Issuu on Google+

Wilmots :

AU SUJET DES CHANCES DES VERTS AU MONDIAL

«Le match face à la Tunisie sera idéal donner pour passer pour préparer l’Algérie» au deuxième tour»

Feghouli : «On va tout

www.maracanafoot.com

JSK

N° 2258 Mercredi 5 février 2014 — Prix 20 DA

ILS AFFÛTENT LEURS ARMES

LES CANARIS DÉTERMINÉS

À REPRENDRE LEUR ENVOL MEKKAOUI : «Nous allons nous reprendre»

LE MORAL DES JOUEURS NʼEST PAS AU BEAU FIXE

Aït Djoudi s’attèle à remobiliser ses troupes

MCA DÉÇUE PAR LES RÉSULTATS RÉALISÉS La direction entame la révision des salaires des joueurs Le Mouloudia écope d’une amende de 40.000 DA !

HACHOUD SE BLESSE KACEM ET ZEGHDANE DE RETOUR

a rencontré RETOUR CE SAMEDI USMH Bouslimani USMA DECONTRE les supporters LE CABBA entrevue avec les fans ZEMMAMOUCHE RASSURE LES USMISTES «Mon est un geste de respect» Chafaï : «Le CABBA, un mauvais souvenir» DOUKHA : «On attend beaucoup du nouveau président»

CRB : Meguehout : «Face à l’ESS, ce sera encore plus dur» MOB : LA DERNIÈRE DÉFAITE A ÉTÉ TRÈS MAL DIGÉRÉE


02

Equipe nationale

Maracana N°2258— Mercredi 5 février 2014 À PROPOS DE LA COUPE DU MONDE

Feghouli : «On va tout donner pour passer au deuxième tour»

Enorme. Tel est le qualificatif de Luis Fernandez lors de son émission LuisAttaque. En effet, l’ancien international français a été dithyrambique envers le joueur de Valence, Sofiane Feghouli, qui a, à lui seul, fait balancer la rencontre face au Barça. Feghouli est revenu lors de cette émission sur la victoire des Valencians, ainsi que l’Equipe nationale avec qui il espère passer le premier tour.

«ON A FAIT DOUTER BARCELONE» 

APRÈS SON SACRE DE MEILLEUR JOUEUR MAGHRÉBIN

Slimani : «Merci à tous»

Désigné meilleur joueur Maghrébin par le quotidien sportif France Football avec 55 % de voix, l’attaquant algérien, Islam Slimani, s’est dit heureux par cette nouvelle distinction et a tenu à remercier les votants#: «Merci à vous tous de m'avoir choisi comme Meilleur joueur maghrébin. Cela n'aurait pas eu lieu sans vous. Merci pour votre confiance encore une fois. Vous me donnez la force de me battre. Félicitation à mes frères Mehdi Benatia, Sofiane Feghouli et tous ceux qui font la fierté du Grand Maghreb#», a-t-il déclaré. M. R.

IL FAIT PARTIE DES 24 JOUEURS CONVOQUÉS POUR LE MATCH FACE À L’AS ROMA

Benitez : «Ghoulam est très fort»

Même s’il n’a été incorporé qu’en fin de match, face à l’Atalanta Bergame, le défenseur algérien a laissé une bonne impression auprès des observateurs et surtout de son entraîneur, l’Espagnol Benitez. «Ghoulam est très fort, il fait partie des joueurs qui sont capables d’améliorer le jeu de l’équipe, tout en pensant à préparer l’avenir», a-t-il déclaré. Même son de cloche chez l’ex-joueur de l’AS Roma, Vincent Candela, adversaire du Napoli ce soir en Coupe d’Italie. «C’est difficile pour un nouveau joueur de réaliser une grande partie, mais de ce que j’ai vu, Ghoulam a un grand potentiel, il sera, sans nul doute, l’une des attractions ce soir face à l’AS Roma».

IL S’EST FAIT TACLER PAR CHRISTOPHE GALTIER

Il y a dix jours, Ghoulam avait déclaré qu’il se voyait bien passer le reste de sa carrière à Saint Etienne. La réalité du marché des transferts l’a rattrapé et l’international algérien a, depuis, rejoint Naples. L’entraîneur des Verts, Christophe Galtier, considère ses propos comme un double discours. «C’est la réalité du foot ! Ce sont de jeunes joueurs qui, automatiquement, ont des ambitions et qui apprennent à courir, sauter, frapper, à se placer… Et qui doivent s’améliorer sur la communication. On ne peut pas tout dire mais quand on parle, on dit la vérité. Maintenant, je lui souhaite bonne chance. Il a un projet sportif difficile. Arriver dans un club européen, c’est difficile ! Il l’a souhaité, il l’a obtenu. Le club a bien vendu Faouzi et ça prouve que la formation stéphanoise arrive à s’exporter.» À la décharge de Ghoulam, ce n’est pas tous les jours qu’un club comme Naples vient frapper à votre porte. Et heureusement qu’on ne fait pas le même procès à tous les joueurs qui prétendent rejoindre leur «club de cœur» pour faire plaisir aux supporters…

L’homme qui a fait tomber le Barça a déclaré que malgré les problèmes financiers qui secouent le club depuis le début de la saison, les joueurs ont pu sortir un grand match. «C’est clair que ces dernier temps il y a eu beaucoup de mouvements, des départs, des arrivées, des actionnaires qui veulent racheter le club, mais il faut féliciter les joueurs qui ont pu rester concentrés et ne pas s’éparpiller.# Face à Barcelone, il fallait avoir le sens du collectif. Surtout au Camp Nou où, au bout, il y avait la victoire, c’est extraordinaire. Franchement, on les a sentis au fil du match, pas très bien. Ils étaient énervés, ils rouspétaient pas

RÉACTIONS APRÈS LE NOUVEAU SACRE DE L’ATTAQUANT ALGÉRIEN

Meghni : «Feghouli est peut-être le plus talentueux des trois lauréats» «Slimani a marqué beaucoup de buts l'année dernière, il a été important. C'est vrai aussi que Mehdi Benatia réussit de belles choses en Italie avec la Roma. Pour moi, Sofiane Feghouli est peut-être le plus talentueux des trois. Mais c'est difficile de comparer ces joueurs car ils n'évoluent pas au même poste.»

Bougherra : «Islam a montré la voie aux joueurs locaux» «Islam Slimani est un joueur sérieux. Il a très envie de réussir, et il a en lui une vraie grinta, l'une de ses principales qualités. Je suis content pour lui car d'où il vient c'est un exemple comme le sont Soudani, Halliche ou Belkalem. Pour les joueurs issus du Championnat d'Algérie, il donne l'exemple et montre la voie de la réussite. Quant à Sofiane Feghouli, c'est un garçon simple, humble et travailleur. Je sais qu'il est très ambitieux. Il mérite de continuer à grandir dans un grand club. Pour les Algériens, c'est une fierté car il joue chez un grand d'Espagne, et il va encore faire parler lui. Je félicite aussi Mehdi Benatia, il confirme son talent à la Roma et s'impose comme le meilleur défenseur de Serie A. Il est l'exemple type du joueur qu'on a ignoré en France, et qui explose à l'étranger. Il est jeune, et avec ce qu'il est en train de faire et réaliser, il mérite amplement sa place dans un plus grand club.»

Soudani : « Je suis très content pour lui» «Je suis très content pour Islam, l'essentiel c'est qu'il ait gagné. (Rires) J'espère que l'année prochaine ce sera moi.»

mal. Ce qui nous a donné de la confiance, c’est qu’on a égalisé juste avant la mi-temps, ce qui est sûr, c’est que la victoire, elle est méritée, surtout sur le plan tactique, où on les a bloqués, on est restés organisés et concentrés, car à la moindre erreur, on savait que cela se paye cash. On a réalisé une bonne partie et on espère rééditer cette performance la semaine prochaine.

«ON RÉPONDRA PRÉSENTS LE JOUR J» Interrogé sur la Coupe du monde, qui se profile à l’horizon et les chances des Verts, face à des adversaires de grande qualité, à l’image de la Russie, la Belgique et la Corée du Sud, l’international algérien s’est dit croire en les chances de l’EN de passer ce premier tour, il suffit juste de croire en ses chances. «Je ne sais pas si on peut passer ce premier tour. Ce qui est certains, c’est que ça va être difficile. En tout cas, nous, on croit en nos chances, on ne va rien lâcher, on va prouver qu’on a mérité notre qualification en en Coupe du monde. Jouer un Mondial, c’est extraordinaire pour un footballeur. On est conscient que l’Algérie y participe pour la quatrième fois, donc, il ne faut qu’on y aille pour

faire de la figuration. Il faut partir avec l’esprit de réaliser quelque chose de formidable pour le pays. On n’a rien à perdre, on va tout donner et pourquoi ne pas passer ce premier tour, ce qui serait historique. Il y a des joueurs de qualité. Pour ma part, j’ai confiance en mes camarades, je sais qu’on répondra présent le jour J.»#

«NOTRE INEXPÉRIENCE PEUT NOUS JOUER DES TOURS» Sofiane Feghouli n’a pas caché ses appréhensions concernant la jeunesse du groupe qui compose l’Equipe nationale, où l’inexpérience peut être un désavantage dans un Mondial, mais il se dit confiant en ses partenaires qui vont se transcender. «La vérité, c’est qu’on a une jeune équipe, elle est inexpérimentée. Quand tu regardes sur le papier, beaucoup de joueurs n’ont pas pris part une Coupe du monde et on se dit, forcément, quand tu n’as pas cette expérience, des fois ça peut te jouer des tours. Mais bon, il y a des joueurs qui évoluent dans de grands clubs, c’est à eux d’aider les autres à gérer cette pression médiatique», a-t-il déclaré. M’hamdi Ramzi

IL A BOUCLÉ LE PROGRAMME DE PRÉPARATION JUSQU’AU MOINDRE DÉTAIL

Wilmots : «Le match face à la Tunisie, sera idéal pour préparer l’Algérie» DU 27 MAI AU 5 JUIN, STAGE L À STOCKHOLM e sélectionneur de la Belgique, Marc Wilmots, a dévoilé hier le programme de préparation des Diables Rouges en vue du Mondial brésilien, où chacun des joueurs bénéficiera d’abord d’un programme individuel qui s’étalera du 19 au 25 mai prochain à Genk. «La saison de Bundesliga prendra fin le 10 mai, la Premier League le 11 mai. Je souhaitee que nos joueurs qui disputent ces championnats bénéficient encore d’une semaine de repos avant de débuter le premier stage d’entraînement. Les joueurs en manque de temps de jeu n’auront pas cette possibilité et recevront des programmes individuels adaptés qu’ils devront suivre en Belgique. Ils seront toutefois proches de leurs familles, ce qui rendra le tout plus supportable pour eux. Le 19 mai, nous serons à un petit mois du début de la Coupe du monde et nous pourrons travailler dans des conditions optimales à Genk. Ce stage a pour but de remettre tous les joueurs à niveau, tant mentalement que physiquement. En guise de clôture du stage, nous disputerons un match amical face au Luxembourg dans le stade du KRC Genk le 26 mai. Nous ne jouerons pas au Stade Roi Baudouin. Et vu que notre stage a lieu à Genk, il me semble logique que nous le finissions làbas».

Marc Wilmots axera son travail, lors de ce stage de 9 jours à Stockholm, sur le volet physique et s’éloigner de la pression médiatique, avant le Mondial Brésilien. «Ce stage nous permettra de changer de décor. La folie de la Coupe du monde commencera déjà bien avant l’heure et nous tenons à nous en éloigner. Stockholm est aussi l’endroit idéal au niveau du climat, la température normale y sera de 22 degrés, ce qui est comparable aux températures que nous aurons à Sao Paulo. Nous y disputerons un match amical face à la Suède le 1er juin».

« DÈS LE 11 JUIN, ON DÉBUTERA NOTRE PRÉPARATION SPÉCIFIQUE »

Marc Wilmots, qui ne veut rien laisser au hasard, abordera la dernière partie de la préparation avec l’organisation d’un mini-stage. «Nous organiserons ensuite un mini-stage à KnokkeHeist en guise de préparation du match du 7 juin face à la Tunisie. Nous profiterons alors d’un tout autre cadre. Il n’est pas bon de rester trop longtemps au même endroit. Ces trois jours à la mer feront surtout

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

aussi du bien aux joueurs au niveau mental. Nous nous y entraînerons sur l’excellent terrain de Westkapelle. La veille du match face à la Tunisie, nous retournerons à Bruxelles. Ce match contre les Tunisiens s’annonce d’ores et déjà idéal en vue de préparer le match face à l’Algérie. À ce moment-là, tous les joueurs seront à un niveau physique plus élevé. Le départ pour le Brésil est arrêté au 10 juin où il est important de partir le matin. Nous arriverons ainsi sur place vers sept heures du soir, heure locale (à minuit heure algérienne) et nous serons de suite dans le bon rythme horaire de Sao Paulo où nous débuterons le lendemain notre préparation spécifique en vue du match contre l’Algérie», a-t-il déclaré. C’est ce qu’on appel du professionnalisme. Enfin, à moins d’une surprise, le programme complet de l’EN devrait être communiqué jeudi prochain, lors de la réunion du Bureau fédéral. M. R.


F

Maracana N°2258— Mercredi 5 fÊvrier 2014

Ligue Une 03

DE RETOUR CE SAMEDI CONTRE LE CABBA

USMA

ZEMMAMOUCHE RASSURE LES USMISTES Absent depuis la finale de la Supercoupe d’AlgÊrie remportÊe contre l’ESS oÚ il avait rÊalisÊ une excellente prestation, le gardien number one de l’USMA sera de retour ce samedi à l’occasion du dÊplacement de son Êquipe à Bordj Bou ArrÊridj afin de rencontrer le CABBA pour le compte de la 18e journÊe du championnat de ligue 1. Suspendu pour un match, le portier des Verts pensait qu’il allait purger sa suspension face au MOB, malheureusement pour Zema, cette rencontre n’est pas allÊe à son terme à cause d’une panne Êlectrique, ce qui l’a contraint à ne pas participer au Clasico disputÊ contre la JSK afin de purger sa suspension. Maintenant, le gardien des Rouge et Noir est prêt pour son retour à la compÊtition contre les Criquets, un adversaire qui constitue pour le keeper usmiste un mauvais souvenir puisque comme chacun le sait le CABBA est venu battre l’USMA à Bologhine lors du match aller sur le score Êloquent de 3-1. D’ailleurs, cette dÊfaite a fait couler beaucoup d’encre mais les Usmistes ont su se remettre sur pieds pour se racheter et surtout retrouver leur Êquilibre. Depuis et mis à part le revers contre le MCEE, les Usmistes sont en train de rÊaliser un parcours positif avec une sÊrie de bons rÊsultats.

UN RETOUR AU BON MOMENT Même si l’USMA possède deux bons gardiens rem-

ENTRAÎNEMENT CE MATIN À BOLOGHINE Les Rouge et Noir effectueront ce matin une sÊance d’entraÎnement au stade Omar-Hamadi. Cette sÊance sera axÊe sur le volet technico-tactique.

plaçants, en l’occurrence Mansouri et Mazouzi mais il faut dire la vÊritÊ qu’ils n’ont pas les mêmes qualitÊs que Zemamouche. Ce dernier a ÊtÊ pour beaucoup dans les rÊsultats enregistrÊs par son Êquipe depuis l’entame du championnat grâce à son sang-froid et ses rÊflexes. Il a sauvÊ son Êquipe sur plusieurs situations dÊlicates rÊussissant à redonner confiance à sa dÊfense. Les observateurs et les spÊcialistes ont reconnu la valeur de Zemamouche qui reste un des ÊlÊments clÊs de l’Êquipe.

RIEN DE GRAVE POUR ZIAYA L’auteur du doublÊ contre la JSK, Abdelmalek Ziaya, s’est plaint de la cuisse mais il n’a rien de grave puisqu’il s’est entraÎnÊ lundi et hier le plus normalement du monde.

EL ORFI ÉCOPE D’UN MATCH ExpulsÊ contre la JSK pour cumul de cartons, le milieu de terrain usmiste, Hocine El Orfi, a ÊcopÊ d’une suspension d’un match de la part de la CD de la LFP.

MANSOURI ET MAZOUZI DOIVENT ENCORE BOSSER A 28 ans, Zemamouche a atteint l’âge de la maturitÊ pour un gardien de but. Il est rÊgulier dans ses performances depuis le dÊbut de la saison. Sa convocation en EN est amplement mÊritÊe car il a prouvÊ sa grande valeur. MalgrÊ ses prestations, le gardien usmiste ne veut pas trop s’enflammer car il est conscient que le plus difficile est de maintenir ce niveau. Certes, je suis fier de mes prestations mais je dois encore travailler pour garder ce niveau. Je dois rendre hommage à mon entraÎneur des gardiens, Farid Belmellat, qui m’aide beaucoup pour que je puisse garder ce niveau. Je lui dois beaucoup9  s’est exprimÊ Zemamouche. Pour revenir aux deux autres gardiens usmistes, Mansouri et Mazouzi, on peut affirmer sans risque de nous tromper qu’ils ont beaucoup de qualitÊs mais ils manquent encore d’expÊrience. Lors du dernier match disputÊ contre la JSK, Mansouri a commis une bourde sur le premier but de la JSK, il s’est rattrapÊ par la suite mais il a montrÊ des signes de fÊbrilitÊ. Quant à Mazouzi et mis à part le match oÚ il s’est distinguÊ contre le CRB, il n’a pas eu une autre chance. Amine Larbi

SANCTION FINANCIĂˆRE POUR JET DE FUMIGĂˆNES La CD de la LFP a infligĂŠ une sanction de 30 000 DA Ă  l’encontre de l’USMA pour utilisation de fumigènes de la part de ses supporters lors du match disputĂŠ contre la JSK.

LES U21 METTENT LA PRESSION SUR LA JSS ET L’USMH Les U21 de l’USMA ne sont qu’à un point des deux leaders du championnat de ligue 1 en l’occurrence la JSS et l’USMH. Les hommes de Bourzag encore qualifiÊs en coupe d’AlgÊrie visent le doublÊ cette saison.

Chafaï : Le CABBA, un mauvais souvenir Le dÊfenseur axial de l’USMA, Farouk Chafaï, est satisfait de sa prestation contre la JSK. L’international pense que cette victoire va renforcer la confiance du groupe pour enchaÎner avec d’autres succès. Conscient que le plus dur est à venir, le joueur reste confiant pour la suite du parcours, à commencer par le prochain dÊplacement à Bordj Bou ArrÊridj. Une victoire prÊcieuse contre la JSK, n’est-ce pas? Oui, je suis heureux de cette victoire qui n’a pas ÊtÊ facile mais le plus important c’est qu’on a rÊcoltÊ les trois points qui nous ont permis de garder notre première place. Vous avez rÊussi à renverser la vapeur après avoir encaissÊ le premier but,

comment expliquez-vous cette rÊaction? MalgrÊ le but encaissÊ, on n’a pas paniquÊ. On est restÊs calmes et surtout concentrÊs. L’Êgalisation nous a mis sur orbite puis on a pris le match en main pour assurer une belle victoire. Donc pour vous la victoire de l’USMA est mÊritÊe? Au vu de nos efforts et de notre dÊtermination, j’estime que notre succès est largement mÊritÊ. Cette victoire vous permet de rester leader du championnat. Quel est votre sentiment? Effectivement, on a gardÊ notre première place mais on doit encore travailler pour rÊussir d’autres bons rÊsultats. Un dÊplacement pÊrilleux vous attend ce samedi à

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Bordj Bou ArrÊridj. Comment voyez-vous cette empoignade? Tous les matches seront difficiles et cette rencontre sera certainement compliquÊe. On doit faire le maximum pour essayer de bien gÊrer ce match. C’est l’Êquipe qui vous a battus lors du match aller à Bologhine‌ Le CABBA un mauvais souvenir pour nous car c’est l’adversaire qui nous a battus à Bologhine lors du match aller. On sait que notre mission s’annonce dÊlicate mais on va se battre pour rÊussir un bon rÊsultat. Donc l’objectif est de revenir avec un bon rÊsultat? Oui c’est ça, on vise la victoire contre le CABBA. Entretien rÊalisÊ par Amine Larbi


04

Ligue Une

Maracana N°2258— Mercredi 5 février 2014

MALGRÉ LES INCIDENTS AYANT ÉMAILLÉ LE MATCH FACE AU CRBAF

MCA SUITE À LA SUSPENSION DE BESSEGHIER

Le onze de Bouali sera remanié face au MCO

En prévision du prochain match que jouera le Mouloudia d’Alger face au MCO, dans le cadre de la 18ème journée du championnat de Ligue 1. L’entraineur en chef du vieux club algérois, Foud Bouali sera appelé à modifier son onze de départ, notamment après la suspension du capitaine d’équipe Abdelkder Besseghier, pour contestation de décision. Une défection qui tombe au mauvais moment pur le coach mouloudéen, surtout après que son équipe vient d’enregistrer sa sixième défaite de la saison, et une réaction s’impose lors de sa prochaine sortie en compétition officielle.

Le Mouloudia écope d’une amende de 40 000 DA !

Décidément, il semble que la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP), a pris l’habitude d’infliger des sanctions financières au Mouloudia d’Alger, malgré que ce dernier, en particulier, ses supporters, ont fait l’objet d’attaques de pierres et de projectiles de la part des supporters du CRB Aïn Fekroun, au stade DemaneDebbih d’Aïn M’lila. Et la nouvelle amende financière de 40 000 DA, dont vient d’écoper le Mouloudia d’Alger, au même titre que le CRBAF, est suffisante pour confirmer que ladite commission de discipline est loin du compte en matière de légalité, car si les membres de cette instance en question s’étaient seulement appuyés sur les vidéos déposés par les Mouloudéens au niveau de la LFP, qui montrent l’enfer vécu par les fans mouloudéens, la sanction

aurait été différente, et même plus lourde à l’encontre du CRB Aïn Fekroun. Mais c’est loin d’être le cas, puisque le fait d’avoir infligé la même sanction aux deux équipes, cela confirme que la commission de discipline n’a même pas pris la peine de prendre en considération les preuves déposées par les responsables du vieux club algérois.

financière. Une sanction des plus surprenantes, qui reflète la politique des deux poids deux mesures dont fait l’objet le doyen des clubs algériens et le fait qu’il soit visé dans tous ses déplacements dans les différentes wilayas du pays, n’est pas du tout suffisant pour que la commission de discipline prenne des sanctions loin d’être justes.

club algérois comptent remettre de nouvelles vidéos à l’instance concernée pour qu’elle rouvre le dossier et prenne d’autres sanctions plus sévères à l’encontre du CRBAF.

LE CRBAF A EU DROIT À LA MÊME SANCTION !

LA DIRECTION COMPTE FAIRE APPEL

Il est vrai que les supporters mouloudéens sont tombés dans le piège de jeter des projectiles pour répliquer face aux attaques de leurs homologues d’Aïn Fekroun. Ce qui laisse la nouvelle amende financière dont vient d’écoper le Mouloudia logique. Toutefois, ceux qui ont vécu l’enfer du stade Demane-Debbih, s’étonnent par le fait que le club local ait eu droit à la même sanction que celle du Mouloudia d’Alger, qui n’a pas dépassé le seuil de l’amende

Pour sa part, la direction du Mouloudia d’Alger, qui n’a pas encore digéré le comportement scandaleux des supporters ainsi que des dirigeants du CRBAF, prévoit de répliquer, en faisant appel auprès de la Ligue de football professionnel (LFP). Car en plus du fait que les Mouloudéens jugent que la sanction est loin d’être à la hauteur, surtout que les incidents survenus samedi ont frôlé la catastrophe. En plus de cela, les responsables du vieux

Comme il fallait s’y attendre, les contestations du capitaine du Mouloudia, Abdelkader Besseghier, n’ont pas échappé à l’arbitre Bachir qui a cité le comportement du joueur dans son rapport. Et comme la nouvelle réglementation ne badine pas avec les contestations, Besseghier est suspendu pour le prochain match que jouera le Mouloudia face au MCO, samedi prochain pour le compte de la 18e journée. En plus de la suspension, le joueur devra payer une amende financière de 30 000 DA. Youcef R.

BESSEGHIER ÉCOPE D’UN MATCH POUR CONTESTATION DE DÉCISION

DÉÇUE PAR LES RÉSULTATS RÉALISÉS À CE JOUR

La direction entame la révision des salaires des joueurs Ce qui était prévisible est sur le point de se concrétiser, puisque la direction du Mouloudia d’Alger, après concertation, s’est décidée à réviser, officiellement, les mensualités de certains joueurs de l’équipe mouloudéenne, après qu’ils n’aient pas donné ce qui était attendu d’eux.

E

n effet, le conseil d’administration de la SSPA/MCA, très en colère après que son équipe ait chuté à Aïn M’lila, face au CRB Aïn Fekroun, s’est décidé de prendre le taureau par les cornes en se penchant sur le dossier de la révision des salaires des éléments dont le rendement est loin des attentes. Cette information relative à la nouvelle politique que compte appliquer la direction du vieux

club algérois a été confirmée par le président Boudjemaâ Boumella, en marge de la création de « l’association des clubs professionnels », qui s’est faite lundi à Alger. Le boss mouloudéen interrogé sur la revalorisation des salaires, affirmera, en indiquant : «Oui, je confirme, on a bel et bien entamé la révision des salaires depuis un bon moment déjà sans pour autant l’appliquer, mais désormais, on va passer à l’action, surtout que dès la prochaine saison les salaires des joueurs seront plafonnés, donc cette démarche est inévitable pour tous les clubs, y compris le Mouloudia».

LA LISTE SERA PLUS LONGUE QUE PRÉVUE Vu la situation actuelle, tout laisse prédire que la liste des joueurs concernés par une révision de leur salaire est bien partie pour être longue. Car non seulement ils

touchent des sommes faramineuses, en plus, le niveau de certains d’entre eux a régressé de manière plus qu’inquiétante, ce qui a provoqué la grogne des supporters mouloudéens qui ne cessent de les prendre à partie à chaque match joué, notamment à domicile. Mais ce qui est certain, cette nouvelle démarche que prévoit d’appliquer la direction du Mouloudia d’Alger risque de donner lieu à un litige entre la direction et les joueurs dont leurs salaires seront bientôt revus à la baisse. Dans ce sens, selon des indiscrétions, certains éléments qui se sentent visés n’ont pas caché leur inquiétude, surtout qu’ils savent très bien qu’ils n’auront d’autres choix que de se plier à la nouvelle politique de leur direction, étant donné qu’ils sont en position de faiblesse, notamment ceux qui ne marquent plus depuis un bon moment. Youcef R.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°2258— Mercredi 5 février 2014

F

Ligue Une 05

Kacem et Zeghdane de retour En l’absence de Besseghier, ce sera Toufik Zeghdane qui retrouvera sa place sur le côté gauche de la défense mouloudéenne, après qu’il a été ménagé pour le match du CRB Ain Fekroun. Un retour qui tombe à pic pour le Mouloudia, puis qui bénéficiera aussi des services de Kacem Mehdi qui refera partie des plans de son entraineur, qui l’avait laissé à la maison pour le déplacement d’Ain M’lila. Mais en dépit des titularisations de Zeghdane et de Kacem, tout laisse prédire que Fouad Bouali procèdera à d’autres modifications dans son onze de départ, surtout après que certains éléments l’ont déçu face au CRB Ain Fekroun, en défense, et notamment en attaque, où ça ne sera pas une surprise de voir la nouvelle recrue Stéphane Paul Dibi enregistrer sa première titularisation avec le Mouloudia. Mais comme le coach mouloudéen refuse toujours de dévoiler ses cartes, tout se précisera à l’issue de l’ultime séance d’entrainement qu’effectueront les Mouloudéens avant le match samedi. Youcef R.

KESBADJI ET KAB HIER CHEZ BOUMELLA

Au moment où le club sportif amateur est secoué par un litige entre les membres du bureau exécutif et le président Amar Brahmi qui a été suspendu de ses fonctions, le secrétaire général du CSA, Kamel Kesbadji et le membre du bureau, Boualem Kab, étaient hier au siège de la SSPA/MCA, sis à Hydra. Selon des indiscrétions, lʼobjet de cette visite était lié à la signature de la convention entre le CSA et la SSPA qui tarde à se concrétiser. Et pour avoir des détails sur les raisons de ce retard, les deux concernés qui sont passés voir le président Boudjemaâ Boumella, qui les a reçus dans son bureau.

GHERBI ET BOUCHERIT ONT REPRIS HIER

Absents à la reprise, les deux milieux de terrains Antar Boucherit et Sabri Gherbi ont repris du service lors de la séance qui sʼest déroulée hier matin, sur le terrain annexe du stade du 5 juillet.

ARRIVÉ EN RETARD, ZEGHDANE PRIVÉ D’ENTRAINEMENT

Après avoir raté la reprise des entrainements qui sʼest faite lundi matin. Toufik Zeghdane a eu la malchance dʼarriver en retard lors de la séance de travail effectuée hier matin, puis quʼil a été privé dʼentrainement par son entraineur Fouad Bouali qui ne badine pas avec le volet disciplinaire. Cela devrait servir de leçon au mouloudéen, en prévision des prochains entrainements.

ASSELAH AUX SOINS

Le gardien Malik Asselah nʼest pas complètement rétabli de sa blessure au genou et continue toujours de se soigner avec les médecins du club pour se débarrasser complètement de cette blessure.

BENLAMRI ET RIAL ABSENTS

Les deux défenseurs de la JSK, Rial et Benlamri, ne se sont pas entraînés, hier matin, avec le reste du groupe. Le premier a été autorisé alors que le second souffre dʼune blessure au genou qui ne devrait pas lʼempêcher de jouer le match de ce samedi contre Aïn Fekroun.

UNE SEULE SÉANCE HIER MATIN Pour hier, le staff technique mouloudéen a programmé une seule séance de travail, qui sʼest faite sous la houlette de lʼentraineur Fouad Bouali. Sans perdre de temps, le coach mouloudéen a soumis ses joueurs à des exercices physiques avant de programmer un match dʼapplication.

MATCH D’APPLICATION AU MENU

BIQUOTIDIEN AUJOURD'HUI Afin de passer à la vitesse supérieure dans la préparation du match du MCO, le staff technique a programmé un biquotidien pour la journée d’aujourd’hui. Une habitude pour les coéquipiers de Djemili, qui auront droit à du travail physique le matin, et un match d’application lors de la séance qui se fera dans l’après-midi.

LE MATCH DU MCO AVANCÉ À 16H Finalement, le match de la prochaine journée qui mettra aux prises le Mouloudia d’Alger au Mouloudia d’Oran, à huis clos, débutera à 16 h et non pas à 18 h, comme prévu initialement par la LFP. Cette nouvelle programmation fait suite à la demande déposée par la direction mouloudéenne, qui a eu une réponse favorable de l’instance concernée, puis qu’elle a reçu hier à la mi-journée un fax de la part de la LFP confirmant l’avancement de la rencontre à 16h. Y. R.

LE MORAL DES JOUEURS À PLAT

Aït Djoudi s’attèle à remobiliser ses troupes

Le moral au plus bas, et avec le risque de cassure et de démobilisation qui risque de gagner l’équipe, une rude mission attend le staff technique des Canaris et à sa tête Azzedine Aït Djoudi. En effet, la première mission du coach dans de telles circonstances sera de remobiliser ses troupes et de bien faire comprendre à ses poulains que cette défaite face à l’USMA ne doit en aucun cas gâchis le travail effectué depuis maintenant plusieurs mois. Aït Djoudi doit faire comprendre à ses joueurs que le championnat n’en est qu’à sa moitié et que l’équipe ne doit pas courber l’échine. Ce dernier, qui estime que son team est loin d’être hors course en championnat, devra aussi faire comprendre à ses joueurs que l’objectif reste toujours de terminer sur le podium, et pour cela, les Canaris ne doivent surtout pas lâcher. Une bien ardue tâche qu’attend donc Aït Djoudi, sachant que cette défaite face à l’USMA et surtout la manière avec laquelle elle s’est faite, c’est-à-dire avec l’aide généreuse de l’arbitre, il sera visiblement très difficile de consoler ses jeunes joueurs et de leur retaper le moral pour leur permettre de préparer le match de ce samedi dans de bonnes conditions possibles. A. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Dans lʼoptique de trouver les solutions idéales en prévision du match du MCO, lʼentraineur Fouad Bouali a scindé son groupe en deux et programmé un match dʼapplication qui a mis aux prises lʼéquipe de Ghazi avec celle de Bouguèche. Et comme tous les joueurs tiennent à se faire une place dans le onze qui débutera le match de samedi, ce match en question aura connu un grand engagement physique de la part des joueurs qui ont pris part à ce match test.

HACHOUD SE BLESSE Face à lʼengagement physique, certains joueurs on fini par en faire les frais, à lʼinstar du meilleur buteur de lʼéquipe, Abderrahmane Hachoud, qui nʼa pas pu terminer la partie, suite à son contact avec le jeune attaquant Hamid Djaouchi. Mais rien de grave pour le moloudéens qui devra reprendre du service lors de la séance dʼaujourdʼhui. Y. R.

JSK

IL A ÉTÉ QUESTION DE LA CONVENTION SSPA/CSA

MCA


06

Ligue Une

Maracana N°2258— Mercredi 5 février 2014

IL N’A JOUÉ AUCUNE MINUTE DEPUIS L’ENTAME DE LA PHASE RETOUR

JSK

MADI EN COLÈRE

ENTRAÎNEMENT TOUJOURS À HUIS CLOS Comme d’habitude, la séance de reprise, d’hier matin, s’est déroulée à huis clos pour permettre aux joueurs de mieux se concentrer sur leur travail. Seuls les journalistes sont autorisés à assister à l’entraînement un bon quart d’heure pour couvrir la séance.

MATCH D’APPLICATION À LA FIN Le staff technique a programmé un match d’application entre les joueurs à la fin de la séance pour voir les joueurs à l’œuvre.

MEKKAOUI GRIPPÉ L’arrière gauche de la JSK, qui souffre d’une fracture au niveau de l’auriculaire, contractée lors du match amical face au MO Béjaia, joué il y a dix jours à Hammam-Bourguiba, était absent lors de la séance d’hier matin à cause d’une grippe qui l’a cloué au lit.

IL OTERA LE PLÂTRE CETTE SEMAINE

Comme il fallait s’y attendre et du reste évoqué par nos soins il y a quelques jours, la rude concurrence engagée au sein de la formation de la JSK, notamment depuis les renforts enregistrés cet hiver avec le recrutement de trois nouveaux éléments, n’a pas tardé de créer un malaise au sein de l’effectif kabyle avec des éléments qui affichent désormais leur mécontentement par rapport à leur situation au sein de l’équipe, en se retrouvant relégués au statut d’éternels remplaçants.

L

L’excellent arrière gauche, qui a fait une phase aller époustouflante, devrait enlever son plâtre cette semaine vu que son état de santé s’est nettement amélioré, il sera aussi prêt pour jouer le match de ce samedi contre Aïn Fekroun.

LES SUPPORTERS RÉCLAMENT LA RÉINTÉGRATION DE KERNOUF Un groupe de supporteurs se sont déplacés, hier soir, au stade pour assister à la reprise et demander au coach Azeddine Aït Djoudi de réintégrer le jeune Kernouf qui a été libéré et dont la situation n’est pas encore claire. Le coach les a écoutés et leur a promis de régler la situation de ce jeune. A. S.

e nouveau dispositif tactique appliqué par le coach des Canaris, Azzedine Aït Djoudi et la confiance placée dans les nouvelles recrues hivernales, commencent à faire des mécontents au sein de l’effectif, à l’image du jeune Aymen Madi qui accepte mal sa mise sur le banc des remplaçants. C’est le cas de dire du jeune milieu offensif et recrue estivale, Aymen Madi, qui ne cache plus son mécontentement en se retrouvant relégué sur le banc des remplaçants. En effet, Aymen Madi, qui avait un temps de jeu plus conséquent lors de la phase aller du championnat, même s’il n’était pas régulièrement titularisé dans le onze de départ par son entraîneur, ne bénéficie plus de la confiance de ce dernier, du moment que le transfuge du NAHD n’a plus bénéficié d’un temps de jeu depuis l’entame de la phase retour du championnat le 17 janvier dernier, puisque Aymen Madi n’a pas pris part au deux derniers matchs de la JSK, disputée respectivement face au MCEE en championnat, et face au MCS en Coupe d’Algérie. Une situation qui n’a pas été du goût du joueur, lui qui s’attendait au moins à disputer quelques minutes, samedi dernier lors de la rencontre de coupe, et qui a dû suivre toute la rencontre à partir du banc. Aymen Madi s’attendait, d’ailleurs, lors de cette joute de Dame coupe à faire son entrée en

cours de jeu, notamment après la blessure et la sortie à la mi-temps de l’émigré Yacine Si Salem avec lequel il est en concurrence direct, avant de voir le coach lui préféré l’autre émigré, Farid Beziouène, ce qui n’a pas visiblement plu au joueur qui a essayé même d’avoir une explication avec son coach, avant que ce dernier lui interdise de contester ses choix tactiques et de joueur. Un Madi qui semble tellement affecté par cette situation au point où il évite toute déclaration à ce propos, pour éviter toute sanction de la part de son entraîneur et de la direction, lui dont la situation risque de ne pas s’améliorer, du moins à court terme.

IL EST INCONSOLABLE Relégué sur le banc des remplaçants, notamment depuis l’entame de la phase retour du championnat, la situation du milieu de terrain des Canaris et transfuge de la formation du NAHD est loin de s’arranger, avec un coach qui semble l’avoir écarté totalement de ses plans pour cette seconde manche de la saison. Le moral du joueur est dans les chaussettes et ne répond pas aux appels des journalistes et évite carrément d’évoquer sa situation et préfère travailler en silence pour ne pas compliquer davantage sa situation déjà compliquée. En effet, Madi, qui a enregistré sa dernière titularisation

il y a près de deux mois, plus précisément à l’occasion du match des 16es de finale de coupe face à l’USMA où il avait cédé sa place à la mi-temps, à la nouvelle recrue Yacine Si Salem, n’a depuis plus rejoué, en enchaînant avec quatre rencontres de suite sur le banc, respectivement face au CSC juste avant la trêve, puis face au MCEE et à l’USMA en championnat, ainsi que lors du match des 8es de finale de coupe face au MC Saïda. Une situation qui semble exacerbé le jeune joueur, à tel point où il serait au bord de l’implosion, à en croire certains proches qui confient que le joueur vit très mal cette situation. Toujours selon ses proches, le joueur, qui évite évidemment de faire le moindre commentaire sur sa situation pour les raisons qu’on connaît, serait dans le collimateur de son coach depuis le fameux match de coupe face à l’USMA disputé au mois de janvier dernier, pour avoir réclamé des explications suite à son remplacement à la mi-temps de ce clasico. Et depuis, Aït Djoudi ignore complètement le joueur qui n’a plus rejoué depuis.

UN ÉLÉMENT SUR QUI AÏT DJOUDI DEVRA COMPTER Vivant très mal sa situation, Aymen Madi est de plus en plus exacerbé par cette mise à l’écart qui ne dit pas son nom, et la dernière sortie des Canaris, same-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

di dernier en championnat, à l’occasion du clasico face à l’USMA, semble avoir affecté davantage le joueur, notamment suite à la décision du coach de faire appel au service du défenseur latéral gauche, Zineddine Mekkaoui comme attaquant, en passant par le fait que ce dernier accusait un retard flagrant sur le plan physique qui ne favorisait pas sa titularisation. Il est vrai que la concurrence au sein de la JSK, notamment dans l’entrejeu, fait désormais rage surtout après l’arrivée de Si Salem et Bencherif, avec Aït Djoudi qui a désormais plus de choix pour composer son onze, mais il faut reconnaître que le jeune Madi, et lors de ses différentes prestations au sein de la JSK aussi bien comme remplaçant ou comme titulaire, a toujours donné un plus au milieu de terrain, et son parcours lors de la phase aller du championnat plaide d’ailleurs pleinement en sa faveur. A cet effet, Madi, dont le niveau reste appréciable, ne devrait pas être marginalisé par son coach, Azzedine Aït Djoudi.@ Ce dernier, qui reste bien évidemment le seul maître du volet technique au sein de la JSK, n’aura toutefois rien à gagner en marginalisant le joueur, au risque de voir ce dernier baisser les bras et ne plus travailler et se battre pour regagner sa place au sein de l’effectif. Ali S.


F

Maracana N°2258— Mercredi 5 février 2014

Ligue Une 07

ILS AFFÛTENT LEURS ARMES…

LES CANARIS

déterminés à reprendre leur envol Voulant mettre à profit cette période qui précède la prochaine journée de championnat de Ligue 1, qui verra son équipe, la JS Kabylie, accueillir le CRB Aïn Fekroun, le staff technique ne compte rien laisser au hasard pour apporter les correctifs qui s’imposent avant samedi.

depuis le début de cet exercice. Autrement dit, aucun autre résultat que la victoire ne pourra faire ses affaires. Les Kabyles, qui sont actuellement dans le vif du sujet, donnent l’impression d’être très concentrés sur cette rencontre qui verra leur équipe accueillir l’une des équipes où rien ne va plus cette saison. Les poulains de Azzedine Aït Djoudi sont unanimes à confirmer qu’ils ont déjà oublié ce dernier match en se focalisant essentiellement sur ce rendez-vous qui les attend, samedi prochain, à domicile. Les gars de la ville des Genêts doivent s’attendre à une tâche difficile contre une équipe qui n’a que le

maintien comme objectif pour sa première expérience en élite. Le dernier résultat en championnat, qui n’était pas à la hauteur des espérances, a obligé le staff technique à revoir certaines choses sur le plan technique. Les joueurs de la formation phare du Djurdjura doivent préparer convenablement la venue du nouveau promu. Même si l’adversaire ne constitue pas vraiment un foudre de guerre, les joueurs de la JS Kabylie doivent faire très attention car le match s’annonce comme un piège. Une belle performance ce samedi élèvera de nouveau le moral des joueurs. Le club phare de la

Kabylie ne va toutefois pas se promener contre une équipe qui occupe toujours le bas du tableau avec 14 unités seulement. Une certaine prudence doit être donc de mise du côté des joueurs de la JS Kabylie. La préparation de ce match a bel et bien débuté, avanthier, dans l’après-midi et les protégés de Azzedine Aït Djoudi ont intérêt à ne rien laisser au hasard pour frapper un bon coup à domicile. En tout cas, pour les Canaris, il s’agira d’une belle opportunité pour non seulement renouer avec le succès, mais également se racheter de leur dernière sortie ratée dans la capitale. R. S.

MEKKAOUI : «Ce n’est pas fini, beaucoup de choses vont se passer !»

Dans cet entretien, l’arrière gauche de la JSK, Zineddine Mekkaoui, se montre confiant quant à une suite du parcours bien meilleure. Le joueur confirme que ses camarades et lui ne laisseront rien au hasard pour rectifier le tir et aller de l’avant.

DES CHANGEMENTS ATTENDUS FACE AU CRBAF Le staff technique prévoit des changements dans la composante qui affrontera samedi prochain le nouveau promu, le CRB Aïn Fekroun, en match comptant pour la 18e journée du championnat de Ligue 1. Même s’il s’est montré convaincu par la prestation de son groupe face à l’USM Alger, le coach Azzedine Aït Djoudi procédera à des changements dans son onze. Avec quelques joueurs qui souffrent de petits bobos, le technicien effectuera certains changements face au CRB Ain Fekroun.

AÏT DJOUDI ÉVITE TOUTE PRESSION À SES JOUEURS

L

es camarades de Kaci Sedkaoui, qui restent quand même sur une victoire sur leurs bases contre le MC El Eulma, veulent rééditer ce scénario contre le nouveau promu. Les Kabyles n’ont pas droit à l’erreur et les trois points sont impératifs pour éviter de se compliquer davantage la situation et se faire distancer un peu plus au classement par les concurrents. Les joueurs sont donc avertis et aucune erreur ne sera tolérée. Les choses ne sont pas aussi faciles comme s’imaginent les gens. Les Kabyles doivent se retrousser les manches pour espérer réussir leur sortie «at-home». Une chose est sûre, il ne faut pas s’attendre à une sinécure contre une équipe à la recherche de points pour s’éloigner de la zone de turbulences dans laquelle elle se trouve

JSK

Une défaite à Alger mais une prestation acceptable, selon les observateurs. Que diriezvous ? Vous avez bien résumé les choses. Nous avons bien joué, mais avec tout ce qui a entouré le match, ce n’était pas possible de gagner. Jouer un match dans de telles conditions, ce n’est pas du tout facile. Je dirais que nous étions meilleurs, mais d’autres paramètres ont interféré. Nous nous sommes procuré les meilleures occasions nettes de scorer, mais que nous n’avons pas pu concrétiser. Il ne faut rien regretter, au contraire cela donnera des ailes pour faire mieux et aller de l’avant. Du coup, votre équipe a montré beaucoup de qualités n’était-ce cet arbitrage qui pourrit le football national… Effectivement. Nous avons bien joué sur le terrain, mais les choses se sont déroulées dans les coulisses. Il ne faut pas dramatiser les choses plus que ça. C’est une défaite qui fait partie de notre parcours en championnat. Il faut tourner la page et penser à la suite qui s’annonce plus difficile, et à ce match qui nous attend à domicile contre le CRB Aïn Fekroun.

Avec ce résultat, le moral est-il affecté ? Au moment du match certes, mais après, tout est rentré dans l’ordre. Les joueurs de la JS Kabylie ont une grande volonté de faire toujours mieux. Ce n’est pas ce match qui nous arrêtera. Nous avons du chemin à faire et ce n’est pas trop tard pour bien faire. Vous avez donc repris le chemin des entraînements en prévision du prochain match, comment se présente ce rendez-vous à domicile ? C’est un match de championnat, il n’a rien de différent par rapport aux autres matches que nous avons déjà joués. Il ne faut pas sous-estimer l’adversaire et, au contraire, le préparer convenablement. C’est vrai qu’on aura l’avantage de recevoir, mais il faut rester prudents. Ce club, qui cherche à quitter la zone rouge, jouera toutes ses cartes pour repartir avec le meilleur résultat possible, et ce, même si sa mission ne s’annonce pas de tout repos. Un appel peut-être aux supporters pour qu’ils viennent vous soutenir… Justement, je profite de cette occasion pour lancer un appel à tous

nos supporters pour qu’ils continuent à soutenir leur équipe, notamment dans les moments difficiles. Il faut s’accrocher et donner le meilleur de nous-mêmes. Entretien réalisé par R. S.

Ayant constaté les conséquences de la défaite en déplacement contre l’USM Alger, le staff technique met ses joueurs hors de toute pression. Histoire de réussir une bonne préparation qui lui assurera un bon résultat samedi prochain contre le CRBAF. Le technicien tente de mettre ses poulains dans les meilleures conditions possibles.

FERGANE ATTEND UNE NOUVELLE CHANCE Le jeune attaquant Saïd Fergane, l’auteur du doublé face au NRB El Kala, en match comptant pour les 32es de finale de la Coupe d’Algérie, brûle d’envie de jouer. Le joueur, qui s’est illustré sous la houlette de l’entraineur Azzedine Aït Djoudi, attend avec impatience d’avoir une nouvelle occasion de prouver encore une fois ses qualités. Fergane espère jouer au moins quelques minutes lors du prochain match de championnat.

BENLAMRI N’A RIEN DE GRAVE De son côté, le défenseur Djamel Benlamri n’a rien de grave. Le joueur qui s’est plaint de son genou lors du dernier match de championnat contre l’USM Alger, sera bel et bien présent lors du prochain match à domicile contre le CRB Aïn Fekroun. R. S.

UNE SEMAINE DE PLUS POUR MAROCI

Le milieu de terrain de la JS Kabylie, Tayeb Maroci, qui a brillé par son absence depuis un bon bout de temps en raison d’une déchirure musculaire, aura encore besoin d’une semaine avant de reprendre le chemin des entraînements avec l’ensemble du groupe.

IL RATERA ENCORE LE PROCHAIN MATCH À DOMICILE Après avoir fait l’impasse sur plusieurs matches, que ce soit en championnat ou en coupe, Tayeb Maroci sera encore absent lors de cette prochaine sortie à domicile contre le nouveau promu, le CRB Aïn Fekroun. Le staff médical ne lui a pas donné le feu vert pour reprendre la compétition, jugeant utile de le laisser au repos par crainte de complication.

SON ÉTAT EST EN NETTE AMÉLIORATION Une chose est sûre, l’état de santé du joueur est en nette amélioration. Le staff médical préfère lui accorder le maximum de temps pour qu’il puisse repartir du bon pied.

IL DEVRAIT RECHAUSSER SES CRAMPONS FACE AU MCO Même si rien n’est officiel, le staff médical reste convaincu que Maroci sera de retour lors de la 19e journée qui verra la JS Kabylie se déplacer à l’ouest du pays, pour donner la réplique au MC Oran. Le joueur devra rechausser ses crampons, juste après ce match de la 18e journée face au CRB Aïn Fekroun. Autrement dit, il devra reprendre la compétition dans dix jours, soit à l’occasion du match d’Oran.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


JSMB

08

Ligue Une

Maracana N°2258— Mercredi 5 février 2014

SE CONCENTRER SUR LA SUITE DU PARCOURS

Ayant concédé une défaite amère lors de la précédente journée face au RC Arbaâ qui a compromis davantage leurs chances au maintien, les Béjaoiuis sont concentrés sur la suite du parcours afin de se racheter. En effet, les Vert et Rouge ont repris le chemin des entrainements avanthier lundi dans la matinée au niveau de stade de l’Unité Maghrébine sous la houlette du coach Kamel Djabour et ce, afin de se bien préparer pour ce rendez-vous et réussir un bon résultat.

Djabour dos au mur

L

a reprise a eu lieu à Tichy où le staff a voulu éviter la pression à ses joueurs en décidant de se préparer loin des regards des supporters surtout que ces derniers ont tenu à afficher leur colère à la fin de la rencontre en jetant des projectiles sur le terrain. La reprise a été marquée par un climat de grande déception où les joueurs n’arrivent pas à retrouver le moral après leur dernière défaite face au RCA. Les camarades de Zafour tentent malgré tout de reprendre leurs forces et de se bien préparer pour ce match afin d’espérer réussir un bon résultat face à l’ASO et espérer de jouer à fond leurs chances pour le maintien.

PLUSIEURS ABSENCES À LA REPRISE Alors que le staff technique a décidé de délocaliser la reprise dans la ville balnéaire de Tichy et ce, afin d’éviter la colère et

Devant la piètre prestation réalisée face au RC Arbaâ où il n’est pas arrivé à trouver les solutions à même de permettre à son équipe de réussir de bons résultats, le premier responsable de la barre technique à savoir Kamel Djabour est plus que jamais sous pression dans la mesure où il doit éviter d’autres faux pas, surtout à domicile, afin d’éviter le limogeage. La direction du club ne semble pas être satisfaite de la prestation de l’équipe et compter prendre les décisions qui s’imposent si la situation de l’équipe ne s’améliore pas. S.A.S.

une mauvaise réaction des supporters, la reprise des entrainements s’est effectuée avec un effectif amoindri. En effet, plusieurs éléments ont brillé par leur absence pour diverses raisons. Il s’agit de Bouziani, Niati, Belgherbi, Tatem, Agoune, Zeghli, et Laribi. qui sont soit blessés, soit arrivés en retard. D’ailleurs ces joueurs auraient repris le travail hier avec le groupe pour se préparer avec le reste des joueurs pour ce périlleux déplacement à Chlef où les camarades de Brahim Zafour sont appelés à réussir un exploit et de revenir avec un bon résultat pour reprendre l’espoir et éviter de s’enfoncer davantage. Les Béjaouis ont décidé de mettre de côté la défaite concédée face au RC Arbaâ,et de se concentrer uniquement sur la suite du parcours afin de renouer avec les résultats positifs et jouer à fond leurs chances jusqu’à la fin de la saison.

LES ATTAQUANTS SOMMÉS DE SE RÉVEILLER La prestation du compartiment offensif n’a pas été du goût du coach Djabour mais aussi des dirigeants ainsi que des supporters qui n’ont pas caché leur colère face aux nombreuses occasions que les attaquants se procurent et ratent à chaque match. Devant une telle situation, les coéquipiers de Belgherbi n’auront pas e droit à l’erreur à l’avenir étant donné qu’ils se trouvent dans l’obligation de retrouver le chemin des filets pour permettre à l’équipe de réussir de bons résultats.

DJABOUR DEMANDE AUX JOUEURS DE SE PROJETER SUR L’AVENIR... Afin de remotiver ses troupes et les pousser à bien réagir dans les prochains jours, le coach Kamel Djabour a tenu à demander à ses joueurs d’oublier la défaite de samedi écoulé et de se concentrer uniquement sur cette prochaine rencontre face à l’ASO Chlef où un bon résultat s’impose pour éviter de s’enfoncer davantage. A cet effet, il a tracé un programme spécial en misant sur le volet psychologique et en tentant de permettre aux joueurs de reprendre leurs forces pour aborder la suite du parcours avec un moral au beau fixe. Les joueurs ne comptent pas céder en dépit de la mauvaise situation qu’ils traversent actuellement.

... ET VEUT UNE BONNE RÉACTION FACE AUX CHELIFIENS Néanmoins,

après

les

deux

défaites consécutives concédées face au MCA et au RCA, le coach franco-algérien semble être persuadé qu’ils doivent bien réagir pour réaliser de bons résultats et jouer à fond leurs chances au maintien. Toutefois, après la piètre prestation de certains joueurs face au RC Arbaâ, le premier responsable de la barre technique de la JSMB, en l’occurrence Kamel Djabour; compte procéder à quelques changements lors de la prochaine rencontre face à l’ASO afin de donner un sang neuf à l’équipe. Les changements devraient toucher tous les compartiments surtout qu’il bénéficiera du retour de certains joueurs à l’image de Bouaabta et Zafour. Ce qui lui permettra d’avoir l’embarras du choix et d’aligner une équipe performante qui sera en mesure de mettre un terme à la mauvaise série et de renouer avec les bons résultats. S. A. S.

À quand la convocation de Djabaret ? Attendu pour la précédente rencontre face au RC Arbaâ, le portier Yacine Djabaret n’a pas été convoqué pour la rencontre de samedi dernier et ce, pour des choix tactiques de l’entraineur. D’ailleurs, nombreux sont ceux qui s’interrogent sur la date de la convocation de ce gardien afin de donner un plus à l’équipe surtout qu’elle traverse une mauvaise situation. Peut-être que cela aura lieu lors de la prochaine rencontre face à l’ASO.

LES JOUEURS VEULENT RÉAGIR Ayant raté leurs premiers matches en cette phase retour, les joueurs se

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

sont montrés conscients de la tâche qui les attend et décidés à réagir à commencer par le prochain match face à l’ASO bien que la tâche s’annonce difficile. Les camarades de capitaine Boukmacha ne comptent pas céder d’autres points à domicile sachant qu’ils se trouvent dans la zone rouge avec 13 points. Un succès leur permettra de reprendre confiance et d’avoir un moral au beau fixe et se permettre d’achever l’exercice actuel dans une meilleure position. Cependant, face à une équipe qui carbure actuellement, les Béjaouis sont plus que jamais condamnés à réagir et ne pas abdiquer. S.A.S.


Maracana N°2258— Mercredi 5 février 2014

Ligue Une 09

CRB DÉCISION AUJOURD’HUI CONCERNANT LES BLESSÉS

LE STAFF TECHNIQUE LOUE LA SOLIDARITÉ DE SON GROUPE Tout heureux de la dernière victoire de leur équipe, samedi dernier face à l’ASO, les membres du staff technique ne sont pas pour autant prêts à s’arrêter en si bon chemin, puisqu’ils maintiennent toujours la barre très haute, en visant tout simplement une victoire ce vendredi chez le champion d’Algérie en titre, l’ESS.

«S

i nous persistons et signons que notre objectif à Sétif est de revenir avec les trois points, c’est parceque nous voulons casser le tabou, et mettre

un terme à cette mentalité de partisans de moindres efforts, qui nous pousse à chaque fois de nous contenter de jouer juste pour le plaisir lorsqu’il s’agit de déplacement. Nous voulons que nos joueurs soient compétitifs tout le temps. Maintenant si on parvient à réaliser notre objectif, tant mieux pour nous, dans le cas contraire, on aura au moins le mérite d’avoir tout tenté», a lancé le coach-adjoint du Chabab, Karim Bouhila, en évoquant le match de ce vendredi face aux Sétifiens. Justement, pour atteindre cet objectif, Iaïche mise énormément sur l’état d’esprit des siens, qu’il ne cesse d’ailleurs de les vanter, comme le dit son

adjoint. «Pour être franc, nous n’avons que rarement travaillé avec un groupe aussi solidaire comme c’est le cas avec cette équipe du Chabab, version 2014. Chaque jour, on sent une certaine complicité entre les joueurs, qu’ils soient titulaires ou remplaçants. Il n’ y a d’ailleurs qu’a voir l’attitude de ces derniers visà-vis de leurs camarades titulaires dans les vestiaires à la mi-temps face à l’ASO, puisqu’ils les aident à récupérer et ne cessent de les encourager. C’est cet état d’esprit qui nous motive du reste, à croire en cette équipe». Par ailleurs, le staff technique du Chabab ne perd pas espoir de récupérer ses joueurs blessés,

Ammour, Anane, Hadjadj et Dahmane, d’ici le jour J. «On espère avoir en notre possession la totalité du groupe d’ici le jour J, parce qu’une équipe doit avoir tous les moyens à sa disposition, si elle envisage réellement de gagner», a laissé entendre Bouhila, non sans informer au passage que la présence quotidienne des dirigeants, et le soutien des fans a été dans beaucoup dans le regain de forme de l’équipe. De tous ces points, les membres du staff technique du Chabab, à leur tête Abdelkader Iaïche, veulent en tirer profit pour préparer comme il se doit l’équipe pour ses prochaines sorties. Mohamed A. A.

Meguehout : «Face à l’ESS, ce sera encore plus dur»

Sid Ahmed Meguehout, l’actuel capitaine du Chabab, en l’absence de Ammour pour cause de blessure, a été le meilleur élément sur le terrain face à l’ASO, contribuant largement à la victoire des siens face à l’ASO.

L

LES BELOUIZDADIS FIERS DE SLIMANI Les internautes de Francefootball.fr ont plébiscité Islam Slimani, lors de l'élection du meilleur joueur maghrébin 2013. Avec plus de 55 % des 228 000 votes enregistrés entre, l’ancien attaquant du Chabab arrive largement en tête du suffrage, devançant, le marocain Mehdi Benatia (30%) et Sofiane Feghouli (6%). Les Belouizdadis se montrent très fièrs de la performance de leur coqueluche, d’autant, estiment-t-ils, qu’il s’agit d’une consécration pour leur club, qui l’avait fait sortir de l’anonymat. M. A. A.

e «porteur d’eau» du Chabab estime que la rencontre qu’avait livrée son équipe, samedi dernier, n’a pas été facile à gagner, face à un adversaire difficile à manier. Une victoire qu’il juge très bénéfique, mais qui ne devra, en aucun cas, laisser les joueurs gagnés par l’effet de l’euphorie, d’autant que le plus dur est à venir. Il tient, ainsi, à mettre en garde ses coéquipiers contre l’excès de confiance. «Ils doivent garder les pieds sur terre», affirmera-t-il. Pour lui, son équipe ne pouvait espérer un scénario meilleur que celui de marquer dans la première demi-heure de la rencontre, avec cette réalisation signée par Khoudi, puisque cela a mis l’adversaire dans le doute. Ceci, alors qu’il a évité de commenter sa prestation personnelle estimant qu’il n’a fait que son travail. «Nous avons réussi à mettre un but dans un moment opportun. Nous les avons cueillis à froid, pour essayer, ensuite, d’aggraver la marque. Mais hélas, nous avons péché devant les buts». Toutefois, il n’en

demeure pas moins que les Rouge et Blanc de la Capitale ont baissé de rythme, de retour des vestiaires, en reculant en arrière, laissant, en outre, aux Chélifiens plusieurs espaces vides qui auraient pu être exploités. Chose qui n’a pas été du tout appréciée par Iaïche, en témoignent ses différentes sollicitations aux joueurs de porter la balle de l’avant. «Certes, en deuxième période nous avons laissé champ libre à notre adversaire. L’expulsion de Abdat est venue, ensuite, chambouler nos plans. Heureusement que cela ne s’est produit que dans les ultimes minutes», continuera de dire Meguehout. Et même si la victoire acquise face à l’ASO a boosté le moral des joueurs, le capitaine d’équipe a tenu à mettre en garde ses coéquipiers contre tout excès de confiance qui pourra, le moins que l’on puisse dire, être fatal, à quelques encablures d’une rencontre très difficile qui attend l’équipe chez le champion d’Algérie en titre, l’ESS. «Le parcours est encore long, et devra gérer nos matchs, un par un. Nous avons maintenant, l’opportunité de travailler dans une bonne ambiance avec un moral gonflé à bloc, et c’est de cela qu’il faudra en tirer profit. Cette rencontre sera encore plus difficile que celle face à l’ASO, mais en football, rien n’est impossible», a-t-il conclu. M. A. A.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Bien que les quatre joueurs blessés, Ammour, Hadjadj, Anane et Dahmane , aient réintégré le groupe, avant-hier, il n’en demeure pas moins que la décision les concernant n’est encore pas prise. En effet, d’une source proche du staff technique, nous apprenons qu’il a été décidé d’attendre jusqu’à aujourd’hui, soit la veille du déplacement vers Sétif, pour prendre la décision qu’il faut, et cela après le constat du staff médical. Si Hadjajd et Ammour n’ont que d’infimes chances d’y être, Anane et Dahmane, eux, seront, sauf rebondissement, de retour.

UN MATCH DE SUSPENSION POUR ABDAT Alors qu’il a reçu un carton rouge direct lors de la rencontre de samedi passé face à l’ASO, le défenseur du Chabab, Fayçal Abdat, a été sanctionné pour un match, a rapporté la commission de discipline de la LFP, dans son rapport hier matin. Ainsi donc, Abdat ne ratera que le match de ce vendredi face à l’ESS, et fera son retour lors de la rencontre d’après, et ce derby face au MCA. Le joueur s’est dit soulagé par cette décision, promettant de plus commettre ce genre d’erreurs «gratuites» à l’avenir.

ASSOCIATION DES CLUBS MALEK NOUVEAU PRÉSIDENT ? L’association des présidents des clubs professionnels a été relancée, avant-hier, à l’issue d’une réunion organisée au niveau de l’hôtel Dar-Diaf de Chéraga. Le président du Chabab, Réda Malek, qui a été placé en tant que membre du bureau provisoire, semble faire l’unanimité pour être le président de cette association. L’élection devrait se faire dans les jours à venir, lors d’une assemblée générale élective. A rappeler que le premier président de cette association, en 2011, fut aussi un ancien président du CRB, Mahfoud Kerbadj en l’occurrence, actuellement à la tête de la LFP. M. A. A.


10

Ligue Une

ESS LE MATCH FACE AU CRB AVANCÉ DE 24H Suite à la demande de la direction de l’Aigle noir, qui a refusé l’horaire désigné par la ligue nationale, le samedi a 17h45, cette dernière a reprogrammé la rencontre pour vendredi a 16h, ce qui a soulagé la direction du club, les joueurs ainsi les fans de l’Aigle noir.

MADOUI INTERVIEWÉ PAR DZAIR WEB TV

La chaîne de télévision Dzair web TV était présente hier lors de la séance d’entrainement de l’ESS. A la fin de la séance, Madoui Kheireddine a accordé une interview à cette chaîne. L’entretien a tourné autour de la rencontre face au CRB.

Maracana N°2258— Mercredi 5 février 2014

LAMRI : «PRÊT À JOUER LÀ OÙ LE COACH LE VOUDRA»

Un des éléments clés du onze de Madoui Kheireddine, Lamri Sid Ali, que nous avons sollicité, nous parle dans cet entretien du match qui opposera ce vendredi son équipe au CRB, au stade du 8Mai-45. Le milieu de terrain offensif a profité de cette occasion pour nous affirmer qu’il ne trouvera aucun mal à remplacer Ferrahi si les membres du staff technique le chargent de cette tâche. Comment se déroule la préparation de votre prochain match ? Dans les meilleures conditions possibles. À ce sujet, nous n’avons pas à nous plaindre. Notre dernier succès décroché à Oran face à la formation locale nous a permis de reprendre du service avec un moral au beau fixe. L’ambiance qui règne au sein du groupe est superbe. C’est toujours agréable de travailler dans de telles circonstances. Côté préparation, nous sommes en train de faire de notre mieux pour appliquer le programme mis en place par le coach. Il nous reste quelques séances, avant d’aborder cette confrontation. Le fait de disputer deux matchs en quelques jours ne va-t-il pas vous créer des soucis physiques ?

Non, sur ce plan, je crois que le club dispose d’un groupe composé de plusieurs bons joueurs. Le coach pourra bien gérer la situation en faisant tourner son effectif et en mettant en place un programme qui nous permettra de récupérer le plus vite possible. Et puis, il faut savoir aussi que nous ne sommes pas les seuls dans cette situation, donc ça va, ça ne nous inquiète pas trop. En l’absence de Ferrahi blessé, vous êtes le candidat numéro 1 pour le remplacer. Etes-vous prêt pour cette mission ? Bien sûr que je le suis. Il n’y a aucune raison pour que je ne le sois pas. Dieu merci, je me sens en bonne forme et je suis à la disposition des membres du staff technique. C’est vrai que lors du dernier match j’ai occupé un rôle différent. Maintenant si le coach a besoin de moi pour évoluer en tant que milieu de terrain défensif, je répondrai présent sans le moindre problème. Je suis prêt à tenir mon rôle, que ce soit en milieu offensif ou défensif. En parlant du prochain match, comment le voyezvous ? Les deux équipes se connaissent bien. La plupart du temps, les matchs de ce genre sont difficiles à négocier, parce que chaque équipe voudra gagner. Pour moi, je pense qu’il faudra s’en méfier.

IL REVIENT DOUCEMENT À SON MEILLEUR NIVEAU

Karaoui croit dur comme fer au titre

Le milieu de terrain offensif de l’ESS, Karaoui, qui revient de blessure, est encore confiant quant aux chances du club de décrocher le titre. Selon le joueur en question, le club retrouve sa sérénité et le résultat enregistré face au MCO en championnat n’est pas une surprise.

K

araoui, qui est l’un des joueurs cadre de l’équipe sétifienne, espère un retour au calme au sein du club, sachant que les responsables se sont engagés à mettre de l’ordre au sein de l’équipe. Pour Karaoui, le titre est le seul et unique objectif du club, après l’élimination précoce en coupe d’Algérie, qui a déçu plus d’un, car comme l’avoua Karaoui, c’était un objectif pour l’équipe. Cependant, les Aigles noirs se sont bien repris et sont allés chercher trois précieux points d’Oran, en attendant de confirmer le regain de forme face au CRB lors de la prochaine journée.3 «On n’est qu’à deux longueurs de l’USMA, qui va se déplacer à Bordj lors de la prochaine journée. Je pense que c’est une bonne occasion de revenir, en assurant les trois points face au CRB, et attendre un faux pas du leader face au CABBA. Nous n’avons que le titre comme objectif à présent, et nous allons tout faire pour l’avoir encore. Nous sommes plus que des prétendants, nous sommes les tenants du titre et on va le défendre jusqu’au bout» dira Karaoui, qui

espère bien la mobilisation autour de l’équipe, qui a les moyens de terminer champion à la fin de la saison.

LA COUPE DU MONDE DANS UN COIN DE SON ESPRIT Joint par nos soins, Karaoui avouera qu’il a beaucoup d’ambitions avec son club, avec qui il espère décrocher des titres et aller le plus loin possible en ligue des champions. Cependant, Karaoui songe aussi à l’équipe nationale, et il compte faire le nécessaire afin de faire partie du groupe qui sera sélectionné pour aller représenter le pays au Brésil. C’est un rêve pour Karaoui, qui fait de la coupe du monde une motivation particulière afin d’apporter toujours un plus à son équipe, et l’aider à décrocher le titre et honorer les couleurs de son club et de l’Algérie en compétition continentale. «Même si je me concentre exclusivement sur mon club, j’ai toujours une pensée pour l’EN, et je sais que j’ai une chance d’être parmi le groupe qui va aller au Brésil l’été prochain. Je vais tout faire pour garder ma place au sein des Verts, et cela va passer par mes prestations avec mon club en premier lieu. C’est une grande source de motivation pour moi, et j’espère faire partie du voyage au Brésil» dira Karaoui, qui indique que son équipe a dépassé la crise qui n’était qu’un passage à vide. Y. M.

Aucun club ne veut perdre, surtout un match de ce genre. Les joueurs savent que les supporters peuvent leur pardonner des faux pas, donc ils feront tout pour nous battre. De notre côté, nous sommes obligés de récolter le maximum de points et c’est ce qui nous poussera à chercher la bonne recette pour l’emporter vendredi.

Quelles sont les clés de ce match, selon vous ? Je pense que pour gagner, il faudra savoir gérer le match. Il faudra aussi se montrer calmes et se montrer efficaces à chaque occasion. En tout cas, nous savons ce qui nous attend. Nous allons faire tout notre possible pour continuer sur notre lancée. Entretien réalisé par Y. M.

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Wilaya : Bourdj Bou Arreridj Daira : Ras El Ouead Commune : Ain Tassera N° d’identification fiscal : 09853430910162101

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DE MARCHÉ Le président de l’APC de AIN TASSERA informe l’ensemble des soumissionnaires ayant participé à l’appel d’offre national restreint n° 03/2013 paru dans les quotidiens nationaux Elmostakbel el youmi du 19/12/2013 et Maracana du 21/12/2013 Que les marchés est attribué provisoirement aux soumissionnaires ci après : Intitulé

Soumissionnaire

Montant

Obs

Prolongation réseau d’assainissement Sedrata -

Bougara Mahmoud

13.804.970,40 DA Moins disant

Elargissement réseau d’assainissement - Mecheta Tassera -

Bougara Mahmoud

6.581.250,00 DA

Moins disant

Tout soumissionnaire contestant le choix opéré par le service contractant peut introduire un recours dans les dix (10) jours qui suivent la date de publication du présent avis, doit être adresser à : L’APC de AIN TASSERA Observation : date de publication …… Maracana N°2258— Mercredi 5 février 2014 - ANEP N°104 957

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°2258 — Mercredi 5 février 2014

Ligue Une 11

MCO LE PROBLÈME DE L’INDISCIPLINE PÉNALISE BENCHADLI

LE GRAND MALAISE Le Mouloudia d’Oran vit , depuis la défaite de samedi dernier, dans un grand malaise.

J

usqu’à lundi en fin de journée, aucune décision nouvelle n’avait été prise, à savoir la démission du président de la SSPA, Youssef Djebbari, ou celle de son entraîneur, Djamel Benchadli. Selon la rue sportive, ils seraient tous deux partis. Mais d’après le vice-président Larbi Abdelillah, que nous avions contacté par téléphone, « il n’y a rien de vrai dans ces rumeurs et tout le monde est en place. J’avais demandé, samedi après le match, que nous nous réunissions avec l’entraîneur pour connaître les causes réelles de la

défaite et j’attends toujours que le président nous fasse signe ».

LES RAISONS SONT CONNUES PAR LA RUE Le grand malaise qui existe au MCO est connu de tous : l’absence de moyens financiers. Ce grand club, qui est toujours géré à l’amateurisme, sous le couvert du professionnalisme, et le club est en train d’étouffer lentement. «Le gros problème que nous vivons, est celui du manque d’argent », nous a déclaré Abdelillah, qui ajoute : «Les joueurs ne sont pas payés, comment voulez-vous qu’ils aient la tête à ce qu’ils font ? ».

LA RUE AGGRAVE LA SITUAION Le football algérien étant devenu ce qu’il est, avec des supporters

virulents, dont certains d’entre eux, drogués, pénalisent plus qu’il n’aident leur équipe. Au Mouloudia, le match de samedi dernier a vu presque la totalité du public entrain d’insulter le président et surtout les joueurs. Ces derniers, la peur au ventre, avaient oublié les rudiments de leur métier et ont subi une défaite qu’ils pouvaient éviter, sans cette pression de leur public. «Les supporters, au lieu de nous aider, nous pénalisent. Ils nous créent des problèmes que nous n’arrivons pas ensuite à gérer. Il est certain qu’ils sont manipulés», exulte le N° 2 du MCO.

UNE REPRISE TRISTOUNETTE La reprise des entraînements, qui

s’est déroulée lundi, était monotone. Pas un rire, pas de blagues, comme ils avaient l’habitude de le faire. «Ils ont encore le moral bien bas », nous explique l’entraîneur des gardiens, Mohamed Ounès. Benchadli, qui a un contrat qui le lie au MCO, ne songe pas à démissionner, comme il nous l’avait déclaré à la fin du match. «Je suis sous contrat et donc employé du MCO. Je ne songe pas à partir, car cette défaite, même si elle fut amère et difficile à avaler, n’est pas la fin du monde. Nous sommes tenus de travailler davantage, de corriger le tir et de tenter de récupérer ce que nous avons perdu aujourd’hui, dans les trois prochains matchs ». M. T.

Berradja : «C’est une défaite que nous aurions pu éviter» L’ex capitaine du MCO s’est contenté du banc de touche durant toute la partie. Il a été affecté par la défaite qu’il veut rapidement oublier.

Quelles sont les vraies raisons du malaise qui règne au sein de la formation ? Je pense que le problème principal et crucial, est que nous ne sommes pas payés. Aucun joueur ne veut se retrouver, en fin de saison, une main devant et une main derrière, à courir devant la commission de règlements Berradja, pourquoi avez -vous été des litiges pour recevoir son dû. Nous laissé sur le banc de touche ? l’avons expliqué au manager général, C’est la décision du coach qui a jugé que je Haddou Moulay, mais jusqu’à aujourd’hui, ne pouvais pas entrer dans le système tac- nous ne voyons rien venir. tique mis sur pied. Au départ, il était prévu que j’entre en cours de jeu, dans le cas où Samedi prochain vous attend un c’est nous qui mènerions, mais hélas, ce ne déplacement périlleux à Alger fut pas le cas. Il est vrai que nous ne sommes pas encore sortis de l’auberge. Ce match à Alger sera Etes vous fâché ? tout aussi difficile que celui d’avant-hier. Pourquoi je le serai ? Non, je ne suis absolu- Nous devrons jouer autrement mieux et être ment pas fâché, car j’estime que l’intérêt du efficaces pour prétendre à revenir avec un club passe avant celui des joueurs. C’est résultat positif. plutôt la défaite, que nous pouvions éviter, qui me perturbe encore. Ne craignez-vous pas la pression du public des Chnaouas ? Vous avez suivi le match du banc de Absolument pas, car nous avons l’habitude touche, nous vous avions vu très agité de jouer devant une galerie qui nous est défaIl y a de quoi. J’ai vécu le match comme si vorable. Je crains plutôt l’arbitrage, mais, je j’étais sur le terrain et ce qui m’a fait mal, suis conscient que nous allons jouer nos c’est les passes perdues, des centres pour chances à fond, afin de réussir, au moins, un l’adversaire et les nombreux ratages devant match nul. les bois de Khedaïri Entretien réalisé par M. T.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ce que les dirigeants et les supporters reprochent le plus à Benchadli, c’est de ne pas avoir aligné Nessakh et de lui avoir préféré un joueur espoir. Or, Nessakh, coupable d’incartade, avait été sanctionné par son coach. Ce dernier qui a transmis plusieurs rapports concernant les écarts de conduite de plusieurs de ses joueurs, n’a rien vu venir du côté de la direction, laquelle aurait eu peur, comme toujours, de traduire en conseil de discipline des éléments qu’elle n’a pas régularisé financièrement et qui donc, pouvaient pousser leurs autres camarades à tenter un mouvement de grève très pénalisant pour le club.

DJEBBARI CHERCHE À LE POUSSER À LA DÉMISSION

Dans un passé récent, Benchadli avait refusé d’avoir comme coentraîner le DTS recruté par le président Djebbari, en l’occurrence Zakaria Djebbour. Or, pour se débarrasser de Benchadli, entraîneur qui lui avait été imposé par le conseil d’administration, le boss du MCO songe à nommer Djebbour aux côtés de Benchadli, dans « l’intérêt du club ». une façon comme une autre de le pousser à démissionner pour ne pas avoir à être limogé et mettre en branle les modalités de son contrat, pénalisantes financièrement pour un club, qui a été incapable de régulariser le premier entraîneur, Gianni Solinas. Une stratégie dont seul Youssef Djebbari a le secret.

CERTAINS JOUEURS LUI FONT LA TÊTE Se sentant dans une position forte, devant la passivité de la direction, ces éléments incriminés ne lui adresseraient plus la parole, ce qui pénalise le travail, à la veille d’un déplacement à Alger plein d’embûches. En pédagogue averti, Benchadli n’en a cure et se focalise sur son travail, en tentant de sensibiliser le reste de sa troupe. L’entraîneur oranais sait que le match de samedi prochain face au MCO, déterminera certainement son avenir au club oranais. M. T.


USMH

12

Ligue Une

Maracana N°2258— Mercredi 5 février 2014

EN AMICAL EL HARRACH 4 – BEN AKNOUN 2

UNE VICTOIRE ET DES INTERROGATIONS !

Comme déjà annoncé dans nos colonnes, les Jaune et Noir ont joué, hier, un match amical au stade de Lavigerie afin de préparer leur prochaine sortie face au RCA, pour le compte du championnat.

exaspéré son coach qui lui a reproché d'avoir hâté sa reprise.

LES AVENANTS DE BELKAROUI ET AMADA NON SIGNÉS Une chose a suscité la colère de Belkaroui et Amada. Ces deux joueurs ont eu la mauvaise surprise de trouver leur avenant du contrat négocié avec Laïb pas encore signé. Le document comporte une clause qui confirme l'augmentation du salaire des d e u x ZITOUNI, MANAGER joueurs, D'EL-AMALI à

E

n effet, le club harrachi a gagné sur un score lourd, mais du point de vue rendement, rien ne va plus puisque les camarades de Ziane ont produit un match tout juste moyen, ce qui ne rassure pas avant la prochaine confrontation. Les buts harrachis ont été inscrits respectivement par Amada, Abid, et, après un but contre son camp, Mebarki a clôturé la marque par un quatrième but. L'entraîneur en chef harrachi n'était pas très emballé par le rendement de ses joueurs, lui qui n'a pas cessé de les recadrer, sachant qu'avec de telles prestations, l'équipe ne pouvait espérer faire grand-chose lors du prochain match.

PLUSIEURS CHANGEMENTS OPÉRÉS Le coach a essayé quelques formules vu que l'équipe sera privée de Boumechra et Belkaroui lors de la prochaine rencontre de championnat. Pour cela, il a incorporé Ziane dans l'axe aux côtés de Mazari tandis que Hadjersi a joué comme arrière gauche. Au milieu du terrain, Charef a aligné Amada

«J'ai dit à Amine de discuter avec Bouslimani» Le manager de Mohamed Amine El-Amali dira avoir

comme meneur de jeu et Mebarki, indisponible lors de la précédente rencontre, a évolué comme ailier gauche. Sylla, lui, a retrouvé son poste de prédilection, celui d'avant-centre, mais il est apparu amorphe. Une chose est sûre, Charef a besoin de temps pour arriver à adapter les ajustements.

Bouslimani a rencontré lesr supporters hie

a d'administration sident du conseil rrachis au stade ha Le nouveau pré rs eu ules support aitent que le no rencontré, hier, nt s derniers souh de Lavigerie. Ce son bureau ramènent de l'arge s de et veau président x, l'USMH n'a pas besoin de eu au club. Pour nnent seulement pour se faire té cô vie dirigeants qui club. De son de du s do le r n la publicité su clair. Il leur dira son intentio 'il qu Bouslimani a été ue chose avec le club, et ce elq ns qu Da e. air ntr co vouloir faire au ir, ur s'enrich ers n'est pas venu po ani a ajouté que les support lim lui. contexte, Bous er patients avec doivent se montr

«Mon entrevue avec les fans s’assimile à un geste de respect» Le nouveau président du conseil d'administration affirme que beaucoup ont essayé de le dissuader de rencontrer les supporters, mais il a pris cette décision par respect aux fans harrachis et pour établir de nouvelles relations avec eux. «Je ne suis pas un hypocrite, mon seul souhait est de travailler en harmonie avec toute la famille harrachie. J'assume mes responsabilités et je dirais à ceux qui ne respectent pas la loi que je ne vais pas rester les bras croisés.»

AZZI INCERTAIN FACE AU RCA L'arrière droit, Ayoub Azzi, reste incertain pour le match face au RCA. Le joueur, qui souffre du ménisque et qui pourrait rater la prochaine rencontre, affirme qu'il poursuit un programme chargé pour être prêt lors de la prochaine rencontre.

discuté avec son protégé, qui est bel et bien malade, mais qui boude toujours le club et qui veut partir en fin de saison, surtout qu'il sera libre de tout engagement. Selon lui, il aurait suggéré au joueur de venir à Alger et discuter avec le nouveau président du club et essayer de trouver un terrain d'entente avec lui, puisque le handicap était Mohamed Laïb et que ce dernier a rendu le tablier. «Je souhaite qu’El-Amali suive bien mon conseil, qu'il revienne le plus tôt possible pour dissavoir BELKHEIR RECHUTE cuter avec le nouveau président Belkaroui et essayer de renégocier L'arrière gauche harrachi, à 150 milavec lui». Samir Belkheir, a rechuté hier lions par mois, et à l'occasion de la rencontre ami- Amada à 120 millions. Ce qui a cale face à Ben Aknoun. Le irrité les deux joueurs, c'est le fait joueur, incorporé en deuxième que Laïb a signé l'avenant de période, n'a pas pu continuer la Doukha. L. S. partie. Cette situation a beaucoup

DOUKHA :

«On attend beaucoup du nouveau président» Le gardien international harrachi, Azeddine Doukha, affirme que le groupe attend du concret de la part du nouveau président afin de faire bouger un peu les choses et améliorer la situation des joueurs. Selon le gardien de but, l'équipe marche à merveille ces derniers temps, et le point du nul ramené de Constantine va encore la pousser vers l'avant. Un mot sur le nul ramené de Constantine ? Je pense que tout le monde est satisfait de ce résultat qui va nous permettre de garder notre confiance. En plus, ce n'est pas tous les jours qu’on revient avec un bon résultat de Constantine. Je pense que nous avons fait un match plein et tout le monde est ravi. L'équipe continue de réaliser de bons résultats malgré les problèmes financiers, quel est le secret ? Le groupe actuel est composé de fils de bonne famille, qui veulent réussir quelque chose dans leur carrière, en plus que nous avons un entraineur qui ne cesse de nous rappeler l'utilité de la concentration dans notre travail malgré tout ce qui

se passe autour du club. Je pense que ces deux conditions sont réunies pour que l'équipe revienne en force. Tout le monde s’interroge pourquoi Doukha n'a pas quitté le club malgré les problèmes vécus avec l’administration... Avant le début de saison, j'avais décidé de quitter le club car je n'ai pas pu supporter la pression, mais après, je dirais que j'ai un contrat moral avec le coach Charef que je respecte beaucoup, sans oublier la Coupe du monde qui se profilait à l'horizon et où je veux avoir ma place, bien sûr avec la continuité dans ma formation. La prochaine rencontre vous opposera au RCA, comment voyez-vous cette confrontation ? Ça sera une rencontre difficile devant une formation accrocheuse. Je dirais qu'on va tout faire pour sortir avec les trois points. Le club a un nouveau président, qu'est-ce vous espérez ? Tout d'abord, je ne le connais pas personnellement, mais je souhaite qu'il arrive à améliorer les choses dans le club, surtout dans le volet financier puisque le seul souci est de payer les joueurs et les laiss-

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

er se concentrer sur leur travail sur le terrain. Entretien réalisé par Lotfi S.


Maracana N°2258— Mercredi 5 février 2014

Ligue Une 13

MOB LES JOUEURS UNANIMES :

«Les trois points du CSC resteront à Béjaïa »

LA DERNIÈRE DÉFAITE MAL DIGÉRÉE PAR LES FANS Le MOB a donc perdu sa septième rencontre de la saison en déplacement. C’était face au représentant du Sud algerien, la JSS en l’occurrence.

U

ne défaite qui n’a pas été digérée par la direction, qui, par l’entremise du président du conseil d’administration, Adrar en l’occurrence, avait déclaré à l’APS «Les joueurs n’ont pas été à la hauteur, alors qu’ils avaient largement la possibilité de revenir, au moins, avec un point du match nul ». Cela démontre, on ne peut plus clair, que la défaite en elle-même, était inattendue du côté de la direction du club, du moment que cette dernière a mis tous les moyens disponibles pour que les joueurs reviennent avec un bon résultat, entre autre le voyage vers la ville de Béchar par avion, de Béjaia vers la Capitale et de cette dernière vers Bechar et le retour Bechar-Constantine. Tout cela est frustrant et où même du côté des fans, dont la majorité qui nous ont appelés, nous ont affirmé qu’ils sont déçus par le résultat, d’autant

plus que leur équipe avait les possibilités de revenir avec un résultat probant ou au moins un point dans ses bagages. «On nous a affirmé que les joueurs avaient une volonté de fer de revenir de Béchar avec un meilleur résultat possible, mais en fin de compte le club perd et revient bredouille. Ce qui est désolant, c’est de perdre sur des balles arrêtées, puisque le club local a inscrit le premier but par son capitaine, et sur pénalty, et le deuxième par le même joueur sur coup-franc, ce qui montre que les joueurs ne se sont point concentrés comme il faut, laissant même l’initiative aux locaux, qui n’espéraient pas mieux pour s’adjuger les trois points de la rencontre, quant à notre équipe, elle continue à manger son pain noir en déplacement, où seuls deux points ont été récoltés sur les 27 possibles, soit dans neuf rencontres qu’elle a jouées en déplacement et contre qui ? Contre la JSMB à Bejaia où nous les fans étions présents en force, et face à la JSK où pas moins de 5000 fans ont effectué le déplacement au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou »,

déclare-t-on du côté des supporters les plus chauvins de cette équipe du Mouloudia Olympique de Béjaia.

SE RESSAISIR AU PLUS VITE ! La défaite de samedi passé au stade du 20 Août de Béchar, est la troisième onsécutivement, pour la bande à Amrani, car après celle de la 15ème journée face à l’USM El Harrach, sur le score de deux buts à zéro, et celle de l’USMA où le club avait cédé les trois points sur tapis vert avec cette histoire de projecteurs en panne que tout le monde connaît, et samedi dernier, il y’avait la troisième défaite de suite et cellelà sur le terrain face à la JSS qu’entraîne actuellement le technicien Français Alain Michel. Cette troisième défaite fait perdre aux Crabes une autre place au classement, avec une meilleure différence de but au profit de l’ex-club qui occupait ladite place, le CRB en l’occurrence, à savoir la 13ème. C’est cette place que les Vert et Noir occupent actuellement, et ce malgré qu’ils

ont le même nombre de points que les gars de Laâqiba, mais ces derniers ont un goal-average favorable avec une différence de buts de -8 contre -5 pour les Algérois du CRB. Cela est dû aussi à l’octroi des points de la rencontre MOB-USMA aux Usmistes sur tapis vert sur le score de trois à zéro, autrement dit, le MOB aurait une meilleure différence de buts que le CRB, et que c’est les Bejaouis qui prendraient la 12ème place le cas échéant. Disons donc que la défaite des Crabes sur tapis vert devant les Rouge et Noir de la capitale sur le score de trois à zéro les a fait perdre aussi cette 12ème place au profit des capés du nouveau coach Iaiche Abdelkader. Aujourd’hui, il est clair que les Crabes sont devant le fait accompli, à savoir ne pas céder le moindre point chez eux pour les sept rencontres qui leur restent. Ce ne sera pas facile face aux grosses cylindrées du championnat, telles que l’ASO, la JSK et l’USMH, mais le coup est bien jouable. Nassim S.

La discipline dans le groupe, cheval de bataille de Amrani

Depuis son arrivée à la barre technique des Vert et Noir, le coach Tlemcenien Amrani Abdelkader a instauré une discipline de fer dans le groupe et où aucun joueur ne peut dépasser ses prérogatives. L’on se rappelle que tout juste après le match de la 16ème journée qui n’est pas allé à son terme entre le MOB et l’USMA, trois joueurs ont été renvoyés par le coach Amrani, pour la simple raison qu’ils étaient arrivés à la séance de la reprise en retard. Il s’agit de Semani, Baâouali et Bouamria. Avant-hier, et alors que les autres joueurs étaient en pleine séance, les deux Maliens, Magassouba et Sidibé sont arrivés en retard et le coach en chef des Vert et Noir les a renvoyés sur le champ en leur interdisant de rejoindre le groupe. Comme quoi, la discipline dans le groupe reste le cheval de bataille du nouvel homme fort de la barre technique des Crabes.

LES SUPPORTERS DU CSC INDÉSIRABLES À BEJAIA Les supporters du Mouloudia de Bejaia ne sont pas prêts d’oublier le calvaire qu’ils auraient vécu au stade du Chahid Hamlaoui de Constantine, dans la rencontre qu’ils avaient jouée le 03 septembre 2013 face aux Sanafir. C’est ce que les fans du MOB répétaient depuis les dernières heures, où ils affirment qu’ils n’ont pas oublié ce jour-là où les fans des Sanafir auraient lancé toute sorte de projectile et ils sont même allés jusqu’à dire qu’ils ont vécu une véritable chasse à l’homme. Cela dit, les fans du MOB ne souhaitent pas la bienvenue pour ceux du CSC, histoire de leur rendre la pareille. Ils affirment aussi qu’aucune tribune ni guichet ne leur seront réservés. N. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Ils étaient eux aussi déçus par le résultat de la rencontre de samedi dernier, les joueurs du Mouloudia de Béjaia ne jurent que de faire le plein à Bejaia à commencer par le match de la 18ème journée de la saison, avec comme adversaire les Sanafir. Déjà, ils ont une revanche à prendre sur les gars de Constantine, étant donné que ces derniers avaient gagné au match aller grâce à la bénédiction de l’arbitre central Aouina Said, qui avait offert ce jour-là un penalty, qui n’a pas été aussi évident, et qui était transformé par Boucherit à la 34’. Il y’a aussi le match de coupe, où les dirigeants du CSC avaient exercé une pression terrible sur l’arbitre central Sahraoui, qui pour rappel, et selon le coach Amrani et le président Adrar, avait changé d’attitude en deuxième période, en avantageant les Constantinois. Les gars de la Soummam ont donc une revanche à prendre sur les Sanafir et ces derniers en sont déjà avertis.

LES CRABES FACE À QUELLE ÉQUIPE DU CSC ? Le club de l’antique Cirta jouera ce samedi un match de la coupe de la CAF dans son tour préliminaire face au représentant du Niger. En même temps, il y’a le match des Crabes que les Sanafir devaient jouer au stade de Béjaia le même jour, à savoir le samedi prochain. On nous a dit qu’il y’a possibilité que le match sera reporté pour le 11 Février, mais se référant aux déclarations des responsables de la LNF, où ils ont déclaré qu’aucun changement dans la programmation ne sera effectué, il va falloir sans dire que le match MOB-CSC aura bel et bien lieu ce week-end. Maintenant, on ne sait pas si les Sanafir se déplaceront avec l’équipe réserve, tout en envoyant les titulaires au Niger, ou ce sera le contraire. Là, il faut dire qu’aucune information n’est venue clarifier l’opinion publique des deux clubs. Attendons pour voir ! N. S.


ASO

14

Ligue Une

Maracana N°2258— Mercredi 5 février 2014

IL SUIT UN PROGRAMME SPÉCIFIQUE

Aux côtés de Zaoui, Haddouche est soumis à un programme spécial suivi par le staff médical. Blessé lors du stage de l’équipe nationale, Haddouche doit se soigner davantage pour être prêt pour le prochain match où l’équipe croisera le fer avec la lanterne rouge qui ne viendra pas en victime expiatoire et tentera de faire le maximum pour empêcher l’ASO de se racheter de sa dernière défaite.

Haddouche : «On doit récupérer les trois points face à la JSMB» Absent face au CRB, Haddouche, qui souffre d’une blessure à la cuisse, s’est dit déçu par la défaite de son équipe face au CRB. Absent face au CRB, on n’a pas cessé de s’interroger, un mot? C’était en raison d’une blessure, une élongation à la cuisse droite plus précisément. J’étais aux soins et je ne voulais pas m’aventurer, et c’est l’avis du staff médical qui a voulu me préserver pour être d’attaque au prochain match. Je ne vous cache pas que j’avais à cœur de jouer ce match, mais le sort en a voulu autrement. Si l’on parle de cette défaite Il faut savoir que l’équipe s’est présentée avec plusieurs absents, et qu’elle a fait de son mieux, mais l’adversaire était, je crois, plus volontaire, car déterminé à arracher la victoire pour fuir la zone rouge. Il ne faut pas s’alarmer pour autant, on se rattrapera au prochain match face à la JSMB où l’on aura à récupérer les trois points perdus. D’aucuns estiment que l’équipe n’a pas joué à sa juste valeur Avec la pression exercée par le public de l’équipe adverse et l’agressivité de ses joueurs qui y sont allés un peu trop, il ne fallait pas s’attendre à

grand-chose des nôtres. L’équipe jouera d’autres adversaires dans la même situation Je suis sûr que le groupe a retenu les meilleures leçons de ce match et à partir de là, la certitude que l’on se remettra à l’avenir. Nous ne manquons pas d’atouts, à l’image de toutes les autres équipes, et puis notre effectif est équilibré, et a des qualités qu’il ne faut pas nier. A ce titre, je ne vois pas pourquoi l’on ne peut pas jouer les premiers rôles cette saison, du moment que nous collons toujours aux basques des équipes du podium. La concurrence bat son plein dans le groupe avec l’éclosion d’autres jeunes Cela ne fait que fortifier notre groupe. Je pense que la richesse de l’effectif est utile à l’équipe et de ce fait, la concurrence est, à mon sens, le meilleur moyen de motiver les joueurs, car elle les pousse à se donner à fond et à travailler plus à l’entraînement pour arracher des places dans le onze. Me concernant, elle ne m’a jamais fait peur d’autant plus que je suis sûr de mes capacités. Comment voyez-vous le prochain match face à la JSMB ? Ce sera un match piège face à la lanterne rouge qui se présentera pour jouer à fond ses chances, mais nous devons y répondre positivement. La

● La séance d’entraînement du lundi après-midi a été suspendue après que des supporters sont entrés au stade et ont agressé verbalement le coach. ● La reprise a été pour hier matin, à 10 heures. ● Merzougui, l’ancien président du CABBA, promet une prime, en cas de réussite face à l’USMA. ● Le match CABBAUSMA, samedi à 15h00 ● Messaoudène s’est réuni avec le staff technique et les joueurs. I. B.

De tels matches ont toujours été difficiles C’est certain et ce ne sera pas une partie de plaisir face à une équipe qui fera le maximum pour engranger le moindre point, car étant relégable en puissance. Ce sera très disputé comme match, d’autant plus que l’adversaire n’aura rien à perdre et jouera à fond ses chances. Vous serez de la partie normalement Je l’espère de tout cœur, car j’ai vraiment hâte de jouer et surtout d’aider mes camarades, mais mon sort n’est pas entre mes mains, car je dois me soumettre aux directives du staff médical. Propos recueillis par Z.Z

ZAOUCHE DE RETOUR Absent depuis trois semaines, Zaouche a repris avec le groupe, à la grande joie du staff, qui voit en cet élément, l’un des piliers de son onze. Le retour de « Mimi » face à la JSMB donnera plus de tonus à l’équipe et plus précisément, à l’entre- jeu. Z. Z.

COLÈRE DES SUPPORTERS BORDJIENS

CABBA ● Face à l’USMA, on verra le retour de: Bendahmane, Mosrati, Hamdadou et Saâdi.

victoire est obligatoire et puis devant note public, qui espère une relance, on n’a pas droit à l’erreur. Le championnat est une succession de matches et qu’il faut toujoiurs voir devant soi, et bénéficier des enseignements.

La pilule a du mal à passer Les supporters du CABBA ne digèrent pas la dernière place du club au classement de la L1, ce qui constitue une mauvaise position du club, qui avait tout misé, cette saison, pour au moins jouer le milieu du tableau.

A

ffligeant", "consternant" ou encore "pas au niveau", le moins que l'on puisse dire, c'est que les supporters Bordjiens n'ont pas été tendres avec leurs protégés, après la défaite face au MCEE (1-0) vendredi à El Eulma. Une soirée difficile donc et un huitième revers en autant de rencontres, qui élimine pratiquement les Bordjiens de la Ligue 1. Mais au-delà de ce triste constat comptable, c'est surtout la manière qui interpelle les fans Bordjiens et les déclarations

défaitistes du coach. Peu de réelles occasions de but, une défense en difficulté et une réaction trop timide après l'ouverture du score, le CABBA ne s'est pas montré à la hauteur de l’événement, depuis le début de saison et encore pire après la phase aller. Incapables d'élever leur niveau, les hommes de Mustapha Biskri

restent actuellement sur une inquiétante série de défaites consécutives, et peinent à trouver un équilibre collectif. Alors forcement le ras-le-bol est palpable chez les supporters, qui ont scandé « mouillez vos maillots ! » durant les rencontres précédentes et durant la reprise des entraînements. Mais il y a aussi les

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

supporters désabusés, qui quittent l'enceinte du stade avant même le coup de sifflet final. C'est le cas de plusieurs anciens supporters, qui n’hésitent pas à exprimer leur rancœur entre réalisme et fatalisme «C'est encore une désillusion. C'est tout simplement pas le niveau Ligue 1, techniquement et tactiquement » «Ce match était une catastrophe. Il n'y a aucune rébellion, aucune envie. On prend encore une fessée et le coach parle d’après le 17 mai . Je pense qu'il faut tout changer ». Avant de tout bouleverser et de plonger dans la "crise", le CABBA jouera une de ses dernières cartes ce samedi, à domicile, face à l’USMA, et comme le confiait un des joueurs : «Cela sera une occasion de reconquérir le public Bordjien». Et malgré les bonnes températures actuelles (au-dessus des normes saisonnières) l'accueil risquera tout de même d’être frileux, voire même glacial. «On est en colère et frustrés », confie un supporter. Imad B.


Maracana N°2258— Mercredi 5 février 2014

Ligue Une 15

RCA UN MATCH AMICAL POUR PRÉPARER L'USMH

Les Arbéens décidés à aller de l'avant Si on revient un peu en arrirère, on peut dire que rares étaient ceux qui misaient le moindre centime sur cette formation du RC Arbaâ

C

ertains croyaient que le nouveau promu fera de la simple figuration et retournera en fin de saison là d'ou il est venu. Mais sur le terrain, c'est le contraire qui s'est produit, et les observateurs découvrivent une équipe fortement remaniée avec des éléments, dont la plupart étaient inconnus au bataillon. Aprés un début timide, en compabilisant un point en deux rencontres, les langues conmençaient à se délier, en répétant

que le RCA aurait mieux fait de rester en ligue 2, mais par la suite les Bleu et Blanc rasent tout sur leur passage, créant l'exploit à Sétif, et damant même le pion à l'ESS, devant ses milliers de supporters. Le RCA carbure à merveille et ne va pas s'arrêter en si bon chemin, afin de terminer son parcours dans une bonne position.

HADJI : «ON PENSE DÉJÀ À L'USMH » Le joueur Kacem Hadji, était, comme tous ses camarades, d’ailleurs, content de la victoire acquise à l'extérieur, face à la JSMBéjaia. Il souligne que la rencontre n'a pas été facile comme le pensent certains «Les gens croient qu'on a eu affaire à une équipe

qui s'est laissée faire, au contraire, les Béjaouis étaient décidés plus que jamais à ne pas rater leur sortie à domicile pour ne pas compliquer leur avenir en ligue 1. Ils ont fait de leur mieux pour arracher la victoire, afin de se remettre en confiance. On a su gérer comme il se doit la rencontre, avec en prime, un joli but réalisé par Bougueroua. La page de cette empoignade JSMB-RCA est désormais tournée,et on songe d'ores et déja à notre prochaine sortie à El- Harrach, pour croiser le fer à une vieille connaissance, l'USMH », souligne t-il. Il estime que cette confrontation sera difficile pour son équipe face à un adversaire qui affiche une belle forme ces deux derniéres

semaines. Les Harrachis tenteront le tout pour le tout pour le confirmer «Ce ne sera pas une partie de plaisir contre l'USMH, qui carbure bien en ce moment, en témoignent ses bons résulats. On ira à El- Harrach pour confirmer notre bonne santé qu'on affiche depuis des semaines, et on est décidés à ne revenir bredouilles», ajoute t-il. La rencontre sera trés disputée entre les deux formations, les Harrachis évolueront sur leur terrain et devant leur bruyante galerie, ils partent légérement favoris, mais d’un autre côté, les gars de la Mitidja sont décidés plus que jamais à porsuivre leur série de victoires. Ali O.

Afin de préparer la prochaine confrontation contre le voisin Harrachi, le coach CEO a programmé un match amical, il reste juste de désigner la formation, qui donnera la réplique aux Bleu et Blanc. Dans le cas d'indisponibilité d'un "sparring- partner" son équipe sera obligée de croiser le fer à l’équipe espoir. Cette joute permettra au coach de procéder aux correctifs nécessaires, avant le match contre l'USMH, que tous les Arbéens attendent avec impatience.

BELAID PURGE Le défenseur latéral Belaid, absent contre la JSMB, en raison de la suspension qui lui a été infligée par la LPF, sera de retour face à l'USMH, cet élement traine derrière lui, une expérience, qui donnera plus de solidité à l'arriére garde d'Ezzerga, en compagnie de Zeddam, Cherfaoui, ce qui formera un trio, en mesure de neutraliser les virevoltants attaquants d'Essafra, dans une rencontre qui s'annonce palpitante entre, Harrachis et Arbéens. A. O.

PUBLICITÉ RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE TAMANRASSET DAIRA DE TAMANRASSET COMMUNE DE TAMANRASSET BUREAU DES MARCHÉS N°07/2014

AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT N° 03/2014 Le président de l’Assemblée populaire communale de la commune de Tamanrasset lance un avis d’appel d’offres national ouvert en vue du projet suivant : Acquisition des véhicules, des camions et des appareils pour renforcement de parc de la commune (plusieurs lots) Les soumissionnaires intéressés par le présent avis et spécialisés dans le domaine disposant des conditions requises dans le cahier des charges peuvent retirer ce dernier auprès du bureau des marchés, siège de l’APC 1er étage contre le paiement de 2000,00 DA. Les offres doivent être accompagnées des pièces réglementaires prévues par la réglementation en vigueur conformément au cahier des charges. Les pièces requises doivent être en cours de validité à savoir : Lettre de soumission * Cahier des charges signé et cacheté par le soumissionnaire, * Déclaration à souscrire selon le modèle joint, * Déclaration de probité, * Copie de la loi pour les entreprises, * Extrait des retenues financières des deux (02) dernières années signés par les services concernés, * Copie du numéro fiscal, * Délégation de signature du concerné juridiquement pour les entreprises, Les soumissionnaires doivent également remettre les pièces suivantes : Pièces fiscales et parafiscales en cours de validité, * Attestation de mise à jour vis à vis de CAS-

NOS en cours de validité, * Attestation de mise à jour vis à vis de CNAS en cours de validité, * Attestation du casier judiciaire, * Extrait de rôles apuré ou calendrier, * Registre du commerce, * Lettre de soumission, * Bordereau des prix unitaires, * Devis quantitatif et estimatif, * Devis des caractéristiques, * Attestation des acquisitions réalisées. Les offres doivent être déposées au bureau des marchés de l’APC de Tamanrasset dans une enveloppe fermée A et B. L’une concernant l’offre technique et l’autre l’offre financière. L’enveloppe extérieure doit être anonyme et apporter et la mention suivante : A Monsieur le président de l’APC de Tamanrasset AVIS D’APPEL D’OFFRES NATIONAL OUVERT N° 03/2014 Acquisition des véhicules, des camions et des appareils pour renforcement de parc de la commune (plusieurs lots) Lot n° 01 acquisition d’un camion empliroll Lot n° 02 acquisition de deux véhicules 4x4 tous terrains A ne pas ouvrir Les offres seront déposées au bureau des marchés au siège de l’APC 1er étage le 15ème jour de la date de la première parution du présent avis dans la presse nationale ou dans le BOMOP avant 14h00, les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de 90 jours à compter de la date de dépôt des offres.

Maracana N°2258— Mercredi 5 février 2014 - ANEP N°104 936

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

WILAYA DE CHLEF DAIRA DE TAOUGRITE COMMUNE DE TAOUGRITE N° FISCAL : 0984.0206.9023527

AVIS D’INFRUCTUOSITE D’APPEL D’OFFRE NATIONAL OUVERT N° 06/2013 Conformément aux dispositions de l’article 44 du décret présidentiel n° 10-236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés public, le président de l’Assemblée populaire communale informe l’ensemble des soumissionnaires ayant participé à l'appel d’offre ouvert n° 06/2013 qui a été publié le 25/12/2013 et 26/12/2013 concernant le projet d’acquisition des autocars de transport scolaire est déclaré infructueux pour le motif : d’une seule offre techniquement qualifiée. Maracana N°2258— Mercredi 5 février 2014 - ANEP N°104 911

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Ligue Deux

Remaniement au sein du staff technique

Nouveau retournement de situation au sein du staff technique du CAB après l’annonce du limogeage du duo Bouaraâra -Benamar et leur remplacement par Latrèche. La direction avait décidé de maintenir le staff initial et de se rétracter pour Latrèche. Quarante-huit heures après, le nouveau président, Talbi, décide, au terme de consultations de maintenir le duo en place et le renforcer par Latrèche qui sera le premier patron de l’équipe.

L

’ex-entraineur de l’USM An était attendu à la séance d’hier après-midi pour prendre ses fonctions et peaufiner ainsi le programme de préparation pour la rencontre de vendredi qui verra le CAB se déplacer à Médéa. «Après avoir mûrement refléchi, on a préféré opter pour la stabilité du staff technique en place tout en le renforçant par un entraineur d’expérience qui peut nous apporter ce petit plus qui nous a fait défaut jusque-là. Latrèche sera le DTS et le premier patron de l’équipe, Bouaraâra et Benamar, qui connaissent bien le groupe, seront ses assistants et ses collaborateurs.

L’INFIRMERIE AFFICHE COMPLET En plus de Bouti et Messaoudene toujours convalescents l’infirmerie du CAB a enregistré de

WAT

Maracana N°2258— Mercredi 5 février 2014

nouveau blessés. Ainsi, Fezzani, Bitam, A/Rezak, Khalfa et Kibia sont aux soins. Le kiné du club est au four et au moulin pour tenter de récupérer au moins Kibia et Bitam. Quant à Khalfa et Fezzani on est peu optimistes quand à leur récupération pour le match de vendredi.

MERAZKA ET BOUAÂRA ONT REPRIS Après avoir brillé par leur absence à la séance de reprise de dimanche après-midi, les deux joueurs ont repris lundi matin. L’administration n’a pas manqué de les informer qu’ils sont à l’amende conformément au règlement intérieur du club.

DÉPART DEMAIN MATIN POUR MÉDÉA l'administration et le staff technique ont convenu que le départ des équipes séniors et U_21 sur Médéa aura lieu jeudi matin par route et par bus les deux catégories seront hebergées a l’hôtel de Berrouaghia.

ENTRAINEMENTS À HUIS CLOS Les séances d'entraînements du CAB au stade Seffouhi se déroulent pratiquement à huis clos. Les supporters du club montrent un désintéressement total a l’égard de leur équipe. Il est vrai que les résultats des camarades de Bitam n’encouragent personne à oser le déplacement au stade surtout avec le froid qui sévit à Batna en cette période d’hiver. W. Y.

MSPB

CAB

16

L

Mohammedi attend son contrat

’ex-président du MSPB, qui a fait le déplacement avec l’équipe à Alger pour le match NAHD-MSPB n’a pas encore pris ses fonctions de manager général de l’équipe. Renseignements pris, l’interessé attend de signer son contrat pour entamer son boulot. De son côté, l'administration prend son temps.

parmi les plus grands créanciers du MSPB. Ils sont à l’origine du blocage des deux comptes du club. Les deux intéressés attendent le départ préalable de Zinder de la présidence du CSA. Une condition sur laquelle insiste le duo ZidaniZeddam en attendant qu’elle se concrétise. l'administration tente de dénouer la crise financière.

ment pour la semaine d’après le match MSPB-ASK. Les camarades de Benmansour auront d’ici là l’occasion de rajouter une deuxième prime s’ils gagnent contre l’ASK.

BENFLIS SOLLICITE ZIDANI ET ZEDDAM

LA PRIME DU NAHD APRÈS L’ASK

Nous avons appris que le président de la SSPA aurait sollicité Zidani et Zeddam pour aider le club à débloquer les comptes. Les deux ex-dirigeants comptent

Les joueurs devront faire preuve de patience pour pouvoir encaisser leur prime du match nul contre le NAHD. L’administration a pris la décision de reporter son verse-

Auteur d’une tres bonne prestation contre le NAHD au stade du 20 Aout le stoppeur du mouloudia a attiré l’attention des dirigeants Belwizdadis qui n’ont pas hésité a lui demander des renseignements sur sa situation contractuelle. W. Y.

Allili : «On est confiants pour le maintien»

Le défenseur mouloudéen retrouve petit a petit ses moyens. L'arrivée de Heddane lui a fait beaucoup de bien. Le coach lui fait souvent confiance. Il estime que cette phase retour est l’occasion pour lui de regagner une place de titulaire. il nous en parle et évoque la situation de son équipe.

Comment évaluez vous l’ambiance au sein du groupe ? L’ambiance est bon enfant, le groupe est serein, notamment après le nul contre le NAHD qui nous a fait beaucoup de bien. Il nous a permis de reprendre confi-

Messaoudi : «L’arbitre nous a sabotés»

Messaoudi, le libéro tlemcenien, que nous avons accosté après la séance de musculation, se dit très déçu par cette contreperformance contre l’ASK et accuse l’arbitre de la rencontre.

Pouvez-vous nous parler de l’ambiance qui règne au sein du groupe ? Nous sommes très déçus par cette contre-performance. Un match qui était largement à notre portée si ce n’est l’homme en noir qui nous a sabotés,en nous refusant un penalty indiscutable et en accordant un penalty généreux à l’ASK. Cette défaite fait partie maintenant du passé, la page est tournée on doit se ressaisir et travailler avec plus de sérieux pour être prêts pour la prochaine con-

frontation face à l’USMAn. Cette défaite ne risque-telle pas de vous affecter ? Une défaite reste toujours une défaite et mal à digérer. Maintenant on n’aura plus le droit à l’erreur, si on veut accéder, rien n’est encore perdu seulement il faut être solidaire et cravacher dur car le championnat est encore long. Un mot sur la prochaine rencontre face à l’USMAn ? C’est un match très difficile, il faut être vigilant face à cette formation, les joueurs sont conscients de l’importance de cette confrontation et ne veulent surtout pas rater cette opportunité. Attention, notre mission ne sera pas de tout repos face à cette équipe. Les joueurs sont avertis. Il ne faut surtout pas tomber dans la facilité comme c’était le cas face à l’ESM lors de la phase aller qui nous a surpris. Entretien réalisé par S. T. S.

AÂRAS SUR LES TABLETTES DU LE CRB

ance et chasser le doute. Le nul contre NAHD est-il dû au réveil du MSPB ou au passage à vide du Milaha ? On a fait un match plein d’engagement et de déterminaiton. Tous les joueurs ont joué avec les tripes. Cette fougue et surtout l'organisation avec lesquelles nous avons abordé le match ont surpris l’adversaire qui n’a pas pu trouver de solution. C’est donc le reveil du MSPB qui a pesé dans cette rencontre. Quel est l’apport de Heddane au MSPB ? Il nous a apporté la discipline, l’organisation tactique et son expérience. On apprend chaque jour avec lui. il sait comment nous motiver et prendre conscience de nos qualités. Est-ce que vous êtes optimistes pour le maintien ?

Je ne suis pas le seul à l’être. On est tous confiants pour le maintien. Ça ne sera pas facile, mais la détermination qui anime les joueurs nous aidera à enregistrer de bons résultats. Entretien réalisé par W. Y.

Confiance renouvelée au duo Kherris-Yadel M

algré la défaite inattendue concédée face à l’ASK, la direction widadie et par le biais du responsable de communication, Méliani Rachid, qui a effectué le déplacement à ElKhroub en tant que chef de la délégation, n’a nullement critiqué la gestion de la rencontre du duo Kherris-Yadel. Et si certains proches du club sont sceptiques concernant les chances de ce staff technique qui manque forcément d’expérience de permettre au WAT de retrouver l’élite d’ici la fin de saison, la direction reste confiante dans les capacités des deux anciens défenseurs de retrouver rapidement le chemin du succès, lors de la réception de l’USMAn pour le compte de la 18è journée. Signons que la direction du club compte déposer un rapport auprès de la LFP pour protester contre l’arbitre Benbrahim qui a fait du mal aux Tlemcéniens en offrant un penalty très litigieux et généreux aux locaux, tout en privant les Bleu et Blanc de deux penaltys mérités selon Rachid Méliani. Les camarades de Benmoussa ont chuté au Khroub devant un club de l’ASK déchainé qui aurait pu leur infliger une lourde défaite. Le WAT ne fait plus peur. Il donne l’impression de devenir une équipe quelconque. Après ce revers contre l’ASK, les Widadis sont une nouvelle fois tombés de haut. Les coéquipiers de Dif ont montré leurs limites. Peut-on dire que ça sent le roussi ou n’est-ce qu’un passage à vide ? Les quelques supporters qui ont fait le déplacement sont rentrés très déçus à Tlemcen. Ils aspiraient à une victoire. Les joueurs widadis ont donné l’impression d’être amorphes, les jambes lourdes et la tête ailleurs. Une chose est sûre, c’est que la majorité des supporters demandent le départ du duo Kherris-Yadel tandis que la direction préfère leur donner une autre chance. S. T. S.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°2258— Mercredi 5 février 2014

F

BENDIAF : «Rester sur cette bonne dynamique» Le milieu de terrain de l'USMB, Tarek Bendiaf, a bien voulu répondre à nos questions, à la fin de la séance de la reprise du travail, il affirme que son équipe est sur la bonne voie et doit rester sur cette dynamique de bons résultats, acquis jusqu'à présent. Vendredi l'USMB avait battu le voisin l'O.M, on imagine que vous êtes heureux ? C'est une victoire méritée, on a fait de notre mieux et grâce à notre volonté, notre détermination, on a pu prendre le dessus sur les Médéens, on est très contents et très satisfaits de ce succès, qui est bon pour le moral du groupe, qui va redoubler d'efforts lors des prochaines rencontres, pour confirmer ce bon résultat. Avec du recul, quelle analyse faites vous sur ce derby ? Ce rendez-vous n'était pas facile entre deux formations qui se connaissent bien et aux objectifs diamétralement opposés, l'USMB joue l'accession et notre adversaire le maintien. On savait que la rencontre n'allait pas être facile face à un adversaire coriace, mais on a cru jusqu'au bout, tout en restant très bien concentrés sur le sujet et Dieu merçi, on a pu arracher les 3 points de la victoire.

USMMH

Une victoire dure face à votre bête noire, décidée à vaincre l'USMB...? Effectivement, ça n'a pas été facile pour nous pour garder les trois points à Blida, ce fût une confrontation très disputée entre deux équipes qui en voulaient tellement et c'est nous qui nous avons gagné le dernier mot. On a réussi notre mission, et on a procuré de la joie à nos supporters qui méritent plus. Peut-on dire que c'est le vrai départ des Blidéens ? On l’espère vraiment, après la victoire arrachée vendredi dernier lors du derby contre les gars du Titteri, on se déplacera à Oum El Bouaghi pour revenir avec un bon résultat, on compte garder cette bonne dynamique , tout cela fait que l’USMB est

Ligue Deux 17 USMB BENCHOUIA MET EN GARDE SES JOUEURS CONTRE TOUT RELACHEMENT

bien partie pour réaliser un bon parcours cette saison. Sur le plan personnel, vous enchainez de belles performances, depuis l'entame de la phase retour ? Dieu merçi, je me sens en pleine forme, et je dirais que cela est le fruit du travail que tout le groupe est entrain de réaliser. Pour ma part, je ne dois pas m'arrêter en si bon chemin, je dois redoubler d'efforts afin de maintenir la même dynamique et continuer à servir mon équipe. Le prochain match face à l'USC, comment se présente t-il pour vous ? C'est une rencontre difficile, comme celles qui nous attendent, l’USC est une coriace équipe, qui joue aussi l'accession, elle reste sur une défaite contre l'USMBA,et voudra se réssaisir à domicile et devant son public, de notre côté, on fera de notre possible pour revenir avec un bon résultat du stade Zerdani Hassouna. Certes, notre mission ne sera pas facile, mais nous devons confimer nos derniers bons résultats réalisés sur nos bases et à l'extérieur. Pensez-vous que votre équipe est capable de terminer la saison dans une place sur le podium ? Bien sûr, cette saison on a effectué une bonne préparation, tous les atouts sont réunis, on doit cravacher dur pour atteindre les objectifs tracés par la direction du club,en début de saison. Une chose est sûre, on fera le maximun pour ne pas perdre des points à domicile et de ramener le maximun de l'extérieur. Inch'Allah, on sera à la hauteur et on procurere de la joie et le sourire à notre fidèle public. Entretien réalisé par Tahi Ahmed

ES KHELLADI ENCAISSE 2 BUTS EN 7 MATCH

n’a encaissé, durant les porte à merveille cette saison, L'arrière garde blidéenne qui se phase aller, que deux buts, la de cinq dont at pionn cham sept dernières rencontres de ressortir une moyenne de l'ASMO (16 ème J.), ce qui fait en blidéen, face à l'USMBA ( 14 ème J.) et a fait gagner des galons au gardi observateurs , il ce rman perfo Cette h. matc / 0,30 but yeux des à son meilleur niveau , et aux te redoubler comp et e Khelladi Smain, qui est revenu équip résultats réalisés par son T.A a beaucoup contribué aux bons aller de l'avant. à e équip son aider pour d'efforts

Avant l'entame de la séance de la reprise, dans l'après midi d'avant-hier, l'entraineur en chef de la formation blidéenne, s'est réuni avec ses joueurs pour les inciter à ne pas baisser les bras et penser dès à présent, au difficile rendez-vous qui les attend face à l'USChaouia, lors de la prochaine rencontre qui aura lieu ce vendredi au stade Zerdouni Hsouna. Il a insisté sur le facteur psychologique, afin de parer à un eventuel excès de confiance, après la bonne dynamique des derniers résultats réalisés. Le premier responsable de la barre technique de l'USMB, n'a pas omis de faire quelques remarques sur les erreurs commises par les camarades de Belhocine, lors de la dernière journée face à l'olympique de Médéa, oû certains d'entre eux n'ont pas été à la hauteur. L'entraineur blidéen a, lors de cet entretien avec ses poulains, insisté sur la sérénité et la rigueur, tout en expliquant à ses poulains, que ce n'est que le début de la phase retour et que le parcours est encore long et parsemé d'embuches, il les a averti à redoubler d'efforts et éviter tout relachement, seuls garants de la réussite. Pour les Vert et Blanc, le message du coach a été bien reçu, affichant leur volonté de bien préparer ce rendez-vous, pour lequel ils doivent être à la hauteur de la mission qui les attend le week-end prochain contre les Jaune et Noir d'Oum El Bouaghi. T.A

La défaite face à Saida est oubliée

Au cours de cette semaine, les joueurs hadjoutis ont repris le chemin des entrainements, après un repos de deux jours, dans une atmosphère qui ne dénote pas le moindre signe de déception après le revers qu'ils ont concédé sur le terrain de Saida.

''retour'' du championnat. Donc, l'échec ''saidi'' est oublié et le plan ''nahdiste'' est désormais posé sur la table, pour être mis en exécution sur le rectangle vert du stade du 5 juillet de Hadjout, dès ce vendredi prochain.

LE STAFF TECHNIQUE PROGRAMME UN BIQUOTIDIEN

P

ourquoi l'être ? On a fait un bon match et nous étions battus par le référée de la rencontre», éstime Omar Rebah, l'arrière latéral gauche de l'USMMH, c'est ainsi qu'il a voulu revenir sur cette empoignade face au Mouloudia de Saida pour en exprimer son ras-le-bol. Et d'ajouter «Croyez moi, qu'on a vite oublié cette défaite et nous sommes d'ores et déjà branchés sur celle du vendredi prochain, qui nous opposera à une coriace formation de Hussein-Dey». Maintenant, tout ce qui reste à ce club de

Marengo, c'est de faire inévitablement le plein à domicile, s'il veut bien sûr qu'il ne soit pas dévié de sa propre et principale mission, qui est le maintien à ce palier de la ligue ''deux''. Et les inconditionnels d'ElKhadra ont la peur au ventre et craignent que le scénario de Merouana, d'il y a une vingtaine de jours, va se reproduire.

Néanmoins, l'entraineur Farid Zemiti, qui aura cette lourde tâche de conduire une équipe hadjoutie face à celle de ses premières couleurs, le NAHD, reconduira certainement le même effectif qui a donné la réplique aux Tiaretis dans le cadre de la coupe d'Algérie et aux Saidis pour le compte de la seconde journée de la phase

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

De retour à l'ambiance des entrainements, après être bien ressourcés auprès des siens, les joueurs de Marengo commencent ce volet de préparation habituel par un décrassage qui sera suivi par un biquotidien. Et ça sera une préparation un peu spécifique, car le prochain adversaire se nomme, le Nasr Hussein-Dey. Ce vieux club algérois qui a enfanté pour le sport-roi les Ouchen, Bouyahi, Oualiken, Saâdi, Ighil, Kheddis, Guendouz, Mezadjri, Madjer, Fergani, Guennoun pour ne citer que ceux-là, ne se rendra pas certainement à la ville de Hadjout pour repartir avec un ''oualou'' dans les mains, mais pour glaner ne serait ce un point du match nul. Hadjout, donc, en est averti et que la préparation qu'il est en train d'effectuer constituera une motivation en plus pour ce match de vendredi. M.G.


18

Nationale Amateur

Les Unionistes reprennent leur envol !

USOA DEUXIÈME VICTOIRE À L’EXTÉRIEUR DEPUIS TROIS MOIS l’USOA vient de renouer avec la victoire à l’extérieur depuis trois mois. En effet, la dernière victoire acquise par les Rouge et Noir au moment où ils étaient aux cimes de leur forme, c’était face au WAB 2-1 remonte au 4 octobre 2013. Cette victoire a permis aux gars d’Amizour d’occuper d’ailleurs la quatrième place au classement général derrière le RCK, l’IBL et la JSMC, avant de connaître par la suite la traversée du désert. Cela dit, le groupe de Samir Boudjaârane ne compte pas s’arrêter là, il continue sur sa lancée surtout que ce coach a trouvé le remède pour sortir l’USOA du tourbillon. Et c’est tout le mal qu’on lui souhaite. T. H.

S

Maracana N°2258— Mercredi 5 février 2014

Après une période de crise marquée essentiellement par une série de mauvais résultats, que ce soit à domicile ou à l’extérieur, l’USOA a retrouvé les couleurs en glanant des places dans le tableau du classement général.

L

es Rouge et Noir, sous la houlette du nouvel entraîneur Samir Boudjaârane ont retrouvé leurs repères et confirment que les mauvais résultats enregistrés précédemment ne sont que la suite d’une crise sans précédent. Quand les joueurs sont mis dans de bonnes conditions surtout psychologiques, ils sont capables de relever tous les défis. Ils

avaient besoin seulement d’un entraîneur qui leur remonterait le moral dans les moments difficiles. Boudjaârane est arrivé comme un saint au bon moment pour s’acquitter de cette tâche de la meilleure des manières. En un laps de temps, il a su comment dynamiser ses joueurs et les pousser vers l’exploit. Pour son premier match, il a réussi à arracher une précieuse victoire de surcroit hors de leur base contre l’USM Chéraga, qui n’est pas facile à manier chez elle. Un bon résultat qui a redonné de l’espoir à toute l’équipe et aux supporters qui étaient impatients de voir leur équipe gagner à domicile. À voir la réaction des dirigeants, Omar Oumbiche entre autres, tout le monde à l’USOA a été satisfait non seulement du résultat ramené de Cheraga, mais surtout la qualité

de jeu durant ce match et la combativité ainsi que la volonté des joueurs tout au long des 90 minutes de jeu. Maintenant, les Unionistes veulent rééditer à l’occasion du match prochain que l’équipe va devoir livrer chez elle au stade Larbi-Touati. On peut dire sans aucune hésitation que l’USOA tient Samir Boudjaârane, un homme capable de mener à bon port l’équipe chère aux Amizourois. Assurément, ce coach aux grandes compétences va sortir le club de cette mauvaise passe qui a trop duré. Arrivé à l’USOA lors de la deuxième semaine de la trêve, l'ancien entraîneur de l’Arba et du NAHD avait trouvé une équipe classé à la 14e place, qui totalisait à peine 16 points en 15 matches et il obtient ses trois premiers pour sa première rencontre.

LES ROSSONERIS AUX ANGES La victoire remportée à Alger par les Rouge et Noir a provoqué une grande joie au sein des supporters du club d’Amizour surnommé comme ceux du Milan AC puisqu'ils portent les mêmes couleurs « Les Rossoneris>». Les Rouge et Noir ont pu revenir avec les trois points, alors que ceux qui croyaient en eux sont rares et nombreux sont ceux qui appréhendaient ce déplacement à Alger. Néanmoins, cette victoire est venue au bon moment pour remettre sur les rails l’équipe. Elle lui redonne à nouveau confiance d’autant plus qu’elle a été acquise aux dépens de leur base, elle dissipe le doute et du coup les Rouge et Noir voient la suite du parcours avec un peu plus de sérénité. T. H.

BOUDJAÂRANE FAIT L’UNANIMITÉ

W.R.B. M’sila ■ Un début prometteur En entamant la phase retour par un joli et difficile succès face à Lakhdaria, par la plus petite des marges (1-0), à domicile, le Wifak de M’sila a bien négocié son sujet. Notons que le stage effectué à Alger durant l’arrêt du championnat y est pour quelque chose. ■ Le président du club était présent En boudant presque toutes les rencontres de son équipe, pour cause de mauvais résultats, le président Diakdali est revenu à de meilleurs sentiments, en étant présent au stade. Après la victoire, il était aux anges et espère que l’équipe continuera sur cette voie. Il a insisté à ce que les supporters reviennent en force, car, avouonsle, le stade était presque vide. ■ L’arbitre et le commissaire du match : pas de preuves en vue Contrairement aux dirigeants d’El Amal, les mis en causes n’ont guère démontré d’arguments concrets à la commission. Ce qui laisse perplexe plus d’un. Wait and see ! ■ Reprise des entraînements Après avoir accordé à ses poulains une journée de repos, les entraînements ont repris dimanche après-midi sous la houlette du coach Belaribi en marge des préparatifs du prochain match face au MC Saïda. Dj. L.

SAM

i la réussite retrouvée est le fruit d’un travail d’ensemble, d’aucuns considèrent que le grand mérite revient à l’ex-entraineur du NAHD, Boudjaârane. Il a su en un temps record aboutir à ce résultat en ayant un discours franc et sincère et une rigueur dans le travail imposés aux joueurs qui accusaient un énorme déficit. Boudjaârane redresse ainsi la barre. Les fans affichent un enthousiasme et une confiance des grands jours. Ils ne cessent de parler du déclic et de libération psychologique des joueurs, tout en adressant des qualificatifs flatteurs au nouveau coach. Ce dernier ne cesse de

récolter des éloges pour avoir mis en place une tactique qui a coûté au club trois points. Une confiance retrouvée et tous les joueurs s’accordent à dire qu’ils joueront en force et en conquérants tous les matches qui leur restent à jouer, promettant de terminer la saison avec une bonne ambiance, selon les observateurs qui s’accordent à dire que l’équipe retrouve une efficacité et une force mentale qui la fuyaient depuis presque trois mois. Samir Boudjaârane, qui a concentré ses efforts durant cette petite période à la tête du club sur le volet psychologique et tactique, récolte les fruits de son labeur. Atzi et Chahrour ont

chacun marqué un but, ce qui va les mettre davantage en confiance. Cependant, un grand travail attend le nouveau coach pour maintenir ce rythme.

Un public nombreux attendu face à M’Sila

À Amizour le climat est à la joie et à la confiance et les supporters ne cessent de se mobiliser autour de leur club. Le prochain rendez-vous face à M’Sila est attendu avec impatience, d’autant qu’il se jouera au stade Larbi-Touati. Un public nombreux s’apprête à le suivre pour constater la confirmation du renouveau. T. H.

YACHBA : «Un faux Que de souvenirs ! pas est toujours L difficile à oublier»

Le jeune défenseur latéral samiste Yachba Sofiane, auteur d'une très bonne prestation samedi dernier face au RCR, a aimablement répondu à nos questions écoutons-le … Peut on dire que vous avez oublié le semi-échec concédé face au RCR ? Un faux pas est toujours difficile à oublier surtout qu'on pouvait faire mieux, maintenant ça ne sert à rien de penser à cette rencontre, ce qui est fait est fait, on doit penser à la suite du championnat et à la façon d'engranger des points à l’extérieur pour compenser les point perdus sachant que nous avons laissé filer pas moins de 10 points chez nous. C'est d'ailleurs ce que nous avons décidé de faire samedi prochain face à la JSM Tiaret Justement, comment se présente pour vous cette rencontre face à la JSMT ?

La rencontre sera certainement difficile pour nous, lorsqu'on sait que nous allons jouer devant une équipe blessée après sa sévère défaite concédée à Ben Badis. Elle est donc appelée à se racheter devant ses supporters après une une série de contreperformances. Pour ce qui nous concerne, je crois que nous n'avons plus le droit à l'erreur si on veut quitter la zone de turbulences. À cet effet, on doit redoubler d’efforts et faire le maximum pour revenir à la maison avec au moins le point du nul On vous laisse le soin de conclure … Tout d'abord, je suis persuadé que le SAM a largement les moyens de terminer le présent exercice avec un classement honorable. Pour que cela se réalise, je demande à notre merveilleux public de nous aider par son encouragement et son soutien en cette période difficile, pour ce qui nous concerne, nous ferons de notre mieux pour être à la hauteur des espérances de notre large public Entretien réalisé par A.L.B.

e stade Kaid-Ahmed de Tiaret sera le théâtre d'une belle affiche qui mettra aux prises la JSM Tiaret au Sarii de Mohammadia. Cettte confrontation entre Tiaretis et Samistes comptant pour la 17e journée du championnat national amateur groupe Ouest sera la 32e du genre depuis le recouvrement de la souveraineté nationale puisque auparavant ces deux formations s'étaient affrontées à 31 reprises soit 29 en championnat, 1 en coupe d’Algérie et 1 en match barrage. 3 matchs des 32 confrontations resteront toujours gravées dans les mémoires des deux galeries puisqu'elles étaient décisives, il s'agit en premier lieu du match de barrage qui s'est déroulé le lundi 9 juin 1981 au stade Zabana d'Oran. Ce jour-là, les gars d'Ezzarga avaient réussi à décrocher le billet d'accession en National 2 en s'imposant devant les Samistes sur le score de deux buts à un, le deuxième match décisif entre ces deux clubs s'est déroulé le lundi 14 juin 1999 sur la pelouse du stade KaïdAhmed. Dans le cadre de la dernière journée du championnat national, les Samistes, qui avaient besoin d'un seul point pour garder leur place au premier palier de la héiarchie du football national, s'étaient malheureusement inclinés dans le temps additionnel par un but signé Maidi une défaite amère qui avait rétrogradé le Sarii en division nationale 2 en compagnie du Widad de Boufarik et lUSMM Hadjout. La 3e rencontre décisive s'est jouée au stade Ouali Mohammed le jeudi 14 juin 2007 dans le cadre de l'ultime journée du championnat Super D2, cette empoignade avait souri aux gars de la ville des Oranges puisqu'ils avaient pris le meilleur sur leurs adversaires du jour sur le score de un but à zéro, une réalisation de Mecherfi qui avait permis à son équipe de se maintenir en super D2 contrairement aux malheureux Tiaretis qui avaient accompagné l'OM Ruiseau et l'AS Bou Saada en division inférieure avant que ce dernier soit repêché après avoir introduit une réclamation au niveau du TAS, s'agissant de la confrontation en coupe d'Algérie, c'était dans le cadre du dernier tour régional le mardi 27 novembre 2012 au stade du 13-Avril 1958 de Saïda où les gars de la JSM Tiaret sont parvenus à arracher le billet de qualification aux 32es de finale en battant leur vis-à-vis sur le score sans appel de trois buts à zéro. A. L. B.

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


Maracana N°2258— Mercredi 5 février 2014

Divisions Inférieures 19

APRÈS LA DOTATION DE PLUSIEURS TERRAINS PAR UNE PELOUSE LʼANNÉE PASSÉE

Six autres terrains de la wilaya de Tizi Ouzou seront dotés de pelouses synthétiques prochainement E

La wilaya de Tizi Ouzou, accuse un énorme retard , en matière d’infrastructure par rapport aux wilayas du pays et les clubs de la wilaya en souffre vraiment, mais la situation commence peu à pu à s’améliorer avec la dotation de plusieurs terrains de pelouse synthétique dans le cadre du programme sectoriel du gouvernement.

n effet, après la dotation en pelouse synthétique des stades de Tirsatine à Azazga, Oukil-Ramdane à TiziOuzou et ceux de Draâ El Mizan, Azeffoun, Draâ Ben Khedda, Tizi-Rached, Boghni et Yakouren, c’est donc au tour de six autres terrains de bénéficier de la même mesure. Il s’agit des terrains de Mekla, Ouaguenoun, Tadmait, Ouadhias, Larbaâ Nath Irathen et Tigzirt, lesquels seront revêtus d’une pelouse synthétique de cinquième génération dans les tous prochains mois. A cet effet, un avis d’appel d’offre national restreint a été lancé il y a de cela un peu plus d’un mois par la Direction de la jeunesse et des sports de la wilaya de Tizi-Ouzou. Cela dit, le revêtement de ces six terrains n’est dès lors qu’une question de temps. Le début des travaux de la pose du tartan ne saurait tarder à se faire. Dans ce sens, et selon nos informations, l’opération devrait intervenir bien avant la fin de la saison sportive en cours, soit avant le mois de juin prochain. L’infrastructure sportive au niveau de la wilaya de Tizi-Ouzou est en passe, enfin, de voir le bout du tunnel, et ce, à la grande satisfaction de la famille footballistique qui

JS AKBOU

Un bon point pour le moral L’équipe de la JS Akbou, a tiré profit de la mauvaise passe que traverse le DRBS pour revenir de leur déplacement de Staoueli avec un point dans leurs bagages.

C

e point est tout de même précieux et bon pour le moral, devant booster le groupe qui gagnera en confiance .De plus, avec ce précieux point ramené de leur déplacement, permet aux poulains de Abdenour Mira de gagne quatre place au classement général et se retrouve à 9 unités du leader. Sidi Ali, l’auteur du but, dira: «Dieu merci, nos efforts ont été récompensés par un point. On a bien préparé ce match notamment sur le plan psychologique. On a cru en nos capacités jusqu’à la fin. Ce point, je le dédie aux supporters. Maintenant, on va préparer les matchs qui nous restent pou préserver pour se rapprocher du groupe de tête et terminer la saison en beauté.» Il faut avouer que le résultat nul est une belle performance pour les camarades de Beladjet, car ce point récolté dans l’algérois vaudra de l'Or, ce qui va booster davantage le groupe pour gagner en confiance. Le coach d’Akbou nous fera remarquer que les joueurs de la JSA avaient joué ce match comme il le fallait et ils auraient pu l’emporté. Il ajoutera que face à un adversaire qui a fait preuve d'un total engagement physique, parfois à la

limite de la correction. .«Il faut dire qu'avec cette prestation, nous confirmons notre progression de match en match et c'est vraiment de bon augure. Il faut saluer cette prestation et surtout la réaction de nos joueurs qui ont joué le jeu comme il faut. Je n'en suis que ravi surtout qu'ils ont été très appliqués du début à la fin de la rencontre. Ce qui leur a permis d'avoir plus de confiance en eux je dirais qu’on aurait p revenir avec la totalité des points », dira l'entraîneur de la JSA. Concernant le problème de l'inefficacité offensive, Mira précisera que ses joueurs ont eu le souci de construire les attaques sans être efficaces devant et qu'il ne sert à rien de se créer une multitude de situations de scorer sans parvenir à mettre le cuir au fond des filets. Pour lui, ses poulains doivent être plus percutants dans la surface de vérité. A noter que les poulains du coach Abdenour Mira ont reprit hier les entrainements à l’OPOD en prévision du prochain match qui s’annonce déjà important pour la suite du championnat«  Nous aurons à préparer ce match de face à l’ES Ben Aknoun avec le sérieux et la sérénité adéquates afin d'aborder le match avec les nos atouts en main. Ce sera difficile mais nous tenterons de faire de notre mieux pour ne pas revenir bredouille et se rapprocher du podium pourquoi pas  ? On ira là bas en conquérants et Je pense que nous serons dans l'obligation de confirmer sur cette dynamique de bons résultats  », dira notre interlocuteur concernant le prochain match en déplacement. T. H.

endure un cauchemar depuis de longues années. Une donne qui permettra la réception de certains de ces six terrains qui pourraient être opérationnels dès le début de l’exercice sportif 2014/2015 et ce au grand bonheur des jeunes qui auront à évoluer sur le rectangle vert. Il faut dire que cette dotation en pelouses synthétiques ne sera pas sans élever aussi le niveau du sport-roi dans la wilaya de Tizi-Ouzou où comme partout ailleurs il est tout particulièrement prisé, comme en témoigne le nombre important de clubs engagés dans les différents championnats. Un nombre impressionnant, qui fait de la Ligue de Tizi-Ouzou la seconde à l’échelle nationale, derrière la capitale. Cela, évidemment, exige le lancement d’autres projets de nouveaux terrains, sachant que de nombreuses localités sont toujours dépourvues de cet espace. La Direction de la Jeunesse et des sports, qui multiplie ces derniers mois les initiatives en matière de projets, notamment depuis la venue du nouveau DJS, Dahmane Iltache, a fait naître un grand espoir chez les populations locales qui nourrissent le rêve de mettre fin au désert qui sévit en matière. Une

absence qui n’est pas sans pénaliser des milliers de jeunes, contraints très souvent de s’astreindre à des kilomètres pour s’adonner à leur sport favori, en raison du désert qui sévit dans leur région. La commune de Tizi-Ouzou qui est de surcroit le chef-lieu de wilaya et qui n’a que le stade Oukil-Ramdane doit retenir l’attention des pouvoirs publics. Cette unique infrastructure où sont domiciliés pas moins de sept clubs sportifs amateurs est très loin de répondre aux attentes des sportifs qui se comptent par milliers. La région de Aïn El Hammam, par exemple, souffre de l’absence de terrains de football, mérite un égard particulier de la part des autorités qui doivent se pencher sur la question afin de permettre à cette partie de la wilaya de bénéficier de projets de stades, seuls à même de permettre aux jeunes de la région de s’épanouir. La dotation de tout ces terrains de pelouses synthétiques ne fera que du bien aux clubs e la région, qui vont respirer un peu et cela aidera le football de la wilaya à se développer et évidemment cela évitera beaucoup de tracasseries aux dirigeants des clubs.

Publicité RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTÈRE DE LʼINTÉRIEUR ET DES COLLECTIVITÉS LOCALES DIRECTION GÉNÉRALE DE PROTECTION CIVILE DIRECTION PROTECTION CIVILE DE LAGHOUAT

Appel d’offres national ouvert N° 02/D.P.C/2014 Ayant pour objet l’approvisionnement des unités de la direction de la protection civile de la wilaya de Laghouat en denrées alimentaires Au titre de l’année 2014 NIF : 408002002003042 La direction de la protection civile de la wilaya de Laghouat lance un vis dʼappel dʼoffres national ouvert pour lʼapprovisionnement en denrées alimentaires des unités de la direction de la Protection civile de LAGHOUAT exercice 2014 , répartis selon les lots suivants : • Lot n° 01 : Viande rouge et blanche et oeufs • Lot n° 02 : Fruits et légumes • Lot n° 03 : Alimentation générale, • Lot n° 04 : Pain et pâtisserie Selon les sites suivants : Site (A) : Unité principale de Laghouat, unité secondaire de Ain Madhi, unité secondaire de sidi makhlouf, unité secondaire de kʼsar el hirane. Site (B) : unité secondaire de Aflou, unité secondaire de Gitat sidi saad Site (C) : unité secondaire de Hassi Rʼmel, unité secondaire de belile. Peut participer à cet appel dʼoffre ouvert toute personne morale ou physique inscrite au registre du commerce, selon le lot (article 02 du cahier des charges). Les cahiers des charges peuvent être retirés au niveau du secrétariat de la direction de protection civile de la wilaya de Laghouat, sis route de el-kheneg (Laghouat) contre paiement de 1 000 DA. Lʼoffre doit comprendre deux (02) plis distincts (une offre technique et une offre financière) : LʼOFFRE TECHNIQUE : (enveloppe E1) doit comprendre : 1- La déclaration à souscrire (selon le modèle joint en annexe du présent cahier des charges) datée et signée, 2- Copie de lʼextrait du registre du commerce, certifiée conforme à lʼoriginal par (C.N.R.C.), 3- Copie certifiée conforme à lʼoriginal des statuts si le soumissionnaire est une personne morale, 4- Copie certifiée conforme à lʼoriginal de la carte dʼidentification fiscale, 5- Copie certifiée conforme à lʼoriginal de lʼextrait de rôle apuré ou lʼéchéancier de paiement, délivré par les services fiscaux compétents, 6- Copie certifiée conforme à lʼoriginal de lʼattestation de mise à jour ou lʼéchéancier de paiement des cotisations C.A.S.N.O.S, 7- Copie certifiée conforme à lʼoriginal de lʼattestation de mise à jour ou lʼéchéancier de paiement des cotisations C.N.A.S, étayée par copie certifiée conforme à lʼoriginal de lʼétat nominatif ou numérique des salariés, délivré ou visé par ladite caisse, 8- Copie certifiée conforme de lʼextrait du casier judiciaire en cours de validité (celui du soumissionnaire si personne physique, gérant ou directeur général si personne morale), 9- Déclaration de probité (selon le modèle joint en annexe du présent cahier des charges) datée et signée,

10- Les copies certifiées conformes aux orignaux des bilans financiers des trois dernières années (2010, 2011 et 2012) ou celui de la dernière année pour lʼopérateur débutant, établis par un commissaire au compte et visés par les services fiscaux compétents, 11- PV délivré par un huissier de justice justifiant que le soumissionnaire possède des locaux de stockage, préservation et froid, 12- Copie certifiée conforme à lʼoriginal du récipissé attestant du dépôt des comptes sociaux auprès du C.N.R.C, si Ets commercial (E.U.R.L, S.A.R.L, S.N.C, S.P.A), 13- Copies des cartes grises ou celles des factures dʼachat, établies au nom du soumissionnaire ou, le cas échéant, copies des contrats de location notariés des véhicules pour assurer lʼacheminement des commandes, 14- Copies certifiées conforme aux originaux des attestations de bonne exécution ou le dernier exercice pour lʼopérateur débutant, 15- Le présent cahier des charges, toutes ses pages paraphées, revêtu de la signature et du cachet du soumissionnaire. LʼOFFRE FINANCIÈRE : (enveloppe E2) doit comprendre : - Lettre de soumission dûment signée selon modèle joint en annexe du présent cahier des charges, - Bordereaux des prix unitaires signés par le soumissionnaire, - Devis quantitatifs et estimatifs de lʼoffre signés et datés par le soumissionnaire. Les deux enveloppes contenant les offres techniques et financières (E1 et E2) doivent être insérées dans une enveloppe unique, fermée et anonyme ne portant que les mentions suivantes : Appel dʼoffres national ouvert N° 02/DPC/2014 Ayant pour objet lʼapprovisionnement des unités opérationnelles Au titre de lʼannée 2014 «A ne pas ouvrir» - La durée limite accordée aux candidats pour la remise des soumissions accompagnées des pièces énumérées ci-dessus est fixé à 15 jours fermes à compter de la première parution de lʼavis dʼappel dʼoffres dans la presse ou le BOMOP à 13h30. - Lʼouverture des plis se fera en présence des soumissionnaires à la séance plénière à 14h00 le même jour. - Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la séance dʼouverture sera le jour de travail ouvrable à la même heure durée de préparation des offres est prorogée jusquʼau jour ouvrable suivant. - La durée de validité des offres est égale à la durée de préparation des offres assortie de trois (03) mois à compter de la date dʼouverture des plis.

Maracana N°2258— Mercredi 5 février 2014 - ANEP N°104 939

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES


20

Internationale

Avec plus de 700 apparitions sous la tunique blaugrana, Xavi Hernández est le joueur qui a joué le plus de matches dans l'histoire du FC Barcelone. L'époque des comparaisons avec Pep Guardiola, son prédécesseur au poste, semble appartenir à la Préhistoire. Rouage essentiel de l'équipe qui a produit le meilleur football ces dernières années, le champion du monde 2010 évoque pour FIFA.com les doutes entourant Gerardo Martino, son entente avec Andrés Iniesta, son avenir professionnel et enfin Lionel Messi, au sujet duquel il affirme : "Il est déjà le plus grand footballeur de tous les temps". Xavi, certaines critiques concernant le rendement de l'équipe et Gerardo Martino au FC Barcelone peuvent surprendre. Est-il plus difficile d'occuper le banc barcelonais après le passage de Pep Guardiola ? Plus que le passage de Guardiola, qui a fait un excellent travail comme entraîneur, c'est aussi dû au fait que nous avons placé la barre très haut, aussi bien pour ce qui est du football pratiqué que des résultats obtenus. Nous avons atteint le sommet pratiquement dans tous les domaines : footballistique, tactique, technique, physique. Nous avons évolué à un excellent niveau et il estdonc normal de faire des comparaisons. Souvent, les comparaisons sont trompeuses. Dans ce sens, nous sommes exposés à la critique. Nous connaissons les difficultés autour de la maison Barça, mais Tata Martino est une personne qui possède à la fois expérience et personnalité. Le vestiaire a beaucoup de respect pour lui et il est en train de démontrer qu'il a le niveau pour entraîner le Barça, non seulement par ses résultats, mais également par le fait que l'équipe progresse encore au niveau du jeu. Nous sommes bien et l'équipe est en forme. Il est difficile de comparer, mais le Bayern Munich peut-il écrire une page d'histoire semblable à celle écrite par le FC Barcelone ? C'est à nous de faire en sorte que les autres équipes n'y arrivent pas. Je crois que nous pouvons encore réussir de belles choses en Liga et en Ligue des champions. Cela dit, je considère évidemment le Bayern comme une équipe très forte. L'an passé, ce club a quasiment tout gagné et cette année, il est encore sur la bonne voie. C'est un adversaire que l'on peut réellement considérer comme favori pour gagner la Ligue des champions une deuxième fois de suite. Barcelone vous a donné la possibilité de côtoyer des joueurs comme Ronaldinho, Lionel Messi, Zlatan Ibrahimovic, Andrés Iniesta ou Neymar. Vous manque-t-il un joueur à ajouter à cette liste ? On veut toujours côtoyer les plus grands. Pour jouer ensemble et prendre plaisir au football... Mais pour moi, le plus grand de tous les temps est Messi. C'est le meilleur de tous. Suite à un entretien récent que vous avez accordé au magazine Panenka, les médias ont estimé que vous pourriez quitter le FC Barcelone avant votre retraite. Qu'en est-il ? Au contraire, je souhaite prendre ma retraite à Barcelone et être lié encore de nombreuses années au club qui, je crois, est le meilleur du monde. C'est un sentiment que j'ai depuis que je suis petit. J'aimerais terminer à Barcelone, mais je connais aussi les exigences et c'est pour ça que j'ai dit que ce n'était pas mon problème, et que tout dépendrait de ma capacité à rester au plus haut niveau pour pouvoir terminer ici. J'espère pouvoir le faire. C'est mon plus grand espoir. Lisez-vous les journaux ? Cela vous ennuie-t-il quand on interprète mal vos propos ?

Maracana N°2258— Mercredi 5 février 2014

XAVI : «LE PLUS GRAND DE TOUS LES TEMPS EST MESSI»

Non, non. Je comprends le journalisme professionnel et je comprends que l'on crée la polémique. Avec tout ce qui tourne autour du football, on sait ce que c'est. Vous assurez qu'Andrés Iniesta vous manquait quand il n'était pas sur le terrain. Vous manque-t-il ici aussi ? (Iniesta, blessé, n'a pas assisté à la cérémonie du FIFA Ballon d'Or) Oui ! J'espérais partager ces moments avec lui. Nous avons vécu énormément de choses ensemble. C'est un coéquipier extraordinaire. Si on parle de l'entrejeu de Barcelone, on dit que c'est "Xavi et Iniesta". La puissance de l'équipe d'Espagne, c'est encore grâce à "Xavi et Iniesta". Comment epliquez-vous qu'on vous associe toujours ? Oui, on nous associe beaucoup et c'est bien.

Il y a des années, beaucoup de gens disaient que nous ne pouvions pas jouer côte à côte. Les compliments sont toujours bons par rapport à ce que nous avons connu. Avant, nous ne gagnions rien et aujourd'hui, nous réussissons des choses formidables au niveau collectif et individuel, nous vivons une époque merveilleuse qui, je l'espère, durera encore quelques années. Vous paraissez être très calme. L'êtesvous dans toutes les situations ? Je suis inquiet. Pas nerveux, mais un peu inquiet quand il s'agit de football. J'adore analyser, comme je l'ai dit auparavant. J'adore le football, analyser le jeu et tout ce qui l'entoure. Qu'est-ce qui vous ennuie ? Rien ! Je suis heureux, je me sens privilégié : je suis bien, comblé et je vis là où

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

j'ai envie de vivre. Je suis reconnu individuellement et collectivement. C'est fantastique. J'espère que ça durera pendant de nombreuses années et que je pourrai en profiter. Connaissant votre motivation, peuton supposer que Xavi est encore là pour un bon moment ? Je crois que oui, mais il faudra voir ce qui se passe avec mes jambes et au fil des matches. Mais j'ai beaucoup d'espoir par rapport à la Liga, à la Ligue des champions et à la Coupe du Monde. Je prends du plaisir, aussi bien à Barcelone qu'en sélection. C'est ce qui me passionne, ce que j'aime le plus : jouer au football. Je vais donc essayer, écouter et rester attentif à mon corps, pour voir jusqu'où je peux aller. In fifa.com


Internationale 21

Maracana N°2258— Mercredi 5 février 2014

OM : Quand Deschamps et Sarkozy s’envoyaient des SMS…

BENZEMA

devenu papa !

Le footballeur de 26 ans et sa compagne Chloé (24 ans) ont accueilli leur premier enfant ensemble : une petite fille prénommée Mélia et née à Madrid. Bonne nouvelle au pays des champions du ballon rond ! Comme votre magazine Public vous le révélait le 22 novembre dernier, Karim Benzema et sa chérie de longue date, la jolie Chloé, agrandissent aujourd'hui leur famille ! Selon nos informations, le footballeur de 26 ans et sa compagne de 24 ans ont en effet accueilli dans la nuit du dimanche au lundi 3 février à Madrid leur premier enfant ensemble, une adorable petite fille prénommée Mélia. Présent tout le long aux côtés de sa compagne pour assister à l'accouchement, l'international français goûte donc aux joies de la paternité pour la toute première fois !

Willian José participe Dans le coeur des supporters, Didier Deschamps restera à jamais comme l’enl'entraînement du à traîneur qui a permis à l’Olympique de Marseille de regagner un titre de champion Real Madrid avec Bale de France 17 ans après son dernier sacre Arrivé au Real Madrid le 21 janvier 2014, l’attaquant

COUPE DU MONDE 2014 : Tournoi préparatoire aux Etats-Unis

controversé en 1993. C’était à la fin de la saison 2010, une belle époque pour l’OM Willian José a intégré l’équipe réserve du club avant que tout ne bascule quelques mois madrilène où il a pris ses marques mais a eu la chance et La Ligue nord-américaine de football (MLS) organisera un tournoi préparatoire plus tard pour l’actuel sélectionneur de l’opportunité de s’entrainer avec certains titulaires du au Mondial-2014 aux Etats-Unis, du 27 mai au 10 juin, auquel participera l’équipe de France. Nos confrères de groupe professionnel ce lundi. L’ancien buteur de Santos notamment l'Espagne, champion du monde en titre, a-t-elle annoncé lundi. France Football, dans un long dossier sur a pu partager une séance collective avec le joueur le plus Ce mini tournoi international baptisé "Road to Brazil" regroupe pour l'heure huit « Les boulets de l’OM », nous apprennent cher au monde, Gareth Bale, qui est en phase de réédu- nations, dont six qualifiées pour la Coupe du monde. D'autres participants pourune drôle d’information. En effet, selon cation et qui a repris l’entrainement avec ses coéquip- raient s'ajouter à cette liste, selon la MLS. L'Espagne, qui défendra cet été sa eux, Didier Deschamps et Nicolas Sarkozy iers. Même s’il n’intègrera pas le groupe profes- couronne mondiale, sera la tête d'affiche de ce tournoi, dont la formule, le calenéchangeaient des SMS au sujet de la « situa- sionnel, Willian José aura la possibilité durant drier exact des matches et les villes-hôtes restent à déterminer. Le Nigeria, champition extra-sportive » qui régnait à cette deuxième partie de saison, de montrer on d'Afrique en titre, la Côte d'Ivoire, la Grèce, la Bosnie et le Honduras y participerl’Olympique de Marseille, sans donner plus de ses qualités à l’entraineur Carlo Ancelotti ont, tout comme le Salvador et la Bolivie, non qualifiés pour le grand rendez-vous précisions sur le sujet. S’agit-il des relations ten- et lui prouver qu’il peut s’asseoir brésilien. Bien que ce tournoi se déroule sur leur sol, les Etats-Unis ne sont pas mentionsur le banc madrilène cette dues qu’entretenaient Deschamps avec José Anigo ? nés en tant que participant. La Coupe du monde est programmée au Brésil du 12 juin au 13 saison. De l’influence extérieure au club, légende urbaine à juillet, et débutera par le match Brésil-Croatie. Marseille ? On n’en saura pas plus… pour l’instant.

MOURINHO :

Le club a déjà trouvé un futur repreneur «Hazard, le meilleur jeune joueur du monde»

José Mourinho est largement revenu lundi soir sur la victoire de Chelsea sur le terrain de Manchester City (1-0) lors du choc de la 24e journée de Premier League. Le Portugais a notamment évoqué Eden Hazard, auteur d’une très belle prestation à l’Etihad Stadium. "Il doit garder les pieds sur terre. Il doit encore progresser mais il est probablement le meilleur jeune joueur au monde, a souligné le Special One qui a ajouté, qu’à son sens, le Belge avait les "épaules" pour atteindre le niveau de Messi et Ronaldo. "Laissez-lui du temps ainsi qu’à Willian, Schurrle, et Salah. Laissez-leur du temps. Ils ont besoin de bons résultats et c’est pour ça que celui-là est important pour eux."

Vincent Labrune semble très attaché à l’Olympique de Marseille. Catapulté président du club phocéen en juin 2011, l’ancien homme de confiance de Robert Louis-Dreyfus est la personne sur laquelle s’appuie le plus Margarita Louis-Freyfus depuis la disparition de son mari. Depuis, il gère les affaires courantes de l’OM et ne semble pas disposé à le vendre malgré des offres qui pourraient se concrétiser. Pourquoi donc Labrune se refuserait-il à lâcher du lest devant de possibles nouveaux investisseurs ? Dans des propos relayés par France Football, Xavier Boucobza, conseiller juridique de la famille RLD, a évoqué une raison qui pousse personnellement Labrune à garder le club marseillais. Et elle concernerait directement le fils de Margarita. «Kirill est tellement attaché à l’OM qu’il serait certainement très meurtri de le voir échapper à sa famille, explique-t-il. Ce n’est pas du tout farfelu de l’imaginer à la tête du club, cette option est même l’hypothèse la plus probable, de manière à ce que le club reste dans le giron familial pendant des décennies. Je crois plus en cette idée-là qu’en une éventuelle vente ». Pas sûr que les supporters de l’OM, désireux de voir leur club favori prendre un élan rapidement, attendent le tour du tout jeune Kirill… âgé de 16 ans.

E BARCnEdLPOiqN ué

:

Qua o défend Ronald

rouge sur la naldo a vu Cristiano Ro u pour avoir effleuré r, ie rn de e , excl Dimanch thletic Bilbao se prendre la pelouse de l’A rlos Gurpegui avant de lsion très Ca pu de ex ge ne U le visa sur er Iturraspe. des ralentis, tête avec And sévère au vu rend compte de la se on ls lesque urpegui. ation de G sion de jolie simul en sp su e que un soutien CR7, qui ris es, a reçu un deux match i de Gerard Piqué, lu inattendu, ce Barça. "On verra du Je conle défenseur ra le comité. ce que décide il met la main mais , no ia nais Crist ssion", a s une agre ce n’est pa nseur catalan dans fe dé le é arca. indiqu pportés par M des propos ra

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

CITY : NASRI CONTRE LE BARÇA ?

Victime le 12 janvier d'une rupture partielle du ligament interne du genou gauche contre Newcastle (2-0), Samir Nasri ne devait pas revenir sur les terrains avant la mi-mars. Mais le milieu offensif international français guérit vite. Dans le tunnel de l'Etihad Stadium, lundi soir en marge de City-Chelsea (0-1), il a révélé avoir repris les séances physiques en salle depuis dix jours déjà. Il estime pouvoir être prêt dans deux semaines. Ainsi, il pourrait être opérationnel pour affronter le Barça le 18 février en 8e de finale aller de la Ligue des champions. Le 28 janvier, son entraîneur Manuel Pellegrini avait déjà annoncé qu'il n'était plus qu'à trois semaines de son retour.


22 Omnisports

Maracana N°2258— Mercredi 5 février 2014

JUDO 40E TOURNOI INTERNATIONAL DE PARIS

Huit judokas, dont deux filles, engagés C’est l’un des rendez-vous les plus attendus de la saison, la 40e édition du Tournoi de judo de Paris se déroulera samedi et dimanche prochains, les 8 et 9 février, au Palais Omnisports de Paris-Bercy qui peut accueillir jusqu’à 10 000 spectateurs par jour. L’occasion idéale pour voir les meilleurs judokas mondiaux s’illustrer les tatamis, dont les sélections algériennes qui seront présentes avec huit (08) judokas, dont deux filles. La liste des judokas algériens qui prendront part à ce traditionnel Tournoi de judo d’un niveau « très relevé » est connue. Il s’agit, chez les garçons, de Houd Zordani et Ahmed Mohammedi engagés dans la catégorie des 66 kilogrammes, on notera aussi la présence d’Abderrahmane Benamadi qui va concourir dans sa catégorie de prédilection des 90 kg. Il y aura également Lyès Bouyacoub (+100 kg), Billel Zouani et Mohamed Amine Tayeb (100 kg). Les deux judokas engagés dans la compétition sont connues, il s’agit de Sonia Asselah (+78 kg) et Kawtar Wallal (78 kg). Il y a lieu de signaler que deux autres filles devaient être du voyage, Sadjia Haddad et Meriem Moussa, mais elles ont été retirées de la sélection par l’entraîneur national Hacène Azzoun, car elles relèvent toutes deux de blessures (l’épaule pour Moussa et les lombaires pour Haddad). Une fois la compétition terminée au

Programme du tournoi de Paris : SAMEDI 8 FÉVRIER Féminins : -48, -52, -57, -63kg Masculins : -60, -66, -73 kg. DIMANCHE 9 FÉVRIER Féminins : -70, -78, +78 kg Tournoi de Paris, un stage est prévu Masculins : -81, -90, -100, +100kg. par le staff technique des équipes Palmarès des Algériens au Tournoi de nationales. Ces dernières se Paris-Bercy : déplaceront, ensuite, à Dusseldorf MESSIEURS (Allemagne) où notre élite nationale 2000 : Amar Meridja (-60 kg) – 3e place de judo est engagée au Tournoi 2010 : Amar Benikhlef (-90 kg) – 3e place grand prix GP de Düsseldorf ou DAMES Grand Prix d'Allemagne, prévu les 2002 : Salima Souakri (-52 kg) – 1ère place 21-22 et 23 février prochains dans 2003 : Salima Souakri (-52 kg) – 3e place 2004 : Salima Souakri (-52 kg) – 3e place cette ville. Là aussi, les judokas 2008 : Soraya Haddad (-52 kg) – 2e place algériens seront conviés à un stage, 2010 : Meriem Moussa (-52 kg) – 3e place une fois la compétition achevée. 2011 : Soraya Haddad (-52kg) – 2e place

Shiraz Benomar

DÉSIGNÉE PAR LES MÉDIAS «MEILLEURE ESPOIR FILLE 2013»

Inès Ibbou, une graine de championne

Q

C’est parti !

A J-30, le coup de starter a été bel et bien donné au Grand Tour d’Algérie Cycliste 2014, hier matin au niveau de la salle comble qui s’est avérée exiguë pour cette conférence de presse tenue devant près d’une centaine de journalistes de la presse écrite, parlée et filmée dont beaucoup ont déjà couvert les précédentes éditions de ces joutes internationales cyclistes d’Algérie.

TENNIS

uinze ans et déjà une distinction majeure : la jeune joueuse de tennis Inès Ibbou, sacrée meilleure espoir fille 2013 à l’issue du sondage de l’agence APS, est la nouvelle icône de la petite balle jaune algérienne qui a fait sa grande entrée dans le prestigieux classement WTA (Women tennis association). La joueuse de tennis s’est dit, à cette occasion, «très fière et très heureuse d’avoir obtenu ce prix qui récompense (ses) résultats de l’année 2013. Il est très important pour moi et me motive davantage pour atteindre mes objectifs ». Le titre que lui a décerné la presse algérienne est venu confirmer tout le bien qu’on dit de cette prometteuse tenniswoman, en passe de faire oublier le tennisman Lamine Ouahab (29 ans), meilleur athlète 2007 à l’issue du même sondage, organisé avec le concours de 32 organes de presse. « Ce n’est qu’une première étape. Je travaille avec mon coach depuis maintenant 8 ans et cette performance a été planifiée et réalisée grâce à lui car il me suit depuis me débuts. Il nous reste beaucoup de travail à accomplir », avait-elle déclaré à la presse. Timide et réservée mais solide et intraitable sur les courts, l’espoir du tennis algérien fait preuve d’une grande

GRAND TOUR D’ALGÉRIE CYCLISTE 2014

maturité en jouant. Elle mise surtout sur un jeu rapide et explosif pour battre des adversaires plus âgées et plus puissantes physiquement. La sociétaire de l’Azur tennis club de Zéralda (Alger), numéro 1 en Algérie toutes catégories et numéro 1 mondiale chez les 13/14 ans, a remporté la saison précédente huit tournois du circuit ITF (International tennis federation) des juniors, dont le tournoi international de Mansourah (Tlemcen) en février et la Stanley Cup des U14 à Rome au mois de mai. Des performances qui lui ont valu de faire son entrée dans le classement WTA, où elle occupe la 828e place (au 13 janvier 2014). Auréolée de cette consécration de meilleure espoir, la jeune Ibbou espère maintenant progresser dans la hiérarchie du tennis mondial féminin, faire partie des 400 meilleures joueuses du classement WTA lors de la saison 2014 et intégrer le Top 10 chez les juniors. Elle compte prendre part à des tournois du Grand Chelem (Roland-Garros en France et Wimbledon en Angleterre, entre autres). «Cette saison, je vais jouer contre des joueuses plus puissantes physiquement, je dois donc redoubler d’efforts à l’entraînement pour atteindre mes objectifs», a souligné Ibbou.

Une conférence de presse rehaussée par la présence du directeur des sports du MJS, M. Mokhtar Boudina et de M. Mustapha Berraf, président du COA. Après le discours d’usage du président de la FAC, la parole a été donnée successivement au représentant du MJS et celui du COA. Puis un petit film de 6min a été projeté. Ensuite suivra un exposé sur les nouvelles technologies de suivi par satellite donc par GPS de ce Tour et des suivants. Un produit novateur mais qui nécessite beaucoup de moyens financiers mais qui reste possible si des partenaires et autres sponsors de la FAC s’y intéressent. Tout de go M. Rabah Ouchaoua s’est lancé dans le vif du sujet, à savoir le GTAC 2014 et a accaparé l’attention des présents par une présentation succincte de ces joutes internationales cyclistes avec chiffres à l’appui, d’ailleurs nous y reviendrons dans nos prochaines éditions. Beaucoup de partenaires et sponsors ont rempilé pour être aux côtés de la Fédération algérienne de cyclisme et de NSO, l’organisateur de cet événement, une firme algéroalgérienne alors qu’on sait que les différents Tours du continent le sont par des occidentaux. Le clou de celle-ci a été le retour de Air Algérie parmi les inconditionnels soutiens de la petite reine algérienne, elle qui a été absente sur les routes cyclistes depuis le Tac 2003. A Noter aussi un nouveau venu dont il s’agit de la première expérience dans ce domaine, le “Sodi Automotive’’, distributeur officiel de Fiat, Alfa Roméo et Lancia en Algérie qui est le nouveau transporteur officiel du Grand Tour

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

d’Algérie 2014. Pour rappel c’était l’entreprise citoyenne d’automobile, le concessionnaire exclusif des voitures allemandes, SOVAC, qui était à cette place durant les dernières éditions du TAC, ce dernier, il faut le souligner, possède d’ailleurs une équipe de statut continental qui participe régulièrement à ces joutes. Cette expérience cycliste en a fait des émules à l’instar de l’opérateur téléphonique OOREDOO qui engagera une équipe en son nom lors de ce GATAC 2014, en outre, il s’accapare aussi du maillot rouge de sprinter de cet événement de l’année. Quant au jaune tant convoité, il sera de l’apanage de Cevital et celui de meilleur grimpeur, de couleur orange revient à Sonelgaz. Parmi les équipes retenues, on notera également des nouveaux venus, la Russie, Singapore, Bahreïn et le Portugal entre autres. Quatre équipes algériennes, des équipes africaines et d’autres européennes soit 21 équipes de 16 pays sont annoncées à la quatrième édition du Grand Tour d’Algérie. Le parcours retenu pour le Tour d’Algérie-2014 passera par les régions de l’ouest du pays. Le Tour d’Algérie s’ébranlera le 9 mars prochain au départ de la Safex Alger pour AinDefla, après un transbordement vers Oran, de là vers Mostaganem, Aïn Temouchent, Mascara et Sidi Bel Abbes. A Signaler que le GTAC2014 se déroulera à travers 22 wilayas soit un parcours total de 2000 km, traversera près de 450 communes, il verra la participation d’une vingtaine d’équipes dont 12 formations européennes, quatre africaines et quatre algériennes. Parmi les pays participant à la quatrième édition du Grand Tour d’Algérie 2014 figurent, outre l’Algérie, les Pays-Bas, l’Allemagne, la France, l’Angleterre, l’Erythrée et le Maroc. Inscrit au calendrier de l’Africa Tour de l’UCI, le GTAC est régi par les règlements de la FAC et ceux de l’Union Cycliste Internationale (UCI). Il est placé sous le contrôle d’un commissaire international de course cycliste et d’un inspecteur antidopage.


Jeux-Détente 23

Maracana N°2258— Mercredi 5 février 2014 1

2

4

3

5

7

6

Par : K.MANCER

N°145

9 10 11 12

8

1 2

N°145

3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Horizontalement

Verticalement

1.Aromatiser-Un centième de sievert. 2.Sel de l’acide oléique-Publie. 3.Abers-Orateur romain. 4.Essaie-Poivron. 5.Dans-Tableau, objet, plaque gravée que l’on suspend dans une église, un endroit vénéré en remerciment d’une grâce obtenue, d’un voeu exaucé-Nickel. 6.Incendie-Relever un plat. 7.Idiotes-Route rurale. 8.Gangrène-Fidèle. 9.Espionner-Surprise. 10.Inciter-blesses. 11.Raire-Agissent. 12.Carburants-Sainte.

1.Fenêtre qui descend jusqu’au niveau du sol, et qui s’ouvre de plain-pied sur un balcon. 2.Fou-Armes blanches. 3.Roues à gorge-Pourvus d’un crochet. 4.Apparat-Canal excréteur. 5.Note-Prospecte. 6.Type-Abjecte. 7.Volubilis-Paul_Émilie. 8.Relates-Bières. 9.Satan-Content. 10.Ricaner-Nattes. 11.Surprendrient. 12.Tromper-Souple.

N°145

7

5

1 6

Calcul

312

7 4 1 7 2 8 6 2 9 3

7 6

8

1

7

4

3

8

Les mots

3 1

8 4 4 9 2 3 1 5 4 2 7

9

Tirage1 N

C

Tirage2

E

E

L

I

O

V

C

U

O

P

Maximum : 7 lettres

C

N

E

H

E

I

N

Maximum : 9 lettres

EXERCICES POUR AMELIORER SA MEMOIRE TROISIÈME PARTIE :

T

E

S

FOOT EN QUESTIONS

N

G

T F

A

R A

Marcel Desailly - Didier Deschamps - Zinedine Zidane Mickaël Landreau - Antoine Kombouaré - Christian Karembeu - Emerse Faé - Marama Vahirua.

F

G N

E

T

10

P

E

9

E

N

8

N

dans ce cube plein, toutes les rangées aux extrémités noircies sont constituées de cubes noirs. Combien y a-t-il de cubes blancs ?

I

U

N U

E

F

N

E

5

E

T

4

I

R

3

L

O

2

A

P

1 1

2

S

R O

A

S

E

X E

S

A

R

S

S E

V E

6

S E

I F

S N

T

P

O

I

I

M

C

S

E

E

7

E

A

S

O

M

R

L

M

S

S

E

E

I C

S

P

L

U

5

E

S

S

T

F

4

R

P

E T

C O

L

S

S

3

E

E R

6

7

T

C

E S

N

S

R

8

E

S E S S E R T

S E

R

D

S 9

I R

10

T N E I A

E T S E L

R S E N N O T E

11 12

R I T N E M

T

E

G

R

E

E

S

S

U

E

E

S

T

E

F

R

1 3 4 9 2 7 8 6 5 6 9 7 8 1 5 4 3 2 5 2 8 4 3 6 1 9 7 8 6 5 1 7 4 9 2 3 9 1 2 3 5 8 6 7 4 4 7 3 6 9 2 5 8 1 2 4 1 7 6 9 3 5 8 3 5 6 2 8 1 7 4 9 7 8 9 5 4 3 2 1 6

Sudoku

P A G V O N P I S G E R

A M S I D A R E C R A B A I D N A E M S P R A R A I I E

N

D T I V R E U I S S E E R A I L M E T I O T A E G A I I N

D E S E A N S T S E O T R E T E I R N O U E

E S T I M E P R E T E R

Jeux d’esprit Il y a 387 cubes blancs Tirage 2 PHOCEENNE

Tous les joueurs cités dans cette liste ont été formés au football Club de Nantes. La structure de Loire-Atlantique a longtemps été réputée pour avoir l’un des meilleurs centres de formation de France. “Zizou” lui, est issu d’une autre école de renom. À 15 ans, le Marseillais rejoint l’As cannes.

calcul : 7+3=10 10*4=40 40-1=39 39*8=312 Tirage 1 CONCILE CONCLUE ELUVION INOCULE

Mots fléchés

44 N°1

S N

R

TRANSFUGE

Solutions :

R

11

33. Compléter la grille avec les 9 lettres de :

N

12

U Vous conaissez le principe: - Remplir toutes les cases avec les lettres donées; -Toute ligne, colonne ou pavé de 9 ases ne doit contenir qu’une seule fois chacunune des lettres; - Aucune lettre ne doit se répéter dans la même région, colonne ou ligne.

Des chiffres & des lettres

Foot en questions

Mots croisés Quotidien sportif édité par La Gazette de l’omnisports Siège social 28, rue Ali Khodja - Bordj El-Kiffan Tél. : 021 92.62.25 Bureau de liaison 80, boulevard Bougara - El-Biar - Alger Fax : 021 79.86.54 - 021 92.37.24 Rédaction 021 92.62.25

Directeur de la publication-gérant Farouk Seba Directrice de la rédaction Cyriel Seba Directeur technique Laïd Kalila Directrice chargée de la communication Lilia Seba Rédacteur Djamel Touafek

Publicité 021 79.86.54 ANEP 1, avenue Pasteur, Alger Tél. : 021 73.76.78 - 021 73.71.28 021 73.30.43 Fax : 021 73.95.59 Photos : Maracana

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

Site web : www.maracanafoot.com

Imprimerie : ALDP Diffusion : ALDP e-mails :

maracanajournal@gmail.com redaction@journalmaracana.com contact@journalmaracana.com


24

Maracana N°2258— Mercredi 5 février 2014

Balle au centre

QUARTS DE FINALE DE LA COUPE D’ALGÉRIE

Par : Ali Bouacida

TRAFIQUANTS ET FIERS DE L’ÊTRE

L

ors de la conférence de presse quʼil a accordée à lʼoccasion du Forum de lʼorganisation des journalistes sportifs (dont on découvre lʼexistence), le ministre de la Jeunesse et des Sports a, entre autres, fait une déclaration lourde de sens. En réaffirmant la volonté des pouvoirs publics dʼaider les clubs professionnels, il déplore cependant quʼun responsable de club ait déclaré quʼil est « prêt à donner de lʼargent sous la table» pour contourner la loi relative au plafonnement des salaires. Cette affirmation jugée «irresponsable», euphémisme pour dire son extrême gravité, illustre à elle seule lʼétat de déliquescence avancée dans lequel se trouve notre football pris en otage par des dirigeants plus proches de la configuration de lʼinformel que de la légalité. A la limite, nous sommes tentés de comparer ce responsable de club à nʼimporte quel revendeur qui étale sa pacotille sur le trottoir, celui-ci ayant cependant lʼexcuse de gagner honnêtement sa croûte puisquʼil est le dernier maillon dʼune chaîne qui émarge au négoce informel. Sauf que nous avons affaire à un dirigeant sportif et non à un commerçant versé dans la pacotille chinoise,

cʼest-à-dire que de par sa fonction, il est astreint au respect scrupuleux de la morale, de lʼéthique car le récipiendaire principal du secteur, cʼest la jeunesse. Or, ce monsieur est en train dʼappeler à la désobéissance et, pire, au trafic, à lʼillégalité en préconisant clairement les salaires au noir. On le savait que les dessous de table sont monnaie courante au sein des clubs où les comptabilités échappent au fisc, où les joueurs sont rémunérés au noir, où dʼénormes sommes dʼargent circulent dans lʼopacité la plus totale…Mais est-il nécessaire de le crier sur les toits? Cela sʼapparente à de la provocation et au plaidoyer dʼun système basé sur lʼimpunité. Parce que pour faire une telle déclaration, il faut une sacrée dose de culot pour défier comme ça lʼautorité. Cʼest que le laxisme et la permissivité qui ont toujours régi le monde du football, pour dʼévidentes raisons de paix sociale, ont été perçus comme un signe de faiblesse par les gérants des clubs prompts à toutes les illégalités. Assurés de lʼimpunité, aujourdʼhui, ils se permettent publiquement de déclarer que ce sont des trafiquants. Il faut donc mettre le holà. Et dʼurgence. A. B.

1- JSM Chéraga-CS Constantine 2- CRBA Fekroun-MO Constantine 3- JS Kabylie-MC Oran 4- USMM Hadjout-MC Alger

JSK-MCO : lʼaffiche Après le tirage au sort effectué hier au siège de lʼEPTV, en présence des représentants des huit clubs qualifiés, ces derniers ont connus leurs adversaires respectifs. Le tirage a donné lieu à une chaude empoignade entre deux pensionnaires de ligue une, à savoir la JSK, qui reçoit sur son terrain le MCO. Le club de Chéraga à hérité, quant à lui, du CSC, tombeur de lʼESS lors du précédent tour. Les deux clubs restant de lʼélite, à savoir le CRBAF et le MCA, seront respectivement confrontés au MOC et lʼUSMMH. Il est à rappeler que les rencontres des quarts de finale auront lieu le mardi 18 février 2014.

DEMI-FINALES

Vainqueur JSK-MCO VS Vainqueur CRBAF-MOC Vainqueur JSMC-CSC VS Vainqueur USMMH-MCA

A PROPOS DE L���ASSOCIATION DES CLUBS PROFESSIONNELS

Medouar : «Une force de propositions vis-à-vis du MJS et de la FAF» Le coordinateur de la toute nouvelle Association des clubs professionnels, Abdelkrim Medouar, a affirmé que cette structure se veut ’’une force de propositions’’ vis-à-vis du ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) et de la Fédération algérienne de football (FAF) dans l’optique de réussir le projet de professionnalisme en Algérie : «Notre nouvelle association n’a pas pour but de s’opposer à telle ou telle structure, mais elle se veut une force de propositions vis-à-vis du MJS et de la FAF pour réussir ensemble l’expérience du professionnalisme en Algérie», a indiqué Medouar dans un point de presse à l’issue de la réunion des présidents des clubs professionnels. L’Association des clubs professionnels algériens a été créée, avec comme coordinateur le

porte-parole de l’ASO Chlef, Abdelkrim Medouar. Le directeur général de la JSM Béjaia, Rachid Redjeradj a été désigné secrétaire général de cette association dont le bureau provisoire est composé de sept membres. Cette initiative est devenue, selon Medouar, "plus que nécessaire", en raison des "nombreuses entraves’’ auxquelles est confronté le professionnalisme depuis qu’il a été adopté en Algérie en été 2010 : «Après une expérience de quatre ans, on s’est rendu compte qu’on est en train de tourner dans un cercle vicieux. On est persuadés maintenant que ce projet n’a aucune chance de réussite si l’on continue à gérer les choses de cette manière. Les mesures prises par l’Etat en matière d’accompagnement des clubs n’ont jamais été appliquées sur le

terrain. Un retard qui nous a porté préjudice et affaiblis davantage», a-t-il encore regretté. Il a, en outre, estimé que le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, compte tenu de "ses engagements au sein des instances régionales et internationales", et aussi "vis à vis de la sélection nationale", ne peut pas être pleinement concentré sur le professionnalisme : «Cela nous a confortés dans notre démarche de créer notre association que l’on veut en faire un dénominateur important dans l’équation du professionnalisme en Algérie», a-t-il déclaré à l’APS  : «Plusieurs propositions seront soumises lors de cette réunion à laquelle on ne va pas se présenter en rangs dispersés. Il s’agit là des premiers fruits de notre nouvelle association», a-t-il terminé.

EN PRÉSENCE DE LA MINISTRE DE LA POSTE ET DES TECHNOLOGIES DE LʼINFORMATION ET DE LA COMMUNICATION, OOREDOO ORGANISE UN DÎNER DU NOUVEL AN EN LʼHONNEUR DES MÉDIAS

Pour un partenariat durable avec la presse algérienne Ooredoo a organisé dans la soirée du lundi 03 février 2014, son traditionnel dîner du nouvel an en l’honneur de la presse nationale au Grand Hôtel Mercure à Alger. Lors de cette rencontre conviviale qui a vu la présence de la Ministre de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication, Mme Zohra Derdouri et qui a réuni l’ensemble des partenaires de Ooredoo du secteur des médias et de la communication, ainsi que des représentants du monde sportif notamment des joueurs de l’équipe nationale de handball, Champions d’Afrique 2014, le Directeur Général M. Joseph Ged, a présenté ses vœux pour la nouvelle année à la grande famille de la presse nationale. Dans son message de vœux à la presse nationale, le Directeur Général a exprimé son respect et sa reconnaissance aux médias algériens pour leur professionnalisme et leur fidélité à Ooredoo en mettant en exergue le partenariat exemplaire qui lie Ooredoo aux médias algériens, amené à se

consolider davantage à l’avenir. Saisissant l’occasion de cette rencontre, M. Joseph Ged a évoqué le lancement de la 8ème édition de Media Star, le premier concours journalistique algérien dédié aux technologies de l’information et de la com-

munication en invitant les journalistes à y participer massivement précisant que les lauréats de cette édition 2014 recevront des récompenses financières conséquentes. Le Directeur Général de Ooredoo a également rappelé les nombreuses actions entreprises

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATIONS SPORTIVES

par Ooredoo en direction de la presse algérienne telles que les formations dispensées dans le cadre des activités du Club de Presse. Le diner du nouvel an a été une opportunité pour M. Ged de réitérer le soutien indéfectible de Ooredoo au sport national notamment à l’équipe nationale de football qualifiée à la Coupe du monde 2014 au Brésil et à l’équipe nationale de Handball qui a réalisé un doublé historique en remportant la Coupe d’Afrique des Nations 2014 et en se qualifiant au prochain Championnat du monde en 2015. Le Président de la FAHB accompagné de joueurs ont fait une apparition surprise lors de cette soirée en brandissant le trophée de la Coupe d’Afrique. Cet évènement convivial à l’occasion du nouvel an, agrémenté par un virtuose du Qanun, a été vivement apprécié par les nombreux convives qui ont salué cette louable tradition initiée par Ooredoo depuis plusieurs années.


Journal maracana05 02 2014