Page 1

®

ÉCO-MATÉRIAUX Avec vous pour bâtir l’avenir


4 Dossier

8

Le gros œuvre… ÉCO-MATÉRIAUX Avec vous pour bâtir l’avenir

®

> Conseiller ses clients sur les différentes solutions techniques qui permettent d’améliorer les performances énergétiques des bâtiments, en conformité avec les réglementations thermiques en vigueur. Ces solutions permettent de réduire les consommations d’énergie de chauffage, donc de préserver les ressources énergétiques, et de limiter les émissions de gaz à effet de serre. > Nous avons enrichi et approfondi cette vision centrée sur les préoccupations energétiques en informant nos clients des caractéristiques écologiques des matériaux commercialisés, afin qu’ils puissent établir leur choix non seulement en tenant compte du prix, des performances techniques du matériau, mais aussi de son bilan écologique c’est-à-dire de ses impacts environnementaux et sanitaires. Il s’agit donc d’établir un « éco-guide » des matériaux.

pas être insensible à des problématiques environnementales aussi graves que le réchauffement de la planète accéléré par le niveau élevé des émissions de gaz à effet de serre ; la surabondance et le problème de traitement des déchets ; la consommation excessive d’eau ; la pollution et ses conséquences sur la santé humaine et l’épuisement des ressources naturelles.

O

2

N NE PEUT

Ciment Sable de Vritz Wisa Form (Panneaux de contreplaqué) Chaux Enduit traditionnel à la chaux Bloc de pierre ponce Cogetherm Monomur bio’bric Béton cellulaire Bloc béton Vermaspha Performances thermiques de murs de façade

Le bâtiment est au cœur des préoccupations du développement durable, dont il est un enjeu majeur. En matière d’environnement, ses effets sont considérables : prélèvement des ressources, transformation des milieux naturels et des paysages, rejets d’eaux usées, pollution de l’air, production de déchets de chantiers. À lui seul, le bâtiment consomme 50% des ressources naturelles et 40% de l’énergie mondiale. Le bâtiment interfère sur le confort et la santé des usagers : nous passons 90% de notre temps dans un univers clos. Denis Matériaux a orienté sa démarche autour de trois axes :

> Nous avons référencé et stocké une gamme complète d’éco-matériaux dans plusieurs agences, afin de pourvoir à la demande de nos clients et ainsi de faciliter la mise en œuvre de leur projet (conseil, disponibilité, livraison). Les éco-matériaux sont une sélection de matériaux dont l’éco-bilan (décrit précisément dans l’eco-guide) est particulièrement positif. Il est important de noter que ces 3 niveaux se superposent : une maison peut être très économe en énergie, mais les matériaux employés à cause par exemple de contraintes économiques- peuvent se caractériser par un écobilan assez négatif. Inversement, une maison où la volonté de n’employer que des techniques et des matériaux réputés les plus sains en n’acceptant aucun compromis, ne pourrait se faire qu’au détriment des autres exigences énergétiques ou économiques par exemple. Une maison écologique est le résultat d’un équilibre entre des réponses multiples à un ensemble de contraintes, d’objectifs et de moyens. Face à ces paramètres de départ, il n’y a pas un ensemble de réponses qui serait parfait mais une multiplicité, une biodiversité d’équilibres possibles, chacun basé sur la prééminence de valeurs et de sensibilité personnelle.

Rachel Denis-Lucas

Dossier

L’isolation (intérieure extérieure) …

®

Plaque de plâtre BA13 Plaques Fermacell Isonat végétal (chanvre/coton) Ouate de cellulose Panneaux fibres de bois Pavatherm Laine de bois Laine de chanvre Vermex M Liège expansé Isolant réflecteur mince Triso super 9 Laine de roche Laine de verre L’isolation thermique par l’extérieur

Dossier

La couverture… Ardoise d’Espagne

L’ECO GUIDE® des matériaux est édité par Denis MATÉRIAUX au prix de vente de 2,50 €. L’ECO GUIDE® est diffusé uniquement dans le réseau du groupe Denis MATÉRIAUX ou par correspondance. Envoi par correspondance Joindre un chèque de 5,50 € (3 € de frais de port et 2.50 € pour l’ÉCO-guide) libellé à l’ordre de Denis Matériaux à l’adresse suivante Denis Matériaux, ECO GUIDE, C.C de la Prairie 35580 Guichen www.denismateriaux.com

L’ÉCO-guide® maquette et impression agence de communication les éleveurs d'Idées® 15 av. de Pélouine 35480 Messac  02 99 92 30 30 contact@eleveurs-idees.com Texte, Denis Matériaux. Photos Denis Matériaux, fournisseurs et Les Éleveurs d’idées. Nous remercions tous les fabricants pour leurs crédits photos et les documents techniques. Notamment le Comité National pour le Développement du Bois, qui nous a permis de faire le montage de couverture.

Les produits bois & dérivés… Dossier Construction bois : avantages et inconvénients Dossier Dossier

La décoration… Gamme Harmony (revêtement mural) L’aménagement extérieur… Schiste Mauve

Lexique Contacts utiles Réseau Denis MATÉRIAUX

22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34, 35, 36, 37

50, 51 52, 53, 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65

67 68 69

Terre cuite des Mauges Parquet en châtaignier

Lame de terrasse en pin Lame de terrasse en bois composite Écran antibruit La récupération de l’eau pluviale

10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20

39 40 41 42 43 44 45 46 47 48

Tuile en terre cuite Caissons isolants Unilin Toiture végétalisée Derbisedum Tube de lumière SOLARSPOT Conduit de lumière VELUX Capteur solaire VELUX Panneaux solaires RHEINZINK Système photovoltaïque UBBINK Fenêtre de toit VELUX

Pas à pas vers la maison passive Isolants dans la construction bois : comparatif Dalles OSB 4 “Nature +” Bois d’ossature sapin (construction bois) Bois d’ossature Douglas Clin en Epicéa thermo-traité Clin Douglas Naturel Clin Mélèze Bardage en bois peint Clin Red Cedar Clin en bardage Epicéa Denis s’engage : la charte environnementale

5, 6, 7

Sommaire

L’ECO Bilan La réglementation thermique Les aides financières en Bretagne

Dossier

71 72 73 74 75, 76, 77 78 79 80

3


Dossier ÉCO-guide

ÉCO bilan

Nous avons effectué un important travail de recherche afin de suivre en détail le cycle de vie des produits et d’en rendre compte à notre client. Ce travail de recherche s’appuie sur les données fournies par les industriels, la consultation des FDES disponibles sur INIES.fr, les manuels environnement qui nous ont été fournis par les industriels, les visites de sites que nous avons effectuées, etc… En dépit des efforts croissants des industriels pour nous fournir les informations dont nous avons besoin, les recherches restent laborieuses. Certaines informations sont inexistantes, incomplètes ou nous semblent sujettes à caution. C’est pourquoi, l’élaboration de chaque éco-bilan s’avère prendre du temps. Chaque matériau fait finalement l’objet d’une fiche qui dresse son « éco-bilan ». L’impact environnemental et sanitaire est appréhendé grâce à des questions du type :

> Les matières premières qui entrent dans sa composition Quelles sont elles ? D’où viennent-elles ? Sont-elles renouvelables ? Comment sont-elles acheminées sur leur lieu de production ?

ÉCO guide ÉCO-MATÉRIAUX Avec vous pour bâtir l’avenir

> Consommation d’énergie Quel est le processus de fabrication ? Quelle consommation d’eau nécessite-t’elle ? Cette eau est-elle recyclée ? Quelle émission de CO2 ? Quel effet sur l’environnement ? Sur la santé des hommes ? Quelle production de déchets ?

> Conditionnement Emballage minimal ? Recyclable ?

ÉCO-MATÉRIAUX Avec vous pour bâtir l’avenir

> Transport-distribution Quel est le type de transport utilisé pour acheminer le matériau depuis l’usine où il est fabriqué jusqu’à nos agences Denis matériaux ?

> Mise en œuvre du produit Est-elle nocive à l’homme ? Sa mise en œuvre est-elle facile ?

> Vie du produit Quelle est sa contribution au confort dans l’habitat ? Quelles sont ses performances thermiques ?

Éco-bilan satisfaisant

Éco-bilan Éco-bilan non conforme mitigé ou aux attentes manque d’informations

Contacter Denis Materiaux

> Fin de vie du produit Quel est le caractère recyclable/revalorisable du matériau ? Sa déconstruction est-elle facile ? Quelle est la production de déchets issus de la déconstruction du matériau ? Les réponses à ces questions nous permettent d’établir une fiche synthétique que nous appelons « l’écobilan Denis Matériaux ». Ce guide est loin d’être exhaustif : il est le reflet d’une démarche initiée depuis peu mais que nous souhaitons étendre à de nombreux autres matériaux. Vos commentaires, informations, idées sont les bienvenus, n’hésitez pas à nous en faire part !

Sur internet : http// www.denismateriaux.com Par courrier : Denis Matériaux Direction commerciale Eco-materiaux CC La Prairie 35580 GUICHEN

4

réglementation thermique 2005

Rachel Denis-Lucas

> Amélioration de la performance énergétique des constructions neuves…

Face au défi majeur du changement climatique, la France a pris des engagements ambitieux en signant le protocole de Kyoto entré en application depuis le mois de février 2005 : le gouvernement s’est engagé à ramener les émissions de gaz carbonique, marqueur des gaz à effet de serre, de 2010 au niveau de celles de 1990. Le secteur du bâtiment est, parmi les secteurs économiques, le plus gros consommateur en énergie. Il représente plus de 40% des consommations énergétiques nationales et près de 20% des émissions de CO2. Actuellement la consommation moyenne annuelle d’énergie du secteur du bâtiment est de l’ordre de 400 kWh d’énergie primaire par m² par an (environ 330 pour le résidentiel et environ 550 pour le tertiaire, électricité spécifique comprise).

secteur tertiaire, à l’exception de ceux dont la température normale d’utilisation est inférieure à 12°C). Elle est applicable aux permis de construire à compter du 1er septembre 2006.

• Les grandes orientations de la RT 2005 La RT2005 prend pour principe d’inciter les maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre, à prendre en compte toutes les possibilités d’amélioration de la performance énergétique du bâtiment dans un cadre technique précisé par les textes. Elle a pour but de favoriser les apports passifs d’énergie (orientation, géothermie, énergies renouvelables, solaires…).

• Les objectifs Réduire par quatre les émissions de CO2 du secteur du bâtiment d’ici 2050, d’améliorer la performance des constructions neuves d’au moins 15% par an avec une perspective de progrès tous les 5 ans pour atteindre une économie de 40% d’ici 2020. Elle concerne tous les bâtiments neufs dans le secteur résidentiel (habitat individuel et collectif) et le

5


ÉCO-guide

• La démarche climatique

Le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) officiel

Elle consiste à concevoir une maison qui réduit ses besoins de chauffage en bénéficiant au maximum de l’apport du soleil. Pour cela, l’orientation et le positionnement des pièces sont primordiaux. En plaçant les pièces de vie (séjour, cuisine, salle à manger) au sud avec une surface vitrée importante et en privilégiant les «espaces tampon» (garage, celliers, …) au nord, on crée d’une part un chauffage naturel de la maison au sud et une isolation avec des volumes pas ou peu chauffés au nord. De plus une maison compacte est plus facile à chauffer qu’une maison à l’architecture complexe qui engendre des surfaces en contact avec l’extérieur plus importantes et donc des pertes de chaleur plus importantes. Prendre en compte les consommations relatives au chauffage, refroidissement, ventilation, production d’eau chaude sanitaire, éclairage.

Etiquette énergie

> La ventilation mécanique contrôlée double-flux, elle permet de limiter les pertes de chaleur. Ce système récupère la chaleur de l’air extrait de la maison pour réchauffer l’air neuf venant de l’extérieur. Un ventilateur pulse cet air neuf préchauffé dans les pièves principales par le biais de bouches d’insufflation.

6

Etiquette d’impact

Consommations énergétiques conventionnelles (en énergie primaire) pour le chauffage, la production d’eau chaude sanitaire et le refroidissement. Logement économe

Logement

- 50 A 51 à 90

Emissions de gaz à effet de serre conventionnelles pour le chauffage, la production d'eau chaude sanitaire et le refroidissement. Faible émission de GES

-5

B

91 à 150 151 à 230

C

11 à 20

D

331 à 450

B C

21 à 35

E

KWhep/ m2.an

F

D E

36 à 55

Kgéqco2/ m2.an

F

56 à 80

G

> 450

Logement

A

6 à 10

231 à 330

• La ventilation Supprimer ou réduire les pénétrations d’air parasite permet un contrôle thermique du microclimat interne mais implique un renouvellement contrôle de l’air pour des raisons d’hygiène et pour éviter les dégâts dus à l’humidité risquant d’affecter le bâti. Il existe plusieurs types de ventilation : > La ventilation naturelle qui utilise un mouvement naturel de l’air dans les pièces avec une grille basse pour l’entrée et une grille haute ou un conduit vertical pour l’extraction. Ce type de ventilation n’étant pas le système le plus efficace et le plus confortable, il doit être peu utilisé dans les nouveaux logements. > La ventilation mécanique controlée (VMC) simple flux qui fonctionne avec un ventilateur et aspire l’air dans les pièces de services, buanderie, cuisine… L’air neuf entre par les grilles dans les pièces de vie salon, chambre… On distingue deux types de VMC simple flux : la VMC autoréglable qui assure un débit d’air constant quelles que soient les conditions intérieures (nombre d’occupants, humidité…). Ce type de VMC est le moins coûteux à l’achat mais engendre une surconsommation de chauffage. L’autre type de VMC est la VMC simple flux hygroréglable, qui permet un débit variable en fonction de l’humidité du logement. Son adaptation limite les gaspillages.

Dossier

Dossier

ÉCO-guide

G

> 80 Forte émission de GES

Logement énergivore

• Le principe de labels haute performance énergétique est reconduit > Des labels « HPE » et « THPE », pour les constructions dont les consommations conventionnelles sont respectivement inférieures de 10% et 20% aux consommations de référence > Des labels «HPE Energies renouvelables» et «THPE Energies renouvelables» pour les constructions dont les consommations conventionnelles sont respectivement inférieures de 10% et 20% aux consommations de référence et dont les consommations de chauffage ou d’eau chaude sanitaire ECS sont assurées par une production par énergie renouvelable (le niveau de contribution est en cours de définition à ce jour) > Un label « Basse consommation » pour les constructions dont la consommation conventionnelle est inférieure à un seuil entre 30 et 50 kWh/m²/an.

• Le Diagnostic de Performance Energétique Le DPE est une étude réalisée par un bureau spécialisé, qui établit un diagnostic énergétique d’un bâtiment. Le but est d’informer le futur acquéreur ou locataire d’un bâtiment de la consommation estimée du bâtiment (factures chauffage, eau chaude…) afin qu’il puisse comparer avec d’autres bâtiments. Le DPE donne : > Le descriptif du bâtiment et ses équipements. > Les consommations en énergie finale et primaire > L’évaluation des émissions de gaz à effet de serre. > Le montant annuel des frais inhérents à la consommation. > Les recommandations de travaux visant à réduire les consommations. Depuis le 1er novembre 2006, un diagnostic de performance énergétique (DPE) est

exigé lors de la vente d’un logement existant. Ce DPE est également obligatoire à la location et dans le neuf avec les dépôts de permis de construire depuis le 1er juillet 2007. Il permet de classer les logements à vendre ou à louer sous formes d’étiquettes (comme l’électroménager) avec des lettres allant de A (économe en énergie) à G (énergivore) Il est établi à la charge du maître d’ouvrage ou du vendeur.

• Préparer les étapes futures Pour ce qui est de l’étape RT2010, elle aura pour objectif une amélioration d’au moins 15% de la performance énergétique par rapport à un bâtiment construit selon la réglementation RT2005. Rappelons qu’il s’agit là d’une condition pour parvenir à l’objectif affiché dans le plan climat 2004 d’une amélioration de la performance énergétique en 2020 de 40% par rapport à 2000.

La réglementation thermique 2005 aux exigences futures Cet équipement est plus couteux qu’une VMC simple flux, mais il permet des économies de chauffage importantes. Informations ALDES ou dans votre agence Denis Matériaux.

• Les grands principes de la RT 2005 La RT2005 s’inscrit dans la continuité de la RT2000, dont elle reprend la structure réglementaire ainsi que les principes : pour qu’un bâtiment soit conforme à la réglementation thermique, il faut que trois exigences soient respectées :

1 : la consommation globale d’énergie de ce bâtiment, exprimée par le cœfficient Cep, doit être inférieure ou égale à un cœfficient C de référence, appelé Cref. 2 : Il existe des exigences minimales sur certains matériaux et équipements, aussi appelées des « garde-fous». 3 : Confort d’été : la température intérieure conventionnelle atteinte (fenêtres fermées en été) (TIC) doit être inferieure à la température de référence. Ces exigences varient selon les zones climatiques qui ont été créées.

7


Les aides fiancières en Bretagne

NB : les données fournies ci-dessous sont prévalentes au moment de l’impression de ce guide. N’hésitez pas à contacter les points-énergie présents en Bretagne ou en Basse-Normandie (voir adresses en fin de ce guide) > Elles sont attribuées aussi bien aux propriétaires qu’aux locataires dans le cadre de l’habitation principale. > Vous avez droit à un taux réduit de TVA à 5,5% pour la fourniture et la pose de matériaux d’isolation thermique lors de l’installation de ceux-ci dans des bâtiments existants depuis plus de deux ans. > Crédits d’impôts Vous pouvez aussi bénéficier de crédits d’impôts sur l’achat de matériaux (à partir du 1er janvier 2006 et jusqu’au 31 décembre 2009) à condition que les travaux soient exécutés par des professionnels. Ce crédit est de 25% sur les dépenses pour celles payées entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2009. Ce taux est porté à 40% à la double condition que ces équipements soient installés dans un logement achevé avant le premier janvier 1977 et que leur installation soit réalisée au plus tard le 31 décembre de la deuxième année qui suit celle de l’acquisition du logement. Ce taux peut même atteindre jusqu’à 50% pour l’installation de matériel lié aux énergies renouvelables. > Plafonnement des dépenses Pour un même contribuable et une même habitation, le montant des dépenses ouvrant droit au crédit d’impôt ne peut excéder, pour la période du 1er janvier 2005 au 31 décembre 2009 la somme de 8000 € pour une personne seule. 16000 € pour un couple marié soumis à une imposition commune. Ce plafond est majoré de 400 € par enfant à charge.

ÉCO guide ÉCO-MATÉRIAUX Avec vous pour bâtir l’avenir

Liste des matériels éligibles au crédit d’impôt La liste exhaustive, disponible dans les centres notés page 79, répertorie les travaux d’isolation, les installations de chauffage, les énergies renouvelables et les systèmes de chauffage performants. À titre d’exemple, pour la rubrique «isolation» les travaux pris en compte sont :

L’isolation thermique des parois opaques : > Planchers bas sur sous-sols ; sur vide sanitaire ou sur passage ouvert ; toitures-terrasses, murs en façade ou en pignon possédant une résistance thermique supérieure à 2,4. > Toitures sur combles possédant une résistance thermique supérieure ou égale à 4,5 > Matériaux d’isolation thermique des parois vitrées. > Fenêtres ou portes-fenêtres avec un cœfficient de transmission thermique (Uw) inférieur à 2 w/m2K. Vitrages à isolation renforcée dénommés également vitrages à faibles émissivité dont le cœfficient de transmission thermique du vitrage Ug est inferieur ou égal à 1,5W/m2K. > Volets isolants caractérisés par une résistance thermique additionnelle apportée par l’ensemble volet-lame d’air ventilé supérieure à 0,20m2K/W > Calorifugeage de tout ou partie d’une installation ou de distribution de chaleur ou d’eau chaude sanitaire avec une résistance thermique supérieure ou égale à 1m2.K/W.

8

Valeur total cycle de vie/UF pour toute la DVT Bloc béton Epuisement de ressources Consommation de ressources énergétiques - énergie primaire totale Consommation de ressources énergétiques - énergie renouvelable Consommation de ressources énergétiques - énergie non renouvelable Consommation d'eau Déchets solides valorisés Déchets dangereux éliminés Déchets non dangereux éliminés Déchets inertes éliminés Déchets radioactifs éliminés Changement climatique Acidification atmosphérique Pollution de l'air Pollution de l'eau Destruction de la couche d'ozone stratosphérique Formation d'ozone photochimique

Thermopierre Monomur

0,06 174

560

0,26 705

15

10,2

76

Kg Antimoine équivalent MJ MJ

158

546

629

MJ

83 0,62 0,01 0,87 236 0 16 0,07 1673 7,83 néant

219 104 0,01 25,3 29,4 0 52,25 0,07 1030 939 néant

442 2,5 0 25,6 239 0 92,3 0,35 3004 15,7 néant

L kg kg kg kg kg kg kg m3 m3

0,01

0,01

0,01

kg équivalent éthylène

1 m² de mur en blocs béton de 20 cm d'épaisseur incluant produits complémentaires et emballages (durée de vie typique de 100 ans) 1 m² monomur terre cuite rectifié 30 cm incluant les produits complémentaires (pas les emballages) (durée de vie typique de 100 ans) 1 m² de mur porteur en blocs thermopierre 30cm incluant les produits complémentaires (pas les emballages) (durée de vie typique de 100 ans)

9


ÉCO guide

Ciment

Sable de VRITZ

Nous avons dédié une éco-fiche au ciment, cependant le ciment est rarement utilisé seul. C’est un composant des produits béton : il représente approximativement 7% des blocs béton et 35% du béton prêt à l’emploi qu’il sert à fabriquer.

Sable lavé utilisé pour la maçonnerie ou les enduits.

Analyse du cycle de vie Acquisition des matières premières Le ciment est obtenu suite à la cuisson de calcaire et d’argile. On obtient un produit de base que l’on appelle le Clinker auquel on additionne des ajouts de laitiers de hauts fourneaux et de gypse. Le ciment est donc fabriqué à partir de matières naturelles ou issues du recyclage de sous-produits industriels. L’utilisation des tirs explosifs est réduite au minimum. Déclaration de la composition du produit auprès de l’AFNOR dans le cadre de la marque NF-VP. Les cimenteries Calcia sont certifiées ISO9001 et ISO14001.

Transport des matières premières

ÉCO guide

Avec vous pour bâtir l’avenir

Transformation des matières premières en matériaux de construction

Utilisation de charbon, pétrole… mais aussi des combustibles de substitution pour remplacer les combustibles fossiles (déchets par exemple). Les matières premières (calcaire et argile principalement) sont chauffées à 1450°C, ce qui n’est pas sans poser de problème. Emission de CO² importante lors de la cuisson du calcaire et de l’argile. Le rejet du gaz carbonique est soumis à des quotas et les émissions de gaz sont contrôlées.

Transformation des matières premières en matériaux de construction

ÉCO-MATÉRIAUX Avec vous pour bâtir l’avenir

Sans emballage, livraison en vrac. Norme NF granulat + marque CE. sablière ISO 14001

Commercialisation La société Baglione a créé un comité qui édite un manuel qui répertorie les engagements environnementaux et les moyens de contrôle mis en place. Echantillonnage en sacs plastiques.

Commercialisation Transparence et existence de documents étayés (exemple : guide Calcia). Documents disponibles et site internet.

Transport – Distribution Emissions liées aux transports (camion principalement). Transport par camions, train et bateau de la cimenterie chez le négociant. Il n’existe que six cimenteries en France d’où des transports assez longs.

Mise en œuvre du produit Quelques précautions sont à prendre aux contacts des mains, des muqueuses… mais le ciment ne présente pas de nocivités particulières pour l’homme. Mise en œuvre simple. Pas de nocivité secondaire particulière.

> Domaine gros œuvre > Fournisseur BAGLIONE

Produit minéral ayant de très bonnes performances techniques de part son coût et sa facilité de mise en œuvre. Conforme à la norme NF EN 197-1. L’inertie du béton (à base de ciment) contribue au confort de vie dans l’habitat. Le béton durci est inerte et nécessite très peu d’entretien.

Transport – Distribution 80 km entre Vritz (44) et Rennes (35) par camion de 25 tonnes.

Mise en œuvre du produit Non nocif. Matériau de maçonnerie, associé avec ciment / chaux/ gravier/ eau.

Vie du produit Matériau 100% minéral, entretien .

Fin de vie du produit Matériau non recyclable s’il ne reste pas à l'état brut. La déconstruction est difficile et produit des gravats non valorisables.

Vie du produit

Eco-bilan satisfaisant

700 000 tonnes/an. Seul le chargeur de camion fonctionne au fioul. La dragueuse, immergée, remonte le sable, le dépose sur un tapis qui achemine celui-ci dans des bacs de lavage. Le sable passe alors dans une cribleuse pour le calibrage. Un autre tapis achemine le sable lavé jusqu'à la plateforme de stockage. Pompage de l'eau directement dans la carrière. Les boues de traitement sont réintroduits en agriculture. Pas d’utilisation de produits polluants ou nocifs pour l’homme.

Conditionnement

Conditionnement Emballage automatique dans des sacs cartonnés entièrement recyclables. Étiquetage NF VP permettant d’identifier les produits (traçabilité).

> Domaine gros œuvre > Fournisseur CALCIA

Transport des matières premières Extraction et conditionnement sur place, pas de transport.

La cimenterie est implantée sur ou à proximité immédiate de la carrière de calcaire, principale matière première. Transports réduits.

ÉCO-MATÉRIAUX

Analyse du cycle de vie Acquisition des matières premières Carrière à Vritz (44) sable pliocène 0/2 (silice supérieure à 95%). Ressource non renouvelable, pas d’estimation de la quantité disponible, concession de 30 ans.

Éco-bilan satisfaisant

Fin de vie du produit Eco-bilan mitigé ou manque d’informations

Le ciment est l’une des matières premières qui est recyclable. Facilité de déconstruction du matériau. Déchet inerte et recyclable.

Éco-bilan mitigé ou manque d’informations

Caractéristiques techniques du produit Eco-bilan non conforme aux attentes

10

> Plus d’informations

Dans votre agence DENIS MATÉRIAUX la plus proche

Caractéristiques techniques du produit Éco-bilan non conforme aux attentes

> sable pliocène 0/2 (silice supérieure à 95%) > Plus d’informations dans votre agence DENIS MATÉRIAUX la plus proche

11


Chaux pure, Tradi 100, Batichaux, Chausable, Interchaubric, Hourdex

Wisa Form Panneaux de contreplaqué pour la réalisation de coffrages revêtus sur les deux faces d’un film phénolique lisse et constitués de 5 à 21 plis épicéa ou bouleau. Disponibles en deux formats et en épaisseurs de 6,5 à 27 mm.

ÉCO guide

Analyse du cycle de vie Acquisition des matières premières Bouleau Finlandais et Russes, épicéa Finlandais, label PEFC.

Transport des matières premières Par bateau et route, de Finlande ou Russie vers la France. Site de production à Aigrefeuille d'Aunis (17)

ÉCO guide

ÉCO-MATÉRIAUX Avec vous pour bâtir l’avenir

Le calcaire est cuit à une température entre 800°C et 1000°C dans des fours droits. À l’inverse de la Chaux calcique, le produit n'est pas décarbonaté dans sa totalité, ce qui permet de réduire les émissions de CO2 dans l'atmosphère. L’eau utilisée pour l’hydratation de la chaux vive provient à 100% de la récupération d’eaux pluviales

Conditionnement

Emballage carton principalement.

Palettes recyclées

Commercialisation

Commercialisation

Documents techniques disponibles après du fournisseur. De nombreux documents sont disponibles sur internet, notamment sur les démarches environnementales.

FDES existante. Démarche HQE de la production.

Transport – Distribution

Transport – Distribution Aigrefeuille-d'Aunis – Rennes : 265 Km

> Domaine gros œuvre > Fournisseur UPM

Transport des matières premières Transformation des matières premières en matériaux de construction

ÉCO-MATÉRIAUX Avec vous pour bâtir l’avenir

Conditionnement

Analyse du cycle de vie Acquisition des matières premières Produits fabriqués à partir de Chaux Naturelles, calcaire crayeux siliceux exploité dans les carrières souterraines de St Astier (Dordogne) Calcaire extrait à proximité des usines de production.

Transformation des matières premières en matériaux de construction

Environ 60% des combustibles utilisés par UPM sont des biocombustibles. Comme combustible fossile, UPM utilise le gaz naturel (avec des exceptions). Utilisation des déchets de bois pour la production d’énergie. Le film est imprimé de résines phénoliques non nocives pour l’homme.

Matière naturelle et vivante, la chaux trouve sa fonction première dans le bâtiment. Reconnue depuis des siècles pour ses qualités d’élasticité et d’isolation contre l’humidité, mélangée au sable, elle sera utilisée en mortier de chaux pour les maçonneries mais également pour les enduits et les décors.

Mise en œuvre du produit Bonne facilité de mise en œuvre, se visse ou se cloue.

Vie du produit Haute résistance aux impacts, les plaques sont conçues pour être utilisées 12 fois alors qu’un contre-plaqué classique est à usage unique.

Fin de vie du produit À une température de combustion d'au moins 600°C, les contreplaqués ornés d'une résine phénolique ou mélamine ne produisent pas plus de résidus dangereux que ceux générés par le bois. La plupart des contreplaqués peuvent entrer en cycle de compostage.

> Domaine gros œuvre > Fournisseur CESA Chaux et Enduits de St Astier

Transport routier. Mise en place de dépôts sur tout le territoir. Démarche HQE de la production afin d’optimiser la distribution. Saint Astier – Rennes : 540 km

Mise en œuvre du produit Les chaux hydrauliques naturelles sont les plus utilisées dans la construction car elles apportent, naturellement et sans ajout, une première prise hydraulique qui sécurise l'ouvrage réalisé, puis une deuxième prise aérienne qui, par re-carbonatation au contact de l'air, donnera à l'enduit toute sa patine. Produits naturels non nocifs pour l’homme.

Vie du produit Par respiration, la chaux évite la condensation. Perméable aux intempéries. Associée à d’autres matériaux (lin ou chanvre), elle a des vertus isolantes aussi bien phoniques que thermiques. Assainit les supports grâce à ses vertus bactéricides. Produits marqués CE et certains d’entre eux CSTBat en forte adéquation avec la RT 2000-2005.

Fin de vie du produit

Caractéristiques techniques du produit > Épaisseur > Dimensions (L x l) > Densité > Nombre de plis > Certificat > Conditionnement > Plus d’informations

12

9/15/18/21 mm 250 x 125 ou 300 x 150 cm 640 kg/m 5/9/11 (panneaux 250 x 125 cm) ou 7/9/11/13/15 (panneaux 300 x 150 cm) Pefc de 30 à 100 panneaux/palette (selon épaisseur et dimensions) www.wisa.fr et dans votre agence DENIS MATÉRIAUX la plus proche

Éco-bilan satisfaisant

Un enduit à base de Chaux, au fil du temps, va carbonater et retourner à son état naturel de calcaire.

Éco-bilan mitigé ou manque d’informations Éco-bilan non conforme aux attentes

Caractéristiques techniques du produit > Plus d’informations sur

www.c-e-s-a.fr et dans votre agence DENIS MATÉRIAUX la plus proche

13


ÉCO guide

Enduit traditionnel PRB belle époque

Bloc de pierre ponce

À la différence des monocouches, à forte teneur en ciment, cet enduit traditionnel est produit à base de chaux aérienne. Il est destiné à la restauration des bâtiments anciens et la mise en conformité des bâtiments neufs. Il favorise la respiration des murs, apporte souplesse et plasticité des enduits dits à l’ancienne. Deux produits : belle époque sous enduit et belle époque enduit coloré de finition

Le MONOMUR de pierre ponce permet une isolation thermique efficace, définitive et une qualité de vie saine. Le bloc COGETHERM est un régulateur naturel : frais l’été et chaud l’hiver. Il allie confort et isolation phonique. Il rend la construction homogène et solide, seul un revêtement extérieur traditionnel et un enduit plâtre ou placoplâtre intérieur suffisent.

Analyse du cycle de vie Acquisition des matières premières Chaux aérienne CL90 (chaux calcique ou chaux grasse), chaux hydraulique NHL3,5. Sable de quartz alluvionnaire de carrière, roulé et calibré. Pigmentations naturelles, adjuvants spécifiques.

Transport des matières premières La carrière de sable est à proximité de l’usine, ce qui permet de réduire l’impact des transports de la matière première la plus utilisée (300 000 tonnes de sable par an pour la production de tous les enduits PRB, soit 12 000 camions/an).

Cogetherm

ÉCO guide

ÉCO-MATÉRIAUX Avec vous pour bâtir l’avenir

ÉCO-MATÉRIAUX Avec vous pour bâtir l’avenir

Transformation des matières premières en matériaux de construction

Conditionnement Palettes recyclées.

Commercialisation

Conditionnement

FDES existante.

Sac papier de 25 kg en 3 plis (2 plis kraft+1 pli PE). Les sacs sont disposés sur palettes et mis sous une gaine thermo-rétractable.

Transport – Distribution Transport routier Dunkerque-Rennes 571 km.

Commercialisation

Mise en œuvre du produit

Marquage sur le sac du résumé du mode d’emploi, date et heure de fabrication, numéro de lot. Nombreuses documentations techniques disponibles.

La pose au mortier est préconisée. Le mortier peut être composé de chaux et de sable de pierre ponce. Beaucoup plus écologique que la colle.

Transport – Distribution

> Domaine gros œuvre > Fournisseur PRB

Transport des matières premières Transport par bateau (5000 tonnes) Grèce-Dunkerque 4300 km.

Produit NON CUIT, simplement étuvé. Consommation faible en énergie et pas de production de CO2. Faible consommation en eau, 50% provient des eaux de pluie. Rebus de productions broyés et réutilisés.

Transformation des matières premières en matériaux de construction

Il existe une FDES pour les mortiers d’enduit minéral, établit conjointement par les adhérents du syndicat national des mortiers industriels (SNMI). Les principales énergies utilisées pour la production sont le bois et, dans une moindre mesure, le pétrole et le gaz naturel. L’émission de CO2, assez importante (100g/UF sur toute la DVT), est principalement émise par le processus de production (91%) et notamment la production des liants (75%).

Analyse du cycle de vie Acquisition des matières premières Pierre d’origine volcanique (Grèce) a 92% - Clinker et plastifiants 8%, nécessaires à la résistance mécanique. Ressource disponible en très grande quantité.

Par camion du site de production (La Motte Achard, en Vendée) soit 200 km.

Mise en œuvre du produit Le mortier d’enduit minéral prêt à gâcher nécessite, pour sa mise en œuvre, une consommation d’eau réduite et peu d’énergie (utilisation d’une machine thermique du type « pompe à mortier » pour effectuer le gâchage et la projection du mortier pâteux).

Vie du produit Il ne nécessite pas d’entretien particulier pour assurer la pérennité des surfaces couvertes. Néanmoins, comme pour tous matériaux soumis aux intempéries, un nettoyage par lavage au jet d’eau prévient l’apparition de mousses et lichens.

Fin de vie du produit Après mise en œuvre, le mortier minéral d’enduit coloré est durci et constitue un matériau solide inerte dont la fin de vie dépend de son support. Si le support est également inerte (cas du bloc béton), le mortier est mis en centre de stockage de déchets inertes (CSD classe III) ; dans le cas contraire, il est enfoui dans un centre de stockage de déchets non dangereux (CSD de classe II).

> Domaine gros œuvre > Fournisseur COGEBLOC

Vie du produit Produit isolant sans ajout, très imperméable. Certifié NF et CSTB. Imputrescible, M0 (classement européen : A2s1d0) très bonne adéquation avec la RT2005.

Fin de vie du produit 100% recyclable.

Caractéristiques techniques du produit > Isolation thermique mur

Résultats obtenus avec un enduit intérieur et extérieur. Sans remplissage des joints verticaux R = 2.45 m² K / W U* = 0.39 W / (m² K) avec remplissage des joints verticaux R = 2,40 m² K / W U* = 0,40 W / (m² K) > Pose collée R = 2,61 m² K / W U* = 0,36 W / (m² K) > Cœfficient d’absorption de 0.27 mm/m > Caractéristique acoustique Indice d’affaiblissement pondéré : RW = 41 dB (Essais réalisés par le CEBTP) Classé M0 (matériau incombustible plus de 3 heures, toujours intact) (selon l’arrêté du 30/06/83). Plus d’informations sur www.cogebloc.com et dans votre agence denis matériaux la plus proche > Pose traditionnelle

Caractéristiques techniques du produit > Couleur > Consommation moyenne > Performance de l’enduit à l’état durci > Résistance au feu > Plus d’informations

14

100 couleurs Sous enduit : 16 à 17 kg/m2 pour 10 mm Enduit : 16 à 17kg/m2 pour 8 à 10 mm Densité 1,4 à 1,8 T/m2 M0 www.prb.fr et dans votre agence DENIS MATÉRIAUX la plus proche

15


ÉCO guide ÉCO-MATÉRIAUX Avec vous pour bâtir l’avenir

Monomur bio’bric

Béton cellulaire

Ce sont des briques de grande dimensions à perforations verticales. Le Monomur Bio’Bric rectifié permet la réalisation, sans isolant complémentaire, de murs extérieurs d’habitations individuelles et collectives.

La thermopierre, connue aussi sous le nom béton cellulaire, est produite et commercialisée sous la forme d’un système complet destiné au gros oeuvre de tout type de constructions.

Analyse du cycle de vie Acquisition des matières premières Le Monomur Bio’Bric est exclusivement composé d'argile (95%) et de calcaire (5%). On en trouve dans le sol par couches ou par bancs, extrait de carrières à ciel ouvert à proximité de l'usine. L’argile est un matériau disponible en grande quantité.

Transport des matières premières Transport routier, environ 2 km entre les carrières et le site de production à la Seguinière (49). Transformation des matières premières en matériaux de construction

Un dosage judicieux de différentes argiles est effectué. Ce mélange précis est alors broyé, homogénéisé et humidifié. Pour être façonnée, la pâte doit être ferme avec un taux d’humidité compris entre 18 et 20%. La brique est ensuite séchée puis cuite avec du gaz et entretenue par des copeaux de bois. Quantité d'énergie grise élevée pour la fabrication (705 MJ/m2) et importante consommation d'eau (440litres/m2). Le gaz naturel (56%) et le bois (10%) sont les énergies utilisées dans la phase de séchage et de cuisson de la Bio’Bric.

ÉCO guide

Commercialisation

Commercialisation

Transport – Distribution Transport routier, Montereau – Rennes : 402 km.

Mise en œuvre du produit

Transport – Distribution Transport par camion complet au départ des usines. La Séguinière (49) - Rennes : 160 km Livraison possible directement sur chantier pour limiter le transport. Le poste transport représente 17% de l’énergie primaire totale.

Mise en œuvre du produit Le rapport du CESAT montre une faible nocivité pour la mise en œuvre de la Bio’Bric au mortier colle à joints minces. Un chantier Bio’Bric consomme 20 fois moins de mortier qu’une maçonnerie traditionnelle. Poids élevé de la brique, écobilan négatif de la colle.

Vie du produit Produit conforme à la RT2005 : haut niveau de résistance thermique (R= 2.5 m2K/W). L'inertie lourde du monomur lui permet de stocker l'énergie gratuite du soleil et de la restituer durant les périodes nocturnes, diminuant ainsi la consommation d’énergie. Bonne gestion des ponts thermiques (limite par quatre les déperditions de chaleur au niveau de la liaison mur/plancher), excellente étanchéité à l'air parasite. Performances acoustiques. Incombustible.

> Domaine gros œuvre > Fournisseur XELLA YTONG / SIPOREX

Déchet inerte classe 3 (en l’absence d’enduit), valorisable en granulat après concassage.

Vie du produit Élement isolant, perspirant, il apporte un confort hygrothermique. Qualités d’affaiblissement acoustique. Produit sensible aux chocs.

Fin de vie du produit

Caractéristiques techniques du produit Éco-bilan satisfaisant

Caractéristiques techniques du produit 300x300x212mm 275 x 375 x 212mm 16.5 kg 19 kg 60kg/cm2 80kg/c m2 Incombustible A1 Incombustible A1 2.4 m2.K/W 2.92 m2.K/W www.monomurbiobric.com et dans votre agence DENIS MATÉRIAUX la plus proche

La coupe des blocs génère un peu de poussière et des granulats. Faible émission de COV et aldéhydes (classé C+ :c.a.d. émissions <10 g/m3). Utilisation d’un ciment colle spécifique et d’un enduit de synthèse imperméable.) Fortement hygroscopique, la thermopierre doit être recouverte d’enduits hydrofuges, enduit extérieur monocouche allégé pour support B, enduit intérieur : plâtre, chaux enduit pelliculaire, etc… qui contiennent pour la plupart des matières synthétiques. Produit léger, manutention aisée. Produit sensible aux chocs.

Après démolition les gravats sont mis en décharges en tant que déchets inertes.

Fin de vie du produit

16

Conditionnement

Informations sur site internet. Fiches techniques et FDES disponibles.

Avis technique avec additif suite à l'avis favorable du CESAT (Comité Environnement et Santé de l’Avis Technique). Site internet.

> Dimensions (L x l x H) > Poids > Résistance mécanique > Résistance au feu > Résistance thermique > Plus d’informations sur

Après mélange des ingrédients, les produits obtenus passent dans une autoclave où à 180°C et sous 10 atm de pression pendant 12 heures, ils acquièrent leur dureté et stabilité. Très forte consommation de ressources énergétiques non renouvelables pour la phase de production. (560 MJ/m2). Très forte consommation d’eau. Palettes perdues et housses plastiques.

Les produits sont disposés sur des palettes en bois et conditionnés sous film polyéthylène rétractable. Chaque palette est marquée en fonction du produit et de la date de fabrication. Fiche étiquette CE sur tous les produits.

> Domaine gros œuvre > Fournisseurs • Bouyer Leroux • Imerys

Transport des matières premières Usine à Montereau (77). Transformation des matières premières en matériaux de construction

ÉCO-MATÉRIAUX Avec vous pour bâtir l’avenir

Conditionnement

Analyse du cycle de vie Acquisition des matières premières Sable siliceux (60%) ; chaux (25%) ; ciment (15%) auquel on ajoute un agent d’expansion (AI203) qui en réagissant avec le mélange permet la création des cellules d’air.

> Conductibilité thermique

> Résistance thermique Éco-bilan mitigé ou manque d’informations Éco-bilan non conforme aux attentes

> Classement au feu > Cohésion > Inertie thermique > Affaiblissement acoustique > Plus d’informations sur

=0.10 W/m2°C R= 2.81 m²°C/W pour un mur de 30cm non enduit. mur bloc de 25 cm enduit sur 2 faces R=2.16 m2K/W A1 > 0,15 N/mm² Inertie thermique moyenne mur de 30 cm : 48 dB www.xella.fr et dans votre agence DENIS MATÉRIAUX la plus proche

17


ÉCO guide

Bloc béton

Vermaspha

Assure la fonction de mur porteur, le bloc en béton est le produit le plus utilisé pour la construction des murs de maçonnerie (7 murs en maçonnerie sur 10 sont construits en blocs béton). C’est un élément de structure qui nécessite l’ajout d’un complexe d’isolation.

Le VERMASPHA est destiné au rattrapage de niveau et à l’isolation des anciens supports béton ou bois, quel que soit le type de local. Le Vermaspha est constitué de vermiculite (roche micacée exfoliée) associé à du bitume, se met en œuvre par simple déversement et compactage. Le rattrapage est possible jusqu’à 12 cm compactés et ce, avec une faible surcharge pondérale.

Analyse du cycle de vie Acquisition des matières premières Gravillons et sables naturels concassés (85%) disponibles en grande quantité. Ciment (7 à 9%). Eau (6%) provenant du réseau (0.83L pour 1m2 de mur de 20 cm).

Transport des matières premières

ÉCO guide

Gravier et sable par camion de 25t, 28 km. Ciment par camion, 121 km (Saint-Pierre la Cour) 348 km (Le Havre).

Avec vous pour bâtir l’avenir

L’énergie utilisée est l’électricité. Le site de production possède sa propre centrale à béton. Le béton coulé en moule est compacté sous l’action combinée de vibrations et d’un pilon. Les blocs sont envoyés en chambre de durcissement pour 24h en auto-étuvage (pas de séchage, pas d’apport d’énergie). Le bloc béton nécessite peu d’énergie pour sa fabrication.

Transformation des matières premières en matériaux de construction

ÉCO-MATÉRIAUX Avec vous pour bâtir l’avenir

Consommation de gaz naturel pour la cuisson (chauffage à 1200°C). Consommation d’eau pour le refroidissement. Émission de CO2 et vapeur d’eau. Production aux normes ISO 9001/ ISO 14001, certification HQE.

Conditionnement

Conditionnement

Sacs sur palette bois perdu.

Palettes consignées.

Commercialisation

Commercialisation

Documentation commerciale et technique disponible. Avis Technique.

FDES disponible, site internet Blocalians. Il y a soixante treize usines en France (au 15/11/2008) a avoir des produits béton NF FDES, dont Perin et TPM.

> Domaine gros œuvre > Fournisseurs Perin et TPM

Transport des matières premières Transport maritime puis fluvial et enfin par route.

Transformation des matières premières en matériaux de construction

ÉCO-MATÉRIAUX

Analyse du cycle de vie Acquisition des matières premières La vermiculite est une roche micacée disponible en grande quantité. L’exploitation se fait dans des carrières au Canada, en Afrique ou en Chine. On associe du bitume issu du pétrole.

Transport – Distribution Par camion, 650 km. Usine située à la Chapelle-Saint-Luc (10 600).

Transport – Distribution Transport routier de Perin Matériaux Redon à Rennes 65 km.

Mise en œuvre du produit Dimensions standardisées. Gamme complète des produits courants aux accessoires. La pose se fait à l’aide d’un mortier ciment / sable / eau. Elle est simple. Mortier non nocif.

Vie du produit Le produit participe au confort intérieur du bâtiment par ses caractéristiques en termes d’isolation acoustique et d’inertie thermique.

> Domaine gros œuvre > Fournisseur EFISOL

Mise en œuvre du produit Les présentations bituminées sont sujettes à des émanations de gaz toxiques propres à ces matières. Mise en œuvre manuelle : épandage et compactage. Nombreuses manipulations : phase de compactage difficile.

Vie du produit Pas d’entretien car mise en œuvre avec des produits associés. Participe au confort thermique et phonique.

Fin de vie du produit Déconstruction simple, mise en décharge, pas de valorisation.

Fin de vie du produit Après la démolition de l’ouvrage dans lequel ils étaient intégrés, les blocs sont recyclables sous forme de granulats pouvant être réutilisés comme couche de forme, fondations ou bases des routes. Il constitue un déchet inerte. Éco-bilan satisfaisant

Caractéristiques techniques du produit > Résistance thermique

Éco-bilan mitigé ou manque d’informations Éco-bilan non conforme aux attentes

18

> Isolation acoustique > Plus d’informations sur

de 0,21 m2.K/W additive à celle d'un doublage (Rw(C,Ctr) de 54 (-3, -5) dB) additive à celle d'un doublage www.perinetcie.fr ou www.blocalians.fr et dans votre agence DENIS MATÉRIAUX la plus proche

Éco-bilan satisfaisant

Caractéristiques techniques du produit > Conductibilité thermique

Éco-bilan mitigé ou manque d’informations Éco-bilan non conforme aux attentes

> Densité > Cœfficient d’absorption acoustique > Plus d’informations sur

λ = 0,076 W/(m.K) R=1.32 pour Ep=100mm < 300 Kg/m3 tests disponibles selon montage www.efisol.fr et dans votre agence DENIS MATÉRIAUX la plus proche

19


Dossier

ÉCO-guide

Performances thermiques de murs de façade Parois courantes avec enduit

JV rempli

JV sec

JV rempli

JV sec

Blocs creux…

+ 6 cm Th38 + 8 cm Th38 + 10 cm Th38 + 12 cm Th38 + 6 cm Th32 + 8 cm Th32 + 10 cm Th32 + 12 cm Th32 + calibel 10+70 + calibel 10+80 + calibel 10+90 + calibel 10+100 + doublage sur ossature + XPS + 8 cm PUR (lambda 0.024 W/m.K)

Béton cellulaire… 3

20 cm + 4cm Th38 20 cm + 6 cm Th38

0.36 0.30

0.35 0.30

2,58 3,13

2,66 3,13

Briques creuses…

+ 8 cm Th38 + 10 cm Th38 + 12 cm Th38 + 8 cm Th32

0.36 0.30 0.26 0.32

0.36 0.30 0.26 0.31

2,58 3,13 3,65 2,93

2,58 3,13 3,65 3,03

Briques “G”…

Optibric 20 cm + 6 cm Th38 Optibric 20 cm + 8 cm Th38

0.40 0.33

0.40 0.33

2,30 2,83

2,30 2,83

0.37

0.37

2,50

2,50

Blocs béton à isolation intégrée…

Bloc béton RTh avec 7.5 cm d’isolant 32.5 cm Bloc béton RTh avec 10 cm d’isolant 35 cm Bloc babi avec 2 x 4 cm d’isolant 30 cm

0.30

0.30

3,13

3,13

0.45

0.45

2,02

2,02 1,97 2,36 2,93

400 kg/m

0.50 0.39 0.33 0.28 0.43 0.34 0.28 0.24 0.40 0.36 0.33 0.30

0.49 1,80 1,84 0.39 2,36 2,36 0.32 2,83 2,93 0.28 3,37 3,37 0.43 2,13 2,13 0.34 2,74 2,74 0.28 3,37 3,37 0.24 3,97 3,97 0.40 2,30 2,30 0.36 2,58 2,58 0.33 2,83 2,83 0.30 3,13 3,13 Selon structure et isolant (1) Selon épaisseur et gaz d’expansion (2) 0.27 0.27 3,50 3,50

Béton cellulaire… 400 kg/m3

25 cm 30 cm 37.5 cm

0.47 0.40 0.33

0.46 0.39 0.32

1,93 2,30 2,83

0.41

0.40

2,24

2,30

0.38

0.37

2,43

2,50

Monomur…

Gélis module 27 mortier léger37.5 cm BioBric module 27 Roulé 37 cm Biomur module 25 Tradi avec rupture joint 37 cm Monomur 3B module 25.5 36.5 cm JM Gélis module 27 Roulé 37.5 cm Biomur module 25 Roulé 37 cm

0.35

0.35

2,66

2,66

0.35

0.32

2,66

2,93

0.35

0.34

2,66

2,74

0.33

0.33

2,83

2,83

ÉCO guide ÉCO-MATÉRIAUX Avec vous pour bâtir l’avenir

Source : CERIB centre d’etudes et de recherche de l’industrie béton. (1) : exemple laine minérale de 8 cm = 0.039 W/(m.K) => résistance thermique de la laine seule : 2.05 m2.K/W résistance thermique du complexe 1.85 m2.K/W soit U=0.44 W/(m2.K). (2) : = 0.029 à 0.036 W/(m.K) selon l’épaisseur et la nature du gaz d’expansion.

20

21


Plaques Fermacell Plaque de plâtre BA13 Plaque de plâtre cartonnée M1, 2 bords amincis, pour tous types d’aménagements : cloisons, plafonds, doublages

ÉCO guide ÉCO-MATÉRIAUX Avec vous pour bâtir l’avenir

Analyse du cycle de vie Acquisition des matières premières Gypse naturel & gypse d’origine industrielle (résidu de la désulfuration des fumées des centrales thermiques) + adjuvants + mélange de papier/carton recyclé (100% de la consommation). Le gypse est un matériau disponible en grande quantité. Le gypse naturel est extrait dans des carrières sécurisées et réhabilitées après exploitation.

Transport des matières premières Sites de production intégrés aux carrières. Transformation des matières premières en matériaux de construction

La source énergétique utilisée est le gaz naturel. Le plâtre est peu consommateur d'énergie lors de sa fabrication du fait de la cuisson du gypse à basse température (160°C) et du recyclage des gaz chauds lors de séchage. Émission de vapeur d’eau, de dioxyde de carbone et, dans une faible proportion, d’oxyde de souffre, d’oxyde d'azote et de poussière. Les plaques de plâtre rebutées sont recyclées.

Conditionnement

ÉCO guide

Analyse du cycle de vie Acquisition des matières premières Gypse naturel 80% et gypse obtenu à partir de fumées de désulfuration de centrales thermiques. Produit en Allemagne, en Hollande, l’extraction du gypse se fait sur place, c’est une matière première disponible en grande quantité. Fibres de cellulose 20%, obtenues par un procédé de recyclage de vieux papiers.

Transport des matières premières Transport routier.

ÉCO-MATÉRIAUX Avec vous pour bâtir l’avenir

Cales de bois aggloméré. Selon la marque et le site de production, utilisation de housses plastifiées. Produit normé CE.

Transformation des matières premières en matériaux de construction

Séchage au gaz naturel, processus de récupération de chaleur. Consommation d’eau importante, boues traitées et récupérées comme combustible. Déchets de production en faible quantité.

Conditionnement Film PE - Palettes de bois perdu - Coins cartons.

Commercialisation

Commercialisation

Documentation commerciale et technique. FDES existante (snip).

Documentation technique et commerciale. Sites Internet fermacel.fr. Bio construction. Moniteur technique pour assistance chantier. AT contreventement en MOB / suivi exercé par le CSTB / prescripteur.

Transport – Distribution Les plaques proviennent de l’usine de Saint-Soupplet (77) pour Knauf, soit 400 km de Rennes et d’Auneil (60) pour Lafarge, soit 500 km.

> Domaine second œuvre > Fournisseurs •Lafarge plâtres, •Knauf

Les plaques FERMACELL sont des plaques de plâtre à structure fibreuse. Elles sont composées de plâtre (80%) et de fibres de cellulose (20%). La face avant, destinée à être vue reçoit une injection à haute pression d’amidon en phase aqueuse. La plaque FERMACELL est universelle pour plafonds, cloisons, doublages et planchers. Le mélange de ces composants naturels additionné d’eau, est ensuite traité sur la ligne de fabrication. Après des phases de compression à haute pression et un séchage à haute température, on obtient une plaque d’une surface plane, lisse, neutre, d’une très bonne rigidité.

Mise en œuvre du produit Sciure classée non dangereuse. Il faut de l’ossature métallique, des vis, de l’enduit, des bandes papier, de l’isolant.

Vie du produit La plaque de plâtre a une résistance thermique intrinsèque faible (r = 0,05). Elle fait partie d’un système plaque+isolant. Pas d’entretien car recouvert (papier peint, peinture, carrelage,…)

Fin de vie du produit À ce jour, les déchets, inertes, sont mis en décharge. Lafarge Plâtres a initié une démarche au niveau de la profession en vue de la mise en place d’une filière de récupération et de traitement des déchets de plâtrerie. Le plâtre est totalement recyclable, le taux de recyclage sera progressivement porté à 10% dès lors que la filière de récupération des déchets sera opérationnelle.

Transport – Distribution

> Domaine second œuvre > Fournisseur XELLA

Production en Allemagne : 1125 km. Base logistique : 400 km de Rennes. Localement, autour des sites de production, il existe un programme logistique de retour des palettes et de leur réutilisation.

Mise en œuvre du produit Les plaques FERMACELL ont reçu un Écolabel de l’Institut Autrichien de la Construction Biologique (IBR). Composants, fabrication et application classés non agressifs pour l’environnement, garantie sans solvants ni formaldehyde. Émanation de COV (isocyanurate) par la colle, avant la prise effective, les chantiers doivent êtres correctement ventilés.

Vie du produit Haute dureté, tenue mécanique importante, applicable en locaux humides. Facteur de résistance à la diffusion de la vapeur d’eau. Propriétés d’affaiblissement acoustique.

Fin de vie du produit Déchet inerte, matériaux mis en décharge. Recyclage envisageable.

Éco-bilan satisfaisant

Caractéristiques techniques du produit > Résistance au feu > Pour plus d’informations

Éco-bilan mitigé ou manque d’informations Éco-bilan non conforme aux attentes

22

classé M1 www.knauf.fr, www.lafarge-platres.com et dans votre agence DENIS MATÉRIAUX la plus proche

Caractéristiques techniques du produit > Conductibilité thermique > Masse volumique > Résistance à la flexion > Module d'élasticité > Cohésion > Perméabilité vapeur d’eau (g/m².h.mm.Hg) > Incombustible > Pour plus d’informations

λ = 0,36 W/m.°K 1000 à 1250 kg/m³ 5,8 N/mm² 3200 N/mm² +/ - 500 > 0,15 N/mm² 0.73 pour une épaisseur de 10 mm 1.1 pour une épaisseur de 12,5 mm classé M0 dans votre agence DENIS MATÉRIAUX la plus proche

23


Isonat végétal

ÉCO guide

Intégré aux murs, toits, cloisons, planchers, il fait barrage aux bruits extérieurs comme intérieurs et procure un confort acoustique optimal. Sa densité en fait un isolant remarquable contre les variations climatiques : l’hiver, il préserve du froid, l’été il protège des chaleurs excessives. Chanvre et coton sont tous les deux hydro-régulateurs, ils absorbent l’humidité et la restituent progressivement pour une atmosphère saine. Ces composants principaux, coton, chanvre, sont issus de l'agriculture. Naturels, ils respectent la santé de l’utilisateur pendant la pose et contribuent au bien-être des occupants de la maison. Produit dérivé de la filière coton, composé de fibres végétales, c’est un produit recyclable.

Analyse du cycle de vie Acquisition des matières premières Fibres de chanvre (42,5 %) production des chanvrières de l’Aube. La culture du chanvre est saine pour les sols et ne nécessite pas d’insecticides et fongicides. Toute la plante est utilisée. Fibres de coton (42,5 %) provient des rejets de l’industrie textile. Fibres polyester (15 %) issues du pétrole + adjuvants (antifongique, tenue à l'eau).

Ouate de cellulose Procédé d’isolation thermique de planchers, de combles perdus non aménagés ou difficilement accessibles par soufflage de fibres de celluloses. La ouate de cellulose est également disponible en panneaux.

ÉCO guide

Transport des matières premières Transport du chanvre et du coton sur le site de Cours la Ville par camions.

ÉCO-MATÉRIAUX Avec vous pour bâtir l’avenir

Transformation des matières premières en matériaux de construction

Plusieurs traitements pour la résistance à l’eau aux insectes et aux moisissures. Détails non communiqués. Site de production agréé par le CSTB. L’apport de fibres polyester constitue 60% de la consommation énergétique. Le produit est cuit dans un four à 150°C. Les fours sont équipés de récupérateurs d’énergie. Pas de consommation d’eau dans la production. Pas de produits nocifs, excepté pour traitement au feu (à la demande).

Transport – Distribution Unité de production en Tchéquie. Environ 1800 km de Rennes. Transport par camion. Ouverture d’usine en France en projet.

Mise en œuvre du produit

Le produit est à l’heure actuelle non compressible. Pour une même surface, les besoins en transport sont trois fois supérieurs à une laine de verre. Une amélioration est à l’étude.

Transport – Distribution Le site de production est à Cours la ville (69) (639 km de Rennes). La société cherche une implantation logistique sur le Grand Ouest.

Mise en œuvre du produit Non nocif pour l’homme. Simple mais la découpe nécessite un disque au diamant.

Vie du produit λ = 0,0401 W/(m.K) pas d’entretien. Durée de vie inconnue, fibres de chanvre, imputrescible.

Fin de vie du produit Bonne facilité de déconstruction. Valorisable en compost.

Caractéristiques techniques du produit

24

Palette bois perdue de 40 sacs (polyéthylène) de 10 kg. Étiquetage mentionnant les références du produit, N° de contrôle, N° d'avis technique.

Commercialisation

Commercialisation

> Acoustique > Pour plus d’informations

Transformation des matières premières en matériaux de construction

La matière première est broyée, on n’utilise ni eau, ni chlore. Le produit, particules fibreuses de couleur grise en général, est traité avec des adjuvants ignifuges et antifongiques, notamment du sel de bore. L’unité de production est classée ISO 9001 version 2000.

Vente dans le réseau professionnel de négociants en matériaux de construction par la Société SOPREMA qui dispose de commerciaux (documentation commerciale / AT disponibles / dossiers techniques / fiche de données de sécurité…).

Film polyéthylène (100g/m2) + palettes bois perdues non traitées. Avis technique, ACERMI en cours, ce qui est rare dans cette catégorie de produit.

> Conductibilité thermique > Densité > Epaisseurs disponibles > Dimensions standards

Transport des matières premières Pour le vrac : l’usine est en Tchéquie, les approvisionnements se font par camion. Pour les panneaux : l’usine est en Allemagne, les approvisionnements se font par camions de vingt palettes.

Conditionnement

ÉCO-MATÉRIAUX Avec vous pour bâtir l’avenir

Conditionnement

> Domaine second œuvre > Fournisseur ISONAT

Analyse du cycle de vie Acquisition des matières premières Vieux papiers/cartons sélectionnés ou journaux invendus. Grande disponibilité de la ressource.

λ = 0,0401 W/(m.K) 35 Kg/m3 45 à 100 mm 60 x 120cm (panneaux) 60 x 500 ou 700 cm (rouleaux) cœfficient d’absorption 0.95 www.isonat.com et dans votre agence DENIS MATÉRIAUX la plus proche

> Domaine second œuvre > Fournisseurs •SOPREMA (vrac) •HOMATHERM

Il est conseillé d’avoir recours à un professionnel pour la mise en œuvre. Epandage manuel ou par soufflage pneumatique. Aucun risque pour la santé connu. Produit dépoussiéré à la fabrication.

Vie du produit Répond aux exigences de la RT 2005. Confort thermique optimal été comme hiver. Le sel de bore + absence de lignine évite l’installation d'insectes xylophages. Propriété dite ”fongistatique” constatée par le CSTB. Très perméable à la vapeur d’eau.

Fin de vie du produit Réutilisation improbable. Déconstruction par collecte mécanique (en balayant ou pelletant). Peut être éliminé comme déchet solide ou incinéré dans une installation appropriée.

Caractéristiques techniques du produit > Dimension des panneaux > Conductibilité thermique > Résistance thermique > Taux de tassement maximal > Densité > Pouvoir couvrant à la pose > Variation humide / sec > Taux d'humidité > Non inflammable > Pour plus d’informations

1200 mm x 625 mm / ép. de 30 à 180 mm λ = 0,040 W/m*°C CSTB HO-06-030 R=5 pour ép = 200 mm après tassement. 20 % 30 kg/m3 7.06kg/m2 soit 63 sacs (630kg) pour 100 m2 1,01 7-10% (M1) à l’état libre www.univercell.fr / www.homatherm.com et dans votre agence Denis MATÉRIAUX la plus proche

25


Laine de bois

Panneaux fibres de bois

Pavatherm

ÉCO guide

Les panneaux d’isolation en fibres de bois PAVATHERM sont fabriqués à partir de bois naturel recueilli comme sous-produit dans les scieries. Leur fabrication ne nécessite pas d’adjonction de liants supplémentaires autres que les propres liants du bois naturel. Ouvert à la diffusion de vapeur, ses applications sont multiples dans la toiture, les parois et façades et le sol.

Analyse du cycle de vie Acquisition des matières premières Déchets de scierie (90%) épicéa non traité. 30% du bois est issu de forêts PEFC. 10% d’origine indéfini mais sans traitement. Label NaturPlus : obligation de non utilisation totale de produits chimiques. Ressource renouvelable.

ÉCO guide

Eau : 14 millions de m3 par an. Retraitent leurs eaux. Electricité pour le broyage. Fuel lourd et graisse animale pour la combustion (four). Rejets de fumée et de vapeur d’eau. Pas de liant chimique, la production des panneaux se fait par procédé humide. Énergie grise : 12,5 kw/h/m3

ÉCO-MATÉRIAUX Avec vous pour bâtir l’avenir

Conditionnement

Production d’énergie à partir des écorces d’arbres impropres à la transformation en produit finis. Procédé spécifique par voie sèche permettant de constituer un mat de fibres de bois résineux homogène sur toute l’épaisseur ce qui garantit une résistance thermique et une diffusion de vapeur d’eau régulière. La flexibilité et la faible densité sont obtenues par addition de <7% de fibres polyester.

Conditionnement

Emballage polypropylène (recyclable) et palettes en bois non traité. Code barre et numéro de série pour traçabilité. Label ACERMI + Norme CE.

Emballage individuel dans film polyéthylène sur palette perdue.

Commercialisation

Commercialisation

Dispose d’une déclaration SIA (Suisse) : ”Caractéristiques écologiques des matériaux de construction” Eco label Naturplus (Allemagne). Site internet complet.

Transport – Distribution

> Domaine second œuvre > Fournisseur PAVATEX

Transport des matières premières

Transformation des matières premières en matériaux de construction

Transformation des matières premières en matériaux de construction

ÉCO-MATÉRIAUX

Analyse du cycle de vie Acquisition des matières premières Bois issue de forêts d’Europe gérées durablement selon le protocole PEFC. Le principal mode de transport employé pour acheminer le bois aux sites de production est la voie ferroviaire et la route.

Transport des matières premières Camion : 100 à 120 km autour du site de production.

Avec vous pour bâtir l’avenir

Panneaux d’isolant en fibre de bois flexibles, destinés à l’isolation des murs, planchers et toitures. Les panneaux par leur action d’accumulateur de calorie, vous protègent de la chaleur estivale tout en vous apportant la performance d’un excellent isolant contre le froid.

Unités de fabrication centralisées en Allemagne et en Suisse. Transport par camion de la Suisse à Rennes (plus de 880 Km).

Mise en œuvre du produit Non nocif car ne présente pas de fibre volatile. La poussière de bois peut rendre nécessaire le port d’un masque. Mise en œuvre aisée, découpe à la scie, fixation par rosaces (pas de colle).

Vie du produit Très bon confort hiver/été et apporte un bon affaiblissement acoustique. Pas d’odeur désagréable, ni de dégagement de COV, ni de formaldéhyde.

Documentation commerciale et technique disponible.

Transport – Distribution

> Domaine second œuvre > Fournisseur HOMATHERM

Transport par route avec distance de livraison variable en Europe de 10 à 2.000 Km.

Mise en œuvre du produit Mise en œuvre par fixation mécanique sur maçonnerie et par emboîtement pour maison ossature bois. Se prémunir des poussières, porter un masque lors d’une découpe avec scie circulaire par exemple. Matériaux ne dégageant pas de vapeur toxique et n’ayant pas de nocivité.

Vie du produit Isolation thermique, contribue au déphasage thermique et régulation de l’hydrométrie avec frein vapeur.

Fin de vie du produit

Fin de vie du produit

Matière renouvelable et /ou recyclable, valorisation future possible du matériau en fin de vie.

Déconstruction aisée, valorisable en compost.

Caractéristiques techniques du produit

26

> Conductibilité thermique

λ = 0,042 W/(m.K) R=2.38

> Densité > Épaisseurs disponibles > Dimensions standards > Classe de comportement au feu > Résistance à la diffusion de vapeur > Pour plus d’informations

pour Ep=100mm 140 Kg/m3 30 à 120 mm 60 x 102 cm (panneaux) EN13 501-1 : E u=5 www.pavatex.fr et dans votre agence DENIS MATÉRIAUX la plus proche

Éco-bilan satisfaisant

Éco-bilan mitigé ou manque d’informations

Caractéristiques techniques du produit > Conductibilité thermique > Épaisseurs disponibles > Dimensions standards > Plus d’informations

λ = 0,038 W/(m.K) R=2.63 pour Ép=100 mm 40, 50, 60, 80, 100, 120, 140, 160, 180, 200 mm

1250 x 580 mm (panneaux) www.homatherm.com et dans votre agence DENIS MATÉRIAUX la plus proche

Éco-bilan non conforme aux attentes

27


ÉCO guide

Laine de chanvre

Vermex M

La laine isolante de chanvre se présente en panneau de 120 x 60 disponibles en plusieurs épaisseurs. Elle est composée de fibres de chanvres à 82-85% et fibres de polyester (10-15%). Perméable, la laine de chanvre régule les flux hygrométriques de l’air et crée dans son environnement proche une ambiance sanitaire très confortable.

Isolant vermiculite exfolié, le VERMEX M est un isolant en vrac destiné à l’isolation par l’intérieur de tous types de constructions neuves ou en rénovation. La Vermiculite est une roche micacée qui réagit comme la perlite au traitement thermique à 1200°C, une violente réaction se produit, les paillettes s’exfolient sous l’effet de la vapeur d’eau qui les écartent les unes des autres en augmentant considérablement leur volume.

Analyse du cycle de vie Acquisition des matières premières La fibre de chanvre qui compose la matière première provient du défibrage de la paille de chanvre. Cette plante (annuelle) est cultivée sans aucun apport chimique.

Transport des matières premières

ÉCO guide

La matière première est transportée par route sous forme de ballot compressé pour réduire le volume de transport.

ÉCO-MATÉRIAUX

Une fois récoltée, la filasse du chanvre est séparée de la chènevotte affinée, c'est-à-dire de la structure rigide de la tige, puis elle est affinée et calibrée pour donner une laine homogène qui est ensuite conditionnée pour donner plusieurs types de produits. Cette transformation consomme peu d’énergie et d’eau. Produit en Allemagne.

Transformation des matières premières en matériaux de construction

ÉCO-MATÉRIAUX Avec vous pour bâtir l’avenir

Consommation de gaz naturel pour la cuisson (chauffage à 1200°C). Consommation d’eau pour le refroidissement. Émission de CO2 et vapeur d’eau. Production aux normes ISO 9001/ISO 14001.

Conditionnement Sacs sur palette bois perdue.

Conditionnement

Commercialisation

Conditionnée sur palette recyclable et étiquetée avec un marquage CE.

Documentation commerciale et technique disponible. Avis Technique.

Commercialisation

Transport – Distribution

Matériau naturel ayant une résistance thermique équivalente aux laines minérales.

Par camion, 650 km.

Transport – Distribution

> Domaine second œuvre > Fournisseur THERMO HANF via CESA

Transport des matières premières Transport maritime puis fluvial et enfin par route.

Transformation des matières premières en matériaux de construction Avec vous pour bâtir l’avenir

Analyse du cycle de vie Acquisition des matières premières La Vermiculite est une roche micacée disponible en grande quantité. L’exploitation se fait dans des carrières au Canada, en Afrique ou en Chine.

Les transports se font par la route vers des dépôts relais pour être au plus près des lieux de distribution.

Mise en œuvre du produit Ce produit naturel est exempt de nocivité pour l’homme. Sa mise en œuvre simple ne nécessite aucune technique particulière. Lors de la manipulation, à la pose des panneaux, on ne constate pas de dégagement de poussière et autre particule nocive.

Vie du produit Confort thermique et acoustique. Perméable, la laine régule les flux hygrométriques de l’air et crée dans l’environnement proche une ambiance sanitaire très confortable.

> Domaine second œuvre > Fournisseur EFISOL

Mise en œuvre du produit Mise en œuvre facile. Port de masque à poussière et de lunettes en cas de fort empoussièrement. Pas d’effets néfastes connus.

Vie du produit Pas d’entretien car mise en œuvre avec des produits associés. Participe au confort thermique et phonique. Certification HQE.

Fin de vie du produit Déchets inertes, mise en décharge, pas de valorisation.

Fin de vie du produit Déconstruction simple, 100% biodégradable.

Éco-bilan satisfaisant

Éco-bilan mitigé ou manque d’informations Éco-bilan non conforme aux attentes

28

Caractéristiques techniques du produit > Conductibilité thermique > Densité > Epaisseurs disponibles > Dimensions standards > Cohésion > Acoustique > Résistance au feu > Pour plus d’informations

λ = 0,040 W/(m.K) R=3.75 pour Ep=150mm = 24-42Kg/m3 40 à 150 mm 60 x 120 cm (panneaux) > 0,15 N/mm² Cœfficient d’absorption aw= 1,00 classe A Class Europ. 2 www.isonat.com ou www.c-e-s-a.fr et dans votre agence DENIS MATÉRIAUX la plus proche

Éco-bilan satisfaisant

Caractéristiques techniques du produit > Conductibilité thermique

Éco-bilan mitigé ou manque d’informations Éco-bilan non conforme aux attentes

> Masse volumique > Granulométrie > Incombustible > Pour plus d’informations

λ = 0,068 W/(m.K) R=2.90 pour Ep.= 200mm 80 kg/m3 0-4mm Mo (A1) www.efisol.fr et dans votre agence DENIS MATÉRIAUX la plus proche

29


Isolant mince réflecteur Triso super 9

Liège expansé

ÉCO guide

Les panneaux d’isolation en liège sont issus du chêne liège provenant du Portugal, premier producteur mondial. Granulés liège expansés purs et agglomérés à la vapeur surchauffée sans adjonction d’aucun agglomérant. Produit naturel, compact imputrescible. Isolant non hydrophile. Utilisation contre le froid, la chaleur, les bruits, les vibrations, l’humidité et la condensation.

Analyse du cycle de vie Acquisition des matières premières Provient du chêne liège. Développement de sylviculture spécifique, systèmes naturels les mieux régulés, la longévité de l’arbre est de 150 à 200 ans. Ressource renouvelable.

Transport des matières premières

ÉCO guide

Avec vous pour bâtir l’avenir

ÉCO-MATÉRIAUX Avec vous pour bâtir l’avenir

Conditionnement

Consommation électrique. Pas de consommation d’eau. Pas d’émanation de particule nocive. Production aux normes ISO 9001/ISO 14001. Usine certifiée ISO 9001 depuis 2005.

Conditionnement Rouleaux ou paquets dossés. Emballage individuel sur palette perdue.

Emballage polypropylène (recyclable) et palettes en bois non traité. Fiche de traçabilité. Avis technique CSTB.

Commercialisation

Commercialisation

Documentation commerciale et technique. Forte présence commerciale. Nombreuses actions d’informations et de formations via négoce et GSB.

Documentation commerciale et technique disponible.

Transport – Distribution

Transport – Distribution

Unités de fabrication centralisées au Portugal. Transport par camion jusqu’à Souston (40) stockage.

> Domaine second œuvre > Fournisseur AGGLOLUX

Transport des matières premières Transformation des matières premières en matériaux de construction

Transformation des matières premières en matériaux de construction

Energie gaz et eau pour créer de la vapeur et électricité pour la compression des granulats. Pas de liant chimique, la production des panneaux se fait par procédé humide.

Analyse du cycle de vie Acquisition des matières premières Matières premières dérivées du pétrole, ouate, polyéthylène, polyéthylène métallisé. Transport par camion. Usine basée en Languedoc-Roussillon.

Produit au Portugal, la matière première est transportée par route.

ÉCO-MATÉRIAUX

Les isolants minces multicouches réflecteurs sont des complexes techniques de faible épaisseur composés d’un assemblage de films réflecteurs et séparateurs associés (ouates, mousse …) qui ont pour fonction de réfléchir le rayonnement thermique. Adaptés à tous types de bâtiment en toiture, comble, mur et sol. Bénéficie du label vert Excell recommandé pour l’isolation des bâtiments vinicoles.

Mise en œuvre du produit Mise en œuvre par plots de colle pour les murs ou par clouage sur chevron ou par emboitement. Découpe à l’aide d’une scie égoïne. Ce produit naturel est exempt de nocivité pour l’homme.

Vie du produit Très bon confort hiver/été et apporte un bon affaiblissement acoustique. Temps de déphasage chaud/froid +/- 12 heures. Résistance aux insectes et rongeurs, vieillissement inaltérable.

Fin de vie du produit Déconstruction aisée, 100% recyclable.

> Domaine second œuvre Isolation > Fournisseur ACTIS

Par camion du site Production (800 km). Actis propose des produits « dossés », c'est-à-dire que l’isolant est drapé sur lui-même puis emballé sous presse (gain de volume de 30% donc optimisation des camions).

Mise en œuvre du produit Produit léger transport et mise en œuvre aisé, s’adapte à tous les supports et épouse toutes les formes. Pose par agrafage et coupe au cutter. Pas d’équipement spécialisé.

Vie du produit Pas d’entretien car mise en œuvre avec des produits associés, ne s’affaisse pas, ne craint pas l’humidité et n’attire pas les rongeurs. Participe au confort thermique et phonique. Le produit bénéficie du label vert “EXCELL”.

Fin de vie du produit Mise en décharge, pas de valorisation des déchets (structure aux couches imbriquées et cousues).

Caractéristiques techniques du produit Éco-bilan satisfaisant

Éco-bilan mitigé ou manque d’informations Éco-bilan non conforme aux attentes

30

> Conductibilité thermique > Densité > Epaisseurs disponibles > Dimensions standards > Classe de comportement au feu > Absorption phonique (cabine) en 50 mm > Temp. courante d’utilisation > Pour plus d’informations

λ = 0,040 W/(m.K) R=2.50 pour Ép=100 mm 120 Kg/m3 20 à 100 mm 1000 x 500 mm (panneaux) M1 recouvert de plâtre (PVdu CSTB 7611298) 40% à 400 HZ- 50% à 3500 HZ -160° à + 105° C www.agglolux-cbl.com et dans votre agence DENIS MATÉRIAUX la plus proche

Caractéristiques techniques du produit > Efficacité thermique (Rt) > Composants > Epaisseur > Rouleau > Pour plus d’informations

5,6 14 +/- 22 mn 1,60 m X 6,25 m ou 1,60 m X 12,25 m www.actis-isolation.com et dans votre agence DENIS MATÉRIAUX la plus proche Les isolants minces multicouches réflecteurs ne relèvent à ce jour d’aucune norme européenne ou nationale. La demande d’agrément technique européen en cours. Création d’une norme Actis (efficacité thermique Rt (m².K/w) mesuré en conditions réelles et au fluxmètre dynamique certifié par BM Trada).

31


ÉCO guide

Laine de roche Rockmur

Laine de verre IBR 200 “Contact” d’Isover

Les panneaux d’isolation en laine de roche sont à l’origine de ces performances essentielles : isolations thermique et acoustique, protection contre l’incendie et les dommages de l’eau, dans le respect de l’environnement.

Feutre en laine de verre revêtu d'un pare-vapeur en kraft quadrillé 100 x 100 mm sur une face et d’un voile technique en polypropylène non tissé sur trois faces. Utilisé pour l’isolation des combles aménagés, combles perdus, planchers.

Analyse du cycle de vie Acquisition des matières premières La laine de roche est produite à partir de roche volcanique (basalte) provenant de France et des pays de l’est (Hongrie, Tchèquie, Slovaquie). Les cahiers des charges relatifs à l’extraction des matières premières nécessaires à la production stipulent que l’extracteur doit être en conformité avec la réglementation relatives à la remise en état des sites d’extractions.

ÉCO guide

Transport des matières premières

ÉCO-MATÉRIAUX

Transformation des matières premières en matériaux de construction

La fabrication de la laine de roche est issue de fours à énergie électrique (France) utilisant des matières récupérées, recyclées et de cubilot fonctionnant au coke (charbon). L’utilisation de fondants améliore l’homogénéité de la matière vitreuse et permet une meilleure régulation des températures donc une réduction de consommation d’énergie. Le site de production consomme de l’eau industrielle, ce qui permet de réduire la consommation en eau potable. Il recycle totalement les rejets d’eau polluée de la production en circuit fermé. Il existe une FDES.

Transformation des matières premières en matériaux de construction

ÉCO-MATÉRIAUX Avec vous pour bâtir l’avenir

Les unités de production sont aux normes ISO 9001 et ISO 14001. L’eau est puisée dans la nappe phréatique, 60 à 80% s’évapore durant le cycle de refroidissement liée à la combustion et la fonte des matériaux. Les eaux rejetées sont traitées en station.

Conditionnement Film PE 50gr/m2 et palettes de bois non traitées. Filière de traitement adéquat. Les produits sont étiquetés : normes ACERMI, site de production code barre, descriptif produit, résistance thermique.

Commercialisation Réseaux des négociants en matériaux. Documentation commerciale et technique. Avis techniques. DTU. Site Internet.

Conditionnement Emballage individuel dans film polyéthylène sur palette perdue.

Transport – Distribution

Commercialisation

> Domaine second œuvre > Fournisseur ROCKWOOL

Transport des matières premières Transport routier par 25t sur 10 km.

Le principal mode de transport employé pour acheminer le basalte aux sites de production est la voie ferroviaire et la route.

Avec vous pour bâtir l’avenir

Analyse du cycle de vie Acquisition des matières premières Sable du Mont Ventoux et verre recyclé disponibles en grande quantité. Papier Kraft pare-vapeur 64g/m2 collé avec du bitume 65g/m2. Voile de polypropylène 17g/m2 collé à la colle Hot Melt 2.5g/m2.

Documentation commerciale et technique disponible.

Transport – Distribution Par camion du site de production (St Eloy les Mines 63), environ 550 km de nos sites de distribution.

Mise en œuvre du produit Mise en œuvre par collage ou par fixation mécanique, pose d’un ruban adhésif pare-vapeur sur tous les joints afin de compléter l’étanchéité à la vapeur d’eau.

Vie du produit

> Domaine second œuvre > Fournisseur ISOVER

Isolation thermique et acoustique, protection contre l’incendie et les dommages de l’eau. La durée de vie est à minima 50 ans ou la durée de vie de l’ouvrage.

Transport ferroviaire du site de production (Orange) vers la plateforme logistique (Angers) via la SNCF (+500 km). Transport routier Anger/Rennes (100 km). Forte compressibilité des produits : on transporte beaucoup de m2/camion (optimisation).

Mise en œuvre du produit La mise en œuvre produit peu de déchets car il est utilisable pour calfeutrer. Le diamètre des fibres volatiles est théoriquement de 4 microns mais une minorité peuvent être d’un diamètre inférieur à trois microns et par conséquent inhalables. Le film polypropylène diminue cependant drastiquement la quantité de fibres volatiles. De plus, le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) classe les laines minérales, de verre de roche et de laitier, en groupe 3 : “ne peut être classé quant à sa cancérogénicité pour l’homme”. Site www.iarc.fr. Le produit doit être correctement posé, notamment en position verticale ou sous comble afin d’éviter le tassement.

Vie du produit Isolant thermique très performant : = 0.04. Participe au confort hygrométrique et acoustique. Absorbe les bruits aériens et d’impact. Pas d’entretien, doit être correctement posé.

Fin de vie du produit Déconstruction aisée, 100% recyclable.

Fin de vie du produit Éco-bilan satisfaisant

Caractéristiques techniques du produit > Conductibilité thermique > Epaisseurs disponibles > Dimensions standards > Plus d’informations

λ = 0,038 W/(m.K) R=2.65 pour Ep=100mm 45, 60, 70, 75, 80, 100 et 120 mm 1350 x 600 mm (panneaux) www.rockwool.fr et dans votre agence DENIS MATÉRIAUX la plus proche

Éco-bilan mitigé ou manque d’informations Éco-bilan non conforme aux attentes

Déchets de chantier conduits en centre d'enfouissement de classe 2. Pas d'incinération. Les laines minérales sont en théorie recyclables (FDES) mais il n'existe pas à ce jour de filière de valorisation.

Caractéristiques techniques du produit > Conductibilité thermique > Réaction au feu > Résistance à la vapeur > Dimension > Pour plus d’informations

λ= 0.04 R=5 pour Ep=200 mm. Euroclasse F Z =1 m²hPa/mg 4.5 m x 1.2 m en rouleaux (5.4 m2)

www.isover.fr et dans votre agence DENIS MATÉRIAUX la plus proche

32

33


Dossier ÉCO-guide

ÉCO

• Les enduits isolants Projection manuelle ou mécanique d’enduits hydrauliques en une ou plusieurs couches. Convient particulièrement bien en rénovation sur tous supports. Ce type d’enduits est à base de végétaux (chanvre, liège, etc…) ou de minéraux (vermiculite, perlite…). Ils apportent une inertie thermique appréciable.

• Les enduits sur isolants Ces systèmes sont constitués d’un enduit armé appliqué sur un isolant. Les isolants les plus utilisés sont le polystyrène expansé et la laine minérale en panneaux rigides. Des panneaux composites (fibbraglo-polystyrène, polyuréthane expansé avec armature) sont également utilisés avec des enduits épais. L’isolant est fixé à la maçonnerie support soit par collage à l’aide d’un mortier colle, soit par fixation mécanique à l’aide de profilés en pvc, de chevilles plastiques, d’inserts spéciaux. • On distingue deux types d’enduits Les enduits minces qui sont réalisés à partir de

isolation

par l’extérieur

produits de base qui se présentent en poudre à gâcher avec de l’eau, de la résine ou en pâte à mélanger avec du ciment. Ils sont appliqués en épaisseur mince (inférieure à 5 mm) avec incorporation d’un treillis de fibre de verre. Ils sont revêtus d’un RPE ou d’un enduit décoratif mince. Les enduits épais, réalisés à partir de mortiers à base de liants hydrauliques, en poudre à gâcher avec de l’eau. Ils sont appliqués en mono ou bicouche en épaisseur supérieure à 5 mm avec incorporation d’un treillis métallique ou en fibres de verre. Ils sont revêtus d’une finition du même enduit, d’un RPE ou d’un enduit décoratif mince.

> 3 Les vêtures

> 2 Les bardages rapportés avec isolation

guide thermique ÉCO-MATÉRIAUX

Dans cette catégorie, on distingue deux systèmes : les enduits et les systèmes enduits sur isolants.

Ce système est composé d’une ossature fixée au mur support et d’éléments manufacturés de parement fixés sur l’ossature : écailles, bardeaux, ardoises, clins… L’ossature peut être en bois, en acier, en aluminium ou mixte (bois/métal). Elle est fixée au mur, soit par des vis traversantes, soit par des pattes métalliques chevillées au mur. Cette ossature ménage une lame d’air. L’isolant le plus utilisé est la laine minérale en feutres semi-rigides non hydrophiles, mais on peut également utiliser des panneaux semi-rigides à base de laine de bois et de fibre de bois : Denis matériaux propose notamment les produits à base de fibres de bois isoroof et pavatherm plus (Pavatex) et en laine de bois le kronotherm FG (Kronotex). Nous fabriquons par ailleurs une très large gamme de clins en bois issus de forêts gérées durablement à Saint-Aubin-du-Cormier (35)

Une vêture est un système associant un parement et un isolant. Ces composants sont fixés mécaniquement à la structure porteuse au moyen de vis, cheville, pattes ou profilés. L’isolant thermique le plus utilisé est le polystyrène expansé moulé ainsi que la laine minérale. Il existe également des panneaux à base de fibres de bois. Les matériaux utilisés en peau externe sont généralement similaires à ceux des bardages rapportés.

> 4 Les vêtages Un vêtage avec isolation est un système qui consiste à fixer mécaniquement par dessus un isolant (généralement rigide) en face externe du mur des éléments manufacturés (écailles, dalles, plaques, bardeaux ou clins).

Avec vous pour bâtir l’avenir

De nombreuses techniques d’isolation thermique par l’extérieur sont possibles.

> Il existe quatre différentes solutions techniques d’isolation par l’extérieur

Elles offrent beaucoup d’avantages car elles permettent de ne pas modifier les surfaces habitables, de protéger les murs des variations climatiques et de traiter un plus grand nombre de ponts thermiques. Par contre, il faut savoir que le coût de cette technique est souvent plus élevé que celui de l’isolation par l’intérieur (hors coût de ravalement), et cela d’autant plus lorsque la mise en œuvre est longue car les surfaces à couvrir sont morcelées. D’autre part, certains matériaux utilisés dans le cadre d’un système d’isolation par l’extérieur (enduits, polystyrène, etc…) présentent une analyse de cycle de vie, donc un écobilan très négatif. L’état et les caractéristiques du mur doivent être examinés avec soin avant de décider d’utiliser un système d’isolation par l’extérieur, notamment pour s’assurer de la tenue des fixations. Il faut ainsi prendre en compte l’état du mur, du poids du revêtement, des effets du vent. Les systèmes d’enduits sur isolant doivent être posés sur des murs plans, secs, sans fissures, décapés lorsqu’ils étaient couverts par une ancienne peinture. Lorsque la surface du mur est importante, les variations dimensionnelles du revêtement peuvent être fortes et il sera nécessaire de fractionner la surface, ce qui conduit à des joints visibles sur le mur. Le comportement au feu et au vent des systèmes d’isolation par l’extérieur sont des éléments à vérifier. Certains systèmes sont sensibles aux chocs. Leur emploi en rez-de-chaussée ou en tout autre lieu exposé doit être proscrit ou faire l’objet d’un renforcement Au niveau de la mise en œuvre, le traitement du bas du mur nécessite souvent un changement de technique : les enduits hydrauliques doivent être arrêtés à 10 cm du sol et les bardages et vêtures comportants des éléments en bois à 20 cm. Pour les autres, on doit respecter une distance suffisante pour éviter les remontées capillaires. De plus, il faut assurer une bonne évacuation de l’eau entre le revêtement et l’isolant.

34

Parmi la gamme d’enduits sur isolants proposée par Denis Matériaux

> le système thermolook de PRB Le système thermolook est un procédé d’isolation thermique avec finition hydraulique donnant un aspect traditionnel. Ce système est constitué de plaques d’isolation en polystyrène expansé calées ou chevillées sur la maçonnerie support et revêtues d’un enduit hydraulique armé avec finition grain fin ou grain moyen. Ce système est applicable sur supports neufs et anciens et sur maisons à ossature bois.

Composition du système Panneaux isolants Isolook pse : panneaux en polystyrène expansé avec rainures en queue d’aronde, double feuillure. Dimensions 1,20 m X 0,50 m épaisseur de 40 mm à 150 mm Colles : colles thermicol ou fondisol pour caler et coller les plaques de polystyrène sur support Fixations mécaniques : chevilles à expansion. Treillis métallique : PRB TMSG 12,7 soudé galvanisé, à maille carrée de 12,7mm x12,7 mm Enduit hydraulique : Système Thermolook à base de chaux, de ciment blanc, de sable et d’adjuvants.

Résistance Ep. en mm thermique R (m²KW)

40 1.00

60 1.50

80 2.05

100 2.55

120 3.05

150 3.80

200 5.05 35

Dossier

ÉCO-guide > 1 Les enduits


ÉCO-guide

…l’isolation thermique par l’extérieur…

Dossier

Dossier

ÉCO-guide Parmi la gamme de bardages proposée par Denis Matériaux

Ki-Kern, Shera et Profort de FETIM > KI-KERN Parmi la gamme d’enduits sur isolants proposée par Denis Matériaux

Panneau synthétique massif pour le bâtiment et l’industrie. Application Revêtement de façade, doucines, saillies de toit et gouttière, plafonds, lucarnes à fronton-pignon, balustrades, entrepôts frigorifiques, mobilier urbain, matériau de remplissage des façades et châssis de fenêtre ou de porte.

Diffutherm > Diffutherm

Panneau d’isolant thermique innovant en fibres de bois, pour les façades extérieures, à crépir.

Avantages Avec une façade Ki-Kern, vous créerez une façade durable résistant aux intempéries et demandant peu d’entretien. Garantie 10 ans. Montage simple.

> KI-KERN

Ecologique

Les pigments colorés sont exempts de métaux lourds. Se compose essentiellement d’environ 70% de fibres cellulosiques de conifères cultivés, donc pas de bois dur tropical. Aucune substance nocive ne se dégage d’une destruction de ce matériau dans les incinérateurs.

PROFORT <

La matière première des panneaux Diffutherm est issue de la forêt Suisse. Elle provient des résidus de bois des scieries. Bois résineux 96%, paraffine 0.5% et colle dispersion PVAC (liaison des couches) 3.5%. La production des panneaux se fait par procédé humide, aucun liant synthétique n’est utilisé pour former le panneau. La force de liaison est fournie par la lignine, présente dans le bois et assurant déjà cette fonction dans l’arbre lui-même. Non nocif, pas de fibre volatile. La poussière de bois peut rendre nécessaire le port d’un masque. Découpe à la scie, fixation mécanique sur maçonnerie et par vissage sur ossatures bois. Isolation thermique et acoustique, très bon confort hiver/été. Extraordinaire résistance au vieillissement. Recyclable ou revalorisation dans des installations de production d’énergie.

Système professionnel de revêtement de façade en matière synthétique. Application Industrie, construction avec charpente bois, construction de logements neufs, rénovation, bâtiment civil et non-résidentiel, construction de bateaux-logements, bungalows et chalets.

Avantages Construction durable, solidité et résistance extrême, nécessite peu d’entretien, existe dans de nombreux coloris, 10 ans de garantie. Montage rapide et simple. Ecologique et recyclable

PROFORT <

Le chlore et d’autres matières synthétiques recyclables sont utilisées pour sa fabrication. Ne nécessite pas de peinture. Longue durée de vie, donc moins de déchets.

> SHERA

> Diffutherm

Revêtement de façade ininflammable de fibrociment. Application Planches latérales, jouées de lucarnes, encadrement de gouttière, constructions neuves et rénovation, bâtiment civil et non-résidentiel, construction de bateauxlogements, bungalows et chalets, clôtures de jardin.

Avantages Construction durable, nécessite peu d’entretien, existe dans de nombreux coloris, 10 ans de garantie. Montage simple. Ignifuge classe A2. Insensible au gel et aux prédateurs.

Caractéristiques techniques du produit

> Diffutherm

> Conductibilité thermique > Épaisseurs disponibles > Dimensions standards > Plus d’informations

λ = 0,044 W/(m.K) R=2.27 pour Ép 100 mm 60,80 et 100 mm

1300 x 790 mm(panneaux) www.pavatex.fr et dans votre agence DENIS MATÉRIAUX la plus proche

36

> SHERA

Ecologique et recyclable

Produit écologique. Entièrement exempt d’amiante. Ne nécessite pas de peinture. Longue durée de vie, donc moins de déchets. > Plus d’informations www.fetim-professional.nl et dans votre agence DENIS MATÉRIAUX la plus proche

37


Ardoise d’Espagne Composée à plus de 98% de silicate d’alumine et de quartz, l’ardoise est inattaquable aux agents atmosphériques et offre une grande résistance en tant que matériau de couverture.

ÉCO guide

ÉCO guide

Transport des matières premières Il y a moins de 10 km entre la carrière et l’usine de production. Transformation des matières premières en matériaux de construction

ÉCO-MATÉRIAUX

ÉCO-MATÉRIAUX

Analyse du cycle de vie Acquisition des matières premières Ardoise de carrière, origine Espagne. Ressource non renouvelable mais disponible en très grande quantité.

Avec vous pour bâtir l’avenir

Avec vous pour bâtir l’avenir

Les blocs sont découpés en blocs proches des formats d’ardoises à fabriquer, ensuite vient l'étape du fendage qui consiste à diviser le bloc dans son épaisseur, en désolidarisant les feuillets de la roche. La dernière étape, la taille qui est effectuée à la main, consiste à donner à l'ardoise sa forme définitive. L’énergie utilisée est l’électricité, faible consommation d’eau et d’energie pour la production.

Conditionnement Palettes perdues.

Commercialisation Peu d’informations émanant des fournisseurs (documentations, etc…) car petites structures de production. En revanche, toutes les ardoises que nous achetons sont conformes aux normes NF et CE prévalentes. Traçabilité sur les palettes.

Transport – Distribution Espagne - Bretagne = 1260 km

> Domaine couverture

Mise en œuvre du produit Nécessite la mise en place d’une structure bois pour la pose (liteaux). Non nocif.

Vie du produit Imperméable à l’eau, ingélif et imputrescible. Incombustible. Aucune émanation.

Fin de vie du produit Déconstruction facile, déchets inertes, valorisation difficile.

Éco-bilan satisfaisant

Caractéristiques techniques du produit > Non poreuse, non absorbante, ne gèle pas et est imputrescible.

Éco-bilan mitigé ou manque d’informations Éco-bilan non conforme aux attentes

38

Coloration gris/bleu de part sa teneur en oxyde de titane. Grande résistance à l’air marin. Vendu à la pièce. > Pour plus d’informations Dans votre agence DENIS MATÉRIAUX la plus proche

39


Caissons isolants Unilin

Tuile terre cuite Les tuiles en terre cuite sont utilisées comme pièce de couverture pour la toiture. Certaines ont des formes spécifiques pour la finition de la toiture, comme par exemple le faîtage (tuiles faîtières), le contour de cheminée, les bordures (tuiles de rive).

ÉCO guide

Analyse du cycle de vie Acquisition des matières premières Le produit est composé d’argile (78%) et de sable (22%), issus tous deux de carrières (ressource non renouvelable mais disponible en grande quantité). Des démarches de réhabilitation des carrières sont mises en place chez les principaux exploitants.

Isoler la toiture est prioritaire parce que l’air chaud, plus léger, s’élève naturellement et s’échappe en grande partie vers le toit.

ÉCO

Les déperditions thermiques par le toit peuvent représenter jusqu’à 5O% des déperditions thermiques globales.

guide

Les caissons de toiture d’Unilin Systems assurent une excellente isolation thermique et répondent aux exigences de la RT2005 en proposant des valeurs de cœfficients U allant jusqu’à 0,20. L’ensemble des produits fait l’objet d’avis technique du CSTB.

Transport des matières premières Transport routier. Transformation des matières premières en matériaux de construction

ÉCO-MATÉRIAUX Avec vous pour bâtir l’avenir

Le gaz naturel, utilisé pour le séchage et la cuisson de la tuile, constitue 89% de l’énergie consommée. Le reste de la consommation concerne le pétrole pour les transports ainsi que l’électricité. La chaleur sortant des fours est réinjectée dans les séchoirs. Les rejets de la production et du transport dans l’atmosphère concernent le CO2, le méthane, le monoxyde de carbone, le dioxyde de souffre et d’azote. Énergie grise consommée : 185 MJ pour 1M2 de tuiles en terre cuite et 40,4 litres d’eau par m2.

Conditionnement

ÉCO-MATÉRIAUX Avec vous pour bâtir l’avenir

Intéressé par ce système d’isolation ? Venez vous renseigner auprès de votre conseiller Denis MATERIAUX.

Feuillard (métal ou plastique), intercalaires en carton ou polystyrène, palettes de bois filmées en polyéthylène. Norme NF, marquage CE.

> Domaine couverture > Fournisseurs Terreal, Lafarge couverture, Imerys toiture

Commercialisation Fiche de communication environnementale.

Transport – Distribution Tuiles Lafarge produites à Verberie (Oise) Tuiles Terreal produites à Bavent (Calvados) et tuiles Imerys produites à Pargny-sur-Saulx (Marne).

Mise en œuvre du produit Nécessite la pose de liteaux, quantité variant suivant la zone géographique, type de tuile et pente de la toiture. Non nocif.

Vie du produit Assure la fonction de couverture pour une durée de vie typique de 100 ans. Elles assurent dans une moindre mesure la fonction d’isolant thermique et acoustique. Pas d’émanation nocive.

Fin de vie du produit Déconstruction facile, déchets inertes, difficilement valorisables. Éco-bilan satisfaisant

Éco-bilan mitigé ou manque d’informations Éco-bilan non conforme aux attentes

40

Caractéristiques techniques du produit > Nombre de tuile au m2 > Masse unitaire d’une tuile > Durée de vie typique > Vendu à la pièce > Pour plus d’informations

10 à 72 suivant type 1 à 5.5 kg 100 ans www.terreal.fr, www.lafarge-couverture.fr www.imerys-toiture.com Dans votre agence DENIS MATÉRIAUX la plus proche

> Le caisson chevronné se compose d’une sous-face qui constitue le plafond et qui peut avoir différentes finitions (lambris, panneaux bois, plaques de plâtres, voliges…). Cette sous-face est fixée sur des chevrons. Entre les chevrons, il y a l’isolant thermique qui peut être de la mousse de polyuréthanne.

Avantages > Il s’agit d’une solution élaborée en usine qui garantit un chantier performant techniquement et économiquement. L’assemblage du produit et son contrôle sont facilités et contrôlés. > Qualité de mise en œuvre : l’isolant posé en continu garantit une meilleure isolation. > Il s’agit d’une solution économique : en coût global, la rentabilité des panneaux et caissons de toiture est plus performante comparativement à une solution classique. Cela est notamment lié à la rapidité de mise en œuvre des caissons. > La mise en œuvre peut se faire par l’intérieur ou par l’extérieur. Elle est simple et les panneaux sont légers et aisés à manipuler. > La mise en œuvre par l’extérieur, facile et rapide, permet en outre de ne pas empiéter sur l’espace de vie et de l’optimiser.

> Le panneau sandwich, qui est fabriqué d’une seule pièce pour ne provoquer aucun pont thermique, est une solution économique pour la construction de toits en pente en une seule longueur. > Le panneau sandwich chevronné est la solution pour les ERP, les bâtiments industriels, les toitures en pente. Il est composé d’un parement en panneau en particules de bois hydrofuge et l’isolation thermique peut être constituée de laine de roche (conforme réglementation ERP2006) avec pare-vapeur, ou de laine de lin. En parement intérieur, il y a de nombreuses possibilités.

> Pour plus d’informations

www.unilin-systems.com et dans votre agence Denis MATÉRIAUX la plus proche

41


Toiture végétalisée Derbisedum

ÉCO guide

Applicable en neuf comme en rénovation, le complexe derbisedum constitue un tapis végétal continu et mature, assurant un taux de recouvrement de 90%. Il se compose d’une membrane d’étanchéité anti-racine derbigum qui assure l’étanchéité, la résistance à la déchirure et la stabilité dimensionnelle. Cette membrane d’étanchéité a une double armature (l’une en non-tissé de polyester et l’autre en fibre de verre) et est composée de bitume et de polymère. Posé sur la membrane d’étanchéité, le système derbisedum se compose d’une couche drainante, d’une couche filtrante et de dalles pré-cultivées à clipser entre elles. Ce complexe permet une isolation et une climatisation performante et 100% naturelle. Il protège le bâtiment des grandes variations de température, apporte un confort phonique et requiert un minimum d’entretien. Il est adapté aux toitures terrasses, aux toitures rampantes et toitures inclinées jusqu’à 25% de pente.

Analyse du cycle de vie Acquisition des matières premières

Tube de lumière Solarspot

ÉCO

Solarspot, le tube de lumière qui transporte la lumière naturelle dans les zones les plus sombres de n'importe quel bâtiment sans apport de chaleur. Ce nouveau produit innovateur est utilisable dans les habitations, les bâtiments industriels et commerciaux et dans tous les endroits qui ne communiquent pas directement avec l’extérieur.

guide

Substrat à base de matières premières naturelles : pouzzolane, écorces, tourbe. Le mélange cultivé est à base de sédums de petit développement (5 à 15 espèces). Ce substrat repose sur un revêtement d’étanchéité bicouche polymère-bitume. Pétrole et gaz naturel rentrent dans la composition du bitume.

ÉCO-MATÉRIAUX Avec vous pour bâtir l’avenir

Transport des matières premières Il existe une FDES qui concerne le revêtement d’étanchéité bicouche. Cette fiche a été réalisée pour cinq sociétés dont Derbigum France. Transport routier. Impacts et émissions pris en considération dans l’ACV de la FDES. Transformation des matières premières en matériaux de construction Les principales ressources non énergétiques consommées sont le calcaire et le gravier. Pour produire 1m² de membrane d’étanchéité, il faut consommer 314 litres d’eau pour toute la DVT. La production de CO2 est principalement émise lors de la production (67%) et letransport (2%). A l’étape de production, les principales ressources d’émission de CO2 sont les suivantes : production de polymère 40%, production de bitume 30%, site de production des feuilles d’étanchéité 9%.

Conditionnement

> Domaine couverture > Fournisseur DERBISEDUM

Emballage minimal. Etiquetage pour traçabilité. Derbigum est une société belge qui existe depuis 1932 et qui a une démarche éco-responsable, visible sur leur site internet.

Commercialisation Doc. commerciale et cahier de clauses techniques visé par un organisme de contrôle indépendant.

Transport – Distribution Impacts et émissions pris en considération dans l’ACV de la FDES.

Mise en œuvre du produit Mise en œuvre facile. Les impacts des fumées émises lors de l’application par soudage au chalumeau sont connus et ont fait l’objet d’une étude INRS publiée par la CSFE. Poids léger : +/- 29kg/m² sec et 50kg/m² saturé.

Vie du produit

Éco-bilan satisfaisant

Éco-bilan mitigé ou manque d’informations Éco-bilan non conforme aux attentes

Cahier de clauses techniques visé par un organisme de contrôle indépendant. Impacts et émissions pris en considération dans l’ACV de la FDES. En raison de leur nature résiliente et de la masse totale de ces toitures, les bruits extérieurs sont très atténués par rapport aux systèmes traditionnels de toitures sèches. Les toitures végétalisées sont esthétiques, recréant sur le toit l’espace végétal au sol supprimé par la construction. La membrane d’étanchéité bitumeuse protège durablement l’isolation thermique et préserve ses qualités thermiques, ce qui contribue à maîtriser la gestion de l’énergie.

Fin de vie du produit Substrat naturel et recyclable. Végétalisation biodégradable. Aussi facile à déconstruire qu’à mettre en œuvre. Par contre, pour la membrane d’étanchéité, il n’y a pas à ce jour de filière de valorisation.

Caractéristiques techniques du produit > Plus d’informations

42

www.derbigum.com et dans votre agence DENIS MATÉRIAUX la plus proche

ÉCO-MATÉRIAUX Avec vous pour bâtir l’avenir

Solarspot est un système pour l’éclairage naturel composé d’un capteur avec dispositif optique RIR (même procédé que les loupes prismatiques), d’un tuyau super-réfléchissant et d’un diffuseur. Il transporte toute la lumière que l’on peut obtenir de la luminosité du ciel et ce quelque soit les conditions météorologiques, du matin au soir. Il suffit de placer le capteur de manière à ce qu’il puisse atteindre toute la lumière du ciel et les rayons du soleil.

Les bénéfices : économique, écologique, confortable… Économies d'énergie : plus besoin d'éclairage artificiel. Écologique : pas de gaz à effet de serre car il ne consomme pas d'énergie. Confort : sensation de pièce bien aérée, perception de vraies couleurs naturelles.

Les plus, performances élevées… > Performances techniques : > Médaille d'or de l'innovation à BATIMAT en 2003, > Lauréat Batiweb Awards 2008 « produit pour le développement durable », > Avis Technique CSTB en 2006 (unique puits de lumière agréé), > Performances beaucoup plus élevées que les produits similaires : il restitue 99% de la lumière captée, il laisse entrer au moins 6% en plus de lumière par rapport à tout autre système, > Conduits réalisés totalement en film ultra-réfléchissant de nouvelle génération R99,5-Vegalux avec tube de rallonge disponible en longueur jusqu'à 1200 mm. > Adaptation en neuf ou rénovation, sur la toiture ou dans un mur, mais aussi pour les maisons à ossature bois, > Garantie de 10 ans sur le matériel. Mise en œuvre simple par couvreur, maçon ou plaquiste… Mise en œuvre simple par un couvreur lorsque le produit est sur le toit, par un maçon lorsque le produit est sur la façade. Il est possible de faire appel à un plaquiste pour le raccordement. Solin (sortie du toit) universel pour toutes les typologies de tuiles et de couvertures. Kits totalement pré-assemblés. Gamme de diamètres : 250 – 375 – 530 – 650 mm,

Caractéristiques techniques du produit > Plus d’informations

www.solarspot.fr et dans votre agence DENIS MATÉRIAUX la plus proche

43


Conduit de lumière VELUX

Capteurs solaires VELUX VELUX propose aujourd'hui une gamme de capteurs solaires intégrés en toiture qui peuvent être couplés avec un ballon solaire VELUX ou avec la plupart des ballons solaires disponibles sur le marché. Les capteurs solaires VELUX s’intègrent à fleur de matériaux de couverture et peuvent être combinés aux fenêtres de toit de même largeur ou hauteur. Leur principe d'installation est identique à celui de la fenêtre (mêmes raccordements de couverture). Certifiés Solar Keymark, les capteurs solaires VELUX ouvrent droit au crédit d'impôt de 50%.

Un concept simple et efficace

ÉCO guide

Grâce à une entrée de lumière vitrée sur le toit, un conduit flexible ou rigide diffuse la lumière naturelle jusqu’à la pièce à éclairer. Équipée d’un plafonnier blanc très sobre, la pièce bénéficie ainsi d’un éclairage naturel inattendu jusqu’alors. De l’extérieur, la forme plane et la vitre claire du Sun Tunnel font penser à la fenêtre de toit VELUX. À l’intérieur, il diffuse la lumière naturelle dans votre salle d’eau ou entrée.

Quelle est la disposition la plus adaptée pour obtenir le maximum de lumière naturelle ? Face sud est la meilleure position. Plus le tube du conduit de lumière Sun Tunnel sera court et tendu, plus le rendu lumineux sera important. L’heure de la journée, la saison et les conditions climatiques vont évidemment influencer le rendu de lumière. Même la couleur du mur de la pièce éclairée par le Sun Tunnel va influencer la perception de lumière.

ÉCO-MATÉRIAUX

Avec vous pour bâtir l’avenir

Tube flexible en aluminium réflecteur. Longueur maximum 2 m (recoupable pour distance inférieure), diamètre 350 mm.

> Performance

> Composants

> Garantie > Pour plus d’informations

> Les capteurs solaires captent le rayonnement du soleil et le transmettent sous forme de chaleur à un fluide caloporteur. > La pompe se met en route lorsque la température dans le capteur est supérieure à celle dans le ballon solaire. > La chaleur du circuit de capteur est transmise, via le liquide caloporteur, au ballon. L'eau commence alors à se réchauffer. > La pompe s’arrête lorsque la température du ballon se rapproche de celle du capteur ou lorsqu'elle a atteint son maximum. > Si l’énergie solaire n’est pas suffisante pour assurer le réchauffement du ballon, le système de chauffage auxiliaire se met en route. > Avec une surface de capteurs appropriée, l’installation permet de couvrir en moyenne 60 % de la consommation annuelle d’eau chaude d’un foyer.

Le pack ballon solaire Le ballon solaire double échangeur VELUX en acier émaillé est entièrement équipé : station solaire prémontée et facile d'installation, vase d'expansion, mitigeur, débulleur et bidon de glycol, disponible en 3 volumes : 200 l, 300 l et 400 l. Il est compatible avec tout type de chaudière et l'on peut y ajouter une résistance électrique.

Les tuyaux flexibles Tube rigide hautement réfléchissant (réflexion lumineuse intérieure de 98 %) Tube télescopique de 2 x 0,62 m,diamètre 350 mm, 2 coudes de liaison.

Caractéristiques techniques du produit

> Dimensions

44

guide ÉCO-MATÉRIAUX

Avec vous pour bâtir l’avenir

> Domaine couverture > Fournisseur VELUX

ÉCO

Fonctionnement

Un conduit de lumière Sun Tunnel peut éclairer une pièce de 9-10 m2. Le conduit de lumière peut être équipé d’un kit comprenant une ampoule électrique qui prend le relais en cas de manque de lumière naturelle. Le châssis de toit fait 466 mm x 466 mm. Les matériaux d’installation complets font 900 x 935 mm. Les raccordements d’étanchéité intégrée au châssis sont recouverts par la couverture de toit, seule la bavette va être visible. Le conduit de lumière Sun Tunnel rigide peut être complété par une ou plusieurs rallonges emboîtables jusqu’à 6 mètres (Réf. ZTR). Le châssis de toit est fabriqué en matière synthétique (ABS stabilisé vis-à-vis des UV) et le dormant en polyuréthane. Le vitrage est trempé de 4 mm de traitement «clair & net» simplificateur de nettoyage. Le tube flexible est en polyester métallisé et le tube rigide est en aluminium avec une couche argentée. La garantie est de 10 ans sur les pièces, la main-d’œuvre et le déplacement. www.velux.fr et dans votre agence DENIS MATÉRIAUX la plus proche

En acier inoxydable, ils permettent un raccordement fiable et rapide des capteurs entre eux (réf. ZFR) et des capteurs au ballon solaire (réf. ZFM). Toutes les liaisons hydrauliques sont dissimulées sous les matériaux de couverture.

> Domaine couverture > Fournisseur VELUX

Caractéristiques techniques du produit > capteur solaire CLI 4000

> Pour plus d’informations

Le capteur solaire est constitué d’un coffre en aluminium isolé à l'aide de laine minérale, ce qui contribue à réduire au maximum la perte de chaleur et à optimiser le rendement des capteurs solaires VELUX. Le revêtement hautement sélectif de l’absorbeur capte l’énergie véhiculée par le rayonnement solaire et la convertit en chaleur. www.velux.fr et dans votre agence DENIS MATÉRIAUX la plus proche

45


ÉCO guide ÉCO-MATÉRIAUX Avec vous pour bâtir l’avenir

> Domaine couverture > Fournisseur RHEINZINK

Panneaux à gradins & Panneaux solaires

Panneaux à gradins Quickstep PV solaire

Solutions de valorisation de l’énergie solaire

Ils permettent de convertir directement le rayonnement solaire en énergie électrique. Le courant continu généré par l’installation solaire est converti en courant alternatif utilisé dans le réseau. Ces panneaux sont revêtus de cellules solaires intégrées monocristallines ou polycristallines. Les panneaux s’intègrent au toit et leur pose est simple.

Nous disposons d’une source d’énergie exploitable encore pendant environ 4,5 milliards d’année : le soleil. Cette énergie peut être exploitée à moindres frais, à l’aide de collecteurs dont seul l’achat occasionne des dépenses. La consommation effective n’est répercutée sur aucune facture. La technologie photovoltaïque, c'est-à-dire la conversion de l’énergie solaire en énergie électrique s’avère donc très rapidement intéressante d’un point de vue financier. Le panneau à gradins Quickstep thermo-solaire est un collecteur solaire invisible : il s’agit d’un panneau solaire en zinc-titane, non vitré, revêtu en face intérieure de tubes capillaires absorbants. Il s’inscrit parfaitement dans tout projet intégrant la valorisation des énergies renouvelables. Il suffit de couvrir le toit – tout ou partie – de modules solaires quickstep absorbant le rayonnement du soleil, la température ambiante et l’humidité de l’air avec de la rosée pour une production d’eau chaude. Combiné avec une pompe à chaleur, ce système est actif même par basses températures. Ce système convient aussi parfaitement pour le chauffage des piscines. Idéalement, il est orienté vers le sud. Données techniques : Pente de la toiture : 10°-75° 2 teintes : pré-patiné clair et pré-patiné ardoise. Longueur des panneaux : 3000 mm Surface couverte : 1,1m2/panneau Poids du panneau : environ 13 kg.

Panneaux solaires, système pour joint debout Les cellules amorphes à couche mince sont mises en place sur des bacs. Des rendements électriques élevés peuvent être obtenus même en cas de lumière diffuse et d’inclinaison non optimale des toitures. À noter : Dans le cadre de la directive européenne sur l’électricité de sources renouvelables, la France doit atteindre une production intérieure d’électricité d’origine renouvelable à hauteur de 21%. Afin d’atteindre cet objectif, des mesures incitatives ont été mises en place dont l’obligation d’achat de l’électricité issue de l’énergie photovoltaïque par EDF. D’autre part, des crédits d’impôts sont également possibles (voir rubrique dédiée au financement dans ce même guide). Pour plus d’informations www.rheinzink.fr et dans votre agence Denis Matériaux la plus proche.

Système photovoltaïque complet Ubbink propose un système complet pour canaliser l’énergie solaire : modules, systèmes de pose, onduleurs, connectique et accessoires domotiques.

ÉCO guide ÉCO-MATÉRIAUX Avec vous pour bâtir l’avenir

Les conditions idéales pour obtenir un rendement maximum Une orientation au sud, un angle d’inclinaison des modules de 30° à 35°, aucune ombre ou salissures. Pour évaluer un rendement, il est intéressant d’utiliser un disque de rayonnement solaire, qui permet de lire le pourcentage de rendement d’un système photovoltaïque par rapport aux conditions optimales en fonction de l’inclinaison et de l’orientation des modules.

Les principes de la photovoltaïque Les modules photovoltaïques transforment directement le rayonnement solaire en électricité (courant continu). Un onduleur transforme le courant produit par les modules en courant alternatif compatible avec le réseau de distribution de l’électricité. L’électricité produite est revendue à EDF. Le module photovoltaïque et composé d’un assemblage en série de cellules photovoltaïques protégées par un verre sécurit antireflet, qui permet d’augmenter jusqu’à 6% le rendement des cellules. Chaque module est composé de 50 cellules polycrystallines. Trois diodes by-pass permettent de protéger le module et d’optimiser son rendement en cas d’ombre ou de salissure d’une cellule. Les cellules sont collées sur un stratifié d’EVA (Ethylène Acétate de Vynile) de très haute qualité et encadrées par un cadre aluminium laqué gris et protégé de l’humidité et des vibrations par un joint périphérique fermé.

Les systèmes de pose

> Domaine couverture > Fournisseur UBBINK

Le système intégré est directement posé sur la charpente, à la place des éléments de couverture et assure l’étanchéité du toit. Il permet d’intégrer à la toiture tous les types et toutes les marques de modules photovoltaïques. Il est composé de plaques polyéthylène et d’ancres spéciales en aluminium. Il s’adapte sur des pentes de toit comprises entre 20°et 75° et a été testé avec des vents jusqu’à 115 km/h. Le système toit plat est lesté (graviers, dalles…) afin d’offrir une meilleure résistance au vent. Le système toit plat pèse entre 3 et 6 kg. Le système sur imposition permet de ne pas modifier la toiture et de bien ventiler les modules. L’ensemble n’est pas considéré comme intégré dans la toiture et la revente n’est que de 0,30 €/KW. De ces trois systèmes, seul le système intégré est éligible à la prime d’intégration au bâti.

Les produits Ubbink Des modules de 175 ou 185Wc, prêts à être branchés entre eux par simple clic. La dimension d’un module est 1640 mm X 840 mm X 40 mm. Son poids et de 16,7kg. Un système d’intégration dans la toiture des modules assurant l’étanchéité du toit. Un ondulateur calculé et adapté aux nombres et à la puissance des modules installés. La puissance varie de 810 W à 5850 W. Le câblage pour connecter les modules à l’ondulateur. Un système de connectique du câble. La garantie produit est de 5 ans.

Caractéristiques techniques du produit > Modules > Dimension module > Pour plus d’informations

46

De 175 W ou 185 W à brancher entre eux par simple clic. 1640 mm X 840 mm X 40 mm. www.ubbink.fr et dans votre agence DENIS MATÉRIAUX la plus proche

47


Fenêtre de toit VELUX GGL Grand Confort

ÉCO guide

Fenêtres de toit pour les pièces de vie ou de travail, la fenêtre de toit Velux GGL grand confort allie les solutions alliant double isolation thermique (été/hiver) et sécurité des personnes (vitrage feuilleté sur la face interne de la fenêtre).

Analyse du cycle de vie Acquisition des matières premières Bois certifié PEFC à 80%, provenant de France pour 20%. 40% du verre provient du recyclage. Menuiseries recouvertes de vernis acrylique ou pigment blanc. Label Éco-Trophée Bois 2005.

Transport des matières premières

ÉCO guide

Pas d’information. Transformation des matières premières en matériaux de construction

ÉCO-MATÉRIAUX Avec vous pour bâtir l’avenir

Pas d’information sur les consommations d’eau et d’énergie. 90% des déchets sont valorisés. Produit de traitement à base d’eau, pas de plomb. Produit à base aqueuse. Thermotraité en aspersion sous tunnel. Pas de trempage, pas de douche. Traitement fait sur composant (avant montage) pour optimisation du liquide et pas de propagation.

ÉCO-MATÉRIAUX Avec vous pour bâtir l’avenir

Conditionnement Palette de bois et emballage carton avec un descriptif produit.

Commercialisation Documentation/ site internet www.velux.fr

Transport – Distribution Site de production dans la Somme (80). Transport par camion (600 km).

> Domaine couverture > Fournisseur VELUX

Mise en œuvre du produit Pas de produit toxique ou CMR.

Vie du produit Confort thermique été/hiver. Isolation acoustique. Moins salissant par rapport aux précédents modèles. Label CSTBat - Acotherm - CEKAL - Label Vert - Ecotrophée bois 2005.

Fin de vie du produit Produit recyclable à 100%.

Caractéristiques techniques du produit Éco-bilan satisfaisant

Éco-bilan mitigé ou manque d’informations

> Cœfficient de transmission thermique > Facteur solaire > Vitrage > Acoustique > Composition du verre

Éco-bilan non conforme aux attentes > Pour plus d’informations

48

Uw = 1.7/1.9 W/ (m2.K) Sw = 0.23 sécurité feuilleté renforcée certifiée AC2 (Classement de façade 35 db) 2 x 3 mm feuilleté acoustique (33.1) 14 mm d’argon - 4 mm trempé traitements faible émissivité et pare-soleil Dans votre agence DENIS MATÉRIAUX la plus proche

49


Dossier

> Le bois est combustible Cependant, il faut noter qu’il a la particularité de se consumer en gardant pendant des heures ses capacités mécaniques et sans dégager de gaz toxiques autres que le CO2. En effet, sa teneur en eau entraîne la formation d’une croûte carbonisée qui devient isolante et freine la combustion.

ÉCO-guide

La construction bois

ÉCO guide ÉCO-MATÉRIAUX Avec vous pour bâtir l’avenir

Dossier

ÉCO-guide

Contrairement à l’Amérique du Nord où 99% des constructions bois de quatre étages sont réalisées en ossature bois, la construction bois ne représente en France que 4% du marché (6500 maisons par an en 2006). Ce pourcentage est un peu plus important en Bretagne (4,5%) où il se construit plus de 800 maisons par an. Une étude menée par ABIBOIS montre qu’en 3 ans, la maison à ossature bois a progressé de 65% contre 39 % pour la maison individuelle. Les pays qui enregistrent le plus de maisons bois en individuel sont la Cornouailles, le Pays de Rennes, le Trégor, le Pays de Lorient et le nord Finistère. Il existe plusieurs types de construction bois : bois massif rondin ou madrier, ossature bois-panneaux, colombage, bois massif contrecollé… mais la technique qui sort du lot et représente aujourd’hui 75% des réalisations bois est l’ossature bois. Il s’agit dune structure composée d’un tramage régulier de pièces de bois verticales (montants) et de pièces horizontales en partie haute, basse et médiane (les traverses et les entretoises) clôturant ainsi l’ensemble pour former une ossature sur laquelle est fixé un voile travaillant en panneau dérivé du bois. Les cavités du panneau à ossature bois ainsi obtenu sont remplis avec un isolant adapté, puis les revêtements intérieurs et extérieurs sont fixés sur l’ossature.

> Les produits de traitement

Avantages > Un mode de construction écologique Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la forêt européenne est en pleine expansion : chaque année sa superficie augmente d’environ 1 million d’hectares. D’autre part, le bois est l’un des meilleurs alliés contre le changement climatique puisqu’en 2004, le secteur bois-forêt a permis le stockage de 13% des émissions de CO2 de notre pays). En plus de stocker le CO2, une fois coupé et transformé, le bois en absorbe tout au long de sa vie grâce à la photosynthèse. Un mètre cube de bois est capable d’absorber 1 tonne de CO2 et de stocker 270 kg de carbone. Enfin, autre avantage pour la planète : le cycle de vie du bois de construction est peu énergivore.

Utilisés pour la protection des bois - qui permet de les sauvegarder des insectes et des champignons peuvent avoir des effets nocifs pour l’environnement et les professionnels qui les mettent en oeuvre. Ils ne sont pas nocifs pour les occupants de la maison à condition qu’ils ne soient pas en contact avec l’air intérieur des habitations. C’est normalement le cas des bois d’ossature. D’autre part, les bois traités par simple trempage sont beaucoup moins imprégnés de produits chimiques (azoles, pyréthrinoides, sels d’amonium) que les bois passés à l’autoclave. Ils sont donc moins nocifs. De plus, il est possible d’éviter les produits de traitement en utilisant des bois naturellement protégés (douglas, à condition qu’il soit purgé de son aubier c’est la partie tendre du bois entre l’écorce et le bois dur dans laquelle les parasites trouvent des éléments nutritifs; mélèze, red cedar).

> Confort Confort au niveau thermique car le bois est un matériau à faible conductivité (0,12 w/m.°C contre 1,75 pour le béton par exemple. Il est donc 15 fois plus isolant que le béton.) Confort hygrométrique car le bois est un matériau dit hygroscopique, c’est-à-dire qu’il absorbe ou rejette, selon les conditions, l’humidité contenue dans l’air intérieur. Ces caractéristiques font du bois un matériau source d’économie de chauffage pour les maisons.

> Isolation thermique

Envie de construire en bois ? 50

Pour répondre de façon complète et précise à vos attentes en terme de construction bois, nous avons créé au sein de plusieurs agences généralistes des entités à part, spécialisées dans la construction bois. Ces entités se nomment MOBOA. Elles s’adressent à toutes les entreprises qui maitrisent déjà la construction bois (conception,

fabrication, réalisation) et recherchent une gamme complète de produits adaptés et des services spécifiques. Elles s’adressent également aux entreprises qui veulent compléter leur activité en proposant l’ossature bois selon le système standardisé MBOC, qu’il s’agisse de construction, d’extension ou de surélévation.

Un mur standard en ossature bois de 21 cm d’épaisseur (dont 12 cm d’isolant) a une capacité isolante identique à un mur de 35 cm standard en parpaing et laine minérale (dont 10 cm d’isolant). L’ossature bois permet d’atteindre aisément les exigences de la RT2005.

> Faible inertie thermique C’est la capacité d’un bâtiment à stocker de la chaleur. Plus l’inertie est importante, plus il se réchauffe et se refroidit lentement. Cette propriété permet d’amortir les variations de la température intérieure. Ce sont les matériaux lourds (briques, parpaings…) qui apportent le plus d’inertie. La légèreté du bois implique la mise en œuvre de produits complémentaires pour renforcer l’inertie (fibre de bois, ouate cellulose…).

> Aspect recyclable Des constructions bois en fin de vie.

> Rapidité de construction 2 à 3 mois de moins qu’une maison en maçonnerie traditionnelle.

51


Dossier Ă&#x2030;CO-guide

52

53


Dossier

ÉCO-guide

Comparatif Isolants dans la construction bois DÉSIGNATION

Densité kg/m3

Conductivité thermique λ

Résistance thermique

26 à 36 18 à22 30 à 40 45 70

0,038 0,035 0,041 0,038 0,039

2,65 2,85 2,4 2,63 2,56

Laine de roche (Rockmur) Laine de verre (mob35) Chanvre Laine de bois Ouate de cellulose

DÉSIGNATION

Résistance à la diffusion de la vapeur d’eau

Acermi

Capacité thermique specifique j/kg*k

Prix sur base 100

1 1 1,6 1 2à3

oui oui en cours non non

1030 1030 1300 2100 2000

100 140 235 245 352

Laine de roche (Rockmur) Laine de verre (mob35) Chanvre Laine de bois Ouate de cellulose

Le cœfficient de résistance à la diffusion de vapeur d’eau μ [mu] Ce cœfficient détermine la perméabilité d’un matériau à la vapeur d’eau. Plus μ est élevé, plus la résistance est grande donc le matériau étanche. Une valeur inférieure à 10 correspond à une très bonne diffusion de la vapeur d’eau. Une paroi ouverte à la diffusion de la vapeur d’eau est dite ’perspirante’ si elle obéit à la règle suivante : la perméabilité des matériaux composants la paroi sera dégressive de l’extérieur (+ perméable) vers l’intérieur (- perméable) dans un rapport minimum de 1 à 5. En règle générale, les matériaux les plus perméants sont les isolants en fibres végétales ou minérales (fibre de bois, cellulose, chanvre, laine de verre...), la terre crue/cuite, la chaux, le plâtre, le bloc béton (parpaing), le bois dans une certaine mesure...

Le cœfficient de transmission calorifique [U] En référence à la réglementation, le cœfficient de transmission surfacique U caractérise les déperditions thermiques en watt [W/ml.°C] d’un matériau ou d’une paroi. C’est l’inverse de la résistance thermique (R). Plus U est faible, plus la paroi est isolante.

54

r pour 100 mm

La capacité thermique

L’inertie thermique

C’est la quantité de chaleur [Wh/m3.°C] que peut emmagasiner un matériau par rapport à son volume. Elle est définie par la quantité de chaleur nécessaire pour élever de 1°C la température de 1 m³ du matériau. Elle s’exprime par le rapport de la densité par la chaleur spécifique d’un matériau. Plus la capacité thermique est élevée, plus la quantité de chaleur que peut stocker le matériau est grande. Plus généralement, ce sont les matériaux les plus lourds qui possèdent la plus grande capacité thermique. Le champion toute catégorie est l’eau.

L’inertie thermique est la capacité d’un corps à stocker de la chaleur et est caractérisée par la capacité thermique. L’objectif de l’inertie thermique d’une paroi opaque est de restituer la chaleur ou la fraîcheur stockée en décalage avec les variations thermiques en dehors et dans le bâtiment. La vitesse de stockage ou déstockage de la chaleur est déterminée par deux autres grandeurs que sont la diffusivité et l’effusivité.

La conductivité thermique λ Pour un matériau, c’est le flux de chaleur en watt [W/m.°C] qui traverse sa paroi sur 1 mètre d’épaisseur pour 1 m² de surface avec une différence de température de 1°C entre les deux faces de cette paroi. Cette propriété traduit la capacité d’un matériau à transmettre la chaleur par conduction. La chaleur se propage à l’intérieur du matériau de particule à particule. C’est une donnée intrinsèque à chaque matériau qui caractérise donc uniquement ses performances isolantes. Plus le lambda est faible, plus le matériau est résistant au transfert par conduction.

La résistance thermique [R] La résistance thermique fait intervenir l’épaisseur de la paroi (ou du matériau) pour caractériser le passage du flux de chaleur. Le R de chaque matériau composant une paroi s’additionne afin de déterminer le R total. Plus le R est grand, plus le matériau est isolant. Elle exprime le rapport entre l’épaisseur et la conductivité thermique d’un matériau. Par exemple, un mur en bois massif dont la conductivité lambda est de 0,13 W/m et l’épaisseur de 10 cm la résistance thermique R sera égale à 0,77 (épaisseur en mètre divisée par la conductivité). > Pour plus de précisions, rendez vous dans votre agence Denis MATÉRIAUX la plus proche

55


Dalle OSB 4 “Nature +”

ÉCO guide

Les dalles de plancher OSB4 sont composés à 90 % de bois (sapin/pin/épicéa) issus de forêts PEFC.

Analyse du cycle de vie Acquisition des matières premières L’OSB4 est composé à 90% de bois (sapin/pin/épicéa) issus de forêt PEFC (forêt gérée durablement).

Transport des matières premières

ÉCO guide

Exploitation dans un rayon de 300 km par rapport au site de production puis transfert par camion au lieu de production Sanem au Luxembourg.

ÉCO-MATÉRIAUX

Energie fossile : déchets de bois/pousières/ résidus de production/énergie électrique. Production : émission vapeur d’eau minime. Avec le projet Life (projet européen d’innovation environnementale), réduction de la consommation électrique de 5%, en gaz de 10%, sur les émisions CO2 de 10%, diminutions des voc composés volatiles organiques de 95%, modification du séchoir, échangeur de calories, les calories de vapeur sont récupérées et on émet moins de chaleur dans l’environnement.

ÉCO-MATÉRIAUX Avec vous pour bâtir l’avenir

Acheminement par bateau jusqu’au port du Légué (22) puis par camion jusqu’au site de production (125 km). Transport par camion jusqu’à Saint-Aubin du Cormier (35). Énergie électrique, la consommation 0,75 KW/cm² de surface usinée à une vitesse d’usinage de 10m/min.

Conditionnement Commercialisation Bois de structure et traitements insecticides et fongicides, sur demande.

Transport – Distribution

Commercialisation Documentation spécifique nature+. Documentation technique sur internet.

> Domaine bois et dérivés

Transport par camion régional de 0 à 50 km.

Mise en œuvre du produit Facilité de mise en œuvre, vissage et clouage aisé.

Vie du produit

Transport – Distribution

Bonne durabilité car bois non exposé à l’extérieur.

Transport par camion sur une distance de 750km. Livraison par palette conditionnée.

Fin de vie du produit

Mise en œuvre du produit

Déconstruction facile.

Pas de rejets nocifs pour l’homme. Se cloue, se visse et se coupe facilement.

Vie du produit Performance technique : utilisation en milieu humide avec contraintes élevées.

Fin de vie du produit Facile déconstruction par dévissage ou par déclouage. Peut être incinéré sans dégagement de dioxines n’excédant pas les normes de la DRIRE. Se décompose naturellement. Possibilité de se fournir les documents relatifs au recyclage des produits.

Caractéristiques techniques du produit > Longueur > Plus d’informations

Transport des matières premières

Cerclage PVC et déchets bois à 90 %.

Conditionnement Emballage en carton recyclé + déchets OSB. Etiquetage par peinture sur carton cachet nature + et non sur panneaux pour économie encre.

> Domaine Isolation > Fournisseur KRONOSPAN

Analyse du cycle de vie Acquisition des matières premières Bois PEFC, issu de forêts gérées durablement. Allemagne ou pays nordiques.

Transformation des matières premières en matériaux de construction

Transformation des matières premières en matériaux de construction Avec vous pour bâtir l’avenir

Bois d’ossature sapin

2500 x 625 mm www.kronospan.lu et dans votre agence DENIS MATÉRIAUX la plus proche

DBI, située à Saint-Aubin-du-Cormier (35) est une filiale du groupe Denis Matériaux. DBI fabrique tous les produits bois nécessaires à la fabrication d’une maison à ossature bois : le bois de structure, en sapin ou douglas ; mais aussi une large gamme de clins dans différentes essences (mélèze, red cedar, douglas, sapin, bois thermo-traité…) et différents profils (profil Saint Louis, Claire-Voie…) et des lames de terrasse. Denis Matériaux commercialise l’ensemble de la gamme DBI : n’hésitez pas à vous renseigner dans les agences. Si vous avez une demande particulière, nous pouvons également demander à notre spécialiste «maison à ossature bois» de vous contacter.

Caractéristiques techniques du produit > Ossature sapin traité classe II > Origine, Allemagne et Finlande > Pour plus d’informations

Dans votre agence DENIS MATÉRIAUX la plus proche

Zone Artisanale La Rencontre 35140 Saint-Aubin-du-Cormier  02 99 39 14 58

56

57


Clin en épicéa thermo traité

Bois d’ossature Douglas

ÉCO guide

Bois de construction Douglas non traité pour la construction d’ossatures et charpentes.

Analyse du cycle de vie Acquisition des matières premières Exploitation forestière (Ardèche) mécanique avec le souci d’emploi huile écologique. La gestion est certifiée PEFC.

Transport des matières premières

ÉCO guide

Transport par camion distance 120 km du lieu de production.

ÉCO-MATÉRIAUX

Aujourd’hui, l’énergie est électrique. Le séchage est réalisé avec les déchets de scierie. L’utilisation des rémanents de forêt comme source énergie pour la production est envisagée (conséquences sur le maintient de la fertilité des sols ?)

ÉCO-MATÉRIAUX Avec vous pour bâtir l’avenir

Conditionnement

Transport des matières premières Transport par camion, distance : 100 km du lieu de production. Transformation des matières premières en matériaux de construction

L’énergie utilisée pour le traitement est issu de la biomasse et de l’hydro électrique. (Consommation de 382 KW/m3). Consommation en eau 303l/m3 (injection de vapeur pour éviter la combustion pendant traitement). Circuit de restitution de l’eau. Valorisation des déchets pour la production d’énergie. Rejets dans l'environnement : dans l’eau, sels et acides organiques, hydrocarbures. Dans l’air : vapeur d’eau, hydrocarbures, gaz (CO2 et autres) => En faibles quantités.

Étiquetage PEFC. Utilisation des déchets.

Commercialisation Bois stable naturellement, gestion durable. Réelle alternative aux bois traités.

Transport – Distribution Transport par camion (750 km).

> Domaine bois et dérivés > Fournisseur divers fournisseurs situés en Ardèche

Analyse du cycle de vie Acquisition des matières premières Epicéa issu de Finlande. Gestion durable de la ressource, Eco label Finlandais NORPPA (sous label PEFC).

Transformation des matières premières en matériaux de construction

Avec vous pour bâtir l’avenir

Le traitement Stellac expose le bois à des températures dépassant les 200°C, ce qui modifie considérablement les propriétés physico-chimiques du bois. Au cours du traitement Stellac, les sucres du bois sont dénaturés de façon à ne plus pouvoir servir de nourriture aux insectes et aux moisissures. Les agents protecteurs naturels du bois sortent également de la structure interne de façon à protéger le bois au maximum. Sans adjonction de matières nocives, on obtient un bois imputrescible et durable dans le temps, pour des usages en extérieur comme en intérieur.

Conditionnement

Mise en œuvre du produit

Papier, cerclages métalliques, coins de protection (bois thermo traité).

Mise en œuvre facile.

Vie du produit Très bonne résistance mécanique et bonne tenue dimensionnelle.

Fin de vie du produit Déconstruction aisée, recyclable, valorisable en source d’énergie.

> Domaine bois et dérivés > Fournisseur STELLAC WOOD

Commercialisation Véritable alternative naturelle aux bois traités et aux bois tropicaux.

Transport – Distribution Par camion, distance Finlande/France (Rennes) : environ 2700 km.

Mise en œuvre du produit Mise en œuvre identique à un bois traité.

Vie du produit Pas d’entretien, pas d’émissions toxiques lors de la vie du produit.

Fin de vie du produit Déconstruction facile, matériau recyclable. Éco-bilan satisfaisant

Éco-bilan mitigé ou manque d’informations Éco-bilan non conforme aux attentes

58

Caractéristiques techniques du produit > Durabilité classe III > Pour plus d’informations

Dans votre agence DENIS MATÉRIAUX la plus proche

Caractéristiques techniques du produit > Origine > Taux d’humidité du bois > Exempt de toutes substances d’imprégnation > Durabilité > Pour plus d’informations

Finlande Après traitement est d’environ 7 à 8 % Le bois devient donc pratiquement hydrophobe Norme Française classe 4 Dans votre agence DENIS MATÉRIAUX la plus proche

59


ÉCO guide

Clin Douglas naturel

Clin Mélèze

Issu principalement du massif du Morvan, le Douglas est une essence réputée imputrescible. Le bardage Douglas purgé d’aubier (cœur de l’arbre) est garanti sans traitement.

Issu de la région de Lesosibirsk (Sibérie). Essence durable naturellement, ne nécessite pas de traitement. Utilisé pour le bardage et pour le lambris.

Analyse du cycle de vie Acquisition des matières premières Douglas naturel issu du massif du Morvan (LIMOUSIN). Gestion durable et contrôlée certifiée PEFC.

Transport des matières premières

ÉCO guide

Transport par camion distance 150 km du lieu de production.

ÉCO-MATÉRIAUX

Consommation 0,75 KW/cm² de surface usinée à une vitesse d’usinage de 10m/min.

Conditionnement

ÉCO-MATÉRIAUX Avec vous pour bâtir l’avenir

Commercialisation Bois de très bonne résistance mécanique. Ne nécessite pas de traitement. Variation dimensionnelle importante.

Transport – Distribution

Transport – Distribution

Transport routier (750 km).

Transport par camion régional de 0 à 50 km.

Mise en œuvre du produit Non nocif pour l’homme. Facile à mettre en œuvre, se visse, se cloue. Lames légères, manutention facile.

Vie du produit Produit stable naturellement car imputrescible.

Fin de vie du produit Déconstruction facile, recyclable, valorisable en source d’énergie.

Caractéristiques techniques du produit > Pour plus d’informations

Éco-bilan mitigé ou manque d’informations Éco-bilan non conforme aux attentes

60

Fabrication de clin de bardage, consommation 0,75 KW/cm² de surface usinée à une vitesse d’usinage de 10m/min. Non nocif pour l’homme. Les déchets de scierie sont recyclés en litière pour animaux. Énergie électrique. Le clouage nécessite un avant-trou parce que le bois est fendif. Emballage déchet bois.

Commercialisation Produit 100% naturel. Bois stable naturellement, gestion durable. Réelle alternative aux bois traités.

Éco-bilan satisfaisant

Acheminement par train jusqu’à Saint-Pétersbourg, puis par bateau jusqu’au port de Rochefort et ensuite par camion jusqu’au lieu de production.

Conditionnement

Emballage avec déchets de production.

> Domaine bois et dérivés > Fournisseur DBI

Transport des matières premières

Transformation des matières premières en matériaux de construction

Transformation des matières premières en matériaux de construction

Avec vous pour bâtir l’avenir

Analyse du cycle de vie Acquisition des matières premières Bois provenant de Sibérie, issu de forêts gérées durablement et labellisées FSC

Dans votre agence DENIS MATÉRIAUX la plus proche

> Domaine bois et dérivés > Fournisseur scierie sibérienne

Éco-bilan satisfaisant

Mise en œuvre du produit Non nocif pour l’homme. Facilité de mise en œuvre, vissage et clouage.

Vie du produit Clin de bardage naturel, très bonne durabilité.

Fin de vie du produit Déconstruction facile, recyclabe.

Caractéristiques techniques du produit > Pour plus d’informations

Éco-bilan mitigé ou manque d’informations

Dans votre agence DENIS MATÉRIAUX la plus proche

Éco-bilan non conforme aux attentes

61


Bardage en bois peint Colorlame

ÉCO guide

Ces clins sont une solution de bardage couleur d’une qualité et d’une richesse de gamme hors du commun. Ils permettent l’isolation par l’extérieur. La pose, associée à un pare-pluie et une lame d’air, protège les murs des intempéries et les assainit lorsqu’ils sont humides.

Analyse du cycle de vie Acquisition des matières premières Le clin est en épicéa du nord, qualité US. Le bois vient de Finlande. Il bénéficie du label PEFC. Il est issu de forêts gérées durablement. Il est peint en deux couches.

Transport des matières premières

Clin red cedar

ÉCO guide

Il est acheminé en bateau depuis la Finlande, sur le lieu de production situé en Rhône-Alpes. La distance est de 2000 km.

ÉCO-MATÉRIAUX

L’usinage des bois fait appel à l’énergie électrique. Les copeaux de bois issus du procès de fabrication sont broyés puis transformés en pellets destinés à la vente pour le chauffage domestique. Le traitement classe 3 incolore a des vertus fongicides. C’est un traitement par trempage. Une couche de lasure en phase aqueuse est appliquée, puis deux couches de peinture. La première couche de peinture fait 180 gr et la deuxième 150gr. Les lames sont séchées naturellement. L’eau récupérée issue du cycle de production sert à l’entretien des machines.

Transport des matières premières Transformation des matières premières en matériaux de construction

ÉCO-MATÉRIAUX Avec vous pour bâtir l’avenir

Le Red Cedar est utilisé dans le monde entier pour le bardage durable et de qualité supérieure des maisons, les panneaux intérieurs, les portes, les fenêtres, les volets, les stores, les meubles d'extérieur, les terrasses, les barrières, les toits et bien d’autres usages. Les déchets de scierie sont recyclés en litiére pour animaux. Pas de consommation d’eau. La consommation en énergie est de 0.75kW/10ml.

Conditionnement Utilisation de déchets de production plus trois cerclages plastiques par palette.

Conditionnement

Commercialisation

Etiquetage des produits sur papier recyclé. Bâche plastique. Feuillard en plastique.

Le Red Cedar est naturellement imputrescible et durable sans traitement.

Commercialisation

Transport – Distribution

Diverses documentations disponibles chez DENIS MATERIAUX

> Domaine bois et dérivés > Fournisseur LALLIARD

Analyse du cycle de vie Acquisition des matières premières Bois provenant du Canada (Colombie Britannique). Nombreux certificats de gestion durable des forêts. Transport par bateau de 5000m3.

Transformation des matières premières en matériaux de construction

Avec vous pour bâtir l’avenir

Durable et de qualité supérieure, le red cedar est utilisé dans le monde entier pour le bardage des maisons, les panneaux intérieurs, les portes, les fenêtres, les volets, les stores, les meubles d’extérieur, les terrasses, les barrières, les toits et bien d’autres usages.

Transport – Distribution Transport par camion. (800 km)

Mise en œuvre du produit Se fixe et se cloue bien. Pose selon le DTU 41.2. Pas de rejet nocif pour l’homme.

Vie du produit Produit très stable et durable. Très bonne résistance mécanique. Garantie de 10 ans pour les opaques et 5 ans pour les translucides. Les produits de finition sont accessibles à la vente. Nul besoin de traitement, de lasure, peu d’entretien.

Livraison à 50 -100 km autour de Saint-Aubin-du-Cormier par camion.

> Domaine bois et dérivés > Fournisseur INTERFOR

Mise en œuvre du produit Vis inox nécessaires du fait de l’essence. Pas de traitement après pose.

Vie du produit Bois imputrescible, durabilité et très bonne tenue dimensionnelle.

Fin de vie du produit Déconstruction simple. Recyclable et valorisable.

Fin de vie du produit Déconstruction facile.

Caractéristiques techniques du produit > Coloris > profils > longueurs > Accessoires > Plus d’informations

62

Les clins sont disponibles en 13 couleurs (3 tons bois et 10 tons opaques) 21 X 122 - 21 X 152 4,80 ml et 5,10 ml profil d’angles, baguette d’angles, profil d’angle intégré, lames d’habillage. www.lalliard.com et dans votre agence DENIS MATÉRIAUX la plus proche

Caractéristiques techniques du produit > Pour plus d’informations

Dans votre agence DENIS MATÉRIAUX la plus proche

63


Denis Matériaux en fait partie depuis 2008. Signer la charte, c’est accepter un audit de ses achats bois. L’organisme vérifie la provenance des bois achetés par la société et s’assure qu’elle est en possession de documents et certificats qui attestent de la provenance des bois achetés. D’autre part, nous nous engageons à informer nos clients quant à la nature, l’origine et les caractéristiques des essences de bois que nous commercialisons.

Clin bardage Épicéa Issu de Scandinavie. Clin de bardage en sapin traité classe III.

ÉCO guide

Analyse du cycle de vie Acquisition des matières premières Bois PEFC, issu de forêts gérées durablement.

Transport des matières premières Acheminement par bateau jusqu’au port du Légué (22) puis par camion jusqu’au site de production (125 km), autre moyen par camion en direct de Scandinavie. Transformation des matières premières en matériaux de construction

ÉCO-MATÉRIAUX Avec vous pour bâtir l’avenir

Énergie électrique, la consommation 0,75 KW/cm² de surface usinée à une vitesse d’usinage de 10m/min. Non nocif car l’un des composant du traitement tanalith est le triazole (couramment employé pour protéger les récoltes alimentaires). Les déchets de scierie sont recyclés en litière pour animaux.

Conditionnement Cerclage PVC et déchets bois à 90 %.

Commercialisation Très bonne durabilité en contact hors sol, traitement garanti 10 ans.

Transport – Distribution

> Domaine bois et dérivés > Divers fournisseurs de bois du nord

Éco-bilan satisfaisant

Transport par camion régional de 0 à 50 km.

Mise en œuvre du produit Facilité de mise en œuvre, vissage et clouage aisé.

Vie du produit Pas d’entretien, très bonne durabilité.

Fin de vie du produit Déconstruction facile.

Caractéristiques techniques du produit > Pour plus d’informations

Éco-bilan mitigé ou manque d’informations

Dans votre agence DENIS MATÉRIAUX la plus proche

Éco-bilan non conforme aux attentes

64

65


Gamme Armony Revêtement mural d’intérieur composé de sable naturel, d’argile et d’agents pulvérisant.

ÉCO

ÉCO

guide

guide

Analyse du cycle de vie Acquisition des matières premières 95% sable, argile, pigments naturels. 3% chanvre. 2% liant acrylique.

Transport des matières premières Fabriqué au japon. Transformation des matières premières en matériaux de construction

ÉCO-MATÉRIAUX Avec vous pour bâtir l’avenir

ÉCO-MATÉRIAUX Avec vous pour bâtir l’avenir

Les matières premières sont préparées à l’aide de simples malaxeurs. Les besoins énergétiques sont faibles. Un projet de fabrication locale est en cours d’étude.

Conditionnement Conditionnement en sac polypropylène, palettes perdues. Projet local incluant des bio-sacs. Normes Asiatiques (NA) à ce jour.

Commercialisation Informations sur plaquettes.

Transport – Distribution Produit importé du Japon par voie maritime, moyen de transport sur longue distance le moins consommateur en ressource énergétique. Pas d’information sur le lieu de conditionnement en France.

> Domaine décoration > Fournisseur ARMOR HABITAT

Éco-bilan satisfaisant

Éco-bilan mitigé ou manque d’informations

Mise en œuvre du produit S’applique facilement à la spatule ou au pistolet à pulvérisation. Non nocif.

Vie du produit Rayonnement de la chaleur (sable). Matériau résistant et ré-activable dans le temps.

Fin de vie du produit Déconstruction facile, Le matériau s’enlève à l’aide d’une décolleuse à vapeur sans aucun autre besoin de produits chimiques.

Caractéristiques techniques du produit > Gamme de 18 coloris pastel > Pour plus d’informations

Dans votre agence DENIS MATÉRIAUX la plus proche

Éco-bilan non conforme aux attentes

66

67


Terre cuite des Mauges

ÉCO guide

Tomette en argile cuite destinée aux revêtements intérieurs. La terre cuite est un mélange d’argile et d’eau cuite au feu. Terre de bonne qualité, il n’y a pas de retrait, elle ne se fend pas et ne se défait pas à la cuisson.

Analyse du cycle de vie Acquisition des matières premières Argile locale séchée à l’air libre, puis cuite avec du bois de récupération (déchets de scierie). Ressources évaluées à plus de 100 ans (pour la carrière du Bocage). Atelier et carrière situés dans le département du Maine et Loire (49).

Parquet châtaignier

ÉCO guide

Transport des matières premières Transformation des matières premières en matériaux de construction

ÉCO-MATÉRIAUX

Petite unité de production, 500 m3/an pour 10 000m2 sol produit. L’énergie utilisée pour le séchage est l’électricité. Consommation d’eau faible, peu de rejets, pas d’utilisation de produit nocif ou polluant.

Transport des matières premières

Transformation des matières premières en matériaux de construction

ÉCO-MATÉRIAUX Avec vous pour bâtir l’avenir

L’énergie utilisée en production est l’électricité. Pas de rejets polluants.

Conditionnement Carton et plastique.

Conditionnement

Commercialisation

Palettes perdues.

Produits locaux. Pas de traitement. Essence durable.

Commercialisation

Transport – Distribution

Peu d’informations.

Par camion, Combourg - Rennes par camion.

Transport – Distribution

> Domaine décoration > Fournisseur Terre cuite des Mauges

Analyse du cycle de vie Acquisition des matières premières Châtaigner origine Bretagne en majorité. Label PEFC : forêt gérée durablement. Ressource renouvelable, disponible en grande quantité localement. Transport par camion, les trajets sont limités du fait de la production régionale. L’usine de production se situe à Combourg (35).

Production sur place.

Avec vous pour bâtir l’avenir

Les parquets châtaigniers sont issus de forêts régionales gérées durablement (PEFC). Bois chaleureux à la teinte claire qui blondit avec le temps, le châtaignier est un matériau sain et écologique qui réclame peu d’énergie pour le transformer.

On peut mettre 600m2 dans un camion au départ de Cholet, soit l'équivalent de 6 maisons (pour environ 200 km).

Mise en œuvre du produit Produit non nocif, on préférera poser les carreaux sur une chape chaux sable plutôt que de les coller avec une colle synthétique.

Vie du produit La terre cuite a un grand pouvoir calorifique, elle emmagasine et restitue la chaleur, idéal pour les sols chauffants. Pour l'entretien des terres cuites, il est recommandé de préférer par exemple une huile dure biologique qui protège la terre cuite tout en la laissant respirer et respecte ses qualités naturelles.

Mise en œuvre du produit

> Domaine bois et dérivés > Fournisseur RAHUEL

Mise en œuvre aisée, par clouage ou vissage.

Vie du produit Produit stable - Durable - Confort acoustique.

Fin de vie du produit Déconstruction facile, recyclable.

Fin de vie du produit Les déchets sont inertes et peuvent être rejetés dans la carrière de production (accord de la DRIRE).

Éco-bilan satisfaisant

Éco-bilan mitigé ou manque d’informations Éco-bilan non conforme aux attentes

68

Caractéristiques techniques du produit > Aspect rustique > Vendu au M² > Pour plus d’informations

Dans votre agence DENIS MATÉRIAUX la plus proche

Caractéristiques techniques du produit > Durabilité > Epaisseur > Largeur > Longueur > Pour plus d’informations

Classe 3 23 mm 70 ou 100 mm de 0.3 à 1 m Dans votre agence DENIS MATÉRIAUX la plus proche

69


Schiste mauve

ÉCO guide

ÉCO guide

Analyse du cycle de vie Acquisition des matières premières Extraction mécanique uniquement (à la pelle), pas d’explosifs. Ressource non renouvelable.

Transport des matières premières Proximité immédiate du lieu d’extraction et de production. Transformation des matières premières en matériaux de construction

ÉCO-MATÉRIAUX

ÉCO-MATÉRIAUX

Le schiste mauve (ou Pierre de SAINT JUST) est un beau Schiste pourpré dont les teintes, d'un banc à l'autre, varient rapidement du gris au rouge orangé et au violacé. Cette grande souplesse de couleur en fait un matériau très chaleureux, prisé pour les dallages, les mœllons de maçonnerie et les cheminées.

Avec vous pour bâtir l’avenir

Extraction environ 5000 tonnes/an. L’électricité est l’énergie utilisée pour toutes manipulations et découpes, la consommation en eau est de 1700 m3 par an. Aucun produit polluant ou nocif pour l’homme n’est utilisé.

Conditionnement Palette de bois ou vrac, pas d’étiquetage particulier.

Avec vous pour bâtir l’avenir

Commercialisation Visite de carrière, site internet.

Transport – Distribution Transport par camion 6x4 grues + semi (produit très lourd) dans un rayon de 100 km.

Mise en œuvre du produit

> Domaine gros œuvre > Fournisseur CARRIERES YVOIR

Éco-bilan satisfaisant

Éco-bilan mitigé ou manque d’informations Éco-bilan non conforme aux attentes

70

Matériau non nocif. Mise en œuvre en maçonnerie avec un mortier.

Vie du produit Matériau non gélif, de très bonne résistance mécanique. Ne nécessite aucun entretien.

Fin de vie du produit La déconstruction est difficile et produit des gravats. Il est réutilisable en maçonnerire.

Caractéristiques techniques du produit > Masse volumique apparente moyenne > Non gélif

> Porosité moyenne > Plus d’informations

2637 kg/m³ Les essais de gélivité ont été réalisés selon le mode opératoire de la norme NF B 10-513. 4,6 % www.carrieresyvoir.fr et dans votre agence DENIS MATÉRIAUX la plus proche

71


ÉCO guide

Lame de terrasse en pin

Lames de terrasse en bois composite

Issu de Scandinavie. Pin traité classe IV.

Les lames de terrasse Timbertech sont composées de bois et de résine. Leur finition veinée et brossée leur donne un magnifique aspect bois. Ce produit se caractérise par sa durabilité et son esthétisme. Il nécessite peu d’entretien.

Analyse du cycle de vie Acquisition des matières premières Bois PEFC, issu de forêts gérées durablement.

Transport des matières premières Acheminement par bateau jusqu’au port du Legue(22) puis par camion jusqu’au site de production (125 Km), autre moyen camion en direct de Scandinavie.

ÉCO guide

ÉCO-MATÉRIAUX Avec vous pour bâtir l’avenir

Transformation des matières premières en matériaux de construction

ÉCO-MATÉRIAUX Avec vous pour bâtir l’avenir

Conditionnement

Emballage en carton dont carton recyclé à 30%. L’emballage total est 100% recyclable.

Commercialisation

Transport – Distribution

Très bonne durabilité, traitement garanti 15 ans.

Transport – Distribution Transport par camion régional de 0 à 50 km.

Mise en œuvre du produit Non nocif pour l’homme. Facilité de mise en œuvre, vissage et clouage aisé.

Vie du produit Pas d’entretien, très bonne durabilité.

Fin de vie du produit Déconstruction facile.

Éco-bilan mitigé ou manque d’informations Éco-bilan non conforme aux attentes

> Domaine aménagement extérieur > Fournisseur TIMBERTECH

Transport par train, puis par bateau depuis le lieu de production (Wilmington, OHIO, USA) jusqu’en Europe, puis par transport routier jusqu’à Rennes, soit 7000 km.

Mise en œuvre du produit Le produit se pose facilement, par un système de clip (18 au m2). Les fixations sont invisibles. Un des avantages de ce produit est la facilité d’entretien ; pas de lasure à passer, aucun produit d’entretien à appliquer ; aucun traitement chimique anti-insecte.

Vie du produit Densité très forte, équivalente à l’ipé. Pas de fendillement, pas de décoloration. Pas d’échardes (sécurité !). La couleur ne s’affadit pas. C’est un produit qui a une grande durabilité (25 ans en usage habitation).

Fin de vie du produit Recyclable à 100%, se déconstruit comme du bois naturel.

Caractéristiques techniques du produit Éco-bilan satisfaisant

Utilisation de déchets de bois ( 50 000 tonnes/an) et déchets de produits en composite (13000 tonnes par an). L’usine de production utilise l’éclairage naturel et l’éclairage basse tension. Le recyclage de l’eau se fait en circuit fermé (économie de 529 000 litres). Pour la production, c’est l’énergie électrique qui est utilisée.

Conditionnement

Cerclage PVC et déchets bois à 90 %.

> Domaine bois et dérivés > Divers fournisseurs de bois du nord

Transport des matières premières Ces déchets de bois sont acheminés sur le lieu de production (OHIO, USA) par train et camion.

Transformation des matières premières en matériaux de construction

Énergie électrique, la consommation 0,75 KW/cm² de surface usinée à une vitesse d’usinage de 10m/min. Non nocif pour l’homme car la composition du traitement est le triazole (couramment employé pour protégé les récoltes alimentaires). Les déchets de scierie sont recyclés en litière pour animaux.

Analyse du cycle de vie Acquisition des matières premières Les lames sont composées de déchets de bois à hauteur de 51% ( recyclage ) et à 49% de résines polymères qui se composent notamment de pigments anti-uv.

> Pour plus d’informations

Dans votre agence DENIS MATÉRIAUX la plus proche

Caractéristiques techniques du produit 25 cm x 135 cm 4,88 ml 1- Veiné bois et brossé Cèdre, gris, sequoia 2 - veiné bois non brossé Ton bois, rosewood et teck Le produit est proposé avec des clips de fixation avec vis ainsi que des lambourdes imputrescibles longueur 2,44 ml > Plus d’informations www.timberteck.com et dans votre > Section > Longueur > Deux finitions

agence DENIS MATÉRIAUX la plus proche

72

73


Dossier ÉCO-guide

Écran antibruit

ÉCO guide

L’écran antibruit est un panneau acoustique, qui peut être végétalisé car les fibres de coco dont il est composé offrent, en plus d’une isolation acoustique substantielle et une capacité d’absorption, un point d’attache idéal pour les plantes grimpantes.

Analyse du cycle de vie Acquisition des matières premières Cadre acier galvanisé à chaud + tube ABS recyclé+ fibre de coco. La fibre de coco est disponible en grande quantité : il s’agit donc d’une matière première renouvelable.

Transport des matières premières Les fibres de coco sont récoltées au Sri Lanka. Il s’agit des déchets d’une usine qui produit de l’huile de coco et qui récolte les noix dans un rayon de 20 km autour du lieu de production. La production n’entraine aucune émission dans l’environnement.

ÉCO guide

Transformation des matières premières en matériaux de construction

ÉCO-MATÉRIAUX Avec vous pour bâtir l’avenir

La production de ce type de panneau entraîne une consommation de 2000 tonnes de fibres de coco par an.

ÉCO-MATÉRIAUX Avec vous pour bâtir l’avenir

Conditionnement

> Les cuves aériennes

Les panneaux sont livrés sur palettes bois réutilisables.

Commercialisation Exposition à l’agence de Mordelles (35310), documentation, site internet.

Transport – Distribution La livraison à Rennes s’effectue par camion (700 km) depuis la plateforme située aux Pays-Bas.

Mise en œuvre du produit

> Domaine aménagement extérieur > Fournisseur AACOUSTICS

Montage aisé et rapide des panneaux pré-fabriqués. Scellement du poteau acier dans le béton puis fixation du panneau sur poteau avec vis autoforeuse.

Vie du produit Les écrans sont testés par l’institut indépendant TNO de Delft sur leurs capacités d’absorption acoustique. Les résultats de ce test placent les écrans en catégorie 1. Selon le niveau NF-EN 1793, il s’agit de la classe supérieure de l’isolation acoustique. Absorption des bruits aériens jusqu’à 7dB pour gamme jardin et isolation acoustique de 29 dB pour panneaux antibruit. Les panneaux sont décoratifs et s’adaptent très bien à l’environnement. Ils ne nécessitent aucun entretien.

Fin de vie du produit Recyclable à 100%

Caractéristiques techniques du produit > Longueur des panneaux > Hauteur maximale > Type de poteau > Galvanisation > Masse des panneaux > Plus d’informations

74

2,5 m, 3 ml, 4 ml. 6 ml IPE/HE- A 120-200. NEN 1275 25-35 kg/m2 www.aacoustics.nl et dans votre agence DENIS MATÉRIAUX la plus proche

> Denis Matériaux vous propose de très nombreuses solutions qui vous permettent de récupérer l’eau de pluie (solutions pour l’habitat, les collectivités et l’industrie).

Les cuves aériennes permettent de diminuer la facture d’eau et d’arroser le jardin et les fleurs avec une eau douce, non calcaire, non traitée. Elles s’installent à l’extérieur et se raccordent à la descente de gouttière grâce à un collecteur filtrant. Elles sont munies d’un couvercle et d’un robinet de soutirage. Elles sont fabriquées en polyéthylène renforcé, sont stables, résistantes aux chocs et aux U.V. Il existe de nombreux modèles qui allient couleurs, formes et esthétismes différents.

> Prenez contact avec nos conseillers techniques pour votre projet.

75


ÉCO-guide

> Les réservoirs souples fabriqués dans un complexe tissu/PVC Fournisseur : SODEV-EAU Description : fabriqués avec un tissu technique (tissage polyester avec enduction PVC), les réservoirs se transportent facilement (pliables, compacts, légers). Ils se placent sur une surface plane et à niveau, débarrassée des cailloux et objets pointus ou tranchants. Il est possible d’intégrer le réservoir souple en intérieur ( dans un vide sanitaire, sous une terrasse, dans une cave…) ou en extérieur (aménagement paysager à prévoir). Ces réservoirs ont une capacité qui varie entre 1000 litres et 400 000 litres. • Ils sont garantis un an contre tout vice de fabrication. Le tissu est traité anti-UV. • Sa résistance à la déchirure est supérieure à 400 N. Sa résistance à la traction est de 400/360 DaN/5 cm. • Les kits de récupération d’eau de pluie destinés aux particuliers sont composés du réservoir choisi par le client, d’un système de raccordement et d’un collecteur de gouttières. Plus d’informations sur www.reservoirsouples.com ou dans votre agence Denis Materiaux

> Les citernes à réserve d’eau en béton Les kits CARAT sont composés de la cuve, d’une réhausse télescopique avec couvercle, d’un filtre intégré au dôme, d’un tuyau anti-remous avec sabot, d’un siphon anti-retour, d’une grille anti-nuisibles, d’un regard extérieur de raccordement, d’un set de tirage, d’un set de marquage, d’une pompe et d’un coffret… > Plus d’informations www.graf.fr et dans votre agence DENIS MATÉRIAUX la plus proche.

> Les cuve à enterrer CARAT Les cuves à enterrer CARAT sont fabriquées, contrairement aux cuves traditionnelles, dans des moules à injection. La matière première utilisée est le Duralen. Ce procédé révolutionnaire et cette matière lui confèrent une robustesse et une stabilité exceptionnelles. C’est pourquoi les cuves CARAT sont garanties 25 ans. Elles supportent un passage de véhicule (avec un couvercle fonte), offrent la possibilité de poser la cuve dans une nappe phréatique jusqu’à son équateur et permettent un transport facile grâce à leur faible poids.

Les cuves ont une capacité au choix 2700, 3750, 4800 & 6500 litres mais aussi 7500, 9600, 13000 litres enjumelant 2 cuves.

Il existe des kits jardin et des kits jardin/habitat > Kits jardin : ce sont ceux utilisés pour l’extérieur, arrosage jardin, voiture… > Kits jardin / habitat : ce sont ceux utilisés pour l’habitat. Ces kits comprennent en plus un coffret d’alimentation de la maison qui va piloter l’installation. Il permet de palier au manque d’eau de pluie en basculant automatiquement grâce à une électrovanne sur le réseau eau de ville. Dès que le flotteur placé dans la citerne signale à nouveau la présence d’eau de pluie, l’alimentation de la pompe bascule de l’eau du réseau vers l’eau de pluie.

76

Fournisseur : Thébault (3 usines la plus importante est à Landerneau (29) et les 2 autres à proximité : Mauron(56) et Verneuil (27) Description : enfouissement possible jusqu’à 0,80 m. Utilisation au sol écartant tout passage de véhicule. • Citerne 3400 litres. Hauteur 2020 mm / circonférence 1920 mm / poids 1910 kg • Citerne 5000 litres. Hauteur 2630 mm / circonférence 1920mm / poids 2900kg • Citerne 7300 litres. Hauteur 2165 mm / largeur 2000 mm/ longueur 3190 mm / poids 3100 kg Plus d’information sur www.robert-thebault.fr ou dans votre agence DENIS MATÉRIAUX.

Les cuves de récupération d’eau pluviale avec des volumes importants (collectivités, entreprises, écoles, habitat collectif, protection incendie…) Nous commercialisons (étude à réaliser) des cuves en acier (fournisseur GRAF) et en polyester (fournisseur SIMOP) toutes équipées. Capacité : 8000L à 100 000L. Cependant, il est possible, en jumelant des cuves de capacité plus réduites, d’obtenir des volumes importants, de multiplier ainsi les points de chutes d’eau dans les cuves, de simplifier les mises en œuvre, et enfin de réduire les coûts. > Plus d’informations www.graf.fr et www.simop.com dans votre agence DENIS MATÉRIAUX la plus proche

77

Dossier

Dossier

ÉCO-guide Capacité de 1000 à 30 000 litres


Les espaces Info Energies

ÉCO guide ÉCO-MATÉRIAUX Avec vous pour bâtir l’avenir

d’entre eux sont considérés comme cancérogènes pour l’homme ; Selon les données du CITEPA (centre interprofessionnel technique d’études de la pollution atmosphérique), 29% des émissions proviennent de l’utilisation de solvants (à usage domestique, dans le bâtiment et dans l’industrie), 25% proviennent du transport routier, 21% de sources naturelles.

ECOLABEL L’écolabel (ou « écocertificat ») est un label attribué à un produit ou un acteur accordé par une organisation certifiante, garantissant que le produit concerné a un impact réduit sur l’environnement.

ENERGIE GRISE L’énergie grise est la quantité d’énergie nécessaire à la production et à la fabrication des matériaux ou des produits industriels. En théorie, un bilan d’énergie grise additionne l’énergie dépensée lors de la conception du produit, de l’extraction des matières premières, de leur transport jusqu’au lieu de transformation, de la fabrication du produit et de son acheminement jusqu’au lieu de distribution. On prend aussi en compte l’énergie dépensée lors de la mise en œuvre du produit et de son recyclage.

FSC : (Forest Stewardship Council) Le logo FSC signale au public un produit correspondant à un cahier des charges clair, transparent et vérifié par des certificateurs indépendants, avec la caution d’une des plus grandes ONG environneAssociation pour la Certification des mentales (le WWF et Greenpeace). Matériaux Isolants. ACERMI est le résultat Il permet ainsi au consommateur ou d’un double engagement : celui du fabri- au public d’identifier le bois et ses procant qui s’engage à mettre en place un duits dérivés ou des produits issus d’une système qualité et les moyens nécesforêt bénéficiant d’une gestion forestière saires pour contrôler la qualité de ses respectant les principes du développeproduits et le maintien de cette qualité ment soutenable tels que définis à Rio dans le temps. Celui du certificateur, en juin 1992, c’est-à-dire : organisme indépendant, compétent et • écologiquement adaptée, reconnu, dont le rôle est de garantir la • socialement bénéfique et véracité des caractéristiques annoncées • économiquement viable. et de les réévaluer périodiquement.

ACERMI

AFNOR CERTIFICATION Organisme chargé par les pouvoirs publics de développer et de gérer en France les écolabels officiels.

COV Les composés organiques volatils (COV) constituent une famille de produits très large qui se trouvent à l’état de gaz ou s’évaporent facilement. Ce sont des polluants précurseurs de l’ozone, et certains

78

SO 9001/ ISO 14001

Elles ont été réalisées par l’Organisation internationale de normalisation, désignée internationalement sous son sigle d’origine ISO (International Organization for Standardization) qui est systématiquement repris dans la dénomination des normes. La norme ISO 9001 fait partie des normes ISO 9000 relatives aux systèmes qualité, elle donne les exigences organisationnelles qui sont requises pour l’exis-

tence d’un système de management de la qualité. À ce titre de liste d’exigences, elle peut servir de base à la certification de conformité de l’organisme. Les normes ISO 14 000 relatives aux systèmes de management environnemental aident les organisations de toutes sortes à améliorer leurs performances environnementales tout en exerçant un impact positif sur leurs résultats. La norme ISO 14001 constitue le référentiel de base pour la certification.

NF La marque NF est une marque volontaire de qualité, propriété d’AFNOR, Association française de normalisation. La marque NF est une marque collective de certification. Elle apporte la preuve indiscutable qu’un produit est conforme à des caractéristiques de sécurité et/ou de qualité définies dans le référentiel de certification correspondant.

PEFC : Pan European Forest Certification Devenu «Programme for the Endorsement of Forest Certification schemes», généralement présenté comme un écolabel, c’est une marque de certification de gestion forestière, visant à contribuer à la gestion durable des forêts. Apposé sur un produit en bois ou à base de bois, le logo garantit que ce produit est constitué d’au moins 70% de bois issu de forêts répondant pour leurs gestions aux recommandations des entités nationales et régionales de PEFC.

QUALITEL Association loi de 1901, est un organisme indépendant et une structure spécialisée dans le secteur immobilier, qui fédère, depuis 30 ans, les principaux acteurs du logement (pouvoirs publics, associations de consommateurs, organisations professionnelles de la construction) autour d’un objectif commun : évaluer et promouvoir la qualité de l’habitat.

RT 2005 La RT 2005 est applicable à toutes les constructions neuves dont le permis de construire a été déposé à partir du 1er septembre 2006. La RT 2005 fixe une limite de consommation énergétique de référence (appelé Cepréf) à ne pas dépasser. Pour respecter cette exigence, la RT 2005 détermine des “repères” qui sont des les niveaux de référence, ceux-ci pour tous les matériaux relatifs au bâti et pour les équipements.

La mission du réseau INFO-ENERGIE est d’assurer un service gratuit, neutre et indépendant, en donnant la priorité à la maîtrise de l'énergie. Les Espaces Info Energie sont en mesure d'effectuer des comparatifs simples pour optimiser les consommations d'énergie dans l'habitat et les transports. Pour des études plus approfondies, ils vous orienteront vers

les organismes, bureaux d'études ou entreprises compétentes. Ils peuvent également vous informer sur les aides financières existantes, qu'il s'agisse de subventions, de crédit d'impôt ou de déductions fiscales. Le réseau des Espaces Info Energie est soutenu dans le cadre de cette activité par l'ADEME et la Région Bretagne.

Les points info énergie en Bretagne

Les points info-énergie dans la Manche

www.bretagne-energie.fr,  0 820 820 466 (0.12€/mn de 13h30 à 17h30) Pays de Rennes, Montfort et Janzé CLE (Conseil Local à l’Energie), 20 avenue des francais libres. 35000 Rennes. mail : cle3@wanadoo.fr, Fax 02 99 35 23 58, Pays de Saint-Malo, Fougères, Redon, Vitré CIELE : Centre d’information sur l’énergie et l’environnement CIELE, 48 bd Magenta 35000 Rennes. www.ciele.org, mail : info@ciele.org  02 99 54 42 98

Les 7 vents du cotentin  02 33 19 00 10

Pour toute question liée à l’agriculture AILE (association d’initiatives locales pour l’énergie et l’environnement) 73 rue de Saint-Brieuc - CS 56520 35065 RENNES cedex www.aile.asso.fr  02 99 54 85 44

ANAH (agence nationale pour l’amélioration de l’habitat) pour obtenir des subventions afin de réaliser des travaux d’isolation thermique. : Cité Beauregard – 3 avenue de Cucillé – BP 3167- 35031 RENNES . www.anah.fr  08 25 80 39 39.

Les points info-énergie en région Basse-Normandie Biomasse Normandie www.biomasse-normandie.org  02 31 34 24 88 Le GRAPE (Groupement régional des associations de l’environnement de Basse-Normandie)  02 31 54 53 67 Le SDEC énergie (Syndicat intercommunal d’énergies et d’équipement du Calvados)  02 31 06 61 82

Faire réaliser ses travaux par des professionnels Maisons de qualité : L’association Maisons de Qualité : « pour aider chaque famille à faire les bons choix » L’association “Maisons de Qualité” œuvre depuis 1993 afin d’optimiser les garanties offertes aux particuliers s’engageant dans un projet de construction de maisons individuelles. Elle procède à une sélection rigoureuse et annuelle et un accompagnement continu de constructeurs de maisons individuelles incarnant au quotidien les valeurs de l’association et s’engageant à respecter la Charte “Maisons de Qualité” garantissant la qualité des prestations offertes à chaque stade du projet : une relation de confiance, des services qualifiés, une organisation performante, des constructions de qualité technique et eco-logique®. Pour tout savoir sur la démarche “Maisons de Qualité” et le réseau de constructeurs agréés : www.maisons-qualite.com  0800 77 56 65 (N°Vert) CAPEB : Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment est le syndicat patronal de l’Artisanat du Bâtiment : 2, rue Béranger 75140 PARIS CEDEX 03 www.capeb.fr  01 53 60 50 00 CAPEB du Calvados : 10 rue Claude Bloch 14053 CAEN Cedex www.capeb-calvados.fr  02 31 44 28 42

Autres sources d’informations ADEME : www.ademe.fr/bretagne Association HQE 4 avenue du recteur Poincarré 75016 Paris. www.assochqe.org  01 40 47 02 82 Conseil régional de Bretagne 283, av. du Général Patton CS 21101 35711 RENNES Cedex 7 www.region-bretagne.fr  02 99 27 10 10

ANIL (agence nationale pour l’information sur le logement) pour l’information sur le logement et la réglementation. site internet : www.anil.org Crédit d’impôts Tous les textes sont disponibles sur le bulletin officiel des impôts 5-B26-05 n°147 du 1er septembre 2005. Loi de finance 2006.J.O. n°304 du 31 décembre 2005. Vous pouvez les trouver sur le site www.minefi.gouv.fr. Pour des renseignements complémentaires, vous pouvez également contacter les points info-energie présents en Bretagne (voir coordonnées ci-dessus), vous avez la possibilité de contacter votre centre d’imposition à impots service au  0820 32 42 52. INIES La base de données INIES est la base de données nationale de référence sur les caractéristiques environnementales et sanitaires des matériaux et produits de construction. www.inies.fr Abibois Association bretonne interprofessionnelle du bois, www.abobois.com  02 99 27 54 27 CNDB Comité national pour le développement du bois, www.bois-construction.org  01 53 17 19 60 Ecole supérieure du bois (Nantes) www.ecolesupérieuredubois.com  02 40 18 12 12

CAPEB d’Ille et Vilaine : ZI Sud Est 17 rue des Mesliers CS 87712 35577 CESSON SEVIGNE CEDEX . www.capeb35.fr  02 99 53 47 47 La CAPEB vous transmettra la liste des entreprises faisant partie du groupe éco-construction. FFB Bretagne : 7, boulevard Solférino BP 90714 35007 RENNES Cedex Mail : bretagne@bretagne.ffbatiment.fr  02 99 30 93 63

79


Denis Matériaux Siret 316 828 581 00017.

L’ÉCO-guide® des Matériaux de Denis MATÉRIAUX protège l’environnement, est imprimé sur papier recyclé “Cyclus Print” avec des encres végétales.

80

Eco guide Denis Matériaux 2009  

Eco guide Denis Matériaux 2009

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you