Page 1

Meilleur joueur 2013/2014

BENLAMRI Djamel CHAFAI Farouk FERHAT Zinedine HACHOUD Abderrahmane KARAOUI Amir

(JSK) (USMA) (USMA) (MCA) (ESS)

Votez et participez à lʼélection du meilleur joueur de la saison sur :

EN

www.journalmaracana.net www.maracanafoot.com

N° 2351 Lundi 12 mai 2014 — Prix 20 DA

Ce matin à 11h à Sidi Moussa

Halilhodzic face à la presse

IL A DÉGRINGOLÉ À LA 6E PLACE DU CLASSEMENT

CHITA N’A PAS DÉÇU POUR SA PREMIÈRE TITULARISATION

LE MOULOUDIA

EN CHUTE LIBRE ! DE PLUS EN PLUS CONTESTÉ

Les jours de Bouali sont désormais comptés

USMH La Coupe arabe en ligne de mire BELKAROUI Le torchon brûle

LʼÉCHOGRAPHIE A RÉVÉLÉ UNE DÉCHIRURE

Fin de saison pour Gharbi !

JSK

BOUMECHRA

dans le viseur de Hannachi

EBOSSÉ :

«L’essentiel est que nous ayons pris les 3 points»

Aït Djoudi : «On jouera à fond cette deuxième place»

aujourd’hui en Tunisie

entre les joueurs et l’administration 

LES USMISTES PRÉPARENT LA FÊTE ! KHOUALED :  «En principe nous sommes champions» USMA

BAITECHE

OUT POUR CETTE SAISON

CRB HENKOUCHE : «J’ai ma petite idée pour battre le CRBAF»


02 EQUIPE NATIONALE

Maracana N°2351— Lundi 12 mai 2014

Halilhodzic aujourd’hui face à la presse

Le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, tiendra un point de presse, aujourd’hui à 11h00, au Centre technique national de la Fédération algérienne de football à Sidi Moussa. Lors de ce point de presse, le technicien bosnien reviendra sur le programme complet des préparatifs des Fennecs pour l’échéance du Brésil 2014 et dévoilera sa liste des joueurs convoqués au stage.

L

es joueurs concernés pour ce stage ne sont pas encore connus, mais la FAF a déjà envoyé la liste à la FIFA. Néanmoins, le défenseur de Watford (Angleterre)! Essaïd Belkalem, ainsi que le milieu de terrain Riadh Mahrez, qui évolue au sein de Leicester City, présélectionnés pour le Mondial, sont déjà arrivés à! Alger pour!prendre part!aux regroupement. En! attendant! le! programme final, les! Fennecs! disputeront deux matchs amicaux! contre l’Arménie! le 31 mai à Sion et contre la!Roumanie!le 4 juin prochain à Genève avant de s’envoler pour le Brésil trois jours après.

IL NE POURRA FAIRE APPEL QU’À 25 JOUEURS

Désireux de travailler dans un premier temps avec un groupe élargi à 30 éléments, Vahid Halilhodzic pourra changer d'option en ne convoquant que 25 joueurs dont ses 4 gardiens de buts. Si les informations filtrent ici et là sur les arrivées progressives des joueurs au complexe de Sidi Moussa, nous apprenons que quelques éléments qui ont déjà défendus les couleurs nationales peuvent sauter de la liste que

dévoilera le coach Vahid ce matin au niveau de CTN. Un choix qui sera certainement très difficile pour le sélectionneur des Verts qui sera dans l’obligation d’écarter quelques acteurs expérimentés.

KADIR ET DJEBOUR POURRAIENT SAUTER DE LA LISTE

Alors que le stage des Verts a! officiellement! débuté avanthier! avec l'arrivée d’Essaid Belkalem et de Ryad Mahrez, le sélectionneur Halilhodzic a, semble-t-il, décidé de!changer!d'option en ne convoquant finalement pas 30 joueurs pour le stage de Sidi Moussa. le Bosnien pourra faire appel aux 25 éléments seulement avec qui il travaillera dans la sérénité jusqu'au stage en Suisse où il établira sa liste définitive des 23 joueurs retenus pour le Mondial brésilien. Si c’est le cas, les premières victimes de ce choix seront sans surprise Rafik Djebbour mais aussi Foued Kadir qui seront placés! dans une! liste de 5 réservistes et qui seront soumis à un! programme de préparation spécifique à distance. Le Mondial va-t-il s'éloigner pour ces deux joueurs d'expérience!? Massi Hachour

BELHADJ BOUDEBOUZ Epoustouflant

passeur décisif

face à Montpellier

ENCORE DU TEMPS DE JEU POUR YEBDA

Le milieu récupérateur des Verts, Hassen Yebda, a bénéficié de 15 minutes de jeu à l’occasion de la 37e journée de Serie A. Laissé sur le banc des remplaçants au début de la partie, l’ancien joueur de Portsmouth a marqué son entrée à la 75 minute de jeu, en tenant convenablement son rôle au milieu du terrain. Le chouchou des supporters algériens a contribué au match nul 2-2, arraché par son équipe l’Udinese face à cette formation de Hellas Verone. M. H.

TAIDER retrouve la compétition

Nadir Belhadj a encore effectué!un!très!bon!match!avant-hier avec Al Sadd qui s’est qualifié pour la finale de la Coupe du Prince, avec un!nouveau centre!décisif. Auteur!de pas moins de dix buts cette saison, Nadir Belhadj ne cesse de s’illustrer avec sa formation en offrant des buts et des passes décisives comme hier pour Rodrigo Tabata en demi-finale de la Coupe du Prince face à Al Gharafa de Néné et Lisandro Lopes. Après quinze minutes de jeu, l’excellent Belhadj déborde à!gauche!et centre pour son coéquipier Tabata qui trouve le poteau avant d’ouvrir le score. L’Agérien, qui espère retrouver la sélection de son pays, aura disputé!41 matchs!cette saison!en!attendant!la finale (26 en championnat, 10!en coupe et 7 en Champions League) et!10 buts!inscrits.

Il est peut-être déjà trop tard pour lui de faire partie des 30 joueurs présélectionné pour la Coupe du Monde mais Ryad Boudebouz aura réalisé un très bon match hier à Montpellier avec sa 7e passe décisive de la saison. Placé sur le côté droit du milieu de terrain de Bastia, il a mené de nombreuses contre-attaques qui ont permis, notamment, l’ouverture du score où après avoir arraché un ballon, il file sur l’aile gauche pour adresser un centre millimétré à Yatabaré. En seconde mi-temps, il exécute un coup franc détourné par Jourdren avant d’effectuer un autre contre à droite avec un centre lointain qui trouve la tête de Bruno mais le gardien sauve de nouveau. Dans dette empognade, le numéro 10 de Bastia a délivré 66 passes dont 52 réussies (79%), 2 centres décisifs sur 4, deux tirs, 3 ballons gagnés sur 4. À noter dans ce match la prestation de l’autre Algérien qui évolue dans cette formation de Bastia, en l’occurrence Fethi Harek, placé sur le côté gauche de la défense, a lui aussi été décisif en lançant Wahbi Khazri sur le côté pour le but du 2-0. M. H.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

L’international algérien de l’Inter de Milan, à savoir Saphir Taider, a bénéficié de quelques brides de temps de jeu lors de la rencontre qui a mis aux prises son équipe face à Lazio de Rome, comptant la 37e journée de Serie A. Saphir a joué 15 minutes. Cela faisait un mois qu’il n’avait pas goûté aux joies du terrain, c’était comtre la Sampdoria. C’est de bon augure pour le milieu de terrain algérien, à quelques semaines seulement du Mondial brésilien. M. H.


MOBILIS LIGUE UNE 03

Maracana N°2351— Lundi 12 mai 2014

ZEMAMOUCHE ENCAISSE 4 BUTS EN DEUX MATCHES

Le gardien de but international, Mohamed Lamine Zemamouche, a encaissé 4 buts en deux matches (MCO et CRB) une petite contre performance qui ne s’est pas produite depuis le début de saison. Le portier usmiste n’a pas pour habitude d’encaisser 4 buts en deux matches, il n’endosse pas la responsabilité seule, puisque la défense a également sa part de responsabilité surtout contre le CRB, il est vrai que les joueurs de l’USMA, qui savent qu’ils sont champions d’Algérie, s’oublient un peu, car ils sont beaucoup plus portés vers l’avant, laissant des espaces derrière.

LES USMISTES PRÉPARENT LA FÊTE !

Les Usmistes ont poursuivi leur belle série de résultats positifs en obligeant le CRB au partage des points dans le derby algérois qui a mis aux prises les deux équipes samedi passé au stade du 20 Août.

L

es Rouge et Noir qui menaient tranquillement par 2-1, se sont fait rattrapés à la dernière minute après que l’arbitre ait sifflé un pénalty en faveur des Rouge et Blanc, qui sera transformé d’ailleurs par un ex-usmiste, Mehdi Benaldjia. Ce nul a privé les Algérois de fêter le titre au 20 août, puisqu’en même temps, l’ESS, leur poursuivant immédiat, a gagné sur le fil, contre le CABBA dans une rencontre renversante. les hommes de Vélud

n’ont maintenant besoin que d’un petit point pour être sacrés officiellement champions d’Algérie. Ils peuvent même se permettre la défaite contre le RCA, à condition que l’ESS ne gagne pas contre le MCEE ce mardi à El Eulma. Ceci pour dire que l’USMA a quasiment assuré son titre. La fête sera sûrement grande ce mardi au stade Omar Hamadi à l’occasion de la réception du RCA dans une empoignade comptant pour la 28e journée du championnat de ligue un. Les regards seront braqués sur le stade Bologhine qui abritera cette rencontre de championnat.

19E MATCH SANS DÉFAITE

L’USMA qui visait la victoire contre le CRB, s’est finalement contentée du point du nul, mais ceci ne remet pas en cause la belle per-

formance des coéquipiers de Khoualed qui n’ont pas goûté à la défaite depuis 19 matches consécutifs. Les Rouge et Noir sont entrain de réaliser un parcours exceptionnel digne d’une équipe qui mérite largement son sacre . Depuis la phase retour, l’équipe est passée à la vitesse supérieure en ne lâchant rien . On n’a pas senti un passage à vide traversé par l’équipe ,au contraire les Usmistes ont été absolument euphoriques et intraitables.

LA TOUCHE DE VELUD

Depuis son arrivée à la tête de la barre technique de l’USMA , Hubert Vélud a provoqué le déclic escompté, il a su apporter beaucoup de choses à son équipe, notamment sur le plan tactique et psychlogique. Les joueurs ont été

libérés et progressivement un nouvel état d’esprit s’est installé au sein du groupe avec des joueurs qui tirent dans le même sens. L’amalgame anciens- nouveaux, a eu son effet sur l’équipe, qui a su se montrer supérieure depuis la venue de Vélud. Ce dernier qui a pris l’équipe lors de la 11e journée face au MCO où il a gagné par 10 , n’a pas encore perdu en championnat. Une performance digne d’un grand entraineur . Le successeur de Courbis qui a déjà gagné un titre avec l’ESS la saison dernière est sur le point de remporter son second titre de championnat d’affilée. Les supporters de l’USMA sont en train de jubiler en attendant de faire la fête ce mardi au stade Omar Hamadi à l’occasion de la réception du RCArba. Amine Larbi

KHOUALED :  «En principe nous sommes champions»

Le capitaine de l’USMA, Nacer Khoualed, aurait bien aimé que son équipe décroche la victoire face au CRB pour assurer officiellement le titre, mais il pense que le nul reste quand même un bon résultat eu égard à la position du CRB qui lutte pour sa survie.

Quel est votre avis sur ce nul concédé face au CRB!? Je pense qu’on aurait pu aspirer à mieux, car on avait le match en main surtout en seconde mi-temps où nous avons pris l’ascendant sur notre adversaire. Toujours est -il que le CRB s’et battu jusqu’à la fin et a obtenu un pénalty en fin de match. Ce nul reste quand même un bon résultat pour nous, car nous sommes sur une série de 18 matches sans défaite.

Le titre est différé pour mardi à l’occasion de la réception du RCA!? Dans nos têtes, nous sommes déjà champions, car je vois mal comment on va perdre ce titre. On va profiter du prochain match pour décrocher officiellement ce titre. L’équipe a impressionné cette saison sur tous les plans, quel est votre sentiment!? Nous avons été réguliers et constants durant toute la saison. On n’a jamais douté en nos capacités et je pense que nous avons survolé le championnat cette saison. Un mot pour le public de l’USMA!? Je ne remercie jamais assez notre merveilleux public qui nous a soutenus depuis l’entame de la saison. On lui doit beaucoup cette saison. On fera tout pour le satisfaire ce mardi contre le RCA. Entretien réalisé par Amine Larbi

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

USMA 6E BUT POUR CHAFAI

En marquant un doublé samedi face au CRB, le défenseur central de l’USMA, Farouk Chafai, a porté son capital but à 6 buts, une performance positive pour un défenseur. L’international A’ est en train de réussir une saison exceptionnelle avec le maillot usmiste. Sobre derrière et fort techniquement, l’enfant de notre dame D’Afrique, est incontestablement l’un des joueurs clefs de la défense usmiste. On sent que le joueur a progressé cette saison et pris une nouvelle dimension. A trois journées de la clôture de la saison, Chafai veut encore améliorer son classement de buteur.

BAITECHE OUT POUR CETTE SAISON

Blessé samedi au cours du match face au CRB, le milieu de terrain usmiste Karim Baiteche ne pourra pas continuer la saison avec son équipe. En effet, les radios dont il a fait l’objet ont montré qu’il souffre des adducteurs, une blessure qui nécessite au minimum un mois de repos ce qui veut dire qu’il est out jusqu’à la fin de saison. C’est ainsi qu’après Ziaya et Andréas, c’est autour de Baiteche de déclarer forfait.

KOUDRI, BENMOUSSA, FAHEM ET SEGUER MÉNAGÉS

Vélud a préféré faire un turn-over en faisant tourner son effectif dans le but de ménager quelques titulaires habituels. En effet, Koudri, Benmoussa, Seguer et Fahem, ont été ménagés face au CRB pour leur permettre d’être en forme pour la rencontre de mardi face au RCA. Mais la blessure inattendue de Baiteche a poussé le coach usmiste à utiliser Seguer au cours de la première miA. L. temps.


04 MOBILIS LIGUE UNE

JSK

FIN DE SAISON POUR MADI

Le meneur de jeu Aymen Madi, qui a contracté une blessure à la cheville avant la finale de la Coupe d’Algérie, ne jouera aucune minute d’ici à la fin de saison et c’est presque la fin de saison pour lui, sachant qu’il ne rentre plus dans les choix tactiques du coach Aït Djoudi qui l’a peu utilisé cette saison, malgré ses qualités techniques requises. Son cas serait un peu compliqué que prévu. L’ex-Nahdiste, qui effectue des séances de rééducation au niveau de l’hôpital de Ben Aknoun, aura besoin de temps avant de reprendre le chemin des entraînements. Son retour n’est pas pour demain et on imagine mal qu’il puisse se rétablir vite et renouer avec la compétition officielle, à quelques jours seulement de la fin du championnat. Ayant donné entière satisfaction lors des matchs qu’il a joués cette saison, Madi, qui est déçu d’avoir raté la finale de la Coupe d’Algérie qu’il a suivie comme supporteur, fera tout pour retrouver les terrains dans les plus brefs délais, bien que tout indique que c’est la fin de la saison pour lui. Il promet de se rattraper la saison prochaine et donner encore plus à l’équipe, pour être à la hauteur de la confiance placée en lui par la direction qui lui a proposé de prolonger son contrat.

ZAÂBIYA, SUR LE DÉPART

Avec le recrutement de Cheikh El Khalil Moulay Ahmed, la direction kabyle songe sérieusement à se séparer des services de l’attaquant libyen Zaâbiya, qui n’a marqué qu’un seul but face à El Eulma. Le Libyen, qui se distingue beaucoup plus par ses écarts disciplinaires à répétition, n’a rien apporté de plus à l’équipe et les supporters se demandent la raison de son recrutement, du moment qu’il n’est pas mieux que les attaquants dont dispose la JSK. Le Libyen, connu pour sa mauvaise humeur, a déçu plus d’un et n’a pas su tirer son épingle de jeu, malgré le fait d’avoir bénéficié d’un temps de jeu conséquent pour prouver ses qualités, mais en vain. Le pire est que ces derniers temps, il ne rentre même pas dans les choix tactiques du coach Aït Djoudi qui ne compte plus sur ses services. Zaâbiya, qui n’a marqué que deux petits buts depuis son recrutement, pourrait bien quitter la JSK dès cet été pour que la JSK puisse recruter un autre joueur étranger plus performant que lui à sa place, bien que les règlements lui permettent d’engager trois joueurs étrangers, du moment que la JSK est presque assurée de jouer une coupe d’Afrique la saison prochaine. Autrement dit, le Libyen a coûté à la direction kabyle, plus qu’il a apporté et son recrutement au mercato hivernal est une mauvaise affaire, du moment qu’il a pas apporté le plus attendu et il n’a été que l’ombre de luimême durant les matchs qu’il a joués. A. S.

Maracana N°2351— Lundi 12 mai 2014

LE STAFF TECHNIQUE A ACCORDÉ UNE JOURNÉE DE REPOS AUX JOUEURS

DÉPART POUR BÉJAIA CE MATIN

Les Canaris ont bénéficié d’une journée de repos hier au lendemain de ce match disputé face à l’USMH qu’ils ont gagné par le score de deux buts à zéro. Les équipiers de Bencherifa rallieront la ville de Béjaia ce matin en prévision du match de

demain face au MOB pour le compte de la 28e journée du championnat. Une séance d’entraînement est programmée à Béjaia où le coach Aït Djoudi arrêtera la liste des joueurs qui affronteront le MOB le lendemain. Le club phare kabyle a un

programme très favorable pour cette fin de saison. En plus d’affronter le MOB dans le derby kabyle, les poulains d’Aït Djoudi recevront la JSS et le CSC à Constantine. Ces deux derniers clubs qui n’ont rien à perdre vu qu’ils ne sont con-

cerné ni par le championnat ni par la relégation. Les poulains d’Aït Djoudi promettent de tout faire pour terminer la saison à la seconde place et d’affronter les grands cylindres africains dans la compétition de la League des champions africaine. A.S

Ait Djoudi: «On jouera Boumechra à fond cette seconde dans le viseur place» des Canaris

L

e coach Azeddine Ait Djoudi, a déclaré que l’équipe jouera à fond cette deuxième place « Je ne m’intéresse pas aux résultats des autres clubs et seuls ceux de mon équipe m’importent. Il reste encore trois matchs à jouer, dont deux à l’extérieur et on fera tout pour terminer la saison à la deuxième place, qui est jouable. On se battra à fond pour terminer la saison en beauté!»

«JE SUIS CONTENT POUR EBOSSÉ »

Le coach est content pour son attaquant , le Camerounais Albert Ebossé qui est désormais le meilleur buteur du championnat.!«Je suis content pour Ebossé qui est actuellement le meilleur buteur du championnat et cela nous fait plaisir et on espère qu’il continuera ainsi. Tant mieux pour nous, on a gagné!», a-t-il dit.

«ON IRA À BÉJAIA POUR GAGNER»

Pour le match derby de ce mardi contre le MO Béjaia, il estime que son équipe ira à Béjaia pour gagner et espère que ce derby tiendra ses promesses.! «Le match contre

le MOB sera une fête. Nous avons bien accueilli le MOB et je suis sûr que les dirigeants du MOB vont bien

nous accueillir aussi. On ira pour gagner car nous n’avons plus le choix», affirme Aït Djoudi. A.S

La direction kabyle, a déjà entamé la préla de paration prochaine saison, et al’opér ment notam recrutement. tion Une opération sur laquelle la direction ne veut pas voir traîner en longueur et qu’elle voudrait conclure au plus vite, en entamant déjà les contacts quelques avec joueurs. En effet, après avoir officiellement engagé Mauritanien, le Ahmed Khalil s dans les Moulay, dit Bessam, en attendant d’autre A ce propos, les Canaris n’arrivent jours. ins procha jeu. On a de r toujours pas à trouver un bon meneu meneur de appris que la direction lorgne le jeune chra qui jeu de l’USM El Harrach, Salim Boume de la JSK, où serait sur les tablettes de la direction entre le soir i samed établi un premier contact a été d Chérif joueur et le boss des Canaris, Mohan milieu de terHannachi en marge de la rencontre. Le serait les rain de l’USMH, Salim Boumechra, intéres s affirment Canaris, même si les dirigeants kabyle leur président qu’il n’y a rien, du moment que e avec le Hannachi a juste eu une discussion amical sans feu joueur, mais on dit qu’il n’y a pas de fumée chi s’est et le fait que le boss Mohand Chérif Hanna jeu harde r longuement entretenu avec le meneu hasard. Une rachi, Salim Boumechra n’est pas par e, d’autant discussion qui serait loin d’être fortuit il y a deux plus que le joueur a failli atterrir à la JSK r, lui meneu bon un rs saisons, et qu’il reste toujou A.S. qui fait les beaux jours de l’USMH.

Ebossé : «L’essentiel est que nous ayons pris les 3 points»

L’attaquant camerounais Albert Ebossé, continue de faire parler de lui et signe son 17e but, toutes compétitions confondues sous les couleurs de la JSK.

I

l est désormais le meilleur buteur du championnat, avec 15 réalisations, en sa première année seulement dans notre championnat, qui lui réussit bien. Le Camerounais, qui est présélectionné dans la liste des joueurs camerounais concernés de jouer la Coupe du monde, était bien

heureux d’avoir arraché cette victoire contre l’USMH et surtout d’être l’auteur d’un doublé qui a permis à son équipe de prendre les trois points dans une rencontre pas du tout facile. «C’était un match difficile notamment sans le public et avec une grosse chaleur. On a fait l’essentiel avec cette victoire. En première mi-temps, on n’avait pas bien entamé la rencontre. On a raté ce premier but et on n’a pas su comment la gérer. L’USMH a raté une action dangereuse avec un ballon écrasé sur le poteau. En deuxième mi-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

temps, le coach nous a secoués et on a mis moins de dix minutes pour marquer et l’arbitre m’a accordé un penalty plus que valable. Je suis content et l’équipe a bien réagi en seconde période!», a commenté le meilleur buteur du championnat.

«PEU IMPORTE CELUI QUI MARQUE, L’IMPORTANT EST QUE L’ÉQUIPE GAGNE»

Le redoutable attaquant kabyle, Albert Ebossé souligne que peu importe celui qui marque, l’essentiel à ses

yeux est que son équipe gagne même s’il souhaite remporter ce titre honorifique du meilleur buteur. «Je suis content de marquer et d’aider mon équipe à gagner. Il n’y a pas que moi à féliciter mais c’est grâce à mes coéquipiers que j’ai marqué. Je suis heureux d’avoir atteint déjà 15 buts ; normalement, c’est la route vers le titre du meilleur buteur. L’essentiel reste que la JSK gagne et qu’elle prenne cette deuxième place », a déclaré Albert en fin de rencontre. A.S.


JSK

Maracana N°2351— Lundi 12 mai 2014

Le rêve des Kabyles continue…

Au lendemain de la victoire à domicile contre l’USM Harrach, les Canaris du Djurdjura restent en course pour la deuxième place au classement, qualificative à la Ligue des champions d’Afrique.

L

MOBILIS LIGUE UNE 05

a place de dauphin tend les bras aux Kabyles cette saison. Un doublé de l’attaquant camerounais Albert Ebossé permet à la formation phare du Djurdjura de glaner trois précieux points et de rester derrière l’Entente de Sétif, toujours avec trois points d’écart. Rester sur deux victoires consécutives, dont une à l’extérieur contre le CA Bordj Bou Arreridj, donnera des ailes aux Canaris pour aller de l’avant. À trois journées donc de l’épilogue, les coéquipiers de Malik Asselah peuvent réaliser leur rêve, à savoir terminer la saison sur une bonne note avec à la clé une honorable seconde place au classe-

ment, qualificative à la plus prestigieuse compétition continentale. Les spécialistes en la matière s’accordent à dire que la JS Kabylie a de forte chances d’atteindre son objectif même si les choses s’annoncent encore très serrées en cette fin de saison. Autrement dit, les camarades du capitaine Ali Rial auront une belle carte à jouer. Ayant perdu la finale de coupe bêtement, les poulains de Azzedine Ait Djoudi semblent déterminés à ne rien lâcher pour réaliser le rêve de toute une région. Le club phare du Djurdjura ne doit pas lâcher prise après avoir réalisé l’une de ses meilleures saisons. La JSK, tombeur du revenant et concurrent pour une place sur le podium, l’USM Harrach, est appelé à redoubler d’efforts pour ne pas détruire tout ce qui a été bâti durant toute l’année.

LES CANARIS, L’AFRIQUE VOUS APPELLE

Avec cette victoire méritée contre l’une des meilleures formations du championnat algérien, en l’occurrence l’USM Harrach, le club phare du Djurdjura a réussi une belle affaires en cette 27e journée de Ligue 1. Une belle performance

APRÈS QU’IL A REMIS EN CAUSE LA VICTOIRE DE L’ESS, HANNACHI CONFIRME

«On ne lâchera pas la seconde place !»

Le président de la JS Kabylie, Mohand Chérif Hannachi, s’est montré dans tous ses états après l’annonce de la victoire de l’ES Sétif contre le CA Bordj Bou Arreridj après qu’elle a été menée par 3 à 0. Le premier responsable du club remet en cause la victoire de la formation de Ain Fouara qui est, selon lui, un scénario digne d’un film hindou. «Je ne crois pas à la victoire de l’ES Sétif contre le CA Bordj Bou Arreridj. Pour les gens qui connaissent parfaitement le football, cette victoire de l’Entente est imaginaire. Elle ressemble beaucoup à un film hindou», a indiqué hier le boss kabyle Mohand Cherif Hannachi sur les ondes de la radio nationale sur un ton peu amène. Revenant sur la victoire des siens, le président Mohand Cherif Hannachi confirme que son équipe ne lâchera rien et jouera toutes ses chances pour arracher cette seconde place au classement. «On doit se concentrer sur les affaires de notre groupe. Tout sera mis à la disposition du groupe pour qu’il puisse atteindre son objectif. On ne lâchera rien. Cette deuxième place reste notre principal objectif cette saison, on fera tout pour atteindre cet objectif», a ajouté le président kabyle.

« CE N’EST PAS LE MOMENT D’ÉVOQUER LE RECRUTEMENT »

S’il y a une question à laquelle le premier responsable du club ne voulait pas répondre c’est celle liée au recrutement. Le président Hannachi ne veut pas perturber ses joueurs en cette période très importante du championnat et préfère s’en occuper après la clôture du championnat. «Ne me parlez pas de recrutement ! Le temps n’est pas à cette question. On doit d’abord se concentrer sur le reste du championnat. Je ne veux pas parler pour le moment du recrutement et je préfère me concentrer sur la compétition et laisser les joueurs travailler.» R. S.

qui permettra sans aucun doute à toute la Kabylie de maintenir le rêve de la seconde place. Malgré son absence sur les gradins, lors de cette sortie de leur équipe à domicile, le public kabyle reste toujours derrière son équipe. La partie n’a pas été retransmise sur le petit écran, mais les inconditionnels des Jaune et Vert ont utilisé tous les moyens pour suivre ce rendezvous. Les discussions qui ont suivi cette belle victoire, montrent que les fans kabyles sont satisfaits du résultat face à cette accrocheuse et coriace équipe harrachie. Dans toute la Kabylie donc, c’est tous les supporters qui reconnaissent le bon niveau affichée par cette équipe emmenée par le technicien Azzedine Ait Djoudi. Avec trois points seulement de retard sur le dauphin l’ES Sétif, le club phare du Djurdjura peut

espérer mieux cette saison. Au coup de sifflet final de cette empoignade au stade du 1erNovembre de Tizi Ouzou, les Canaris pensent déjà au prochain match de championnat qui verra leur équipe se déplacer à Béjaïa pour donner la réplique au MOB local, dans un derby kabyle à grands enjeux. «Ce n’est pas fini, on doit penser au prochain match. Les journées qui arrivent s’annon-

cent plus difficiles. Il faut bien se préparer. Le match contre les voisins du MO Béjaïa sera à grands enjeux», a reconnu le premier responsable à la barre technique des Jaune et Vert. Ce qui veut dire que tout est possible dans un championnat qui tarde encore à livrer ses secrets et les Kabyles peuvent continuer à rêver de la seconde place. R. S.

LES KABYLES NE LÂCHENT PAS LA 2E PLACE

Les dirigeants, les membres du staff technique, les joueurs, les supporters et tous ceux qui aiment le club phare du Djurdjura ne rêvent que de la deuxième place au classement, qui va permettre à leur équipe de renouer avec la plus prestigieuse compétition continentale. La JS Kabylie qui a confirmé sa bonne santé en cette fin de saison, aura de fortes chances de terminer l’exercice à la deuxième place. En tous cas, quel que soit l’adversaire sur leur chemin, les Canaris ne jurent que par un exploit. R. S.

Yesli : «Une victoire importante pour la suite du parcours» Un commentaire sur cette victoire ? C’est une victoire très importante pour la suite. Les trois points de la victoire arrachés sur nos bases, nous permettent de rester en course pour la deuxième place qualificative à la Ligue des champions d’Afrique. On fera de notre mieux pour atteindre cet objectif qui reste dans nos cordes. Ce ne fut pas facile, n’est-ce pas ? Effectivement. L’USM Harrach n’est pas une formation à présenter. Nous avons eu beaucoup de difficultés mais nous avons réussi l’essentiel en arrachant les trois points de la victoire. C’était l’objectif. Cela vous permet de rester en course pour le titre. Qu’en pensez-vous ? Exactement. Cette victoire nous permet de rester à la troisième place juste derrière le dauphin. Rien n’a été dit pour le podium. On doit continuer à travailler plus dur car le plus important reste à faire. Il faut rester concentré sur les matchs et les jouer pour gagner. Comment s’annonce pour vous la fin du championnat ? Elle très difficile. Nous avons un objectif à atteindre, on doit œuvrer pour que cet objectif soit atteint. Les choses ne s’annoncent pas aussi faciles pour nous, mais avec cette motivation, tout reste jouable. Le public, le grand absent… On regrette l’absence du public. On aurait aimé jouer ce match devant des gradins archicombles…. Propos recueillis par R. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


06 MOBILIS LIGUE UNE

MCA

IL A DÉGRINGOLÉ À LA 6ÈME PLACE DU CLASSEMENT

Le Mouloudia

INCORPORÉ DANS L’AXE DE LA DÉFENSE

EN CHUTE LIBRE !

CHITA N’A PAS DÉÇU POUR SA PREMIÈRE TITULARISATION

Titularisé pour la première fois de la saison, mais dans l’axe de la défense aux côtés d’Amine Aksas, le jeune Oussama Chita fut à la hauteur de la confiance placée en lui par Fouad Bouali. L’entraîneur, qui a déjà testé ce joueur au même poste lors du stage de préparation effectué à Tlemcen, a décidé de lancer Oussama dans le bain à l’occasion de la réception du Mouloudia de Béjaïa. Et ce choix s’est révélé judicieux puisque Chita aura fourni une assez bonne prestation lors de sa première titularisation de la saison. Bien que ce n’était pas son poste de prédilection, puisqu’il est un milieu défensif. Mais l’enfant de Khemis Miliana fut à la hauteur des attentes de son staff technique, qui vient de trouver une nouvelle doublure à Redouane Bachiri, dont la saison a pris fin bien avant l’heure.

LES SUPPORTERS SÉDUITS PAR SON POTENTIEL

La prestation fournie par Oussama Chita n’est pas passée inaperçue auprès des fans présents avanthier, au stade OmarHamadi de Bologhine. Et pour cause, le potentiel technique et l’assiduité du jeune joueur promu en senior au mois de décembre dernier, auront séduit les supporters mouloudéens qui ne cessaient de réclamer du sang neuf dans l’effectif actuel. Chose faite par l’entraîneur Fouad Bouali, qui a permis à Oussama Chita d’enregistrer sa première titularisation de la saison. Et ce, en attendant le tour des Kasdi et Djaouchi qui attendent que l’occasion se présente à eux pour la saisir, eux qui ont hâte t de se faire une place dans cette équipe du Mouloudia d’Alger. Y. R.

Maracana N°2351— Lundi 12 mai 2014

Tenu en échec par le Mouloudia de Béjaïa dans une rencontre qui s’est jouée sur un air de vacances, le Mouloudia d’Alger, sauvé par Hachoud, qui a remis les pendules à l’heure dans le temps additionnel, ne peut s’en prendre qu’à lui-même, lui qui a laissé passer une occasion en or de recoller au peloton de tête.

E

n se contentant du point du nul, les Vert et Rouge, qui avaient visiblement la tête ailleurs, peuvent dire byebye au podium, après qu’ils eurent gâché leur ultime chance de postuler pour la troisième place, à l’issue de ce nul concédé à domicile. Certes, le Mouloudia a assuré une participation à la prochaine édition de la Coupe de la CAF, suite à son succès en Coupe

d’Algérie. Mais ce n’est pas du tout une raison valable pour que l’équipe prenne ses vacances bien avant l’heure, alors qu’elle avait une chance de devancer deux de ses concurrents directs, qui sont le Mouloudia d’El Eulma et l’USM Harrach. Or, les protégés de Fouad Bouali ont préféré jouer avec le feu, ce qui a failli leur valoir une seconde défaite de la saison au stade Omar-Hamadi de Bologhine.

LE PODIUM NE CESSE DE S’ÉLOIGNER

Avec désormais sept points de retard sur la JS Kabylie, qui occupe la troisième place du classement, le Mouloudia n’a plus quasiment aucune chance de finir la saison parmi les trois premiers. Il est vrai qu’il reste encore neuf points en jeu, mais la mission des

Kacem Mehdi et consorts rime avec difficulté, surtout quand on sait qu’ils auront deux déplacements à faire à Saoura demain, et à El Eulma lors de la dernière journée. Alors qu’ils recevront le CS Constantine lors de la 29ème journée qui se jouera la semaine prochaine. Un vrai gâchis, surtout que tout le monde s’accorde à dire que cette phase retour était bénéfique pour les Mouloudéens, mais ces derniers n’ont pas su en profier. Et ce sixième nul de la saison concédé à trois journées de la fin de l’exercice est tombé au mauvais moment, et ne fait guère les affaires du Mouloudia qui est bien parti pour finir l’exercice dans une position loin de ses ambitions.

LES JOUEURS DÉJÀ EN VACANCES !

En dépit de la situation du club, ce

qui mérite d’être souligné, c’est le fait que les joueurs sont déjà en vacances, et croient que le fait d’avoir remporté la Coupe d’Algérie signifie que la saison est finie. Alors que la réalité est toute autre, puisque, s’ils avaient fait preuve d’un peu plus de sérieux, et battu le MOB, ils auraient permis au Mouloudia de s’emparer de la quatrième place, tout en réduisant l’écart avec la JSK et la troisième place à quatre longueurs. Mais le fait de se croire d’ores et déjà en vacances, les Aksas et consorts ont privé le Mouloudia d’une place sur le podium, alors qu’elle lui tendait les bras. En tout cas, à ce rythme, et au cas où le Mouloudia chutera une nouvelle fois demain à Saoura, il se contentera d’une place dans la moitié du classement, et non pas parmi les cinq premiers. Youcef R.

DE PLUS EN PLUS CONTESTÉ

Les jours de Bouali sont désormais comptés Décidément, tout laisse penser que l’entraîneur Fouad Bouali ne sera pas reconduit à la tête de la barre technique du Mouloudia. Et pour cause ! L’intéressé vit une fin de saison très difficile, surtout que ses choix ne font plus l’unanimité, y compris au sein de son groupe.

E

t le match d’avant-hier, où son équipe a été tenue en échec par le MOB, est suffisant pour refléter la situation que traverse le coach des Vert et Rouge dont les jours semblent comptés avec le doyen des clubs algériens. L’entraîneur a certes sauvé la mise en remportant la Coupe d’Algérie, mais cette dernière ne sera pas suffisante pour lui permettre de bénéficier d’un regain de confiance de ses actuels responsables, qui ne semblent pas du tout satisfaits par le parcours réalisé par l’équipe en cham-pionnat, eux qui espéraient voir le Mouloudia terminer sur le podium, et prendre part à la Ligue des Champions, mais ça ne sera pas le cas.

DES DÉCISIONS QUI RESTENT INCOMPRISES

En plus des résultats en champion-

nat, il s’avère que même les choix de Fouad Bouali y sont pour beaucoup dans cette vague de contestation dont il fait l’objet depuis quelque temps. Mais la goutte qui aura fait déborder le vase aura été la non convocation de Metref, Djeghbala ainsi que Bellaid pour le match contre le MOB. Pourtant, le Mouloudia ne dispose pas d’autres joueurs évo-luant dans l’axe de la défense hormis les deux derniers nommés. Tandis que pour Metref, tout le monde s’interroge sur son absence face au MOB, alors qu’il avait laissé une bonne impression à l’issue de la rencontre jouée face à l’USMH ainsi que lors des prolongations de la finale de la Coupe d’Algérie. L’autre point qui n’a pas manqué d’intriguer, c’est la déclaration faite par Bouali à l’issue du match contre le MOB, où il a affirmé que son équipe avait fait trois séances de travail avant d’affronter le MOB. Pourtant, la réalité est toute autre, étant donné que les Zeghdane et consorts s’étaient contenté d’une légère séance de décrassage mercredi matin, soit au lendemain du derby face à l’USMH. Et une autre séance le vendredi, soit la veille de la rencontre, car lors de la journée de jeudi, toute l’équipe était conviée chez la DGSN. Mais Bouali a tenté

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

de justifier son échec face au MOB en donnant des arguments qui sont loin de convaincre.

LES SUPPORTERS S’INTERROGENT SUR SES CHOIX ET RÉCLAMENT SON DÉPART !

De leur côté, les supporters qui s’attendaient à ce que la célébration du sacre en Coupe d’Algérie soit bouclée par un succès face au MOB ont eu droit à un scénario inattendu, surtout que leur équipe était menée au score, avant que Hachoud n’égalise dans un moment inespéré. Mais les raisons qui ont poussé les fans à se révolter sur leur équipe, ce sont les choix incompris de l’entraîneur Fouad Bouali, ainsi que la piètre prestation de certains joueurs qui sont passés à côté de leur sujet, eux qui donnaient l’impression d’avoir la tête ailleurs. Une situation qui n’a pas laissé indifférents les supporters mouloudéens, qui n’ont pas hésité à monter au créneau, et le fait qu’ils aient réclamé le départ de l’entraîneur Bouali ainsi qu’un bon nombre de joueurs, vient refléter le désarroi du public du vieux club algérois qui s’attendait à voir son équipe terminer la saison parmi les cinq premiers. Y. R.


Maracana N°2351— Lundi 12 mai 2014

MOBILIS LIGUE UNE 07

Le Mouloudia à Béchar sans

MCA

Boucherit et Aksas En écopant d’un quatrième carton jaune face au MOB, le milieu de terrain Antar Boucherit est suspendu pour le prochain match que jouera son équipe demain à Saoura, face à la JSS, pour le compte de la 28e journée du championnat.

I

dem pour le défenseur central, Amine Aksas, qui en se faisant expulser pour cumul de cartons, ne sera pas concerné par le déplacement qu’effectuera son équipe. Un vrai coup dur pour le Mouloudia, étant donné qu’il sera privé des services de deux de ses pièces-maitresses, qui sont des titulaires incontestables depuis le début de la phase retour.

DJEGHBALA REPRENDRA SA PLACE DANS L’AXE DE LA DÉFENSE

Comme le staff technique mouloudéen dispose de solutions supplémentaires pour combler les défections, l’entraineur Fouad Bouali fera certainement appel aux services

d’Abdelmalek Djeghbala pour prendre part au match de demain. Pourtant, Djeghbala a été ménagé lors du match du MOB pour des raisons encore inconnues, car le coach des Vert et Rouge n’a pas donné d’explications précises par rapport à la marginalisation de Djeghbala, ainsi que Bellaid. Mais heureusement que Djeghbala ne souffre d’aucune blessure, et est bon pour le service pour le match de demain.

DAOUD POUR COMBLER L’ABSENCE DE BOUCHERIT

Quant au milieu de terrain qui sera privé des services d’Antar Boucherit, il est fort probable que Fouad Bouali accordera sa confiance à Farid Daoud qui a renoué avec le onze titulaire lors du derby de l’USM El Harrach. Mais vu que ce compartiment en question offre plusieurs options au coach des Vert et Rouge, ce dernier aura l’embarras du choix pour composer son milieu de terrain et trouver qui associer avec Karim Ghazi et Sabri Gharbi. Sur un autre plan, il se peut que ce match que jouera le Mouloudia face à la JS Saoura enregistre les incorporations d’autres joueurs qui n’ont pas eu suffisamment de chance au cours de la saison. Youcef R.

ILS ONT RENCONTRÉ BOUMELLA ET KACI-SAÏD À LA VILLA D’HYDRA

Chaouchi et Gourmi ont négocié hier

Q

uelques semaines après que sa sanction eut été réduite à un an avec sursis, ce qui lui permet de renouer avec la compétition, le gardien Faouzi Chaouchi qui avait donné son accord de principe pour revenir au Mouloudia, s’est rendu hier au siège du club, sis à Hydra, où il a rencontré le président du conseil d’administration, Boudjemaâ Boumella et le manager général du club, Kamel KaciSaid, afin de finaliser son engagement avec son ancienne équipe. Et Chaouchi n’était pas le seul, puisque selon nos sources, il y avait aussi Khaled Gourmi, l’actuel attaquant de l’Entente de Sétif qui s’est déplacé pour négocier avec les responsables mouloudéens.

CHAOUCHI DEVAIT SIGNER SON CONTRAT AUJOURD’HUI

Si Gourmi s’est contenté de négocier avec ses homologues mouloudéens sans donner de réponse, le gardien Faouzi

Chaouchi, qui aurait tout conclu avec Boumella et KaciSaïd, devrait signer aujourd’hui son nouveau contrat avec le Mouloudia d’Alger. En effet, selon une source digne de foi, le chouchou du public mouloudéen a rendez-vous aujourd’hui avec ses homologues afin de parapher son nouveau contrat avec le doyen des clubs algériens, avec lequel il a déjà joué une saison avant de se faire sanctionner suite à l’incident des médailles qui avait émaillé la finale de la Coupe d’Algérie de 2013. Mais d’après la même source, il s’avère que la convocation de Chaouchi par Boumella et Kaci-Saïd serait liée à la

rumeur qui s’est propagée ces derniers jours, faisant état que Chaouchi était sur le point de s’engager avec l’USM Alger, qui le veut à tout prix pour combler le départ de son actuel gardien, Mohamed Lamine Zemamouche qui jouera la saison prochaine à Montpellier (Ligue 1 française). Et pour éviter toute mauvaise surprise, et faire échouer les tentatives des dirigeants usmistes qui veulent enrôler Faouzi Chaouchi, les dirigeants du Mouloudia sont passés à la vitesse supérieure pour faire signer Chaouchi malgré que le marché des transferts n’ait pas encore ouvert ses portes. Y. R.

DÉPART AUJOURD’HUI

i par la direction du club, la Comme prévu dans le plan établ aujourd’hui pour Béchar, en olera s’env enne oudé délégation moul oudia demain face à la JS Moul le a jouer que h prévision du matc du championnat de Ligue 1. ée journ 28e la de te Saoura, pour le comp

L’ÉCHOGRAPHIE A RÉVÉLÉ UNE DÉCHIRURE

Fin de saison pour Gharbi ! A près Redouane Bachiri, c’est au tour de Sabri Gharbi de terminer la saison bien avant son terme, suite à une blessure qu’il a contractée lors du match du MOB. En effet, le milieu de terrain du Mouloudia, qui a quitté le terrain à 39’, cédant sa place à son compère Bilal Ouali, a été informé hier, à l’issue de l’échographie qu’il a passée, qu’il avait une déchirure de 5 cm. Une nouvelle à laquelle ne s’attendait pas le joueur qui s’apprêtait à reprendre du service avec le groupe, en prévision du match que jouera demain son équipe face à la JS Saoura. Mais ça ne sera pas le cas, puisque la saison de Gharbi vient de prendre fin, alors qu’il affichait une belle forme depuis le début de la phase retour.

UNE BLESSURE QUI TOMBE AU MAUVAIS MOMENT

Suite à cette blessure, Sabri Gharbi est hors services pour les trois derniers matchs de championnat que jouera son équipe face à la JSS, le CSC et le MCEE. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette seconde défection de taille, après celle de Rachidi tombe au mauvais moment pour le Mouloudia qui devra se contenter des services de 23 joueurs pour le reste de l’exercice actuel. C’est dire que cette défection de Gharbi tombe mal pour

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

l’auteur du dernier penalty qui avait offert la Coupe d’Algérie au Mouloudia d’Alger, étant donné que son absence pénalise l’équipe qui abordera le match de la Saoura sans Bachiri, Gharbi, Boucherit ainsi qu’Aksas. Y. R.


08 MOBILIS LIGUE UNE

USMH

LEMANE A DISCUTÉ AVEC BENSEMRA AVANT-HIER

Le deuxième gardien des Jaune et Noir Lemane a déjà terminé sa saison. En effet, le gardien a rencontré avant-hier au cours de la rencontre de la JSK son responsable Bensemra pour parler de son avenir avec les Harrachis.

CHAREF ABSENT À LA REPRISE

Lʼentraîneur en chef Boualem Charef était absent hier lors de la séance de reprise. Selon un dirigeant, le premier responsable de la barre technique avait des affaires personnelles à régler. Cʼest Benomar qui a dirigé cette séance dʼentrainement.

AZZI ET MEBARKI ABSENTS

La reprise des entraînements sʼest effectuée hier au niveau du stade de Mohamadia avec la présence de tous les joueurs qui preparent le prochain rendez-vous qui les mettra aux prise avec le CABBA. Les deux joueurs Azzi et Mebarki ont manqués à lʼappel pour des raisons quʼon ignore.

QUAND RAOURAOUA MET FIN A LA GRÈVE DES JOUEURS

Selon un membre de lʼadministration, le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, était derrière le déplacement des joueurs à Tizi-Ouzou vendredi passé. Selon la même source, Laib aurait appelé le president de la fédération pour lui signifier que ses joueurs refusaient de faire le déplacement à Tizi pour le compte la 27e journée de Ligue1. Raouraoua a vite réagi en appelant le portier Doukha qui a exhorté ses coéquipiers à revenir à de meilleurs sentiments.

Maracana N°2351— Lundi 12 mai 2014

La coupe arabe en ligne de mire

Contre toute attente les Jaune et Noir n’ont pas pu passer le cap de la JSK dans la confrontation d’avant-hier qui s’est déroulée sans la présence de public.

L

e match s’est achevé sur le score de deux buts à zéro en faveur des Canaris du Djurdjura qui ont dominé leurs vis-à-vis durant toute la partie. Mais le rendement des Harrachis a laissé les dirigeants se poser beaucoup de questions, puisque l’équipe étaient passée à côté de la plaque. Les coéquipiers deYounes ont fournis la plus mauvaise rencontre depuis l’entame de la saison selon les responsables de la maison harrachie. Après cette amère défaite concédée en dehors de leurs bases, les poulains de Charef ont perdu définitivement la 3e place qui leur permettradeparticiperàlacompétition africaine la saison prochaine. Les fans n’ont pas digéré cette défaite dans un match qui était à leur portée. « Les joueurs avaient la tête ailleurs, ils pensaient seulement à leurs intérêts qui ne sont autres que les primes de matchs ». Tout le monde dans la maison harrachi le confirme : «Le groupe pensait à l’argent et à leur avenir en ignorant l’objectif principal qui est de pouvoir décrocher cette 3e place pour participer à une compétition continentale».

LE TORCHON BRÛLE ENTRE LES JOUEURS ET L’ADMINISTRATION 

Dans le même contexte, la tâche des responsables harrachis pour garder l’ossature des joueurs en fin de contrat sera difficile puisque la confiance n’existe plus entre les deux parties surtout de la part des joueurs qui induiquent : «Depuis l’entame de la saison, les responsables du

Les dirigeants veulent jouer la Coupe arabe

Selon un membre de l’administration, les dirigeants veulent jouer la saison prochaine la Ligue des champions arabe. En effet, et selon les responsables du club, cette compétition c’est le seul moyen qui permettra au club de gagner de l’argent pour respirer. «Je pense que notre club n’a pas les moyens de jouer la CAF avec des déplacements coûteux sur le plan humain et financier et du coup jouer la Coupe arabe pourrait être bénéfique pour nous sur tous les plans», nous a affirmé un membre du conseil d’administration.

CHAREF A FAIT DÉJÀ SES ADIEUX ?

Accusé d’avoir été impliqué dans l’histoire des grévistes, et la mauvaise prestation de ses protégés lors du match face à la JSK, l’entraîneur en chef des Jaune et noir ne continuera pas l’aventure la saison prochaine avec les Harrachis, nous a affirmé un dirigeant. Selon la même source, même le discours tenu envers les joueurs à la fin de la partie affirme qu’ il a déjà tranché sur cette question vu que l’administration n’a pas réglé les problèmes financiers et les joueurs n’arrivent pas à se concentrer sur le reste du parcours à cause de leur méfiance de ne pas empocher le reste de leur argent.

club n’arrivent pas à tenir leurs engagements envers les joueurs.» Il est à rappeler que les camarades de Doukha ne sont pas encore régularisés.

LE JEUNE MEDANE INTÉRESSE LA JSK

Le jeune talentueux joueur Yacine Medane, qui a eu droit à quelques bribes de temps de jeu avant-hier face à la JSK a attiré l’attention des responsables

kabyles qui veulent l’enrôler dans le club le plus titré du pays dès la prochaine saison footballistique. Le joueur, pétri de qualités, n’a pas manqué l’occasion de s’illustrer avec ses accélérations ainsi que ses gestes techniques. Encore sous contrat avec les Jaune et Noir, les responsables harrachis vont certainement s’opposer à son départ. Lotfi S.

Belkaroui, aujourd’hui en Tunisie

Le défenseur central harrachi, Hichem Belkaroui devrait rallier la Tunisie aujourd’hui pour négocier avec les responsables du Club Africain qui veulent à tout prix l’enrôler dans leur effectif de la saison prochaine. L’axial harrachi a eu une petite discussion avec le coach Charef qui lui a accordé de partir négocier avec ce club tunisien.

IL NE PASSERA PAS SUR LE BILLARD 

Ayant contracté une blessure au niveau de la mâchoire, le solide défenseur des Jaune et Noir, Hichem Belkaroui ne passera pas sur le billard. Ce dernier s’est rendu même hier au stade Lavigerie pour assister à la séance de reprise de son équipe. Selon les résultats médicaux, le joueur va se contenter de poursuivre des soins et son retour sera programmé pour la saison prochaine. Une bonne nouvelle qui soulage certainement le joueur et ses coéquipiers inquiets pour lui.

SYLLA : «ON A RATÉ LE MATCH EN PREMIÈRE MI-TEMPS» Selon le meilleur buteur de l’équipe, Sylla, son équipe a raté le match en première mi-temps avec beaucoup d’occasions procurées sans pouvoir les transformer en buts. Ses camarades et lui ont payé cash

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

ce manque de concentration devant le gardien de la JSK, ce qui a permis aux locaux de remporter cette empoignade. « Maintenant, on doit oublier cette défaite et penser à la prochaine rencontre face à la

formation du CABBA. Un match qui sera certainement serré mais on est dans l’obligation de se racheter et empocher les trois points de la renconte», nous a dit l’attaquant des Jaune et Noir.


Maracana N°2351— Lundi 12 mai 2014

MOBILIS LIGUE UNE 09

Les Hamraoua décidés à se battre jusqu’au bout

Avec 5 points d’avance sur le premier reléguable, qui n’est autre que son adversaire de ce mardi, le Mouloudia d’Oran semble être en mesure d’assurer son maintien.

«S

i nous arrivons à battre ce mardi, la formation de la JSM Béjaïa, nous aurons assuré notre maintien», a déclaré l’entraîneur, Omar Belatoui, visiblement satisfait de la victoire sur le CRBAF, mais très déçu par le comportement d’une grande partie du public, envers ses joueurs. «Très en colère à la fin de la rencontre à cause du comportement de quelques supporters, l’entraîneur en chef du MCO déclare : « Je ne comprends pas l’attitude de certains supporters qui, malgré notre large victoire, n’ont pas cessé de nous insulter. Ce genre de comportement inexcusable et inacceptable ne va pas nous aider dans notre mission de sauver le club. Si ça continuera mardi, le Mouloudia

ne pourra pas sortir la tête de l’eau. »

DOMINATION PRESQUE TOTALE, MAIS BEAUCOUP DE DÉCHETS

Les camarades du fidèle capitaine, Seddik Berradja ont joué avec beaucoup de détermination en attaque et se sont créé beaucoup d’occasions de marquer. Mais, le manque d’efficacité due à la précipitation et à la maladresse, demeure toujours. Plusieurs occasions de scorer ont été créées par les coéquipiers de Naït Slimani, mais elles n’ont pas été concrétisées. Pour l’ancien buteur du Widad de Tissemsilt, la cause était l’enjeu. «Il nous fallait absolument gagner cette rencontre, capitale pour nous et donc nous étions pressés de marquer. Nous étions fébriles, sinon le score aurait été plus lourd. C’est cette peur de mal faire qui explique nos nombreux ratages ».

BEJAÏA EN POINT DE MIRE

Bien qu’ils aient dépassé le CRB au classement général, les Hamraoua ne sont pas encore sortis de l’auberge, ce que décidera la

rencontre de mardi. Pour mettre tous les atouts de leur côté, ils n’ont pas pris leur traditionnelle journée de repos hebdomadaire et sont revenus hier aux entraînements, en raison de la tenue de la rencontre avec la JSMB ce mardi. Une équipe de Béjaïa revigorée par ses deux derniers bons résultats et qui sera un adversaire autrement plus difficile qu’Aïn Fakroun, pour la simple raison qu’elle a encore des chances de se maintenir si elle arrive à gagner ses trois dernières rencontres. C’est un match à quitte ou double pour les coéquipiers de Tatem qui lanceront toutes leurs forces dans la bataille de Bouakeul. C’est dire que la mission des Oranais, qui n’ont plus leur public avec eux, sera ardue. Le tout est de savoir si Belatoui, en une journée pourra corriger les errances de sa défense et la fébrilité de son attaque.

attaque, l’incorporation du nouveau marié, Cherif Hichem, est très incertaine. Mais, selon l’entourage de Belatoui, «on ne change pas une équipe qui gagne». Il est cependant certain qu’Aouad, qui est entré en deuxième mitemps dans le match de samedi, sera titularisé d’entrée à la place de Naït Slimani.

LES JOUEURS RÉCLAMENT LEUR ARGENT

Il est certain que pour le match de demain, Omar Belatoui fera confiance aux joueurs qu’il a alignés samedi, avec une seule variante, celle du retour de Nessakh sur le flanc gauche de la défense. En

Craignant à juste titre qu’ils risquent de ne rien percevoir d’ici la fin de la saison et contraints de brader leurs salaires contre une rupture de contrat, plusieurs éléments sont encore montés au créneau et réclamé une partie de leurs salaires en retard. Ils veulent toucher au moins 1 mois de salaire avant cette rencontre qui s’annonce très importante pour le maintien de l’équipe en Ligue 1. Mais il semble que leur désir ne sera pas rempli, vu la passivité des dirigeants pour trouver les moyens financiers indispensables. C’est l’une des raisons du fiasco général de l’équipe, qui a influé sur tous les autres aspects, discipline et rendement. M. T.

mon travail, surtout en cette période du championnat où notre équipe n’est pas encore assurée du maintien. Sur un plan plus personnel, je suis content de voir que mon entraîneur me fait confiance en me titularisant et sincèrement, j’aurais souhaité marquer un but pour le remercier. Il semble que le climat n’est pas au mieux, avec des supporters qui insultent tout le monde… Il est normal que les supporters ne soient pas contents que le MCO, chaque année joue le maintien. Mais je ne comprends pas pourquoi ils nous insultent à chaque match ? Nous les joueurs, nous entrons sur le terrain pour gagner et nous faisons le maximum pour le faire. S’ils ont des griefs contre l’administration, ils n’ont qu’à l’interpeller. Nous, nous avons besoin de leur soutien.

Quant au reste des problèmes, notamment le sérieux, les salaires, la discipline, je pense que ce n’est pas le moment d’en parler, car nous avons un match très important à préparer et sur lequel nous devons nous focaliser. Un match qui sera difficile… C’est certain car Béjaïa termine fort cette fin de saison, avec deux résultats positifs de suite. Donc, elle sera mardi ici pour continuer sur cette lancée. Pour nous, nous n’avons d’autre objectif que celui de gagner pour assurer notre maintien, puisqu’il ne nous manque que trois points pour nous mettre à l’abri. Ce sera difficile, mais je pense que nous arriverons à nos fins, en espérant que le public ne va pas nous mettre une pression négative. Entretien réalisé par Miloud Touadjine

BELATOUI REPRENDRAT-IL LES MÊMES JOUEURS ?

Naït Slimani : «Il nous faut les 3 points ce mardi» L’ancien sociétaire du WAB Tissemsilt est en train de faire une bonne fin de saison, contrairement à la première partie où il était boudé par les deux entraîneurs qui avaient précédé Belatoui. Samedi, il a encore fait un match correct, en étant un bon passeur et il aurait pu, avec un peu de chances, voir un de ses tirs finir dans la cage du gardien Barki, au lieu de s’écraser sur la transversale. Naït Slimani est décidé de faire le maximum, comme ses camarades, pour ne pas laisser filer ce mardi, les trois points du match.

Vous avez eu un rendement correct ce samedi, ne pensez-vous pas ? J’essaye de faire honnêtement

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

MCO

LA WILAYA MET LES CHOSES AU POINT Répondant au souci des

supporters qui avaient organisé un sit-in pacifique, il y a deux semaines devant le siège de la wilaya et qui avaient mis bien en évidence, sur la tribune latérale du stade Bouakeul samedi passé, une banderole sur laquelle ils avaient écrit : «Avez-vous reçu le message », a poussé la wilaya à répondre par le biais d’une mise au point. Dans celle-ci, le wali d’Oran, monsieur Abdelghani Zaâlane, soucieux d’établir un dialogue démocratique, transparent et positif avec l’ensemble de la population oranaise, sur tous les problèmes auxquelles elle est confrontée, a expliqué que la mise à l’écart de Youssef Djebbari et des dirigeants actuels n’était pas de son ressort. «Cela ne relève pas de mes prérogatives d’intervenir dans les affaires internes d’une SSA» ! Il semble, qu’aussi bien que les dirigeants actuels, les supporters aussi agissent comme du temps de l’amateurisme et oublient que tant qu’il n’y a pas d’autres actionnaires qui peuvent être majoritaires, Youssef Djebbari sera toujours à la tête de la SSA-MCO, malgré ses déclarations de vouloir partir à la fin de la saison.

IL SE PRÉPARE POUR LA SAISON PROCHAINE Selon certaines

personnes qui passent une partie de leurs soirées dans une cafétéria du quartier Akid-Lotfi, où se réunissent les dirigeants du MCO, le président Djebbari n’est pas près de quitter un club qui lui a donné un nom, qui a fait de lui un « notable » nanti et qui l’a grandement aidé à faire de bonnes affaires commerciales. Et ceci, bien que ce dernier ait annoncé dans les journaux, à plusieurs reprises, qu’il «quitterait le club, une fois qu’il le maintiendrait en Ligue 1 Mobilis». Selon ces supporters, Djebbari aurait commencé les contacts pour le recrutement de l’été et ce, en compagnie de son fidèle lieutenant, Haddou Moulay. Ces deux dirigeants auraient eu des contacts préliminaires avec le Sanafir et ancien joueur du Mouloudia, Abdelmajid Benatia. M. T.


10 MOBILIS LIGUE UNE

Les Crabes auraient pu...

MOB

SEMANI ET CHEBANA HORS DES 18

Le coach Amrani a décidé de ne pas convoquer les deux joueurs de champ, Chebana Saber qui est revenu d’une blessure et Semani Oualid pour choix tactiques.

LA PAIRE BOUAMRIA-NEHARI RECONDUITE DANS L’AXE

Depuis le retour de Nehari dans le groupe, après une blessure que le staff technique composé du coach en chef Amrani et son adjoint Arab ont donné la chance à cet élément de jouer souvent. C’est donc son troisième match successif après ceux de l’ESS et de l’ASO. Il a formé la paire centrale avec Bouamria Ali.

BAHRI PRÉFÉRÉ À BAOUALI À DROITE

Comme c’était signalé dans ces mêmes colonnes, le coach Amrani et de par ce que le natif de Rouiba, Sofiane Baouali a montré face à l’ASO, c’était prévisible qu’il donne la chance à Bahri, et c’est ce dernier qui était donc aligné par le staff d’entrée sur le côté droit. Bahri revient peu à peu à son niveau.

LE DOYEN RÉUSSIT BIEN À RAHAL

Il était à cinq buts avant ce match face au Doyen, lui c’est Faouzi Rahal, l’international militaire et avec le but qu’il a inscrit avant-hier face au Mouloudia, ledit joueur porte son capital buts à six, rejoignant par la même occasion l’autre buteur Yettou. Mais ce qu’il y’a lieu de noter, c’est que c’est le deuxième but inscrit par l’international militaire face aux capés de Bouali Fouad après celui qu’il avait inscrit au match aller d’un bolide des 28 mètres. Rahal aura battu donc Djemili pour la deuxième fois de la saison et cette fois par penalty.

2ÈME BUT DE BOUCHERIT FACE AUX CRABES ET SUR PENALTY Sur un autre registre, le milieu de terrain du Doyen, Antar Boucherit a inscrit son deuxième but face au même club, à savoir le MOB. Le premier but, c’était lors de la 3ème journée où il a inscrit le 1er but de son ancien club, le CSC sur penalty aussi et ce à la 34’ de ladite rencontre jouée le 03 Septembre 2013.

Maracana N°2351— Lundi 12 mai 2014

En déplacement dans la capitale où ils ont donné la réplique au Mouloudia Club d’Alger, les Vert et Noir de la Soummam, ceux du MOB en l’occurrence, se devaient de gagner pour creuser l’écart par rapport aux trois derniers que sont la JSMB, le CRBAF et le CABBA.

découdre avec le Chabab de Ain Fekroun, qui semble bien parti pour évoluer en ligue 2 la saison prochaine, eu égard à l’écart qui le sépare de 1er non-relégable, le CRB en l’occurrence. Quant au MCO, ce club recevra pour la deuxième fois chez lui et ce sera un autre match à six points, puisqu’il va l’opposer aux Vert et Rouge de la Soummam, ceux de la JSMB en l’occurrence, alors que le CABBA jouera en déplacement face à l’USMH au stade Lavigerie d’El Harrach.

I

l faut dire que le fait que le club n’a jamais réussi un succès en dehors de Béjaia, cela a fait que beaucoup d’observateurs avaient affirmé avant le déroulement de cette rencontre face au Doyen, que les Crabes n’ont aucune chance de revenir, ne serait-ce qu’avec un match nul, de par le fait que les Chnaouas venaient de remporter la coupe d’Algérie, version 2013/2014. En plus de ça, les Vert et Rouge de la capitale étaient obligés de remporter ce match afin de se rapprocher de la 3ème, qualificative à la coupe de la Confédération Africaine de Football ou la 4ème qualificative à la coupe Arabe si cette dernière venait à être relancée. C’était donc un match plaisant entre deux clubs aux objectifs diamétralement opposés, le MOB visant le maintien, le MCA voulant confirmer leur statut de vainqueur de la coupe d’Algérie. C’était donc les Chnaouas qui ont

UNE VICTOIRE EST INDISPENSABLE !

ouvert la marque par l’entremise de Boucherit Antar, sur penalty à la 25’, avant que Rahal Faouzi n’égalise lui aussi par penalty à la 45’. La première mi-temps, s’étant donc achevée sur le score d’un but partout, on assista à une deuxième mi-temps tout juste moyenne et où les deux équipes n’ont pas trop osé devant. Ce sont toutefois les Crabes qui avaient ajouté un deuxième but à la 67’ sur un coup de génie du capitaine Akrour, qui d’un gauche magique a mis le ballon au fond des filets du gardien Djemili. Ce dernier et l’ensemble de l’équipe du MCA n’en revenaient pas, et il aura fallu attendre la dernière minute de la partie, pour voir les locaux revenir à la mar-

ET DE QUATORZE BUTS ENCAISSÉS PAR ZAIDI

Pour ce match entre le MCA et le MOB, le staff technique a aussi préféré le natif de Relizane, Zaidi Mustapha en l’occurrence dans les bois au lieu de celui de Tizi-Ouzou, Berrefane en l’occurrence. Le gardien Bejaoui a encaissé son 14ème match de la saison, après ceux encaissés face au CSC (2), le MCEE (2), le RCA (1), le MCO (2), l’USMH (2), la JSS (2), et le CRB (1).

LA REPRISE N’A PAS TARDÉ

Puisque la rencontre de la 28ème journée est programmée pour ce mardi où le MOB recevra la JSK au stade de l’Unité Maghrébine de Bejaia, la reprise des entraînements pour les Crabes n’a pas tardé puisque c’est hier à 16 h que le groupe a repris le chemin des entraînements et le staff technique aura programmé deux séances dont la dernière pour ce lundi afin d’effectuer quelques réglages avant le big match qui opposera son équipe face à la JSK.

DEHOUCHE, BOULAINSEUR ET BERREFANE FACE À LEUR ANCIEN CLUB

Le match de ce mardi sera un peu spécial pour trois joueurs actuels du MOB. Il s’agira du milieu de terrain Dehouche, de l’attaquant Boulainseur et du gardien Berrefane, qui retrouveront donc l’un de leurs anciens clubs, la JSK en l’occurrence. D’un autre côté, d’autres joueurs découvriront le derby entre le MOB et la JSK pour la 1ère fois, puisqu’ils n’ont rejoint les Crabes que durant la période du mercato hivernal passé. Il s’agit de Nehari, Sidibé, Magassouba, Salhi et Brahimi. Reste à savoir si le staff technique va les convoquer tous les cinq ou pas.

que en inscrivant le but égalisateur par l’entremise de son milieu de terrain Hachoud qui remet les deux équipes à égalité.

QUELLE EST DIFFICILE CETTE FIN DE SAISON !

Ce résultat met les Crabes dans une situation qui n’est pas du tout alarmante, puisque, un seul point vaut mieux que rien, surtout qu’au même temps, le CRB a trébuché chez lui en concédant le nul devant le chef de file actuel, l’USMA, tandis que la JSMB revient en course et menace en premier lieu les Belouizdadis qui se trouvent actuellement à trois points des Vert et Rouge de la Soummam, alors que ces derniers se trouvent néanmoins à quatre du frère-ennemi, le MOB. La lutte pour le maintien sera acharnée et les Crabes auront besoin d’un succès pour atteindre leur objectif. Pour noter, les Crabes recevront ce mardi la JSK dans un match à six points pour les deux clubs phares de la Kabylie, alors qu’au même moment, le CRB ira à Ain M’lila pour en

Dans l’une de nos précédentes éditions, nous avons dit que même avec 32 points au compteur, le MOB pourrait garder sa place en ligue 1 professionnelle et notre idée est partie du principe que les équipes qui jouent leurs survies dans ce palier vont s’affronter entre elles. Et bien, notre calcul est bon et les Crabes auront besoin seulement d’une victoire pour sauver leur saison et espérer jouer une deuxième année consécutivement en ligue 1 professionnelle. Pour beaucoup d’observateurs, le MOB pourrait s’en sortir et qu’il lui faut une seule victoire pour assurer le maintien. Maintenant si les Crabes gagnent ce mardi face à la JSK, ils assureront définitivement leur maintien en L1, surtout que pour le compte de la 29ème journée et au moment où le MOB jouera en déplacement face au CABBA, qui est condamné à descendre, le CRB et le MCO se mesureront entre eux au stade du 20 Août d’Alger et que la JSMB jouera gros devant le leader, qui même si ce dernier assurera son titre, ne se laissera pas faire et jouera l’éthique sportive.

Nassim S.

CE QUI RESTE À JOUER POUR LES ÉQUIPES DU BAS DU TABLEAU

28e journée/demain MOB-JSK CRBAF-CRB MCO-JSMB 29e journée/Samedi 17 mai 2014 : CABBA-MOB CRB-MCO RCA-CRBAF JSMB-USMA 30e et dernière journée/Samedi 24 mai 2014 : MOB-USMH CRB-JSMB JSS-CABBA CRBAF-ASO MCO-RCA

LE MATCH MOB-JSK C’EST DEMAIN

Quelles retrouvailles ! Après le match de la 27ème journée qui s’est joué ou le Mouloudia de Bejaia avait donné la réplique à son homologue d’Alger au stade Omar Hamadi de Bologhine, les Crabes et à l’instar des autres clubs de l’élite, n’auront pas de répit pour cette semaine, puisque deux autres rencontres sont programmées, entre autre la JSK pour ce mardi comptant pour le déroulement de la 28ème journée et le CABBA samedi prochain comptant pour l’avant-dernière journée de l’exercice en cours. Le match le plus proche donc sera celui de la JSK ou ce derby se jouera ce mardi au stade de l’Unité Maghrébine de Bejaia à partir de 17 heures, comme stipulé dans le programme élaboré par la ligue nationale de football. Ce sera donc la première fois de la saison que les Crabes joueront chez eux à cette heure-là, puisque toutes les rencontres qu’ils ont joué auparavant au stade Opow de Bejaia étaient à partir de 18 h. Ça reste toutefois un match entre deux clubs frères.

MAIS AUX OBJECTIFS OPPOSÉS

Ce match de la 28ème journée sera intéressant à suivre, mais il sera aussi entre deux clubs qui ont des objectifs diamétralement opposés. En effet, si les Kabyles de la Soummam joueront eux pour se rapprocher du maintien en ligue 1, pour ceux du Djurdjura, il sera question de s’accrocher à cette place

Africaine que le club vise, après avoir échoué en finale de la coupe d’Algérie, face à l’équipe du MCA qui jouera officiellement cette compétition Africaine, du fait qu’il est vainqueur de Dame Coupe de cette année. Cet état de fait va assurément ajouter du piment au match de ce mardi, et où chacun des deux clubs cherchera assurément les trois points de la rencontre, afin d’atteindre son objectif chacun de son coté.

UNE PREMIÈRE À BEJAIA ENTRE LES DEUX ÉQUIPES

La rencontre du 30 Novembre 2013 était historique entre deux clubs de la même région et de surcroit deux clubs qui sont les plus populaires de la région de Kabylie. Les deux clubs se sont quittés sur le score de parité de zéro partout. Une première donc entre deux clubs qui se sont rencontrés pour la première fois en élite du sport-rois dans notre pays, mais cette fois, ce sera une autre première à Bejaia, et où se sera aussi une fête avant tout. Déjà, les fans du MOB ont déjà souhaité la bienvenue à ceux des Canaris, en leur disant « Bienvenue chez vous ». Comme quoi, les fans du Mouloudia Olympique de Bejaia n’oublient pas l’accueil de leurs homologues de la JSK au match aller. Ce sera donc la meilleure façon de leur rendre la pareille, quoique le gain de la rencontre serait important pour les deux antagonistes. Nassim S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°2351— Lundi 12 mai 2014

MOBILIS LIGUE UNE 11

CSC Behloul, l’énigme

APRÈS LA DÉFAITE FACE À LA JSMB

LES VERT ET NOIR POUR UNE PLACE «HONORABLE» ! OU SONT PASSÉS LES SANAFIR ?

Habitués à voir toujours les Sanafir dans les stades d’Algérie derrière leur équipe, cette fois-ci tous les observateurs et les quelques milliers de fans béjaouis étaient étonnés de leur absence. Depuis fort longtemps qu’on les voit se déplacer partout que c’est devenu quelque chose d’anodin contrairement à samedi dernier au stade de l’Unité Maghrébine où ils ont brillé par leur absence et cela n’a échappé à personne. Cet état de fait démontre le marasme que vit en ce moment l’équipe, poussant les nombreux fans clubistes à déserter les gradins et a ne plus suivre leur équipe dans leur déplacement le plus court.

Ce qui n’était pas attendu est finalement arrivé : les Vert et Noir ont concédé une défaite à Béjaïa face à une équipe, pourtant, à leur portée. Une défaite qui met fin à leur course pour la 4e place, avec, en prime, une saison ratée et des interrogations de partout, pour le devenir d’un club d’une grande dimension miné par des opportunistes et les batailles de clans. Alors, que reste-t-il maintenant, après cette autre défaite sinon que de se préparer sérieusement pour la prochaine saison, en vue de monter une équipe digne

du doyen : «C’est une défaite amère et l’arbitrage aura été scandaleux, notamment sur le 2e but béjaoui. On avait l’impression qu’il nous était impossible de repartir avec un résultat positif. Et c’est ce qui a démoralisé les joueurs qui ont baissé les bras plus tôt que prévu», nous a affirmé un responsable du vieux club de la belle Cirta. Maintenant que c’est fait et maintenant que la défaite est consommée, on peut dire sans risque de nous tromper que la 4e place s’est volatilisée. D’ailleurs, dans ce contexte,

Boulemdaïs : «On pouvait revenir avec le nul» L’auteur de l’unique but de son équipe face à la JSMB, Boulemdaïs revient sur ce match tout en parlant de la prochaine rencontre devant l’ASO. Un mot sur cette défaite!? On savait que ce match allait étre difficile au vu de son enjeu. Mais, on était préparés pour cela et la preuve, on a pu revenir à la marque et terminer la mi-temps sur un score nul. Et alors, que s’est-il passé!? C’était la manière dont le 2e but a été marqué. L’arbitre n’a même pas sifflé que tout a été joué. Notre grande surprise c’est lorsque l’arbitre a accordé le but. C’est incroyable et c’est dommage, aussi, pour notre football. La JSMB était à votre portée, n’est-ce pas!? On pouvait revenir avec le point du nul. Je préfère ne plus en parler pour ne pas dire autre chose. Comme quoi!? Comme rien!! Vous avez, donc, perdu la 4e place. Un commentaire!? Depuis le début, notre objectif était le maintien. Il y a eu ce qu’il y a eu, on ne pouvait pas aspirer à mieux. Comment voyez-vous le prochain match contre l’ASO!?

notre interlocuteur ajoutera : «Ce n’est pas la fin du monde. Notre objectif étant le maintien, c’est fait. On va terminer le championnat comme il se doit et on jouera le jeu jusqu’à l’ultime seconde, contrairement à d’autres qui ont souillé l’image de notre football». Ayant effectué le déplacement à Béjaia pour y réaliser un résultat positif, les Vert et Noir sont retournés bredouilles. Un ratage sur toute la ligne. Dommage ! Abdelkader Zoughailech

QUE DIRE D’UNE DÉFAITE IMPOSÉE ?!

Une fois de plus, les fossoyeurs de notre football ont eu raison de l’éthique sportive. Ce qui s’est passé à Béjaïa dépasse l’entendement. Un 2e but inscrit dans des conditions burlesques sans que personne ne réagisse. Le tout pour sauver une équipe qui agonise et dont la situation actuelle était prévisible depuis belle lurette vu l’incompétence d’un président qui a géré son club à la manière d’une simple propriété privée, entouré par des beni-oui-oui. Aussi, pour sauver cette marmelade, il fallait un 2e but de cette manière, pour continuer à s’accrocher à un fil qui ne tient, d’ailleurs, plus. «C’est dommage pour une équipe de la trempe de la JSMB de se retrouver dans une situation pareille», ont clamé certains joueurs clubistes ayant évolué dans un passé récent au sein de cette équipe. La défaite des Vert et Noir a été imposée. Il aura fallu tous les subterfuges pour venir à bout des camarades de Boulemdaïs. Si, après cette défaite, les Vert et Noir ne peuvent plus aspirer à cette 4e place qualificative à une joute internationale, l’on se demande!alors si la victoire des Béjaouis va leur permettre de se maintenir en Ligue 1. Toute la question est là, car en cas de rétrogradation, ils auront tout perdu… A. Z.

Pourquoi jouer avec trois défenseurs et laisser Behloul sur le banc, notamment dans ces deux dernières rencontres. Ce dernier, qui est un joueur polyvalent, a de tout temps permis aux différents coachs qui sont passés par le CSC à l’utiliser à bon escient. Tantôt sur le flanc gauche, tantôt sur le flanc droit et à certains moments il se reconvertit en milieu offensif se permettant même le luxe de distiller des balles de buts, et tout cela à la demande de son entraineur. Lors des deux dernières rencontres livrées par le CSC contre le RCA et la JSMB, le coach a jugé utile de jouer avec trois défenseurs seulement surtout que Berthe était absent contre le RCA et N’Gomo a été mis sur le banc contre la JSMB. La question reste posée, pourquoi n’a-t-il pas aligné Behloul comme latéral dans ces deux rencontres ? Peut-être que les résultats à la fin auraient été autres. Seul l’entraineur peut répondre. On sait que Behloul est un excellent joueur qui a fait toujours partie des plans des différents entraineurs, locaux ou étrangers qui l’avaient sous la main, c’est pour cette raison que nombre d’observateurs se sont posé cette question. Lamine B.

A TROP JOUER AVEC LE FEU, ON FINIT PAR SE BRÛLER !

C’est un match comme tous les autres. Nous essayerons de faire de notre mieux pour venir à bout des Chélifiens. Cela va être difficile d’autant plus que l’ASO est une équipe coriace. Un dernier mot!? Notre football ne peut pas évoluer avec des pratiques contraires à l’éthique sportive. Nous, de notre côté, on jouera le jeu jusqu’à la fin. Propos recueillis par Abdelkader Z.

Dans ces derniers rounds avant la fin du championnat, l’équipe du CSC qui ambitionnait de jouer le podium et puis ensuite la quatrième place qualificative à la coupe Arabe, s’est fait dépouiller comme une débutante. C’est une série qui commence maintenant avec trois matchs sans le moindre succès. Les poulains de Simondi ont été défaits par une équipe du CRB qui était à leur portée avant de concéder le match nul face à une formation de l’Arbâa très coriace et qui mérite amplement son classement actuel. Ensuite vint ce match face à la JSM Béjaïa dans la peau d’un relégable et qui croit toujours à son maintien en Ligue 1. Cette équipe a mis trois buts dans la cage des Sanafir sans trop de difficultés. Sur neuf points possibles le CSC n’en a récolté qu’un seul ! Quelle ambition démesurée de vouloir jouer les premières places alors que l’équipe n’arrive plus à ramener une victoire de l’extérieur même chez des équipes mal classées. Maintenant il faudra tirer les choses au clair, la responsabilité de cet échec est partagée. Le premier responsable et il devrait l’assumer, c’est bien sûr l’entraineur qui avait sous la main un effectif assez fourni et qui n’était pas capable de le mener et réaliser certains objectifs, puis

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

les joueurs aussi dont certains sont des tricheurs et cela se répercute sur leur rendement sur le terrain avec une dégradation de leur forme physique. Et enfin la responsabilité incombe aussi à la direction qui regarde ce laisser-aller et donne libre cours à l’indiscipline qui a atteint son paroxysme. Certes, l’objectif numéro 1 du club a été atteint, celui du maintien, mais à trop vouloir jouer avec le feu on risque d’en subir les conséquences les plus négatives. «Si cela se poursuivait la saison prochaine de cette manière, on risque de le regretter et ce sera trop tard pour réparer quoi que ce soit.» C’est un sentiment affiché par presque tous les supporters clubistes qui ont déserté les gradins, connaissant d’avance l’issue de ces derniers matchs. Quand Sonatrach met le paquet pour le MCA afin qu’il réalise ses objectifs, sa filiale Tassili, majoritaire au CSC, compte revoir les salaires à la baisse alors que l’équipe avait au contraire besoin de plus de motivation pour ces derniers matchs afin de réaliser ce classement qui la mettrait en bonne position pour jouer la coupe d’Afrique ou bien la coupe Arabe, et le problème de la réduction des salaires aurait dû être abordée à la fin de saison. L. B.


12 MOBILIS LIGUE UNE

CRB

LES JOURNALISTES TOUJOURS DANS L’EMBARRAS Depuis lʼarrivée de la

nouvelle direction du stade 20-Août, les représentants des différents médias éprouvent toutes les peines du monde pour accomplir comme il se doit leur mission. Et cela a encore une fois été le cas, samedi, lors du derby entre le Chabab et lʼUSMA. Si tout sʼest bien passé à lʼentrée du stade, cela nʼa pas été le cas à la sortie. Les portes dʼaccès de la tribune officielle vers les vestiaires ont été fermées, et les journalistes, qui voulaient recueillir les impressions dʼaprès-match, sont restés coincés pendant presque une heure de temps. Si certains ont été obligés de quitter le stade, ne voyant rien venir, dʼautres ont escaladé les murs, ce qui donne déjà un aperçu sur les conditions de travail, qui, espérons-le, doivent sʼaméliorer.

KHOUDI OUT DEMAIN Sorti sur blessure face à

lʼUSMA, le défenseur du Chabab, Hakim Khoudi, qui souffre dʼune blessure à la cuisse, sera out pour le match de demain face au CRBAF. Une absence, qui sera le moins que lʼon puisse dire, de taille pour le staff technique du Chabab, au vu du poids du joueur sur son échiquier. Ainsi, la charnière centrale sera composée, demain, par Khelili et Harkat, qui ont évolué ensemble pendant presque une heure, avant-hier.

MESSAOUDI ET DAHMANE RETENUS POUR LE MATCH DE DEMAIN

Le staff technique du Chabab a remis, hier, la liste des 18 joueurs retenus. Dans cette liste, deux joueurs effectueront leur retour, l'attaquant Mohamed Dahmane, et le défenseur Adel Messaoudi. Les deux joueurs en question remplacentle défenseur Khoudi, blessé, ainsi que Mehdi Benaldjia, M. R.  suspendu.

COMITÉ DES SUPPORTERS DU CRB REMERCIEMENTS

Le collectif du comité des supporters du CRB adresse à la galerie, aux fidèles, aux amoureux et aux fans du club cher à feu Mohamed Belouizdad, leurs remerciements pour leurs présence en masse lors du match CRB/USMA avec respect et les félicite vivement et chaleureusement pour le rôle accompli dans les gradins pendant toute la matinée. Leurs soutien et encouragements ont fait que les présents et observateurs au stade étaient éblouis du spectacle. Merci chers supporters. Le S/G Med Bezdour

Maracana N°2351— Lundi 12 mai 2014

FACE À LʼUSMA

UN POINT DE GAGNÉ OU DEUX DE PERDUS ? C’est un point du match nul arraché au forceps, que celui que les Belouizdadis ont réalisé, avant-hier, à domicile face à l’USMA.

I

l a fallu attendre les temps morts pour que Mehdi Benaldjia parvienne à remettre les pendules à l’heure et permettre à son équipe d’éviter une défaite qui aurait pu provoquer une implosion au sein de l’équipe. De l’avis de tous ceux qui ont assisté à cette rencontre, les Belouizdadis avaient raté une belle occasion pour l’emporter, en concédant deux buts d’une manière largement évitable, mais aussi et surtout pour avoir manqué la dernière touche devant les bois de Zemamouche. L’attaque du CRB, qui semblait, à un moment donné, rassurer le staff technique, a brillé avant-hier. Cette fois-ci par son inefficacité devant les buts, si on fait allusion au nombre d’occasions procurées et ratées, notamment par Bourekba. Ce dernier, à lui seul, avait l’occasion de marquer au moins deux buts tout faits, ce qui a irrité au plus haut point les supporters présents, ainsi que le staff technique. Chose qui a poussé henkouche, par la suite, à renforcer sa ligne offensive, avec l’incorporation de Ammour, puis Bogy, mais cela n’a rien changé aux donnes, puisque cette stérilité offensive est restée de mise, et l’on devait attendre une main de Bouchema, et un penalty transformé victorieusement par Mehdi Benaldjia, pour remettre les pendules à l’heure, alors que le premier but avait été inscrit par un défenseur, Benchérifa en l’occurrence. Et même si un point a été

arraché au final, ce qui est mieux que rien, il n’en demeure pas moins que la production de l’attaque inquiète énormément Henkouche, à quelques heures du match face au CRBAF, demain, en déplacement. Les calculs, après cette journée, deviennent désormais très serrés et chamboulés dans la course au maintien. Et c’est la JSMB, désormais, qui devient la véritable menace pour le Chabab, elle qui se place à trois points derrière. La rencontre entre les deux équipes, comptant pour la dernière journée du championnat, pourrait être une finale pour le maintien, ce qui annonce, de ce fait, une fin de saison ouverte sur tous les pronostics. Le Chabab aura la difficile mission d’affronter trois concurrents

pour le maintien, mais l’avantage, entre temps, de recevoir à deux reprises chez lui. En effet, après le match de demain, chez le CRBAF, la bande à Henkouche recevra le MCO, samedi prochain, avant de recevoir, le samedi d’après, la JSMB, au stade 20-Août. C’est l’heure des calculs, maintenant, et le moindre point aura son pesant d’or dans cette course très serrée pour le maintien en élite.

MOTION SPÉCIALE POUR LES SUPPORTERS

Pour tous ceux qui étaient présents au stade 20-Août, ou ayant suivi la partie entre le CRB et l’USMA sur le petit écran, la motion spéciale dans cette partie revient aux supporters du Chabab. Ces derniers, et bien

que leur équipe occupe la peu reluisante 13e place au classement général, ont affiché des images des grands jours dans les gradins, comme pour dire qu’ils sont derrière leur équipe quelle que soit sa situation. Les inconditionnels du Chabab se sont déplacés en masse, dès les premières heures de la matinée, avec des tifos et des craquages qui ont fait vibrer le stade 20-Août. Toutefois, et au moment du craquage à la 62’, certains supporters ont jeté des fumigènes sur le terrain ce qui met leur équipe sous la menace d’une sanction d’un match à huis clos. Ainsi, la rencontre de samedi prochain face au MCO devrait, fort probablement, se dérouler devant des gradins vides, ce qui ne devrait pas arranger les affaires du Chabab. A la fin de la rencontre, joueurs et coachs du Chabab ont tous affirmé que leurs supporters méritaient mieux que ce parcours, promettant de faire tout ce qui est en leur possible lors des trois journées restantes en championnat pour les ravir.

HENKOUCHE EN COLÈRE CONTRE M. BENALDJIA

Au moment où il a inscrit le but égalisateur, la joie de Mehdi Benaldjia était grande, au point où il a enlevé son maillot, ce qui lui a coûté un deuxième carton jaune et une expulsion. Au vestiaire, Henkouche a fait savoir à son joueur que son acte est irresponsable, et qu’il aurait pu éviter cela, d’autant que l’équipe a besoin de tous ses joueurs pour les prochaines sorties. Benaldjia a essayé de s’expliquer, mais en vain, puisqu’une grande colère pouvait être remarquée sur le visage de Henkouche. M. R.

HENKOUCHE : «J’ai ma petite idée pour battre le CRBAF»

Après le match d’avant-hier, le coach du Chabab, Mohamed Henkouche, était très content.

N

on pas l’issue finale de ce derby, puisque le Chabab a, malgré tout, concédé un match nul chez lui, mais plutôt par la manière d’agir de ses capés, qui ont cru en leurs chances jusqu’au bout. Le patron technique du Chabab est revenu d’abord sur cet «échec», en indiquant qu’il doit vite être mis aux oubliettes pour que l’équipe se concentre sur sa prochaine sortie, demain, chez le CRBAF. «Aujourd’hui (samedi), on méritait mieux que ce match nul, car on a réalisé une belle production, même si on a pêché par la malchance. Cela dit, on garde toujours nos chances intactes pour le maintien, malgré le fait que les débats deviennent, désormais, serrés. On doit, maintenant, penser au prochain déplacement qui va nous mener chez le CRBAF, durant lequel on fera tout pour renverser la vapeur. On pense, à présent, à cette rencontre et on fera en sorte d’assurer notre maintien dès cette rencontre. Ceci, même si je reste persuadé qu’on aura affaire à une équipe accrocheuse, malgré son classement. C’est en tout cas, ce que j’ai pu remarquer en visionnant certaines de ses rencontres. Ce que j’ai le plus retenu de cette équipe est la rapidité de ses joueurs et leur vivacité. En tout cas, j’ai une idée comment les battre». Revenant sur cette rencontre face à l’USMA, Henkouche affirme que son équipe a produit une belle prestation dans l’ensemble, malgré quelques temps où elle a reculé laissant à l’USMA l’occasion de faire le jeu et de créer le danger. «Nous avons encaissé deux

buts que nous aurions pu éviter, et cela nous aurait permis de sortir avec les trois points. Je pense que les choses auraient pu tourner en notre faveur, mais voilà qu’on a payé cash ce que nous avons commis comme erreurs dans cette partie. Il est vrai que plusieurs étaient ceux qui ont affiché une grande joie après le penalty de Benaldjia, et ce but marqué dans les ultimes minutes, mais n’oubliez pas que nous avions, au bout du compte, été contraints au partage des points

chez nous. Je suis, dans l’ensemble, satisfait de la production de mes joueurs, et surtout de leur réaction, mais pas du tout du score, qui n’arrange pas vraiment nos affaires. L’avenir s’annonce des plus ardus, et la victoire chez le CRBAF sera, de ce fait, impérative», conclut-il, tout en insistant sur le fait de remercier les supporters pour ce qu’ils avaient fait durant cette partie, et les très belles images affichées dans les gradins. M. R.

15ÉMÉ SIFTECH : MOBILIS LANCE SON PACK «SAMSUNG GALAXY TAB 3»

Sous le Thème de la 3G et les applications Mobiles, Mobilis, le leader de la Technologie 3G en Algérie, prend part au 15éme salon International du futur technologique(SIFTech), qui se déroule du 12 au 14 mai au centre des conventions Oran. Plateforme professionnelle dʼenvergure internationale, ce salon qui permet à Mobilis Entreprises de présenter un pack tablette promotionnel à destination de ses clients entreprises. Afin de satisfaire les attentes de ces derniers, toujours à la recherche de solutions performantes, Mobilis met à leur disposition en édition limitée, un nouveau Pack 3G++ très attractif : Positionnée haut de gamme, lʼoffre comprend la dernière née des tablettes Samsung, le Galaxy Tab 3 10.1ʼʼ, avec une connexion 3G++ comprenant un volume data mensuel jusquʼ à 10 Go. En cadeau promotionnel de bienvenue, lʼopérateur offre 6 mois dʼInternet Haut Débit à ses abonnés, un étui pour chaque tablette, une garantie de 24 mois et un accès prioritaire au service après-vente Samsung. Prix du pack: de 54 400 Da TTC à 73 000 Da TTC, selon le volume de data choisi. Une offre à ne pas rater pour booster son business ! Pour rappel, Mobilis, qui est déjà présent avec le meilleur réseau 3G++ dans 19 Wilayas, sera aussi le premier à offrir le Haut Débit mobile sur la totalité du territoire national. Pour plus dʼinformation, rendez-vous sur le site de Mobilis au www.mobilis.dz/Entreprises ou la page Facebook.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


MOBILIS LIGUE UNE 13

Maracana N°2351— Lundi 12 mai 2014

Les Béjaouis gardent encore de l’espoir pour le maintien

JSMB BOUAÂBTA INSCRIT SON PREMIER BUT Le défenseur de la JSMB, en l’occurrence Bouaâbta, a été auteur d’une belle réalisation de son équipe en se permettant de prendre l’avantage et d’encourager ses coéquipiers à fournir des efforts supplémentaires qui ont été derrière le succès important qui a été bénéfique dans la mesure où les Béjaouis se sont permis de conserver l’espoir de réussir le maintien en ligue 1.

HAMOUCHE SATISFAIT DU RENDEMENT DE SON ÉQUIPE Les Vert et Rouge de la JSM Béjaia n’ont pas raté l’opportunité d’évoluer à domicile devant la formation de CS Constantine pour enchainer avec une deuxième victoire consécutive et conserver ainsi leurs chances de maintien et ce, à trois journées de la fin du championnat.

lors des prochains rencontres pour espérer assurer le maintien qui demeure l’objectif primordial des coéquipiers de Djabaret, puisqu’ils viennent d’augmenter leur capital point avec 25 points et à trois longueurs de la première formation non concernée par la relégation, à savoir le CR Belouizdad.

insi donc, après avoir renoué avec l’espoir à l’issue de leur précieux succès ramené de Ain M’Lila face au CRB Ain Fekroun, les Béjaouis ont confirmé en s’imposant devant la formation de CS Constantine sur le score sans appel de (3/1) et de rester dans la course au maintien pour espérer éviter le purgatoire. Désormais, tout reste possible pour les poulains de Lachène Hamouche et ce, bien que leur tâche ne soit pas facile. Désormais, les Béjaouis doivent faire le plein

Ainsi donc, contrairement aux précédentes rencontres disputées à domicile, les joueurs de la JSM Béjaia ont été à la hauteur dans la mesure où ils ont relevé le défi en décidant de jouer à fond leurs chances et ce, en fournissant beaucoup d’efforts face au CS Constantine, bien que cette dernière a été amoindrie par l’absence de plusieurs éléments pour diverses raisons. Les Béjaouis ont été meilleurs que leur adversaire en se créant beaucoup d’occasions et en réussissant à mettre trois buts

A

ET DE TROIS EM POUR TAT à contribuer

En réussissant à la victoire de son équipe samedi dernier face au CS Constantine, l’attaquant i Tatem vient d’inscrire ains son troisième but de la saison avec la JSMB et continue de s’illustrer au file de des journées. Ce qui est bon augure pour son équipe qui pourrait ainsi espérer à mieux à l’avenir.

BOUYOUSFI ENTAME SA RÉÉDUCATION LA SEMAINE INE PROCHA la JSM

L’attaquant de Béjaia en l’occurrence Bouyousfi, devrait entamer sa période de rééducation la semaine prochaine. au Contraint de se remettre repos pendant plusieurs mois, pour cause d’une blessure, le joueur en question a été présent samedi dernier lors de la rencontre qui a opposé son équipe face au CS Constantine où il a suivi la partie en compagnie de son camarade Messara. S.A.S.

LES JOUEURS ONT ÉTÉ À LA HAUTEUR

dans les bois adverses. C’est pour la première fois que les Vert et Rouge réussissent à mettre trois buts dans un seul match après avoir encaissé beaucoup de buts lors des rencontres précédentes. C’est dire que les poulains de Hamouche ont bien réagi dans un match qui a été jugé capital et décisif pour leur avenir en ligue 1.

LES CHOIX DE COACH HAMOUCHE ONT PAYÉ

Par ailleurs, il faut aussi signaler le coaching réussi de coach Lahcène Hamouche dans la mesure où les changements apportés et les joueurs alignés ont donné les résultats escomptés avec des réalisations des deux défenseurs Benmansour et de Bouaâbta, mais aussi l’entrée de Tatem qui a réussi à mettre le troisième but. C’est dire que les choix de coach ont été bénéfiques pour l’équipe qui a réussi à s’imposer d’une forte belle manière et de reprendre fortement

l’espoir pour se maintenir en ligue 1 et ce, bien que la tâche soit difficile lorsque l’on sait que les Béjaouis seront appelés à se rendre à Oran pour affronter le MCO et Alger pour affronter le CRB.

LE COMPARTIMENT OFFENSIF A BIEN RÉAGI

Le compartiment offensif a bien réagi lors de la rencontre d’avanthier face au CS Constantine où les attaquants avaient réussi à inscrire trois buts dont deux par des défenseurs, à savoir Benmansour et Bouaâbta, qui se sont bien illustrés dans ce match en contribuant beaucoup au succès de leur équipe dans ce match. Ce qui est de bon augure pour eux, c’est d’avoir gagné la confiance du coach pour espérer donner le meilleur d’eux mêmes lors des prochaines rencontres qui s’annoncent importantes et décisives pour leur formation qui doit faire le plein. S.A.S.

Le staff technique béjaoui s’est montré satisfait de la prestation livrée par son équipe dans la mesure où le coach Hamouche a jugé que ses joueurs ont été à la hauteur en livrant une belle prestation où ils ont fait le boulot en s’imposant d’une forte belle manière et se sont permis de conserver encore leurs chances pour le maintien.

DÉPLACEMENT AUJOURD’HUI À ORAN

En prévision de la rencontre de demain mardi face à la formation de MC Oran, les Vert et Rouge de la JSM Béjaia se rendront aujourd’hui à Oran où ils tenteront de réussir un bon résultat pour rester encore dans la course à l’accession et ce, bien que la rencontre s’annonce difficile, vu que les deux équipes ont besoin des points du match pour réaliser leurs objectifs.

Tatem: «J’espère pouvoir contribuer à d’autres succès de mon équipe» Ayant réussi à effectuer une entrée bénéfique lors de la rencontre de samedi dernier face au CS Constantine en étant derrière la troisième réalisation de son équipe, l’attaquant de la JSM Béjaia en l’occurrence affirme dans cet entretien que son souhait est de voir son équipe réaliser son objectif tout en espérant à ce qu’il soit à la hauteur pour participer aux bons résultats de son équipe.

Un commentaire sur le succès de votre équipe face au CS Constantine ? Je crois que ce succès

est d’une grande importance pour notre équipe dans la mesure où cela nous a permis de remonter encore dans le classement et de conserver nos chances au maintien. Certes, la tâche ne soit pas facile vu le calendrier qui nous attend, mais, on peut encore espérer réaliser notre objectif primordial, à savoir le maintien et éviter le purgatoire. Donc, on comprend par là que vous allez jouer à fond vos chances pour le maintien ? Bien sûr, je peux dire que nous avons renoué avec l’espoir au maintien et nous ferons de notre mieux pour glaner le maximum de points lors des prochaines rencontres et quitter cette

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

zone des turbulences. Ces deux victoires que nous venons d’arracher nous motiveront davantage pour réussir notre objectif primordial, surtout que les joueurs sont décidés à ne pas abdiquer à ce stade de la compétition.

Et qu’en est-il de votre prochain déplacement à Oran ? Notre prochain déplacement à Oran ne sera pas facile dans la mesure où nous aurons affaire à une équipe du MC Oran qui est en course toujours et qui tentera de faire le maximum pour s’imposer sur son terrain. Pour ce qui nous concerne, nous allons aborder ce match avec le seul objectif de revenir avec le meilleur résultat possible qui

nous permettra de conserver encore nos chances pour réaliser notre objectif. Encore une fois, vous avez été au rendez-vous en inscrivant le troisième but de votre équipe, un commentaire ? Je tiens d’abord à dire que je n’ai fait que mon devoir dans la mesure où je ne ménage aucun effort pour aider mon équipe à réussir de bons résultats et lui permettre de réussir l’objectif tracé. Néanmoins, je suis heureux d’avoir inscrit un autre but dans la mesure où cela va m’encourager encore davantage pour inscrire d’autres buts lors des prochaines rencontres. Entretien réalisé par : S.A.S.


14 MOBILIS LIGUE UNE

LES ARBÉENS ÉTAIENT MÉCONNAISSABLES

RCA

RAIT :

«ON EST PASSÉS À CÔTÉ»

Le milieu de terrain Bilal Rait estime que son équipe a réalisé le plus mauvais match de la saison devant la formation des hauts plateaux le MCEE. Pourtant, les Bleu et Blanc avaient bien entamé la partie avant de baisser les bras «On a abordé bien la rencontre avant de passer à côté de notre sujet. Les Eulmis ont profité de la situation pour reprendre en main la premiére période de jeu .On a souffert le martyr pour contenir leurs attaques répétées avant qu'ils nous plantent un but», souligne t-il, avant d'ajouter «On s'est ressaisis par la suite, ratant une multitude d'occasions. Nos efforts étaient récompensés par Bougueroua dans le dernier quart d'heure de la rencontre. On est passés à côté de la plaque, cette fois, mais on essayera de rectifier le tir lors des prochaines échéances. Les Arbéens effectueront samedi prochain un court déplacement à Bologhine pour se mesurer au leader. Une rencontre qui s'annonce trés difficile pour les Bleu et Blanc.

Maracana N°2351— Lundi 12 mai 2014

Les camarades de Harrouche restent sur un bon résultat ramené de leur périlleux déplacement à Constantine, obligeant le CSC au match nul

I

ls avaient cette rage de comptabiliser les trois points de la victoire face au MCEE qui leur rendait visite à l'Arba. Ils avaient aussi promis à leurs supporters que la victoire ne leur échappera pas. Les mordus croyaient dur comme fer en les capacités des Belaid et compagnie de leur procurer la joie et le bonheur. La mission n'était pas du tout repos pour eux devant les Eulmis qui affichent une belle forme ces derniéres semaines. Mais les Amiri et autres ne voulaient pas l’entendre de cette oreille, et étaient déterminés à s'imposer et améliorer davantage leur classement. Alors que la forte assistance acquise aux locaux, pensait que leur favori abordera en force la rencontre, ce sont les visiteurs qui prenaient d'emblée le match en main, donnant des sueurs froides aux supporters et dirigeants. Les Eulmis sont parvenus à concrétiser leur domination par un but. Les Mokdad et consorts se sont repris en seconde mi-temps et acculèrent leurs vis à vis dans leur dernier retranchement avant d'égaliser. La partie s'est achevée sur le score

d'un but dans chaque camp à la grande déception des nombreux supporters

ACCUEIL CHALEUREUX POUR LES EULMIS

Les Eulmis ne sont pas prêts d'oublier de sitôt l'accueil chaleureux qui leur a été réservé par les responsables du RCA . Ils ont mis tous les moments nécessaires pour leur rendre le séjour agréable. Les gars de la Mitidja accueillent comme il se doit toutes les équipes

qui leur rendent visite. Les supporters sont fair-play et applaudissent les belles actions des visiteurs, quelque soit le résultat final .....

U21: LES ARBÉENS S'INCLINENT

Les Espoirs du RCA évoluaient sur leur terrain et devant des milliers de supporters acquis à leur cause, mais se sont inclinés devant le Mouloudia d'El- Eulma sur le score deux buts à un. Cette défaite

met fin à la série de bons résultats des Bleu et Blanc. Ils avaient fort affaire devant un adversaire difficile à manier. Les Eulmis se sont déplacés à l'Arba pour confirmer leur bonne santé affichée depuis l'entame de la saison. Les Arbeéns ont fait tout leur possible dans les dix derniéres minutes pour arracher le point du nul, en vain. Les visiteurs plus chanceux dans leurs tentatives, sont repartis avec les points mis en jeu. A. O.

Publicité RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE DIRECTION DES TRAVAUX PUBLICS DE LA WILAYA DE DJELFA • Direction des Travaux Publics - Cité la pépinière Djelfa • Numéro d’identification Fiscal : 408015000017094 • Intitulé de l’opération : Réalisation du dédoublement de la RN 46 sur 20 km 1ère tranche

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT 23/2014 La direction des travaux publics lance un avis d’appel d’offres national restreint pour : Réalisation du dédoublement de la RN 46 sur 20 km 1ère tranche Répartie sur 3 lots : • Lot n° 1 : Réalisation du dédoublement de la RN 46 sur 10 km du pk64+000 au pk74+000 • Lot n° 2 : Réalisation du dédoublement de la RN 46 sur 10 km du pk74+000 au pk84+000 • Lot n° 3 : Construction d’ouvrages d’art (passage supérieur) sur le dédoublement de la RN 46 au pk70 Conditions d’éligibilité Les entreprises autorisées à soumissionner doivent remplir les conditions citées ci-dessus : Pour le lot n°1 et lot n°2 1. Avoir une qualification en activité principale dans le domaine des Travaux Publics, catégorie six (06) et plus 2. Avoir réalisé durant les dix (10) dernières années un projet de nature (Renforcement; Modernisation création neuve de route), une quantité minimale de 10.000 T d’enrobé (Grave bitume / béton bitumineux) par attestation délivrée par maître de l’ouvrage. Pour le lot n°3 • Etre qualifié en travaux publics (Activité Principale) et classé à la catégorie (6) ou plus, valide à la date d’ouverture des plis. • Possédant au moins un des codes relatif aux ouvrages d’arts (code : 345 - 4211, ou 342 - 4212). • Avoir déjà réalisé durant les dix (10) dernières années (au moins un ouvrage d’art de portée égale ou supérieur à 20 ml. Justifié par des attestations de bonne exécution dûment signées par le service contractant. Les soumissionnaires intéressés par le présent avis, peuvent retirer le cahier de charges au niveau de la direction des travaux publics de la wilaya de Djelfa. Tél : 027 87 19 08 Le cahier de charge ne sera remis qu’au seul représentant dûment mandaté par le soumissionnaire souhaitant participer à cet avis d’appel d’offres. L’offre préparée par le soumissionnaire comprendra deux exemplaires, un «original» et une «copie». L’offre sera présentée en deux plis distincts portant la mention : Offre Technique et Offre Financière. Elle devra être accompagnée des documents suivants :

Offre technique : elle comprend : 1. La déclaration à souscrire signée et datée, 2. Déclaration de probité dûment remplie et signée et datée, 3. L’acte d’engagement original par la (les) personne(s) habilitée(s) à engager l’entreprise (ou le groupement) dûment signé et cacheté, 4. Instruction aux soumissionnaires dûment signée et paraphée, 5.Le cahier des charges signé et cacheté. Chaque page doit être paraphée, 6. Le numéro d’identification fiscale (NIF), Copie légalisée par l’APC 7. Casier judiciaire du signataire de la soumission en cours de validité pour les soumissionnaires nationaux Copie légalisée par l’APC 8. Dossier fiscal et parafiscal (mise à jour, extrait de rôle, certificats CNAS, CASNOS, CACOBATPH apurées ou avec échéancier, respecté jusqu’au mois précédant le dépôt de l’offre Copies légalisées par l’APC 9. Copies légalisées par l’APC de certificat de qualification et classification professionnelles activité principale travaux publics et classé à la catégorie (6) ou plus (catégorie minimum 5 en travaux publics pour les membres d’un groupement autres que le chef de file qui doit satisfaire à la catégorie 6) Registre de commerce (nouvelle immatriculation) ou les registres de commerce pour chacune des entreprises formant un groupement Copie légalisée par l’APC 10. Récépissé d’attestation de dépôt des comptes sociaux au niveau du CNRC, pour les personnes morales (sociétés) pour l’année 2012 Copie légalisée par l’APC 11. Une caution de soumission d’un montant dépassant à 1% du montant de l’offre (chaque lot à part), pour les soumissionnaires dont le montant cumulé des montants des lots, auxquels il aura participé, sera égale ou supérieur à 1 milliard de DA 12. L’acte d’engagement solidaire (protocole de groupement) en cas de groupement dûment signé et authentifié par chaque membre 13. Bilan de l’entreprise pour les 03 dernières années 2010, 2011 et 2012 certifiés par un commissaire aux comptes et visés par les services des impôts - Copie légalisée par l’APC 14. Les références professionnelles antérieures (attestations de bonne exécution selon modèle annexé) fournies par les maîtres de l’ouvrage (Linéaire de renforcement, autoroutes, voies express ou routes dédoublées réalisés, durant les dix dernières années avec les justifications nécessaires) Copies légalisées par l’APC 15. La liste des matériels et engins (propres à chaque lot) à utiliser pour les travaux ainsi que leur état et caractéristiques accompagnée des cartes grises pour le matériel roulant, factures d’achat pour le matériel non roulant et contrat notarié en cas de location du matériel Copies légalisées par l’APC

16. Liste des moyens humains chargés de l’exécution du projet avec justification visée par la CNAS (diplôme, CV des cadres) Copies légalisées par l’APC 17. Un mémoire technique comprenant principalement le planning et la méthode de réalisation et les moyens à mettre en œuvre. Bilan fiscal des trois dernières années 2010-2011-2012 certifiés par un commissaire aux comptes ou par l’inspection des impôts Copie légalisée par l’APC. Offre Financière : elle comprend : 1. Lettre de soumission dûment remplie, datée et signée, 2. Bordereau des prix unitaires (dûment rempli, daté et signé) 3. Détail quantitatif et estimatif (dûment rempli, daté et signé) 4. Sous-détail de prix (dûment rempli, daté et signé) Le soumissionnaire soumettra le tout (plis de offre technique et plis de offre financière) dans une enveloppe extérieure fermée et anonyme et ne portant que la mention suivante : A Monsieur le directeur des travaux publics de la wilaya de Djelfa Cité la pépinière - Djelfa AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT Relatif à : Réalisation du dédoublement de la RN 46 sur 20 km 1ère tranche Lot n° …………… - Soumission à ne pas ouvrir N.B : • Les plis seront déposés par le soumissionnaire lui-même ou son représentant dûment mandaté. • La date de dépôt est fixée quarante cinquième (45ème) jour de 8H00 à 13H30mn compter de la première parution du présent avis dans le BOMOP ou dans les quotidiens nationaux. • L’ouverture des plis des offres techniques et financière à laquelle seront conviés à assister les soumissionnaires concernés ou leurs représentants dûment mandatés, aura lieu le dernier jour correspondant au jour de dépôt des offres à 14h:30 au siège de la direction des travaux publics de la wilaya de Djelfa. Dans le cas où ce jour coïncidera avec un jour férié ou une journée de repos légal, la remise des offres et l’ouverture se feront le jour ouvrable suivant aux mêmes horaires respectifs. • Les soumissionnaires resteront engagés par leur offre pendant une période de 135 jours à partir de la date de dépôt des offres.

Maracana N°2351—Lundi 12 mai 2014 - ANEP N° 122 466

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°2351— Lundi 12 mai 2014

ASO

A QUAND UNE VICTOIRE ?

Il semble que les Chélifiens soient toujours à la recherche d’une victoire qui tarde à venir puisque face à la JSS, les poulains d’Ighil l’ont laissé filer après avoir pourtant ouvert la marque et surtout raté plusieurs occasions de la corser. Les ratages des attaquants de l’ASO ont permis donc à la JSS de se ressaisir et d’aller inquiéter l’arrière-garde de l’ASO, ce qui n’a pas été sans donner ses fruits en fin de match. Le relâchement des camarades de Meliani a été flagrant même si les vacances sont encore loin. Au train où vont les choses, Ighil n’a qu’à se plier au destin et faire confiance aux plus jeunes pour laisser se reposer les «vieux» du groupe, l’équipe ayant réussi à se maintenir. Des éléments comme Merzougui, Touili et autres Rabhi et Cherchar ne sont pas exigeants et ne demandent qu’un temps de jeu. Z. Z.

MELIANI :

MOBILIS LIGUE UNE 15

«Nous sommes déçus par le résultat face à la Saoura» Selon Meliani, les occasions ratées en première période ont mis l’adversaire en confiance, ce qui lui a permis de se reprendre en seconde mi-temps. Un mot sur le semi-échec concédé… Je crois que nous avons aussi raté plusieurs occasions de scorer en raison de la précipitation surtout en première mi-temps où nous avons agi positivement tout en ayant raté d’autres occasions. Dommage que les choses ne sont pas allées comme on l’a souhaité. La déception a encore frappé l’entourage du club… C’est vraiment dommage pour nous mais c’est ça le football, des fois vous manquez de chance comme cela a été le cas aujour-

BENTOUCHA ET NANA PURGENT

Ayant purgé leur suspension face à la JSS, Nana et Bentoucha seront de retour face au CSC et seront sûrement alignés étant plus frais que leurs camarades.

d’hui. L’essentiel pour nous est que nous tenons toujours à mieux faire et il faut avouer qu’une victoire aurait été mieux ressentie d’autant plus qu’elle était dans nos cordes dans ce match. Comment avez-vous trouvé le CAB ? Comme on s’y attendait, le CAB n’est pas venu en victime et a confirmé tout ce que l’on dit sur lui et, ma foi, il m’a surpris par son organisation. Dans cette équipe, la solidarité frappe à l’œil et la volonté des joueurs de réussir est claire et cela se ressent dans la manière de lutter sur le terrain. Comment sera le prochain match face au CSC ? Ce sera un autre test de fin de saison. Nous tenterons le maximum pour ne pas le rater. Il est vrai que la saison tire à sa fin mais à nous de ne pas rater le moindre point d’ici là. Entretien réalisé par Z. Z.

UNE SÉANCE DE RÉCUPÉRATION HIER

Les camarades de Zaoui ont effectué une séance de récupération hier dans l’après-midi où il était question d’un décrassage pour se remettre d’aplomb avant ce match face au CSC.

Publicité RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE DIRECTION DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS WILAYA DE DJELFA N° DE CODE FISCAL : 097517019081418

APPEL D’OFFRE NATIONAL RESTREINT N° - 2014 La Direction de la jeunesse et des sports lance un appel d’offre national pour : «Restreint (Suivi pour la réalisation) de revêtement synthétique du stade de football à Had Sahary» Appel d’offre national restreint faisant l’objet du présent cahier des charges s’adresse aux Bureaux d’Etudes publics et privés (ayant un architecte agréé), seuls ou constitués en groupement, ainsi qu’aux architectes agréés, inscrit au tableau de l’ordre national des architectes. Les bureaux d’étude intéressés peuvent soumissionner. Les candidats peuvent retirer le cahier des charges (gratuitement) auprès du bureau -secrétariat- de la Direction de la Jeunesse et des Sports Boulevard de la République - Wilaya de Djelfa Les intéressés par le présent appel d’offre national restreint, doivent présenter 02 offres (techniques financière). Ces offres doivent être présentées en deux périodes comme l’indique le cahier des charges. L’offre est à déposer conformément au cahier des charges sous enveloppe principale scellée ne comportant aucune inscription extérieure autre que l’objet de l’avis, le nom et l’adresse du maître de l’ouvrage et la mention soumission à ne pas ouvrir, cette enveloppe principale abritera 2 autres enveloppes scellées identifiées. A MONSIEUR LE DIRECTEUR DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS DE LA WILAYA DE DJELFA «Appel d’offre national restreint n° 2014 (suivi

pour la réalisation) de revêtement synthétique du stade de football à Had Sahary» -A NE PAS OUVRIROffre Technique - Déclaration de souscrire signé et daté, - Déclaration à probité signé et daté, - Le présent cahier des charges paraphé, signé et daté, - Copie légalisée de l’agrément inscrit au tableau national des architectes signé et daté en vigueur, - Copie légalisée de l’extrait du registre de commerce pour les sociétés, en vigueur, - Copie légalisée du statut dans le cas où le soumissionnaire est une société, en vigueur, - Copie Numéro d’identification fiscale, en vigueur, - Copie légalisée de l’attestation de dépôt des comptes sociaux (année 2012 ou 2013), en vigueur, auprès du Centre National du Registre de Commerce dans le cas où le soumissionnaire est une société, - Attestations de mise à jour vis-à-vis des organismes de sécurité sociale (CNAS et CASNOS) (Copie légalisée), - L’extrait du casier judiciaire du soumissionnaire lorsqu’il s’agit d’une personne physique, et du gérant ou du directeur général de l’entreprise lorsqu’il s’agit d’une société (Copie légalisée), en vigueur, - Une copie de l’extrait de rôles apurés ou avec échéancier, en vigueur, - Une copie de l’existence commerciale légalisée en vigueur, - Un état des moyens humains avec justifications de leur déclaration à la CNAS (année 2013), en vigueur, - Un état des moyens matériels logistiques avec justi-

fications, - Références professionnelles justifiées par des attestations de bonne exécution délivrées par les maîtres d’ouvrages concernés, - Délai d’élaboration de l’étude (Annexe 03 à compléter) + Délai relatif au suivi technique, - En cas de groupement, le protocole d’accord de constitution du groupement indiquant le Chef de file ainsi que la responsabilité solidaire ou conjointe des Bureaux d’Etudes en faisant partie, avec la part que détient chaque membre du groupement (en pourcentage). Les offres techniques doivent être déposées à l’adresse suivante : DIRECTEUR DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS DE LA WILAYA DE DJELFA BOULEVARD EL-DJOMHOURIA - DJELFA La date de dépôt des plis est fixée au vingtième «20» jour de 8h00 à 12h00 qui court à partir de la première publication du appel d’offre national restreint dans l’un des quotidiens nationaux ou BOMOP. Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la durée de préparation des offres est prorogée jusqu’au jour ouvrable suivant. L’ouverture des plis des offres se fera en séance publique et aura lieu le jour coïncidant avec la date limite de dépôt des offres à 14.00h au siège de la DJS (la Salle de Réunion). - Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de 03 mois + 20 jours à compter de la date limite de dépôt des offres. Le présent avis tient lieu d’invitation aux soumissionnaires pour assister à l’ouverture des plis.

Maracana N°2351—Lundi 12 mai 2014 - ANEP N° 122 476

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


16 MOBILIS LIGUE DEUX

Le rêve brisé des Blidéens

USMB L'INFIRMERIE SE VIDE

L'infirmerie blidéenne qui a connu une hecatombe de blessures, durant toute la saison en cours, à présent ne compte aucun pensionnaire, seul l'attaquant Melika à subi une intervention chirurgicale, après la blessure contractée lors de la 7 émé journée, face à l'ESM, après la période de rééduction il a poursuit un travail spécifique, mais n'a encore pas rejoint ses camarades. En récupérant tous les bléssés, cela n'a fait que reconforter le coach blidéen de voir ses joueurs reprendre leurs forces et préparer dans la sérénité les dernières rencontres de championnat disputées face au MCS, le MSPB et vendredi dernier face à l'USMBA et seront présents le prochain match contre contre le CAB, même si cette opposition n'a aucun enjeu, les Blidéens veulent jouer leurs cartes à fond, pour décrocher une place honorable au classement général.

CHAMPIONNAT JEUNES

Les catégories de jeunes U-16 et U-17 de l'USMB, pour le compte de la 23 émé journée, en recevant leurs homologues de l'IRON ( Djelfa ), n'ont pas fait de détail, en s'imposant sur leurs bases, ce qui leur permet de dominer le championnat de leur catégorie respective, contrairement aux U20, qui se sont déplacés au stade Omar Hamadi, et qui ont éssuyé une lourde défaite face aux Rouge et Noir de l'USMA, ce qui les a rélégués à la 5e place du classement général. T. A. 

La formation blidéenne vient d'enregistrer son huitième match nul de la saison et le quatrième hors de ses bases,à une journée du baisser de rideau de la saison 2013/14.

L

'USMB perd tout espoir et ne peut plus prétendre à une une place sur le podium sur lequel elle s'est mêlée durant plusieurs mois, plus précisémment depuis l'entame de la saison en cours, les Vert et Blanc n'ont pas quitté ment général du championnat mobilis de la ligue 2. Après le point du nul ramené vendredi dernier du stade du 24 février 1956 face au leader l'USMBA, les Blidéens se sont contentés seulement de la 6éme place au classement général,les poulains de Mohamed Benchouia, en dépit qu'ils n'ont pas concédé de défaite face aux gars de la méker-

USMMH

LABANI N’A PAS APPRÉCIÉ SON STATUT DE REMPLAÇANT

Le milieu de terrain Yahia Labani qui a pris part quasiment à toutes les rencontres du second acte de la compétition et qui joue un rôle essentiel dans l’échiquier du club hadjouti, n’a pas apprécié sa non titularisation d’entrée pour ce match face à la formation khroubie. Le numéro 23 de l’USMMH s’est fait savoir à son staff technique composé du duo d’entraineurs LazaziBoumechouk qu’il se sent en forme et qu’il est prêt pour cette rencontre. Cette réaction un peu curieuse, n’a pas plu au dit staff qui a appliqué ce qu’il aurait du appliquer et ce, conformément au planning du travail qu’il a confectionné une semaine durant.

Maracana N°2351— Lundi 12 mai 2014

ra, et n'ont pas fourni une bonne prestation. Ils sont même passés à côté d'une défaite certaine, si ce n'est le brio du gardien Litim, qui annihila toutes les tentatives des attaquants bel-abbèsiens. Contre toute attente en deuxième mitemps menant quelques contres ilss ont failli sur l'un d'eux surprendre le gardien Farradji. Le point ramené de Bel-Abbès n'a aucune saveur, contrairement à leurs adversaires du jour, malgré le score de parité sanctionnant les débats, retrouvent le palier supérieur la saison prochaine. A présent les responsables de l'USMB, doivent tourner la page de ce parcours mitigé et après la présentation des bilans songer à préparer la saison prochaine.

LES ESPOIRS CONFIRMENT

La situation s'est éclaircie pour la

catégorie des U-21, u que cette dernière qui à déjà affiché ses prétentions, c'est du moins de l'impression qui se dégage des résultats de cette avant dernière journée du championnat où les Vert et Blanc se sont bien illustrès, en empochant les trois points de la victoire,en déplacement à Bel-Abbès, face à l'USMBA, qui en dit long sur leurs possibilitès. Les poulains de Mekhalfa Abderrezak, occupent à une journée de la fin du championnat 2013/14, la premère place du classement général, avec un capital de 57 points, devant l'ASMO ( 55 pts ), l'USMMH (54 pts ) et le CAB ( 52 pts ). Les Vert et Blanc sont conscients de l'importance du match de vendredi prochain en recevant le CAB, ils doivent confirmer leur bonne dynamique, afin de garder

LES RÉSULTATS SANCTIONNANT LES DÉBATS : U-16 USMB 3 IRON 1 ( 23 éme J. ) U-17 USMB 3 IRON 1 ( 23 éme J. ) U-20 USMA 6 USMB 1 ( 26 émé J. )

leurs distances sur leur poursuivant l'ASMO, pour décrocher le titre de champion d'Algérie de la catégorie espoir de la ligue 2.

BELHOCINE ET BELHAOUA ÉCOPENT D'UN 4E CARTON JAUNE

Le capitaine d'équipe, Belhocine et son coéquipier Belhaoua ,lors de la précédente rencontre livrée par leur équipe face à l'USMBA, à Bel- Abbès pour le compte de la 29éme journée de championnat de la ligue 2, qui à vu beaucoup d'agréssivité de part et d'autre, les joueurs blidéens n'ont pas échappé aux sanctions à l'instar des joueurs de l'autre camp. Les joueurs Belhocine et Belhaoua ont reçu chacun un carton jaune, comptabilisant déjà trois avertissements, ce qui les privera d'être présents, l ors de la rencontre de ce wek-end, contre le CAB, comptant pour la dernière journée du championnat mobilis de la ligue 2. T. A.

APRÈS AVOIR ASSURÉ LE MAINTIEN

Place à la suspicion

Heureusement ce qui se passe actuellement au sein du club hadjouti est venu après que ce dernier a arraché son billet du maintien au niveau de ce palier de la ligue ‘’2’’ Mobilis. Pas d’influence.

L

a division du club et sa déstabilisation auxquelles se sont adonnés quelques personnes ces derniers temps visent à faire de la réalisation de ce maintien qu’une puérilité. Disons, la suspicion est venue de s’y installer au grand dam des vrais supporters d’El-Khadra et de ces gens qui aiment vraiment le club de Marengo. Pourquoi cet acharnement gratuit envers l’USMMH en cette conjoncture plus spécialement! par ce groupe d’agitateurs que personne ne sait d’où il venait!? Telle est la grande interrogation que posent sans cesse les fidèles inconditionnels de la formation des monts du Chenoua. Le sus-

pect sur lequel pèse tout le doute se démène, peut être encore, comme un beau diable pour augmenter les maux de ce prestigieux club de la Mitidja en cette fin de la saison footballistique version 2013/2014. Mais, d’après les choses où elles sont actuellement, ces agitateurs ne tiennent qu’à un petit iceberg qui est exposé en plein milieu du Sahara. Le club phare de la wilaya de Tipasa qui est en possession de son billet du maintien, songe d’ores et déjà à la prochaine échéance où un remueménage l’attend pour l’exécuter. Peut-être ces gens qui voulaient nuire à l’USMMH ont derrière la tête cette idée de provoquer par ce comportement néfaste le départ de quelques joueurs qu’ils ne voulaient pas les voir rester à Hadjout ! Par exemple, l’enfant de Sétif et l’ex-baroudeur du MO Constantine, Hicham Souaker n’allait pas certainement continuer l’aventure pour une autre saison à Marengo ou bien le joueur Rabta qui fut très insulté par le public après avoir transformé le pénalty contre l’AS Khroub ce vendredi dernier en marquant le but d’honneur. Quelle arnaque!? Il marque pour son équipe et fut traité de tous les noms

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

par son public. Ne me dites pas que ça, c’est du football martèle ainsi un vieux et loyal supporter de l’USMM d’un air dégoûté juste à la sortie du stade.

POUR AVOIR UN MAILLOT DU CLUB, UN SUPPORTER GRIÈVEMENT BLESSÉ

Juste que le référée a donné le coup de sifflet final de cette rencontre qui a opposée les Hadjoutis aux Askistes du club khroubi, un jeune supporter de l’USMM Hadjout du haut des tribunes en voulant arriver parmi les premiers sur la pelouse pour pouvoir s’emparer du maillot de son club préféré, a fait une mauvaise chute. Grièvement blessé, le jeune fan d’El-Khadra fut immédiatement évacué, par le staff de la Protection civile, après lui avoir administré les premiers soins, à l’hôpital de la ville de Hadjout pour des soins plus intenses. A la dernière minute et d’après une source médicale, le jeune supporter va bien. Et voilà, ce qu’on appelle vraiment l’amour du club. M. G.


Maracana N°2351— Lundi 12 mai 2014

MOBILIS LIGUE DEUX 17

Après avoir assuré le maintien, CAB l’heure est au bilan

REPRISE DEMAIN À 17 H

Les joueurs ont bénéficié de quatre jours de repos, la reprise des entraînements a été fixée pour demain à 17 h au stade Seffouhi. Il y aura très certainement des absences comme celles de Kebia et Fezani qui ont décidé de prendre leurs vacances un peu plus tôt.

KEBIA A RÉSILIÉ SON CONTRAT

Il y a eu certes le maintien mais aussi la menace de la relégation qui a plané tout au long de la phase retour. Le club, qui a engagé la saison 2013/2014 pour réaccéder en ligue une a failli se retrouver en division amateur.

Q

ue s’est-il passé pour qu’une équipe de qualité se retrouve à jouer un objectif diamétralement opposé à celui fixé en début de saison ?

I

Seuls les bilans et une analyse de la situation peut aboutir à déterminer les raisons et les causes qui ont fait qu’au lieu de jouer l’accession, le club s’est retrouvé à se battre pour son maintien qu’il n’a pu assurer qu’à la 29e journée. L’heure est désormais aux bilans, tous les Cabistes espèrent que la leçon de cette saison est bien apprise. Il y a eu certes des erreurs de gestion et dans le recrutement de certains joueurs et surtout des différents entraîneurs qui se sont succèdé à la barre technique où seul Fergani avait laissé bonne impression. Il y a eu aussi l’effet néfaste de l’arbitrage. Il faut le dire, le club a été victime de plusieurs injustices, il était une cible privilégiée de cer-

tains hommes en noir qui agissaient sur recommandations et qui visaient à faire tomber Nezzar en guise de représailles par rapport à sa position dans le dossier (CABJSS) il a fallu que l’ex-président

du CAB se retire des affaires du club pour que la campagne d’arbitrage anti-CAB cesse et que le club gagne enfin et sauve sa saison. W. Y.

LES JEUNES VEULENT NÉGOCIER

Selmi, Dekhinet, Cherifi ont été les révélations de cette saison 2013/2014, l’administration compte investir dans leur formation en leur proposant des contrats de cinq ans. Les intéressés ne sont pas contre mais exigent la négociation de leurs salaires à la hausse car, pour eux, ils ne touchent que des bourses et non des salaires.

QUI GÈRERA LE CLUB LA SAISON PROCHAINE ? Un grand point d’interrogation reste posé quant à celui qui

présidera le CAB la saison prochaine. Beaucoup veulent un changement radical mais, en parallèle, personne ne veut proposer sa candidature. W. Y. 

SEPT JOUEURS EN FIN DE CONTRAT

Parmi les joueurs en fin de contrat, sept et pas des moindres, pourront quitter le CAB. Il s’agit des deux Bitam, Fezzani, Guassiri, Merazka, Hadjij et Soualah, plusieurs d’entre deux ont déjà des contacts. L’administration doit se décider au plus vite. W. Y. 

Place aux regrets...

WAT

ncapable de battre la lanterne rouge dans son propre fief alors que toutes les équipes en déplacement à Mostaganem ont fait le plein, le Widad s’est contenté d’un match nul alors qu’il était battu si ce n’est le rentrant Tebbal qui a remis les pendules à l’heure en toute fin de rencontre, cela démontre on ne peut mieux l’état de déliquescence que vit le Widad à cours des querelles intestimes au sein même de l’équipe dirigeante, ce qui a influé sur le moral des troupes, ajouter à cela la crise financière

qui sevissait tout en long du parcours puisque les coéquipiers de Dif doivent six mois de salaires et deux primes de match ce qui n’est pas pour motiver les gars des Zianides à aller de l’avant en perdant presque toutes les rencontres à l'extérieur avec en sus un faux pas à domicile face à l’ASMO, un des prétendants à l’accession. Rachid Meliani, porte-parole du club n’en démord pas pour mettre en évidence les recours qui ont secoué la maison du Widad à cause d’une mauvaise gestion tant décriée par ceux qui

gravitent autour du club en insistant sur la faillite du staff technique en l'occurrence Yadel-Kherris qui ont échoué à faire accéder l’équipe comme ils l’avaient déclaré au lendemain du départ de l’ex-coach Neghiz. Pourtant, les observateurs les plus avertis avaient mis en garde l’inexpérience du staff technique sans pour autant faire réagir la direction du club plus préoccupée par des querelles fantaisistes ce qui a précipité l’équipe à jouer le maintien. On y reviendra. S. T. S

LA FAMILLE MOULOUDÉENNE :

«Tous les dirigeants sont responsables de la relégation» «Personne ne doit se dérober de sa part de responsabilité concernant la relégation du Mouloudia en division amateur.

I

Le milieu de terrain a décidé de ne pas poursuivre avec le CAB avec qui il était sous contrat jusqu'en juin 2015. Il a même resilié son contrat à l’amiable la veille du match contre le MC Saïda depuis le décès de son père, il y a deux mois. Kebia a décidé de se rapprocher de son domicile familial à Constantine.

l n’y aura point de boucs émissaires, tout le monde est responsable de cet échec collectif», tels ont été les propos de la majorité des supporters du Mouloudia de Batna. Tout est donc clair, l'échec est collectif et la responsabilité est générale, tous ceux qui ont géré le club sont responsables, les différents staffs techniques et les joueurs aussi les supporters ont aussi leur part de responsabilité car

dans les moments difficiles, ils ont tourné le dos à leur équipe. Pis encore, ils ont menacé les joueurs et les dirigeants leur mettant ainsi une grande pression qui a tétanisé les camarades de Bacha d'où les résultats enregistrés. Il ne sert à rien de s’accuser mutuellement, tout le monde est responsable et tout le monde doit se culpabiliser. Par honnêteté intellectuelle, tout le monde doit partir et laisser le club à de nouvelles personnes. Personne ne doit tenter de résister et surtout de manoeuvrer car le grand perdant restera toujours le Mouloudia.

HELLAL : «LE DÉPART DE HEDDANE NOUS A ÉTÉ FATAL»

Pour l’attaquant Hellal, le départ de l'en-

traîneur Heddane après le derby batnéen a déclenché le processus de la relégation même si Hellal tente de cerner son analyse sur un plan technique, il en demeure que les non-dits sont clairs.

«ON A UNE PART DE RESPONSABILITÉ COMME TOUT LE MONDE»

Hellal estime que les joueurs ont une part de responsabilité mais ils ne sont pas les plus incriminés. «Oui, on a une part de responsabilité mais pas la grande, on veut tout mettre sur notre dos, ce n’est pas juste il faut faire une analyse de la situation et se poser la question. Avec Heddane ça a marché et après tout s’est écroulé. W. Y.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

MSPB

LE CLUB A ÉTÉ RELÉGUÉ LE JOUR OÙ HEDDANE EST PARTI

Une phrase pleine de sens et de maturité pour Hellal. Le départ de Heddane a été une grande erreur, ceux qui ont poussé l'entraîneur à partir doivent assumer leurs responsabilités car c’est à ce moment-là qu’ils ont signé la rélegation du Mouloudia. «Qu’on le veuille ou pas, Heddane a fait un grand travail, il a remis l’équipe sur les rails, avec lui on a enregistré de très bons résultats, on était très loin de la zone dangereuse. Juste après son départ, on est retombés dans l’instabilité et les résultats enregistrés après son départ sont là pour le confirmer, figurez-vous, on a perdu quatre matchs successifs dont deux à domicile. W. Y. 


RCK

18 NATIONALE AMATEUR

Maracana N°2351— Lundi 12 mai 2014

Khoudir : «Baha doit partir»

Pour le président de section football et le sponsor du club, Khoudir, Baha doit quitter le club.

L

e Read de Kouba ne peut pas continuer avec Samir Baha comme président, il révèle à Maracaña qu’il se retire désormais des affaires du club «Baha crie sur tous les toits que personne ne s’est présentée pour la présidence du club, je dirais que c’est un menteur au contraire, il y’a une grande envie de la part de certains dirigeants et des anciens joueurs de ce prestigieux club de faire sortir le club de cette place qu’il n’est pas lasienne. Je vous informe que je suis contre la politique de l’actuel président, de ce fait, je me retire momentanément des affaires du club, jusqu'à la tenue de l’assemblée générale. Il existe une réelle volonté de la part de certaines personnes qui aiment le RCK pour redorer le blason de ce club. Baha cherche avec tous les moyens pour faire croire à l’opinion publique et surtout aux supporters Koubéens, qu’il n’existe pas des hommes à Kouba capables de gérer le club, c’est archi- faux, d’ailleurs, nous avons même l’argent nécessaire pour démarrer le championnat la saison prochaine. Pour l’actuel président, je pense que c’est à cause de sa gestion catastrophique, qu’on n’est pas parvenus à accéder, figurez vous qu’il a dépensé cette saison la somme de 2 milliards de

C'est dans la journée d'hier (dimanche) que les Oranges ont repris le travail au stade Ouali Med, après avoir bénéficié d'un seul jour de repos accordé par le staff technique. les Samistes ont devant eux, seulement deux jour, pour préparer le match de la 28 ème journée face au CRT, prévu demain au stade de l'OPOW de AinTémouchent A. L. B. 

P

centimes sans pour autant donner des résultats, c’est inadmissible. Cette personne doit partir, après cet échec, et laisser les gens compétents prendre sa place pour remettre le club à sa place », affirme Khoudir.

«JE ME PORTERAI CANDIDAT POUR LA PRÉSIDENCE DU CLUB »

Abderrahmane Khoudir a révélé aussi dans notre journal qu’il va attendre la tenue de l’assemblée générale pour annoncer sa candidature à la présidence du club « Etant un

enfant du club, je pense que j’ai la légitimité pour présider le RCK. Mon expérience à la tête de la section football du RCK, me sera très utile. Je connais maintenant tous les rouages, et je pense que le côté financier n’est pas un problème, comme je suis moi même l’un des sponsors des clubs, je m’y connais en matière de sponsoring, et je pourrai attirer d’autres sponsors au club, contrairement au président actuel qu’il se contente des subventions de l’APC. Désormais, l’entourage de Kouba doit changer. Désormais, une nouvelle ère doit commencer au RCK », souhaite-t-il. S. D.

our l’international olympien du Raed de Kouba, Zakaria Kedidah, son équipe n’a pu sortir avec un bon résultat face au MCM à cause de la fatigue «Ce n’était pas facile pour nous de jouer dans de telles conditions. Figurez- vous qu’on avait fait 14 heures de route pour rejoindre la ville de Mekhadma, on était vraiment cuits physiquement face à cette équipe, n’empêche, que nous avons fait le maximum pour ne pas sortir bredouilles de cette rencontre, mais malheureusement, on a perdu le match sur le score de 2 à 1 », affirme Kedidah. S’agissant de la saison du RCK, et l’objectif raté qui était au début de saison l’accession, le joueur Koubéen pense que lui et ses coéquipiers avaient tout fait pour réaliser l’accession, mais malheureusement quelques détails ont fait pour qu’ils échouent dans leur mission. «Nous devrons tirer les leçons nécessaires de cette saison ratée, et revenir plus forts la saison prochaine pour accéder inchallah à la ligue 2 », espère t-il. S. D.

EN RECEVANT TEMOUCHENT

SAM LES SAMISTES ONT REPRIS HIER

ZAKI KEDIDAH : «Avec la fatigue, il nous était impossible de gagner à Mekhadma»

SANS ENJEU POUR LES ORANGES Pour le compte de la 28 ème journée du championnat national amateur, groupe-ouest, le Sarii de Mohammadia, qui a, difficilement, assuré le maintien , affrontera demain (mardi ) le CRT, au stade de l'OPOW de Ain Témouchent.

L'EFFET BORDJI

C

ette confrontation entre Témouchentois et Samistes, sera la 32 ème du genre depuis le recouvrement de la souveraineté nationale, puisqu’auparavant, ces deux formations s'étaient affrontées à 31 reprises, la première rencontre remonte au mois de novembre 1963 dans le cadre de la septième journée du championnat de division d'honneur relevant de la LOFA où les coéquipiers du

VOICI LES RÉSULTATS DEPUIS 1997/98 PALIER SAISON N2 1997/98 1998/99 LE SAM evoluait en D 1 N2 1999/2000 N2 2001/2002 N2 2002/2003 N2 2003/2004

ALLER SAM 2 CRT 0

RETOUR CRT 0 SAM 0

CRT 0 SAM1 CRT 3 SAM 2 SAM 2 CRT 0 SAM 1 CRT 0

SAM 1 SAM 1 CRT 0 CRT 1

DE 2004/2005 AU 2008/2009 LE CRT ÉVOLUAIT EN INTER RÉGION Super D II 2009/2010 CRT 0 SAM 0 Ligue une 2010/2011 CRT 2 SAM 4 2011/2012 LE CRT evoluait en division national amateur Ligue 2 2012/2013 SAM 1 CRT 0 LNFA 2013/2014 SAM 2 CRT 0

CRT 0 CRT 0 SAM 0 SAM 2

SAM 0 CRT 0 SAM 1 CRT 0 CRT 0 SAM O

regretté Siki, qui portait à l'époque les couleurs du CRT, avaient été tenus en échec sur leur terrain un but partout, quant à la dernière rencontre, elle s’est déroulée au stade Ouali Med de Mohammadia dans le cadre de la 13ème journée du présent exercice plus exactement, le samedi 28 décembre 2013 , ce jour là, les coéquipiers de Belbahri étaient parvenus à s'imposer par deux buts à zéro. Pour rappel, ces deux clubs, qui évoluaient la saison dernière en ligue deux professionnelle, avaient rétrogradé ensemble l'année dernière dans ce palier en compagnie du Mouloudia de Constantine.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Depuis la nomination du coach Bordji Daoud à la tête de la barre technique samiste, les choses semblent avoir changé et le SARII présente un visage meilleur que lors des 19 premiers matchs du championnat où les Oranges avaient enregistré des résultats médiocres en récoltant que 18 points sur les 60 possibles pour 3 matchs gagnés 9 nuls et 8 défaites, par contre, le SAM version Bordji, a réussi à engranger 15 points sur les 24 possibles soient 5 victoires un nul et seulement deux défaites, sur le plan offensif, les attaquants samistes avaient inscrit durant les huit derniers matchs, pas moins de 16 buts, alors que 13 seulement ont été inscrits lors des 20 premiers matchs, sur le plan défensif, là aussi on a enregistré une nette amélioration du fait que l’arrière garde samiste, qui avait concédé avant l’arrivée de Bordji 18 buts n’a concédé que 7 buts sur les huit derniers matchs dirigés par l'actuel staff technique. S’agissant des matchs amicaux, les Oranges qui ont disputé pas moins de 4 joutes durant la dernier trêve, n'ont concédé aucune défaite et ont enregistré deux victoires et deux nuls. Le compartiment offensif a également fait parler de la poudre puisque l'attaquant Khalfellah et consorts, ont inscrit pas moins de 13 buts en 4 rencontres, soit une moyenne de plus de 3 buts par match, quant à la défense; elle a encaissé 6 buts . A. L B.


DIVISIONS INFÉRIEURES 19

Maracana N°2351— Lundi 12 mai 2014

RÉGIONALE 1

L’US Beni Douala accède en Interrégions

C'est désormais officiel : l’US Beni Douala est sacrée champion de la Régionale 1 (LRFA) avant l'heure, au terme de la 27e journée du championnat de division nationale disputée vendredi.

L

a formation d’Ath Douala réalise ainsi une accession historique en Interrégions et ce, à trois journées du baisser de rideau. Vainqueurs à SidiDaoud Constantine devant l’ES Baghlia, les Unionistes de Beni Douala ont porté à onze points leur avance sur leur dauphin, l’ES Azzefoun. Pourtant, personne n’avait misé, en début de saison, sur ce petit club qui commence à devenir grand et ce, grâce à ses dirigeants très dévoués pour le mener à bon port, en réalisant cette saison, après les quarts de finale de la coupe d’Algérie, un autre véritable exploit et une accession historique. C'est en somme une belle consécration pour cette jeune et ambitieuse formation, qui réalise ainsi trois accessions consécutives, qui a aligné avant-hier son 10e match sans défaite. Un nouveau record pour cette sympathique formation chère à Hocine Ammam ! Quoi qu'il en soit, cette équipe de la région d’Ath Douala sera le porte-drapeau de la wilaya de Tizi Ouzou en Interrégions. La réussite de ce club ne doit rien au hasard. C’est l’aboutissement d’un travail bien planifié et étudié par toute l’équipe de dirigeants de cette ville qui a enfanté beaucoup de grands footballeurs. Bref, l’USBD a réussi un parcours de champion avec 17 victoires, 8 matches nuls et seulement 2 défaites tout au long de la saison, et 59 points. A 4 journées de la fin de l’exercice, l’accession est plus qu’assurée. La formation de Beni Douala est même allée imposer sa loi à Sidi-Daoud face à l’ES Baghlia samedi dernier, s’imposant sur le score de 2-0, assurant ainsi définitivement l’accession de la troupe de FeltaneMeftah-Hamcha. L’US Béni Douala a donc réussi à ajouter à son tableau de chasse la

lanterne rouge, l’ES Baghlia, chez elle. Les lions d’Ath Douala se sont contentés samedi de l’essentiel, à savoir empocher les trois points de la victoire. Dès l’entame de la partie, les poulains des coaches FeltaneMeftah-Hamcha ont voulu imposer un jeu rapide, fait d’attaques répétées et menées surtout par la nouvelle vague mise dans le bain, Mammeri, Chekri et Hadj Kaci, mais, confondant vitesse et précipitation, ils ne purent concrétiser trois nettes occasions : 8’, 12’ et 15’. D’autres opportunités leur ont été offertes face au solide mur défensif local qui retarda l’échéance. Toutefois, alors que l’on jouait la 22’, les hommes de Hocine Ammam parvinrent à ouvrir le score par le biais de Larbi Cherif, suite à un puissant tir. Assommés, les locaux tentèrent alors quelques actions pour revenir au score, mais ce fut sans grand danger pour le portier de Béni Douala. Au retour des vestiaires, le

M’hand Ikdoumi : «On mérite amplement notre accession»

Le milieu de terrain de l’US Béni Douala, M’hand Ikdoumi, qui est l’un des plus anciens joueurs du club, parle dans cet entretien de l’accession de l’équipe et du secret de la réussite de ce club, qui ne cesse de gravir les échelons et de collectionner les accessions.

Quel est votre sentiment après votre accession à l’Interrégions ? On est tous contents et fiers d’avoir arraché une autre accession de suite. On a bien travaillé avant le début de saison et on a cravaché dur durant toute l’année pour arracher cette accession, qui, il faut le dire, n’a guère été facile, car on a consenti beaucoup d’efforts et de sacrifices pour accéder à l’Interrégions. Vous avez dominé le championnat de bout en bout et votre accession est amplement méritée... Oui, bien sûr. On a su gérer le championnat, car on a fait un bon démarrage et on a aussi fait un parcours honorable en coupe

d’Algérie. On a un bon groupe et on a su gérer le championnat comme il fallait. Ça n’a pas été facile, mais grâce aux efforts de tout le monde, que ce soit les joueurs, dirigeants, staff technique, supporteurs, on a réussi à relever le défi et à accéder à l’Interrégions, qui était l’objectif du club en début de saison. Nous sommes leaders, avec onze points d’avance, et nous aborderons les trois matchs restants avec la même détermination pour finir le championnat en beauté, bien qu’on ait réussi notre objectif moment. C’est quoi le secret de la réussite de votre club, qui enchaîne les accessions chaque année ? Il n’y a aucun secret dans tout cela, à part le sérieux et le travail. Les dirigeants se sacrifient et mettent tous les moyens à la disposition du club. Le staff technique et tous les joueurs ne lésinent guère sur l’effort pour aller de l’avant et réaliser de bons résultats. Dieu merci, nos efforts ont été bien récompensés et on est fier de cette accession et je souhaite bonne chance aux autres clubs. Je dédie cette accession à tous ceux qui aiment ce club et à tous mes amis. Entretien réalisé par K. A.

staff technique d’Ath Douala incorpora d’autres jeunes joueurs qui n’ont pas déçu puisque douze minutes seulement après le début de la seconde mi-temps ont suffi à Brahim Halata pour inscrire le second but. Ainsi c’est le rêve de toute une région qui vient d’être réalisé grâce à l’implication et aux efforts de tout un collectif de joueurs, staff technique et dirigeants, à leur tête le président Ammam. Les Lions d’Ath

Douala, qui montent en puissance d’année en année et qui veulent aller encore de l’avant, ne veulent pas s’arrêter en si bon chemin. Bien au contraire, les dirigeants, à leur tête Hocine Ammam, ambitionnent de faire de l’USBD un club qui jouera, à l’avenir, parmi l’élite, aux côtés des grands clubs de la Kabylie que sont la JSK, le MOB, la JSMB et l’USOA. T. H.

HOCINE HAMCHA (CO-ENTR) : ONT PAYÉ» «NOS SACRIFICES une dure année de labeur et de sacri-

« Une consécration survenue après de suite fices. Je suis très content d’avoir réalisé ma troisième accession s avant avec mon équipe de toujours. Ça y est, nous sommes champion l’avenir dont gars mes pour se l’heure. L’accession est une juste récompen . Nous ne sera que radieux. Nous avons réalisé le rêve de nos supporters nous fêtion et allons aborder les derniers matches avec la même détermina à l’lEC face match dernier du lors terons l’événement avec nos supporters sur les Oued Smar. Le mérite revient au staff dirigeant qui n’a pas lésiné joueurs nos remercie Je moyens et qui a été aux petits soins avec l’équipe. nos supporters pour les efforts fournis tout au long de la saison et surtout diffiqui n’ont pas cessé de nous soutenir, notamment dans les moments dis merci et je leur Je loin. de ou près ciles et tous ceux qui nous ont aidé de la Kabylie. dédie cette accession à toute la région d’Ath Douala et à toute T. H.

JSB AMIZOUR 0 - OS EL KSEUR 1

Le derby a tenu ses promesses Le dauphin du championnat de la division d’Honneur, l’OSEK, ne compte guère s’arrêter en si bon chemin, en dépit de la farouche rivalité du leader, l’EST, qui carbure.

L

es Bleus d’El Kseur n’avaient d’autre alternative que d’ajouter trois nouveaux points à  leur capital-points s’ils veulent coller aux basques du leader, en disposant difficilement hors de leur bases dans le derby qui a tenu toutes ses promesses face à la JSB Amizour en l’emportant par la plus petite des marges (1-0). Déterminés à remporter le gain du match, les poulains d’Irid ont entamé la rencontre avec beaucoup plus d’entrain offensif en exerçant une forte pression sur leurs vis-à  -vis. C’est ainsi qu’ils ne tardèrent pas à cueillir à froid leurs adversaires du jour dès la 4’ par le virevoltant Hamadou, d’une belle frappe

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

qui ne laissa aucune chance au gardien local Djerroud. Ce but aurait pu en appeler d’autres n’était la précipitation, à l’image de l’action de la 20’ lorsque Ait Amara rata une occasion en or de doubler la mise. De son côté, Ami avait le but au bout du pied lorsqu’il se retrouva face au gardien de but local mais en vain. La première mi-temps s’acheva en faveur des hommes de Bouzid Dries sur le score de 1-0. De retour des vestiaires, les Olympiens réussiront à préserver leur avantage jusqu’à la fin malgré les tentatives des banlieusards d’Amizour de revenir à la marque. Le reste du temps a vu les Olympiens bien gérer le score qui leur permet de remporter leur quatrième succès de suite. Les camarades de Baour consolident leur deuxième place avec 44 points, soit à une unité du leader. Pour le compte de la prochaine journee, la 29e de la saison, l’OSEK recevra le RC Seddouk alors que le leader sera le hôte de l’AS Taassast, une équipe qui lutte pour son maintien. T. H.


20 INTERNATIONALE

Maracana N°2351— Lundi 12 mai 2014

BCB : LA SECONDE CHANCE DE MARTINO GARDE Tata Martino aurait pu quitter le Barça par la petite porte en fin de saison. Il a désormais une chance de laisser une trace dans ce club relancé en Liga.

Luis Enrique sera le prochain entraîneur du FC Barcelone. Tout le monde le sait. Le passage remarqué de Zubizaretta chez le « probable futur coach » pour finaliser l’accord et planifier l’équipe la saison prochaine n’a d’ailleurs pas été bien vu, voire générer un certain malaise à Barcelone. Certains ont même parlé

Premier League

de manque de respect vis à vis de l’entraîneur en place.  Comment en vouloir à Zubi, dans le fond ? Le propre Martino, quelques jours avant, avait été très sincère à l’heure d’évoquer son bilan et son futur. « La saison n’a pas été bonne et c’est entièrement de ma faute » ou « je ne pense pas mériter une seconde chance », avait-il dit en

Passé de la 20e à la 11e place en sept mois, Crystal Palace doit son maintien en Premier League aux talents de meneur d’homme de Tony Pulis, cet entraîneur critiqué pour son style à Stoke City, mais adulé désormais pour les mêmes raisons à Crystal Palace. Le 21 octobre dernier, Crystal Palace perdait sur son terrain face à Fulham (1-4). Ian Holloway, l’entraîneur de l’époque n’a alors pas résisté à cette défaite et un mois plus tard, le 24 novembre exactement, Tony Pulis passé par Portsmouth, Plymouth et Stoke était intronisé manageur général du club du sud-est de Londres. A ce moment là, les Eagles Glaziers, dernier au classement semblaient avoir pris leur billet retour pour le Championship (L2 anglaise) seulement un an après l’avoir quitté. Mais sept mois plus tard, Crystal Palace 11e et sauvé retrouve Fulham ce dimanche, 19e et relégué. Un miracle qui tient à un seul homme, Tony Pulis. Un miracle lucratif également puisque le Gallois aurait touché selon le Daily Mirror 2,5 millions de prime grâce au maintien de son équipe.

Tony Pulis, le miracle de Crystal Palace LIGUE1 : Le banc de Bordeaux est libre, Zidane n’a plus qu’à s’y asseoir En officialisant son départ, Francis Gillot a libéré le poste d’entraîneur aux Girondins. La piste Zinédine Zidane est brûlante, écrit L’Equipe ce dimanche

substance. El Tata avait vidé son sac. Qu’il renoncerait probablement à sa dernière année de contrat au FC Barcelone, préférant que l’on garde de lui l’image d’un type honnête et éduqué plutôt que celle d’un entraîneur mercenaire, qui n’était pas taillé pour un très grand club (rappelons que la sélection d’Argentine lui tend les bras).

UN STYLE DE JEU SURPRENANT

A l’arrivée de Tony Pulis à Londres, Crystal Palace ne comptait que quatre points en onze matches. C’est dire l’ampleur de la tâche qui attendait le Gallois. L’ancien entraîneur de Stoke City a su faire passer son message auprès de ses joueurs : « Il a bluffé tout le monde. Sans longs discours. Il nous a dit qu’il n’avait jamais été relégué en 21 ans sur les bancs et que cela n’allait pas commencer maintenant » affirmait dernièrement Yannick Bolasie au London Evening Standard. Mais surtout,Tony Pulis sait aussi se servir de son expérience. Ainsi il a mis le Kick and Rush qui lui a tant fait défaut à Stoke City à la poubelle pour tenter de mettre en place un jeu au sol, rapide avec une constante recherche de l’espace libre à Palace. Marouane Chamakh redecouvert depuis l’arrivée de Pulis sur le banc l’expliquait devant la presse anglaise cette semaine : « Il nous a appris à travailler sans le ballon, à savoir faire les bons déplacements. Il peut-être fou avant une rencontre juste pour que l’on se donne à 100% durant le match ».

Samedi soir, Francis Gillot a levé l’infime voile qui entourait son avenir : il ne sera plus l’entraîneur de Bordeaux la saison prochaine. L’ancien coach de Sochaux l’a annoncé juste après le nul de son équipe face à Marseille (1-1). « Trois ans, c’est la bonne durée, a justifié celui qui avait rejoint les Girondins en 2011. C’était le moment d’avoir une autre dynamique ». Sous ses ordres, Bordeaux aura donc remporté une Coupe de France (2013) et disputé deux campagnes européennes. Sa troisième et dernière saison sur le banc girondin, Gillot s’apprête à la conclure à une anonyme 7e place. « On peut être fier de ce que l’on a fait. On a fait le maximum même si on n’a pas eu de réussite cette année. J’espère que le prochain fera mieux évidemment ». « Le prochain », on ne connaît pas encore son identité. Même si le nom de ZInédine Zidane revient avec insistance. « Quand on parle de Zidane, ça veut dire une personne reconnue mondialement, ça veut dire que le poste que j’avais était important », savoure Gillot. Samedi, Le Parisien avançait qu’un contrat de deux ans attendait l’ancien numéro 10 des Bleus. Ce dimanche, L’Equipe va plus loin : les discussions avec les dirigeants girondins « avancent discrètement ». Ce qui fait dire au quotidien sportif que « Zidane à Bordeaux, ça

PROCHAINE ÉTAPE, LE TITRE DE MANAGEUR DE L’ANNÉE ?

Le Marocain, auteur de cinq buts cette saison, dont quatre sous les ordres de Tony Pulis ne voudrait rien de plus que le titre de manageur de l’année pour son entraîneur : « Il doit être manageur de l’année, et je ne dis pas cela car je suis un de ses joueurs, il le mérite » a-t-il clamait. José Mourinho, lui-même pourtant en course, a placé le Gallois comme le favoris pour ce trophée, et il n’est pas le seul. Plusieurs voix s’élèvent pour récompenser le travail de Pulis alors même que Brendan Rodgers a fait de Liverpool un candidat au titre. Preuve que le travail de Tony Pulis, encore inconnu du grand public, est remarqué par les experts. Jusqu’à le porter à la tête d’un grand club européen il n’y a qu’un pas qu’il souhaiterait franchir. L’homme, sous contrat jusqu’en 2016 a recemment fait part de sa réfléxion sur son envie de poursuivre l’aventure à Londres. Histoire de mettre la pression sur ses dirigeants pour avoir plus de moyen financier la saison prochaine. Et cette fois-ci, jouer les troubles fêtes en haut du classement ?

chauffe ». Pour l’heure, le principal intéressé dément tout contact. Il dit être pleinement concentré sur la fin de saison du Real Madrid, qui jouera la finale de la Ligue des champions le 24 mai, face à l’Atlético.

DUGARRY NE LE VOIT PAS À BORDEAUX

Sur le plateau de Canal+, son ami, Christophe Dugarry, a toutefois réaffirmé son scepticisme quant aux chances de voir Zizou s’asseoir sur le banc girondin. Parce que Zidane « n’a pas l’intention d’entraîner pour entraîner ». Parce que, sur le papier, « le projet sportif des Girondins » n’est sans doute pas assez attrayant. Zidane a besoin de garanties sportives. Que Bordeaux n’a pas les moyens de lui offrir. Monaco ? Ce n’est plus à l’ordre du jour, selon L’Equipe : « les dirigeants de la Principauté ont bien pensé à lui mais ne l’ont jamais contacté », écrit le quotidien. Seule quasicertitude : si Zidane se lance dans le grand bain, il ne sera pas seul. De sources concordantes, David Bettoni devrait être son bras droit. Cet ancien Cannois, aujourd’hui recruteur pour les jeunes du Real Madrid, est très proche de Zidane. « Il fera partie des gens qui travailleront avec Zinédine », affirme un proche de la DTN cité parL’Equipe. A Bordeaux. Ou ailleurs.

PELLEGRINI, L’HEURE DE LA RÉDEMPTION AVEC CITY Manchester City (1er) n’a besoin que d’un point contre West Ham (12ème) lors de cette dernière journée de la Premier League pour remporter le titre (16h). Liverpool (2ème à 2 points), qui reçoit Newcastle (9ème), est en embuscade en cas d’un faux pas improbable des Citizens, guidés par un Manuel Pellegrini enfin gagnant. Onze longues années d’attente. En 2003, le manager chilien remportait le championnat argentin de Clôture avec River Plate. Et puis plus rien. Malgré une demi-finale de Ligue des champions en 2006 à la tête de Villareal, le palmarès de Manuel Pellegrini reste désespérément vierge. Nommé à la tête du Real Madrid en 2009 pour guider les stars achetées à prix d’or par Florentino Pérez (Cristiano Ronaldo, Kaka’, Karim

Benzema, Xabi Alonso), il échoue face au Barça en Liga, malgré un total de 96 points, et en huitièmes de finale de C1 contre Lyon (0-1, 1-1). Après trois années à Malaga, City l’approche l’été dernier pour succéder à Roberto Mancini. L’heure de la rédemption. Tout au long de la saison, les Mancuniens ont vu tour à tour Arsenal, Chelsea puis Liverpooldominer le championnat, avant de chuter. Les Sky Blues ont passé seulement onze jours en tête du championnat cette saison. City serait-il donc un champion par défaut, profitant d’une glissade malheureuse de Steven Gerrard ? Pas aussi simple que cela. Pellegrini a su rester calme et digne face aux critiques, qu’elles viennent de la presse, des consultants ou de Jose Mourinho. «Cette saison a été bizarre. Tout le

monde faisait de nous le favori, mais nous comptions neuf points de retard sur Liverpool et huit sur Chelsea en mars, rappelle le Chilien enconférence de presse après le succès contre Aston Villa (4-0) mercredi dernier. Gagner le titre est très important mais la manière dont nous le remportons l’est tout autant.»

DZEKO, LA RÉSURRECTION

Les statistiques lui donnent raison. Manchester City est seulement la deuxième équipe à inscrire plus de 100 buts en une saison, après le Chelsea de Carlo Ancelotti lors de la saison 2009-2010. «Nous avons un style de jeu attractif, poursuit le Chilien. Je suis très satisfait de remporter le titre de telle manière. L’équipe y a toujours cru» .Car Pellegrini a su revitaliser ses joueurs, après la

fin de règne tumultueuse de Roberto Mancini. Aleksandar Kolarov, à la peine la saison dernière, est de retour à son meilleur niveau et enchaîne les passes décisives. Il en est à sept, soit le meilleur total pour un défenseur, juste devant son coéquipier Pablo Zabaleta avec six. Et que dire de Yaya Touré. Milieu de terrain complet, l’homme à tout faire du club mancunien a inscrit vingt buts en championnat. Mais l’Ivoirien jouit d’une plus grande popularité dans le cœur des supporters qu’Edin Dzeko. Arrivé pour 32 millions d’euros en provenance de Wolfsburg, le Bosnien endosse souvent le costume de Super Sub depuis 2011. Enfermé dans ce rôle ingrat, il pense même à partir. Encore plus quand Pellegrini lui préfère Alvaro Negredo, arrivé lui l’été dernier. L’Espagnol marque

souvent, mais sa baisse de forme récente permet à Dzeko de retrouver une place de titulaire indiscutable. En 2014, il inscrit 12 buts en 16 titularisations. L’Inter et Dortmund seraient d’ailleurs revenus à la charge. Mais un second titre après celui acquis en 2012 lui tend les bras pour l’instant. Avant un retour de ses concurrents la saison prochaine. « Nous finirons devant City », annonce déjà Sir Bobby Charlton, légende du voisin de United. Pellegrini est prévenu.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

SE DÉCIDERA «EN DÉBUT DE SEMAINE»

Jean-Michel Aulas, le président de l’OL, entend plus que jamais conserver son entraîneur. L’avenir de Rémi Garde devrait être éclairci mardi ou mercredi. Pour l’heure, l’avenir de Rémi Garde sur le banc de l’OL s’écrit avec un point d’interrogation. Mais ce point d’interrogation devrait être levé « en début de semaine ». « Probablement mardi ou mercredi », aannoncé le président Jean-Michel Aulas samedi, après la défaite lyonnaise devant Lorient (0-1). Car les Rhodaniens doivent partir en tournée en Corée du Sud dans huit jours, dès le lundi 19 mai. Le sort de Garde, en fin de contrat, devra donc être réglé avant. Il y a quelques jours, plusieurs signes laissaient à penser que ce dernier quitterait l’OL. Mais samedi, son président s’est efforcé de rester optimiste. « La piste prioritaire mène à Rémi Garde. On espère toujours (le convaincre de rester), faire en sorte que les éléments contraires donnent la motivation aux joueurs ou à l’entraîneur de démontrer leurs immenses qualités mais cela ne permet pas une analyse lucide des choses ».

« NOUS AVONS BEAUCOUP DE CANDIDATURES, C’EST RÉCONFORTANT »

Ces éléments contraires, évoqués par JMA, ce sont les décisions arbitrales que subit l’OL. « Rémi est un entraîneur de grande qualité. Je ne suis pas sûr que ce qui s’est passé ce soir (samedi) et qui vient de nous pénaliser depuis maintenant quelques matches lui donne envie de poursuivre. Il est un garçon responsable, un formidable technicien d’une intégrité hors pair. Nous allons encore discuter Durant le week-end”. La réponse du coach rhodanien arrivera dans la foulée. «En fonction, reprend Aulas, nous déciderons de ce qu’il y a lieu de faire». Le patron du club lyonnais assure n’avoir pris aucun contact avec un autre entraîneur. Même s’il admet « avoir beaucoup de candidatures ». « C’est réconfortant ». Pas sûr que le discours sera le même si, comme Paul Le Guen en 2005, Rémi Garde décide de faire ses valises. Dans ce cas, les noms de Jocelyn Gourvenec (Guingamp), Hervé Renard (Sochaux) et Hubert Fournier (Reims) figureraient en tête de liste.


OMNISPORTS 21

Maracana N°2351— Lundi 12 mai 2014

BASKET-BALL CHAMPIONNAT D’ALGÉRIE «SUPER DIVISION» A (PLAY-OFFS)

Dar El-Beïda s’impose devant le GSP (67-65)

Coupe d'Algérie devant le même adversaire. A l’issue de quoi, le CRBDB est seul leader du championnat, avant le dernier tournoi pour la course au titre, prévu dans la salle OMS d’Hydra. Un tournoi qui sera organisé par le GS Pétrolier. A l'issue de cette phase, les deux premiers disputeront la finale du championnat, en aller et retour, avec une belle éventuelle sur le terrain du premier. Shiraz B. • Résultats (jeudi) : Constantine - CRBB Arreridj Résultats de la 7e journée (samedi) : CS 69-60 US Sétif - CRB Dar Beida Forfait CS Constantine - NA Hussein-Dey 60-55 de l'USS CRB Dar Beida - GS Pétrolier 67-65 NA Hussein-Dey - GS Pétrolier 71CRBB Arreridj - US Sétif (forfait de l'USS). 82. Classement Pts J • Résultats (vendredi) : 1. CRB Dar Beida 13 7 CRB Bou-Arreridj - GS Pétrolier 2. GS Pétrolier 12 7 87-76 - . CS Constantine 12 7 NA Husseïn-Dey - CRB Dar El4. IRBB Arreridj 10 7 Beïda 64-73 5. NA Hussein-Dey 07 7 US Sétif - CS Constantine (forfait 6. US Sétif 06 7 de l'USS).

Le CRB Dar Beida a battu le GS Pétroliers par (67-65) dans le match au sommet de la 7e journée du 3e (et avant-dernier) Tournoi des play-offs du championnat d'Algérie de la Super-Division de basketball (A), qui s’est joué dans la salle Omnisports de Dar El-Beïda, jeudi, vendredi et samedi derniers. Ainsi, à l’issue d’un match plaisant et disputé sans concession, le Chabab de Dar El-Beïda a pris sa revanche après son élimination en

FÉDÉRATIONS SPORTIVES LE MINISTRE DES SPORTS, MOHAMED TAHMI :

«L’octroi des subventions se fera sur la base d’objectifs précis»

Le ministre des Sports, Mohamed Tahmi a indiqué, samedi à Alger, que l'octroi des subventions aux fédérations sportives sera désormais conditionné à des engagements contractuels «précis, assortis d'objectifs». «Les subventions seront désormais allouées sur la base d'engagements contractuels précis, assortis d'objectifs. Les Fédérations doivent orienter leurs activités et leurs programmes vers la formation des jeunes talents avec le plan établi du secteur», a affirmé M. Tahmi lors d'une rencontre avec les différents acteurs du mouvement sportif national, au salon du complexe olympique Mohamed-Boudiaf. Lors de cette rencontre, le ministre des Sports a dévoilé les grandes lignes de son programme 2014-2019 qui vise essentiellement à la mise en œuvre de la loi 1305 relative à l'organisation et au développement des activités physiques et sportives. Etaient présents à cette rencontre des responsables des fédérations sportives, le président du COA, les présidents de clubs professionnels et amateurs et athlètes médaillés olympiques. Le ministre a prononcé un discours dans lequel il a tracé sa feuille de route qui vise essen-

tiellement au développement du sport algérien et le travail dans la continuité. «L'œuvre de refondation du sport national doit être poursuivie par une démarche inclusive de concertation avec tous les partenaires du secteur pour le parachèvement de l'édifice juridique et réglementaire, et la promulgation des 74 textes d'application de la loi 13-05», a indiqué M. Tahmi. «Les Fédérations sportives doivent consacrer 20% de l'ensemble des recettes à la formation des talents sportifs», a-t-il précisé. Concernant le développement du football professionnel, M. Tahmi a réitéré l'engagement de l'Etat à accompagner la mise en place du professionnalisme en Algérie à travers un soutien financier (frais de fonctionnement) et d'autres mesures d'accompagnement (mesures fiscales et parafiscales, prêts bancaires bonifiés, soutien au frais de transport et d'encadrement des jeunes catégories). Le ministre des Sports a lancé un appel à tous les acteurs sportifs pour «exercer loin de la marginalisation et l'exclusion afin de permettre au sport algérien de rivaliser avec les meilleurs». S. B.

SPORT MILITAIRE

COUPE D’ALGÉRIE DE PENTATHLON MILITAIRE

La 2e RM remporte le trophée à Batna

La sélection de la 2e Région Militaire (RM) a remporté, samedi, la coupe nationale de pentathlon militaire au terme de cinq jours de compétitions à l'Ecole d'application de l'arme blindée de Batna (EAAB). Les pentathloniens de la 2e RM ont triomphé avec un total de 19.302,6 points, suivis de près par la sélection de la 5e RM (19.158,6 points) et la formation de la 3e RM (19.048,16 points). Dans l'épreuve du parcours du combattant avec relais, la première place est revenue à l'équipe de la 40e division blindée (1’55’89), tandis que les athlètes de la 8e division blindée se sont classés seconds en 1’57’24, suivis de l'équipe de la 5e RM (1’57’64). L'entraîneur de l'équipe nationale de pentathlon, Ahmed-Ali Fermous, s'est félicité de «l'excellent niveau» de ces joutes qui ont vu la pulvérisation de trois (03) records nationaux dans les épreuves de natation, du parcours du combattant avec relais et de tirs». Des performances réalisées respectivement par l’adjudant Mustapha Boudamous (28'70’’) en natation et le sergent El Ouanes Allal au parcours du combattant avec relais (1'59’’), tous deux de la 40e Division blindée, et par le sergent-chef Chergui Hamza de la 1re RM aux tirs avec 165 points. Résultats techniques : • PAR ÉQUIPES : 1. 2e RM 19.302,60 points 2. 5e RM 19.158,60 pts. 3. 3e RM 19.048,16 pts. • INDIVIDUEL : 1. Sergent Laïd Gabes (5e RM) 4.945 points 2. Sergent Farid Maatallah (3e RM) 4.905 points 3. Sergent Toufik Louahem (1re RM) 4.870 points.

Ahmed-Ali Fermous a affirmé que cette compétition a été «motivante» pour l'équipe nationale militaire qui s'est bien préparée pour les prochaines échéances. Après avoir félicité les vainqueurs et souhaité de meilleurs résultats ultérieurs pour l'ensemble des athlètes participants, le général Mohamed Omar, commandant de l'EAAB de Batna a estimé, dans son allocution de clôture, que cette coupe a permis de découvrir nombre d'athlètes de haut niveau, et constitué un indicateur de l'importance de la préparation physique et sportive des participants qu'il a appelés à préserver ce niveau de compétitivité par le travail continu, pour honorer l'esprit sportif et le sport militaire. Soixantedix-huit (78) athlètes représentant 13 équipes des différentes régions militaires, étatsmajors des forces armées et écoles militaires du pays ont pris part à cette compétition. S. B.

GYMNASTIQUE CHAMPIONNAT D'ALGÉRIE DE TRAMPOLINE ET TUMBLING

Les athlètes de l'ES Oran se distinguent lors de la 2e phase Les gymnastes de l'Entente sportive d'Oran se sont illustrés aux épreuves de la 2e étape du championnat d'Algérie de trampoline et tumbling individuel benjamins, minimes et cadets filles et garçons, disputée samedi à la salle Frères-Missoum de Hai Sidi El Houari d'Oran. Les athlètes de l'ES Oran ont dominé les épreuves en filles et garçons, remportant les premières places, suivis de l'OC Ksar El Boukhari (Médéa) et le CSAT Bechar. Cette compétition de sports acrobatiques, organisée par la ligue oranaise de gymnastique, a regroupé 125 participants représentant 15 clubs de neuf ligues de wilayas, à savoir la formation du CS Ain Benian et le NRB Sidi M'hamed (Alger), le Machaal Baladiet Béjaïa, le club de l'Arbaa et AM Amal Mouzaia (Blida), le CSAT Bechar, KoleaGym de Tipaza, l'Olympic et le Wiffak de Ksar El Boukhari (Médéa), le MB Saida, le Rapid athletic de Mostaganem et l'IRB Oranest, le CSF Oran, Wafae d'Oran et l'ES Oran. Ce championnat national de trampoline et tumbling, composé de cinq étapes, dont la troisième aura lieu les 23 et 24 mai à Tipaza, suivie des 4e et 5e étapes, prévues en juin prochain à Blida et Médea. A l'issue des cinq étapes, les six premiers de chaque catégorie seront qualifiés à la phase finale du championnat d'Algérie, qui aura lieu le mois de novembre à Ksar El Boukhari, lors du festi-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

val national de gymnastique, toutes catégories, qui regroupera différentes spécialités. Les observateurs ont estimé que cette deuxième phase nationale a été d’un niveau technique «moyen» et que les athlètes retrouveront progressivement la forme et un véritable niveau lors des prochaines étapes. Les gymnastes de l’EN ont remporté 10 médailles dont 5 en or, lors des championnats d’Afrique juniors-séniors qui se sont déroulés fin avril, en Namibie. S. B.


22 COURSES HIPPIQUES

Maracana N°2351— Lundi 12 mai 2014

TURF

Surprises évacuées ?

1) VEGA : d’origine sanguine appréciable, cette trotteuse aura à coeur d’exploiter judicieusement sa belle forme actuelle et aussi la situation du poteau à partir duquel elle prendra le départ. 2) VICTORY : après avoir laissé une excellente impression dans les milieux hippiques, cette jument a inexplicablement reculé vers le bas de la hiérarchie. Dommage pour elle qui sera barrée. 3) VIRTUEL DE MELEUC : c’est authentiquement et comme le sugère clairement le nom qu’il porte, c’est un virtuel coursier de la part duquel on n’attendra rien de probant. À éviter. 4) UNO DE TERNAY : fortement chuchoté ces derniers temps, il l’a d’ailleurs prouvé sur le terrain d’une manière convaincante. En l’absence des tenors, il peut récolter un accessit.

8) VALINE DE NGANDA : appelée à évoluer à partir du deuxième élastique, cette brave trotteuse a toujours donné le meilleur d’elle-même, sans jamais tricher. C’est une forte possibilité. 9) VICKY DE LA POTTEL : elle reste sur de cuisantes déconfitures qui apparamment n’augurent rien de particulièrement optimiste. Il vaut mieux éviter son cas, sinon c’est le regret ! 10) THOR DE LA MOTTE : c’est le second joker que va jouer le petit Haras sauf que celui-là est nettement plus rentable que Tania de Cacem. On peut donc miser sur ce bon numéro.

11) SAMOURAI D’ENFER : dès lors que cette foisci, il sera drivé par un fin connaisseur de la spécia5) USHUAIA GIRL : suffisamment rodée à ce genre lité du Sulky, il risque de venir se mêler à la bataille d’exercice, l’on s’attend de sa part logiquement finale sans être invité. qu’elle termine cet essai dans la combinaison gagnante sans difficulté notable. 12) IONA DE DRUJON : c’est la participante la plus âgée, mais qui paradoxalement reste très compétiti6) TANIA DE CACEM : le petit Haras attend beauve malgré ses 18 ans. Elle se découvre donc une coup de sa protégée sauf qu’en la circonstance, la seconde jeunesse sans forcer. mission qui lui a été confiée dépasse de loin ses véritables capacités de résistance. 13) PINS DE LOISIR : malgré un recul assez sen7) JUSTIN DES GOSSETS : A 17 ans, on se sible au demeurant de 50 mètres, il reste à mes demande franchement pour quelle raison on contiyeux le meilleur candidat à la victoire finale. Mais nue à faire souffrir un tel vieillard qui est carrément gare à l’excès de confiance aveugle. au bout du rouleau. À oublier et vite !

NOS PRÉFÉRÉS Quinté : 13. 12. 10. 1. 5.

.

Les éventuels : 4. 8.

HIPPODROME ZEMMOURI/AUJOURD’HUI PS Arabe Trot attelé Quinté / Quarté

N° 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13

Propriétaires M. KADRI A. DOGHMANE A. REBBAN M. KADRI FD ZEMMOURI LE PETIT HARAS A. CHABANE R. REBBAH M. BOUDJEMAA LE PETIT HARAS   M. OUZOUIR A. BENHABRIA AEK MERAH

Départ : 16h30 Prix : KRISTOT-TROT ATTELE Dotation: 350.000 DA

Chevaux VEGA VICTORY VIRTUEL DE MELEUC UNO DE TERNAY USHUAIA GIRL TANIA DE CACEM JUSTIN DES GOSSETS VALINE DE NGANDA VICKY DE LA POTTEL THOR DE LA MOTTE SAMOURAI D’ENFER IONA DE DRUJON PINS DE LOISIR

Drivers SA FOUZER M BENCHOUK Y MEZIAN S FOUZER R TARZOUT H AGUENOU MS HAARD A SAHRAOUI R FERKHARDJI S FILIRI A CHELLAL A BENHARBIA R FLIRI

Distance : 2 400 M

Distance 2400 2400 2400 2400 2400 2400 2400 2425 2425 2425 2425 2425 2425

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Entraîneurs S. FOUZER A. BENARBIA Y. MEZIAN S. FOUZER M. TARZOUT H. AGUENOU M.S. CHAANE E. SLIM H. AGUNOU A. CHELLAL A. BENHABRIA M.S. CHABANE PROPRIÉTAIRE


JEUX-DÉTENTE 21

Maracana N°2351— Lundi 12 mai 2014 1

1

2

3

4

5

7

6

9 10 11 12

8

Animée par : K.MANCER

N°282

2

N°282

3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Horizontalement

1.Tissu à mailles lâches-Production pathologique liquide. 2.Vieux-De Nîmes. 3.Exigence-Vent. 4.Lisière du bois-Arme-Douze mois. 5.Ici-En état d’ébriété-natation. 6.Interjection pour saluerGénéral espagnol. 7.Familiers-Période d’activité sexuelle des mammifères. 8.Adjectif possessif(Pl.)-De la ville d’Élée. 9.Interjection exprimant l’admiration-Endommagé par le feu. 10.Micro-Disposition habituelle au mal-Note de musique. 1 1.c’est-à-dire-Détruire-Vicieux. 12.VadrouillerÉcervelé.

Verticalement 1.Clou à tête décorée-Partie du pain. 2.Muse-Arbisseau du genre viorne. 3.Désavantagé-Petit cordage de deux fils. 4.Chas(pl.)-Logement. 5.Sans inégalités-Consacrer-Cité antique de la basse mésopotamie. 6.Paquebot de grande hauteur. 7.Avant-midipetite boule percée d’un trou-furie. 8.Vêtement-Fils d’Abraham. 9.Prénom féminin-Cessez-le-feu. 10.Lettre grecqueGréement-Préfixe privatif. 11.Fécule qu’on retire de la moelle des sagoutiers-Très petite îles. 12.Esclandre-Obstiné.

N°282

3 6 7 1 4 2

9 1 7

6 3 5 3 6 8

7

2 1 3 7 6 4 2 3 8 8 9

Calcul

95 3

4

7

11

Les mots Tirage1

4

V A R S E Tirage2

9 3

I

P

Maximum : 7 lettres

A Y E

I

M N E S

Maximum : 7 lettres

EXERCICES POUR AMELIORER SA MEMOIRE Renforcer votre mémoire de travail (Niveau 1)

FOOT EN QUESTIONS

44. CARAMBA ! Quelle pièce complète ce puzzle de l’Espagne ?

Voici la liste des six clubs qui, dans un ordre décroissant, ont remporté le plus de titres dans le championnat d’Angleterre depuis 1888. Retrouvez le club manquant, au sein de la liste ci-dessous : Manchester United-Liverpool-ArsenalEverton- .................... - Sunderland.

1

9 7 6 3 2 8 4 1 5

2

3 2 9 8 7 5 1 6 4 8 7 6 4 3 1 2 5 9 1 4 5 9 6 2 3 7 8 7 9 2 1 8 6 5 4 3 6 1 4 2 5 3 9 8 7 5 3 8 7 9 4 6 2 1

O S U A L L S O T T R I R A S A S A L B I A L N C E E T T T U S E A S

Mots fléchés

F F F I E I E G N R A O N U T E R E A N I T E A R

G I N A P E A U S I R N S

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice de la rédaction Cyriel Seba Directeur technique Laïd Kalila Directrice chargée de la communication Lilia Seba Rédacteur Djamel Touafek

Sudoku

D L C I T E M E S A I R N P G U E R T O V I A N O R A I N I T S I A L T O O I N I D R E V N

Aston villa

Foot en questions Tirage 2 AMINEES, AMNESIE, ANEMIES, MANIEES, SEMAINE. Tirage 1 PREAVIS

calcul : 3*4=12 12*7=84 84+11=95

Des chiffres & des lettres

Jeux d’esprit

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 021 92.62.25

Mots croisés

4 5 3 6 1 7 8 9 2

N°2

82

2 8 1 5 4 9 7 3 6

Solution :

3 4 5 6 7 8 9 10

1

2

3

4

C

E

L

A

G

E

B

E

S

O

R

E

C

I

H O N

S

E

S

L

S O E I

5

6 U N

I

M

O

I

N

S V

12

E

R

N R

I T E

S

E

A

R

E

I

S

N

L

B

S U R

V E

S

S I

R E

N

A

G

E

G

O

E

E

S

E

A

E

S I

E

S R

T

E

A

R

S

C

E

S V

V E

S C

S

I

S

O I

E

U

S

S

L

U

E

P

11 12

P

I

R

O

I

R

S

10

R

E

L S

M

E

S

B

S

L

11

9

R

U

G

8 A

S

S

7 L

S

U

S I

S T

E N

L

A

I

O

C

N

T

E

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Complétez le quadrillage du dernier carré

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : ALDP Diffusion : ALDP e-mails :

maracanajournal@gmail.com redaction@journalmaracana.com contact@journalmaracana.com


BAITECHE Karim (USMA) ZEGHDANE Toufik (MCA) CHETTAL Djamel (USMA)

ZEMMAMOUCHE Mohamed-Amine (USMA) Cédric SI MOHAMED (CSC) SALHI Abdelkader (ASO) DOUKHA Azzedine (USMH)

Votez et participez à l’élection du meilleur espoir et du meilleur gardien de la saison au :

Maracana N°2351— Lundi 12 mai 2014

GAFAÏTI SUR LE BANC FACE À ARSENAL

Pour la dernière journée de Premier League ce dimanche à 16h00 le jeune international algérien U20 Adel Gafaïti a été convoqué dans le groupe de Norwitch City pour la réception d'Arsenal. De retour de prêt à Oldham le défenseur central de 19 ans devrait prendre place sur le banc de touche. Le nouvel entraîneur de Norwitch, Neil Adams (48 ans) n'est autre que l'entraîneur des jeunes catégories du club qui connaît parfaitement l'Algérien Gafaiti pour avoir remporté avec lui la Gambardella anglaise la saison der-nière. Prêté ces derniers mois à Old-ham en D3 anglaise, le jeune Algérien qui a séduit quelques clubs à l'étage inférieur, a été rappelé par son club qui lui a par ailleurs proposé une prolongation de contrat jusqu'en juin 2017 avec une nette revalorisation salariale. Appelé à succéder au Camerounais Sébastien Bassong en partance pour la saison prochaine, le jeune Oranais de 19 ans prendra place sur le banc face aux Gunners d'Arsenal et pourrait donc - cerise sur le gâteau - disputer ses premières minutes dans l'élite du football anglais.

A un mois du coup d'envoi de la Coupe du!monde!(12 juin - 13 juillet), quatre des douze!stades, dont celui de!Sao Paulo!où se disputera le match d'ouverture Brésil-Croatie, sont toujours en travaux. L'Arena Corinthians, surnommé Itaquerao, de Sao Paulo, et l'Arena da Baixada de Curitiba ne seront prêts!«qu'à la dernière minute»,!a!reconnu!le!secrétaire général!de la Fifa Jerôme Valcke. A ces deux cas les plus préoccupants s'ajoutent ceux des stades de Porto Alegre et Cuiaba, toujours pas finalisés. Sur les douze stades du Mondial qui auraient dû être livrés initialement le 31 décembre, seuls huit sont prêts.

Halliche termine la saison par une victoire en déplacement

L’Academica!Coimbra!en déplacement!chez le dernier du championnat, Paços de Ferreira qui jouait sa survie en Liga, s’est imposé 4-2 lors de la 30e et dernière journée de Liga Sagres. Une victoire qui!permet!à l’Academica de terminer tranquillement à la 9e place du championnat après un début de saison difficile. Aligné une!nouvelle fois!en défense centrale, Rafik Halliche lui aussi revient de loin puisqu’il aura finalement disputé!20 matchs en championnat dont 19 comme titulaire!ainsi que deux matchs de coupe, soit!1 764 minutes de jeu!suffisants pour être en jambes ni trop pour qu’il soit fatigué pour la!Coupe du monde.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DJEZZY

Djezzy, sponsor officiel de la troisième édition d’Algeria 2.0

Djezzy, leader de la téléphonie mobile en Algérie, est le sponsor officiel de la troisième édition d’Algeria 2.0 qui se tient du 12 au 17 mai au Cyber parc de Sidi Abdallah d'Alger. Algeria 2.0 est un événement placé sous le Haut Patronage du Ministère de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication et en partenariat officiel avec l’Agence Nationale de Promotion et de Développement des Parcs Technologiques. Il  est considéré comme le « carrefour international des professionnels des TIC » et  s’inscrit  dans la stratégie e-Algérie dont l’objectif majeur est  d’assurer la mutation de notre société vers un avenir numérique. Après le succès des deux précédentes éditions 2012 et 2013, les organisateurs remettent ce challenge à l’ordre du jour avec un contenu plus riche à travers des conférences, des formations, des concours et des espaces d’échanges et d’expositions. Cette édition se veut être une opportunité de mise en relation entre les professionnels du domaine et les opérateurs économiques. Des invités de prestige, des experts nationaux et internationaux, ainsi que des participants passionnés et ambitieux se réuniront une fois encore autour de sujets d’actualité relevant des nouvelles technologies de l’information et de la communication, afin de mettre en avant maîtrise et savoir-faire, de bâtir des partenariats durables et de créer des opportunités d’investissement et de networking.

Balle au centre Par : Ali Bouacida

LE SÉLECTIONNEUR D’ARMÉNIE CONVOQUE 19 JOUEURS POUR LA RENCONTRE FACE À L’ALGÉRIE

Quatre stades encore en travaux

CM 2014 :

24

http://www.journalmaracana.net

La séparation très opportune des secteurs de la Jeunesse et des Sports va à coup sûr changer la configuration actuelle qui, en définitive, n’a profité ni à l’un ni à l’autre des compartiments attelés à une même locomotive. D’ailleurs n’importe quel observateur de la vie publique vous dira que ce sont les sports et plus particulièrement le football qui se sont taillé la part du lion, au détriment bien sûr de la jeunesse. Comme quoi la jeunesse a été très malencontreusement assimilée uniquement à la pratique sportive au point d’évacuer tous les autres domaines, culturels notamment. Même cette approche

Le sélectionneur de l'équipe d'Arménie, Bernard Challandes, a convoqué 19 joueurs professionnels évoluant à l'étranger pour effectuer un stage à partir du 21 mai prochain à Erevan, en vue des prochaines échéances, a indiqué la Fédération arménienne de football (FFA). Parmi les joueurs retenus par le nouveau coach de la sélection arménienne, la star du Borussia Dortmund Henrikh Mkhitaryan ainsi que Norayr Aslanyan (Willem II, Pays-Bas). Pas moins de 8 joueurs sur les 19 convoqués évoluent dans le championnat de Russie contre un au Pérou. Le stage des Arméniens débutera le 21 mai prochain au Centre national de football de la Fédération. La sélection arménienne de football prépare ses prochains matchs amicaux dont celui contre l'Algérie prévu le 31 mai à Sion. Elle affrontera également l'Allemagne le 6 juin prochain.

LISTE DES JOUEURS CONVOQUÉS:

Roman Berezovsky Dinamo Moscow, Russia Artak Edigaryan, Zalgiris, Lithuania Levon Hayrapetyan Pribram, Czech Republic Robert Arzumanyan, Aktobe, Kazakhstan Artyom Khachaturov, Tiraspol, Moldova Artur Edigaryan, Kairat, Kazakhstan Karlen Mkrtchyan, Anji, Russia Aras Ozbiliz, Spartak Moscow, Russia Henrikh Mkhitaryan, Borussia Dortmund, Germany Edgar Manucharyan Ural, Russia Gevorg Ghazaryan, Metallurg Donetsk, Ukraine Norayr Aslanyan Willem II, Netherlands Yura Movsisyan, Spartak Moscow, Russia Artur Sarkisov, Volga, Russia Alexander Tumasyan, Jaro, Finland Armen Hambardzumyan CSKA, Russia Mauro Gevgeozyan Alianza, Peru Artur Miranyan Shakhtar Donetsk, Ukraine Artyom Simonyan, Zenit, Russia

OOREDOO PRÉSENTE SES INNOVATIONS AU 15ÈME SALON INTERNATIONAL DU FUTUR TECHNOLOGIQUE SIFTECH 2014

Pour la 4ème année consécutive, Ooredoo prend part au Salon International du Futur Technologique (SIFTECH) dans sa 15ème édition qui se tient du 12 au 14 mai 2014, au Centre des Conventions d’Oran. Sous le Haut Patronage de Madame la Ministre de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication, de Madame la Ministre de l’Education Nationale et sous l’égide de Monsieur le Wali d’Oran, cette manifestation réunit chaque année un grand nombre d’acteurs nationaux et étrangers activant dans le domaine des TIC pour y présenter leurs dernières innovations. Lors de ce 15ème SIFTECH, des commerciaux et des conseillers de vente de Ooredoo Business seront présents au niveau du stand Ooredoo pour proposer aux visiteurs professionnels les différentes offres et produits Ooredoo qui leur sont dédiés. Aussi, des ateliers sont organisés au niveau du stand Ooredoo pour présenter le concours Oobarmijoo destiné aux jeunes développeurs algériens créateurs d’applications mobiles et lancé dans le cadre du programme « Istart » en partenariat avec l’Agence Nationale de Développement de la PME (ANDPME). Une présentation sur le store d’applications mobiles Ostore est également au programme. A travers sa participation à ce rendez-vous incontournable du secteur des télécommunications, Ooredoo confirme son statut de partenaire de choix des professionnels et sa volonté de se rapprocher davantage de ses clients pour répondre au mieux à leurs attentes.

SAUVER LA JEUNESSE

reste erronée parce que le sport est de plus en plus confiné à une minorité, une élite qui le pratique, reléguant la majorité des jeunes au rôle de spectateurs. Ceci est un autre problème, relatif à la généralisation de la pratique sportive, au sport de proximité qui fait cruellement défaut chez nous. Il s’agit de (re) lancer un autre secteur qui, même s’il entretient des liens étroits avec le sport, n’en est pas moins demandeur de spécificités : la jeunesse a enfin son ministère, sommes-nous tentés d’écrire. Un département chargé de gérer une partie très importante de la population, sa majorité même, ce qui n’est pas une mince affaire pour une

catégorie livrée à toutes les tentations morbides. Et Dieu seul sait que les dangers qui guettent les jeunes sont nombreux. La drogue se vend dans tous les quartiers et ce sont de véritables gangs qui en font le commerce auprès d’une jeunesse oisive qui n’a d’autres perspectives que de céder à ces tentations. Parce que, à côté, il n’y a rien, aucune structure culturelle ou sportive susceptible d’accueillir les grappes de jeunes qui s’ennuient, ce qui les pousse à toutes les dérives. Cependant il ne faut pas chanter victoire trop tôt parce que ce ministère de la Jeunesse n’a pas comme attribution ni comme pouvoir

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

de construire des centres culturels mais de les gérer. D’autre part, il faut du temps pour réorganiser le MJS en en séparant les directions des sports de celles de la jeunesse, comme le précise le désormais ministre des Sports. Pour dire que cette séparation est une excellente chose à condition que d’autres départements s’impliquent auprès de celui des Sports et de la Jeunesse : l’Habitat, les Travaux publics, la Culture. Chaque jour des saisies effarantes de drogue sont faites par les services de sécurité. Une grande quantité de ce poison est consommée par nos jeunes. Il faut les sauver. A. B. 


Journal maracana 12 05 2014  
Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you