Page 1

IL PERSISTE ET SIGNE

BELHADJ : «MON SOUHAIT EST DE REVENIR ANTAR YAHIA : EN SÉLECTION»

«GOURCUFF EST UN EXCELLENT TECHNICIEN» À LA VEILLE DU REGROUPEMENT DE SIDI MOUSSA

BOUGHERRA : «LE PLUS

IMPORTANT, C’EST DE BIEN SE PRÉPARER DURANT CE STAGE»

www.maracanafoot.com

N° 2346 Mercredi 7 mai 2014 — Prix 20 DA

26E JOURNÉE (MISE À JOUR)

EL HARRACH PROCHE DU PODIUM…

GROSSE PAGAILLE AU CLUB

Qui décide

1-0

au Mouloudia ?

0-1

LES CANARIS REPRENNENT DU POIL DE LA BÊTE CRB

Rebbih:

LE MAURITANIEN MOULAY AHMED DEPUIS HIER À TIZI

«Face à l’USMA, le faux pas est interdit»

USMA

El Orfi : «Rester concentrés et ne rien lâcher» MOB RIEN N’EST ENCORE

PERDU POUR LES CRABES


02 EQUIPE NATIONALE

Maracana N°2346— Mercredi 7 mai 2014

Antar Yahia :

A LA VEILLE DU REGROUPEMENT DE SIDI MOUSSA

«Gourcuff est un excellent technicien»

BOUGHERRA :

«LE PLUS IMPORTANT, C’EST DE BIEN SE PRÉPARER DURANT CE STAGE»

A

25 jours du deuxième match test face à l’Arménie le 31 mai prochain et à quelques heures (demain 8 mai) du début du stage de préparation des Verts à Sidi Moussa, le capitaine des Verts, Madjid Bougherra, dans une interview accordée à nos confrères de lagazettedufennec, a estimé que peu importe l’adversaire, le plus important sera la manière d’appliquer le schéma tactique du sélectionneur national, ainsi que la manière d’aborder la préparation : «Pour moi le plus important, ce ne sera pas qui on aura en face, mais la manière d’appliquer le schéma tactique face à l’Arménie et la Roumanie. Regardez la Belgique, elle ne va pas affronter des mondialistes. Dire que ce sont des sélections de moindre envergure, c’est un faux débat

pour moi. Le plus important, c’est de bien se préparer pendant le stage physiquement et tactiquement et faire en sorte d’appliquer les consignes du coach. Durant ces matchs de préparation qu’on va aborder, il faut appliquer ce que nous dira le sélectionneur national à la lettre, que cela soit défensivement ou offensivement. Il n’y a pas de bons ou de mauvais sparring-partners. Peu importe qui on aura en face, pour moi, il n’y a aucune inquiétude à avoir ».

«TANT QUE JE NE VOIS PAS LE COACH ET LE PRÉSIDENT S’EMBROUILLER DEVANT MOI, JE NE PEUX RIEN DIRE »

A propos des « tensions » entre le sélectionneur natio-

nal et le président de la FAF, en tant que cadre de l’équipe, Bougherra affirme n’avoir jamais assisté à une dispute entre les deux hommes : « A ma connaissance, et je peux en témoigner pour les avoir côtoyés pendant les stages, il n’y a jamais eu de soucis apparent. Moi tant que je ne vois pas le coach et le président s’embrouiller devant je ne peux rien dire, je n’ai pas de preuves de tout ce qui se dit. Croyez-moi, Halilhodzic est concentré à 200 % sur la préparation du Mondial, on est tous focalisés sur cela. Depuis le mois de mars, il nous a envoyé des programmes spécifiques pour chaque joueur qu’on doit suivre, il nous a mis la pression. Croyez-moi, on est solidaire et on ne va pas s’amuser à nous saborder à quelques semaines du Mondial ».

«ETRE SOLIDAIRES DANS TOUS LES COMPARTIMENTS»

Enfin, concernant la Coupe du monde, « Magic » estime qu’il faudra aborder le Mondial sans pression et sans complexe et jouer nos chances à fond : « On a galéré pour se qualifier et c’est pour cela que je dis qu’il faut qu’on prenne du plaisir et jouer nos chances à fond au Mondial. On va y aller sans complexe, sans souci, il faut la savourer. Il faudra donner du plaisir aux Algériens. Il faudra surtout rester nous-mêmes. Etre so-lidaires défensivement et offensivement, faire parler nos qualités, c’est le conseil que je donne à mes coéqui-piers », a-t-il conclu. M’hamdi Ramzi

Invité à donner son sentiment sur le futur sélectionneur national, Christian Gourcuff, et surtout sur ses relations avec le Bosnien, le héros d’Oum Dormane a estimé hier, que l’entraîneur lorientais n’était plus à présenter et qu’il devrait hériter d’un groupe qui reste sur une belle dynamique : «Christian Gourcuff a une longue expérience. C’est un coach extraordinaire, je ne peux pas dire le contraire. Il a prouvé tout au long de sa carrière qu’il était bon. L’EN est sur une dynamique positive et quel que soit le successeur d’Halilhodzic, j’espère qu’il apportera un plus, qui puisse mener les Verts encore plus haut ».

Comme ce fut le cas avec Nadir Belhadj, Antar Yahia avait décidé de mettre un terme à sa carrière internationale, au moment de la prise en main de la sélection par le Bosnien. L’ancien capitaine des Verts a tenu à démentir tout problème avec Halilhodzic. Il est resté en effet sous sa coupe pendant sept mois avant de décider de prendre sa retraite internationale : « Tout ce qui a été dit sur un supposé « malaise » entre le sélectionneur et moi est complètement faux. Je n’ai pas l’habitude de faire dans la langue de bois. Je peux vous assurer qu’il n’y a jamais eu de problèmes entre nous. On a toujours eu des relations cordiales. Ma décision était personnelle et elle n’avait rien à voir avec lui », a-t-il déclaré. M. R.

A PROPOS DE SON DÉPART DU DYNAMO ZAGREB

Soudani : «L'argent n'est pas tout dans la vie»

Auteur d’un triplé en début de semaine face à Slaven (3-0), l’attaquant algérien Hilal Soudani est l’un des hommes en forme des Verts en cette fin de saison. Avec 19 buts en 43 matchs disputés, dans son escarcelle depuis le début de la saison, il y a fort à parier que Soudani finira comme le meilleur étranger du Dynamo des cinq dernières années. Interrogé sur son avenir au Dynamo Zagreb, Soudani s’est montré un peu agacé et réserve sa réponse après le Mondial : « Sincèrement, je suis fatigué de cette question de

GHOULAM : «MERCI À TOUT LE PEUPLE ALGÉRIEN POUR SON SOUTIEN !»

Vainqueur de la Coupe d’Italie samedi dernier, le défenseur algérien n’a pas manqué de remercier les Algériens à travers les réseaux sociaux avant de disputer hier le match retard face à Cagliari : «Merci à tout le peuple algérien pour son soutien et One Two Three, viva l'Algérie ! », pouvait-on lire.

«JE N’AI JAMAIS EU LE MOINDRE PROBLÈME AVEC HALILHODZIC»

départ ou pas. Tout ce que je veux c’est bien terminer la saison avec le Dynamo, disputer la Coupe du Monde et après on verra. L’argent n’est pas tout dans la vie, les conditions de travail, le fait d’être bien avec les supporters, ça joue beaucoup dans la réponse que je vais donner. Ce soir je vais disputer la finale aller face à Rijeka où on va tout faire pour gagner cette première manche et pourquoi pas décrocher un deuxième trophée cette saison», a-t-il déclaré. M. R.

Amadou Diakité depuis hier à Alger

la Confédération La commission d’inspection de Amadou Diakité, africaine de football, conduite par M. a entamé hier membre du comité exécutif de la CAF, du dossier de canmardi sa visite à Alger dans le cadre n de la Coupe didature de l’Algérie pour l’organisatio Durant son pasd’Afrique des nations CAN 2019/2021. à visiter les infrasage en Algérie, la commission aura susceptibles d’être structures hôtelières et sportives . entale retenues pour la compétition contin

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

NABIL MAÂLOUL : «DÉTROMPEZ-VOUS, L’ALGÉRIE NE SERA PAS LE PETIT POUCET DU GROUPE !»

Ancien sélectionneur des Aigles de Carthage et actuel driver du club qatarien d’Al Djaich, et en parfait connaisseur de la balle ronde, Nabil Maâloul a estimé hier, qu’Halilhodzic fait du très bon travail avec l’Algérie en ramenant de très bons joueurs chez les Verts depuis sa prise en main de la sélection nationale. «C’est vrai que l’Algérie va devoir sortir le grand jeu face à la Belgique, la Corée du Sud et la Russie. Ce sont des équipes qui ont un niveau très élevé et surtout une histoire en Coupe du monde. Toutes ces nations comptent des joueurs de classe mondiale. Mais je reste toutefois optimiste quant aux chances de mes frères algériens, qui auront derrière eux non seulement toute l’Algérie, mais aussi toute la nation arabe qui va pousser les joueurs à se transcender et à nous faire honneur. Détrompez-vous, l’Algérie ne sera pas le Petit Poucet du groupe ou le plus faible, si on veut dire les choses plus crûment. Je pense que l’Algérie a les moyens de passer au second tour, pour peu qu’elle reste concentrée et développe le jeu qu’on a l’habitude de voir. Tout cela dépendra aussi de la réussite de la préparation qui va débuter dans les prochains jours. Mais au vu des moyens techniques et individuels des joueurs algériens, les chances de passer au second tour sont grandes. L’expérience des joueurs qui jouent presque tous en Europe aidera la sélection algérienne et leur facilitera la tâche », a-t-il conclu. M. Ramzi


Maracana N°2346— Mercredi 7 mai 2014

IL PERSISTE ET SIGNE

Le désormais ex-international et joueur d’Al-Sadd, Nadir Belhadj est revenu sur sa saison avec le club qatari, ainsi que les vraies raisons qui l’ont poussé à quitter l’Equipe nationale et son souhait de faire son «come-back» chez les Verts.

« ON VA TOUT FAIRE POUR SE QUALIFIER À LA CHAMPIONS LEAGUE »

Confronté ce soir à la formation iranienne de Khûzistân comptant pour la manche aller des 16es de finale de la Champion’s League asiatique,!Nadir Belhadj, estime que la rencontre sera difficile, même à domicile et que l’équipe fera tout pour passer d’abord ce tour, puis penser à aller le plus loin possible dans cette compétition! : «C’est un match difficile qui nous attend ce soir, face à une formation qui joue très bien au ballon. Nous allons jouer devant nos supporters et il faudra sortir le grand jeu pour venir à bout de l’équipe de Khûzistân. On a des joueurs capables de faire la différence à n’importe quel moment de la partie, mais il faudra surtout faire attention de ne pas commettre d’erreurs défensives. Même s’il est difficile de dire qu’on a les moyens de décrocher le titre asiatique, il nous faudra d’abord se concentrer sur cette rencontre avant de penser à aller le plus loin possible.»

«UN RETOUR EN EUROPE N’EST PAS À L’ORDRE DU JOUR»

Interrogé sur des propositions qu’il aurait reçues, Belhadj a balayé de la main, tout contact avec des équipes du Golfe en déclarant que son avenir est à Al-Sadd!:!«Je n’ai reçu aucune proposition. C’est la presse qui a annoncé cela et je peux vous dire que ce n’est que des rumeurs. J’ai encore un contrat d’une saison avec Al-Sadd que je

EQUIPE NATIONALE 03

BELHADJ :

«Aujourd’hui ou à la CAN 2015, l’essentiel c’est que je veuille revenir» vais honorer. Je me sens chez moi ici. Pour moi, c’est ma deuxième famille. Cela fait quatre ans que je suis ici et je me donne à chaque fois à fond. Pour ce qui est du retour en Europe, je vous dirais qu’il n’est pas du tout à l’ordre du jour. Il ne faut pas oublier que cela fait 4 ans que j’ai quitté l’Europe et jouer là-bas, n’est pas du tout facile, on va voir, mais je peux vous dire que je me sens très bien à Al-Sadd, avec qui, je vais continuer.»

«QUELLE QUE SOIT LA DÉCISION DU SÉLECTIONNEUR, JE ME DOIS DE LA RESPECTER»

Amené à donner son sentiment sur les dernières déclarations de Vahid Halilhodzic à son sujet, le joueur d’Al-Sadd a admis que son retour en sélection serait compliqué en ce moment, même s’il garde encore l’espoir d’en faire partie et qu’il comprenait la décision du Bosnien à son sujet!: «C’est vrai que j’ai déclaré dernièrement mon envie de retrouver l’Equipe Nationale, mais je ne peux rien y faire. La décision de me convoquer ou pas revient au sélectionneur national. Quelque soit sa décision je me dois de respecter ses choix. J’ai joué mes matchs avec mon club à fond et j’ai donné le meilleur de moi-même et je vais continuer sur ce chemin. Au risque de me répéter, la décision appartient au sélectionneur national. C’est Halilhodzic qui décide, pour moi il n’y a pas de soucis. C’est vrai que la situation est un peu compliquée, du fait que le groupe a fourni des efforts pour se qualifier et je respecte ce qu’ils ont accomplis. Quand à dire que puisque je n’ai pas pris part aux qualifications et donc je ne dois pas postuler à une place en sélection, pour moi, cela ne veut rien dire. Chaque joueur doit avoir sa chance et c’est au sélectionneur de décider au final. Je respecte le travail accompli par les joueurs et c’était du bon boulot d’arracher cette qualification.»!

«CE N’EST PAS MA FEMME QUI M’A OBLIGÉ À QUITTER LES VERTS»

A propos de la décision de tirer un trait sur l’Equipe Nationale, Nadir Belhadj, s’est justifié en déclarant que c’était une décision personnelle et non pas dictée par sa femme!: «Ce fut pour moi un véritable déchirement de mettre fin à ma carrière internationale, surtout après ce qu’on a vécu en 2010! et aujourd’hui, quand j’ai décidé de revenir chez les Verts, je comprends quand Halilhodzic déclare que c’est suite à une décision personnelle que j’ai mis fin à ma carrière internationale la première fois, mais j’avais des raisons personnelles qui m’ont poussées à prendre cette décision, que je ne veux pas aborder aujourd’hui. Pour ce qui est du rôle qu’aurait joué ma femme, je dirais que tout ce qui a été dit est archi-faux et personne ne m’a obligé à prendre cette décision. Ceux qui ont dit que j’ai sacrifié l’EN pour des vacances, sont des menteurs. J’ai toujours privilégié l’Equipe Nationale, mais si on ne me convoque pas, je ne peux pas venir. Si on revient un peu en arrière, je dirais que je n’ai aucun regret d’avoir pris cette décision, je continue de travailler et je regarde vers l’avant. Nous

aimons tous notre pays et notre sélection et le plus important, c’est que je veux revenir, maintenant ou après le Mondial. Pourquoi-pas lors de la CAN 2015!? C’est vrai qu’au jour d’aujourd’hui, c’est compliqué, comme l’a déclaré le sélectionneur national. En tous cas je garde l’espoir d’y être, comme on dit, l’espoir fait vivre. Je voudrais dire aussi que personne n’est derrière ma non-convocation, je n’ai et je n’accuse personn e d’être derrière cela.»

«MOI, MESBAH OU GHOULAM ? LE CHOIX REVIENT AU COACH»

Candidat déclaré mais pas sûr d’y être, Belhadj, se met d’ores et déjà en concurrence avec les deux latéraux gauches, Mesbah et Ghoulam, sur qui il donne son avis et surtout met la balle dans le camp du sélectionneur pour faire le choix! :! «Je connais très bien Djamel Mesbah, du fait d’avoir eu l’occasion de jouer avec lui en Equipe Nationale. Ghoulam quant à lui, je ne le connais pas très bien, mais le fait d’avoir gagné la Coupe d’Italie et de jouer dans un si grand club comme Napoli est une preuve qu’il est un très grand joueur. Il fait une excellente saison en Italie et le fait de quitter Saint-Etienne en milieu de saison est une preuve de sa force de caractère. Mesbah a aussi sa place chez les Verts, il ne faut pas l’oublier et si je devais être en concurrence avec ces deux joueurs, ce sera au sélectionneur de faire le choix.»

«LE PREMIER MATCH FACE À LA BELGIQUE SERA DÉTERMINANT» Enfin, concernant les chances de l’Equipe

Nationale de passer le premier tour au Brésil, Nadir Belhadj, s’est montré optimiste, du fait de la qualité des joueurs qui composent le groupe, avec une nouvelle génération!:!«!C’est un groupe difficile et la qualification ne sera pas aussi simple, mais je pense qu’on a nos chances, car nous avons un groupe solide et solidaire à toute épreuve et de surcroit des éléments qui évoluent dans de grands clubs en Europe.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Dieu merci, il y a une nouvelle génération qui peut faire quelque chose. Le premier match face à la Belgique sera déterminant et qui peut nous ouvrir les portes de la qualification au second tour. On a tous vu la prestation des Verts lors des qualifications et le fabuleux parcours qu’ils ont fait. J’espère qu’ils iront le plus loin possible lors de ce Mondial», a-t-il déclaré. M’hamdi Ramzi


04 MOBILIS LIGUE UNE MISE À JOUR

Maracana N°2346— Mercredi 7 mai 2014

EL HARRACH

CROIT DÉSORMAIS AU PODIUM USMH-MCA 1-0

200 SUPPORTERS DU MCA PRÉSENTS

Fiche technique Stade du 1er Novembre d’El Mohammadia (El Harrach) Affluence record Arbitres : Houasnia assisté de Hamou et Doulache Avertissements : Gharbi (43’), Aksas (68’)(MCA), Azzi (63’), Mazari (80’), Sylla (86’)(USMH) Buts : Mebarki (50’) (USMH)

Déterminés à suivre la sortie de leur équipe face à l’USMH, au stade de Lavigerie, les supporters du Mouloudia d’Alger se sont déplacés en masse à El Harrach, puisqu’ils étaient près de 200 à avoir pris place dans la tribune réservée aux fans des équipes adverses.

USMH :

N’ayant pas digéré la présence des supporters mouloudéens dans le stade de Lavigerie, les supporters harrachis n’ont pas trouvé mieux que de lancer des fumigènes sur la pelouse. Mais l’un des projectiles a mis le feu à un fanion de l’USMH, provoquant un important incendie qui fut finalement circonscrit grâce aux efforts louables consentis par les agents de la Protection civile.

MCA :

Doukha, Boulekhoua, Belkaroui, Azzi, Mazari, Hendou, Boumechra (Abid 83’), Ait Ouamar, Younes, Mebarki (Amada 72’), Sylla (Khadir 90+2’) Entr : Charef

LES HARRACHIS PROVOQUENT UN INCENDIE

Djemili, Besseghier,Bensalem (Zeghdane 60’), Aksas, Djeghbala, Boucherit, Gharbi, Metref (Bouguèche 70’), Kacem, Daoud, Yachir Entr : Bouali

KACI SAID ET BOUMELLA SUBISSENT LES QUOLIBETS DES HARRACHIS

Présents lors de ce périlleux déplacement effectué par leur équipe à El Harrach, le président du Mouloudia Boudjemâa Boumella ainsi que le manager général, Kamel Kaci Said, ont passé un sale aprèsmidi. En effet dès leur arrivée au stade, les supporters harrachis se sont mis à les insulter durant un bon moment. Mais le plus visé était Kaci Saïd, à cause de ce qui s’est passé lors du match aller qui s’était joué au stade Omar-Hamadi de Bologhine.

IMPOSANT DISPOSITIF POLICIER POUR CE MATCH

Comme il fallait s’y attendre, ce derby USMH-MCA s’est joué en présence d’un grand nombre de policiers, puisqu’un important dispositif policier a été déployé autour du stade de Lavigerie et ses alentours, afin de sécuriser l’événement. Mais la tension qui règne entre les deux galeries depuis plusieurs années n’a pas facilité la tâche des hommes en bleu qui ont peiné à controler la situation.

LES TICKETS VENDUS 1 000 DA !

Le quota de tickets réservé aux supporters du Mouloudia d’Alger aura vu les opportunistes profiter de l’occasion, en achetant un bon paquet de billets pour les revendre au marché noir. Et selon les échos qui nous sont parvenus du stade de Lavigerie, le prix du billet a atteint le cap des 1 000 DA, au grand dam des fans mouloudéens qui n’ont pas caché leur dépit.

METREF DANS LE ONZE DE DÉPART

De retour après sept mois d’absence, Hocine Metref a enfin été titularisé en compétition officielle, puisqu’il a été aligné d’entrée lors du match d’hier. Pour rappel, Metref a renoué avec la compétition lors du match du CABBA, où il avait joué le dernier quart d’heure, avant d’enchaîner avec la finale de la Coupe d’Algérie où il a pris part à la prolongation.

PREMIÈRE TITULARISATION POUR BENSALEM

Zineddine Bensalem a attendu jusqu’au derby de l’USM El Harrach pour enregistrer sa première titularisation de la saison, après que son entraîneur ait décidé de lui accorder sa chance.

BESSEGHIR, YACHIR ET GHARBI D’ENTRÉE

Devenus titulaires depuis un bon moment, Abdelkader Besseghier et Samy Yachir ont débuté le match lors du derby d’hier. Idem pour Sabri Gharbi, dont l’entrée fracassante lors de la finale de la Coupe d’Algérie lui a permis de regagner sa place dans le onze de Bouali.

ZEGHDANE, OUALI ET GHAZI MÉNAGÉS

Préférant faire tourner son effectif, l’entraîneur Fouad Bouali a laissé Ghazi, Zeghdane ainsi que Ouali sur le banc.

En disposant du Mouloudia d’Alger sur le plus petit des scores sur une réalisation signée Mebarki, l’USM El Harrach a réalisé une très bonne opération, puisque cette victoire lui permet de conforter ses chances de postuler pour une place parmi les trois premiers. En revanche, le Mouloudia vient de perdre du terrain par rapport au podium. Les Harrachis ont abordé la rencontre tambour battant. La première alerte a été donnée par Boulekhoua, qui à la 2’, est passé tout près d’ouvrir le score, mais son tir à bout portant a été détourné en corner par Djemili. Après cette première alerte, les Mouloudéens se sont repliés en défense, tout en procédant par contres. Yachir qui était trop souvent isolé dans la défense harrachie n’a pas bénéficié de balles intéressantes. A la 18’, Ait Ouamar exécutera un joli corner qui trouvera Mazari, mais la tête de ce dernier a été dégagée par le gardien du Mouloudia. Voulant absolument trouver la faille le plus rapidement possible, les protégés de Boualem Charef passent à la vitesse supérieure, et l’intenable Mebarki a failli faire mouche à trois reprises (20’, 22’ et 25’), mais son manque de concentration n’a pas permis à l’USMH de débloquer la situation. Le même Mebarki s’est reconverti en passeur décisif, mais son compère Sylla n’a pas su profiter de la belle passe dont il a bénéficié à la demi-heure de jeu.

U 21 : USMH 2–MCA 0

Les U21 de l’USM El Harrach ont pris le dessus sur leurs homologues du Mouloudia d’Alger, sur le score de 2 buts à 0.

L’unique occasion que se sont créé les Mouloudéens fut l’œuvre de Besseghier, auteur d’un joli débordement le son côté droit, mais une fois devant les buts, il ra-tera son tir (34’). Et c’est sur un score nul et vierge que les deux équipes se sont sépa-rées à la mi-temps. A la reprise, on eut droit au même scénario, puisque les locaux sont entrés directement dans le vif du sujet. Mais il a suffi de cinq minutes de jeu pour voir Mebarki ouvrir le score, suite à une belle remise de son compère Younes. Abattus par ce but, les Vert et Rouge se sont contentés de subir le match. L’entrée de Bouguèche à la

place de Metref devait donner un nouveau souffle, mais l’excès de précipitation a privé le Mouloudia de l’égalisation à la 74’, sur une belle remise de Boucherit. Quelques minutes plus tard, soit à la 82’, c’était au tour de Zeghdane de se mettre en évidence, sur coup franc, mais malheureusement pour lui, son ballon est allé mourir sur le poteau droit du gardien Doukha. La suite de la rencontre ne donnera rien, malgré les quelques tentatives des Mouloudéens, qui se heurtèrent à la ténacité des Harrachis qui ont réussi à préserver leur avantage jusqu’au coup de sifflet final. Lotfi S.

LE STADE PRIS D’ASSAUT PAR LES SUPPORTERS HARRACHIS

Ce derby tant attendu par les supporters de l’USMH a vu ces derniers se mobiliser pour cet événement. D’ailleurs, une bonne partie des fans de l’USMH a passé la nuit devant les guichets du stade afin de se procurer les tickets d’accès dès le début de la vente. Ce qui fut fait dès les premières heures de la journée d’hier. D’ailleurs, le stade de Lavigerie a fait le plein en un temps record, puisque les supporters d’Essefra ont envahi les tribunes sans laisser la moindre place aux retardataires.

LA SITUATION A DÉRAPÉ VERS 14 H 30

Après que le stade s’est rempli par les fans de l’USMH, les forces de police ont donné leur feu vert pour permettre aux supporters du Mouloudia de prendre place au niveau de la tribune réservée aux supporters visiteurs. Mais dès que quelques fans du Doyen ont fait leur apparition dans cette petite tribune, la situation a dégénéré, puisque les Harrachis ont envahi le terrain, où ils ont tenté de s’approcher de leurs homologues mouloudéens pour les chasser de la tribune. Mais l’intervention des policiers mobilisés sur place a sauvé la mise.

LES SUPPORTERS MOULOUDÉENS ATTAQUÉS PAR LES FUMIGÈNES

Face à l’impossibilité d’atteindre les supporters mouloudéens, les fans de l’USMH n’ont pas trouvé mieux que de recourir aux attaques par le biais des fumigènes. D’ailleurs les quelques supporters qui se trouvaient dans la tribune des visiteurs l’ont échappé belle. Face à cette situation, les forces de l’ordre décidé d’évacuer les supporters mouloudéens pourÒ éviter le pire. Y. R.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

LE MATCH A DÉBUTÉ À 16H18

Suite aux incidents ayant émaillé le derby d’hier, le coup d’envoi de la rencontre a été donné à 16h18 au lieu de 16h, soit avec dix-huit minutes de retard.

UN POLICIER BLESSÉ

Lors de la grosse pagaille qui a suivi hier l’envahissement du terrain par les supporters harrachis, un policier en a fait les frais, puisqu’il s’est blessé suite à un accrochage avec les supporters.

TROIS SUPPORTERS HARRACHIS BLESSÉS, DONT UN ÉVACUÉ À L’HÔPITAL

En plus du policier, il y a eu trois fans de l’USMH qui ont contracté des blessures, ce qui a nécessité l’évacuation de l’un d’entre eux à l’hôpital Zemirli.

BEAUCOUP D’ARRESTATIONS

Un bon nombre de supporters qui se sont permis d’envahir le terrain ont été arrêtés par les forces de l’ordre. Ils ont été évacués sur-le-champ vers le commissariat de police le plus proche du stade Lavigerie.

CHAREF EST INTERVENU POUR CALMER LES ESPRITS

Face aux débordements constatés , l’entraîneur de l’USMH, Boualem Charef, n’a pas hésité à intervenir pour calmer les supporters harrachis qui étaient dans une hystérie sans précédent. Il a d’ailleurs été entendu, et c’est sous les applaudissements des fans que le calme est revenu avant que la rencontre ne débute.

BENSEMRA, SEUL RESPONSABLE HARRACHI PRÉSENT

Ce qui est à retenir de ce derby, c’est l’absence des dirigeants harrachis. En effet, mis à part Bensemra, aucun autre responsable harrachi n’était présent auprès de son équipe lors de la rencontre d’hier.


Maracana N°2346— Mercredi 7 mai 2014

MISE À JOUR

USMH-MCA 1-0 NE DISPOSANT PAS D’UNE LICENCE CAF

BOUALI ATTEND LE PROCHAIN STAGE POUR L’OBTENIR

Comme tout le monde le sait, l’actuel entraineur du Mouloudia d’Alger, Fouad Bouali n’est pas titulaire d’une licence CAF. Ce qui veut dire qu’il ne pourra pas diriger son équipe, dans le cas où il resterait au Mouloudia, lors de la participation de ce dernier à la prochaine édition de la Coupe de la CAF. Mais il semble que Fouad Bouali ait pris ses devants, puisqu’il n’attend que la tenue du prochain stage pour les entraineurs algériens qui ne disposent pas de ladite licence, pour y prendre part et mettre fin à ce problème. Et selon les dernières nouvelles, le prochain stage est prévu pour le mois de juin prochain. Y R.

MOBILIS LIGUE UNE 05

SUITE À LA GROSSE PAGAILLE QUI A SECOUÉ LE CLUB AVANT-HIER

Qui décide au Mouloudia ?

Lors de la concrétisation du retour de la Sonatrach à la tête des affaires du Mouloudia d’Alger, en décembre 2012, tout le monde s’attendait à que cet apport ait un impact positif sur le club.

C

hose faite sur le plan financier, étant donné que le Mouloudia ne souffre plus financièrement depuis presque deux ans. Mais sur le plan gestionnaire, c’est loin d’être le cas, puisqu’après le scandale des médailles survenu l’année passée, lors de la finale de coupe d’Algérie perdue face à l’USM Alger, un autre scandale s’est produit cette année, après la consécration du Mouloudia en Coupe d’Algérie, dont l’actuel président du conseil d’administration du club, Boudjemâa Boumella et le manager général Kamel Kaci Said furent les acteurs principaux. Les deux concernés qui se sont disputés à cause du trophée remporté jeudi passé face à la JSK, auront créé la sensation samedi soir, et tout au long de la journée de dimanche. Cette journée en question, qui fut marquée par une grosse pagaille au siège du club, sis à Hydra, aura confirmé que la Sonatrach est encore loin du compte, et surtout loin de contrôler la situation.

LA PRESSION DES SUPPORTERS

Ce qui est à retenir de toute cette histoire, qui est survenue trois jours après la victoire du Mouloudia en Coupe d’Algérie, c’est ce qui s’est passé entre Kaci Saïd et Boumella. Ce conflit a poussé le conseil d’administration à tenir une réunion d’urgence avant-hier au siège du club. Lors de cette fameuse réunion qui s’est tenue en la présence de tous les membres du CA avait donné lieu à la décision de limoger le manager général, Kamel Kaci Saïd, pour mauvais comportement envers son premier responsable qui n’est autre que Boumella. Mais quelques heures plus tard, il y a eu un renversement de situation, après que Boumella eut cédé à la pression dont il avait fait l’objet de la part de quelques supporters (les pros Kaci Saïd), qui ont mis le paquet pour le convaincre de revenir sur sa décision de mettre fin à la mission du manager général. Chose faite par Boumella, qui a abdiqué et fini par accepter une réconciliation avec son homologue. Mais la question qui se pose dans tout cela, c’est est-

ce que les décisions prises par le conseil d’administration pèsent, ou bien Boumella est devenu le seul décideur au Mouloudia! ? Une question à laquelle personne n’arrive à répondre, encore moins les membres du conseil d’administration, dont l’un d’entre eux est pointé du doigt, puisque les dernières nouvelles font état qu’il tient à faire annuler la décision prise par le CA, et ce, en tentant de convaincre le CA de l’annuler et de ne pas la transmettre à Zerguine. !!

DES PRÉROGATIVES DÉPASSÉES

L’autre fait marquant dans les affaires du Mouloudia, c’est l’implication du comité de supporters dans des choses qui le dépassent. Puisqu’en plus de la présence de ses membres de manière continue au siège du club, ainsi que lors des différents déplacements de l’équipe, en se permettant même de résider dans les mêmes hôtels qui abritant la délégation mouloudéenne, et bien évidemment aux frais de la princesse, il s’avère que ces personnes se permettent même de dicter leur loi, en s’impliquant dans les décisions prises par la direction du club. Tout cela, à cause du fait que Boumella leur a laissé le champ libre, alors que

leur mission se limite à l’organisation des supporters et nulle part ailleurs. C’est dire que le Mouloudia d’Alger est devenu l’otage de ce comité, dont faut-il le rappeler, certains de ses membres s’étaient permis d’agresser l’entraineur Fouad Bouali, sans que personne bouge le petit doigt et prenne des décisions pour condamner ce comportement.

UN CHANGEMENT RADICAL S’IMPOSE

Face à cette grosse confusion qui caractérise le domicile mouloudéen, malgré que le club est sous l’égide de la plus grosse compagnie du pays, ceux qui suivent de très près les affaires du doyen des clubs algériens, s’accordent à dire que ce dernier n’est pas sorti de l’auberge, et l’unique moyen qui lui permettra d’en finir avec le bricolage et notamment les scandales, consiste à un changement radical au sein du club. D’ailleurs, la récente déclaration faite à l’issue de la finale de la coupe, !par le représentant de la Sonatrach, Aomar Bedja, qui a promis un grand changement en prévision de la saison prochaine, est une promesse dont les supporters du Mouloudia d’Alger n’attendent que la concrétisation. Youcef R.

LA DIRECTION PRÉVOIT D’ENTAMER LES POURPARLERS AVEC LUI

LE SORT DE BOUALI SCELLÉ PROCHAINEMENT

A l’approche de la fin de la saison, les responsables du club ont déjà entamé les préparatifs du prochain exercice. Et leur priorité ira bien évidemment à la stabilité, à commencer par le staff technique, dont les dernières nouvelles font état que les Boumella et consorts songent à reconduire l’actuel entraineur Fouad Bouali. Dans ce sens, on apprendra d’une source bien informée que l’avenir du premier responsable technique du Mouloudia sera tranché dans les jours à venir, et probablement bien avant la fin de la saison actuelle. Cela vient refléter les intentions de la direction mouloudéenne, notamment après que coach Bouali ait concrétisé l’objectif pour lequel il a été engagé, qui consistait à remporter la Coupe d’Algérie, et ce, en attendant celui du podium, qui demeure désormais la nouvelle ambition du vieux club algérois. En tous cas, le premier intéressé par cette affaire, Bouali en l’occurrence ne ferme pas la porte, et sa déclaration confirme cela, « pour le moment, aucun responsable du club ne m’a parlé de mon avenir avec le Mouloudia. Mais dans le cas où je ferais l’objet d’une demande de prolongation de mon contrat, je poserai des conditions, et si la direction donnera son accord, je signerai mon nouveau contrat sans le moindre souci», a laissé entendre le récent vainqueur de la Coupe d’Algérie.

BOUALI DANS L’EXPECTATIVE...

Concernant les conditions que prévoit de poser le successeur d’Alain Geiger, elles s’articuleront essentiellement autour des infrastructures. Il citera, d’ailleurs, le fait que son équipe ne dispose même pas d’un lieu fixe pour s’entrainer. « En ma qualité de technicien, je prône la stabilité, mais tout le monde sait que le Mouloudia ne dispose, même pas d’un terrain d’entrainement, et on a vraiment souffert sur ce plan durant cette saison. Et c’est vraiment malheureux de constater qu’un grand club de l’envergure du Mouloudia d’Alger ne dispose même pas d’infrastructures de base. Donc les responsables du club se doivent de trouver une solution imminente pour que l’équipe ne fasse plus face à ce problème qui n’est pas facile à gérer», a souligné le coach des Vert et Rouge. Tout en espérant que ces détails soient réglés au plus vite, Fouad Bouali mettra la balle dans le camp de la Sonatrach, qui se devra de trouver des solutions imminentes, en commençant par la domiciliation du club, qui depuis la fermeture du stade du 5-Juillet, aura perdu ses repères et s’est retrouvé livré à lui-même, et contraint à recevoir au stade Omar Hamadi de Bologhine. En attendant de connaître le plan d’action que prévoit de suivre la Sonatrach pour remettre de l’ordre et mettre le Mouloudia dans les meilleures conditions pos-

sibles, l’avenir de l’entraineur Fouad Bouali devrait être connu dans un futur assez proche, surtout que la saison tire à sa fin, et le facteur temps ne plaide pas en la faveur des responsables, surtout quand on sait que le doyen des clubs algériens renouera dès la saison prochaine avec les sensations de la compétition continentale, après trois ans d’absence. Youcef R.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


06 MOBILIS LIGUE UNE MISE À JOUR

CABBA-JSK 0-1 Fiche technique Stade : 20-Août-55 Affluence : faible Arbitres : Arab, Bazine, Dilmi Buts : Zaâbiya (36’) JSK

CABBA :

Souiche, Benhamine, Chebira, Ali Ghechi, Bendahmane, Djerrar (Benai 60’), Bouflih, Ammour, Mosrati, Hamimid, Bouguerra (Oussalah 60’). Ent : Benaâniba

JSK :

Asselah, Rial, Benlamri, Remache, Mekkaoui, Sedkaoui, Raiah, Aiboud (Fergane 66’), Aouedj, Zaâbiya (Messadia 54’), Ebossé (Bencherifa 85’). Ent : Ait Djoudi

400 SUPPORTERS KABYLES PRÉSENTS

Afin d’encourager les camardes d’Ali Rial, 400 supporters ont fait le déplacement hier à la ville des hauts plateaux. Malgré la déception de la semaine passée après l’amère défaite concédée en finale de la coupe d’Algérie, les fans kabyles continuent à soutenir leur équipe contre vents et marées.

M.H.

Maracana N°2346— Mercredi 7 mai 2014

Les Canaris reprennent du poil de la bête !

Les Canaris du Djurdjura ont entamé la rencontre avec volonté et détermination afin d’oublier l’amère défaite en finale de Dame coupe et se racheter en championnat pour assurer la deuxième place qui leur permettra de participer à la Ligue des champions africaine. A la 4e minute de jeu, l’ex-Canari Bendahmane, sur un coup franc, oblige le portier Asselah à étaler toute sa classe pour dévier la balle en corner. Deux minutes plus tard, après un bon travail individuel du Camerounais Albert Ebossé ce dernier rate l’immanquable face au gardien Souiche. A la 10e minute, c’est au tour du capitaine Ali Rial d’exécuter un coup franc obligeant le portier Souiche à dévier le cuir en corner. Les Kabyles multiplient les offensives et, cette fois, par l’entremise du jeune Aiboud qui tente sa chance d’ouvrir la marque mais sans parvenir à battre le gardien bordjien. On attend la 21e minute pour assister à la deuxième action des locaux par l’intermédiaire de Hamimid qui reprend de la tête un centre précis d’Ammour, mais le solide défenseur Rial dégage le ballon en corner. A quelques minutes de la fin de la première partie, l’attaquant Zaàbiya libère les siens d’un tir des 20 mètres qui ne laisse aucune chance au gardien Souiche. Après la pause citron, les camarades de Benlamri gèrent le score en fermant tous les espaces à leur adversaire. Les Bordiens ont

tout fait pour revenir au score mais les tentatives de Benai et Hamimid n’ont rien donné devant iune défense kabyle bien en place autour d’un gardien des grands jours. Les Kabyles auraient pu aggraver la marque dans

LE MAURITANIEN MOULAY AHMED DEPUIS HIERLa Ànouvelle TIZIrecrue

kabyle, l’attaquant mauritanien Moulay Ahmed, est arrivé à 14h15 à l’aéroport Houari Boumediene. Accompagné de son président. Il a été accueilli par le président Moh Chérif Hannachi. Dans une courte déclaration, Moulay Ahmed précise : «Je suis ici pour signer mon contrat et c’est un honneur pour moi d’évoluer dans un grand club comme la JSK. Je suis très heureux d’être parmi vous ici en Algérie ». il est à rappeler que cet attaquant, qui évolue sur le couloir gauche, est encore sous contrat avec son club de Mauritanie jusqu’en 2015. La cérémonie de signature du contrat aura lieu ce matin à 11h au siège du club au niveau du stade de 1er-Novembre. Massi Hachour

RÉSULTATS DE LA MISE À JOUR

CABBA-JSK(0-1) USMH-MCA (1-0)

Equipes 1. USM ALGER 2. ES SÉTIF 3. JS KABYLIE 4. USM EL HARRACH 5.MC EL EULMA 6. MC ALGER 7. RC ARBA 8. CS CONSTANTINE 9. JS SAOURA 10. ASO CHLEF 11. MO BEJAIA 12. CR BELOUIZDAD 13. MC ORAN 14. CAB B. ARRERIDJ 15. JSM BEJAIA 16. CRB AIN FEKROUN

Pts 60 49 46 43 41 41 39 39 36 35 28 27 27 23 22 20

J 26 26 26 26 26 26 26 26 26 26 26 26 26 26 26 26

G 18 14 13 12 11 12 11 10 10 09 08 08 07 04 05 05

N 06 07 07 07 08 05 06 09 06 08 04 03 06 08 07 05

P 02 05 06 07 07 09 09 07 10 09 14 15 13 14 14 16

BP 41 33 34 30 29 23 26 27 32 24 21 20 23 17 18 14

BC 15 18 20 21 23 20 25 27 33 18 28 28 34 33 38 27

Diff 26 15 14 09 06 03 01 00 -01 06 -07 -08 -11 -16 -20 -13

les dernières minutes, mais le manque de concentration de Messadia et Aouedj ont fait que le score reste inchangé jusqu’au coup de sifflet final de l’excellent arbitre Arab. Imad B.

KAROUF : «ON A PERDU UNE FINALE MAIS ON A GAGNÉ UNE ÉQUIPE» L’entraineur adjoint Mourad Karouf, estime que la JSK a, certes, perdu la coupe, mais elle a gagné, tout de même, une équipe «C’est vrai qu’on a mal débuté le match, mais on s’est ressaisi par la suite et les joueurs ont fait un bon match et ne sont guère à blâmer, car ils ont fait de leur mieux pour gagner cette coupe , qui a choisi le Mouloudia. J’estime qu’on a perdu une coupe, mais par contre, on a gagné une équipe d’avenir »

«ON FERA TOUT POUR RETAPER LE MORAL DES JOUEURS»

L’adjoint d’Ait Djoudi , Mourad Karouf, qui fait un énorme travail au sein du groupe , reconnait qu’un grand travail psychologique les attend pour remobiliser le groupe «Comme je vous l’ai dit, le groupe a besoin du temps pour se remettre de la déception et oublier cet échec en finale de coupe d’Algérie. Malheureusement, on a un match important à préparer ce mardi contre le CABBA. On sait ce qui nous attend et un grand travail psychologique nous attend pour essayer de remonter le moral des joueurs et leur permettre de se concentrer sur ce match contre le CABBA »

«ON REBONDIRA POUR TERMINER LA SAISON EN BEAUTÉ»

Mourad Karouf se dit optimiste pour le reste du parcours, malgré la difficulté de la tâche qui attend l’équipe «Malgré la défaite en finale de coupe, je vous ai dit qu’on a gagné une équipe d’avenir qui essayera de se remobiliser. On fera de notre mieux pour bien négocier

ce match contre le CABBA, qui sera extrêmement difficile, vu les conditions dans lequel il va se jouer, afin de rebondir de nouveau et aborder la suite du championnat sur de bons auspices, car on a une deuxième place à arracher pour jouer une compétition continentale la saison prochaine. Les joueurs doivent faire plus d’efforts et de sacrifices et doivent faire preuve du courage et s’armer de patience pour surmonter cette épreuve difficile »

«ON DEMANDE À NOS SUPPORTERS DE SOUTENIR CETTE ÉQUIPE»

L’adjoint Mourad Karouf, aurait bien aimé dédier cette coupe aux supporters de la JSK, mais la coupe a choisi son camp «On remercie beaucoup nos supporters, qui sont beaucoup dans les résultats de cette année. Ils étaient toujours derrière l’équipe depuis le début de saison et nous sommes vraiment désolés. On leur demande de rester mobilisés derrière cette équipe et de soutenir les joueurs, qui ont besoin de leurs encouragements», conclut Mourad Karouf Ali S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°2346— Mercredi 7 mai 2014

MOBILIS LIGUE UNE 07

PRESSION DE LA DIRECTION, DES SUPPORTERS ET DES BLESSÉS…

FIN DE SAISON DIFFICILE POUR AIT DJOUDI

La fin de cet exercice footballistique ne s’annonce pas du tout facile pour l’entraineur Azzedine Ait Djoudi. En effet, la finale ratée bêtement contre le MC Alger, et la pression qui l’a suivie, à quoi s’ajoute bien évidement, cette cascade des blessés, ont fait que Ait Djoudi vit l’une des plus difficiles fins de saisons.

A

yant beaucoup misé sur la finale pour terminer la saison en beauté, le premier responsable à la barre technique des Jaune et Vert ne sait plus à quel saint se vouer. Toute la pression qui a surgie juste après la défaite, a mis le technicien kabyle dos au mur. Certes, la coupe d’Algérie n’était pas un objectif pour les Canaris, mais au fur et à mesure elle est devenue une cible pour les Kabyles. En ratant cette ultime étape de la plus populaire compétition nationale, Azzedine Ait Djoudi sait pertinemment que ce qui l’attend n’est guère une simple sinécure. Il est tenu à placer le club phare de Djurdjura sur le podium, l’entraineur Ait Djoudi vivra une fin de saison compliquée. En laissant filer une bonne opportunité qui pourrait procurer de la joie à toute la région, les joueurs de la JS Kabylie ont intérêt à réagir et terminer la saison en beauté avec à la clé une honorable place sur le podium. Certes, ce n’est pas aussi facile en présence, surtout, de plusieurs autres formations qui se partagent le même objectif, mais

ils n’ont pas d’autre alternative que de faire mieux. L’autre situation qui semble compliquer les choses à ce technicien kabyle, reste cette histoire des blessés que connait le club en cette fin de saison. Après Si Salem et Madi, c’est au tour de Yesli et Mazari et autres de contracter des blessures. Des absences qui ne font que compliquer la situation à Ait Djoudi en cette fin de saison. L’entraineur en chef, qui a souhaité bénéficier des services de l’ensemble de son effectif en cette fin de saison, connait des défections presque chaque match. À quatre journées de l’épilogue, plusieurs joueurs de cette formation phare de Djurdjura souffre de petits bobos. Une réalité qui met le technicien kabyle en difficulté. Même s’il a su gérer une certaine situation difficile depuis l’entame de la saison, le premier responsable à la barre technique des Jaune et Vert, aura encore une suite de compétition très difficile avec cette cascade des blessés. Le club phare de la ville des Genêts vit une fin de saison difficile, avec cette finale perdue et la

pression du résultat. Mais, cette pression pourra être positive dans la mesure où le staff technique et ses joueurs redoublent d’efforts pour faire mieux. Le technicien Ait Djoudi qui sait désormais que les points sont devenus précieux et leur perte se paie cash, fera de son mieux pour sensibiliser ses hommes et les exhorter à redoubler d’effort pour éviter de tout perdre après avoir misé sur une bonne saison. Les quatre prochaines sorties ressembleront, on ne peut mieux, à des matchs de Coupe. Des rencontres durant lesquelles le moindre faux pas sera interdit, puisque chaque point vaudra son pesant d’or. Au début de la saison, et avec le retour de l’entraîneur kabyle Azzedine Ait Djoudi, qui connaît parfaitement bien la maison, et l’arrivée de quelques joueurs pour renforcer l’équipe, les inconditionnels des Jaune et Vert nourrissaient de grandes ambitions de voir leur équipe réaliser une saison correcte, mais les choses s’annoncent toutes autres en cette fin de saison. R. S.

MEKKAOUI :

«Nous n’avons pas encore dit notre dernier mot» La perte de la finale semble laisser des traces. Pensez-vous toujours à ce match ? Nous avons tourné la page. L’attention se focalise en ce moment sur la suite du championnat. C’est vrai que cette défaite nous a fait beaucoup de mal, mais cela fait partie du parcours d’un club. Et puis il faut qui y un perdant. Maintenant, il faudra regarder vers l’avenir et réaliser une saison honorable. C’est inutile de penser à ce mauvais souvenir. La JSK a encore un objectif à atteindre, et elle doit œuvrer pour l’atteindre. Pensez-vous que votre équipe possède les moyens qui lui permettent de terminer sur le podium ? Nous sommes tou

jours en course pour une place sur le podium. Il reste encore quatre matchs à jouer. Il faut les gérer convenablement. Il faut rester concentrés et prendre très au sérieux tous les adversaires. Ce n’est facile, mais on doit être à la hauteur de la confiance placée en nous par les responsables et les supporters. Dans l’ensemble, je dirai que la JSK compte les moyens nécessaires pour atteindre son objectif. A l’approche de la fin de la saison, êtes-vous optimiste pour une bonne saison de votre équipe ? Bien sûr que nous sommes optimistes pour une bonne saison. Il reste encore des matchs à jouer avant la clôture de cet exercice, on doit bien les négocier. Chaque point gagné aura son importance pour nous. On fera de notre mieux pour terminer la saison en sérénité et rendre le sourire à nos supporters. Vous avez certainement quelque chose à dire aux supporters, n’est ce pas ? Je tiens à leur dire qu’ils sont à féliciter. C’est grâce à leur soutien que la JS Kabylie à se retrouver en haut du tableau et atteindre surtout la finale de la coupe d’Algérie. Je tiens à leur dire, également, qu’ils doivent continuer à soutenir l’équipe. C’est en ce moment que les supporters devront se montrer solidaires avec les joueurs. La saison touche à sa fin et la JSK est sur le point d’atteindre son objectif, à savoir terminer sur le podium. Entretien réalisé par R. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

MISE À JOUR

CABBA-JSK

PLACE MAINTENANT AUX HARRACHIS !

Après avoir disputé hier le match de la 26è journée contre le CA Bordj Bou Arreridj, les Canaris pensent désormais à la prochaine journée du championnat qui verra leur équipe accueillir l’USM Harrach dans un match qui s’annonce encore difficile à huis clos. Les joueurs Kabyles n’ont désormais plus droit à l’erreur à domicile. Le staff technique aura encore quelques séances d’entraînement pour remédier aux lacunes et préparer son plan d’attaque. La rencontre est prévue pour samedi prochain au stade 1er novembre de Tizi Ouzou à partir de 17h00. Les deux équipes, qui ont disputé hier le match de la 26è journée, animeront samedi prochain l’une des belles rencontre de la 27è journée, mais sans la présence du public.

REPOS AUJOURD’HUI

Ils devaient rentrer hier soir, soit juste après le match face au CA Bordj Bou Arreridj, les joueurs de la JS Kabylie bénéficieront d’une seule journée de repos aujourd’hui avant de reprendre le chemin des entrainements en prévision de la prochaine journée, prévue samedi prochain face à l’USM Harrach.

LE COACH SUR UN SIÈGE ÉJECTABLE

L’avenir de l’entraîneur des Canaris, Azzedine Ait Djoudi, à la tête de la barre technique de la JSK, est des plus incertains, au lendemain de la défaite concédée en finale de la coupe d’Algérie, jeudi dernier face au Mouloudia d’Alger. En effet, sur la sellettes depuis quelques mois, et n’ayant été épargné qu’en raison du fait que la JSK était en course dans l’épreuve populaire dont elle visait le titre pour sauver sa saison, en sus du fait qu’il est très apprécié par les fans, Ait Djoudi, n’a plus cette immunité qu’il avait désormais, notamment après cette finale perdue, et dont la JSK avait toute la latitude de laremporter, au vue de la prestation de l’équipe, mais aussi, il faut le reconnaître, de la supériorité de l’équipe, cette saison sur son adversaire du jour, qui ne s’est d’ailleurs offert tout le long du match qu’une seule occasion, celle du début de match que Rial a inscrit contre son camp. Le coach des Canaris, Azzedine Ait Djoudi, déjà certain de ne pas être reconduit pour la saison prochaine, risque de se voir éjecter du navire, avant même le terme de la saison en cours, alors qu’il ne reste que cinq journées avant la baisser de rideau sur le championnat. Une défaite loin d’être digérée par les Canaris, notamment par le premier responsable du club, en l’occurrence Mohand Chérif Hannachi. La direction de la JSK et à sa tête Hannachi, et même s’il ne le déclare pas ouvertement, incombe la totale responsabilité de cette défaite en finale au coach, à qui, ils reprochent le fait de ne pas avoir pris aux sérieux ce match, avec de nombreux retards aux entraînements et aux réunions, choses dont Hannachi avait pourtant mis en garde son coach, avant que ce dernier ne récidive, et de surcroit la veille d’un aussi important match que cette finale de coupe d’Algérie, à laquelle Hannachi et les dirigeants tenaient trop, pour sauver leur saison. A. S.


08 MOBILIS LIGUE UNE

ILS ONT GAGNÉ TOUS LES DERBYS ALGÉROIS

USMA

Epingler le CRB

BENBRAHAM POUR OFFICIER CRB-USMA

La Commission de désignation des arbitres a désigné l’arbitre Benbraham pour officier le derby CRB-USMA prévu ce samedi au 20Août. Il sera assisté de Chaballah et Yahi.

LA JSK ET LE CRB PISTENT DJEDIAT

Le meneur de jeu de l’USMA, Miloud Djediat dont le contrat expirera au mois de juin prochain, n’a pas l’intention de continuer l’aventure avec les Rouge et Noir.C’est ainsi que nous avons appris que la JSK et le CRB sont intéressés par les qualités de l’exinternational. Pour le moment, le joueur ne veut pas se prononcer préférant attendre tranquillement la fin de saison pour décider de son avenir sportif.

REBOUH HADDAD DEMANDE À MEFTAH LA LISTE DES MEILLEURS JOUEURS U21

Le vice-président de l’USMA a demandé à l’entraîneur des U21, Mahieddine Meftah, de lui préparer la liste des meilleurs joueurs de l’équipe qui se sont distingués cette saison dans la perspective de les promouvoir en équipe fanion la saison prochaine. On ne sait pas encore combien de joueurs seront retenus dans l’équipe seniors de la saison prochaine. Pour rappel, l’ex-entraîneur, Courbis, avait fait monter cinq joueurs des U21 avant le début de cette saison.

AUJOURD’HUI POINT DE PRESSE DE VELUD

Le coach usmiste animera aujourd’hui à l’issue de la séance d’entraînement prévue à Bologhine un point de presse dans la salle de conférences du stade Omar-Hamadi.

ENTRAINEMENT CE MATIN À BOLOGHINE

Les Usmistes effectueront ce matin une séance d’entraînement au stade OmarHamadi pour préparer le derby face au CRB. A.L.

Maracana N°2346— Mercredi 7 mai 2014

et terminer en apothéose Les Usmistes ont repris hier le chemin des entraînements pour préparer leur empoignade de samedi au stade du 20-Août contre le voisin, le CRB.

L

es coéquipiers de Khoualed, qui caracolent à la tête du classement avec une avance confortable de 11 points sur leur poursuivant immédiat, l’ESS, ont besoin d’un petit point seulement pour décrocher le titre de champion d’Algérie. Les Rouge et Noir, qui sont en train de réussir une saison formidable sur tous les plans, ne comptent pas s’arrêter là et sont décidés à améliorer tous les records. Avec 18 matches sans défaite, les Usmistes espèrent poursuivre leur belle série en décrochant d’autres résultats positifs. Pour cela, ils comptent aller décrocher une bonne performance contre le CRB lors de leur prochaine rencontre. Ce derby revêt une grande importance pour le CRB qui lutte pour son maintien. Mais pour l’USMA, la position du Chabab ne l’ intéresse pas et ce qui compte pour eux c’est de jouer le jeu et faire le maximum pour gagner. Seule la victoire compte pour eux dans cette rencontre qui s’annonce chaude eu égard à la position difficile des Rouge et Blanc au classement général.

15 SUR 15 FACE AUX ALGÉROIS

Les Usmistes ont montré cette saison un gros potentiel et une grande détermination. Ils ont pratiquement balayé tous leurs adversaires qui étaient sur leur chemin mais le plus frappant c’est la façon avec la quelle ils ont réussi à se débarrasser de leurs voisins dans tous les derbys disputés jusque-là. Leur première victoire dans un derby algérois a été enclenchée face à l’USMH au stade du 1erNovembre lors de la 4e journée sur le score de 2-1. Cette première victoire a donné confiance

à l’équipe qui a tout de suite enchaîné par un autre succès mais cette fois-ci face au rival de toujours le MCA par 1-0. A partir de là, les joueurs ont compris qu’ils pouvaient assurer encore leur belle série. Malgré le départ de Courbis, l’équipe n’a pas été affecté pour autant puisque pour son premier match, l’entraîneur Velud a réussi son examen contre le CRB à Bologhine dans une empoignade qui s’est achevée sur le score de 2-0. Lors de la phase retour, les Rouge et Noir vont passer l’écueil harrachi à Bologhine par 2-1 pour ensuite battre le MCA à Tchaker sur le score large de 3-0

L’ESPRIT TRANQUILLE

La sérénité affichée par les joueurs conforte encore plus l’équipe qui a le vent en poupe. Les joueurs, qui savent bien qu’ils seront champions d’Algérie, aborderont le match du CRB avec une grande conviction. Depuis la reprise du championnat, l’équipe a montré qu’elle a du caractère et ne recule devant rien . Une victoire contre le CRB signifierait beaucoup de choses pour l’équipe qui aura ainsi fait le plein des points dans ses confrontations contre les clubs algérois. Les Belouizdadis sont avertis car les Usmistes veulent terminer la saison en beauté et surtout respecter l’éthique sportive. Amine Larbi.

EL ORFI : «RESTER CONCENTRÉS ET NE RIEN LÂCHER» Le milieu de terrain international, Hocine El Orfi, a retrouvé samedi passé une place de titulaire contre le MCO dans une rencontre qui s’est achevée sur la victoire de son équipe sur le score sans appel de 5-2. Le joueur s’est dit satisfait de sa prestation et surtout de la victoire décrochée par son équipe. Pour lui, malgré cette victoire, il est important de rester concentrés et solidaires jusqu’à la fin de la saison. Comment évaluez-vous votre rendement contre le MCO!? Retrouver du temps de jeu est important. Je me suis bien battu sur le terrain et je pense, que dans l’ensemble, j’ai bien tenu mon rôle. Avec au bout une victoire large et sans bavure… Nous avons réussi l’essentiel en nous imposant avec l’art et la manière. Nous avons

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

confirmé notre forme actuelle et surtout nous avons fait plaisir à notre public. Est-ce qu’on peut dire que vous êtes champions!? Je dirai que nous sommes à 90% champions d’Algérie. On a besoin d’un petit point pour assurer le sacre.

L’USMA est en train de réaliser une saison formidable, n’est-ce pas!? Ce n’est pas par hasard si nous sommes en tête du classement avec une telle avance. C’est le fruit d’un travail de longue haleine et d’une grande détermination. On s’est mis dans la tête le titre et Dieu merci nous sommes bien partis pour assurer le championnat. Il reste encore 4 matches à disputer. Comment allez-vous les aborder!? On fera tout pour rester sur cette dynamique et terminer la saison en beauté. Qu’en est-il de votre avenir sportif!? Je donne la priorité à l’USMA. En tout cas, je ne suis pas inquiet de ce côté. Entretien réalisé par Amine Larbi


Maracana N°2346— Mercredi 7 mai 2014

MOBILIS LIGUE UNE 09

LES VERT ET NOIR JOUENT POUR LA COUPE ARABE !

Encore quelques jours avant le déroulement de cette rencontre pour le compte de la 27ème journée du championnat de ligue 1, entre deux équipes qui ont un besoin pressant en points, l’une pour gonfler ses chances de maintien!; l’autre pour rester en course en vue de la 4ème place. Un match, donc, d’une grande importance, que ça soit pour l’une ou pour l’autre équipe!: «Nous sommes, entrain, de nous préparer pour ce match qui va être

difficile pour les deux équipes, au vue de l’enjeu qui entoure cette rencontre. Les Béjaouis ont besoin des points de ce match autant que nous. C’est dire que nous n’allons pas faire de cadeau afin de rester en contact avec les équipes qui postulent à cette 4ème place!»!; nous a confié un responsable du club qui n’hésitera pas à ajouter!: «Nous allons motiver nos joueurs et les mettre en confiance pour qu’ils soient prêts le jour du match

«! . Le mot est laché, les Vert et Noir n’ont pas l’intention de se laisser faire, bien au contraire, les poulains de Simondi sont décidés à aller de l’avant pour faire de leur mieux et retourner de la cité des Hammadites , avec les trois points en poche. Et, dans ce contexte, Hnaini dira!: «Maintenant que la 4ème place est jouable à plus d’un titre, il n’est plus question de perdre cette opportunité. Contre la JSMB, la rencontre sera difficile, mais, on

Bouhenna : «C’est jouable» !

Face à une équipe qui agonise, les Vert et Noir vont essayer de profiter pour empocher les trois points. Bouhenna que nous avons contacté, récemment, reste, tout de même prudent, et estime qu’il ne faut pas prendre ce match à la légère : Comment voyez-vous ce match contre la JSMB!? C’est un match difficile. Certes, nous serons en face d’une équipe qui est au seuil de la relégation, donc, sous pression et avec un moral affecté. Cela ne veut pas dire que la victoire est assurée à l’avance. Il faut qu’on soit prudents et efficaces. Avez-vous une idée sur cette équipe de la JSMB!? C’est dommage de voir une telle équipe lutter pour son maintien, alors qu’une saison, auparavant, elle disputait les premières places et était considérée comme étant l’une des grosses pointures de cette ligue 1. Vous visez la 4ème place, n’est-ce pas!? Tout à fait. Seulement, il faudrait se ressaisir pour éviter les erreurs du passé. Nous devons jouer pour gagner et rester en course pour cette 4ème place. Et à commencer par ce match contre la JSMB… C'est-à-dire!? C’est un match difficile mais jouable. On peut obtenir un grand résultat à Béjaia. Et pour la suite du championnat!? Elle sera rude et serrée. Il faut faire attention aux

dernières rencontres. Si on arrive à passer le cap de la JSMB, positivement, nous aurons fait, alors, un grand pas vers la 4ème place. Il vous restera, quand même, un périlleux déplacement contre le MCA. Un commentaire!? D’ici là, les données auraient changé… On vous laisse le soin de conclure!? Notre groupe est déterminé à mettre tout en œuvre pour venir à bout de cette équipe de la JSMB. Nous devons profiter de son passage à vide pour réaliser le meilleur résultat possible et renouer contact, ainsi, avec nos supporters. Entretien réalisé par Abdelkader Z.

LA GESTION DES PROFESSIONNELS…

Depuis qu’il a succédé à Boulhabib, Le nouveau président du vieux club de la belle Cirta, Bentobal, en l’occurrence, est, entrain, d’apporter un sang nouveau, de par une gestion réfléchie et approfondie. D’ailleurs, ne dit-on pas que gérer c’est prévoir. Et d’après ce qu’on est, entrain, d’assister, Bentobal aura bien étudié son club avant de se lancer dans son œuvre. En quelques semaines, ce président aura su balayer le terrain, mis des assises solides et préparer son staff à la grande bataille de la métamorphose du club. Des projets sont sur le point d’être lancés et ce, en parallèle à ce que demande le travail de l’intersaison en matière de recrutement pour l’équipe. Du pain sur la planche pour un président dont le seul souci est de remettre sur pied son club et de le débarrasser des griffes des opportunistes ayant sali la renommée du CSC. A. Z.

n’a pas le choix. Nous devons faire un résultat positif pour ne pas rater l’occasion de mieux se positionner et d’augmenter nos chances, en vue de terminer dans cette place qualificative!». A quatre journées de cette rencontre, les supputations vont bon train et les Sanafir continuent à observer leur indifférence vis-à-vis de leur équipe. Un bon résultat à Béjaia mettra fin à leur colère. Sauf si… Abdelkader Zoughailech

BERTHÉ SUR LE POINT DE QUITTER LE CLUB

CSC

L’ESS ET L’USMA VEULENT BOULEMDAIS

On apprend de source très proche du joueur Constantinois Hamza Boulemdais, que beaucoup de clubs veulent s’attacher ses services. Les plus prestigieux d’entre eux, qui sont l’Entente de Sétif et L’USM Alger, lui ont fait une offre qui ne se refuse pas avec un salaire mensuel beaucoup plus supérieur à celui qu’il perçoit au CSC. Quand on sait que le directeur général Omar Bentobal aurait demandé à certains joueurs dont Hamza Boulemdais de revoir leurs salaires à la baisse, on comprendra mieux que le buteur des Sanafir avec 11 buts à son actif tous réalisés sans tir de penalty, songe à partir et à changer d’air, vu que sa côte est montée d’une manière vertigineuse. Avec un salaire supérieur à celui du CSC et en plus des quatre mensualités comme avance que lui ont promises certaines équipes, une chose est maintenant sûre, le buteur maison du CSC Boulemdais en l’occurrence, serait partant pour l’une des deux équipes citées en premier, à moins que les responsables clubistes ne mettent le paquet pour le retenir.

CÉDRIC VEUT REVENIR EN FRANCE

Selon une source proche du joueur Malien Ousmane Berthé, ce dernier aurait déposé une requête auprès de la chambre de résolution des litiges (CRL) demandant à être régularisé concernant les mensualités dont son employeur lui doit et surtout avoir le quitus de pouvoir changer d’équipe sans passer par la libération de son club employeur invoquant le fait qu’il n’a pas bénéficié de ses mensualités depuis plus de trois mois. Le joueur a déjà émis le vœu de changer d’air au mercato d’hiver passé mais les dirigeants l’avaient convaincu à rester, en lui promettant de le régulariser, et ce qui a été fait dans ce temps, mais cette fois-ci le joueur est en train de vivre presque la même situation.

RETOUR PROBABLE DE GRICHE ET FERHAT

Les deux joueurs Constantinois qui ont déjà évolué au sein de l’équipe des Sanafir la saison passée, sont partis tous les deux chez le nouveau promu le Chabab de Ain Fakroun cette saison. Une source digne de foi laisse entendre que le duo Constantinois pourrait faire son come-back au CSC et que Bentobal les aurait contactés afin de les convaincre de porter le maillot vert et noir, ce à quoi les joueurs n’ont trouvé aucun inconvénient. Les négociations seraient en cours et il se pourrait que l’annonce se fasse dans les jours à venir. Lamine B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Le CSC risque de perdre certains de ses cadres les plus influents sur le terrain. En effet, et à l’approche de la fin du championnat professionnel, certaines indiscrétions nous laisseraient croire que le gardien international Si Mohamed Cédric jouerait sa dernière saison en Algérie. Le goalkeeper qui serait en ballotage avec le gardien d’El Harrach, pour être retenu parmi les partants au Brésil, rentrerait définitivement en France dans le cas où il ne partirait pas à la coupe du Monde, en tous cas c’est ce qu’aurait laissé entendre le joueur. Il aurait reçu une offre en France et serait sur le point de partir. L. B.


10 MOBILIS LIGUE UNE

Maracana N°2346— Mercredi 7 mai 2014

LES BÉJAOUIS préparent le CSC

JSMB

HAMOUCHE COMPTE RENOUVELER SA CONFIANCE AUX JEUNES Ayant donné des satisfactions lors des dernières rencontres qu’ils ont disputées avec le club, le premier responsable de la barre technique de la JSMB, Hamouche, compte renouveler sa confiance aux jeunes lors des quatre prochaines rencontres afin de donner un plus à l’équipe et se permettre de réaliser les résultats escomptés. D’ailleurs, il est fort probable à ce que le staff technique procède à de légers changements lors du rendezvous de ce samedi pour donner un nouveau sang à l’équipe et se permettre de réaliser les résultats escomptés.

LA RUMEUR REBRAB !

Ces derniers jours, une rumeur a été enclenchée par quelques personnes proches du club faisant état de la venue de l’homme d’affaires, en l’occurrence Issaâd Rebrab pour prendre la présidence du club. D’ailleurs, cette nouvelle a soulagé les fans bien que rien ne soit encore officiel vu que Boulem Tiab est toujours en place. A cet effet, on doit encore attendre quelques jours pour voir plus clair.

LES SUPPORTERS REVIENNENT À LA CHARGE

Les supporters béjaouis ont tenu à revenir à la charge en demandant le départ des dirigeants qui, à leur yeux, ont failli à leur mission. D’ailleurs, ils ont publié un communiqué où ils ont évoqué la saison catastrophique que leur équipe a vécue cette saison tout en demandant aux dirigeants de céder leurs places à ceux qui seront en mesure de mener le club à bon port. S. A. S.

Comme attendu, après avoir bénéficié de deux jours de repos à l’issue de la victoire arrachée samedi dernier face au CRB Aïn Fekroun, les Vert et Rouge de la JSM Béjaia ont repris le chemin des entraînements hier mardi dans la matinée au niveau du stade de l’Unité maghrébine et ce, afin de se préparer pour la suite du parcours notamment le prochain rendez-vous important prévu pour ce samedi face au CS Constantine.

D’

ailleurs, le succès face au CRB Aïn Fekroun a permis aux joueurs de se présenter avec un moral au beau fixe où ils sont concentrés uniquement sur ce match et comptent faire le maximum pour enchaîner avec un autre bon résultat ce samedi pour rester toujours dans la course et jouer à fond leurs chances jusqu’à l’ultime journée. D’ailleurs, bien que club ait des chances minimes de réussir son maintien en ligue 1, les joueurs semblent être décidés à joueur à fond leurs chances et de fournir des efforts supplémentaires pour remonter encore dans le classement et se permettre d’aborder les matches restants avec un moral au beau fixe. La reprise s’est déroulée dans de bonnes conditions où les poulains de Hamouche sont concentrés sur ce match face au CSC en se montrant décidés à effectuer une bonne préparation pour être à la hauteur des attentes.

PLEINE CONCENTRATION SUR LES SANAFIR

Ainsi donc, vu que les matches restants s’annoncent importants pour les Béjaouis qui n’auront pas

droit à l’erreur s’ils veulent rester dans la course au maintien et de jouer à fond leurs chances jusqu’à la dernière journée, ils sont en pleine concentration actuellement sur cette rencontre face aux Sanafir du CSC où ils ne comptent pas céder le moindre point à domicile. Mieux encore, les trois points réussis face au CRB Aïn Fekroun semblent avoir redonné encore de l’espoir pour les coéquipiers de Djebaret pour tenter de bien négocier les matches restants et par là même, faire le plein pour espérer au maintien. Cela dit, ils comptent se préparer dans de bonnes conditions pour ce match à travers le programme mis en place par le staff technique afin d’être à la hauteur et se permettre de renouer avec les bons résultats à domicile. Un vœu qui demeure réalisable devant une équipe du CSC qui est déjà en vacances.

HAMOUCHE DEMANDE AUX JOUEURS PLUS D’EFFORTS

Conscients que le maintien ne sera pas facile étant donné que son équipe est appelée à faire le plein et d’attendre, le coach de la JSM Béjaia, Lahcène Hamouche, a tenu à demander aux joueurs de fournir beaucoup d’efforts à l’avenir et surtout de ne pas céder le moindre point à domicile afin d’espérer réussir l’exploit. Mieux encore, le staff technique profite actuellement pour apporter les correctifs qui s’imposent et procéder aux réglages nécessaires afin que l’équipe soit apte sur tous les volets pour réussir de bons résultats et de continuer de jouer à fond leurs chances jusqu’à l’ultime journée. Les joueurs, quant à eux, ne comptent pas se relâcher en se montrant conscients de ce qui les attend et décidés à faire le plein pour éviter la relégation.

LES JOUEURS MOTIVÉS À NE PAS CÉDER D’AUTRES POINTS À DOMICILE

Les joueurs de la JSMB semblent décidés à jouer à fond leurs chances jusqu’à l’ultime journée et de faire le plein pour éviter des regrets à la fin de la saison bien que la tâche semble être délicate vu le programme des matches qui attend les coéquipiers de

Mebarakou à l’avenir. En effet, les camarades de Zafour se sont montrés déterminés à jouer à fond leurs chances jusqu’à l’ultime journée et à ne pas céder le moindre point qui risque de leur fausser des calculs. De ce fait, ils comptent renouer avec les bons résultats à domicile dès la prochaine journée face au CS Constantine pour avoir plus de motivation pour les matches à venir et espérer au maintien. S.A.S.

LES PREMIERS LIBÉRÉS CONNUS ?

A moins d’un renversement de situation de dernière minute, les premiers joueurs à libérer durant cet été sont déjà connus. Il s’agit de Bouziani et le Franco-congolais Louhoungou qui pourraient bien voir leurs contrats résiliés après que le président Tiab s’est montré très en colère envers eux. En effet, les deux joueurs en question n’ont pas donné signe de vie depuis plusieurs semaines pour des raisons diverses et cela semble avoir poussé la direction à se séparer de leurs services d’une manière définitive.

MEGATLI OUT FACE AU CSC

Ayant rechuté il y a de cela quelques semaines, le défenseur de la JSM Béjaia, Amine Megateli, n’est pas encore sûr à participer à la prochaine rencontre face au CS Constantine étant donné qu’il ne s’est pas encore rétabli de sa blessure. De ce fait, il devrait manquer un autre match mettant ainsi le coach dans l’embarras bien que le jeune Benamansour assure son rôle convenablement où il a donné des satisfactions. Ce qui va pousser le coach Hamouche à lui renouveler sa confiance pour les prochaines rencontres.

CERTAINS JOUEURS COMPTENT PARTIR

Personne n’ignore que certains joueurs ont été marginalisés par les différents staffs techniques qui se sont succédé à la barre technique du club depuis le début de saison au point où ces derniers n’ont pas caché leur vœu de changer d’air à la fin de saison et ce, étant donné qu’ils n’ont pas bénéficié de beaucoup de temps de jeu. De ce fait, il n’est pas à écarter de voir une véritable saignée à la fin de la saison vu que les dirigeants ne comptent pas garder une grande partie des joueurs.

BESSIRI AU SIFFLET

La rencontre de ce vendredi entre la JSMB et le CS Constantine comptant pour la 27e journée du championnat de ligue 1 sera officiée par un arbitre fédéral, à savoir Bessiri qui sera assisté de Bouchaâla et Berrachou. Les Béjaouis espèrent à ce que l’arbitrage soit à la hauteur surtout que cette rencontre est d’une grande importance pour S.A.S. eux.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


MOBILIS LIGUE UNE 11

Maracana N°2346— Mercredi 7 mai 2014

OUBLIER L’USMA ET PENSER À AÏN FAKROUN

mouloudéenne cherche à sanctionner les joueurs ciblés par de grosses coupes financières.

Omar Belatoui et ses adjoints ont démarré la préparation de leur rendez-vous avec le nouveau promu, le CRBAF, avec les absences coutumières, devenues incontournables, de plusieurs cadres et titulaires.

IL A CRITIQUÉ LES MEMBRES DU C.A

C’

est ainsi qu’à la séance de lundi, Nessakh, qui sera hors du match de samedi pour avoir reçu, à Alger, son 4e carton jaune, Aouad encore souffrant de la cuisse, Naït-Slimani, Kouriba, Belabbès, Cherif, qui craint d’être encore insulté par les supporters et Bouaïcha, brillaient par leur absence. En contrepartie, le staff technique a récupéré les 8 joueurs espoirs, qui avaient perdu la finale de la coupe d’Algérie de leur catégorie, face au NAHD. Hier, tout ce beau monde, sauf Aouad, devait prendre part à la séance de l’après-midi au stade Habib-Bouakeul. Devant ces absences, Belatoui ne fait aucun état d’âme, puisqu’il sait que devant la passivité de l’administration et de la situation délicate dans laquelle se trouve la formation, il lui est impossible d’appliquer une quelconque discipline.

DJEBBARI ABSENT

Après s’être réuni avec ses proches collaborateurs, pour faire le bilan de l’équipe et notamment sur le plan financier, Larbi

Abdelillah, Haddou Moulay et Hassani Krimo, le président du Mouloudia se serait envolé vers la France, comme il le fait couramment depuis trois ans. Il est certain que cette absence ne pénalise nullement Belatoui et ses joueurs dans la mesure où c’est très rare que les dirigeants, Djebbari en tête, assistent aux entraînements pour montrer leur disponibilité envers l’équipe. Au sujet de la réunion, il est utile de rappeler que les principaux dirigeants ont décidé de ne faire traduire aucun joueur devant le conseil de discipline. «Vu les conditions de l’équipe, ça risque de la pénaliser davantage. Donc, nous verrons tout ça une fois que le maintien sera assuré», a déclaré un membre du conseil d’administration. Il est plus que certain que l’administration

Dans une interview qu’il avait accordée à un site des supporters hamraoua, le président Djebbari a mis en cause, subtilement, les membres du conseil d’administration. «Nous avons bien commencé le championnat au vu des résultats de notre équipe qui étaient bons dans l’ensemble. Nous avons produit de belles prestations comme face au MCA par exemple. Mais, après la décision des membres du conseil de vouloir changer le staff technique avec le départ de Solinas, l’équipe a régressé. Je ne vous cache pas, moi je voulais la stabilité et j’aurais aimé laisser Solinas continuer son travail. Nous avons commis l’erreur de nous priver de ce technicien. Cinq membres du conseil ont voté contre moi», ce qui a fait sourire les supporters. «Les résultats réalisés par Gianni Solinas ont été à l’origne de son limogeage. Si Djebbari voulait la stabilité comme il le dit, il aurait laissé Omar Belatoui continuer sa mission, après avoir sauvé le MCO de la relégation la saison dernière.» Miloud Touadjine

MCO

MEHIAOUI AU SERVICE DU MCO ET DE L’ASMO

Le sénateur d’Oran et patron de Peugeot Courbet, Tayeb Mehiaoui, premier président du MCO de l’ère professionnelle, n’est pas resté insensible à la situation de son club. Il vient de remettre 60 millions aux joueurs pour la victoire sur le MCEE, chose qu’il avait promise avant le match. L’argent est allé directement dans la poche des joueurs, via le coach Belatoui. Mehiaoui, qui avait promis aussi aux joueurs de l’ASMO, dont il fut président durant deux saisons, une prime pour le match gagné contre l’USM Annaba, compte le faire cette semaine, avant le choc avec le NAHD.

IL VEUT ACHETER TOUTES LES ACTIONS

Ayant un sens aigu des affaires, le président Youssef Djebbari veut racheter toutes les actions de la SSA-MCO, détenues par les autres membres et, notamment, Baba et Abdelillah. «Je suis prêt à acheter la part de tous les membres de notre société». Si cette opération réussit, Djebbari pourra faire un bénéfice conséquent lors de la prise de possession du MCO par Naftal, ce qui pourrait se décider avant la nouvelle saison, sur décision politique, si l’on en croit Djebbari : «Si cette grande entreprise n’a pas pris les commandes, c’est certainement à cause de ces interminables conflits, à cette histoire d’opposition négative. Mais je pense que maintenant que l’élection présidentielle se sont bien déroulées, la voie d’une éventuelle prise en main du club est possible». Les actions achetées maintenant seront vendues à Naftal à la hausse. Reste à savoir si les autres actionnaires seront de cet avis. M. T.

Rester sur cette dynamique RCA Chérif AMIRI : El Ouazzani «ON VISE UNE

pour suivra-t-il sa mission ?

PLACE SUR LE PODIUM»

Le milieu de terrain récupérateur, Ali Amiri, auteur d' une belle prestation, estime que son équipe était bien préparée pour repartir de Constantine avec un bon résultat : «On s'est bien préparés durant la trêve Il fallait renouer avec la victoire après nos deux derniers ratages à l'extérieur et à domicile pour remettre en confiance nos supporters», dira-t-il. Avant d'ajouter : «Certains estiment qu'on a profité de la situation que traverse notre adversaire en ce moment pour le tenir en respect. Non, les Constantinois ont fait de leur mieux pour s'imposer face à un adversaire bien préparé sur tous les plans On doit continuer sur cette dynamique pour réaliser notre objectif, terminer le parcours dans une bonne position. Les joueurs sont confiants maintenant en leurs possibilités de faire mieux que la saison écoulée. A. O.

Les poulains de Chérif-El Ouazzani restent sur une série de bons résultat, en témoigne le nul obtenu dernièrement face au CS Constantine. Les locaux étaient pourtant décidés de se racheter devant leurs supporters pour leur faire oublier leur dernière sortie ratée. Même les mordus des Bleu et Blanc présents dans les tribunes du stade chahid Hamlaoui pensaient que leur équipe récoltera les trois précieux

points. Mais ils ont eu fort à faire devant les gars de la Mitidja qui sont passés tout près de la victoire. Le point arraché face aux Constantinois les stimule davantage pour le reste du parcours. Maintenant place aux prochaines échéances à commencer par le prochain rendez-vous à domicile face au MCEE. Un autre succès donnera encore plus de tonus aux coéquipiers de Belaid pour la suite du championnat et récolter les points nécesssaires.

LES JOUEURS ONT PERÇU LE SALAIRE DU MOIS D’AVRIL

Les coéquipiers de Kara ont perçu dernièrement le salaire du mois d'avril qui sera suivi dans les jours à venir, par celui du mois de mai. Le problème financier est résolu grâce aux sponsoring des société privées en plus de l'aide de l'APC. Les joueurs sont super-motivés et sont capables de terminer la saison en force. A. O.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

L'ex-joueur international, Cherif El Ouazani, a reussi à bâtir un groupe soudé composé d’éléments venus de différents horizons. Pourtant, sa mission n’était pas de repos pour mener à bon port ce nouveau promu : «Les débuts étaient difficiles pour notre équipe qui a accédé pour la première fois en ligue 1. Mais Cherif a su comment relever le défi par la suite et les résultats sont là pour le confirmer», souligne le S/G du RCA. Reste maintenant à savoir s'il poursuivra ou pas sa mission avec les Bleu et Blanc. L’ancien milieu de terrain du MC Oran ne veut pas se prononcer pour le moment, se concentrant sur son travail. Il faut attendre la fin du championnat pour savoir si Cherif El Ouazzani restera à la tête de la barre technique d'Ezzerga. O. A.


12 MOBILIS LIGUE UNE

MOB

C’EST YETTOU QUI A REÇU LE CARTON

Maracana N°2346— Mercredi 7 mai 2014

LES QUATORZE JOUEURS FACE À L’ASO À LA LOUPE

Quoique le MOB n’ait pas réussi grand-chose en ce samedi 3 mai face aux Lions de Chlef, n’empêche que certains joueurs ont fait un bon match, alors que d’autres sont passés à côté de la plaque. Il faut dire que la pression des fans a pesé lourd sur les joueurs, en plus du fait que le match entre le CRBAF et la JSMB a été achevé à l’avantage des Vert et Rouge de la Soummam, alors que le CRB a été battu par le MCEE. Partant de là, les joueurs étaient sous pression. Dans cette édition on reviendra sur les prestations des joueurs incorporés, soit en tant que titulaires ou remplaçants, des prestations vues par les fans.

Alors que la majorité des présents a vu que c’était le défenseur central, Bouamria qui aurait écopé du seul carton reçu par le MOB samedi passé, voilà que finalement c’était Yettou pour qui l’arbitre Sekhraoui a brandi le carton jaune à la 14’. Ce qui fait que Bouamria ne serait pas sous la menace.

DÉPART VENDREDI POUR LA CAPITALE

Puisque les Crabes vont jouer en déplacement, le départ vers la capitale s’effectuera ce vendredi et le match est programmé pour le lendemain samedi à partir de 17 h au stade d’Omar Hamadi de Bologhine. Le coach Amrani disposera de la totalité des joueurs qu’il a sous la main et aura l’embarras du choix pour mettre les meilleurs dans la liste des 18 et ceux qui sont en forme d’entrée face au Doyen.

CHEBANA A REPRIS AVANT-HIER AVEC LE GROUPE

Il a raté les deux derniers matches de son équipe, pour la simple raison qu’il était blessé (Déchirure). Lui, c’est Chebana, le défenseur central qui a manqué à l’équipe, notamment face à l’ESS, où son absence s’est faite ressentir. Ce joueur a repris avec le reste du groupe avanthier durant la séance de la reprise d’après le match face à l’ASO, qui s’est achevé sur le score de zéro partout entre les gars de la Soummam et ceux d’El Asnam.

PROBABLE RETOUR DE MAGASSOUBA

Le staff technique des Vert et Noir a bien décidé de laisser trois éléments hors des 18 samedi passé face à l’ASO, à savoir le Malien Magassouba, le Franco-Algérien Brahimi et le natif de Staouali Betrouni Réda. Sur les trois éléments cités, le premier, soit l’attaquant Malien pourra retrouver les 18 face au Doyen et pourra même être parmi les onze rentrants, si jamais le coach changerait de tactique de jeu. N. S.

LA REPRISE PERTURBÉE MÊME À AOKAS

Après le semi-échec concédé samedi passé à domicile face à l'ASO qui a su comment rentrer chez lui avec le point du match nul, rendant par la même occasion service pour les autres Bejaouis, de la JSMB de s'approcher davantage et aux Criquets d'espérer faire mieux, avec le match en retard qui s'est joué hier face au finaliste de la coupe d'Algérie. Ce qui fait que les fans n'étaient pas contents du tout de ce semi-échec à domicile, mais aussi des derniers mauvais résultats et ils l'ont fait savoir à leur manière en se déplaçant à Aokas, pour interdire aux joueurs de s'entraîner. Il aura fallu quelques minutes pour que les esprits se calment. Comme ça les joueurs sauront qu'ils n'ont plus le droit à l'erreur pour la suite.

Zaidi

Il n’a pas été trop inquiété, mais il a sauvé notre équipe d’aux moins deux buts que les Chélifiens auraient pu mettre dedans, si ce n’est la concentration et le reflexe qui a caractérisé le gardien Zaidi. Ce dernier a montré par la même occasion qu’il reste capable de donner un plus à l’équipe. Il a bien remplacé Berrefane et c’est tout à son honneur, cela même si nous sommes déçus par les deux points cédés par notre équipe.

Baâouali : On s’attendait à le voir

dans l’axe avec Bouamria, d’autant plus que cet élément est défenseur central, mais le coach l’a utilisé comme arrière droit. On aurait aimé voir Bahri dans ce couloir et Baâouali dans l’axe. Déjà, ce dernier n’a pas réussi à sortir son épingle du jeu et il a été remplacé par Ferhat.

Ferhat

Il a dû quitter ses coéquipiers à la 27’ face à l’Entente pour blessure, lui c’est Ferhat Malek. Ce dernier n’a pas joué d’entrée et a effectué son entrée à la 46’, soit depuis le début de la 2ème mi-temps. Il a donné un plus, puisque les actions qui se présentèrent aux Crabes sont dans leur majorité venues du côté droit. Nous sommes sûrs que si ce joueur était en possession de tous ses moyens, il aurait pu faire mieux.

Guedjali

Comme à son habitude, il a fait de gros efforts sur le côté gauche. Mounir était incontestablement l’un des meilleurs joueurs sur le terrain. Il a toujours mouillé son maillot et c’est tout à son honneur. Il a montré qu’il ne porte pas les

couleurs du MOB pour rien. On lui dit Bravo!

Bouamria

Il était égal à lui-même. Ali Bouamria a su comment déjouer les tentatives des visiteurs sur le côté droit de l’axe de la défense. C’est un joueur qui n’a rien laissé au hasard et qui va souvent au charbon avec les joueurs adverses. Face à Chlef, il a montré qu’il mérite bien son statut de titulaire.

Nehari

Sincèrement et à chaque fois qu’on voit ce joueur dans l’axe, on a peur d’encaisser. Vous avez vu comment il a effleuré le cuir sur une action où il voulait dégager le cuir devant un joueur de Chlef. A notre avis, le coach aurait dû le laisser sur le banc et faire jouer Baâouali dans l’axe. En tous les cas, cet élément nous a fait une de ses peurs, quoiqu’il a raté aussi un but tout fait devant le gardien visiteur.

Sidibé

Encore une fois, le Malien a montré tout le bien qu’on pensait de lui. Il fait tout pour chiper le ballon et n’a jamais reculé devant les joueurs adverses. Il est le seul qui nous a convaincu sur les cinq qui ont rejoint notre équipe durant la période du mercato hivernal passé.

Rahal

Il a essayé de faire son possible, mais il n’a pas pu, et vous avez vu que Chlef a joué avec une défense en bloc, ce qui n’a pas facilité la tâche au joueur en question et même pour les autres. Toutefois, de par son statut d’international militaire, Rahal pourra faire mieux lors des prochaines rencontres qui restent à jouer.

Yettou

Il a débuté la partie fort avec les occasions qu’il aurait pu mettre dans les bois du gardien adverse, mais en deuxième mi-temps, il n’a pas donné le plus attendu de lui. C’est un joueur qui n’est pas stable dans ses rendements et on espère qu’il retrouvera sa verve à l’avenir.

Yaya

On comptait sur ce joueur pour marquer des buts, mais samedi passé, il est passé à côté, et les occasions qui se sont présentées à ce joueur n’ont pas été exploitées par ce dernier. Le coach aurait dû donner la chance à Semani d’entrée de jeu.

Dehouche

Il était l’un des meilleurs éléments de notre équipe dans cette rencontre, où il a organisé le jeu de

l’équipe. Cela dit, on ne comprend pas pourquoi Amrani l’a fait sortir, alors qu’il pouvait faire la différence, notamment sur les coups francs ou ce joueur excelle.

Nemdil

Ah, ce joueur est un vrai phénomène de dribbles. Il a tenté sa chance en 1ère mi-temps, mais il a buté sur le gardien visiteur, qui a dégagé le cuir difficilement. De par les prestations de ce joueur durant ce match face à l’ASO, on peut dire qu’il retrouve peu à peu ses repères et sa forme optimale.

Semani

Voyant que les autres joueurs notamment Rahal et Yaya n’arrivaient pas à marquer, le coach aurait dû incorporer Semani un peu plus tôt, mais il l’a laissé jusqu’au dernier quart d’heure. Le joueur a fait de son mieux, mais s’il était rentré avant, il aurait pu gêner la défense visiteuse.

Akrour

Depuis son entrée en deuxièmemi-temps, lui aussi a fait de son mieux pour mener les actions de son équipe, mais le fait aussi que l’équipe visiteuse a joué derrière durant la majeure partie de la rencontre, le capitaine n’a pu rien faire, idem pour les autres joueurs. Nassim Saâd

PAS DE HUIS CLOS FACE À LA JSK

Alors que beaucoup s’attendaient à ce que le MOB soit sanctionné par un huis-clos, voilà que sur le site de la ligue nationale du football amateur, l’on indique pas cet état de fait, et partant de là, le match derby entre le MOB et la JSK programmé pour le 13 de ce mois au stade de Béjaia, aura lieu en présence du public des deux équipes. Une bonne chose pour les galeries des deux clubs phares de la Kabylie de faire la fête durant cette deuxième confrontation entre les deux en ligue 1 professionnelle.

LE MATCH DE CE SAMEDI SUR LE PETIT ÉCRAN

D'après le site de l'ENTV, Le match MCAlger - MOBéjaia, comptant pour la 27eme journée Ligue 1 sera retransmis en direct sur la chaine CANAL ALGERIE. La rencontre aura lieu le samedi 10 Mai 2014 à partir de 17H00, au stade de Bolghine Alger.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


MOBILIS LIGUE UNE 13

Maracana N°2346— Mercredi 7 mai 2014

HENKOUCHE PROMET DES SOLUTIONS EN ATTAQUE On pensait que le CRB avait enfin retrouvé ses repères, au prix du match face au CSC, et surtout sa prestation, mais rien de cela ne fût, puisque les Belouizdadis sont retombés dans leurs travers en concédant une défaite chez le MCEE.

U

ne défaite amère pour le fait que les Belouizdadis ne la méritaient pas, au vu de la physionomie de la rencontre. Il faut dire, qu’une fois n’est pas coutume, du moins depuis l’entame de la saison, le Chabab a bien joué et même dominé, ce qui est, selon le staff technique, de bon augure, pour le reste des rencontres de championnat, au nombre de quatre. Autant le dire, cet échec de la bande à l’entraîneur, Mohamed Henkouche, n’est pas pour autant fait pour le rendre abattu, même s’il reste persuadé que son team avait les moyens pour éviter un tel échec. «On aurait jamais dû perdre cette rencontre, même si on avait en face une bonne équipe du MCEE. Il est vrai, on avait concédé un but dans à un moment où il ne fallait pas, ce qui nous a un peu déséquilibrés, mais on avait par la suite repris les commandes du jeu, mais sans pour autant parvenir à remettre les pendules à l’heure», déclare le coach. L’enfant de Mascara a notamment relevé le manque d’implication de ses attaquants dans le travail défensif. «C’est la raison pour laquelle, pour-

suit-il, j’étais contraint de procéder à un changement tactique en deuxième période, en renforçant le milieu de terrain, pour contenir les assauts de l’adversaire». Et si tout le monde au CRB commence à croiser les doigts, craignant tout simplement un retour à la case départ, surtout que les calculs pour le maintien sont désormais chamboulés, Henkouche, lui demeure confiant. Mieux, il promet, aux fans inquiets, des solutions dans les plus brefs délais. «Certes, ça n’a pas marché pour nous dans ce match, mais je saurais trouver les solutions qui s’imposent», s’engage t-il. Néanmoins, il reconnait que son équipe «est en passe de devenir un team à paradoxe», sans doute en raison du rendement et résultats irréguliers des camarades de Meguehout. Henkouche profitera, donc, des jours restants afin de mettre en place le système adéquat pour le match de samedi prochain face à l’USMA, au stade 20-Août. Pour lui, il faudra opter pour un double rôle. C'est-à-dire, attaquer sans cesse pour trouver la faille dans la défense usmiste, et fermer tous les espaces, sachant que la force des Rouge et Noir demeure dans les contre-attaques, et la force de pénétration de ses arrières latéraux. Henkouche table, désormais, sur les trois points, estimant que rien n’est impossible en football, en dépit de la forme des deux équipes. Mohamed Rahim

UN MATCH DE SUSPENSION POUR KERRAR

«Face à l’USMA, le faux pas est interdit»

Comme est le groupe après cette défaite face au MCEE ? Aussi paradoxal que cela puisse paraître, notre équipe a fourni l’une de ses meilleures prestations de la saison, mais a fini par revenir bredouille. C’est à ne rien comprendre. En revoyant la partie, tout le monde s’y rendra compte et fera le même constat. Mais au final, il n’y a que le résultat qui compte, et c’est ce qui fait que cette défaite est difficile à avaler. Elle ne le sera qu’une fois que l’équipe arrachera les trois points, samedi prochain, chez l’USMA. Votre secteur offensif a brillé par ses ratages à la pelle devant les bois. Qu’en est-il ? Je sais que plusieurs sont ceux qui en veulent aux attaquants, mais que voulez-vous qu’on fasse ? Avons-nous fait exprès ? Bien sur que

LA DIRECTION SE PRÉPARE POUR CONTRER AOUED ET SAÏBI

Comme rapporté dans l’une de nos anciennes éditions, les deux anciens joueurs du Chabab, Amine Aoued et Youssef Saïbi, ont déposé des dossier au niveau de la commission de résolution des litiges contre CRB, pour «arriérés impayés». Selon les informations en notre possession, la direction belouizdadie prépare actuellement un dossier «consistant» afin de contrer cette requête et affirmer qu’elle ne doit rien aux deux concernés. Malek va présenter tous les documents nécessaires dans ce sens, lui qui affirme que lors de la passation de consignes entre lui et Gana, ces deux cas n’y figuraient pas.

Rebbih: Il se dit attristé par le sort réservé à son équipe à Eulma, où selon lui, elle a bien joué, mais n’a pu l’emporter. L’attaquant du Chabab se dit conscient que son équipe n’aura pas droit à l’erreur, ce samedi face à l’USMA, et qu’elle n’aura qu’un seul objectif, à savoir la victoire.

CRB

non, et les supporters le savent pertinemment. Nous nous sommes donnés à fond en se créant plusieurs occasions nettes de scorer, mais nous avons échoué dans le dernier geste, et cela nous a été fatal. Ce que je peux dire, c’est que les joueurs, même s’ils ont toujours un pincement au cœur, affirment qu’il faudra tourner vite cette page, et ouvrir celle de la prochaine sortie chez nous face à l’USMA, et là, ce sera encore plus ardue. Qu’attendez-vous de cette rencontre ? Elle sera difficile, face à une équipe qui carbure à pleine régime. Mais de notre côté, on ne va rien lâcher en nous donnant à fond pour ne pas voir les choses empirer ou revenir à la case départ. Nous avons encore quelques journées devant nous, et il faudra, de ce fait, en profiter jusqu’au bout pour renouer avec les succès. Il faudra faire preuve de courage, abnégation et surtout de vigilance, puisque la moindre erreur face à l’USMA sera payée cash. Pensez-vous que votre équipe a les ressources nécessaires pour l’emporter ? Et comment ! Sinon, à quoi bon de se préparer et travailler d’arrache pied si on ne fait pas confiance en soit. J’insiste pour dire que cela ne sera pas facile, mais rien n’est impossible en football. Ceci, d’autant que nous aurons cet avantage de jouer chez nous et devant notre public. Un atout important, certes, mais il ne sera pas déterminant, puisqu’il faudra une bonne réaction des joueurs, et c’est ce qui comptera le plus. Entretien réalisé par Mohamed Rahim

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Le latéral droit du Chabab, Anis Kerrar, a écopé d’un match de suspension ferme, un avertissement et une amende de 30 000 DA. Une sanction que lui a infligée la commission de discipline de la LFP après avoir contesté la décision de l’arbitre Necib lors de la dernière rencontre face au MCEE, samedi passé. Ainsi, Kerrar ne sera pas présent lors du derby de ce samedi face à l’USMA.

BENBRAHAME POUR OFFICIER LE DERBY

C’est le jeune arbitre fédéral, Benbraheam, qui a été désigné pour officier les débats de ce samedi entre les Belouizdadis et les Usmistes, au stade 20Août. Il sera assisté dans sa mission par Chaballah et Yahi. Le quatrième arbitre sera Houasnia. Bien qu’il soit jeune, Benbraheme demeure, selon ses pairs, une des valeurs sûrs dans le secteur de l’arbitrage algérien. Les Belouizdadis croisent les doigts et espèrent une bonne prestation de sa part, d’autant que la match de ce samedi sera décisif pour eux.

DÉCISION DEMAIN POUR B. BENALDJIA

Jusqu’à l’heure, le staff technique n’a encore rien décidé concernant le cas de Billel Benaldjia. Le joueur en question, blessé et ayant raté les deux derniers matchs face au CSC et au MCEE, a repris, avant-hier, les entraînements. Le staff technique, en concertation avec le staff médical, devra prendre la décision finale dès demain, selon une source autorisée. Le joueur monte une course contre la montre pour aspirer être prêt le jour J, lui qui affirme ne plus pouvoir supporter d’être éloigné des terrains. M. R.


14 MOBILIS LIGUE UNE

Maracana N°2346— Mercredi 7 mai 2014

FARHI : «LA JSS N’A RIEN À ESPÉRER»

Souhaitant que l’équipe finisse en beauté le championnat, Farhi estime que le groupe n’a pas d’autre choix que de jouer à fond le reste du parcours. Le point du nul face au MOB a été difficilement arraché. Un commentaire ? Je pense que c’est là une très bonne perfor-mance si l’on considère la situation de l’adversaire. Nous

avons réussi à éviter la défaite face à une équipe qui a bien joué chez elle et qui a eu une très belle réaction mais nous avons tenu bon. Nous avons certes été dominés mais notre détermination a pris le dessus. Je peux même vous dire qu’on avait le

but au bout des pieds. Comment a été ce match ? Cela a été un match très disputé même si nous avons failli les surprendre en première période. Disons que de notre côté, on se devait de ne pas nous laisser faire après notre

MERAZKA DANS LE VISEUR Selon des sources proches de la direction du club, l’attaquant

Merazka qui évolue au CAB serait dans le viseur de l’ASO qui veut apporter du sang neuf à l’équipe pour entamer la prochaine saison sous les meilleurs auspices.

dernier revers. Face à un adversaire qui est sous la menace de la relégation, il ne fallait pas s’attendre au moindre cadeau. Vous attendiez-vous à ces difficultés ? On savait que les Béjaouis nous attendaient de pied ferme. Toutefois, on s’est promis de lutter sur le terrain et de jouer en hommes ce match. Nous avons réussi à le faire même si quelque part, on visait les trois points. Sachant qu’une autre défaite nous aurait enfoncés davantage et mis dans le doute, la détermination du groupe a permis cette réaction très positive qui nous donnera des ailes à l’avenir qui sera meilleur. Dans ce match, Ighil vous a titularisé. Un mot? J’espère avoir été à la hauteur. J’ai fait de mon mieux et j’ai aidé mes camarades dans cette bataille qu’il ne fallait surtout pas perdre.

Après deux défaites de suite, est-ce le déclic ? Pour ne rien vous cacher, on aspire à finir la saison en beauté en récoltant le maximum de points dont ceux du prochain match afin de confirmer notre réveil. On doit hisser l’équipe plus en haut du tableau. Il se pourrait en effet que ce soit le déclic qu’il faudra confirmer. On fera le maximum pour repartir du bon pied dès le prochain match. Justement, comment se présente ce match face à la JSS ? Nous serons dans l’obligation de gagner pour entamer une nouvelle dynamique avant cette fin de parcours. La JSS n’a rien à espérer et elle laissera les points à Boumezrag. On jouera pour gagner car, comme je vous l’ai dit, on doit confirmer c déclic. On fera le maximum pour repartir du bon pied. Propos recueillis par Z. Zitoun

Hamar s’attaque au recrutement

Le président Hamar n’a pas attendu la fin de la phase retour pour s’attaquer à l’opération recrutement.

M

ême s’il ne se présente plus au stade ni au bureau depuis la rencontre face à la JSS, il est en train de multiplier les contacts afin de réussir son recrutement. Certes, la direction observe un black-out concernant le recrutement, mais dans l’entourage du club, il ne se passe pas un jour sans qu’on annonce la venue d’un joueur à l’Entente de setif. Pour ne pas se tromper sur la valeur des joueurs proposés, l’entraîneur Madoui Kheireddine consacre quotidiennement une heure ou plus pour visionner les cassettes des joueurs parvenues à la direction. Contrairement aux années précédentes où les dirigeants s’empressaient de révéler l’identité des joueurs convoités, cette saison, ils ont opté pour la discrétion. D’un côté, pour éviter la surenchère des autres présidents, de l’autre, pour ne pas perturber le groupe

qui s’apprête à jouer des matches importants. Sachant que pour espérer revenir dans la course pour la deuxième place, il leur faudra un recrutement de qualité, les dirigeants ne comptent pas lésiner sur les moyens pour recruter des joueurs susceptibles d’apporter un plus à leur équipe. En plus des Franco-Algériens, le président Hamar est sur la piste d’ un certain nombre d’attaquants africains.

EVANS KANGWA ET CHRIST MBANDI PROPOSÉS

Même si les dirigeants ne cessent de répéter qu’ils sont déjà sur la piste d’un grand joueur africain, ils continuent toujours d’étudier les CV des joueurs qui atterrissent sur le bureau de Hamar. La direction a

même suggéré à quel-ques managers d’envoyer les CV de leurs joueurs par courrier électronique. Il est difficile d’avoir les noms des joueurs qui intéressent sérieusement les diri-geants, mais d’après certaines indiscrétions, l’international zambien Evans Kangwa et l’international camerounais Christ Mbandi ne les ont pas laissés indifférents. Le premier était dans l’effectif d’Hervé Renard qui a remporté la dernière Coupe d’Afrique des nations. Il est le meilleur buteur du championnat zambien. Le second a joué la CAN avec les juniors du Came- roun et, actuellement, il opère au FC Sion, unclub suisse. Les deux joueurs présentent de bons gabarits et ils pourraient intéresser l’entraîneur Madoui qui exige un recrutement de qualité pour le mercato.

On parle également d’un joueur de nationalité camerounaise qui aurait séduit les dirigeants, mais il nous a été difficile d’avoir son nom. Ce qui est certain, c’est qu’à l’approche de l’ouverture du marché des transferts, les dirigeants font le maximum pour réussir leur recrutement.

BENABDERAHMANE REPRENDRA AUJOURDHUI

Absent depuis deux semaines, le libero des Ententistes, Benabderahmane Fares, reprendra l’entraînement demain. Le joueur se trouve toujours à Alger où il doit subir une dernière échographie de contrôle afin de s’assurer sur son état de santé. Le joueur commencera par des petites foulées avant de rejoindre le groupe. Y.M

CHRIST MBANDI SUGGÉRÉ

Le boss sétifien compte renforcer son effectif avec trois à quatre joueurs, mais en dépit de tous les noms annoncés dans la presse, la direction n’a pas souhaité s’exprimer sur le sujet. Les dirigeants nous ont juste confié que le président Hamar est déterminé à engager un vrai chasseur de buts. Ils ajoutent même que les négociations ont déjà débuté avec cet attaquant dont la direction préfère taire le nom. Conscient que l’attaque a besoin d’être renforcée, vu que les attaquants n’ont marqué que 13 buts en 30 matches, le président Hamar est disposé à mettre le prix qu’il faut pour recruter un attaquant capable de donner du tonus à la ligne offensive. Aux managers qui les ont appelés pour leur proposer leurs attaquants, les dirigeants leur répondaient à chaque fois qu’ils avaient déjà fait leur choix.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

ASO

L’ÉQUIPE DEVRAIT REPRENDRE POSITIVEMENT

Ayant réussi à arracher le point du nul, synonyme de maintien parmi l’élite, la formation chélifienne qui a fait face à d’énormes problèmes en cette seconde phase de championnat devrait être libérée lors des prochains matches. Les camarades de Zaoui qui devraient jouer sans la moindre contrainte auront donc à améliorer leur position au classement, ce qui ne sera pas chose difficile à partir du prochain match face à la JSS. L’ASO, qui aura à jouer deux matches à domicile face respectivement à la JSS et au MCEE avant d’évoluer à l’extérieur face au CSC et au CRBAF, compte engranger, au moins, neuf points, ce qui lui sera suffisant pour remonter au tableau et réussir donc à atteindre le ventre mou du classement.

LES JOUEURS SERONT PAYÉS DANS LES PROCHAINS JOURS

Selon les responsables du club, les joueurs qui ont réussi à maintenir l’équipe après le nul ramené de Béjaïa devraient être régularisés dans les prochains jours. Z.. Z.

ESS LE BOSS EN FRANCE POUR RECRUTER ?

Rentré samedi dernier de Paris, le président Hamar devrait retourner aujourd’hui en France. Si ses proches affirment qu’il s’est rendu dans l’Hexagone pour une affaire personnelle, d’autres croient savoir qu’il s’est envolé pour Paris afin de conclure avec certains joueurs. Il est sur la piste de joueurs africains et de FrancoAlgériens, mais les négociations se déroulent dans la discrétion la plus totale. Pour ne pas refaire les erreurs des dernières saisons, le président Hamar veut prendre tout son temps avant de conclure avec les éléments ciblés. Il réserve des surprises pour les jours à venir, et les supporters attendent avec impatience de voir débarquer les recrues promises par les responsables sétifiens.

ABBÈS BRAHIMI BIENTÔT À SETIF ?

Selon une source proche de la direction, l’attaquant Abbès Brahimi, qui opère dans le championnat hollandais, a été proposé dernièrement à l’ESS. Il porte le maillot de Haaglandia, mais les dirigeants n’ont pris aucune décision concernant ce joueur pour le moment.


Maracana N°2346— Mercredi 7 mai 2014

PUBLICITÉ 15

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya de Tipasa Ministère des Ressources en Eau de la wilaya de Tipasa Intitulé de l’opération : Renforcement en AEP des Communes centres de la wilaya à partir de la SDEM de FOUKA. N° de l’opération : NK 5.341.2.262.142.10.01 Objet des travaux : Renforcement des Communes centre de la wilaya à partir de la SDEM Fouka en 03 lots séparés : Lot N° 01 : Réalisation d’une station de pompageSP3 à Meurad. Lot N° 02 : Renforcement et extension de la conduite d’AEP de la zone haute de Attatba et Bouharoune. Lot N° 03 : Renforcement et extension de la conduite d’AEP de Sidi Amar et Ménaceur. Numéro d’immatriculation fiscale : 099042015052736.

Avis d’attribution Provisoire de Marché Conformément aux dispositions de l’article 49 alinéa 2 du décret présidentiel 10-236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics modifié et complété. La direction des ressources en eau de la wilaya de Tipasa informe les entreprises ayant soumissionnée dans le cadre de l’avis d’appel d’offres N°08/DRE/2014 ayant pour objet : «Renforcement des Communes centre de la wilaya à partir de la SDEM Fouka en 03 lots séparés : Lot N° 01 : Réalisation d’une station de pompageSP3 à Meurad. Lot N° 02 : Renforcement et extension de la conduite d’AEP de la zone haute de Attatba et Bouharoune. Lot N° 03 : Renforcement et extension de la conduite d’AEP de Sidi Amar et Ménaceur. Paru aux quotidiens nationaux : El Moharire 16 en date du 12 Mars 2014 et MARACANA en date du 13 Mars 2014, que les marchés ont été attribués aux entreprises suivantes, suite à la réunion de la commission d’évaluation des offres en date du 20/04/2014. Numéro et intitulé du lot

Entreprise

Lot N° 01 : Réalisation d’une station de pompageSP3 à Meurad. Lot N° 02 : Renforcement et extension de la conduite d’AEP de la zone haute de Attatba et Bouharoune.

Numéro d’immatriculation fiscale

Montant en TTC (DA)

Délai

Lot N°01 : déclaré infructueux, une seule offre reçue. SARL R.H.B.

Lot N° 03 : Renforcement et extension de la conduite d’AEP SARL HYDROMED de Sidi Amar et Ménaceur.

000115004430572

42.182.946,00

06 Mois

000909080644611

33.313.399,80

05 Mois

Les soumissionnaires qui contestent ce choix, peuvent introduire un recours auprès de la commission des marchés publics de la wilaya de Tipasa au siège de la Wilaya, dans un délai de 10 jours à partir de la première parution du présent avis dans les quotidiens nationaux ou BOMOP, et ce conformément à l’article 114 du décret présidentiel N°10236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics complété et modifié. Si le dixième jour coïncide avec un jour de repos ou un jour férié, le délai du recours se reportera au jour de travail suivant. Et conformément aux dispositions de l’article 125 du décret présidentiel 10-236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics modifié et complété, la direction des ressources en eau invite les autres soumissionnaires à se rapprocher de ses services dans un délai de trois (03) jours à partir de la première parution du présent avis pour consulter les résultats détaillés de l’évaluation des offres techniques et financières de leurs offres.

Maracana N°2346—Mercredi 7 mai 2014 - ANEP N° 121 201 RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA D’ALGER CIRCONSCRIPTION ADMINISTRATIVE DE ROUIBA COMMUNE DE REGHAIA NIF 41 000 20 000 16 08 50 10 38

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE N°134/SPCM/2014 Conformément aux dispositions de l’article 49 paragraphe 2 alinéa du décret présidentiel N°10-236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics, il est porté à la connaissance de l’ensemble des soumissionnaires ayant participé à l’avis d’appel d’offre N°48/SPCM/2013 publié dans les quotidiens et Maracana du 07/12/2013 et le BOMOP, qu’à l’issue de l’évaluation et l’analyse des offres techniques et financières, faite conformément aux critères prévus dans le cahier des charges, a donné les résultats suivants: N°

Intitulé du projet

1

AMÉNAGEMENT D’UN JARDIN COLLECTIF À SEGNA

2

AMÉNAGEMENT D’UN JARDIN COLLECTIF À LA CITÉ SIGNA 02

3

AMÉNAGEMENT D’UN JARDIN COLLECTIF AU CITÉS FRANZ FANON ET SADAKA 02

4

AMÉNAGEMENT D’UN JARDIN COLLECTIF À ZHUN AÏSSAT MUSTAPHA

5

AMÉNAGEMENT D’UN JARDIN COLLECTIF À LA CITÉ 157 LOGEMENTS FAOUSSI

Nom de l’entreprise ETB/ETPH KADADRA SALAH EDDINE NIF 198725011381425 Délai : 01 mois ETB/ETPH KADADRA SALAH EDDINE NIF 198725011381425 Délai : 01 mois ETB/TCE KRIKA KARIMA NIF 278180500838166 Délai : 40 jours ETB/ETPH KADADRA SALAH EDDINE NIF 198725011381425 Délai : 01 mois ETB/ETPH KADADRA SALAH EDDINE NIF 198725011381425 Délai : 60 jours

Montant

Motif de choix

3 349 177.65 DA

Moins disant

1 721 772.00 DA

Moins disant

1 000 057.50 DA

Moins disant

1 034 139.60 DA

Moins disant

4 973 670.00 DA

Moins disant

Tout soumissionnaire qui conteste ce choix, peut demander les résultats détaillés dans un délai de trois (03) jours à partir de la première parution du présent avis dans les quotidiens nationaux, comme il peut introduire un recours auprès de la commission des marchés dans un délai de dix (10) jours à compter de la première parution du présent avis dans l’un des quotidiens ayant publié l’avis d’appel d’offre.

Maracana N°2346—Mercredi 7 mai 2014 - ANEP N° 121 221

République Algérienne Démocratique et Populaire WILAYA DE TAMANRASSET Daïra de Tinzaouatine Commune de Tinzaouatine M.F n° : 0985110/9022917

AVIS de infructueuse D’APPEL D’OFFRE NATIONAL OUVERT N°07/2013 Projet : acquisition camion aménageuse 4 x 4 pour transports scolaires A conforme article n°49 paragraphe 02 du l’écrié présidentiel n°10-236 fait le 07/10/2010 implique régule les marché publique modifie et complète, la commune du Tin Zaouatin avis les associés dans l’appelé d’offre national ouvre qui après la évaluation et analyse de plis : les résultat suivant Que ce dernier est déclaré infructueux, aucune offre présente. Remarque : Conformément aux dispositions de l’article 44 du décret présidentiel n°10-236 modifié et complété portant réglementation des marches publics. Maracana N°2346—Mercredi 7 mai 2014 - ANEP N° 121 149

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


16 MOBILIS LIGUE DEUX

ASMO

LES AUTORITÉS À L’ÉCOUTE DES ASÉMISTES Lors de sa rencontre avec le

wali d’Oran, monsieur Abdelghani Zaalane, le président Baghor Merouane a laissé entendre tout l’intérêt du premier responsable de la wilaya de voir les deux clubs phares, se retrouver en Ligue 1 Mobilis, la saison prochaine. Pour sa part, le directeur de la jeunesse et des sports, monsieur Gharbi Badredine, nous avait déclaré son intérêt de voir l’ASMO accéder, une équipe «où règne une stabilité depuis 2 ans, au niveau du staff dirigeant et au niveau du staff technique. En plus, il y a l’émergence de joueurs de l’école. Avec un tout petit peu de chance, elle peut accéder, si tout va bien. L’accession de l’ASMO aura un impact positif pour elle et aussi pour le MCO, car chaque fois qu’elle est parmi l’élite, le MCO est obligé de monter une bonne équipe pour gagner ses deux derbies » A. B. 

USMMH HAMADOU, RABTA ET YAGHNI ABSENTS

WAT

Pour ce match amical face à la formation du Paradou, le duo d’entraineurs Lazazi et Boumechouk ont presque réuni tout leur contingent avec, en sus, les jeunots de la catégorie espoirs. Seulement, pour des raisons personnelles, trois cadres de l’équipe n’y ont pas pris part. Il s’agit de Yaghni, Hamadou et Rabta. M. G.

Maracana N°2346— Mercredi 7 mai 2014

Tous les regards braqués sur El Djemaïa

Les entraînements des coéquipiers de Djamel Belalem sont suivis par un nombre appréciable de supporters qui se rendent au stade Habib-Bouakeul, pour afficher leur soutien à leur équipe.

«E

n ce moment, ils ont beaucoup besoin de sentir que nous sommes proches d’eux et que nous les soutenons. Nous ne voulons pas leur mettre la pression, mais juste les encourager», explique Tarik, un fan de la cité Hayat, située en pleine ville nouvelle. Dans les quartiers,

les cafés et même sur les lieux de travail, comme la CNAS où il y a un fort public asémiste, l’on ne parle que des prouesses de cette jeune équipe qui va se retrouver, vendredi à 17h face à son destin.

LES SUPPORTERS SE PRÉPARENT

Dans tous les quartiers favorables à l’équipe de Médina Djedida, les fans se préparent à envahir les travées du stade Habib-Bouakeul, ce vendredi. Ils confectionnent des drapeaux aux couleurs vert et blanc et préparent les banderoles qui louent leurs protégés et leur staff technique. De nouveaux chants sont en train de se répéter, au son de la grosse caisse, des karkabous et de la trompette. Un groupe du quartier de Sananès, souhaite que la vulgarité soit exclue du langage des supporters ce vendredi. «Je pense que le moment est venu pour nous d’évoluer. Nous devons montrer que la galerie de l’ASMO est une des rares galeries sportives fair-

play. C’est pourquoi nous devons faire preuve d’éducation et éviter de proférer des obscénités. En ce qui nous concerne, nous répétons un chant à la gloire de l’ASMO, que nous voulons voir en Ligue 1 Mobilis», soutient un supporter.

L’ENTRAÎNEMENT SE POURSUIT DANS LA SÉRÉNITÉ

Loin des spéculations des supporters, Kamel Mouassa continue à préparer du mieux qu’il peut son équipe pour ce rendez-vous qualifié par le tout Oran de décisif pour l’avenir du club. Mouassa, en technicien avisé, sait que ce n’est pas gagné d’avance et que son adversaire, Younès Ifticène, qui pourrait se contenter d’un petit point, fera le maximum pour entraver la marche de l’ASMO. Pour atteindre son objectif, le staff technique oranais axe la préparation sur le volet psychologique, car comme nous l’avait dit l’entraîneur en chef, la semaine dernière, «la saison se

prépare en été et non à 4 encablures de sa fin».

UN MATCH TACTIQUE

Considérant que les visions tactiques des deux entraîneurs sont presque similaires, il est fort probable que le match sera cadenassé des deux côtés, pour la simple raison que l’équipe qui parviendra à marquer la première pourrait s’adjuger les trois points. «Tout comme Mouassa, Ifticène tient compte d’abord de la défense et sa capacité de ne pas encaisser de buts. Tous deux accordent une importance aux contres et comptent sur un milieu de terrain travailleur, aussi bien dans la récupération que dans la relance. L’enjeu étant de taille pour les deux formations, il se pourrait que le match soit bloqué et que l’issue parviendra d’un exploit personnel ou d’une petite faute tactique», nous explique l’ancien international et actuel entraîneur, Mohamed Belkhira. Ali B.

Hadjout cartonne en amical Lundi dernier, sur le ground du stade du 5-Juillet de Hadjout, l’équipe locale a rencontré en amical la coriace formation de l’AC Paradou.

U

ne rencontre amicale qui s’est déroulée dans un climat fraternel où les deux formations en présence ont essayé de bien taper au ballon et de hausser le niveau technique. En effet, les joueurs des deux camps ont montré

quand même de belles facettes de jeu et un football caractérisé par des tirs bien cadrés et des beaux duels à la limite de la correction. Pour ce match amical, le tandem d’entraineurs LazaziBoumechouk, qui continue à assurer positivement la relève en l’absence de l’entraineur en chef Farid Zemiti, a utilisé 19 joueurs entre remplaçants et jeunes espoirs. Du côté des joueurs qui n’ont pris que rarement part aux rencontres officielles cette saison, on peut noter la présence de marque de celui qui a été hier le métronome de cette équipe de Marengo, Amine Kadai. Un milieu de terrain infatigable et un

bon récupérateur qui ne s’est pas relevé d’une méchante blessure qu’il a contractée tout au début de l’entame du championnat et depuis, la malchance a continué de le poursuivre à chaque fois où il compte renouer avec la compétition. Du côté des espoirs, la surprise est venue de deux jeunots qui continuent d’épater les amateurs de la balle ronde mais aussi les spectateurs pour ne pas dire seulement les supporters du club d’El-Khadra. Ils sont talentueux et bourrés de technique. D’ailleurs à l’occasion de cette joute amicale, le jeune Amrouche a refait le même coup que celui du vendredi passé face aux

espoirs de l’Espérance de Mostaganem où il a marqué deux buts. Donc, face à cette formation du Paradou, il récidive et marque coup sur coup les 2e et 3e buts de son équipe. Et l’autre jeunot, Rouani qui est le stratège et le maitre à jouer de cette catégorie des espoirs hadjoutis, a pris toute la défense Paciste à défaut et clôture ce festival de buts par une forte jolie banderille à la manière des grands. Par ce succès, les Hadjoutis semblent avertir leur prochain adversaire l’AS Khroub et lui donne rendez-vous ce vendredi sur le ground du stade du 5-Juillet de Hadjout. M. G.

MELIANI : «LA CRISE FINANCIÈRE EST LA CAUSE DE NOTRE ÉCHEC»

Meliani, porte-parole du club, a été sollicité pour nous éclairer un peu plus sur les causes principales de l’échec de l’accession du Widad en ligue 1 telle que fixée par la diretion du club en tout début de saison.

L

e porte-parole du club, Rachid Méliani, dresse un constat sans concession avec comme toile de fond les remous qu’a vécus le club à miparcours du championnat dont le nœud gordien est l’aspect financier qui a été un obstacle frontal pour les joueurs dont une partie de leurs arriérés n’a pas été régularisée, notamemnt six mois de salaires et deux primes

de matchs. C’est ce qu’a tenu à nous confirmer Rachid Meliani. «En tout début de saison, nous avons pris l’engagement avec tous les joueurs dans les clauses du contrat. D’ailleurs nous avons payé rubis sur l’ongle une première tranche de la signature comme un accompte avec comme consigne de virer chaque mois le salaire suscité ce qui nous a permis de faire un par-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

cours honorable en occupant d’ailleurs les premières loges du classement. La défaite inattendue face à la lanterne rouge, l’ESM, a accentué la crise qui couvait déjà entre certains dirigeants. Le coach Meghiz a décidé de quitter le navire sans crier gare ce qui a influencé négativement sur le moral des troupes». Puis d’ajouter : «En dépit de ce constat, nous avons cru en nos chances pour

maintenir le cap. Malheureusement, le manque d’argent a fini par démoraliser la troupe qui était dans la dernière ligne droite même si les joueurs ont fait de leur mieux en étant patients avec la direction du club.» Puis de conclure : «Nous allons nous remettre en question pour pouvoir faire le ménage et tirer les enseignements nécessaires». S. T. S.


Maracana N°2346— Mercredi 7 mai 2014

MOBILIS LIGUE DEUX 17

Bonne ambiance à la reprise

En dehors du défenseur Namain, convalescent, tous les autres joueurs étaient au rendezvous lors de la reprise des entrainements de lundi après-midi qui s'est déroulée sur le terrain annexe du stade MustaphaTchaker, en vue de préparer le prochain match de championnat contre l'USM Bel Abbès.

A

vec le mince espoir qui reste, les Vert et Blanc veulent tenter le tout pour le tout, pour revenir avec les 3 points de la victoire, même si cela parait difficile, mais pas impossible, la formation blidéenne a toujours réalisé de bons résultats là où l'on s'attendait le moins et d'autre part respecter l'éthique sportive, afin de terminer la saison en beauté et aborder la dernière rencontre officielle de la saison, face au CAB, dans la sérénité.

MEKLOUCHE PURGE SA SUSPENSION

L'ex-attaquant du RCA, Meklouche Mouaouia, absent lors de la dernière rencontre, livrée par par son équipe face au MSPB, pour le compte de la 28e

journée de championnat, à cause d'une suspension automatique, vient de purger cette sanction. Vendredi prochain lors du déplacement à Sidi Bel abbès, il sera présent contre l'USMBA, ce qui va donner plus de percussion à l'attaque blidéenne, aux côtés de Noubli et Hamia.

NAMANI SOUFFRE DU TENDON...

Le mauvais sort poursuit toujours le club blidéen, le défenseur axial Namani Mohamed, s'est présenté à la séance de la reprise en tenue de ville, souffre d'une blessure au niveau du tendon, ce qui l'a contraint à s'absenter à l’entrainement avec le groupe, lundi

dernier. Le staff médical l'a ménagé lors de cette séance de travail.

..... IL DEVAIT PASSER UNE ÉCHOGRAPHIE HIER

Le joueur Namani, qui vient de rechuter d'une ancienne blessure au niveau du tendon, ce qui l'a contraint à s'absenter à la séance de travail de la reprise. En effet, nous avons appris d'une source proche du staff médical, que le joueur devait passer hier une échographie, afin de mieux diagnostiquer sa blessure au niveau du tendon et permettre au medecin du club, de prendre par la suite la décision concernant son cas

DÉPART DEMAIN MATIN POUR BEL ABBES

Les gars du club de la ville des roses, rallieront la capitale de la Mékerra, demain matin à partir de 9 heures, en prévision du match de championnat comptant pour la 29e journée, face à l équipe locale l'USMBA,. Une séance de décrassage est programmée pour les camarades de Belhocine, dès leur arrivée à l'hôtel, lieu de la mise au vert.

BENCHOUIA AUGMENTE LA CHARGE DE TRAVAIL

USMBA

Vu l'importante rencontre qui attend cette semaine les Blidéens face à l'USMBelAbbès, le coach blidéen qui compte jouer ses dernières cartes, en vue de prolonger le rêve des supporters des Vert et Blanc, a décidé d'augmenter la charge de travail pour la reprise des entrainements. Le duo Benchouia-Bensmail a axé le travail sur le côté physique. T. A.

NOUBLI SE PORTE MIEUX

L'attaquant de l'USMB, Noubli Fateh, contractant une blessure à la chevile, lors du dernier match disputé par l'USMB contre le MSPB, ce qui l'avait obligé de quitter le terrain à l'heure de jeu. Il a bénéficié de repos et de soins et il semble reprendre ses forces, en participant à la séance de la reprise des entrainements avec ses camarades, il nous a affirmé qu'il va beaucoup mieux et il fera le maximum pour être au top le jour J.

MATCH D'APPLICATION ENTRE JOUEURS

En raison de l'absence d'un sparring partner pour disputer une joute amicale, en prévision de préparer le match de ce weekend face à l'USMBA, le staff technique blidéen, a programmé une opposition entre les joueurs, pour permettre aux Vert et Blanc de garder leur forme physique et technique, corriger quelques lacunes qui persistent dans les trois compartiments, en prévision de la rencontre de ce vendredi qui opposera l'USMBA à l'USMB, pour le compte de l'avant-dernière journée du championnat Mobilis de la ligue 2, au stade du 24-février 1956. T. A.

USMB

ZOUAOUI, DÉSIGNÉ DIRECTEUR DE JEU La commission

d'arbitrage de la LPF, prenant en considération l'importance de la rencontre de ce weekend, qui mettrant aux prises le leader l'USM Bel Abbès face à un autre prétendant qui garde un mince espoir pour la course à l'accession, en l'occurrence la formation de l'USMBlida, a jugé utile de désigner Zouaoui pour officier ce match comptant pour la 29e journée de championnat mobilis de la ligue Deux, il sera assisté dans sa tâche par Bitam et Aouina. Tout les sportifs blidéens, souhaitent à ce que ce trio d'arbitres, soit exempt de tout reproche. A rappeler que l'arbitre Zouaoui a déja arbitré cette saison, la rencontre USMB-ASMO, pour le compte de la 1re journée du championnat qui s'est soldée sur le score de parité (0 à 0).

BELHADJ ET BENACEUR, PREMIERS LIBÉRÉS Le défenseur axial,

Belhadj et le latéral droit Benaceur, seront les premiers libérés, car la direction du club ne veut plus de ces deux joueurs, leurs noms sont portés sur la liste des libérés, ils n'entrent plus dans les plans du coach blidéen, Benchouia Mohamed. Ces éléments n’ont pas répondu aux attentes des supporters blidéens, lors des trois dernières rencontres de championnat. A noter que le joueur Benaceur est en fin de contrat, contrairement à son camarade Belhadj qui est lié au club, jusqu'en 2015. T. A.

BENCHINOUNE TAYEB (PRÉSIDENT) :

«La victoire face au MCS nous ouvre les portes de l'accession»

Tout juste après le sifflet final de la confrontation face au MC Saïda, le président d’El-Khadra, en l’occurrence Benchinoun Tayeb, était aux anges.

S

ollicité par nos soins, il nous dira : «Cette confrontation, nous l’attendions impatiemment, du fait qu’elle représentait pour nous une étape cruciale, notamment en matière d’objectifs. Aujourd’hui, nous avons remporté une victoire salutaire qui nous a confortés sur le plan

psychologique et nous a permis d’effacer les séquelles du semi-échec que nous avons concédé face au NAHD. Je suis vivement ravi de ce résultat qui nous ouvre grandes les portes de l’accession. Je profite de l’occasion que vous me donnez pour saluer le courage et la détermination des joueurs, les

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

encouragements des autorités locales et notre public pour son soutien indéfectible. A deux journées de la fin du parcours, nous sommes vivement appelés à faire preuve de plus de sérénité et, surtout, de persévérance pour finir en beauté notre parcours qui n’a guère été de tout repos. B. M.


18 NATIONALE AMATEUR

RCK

LES SUPPORTERS MÉCONTENTS ENVERS LEUR ÉQUIPE

Ayant eu vent des derniers résultats en dent de scie de leur équipe, les supporters des Vert et Blanc, étaient dans tous leurs états, vis à vis des responsables et des joueurs de leur équipe favorite. En effet, une poignée de supporters avait clairement signifié au président Beha à la sortie du stade, que des joueurs avaient levé le pied face à Boufarik. En effet, ils doutaient de leur rendement lors de cette rencontre, où de nombreuses ccasions étaient ratées. Suite à cela, ils ont demandé à la direction d’ouvrir une enquête et chercher les coupables, en les renvoyant carrément du club. Une chose est sûre, les fiefs de Kouba, qui avaient rêvé de voir leur équipe accéder cette saison, ont été déçus par les résultats de leurs équipe et le rendement de certains joueurs, loin de leur attente. S. D.

Maracana N°2346— Mercredi 7 mai 2014

SENIGRA : «TRÈS DÉÇU D’AVOIR RATÉ L’ACCESSION»

Pour le défenseur du RCK Kouba, Walid Senigra, lui et ses camarades ont tout fait pour gagner face à Boufarik, samedi dernier, mais le ballon ne voulait pas rentrer, et l’adversaire s’est cantonné en défense, de la première à la dernière minute, ce qui n’a, évidemment pas facilité la tâche des Koubéens.

Un autre faux- pas face au WAB hypothéquera définitivement vos chances pour l’accession ? Malheureusement oui, après ce match nul, l’é-

SAM KASSI, RACHEDI, YAGOUB ET BENADA, DES JOUEURS QUI PROMETTENT

cart s’est creusé d’avantage pour cette première place. Désormais, nous avons raté notre objectif assigné au début de saison qui est l’accession. On demande pardon à nos supporters qui nous ont toujours soutenu, cette année là, ça n’a pas marché pour nous, j’espère qu’avec un bon recrutement on aura une équipe compétitive, qui saura relever le défis, l’année prochaine. Pourtant, vous avez dominé la partie ? Encore une fois, nous avons manqué de réussite, je ne sais pas cela est dû à quoi? Mais le

ballon ne voulait pas rentrer. C’est un manque de réussite. Que voulez- vous que je vous dise? Le football c’est des buts, et nous, on a failli à notre mission. Il reste encore quatre rencontres à jouer , quel est le nouvel objectif du club, après avoir raté la montée ? Maintenant, qu’on n’est pas parvenu à réaliser l’accession, on fera tout pour terminer à la seconde ou à la troisième place au classement général. Entretien réalisé par Sofiane.D

REPRISE DES ENTRAINEMENTS, HIER

Après avoir bénéficié de deux jours de repos, les hommes de Mohamed Benlaredj ont repris le chemin de l’entrainement hier au stade Mohamed Benhadad de Kouba, afin de préparer le prochain déplacement à Mekhadma. Il est clair que les Vert et Blanc et après avoir raté leur objectif cette saison, n’ont plus à rien à espérer de ce championnat, dans la mesure où une seule équipe accédera, néanmoins, Benlaredj ne veut pas que ses joueurs se démotivent pour les matchs qui restent à jouer, il veut faire le maximum pour bien négocier ces trois rencontres et terminer le championnat, pourquoi pas, à la deuxième place. S. D.

SAM-RCBOR

Sur un air de vacances

Les quatre joueurs issus de la catégorie des U20, en l’occurrence, le défenseur axial Kassi Youcef, le milieu récupérateur Yagoub Fayçal, , le milieu offensif Benada Réda et l'attaquant Rachedi Ahmed, continuent de s’entraîner avec l'équipe fanion sous la houlette de Bordji Daoud. Ces jeunes éléments de valeur ont étés à maintes reprises, alignés lors des rencontres officielles, cependant ces trois éléments espèrent bénéficier encore de chances à l'avenir, pour étaler leur classe et montrer de quoi ils sont capables. A. L. B. 

le stade Ouali Med sera le théâtre d'une belle affiche qui mettra aux prises deux équipes qui ont presque assuré leur objectif, le Sarii de Mohammadia et le Racing de Oued Rhiou.

C

ette confrontation comptant pour la 27 éme journée, sera la 4 ème du genre, depuis l'indépendance, où la première rencontre entre Samistes et Rhiouis, remonte à la saison 1988/89, où les deux formations animaient le champi-

onnat de division régionale, relevant à l'époque de la LOFA, et qui s'est déroulée sur le terrain du stade Ouali Med. Ce jour là, les gars de la ville des Oranges avaient réussi à prendre le meilleur sur leur adversaires du jour par la petite des marges, et au match retour, les Oranges étaient revenus bredouilles, puisqu'ils s'étaient inclinés sur le score de trois buts à un , quant à la dernièr confrontation, elle s'est déroulée au stade de Oued Rhiou dans le cadre de la 12ème journée du championnat national du présent exerciceè là aussiè les Oranges sont rentrés à la maison les mains vides, puisqu'ils s'étaient inclinés par la plus petite des marges (1-0).

LE SARII RESPIRE

Les Samistes ont une nouvelle fois réussi à empocher les trois précieux points face à

l'USRemchi pour le compte de la 26 ème journée du championnat national amateur, groupe-ouest, où les joueurs alignés par Bordji, ont livré une bonne prestation face à Remchi et cela donne beaucoup d’espoirs pour l'avenir, eux qui sont à 8 longueurs d'avance par rapport à l'IRBMaghnia qui occupe l'avant dernière place au classement, qui est synonyme d’un 2 éme relégable. Le SAM pourra certainement jouer le reste du parcours sans grande pression, cela permettra sans aucun doute au staff technique de préparer, dés maintenant, la saison prochaine.

LES SAMISTES PRÉPARENT LE RCBOR

C'est dans la journée d'hier (lundi) que les Oranges ont repris le travail au stade Ouali

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Med après avoir bénéficié de deux jours de repos accordés par le staff technique. Les Samistes ont devant eux, presque une semaine pour peaufiner la préparation afin de confirmer leur sursaut d'orgueil au détriment du RCBOR, un club qui n'est plus la formation irrésistible d'il y a quelques mois.

UNE AMBIANCE BON ENFANT

L'ambiance aux entraînements est trés bonne d’après ce que nous a avoués les joueurs qui restent concentrés sur leur sujet, tout en étant également décontractés. Le staff technique est satisfait de cette situation, surtout que cela lui permettra de travailler dans de bonnes conditions, étant donné que cela renforcera davantage la solidarité entre les joueurs. A. L. B.


DIVISIONS INFÉRIEURES 19

Maracana N°2346— Mercredi 7 mai 2014 RÉGIONALE UNE : 26ÉME JOURNÉE

HONNEUR TIZI OUZOU : 28È JOURNÉE

L’US Béni Douala accède l’O Tizi Rached et l’USM Draâ Ben Khedda au coude à coude en inter-régions

Même s’il lui reste uniquement un point pour assurer d’une manière définitive son accession à l’interrégions, l’US Béni Douala se voit déjà réaliser son objectif, à quatre journées de la fin du championnat. Les camarades de Meftah, qui ont battu sèchement le NR Bouchaoui par trois buts à zéro, comptent désormais onze point sur le poursuivant, l’ES Azeffoun, qui est revenue avec les trois points face à Oued Smar. L’IR Bir Mourad Rais, a chuté face au DRB OC Beaulieu ESM Boudouaou EC Oued!Smar CRB B.Kiffan JS Akbou ES Ben!Aknoun DRB Staouéli USBeni!Douala

02 03 00 03 03 01 02 03

Staouéli, qui l’a battu par deux buts à un. Le CRBB Kiffan, s’est imposé face à Baghlia sur un score de trois buts à zéro. La JS Akbou, a quitté la zone des relégables, grâce à sa victoire , trois buts à un face à El Achour. L’ES Ben Aknoun, a été accrochée par Baraki, qui lui a imposé le nul, un partout, idem pour Beaulieu, qui a été tenu échec par Sidi Moussa. Enfin, l’ESM Boudouaou, qui joue toujours sa survie, a battu difficilement le MB Bouira par trois buts à deux. K. A. 02 02 01 00 01 01 01 00

CBSidi!Moussa MBBouira ESAzeffoun ESBaghlia IRB El!Achour DRBBaraki I R B i r m o u r a d r a i s NRBouchaoui

SUITE AUX RÉSERVES FORMULÉES PAR LE CRB MEKLA ET L’USDB KHEDDA

L’E Draâ El Mizan et le MS Ait Abdelmoumen relégués en pré-honneur

Suite aux réserves formulées par le CRB Mekla et l’USDB Khedda, la ligue a décidé de suspendre les deux clubs de l’E Draâ El Mizan et le MS Ait Abdelmoumen, qui ont été rétrogradés en pré-honneur, après avoir aligné respectivement l’un de leurs joueurs alors qu’il était suspendu.

E

n effet, dans l’affaire du match l’E Draâ El Mizan contre l’USDB Khedda, battu sèchement par trois buts à zéro pour le compte de la 27 éme journée, les locaux, ont aligné le joueur Kheloui Hamza, LIC N° 0409 de l’EDEM, alors qu’il était suspendu pour ce match et qu’il devait purger sa peine dans ce match là. Pour tous ces motifs, la commission décide : En application des articles 84, 74

(aliéna 4) et 92 des règlements généraux de la FAF. Match perdu par pénalité à l’EDEM en attribuant le gain à l’équipe de l’USMDBK qui marque 03 points et un score de trois buts à zéro, ce qui lui a permis de réduire l’écart qui la sépare du leader à un point seulement. La ligue a aussi suspendu le joueur pour une année ferme , ainsi que le secrétaire du club. Le plus dur est la suspension de l’équipe de l’EDEM de la division Honneur pour la saison en cours et sa rétrogradation en division pré-honneur. Les résultats de l’équipe de l’EDEM sont maintenus. Les équipes qui devront la rencontrer compteront 03 points et totaliseront 03 buts pour et 00 but contre. L’affaire du match CRB Mekla contre MS Ait Abdelmoumen est similaire à la première affaire. En effet, le joueur du MSA Si Ahmed, a pris part à ce match, or qu’il n’en avait pas le droit, en raison de sa suspension. Du coup, le joueur et le secrétaire du club, ont écopé d’une année de suspension et le club a payé les frais, en rétrogradant au pré-honneur, comme le stipulent les règlements. K.A

La ligue de Tizi Ouzou a programmé la 29e journée pour hier après-midi, où l’O Tizi Rached devait recevoir la JS Tadmait, alors que le dauphin, l’USM Draâ Ben Khedda, croisait le fer avec le KC Taguemount Azzouz, au stade du 1er -Novembre.

P

our revenir à cette 28 ème journée, l’O Tizi Rached, est allé chercher les trois points face à Ouaguenoun, au moment où son poursuivant direct

RÉSULTATS!: DC.BOGHNI 5 – 1 USD.SAHARIDJ! CRB.MEKL 1 – 2 ES DRAÂ.EL .MIZAN! USMDB.KHEDDA 6 – 0 OC.AZAZGA! ASC.OUAGUENOUN 0 – 2 O.TIZI-RACHED! JS.TADMAIT 1 – 2 OS.MOULDIOUENE US.AZAZGA 1 – 2 JS.BOUKHALFA

l’USM Draâ Ben Khedda, a corrigé l’OC Azazga, par six buts à zéro, idem pour le DC Boghni qui a surclassé US Djemaâ Saharidj, par un score sans appel de cinq buts à un. L’ES Draâ El Mizan et l’OS Mouldiouene, se sont respectivement imposés à l’extérieur face au CRB Mekla et la JS Tadmait, même chose pour la JS Boukhalfa, qui a battu l’US Azazga par deux buts à un. L’écart est désormais d’un point seulement entre le leader et son dauphin et la lutte pour l’accession à la régionale deux, se poursuivra jusqu’à l’ultime journée entre le leader l’O Tizi Rached, qui se rendra à l’ES Draâ El Mizan et l’USM Draâ Ben Khedda, qui a gagné son match d’avance face au MS Ait Abdel Moumen, rétrogradé au pré-honneur, suite aux réserves du CRB Mekla. K. A.

Publicité RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville OFFICE DE PROMOTION ET GESTION IMMOBILIÈRE DE LA WILAYA DE TIPASA DIRECTION GÉNÉRALE Réf : 275/D G/2014

A Monsieur le gérant ETB/MRABET Brahim

1ère Mise en demeure * Vu le décret présidentiel N°02/250 du 24/07/2002, portant réglementation des marches public. * Vu le marché N°11/01/2010 du 23/03/2010 portant réalisation des 50/2500 logements sociaux locatifs cadre RHP sis à DAMOUS program 2008 Wilaya de TIPAZA conclu entre l’OPGI de TIPAZA et partenaire contractant ETB/MRABET Brahim. * Vu les PV de visite de chantier. * Vu le retard considérable enregistré dans l’avancement des travaux. * Vu l’expiration des délais contractuels. Désignation de service contractant : OFFICE DE PROMOTION ET GESTION IMMOBILIÈRE DE LA WILAYA DE TIPASA, CITÉ Administrative A.U 1 TIPAZA. Désignation du partenaire cocontractant : Entreprise «ETB/MRABET Bahim» élisant domicile à cité 220 logts SEDRATA Wilaya de SOUK AHRASSE. Objet de la mise en demeure : - De relancer et redynamiser le chantier et de remédier à toutes les carences constatées. - De respecter les engagements contractuels. Délai d’exécution : Un délai de 08 jours vous est accordé à compter de la date de sa première publication dans (BOMOP) ou dans la presse. Sanction prévues en cas de refus d’exécution : Passé le délai accordé, l’office se réserve le droit de résilier votre marché unilatéralement aux torts exclusifs Conformément à la réglementation en vigueur.

Maracana N°2346—Mercredi 7 mai 2014 - ANEP N° 121 639

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


20 INTERNATIONALE

Maracana N°2346— Mercredi 7 mai 2014

Serie A- La Juve fête son titre avec ses coiffeurs

Sacrée sans jouer suite au revers de la Roma à Catane (4-1), la Juventus a fait tourner et s’est contentée d’une courte victoire contre l’Atalanta (1-0). e Juventus bis a fêté devant son public contre l’Atalanta Bergame (1-0) le titre de champion d’Italie conquis la veille, lundi lors de la 36e journée. Championne depuis un peu plus de 24 heures après la défaite de l’AS Rome à Catane (4-1), la Juve a gagné grâce à un but de l’habituel remplaçant Simone Padoin, pour sa 20e apparition cette saison en Serie A. La Juventus compte 96 points et reste en

course pour les 100 points, barre jamais franchie en Italie. Elle compte 11 points d’avance sur l’AS Rome. La «!Vieille Dame!» doit encore se déplacer à Rome chez sa dauphine pour un match de gala, dimanche, que toute l’Italie espère se voir dérouler dans un esprit fair-play, après les incidents violents de Naples-Fiorentina samedi, où trois tifosi ont été blessés par balles, dont un gravement.

BRÉSIL : UN SUPPORTER ARRÊTÉ APRÈS UN LANCER DE CUVETTE DE WC MORTEL

MÊME PEPE ! Les festivités du troisième «scudetto»consécutif,le30ede l’histoireduclub,avecdéfilésur unbusàimpériale,sontprévues pour la dernière journée, dimanche 18 mai toujours à domicile contre Cagliari. La Juve a demandé que le match soit avancé à 15h00 (13h00 GMT) pour pouvoir parader en ville. Pour ce match, Antonio Conte a choisi de faire jouer beaucoupdesecondscouteaux,

pour récompenser son groupe. Outre Marco Storari dans les buts, il a aligné Federico Peluso, Simone Padoin, Pablo Osvaldo et Fabio Quagliarella, qui n’avait joué qu’un bout de match en 2014, entré à la mitemps à la place d’Osvaldo. Même le courageux Simone Pepe, presque toujours blessé depuis deux ans, a joué les six dernières minutes, ovationné parsestifosi.Seulfaussenotede la soirée, en frappant au but,

Padoin a violemment percuté MarioYepesavecsongenou.Le Colombienaquittéleterrainsur un brancard, avec une minerve, conscient. Dans l’autre match de lundi, le nul à la dernière seconde entre la Lazio Rome et le Hellas Vérone (3-3) profite au Torino, qui reste seul sixième, place qualificative pour l’Europa League. Avec 55 points, « Toro » devance Parme et l’AC Milan (54 pts) puis Vérone et la Lazio (53).Vérone

a laissé passé l’occasion de rejoindreleTorinoenconcédant un penalty sévère pour un contact entre Michelangelo Albertazzi (exclu) et Miroslav Klose dans les derniers instants dumatch.StefanoMauriatransformé en deux temps la sanction. La journée se conclut mardi avec les matches des finalistes de la Coupe d’Italie ensanglantée, FiorentinaSassuolo (17h00), NaplesCagliari(19h00).

Un supporter soupçonné d’avoir tué un homme en lui lançant dessus une cuvette de toilettes depuis un stade à Recife (nord-est du Brésil) vendredi dernier a été arrêté, a annoncé lundi la police brésilienne citée par la presse locale. Everton Felipe Santana (23 ans) avait jeté cette cuvette lors d’affrontements entre supporters en marge du match Santa Cruz-Parana, en 2e division brésilienne, vers l’extérieur, depuis le stade Arruda d’où il l’avait arrachée. Cette enceinte se situe à l’autre bout de la ville par rapport au nouveau stade Pernambuco qui sera l’un des douze utilisés pour le Mondial-2014 (12 juin-13 juillet), après l’avoir été à la Coupe des Confédérations 2013. Il avait atteint mortellement Paulo Ricardo Gomes da Silva (26 ans), percuté par une force équivalente à un objet de 350 kilos, a calculé un professeur de physique, Beraldo Neto, cité par G1. « Il savait ce qu’il faisait, a reconnu les faits mais n’a pas pu en expliquer la raison », a dit l’avocat du suspect, cité par le même média, ajoutant que son client avait honte de ce qu’il avait fait et donné à la police des informations sur d’autres supporters impliqués dans les incidents. « Un pays qui aime le football ne peut pas tolérer la violence dans ses stades », a tweeté dimanche la présidente du Brésil, Dilma Rousseff, en présentant ses condoléances à la famille du défunt. Le Tribunal de justice sportive a infligé deux matches à huis clos au stade Arruda et le maintient fermé en fonction des investigations. Des incidents impliquant des supporters ont éclaté ces derniers mois, notamment en décembre à Joinville (sud) entre fans de l’Atletico Paranaense et du Vasco de Gama, ou lorsque des supporters de Corinthians avaient envahi le terrain d’entraînement de leur club à Sao Paulo début 2014.

Publicité

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya de M’sila Daïra de Bou-Saâda Commune de Bou-Saâda N I F : 098428205036326

LIGA : LE BARÇA ENVISAGE DE VENDRE SES JOUEURS «NON ESSENTIELS»

Plusieurs joueurs du Barça seraient susceptibles de quitter Barcelone cet été. Sport, le quotidien catalan, avance les noms de Daniel Alves, Fabregas, Mascherano, Song, Sanchez, Adriano, Pedro et Tello. Il y aura des arrivées au Barça cet été, il y aura aussi des départs. Le Barça souhaite se reconstruire autour de joueurs importants et avec des éléments qui incarnent l’avenir. Désireux de récupérer un peu d’argent pendant le marché des transferts, les dirigeants blaugrana vont écouter les offres formulées pour certains joueurs. Jonathan Dos Santos, Ibrahim Afellay, Cristian Tello, Isaac Cuenca, Sergi Roberto et Oier Olazabal ne seront pas retenus. Ils partiront si les indemnités de transfert répondent aux attentes des dirigeants espagnols. En ce qui concerne Pedro, Alexis Sanchez, Fabregas et Mascherano, considérés comme des éléments importants, la situation est un peu compliquée. Le Barça n’a pas l’ambition de vendre ces joueurs mais en cas d’offres élevées, les dirigeants catalans se donnent le droit de réfléchir…

ALVES ET SONG VERS LA SORTIE

Pour d’autres, l’affaire semble déjà entendue. Courtisé avec insistance par le PSG, Daniel Alves ne devrait pas rester en Catalogne. Le latéral brésilien est pressenti pour rejoindre le club de la capitale, son avenir semble loin du Barça à en croire les rumeurs de la presse espagnole. Idem pour Adriano et Alex Song qui n’ont pas répondu aux attentes placées en eux. Le départ de l’ancien milieu d’Arsenal est acté depuis plusieurs semaines alors que l’ancien latéral du FC Séville devrait être remplacé par une recrue dès cet été. Après sa saison compliquée, le Barça va très probablement faire son ménage en interne avant de se pencher sur son mercato. Tout dépendra des choix des dirigeants et aussi du nouveau coach (Luis Enrique ?)… si nouveau coach il y a.

AVIS D’INFRUCTUOSITÉ Conformément aux dispositions de l’article 49 du décret présidentiel n°10-236 du 07 Octobre 2010 portant réglementation des marchés publics, le Président de l’Assemblée Populaire Communale de la commune de Bou-Saâda, informe l’ensemble des soumissionnaires que l’avis d’appel d’offre national restreint n°01./2014 apparu sur les quotidiens nationaux en arabe SAOUTE ALAHRAR le 21/01/2014 et le journal MARACANA en français le 21/01/2014 relatif à la Réalisation d’une passerelle ain ben salem à Bou-Saada a été déclarée infructueux Aussi et conformément à l’article 114 du décret présidentiel n°10-236 du 07 Octobre 2010 portant réglementation des marchés publics. Les soumissionnaires contestant le choix opéré pourront introduire leurs recours dans les 10 jours à compter de la première parutions de cet avis sur les quotidiens nationaux. N/B : LES RECOURS DOIT ÊTRE TRANSMIS AU PAPC DE BOU-SAADA PRÉSIDENT DU COMITE DU MARCHE. Maracana N°2346—Mercredi 7 mai 2014 - ANEP N° 121 117

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


OMNISPORTS 21

Maracana N°2346— Mercredi 7 mai 2014

ATHLETISME

APRÈS 11 MOIS D’ARRÊT FORCÉ

TAOUFIK MAKHLOUFI DÉBUTE SA SAISON À DOHA

KARATÉ-DO

SUSPENSION DU PRÉSIDENT DE LA FÉDÉRATION (FAK)

LE MJS SE PRONONCERA D'ICI À JUILLET

A

près une «saison blanche», le champion olympique du 1.500m, Taoufik Makhloufi, devrait faire son début de saison ce vendredi, à l’occasion du meeting de Doha, première étape du circuit de la Ligue de diamant 2014 de l’IAAF. L'apparition de Makhloufi dans la capitale du Qatar, la première depuis onze mois, signera le retour très attendu de l’enfant de Souk Ahras, après qu’une maladie a coupé court à sa saison 2013. En effet, sa dernière sortie remonte au Meeting Prefontaine Classic d’Eugène, aux Etats-Unis, le 31 mai 2013. La course du 1.500m du meeting de Doha à laquelle est «formellement» engagé Taoufik Makhloufi est programmée pour la soirée de vendredi, à 21h14 (heure algérienne). Sur la ligne de départ, il y aura un plateau de choix avec, notamment pas moins de huit Kenyans engagés, emmenés par le champion du monde à Moscou-2013, Asbel Kiprop et le Sud-Africain classé 3e, Johan Cronje. Il s’agit de la première confrontation entre

L

les champions olympique et du monde en titre du 1.500m. Depuis fin janvier dernier, le champion algérien s’est préparé aux Etats-Unis et au Kenya. Makhloufi a été atteint d’un virus (Hépatite A) lors d’un stage en Ethiopie qui a duré 45

jours. Depuis, il a été à l’arrêt forcé durant l’été 2013. Cette année, l’objectif n°1 de Makhloufi restent les championnats d’Afrique, prévus à Marrakech où il doit défendre son titre du 800m. Shiraz Benomar

e ministère des Sports devra trancher d'ici à juillet prochain, sur le sort de la Fédération algérienne de karaté-do (FAK), dont le président, Kheïdar Aït-Brahim, est sous le coup d’une «suspension à titre conservatoire». C’est ce qu’a indiqué le secrétaire général de la Fédération, Slimane Mestaoui. Le ministère devra «décider dans un délai de 90 jours, avant juillet. Soit pour organiser une assemblée générale pour l’élection d’un nouveau président, soit réhabiliter le président Kheïdar Aït-Brahim, conformément à l'article 33 des règlements intérieurs de la FAK», a précisé M. Mestoui. L’ex-ministère de la

SPORT MILITAIRE/COUPE D’ALGÉRIE DU PENTATHLON MILITAIRE

Jeunesse et des Sports -ministère des Sports depuis lundi 5 mai- avait décidé le 16 avril de suspendre, à titre conservatoire, le président de la FAK, Kheïdar Aït Brahim, suite aux conclusions du rapport d'inspection faisant état d'irrégularités et d'anomalies dans la gestion administrative et financière de la Fédération algérienne de karatédo (FAK). L'article 33 des règlements intérieurs de la FAK stipule qu'en cas de force majeure ou démission du président, il sera procédé à l'organisation d'une assemblée générale élective ou à la réhabilitation du président suspendu dans un délai de 90 jours. S. B.

CYCLISME

50 TOUR DE TURQUIE PRÈS DE 80 ATHLÈTES PRÉSENTS À BATNA Youcef Reguigui «satisfait» E

de sa prestation

L

es épreuves de la Coupe d’Algérie militaire de pentathlon ont débuté lundi, avec la participation de 78 athlètes. Les compétitions se déroulent à l’Ecole d’application de l’arme blindée de Batna (EAAB). Cette compétition inter unités, qui se poursuivra jusqu’à samedi, met en lice les représentants de 13 établissements militaires relevant des Régions Militaires du pays et des différentes structures de l’Armée nationale populaire (ANP). Le général Mohamed-Omar, commandant de l’EAAB, a exhorté les athlètes en lice, lors d’une allocution d’ouverture prononcée au nom du général-major, commandant la 5e Région militaire, à faire preuve d’esprit sportif et de rivalité loyale. «Vous devez vous surpasser pour hisser le niveau de ces joutes et, partant, celui du sport militaire algérien», a-t-il déclaré à l’adresse des sportifs, soulignant que le pentathlon militaire est un sport très athlétique qui permet au soldat d’améliorer ses capacités en matière d’endurance, de compétitivité, et d’esprit de discipline. Les joutes éliminatoires de cette journée inaugurale se sont déroulées par un temps très clément, juste après l’exécution de l’hymne national, le passage en revue des troupes et le défilé des délégations participantes, en présence des officiers supérieurs et des responsables de l’EAAB. Les athlètes ont rallié le champ de tir pour la première épreuve de tir au fusil semi-automatique en

position ‘‘couché’’ qui porte sur la précision et la vitesse. Les épreuves se poursuivront avec la natation, le parcours du combattant, le lancer de grenades et le cross sur une distance de huit (8) km. Au fil des éditions, le pentathlon se confirme comme «un rendez-vous majeur incontournable» du calendrier du sport militaire, en raison, notamment, du haut niveau des participants à cette joute qui répond aux standards internationaux, a souligné de son côté le lieutenant-colonel Mohamed Naïli, chef du service régional du sport militaire à la 5e RM. Il a également mis l’accent sur l’importance de ces joutes qui devraient, selon lui, «permettre de déceler de nouveaux talents pour l’équipe nationale militaire et préparer l’élite devant représenter l’Algérie aux prochains rendez-vous continentaux et régionaux ». S. B.

Le cycliste algérien, Youcef Reguigui, et l’Erythréen, Merhawi Kudus, qui s'est fracturé la clavicule lors de la dernière étape dimanche 4 mai dans les rues d'Istanbul, faisaient partie des trois coureurs africains du peloton du 50e Tour de Turquie, clôturé dimanche. Après une semaine de labeur, Reguigui et Kudus se sont dits «satisfaits» de leur prestation. Ils l’ont dit dans un entretien accordé la veille de l'arrivée finale à des journalistes. «La Turquie est un très beau pays. On espère revenir l’année prochaine», ont avoué les deux coureurs africains. A cheval sur deux continents, l’Europe et l’Asie, Istanbul a sonné la fin de l’aventure de ce 50e Tour de Turquie pour Youcef Reguigui et Merhawi Kudus. Ces deux complices ont la lourde tâche de représenter le continent africain au plus haut niveau. Et il faut avoir les épaules solides. Malheureusement, lors de la dernière étape, Merhawi Kudus s’est fracturé la clavicule et a été contraint à l'abandon. Il a été

évacué vers un hôpital de la ville. Youcef Reguigui est pour le moment le seul cycliste algérien dans le peloton professionnel. Tous les regards sont portés sur lui. «J’ai beaucoup travaillé pour l’équipe et je suis un peu fatigué», avoue Reguigui qui a lourdement chuté samedi lors de l’avant-dernière étape qui arrivait à Izmir. «C’est ça le vélo!», lâche-t-il en souriant malgré ses deux genoux bien écorchés. Cette semaine, le membre de l'équipe sud-africaine MTN-Qhubeka a préparé les sprints de l’Italien Kristian Sbaragli qui s’est classé 3e lors de la 5e étape entre Marmaris et Bodrum. Reguigui a aussi fait beaucoup d’efforts pour son leader et copain, Merhawi Kudus. Youcef Reguigui prend des nouvelles de l’Algérie via un de ses meilleurs amis : Azzeddine Lagab. Le champion d'Algérie sur route en 2009, 2010 et 2012 lui raconte un peu ce qui se dit sur lui dans les médias. Il est vrai que Reguigui a le «devoir d’ouvrir les portes du cyclisme mondial pour les autres cou-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

reurs algériens». L’ancien pensionnaire du Centre mondial du cyclisme en Suisse concède que «c’est quand même stressant». Après la Turquie, l’ancien vainqueur d’une étape au Tour du Faso participera au Tour d’Azerbaïdjan avant de prendre du repos chez lui, en Algérie. Ensuite, il sera peut-être au Tour de Suisse. Mais rien n’est encore défini. En septembre, l’équipe MTN-Qhubeka prendra part au Tour d’Espagne. A 24 ans, Youcef Reguigui pourrait bien être le premier coureur algérien à participer à ce Grand Tour. Synthèse S. B.


22 COURSES HIPPIQUES

Maracana N°2346— Mercredi 7 mai 2014

TURF

AUJOURD’HUI, HIPPODROME D’EL EULMA

La crème en lice !

LES PARTANTS À LA LOUPE 01) Aikas : C’est un athlète connu pour sa combativité et qui a tendance à ne jamais abdiquer jusqu’à la fatidique ligne d’arrivée. Il faut se montrer vigilant à son égard. 02) Beau de Vialette : Pressenti logiquement pour jouer un rôle de première importance. Je dirai même que la victoire est à portée de ses sabots. A cocher en évidence. 03) Nour El Kheneg : Idéalement positionné dans cette épreuve à sa totale convenance. Je vois ce poulain caracoler aisément en tête du peloton jusqu’au disque d’arrivée. 04) Tiracom : Loin de passer pour un foudre de guerre, il reste un cheval connu pour son tempérament d’accrocheur. A la limite, un épouvantail très tenace. 05) F. Tamouh : C’est le participant le plus âgé de la rencontre mais en la circonstance, il sera mal monté par un apprenti qui manque terriblement d’expérience. 06) Lamine : Trahi par l’âge avancé qui le handicape sérieusement, il semble clairement que son engagement ne répond qu’au souci de remplir les stalles à titre inutile. 07) Oujda : Fortement chuchotée depuis un certain temps, il est clair que l’opportunité de se distinguer se présente sur un plateau d’argent. A elle de savoir manoeuvrer.

08) Mesk Ellil : Accusant un déficit sur le plan physique, cet ancien crack de la piste aura bien des ennuis pour tenir le rythme imposé par Nour El Kheneg and Co. 09) Youkous : C’est authentiquement un athlète assez performant qui ne fait jamais dans les menus détails. Il est considéré à juste titre comme une valeur remboursante. 10) Niagara : Cette pouliche est une nouvelle recrue dans ce régiment qui ne lui laisse aucune chance pour se mettre au niveau de ses dévorantes ambitions. Barrée. 11) Adjal : Lui également a été «casé» dans les stalles de départ juste pour les remplir, car il ne représente aucun danger notable pour les prétendants aux accessits. 12) El Risala : Il est fort probable que cette pouliche qui a l’art de souffler le chaud et le froid, vienne ravir la vedette aux favoris théoriques. Faisons gaffe à sa réaction. 13) Jadise : Très bien «servie» à la pyramide des poids et ayant à son actif un certain nombre de performances, c’est une pouliche aussi crainte que respectée par ses rivaux. 14) Segala d e Bio : Totalement hors du coup à cause essentiellement de son flagrant manque d’expérience, cette jeune première est en phase d’apprentissage du métier.

NOS PRÉFÉRÉS :

Quarté : 2. 3. 7. 13. Quinté : 2. 3. 7. 13. 9.

QUARTÉ - QUINTÉ - QUADRIO *A*

N° 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14

PROPRIÉTAIRES A. CHETTIH SMIDA / OUZOUIR M. MEGOUCI AM.MES SALEM AM.MES SALEM KH. DOUKHI T. HAMZA AB. DOUKH A. LAGRAA H. AISSANI Y. NAAMOUNE AM.MES SALEM S. BERRAH A. HANNACHI

- Les éventuels : 9. 4. - Les éventuels : 4. 12.

HIPPODROME BAZER-SAKHRA EL EULMA RÉUNION DU mercredi 7 mai 2014 1re Course : Départ : 16h00 Prix : El EULMA - Arabe N.E.F. en Algérie DOTATION : 350.000 DA

CHEVAUX AIKAS BEAU DE VIALETTE (O) NOUR EL KHENEG TIRACOM F. TAMOUH LAMINE OUJDA MESK ELLIL YOUKOUS NIAGARA ADJAL EL RISALA JADISE SEGALA DE BIO (O)

JOCKEYS F. CHAABI AZ. ATHMANA M. SENOUCI M. BOUCHAMA AP. T. GHAROUI M. HARECHE O. CHEBBAH MS. GUEHIOUCHE AP. H. BOUAZZA AP. A. CHEBBAH AB. ATTALAH A. HEBRI NI. TRAD JJ. CH. ATTALLAH

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Distance : 1.200 M

PDS CDS ENTRAÎNEURS 57 57 56 56 551/2 55 55 55 541/2 54 54 53 53 521/2

03 09 13 14 02 01 07 06 11 08 05 12 10 04

N. NOUAIL T. HAMZA PROPRIÈTAIRE A. DJEBBAR A. DJEBBAR KH. DOUKHI T. HAMZA PROPRIÈTAIRE S. ATTALAH PROPRIÈTAIRE S. SAADOUNE A. DJEBBAR F. DOUKHI H. DJEBBAR


Jeux-Détente 23

Maracana N°2346— Mercredi 7 mai 2014 1

1

2

3

4

5

6

7

9 10 11 12

8

Animée par : K.MANCER

N°276

2

N°276

3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Horizontalement

Verticalement 1.Orner de drapeau-Liquide. 2.ceinture portée sur le Kimono-détourné. 3.herbe annuelle ou vivace-comme. 4.DéchiffréesAffection contagieuse de la peau-Meilleur en son genre. 5.Do-Enlever-Boit à coups de langue. 6.Ville Suisse-Ville de syrie. 7.Oxyde ferrique-présélection. 8.Onomatopée-Celle-ci. 9.Ramage-Grande péniche plate. 10.Commune du Morbihan-Arbre de Malaisie utilisé comme poison-Astate. 11.PrépositionSable de bord de mer-Maléfice. 12.CrotteClaustrophobie.

1.Qui rend l’environnement malsain-Ville du sudouest du Nigeria. 2.Réussi-Groupe comprenant huit éléments binaires. 3.Presto-Outil de maçon. 4.Reculé-Interjection. 5.Poisson d’eau douceTétine-À la mode. 6.Tissu d’armure sergé en laine-Manifeestation morbidebrutale. 7.InfinitifLigne d’intersection de deux plans-Punch. 8.unité monétaire de l’iran-Pêche nappée de crème chantilly. 9.Instrument de musiqueLanière terminée par noeud. 10.unité monétaire japonaise-Plante aux fleurs décoratives-Fleuve de Russie. 11.Miner-Farine de manioc. 12.Attaque-Labiée à fleurs jaunes.

N°276

5 9 7 5 9 1 6 2 7

9 3

7

5 3 4 1 8 9 7 1 4 4 6 7 5 8 4 9 6 3 1 4

Calcul

138

2

11

7

5

3

Les mots Tirage1

E

N

I

Tirage2

U

L

O

A

C

P

T

Maximum : 8 lettres

V

E I L R R C Maximum : 8 lettres

U

E

EXERCICES POUR AMELIORER SA MEMOIRE Renforcer votre mémoire de travail (Niveau 1)

FOOT EN QUESTIONS

40. Sapristi !

Dans chaque série, tous les symboles sont identiques, sauf un. Lequel?

S

10 9 8 5

R

E

E

S

D

I O

4

V

3 2 1

I

E I

I

B O

P

2

E L

S R

A S E U

L

L

E M

R

R T

O

L

S

G

T

I

U

5

A

6

L E

I T E A

S

C

A B

S T

I

N

S

A

C

H

O

N

7

R

L

T

E

E G

E

E

E

T

V

S

S

E S

L

4

Mots croisés

S

S

G

T

I

E

A

S

O

3

P

S

I

S

E

A

A

S

A

S

N

V

R

6

I S

E

S

7 1

R

8

C

T S

9

T A

S S A P U

S L

E T E

10

T

E

R

I

O

B

S

O

S E S I

7 5 6 9 3 1 2 4 8 8 2 3 4 7 5 6 1 9 9 1 4 2 8 6 7 5 3 5 8 9 7 1 2 3 6 4

H

6 3 2 5 4 8 9 7 1

S

L

S E

D

P

N

O R T E

1 4 7 3 6 9 5 8 2 4 9 1 6 2 7 8 3 5 2 7 8 1 5 3 4 9 6 3 6 5 8 9 4 1 2 7

11 12

Sudoku

L O S V A T E C O E I

E L E A S N T C E I M O E N N T A L T E R E

T O S T

S T E R I L I S A T I O N

N A R P T I A I N N O C N U S R U R E D O S A B E L R I T E R I

Mots fléchés

V A S S E E U U L S E C A A N L O L E E E T I A C

E N R O U L E B A R R E A U

Directrice de la rédaction Cyriel Seba Directeur technique Laïd Kalila Directrice chargée de la communication Lilia Seba Rédacteur Djamel Touafek

S

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba

U

Foot en questions Reponse A Tirage 2 ECUREUIL Tirage 1 ANTILOPE, POILANTE,POLIÇANT, PICOLANT, CAPITOLE

calcul : 2*3=6 6+7=13 13*11=143 143-5=138

210*43=9030 ou 430*21=9030

Des chiffres & des lettres

Jeux d’esprit

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 021 92.62.25

C

76

11

N°2

12

SOLUTIONS :

Quel nation a participé à toutes les phases finales de la Coupe du monde ?

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

A

Le Rrésil

B

L’Allemagne

C

L’Italie

Zoé a utilisé des chiffres magnétiques pour écrire une multiplication au tableau :

4

1

2

3

0

Tous les chiffres de l’opération sont tombés, sauf ceux du résultat :

x

= 9030

Retrouvez la multiplication que Zoé a écrit Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : ALDP Diffusion : ALDP e-mails :

maracanajournal@gmail.com redaction@journalmaracana.com contact@journalmaracana.com


24

Maracana N°2346— Mercredi 7 mai 2014

Ech-Chergui : «Il y a certains clubs en Algérie et en France qui s’intéressent à moi»

Auteur du but synonyme de montée en Ligue 2 pour Luzenac, lors de la victoire décrochée face à Boulogne (10, 29è j.) mi-avril, Idriss Ech-Chergui ne sait encore pas de quoi son avenir sera fait. A moins d'un mois de la fin de son contrat, le milieu de terrain de 28 ans reste «pour l'instant dans l'attente» d'une proposition de ses dirigeants, mais ne cache pas son désir de «poursuivre l'aventure à l'étage supérieur» avec le LAP!: Quand je suis arrivé en juin 2012, le projet du club et du président était clair : il fallait monter en Ligue 2 dans les trois années à venir. Nous avons connu une première saison difficile, puisque nous nous sommes battus jusqu’à la dernière journée pour nous maintenir (12e au final, ndlr). Puis, l’été dernier, le club a réalisé un super recrutement. Les dirigeants n’ont pas fait venir beaucoup de joueurs, mais ces recrues nous ont amené leur volonté de gagner. A l’arrivée, nous avons sorti une grosse saison, car

Un ex-arbitre affirme avoir qualifié le Nigeria au détriment de la Tunisie

CAN U20 / LIBYE - TUNISIE

Abid Charef au sifflet

Dans le cadre du deuxième tour des éliminatoires du championnat d'Afrique des nations, l'équipe nationale tunisienne junior, affrontera son homologue libyenne, le dimanche 11 mai à 17h à Blida. La rencontre sera dirigée par l'Algérien Mehdi Abid Charef. Ce dernier sera assisté par Mokrane Gourari et Brahim El Hamlaoui Sid Ali.

Vincent Kompany futur président d'Anderlecht ?

Le livre de l’international Belge, Vincent Kompany "Van Ket tot capitaine" sortira la semaine prochaine en librairie. Un passage interpellant a attiré l'attention des observateurs. Anderlecht verrait en lui... son prochain président. Herman Van Holsbeeck a confirmé cette piste dans Het Nieuwsblad. Le Sporting aimerait accueillir "Vince The Prince" dans la maison anderlechtoise, soit comme actionnaire, soit comme dirigeant mais de préférence comme président! : «Kompany est d'une valeur inestimable. Il serait une plus-value. S'il peut devenir le successeur de Roger Vanden Stock? Je pense oui. Regarder Franz Beckenbauer au Bayern Munich. Tout dépend de ce qu'il veut lui», explique le manager des Mauves. «Roger Vanden Stock s'occupe de sa succession. Il est le plus grand actionnaire du club. Donc, il ne me semble pas illogique que s'il cherche quelqu'un pour reprendre l'actionnariat majoritaire du club, qu'il se tourne vers une personne qui jouit de sa plus grande confiance! », prolonge-t-il. Jacques Lichtenstein, agent de Kompany, ne dément pas la piste envisagée par son poulain. «Mais c'est très prématuré, Vincent a des centaines de projets», tempère-t-il.

Balle au centre

A

Par : Ali Bouacida

lire attentivement le classement, on ne peut s’empêcher de constater une décantation «naturelle» entre grosses cylindrées et clubs «ordinaires» dans le sens où ils n’ont tout simplement pas les moyens des premiers. Plus clairement, il est incontestable que le championnat est dominé par le quatuor USMA, ESS, JSK et MCA. Ensuite vient le reste du peloton où on trouve pêle-mêle d’ex-grosses pointures en difficulté – le MCO par exemple et le CSC- ainsi que des trouble-fête que personne n’attendait, le RCA et le MCEE. Ces deux

nous avons été constants tout au long de l’exercice, sans jamais concéder deux défaites d’affilée par exemple et tout en proposant du très beau jeu. Pour ce qui est de l’avenir, je dirais que je suis un peu dans l’inconnu comme beaucoup de mes coéquipiers, car environ 90% de l’effectif arrive en fin de contrat. Nous attendons tous nos rendez-vous individuels pour savoir ce que le club compte faire de nous. Ça ne devrait plus tarder, peut-être cette semaine ou dans les dix jours à venir. Il y a quelques clubs en Algérie et en France qui me suivent de prés, mais j’attends d’avoir mon entretien ici avant de me pencher sur les autres opportunités. Je me sens bien à Luzenac, j’ai envie de poursuivre l’aventure à l'étage supérieur donc je reste pour l’instant dans l’attente. J’espère en tout cas que le club et moi sortiront satisfaits de cet entretien afin de pouvoir correctement préparer la saison prochaine!», a-t-il déclaré.

Le quotidien britannique "The Guardian" a divulgué plusieurs affaires de corruption dans le football, tirées de la biographie de l’ex arbitre international, le Singapourien, Wilson Raj Perumal. Ce dernier avait avoué arranger la qualification de deux équipes nationales pour le mondial de 2010 et cela en usant de son influence et en versant des pots-de-vin aux joueurs et dirigeants. Parmi les équipes ayant bénéficié des services de Raj Perumal, la sélection nationale du Nigeria. En effet, à l’époque étant un observateur des matchs, le Singapourien a contacté trois joueurs du Mozambique pour qu’ils aident le Nigeria à gagner un match des éliminatoires de la Coupe du Monde. Ensuite, il a promis un bonus de 100.000 dollars à la fédération du Mozambique de Football si son équipe réussit à tenir en échec la Tunisie lors du dernier match des qualifications. Le 14 novembre 2009, contre toute attente, les Aigles de Carthage ont été défaits au Mozambique, ce qui a permis au Nigeria de se qualifier à la coupe du monde 2010. Wilson Raj Perumal a utilisé ensuite sa société de pari, Football4U, pour verser les sommes d’argent promises aux trois joueurs de la sélection du Mozambique. Suite à ces révélations, la Fédération Tunisienne de Football a annoncé qu’elle demandera officiellement l’ouverture d’une enquête auprès de la CAF et de la FIFA. En cas d’authenticité de ces révélations, la Tunisie pourra bénéficier d’une compensation financière, et rien de plus.

Clôture du stage pour les entraîneurs des gardiens de but

La première session du 2ème groupe pour le stage destiné aux entraineurs des gardiens de but, a été clôturé lundi au Centre Technique Nationale de la FAF à Sidi Moussa. Plus de 50 candidats ont pris part à ce stage sous la houlette du technicien Puxel Christian. Le stage qui comprend des séances théoriques et pratiques, s’est déroulé en mode internat.

Casillas devait 2 millions au fisc

Alors que Lionel Messi s’apprête à signer un gros chèque de 41 millions d’euros au fisc espagnol, Iker Casillas a déjà payé une partie de ses arriérés d'impôt. Dans l’édition du jour de “La Vanguardia”, on apprend que le capitaine du Real Madrid et de la Roja vient de verser deux millions d’euros à l’Hacienda (le fisc espagnol). Un versement qui permettrait à sa petite personne, ainsi qu’à sa société de ne plus être embêtées par le fisc. Le quotidien catalan explique également que l’État aurait sept autres joueurs dans sa ligne de mire. Une opération contre la fraude fiscale qui devrait également s’attaquer à Xabi Alonso et David Villa, prochains noms sur la liste.

LE QUATUOR ET SA SUITE

derniers collent aux basques du CSC et du MCA, sans aucun complexe et sûrement avec la ferme intention de les doubler, histoire de terminer la saison en beauté. Et c’est largement possible si on y ajoute un autre club banlieusard qui est toujours à l’affût, l’USMH en l’occurrence. Doit-on donc conclure que c’est l’argent qui régit le football? Difficile de répondre par la négative quand on connait les moyens colossaux dont disposent les quatre clubs de tête. Quoique, nous-dit-on, l’ESS se débat en pleine crise financière et n’est pas dans la même aisance que les autres. C’est faire l’impasse sur la

gestion frôlant la catastrophe de ce prestigieux club qui a charrié des sommes astronomiques. Alors doiton penser que c’est l’argent qui a fait ces quatre clubs dominer le championnat ou est-ce tout simplement leur longue expérience dans la mesure où ils se relaient de saison en saison pour remporter le titre? Les deux. Parce qu’entre des clubs comme l’USMA ou la JSK et le MOB et le CABBA, les chances sont inégales et il paraitrait quasiment impossible que les deux derniers cités détrônent un jour les autres. Nous ne sommes donc pas loin d’admettre une sorte de fatalité qui fait

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

notre football d’élite constamment dominé par les mêmes clubs alors que les autres sont confinés au rôle d’accompagnateurs, des sparringpartners sans grande ambition hormis celle de se maintenir. Peut-être faudra-t-il traiter avec équité tous les pensionnaires de la Ligue 1 et se faire l’illusion qu’un jour le RCA, le CABBA, l’ASO ou le CRBAF et le MOB puissent être sponsorisés par des entreprises de grande envergure. A ce moment-là, peut-être, verrons-nous les choses s’inverser et le quatuor jouer les accompagnateurs…Quand le titre se jouera entre El Eulma et L’Arbaâ. A. B.

Journal maracana 07 05 2014  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you