux, ce qui devrait renforcer encore plus l'équipe qui aura à en découdre avec des équipes qui possèdent des attaquants percutants, à l’image de l'USM Bel-Abbès, du Nasria d'Hussein-Dey, du Widad de Tlemcen et de l'AS Khroub.

CONTRÔLE MÉDICAL POUR NAMANI

Le défenseur central de l'USMB, Namani, est toujours en soins après une blessure contractée au tendon, lors de la rencontre de la 18e journée face à l'USC. Se plaignant de fortes douleurs, il a dû faire l'impasse sur les cinq dernières rencontres de championnat. Selon une source proche

du staff médical, Namani devrait subir un contrôle médical chez le professeur Aït Belkacem, pour savoir où il en est.

REPRISE HIER À 15 HEURES

Les camarades de Belhocine, après avoir bénéficié d'un repos bien mérité, sont de retour. Ils viennent de réaliser une excellente opération en décrochant leur deuxième victoire consécutive. Rappelons que la première a été obtenue en déplacement face à l'ES Mostaganem alors que la seconde a été réalisée, vendredi dernier, contre l'AB Mérouana, sur leurs bases. Les Vert et Blanc ont repris hier après-midi le chemin des entraînements. Le rendez-vous était fixé à 15 heures, au stade des Frères Brakni, pour la préparation du prochain match, qu'ils doivent livrer le week-end prochain à El Khroub, contre l'ASK. T. A.

Après avoir battu l'ESM, vous venez de remporter une autre victoire. Que pensez-vous de ces deux résultats ? C'est de bon augure pour nous. Ces bons résultats ne peuvent que redonner confiance au groupe pour aller de l'avant et je pense que l'USMB mérite mieux. Nous devrons travailler davantage pour garder cette bonne dynamique. La suite du parcours s’annonce sous les meilleurs auspices... Il est sûr qu’on ne va pas s'arrêter en si bon chemin. L'équipe aura des arguments à faire valoir à l'avenir, et les six derniers points empochés face à l'ESM et à l'ABM permettront aux joueurs de retrouver la confiance et la sérénité. Revenons au dernier match contre l'ABM. Comment avez-vous trouvé votre adversaire ? Ce n'était pas une partie de plaisir

face à une équipe mal classée, qui est venue pour réaliser un bon résultat. Nous étions déterminés à gagner à Blida. C'est bien à mon avis de procurer de la joie et de redonner le sourire à nos supporters, qui attendent beaucoup de nous cette saison. Vous devriez aborder le prochain match face à l'ASK avec un moral au beau fixe ? Cette victoire nous permet de bien nous positionner en tête du classement. Il faudra confirmer face à l'ASK, lors de la prochaine journée. On ira à El Khroub avec la ferme intention de revenir avec le meilleur résultat possible. Nous devons garder cette dynamique de bons résultats. Comment voyez-vous la suite du parcours ? Il faut savoir gérer nos matches un par un. Je pense qu'on a les moyens de finir parmi le trio de tête. Il reste encore 7 matches et on fera le nécessaire pour récolter le maximum de points. Nous devons continuer sur cette lancée. Cette saison, l'USMB a son mot à dire dans le championnat de ligue 2. Un dernier mot ? Je lance un appel à nos supporters à être toujours à nos côtés pour nous soutenir. Cela nous aidera à aller de l'avant et nous leur promettons que nous allons nous surpasser pour leur rendre la joie et le sourire. Entretien réalisé par Tahi Ahmed

Maintenant, le faux pas est interdit

seconde du match et jouer avec leurs Deux points perdus à retripes s’ils veulent gagner cette empoignadomicile face à de. Ils devront se montrer solidaires et faire l’Olympique de Médéa, preuve d’esprit d’équipe. A l’heure qu’il est, n’ont pas d’autre alternative s’ils veulent puis trois autres sur ils garder leur place au niveau de ce palier la les terres de l’US saison prochaine. Chaouia, l’USMM Hadjout semble aller de mal en AVANT-HIER, C’ÉTAIT LA REPRISE DES ENTRAINEMENTS pis. Elle est en train de Après le long déplacement qu’ils ont effecnégocier de façon assez tué jusqu’à l’extrême est du pays et les décevante cette dernière ligne conditions pas faciles du tout dans lesquelles ils ont livré leur match face à la fordroite du championnat. mation de l’US Chaouia, les joueurs had-

V

endredi prochain, elle aura l’avantage de recevoir sur son terrain fétiche du stade du 5-Juillet de Hadjout, l’USM Bel-Abbès, un sérieux prétendant au titre. Et nul ne peut dire à l’entraîneur Zemiti ce qu’il aura à faire! ce jour-là ! Il est parfaitement conscient de la difficulté de la tâche qui l’attend. C’est un technicien qui croit en Dieu et qui aime son travail, mais qui craint énormément le jeu des coulisses, en dépit de ce qu’il entreprend actuellement au niveau de cette équipe hadjoutie. Après cet échec douloureux face au club chaoui, le coach se remet au travail et invite ses poulains à tourner cette page. Pour lui seule la victoire compte face à Bel-Abbès, et il ne cesse de répéter que le faux pas est interdit. Donc, les joueurs de Marengo, eux aussi, devront aller au charbon, se battre jusqu’à la derniè-

joutis ont bien mérité cette journée de samedi pour se reposer. Ils ont repris avant-hier le chemin des entraînements pour bien préparer la rencontre face au club de la Mekerra, l’USMBA, qui aura lieu ce vendredi sur le ground du stade du 5-Juillet de Hadjout. La journée de dimanche a été consacrée au décrassage et à l’analyse des événements qui ont marqué la rencontre de vendredi passé, pour, surtout, en tirer toutes les conclusions. alors que celle d’hier a été réservée au travail biquotidien.

ZEMITI A PROCÉDÉ À QUATRE CHANGEMENTS

Pour le match face à l’équipe de Oum-ElBouaghi, l’US Chaouia, l’entraîneur Farid Zemiti a procédé à quatre changements dans son effectif, par rapport à celui qui a donné la réplique la semaine passée à l’O

Médéa. Dans le compartiment défensif, c’est le jeune espoir Talah qui a repris sa place après avoir purgé sa suspension d’un match. L’expérimenté défenseur Rebah a été mis au repos. En revanche, c’est le milieu et l’attaque qui ont connu un changement remarqué. Benmalek qui revient lui aussi d’une suspension a pris la place de Kheiter. Et Mayouf a remplacé Rabeta. Dans les avant-postes, Souaker, qui a également purgé sa sanction, a été préféré à Siouane. Donc, le coach had-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

jouti a beaucoup plus misé lors de cette rencontre sur le milieu de terrain qu’il a renforcé avec deux récupérateurs et un relayeur. En défense, Mohamed Yaghni a occupé le couloir gauche après la défection de l’inusable Rebah. Yaghni, un droitier, a l’habitude d’évoluer sur le côté droit, son poste de prédilection, mais son coach lui a demandé de défendre le côté gauche. Finalement, Yaghni s’en est bien tiré et est à créditer d’une prestation de tout premier ordre. M. GRINI


18

Nationale Amateur

Maracana N°2299— Mardi 18 mars 2014

Le WRB M’sila l’a échappé belle

L’ENFER À BOUFARIK ! L’équipe de la Hodna a vécu un sale après-midi à Boufarik, où dirigeants et joueurs ont été victimes d’agressions caractérisées à l’arme blanche de la part des supporters du WAB.

L

e gardien de M’sila, Chelali a été le plus touché, puisque 10 points de suture lui ont été administrés à la cuisse. Tout cela s’est passé après le coup de sifflet final. Les supporters du WAB, fous furieux, ont envahi le terrain où ils n’ont épargné personne sur leur chemin. A noter que les dirigeants de M’sila n’ont bénéficié d’aucune protection. Et toujours à propos du keeper de M’sila, il a failli laisser la vie n’est l’inter-

RCK

vention énergique de l’un des arbitres assistants qui est docteur, chirurgien de profession, qui l’a secouru.

La violence dans nos stades refait surface

Le président Djakdali nous a précisé qu’il ne se tairait point face à ces actes de vandalisme et qu’il va ester le président du club et le directeur du stade en justice.

D’après toujours son témoignage à l’égard des deux mis en cause, ils ont facilité la tâche aux supporters en ouvrant toutes les issues qui mènent au stade. Un rapport détaillé avec preuves à l’appui sera adressé à la L.N.F. et aux instances judiciaires contre les deux intéressés et ce, pour ces dépassements, agressions et violence contre son club, des faits à bannir de nos stades. Djillani L.

TENU EN ÉCHEC PAR UNE BONNE ÉQUIPE DE DAR EL-BEÏDA

OUGHLISS : «NOUS AVONS TOUT FAIT FACE AU CRBDB, MAIS EN VAIN !»

Pour l’attaquant du RC Kouba, Billel Oughliss, lui et ses coéquipiers ont tout fait pour remporter cette rencontre, mais l’équipe adverse avait bien défendu «Nous étions déterminés à sortir vainqueurs de cette empoignade, nous avons bien entamé le match en acculant l’adversaire dans sa moitié du terrain. Nous avons créé beaucoup d’ocrassions, mais à chaque fois on tombait sur une tête ou un pied d’un défenseur pour dégager le ballon de la ligne de but. Leur gardien était, également, excellent, puisqu’il était décisif pour son équipe. Je pense que nous avons tout essayé, mais la réussite n’était pas de notre côté ce jour là, le ballon ne voulait pas rentrer. A un moment de la partie, l’équipe de Dar El Beida défendait avec neuf joueurs ! c’était pratiquement impossible de franchir ce mur. Nous sommes très déçus, nous les joueurs, de ce résultat qui nous éloigne de cette première place, mais malgré ça, nous n’allons pas baisser les bras, tant que mathématiquement, ça reste jouable », nous a affirmé Oughliss. S. D.

Le titre s’éloigne des Koubéens

Samedi, face à l’équipe du CRBDB, à Kouba, dans un match comptant pour la 22e journée du championnat de DNA, les hommes de Mohamed Benlaredj ne sont pas parvenus à trouver la faille.

M

algré une domination territoriale des Bannouh and Co, qui avaient pris le taureau par les cornes, de la première à la dernière minute, ils ne sont pas arrivés à inscrire ce but libérateur. Et ce, face à une équipe du CRBDB qui compte parmi les formations du haut du tableau, très organisée sur le plan tactique, et qui a fermé toutes les issues aux Koubéens. Il faut dire aussi que leur gardien a sorti un grand match, tant il était très décisif pour son équipe, au vu de ses arrêts qui ont permis à Dar El-Beïda d’arracher un précieux point face au RCK.

L’ÉCART SE CREUSE

Après le semi-échec de samedi face au CRBDB et la victoire de la JSMC face au voisin de l’USMC, le RCK a perdu du terrain et s’est fait distancer par l’équipe de Chéraga qui est à cinq points de Kouba. A huit journées du baisser de rideau du championnat, les Koubéens semblent rater leur objectif, puisqu’on voit mal comment une équipe qui ne gagne pas à domicile pourrait accéder. Certes, mathématiquement, cela est jouable, mais pour une équipe qui veut

accéder, il est primordial d’assurer ces rencontres at home, ce que réalise d’ailleurs l’équipe de la JSMC, qui n’est pas leader par hasard. Désormais, le titre et cette première place s’éloignent, de plus en plus des Vert et Blanc.

DES SUPPORTERS INVESTISSENT LE VESTIAIRE

Juste après le coup de sifflet final, des supporters koubéens qui étaient une dizaine avaient investi le vestiaire du RCK pour leur faire montre de leur mécontentement quant au résultat final face au CRBDB. Un match nul qui n’arrange guère les affaires des Vert et Blanc et qui hypothèque, du coup, les

chances du Raed pour jouer l’accession cette saison. En effet, ces supporters ont été très virulents envers les joueurs et l’encadrement technique, les accusant de n’avoir pas fait le nécessaire pour gagner cette rencontre face à Dar El-Beïda. Ce groupe de supporters est même allé très loin en insultant tout le monde y compris le président Beha qui est resté abasourdi. Les joueurs, quant à eux, étaient très abattus en fin de rencontre, puisqu’ils savaient pertinemment que ce semi- échec a mis définitivement Kouba hors course pour l’accession. Les supporters koubéens qui attendait de voir leur équipe triompher face au CRBDB ne s’attendaient pas à un tel résultat, ce qui explique leur comportement en fin de rencontre. S. D.

Khalfellah s’illustre

SAM LES SAMISTES PRÉPARENT LE CC SIG Après avoir bénéficié d'une journée de repos au lendemain du

match amical livré face au MB Hassasna, les joueurs samistes ont repris hier (lundi) les entraînements au stade Ouali-Med, où ils ont entamé la préparation du match de la 23e journée du Championnat national amateur prévu samedi prochain face à leur voisin, CC Sig, une rencontre où les coéquipiers du milieu offensif, Kela Abdelkader, devront confirmer leur sursaut d’orgueil et s’éloigner davantage de la zone dangereuse. La belle victoire enregistrée samedi dernier face au MBH a permis aux coéquipiers de Khalfellah d’avoir un moral au beau fixe puisque ces derniers se sont montrés à la hauteur de la tâche qui les attend et surtout décidés à maintenir cette dynamique aussi longtemps que possible. Et ce, depuis le match de ce week-end face au Croissant sigois. D’ailleurs, la reprise s’est déroulée dans de bonnes conditions où les joueurs se trouvent concentrés sur ce match qu’il veulent surtout bien négocier. A.L.B.

Parmi les joueurs qui ont donné satisfaction lors du match livré face au MBH figure l’attaquant Khalfellah Samir, issu de l'école de l’olympique d’Arzew.

E

lle n’a cessé!de s'illustrer et d’épater tous les observateurs. Ses prestations ont été de haute facture avec, à la clé, un très joli but inscrit lors de cette rencontre.

KASSI-DJELLABET, L’ASSURANCE EN DÉFENSE

La paire centrale samiste constituée de l’international espoir Djelabet Réda et le junior Kassi Youcef récemment promu en sénior a donné satisfaction lors du match livré samedi dernier face au Mouloudia de Hassasna. Ces deux éléments issus de l’école samiste forment actuellement une paire de défenseurs qui donnent actuellement une assurance à l’arrière-garde de l’équipe phare de la ville des Oranges dans ce dernier virage du championnat.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

LES JOUEURS PERCEVRONT LA PRIME DU MATCH CETTE SEMAINE

Les coéquipiers de Hadjari Amine devraient toucher leur prime après leur succès face au MBH dans le courant de cette semaine, selon ce que leur ont déclaré les dirigeants juste après la fin du match. Pour rappel, les joueurs samistes avaient perçu la prime du match gagné face au CRB Sendjas (20e journée) dans les vestiaires juste après la fin de ladite rencontre. A. L. B.


Maracana N°2299— Mardi 18 mars 2014

Divisions Inférieures 19

Régionale 2

LE LEADER CHUTE À AOKAS Le fait marquant de cette 23e journée est sans aucun doute la belle surprise enregistrée par le CRB Aokas qui est allé s’imposer au stade Benallouache face au leader, le G. Béjaïa.

Classement

1- G Béjaïa 40 points 2- JS Tichy 39 3- JS Bordj-Ménaiel 34 4- CR Thameur 32 5- HC Aïn Bessam 30 6- ORB Akbou 28 7- JS M’Chedellah 28 8- CRB Tizi Ouzou 28 9- CRB Kherrata 27 10- SS Sidi-Aïch 26 11- JS Boumerdès 26 12- MC Bouira 24 13- ES Bir Ghbalou 23 14- CRB Aokas 19 15- NRB Sidi-Daoud 15 16- ANB Djouab Forfait général SS Sidi-Aïch

E

n effet, le leader du championnat de la régionale deux groupe A a concédé sa deuxième défaite de la saison face à l'avant-dernier du classement, le CRB Aokas (3-1). Invaincus en dix-neuf journées, les poulains de Boualem Redjradj sont tombés pour la première fois cette saison à domicile devant les Requins d’Aokas, sur un score sans appel de 3 buts à 1. En dépit de son échec, Gouraya garde son fauteuil, mais avec seulement un point d'avance sur son poursuivant immédiat, la JST, qui est revenu avec le point du nul de son déplacement chez le HC Aïn Bessam. De leur côté, les Coquelicots de Bordj Ménaiel ont dominé leur voisin de la JS Boumerdès (3-0). Les coéquipiers de Slimani, qui restent invaincus depuis l’entame de cette phase retour, poursuivent leur ascension. Après ce second succès consécu-

Régionale 2 ( 22e journée) tif, l’équipe chère à Faouzi Chaouchi remonte à la troisième place. Le derby de la Soummam entre SS Sidi-Aïch et l’ORB Akbou est revenu finalement aux hommes de Hakim Amaouche, qui l’ont emporté sur un score étriqué. Franc succès du MCB aux dépens du CRT (2- 0) et encore plus signi-

ficatif du CRBTO face à l’ESBG (4- 0). Défaits lors de la précédente journée, les Rouge et Noir de Kherrata ont disposé difficilement de la lanterne rouge, le NRBSD sur un but de Boudjellal à la 80'. Enfin, la JSMC est exempte lors de cette journée. T. H.

MC! Bouira - CR Tameur G. Béjaïa - CRB Aokas HCA Bessam - JS Tichy CRB Kherrata - NRBS Daoud CRB Tizi Ouzou - ESB Ghebalou SS Sidi- Aïch - ORB Akbou!!!!! ! JS Bordj Ménail - JS Boumerdès Exempt: JSM'Chedallah

2-0 1-3 1-1 1-0 4-0 1-0 3-0

MOHAMED TAHMI (MINISTRE DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS) : «CÉDEZ LA GESTION AU MJS POUR UNE PRISE EN CHARGE DU STADE DE L’AMITIÉ»

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Tahmi, était jeudi à Béjaïa dans le cadre d'une visite de travail et d'inspection des projets relevant de son secteur, accompagné des cadres de son département. Lors de cette visite de travail et d’inspection, plusieurs projets ont été retenus pour la wilaya de Béjaïa, à savoir un stade de 30.000 places qui sera réservé exclusivement au football avec notamment  des terrains  annexes et des équipements d’hébergement. Ce projet, inscrit en 2014, a été érigé dans la localité d’El-Kseur au lieu dit Betlou à l’est de la ville. Ce com-

plexe sera réceptionné en 2018. Lors de sa halte dans la ville de Sidi-Aïch, il a subtilement expliqué aux responsables locaux que l’aménagement du stade communal est subordonné à une délibération de l’APC en vue de céder sa gestion au MJS, et ce, pour la prise en charge du projet dans son ensemble. Au cours de son périple, la délégation ministérielle, accompagnée du wali de Béjaïa, a eu aussi à visiter les travaux qui se déroulent au stade communal d’Aouzellaguen qui a été revêtu d’une pelouse synthétique.

OS El-Kseur

DEUX POINTS DE SUTURE LUI ONT ÉTÉ NÉCESSAIRES

ABDELADIM : «Malgré tout, c’est un bon point de pris»

D’abord, quelles sont vos nouvelles et voulez-vous revenir sur cette agression ? Heureusement, le plus important est qu’il n’y a pas eu mort d’homme. Pour ce qui de l’agression dont j’ai été victime, je ne comprends pas l’attitude des supporters de l’équipe de Tazmalt. Je disputais un balle lorsque d’un seul coup, je reçois un coup très dur et le sang commença alors à couler. Ma blessure a nécessité deux points de suture (et il nous montre sa blessure). L’arbitre a vu la scène mais il a vite tourné le dos, en demandant de poursuivre le jeu. Je suis déçu et écœuré de ce genre de comportement et surtout de l’hostilité et de l’acharnement du public. Je ne veux pas polémiquer et j’espère que ce genre de

dépassements ne se reproduira plus dans nos stades. Quelles impressions avez-vous de ce match!? C’était un match difficile et l’enjeu de la rencontre a été plus important pour nous. Les joueurs de Tazmalt ont tenu à arracher le succès par tous les moyens. On aurait dit qu’ils étaient le leader de ce groupe et qu’ils jouaient pour l’accession. Pourtant, lors du match aller, on les avait bien reçus. Je pense qu’ils sont remontés contre nous. Ils n’ont eu de cesse de nous intimider, et ce, dès l’entame de la partie. On a vécu l’enfer mais on ne s’est pas laissé faire. On ne pouvait gagner dans ce climat électrique. Les joueurs ont eu un comportement exemplaire et ils sont à féliciter. Vu notre rende-

ment et notre combativité, on méritait de revenir avec les trois points, mais c’est un bon point de pris. Peut-être qu’ils voulaient jouer le jeu… Détrompez-vous ! Il y a eu de la haine et de l’acharnement contre nous — les joueurs — et aussi contre nos supporters, qui ont été également agressés. Fort heureusement, on n’a pas gagné. Autrement, nous n’en serions pas revenus vivants. Ils nous ont préparés un vrai guet-apens. Pour eux, c’était un match de vie ou de mort. D’ailleurs, je me demandais s’ils n’avaient pas été payés pour nous battre. S’ils avaient joué au foot, je les aurais applaudis. Mais là, ça dépasse mon imagination. Vous avez perdu ainsi

le trône… On a certes a perdu la première place mais on a pu préserver nos vies. Et c’est l’esssentiel. On garde nos chances intactes. Il reste encore sept rencontres et l’on se battra de toutes nos forces (sportivement parlant) pour reprendre la première marche. Certes, nous avons perdu la bataille, mais pas la guerre. Quelle votre analyse de ce match contre la JSB ? J’aurais sincèrement souhaité me trouver sur le terrain pour aider mes camarades. Mais bon c’est le mektoub. Je vais reprendre les entraînements d’ici à une semaine. Pour cette rencontre, mes coéquipiers ont bien réagi et je pense que notre succès est amplement mérité. Entretien réalisé par T. H.

Bejaïa /pré-honneur JS CHEMINI

UN PARCOURS CAUCHEMARDESQUE

Encore une défaite ! La dixième, jusqu’à présent pour une équipe de la JS Chemini qui n’en finit pas de manger son pain noir, accumulant déboire sur déboire, ne comptabilisant que 10 petites unités, avec évidemment une toute logique dernière place à... cinq points de l’avant-dernier, le CRA Barbacha, qui a fait ses premiers pas en championnat pré-honneur. Autant dire que pour la formation d’Ath Ouaglis, la saison a véritablement été cauchemardesque, alors qu’énormément d’espoirs ont été placés en cette formation à l’entame du championnat. Les interrogations ne manquent pas de fuser sur l’état actuel de l’équipe qui ne fait que de la figuration dans son groupe pendant que d’autres, moins bien nanties, carburent à plein régime, en étant l’attraction de la division pré-honneur, à l’image du leader le Gallia, le CR Mellala, le NRB Semaoun et l’US Aouri Jdjida pour ne citer que ces clubs. La sonnette d’alarme est tirée pour la JS Chemini, avec l’espoir de sauver ce qui peut l’être. T. H.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


20

Internationale

B ARÇA: Rodgers futur

entraîneur ?

Malgré le large succès acquis dimanche face à Osasuna (7-0), Gerardo Martino ne fait pas l'unanimité au FC Barcelone. Alors que la presse ibérique a évoqué ces derniers temps un possible départ du technicien argentin à l'issue de la saison, le Daily Mirror croit savoir que les Catalans s'activeraient déjà à dénicher un remplaçant et cibleraient le manager de Liverpool, Brendan Rodgers. Arrivé sur les bords de la Mersey en 2012, le coach nord-irlandais a cependant indiqué il y a quelques semaines qu'il se verrait bien prolonger l'aventure avec les Reds.

Iniesta

et la "guerre" du Clasico

Maracana N°2299— Mardi 18 mars 2014

PSG :

MAN UTD:

DOUCHEZ Un intérêt JUSQU'EN pour Draxler ? 2015

Au lendemain de la belle victoire du Paris Saint-Germain contre Saint-Etienne (2-0) en clôture de la 29e journée de Ligue 1, le club de la capitale officialise la prolongation de contrat de Nicolas Douchez. Le gardien de but, qui aurait été libre de tout engagement au 1er juillet prochain, rempile donc pour une saison supplémentaire au sein d'un club dont il porte les couleurs depuis l'été 2011. A bientôt 34 ans, l'ancien Rennais ou Toulousain avait été recruté en qualité de titulaire par les Rouge et Bleu, juste avant la prise de pouvoir de Qatariens, l'arrivée de Salvatore Sirigu et le changement de galaxie des pensionnaires du Parc des Princes.

CHELSEA: David Luiz de retour

Le talentueux milieu de terrain de Schalke 04, Julian Draxler, intéresserait plusieurs clubs de Premier League. Après Arsenal, ce serait au tour de Manchester United de se positionner. Selon le Daily Mail, le club mancunien aurait dépêché un émissaire pour superviser Draxler, en déplacement à Augburg avec Schalke vendredi. Les dirigeants du club de Gelsenkirchen auraient fixé le montant du transfert à près de 45 millions d’euros.

REAL MADRID : LA PISTE BEGOVIC ?

Alors que le Real Madrid dispose de Diego Lopez et Iker Casillas dans son effectif, le club merengue serait à la recherche d'un nouveau gardien de but à moyen terme. Alors que la presse ibérique évoquait ces derniers jours un accord avec Thibaut Courtois pour rejoindre la formation madrilène en 2016, le Daily Express révèle ce lundi un intérêt de la Maison Blanche pour Asmir Begovic. Portier de Stoke City, l'international bosnien est considéré comme l'un des meilleurs à son poste en Premier League et a déjà fait l'objet d’intérêts de Manchester United et Arsenal par le passé. Selon le tabloïd britannique, les Potters réclameraient environ 20 millions d'euros pour laisser partir leur gardien de 26 ans, sous contrat jusqu'en juin 2016.

LUCA ZIDANE S'EST ENTRAÎNÉ AVEC LES PROS

Après Enzo Fernandez, vu mardi dernier au stade Charléty avec l'équipe du Real Madrid des U19 venue s'imposer en quarts de finale de la Youth League face au PSG (1-0), un autre rejeton de la famille Zidane s'est fait remarquer dimanche en la personne de Luca, invité pour la première fois à participer à l'entraînement de l'équipe première du Real. Certes, la plupart des joueurs madrilènes, et notamment ceux qui avaient joué et gagné la veille à Malaga (1-0) n'étaient pas de la partie car au repos, mais le second fils de Zinédine Zidane, gardien de buts des Cadete A âgé de 15 ans seulement, a croisé Absent lors des deux dernières la route de Coentrao, Ramos, Nacho, Morata ou Jesé et surtout serré la main de rencontres de Premier League, Carlo Ancelotti, qui dirigeait la séance.

David Luiz s'est entraîné normalement ce lundi et devrait pouvoir tenir sa place pour le 8e de finale retour de la Ligue des champions, mardi soir face à Galatasaray. En revanche, Ashley Cole, touché à la cuisse, n'a pas participé à la séance du jour et devrait être une nouvelle fois absent. Le latéral gauche anglais n'a plus joué avec les Blues depuis près de deux mois.

BENZEMA FORFAIT CONTRE SCHALKE 04 Mardi soir, le Real Madrid accueille Schalke 04 pour

le compte des huitièmes de finale retour de la Ligue des champions. Les Merengues seront pour l'occasion privés de Karim Benzema, légèrement blessé et surtout mis au repos avant le Clasico de dimanche prochain face au Real Madrid, dans le cadre de 29e journée de Liga. L'entraîneur des Merengues ne souhaite pas prendre le moindre risque, d'autant que sa formation s'était largement imposée (1-6) en Allemagne à l'aller. "Karim Benzema ne pourra pas jouer mardi, mais nous sommes confiants pour dimanche, il devrait tenir sa place, a commenté Carlo Ancelotti ce lundi en conférence de presse. Jesé, Cristiano Ronaldo et Alvaro Morata débuteront la partie".

SOUTHAMPTON : SCHNEIDERLIN VA-T-IL JOUER POUR L'ANGLETERRE ?

Buteur lors du large succès du FC Barcelone face à l'Osasuna (7-0) dimanche, dans le cadre de la 28e journée de Liga, Andrés Iniesta se concentre désormais sur le Clasico à venir face au Real Madrid. Interrogé par la Cadena Ser, le milieu de terrain des Catalans a lancé la rencontre, à six jours du coup d'envoi. "Les Madrid-Barça sont des guerres, mais footballistiques ; ce qui est arrivé dans la passé, reste". Le Barça, qui pointe à 4 points des hommes de Carlo Ancelotti avant son déplacement à Bernabéu, devra s'imposer pour se relancer dans la course au titre.

Parti de Strasbourg en 2008, Morgan Schneiderlin a réussi depuis à faire son trou en Angleterre, et désormais en Premier League, sous les couleurs de Southampton. Pas de quoi attirer l’œil de Didier Deschamps, le sélectionneur des Bleus. "C’est la vie, regrette le milieu de terrain de 24 ans, sur Sky Sports. J’ai quitté la France jeune, et peut-être que comme j’ai joué en deuxième division, ils m’ont un peu oublié, et préfère des joueurs qui jouent en France." Et si les Bleus ne le sélection-

L: RSENDRAES A SE RICHARDS

nent pas, pourquoi ne pas intégrer l’équipe d’Angleterre ? Schneiderlin vit en effet depuis plus de cinq en terre britannique, et pourrait posanche aprèstuler à la porte de la sélection Élu homme du match dim e lors de la vicdirigée par Roy Hodgson. "Il midi à White Hart Lan à Tottenham (0-1), toire d'Arsenal face réalisé une perne faut jamais dire jamais, a évacue-t-il, lui qui rêve encore Laurent Koscielnyhaut niveau, sauvant formance de très de la sélection française. Je e une frappe de notamment sur sa lign ne me donne pas de limites n qui semble avoir Chadli. Une prestatio Angleterre dans le temps, je verrai bien. en rits les esp Après bien sûr que c’est frus- marqué , joueur de que Micah Richards hésité à trant, mais je dois juste rester puische ster City, n'a pas çais comme Man al fran concentré et finir ma saison désigner l'internation ur central de la saiau plus haut niveau possible. "le meilleur défense Twitter. pte On verra ensuite après la com son sur son" Coupe du monde."

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

DES LOUANGES À KOSCIELNY


Maracana N°2299— Mardi 18 mars 2014

AUXERRE :

Internationale 21

N

:

APLES RENNES: Mbengue Prolongation va passer en vue pour des examens Dzemaili

Casoni remercié

C'était attendu, c'est officiel: la défaite d'Auxerre à Laval vendredi dernier pour le compte de la 28e journée a été celle de trop pour Bernard Casoni qui, selon le site Internet de L'Yonne Républicaine, a été reçu ce lundi matin par le président du club bourguignon, Guy Cotret, qui lui a signifié sa mise à pied et sa convocation à un entretien préalable à un licenciement. Arrivé en décembre 2012 à la tête de la formation icaunaise, descendue en Ligue 2 à l'issue de la saison 2011/12, l'ancien joueur marseillais, âgé de 52 ans, paie des résultats très décevants, l'AJA, qui n'a pris que 7 points en 10 journées depuis le début de l'année 2014, occupant actuellement la 16e place, avec un petit point d'avance sur le premier relégable, Nîmes. Le nom du successeur de Bernard Casoni n'est pas encore connu.

Contraint de quitter prématurément ses partenaires samedi soir lors de la rencontre entre le Stade Sous contrat jusqu'en juin Rennais et Toulouse (2-3), Cheik 2015 avec Naples, Blerim Mbengue va passer des examens ce Dzemaili pourrait lundi après-midi afin d'en conprochainement étendre son naître plus sur la gravité de sa bail avec la formation blessure, a indiqué le club brenapolitaine, rapporte ce lundi la ton sur son site officiel. Touché presse transalpine. à la cuisse gauche, l'internaLe joueur de 27 ans aurait tional sénégalais pourrait être éloigné des terrains rencontré ses dirigeants ces pendant plusieurs derniers jours afin d'entamer les semaines. négociations. L'international suisse

évolue chez les Azzurri depuis 2011.

NICE :

KOLODZIEJCZAK CIBLÉ EN ITALIE A Nice depuis 2012, Timothée Kolodziejczak pourrait quitter la formation azuréenne à l'issue de la saison. D'après les informations dévoilées par Tuttosport, le Torino serait très intéressé par le profil du jeune latéral gauche (22 ans), qui en aurait fait l'une des ses priorités estivales. Formé à l'Olympique Lyonnais, Kolodziejczak est sous contrat avec les Aiglons jusqu'en juin 2016.

MONACO : ABIDAL SOUFFRAIT D'UNE GASTRO

AC Mdiloarfn : See bientôt viré ?

Figurant initialement dans le groupe monégasque retenu pour le déplacement à Lyon dimanche pour le compte de la 29e journée de Ligue 1, Eric Abidal n'était finalement pas sur la feuille de match. A l'issue de la victoire de son équipe (3-2), Claudio Ranieri a justifié cette absence par une "gastro" qui a d'ailleurs touché d'autres joueurs de l'effectif monégasque.

TOTTENHAM : TOUJOURS UN ŒIL SUR RÉMY ?

Prêté à Newcastle jusqu'à la fin de la saison par les Queens Park Rangers, l'AC de pe équi une Loïc Rémy réalise un bel exercice avec pour relancer Arrivé en janvier dernier Seedorf est loin d'avoir obtenu les Magpies avec 13 buts inscrits en Milan à la dérive, Clarence A, à vingt championnat. De belles performances lement onzième de Serie les résultats espérés. Seu un quatrième édé conc a qui ne seraient pas passées inaperçues bard lom points du podium, le club pétitions confondues dimanche puisque selon le Sun, Tottenham lorgncom être revers consécutif toutes rrait pou qui ite erait l'international français. Déjà annonnouvelle défa face à Parme (2-4). Une rt affirme cé sur les tablettes des Spurs ces ve. Le Corriere dello Spo celle de trop pour le Bata r Seedorf" dernières saisons, Loïc Rémy ne devrait pou fin la jà "Dé t c’es i que dans son édition de lund ient comptés. Le pas être retenu par QPR en cas de belle sera nais mila club du e autre dont les jours à la tête offre, surtout que le club de l'ouest de ue la possible arrivée d’un quotidien transalpin évoq po Inzaghi. Filip Londres est mal engagé pour remonter ri, sone Ros des re ancienne gloi en Premier League la saison prochaine.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


22 Omnisports

Maracana N°2299— Mardi 18 mars 2014

CYCLISME

TOUR D’ALGÉRIE (GTAC-2014) TOUR INTERNATIONAL DE BLIDA (1RE ÉTAPE)

AZZEDINE LAÂGAB S’IMPOSE À MOUZAÏA

L

e coureur Azzedine Laâgab (GS Pétroliers, a remporté la première étape du Tour international de Blida (MouzaïaTipasa-Mouzaïa), dimanche dans le cadre du Grand tour d'Algérie de cyclisme (GTAC-2014), tandis que les cyclistes algériens se sont distingués en remportant les cinq maillots distinctifs de l'épreuve. Laâgab, vainqueur du Tour d’Algérie 2011, a couru les 123 km en un temps de 2h 50min 37sec devant le Marocain, Abdelati Saâdoune (2h 50min 37sec) et l’Algérien du Club Sovac, Hamza Fayçal (2h 50min 37sec). L’Algérien du GS Pétroliers endosse par la même occasion les maillots jaune de leader et rouge du meilleur sprinter. Hamza Fayçal remporte les maillots blanc du meilleur espoir et à pois du meilleur grimpeur, alors que celui de la combativité (bleu) est revenu à Nassim Saidi de l’équipe algérienne Team Cevital. Le début de cette étape a été marqué par des tentatives d’échappée avortées par le peloton, mené par les équipes maro-

caine et érythréenne qui étaient décidées à aller chercher la victoire dans ce Tour de Blida, quatrième épreuve du GTAC-2014. Juste à la sortie de la localité de Tektaka (26 km), le ton a été donné pour voir la première et véritable échappée menée par un groupe de cinq coureurs dont les Algériens Azzedine Laâgab et Hamza Fayçal. L’étape, disputée sur un parcours montagneux qui n’arrangeait sans doute pas les rouleurs, a été marquée par une multitude de tentatives de contre-attaques, mais sans pour autant arriver à réduire l’écart qui a dépassé les 4 minutes au sommet de la montée de Merrad, une ascension classée 2e catégorie. Ce groupe de tête a très bien collaboré jusqu’au dernier kilomètre de l’étape, mais le sprint final d'Azzedine Laâgab a fait la différence devant le Marocain Abdellati, très déçu de n’avoir pas pu remporter cette victoire. Inscrit au calendrier UCI Africa-Tour, le Tour international de Blida permettra aux trois premiers de chaque étape ainsi

CLASSEMENT GÉNÉRAL

1-Azzedine Laâgab (GSP/Algérie) : 2h50:37 2-Abdellati Saâdoune (Maroc): 2h50:37 3-Hamza Fayçal (Club Sovac/Algérie): 2h50:37 4-Elyas Afewerki (Erythrée) : 2h50:37 5-Adil Barbari (Club Sovac/Algérie) : 2h50 :45 6-Yeung Ying Hon (Continetal Cycling Singapore): 2h50:45 7-Saidi Nassim (Team Cevital/Algérie): 2h50:45 8-Adel Reda (Maroc): 2h50:45 9-Belmokhtar Abdelkader (GSP/Algérie): 2h50:45 10-Aron Debrestion (Erythrée): 2h50:45

qu’au vainqueur du Tour, de glaner le maximum de points en vue d’une qualification aux prochains championnats du monde de cyclisme à Ponferada en Espagne et aux jeux Olympiques de Rio 2016. La 2e étape du Tour international de Blida a eu lieu hier, au départ de Mouzaïa en passant par Djebabra, sur un pacours total de 156,8 km. Shiraz Benomar

DÉCLARATION

AZZEDINE LAAGAB (GS PÉTROLIERS) VAINQUEUR DE LʼÉTAPE :

«Ça me fait très plaisir de remporter la première étape du Tour de Blida. Mieux encore, je porte les maillots jaune et rouge, ce qui est très motivant pour la suite du parcours. C’était une étape difficile, disputée sur un parcours montagneux. J’espère continuer sur cette lancée pour pouvoir remporter d’autres étapes ».

CLASSEMENT DES MAILLOTS :

1-Azzedine Laâgab (GS Pétroliers) : maillots jaune et rouge 2-Hamza Fayçal (Vélo Club Sovac) : maillots blanc et à pois 3-Saïdi Nassim (Team Cevital) : maillot bleu (combativité).

HANDBALL

9 CHAMPIONNAT D'AFRIQUE (U19) E

L

L'Algérie domine le Niger 33-21

a sélection algérienne de handball des moins de 19 ans (garçons) a battu son homologue nigérienne sur le score de 33 à 21 (mi-temps: 17-12), avanthier, à Nairobi, en match comptant pour la 1re journée du groupe B du 9e Championnat d'Afrique (CAN-2014) de la catégorie. Les joueurs du duo

Aït Abdeslam-Bouzidi, qui jouaient leur première rencontre du tournoi, affronteront ce lundi la Tunisie, l'autre équipe du groupe B, composée de trois sélections, tout comme les poules A et C. Dans les autres matches de dimanche, la Libye s'est imposée face à la Guinée 29 à 25 (Gr. A), tandis que l'Angola n'a fait

qu'une bouchée de la Zambie 40 à 15 (Gr. C). L'Egypte et le Kenya étaient au repos. A l’issue de la phase de poules, le premier de chaque groupe accédera en demi-finales prévues mercredi, aux côtés du meilleur deuxième des trois groupes. La finale, elle, est prévue vendredi. S. B.

CROSS-COUNTRY

3E CHAMPIONNAT DʼAFRIQUE EN OUGANDA

Par équipes : l’Algérie se classe à la 7e place

L’

Algérie a terminé à la 7e place au classement par équipes, à l’issue du 3e Championnat d’Afrique de cross-country, disputé dimanche, à l’hippodrome de Kololo, près de Kampala-city (Ouganda). C’est le vice-champion d’Algérie de cross, Fethi Meftah qui a réalisé le meilleur classement individuel de la sélection algérienne, en se classant 26e, devant le champion d’Algérie Rabah Aboud (27e), El-Hadi Laameuch (30e), Khaouas Rabah (35e) et Merbouhi Mohamed (38e). Le Kenya a dominé ce championnat d’Afrique de cross-country de la tête et des épaules, sans rien laisser aux autres, remportant huit médailles d'or, sur les 12 possibles à Kampala-city.

Chez les seniors hommes, le Kenyan Leonard Barsoton a décroché le titre de champion d’Afrique, en 34’26’’12, devançant ses compatriotes Cornelius Kipruto Kangogo (34’56’’45) et Philemon Rono Cherop (35’01’’88). Chez les dames, Faith Kipyegon, a remporté l’épreuve courue sur une distance de 8km, en 25’34’’. Elle est suivie de deux autres Kenyannes, Janet Kisa et Alice Aprot. C’était la troisième édition du championnat d’Afrique de cross, après les deux premières disputées en 2010 et 2012 à Cape Town, en Afrique du Sud. L’année prochaine, place au championnat du monde de crosscountry qui se déroule désormais tous les deux ans. Shiraz Benomar

RÉSULTATS TECHNIQUES : Classement des athlètes algériens : 1- Barsoton Leonard (Ken) 34’26’’12 …26. Fethi Meftah (Alg) 37’31’’63 27. Rabah Aboud (Alg) 37’38’’85 …30. El-Hadi Laameuch (Alg) 37’43’’31 35. Rabah Khaouas (Alg) 38’38’’79 38. Mohamed Merbouhi (Alg) 38’58’’79. Classement par équipes (Seniors H) :

1. Kenya 10 2. Ouganda 3. Ethiopie 4. Erythrée 5. Tanzanie 6. Rwanda 7. Algérie 8. Soudan 195 pts.

- Seniors Hommes 1. Leonard Barsoton (KEN) 34:27 2. Cornelius Kangogo (KEN) 34:57 3. Philemon Rono (KEN) 35:02 - Juniors Garçons 1. Moses Mukono (KEN) 22:37 - Senior Dames 1. Faith Kipyegon (KEN) 25:34 - Junior Filles 1. Agnes Tirop (KEN) 18:51.

ECHECS

CHAMPIONNAT NATIONAL INDIVIDUEL 2014

L’Open le 29 mars à Ghermoul

La phase finale du championnat d'Algérie individuel toutes catégories des échecs aura lieu du 29 mars au 5 avril au « Centre sportif Ahmed-Ghermoul », à Alger, a-t-on appris dimanche auprès de la Fédération algérienne des échecs. Cette phase finale verra la participation des 12 meilleurs échéphiles dont les sept qualifiés des demi-finales disputées dernièrement. Il s'agit de Oussedik Mahfoud (OMSE Bologhine Alger), Gueroui Nacereddine (CE Constantine), Belouadah Saad (ASSN Alger), Seddaoui Yamine (BCE Béjaia), Benkiar Djamel (Akouas Médéa), Khelfallah Omar Badreddine (CE Constantine) et Bengherabi Khalil (ASSN Alger) en plus des cinq ténors qualifiés sur la base du classement national précédent. Les cinq échéphiles déjà qualifiés sont Haddouche Mohamed champion sortant, Arab Adlane vice-champion et vainqueur de la Coupe d'Algérie 2013, Talbi Chafik 3e classé, Nasser Ali 4e classé et champion d'Afrique des moins de 18 ans garçons et Ioualalen Lotfi 5e classé. Cette compétition se déroulera sur huit jours en système suisse en 11 rondes. L'arbitrage principal sera assuré par Nesla Adnane arbitre international. A lʼissue de ce championnat dʼAlgérie, le vainqueur sera qualifié aux championnats dʼAfrique et arabe 2014. Cette manifestation sportive qualifiera à son tour les meilleurs échéphiles à la Coupe du monde par équipes, prévue à Tromso en Norvège du 10 août au 4 septembre 2014. Pour l'épreuve féminine, la finale du championnat d'Algérie individuel «Open» aura lieu du 28 mars au 4 avril à HassiMessaoud (Ouargla), avec la participation d'une soixantaine de joueuses, qui se déroulera en système suisse en 9 rondes à la cadence de 25 minutes au finish avec l'ajout de 10 secondes par coup.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


JEUX-DÉTENTE 23

Maracana N°2299— Mardi 18 mars 2014 1

1

2

3

4

6

5

7

9 10 11 12

8

Animée par : KARIMA MANCER

N°229

2

N°229

3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Horizontalement

1.Ressentiments-Agence spatiale européenne. 2.Grand lac-Marteau de couvreur. 3.Privilège-Boeuf sauvage. 4.Mortelle-tâte. 5.Dans le vent-Se déplacer. 6.Cippe-Interjection Espanole- Édouard. 7.Cenne-petite parairie. 8.Trois fois-Dieu des vents-Enjambée. 9.Diminua la durée-Somnoles. 10.Aurochs-Contient. 11.Cohues-Bâtir. 12.Fatigue extrême.

Verticalement

1.Cinéaste. 2. 58,47 mètres-Brute. 3.Contestât-Incarcérer. 4.Petit cercle d’artistes-Affaiblie. 5.Èloigner-Note. 6.Avancer dans l’eau-Pou. 7.Aire de vent-Cobalt-Cordon. 8.Nazi-Partie charnue des fruits-Époque. 9.Niveler-Cervidé. 10.Exposé pour la vente-Essuyé. 11.Luxure-D’Arius. 12.Ventilé-Baklava.

N°229

7 2 8 5

8

6

2 6 9 5 9 3 2 5 7 9 1 8 3 8 2 1 3 9 4 5 1 5 2

Calcul

707

3

3

5

6

75

Les mots Tirage1

E C O E F

L M A U

Maximum : 9 lettres

Tirage2

T E N E M N E E S T Maximum : 10 lettres

EXERCICES POUR AMELIORER SA MEMOIRE Renforcer votre mémoire de travail (Niveau 1)

FOOT EN QUESTIONS

63. QUESTION DE POINT DE VUE ?

Observez cette surface. Combien de triangles de toutes dimensions pouvez-vous compter ?

Pour quelle raison les joueurs de l’équipe de France ont-ils chanté “La Marseillaise” avec la main sur me coeur, à Dublin, avant le ùatch contre l’Irlande, le 7 septembre 2005 ?

R

U

C

E

9

E

T

8 7

Saurez-vous diviser ce dessin en six parties identique ?

6 5 4 3 2 1

1

E

R

U

S

A

T

S

N

I

E

L

P

A

R

E

A

R

2

E

E

E

U

S

O

U

C

N

L

S

E

C

T

I

A

A

N

I

E

N

C

4

Mots croisés

C

T O T

S R

L

E

A

G

S

A L

S S

E S

S E P

I A D

S R

L

E

U

L

P

S S

E

7

M

E

C

N

6

E R

O

A

U

5

T E

O

E

E

E

N

S

R

S

R

3

I S

S

S

8

A G E

S

9

E G N O P E

S E L A T E

10

N

T

E

R

I

E

R

S

A

S E

R P

S E D

S

U T S

11 12

E

R E A

9 7 1 5 8 2 4 3 6 6 3 2 9 1 4 5 7 8 5 4 8 6 3 7 2 1 9 2 5 7 4 6 9 1 8 3 8 9 4 1 7 3 6 2 5 1 6 3 2 5 8 9 4 7 4 8 5 7 2 6 3 9 1 7 2 6 3 9 1 8 5 4 3 1 9 8 4 5 7 6 2

Sudoku

B R O D U L C O T U T E R R E C F O I P N

U O U N I R R E D I T I E G A N S E N C E U A R A C L E A V O G E N V I C T D A C E R E L O R E A U F R S A U T L U S T

Mots fléchés

P O S E U L E E E A B L U E S U E R R A E M E A R

nationaux : une requête acceptée et exécutée par l’ensemble L Jeux d’esprit de l’effectif. Seulement question de Jacques Chirac, U mais de gérard Dahan, le célèbre imitateur. Canular réussi pour l’humoriste qui est T parvenu a piéger les Bleus. Pour l’anecdote I la france s’est imposée à Dublin, grâce à Thierry Henry (1-0). N S

MESENTENTE

B calcul : A 75+3=78 R 6+3=9 R 78x9=702 702+5=707 E U Tirage 1 R CAMOUFLEE S Tirage 2

Le 7 septembre 2005 à Lansdowne Road, les Bleus jouent un match décisif pour leur participation à la Coupe du monde en Allemagne l’année suivante. En France, cette rencontre es tun redez-vous important puisque sa sélection connait des fifficultés dans le groupe 4 et se retrouve à la lutte avec plusieurs concurrents (Suiss, Israel, Eire). Le contexte est particulier car Zinedine Zidane effectue son troisième match-le premier décisif-depuis son retour en Bleu. Star internaitonale, la légitimité de “Zizou” dépasse le cadre du football. Ainsi, personne n’est surpris lorsque jacques Chirac, alros président de la République, téléphone au célèbre numéro 10 et à Raymond Bomenech peu avant la partie. Le chef de l’Etat demande une faveur au capitaine des Bleus. Il souhaite que ces derniers mettent la main sur le coeur pendant les hymnes

Des chiffres & des lettres

Directrice de la rédaction Cyriel Seba Directeur technique Laïd Kalila Directrice chargée de la communication Lilia Seba Rédacteur Djamel Touafek

R

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba

10

Foot en questions

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 021 92.62.25

S

29

11

N°2

12

Solution :

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com Imprimerie : ALDP Diffusion : Centre : ALDP EST : Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr contact@journalmaracana.com redaction@journalmaracana.com


24

Maracana N°2299— Mardi 18 mars 2014

ANTHAR YAHIA

IL INTÉRESSE LʼAS MONACO ET LE FC VALENCE

Lyès Houri : «Je vais voir avec mon agent»

et Platanias sans pitié

Coéquipier de l’international algérien, Carl Medjani à Valencienne, le jeune ailier, Lyès Houri, qui est d’origine algérienne, intéresserait fortement, l’AS Monaco. En effet, le joueur, qui n’a que 18 ans, est aussi suivi par le club espagnol du FC Valence qui veut s’attacher ses services la saison prochaine. Contacté par nos soins, Houri nous a déclaré qu’il était trop tôt pour en parler : «Je ne peux rien dire pour le moment, je dois d’abord discuter avec mon agent ». Profitant des bonnes relations entre les deux clubs français, (Medjani est la propriété du club Monégasque), Houri pourrait rejoindre Monaco la saison prochaine. M. R.

AUTEUR DʼUN MATCH DE HAUTE VOLÉE FACE À LʼOM

Mandi dans le onze type

Le néo-international, Aïssa Mandi, fait partie de L'équipe type de France Football, lors de la 29ème Journée du championnat de Ligue 1 française . Auteur d’un très beau match samedi dernier face à l’O. Marseille, Mandi entre dans la cours des grands en enchainant les belles performances. Il faut rappeler que le joueur est suivi par de nombreuses écuries européennes, notamment italiennes.

Le désormais ex-capitaine des Verts, Anthar Yahia qui joue actuellement en Grèce au club de Platanias, a réalisé un véritable carton dimanche soir. En effet, pour le match comptant pour la 29e Journée du championnat, Platnias a mis pas moins de 7 buts à 0. Anthar Yahia a participé à son…7e match d’affilée avec sa formation et à 31 ans, on peut dire qu’il a de beaux restes, puisqu’il a joué toute la rencontre. Après ce succès, Platanias compte 28 points et se classe désormais à la 16e position. M. R.

FINALE FUTSAL (COUPE D'ALGÉRIE)

UAS Rabie d'Oran-AS Sûreté de Skikda

Les clubs de l'AS Rabie El Djazaïri d'Oran et l'AS Sûreté de Skikda se sont qualifiés pour la finale de la Coupe d'Algérie de futsal, à l'issue des demi-finales disputées samedi à la salle omnisports du complexe sportif Chahid Hamlaoui à Constantine. L'AS Rabie El Djazaïri s'est imposée devant l'Espoir de Constantine (8-3), alors que l'AS Sûreté de Skikda a battu l'équipe de l'Etoile africaine de Bordj Bou Arréridj (3-0). La finale de la quatrième édition de la Coupe d'Algérie de futsal aura lieu le 1er avril prochain à Oran. Cette finale s'annonce disputée entre deux formations qui se sont déjà rencontrées en finale de l'édition 2013 remportée par l'AS Sûreté de Skikda sur le score de 4 à 3.

UNE JUSTE RÉCOMPENSE POUR LE GARDIEN DE LʼASO

Salhi convoqué pour le prochain stage de l’EN

Le gardien chélifien Abdelkader Salhi, qui a actuellement le record d’invincibilité avec 487 minutes sans encaisser de buts, a reçu hier, sa convocation pour le prochain stage de l’Equipe Nationale, ou les joueurs locaux y prendront part à la fin du mois de mars. Le jeune portier chelfi, qui n’a que 19 ans, enchaine les bonnes performances avec son club, ce qui a amener le staff technique nationale à lui donner une chance de s’illustrer ou il aura une forte concurrence, avec les M’bolhi, Zemmamouche, Cedric et Doukha qui jouent leur place au Mondial. Oubliez les tatouages fous ou les maillots rafistolés, la nouvelle Les joueurs du club mexicain de l’Atlético Celaya vivent M. Ramzi tendance venue de Turquie est une révolution. Ce supporter un moment difficile. Alors qu’ils n’ont pas été payés depuis près extrêmement poilu du dos a trouvé un nouveau moyen de de deux mois, les joueurs ont décidé de protester à leur manière. rentabiliser sa pilosité en se faisant directement épiler le dos Ainsi, pour la réception du CF Merida (1-2, 10e journée de Liga de de manière à ce que le flocage de son joueur préféré, Didier Ascenso, deuxième division), les joueurs sont arrivés la tête enfoncée Drogba, s'affiche dans son dos. Inventif, mais dégoûtant. dans des sacs en papier Du coup, on ne sait pas trop s'il faut avant la photo officielle. le féliciter ou pas. Sur les sacs, certains joueurs avaient dessiné des dollars alors que d’autres avaient écrit «payez-moi» («paga me »). Pour un résultat assez flippant.

Le flocage à base de poils

Balle au centre Par : Ali Bouacida

A

Des sacs sur la tête

LES COULEURS DU TOUR

cette époque lointaine, le quotidien lʼEquipe sollicitait un immense écrivain pour lui tenir une chronique quotidienne sur le Tour de France. Antoine Blondin, féru de cyclisme assumait alors et connu pour forcer sur la dive bouteille, il avait à sa disposition tous les breuvages que le journal mettait gracieusement à sa disposition. Et il écrivait, le bougre! Avec son style très particulier, il disait ses sentiments vis-à-vis de ce sport pas comme les autres, cette discipline empreinte de grande philosophie où, contrairement à toutes les

autres, lʼathlète est confronté à lui-même, à sa solitude et son «quant-à-soi», cette capacité à grandir dans sa propre estime quand face aux chemins qui serpentent la montagne, il nʼy a que ça à opposer au vertige des cimes, la force du jarret et la volonté non pas de vaincre, mais de ne pas céder. Cʼest que M. Blondin, un vieux routier de la littérature, qui avait déjà commis des chefs-dʼœuvre dont lʼinoubliable Un singe en hiver porté à lʼécran par Henri Verneuil, a pris cette fâcheuse habitude dʼécrire à contre-courant de tout ce qui est politiquement correct.

Alors il sʼengouffrait dans le peloton et donnait libre cours à ses fantasmes. Dans une de ses chroniques, il fut tellement émerveillé par un coureur quʼil écrivit Lʼhomme descend du songe (en allusion à la formule lʼhomme descend du singe). En fait lʼécrivain ne donnait pas au cyclisme une dimension poétique et philosophique, celles-ci existant déjà. Il ne faisait que remettre les choses à leur place en conférant à ce sport sa part dʼinsolite, dʼimprévu, de lutte acharnée pour le podium…Parce que le cyclisme, cʼest tout cela à la fois : la seule discipline qui allie

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

avec bonheur le sport et la culture en traversant le pays, ses villes, ses hameaux, ses traditions ancestrales, culinaires, ses monts et ses vallées. Nʼest-ce pas cet artiste-peintre qui sʼest joint à la caravane pour en immortaliser les étapes? André Lahlou, de père algérien, est donc revenu après une longue absence dans son pays pour participer à sa façon au Tour dʼAlgérie. Comme Antoine Blondin écrivait le tour, lui est en charge de le dessiner, de lui donner les couleurs si intenses et si particulières de cet immense pays. Plus que des couleurs, des lumières. A. B.


Journal maracana 18 03 2014