Issuu on Google+

EN

LA DÉCISION SERA PRISE CE MATIN

L’ALGÉRIE POURRAIT NE PAS JOUER À CURITIBA

www.maracanafoot.com

N° 2271 Mardi 18 février 2014 — Prix 20 DA

1/4 DE FINALE DE LA COUPE D’ALGERIE

Les Canaris

veulent passer l’écueil oranais

BELARBI : «NOUS FERONS DE NOTRE MIEUX»

USMMH-MCA

AOUEDJ: «Seule la qualification nous intéresse»

AÏT DJOUDI : «CE SERA DU 50-50»

ALORS QUE HADJOUT VISE UNE QUALIFICATION HISTORIQUE

Match piège

pour le Mouloudia

LES SUPPORTERS ONT PRIS DʼASSAUT LES GUICHETS DE OMAR-HAMADI

Les 900 billets écoulés en un temps record !

Bouali : «La rencontre la plus importante de la saison»

Zemiti : «Que le meilleur gagne !»

LA DIRECTION DU STADE TCHAKER A DONNÉ SON OK

Le derby face à l’USMA se jouera à Blida

JSMC-CSC

MALGRÉ LA FATIGUE

N’Gomo: «Nous sommes prêts à relever le défi»


02

Equipe nationale

Maracana N°2271— Mardi 18 février 2014

LA DÉCISION SERA RENDUE CE MATIN

L’ALGÉRIE POURRAIT NE PAS JOUER À CURITIBA

M

ais ou se jouera le match face à la Russie!? C’est la question qu’on pourrait se poser. En effet, aucune décision n’a été prise pour le moment concernant le lieu de la rencontre du match que doit livrer l’Equipe Nationale face à la Russie le 17 juin prochain. C’est le très sérieux quotidien espagnol El Pais, qui a annoncé que la ville a engagé 300 ouvriers de plus pour terminer le chantier, surtout que la FIFA a fixé un ultimatum aux organisateurs ou même le stade de l’Arena Corinthians de São Paulo, qui doit accueillir le match d’ouverture, le 12 juin prochain n’es pas encore prêt.

LE STADE ARENA DE BAIXADA EXCLU ?

Depuis hier lundi au Brésil pour inspecter l’avancement des travaux, le secrétaire général de la FIFA, Jérôme Valcke, pourrait annoncer ce mardi matin l’exclusion du stade Arena de Baixada, dont les travaux ont pris beaucoup de retard. Outre le match des Verts face à la Russie, le stade de Curitiba, doit accueillir les matchs! : Australie-Espagne (groupe B), Honduras-Equateur (groupe E) et Iran-Nigeria (groupe F). Au cas où la FIFA, prendrait la décision de rayer de la liste le stade de la ville de

Curitiba, l’Algérie pour le moment ne connait pas le nom de la ville et du stade qui remplacera la ville de Curitiba.

LES VERTS CONNAITRONT LEUR LIEU DE RÉSIDENCE DÉBUT MARS

Sur un autre sujet, nous avons appris que la FIFA, devrait communiquer à la fédération algérienne de Football, début mars prochain le lieu d’hébergement des Verts dans chaque ville ou jouera l’EN ses matchs de poules

IL REVIENT SUR SON DÉBUT DE SAISON

Feghouli : «Je suis revenu de la CAN très fatigué» Dans un long entretien accordé au site du club de Valence, le meneur de jeu de l’EN est revenu sur sa baisse de forme en début de saison et sa résurrection avec sa formation!: «Il ne faut pas oublier que lors de la CAN-2013, tout le groupe Algérie et moi, avons eu un travail spécifique sur le plan physique et à mon retour au club, j’avais demandé à l’entraîneur du repos, mais ce dernier a, catégoriquement, refusé, je n’avais donc pas d’autre choix que de reprendre les entraînements, malgré la fatigue. Mais tout cela fait partie du passé, aujourd’hui je me sens en pleine possession de mes moyens et j’ai retrouvé le niveau qui était le mien!», a-t-il déclaré. !

(Bello Horizonte, Curitiba et Porto Allegre). La FIFA qui ne laisse rien au hasard, a réservé trois

hôtels dans chaque ville. Deux seront mis à la disposition des deux sélections, alors que le

A l’instar de 2.000 joueurs listés par la FIFA, les partenaires de Feghouli, feront l’objet d’un suivi longitudinal avec un passeport biologique et des contrôles d’urine et de sang possibles inopinés dès le 1er mars en vue de la Coupe du Monde. Cela voudrait dire, que nos internationaux pourrait être contrôlés n’importe quel moment de la saison et sans préavis : «Les équipes recevront des instructions la semaine prochaine. Nous allons réaliser des examens à partir du 1er mars. La logistique est prête, nous sommes préparés à avoir une cinquième Coupe du monde (12 juin-13 juillet) de suite sans dopage», a affirmé Jiri Dvorak, directeur médical de la FIFA lors d’une conférence de presse à Sao Paulo.

des contrôles ne seront pas rendues publiques», a insisté M. Dvorak. Les échantillons de sang et DE LA CONCURd’urine seront analysés à RENCE POUR Lausanne et leurs résultats GHOULAM stockés dans les «passeRecruté lors du mercato hivernal, le ports biologiques» de jeune défenseur de l’EN, Faouzi Ghoulam chaque joueur. Ces devra faire face à une rude concurrence dès p a s s e p o r t s la saison prochaine. En effet, selon la presse biologiques pour- italienne, le jeune arrière gauche du PSG, Lucas ront ainsi être com- Digne (20 ans) qui est suivi par le club Napolitain, ainsi que Liverpool t Tottenham qui le veulent dès parés à des prélèvele mercato estival. Ce qui est sûr, c’est que les difments effectués férentes prestations de l’Algérien, lui ont valu les pendant la Coupe louanges de la presse locale ou il a déjà mis sur la du monde. touche le français, Antony Reveillère. Quelque 2000 YEBDA PÈTE LA FORME À joueurs pouvant L’UDINESE être sélectionnés pour le Mondial ont Relégué sur le banc de touche à Grenade, le milieu de terrain algérien Hassan Yebda, retrouve son été recensés par la niveau depuis son arrivée à l’Udinese, ce qui est FIFA. Le seul footde bonne augure avant la rencontre amicale du balleur contrôlé posi5 mars prochain face à la Slovénie. Auteur tif (à la cocaïne) lors d’un match plein face au Genoa, Yebda malgré le match nul concédé par son équipe d’un Mondial est la star (3-3), a été crédité d’une bonne prestaargentine Diego tion et a même reçu les éloges de Armando Maradona lors son entraîneur, Guidolin, qui lui de la Coupe du Monde aux a fait confiance encore une Etats-Unis en 1994. fois en milieu de ter-

Les joueurs de l’EN subiront des tests anti-dopage avant le Mondial

DES DATES SECRÈTES

C’est la première fois que le suivi longitudinal est mis en place pour une Coupe du Monde. «Les dates

Belfodil retrouve du temps de jeu

IL PRÉVIENT L’ALGÉRIE

Hazard : «Peu d'équipes sont individuellement meilleures que nous»

Le maître à jouer de Chelsea et des Diables Rouges, Eden Hazard, affole les écuries européennes où il est courtisé par les plus grands clubs, à l’instar du Real Madrid et du PSG. Le numéro 10 de la Belgique est revenu sur son rôle avec les Diables Rouges!: «Avec la Belgique, nous connaissons nos forces, peu d'équipes sont individuellement meilleures que nous. Marc Wilmots est quelqu'un que j'apprécie beaucoup. Il me met en confiance!», a-t-il déclaré.

troisième, il sera réservé pour les arbitres de chaque rencontre. M’hamdi Ramzi

Le désormais ex-attaquant de l’Inter Milan, Ishak Belfodil, qui est entré en cours de jeu (il a remplacé Imeghara à la 67e minute) lors de la victoire de Livourne à Cagliari (1-2), a été l’auteur d’une bonne prestation, même s’il ne dispose toujours pas d’assez de temps pour retrouver son niveau. Ainsi, Belfodil a déclaré à l’issue du jeu qu’il était satisfait des 25 minutes sur le terrain et que le plus important c’est la victoire des siens!: «Je suis entré en jeu pour essayer de donner un plus en attaque, le plus important ce n’est pas moi, mais qu'on ait gagné», a-t-il déclaré. A propos du nouveau !«Vert», Belfodil a déclaré que sa venue était un plus pour l’Equipe nationale! : «Nabil Bentaleb!est un très bon technicien en milieu de terrain!». M. R.

rain.

Abeid s’illustre encore

Le jeune Mehdi Abeid continue de s’illustrer avec le club grec du Panathinaikos. En effet, Abeid a été l’un des artisans de son équipe face au Panthrakikos (2-0), où il a été passeur décisif sur le premier but inscrit par Karelis. Le Pana pointe à la 4e place de la Super League grec à 25 points du leader l’Olympiakos et à 5 points du dauphin le PAOK.

A 15 JOURS DU MATCH FACE À LA SLOVÉNIE

Taïder et Mandi ont reçu leur convocation

Les joueurs de l’Equipe nationale reçoivent les uns après les autres leurs convocations. Ainsi, le milieu de terrain de l’Inter Milan, Saphir Taïder et le défenseur Reimois, Aïssa Mandi qui effectue une seconde partie de championnat, époustouflante avec Reims, a, lui aussi, reçu sa convocation pour le match amical face à la Slovénie, le 5 mars prochain!: «Cette saison est exceptionnelle, il faut profiter de chaque instant et continuer à être ambitieux!», a déclaré Mandi, hier sur compte Twitter. M. R.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°2271— Mardi 18 février 2014 F

Coupe d‘Algérie 03

Le match de vérité pour les Sanafir

1/4 de finale

JSMC VS CSC

LES SUPPORTERS DERRIÈRE LEUR ÉQUIPE  Les Vert et Noir ne seront point dépaysés, dans la mesure où, des milliers de Sanafir vont accompagner leur équipe, en vue de la soutenir et retourner avec la qualification en poche…

LES PLUS EN FORME JOUERONT 

Pour continuer sur sa lancée, Simondi va, sans aucun doute, aligner les joueurs les plus en forme, actuellement. Les Vert et Noir qui misent sur cette compétition, se sont déplacés pour réaliser un résultat positif et se qualifier au prochain tour. ment…

INJECTER DU SANG NEUF

Certains joueurs au sein des Vert et Noir sont, actuellement, en super forme. Simondi est en train d’en profiter pour apporter un sang nouveau à l’équipe. Zerdeb, Houri et autres, Bahloul sont, entrain, d’étaler leurs talents à la manière des grands. Pourvu que cela dure…

BOULHABIB DE RETOUR ?

Il a démissionné pour être plébiscité par les Sanafir. Il s’agit de Boulhabib qui serait de retour aux affaires du vieux club de la belle Cirta. Vrai ou faux ; nous le saurons prochaine

C’est aujourd’hui qu’aura lieu cette confrontation entre une équipe de Chéraga qui vise l’accession, et une autre, toute auréolée de sa qualification dans le cadre de la coupe de la CAF ; et décidée à passer ce cap des quarts de finale de la coupe d’Algérie : «Le moral des joueurs est au beau fixe et nous comptons persister dans cette voie».

C

héraga est une équipe qu’il faut prendre au sérieux et, même si on part, quelque peu favoris, il n’en demeure pas moins que la rencontre va s’avérer difficile, à plus d’un titre… »,  nous a confié un responsable clubiste. C’est dire que ce match est d’une grande importance pour les Vert et Noir, qui sont décidés à aller le plus loin possible dans cette compétition pleine de surprises et de popularité. D’ailleurs, dans ce contexte, notre interlocuteur ajoutera  : «Il est vrai que la question du titre n’intéresse plus personne. Aussi, la coupe va attirer toutes les convoitises et nous pousse à mettre tout en œuvre pour atteindre notre objectif en coupe d’Algérie. Nous allons faire de

notre mieux pour ne pas rater le train qui nous menera vers la finale. » Côté joueurs, les Vert et Noir seront, sans aucun doute, au grand complet et Simondi va, certainement, aligner ses meilleurs éléments, en vue de retourner à Constantine, la qualification en

Gil N’Gomo «Nous sommes prêts à relever le défi»

Comment se présente pour vous cette rencontre ? C’est une rencontre difficile, ou à ce niveau de la compétition, il n’y a pas de petites équipes. Il faudra être très vigilants et rester très concentrés sur le sujet. Un match difficile pour les deux équipes, on part à chances égales mais avec l’aide de Dieu et l’apport de nos supporters, qui seront sans doute très nombreux, on va tirer notre épingle du jeu et se qualifier. Vous avez joué un match décisif samedi passé, êtes-vous prêts physiquement ? Oui bien sur avec cette programmation intense, on redoute un peu la fatigue. Le staff technique a su comment préserver quelques joueurs, moi

personnellement, je n’ai joué qu’un seul match et je suis prêt à jouer 90 minutes aujourd’hui, de même pour mes coéquipiers qui ont su gérer la fatigue. Aussi les massages et le sauna ont été très bénéfiques pour la récupération. Nous serons prêts aujourd’hui à relever le défi et se qualifier. Un mot de la fin… Nous allons jouer à

TOUS À BOLOGHINE POUR LA QUALIF’

fond pour se qualifier aux demi-finales. Tous les joueurs sont conscients de ce qui les attend. On ne va pas sous-estimer notre adversaire, on le prendra très au sérieux et ce sera onze guerriers sur le terrain qui se battront corps et âmes. On demande à nos supporters d’être derrière nous jusqu'à la victoire, que nous leur offrirons à la fin. Entretien réalisé par Lamine B.

C’est le cas de le dire, les Sanafir ont fait le déplacement à Alger avec tout leur effectif, et à ce stade de la compétition, l’erreur se paye très chère et comptant. Bernard Simondi a voulu avoir tout les joueurs à sa disposition et c’est aujourd’hui qu’il fera son choix pour les dix huit, ainsi que pour le onze rentrant. Boostés par la qualification aux 16èmes de finale de la coupe de la Confédération Orange (CAF 2014), les camarades de Bezzaz espèrent rester dans cette dynamique et passer à cette demi-finale et pourquoi pas aussi la finale tant attendue par des milliers de Sanafir qui ne rêvent que de celle-ci. Mais il faudra d’abord passer par Bologhine et battre l’équipe de Chéraga qui n’a rien à perdre à ce niveau de la compétition. Simondi et ses joueurs savent pertinemment que Chéraga ne se laissera pas faire et voudrait elle aussi rentrer dans l’histoire. Les joueurs clubistes auront-ils bien récupérer, alors qu’ils viennent de jouer quatre matches en une seule semaine?

poche. Là, aussi, les Sanafir sont catégoriques et nous ont affirmé  : «On n’a pas le choix, ce n’est pas Chéraga qui va nous barrer le chemin et nous sommes tous, déterminés à faire valoir notre suprématie sur une équipe que nous respectons beacoup et qui recèle en son sein, des éléments expérimen-

tés, et de talent… ». Contre Chéraga, les Vert et Noir vont disputer leur match de vérité, un match qu’ils ne doivent pas perdre pour permettre aux Sanafir de faire le reste, lors du prochain tour, au stade Hamlaoui. Mais ceci est une autre paire de manche.. Abdelkader. Z.

Houri : «Notre but est de se qualifier»

Pétri de qualité, ce jeune milieu ne cesse de progresser et s’imposer comme un élément important dans l’échiquier du staff technique des Vert et Noir. Dans cet entretien, il est question de ce match de coupe contre Chéraga.

Comment se présente ce match ? Comme tous les matches de coupe, difficile et imprévisible. Aussi, la prudence est préconisée. Nous nous sommes bien préparés pour ce match et je pense qu’il vient à point nommé, notamment, après notre qualification en coupe de la CAF. Vous paraissez optimistes, n’est-ce pas ? Certes, on est optimistes mais, cela ne veut pas dire qu’on sous estime l’adversaire. Loin de là, ce serait une erreur de notre part, car la coupe ne pardonne pas et prendre une rencontre à la légère vous mène vers l’élimination, pure et simple, quelque soit l’adversaire. Avez-vous une idée sur cette équipe de Chéraga ? Je sais que c’est une équipe qui pratique du beau football et qui peut rivaliser avec n’importe quelle équipe de ligue 1. Contre cette formation, la prudence et la vigilance sont de mise. Comment est le moral des joueurs ? Il est au beau fixe  ; et c’est pour cela qu’on n’a pas l’intention de laisser passer cette aubaine pour pouvoir accéder au prochain tour. Un message aux supporters ? Je leur demande de continuer à nous soutenir toujours haut et fort. De notre côté, nous allons

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

faire le maximum pour réaliser une qualification qui nous ouvrirait les portes du paradis. En d’autres termes ? Il suffit d’une qualification contre Chéraga pour que le chemin de la finale devienne court et moins sinueux. Après ce match et, en cas d’un résultat positif, nous jouerons toutes nos cartes en coupe… Un dernier mot ? Nous allons mettre tout le paquet pour passer ce tour et continuer à espérer et j’espère que ce match se déroulera dans de bonnes conditions et surtout, dans le respect total de l’éthique sportive. Entretien réalisé par Abdelkader Z.


04

Coupe d’Algérie Maracana N°2271— Mardi 18 février 2014

Hadjout pour une qualif’ historique

ULTIME SÉANCE AU STADE DE TIPASA

Pour leur dernière séance d’entrainement, les joueurs du Mouloudia d’Alger ont travaillé sur la pelouse du stade communal de Tipasa, sous la houlette de leur entraineur Fouad Bouali. Ce dernier, qui a mis l’accent sur l’aspect psychologique afin de motiver ses troupes, n’a rien laissé au hasard, surtout par rapport à l’efficacité devant les buts, où les attaquants se sont taillé la part du lion dans cette dernière séance avant le match de l’USMMH.

EXERCICES DE TIRS AU BUT AU MENU

Comme il s’agit d’un match de coupe, qui pourrait aller jusqu’aux penalties, le staff technique mouloudéen a programmé une séance de tirs au but lors de la dernière étape de travail, où les Hachoud, Lavatsa et Yachir, pour ne citer que ceux-là, ont travaillé durant un bon moment face aux buts, afin d’être fins prêts, dans le cas où la rencontre passerait pas la séance fatidique des tirs aux buts. Y. R.

Pour le compte de ces 1/4 de finale de la coupe d’Algérie, les Hadjoutis envisagent de réitérer le même scénario que celui réalisé face à la JSM Tiaret.

A

cette période-là, les camarades de Souaker ont concédé une défaite sur les terres de Saida face au club local du Mouloudia. Une semaine après, ils reçoivent «Ezzerga» de l’Ouest sur le ground du stade du 5-Juillet de Hadjout et lui dament le pion. Marengo se qualifie haut

la main au prochain tour de Dame coupe. Et lors du tirage au sort, Hadjout venait de connaître son adversaire des 1/4 de finale, le Mouloudia Club d’Alger. Et c’est aujourd’hui qu’aura lieu sur la belle pelouse du stade du 5-Juillet de Hadjout cette confrontation entre l’Union de Marengo et le Mouloudia d’Alger. Le premier a perdu son derby de la Mitidja vendredi dernier face au voisin, l’USM Blida, sur un score sans appel de 4 buts à 1 en donnant l’impression que ce match de championnat ne l’intéresse guère

Bouali : «C’est le match le plus important de la saison »

et que la joute de mardi est la plus importante. En revanche, le Mouloudia d’Alger a arraché un succès dans les toutes les dernières secondes du temps additionnel par le remuant Toufik Zaghdane dans le derby algérois face au Chabab de Belouizdad. Une victoire qui a remobilisé toute la troupe à Bouali et qui l’a gonflée à bloc à quelques jours de cet important rendez vous de coupe. Le doyen des clubs algériens, à l’occasion de cette rencontre face à Hadjout, sera privé des services de son défenseur Redouane Bachiri et

Ne se départissant jamais de son calme, l’entraineur du Mouloudia d’Alger préfère éviter la pression sur son équipe, à la veille du match le plus important qu’elle jouera aujourd’hui, à Hadjout, face à l’USMMH. Bien que le Mouloudia s’apprête à aborder le virage le plus difficile depuis le début de l’exercice, le coach des Vert et Rouge attend beaucoup de ses poulains pour qu’ils rééditent l’exploit d’Oum El Bouaghi où ils ont arraché le billet qualificatif en revenant de très loin. Mais cette fois-ci, Bouali espère avoir droit à un meilleur scénario que celui vécu face à l’US Chaouia, où le Mouloudia était quasiment éliminé avant le coup de sifflet final. Sur cette confrontation face à l’USMM Hadjout, le premier responsable de la barre technique mouloudéenne avouera que la mission de son équipe ne rimera pas avec facilité, mais il est convaincu que la qualification reste possible. «On est conscients de la mission qui nous attend lors de ce match face à l’USMM Hadjout, car notre saison va se jouer lors de cette confrontation. Pour moi, ce match est le plus important de la saison. Toute notre force sera focalisée sur ce match, car le fait d’avoir atteint le quart de finale de la Coupe d’Algérie a laissé nos supporters croire de plus en plus, surtout que cette compétition est la plus prestigieuse et tous les supporters en rêvent, surtout qu’ils n’ont pas encore digéré la perte de ce trophée la saison passée. On va tout faire pour arracher notre billet pour le dernier carré. Je sais que ça ne sera pas facile, surtout que le Mouloudia avait perdu et le podium et la Coupe d’Algérie en une semaine lors de l’exercice écoulé, dont on ne veut pas revivre ce scénario, mais il faut faire la part des choses en restant concentrés sur ce match de coupe d’Algérie, car on aura tout le temps pour préparer le derby de l’USMA». Youcef R.

de son rusé attaquant Hadj Bougueche, mais il peut compter sur sa nouvelle coqueluche, le Kenyan Edwin Lavatsa qui en a fait voir de toutes les couleurs à la défense belouizdadie. Pourtant, il n’a été incorporé qu’à une demie heure de la fin de la partie. Par contre, l’entraineur Farid Zemiti, qui connait parfaitement la maison du club algérois, saura certainement comment diriger son équipe lors de cette joute pour lui offrir une qualification historique aux 1/2 finales de cette épreuve populaire. M. G.

ZEMITI : «Que le meilleur gagne !»

Pour Farid Zemiti, l’actuel entraineur de l’USMM Hadjout, qui retrouvera son ancienne équipe lors de ce match des quarts de finale de la Coupe d’Algérie, ça ne sera pas une partie de plaisir pour les deux équipes, surtout que chaque partie tient à arracher son billet pour l’avant dernière marche. Mais le technicien ne cachera pas sa crainte par rapport au manque d’expérience de ses joueurs qui risque de jouer un mauvais tour à l’USMMH face à une équipe mouloudéenne renfermant des joueurs chevronnés. «La Coupe d’Algérie n’est pas notre objectif, mais c’est plutôt le maintien en Ligue 2, que nous devons concrétiser au plus vite. Quant à la Coupe, le tirage au sort a voulu que l’on croise le Mouloudia d’Alger, et on s’est bien préparés pour ce match. On tient à faire bonne figure et jouer le coup à fond. C’est vrai que ça ne sera pas facile pour nous, car on aura affaire à un gros morceau qui n’est pas à présenter et qui tient à aller au bout de cette compétition, mais cela ne veut pas dire qu’on va lâcher prise. Malgré que je craigne que le manque d’expérience de mes joueurs fasse défaut à mon équipe, mais comme dans ce genre de rencontres tout reste possible, je dirai que ça sera le

terrain qui tranchera et que le meilleur gagne» a déclaré l’exentraineur adjoint du club phare de la capitale avec lequel il avait perdu la finale la saison passée. Y. R.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

1/4 de finale

USMMH VS MCA KHEITER ET BOUZAR DE RETOUR

C’est à l’occasion de cette rencontre face à l’équipe blidéenne que le défenseur Bouzar Khaled et le maitre à jouer de cette équipe hadjoutie Kheiter venaient de consommer leur suspension d’un match. Donc, les deux joueurs en question, qui ont laissé un grand vide lors de ce derby contre l’USM Blida, vont reprendre du service aujourd’hui face au Mouloudia d’Alger pour le compte de ces 1/4 de finale de la coupe d’Algérie. Ils sont considérés comme deux pions essentiels dans l’échiquier du club hadjouti et ils seront, à coup sûr, d’un grand apport pour leurs coéquipiers qui attendaient avec impatience leur retour parmi le groupe. Le retour de ces deux éléments clé de la formation de Marengo a certainement soulagé le staff technique hadjouti et particulièrement l’entraineur en chef Farid Zemiti qui a déploré leur absence lors du derby de la Mitidja joué face à Blida vendredi dernier. Néanmoins, c’est le percutant ailier Louz qui sera le grand absent de ce rendez vous face au MCA car il est au repos pendant 21 jours après la méchante blessure qu’il a contractée face à la JSMT. M. G.

L’équipe probable : BOUKACEM, YAGHNI, REBAH, TALAH, BOUZAR KHALED, LABANI, RABETA, KHEITER, SELLOUM, HAMADOU ET SOUAKER.


Maracana N°2271— Mardi 18 février 2014 F Coupe

d’Algérie 05

Un match piège par excellence T

1/4 de finale

USMMH VS MCA

AFIN D’ÉVITER LE HUIS CLOS FACE À L’USMA

Les Mouloudéens ont déposé un rapport hier

Suite à la déclaration faite par le président de la ligue de football professionnel (LFP), Mahfoud Kerbadj, où il a fait allusion à la probabilité d’imposer un huis clos au Mouloudia d’Alger, suite aux banderoles déployées par ses supporters lors du derby joué vendredi face au CRB, les responsables du vieux club algérois n’ont pas perdu de temps pour répliquer, et ce, en rédigeant un rapport afin d’éviter la sanction du huis clos. Et selon nos sources, des émissaires de la direction mouloudéenne ont été dépêchés hier matin, au siège de la LFP, où ils ont déposé le rapport en question au niveau de la commission de discipline, pour que cette dernière le passe au crible avant de prendre les sanctions qui s’imposent.

ON PARLE D’UN SURSIS À L’ENCONTRE DU MOULOUDIA

Après avoir déposé ledit recours, assez riche en arguments, établi par la direction du Mouloudia d’Alger, qui s’est appuyée notamment sur ce qui s’était passé lors des précédents derbies algérois, les responsables mouloudéens auraient reçu des assurances faisant état que le Mouloudia ne fera pas l’objet d’un huis clos, mais d’un sursis. Mais en cas de mauvais comportement de ses supporters lors du derby qui se jouera face à l’USMA, samedi prochain, le club n’échappera pas au huis clos. Reste à savoir si ces assurances se concrétiseront, ou bien ce n’est que de fausses promesses faites par la LFP pour tempérer les ardeurs des Mouloudéens. Y R.

ous les yeux seront braqués ce soir sur la ville de Hadjout, plus précisément le stade communal du 5-Juillet qui abritera l’empoignade qui mettra aux prises l’USMM Hadjout avec le Mouloudia d’Alger dans le cadre des quarts de finale de la Coupe d’Algérie. Ça sera d’ailleurs le match de la saison pour les Algérois qui n’auront pas le droit à l’erreur en croisant le fer avec les Hadjoutis, s’ils tiennent à faire partie des demi-finalistes de Dame Coupe, qu’ils ont perdue le 1er mai dernier face à l’USM Alger. Une rencontre tant importante pour les coéquipiers de Toufik Zeghdane qui n’auront pas le droit de décevoir leur public qui n’attend que la victoire pour célébrer la qualification pour le dernier carré.

LA DIRECTION DÉCIDE DE METTRE FIN AU BOYCOTT DE LA PRESSE

LES CONFÉRENCES DE PRESSE REPRENDRONT APRÈS LE DERBY DE L’USMA

Quelques semaines après que la direction du Mouloudia d’Alger eut imposé un blackout envers la presse, en interdisant à ses joueurs de faire des déclarations, que ce soit avant ou après les matchs, des échos nous sont parvenus selon lesquels les responsables du vieux club algérois ont décidé de mettre fin à ce boycott, en réorganisant des conférences de presse avant et après les matchs, et ce, dès la semaine prochaine. Y. R.

LE MOULOUDIA S’ENTRAINERA JEUDI AU STADE TCHAKER

Afin de préparer le derby de l’USM Alger, la direction du Mouloudia a envoyé hier une demande relative à l’obtention d’un créneau d’entrainement au stade Mustapha-Tchaker de Blida, qui abritera le derby de samedi prochain. Une demande acceptée par la direction du stade qui a programmé une séance d’entrainement à partir de 16h. Y. R.

UN VIRAGE À BIEN NÉGOCIER

Ce match de la saison pour le club phare de la capitale s’annonce assez difficile pour les Mouloudéens qui seront confrontés à une équipe qu’ils ne connaissent pas. S’ajoute à cela le fait qu’elle se jouera dans un petit stade où la pression sera de mise. Mais les protégés de l’entraineur Fouad Bouali ne semblent pas intimidés par les conditions qui vont entourer le déroulement de cette rencontre, eux qui ont tenu le coup à Oum El Bouaghi, où ils ont renversé la vapeur face à l’US Chaouia et se sont qualifiés à l’issue de la séance de tirs au but. Et comme le facteur expérience jouera un grand rôle dance cette rencontre, les Ghazi et consorts

partent avec l’avantage des pronostics, surtout dans le cas où ils sauraient comment gérer les débats.

LES MOULOUDÉENS REPRENNENT CONFIANCE

Comme tout le monde le sait, le Mouloudia d’Alger joue sa saison durant cette semaine. Mais en attendant de jouer le derby face à l’USM Alger, les Vert et Rouge sont sur un nuage, eux qui ont battu le CR Belouizdad dans son jardin du 20-Août, malgré l’énorme pression dans laquelle s’était jouée la rencontre de vendredi après-midi. Un succès qui a laissé les Mouloudéens reprendre confiance en eux, surtout que personne n’avait misé sur un bon résultat du Mouloudia face au CRB. Mais les Aksas et compagnie

ont prouvé le contraire, tout en confirmant leur force de caractère malgré la grosse tension qu’avait dominé les débats. Encensés par cet exploit, les poulains de Fouad Bouali s’appuient aussi sur le scénario réalisé à Oum El Bouaghi lors du précédent tour de cette même compétition, où ils son revenus de très loin face à l’US Chaouia, grâce aux deux réalisations signées Yahia Cherif et Djallit, sans oublier Djemili qui avait fait le reste lors de la séance de tirs au but. Mais comme en Coupe d’Algérie tout reste possible, surtout que l’effet surprise sera omniprésent, les Vert et Rouge se devront de faire très attention afin d’éviter l’élimination de l’objectif principal de la direction mouloudéenne. Youcef R.

La direction du stade Tchaker donne son OK

Le derby se jouera à Blida à 16h30

C’

est officiel, le derby MCA-USMA, qui se jouera dans le cadre de la 20e journée du championnat de Ligue 1,aura lieu au stade Mustapha-Tchaker de Blida, suite à la confirmation faite par la direction du stade, qui fut suivie par le président de la ligue de football professionnelle, Mahfoud Kerbadj. Cette décision intervient après que la direction du Mouloudia d’Alger eut déposé une nouvelle demande, relative à la délocalisation de ce match de Bologhine à Blida. En effet, la demande a été déposée dimanche en fin de journée, au niveau de la LFP, confirmant l’intention de la direction du Mouloudia d’Alger de recevoir son homologue, l’USM Alger, au stade Mustapha-Tchaker de Blida, et ce, afin de ne pas priver le public des deux équipes de ce derby d’un enjeu capital pour les deux formations. Tout en interpellant la LFP, les dirigeants mouloudéens ont fait de même avec la direction du stade Mustapha Tchaker de Blida. Puis que ces derniers ont été contactés dans l’optique d’obtenir le feu vert pour le déroulement du derby MCA-USMA dans ce stade. D’ailleurs, à en croire une source digne de foi, la demande de la

partie mouloudéenne a été acceptée par les responsables du stade de Blida, qui n’ont pas trouvé d’empêchement par rapport à l’accueil du derby algérois.

LA DIRECTION DU DOYEN SOULAGÉE

Comme l’OPOW de Blida n’a pas hésité à donné son aval, suite à la sollicitation dont elle a fait l’objet de la direction du Mouloudia d’Alger, le premier responsable de la LFP, Mahfoud Kerbadj en l’occurrence, a confirmé à son tour, hier en début d’après-midi, la programmation du derby algérois au stade de Blida. «Le match va se dérouler officiellement au stade MustaphaTchaker à Blida. La direction du MCA a réussi, dimanche, à avoir l'accord des responsables de cette enceinte, chose qui nous a poussé naturellement à délocaliser cette rencontre, dont le coup d'envoi pourrait être donné exceptionnellement à 16h30», a indiqué Kerbadj. Une nouvelle qui a soulagé la direction du Mouloudia d’Alger, qui vient de mettre fin à un véritable casse-tête, surtout que cette affaire de domiciliation a fait beaucoup de bruit tout au long de la semaine. Y. R.

LES SUPPORTERS ONT PRIS D’ASSAUT LES GUICHETS DE BOLOGHINE

Les 900 billets écoulés en un temps record !

Les 1.250 billets réservés aux supporters du Mouloudia d’Alger par la direction de l’USMM Hadjout, pour le match de coupe qui se jouera aujourd’hui, au stade de Hadjout, ont été tous vendus hier. Et c’est en un temps record que le quota de 900 billets mis en vente au niveau des guichets du stade Omar Hamadi de Bologhine, ont été achetés par les supporters mouloudéens qui

comptent se déplacer à Hadjout pour suivre de près la prestation de leur équipe.

300 BILLETS VENDUS DIMANCHE SOIR AU SIÈGE DU CLUB

Avant de mettre en vente les 900 tickets, la direction mouloudéenne avait déjà vendu 300, dimanche soir, soit dès le retour de Kaci Said

et des représentants du comité de supporters avec les 1250 billets. Les 300 ont été vendus aux trois groupes ultras qui ne ratent aucun déplacement du Mouloudia, que ce soit en championnat ou en coupe d’Algérie.

150 BILLETS VENDUS À TIPASA

Afin de permettre aux supporters

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

mouloudéens résidant à Tipasa d’aller soutenir leur équipe du cœur, les responsables du vieux club algérois ont pris l’initiative de consacrer 150 billets pour cette frange de supporters qui compte se déplacer en masse pour voir la prestation des Boucherit et compagnie, et de les soutenir pour arracher le billet pour la demi-finale de Dame Coupe. Y. R.


06

Coupe d’Algérie Maracana N°2271— Mardi 18 février 2014

Les Canaris sous pression

1/4 de finale

JSK VS MCO Les Canaris de la JSK, qui disputeront, cet après-midi un des plus importants matches de leur saison, en accueillant le Mouloudia d’Oran, en match des quarts de finale de Coupe d’Algérie avec comme enjeu, une place dans le carré d’AS de l’épreuve populaire, n’ont d’autre choix que de gagner pour se hisser en demi-finale de l’épreuve populaire, sur laquelle ils misent beaucoup cette saison.

U

n match plus important que celui de vendredi dernier. En effet, c’est un match capital que les poulains du coach Azzedine Ait Djoudi disputeront, en accueillant le MCO en match phare des quarts de finale de la Coupe d’Algérie. Un match capital et décisif pour les Canaris de la JSK, eux qui ont fait de la Coupe d’Algérie leur objectif suprême, pour gagner un titre cette saison après avoir perdu tout espoir de

renouer avec le chemin des consécrations en championnat. De retour vendredi soir d’Oran, les Canaris de la JSK n’ont pas eu de répit, eux qui ont repris le chemin des entraînements, samedi soir. Un match des plus déterminants pour une équipe de la JSK qui mise énormément sur le trophée de Dame coupe pour sauver sa saison, mais qui se présente à ce rendez-vous des quarts de finale sous une énorme pression. En effet, le match nul réalisé à Oran, vendredi dernier, alors qu’il était question pour les poulains du coach Azzedine Ait Djoudi de revenir avec les trois points et mettre fin à plus de six mois sans victoire en déplacement, ajouté à la prestation médiocres fournie par l’équipe, n’a pas manqué de susciter l’ire des supporters de la JSK et de son boss, Mohand Chérif Hannachi, qui a ouvertement critiqué ses poulains et le staff technique. Une sortie du reste attendue de la part du boss, qui ne pouvait rester les bras croisé face à la décadence au sein de son team, mettant ainsi les joueurs

et toutes l’équipe sous haute pression et surtout devant ses responsabilités pour ne pas gâcher si près du but, le travail de toute une saison.

LES KABYLES ACCROCHÉS À L’ÉPREUVE POPULAIRE

Avec la perte de tout espoir de consécration en championnat et de la baisse terrible et inquiétante du rendement de l’équipe, joueurs et staff sont gagnés désormais par le doute, qui s’installe malheureusement au plus mauvais moment pour cette équipe de la JSK. Les coéquipiers d’Ebossé, qui est appelé a réagir cet après-midi, sont dos au mur et doivent, vaille que vaille, arracher la qualification pour satisfaire leurs supporters et se ressaisir. En effet, la formation kabyle aborde un virage important de sa saison. La qualification est la seule alternative pour les Kabyles de faire un pas de géant vers une nouvelle finale de Coupe d’Algérie et une éventuelle consécration, avec un titre inespéré pour une JSK

qui ne pourra sauver sa saison qu’avec le trophée de Dame coupe, elle qui avait de grandes ambitions en début de saison, et qui se trouve désormais accrochée à l’épreuve populaire pour gagner un titre, à défaut du titre en championnat. Outre les joueurs, celui qui subit la plus grosse pression, est sans conteste, le coach des Canaris, Azzedine Aït Djoudi. Ce dernier qui vient de subir, et pour la seconde fois en l’espace d’une semaine, les foudres de son patron, Mohand Chérif Hannachi, sait désormais qu’il n’aura pas le droit désormais à l’erreur, et surtout à ne pas gâcher cette ambition des Canaris d’aller en finale de Coupe d’Algérie qui leur ouvre grand les portes. Une qualification qui sera d’ailleurs déterminante pour l’avenir d’Azzedine Aït Djoudi, et qui sera la seule alternative de faire baisser la pression qui pèse sur ses épaules et lui assurer la poursuite de son aventure à la tête de la barre technique des Canaris. Ali S.

ALORS QUE SEDKAOUI, MEKKAOUI ET BENLAMRI SONT OPÉRATIONNELS

Plusieurs changements en perspective

Le patron de la barre technique des Canaris, Azzedine Aït Djoudi et au lendemain de l’épisode d’Oran, où il a failli jeter l’éponge sous la pression de son boss, Mohand Chérif Hannachi, demeure toujours sous pression, et ce, malgré la confiance qui lui a été renouvelée par le président.

U

n Aït Djoudi qui sait qu’il est sur un siège éjectable et que seule une qualification, demain, aux dépens du MCO pour les demi-finales de l’épreuve populaire lui sera salutaire. A cet effet, c’est au coach en tant que premier responsable technique de l’équipe, de faire en sorte que son team se présente, demain face au MC Oran avec un tout autre visage que celui des deux dernières rencontres de championnat, notamment celle de vendredi dernier à Oran. A cet effet, Azzedine Aït Djoudi, et pour éviter une élimination catastrophique en coupe, qui ébranlera tout au sein de la JSK, et afin de présenter un team concurrent et plus performant, a décidé d’opérer des

changements radicaux au sein de son onze. Des changements qui seront dictés par la performance, mais aussi avec le retour à la compétition de certains éléments qui avaient raté le déplacement, vendredi dernier à Oran, à l’image de Sedkaoui et Mekkaoui remis de leur blessure et qui seront d’attaque demain, en passant par Benlamri qui

retrouvera sa place dans le onze, après avoir été préservé pour éviter un carton jaune qui l’aurait privé du match de coupe de demain face au MCO. En effet, déjà privé des services de son portier numéro 1, Malik Asselah, le coach devra certainement recourir aux services de ces deux avant-centres, que sont Ahmed Messaâdia et Zaâbia. Deux joueurs

qui, en sus de leur prestation jugée faible vendredi dernier, souffrent de blessures qui les rendent pratiquement incertains pour ce match, et qui seront de ce fait ménagés. Un troisième élément titularisé, lui aussi, vendredi dernier, ne sera pas concerné par ce match, et il s’agit de la dernière recrue hivernale, Hamza Bencherif, expulsé vendredi dernier et qui devra purger sa suspension demain, à l’occasion du match de coupe. Avec la défection de certains éléments, et le retour d’autres au moment où il est appelé à trouver des solutions pour aligner un onze performant, Azzedine Ait Djoudi et au vu de toutes ces conditions, devra donc opérer des changements radicaux, notamment en attaque, qui reste le compartiment le plus à plaindre ces dernières semaines. La grosse surprise, serait la titularisation du jeune espoir Saïd Ferguène, d’autant plus que le coach manque d’attaquant pour ce match de coupe. Un Saïd Ferguène qui a brillé, vendredi dernier en faisant son entrée à la mi-temps et qui devrait donc enregistrer une première titularisation cet après midi. A. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

ASSELAH ET MEKKAOUI SE SONT ENTRAINÉS HIER Le gardien Malik Asselah, qui n’est pas à 100% de ses moyens, ainsi que Mekkaoui, touché au genou, se sont entrainés, hier matin, avec le reste du groupe . Ce dernier est prêt pour jouer cet après-midi.

DJADJOUA : «MAZARI ET MAROCI SONT PRÊTS»

Le médecin du club , Ahmed Djadjoua précise que le gardien Mazari, qui souffre d’une infection à l’oreille, ainsi que Zineddine Mekkaoui, sont prêts pour ce match «médicament parlant, Mazari et Mekkaoui et même Asselah sont prêts et sont tous rétablis et ne souffrent de rien. C’est au staff technique de décider de les aligner ou pas, car cliniquement ils sont opérationnels».

HISTORIQUE DES CONFRONTATIONS EN COUPE :

1972/1973 – 8es de finale JSK 3 – MCO 3 (JSK qualifier par le plus grand nombre de corner 5-4) 1978/1979 – ½ finale JSK 0- MCO 0 (JSK aux tab 7-6) 1983/1984 – ½ finale MCO 1- JSK 0 1985/1986 – ½ finale MCO 0 – JSK 2 1987/1988 – ¼ de finale MCO 0 – JSK 0 (MCO aux tab 4-2) 1988/1989 – ¼ de finale MCO 0 – JSK 0 (JSK aux tab 6-5) 1991/1992 – ¼ de finale MCO 1 – JSK 2 2006/2007 – ¼ de finale MCO 2 – JSK 2 (JSK aux tab 6-5) 2010/2011 – ½ finale MCO 1 – JSK 2 A. S.


Maracana N°2271— Mardi 18 février 2014 F Coupe

d’Algérie 07

La qualification, le seul mot d’ordre

1/4 de finale

JSK VS MCO

LES CANARIS PARTENT FAVORIS, MAIS…

Le club phare du Djurdjura, tombeur du tenant du titre, à savoir l’USM Alger, en match de 16es de finale, disputé au stade Omar-Hamadi de Bologhine, part avec les favoris des pronostics sur ses bases et devant son public. Affronter cette équipe qui n’a d’autre objectif cette saison que de lutter contre son maintien, pourra jouer un bon tour pour les Kabyles. Mais ils doivent rester vigilants et se méfier surtout face aux Oranais qui ne comptent pas se rendre à Tizi dans la peau d’un vaincu expiatoire. L’absence de certains joueurs notamment à vocation offensive, comme Zaâbiya et Messadia pourra inquiéter le staff technique lequel est appelé à trouver des solutions.

DERNIÈRE SÉANCE HIER MATIN

Le staff technique, à sa tête Azzedine Aït Djoudi, a réuni hier matin ses joueurs pour un dernier galop d’entraînement au stade du 1er -Novembre de Tizi Ouzou qui sera le théâtre de cette belle affiche des quarts de finale de la Coupe d’Algérie.

LES INCONDITIONNELS AU RENDEZ-VOUS

Ils viennent de tous les coins du pays, les supporters kabyles promettent un stade archicomble cet après midi, pour soutenir leur équipe favorite dans sa mission contre les Oranais. En contrepartie, les inconditionnels kabyles exigent la qualification aux joueurs pour le prochain tour. Les supporters kabyles, qui n’étaient pas satisfaits du rendement de leur équipe notamment lors de cette phase retour, sont décidés à pousser fort leur équipe pour qu’elle puisse aller le plus loin possible. Les Kabyles, qui ont fait preuve d’un soutien extraordinaire cette saison, ne comptent pas rater cette belle occasion pour faire la fête. Décidés à soutenir leur équipe favorite jusqu’au bout, les inconditionnels kabyles sont attendus cet après midi en masse pour épauler leur équipe dans sa mission contre les Hamraoua. R. S.

Le stade du 1erNovembre de Tizi Ouzou vibrera aujourd’hui au rythme de Dame coupe, à l’occasion du match des quarts de finale entre la JS Kabylie et le MC Oran, prévu à partir de 17h.

L

a ville des Genêts sera donc aujourd’hui le théâtre d’un big match qui va, pour la seconde fois cette semaine, opposer le club phare du Djurdjura aux Hamraoua. Un rendezvous qui s’annonce palpitant et indécis entre deux vieilles connaissances. Quatre jours après le match e de la 19 journée du championnat, les deux formations kabyle et oranaise s’affrontent dans l’une des belles affiches des quarts de finale

de la plus populaire compétition nationale. Ce rendez-vous, le deuxième en une semaine, s’annonce âprement disputé, et les 22 acteurs sur le terrain vont se livrer une vraie bataille durant 90 minutes. Les Jaune et Vert, qui ont réussi à imposer le match à leur adversaire du jour sur ses bases, sont déterminés à aller au bout de leurs chances pour satisfaire toute une région qui attend beaucoup d’eux cet après midi. Les coéquipiers d’Aymen Madi ne jurent que par le ticket qualificatif qui sera mis en jeu sur leurs bases et devant leur public. Certes, leur mission s’annonce délicate contre un adversaire qui n’a que cette compétition comme objectif, mais avec leur détermi-

nation, leur expérience et leur solidarité notamment dans les moments difficiles, les Kabyles ne comptent pas rater cette belle opportunité «at-home», pour atteindre

AÏT DJOUDI : «CE SERA DU 50-50»

Le premier responsable à la barre technique des Jaune et Vert, Azzedine Aït Djoudi avoue que son équipe n’aura pas la mission facile face à cette coriace équipe oranaise même si le match se joue à Tizi Ouzou. Pour le technicien kabyle, il dira : «Dans un match de coupe, les deux équipes partent à chances égales », et le mieux concentré, selon ses dires, l’emportera. L’entraineur confirme également que le dernier match de coupe n’a aucune ressemblance à celui de la coupe, sachant que les matches de coupe réservent toujours des surprises.

«PROFITER DE L’AVANTAGE DU TERRAIN ET DU PUBLIC»

Azzedine Aït Djoudi avoue surtout que l’avantage du terrain et du public ne sont pas des paramètres de réussite. Le coach kabyle confirme que seule la concentration pourra récompenser les joueurs. « Le passé nous a donné beaucoup de leçons dans ce sens. Je ne me fie pas beaucoup à ces deux paramètres dans un match de coupe. Certes, recevoir à domicile constitue un avantage, mais il va falloir l’exploiter. La présence du public pourra pousser les joueurs à se donner à fond, mais cela n’est pas suffisant si les joueurs ne se concentrent pas sur leur sujet», a-t-il avoué. R. S.

les demi-finales. Mais cela ne veut, en aucun cas, dire que les Canaris se présenteront sur leur jardin dans la peau de vaincu, mais avec un léger avantage dont ils doivent profiter pour valider leur billet pour l’avantdernier tour de cette coupe républicaine. Les camarades du capitaine Ali Rial, qui ont réussi à effacer de leur chemin le tenant du trophée, à savoir l’USM Alger avant de revenir avec une belle qualification de Saïda, se présenteront ce soir sur leur pelouse avec comme seul objectif remporter une précieuse qualification. La bataille sera ardue entre deux grandes formations. Une chose est sûre, l’équipe la plus concentrée sur les débats saura, sans aucun doute, comment sortir victorieuse de cette

belle affiche des quarts de finale de la Coupe d’Algérie. Les inconditionnels seront certainement au rendez-vous pour assister, à coup sûr, à une rencontre de haute facture. Malgré tout ce qui a été dit ces derniers temps sur le rendement de l’équipe notamment face à des adversaires loin de constituer des foudres de guerre, les Kabyles affichent une volonté de fer et une détermination sans précédent pour se qualifier pour les demi-finales de la Coupe d’Algérie. Les camarades de Bencherifa sont appelés à sortir leur grand jeu et se méfier de cette adversaire qui n’effectuera pas le déplacement à Tizi avec la fleur au fusil. R. S.

AOUEDJ

«Le mieux concentré l’emportera»

Le milieu offensif de la JS Kabylie, Sid-Ahmed Aouedj, confirme que seule la qualification pour les demi-finales intéresse leur équipe. L’ancien Oranais avoue que les choses ne s’annoncent pas aussi faciles, mais ses camarades et lui n’ont pas d’autre choix.

D’abord que diriezvous de ce rendez-vous contre votre équipe formatrice ? C’est un rendez-vous qui a toujours ses particularités. Mais je dirai que c’est match qui s’annonce très difficile et important en même temps. Ce rendez-vous à domicile constitue une bonne aubaine pour aller de l’avant dans cette compétition. Sans se focaliser sur notre adversaire, je dirai que les débats seront rudes, donc on doit se concentrer uniquement sur cette sortie.

Le dernier match du championnat vous a quand même donné des idées, de quoi il s’agit ? Les matches de coupe n’ont rien de pareil avec ceux du championnat. Le match d’aujourd’hui même s’il se jouera contre le dernier adversaire en championnat, ce sera une tout autre paire de manches. Des choses ont été retenues certes, mais il faut rester vigilants. Les techniciens s’accordent à dire que votre équipe part favorite. Que-ce-que vous en pensez ? Pas de favori dans un match de coupe. Tout pourra arriver même contre une équipe qualifiée de petit poucet. Il faut s’attendre à de chauds débats et le mieux concentré l’emportera. Evoluer à domicile et devant vos supporters, la qualification est impérative… C’est un avantage d’évoluer à domicile et devant notre pub-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

lic, mais il faut rester concentrés sur le match. Nous somme tenus de réaliser un bon exploit pour continuer la saison en toute sérénité. Les supporters s’organisent pour venir vous soutenir. Que leur ditesvous ? Leur apport dans ce genre de match est très important. A la JSK, on fait beaucoup confiance à nos supporters. Ils ne ratent aucun moment pour venir en aide à leur équipe. Avec leur présence en masse, on leur promettra de faire de notre mieux pour nous qualifier. Entretien réalisé par R. S.

MAZARI DANS LES BUTS

Pour ce match des quarts de final très important contre le MC Oran, le portier Nabil Mazari s’occupera encore une fois de la cage. Malgré tout ce qui a été dit à propos de son mal, le jeune portier est apte à jouer ce match.


08

Coupe d’Algérie Maracana N°2271— Mardi 18 février 2014

LES CANARIS PARTENT FAVORIS

Deuxième rencontre en moins de cinq jours entre ces deux formations. Vendredi dernier, au stade Ahmed-Zabana, les hommes d’Ait-Djoudi avaient pris un ascendant certain sur les Hamraouas en les forçant au partage des points et, du coup, en précipitant le limogeage de leur entraineur Djamel Benchadli.

1/4 de finale

D

evant leur public et dans leur antre, les coéquipiers de Sid Ahmed Aouedj sont plus que jamais décidés à passer l’écueil oranais, comme il l’avait déclaré vendredi après le match. «Le MCO est bien faible et nous saurons comment le battre à TiziOuzou ». Les Oranais, qui gardent un soupçon d’espoir de forcer les kabyles aux prolongations, et de jouer leur chances aux penalties, savent que leur mission sera délicate, alors que les dirigeants espèrent que le changement d’entraîneur donnera un coup de fouet psychologique et pourra apporter ses fruits. Une chose est sûre : les coéquipiers de Lyès Saïdi joueront sans aucune pression.

BELATOUI EN OBSERVATEUR

Le nouvel et troisième entraîneur cette saison, qui débutera ses fonctions aujourd’hui, sera surtout en qualité de spectateur et ce bien qu’il connaisse la moitié de l’effectif de son « ancien-nouveau » club. Certes, Omar Belatoui, qui a profité des journées de relâche du championnat de division deux amateur, pour assister aux matchs de l’équipe

de son cœur, a une petite idée sur les capacités de sa nouvelle formation. Mais personne n’attend de lui des miracles, dans la mesure où sa mission principale, pour laquelle il a signé un contrat de 04 mois, est de sauver l’équipe de la relégation, comme il l’avait fait la saison dernière, et à la même époque. Il s’agira donc pour lui plus un match où il supervisera sa formation, en vue de faire les correctifs indispensables trois jours avant le rendezvous de Constantine avec le CSC, match qui sera bien plus important.

IL A SIGNÉ UN CONTRAT JUSQU’À LA FIN DE LA SAISON

Par amour pour ses couleurs de cœur ou envie d’être hyper médiatisé ? Omar Belatoui a laissé tomber l’OM Arzew, club où il avait signé un contrat (écrit ou moral, c’est kif-kif) en début de saison et qu’il menait vers le retour à la ligue 2. Il a demandé pardon aux

BELARBI : «NOUS FERONS DE NOTRE MIEUX»

«Indépendamment du changement d’entraîneur, nous allons faire de notre mieux pour nous qualifier. Nous avons vu à Oran, vendredi, que la JSK était prenable. Certes, elle va jouer autrement ce mardi et certainement qu’elle débutera le match avec l’idée de marquer dès le début du match. A nous de savoir gérer la rencontre en évitant d’encaisser de but en première mi-temps pour les faire douter et tenter des contres qui pourraient, avec un peu de précision, apporter leurs fruits. Nous n’avons rien à perdre dans ce match, mais tout à gagner ». Equipe probable : Belarbi, Bourzama, Nessakh, Belabbès, Aouamri, Bouterbiat, Heriat, Berradja, Dagoulou, Cherif, Amrane.

dirigeants arzewiens et ça leur fait une belle jambe. Passons ! Belatoui a signé un contrat jusqu’à la fin du mois de mai. L’après-midi de dimanche, sur les lieux de l’entraînement du MCO, il a confirmé avoir signé jusqu’à la fin de la saison avec l’option de la poursuite de sa mission, en cas de maintien. «On m’a demandé comme objectif d’assurer le maintien de l’équipe et d’améliorer son classement général. Il était difficile pour moi de refuser le MCO ».

LA JSK EST D’UN AUTRE CALIBRE QUE LA JSBC ET MAGRA

Il est incontestable que l’adversaire du jour, en l’occurrence la JSK, club de première ligue, qui a des traditions en coupe et qui se trouve sur le podium, sera un autre morceau que les amateurs Chetaïba Mokhtar et Magra, ces derniers ayant forcé les Hamraoua à jouer les prolongations et les tirs au but.

LA DÉSIGNATION DE ZAOUI DIVISE LES SUPPORTERS

Vu la spirale de doute que connaît l’arbitrage algérien depuis plusieurs saisons, et notamment cette année, avec des référées comme monsieur Necib, les supporters oranais sont partagés en ce qui concerne la désignation de monsieur Zouaoui pour cette rencontre. Ce dernier avait dirigé deux matchs des Oranais, cette saison. A Zabana, lors du match contre MCA où ses décisions étaient fort controversées et contestées, et une deuxième fois à Bechar où les Mouloudéens affrontaient la JSS. Ce jour-là, monsieur Zouaoui avait fait, selon eux, un match correct, malgré la défaite. «Espérons qu’il ne sera pas influencé par les supporters locaux et qu’il fera un bon arbitrage », espèrent-ils.

RETOUR DE BERRADJA, BOURZAMA ET BELABBÈS

Le retour de Omar Belatoui a permis aux « cadres » de l’équipe de se réconcilier avec leur club et de reprendre les entraînements. Entre eux et le coach, le courant passe très bien. Reste à savoir si Belatoui fera du sentiment. A notre connaissance, il pensera plus au meilleur

moyen de remettre l’équipe sur les bons rails, plutôt que de faire plaisir à tel ou tel joueur. Quant à Djamel Bouaîcha, qui n’a pas joué les deux derniers matchs pour cause de blessure, il devait déclarer forfait encore une fois, ne se sentant pas totalement rétabli. Belatoui

comptera sur deux des attaquants qu’il a convoqués parmi les 19 joueurs, à savoir, Amrane, Cherif, Benamar, Mokhtar ou Benyettou. En gros, le nouveau coach fera confiance aux joueurs qu’il connaît, avant de jauger les autres au cours des futures séances d’entraînement.

Le MCO ne marche pas bien et certains supporters estiment que le mauvais rendement n’est pas imputable aux staffs techniques, celui de Solinas et celui de Benchadli, mais aux joueurs qui sont tout juste moyens et à la politique des dirigeants qui consiste à changer, chaque année, 7O% de l’effectif de l’équipe. «Omar Belatoui, que nous respectons beaucoup, n’apportera pas plus que ce qu’il peut apporter : sa discipline et sa psychologie, car sur le plan de la stratégie, il ne peut ni jouer à la place de Belabbès, ni à celle de Aouad, ni à celle de Benyettou. Nous espérons quand même qu’il parvienne à sauver l’équipe de la relégation ». Un exploit ou une sortie honorable, donnera plus d’assurance aussi bien à Belatoui et son adjoint, le fidèle Sebbah Benyagoub, qu’aux joueurs, pour aborder dans de bonnes conditions morales leur match contre le CSC de Simondi. Miloud T.

BELATOUI

s’est réuni avec les joueurs avant le déplacement

Omar Belatoui a tenu à se réunir avec les joueurs dimanche soir à l ’ h ô t e l Meridien, lieu choisi par le président et en présence des dirigeants. C’était plus une prise de contact pour dresser le diagnostic de l’équipe, plutôt qu’une présentation protocolaire, le nouvel entraîneur étant connu de tous les joueurs. Le nouveau coach aurait demandé aux coéquipiers de Belarbi de mettre de côté leurs problèmes et de ne se focaliser que sur les deux prochains matchs et en particulier celui de Constantine. «Je ne vais pas fuir mes responsabilités sous prétexte que je viens d’arriver. Je suis l’entraîneur de l’équipe et je vais assumer ma fonction du mieux que je le pourrais et gérer ce match à partir du banc de touche ».

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

JSK VS MCO

LEVÉE DE BOUCLIERS SUR LA MANIÈRE DONT A ÉTÉ LIMOGÉ BENCHADLI

Il est certain que les coéquipiers de Farès Amrane ne se sont pas rendus à Tizi-Ouzou avec un esprit serein. Entre une série de matchs nuls à domicile et le limogeage de l’entraîneur qui a commencé à les préparer ce début de semaine, leur moral ne doit pas être au beau fixe. «La logique aurait voulu que la direction du club mette fin aux fonctions de Benchadli, juste après le nul de vendredi et laisser, soit le DTS Djebbour, soit l’entraîneur des U 21, assurer la préparation du samedi et du dimanche matin, afin que le message du changement passe dans l’esprit des joueurs sans faire trop de dégât. Or, le comportement des dirigeants dénote, encore une fois, qu’ils ne sont pas sortis de l’amateurisme primaire et qu’ils sont loin des règles élémentaires du professionnalisme. C’est encore une fois, le degré de leur instruction limitée », a déclaré un vieux supporter, qui ne fréquente plus les stades.

ABSENCE DE DÉONTOLOGIE CHEZ DJEBBARI

Quand un président censé diriger un ex-grand club, veut limoger son entraîneur, il y a certaines règles à suivre, dont celle de l’éducation et la correction. Ce président convoque son entraîneur et lui signifie avec les usages, sa fin de mission. Or, que fait Djebbari : il laisse Benchadli assurer la séance d’entraînement de dimanche matin et lui fait signifier, par téléphone, à 13H30 et par agent interposé, qu’il est limogé. «Rien ne nous surprend. Djebbari est connu sur la place d’Oran et bien connu. Alors… », s’est indigné un groupe de supporters. Rappelons que le président du MCO avait usé de la même façon, avec Mohamed Henkouche en 2012.


Ligue Une 09

Maracana N°2271— Mardi 18 février 2014

L’APRÈS-DJABOUR A COMMENCÉ Comme il fallait s’y attendre, la direction de la JSM Béjaia a décidé de se séparer à l’amiable de l’entraineur franco-algérien, en l’occurrence Kamel Djabour, au lendemain de la défaite concédée face à l’ES Sétif à domicile. Ce dernier a échoué dans son entreprise de redresser la situation du club, en enfonçant davantage le club dans la crise où il se dirige virtuellement en ligue deux.

A

insi donc, le feuilleton du coach Djabour vient de se terminer et s’ajoute déjà à l’entraineur Saâdi qui a été limogé en début de saison pour mauvais résultats. Désormais, l’ère d’après-Djabour a déjà commencé depuis hier, puisque les Béjaouis ont assuré la reprise sans le staff technique habituel puisque c’est le joueur Zafour qui a assuré la reprise d’hier en attendant l’arrivée de Hamouche Lahcène prévue pour aujourd’hui.

HAMOUCHE EN POMPIER

Ainsi donc, devant la situation difficile que traverse l’équipe actuellement en championnat, avec une dernière place au classement, les dirigeants de la JSMB ont été dans l’obligation d’opérer des changements à la barre technique afin de permettre au club de renouer avec les bons résultats et d’en finir avec les mauvais résultats. D’ailleurs, le président Tiab a

C

Y A-T-IL ENCORE UN ESPOIR DE MAINTIEN ?

En procédant au limo-

LE COACH AURA UN MOIS D’INDEMNITÉ

Finalement, après des négociations à batons rompus entre lui et les dirigeants, le coach franco-algérien, en l’occurrence Kamel Djabour, a obtenu un mois d’indemnité qu’il percevra probablement avant son retour en France. Il s’agit du mois de janvier seulement, après avoir exigé trois mois de salaires que le président Boualem Tiab a refusé jugeant que l’entraineur en question n’a pas réalisé les résultats escomptés pour espérer obtenir trois mois de salaires. Pour rappel, tout le staff de Djabour partira avec lui.

ZEGHLI A ÔTÉ LE PLÂTRE

pris attache avec un ex-habitué de la maison, à savoir Lahcène Hamouche, qui a travaillé beaucoup avec plusieurs entraineurs à l’image de Djamel Menad, Bouali et Alain Michel. Hamouche a accepté la proposition des dirigeants et vient ainsi en pompier pour permettre au club de renouer avec les bons résultats, bien que la situation s’annonce difficile.

IL SERA ASSISTÉ PAR BRAHIM ZAFOUR

Toutefois, vu que le club a minimisé ses chances de se maintenir en ligue 1 après la dernière défaite concédée face au leader, en l’occurrence l’ES Sétif, la direction de la JSMB n’a rouvé en pompier

que l’ex-entraineur adjoint, en l’occurrence Hamouche pour succéder à Kamel Djabour à la tête de la barre technique. D’ailleurs, Hamouche sera assisté dans sa mission par le défenseur, Brahim Zafour, en attendant de trouver un entraineur qui sera engagé pour la nouvelle saison sportive prochaine. Hamouche et Zafour pourraient bien terminer la saison en attendant celui qui sera en mesure de mener l’équipe à bord la saison prochaine dans le cas où le club vient de reléguer en ligue deux.

IL ENTAMERA SA MISSION AUJOURD’HUI

Bien que les Béjaouis se soient compliqués la tâche après la nou-

velle défaite concédée à domicile devant l’ES Sétif, le nouvel entraineur, à savoir Hamouche, tentera de redresser la situation et de permettre au club de renouer avec les bons résultats à commencer par le prochain déplacement à Bordj pour affronter le CABBA dans le cadre de la 20e journée du championnat. De ce fait, il est attendu à ce que Hamouche débutera sa mission à partir d’aujourd’hui pour tenter de redresser la situation et espérer réussir de bons résultats afin de sortir de la mauvaise situation, bien que la tâche s’annonce difficile et compliquée vu que les chances de club de se maintenir sont devenues minimes. S.A.S.

Place à la préparation du CABBA

’est hier, lundi, que les Béjaouis de la JSM Béjaia ont repris le chemin des entrainements au niveau du stade de l’Unité Maghrébine pour tenter de se préparer pour la suite du parcours, notamment le prochain match face au CA Bordj Bou Arreridj dans le cadre de la 20e journée du championnat. La reprise a été assurée par le défenseur, Brahim Zafour, qui tentera de coordonner avec le coach Hamouche pour faire sortir le club de la mauvaise situation et renouer avec les résultats positifs. D’ailleurs, les Béjaouis vont tenter d’assurer la meilleure préparation possible pour quitter la zone des turbulences et améliorer encore leur classement.

JSMB

geage de coach Djabour et procéder à la désignation de Lahcène Hamouche à la barre technique pour les matches à venir, la direction veut ainsi permettre à l’équipe de renouer avec les bons résultats et de quitter la zone rouge. D’ailleurs, en dépit de la mauvaise situation que traverse le club, les dirigeants gardent un peu d’espoir pour se maintenir en ligue 1 et ce, en dépit de la difficulté de la tâche qui attend les joueurs à l’avenir. Reste à savoir si les supporters peuvent espérer au maintien lorsqu’on sait que les Béjaouis doivent faire le plein dans les prochaines rencontres pour éviter le purgatoire.

LES JOUEURS NE VEULENT PAS ABDIQUER

Alors que le club occupe la dernière place au classement général avec seulement 13 points et ferment

Ayant été contraint de se mettre au repos après avoir contracté une blessure, le jeune Zeghli vient d’ôter le plâtre qu’il a mis au lendemain de sa blessure. D’ailleurs, il devrait commencer à courir probablement aujourd’hui, mardi, afin de tenter de récupérer toutes ses forces dans les meilleurs délais et espérer être apte les prochaines journées pour aider ses camarades à réussir de bons résultats et quitter la zone des turbulences bien que la tâche ne soit pas facile.

L’INFIRMERIE SE VIDE

la marche du classement, voilà que les camarades de gardien Kacem ne veulent pas abdiquer dès maintenant, en se montrant conscients de la tâche qui les attend et décidés à fournir beaucoup d’efforts pour réussir de bons résultats à l’avenir et espérer quitter la zone rouge. D’ailleurs, ils comptent renouer avec les bons résultats dès la prochaine journée avec ce périlleux déplacement

dans les hauts plateaux pour affronter un autre mal-classé, le CABBA l’occurence) qui occupe l’avant-dernière place avec 14 points seulement.

DU PAIN SUR LA PLANCHE POUR HAMOUCHE

En acceptant de prendre la barre technique du club, le nouvel entraineur de la JSM Béjaia, Lahcène

Hamouche en l’occurrence, aura du pain sur la planche pour tenter de redresser la situation et surtout sauver l’équipe de la relégation. Le groupe se trouve avec un moral à plat suite à la série des mauvais résultats réalisés jusquelà, alors que le club a compromis ses chances pour espérer au maintien. Chose que le coach a reconnu, mais en se montrant décidé à relever le défi. S. A. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Alors que le précédent staff a été souvent contraint au problème des blessures, voilà que l’infirmerie de la JSMB vient de se vider après que le défenseur Zeghli vient de reprendre les entrainements en compagnie de Brahim Zafour, pour tenter d’aider leur équipe à réaliser de bons résultats. De ce fait, le nouvel entraineur aura des ingrédients pour tenter de réussir de bons résultats et permettre à l’équipe de sortir de la mauvaise situation afin d’espérer réussir l’objectif tracé, bien que les carottes semblent être cuites. S. A. S.


10

Ligue Une

USMH

SOFIANE BENDENIA (MANAGER D'AÏT OUAMEUR) : «AÏT OUAMAR IRA AU FC BAKOU EN FIN DE SAISON»

Sofiane Bendenia, le manager d'Aït Ouameur, de retour à Alger, dimanche, a déclaré que son protégé, Hamza Aït Ouameur sera transféré au FC Bakou lors du prochain mercato. Le manager a ajouté que le club azéri insiste toujours pour enrôler le joueur harrachi, et ce dernier aimerait bien vivre cette expérience, d'autant plus que le joueur sera en fin de contrat avec les Jaune et Noir. «J'ai discuté avec le directeur sportif de Bakou et il m'a confirmé que le club espère toujours recruter le joueur», affirme le manager.

BELKAROUI DEVAIT RENTRER HIER

Selon des sources concordantes, le défenseur central, Hicham Belkaroui est rentré hier de Tunisie. Maintenant, tout le monde attend la réaction du coach Boualem Charef, et voir ce qu'il va faire avec le joueur qui a abandonné ses camarades à la veille du derby algérois. L. S.

Maracana N°2271— Mardi 18 février 2014 IL A DÉJÀ ENVOYÉ LES CONVOCATIONS POUR LE 19 FÉVRIER

Laïb prive Hamdouche de la réunion du CA

Selon des sources crédibles, nous apprenons que le président démissionnaire, Mohamed Laïb a envoyé avant-hier les convocations aux membres du conseil afin d'assister à la prochaine réunion prévue le 19 février prochain afin d'officialiser la venue de Bouslimani comme nouveau président du conseil, avant la prochaine étape chez le notaire, le lendemain.

N

éanmoins, notre source indique que Mohamed Laïb a convoqué onze membres, privant ainsi le représentant du CSA, Hamdouche, d'y assister, bien que la loi préconise la participation du représentant du CSA aux travaux du conseil. Laïb estime que Hamdouche, qui n'a pas eu son agrément, ne peut être présent

avec les autres membres à cette réunion. Cette situation a poussé Mana le porte-parole du club, à intervenir, mais Laïb, apparemment, aurait décidé de ne pas voir l'ex-dirigeant des Jaune et Noir participer aux travaux, à plus forte raison que Laïb envisagerait, selon nos sources, de devenir le futur président du CSA puisque jusqu’à présent, Hamdouche n'a pas eu gain de cause et n'a pu obtenir le fameux document.

BOUSLIMANI PRÉVOIT DE PAYER UNE MENSUALITÉ

Selon des sources bien informées, Djaffar Bouslimani prévoit de payer un mois de salaire aux joueurs, au cours de la semaine prochaine, afin de les motiver. Le club doit toujours aux joueurs, au minimum, trois mois de salaire. Dans ce contexte, le concerné veut aussi leur offrir une prime pour leur prestation face à l'USMA, malgré la défaite.

LES MEMBRES DU CA VEULENT BLOQUER LE COMPTE DE LA SSPA

Aux dernières nouvelles, les membres du conseil voudraient bloquer le compte de la SSPA au niveau de la BEA, afin d'empêcher Laïb de disposer comme bon lui semble de l'argent qui a atterri dans les comptes du club. En

effet, certains proches du club harrachi ont même confirmé que le compte de la SSPA à la BEA aurait été gelé. Cette démarche, si elle venait à se confirmer, intervient pour priver Mohamed Laïb d'empocher l'argent des sponsors, et de faire pression sur lui afin de l'amener à céder et passer le témoin à Bouslimani, surtout que ce dernier, au regard de la loi, n'est pas encore le président du

conseil, et donc ne peut même pas signer les documents officiels tant que Laïb n'est pas passé chez le notaire ni a procédé à la passation de consignes. «On a demandé, lors de la dernière réunion, de geler le compte BEA et on a même rédigé une lettre dans ce sens, pour que les choses soit claires dorénavant», nous dira un membre du CA. Lotfi S.

MANA ABID : «UN PEU DÉÇU»

«Lacarne contrôle-t-il ses arbitres ?»

L'ancien président de l'USMH et actuel porteparole de la SSPA/USMH, Abdelkader Mana, a pris attache avec nous avant-hier, pour s'exprimer sur le fait marquant dans le derby face à l'USMA, la prestation de l'arbitre Necib. En effet, Mana se pose la question de savoir si Belaïd Lacarne, le président de la commission d'arbitrage, contrôle les prestations de ses arbitres qui sont censés être des professionnels. Mana se permet d'en douter, car la réalité sur le terrain est édifiante.

«NECIB, AS-TU LA CONSCIENCE TRANQUILLE ?»

Sur sa lancée, Mana assène que Necib et son assistant ont sacrifié l'USMH dans ce derby, il ne manquera pas de s'interroger : « Cet arbitre arrive-t-il à dormir la conscience tranquille ? »

«BOUSLIMANI RESTERA PRÉSIDENT DU CONSEIL»

Et à propos de la prochaine réunion, prévue demain mercredi, Mana affirme que cette réunion n'apportera pas de changement au niveau de la présidence du club puisque Bouslimani sera le président. Laïb, selon Mana, est censé passer le témoin.

L'attaquant Abid, qui a été incorporé en fin de partie contre l'USMA, affirme qu’il est un peu déçu, surtout avec le rendement qu’il a eu face au RCA, mais il dira que le coach reste le seul à décider à propos du onze rentrant.

Un commentaire sur le derby et cette défaite amère ? Oui, c'est une défaite amère vu notre prestation dans ce match. Il y avait de la place pour faire mieux, mais je pense que l'arbitre nous a paralysés dans cette rencontre, surtout en première période. Vous n'êtes pas un peu déçu par votre non-titularisation face à l'USMA ? Oui, bien sûr, je suis un peu déçu surtout que je suis en pleine forme, en témoigne le but marqué contre le RCA, mais il y a un entraineur en place qui sait ce qu’il fait et je respecte ses choix. Peut-on savoir ce que vous a dit Charef après le match ? Il a juste félicité l'ensemble du groupe pour le rendement sur le terrain, il a aussi insisté et nous a exhortés à continuer le travail dans ce sens afin de pouvoir espérer des résultats positifs. Entretien réalisé par Lotfi S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°2271— Mardi 18 février 2014

F

Ligue Une 11

LES SUPPORTERS SE SONT ACHARNÉS CONTRE LUI ET LES JOUEURS

IAÏCHE A DIRIGÉ LA SÉANCE D'HIER

Les joueurs du Chabab ont repris hier le chemin des entraînemens au niveau de l'insitut sportif de Ain Benian. Une séance qui s'est déroulée sous la houlette de... Iaïche. Une séance qui a signé le début de la préparation de la rencontre ace à la JSK, ce samedi. A leur arrivée, les joueurs ont eu la désagréable surprise de voir un groupe de supporters sur les lieux. Ces derniers ont fait entendre aux joueurs et à l'entraîneur de toutes les couleurs. Il a fallu l'intervention de quelques sages pour calmer les ardeurs.

Dirigeants-joueurs, la cassure

Le fait que le CRB traverse une crise de résultats fait dire qu’une révolte est désormais attendue au sein de l’effectif, et même au sein du staff dirigeant.

L

a dernière prestation lors du derby face au MCA fut la goutte qui a fait déborder le vase, et ne passera certainement pas sous silence. Un dirigeant a accusé ouvertement les joueurs pour leur dire qu’il y a entre eux certains qui ont levé le pied face au MCA, sinon comment expliquer, ajoute-t-il, la prestation de certains éléments, qui marchaient sur le terrain. Exceptions faites pour deux ou trois joueurs, les autres ayant pris part au dernier derby ont été auteurs d’une piètre prestation, ce qui a mis, comme signalé par nos soins, toute la maison du Chabab dans l’ire. Ainsi, il faudra s’attendre à une révolution au sein de l’effectif dès la prochaine sortie face à la JSK, d’autant que plusieurs dirigeants appellent à un

remaniement au sein de l’effectiftype dans une rencontre où le moindre faux-pas sera payé cash. C’est, ainsi donc, un semblant d’un début de cassure entre les joueurs et leurs responsables, et cela sera, sans doute aucun lourd de conséquences pour la suite du parcours d’une équipe qui ne va certainement pas être facile. Et c’est de cette situation que les joueurs «remplaçants» veulent en tirer profit pour arriver à avoir une place dans le onze de départ. Pour eux, c’est l’occasion ou jamais pour faire d’une pierre deux coups : faire

étalage de leurs talents pour dire qu’on peut compter sur eux, et, en même temps, contribuer à ce que l’équipe sorte la tête de l’eau. Malek devra réunir, dans les heures à venir, les cadres de son équipe afin de discuter avec eux clairement, et insister, en outre, à ce que tout soit mis au clair, lui qui veut, vaille que vaille, situer le problème pour tenter de trouver les solutions nécessaires. Il faut dire, dans ce sillage, que Malek va hausser le ton, lui qui voit, actuellement, la situation aller de mal en pis. Lors de cette même réu-

nion avec les joueurs, et selon des sources au fait des affaires du club, il n’est pas à écarter de voir Malek éviter de parler des éventuelles sanctions financières lui qui a été conseillé par certains d’éviter d’en parler, d’autant que les choses risquent de prendre une autre tournure. Il faut dire que Malek se trouve, désormais, entre deux feux, lui qui ne sait désormais plus à quel saint se vouer, concernant le cas de l’entraîneur ou encore la manière avec laquelle il doit agir avec les joueurs pour les secouer et les pousser à sortir le grand jeu. Mohamed A. A.

AFFAIRE IAÏCHE

MALEK DANS L’ŒIL DU CYCLONE

Le rebondissement qu’a connu l’affaire de l’avenir du staff technique, et cette «proposition» de Mustapha Kouici de maintenir Iaïche, adoptée par le président Malek, a mis ce dernier dans l’embarras. Pis, il se trouve désormais dans l’œil du cyclone, d’autant que plusieurs ont ceux qui l’ont interpellé, via différentes manières et canaux de communication, pour lui dire les quatre vérités en face. Certains sont allés encore plus loin pour lui dire qu’il ne fait rien (sur le plan sportif), laissant ces «conseillers mener le club vers la dérive». Et c’est ce qui explique, en d’autres termes, le retour en arrière de Malek, qui a fini par dire que l’affaire du maintien du coach n’est qu’une «proposition» et est loin d’être une «décision». Malek ne sait plus à quel saint se vouer, et se trouve dans la tourmente. D’ailleurs, après la réunion d’avant-hier, toutes les tentatives de le joindre se sont avérées vaines, puisqu’il s’est déconnecté de tout son entourage.

Rebbih : «Nous avons failli tactiquement» L’attaquant du Chabab estime que les choses vont de mal en pis pour l’équipe qui va devoir se rattraper au plus vite, si elle veut vraiment s’éloigner de la zone des relégables. Une autre contre-performance, à domicile. Où se situe le blocage selon vous ? Sans vouloir faire dans la langue du bois, je dirai que nous avons failli tactiquement. Notre équipe commence à perdre de son jeu, et cette inefficacité devant les buts commence vraiment à bien faire. On se crée beaucoup d’occasions, mais sans pour autant arriver à les mettre au fond des filets, et les statistiques sont là pour en témoigner. Donc, selon vous, le problème est seulement d’ordre technico-tactique ? Ce n’est pas seulement ce problème , mais c’est un parmi plusieurs. Je dirai, aussi, que la

pression dans laquelle est mis le groupe, a influé négativement sur lui. Avec des joueurs inexpérimentés dans ce genre de situation, cela nous a joué un mauvais tour. Ce qui urge pour le moment, c’est de trouver une issue à toute cette situation, parceque le plus dur nous reste à faire. Nous n’avons pas d’autres solutions à faire, sauf d’y penser encore. La situation ne doit pas rester en l’état. L'on se dirige vers la fin de l’aventure avec Iaïche. Pensez-vous que cela provoquera le déclic ? Je ne peux rien vous dire dans ce sens, parce que cela n’est pas de mon ressort. C’est à la direction de voir et prendre les décisions qu’il faut. Chaque entraîneur a sa méthode de travail, et on aimerait voir le prochain venir avec une méthode qui sera compatible avec le groupe, mais je tiens à démentir toutes les rumeurs qui disent que le courant ne passe pas entre Iaïche et ses joueurs.

C’est juste la chance qui a continué à nous tourner le dos. Etes-vous pour un coach local ou un étranger ? Peu importe l’identité de l’entraîneur, l’essentiel c’est qu’il parvienne à trouver cette bonne formule pour remettre l’équipe sur rails. Il y a plusieurs facteurs dans ce sens, notamment celui de la chance. Comment allez-vous préparer le match face à la JSK ? A tous les niveaux, les joueurs doivent faire preuve de courage et abnégation. Il faudra, dans ce sillage, faire appel à des joueurs qui seront capables de mettre laisser leur vie sur le terrain, parce que le Chabab ne mérite pas la place dans laquelle il se trouve. C’est vraiment désolant. J’appelle tout le monde à l’union. Et les supporters ? Ils sont les premiers concernés par mon appel. Je comprends leur amertume, mais ce n’est pas le moment de lâcher prise. Entretien réalisé par Mohamed A. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

CRB

YAHI PROPOSE ALI MOUSSA ET TALIS POUR LE SECONDER

Lorsqu’il a été approché pour avoir son avis sur un éventuel retour au CRB, l’entraîneur démissionnaire du RCK, Hocine Yahi, a été très emballé par l’idée, lui qui aspire depuis le temps revenir aux commandes techniques du Chabab. Selon des informations en notre possession, Yahi a proposé à ce qu’un remaniement ait lieu au niveau du staff technique. Ceci, d’autant qu’il a proposé à ce qu’il ramène avec lui deux anciens joueurs du club, Ali Moussa et Talis en l’occurrence. Autrement dit, Neggazi et Bouhila vont sauter. Et c’est, là, justement, où a eu lieu le point de discorde, puisqu’«un des clans qui entourent le club» a refusé catégoriquement à ce que Neggazi parte.

KOUICI VEUT INTÉGRER LE STAFF TECHNIQUE

L’actuel DTS des jeunes catégories du Chabab et conseiller technique du président Malek, Mustapha Kouici, aurait proposé ses services pour intégrer le staff technique «afin d’aider à sauver l’équipe». Mais il faut dire que cette proposition ne semble pas faire l’unanimité, non en raison des qualités de Kouici, mais pour la simple raison que l’homme se trouve en conflit avec plusieurs personnes influentes au sein du bureau dirigeant. «Voilà pourquoi Kouici veut qu’on maintienne Iaïche», ont dit certains proches du club.

JSK-CRB SAMEDI À 15H

Dans le programme de la 20e journée du championnat de Ligue 1, il a été décidé que le match entre la JSK et le CRB ait lieu ce samedi au stade 1erNovembre de Tizi Ouzou à partir de 15h. Par ailleurs, le match d’ouverture opposera les U21 des deux clubs à partir de 12h, sur le même stade. Les U21 du Chabab occupent la 6è place avec 29 points, devançant de deux points leurs adversaires de ce samedi. M. A. A.


12

Ligue Une

Maracana N°2271— Mardi 18 février 2014

USMA

CET APRÈS-MIDI À CHLEF ASO-USMA (8es de finale de la coupe d’Algérie U21)

UN TICKET POUR LES QUARTS DE FINALE

Auréolés de leur belle victoire décrochée en championnat contre l’USMH sur le score de 2-0, les U21 de l’USMA seront en appel cet après midi à Chlef pour affronter l’ASO pour le compte des 8es de finale de la Coupe d’Algérie. L’enjeu de cette empoignade est la qualification pour les quarts de finale. Les Usmistes, qui jouent sur les deux tableaux, sont décidés à revenir avec le billet de la qualification en poche malgré la difficulté de la tâche. D’ailleurs, l’entraîneur de cette équipe, Bourzag, est conscient de l’enjeu : «On se prépare le plus normalement du monde pour cette rencontre où on insiste beaucoup sur le plan psychologique pour ne pas exercer une pression supplémentaire sur les joueurs. On respecte l’adversaire qui jouera sur son terrain et devant son public mais nous sommes décidés à décrocher la qualification» a souligné le coach des U21 de l’USMA. A. L.

REPRISE DES ENTRAINEMENTS HIER

L’équipe a repris hier après midi le chemin des entraînements pour préparer le derby contre le MCA programmé par la LFP ce samedi à Omar-Hamadi.

EL ORFI REPREND

Absent contre l’USMH à cause d’une intoxication alimentaire, le milieu de terrain défensif, Hocine El Orfi est guéri. Il a, d’ailleurs, repris hier les entraînements avec le groupe.

MEZIANE ET AMRANE DE RETOUR

Les deux jeunes joueurs des U21, Meziane et Amrane, ont intégré le groupe la semaine passée où ils ont même participé au match de championnat contre l’USMH. Le conflit qui les opposait à la direction a trouvé une issue puisque les deux joueurs ont accepté de prolonger leurs contrats jusqu’en 2016. Leur apport ne sera que bénéfique pour l’équipe. A. L.

ILS ONT REMPORTÉ TOUS LES DERBYS

Les Usmistes, rois de la capitale

En s’imposant contre l’USMH samedi passé, l’USMA a confirmé sa suprématie dans les derbys algérois disputés jusque-là. Les coéquipiers du capitaine Nacer Khoualed ont remporté les quatre derbys disputés depuis le début de la saison montrant une force de caractère et surtout un état d’esprit positif.

I

l est vrai que l’équipe doit encore jouer deux autres derbys lors de la phase retour face respectivement au MCA ce samedi et contre le CRB lors de la e 27 journée mais force est de constater c’est que l’équipe de cette saison a les arguments nécessaires pour bien gérer les deux rencontres citées. A 11 journées avant la fin de la saison, l’USMA occupe la première place au classement général ex-aequo avec l’ESS avec

un capital de 39 points et semble bien parti pour réussir à atteindre son objectif qui reste le titre de championnat. Depuis l’arrivée de Velud, un nouvel état d’esprit s’est installé dans le groupe et les joueurs ont pris conscience de leur énorme potentiel. Certains joueurs, à l’image de Ziaya, Feham et Andréas, ont retrouvé une certaine joie de jouer qui, d’ailleurs, s’est répercuté positivement sur le parcours de l’équipe. Le plus remarquable dans ce parcours, c’est cette série en cours de onze matches sans défaite que les joueurs veulent prolonger encore.

VELUD INSISTE SUR LA MOTIVATION

A quelques jours du «big» derby contre le MCA, l’entraîneur de l’USMA, Hubert Velud, estime que son équipe n’a pas un problème de motivation dans ce genre

de matches comme il l’a tenu à le dire lors du dernier point de presse : «Mes joueurs aiment bien les matches derbys et les rencontres à enjeu. Je n’ai pas besoin de les motiver. Pour le match du MCA qui se profile à l’horizon, on va le préparer comme on a l’habitude de le faire C’est un match important qui s’annonce difficile compte tenu de la rivalité existant entre les deux équipes. On doit profiter de cette dynamique pour bien gérer cette rencontr » a affirmé le technicien français.

DES IMPERFECTIONS ¸ CORRIGER

Même si l’USMA a passé l’écueil harrachi mais elle a quand même trouvé beaucoup de difficultés pour décrocher la victoire contre un adversaire de qualité qui a donné du fil à retordre aux Rouge et Noir. En effet, après un début

de match conquérant, les Usmistes ont eu un relâchement inexplicable qui a permis à l’adversaire de prendre les choses en main. Les Harrachis ont étouffé l’USMA dans les 20 dernières minutes du premier half. Le milieu de terrain de l’USMA a perdu beaucoup de balles et la relance n’a pas été comme il se doit. Même constat pour la défense qui a commis beaucoup d’erreurs notamment au niveau de la charnière centrale. Le duo Laïfaoui-Khoualed a eu du mal à trouver ses marques en première mi-temps, ce qui a été bien exploité par les Harrachis, heureusement que Zemamouche était vigilant. L’absence de Chaffaï n’a pas arrangé les choses mais en seconde mi-temps, l’équipe a repris son équilibre pour enfin assurer une victoire précieuse. Amine Larbi

BAITECHE

«On ne pense qu’au Mouloudia»

Le jeune milieu de terrain, Karim Baitèche a réalisé une belle prestation contre l’USMH samedi dernier. Auteur du premier but de son équipe, il a également été derrière le penalty qui a permis à son équipe d’inscrire le second but de la victoire. Rencontré à la fin du match, il a bien voulu répondre à nos questions.

Quel est votre sentiment à l’issue de cette victoire ? La victoire n’a pas été facile contre un bon adversaire qui joue bien au ballon. Le plus important pour nous c’était les 3 points de la victoire pour conserver notre première place. Vous avez réalisé une excellente prestation. Ça doit vous faire plaisir ? Je suis fier de dette performance. Marquer un but à l’USMH qui reste pour moi l’une

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

des meilleures équipes du championnat me fait énormément plaisir. Je pense que j’ai bien tenu mon rôle en essayant d’appliquer les consignes du coach. Vous vous êtes imposé dans l’équipe type malgré votre inexpérience, comment expliquez-vous cela ? Je suis en train de récolter le fruit de mon labeur. Je suis conscient que je dois redoubler d’efforts pour améliorer mes qualités. Le plus important pour moi c’est d’être au service du groupe. Après ce derby contre l’USMH, un autre derby se profile à l’horizon celui face au grand rival le MCA. Vous pensez déjà à ce match ? Oui, personnellement, je songe à ce match si particulier entre les deux voisins. C’est une rencontre importante qui va certainement drainer la grande foule. On vise la victoire pour garder notre place de leader. Entretien réalisé par Amine Larbi


Ligue Une 13

Maracana N°2271— Mardi 18 février 2014

MOB

QUATRE CARTONS REÇUS DEPUIS LE DÉBUT DE LA PHASE RETOUR

Les quatre premières journées de la phase retour, n’a connu que quatre cartons distribués pour les joueurs Mobistes, et qui ont pour noms: Bouamria (11’) , Chebana (84’) face à la JSS, Chebana encore lui (62’) face au CSC et Ferhat (54’) face au MCEE.

UN LÉGER MIEUX PAR RAPPORT À LA PHASE ALLER

LA PRÉPARATION DU RCA A DÉBUTÉ

Comme à l’accoutumée, et après chaque rencontre officielle, les Crabes oublient la précédente et se concentrent sur la suivante, surtout lorsqu’ils perdent.

C

e sera le cas encore une fois cette semaine où les capés de Amrani vont devoir se débarrasser de cette défaite subie samedi passé face au MC El Eulma et penser à la rencontre suivante, où ce sera le RCA qui donnera la réplique aux Crabes au stade Opow de Béjaia. Une rencontre qui reste aussi importante pour les Vert et Noir de la Soummam, dont la mesure où un succès leur permettra de soigner leur capital points, quoiqu’ils ne peuvent pas déloger le 10ème, la JS Saoura en l’occurrence, qui est à cinq points d’avance sur les Béjaouis. Donc, il sera impossible pour ces derniers, ou du moins pour le moment de rattraper les capés d’Alain Michel. Ils vont donc se contenter de soigner leur place actuelle, à savoir la 11ème. Ce qui reste jouable, surtout que les autres équipes, auront aussi des confrontations difficiles. Commençons déjà par le club qui vient tout juste après les Crabes, le Mouloudia club d’Oran, qui aura la tâche presque impossible face au CSC, soit un club qui reste galvanisé par la qualification au prochain tour de la coupe de la confédération Africaine de football. Les Hamraouas seront donc mis à rude épreuve, eux qui ne sont pas prêts d’essuyer un troisième revers de suite pour

cette saison, après le nul subi face à la JSK. Passons au CRB, ce club qui a perdu chez lui face au Doyen, le Mouloudia d’Alger, ira en découdre avec les Kabyles du Djurdjura, les Jaune et Vert en l’occurrence, et ce sera aussi une mission casse-cou pour les camarades de Ouadah.

EN PROFITER AU MAXIMUM

Le hasard du calendrier fait donc que les Vert et Noir restent à la 11ème place, et ce à la suite des résultats enregistrés vendredi et samedi passés, mais le hasard fait aussi que cette semaine, les équipes qui viennent après les Vert et Noir de la Soummam, se mesureront face à des adversaires de taille. Ainsi donc, en plus du MC Oran et du CR Belouizdad, qui joueront en déplacement, il y’aura aussi les trois équipes qui occupent les trois dernières places, à savoir le CRBAF, le CABBA et la JSMB, respectivement 14ème ave 17 points, 15ème avec 14 points et 16ème avec 13 points. Le Chabab de Ain Fekroun, pour débuter avec les Chaouias auront en face d’eux une bonne équipe de la JSS qui reste sur trois rencontres sans la moindre défaite, c'està-dire depuis la venue d’Alain Michel, où hormis la défaite subie lors de la 16ème journée face à l’USMH, le club avait battu le MOB lors de la 17ème journée, le MCEE lors de la 18ème journée et a enfin ramené un nul de chez les Sanafir du CSC. Aujourd’hui, l’écart entre le MOB et le CRBAF

TROIS BLESSÉS EN TROIS MATCHES, C’EST TROP

Comme annoncé déjà pas nos soins, le Malien Magassouba Siriman, était obligé de quitter ses coéquipiers face au MCEE, remplacé par Yaya Faouzi à la 42’. C’est là, le troisième joueur en l’espace de trois matches, à ne pas aller aux termes d’une rencontre des Crabes en déplacement, après Brahimi et Semani qui ont été remplacés face à la JSS, pour blessures.

UN MATCH AMICAL CET APRÈS-MIDI

En vue de bien préparer le match de la 20ème journée, programmé pour le samedi prochain au stade Opow, entre le MOB et le RCA, le coach Amrani aura programmé une joute amicale pour ce mardi, et ce sera comme c’est de coutumes, face à un club de division inférieure.

est de quatre points, ce qui fait qu’il pourrait augmenter et devenir sept, si le MOB remporterait son match face au RCA et que le CRBAF perdrait son match face à la JSS. Tout comme, il y’a le match des deux derniers, le CA Bordj Bou Arréridj et la JSM Béjaia qui s’affronteront au stade du 20 Août de Bordj et à huis-clos. Un match où ce sera gare au vaincu, cela même si les Kabyles de la Soummam semblent déjà courber l’échine, eux qui misaient sur un sursaut d’orgueil face à l’Aigle noir, pour espérer sortir la tête de l’eau, mais qui avaient essuyé leur troisième défaite de la saison, à domicile, après celles face au MCA, (1ère journée) et contre le RCA, (18ème journée).

LE RCA EST AVERTI

Depuis le début de saison, ou plutôt depuis la première victoire des Crabes chez eux, face aux Chaouias du CRBAF, le club

n’avait point perdu sur son terrain, hormis le match de l’USMA où le club avait perdu sur tapis vert, après la panne dans les projecteurs. Autrement dit, le coach Amrani et sa troupe ont réussi un sans-faute à domicile, avec les victoires acquises face au CRB (8ème journée), l’ESS (10ème journée), le MCA (12ème journée), le CABBA (14ème journée) et enfin le CSC (18ème journée). Les Crabes préparent donc leur sixième victoire depuis l’arrivée de Amrani, la septième depuis le début de saison. Ce ne sera pas une simple sinécure, eu égard au potentiel qui existe dans cette équipe du RC Arba, qui a remporté pour rappel le match aller a stade Brakni de Blida sur le score d’un but à zéro, signé par Cherfaoui à la 47’. Sur ce match de la 20ème journée, nous aurons encore des journées devant nous, pour en parler avant samedi prochain. Nassim S.

VIVEMENT LE RETOUR DE NEMDIL ! Le milieu offensif des Crabes, Zahir Nemdil en l’occurrence, nous a informé avant le match de son équipe face au MCEE, qu’il ratera ledit match et qu’il reprendra avec le groupe ces jours-ci. Il faut dire que son retour est attendu du côté du staff technique, des dirigeants et des fans, qui souhaitent le revoir jouer, lui qui était une pièce-maîtresse, avant sa blessure datée d’après le match de la 7ème journée face au MCO.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Si on fait une petite comparaison du nombre de cartons jaunes pris par le club pour les quatre première journées de la phase aller et les quatre de la phase retour, on voit qu’il y’a un léger mieux. En effet, à ce stade de la compétition de la phase aller, les Crabes avaient reçu, en tout, onze cartons, dont trois face à l’USMA, Guedjali 43’), Baâouali (56) et Akrour (75’), trois face à la JSS (Chebana 17’), Bahri (22’) et Guedjali (47’), deux face au CSC, Betrouni (25’) et Ferhat (32’) et trois face au MCEE, Dehouche (55’), Bouamria (66’) et Yettou (63’).

LES CRABES ENCAISSENT LEURS ES 3 BUTS À LA MÊME MINUTE (7’)

Si nos statistiques sont bonnes, les Crabes ont encaissé leurs troisièmes buts à la même minute. En effet, c’est à la 7’ du match MOB-JSS à Bejaia que Hamzaoui avait ouvert la marque pour son équipe, avant que Nemdil n’égalisa sur penalty à la 85’. Face aux Rouge et Noir, le club avait encaissé un but à la 7’ par l’entremise de Chafai, mais la rencontre n’est pas allée à son terme et enfin face au MCEE, où Hamiti Farès, qui caracole en tête des buteurs du championnat Algérien de ligue 1, en compagnie de Daham, (ASO) avec huit buts chacun, avait donc ouvert le score pour son équipe à la 7’ sur penalty. N. S.

CONDOLÉANCES

Très touchés par le décès de l’ancien joueur de l’OS El Kseur des années 60 (1960 à 1965), le défunt Ayad Mahfoud, l’association des anciens joueurs du MOB, ainsi que le collectif de Maracana, présentent leurs condoléances les plus attristées à la famille Ayad et à ses proches , tout en priant Dieu Tout Puissant d’accorder au défunt Sa Sainte Miséricorde et l’accueille en Son Vaste Paradis. «A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons».


Ligue Une Hamar : «Le championnat est encore long»

14

Malgré les belles performances de leur équipe qui se maintient en haut du classement, les responsables du club, à leur tête le président Hamar, gardent les pieds sur terre. Cette attitude des dirigeants est d’éviter de mettre la pression sur les épaules de leurs joueurs. «Déjà, avant l’entame du championnat, j'étais convaincu par la valeur de cette équipe et je suis encore sûr que l’ESS sera encore plus forte à l'avenir. D'ailleurs, je peux même vous dire qu'on jouera pour conserver notre titre de champion», nous a dit Hamar récemment. Après les derniers succès de son équipe, le président n'a pas changé de langage envers ses joueurs leur demandant encore plus. «On jouera pour une place dans le haut du tableau. Le championnat est encore long et on négociera match par match», déclarait le président qui pesait bien ses mots. Avec une grande expérience dans le domaine footballistique, il compte surtout maintenir cette bonne dynamique de son équipe et lui éviter la pression. Ce qui permettra au groupe de travailler dans le calme et la sérénité. De son côté, l'entraîneur Madoui, qui a pu maintenir le même niveau de son équipe, estime qu'il faudra éviter de mettre la pression inutile sur le groupe. Il pense que par rapport à l'objectif tracé par la direction, à savoir une place honorable, on est déjà dans les normes. Désormais, si cette équipe arrive à décrocher une place sur le podium, ce ne sera que du bonus pour un groupe qui a été reconstitué à 80 % avec des éléments venus de divisions inférieures mais qui grâce au travail et à la volonté arrivent à concurrencer et à défier les grosses cylindrées, comme cela a été le cas ces dernières années. Toutefois, le driver de l’ESS a exigé encore plus d'efforts à ses joueurs et de ne pas baisser les bras, car non seulement le championnat n'est qu’à son milieu, mais il sait bien que les gars peuvent réaliser quelque chose cette saison. L’ESS affiche déjà ses ambitions de jouer les premiers rôles et devient désormais une équipe à battre. Ce qui rend sa mission plus difficile. «Nous avons une équipe qui peut faire face à toutes sortes de handicaps et est capable de relever le défi», nous a confié le président du club.

Maracana N°2271— Mardi 18 février 2014

Nadji : «Maintenir la même dynamique»

Avec du recul, quel commentaire faitesvous sur votre dernière victoire face à la JSMB ? Je pense qu'on a fait un bon match. Certes, c'était difficile, mais je pense que notre volonté et notre solidarité nous ont permis de faire la différence en remportant les trois points de la victoire. Comment avez-vous trouvé l’adversaire ? L'équipe du JSMB était bien présente sur le terrain et nous elle a posé quelques problèmes. Il faut reconnaître que c'est une bonne équipe qui possède de bons éléments. Mais comme nous nous sommes montrés plus volontaires, on a réussi à les battre.

Votre équipe traverse une période faste avec quatre succès depuis le début de la phase retour, un commentaire ? En effet, mais nous devons continuer sur la même lancée et réussir d'autres résultats positifs, que ce soit dans notre jardin ou hors de nos bases. Nous tâcherons de rester sur cette dynamique afin de réaliser d’autres résultats probants. Vous avez contribué au succès de votre équipe en étant l’auteur du second but. Comment jugez-vous votre rendement personnel ? Moi, je ne porte jamais de jugement sur ma personne.

Ezzerga s’essouffle

La formation de la Mitidja n'arrive pas à réaliser de bons résultats ces dernières semaines et tout le monde se pose la question de savoir si les joueurs commencent à ressentir la fatigue après les efforts fournis lors des précédentes rencontres.

L

es supporters constatent que leur équipe commence à baisser les bras depuis des semaines, avec seulement sept points récoltés depuis la phase retour. Un maigre butin pour les camarades de Rait qui les avaient habitués à mieux par le passé. Pourtant, ces mêmes supporters croyaient dur comme fer en les capacités de leurs favoris de jouer les premiers rôles après les victoires consécutives des Bleu et Blanc. Les dirigeants ne voulaient pas s'aventurer à se prononcer sur quoi que ce soit concernant les objectifs qui, pour un nouveau promu, reste le maintien. Leur principal et unique objectif c'est que leur équipe continue son aventure dans cette division. Les inconditionnels se

sont rétractés tout en souhaitant que les Amiri and co comptabilisent les points nécessaires pour qu'Ezzerga se maintienne. Les joueurs pensent au match de samedi prochain qui les opposera au MO Bejaïa au stade l'Unité Maghrébine pour le compte de la vingtième journée pour essayer de bien le négocier.

LA STÉRILITÉ DE L'ATTAQUE INQUIÈTE La ligne offensive inspire de l’inquiètude ces derniers temps et les attaquant arrivent rarement à concrétiser les occasions créées. Dss fois, ils inscrivent un seul but après avoir raté une multitude d’occasions et cela a été confirmé dernièrement devant l’ASO. Le staff technique doit trouver au plus vite une solution afin que ses joueurs deviennent plus adroits lors des prochaines échéances. Bougueroua qui faisait trembler les défenseurs est passé à côté de son sujet ces dernières semaines.

Mais je peux vous dire que j'ai toujours donné le meilleur du moi-même. Certes, j'ai fait un match plein face au JSMB, mais je pense avoir toujours fait le maximum pour être à la hauteur. Je tâcherai de le confirmer en réussissant d'autres belles prestations. Pour le prochain match, vous serez confrontés à l’ASO, une équipe qui revient en force. Comment se présente pour vous cette rencontre ? C'est un match très difficile qui opposera deux formations qui se connaissent bien. L’ASO reste une bonne équipe qui tentera de faire le maximum pour nous tenir en échec et aura l’honneur de stopper l’Entente. De notre côté, l'équipe reste sur quatre belles victoires. On doit confirmer notre retour en force et garder ce statut de leader qui demeure notre objectif. Vous allez jouer dans un stade du 8-Mai archicomble, ne craignez-vous pas la pression ? Nous allons plutôt tenter de justifier notre statut. Je pense que nous avons l'expérience suffisante pour affronter toutes les situations. Il faut savoir aussi entrer directement dans le match et imposer notre jeu. Il ne faut pas avoir peur de la pression, on peut la gérer. Et pour vous dire, la pression sera plutôt sur les épaules de notre adversaire. Nous avons les moyens de réussir notre mission avec une autre victoire. Il suffit juste d'y croire. Entretien réalisé par Yasser Malki

DRAMI PASSE À CÔTÉ DE SON SUJET

L'attaquant sénégalais, qui avait pourtant donné satisfaction lors des matches de préparation, n’a fait que de la simple figuration contre l'ASO, alors que les supporters voyaient en lui le nouveau baroudeur des Bleu et Blanc. A moins qu'il n'était pas dans son jour et qu'avec le travail il retrouvera la plénitude de ses moyens.

HARROUCHE OUT FACE AU MOB

Le meneur de jeu Hocine Harrouche, qui a ressenti des douleurs au niveau de la cheville, était obligé de céder sa place. «Je ne pouvais plus continuer la suite de la rencontre, des douleurs m'en ont empêché. Je dois poursuivre des soins intensifs pour me remettre sur pied», dira-t-il. Le médecin lui a prescrit un repos de quatre jours. Il sera le grand absent contre le MO Bejaïa. A. O.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

ESS GOURMI TRADUIT AUJOURD’HUI DEVANT LE CONSEIL DE DISCIPLINE

La direction sétifienne a décidé de traduire l’attaquant setifien, Gourmi Khaled, devant le conseil de discipline aujourd’hui suite à son absence des entrainements de l’ESS depuis la fin de la rencontre face au CRB en raison de sa presence en France aux côtés de sa femme sur le point d’accoucher.

IL SERA SANCTIONNÉ FINANCIÈREMENT

Selon la direction de club et le staff technique, Gourmi ne sera pas interdit de s’entraîner avec le groupe parce que la formation sétifienne ne veut pas être privée de son buteur numéro 1 face a l’ASO, où la victoire est impérative et coûtera plus que trois points chez l’Aigle noir. Le joueur sera sanctionné financièrement.

L’ENTENTE À LA 320E PLACE AU CLASSEMENT MONDIAL DES CLUBS Le champion d'Algérie en titre, l'ES Sétif, pointe à la 320e place dans la nouvelle édition du classement mondial des clubs, établi lundi dernier par la Fédération internationale de l'histoire et statistiques du football (IFFHS). Les Setifiens, qui carburent bien en championnat d’Algérie, ont progressé de 41 places et pointent désormais à la 320e position après avoir occupé la 361e, lors du dernier classement. Y. M.

RCA

ZEDDAM : «ON DOIT SE RESSAISIR»

Le défenseur central Zeddam estime que face à l'ASO, son équipe avait joué de malchance. «On devait coûte que coûte renouer avec la victoire pour se racheter après la défaite concédée contre l’USMH. On a fait tout notre possible pour rendre le sourire à nos milliers de supporters, malheureusement, la chance n'était pas de notre côté. Je pense qu'on n’a rien à nous reprocher au vu notre rendement» a-t-il déclaré.

«MAINTENANT, PLACE AU MOB»

«Un match difficile nous attend la semaine prochaine à Béjaïa devant une équipe en quête de victoires pour sortir de sa mauvaise posture. On essayera de revenir de ce périlleux déplacement avec le meilleur résultat possible» a-t-il ajouté. Les Bleu et Banc ont repris hier après-midi le chemin des entrainements dans une ambiance bon enfant» A. O.


Maracana N°2271— Mardi 18 février 2014

MUSTAPHA BISKRI (ENTRAÎNEUR) :

«On est tellement abattus avec cette nouvelle défaite... Tant que mathématiquement c'est possible, on y croit, même s'il faudrait un miracle. Il faut continuer à garder la tête haute et avancer. On va recevoir un autre blessé de la L1, la JSMB avec 18 joueurs, mais on sait que ce sera compliqué. Oui, c'est dur pour moi, pour les joueurs et pour tout le club, mais on ne va pas pleurer sur notre sort. Il faut garder la tête haute et avancer tant qu'il y a la santé. On manque d'un brin de réussite, quand on a les "occases", on ne les met pas, on fait des fautes de concentration qu'on paie cash. C'est difficile. J'avais parlé de spirale négative, d'une ambiance compliquée, on l'a encore vécu vendredi dernier. On a fait de bonnes choses en première période, avec du jeu vers l'avant, quelques occasions même, si on n'en n'a pas eu 50. Il ne nous manque pas grand-chose, mais toujours un petit quelque chose, puis à la reprise, on a manqué de concentration, comme souvent cette saison.» «On peut faire un bon pas vers le maintien, même si dans le foot tout peut aller vite, donc il faut rester lucides et concentrés pour battre la JSMB, la semaine prochaine à domicile, et assurer nos chances de maintien. On aimerait se sauver avant mais on se fait peur jusqu'au bout. Ces matches (pour le maintien) sont à la fois excitants et usants à jouer, mais on a la chance d'être en Ligue 1, donc on va tout faire pour y rester.

ASO U21 : NE PAS RATER L’OCCASION DE JOUER AT HOME

Même si l’adversaire du jour est d’un calibre un peu fort, les camarades de Noufil devraient jouer à fond leurs chances pour aller de l’avant dans cette épreuve de coupe quia toujours intéressé les jeunes catégories de l’ASO . Face à l’USMA, les poulains de Brahim Dahmani comptent sortir le grand jeu pour se qualifier au prochain tour de la coupe d’Algérie, eux qui ont animé les finales des deux dernières éditions de l’épreuve. À « Boumezargh », ils seront sûrement assistés par les supporters du club, les Chélifiens devront profiter de cet apport qui leur sera favorable.

REPRISE HIER

Les poulains de Ighil ont repris hier le chemin des entraînements, et le staff technique devait entamer la préparation du match face au co-leader sétifien, qui fera le maximum pour confirmer son dernier succès à l’extérieur. Z. Z.

Ligue Une 15

Le maintien tient du miracle !

CABBA

SOUICHE, GARDIEN

F

Touché. Et presque coulé. En s'inclinant ce vendredi face au CRBAF (2-0), le CABBA n'a pas seulement fait une véritable contreperformance.

N

on, les Bordjiens ont aussi perdu la maîtrise de leur avenir. Le maintien tient du miracle et ne dépend plus d'eux seuls. La descente en Ligue 2 est désormais toute proche. Vendredi dernier, les hommes de Mustapha Biskri ont été incapables de s'imposer à Ain M’Lila, pourtant bon dernier au classement. En s'inclinant ainsi, au terme d'un match décisif face à un concurrent direct au maintien, les Bordjiens réalisent la plus mauvaise opération de leur saison.

LE AHLY EST-IL RELÉGABLE ?

Les Bordjiens se sont installés depuis un bon moment dans la zone rouge. Le CABBA est désormais 15è au classement, à un point de la JSMB (dernier du classement) et à trois points du CRBAF. A onze journées de la fin, et avec un calendrier défavorable, les hommes de Mustapha Biskri (s’il reste entraîneur ?) seraient alors quasiment condamnés à la descente.

Les points des cinq matches compliqués à domicile et 4 points de l’extérieur pour se sauver. Désormais, le CABBA n'a plus que onze matches pour sauver sa peau. la JSMB, RCA, MCO, JSK et le MOB viendront jouer à Bordj Bou Arreridj. Puis, les Bordjiens se déplaceront six fois. Dans tous les cas, les adversaires sont des équipes bien mieux classées et donc théoriquement très supérieures. Autant dire que l'objectif des 33 points, seuil minimal pour assurer le maintien sans se soucier des résultats des autres équipes, est désormais hors d'atteinte sauf si un miracle va se reproduire. Gagner les 5 rencontres à

domicile et glaner 4 points de l’extérieur, une mission presque impossible !

CRITIQUES EN CASCADE DES SUPPORTERS

Alors, forcément, dès le coup de sifflet final, les supporters ont fait part de leur mécontentement. De la responsabilité de l'entraîneur au gardien, en passant par l'attitude des joueurs, les reproches pleuvaient. Il y avait les fatalistes, à l'image de Hamza: «On a que ce qu'on mérite» Il y avait aussi ceux qui nourrissaient un certain nombre de regrets comme Farid qui se demandait: «Où sont nos

Farhi : «La victoire, il fallait y croire jusqu’au bout» Réjoui du résultat ramené de l’Arba qui maintient son équipe sur une belle lancée, Farhi estime qu’il faudra enchaîner sur cette voie et être plus puissant à l’avenir. Un commentaire sur cette rencontre face au RCA Il faut avouer que le match était difficile pour les deux équipes qui étaient obligées de réussir un bon résultat, l’une pour se racheter et l’autre pour confirmer. La pression était beaucoup plus du côté adverse, mais on a raté le coche en n’ayant pas su en profiter en fin de match. Je pense que nous n’avons pas démérité en ayant été déterminés dès le départ à continuer sur notre lancée. Le point du nul est mérité à plus d’un titre, car on méritait plus du moment que nous nous sommes créé des occasions en fin de match. Disons que le résultat est logique. N’était-t-il pas judicieux d’oser dans ce match ? Je crois que nous avons bien fait en jouant très prudents face à une équipe qui en voulait et qui devait se racheter par rapport à sa

dernière défaite. Nous ne devons pas cracher sur ce point car, à mon avis, il est précieux. C’est de bon augure pour la suite et surtout pour le prochain match face à l’ESS, qui ne sera pas de tout repos. Au fait, comment voyezvous ce match ? L’ESS ne nous fera pas de cadeau devant ses fans et sur son terrain. La motivation est très grande chez eux. Nous devons jouer avec nos armes, dans la sérénité et surtout avec de la détermination. Ce n’est qu’en fin de match que vous avez été incorporés, un mot? En alignant trois attaquants en fin de match, le coach a voulu jouer un bon coup, la preuve, nous avons raté deux occasions nettes en cette fin de partie. A l’avenir, il faudra oser pour ne pas avoir à le regretter par la suite. Propos recueillis par Z.Z

ZAOUI ET TEDJAR DE RETOUR

Si Zaouche n’est pas sûr de reprendre au plus vite, Zaoui et Tedjar qui sont concernés par le prochain match de l’équipe face à l’ESS, devaient reprendre hier avec leurs camarades. Les deux joueurs semblent avoir récupéré de leurs blessures et seront d’un bon apport à l’équipe face aux Sétifiens.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

attaquants, ils se battent à quelle heure» Et puis, il y avait ceux qui veulent encore y croire, coûte que coûte: «Je suis triste de vous voir avec si peu de conviction, de compassion et de soutien pour cette équipe», expliquait Anis.

LA VOLONTÉ ET LA RIGUEUR POUR SAUVER LA SAISON.

Joueurs, comme supporters, n'ont pas le temps de se lamenter. Le championnat n’est pas encore achevé, les hommes de Mustapha Biskri ont intérêt à se surpasser pour sauver leur saison avec une relance historique !!!! Imad B.

SATISFAISANT QUAND MÊME Le point ramené de L’Arba a été certes précieux dans la mesure où l’équipe chère à Medouar a échappé à la correction, vu les occasions ratées par les poulains de CEO qui ont raté un penalty qui aurait pu donner à un autre score, mais les Chélifiens auraient dû croire en leurs possibilités, car il y avait de la place pour un meilleur résultat en leur faveur. Dans ce contexte, la bande à Ighil se doit d’être réjouie par ce résultat qui maintient quand même l’équipe aux premières loges du tableau, même si elle a quitté le podium où elle était. Avec des blessés de marque dans l’équipe, il ne fallait pas espérer mieux. Au contraire, le staff technique chélifien se doit d’être satisfait non pas seulement du résultat de cette partie, mais surtout de la prestation des jeunes lionceaux que sont Selama, Boussaid, Naâs et surtout Salhi, en lequel Ighil a trouvé l’homme idéal pour garder les buts. Z. Z.


16

Ligue Deux

Maracana N°2271— Mardi 18 février 2014

L’ arbitrage et le jeu de coulisses décriés

CAB

LE CONSEIL D'ADMINISTRATION RÉUNI

injuste lors du CAB-USC. «L’arbitre m’a scarifié pour compenser l’expulsion du joueur de l’USC qui a agressé mon camarade Ghassir, je n’avais rien à faire dans l’alteraction j’ai juste parlé à l’arbitre en ma qualité de capitaine.

Les membres du conseil d’administration de la SSPA/CAB ont tenu une réunion extraordinaire dimanche afin d’étudier la situation du club et arrêter un plan d’action pour sauver le CAB d’une rélégation qui risque de se confirmer. Un comité de crise a été mis en place, on attend de connaître ses missions.

REPRISE MOUVEMENTÉE

BELHADI ET DEKHINET EN SOLO

MSPB

Le duo de la défense centrale s’est entrainé en solo à la reprise. Belhadi porte les séquelles d’un coup reçu au dos, alors que Dekhinet qui a prématurément quitté le terrain contre l’USC, souffre de douleurs aux lombaires. Les deux joueurs reintégreront le groupe lundi après-midi. W. Y.

L

e CAB a officiellement saisi les instances du football (FAF-LFP) pour dénoncer l’arbitrage et le jeu des coulisses. Le CAB a appuyé ses écrits par un CD qui montre clairement l’implication de certains arbitres dans ce sale jeu qui a pris de grandes proportions depuis le début de la phase retour, période propice pour les arbitres malhonnêtes afin de faire des affaires et amasser de l’argent.

Après deux semaines d’absence pour blessure vous avez renoué avec la compétition à Annaba... Oui j’ai passé deux semaines à me soigner pour enfin être prêt pour le match de Annaba. L'entraîneur m’a fait confiance et cela m’a beaucoup encouragé, je pense que maintenant je suis mieux préparé à jouer les matchs. Le nul contre l’USMAn semble vous avoir fait plaisir n’est ce pas ?

ABS

Ce qui se passe ces dernières journées en ligue 1 et en ligue 2 ne doit pas laisser insensibles la FAF et la LFP, nos instances doivent réagir et au plus vite, Raouraoua est appelé pour ne pas dire interpellé sur ce que font certains arbitres chaque week end. L'administration du CAB a appelé les instances a la réagir. «Il faut qu’il y est des mesures spéciales

Hellal : «Le nul de Annaba est important»

Le sauveur du MSPB lors du derby de l’aller, contre le CAB, se prépare à jouer un autre derby. Cette fois-ci c’est les voisins de Merouana qui seront les adverssaires, Hellal espère réediter l’exploit du premier derby mais cette fois en donnant la victoire à son équipe. Il nous en parle.

Ce nul nous a fait plaisir et beaucoup de bien, il est vrai qu’on voulait gagner mais ce point du nul est bon à prendre, il nous a permis de se hisser a la 14e place avec l’USMAn. Une autre victoire contre l’ABM nous permettra de quitter la zone des rélégables. Justement le derby contre l’ABM, ce vendredi, sera déterminant pour vous. Comment le voyez-vous ? Pour nous, c’est un match à gagner coûte que coûte pour sortir de la zone rouge, c’est un match qui ne sera pas facile, mais on doit le gagner pour continuer notre assension vers le milieu du tableau, j’espère que notre public sera nombreux pour nous s’outenir dans ce genre de match les supporters jouent un grand rôle, j’espère marquer et participer à la victoire. Entretien réalsé par W. Y

L’ABS reçoit le week-end prochain, au stade du chahid Abdelatif-Mokhtar, l’USMBlida, un prétendant potentiel l’accession à la cour des grands.

L

LE CAB APPELLE LES INSTANCES À RÉAGIR

pour le reste du championnat, désigner des contrôleurs supplémentaires, mettre en garde les arbitres. Il faut réagir avant qu’il ne se passe quelque chose de grave sur le terrain», dixit Talbi.

BITAM AUDITIONNÉ PAR LA LFP

Le capitaine du CAB a tenu à se rendre à Alger pour se faire entendre par la commission de discipline au sujet de son expulsion

Alors que la reprise avait l’impression de se passer dans le calme un pseudo supporter sidéré par la dernière défaite s’est permis de s'attaquer aux voitures des joueurs au biais d’un poignard il a crevé les pneus de plusieurs voitures de joueurs ayant eu vent de la nouvelle ces derniers ont quitté la séance d'entraînement pour se rendre sur le parc et constater les dégâts il a fallu toute la sagesse du staff technique pour que les joueurs reprennent l'entraînement.

FEZZANI, BOURAGAÂ ET KHALFA ABSENTS

Si pour Khalfa la raison de l’absence est la blessure qu’il soigne depuis une semaine pour les deux autre l’absence et injustifiée Fezzani Bouragaâ auraient pu être les premiers a la reprise pour donner l’exemple aux jeunes en leur qualité d’anciens. W. Y.

LE MOULOUDIA DOIT CONFIRMER A trois jours du petit derby, comme les Mouloudéens aiment le surnommer. Les Batnéens ne parlent que de confirmation et de victoire contre l’ABMerouana. Les camarades de Bakha, qui semblent tres motivés pour déplumer les Canaris de Belezma, doivent faire très attention pour ne pas tomber dans la facilité du fait qu’historiquement l’ABM n’a jamais pris le moindre point à Batnan. Cette saison les rôles ne sont plus les mêmes, le MSPB est dans une zone dangereuse et l’ABM est a cinq point du podium, du point de vue psychologique l’équipe à Midoune est plus sereine même la défaite à Batna ne compromettra pas sa situation au classement. Il est donc très important que le MSPB prenne tres au serieux le match et ne rien laisser au hasard et surtout gagner pour confirmer les derniers résultats et continuer la mission de sauvetage de l’équipe de la rélégation en division amateur. Au plan potentiel technique, le Mouloudia est largement supérieur à l’ABM, tout se jouera au mental, les camarades de Benchaira devront croire en leurs capacités et ne se fixer qu’un seul objectif : battre cette équipe de l’ABM que les statistiques donnent vulnérable en déplacement.

Le mois de tous les défis

es Bousaâdiens ne jurent que par la victoire, malgré l’enjeu grandiose de cette rencontre. Ensuite un périlleux déplacement face au CABatna qui

traîne au bas du tableau, ne sera guère une partie de plaisir pour El-Amel. La venue d’El-Nasria de Hussein-Dey, ça sera une autre paire de manche. Enfin, deux autres prétendants feront le déplacement à BouSaâda, à savoir, l’USChaouia et l’ASMOran. Tout cela nous mène à dire que les poulains de Belaribi auront du pain sur la planche.

L’USMB, PREMIÈRE CIBLE DE L’ABS

Toute la ville attend de ce match, un grand spectacle et les joueurs savent désormais

qu’ils n’ont l’embarras du choix, que celui d’un éventuel succès. A travers tout ce qu’on pourrait lire et écrire sur cette confrontation, chacun sait que la partie ne sera pas facile et pour atteindre leur objectif, il faut sortir le grand jeu.

CAP SUR LA CAPITALE DES AURÈS

Après Blida, c’est au tour du CABatna d’en découdre avec l’ABS. Les Cabistes sont au fond du gouffre et on sait qu’une bête blessée est toujours dangereuse et féroce. Pour El-Amal, c’est un match piège.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

LE PAQUEBOT «NASRIA» À BOU-SAÂDA

En venant à la «Porte du désert», les Navigateurs auront à bien diriger leur navire s’ils veulent bien s’accrocher au peloton de tête, mais l’ABS ne l’entend pas de cette oreille et compte ne laisser aucune chance à leurs adversaires à la «Cousina». Attendons et vivons ce mois crucial pour voir … Djillani Lograda


Maracana N°2271— Mardi 18 février 2014

F

Ligue Deux 17

Les Blidéens préparent Bousaâda

L

a préparation se déroule dans de bonnes conditions et le staff technique est entrain d'apporter les correctifs qui s'imposent et surtout assurer la meilleure préparation possible pour la rencontre de ce week-end, qui revêt une grande importance pour les poulains de Mohamed Benchouia, étant donné qu'un résultat positif est impératif, afin de consolider une place sur le podium et profiter des éventuels faux pas de leurs concurrents directs à l'accession, l'ASMO et l'USC, qui se rencontreront la prochaine journée, au moment où l'USMBA se déplacera à Médéa. Pour cette confrontation contre l'ABS, le responsable technique Benchouia a tenu à insister, lors de la séance de la reprise, sur le volet psychologique, en demandant à ses joueurs de prendre les choses au sérieux, mettre les pieds sur terre, après la victoire acquise par un score large, le week-end dernier face à l'USMMH, et se concentrer seulement sur le travail, qui reste le seul gage de réussite.

REPRISE DES ENTRAINEMENTS, HIER APRÈS MIDI

USMBA

Les coéquipiers de Belhocine, et après avoir bénéficié d'un repos de deux journées, après les efforts

S

consentis lors de la dernière rencontre face à l'USMMH, qui s'est achevée sur le score de 4 buts à 1, comptant pour la 19 éme journée de championnat de la ligue 2, ont repris hier après midi le chemin des entrainements au stade des frères Brakni, et ce pour préparer le prochain match, comptant pour la 20éme journée, qui les opposera vendredi prochain au stade Abdellatif Mokhtar de Boussaâda, face au club local, l'ABS.

2E MEILLEURE ATTAQUE DU CHAMPIONNAT

Avec 24 buts inscrits, dont 6 marqués à l'extérieur, durant les 19 premières journées du championnat, la formation blidéenne occupe la deuxième place sur le plan offensif, de la ligue 2, derrière l'USMBA (27 buts) et devant l'USC ( 20 buts ), ce qui donne une moyenne de 1, 25 but par match. A noter que les meilleurs scores ont été réalisés face à l'ESM (7è J.-4 à 0) et l'USMMH (19è J.-4 à 1), ces deux résultats (8 réalisations) représentent un taux de réussite de 33 %, sur les 24 buts marqués jusqu’ à présent.

journée du championnat, est face à l'O.Médéa ( 3 à 2 ) en concédant 2 défaites, l'une face à l'ABM ( 8 éme J. - 2 à 1 ) et l'autre contre le NAHD (10 éme J. - 2 à 0).

LA DÉFENSE EN 4 ÈME POSITION

NOUBLI VEUT RÉCIDIVER FACE À L'ABS

Avec 13 buts encaissés en 19 recontres de championnat, le compartiment défensif se retrouve à la 4 ème position défensivement, derrière l'ASMO ( 9 buts ), le MSPB ( 10 buts ) et le WAT ( 12 buts ), ce qui fait ressortir une moyenne de 0, 70 but, encaissé par match. Le plus gros score encaissé lors de la deuxième

Auteur d'un triplé face à l'USMMHadjout, vendredi dernier, lors de la rencontre comptant pour la 19ème journée du championnat de la ligue 2, ce qui a permis à son équipe de décrocher sa 9ème victoire de la saison, qui permet à son équipe de grimper à la deuxième place du classement général de la ligue 2. Par cette

L'UNION FAIT LA FORCE

i pour les uns, l’USMBA, était lors de ce week-end, victime de la forte pression, pour d’autres, par contre, ils pensent que les camarades de Khali ont entamé le match devant l’A Bou Saâda avec la victoire déjà en poche, c’est à dire que la Mekerra, a prématurément vendu la peau de l’ours avant de l’avoir tué, comme le dit si bien l’adage. Cette empoignade qui a donné du fil à retordre aux protégés de Bira, a servi de véritable leçon au groupe, qui sans doute ne jouera plus avec le feu, ainsi, le message est lancé. Cependant, l’expulsion du capitaine Belkaid, qui a laissé toute une mi-temps son équipe amoindrie sur le plan numérique et de surcroît, menée au score, sans pour autant fait fléchir la détermination des coéquipiers d’Ouznadji, qui ont fini par se ressaisir au moment opportun, en offrant

WAT

Les Vert et Blanc préparent leur prochaine sortie face à l'Amal de Boussaâda, sur la pelouse du stade Abdellatif Mokhtar, pour le compte de la 20e journée de championnat professionnel de ligue 2.

réalisation, la nouvelle recrue blidéenne , Noubli Fethi, comptabilise 8 buts, toutes compétitions confondues. «Ce triplé en appelera d'autres buts, je viens de reprendre mes forces technique et physique, qui me permettent de travailler davantage, je ne compte pas m'arrêter en si bon chemin, j'essayerai de secouer les filets adverses dès que l'occasion se présente à moi, et lors de chaque rencontre, pour aider mon équipe à réaliser d'autres bons résultats et finir meilleur buteur de mon équipe», nous dira l'attaquant de l'USMB, Noubli. T. A.

L'INFIRMERIE NE DÉSEMPLIT PAS

Cette saison la formation de l'USMB, n'en finit pas avec la cascade des bléssures, qui s'est étalée depuis le début de saison, le staff médical blidéen, met les bouchées doubles pour remettre sur pieds ses joueurs blessés. L'USMB, qui compte un effectif de 23 joueurs, a vu son staff technique dans l’embarras, et ce à chaque sortie de sa formation amoindrie de 2 à 3 éléments, rencontrant ainsi des difficultés à composer son équipe. Tel était le cas, vendredi dernier face à l'USMMH, où l’USMB était privée des services du défenseur axial, Namani, blessé, et qui n'a pas était retenu parmi les 18 convoqués pour ce match, et les joueurs qui ont participé à ce match, n'etaient pas en possession de la totalité de leurs moyens, en plus, le meneur de jeu blidéen, Melika, bléssé lors de la 7 ème journée contre l'ESM, n'a encore pas repris le travail avec ses camarades, son retour à la compétition sera très bénéfique à l'equipe et très attendu par le coach Benchouia, qui veut réunir tous ses atouts, pour affronter la deuxième étape du championnat et atteindre les objectifs tracés par la direction du club. T. A.

Le Widad a raté une bonne opportunité

En dépit d’une excellente préparation, les Bleu et Blanc n’ont pas réussi un bon résultat à Merouana, et se son inclinés sur un score de 2 buts à 1.

une belle victoire à leur galerie, mettant ainsi en exergue la forte personnalité de la troupe belabesienne, qui laisse dégager les symptômes d’un futur champion qui met les voiles au grand jour. Dans le camp des plus avertis, dont l’entraineur en chef bélabésien, ce sera trop tôt de s’enflammer, et garder les pieds sur terre, est le meilleur moyen de gérer son lendemain avec moins de dégâts. Quant au public, appelé, communément, le douzième homme, détient la palme d’or, et cette victoire lui revient de droit, car au moment où les camarades de Argoub traversaient des moments des plus difficiles, ce fut cette présence chaleureuse de milliers de fans qui manifestaient leur appui psychologique en donnant de la voix au profit du club, qui a fini par réussir à enjamber avec euphorie, le test du jour. B. M.

USMB

M

algré leur motivation, les Widadis ne sont pas parvenus à ramener un résultat positif, afin de rester toujours en contact avec le trio de tête. Les gars de Merouana se sont montrés déterminés à remporter la victoire, pour mettre la pression sur leurs dirigeants pour qu’ils leur versent leurs salaires impayés. Après le coup de sifflet final, l’entraîneur Kherris, visiblement déçu, après ce nouveau revers et cette piètre prestation de son équipe, n’a pas voulu remettre tout en cause. Il a affirmé que son équipe va poursuivre le travail pour renouer rapidement avec le succès, tout en gardant l’espoir de retrouver l’élite à l’issue de cet exercice. C’est en tous les cas, le voeu des supporters du widad.

PRIORITÉ POUR LE VOLET PSYCHOLOGIQUE

Les joueurs du WAT ont repris les entraînements dans une ambiance quelque peu ten-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

due et morose. La contre performance concédée face à l’ABM, a fait donc son effet, tant le moral des poulains de Kherris paraissait au plus bas. Ces derniers donnent l’impression d’avoir mal digéré cette cuisante défaite, mais il est de leur devoir de reprendre confiance en leurs possibilités, sachant que la carte de l’accession est toujours de mise, surtout que le calendrier leur réserve la réception du MCS, un déplacement à Alger face au NAHD, et la réception de l’USMB. De quoi donner des ailes à une équipe aux joueurs manquant de métier et de maturité, du moins pour les jeunes qui sont pourtant pleins de talent. Ces paramètres risquent de jouer un mauvais tour à leur formation, dont les résultats sont acceptables. Pour beaucoup, ces facteurs s’ajoutent à la pression devenue plus difficile à gérer comme le craint le responsable de la barre technique, qui doit prendre en compte le volet psychologique. Il devra s’appuyer, aussi, sur l’expérience de Messaoudi, Tiouli et les nouvelles recrues Zerguine et Yalaoui, pour donner plus de tonus à sa mission qui s’annonce ardue, au moment où l’équipe est appelée à entrer dans une bataille qui va tenir en haleine les amateurs de sensations fortes. Enfin, signalons que la direction vient de maintenir le staff technique jusqu’à la fin du championnat, aprés lui avoir renouvelé sa confiance. S. T. S.


18

Nationale Amateur

SAM

MECHERFI DE RETOUR Le milieu offensif samiste,

Mecherfi Belahouel, enregitre son retour à la compétition le week-end prochain face à l’IST. Le n° 8 samiste a purgé sa suspension automatique samedi dernier face au WAM et avait laissé un grand vide au milieu de terrain, sa présence lors des prochains matches va certainement donné un plus à la ligne d’attaque, sachant que le compartiment offensif est considéré comme le maillon faible de l’équipe puisque la ligne d’attaque samiste n’a inscrit que 16 buts en 18 rencontres jouées jusque-là. A. L. B.     

Maracana N°2271— Mardi 18 février 2014 YACHBA, DÉFENSEUR LATÉRAL

«Aucun joueur n’aime voir son équipe au bas du tableau»

Le jeune défenseur latéral samiste, Yachba Sofiane, revient dans ce bref entretien sur le match du WA Mostaganem et donne ses impressions en ce qui concerne le rendez-vous de samedi prochain face à l’IS Tighenif

REPRISE HIER

ée de repos au lendeAprès avoir bénéficié d'une journ dé face au WAM  dans le main de leur semi-échec concé ampionnat national cadre de la seizième journée du ch ipiers du défenseur Amateur groupe Ouest, les coéqu travail hier après midi axial Kaid devaient reprendre le ion à la forêt des (lundi) par une séance  d'oxygénat de la ville des Planteurs située sur les hauteurs préparation du prochain Oranges et ce, pour entamer lar au stade Hassaïnematch qui aura lieu le 22 févrie Lakehel.

Encore une déception cette fois-ci  face au WAM…. C’est vrai, on vient de subir un autre semi-échec, le sixième   du genre depuis l’entame de saison, mais je suis sûr que ce faux pas n’aura aucun impact sur le mental des joueurs, il est vrai que semiéchec nous restera à travers la gorge surtout que nous avons dominé notre adversaire durant la majeure partie de la rencontre mais cela nous empêchera pas de réagir lors de la prochaine journée face à l’IS Tighenif Votre position au classement ne vous inquiète-t-elle pas  ?  Il est sûr que nous sommes inquiets, aucun joueur n’aime voir son équipe au bas du tableau. Il ne sert à rien de se lamenter,  il faut savoir comment sortir l’équipe de la zone dangereuse et réagir dès maintenant avant qu’il soit trop tard,    pourquoi va-t-on se laisser  abattre après un faux pas? seulement, il faut se remettre  vite au travail et ne pas laisser le doute s'installer, cela passe par un  bon résultat dès la semaine prochaine face  à l’IS Tighennif.

Votre équipe est donc appelée à réagir  lors de la prochaine journée  face à l’IST ?  On fera ce petit déplacement à Tighenif avec la ferme intention de revenir à la maison avec un bon résultat, on sait que notre mission ne sera pas du tout facile car on connaît bien la qualité de cette équipe de Tighenif qui développe un beau jeu et qui possède un bon groupe mais cela ne nous empêchera pas d’aller chercher un bon résultat. Un autre mauvais résultat vous mettra davantage dos au mur, n’est-ce pas ? C’est vrai vu notre classement actuel, on ne peut se permettre le luxe de continuer à perdre des points et il va falloir donc se remettre en cause et puiser au fond de nos ressources pour commencer à soigner comme je l’ai dit notre classement avant qu’il soit trop tard Optimiste pour la suite du championnat ? Nous devons tous l’être Entretien réalisé par A. L. B.

Divisions inférieures PRÉ-HONNEUR «GB » -20E JOURNÉE

HONNEUR TIZI OUZOU : 21E JOURNÉE CET APRÈS MIDI

L’ES Tigzirt confirme Périlleux déplacement pour le DC Boghni

Le choc de la 20 journée de la division Pré-Honneur groupe B, entre l’ES Tigzirt et la JSC Ouacifs, a été remporté par les gars de Tigzirt qui ont gagné par la plus petite des marges 1 à 0. e

U

ne victoire qui permet à l’ES Tigzirt de s’emparer de la première place, en compagnie de l’US Tala Athmane qui a atomisé le CS Oumlil par un score lourd de quatre buts à zéro. L’autre bonne opération de cette journée est venue du côté des deux équipes de Tizi Ouzou, à s avoir l’US Sidi Belloua et l’ES Sikh Oumeddour, qui ont arraché de belles victoires en déplacements face respectivement à l’Olympique Makouda avec 3 buts à 0 et Hendou Club

Azazga avec 2 buts à 0. L’IRB Yakouren ne lâche pas prise et continue son ascension après son éclatant succès de 6 buts à 1, face au CA Fréha. L’US Bouhinoun s’est imposé 3 à 1 face à l’Olympique Nath Yirathen. Aït Yahia Union Sport a raflé la mise sur tapis vert face à l’ES Nath Irathen pour forfait général. Les résultats : US Bouhinoun 3 - 1 O Nath Yirathen ES Tigzirt 1 - 0 JSC Ouacifs HC Azazga 0 - 2 ES Sikh Oumeddour IRB Yakouren 6 - 1 CA Freha ESNI - AYUS (V/AYUS sur tapis vert) US Tala Athmane 4 - 0 CS Oumlil O Makouda 0 - 3 US Sidi Belloua

L

a Ligue de Tizi Ouzou a programmé la 21e journée de championnat pour cet après midi. Une journée du rachat pour les deux leaders qui furent accrochés le week-end passé. Le Djurdjura de Boghni effectuera un périlleux déplacement à Draâ El Mizan, pour donner la réplique à l’Espérance locale, qui fera tout pour s’imposer dans un match qui sera serré. L’O Tizi Rached, qui reste sur deux échecs, est dos au mur et n’a d’autre choix que de s’imposer à domicile face à l’OC Azazga, dans un match qui ne lui sera guère facile. L’US Draâ Ben Khedda, qui jouera l’accession, se déplacera à Ouaguenoun pour affronter l’ASCO local, en quête du rachat, avec la ferme intention de revenir avec le total gain du match. L’OS Mouldiouene

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

recevra le KC Taguemount Azzouz, dans un match largement dans ses cordes. La JS Boukhalfa tentera de confirmer en accueillant l’Étoile de Draâ El Mizan. L’US Azazga n’a d’autre choix que de gagner face aux Littoraux d’Iflissen pour se racheter, idem pour la JS Tadmait qui croisera le fer, chez elle, face au CRB Mekla. Le programme JS Tadmait-CRB Mekla US Azazga-LC Iflissen ESDE Mizan-DC Boghni USDS Saharidj-MSAbelmoumen JSBoukhalfa-EDE Mizan O Tizi Rached-OC Azazga OS Mouldiouene-KC Taguemount Azzouz ASC Ouaguenoun-USMDB Khedda

K. A.


Maracana N°2271— Mardi 18 février 2014 Ministère de l’Enseignement Supérieure et de la Recherche Scientifique Ecole National Supérieure de Sciences Politiques

ANNONCE

Wilaya de Ouargla Daïra de Temacine Commune de Temacine Code fiscal : 098430069123522

Avis d’Appel d’Offre National ouvert N° 05/2014

L’ENSSP d’Alger annonce : L’ouverture d’un concours sur titres pour l’accès au grade suivant :

Technicien Supérieur en Informatique

19

République Algérienne Démocratique et Populaire

République Algérienne Démocratique et Populaire

Grade

Publicité

Un avis d’appel d’offres national ouvert est lancé pour la réalisation du projet :

Mode de recrutement

Conditions d’accès

Spécialités demandées

Nombre de postes budgétaires ouverts

Concours sur titre

Titulaires d’un diplôme d’études universitaires appliquées (DEUA) ou d’un diplôme de technicien supérieur en informatique

/

01

Constitution du dossier : - Une demande manuscrite, - Une copie de la pièce d’identité nationale, - Une copie du titre ou diplôme exigé, auquel sera joint le relevé de note du cursus de formation, - Une fiche de renseignement, dûment remplie par le candidat (télécharger du site www.concours-fonction-publique.gov.dz ou www.dgfp.gov.dz)

ACHÈVEMENT DE L’AMÉNAGEMENT DES RUES SECONDAIRES QUARTIER ELBHOUR

Les soumissionnaires intéressés par le présent avis et qualifiés en travaux de construction (1ère catégorie et plus) peuvent retirer le cahier des charges auprès du Bureau des Marchés de la commune de Temacine contre le paiement de 2.500 DA. Les offres accompagnées des pièces mentionnées au cahier des charges, doivent être déposées à l’adresse ci-dessus et présentées suivant la formule suivante : Une enveloppe fermée adressée à Mr. le Président de l’APC de Temacine bureaux des marchés portant la mention suivante : Soumission à ne pas ouvrir ACHÈVEMENT DE L’AMÉNAGEMENT DES RUES SECONDAIRES QUARTIER ELBHOUR L’enveloppe anonyme doit contenir séparément sous enveloppes, une offre technique et une offre financière, conformément aux instructions contenues dans le cahier des charges.

Remarques : - Le délai des inscriptions est fixé à 10 jours à compter de la première parution de cette annonce. - Le dossier de candidature doit être déposé ou transmis à Monsieur le Directeur de l’école nationale supérieure de sciences politiques, B.P N° 230 Ben Aknoun - Alger. - Tout dossier incomplet ou parvenu hors délais ne sera pas pris en considération.

OBSERVATION : La date de dépôt des offres est fixée au 15ème jour à compter de la date de la première parution sur le journal de 8h:00 jusqu’à 10h00 du matin. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de trois (3) mois plus 15 jours de préparation des offres. Par le présent avis les soumissionnaires sont invités à la séance d’ouverture des plis qui se tiendra au siège de la Commune de Temacine le jour de dépôt des offres à 10h30 du matin. Si ce jour coïncide avec un jour férié ou jour de repos légal la durée de préparation des offres est prolongée jusqu’au jour ouvrable suivant même horaire.

Maracana N°2271—Mardi 18 février 2014 - ANEP N°106 954

Maracana N°2271—Mardi 18 février 2014 - ANEP N°106 993

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA D’ILLIZI DIRECTION DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS - NUMÉRO FISCAL : 099033015036922

Avis d’attribution provisoire de marché Programme Fonds Spécial de Développement des Régions Sud Conformément aux dispositions de l’article 44, 49, 114 et 123 du décret présidentiel n°10-236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics, il est porté à la connaissance de l’ensemble des soumissionnaires ayant participé à l’avis d’appel d’offres national restreint n°024/2013 concernant le projet suivant : REVÊTEMENT EN GAZON SYNTHÉTIQUE DU STADE DE DJANET paru dans le BOMOP et dans les quotidiens suivants : Akhbar El Youm : 22/12/2013 et suite au procès verbal de jugement des offres en date du : 06/02/2014, la commission a attribuée le projet de marché provisoirement à l’entreprise cité ci-dessous selon les critères d’évaluation des offres prévues au cahier des charges. L’intitulé du projet/lots

Dénomination de Montant en T.T.C. l’entreprise/matricu après correction le fiscal

REVÊTEMENT EN EURL I.R.S. GAZON DERICHE HASSEN SYNTHÉTIQUE DU 099835072239797 STADE DE DJANET

59.398.092,00 DA

Délais de réalisation/jours

Eléments qui ont permis le choix d’attribution du marché

170 Jours

Offre moins disante qualifiée 87.70 pts

République Algérienne Démocratique et Populaire Wilaya de Ouargla Daïra de Temacine Commune de Temacine Code fiscal : 098430069123522

Avis d’Appel d’Offre National ouvert N° 09/2014 Un avis d’appel d’offres national ouvert est lancé pour la réalisation du projet :

ACHÈVEMENT DE L’AMÉNAGEMENT DES RUES SECONDAIRES QUARTIER TAMÉLLAHET

Les soumissionnaires intéressés par le présent avis et qualifiés en travaux de construction (1ère catégorie et plus) peuvent retirer le cahier des charges auprès du Bureau des Marchés de la commune de Temacine contre le paiement de 2.500 DA. Les offres accompagnées des pièces mentionnées au cahier des charges, doivent être déposées à l’adresse ci-dessus et présentées suivant la formule suivante : Une enveloppe fermée adressée à Mr. le Président de l’APC de Temacine bureaux des marchés portant la mention suivante : Soumission à ne pas ouvrir ACHÈVEMENT DE L’AMÉNAGEMENT DES RUES SECONDAIRES QUARTIER TAMÉLLAHET

L’enveloppe anonyme doit contenir séparément sous enveloppes, une offre technique et une offre financière, conformément aux instructions contenues dans le cahier des charges.

- Pour les autres soumissionnaires, ceux d’entre eux qui sont intéressés par les résultats détaillés de l’évaluation de leurs offres techniques et financières peuvent se rapprocher des Services de la Direction, sise à m08 mai 1945 Wilaya d’Illizi, au plus tard trois (3) jours à compter du premier jour de la publication de l’attribution provisoire du marché. - Tout soumissionnaire qui conteste ce choix peut introduire un recours, auprès de la commission des marchés publics de la wilaya d’Illizi, dans un délai de dix (10) jours à compter de la première publication du présent avis dans les journaux nationaux quotidiens.

OBSERVATION : La date de dépôt des offres est fixée au 15ème jour à compter de la date de la première parution sur le journal de 8h:00 jusqu’à 10h00 du matin. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de trois (3) mois plus 15 jours de préparation des offres. Par le présent avis les soumissionnaires sont invités à la séance d’ouverture des plis qui se tiendra au siège de la Commune de Temacine le jour de dépôt des offres à 10h30 du matin. Si ce jour coïncide avec un jour férié ou jour de repos légal la durée de préparation des offres est prolongée jusqu’au jour ouvrable suivant même horaire.

Maracana N°2271—Mardi 18 février 2014 - ANEP N°106 997

Maracana N°2271—Mardi 18 février 2014 - ANEP N°106 992

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Internationale

Neymar

20

Maracana N°2271— Mardi 18 février 2014

«Avec Messi, on s'imagine en finale» Il a à peine 22 ans, mais Neymar porte sur ses épaules le poids de toute une nation, qui fait de lui le joueur le mieux placé pour emmener le Brésil sur la plus haute marche du podium lors de la Coupe du Monde de la FIFA™ qui aura lieu en juin prochain. De retour de blessure ce samedi 15 février, il s'est remis tout de suite dans le bain en clôturant la marque lors du récital du FC Barcelone contre le Rayo Vallecano (6:0). À Zurich, où il a assisté à la cérémonie du FIFA Ballon d'Or comme finaliste du Prix Puskás, l'ancien joueur de Santos a parlé avec FIFA.com de sa nouvelle vie à Barcelone, de sa relation avec Lionel Messi et de la puissance de la Seleção, avec en cadeau une confession : "Je serai champion du monde". Confédérations et tout s'est bien passé. L'unité qui a régné au sein du groupe aussi bien sur le terrain qu'en dehors a été fantastique. Cela nous a motivés à faire l'effort les uns pour les autres. Ça nous a aidés à gagner le titre.

Neymar, vous êtes arrivé à Barcelone il y a un peu plus de six mois. Vous considérez-vous comme un joueur différent de celui que vous étiez à Santos ? Non, je suis le même, mais j'ai gagné en expérience du fait d'être dans un autre pays, dans un autre lieu et dans un autre environnement. J'apprends des choses nouvelles et je découvre une autre culture. C'est très bien.

heureux de découvrir des choses nouvelles. Je suis en train de vivre le rêve de mon enfance, à savoir de jouer dans un club européen. Et en plus, ce n'est pas n'importe lequel. Il s'agit de Barcelone, une très grande équipe. C'est une fierté énorme pour moi. Et puis, j'aime beaucoup la ville, le climat, les gens. C'est assez semblable au Brésil. Ça m'aide beaucoup. Il y a même des plages.

Parliez-vous déjà espagnol ? Un peu ! (en espagnol) C'est assez proche du Portugais, mais un peu plus difficile.

Le public est-il semblable à celui de Santos ? Arrivezvous à vous promener dans la rue sans problèmes ? Les gens à Barcelone sont chaleureux et fanatiques, comme à Santos. Mais j'arrive à me balader dans la rue, tranquillement. Certaines personnes me reconnaissent. C'est normal.

Avez-vous été surpris par la rapidité de votre adaptation au club ? Non, je n'ai pas été surpris. Grâce à Dieu, j'ai eu beaucoup de chance, à commencer par celle d'arriver dans un groupe de qualité, avec des joueurs qui m'ont très bien reçu. Tout Barcelone a été comme ça. Ces joueurs ont pratiquement tout gagné dans leur vie et pourtant, ils n'ont pas perdu un gramme d'humilité. Je pense que c'est la principale raison pour laquelle tout se passe bien ici. Qu'est-ce qui vous manque du Brésil ? Ma maison, mes amis et ma famille. Ils me manqueront toujours mais je suis également très

Quand vous avez disputé la finale de la Coupe des Confédérations de la FIFA, votre venue à Barcelone était déjà finalisée, et vous avez donc joué contre vos futurs partenaires. Vous êtes-vous senti observé ? Oui, c'était étrange de jouer une finale contre mes futurs coéquipiers. Nous en avons pas mal reparlé depuis. Ce fut une joie énorme de gagner cette Coupe des Confédérations. Vos chemins pourraient se croiser dès les huitièmes de

finale de la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014. Vont-ils vouloir se venger ? Se venger, non. Toutes les équipes iront au Brésil pour être championnes du monde. Ce sera une Coupe du Monde très disputée. Tout le monde se prépare très bien, mais je crois que le Brésil possède des chances optimales d'arriver en finale et d'être champion. Nous travaillons pour cela. Nous nous entraînons pour conquérir ce rêve. Dans ce match contre l'Espagne, l'ambiance au Maracanã était impressionnante, grâce notamment à l'hymne chanté par tous les supporters. Comment l'avez-vous vécu sur le terrain ? Ce fut un instant fantastique et je suis sûr que pendant la Coupe du Monde, il y aura d'autres moments de ce type. Ce sera beaucoup plus émouvant que pendant la Coupe des Confédérations. Qu'est-ce qui a changé en Seleção avec l'arrivée de Luiz Felipe Scolari ? Je crois que l'équipe s'est créé sa propre identité. Nous avions besoin de temps pour nous entraîner et mieux nous connaître, pour que le jeu devienne plus fluide. Nous l'avons eu pendant la Coupe des

Quelles sont les principales qualités de Luiz Felipe Scolari comme entraîneur ? Il est comme nous : simple. Il sait blaguer, mais il sait aussi être sévère quand il le faut. C'est un travailleur, quelqu'un qui veut toujours gagner. Ce sont ses qualités principales et elles lui ont permis d'obtenir l'adhésion du groupe. C'est une personne admirable. Arrivez-vous déjà à réaliser que dans quatre mois, vous vous entraînerez pour jouer la Coupe du Monde ? Ça paraît loin, mais en même temps ça ne l'est pas. Nous y sommes presque, la Coupe du Monde est quasiment là. Elle va se jouer dans notre pays, ce qui est une immense source de fierté. Je suis anxieux. J'espère pouvoir canaliser cette anxiété. Ça va être une grande Coupe du Monde et j'espère qu'elle le sera tout particulièrement pour nous. Qu'est-ce que cela signifie de jouer votre première Coupe du Monde devant votre public ? C'est une occasion unique, nous le savons tous. Après, nous sommes très heureux que des gens du monde entier puissent venir découvrir notre culture et notre pays. Je sais que le Brésil va ouvrir ses portes au monde entier. Avez-vous suivi le tirage au sort ? Oui, je l'ai vu. Nous étions en

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

préparation à Barcelone. C'est un groupe relevé, avec de grandes équipes, mais nous espérons faire la meilleure campagne possible. A propos de nos principaux adversaires, aujourd'hui, les niveaux se sont beaucoup resserrés en football. Toutes les sélections peuvent être dangereuses. C'est quelque chose qu'il faudra toujours avoir en tête pour ne pas se faire surprendre. Vous avez toujours dit votre admiration pour Lionel Messi mais en l'occurrence, il sera un adversaire direct. Comment gérez-vous cette situation ? Oui. On a déjà parlé d'une éventuelle finale entre le Brésil et l'Argentine, mais avec le Brésil comme vainqueur, évidemment. J'ai toujours été supporter de Messi, plus encore maintenant que je le connais. J'ai la chance d'évoluer à ses côtés au jour le jour et je souhaite que tout se passe bien dans ce qu'il fait. Vous a-t-il surpris depuis que vous évoluez à ses côtés ? Oui, il me surprend beaucoup, y compris comme joueur. Il est aussi fort qu'à la télévision ! Les supporters brésiliens attendent beaucoup de vous. Quel message voudriez-vous leur faire passer par rapport au Mondial ? Qu'ils aient la certitude qu'ils vont pouvoir compter sur 23 guerriers qui vont lutter pour la sélection à la recherche du rêve de tous, pas seulement celui des joueurs. J'espère que les supporters vont nous pousser jusqu'en finale. Nous allons courir pour eux. Pourriez-vous compléter la phrase suivante : "En 2014, Neymar sera…" ? (rires) … vainqueur de la Coupe du Monde !


Internationale 21 MAN BARCELONE-ALVES : CITY-NAVAS : ''CITY NE SERA "Le Barça est moins fort" JAMAIS LE BARÇA''

Maracana N°2271— Mardi 18 février 2014

PSG :

Al-Khelaïfi répond aux rumeurs Messi et Ronaldo Depuis l’arrivée de ses investisseurs qataris durant l’été 2011, le PSG est devenu une véritable usine à fantasmes. On ne compte plus le nombre de joueurs dont le nom a circulé du côté de la capitale. Parmi eux, l’attaquant du FC Barcelone Lionel Messi et celui du Real Madrid Cristiano Ronaldo. Les déclarations du président Bleu et Rouge Nasser Al-Khelaïfi ce lundi dans les colonnes du quotidien catalan Sport laissent toutefois penser que l’arrivée d’un des deux meilleurs joueurs du monde reste hypothétique. « Les médias ont créé cette

histoire avec Messi et Cristiano Ronaldo. C’est bon pour les médias, mais pas pour les clubs. Messi et Ronaldo se sentent bien à Barcelone et au Real Madrid. Je respecte ces deux clubs et j’ai de bonnes relations avec leurs présidents. Si j’étais intéressé par un joueur d’un de ces deux clubs, j’irais parler avec le président. Je le répète, Messi et Cristiano sont heureux dans leurs équipes. Et je respecte ça. » L’international argentin devrait bientôt prolonger son contrat avec son club, son rival portugais l’a déjà fait en septembre dernier.

Jesus Navas aura l'occasion de croiser la route de plusieurs de ses coéquipiers en sélection nationale, lors des 8e de finale de la Ligue des champions entre Manchester City et Barcelone mardi soir. Et si pour l'ancien Sévillans, les Catalans sont moins forts qu'avant, ils restent une très bonne équipe. "Ils ne jouent peut-être pas aussi bien qu'il y a trois ou quatre ans, mais c'est normal. Dans le football, les cycles ne durent pas éternellement, a-t-il expliqué dans des propos rapportés par le Daily Mirror. Malgré tout, ils sont encore en course dans toutes les compétitions cette saison. C'est toujours difficile d'affronter le Barça, ils ont des joueurs de qualité."

UEFA : Platini a fait honneur au buffet

Daniel Alves n'a pas hésité à s'en prendre à Manchester City avant le match aller des huitièmes de finale de Ligue des Champions programmé ce mardi. Dans une interview accordée au Daily Mirror le Brésilien a notamment déclaré: "City a des bons joueurs, mais ils ne seront jamais le Barça. C'est un club moderne construit sur de gros transferts, mais à Barcelone il y a une histoire et une classe qui remonte dans le temps". Le latéral droit a aussi évoqué le match en luimême, et il préfère prévenir les Citizens, les Barcelonais

ne feront pas le déplacement pour faire match nul. "Ils ne sont pas facile à battre à domicile, mais personne à Barcelone ne pensera à ramener un match nul. Nous allons jouer pour gagner", at-il affirmé. L'international brésilien est également revenu sur le retour de Lionel Messi, sur lequel il est dithyrambique. "Depuis qu'il est revenu, c'est comme si il ne s'était jamais blessé. Il est de retour à son meilleur niveau. Vous pouvez l'étudiez autant que vous voulez, mais au moment venu vous ne pourrez pas l'arrêter".

ARSENAL : Wenger répond aux propos «stupides » et «irrespectueux» de Mourinho

Michel Platini, le président de l'UEFA, était à l'Amsterdam Arena lors de la rencontre entre l'Ajax et Heerenveen pour remettre à Johan Cruyff le Prix du Président Après la qualification d’Arsenal pour les ¼ de finale de la FA Cup (2-1) de l'UEFA. Et le sur la pelouse de l’Emirates Stadium hier soir, l’entraineur des moins que l'on Gunners, Arsène Wenger est revenu sur les propos déplacés du manpuisse dire, ager de Chelsea, José Mourinho qui l’avait qualifié de "spécialiste c'est qu'il a de l’échec" vendredi dernier. "Je ne veux pas trop rentrer làapprécié le dedans, ses remarques étaient stupides, irrespectueuses. (…) Je buffet mis ne parle jamais de lui dans mes conférences de presse. Je sais à sa disune chose : c'est plus embarrassant pour Chelsea que ça ne p o s i l'est pour moi", a-t-il lancé. Alors que le Sun avait annoncé que Wayne Rooney et tion...

MAN UNITED : Pas d'accord avec Rooney

Manchester United avait trouvé un accord pour une prolongation de contrat, les Red Devils ont démenti cette information. "Il n'y a rien de fait, c'est pourquoi nous n'avons rien annoncé", a expliqué un porte-parole des Mancuniens. Selon le journal anglais, Rooney pourrait devenir le joueur le mieux payé au monde, avec un nouveau contrat jusqu'en 2018 lui rapportant un total de 85 millions d'euros sur cette période. Soit 21,5 millions d'euros par saison environ. Une somme largement supérieure aux 17,5 Inquiétude au Brésil. Alors que la Coupe du Monde millions d'euros par an touchés par débute dans tout juste 116 jours, la moitié des Cristiano Ronaldo, joueur le mieux stades sont encore en travaux, à cause de difficultés payé au monde, au Real financières de plusieurs grèves contre les rémunérations ou conditions de travail, rapporte El Pais. L’une des Madrid. enceintes pourrait même être rayée de la liste dès demain. Ce Le Brésilien Ronaldo a félicité Karim matin, le secrétaire général de la FIFA Jérôme Valcke est en effet Benzema, qui a dépassé son nombre de buts en visite à Coritiba pour prendre une décision définitive quant au maintien ou non de la Arena marqués avec le Real Madrid. da Baixada dans la liste des stades accueillant la compétition. El Pais révèle que la ville a récemment engagé 300 ouvriers de plus pour rejoindre le chantier face à un ultimatum de la « C’est un honneur. Il a déjà égalé le nomFIFA. À noter que parmi la liste des stades encore en construction se trouve l’Arena bre de buts que j’ai mis au Real Madrid, Corinthians de São Paulo, qui accueillera le match d’ouverture, le 12 juin prochain. c’est une bonne nouvelle pour lui ! Je lui souhaite beaucoup de chance et de succès dans sa carrière. Il souffre de la comparaison avec Cristiano Ronaldo à ses côtés, qui est un joueur à part et qui attire beaucoup rencontres entre 1996 et entré un peu plus dans l’attention », a confié Ronaldo au Canal 1997. l'histoire du Real Football Club. Présent au Parc des Princes Madrid. Avec un 25ème Ancelotti qui est Carlo vendredi soir pour assister à la victoire du invaincu depuis le 26 match consécutif sans Ancelotti a PSG contre Valenciennes (3-0), Ronaldo n’a octobre dernier et le défaite, l'entraineur rejoint Fabio également pas exclu de devenir un jour le match face au FC italien égale un de ses Capello au nombre directeur sportif du club de la capitale. Barcelone, compte bien de matchs consécutifs compatriotes : Fabio rattraper le record Capello. Le sans défaite. Le historique de Leo sélectionneur de la coach du Real Beenhaker qui avait Russie avait également Madrid en est à 25. passé 34 matches de porté son record Après sa victoire 3suite sans perdre sur le d'invincibilité avec le 0 face à Getafe, banc du Real. Real Madrid à 25 Carlo Ancelotti est

RONALDO : "Benzema souffre

MONDIAL 2014 : INQUIÉTUDE POUR PLUSIEURS STADES

de la comparaison avec Cristiano Ronaldo"

MIAMI

Real Madrid, Ancelotti égale Capello

Un intérêt pour Ronaldo ?

Nouvelle venue en MLS, la franchise de Miami, dont le propriétaire n'est autre que David Beckham, rêverait d'attirer une star internationale dans ses filets. Et selon le Sun, Cristiano Ronaldo serait une des cibles de la franchise floridienne. Mais le tabloïd précise que rien ne se fera sans doute avant 2017...

CAMORANESI VA LÀ ! S’ARRÊT, MauER ro Camoranesi (37 ans) esChampion du Monde 2006

dix-neuvième saison prof ne devrait pas entamer une pensionnaire du Racing a uel « sionnelle. En effet, l’act l allait prendre sa retraite. annoncé cette semaine qu’i au genou gauche m’emsure bles Ma juin. en i J’arrêtera alement » a-t-il confié. pêche de m’entraîner norm

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


22 Omnisports

Maracana N°2271— Mardi 18 février 2014 TIR SPORTIF

VOLLEY-BALL MONDIAL-2014 - TOURNOI QUALIFICATIF AFRICAIN (ZONE 1)

Avant-dernière journée : l’Algérie bat le Gabon (3 sets 0)

CHAMPIONNATS D’AFRIQUE DE TIR SPORTIF

L’Algérie présente avec 19 athlètes

L’Algérie sera représentée par dixneuf (19) tireurs, dont cinq dames, à la 11e édition des Championnats d'Afrique des Nations (CAN-2014) de tir sportif, qui débutent aujourd’hui et se poursuivront jusqu’au 26 février, au Caire (Egypte).

L’équipe nationale de volley-ball seniors messieurs a battu son homologue du Gabon dimanche au Palais polyvalent de Yaoundé, au Cameroun sur le score de 3 sets 0, en match comptant pour la 3e et avant-dernière journée du Tournoi de la zone 1 africain, qualificatif au Championnat du monde. La victoire des protégés de l’entraîneur national, Mourad Senoun, a été plus ou moins expéditive, en une heure et six minutes de jeu : 25-21, 25-21 et 25-10. Pour cette rencontre, le coach a exploité neuf joueurs : Kerboua Ali (Cap), Mohamed Amine Oumessad, Toufik Mahdjoubi, Miloud Fredj, Amir Kerboua, Hosni Sofiane, Ould Cherchali Isli, Messaoud Debbih et Achouri Lyès. Dans l'autre match de la journée, le Rwanda a pris le meilleur sur le Nigeria sur le score de 3-1 (25-23, 25-16, 21-25, 25-17), alors que le Cameroun était exempt de cette journée. Le tournoi a pris fin hier avec les deux matchs de la dernière journée où l'Algérie a affronté le Nigeria, alors que le Cameroun a joué contre le Gabon. Le tournoi regroupe cinq sélections (Algérie, Cameroun, Rwanda, Nigeria et Gabon) pour un seul ticket qualificatif au Mondial

L’objectif fixé aux athlètes algériens dans ces championnats continentaux est de «ramener plusieurs médailles», sachant que les tireurs algériens ont connu une progression significatives et dans les différentes armes, ces dernières années. C’est ce qu’a indiqué le président de la Fédération algérienne de Tir sportif (FATAS), Rabah Bouzid. «Dans cette compétition, nous visons un maximum de consécrations et podiums. Nous sommes messieurs de volley-ball, prévu en conscients que la concurrence sera rude, avec Pologne, du 30 août au 21 septembre 2014. la présence des meilleurs tireurs du continent et dans une discipline en pleine évolution dans le continent», a déclaré M. Bouzid, Résultats du tournoi : assurant que sa fédération a mis à disposition Algérie - Rwanda 3-0 des athlètes tous les moyens possibles, (25-23, 25-12 et 25-19) notamment de préparation, afin qu’ils Cameroun - Nigeria 3-1 atteignent l’objectif assigné. (25-11, 22-25, 25-18 et 25-19) Le premier groupe composé de onze athlètes Nigeria-Gabon 3-1 est déjà au Caire, alors que le reste de la délé(22-25,25-20,25-11,25-16) gation (huit autres tireurs), effectuera le Rwanda - Cameroun 3-1 déplacement avant la fin de la semaine. La (20-25, 20-25, 25-22, 17-25), participation algérienne se fera dans quatre Rwanda - Gabon 3-1 spécialités : Pistolet à Air comprimé (10m et (25-15, 25-19, 24-26, 25-17) 25m), Carabine à Air Comprimé (50m), le Algérie - Cameroun 0-3 Trap, le Double Trap et le Skeet. Quatorze (26-28, 21-25, 15-25) tireurs, dont des filles, vont s’aligner pour Algérie - Gabon 3-0 aller chercher des places sur les podiums ; (25-21, 25-21 et 25-10) tandis que quatre jeunes (Rania Nigeria - Rwanda 3-1 Tikerouchine, Hala Medjiah, Rachida (25-23, 25-16, 21-25, 25-17). Bensalami et Chafik Boudaoud) vont concourir dans le but de décrocher les qualificaClassement Pts J V D tions pour les 2es Jeux Olympiques de la 1. Rwanda 9 4 3 1 Jeunesse (JOJ-2014), prévus du 16 au 28 2. Algérie 6 3 2 1 août prochain, à Nanjing (Chine) en mai 3. Cameroun 6 3 2 1 prochain. 4. Nigeria 3 3 1 1 En revanche, les seniors Belkacem 5. Gabon 0 3 0 3. Belhouchet et Zakaria Bakha (Trap) auront surtout la mission de réaliser le minimum de Hier (dernière journée) : qualification score (MQS), à savoir 112 15h00 : Algérie - Nigeria points sur les 125 possibles, pour espérer 18h00 : Cameroun - Gabon participer aux circuits des Championnats du Exempt: Rwanda. monde. Après la cérémonie d’ouverture

prévue lundi, les entraînements officiels (compétitions) débuteront mardi 18 février et se poursuivront jusqu’au 25 du même mois. Le tir sportif, un sport olympique depuis 1896, est la 3e discipline sportive pratiquée dans le monde, après le tennis et le golf. Les tireurs Algériens (par spécialité) : Pistolet Air Comprimé (seniors) : Fateh Ziad, Adel Lacheheb et Amine Adjabi Carabine Air Comprimé (seniors) : Houda Chaabi Trap (seniors) : Mokhtar Ali BenAli, Foued Abid, Salah-Eddine Bouali, Lynda Benkhocha Trap : Belkacem Belhouchet et Zakaria Bakha Double Trap : Lounis Ferrat et Mokhtar Ould-Mokhtar Skeet : Madjid Ferrat et Younes Aissaoui Carabine Air Comprimé (10m) : Rania Tikarouchine et Chafik Boudaoud Pistolet Air Comprimé (10m) : Hala Medjiah et Rachida Benfalami.

JEUX OLYMPIQUES D’HIVER DE SOTCHI

Le retour de « Rasta Rockett » aux JO d'hiver Après 12 ans d'absence aux JO, la Jamaïque a qualifié in-extremis un «bob à deux » qui sera en lice aujourd’hui. La suite d'une histoire popularisée par un film au succès mondial, Rasta Rockett . Aux yeux du monde, la Jamaïque se résume à un Bolt et deux "Bob". Usain Bolt, l'homme le plus rapide du monde, détenteur de six titres olympiques. Bob Marley, icone du reggae, star planétaire dont les disques se vendent encore par millions chaque année. Enfin le "bob" du film Rasta Rockett, film qui avait romancé en 1993 l'épopée de l'équipe de bobsleigh de la Jamaïque lors des Jeux olympiques 1988. Un succès planétaire qui a rapporté onze fois les 14 millions de dollars qu'il a coûtés au studio Disney. 26 ans après Calgary, l'île des Caraïbes retrouve des Jeux olympiques d'hiver auxquels elle n'a plus participé en bobsleigh depuis Salt Lake 2002 (en dehors de cette discipline, elle a compté un représentant hivernal, en ski cross, Errol Kerr, aux JO de Vancouver en 2010). Elle doit sa présence à Sotchi à l'acharnement de Winston Watt. Le pilote a réussi à obtenir avec son pousseur, Marvin Dixon, une place pour son bob à deux, grâce à des résultats honorables cette saison en Coupe du monde. L'absence de budget olympique constituait un dernier obstacle pour rejoindre la Russie. Un appel à contribution, par le biais

d'Internet, bien relayé sur les réseaux sociaux, l'a finalement levé. Et réveillé le comité olympique jamaïcain (JOA), qui a annoncé qu'il prendrait en charge les frais de voyage et de séjour avec l'aide du comité d'organisation des JO 2014. Cela fait bien longtemps que les bobbeurs jamaïcains ne s'entraînent plus sur les hauteurs de Kingstown en caisses à

savon. Absence de neige oblige, c'est à Evanston qu'est basé le centre d'entraînement de la fédération jamaïcaine de bobsleigh. Il est entretenu depuis 1997 dans cette ville du Wyoming (Etats-Unis) par un avocat local touché par l'aventure raconté dans Cool Runnings, le titre en anglais du film Rasta Rockett.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


JEUX-DÉTENTE 23

Maracana N°2271— Mardi 18 février 2014 1

1

2

4

3

5

6

7

9 10 11 12

8

N°208

Animée par : KARIMA MANCER

2

N°208

3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Horizontalement

1.Indécence-Aluminium. 2.Acte de pensée-Unité de mesure d’angle plan. 3.Troublé-Grillé. 4.Partie d’Einstein-Fileter. 5.Partie claie d’osier-Dans le but de. 6.Épreuve-Mois-Chrome. 7.Instruments chirurgicaux-Bramé. 8.Tibia-Il joue de l’atlo. 9.Tresse-Meneur. 10.État d’Amérique du sud-Massif de la Suisse. 11.Travesti-Rendre grisâtre. 12.Du yèmen-Lettre triple.

Verticalement

1.Inférence-Dysprosium. 2.Substance de l’intérieur des os-Épée. 3.Autorisée-Tramway. 4.États_Unis-Tacticien. 5.Canines-Terres. 6.Équipant-Pas ailleurs. 7.Engrais azoté-Fleur. 8.Radium-Pas vraie-Issu. 9.Dépôt que laisse le recul d’un glacier-Après le moment prévu. 10.Mayonnaise-Répéter. 11.État de ce qui est caché-Mer. 12.Relier-Recomposer.

N°208

1 8 3

9 6 6 9

1

2 4

2

1

6 7 5 9 1 4 2 5 7 2 3 1 4 4 3 7 4 7 5

555

Calcul

3

4

7

9 100

Les mots Tirage1

A

Y

A

N C

C

O

R

N

S

A

Maximum : 7 lettres

Tirage2

I

L

O

L M A

I

L

Maximum : 7 lettres

EXERCICES POUR AMELIORER SA MEMOIRE TROISIÈME PARTIE :

29. Ces 2 solides sont-ils

Les joueurs souhaitaient évoluer pieds nus sur le terrain, mais les organisateurs ont refusé

T

Y N

9

O

8

I

7 6 5 4 3 2 1

E

1

M

R A S

S E

T

L

C

L

U

E

D

O

N

M

I

2

E

A

B

G

R

E

T

N S

T

S

E

A

E

R

S

T

I

S

L

3

4

Mots croisés

A E R

E R

E

6

S U

S

S

E

I

E E

D A S

S T F

F

S A

R

8

E R

R

A

U

7

S

E

O

G

D

E N

S

T

N

N

5

L

I

T

U

L

S

S

S

P

E

I

I

A

E

C

S

M S R

I

S

I R

I D T R

S I

L O

D

S

9

I A

10

E

E

E

R

G E E E C N E

I R

S E

R

S

T A L

R I N U

9 8 3 6 4 7 1 2 5 1 4 6 2 9 5 3 8 7 7 2 5 3 8 1 4 6 9 8 9 1 4 6 2 7 5 3 2 6 4 7 5 3 8 9 1 3 5 7 9 1 8 2 4 6 6 3 9 1 2 4 5 7 8 5 7 2 8 3 6 9 1 4 4 1 8 5 7 9 6 3 2

11 12

Sudoku

G A V H U A S E E S S O R O R E E S R C R A C O C H E Y E T A M A T R N E G O C E T R A V E G R I L B R A S S E A L E A S N U A E M I R

L B P I E E E U S E I R S N E R T S A R U P U R A I E E D B E L L E A A B C P U R E I U T S A N S

Mots fléchés

Directrice de la rédaction Cyriel Seba Directeur technique Laïd Kalila Directrice chargée de la communication Lilia Seba Rédacteur Djamel Touafek

C

D

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba

Tous les joueurs de l’effectif ont attrapé un virus tropical

S

Réponse C

Foot en questions Tirage 2 AILLOLI, LIMAÇON, LIMINAL, MAILLON, MILLION, MONILIA. calcul : 7+3=10 10+1=11 100+11=111 9-4=5 111*5=555 Tirage 1 CRAYONS

7 8 5 4 1 6

Des chiffres & des lettres

5 1 8 6 2 5

5 7 4 8 8 3

3 6 3 1 4 7

6 5 4 2 7 4

2 1 5 9 8 5

Jeux d’esprit

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 021 92.62.25

B

10

08

L’entrîneur n’a pu aligner une équipe mixte comme il le désirait

A

11

Solutions : N°2

FOOT EN QUESTIONS

Pour quelle raison l’Inde a-t-elle déclaré forfait à la Coupe du monde 1950 organisée au brésil ?

12

semblables ?

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 - 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Supprimez douze chiffres au total, afin d’en laisser quatre dans chaque colonne et chaque ligne pour obtenir, sur chaque ligne et colonne, une somme égale à 20. 7 8 5 4 1 6

5 1 8 6 2 5

5 7 4 8 8 3

3 6 3 1 4 7

6 5 4 2 7 4

2 1 5 9 8 5

Site web : www.maracanafoot.com Imprimerie : ALDP Diffusion : Centre : ALDP EST : Maracana e-mails : hebdomaracana@yahoo.fr maracanalejournal@yahoo.fr contact@journalmaracana.com redaction@journalmaracana.com


24

Maracana N°2271— Mardi 18 février 2014

STEVE SHAMAL :

IL CONTINUE DE S’ILLUSTRER AVEC LES JEUNES DE BILBAO

«J’aime beaucoup Slimani»

Yanis Rahmani, élu joueur de la semaine

Comme chaque semaine, le journal Maracana continue de vous faire découvrir les jeunes talents algériens, qui évoluent à l’étranger. Aujourd’hui, c’est un Algéropalestinien, qui a pour nom, Steve Shamal, et qui évolue au sein de la formation des Girondins de Bordeaux. Découverte.

Le jeune joueur de l’Athlético Bilbao, continue de s’illustrer avec la formation espagnole. En effet, Yanis Rahmani, qui fait partie des U19 du club, a été élu joueur de la semaine par son club, après avoir réussi à inscrire deux magnifiques buts face à la formation de Durango (3-0). Le total but de la nouvelle «!pépite!», comme on l’appelle du côté de Bilbao, est de 10 réalisations, depuis le début de la saison, où le club pourrait l’intégrer dès la saison prochaine avec l’équipe senior.

Tout d’abord, pouvez-vous vous présenter aux lecteurs de Maracana!? Je m'appelle Steve Shamal, j'ai 17 ans je suis né à Ivry-sur-Seine le 22/02/1996, et je suis d'origine algérienne et palestinienne. Loué par la presse britannique, qui salue le « nouveau Suárez Dans quel catégorie d’âge » depuis le début de saison, l’attaquant uruguayen doit faire vous jouez et à quel poste!? face à de nouvelles critiques émanant... de sa grand-mère. En Je joue actuellement chez les U19. effet, El Tiempo rapporte que Maria Josefa Reyes s’est vu Je suis polyvalent, je peux évoluer montrer la porte de sortie de la maison familiale, à Solymar, du comme attaquant ou milieu de terjour au lendemain : «Luis doit savoir ce qu’il se passe, mais il rain sur les côtés. ne m’a pas appelé. Lui et son frère Paulo font tout ce que leur Vous êtes originaire d’où en dit leur mère. Je suis retournée à Solymar il y a quelques jours. Algérie, et est-ce que vous Quand je suis arrivée, ma fille m’a dit : "Que fais-tu ici ?" Je avez gardé des contacts avec suis monté dans ma chambre et il n’y avait plus mes affaires. vos proches? Elle m’a dit : "Tu dois y aller maintenant." » Le quotidien rapJe suis originaire d’un petit village porte que la grand-mère a depuis été placée dans une maison pas très loin de la ville de Béjaïa. de retraite. Un porte-parole de Suárez a démenti l’information, Oui je garde toujours des contacts en précisant que « la famille Suárez est très unie. » Le frère du avec ma famille maternelle qui est numéro 7 de Liverpool, Paulo, a également tenu à réagir : « originaire de cette région, parfois, Mon frère et moi passons pour des méchants, ce qui nous ma mère reçoit des appels de làattriste profondément. » bas, mais moi je ne parle pas trop la langue. En tous cas, je suis toujours en contact avec ma famille en Algérie. Comment êtes-vous arrivé à Bordeaux!? J'avais fait des détections et j'avais Comme il en a l’habitude pour surfer sur l’image et la notoriété de son ambassadeur, l’équipementier allemand, a réalisé, pour Lionel Messi, une toute nouvelle version de son modèle F50 cher au joueur du FC Barcelone. Cela, mis 7 buts lors d’un match, les du club de bien sûr en étroite collaboration avec le joueur qui a contribué au développement de la chaussure, mais aussi responsables décidé du design de sa paire. Et sur ce coup, on notera que Lionel Messi a fait entorse à son ordinaire plutôt dis- Bordeaux, m’ont fait alors subir des tests et ils m’ont fait participer cret, car ces chaussures sont flashies, dans un mélange de vert, de à un tournoi avec leur équipe et bleu, de magenta, d’orange et de blanc, avec les trois banj'avais mis 10 buts durant ce des de la marque bien en évidence sur le côté. tournoi et juste après ça, ils m'ont L’Argentin les portera ce mardi soir pour le proposé un contrat et j'ai signé match de gala de Ligue des champiavec les Girondins de Bordeaux, ons face au club anglais, le qui est un grand club français, où Manchester City. on a la possibilité de progrésser et faire partie, un jour, du groupe professionnel. L’Algérie vient d’enregistrer l’arrivée de Nabil Bentaleb. Est-ce que vous avez déjà pensé à porter le maillot de l’Equipe Nationale!?

SUAREZ, PETIT-FILS INGRAT ?

Les nouvelles chaussures flashies de Messi

Balle au centre Par : Ali Bouacida

«C

ardiaques, s’abstenir». Ce titre galvaudé par la presse sportive pour dire les rencontres à haute teneur en suspense, semble tout indiqué pour parler de l’ambiance et les retournements incroyables qui ont caractérisé le match du CSC contre l’équipe nigérienne, qui eut lieu le samedi précédent. Il faut d’abord rappeler que le club constantinois venait la veille de livrer un match comptant pour le championnat, contre le MO Béjaia. Et si contre celui-ci, il concéda un nul sur son terrain, contre celui-ci, il sortit le grand jeu et

LA LEÇON DU CSC

justement les jeux étaient pratiquement faits puisqu’on jouait les temps additionnels et le CSC menait par le score sans appel de 3 à 0 quand, coup de théâtre, un attaquant nigérien adressa un maitre tir et de loin battit platement Gaouaoui. La consternation s’installa dans le stade Hamlaoui et l’on s’acheminait vers une fin très triste puisqu’à 3 à 1, le CSC était proprement éliminé. On attendait stoïquement que l’arbitre siffle la fin et dans les dernières secondes, les attaquants du CSC se lancèrent à l’assaut des bois adverses dans une tentative désespérée de marquer. Soudain, un joueur est

fauché ans la surface de réparation. Le penalty est indiscutable. Et il sera marqué avec brio. Le CSC est qualifié. Pourquoi raconter le film de cet incroyable retournement de situation alors que les confrères l’ont très bien fait? Pour dire que cette qualification à une coupe continentale n’a pas du être du goût des instances du football national qui auraient sûrement souhaité que l’aventure s’arrête là afin d’être confortés dans leur décision autoritaire. Il faut rappeler que la FAF et la LFP ont refusé catégoriquement de reporter les matchs de championnat des clubs engagés dans la coupe de

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Qui ne le voudrait pas. Effectivement, j'y ai pensée, mais faut voir si l'Algérie me propose quelque chose et on verra si j'irai ou pas. Pour le moment je travaille pour progresser et s’il y aune possibilité pour rejoindre les Verts, je déciderai au moment venu. J’ai eu l’opportunité de faire partie de l’équipe de France des U16, donc, à l’heure des choix, il va falloir trancher. Quel est votre joueur modèle sur le plan international et quel est le joueur algérien que vous aimez? Je n'ai pas trop de joueurs modèles, mais j'aime beaucoup Ibrahimovic, Thierry Henry et Torres quand il était à Liverpool (rires). En Algérie, j’apprécie beaucoup le style de jeu d’Islam Slimani. Au Mondial, l���Algérie aura fort à faire dans un groupe qui comprend, la Belgique, la Corée du Sud et la Russie. Selon vous, est-ce que les Verts ont une chance de passer ce premier tour ? Pour être honnête, ce sera très dur de se qualifier au deuxième tour, car en face, il y a de grosses nations du football, mais comme dans le football, tout est possible, je dirais que les Verts ont des chances de passer ce cap du premier tour. Un dernier mot… Je remercie Maracana, de m’avoir donné cette opportunité et j’espère qu’on se retrouvera prochainement au pays, pourquoi pas! ? Je passe le bonjour à tous les Algériens. Propos recueillis par M’hamdi Ramzi

la Confédération. Ce qui a poussé le CSC à se diviser en deux groupes, le premier disputant un match de championnat et le second en déplacement simultané pour rencontrer l’équipe nigérienne dans la phase aller. Du jamais vu dans les annales du football national. Aussi cette victoire au forceps s’adresse avant tout aux instances qui ont fermé les portes du continent au CSC. Comme quoi tout est possible et cette victoire, ce triomphe, sommes-nous tentés d’écrire, honore avant tout le football algérien. Tant pis pour les fonctionnaires du football. A. B.


Journal maracana18 02 2014