Page 1

LES (PROBABLES) SPARRINGS-PARTNERS NE VEULENT PAS JOUER EN ALGÉRIE

LA RENCONTRE DU 31 MAI DÉLOCALISÉE ?

RAOURAOUA AURAIT ARRACHÉ LE «OUI» DE BENTALEB www.maracanafoot.com

MCA

N° 2264 Mardi 11 février 2014 — Prix 20 DA

À QUELQUES JOURS DU DERBY FACE AU CHABAB

LES MOULOUDÉENS FOURBISSENT LEURS ARMES

UN QUOTA DE 500 BILLIETS ACCORDÉ PAR LES BELOUIZDADIS

IL EST MAINTENU AU STADE DE HADJOUT

LE MATCH DE COUPE DÉBUTERA À 14H30

JSK

ATTAFEN :

«JE LAISSERAI LES SENTIMENTS AUX VESTIAIRES»

USMA

CERTAINS JOUEURS ONT DÉÇU FACE AU CABBA

IL N’ÉTAIT PAS SATISFAIT DE LA PRESTATION DE L’ÉQUIPE FACE À AIN FEKROUN

Des changements Hannachi somme Ait Djoudi en perspective de trouver des solutions FERHAT : «Garder cette première JSMB DJABOUR NE FAIT PLUS L’UNANIMITÉ

place jusqu’à la dernière journée»

APRÉS AVOIR REFUSÉ DE PARLER À BOUSLIMANI

USMH

ASSELAH :«Je ferai tout pour être prêt face au CRB»

Charef irrite les dirigeants harrachis


02

Equipe nationale

Maracana N°2264— Mardi 11 février 2014

LES (PROBABLES) ADVERSAIRES NE VEULENT PAS JOUER EN ALGÉRIE

LA RENCONTRE DU 31 MAI DÉLOCALISÉE ?

A

lors que les deux matchs amicaux des Verts sont bouclés, la troisième rencontre, face à un adversaire qui reste à déterminer, n’est pas sûre d’être disputée en Algérie. En effet, les sparrings-partners ciblés par la fédération algérienne de football, ne veulent pas se déplacer en Algérie pour disputer cette joute amicale, mais préféreraient jouer en Europe le 31 mai prochain. Si

c’est le cas, le programme de préparation de l’Equipe nationale, qui débutera dès le 19 mai, sera à coup sûr chamboulé. Il faut dire que le sélectionneur national, veut absolument jouer ce match à Blida, avant de s’envoler pour la Suisse et disputer le dernier match de préparation, le 4 juin prochain à Genève. En outre, le programme de préparation doit être arrêté en fin de semaine, ce qui laisse peu de

L’ANNONCE SERAIT IMMINENTE

Raouraoua aurait arraché le «oui» de Bentaleb

I

l ne se passe un jour sans un nouveau rebondissement dans l’affaire de l’arrivée du joueur de Tottenham, Nabil Bentaleb chez les Verts. En effet, selon le site El Medan, la famille du joueur aurait exigé que Nabil puisse bénéficier de quelques «avantages» que le premier responsable de la fédération aurait acceptés. Ces avantages représenteraient des contrats publicitaires avec les partenaires de la FAF, qu’il signerait dès qu’il donnera son accord pour rejoindre l’Equipe nationale. Il faut rappeler que c’est la même exigence qu’aurait faite le joueur de l’Inter, Saphir Taïder pour jouer pour l’Algérie au lieu de la Tunisie qui le voulait aussi. Ainsi, selon des sources, proches de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua aurait arraché le «oui» de Nabil Bentaleb. Selon ces mêmes sources, la famille du joueur aurait transmis tous les documents nécessaires à l’obtention du passeport algérien pour Bentaleb. La FAF devrait

annoncer officiellement l’accord entre les deux parties, dans les prochaines heures sur son site. M. Ramzi

temps aux responsables de la fédération, pour dénicher une équipe susceptible de jouer face aux camarades de Bougherra, dont l’identité n’a pas encore été dévoilée, même si on parle d’une équipe asiatique (Japon ou Chine), les responsables de la fédération, pourraient jeter leur dévolu sur la Pologne ou l’Ukraine, qui faut-il le préciser ne sont pas qualifier pour le Mondial, ce qui faciliterait leur

venue en Algérie. Il faut dire aussi, que les autres adversaires des Verts, ont déjà dégagés et les adversaires et le programme qui est d’ores et déjà tracé jusqu’au premier match du Mondial. Enfin, on a appris que la liste des joueurs convoqués, qui sera élargie pour l’occasion, devrait être dévoilée dans les tout prochains jours, où quelques surprises pourraient survenir. On pourrait enregistrer le retour de

Boudebouz, étincelant depuis quelques journées avec le club Bastiais, ainsi que le défenseur de la JSK, Belamri et le jeune Usmiste Chafai pourrait connaitre sa première convocation chez les A, alors qu’elle pourrait enregistrer l’absence de Belkalem, qui n’a pas encore repris en championnat, même s’il a retrouvé le groupe, il y a de cela quelques jours. M’hamdi Ramzi

COUPE D’ITALIE

YEBDA À UN PAS DE LA FINALE

V

ictorieux la semaine dernière face à la Fiorentina, lors de la manche aller de la Coupe d’Italie (2-1), le match retour de ce soir (20h45) s’annonce palpitant pour le nouveau joueur de l’Udinese, l’Algérien, Hassan Yebda qui devrait être titularisé pour cette rencontre. En outre, le président du club n’a pas tari d’éloges envers le joueur! : «Après des débuts difficiles en championnat, on est en passe de réaliser un véritable exploit en Coupe d’Italie. Je pense que si nous atteindrons la finale, nous aurons sauvé notre saison. Yebda ? Il a fait un grand match et, en plus, c’est un joueur que nous voulions faire venir. C’est une véritable joie de le voir jouer», a-t-il déclaré. L’entraîneur du club, Guidolin, abonde dans le même sens en déclarant! : «Yebda nous a vraiment aidés lors du dernier match, où il a fait un grand travail au milieu du terrain. Il peut jouer un rôle important dans l’entrejeu», at-il déclaré hier en conférence de presse.

GHOULAM À L’ASSAUT DE LA ROMA

Auteur d’une très belle prestation, samedi dernier face au Milan AC,

Faouzi Ghoulam devrait être une nouvelle fois titularisé par Rafa Benitez, pour la deuxième demifinale de la Coupe d’Italie, demain (à 20h45) à Naples, où l’équipe devra surmonter un but de retard

(3-2) et qui a une forte possibilité d’accéder à la finale. Si les deux clubs (Naples et l’Udinese) parviennent à se qualifier, on pourrait voir un duel d’Algériens en finale. M. R.

Bougherra : «J’ai besoin d’arriver au Mondial Lacen ne voit en possession de tous mes moyens»

IL RISQUE DE RATER LE MONDIAL

pas le bout du tunnel

Les semaines passent et ressemblent pour Medhi Lacen. En effet, la situation du joueur se complique de plus en plus, où il ne voit plus le bout du tunnel. Lacen n’a pas pris part à la rencontre de Getafe face à Ossassuna, lors de la 23e journée de la Liga et voit ses chances de faire partie du groupe des 23 joueurs qui prendront part à la Coupe du Monde, en juin prochain diminuer. Vahid Halilhodzic a été clair dans son discours. Seuls les joueurs qui auront du temps de jeu avec leurs clubs respectifs seront convoqués pour les prochains stages. A moins d’un miracle, Medhi Lacen, ne devrait pas prendre part au prochain stage qui débutera le 2 mars prochain. M. R.

A

près deux mois sans jouer, le capitaine des Verts, qui est revenu à la compétition il y a de cela quelques semaines, s’est dit que même s’il n’est pas encore à 100 % de ses moyens, il reste serein et optimiste concernant ses prestations en club, pour ainsi être fin prêt pour le rendez-vous planétaire qui se profile à l’horizon, comme il l’a déclaré à nos confrère de la Gazettedufennec!: «Je ne suis pas encore totalement à cent pour cent. Je viens à peine de reprendre. J’en suis à ma deuxième semaine complète depuis le 25 janvier. Les automatismes sont là. J’ai eu de bonnes sensations. J’ai enchainé cinq matches, tranquillement (NDLR: 5 matchs, 5 victoires, 15 buts marqués et 4 encaissés). Mais je ne veux pas griller les étapes. Je reste serein. Je retrouverai toutes mes sensations d’ici peu. Je suis

serein. Je veux finir la saison en beauté, c’est simple essayer de gagner tout ce qu’il y a à gagner. Le championnat, la coupe et enfin passer le premier tour de la Ligue des Champions. Pour ce qui est de mon avenir avec le club Qatarien, franchement, je ne me focalise pas sur ça en ce moment. Je tente d’abord de terminer ma saison tranquillement. Je ne sais vraiment pas encore où je serai la saison prochaine. Je n’y pense pas pour le moment. Actuellement, je suis concentré pleinement sur ma fin de saison et la Coupe du Monde qui se profile à l’horizon. Toute mon attention est focalisée sur ce grand rendez-vous. Après, il me tient aussi à cœur de finir la saison en beauté en club. J’ai besoin d’arriver au Mondial en possession de tous mes moyens», a-t-il déclaré. M. R.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°2264— Mardi 11 février 2014

F

Ligue Une 03

CERTAINS JOUEURS ONT DÉÇU FACE AU CABBA

Des changements en perspective contre l’USMH

Le nul ramené de Bordj Bou Arreridj a été considéré par Velud comme un résultat positif eu égard à la physionomie de la rencontre et à la prestation fournie par l’adversaire.

USMA

MEFTAH SUSPENDU

L’occasion pour Benamara

L

e rendement collectif des Rouge et Noir n’a pas été à la hauteur et certains joueurs ont été loin de leur niveau réel. D’ailleurs l’entraineur adjoint de l’USMA, Mounir Zeghdoud, a confirmé que l’équipe n’a pas fait un grand match. «Il faut dire que l’adversaire a joué un match plein. Dos au mur, il était condamné à gagner pour sortir de la zone rouge. Il nous a bousculé mais nous avons pu résister. Le plus important c’est que nous n’avons pas perdu et nous sommes toujours leader du championnat avec l’ESS», a indiqué l’ex-international. Avant d’enchainer! : «! Une équipe ne peut pas maintenir un même rythme pendant une longue période, il y a des passages à vide ce qui est tout à fait normal. Le plus important pour nous c’est qu’on maintienne le cap. Il faut qu’on reste concentrés et déterminés lors des prochaines rencontres qui nous restent à disputer. Nous avons un derby contre l’USMH qui nous attend et on doit bien le

préparer», a affirmé le collaborateur de Vélud.

LES SOLUTIONS EXISTENT

Il est clair que certains joueurs titularisés depuis plusieurs matches ressentent un peu de fatigue. En plus de ça, il y a la pression des matches et l’obligation du résultat. Tous ces facteurs influent sur la prestation des joueurs. L’entraineur Vélud va certainement apporter les correctifs nécessaires à son onze en puisant dans son effectif étoffé. Avec l’absence de Meftah, suspendu, et la méforme de certains joueurs, le technicien français va opérer des

PRESSIONS SUR BOURDIM POUR PROLONGER

Le jeune Abderrahmane Bourdim qui a effectué le mois dernier des essais au Sporting du Portugal traverse des moments difficiles à l’USMA depuis son retour. En effet les responsables usmistes sont en train d’exercer des pressions sur le joueur afin de l’amener à prolonger son contrat qui expirera au mois de juin prochain. Le milieu de terrain offensif des U-20 refuse pour l’instant de prolonger son bail à l’USMA surtout lorsqu’on sait qu’il a beaucoup de propositions de plusieurs équipes européennes qui veulent s’attacher ses services la saison prochaine. Le joueur a reçu cette semaine un questionnaire de la part de la direction usmiste où il lui a été demandé de donner des explications sur son déplacement au Portugal pour y effectuer des essais sans avoir au préalable l’accord du club. Le joueur a été également écarté de l’équipe U20 par rapport à son refus de prolonger. A. L.

changements contre l’USMH dans le but de ramener du dynamisme à son secteur offensif et permettre à certains joueurs d’avoir du temps de jeu. Vélud doit penser à bien gérer son banc de touche car les matches de la seconde phase de championnat s’annoncent hyper difficiles.

EL-HARRACH, UN VRAI TEST POUR LES USMISTES

En accueillant samedi prochain l’USMH, les coéquipiers de Khoualed devront faire attention car l’adversaire est coriace et qui s’est souvent transcendé lorsqu’il s’agit d’un derby

algérois. Les Usmistes affronteront un adversaire qui reste sur une série de 4 matches sans défaite. Les Harrachis viendront à Omar Hamadi avec la ferme intention de réussir un résultat positif. Les Rouge et Noir sont avertis, car l’enjeu est de taille, surtout lorsqu’on sait que l’ESS se déplacera à Béjaia pour rencontrer la JSMB une formation presque condamnée au purgatoire. L’entraineur Vélud a devant lui 4 jours pour bien préparer son team et surtout mettre en place le dispositif tactique adéquat pour passer l’écueil harrachi. Amine Larbi

Le défenseur Youcef Benamara a de fortes chances d’être titularisé samedi prochain contre l’USMH pour remplacer le titulaire habituel, Meftah, suspendu pour contestation de décision. Benamara qui n’a pratiquement pas eu de temps de jeu cette saison sauf une mi-temps contre justement l’USMH au match aller sera-il aligné par Velud dans ce derby! ? On ne sait pas encore car il se pourrait que l’entraineur songe à une autre solution de rechange en avançant Ferhat d’un cran en le faisant jouer latéral droit comme il a déjà dépanné son équipe cette saison dans ce poste. A. L.

FERHAT : «Garder cette première place jusqu’à la dernière journée»

Le jeune Zine Eddine Ferhat est en train de réaliser une excellente première partie de championnat. D’ailleurs son nom est cité pour éventuellement être sélectionné pour le prochain match amical des Verts face à la Slovénie. Le milieu de terrain offensif des Rouge et Noir est concentré avec son équipe pour les matches qui restent à disputer en championnat avec comme objectif principal, décrocher le titre en fin de saison.

Comment jugez-vous le nul décroché à Bordj Bou Arrerridj!? On s’est déplacés à Bordj Bou Arrerridj pour décrocher la victoire, mais on s’est heurtés à un adversaire qui jouait sa survie où il a tout donné sur le terrain. Je pense qu’en définitive le nul est un bon résultat. Que pensez- vous de votre prestation!? Je me suis donné à fond comme d’habitude sur le couloir droit. J’ai eu quelques occasions mais le

match était serré. Donc pas beaucoup de regrets... On a voulu gagner, mais le nul n’est pas une mauvaise affaire car on est toujours à la première place même si on partage cette place avec l’ESS. La pression sera grande sur vos épaules pour la suite du parcours... On sait gérer la pression car nous avons un groupe expérimenté. On doit essayer de gérer match par match dans le but de décrocher le titre. Donc l’objectif est de terminer le championnat sur la plus haute marche du podium... C’est notre objectif principal et nous allons faire le maximum pour atteindre cet objectif. Votre équipe accueillera l’USMH samedi prochain. Comment s’annonce ce derby!? Tous les matches seront difficiles et particulièrement ce derby. On doit bien préparer cette rencontre dans le but de réussir les 3! points de la victoire. Avec l’absence de Meftah

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

suspendu contre l’USMH il y a une possibilité que vous soyez aligné latéral droit. Etes-vous prêt pour assurer ce rôle!? Franchement je suis beaucoup plus à l’aise au milieu de terrain, je préfère évoluer dans ce poste au lieu de latéral droit. Mais vous avez évolué comme latéral droit... J’ai dépanné dans ce poste car l’équipe avait besoin de moi. Votre nom circule ces derniers temps pour une éventuelle sélection avec les Verts. Quelle est votre réaction!? Pour l’instant je suis concentré avec mon club sur le championnat. s’il y aura sélection je serai ravi et fier. Amine Larbi

AUJOURD’HUI DU BI QUOTIDIEN AU PROGRAMME

Après la séance de reprise d’hier après-midi, les joueurs seront soumis au bi-quotidien aujourd’hui.


04

Ligue Une

JSK

DES CHANGEMENTS EN PERSPECTIVE

Le staff technique, à sa tête Azzedine Ait Djoudi, prévoit des changements dans sa composante qui affrontera vendredi à domicile le MC Oran. Il s’est montré inquiet de la prestation de son groupe contre le CRB Ain Fekroun, le premier responsable à la tête de la barre technique des Canaris est attendu à effectuer quelques changements dans son onze entrant. Avec ces joueurs qui soufrent de petits bobos, et ceux qui ne donnent pas satisfaction, l’entraineur kabyle est appelé à choisir le meilleur onze possible qui sauvera son équipe d’une éventuelle crise.

MATCH DE COUPE

JSK-MCO MARDI À 17H30

MEKKAOUI

La ligue nationale de football a publié hier le programme des quarts de finale de la coupe d’Algérie. Le match à l’affiche entre la JS Kabylie et le MC Oran aura lieu mardi prochain au stade du 1er -Novembre de Tizi Ouzou à partir de 17h30. Les Kabyles n’auront pas beaucoup du temps pour préparer ce match qui interviendra quatre jours après ce match de la 19e journée du championnat. R. S.

Maracana N°2264— Mardi 11 février 2014

APRÈS UNE PRESTATION QUI LAISSE À DÉSIRER FACE AU CRBAF

Ait Djoudi doit secouer le cocotier

C’est hier, dans l’après-midi, que le premier responsable à la barre technique des Jaune et Vert, Azzedine Ait Djoudi, a rappelé ses hommes pour reprendre du service, avec comme principale mission la préparation de la double confrontation contre le MC Oran.

A

près avoir bénéficié d’une seule journée de repos, ce qui n’est pas aussi suffisant pour récupérer des efforts fournis lors du dernier match à domicile contre le CRB Ain Fekroun, les coéquipiers de Djamel Benlamri vont se mettre rapidement au labeur pour préparer cette double confrontation, (aller championnat et retour coupe). Mais surtout pour le match de championnat qui constitue certainement un indice pour le match de la coupe qui interviendra quatre jours après cette 19e journée du championnat. Le moins que l’on puisse dire de cette reprise des entraînements d’hier, c’est qu’elle a été marquée par une ambiance plus au moins bonne. Le staff technique de la JSK s’est encore une fois adressé aux joueurs pour les sensibiliser

sur l’importance du prochain match au stade AhmedZabana. Ne voulant pas rater cette sortie très importante sur les terres oranaises, le staff technique veut profiter de ces trois jours de préparation pour apporter les correctifs qui s’imposent.

tre le MC Alger. Le dernier résultat à l’arraché n’était pas vraiment satisfaisant et le niveau technique du groupe n’était pas du goût du staff technique ainsi que des dirigeants.

LE COACH EXIGE AUX JOUEURS PLUS D’EFFORTS...

Cette dernière prestation qui n’était pas à la hauteur des espérances a obligé le staff technique revoir certaines choses sur le plan technique. «Un dur travail nous attend dans les prochains jours. Les joueurs n’étaient pas à la hauteur face à Ain Fekroun. Les choses s’annoncent encore plus difficiles face aux Oranais surtout que les débats auront lieu en dehors de nos bases. Il faut rester concentrer sur le reste du parcours et prendre très au sérieux tous les adversaires. Les joueurs de cette formation phare du Djurdjura doivent retrousser leurs manches pour préparer convenablement la sortie à l’ouest du pays. La JS Kabylie doit assurer l’essentiel en déplacement avant d’accueillir le MCO au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou. La méfiance doit être donc de mise du côté des joueurs kabyles pour éviter de compromettre tout espoir d’aller de l’avant. Une belle performance ce vendredi confortera davantage le moral des joueurs. Le club phare de la Kabylie ne va surtout pas se promener contre une équipe qui occupe toujours le bas du tableau avec 19 points seulement. R. S.

Les camarades de Kaci Sedkaoui qui restent sur une victoire à domicile sont déterminés à aller chercher la totalité des points à Oran. Les Kabyles n’ont désormais plus le droit à l’erreur et les trois points d’Oran sont très importants pour la suite. Les choses ne sont pas aussi faciles face à une accrocheuse formation oranaise. Les Kabyles doivent retrousser leurs manches pour espérer réussir leur sortie en dehors de leurs bases. Le premier responsable à la barre technique des Jaune et Vert exige à ses capés plus d’efforts pour aborder ce match avec tous leurs atouts. Une chose est sûre, il ne faut pas s’attendre à une simple sinécure contre une équipe oranaise à la recherche de points pour s’éloigner de la zone de turbulences dans laquelle elle se trouve actuellement. Les Kabyles, qui sont actuellement dans le vif du sujet, ne veulent rien laisser au hasard. Les gars de la ville des Genêts doivent s’attendre une réaction de leurs homologues oranais qui restent sur une défaite à l’extérieur con-

... ET DOIT REVOIR SA COPIE

AIT DJOUDI AUX JOUEURS :

«IL VOUS FAUT REDOUBLER D’EFFORTS» Le technicien kabyle, Azzedine Ait

Djoudi, qui connaît parfaitement bien les points faibles et forts de son adversaire demande à ses joueurs de se méfier. Le coach kabyle confirme que «les Oranais, qui sont coriaces sur leurs bases, sont attendus à sortir leur grand jeu pour nous mettre en difficulté». Dans sa dernière déclaration, Ait Djoudi a reconnu la difficulté de la mission de son groupe, mais il dira que la JS Kabylie ira à Oran pour réaliser une belle performance. «Nous sommes appelés à réaliser quelque chose de positif pour espérer continuer la suite du parcours en toute sérénité», a-t-il dit.

«ATTENTION À LA BÊTE BLESSÉE !» L’arrière gauche de la JSK, Zinedine Mekkaoui dira que son équipe doit d’abord aller chercher les trois de la victoire à Oran avant de penser au ticket qualificatif en coupe d’Algérie.

nous fera peur. Un bon résultat à Oran est possible. Il suffit juste de travailler dans la sérénité totale, loin de toute forme de pression. Nous avons un chemin long et difficile à parcourir il faut rester toujours concentrerés.

nous. Je reconnais que nous étions à côté sur le plan technique, mais on su garder les trois points de la victoire. Il ne faut rien regretter, au contraire ces trois points nous donneront des ailes pour faire mieux et aller de l’avant.

C’est le retour aux entrainements en prévision du match du championnat contre les Oranais. Comment est l’ambiance dans le groupe ? Pour le moment les choses se passent bien dans le groupe. Les joueurs ont une grande volonté de faire toujours mieux. Ce n’est pas ce match qui le MCO qui

Avec de recul, que diriez-vous du dernier résultat à domicile contre le CRBAF ? C’est un résultat positif et personne ne peut dire le contraire. Nous n’avons pas bien joué mais avec ces trois points l’équipe s’est faite une santé. Ce ne fut pas facile. Jouer un match sous une telle pression, c’était très difficile pour

Comment se présente pour vous cet adversaire que vous allez affronter à deux reprises la semaine prochaine ? C’est un adversaire à prendre très au sérieux. Il faut faire attention à la bête blessée. Il faut préparer convenablement le match. C’est vrai qu’il aura l’avantage du terrain et du public lors de ce match de championnat,

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

mais on ira à Oran pour défendre crânement nos chances. Il faut rester s devant une équipe qui cherche à quitter la zone de turbulences. Elle tentera de jouer toutes ses cartes pour ne pas perdre sur ses bases. Votre dernière prestation a soulevé la colère des supporters. Qu’en pensezvous ? Je tiens à leur dire que leur pression nous donnera toujours des ailes pour aller de l’avant. Sans leurs encouragements, le club ne pourra rien faire. Avec leur soutien, la JSK aura son mot à dire. Entretien réalisé par Rabah S.


Maracana N°2264— Mardi 11 février 2014

F

PAS SATISFAIT DE LA PRESTATION DE L’ÉQUIPE FACE À AIN FEKROUN

Ligue Une 05

Hannachi somme Ait Djoudi de trouver des solutions La mauvaise prestation des Canaris, samedi dernier face au CRBAF, qui a été remporté sur un score étriqué dans les arrêts de jeu, n’a pas été du goût de Hannachi, qui n’a pas hésité à déclarer que le rendement de l’équipe l’a étonné et qu’il ne reconnaitt plus le jeu de l’équipe.

I

l faut dire que cette prestation inquiète au plus haut point, les supporters et le chairman des Canaris, Mohand

Chérif Hannachi à la veille de la double confrontation qui attend son team, à partir du week-end prochain, face au Mouloudia d’Oran en championnat et en coupe. «Je ne reconnaît pas la JSK et il est clair que le staff technique devra se secouer et travailler plus», avait annoncé le boss, à la fin de la partie, mettant ainsi la pression sur son entraîneur Azzedine Ait Djoudi premier responsable de la barre technique des Canaris. Un message fort de la part de Hannachi à l’égard de son entraineur pour le pousser à travailler encore plus et améliorer le rendement de l’équipe, qui inquiète. Le boss est donc loin d’être satisfait du travail de son coach et de son staff, en le faisant clairement savoir, affichant ainsi son mécontentement et sa désapprobation du travail qu’effectue le coach Azzedine Ait Djoudi, qui

est plus que jamais sur un siège éjectable, sommé ainsi par son boss, à remettre de l’ordre au sein de son équipe et de son jeu, d’autant plus que la JSK est appelée à relever un véritable défi cette semaine, avec cette double confrontation face au MC Oran, décisive aussi bien en championnat qu’en coupe. D’ailleurs, il a même blâmé les joueurs et leur a demandé de retrousser les manches et travailler davantage pour améliorer le rendement de l’équipe, qui a déçu tout le monde, malgré cette victoire, qui est venue au dernier souffle de la partie sur un penalty marqué par le défenseur-buteur, Ali Rial, qui compte à son actif 4 buts. Le staff technique est sommé de trouver les solutions idoines pour remettre la machine Kabyle en marche et réaliser les objectifs du club. A. S.

MALIK ASSELAH ABSENT FACE AU MC ORAN Après avoir raté le match de coupe contre Saida et celui de samedi face à Aïn Fekroun en championnat à cause de cette blessure au genou, qui le privera aussi de la double confrontation contre le MC Oran en championnat et en Coupe d’Algérie, prévu mardi le 18 février au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou. Chose qui mettra le staff technique dans l’embarras, même s’il faut dire que son remplaçant, Mazari, à toutes l’expérience qu’il faut et les qualités requises pour garder les bois kabyles. C’est un début de saison très délicat pour le portier des Canaris, Malik Asselah, qui enchaîne les défections en raison d’une blessure au genou, qui ne cesse de suscité les appréhensions. Le portier numéro un de la JSK, et comme tout le monde le sait, n’était pas concerné par la rencontre de la 18e journée de championnat, disputée samedi par les Canaris au stade du 1er-Novembre de TiziOuzou, face au nouveau promu, le CRB Aïn Fakroun. Une défection, la seconde de cette phase retour du portier canari, après celle des 1/8es de finale de la Coupe d’Algérie, face au Mouloudia de Saïda où l’ex-portier nahdiste, a cédé sa place à son remplaçant, Nabil Mazari, en raison de cette blessure au genou, qui ne cesse de susciter l’inquiétude dans le camp kabyle. En effet, ressentant des douleurs au genou, ce qui l’a privé de cette rencontre face au CRB Aïn Fakroun, deux semaines après

avoir rater le déplacement à Saïda pour les mêmes raisons. La blessure de Malik Asselah serait loin d’être un simple bobos, avec le staff médical qui soupçonne une lésion du ménisque, et qui pourrait bien compromettre la suite de la saison du portier kabyle. Pour l’heure, on n’en est pas encore là, avec les soins qui sont prodigués au portier, mais cela n’empêche les appréhensions au sujet de l’état de santé de Malik Asselah et de son genou, qui n’est pas pour rassurer dirigeants et staff technique, au moment où la formation kabyle entame un virage important de sa saison, avec l’équipe qui aborde les quarts de finale de la Coupe l’Algérie et qui poursuit sa quête du podium en championnat.

IL NE SERA PAS OPÉRÉ, MÊME EN FIN DE SAISON

Suscitant moults interrogations et faisant objet de toutes les spécu-

lations, la blessure au genou d’Asselah inquiète. Cela est un fait et l’urgent aussi bien au sein du staff technique que du staff médical, est de trouver la meilleure manière de gérer cette blessure du portier numéro 1, et lui permettre de terminer la saison en disputant un maximum de matchs, du moins les plus important du moment qu’à la JSK en compte énormément sur Malik Asselah. Néanmoins et avec cette blessure où c’est le ménisque qui serait atteint, l’option du passage du portier sur le billard, pour soigner son mal est évoqué avec insistance, même si du côté du staff médical on s’efforce d’éviter cette intervention chirurgicale à Asselah, en le ménageant le plus possible et en lui prodiguant des soins intensif et approprié.

TOUT POUR LE RÉCUPÉRER FACE AU CR BELOUIZDAD

Officiellement out pour la confrontation de championnat face au MC Oran de vendredi prochain, le portier numéro 1 des canaris pourrait toutefois bien affronter le MCO, mais en coupe le 18 du mois au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, à l’occasion du match des quarts de finale de l’épreuve populaire. Un staff médical qui fera donc tout pour récupérer le portier pour au moins le match contre le CR Belouizdad, prévu samedi 22 février au stade du 1erNovembre de Tizi Ouzou. Pour le moment, Asselah est au repos et se contentera uniquement de soins et prendra tout son temps pour se rétablir définitivement de cette méchante blessure, qui lui joue un sal tour lors de cette phase retour. Ali S.

ASSELAH : «Je dois prendre mon mal en patience» Le portier Asselah nous a confirmé qu’il ne pourra pas jouer cette double confrontation face au MC Oran. «Non, il m’est impossible de jouer cette double confrontation contre le MCO. Je suis au repos

et je me contenterai uniquement de soins pour me débarrasser définitivement de cette méchante blessure. Au risque de me répéter, les résultats de l’IRM sont rassurants et je ne passerai pas sur le bil-

lard même en fin de saison. C’est le mektoub et je dois prendre mon mal en patience et bien me soigner pour revenir en force. Je ferai tout pour être apte pour le match du CRB inch’Allah » A. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

JSK

BENLAMRI POURRAIT ÊTRE MÉNAGÉ FACE AU MC ORAN

Le défenseur central de la JSK, Djamel Benlamri, qui se trouve en regroupement avec l’équipe nationale militaire, pourrait ne pas être du voyage à Oran pour affronter le Mouloudia Club d’Oran dans le cadre de la 19e journée du championnat. Le staff technique veut éviter à son défenseur un quatrième carton jaune qui sera synonyme d’une suspension pour le match de coupe mardi prochain contre le même adversaire à Tizi-Ouzou. Benlamri a déjà récolté trois cartons jaunes en autant de matchs joués (MCS, USMA et CRBAF) lors de cette phase retour. Le staff technique pourrait probablement opter pour Merbah pour le remplacer dans l’axe.

«C’EST AU STAFF TECHNIQUE DE DÉCIDER DE MA TITULARISATION» Le défenseur Djamel Benlamri, qui ratera les premières séances de son équipe, en raison de sa convocation en équipe nationale militaire, nous a dit que personne au club ne l’a informé qu’il sera ménagé du déplacement d’Oran : «Non, personne au club ne m’en a parlé pour le moment. Certes, j’ai trois cartons jaunes à mon actif, mais je suis prêt à jouer et me donner à fond et je reste à la disposition du staff technique, qui est le seul habilité à décider quoique ce soit »

REPRISE HIER SOIR

Après une journée de repos accordée aux joueurs pour récupérer, les coéquipiers de Sedkaoui, ont repris le chemin des entrainements, hier soir à 16h pour commencer la préparation de la double confrontation face au MC Oran.

UNE AUTRE SÉANCE CE MATIN

Les coéquipiers de Remmache, effectueront une autre séance d’entrainement ce matin, pour bien peaufiner le programme de leur préparation du match de ce vendredi contre le MC Oran A. S.


06

Ligue Une

MCA

LE MATCH DE COUPE DÉBUTERA À 14H30

ZIDANI REFUSE DE JOUER À BLIDA

Des échos qui nous sont parvenus font état que le président du Mouloudia d’Alger, Boudjemaâ Boumella a fait de son mieux pour convaincre son homologue, Mohamed Zidani, dans l’optique de faire jouer cette rencontre à Blida et non pas à Hadjout, à cause de l’exigüité du stade communal de Hadjout. Mais le président hadjouti a refusé d’abdiquer, surtout que les supporters de son équipe ont refusé de voir leur équipe jouer ailleurs que dans son jardin fétiche du stade de Hadjout. Donc après que la programmation ait été rendue publique, la partie mouloudéenne n’aura pas d’autres choix que de se plier aux décisions de la commission d’organisation de la Coupe d’Algérie. Y. R.

IL JOUERA LE CRB, L’USMMH ET L’USMA

SEMAINE DÉCISIVE POUR LE MOULOUDIA

IL EST MAINTENU AU STADE DE HADJOUT

Le programme des quarts de finale de la Coupe d’Algérie a été divulgué hier, où la commission d’organisation de cette compétition a rendu public les horaires des rencontres. Et le match qui mettra aux prises l’USMM Hadjout avec le Mouloudia d’Alger, le mardi 18 février prochain, a été maintenu au stade communal de Hadjout et il débutera à 14h30. Cette programmation vient mettre fin à la spéculation relative à la délocalisation de ce match, après que la partie moulouidéenne a émis le vœu de le faire jouer au stade Mustapha Tchaker de Blida. Mais en fin de compte, l’USMMH jouera bel et bien à domicile.

Maracana N°2264— Mardi 11 février 2014

La victoire réalisée par le Mouloudia d’Alger face au MCO lui a redonné l’espoir de finir la saison actuelle dans une position plus confortable, surtout qu’il s’est fait une place sur le podium, ne comptant que six points d’écart sur les deux leaders, l’USM Alger et l’ES Sétif.

E

t comme il reste encore 12 rencontres à jouer, tout reste encore possible, surtout dans le cas où le Mouloudia garderait sa place sur le podium, à l’issue des deux prochains matchs qu’il jouera face au CRB et l’USMA. Deux tournants qui s’annoncent décisifs pour le club phare de la capitale, car si jamais ce dernier tiendra le coup ce vendredi au stade du 20-Août et réussira à battre le leader, le week-end prochain au stade Bologhine, il multipliera ses chances de titiller les équipes qui dominent le championnat. S’ajoute à cela le fait qu’il soit toujours concerné la troisième place, qualificative pour la coupe de la CAF. Bien que le président Boudjemaâ Boumella ait exigé une participation en Ligue des Champions d’Afrique, les protégés de Fouad Bouali peuvent encore sauver la mise, dans le cas où ils boucleraient ce mois de février par de bons résultats. En effet, la saison du Mouloudia d’Alger se jouera

durant ce mois, puisque les résultats des deux prochaines confrontations lui permettront d’y voir plus clair. Sans oublier la coupe d’Algérie, qui est devenue l’ultime et principal objectif du Doyen.

UN DERBY À 6 POINTS FACE AU CRB

Après avoir battu le Mouloudia d’Oran et rejoint le podium, en compagnie de l’ASO Chlef et de la JS Kabylie, avec un total de 30 points, le Mouloudia d’Alger, qui s’apprête à aller croiser le fer avec le CR Belouizdad, n’aura pas le droit de chuter au stade du 20-Août. La cause est simple, c’est que le podium passe par un résultat positif lors de ce match à six points pour les Vert et Rouge. Ce qui fait que les protégés de l’entraineur Fouad Bouali se doivent de se surpasser afin de faire toujours partie des poursuivants des leaders. Dans le cas contraire, soit une défaite, contre des résultats positifs de la JSK et l’ASO qui joueront chez le MCO et le RCA,! le vieux club algérois perdra sa place sur le podium et sa mission se compliquera davantage.

LE MATCH DE LA SAISON SE JOUERA À HADJOUT

Une fois le derby du CRB fini, les Mouloudéens n’auront pas le temps de se reposer, puisqu’ils enchaineront par un autre déplace-

ment à Hadjout, pour y défier l’USMMH, en quarts de finale de la Coupe d’Algérie. Et comme tout le monde le sait, cette compétition demeure l’autre objectif de la direction mouloudéenne qui espère que ses joueurs réussiront à faire mieux que la saison passée, soit en remportant le trophée perdu face à l’USMA. Une mission casse-cou pour les Vert et Rouge, qui semblent déjà avoir la tête dans ce match, car ils savent très bien que leur saison se jouera lors de cette rencontre. Et vu qu’ils tiennent à se racheter et aller jusqu’au bout de Dame Coupe, ils sont déterminés à défier toutes les conditions et obstacles auxquels ils feront face lors de cette rencontre pour tenir leur promesse envers leurs supporters qui n’attendent qu’une consécration en Coupe d’Algérie afin d’oublier le scénario du 1er mai dernier.

LE MATCH DE L’USMA, UNE AUTRE PAIRE DE MANCHES

Bien qu’il encore trop tôt pour parler du derby MCA-USMA, qui se jouera le samedi 22 février, toute la famille mouloudéenne pense déjà à cette rencontre qui devrait avoir lieu au stade Omar Hamadi de Bologhine, le jardin fétiche des deux frères ennemis. Une rencontre plus que capitale pour les Mouloudéens, surtout s’ils l’abordent après un bon résultat face au CRB et une qualifica-

LA DIRECTION LEUR A LOUÉ UN APPARTEMENT À BOUZAREAH

Dibi et Lavatsa obtiennent leur logement

Après près d’un mois d’attente, les deux nouvelles recrues du Mouloudia d’Alger, Edwin Lavatsa et Stéphane Paul Dibi ont enfin leur appartement, après que la direction mouloudéenne eut concrétisé son engagement envers ces deux nouveaux joueurs. En effet, selon une source généralement bien informée, Dibi et Lavatsa ont eu droit à un appartement à Bouzareah, qui leur a été loué par la direction mouloudéenne. D’ailleurs les deux concernés devaient prendre leurs quartiers dans leur nouveau logement avant-hier, après que les dirigeants mouloudéens eut terminé la procédure de location. Y. R.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

tion pour la demi-finale de la Coupe d’Algérie. Dans ce cas là, on aura droit à un match explosif, surtout quand on sait que les camarades de Mustapha Djallit ont une revanche à prendre sur les Rouge et Noir, qui les avaient battus lors du match aller, sur le plus petit des scores. Et cette seconde manche, qui se jouera pour le compte de la 20e journée, s’annonce importante pour le Mouloudia qui n’aura pas le droit de décevoir ses supporters qui s’attendent à une révolte de leur équipe face à celle d’Hubert Velud.

BOUALI JOUERA GROS

A l’instar de son équipe, l’entraineur en chef du Mouloudia d’Alger, Fouad Bouali est sous une grosse pression, en prévision des trois prochaines rencontres qui se profilent. Conscient que les matchs du CRB, de l’USMMH ainsi que de l’USMA sont plus que déterminants pour la suite du parcours, pour la simple raison que la saison du Mouloudia se précisera le samedi 22 février, à l’issue du coup de sifflet final du derby MCA-USMA. Le coach mouloudéen demeure d’ores et déjà sous pression, car en plus du fait que son équipe peine à convaincre et à enchainer les bons résultats, elle devra tenir le coup lors de ce tournant si elle tient à ne pas terminer sa saison bredouille, pour la seconde fois de suite. Youcef R.


Maracana N°2264— Mardi 11 février 2014

F

LA PRÉPARATION DU DERBY DU CRB ENTAMÉE HIER

Ligue Une 07

MCA

Les mouloudéens fourbissent leurs armes

BIQUOTIDIEN AUJOURD’HUI

Suite à la programmatio n du derby du CRB pour ce vendredi, le staff technique du Mouloudia d’Alger a été contraint de modifier son plan de travail. Et ce, en avançant le biquotidien qui se fait habituellement tous les mercredis, à mardi, soit aujourd’hui, afin de permettre à l’équipe de bien se préparer pour le rendez-vous du Chabab.

En prévision de son premier derby qu’il jouera en cette phase retour, ce vendredi, face au CR Belouizdad, le Mouloudia d’Alger a repris du service, hier, sur le terrain réplique du stade du 5-Juillet, afin d’entamer la préparation de ce match tant attendu par les galeries des deux équipes.

C

ette affiche à six points, qui drainera certainement les grandes foules au stade du 20-Août 1955, s’avère très importante pour ne pas dire décisive pour le club phare de la capitale, car non seulement il tient à rester très proche du peloton de tête, mais, pourquoi pas, améliorer sa position. En plus, les Vert et Rouge savent très bien qu’un succès aura un impact plus que positif sur le moral des joueurs, qui joueront trois jours plus tard, leur match de la saison face à

l’USMM Hadjout, dans le cadre des quarts de finale de la Coupe d’Algérie.

BOUALI SOMME SES JOUEURS D’OUBLIER LE MATCH DE COUPE

Confronté à une grosse pression, surtout que ses choix sont à chaque fois remis en cause, étant donné que son équipe joue, gagne difficilement, mais sans convaincre. Le premier responsable de la barre technique mouloudéenne, Fouad Bouali qui compte mettre le paquet sur le plan psychologique, lors de cette préparation qui précédera le derby de ce vendredi, espère, en contrepartie, que ses joueurs sortent le grand jeu face à son ancienne équipe, afin de rester sur leur lancée et avancer vers les premières places du classement. Certes, les choses ne s’annoncent pas faciles pour les Yahia Cherif et consorts, qui seront confrontés à l’énorme pression du stade du 20-Août. Mais ces derniers, se sont vus rappeler à l’ordre par leur entraineur, qui les a sommés de ne pas commettre l’erreur de penser au match

de coupe, alors que la confrontation face au CRB est aussi importante, puisque la défaite laissera le Mouloudia en faire les frais.

RÉÉDITER LE COUP DE 2008

Coté joueurs, encensés par le précieux succès réalisés face au MCO, ils misent sur un autre bon

résultat lors du prochain match qu’ils joueront ce week-end. Malgré que ça ne sera pas une mission facile pour eux, surtout qu’il s’agira d’un derby, les Zeghdane et consorts croient dur comme fer en leur capacité de tenir le coup, d’ailleurs, certains d’entres eux, notamment les anciens, à l’instar de Besseghier, qui fait partie des rescapés de l’équipe qui avait battu le CRB, un

LE SALAIRE DE JANVIER EN PLUS D’UNE PRIME

Avant de jouer le match du MCO, les joueurs du Mouloudia d’Alger se sont vus promettre, par leur président Boudjemaâ Boumella, de percevoir le salaire du mois de janvier, qui a été bloqué par la direction. Maintenant, les coéquipiers du capitaine Hadj Bouguèche demeurent dans l’at-

tente de la concrétisation de la promesse qui leur a été faite par leur premier responsable. Mais selon les dernières nouvelles, le salaire en question devrait se faire débloquer lors des prochaines heures qui précéderont le derby du CRB, que jouera le Mouloudia ce vendredi, pour le compte de la 19e journée.

UNE MOTIVATION EN PLUS

Comme la direction mouloudéenne est devenue une adepte de la motivation financière, le fait d’avoir promis à ses joueurs de débloquer le salaire de janvier, se veut comme une motivation avant de jouer le quatrième derby de la saison. Mais

LA DIRECTION DU CRB SE RÉUNIRA AUJOURD’HUI

Le quota des billets au centre des débats

Dans notre édition d’hier, on avait annoncé que la question relative au quota de billets dont bénéficieront les supporters du Mouloudia d’Alger lors du derby du CRB, n’a pas encore été tranchée. Or, d’après les dernières nouvelles, la direction du Chabab devrait se réunir aujourd’hui, afin de trancher sur cette

affaire, et prendre une décision finale par rapport au nombre de billets qui seront réservés aux fans du doyen des clubs algériens. Si le chiffre de 400 tickets a été donné par certaines parties, d’autres ont laissé entendre qu’il est fort probable que la partie mouloudéenne aura droit à un nombre plus élevé, surtout que la tribune du poulailler

peut contenir jusqu’à 1 200 personnes. Mais face à la pression dont fait l’objet la direction du CRB, puisque les supporters de ce dernier donnent des places aux mouloudéens, malgré que le règlement l’interdise. On croit savoir que les Malek et compagnie ne comptent pas badiner avec la réglementation, et prévoient de donner 10 % des

certain 1er novembre 2008, au stade du 20-Août, sur le score de 2 buts à 1, sur des réalisations signées Coulibaly et Touré, contre une réduction du score de Berguiga. Reste à savoir si cette génération sera capable de rééditer l’exploit des Badji et consorts, ou bien on aura droit à une nouvelle défaite du Mouloudia d’Alger aux Annassers. Youcef R.

places que contient le stade qui abrite une rencontre officielle. Une fois que les dirigeants du Chabab se mettront d’accord sur un quota bien précis, lors de la réunion d’aujourd’hui, ils proposeront ce nombre lors de la réunion sécuritaire qui se tiendra, en principe, demain, entre le wali délégué, les représentants des deux

clubs et bien évidemment ceux de la Sûreté Nationale. Et une fois que toutes les parties concernées donneront leur aval, l’on pourra connaitre le nombre exact de billets qui seront mis en vente pour les supporters du Mouloudia d’Alger, qui prévoient de se déplacer en masse au stade du 20-Août. Y. R.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

face à l’importance de ce match, notamment son enjeu, la motivation financière ne s’accentuera pas uniquement sur le salaire, mais il est question de consacrer une prime alléchante pour galvaniser les Vert et Rouge avant de croiser le fer avec les gars de Laâqiba. Y. R.

CONDOLÉANCES

Le CSA MC Alger a l’immense douleur d’annoncer le décès, dimanche 9 février 2014, du médecin du Mouloudia d'Alger, le Docteur Mohamed BENMERABET, à l'âge de 72 ans. En cette pénible circonstance, le CSA MCA présente ses sincères condoléances à la famille et aux proches du défunt qui a été l’un des plus illustres et plus dévoués dirigeants du doyen des clubs algériens. Ina li Lah oua ina Ileihi radjioune. Le SG du MC Alger


08

Ligue Une

Maracana N°2264— Mardi 11 février 2014

USMH

BOUSLIMANI FACE À SES DÉTRATEURS

Une réunion du conseil attendue Bouslimani a programmé une nouvelle réunion du conseil, mercredi prochain. Une rencontre qui sera animée par l'ensemble des membres afin que le concerné tienne la majorité des voix comme président du conseil. Mais, selon nos sources, il y a un travail de sape qui se fait en coulisses, afin de couper la route à Bouslimani et remettre en cause sa venue à la tête du CA. Cette réunion promet beaucoup de surprises, et tout le monde attend de savoir si Bouslimani aura l'unanimité une nouvelle fois au sein du conseil.

IL EST TEMPS POUR L'ADMINISTRATION DE LE RECADRER

Les Harrachis condamnent l’acte de Charef

LES NÉGOCIATIONS AVEC « OOREDOO » EN FIN DE SAISON

L'administration du club harrachi va entamer les discussions avec « Ooredoo » en fin de saison actuelle, surtout que le contrat avec ce sponsor prendra fin en juin 2014. Néanmoins, cet opérateur de téléphonie qui a beaucoup aidé le club auparavant, surtout dans les moments difficiles, aura la priorité pour promouvoir un nouveau contrat, mais les Harrachis veulent voir à la hausse l'aide financière qui lui sera attribuée. «Je dirais seulement que Ooredoo a beaucoup aidé le club surtout dans les moments difficiles, et ainsi cette société aura la priorité dans les discussions», a déclaré Bouslimani. Il faut savoir que d'autres opérateurs de téléphonie ont émis le souhait d'avoir un partenariat avec les Jaune et Noir à l'image de « Mobilis », dont les responsables entretiennent de bonnes relations avec Djaffar Bouslimani. Cependant, tout dépendra des pourparlers avec « Ooredoo », qui attribue à l'USMH chaque saison environ 3 milliards de centimes.

LE CLUB SANS PRÉSIDENT DEPUIS DES SEMAINES

Un précédent dans le football algérien, à savoir qu'un club comme l'USMH reste sans président officiel à la tête de son administration, et cela dure depuis des semaines déjà. Bouslimani, lui, déclare qu'il n'est pas encore confirmé dans ses fonctions de président, du fait qu'il n'a pas tout finalisé chez le notaire. De plus, il va tenir une nouvelle réunion qui risque de tout remettre en cause dans les prochains jours. Malgré cela, le club fonctionne à merveille, en témoignent les cinq matchs consécutifs sans défaite. Mais cette situation de flou atteint le moral des joueurs qui s'inquiètent beaucoup sur leur situation. L. S.

Apparemment, l'attitude déplorable de l'entraineur en chef, Boualem Charef, à l'égard du président du conseil, Djaffar Bouslimani, après la rencontre face au RCA, où le premier a refusé de parler au second, lui suggérant d'officialiser d'abord sa position comme président avant de s'adresser à lui.

U

n geste qui est condamné par tous les Harrachis, que ce soit anciens dirigeants, anciens joueurs ou même supporteurs, surtout que Charef a manqué de respect à une personne qui est censée représenter l'administration du club harrachi, et membre du conseil d'administration avant tout. L'entraineur Charef,

lui, reste un employé du club. Ainsi, certains ont conseillé les dirigeants actuels de prendre ce comportement au sérieux et convoquer une réunion avec l'entraineur afin de mettre les choses au point. Ce qui s'est passé reste un précédent car aucun entraineur passé par le club harrachi n'a manqué de respect à un dirigeant ou à un président du club. «Je pense que les choses doivent changer dans le club, et l'entraineur doit se justifier devant le conseil puisqu'il reste un employé qui est payé par le club, et pas le contraire», a déclaré Abdelkader Mana, le porte-parole du club. Il faut savoir qu’un geste pareil pourrait nuire à la crédibilité de l'administration à l'avenir et bousiller les relations entre Charef

et Bouslimani, si ce dernier prend officiellement ses fonctions de président.

Selon le milieu de terrain, Ibrahim Amada, les joueurs abordent leur match sans véritable motivation, vu que l'administration tarde toujours à débloquer la situation financière. Ce qui freine un tant soit peu l'équipe dans sa remontée au classement. Malgré cette atmosphère difficile, les joueurs ont prouvé leur engagement en gagnant des matchs.

que nous avons trouvé des difficultés pour battre cette coriace formation du RCA, qui nous a créé beaucoup de problèmes.

«LA NOTION DE CARTE BLANCHE DOIT ÊTRE REVUE»

Il faut savoir aussi que la "carte blanche" donnée à l'entraineur Charef par Laïb, a pesé lourd dans les réactions de Charef avec l'administration puisqu'il a toujours fait passer ses idées dans la gestion et les grandes lignes du club, ce qui devrait être remis en cause par le conseil d'administration dans les jours à venir, pour mettre fin au "diktat" de Charef dans le domaine administratif, bien qu'il ait fait beaucoup de bien au club, surtout dans les moments difficiles.

BOUSLIMANI RÉACTIVE LA PISTE «AIR ALGÉRIE»

Selon des source bien informées, Bouslimani aurait profité de sa présence à la réunion des présidents de club avec le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Tahmi, avant-hier, pour discuter de la venue de la société « Air Algérie » à l'USMH, soit comme investisseur ou bien comme sponsor. Selon ces mêmes sources, le ministre a donné des promesses pour aider le club harrachi au même titre que les autres. Une initiative qui pourra peut-être ramener un plus et, pourquoi pas, concrétiser la venue de cette société à l'USMH bien que les choses soient difficiles. Lotfi S.

Amada : «On joue sans trop de motivation»

Tout d'abord, on aimerait bien avoir votre avis sur la victoire face au RCA… Ça reste une victoire très importante pour nous, et qui nous met à l'abri dans les prochaines confrontations, mais cela ne cache pas

Cette victoire n'occulte pas le rendement tout juste moyen de l'équipe. Peut-on connaitre les raisons ? Il faut dire que cette rencontre était un peu spéciale pour nous face à une formation qui nous a battus deux fois cette saison. La pression était énorme, surtout en début de rencontre. Mais je dirais que notre seul souci reste l'aspect financier, et les choses sont difficiles sur le plan phycologique et donc on joue sans motivation. Et comment avez-vous perçu le discours de Bouslimani après le match ?

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Je pense que son discours n'a rien apporté de nouveau puisqu'on attend toujours notre argent. Vous avez fini le match difficilement, s'agit- il d'une blessure ? Non, pas du tout, c'est juste des crampes après les efforts déployés dans cette confrontation face au RCA. La prochaine confrontation va vous opposer à l'USMA, comment voyez-vous cette rencontre ? C'est une rencontre difficile sur tous les plans puisqu'on va affronter le leader du championnat, mais je dirais que tout dépendra de notre moral et si les choses vont bouger au cours de cette semaine. Entretien réalisé par Lotfi S.


Maracana N°2264— Mardi 11 février 2014

Ligue Une 09

Le sort de Iaïche scellé après le MCA

A vrai dire, les jours du coach Abdelkader Iaïche, à la tête de la barre technique du Chabab, sont comptés, sinon, comment expliquer le fait qu’on étudie soigneusement l’après-Iaïche, dans le cas d’un faux-pas, ce vendredi, lors de la rencontre face au MCA, au stade 20-Août ?

A

utrement dit, il est fort probable que ce rendezvous algérois sera celui de la dernière chance pour le coach belouizdadi, qui n’arrive toujours pas à trouver la meilleure formule afin de permettre à son équipe de réaliser un sursaut d’orgueil. Et comme rapporté dans notre édition d’hier, le coach en question ne fait pas l’unanimité au sein du bureau dirigeant, ni même chez les supporters, avant même d’entamer ses fonctions. Plusieurs se rappelaient, déjà, de son dernier au Chabab, et le fait qu’il a été voué à l’échec. Déjà, plusieurs sont ceux qui ont déjà affirmé que le coach en question n’est pas l’homme de la situation. Après trois matchs durant lesquels il a dirigé l’équipe, il n’a engrangé que trois points sur les 9 mis en jeu. C’est à laisser penser qu’il s’agit d’un bilan mitigé et que le plus escompté de son engagement n’a pas été apporté. Ces derniers rebondissements risquent, donc, de se répercuter négativement sur le groupe, qui doit prépar-

er une rencontre très importante face au MCA, ce vendredi. Une rencontre qui sera importante à plus d’un titre pour les Rouge et Blanc, qui ne sont désormais qu’à quelques petites longueurs de la zone des relégables, et c’est ce qui fait, d’ailleurs, qu’ils seront obligés de réagir lors de ce rendez-vous. La pression monte de jour en jour, et un grand travail psychologique s’impose de la part du staff technique, histoire de mettre les joueurs à l’aise, à l’approche de cette fatidique rencontre.

LE SILENCE ASSOURDISSANT DE LA DIRECTION

Depuis la dernière rencontre et la défaite face à l’ESS, plusieurs sont ceux qui ont balancé des rumeurs sur un éventuel départ ou limo-

entrain de préparer l’équipe pour le match de ce vendredi face au MCA. Ce genre d’agissements et rumeurs ne font que nuire au groupe, qui s’apprête à livrer un virage très sensible, avec des rencontres des plus ardues. Alors, de grâce ! Qu’on cesse de trop polémiquer», dira notre interlocuteur. C’est dire, donc, toute la tension qui tourne autour du prochain derby face au MCA, et l’avenir du coach avec. Mohamed A. A.

geage de l’entraîneur Iaïche. De là, les spéculations sont allées bon train et plusieurs noms d’entraîneurs ont été cités, par-ci, parlà. Selon une source responsable, aucun contact n’a été entrepris avec d’autres entraîneurs pour suppléer un probable départ de Iaïche dans les prochains jours. «Au moment où je vous parle, aucun contact n’a eu lieu avec d’autres entraîneurs. Iaïche est toujours en place et est

KHELILI COURTISÉ EN TUNISIE ET EN TURQUIE

Selon des sources dignes de foi, le défenseur du CRB, Sofiane Khelili, serait courtisé par deux clubs, l’un tunisien et l’autre turc. Malgré la saison catastrophique de la formation Belouizdadi, Khelili est le joueur le plus régulier de son équipe, ou ses différentes prestations pourraient l’emmener à quitter le Chabab dès la fin de la saison. Khelili faut-il le dire est encore sous contrat avec le CRB pour une autre saison, ou il devrait avoir l’accord au préalable des dirigeants du club, pour obtenir sa libération.

PRESSION SUR LE COACH POUR ASSOCIER DAHMANE À BOGY Parmi les reproches faites au coach du Chabab, à l’issue du

match perdu face à l’ESS, c’est le fait de ne pas avoir associé Bogy à Dahmane dans la pointe de l’attaque. Ceci, d’autant qu’en voyant le jeu des deux éléments en question, plusieurs sont ceux qui affirment qu’ils sont «complémentaires». Ceci, au moment où Bourekba n’est que l’ombre de lui-même. Et c’est d’ailleurs pour cela que plusieurs sont ceux qui font le forcing sur Iaïche afin d’associer ces deux nouvelles recrues hivernales dès le prochain match de championnat face au MCA. Ceci, d’autant que le Chabab sera obligé, à cette occasion, de faire le jeu et trouver, d’entrée, le chemin des filets. Jusqu’à l’heure, le coach n’a rien décidé, et attend la veille de la rencontre pour le faire. M. A. A.

Attafen : «Je laisserai les sentiments aux vestiaires»

Parmi les joueurs du CRB qui ont déjà porté les couleurs du MCA, on retrouvent les Ammour, Harkat et autre Attafen.

C

e dernier, pour lui, il a rejoint le Chabab au début de cette saison en provenance du Mouloudia. Pour lui, et même si cette rencontre demeure particulière pour lui, les sentiments doivent être laissés dans les vestiaires d’autant plus que la victoire est impérative pour son

équipe. Dans ce sillage, il dira : «Quand un joueur prétend être professionnel, il devra faire en sorte de sortir le grand jeu à chaque rencontre, quelque soit l’identité de son adversaire. Ce vendredi, j’aurais, certes, à affronter une équipe dans laquelle j’ai passée de très bons moments, mais je dois me donner à fond sur le terrain pour que mon équipe ne sorte pas bredouille. Ceci d’autant plus que la victoire sera impérative pour nous». Pour évoquer la partie en elle-même, Attafen dira: «Elle ne sera sans nul doute pas facile à négocier et plusieurs paramètres en sont pour raisons. En premier lieu, cela est dû à l’aspect partic-

ulier de cette rencontre, qui est un derby, mais aussi puisqu’elle verra deux équipes contraintes de l’emporter, pour deux objectifs diamétralement opposés». Pour conclure, Attafen a tenu à lancer un appel en direction des supporters de son équipe, en leur demandant de se déplacer en masse afin d’apporter leur soutien aux joueurs : «Nous sommes dans une situation vraiment difficile, et ce qui nous tient à cœur c’est de gagner ce match. Pour ce faire, nous avons besoin de l’apport de notre public, à qui je demande qu’il soit en masse dans les gradins. A nous de faire le reste». M. A. A.

MATCH AMICAL AUJOURD’HUI FACE À BEN AKNOUN

Afin de bien préparer le match derby de vendredi prochain face au Mouloudia, les partenaires de Ammour, disputeront cet aprèsmidi à 15 heure, un match amical face à la formation de Ben Aknou, ou Iaiche, fera une grande revue d’effectif.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

CRB

FACE À FACE MALEK-HERRADA

Lors de la réunion des présidents des clubs professionnels, avanthier, le premier responsable du CRB, Réda Malek, a profité de la présence de son homologue du MCEE, Arrès Herrada, pour évoquer le cas de l’entraîneur Abdelkader Iaïche. Les responsables Eulmis ont saisi le TAS pour contester la licence délivrée au coach, avec le CRB, alors qu’il n’a pas résilié son contrat avec leur club. Un conclave entre les deux présidents qui n’a rien apporté, d’autant que Herrada semble décidé à aller jusqu’au bout dans cette affaire pour «une question de principes».

PRIME SPÉCIALE EN CAS DE VICTOIRE

Comme rapporté hier par nos soins, la direction du Chabab aurait promis une prime spéciale pour les joueurs dans le cas d’une victoire, ce vendredi, face au MCA. Ceci, alors qu’une défaite sera lourde de conséquences, puisque les joueurs se verront infligés une sanction financière. Et selon nos informations, Malek compte octroyer aux joueurs une prime de 7 millions de centimes dans le cas d’un succès, alors que des proches ont promis d’ajouter un autre pactole. De quoi motiver les joueurs à sortir le grand jeu et renouer avec les victoires.

L’EFFECTIF AU COMPLET

Le point qui semble soulager au plus haut point le coach, à quelques heures du derby de vendredi, c’est le fait que la préparation se déroule en la présence de tous les joueurs. L’infirmerie du club est désormais vide, après le retour des blessés, alors que Fayçal Abdat a purgé sa sanction d’un match. Outre cela, le cas de Meguehout a poussé le coach a tirer un grand ouf de soulagement. Le carton jaune que le joueur a reçu face à l’ESS, la semaine dernière, n’était pas pour contestation de décision, mais seulement pour jeu dangereux. Ainsi, le joueur ne sera pas sanctionné, et sera bel et bien présent ce vendredi. Ce sont des points, donc, qui peuvent faire l’affaire du coach du Chabab, «pour peu qu’il sache en tirer profit». M. A. A.


CSC

10

Ligue Une

Maracana N°2264— Mardi 11 février 2014

On ne peut courir deux lièvres à la fois

Comme c’était, quelque peu prévisible, les Vert et Noir n’ont pu réaliser le miracle de retourner à Constantine avec deux résultats positifs, lors des deux matches disputés simultanément, l’un au Niger, l’autre à Béjaia : «Il ne fallait pas s’attendre à un miracle dans ces conditions là… » ; nous at-on avoué, du côté du vieux club constantinois. En effet, Face au MOB, les camarades de Maiza n’ont été que l’ombre d’eux mêmes, notamment, en 1ère période du jeu, où ils n’ont fait que subir le jeu d’une équipe mobiste, pourtant, à leur portée, s’ils avaient opté pour l’attaque. D’ailleurs, Laouar, l’entraineur des gardiens de but, dira à la fin de la 1ère mitemps : «Les Mobistes étaient plus volontaires et on a subi toute cette première partie du match. Nous allons devoir changer notre stratégie du jeu et nous porter, car-

rément, vers l’attaque… ». En fait, les Vert et Noir semblent être démotivés et perturbés, du fait de se retrouver divisés en deux équipes : «C’est du jamais vu dans les annales de notre football. Comment voulez vous être serein par de telles décisions ? Si on a pérdu les deux matches, c’est parceque, les joueurs étaient, totalement perturbés et déconcentrés. La faute incombe à la federation et à la ligue nationale, qui sont à l’origine des deux défaites de notre équipe…. » ; nous a-t-on ajouté, avant de poursuivre : «Un grand bravo à Raouraoua et à Kerbadj qui ont laché une équipe algérienne en coupe de la CAF et qui ont réussi leur coup de dé, en faisant jouer la même équipe dans deux matches, et au même… moment !! ». Alors qui dit mieux ?! Abdelkader Z.

REPRISE AVEC SIMONDI

De retour du Niger et de Béjaia, les Vert et Noir n’ont bénéficié que d’une journée de repos, avant de reprendre le chemin des entrainements, sous la houlette de Simondi…

POLÉMIQUE AUTOUR D’UNE MASCARADE

Le sujet de discussion entre tous les Sanafir, s’articule, en ce moment, autour de cette mascarade initiée par la ligue nationale et qui a consisté à faire jouer le CSC deux matches , lors d’une même journée. Ils sont en colère et se demandent s’ils ne sont pas, entrain, de rêver. Les Sanafir préparent une réplique… sportivement parlant, aux responsables de cette ligue nationale, lors du match contre la Saoura…

A METTRE AUX OUBLIETTES !

Certains joueurs des Vert et Noir ne sont pas prés d’oublier ce qu’ils viennent d’endurer à Bejaia où ils avaient été, presque, agressés par des Mobistes. «Le pourquoi de cette haine reste, profondément, enfoui, d’autant plus que l’équipe du MOB a, toujours, été bien accuillie, lors de son passage à Constantine », nous a-t-on dit du côté des Vert et Noir… A. Z.

La JSS en point de mire Pour le compte de la 19ème journée du championnat de ligue 1, les Vert et Noir vont accueillir, une équipe imprévisible, capable du meilleur comme du pire, la JSS, en l’occurrence, dans un match qui sera important, à plus d’un titre, pour les poulains de Simondi, défaits, lors de la journée précédente face au MOB :

«Nous allons nous remettre au travail afin de renouer avec le succès dès le prochain match contre la Saoura. Ce sera une rencontre difficile mais, on n’aura pas d’autre choix que de vaincre pour ne pas perdre contact avec le peloton de tête… », nous a-ton affirmé avant d’ajouter : «Les deux défaites n’ont pas eu rai-

son de la volonté de nos joueurs qui sont décidés à relever le défi et repartir du bon pied… ». Un match, donc, que les Vert et Noir attendent, avec une grande impatience et le préparent soigneusement, en vue d’effacer le revers subi à Béjaia. Et, dans ce contexte, l’on poursuivra : «Nous allons mettre tout en œuvre pour empocher

les trois points et continuer sur notre lancée, même si, quelque part, cela va être dur, avec le déroulement du match de la coupe de la CAF qui sera suivi, par la suite, de celui de la coupe d’Algérie… ». Contre la Saoura, les Vert et Noir ont déjà, entamé la partie… Nous y reviendrons… A. Z.

Les Vert et Noir seront-ils de nouveau pigés ?

De nouveau, nous allons vivre, en compagnie des Vert et Noir, un autre scénario identique à celui de la semaine passée. En effet, les poulains de Simondi vont devoir se scinder en deux formations pour pouvoir accueillir l’équipe sudiste.

BOULHABIB AU MINISTRE : «NOUS AVONS ÉTÉ VICTIMES DE HOGRA » 

La réunion du Ministre de la jeunesse et des sports avec le président de la FAF et les présidents de clubs de ligue 1 et de ligue 2, a été l’occasion à Mohamed Boulhabib d’évoquer avec lui la mésaventure vécue par son club qui a été forcé à jouer le

même jour deux compétitions différentes dans deux pays différents. Mohamed Boulhabib s’est longuement entretenu avec Mohamed Tahmi lui expliquant toute l’affaire et menaçant de faire introduire une requête auprès de la FIFA contre la LFP qui a programmé une rencontre de championnat pour le CSC à la même date que celle de la coupe d’Afrique en ne respectant pas le calendrier international reconnu par la FIFA.

LA LFP AUX ABONNÉS ABSENTS

Profitant de cette réunion et que l’affaire soit en débat, les deux représentants du CSC à cette réunion en l’occurrence, Yacine Fersadou et Mohamed Boulhabib sont montés au créneau pour dénoncer ce qu’ils appellent une «! hogra! » de la part de la LFP. Boulhabib a expliqué au Ministre que le CSC avait adressé des correspondances à la ligue qui sont restées sans réponses, ni positives ni négatives. Par correction à une

administration, Boulhabib s’est demandé attendre au moins une réponse des instances du football qui sont restés aux abonnés absents durant toute la semaine précédant les deux rencontres. Il s’est indigné de ce comportement irresponsable devant le ministre et les présidents de clubs qui se sont solidarisés avec le CSC.

LE CSC VICTIME D’UN GUET-APENS À BÉJAIA

Nul ne s’attendait à un tel accueil de la part des Béjaouis, qui disonsle, ont fait montés la tension déjà une semaine avant le match par l’intermédiaire de son premier responsable qui avait déclaré sur une chaine de TV privée que les Sanafir n’étaient bien les bienvenus à Béjaia. Déjà, à l’arrivée du bus de l’équipe près de l’entrée du stade de l’unité maghrébine, il a été pris pour cible par des supporters qui ont jeté des pierres causant des dégâts matériels au

niveau des vitres et du pare-brise, un caillassage bien organisé et perpétré dans un endroit censé être sécurisé. Les joueurs étaient choqués et le coach Français était terrifié. Comme cela n’avait pas suffi, à leur descente du bus ils avaient été pris à partie par des gens qui en principe n’avaient rien à avoir dans l’enceinte du stade, des gros bras venus accueillir les joueurs avec des crachats et des coups qui fusaient de partout. Même Boulemdais a été lâchement agressé par un Stadier qui portait le gilet et le badge. C’était scandaleux de voir cela dans un match de ligue 1 professionnelle, heureusement que les camarades de Bezzaz n’avaient pas gagné ou accroché cette équipe du MOB, parcequ’on ne savait pas ce qui serait passé et la tournure qu’aurait pris la fin de partie, heureusement que le CSC a perdu !

UN AUTRE PARCOURS DU COMBATTANT

Encore unre fois, la ligue de

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

football professionnel s’illustre en programmant le match de la JS Saoura pour le vendredi 1402-2014, alors que la rencontre retour face au Nigériens est au 16-02-2014 et par la suite la coupe d’Algérie le 18-02-2014, une véritable mascarade quand on sait que certaines équipes auparavant engagées dans des compétitions internationales qui ne sont même pas reconnues par la FIFA (coupe Arabe), avaient quatre et cinq matchs de retard à récupérer. Ce mardi est une journée vide, pourquoi la LFP n’aurait pas avancé la rencontre de championnat du CSC aujourd’hui. On voit bien que c’est délibéré de la part de ces instances et aux dernières nouvelles, le patron de cette ligue en l’occurrence Mahfoud Kerbadj, aurait perdu la confiance des présidents de clubs de ligue 1 et 2. Lamine B.


Maracana N°2264— Mardi 11 février 2014

ASO

REPRISE HIER

Les poulains de Ighil devaient reprendre le chemin des entraînements hier à 18 heures. Ighil qui a exhorté les joueurs à être tous présents voudrait préparer le prochain match à bon escient surtout qu’il aura la possibilité d’avoir presque tout le groupe à sa disposition dont ceux qui relevaient de blessures. Aujourd’hui, mardi, les camarades de Messaoud seront soumis à un biquotidien dont un match d’application durant la seconde séance.

SELAMA RETROUVE SA VERVE

Absent durant toute une première phase du championnat en raison d’une blessure qui l’a éloigné des terrains et survenue la veille du début du championnat, Selama qui a repris en tant que titulaire face au CRB a encore été aligné dans la récupération face à la JSMB et a convenablement tenu son rôle. Sa débauche d’énergie et son abattage lui ont valu des applaudissements lors de son changement avec Zaouche.

Naissance

La famille Bouali a la grande joie d’annoncer la naissance d’un joli poupon prénommé «Meriem» au foyer de leur fils, M’hamed. Félicitation à la petite famille, prompt rétablissement à la maman et longue vie au bébé.

Publicité

F

Ligue Une 11

Naâs : « On se devait de présenter un meilleur visage tout en gagnant »

puisque nous serons appelés à faire face au RCA, à l’ESS à l’extérieur avant de recevoir le MCA, ce sera très dur mais on saura s’y mettre.

A l’image de toute l’équipe, Naâs qui a effectué une bonne partie face à la JSMB , nous parle de la prestation de l’ASO qui semble avoir retrouvé son jeu. La victoire face à la JSMB a réchauffé vos cœurs... Je pense et c’est l’avis de tous même si nous avons eu beaucoup d’occasions en première période mais disons que la victoire est méritée car on a développé un jeu offensif et attrayant. C’est une belle victoire dans la mesure où elle nous permet de reprendre notre dynamique positive et surtout d’avoir retrouvé nos sensations voire le goût de la victoire. La détermination du groupe pour gagner ce match était si grande et on a fait le maximum pour ce faire. On se devait de présenter un meilleur visage devant notre public tout en prenant les points de la partie. Même s’il s’agissait de la lanterne rouge, les débats étaient chauds... C’est vrai dans le sens où la JSMB a fait de son mieux pour ne pas revenir bredouille étant dans une position des plus inconfortables. Il faut qu’on continue à faire de même durant le reste du parcours

Cette fois-ci, vous avez été mieux sur le flanc droit, un commentaire... Sachant que nous n’avions pas le droit à l’erreur en étant déterminés à gagner tous les matches chez nous, il fallait appliquer le mot d’ordre du groupe. Je pense avoir fait le meilleur de moi-même comme l’a exigé l’entraîneur. J’espère avoir été à la hauteur de sa confiance.

et avoir cette mentalité et cet esprit de guerriers. Nous n’avons pas à baisser les bras car c’est la seule solution pour rester sur notre lancée. Nous devons engranger le maximum de points en gérant bien nos sorties tout en tentant de parfaire nos prestations. Ce succès nous donnera à espérer pour un meilleur avenir. Comment voyez-vous la suite

du parcours ? Il est vrai que ce ne sera pas facile mais nous devons lutter pour rester en haut du classement. Nous avons à jouer nos chances à fond. Il faut avoir ce moral gonflé à toutes les situations. Tous les matches sont difficiles, à mon sens mais les prochains auxquels on fera face sont en quelque sorte un virage qu’il ne faut nullement rater

Comment voyez-vous le prochain match de l’ASO face au RCA ? Il n’est un secret pour personne que le RCA est l’une des meilleures formations du championnat, notamment chez lui. Jouer face à cette équipe ne sera pas une partie de plaisir. Ce sera difficile même si nous serons obligés de lutter pour rester sur cette lancée. Nous ferons le maximum pour revenir avec un bon résultat et maintenir ainsi cette dynamique positive. Propos recueillis par Z.Zitoun

République Algérienne Démocratique et Populaire Wilaya d’Ouargla Direction de la Santé et de la Population Adresse : Rue Si El Houaes - Ouargla NIF : 408016000030041

AVIS D’APPEL D’OFFRE NATIONAL RESTREINT N° 04/DSP/2014 La direction de la santé et de la population de la wilaya de Ouargla, lance un appel d’offre national restreint pour la réalisation d’un siège de la direction de la santé «lot 1 : bloc d’administration». Les entreprises qualifiées en bâtiment agissant individuellement ou en groupement d’entreprise ayant la qualification dans le secteur bâtiment comme activité principale, et classées en catégories 2 et plus peuvent retirer le cahier des charges auprès du bureau des marchés au niveau de la direction de la santé et de la population de Ouargla, sise Rue Si El Haoues - commune de Ouargla. Les soumissions doivent comprendre deux offres distinctes : A - Offre technique : est constituée des pièces suivantes : 1. Déclaration à souscrire selon le modèle joint au présent cahier des charges remplie, signée, cachetée et datée. 2. Déclaration de probité selon le modèle joint au présent cahier des charges remplie, datée, cachetée et signée. 3. L’offre technique signée, cachetée et datée. 4. Copie légalisée du certificat de qualification dans le domaine du bâtiment, catégorie 02 et plus. 5. Copie légalisée de l’extrait du registre de commerce pour les sociétés. 6. Copie légalisée du statut pour les entreprises concernées. 7. Copie légalisée du numéro d’identification fiscale. 8. Copie légalisée de l’attestation de dépôt des comptes sociaux auprès du Centre National du Registre de Commerce, pour l’année 2012 dans le cas ou le soumissionnaire est une société. 9. Copie légalisée des attestations de mise à jour vis-à-vis des organismes de sécurité sociale (CNAS, CASNOS et CACOBATH), apuré ou avec échéancier de paiement et en cours de validité à la date d’ouverture des offres. 10. L’extrait du casier judiciaire du soumissionnaire lors qu’il s’agit d’une personne physique, et du gérant ou du directeur général de l’entreprise lorsqu’il s’agit d’une société, en cours de validité à la date d’ ouverture des offres.

11. Copie légalisée de l’extrait de rôles (apuré ou avec calendrier) en cours de validité à la date d’ouverture des offres. 12. Copie légalisée des bilans fiscaux des trois (03) dernières années (2010, 2011, 2012) visés par les services des impôts compétents. 13. Un état des moyens humains avec justifications de leur déclaration à la CNAS. 14. Un état des moyens matériels avec justificatifs (carte grise, acte de propriété, acte d’achat) accompagnés des contrats d’assurance. 15. Références professionnelles justifiées par des attestations de bonne exécution délivrées par les maîtres d’ouvrages concernés, durant l’année actuelle et les cinq (05) dernières années (2012, 2011, 2010, 2009 et 2008). 16. Planning d’exécution des travaux suivant les délais proposés, signé. B - Offre financière : est constituée des pièces suivantes : 1. La lettre de soumission datée et signée par le soumissionnaire, 2. Le bordereau des prix unitaires daté et signé par le soumissionnaire, 3. Le devis quantitatif et estimatif daté et signé par le soumissionnaire. Les offres techniques et financières seront insérées dans deux (02) enveloppes distinctes fermées et cachetées et ne comportant que les mentions suivantes : Enveloppe N° 01 :

Offre Technique Avis d’appel d’offre National Restreint N° 04/DSP/2014 Réalisation d’un siège de la direction de la santé «lot 1 :bloc d’administration»

Enveloppe N° 02 :

Offre financière Avis d’appel d’offre National Restreint N° 04/DSP/2014

Réalisation d’un siège de la direction de la santé «lot 1 :bloc d’administration» Les deux enveloppes contenant respectivement l’offre technique et l’offre financière, doivent être insérées dans un seul pli fermé et anonyme qui ne comporte à l’extérieur que la mention suivante : A Monsieur le directeur de la santé et de la population d’Ouargla Avis d’appel d’offre National Restreint N° 04/DSP/2014 Réalisation d’un siège de la direction de la santé «lot 1 :bloc d’administration» - NE PAS OUVRIR Les offres doivent être déposées par porteur à l’adresse suivante : Direction de la Santé et de la Population d’Ouargla Rue Si El Haoues - Ouargla La durée de préparation des offres est fixée à quinze (15) jours à compter de la date de la première parution de l’avis d’appel d’offres dans les quotidiens nationaux ou sur le BOMOP. La date de dépôt des offres est fixée au dernier jour de la durée de préparation des offres jusqu’à 12H00. Si cette date coïncide avec un jour férié ou un jour de repos hebdomadaire légal, la durée de préparation des offres sera prorogée jusqu’au jour ouvrable suivant. L’ouverture des plis aura lieu au siège de la direction de la santé et de la population d’Ouargla, en séance publique, à quatorze (14) heures 30 le même jour de dépôt des offres. Les soumissionnaires sont invités à assister à l’ouverture des plis. Les soumissionnaires restent engagés par leurs offres pendant une durée égale à la durée de préparation des offres augmentée de 03 mois à compter de la date limite de dépôt des offres.

Maracana N°2264— Mardi 11 février 2014 - ANEP N° 105 941

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


12

L

Ligue Une

Maracana N°2264— Mardi 11 février 2014

DJABOUR NE FAIT PLUS L’UNANIMITÉ

a situation ne cesse de se compliquer pour les Vert et Rouge de la JSM Béjaïa qui s’enfoncent davantage dans le bas du classement au point où les nombreux observateurs jugent minimes ses chances de se maintenir en Ligue 1. En effet, la défaite concédée samedi dernier face à l’ASO Chlef n’est pas pour rassurer les fans à propos de l’avenir de leur équipe qui continue de minimiser ses chances de maintien. Bien que rien n’est encore joué sur le plan mathématique, il n’en demeure pas moins que la bande à Kamel Djabour a besoin de plus d’efforts à l’avenir pour espérer rester parmi l’élite au moment où certains fans commencent déjà à perdre espoir de voir l’équipe dans ce palier la saison prochaine. La suite du parcours s’annonce difficile pour les coéquipiers de Hamouche qui seront encore une fois appelés à disputer un match difficile lors de la prochaine journée, face à l’ES Sétif.

CRITIQUES ACERBES À L’ENCONTRE DU STAFF TECHNIQUE

JSMB

LA PRÉPARATION DE L’ESS A DÉBUTÉ HIER

En se retrouvant dans une situation difficile avec une place de lanterne rouge avec 13 points seulement, les Béjaouis se retrouvent désormais obligés de réagir et de renouer avec les bons résultats afin de mettre un terme à la mauvaise série et surtout espérer aborder la suite du parcours avec un moral au beau fixe. De ce fait, les coéquipiers de Boukemacha ont repris les entrainements hier pour préparer le rendezvous de ce week-end face à l’ESS. Un match qui s’annonce difficile et important pour les Béjaouis, et où la défaite est interdite.

la zone rouge. Désormais, une bonne réaction s’impose au risque de se retrouver en Ligue 2, la saison prochaine.

LES BEJAOUIS DOS AU MUR

Face à la mauvaise série qui se poursuit pour la bande à Kamel Djabour avec une place de lanterne rouge, les Béjaouis auront ainsi une ultime chance lors de la prochaine journée à l’occasion de la rencontre face à l’ES Sétif où un succès demeure plus qu’impératif pour quitter la zone rouge et surtout espérer conserver l’espoir de se maintenir en Ligue 1. Une défaite risque de sceller le sort des Béjaouis avant même la fin de la saison et ces derniers semblent conscients de ce qui les attend et surtout décidés à ne pas abdiquer et à renouer avec les bons résultats.

TATEM REPREND

Ayant été contraint de rater les dernières rencontres de son équipe pour cause d’une blessure, l’attaquant de la JSMB, en l’occurrence Tatem, devait reprendre les entrainements hier à l’occasion de la séance de reprise programmée par le staff technique. Le joueur tentera de reprendre ses forces dans les meilleurs délais pour aider son équipe à réaliser de bons résultats.

L’INEFFICACITÉ OFFENSIVE, UN VRAI CASSE-TÊTE

Décidément, le coach Kamel Djabour n’arrive plus

La récente défaite concédée face aux Chélifiens (2-1) semble avoir levé le voile sur les lacunes du staff technique et les erreurs commises dans l’incorporation de certains joueurs. En effet, le Franco-Algérien a fait l’objet de plusieurs critiques ces dernières journées de la part des supporters, mais aussi des dirigeants qui ne semblent pas satisfaits de ses choix, surtout lors de la dernière rencontre face à l’ASO. Pour les responsables du club béjaoui, les absences ont influé négativement sur le rendement, mais cela n’est pas une raison pour justifier la contre-performance et cette troisième défaite d’affiliée qui vient mettre le club dans une situation difficile qui le rapproche de plus en plus de

à trouver de solutions qui permettent à son équipe de réaliser de bons résultats dans la mesure où les contre-performances persistent toujours. Le manque d’efficacité au niveau du compartiment offensif est devenu un vrai casse-tête pour le staff technique béjaoui qui, en dépit des changements effectués depuis quelques journées, reconnait que l’attaque s’illustre souvent par de nombreux ratages. S.A.S.

MEGATLI A PASSÉ UNE ÉCHOGRAPHIE HIER

L’inquiétude s’installe chez les fans

que nous avons rencontrés n’ont pas accepté le fait que la série des mauvais résultats aura pris beaucoup de temps après la lueur d'espoir qui a jailli à la fin de la phase aller quand les coéquipiers de Kacem ont réussi à remonter au classement. Chose qui n’est pas pour les rassurer à propos de l’avenir puisque les Béjaouis sont retombé dans leurs travers, et les choses ne cessent de se compliquer au fil des journées. La troisième défaite d’affilée concédée par les Vert et Rouge face à l’ASO, samedi dernier, n'est pas passée sans que l’inquiétude s’installe à nouveau chez les fans qui craignent un mouvais scénario pour leur équipe. En effet, les supporters qui n’ont pas trouvé d'explications à ces contre-performances, gardent toujours l’espoir de voir leur équipe éviter le purgatoire. Mais, avec de tels résultats, les choses ne cessent de se compliquer. Les supporters, eux, ne comptent pas se taire et, au

contraire, affichent leur colère contre les joueurs et le staff technique qui n’arrive pas à redresser la situation durant cette deuxième phase de championnat.

ILS METTENT TOUT LE MONDE DEVANT SES RESPONSABILITÉS

Touchés par ce qui arrive à leur équipe cette saison, mais aussi par cette dernière place qu’ils occupent, la majorité des supporters

UN JOUEURS AVERTI EN VAUT DEUX

Les dirigeants du club, de leur

côté, ont décidé de réagir après la défaite concédée face à l’ASO en mettant en garde les joueurs quant à un mauvais scénario tout en leur donnant la prochaine rencontre face à l’ESS comme une dernière chance pour renouer avec les bons résultats et faire sortir le club de cette mauvaise situation. Mieux encore, le président Tiab pourrait bien procéder à des sanctions financières si les joueurs n'arrivent pas à arracher la victoire, samedi prochain, face à l’ESS en dépit de la difficulté de la tâche. S.A.S.

DES CHANGEMENTS S’IMPOSENT

Face à la prestation des camarades de Boukemacha lors de ces dernières journées où l’équipe trouve des difficultés à réaliser des résultats positifs, le staff technique, sous la houlette du coach Kamel Djabour, devrait procéder à de nouveaux changements lors de la prochaine rencontre face à l’ES Sétif. En effet, les changements devraient toucher le compartiment du milieu de terrain et l’attaque après que Belgherbi et consorts se sont montrés inefficaces lors de ces dernières rencontres, comme ç'a été le cas face à l’ASO. S.A.S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Le défenseur Megatli qui a participé aux deux précédentes rencontres, a été contraint de faire l’impasse sur le match face à l’ASO, pour cause d’une blessure à la cheville. D’ailleurs, il devait passer une échographie hier pour connaitre le degré de gravité de sa blessure et surtout effectuer les soins nécessaires pour espérer reprendre ses forces dans les meilleurs délais et, par là même, prendre part aux rencontres restantes. Il est à signaler que la JSMB compte déjà plusieurs joueurs blessés, à l’image de Zeghli, Zafour, Challali et aussi Megatli. S.A.S.


Ligue Une 13

Maracana N°2264— Mardi 11 février 2014

Les Crabes reprennent confiance

MOB

DES ÉTRANGERS DANS L’ESPACE RÉSERVÉ À LA PRESSE”

On l’a à maintes fois soulevé, le problème d’une vraie cabine de presse se pose avec acuité à Béjaia, puisqu’au niveau du stade Opow, seul un petit espace a été réservé pour la presse locale quand il s’agit de couvrir les matches des deux clubs phares de la vallée de la Soummam. Mais le plus intriguant aussi, c’est que cet espace de presse, est souvent submergé par des étrangers à la profession. Ce qui nous empêche souvent de faire notre travail comme il faut. La direction de l’Opow doit penser comment aménager une grande cabine de presse, où les journalistes peuvent accomplir leur mission dans les meilleures conditions possibles.

A Béjaia, on dit souvent que le MOB a un public en or, qui ne ménage sur aucun effort afin de donner de la voix à son équipe favorite et la pousser à aller de l’avant.

S

amedi passé, et malgré que l’équipe restait sur trois matches sans victoires, ponctuées d’ailleurs par trois défaites consécutives, les fans étaient au rendez-vous de la journée où les Vert et Noir de la Soummam avaient reçu les Sanafir dans leur antre du stade Opow de Béjaia. Ils se sont donc donné comme mot d’ordre; de battre les Constantinois et se refaire une santé. Ce qui fut fait, et les Crabes ont remporté le match qu’il ne fallait pas perdre, surtout qu’ils avaient besoin des trois points de la rencontre, pour, d’une

BERREFANE :

part soigner leur place d’avant la 18ème journée, chose faite donc aussi, avec les deux places de récupérés suite aux résultats enregistrés par le MCO et le CRB, qui ont laissé des plumes en déplacements, et d’autre part laisser les équipes derrière avec un écart considérable. Là aussi, l’objectif a été atteint et les Crabes ont actuellement sept points d’avance sur le 14ème (CABBA), le 15ème (CRBAF) et huit par rapport au dernier (JSMB). N’est-ce pas là un acquis pour les camarades de Berrefane Mourad, qui peuvent désormais entrevoir la suite de la compétition sous de meilleurs auspices. En tous les cas, chez les fans, c’est la satisfaction totale, et pour preuve, tout le monde avait fêté la victoire des capés du duo Amrani-Arab, en défilant dans les rues et ruelles du chef-lieu de la wilaya de Béjaia pendant plus d’une heure, avec des chants propres à la galerie du Mouloudia.

Pratiquement à chaque sortie des Crabes à domicile, les fans n’oublient pas leurs frères-ennemis de l’autre club phare de la vallée, à savoir ceux qui supportent les Vert et Rouge. Déjà lorsque le MOB avait reçu le MCA, lors de la 12ème journée et sachant que la JSMB avait perdu à Béjaia même face au Doyen lors de la 1ère journée, les fans des Crabes ont lancé des paroles pleines de sens, en lançant tout simplement « Ehna Mouloudia, Machi Chabiba, Hey…Mama…Miya ». Le MOB avait gagné son match face aux Vert et Rouge de la capitale, sur le score d’un but à zéro. Samedi passé aussi, lorsque les Crabes avaient reçu les Sanafir, les fans des Crabes et ayant pris connaissance que la JSMB avait encaissé deux buts à Chlef face à l’ASO,

AKROUR ET CHEBANA LES PLUS UTILISÉS

Depuis le début de saison, les deux staffs techniques avaient donné la chance à la majorité des joueurs qui étaient dans l’effectif des Crabes. Toutefois, les plus utilisés, ce sont le milieu offensif, Akrour Djebar et le défenseur central Chebana Saber. Chacun de ces deux éléments avait aussi inscrit un but, dont le natif de la ville d’Amizour (Akrour) qui a réduit le score face aux Rouge et Noir au match aller, et l’enfant de Ain M’lila (Chebana) qui avait réduit le score à la 54’ du match aller entre le CSC et le MOB.

Comment ils ont joué face au CSC

«C’est un portier qui a de l’expérience requise pour jouer face aux grosses cylindrées du championnat, surtout avec son expérience acquise à la JSK et le MCEE, ainsi que ses participations avec l’équipe nationale militaire. Face au CSC, il a réussi quand même à annihiler les quelques tentatives qui se sont présentées pour les Maiza et consort. Il est accrédité d’une bonne prestation ».

BAÂOUALI :

«Toujours égal à lui-même, ce joueur évolue souvent comme polyvalent. Si le coach Amrani a laissé sur le banc Bahri, préférant mettre à sa place l’enfant de Rouiba, c’est qu’il savait qu’il pouvait donner un plus à l’équipe. Ce joueur progresse de match en match, et on souhaite qu’ils reste sur sa lancée ».

GUEDJALI :

«Son retour dans ce match a enlevé un lourd fardeau pour le staff technique des Crabes, surtout que Nehari, qui avait joué face à la JSS, n’avait pas montré ses vraies qualités. Disons donc que Guedjali avait rempli sa tâche comme il faut, comme ce fut d’ailleurs le cas lors des matches d’avant sa suspension, ceux de la phase retour, où il était un titulaire indiscutable ».

BOUAMRIA :

LES FANS DU MOB RENDENT LA PAREILLE À CEUX DE LA JSMB

ont lancé des phrases et des refrains pleins de sens, tels que « Imazighen », « Mouloudia Lebjaouia » et surtout « Sana Oula Youiid Sana ». Des refrains qui ont jailli dans les tribunes du stade de l’UMA et qui rappellent à beaucoup d’observateurs et ceux qui étaient au stade que la rivalité sportive existe bel et bien au sein de ces deux équipes phares de la Soummam, le MOB et la JSMB. Cela prouve aussi que les fans du MOB n’ont jamais oublié ce que les supporters de la JSMB leur lançaient lorsque les Vert et Noir étaient en ligue 2, lorsque les Vert et Rouge jouaient en ligue 1 et même en D2 lorsque la JSMB jouait en D1. Aujourd’hui et à voir les classements des deux équipes, 11ème pour le MOB et 16ème pour la JSMB, on devine que les rôles se sont inversés, ou du moins pour le moment. Nassim S.

«Ce joueur a montré qu’il reste un élément clés dans l’équipe. Pour preuve, il a défendu son périmètre de la meilleure façon. S’il y’a une note à lui donner, Il mérite

un 7/10. Le coach Amrani peut se targuer d’avoir un joueur en défense, comme lui ».

CHEBANA :

«Il n’est pas titulaire pour rien, c’est un véritable maestro dans l’axe de la défense. C’est un joueur qui fonce et qui ne laisse rien au hasard. L’ex-direction du club ne s’est pas trompée lorsqu’elle a recruté ce joueur, en 2012/2013, lui qui a connu deux accessions de suite, dont celle de son ancien club, l’USM Bel Abbès et celle du MO Béjaia.

YETTOU :

«D’abord, on espère que la direction le garde pour une autre saison. C’est un élément qui ne se contente pas de jouer dans la récupération, d’où son poste de prédilection qui est milieu défensif. La preuve, il nous a libéré et son équipe face au CABBA avec un doublé et cette fois, il marque deux buts des 3. C’est fabuleux ce que ce joueur fait actuellement pour le MOB ».

FERHAT :

«Son retour dans le onze de départ après deux mois d’absence, reste bénéfique pour l’équipe. Cet élément a montré qu’il reste un élément clé et dont le staff technique ne pourra pas se passer, sauf circonstance majeure, soit pour suspension ou blessure. Il n’a pas joué face à l’USMH, l’USMA et la JSS, et l’équipe a perdu ces trois matches ».

RAHAL :

«On s’attendait à ce que ce joueur ajoute son 6ème but,

voire son 7ème, mais il n’a pas pu. Toutefois, il était derrière des actions dangereuses que notre équipe s’est procuré et il aurait même pu tromper la vigilance du gardien visiteur, mais ce dernier était toujours bien placé pour les annihiler. On lui donne aussi un 7,5/10. ».

AKROUR :

«Il est toujours égal à lui-même. Le capitaine courait dans tous les sens, et il a joué le rôle de leader sur le terrain. Tout comme il joua un rôle prépondérant en attaque où il avait alimenté ses camarades qui jouent devant, de balles et d’actions de buts. Akrour a montré qu’il est un véritable meneur d’hommes sur le terrain. ».

MAGASSOUBA :

«Pour une première à domicile, on a vu un joueur timide et qui n’a pas réussi à sortir son épingle du jeu. Il retrouvera bien ses repères dans les journées à venir. En tous les cas, on attend beaucoup de cet élément qui n’a pas été recruté pour rien. ».

BOULAINSEUR :

«Même s’il n’a pas marqué, et qu’il n’a pas encore ouvert son compteur buts, il n’en demeure pas qu’il a joué un grand rôle dans les passes et centres qu’il avait effectué, et où sur le premier but, c’est lui qui a effectué un retrait envers la tête de Yettou, qui ne s’est pas fait prier pour marquer. On espère toutefois que Boulainseur retrouve le chemin des filets, lui dont on attend beaucoup, depuis sa venue au MOB. ». Nassim Saâd

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


14

Ligue Une

Maracana N°2264— Mardi 11 février 2014

Le Ahly se prépare à abattre sa dernière carte

La suite dira si c’est le début d’un redressement. En attendant, les Bordjiens ont effectué un premier pas dans le bon sens samedi face à l’USMA, où ils ont fait un grand match (0-0) et perdu plusieurs occasions.

C

onvoqués à l’entraînement hier après une journée de repos, ils se sont réunis une heure plus tôt au stade et sans le staff technique, pour « se dire les choses en face », tel que l’a un peu dévoilé le gardien Souiche. À écouter le gardien Bordjien, la discussion va être franche, sans non-dit. C’était indispensable, la claque (0-0) à domicile, en cette 18 journée du championnat, a laissé de traces. Mais le jeu produit laisse espérer une sortie de crise prochaine. La méthode est vieille comme le sport collectif. Quand rien ne tourne rond, comme c’est le cas actuellement à Bordj Bou Arreridj, il faut parfois commencer par mettre les mots sur les maux. Sur le thème vite trouvé d’une solidarité et d’un engagement à retrouver. «Il faut aller au charbon, travailler davantage, sinon on va vivre une fin de saison très compliquée », a averti Souiche. Ils auront l’occasion, vendredi prochain (15 heures) à Ain Fakroun, de mettre les uns en application avec les autres face à un club qui a mieux relancé son championnat, mais lui aussi sous tension de la relégation. Le chantier de la défense à corriger, car dans le jeu aussi, le chantier est énorme. Pour résumer, rien ne fonctionne vraiment mais le secteur le plus en souffrance actuellement, c’est évidemment la défense. Avec pratiquement deux buts encaissés par match en moyenne (22 pour 10), et une seule copie propre (1-0 contre le MCA), les Bordjiens sont posés sur un château de sable, balayé dès la première vague. «On pouvait défendre mieux, nous avons de bons défenseurs et le match face à l’USMA, on a bien défendu. Le gardien a passé

Messaoudène arrange entre Yaya et son entraîneur et stoppe le conflit qui s’est déclaré lors du match face à l’USMA, quand Yaya n’a pas aimé sa sortie à la 70’. Le contrat de Saâdi va être annulé Ali Guechi sera traduit en conseil de discipline.

presque toute la deuxième mi-temps au repos, rappelle Souiche. C’est la preuve qu’on sait le faire mais on a besoin de se reconcentrer sur les tâches obscures. On est une équipe joueuse, on s’est peut-être un peu trop découvert, cela nous a porté préjudice». Pour le jeune joueur immigré, «Cette base défensive à retrouver ne concerne pas que les défenseurs ». C’est toute une attitude générale à corriger : gagner les duels, s’appliquer au repli, communiquer entre les lignes. Bref, travailler, retrouver des bases oubliées, en ce début de saison, quand les Bordjiens ont affiché leurs intentions de se tourner vers un jeu plus attractif, après avoir été étiquetés comme l’une des équipes les moins spectaculaires du dernier championnat. «Cela nous a peut-être fait oublier qu’il fallait défendre avant d’attaquer, reconnaît Souiche. On veut revenir aux fondamentaux qui faisaient notre force ». Quitte à défendre à trois centraux qui leur avaient permis de redresser une situation déjà compliquée la saison passée, et d’aller chercher une superbe victoire à quelques

journées de la fin de la saison ? Mais cela demande du temps pour le retravailler et en ce moment, du temps, on n’en a pas». «De toute façon, peu importe le système ou les joueurs alignés, on a besoin de prendre un maximum de points, rapidement, prévient-il. Et si cela commence par un seul, à Ain Fakroun, sans avoir encaissé de but, s’il faut en passer par là, on signe tout de suite ». Réveiller l’attaque qui n’a pas inscrit de but depuis 7 matchs successifs. Il faut se libérer et faire du jeu et surtout avoir confiance en soi et ne pas se précipiter. Ce serait un minimum pour aborder la série de 12 derniers matchs dont le prochain face à Ain Fakroun est très important pour la survie de l’équipe. L’entraîneur Bordjien a fait ses comptes : «Il nous faudrait un minimum de sept ou huit points pour retrouver le milieu du tableau ». Habitué à redresser des situations encore plus fragiles, il connaît le chemin à suivre : «Faire plus en dehors du terrain, plus sur le terrain, et de plus en plus… » Et ça a commencé hier après-midi. I. B.

Une défaite et... des regrets Les Arbéens estiment que si ce n'était pas l'expulsion de Hadji au moment où leur équipe dominait son adversaire, leur équipe aurait arraché sa troisième victoire consécutive.

Mesfar ne jouera pas face au CRB Ain Fakroun, à cause d’un autre carton jaune obtenu face à l’USMA. Le match CRB Ain Fakroun/CABBA aura lieu vendredi 14 février à 15h00 Messaoudène et Biskri sont optimistes pour sauver l’équipe de la relégation.

RCA

REPRISE TIMIDE

Les Bleu et Blanc ont repris hier aprés- midi le chemin des entrainements au stade Ismail Makhlouf (Arba). Les supporters étaient présents une fois de plus, pour suivre cette séance de travail des camarades de Kara. Ils les ont approché par la suite pour leur demander de ne plus regarder dans le retroviseuur et de bien préparer le match contre l'ASO qui leur rendra visite samedi prochain

C

ette sortie de leur attaquant, a chamboulé le plan mis en place par l'entraineur, qui était contraint par la suite, de revoir sa copie pour faire face aux Harrachis. Les Arbéens optent pour la prudence . Les supporters étaient dans tout leur état, aprés cette expulsion de Hadji, qu’ils surnomment de bête, en jouant à dix. Le joueur n'arrivait pas à comprendre ce qui lui est arrivé. Il s'est excusé auprés des inconditionnels déçus, par cette défaite alors que leur équipe était en mesure de gagner . Cet échec face à un adversaire à la portée de Arbéens, a affécté plusd'un parmi les fans, joueurs et dirigeants . Le premier responsable du club s'est reuni avec l'ensemble de ses joueurs, pour leur remonter le moral, et les faire oublier ce math de l'USMH et les motiver pour leur prochaine sortie. Les Arbéens recevront ce week-end l'ASO, pour le compte de la dix neuviéme journée de ligue . Ce ne sera pas une partie de plaisir pour

CABBA

HADJI DEVANT LE CONSEIL DE DISCIPLINE

les Bleu et Blanc, contre cette formation Chélifienne, mais les camarades de Rait sont déterminés, plus que jamais, à renouer avec lavcitoire, afin de se reconcilier avec leur exigeant public.

AMIRI: «IL FAUT TOURNER LA PAGE»

Le milieu de terrain Ali Amiri, avait le moral à plat, aprés la rencontre face aux Harrachis, car il ne s'attendait pas du tout que son équipe repart bredouille. Il estime

que l'expulsion de Hadji a faussé leurs calculs, car en ce moment, son équipe excerçait un pressing fort sur les locaux. «On s'était installés d'entrée dans le périmètre adverse, en se créant de nombreuses occasions de scorer, mais ratées par excés de précipitation devant les buts», dira t-il, avant d'ajouter : «Ce n'est qu'aprés le premier quart d’heure de jeu, qu'on a pu touver la faille, mais les locaux sont parvenus à rétablir l'équilibre, sur balle arrêtée. Cette réalisation nous a poussé à consentir de efforts

supplementaires, puis vint l'expulsion de Hadji. Sa sortie nous a fait perdre notre concentration, car le groupe jouait à dix, e qui est à l’avantage des locaux. Même étant réduits, on a dominé les dernières minutes de jeu pour remettre les pendules à l'heure, seulement Doukha était dans un grand jour, et sauva ainsi son équipe. Il faut tourner la page et songer aux prochaines échéances, au lieu de se focaliser sur cette défaite», etime t -il. A. O.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Les dirigeants étaient irrités vis à vis de Hadji, qui s'était fait bêtement expulser, laissant ses camarades à dix, se défonçant sur le terrain. Le président Amani avait déclaré, en fin de match, que le joueur sera sanctionné. La commission de discipline se reunira, dit-on, avant la fin de semaine pour prendre des mesures qui s'imposent à son encontre . O. A. 


Maracana N°2264— Mardi 11 février 2014

F

Ligue Deux 15

Latrache : «Je suis prêt à relever le défi»

Il est désormais l'entraîneur principal du CAB. Latrache qui a dirigé la séance de reprise du dimanche ne se pose pas beaucoup de questions, pour lui, s’il a accepté la mission c’est parcequ’il n’a pas peur du défi il est convaincu qu’il sortira le CAB de cette situation. Il nous en parle.

Le départ de Bouaraâra vous a propulsé comme entraineur principal comment commentez-vous cela ? Au départ je devais être le DTS de l’équipe avec un droit de regard sur les séniors,

c’est ainsi que j’ai convenu avec la direction du club. Durant la semaine précédant le match contre l’OMédéa c'est le duo Bouararâa Benamar qui a dirigé les entrainements, moi j’étais présent en observateur lors du match OM-CAB, le président m’a demandé d’être sur le banc avec mes collègues, on a géré le match ensemble mais a la fin du match, j’ai appris que Bouararâa a décidé de partir, je ne connais pas ses raisons mais j’ai tout fait pour le convaincre de rester et continuer ensemble. A priori sa décision était prise avant le match, je regrette son départ car il aurait pu aider l’équipe, pour ma part je n'avais pas d’autre choix que d’accepter la mission de prendre en charge l’équipe. Etes vous prêt à relever le défi ? Je n’ai pas peur du défi, je sais que ma mission ne sera pas facile, mais je suis prêt à relever ce défi, ça fait partie de mon métier, il y a un bon groupe, on peut redresser la situation, j’ai sentis une grande détermination au sein des joueurs et des dirigeants, c’est très encourageant. Entretien réalisé par Wahab Y.

LE STADE DU 1ER-NOV 54 SERA DOTÉ D’UNE PELOUSE EN TARTAN

LA PRIME DE MÉDÉA VERSÉE

C’est une des mesures prises par le ministre de la Jeunesse et des Sports lors de la réunion tenue avec les présidents de clubs, une mesure appuyée par le président de la FAF qui a estimé que la région de Batna et son froid nécessite la pose d’une pelouse en tartan pour mettre un terme aux déboires des clubs batnéens durant la période d’hiver. W. Y.

QUATRE ABSENCES À LA REPRISE

La reprise des entraînements de dimanche après-midi a connu l’absence de quatre joueurs, il s’agit du Biskri, Ghassiri, Merazka et Djarbou ainsi que Kibia, toujours sous le choc suite au décès de son père, les trois premiers étaient attendus pour la séance de lundi matin. W. Y.

LE MSPB VEUT SE DOMICILIER A KAIS

Si le CAB a tenté de se domicilier à Ras El Ayoun le MSPB veut se domicilier au stade de Kais, les deux clubs de Batna veulent fuir le stade du 1er-Nov 54. Le Mouloudia estime que la pelouse de l’OPOW est un grand handicap pour l’équipe car elle favorise les équipes adverses et le jeu défensif. En attendant l’infirmation ou la confirmation de la nouvelle domiciliation, les Batnéens préparent leur match contre l’USMAn sur le tartan du stade Chaoui.

REPRISE DANS L’AMBIANCE

AÂRAS :

«La victoire contre l’ASK va nous libérer»

Depuis qu’il a eu sa première chance à la septième journée du championnat contre le CAB, Aâras n’a plus remis son maillot de titulaire, il a réussi à s’imposer comme un élément incontournable au sein de la défense mouloudéene. Contre l’ASK, c’est lui qui a dénoué la situation en inscrivant de la tête le but de la victoire. Tu as été le sauveur contre l’ASK, comment tu as vécu cette joie ? J’ai eu la chance d’être au bon endroit sur le centre de Lemouadaâ et j’ai marqué, le mérite revient à toute l’équipe. Il est vrai que ce but m’a donné de la joie, mais c’est parce que grâce à ce but l’équipe a gagné.

La reprise des entrainements des camarades de Benmansour s’est effectuée dans une belle ambiance, tout le monde avait le sourire large au visage. Il est vrai que la victoire contre l’ASK a expédié tout le stress et la pression d’avant match, «pourvu que ça dure», nous a confié un supporter.

Avec Abbes vous étiez souvent sur la banc mais depuis la chance vous a été accordée contre le CAB, vous êtes titulaire... J’ai patienté et quand j’ai eu ma chance j’ai tout fait pour garder ma place. Dieu merci grâce au travail et à la confiance des entraineurs tout se passe bien pour moi.

Hellal, Rihani et Benhabrou ont signé leur retour aux entrainements, un retour qui soulage son effectif pour pouvoir composer selon les besoins pressants de l’équipe. W. Y.

Avez-vous fait le bon choix en venant de l’ESS à Batna ? Tout à fait, je suis venu pour jouer la compétition et progresser, ce qui aurait été impossible avec l’ESS qui a recruté massivement. Etant jeune, j’avais besoin de jouer dans une équipe où je joue. Dieu merci c’est le MSPB qui me donne cette chance, j’espère être à la hauteur de cette confiance et aider le mouloudia a réussir son maintien. W. Y.

LES BLESSÉS DE RETOUR

LA DOMICILIATION SERA MAINTENUE À L'OPOW

Malgré la demande de domiciliation au stade de Ras El Ayoun et l’accord verbal de Kerbadj, le CAB restera Batna et au stade du 1er-Nov 54. En effet, l’entourage du club n’a pas apprécié la nouvelle domiciliation et a fait le forcing pour que les dirigents se rétractent et annulent leur demande de domiciliation à Ras El Ayoun, il est vrai que déplacer les supporters à 90 km de Batna avec tous les risques de la route n’a pas aussi été du goût de la commission de sécurité de wilaya qui a aussi pesé de son poids pour que le CAB reste domicilié à Batna.

Comme promis la direction du CAB a versé la prime du match nul de Médéa, les camarades de Bitam ont perçu une prime spéciale de 50 000 DA au lieu de 30 000 DA du barème, l’administration cherché à motiver ses joueurs par tous les moyens.

MSPB

CAB

Publicité RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTÈRE DES TRAVAUX PUBLICS DIRECTION DES TRAVAUX PUBLICS DE LA WILAYA DE TIPASA

MISE EN DEMEURE N° 01

Vu vous marché n° 029/2013 du 27/05/2013, relatif à l’opération portant «Réhabilitation et Aménagement des routes en zone montagneuse Zone 01 : (communes de Damous, Beni-Milleuk et Larhat). Lot 08 : Aménagement et Revêtement de la route reliant les Mines-Mayer sur 6,5 Km (Larhat), Lot 09 : Aménagement et Revêtement de la route reliant Boukhllidja-Imeejadj sur 3,5 Km (Larhat), conclu entre le Wali de Tipaza représenté par le Directeur des Travaux Publics de la Wilaya de Tipaza et l’entreprise EURL CHAFIK ET ADEL. Vu l’ordre de service N° 73 du 29/05/2013 et notifié par l’entreprise EURL CHAFIK ET ADEL

Article n° 01 : Une première mise en demeure est adressée à l’entreprise EURL CHAFIK ET ADEL pour abandon de chantier et à cet effet nous vous demandons : De démarrer les travaux Article n° 02 : Un délai de Huit (08) jours est accordé à partir de la parution de cette mise en demeure dans les quotidiens nationaux, faute de quoi les mesures réglementaires seront prises à l’encontre de l’entreprise. Maracana N°2264— Mardi 11 février 2014 - ANEP N° 105 480

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


16

Ligue Deux

USMB

MELIKA, REPRENDRA-T-IL CETTE SAISON ?

WAT

Bléssé au genou, lors de la 7e journée du championnat face à l'ESM, il a subi une intervention chirurgicale le mois d'octobre dernier, le milieu de terrain blidéen, Melika Mustapha, n'a toujours pas repris le chemin des entrainements avec ses camarades. Après un long suivi médical (soins et réeducation), on laisse entendre que le meneur de jeu de l'USMB, devrait passer un controle médical ces jours-çi, chez le professeur Ait Belkacem, ensuite les examens médicaux determineront l'evolution de l'état de sante du joueur et le médecin du club prendra la décision qui s'impose. Son absence à mis dans l'embarras le coach blidéen, qui n'arrive pas à combler le vide laissé par Melika, son retour à la compétition ne peut que réjouir Benchouia qui compte réunir tous ses atouts pour affronter l'importante deuxième étape du championnat. T. A.

Reprise avec un moral dans les talons

C’est dans l'après-midi d'hier que les camarades de Khelladi ont repris le chemin des entrainements au stade des frères Brakni.

C

omme à l'accoutumée et lors d'une contre-performance, que ce soit à domicile oû à l'extérieur, le moral du groupe n'est pas au beau fixe, le coach Benchouia essayera de demander à ses joueurs d'oublier la défaite concédée face à l'US Chaouia, vendredi dernier, et se concentrer uniquement sur le travail en prévision du prochain match de championnat qui les attend ce week-end contre l'USMMH.

BELHOCINE : «NOS EXCUSES À NOS SUPPORTERS »

«Au nom du groupe, je demande pardon à nos fidèles supporters qui étaient à nos côtés au stade Zerdani Hassouna, vendredi dernier, face à l'US Chaouia. On n'a pas été à la hauteur à Oum El Bouaghi, quoiqu'on pouvait bien espérer mieux, si on avait concrétisé l'une des occasions qu'on s'est procurées au cours de la partie, on à été cueillis à froid par le

but encaissé dès les premières minutes de jeu. On assume pleinement nos responsabilités, on va tirer la leçon de cette contre-performance et on fera en sorte de se racheter lors de notre prochain match face à l'USMM Hadjout, ce qui est sûr, c’est qu’on doit changer notre comportement à l'extérieur», a expliqué le capitaine blidéen.

ceux qui trainent des blessures légéres contractées lors de la dernière rencontre de championnat à Oum El Bouaghi, face à l'USC, et qui seront soumis à un travail spécifique de musculation, avant de rejoindre l'infirmerie du club pour subir massages et soins nécessaires.

SÉANCE DE MUSCULATION,CE MATIN..

dans l'après-midi d'aujourd'hui, la séance sera consacrée aux exercices technico-tactique en différents ateliers et un match d'application est programmé par le staff technique pour préparer le schéma tactique à mettre en application, vendredi prochain, contre l'Usmmh, tout en mettant en place ce qui n'a

Une séance de musculation est programée dans la matinée d'aujourd'hui à la salle de musculation de l'Opow Mustapha Tchaker. Le responsable technique de l'USMB, a démandé la présence de l'ensemble de l'effectif blidéen, y compris

...L'APRÈS-MIDI TRAVAIL TECHNICO-TACTIQUE

pas marché lors de la dernière rencontre livrée à Oum El Bouaghi, le week-end dernier.

LE MATCH AMICAL ANNULÉ

La rencontre amicale programmée pour la journée d'aujourd'hui, par le staff technique de l'USMB, en prévision de la prochaine rencontre de championnat que disputera ce vendredi, l'USMB contre l'USMMH, n'aura pas lieu, parce que le club blidéen n'a pas réussi à trouver un sparring-partner. Le coach Benchouia, compte se rabattre sur l'équipe espoir, pour préparer cette rencontre qui attend les Vert et Blanc contre les Hadjoutis. T. A.

Les Widadis en quête de confirmation

Il faut reconnaître que ce week-end, face à l’USMAn, une formation très faible qui se dirige vers le purgatoire, la troupe du duo KherrisYadel n’a pas démontré grand-chose sur le plan de la qualité de jeu.

M

Maracana N°2264— Mardi 11 février 2014

eliani Rachid, était très heureux au coup de sifflet final, ses hommes venaient de remporter un large succès (3 à 0) at home face à l’USMAn. C’est le représentant du club, Rachid, qui a tenu à féliciter les coéquipiers de Yalaoui Nabil pour la belle prestation qu’ils ont fournie. «C’est très bon pour nous de gagner cette joute après

notre amère défaite face à l’ASK. Je tiens à saluer la détermination du groupe qui a fourni une très bonne prestation pour remporter ce match, puisque les coéquip-

iers de Benmoussa, qui a passé un aprèsmidi très calme vu la faiblesse de l’adversaire ont terminé la première période avec deux buts d’avance. «Le fait d’avoir

inscrit rapidement en première mi-temps nous a permis de bien rentrer dans le match. Le public a assisté à une rencontre assez plaisante, notamment en première période. Beaucoup de points positifs sont à retenir», nous a confié Rachid Méliani. En réponse à une question sur l’objectif du Widad, le chargé de la communication s’est montré un peu trop hésitant et n’a pas affirmé que ce sera l’accession en ligue 1. «Pour fixer un objectif définitif, il faut un certain temps. Cette seconde manche du championnat sera très difficile et très disputée soit pour l’accession ou la rélégation. Actuellement notre objectif principal est d’améliorer le rendement de l’équipe et d’essayer de remporter le maximum de points possibles pour pouvoir monter sur l’une des marches du podium». S. T. S.

MESSAOUDI : «Le Widad aura son mot à dire cette saison»

Contacté par plusieurs clubs durant la période des transferts, à l’instar du MCO et d’autres, le défenseur témouchentois, Messaoudi, qui est toujours lié avec le WAT a décidé de décliner les offres pour rester au sein de son équipe. Ecoutons-le...

Un mot sur cette victoire face à l’USMAn... C’est une bonne performance pour nous, cette victoire nous a mis en confiance et nous a permis aussi de nous ressaisir après la défaite face à l’ASK. Cette victoire est venue au bon moment et nous permettra de rester sur cette lancée. Peut-on dire que ça sera le déclic ? Bien sur, tous les joueurs sont conscients de la mission qui nous attend, durant cette phase retour, où la moindre erreur peut hypothéquer nos chances pour l’accession.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Nous travaillons durement et dans une parfaite sérénité en prévision du match capital en déplacement face à l’ABM où seul un résultat positif nous intéresse. Nous sommes dans la bonne voie, espérons que ça continuera Incha’Allah. Donc vous êtes optimistes... Et pourquoi pas, nous avons un groupe très solide qui aura son mot à dire cette saison, surtout que nous avons à recevoir toutes les équipes qui jouent l’accession, l’USMBA, l’USMB, l’ASMO … Une opportunité à ne pas rater. Entretien réalisé par S. T. S.


Maracana N°2264— Mardi 11 février 2014

F

Ligue Deux

Une bonne opportunité ratée Les coéquipiers de Tahar, qui ont commencé depuis hier à préparer la venue d’un autre prétendant au podium, en l’occurrence l’Olympique de Médéa, regrettent les deux points perdus devant l’USMBA, car une victoire les aurait propulsé à la première place et leur aurait rendu un fier service sur le plan psychologique.

O

r, il n’en fut rien, par excès de précipitation et par l’énervement dont ils ont été victimes dans les vestiaires, avant le match. Certains supporters se sont demandé si les incidents survenus n’ont pas été prémédités. Connu par son honnêteté, sa longue expérience et sa connaissance du terrain en tant que joueur puis entraîneur de grandes équipes, l’entraîneur Mouassa avait compris que la mission de certains a été d’énerver au maximum son équipe et la pousser à entrer avec un moral perturbé.

ILS N’OUBLIERONT PAS DE SITÔT NECIB

Après avoir constaté l’arbitrage néfaste pour eux, de monsieur Necib, lequel, comme nous le signalions dans nos dernières éditions, s’était caractérisé par une volonté délibérée de casser le jeu des Oranais, ce dont ont profité les visiteurs venus à Oran pour le match nul. Le comble est, toujours comme nous l’avions signalé avant, est qu’il n’a pas décompté

le temps additionnel. Reste maintenant à savoir si des réserves ont été apportées, par le secrétaire de l’ASMO, sur la feuille de match. A moins que sa provocation par un officiel belabésien et son expulsion du terrain ne servait qu’à discréditer ses réserves, au cas où il les aurait mentionnées. Il reste aussi à savoir si la direction de l’arbitrage prendra des sanctions contre monsieur Necib. Autrement et sans porter préjudice à l’intégrité reconnue de monsieur Lacarne, les supporters de l’ASMO, auront des suspicions. Nous avons entendu plusieurs supporters asémistes, dans la tribune d’honneur, répéter que «Necib était en mission commandée».

OUBLIER LES NULS ET PENSER À LA VICTOIRE

Le staff technique oranais s’est attelé depuis hier à faire oublier leur déconvenue à ses joueurs ,

en leur demandant de tourner la page et penser au moyen de battre l’Olympique de Médéa, pour enfin se rassurer et se rasséréner. «Il faut impérativement aborder ce match dans de bonnes dispositions d’esprit», devait dire le coach. Mouassa sait bien que son ex-élève, Neghiz ne viendra pas à Oran en victime et qu’il tentera de faire aussi bien que ce qu’il avait réalisé avec le WA Tlemcen, à savoir forcer les Asémistes à lui lâcher un point et leur imposer leur premier nul de la saison.

CORRIGER LES LACUNES

Des lacunes, le staff technique en a constaté au cours des deux derniers matchs à domicile. D’abord, un manque d’efficacité certain, dont il faut rapidement trouver la cause et un excès de précipitation flagrant. C’est donc sur le volet tactique, que Mouassa

et son adjoint, Hadj Merine, accentueront la préparation.

LA DÉFENSE, CASSE-TÊTE POUR MOUASSA

En expulsant l’arrière central, Mohamed Zidane, en raison d’un deuxième carton jaune évident, alors que le premier l’était moins, et en donnant à l’autre défenseur polyvalent, Benayada, un carton jaune, qui est son quatrième, monsieur Necib pénalise, sans le vouloir, la formation asémiste. Face à l’OM, il devra donc se passer des services de ces deux titulaires et trouver des palliatifs. Si au poste d’arrière droit, il titularisera sans aucun doute, YoussefYacine, pour le poste de défenseur axial, il devra trouver qui mettre aux côtés de Meguenni. Peut-être le jeune présélectionné olympique, Barka, qui est un défenseur polyvalent. A. B.

Zidane : «Nous avons fait preuve de précipitation»

S’il y a un joueur doublement déçu de ce troisième faux-pas à domicile, c’est bien l’arrière central, Zidane, qui s’était démené sur le terrain comme un diable et qui avait joué, en deuxième période, blessé au bas du coup, à la suite d’un coup reçu.

Zidane, avec un peu de recul, vous vous sentez encore frustré ? Bien sûr ! Je suis déçu que nous perdions deux points dans un match qui était à notre portée, un match que nous pouvions gagner, parce que notre adversaire belabésien était venu avec la mission de réaliser un nul. Ils se sont cantonnés en défense et au milieu du terrain, bloquant totalement le match. Il faut avouer que ces joueurs, pleins d’expérience, ont su casser nos attaques et nos jeunes attaquants ont été trop naïfs. C’est dommage. Quel était l’état d’esprit, au vestiaire, à la fin du match ? C’était le silence radio. On ne par-

lait pas, tellement nous étions déçus du résultat et avec la belle prime que nous venions de rater. Personne n’a fait de reproche à personne, car nous avions conscience d’avoir tout donné, de nous être bien battus et d’avoir été motivés. Mouassa le savait et ne nous a pas fait de reproche. Merine a tenté de nous relever le moral, mais sincèrement, notre moral était au plus bas. Aujourd’hui, ça va mieux. Que peut-on dire de vos deux cartons qui vous sanctionnent contre l’OM ? Que peut-on dire à un arbitre qui vous sanctionne, sinon subir et se taire ? Et de l’agression sur Achiou ? Personnellement, je suis contre toute agression sur des joueurs ou des officiels. Le football doit demeurer un sport sain, malgré ses enjeux politiques et financiers. Ça me fait vomir de voir un joueur agressé avant, pendant ou après un match de football. Et c’est deux gentils garçons qui ont été les victimes, Hocine Achiou que j’appré-

cie beaucoup et avec lequel j’ai joué au MCO et notre gardien Bouhedda, qui est le joueur le plus sage de l’ASMO et qui a été blessé au dos pour avoir reçu une pierre du gradin où étaient les supporters belabésiens et qui l’a contraint à rater le match et se faire évacuer à l’hôpital. Pensez-vous que l’accession pourrait vous échapper ? Il est trop tôt pour faire les comptes et plusieurs équipes sont à notre poursuite. La vérité est que nous venons de perdre quatre points, en ce début d’année, des points qui auront leur importance dans le décompte final Le prochain match... Comme tous les autres, il sera difficile. Médéa viendra à Oran pour faire aussi bien que l’USMB et l’USMBA. Les Médéens, malgré leurs deux derniers mauvais résultent, ont toujours l’ambition d’accéder. A nous de montrer que nous sommes encore capables de gagner. Je serais le supporter N°1 de mon équipe, vendredi prochain. Entretien réalisé par A. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

17

ASMO

LE CAS BALEGH Muet depuis 8 matchs (7

en championnat et 1 en coupe), Balegh Sofiane trouve un malin plaisir à rater des buts qualifiés par les supporters «dʼimmanquables». Sa dernière réalisation remonte au match contre lʼAmal de Boussaâda du 8 novembre de lʼannée dernière. Les supporters jugent que cette abstinence a trop duré et que le staff technique devrait le laisser au repos. « Il ne marque plus et pire, il rate. Il faut le laisser se reposer, se remettre en questions et être plus concentré sur le terrain. Il faut donner leur chance aux autres, à un Mellal par exemple, qui a besoin de sentir la confiance de son entraîneur, pour sʼaffirmer». De son côté, Kamel Mouassa, qui nʼa pas de nombreuses solutions de rechange, a estimé que Balegh, en une minute, la 38ʼ, pourrait faire basculer un match ». Entre lʼavis du technicien et ceux des supporters, une frange incrimine les dirigeants. «Ils imposent Balegh parce quʼils ont peur de son père». Ce dernier, ancien joueur de lʼASMO, serait lʼagresseur de Hocine Achiou. Une agression qui ne sʼest pas déroulé dans les vestiaires et qui ne pénalise pas lʼASMO, si lʼon sʼen tient à la règlementation.

BENCHAABANE : RETOUR PRÉVU FACE À CHAOUIA

Lʼattaquant de pointe, Benchaabane, qui avait insufflé à lʼASMO un élan conquérant à la phase «retour» de la saison dernière, et absent depuis de longs mois à la suite dʼune méchante blessure, sera certainement prêt pour la compétition, dans une dizaine de jours. Lʼexgoléador de Bejaïa, a repris les entraînements depuis plus dʼune dizaine de jours, dʼabord en solo, puis en fin de semaine dernière, il avait intégré le groupe. Son retour au championnat pourrait être face à lʼUSC, ce qui enlevera une épine du pied du staff technique. A. B.


Nationale Amateur

18

RCK LAAMARA, LA CONFIRMATION La semaine dernière, con-

BANNOUH : «Confirmer face à Chéraga»

tre Reghaia, Hocine Yahi avait fait confiance au jeune Laamara en l’incorporant d’entrée en attaque avec Bennouh et Oughliss. Laamara a été accrédité d’une belle prestation malgré le fait qu’il n’a pas inscrit de but. Il aura de fortes chances de figurer dans le onze de départ vendredi face à la JSMC.

L’attaquant koubéen, Hamza Bannouh, auteur de deux buts face au NARBR, le week-end dernier, pense qu’après la victoire de Reghaia, il est primordial de remporter les trois points de la victoire, vendredi face à la JSMC.

TAHAR DE RETOUR FACE À LA JSMC Longtemps éloigné des

Vous vous êtes rachetés de fort belle manière en allant s’imposer à Reghaia... Dieu merci, après la défaite concédée à Khemis, nous étions sous pression, et de ce fait, dans l’obligation de ramener un bon résultat face au NARBR à Reghaia. Au début de la rencontre, nous étions un peu crispés, puisque on n’avait pas le droit à l’erreur, on avait aussi peur d’encaisser, mais au fil des minutes, nous avons pris confiances, ce qui explique notre domination territoriale sur notre adversaire. Cela nous a permis de remporter cette rencontre avec l’art et la manière. Surtout qu’en cas d’un autre revers, le RCK aurait été distancé par

SAM

terrains pour cause de blessure, l’attaquant Tahar fera normalement son retour à l’occasion de la rencontre de la 18e journée qui opposera son équipe à la JSMC, vendredi au stade Benhadad de Kouba. Ce dernier va faire partie de la liste des dix- huit convoqués pour ce match, néanmoins, et comme il revient d’une blessure, il est fort probable qu’il soit incorporé en seconde période, de ce fait, il ne sera pas titulaire. S. D.

O

les équipes du peloton ? Exactement, c’est pour cette raison que nous les joueurs, et après la défaite face à l’IBKEK, on s’est juré de faire le maximum pour ne pas rentrer bredouilles de ce second déplacement consécutifs. El hamdoullah, on était bien rentré dans la rencontre, et plus volontaire que l’équipe de Reghaia. Vous savez, on doit aborder tous les matchs qui restent du championnat, avec cet état d’esprit pour engranger le maximum de points possibles et réaliser inchallah notre objectif en fin de saison qui est l’accession en seconde division professionnelle. Vous vous êtes encore une fois distingué en inscrivant un doublé, un commentaire… Comme je dis à chaque fois à vos confrères, c’est mon métier d’inscrire des buts. J’ai pu inscrire les deux réalisations qui ont permis à mon équipe d’empocher les trois points du match. Certes, c’est toujours bon pour le moral de marquer des buts. Mais le plus important pour moi est d’inscrire des buts et permettre à mon équipe de gagner des matchs. Un autre gros test vous

Les jeunes du Sarii s'illustrent

Contrairement à l’équipe senior qui ne retrouve pas ses repères dans le championnat national amateur et qui lutte pour assure son maintien, les catégories jeunes s'illustrent cette saison en effectuant un bon parcours dans leur championnat respectifs puisque les les U20 et U15 sont leaders de leur groupe et les U17 sont qualifiés pour les huitièmes de finale de la Coupe d'Algérie. ccupant la 2e place en championnat, la catégorie U 19 qui évolue dans un palier supérieur occupe la 6e place à noter que pas moins de 7

Maracana N°2264— Mardi 11 février 2014

éléments sont promus cette saison en équipe fanion , la pâte existe au SARII seulement il faut mettre les moyens à la disposition de ces jeunes pour s'épanouir et bien les encadrer pour éviter leur déperdition, comme ce fut le cas pour la majorité de la composante de l'équipe U17 qui avait atteint la finale de la Coupe d’Algérie en 2010 où un seul joueur joue actuellement au SAM, il s'agit de l’international U21 Djelabet Réda, le reste joue actuellement dans des petites divisions, mis à part le gardien Aoun Laid Nasreddine et le défenseur axial Kassi Fayçal qui sont encore junior, puisque ces deux éléments, nés en 1994, avaient été surclassés à l'époque pour jouer avec ceux nés en 1993. A. L. B.

attend vendredi, face à l’équipe de la JSM Chéraga, comment appendez-vous cette rencontre ? C’est un match à six points. Nous avons le même nombre de point que Chéraga (30 points), et nous sommes classés en deuxième position juste derrière l’équipe de l’ESMK. Cela veut dire que le vainqueur de cette rencontre se débarrassera au moins momentanément d’un concurrent direct à l’accession, c’est pour vous dire que ce match est très important pour nous. On jouera chez nous et devant notre public, on est donc dans l’obligation de se transcender afin de gagner cette rencontre. Je pense que le vrai tournant du championnat sera ce match face à Chéraga, nous n’avons pas le droit à l’erreur, les trois points sont capitaux pour la suite de notre parcours en championnat, battre Chéraga va nous permettre de continuer notre bonhomme de chemin en championnat avec plus de sérénité et de détermination afin d’accéder en fin de saison. Entretien réalisé par S. D.

Mecherfi, Milieu offensif : «Nous allons tout faire pour garder les trois points à Mohammadia» Le meneur de jeu samiste Mecherfi Bellahouel que nous avons contacté lundi matin, juste avant la séance d'entrainement affirme dans cet entretien que même si elle est mal digérée, la défaite concédée face à la JSMTiaret est déjà oubliée, il pense que son équipe est concentrée sur le prochain match face au WA Mostaganem Un commentaire sur la defaite concédée face à Tiaret ? Cette defaite qui nous reste à travers la gorge a tout remis en cause dans la mesure ou nous occupons actueellement la 12e place au classement c'est à dire dans la zone de turbulence, je ne vous cache pas que nous nous sommes déplacés dans le but de réaliser un résultat positif avec au moins le point du nul, mais malheureusement ça n'a pas été le cas, on doit accepter ce sort étant donné que la defaite fait partie du jeu. Maintenant on va travailler comme il faut pour bien préparer

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

notre match face au Widad de Mostaganem Justement comment s'annonce-t-il ce rendez-vous ? A domicile et devant nos supporter nous n'avons plus le droit à l'erreur, on est dans l'obligation de gagner pour s'éloigner de la zone dangereuse, les trois points sont primordiaux, il est vrai qu'on doit se méfier de cette équipe mostaganemoise qui reste sur une belle victoire face au CR Benbadis mais la victoire ne nous échappera pas et nous allons tout faire pour garder les trois points chez nous Allez-vous marquer ? J’espère marquer, cela dit je n'en fait pas une obsession, l'essentiel pour moi est que mon équipe gagne. Quelles sont les chances pour le maintien de l'équipe ? Elles sont très grandes et n'oubliez pas qu'il nous reste encore 13 matchs à disputer, soit 39 point en jeu, il nous suffit de faire le plein lors des 7 rencontres que nous allons jouer à domicile et chercher quelques points lors de nos 6 matchs qui nous restent en déplacement, nous pourrons même décrocher facilement une place honorable Entretien réalisé par A. L. B.


Divisions inférieures 19

Maracana N°2264— Mardi 11 février 2014

Régionale 2 - Groupe A : (17e journée)

Qui arrêtera Gouraya ? Rien ne semble désormais arrêter la fulgurante ascension du leader de la régionale deux groupe, le G. Bejaïa, qui continue à exercer sa suprématie sur ses adversaires.

E

n effet après avoir fait plusieurs victimes depuis l’entame de cet exercice, c’est au tour de la JSBM, l’un de ses concourants à l’accession, qui a subi de dictat des hommes de Laâlali. A la faveur de son succès obtenu face aux Coquelicots de Bordj Menaiel, sur le score de deux buts à zéro, le leader, possède trois points d’avance sur le dauphin, la JST, qui a

été le grand bénéficiaire du jour. Les littoraux de Tichy sont allés infliger une défaite à l’équipe d’Akbou. Un succès qui permet aux littoraux de s’accrocher au leader. Après cette défaite at home, les poulains de Djamel Hamidouche peuvent d’ores et déjà dire bye-bye, à l’accession, en perdant plusieurs points, pour se retrouver désormais à la 7ème place à 12 points du leader. Pour sa part, Le CR Thameur a été accroché dans son fief au stade Saïd Bourouba, par les requins du CRB Aokas, une équipe qui lutte pour sa survie dans cette division, mais avec le retour de tous ses enfants, elle est entrain de se remettre sur rails. La rencontre ayant opposé, les deux clubs de Béjaia, le CRB Kherrata et SS Sidi-Aïch, se sont quittés sur un nul vierge. L’autre bonne opération de la journée a été enregistré par le CRB Tizi-Ouzou, qui est

enfin sorti de sa léthargie en allant surprendre la JSB, chez lui. Le second club de la ville des Genêts réapprend donc à gagner, en revenant de Boumerdes avec les trois points, où rarement les équipes adverses sortent avec un bon résultat, ce qui permet à la formation de Sidi Balloua de souffler un peu, après un passage à vide qui a trop duré. Les poulains de Dries n’ont pas connu la joie de la victoire, depuis plus précisément, la 9ème journée et c’était face aux Maillotins. Enfin la

NRBSD qui continue de manger son pain noir, a encore une fois calé à domicile en se montrant incapable de passer le cap de la JS M’Chedellah, au grand dam de son public. A noter que le derby de Bouira tant attendu entre l’ES Bir Ghbalou-HC Ain Bessam n’est pas allé à son terme suite aux incidents survenus lors de cette rencontre. A la mi-temps l’ESBG menait au score par trois buts à zero. Un triplé de Laâla dont deux sur penalty, avant que l’arbitre Arib n’arrêté la partie à la 60’

Résultats

CR Thameur     -    CRB Aokas      1-1   ORB Akbou     -    JS  Tichy         0 -1   JS Boumerdès  -    CRBT Ouzou   0-2 NRBS Daoud   - JS M’Chedallah 0-1 CRB Kherrata  -  SSS Aïch           0 -0 G Béjaïa          -  JSB Menaïel        2 -0 ESB Ghbalou   -   HCA Bessem   3-0 (Partie arrêtée à la 60’) Exempt  MC Bouira.

Béjaïa : Honneur

L

'OSEK qui est toujours sur la deuxième marche du podium, à deux longueurs du leader et à huit points de son poursuivant immédiat, à savoir le SRBT. Le parcours réalisé par les Olympiens, en cette saison, les incitent à jouer à fond l'accession, surtout que l'équipe accueillera vendredi prochain l'EST, le leader du groupe. Un match dont la bande à Azzedine Irid tient à en engranger les points de la victoire. En effet La fièvre monte à El Kseur et à Timezrit, au fur et à mesure que le jour J approche. En raison de son cachet derby et de l'enjeu qui en découle, cette affiche suscite un engouement populaire chez les fans des deux camps. Ce vendredi, le stade Zaidi Braham risque de s'avérer trop exigû pour contenir la foule car l'on annonce la venue de milliers de fans de l’Espérance avec en plus leurs homologues d’El Kseur qui ne veulent pas rater ce tournant du championnat, outre les autres amoureux du ballon rond de la région. C'est dire que le stade Zaidi Braham

affichera complet bien avant le début des débats et connaîtra certainement une ambiance de fête. Outre la rivalité entre ces deux formations, l'enjeu est de taille dans cette confrontation dont le résultat risque d'être déterminant dans la course à l'accession, même si l'EST, avec ses deux points d'avance sur l'OSEK, semble mieux armée sur le plan psychologique. Selon nos informations, toutes les dispositions, notamment organisationnelles et sécuritaires, ont été prises pour éviter tout dépassement avant, pendant et après la rencontre.

LE MATCH OSEK-EST A COMMENCÉ

Pour ce qui est de la rencontre, elle a commencé avant l'heure, en suscitant des commentaires dans les deux camps. D’ailleurs dans les différents cafés des deux communes, on ne parle que de cette rencontre. Les deux coaches Bouzit et son collègue Azzedine Irid, sont sur le qui-vive, et chacun veut mettre tous les atouts du côté de ses joueurs, et rien n’a été laissé au hasard pour éviter toute mauvaise surprise. En tous les cas les supporters des deux clubs s'organisent pour faire de ce derby une fête, notamment pour le succès de leur équipe qui amorce le grand virage de son parcours cette saison. Du côté des deux directions, on promet une forte prime aux joueurs en cas de victoire. Dans les deux camps, c'est la veillée d'armes où chacun table sur une victoire. En somme, le suspense demeure entier dans ce choc où la formation d’El Kseur compte s'accaparer du pouvoir et prendre sa revanche de l'aller, alors que l'Espérance veut confirmer son statut de super favori du groupe. Un match à hauts risques, puisque les “El Kseurois” sont attendus

en grand nombre au même titre que les supporters de l’équipe d’Ath Yemmel dans ce derby qui ne dit pas son nom entre deux prétendants à l'accession. Ce derby de la vallée de la Soummam, très attendu et devant opposer prochainement au stade Zaidi Braham d’El Kseur, entre le dauphin, l’OSEK et le leader, l’EST ne doit en aucun cas sortir de son cadre sportif, et ce, malgré son enjeu. Un match à hauts risques, puisque les “El Kseurois” sont attendus en grand nombre au même titre que les supporters des Oranges dans ce derby qui ne dit pas son nom entre deux prétendants à l'accession. On s'attend, ainsi, à un match spectaculaire autant sur la pelouse que dans les gradins, et tout le monde espère que le fair-play suivra. Toutefois, les Bleus et les Oranges qui se connaissent, bien, sont appelés à donner l’exemple en matière de fair-play et de sportivité, en essayant de faire de cette rencontre, une fête du football et donner du plaisir aux supporters qui seront, certainement, nombreux à assister à cette grande explication entre deux clubs qui visent le podium. Au finish, il y aura certainement un vainqueur et un vaincu ou à défaut un nul, mais le plus important reste que le public qui se déplacera au stade Zaidi Braham n’en reparte pas déçu, bien au contraire, heureux et content de la prestation des deux équipes. On s'attend, ainsi, à un match spectaculaire autant sur la pelouse que dans les gradins et tout le monde espère que le fair-play suivra, car il ne s'agit que d'un match de football. Il reste également à la ligue de designer un trio d’arbitre à la hauteur et aux dirigeants des deux clubs de donner l’exemple et se comporter en professionnels et que le fairplay est beaucoup plus important que les considérations sportives et que le meilleur gagne. T. H.

Classement

Pts

1- G Bejaia 33 2 -JS Tichy 30 3-HC Ain Bessam 26 4-JS Bordj-Menaiel 26 5-CR Thameur 26 6-JS M ‘Chedellah 24 7-ORB Akbou 21 8-CRB Kherrata 20 9-SS Sidi-Aïch 19 10-JS Boumerdes 19 11-CRB Tizi Ouzou 19 12-MCBouira 17 13- ES Bir Ghbalou 16 14-NRB Sidi-Daoud 14 15- CRB Aokas 9 16-ANB Djouab (Forfait général)

HUITIÈMES DE FINALE DE LA COUPE DE WILAYA DE TIZI OUZOU

La fièvre monte à El K’Seur et à Timezrit Les Olympiens d’El Kseur, qui ont réussi une autre bonne affaire, en ramenant vendredi les trois points de Béjaia face au nouveau promu, l’US Soummam, semblent satisfaits, même s'ils projetaient d'arracher les trois points dans ce match.

après que l’un des assistants ait été touché à la tête par un projectile lancé à partir de la tribune. Le MC Bouira était exempt pour cette journée. T. H.

L’US Tafoughalt passe à la trappe

Les matchs des 8es de finale de la coupe de wilaya de Tizi-Ouzou, qui e sont déroulés, ce week end, ont réservé pleins de surprises, notamment avec cette qualification historique du nouveau né.

L

’US Tafoughalt, une équipe de la commune d’Aït Yahia Moussa, qui a battu le leader de l’honneur l’O Tizi Rached, par la plus petites des marges sur une réalisation signés par l’attaquant Tifaoui Djillali, sur penalty. Les gars de Tafoughalt ont ainsi réussi une grosse surprise, en écartant de leur chemin l’OTR, qui a apparemment, pris à la légère ce match. Dans les autres matchs de ces 8es de finale, l’Etoile Draâ El Mizan s’est imposée devant l’US Azazga, de même pour l’Espérance Draâ El Mizan qui a battu l’US Sidi Belloua (3 à 1). Sur le même score, l’USM Draâ Ben Khedda s’est qualifié face à la JSC Ouacifs. L’OS Mouldiouène a été éliminé par le LC Iflissen (2 à 1 après prolongations). Le derby du sud de la wilaya qui a mis aux prises le DC Boghni à l’ES Assi Youcef , a été remporté logiquement par les Montagnards de Boghni, après leur large succès par cinq buts à un. Enfin, l’IRB Yakouren a arraché son billet de qualification aux ¼ de finale , en atomisant le Ait Yahia Union Sport par un score sans appel de quatre buts à zéro. l’Olympique Tizi Gheniff , a composté son billet de qualification au prochain tour, en s’imposant, vendredi après midi, par la série fatidiques des tirs au but 4 à 1, devant le leader FC Ouadhias, après la fin des 90’ réglementaires sur un score vierge. K. A

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

LES RÉSULTATS

JSC Ouacifs 1 - USMDB Khedda 3  US Azazga    0 -  EDE Mizan         2  LC Iflissen    2 -  OS Mouldiouène 1 US Tafoughalt 1 -  O Tizi Rached  0  Aït Yahia US 0 -  IRB Yakouren    0  ES Assi Youcef 1 -  DC Boghni      5  ESDE Mizan 3 -  USS Belloua       1  O Tizi-Gheniff 0 -  FC Ouadhias  0  (OTG qualifié aux Tab 4/1)


20

Internationale

Maracana N°2264— Mardi 11 février 2014

Arsenal:

La chute de Wenger

Un samedi à oublier pour Arsène Wenger. Peu après la lourde défaite d'Arsenal sur la pelouse d'Anfield (51), samedi, dans le cadre de la 25e journée de Premier League, l'entraîneur des Gunners a glissé et lourdement chuté dans la gare ferroviaire de Liverpool.

BARCELONE

Martino: "Ceux qui disent du mal de Messi…"

Tata Martino a apprécié la prestation de Lionel Messi, auteur d’un doublé dimanche sur la pelouse du FC Séville (1-4), dans le cadre de la 23e journée de Liga. Et il n’a pas manqué d’adresser quelques mots à ses détracteurs. "Ceux qui disent du mal de lui (Messi, ndlr) ne font que toucher son orgueil. Et lorsque l’on touche à l’orgueil du meilleur joueur du monde, cela devient un problème pour l’adversaire", a réagi En fin de contrat en juin prochain, Bacary Sagna tarde à prolonger avec Arsenal. D'après l’entraîneur catalan en conférence de presse, dans des propos rapportés par El Mundo Deportivo. les informations du Daily Star, l'international

SAGNA REFUSE UNE PROLONGATION DE CONTRAT

français aurait même repoussé une nouvelle proposition des Gunners ces derniers jours. Un bail de deux ans, assorti d'un salaire de 72 000 euros par semaine, précise le tabloïd britannique. Une offre insuffisante pour le latéral droit, qui réclamerait plus. Le défenseur, arrivé à Arsenal en 2007, serait prêt à quitter le club londonien à l'issue de la saison en cas de belle offre de la part d'un autre club. L'AS Monaco, le Real Madrid, le Paris SaintGermain, le Bayern Munich et Galatasaray auraient un œil sur l'ancien Auxerrois.

Lyon-Bédimo: "On est difficile à battre"

Henri Bédimo avait le sourire après la victoire de Lyon à Nantes (1-2), dimanche, pour le compte de la 24e journée de Ligue 1. "On savait que ce n’était pas facile de jouer ici. Il y a eu beaucoup d’abnégation. C’est bien pour tout le monde, a réagi le défenseur lyonnais sur le site officiel de l’OL. A la fin de la phase aller, on a su ce qu’il ne fallait plus faire. On a perdu beaucoup de points dans les dernières minutes. On a un bel effectif. Les joueurs ont du métier. Quand le groupe est au complet, on est difficile à battre".

REAL MADRID

Ancelotti: "Benzema est très important pour nous"

AC MILAN: BOBAN DÉZINGUE MEXÈS

Auteur d'une nouvelle prestation décevante avec l'AC Milan ce week-end face à Naples (3-1), Philippe Mexès n'a pas été épargné par les critiques de l'autre côté des Alpes. Zvonimir Boban, ancienne gloire du club lombard, n'a d'ailleurs pas hésité à tacler l'international français sur le plateau de Sky Sport. "Mexès ? C’est un défenseur peu sérieux et pas vraiment concentré. C’est triste de le voir capitaine du Milan AC", a déclaré le Croate.

Man Utd: Moyes a des regrets

Après avoir perdu au début Carlo Ancelotti a vanté les mérites du mois à Stoke (2-1), de Karim Benzema, auteur d’un Manchester United a été doublé avec le Real Madrid face à tenu en échec par Fulham Villarreal (4-2), samedi, dans le (2-2) dimanche après-midi à cadre de la 23e journée de Liga. "Il Old Trafford en clôture de la est très important, pas seulement 25e journée de Premier parce qu'il marque, mais aussi League. parce qu'on lui demande des En conférence de presse choses différentes. Par exemple, aujourd'hui, on avait d'après-match, David Moyes a besoin d'un attaquant prêt dans la surface, car on vivement regretté que son Son contrat avec Lille nonavait prévu de faire des centres pour ce match. équipe n'ait pas su tuer le sushomologué par la commission d'appel de la Direction nationale de Parfois, on lui demande de reculer un peu et il pense avant l'égalisation de Darren le fait très bien. C'est un joueur très comBent dans le temps additionnel contrôle de gestion (DNCG), plet et très important pour nous" a (90e+4), malgré les deux buts inscrits plusieurs clubs sont à l'affût pour réagi l’entraîneur madrilène sur en fin de rencontre par Robin van Persie essayer de faire venir Sébastien le site officiel de son (78e) puis Michael Carrick (80e), Steve Corchia, d'après L'Équipe de ce club. Sidwell ayant ouvert le score en première périlundi.

AFFAIRE CORCHIA: LE DYNAMO MOSCOU À L'AFFÛT ?

Parmi eux, il y aurait le Dynamo Moscou, actuel quatrième du championnat de Russie. Selon le journal sportif, le club moscovite a pris contact avec l'entourage du joueur français de 23 ans avant, éventuellement, de passer à l'action, le mercato russe s'achevant le 24 février. De son côté, le défenseur attendrait pour le moment de connaître l'avis sur ce dossier du Comité national olympique et sportif français (CNOSF), saisi par le Losc.

Schalke 04: Aogo sera conservé

Dennis Aogo a quitté le Hambourg SV pour Schalke 04 à la fin du mois d'août et soigne actuellement une grave blessure à un genou. Mais le club de Gelsenkirchen a confiance en l'international allemand, tant et si bien que les deux formations de Bundesliga se sont d'ores et déjà entendues pour concrétiser un transfert définitif de l'intéressé. Aogo sera lié à Schalke 04 jusqu'en 2017 dès le mois de juin prochain.

ode (19e). "On méritait de gagner mais on leur a donné ce second but dramatique. On aurait dû être à 3-1, c'est une grosse déception de ne pas y être parvenu. On aurait dû tuer le match. J'ignore si on aurait pu faire beaucoup plus. On a dominé toute la partie et on aurait dû gagner confortablement", a déploré l'entraîneur des Red Devils, septièmes du championnat d'Angleterre.

MATA:

"MARQUER ? LA MEILLEURE SENSATION DU MONDE"

Débarqué à Manchester United durant l'hiver, Juan Mata s'est attardé quelques instants sur son rôle au sein de sa nouvelle équipe. "Mon rôle sur le terrain est de distiller des passes et de mettre les attaquants dans de bonnes situations. Mais si je peux marquer, c'est encore mieux. J'ai marqué beaucoup de buts pour un milieu de terrain dans ma carrière. Et j'essaierai d'en marquer autant que je peux parce que c'est la meilleure sensation du monde", a commenté le Red Devil sur le site officiel de MU.

ARGENTINE:

River Plate commence bien

River Plate s'est imposé 1-0 à domicile devant le Gimnasia dimanche soir à l'occasion de la première journée du tournoi Final du championnat d'Argentine. Le seul et unique but du match a été inscrit à la 45e minute de jeu par Leonardo Ponzio, sur une passe décisive de l'ancien attaquant de Bordeaux Fernando Cavenaghi (2007-2011). Un peu plus tôt, Rosario l'avait emporté 1-0 à Quilmes grâce à une réalisation de Hernan Encina (34e), et Boca Juniors avait été tenir en échec les Newell's Old Boys (0-0) de David Trezeguet, titulaire au coup d'envoi.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Internationale 21

Maracana N°2264— Mardi 11 février 2014

Neuer : «L'aboutissement d'un long processus» Le gardien allemand Manuel Neuer a grandement contribué au quintuplé réalisé par le Bayern Munich. Son club a notamment triomphé en championnat d'Allemagne, en Ligue des champions de l'UEFA et en Coupe du Monde des Clubs de la FIFA. Rien d'étonnant donc à ce que le portier ait été retenu dans la composition du FIFA/FIFPro World XI 2013. Le gardien de la Nationalmannschaft, âgé de 27 ans, n'est cependant pas du genre à se reposer sur ses lauriers. En 2014, il compte bien aider le Bayern à défendre ses titres. Il espère en outre que l'Allemagne décrochera sa quatrième couronne mondiale en juillet prochain. Peu après la cérémonie du FIFA Ballon d'Or, il s'est entretenu avec FIFA.com. Il évoque Jupp Heynckes, sa formation et la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™.

Manuel Neuer, êtes-vous honoré d'être reconnu comme le meilleur à votre poste et de figurer dans la composition du FIFA/FIFPro World XI 2013 ? Un jeune joueur rêve d'abord de devenir professionnel. Ensuite, on avance petit à petit, on pense surtout à progresser et à jouer le plus possible. Puis, un jour, on est appelé en équipe nationale et les objectifs personnels deviennent alors moins importants. C'est la cerise sur le gâteau quand on reçoit des distinctions comme le fait de figurer dans cette sélection des onze meilleurs joueurs de l'année. Rien que d'avoir été nominé aux côtés d'autres grands gardiens du football mondial est un grand honneur pour moi. J'en suis très heureux. Le Bayern Munich a remporté l'année dernière tout ce qu'il lui était possible de remporter. Qu'est-ce qui rend ce club si fort ? Nous avons une formidable équipe, avec de nombreux joueurs de classe mondiale. Ce n'est pas pour rien si trois d'entre nous figurent dans le onze-type mondial. Nous avons réussi à former un vrai collectif, c'est l'aboutissement d'un long processus. Avant, nous ne jouions pas mal, mais nous passions toujours de justesse. La saison

dernière, nous avons remporté le triplé championnat-Coupe-Ligue des champions, plus la Supercoupe d'Europe et la Coupe du Monde des Clubs. Les dirigeants ont fait ce qu'il fallait et nous, les joueurs, également.

tous ces adversaires. Ce sont des noms qui ne nous sont pas inconnus. Nous connaissons ces équipes, nous avons déjà joué contre chacune d'entre elles. Nous pouvons bien nous préparer et c'est ce que nous allons faire.

Appliquerez-vous le secret du succès bavarois en juillet prochain au Brésil avec l'Allemagne ? Bien sûr ! Nous avons de beaux jours derrière nous et j'espère que nous en avons encore devant nous. Ce n'est pas comme s'il n'y avait que le Bayern qui pratiquait un bon football en Allemagne. Le Borussia Dortmund a également très bien joué la saison dernière. Deux clubs allemands se sont retrouvés en finale de la Ligue des champions, cela montre qu'en Allemagne, on a bien travaillé ces dernières années. Nous sommes capables de tenir tête à de grandes nations du football. Nous pouvons aller au Brésil en confiance.

L'Allemagne n'a jamais eu de problème au poste de gardien de but. Comment se fait-il qu'il y ait autant de gardiens talentueux ? La formation des gardiens est très bonne en Allemagne. Il n'y a pas seulement un bon numéro 1 dans le groupe. Théoriquement, les numéros deux, trois et quatre sont interchangeables. C'est l'avantage que nous avons en Allemagne et j'espère que cela continuera dans ce sens.

En phase de groupes, l'Allemagne sera confrontée au Ghana, au Portugal et aux États-Unis. Comment jugez-vous vos adversaires ? C'est un groupe très difficile, nous le savons. Mais nous savons aussi que nous pouvons battre

Qu'est-ce qui vous a décidé à officier dans le but ? On m'y a placé. En fait, je voulais devenir joueur de champ. La première fois que j'ai joué en club, j'avais quatre ans et nous nous sommes entraînés sur un terrain stabilisé. Dans ces cas-là, on n'a pas très envie d'aller dans le but... Qui est le meilleur gardien de tous les temps selon vous ? Il y a plusieurs gardiens qui ont été le meilleur au monde à un moment donné, sur une certaine période. Le jeu a beaucoup évolué. Quand j'étais adolescent, Edwin van der Sar était mon idole, parce qu'il pratiquait un jeu très moderne à cette époque. Il a

joué un rôle précurseur pour les gardiens modernes. Quel est l'entraîneur qui a le plus marqué votre carrière ? Dernièrement, c'est Jupp Heynckes. J'ai travaillé avec lui pendant deux ans. Nous avons connu beaucoup de succès ensemble, c'était une belle période. C'était un entraîneur très expérimenté, il a dirigé de nombreuses équipes différentes. J'ai beaucoup appris avec lui, mais aussi avec d'autres. Il y a plusieurs entraîneurs que je devrais citer. Jupp Heynckes a d'ailleurs reçu le prix d'Entraîneur de l'Année FIFA. Est-ce normal ? Il l'a mérité. S'il y avait un trophée pour récompenser l'œuvre d'une vie dans le football, Jupp Heynckes le recevrait également. Quoi qu'il en soit, il a arrêté l'été dernier, il a eu beaucoup de succès avec nous et il méritait ce prix. Quel est le but que vous avez encaissé qui vous énerve le plus ? Le but de la tête de Didier Drogba, il y a deux ans, en finale de la Ligue des champions à Munich. Si j'avais pu l'éviter, nous aurions remporté la Ligue des champions dès 2012. L'Allemagne a fini deuxième de la Coupe

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

du Monde 2002, troisième en 2006 et en 2010. Est-elle mûre pour gagner en 2014 ? Je l'espère. Nous savons en tout cas que nous pouvons jouer pour le titre, que nous comptons parmi les favoris. Nous en sommes clairement conscients. Mais il y aura nos concurrents habituels, ceux qui sont toujours au rendezvous dans la course au trophée suprême. Je pense aux pays sudaméricains, le Brésil en particulier, qui est bien sûr l'un des grands favoris. Il ne faut pas sousestimer l'Uruguay non plus, il pourrait créer la surprise. Il y a bien sûr aussi l'Argentine. Les Sud-Américains s'y connaissent en football… Qu'attendez-vous, de manière générale, de cette Coupe du Monde organisée au Brésil, le pays du football ? Quand on n'est jamais allé dans un pays, il vaut mieux essayer de ne pas avoir trop d'attentes, comme ça on en prend plein les yeux une fois sur place. C'est ce que j'ai fait pour l'Afrique du Sud en 2010. Le Brésil vit pour le football. Ses habitants, hommes ou femmes, se passionnent tous pour ce sport. Je suis impatient d'y être, ce sera certainement l'un des grands moments de ma carrière. In fifa.com


22 Omnisports

JUDO

Maracana N°2264— Mardi 11 février 2014

40E TOURNOI TPIF GRAND SLAM DE PARIS-BERCY-2014

TENNIS

CLASSEMENT MONDIAL ITF JUNIORS

GAGNE BENAMADI ET ZOUANI INÈS62IBBOU PLACES SAUVENT LA MISE L a tenniswomen Inès Ibbou poursuit sa progression au classement mondial féminin (ITF) juniors. La joueuse désignée meilleur «espoir» fémini du sport algérien de l’année 2013 a amélioré son rang en gagnant 62 places au classement mondial ITF de tennis (juniors) où elle occupe la 210e position, depuis hier, date de la publication du nouveau classementsur le site web de la fédération internationale de tennis. Inès Ibbou totalise 188,75 points et a pu réussir cette progression grâce notamment à sa demi-finale du tournoi international juniors (ITF/ grade 2) disputé à Hammamet (Tunisie), perdue contre l'Hongroise Anna Bondar (6-4,75). Avant le rendez-vous de Hammamet, Ibbou (15 ans), avait pris part au tournoi international de Sousse. Dans le haut du classement, la Suisse Belinda Bencic préserve sa première place, devant la russe Flink

Les judokas algériens Abderrahmane Banamadi (-90 kg) et Bilal Zouani (+100 kg) ont réussi, dimanche à Bercy, à dépasser les premiers tours du Tournoi international TPIF Grand Slam de ParisBercy, avant de de s’incliner devant des géants mondiaux de la discipline.

A

ligné pour la première fois dans une compétition d’une telle importance dans sa nouvelle catégorie de poids (-90 kg) alors qu’il évoluait traditionnellement dans celle inférieure (-81 kg), Benamadi avait pris le meilleur sur le Kirghiz Chingiz Mamedov, avant d’être défait par le Géorgien Varlan Liparteliani, actuellement n° 1 mondial dans sa catégorie. L’enfant de Bordj El-Kifan, qui a vaillamment défendu ses chances lors de ce combat, a été éliminé sur décision d’arbitre, alors que le tableau affichait match nul. Dans la catégorie des +100 kg, Bilal Zouani n’a pas non plus démérité en venant à bout de l’Ouzbek Boltoboy Baltaev, celuilà même qui l’avait privé du bronze au GP d’Abou Dhabi, en novembre 2013. Il a été défait, au second tour, par le Cubain Oscar Brayson, médaillé de bronze aux JO de Londres. Dans les autres catégories de poids, Lyès Bouyacoub (-100 kg) a été éliminé au 1er tour contre le Coréen MinHo Hwang ; tandis que MohamedAmine Tayeb (+100kg) a été sorti par le Géorgien Levani Matiashvili. Chez les Dames, Kaoutar Oullal (-78 kg) et Sonai

HANDBALL

CHAMPIONNAT NATIONAL MILITAIRE (2E PHASE)

Asselah (+78 kg) ont été éliminées dès le premier tour, respectivement contre la Russe Alena Kachorovskaya et la Slovène Polavber Lucija. Leurs coéquipières Djazia Haddad et Meriem Moussa, qui devaient être alignées dans la même catégorie de poids (-52 kg), n’ont finalement pas pris part au tournoi parisien pour « raison médicale », selon le staff technique de l’équipe nationale. Au premier jour de la compétition, samedi, l’EN de judo avait entamé

timidement la compétition. Les judokas Houd Zourdani et Ahmed Mohammedi, engagés dans la même catégorie des -66 kg, n’ont pu franchir le cap du premier tour en s’inclinant respectivement devant le Coréen Jun-Ho Cho et le Russe Yakub Shamilov. Tournoi inscrit au calendrier de la Fédération internationale de judo (FIJ), le tournoi TPIF Grand Slam de Paris-Bercy a réuni quelques 590 judokas, représentant 81 pays. Shiraz Benomar

MOHAMED TAHMI, MINISTRE DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS :

L'

«L'Algérie sera dotée d'infrastructures sportives modernes»

Algérie réceptionnera, d'ici à 2015, une grande partie de ses grands projets infrastructurels et pourra, dès lors, postuler à abriter, dans d'«excellentes conditions», des compétitions sportives d'envergure, a indiqué, hier, le ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Mohamed Tahmi à l’occasion de la Journée d'étude sur «La gestion et l'exploitation des grands ensembles sportifs», tenue à la salle des conférences de l’OCO 5-Juillet. «A partir de 2015, et grâce aux grands projets que nous allons réceptionner d'ici là, nous serons en mesure d'organiser avec aisance des compétitions internationales, quelles que soient

Varvara, et la Serbe Jorovic Ivana. L'Egyptienne, Sandra Samir est la joueuse arabe la mieux classée avec une 20e place. Inès a été élue meilleure athlète espoir féminine2013 en Algérie, lors du sondage organisé par l'agence Algérie Presse Service (APS), auquel ont pris part les organes de presse. S. B.

leurs envergures», a affirmé le ministre. «Nous avons déjà déposé notre candidature pour l'organisation de la CAN-2019 de football, du Mondial U21 de handball en 2017 et probablement une édition des Jeux méditerranéens», a indiqué le ministre, pour illustrer la détermination de l'Algérien à renouer avec l'organisation des grands rendez-vous sportifs. En prévision de la réception des nouveaux projets infrastructurels, le ministère de la Jeunesse et des Sports a décidé d'organiser une journée d'étude pour débattre de la gestion et l'exploitation des grands ensembles sportifs. Plusieurs intervenants étrangers, experts en la matière, présen-

teront des communications pour faire part à l’assistance de leurs expériences dans ce domaine. L'ensemble des directeurs de la jeunesse et des sports, ainsi que les directeurs des offices des parcs Omnisports des Wilaya sont présents à ce rendez-vous.

HUIT ÉQUIPES EN LICE À OUARGLA

Huit équipes prennent part à la deuxième phase du championnat national militaire de handball, qui a débuté hier au complexe sportif régional de la 4e Région Militaire (RM) à Ouargla. Ces équipes représentent les six régions militaires du pays, ainsi que les formations du commandement de la gendarmerie nationale et d’une école d’application de la 1re Région Militaire. Le coup d’envoi de cette manifestation sportive a été donné, au nom du chef de la 4e RM, par le commandant de l’Air de cette RM, le général Abdelhamid Athmani, qui appelé à une saine émulation entre les participants et à la démonstration des

capacités techniques que nécessitent ce types de compétitions. Cette phase du championnat, qui se poursuivra jusqu’à jeudi prochain, ponctue celle organisée du 10 au 13 novembre dernier au centre de regroupement et de préparation des é q u i p e s nationales militaires de BenA k n o u n (Alger). Elle sera suivie d’une troisième phase en avril prochain à Blida et d’une quatrième et dernière phase qui regroupera, en mai prochain à un lieu qui reste à définir, quatre équipes et qui déterminera le champion d’Algérie, ont indiqué les organisateurs.

CYCLISME

GTAC-2014 - CONFÉRENCE DÉBAT À L’ENS-STS AUJOURD’HUI

«Préparation et organisation d’un grand événement sportif»

A l’invitation du Dr Mohamed Abdelmalek, maître de conférence à l’ENS/STS et chef du département «Sports individuels et nautique», le président de la Fédération Algérienne de cyclisme (FAC) et président du comité d’organisation du Grand Tour d’Algérie (GTAC-2014), M. Rachid Fezouine, accompagné du directeur de Nord-Sud Organisation (NSO) et organisateur du GTAC-2014, M. Rabah Ouchaoua, animeront aujourd’hui (10h00), une conférence-débat à l’ENS/STS, autour du thème : «Préparation et organisation d’un

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

grand événement sportif». Cette rencontre sera agrémentée d’une projection vidéo autour du sujet débattu. L’ensemble des enseignants et étudiants du département «Sports individuels et nautique », ainsi que les différents responsables des commissions du comité d’organisation du GTAC- 2014, prendront part à ce rendez-vous. Dans un communiqué, la FAC annonce qu’une immersion d’un groupe d’étudiants du département « Sports individuels et nautique » est prévue lors du GTAC-2014. S. B.


Jeux-Détente 23

Maracana N°2264— Mardi 11 février 2014 1

1

2

3

4

5

6

7

9 10 11 12

8

Animée par : K.MANCER

N°200

2

N°200

3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Horizontalement 1.Renvoi. 2.Hispanique-Paresseux. 3.Porter-Impriment. 4.Deux romains-Infect-Redevable. 5.Conifère-Américain. 6.Noyée-Obtenue. 7.Oncle d’Amérique-Ur-Faubourg. 8.Débute-Recherché. 9.Télévision-Brocheur. 10.Îlots-Chassie-Ici. 11.Sans quoi-Rafistolé. 12.Marchande-Issues.

Verticalement 1.Évolution. 2.Obtempéré-Qui a de gros seins. 3.Propre-Sacrifié. 4.Serre-Kitsch. 5.Irlande-Rocher-Poche. 6.Cube-Graffiter-Bismuth. 7.Enjoindre-Guetté. 8.Aperçu-Équipe. 9.Enfermer-Abondance. 10.École-Transmet-Démonstratif. 11.Grand oiseau coureur-Essaim. 12.Jupe des danseuses-Bâtiments à chevaux.

N°200

4

9 7 7

3 8 5 1

6

9 3 5 1 8

2 8 6 4 8

2 6

8

45

Calcul

4

5 1 7 6 2 4 3

8

9

10

Les mots Tirage1

E

A

Tirage2

D

7

B

E

R

T

U

Maximum : 7 lettres

R

E I L O E R Maximum : 10 lettres

U

L

EXERCICES POUR AMELIORER SA MEMOIRE Renforcer votre mémoire de travail (Niveau 1)

FOOT EN QUESTIONS

38. Spéculation philosophique ?

SOCRATE, PLATON, DESCARTES, SPINOZA, KANT .... se sont égarés cette grille. Povez-vous les retrouvez? Dans cette grille comme les suivantes, les noms peuvent se lire dans les 2 sens et dans 3 directions : horizontalement, verticalement ou en diagonale.

O

A

Louisa Necib

B

Marinette Pichon

C

Marie-Laure Delie

Lequel des cinq dés correspond au modèle ci-dessous ?

U L

I

10

E

T

9

M

A

A

S

8

M

I

7 6 5 4 3 2 1

1

G

S

L

I

I

E

V

B

I

O

C

2

O R

E

T

L O M M

E R

S E

I

F

S

F

T

A S

S I

G

4

Mots croisés

R E U

S R E

T

E

N

D

6

I

7

S

L

I

C

S E E

I T

O

U

M

S

N

B

E

A

E

5

S

P

G

S E

I

S

R R

E

B

O

R

N

I

C

I

E

3

C

O F

S R

D

E

I

R

S

U

E

8

M

9

E C

S E

U G E L

S A

N E

10

E H C U R

S U

S E I R U C E

O S D N A N

11 12

U T U T

6 4 3 8 9 1 2 5 7 2 1 8 5 3 7 9 4 6 5 9 7 4 2 6 3 8 1 8 5 1 6 7 2 4 3 9 7 3 4 1 8 9 6 2 5 9 6 2 3 5 4 1 7 8 3 7 6 9 4 8 5 1 2 1 8 5 2 6 3 7 9 4 4 2 9 7 1 5 8 6 3

Sudoku

H U N B I F H O R E M E R D E S C O L S U

V A T O N N E O L E N N N T R A C A V H G G E R E Y E U R M S I E S E N P A E C R E G R P T A U E C U L U D E V R R E S

Mots fléchés

F N R U I T E T E R E L A E O S E D B I R A L A T E T U N A R E I E E L E S

Directrice de la rédaction Cyriel Seba Directeur technique Laïd Kalila Directrice chargée de la communication Lilia Seba Rédacteur Djamel Touafek

S

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba

E

Foot en questions Reponse B Tirage 2 BREDOUILLE DEBROUILLE Tirage 1 TERREAU RATUREE calcul : 8/4=2 9*10=90 90/2=45

Le dé E

Des chiffres & des lettres

Jeux d’esprit

Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 021 92.62.25

N

00

11

N°2

12

Solutions :

Quelle joueuse a marqué le plus de buts sous le maillot de l’équipe de France

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : ALDP Diffusion : ALDP e-mails :

maracanajournal@gmail.com redaction@journalmaracana.com contact@journalmaracana.com


24

Maracana N°2264— Mardi 11 février 2014

IL JOUE AVEC LES JEUNES DE L’ATHLETIC BILBAO

YANIS RAHMANI :

«L’Algérie ? Peut-être un jour»

Son nom ne vous dit peutêtre pas grande-chose, mais le jeune Yanis Rahmanin est en train de faire son petit bonhomme de chemin avec le club espagnol de l’Athletic Bilbao, avec qui il excelle avec les U19 où il a atteint la finale de la Copa Del Rey la saison dernière face au Real Madrid (défaite 2-1). Tout d’abord, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs… Je m'appelle Yanis Mouloud Rahmani, j'ai 18 ans (il est né le 13/05/1995 à Champigny sur Marne), et je suis joueur de l'Athletic Bilbao. Vous jouez à quel poste ? Milieu de terrain offensif et plus souvent j’évolue en tant que 10. Comment avez-vous atterrit à

Balle au centre

Par : Ali Bouacida

D

onc l’interlocuteur du ministère de la Jeunesse et des Sports en ce qui concerne l’évaluation du professionnalisme, c’est cette Association des clubs professionnels qui vient de voir le jour et que coordonne le président de l’ASO Chlef. Et l’ordre du jour porte sur le nerf de la guerre, l’argent en l’occurrence, le statut, les infrastructures, la formation… Pour dire qu’après quatre années d’exercice du professionnalisme, nous en sommes à poser exactement les mêmes problèmes qu’à son début. Ce retour à la case départ porte un nom : ça s’appelle l’échec et les patrons de club

l’Atletic Bilbao ? Il mon repéré dès l’âge de 10 ans dans un club en Espagne. On m’a offert cette chance de progresser et je remercie les dirigeants du club de cette confiance. L’Athletic Bilbao est connu pour avoir une politique de jeunes, donc une porte peut s’ouvrir pour vous chez les Senior... La politique du club elle est simple, tout joueur qui est formé à l’Athletic, est susceptible d’avoir sa chance avec les seniors. Même si c’est difficile, je pense finir bien la saison avec ma catégorie et l’année prochaine faire une bonne performance avec les réserves pour pouvoir jouer avec mes aînés, c’est un rêve de tout joueur de faire partie de l’équipe première, mais bon je suis pas pressé. Je continue mon apprentissage avec les jeunes catégories. A l’image de Bentaleb qui joue à Tottenham, beaucoup de jeunes d’origine algérienne sont intéressés pour jouer pour l’Algérie. Est-ce que c’est votre cas, ou est-ce que vous hésitez encore ? Quelle que soit la décision de Bentaleb, il faut la respecter. Me concernant, pour le

moment je ne pense pas du tout à cela, mais le jour ou cela arrivera si Dieu le veut, je prendrai ma décision. Si des dirigeants du foot algériensprennent attache avec vous pour jouer chez les U21 (qui préparent les qualif pour les JO de Rio) ou même chez les seniors, dans les prochains mois. Est-ce que dans un coin de votre tête vous vous dites pourquoi pas ? Bien sûr que je poserais la question, surtout pour les seniors même si c’est pour le moment très difficile vu le nombre de joueurs talentueux que possède l’EN algérienne. Ce qui est sûr, c’est qu’il faudra prendre une décision à ce moment précis. Est-ce que ce sera un choix personnel ou avec l'accord des parents ? Non, c’est une décision que je dois prendre seul, mais que j’avoue t associer mon frère, qui est en quelque sorte mon mentor qui m’a aidé, depuis que je suis petit, dans mes choix. Chaque joueur a un exemple à suivre, quel est votre modèle dans le jeu, sur le plan mondial et quel est le joueur algérien qui vous ressemble le plus ? Sur le plan international, j’essaye de m’in-

spirer d’Ozil et de Hazard, c’est en quelque sorte mes références. Pour ce qui est du joueur algérien qui me ressemble le plus, je dirais Yacine Brahimi. Et Feghouli ? J’adore Feghouli. C’est un joueur extraordinaire qui est en train d’affoler la Liga. Justement, en citant Hazard comme exemple, l'Algérie affrontera la Belgique la Corée du Sud et la Russie, quels sont les chances des Verts de passer ce premier tour selon vous ? Les chances sont très grandes, selon moi. Je pense que la Belgique est favorite. Même si la Russie a terminé première lors des qualifications devant le Portugal, on peut les battre. Il y a beaucoup de possibilité de terminer 2e du groupe. En tout cas, c’est le souhait de tous les Algériens et Incha Allah l’Algérie passera ce premier tour. Un dernier mot pour les lecteurs de Maracana et peut-être un message pour votre famille en Algérie... Très heureux d’avoir accordé ma première interview au quotidien Maracana, je souhaite que l’Algérie se qualifie au deuxième tour et un coucou à la Kabylie dont je suis originaire. Propos recueillis par M’hamdi Ramzi

CAN-2014 (Dames) L'Équipe nationale à pied d’œuvre

Dans le cadre de sa préparation pour les qualifications de la Coupe d’Afrique des Nations, Namibie 2014, l'Equipe nationale féminine a entamé, depuis dimanche, un stage de préparation au Centre technique national de la FAF à Sidi Moussa. L'équipe nationale féminine sera opposée au Maroc, au premier tour qualificatif au championnat d’Afrique des nations CAN-2014, dont la phase finale aura lieu en Namibie (11-24 octobre 2014). Le match aller aura lieu au stade Omar Hamadi d’Alger le 14 février 2014 à 17h00 alors que la manche retour est prévue entre le 28 février et le 2 mars de la même année. En cas de qualification pour le second et dernier tour qualificatif, les Algériennes rencontreront le vainqueur de la double confrontation entre l’Egypte et la Tunisie.

LES CLUBS ET LEUR LABEL

auront beau claironner qu’ils «ne sont pas des entreprises commerciales», il convient de leur rafraichir la mémoire et leur rappeler certains critères universels qui régissent le professionnalisme. D’abord celui du caractère éminemment managérial qui consiste à créer ses propres sources de financement en recourant à toutes les formes qui puissent exister sur le marché. Du sponsor à la billetterie en passant par la commercialisation de différents supports, du maillot labellisé au simple gadget ainsi que tous les supports médiatiques… Sous d’autres cieux, des clubs possèdent leurs propres magasins où

se vendent tous les produits frappés de leur marque. Chez nous, n’importe quel quidam peut, en toute impunité, commercialiser les maillots et les autres supports de tous les clubs et même de l’équipe nationale, sans subir la moindre inquiétude alors que la loi protège la propriété commerciale. Si le club est un patrimoine collectif, ses couleurs, sa marque, son label sont sa propriété exclusive. C’est donc autant d’argent qui échappe aux trésoreries des clubs, qui leur passe sous leur nez sous toutes les formes, du parapluie, au bandeau en passant par tout le reste. D’autre part, si les clubs professionnels sollici-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

tent la tutelle pour une aide financière, ils doivent avant tout s’expliquer sur ces salaires faramineux qui frisent l’indécence et qui rémunèrent parfois des joueurs qui ne jouent pas ! Il faudra aussi s’expliquer sur cette propension à vouloir à tout prix ramener des entraineurs de l’étranger. Demander par exemple à ce président connu pourquoi il s’obstine à ne recruter que des techniciens étrangers ? Qu’est-ce que ça signifie ? Que les nôtres d’entraineurs sont des nullards? Pour le reste, tout le reste, les infrastructures, la formation, les petites catégories, nous y reviendrons. A. B.

Journal maracana11 02 2014  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you