Page 1

«C’était prévu, les joueurs sortaient d’un travail physique dur, ils ont besoin d’un peu de temps pour retrouver leur forme habituelle»

«L’entame de la seconde mi-temps ne m’a pas plu. Vous voyez le but qu’on encaisse. C’est un manque de concentration, c’est de la naïveté des joueurs» N° 2372 Lundi 2 juin 2014 — Prix 20 DA

www.maracanafoot.com

PRESTATION DES VERTS FACE À L’ARMÉNIE

DES SATISFACTIONS

USMA IL NÉGOCIERA AUJOURD’HUI

Bouazza, la dernière pièce du puzzle JSK

AFFAIRE DES CONTRATS NON REMIS À LA LFP

Recrutement tous azimuts

LES JOUEURS MENACENT MAZARI :

DE RECOURIR À LA JUSTICE ! «Le plus dur

nous attend»

USMH

Younès :

«J’attends toujours Laïb» CRB

MCA

ET DES LACUNES...

KHOUDI : «Nous avons tiré

des enseignements»


02 Equipe nationale

Maracana N°2372— Lundi 2 juin 2014

APRÈS LA VICTOIRE DES VERTS FACE À L’ARMÉNIE

APPRÉHENSIONS ET INTERROGATIONS…

«Les verts n’ont pas convaincu face à une équipe arménienne largement à leur portée. Il y a eu trop de déchets, trop de maladresses et des balles ratées à tous les niveaux. Par Abdelkader Z.

«L

es joueurs ont paru fatigués en fin de rencontre. Beaucoup reste à faire et le temps presse.» tels sont les propos de certains supporters des Verts

qui ont suivi avec un grand engouement le match ayant opposé notre équipe nationale à celle d’Arménie et qui s’est soldé par la victoire des Verts sur le score de 3 buts à 1. En fait, cette rencontre aura été marquée par deux mi-temps différentes l’une de l’autre. La première a été dominée par les camarades de Slimani auteur d’une prestation mi-figue, mi-raisin, de par ses ratages à chaque fois que l’occasion se présentait à lui. Une première periode qui a permis à certrains éléments d’étaler leur talent à l’image d’un Mahrez, auteur d’une grande partie, d’un Belkalem qui a réussi à ouvrir la marque et confirmer tout le bien qu’on pensait de lui : «C’était une mi-temps fort intéressante. Certes, nous étions en face d’une équipe arménienne quelque peu fragile, mais cela nous a donné plus de réussite en vue de réaliser

un bon réasultat», nous a affirmé un supporter. Après la victoire étriquée des Verts sur une modeste

formation arménienne, les Algériens se demandent si la prestation des camarades de Zemmamouche

sera à la hauteur face à la redoutable équipe de la Belgique. A moins que… A. Z.

KHEZZAR : «C’EST UNE PRESTATION ENCOURAGEANTE» L’entraineur de l’ASK, El Hadi Khezzar, a estimé que la victoire des Verts est encourageante à plus d’un titre. Le coach khroubi, contacté par nos soins, a bien voulu répondre à nos questions concernant ce match ayant opposé notre équipe nationale à l’Arménie. Entretien réalisé par Abdelkader Z. Un mot sur ce match ? C’est un match plaisant et je trouve que notre EN a montré deux visages différents. Une première

periode où il y avait de belles phases de jeu et des buts inscrits et une seconde mi-temps lassante où on a vu une équipe nationale quelque peu fatiguée et bien fragile par rapport à la première periode de jeu… Pourquoi, selon vous ? Je pense que sur le plan physique, nos joueurs ont difficilement terminé le match. Il y a eu un dosage dans le travail et cela risque de leur jouer un mauvais tour. Est-ce qu’on peut dire que les Verts sont prêts pour la coupe du Monde ? Il reste encore du travail à faire. L’entraineur national peut apporter quelques correctifs et préparer ses joueurs en vue d’aborder le premier match dans de bonnes conditions. Comment voyez-vous le match contre la Belgique ? Ce sera un match difficile à plus d’un titre. Les Belges sont connus pour leur talent et leurs prouesses et je peux dire que nos joueurs auront du pain sur la planche. Etes-vous optimiste ? Tout à fait, je sais que la mission des Verts sera rude mais pas impossible. Ce sera un défi à relever. A. Z.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

BOUGHERARA (EX-GARDIEN DE BUT INTERNATIONAL :)

«L’AXE CENTRAL, LE MAILLON FAIBLE»

«Il faut dire que l’équipe a affiché deux visages. En première période, c’était vraiment du régal avant que le rythme ne baisse en seconde période où il y a eu un semblant d’anarchie. Je pense que le sélectionneur a aligné la deuxième équipe dans ce match qui est quand même bon à prendre de par le résultat flatteur qui est très bon pour le moral de la troupe. On a retrouvé un bon meneur de jeu en la personne de Brahimi. Je pense aussi que Mahrez a été la révélation et c’est bon pour lui de s’adapter dans des matches pareils. La lourdeur de la charnière centrale pourrait nous jouer un mauvais tour lors de ce Mondial. Cependant, le match face à la Roumanie sera le meilleur test pour l’équipe avant son premier match officiel au Brésil. Je veux terminer pour dire que je reste quand même optimiste même si Vahid doit revoir quelques trucs dont la transition entre l’attaque et l’entre jeu qui doit être rapide.»

LAMINE KEBIR (EX-MEMBRE DU STAFF

TECHNIQUE)

«Dans ce match, l’équipe a présenté deux facettes. Une bonne en première période où l’on peut dire que l’on a dominé les débats avec de belles facettes de jeu et puis, plus rien par la suite. L’adversaire étant très modeste n’a pu faire grand-chose même si l’axe central lui a permis de manœuvrer à sa guise. C’est quand même bon pour le moral car ce n’est là qu’un galop d’entraînement. Cela a permis à des éléments comme Mahrez de s’adapter au jeu de l’équipe. La seconde période ne peu être jugée car ceux qui ont été incorporés ont eu un petit volume de jeu même si l’entraîneur a essayé de changer poste par poste. Ce qui est certain, c’est que le staff en place a pris des notes et on s’attend à des changements lors du test face à la Roumanie qui sera le bon.»


Equipe nationale 03

Maracana N°2372— Lundi 2 juin 2014

PRESTATION DES VERTS FACE À L’ARMÉNIE

L

DES SATISFACTIONS ET DES LACUNES...

a sélection algérienne de football a réussi son premier match-test en prévision de la Coupe du Monde 2014 au Brésil, en dominant largement son homologue arménien sur le score de 3 à 1 samedi à Sion (Suisse), mais des imperfections ont été constatées lors de cette confrontation que le coach tentera de corriger dès la prochaine rencontre face à la Roumanie mercredi à Genève. Pour leur première sortie amicale après près de deux semaines de travail physique et tactique à Sidi Moussa, les hommes de Vahid Halilhodzic ont été au rendez-vous en remportant leur troisième match de rang, toutes compétitions confondues, après les deux premiers contre le Burkina Faso (1-0) et la Slovénie (2-0).

UN GROUPE HOMOGÈNE, UNE ÉQUIPE PERFECTIBLE

Contre l’Arménie, 33e mondial au classement de la FIFA, la sélection algérienne a imposé son dictat dès les premières minutes de la partie prenant l’adversaire à la gorge. Une supériorité sur tous les plans qui allait être récompensée par trois buts en 42 minutes de jeu au grand bonheur des supporter et du coach national. « On a fait un bon match. Ce soir j’ai vu un groupe, pas seulement une équipe. C’est très encourageant avant le mondial. Il faut garder les pieds sur terre et continuer à travailler pour être prêt le jour J », s’est félicité Halilhodzic. Livrant une prestation de qualité notamment en première période, l’équipe algérienne a même suscité l’admiration du coach suisse de l’Arménie qui n’a pas tari d’éloges sur la formation d’Halilhodzic qui peut créer, selon lui, la surprise dans son groupe au mondial brésilien. « C’est une très bonne équipe d’Algérie que nous avons affrontée. Elle est agressive dans le jeu rapide, on a beaucoup souffert notamment en première période. Elle peut créer la surprise dans son groupe au Brésil. Le collectif me plait. Il y a un grand réservoir de joueurs, il y a de la qualité dans le groupe. Nous avons

été largement dominés. Il y a une vraie équipe, elle est prête physiquement. Elle possède également des individualités de talent capables de faire la différence, sans oublier l’organisation et la rigueur du coach », a confié Bernard Challandes. Fidèle à elle-même depuis l’arrivée du technicien bosnien, l’attaque des Verts continue decracher le feu à chaque sortie officielle ou amicale. Contre une équipe d’Arménie, certes diminuée en défense, les attaquants algériens se sont régalés en inscrivant trois but et surtout en se créant plusieurs occasions de buts.

DES SOLUTIONS DE RECHANGE EXISTENT

En alignant une équipe remaniée face à l’Arménie qui prépare les éliminatoires du championnat d’Europe des nations 2016, le sélectionneur des Verts s’est appuyé sur plusieurs joueurs amenés à être des remplaçants de luxe au Brésil. Le sélectionneur algérien pourra facilement compter sur ses doublures de choix à l’instar de Riyad Mahrez, Yacine Brahimi ou encore Djamel Mesbah et Aissa Mandi. Pour son baptême de feu avec les Verts, Mahrez a réalisé une prestation de qualité sur le flanc gauche de l’attaque algérienne. Rapide et dangereux balle au pied, le joueur de Leicester (Angleterre) a étalé toute sa classe durant les 70 minutes passées sur la pelouse du stade de Tourbillon ce qui lui a valu un « standing ovation » du public à sa sortie. Même le sélectionneur n’a pas caché sa satisfaction devant la prestation de Mahrez : « Mahrez a fait un excellent match. Je savais de quoi il est capable. Il peut faire la différence grâce à sa vitesse et sa technique. Il peut éliminer son adversaire avec une facilité incroyable. C’est sûr, c’est un plus pour l’équipe d’Algérie », s’est réjouit Vahid Halilhodzic à l’issue du match. Autre point positif son entente avec Yacine Brahimi, véritable patron de l’équipe lors de cette rencontre. Le joueur de Grenade a impressionné tout le monde par ses dribbles déroutants qui ont fait des

misères aux joueurs arméniens. Des atouts qui font de lui, l’un des meilleurs dribbleurs du championnat d’Espagne, plus qu’un simple dépanneur dans le système de Vahid Halilhodzic. De son côté, Nabil Ghilas remis d’une blessure à la cheville, a sorti un match intéressant contre les Arméniens. Outre le but inscrit en force, il a réalisé des efforts défensifs. Le buteur du FC Porto a marqué des points lors de cette rencontre. Le capitaine Medhi Lacen, auteur d’une fin de saison plus qu’intéressante avec son club en championnat d’Espagne a été une véritable plaque tournante de l’équipe au milieu de terrain avec sa clairvoyance et son intelligence dans le jeu. Quant à Aissa Mandi qui effectuait sa seconde apparition sous le maillot national, il est crédité d’une prestation honnête en première période avant de connaitre une baisse de régime en deuxième mi-

Séance d’entraînement hier Après leur victoire d’avant-hier face à l’Arménie sur le score de trois buts à un, les coéquipiers de Ghilas ont effectué hier matin une séance d’entraînement au stade de Meyrin.

DÉCRASSAGE POUR LES TITULAIRES

Les joueurs ayant joué face à l’Arménie ont effectué une séance de décrassage alors que les remplaçants ont eu droit à des exercices spécifiques sous la houlette du

sélectionneur Halilhodzic.

national,

Vahid

UN TRAVAIL SPÉCIFIQUE POUR LES GARDIENS

Les! gardiens! de but ont effectué un travail spécifique! sous! la houlette de leurs entraîneurs. ÙPlusieurs! ateliers!et exercices ont été au menu des Verts pour cette séance d’entraînement qui a duré une heure et demie et qui s’est déroulée dans d’excellentes conditions.

temps à l’instar d’autres joueurs. Pour le coach national, il ne s’agit pas d’une équipe bise ou de remplaçants mais d’un groupe amené à être impliqué dans le projet collectif.

LE VOLET PHYSIQUE À PARFAIRE

La rencontre contre l’Arménie a démontré également que l’équipe n’est pas encore au top sur le plan physique contre un adversaire, pourtant loin d’être un foudre de guerre. Si les partenaires d’Islam Slimani ont dominé leur adversaire lors de la majorité de la partie, ils ont baissé de rythme en fin de partie sur le plan physique. « C’était prévu, les joueurs sortaient d’un travail physique dur, ils ont besoin d’un peu de temps pour retrouver leur forme habituel. D’ici notre premier match contre la Belgique le 17 juin prochain, les joueurs seront plus frais », a expliqué

Halilhodzic. L’autre point qui inquiète le sélectionneur des Verts, la naïveté avec laquelle les coéquipiers de Djamel Mesbah ont entamé la seconde période, qui leur a coûté un but précoce sur une balle perdue. « L’entame de la seconde mi-temps ne me plait pas. Vous voyez le but qu’on encaisse. C’est un manque de concentration de la part des joueurs, c’est de la naïveté des joueurs. Des erreurs pareilles contre la Belgique ou la Russie sont payées cash. Ils nous restent une dizaine de jours de travail pour améliorer les imperfections et pour être prêt le 17 juin », a assuré le sélectionneur. En attendant la première sortie contre les Diables Rouges de Belgique, les partenaires de Madjid Bougherra croiseront le fer contre la Roumanie mercredi à Genève, un test plus sérieux pour les Verts à moins de deux semaines de leur sortie au mondial.

YEBDA N’IRA PAS AU BRÉSIL Après Azzedine Doukha, c’est le milieu de terrain Hassan Yebda qui ne fera pas le voyage au Brésil. En effet, le joueur a eu une méchante blessure qui l’a tenu éloigné du groupe avant le départ en Suisse. Le diagnostic des médecins a relevé que la blessure du milieu de terrain de l’Udinese nécessite un repos de 10 jours. Ce diagnostic très douloureux pour le joueur a obligé Halilhodzic à lui délivrer le bon de sortie. Massi H.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


04 Mobilis Ligue Une

USMA

HADDAD COMPTE CONVAINCRE GASMI DE RESTER

Le champion d’Algérie qui s’est fait coiffer au poteau par le club allemand du FSV Frankfurt concernant le recrutement d’Aoudia, qui a finalement opté pour le club de Bundesliga 2, s’est rabattu sur son attaquant Gasmi. Ce dernier a même songé à partir, notamment après que la direction de l’USMA a voulu revoir son salaire à la baisse. Touchant un peu plus de 200 millions de centimes par mois, Gasmi est sur le point de trouver un accord avec la direction usmiste pour rempiler. Le joueur a déjà réglé plusieurs détails avec les responsables du club. Il ne lui reste plus qu’à trouver un terrain d’entente au sujet de son salaire, que Haddad veut toujours revoir à la baisse. Ce détail ne risque pas de faire prendre ses jambes à son cou à Gasmi, qui ne serait pas contre l’idée de rester une ou deux saisons supplémentaires à l’USMA.

IL

NÉGOCIERA AUJOURD’HUI

Bouazza, la dernière pièce du puzzle

LES SUPPORTERS RAVIS POUR ZEMMA

Le nouveau portier N°1 de l’EN, Mohamed Lamine Zemmamouche, a disputé samedi soir le premier match test des Verts en prévision du Mondial. Ayant eu à intervenir face à quelques tirs à l’entrée de la surface de réparation, «Zemma» n’a pas tremblé et est à créditer d’une bonne prestation. Par contre, il ne pouvait rien faire sur le but encaissé. C’est à la défense qu’incombe la responsabilité de ce but. Très sobre dans les bois, la prestation du gardien a été à la hauteur des attentes et rendu encore plus fiers les supporters usmistes qui étaient très contents pour leur portier.

Maracana N°2372— Lundi 2 juin 2014

Après une phase aller tout juste moyenne, Feham Bouazza a été l’auteur d’une phase retour des plus fulgurantes. Le joueur qui fait partie de l’ossature de l’équipe usmiste rencontrera Haddad aujourd’hui pour négocier le renouvellement de son contrat. Par Amine.L .

A

yant grandement contribué au sacre remporté par l’USMA, le milieu offensif Feham Bouazza

rencontrera Rebouh Haddad aujourd’hui dans le but de négocier le renouvellement de son contrat. Le joueur qui a failli être libéré lors du mercato hivernal est revenu en force. Ce qui pousse les supporters tout comme la direction à vouloir le faire prolonger à l’USMA. Après avoir convaincu les autres cadres de l’équipe de rester, il ne reste à la direction qu’a trouver le moyen de persuader Bouazza de renouveler son bail au profit de l’USMA. Il faut dire que les fans des Rouge et Noir sont impatients de savoir quelle sera l’issue de la rencontre entre le joueur et sa direction. Haddad compte faire le maximum pour garder son poulain afin que l’ossature de l’équipe reste la même, ce qui serait un avantage certain lors du prochain exercice. Convoité par le

MCA, où Charef est pressenti pour devenir son entraineur, Bouazza qui entretient d’excellents rapports avec l’ex-sélectionneur des Verts se retrouve entre le marteau et l’enclume. C’est pour cela que le président de l’USMA doit trouver les bons arguments pour convaincre son joueur de signer un nouveau contrat. Le rendezvous d’aujourd’hui sera donc déterminant pour l’avenir de Bouazza à l’USMA. Surtout que le joueur à un grand poids dans l’équipe. Après ElOrfi, Meftah et plus récemment Bedbouda, les Usmistes seront ravis de voir Feham renouveler dans un club qui aura tout à lui offrir la saison prochaine, notamment avec la Ligue des champions qui est l’argument parfait pour le convaincre de rester. A. L.

Andria et Madagascar n’iront pas à la CAN

L

a sélection de Madagascar qui a joué avant-hier le match retour du tour préliminaire des éliminatoires de la prochaine CAN, s’est inclinée sur le score d’un but à zéro face à son homologue de l’Ouganda. Vainqueur au match aller sur le score de 2 à 1, Andria et la sélection malgache ont étés sortis dès la première manche des éliminatoires de la CAN. Andria s’est dit affecté par cette élimination précoce de sa sélection «Forcément je suis affecté et frustré par cette élimination. C’est au match aller que nous avons raté le coche, nous aurions pu gagner par 3 à 1 ce qui ne nous

aurait pas éliminés. Pourtant nous avons une bonne et jeune équipe. Je trouve que c’est vraiment dommage de ne pas aller jouer la prochaine CAN. J’espère qu’on aura plus de chance la prochaine fois», devait dire Andria qui d’autre part tient à rassurer les supporters usmistes. Le joueur sera en effet présent aux mois de septembre et octobre avec les Rouge et Noir qui seront appelés à jouer les premiers rôles la saison prochaine et qui auront grandement besoin des services de leur poulain qui est un élément important dans l’échiquier de Velud. A .L.

MANSOURI RENONCE À SES ARRIÉRÉS POUR RÉSILIER SON CONTRAT n

le gardie Tout comme son camarade Maâzouzi, racheter sa de but Mansouri souhaite lui aussi cer à ses renon te libération. Le jeune portier comp sa lettre de arriérés pour qu’il puisse récupérer chance de libération. Sachant qu’il aura peu de a donc jouer la saison prochaine, Mansouri s ailleurs. Il décidé d’aller monnayer ses talent troupour n demai devrait rencontrer le président son contrat à ver un terrain d’entente pour résilier rrent de la l’amiable. Il faut dire qu’avec un concu sera difficile dimension de Zemmamouche, il gardiens de d’avoir du temps de jeu pour les autres club comme but, d’où leur désir de quitter un les trophées, est l’USM Alger, qui, en collectionnant du championnat. en train de devenir un véritable ténor A. L.

FIN DE MISSION POUR TAFIANI

Le médecin de l’équipe usmiste, Kamel Tafiani, ne verra pas son contrat renouvelé à l’USMA. Il faut dire qu’il y avait un fossé entre le médecin et la direction du club. Les rapports n’ont pas étés toujours des plus fraternels. Les relations entre les deux parties étaient d’ordre strictement professionnel, sans plus. La direction usmiste a donc décidé de ne pas renouveler le contrat du Dr Tafiani, qui ne sera resté qu’une seule année à l’USMA après avoir succédé au Dr Ladj. «Je ne me suis pas entendu avec Rebbouh Haddad pour renouveler mon bail. C’était plus un désaccord relationnel qu’autre chose. En tout cas j’ai passé de très bons moments que je ne risque pas d’oublier de sitôt. Les joueurs me sont reconnaissants et cela me fait grandement plaisir», dira le désormais ex-médecin de l’USMA. La direction a fait savoir à Tafiani qu’elle voulait ramener un médecin étranger et que c’était la raison pour laquelle elle ne comptait pas lui renouveler son contrat,

MAÂZOUZI AURA SA LIBÉRATION AUJOURD’HUI

Après que le président Haddad eut suggéré au troisième gardien de but Maâzouzi de racheter sa libération, ce dernier compte la récupérer aujourd’hui. Hier, le portier était sur le point de racheter sa lettre de libération dont le prix a été fixé par la direction usmiste à 300 millions de centimes. Le gardien de but a donc déboursé cette somme afin de pouvoir signer pour le club de son choix. Maâzouzi nous avait déclaré récemment qu’il voulait avoir du temps de jeu et que c’était la raison pour laquelle il voulait partir. Cependant sa destination reste encore floue, chose qui devrait s’éclaircir dans les prochains jours étant donné que le joueur est à présent libre de signer pour l’équipe de son choix après sa libération qu’il compte obtenir aujourd’hui.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Mobilis ligue Une 05

Maracana N°2372— Lundi 2 juin 2014

QUALIFIANT L’AFFAIRE DES CONTRATS NON À LA LFP DE PRÉMÉDITÉE

DÉPOSÉS

Les joueurs menacent de recourir à la justice !

d’après des indiscrétions, il s’avère que cette décision était liée essentiellement au rendement des joueurs concernés, dont certains avaient fourni des prestations loin des attentes de l’ancienne direction du club. C’est ce qui a poussé les concernés à laisser de côté les contrats des joueurs, alors que leur déposition au niveau de la LFP était convenue avant la fin de la saison dernière. Mais pour ceux qui connaissent les dessous de cette affaire, il semble que les éléments visés, dont certains d’entre eux figurent sur la liste des libérés, étaient déjà dans le viseur de l’ancienne direction qui était déterminée à se passer de leurs services dès la fin de l’exercice dernier.

ILS ONT DEMANDÉ DES EXPLICATIONS À BOUMELLA

Au moment où le Mouloudia peine à s’offrir de nouveaux joueurs afin de renforcer ses rangs, à cause des tergiversations de ses dirigeants.

U

Par Youcef R.

ne nouvelle a fait surface, avant-hier, qui consiste au fait que les contrats de certains cadres qui avaient pourtant renouveler leur bail avant la fin de la saison passée, n’ont pas été déposés par l’ancienne direction au niveau de la Ligue de football professionnelle

FACE

(LFP), pour que cette dernière les valide. Un rebondissement qui a fait secouer le domicile mouloudéen, surtout que les joueurs concernés ne s’attendaient pas à un tel scénario qui serait prémédité par les anciens dirigeants du Mouloudia. En effet, selon une source bien informée, le non-renouvellement des contrats des Bachiri, Kacem, Besseghier ainsi que Djemili aurait été planifié par ceux qui étaient chargés des affaires du club phare de la capitale.

LE RENDEMENT DES JOUEURS SERAIT LA CAUSE

Il est clair que cette affaire qui vient de surgir va certainement faire du bruit au sein du club. Mais

Bien que personne ne put expliquer cette situation, surtout que chaque partie se démarque et refuse de révéler le principal responsable de ce coup, mais les premiers concernés par cette affaire, soit les joueurs, ont tenu à avoir le cœur net, et ce, en prenant attache avec leur ex-président, Boudjemâa Boumella. Ce dernier a confirmé à ses homologues qu’il avait bel et bien déposé les avenants auprès de la LFP, et que les copies de cette action étaient dans son bureau. Mais d’après nos sources, cette version n’a pas convaincu les Vert et Rouge qui se sont entendus à s’unir, surtout dans le cas où la préméditation de cette affaire se confirmera. C’est dire que ce feuilleton est loin de connaitre son dénouement, surtout dans le cas où certains de ces joueurs se feront libérés par la direction, étant donné qu’une bonne partie des noms cités fait partie de la fameuse liste comportant 14 joueurs qui seront remerciés. Y. R.

MCA

UNE NOUVELLE RENCONTRE S’EST TENUE ENTRE LES DEUX PARTIES

GOURMI DEVAIT SIGNER HIER

Après que son engagement eut échoué samedi, Khaled Gourmi, qui avait accordé un délai aux responsables mouloudéens, a rencontré ces derniers hier, en fin de journée. Et selon les échos qui nous sont parvenus, les deux parties devaient tout finaliser, après que les dirigeants du Mouloudia eurent décidé de casser leur tirelire pour s’offrir les services de l’attaquant sétifien qui fait partie des priorités de cette intersaison estivale. Y. R.

AU BLOCAGE QUE CONNAIT L’OPÉRATION RECRUTEMENT

CHAREF IRRITÉ PAR LES TERGIVERSATIONS DE LA DIRECTION En trouvant un accord définitif avec les dirigeants du Mouloudia d’Alger, le nouvel entraîneur Boualem Charef s’attendait à ce que ses supérieurs passent à l’action au plus vite, en effectuant le recrutement désiré pour que l’effectif soit renforcé par des éléments de qualité.

M

Par Youcef R.

ais au bout d’une semaine, rien ne s’est fait, pis encore, la situation ne cesse de se dégrader, notamment après le retrait du

président par intérim, Fodhil Yaici, et la non-concrétisation des recrutements des joueurs désirés. Et pour couronner le tout, la confusion qui caractérise le domicile mouloudéen qui est, actuellement sans parton, étant donné qu’il n’y a pas encore de nouveau président. Cela a laissé Boualem Charef perplexe par rapport à ce qui se passe, surtout que le facteur temps ne plaide en la faveur d’aucune partie, étant donné que la reprise des entraînements est fixée au 12 du mois en cours.

IL A DONNÉ DES NOMS À RECRUTER MAIS RIEN NE S’EST FAIT !

En plus de la pagaille qui domine le domicile du Mouloudia d’Alger, le point qui a provoqué la grogne du nouveau premier responsable technique, c’est incontestablement les tergiversations des dirigeants. En effet, à en croire une source bien informée, Charef aurait pris attache avec Aomar Bedja afin d’avoir une explication sur ce qui se passe actuellement. Mais comme Bedja semble dépassé par les événements, il n’a pas trouvé une explication convaincante à donner à son homologue. D’autant plus que Charef qui

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

avait remis une liste de 13 joueurs à recruter, dont Gourmi, Azzi et Hendou pour ne citer que ceux-là. Mais rien ne s’est encore fait, et le blocage qu’aura connu le recrutement de Gourmi n’aura fait qu’amplifier la colère de Charef.

UNE SITUATION QUI NE FAIT PAS LES AFFAIRES DU MOULOUDIA

Vu le déroulement des faits, le moins que l’on puisse dire, c’est que cette situation est plus que défavorable au Mouloudia. Et pour cause ? Au moment où les autres clubs de l’élite s’activent pour s’offrir les meilleurs joueurs qui sont sur le marché. Chez le doyen des clubs algériens, les choses n’avancent pas, bien au contraire, le club est sans président, et chaque partie fait de son mieux pour bloquer les choses pour des raisons que personne n’arrive à expliquer. Tout cela ne fait que compliquer la situation pour le Mouloudia qui s’est retrouvé pris en otage par les tergiversations des représentants de la Sonatrach, qui au lieu de mettre le paquet pour avancer, c’est tout à fait le contraire qui est en train de se produire, au grand dam des supporters qui sont dans tous leurs états ! Y. R.


06 Mobilis Ligue Une

MCA

HACHOUD DEVRAIT RENOUVELER SON CONTRAT : ÇA SERA AUJOURD’HUI OU JAMAIS !

Considéré comme la priorité absolue de la direction du Mouloudia d’Alger, Abderrahmane Hachoud devrait rencontrer aujourd’hui ses responsables afin de renouveler son contrat. Dans ce sens, on a appris hier que les responsables mou-loudéens ont pris attache avec Hachoud pour le rencontrer, dans l’optique de trouver un accord définitif pour que le joueur rempile avec le doyen des clubs algériens. En effet, l’enfant d’El Attaf, dont le contrat a pris fin avec le doyen des clubs algériens, est attendu par ses responsables afin de rem-piler pour les deux prochaines saisons. Une option que le meilleur buteur de l’équipe lors de la saison passée ne refuse pas, surtout dans le cas où son salaire, qui s’affiche à 300 millions de centimes, ne sera pas revu à la baisse. Si cela se concrétisait, Hachoud n’hésiterait pas à signer un nouveau contrat avec le vainqueur de la Coupe d’Algérie 2014. Y. R.

Maracana N°2372— Lundi 2 juin 2014

RECRUTEMENTS

BLOQUÉS ET JOUEURS LIVRÉS À EUX-MÊMES

La situation du Mouloudia inquiète !

Une semaine après l’engagement du nouvel entraîneur Boualem Charef, tout le monde s’attendait à ce que la venue de ce dernier allait donner un nouveau souffle au club phare de la capitale. Par Youcef R.

M

ais, pour le moment, c’est loin d’être le cas, étant donné que la direction du club est caractérisée par une pagaille sans précédent. La raison en est simple : au moment où nous mettons sous presse, le

vieux club algérois est sans président, suite à la décision prise par Fodhil Yaici qui a préféré se retirer de la présidence poste qu’il a occupé en tant qu’intérimaire. Et malgré cela, les représentants de la Sonatrach, à commencer par Aomar Bedja, n’ont pas levé le petit doigt pour trouver une solution à ce problème. Et pourtant, Kamel Amrouche était pressenti pour prendre les destinées du club, mais c’est loin d’être le cas.

LA DIRECTION DOIT RÉAGIR

Cette confusion qui tombe au mauvais moment pour le Mouloudia, laisse ce dernier exposé à un nouvel échec de l’opération recrutement. Pour la simple raison que la concurrence bat son plein, et les meilleurs joueurs sont sur le point de trancher sur leur avenir. Mais au Mouloudia, il semble que cela n’inquiète guère les

LORS D’UNE RÉUNION URGENTE TENUE AU SIÈGE DE LA SONATRACH

Amrouche devait être installé hier

Afin de mettre fin à la confusion qui caractérise en ce moment la famille mouloudéenne, notamment après le refus de Fodhil Yaici de rester à la tête des affaires du club, la Sonatrach a enfin décidé de réagir, et ce, en provoquant une réunion urgente, hier, au siège de la Sonatrach, pour élire un nouveau président du conseil d’administration. Et selon les Sonatrach se soit échos qui nous sont parvenus, il semble que le choix des décideurs de la la venue de la porté sur Kamel Amrouche, qui avait déjà occupé le poste à l’issue de prévisible, étant Sonatrach à la tête des affaires du club phare de la capitale. Ce choix était de la comdonné que Amrouche était le seul à répondre au profil exigé par les responsable qu’il a joué dans pagnie pétrolière. D’autant plus que ses compétences, sans parler du rôle Y. R. la venue du nouvel entraîneur Boualem Charef, ont plaidé pour sa cause.

dirigeants du club, qui au lieu d’installer un nouveau président et de passer à la vitesse supérieure pour boucler l’opération recrutement, tout en gardant l’ossature de l’équipe. On a droit au scénario contraire, puisque ni les joueurs ne

connaissent leur avenir, ni le nouvel entraîneur n’a une idée sur ce qui se passe au sein de la direction. Et encore moins les supporters qui s’interrogent sur la grosse pagaille qui frappe leur club de cœur, et tout cela, face au silence intrig-

ant de la Sonatrach, qui se contente de jouer le rôle de simple spectateur, au lieu d’intervenir en urgence pour éviter une probable catastrophe, dont le Mouloudia fera les frais et sera le grand perdant. Y. R.

Publicité

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE BORDJ BOU ARRERIDJ. DAIRA DE RAS EL OUED. COMMUNE D’OULED BRAHAM. N I F : 0984341750

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N°01/2014 Le Président de l’Assemblée Populaire et Communale de la commune d’Ouled Braham, lance un Avis d’Appel d’Offres National restreint pour la Réalisation des Opérations suivantes :

Intitulée de l’opération

Qualification exigée

01

Réalisation des routes internes à Chaabat Aoun-Ain Barsa-Boukhdèche.

Travaux publics activité principale : catégorie 03 et plus.

02

Réfection des routes internes à Ouled Braham.

Travaux publics activité principale : catégorie 03 et plus.

03

Réalisation réseau d’assainissement centre Boubatikh.

Travaux hydrauliques activité principale : catégorie 04 et plus.

04

Extension réseau d’assainissement à Ouled Braham.

Travaux hydrauliques activité principale : catégorie 03 et plus.

Les entreprises qualifiées peuvent retirer les cahier des charges au niveau du siège de la commune d’Ouled Braham (bureau des marchés) après avoir payé un montant de 2.000,00 DA pour chaque opération auprès du trésorier communal. Les offres doivent être présentées sous enveloppes fermées comprenant l’offre technique et l’offre financière. L’enveloppe extérieure doit être anonyme et ne portant que la mention suivante : AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N°01/2014 «SOUMISSION À NE PAS OUVRIR» Intitulé de l’opération A Monsieur le Président de l’APC d’Ouled Braham 1/ Offre Technique : - Cahier des charges (offre technique) paraphé et signé par le soumissionnaire, - Photocopie légalisée du registre de commerce, - Photocopie légalisée de l’attestation de qualification et de classification professionnelle, - Photocopie légalisée du statut particulier dans le cas d’une société (SNC, SARL, SPA, EURL), - Photocopie légalisée de l’attestation de dépôt des comptes sociaux de la société (SNC, SARL, SPA, EURL), - Photocopie légalisée du numéro d’identification fiscale, - Photocopie légalisée des attestations de mise à jour des caisses (CNAS, CASNOS, CACOBATH), - Photocopie légalisée de l’extrait de rôles (apuré ou avec échéancier), - Casier judiciaire du soumissionnaire (personne physique) et du gérant pour les sociétés, - Liste du personnel accompagnée des diplômes et des attestations d’affiliation à la CNAS, - Liste de matériels délivrée par un huissier de justice accompagnée des cartes grises et des polices-assurance, - Bilan financier de la dernière année, - Planning d’exécution des travaux, - Toutes les références professionnelles et financières de l’entreprises. 2/ Offre Financière : - Cahier des charges (offre financière) paraphé et signé par le soumissionnaire, - Bordereaux des prix unitaires, - Devis quantitatif et estimatif. La durée de préparation des offres est fixée à (15) quinze jours à compter de la date de la première parution de l’avis d’appel d’offre dans le BOMOP ou la presse. Les offres doivent être déposées auprès du siège de la commune d’Ouled Braham (bureau des marchés) le dernier jour de la durée de préparation des offres à partir de 08:00h jusqu’à 12:00h. L’ouverture des plis (offre technique et financière) se déroulera en séance publique le dernier jour de la durée de préparation des offres à 14:00h au même endroit. Le présent avis tient lieu d’invitation aux soumissionnaires. Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la durée est prorogée jusqu’au jour ouvrable suivant. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de (quatre vingt dix jours) 90 jours augmentée de la durée de préparation des offres.

Maracana N°2372—Lundi 2 juin 2014 - ANEP N°126707

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Mobilis ligue Une 07

Maracana N°2372— Lundi 2 juin 2014

Recrutement tous azimuts

Tous les chemins de recrutement en vue de renforcement de l’équipe sont bons pour le club phare de Djurdjura. En effet, huit joueurs ont déjà signé à la JS Kabylie, mais aucun nom n’est à signaler parmi ces nouvelles recrues.

L

Entretien réalisé par R. S. 

e recrutement à la JS Kabylie en ce moment a étonné les observateurs et inquiète de plus en plus les inconditionnels des Jaune et Vert. Huis joueurs ont parafait déjà leurs contrats avec cette formation phare de Djurdjura. Parmi eu figure un seul joueurs étranger, il s’agit de Mohamed Moulay de la Mauritanie. Les supporters se demandent sur quelle base la commission de recrutement installée par le président du club

Mohand Cherif Hannachi, faisait ses choix. En recrutant même du côté de Boumerdés, un club qui évolue dans la régionale 1. Il s’agit de milieu de terrain Hamza Yadroudj, âgé de 21 ans. Cette nouvelle méthode de recrutement utilisée en cette période des transferts, commence à inquiéter plus d’un dans la Kabylie. Les inconditionnels des Jaune et Vert doivent encore attendre la reprise du championnat pour découvrir ces nouvelles têtes qui seront appelées à défendre les couleurs du club lors du prochain exercice. Une chose est sûre, la question du recrutement domine actuellement les débats dans toute la région et les supporters suivent attentivement l’évolution des choses au sein de leur équipe favorite.

PAS DE GRANDS NOMS, MAIS…?

Parmi ses joueurs qui ont été recrutés par la JS Kabylie en cette période du mercato, aucun grand nom n’est à signaler. Ils sont tous issus des championnats inferieur, ces jeunes joueurs n’ont pas été recrutés fortuitement. La mise en place de cette commission de recrutement avait comme objectif de des suivre certains éléments. En recrutant même de la régionale

1, à Boumerdés plus précisément, les recruteurs savent où mettre les pieds. Les interrogations se multiplient actuellement dans les rangs des supporters kabyles, mais aucune nouvelle recrue n’a été critiquée à l’heure actuelle. Après avoir donc recruté le mauritanien Mohamed Moulay, les Kabyles se sont focalisés sur le championnat algérien, notamment sur les divisions inferieures. Une destination privilégiée cette fois-ci par les dirigeants de cette formation phare de Djurdjura. Après avoir ratissé le large, en misant sur pas mal de joueurs dans le championnat de ligue 1, les Kabyles sont convaincus que ils pourront réaliser de bonnes affaires dans les divisions inferieure. Mis à part donc trois joueurs qui sont issus de l’élite à savoir le portier de l’USM Harrach, Azzedine Doukha, Hocine Harouche du RC Arbaâ et Youcef Benamara de l’USM Alger, cette commission a touché pratiquement à tous les niveaux, régional, amateur, ligue 2.

LA COMMISSION A-T-ELLE OUBLIÉ SES JEUNES ?

L’autre observation qui mérite d’être signaler, les techniciens en la matière en particulier ceux qui sont proche de la maison kabyle,

MAZARI

se demandent ou est la part des jeunes de la région dans tout ça ? avec la réussite de la précédente expérience où le staff technique a fait confiance à plusieurs jeunes joueurs de cru, à l’image de Raiah, Aiboud, Fergane et autres, les observateurs attendaient est-ce que le club poursuit cette politique. Mais la réalité est toute autre. A l’heure actuelle aucun nom n’a été annoncé dans ce sens. Pourtant, le président du club Hannachi avait confirmé que les jeunes de la région sont l’avenir du club. « Les jeunes de la région sont l’avenir de la JS Kabylie. On comptent toujours sur ces joueurs promus en senior dans les prochains exercice », avait-il confirmé. Le club phare de Djurdjura mise sur une équipe composée de 25 joueurs au maximum. Pour le moment huit joueurs ont déjà signé et deux autres vont signer au cours de la semaine. « Nous allons encore recruter deux milieu de terrain avant de clôturer cette opération recrutement », a indiqué le premier responsable du club. Les objectifs du club la saison prochaine exige au président Hannachi un renforcement de l’effectif, mais ce renforcement doit être de qualité. R. S.

«Le plus dur nous attend»

Le portier kabyle Nabil Mazari confirme que la JS Kabylie a réalisé le plus important en revenant en haut du tableau, mais pour ce joueur, le plus dur commence.

D’abord une analyse sur votre parcours… C’était un parcours qui n’était pas aussi facile pour notre équipe. Dans l’ensemble je dirai que nous avons réalisé l’une des bonnes saisons. C’est parcours honorable et cette deuxième place au classement général, n’est qu’une récompense d’un travail de logue haleine.

Entretien réalisé par R. S.  Si on a bien compris, vous êtes satisfait de votre parcours, n’est-ce pas ? Tout à fait. Nous sommes satisfaits de notre parcours. Avec cette seconde place en championnat on

ne pourra qu’être satisfait. Et puis, avec cette concurrence les choses étaient très serrées, mais on a su comment gérer la compétition. Le plus important a été réalisé et la JSK renouera de nouveau avec la ligue des champions d’Afrique.

Que pensez-vous de la prochaine saison ? Une autre paire de manche. On doit se préparer d’abord. Les choses ne s’annoncent. Le plus important commence notamment avec cette participation à la ligue des champions. Que pensez-vous des supporters cette saison ? C’est un public merveilleux qui a mis du rythme tout au long de la saison. C’est grâce au soutien de ce large public que la JS Kabylie a réussi à terminer la saison à la deuxième place. Il était derrière cet exploit du groupe. Les supporters doivent continuer à soutenir l’équipe dans l’avenir pour qu’elle puisse atteindre ses prochains objectifs. R.S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

JSK

IL

CONNAIT LES EXIGENCES DES SUPPORTERS

HANNACHI A-T-IL FAIT LE BON CHOIX ?

Il a connu parfaitement bien les exigences des inconditionnels des Jaune et Vert, le président de la JS Kabylie a-t-il fait le bon choix en faisant signer des joueurs moins connus sur la scène footballistique nationale. Il est bien placé pour savoir le rôle des supporters dans n’importe quelle compétition, le président Hannachi devra réussir cette opération pour éviter toute forme de critique. En renouvelant presque la moitie de l’effectif, le responsable du club phare de Djurdjura avait-il étudié les postes dont le club à besoin de renforcement ? Pour le président Hannachi, le choix a été fait selon les besoins du club en ce moment. Le premier responsable de cette formation, a confirmé qu’il n’est pas entrain de préparer deux équipes pour la saison prochaine, mais il néanmoins déclaré que la JS Kabylie aura une équipe beaucoup meilleure par rapport à la saison écoulée.une chose est sûre, la JS Kabylie qui va renouer avec la plus prestigieuse compétition continentale, à savoir la ligue des champions africaine aura besoin d’un groupe solide et surtout expérimenté. R.S.


Maracana N°2372— Lundi 2 juin 2014

PAR PLUSIEURS CLUBS EN

TUNISIE

La piste Ziti écartée ?

Toujours à la recherche d’un bon défenseur qui paliera le probable départ d’Ali Rial, d’autant plus que Merbah, a été libéré, la JSK , qui a engagé le jeune de l’US Chaouia Khiat Abdelgani, compte recruter un autre défenseur.

A

Par Ali S.

cet effet, la direction Kabyle, a ontacté depuis quelques jours Ziti, qui a affiché son intérêt de faire son come-back à la JSK. Le jeune défenseur latéral et

capitaine de la formation de l’Entente de Sétif et ex-Canari, Mohamed Khoutir Ziti n’est plus certain d’opter pour la formation Kabyle en prévision de la saison prochaine. En effet, très intéressé au départ de faire son retour à la JSK, une nouvelle donne risque de tout fausser et de pousser l’ex-international de la sélection Olympique à changer de destination et pour cause: Khoutir Ziti semble très intéressé à l’idée de tenter une expérience professionnelle à l’étranger et plus précisément dans le Championnat de nos voisins tunisiens, puisque deux formations tunisiennes ont officiellement approché le joueur. Il s’agit des Tunisois du Club Africain du CS Sfax, adversaires de l’Entente, dimanche dernier, en phase de poules de la Ligue des champions d’Afrique. Un intérêt particulier de ces formations tunisiennes pour lequel Khoutir Ziti est loin d’être insensible au point, qu’il risque tout bonnement de faire faux bond à la JSK qui tient pourtant à son retour afin de renforcer sa défense. Intéressant au plus haut point la JSK, avec le boss des Canaris, Mohand Chérif Hannachi qui est en contact permanent avec

JSK

08 Mobilis Ligue Une SOLLICITÉ

le joueur, où un rendez-vous est même prévu pour cette semaine. Le jeune défenseur central négociera très serré avec le premier responsable de la JSK. Mais ce dernier, pourrait bien déchanter et se voir obliger d’écarter la piste Khoutir Ziti, d’autant plus que le boss Kabyle n’aura pas le loisir de rivaliser sur un plan financier avec une offre concrète des formations tunisiennes à l’égard du jeune défenseur latéral de l’Entente. D’ailleurs, avec la nouvelle mesure de plafonnement des salaires, qui contraint les clubs à limiter leur proposition financière, Khoutir Ziti, qui sera vraisemblablement proposé par les Tunisiens bien plus que ce que lui offrira la direction Kabyle, notamment avec la nouvelle mesure de plafonnement de salaires. Une donne qui risque de faire pencher la balance pour Ziti du côté de la piste étrangère au grand dam de Hannachi et de la JSK qui tiennent à ses services. Néanmoins, tout sera clair dans les tous prochains jours, puisque Hannachi et Ziti devraient se rencontrer au courant de cette semaine pour tenter de trouver un accord. A. S.

SEDKAOUI, PAS ENCORE FIXÉ SUR SON AVENIR Le milieu du terrain Kaci Sedkaoui, qui est en fin du contrat n’a pas été contacté pour le moment par la direction Kabyle qui ne l’a pas sollicité pour renouveler.

L

e joueur qui accorde la priorité à la JSK, est toujours dans le flou et attend un appel des dirigeants pour renouveler son bail avec la JSK,

ou bien opter pour un autre club. Le joueur, qui se trouve en vacances, ne les attendra pas longtemps et n’hésitera pas à opter pour l’une des équipes qui ont sollicité ses services à l’instar du NAHD et le CRB. Certains dirigeants, ont demandé à, Hannachi de le garder dans l’effectif la saison prochaine, compte tenu de sa hargne et sa rage de vaincre, mais la décision de renouvellement de son contrat dépendra beaucoup plus du recrute-

ment d’un bon milieu du terrain récupérateur. Autrement dit, si jamais la direction réussira à engager un bon milieu récupérateur, Sedkaoui ne sera pas sollicité pour renouveler son contrat, car si la direction avait réellement l’intention de renouveler son contrat, elle l’aurait fait bien avant la fin de saison, comme elle l’a fait avec Mekkaoui et Benlamri, qui ont renouvelé après la fin du match face à la JS Saoura.

«J’AI DES CONTACTS, MAIS MA PRIORITÉ VA À LA JSK» Libre de tout engagement, en cette fin de saison, le milieu de terrain Kaci Sedkaoui a été officiellement contacté par les dirigeants du CRB, mais aussi par d’autres clubs du Centre qui voudraient s’attacher ses services, notamment son ancien club, le NAHD, qui veut le récupérer, en vue de la saison prochaine, pour faire une bonne saison en Ligue 1.

L’enfant de Draâ Ben Khedda, que nous avons joint par téléphone, nous a confirmé ces contacts, auxquels, il n’a pas donné suite pour le moment. Il attend de voir le président Hannachi pour trancher. «Oui, c’est vrai que j’ai été officiellement contacté par les dirigeants du CRB, qui me veulent dans leur effectif. Il y a d’autres clubs qui veu-

lent aussi s’attacher mes services, mais je n’ai pas encore tranché. Je dois d’abord m’entretenir avec Hannachi, car je donne la priorité à mon club du cœur. Je me sens bien à la JSK et suis prêt à renouveler pour un autre bail sans aucun souci. Maintenant, s’ils ne veulent pas de moi, je vais bien étudier les offres que j’ai

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

reçues, avant de prendre ma décision finale. Je vais partir en congé pour me reposer , après tout sera clair concernant mon avenir. Si on m’appelle pour renouveler, ça sera avec une grande joie, si non je vais voir ailleurs « a déclaré le joueur, qui est pour le moment dans le flou, du moment qu’il n’est pas encore fixé sur son avenir. A. S.


Mobilis ligue Une 09

Maracana N°2372— Lundi 2 juin 2014

L’AG

DES ACTIONNAIRES AUJOURD’HUI

LECTURE DES BILANS MORAL ET FINANCIER

Comme annoncé déjà dans ces mêmes colonnes, les actionnaires se sont donnés rendez-vous pour ce lundi (Aujourd’hui) pour l’assemblée générale qui les regroupera assurément tous.

E

Par Nassim S.

n effet, et cela fait plus d’une semaine que la situation a stagné, soit depuis la rencontre jouée le 24 Mai passé devant l’USMH à Bejaia. Depuis et même si la direction a recruté deux éléments, dont Brahmia Imad (Ex-MOC) et Degdag Mokrane (Ex-juniors de l’US Beni Douala), mais aucun nom n’est venu s’ajouter à la liste. A présent, les yeux seront braqués et les oreilles tendus vers cette A.G des actionnaires, ou tout le monde attend du nouveau. Il y’aura donc la lecture du bilan moral et financier. Là, il faut dire que le bilan technique est moyen, et la preuve, c’est que le club avait débuté avec cinq rencontres sans la moindre victoire, jusqu’à la 6ème journée, mais depuis la 8ème journée, le club a réussi une remontée dans les résultats, avec trois victoires face à des

adversaires qui ne sont pas à présenter, soit le CRB, l’ESS et le MCA. Quant au bilan financier, il faut dire que la direction du club a fait des efforts considérables, afin que le club réussisse son maintien en ligue 1 professionnelle. Partant de ce fait, il va falloir s’attendre à ce que le bilan moral et financier soit approuvé par les actionnaires.

DU NOUVEAU ?

On croit savoir que les actionnaires se sont réunis dernièrement et ou le président Adrar aurait annoncé sa démission de la présidence de la société sportive par actions du Mouloudia de Bejaia. Tous les fans auront donc les yeux ouverts vers la réunion de cet après-midi, ou il se pourra qu’il y’ait quelque chose de nouveau. En effet, la majorité des fans du club attendent une sortie de la situation actuelle. Il faut dire que cette situation a inquiété plus d’un à Bejaia. Alors y’aura-t-il du nouveau ? Assurément oui et d’après les échos qui nous sont parvenus, si Adrar s’est retiré définitivement, Zizi serait pressenti pour prendre la présidence et de la société par actions, alors que le vice-président serait Boudiab. En tous les cas, tout serait clair à l’issue de la réunion des actionnaires de cet aprèsmidi. C’est à partir de cette dernière que les fans et les amoureux du club sauront si vraiment il y’aura un grand projet sportif ou pas.

L’INTÉRÊT DU CLUB DOIT PRIMER

Tous ceux que nous avions rencontrés dans les rues de Bejaia et

25 MILLIARDS DE BUDGET PRÉVISIONNEL POUR 2014/2015

Pour bien aborder la saison sportive 2014/2015, le club aura besoin d’un budget assez conséquent pour bien passer la saison sans soucis sur le plan financier, avec un recrutement judicieux, et un objectif autre que le maintien. D’après les dires de certains observateurs, le club aura besoin d’un budget prévisionnel de 25 milliards de centimes. Ça reste une grosse somme, et seule une entreprise ou une société privée ou étatique pourrait faire l’affaire. Autrement dit, les subventions de l’état restent dérisoires par rapport aux besoins de l’équipe, et puis, on nous dit que cette saison, les subventions qui seront allouées par le CSA seront utilisées pour la formation chez les jeunes catégories.

MEDANE ET MENAD DANS L’EXPECTATIVE

D’après une source proche du coach Menad, qui était pressenti pour prendre la barre technique des Crabes et Medane Hakim qui lui est pressenti pour prendre le poste de directeur sportif, ces derniers ne seraient pas chauds à l’idée de travailler au MOB, et ce pour la simple raison que le président a démissionné, idem pour le manager général. Ce serait ce dernier qui aurait contacté Medane avec un projet sportif que ce dernier va ramener au MOB. D’après les indiscrétions, ni Medane, ni Menad ne seraient partants pour travailler au MOB, à moins que la situation soit claire, à partir de ce soir. Attendons donc pour voir.

même dans les autres coins et les autres régions de la vallée de la Soummam nous ont affirmé qu’ils sont inquiets pour l’avenir du club. « Comment voulez-vous qu’on soit bien et à l’aise, alors que rien n’a été fait jusqu’à présent. On veut voir l’équipe renforcée par des joueurs de haut calibre qui peuvent donner un plus et faire avancer le club. Ça ne sert à rien de tourner autour du pot. Le club a besoin de renforcement à tous les niveaux. Au moment où les autres clubs ont avancé dans le recrutement, au niveau du MOB, que nous portons dans notre cœur, rien n’a bougé,

sauf qu’il y’a un seul joueur qui a signé alors que l’équipe doit être remaniée à plus de 50%, d’autant plus que vous avez vu comment cette équipe nous a fait souffrir durant la saison passée pour assurer le maintien en ligue 1 professionnelle. On ne veut pas que ça se reproduise cette année et la direction doit faire en sorte que les intérêts du club soient gardés. », nous ont déclaré les fans que nous avons rencontrés et qui nous ont dit qu’ils attendent beaucoup à ce que la situation au sein du club soit claire et que le club avance, mais ne recule pas. N. S.

MEBARAKOU SIGNERA DEMAIN

Il serait l’une des priorités de la direction du MOB, lui c’est Mebarakou Zidane, qui a été touché par certains afin de porter les couleurs du club le plus populaire de la vallée de la Soummam. On nous dit qu’il signerait son contrat ce mardi. Si tel sera le cas, il sera d’un grand atout pour la défense du MOB, qui n’a pas été stable depuis le début de saison.

Des joueurs du MCA et de l’USMA en vue

Dans chaque club, on veut toujours profiter des joueurs qui seraient libérés par leur clubs avec lesquels ils ont terminé les saisons sportives.

A

u MOB, et voyant que Ghazi, Besseghir et Djeghbala du MCA, Gasmi et Laifaoui de l’USMA libérés, on veut sauter sur l’occasion. Mais cela relève de l’utopie, car ces éléments sont chers, à moins que les salaires seraient véritablement plafonnés, comme décidé par la ligue nationale de football. Dans ce

cas de figure, le MOB pourra avoir des joueurs de renoms qui peuvent donner un plus. Mais on dit que la venue des joueurs cités serait tributaire de l’engagement de Menad avec les Vert et Noir, lui qui connait bien ces joueurs pour les avoir déjà drivés par le passé.

ON INSISTE SUR AIT FERGUÈNE

Tout comme il y’a le milieu offensif gauche de la JSMB, Ait Ferguène Nabil, soit le natif de Kouba et dont le contrat avec les Vert et Rouge est arrivé à terme à la fin de cette saison. Les qualités techniques de ce joueur auront tapé dans l’œil des dirigeants du MOB, qui l’auraient suivi depuis la saison écoulée. Ce sera donc un avantage que le joueur soit libre de tout engagement avec le club voisin. Comme ça, ça ne lui posera pas de problème de libération. N. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

MOB

NABIL CHÉRIFI VICTIME D’UN ACCIDENT

Il est garde-matériel du MOB, lui c’est Nabil Chérifi qui n’a lésiné sur aucun effort afin d’être toujours là au stade. Ce dernier a été victime d’un accident de la circulation dans la soirée de samedi passé. Il a été opéré et on lui souhaite un prompt rétablissement.

DAIF DE L’ASO CONVOITÉ

Le gardien de l’ASO, Daif Amra et d’après les infos que nous avons pu avoir est sur les tablettes de la direction du MOB. En effet, il aurait été approché par un membre du conseil d’administration. Mais il faut dire que ce gardien est lié avec un contrat qui court jusqu’au mois de juin 2015. A moins que la direction de l’ASO l’aurait déjà mis sur la liste des libérés, lui, dont on nous dit qu’il était blessé.

LA PISTE NAIT YAHIA RELANCÉE

Il serait en fin de contrat avec les sanafirs. Lui, c’est le natif de la ville d’Akbou dans la wilaya de Bejaia, Karim Nait Yahia, qui a déjà défendu les couleurs des Vert et Rouge et des Vert et Noir de la Soummam. Pour rappel, ce joueur aurait pu venir au MOB durant la période d’intersaison de 2013, mais il avait exigé en ce moment-là une avance et un salaire exorbitant. N. S.


10 Mobilis Ligue Une LES CV

USMH

SIX MILLIARDS DANS LES CAISSES, CETTE SEMAINE

Une très bonne nouvelle pour les Harrachis, puisque selon nos sources une somme conséquente renflouera les caisses du club dans les jours à venir. Il s’agit de six milliards de centimes, une somme qui représente les droits TV du club et aussi le transfert de Belkaroui au Club Africain, sans oublier aussi le sponsor major du club, Ooredoo. Une somme qui pourra régler quelques problèmes financiers immédiats.

ALTERCATION ENTRE LAIB ET BOUSLIMANI

La réunion du conseil d’administration d’avant-hier s’est déroulée dans une ambiance électrique puisque, selon nos sources, Bouslimani, l’ex-président du club, s’est accroché avec Laïb sur un sujet sensible, à savoir que le premier a exigé de récupérer ses 200 millions de centimes, mais la réponse de Laïb a été claire : pas question qu’il reprenne son argent puisque cette somme est dans le capital du club. Heureusement que des sages sont intervenus pour calmer les esprits.

UN GROUPE VEUT PRENDRE EN CHARGE LES JEUNES A en croire des sources bien informées, un groupe veut prendre en charge les catégories de jeunes du club qui souffre énormement au niveau financier. En effet, selon nos sources, les responsables harrachis vont tout faire pour convaincre ce groupe d’intégrrer le club comme investisseur dans les prochains jours.

BELKHEIR N’A PAS NÉGOCIÉ HIER

Attendu hier pour négocier avec le président, finalement l’arrière gauche n’est pas venu hier au bureau de Mohamed Laïb. Le joueur est en fin de contrat et il voudrait, selon nos sources, rempiler, mais tout dépendra de la réaction de Laïb.

Maracana N°2372— Lundi 2 juin 2014

DES ENTRAÎNEURS AFFLUENT SUR LE BUREAU DE

LAIB

Un Espagnol, un Français et un Marocain sur les rangs

Apparemment, la situation floue au niveau du staff technique harrachi laisse libre cours à beaucoup de spéculations sur le nom de l’entraîneur qui devrait succéder à Boualem Charef.

S

Par Lotfi S.

urtout que ce dernier ne s’est pas encore déterminé officiellement quant à rempiler ou changer de club. Ce qui a poussé beaucoup d’entraîneurs algériens et étrangers à envoyer leur CV et essayer de convaincre l’administration harrachi de leurs qualités. En effet, le premier responsable du club étudie en ce moment avec beaucoup d’attention les CV, en attendant la décision de Charef. Néanmoins, selon nos sources, un Espagnol et un Français ont envoyé leur CV et attendent la réponse de l’administration surtout que l’USMH reste un exemple de stabilité au niveau du staff technique, ce qui fait courir beaucoup d’entraîneurs à briguer ce poste. Dans le même contexte, un Marocain postule aussi pour driver les Harrachis la saison prochaine, mais tout dépendra de

la réaction de Charef, qui laisse toutes les portes ouvertes, que ce soit pour l’USMH ou le MCA.

«HAMOUCHE A ENVOYÉ SON CV»

Cette opération de séduction afin d’essayer de convaincre l’administration ne concerne pas que les entraîneurs étrangers puisque selon nos sources l’exentraîneur de Ain Fekroun, Saïd Hamouche, a aussi posté sa candidature, mais ses chance d’entraîner l’équipe restent très faibles puisque son style de travail n’est pas pour arranger les Jaune et Noir qui cherchent un coach dont la méthode avoisinerait celle de Charef, à savoir la prospection des jeunes talents et le travail à long terme.

«LAÏB A VOULU MENAD, MAIS CE DERNIER A REFUSÉ»

Comme déjà paru dans nos colonnes, le premier responsable des Jaune et Noir, Mohamed Laïb, a voulu avoir Menad comme entraîneur pour son club, mais l’ex-driver du Mouloudia a refusé cette option vu les problèmes financiers que le club a vécus ces dernières saisons, et qui empêcheraient le coach d’exercer en toute tranquillité, surtout qu’il revient d’une suspension et qu’il

cherche à revenir en force dans les prochains jours.

«UN DÉLAI A ÉTÉ LAISSÉ À CHAREF JUSQU’À MARDI»

Comme déjà paru dans nos colonnes, le conseil d’administration qui s’est réuni avant-hier, a insisté pour donner encore du temps à Charef afin de choisir sa prochaine destination et a désigné des personnes qui devaient prendre langue avec lui hier ou au plus tard aujourd’hui. En effet, selon nos sources, l’administration a donné un délai l’entraîneur jusqu’à mardi, pour se déterminer. «A lui maintenant de désigner sa prochaine destination», a déclaré Mohamed Laïb.

MESSAÂDIA, SEDKAOUI ET MADI PROPOSÉS

Selon des sources très au fait des affaires courantes des Jaune et Noir, trois noms ont été proposés au club harrachi afin de renforcer ses rangs, la saison prochaine. Il s’agit de trois joueurs de la JSK qui n’ont pas eu beaucoup de chance avec leur club, la saison dernière. Selon ces sources, ces joueurs sont l’attaquant Messaâdia, qui pourrait régler le problème de la ligne offensive, ainsi que Sedkaoui et Madi. Reste à savoir quelle suite va donner l’administration à ces propositions. L.S.

Younès : «J’attends toujours Laib» L’attaquant harrachi, Sofiane Younès, a donné un ultimatum à l’administration jusqu’à jeudi. S’il ne voit rien venir, ll dit qu’il va signer dans un club avec qui il a déjà négocié. Selon le joueur, l’administration harrachie n’a pas fait un geste pour évoquer sa prolongation de contrat, ce qui a touché l’amourpropre du joueur. Entretien réalisée par Lotfi S. Avant tout, un mot sur la saison écoulée ? Je dirais seulement que ça reste une saison difficile vu tous les problèmes vécus, mais je pense aussi que le groupe a pu surmonter tout ces obstacles et laisser le club en Ligue 1, ça

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

prouve que l’USMH a un bon groupe qui a su rester solidaire. Le coach a évoqué son départ au MCA, un commentaire ? Je ne suis pas à la place de Charef, mais il faut dire que l’entraîneur a fait un bon boulot avec nous et il a toujours protégé les joueurs. Revenons à votre cas, on a laissé entendre que vous avez reçu beaucoup d’offres… Oui, j’ai eu beaucoup d’offres et j’ai négocié avec ces clubs qui m’ont même fait des propositions intéressantes, mais je n’ai rien décidé. Et pour votre club l’USMH ? Oui, j’ai reçu un coup de fil de Laïb, mais depuis il ne s’est rien passé. Certes, j’ai beaucoup de propositions mais j’attends mon club. Pour l’instant, je vais attendre encore avant de prendre une décision. Un dernier mot ? Je remercie les supporteurs harrachis qui ont soutenu le club dans les moments difficiles. L.S.


Mobilis ligue Une 11

Maracana N°2372— Lundi 2 juin 2014

Eviter à tout prix l’ascenseur

Les Asémistes ont reçu deux importants hommages, le premier il y a une dizaine de jours, de la part du ministre des Sports, Mohamed Tahmi, et du wali d’Oran, Abdelghani Zaâlane, puis le second la semaine dernière, de la part du général-major Abdelghani Hamel, directeur général de la Sûreté nationale.

L

Par ALI B.

es joueurs, leur staff technique et leurs dirigeants, recevront demain mardi, un autre hommage de la part du maire, Norredine Boukhatem. Rappelons par ailleurs qu’une fête avait été donnée jeudi dernier par la direction du club aux supporters, fête à laquelle avaient assisté les autorités locales et plusieurs figures de la ville. Demain, il se pourrait que l’ASMO reçoive un chèque conséquent , une belle manière de remercier les joueurs et leur entraîneur, pour cette accession, que d’aucuns estiment historique.

MOUASSA ET MOUMOUH RÊVENT D’UNE 4E PLACE

Les deux principaux artisans de l’accession de l’équipe oranaise, avec les joueurs bien sûr, rêvent d’une quatrième place au cours du prochain exercice de la Ligue 1 Mobilis. Non pas que ce soit un rêve utopique, mais parce que les deux hommes vont commencer dès le début de la semaine prochaine, à retrousser leurs manches pour faire de l’ASMO 2014-2015, une formation capable de lutter pied à pied face aux grosses cylindrées, même s’ils n’ont pas les moyens financiers pour leur tenir tête. Moumouh, qui

ne pense pas s’éloigner de l’équipe après les assurances qu’il a reçues, estime qu’il est possible de jouer une place honorable en championnat. «Notre objectif est une place honorable dans le prochain championnat, bien que ça sera notre première saison en Ligue1 Mobilis. Nous allons nous préparer en conséquence, c'est-à-dire renforcer l’équipe. Nous avons des joueurs jeunes, ambitieux, qui veulent se montrer sous leur meilleur jour et un entraîneur des plus compétents qu’il y a en Algérie. Nous savons que l’aventure ne sera pas facile, mais nous allons nous surpasser pour démontrer qu’elle n’est pas impossible ». De son côté, Kamel Mouassa nous avait déclaré à la fin du championnat ( victoire contre le NAHD), qu’il «avait un groupe de jeunes joueurs qui peuvent assurer le maintien sans aucun apport extérieur ».

LE MAINTIEN DE MOUASSA RASSURE LES SUPPORTERS

Jeudi dernier, après avoir discuté avec plusieurs supporters d’El Djemaïa, jeunes et vieux, simples spectateurs ou anciens joueurs, il était à l’évidence que la présence de l’entraîneur guelmi à la fête et les assurances données par le manager général Houari Benamar, quant à sa poursuite de driver la formation senior, ont rassuré la famille asémiste. «Mouassa est un excellent technicien, qui se trouve maintenant

à l’ASMO, comme chez lui. Ça nous fait plaisir qu’il reste car nous en tirerons certainement profit et nous ne referons plus l’ascenseur comme il y a une dizaine d’années », estiment-ils. Sauf que Kamel Mouassa n’a pas encore signé. Il s’est contenté de donner son accord verbal à Moumouh, en attendant la journée de mercredi, qui décidera de son avenir. En effet, c’est ce jourlà qu’a choisi la direction pour régulariser les joueurs, qui n’ont en poche qu’un chèque de garantie de deux mois de salaire. Les fans souhaitent que les coéquipiers de Benayada perçoivent la totalité de leur dû, puisque le PDG, El Moro avait bel et bien déclaré que l’ASMO a de l’argent.

LES SIGNATURES DÉBUTERONT DEMAIN

Selon une source interne au club, c’est demain mardi que les joueurs ciblés, commenceront à affluer à Oran, pour concrétiser les négociations faites avec les dirigeants. Même si Sid Ahmed Aouedj, actuellement sous contrat, n’est ni capable de quitter le grand club kabyle, ni intéressé par l’ASMO, Merouane et son entourage ne baissent pas pied. En plus de Rahmani, qui ne tardera pas à donner sa réponse, malgré qu’il soit lié à l’USM Annaba jusqu’en 2015, Benatia, l’ex-sociétaire du MCO et du CSC, en rupture de ban avec le club de Cirta, aurait donné son accord de principe.

Benatia, dont le vœu secret est de revenir au MCO, attend la fin de la semaine et l’AG du Mouloudia, pour décider de sa destination.

LA VENUE DE SEBBAH IMPROBABLE

Le défenseur latéral droit, Sebbah Zine El Abidine, qui avait joué de longues années au MCO, aurait été lui aussi sollicité, mais il n’a pas encore donné sa réponse. Cde joueur espètre être enrôlé par Hannachi, car depuis qu’il était à Oran, il ne rêvait que de la JSK.

VERS LE RETOUR DE AMEUR-YAHIA

Non retenu par l’USMH, selon les dernières informations, pour ne pas avoir répondu aux attentes de Boualem Charef, cet ancien buteur asémiste aurait été contacté par les adjoints de Merouane. Il est certain que cet attaquant, supérieur sur le plan de l’efficacité à Balegh Sofiane, apportera un plus à l’équipe qui l’a formé.

BENYETTOU APPROCHÉ

Le désormais ancien avant centre et buteur du MCO, Mohamed Benyettou, pourrait être la première recrue de l’ASMO. Le joueur qui est en fin de contrat, ne veut plus entendre parler du MCO, où il vient de passer la plus mauvaise saison de sa carrière. A. B.

BENAYADA : «Je n’irai nulle part»

Parmi les jeunes joueurs issus de l’école asémiste et qui ont montré un talent certain, en ayant une bonne part dans la réussite de l’équipe, le défenseur Benayada Hocine. Ce dernier, qui aurait reçu des propositions dont une d’un club de Ligue 1 Mobilis, ne semble pas prêt à quitter la formation oranaise. Entretien réalisé par ALI B.

Hocine, nous vous voyons bien heureux dans cette fête de l’accession, n’est-ce pas ? C’est sûr, qu’avec mes coéquipiers, nous n’arrivons pas à dissimuler notre joie depuis la victoire sur le NAHD et l’assurance de notre accession. Depuis ce jour, nous savourons cette accession. Le championnat a été long et difficile et au début, personne n’aurait parié un D.A sur vos chances d’accession. C’est vrai qu’au début, personne ne croyait en

nous, sauf notre staff technique et ce pour deux raisons : premièrement, l’ASMO avait toujours la fâcheuse idée de flancher durant la phase retour et tous les supporters savent pourquoi. Deuxièmement, la jeunesse et le manque d’expérience de nos jeunes, car n’oublions pas que Mouassa a fait monter 5 espoirs et 2 juniors dans la liste des titulaires. Quant au championnat, il était éreintant parce qu’il comportait de grandes équipes dont le niveau était sensiblement identique , comme l’USMBA, le NAHD, le WAT, le MCS, l’USMB, le CAB et des formations ambitieuses comme l’OM, l’USC et d’autres. Qu’est-ce qui a fait la différence ? Notre grande volonté et le métier de notre entraîneur, en plus de la disponibilité de nos dirigeants, Moumouh surtout et la présence d’un public que nous n’avions pas l’habitude de voir. Sincèrement et sans lui jeter de fleurs, la venue de Mouassa a transformé l’ASMO. Et c’est pourquoi, moi, simple joueur qui a évolué durant cette saison, je remercie tout le monde pour cette consécration. Nous avons entendu dire que vous avez reçu des offres, il y a quelques jours. C’est vrai, j’ai eu des coups de téléphone de

managers et dirigeants qui voulaient m’enrôler, mais j’ai décidé d’aller nulle part. Pourquoi refuser, alors qu’ici vous n’êtes pas encore payé et votre salaire est au dessous de la moyenne ? Parce qu’il n’y a pas que l’argent dans la vie. C’est vrai que nous attendons d’être payés ce mercredi et c’est vrai aussi que nous allons demander des augmentations de salaire. Mais la grande raison, en plus que je suis encore sous contrat, c’est qu’avec Mouassa j’apprends beaucoup et c’est profitable pour ma carrière. Ensuite, nous allons jouer parmi l’élite et j’ai envie de montrer mes capacités. Quand allez-vous reprendre les entraînements ? On ne nous l’a pas encore dit, mais je pense que ça va se faire très bientôt et que les vacances seront très courtes. Pour ma part, je cours chaque jour et je travaille ma forme physique pour ne pas être pris au dépourvu à la reprise. L’ASMO aura-t-elle une chance de faire mieux que le MCO ? Sans aucun doute oui, car au sein de notre équipe, il n’y a pas de vedettes . A. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

ASMO

FRAIS DE GESTION : 10 MILLIARDS EN LIGUE 2, 80 EN LIGUE 1

Les joueurs et leurs accompagnateurs, staff technique y compris, verront-ils leurs salaires multipliés par 8 durant ce retour parmi l’élite du football national ? C’est ce que se demandent les supporters de l’équipe de Medina Djedida, à la lecture de l’interview qu’avait donnée le PDG de la SSA-ASMO, Mohamed El Moro, bien muet durant toute la saison et qui se remet au devant de la scène, à la faveur de cette accession. Pour le N°1 dans la hiérarchie du club professionnel, 80 milliards de centimes sont indispensables pour jouer le titre ou les premiers rôles. El Moro, donné comme « un spécialiste du commerce » par Baghor Merouane, doit savoir pertinemment de quoi il parle, malgré les salaires «misérables» des actuels joueurs de l’ASMO.

PAS D’OUVERTURE DU CAPITAL SOCIAL AUJOURD’HUI

Selon les déclarations du président de la SSA, il faudra attendre encore quelques jours, voire des semaines, pour l’ouverture du capital social de la société sportive, en raison des démarches administratives que nécessite une telle opération. Mais, le bailleur de fonds, Saâdoune Mohamed, semble conforté dans sa future intronisation dans le cercle fermé des actionnaires de l’ASMO. El Moro, à la demande de Baghor Merouane, l’homme fort du club, aurait donné sa parole pour faire de Moumouh, non plus un simple bailleur de fonds, mais un actionnaire important. Au risque de perdre sa place de PDG, dans le cas où le patron, de « Beau Rivage » devienne actionnaire principal. A. B.


12 Mobilis Ligue Une

Des postes doivent être renforcés

CRB

KHELILI ATTEND UN NOUVEAU SIGNE D’ANGERS

Comme rapporté auparavant par nos soins, le défenseur du Chabab, Sofiane Khelili, est dans le viseur des français d’Angers, qui veulent l’engager dès cette inter-saison. Toutefois, et au moment où les choses allaient dans le bon sens, voilà que le joueur se trouve dans la tourmente. En effet, les responsables français ne l’ont pas relancé, ce qui a fait que le joueur est toujours en stand-by. Selon certaines sources, Khelili ne va attendre ce signe éternellement, puisqu’il est fort probable qu’il continuerait avec le Chabab, avec lequel il est lié par une autre année de contrat.

INDÉCISION SUR LE LIEU DU STAGE

Les responsables du Chabab n’ont encore pas tranché concernant le lieu où se déroulera le stage hivernal. La proposition faite aux responsables du Chabab est celle de la Turquie, d’autant que plusieurs infrastructures sportives intéressantes s’y trouvent. Il y a aussi la piste marocaine, où des responsables du Chabab ont des connaissances dans les lieux pour avoir les meilleurs complexes possibles. La décision devrait être prise une fois le nouvel entraîneur installé, étant donné que ce dernier sera associé à la décision.

CSA : VERS UNE AG LE 5 JUIN

Le club sportif amateur devra organiser une assemblée générale ordinaire le 5 du mois courant. A l’ordre du jour, la présentation et l’approbation des bilans, moral et financier, de la saison qui vient tout juste de s’écouler. Jusqu’à l’heure, et à l’étonnement général, le lieu de cette AG n’est encore pas fixé, entre le complexe du Caroubier, ou une autre salle. Nous y reviendrons… M. R.

Maracana N°2372— Lundi 2 juin 2014

Jusqu’à l’heure, le Chabab a assuré, officiellement, les services de 7 joueurs, à savoir le trio du RCA, Cherfaoui – Bougueroua – Amiri, Kolli de la JSMC, Sellami de Beni Thour, Lerdaoui de Khemis ElKhechna, ainsi que le portier Boukacem de l’USMMH.

I

Par Mohamed R.

l est utile, de ce fait, de faire le tri et tracer une feuille de route pour la suite de l’opération de recrutement. Lors de la précédente réunion du bureau dirigeant, les postes qui restent à renforcer ont

été définitivement arrêtés, et cela sauf rebondissement de dernière minute. Il y a déjà le poste de gardien de but, puisque le Chabab est toujours à la recherche d’un gardien titulaire. Etant donné que Chouih est en route pour s’engager en Norvège, Ouadah libéré, le Chabab n’a maintenu que le jeune Abbaci. Ce dernier aura à ses côtés la nouvelle recrue de l’USMMH, Boukacem. Le Chabab lorgnait Asselah, mais ce dernier a été trop gourmand, avant que les regards ne se tournent vers Fellah du RCA, ainsi que vers Khedairia de l’ESS. Si sur le flanc gauche de la défense, les choses sont claires avec le maintien de Benchérifa, et la probable arrivée de Chebira, cela n’est pas le cas à droite. Aucun joueur n’a encore été recruté, surtout que la piste de Azzi est tombée à l’eau. Deux CV de joueurs émigrés sont sur les tablettes de Malek, ainsi que Remache de la JSK, sans omettre la piste du jeune Mechti, qui pourrait bénéficier d’une licence, lui qui est signataire d’un contrat d’une durée de quatre, soit jusqu’en 2017. Rien n’est encore décidé dans ce registre, puisqu’on veut prendre le temps qu’il faut avant de prendre quelconque décision. Dans la zone médiane, il ne reste désormais pas grand chose à faire. En effet, pour les demi-offensifs, les choses sem-

blent bien se dessiner, avec le probable engagement de Rait, du RCA, qui viendra évoluer aux côtés de son ancien coéquipier, Amiri. Et puisqu’on se dirige droit vers le maintien de Meguehout, après une forte pression sur Malek, il ne reste que le recrutement d’un joueur qui évoluera à ses côtés, pour palier le départ de Anane, signataire au CSC. Plusieurs pistes sont citées, même du côté des U21 du Chabab, ainsi que la piste étrangère, puisque des managers ont profité de cette situation pour proposer les services de leurs joueurs. Enfin, l’attaque demeure l’urgence, selon les avis unanimes. Avec le départ de Bourekba et l’arrivée de Bougueroua, seule recrue officielle

MALEK–MEGUEHOUT, RENDEZ-VOUS AUJOURD’HUI

Après moult tergiversations, la décision prise est de proposer à Sid Ahmed Meguehout une prolongation de contrat, lui dont le bail est arrivé à terme. Dans ce sillage, nous apprenons que le rendez-vous est pris entre les deux hommes pour aujourd’hui afin de trancher. Le joueur, comme nous l’a fait savoir, donne la priorité au CRB, et attend de rencontrer Malek pour voir plus clair. «Je l’ai dit et je le redis, ma priorité va pour le CRB. D’ailleurs, je n’ai négocié avec personne, en attendant de voir l’issue des négociations avec le CRB. C’est mon club du cœur, et je ne veux pas le quitter, sauf si on n’a pas besoin de moi», dit-il. Il faut dire que Malek a subi une forte pression de la part des supporters, pour que le joueur en question soit maintenu, lui qui est déjà dans le viseur de l’ESS, la JSK, l’USMBA et, dernièrement, le RCA. M. R.

KHOUDI :

«Nous avons tiré des enseignements»

Le défenseur du Chabab, bien qu’il soit en vacances, suit attentivement les informations de son équipe. Il affirme avoir un pressentiment que son équipe sera encore plus forte cette année. Entretien réalisé par Mohamed R.

Suivez-vous l’actualité de votre équipe ? Bien évidemment. Il est vrai que nous sommes actuellement en vacances après une saison des plus difficiles, mais il faut dire qu’à travers les journaux, nous suivons, chaque jour, l’évolution des choses. Et quel commentaire faites-vous concernant les nouvelles recrues ? Je ne peux commenter parce que cela me dépasse. Mais ce dont j’en suis sûr, c’est que la direction se donne à fond afin de s’assurer les services des meilleurs éléments capables de permettre à ce que l’équipe retrouve la place qui est la sienne. Ce qu’il faut dire, dans ce sens, c’est que les dirigeants ne lésinent pas sur

dans ce secteur, Malek et ses collaborateurs montent une course contre la montre afin de s’assurer les services des meilleurs éléments capables d’apporter un plus à ce compartiment, où le choix devrait être fait entre Dahmane et Bogy par la suite. Avec le manque d’attaquants «racés» dans le championnat du cru, le Chabab se tourne vers la piste étrangère, en attendant, toutefois, que les choses soient plus claires avec les joueurs proposés, ici et là, de différentes nationalités. Voilà, donc, ce qui reste, au Chabab, en matière de recrutement, pour avoir, en fin de compte, une équipe capable de réaliser un parcours à la hauteur du nom de ce prestigieux club. M. R.

les moyens afin d’arriver à monter une équipe qui pourra jouer les premiers rôles. Avec le recrutement en défense, cela ne vous inquiète-t-il pas ? Pas du tout. La concurrence dans une équipe est toujours bonne à prendre. Ce qu’on souhaite, seulement, c’est qu’elle soit loyale pour que chaque personne ait sa chance quand il l’a mérite. Je souhaite la bienvenue aux nouveaux joueurs qui viennent de signer, en attendant les autres. Le staff technique pourrait être remanié. Un commentaire ? Je ne suis pas au courant, sauf ce que je lis ici et là. Mais nous, en tant que joueurs, devons travailler avec n’importe quel entraîneur. Seulement, on espère que les choses soient claires dans les plus brefs délais. Quelles seront vos ambitions pour la saison prochaine ? Il est clair qu’on veut effacer les séquelles de la saison noire qu’on vient tout juste de terminer. Ce que je peux dire, c’est que les erreurs que nous avons commises cette saison, nous ont servi de leçon pour que cela ne se reproduit pas la saison prochaine. Que nos supporters se rassurent ! M. R

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Mobilis Ligue Une 13

Maracana N°2372— Lundi 2 juin 2014

VERS LE RETOUR DES MEMBRES DU CSA

Après avoir annoncé leur démission mercredi écoulé, les membres du club sportif amateur pourraient bien faire leur retour à la gestion des affaires du club et ce, devant l’absence de postulant pour prendre la présidence du club professionnel.

S

Par Sadek Ait S.

i le président Boualem Tiab n’a pas encore pris de décision définitive à propos de son avenir, préférant attendre, encore quelques jours, il n’en demeure pas moins que les responsables du CSA quant à eux, comptent revenir à la gestion des affaires du club et entamer les préparatifs de la saison prochaine surtout que le club traverse une situation difficile actuellement. Vu le retard accusé dans la préparation de la nouvelle saison, les dirigeants de la JSMB se sont réunis hier dimanche au niveau du siège du club pour voir ce qu’il y’a lieu de faire et entamer les préparatifs de la nouvelle saison. Cette décision aurait été prise après que ces dirigeants ont été suppliés de rester par un groupe de supporters qui craignent le pire pour leur équipe.

SEMAINE DÉCISIVE POUR LES DIRIGEANTS

Ainsi donc, après avoir décidé de revenir sur la décision de démissionner en programmant une réu-

nion hier qui a été consacrée pour voir ce qu’il y’a lieu de faire et sauver l’immeuble, il est clair à ce qu’une semaine décisive attend les dirigeants où il sera question de préparer la nouvelle saison. Le président du conseil d’administration devrait aussi trancher sur la décision de rester où de maintenir sa démission qu’il a annoncée depuis maintenant quelques mois. Toutefois, on croit savoir que le boss de la JSMB n’a pas l’intention de laisser le club dans cette situation où il compte revenir pour bien préparer la saison prochaine, avec au

menu, le recrutement de nouveaux joueurs et renforcer la barre technique par des joueurs qui seront en mesure de donner un plus à l’équipe.

LE RECRUTEMENT AU POINT MORT

Sur un autre volet, bien qu’ils ont déjà discuté avec Braham Chaouch pour lui proposer le poste de manager général, il n’en demeure pas moins que le recrutement est au point mort dans la mesure où aucun joueur n’a été recruté jusque là. Mieux encore, les dirigeants se

trouvent dans une situation difficile où ils doivent d’abord régulariser la situation financière des joueurs de la saison dernière pour espérer avoir le droit au recrutement surtout que certains éléments menacent de saisir la CRL. C’est dire que les choses sont encore dans le flou en attendant des jours meilleurs, avec notamment la réunion qui a eue lieu hier où les dirigeants comptent trancher sur plusieurs questions, surtout en ce qui concerne leur démission collective. S. A. S.

JSMB

SUPPORTERS, ANCIENS JOUEURS ET DIRIGEANTS APPELLENT À LA SAGESSE

Vu que le la JSM Béjaia se trouve à la croisée des chemins et ce, après avoir relégué en ligue deux à la fin de cette saison, des anciens joueurs et dirigeants n’ont pas voulu rester indifférents devant une telle situation en appelant tout le monde à la sagesse pour faire sortir le club de cette situation. De ce fait, ils ont tenu à demander aux supporters de rester derrière l’équipe et aux dirigeants de poursuivre leur mission pour tenter de préparer la saison prochaine et de retrouver l’élite dans les meilleurs délais.

S. A. S. 

CHEHAIMA : «JE SUIS PRÊT À REMPILER, MAIS…» La majorité des joueurs de la JSM Béjaia se trouvent dans l’expectative, dans la mesure où ils ne savent plus à quel saint se vouer étant donné que le flou persiste encore au sein de l’équipe. Le défenseur Chehaima qui a réalisé une bonne saison, s’est montré prêt à rester pour une autre saison supplémentaire tout en posant quelques conditions, notamment en ce qui concerne la régularisation de sa situation financière puisqu’il n’a pas été payé, à l’image de ses camarades, depuis plusieurs mois.

Entretien réalisé par Sadek Ait S.

Certainement, vous êtes en train de passer quelques jours de vacances, n’est ce pas ? Oui, après la fin de saison, je suis en train de passer quelques jours de vacances avec ma famille et mes amis et ce, après une saison fatidique que nous avons traversée. D’ailleurs, je profite actuellement pour passer quelques jours de vacances avant de penser à la saison prochaine et de voir ce qu’il y’a lieu de faire. Avec de recul, comment évaluezvous le parcours de votre équipe ? Je crois que notre parcours n’est pas positif étant donné que nous avons relégué en ligue deux à l’issue d’une saison qui n’a pas été à la hauteur. De ce fait, je pense qu’il faut vite oublier cette saison dans la mesure où les résultats réalisés ont été mitigés et une 14ème place au classement général. Nombreux sont ceux qui estiment que vous auriez pu éviter le purgatoire, n’est ce pas ? Oui, peut-être que nous aurions pu éviter le purgatoire et ce, bien que la saison n’a pas été facile pour nous. D’ailleurs, on a réussi à renouer avec les bons résultats à

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

la fin de la saison en remontant dans le classement mais sans pour autant parvenir à éviter le purgatoire. Plusieurs raisons sont derrière ces contre- performances et à mon avis, ça ne sera rien de revenir en arrière. Et comment évaluez-vous votre parcours personnel ? Je crois que mon parcours personnel est positif dans la mesure où j’ai participé à la majorité des matches où j’ai fait de mon mieux pour donner un plus à l’équipe. Certes, c’est à l’entraineur et aux supporters de juger mon parcours, mais je suis satisfait de ma prestation. Et qu’est-il de votre avenir ? Franchement, je n’ai rien encore décidé dans la mesure où j’attends toujours de voir plus clair avec mes dirigeants avant de prendre une décision. Toutefois, je suis prêt à rester si ma situation financière est régularisée. Je serai fixé dans les prochains jours. Est-ce que vous avez reçu des contacts ? Oui, j’ai reçu quelques contacts de la part de certains clubs mais je n’ai pas donné une suite, car, j’attends toujours à ce que les choses soient encore claires au sein de mon équipe pour prendre une décision à propos de mon avenir. S. A. S.


14 Mobilis Ligue Une

CSC

GARZITTO AUJOURD’HUI OU JAMAIS Le coach franco-italien Diego

Garzitto pose toujours un problème aux responsables du CSC. Ce dernier avait, à maintes reprises, décalé sa venue à Constantine, non seulement pour négocier une fin du litige à l’amiable mais aussi la possibilité de reprendre l’équipe selon le désir de la nouvelle direction. On sait depuis longtemps que l’entraîneur Garzitto campe sur les mêmes positions, à savoir le règlement de la totalité du contrat le liant au CSC c'està-dire les douze mois, alors que la direction clubiste table sur le règlement de cinq mensualités conséquentes aux cinq mois de travail du coach avec son équipe. L’avocat de Garzitto devait l’accompagner comme il l’a souhaité et sa prise en charge a été acceptée par le CSC qui prendra tous les frais à sa charge, condition sine qua non pour qu’il vienne à Constantine et parler aux responsables. Viendra ou ne viendra-t-il pas aujourd’hui, ce sera si on croit les dires de Bentobal le dernier délai accordé à Garzitto sinon c’est la FIFA qui tranchera. Lamine B.

Maracana N°2372— Lundi 2 juin 2014

Les responsables de Tassili à Constantine pour faire le point

Les membres du conseil d’administration de la SSPA-CSC qui représentent le groupe TAL, l’actionnaire majoritaire, sont arrivés à Constantine samedi et ont tenu une séance de travail avec le directeur général de la société CSC Omar Bentobal.

C

Par Lamine B.

ette réunion voulue par Bentobal c’était surtout pour discuter et finaliser la demande de fonds formulée par la SSPA-CSC auprès de la maison-mère afin d’épurer quelques dettes notamment celles liées aux mensualités des joueurs et du staff technique et à leur tête les deux entraîneurs qui sont partants et qui demeurent toujours à Constantine attendant de percevoir leur dû. Il était question aussi de préparer le prochain stage de préparation qui sera sans nul doute la Tunisie comme destination et aussi afin de dégager un budget pour faire tout le nécessaire du point de vue hébergement et logistique et éviter toutes surprises. Aussi les responsables de

GAOUAOUI : «JE GARDE DE BONS SOUVENIRS DE CONSTANTINE»

Lounès Gaouaoui, exportier de l’Équipe nationale, revient un peu sur la rencontre de l’Algérie contre l’Arménie et sur quelques autres sujets d’actualité. Entretien réalisé par Lamine B.

Certainement, vous avez suivi comme tout le monde le match de l’Équipe nationale contre l’Arménie, que pensez-vous de la prestation des Verts ? Pour vous dire la vérité, ça été un bon match très disputé où on a assisté à une première période de premier ordre. Déjà on a gagné et en plus on a inscrit trois buts ce qui est déjà une excellente chose. Ce match nous a permis de découvrir de nouveaux visages qui nous ont laissés une très bonne impression. Cela dit, il y a eu quelques erreurs notamment dans l’axe de la défense qui seront pris en compte certainement par le sélectionneur national afin d’y remédier. Dans l’ensemble, personnellement j’étais ravi de la prestation et du score.

Qu’avez-vous à dire sur le choix de Halilhodzic de se séparer de Doukha ? Le choix était difficile car les deux gardiens de but se valent sur le plan technique. Je ne sais pas sur quel critère le sélectionneur national a pu faire ce choix, mais ce que je peux vous dire, c’est que si j’étais à sa place j’aurais pris certainement les quatre gardiens. Mais le sélectionneur est libre dans ses choix qu’il doit assumer tout seul ou avec son staff et tout ce qui se dit maintenant ce ne sont que des avis et aussi n’oubliez pas qu’il reste encore un joueur à écarter.

Cédric vous le connaissez mieux pour l’avoir eu comme coéquipier au CSC cette saison, qu’a-t-il de plus ? Si Mohamed tout comme Doukha, ce sont de très bons gardiens et qui jouent régulièrement avec leur équipe respective, cependant Cédric est un garçon issu des centres de formations d’outre-mer, ce qui aux yeux du sélectionneur peut-être lui vaut une bonne base et puis le talent fait le reste, sans pour autant diminuer de la valeur d’Azzedine qui

demeure aussi l’un des meilleurs gardiens du pays et qu’il mérite aussi sa place pour le Brésil. Et vous, qu’en est-il de votre avenir avec le CSC ? Pour le moment, je suis chez moi et je me repose. A cette heure et à cette date personne n’a encore pris attache avec moi. Mon contrat avec les Sanafir prend fin en juin et le club doit nous verser les quatre mensualités qu’il nous doit en plus du mois de juin qui est compris aussi. Je dois savoir aussi si les responsables du CSC à qui je donne bien sûr la priorité sont toujours intéressés par mes services, parce que sinon je dois passer à autre chose et voir mon avenir ailleurs. Avez-vous passé de bons moments au CSC ? Bien sûr que oui, je dois dire en dépit des problèmes vécus avec l’instabilité cette année de la direction et de l’entraîneur, ainsi que la programmation démentielle qu’on a vécue, je dois avouer que j’ai passé de bons moments à Constantine que je ne suis pas près d’oublier. L. B.

Tassili ont fait le point sur le recrutement en cours et sur l’effectif qui sera maintenu et ont longuement discuté sur la nécessité de structurer le club. A la fin, les responsables de Tassili ont promis de libérer les fonds dès la fin de semaine et au plus tard le début de la semaine prochaine.

MESSADIA QUITTE CONSTANTINE SANS SIGNER

C’est ce qui nous a été permis de constater, l’ancien joueur de la JS Kabylie, qui était en contacts très avancés avec Bentobal et le nouveau manager général, Tarek Arama, était à Constantine samedi après-midi en vue de négocier son probable recrutement chez les Vert et Noir. Il est venu à Constantine et il s’est entretenu avec le manager du club Arama notamment sur le volet financier et ont finalisé en principe, ils ont passé en revue tous les détails avant qu’ils ne partent rencontrer le président Bentobal dans un autre lieu. Mais selon les informations qui sont en notre possession, Messadia aurait quitté la ville de Constantine sans pour autant signer au profit du CSC.

BENCHERIFA MED WALID À CONSTANTINE

Selon toute vraisemblance, le latéral gauche de la JSK, Mohamed Walid Bencherifa, aurait fait une visite à Constantine. Une source proche du club de la ville des Ponts nous avait révélé que le CSC voudrait recruter Bencherifa et qu’il aurait reçu une offre et qu’il est à Constantine pour négocier avec les responsables du club de la ville du Vieux rocher. Le joueur est en fin de contrat et si cette information venait à se confirmer, il formera avec les deux centraux, le Malien Berthe et le nouveau clubiste, le Sénégalais Fall, une défense de béton.

SIDHOUM ATTENDU À CONSTANTINE

Le Tlemcenien Illyés Sidhoum, qui est en fin de contrat aussi avec son équipe le WA Tlemcen, serait attendu à Constantine dans les prochaines heures ou demain tout au plus afin de répondre à l’invitation du club de venir négocier son recrutement au CSC. Il aurait certainement reçu une offre de Bentobal et serait très intéressé de porter le maillot vert et noir des Sanafir. L. B.

SAMEUR : «LA SAISON PROCHAINE SERA MEILLEURE»

Le jeune Sameur a bien voulu répondre à nos questions relatives à la prochaine saison et sur la préparation de son équipe : Entretien réalisé par Abdelkader Z.

Un mot sur la saison précédente ? C’est une saison à mettre aux oubliettes. Il y a eu trop de ratages et c’est pour cela qu’on a tout raté. On aurait pu faire mieux et terminer dans une position meilleure. Comment se prépare la prochaine saison ?

Publicité

Il est certain que la prochaine saison sera meilleure. Nous allons essayer d’éviter les erreurs du passé afin d’étre à l’heure des grands rendezvous… C'est-à-dire ? Le CSC est une équipe qui ne mérite pas un tel sort. Nous devons nous préparer en vue de mettre en place une grande équipe capable de jouer les premiers rôles et d’aspirer, carrément, au podium. Que pensez-vous de l’effectif actuel ? Nous avons un effectif riche et expérimenté. Nous allons faire un petit renforcement de l’équipe afin de répondre aux exigences de notre objectif. On dit que vous êtes,

toujours, clubiste. Qu’en est-il au juste ? Le CSC est ma deuxième famille. J’espère que durant la saison prochaine je vais pouvoir entamer un parcours meilleur que celui de cet exercice. Je ferai tout pour réaliser une consécration avec le CSC. Un dernier mot ? On va débuter les entraînements de l’intersaison et j’espère que cette saison va être porteuse de tous les espoirs et que nous allons mettre tout en œuvre afin de nous préparer dans de bonnes conditions et être fin prêts pour la reprise. Nous viserons dans l’avenir une place sur le podium. Par : Abdelkader Z.

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE TIPAZA DAIRA DE CHERCHELL COMMUNE DE HADJRET ENNOUS

RECTIFICATION DE L’AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DE MARCHÉ Il est porté à la connaissance des soumissionnaires ayant participé à l’avis d’appel d’offres national restreint N°03/2014 portant réalisation d’un stade communal lot N°03 : Couverture du terrain en gazon synthétique dernière génération et éclairage public, que le montant de l’offre paru dans les quotidiens MARACANA et EL-MICHOIR EL-SAYASI en date du 27 et 28/05/2014 est en hors taxes (H.T). Maracana N°2372—Lundi 2 juin 2014 - ANEP N°126 722

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Publicité 15

Maracana N°2372— Lundi 2 juin 2014 RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya de Ain Defla Direction des équipements publics Numéro d’Identification Fiscale (NIF) 0999440 190 61117

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL RESTREINT N°18/2014 La direction des équipements publics de la wilaya de Ain Defla dont le siège social est au boulevard 19 mars - Ain Defla, lance un appel d’offres national restreint pour la réalisation d’un lycée type 800/200 repas (Hay Kadet) à Khemis Miliana répartis en cinq (05) lots : LOT N°03 : BLOC LOGEMENT DE FONCTION EN R + 3 LOT N°04 : BLOC SALLE DE SPORT LOT N°08 : RAR DES TRAVAUX EN VRD LOT N°09 : TERRAIN DE JEUX (destinée uniquement aux micros entreprises) LOT N°10 : DÉMOLITION (ANCIEN LYCÉE) Seules les entreprises qualifiées dans le domaine BTPH et qui possède un certificat de qualification et de classification professionnelle de catégorie deux (02) et plus comme activité principale bâtiment pour les lots trois, quatre, huit et dix et les micro-entreprises créées dans le cadre des dispositifs de soutien à l’emploi des jeunes pour le lot Neuf peuvent retirer le cahier des charges auprès de la direction des équipements publics -Service administration et moyen, Bureau de retrait des cahiers des charges (N°23), Boulevard 19 mars, Ain-Defla. Les offres accompagnées des pièces et documents et en cours de validité, tels qu’exigé par le cahier des charges, doivent être présentées dans deux (02) enveloppes distinctes fermées et cachetées, une enveloppe contenant «l’offre technique» et une enveloppe contenant «l’offre financière». Les documents et les pièces requises sont ceux exigés à l’article 10 pages 08 et 09 des instructions aux soumissionnaires du cahier des charges sont notamment : A - Offre Technique : 1- Déclaration à souscrire, 2- Une copie légalisée du certificat de qualification et de classification professionnelle demandée ou décision de création de la micro entreprise (décision d’éligibilité à l’aide de l’état), 3- Attestation de dépôt légal des comptes sociaux du dernier exercice 2012, pour les sociétés dotée de la personne morale (copie légalisée), 4- Extrait du casier judiciare N°03 du soumissionnaire lorsqu’il s’agit d’une personne physique, et du gérant ou du directeur général de l’entreprise lorsqu’il s’agit d’une société ou personne morale (copie légalisée), 5- Les moyens matériels et humains (encadrement) pour chaque lot à part. B - Offre Financière Comprendra : 1- Lettre de soumission (selon modèle ci-joint), 2- Le bordereau des prix unitaires, 3- Le devis quantitatifs - estimatifs. Les deux enveloppes (technique et financière) seront mises sous pli anonyme et fermé et qui porte la mention suivante : A Monsieur le Directeur des Equipements Publics «Soumission à ne pas ouvrir» Avis d’appel d’offres national restreint n°18/2014 portant à la réalisation d’un lycée type 800/200 repas (Hay Kadet) à Khemis Miliana ………(à préciser le lot concerné)

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE TIZI OUZOU DAIRA DE AIN EL HAMMAM COMMUNE D’ABI YOUCEF

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DU MARCHÉ NIF N° :

098415319210524

Conformément aux dispositions de l’article 49 alinéa 2 et l’article 125 du décret exécutif 10.236 du 07/10/2010, portant réglementation des marchés publics modifié et complété. Le Président de l’Assemblée Populaire Communale d’Abi-Youcef, informe l’ensemble des soumissionnaires ayant participé à l’appel d’offre national restreint n°01/TN/2014 portant réalisation groupe scolaire type B à AbiYoucef + logement d’astreinte tranche ferme : réalisation d’un bloc pédagogique tranche conditionnelle : réalisation d’un logement d’astreinte et VRD Publié sur les quotidiens nationaux CHEBAB EL DJADID en date du 13/05/2014 et le quotidien MARACANA en date du 02/04/2014. Qu’à l’issue de l’évaluation des offres techniques et financières le marché est attribué provisoirement comme suit : Projet

L’entreprise

Réalisation groupe scolaire type B Abi-Youcef + logement d’astreinte

Montant de l’offre TTC

Note Conditions obtenue Délais d’attribution de l’offre technique

Montant corrigé

AIT SI SELMI Rabah ETB 46.314.434.09 47.727.517.50 TCE DA DA NIF N° : 196115310010537

38/60

Offre 14 Mois financière moins disante

La durée de préparation des offres est fixée à vingt et un (21) jours, à compter de la date de la première parution de l’avis d’appel d’offres dans l’un des quotidiens nationaux ou le BOMOP. La date de dépôt des offres est fixée au 21ème jour correspondant au dernier jour de la durée de préparation des offres au plus tard à 12h00mn et déposée auprès de la direction des équipements publics sise au boulevard 19 mars Ain Defla. La période de validité des offres est égale à la durée de préparation des offres augmentée de trois (3) mois à compter de la date de dépôt des offres. Le présent avis d’appel d’offre tiendra lieu d’invitation aux soumissionnaires pour assister à la séance d’ouverture des plis qui aura lieu à la date de dépôt des offres à treize heures (13h00) au siège de la direction des équipements publics bureau n°23. Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la durée de préparation des offres est prorogée jusqu’au jour ouvrable suivant au même endroit.

Tout soumissionnaire qui conteste le choix peut introduire un recours dans les 10 jours qui suivent la date de publication du présent avis dans la presse et le BOMOP auprès de la commission des marchés conformément à l’article 114 du décret présidentiel 10.236 du 07/10/2010 modifié et complété, les autres soumissionnaires peuvent prendre connaissance dans les 03 jours à partir de la première publication de l’attribution provisoire de marché des résultats détaillés de l’évaluation technique et financier auprès de l’APC (service équipement et travaux neufs).

Maracana N°2372—Lundi 2 juin 2014 - ANEP N°126 697

Maracana N°2372—Lundi 2 juin 2014 - ANEP N°126 905

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA D’ ALGER CIRCONSCRIPTION ADMINISTRATIVE DE ROUIBA COMMUNE DE REGHAIA NIF : 41 000 20 000 16 08 50 10 38

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA D’ ALGER CIRCONSCRIPTION ADMINISTRATIVE DE ROUIBA COMMUNE DE REGHAIA NIF : 41 000 20 000 16 08 50 10 38

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE N°147/SPCM/2014 Conformément aux dispositions de l’article 49 paragraphe 2 alinéa du décret présidentiel N°10-236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics, il est porté à la connaissance de l’ensemble des soumissionnaires ayant participé à l’avis d’appel d’offre N°49/SPCM/2013 publié dans les quotidiens du 05/12/2013 et Maracana du 07/12/2013 et le BOMOP, qu’à l’issue de l’évaluation et l’analyse des offres techniques et financières, faite conformément aux critères prévus dans le cahier des charges, a donné les résultats suivants:

1

Intitulé du projet

Nom de l’entreprise

ÉQUIPEMENT AIRE DE JEUX CITÉ 216 LOGEMENTS REGHAIA

ETB CHAKIR RACHID NIF : 198019570102433 Délai : 45 Jours

Montant

Motif de choix

2 187 900.00 DA

Moins disant

Tout soumissionnaire qui conteste ce choix, peut demander les résultats détaillés dans un délai de trois (03) jours à partir de la première parution du présent avis dans les quotidiens nationaux, comme il peut introduire un recours auprès de la commission des marchés dans un délai de dix (10) jours à compter de la première parution du présent avis dans l’un des quotidiens ayant publié l’avis d’appel d’offres. Maracana N°2372—Lundi 2 juin 2014 - ANEP N°126 669

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE N°145/SPCM/2014 Conformément aux dispositions de l’article 49 paragraphe 2 alinéa du décret présidentiel N°10-236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics, il est porté à la connaissance de l’ensemble des soumissionnaires ayant participé à l’avis d’appel d’offre N°50/SPCM/2013 publié dans les quotidiens et Maracana du 07/12/2013 et le BOMOP, qu’à l’issue de l’évaluation et l’analyse des offres techniques et financières, faite conformément aux critères prévus dans le cahier des charges, a donné les résultats suivants: N°

Intitulé du projet

Nom de l’entreprise

Montant

Motif de choix

1

ÉQUIPEMENT JET D’EAU CITÉ 216 LOGEMENTS REGHAIA

GORARI DJAMEL NIF: 196816460082714 Délai : 20 Jours

2 240 990.00 DA

Moins disant

Tout soumissionnaire qui conteste ce choix, peut demander les résultats détaillés dans un délai de trois (03) jours à partir de la première parution du présent avis dans les quotidiens nationaux, comme il peut introduire un recours auprès de la commission des marchés dans un délai de dix (10) jours à compter de la première parution du présent avis dans l’un des quotidiens ayant publié l’avis d’appel d’offres. Maracana N°2372—Lundi 2 juin 2014 - ANEP N°126 632

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


16 Mobilis Ligue Deux

USMB

REPARTIR SUR DES BASES SAINES

CABBA

Il semble que cette nouvelle saison sera la bonne, pratiquement tout va changer pour cette équipe de l'USMB, il y a d'abord la conception et l'approche qu'a la direction du club. L'entraineur qui sera à la tête de la barre technique, aura à approuver totalement le choix le choix qui sera fait pour reconstruire l'equipe.Comme cela est devenu pratiquement systématique ces dernières saisons,en se basant surtout sur des joueurs totalement inconnus, car issus de petites divisions. La formation blidéenne a toujours connu la traversée du desert, le club n'a jamais connu de gloire, avec l'importation de joueurs de faible niveau, tous les éléments que va recruter la direction du club, ont une certaine expérience des rudes batailles livrées chaque week-end dans le championnat de division amateur, chacun veut montrer ce dont-il est capable pour relancer sa carrière. Une source de motivation et c'est surtout cela qui visera celui qui sera à la barre technique de l'équipe. Ce dernier aura entre les mains cette pâte qu'il devra modeler, il faut pour cela un savoir faire, quant il s'agit de former un groupe homogène, essentiellement composé de joueurs, qui ont faim de gloire et de prestige, et devront faire correctement le travail pour justifier l'argent qu'ils empochent et si le club se retrouve dans une impasse, ils en sont les premiers responsables à rendre des comptes. T. A.

Maracana N°2372— Lundi 2 juin 2014

BENABDI : «Je reste à Blida pour progresser»

Le jeune milieu de terrain, Benabdi Aziz, ex jouer du JSMC, qui fait l'objet de plusieurs sollicitations, compte continuer l'aventure blidéenne. Entretien réalisé par Tahi A.

Comment se déroulent les vacances ? A présent, je profite de ces moments de repos, en rendant visite aux proches et rencontrer des amis, la saison qui vient de s'achever a été harrassante et à la fin, l'USMB n'a pas atteint son objectif, le groupe a ressenti amèrement ce coup et mal accueilli par les supporters Blidéens. Comment a été la saison qui vient de s'achever ? Le parcours n'a pas été

séduisant, l'équipe a raté son objectif primordial de retrouver la ligue 1, la saison prochaine, nous avons gâché de nombreux points à domicile et terminé à la 6 ème place du classement général.

Ne regrettez-vous pas de voir votre équipe échouée à quelques pas du baisser de rideau du championnat 2013/14 ? Certes, il y a des regrets d'avoir raté l'accession, mais pas au point de mettre en cause tous les résultats enregistrés par l'équipe durant toute la saison, d'ailleurs avec plus de moyens et la partialité de l'arbitrage dans certains matches, on aurait pu réussir l'exploit d'accéder en ligue Une. Qu'en est-il de votre parcours personnel ? Je pense que c'est au staff technique et supporters d'evaluer

mon rendement personnel durant cette saison qui vient de s'achever, je peux dire que je suis satisfait de mon parcours personnel, étant donné que j'ai participé à la majorité des rencontres en compétitions officielles, en donnant le meilleur de moi même, c'est le plus important pour moi. On a appris que vous avez décidé de continuer l'aventure blidéenne ? C'est sûr et certain, il y a de fortes chances que je continuerai à porter les couleurs de l'USMB, la saison prochaine, ce club m'a permis de progresser et m'imposer dans l’échiquier blidéen, à moins que la direction du club déciderait autrement, ce qui m'obligerait à changer d'air. Quel a été votre meilleur match ? Le match qui m'a marqué, lors de la phase retour, est celui en

déplacement contre l'USMBA, j'ai muselé mon vis à vis qui était l'un des plus dangereux attaquants de Bel-Abbès, lors de cette rencontre, j'ai fourni la meilleure prestation de la saison. Avez-vous eu des contacts ? Absolument , certains clubs veulent me voir dans leur équipe, mais vu que je suis toujours lié à l'USMB, n'étant pas chaud à changer d'air, pour le moment, je me sens bien à Blida. On vous laisse le soin de conclure Je veux, en mon nom personnel et celui de mes camarades de présenter nos excuses à nos supporters, je leur promets que la saison prochaine sera la bonne pour les Vert et Blanc, qui réaliseront inch'allah leur rêve d’accession. T. A.

Qui sauvera le Ahly ?

Ce n’est un secret pour personne que le football Bordjien va mal ; qu’il a perdu son lustre d’antan et pour redorer son blason, différentes décisions sont prises et certaines sont inadéquates.

I

Par Imad B.

l y a un adage qui dit que: quand on ne sait pas où lon va, il faut au moins savoir d’où on est venus ; en regardant un tout petit peu en arrière ; force est de noter que : - Le CABBA est un club qui avait des traditions enracinées depuis des années. - Il a des supporters qui connaissent le football et qui aiment beaucoup ce club de la capitale des Bibans. - Il a fait vibrer la région et redonner à plusieurs occasions de la joie à la ville et à toute la région. - Il a les moyens et les ressources pour rebondir et de faire mieux. Excuser du peu, quand une région a un passé aussi glorieux et que son football patauge comme en ce moment ; de l’avis des spécialistes et de nombreux fans, il faut organiser des états généraux du foot avec tous ces anciens qui ont porté haut les couleurs du club ; c’est avec eux qu’il faut chercher les solutions adéquates et participer aux championnats dignes du

nom à tous les niveaux. Nous avons assisté cette saison à un championnat déplorable. Le niveau du CABBA était déplorable ; des passes directes à l’adversaire, des contrôles manqués. Bref! Les bases techniques ne sont plus là ; c’est lamentable ; Le football Bordjien n’a plus de base. La solution aux problèmes du football Bordjien passera par l’apport de ces anciens qui sont oubliés de nos jours et qui sont souvent

agréablement surpris que quelqu’un vienne tout simplement pour les interviewer. En conclusion, la promotion du football Bordjien se fera sur le terrain par des victoires et pour arriver à cela, il faudra un énorme travail de base avec la participation des anciens ; leur faire appel au lieu de les ignorer. Combien connaissent aujourd’hui Abdelkrim Loucif ancien international Algérien? Farid Laïdani, Yacine

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Boucheloukh… Personne ne sollicite cette compétence. On ne cherche à accuser, ni à nuire à personne ; on donne notre avis sur un sport qu’on connait et on condamne cette manière que nous avons à Bordj Bou Arreridj d’ignorer les anciens, car les gens ne parlent de leurs qualités et de leurs mérites, que quand ils nous quittent ; ce qui est révoltant. I. B.


Nationale Amateurs

Maracana N°2372— Lundi 2 juin 2014

17

RCK OUGHLISS : «JE VEUX CHANGER D’AIR» Le jeune attaquant du RC Kouba, Billel Oughliss, nous a révélé dans cet entretien que ca va être sa dernière année avec son club formateur. Ayant des contacts avec plusieurs clubs de la Ligue 1 et même de la ligue 2, Oughliss veut donner une autre allure à sa carrière en monnayant son talent avec un club d’un palier supérieur et en même temps, oublier tous les déboires vécus cette saison avec le Raed. Entretien réalisé par S. D.   Alors Billel, une saison difficile celle passée avec votre club le RCK? Trop difficile même. Avant le début de saison déjà, j’ai vécu une mésaventure, avec la JS Saoura, avec laquelle j’ai signé en début de saison, mais finalement, ils m’ont mis avec les U21, chose que n’ai pas accepté. En revenant à Kouba, j’ai cru que j’allais retrouver la stabilité et faire une grande saison, j’étais régulier dans mes prestations, si ce n’é-

tais l’incident que j’ai eu après le match nul face à M’sila, où ils m’ont reproché d’avoir levé le pied. Bien sûr, j’étais la proie la plus facile pour eux. C’est pour cette raison, que vous n’avez plus remis les pieds au stade Benhadad ? Exactement je n’avais plus le moral. Moi qui suis un garçon bien éduqué, je n’accepterai jamais que mon image soit ternie par ces personnes là. J’ai préféré prendre du recul et ne plus revenir au club. Néanmoins, J’ai continué à m’entrainer tout seul pour garder la forme. On comprend par là que la saison prochaine, vous ne seriez plus Koubéen ? Effectivement, je compte changer de clubs, et être plus ambitieux en jouant dans la ligue 1 ou la ligue 2. Je n’oublierai jamais d’où je viens. Le RCK m’a tout donné, mais je pense que c’est le moment de voir ailleurs. Figurezvous que la plupart des joueurs n’avaient pas perçu leur argent. Et La direction actuelle nous fait du chantage, soit on reste et encaissent notre dû, sinon dans le cas échéant, on n’aura rien, c’est inadmissible, ils profitent de la situation, car étant amateur, nous nous ne disposons pas de contrat. Moi j’en ai ras le bol de tous, c’est pour cette raison que je veux jouer en professionnel. S. D.

Khalfellah Hichem : «Je n'hésiterai pas à rempiler» L'attaquant samiste Khalfellah Hichem, que nous avons contacté se dit prêt à jouer au Sarii pour une autre saison. Entretien réalisé par Noreddine B. 

ESM

Tout d'abord, comment se déroulent vos vacances ? Je les passe en famille en essayant de faire le vide après une saison dure qu'on a connue Un mot sur le parcours du SAM ?

Le capitaine Lamine Kab et les deux attaquants Koubéens Alouti et Hamza Bennouh, comptent changer d’air, et quitter le RCK en cette fin de saison. Ayant des contacts de plusieurs clubs de la ligue 2 mobilis qui aspirent à jouer l’accession la saison prochaine, les trois joueurs Koubéens veulent tenter ce challenge et pourquoi pas retrouver la ligue 1 mobilis dés la saison d’après, notamment pour le capitaine Kab, qui avait déjà évolué dans cette division avec l’USMA et le CAB de Batna. S. D.

SAM

onnat grâce à notre douzième homme qui est ce merveilleux public qui nous a permis de trouver les ressources nécessaires. Quelle sera votre destination , la saison prochaine ? Ce sont les vacances et ma foi, si la direction me ferait appel, je n'hésiterai pas à rempiler, car la priorité est donnée au SAM. Voulez-vous nous dire ce qui manque au Sarii pour qu'il soit fort la saison prochaine ? Que la direction du club fasse un recrutement judicieux de quatre à cinq éléments de valeur, notamment dans l'entre jeu et je suis persuadé que notre équipe aura un meilleur visage la saison prochaine. A. L. B.

CHAKROUNE OPÉRÉ

Le jeune milieu récupérateur samiste, Chakroune Ali , qui n’ a pas foulé les terrains depuis sa blessure contractée lors du match de la la 24 ème journée face à la GC Mascara, vient d’être finalement opéré au genou, selon une source proche de l'administration samiste, le joueur devra entamer la rééducation fonctionnelle dont deux semaines . A. L. B. 

Un siège de l’envergure de grands clubs

L’espérance de Mostaganem vient de se doter d’un nouveau siége inauguré ce samedi par le représentant du wali de Mostaganem et des autorités locales et en présence de nombreuses personnalités sportives, d’anciens dirigeants, joueurs, entraineurs et supporters. Par Noreddine B. 

C’

Ce fut une saison pénible pour mon équipe, car nous avons beaucoup souffert, mais le parcours était en fin de compte quelque peu positif, si l'on se réfère à la 7 ème place occupée à la fin de l'exercice, d'ailleurs, cette 7 ème place est un exploit pour une équipe composée de jeunes joueurs dont la moyenne d'age ne dépasse pas les 22 ans et surtout avec un budget qui est considéré comme étant le plus faible des clubs de ce palier. A un moment donné, beaucoup ont perdu l’espoir et puis c'est la délivrance, non ? C'est normal que les fans s’inquiètent pour l'avenir de leur équipe, de notre côté, comme je viens de le dire, nous avons réussi à relever le défi lors de la dernière ligne droite du champi-

KAB, BANOUH ET ALOUTI COMPTENT PARTIR :

est donc dans une ambiance conviviale que le nouveau siége baptisé au nom de feu Laribi Boualem, ancien président de l’ESM, ouvra ses grandes portes. Digne d’une infrastructure des grands clubs pro-

fessionnels, le site se situe sur les hauteurs de la commune Mazagran, limitrophe à Mosta, avec une vue sur mer panoramique et d’une superficie d’environ 800 m2, doté de toutes les commodités en passant par le véranda lieu de repos des joueurs; d’une cuisine; d’un réfectoire; chambres pour joueurs; chambres pour staff technique ;d’un bureau du président; du sécrétariat ; d’une salle de réception ; d’une salle de réunion ;d’un bureau comptabilité et gestion ; d’une infirmerie ; douches ; d’une buanderie ; d’une salle de réunion, ainsi que d’une spacieuse cour . La cérémonie d’inauguration du siége fut entre-autre, l’occasion pour honorer plusieurs personnalités du monde sportif local ; de la presse et à leur tête le wali de Mostaganem, à qui revient le plus grand mérite pour l’acquisition du club du siége et qui n’ a ménagé aucun effort pour soutenir le club sans relache, ainsi que du soutien

inconditionnel apporté par le DJS: Bentobal Mersabih, élu chargé des sports à l’APC ;du representant du chef de la sureté de wilaya et du frére du défunt Laribi, ainsi que Si Affif Abdelhamidn député. Prenant parole tout à tour, d’abord le président du club SSPA-ESM Mani Saâda, qui tarira d’éloges le wali Monsieur Maâbed qui a mis tous les moyens à la disposition du club et qui a répondu favorablement à toutes les doléances. Cependant, dira le président « Nous nous excusons auprés de nos chers supporters d’avoir failli à la mission qui nous était dévolue, à savoir: sauver le club d’une relégation, mais depuis notre arrivée à la tête du club, la marge de manœuvre était insuffisante dans les circonstances que connait tout un chacun pour faire en sorte que l’équipe garde sa place en ligue professionnelle. Cela dit ;ce n’est pas la fin du monde et l’avenir nous appartient pour redresser la situation et d’en faire de l’ESM

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

un grand club en lui donnant la place qui lui est sienne, d’abord en réalisant rapidement une remontée et de batir par la suite une grand équipe ». Prenant, à son tour, la parole ;le representant du wali dira «J’ai le plaisir d’être parmi vous aujourd’hui et je voudrais dire en un mot,«Je voudrais dire: Ensemble Soutenons Mostaganem et nous l’avons soutenue selon les moyens, dans l’optique de voir Mostaganem se doter d’une grande équipe vu l’envergure de la ville . Il n’est jamais trop tard pour s’y mettre, à travers les efforts de tout un chacun et de tous ensemble ». Pour sa part, le DJS Bentobal, mettra en relief, les efforts consentis pour mettre en place des infrastructures dignes de la ville de Mostaganem en attendant un avenir radieux et du rôle que joue le sport en général et le football en particulier dans la promotion et ses effets dans tout l’environnement . N. B.


18 Divisions inférieures

Maracana N°2372— Lundi 2 juin 2014

US BENI DOUALA 1 - EC OUED SMAR 1

Ambiance de liesse à Beni Douala

La ville de Beni Douala, et plus particulièrement le stade des FrèresKehoul, baignait avant-hier dans une ambiance indescriptible où l’USBD accueillait l’EC Oued Smar.

I

Par Tahar H.

l faut dire qu'avant même le déroulement de cette 30e journée du championnat, un air de fête s'est installé dans la ville, puisque le club a assuré son accession avant terme. Des milliers de supporters de tous âges sont venus en masse au stade des Frères-Kehoul pour montrer leur joie, lors de ce dernier match de la saison. La rencontre s’est soldée par un match nul (1-1). C’est Medjbour qui avait ouvert la marque à la 26’ et les visiteurs ont pu rétablir l’équilibre en seconde période ( 65’) suite à une erreur monumentale du gardien Benoufella qui a été, apparemment, berné par cette belle ambiance créée par les supporters. Les plus chanceux ont pris place dans un stade

archicomble une heure avant, coloré aux couleurs du club et ont participé à cette ambiance inoubliable de la remise du trophée de champion. Il faut signaler que ce stade est trop exigu pour cette circonstance pour contenir toute cette foule. Les responsables du club d’Ath Douala n’ont pas lésiné sur les moyens pour que cette fête soit une réussite totale, d’ailleurs, dès l’entrée au stade, chaque supporter avait reçu un gâteau et un jus à l’occasion de cette dernière rencontre qui est celle de la consécration de l’USBD, champion de la Régionale 1

PRÉSENCE EN FORCE DES AUTORITÉS LOCALES

Cette dernière journée du championnat de la Régionale 1 a été rehaussée par la présence des autorités locales et à leur tête le wali de Tizi ouzou qui a répondu à l’invitation du président des Unionistes de Beni Douala, Hocine Amman, aux côtés du patron de Cevital, Issaâd Rebrab, du chef de daïra de Beni Douala et de Tizi Ouzou, du DJS et des maires de la daïra de Beni Douala. Le P/APC d’Ath Menzer, d’Aït Mahmoud, d’Ath

BEJAÏA : SRB TAZMALT

Aïssi. Parmi les invités figurent également les sponsors et les bienfaiteurs du club, Aït Benamara Yacine, Cheloul Achour, Si Ali Ouarab, le représentant d’El Wouroud, le groupe Kastel, Beladjet Hocine, Neguab Chaâbane.

LE PRÉSIDENT DE LA LIGUE RÉGIONALE D’ALGER ET SON STAFF INVITÉS

Il y avait beaucoup d’invités entre autres Nouredine Boulafaat, président de la Ligue régionale d’Alger et tout son staff, ainsi que certains présidents de club de la wilaya, invités à cette occasion pour partager cette joie.

DES CADEAUX SYMBOLIQUES POUR LES SPONSORS ET LES SPORTIFS DE BENI DOUALA

Durant la pause citron de cette rencontre, les dirigeants des Unionistes d’Ath douala ont tenu à honorer tous ceux qui les ont aidés à concrétiser le vœu de ces milliers de jeunes, à savoir mener leur club au haut de la hiérarchie du football national. Ainsi, tous les sponsors et

Les U20 et les benjamins champions de wilaya

Contrairement à leurs aînés qui ont clôturé cet exercice à la quatrième place, Les U20 du SRB T sont champions de leur catégorie. Si ces jeunes ont brillé de mille feux, c’est grâce à un homme avec un grand H. il s’agit de cheikh Bouzid Amrani, qui n’est autre que le président du CSA SRBT.

A

cette baraka, s’ajoutent le sérieux et la rigueur de l’entraîneur-éducateurprésident Cheikh Bouzid Amrani, il est au four et au moulin. Il a vu grandir ces bambins durant 4 saisons à la tête du CSA. Ces jeunots viennent donc de remporter le championnat de Ligue de Béjaia haut et fort. En effet, ils ont dominé de bout en bout leur groupe en caracolant à la première place, en balayant tout sur leur passage tel un rouleau compresseur. Les poulains de Bouzid Amrani sont des champions incontestés. D’ailleurs, faut-il le souligner, les statistiques parlent d’elles-mêmes : 20 victoires, 4 nuls et seulement 6 défaites qui donnent un total de 64 points au compteur, s’adjugeant également le titre de la meilleure attaque du championnat avec 56 buts inscrits et une meilleure défense qui en a encaissé que 25 buts. Toutefois, ces jeunes auraient pu faire nettement mieux si beaucoup d’entre eux n’étaient pas appelés au secours des seniors. Trois joueurs sont pratiquement pris d’une manière permanente et deux à trois autres, d’une manière ponctuelle. Ces résultats sont le fruit de leur assiduité et de leur régularité aux entraînements et surtout de leur engagement total et exceptionnel, les jours des rencontres. Ils

ont été un bon vivier, salvateur pour leur aînés et sont, désormais et indéniablement, un avenir prometteur pour ce club qui joue chaque saison les premiers rôles, et si seulement la politique locale de prise en charge du sport venait à s’améliorer et à se moderniser, le SRBT aura une meilleure allure. D’une manière globale, les résultats du SRBT, toutes catégories confondues, ont été acceptables et même bons, eu égard aux moyens insuffisants pour ne pas dire inexistants, en matière de finance, d’infrastructure et d’assistance morale. Il y a lieu de signaler que les séniors ont terminé à la 4e place, alors que les cadets, 2e et les minimes, en 3e position. Les Benjamins, comme l’équipe juniors, sont également champions de leur groupe. Bravo pour ces chérubins et pour leur entraîneur. Selon les responsables de cette formation, le SRB Tazmalt est abandonné et se sent orphelin. En effet malgré tous ces résultats réalisés au prix de beaucoup d’effort et de sacrifices, le SRB Tazmalt n’a jamais bénéficié d’une attention particulière de la part de ceux qui sont censés prendre en charge les préoccupations de cette jeunesse. Sans l’amour du sport, la responsabilité parentale et citoyenne, mais surtout la volonté de fer de l’équipe de dirigeants, à leur tête le président Bouzid Amrani, le club aurait disparu … une deuxième fois. C’est regrettable et malheureux pour la jeunesse de Tazmalt qui désespère de plus en plus et qui se verse, par déduction, dans l’inertie et dans les bras tendus des maux sociaux. Le SRBT et l’ensemble des Associations sportives de la ville méritent un meilleur égard et une meilleure prise en charge par les autorités locales. Elles en ont la responsabilité, le devoir et elles ont beaucoup à gagner. À bon entendeur salut ! T. H.

les bienfaiteurs du club, les personnalités sportives de la région de Beni Douala, ont tous été honorés par les dirigeants de l’USBD à sa tête le président Hocine Ammam qui leur avait remis des cadeaux symboliques en guise de reconnaissance envers eux, même les anciens joueurs à l’exemple de Salah Melaz et Kartane Moula n’ont pas été oubliés.

accompagner le club dans ses rencontres. On retrouve des centaines et des centaines de fans qui se déplacent, et certains avec leurs propres moyens pour donner de la voix aux camarades de Douiche Lamara. C’est pour dire aussi que les supporters ont joué un très grand rôle dans la réussite du club cette saison où le comité des supporters veillait au grain.

CASQUETTES ET TEE-SHIRTS POUR LES SUPPORTERS

BOULAFAÂT REMET LE TROPHÉE DE CHAMPION AUX UNIONISTES

De son côté, la galerie des Unionistes de Beni douala n’a pas été oubliée puisque des casquettes et des tee-shirts leur ont été distribués. Les supporters de l’USBD, comme à chaque fois, sont venus nombreux fêter dans la liesse leur accession, que ce soit dans la tribune ou à la sortie du stade et ses alentours. La joie était grande chez les milliers de supporters qui ont tenu à se rendre en masse au stade pour fêter en communion avec leur équipe, l’accession en Interrégions, à l’occasion de la réception de l’ECOS. Il faut dire que ce soit au stade des FrèresKehoul ou en dehors, il n’empêche que les fans étaient souvent là à

Juste après le coup de sifflet final de l’arbitre de la rencontre de la Ligue de Béjaia, Ghouas, et dans une ambiance indescriptible que le président de la Ligue régionale d’Alger, Noureddine Boulefaât, aura remis aux joueurs de Béni Douala leurs médailles de champions avant que les deux exCanaris, Douicher Lamara et Rahim Meftah, ne reçoivent le beau trophée de champions de la Régionale 1. Cette troisième accession consécutive amplement méritée de la formation de Beni Douala, qui est devenue un modèle, doit donner à réfléchir à tous les dirigeants des autres clubs de la Kabylie. T. H.

L’ES SIKH OUMEDDOUR

L’équipe retrouve l’Honneur

Ils ont juré de revenir à l’Honneur de wilaya qu’ils ont quitté la saison écoulée, les gars d’Issiakhen ont tenu promesse et ont réussi à retrouver la division Honneur.

L

Par K. A.

’ES Sikh Oumeddour a attendu la dernière journée pour s’offrir l’accession et rejoindre l’ES Tigzirt, qui a agréablement assuré son accession avant l’avantdernière journée du championnat, après une saison remarquable. Le deuxième ticket qui est disputé entre l’ESSM et la JSC Ouacifs est finalement revenu au premier après sa belle victoire, avant-hier, au stade Oukil-Ramdane, face au voisin l’US Sidi Belloua sur le score de 2 buts à 0. Les deux buts de la victoire ont été l’œuvre de Kitnir Mohamed à la 30’ et Mahiouf Lyès, l’arrière gauche, sur penalty à la 90’. Les Issiakhens avaient besoin d’un point pour valider leur accession en division Honneur, mais ils ont su comment s’imposer et faire plaisir à leurs supporters venus, en grand nombre, au stade OukilRamdane pour les soutenir. Les poulains de Youcef Ouafi ont eu le dernier mot, et ce, malgré le large succès de la JSC Ouacifs devant l’Olympique Makouda. Un retour en division honneur logique pour l’ES Sikh Oumeddour qui n’aurait jamais dû la quitter, vu le potentiel que renferme cette équipe. L’équipe chère au président Belhiret Belkacem et le président de section Khadir Ali, s’est imposée avec l’art et la manière, et a réussi à refaire surface en

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

un petit laps de temps.

ES TIGZIRT RETROUVE L’HONNEUR SEPT ANS APRÈS

Sept longues années après avoir mis les clés sous le paillasson, l’ES Tigzirt refait surface et reprend ses droits dans le championnat de la wilaya de Tizi Ouzou. Versée dans le groupe B de la division préHonneur, aux côtés des équipes du nord de la wilaya, l’ES Tigzirt s’est fixé comme objectif de rafler la mise et d’accéder en division Honneur. La bataille n’a pas été facile et le parcours a été difficile, devant des concurrents dont l’accession était aussi l’objectif, notamment l’ES Sikh Oumeddour, la JSC Ouacifs, l’US Tala Athmane et, à un degré moindre, l’US Sidi Belloua, l’IRB Yakouren et Hendou Club Azazga. Les Tigzirtois, qui n’ont perdu, tout au long de la saison, aucun match, terminent en tête du classement avec 66 points. Les poulains de Samir Bouchiba, dit Belaid, ont tout terrassé sur leur passage, s’imposant à 19 reprises, ne faisant que neuf matchs nuls. Un vrai parcours de champion des camarades du capitaine Igargaziz Idir, qui ont pris le large après leur victoire face aux gars de Redjaouna, au stade Oukil-Ramdane, sur le score de 2 buts à un. Le buteur attitré du club, Massi Bekhtaoui, auteur de 13 réalisations, a contribué de fort belle manière à ce retour gagnant de l’ES Tigzirt et à cette accession amplement méritée. L’ES Tigzirt est bien partie pour refaire surface et enchaîner avec d’autres accessions, à l’avenir, comme ça a été le cas, il y a quelques années. Mais pour y arriver, il faut que tout le monde se mette de la partie pour donner une autre dimension à l’ES Tigzirt. K. A.


Internationale 19 MEXIQUE 3-1 EQUATEUR PAYS-BAS 1-0 GHANA

Maracana N°2372— Lundi 2 juin 2014

Le Mexique « RVP » suffit gagne mais perd aux Néelandais Montes (fracture d'un tibia)

L

e Mexique  a largement dominé l'Equateur (3-1), dernier adversaire des  Bleus  en phase de poules au Mondial,  samedi soir au Texas, en match de préparation, mais El Tri, également qualifié pour le Brésil, a perdu sur blessure (fracture du tibia) son petit milieu Luis Montes, qui avait ouvert le score (33e) avant d'être victime quelques minutes plus tard d'un choc avec un adversaire (41e).

L

PAS DE FRACTURE POUR MARQUEZ

Le capitaine  et défenseur  central  du Mexique Rafael Marquez, sorti en boitant lors du match amical contre l'Equateur (3-1) samedi, n'a  pas de  fracture du pied  droit. «Heureusement je n'ai aucune fracture, j'attends le résultat de la radio, mais il semble qu'il s'agisse seulement d'un coup», a écrit l'ancien joueur de Monaco et du FC Barcelone sur

Twitter en publiant une photo de son pied avec un gros hématome au niveau du deuxième orteil. Lors de ce match,

le Mexique  a perdu Luis Montes, qui souffre d'une fracture du tibia-péroné. Il ne pourra pas participer au Mondial.

EQUATEUR : CASTILLO SANS DOUTE FORFAIT

Futur adversaire de la France à la Coupe du monde, l'Equateur sera sans doute privé de son milieu défensif Segundo Castillo. Ce dernier s'est blessé lors d'un violent choc avec le Mexicain Luis Montes pendant le match amical perdu contre le Mexique (1-3). Le joueur souffre selon le premier diagnostic de l'encadrement médical équatorien d'une distension ligamentaire au niveau du genou droit. «Cela parait difficile (qu'il puisse jouer), le diagnostic est pessimiste», a déclaré le sélectionneur colombien de l'Equateur, Reinaldo Rueda.

ITALIE 0-0 IRLANDE

LES ITALIENS NE CONVAINQUENT PLUS

L'

Italie et l'Irlande se neutralisent à  Londres  en amical. La  sortie  précoce de Montolivo sur  blessure  a déséquilibré un collectif transalpin qui a  longtemps  subi les assauts irlandais. Sirigu a brillé, bien que sauvé deux fois par ses montants.

FRACTURE CONFIRMÉE POUR MONTOLIVO, OUT POUR LE MONDIAL

Victime d'une  fracture du tibia  gauche samedi soir contre l'Irlande (0-0), Riccardo Montolivo est forfait pour le Mondial, a annoncé le médecin de la Nazionale. Plus tôt  dans la soirée, le sélectionneur, Cesare Prandelli, avait redouté que «cela soit grave» pour le milieu international du Milan, sorti sur civière à la 13e minute après un rude choc avec l'Irlandais Alex Pearce. «Montolivo a ce qu'on craignait, une fracture du tibia, a dit à la chaîne Rai la docteur Enrico Castellacci. Je n'ai pas encore vu la radio pour évaluer la gravité, mais  pour une  fracture du tibia, il faut s'attendre à une opération.» L'Italie perd un titulaire, qui pourrait être remplacé dans la liste attendue  dimanche soir, mais peutêtre pas dans sa version définitive à 23 noms par le Parmesan Marco Parolo. Le Parisien Marco Verratti, meneur de jeu samedi à Londres, pourrait également tenir sa place.

es Pays-Bas sont sortis vainqueurs (1-0) du duel de préparation entre qualifiés pour le Mondial contre le Ghana samedi soir à Rotterdam. Les Néelandais ont marqué le seul but de la rencontre en début de match par van Persie, servi par Sneijder (5e). Impliqué sur l'action du but, Robben a eu trois occasions de faire le break en première période (12e, 24e, 45e+1). Le défenseur ghanéen Jerry Akaminko s'est blessé à une cheville en fin de rencontre et a été évacué du terrain sur une civière. Louis van Gaal : «Très content de mon nouveau système» Si Louis van Gaal, le sélectionneur  des Pays-Bas, courts vainqueurs (1-0) du Ghana samedi soir en amical de préparation au Mondial, a reconnu que son sytème en 5-3-2 était «moins attrractif que le 4-33», il s'en est dit «très content» au vu «des opportunités pour marquer» que ses attaquants ont eu à Rotterdam. Louis van Gaal (sélectionneur des PaysBas) : «On s'est créé pas mal d'occasions même si  le jeun'était  pas de  grande qualité. Je suis très content du rendement de mon nouveau système (5-3-2). Bien sûr, ce système n'est pas

aussi attractif que le 4-3-3. Il ne faut pas s'attendre à du grand spectacle avec le 5-32. Mais face au Ghana, qui est une belle équipe, ce système a très bien fonctionné.Mes trois attaquants (Sneijder, Van Persie et Robben), ont eu les opportunités pour marquer des buts. Preuve que cela fonctionne. Je ne m'occupe pas du « poids » de l'école hollandaise. Je suis un  entraîneur  qui décide seul, en fonction du matériel joueur dont je dispose. Il y aura des critiques mais j'assume et je crois à fond dans ce système et en mes joueurs chargés de l'appliquer».

APPIAH «SATISFAIT QUAND MÊME»

Kwesi Appiah (sélectionneur du Ghana) : «Ce match était un  bon test  pour moi. Je dois remettre ma liste des 23 demain (dimanche) et cette rencontre m'a permis de lever les derniers doutes. Je voulais voir certains joueurs à l'œuvre, voir ce qu'ils pouvaient apporter à l'équipe. Malgré la défaite, je suis satisfait de notre performance. Nous avons forcé  les Pays-Bas à jouer long. C'est ce qu'il fallait faire car si on les laisse construire, on peu rapidement être surpris».

CROATIE 2-1 MALI

Sur un doublé de Perisic

La Croatie a battu le Mali (2-1) en match amical de préparation au Mondial  samedi  à Osijek, grâce à un doublé du milieu offensif de Wolfsbourg, Ivan Perisic (15e, 64e). L'attaquant d'Istres Cheick Fanta-Mady Diarra a réduit la marque à la 75e. Avant d'ouvrir le Mondial brésilien le 12 juin contre le pays hôte à Sao Paulo (groupe A), la Croatie disputera un dernier match amical contre l'Australie, autre sélection qualifiée, samedi prochain à Salvador de Bahia.

PORTUGAL 0-0 GRÈCE

Paulo Bento : «La victoire aurait été un résultat juste»

T

enu en échec  (0-0) par la Grèce samedi en rodage pour le Mondial, le Portugal de Paulo Bento «n'a jamais perdu le contrôle » et, selon le sélectionneur, aurait mérité mieux. Paulo  Bento  (sélectionneur du Portugal) :  «Ce soir, nous n'avons pas pu compter sur plusieurs joueurs, pas seulement Cristiano (Raul Meireles et Pepe étaient aussi absents, Ndlr), et je pense quenous avons fait un

bon match, que ce soit en 4-4-2 ou dans notre 43-3 habituel. Nous méritions de prendre l'avantage en première période car nous avons réalisé 20 à 25 minutes très bonnes. Nous avons souffert d'un peu de fatigue dans les dix dernières minutes, mais nous n'avons jamais perdu le contrôle du match. Sur l'ensemble des 90 minutes, nous avons été pénalisés par notre manque d'efficacité. La victoire aurait été un résultat juste».

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


20 Internationale

Maracana N°2372— Lundi 2 juin 2014

SANTA CRUZ : «LA FRANCE, UN DES

LAMPARD AVEC DAVID VILLA À NEW YORK ?

FAVORIS AU MONDIAL»

Avant d'affronter les Bleus avec le Paraguay, dimanche soir à Nice, Roque Santa Cruz a fait de la France «l'un de (ses) favoris au Mondial». Sous réserve qu'il y ait une bonne ambiance au sein du groupe. Le Paraguay a retrouvé le moral. Passés à côté de leur campagne de qualification - et par conséquent du Mondial, une première depuis 1994 -, les Albirroja ont renoué avec une certaine forme de compétitivité jeudi soir face au Cameroun (2-1). Certes, il ne s’agissait que d’un match amical, mais dans «le processus de renouvellement» mis en place par le nouveau sélectionneur Victor Genes, un succès ne se boude pas. Encore plus lorsque l’on sait que les Paraguayens n’en ont connu que trois en seize matches lors des éliminatoires. «Mon but est de sélectionner de nouveaux joueurs et de les habituer à la sélection pour qu’ils puissent acquérir de l’expérience lors des prochaines compétitions», a souligné Genes. A 32 ans, Roque Santa Cruz, 80 sélections et 24 buts au compteur, ne fait pas partie de ces éléments-là. Mais tant qu’il «gardera le même rendement», l’attaquant de Malaga n’a aucune intention de tirer un trait sur la sélection. «Je serai toujours prêt», a-t-il assuré quelques minutes après avoir fait les louanges de l’équipe de France. Qu’a-t-il dit des Bleus ? «C’est incontestable, a-t-il souligné,c’est une grande équipe avec des joueurs de grande qualité. Tout dépendra de l’ambiance au sein du groupe, mais pour moi, c’est l’un des favoris pour gagner le Mondial. Ils en sont capables.» Même sans Jérémy Toulalan son ancien équipier en Andalousie ? «C’est un ami, je connais sa situation avec la sélection, a-t-il répondu. Par rapport à ses qualités, il devrait être présent, mais Deschamps doit avoir de bonnes raisons de ne pas le sélectionner...» Autre connaissance française évoquée par Santa Cruz : Willy Sagnol, côtoyé au Bayern Munich. L’attaquant paraguayen le voir «réussir» à Bordeaux. Et n’exclut pas que l’ancien défenseur devienne un jour son entraîneur. «Mais à Malaga (rires)».

Selon les informations du Daily Mirror, reprises par le media espagnol Sport, Frank Lampard et David Villa évolueront ensemble à New York la saison prochaine. Néanmoins, seule l'officialisation de ces transferts disseperait les doutes entourant une telle annonce. L’éventualité d’une arrivée commune de Frank Lampard et deDavid Villa en MLS prend de l’ampleur. Après le Daily Star, qui a annoncé que Roman Abramovitch, le président de Chelsea, a déposé son veto pour ne pas prolonger le contrat de Lampard,Marca a diffusé une photo de David Villa montrant l’attaquant espagnol à Manchester, pour passer sa visite médicale avant de signer pour trois saisons au New York City FC. D’après les dernières informations, l’international espagnol (95 sélections) s’entraînerait avec Manchester City, dont les propriétaires sont les mêmes que la nouvelle franchise américaine, jusqu’au début de la saison 2015 de Major League Soccer. Le Daily Mirror affirme sur son site que Frank Lampard était également présent au centre d’entraînement de Manchester City pour passer sa visite médicale. Il s’agirait alors d’un transfert gratuit vers le club new-yorkais, Lampard étant libre à l'issue de la présente saison. Pour autant, cette transaction demeure plus incertaine que celle de Villa et les affirmations du média anglais sont à prendre avec précaution. Mais New York pourrait bien accueillir deux des très grands du football européen en 2015.

11 JOURS, UN BUT APRÈS 11 23 joueurs et SECONDES un joker médical

FABREGAS VERS UN RETOUR EN PREMIER LEAGUE ?

Trois ans après avoir quitté Arsenal, Cesc Fabregas pourrait retrouver la Premier League. Touché par les critiques des supporters catalans, le milieu de terrain serait décidé à quitter le Barça selonMarca. Manchester United serait prête à lui offrir un salaire de 6 millions d'euros par saison, et à payer 40 millions d'euros pour son transfert. Mais le joueur intéresserait d'autres cadors de Premier League. Chelsea, Liverpool et même Arsenal pourraient tenter de l'attirer rapporte la presse britannique ce dimanche

Carlos Queiroz a réduit ce dimanche sa liste de 30 La fédération internationale de football joueurs appelés à disputer la Coupe du monde à 23 association suit de près le compte à éléments plus un joker médical. Le sélectionneur de rebours jusqu'à la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™ sous la forme d'un l'Iran a choisi de se passer de deux attaquants: le vétéran Mohammad Reza chiffre correspondant à chacun des 100 Khalatbari (Persépolis), et le jeune Sardar derniers jours avant le coup d'envoi. Azmoun (FC Rubin Kazan). Le défenseur Retour sur le but le plus rapide de l'hisMohammad Reza Khanzadeh a été ajouté toire de la Coupe du Monde de la FIFA. à la liste des 23. Il pourrait remplacer Le match pour la troisième place de Hashem Beykzadeh si celui-ci, blessé à une Corée/Japon 2002 avait commencé depuis cheville lors du match de préparation con- à peine 11 secondes lorsque Hakan Sukur tre le Monténégro (0-0) le 26 mai, a signé le but le plus rapide dans l'histoire était déclaré inapte. Au Brésil, de la Coupe du Monde de la FIFA. les Iraniens affronteront L'attaquant turc, réalisateur le plus prolixe de l'Argentine, la Bosnie son pays avec 51 buts, n'avait pas réussi à et le Nigeria dans inscrire le moindre but dans ses six sorties le groupe F. précédentes en Coupe du Monde, avant de crucifier la République de Corée dès la première offensive du match. Ce but a permis aux coéquipiers de Sukur de décrocher un succès 3:2 synonyme de podium mondial, ce qui reste sa meilleure performance à l'échelle mondiale.

IMMOBILE CONFIRME Garay vers POUR DORTMUND le Bayern

Meilleur buteur de Serie A avec le Torino, l'international italien Ciro Immobile a confirmé samedi soirson transfert à Dortmund. «C'est fait. Je n'ai plus qu'à apposer ma signature au bas du contrat. Je vais en Allemagne lundi», a déclaré l'attaquant de 24 ans à la chaine italienne Rai Sport, après le match nul de l'Italie contre l'Irlande (0-0) à Londres. Selon la presse allemande, Immobile - auteur de 22 buts en Championnat - devrait s'engager pour cinq avec le vice-champion d'Allemagne, transfert dont le montant est estimé entre 18 et 19 millions d'euros. Début avril, Dortmund avait déjà annoncé l'arrivée la saison prochaine de l'avant-centre colombien du Hertha Berlin Adrian Ramos avec un contrat de quatre ans.

Munich

Champion du Portugal et finaliste de la Ligue Europa avec le Benfica Lisbonne, Ezequiel Garay serait proche d'un accord avec le Bayern Munich. Le club bavarois cherche activement un défenseur central depuis le départ de Daniel van Buyten. L'Argentin, qui est sous contrat avec Benfica jusqu'en juin 2015, coûterait 15 millions d'euros.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Omnisports 21

Maracana N°2372— Lundi 2 juin 2014

«ONE MILE»

ATHLETISME

DU MEETING D'EUGÈNE

(ETATS-UNIS)

Taoufik Makhloufi 11e (3’52’’16)

Le champion olympique du 1500 m à Londres, Taoufik Makhloufi, s’est classé à la 11e place à l’issue de l’épreuve du «One Mile» (1609 m), l’attraction du meeting «Prefontaine Classic» d'Eugene dans l’Oregon, aux Etats-Unis). Un meeting comptant pour la 3e étape de la Diamond League d'athlétisme de l’IAAF, disputée vendredi soir. Le champion d’Afrique du 800m a réalisé le chrono de 3'52"16. Avec ce chrono, Taoufik Makhloufi améliore son record personnel du Mile, l’ancienne marque était de 3’52’’94, depuis le 1er juin 2013, dans le même meeting d’Eugène. Pour rappel, Taoufik Makhloufi avait déclaré que le Mile «est une distance sur laquelle il ne se sentait pas à l’aise» et qu’il était présent à Eugène pour satisfaire à ses obligations avec son équipementier. Cependant, ce nouveau temps de Makhloufi constitue la 11e performance mondiale de l’année sur le «One Mile». La course a été remportée par le Djiboutien Ayanleh Souleiman, avec un superbe chrono de

3'47"32 qui a battu, à l'occasion, l'ancien record du meeting détenu par Komen Kipchirir (3'48"28). La seconde et la troisième places dans cette course ont été remportées par le Kenyan S. Kiplagat (3'47"88) et par l'Ethiopien A. Wote Fete 3'48"60. Shiraz Benomar Résultats du «One Mile» d’Eugène : 1. Souleiman Ayanleh (DJI) 3’47’’32 2. Silas Kiplagat (KEN) 3’47’’88 3. Wote Aman (ETH) 3’48’’60 4. Iguider Abdalaati (MAR) 3’49’’09 5. Magut James Kiplagat (KEN) 3’49’’43 6 Cheboi Collins (KEN) 3’49’’56 7. Kiprop Asbel (KEN) 3’50’’26 8. Centrowitz Matthew (USA) 3’50’’53 9. Cronje Johan (RSA) 3’50’’70 10. Birgen Bethwell (KEN) 3’51’’12 11. Makhloufi Taoufik (ALG) 3’52’’16 12. Gebremedhin Mekonnen (ETH) 3’53’’22 13. Ingebrigtsen Henrik (NOR) 3’53’’62 14. Leer Will (USA) 3’56”72.

DES PERFORMANCES APPRÉCIABLES Les cyclistes algériens se sont également distingués à Gaborone en décrochant une médaille dans chacune des épreuves des JAJ-2014. Les Algériens ont remporté le bronze au contre-lamontre par équipe et deux médailles d’argent grâce à Benyoub Zoheir (course en ligne) et Salim Keddah (contre la montre individuel). Forte de 19 athlètes dont 10 filles, la sélection algérienne d’athlétisme a réussi son pari de faire qualifier 10 athlètes aux Jeux olympique de la jeunesse en décrochant un total de 8 médailles dont 3 en or, 4 en argent et 1 en bronze. Il y a lieu de signaler que le spécialiste du saut en longueur, Mohamed Tahar Triki, a marqué de son empreinte les Jeux de Gaborone en réalisant la meilleure performance mondiale de la saison

CHAMPIONNAT

avec un saut à 7,63m. En sports collectifs, les basketteuses algériennes ont décroché deux médailles de bronze au tournoi de basket (3x3) des JAJ-2014, la première en équipe et la deuxième au tournoi de tirs à trois points par Nesrine Rili. L’entraîneur de la sélection nationale des U18 garçons, Zaki Lahmer, a déclaré que pour une première participation au basket-ball (3x3), le bilan est plutôt positif avec deux médailles décrochées. Les 2es Jeux africains de la jeunesse disputés du 22 au 31 mai à Gaborone (Botswana) ont vu la participation de plus de 2 500 athlètes âgés entre 15 et 18 ans représentant 52 pays, dont 75 Algériens. La prochaine édition des JAJ, prévue en 2018, se déroulera en Algérie. Shiraz B.

HANDBALL D'ALGÉRIE SENIORS

DAMES

Le GS Pétroliers champion 2013-2014

L’équipe du GS Pétroliers seniors dames a été sacré championne d'Algérie de handball 2013/2014 après sa victoire face au HBC ElBiar sur le score de 20 à 19, hier à la salle omnisports Mokhtar-Arribi, à El Biar, en match comptant pour la 26e et dernière journée du championnat. C’est le 6e titre consécutif du GSP (ex-MC Alger), sous sa nouvelle appellation. Grâce à cette victoire, les «Pétrolières» portent à quatre points leur avance sur le HBCEB, 2e, en tête du classement (52 contre 48 unités), confirmant ainsi

leur domination sur la compétition depuis plusieurs années. Le GSP (ou MCA) n'a plus en effet laissé filer le titre depuis 1997, année du sacre du Nadit Alger. Depuis, MCA et GSP se sont partagé 17 titres. Cette rencontre est intervenue quatre jours seulement après la qualification du HBCEB et du GSP en finale de la Coupe d'Algérie, prévue prochainement. Les Algéroises s'affronteront en finale de Dame Coupe pour la 5e fois après celle de 2013 remportée par El Biar et trois gagnées par le GSP en 2006, 2009 et 2011. S.B.

JEUX AFRICAINS DE LA JEUNESSE

Athlétisme : 10 cadets Algériens qualifiés aux JOJ, en Chine

Sur les dix-neuf (19) athlètes algériens engagés dans l’athlétisme aux 2es Jeux africains de la jeunesse à Gaborone, dix (10), cinq (5) filles, ont réussi à se qualifier pour les Jeux olympiques de la jeunesse (JOJ-2014), prévus fin août prochain, à Nanjing (Chine). Le directeur des jeunes talents de la Fédération algérienne d’athlétisme (FAA), Rachid Makes, s’est dit satisfait des résultats obtenus par nos représentants aux Jeux de Gaborone. « Nous avons visé la qualification de 10 athlètes aux JOJ-2014 et nous avons réalisé notre objectif. J’estime que c’est un bilan positif pour nos athlètes qui ont signé de

LE

belles performances en réalisant notamment la meilleure performance mondiale à la longueur», a déclaré M. Makes. «Je tiens à féliciter mes athlètes qui ont évolué dans des conditions difficiles et ont réussi à rivaliser avec des adversaires de niveau mondial», a-t-il ajouté, soulignant que ces jeux ont révélé une nette domination des athlètes éthiopiens qui se sont illustrés aussi bien dans les épreuves de demi-fond que dans les épreuves techniques où ils ont beaucoup évolué. A Gaborone-2014, les épreuves d’athlétisme ont vu l’Algérie remporter un total de 8 médailles : 3 or, 4 argent et 1 bronze. S. B.

(JAJ-2014) RIDEAU EST TOMBÉ SUR

GABORONE

L’Algérie à la 4e place, avec 48 médailles (15 or)

Avec un total de 48 médailles (15 or, 21 argent et 12 bronze) remportées lors des 2es Jeux africains de la jeunesse de Gaborone (Botswana), l’Algérie termine à la 4e place au classement général, un bilan satisfaisant vu que les athlètes algériens n’ont pris part qu’à 13 disciplines sur les 21 au programme. L’Algérie termine au pied du podium derrière l’Egypte (85 médailles-42 or), l’Afrique du Sud (93 médailles - 39 or) et le Nigeria (38 médailles-16 or). A Gaborone, les athlètes algériens se sont distingués dans les sports de combat où ils ont gagné la majorité de leurs médailles d’or, grâce à la boxe (4 or), au judo (3 or), karaté (2 or). Les autres médailles d’or algériennes ont été remportées par l’athlétisme (3 or), l’haltérophilie (1 or), le tennis de table (1 or) et l’escrime (1 or). Le chef de la délégation algérienne à Gaborone, Messaoud Mati, membre du Comité olympique (COA) et président de la Fédération de judo (FAJ), a estimé que la participation algérienne a été positive vu que nos athlètes n’étaient pas engagés dans toutes les disciplines en compétition. «Nous avons réussi à décrocher 15 médailles d’or sur les 75 athlètes engagés et 52 pays en compétition. Je pense que la participation algérienne a été satisfaisante sur tous les plans», a-t-il déclaré. «Avec 21 médailles d’argent, je pense que nous aurions pu avoir plus d’athlètes sacrés lors des JAJ-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

2014 », a ajouté Mati. La meilleure performance algérienne aux JAJ-2014, reste celle réalisée par les boxeurs qui ont décroché quatre médailles d’or et une en argent sur cinq athlètes engagés. Les quatre pugilistes qui ont terminé sur la première marche du podium sont Chemsdinne Kramou (-64kg), Jughurta Aït Beka (-52kg), Ourzeddine Amar (+91kg) et Bouarour Chahra (51kg), alors que la médaille d’argent a été remportée par Chahira Selmouni (-61kg). Les entraîneurs de la sélection algérienne, Khaled Harima et Ahmed Dine, ont tenu à saluer la performance de leurs athlètes, qualifiant de «très positifs» les résultats obtenus à Gaborone. S. B.

LES ALGÉRIENS QUALIFIÉS AUX JOJ-2014 :

Filles : Noura Kherroubi (2000m), Massika-May Mezioud (perche), Abir Refas (1500m), Ilhem Zenati (2000 steeples),Yousra Arar (saut en hauteur). Garçons : Mohamed Tahar Triki (saut en longueur), Amine Bouanani (110m haies), Toufik Bouziane (3000m), Hichem Bouhanoun (saut en hauteur), Ahmed Kenzi Saidia (2000 steeples).


22 Courses Hippiques

Maracana N°2372— Lundi 2 juin 2014

Turf - ZEMMOURI

ÉPREUVE

DE 2E CATÉGORIE

-SANTOSUBITO : C’est un élément qui effectue son baptême du feu dans un contexte tout à fait à son désavantage. On suivra de près sa première réaction officielle. -USHUAIA GIRL : Ayant la forte possibilité de surprendre tous ses adversaires, ces derniers ont tout intérêt a surveiller ses agissements avec assez de vigilance. -VORTEX D’AUJOU : Fortement chuchoté dans le paddock, il serait par conséquent intéressant de lui accorder le maximum d'intérêt en cas de coup d’état.

-THAIS GRANBOIS : N’arrivant toujours pas à convaincre les milieux des prostiqueurs, je pense qu’il faut chercher les meilleurs chances ailleurs. -VOLGA DE GUINETTE : Le choix de son driver du jour n’est certainement pas le fruit d’un quelconque hasard. -VICTORY : continuant à aligner déconfitures et contre performances, vous devinez que son rendement ne peut être qu’aléatoire cet après-midi.

soutenue du départ jusqu’au fil de l’arrivée. -TANIA DE CACENI : Ne faisant visiblement pas le poids face à cette armada d’assoiffés d’accessits, c’est en somme une lointaine éventuelle possibilité, sans plus. -THOR DE LA MOTTE : Un ticket gagnant est à portée de ses sabots, mais cela ne signifie aucunement qu’il y a lieu de prendre ses adversaires de haut. -SAMOURAI D’ENFER : Ses inconditionnels attendent avec impatience un retour en force de leur protégée auprès avoir connu beaucoup de bonheur avec elle. -VICKY DE LA POTTEL : Partant à chances égales avec la majorité des prétendants aux quatre accessits restants, on se dit logiquement à son sujet pourquoi pas ? -VALINE DE NGANDA : Depuis un certain temps, cette cavale ne cesse de collectionner malheureusement de très mauvais résultats qui la barrent totalement.

-VIRTUEL DE MELEUC : Il a tout éventuellement d’un vir-VAGABOND MARJÉA : Effectuant son retour à la compé- tuel sur d’autres plans mais sur celui de la consécration tition officielle, à mon humble avis la méfiance doit être suprême, c’est le vainqueur en puissance. Quarté : 12. 9. 3. 11. Quinté : 12. 9. 3. 11. 1

NOS PRÉFÉRÉS

- Les éventuels : 1. 8. - Les éventuels : 8. 10.

Aujourd’hui - HIPPODROME ZEMMOURI Prix : Ibieza du Bouffey - Trot Attelé - Départ : 16h00 350.000 DA - QUARTE - QUINTE - Distance : 2.400 M N°

PROPRIÉTAIRES

N° CHEVAUX

DRIVERS

DISTANCE

ENTRAINEURS

01

AEK Meriem

SANTOSUBITO

A. SAHRAOUI

2400

MS. CHABANE

02

FD ZEMMOURI

USHUAIA GIRL

R.TARZOUT

2400

N. TARZOUT

03

A. TEKOUK

VORTEX D’AUJOU

S. MEZIANI

2400

S. MEZIANI

04

A. TEKOUK

THAIS GRANBOIS

N. MEZIANI

2400

S. MEZIANI

05

A. BENHABRIA

VOLGA DE GUINETTE

A. BENHABRIA

2400

A. BENHABRIA

06

A. DOGHMANE

VICTORY

M. BENCHOUK

2400

A. BENHABRIA

07

O. ABES /SA.FOUZER

VAGABOND MARJÉA

SA FOUZER

2400

R. FOUZER

08

LE PETIT HARAS

TANIA DE CACENI

H. AGUENOU

2400

H. AGUENOU

09

LE PETIT HARAS

THOR DE LA MOTTE

S. FILIRI

2425

H. AGUENOU

10

SMIDA /OUZOUIR

SAMOURAI D’ENFER

N. TIAR

2425

A. CHELLAL

11

M. BOUDJEMA

VICKY DE LA POTTEL

S. BOUKHENOUFA

2425

B. SLIMI

12

R. REBAH

VALINE DE NGANDA

S. MEKAOUI

2425

MS CHABANE

13

A. REBANI

VIRTUEL DE MELEUC

Y. MEZIANI

2425

Y. MEZIANI

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Jeux- Détente 23

Maracana N°2372— Lundi 2 juin 2014 1

1

2

3

4

5

7

6

9 10 11 12

8

Animée par : KARIMA MANCER

N°301

2

N°301

3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Horizontalement 1.Dos d’une cuirasse-Armée féodale. 2.Jeux-labiée à fleurs jaunes. 3.Comemuse bretonne-Accablé de dettes. 4.philosophe et sociologue britanniquePréposition. 5.Usages-Câble qui maintient un mât-Fleuve d’Allemagne. 6.Adjectif démonstratif(pl.)-Greffe-Résine extraite de la férule. 7.Exércer-Ville de Belgique. 8.Métal connu sous forme d’erbine-Rivière de la Guyane française. 9.Galeuse-Meilleur en son genre. 10.Outil tranchant à manche courtOeuvres littéraires. 11.Id est-Dans un mouvement modéré. 12.Stupéfiée-Titre d’honneur anglais.

Verticalement 1.Dégagé-Homme politique français. 2.Ceinture portée sur le kimono-Philosophe américain contemporain. 3.Préposition-Partie septentrionale de l’Asie. 4.Pied des champignons-Engin de travaux publics. 5.Herbe aquatique vivace-Bison d’Europe. 6.Commun-Or. 7.Rigolé-Assigné-Vase. 8.Interjection marquant la joie-Division d’un feuilleton. 9.Fleuve d’Espagne-Poire utilisée pour le lavage du conduit auditif. 10.Pression-Qui est bien pourvu. 12.Petits socles-Assembler deux bouts de câble.

N°301

2 1

8 6 3 7 5 3 2 6 9 6 9 3 7 9 7 1 3 7 8 4 7 4 5 7 8 8 2 4 3

44

Calcul

1

3

5

14

Les mots Tirage1

H

I

B E C N U Maximum : 6 lettres

Tirage2

G V E A B

I

N U

Maximum : 7 lettres

EXERCICES POUR AMELIORER SA MEMOIRE Renforcer votre mémoire de travail (Niveau 1)

FOOT EN QUESTIONS

57. LUXURE, ENVIE, GORMONDISE,

COLÈRE, ORGUEIL, AVARICE, PARESSE ... Retrouvez-les dans la grille suivante! attention, ils peuvent se cacher horizontalement, verticalement, en diagonale, et cela dans un sens ou dans l’autre.

S

10 9 8

S

A

José Mourinho

B

Giovanni Trapattoni

C

Roberto Di Matteo

TRouvez l’expression qui se cache derrière cette image

6 5 4 3 2 1

E

E

C

S

U

S

S I

B

B

E

O

D

S

I R

S

U

Mots croisés

I

T O S I

5

U

S

I

P E

S

E N E

S E

E

S

R

O

I

B

V

R

7

M

I

E

C

A

S

S T

S

O

U

E

6

D

R

A N

E

N

N

E

S

4

M

E

T

S

E

S

I

A

E

A

R

P

N

U

E S

E

S

3

L

S

P

B I

O

2

P

E

R A

E

R

L

H

R

I

E

E

7 1

B

8

E

E S

9

S N A

S I

R A M

S E T O

10

I T N A N

S S

R E S S I P E

S S E

R T S

11 12

S E E T

RÉPONSE C

8 2 4 5 6 9 3 1 7 5 9 7 3 1 2 4 8 6 1 3 6 8 7 4 5 2 9 3 7 1 6 8 5 9 4 2 9 8 5 4 2 7 1 6 3 6 4 2 1 9 3 7 5 8 7 5 3 2 4 6 8 9 1 4 6 8 9 1 3 2 7 5 2 1 9 7 5 8 6 3 4

Sudoku

D A D Z O S O S E B L A T E T R C E

P I R R I T A T I O N

S C I P E N R E U S S A N A S T C U I

Mots fléchés

N I O R T A I S J E A N

P T A P R T I E R A P E U I L E G E D E A B E N U R T R R I A U N

E V A T E E S H I R T S

Foot en questions Tirage 2 NAVIGUE VIGNEAU Tirage 1 INCUBE calcul : 14-3=11 5-1=4 11x4=44

Boire à l’oeil

Des chiffres & des lettres

Directrice de la rédaction Cyriel Seba Directeur technique Laïd Kalila Directrice chargée de la communication Lilia Seba Rédacteur Djamel Touafek

S

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba

E

Jeux d’esprit

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 021 92.62.25

E

01

11

N°3

12

Solution :

Quel entraîneur a déclaré : “J’ai été étranger toute ma vie. En Suisse, on m’appelait “L’Italien” et, en Italie, “Le Suisse”. Voilà quinze ans que je vis en Angleterre. Aucune difficulté ne me rebute.”

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : ALDP Diffusion : ALDP e-mails :

maracanajournal@gmail.com redaction@journalmaracana.com contact@journalmaracana.com


24

Maracana N°2372— Lundi 2 juin 2014

D’UN CLUB À… L’AUTRE

MEGUEHOUT-HANNACHI

ACCORD CONCLU

Le président Moh Cherif Hannachi aurait trouvé un accord avec le milieu de terrain du CR Belouizdad Ahmed Meguehout. En effet, les deux hommes se sont rencontrés hier, et après une longue discussion, un accord final a été conclu. Ils se sont entendus pour la signature du contrat et du salaire mensuel. Il est utile de rappeler que le Belouizdadi endossera le maillot jaune et vert à titre de prêt pour une saison. Enfin un renfort de qualité pour les Canaris.

MADI À L’ASMO

AMRANI PROPOSÉ AU CRB Libre de tout engagement, l’entraîneur Abdelkader amrani vient d’être proposé au président du Chabab de Belouizdad. En effet, un émissaire de l’ex-entraineur du Mouloudia du Béjaïa a pris attache hier matin avec un proche du président Malek qui lui aurait donné un rendez-vous afin d’entamer les négociations. Après le MOB, Abdelkader Amrani pourrait être dans les prochaines heures le nouvel entraîneur du Chabab de Belouizdad.

A TITRE DE PRÊT

Le milieu de terrain de la JS Kabylie Eimen Madi serait en route pour le club d’Oran El Djadida pour une nouvelle aventure avec le club entraîné par Kamel Mouassa. Le président Hannachi aurait trouvé un terrain d’entente avec le pourvoyeur de fonds de l’ASMO, Moumouh, pour lui céder son joueur à titre de prêt jusqu’au mercato d’hiver. Le joueur sous les ordres de l’exentraineur de la JSK Kamel Mouassa, aura l’occasion d’exprimer toutes ses qualités techniques et aura beaucoup de temps de jeu pour revenir en force à la JSK.

DELHOUM COÛTE CHER !

Le milieu de terrain Mourad Delhoum qui aurait fait un tour du côté de la ville des Genêts afin d’y rencontrer le premier responsable du club du Djurdjura aurait changé d’avis, lorsque des intermédiaires lui auraient révélé le montant du salaire mensuel que le président Moh Cherif Hannachi allait lui proposer. Après un petit tour à Tizi Ouzou, Mourad Delhoum a pris la direction d’Alger pour rejoindre Dar el Beida où, paraît-il, il devrait rencontrer un émissaire du CS Constantine.

Balle au centre Par : Ali Bouacida

I

ZWUNKA SE RAPPROCHE DU CHABAB Après avoir officialisé le départ de

Mohamed Henkouche, la direction du CRB a pris attache avec l’entraîneur français, Victor Zvunka pour prendre en main les commandes techniques. Lors d’une entrevue avec le concerné et les responsables du Chabab, un accord aurait été trouvé, avant-hier, et le vainqueur de la Coupe de France 2009 avec Guingamp est attendu avant la fin de cette semaine à Alger pour signer. L’encadrement technique sera composé de Hoicine Yahi, premier adjoint, Ouahib Bourezag, préparateur physique, et Khaled Dékimèche, entraîneur des gardiens de but.

Ghimouz, directeur sportif au Mouloudia de Béjaïa

En attendant la probable venue de Hakim Meddane, en qualité de manager général du club, et sans doute celle de l’entraîneur Djamel Menad, les supporters du club populaire de la Soummam auraient décidé de nommer le technicien Amine Ghimouz en qualité de directeur sportif chargé des jeunes catégories. Nous y reviendrons plus longuement dans notre prochaine édition.

OUARDI PRESSENTI À L’ESM KOLÉA

L’entraîneur Mourad Ouardi actuellement consultant à Canal Algérie aurait été approché par les dirigeants du promu en Ligue2, l’ESM Koléa. Mourad Ouardi qui est en contacts avancés avec deux clubs de l’Est algérien aurait demandé un temps de réflexion. Homme des défis, Mourad Ouardi pourrait refaire le coup de l’USM Ain Beida, du CRB Mila et du MO Béjaïa. Ex-sélectionneur national des Olympiques, il est en mesure de mener le club de la ville des Nèfles à bon port. Attendons de voir…

Relâchement ou ruse de guerre ?

ls ont gagné. Sans la manière, de l’avis général. Parce que, franchement, nous avions peur de porter un jugement sur la prestation des Verts, n’étant pas outillés ni experts en la matière. Nous nous en tenons au spectacle, au rythme, à la tactique et à toutes ces choses qui font la valeur d’une équipe. Alors, en toute humilité, nous avions demandé l’opinion des proches, des voisins, et de tous ceux qui ont vu le match. Ils ont bien mené le match en première mi-temps où ils inscrivirent leurs trois buts et lors de la seconde, il y a eu un

relâchement manifeste, sûrement parce que, confortés par le résultat probant, ils ont laissé l’initiative à l’adversaire. Certes, ce n’était qu’une rencontre amicale et il fallait surtout rassurer les supporters. Afin d’aborder le Mondial avec sérénité. Sauf que ce relâchement pourrait être fatidique lorsqu’il faudra disputer un match officiel. Or, précisément, ces rencontres amicales servent à cela: jauger toutes les possibilités, tenter de dégager une esquisse de l’équipe-type, corriger les éventuelles lacunes et tout le reste. On imagine que le coach

a dû copieusement «engueuler» ses joueurs pour cette baisse de rythme lors de la deuxième partie, ce qui d’ailleurs leur a valu d’encaisser un but. Un résultat somme toute logique. Les adversaires – qui ne sont pas des foudres de guerre, selon la formule consacrée- ont quand même réussi à renverser la vapeur. La leçon que Halilhodzic devra tirer, c’est d’inciter sa troupe à ne pas baisser le rythme et de considérer qu’un match, ça dure deux mi-temps, même si on est largement gagnant. A moins que l’entraîneur ait ses bottes secrètes et qu’il ait

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

instruit ses joueurs de baisser le rythme afin de tromper l’adversaire. Une ruse de guerre, en quelque sorte. Mais il faut bien se dire que les mondialistes ont tous plus d’un tour dans leur sac. Et c’est peut-être cela le football, de la stratégie, du rythme, de la force physique et de la ruse. Nous l’écrivons ici en toute humilité, car à ce stade, nous n’avons pas la prétention de nous prendre pour des analystes. Nous ne sommes que des spectateurs, des fans qui sont restés sur leur faim… Mais ne préjugeons de rien, et bon vent les Verts! A. B. 

Journal maracana 02 06 2014  
Advertisement